close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2518695A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (20/ 51)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 39)
[6][_]
Trou
(23)
[7][_]
Etre
(8)
[8][_]
Est A
(2)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
Tif
(1)
[11][_]
Tre
(1)
[12][_]
Is21
(1)
[13][_]
Dese
(1)
[14][_]
Lic
(1)
[15][_]
Physical
(9/ 10)
[16][_]
de 400 bars
(2)
[17][_]
a few millimetres
(1)
[18][_]
de 20 millimetres
(1)
[19][_]
250 bars
(1)
[20][_]
de 3-3,5 mm
(1)
[21][_]
de 2 l
(1)
[22][_]
de 300 l
(1)
[23][_]
de 3 mm
(1)
[24][_]
0 N
(1)
[25][_]
Organism
(1/ 1)
[26][_]
electroma
(1)
[27][_]
Disease
(1/ 1)
[28][_]
Flu
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2518695A1
Family ID 3065171
Probable Assignee Edi System Srl
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
EN Title The relevant valve contains a moving core (28) which is
attracted by the stationary core (21) during opening, the coil...
FR Title SOUPAPE DIRECTIONNELLE A DEUX ARRIVEES, DU TYPE POURVU DE
POINTEAU, A ACTIONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE, NORMALEMENT FERMEE
Abstract
_________________________________________________________________
The relevant valve contains a moving core (28) which is attracted by
the stationary core (21) during opening, the coil (24) being
energised. The needle closure (17) can move in the axial direction
with respect to the moving core (28). When the coil (24) is energised,
in a first phase only the moving core (28) lifts, while the closure
(17) remains pressed in a sealing manner against the hole (16).
Subsequently, when the moving core (28) has approached to within a few
millimetres of the stationary core, the collar (51) catches the collar
(18) and consequently the moving core pulls the closure upwards.
Because of the effect of a spring (27), which is more powerful than
the spring (19), the closure is raised considerably from the sealing
seat of the hole (16).
LA SOUPAPE DE LA PRESENTE INVENTION COMPORTE UN NOYAU MOBILE (28) QUI
EN PHASE D'OUVERTURE EST ATTIRE PAR LE NOYAU FIXE (21), LA BOBINE (24)
ETANT EXCITEE.
LE POINTEAU (17) EST MOBILE EN DIRECTION AXIALE PAR RAPPORT AU NOYAU
MOBILE (28). QUAND LA BOBINE (24) EST EXCITEE, C'EST D'ABORD SEULEMENT
LE NOYAU MOBILE (28) QUI SE SOULEVE, TANDIS QUE LE POINTEAU (17) RESTE
PRESSE CONTRE ET BOUCHE L'ORIFICE (16). ENSUITE, QUAND LE NOYAU MOBILE
(28) SE TROUVE A PEU DE MILLIMETRES DU NOYAU FIXE, L'EPAULEMENT (51)
INTERCEPTE L'EPAULEMENT (18) ET LE NOYAU MOBILE ENTRAINE VERS LE HAUT
LE POINTEAU.
DANS UN DEUXIEME TEMPS, GRACE A L'ACTION DU RESSORT (27) QUI L'EMPORTE
SUR LE RESSORT (19), LE POINTEAU (17) S'ECARTE REMARQUABLEMENT DU
SIEGE D'ETANCHEITE DE L'ORIFICE (16).
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne une soupape directionnelle deux
arrivees, du type pourvu de pointeau, a actionnement
electro-magnetique direct ou indirect, nor malement fermee, dans
laquelle le fluide sous pression peut heurter la meme soupape
radialement avec ecoulement axial ou bien axialement avec ecoulement
radial.
Une caracteristique particullere de cette soupape est celle de causer
l'ecartement de l'obturateur ou pointeau d'une distance remarquable de
son siege respec= tif d'etancheite, meme en utilisant des aimants de
puissance tres faible, la pression du fluide controle etant dans la
gamme de 400 bars, ce qui permet d'obtenir des lumieres de passage
d'un millimetre de diametre pour les solutions a commande directe et
de 20 millimetres et plus pour les solutions a commande indirecte.
Les soupapes du type precite actuellement connues prevoient
essentiellement un noyau mobile en direction axiale destine a etre
attire par un noyau fixe le tout etant entoure par un enroulement
traverse par un courant electrique; Le noyau mobile est pourvu d'un
pointeau destine a fermer une lumiere de passage du fluide tandis
qu'un ressort elastique agissant en compression s'occupe de maintenir
le noyau mobile detache du noyau fixe.
Quand les soupapes sont normalement fermees ce ressort est tres
faible, vu qu'il doit tout simplement assurer l'engagement du.
pointeau dans son respectif siege d'etancheite; toutefois, quand le
pointeau est dans son siege il est heurte par la pression du;flu.ide
et par consequent la force de l'electro-aimant devra etre suffisante
pour vaincre tant la force du ressort que la force resultant du
produit: section d'etancheite par pression du fluide. il se verifie
toutefois que la force avec laquelle le noyau fixe attire le noyau
mobile est inversement proportionnelle a la distance entre ceux-ci et
par consequent la plus grande force d'attraction entre les deux noyaux
est exercee quand le noyau mobile est.tres proche du noyau fixe: il
est donc evident que si l'on desire des courses de degagement asse
bonnes il faudra avoir recours a des electro-aimants de puissance
elevee.
D'apres ce qui precede, l'utilisation de ce type de soupape electrique
est limitee a des debits non superieurs a 15 1 par minute et a des
pressions non superieures a 250 bars, etant donne que l'emploi
d'electro-aimants de grandes dimensions creerait des problemes
considerables; en effet, l'absorption du courant electrique serait
elevee, ce qui entrainerait un surchauffage des bobines; en outre,
l'encombrement serait remarquable et les prix inacceptables.
Une autre solution prevoit une course de degagement du pointeau
limitee a quelques dixiemes de millimetre (de maniere qu'a cause de la
distance tres courte entre le noyau mobile et le noyau fixe la force
d'attraction entre ces noyaux soit e-ncore importante); dans ce cas
toutefois il existe d'autres inconvenients: des pertes de charge tres
elevees a cause de l'etranglement dans la lumiere d'ecoulement et
surtout de nombreux problemes de construction a cause des tolerances
de travail tres limitees ou meme des ajustages a effectuer sur une
seule piece a la fois; en tout cas, un autre important inconvenient
consiste dans l'impossibilite d'avoir des debits trop eleves.
Le but principal de la presente invention est.celui de permettre-
l'emploi d'electro-aimants de puis sance tres basse, tout en ayant la
possibilite d'effectuer des courses de degagement du pointeau depuis
son siege res pectif,de longueur remarquable (dans la gamme de 3-3,5
mm) meme en presence de pressions du fluide intercepte assez
.elevees (dans la gamme de 400 bars). Cela entraine de nombreux
avantages d'importance remarquable: possibilite te de maintenir
l'electro-aimant soustension sans aucu ne limite de temps grace a la
basse absorption d'energie: encombrements reduits et prix
remarquablement inferieurs; tolerances non importantes sans aucune
difficulte d'ajus tage des soupapes individuelles; possibilite de
debits assez eleves sans pertes de charges importantes.
Ces avantages-et d'autres encore sont atteints par la soupape objet de
la presente invention qui est caracterisee en ce qu'elle comporte:
- un obturateur ou pointeau mobile en direction axiale egalement par
rapport.au noyau mobile;
- des elements de reference reciproque places respective ment sur le
pointeau et sur le noyau mobile et destines a s'intercepter
mutuellement de maniere que le noyau mo= bile puisse entrainer en
mouvement le pointeau, la posi tion reciproque desdits elements de
reference permettant -au noyau mobile d'intercepter le pointeau quand
ii se trouve a une courte distance de la fin de sa course vers le
noyau fixe causee par l'attraction electro-magnetique;;
- des moyens elastiques destines a fournir une force sus ceptible de
pousser pointeau vers le siege respectif de la lumiere d'ecoulement et
d'autres moyens elastiques destines a fournir une force qui tend a
soulever le poin teau par rapport au noyau mobile, la poussee fournie
par ces deuxiemes moyens elastiques etant superieure a celle fournie
par les premiers moyens elastiques, ledit poin teau etant en outre
mobile dans un espace vide qui est suffisant pour lui permettre de se
deplacer encore vers le haut de maniere remarquable quand le noyau
mobile a deja.atteint la fin de sa course provoquee par l'attraction
electro-magnetique.
D'autres caracteristiques et avantages de la presente invention
ressortiront plus elairement de la des'- cription detaillee qui suit
de quelques formes d'execution preferees donnees a titre d'exemple non
limitatif en se referant aux dessins annexes dans lesquels: - la
figure 1 est une elevation verticale en coupe axiale d'une forme
d'execution de la soupape objet de l'invention du type commande
directe; - les figures 2 et 3 sont des elevations verticales en coupes
axiales, de deux differentes formes d'execution de la soupape objet de
l'invention du type a commande indirecte.
La forme d'execution illustree sur la figure 1 est surtout appropriee
pour des debits tres petits, dans la gamme de 2 l environ par minute;
les formes d'execution illustrees sur les figures 2 et 3, a commande
indirecte, tout en utilisant le meme- corps principal de valve
illustre sur la figure 1, offrent des performances bien plus elevees
(dans la gamme de 40 1 par minute), les pres sions etant pr.oches de
400 bards; Les memes elements com- - posants de la solution
elementaire illustree sur la figure 1 peuvent etre employes pour
mettre en oeuvre to.ut.e une famille de soupapes electriques a
commande indirecte, normalement fermees, de dimensions plus grandes
jusqufa'.atteindre des valeurs de debit proches de 300 l par minu te.
En ce qui concerne la solution illustree sur la fi gure 2, on prevoit
le logement d'une soupape -unidirec- tionnelle en mesure d'arrenter
l'eventuel ecoulement provenant du conduit axial.
Dans la description qui suit ainsi que dans les revendications
annexees on se referera, pour plus de clarte, a des soupapes disposees
dans-un espace, tel qu'illustre sur les figures,~ctest-a-dire qu'on
indiquera "haut" et "bas" en se referant a la position illustree sur
les figures; evidemment la soupape pourra prendre des positions de
t.ravail differentes; par exemple elle pourra etre disposee inclinee,
horizontale ou meme renversee.
En se referant a la figure 1, on a globalement indique en 1 un corps
de valve dans lequel sont menage un canal d'amenee du fluide sous
pression (2) et un canal d'ecoulement (3).
Le canal (3) tire son origine du fond d'une cavite (4) qui est filetee
en (5)ou s'engage un corps (6) a son tour pourvu d'une cavite (7) qui
se resserre jusqu'a former un trou (8) qui ensuite s'elargit en une
cavite (9) qui debouche dans la cavite (4).
La cavite (7) s'elargit en(10) et est filetee en'(11) ou elle s'engage
avec un tube eA acier inoxydable(12) ou toute autre matiere non
magnetique dans lequel est menagee une portion filetee(13).
Un manchon(14) est fixe de maniere solidaire et etanche dans le trou
(8), ce manchon etant pourvu d'un trou axial;(15) qui se termine a sa
partie superieure par un orifice(16) qui est le siege ou s'engage la
pointe du pointeau(17); Le manchon(14) bouche la cavite (7) en
correspondance du trou (8), de maniere que le fluide qui entre a
travers le canal.(2) passe par la cavite (7) et atteint la zone(10),
d'ou, par l'orifice(16) et le trou (15),il debouche dans la cavi-te
(9) et s'ecoule ensuite a travers le canal d'ecoulement (3).
Un noyau fixe (21) en matiere ferromagnetique est dispose dans la
partie superieure de la cavite du tube'(12), ce noyau etant fixe de
maniere solidaire a une.bobine electromagnetique (24) qui entoure le
tube'(12).
A l'interieur du tube(12), dans l'espace.compris entre la surface
superieure du manchon.)(14) et la surface in ferieure du noyau
fixe.(421), se trouve un noyau (28) mobile axialement dans cet espace;
Le noyau mobile (28) est pourvu d'une cavite (29) menagee le long de
son axe, a l'interieur de laquelle est mobile un pointeau(17)
relativement au meme noyau (28).La portion inferieure de la cavite
(29) subit un retrecissement de section, ce qui donne lieu a
l'epaulement (51); le pointeau (17) est aussi pourvu a sa partie
superieure d'un epaulement cor respondant(18); l'epaulement ('51-) est
destine a engager l'epaulement'(18) quand le noyau mobile se deplace
vers le haut attire par le noyau fixe; les epaulements{18) et (51)
definissent des premiers moyens de reference reciproque.Un ressort de
faible puissancel(19) agit au dessus de l'epaulement(183, ce ressort
etant loge en
(20) dans le noyau fixe (21) qui est filete en (13) et pourvu d'un
joint d'etancheite (22); un collier (23) filete a l'exterieur serre le
noyau fixe -(21), une fois que celui-ci a ete mis au point. La bobine
electroma gnetique (24) prend appui au-dessus du corps (8) et est
fixee contre celui-ci par une vis (25) qui est serree sur le noyau
fixe -(21), cette vis pressant la ron delle (25) qui appuie sur la
partie superieure de la bobine (24).
Un ressort de compression'(27) agit au-dessous de l'epaulement 1(18)
du pointeau t117), ce ressort, qui est loge dans le noyau mobile (28)
ayant pour tache de pousser vers le haut le pointeau (17).
Le noyau mobile est pourvu d'un trou longitudinal (30) menage
parallelement a la cavitel (29), lequel met en communication directe
la zone(10) avec la zone (50) definie entre la surface inferieure du
noyau fixe (21) et la surface superieure du noyau mobile (28). Un trou
131) radial met en communication directe le trou (30). avec la
cavite:(29) dans une zone au-dessous de l'e- paylement '(18).
Deux joints (32) et (33) assu.rent respectivement l'etancheite vers
l'exterieur et la separation complete entre la chambre (4) et le
conduit d'amenee du fluide (2).
En se referant a la figure 2, parmi les quelques variantes, on peut
remarquer qu'il y a au lieu du manchon'C14) un obturateur ou petit
piston (34) pilote qui coulisse dans la cavite (7) avec une bonne
etancheite. te. Quand cet obturateur est a sa position inferieure,la
communication entre le conduit (2) et la cavite (9) est bouchee, alors
que quand il est releve, le fluide s'ecoule directement du canal (2) a
la chambre (9) et de c9lle-ci au canal d'ecoulement (3); L'obturateur
(34) est pourvu d'un trou axial (35) qui se termine a sa partie
superieure par un orifice (36) qui est le siege ou s'engage la pointe
du pointeau (17). Un deuxieme conduit (38) menage dans l'obturateur
(34) en position parallele au trou (35), met. en communication di
recte le canal (2) avec la zone(10); le conduit (38) est pourvu d'un
etranglement en (37) de -diametre lege- rement inferieur au diametre
de l'orifice (35).
Une bille de diametre convenable l39) est logee dans la cavite (9),
etant y retenue par une adequate plaquette percee (40), de maniere que
le f-luide peut passer du conduit () au conduit (3), mais non
inversement.
En se referant a la figure 3; on peut remarquer que la forme
d'execution y illustree presente essentiellement deux variantes par
rapport a celle de la figure 2.
En premiere variante on prevoit une cheville (44) fixee dans le
meme.-noyau mobile.(28), laquelle, venant en contact avec la surface
superieure de l'epau lement(18), limite la course du pointeau1(17)
vers le haut, par rapport au noyau mobile (28); la distance entre la
cheville (44) et l'epaulement (951) est remarquablement plus grande
que l'epaisseur de l'epaulement(18) de maniere que le pointeau (17)
est en mesure d'effectuer des deplacements axiaux importants par
rapport au noyau mobile (28); en d'autres mots, le pointeaujtl7) peut
effectuer un autre important deplacement vers le haut apres que le
noyau mobile a ete attire, sur excitation electro-magnetique, par le
noyau fixe (21), ce qui sera eclairci plus en detail par la suite; Le
ressort'(19) est remplace par un ressort elastique (42), comprime en
tre la surface inferieure du noyau fixe (f21) et la cheville (44), ce
ressort fournissant une faible force qui pousse diredtement le noyau
mobile (28) vers le bas.- En remplacement du ressort (27) on prevoit
un ressort elastique (43) qui est loge dans le noyau mobile (28) et
dont la faible force sert -a relever le pointeaui(17) qui vient buter
contre la cheville (44);L'epaulement
(-18) et la cheville (44) definissent des deuxiemes moyens de
reference reciproque. Cette variante peut egalemente etre appliquee a
la forme d'execution illustree sur la figure 1.
La' deuxieme variante, au contraire, ne peut etre appliquee qu'a une
soupape du type illustre sur la figure 2. Elle prevoit l'elimination
de la bille (39) et l'in troduction dans le trou (35) d'une petite
bille (45) qui, quand le fluide tend a passer du trou (35) a l'orifice
(36), penetre de maniere etanche dans un logement convenable menage au
point dans lequel l'orifice (36) debouche dans le trou (35) et empeche
le passage du fluide: par consequent cette bille (45) fait fonction
d'une petite soupape unidirectionnelle destinee a empecher le passage
du fluide par le trou (35) et l'orifice (36) en sens direct vers le
haut.Un arretoir (46) est place dans le trou (35) en vue de retenir la
bille (45) quand l'ecoulement est achemine vers le bas ou bien est
arrete; en tout cas cet arretoir (46) n'est pas un obstacle au passage
du fluide.
L'application de cette deuxiem-e variante est completement
independante de l'application de la-premiere variante.
Le fonctionnement de la soupape objet de, l'invention a lieu de la
maniere decrite ci-dessous.
En se referant a la forme d'execution illustree sur la figure 1, il se
verifie que, quand la bobine (24)est desexcitee, le pointeau(17) est
constamment tenu dans une position telle qu'il bouche l'orifice'(16)
grace a l'action du ressort'(19) contre la surface superieure de
l'epaulement(18) et en outre (surtout) grace a la poussee vers le bas
provoquee par la pression du fluides sous pression qui, etant entre
par le conduit (2), heure la cavite l(10) et toutes les autres parties
de la soupape qui sont en communication avec la cavite (10), a cause
de la presence des trous-(30) et G31):: La distance entre la surface
superieure du noyau mobile et la surface inferieure du noyau fixe (de
3 mm environ) n'est que de quelques dixiemes de millimetre superieure
a la distance existant entre l'epaulement(18) et l'epaulement (51).
Quand la bobine electro-magnetique (24) est excitee, le noyau mobile
(28) est.attire vers le noyau fixe vainquant d'abord seulement la
faible force du ressort (27) etant donne que le pointeau'(17) sera
soumis a une force vers le'. bas egale au produit de la section
d'etancheite de sa pointe par la pression du fluide; il se verifie
donc que d'abord c'est seulement le noyau mobile (28) qui se deplace
vers le haut (en comprimant ainsi le ressort (27), etant donne que le
pointeau reste presse vers le bas), ensuite, quand le noyau mobile
(28) se trouve tres proche du noyau fixe (21),- il intercepte au moyen
de l'epaule ment 51), l'epaulement'(18) du pointeau et par consequent
entraine vers le haut le pointeau.(17), le siege d'etan- cheite de
l'orifice(15) etant ainsi libre.Par consequent, l'ouverture de
l'orifice (15) par le pointeau (17) n'a lieu que quand le noyau mobile
est tres proche du noyau fixe et donc la force d'attraction entre les
deux noyaux (j21 et 28) est tres forte, et en outre l'epaulement (51)
vient buter contre l'epaulement (18) avec une certaine force
cinetique: differentes conditions contribuent donc a permettre
l'elevation du pointeau (17) au moyen d'une bobine de puissance non
elevee,. meme si ce pointeau est soumis a une importante force de la
part du fluide qui tend a le maintenir en position de fermeture.
Des que le pointeau s'est eloigne de- son siege sur l'ori- fice(16),1e
conduit d'amenee'(2) du fluide apparait re lie au conduit d'evacuation
(3) et a ce point le pointeau
(17)sera completement heurte par le.fluide sur toute sa surface,
c'est-a-dire 'qu'il se trouvera en equilibre hydrostatique parfait;
par consequent le ressort (27), qui est en mesure d'assurer une
poussee plus forte que le ressort(19), l'emportera sur ce dernier et
le pointeau sera souleve et espace de son siege d'etanche-ite jusqu'a
quand le ressort (27 sera completement etendu.Sous ces conditions la
lumiere de passage du fluide par l'orifi ce(16) aura atteint sa
dimension maximale et le fluide pourra passer sans que la pointe du
pointeau(17) puisse empecher son ecoulement du conduit (-2) au conduit
(3).
En se referant a la figure 2, la seule varian te est representee par
le fait que l'obturateur ou petit piston pilote (34), quand l'aimant
est desexcite, est heurte par la pression du fluide amene par le
conduit (2) a travers l'etranglement (37) et le trou (38); il est donc
presse contre le siege d'etancheite represente par le trou (8), etant
donne que le pointeau(17), comme precise plus haut, est introduit de
maniere etanche dans l'orifice (36) sous l'action du ressort (19)qui
cause -l'abaissement simultane du pointeau (17) et du noyau mobile
(28). Dans ce cas le fluide provenant.du conduit
(2) est completement bloque.
Quand la bobine (24) est excitee, le pointeau (17), suivant les memes
modalites decrites plus haut en se referant a la forme d'execution de
la figure 1, est completement degage de l'orifice (36) et par
consequent la chambre(10) et toute la partie interieure de la sous
pape est depressurisee, etant donne que les pertes--plus e levees de
charge a travers l'etranglement (37) (de dia metre plus petit que
l'orifice (36)) creent une difference de pression remarquable entre le
conduit (2) et la cham bre'(l0). Glace a la difference de section
entre son siege ge sur le trou cet la cavite (7) sur laquelle il
coulisse de maniere etanche, l'obturateur (34) est soumis a une force
qui cause le soulevement de celui-ci de son siege d'etancheite (8). A
ce point -la lumiere de passage du fluide du conduit (2) au conduit
(3) sera importante et les pertes de charge ou resistances passives
dependront uniquement de la maniere de proportionner le. conduit (2),
le trou (8) et les conduits en aval de (9).
La bille (39 greater than reste appuyee sur la plaquette percee (40)
et n'oppose aucune resistance au passage du 'fluide; si necessaire,-
ladite bille peut arreter l'ecoulement du fluide en sens contraire.
En se referant a la premiere variante dans la forme d'execution de la
figure 3, les differences de fonctionnement de la soupape par rapport
a ce qui a ete precedemment illustre sont les suivantes.
Quand- la'soupape est desexcitee. le pointeau(17) bouche l'orifice
(36) sous l'action du ressort (42) qui.pousse vers le bas le noyau
mobile (28) qui, a son tour; par l'intermediaire de la cheville (44),
appuie sur paulement (18) du pointeau (17) dont la pointe sort. du
noyau (28). Quand la bobine (24) et le noyau (21) sont excites, c'est
d'abord seulement le noyau mobile qui se deplace vers le haut (le
pointeau (17) restant presse contre l'orifice (36) par la pression du
fluide), celui ci comprimant tant le ressort (43) que le ressort (42),
qui d'ailleurs n'opposent qu'une faible resistance.
Ensuite,des que le pointeau (17) s'est eloigne de son siege sur
l'orifice (36) grace a la butee de l'e paulement (51) contre
l'epaulement'(18), le ressort (43) souleve davantage le pointeau(17),
par rapport aux noyau mobile jusqu'a quand celui-ci, qui n'est pas
empeche par le ressort(19) (ce qui, aucontraire, se produisait dans
les formes d'execution des figures 1 eut 2), vient buter contre la
cheville (44), le passage par l'orifice (36) etant ainsi ouvert au
plus haut degre.
Par cette variante, la position du pointeau(17), dans cette derniere
phase, est bien definie par la cheville t44) et en outre il ne faut
pas calibrer reciproquement les poussees des ressorts (42) et (43),
ceux-ci agissant independamment l'un de l'autre. En definitive, cette
solution permet une plus grande precision et fiabilite de comportement
par rapport aux formes d'execution illustrees sur les figures 1 et 2;
Il est en outre evident que cette premiere variante peut etre
egalement appliquee a la forme d'execution illustree sur la figure 1.
En ce referant a la deuxieme variante illustree sur la figure 3, on
peut remarquer qu'elle sert a augmen- ter les possibilites
d'utilisation de la soupape objet de l'invention par rapport aux-
formes d'execution de la figure 2.
Cette derniere en effet, si l'on suppose de oter la bille (39), quand
le fluide s'ecoule du canal (3) vers le canal (2), agit de la maniere
suivante: quand la bobine.(24) est desexcitee l'obturateur (34) est
souleve par la pression du fluide qui entre dans la chambre (9) et par
consequent le passage du fluide du canal (3) vers le canal:(?) est
assure, alors que, quand la;bobine (24). est excitee ce passage n'est
pas assure et'le fonctionnement de la soupape est incertain etant
donne qu'il. se ressent de la force de gravite qui agit sur les
elements mobiles de la soupape (en particulier sur l'obturateur
(34))et par consequent il se ressent de la disposition adoptee pour
l'installation de la soupape.
Au contraire la forme d'execution de la figure 3,bn dehors.du.fait
qu'elle maintien le fonctionnement decrit ci-dessus en qualite de
valve directionnelle normalement fermee a commande indirecte avec le
-fluide normalement achemine du canal:(2) vers le canal (3), permet en
n'importe quelle condition d'installation l'ouverture sure du passage
du fluide dans le sens allant du canal (3) au canal.(2), la
bobine;(24) -etant tant excitee que desexcitee.En effet, si
l'ecoulement est dirige du canal (3) vers le canal (2), la cavite (9)
est sous pression et, cdmme la bille (45) empeche le passage du fluide
par l'orifice (36), la chambre'(10) a une pression presque nulle etant
donne qu'elle est en communication, par l'in- termediaire du conduit
(38'), avec le canal (2):.par con- sequent la pression plus elevee sur
la surface inferieure de l'obturateur (34) cause l'elevation du meme
obturateur et permet le passage du fluide du canal. -(3) au canal (2).
Quand au contraire le fluide s'ecoule du canal (2) vers le canal (3)
la soupape agit comme une soupape directionnelle normalement fermee et
l'obturateur (34) bloque le passage du fluide. il faut remarquer que
dans les trois solutions illustrees ci-dessus les elements composants
sont unifies, tres simples et -interchangeables; en effet c'est
seulement le corps (6), interchangeable avec l'obturateur
(34) qui change. En outre on peut prevoir des formes differentes
d'execution a commande indirecte ou les elements composants
hydrauliques.et electriques (25); (26), (23);.Is21);~(22);(19);
(24)j(17); t27); t42); (43), (47), de la partie superieure de la
soupape sont les memes, tandis que seulement la partie inferieur? de
la soupape varie en fonction du debit desire.' -Il faut aus- si
ajouter que,-tout en.utilisant des,bobines-de puissance non elevee, la
soupape- objet de l'invention permet d'obtenir un ecartement
remarquable du pointeau (17) de son siege respectif de fermeture meme
quand le fonctionnement a lieu a des pressions assez elevees et en
presence de fluide a pressions tres elevees.
Claims
_________________________________________________________________
I -R E V E N D I C A T I 0 N S
1. Soupape directionnelle a deux arrivees, du type pourvu de pointeau,
a a-ctionnement electro-magnetique, normalement fermee, et comportant
un noyau mobile en direction axiale destine a-etre attire par un noyau
fixe par activation electro-magnetique, caracterise en ce qu'il
comporte:: - un obturateur ou pointeau(17) mobile en direction axiale
egalement par rapport au noyau mobile; - des elements de reference
reciproque places respectivement sur le pointeau(17) et sur le noyau
mobile et des tines a s'intercepter mutuellement de maniere que le
noyau mobile puisse entrainer en mouvement le pointeau'(47), la
position reciproque desdits elements de reference permettant au noyau
mobile d'intercepter le pointeau (17) quand il se trouve a une courte
distance de la fin de sa course.vers le noyau fixe causee par
l"attraction electro-magnetique; - ce pointeau (17) etant enfin
envisage de maniere. que, quand la soupape est desexcitee, sa pointe
deborde inferieurement du noyau mobile de facon suffisante a assurer
une etancheite parfaite sur le siege de fermeture.
2. Soupape selon la revendication 1, caracterisee en ce qu'elle
comporte: - des moyens elastiques (19) destines fournir une force
susceptible de pousser le pointeau(17) vers le siege respectif de
orifice d'ecoulement (16) et (36);; - des moyens elastiques (27)
destines a fournir une force qui tend a soulever le pointeau(,17) par
rapport au noyau mobile, la poussee fournie par ces moyens elastiques
(27),etant superieure a celle f-ournie par les moyens.elasti ques(19),
ledit pointeau (17) etant en outre mobile dansun espace vide qui est
suffisant pour lui permettre dese deplacer encore vers le haut de
maniere remarquable quand le noyau mobile a deja,atteint la fin de sa
course vers le noyau fixe provoquee.par l'.attraction.electro-
magnetique.
3.. Soupape selon la revendication(1), caracterisee en ce que: - le
pointeau(17) est mobile dans une cavite (29) menagee ie long de l'axe
du noyau mobile (28), le fluide qui se trouve dans cette cavite etant
soumis a la meme pression que le fluide qui entoure le noyau
mobile,(28);; - lesdits elements de reference reciproque sont
definisrespectivement par un epaulement(18) prevu sur la partie
superieure du pointeau(17) et par un epaulement correspondant 51)
prevu sur un retrecissement de section menage sur la cavite (29), la
distance reciproque entreles deux epaulements(18 etc51), quand la
soupape est fermee et non excitee, etant.plus petite que la distance
entre la surface inferieure du noyau fixe.21) et la surface superieure
du noyau mobile (28).
4. Soupape selon la revendication 1, caracteriseeen ce qu'elle
comporte un tube(12) contenant tant lenoyau mobile que le noyau fixe,
obtenu en acier inoxydable ou en toute autre matiere non magnetique,
ce tubeetant fixe au corps de valve (6) et etant filete al'interieur
de sa partie superieure en vue de permettrele reglage de la distance
entre le noyau fixe et lenoyau mobile.
5. Soupape selon la revendication 1, caracteriseeen ce qu'elle prevoit
des formes d'execution differen,-tes a commande directe ou indirecte
ou les elements composants hydrauliques et electriques sont les memes,
nevariant que le corps fixe (6) qui est interchangeable
avecl'obturateur mobile (34).
6. Soupape selon la revendication 1, caracteriseeen ce qu'elle prevoit
des formes d'execution differentesa commande indirecte, ou les
elements composants hydrau-lic et electriques (25); 126); (23); (21);
(12), (22),)(19);:t24); l(17); (27); (42); (43); (44?. de la
partiesuperieure de la soupape sont-les memes, alors que seulement la
partie inferieure restante de la soupape varieen fonction du debit
desire.
7. Soupape selon la.revendication 1, caracteriseeen ce qu'elle prevoit
l'utilisation eventuelle d'une.soupape unidirectionnelle (39) qui
arrete l'ecoulementdu fluide en sens inverse par rapport a celui
prevu.
8. Soupape selon la revendication 1, caracteriseeen ce qu'elle
comporte:- des deuxiemes moyens de reference reciproque
disposesrespectivement sur le pointeau (-17) et sur le noyau
mo-bile-et destines a s'intercepter reciproquement de ma- -niere que
le noyau mobile pousse le pointeau(17) contrele siege -respectif de
l'orifice d'evacuation'(16) (36),quand la soupape est desexcitee;- des
moyens elastiques (42) destines a fournir une forcequi pousse
directement le noyau mobile ve-rs ledit siegede l'orifice
d'evacuation(16) (36);;- des moyens elastiques destines a fournir une
force. quitend a sou-lever le pointeau(17) par rapport au
noyaumobile;- le p9inteau greater than (17) etant mobile, par.
rapport..aunoyau mobile, dans un espace vide defini entre les premiers
et les deuxiemes moyens de reference reciproque,cet espace permettant
au pointeau d'effectuer un autre important' deplacement vers le haut
apres que le noyau mobile a.ete attire contre le noyau fixe a cause de
l'ac.- tion electro-magnetique.
9. Soupape selon la revendication 8, caracterisee en- ce que: - le
pointeau (17) est mobile dans une cavite (29) menagee le long de l'axe
du noyau mobile (28), le fluide qui se trouve dans cette cavite etant
soumis a la meme -pression que le fluide qui entoure le noyau mobile'
(28); - la partie superieure du pointeau (17) comporte un epau
-lement- greater than (18); - la cavite (29) est pourvue d'un
retrecissement de section qui definit un epaulement (i51) dont la
distance de l'epaulement'(18), quand la soupape est fermee et non
excitee, est plus petite que la distance entre la surface inferieure
du noyau fixe.(g21).et la surface superieure.de l'epaulement 1(18); la
distance entre la cheville (44) et l'epaulement (51) etant
sensiblement plus elevee que l'epaisseur de l'epaulement'(18); les
epaulements (51) et (18) definissant lesdits premiers moyens de
reference reciproque; l'epaulement'(18) et la cheville (44)
definissant lesdits deuxiemes moyens de reference reciproque.
10. Soupape selon la revendication 1, du type a commande indirecte
pourvu de canal normalement d'amenee(2) radiale et canal n.ormalement
d'ecoulement (3) axial,comportant un obturateur (34) pilote destine a
interrom-pre, en position abaissee, la communication entre
lescanaux:(2) et (3), caracterisee en ce qu'elle comporte::- un trou
axial (35), menage. dans tinte a mettre en communication le canal
d'ecoulement (3)avec un orifice axial (36) sur lequel on prevoit le
siege ou la pointe du pointeau (17) s'engage; - un conduit (38) menage
dans l'obturateur (34), destine a mettre en communication directe'
le-- canal - (2) avec la zone environnant le noyau mobile'(28), ce
conduit (38) etant pourvu d'un.etranglement (37) de diametre inferieur
par rapport au diametre de orifice (36); - une petite soupape
unidirectionnelle automatique sous forme de bille (45) logee.dans le
trou (35), laquelle bouche la communication entre le trou 135) et
l'orifice(36) seulement quand le fluide tend a passer du trou(35) a
l'orifice (36).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [31][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [32][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2518695
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
43 Кб
Теги
fr2518695a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа