close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2518052A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (26/ 79)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(12/ 56)
[6][_]
Etre
(39)
[7][_]
Tif
(3)
[8][_]
Socs
(2)
[9][_]
Depl
(2)
[10][_]
Tre
(2)
[11][_]
Neur
(2)
[12][_]
Cer
(1)
[13][_]
Sepa
(1)
[14][_]
Ner
(1)
[15][_]
Gne
(1)
[16][_]
Clb
(1)
[17][_]
Mnd
(1)
[18][_]
Physical
(7/ 10)
[19][_]
80 h
(3)
[20][_]
75 d
(2)
[21][_]
80 g
(1)
[22][_]
218 h
(1)
[23][_]
209 s
(1)
[24][_]
203 h
(1)
[25][_]
78 d
(1)
[26][_]
Molecule
(4/ 7)
[27][_]
monter
(3)
[28][_]
DES
(2)
[29][_]
SEMI
(1)
[30][_]
dets
(1)
[31][_]
Organism
(1/ 4)
[32][_]
batis
(4)
[33][_]
Company Reg No.
(1/ 1)
[34][_]
Lu 230
(1)
[35][_]
Generic
(1/ 1)
[36][_]
cation
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2518052A1
Family ID 1917812
Probable Assignee Apv Anderson Bros Inc
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title MACHINE ET PROCEDE POUR PRODUIRE DES EMBALLAGES DU TYPE SAC
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UNE MACHINE D'EMBALLAGE DESTINEE A PRODUIRE DES
EMBALLAGES DU TYPE SAC.
ELLE COMPORTE UN MANDRIN SUR LEQUEL UNE BANDE DE MATIERE D'EMBALLAGE
EST MISE SOUS LA FORME D'UN MANCHON QUI EST AVANCE AU MOYEN D'UN
DISPOSITIF C. L'EXTREMITE AVANT DE CE MANCHON EST OUVERTE, PUIS UN
DISPOSITIF E SCELLE TRANSVERSALEMENT LE MANCHON A UNE CERTAINE
DISTANCE DE SON EXTREMITE AVANT, PUIS LE SECTIONNE AFIN DE FORMER UN
SAC QUI EST ENSUITE AMENE PAR UN DISPOSITIF G DE TRANSFERT SOUS UN
DISPOSITIF J DE DISTRIBUTION DE PRODUIT.
DOMAINE D'APPLICATION: CONDITIONNEMENT EN SACS DE MATIERES POUDREUSES,
LIQUIDES, SEMI-LIQUIDES ET AUTRES.
Description
_________________________________________________________________
Diverses machines differentes ont ete produites jusqu'a present pour
former des emballages du type sac a partir d'une bande de matiere Dans
certaines machines de
fabrication d'emballages du type sac, telles que celles decri-
tes dans les brevets des Etats-U Jnis d'Amerique no 2 918 769, n O 2
555 758 et N O 3 045 405, -"emballage est forme autour du produit par
depot de celui-ci sur la bande, pliage de la bande pour former un tube
autour du produit, puis scellage transversal du tube, d'abord a
l'extremite avant, et ensuite a l'extremite arriere du produit Une
telle machine pose certains problemes pour ajuster la position du
produit dans la bande apres qu'il a ete depose sur
celle-ci et jusqu'a ce que la bande soit scellee transver-
salement sur les cotes avant et arriere du produit, et une telle
machine n'est pas adaptee a l'emballage de matieres coulantes Dans des
machines verticales dites de mise en forme, remplissage et scellage,
par exemple
telles que decrites dans les brevets des Etats-Unis d'Ame-
rique no 4 067 173 et no 4 288 965, la bande de matiere est mise en
forme de tube pendant que l'extremite avant
du tube est abaissee, et le tube est scelle transversale-
ment a son extremite avant inferieure Un produit est introduit dans
l'extremite superieure du tube tandis que ce dernier reste relie a la
bande, et le tube est ensuite scelle et sectionne transversalement sur
le cote arriere du produit place dans le tube, pour separer un
emballage du type sac, ainsi forme, de la band* Dans de telles
machines, le remplissage du sac est realise alors que le tube reste
relie a la bande et ceci accroit generalement le temps de cycle
global, car le temps demande pour faire avancer le manchon et le
sceller s'ajoute, au moins en partie, au temps de remplissage En
outre, dans de telles machines, la matiere en bande est mise sous la
forme d'un tube s'etendant vers le bas par traction de la bande sur un
epaulement de formage, et ceci peut engendrer, dans la bande, des
contraintes provoquant son etirement et d'autres degradations de la
bande Dans un autre type de machine d'emballage de produits dans une
bande de
matiere, telles que decrites dans les brevets des Etats-
Unis d'Amerique N O 3 000 152, N O 3 579 948 et no 3 952 480, la bande
de matiere est mise en forme de sacs sensiblement aplatis, qui sont
ensuite reouverts par des moyens tels qu'une bouffee d'air, des
ventouses ou des socs exterieurs au sac, pour etre ensuite remplis
Cependant, on rencontre, dans de telles machines, des problemes pour
realiser une
reouverture sure de l'embouchure des sacs aplatis.
L'invention a pour objet un procede et une machine de production
d'emballages du type sac, a partir d'une
bande de matiere, le procede et la machine mettant en oeu-
vre un systeme perfectionne pour supporter et faire avan-
cer le troncon extreme avant de la bande et pour former avec cette
derniere un sac qui est ouvert a l'extremite
avant de la bande.
L'invention a pour autre objet un procede et une machine de production
d'emballages du type sac a partir d'une bande de matiere, procede et
machine dans lesquels le troncon extreme avant de la bande de matiere
est avance vers un poste de chargement de sacs et mis en forme de sac
qui est ouvert a l'extremite avant de la bande, et dans lesquels le
sac ouvert a ses extremites est separe de la
bande dans le poste de chargement, transfere, son extre-
mite ouverte tournee vers le haut, vers un poste de rem-
plissage, puis vers un poste de fermeture de sacs afin que le
remplissage d'un sac et la fermeture d'un sac rempli precedemment
puissent etre effectues tandis qu'un autre sac est mis en forme et
avance vers le poste de
chargement des sacs.
L'invention a egalement pour divers autres objets un procede et une
machine de production d'emballages du type sac a partir d'une bande de
matiere, dans lesquels la longueur des sacs peut etre modifiee
aisement, peut etre mise en correlation avec des informations
imprimees sur les bandes afin que ces informations ou indications
imprimees soient centrees sur les sacs, dans lesquels egalement toute
degradation de la bande de matiere pendant la formation du sac est
minimisee, et qui peuvent etre adaptes a un fonctionnement en chaines
multiples pour
accroitre le debit de production d'emballages par les machines.
L'invention concerne donc un procede et une machine de production
d'emballages du type sac a partir d'une bande de matiere, dans
lesquels un mandrin allonge
est deplace longitudinalement sur un trajet d'alimenta-
tion, en executant des courses d'avance et de retour; un troncon
extreme de la bande est mis en forme de manchon autour du mandrin; le
manchon est avance de maniere que
son extremite avant progresse le long du trajet d'alimen-
tation pendant au moins une partie de la course d'avance du mandrin
jusqu'a une position avant; l'extremite avant
du manchon est ouverte; le manchon est scelle transversale-
ment en un emplacement situe a une certaine distance, vers
l'interieur, de son extremite avant pour que ce manchon forme un sac
qui est ouvert a l'extremite avant du manchon;
et le manchon est sectionne en un emplacement situe inte-
rieurement par rapport au joint transversal afin de sepa-
rer le sac du manchon et de laisser une extremite avant
non scellee sur la partie restante du manchon.
Une ouverture sure de l'extremite avant du man-
chon est obtenue par depl 3 cement d'un troncon extreme avant du
mandrin dans l'extremite avant du manchon, puis retrait de l'extremite
avant a l'interieur du manchon
avant le scellage transversal de ce dernier.
Le transfert des sacs du poste de chargement de sacs vers le poste de
remplissage des sacs et vers le poste de fermeture des sacs est assure
par un mecanisme
de transfert comportant plusieurs dispositifs de prehen-
sion qui sont manoeuvres de facon a prendre l'extremite ouverte du sac
dans le poste de chargement de sacs, a transferer le sac, son
extremite ouverte tournee vers le haut, vers un poste de remplissage
des sacs, tout en maintenant le sac ouvert, puis a transferer le sac
du
poste de remplissage vers un poste de fermeture des sacs.
L'invention sera decrite plus en detail en regard des dessins annexes
a titre d'exemple nullement limitatif et sur lesquels: la figure 1 est
une vue en perspective d'une machine d'emballage destinee a produire
des emballages du type sac, conformement a l'invention;
la figure 2 est une vue schematique en pers-
pective eclatee illustrant le trajet suivi par la bande de matiere et
les sacs a leur passage a travers la machine d'emballage; la figure 3
est une vue de dessus de la machine d'emballage dont certaines parties
de l'armoire et du dispositif de distribution de produit sont
retirees; la figure 4 est une vue de face suivant la ligne 4-4 de la
figure 3, avec coupe et arrachement partiels, illustrant des details
de realisation;
la figure 5 est une coupe verticale longitudi-
nale suivant la ligne 5-5 de la figure 3;
la figure 6 est une vue en bout d'une extre-
mite de la machine d'emballage, suivant la ligne 6-6 de la figure 4;
la figure 7 est une vue en bout de l'autre extremite de la machine
d'emballage, suivant la ligne 7-7 de la figure 4;
la figure 8 est une coupe verticale transver-
sale de la machine d'emballage, suivant la ligne 8-8 de la figure 4;
la figure 9 est une coupe horizontale partielle suivant la ligne 9-9
de la figure 8, montrant le mecanisme de scellage longitudinal a une
echelle agrandie par rapport a celle de la figure 8; la figure 10 est
une vue de face du mecanisme de scellage longitudinal, suivant la
ligne 10-10 de la figure 9; la figure 11 est une coupe transversale du
mecanisme de scellage longitudinal suivant la ligne 11-11 de la figure
10;
la figure 12 est une coupe transversale par-
tielle suivant la liane 12-12 de la figure 10;
les figures 13 et 14 sont des coupes horizon-
tales partielles suivant la ligne 13-13 de la figure 8, montrant le
mecanisme de scellage longitudinal et d'ali- mentation, a une echelle
agrandie par rapport a celle de la figure 8 et dans differentes
positions; la figure 15 est une vue en bout de la tourelle de
transfert; la figure 16 est une coupe longitudinale de la tourelle
suivant la ligne 16-16 de la figure 15; la figure 17 est une vue en
plan horizontal partielle de la tourelle, suivant la ligne 17-17 de la
figure 5, montrant les pieces a echelle agrandie; la figure 18 est une
vue en plan de l'un des dispositifs de prehension de sacs disposes sur
la tourelle;
la figure 19 est une vue de face du disposi-
tif de prehension de sacs montre sur la figure 18;
les figures 20 et 21 sont des elevations par-
tielles montrant le distributeur de produit et la buse dans
differentes positions;
la figure 22 est une coupe horizontale par-
tielle suivant la ligne 22-22 de la figure 8, montrant le joint de
fond et le mecanisme de coupe a-une echelle agrandie par rapport a
celle de la figure 8; la figure 23 est une coupe transversale du joint
de fond et du dispositif de coupe, suivant la lign, 23-23 de la figure
22;
la figure 24 est une coupe transversale par-
tielle du joint de fond et de la machoire de coupe, suiv la ligne
24-24 de la figure 23; les figures 25 et 26 sont des vues partielle du
joint de fond et du mecanisme de coupe suivant la ligne 25-25 de la
figure 23, montrant les machoires dans differentes positions;
les figures 27 a 29 sont des coupes horizon-
tales partielles suivant la ligne 27-27 de la figure 8, e ant s
montrant le mecanisme de fermeture et de scellage de sacs dans
differentes positions et a une echelle agrandie par rapport a celle de
la figure 8; la figure 30 est une coupe transversale du mecanisme de
fermeture et de scellage du haut des sacs, suivant la ligne 30-30 de
la figure 37; la figure 31 est une coupe transversale du mecanisme de
fermeture et de scellage du haut des sacs, suivant la ligne 31-31 de
la figure 27; la figure 32 est une coupe verticale partielle suivant
la ligne 32-32 de la figure 17; les figures 33 A et 33 B sont des
schemas des circuits de commande electrique et ineumatique de la
machine d'emballage; et
la figure 34 est un diagramme des temps illus-
trant le fonctionnement de la machine d'emballage.
La machine d'emballage est agencee pour produire des emballages du
type sac a partir d'une bande de matiere W et elle comporte un mandrin
allonge A qui est monte de
maniere a pouvoir se deplacer le long d'un trajet d'ali-
mentation en executant des courses d'avance et de retour, des moyens
comprenant un dispositif B de scellage lateral destine a former un
manchon ayant une extremite avant avec un troncon extreme de la bande
de matiere, autour du mandrin, un dispositif C d'alimentation destine
a faire avancer le manchon, son extremite avant orientee vers l'avant,
le long du trajet d'alimentation pendant au moins
une partie de la course d'avance du mandrin vers une posi-
tion d'avance, un dispositif D destine a ouvrir l'extre-
mite avant du manchon, un dispositif E de scellage trans-
versal destine a sceller transversalement le manchon en une position
espacee vers l'interieur de son extremite avant pour former avec le
manchon un sac qui est ouvert a l'extremite avant du manchon, et un
dispositif F de coupe destine a sectionner le manchon en une position
situee vers l'interieur du joint transversal pour separer le sac du
manchon et former une extremite avant non scellee sur la partie
restante du manchon Un mecanisme G de transfert comporte plusieurs
dispositifs H de prehension du sac qui ont pour fonction de prendre
une extremite
ouverte du sac dans un poste de chargerte;nt de sacs, adja-
cent au mandrin A, de transferer les sacs du poste de chargement vers
un poste de remplissage situe au-dessous d'un distributeur J de
produit, et de transferer un sac rempli du poste de remplissage vers
un poste de scellage et de fermeture du sommet, adjacent a un
mecanisme K de scellage et de fermeture du sommet Les sacs provenant
du mecanisme K de scellage et de fermeture du sommet sont deposes sur
un transporteur L de sortie et eloignes de la machine La machine
d'emballage est agencee pour former les sacs a partir de la bande W de
matiere qui est pliee longitudinalement sur elle-meke, et pour
reproduire des emballages P tels que montres sur la figure 2, ayant un
joint lateral Si, un joint de fond 52 et un joint de
sommet 53 Dans la forme preferee de realisation repre-
sentee, la machine d'erb;il lage est une machine a lignes multiples,
les mandrins associes aux diverses lignes etant disposes cote a cote,
a peu de distance les uns
des autres.
Comme mieux montre sur les figures 4 et 5, le chassis de support de la
machine d'emballage comprend une
base 35, des montants intermediaires 36 et 37 et des par-
ties extremes 38 et 39 Les mandrins A de la machine a filesmultiples
sont de meme realisation et ils sont montes
sur une traverse 40 de facon a pouvoir se deplacer ensem-
ble sur des trajets paralleles a leurs axes longitudinaux.
Dans la forme preferee de realisation, les mandrins sont montes de
facon a pouvoir executer un mouvement alternatif le long de trajets
sensiblement verticaux et, comme montre notamment sur les figures 4 a
6, la traverse 40 comporte, a ses extremites opposees, des douilles 41
montees sur des colonnes 42 sensiblement verticales qui sont fixees
aux elements intermediaires 36 et 37 du chassis Les mandrins sont
eleves et abaisses au moyen de deux leviers 45 fixes
251 X 05 2
rigidement aux extremites opposees d'un arbre 46 qui est monte de
facon a pouvoir tourner dans des paliers 47, sur
les elements intermediaires 36 et 37 du chassis Les extre-
mites exterieures des leviers sont reliees par des ailettes 48 aux
guides 41 de la traverse 40 Comme montre sur la- figure 7, un ressort
51 est avantageusement prevu et relie
a un bras 52 solidaire de l'arbre 46 et dispose pour equi-
librer au moins partiellement le poids de la traverse et
des mandrins.
Les leviers 45 sont entraines au moyen d'un meca-
nisme de commande qui est reglable de maniere a faire
varier la course des mandrins et la longueur des emballa-
ges produits par la machine Ainsi qu'on peut mieux le voir sur les
figures 3 a 6, un arbre 54 est monte de facon
a pouvoir tourner dans des paliers 55 et 56 sur la struc-
ture fixe du chassis et un bras 57 est monte sur l'arbre 55 afin de
pouvoir pivoter par rapport a lui, dans un plan vertical L'extremite
libre du bras 57 est reliee par une biellette 58 a une manivelle 59
L'un des leviers 45 pour faire monter et descendre le mandrin est
relie par une biellette 63 a un galet de came 64 qui peut se deplacer
le long d'une rainure 57 a menagee dans le bras 57, afin
de s'eloigner et de se rapprocher de l'arbre 54 Pour per-
mettre un reglage du galet de came 64 le long du bras 57 tandis que ce
dernier est en mouvement, un arbre filete 65 est monte sur le bras
afin de pouvoir pivoter avec lui
autour de l'axe de l'arbre 54 et il est relie fonctionnelle-
ment au galet de came 64 pour deplacer ce dernier le long de la
rainure 57 a en reponse a une rotation de l'arbre filete Une roue 67
de vis sans fin, montee sur l'arbre filete 65, engrene avec une vis
sans fin 67 a (voir figures 3 et 6) mmntee sur l'arbre 54 et un arbre
69, pouvant etre manoeuvre a la main, est relie par un renvoi d'angle
droit
71 a l'arbre 54 pour le faire tourner a partir d'une posi-
tion situee a l'avant de la machine.
Si l'on se refere a present aux figures 3 a 6 et 33 A, on voit que la
manivelle 59 est entrainee par
intermittence au moyen d'un moteur 73 et par l'interme-
diaire d'une transmission 74 a courroie, d'un ensemble 75 a embrayage
et frein, d'un reducteur de vitesse 76 et d'un mecanisme d'indexage 77
L'ensemble 75 a embrayage et frein est d'un type connu et, comme
montre schematiquement sur la figure 33 A, il comprend un embrayage 75
c qui peut etre mis en prise selectivement pour assurer la
transmission du mouvement d'un arbre 75 a d'entree d'embrayage, qui
tourne en continu, un element 75 b de sortie de l'embrayage faisant
partie de l'ensemble, et un frein 75 d qui est mis en oeuvre lorsque
l'embrayage est hors fonction, afin d'arreter l'arbre 75 b de sortie
de cet embrayage Le reducteur de vitesse etablit une reduction de
vitesse choisie a l'avance,
par exemple de 20:1, et l'embrayage 75 c est actionne perio-
diquement pour entrainer l'arbre 75 b de sortie de l'em-
brayage sur un certain nombre de tours correspondant a la reduction de
vitesse etablie par le reducteur 76 afin que l'arbre 76 a de sortie du
reducteur de vitesse effectue un
tour, puis s'arrete pendant un intervalle de temps choisi.
L'arbre 76 a de sortie du reducteur de vitesse traverse le dispositif
67 de commande d'indexage et il est relie a la manivelle 59 pour la
faire tourner avec lui L'ensemble a
embrayage et frein est actionne sous la commande d'un dis-
positif de commande de cycle qui est mis en oeuvre pour declencher
l'actionnement de l'embrayage a des intervalles de temps
predetermines, correspondant au temps du cycle global de la machine
d'emballage, et pour mettre hors fonction l'embrayage et en fonction
le frein apres que l'arbre 76 a a effectue un tour Par exemple, le
dispositif de commande de cycle peut comporter, comme represente
schematiquement sur la figure 33 A, un premier arbre a cames 78 qui
est relie par l'intermediaire d'un reducteur de vitesse 79 a l'arbre
d'entree 75 a, tournant en continu, de l'ensemble 75 a embrayage et
frein, et un second arbre
a cames 80 qui est relie, par l'intermediaire d'une trans-
mission 81 a rapport de 1 a 1, a l'arbre 76 a de sortie,
mis en rotation par intermittence, du reducteur de vitesse 76.
Ainsi, l'arbre a cames 80 est tourne par intermittence sur un tour
lorsque la manivelle 59 est elle-meme tournee sur
un tour.
Le reducteur de vitesse 79 est concu pour entrai-
ner l'arbre a cames 78 en continu a une vitesse telle que
cet arbre 78 effectue un tour complet en une duree corres-
pondant au temps du cycle global de la machine d'embal-
lage Par exemple, si l'arbre 75 a d'entree de l'embrayage est entraine
a 1200 tours par minute, une reduction de vitesse de 30:1; etablie par
le reducteur de vitesse 79, fait effectuer un tour complet a l'arbre a
cames 78 en
1,5 seconde, comme indique par l'echelle horizontale infe-
rieure de la figure 34 Avec une reduction de vitesse de 1:1 etablie
par le reducteur de vitesse 76, l'ensemble a
embrayage et frein est actionne pendant 20 tours de l'ar-
bre d'entree de l'embrayage et il entraine l'arbre de sor-
tie du reducteur de vitesse sur un tour en 1,0 seconde.
Comme montre sur la figure 33 A, l'actionnement de l'em-
brayage 75 c et du frein 75 b est commande par des contacts 83 a et 83
b d'un relais 83 Ce dernier est excite sous la commande
d'interrupteurs 84 et 85 montes en parallele et actionnes
respectivement par des cames 78 a et 80 h montees sur les arbres 78 et
80 La came 78 a est disposee pour declencher un cycle en fermant
l'interrupteur 84 afin de mettre en fonction l'embrayage 75 c et hors
fonction le
frein 75 d de l'ensemble a embrayage et frein et de declen-
cher la rotation de l'arbre 76 a de sortie du reducteur de vitesse La
came 80 h montee sur l'arbre 80 agit alors en fermant l'interrupteur
85 jusqu'a ce que l'arbre 76 a effectue un tour complet La came 78 a
ouvre l'interrupteur 84 avant que l'arbre 76 a de sortie du reducteur
de vitesse acheve un tour complet, dc sorte que l'arbre 76 a est
arrete lorsque la came 80 h ouvre l'interrupteur 85 et l'arbre 76 a
s'immobilise alors jusqu'a ce que la came 78 a ferme de nouveau
l'interrupteur 84 Ainsi qu'il apparait aisement a
l'homme de l'art, d'autres dispositifs de commande de cycle.
peuvent etre prevus et le dispositif de commande de cycle peut etre
concu afin que le cycle execute par la machine d'emballage soit place
sous la commande d'un dispositif qui fournit et distribue le produit
pour synchroniser
l'emballage de ce produit avec sa production.
Dans le diagramme des temps de la figure 34, le temps du cycle global,
en secondes, est indique par
l'echelle horizontale inferieure du diagramme et la posi-
tion de la manivelle 59 est indiquee en degres sur
l'echelle horizontale superieure du diagramme Dans l'exem-
ple decrit ci-dessus, la manivelle 59 effectue un tour sur 3600 en 1,0
seconde et elle acheve ce tour sensiblement avant la fin du temps de
cycle global qui est de 1,5 seconde Il semble cependant evident que le
temps de cycle global peut etre modifie par variation de la vitesse de
l'arbre d'entree 75 a de l'ensemble a embrayage et frein, par exemple
a l'aide d'une transmission a courroie 74 a
vitesse variable.
La bande de matiere W pour former les emballages est de preference du
type thermoretractable et elle peut etre constituee, par exemple,
d'une matiere plastique
thermoscellable ou de papier enduit d'un revetement ther-
moscellable Comme montre sur la figure 1, plusieurs rou-
leaux R de matiere en bandes sont mntes sur un support 86 de deroulage
de bandes place commodement a une extremite, et de preference a
crachine des deux extremites de la machine d'emballage Dans la forme
de realisation representee,
la machine d'emballage est concue pour former des emballa-
ges a partir d'une bande de matiere qui est pliee longitu-
dinalement sur elle-meme,et les supports de deroulage des bandes
comportent chacun des socs 87 de pliage destines a plier la bande de
matiere sur elle-meme et des rouleaux 88 de deroulage qui ont pour
fonction d'assister l'avance et le guidage de la bande pliee a partir
des rouleaux debiteurs R vers des rouleaux 89 de guidage de sortie Le
support de deroulage de bandes peut etre, par exemple, du type decrit
dans le brevet des Etats-Unis d'Amerique no 4 231 560 Comme decrit
plus completement dans le
18052
brevet precite, l'entrainement des rouleaux 88 de derou-
lage est commande en fonction de la tension appliquee aux bandes a
leur sortie des rouleaux de deroulage, et ces derniers ont pour
fonction de faire avancer les bandes vers la machine d'emballage, a
une vitesse maintenant l'appli- cation d'une tension generalement
faible et uniforme sur
les bandes approvisionnant la machine d'emballage.
Les bandes de matiere pliees longitudinalement
sont guidees sur des rouleaux fous 90 disposes chacun au-
dessous de l'un, correspondant, des mandrins A, et en ali-
gnement vertical avec ces mandrins, et un troncon extreme de la bande
pliee de matiere est suffisamment ouvert
pour recevoir le mandrin entre les parois laterales oppo-
sees formees par la bande pliee.
Le mecanisme B de scellage longitudinal et le mecanisme C
d'alimentation sont commandes a des instants
appropries, l'un par rapport a l'autre, et avec le mouve-
ment alternatif du mandrin pour sceller longitudinalement la bande
pliee afin de former un manchon, et pour faire avancer le manchon vers
le haut Le mecanisme B de scellage longitudinal est monte sur un
element 91 de support et, ainsi qu'on peut mieux le voir sur les
figures 9 a 12, ce mecanisme de scellage longitudinal comprend
plusieurs machoires fixes 92 de scellage, une pour chaque fil de la
machine d'emballage, et un nombre correspondant de machoi-
res mobiles 93 de scellage destinees chacune a cooperer avec l'une,
correspondante, des machoires fixes pour serrer et sceller des
troncons de bords de la bande de matiere entre elles afin de former un
manchon Les machoires fixes
92 de scellage sont chauffees pour realiser le thermoscel-
lage de la bande de matiere et elles sont montees sur des barres 94
chauffees par des elements chauffants electriques Les machoires
mobiles 93 de scellage sont montees sur des leviers 96-qui peuvent
pivoter, entre leurs extremites, par exemple a l'aide d'axes 97
d'articulation, sur des rails 98 de support fixes au support 91 Pour
des raisons qui apparaitront ci-apres, les machoires mobiles de
scellage comportent des actionneurs individuels qui peuvent etre
commandes selectivement pour amener chacun la machoire associee en
position de serrage et l'eloigner de cette position Comme mieux montre
sur les figures 9 a 11, les actionneurs comprennent des cylindres a
fluide 101, montes au moyen de consoles 102 sur les ele-nents 91 de
support et ayant un piston l Ola relie par une chape 103 a l'un,
correspondant, des leviers 96 Les machoires mobiles 93 sont
sensiblement paralleles aux machoires fixes -92 et les machoires
mobiles presentent, de preference, une face elastique 93 a formee
d'une bande d'elastomere, afin de serrer elastiquement les bords
longitudinaux se chevauchant de la bande de matiere pliee
longitudinalement sur la machoire fixe correspondante Plusieurs paires
de guides
a ailettes convergentes 104 et 105 sont montes sur le sup-
port 91, en une position situee au-dessous des machoires mobiles de
serrage, afin de guider les bords longitudinaux de la bande de matiere
pliee l'un vers l'autre et vers l'interieur de l'espace compris entre
les machoires de serrage, lorsque la bande pliee est avancee Une
premiere ailette 104 de guidage de chaque paire est montee fixement
sur un rail 106 de support relie au support 91, et l'autre
guide 105 de ladite paire est fixe a un rail 107 de sup-
port qui est monte de facon a pouvoir se deplacer longitu-
dinalement sur le support 91 pour permettre aux guides 105 de
s'eloigner des guides 104 et de faciliter l'engagement
de la bande dans le mecanisme de scellage longitudinal.
Un element tel qu'un levier 108 est monte au moyen d'un pivot 109 sur
le support 91 et est relie, par exemple par une broche 110, au rail
107 pour faciliter le mouvement des guides 105 vers leur position de
guidage et hors de
cette position.
Le mecanisme C d'alimentation comprend des moyens separes pour chaque
fil, destines a prendre le manchon de matiere d'emballage et a le
faire monter le long du trajet suivi par le mandrin correspondant
pendant au moins une partie de la course ascendante du mandrin Dans la
forme
* 2518052
preferee de realisation representee, le mecanisme C d'ali-
mentation comporte un dispositif destine a serrer les manchons sur les
mandrins associes pendant au moins une partie de la course ascendante
du mandrin, et a liberer le manchon pendant la course de retour du
mandrin Les mecanismes d'alimentation des diverses files de la machine
d'emballage sont convenablement montes sur une traverse 111 dont les
extremites sont supportees par des consoles 112 et des pieds 113 de
retour situes sur les guides 41
afin de se deplacer verticalement avec les mandrins.
Ainsi qu'on peut mieux le voir sur les figures 13 et 14, le mecanisme
d'alimentation associe a chaque file de la machine d'emballage
comporte deux pistons opposes 116 a d'alimentation disposes sur les
cotes opposesdu mandrin correspondant, en une position situee entre
ses extremites, et ces pistons peuvent coulisser dans des cylindres
116
menages dans des tetes 118 a cylindres fixees a la tra-
verse 111 Les pistons sont rappeles elastiquement vers une position de
retrait eloignee du mandrin correspondant, par exemple par des
ressorts 119 montes entre les pistons et les tetes sur des tiges 119 a
de guidage, et des joints toriques 121 assurent l'etancheite entre les
pistons et les cylindres correspondants Les pistons peuvent etre
avances selectivement vers leur position de serrage par l'introduction
d'un fluide sous pression au moyen de
canaux 122.
Comme represente schematiquement sur la figure 33 B, une valve 123 de
commande est prevue pour chaque file de la machine d'emballage, et
chaque valve de commande est monteede facon a alimenter de maniere
reversible, en
fluide sous pression, a partir d'une conduite 120 d'ali-
mentation, les cylindres 101 et 116 associes a une file correspondante
Pour simplifier les dessins, seules les commandes pour trois files
sont representees sur les
figures 33 A et 33 B, des commandes pour des files supple-
mentaires pouvant etre evidemment prevues d'une maniere similaire La
valve 123 de commande associee a chacune des files est branchee de
maniere que, lorsqu'elle occupe une
premiere position montree sur la figure 33 B, elle appli-
que la pression d'un fluide a deux cylindres 116 associes
a cette file pour deplacer les pistons opposes 116 a d'ali-
mentation vers leur position d'alimentation tout en eva- cuant la
pression du cylindre 101 pour liberer la machoire de serrage associee
a cette file Lorsque la valve 123 est
deplacee vers la seconde position, elle inverse l'applica-
tion de la pression de fluide aux cylindres associes 101 et 116 et
deplace les pistons d'alimentation 116 a vers leur position de
liberation tout en deplacant les machoires de serrage vers leur
position de serrage Les valves 123 sont normalement rappelees vers
leur seconde position et elles sont deplacees selectivement vers leur
premiere position par un actionneur 123 a commande electriquement en
synchronisme avec le mouvement alternatif des mandrins A et, comme
montre sur les figures 33 A et 33 B, les divers actionneurs de valves
sont excites sous la commande d'un interrupteur 124 actionne par une
came 80 b montee sur l'arbre a cames 80 La came B Ob est agencee de
maniere a
exciter les actionneucs 123 a et a deplacer les valves asso-
ciees vers leur premiere position pendant au moins la plus grande
partie de la course ascendante des mandrins pour faire avancer la
bande vers le haut avec les mandrins O La
transmission d manivelle provoque une acceleration progres-
sive des mandrins lorsqu'ils s'eloignent d'une extremite de leur
course et un ralentisser;nt rogressif lorsqu'ils approchent de l'autre
extremite de leur course,et les
valves 123 sont de preference commandees pour que les pis-
tons 116 d'alimentation fassent avancer la bande pendant au moins la
plus grande partie de la course ascendante des mandrins, la longueur
moyenne des sacs pouvant etre modifiee par reglage de la course des
mandrins, comme decrit precedemment Cependant, il est egalement
possible de faire varier l'alimentation de la bande en modifiant le
troncon de la course ascendante des mandrins pendant lequel les
pistons d'alimentation serrent les bandes sur les mandrins, et il est
egalement prevu avantageusement
de mettre en correlation l'alimentation des diverses ban-
des de matiere avec des indications imprimees M sur les
bandes pour obtenir un cadrage preselectionne des indica-
tions imprimees avec les sacs. Comme represente schematiquement sur la
figure 33 A, un dispositif 129 de detection photo-electrique est
associe a chaque file de la machine d'emballage et chaque dispositif
comprend un emetteur de lumiere 129 a et une cellule photo-electrique
129 b montes comme represente sur la figure 23 afin de detecter le
cadrage des indications portees par les bandes lorsque ces dernieres
sont avancees
vers leur position d'elevation Les detecteurs photo-
electriques 129 associes a chaque file sont disposes de
maniere a commander un interrupteur de relais correspon-
dant 129 c monte en serie avec l'actionneur de valve 123 a a commande
electrique associe a la file et, dans la forme de realisation decrite,
les detecteurs photo-electriques sont d'un type qui est excite afin
d'ouvrir leurs contacts
normalement fermes 129 c lorsque les cellules photo-
electriques 129 b detectent une indication sombre de cadrage
L'ouverture des contacts 129 c de relais desexcite
l'actionneur de valve associe 123 a afin que la valve cor-
respondante 123 se deplace vers sa seconde position et
interrompe l'avance de la bande Les detecteurs photo-
electriques 129 ne sont excites que pendant une partie de la course
ascendante de la bande et l'excitation des detecteurs est commandee
par un interrupteur 130 actionne par une came 80 a montee sur l'arbre
a cames 80 Un interrupteur 131 a commande manuelle peut etre monte en
serie avec l'interrupteur 130 commande par came pour per-
mettre le fonctionnement de la machine independamment de la commande
par le dispositif photo-electrique de cadrage
de la bande lorsque l'interrupteur 131 est ouvert.
Le mandrin A supporte et guide le manchon pen-
dant qu'il est avance vers le haut et, conformement a la presente
invention, il est prevu de faire avancer un
troncon extreme avant du mandrin au moins jusqu'a, et de prefe-
rence dans,l'extremite avant du manchon pour ouvrir ce dernier Le
mandrin A presente une section transversale sensiblement inferieure a
celle du manchon et, dans la forme de realisation representee, il
comprend deux barres orientees vers le haut, reliees entre elles, a
distance,
par des entretoises 126 et 127 et montees, a leurs extremi-
tes inferieures, a l'aide de bras 128 sur la traverse 40.
Ainsi qu'on peut mieux le voir sur les figures 13 et 14, l'entretoise
127 est de preference disposee de maniere a affleurer les faces
exterieures des barres 125 du mandrin et elle est placee a proximite
des pistons 107 a d'avance
de la bande pour presenter, sur des cotes opposes du man-
drin, une surface sensiblement plane devant cooperer avec les pistons
opposes 116 a d'alimentation Le dispositif D d'ouverture du manchon
est place a l'extremite superieure du mandrin et il est destine a
ouvrir l'extremite avant du manchon lorsque ce dispositif d'ouverture
est deplace vers l'extremite avant dudit manchon Le dispositif
d'ouverture du manchon comprend deux lames 132 qui sont espacees dans
la direction de la dimension transversale principale du mandrin Comme
represente sur la figure 4, les lames 131 ont de preference une
largeur a peu pres egale a la petite dimension transversale du mandrin
et elles sont arrondies a leurs extremites superieulres pour faciliter
le passage
dans l'extremite avant du manchon Ce dispositif D d'ouver-
ture du manchon est monte de maniere a se deplacer avec le mandrin et
il est egalement monte avantageusement de facon a pouvoir executer des
mouvements d'extension et de retrait par rapport au mandrin Comme
represente sur la figure 8,
l'extension et le retrait de chaque dispositif D d'ouver-
ture du manchon par rapport au mandrin associe sont com-
mandes par un actionneur 133 a fluide monte sur le bras 128, entre les
barres 125 du mandrin, et comprenant une tige 133 d'actionnement qui
s'eleve entre les barres du mandrin et qui est reliee au dispositif D
d'ouverture du manchon Ainsi qu'on peut mieux le voir sur la figure
32, 2518,i 52 les lames 131 du dispositif d'ouverture du manchon sont
reliees entre elles, a leurs extremites inferieures, par une
entretoise 134 qui est elle-meme reliee a l'extremite superieure de la
tige 133 d'actionnement, et des doigts 135 de guidage sont prevus sur
les extremites superieures des barres 125 du mandrin et passent dans
des ouvertures de l'entretoise pour guider cette derniere pendant les
mouvements d'extension et de retrait par rapport au mandrin.
Les actionneurs a fluide 133 sont de preference du type comportant un
ressort interieur de rappel (non represente) destine a rappeler
normalement le dispositif d'ouverture
du manchon dans sa position de retrait par rapport au man-
drin, et des canaux 138 sont prevus dans les bras 128 pour
faire communiquer les extremites inferieures des action-
neurs a fluide 133 avec un canal 139 d'alimentation en
fluide sous pression situe sur la traverse 40 Comme mon-
tre schematiquement sur la figure 33 B, une valve 136 est destinee a
commander l'application d'une pression de fluide aux divers
actionneurs 133 et elle comporte un actionneur 136 a a commande
electrique, excite sous la commande d'un interrupteur 137 manoeuvre
par une came 80 g portee par l'arbre a cames 80 afin de provoquer
l'extension et le retrait des dispositifs d'ouverture de manchons par
rapport aux mandrins, en synchronisme avec le mouvement alternatif des
mandrins De preference, les dispositifs d'ouverture des manchons
executent un mouvement d'extension par rapport aux mandrins pour
realiser l'ouverture des manchons avant que ces derniers atteignent
leur position d'elevation complete, et pour maintenir les manchons a
l'etat ouvert pendant qu'ils sont dans leur position d'elevation,
comme represente schematiquement sur la figure 34 a la ligne OM
(ouverture des manchons).
Le mecanisme E de scellage du fond des sacs et le mecanisme F de coupe
sont commandes en synchronisme
avec le mouvement alternatif du mandrin et ils sont desti-
* nes a sceller le manchon en un emplacement situe a une certaine
distance au-dessous de son extremite superieure, 251 t 8052 cette
distance correspondant a la longueur souhaitee pour
le sac, et a sectionner le sac en un emplacement situe au-
dessous du joint transversal Les mecanismes de scellage transversal
inferieur et de coupe sont avantageusement montes de facon a pouvoir
etre regles verticalement. Ainsi qu'on peut mieux le voir sur les
figures 8 et 22 a 26, les mecanismes E et F de scellage transversal et
de coupe sont montes sur des barres de guidage 141 disposees
horizontalement, dont les extremites sont supportees par des tetes 142
Les tetes 142 sont vissees sur des vis 143 orientees vers le haut dont
les extremites superieure et inferieure sont montees de facon a
pouvoir tourner dans des consoles a paliers 144 et 145 disposees sur
les parties intermediaires 36 et 37 du chassis Les vis 143 peuvent
etre tournees, par exemple au moyen d'un mecanisme d'en-
trainement a vis sans fin et roue de vis sans fin, indi-
que en 148 sur la figure 8, pour regler verticalement les mecanismes
de scellage transversal et de coupe et regler
ainsi la longueur des sacs a fabriquer.
Le mecanisme E de scellage transversal comprend plusieurs paires de
machoires 151 et 155 de scellage, une paire de machoires etant
associee a chaque file de la machine d'emballage a plusieurs files Les
machoires de scellage sont disposees sur des cotes opposes du trajet
suivi par le manchon lorsqu'il s'eleve, et elles peuvent etre
rapprochees et eloignees 'ne de l'autre pour serrer et sceller
ensemble les cotes opos du manchon Les machoires 151 de scellage sont
montees en des positions espacees le long d'une barre 152 qui est
supportee par des coulisseaux 153 afin de pouvoir se deplacer le long
des barres 141 de guidage La barre 152 est chauffee, par exemple par
un element chiduffant electrique 154, et les
machoires 151 sont realisees en matiere conduisant la cha-
leur de maniere a etre chauffees par les elements chauf-
fants 154 a une temperature telle que leurs faces 15 ia puissent
thermosceller entre elles les couches du manchon se chevauchant Les
machoires 155 sont montees de la meme maniere en des positions
espacees le long d'une barre 156 qui est supportee, par exemple au
moyen de coulisseaux 157, par les barres 141 de guidage afin de
pouvoir se deplacer le long de ces dernieres Comme mieux montre sur la
figure 24, les machoires 155 sont de preference realisees de
maniere a presenter une face elastique 155 a qui est desti-
nee a serrer elastiquement les couches du manchon se che-
vauchant contre la face Slia de la machoire 151 de scellage.
Le mecanisme F de coupe est destine a sectionner le manchon en un
emplacement situe au-dessous du joint transversal forme par les
machoires 151 et 155 Le mecanisme de coupe comprend deux machoires de
coupe 158 et 159 associees a chaque file de la machine d'emballage a
files multiples et normalement disposees sur des cotes opposes du
trajet suivi par le manchon Ainsi qu'on peut mieux le voir sur
la figure 24, l'une des machoires 158 de coupe est commo-
dement realisee d'une seule piece avec la machoire 155 de scellage et
elle est disposee a un niveau situe au-dessous de celui de la face 155
a Les autres machoires 159 de coupe des paires de machoires de coupe
sont montees dans des positions espacees le long d'une barre 161 qui
est portee, a proximite de ses extremites, par les coulisseaux 153
Ainsi, les machoires 158 de coupe se deplacent avec les machoires 155
de serrage et les machoires 159 de coupe se deplacent avec les
machoires 151 de serrage Comme represente sur la figure 22, l'arete
159 a de coupe de la machoire 159 diverge a partir de la barre 161 par
rapport a la machoire 158 de coupe-et, comme montre sur la figure
23, l'arete 159 a de coupe de la machoire 159 est normale-
ment inclinee vers le haut dans une direction s'eloignant de la barre
161, par rapport a l'arete de coupe de la machoire 158 La machoire 159
est supportee et guidee dans des rainures 161 a de la barre 161 et la
machoire 159 est rappelee elastiquement vers le haut par des ressorts
163,
contre des butees formees par les tetes de boulons 164.
Ainsi, les machoires 158 et 159 de coupe se ferment sensi-
blement a la maniere de ciseaux et la machoire inferieure 159 de coupe
est montee elastiquement pour maintenir le
-18052
contact des aretes de coupe lorsque les machoires de
coupe se ferment.
Comme decrit precedemment, les machoires de
scellage 151 et 155 sont disposees sur des cotes mutuelle-
ment opposes du trajet suivi par l'un, correspondant, des manchons en
matiere d'emballage, lorsqu'il est avance vers
le haut, et les machoires 158 et 159 de coupe sont dispo-
sees de la meme maniere sur des cotes mutuellement opposes du trajet
suivi par le manchon Il est avantageux de deplacer les machoires de
scellage et de coupe de chaque paire l'une vers l'autre afin de serrer
ensemble les plis
du manchon se chevauchant dans un plan passant a mi-
distance entre des cotes opposes du manchon et de couper de facon
similaire le manchon dans le meme plan Par
consequent, des actionneurs doubles sont prevus, un action-
neur 168 etant destine a deplacer les machoires 155 de scellage et les
machoires 158 de coupe vers la gauche, comme montre sur la figure 22,
et un autre actionneur a
fluide 159 etant dispose de maniere a deplacer les machoi-
res 151 de scellage et les machoires 159 de coupe vers la droite,
comme montre sur la figure 22 Les actionneurs 168 et 169 sont de
preference de meme realisation et ils sont
montes en opposition de maniere a appliquer des forces -
sensiblement egales et opposees lorsque la pression d'un fluide est
appliquee a des extremites correspondantes des cylindres de ces
actionneurs Les machoires inferieures de scellage et de coupe sont
commariees en synchronisme avec le mouvement alternatif du mandrin et,
comme represente schematiquement sur les figures 33 A et 33 B,une
valve 170 commande l'ecoulement d'un fluide sous pression vers les
deux actionneurs 168 et 169,et la valve 170 est commandee par un
actionneur electrique 170 a excite sous la commande d'un interrupteur
171 qui est manoeuvre par une came 78 b montee sur l'arbre a came S 78
Comme indique graphiquement par la ligne SCF (scellage et coupe de
fond) de la figure 34, les machoires de scellage et de coupe de fond
sont maintenues ouvertes pendant que le mandrin est eleve et abaisse
et elles sont fermees lorsque le mandrin atteint
sa position inferieure pour sceller et sectionner le man-
chon en un emplacement situe au-dessous de son extremite
superieure ouverte.
Comme decrit precedemment, le mecanisme 76 d'embrayage et de frein est
destine a arreter la manivelle 59 dans une position dans laquelle le
mandrin A est dans sa position inferieure et le mecanisme a embrayage
et frein, lorsqu'il est actionne, fait monter le mandrin pendant les
premiers degres de rotation de la manivelle, puis fait descendre le
mandrin, comme indique a la ligne M (mandrin)
de la figure 34 Lorsque le mandrin s'eleve vers sa posi-
tion haute, la bride B de serrage lateral et de maintien * est placee
dans sa position de relachement et le mecanisme C d'alimentation est
place dans sa position de serrage ou d'alimentation, comme montre
graphiquement par les lignes BSL (bride de scellage lateral) et AB
(alimentation bande) de la figure 34 Lorsque le mandrin descend, la
bride de
scellage lateral et de maintien est deplacee vers sa posi-
tion de serrage et de scellage, tandis que le mecanisme C
d'alimentation est deplace vers sa position de relachement
afin que la bride de scellage lateral et de maintien main-
tienne le manchon en position pendant le retrait du mandrin.
Le dispositif D d'ouverture du manchon est eleve par rap-
port au mandrin, de preference avant que le mandrin attei-
gne sa position d'elevation totale, et ce dispositif
d'ouverture du manchon est maintenu dans sa position d'ex-
tension au-dela de l'instant auquel le mandrin atteint sa position
d'elevation totale, et de preference jusqu'a ce que le mandrin ait
commence sa course de descente, comme indique par la ligne OM
(ouverture du manchon) de la figure 34 Les mecanismes de scellage de
fond et de coupe E et F sont maintenus ouverts pendant que le mandrin
est eleve, puis retractes vers le bas et ils sont fermes apres que le
mandrin est ramene a un niveau inferieur a celui du mecanisme de
scellage et de coupe pour sceller
transversalement le manchon en un emplacement situe au-
dessous de son extremite superieure afin de former un sac dans
l'extremite du manchon, et de sectionner le sac du manchon. Les
ensembles H de prehension portes par le
mecanisme G de transfert sont destines a saisir l'extre-
mite ouverte du manchon lorsque l'extremite avant de ce manchon est
elevee jusqu'a une position predeterminee dans un poste de chargement
de sacs, et les mecanismes de prehension et de transfert sont destines
a transferer le
sac du poste de chargement de sacs vers un poste de rem-
plissage adjacent au dispositif J de remplissage, puis a
transferer les sacs remplis vers un poste de decharge-
ment adjacent au mecanisme K de fermeture et de scellage du haut du
sac Le mecanisme G de transfert se presente avantageusement sous la
forme d'une tourelle comprenant deux batis extremes 175 ayant chacun
un moyeu 176 monte de maniere a pouvoir tourner, a l'aide de paliers
177,
sur des broches fixes 178 de support La tourelle G com-
porte trois ensembles H de prehension et elle est indexee sur un tiers
de tour, en synchronisme avec le mouvement alternatif du mandrin Ainsi
qu'on peut mieux le voir sur les figures 3, 4 et 6, la commande
d'indexage comporte l'arbre 77 b de sortie d'indexage et une roue
dentee 182 montee sur cet arbre et en prise avec une roue dentee 183 a
situee a une extremite d'un arbre 184 Une roue dentee 183 b, identique
a la roue l 83 a, est montee sur l'autre extremite de l'arbre 184 et
chacune des roues dent-es 183 a et 183 b entraine une roue dentee 185
monrtoe sur une extremite d'un arbre correspondant 186 qui est en
prise, par une roue dentee 187, avec une roue dentee 188 montee sur le
moyeu correspondant 176 Les deux extremites de la tourelle sont ainsi
commandees ensemble et l'arbre 77 b de commande d'indexage du
mecanisme de commande d'indexage est entraine sur un tiers de chaque
tour de l'arbre 76 a du mecanisme de commande d'indexage afin que la
tourelle soit indexee sur un tiers de tour, puis qu'elle s'arrete dans
la position montree sur la figure 8, a chaque fois que la manivelle 59
de commande du mandrin effectue un tour complet pour faire
avancer et ramener le mandrin.
Les assembles H de prehension des sacs sont mon-
tes sur la tourelle de maniere a rester dans une orienta-
tion predeterminee lorsque la tourelle est indexee.
Ainsi qu'on peut mieux le voir sur les figures 15 et 16,
les ensembles H de prehension comportent a leurs extremi-
tes opposees des tourillons 191 qui sont montes de facon a pouvoir
tourner a l'aide de paliers 192 sur les batis extremes 175 de la
tourelle, ces tourillons tournant sur des axes paralleles a l'axe de
rotation de la tourelle et espaces radialement de celui-ci Une roue
dentee 193 est bloquee sur chacune des broches 178 de support qui
l'empechent donc de tourner, et cette roue dentee 193 engrene avec des
roues dentees folles 194, elles-memes en
prise avec des roues dentees 195 fixees sur les touril-
lons 191 Les roues dentees 193 et 195 ont le meme dia-
metre primitif de sorte que, lorsque la tourelle est indexee sur un
tiers de tour, les tourillons 191 des ensembles de prehension tournent
egalement sur les batis de la tourelle d'un tiers de tour pour
maintenir les
ensembles de prehension dans une orientation fixe par rap-
port a l'horizontale.
Les ensembles H de prehension comprennent plu-
sieurs paires de machoires de prehension qui sont action-
nees pour saisir les cotes opposes de l'extremite ouverte du manchon
lorsque ce dernier est avance vers le poste de chargement de sacs, et
pour supporter et maintenir le sac ouvert pendant qu'il est transporte
du poste de chargement
vers les postes suivants de remplissage et de fermeture.
Ainsi qu'on peut mieux le voir sur les figures 18 a 21, chaque
ensemble H de prehension de sac comprend un premier chassis 201 de
machoires qui est supporte a ses extremites par des equerres 202 de
forme sensiblement en L reposant
sur les tourillons 191 Le premier chassis 201 de machoi-
res porte plusieurs machoires exterieures 203 espacees le long de ce
chassis Les machoires 203 sont espacees d'une distance legerement
superieure a la largeur du mandrin et
18052
elles sont disposees, par rapport aux mandrins correspon-
dants, afin que les faces exterieures 203 a et 203 b des machoires,
situees sur des cotes opposes de machoires exterieures adjacentes 203,
soient disposees le long du cote exterieur de l'extremite avant du
manchon lorsque celui-ci est avance par le mandrin vers sa position
d'avance ou de chargement de sacs Le mecanisme de prehen-
sion a machoires comprend egalement un deuxieme chassis 204 a
machoires et un troisieme chassis 205 a machoires, montes chacun, par
exemple au moyen de boulons 206 qui
passent dans des trous oblongs 207 des deuxieme et troi-
sieme chassis, de facon a pouvoir executer un mouvement limite par
rapport au premier chassis 201 a machoires et l'un par rapport a
l'autre dans la direction longitudinale du chassis 201 Le deuxieme
chassis porte plusieurs paires
de machoires interieures 208, une paire de machoires inte-
rieures etant associee a chaque file de la machine d'em-
ballage, et le troisieme chassis 205 porte un nombre cor-
respondant de paires de machoires interieures 209 Les machoires
interieures 208 et 209 ont une configuration sensiblement en L et
elles s'etendent vers l'interieur du chassis correspondant et
aboutissent a des parties de machoires s'etendant vers le bas,
destinees a cooperer avec les faces exterieures 203 a et 203 b des
machoires du premier chassis pour serrer contre elles l'extremite
ouverte du sac Le deuxieme chassis a machoires est solli-
cite, par exemple par des ressorts 211 de traction relies par leurs
extremites au premier chassis 201 et au deuxieme chassis 204, dans une
direction telle que les machoires interieures 208 se deplacent vers
les faces exterieures
203 a des machoires 203, et le troisieme chassis a machoi-
res est sollicite elastiquement, par exemple par des res-
sorts 212 de traction relies par leurs extremites au premier chassis
201 et au troisieme chassis 205, dans un sens tel que les machoires
interieures 209 se deplacent vers les faces des machoires exterieures
203 b Ainsi, les 251 a 052
machoires interieures 208 et 209 sont rappelees elastique-
ment vers leur position de prise de sacs Il est prevu des moyens pour
actionner les machoires de prehension dans differents postes et, ainsi
qu'on peut mieux le voir sur les figures 15 a 17, un plongeur 215 est
monte de maniere a pouvoir coulisser dans chacun des tourillons 191 et
est rappele elastiquement, par exemple par un ressort 216, vers une
position de retrait Le deuxieme chassis 204 a machoires comporte a une
extremite, un element 204 a contre lequel l'extremite interieure du
plongeur 215 monte sur l'un des batis de la tourelle est destinee a
porter, et
le troisieme chassis 205 a machoires comporte, a une extre-
mite, un element 205 a contre lequel le plongeur de l'autre
bati de la tourelle est destine a porter Des organes sui-
veurs 217, avantageusement sous la forme de galets, sont
montes sur les extremites exterieures des plongeurs.
Comme represente sur la figure 3, deux action-
neurs a fluide 218 a et 218 b sont montes sur les parties
intermediaires 37 et 36 du chassis, respectivement en des positions
leur permettant de porter contre les plongeurs des ensembles de
prehension lorsque ces derniers sont places dans le poste de
chargement des sacs Une autre paire d'actionneurs a fluide 219 a et
219 b est montee sur les parties intermediaires 37 et 36 du chassis,
en des positions leur permettant de porter contre les plongeurs
des ensembles H de prehension des sacs lorsque ces ensem-
bles sont dans le poste de fermeture et de scellage du haut des sacs
Comme montre schematiquement sur les figures 33 A et 33 B, une valve
220 de commande est destinee a commander l'application de la pression
d'un fluide aux actionneurs 218 a et 218 b,et cette valve 220 comporte
un actionneur electrique 220 a qui est excite sous la commande d'un
interrupteur 221 manoeuvre en synchronisme avec le
mouvement alternatif du mandrin, et, comme montre graphi-
quement a la ligne DPR (doigts de prehension et de recep-
tion) de la figure 34, les actionneurs a fluide 218 a et 218 b sont
commandes de maniere a deplacer l'une vers l'autre les machoires
interieures 208 et 209 de prehension des sacs jusqu'a leur position de
relachement avant que le manchon soit avance vers sa position
d'elevationcomplete, et a liberer ensuite les machoires int=rieures
208 et 209 de prehension pour leur permettre d'etre deplacees sous la
force des ressorts 211 et 212 vers leur position de serrage des sacs,
montree sur les figures 18 et 19,
lorsque le mandrin atteint sa position d'elevation com-
plete Ainsi, les machoires interieures 208 et 209 de prehension sont
deplacees vers une position dans laquelle elles sont adjacentes l'une
a l'autre et de preference espacees d'une distance inferieure a la
largeur des lames 131 du dispositif B d'ouverture des sacs, comme
montre au bas de la figure 17, afin de penetrer dans l'extremite avant
du manchon pendant que celui-ci est avance vers sa position
d'elevation Lorsque les actionneurs a fluide 218 a et 218 h sont
ensuite manoeuvres vers leur position de relachement des machoires,
les machoires 208 et 209 s'ecartent lateralement pour serrer les
parois laterales
opposees du sac contre les faces des machoires exterieu-
res 203 a et 203 h Croirne indique a la ligne DPR de la figure 34, les
machoires de prehension sont deplacees vers leur position de serrage
apres que le mandrin a atteint sa position d'elevation totale et avant
que les mecanismes E et F de scellage de fond et de coupe soient
actionnes pour sceller transversalement et sectionner le sac du
manchon Ainsi, les machoires de prehension ont pour effet de saisir
l'extremite ouverte du sac pour la maintenir en position d'ouverture,
et de supporter le sac apres qu'il
a ete sectionne du manchon.
Lorsque le mecanisme de transfert est indexe, les ensembles de
prehension transportent les sacs, venant d'etre charges dans le poste
de chargement, vers un poste
de remplissage situe au-dessous du dispositif J de distri-
bution, pendant que les sacs sont maintenus ouverts, leur extremite
ouverte etant tournee vers le haut La machine d'emballage peut etre
concue pour emballer divers produits
differents comprenant des articles et des matieres coulan-
tes telles que des poudres, des liquides et des matieres semi-liquides
Le dispositif J de distribution de produits peut etre de tout type
pouvant etre mis en oeuvre pour distribuer la quantite souhaitee de
produits dans les sacs et pouvant etre, soit manoeuvre sous la
commande d'un signal provenant de la machine d'emballage pour
permettre au distributeur de travailler en synchronisme avec le cycle
de fonctionnement de la machine d'emballage, soit
concu pour generer un signal de commande du cycle de fonc-
tionnement de la machine d'emballage en synchronisme avec le
dispositif de distribution Dans le cas du dispositif de distribution
represente sur les figures 20 et 21, le distributeur comporte une
commande 222 de distribution de produits manoeuvree par un actionneur
223, comme represente schematiquement sur la figure 33 B; l'actionneur
223 du distributeur est du type commande par fluide; et un fluide sous
pression est applique de facon reversible a cet
actionneur 223 par une valve 224 commandee par un action-
neur electrique 224 a qui est excite en synchronisme avec la machine
d'emballage au moyen d'un interrupteur 227
manoeuvre par une came 78 d montee sur l'arbre a cames 78.
Il existe certaines matieres, par exemple certai-
nes matieres poudreuses, qui peuvent nuire au thermoscellage du haut
d'un sac si elles entrent en contact avec les parois
interieures du sac dans la zone a thermosceller Par conse-
quent, le distributeur est avantageusement equipe de becs
mobiles verticalement, comme indique en 225 sur les figu-
res 20 et 21, lesquels becs peuvent etre deplaces d'une position
d'elevation representee sur la figure 20 et situee au-dessus du trajet
suivi par les ensembles H de prehension des sacs, vers une position
d'abaissement telle que montree sur la figure 21, dans laquelle le bec
penetre dans l'extremite superieure ouverte des sacs, dans le poste de
remplissage Des moyens tels que des actionneurs a fluide 226 sont
destines a deplacer les becs entre leurs positions haute et basse et,
comme montre schematiquement sur les figures 33 A et 33 B, une valve
229 commande l'application de la pression, d'un fluide aux actionneurs
226 La valve 229 comporte un act L-ionnient e 5 lectr-iqus 229 a
excite sous la comman&de -2 ?te-rvupte Lu 230 manoeuvre par une came
'78 c montee zur l:bre P cames 78, afin de
commander les cto __ 2 S vhrnmeavec l'in-
dexage de la tourele qr o cue rl mecanisme de rriisca dqetaun lignes
RP (renmp 1 i ssaje pro&#x003C;duits BP 'bec, de eiliseg, les becs de
remplis sage ei: -1 remplissage nie peut etre effectue pendisait
ldegedtr l In ale Les becs de remplissage sont ab-a Juses et le
remplissage est possible apres l'indexage de la tourelle Coreutse
indique a la ligne T (tourelle) ide 'La frigure 34, l'iridexacje de la
tourelle s'effectuve pe, attune partie relativeiiment petite du temps
de cycle clb l d la machine demrcballae-ge et ceci permet d'utiliser
uni oi in'cportant-e and 7 c e Ip de cycle global de rr '-alae rrmlils
sacs dans 'Le poste d' rempi S Uz Ie.
Le -ra n- 3 f Ert G mraintient lez sacs, leurs extremites eu\o' 'rc u
irnes vers le hau'te ipendant qu' il les tran Ff ere du psede
reilsaevers cpnsti de fermeture et de ue ug d haui des sacs Pour umtr
le oassage dets 'Ei Imbesd -;rdhension -portes pa-cl mecanisme de
traiisfer et des ac le mea l Ze I de fermeture et de sueli aqm F du na
1 n;' c: F acs e-st mnd facon a pouvoir se, c JI ution dleprs des sacs
a proximite d'e",:rs su 73 rie 1,res et s'eloigner de cette pc',sit
J,n Baus la orme prfrede realisation reprEescrntet i " e scellage et
de
fermeture des sacs e-, mnnnte -d Ea-or 1 c' pouvoi r se depla-
ce-r sur un trajet veit 2 icct pouer pirendre- une Prosition de
reception des sacs et s'eloigner de cette position et, ainsi qu'on
peut mieux le voir sur les figures 5, 8 'et 27 a 31, le mecanisme 1
lle que montree sur les figures 28 et 29 Les mic hoires 269 sont
egalement sollicitees elastiquemenc iers leur position de fermeture
par des ressorts de torsion 275, e t des doi gts 276 de commande sont
places en des positions espacees le long d'un element fixe 277 de
chassis et destines a porter contre les machoires 269, entre leurs
extremites, afin de les maintenir dans leurs positions d'ouverture
lorsque les elements 246 et 247 de chassis sont places comme montre
sur la figure 27 Les machoires de prehension laterales 289 se
deplacent sous la force des ressorts 275 vers leur position de
fermeture lorsque les elements 246 et 247 de chassis sont depl a-es
vers La droite jusqu'a la position montree sur la figure 28 UI element
a came allonge 278 est fixe aux elements de calssis 252 et 253 afin de
se deplacer avec eux et Jl presente une face de came qui
s'etend au-dessus des extremites des doigts 272 pour conm-
mander les mnouvemerts de rapprcchement et d'eloignement
des machoires de prenension laterales 268 et 269 par rap-
port aux machoires de prehension laterales correspondantes 261 et 262
Ainsi qu'on peut le voir sur les figures 27 et 29, l'element a canme
278 presente one surface de came 278 a qui porte normalement contre
les doigts 272 pour maintenir les machoires 268 et 2 D di:s une
position interieure et une seconde surface d caine 278 b qui permet
aux machoires 268 et 269 de se deplacer vers l'exterieur sous la force
des ressorts 273 Un premier actionneur a fluide 282 (figures 5 et 33
B) est destine a deplacer les
elements de chassis 246 et 247 vers la droite, comme mon-
tre sur les figures 27 et 29, et un second actionneur a fluide 281
(figures 5, 27 et 33 B) est destine a deplacer les elements de chassis
252 et 253 vers la gauche, comme montre sur les figures 27 a 29 Des
valves 283 et 284 commandent respectivement l'application de la
pression d'un fluide aux actionneurs 281 et 282 et elles comportent
des actionneurs electriques 283 a et 284 a excites sous la commande
d'interrupteurs 285 et 286 manoeuvres par des cames- 80 b et 80 e de
l'arbre a cames 80 Les actionneurs a fluide 281 et 282 sont commandes
en synchronisme l'un avec l'autre et avec le mouvement vertical du
mecanisme K de fermeture et de scellage du haut des sacs, comme
indique aux lignes SSH (serrage et scellage du haut) et BSH (barre de
scellage du haut) de la figure 4, afin que le mecanisme de serrage et
de scellage du haut des sacs et que les barres de scellage du haut des
sacs soient ouverts lorsque le mecanisme K est eleve L'actionneur a
fluide 282 est commande apres que le mecanisme K s'est deplace vers sa
position d'elevation et avant la mise en
action de l'actionneur 281 afin que les machoires de pre-
hension laterales 261, 262 et 268, 269 se soient d'abord deplacees
vers leur position de fermeture pour serrer les *bords lateraux
opposes du sac, comme montre sur la figure 28 L'actionneur 281 est
ensuite commande et la surface de came 278 b est disposee de maniere
que les machoires de prehension laterales 268, 269 puissent se
deplacer vers l'exterieur avant que la machoire 256 de scellage se
ferme contre le sac, pour tirer ainsi le haut du sac vers une position
de fermeture immediatement avant la fermeture des machoires 251 et 256
et le thermoscellage du haut du
sac.
Comme represente schematiquement sur les figures 33 A et 33 B, une
valve 288 commande l'application de la pression d'un fluide aux
actionneurs a fluide 219 a et 219 b et elle comporte un actionneur
electrique 288 a qui est excite sous la commande d'un interrupteur 289
manoeuvre
par une came 80 c de l'arbre a cames 80 La came 80 c com-
mande les actionneurs 219 a et 219 b pour mettre en action les
ensembles de prehension dans le poste de-scellage et
de fermeture du haut des sacs afin de deplacer les machoi-
res 208 et 209 de prehension montees sur la tourelle vers leur
position de relachement apres que les machoires de prehension
laterales, placees sur le mecanisme K de
fermeture et de scellage du haut des sacs, se sont depla-
cees vers leur position de serrage, et avant que les machoi-
res 251 et 256 de scellage se soient deplacees vers leur position de
scellage, comme indique graphiquement a la ligne DDP (decharge doigts
de prehension) de la figure 34. Apres que le haut du sac a ete scelle,
les actionneurs 281 et 282 du mecanisme K de scellage du haut des sacs
sont deplaces vers leur position d'ouverture ou de relachement, et les
emballages scelles peuvent alors tomber sur le
transporteur L de dechargement Dans les formes de realisa-
tion representees, le transporteur L de dechargement est du type a
bande sans fin dont le brin superieur est dispose au-dessous du
mecanisme K de fermeture et de scellage du haut des sacs afin de
recevoir les sacs lorsqu'ils sont decharges Tous moyens convenables
peuvent etre prevus pour
entrainer le transporteur L de dechargement et ce transpor-
teur peut, par exemple, etre entraine en continu ou par
intermittence, en synchronisme avec les operations effec-
tuees par la machine d'emballage, comme indique graphique-
ment a la ligne TD (transporteur de dechargement) de la figure 34
L'entrainement intermittent du transporteur de sortie peut etre
realise au moyen d'une prise de force reliee a l'arbre 243 pour faire
avancer le transporteur sur une distance predeterminee a chaque fois
que la
machine d'emballage effectue un cyele.
La realisation et le fonctionnement de la machine d'emballage semblent
pouvoir etre aisement compris -a la
lecture de la description precedente Un troncon extreme
d'une bande de matiere est mis en forme de manchon autour d'un mandrin
et le manchon est avance, avec le mandrin
pendant au moins une partie de la course d'avance du man-
drin afin que ce dernier supporte et guide le manchon -
pendant l'avance de celui-ci Une partie de l'extremite du mandrin est
deplacee dans l'extremite du manchon pour ouvrir franchement
l'extremite avant du manchon, et le mandrin est ensuite retracte a
l'interieur du manchon et ce dernier est scelle et sectionne
transversalement en une position situee interieurement par rapport a
son extremite
ouverte afin de former un sac ouvert a-une extremite.
Un ensemble de prehension-monte sur la tourelle est mis en oeuvre dans
le poste de chargement de sacs, en synchronisme avec le mouvement
alternatif du mandrin, pour prendre l'extremite ouverte du sac
lorsqu'il est avance vers une position d'avance ou de chargement de
sacs, et la tourelle est ensuite actionnee pour transferer les sacs,
leur extremite ouverte tournee vers le haut, les uns a la suite des
autres vers un poste de chargement de sacs et vers un poste de
fermeture et de scellage du haut des sacs Ceci permet le remplissage
d'un sac et la fermeture d'un sac precedemment rempli, pendant qu'un
autre sac est mis en forme et avance avec le mandrin vers le poste de
chargement de sacs.
La longueur des sacs peut etre aisement ajustee
par reglage de la course du mandrin et, en outre, les lon-
gueurs des sacs peuvent etre mises automatiquement en corre-
lation avec les indications imprimees sur la bande de matiere pour
realiser le cadrage des indications imprimees avec les sacs L'appareil
destine a former des manchons a partir des bandes, a faire avancer les
manchons et a sceller et sectionner transversalement les manchons est
particulierement adapte a une utilisation dans une machine
a files multiples pour une production accrue, car il per-
met aux files d'etre rapprochees les unes des autres et donc de
minimiser l'encombrement global de la machine a
files multiples.
Il va de soi que de nombreuses modifications peuvent etre apportees a
la machine decrite et representee
sans sortir du cadre de l'invention.
251805-2
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Machine d'emballage destinee a la production d'emballages (P) du
type sac a partir d'une bande (W) de matiere, caracterisee en ce
qu'elle comporte un mandrin allonge (A) ayant un troncon extreme
avant, des moyens destines a deplacer le mandrin le long d'une course
d'ali- mentation en lui faisant effectuer une course d'avance et de
retour, des moyens (B) destines a mettre en forme un troncon extreme
de la bande de matiere autour du mandrin pour constituer un manchon
ayant une extremite avant, des moyens (C) d'alimentation destines a
faire avancer le manchon, son extremite avant tournee vers l'avant, le
long dudit trajet d'alimentation pendant au moins une partie de la
course d'avance du mandrin jusqu'a une position d'avance, des moyens
(D) destines a ouvrir l'extremite avant du man- chon, des moyens (E)
de scellage transversal destines a sceller transversalement le manchon
en un emplacement situe a une certaine distance vers l'interieur de
son extremite avant pour former, dans ledit manchon, un sac ouvert a
l'extremite avant du manchon, et des moyens (F) destines a sectionner
le manchon en un emplacement situe interieurement par rapport au joint
transversal afin de separer le sac du manchon et de laisser une
extremite avant non scellee sur la partie restante du manchon.
2 Machine d'emballage suivant la revendica- tion 1, caracteriseeen ce
que les moyens destines a ouvrir l'extremite avant du manchon
comprennent un dispositif destine a faire avancer la partie extreme
avant du man- drin jusqu'a l'extremite avant du manchon pour l'ouvrir
et a retracter ensuite la partie extreme avant du mandrin a
l'interieur du manchon sur une distance superieure a la longueur
souhaitee du sac avant le scellage transversal du manchon.
3 Machine d'emballage suivant la revendica- tion 1, caracterisee en ce
que la partie extreme avant du mandrin comprend un dispositif (D, 131)
d'ouverture du manchon monte de maniere a pouvoir executer des
mouvements d'extension et de retrait par rapport au mandrin dans une
direction parallele au trajet d'alimentation, le disposi- tif
d'ouverture de l'extremite avant du manchon comprenant un element (
133) commande en synchronisme avec les moyens d'alimentation afin de
provoquer une extension du disposi- tif d'ouverture du manchon par
rapport au mandrin et jusqu'a l'extremite avant du manchon pour ouvrir
cette extremite avant, et a retracter ensuite le dispositif
d'ouverture du manchon par rapport au mandrin.
4 Machine d'emballage selon l'une quelconque des revendications 1, 2
et 3, caracterisee en ce que les moyens d'alimentation comprennent un
dispositif ( 116 a) a machoires d'alimentation monte de facon a
pouvoir executer un mouvement alternatif le long d'un trajet parallele
au trajet d'alimentation, des moyens d'entrainement destines a
deplacer ce dispositif sur des courses d'avance et de retour, et des
elements ( 101, 116) d'actionnement des- machoires d'alimentation
destines a amener les machoires d'alimentation en prise avec le
manchon pendant au moins une partie de la course d'avance desdites
machoires d'ali- mentation afin de faire avancer le manchon.
5 Machine d'emballage selon la revendication 4, caracterisee en ce que
les machoires d'alimentation sont montees de maniere a se deplacer
avec le mandrin pendant au moins une partie de la course d'avance de
ce mandrin, et les elements d'actionnement des machoires
d'alimentation serrent le manchon sur le mandrin pendant au moins une
partie de la course d'avance dudit mandrin.
6 Machine d'emballage selon la revendication 5, caracterisee en ce que
les moyens destines a mettre la bande de matiere en forme d'un manchon
comprennent un dis- positif a machoires de serrage ( 92, 93) monte en
une posi- tion fixe le long du trajet d'alimentation, des elements
d'actionnement destines a amener ce dispositif en prise avec des
troncons de bords longitudinaux de la bande de matiere lorsque les
machoires d'alimentation ne sont plus en prise avec le manchon et sont
eloignees de ce dernier.
7 Machine d'emballage selon la revendication 6, caracterisee en ce que
la bande de matiere porte des informations (M) situees en des points
espaces sur sa longueur et correspondant a la longueur souhaitee
pour-le sac, un dispositif ( 129) destine a detecter les informa-
tions sur la bande de matiere, et des moyens ( 123) qui, en reponse au
dispositif de detection, commandent les elements d'actionnement des
machoires d'alimentation et font varier la partie de la course
d'avance des machoires d'alimentation pendant laquelle lesdites
machoires d'ali- mentation sont en prise avec le manchon.
8 Machine d'emballage selon la revendication 2, caracterisee en ce
qu'elle comporte des moyens a machoi- res de prehension s'etendant
au-dessus de l'extremite avant du manchon, dans sa position d'avance,
et des moyens destines a manoeuvrer les moyens a machoires de
prehension en synchronisme avec les moyens d'avance pour saisir les
parois laterales opposees de l'extremite avant ouverte du manchon
tandis que la partie extreme avant du mandrin passe dans l'extremite
avant du manchon, lorsque ce dernier est dans sa position d'avance,
afin que la partie extreme avant du manchon soit maintenue ouverte
lorsque le mandrin est retracte et que le sac soit supporte apres
qu'il a ete separe du manchon.
9 Machine d'emballage selon la revendication 8, caracterisee en ce que
les moyens de prehension compren- nent au moins des premier et second
dispositifs a machoires exterieures de prehension ( 203) disposes a
proximite imme- diate de cotes exterieurs opposes de la partie extreme
avant de la bande lorsqu'elle est dans sa position d'avance, des
premier et second dispositifs a machoires interieures de prehension (
208, 209) mobiles l'un par rapport a l'autre et par rapport aux
premier et second dispositifs de prehen- sion a machoires exterieures,
respectivement, entre une position de repli dans laquelle ces premier
et second dispositifs interieurs sont suffisamment rapproches pour
pouvoir etre introduits dans l'extremite avant du-manchon apres
qu'elle a ete ouverte, et une position' de deploie- ment dans laquelle
ils sont espaces lateralement l'un de l'autre pour ecarter les cotes
opposes du manchon et les serrer contre les:premier et second
dispositifs exterieurs respectifs a machoires de prehension.
10 Machine d'emballage selon la revendication 9, caracterisee en ce
qu'elle comporte un dispositif (G) de transfert de sacs destine a
supporter les moyens de prehension et a les deplacer -d'un premier
poste s'etendant au-dessus de l'extremite avant du manchon, dans sa
posi- tion d'avance,-jusqu'a au moins un autre poste apres qu'un sac a
ete sectionne de la bande, et un dispositif (J) destine a introduire
un produit dans le sac, dans ledit autre poste du dispositif de
transfert de sacs.
11 Machine d'emballage selon l'une quelconque des revendications 1, 2
et 3, caracterisee en ce qu'elle comporte plusieurs ensembles de
prehension (H) et un- dispositif (G) de transfert destine a deplacer
les - ensembles de prehension d'un poste de chargement de sacs,
s'etendant audessus de l'extremite avant du manchon dans sa position
d'avance, jusqu'a un poste de remplissage de sacs, chaque ensemble
de-prehension comprenant des pre- mier et second dispositifs a
machoires exterieures de pre- hension ( 203) espaces lateralement et
des premier et second dispositifs a machoires interieures de
prehension ( 208, 209) disposes entre les dispositifs a machoires
exterieures, des moyens ( 201, 204,-205) montant les dis- positifs
interieurs et exterieurs a machoires de prehen- son afin qu'ils
puissent se deplacer les uns par rapport aux autres entre une position
de relachement dans laquelle les premier et second dispositifs a
machoires interieures de prehension sont espaces vers l'interieur des
premier et second dispositifs a machoires exterieures de prehension,
et une position de serrage contre les premier et second -35
dispositifs a machoires exterieures, respectivement, des elements (
211, 212) destines a commander les ensembles de prehension pour
deplacer les dispositifs a machoires de prehension de l'ensemble de
prehension se trouvant dans le poste de chargement de sacs de leur
position de relache- ment vers leur position de serrage afin de saisir
l'extr&- mite du manchon et de maintenir les dispositifs a machoires
de prehension dans leur position de serrage lorsque les moyens de
transfert deplacent l'ensemble de prehension du poste de chargement de
sacs vers le poste de remplissage de sacs, de facon a transporter le
sac separe vers le poste de remplissage de sacs, et un dispositif (J)
destine a introduire un produit dans le sac, par son extremite
ouverte, dans le poste de remplissage de sacs.
12 Machine d'emballage selon la revendication 11, caracterisee en ce
que les moyens de transfert compren- nent une tourelle montee de facon
a pouvoir tourner autour d'un axe sensiblement horizontal, des
elements ( 191) au moyen desquels les ensembles de prehension sont
montes sur la tourelle afin de tourner par rapport a elle autour
d'axes sensiblement horizontaux, espaces angulairement autour de l'axe
de la tourelle, des moyens ( 77 b) destines a indexer la tourelle pour
deplacer un ensemble de prehen- sion du premier poste vers le second
poste, et des moyens ( 193, 194, 195) situes sur la tourelle et
destines a main- tenir les ensembles de prehension dans une
orientation predeterminee dans laquelle ils supportent les sacs avec
leur extremite ouverte tournee vers le haut pendant que la tourelle
est indexee.
13 Machine d'emballage selon la revendication 11, caracterisee en ce
que les moyens de transfert com- prennent une tourelle montee de facon
a pouvoir tourner autour d'un axe sensiblement horizontal, des
elements ( 191) au moyen desquels trois desdits ensembles de prehen-
sion sont montes sur la tourelle afin de pouvoir tourner par rapport a
elle autour d'axes sensiblement horizontaux, espaces d'angles egaux
autour de l'axe de la tourelle, des moyens ( 77 b) destines a indexer
la tourelle pour deplacer un ensemble de prehension du premier poste
vers le second poste tandis qu'un deuxieme ensemble de prehension est
deplace du deuxieme poste vers un troi- sieme poste et qu'un troisieme
ensemble de prehension est deplace du troisieme poste vers le premier
poste, des moyens ( 193, 194, 195) situes sur la tourelle et destines
a maintenir les ensembles de prehension dans une orientation
predeterminee pendant que la tourelle est indexee, et des elements (
218 a, 218 b) de relachement de la prehension, situes dans le
troisieme poste et destines a manoeuvrer l'ensemble de prehension se
trouvant dans ce troisieme poste pour amener les dispositifs a
machoires interieures et exterieures de prehension dans une position
de relachement.
14 Machine d'emballage selon la revendication 13, caracterisee-en ce
qu'elle comporte un dispositif (K) situe dans le troisieme poste
et-destine a fermer les sacs.
15 Machine d'emballage selon la revendication 13, caracterisee&en ce
qu'elle comporte des premiere et seconde machoires de prehension
laterales( 261, 262; 268, 269) situees dans le troisieme poste et
pouvant etre manoeuvrees entre une position d'ouverture et une
position de fermeture dans laquelle elles serrent une partie de bord
orientee vers le haut du sac, en un emplacement situe au-dessous de
l'extremite superieure de ce sac, des machoires ( 251, 256) de
scellage situees dans le troisieme poste et destinees a fermer et
sceller l'extremite ouverte du sac, et des moyens destines a
manoeuvrer les elements de relachement de la prehension, les premiere
et seconde machoires de prehension lateraleset les machoires de
scellage, en synchronisme.
16 Procede de production d'emballages (P) du type sac a partir d'une
bande (W) de matiere, caracterise en ce qu'il consiste a mettre un
troncon extreme de la bande de matiere en forme autour d'un man- drin
allonge (A) pour constituer un manchon ayant une extremite avant, a
deplacer le mandrin longitudinalement sur un trajet d'alimentation,
sur des courses d'avance et de retour, a faire avancer le manchon le
long du trajet 251805 2 d'alimentation, son extremite avant dirigee
vers l'avant, pendant au moins une partie de la course d'avance du
man- drin jusqu'a une position d'avance, a ouvrir l'extremite avant du
manchon, a sceller transversalement le manchon en un emplacement
espace vers l'interieur de son extremite avant afin de former, dans le
manchon, un sac qui est ouvert a l'extremite avant, a sectionner le
manchon en un emplacement situe interieurement par rapport au joint
transversal afin de separer le sac du manchon, et a laisser une
extremite avant non scellee sur la partie restante du manchon.
17 Procede selon la revendication 16, caracterise en ce que
l'ouverture de l'extremite avant du manchon est effectuee par un
mouvement d'extension de la partie extreme avant du mandrin vers
l'avant, jusqu'a- l'extremite avant du manchon, afin d'ouvrir ce
dernier, la partie extreme avant du mandrin etant ensuite retractee a
l'inte- rieur du manchon sur une distance superieure a la longueur
souhaitee du sac avant le scellage transversal du manchon.
18 Procede selon la revendication 17, caracterise en ce qu'il consiste
a saisir des parois laterales opposees de l'extremite avant du manchon
tandis que ce dernier est dans sa position d'avance et que son
extremite avant est ouverte par la partie extreme avant du mandrin,
afin de maintenir l'extremite avant du manchon a l'etat ouvert pendant
que le mandrin est retracte et de supporter le sac apres qu'il a ete
separe du manchon. *
19 Procede selon la revendication 17, caracterise en ce qu'il consiste
a transferer le sac, son extremite ouverte tournee vers le haut, vers
un poste de remplissage et a deposer un produit dans le sac, dans le
poste de rem- plissage. Procede selon la revendication 17, caracterise
en ce qu'il consiste a positionner un ensemble (H) de prehension dans
un poste de chargement de sacs s'etendant au-dessus de l'extremite
avant du manchon dans sa position d'avance, l'ensemble de prehension
comprenant des premier et second dispositifs exterieurs a machoires de
prehen- sion ( 203) espaces lateralement, et des premier et second
dispositifs interieurs ( 208, 209) a machoires de prehen- sion
disposes entre les dispositifs exterieurs a machoi-, res, les
dispositifs a machoires interieurs et exterieurs de prehension etant
mobiles les uns par rapport aux autres, entre une position de
relachement dans laquelle les pre- mier et second dispositifs
interieurs a machoires de- prehension sont situes a une certaine
distance vers-l'in- terieur des dispositifs exterieurs correspondants
a machoires de prehension, et une position de serrage dans laquelle
les premier et second dispositifs interieurs a machoires de prehension
sont disposes le long des premier et second dispositifs exterieurs
correspondants a machoi- res de prehension, le procede consistant
egalement a deplacer les dispositifs interieurs et exterieurs a
machoires de prehension de leur position de relachement vers leur
position de serrage apres que le manchon a ete avance vers ladite
position d'avance.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [39][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [40][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2518052
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
97 Кб
Теги
fr2518052a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа