close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2517854A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (21/ 66)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 48)
[6][_]
Etre
(38)
[7][_]
Est A
(3)
[8][_]
VCF
(1)
[9][_]
Ssl
(1)
[10][_]
AGI
(1)
[11][_]
Bop1
(1)
[12][_]
AP2
(1)
[13][_]
AP4
(1)
[14][_]
Egt
(1)
[15][_]
Physical
(6/ 7)
[16][_]
45 ms
(2)
[17][_]
de 100 percent
(1)
[18][_]
50 percent
(1)
[19][_]
25 percent
(1)
[20][_]
272510 Hz
(1)
[21][_]
114 J
(1)
[22][_]
Generic
(1/ 4)
[23][_]
coppers
(4)
[24][_]
Disease
(2/ 3)
[25][_]
Lues
(2)
[26][_]
Bruit
(1)
[27][_]
Molecule
(2/ 3)
[28][_]
DES
(2)
[29][_]
Et
(1)
[30][_]
Organism
(1/ 1)
[31][_]
x par
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2517854A1
Family ID 8560714
Probable Assignee Casio Computer Co Ltd
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title INSTRUMENT DE MUSIQUE ELECTRONIQUE
EN Title ELECTRONIC MUSICAL INSTRUMENT WITH PROGRESSIVE DIGITAL
COUNTER - HAS VOLUME CONTROL AND PERIOD COUNTER DIVIDING PERIOD INTO
BLOCKS WITH STAGES AND ACCUMULATES VOLUME AND TONE SIGNALS FOR OUTPUT
LOUDSPEAKER
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION A POUR OBJET UN INSTRUMENT DE MUSIQUE
ELECTRONIQUE QUI UTILISE UNE NOUVELLE TECHNIQUE POUR PRODUIRE UN SON
MUSICAL.
POUR ENGENDRER SIMULTANEMENT N ONDES SONORES MUSICALES PAR UN PROCEDE
DE PARTAGE DU TEMPS A N BITS L'INSTRUMENT COMPORTE UN MOYEN DE
CONTROLE DU RETARD 49 QUI RECOIT UNE VALEUR ECHANTILLON DES ONDES
SONORES MUSICALES ET UN MOYEN DE REGLAGE 44, 49-17 COUPLE AUDIT MOYEN
DE CONTROLE DU RETARD 49 POUR ALIMENTER AUDIT MOYEN DE CONTROLE DU
RETARD UNE VALEUR DE DUREE DU BIT PRESCRITE QUI PERMET AUDIT MOYEN DE
CONTROLE DU RETARD 49 DE RETARDER LADITE VALEUR ECHANTILLON DES ONDES
SONORES MUSICALES.
The electronic musical instrument uses digital techniques with the
counter couting progressively. The digital circuits are suitable for
mfg. by large-scale integration techniques. The time variation of the
higher harmonic structure is digitally processed to give a more
attractive tone. The volume control uses a digital technique. It has a
period counted to convert the musical sound wave into digital pulses.
This is performed by dividing the period into blocks with several
counting stages. The musical notes in each block are characterised by
a positive or a negative sign. The major components are an input key
signal decoder (1), time interval circuit(2), wave-form
distributor(3), decoder(5), volume control(7), folding circuit(6),
signal counter(8), accumulator(9), analogue converter (10) and
loudspeaker (11).
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un instrument de musique electronique
utilisant une nouvelle technique permettant de constituer la majeure
partie de la section' generatrice des sons musicaux par un circuit
numerique.
Une technologie dite analogue a jusqu'ici ete utilisee de maniere
dominante dans le domaine des instruments de musique electroniques
tels que les orgues electroniques, les pianos electroniques, les
synthetiseurs musicaux mais la technologie numerique, qui a recemment
pris un developpement marque, a egalement ete utilisee partiellement
dans ce domaine.
Une commande epouvantablement compliquee est necessaire pour fabriquer
la partie principale (l'unite de formation de l'onde sonore musicale,
l'unite de formation de la periode de la note, l'unite 'pour former la
courbe delimitant les variations positives et les variations negatives
du volume et similaires) dans l'etage de production du son musical
d'un instrument de musique electronique selon la technologie du
circuit integre a grande echelle lorsqu'on utilise une technologie
numerique.
C'est pourquoi aucun instrument de musique electronique d'une
construction simple, resultant d'une application complete de la
technologie numerique a la construction de l'instrument de musique,
n'a ete mis au point avec succes.
Dans les instruments de musique electroniques, la orma- tion des
diverses ondes sonores musicales est d'une grande importance pour
pouvoir produire des sons musicaux ayant des timbres varies. Dans ce
but, de nombreuses propositions ont ete faites pour definir les ondes
sonores musicales. Selon l'une de ces propositions, des ondes
sinusoldales allant de l'onde fondamentale aux harmoniques superieurs
avec des ordre donnes, sont emmagasinees dans une pluralite de
memoires sous la forme de signaux numeriques representant les
amplitudes des ondes.
Lorsqu'un son musical est defini, les ondes sinusoidales ayant les
ordres correspondants sont lues selectivement et simultanement et,
ensuite, les ondes sinusoidales ainsi lues sont synthetisees pour
former une forme d'onde definie du son musical. Une autre proposition
emmagasine en permanence des signaux numeriques representant des ondes
fondamentales telles que l'onde en triangle, l'onde sinusoldale,
l'onde rectangulaire et l'onde en dents de scie dans une unite memoire
de la forme d'onde. Une proposition supplementaire est d'emmagasiner
en permanence des signaux representant numeriquement ou de facon
analogue des ondes donnees de sons musicaux dans une memoire fixe.
Afin d'obtenir une onde sonore musicale artificielle qui soit
parfaitement analogue au son musical naturel d'origine, on utilise non
seulement un son musical. analogue mais egalement une enveloppe de
volume incluant des facteurs tels que les elevations de l'onde et les
chutes de l'onde qui doivent etre superposes;au son musical analogue.
Cependant, il n'y a aucunepropo- sition pour superposer de facon
efficace l'enveloppe de volume a l'onde sonore par la technologie
numerique. La superposition conventionnelle de l'enveloppe de volume a
ete effectuee'par la' technologie analogique ou en utilisant un
circuit de commande complexe.C'est ainsi que la technique de formation
de l'onde sonore musicale par la technologie numerique qui est bien
adaptee pour la fabrication par circuits integres a grande echelle n'a
pas encore ete introduite dans ce domaine. La forme d'onde dependant
du spectre de frequence (par exemple la structure harmonique dans
la'etat usuel) et l'enveloppe de volume allant de la montee de l'onde
jusqu'a la descente de i'onde ou amortissement sont generalement les
facteurs essentiels pour determiner le timbre d'un son musical produit
par un instrument de musique naturel.Toutefois, le timbre particulier
de l'instrument de musique naturel est fortement influence par
differents autres facteurs, par exemple par la variation en fonction
du temps de la structure des harmoniques resultant du retard a
l'apparition des composants harmoniques superieurs qui est observe au
moment de la production du son par les coppers, par la- variation-
subtile des harmoniques superieurs, par la superposition du bruit qui
est observee au moment ou l'on pince les cordes, par la disparition
rapide des harmoniques superieurs lors de l'amortissement.
En consequence, la variation dans le temps de la structure des
harmoniques doit etre prise en consideration, en plus des formes
d'onde et de l'enveloppe du volume, afin d'eliminer la sensation de
son terne et hache produite par les signaux electriques de
l'instrument de musique electronique et afin d'obtenir une sensation
de son naturel pour le son musical electronique.
Dans un instrument de musique electronique conventionnel, par exemple
un orgue electronique, la structure des harmoniques n est pas modifiee
pour chaque son et une enveloppe de volume est simplement superposee
sur les ondes sonores musicalessimples. Dans un autre exemple dans
lequel les sons musicaux du piano ou des cymbales sont preregles,
l'onde sonore musicale produite est une onde simple reglee au
prealable. Un synthetiseur, qui est un instrument a son unique,
modifie la bande de frequence de filtrage en fonction du temps par une
operation de filtrage analogique en utilisant un filtre du type a
controle par la tension (VCF) ou similaire. Le programme de
modification de la bande de frequence est relativement simple par
exemple "basse frequence vers haute frequence" ou "haute frequence
vers basse frequence".En consequence, des unites donnant des effets
sonores additionnels sont de plus necessaires pour assurer une
sensation sonore plus naturelle. Un synthetiseur de ce type permettant
d'executer un accord necessite un filtre et un moyen d'effet sonore
pour chaque touche d'execution. Ceci conduit a une complexite et a un
tres grand volume de la constitution du circuit de l'instrument sonore
musical et releve son cout de fabrication.
L'instrument de musique electronique conventionnel utilise la
technologie analogique-pour le probleme de variation en fonction du
temps de la structure en harmoniques d'ordres eleves.
L'application directe de la technologie pour l'execution d'un accord
entrain de nombreux problemes a resoudre. Ainsi, l'etat actuel de
cette technique ne permet pas d'obtenir la formation d'une onde sonore
musicale satisfaisante par une technologie numerique laquelle convient
pour la constitution par circuit integre a grande echelle et avec-une
structure d'harmoniques variable en fonction du temps pour chaque son.
On considerera d'abord la formation des periodes des notes. Dans les
instruments de musique electroniques, les frequences de la source
sonore correspondant aux touches d'execution sont determinees sur la
base de la gamme temperee. Un systeme de source sonore dite a division
de la frequence est generalement utilise pour la formation des
frequences de la source sonore.
Dans ce systeme, une frequence horloge de reference est divisee en
frequence par une pluralite d'etages de circuits diviseurs de
frequence. Les frequences de source sonore respectives sont formees en
choisissant des combinaisons convenables des rapports de division de
frequence parmi es circuits diviseurs de frequence. Une forme d'onde
desiree est lue a partir d'une memoire d'onde sonore musicale, par
exemple par la frequence de la source sonore correspondant a la touche
d1execution -actionnee. L'instrument de musique electronique
conventionnel est concu principale- ment pour un son pur ou
unique.L'execution d'un accord par action simultanee sur plusieurs
touches d'execution, necessite en consequence des circuits de controle
de la periode de la note au nombre d'un pour chaque touche d'execution
dans le but d'assurer un traitement parallele Ceci se traduit par une
construction de circuit considerablement importante. Une modification
est concevable dans laquelle un seul circuit de controle de la periode
de la note est utilise en commun pour un certain nombre de touches
d'execution et est utilise sous une forme a temps partage. Dans ce
cas, etant donne que la resolution est 1/n pour n touches d'execution,
le controle de traitement dans le temps est effectue pour une unite de
temps pour les actions sur n touches d'execution.En consequence,
lorsque la periode de la note est fixee pour chaque touche d'execution
et lorsqu'un son musical est produit, la constitution du circuit en
resultant est considerablement complexe. Ainsi, aucun appareil de
controle de la periode de la note pratique par une technologie
numerique qui est d'une construction simple et qui s'adapte bien pour
l'exe- cution d'accords n' a ete propose. Ceci est egalement vrai pour
le systeme de traitement numerique permettant l'execution d'accords
par actionnement d'une pluralite de touches et le traitement dynamique
a temps partage dans un tel cas.
En consequence, un but de la presente invention est de fournir un
instrument de musique electronique utilisant une nouvelle technique de
generation du son musical mettant en oeuvre la technologie numerique
Un autre but de la presente invention est de fournir un instrument de
musique electronique dans lequel la plus grande partie du circuit pour
produire les sons musicaux est constituee essentiellement par un
circuit numerique convenant pour une realisation par circuit integre a
grande echelle.
Un autre but supplementaire de la presente invention est de fournir un
instrument de musique electronique qui peut former des ondes sonores
musicales par un circuit numerique mettant en oeuvre une nouvelle
technique.
Un but supplementaire de la presente invention est de fournir un
instrument de musique electronique dans lequel la variation en
fonction du temps de la structure en harmoniques d'ordres eleves du
son musical est traitee par une technologie -nume- rique de maniere a
produire un son musical avec un timbre agreable.
Un autre but-encore de l'invention est de fournir un instrument de
musique electronique en utilisant une nouvelle technique capable de
commander simultanement differentes formes d'ondes.
Un but supplementaire de la presente invention est de fournir un
instrument de musique electronique avec une technique nouvelle par
laquelle differentes formes d'ondes peuvent etre commandees
simultanement et synthetisees et non seulement les differentes formes
d'ondes mais egalement les periodes des differentes ondes peuvent etre
controlees pour avoir une relation M: N.
Un but supplementaire encore de l'invention est de fournir un
instrument de musique electronique avec une technique nouvelle qui
assure des courbes enveloppes du volume differentes pour differentes
formes d'ondes de maniere a former ainsi une grande variete d'ondes
sonores musicales synthetisees.
Un autre but de l'invention est de fournir un instrument de musique
electronique avec une technique nouvelle dans laquelle la periode de
la note peut etre fixee par un systeme de comptage numerique.
Un autre but encore de -l'invention est de fournir un instrument de
musique electronique dans lequel l'execution d'un accord est possible
par une technique de traitement dynamique numerique.
Pour atteindre les buts ci-dessus, et d'autres buts de la presente
invention, celle-ci a pour objet un instrument de musique electronique
comprenant un moyen de controle du volume pour accroitre ou reduire le
volume de l'execution en fonction de l'ecoulement du temps a partir de
l'action sur une touche d'execution, un moyen de comptage de la
periode pour compter un cycle de l'onde sonore musicale par une
pluralite de stades de comptage afin de produire numeriquement une
onde sonore musicale-, un moyen pour diviser un cycle en m
blocs,chacun comportant un ou plusieurs stades de comptage et un moyen
de commande de l'onde sonore musicale pour commander la montee et la
descente de l'onde sonore musicale dans chaque bloc d'une valeur a
laquelle est affecte "+" ou "-",, valeur qui est un multiple entier de
la valeur de commande du moyen de commande du volume, moyen dans
lequel un cycle unique de l'onde sonore musicale est divise en m blocs
et ces blocs sont commandes de facon convenable tandis qu'en meme
temps peut etre effectue un controle du volume.
Avec une telle constitution, on realise un instrument de musique
electronique ou un systeme de formation d'un son musical par la
technologie numerique dans lequel l'onde sonore musicale peut etre
formee sur la base d'une instruction correspondant a une onde sonore
musicale introduite dans chaque bloc, un controle de volume etant
egalement possible simultanement.
Le systeme est egalement applicable pour une commande numerique de
volume des differentes courbes de montee et de descente du volume
telles qu'observees dans les pianos, les guitares et similaires. Une
modification du volume aussi bien qu'une variation de la forme d'onde
peuvent etre reglees convenablement de sorte que la structure en
harmoniques d'ordres eleves peut etre largement modifiee en fonction
du temps de maniere a fournir des sons musicaux avec des timbres
agreables.
Pour la mise en oeuvre de l'execution d'accords, un moyen dynamique
unique de reglage de la periode de la note peut etre utilise pour un
certain nombre de touches d'execution avec un controle independant des
periodes des notes. Ceci simplifie la construction du circuit y
relatif.
Avec ces caracteristiques utiles de l'invention, la partie de commande
principale de l'instrument de musique electro- nique a l'exception de
l'etage de production du son en sortie peut etre fabriquee selon la
technique ducircuit integre a grande echelle. En consequence,
l'invention peut fournir un instrument de musique electronique
universel et simple ayant une haute securite de fonctionnement.
L'invention sera mieux comprise a la lecture de la description
detaillee faite ci-apres avec reference aux dessins ci-annexes dans
lesquels
Fig. 1 est un schema sous forme de blocs d'un instrument de musique
electronique construit selon le concept de base de la presente
invention
Fig. 2 est un graphique pour expliquer un mode enveloppe utilise dans
l'instrument represente dans la figure I;
Fig. 3 est un graphique pour expliquer le fonctionnement de base de
l'instrument represente dans la figure 1 pour aboutir a la definition
d'une onde sonore musicale
Figs. 4A, 4B et 4C representent les modifications relatives d'ondes
sonores musicales en fonction de la valeur du coefficient d'enveloppe
Figs. 5A, 5B, 5C, 5D;; 5E et 5F representent les symboles logiques
utilises dans les modes de realisation de l'invention
Fig. 6 est un schema indiquant les positions relatives des figures 7A,
7B, 7C et 7D
Figs. 7A, 7B, 7C et 7D representent un schema de circuit pour une
disposition reelle du circuit de la partie principale de l'instrument
de la presente invention;
Fig. 8 est un graphique fonction de temps illustrant la distribution
dans le temps de l'etat de sortie selectif en accord avec une note se
rapportant a l'etat de l'adresse de bloc represente dans les figures
7A et 7B;;
Fig. 9 est un graphique fonction du temps illustrant la repartition
dans le temps des sorties svnchronisees d'addi t ion pour les octaves
respectives se rapportant au fonctionnement du registre de
synchronisation illustre dans la figure 7A
Fig. 10 illustre la relation entre le nombre de pas et les notes avec
le circuit represente. dans les figures 7A et 7B;
Figs. 11A, 11B et 11C sont des graphiques fonction du temps pour
expliquer le systeme de determination de la periode de la forme d'onde
des notes respectives utilise dans un mode de realisation de la
presente invention;;
Fig. 12 est un schema par blocs d'un circuit illustrant la
constitution detaillee d'une memoire a decalage illustree dans la
figure 70
Fig. 13 represente les divers types d'enveloppes de volume utilises
dans la presente invention
Fig. 14 est une representation illustrant les teneurs des instructions
pour combiner des courbes de volume definies par a et ss;
Fig. 15 est une onde sonore musicale definie par les adresses des
blocs definies pat a et ss;
Fig. 16 illustre la section de definition du programme de la forme
d'onde de figure 7A;
Fig. 17 represente les valeurs d'addition en sortie utilisees dans
l'ensemble du circuit illustre dans la figure 7C;;
Fig. -18 est un graphique fonction du temps illustrant le
fonctionnement~du compteur pour compter le nombre de cycles de figure
7A;
Fig. 19 represente la relation de base entre le nombre de cycles et la
valeur du cycle de travail de figure 7B
Fig. 20 illustre les etats de definition des modes et B d'une periode
Fig. 21 est une representation pour expliquer en detail le
fonctionnement de l'instrument de la presente invention par rapport au
mode a et au mode ss;
Figs. 22, 23 et 24 illustrent des formes d'onde pour representer le
fonctionnement de la commande du tremolo de la presente invention;
Figs. 25A et 25B illustrent des formes d'onde pour reprE- senter le
fonctionnement du controle de tremolo d'une corde pincee;;
Fig. 26 est un schema pour illustrer les positions relatives des
figures 27A et 27B;
Figs. 27A et 27B illustrent un schema de circuit d'un exemple d'une
section de commande reelle pour controler l'ensemble du circuit
illustre dans les-figures 7A, 7B, 7C et 7D;
Figs. 28A et 28B representent des graphiques fonction du temps
representant le fonctionnement correspondant au duo, au quatuor et
similaire en ce qui concerne le circuit illustre dans'la figure 27A
Figs. 29A et 29B sont des graphiques fonction du temps illustrant la
relation entre la programmation fonction du tempsde l'entree des
touches d'execution et un signal de synchronisation
Fig. 30 illustre L'operation de selection de l'impulsion horloge parmi
une pluralite de circuits generateurs d'impulsions horloge;;
Fig. 31 est un graphique fonction du temps pour expliquer le
fonctionnement de la commande de vibrato de l'invention
Fig. 32 represente des graphiques d ' enveloppes de volume
representant les variations par rapport a l'ecoulement du temps
pendant l'attaque;
Fig. 33 illustre les variations des enveloppes de volume par rapport a
l'ecoulement du temps pendant l'amortissement; et,
Fig. 34 illustre la modification du volume par rapport a l'ecoulement
du temps lors de l'extinction.
Le principe d'un instrument de musique elctronique conforme a
l'invention sera tout d'abord explique avec reference a la figure 1
qui illustre, sous forme d'un schema par blocs, le systeme d'ensemble
de l'instrument.
Dans la figure, un registre de code d'entree de la hauteur 1
emmagasine les codes d'entree de la hauteur engendres de facon
correspondante lors des enfoncements des touches d'execution {non
representees) parmi les 48 touches de hauteur, ce qui permet par
exemple une portee de base de quatre octaves de chacune 12 notes. Le
code d'entree de la hauteur du son inscrit dans le registre 1 est
applique a un circuit de reglage de periode de la note 2 pour
controler la frequence horloge de la note.
Lors de la reception du code d'entree de la hauteur du son, le circuit
de reglage 2 produit un signal de frequence horloge de note
correspondant au code d'entree de la hauteur du son applique qui, a
son tour, est applique comme signal de comptage a un circuit de
comptage de la periode de la forme d'onde 3 qui compte la periode d'un
cycle de base de la forme d'onde sonore musicale au cours d'une
pluralite de stades de comptage. Un compteur binaire est preferable
comme circuit 3 de comptage de la periode.
Le compteur de periode 3 utilise dans cet exemple est constitue par 8
positions binaires ayant chacune comme poids "1", "2", "4", "8"; "16",
"32", "64", et "128" et peut compter "256" nombres decimaux allant de
"O" a "255". L'utilisation d'un tel compteur permet a un cycle de base
de l'onde sonore musicale d'etre exprime par 256 pas de comptage
correspondant a 256 comptages de la note. Les stades de comptage au
nombre de "256" sont groupes ensemble en m blocs comportant chacun un
ou plusieurs stades de comptage. Dans cet exemple m = 16, ce qui veut
dire qu'un cycle du son musical est divise en 16 blocs.Chaque bloc est
exprime par "16" stades de comptage (correspondant aux nombres
decimaux "0" a "15"). les valeurs de comptage du circuit de comptage
de periode 3 qui sont representes par des codes binaires a 4 positions
ayant des poids de "16", "32", "64", "128" peuvent etre assignes a
"16" blocs echelonnes dans le temps, adresses de blocs, comme illustre
dans le Tableau 1.
Tableau 1
Teneurs du circuit Adresses Teneurs du circuit Adresses de comptage de
la des blocs decomptage de la des blocs periode periode
16 32 64 128 16 32 64 128
0 0 0 0 O O O O 1 8
1 0 0 0 1 1 0 0 1 9
O 1 0 0 2 O 1 O 1 10
1 1 0 0 3 1 1 O 1
O O 1 0 4 O O 1 1 12
1 0 1 0 5 1 O 1 1 13
O 1 1 0 6 O 1 1 1 14
1 1 1 0 7 1 1 1 1 15
Les sorties a 8 positions binaires provenant des etages respectifs du
circuit 3 de comptage de la periode sont appli quees au circuit 2 de
reglage de la periode de la note pour controler la frequence du signal
horloge de frequence de la note correspondant au code d'entree de
hauteur du son comme cela sera decrit ci-apres:Les quatre positions
binaires superieures (ayant les poids "16", "32", "64" et "128") du
circuit 3 de comptage de la periode sont appljges- comme signal
d'adresse du bloc,parmi les 16 blocs,a une section 5 de definition du
programme de la forme d'onde pour chaque bloc, par 'l'intermediaire
d'un decodeur 4. La section 5 de definition du programme de la forme
d'onde est representee par "O" a "15" d'un cycle de forme d'onde
sonore musicale. La quantite de modification (de valeur absolue "O",
"1", "2", ou "411 dans cet exemple) de l'amplitude de la forme d'onde
-allant en croissant ou en decroissant dans chaque adresse de bloc est
exprimee par un chiffre avec un signe "+" (montant) ou "-"
(descendant) applique a celui-ci.La quantite de la modification
(valeur differentielle) de l'amplitude est appelee coefficient
differentiel. Les signaux representant un coefficient differentiel et
"+" ou qui sont definis pour chaque adresse de bloc par la section 5
de definition de programme de la forme d'onde, sont sortis
successivement en synchronisme avec un signal d'adresse de bloc
transfere depuis le decodeur 4 pour la transmission a un circuit
multiplicateur 6.Le circuit multiplicateur 6 est alimente avec une
quantite de commande (comptage du compteur) a partir d'un compteur 7
de formation de la courbe de volume (appele compteur d'enveloppe 7)
pour executer numeriquement un controle du volume pour accrottre ou
reduire le volume de l'execution avec l'ecoulement du temps a partir
de l'enfoncement dlune touche d'execution. Ainsi, le circuit de
multiplication 6 multiplie le coefficient differentiel provenant de la
section 5 de definition du programme de la forme d'onde par la
quantite de commande en accord avec la designation de "+" ou "-" et en
synchronisme avec l'adresse du bloc.Le compteur enveloppe 7 compte ou
decompte une impulsion horloge de definition (appelee impulsion
horloge d'enveloppe) le long d'une courbe de commande du volume
comportant des sections d'attaque, d'amortissement et d'attenuation
qui seront decrites ci-apres en accord avec l'un selectionne des
differents modes de courbes de volume (appelees enveloppes) qui seront
egalement decrites ulterieurement. La teneur du compteur d'enveloppe 7
est constituee par un nombre entier dont la valeur va de "O" a "31" et
toutes ces teneurs sont appelees coefficient d'enveloppe (represente
par E). Un exemple du mode d'enveloppe est illustre dans la figure 2.
Le coefficient differentiel prealablement defini pour chaque adresse
de bloc par la section 5 de definition du programme de la forme d'onde
est represente par un nombre entier de fois le coefficient d'enveloppe
correspondant E -illustre dans la figure 2, auquel sont attaches les
symboles "+" ou -
C'est pour cette raison que le circuit de multiplication 6 execute
l'operation + ou l'operation - (coefficient differentiel x coefficient
d'enveloppe E). Un exemple de ceci est illustre schematiquement dans
la figure 3. Comme represente, on- a illustre la relation entre la
valeur du coefficient d'enveloppe E et les valeurs differentielles des
blocs aux adresses de blocs 11011 A "15" pendant une periode de la
forme d'onde sonore musicale.
Les amplitudes relatives des formes d'ondes sonores musicales incluant
les valeurs de commande du volume aux moments ou les valeurs du
coefficient enveloppe E dans le mode d'enveloppe represente dans la
figure 2 sont "5", "10", "20", et "30" varient de maniere
correspondante comme illustre dans les figures 4A, 4B et 4C. Ces
moments correspondent aux points indiques par les symboles x dans la
figure 2. La variation relative de la forme d'onde sonore musicale
se-modifie naturellement ulterieurement avec la valeur de coefficient
enveloppe E qui se modifie egalement avec le temps. Dans cet exemple,
c'est seulement dans l'adresse de bloc "0" qu'aucune designation du
coefficient differentiel,"+" et "-",n'est effectuee et la variation
relative de la forme d'onde sonore musicale est toujours zero.
Le signal de sortie du circuit multiplicateur 6 est ap plique a l'un
des cotes entree d'un additionneur 8 dont le signal de sortie est
alimente en retour A l'autre cote entree de l'additionneur 8 par
l'intermediaire d'un accumulateur 9.
Avec cette connexion du circuit, une quantite de variation qui est la
valeur de sortie du multiplicateur du bloc en cause est additionnee a
la valeur de sortie du multiplicateur du bloc pre cedent. Les formes
d'ondes sonores musicales representees dans la figure 3 et les figures
4A, 4B et 4C sont prelevees dans 1' accumulateur 9. Le signal de
sortie de l'accumulateur 9 est applique par un convertisseur
numerique-analogique (D-A) a un haut-parleur 11 qui, a son tour, emet
un-son avec la hauteur de son correspondant a la touche d'execution
actionnee.
Avant de rentrer dans la description detaillee de la presente
invention, les symboles logiques utilises dans la description de
l'invention qui sera effectuee ci-apres seront tout d'abord presentes
dans les figures 5A, 5B, 5C, 5D et 5E dans lesquelles sont representes
les formules logiques, les tables des valeurs vraies, les symboles
logiques generaux et les circuits combines. On peut noter ici que les
symboles inverseurs attaches aux lignes d'entree des portes OU et des
portes ET sont efficaces seulement pour les portes auxquelles sont
attaches de tels symboles. Pour plus de detail a ce sujet, on se
referera aux circuits combines dans les dessins respectifs concernes.
La figure 6 represente la disposition d'ensemble des dessins des
figures 7A, 7B, 7C et 7D. Dans la figure 7A, un registre de code de
note designe par la reference numerique 20 comporte des bornes
d'entree a 4 positions binaires (avec les poids "1", "2", "4", "8") et
8 memoires en ligne permettant aux 4 positions binaires d'etre
decalees en parallele dans la direction de la fleche. Le registre de
code d'octave 21 comporte des bornes d'entree a deux positions
binaires (de poids "1" et "2") et 8 memoires en ligne permettant aux
deux positions binaires d'etre decalees en parallele dans la direction
de la fleche.
Ces registres emmagasinent des codes d'entree de note et des codes
d'entree d'octave fournis par les touches d'execution actionnees.
D'une maniere plus specifique, en synchronisme avec la generation d'un
signal d'instruction d'entree correspondant a 1' action sur une touche
d'execution qui sera decrit ci-apres,le code d'entree de note et le
code d'entree d'octave correspondants sont entres dans le registre de
code de note 20 et le registre de code d'octave 21 par des portes ET
22 A 27, des portes OU 28-1 A 28-4 et des portes OU 29 et 30. Le code
de note et le code d'octave (que l'on designe par code de hauteur du
son) sont decales successivement et en parallele dans la direction de
la fleche en reponse a une irpulsion de decalage +0 (une impulsion
horloge de base du present systeme). Apres ecoulement de 8 temps de
decalage +0,, ces codes sont ramenes aux registres correspondants par
des portes d'inhibition 31-1a 31-4 et 32 et 33. De cette maniere, ces
codes'sont soumis a une operation de decalage dite dynamique. En
synchronisme avec un nouveau signal d'indication d'entree, ces portes
d'inhibition 31-1 A 31-4 et 32 a 33 sont fermees de sorte que les
codes de hauteur de note emmagasines dans les registres respectifs 20
et 21 sont effaces.
Comme decrit ci-dessus, le registre de code de note 20 et le registre
de code d'octave 21 comportent chacun 8 memoires en ligne. En
consequence, si 8 touches d'execution differentes sont enfoncees
simultanement, ces registres acceptent les codes d'entree de note. et
les codes d'entree d'octave correspondants avec des synchronisations
convenables en synchronisme avec le signal d'instruction d'entree et
permettent la recirculation-a decalage dynamique de ces codes. Ceci
signifie que huit sons sont controles selon une methode a partage du
temps. Le code de note et le code d'octave dans le present systeme
sont representes dans les Tableaux 2' et 3.
Tableau 2 Tableau 3
Nom de la note Code de note Ordre de l'octave Code d'octave
8421 2
Do 1 1 1 1 01 0 0
RE 1 1 1 0 02 0
Mi 1 0 1 1 03 1 0
Mi 1 0 1 0 04 1
Fa and num; 1 0 0 1
Fa 1 0 0 0
Sol and num; O 1 1 1
Sol O 1 1 0
La O 0 1 1
Si and num; O O 1 O
Si o O 0 1
Do O O 0 0
Un registre de comptage de la periode 34 compte par periode un cycle
d'une onde sonore musicale en accord avec les codes de hauteur de son
emmagasines par recirculation dans les registres 20 et 21.De la meme
maniere que les registres 20 et 21, le registre de comptage de la
periode 34 est muni de 8 memoires en ligne pour effectuer le decalage
dynamique successif par une impulsion de decalage #0 dans la direction
de la fleche. Le registre 34 est constitue par un registre de comptage
de bloc 34-1, un registre de comptage de synchronisation (registre TC)
34-2 et un registre du nombre de cycles 34-3. Afin de diviser un cycle
d'une onde sonore musicale en "16" blocs en fonction du temps, le
registre 34-1 est du type hexadecimal a quatre positions binaires
(correspondant aux adresses de bloc doe "16" blocs allant de "O" a
"15" illustres dans le Tableau 1) pour emmagasiner l'adresse de chaque
bloc.Le registre de comptage de synchronisation (registre TC) 34-2 est
du type hexadecimal a quatre positions binaires pour commander le
nombre de pas de comptage pour chaque bloc,ce qui sera decrit en
detail, de maniere a produire un signal de synchronisation de
sommation pour commander le comptage horloge. Le registre du nombre de
cycles 34-3 est du type a capacite huit a 3 positions binaires qui
agit a chaque cycle du registre de comptage de blocs 34-1.
La teneur de comptage de chaque memoire en ligne engendre a partir de
chaque sortie du registre du nombre de cycles 34-3 passe directement a
travers l'unite 35 de definition du programme de la forme d'onde pour
chaque bloc qui sera decrit ci-apres et est mise en recirculation dans
un additionneur 36 represente dans la figure 7B a travers des portes
de recirculation telles que les portes d'inhibition 37-1 A 37-7. Dans
le cycle de recirculation, l'additionneur 36 qui fonctionne dans le
mode binaire, est soumis a un pas de comptage de "+1" lors de la
generation d'un signal de synchrqnisation d'addition mentionne
ci-dessus.
La sortie a quatre positions binaires (de poids "1", t "4", et "8")
(voir figure 8A) est appliquee a un circuit de detection de l'etat du
bloc 38 pour detecter une adresse de bloc specifiee parmi les "16"
-'adresses de bloc. Le circuit 38 produit a partir de la sortie # un
signal d'adresse "0" represente dans la figure 8B et a partir des
sorties OI,, 03, et #, on obtient les signaux de sortie representes
dans la figure 8C. Les signaux de sortie # a # sont appliques a un
circuit matrice de pas de note 39 pour determiner un nombre de
correction du pas pour chaque note, ce a quoi il sera fait reference
ci-apres.Le signal de sortie provenant de la sortie (h) est un signal
d'adresse du bloc # sous la condition "T, 2, 4, 8" dans laquelle les
poids "1", "2", "4", "8" sont tous "0" avec une connexion serie d'une
porte ET inversee 38-1 et des portes d'inhibition 38-2 et 38-3. Le
signal de sortie provenant de la sortie # est extrait directement du
circuit 38 et est un signal d'adresse de bloc de nombre impair. La
sortie (2) fournit les signaux d'adresse de bloc "2", "6", "10" et
"14" par une porte d'inhibi tion 38-4 avec une condition "1#2" 2" dans
lequel le poids "1" est "O" et le poids "2" est "1".La sortie #
fournit les signaux d'adresse de bloc "4" et "12" avec une connexion
serie des portes d'inhibition 38-5 et 38-6 pour satisfaire a la
condition "4#2#1" dans laquelle le poids de "4" est "1" et les poids
de "2" et "1" sont tous les deux "0". La sortie Q fournit le signal
d'adresse de bloc "8" avec une connexion serie des portes d'inhibition
38-7 a 9 pour satisfaire la condition "8#4#2#1" dans laquelle le poids
de "8" est "1" et les poids- de "4", "2" et "1" sont "0".
Les sorties des quatre positions- binaires du registre de comptage de
synchronisation (registre TC) 34-2 sont couplees avec l'entree d'un
additionneur 40. Les sorties a cinq positions binaires respectives de
l'additionneur 40 sont couplees avec un soustracteur 41. Les sorties a
quatre positions binaires du soustracteur 41 sont ramenees aux entrees
correspondantes, par des portes de controle de recirculation
tellesvque les portes d'inhibition 42-1 A 42-4. Les sorties du
registre de comptage de synchronisation 34-2 sont couplees avec le
generateur de synchronisation d'addition 43 qui fournit le signal de
synchronisation d'addition a l'additionneur 36 en accord avec les
octaves respectives. Les sorties a trois positions binaires de poids
"1", "2" et "4" du registre 34-2 sont appliquees a un circuit a
decalage de poids 44. Au circuit generateur de la synchronisation
d'addition 43 et au circuit a decalage du poids 44 sont appliques les
signaux de sortie d'un decodeur de code d'octave 45 qui produit les
premier a quatrieme signaux d'octaves (01 a 04) en fonction de- l'etat
des sorties des deux positions binaires emises a partir du registre de
code d'octave 21. Specifiquement, une porte ET inversee 45-1 du
decodeur de code d'octave. 45 produit un.premier signal d'octave. 1
lorsqu'il detecte l'etat du code illustre dans le Tableau 3. De facon
similaire, la porte d'inhibition 45-2 produit un second signal
d'octave 2; la porte d'inhibition 45-3, un troisieme signal d'octave
03 et la porte ET 45-4, un quatrieme signal d'octave 04.Comme
illustre, les signaux d'octaves Oi a 03 sont alimentes aux portes ET
43-1 A 43-3 t le signal d'octave 02 a une porte ET 44-1 du circuit de
decalage de poids 44; le signal d'octave- 03 aux portes ET 44-2 et
44-3; le signal d'octave 04 aux portes ET 44-4 A 44-6. Les signaux de
sortie de poids "1", "2", "4" provenant du registre 34-2 de comptage
de synchronisation sont alimentes a la porte ET 43-1 du circuit
generateur de synchronisation d'addition 43 par les portes OU 43-4 et
43-5. Le signal de sortie de poids "2" et "4" derive de la porte OU
43-4 est applique a la porte ET 43-2 le signal de sortie de poids "8"
est couple avec la porte ET 43-3.
Les sorties de ces portes ET sont couplees avec les portes
dlinhibition 43-6 et 43-7 et une porte ET inversee 43-8. Le signal de
sortie de poids "8" est de plus applique a la porte
ET inversee 43-8. La sortie de la porte ET inversee 43-8 est couplee
avec la porte d'inhibition 43-7 dont la sortie est connectee en serie
a la porte d'inhibition 43-6. Le signal de synchronisation d'addition
est forme sur la base de la sortie de la porte d'inhibition 43-6.Comme
on le voit d'apres le dessin illustrant un etat de comptage (figure
9a) du registre 34-2 du comptage de synchronisation dans une memoire
en ligne dans la figure 9, les signaux de sortie representes dans la
figure 9b delivres sur les lignes de sortie (a), (b) et (c) dans le
circuit 43 generant la synchronisation d 'addition sont preleves sous
forme des signaux illustres dans la figure 9C en synchronisme avec la
generation des signaux d'octaves 1 a 04 a partir du decodeur de code
d'octave 45.Specifiquement, le signal de synchronisation d'addition
est produit a partir du generateur du signal de synchronisation
d'addition 43 seulement lorsque le registre 34-2 de comptage de
synchronisation donne "O" pour le premier signal d'octave 1 seulement
lorsqu'il compte "O" et 1 pour le second signal d'ou- tave 02i
seulement lorsqu'il compte "0" a "3" pour le troisieme signal d'octave
0, et seulement lorsqu'il compte "0" a "7" pour le quatrieme signal
d'octave 04.Le signal de synchronisation d'addition ainsi obtenu est
applique comme signal de commande d'addition "+8" a l'additionneur 40
et il agit comme un signal de liberation de la porte sur les portes Et
46-1 A 46-4', comme un signal de commande d'addition "+1" sur
l'additionneur 36 represente dans la figure 7B.
Les signaux d'octaves 0 1 a 04 emis a partir du decodeur de code
d'octave 45 sont appliques comme signaux de commande "-1", "-2", "-4"
et"-8" au soustracteur 41 represente dans la figure 7B par le circuit
43 generant la synchronisation d'addition. En consequence, dans la
boucle de recirculation comprenant le registre de comptage de
synchronisation 34-2 l'additionneur 40, le soustracteur 41 le registre
de comptage de synchronisation 34-2, l'additionneur 40 ajoute "+8" aux
teneurs du registre de comptage de synchronisation 34-2, en
synchronisme avec le signal de synchronisation d'addition.Du resultat
de l'addition est soustraite une valeur ("-1" pour le signal d'octave
1"'-2" pour le signal d'octave 02, "-4" pour le signal d'octave 03 et
"-8" pour le signal d'octave 04) en accord avec les signaux d'octaves
1 a 04. Un nombre de correction du pas est alimente a l'additionneur
40, nombre correspondant a la note provenant des portes ET 46-1 A 46-4
qui sont ouvertes en synchronisme avec la generation du signal de
synchronisation d'addition provenant du circuit matrice du pas de note
39 en accord avec. l'etat de comptage de bloc du registre de comptage
de blooe34-1.
A savoir, le cycle d'une onde sonore musicale est constitue par "16"
blocs par rapport au temps et chaque adresse de bloc est constituee
par des impulsions horloge (plus de huit fois la periode horloge de
base) qui correspond a huit fois ou plus l'impulsion horloge de base
#0. Une impulsion de base unique correspond a un pas de l'onde sonore
musicale et en consequence chaque adresse horloge comporte huit pas ou
plus.Quand chacune des adresses des "16" blocs d'un cycle de l'onde
sonore musicale comporte 8 pas et quand un total de 128 pas est inclus
dans un cycle, le nombre de pas total correspond a la hauteur de son
la plus elevee dans ce systeme (en realite, 130 pas correspond a la
note laplus elevee (Do and num;) dans ce systeme,comme on le verra d'
apres la description qui sera donnee ci-apres). En accroissant le
nombre de pas entre les notes adjacentes a partir de la hauteur de
note la plus elevee vers la hauteur de note inferieure d'une octave,de
maniere a presenter entre elles la relation 12#2, la periode de l'onde
devient-plus grande en accord avec la note, de sorte qu'un son grave
est obtenu.Le nombre de correction du pas pour le reglage de la
periode en fonction de la note est calcule dans le circuit matrice de
pas de note 39.
Le circuit matrice de pas de note represente dans la figure 7B
emmagasine a la base une valeur de commande pour effectuer une
commande de periode en fonction de la note sous la forme de nombres
grossiers et fins panai lesquels une valeur de reglage de la periode
par le signe de comptage positif (+) dans le registre de comptage de
periode 34. Le circuit 39 est alimente avec des signaux de sortie
provenant des sorties OI, #, #, et # du circuit 38 de detection de
l'etat du bloc et de la sortie a quatre positions binaires du registre
de code de notes 20. Le circuit matrice de pas de notes 39 comporte un
circuit matrice a fonction ET 39-1 pour detecter les etats de code des
douze notes representees dans le Tableau 2. Le circuit 39-1 est muni
de lignes de sortie QI G (de la ligne detec- tant la note Do a la
ligne detectant la note Do representees dans le dessin) correspondant
aux notes. Ces lignes de sortie sont couplees avec des portes ET 39-4
A 39-14 a travers un premier circuit matrice a fonction OU 39-2 et un
second circuit matrice a fonction OU 39-3. Le premier circuit matrice
a fonction
OU 39-2 produit un nombre d'addition de pas,sous forme d'un code, par
les lignes de sortie X1 a X3 pour controler les nombres fins "O, 0, 1,
1, 2, 2, 3, 4-, 5, 5, 6, 7",dans l'ordre de Do a Dos pour chaque note.
Le chiffre d'addition de pas est ajoute a chacun des "16" blocs comme
represente dans le Tableau 4.
Tableau 4
Note Code de sortie Chiffre ajoute dans le pas
X1 X2 X3 1 2 3
1 Do O 0 0 0
2 RE O 0 0 0
3 MiX -1 0 0 1
4 Mi 1 0 0 1
5 Fat O 1 0 2
6 Fa O 1 0 2
7 Sol and num; 1 1 0 3
8 Sol O 0 1 4
9 La 1 0 1 5
10 Si 1 0 1 5
11 Si O 1 1 6
12 Dot 1 1 1 7
Le second circuit matrice a fonction OU 39-3 est utilise pour
appliquer une valeur d'addition de correction de pas,en accord avec le
nombre grossier,a la note respective dans un cycle de l'onde sonore
musicale.Dans ce cas, afin d'appliquer uniformement le chiffre
addition de correction du pas avec la synchronisation des adresses de
blocs, les signaux de sortie derives des sorties 0 a # du circuit 38
de detection de 1' etat de bloc sont choisis en accord avec les notes
respectives et les adresses de blocs avec les marques 'O' sont
choisies en accord avec la note, comme illustre dans la figure 8D. Ces
adresses de plusieurs blocs choisies servent comme synchronisation de
commande pour le nombre grossier. Le signal choisi est applique aux
portes ET 39-4 A 39-14 en accord avec la note.Les sorties des portes
ET 39-4 A 39-14 sont couplees avec le circuit serie de portes OU 39-15
A 39-25, et la ligne de sortie X4 de la porte OU finale 39-25 fournit
pour chaque note un signal de correction "+1" a l'adresse de bloc
choisie parmi les adresses "1" a "15". En d'autres mots, le nombre de
correction du pas emis a partir du circuit matrice du pas de note 39
devient une valeur de controle de la periode (Chiffre a ajouter au pas
pour controler le nombre fin + chiffre a ajouter au pas en accord avec
le nombre grossier).Le signal de sortie provenant des lignes de sortie
X1, X2, X3 et X4 du circuit matrice du pas de note 39 est applique aux
portes d'inhibition 47-1 A 47-4 qui sont rendues conductrices a un
moment autre que la generation du signal d'adresse de bloc "O" emis a
travers les lignes de sortie X1, X2, X3-et X4 du circuit matrice du
pas de note 39. Les signaux de sortie provenant des portes
d'inhibition 47-1 A 47-3 sont appliques respectivement,a travers les
portes OU 48-1 A 48-3,aux portes ET 46-2 A 46-4. Le signal de sortie
provenant de la porte d'inhibition 47-4 est couple sur la porte ET
46-1.
En- consequence, a un moment autre que la generation du signal
d'adresse de bloc "O", le chiffre addition du pas pour chaque adresse
de bloc et le chiffre d'addition de correction de pas par lequel "+1 "
est applique a l'adresse de bloc choisie, ensemble avec "+8", sont
appliques comme signaux d'addition a l'additionneur 40,en synchronisme
avec la generation du signal de synchronisation d'addition.Au moment
delta generation du signal d'adresse de bloc "O" emis a partir du
circuit de detection de l'etat de l'adresse de bloc 38, une valeur de
correction "+2" est appliquee a travers la porte OU 48-4 et la porte
ET 46-2 al'ad- ditionneur 40 et est ajoutee en synchronisme avec la
generation du signal de synchronisation d'addition,ensemble avec
l'addition "+8". En consequence, la valeur d'addition par note,pour
chaque adresse,alimentee a l'additionneur 40 est octave la plus elevee
(le quatrieme signal d'octave 04) comme illustre dans la figure 10, et
cette valeur correspond au nombre de pas (nombre des impulsions
horloge de base) dans chaque adresse de bloc.Le numero de pas d'un
cycle de l'onde sonore musicale de chaque note est represente dans la
colonne de droite de la figure 10.
Comme illustre, les nombres de pas de deux notes adjacentes presentent
entre eux la relation 12f2. Naturellement, des synchronisations
d'addition differentes alimentees a l'additionneur 40 sont utilisees
pour les signaux d'octaves respectifs 0 1 a 04 et la valeur soustraite
dans le soustracteur 41 est egalement differente pour des signaux
d'octaves 1 a 04. Lors que l'octave devient plus basse (en direction
du signal d'octave 01), la periode d'un cycle de l'onde sonore
musicale devient plus longue.
Le registre de comptage de la periode 34, le registre de codes de
notes 20, le registre de codes d'octaves 21, sont chacun munis de huit
memoires en ligne. Un cycle d'operation dans la direction de la fleche
de chaque registre est acheve pour huit impulsions de decalage +0..
Pour cela, la forme d'onde du son est controlee sur la base de cette
circulation unique. Puisque le systeme de l'invention utilise une
memoire a decalage qui sera decrite ci-apres, il est possible de
commander les formes d'ondes dans une position convenable a
l'interieur d'une circulation du registre.
Plus specifiquement, le systeme est muni de huit memoires en ligne
dans la direction de la fleche a la sortie de l'etage de production du
son (precedant un circuit de conversion numerique/analogique) illustre
dans la figure 7C et avec une memoire a decalage 49 qui decale par
l'impulsion horloge de base 0. La memoire a decalage 49 est concue de
maniere que l'une des huit memoires en ligne; est adressee par le code
exprime par trois chiffres binaires (de poids "1", "2", "4") emis a
partir du circuit de decalage de poids 44 dans la figure 7A.Les
adresses "0" a "7" sont assignees aux memoires en ligne de-telle
maniere que l'adresse "0" est assignee a la memoire en ligne laplus
proche du cote sortie de la memoire a decalage 49 et l'adresse "7" a
la memoire en ligne la plus eloigneedu cote sortie. Par cette
designation a adresse, un delai de decalage de 8 #0 au maximum est
possible.
L'adresse de la memoire a decalage 49 est specifiee seulement lorsque
le signal de synchronisation d'addition emis a partir du circuit
generateur de synchronisation d'addition 43 est applique a travers les
portes ET 50 et 51 illustrees dans la figure 7C.
Le signal de sortie de la porte ET 51 applique a la memoire a decalage
49 est appele signal de permission.
Le signal de poids "1"provenant du registre de comptage de
synchronisation 34-2 est applique aux portes ET 44-1, 44-3 et 44-6
dans le circuit a decalage du poids 44 represente dans la figure 7A,
la sortie de poids "4" a la porte ET 44-4, la sortie de poids "2" aux
portes ET 44-2 et 44-5. La porte ET 44-6 est couplee avec la ligne de
sortie Y1, les portes ET 44-3 et 44-5 a la ligne de sortie Y2 par
l'intermediaire de la porte OU 44-7, les portes ET 44-2 et 44-4 a la
ligne de sortie Y4 par la porte
OU 44-9 a laquelle les signaux de sortie de la porte OU 44-8 et de la
porte ET 44-1 sont appliques. Ainsi, des sorties a trois positions
binaires alimentees a travers les lignes de sortie Y1, Y2 et Y4 sont
alimentees comme code de designation d'adresse a la memoire a decalage
49.Le signal de sortie provenant du registre de comptage de
synchronisation 34-2 devient le signal de designation d'adresse
represente dans le Tableau 5 en fonction des- signaux d'octave 01 a
04. Comme cela sera decrit ci-apres, le signal de sortie provenant de
l'additionneur 52 est decale vers le haut par l'impulsion #0 par la
memoire a ligne adressee et est extrait de la memoire a decalage 49.
Tableau 5
Sortie du registre Designation d'adresse de la memoire de comptage de
a decalage synchronisation 04 03 02 01
1 2 4 8 1 2 4 1 2 4 1 2 4 1 2 4
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
1 1 0 0 0 1 1 0 0 2 0 1 0 4 0 0 1
2 0 1 0 0 2 0 1 0 4 0 0 1 0 0 0 0
3 1 1 0 0 3 1 1 0 6 0 1 1 4001
4 0 0 1 0 4 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0
5 1 0 1 0 5 1 0 1 2 0 1 0 4 0 0 1
6 0 1 1 0 6 0 1 1 4 0 0 1 0 O 0 0
7 1 1 1 0 7 1 1 1 6 0 1 1 4 0 0 1
8 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9 1 0 0 1 1 1 0 0 2 0 1 0 4 0 0 1
10 0 1 0 1 2 0 1 0 4 0 0 1 0 0 0 0
11 1 1 0 1 3 1 1 0 6 0 1 1 4 0 0 1
12 0 0 1 1 4 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0
13 1 0 1 1 5 1 0 1 2 0 1 0 4 0 0 1
14 0 1 1 1 6 0 1 1 4 0 0 1 0 0 0 0
15 1 1 1 1 7 1 1 1 6 0 1 1 4 0 0 0 0 0 0 0
Comme decrit ci-dessus, un cycle de l'onde sonore musicale pour chaque
note est decoupe en pas correspondant chacun a une impulsion horloge
de base #0, avec un nombre different de pas pour les notes
respectives. Pour une meilleure comprehension de la formation de la
periode pour chaque note, le fonctionnement sera decrit avec reference
a la figure 11A.
Le fonctionnement represente dans la figure liA concerne un cas dans
lequel l'octave la plus elevee est 04 et le nom de la note "Do". Au
moment ou le registre de comptage de periode 34 est l'etat initial
"O", le signal de synchronisation de l'addition est produit a partir
du circuit generateur de la synchronisation d'addition 43. En
consequence, en synchronisme avec le signal d'adresse de bloc "O"
produit a partir du circuit de detection de l'etat de bloc 38, la
va-leur de correction "+2", ensemble avec la commande d'addition "+8"
est appliquee a l'additionneur 40 et ensuite-l'addition (0 + 10) est
effectuee dans l'additionneur 40.
Dans le soustracteur 41 "-8" est soustrait de la valeur d'addi tion
"10" en reponse au signal 04, de la quatrieme octave. La valeur de
sortie "2" de la soustraction est alimentee en retour au registre de
synchronisation 34-2. Le signal de synchronisation d'addition est
alimente comme commande d'addition "+1" a l'additionneur 36 et comme
signalde permission a la memoire a decalage 49 represente a la figure
7C. A ce'moment, l'adresse de la memoire a decalage 49 est "O". Sous
cette condition, la memoire en.ligne "O" de la memoire a decalage 49
est,dans un etat de synchronisation de sortie,pretepour permettre a la
valeur de sortie de l'additionneur 52 d'etre produite comme decrit
ci-apres.Apres la duree de decalage 8o, le registre de synchronisation
34-2 produit "2" et le registre de comptage de blocs 34-1 produit "1"
(voir figures llA, 11B et 11E). A ce moment, le signal de sortie
provenant du registre de comptage de blocs 34-1 est "1" de sorte que
le signal de sortie (g provenant du circuit 38 de detection de l'etat
du bloc est alimente au circuit matrice du pas de note 39. Dans le cas
de la' note "Do", le circuit matrice 39 ne produit aucun signal de
sortie et ainsi aucune valeur de correction du pas n'est appliquee a
l'additionneur 40.Seule la commande "+8" est appliquee a
l'additionneur 40, en synchronisme avec le signal de synchronisation
d'addition avec le resultat que l'addition (2 + 8) est effectuee dans
celui-ci. De plus, le soustracteur 41 effectue une soustraction "-8"
et finalement la valeur resultant de la soustraction "2" est alimentee
en retour au registre de comptage de synchronisation 34-2. En
synchronisme avec le signal de synchronisation d'addition, un signal
"+1" est applique a l'additionneur 36 et la valeur d'addition "2" est
alimentee en retour au registre de comptage de blocs 34-1.
Le signal de-synchronisation d'addition est applique comme signal
d'ouverture a la memoire a decalage 49 et la valeur de sortie "2"
provenant du registre de comptage de synchronisation (TC) 34-2 est
alimentee au circuit de decalage.de poids 44.- En consequence, un
signal 11111 est extrait a travers la ligne de sortie Y2. Comme on le
voit d'apres le Tableau 5, celui-ci designe l'adresse "2" de la
memoire a decalage 49. I1 en resulte que le signal de synchronisation
de sortie de l'adresse de bloc "1" est sorti de la memoire a decalage
49, en etant decale d'un temps de decalage 2Qo, comme on le voit
d'apres (i) de la figure llA. A savoir, lorsque les adresses de bloc
sont "0" et "1", l'espace entre celles-ci est divise en dix
pas.Ensuite, une operation similaire est repetee-. Dans le cas de la
note "Do", les adresses de blocs adjacentes sont espacees de huit
pas.et, comme represente dans la figure 10, un cycle de l'onde sonore
musicale comporte 130 pas.Les operations pour les notes "Si" et 11Do*'
pour le signal 04 de quatrieme octave sont illustres dans les figures
11B et 11C, de maniere analogue au diagramme de la figure llA.
Les details de la memoire a decalage 49 et de l'additionneur 52
representes dans la figure 7C sont illustres dans la figure 12. Les
references 49-1 A 49-8 designent huit memoires en ligne (les memoires
en lige 49-4 A 49-7 sont omises dans le dessin), chacune de dix
positions binaires. Ces memoires en ligne sont decalees par le signal
horloge de base iO.Des circuits de controle d'entree 49-9 A 49-16 sont
prevus sur les cotes entree des memoires en ligne 49-1 A 49-8. Dans le
dessin, seul un circuit de porte pour une position binaire est
illustre dans un but de simplification. En fait, des portes similaires
sont utilisees pour toutes les positions binaires restantes. Un signal
de designation d'adresse a trois positions binaires fourni par les
lignes Y1, Y2 et Y4 a partir du circuit de decalage de poids 44
represente dans la figure 7A est applique au decodeur 49-17 de la
memoire a decalage 49 lorsque les adresses "0" a "7" sont specifiees.
Les memoires en ligne 49-1 A 49-8 sont assignees de maniere
correspondante aux adresses 1'0"' A "7" respectivement.
Les signaux de designation des adresses "0" a "7" sont appliques aux
portes ET 49-18 A 49-25 auxquelles est applique un signal d'quverture.
Les sorties de ces portes sont couplees avec les circuits de commande
d'entree 49-9 A 49-16. Les circuits de commande d'entree 49-9 A 49-16
permettent a la sortie provenant de l'additionneur 52 d'entrer dans la
memoire en ligne specifiee et provoque le decalage du signal entre
dans celle-ci. Le signal de sortie provenant de la memoire en ligne
49-1 est applique a un convertisseur numerique-analogique (voir figure
1), par l'intermediaire d'un additionneur de sortie 49-26 et d'un
circuit a declenchement 49-27. Le signal de sortie provenant du
circuit declencheur 49-27 est remis en circulation a travers
l'additionneur de sortie 49-26 de sorte qu'il est accumule.Le signal
de sortie provenant de la memoire en ligne qui precede immediatement
la sortie provenant des memoires en ligne specifiees 49-1 A 49-8 est
applique a l'etage de poids correspondant de l'additionneur 52 par
l'intermediaire de la porte OU 49-28 (illustreeseulement pour une
position binaire).
Un registre de reglage de la synchronisation 53 represente dans la
figure 7A est constitue par huit memoires an ligne,chacune a une
position binaire, connectees en serie. Un registre d'enveloppe 54 est
constitue par huit memoires en ligne qui sont connectees en parallele
selon la direction de la fleche et chacune est sous la forme d'une
memoire en ligne a 7 positions binaires (ayant des poids de "1", "2",
"4",- "8", "16", "32" et "64"). En cours de fonctionnement, les deux
registres 53, 54 sont decales selon la direction de la fleche en
synchronisme avec l'impulsion de decalage +0. Le registre de code de
note 20, le registre de code d'octave 21, le registre de comptage de
la periode 34, le registre de reglage de la synchronisation 53 et le
registre d'enveloppe 54 sont amenes a correspondre aux memoires en
ligne.Pour le code de hauteur de son provenant du registre de code
d'octave 21 et du registre de code de note 20, les signaux de sortie
de controle correspondant a ceux-ci sont produits a partir du registre
de comptage de periode 54, du registre de reglage de la
synchronisation 53 et du registre d' enveloppe 54. Le coefficient
d'enveloppe est indique par 32 valeurs de comptage de "0" a "31" qui
sont exprimees par cinq positions binaires avec les poids "1", "2",
"4", "8" et "16" a partir du registre d' enveloppe 54.Deux positions
binaires de poids "32" et "64" indiquent quatre etats de l'enveloppe,
a savoir l'attaque, l'amortissement, i' attenuation et l'effacement
Ainsi, les sorties sur les etages de sortie a sept positions binaires
du registre d'enveloppe 54 sont appliquees aux bornes d'entree de
poids correspondant de l'additionneur 55. Les sorties des positions
binaires respectives provenant de l'additionneur 55-1 pour compter la
valeur de. controle de l'enveloppe dans l'additionneur 55 sont
appliquees de facon a circuler aux bornes d'entree "lu, "2", "4", "8"
et "16" du registre enveloppe 54 par les portes d'inhibition 56-1 A
56-5 pour inhiber la sortie lorsqu'un signal de report provenant de
l'additionneur 55-1 apparait, respectivement.Le signal de report
produit a partir de l'additionneur 55-1 est applique a la borne
d'entree du report d'un additionneur 55-3 pour le comptage de l'etat,
a travers la porte d'inhibition 55-2 entrainee par le signal de sortie
provenant de la porte ET inversee 57 qui detecte l'etat d'effacement
"00" par les poids de detection d'etat "32", "64" du registre
d'enveloppe 54. En d'autres mots, l'additionneur 55-3 accepte le
signal de sortie de report lorsque l'etat de l'enveloppe est dans les
etats autres que celui d'effacement. Le signal de sortie de
l'additionneur 55-3 est maintenu en circulation sur les bornes
d'entree de poids "32", "64" du registre d'enveloppe 54 par les-portes
d'inhibition 58r1 et 58-2.Le signal d'indication de Entree de la
touche d'execution represente dans la figure 7A est alimente au cote
entree de l'etage de poids "32" du registre d'enveloppe 54 par
l'intermediaire de la5porte OU 59 de sorte que, lorsque le signal
d'indication d'entree est produit, l'etat de l'enveloppe devient
immediatement l'etat d'attaque. La relation entre l1etat de
l'enveloppe et l'etat du code des etages de poids "32"et"64" des deux
positions binaires est indiquee sous forme de tableau dans le Tableau
6.
Tableau 6
Poids Etat de l'enveloppe
32 64
0 0 Touche liberee effacement
1 0 Attaque
0 1 Amortissement
1 1 Attenuation
Le signal de sortie provenant du registre de reglage de la
synchronisation 53 illustre dans la figure 7A est applique sur l'une
des bornes d'entree de chaque porte 60 et 61.
L'autre borne d'entree de la porte ET 60'est connectee en relation de
reception de la sortie de la porte ET 62 pour obtenir le produit
logique du signal d'adresse de bloc "Q" et du signal de
synchronisation d'addition emis depuis le generateur de
synchronisation d'addition 43. Le registre de reglage de
synchronisation 53 est regle en appliquant sur le cote entree de
celui-ci le signal horloge (designe comme horloge d'enveloppe) produit
a partir de la porte d'inhibition 63 qui sera decrite ci-apres a
travers les portes OU 64 et 65. La porte d'inhibition 63 est alimentee
avec le signal de sortie provenant d'une connexion serie
desportesd1inhibition 66-1 A 66-5 pour detecter l'etat tout a "O" du
registre d'enveloppe 54 et de la porte ET inversee 66-6. Pour ceci,
lors de l'etat tout a "O', l'impulsion horloge d'enveloppe ne peut pas
passer a travers la porte d'inhibition 63. Lorsqu'un signal "1" est
positionne dans le registre de reglage de la synchronisation 5-3, la
porte ET 60 est rendue conductrice en synchronisme avec le signal de
synchronisation d'addition de bloc "0" provenant de la porte ET 62.
Alors, le signal de synchronisation d'addition est produit vers
l'additionneur 55 tandis qu'en meme temps la sortie de la porte
d'inhibition 61 est inhibee. Il en resulte qu'un signal "O" est charge
dans le registre de reglage de la synchronisation 53 pour liberer
l'etat bascule de celui-ci.Le signal de synchronisation d'addition
emis depuis la porte ET 60 est applique comme un signal d'ouverture de
porte aux portes ET 67-1 A 67-5, ce qui permet le passage d'une valeur
d'adition vers l'additionneur 55 pour l'enveloppe qui sera decrit
ci-apres. I1 en resulte que l'enveloppe se decale avec le temps dans
les etats attaque, amortissement et attenuation. A savoir, le registre
de reglage de la synchronisation 53 est utilise pour synchroniser la
valeur d' addition appliquee a l'additionneur 55 pour l'enveloppe avec
l'adresse de bloc "0" de la forme d'onde sonore musicale. Lorsque la
sortie du registre de synchronisation 53 est "0" et que le registre
d'enveloppe 54 est a l'etat tout a "0", la porte d'inhibition 68
produit un signal de remise a zero qui sera decrit
ci-apres.Les-signaux a cinq positions binaires de poids "1", "2", "4",
"8" et "16" produits a partir du registre d'enveloppe 54 sont
appliques respectivement aux portes OU exclusives 69-1 A 69-5 du
registre a decalage de poids 69.
Les commutateurs S1 a S6 illustres dans la figure 7C sont utilises
pour definir les types de courbes de volume individuelles a-et ss. Le
groupe des commutateurs S1, S3 et indique l'attaque (A),
l'amortissement (D) et l'attenuation (R) sur la courbe de volume a. Le
groupe des commutateurs S2, S4 et 86 indique les etats A, D et R de la
courbe de volume ss. Comme illustre dans la figure 13, trois
commutateurs peuvent indiquer sept types de courbes de volume. Dans
cet exemple, deux types de courbes de volume peuvent etre
selectionnees simultanement.
Un type est appele courbe de volume a(selectionnee par les comme
tateurs S S3 et Sg) et l'autre type est appele courbe de volume
ss(selectionnee par les commutateurs S2, S4 et 86). Les combinaisons
de ces courbes a et ss s'effectuent comme illustre dans la figure 14.
Comme decrit avec reference aux figures 1 a 3, l'unite de definition
du programme de la forme d'onde 35 representee dans la figure 7A
designe une periode d'une onde sonore musicale par une valeur du
coefficient differentiel avec + (ascendant) ou "-" (descendant) de la
montee de l'onde ou de la descente de l'onde pour chaque adresse de
bloc d'une periode.L'unite de definition 35 peut egalement definir les
types de la courbe de volume, courbes a et ss en produisant un signal
"0" pour la definition d'une cour-be a et un signal "1" pour la
definition d'une courbe ss. Un exemple de la definition est represente
dans la figure 15. Comme on peut le voir d'apres la figure,
l'indicateur indique la valeur du coefficient differentiel par des
chiffres "1", "2", "4" et les symboles "+" et "-" et la courbe de
volume para et ss. Les details de l'unite de definition du programme
de forme d'onde 35 sont illustres dans la figure 16.Comme on le
voit,des commutateurs A1 a A15 et B1 a B15 pour specifier les valeurs
absolues "1", "2" et "4", desscommutateurs C1 a C15 pour specifier les
courbes de volume a et ss et des commutateurs D1 a
D15 pour indiquer "+" et "-" sont prevus pour chaque adresse de bloc
"1" a "15", respectivement. Une ligne commune aux groupes de
commutateurs respectifs pour chaque adresse de bloc est couplee avec
les signaux de detection de l'etat du bloc ayant des valeurs de
comptage de "1" a "15" provenant du registre de comptage du bloc 34-1.
Les commutateurs A1 a A15, B1 A B15 de chaque bloc produisent trois
signaux de definition des valeurs du coefficient differentiel "1",
"2", "4" par l'intermediaire des decodeurs E1 a E15. Les signaux de
definition correspondants sont extraits par une porte OU.L'adresse de
bloc 10 est toujours reglee au niveau "0" et de ce fait n'est pas
indiquee par le commutateur et, en oenseuenoe, seules les adresses de
blocs "1" a "15" sont indiquees par le commutateur. Le signal de
commande (-) in dique par l'unite de definition du programme de forme
d'onde 35 pour chaque adresse est applique a l'additionneur 52
illustre dans la figure 7C, le signal de commande de "1", '12", ou "4"
est applique aux circuits de decalage du poids 69 represente dans la
figure 7B et le signal de commande ss est applique aux portes
OU exclusives 70 et 71 representees dans la figure 7B.Le signal de
commande ss passe generalement a travers la porte OU exclusive 70 pour
atteindre les portes d'inhibition 72-1 A 72-3 et les portes ET 72-4 A
72-6 dans un circuit 72 de controle de la courbe de volume a/ss. En
consequence, les portes ET 72-4 A 72-6 produisent des signaux de
sortie en synchronisme avec un signal de definition ss (ll1U), les
portes d'inhibition 72-1 A 72-3 produisent un signal de sortie en
synchronisme avec un signal de definition a ("O") en accord avec a ou
ss indique selectivement par les commutateurs S1 a S.Les sorties de la
porte d'inhibi
6 tion 72-1 et de la porte ET 72-4 sont couplees avec la porte
OU 72-7; les sorties de la porte d'inhibition 72-2 et de la porte ET
72-5 avec la porte OU 72-8, les sorties de la porte d'inhibition 72-3
et de la porte ET 72-6 avec la porte OU 72-9.
La sortie de la porte OU 72-7 est appliquee a la porte ET 72-10, aux
portes d'inhibition 72-11 et 72-12 eta la porte ET 72-13
La sortie de la porte OU 72-8 est connectee a la porte ET 72-14 et a
la porte d'inhibition 72-12 et la sortie de la porte OU 72-9 est
alimentee vers la porte ET 72-15. La sortie de la porte
ET 72-14 est appliquee a la porte d'inhibition 72-11 et a la porte ET
72-13. La porte ET 72-10 et la porte d'inhibition 72-11 sont
connectees a la porte OU 72-17 par l'intermediaire de la porte OU
72-16. La sortie de la porte d'inhibition 72-12 est connectee par la
porte ET 72-18 a une porte OU 72-19. Les portes
ET 72-13 et 72-15 sont connectees a la porte OU 72-20. Les portes OU
72-17 A 72-20 sont connectees en serie et la sortie de la porte OU
72-17 est alimentee a la porte ET 50.Un signal de detection provenant
du circuit de detection de l'etat de l'enveloppe 73 est couple dans
une relation d d'alimentation avec les portes ET 72-10, 72-14, 72-15
et 72-18. Habituellement, la porte
ET inversee 73-1 detecte un etat d'effacement "00" de l'enveloppe, la
porte d'inhibition 73-2, l'etat d'attaque, la porte d'inhibition 73-3,
l'etat stationnaire et la porte ET 73-4 l'etat d'attenuation. La porte
d'inhibition 73-2 est-couplee avec la porte ET 72-10, la porte
d'inhibition 73-3 avec les portes
ET 72-14 et 72-18. Les signaux de sortie provenant de ces portes
servent comme signaux d'ouverture de porte. Le signal de sortie
provenant de la porte ET inversee 73-1 ensemble avec le signal de
detection de l'etat tout a "0" (symbole greater than (dans la figure
7D) a partir du registre d'enveloppe 54 est applique a la porte
d'inhibition 73-5. Le signal de sortie provenant de la porte
d'inhibition 73-5, ensemble avec le signal de sortie provenant de la
porte ET 73-4 est applique comme signal d'ouverture de porte a la
porte ET 73-15 par l'intermediaire d une porte OU 73-6.
En consequence, la porte OU 72-16 dans le circuit 72 de controle de la
courbe de volume a/B produit un signal de sortie lorsque l'enveloppe
est dans l'etat attaque et la courbe de volume est indiquee par G4 a
Q7 comme illustre dans la figure 13 et lorsque la premiere etant a
l'etat stationnaire, la seconde est indiquee par 0 et C3 dans la
figure 13. La porte ET 72-18 produit un signal de commande "31" dans
le cas de # dans la figure 13 lequel indique qu'il n'y a aucun
amortissement lorsque l'etat de l'enveloppe est l'etat d'amortissement
et qu'une indication d'attaque est donnee.La porte 72 produit un
signal pour indiquer une valeur de complement qui est la valeur du
coefficient enveloppe inversee dans le cas de 0., 0,0,, 01 dans la
figure 13 ce qpiest une indication vers le bas pour les etats
d'amortissement et d'attenuation de l'enveloppe. La porte
OU 72-17 produit des signaux representant l'attaque (A), 1'
amortissement (D) et l'attenuation (R), seulement lorsque ces etats
sont indiques par les commutateurs correspondants. Le signal de
synchronisation d'addition est a ce moment produit comme un signal
d'ouverture vers la memoire a decalage 49.
Le signal de commande "31" produit a partir de la porte ET 72-18 est
alimente aux portes OU 69-6 A 69-10 et le signal de commande
complementaire provenant de la porte OU 72-20 est alimente par la
porte OU exclusive 69-11 aux portes OU exclusives 69-1 A 69-5.
Dans le circuit de decalage du poids 69, lorsque le signal de commande
"31" et le signal de commande complementaire ne sont pas presents, la
valeur du coefficient d'enveloppe pondeee par "1", "2", "4", "8", et
"16" provenant du registre d'enveloppe 54 passe a travers les portes
OU exclusives 69-1-A 69-5 et est soumise a une operation de decalage
du poids (dans ce cas, la valeur du coefficient differentiel + x
valeur du coefficient d'enveloppe E) en fonction des valeurs du
coefficient differentiel indiquees "1", "2", et "4" pour chaque
adresse horloge indiquee a partir de l'unite de designation du
programme de forme d'onde 35 et la valeur de la multiplication est
appliquee a l'additionneur 52.Un signal d'indication de largeur "1" du
coefficient differentiel est alimente a l'une des bornes d'entree de
chacune des portes ET 69-12 A 69-16, un signal d'indication de "2" a
l'une des bornes d'entree de chacune des portes ET 69-17 A 69-21, un
signal d'indication de "4" a l'une des bornes d'entree de chaque porte
ET 69-22 A 69-26. L'autre borne d'entree de chacune des portes ET
69-12, 69-17 et 69-22 est alimentee avec un signal correspondant au
poids "1" de la valeur du coefficient d'enveloppe. L'autre borne
d'entree de chacune des portes ET 69-13, 69-18 et 69-23,est alimentee
avec un signal correspondant au poids "2".L'autre borne d'entree de
chacune des portes ET 69-14, 69-19 et 69-24 recoit un signal
correspondant au poids "4". Le signal correspondant au poids "8" est
applique a l'autre borne d'entree de chacune des portes ET 69-15,
69-20 et 69-25. Le signal correspondant au poids "16" est applique a
l'autre borne d'entree de chacune des portes ET 69-16, 69-21 et
69-26.Comme illustre, la porte ET 69-12 est connectee a la borne
d'entree de poids "1" de l'aditionneur 52, les portes
ET 69-13 et 69-17 a la borne d'entree de poids "2" par la porte
OU 69-27, les portes ET 69-14, 69-18 et 69-22 au cote entree de poids
"4" par les portes OU 69-28 et 69-29, les portes ET 69-15, 69-19 et
69-23 au cote entree de poids "8" par l'intermediaire des portes OU
69-30 et 69-31, les portes ET 69-16, 69-20 et 69-24 au cote entree de
poids "16" par l'intermediaire des portes OU 69-32 et 69-33, les
portes ET 69-21 et 69-25 au cote entree de poids "32" par
l'intermediaire de la porte OU 69-34 et la porte ET 69-26 au cote
entree de poids "64".
Avec cette connexion, le circuit de decalage de poids 69 produit les
valeurs de multiplication representees dans la figure 1!7 en fonction
des valeurs -"1", "2" et "4" du coefficient differentiel. Lorsque le
circuit de commande 72 de la courbe de volume a/I3 produit signal de
commande "31" et l'alimente aux portes OU 69-6 A 69-10, la valeur du
coefficient enveloppe doit avoir "31" quel que soit le signal de
sortie provenant du registre d'enveloppe 54. Lorsque la commande du
complement est appliquee a la porte OU exclusive 69-11, le coefficient
d'enveloppe a cinq positions binaires provenant du registre
d'enveloppe 54 est inverse et les valeurs de multiplication
representees dans la figure 17 deviennent les valeurs inverses.
Comme on le voit d'apres la figure 15, la difference par rapport au
cas illustre dans les figures 3 et 4 est que la multiplication pour
chaque adresse de bloc est effectuee en fonction d' une courbe de
volume a ou ss, c'est-a-dire de la valeur du coefficient differentiel
+ x par la valeur du coefficient enveloppe E (E est Ea lorsqu'il suit
la courbe de volume a et est Ess lorsqu'il suit la courbe de volume
ss). De cette maniere,la valeur de multiplication entree dans
l'additionneur 52 est alimentee a la memoire a decalage 49.
Ainsi, en definissant deux courbes de volume and alpha et ss, le
systeme peut simultanement definir les formes d'onde de and alpha et
ss.
En consequence, lorsque les formes d'onde sont differentes, les
montees et les descentes des courbes de volume-peuvent etre modifiees
de sorte qu'une combinaison convenable de ces courbes fournit une
grande variete de formes d'ondes sonores musicales synthetisees. En
consequence, la variation en fonction du temps de la structure des
harmoniques de la forme d'onde est remarquable pour produire une onde
sonore musicale avec un timbre riche.
I1 en resulte que l'instrument de musique ainsi construit confor
mement l'invention peut produire un son musical avec les
caracteristiques particulieres du son produit en particulier par les
coppers et les cordes.
Dans la figure 7B, les contacteurs S10, S11 et S12 sont utilises pour
definir des modes de periode and alpha et ss et les signaux de sortie
de ces contacteurs sont alimentes au circuit 74 de commande de periode
(appelee cycle de travail). Par les etats en circuit et hors circuit
de ces trois contacteurs, un signal de definition du mode represente
par huit chiffres "0" a "7" est produit a partir du circuit matrice de
fonction ET 74-1 a travers les lignes de sortie et est ensuite entre
dans le circuit matrice de fonction OU 74-2.La sortie a trois
positions binaires (avec des poids de "16", "32" et "64") provenant du
-registre du nombre de cycles 34-3, represente dans la figure 7A qui
est- comptee a chaque periode de la forme d'onde est aussi envoyee au
circuit de commande de cycle de travail 74. En fonction de l'etat de
comptage du cycle, la porte ET inversee 74-3 produit l'etat de sortie
represente dans la figure 18(b) et la porte OU 74-4 produit l'etat de
sortie illustre dans la figure 18(a) presentant la condition
(16*32+16-32-64), selon l'etat de la porte ET 74-5, de la porte
d'inhibition 74-6 et de la porte ET inversee 74-3.
Le signal de (16) du registre du nombre de cycles 34-3 illustre dans
la figure 18 (a) est alimente aux portes d'inhibition 74-7 et 74-8. La
sortie de la porte ET inversee 74-3 est alimentee aux portes ET 74-9
et 74-10. La sortie de la porte OU 74-4 est ali mentee aux portes ET
74-11 et 74-12.
La relation de base entre le cycle de travail et l'etat de comptage du
cycle sera decrite avec reference a la figure 19. Dans la figure, "0"
indique un cycle ne comportant pas de sortie d'une forme d'onde et "1"
indique un cycle comportant une sortie d'une forme d'onde. Les cycles
de travail "1", "1/2" et "1/4" signifient que la sortie delta forme
d'onde est extraite tous les cycles, tous les deux cycles et tous les
quatre cycles. Le cycle de travail "1/3" est obtenu en reglant
directement l'etat du comptage du cycle a l'etat de comptage du cycle
"6" sans compter les cycles "4" et "5".Dans la designation des modes
"6" et "7" parmi ces modes specifies par les chiffres "0" a "7" en
fonction des combinaisons des trois positions binaires des contacteurs
S10 a S12 de designation du mode de periode a/S, le circuit matrice de
fonction OU 74-2 produit un signal de sortie
K1 qui est applique, ensemble avec le signal de sortie de poids "64"
provenant de l'additionneur 36, a la porte ET 74-13 dont le signal de
sortie est alimente par la porte OU 74-14 au poids "32" du registre
34-3 du nombre de cycles. Ainsi, les valeurs de comptage des etats des
cycles "4" et "5" sont sautes.La sortie K2 du circuit matrice de
fonction OU 74-2 est appliquee a la porte OU 74-15; la sortie K3 a la
porte OU 74-16; la sortie K4 a la porte OU 74-15 a travers la porte
d'inhibition 74-5; la sortie K6 a la porte OU 74-17 par la porte ET
74-9; la sortie K5 est appliquee a la porte OU 74-16 par la porte d'
inhibition 74-8; la sortie K7 a la porte OU 74-18 par la porte
ET 74-10; la sortie K8 est appliquee a la porte OU 74-19 par la porte
ET 74-11; la sortie Kg est appliquee a la porte OU 74-20 par la porte
ET 74-12. Les portes OU 74-15, 74-17 et 74-19 sont connectees en serie
pour produire une sortie X1 (a).Les portes OU 74-16, 74-18 et 74-20
sont connectees en serie pour produire une sortie X2 (ssl. En
consequence, les signaux de sortie produits sur les lignes de sortie
X1. (a) et X2 (ss) correspondent aux chiffres "0" et "7" pour la
designation du mode de periode a et B, comme illustre dans la figure
20. Comme represente, la ligne X1 (a) fournit une periode M sur la
base de la forme d'onde par la designation a et la ligne de sortie X2
(ss) fournit une periode N sur la base de la forme d'onde par
l'indication ss.En consequence, dans les modes de periode "0" a 5, les
periodes M et N sont toutes les deux des nombr entiers., mais, dans
les modes de periode "6" et "7", si l'un des cycles a vail M et N est
un nombre entier, l'autre n'est pas un nombre entier. Les signaux de
sortie X1 (a) et X2 (ss) sont appliques a la porte d'inhibition. 75 et
a la porte ET 76. Habituellement. en synchronisme avec un signal de
designation aJ derive depuis la porte OU exclusive 71, la porte
d'inhibition 75 est rendue conductrice pour un signal d'indication
("0") et;la 3
ET 76 est rendue conductrice pour un signal de designation ss ("1").
Ces signaux de sortie passent a travers les notes d'inhi- bition 77 et
78 qui seront decrites ulterieurement et la porte AGI 79 pour
atteindre la porte ET 51 representee dans la figure 7C.
Le contacteur R1 est connecte a la porte OU exclusive 71 et inverse
par sa mise en oeuvre le signal de designation and alpha/ss
pour.chaque adresse de bloc sortie depuis l'unite 33 de definition du
programme de la forme. d'onde, avec le resultat que porte ET 76
produit un signal de sortie en synchronisme avec le signal de
definition a et la porte d'inhibition 75 produit un signal de sortie
en synchronisme, avec le signal de definition...-
En consequence, la sortie X1 devient un cycle de travail 13 et la
sortie X2 un cycle de travail and alpha. Le contacteur R2 est connecte
aux portes d'inhibition 80 et 81 auxquelles sont fournis,
respectivement, un signal P qui sera decrit ulterieurement et s;n
signal inverse P et il indique si and alpha et ss sont separes on non.
En cours de fonctionnement, les portes d'inhibition 80 et 81 ne
produisent aucune sortie et ainsi les portes d'inhibition 77 et 78
produisent les signaux X1 (a) et X2 (ss) (lorsque le contacteur
R1 est actionne, les signaux X1 (ss) et X2 ( and alpha) sont
extraits).
Lorsque le contacteur R2 n'est pas actionne, les protes d'inhi- bition
80 et 81 produisent un signal P et un signal P (ces signaux sont
produits seulement dans la definition de l'execution en duo) et la
memoire-ligne paire est designee par a et la memoire- ligne impaire
par ss. Ceci est mis sous forme de tableau dans la figure 21-. Dans la
preparation du tableau represente (dans la figure 21, aucune
designation n'est faite par le contacteur
R2 et un contacteur R3 qui sera decrit ci-apres. L'indication de la
non separation par le contacteur R2 est efficace uniquement pour
l'execution en duo.Le contacteur R3 est connecte a la porte
OU exclusive 70 et, lorsqu'il est actionne,le signal a/ss specifie
pour chaque bloc par l'unite 35 de designation de programme de forme
d'onde est inverse. Ceci veut dire que les relations de a et ss sont
toutes inversees.De cette maniere, le fonctionnement d'un octave peut
etre effectue par la designation du mode de cycle de travail a et ss
et le cycle de travail de l'onde sonore musicale est modifiee et le
timbre peut egalement etre modifie pour chaque octave.En se referant
au fonctionnement avec non separation a ss illustre dans la figure 21,
dans le cas d'une designation de mode "6", a:,8 est 1: 15 et ss est un
son inferieur de quatre intervalles majeur a a. Dans la designation de
mode "7",ss a un cycle de travail deux fois aussi long que celui de
a.On peut concevoir que la forme d'onde de ss soit une onde constituee
d'ondes ayant des periodes 2/3 et double de celle de l'ondea.'3 est un
son incluant un composant superieur de cinq intervalles majeurs a a et
un autre composant inferieur d'une octave a a. Les periodes entre les
formes d'ondes differentes peuvent etre controlees pour etre M: N.
Pour cela, les structures en harmoniques de ces ondes peuvent etre
modifiees et de plus, lorsque ces ondes avec des structures en
harmoniques modifiees sont combinees,la structure en harmoniques de
l'onde combinee est de plus modifiee differemment.
En consequence, une telle onde combinee ou composite presente une
sensation de son musical efficace avec une variation dans le temps
plus naturelle.
Dans la figure 7, le contacteur T1 est un contacteur de designation de
tremolo usuel (appele tremolo plat). T2 est un contact de designation
de tremolo de touche par laquelle un tremolo n'est applique que
pendant l'action sur ce contact
Pour la designation d'un tremolo de touche, le contacteur de
designation de tremolo plat est relache Les contacteurs T3, T4 et T5
designent la profondeur (appelee amplitude) du tremolo et donnent
l'amplitude maximale "1" (profondeur de 100 percent),"1/2" (50
percent) et "1/4" (25 percent), respectivement. Le signal de
designation provenant du contacteur T1 ou T2 est applique aux portes
ET 83-1 A 83-3 par la porte OU 82. En consequence, un signal
d'indication en sortie avec une amplitude specifiee est produit et
applique a un circuit de commande du tremolo 84.Les sorties des portes
ET 83-1 et 88-3 sont appliquees a la porte ET 84-3 et 84-4 par
l'interme- diaire d'une porte OU 84-1 ou 84-2. La sortie de la porte
ET 83-2 est appliquee a la porte OU 84-6 et a la porte ET 84-7 par
l'intermediaire de la porte ET 84-5 couplee avec la sortiede poids
"64" du registre d'enveloppe 54. En consequence,.a 1' etat
d'amortissement et a l'etat d'attenuation le poids "16" du registre
d'enveloppe 54 est toujours "1".De plus, la sortie de la porte ET 84-8
pour detecter l'etat d'attenuation est appli quee a la porte ET 84-3
dont la sortie est extraite vers la porte OU 84-10 par l'intermediaire
d'une porte d'inhibition 84-9 qui est rendue- conductrice par une
designation autre que la designation de mandoline. Dans ce but, la
porte d'inhibition 84-7 n'est pas rendue conductrice dans l'etat
d'attenuation tandis que la porte d'inhibition 84-11 est prete a
conduire. Dans la designation du tremolo, la sortie de poids "64" du
registre d'enveloppe 54 est appliquee a la porte ET 84-4 et la sortie
de celle-ci fournit toujours un signal "1" au poids "64" du registre
d'enveloppe 54 par l'intermediaire de la porte- OU 84-12.En
consequence, l'etat de l'enveloppe ne devient pas l'etat efface "00"
mais l'etat d'amortissement et l'etat d'attenuation sont repetes
alternativement. La sortie de la porte ET 83-3 est appliquee aux
portes OU 84-14 et and -15 par l'intermediaire d'une porte ET 84-13 a
laquelle la sortie de poids "64" du registre d'enveloppe 54 est
appliquee et elle est egalement appliquee a la porte d'inhibition
84-16. Comme la porte d'inhibition 84-7, la porte d'inhibition 84-16
n'est pas rendue conductrice dans l'etat d'attenuation tandis que les
portes d'inhibition 84-17 et 84-18 sont rendues conductrices.La sortie
de poids "32" du registre d'enveloppe 54 est de plus appliquee a la
porte d'inhibition 84-21, par l'intermediaire de la porte d'inhibition
84-20 couplee avec la porte ET 84-19 qui est efficace seulement
lorsque le contacteur de corde de tremolo T6 qui sera etudie ci-apres,
est actionne. Puisque le signal d'inhibition de la sortie de porte
provenant de la porte ET 84-4 est applique a la porte d'inhibition
84-21, elle n'est pas rendue conductrice par l'indication du tremolo
et sa sortie est toujours "0". En consequence, le circuit de detection
de l'etat de l'enveloppe 73 produit seulement le signal d'etat
d'amortissement a partir de la porte d'inhibition 73-3.Dans les
contacteurs de designation de tremolo T1 et T2, la valeur du
coefficient enveloppe du registre d'enveloppe 54 est, comme represente
dans les figures 22 a 24, fonction de l'indication de profondeur de
l'amplitude.
1/1, 1/2 ou 1/4 et des courbes de volume (figure 13). En ce qui
concerne les courbes de volume #, #, # representees dans la figure 13,
aucun tremolo n'est applique. T6 est un contacteur de designation du
tremolo de pincement. Lors de l'actionnement du contacteur, le signal
de sortie de la porte d'inhibition 84-22 qui est produit sous la
condition que l'enveloppe soit dans I' etat d'attenuation et que le
registre d'enveloppe 54 soit au-dessus de "16", passe a travers la
porte ET 84-19. Lorsque l'etat d' effacement "00" du registre
d'enveloppe 54 est detecte par la porte ET inversee 73-1 dans le
circuit de detection d'etat 73, un signal de designation d'attenuation
est applique a la porte
ET 72-15.par.l'intermediaire de la porte d'inhibition 73-5 et de la
porte OU 73-6.En consequence, dans la premiere moitie de l'etat
d'attenuation, on met en oeuvre par un signal horloge d'amor-
tissement qui sera decrit ci-apresetuntremolo semblable au pincement
d'une cordeest obtenu le long de la courbe de volume comme represente
dans les figures 25A et 25B (dans ce cas la profondeur de tremolo
designee est 1/1).
Le contacteur de designation de tremolo T2 est efficace lorsque le
contacteur de designation de tremolo Tu est prealablement mis hors
service et le tremolo est efficace seulement durant i'actionnement du
contacteur.
Conformement avec les etats de sortie des poids "32" et "64" du
registre enveloppe 54, la porte d'inhibition 85 produit un signal # de
detection de l'etat d'attaque; la porte d'inhibition 86 produit un
signal de detection de l'etat d'amor tissement 0d; le circuit serie
des portes ET 87 et ET inverse 88 produit un signal de detection
d'attenuation #; la porte inversee d'inhibition 66-6 produit un signal
de detection d'atte- nuation rapide Qhr; le circuit serie des portes
ET 89 et 90 produit un signal de detection d'attenuation lente 8. La
reference 91 designe un registre de reglage de la synchronisation pour
definir l'attenuation rapide qui est munie de huit memoires-lignes a
une position binaire.Ces memoires se decalent chacune lors du
fonctionnement en reponse a l'impulsion de decalage +0. L'attenuation
rapide Qr signifie un amortissement relativement rapide de l'enveloppe
pour empecher les sons des impulsions-horloge se produisant lorsqu'une
touche d'execution est coupee (en particulier lorsqu'un son
stationnaire est spe cifie comme un son d'orgue).En consequence,
lorsqu'un signal de reglage 8,qui sera decrit ci-apres, est emis, le
signal est applique par une porte OU 92 a une porte d'inhibition 93
qui.est rendue conductrice lorsqu'un signal d'indication de non entree
existe, et est applique au registre de. reglage de la synchronisation
de l'attenuation rapide 91 par une porte d'inhibition 94 qui est
rendue conductrice par un signal inverse provenant de la porte ET 62.
Le signal de sortie provenant de la porte d'inhibition 93 positionne
le registre de reglage de la synchronisation 53 de 1'impulsion horloge
d'enveloppe par 1' intermediaire d'une porte ET 95 d'une porte
d'inhibition 96. qui est rendue conductrice dans un etat autre que
l'etat d'enveloppe pe "00", d'une porte OU 64 et d'une porte OU 65-,
en synchronisme avec le signal de sortie (une synchronisation
d'addition lorsque le signal d'adresse de bloc "0" est
engendre),provenant de la porte ET 62. Apres le basculement, le
registre 53 effectue une operation d'attenuation rapide.
La description effectuee jusqu'ici concerne la partie principale de
l'instrument de musique electronique conforme a l'invention. Les
signaux de synchronisation pour controler le circuit constitue comme
represente dans les figures 7A, 7B, 7C et 7D, differentes signaux
horloge pour controler l'enveloppe, les signaux de commande de
l'execution multiple tels que les signaux de commande de duo, les
touches d'execu- tion, le controle de l'entree des touches seront
decrits en utilisant les schemas de circuit illustres dans les figures
27A et 27B qui sont combines comme represente a la figure 26 pour
former un schema de circuit complet.
Un signal horloge de base 40 (par exemple a 272510 Hz) emis a partir
d'un generateur horloge d'origine 100 est applique a un compteur en
ligne 101 qui effectue des comptages correspondants a une circulation
des huit memoires-lignes qui constituent chacun des registres 20, 21,
34, 53 et 54 illustres dans les figures 7A a 7D. Le compteur 101 est
un compteur de capacite 8.
Le circuit generateur de la synchronisation de commande 102 est
alimente avec des signaux d'indication dans les positions de contact
W1 (aucune indication d'execution multiple), W2 (execution en duo), W3
(execution en quatuor) d'un contacteur W d'indication d'execution
multiple. En consequence, le signal de sortie illustre dans la figure
28B est emis sur la ligne de sortie a travers une porte d'inhibition
102-1 et une porte
ET d'inhibition 102-2. Dans le cas ou il n'y a pas d'indication d'une
execution multiple, un signal "1" est emis sur la ligne de sortie # a
travers les portes OU 102-3 et 102-4. Un signal "1" est emis sur la
ligne de sortie # a travers les portes
OU 102-5 et 102-6.Dans le cas de l'indication d'un duo, le signal de
sortie represente dans la figure 28(c) est emis sur la ligne de sortie
# par l'intermediaire des portes ET 102-7 et des portes OU 102-3 et
102-4.- Le signal de sortie represente dans la figure 28(c) est envoye
sur la ligne de sortie Q par une porte d'inhibition 102-8 et.des
portes OU 102-9, 102-5 et 102-6.
Dans le cas de l'indication d'un quatuor, un signal de sortie illustre
dans la figure 28(d) est sorti a partir de la ligne de sortie # par
les portes ET 102-10 et 102-11 et une- porte OU 102-4. Le signal de
sortie illustre dans la figure -28(d) est emis a partir d'une ligne de
sortie Qc par des portes d'inhibition 102-32 et 102-13 et une porte OU
102-6.
Les sorties de l'etage binaire respectif du signal d'indication d'un
octuor, du signal d'indication d'un quatuor, du signal d'indication
d'un duo sur le contact W4 du contacteur d'indication W et du compteur
en ligne 101 sont alimentees vers un generateur de signal de
synchronisation 103 pour une execution multiple. Avec cette connexion,
une porte OU 103-1 produit un signal d'indication d'un quatuor ou un
signal d'indication d'un octuor et une porte OU 103-2 produit un
signal d'execution multiple (qui est produit en reponse a l'indication
d'un duo, d'un quatuor ou d'un octuor). Le signal provenant de la
porte OU 103-2 est alimente a une porte ET 103-2 et a une porte
d'inhibition 103-4.En consequence, le signal de sortie de poids "1" du
compteur en ligne 101 est sorti sous forme des signaux P et P a partir
des portes respectives et est applique aux portes d'inhibition 80 et
81 de la figure 7C. Le signal provenant de la porte
OU 103-2 est alimente a une porte ET 103-5 d'ou est extrait le signal
de sortie de poids "1" du compteur en ligne 101 qui est emis comme
signal de commande de +1" a travers une porte
OU 104. La sortie de la porte OU 103-1 est alimentee a une porte
ET 103-6de sorte que le poids "2" du compteur en ligne 101 fournit un
signal de sortie qui, a son tour, est applique a la porte 103-8 a
travers une porte OU 103-7.Un signal d'indication du duo est alimente
a une porte d'inhibition 103-9 a partir de laquelle le signal inverse
du compteur en ligne 101 est extrait et est applique par une porte OU
107 a une porte OU 103-8. Le signal d'execution multiple sorti de la
porte OU 103-2 est applique comme signal inverse a la porte OU 103-8
par l'intermediaire d'une porte OU 103-10. La porte OU 103-10 est
alimentee avec le signal de fonctionnement du contacteur B de
designation de vibrato. La sortie de la porte OU 103-8 fournit les
signaux de sortie illustres dans les figures 28(B), (g) et (i) pour
les indications de duo et de quatuor travers une porte OU 105.
Lorsqu'un signal d'indication d'octuor est applique a une porte
ET 103-11, le signal de sortie de poids 114 J provenant du compteur en
ligne 101 est sorti d'une porte ET 103-11 et est emis comme signal
represente par (k) dans la figure 28B par une porte OU 106. Les
signaux de synchronisation representes par (f) et (g) illustres dans
la figure 28B sont produits a partir des portes
OU 104 et 105 lorsque le duo est indique. Les signaux de
synchronisation representes en (h) et (i) dans la figure 28B sont
produits a partir des portes OU 104 et 105 lorsqu'un quatuor est
indique.Les signaux de synchronisation representes en (j), (k) et (1)
dans la figure 28B sont produits a partir des portes OU 104 A 106
lorsqu'un octuor est designe, et sont appliques aux portes ET 97-1 A
97-3 et ensuite sont alimentesa l'additionneur 40 en synchronisme avec
le signal d'adresse de bloc "0". La valeur additionnelle dans
l'execution multiple telle que l'indication de duo est utilisee pour
fournir des differences de frequences fines aux memoires-lignes
respectives.Les signaux de synchronisation sur les lignes Qa,, et 0
sortis du generateur 102 de synchronisation de commande sont alimentes
a un circuit 107 de commande d'entree et le signal de synchronisation
provenant de la ligne de sortie # est alimente a un compteur d'octaves
108 illustre dans la figure 27B. Le compteur d'octaves 108 est un
compteur de capacite 8 a trois positions binaires qui. est entraine
toutes les huit lignes de 8+o. Les deux positions binaires inferieures
dans le compteur (poids "1" et "2") servent comme code d'entree de
l'octave represente dans la figure 7A de l'etat de code du quatrieme
octave. Voir (a) dans la figure 29A.Les etages de sortie a trois
positions binaires respctifs du compteur d'octaves 108 sont alimentes
vers le generateur de signal de synchronisation 109 et vers le
decodeur 11O.L'etat tout a "0" des trois positions binaires est
detecte par une porte ET inversee 109-1 et une porte d'inhibition
109-2. Comme sortie de detection, r le signal de synchronisation
represente en (b) dans la figure 29A est extrait et est applique comme
signal de pas du comptage au compteur de notes
111. Le compteur de notes 111 a une constitution telle que les deux
positions binaires inferieures fonctionnent comme compteur de capacite
3 et son report entraine le compteur binaire constitue par la position
binaire superieure ((c) de figure 29A).
En realite, le compteur de notes est constitue par quatre positions
binaires obtenues en le combinant avec la position binaire le plus
significative du compteur 108, en consequence la sortie a quatre
positions binaires sert de code d'entree de notes illustre dans la
figure 7A.La sortie du compteur 111 est alimentee au generateur de
signal de synchronisation 109 et a un decodeur 112. Les huit sorties
Oi a du decodeur 110 fournissent des signaux de synchronisation
differents comme illustre dans la figure 29B (d) et sont appliques aux
huit colonnes de touches d'execution 113. Le groupe 113 de touches
d'execution comporte 48 touches d'execution disposees en matrice avec
6 lignes de sortie aboutissant aux portes ET 114-1 A 114-6 d'un
circuit 114 de detection de la synchronisation de l'action sur les
touches. Les portes ET 114-1 A 114-6 sont alimentees avec six signaux
de synchronisation differents ((e) dans la figure 29B) produits a
partir des lignes de sortie z a O du decodeur 112.
A partir des portes ET 114-1 A 114-6, des signaux de synchronisation
d'entree par touches correspondant aux touches d'execution actionnees
parmi les 48 touches,sont extraits par un circuit serie de portes OU
114-7 A 114-11 et sont appliques a un registre bascule d'entree de
touche 107-1 d'un circuit de commande de la borne entree.
Le signal de synchronisation emis a partir du generateur de signal de
synchronisation 109 est detecte en abord avec les -teneurs des
compteurs 108 et 111. Le signal de synchronisation illustre en (f)
dans la figure 29B provenant de la sortie)est detecte par les portes
d'inhibition 109-3 A 109-5. Le signal de-synchronisation illustre en
(g) dans la figure. 29B provenant d'une ligne de sortie (3 est detecte
par une porte ET inverse 109-1 et les portes d'inhibition 109-2 et
109-6 A 109-8. Le signal de synchronisation.represente-en th) dans la
figure 29B provenant d'une sortie est detecte par une porte ET 109-9
et les portes d'inhibition 109-10 et 109-11.Le signal de sortie S4 du
compteur 111 provenant d'une sortie (E) et un signal de
synchronisation represente en (i) dans la figure 29B provenant d'une
sortie Qi sont detectes par une porte d'inhibition 109-12.
Le signal de synchronisation illustre en (j) dans la figure
29B provenant de la sortie Qj est detecte en utilisant une porte ET
-109-13 et une porte d'inhibition 109-1-4. Le. registre a decalage
115-1 du generateur de signal d'impulsion horloge 115 fonctionne
dynamiquement avec 24 positions binaires et est decale par un signal
horloge produit toutes les 8 lignes a partir de la ligne de sortie.(i)
du generateur de synchronisation de commande
102. En consequence, une circulation du registre a decalage 115-1
assure une synchronisation avec une capacite totale de 24 qui est la
somme de la capacite 8 du compteur 108 et de la capcite
3 du compteur 111. Le registre a decalage 115-1 comporte des pre
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
144 Кб
Теги
fr2517854a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа