close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2518565A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (126/ 332)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(102/ 204)
[6][_]
5 percent
(9)
[7][_]
3 percent de
(8)
[8][_]
30 percent de
(8)
[9][_]
0,15 percent de
(7)
[10][_]
0,05 percent de
(7)
[11][_]
0,6 percent de
(6)
[12][_]
1,5 percent de
(6)
[13][_]
10 percent de
(5)
[14][_]
15 percent de
(5)
[15][_]
2,5 percent de
(5)
[16][_]
2 percent de
(4)
[17][_]
40 percent de
(4)
[18][_]
10 percent
(4)
[19][_]
2,0 percent de
(4)
[20][_]
5 percent de
(3)
[21][_]
2 mm
(3)
[22][_]
25 percent de
(3)
[23][_]
0,45 percent de
(3)
[24][_]
10 mm
(3)
[25][_]
15 percent
(3)
[26][_]
-3 percent
(3)
[27][_]
1,5 percent
(3)
[28][_]
30 percent
(3)
[29][_]
0,15 percent
(2)
[30][_]
0,8 percent de
(2)
[31][_]
1,1 percent de
(2)
[32][_]
110 mm
(2)
[33][_]
1 percent de
(2)
[34][_]
1,2 percent de
(2)
[35][_]
25,5 percent de
(2)
[36][_]
1,0 percent de
(2)
[37][_]
20 kg
(2)
[38][_]
10 kg
(2)
[39][_]
de 0,5 mm
(2)
[40][_]
1,5 mm
(2)
[41][_]
2,5 mm
(2)
[42][_]
5,5 mm
(2)
[43][_]
2,5 percent
(2)
[44][_]
2,0 percent
(2)
[45][_]
de 13 e 30 percent de
(1)
[46][_]
5,0 percent de
(1)
[47][_]
18 percent de
(1)
[48][_]
35 percent de
(1)
[49][_]
78,55 percent de
(1)
[50][_]
400 cm
(1)
[51][_]
35 percent
(1)
[52][_]
10,0 percent
(1)
[53][_]
5,0 percent
(1)
[54][_]
0,48 percent de
(1)
[55][_]
0 percent de
(1)
[56][_]
12 mm
(1)
[57][_]
de 2 percent
(1)
[58][_]
0,3 percent
(1)
[59][_]
6 percent
(1)
[60][_]
400 cm /min
(1)
[61][_]
24,2 percent de
(1)
[62][_]
4,8 percent de
(1)
[63][_]
0,56 percent de
(1)
[64][_]
1,9 percent de
(1)
[65][_]
8,81 percent de
(1)
[66][_]
0,51 percent de
(1)
[67][_]
25,2 percent de
(1)
[68][_]
4,3 percent de
(1)
[69][_]
0,96 percent de
(1)
[70][_]
1,76 percent de
(1)
[71][_]
1,34 percent de
(1)
[72][_]
25,1 percent de
(1)
[73][_]
35,5 percent de
(1)
[74][_]
0,43 percent de
(1)
[75][_]
20 percent
(1)
[76][_]
3,0 percent
(1)
[77][_]
-35,0 percent de
(1)
[78][_]
9,1 percent de
(1)
[79][_]
de 134 mm
(1)
[80][_]
de 15 mm
(1)
[81][_]
de 500 mm
(1)
[82][_]
de 10 mm
(1)
[83][_]
26,0 percent de
(1)
[84][_]
35,9 percent de
(1)
[85][_]
0,44 percent de
(1)
[86][_]
0,04 percent de
(1)
[87][_]
25,3 percent de
(1)
[88][_]
6,5 percent de
(1)
[89][_]
0,55 percent de
(1)
[90][_]
1,3 percent de
(1)
[91][_]
12,2 percent de
(1)
[92][_]
0,65 percent de
(1)
[93][_]
0,06 percent de
(1)
[94][_]
de 2 mm
(1)
[95][_]
de 101 mm
(1)
[96][_]
de 0,08 mg/cm
(1)
[97][_]
de 0,30 percent
(1)
[98][_]
0,25 percent
(1)
[99][_]
0,14 percent
(1)
[100][_]
0,017 percent
(1)
[101][_]
de 0,12 mg/cm
(1)
[102][_]
de 0,25 percent
(1)
[103][_]
0,21 percent
(1)
[104][_]
0,11 percent
(1)
[105][_]
0,05 percent
(1)
[106][_]
30 N
(1)
[107][_]
40 N
(1)
[108][_]
Molecule
(12/ 64)
[109][_]
carbon
(38)
[110][_]
nickel
(11)
[111][_]
CR
(4)
[112][_]
ethane
(3)
[113][_]
DES
(1)
[114][_]
certa
(1)
[115][_]
Nb-
(1)
[116][_]
water
(1)
[117][_]
oxygen
(1)
[118][_]
hydrogen
(1)
[119][_]
carbon oxide
(1)
[120][_]
esen
(1)
[121][_]
Generic
(5/ 38)
[122][_]
hydrocarbonS
(23)
[123][_]
metal
(8)
[124][_]
nitride
(5)
[125][_]
carbides
(1)
[126][_]
cations
(1)
[127][_]
Gene Or Protein
(4/ 19)
[128][_]
Etre
(16)
[129][_]
DANS
(1)
[130][_]
Tre
(1)
[131][_]
Est-a
(1)
[132][_]
Disease
(1/ 4)
[133][_]
Rupture
(4)
[134][_]
Organism
(2/ 3)
[135][_]
F sur
(2)
[136][_]
s grande
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2518565A1
Family ID 2018331
Probable Assignee Toyo Engineering Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title TUBE POUR CRAQUAGE OU REFORMAGE THERMIQUES D'hydrocarbonS
Abstract
_________________________________________________________________
TUBE POUR CRAQUAGE OU REFORMAGE THERMIQUES D'hydrocarbonS.
DANS LE TUBE DE REACTEUR POUR CRAQUAGE ET REFORMAGE PAR VOIE THERMIQUE
DES hydrocarbonS, LA COUCHE DE REACTION (1) EN CONTACT AVEC LES
hydrocarbonS EST FORMEE PAR UN ACIER RESISTANT A LA CHALEUR ET
COMPRENANT, EN POURCENTAGE EN POIDS, 0,01 A 1,50DE C, JUSQU'A 3 DE SI,
JUSQU'A 15 DE MN, DE 13 A 30 DE CR, JUSQU'A 0,15 DE N, LE COMPLEMENT
ETANT ESSENTIELLEMENT FE ET LA COUCHE DE REVETEMENT (2) QUI RECOUVRE
LADITE COUCHE DE REACTION EST FORMEE PAR UN ACIER RESISTANT A LA
CHALEUR AU FE-CR-NI ET FUSIONNE AVEC LA COUCHE DE REACTION A SON
INTERFACE AVEC CETTE DERNIERE.
Description
_________________________________________________________________
Tube pour craquage ou reformage thermiques d'hydrocarbons.
La presente invention concerne un tube de reacteur pour craquage ou
reformage thermiques d'hydrocarbons, en particulier le tube de
reacteur qui empeche qu'un depot et une accumulation de carbon solide
accompagnes par une reaction chimique de l'hy- drocarbure se forment
sur sa paroi et qui evite en outre une carburation.
Le reacteur pour craquage et reformage thermiques d'hydro- carbides
utilise ici a une forme tubulaire et est traverse par des hydrocarbons
sous une forme liquide ou gazeuse a des pressions et temperatures
elevees pour le craquage ou le reformage thermi- ques en presence ou
en l'absence d'une couche de catalyseur La matiere utilisee jusqu'a
present pour de tels reacteurs est l'acier austenitique au Fe-Cr-Ni
resistant a la chaleur et contenant une grande quantite de Ni et de Cr
et etant utilise generalement pour des materiels utilises a des
temperatures elevees Il est de pratique courante d'augmenter la teneur
en Ni pour accroitre la propriete de resistance a la chaleur de la
matiere du tube devant etre utilise a des temperatures plus elevees.
Du fait que le craquage ou le reformage thermiques des hydrocarbons
est accompagne d'un depot de carbon solide, lorsque l'on prolonge la
reaction en utilisant un tel tube de reacteur en acier au Fe-Cr-Ni
comme mentionne ci-dessus, du carbon solide se depose et s'accumule
inevitablement sur la surface de la paroi (surface interieure de la
paroi, surface exterieure de la paroi, ou bien sur la surface
interieure aussi bien que sur la surface exterieure de la paroi selon
la facon dont on utilise le tube de reacteur) devant etre en contact
avec les hydrocarbons Quand on ne prend aucune mesure pour un tel
depot de carbon solide, non seulement il obstrue le passage a travers
le tube du fluide contenant l'hydrocarbon, mais reduit encore
notablement le coefficient general de transfert de chaleur en ce qui
concerne la chaleur de reaction fournie aux tubes a partir de
l'exterieur ou enlevee de ce tube vers l'exterieur, et il est de ce
fait difficile de continuer l'operation Il en resulte qu'un arret
periodique de fonctionnement est necessaire pour enlever les depots de
carbon en ayant recours a divers procedes dits de decokage, bien que
le reacteur doive fonctionner de facon continue en regle generale En
outre, le tube de reacteur classique mentionne ci-dessus souleve des
problemes-tecl qu'une deterioration de la matiere constituant le tb e
par suite d'une carburation a travers la surface de la paroi de
reaction, parti- culierement une reduction considerable de la
ductibilite et le danger d'une apparition de fissures consecutive a
une fragili- sation de la matiere du tube sous des pressions elevees.
Pour resoudre les problemes ci-dessus, la demanderesse s'est consacree
a une recherche intensive et a constate que la cause des depots de
carbon importants dans le tube de reacteur forme d'acier au Fe-Cr-Ni
resistant a la chaleur reside dans le fait que Ni contenu dans l'acier
agit de facon catalytique en accelerant le depot de carbon solide sur
la surface du tube par l'intermediaire des hydrocarbons et qu'il
existe une correlation entre la quantite de depot de carbon solide et
la teneur en Ni de la matiere du tube etquie reduisant cette teneur en
Ni, on peut neutraliser et empecher le depot de carbon solide sur la.
surface du tube En ce qui concerne la carburation, quand l'acier du
tube contient une quantite appropriee de Mn et Nb, la carbu- ration a
partir de la surface de la paroi du tube se trouve efficacement
reduite et on peut eviter une deterioration de la matiere constituant
le tube.
La presente invention a ete concue en se basant sur l'analyse
ci-dessus La presente invention permet d'obtenir un tube de reacteur
dont la couche de reaction (couche interieure de la paroi) devant etre
en contact avec l'hydrocarbon est formee par un acier au Fe-Cr
resistant a la chaleur et exempt de Ni o un acier au Fe-Cr-Ni
resistant a la chaleur et contenant jusqu'a 10 percent de Ni,de sorte
qu'il ne-provoque sensiblement pas ladite action catalytique
accelerant le depot de carbon solide, et dont la couche de reaction
est recouverte par la couche exterieure formee de la matiere classique
utilisee dans les materiels fonctionnantsous hautestemperatures,comme
par exemple l'acier au Fe-Cr-Ni resistant a la chaleur En util Jsant
cette structure a double couche pour le tube de reacteur, la
demanderesse a reussi a neutraliser autant qu'il est possible le depot
de carbon solide resultant de la reaction et a assurer un
fonctionnement stable sans proceder a un decokage pendant un temps
prolonge tout en maintenant-les caracteristiques requises du tube de
reacteur utilise en presence de temperatures et de pressions elevees.
De facon plus specifique, la presente invention permet de realiser un
tube de reacteur pour le craquage ou reformage par voie thermique
d'hydrocarbon, dans lequel on peut eviter le depot de carbon solide
accompagne par la reaction en formant la couche de reaction dans la
zone de reaction devant etre en contact avec les hydrocarbons avec un
acier resistant a la chaleur et comprenant, en pourcentage en
poids,0,01-l,5 percent de C, jusqu'a 3 percent de Si, jusqu'a 15
percent de Mn, 13 a 30 percent de Cr, jusqu'a 0, 15 percent de N, le
complement etant essentiellement Fe,et en formant une couche de
revetement qui recouvre-ladite couche de reaction et fusionne avec
celle-ci a la surface de separation avec un acier resistant a la
chaleur et comprenant, en pourcentage -en poids, 0,1 A 0,6 percent de
C, jusqu'a 2,5 percent de Si, jusqu'a 2 percent de Mn, 20 a 30 percent
de Cr, 18 a 40 percent de Ni, jusqu'a 0,15 percent dea N, le
complement etant essentiellement Fe.
Un autre objet de la presente invention est de realiser un tube de
reacteur pour le craquage ou reformage par voie thermique
d'hydrocarbon, dans lequel on evite un depot de carbon solide sur la
surface dutube et on neutralise la carburation a travers la surface du
tube en formant la couche de reaction du tube de reacteur dans la zone
de reaction devant etre en contact avec des hydrocarbons avec un acier
au Fe-Cr-Mn-Nb resistant a la chaleur et comprenant, en pourcentage en
poids, 0,3 A 1,5 percent de C, jusqu'a 3 percent de Si, 6 a 15 percent
de Mn, 20 a 30 percent de Cr, jusqu'a 3 percent de Nb, jusqu'a 0,15
percent de N, le complement etant essentiellement Fe,ou avec un acier
au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni resistant a la chaleur et obtenu en remplacant une
certa 4 ne quantite de Fe par Ni dans une proportion atteignant 10
percent et en formant la couche de revetement qui recouvre ladite
couche de reaction et qui fusionne avec celle- ci a le surface de
separation avec un acier au Fe-Cr-Ni resis- tant a la chaleur-et
comprenanten pourcentage en poids,0,1 a 0,6 percent de C, jusqu'a 2,5
percent de Si, jusqu'a 2 percent de Mn, 20 a 30 percent de Cr, 18 a-40
percent de Ni, jusqu'a 0,15 percent de N, le complement etant
essentiellement Fe,ou avec un acier au Fe-Cr-Ni resistant a la chaleur
et obtenu-en remplacant une ceetaine quantite de Fe par un ou
plusieurs des elements choisis parmi Mo, W et Nb, en une quantite
combinee atteignant jusqu'a 5 percent en poids.
On va maintenant decrire la presente invention en se referant aux
dessins annexes, sur lesquels: la figure 1 est une vue en elevation de
face partiellement arrachee et montrant un tube de reacteur selon la
presente invention; la figure 2 est une vue en coupe par II-II de la
figure 1, les figures 3 et 4 sont desvues en coupe d'un tube de
reaction selon d'autres exemples de l'invention; la figure 5 est un
graphique montrant la correlation entre la teneur en Ni de la matiere
constituant le tube de reacteur et la quantite de depot de carbon
solide sur la surface de la couche de reaction; la figure 6 est un
graphique montrant l'augmentation de la carbon en fonction de la
profondeur de penetration de la carburation dans la couche de
reaction; la figure 7 est un graphique indiquant la quantite de depot
de carbon solide sur la surface de la couche de reaction.
Lorsque la zone de reaction du tube,qui est amenee en- contact avec
les hydrocarbons, se trouve sur la surface interieure du tube, la
couche de reaction 1 situee a l'interieur comme illus- tre sur les
figures 1 et 2 est formee par un acier resistant a la chaleur du type
ferritique au Fe-Cr ou du type-grtensitique exempt de Ni, ou encore
par un acier resistant a la chaleur au Fe-Cr,Ni du type ferritique,
ferritique-austenitique ou martensitique contenant jusqu'a environ 10
percent de Ni.
L'acier precite resistant a la chaleur au Fe-Cr peut etre par exemple
l'acier forme de 13 e 30 percent de Cr (percent exprime en poids, de
meme que ciapres), 0,01 A 1,5 percent de C, jusqu'a 2,5 percent de Si,
jusqu'a 2,0 percent de Mn, jusqu'a 0,15 percent de N, le complment
etant essentiellement Fe, ou bien l'acier dans lequel une certaine
quantite de Fe est remplacee par un ou plusieurs des elements choisis
parmi Mo, W et Nb en une quantite combinee allant jusqu'a 5,0 percent
de maniere que l'on obtienne des caracteristiques encore meilleures de
la matiere.
La couche de revetement 2,quiae recouvre le cote exterieur de ladite
couche de reaction 1 et qui est formee de l'acier austenitique au
Fe-Cr-Ni resistant a la chaleur utilise habituel- lement pour les
tubes de ce type, fusionne avec la couche de reaction precitee 1 a
l'endroit de la surface de separation, de maniere que l'on obtienne
une structure double couche Par contre, 1 i lorsque la zone de
reaction du tube qui vient en contact avec les hydrocarbons se trouve
a la surface exterieure du tube, la couche de reaction 1 ayant les
compositions chimiques precitees est formee sur le cote exterieur et
la couche de revetement 2 ayant les compositions chimiques precitees
est formee sur le cote interieur comme represente sur la figure 3.
Lorsque la surface interieure et la surface exterieure du tube de
reacteur deviennent toutes deux la zone de reaction, on peut former
des couches de reaction 1,1 sur les deux surfaces et on peut
interposer une couche de recouvrement entre les deux couches de
reaction 1,1 comme illustre sur la figure 4.
La figure 5 indique la correlation entre la quantite de depot de
carbon solide (en m-g/cm 2) et la teneur (percent j en Ni dans le tube
de reacteur en acier au Fe-Cr-Ni resistant a la chaleur (18 percent de
Cr, 0,8 percent de C, 1,5 percent de Si, 1,1 percent de Mn, 0,05
percent de N, jusqu'a 35 percent de Ni, 43,5 A 78,55 percent de Fe)
(conditiom'experimentales: ethane fournie: 400 cm 3/min; S/C= 1,5;
duree du passage de l'ethane gazeux: 1 heure; diametre interieur du
tube: 110 mm; temperature: 900 OC; S/C etant H 20 en mole/C en atome).
Comme on peut le voir sur le dessin, la quantite de depot de carbon
solide augmente a mesure que croit la teneur en Ni dans la matiere du
tube Par exemple, la teneur en Ni d'un acier au Fe-Cr-Ni resistant a
la chaleur que l'on a utilise pour la matiere du tube de reacteur de
ce type est d'environ 35 percent et elle coincide avec le fait qu'il
n'a pas ete possible d'eviter un depot notable de carbon solide avec
le tube classique de reacteur.
Il en est ainsi en raison du fait que, comme on l'a mentionne
ci-dessus, Ni sur la surface de la paroi du tube agit de facon
catalytique pour accelerer le depot de carbon solide En se basant sur
ce fait que confirme les experiences, on limite la teneur maximale en
Ni dans la presente invention a environ 10,0 percent ou de preference
a environ 5 percent pour neutraliser et empecher le plus possible le
depot de carbon solide. La couche de revetement 2 qui recouvre la
couche de reaction 1 peut etre en acier austenitique au Fe-Cr-Ni
resistant a la chaleur et que l'on utilise habituellement pour le tube
de ce type Les exemples de telles compositions chimiques d'acier
peuvent etre exprimes en pourcentage en poids, 20 a 30 percent de Cr,
18 a 40 percent de Ni, 0,01 A 0,6 percent de C, jusqu'a 2,5 percent de
Si, jusqu'a
2,0 percent de Mn, jusqu'a 0,15 percent de N, le complement etant
essentielle- ment Fe,ou bien ces compositions chimiques peuvent etre
celles de l'acier dans lequel une certaine quantite de Fe est
remplacee par un ou plusieurs des elements choisis parmi Mo, W et Nb
en une teneur combinee atteignant 5,0 percent.
Selon la presente invention, la couche de reaction 1 est en acier
resistant a la chaleur exempt de Ni ou contenant Ni dans des
proportions o ce metal n'agit sensiblement pas d'une facon catalytique
entrainant un depot de carbon solide et la couche de revetement 2
recouvre la couche de reaction 1, la couche de reaction et la couche
de revetement etant toutes deux unies l'une a l'autre par fusion a la
surface de separation.
Le tube de reacteur presente donc une structure a double couche dans
laquelle la couche de revetement 2 qui recouvre ladite couche de
reaction 1 fusionne avec cette couche de reac- tion 1 a la surface de
separation et, grace a ces dispositions, le depot de carbon solide sur
la surface de la paroi de la couche de reaction du tube se trouve
efficacement neutralise et le tube presente simultanement des
proprietes mecaniques telles qu'une tenacite elevee et une resistance
elevee a la rupture par fluage aux temperatures elevees ainsi que les
propri- etes de l'acier austenitique resistant a la chaleur au
Fe-Cr-Ni et, de ce fait, le tube de reacteur devient un tube prefere
pour etre utilise en presence de pressions et de tempe-
-18565
7. ratures elevees.
Un autre mode de realisation de la presente invention est le tube de
reacteur comportant une couche de reaction i consti- tuee
essentiellement d'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-NI exempt
de Ni ou d'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni a faible
teneur en nickel contenant jusqu'a 10 percent de Ni.
Un mode de realisation prefere dudit acier resistant a la chaleur au
FeCr-Mn-Nb peut etre celui compose, en pourcentage en poids, de 20 a
30 percent de Cr, 0,3 A 1,5 percent de C, jusqu'a 3 percent de Si, 6 a
15 percent de Mn, jusqu'a 3 percent de Nb, jusqu'a 0,15 percent de N,
le complement etant essentiellement Fe.
Un exemple prefere de l'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni
a faible teneur en nickel peut etre celui dans lequel Fe dudit acier
resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb est remplace en partie par
jusqu'a 10 percent de Ni, c'est-a-dire l'acier resistant a la chaleur
compose, en pourcentage en poids, de a 30 percent de Cr, jusqu'a 10
percent de Ni, 0,3 A 1,5 percent de C, jusqu'a 3 percent de Si, 6 a 15
percent de Mn, jusqu'a 3 percent de Nb, jusqu'a 0,15 percent de N, le
complement etant essentiellement Fe.
L'acier resistant a la chaleur formant la couche de reve- tement peut
etre constitue par de l'acier austenitique resistant a la chaleur au
Fe-Cr-Ni utilise generalement pour former la matiere du tube du type
decrit Par exemple, l'acier comprenant, en pourcentage en poids, 20 a
30 percent de Cr, 18 a 40 percent de'Ni, 0,1 A 0,6 percent de C,
jusqu'a 2,5 percent de Si, jusqu'a 2 percent de Mn, jusqu'a 0,15
percent de N, le complement etant essentiellement Fe, ou l'acier ayant
la composition ci-dessus, mais dans lequel Fe a ete remplace en partie
par un ou plusieurs elements choisis parmi Mo,W et Nb en une quantite
combinee a/lant jusqu'a 5 percent.
Dans les exemples ci-dessus de la presente invention, les compositions
chimiques de l'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr ou au Fe-Cr-Ni a
faible teneur en Ni et de l'acier resistant a la chaleur au Fe-
r-Mn-Nb ou au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni a faible teneur en Ni constituant la
couche de reaction 1, et de l'acier austenitique resistant a la
chaleur au Fe-Cr-Ni consti- tuant la couche de revetement 2 ne
sontdonnees qu'a titre purement illustratif et peuvent aussi faire
l'objet de modifica-
: ' cations et de changementsappropriescomme par exemple une augmen-
tation ou une diminution des proportions des composants au-dela des
gammes mentionnees ci-dessus ou bien une faible addition de composants
a ceux decrits ci-dessus ou encore une elimination de composants parmi
ceux decrits ci-dessus - La figure 6 montre les resultats d'un essai
de carburation effectue pour trouver l'influence de Mn et Nb contenus
dans la matiere du tube lors d'une carburation a laquelle a ete soumis
le tube de reacteur.
Conditionsde carburation: traitement de carburation a travers la
surface de la paroi interieure du tube en utilisant un agent de
carburation solide.
Temperature de traitement: 11000 C Duree du traitement: 500 heures Les
trois tubes echantillonssuivant A, B et C de reacteur ont ete utilises
pour l'essai.
Tube A de reacteur (structure de tube a double couche)
Couche de reaction interieure: -
Epaisseur de la couche: 2 mm Acier resistant a la chaleur au
Fe-Cr-Mn-NbNi a faible teneur en nickel (25 percent de Cr, 5 percent
de Ni, 0,6 percent de C, 2 percent de Si, 8-,1 percent de Mn, 0,45
percent de Nb et 0,05 percent de N) Couche de revetement exterieure: -
25 Epaisseur de la couche::10 mm Acier resistant a la chaleur au
Fe-Cr-Ni (25 percent de Cr, percent de Ni, 0,48 percent de C, 1,5
percent de Si, 1 percent de Mn et 0,05 percent de N) Tube B de
reacteur (structure de tube a double couche) Couche de reaction
interieure: Epaisseur de couche: 2 mm Acier resistant a la chaleur au
Fe-Cr-Ni a faible teneur en nickel (25 percent de Cr, 5 percent de Ni,
l-,0 percent de C, 2,0 percent de Si, 1,1 percent de Mn et 0,05
percent de N) Couche de revetement exterieure: Epaisseur de la couche:
10 mm Meme acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni que celui utilise
pour le tube A de reacteur decrit ci-dessus. Tube C de reacteur (tube
a simple couche- equivalent au tube de reacteur classiaue ayant ete
utilise d'une facon generale) Epaisseur de la couche: 12 mm Meme acier
resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni que celui utilise pour la couche de
revetement exterieur du tube A de reacteur decrit ci-dessus.
Sur la figure 6, les courbes A, B et C montrent respec- tivement les
resultats obtenus avec des tubes A, B et C de reacteur Comme on peut
le voir sur cette figure, dans le cas du tube C de reacteur ayant une
structure a couche simple en une matiere equivalente a celles
utilisees pour les tubes de reacteur classique (0,4 C 25 Cr 1 Mn 35
Ni), le carbon augmente au-dela de 2 percent en raison de la
carburation a la surface de la paroi du tube, ce qui indique une
carburation notable en direction de l'interieur de la paroi du tube.
Tandis que dans le cas du tube B de reacteur dont la couche interieure
est formee d'une matiere a faible teneur en nickel (1 C 25 Cr 1 Mn 5
Ni),, 1 ' augmentation de carbon est sensiblement plus faible que
celle du tube de reacteur- decrit ci-dessus Dans le cas du tube A de
reateur, dans lequel la couche interieure est en une matiere a faible
teneur en nickel, contenant Nb et unegrande quantite de Mn (0,6 C 25
Cr -
8 Mn 0,5 Nb 5 Ni), l'augmentation de carbon due a la carburation est
extremement faible, cette augementation etant inferieure a environ 0,3
percent L'effet de neutralisation de la carburation est meilleur
lorsque la teneur en Mn est plus grande et que du Nb est ajoute Par
consequent, pour obtenir un effet anti-carburation a l'aide de Mn et
de Nb, on forme la couche de reaction 1 faisant face a la zone de
reaction en une matiere contenant Nb et de grandes quantites de Mn La
teneur en Mn est definie comme etant au moins 6 percent Toutefois, si
la teneur en Mn. est exageree, la ductilite diminue de facon notable
et les produits moules risquent de se fissurer au moment de la solidi-
fication au cours du procede de moulage et, par consequent, la limite
maximale de la teneur en Mn est definie comme etant 15 percent.
Lorsque Nb est contenu en grande quantite, la phase SIGMA precipite
pendant l'utilisation a des temperatures elevees et la ductibilite
diminue de facon notable, la limite maximale de Nb etant par
consequent definie comme etant -3 percent.
La figure 7 est un graphique donnant une comparaison des quantites de
depot de carbon solide sur la surface de paroi du tube au cours d'un
essai de reaction de craquage et de reformage thermiques
d'hydrocarbons, essai dans lequel l'interieur du tube est utilise
comme zone de reaction et les trois sortes de tube
D, E et F de reacteur sont en une matiere contenant uni-s grande.
quantite de Mn et de Nb ou en une matiere a faible teneur en Mn.
Conditions d'essai: ethane traiteE: 400 cm /min; S/C = 1,5;
temperature: 9000 C; duree 1 heure; et diametre interieur du tube de
reacteur 110 mm.
Les tubes D et E de reacteur ont une structure a double couche formee
d'une couche de reaction (epaisseur 2 mm) a l'interieur et une couche
de revetement (epaisseur 10 mm) a l'exterieur La couche interieure
dans le tube D de-reacteur est formee par un acier resistant a la
chaleur au FeCr-Mn-Nb-Ni a faible teneur en nickel et contenant Nb
ainsi qu'une grande quantite de Mn, tandis que la couche de reaction
du tube E de reacteur est formee par un acier resistant a la chaleur
au Fe-Cr-
Ni a faible teneur en nickel et ne contenant que tres peu de Mn.
Les couches de revetement sont toutes deux formees par l'acier
resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni utilise habituellement comme
matiere pour le tube de reacteur du type decrit.
Le tube F de reacteur est le tube classique de reacteur a structure a
une seule couche qui est constitue par la meme matiere que celle
utilisee pour la couche de revetement des tubes A et B de reacteur
decrits ci- dessus Les compositions chimiques de la matiere des tubes
de reacteur respectifs sont les suivantes il Couche de reaction du
tube D de reacteur: 24,2 percent de Cr, 4,8 percent de Ni, 0,56
percent de C, 1,9 percent de Si, 8,81 percent de Mn, 0,51 percent de
Nb et 0,05 percent de N. Couche de reaction du tube E de reacteur;
25,2 percent de Cr, 4,3 percent de Ni, 0,96 percent de C, 1,76 percent
de Si, 1,34 percent de Mn et 0, 05 percent de N. Tube F de reacteur:
25,1 percent de Cr, 35,5 percent de Ni, 0,43 percent de C, 1, 3
percent de Si, 1,2 percent de Mn et 0,05 percent de N. ae D, E et F
sur la figure 7 montrent les resultats obtenus avec les tubes precites
D, E et F de reacteur On voit sur cette figure que la quantite de
depot de carbon solide sur la surface de la paroi du tube de D de
reacteur dont la couche de reaction est formee par unacier resistant a
la chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb- Ni a faible teneur en Ni contenant Nb et
une grande quantite de Mn est considerablement plus faible que celle
relative au tube F de reacteur forme par un acier classique resistant
a la chabur au Fe-Cr-Ni, exactement comme dans le cas du tube E de
reacteur comportant une couche de reaction formee par un acier
resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni a faible teneur en nickel contenant
moins de Mn et exempt de Nb, ce qui indique une propriete anti-
cokefaction prononcee On -voit d'apres ce qui precede, que meme
lorsqu'une quantite de Mn aussi importante que celle decrite ci-dessus
est contenue conjointement avec Nb dans un acier resistant a la
chaleur au Fe-Cr-Ni a faible teneur en nickel dans lequel la teneur en
Ni est limitee a 10 percent, l'effet empechant le depot de carbon
solide n'est pas entrave On comprendra, d'apres ces essais, que le
tube de reacteur dont la couche de reaction en regard de la zone de
reaction est form Spar un acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb
ou au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni avec des teneurs en Ni,-Mn et Nb definies comme
ci-dessus n'est sujet qu'a de tres faibles quantites de depot de
carbon solide sur la surface de la paroi du tube et presente des
caracteristiques excellentes en ce qui concerne sa resistance c La
carburation Les raisons pour lesquelles on specifie, comme mentionne
ci-dessus,la teneur en
C dans l'acier resistant a la chaleur, sont les suivantes.
Dans l'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb ou Fe-
Cr-Mn-Nb-Ni, si la teneur en C est trop faible, la phase SIGMA
-': 12 precipite pendant l'utilisation a des temperatures elevees et
la ductilite diminue notablement En outre, plus la teneur en C est
faible, plus la temperature de solidification de l'alliage fondu est
elevee et, par suite du moulage centrifuge du tube de reacteur a
structure a double couche de la maniere decrite ci-apres, tube qui est
le but de la presente invention, l'alliage fondu de la couche de
reaction se solidifie rapidement apres le moulage et, de ce fait, une
moins bonne fusion a lieu a la separation entre la couche de reaction
et la couche de revetement et il est alors difficile d'obtenir un
moulage du tube de reaction avec une - structure a double couche de
bonne qualite On peut remedier a de telles difficultes en augmentant
la teneur en C Toutefois, lorsque la teneur en C est elevee, la
matiere constituant la couche de revetement se deteriore par suite
d'un transfert par diffusion de la teneur en carbon de la couche de
reaction vers la couche de revetement pendant l'utilisation du
reacteur a des temperatures elevees Par consequent, la teneur en C est
definie comme etant de 0,3 a 1,5 percent Parmi les elements
metalliques contenus dans la couche de reaction, les teneurs en Cr, Si
et N sont determinees comme suit': -
Cr, en coexistence avec Ni, a pour effet de rendre auste- nitique la
structure en acier moule et, de ce fait, d'augmenter la tenacite a des
temperatures elevees et a accroitre la resis- tance a l'oxydation La
teneur en Cr doit etre d'au moins 20 percent pour obtenir la tenacite
et la resistance a l'oxydation requises aux temperatures superieures
specialement a 1000 'C L'effet precite se renforce a mesure que la
teneur en Cr augmente, mais lorsqu'elle devient trop elevee, la
diminution de ductilite apres utilisation devient excessive et, par
consequent, la limite superieure est 30 percent.
Si sert de desoxydant pendant la fusion de l'acier moule et ameliore
egalement la propriete anti-carburation Toutefois, la teneur en Si ne
doit pas depasser 3,0 percent,etant donne qu'un exces de Si conduit a
une moins bonne soudabilite.
N sert, sous la forme d'une solution solide, a stabiliser et renforcer
la phase austenitique, forme un nitride et un carbo- nitride avec Nb
et Cr, produit des grains affines par le nitride et le carbonitrure
finement disperses et precipites et empeche la croissance des grains,
ce qui contribue a ameliorer la resis- tance a la rupture par fluage
Il est preferable que la limite superieure de la teneur en Ni soit
0,15 percent etant donne que la presence d'un excedent de N permet une
precipitation exageree de nitride et de carbonitrure, la formation de
particules gros- sieres de nitride et de carbonitrure et une
diminution de la resistance a la soudabilite.
Parmi Nb, Mo et W qui sont contenus de facon selective lo dans la
couche de revetement, Nb contribue a l'amelioration de la moulabilite
et forme egalement des carbonitrures de Nb-qui se dispersent finement
dans la phase austenitique en renforcant ainsi la matrice austenitique
et en augementant considerablement la resistance a la rupture par
fluage, tout en rendant la structure de moulage plus fine et en
ameliorant la soudabilite Toutefois, quand sa teneur devient trop
elevee, la resistance a la rupture par fluage diminue au contraire et
la ductilite diminue egalement.
Par consequent,la teneur en Nb ne depasse pas 5 percent -
Nb contient habituellement Ta qui est l'element ayant le meme effet
que Nbet, par consequent, la quantite combinee de
Nb et de Ta ne doit pas depasser 5 percent quand Nb contient Ta.
Mo et W forment egalement des carbonitrures et renforcent la structure
austenitique de la meme maniere que Nb, tandis que leur effet est
accru par la copresence de Nb Toutefois, lorsque la teneur combinee de
Nb + Mo + W depasse 5 percent, elle reduit-la ductilite comme dans le
cas de Nb seul et elle est alors decon- seillee du point de vue
economique Que Mo et W soient utilises independamment ou
conjointement, il est preferable que la teneur combinee de Mo et/ou W
ne depasse pas 5 percent Le tube de reacteur comportant la structure a
double couche selon la presente in- vention est realise de preference
par moulage centrifuge Lors du moulage, le metal fondu forme par de
l'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni contenant une plus grande
quantite de Ni pour former la couche de revetement exterieur est verse
dans le moule en vue d'un moulage centrifuge de maniere que l'on
obtienne la couche de revetement d'epaisseur voulue Immediatement
apres, la solidification de cette couche sur la surface de la paroi
interieure, le metal fondu en acier resistant a la chaleur au Fe-
Cr ou au Fe-Cr-Ni a, faible teneur en Ni ou au Fe-Cr-Mn-Nb ou encore
au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni a faible teneur en Ni, destine a former la couche de
reaction interieure, est verse de maniere que la couche de reaction
d'epaisseur voulue soit moulee On prolonge alors la rotation du moule
pour completer le moulage Grace a ce procede, la couche de reaction
interieure et la couche de reve- tement exterieureforment
conjointement une mince couche ayant fusionnee a l'endroit des
surfaces adjacentes de ces deux couches, ce qui donne un tube
comportant deux couches unies l'une a l'autre de facon metallurgique
Dans le moulage di-dessus, pour que les deux couches fusionnent a coup
sur a leur interface, il est preferable que l'acier resistant a la
chaleur de la couche de reaction ait une temperature de fusion plus
faible que celle de l'acier resistant a la chaleur de la couche de
revetement On obtient facilement la relation mutuelle souhaitable en
ce qui concerne ces temperatures de fusion en ajustant l'une par
rapport a l'autre-les compositions chimiques de chaque acier resistant
a la chaleur, principalement la teneur en carbon de ces aciers, dans
les limites definies ci-dessus Il n'y a aucune limitation specifique
en ce qui concerne les autres conditions de moulage.
On peut regler la temperature de moulage de l'acier fondu a une
temperature de 150 C par exemple au-dessus de la temperature de fusion
utilisee classiquement dans la pratique et, en raison de la necessite
de proteger la surface interieure de la couche de reaction contre
l'oxydation de l'air, on peut appliquer un flux approprie selon le
procede habituel.
Dans le moulage centrifuge classique du tube a double couche, il est
de pratique habituelle de mouler la couche de reaction avant que la
surface interieure de la couche de reve- tement se solidifie car, si
l'alliage fondu destine a la couche de reaction est verse apres que la
couche de revetement se soit solidifiee jusqu'a sa surface interieure,
le fusionnement des deux couches a leur interface devient incomplet et
on ne peut pas obtenir une liaison solide de ces couches Toutefois,
dans ce procede, bien que l'on puisse obtenir une liaison solide des
deux couches, les alliages fondus constituant les deux couches
18565
' se melangent de facon exageree de sorte que, non seulement, il
-devient impossible de former chaque couche a l'epaisseur voulue,
mais, en outre, la composition de l'alliage constituant les couches
respectives s'eloigne de celle de l'alliage envisage et, par
consequent, on ne peut pas obtenir le tube a double couche desire
Tandis que dans le cas du tube a double couche de la presente
invention, la couche de reaction est moulee apres que la couche de
revetement se soit solidifiee jusqu'a sa surface interieure de telle
sorte qu'un melange exagere des deux couches ne puisse pas se produire
et que l'on puisse eviter les defauts precites accompagnant ce
melange, et cela malgre ce procede de moulage (moulage de la couche de
reaction apres la solidification de la surface interieurede la couche
de revetement), les deux couches sont solidement unies l'une a l'autre
La raison de ce resultat est que l'acier resistant a la chaleur que
l'on utilise pour la couche de reaction de la presente invention et
dont la composition est celle definie ci-dessus presente une large
plage de temperature entre le debut et la fin de la solidification et,
par consequent, meme lorsque le metal fondu de la couche de reaction
vient en contact avec la surface interieure solidifiee de la couche de
revetement, il ne se solidifie pas immediatement de sorte qu'il se
forme a l'interface entre la couche de reaction et la couche de
revetement une epaisseur appropriee de couche ayant fusionnee En
outre, a ce moment, la couche de revetement ne refond pas outre mesure
et la couche ayant fusionnee atteint l'epaisseur minimale requise en
liant solidement les deux couches l'une a l'autre et l'on obtient
ainsi une structure ideale a double couche.
Pour realiser le tube a double couche, on peut aussi utiliser le
procede consistant,par exemple,a combiner un moulage centrifuge avec
une pulverisation et,dans lequelon -forme tout d'abord par moulage
centrifuge un tube moule ne comportant qu'une seule couche puis on le
recouvre de l'alliage voulu en pulverisant cet alliage sur la surface
voulue du tube Toutefois, lorsque l'on utilise de la facon mentionnee
ci-dessus le moulage centri- fuge, on peut non seulement obtenir une
liaison solide entre les deux couches, mais donner egalement une
epaisseur voulue a
16 - chaque couche et, en outre, choisir la composition chimique
appropriee pour l'alliage de chaque couche de matiere que cet alliage
satisfasse aux caracteristiques voulues de la matiere.
Un exemple de fabrication du tube de reacteur-selon la- presente
invention par moulage centrifuge peut etre celui dans lequel on
prepare dans un four de fusion par induction a haute frequence le
metal fondu forme d'acier resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni a faible
teneur en Ni (25,5 percent de Cr,-35,0 percent de Ni, 0,45 percent de
C, 1,0 percent de Si, 0,8 percent de Mn, 0, 06 percent de N, le
complement etait essentiellement Fe) utilise pour la couche de
revetement et le metal fondu forme d'acier resistant a la chaleur au
Fe-Cr-
Mn-Nb (25,5 percent de Cr, 0,6 percent de C, 2,0 percent de Si, 9,1
percent de Mn, 0,45 percent de Nb, 0,05 percent de N, le complement
etant essentiellement Fe) utilise pour la couche de-reaction, on verse
20 kg dudit alliage destine a la couche fondue de revetement dans le
moule en vue d'un moulage centrifuge de maniere a former une couche de
reve- tement de 134 mm de diametre exterieur, de 15 mm d'epaisseur et
de 500 mm de longueur et, immediatement apres la solidification -de la
surface interieure de cette-couche, on verse 10 kg d'alliage fondu
utilise pour la couche de reaction de maniere a former une couche de
reaction de 10 mm d'epaisseur en obtenant ainsi le tube G de reacteur
comportant une structure concentrique a double couche sans que les
alliages des couches iterieure et exterieure se melangent l'un avec
l'autre et avec les deux couches ayant fusionnees de facon
metallurgique a leur interface.
Un autre mode de fabrication selon la presente invention est celui
dans lequel, a l'aide du meme procede de preparation de metal fondu
que celui mentionne precedemment, on prepare avec le meme procede de
preparation de metal fondu que celui mentionne precedemment, un
alliage d'acier fondu resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni a teneur
elevee en Ni (26,0 percent de Cr, 35,9 percent de Ni, 0,44 percent de
C, 1,2 percent de Si, 1,0 percent de Mn, 0,04 percent de M, le
complement
-etant essentiellement Fe) pour l'alliage de la couche de reve- tement
et un alliage d'acier fonda resistant a la chaleur au Fe-Cr-Mn-NbNi a
faible teneur en Ni(25,3 percent de Cr, 6,5 percent de Ni, 0,55
percent de C, 1,3 percent de Si, 12,2 percent de Mn, 0,65 percent de
Nb, 0,06 percent de N, le complement etant essentiellement Fe) pour
l'alliage de la couche de reaction et, dans les memes conditions de
moulage centrifuge que celles des exemples precedents, on moule 20 kg
d'alliage fondu de couche de revetement et 10 kg d'alliage fondu de
couche de reaction pour obtenir le tube H de reacteur comportant une
structure concentrique a double couche sans que les alliages de
couches interieure et exterieure se melangent l'un a l'autre et avec
les deux couches unies l'une a l'autre de facon metallurgique Dans le
cas des tubes precites G et H de reacteur, on a traite les couches de
reaction interieures pour obtenir une epaisseur de paroi de 2 mm et un
diametre interieur de 101 mm et on a effectue sur chacun de ces tubes
un essai de depot de carbon solide (essai anti-cokefaction) et un
essai de carburation Dans tous ces essais, les conditions d'essai
etaient les momes que celles utilisees pour les essais decrits
precedemment Dans le cas du tube G de reacteur, la quantite de depot
de carbon solide etait de 0,08 mg/cm 2, la quantite carburee (la
quantite d'increment de C) mesuree aux profondeurs de 0,5 mm, 1,5 mm,
2,5 mm et 5,5 mm a partir de la surface de la paroi du tube etait
respectivement de 0,30 percent,
0,25 percent, 0,14 percent et 0,017 percent.
Dans le cas du tube H de reacteur, la quantite de depot de carbon
solide etait de 0,12 mg/cm 2 et la quantite carburee (la quantite
d'increentde C) mesuree aux profondeurs de 0,5 mm, 1,5 mm, 2,5 mm et
5,5 mm etaient respectivement de 0,25 percent,
0,21 percent, 0,11 percent et 0,05 percent.
Les deux tubes G et H precites de reacteur possedaient tous deux une
propriete anti-cokefaction et des caracteristiques anti-carburation
superieures a celles du tube de reacteur a une seule couche formee
uniquement par l'acier classique resistant a la chaleur et utilise
pour la couche exterieure (voir la courbe C sur la figure 6 et la
colonne F sur la figure 7).
Comme mentionne precedemment, dans le tube de reacteur selon la
presente invention, la couche de reaction est en acier resistant a la
chaleur au Fe-Cr, au Fe-Cr-Ni a faible teneur en Ni, au Fe-Cr-Mn-Nb ou
au Fe-Cr-MnNb-Ni a faible teneur en Ni et, par consequent, le depot de
carbon solide sur la paroi du tube par suite de la reaction chimique
des hydrocarbons est neutra- lise efficacement Particulierement,
lorsque la couche de reac- tion est en acier resistant a la chaleur au
Fe-Cr-Mn-Nb ou en Fe-Cr-Mn-NbNi a faible teneur en Ni, le depot du
carbon solide et la carburation sont neutralises efficacement En
outre, du fait que la couche de reaction est recouverte par la couche
d'acier austenitique resistant a la chaleur au Fe-Cr-Ni a teneur
elevee en Ni qui fusionne avec ladite couche de reaction, le tube de
reacteur acquiert les caracteristiques de temperatures elevees qui lui
permettent de supporter dans une mesure suffisante son utilisation a
des temperatures depassant 500 C et a-des pressions superieures a la
pression atmospherique Par conse- quent, ce tube permet, lorsqu'on
l'utilise pour le craquage thermique sous temperature et sous pression
elevees d'hydrocar- bures seuls ou de leurs melanges avec de la vapeur
d'water, un gaz contenant de l'oxygen, etc, pour obtenir des
hydrocarbons a bas poids moleculaire ou pour la fabrication de
melanges gazeux contenant de l'hydrogen ou de l'carbon oxide, de
maintenir un fonctionnement stable pendant un temps prolonge sans les
divers inconvenients provoques par les depots de carbon solide ou par
une deterioration ou endommagement de la matiere du tube par suite
d'une carburation.
Il est bien entendu que la description qui precede n'a ete donnee qu'a
titre purement illustratif et non limitatif et que des variantes ou
des modifications peuvent y etre appor- tees dans le cadre de la
presente invention.
2518565 -
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Tube de reacteur pour le craquage ou reformage par voie thermique
d'hydrocarbons, caracterise par le fait que: la couche de reaction (1)
mise en contact avec les hydrocarbons est formee par un acier
resistant a la chaleur, comprenant les composants suivants dans les
proportions ciapres exprimeesen pourcentag esen poids: C: 0,01 A 1,5
Si: jusqu'a 3 Mn: jusqu'a 15 Cr: de 13 a 30 N: jusqu'a 0,15 le
complement etant essentiellement Fe, et la couche de reve- tement (2)
qui recouvre ladite couche de reaction et qui fusionne avec celle-ci a
l'interface entre ces deux couches est formee par un acier resistant a
la chaleur au Fe-Cr-Ni, comprenant les composants suivants dans les
proportions ci-apres exprimees en pourcentagesen poids: C: 0,1 A 0,6
Si: jusqu'a 2,5 Mn: jusqu'a
2 Cr: 20 a 30 Ni: 18 a 40 N: jusqu'a 0,15 le complement etant
essentiellement Fe. 2 Tube de reacteur suivant la revendication 1,
carac- terise par le fait que la couche de reaction (1) est formee par
un acier resistant a la chaleur au Fe-Cr, dont la teneur en Si atteint
jusqu'a 2,5 percent et la teneur en Mn atteint jusqu'a 2,0 percent.
3 Tube de reacteur suivant la revendication 1, carac- terise par le
fait que la couche de reaction est formee par un acier resistant a la
chaleur au Fe-Cr-Ni a faible teneur en Ni, dont la teneur en Si
atteint jusqu'a 2,5 percent, la teneur en Mn atteintjusqu'a 2,0
percent et dont en outre la teneur en Ni atteint jusqu'a 10 percent.
4 Tube de reacteur suivant les revendications 2 ou 3, caracterise par
le fait qu'une certaine quantite de Fe est remplacee, dans la couche
de reaction, par un ou plusieurs -, elements choisis parmi Mo, W et Nb
en une quantite combinee atteignant jusqu'a
5 percent. Tube de reacteur suivant la revendication 1, carac- terise
par le fait que ia couche de reaction est formee par un acier
resistant a la chaleur au Fe- Cr-Mn-Nb dont la teneur en C est de 0,3
a 1,5 percent, la teneur en Mn de 6 a 15 percent, la teneur en Cr de
20 a 30 percent et dont en outre la teneur en Nb atteint jusqu'a 3
percent.
6 Tube de reacteur suivant la revendication 1, carac- ' terise par le
fait que la couche de reaction est formee par un acier resistant a la
chaleur au Fe-Cr-Mn-Nb-Ni a faible teneur en nickel dont la teneur en
C est de 0,3, A 1,5 percent, la teneur en-Mn de 6 a 15 percent; la
teneur en Cr de 20 a 30 percent et dont en outre la teneur en Ni
atteint jusqu'a 10 percent et la teneur en-Nb jusqu'a 3 percent.
7 Tube de reacteur suivant l'une quelconque des reven- dications 1 a
6, caracterise par le fait qu'une certaine quantite de Fe de la couche
de revetement du tube de reacteur est-remplacee par un ou plusieurs
des elements choisis parmi Mo, W et Nb en une quantite
combineeatteignant jusqu'a 5 percent en poids.
8 Tube de reacteur suivant l'une quelconque des reven- dications 1 a
7, caracterise par le fait que la couche de reaction constitue la
couche interieure et la couche de reve- tement constitue la couche
exterieure du tube de reacteur.
9 Tube de reacteur suivant l'une quelconque des reven- dications 1 a
7, caracterise par le fait que la couche de reaction constitue la
couche exterieure et la couche de reve- tement constitue la Couche
interieure du tube de reacteur. Tube de reacteur suivant l'une
quelconque des reven- dications 1 a 7, caracterise par le fait que les
couches de reaction sont formees a la fois sur l'interieur et sur
l'exte- rieur du tube de reacteur et la couche de revetement est
inter- posee entre les couches de reaction.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [139][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [140][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2518565
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[141]____________________
[142]____________________
[143]____________________
[144]____________________
[145]____________________
[146]____________________
[147]____________________
[148]____________________
[149]____________________
[150]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
58 Кб
Теги
fr2518565a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа