close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2518731A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (32/ 237)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(16/ 179)
[6][_]
Trou
(102)
[7][_]
Etre
(49)
[8][_]
Est-a
(12)
[9][_]
Cer
(3)
[10][_]
BARRES
(2)
[11][_]
DANS
(1)
[12][_]
CES
(1)
[13][_]
Fre
(1)
[14][_]
Lic
(1)
[15][_]
Appa
(1)
[16][_]
Ves
(1)
[17][_]
Fert
(1)
[18][_]
Cou
(1)
[19][_]
Pelle
(1)
[20][_]
Tre
(1)
[21][_]
Acti
(1)
[22][_]
Molecule
(7/ 35)
[23][_]
water
(19)
[24][_]
nitroguanidine
(6)
[25][_]
DES
(4)
[26][_]
pentaerythritol tetranitrate
(3)
[27][_]
concep
(1)
[28][_]
paral
(1)
[29][_]
nitrate
(1)
[30][_]
Generic
(2/ 9)
[31][_]
metals
(8)
[32][_]
cation
(1)
[33][_]
Polymer
(1/ 6)
[34][_]
Polypropylene
(6)
[35][_]
Physical
(5/ 5)
[36][_]
187 J
(1)
[37][_]
0,75 mm
(1)
[38][_]
20 s
(1)
[39][_]
23 s
(1)
[40][_]
0,075 mm
(1)
[41][_]
Organism
(1/ 3)
[42][_]
deto
(3)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2518731A1
Family ID 2141262
Probable Assignee Electric Power Res Inst
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title ECHANGEUR DE CHALEUR ET PROCEDE ET APPAREIL D'ASSEMBLAGE
CINETIQUE DE TUBES ET D'UNE PLAQUE TUBULAIRE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN ECHANGEUR DE CHALEUR DONT LES TUBES SONT FIXES
AUX PLAQUES TUBULAIRES PAR UN PROCEDE DE LIAISON PAR EXPLOSION.
LES EXTREMITES DES TUBES 30 SONT FIXEES DANS LES TROUS 11 D'UNE PLAQUE
TUBULAIRE 10 A L'AIDE DE CARTOUCHES EXPLOSIVES 20 MISES A FEU AU MOYEN
DE BARRES 24 DE MISE A FEU ET DE BARRES 27 D'AMORCAGE. LE DIAGRAMME
TEMPOREL DES EXPLOSIONS DES CHARGES 20 EST ETABLI DE MANIERE A EVITER
TOUTE DEFORMATION IMPORTANTE DES LIGAMENTS 12 COMPRIS ENTRE LES TROUS
11 ET TOUTE DEFORMATION CRISTALLOGRAPHIQUE DU TYPE THERMOCLASE DE CES
LIGAMENTS 12.
DOMAINE D'APPLICATION: FABRICATION DE CONDENSEURS DE VAPEUR D'water ET
AUTRES ECHANGEURS DE CHALEUR.
Description
_________________________________________________________________
L'invention concerne l'assemblage cinetique de
tubes metalliques sur une plaque tubulaire metallique.
L'assemblage de tubes metalliques sur une plaque tubulaire metallique
constitue une operation essentielle de la fabrication de nombreux
types d'echangeurs de cha-
leur Dans des condenseurs de vapeur d'water du type a sur-
face, qui est le type d'echangeur de chaleur le plus fre-
quemment utilise dans des systemes de generation d'energie electrique
a partir de combustibles fossiles et de sources
d'energie geothermique et nucleaire, la qualite de la liai-
son entre les tubes et une plaque tubulaire est particulie-
rement importante Un condenseur de vapeur d'water du type a surface
est un echangeur de chaleur dans lequel de l'water de refroidissement
est mise en circulation dans des tubes dont les surfaces exterieures
sont exposees a de la vapeur
d'water devant etre condensee.
Un defaut de liaison entre les tubes et une pla-
que tubulaire, apparaissant dans tout type d'echangeur de chaleur, et
en particulier dans un condenseur de vapeur d'water utilise dans une
centrale de production d'energie electrique, peut entrainer une
deterioration couteuse de l'equipement et un temps d'arret couteux
Quelle que soit
l'application ou le milieu dans lequel travaille l'echan-
geur de chaleur, une liaison de haute qualite entre les
tubes et la plaque tubulaire est tres importante pour mini-
miser la corrosion.
Les techniques classiques de soudage pour lier ou
assembler plusieurs tubes individuels a une plaque tubu-
laire demandent beaucoup de temps En outre, les techniques classiques
de soudage ne peuvent generalement pas etre mises
en oeuvre pour assembler des tubes sur des plaques tubulai-
res lorsque les tubes et les plaques tubulaires sont reali-
ses en metals differents Par consequent, on a mis au point des
techniques d'assemblage par explosion de tubes sur des plaques
tubulaires Diverses techniques pour assembler par explosion des tubes
metalliques individuels sur une plaque tubulaire metallique ont ete
decrites dans des brevets, par exemple les brevets des Etats-Unis
d'Amerique N O 3 503 110, n O 3 698 067, N O 3 717 925, N O 3 774 291,
N O 3 993 001,
n O 4 003, 513, N O 4 117 966 et N O 4 205 422 Il est egale-
ment decrit dans le brevet N O 3 993 001 precite une techni-
que pour assembler un faisceau de tubes sur une plaque
tubulaire, en une seule operation, par la production simul-
tanee de detonations de charges explosives dans tous les
tubes du faisceau.
Dans certaines techniques d'assemblage cinetique dans lesquelles des
charges explosives sont mises a feu a l'interieur de tubes places dans
des trous d'une plaque tubulaire, des crevasses tendent a se former a
la face
avant de la plaque tubulaire, entre les surfaces exterieu-
res des tubes et les surfaces des ttous les entourant Ces crevasses
constituent des sites potentiels de corrosion
qui peuvent affaiblir et provoquer finalement une defail-
lance des liaisons Un moyen etudie par la firme Westinghouse
Electric Corporation pour minimiser l'apparition des crevas-
ses a la face avant consiste a fixer un gabarit a jeter apres usage,
constitue d'une plaque metallique, sur la face avant de la plaque
tubulaire lors de la mise a feu des
charges explosives Cependant, ce moyen pose le probleme-
du controle des tolerances de fabrication du gabarit metal-
lic a jeter apres usage.
Il existe donc dans l'art anterieur un besoin en une technique
d'assemblage ou de liaison par explosion tres fiable, destinee a lier
metallurgiquement un faisceau de tubes a une plaque tubulaire, a une
cadence de production elevee, convenant aux operations de fabrication
industrielles, sans provoquer la formation de crevasses notables a la
face
avant de la plaque tubulaire.
L'invention a pour objet d'offrir une technique
tres fiable destinee a la realisation d'une liaison metal-
lurgique entre un faisceau de tubes metalliques et une pla-
que tubulaire metallique au cours de la fabrication d'un
echangeur de chaleur tel qu'un condenseur de vapeur d'water.
L'invention a plus particulierement pour objet d'offrir une technique
dans laquelle des tubes metalliques, disposes dans un reseau de trous
menages dans une plaque tubulaire metallique, peuvent etre lies ou
assembles de
facon cinetique a cette plaque tubulaire au moyen de char-
ges explosives mises a feu dans les tubes, sans provoquer-
l'apparition de crevasses notables a la face avant de la
plaque tubulaire L'invention a pour objet corrolaire.
d'offrir une technique de liaison par explosion destinee a
realiser une liaison metallurgique entre des tubes metalli-
ques et une plaque tubulaire metallique tout en ne provo-
quant qu'un leger renflement des tubes a proximite de la face arriere
de la plaque tubulaire, provoquant ainsi un
etampage des tubes sur la plaque tubulaire, a-proximite.
immediate de sa face arriere, afin de minimiser la forma-
tion de crevasses a la face arriere (c'est-a-dire le
"cote vapeur d'water") -
L'invention a pour autre objet un appareil des-
tine a la mise en oeuvre d'un procede d'assemblage cineti-
que dans lequel plusieurs tubes metalliques, loges dans des trous
correspondants d'une plaque tubulaire metallique,
sont lies ou assembles metallurgiquement a la plaque tubu-
laire, la liaison formee entre chaque tube et la surface du trou
correspondant traversant la plaque tubulaire ayant la plus grande
resistance a proximite de la face avant de
la plaque tubulaire.
Un appareil d'assemblage cinetique selon l'inven-
tion utilise une cartouche explosive perfectionnee desti-
nee a etre inseree dans un tube qui est place dans un trou d'une
plaque tubulaire afin qu'un espace annulaire (appele "distance de
projection") existe entre le tube et la surface du trou a proximite
immediate de la face avant
de la plaque tubulaire La cartouche explosive selon l'in-
vention permet de positionner une charge d'assemblage ou
de liaison de forme speciale a l'interieur du tube afin.
que les forces resultant de la mise a feu de la charge
d'assemblageprovoquentundeplacement d'une partie du tube adjacente a
la face avant de la plaque tubulaire, vers l'exterieur et en direction
du trou, et sa collision avec la surface du trou, avec une energie
cinetique suffisante
pour provoquer le soudage d'une partie de la surface exte-
rieure du tube a la surface du trou l'entourant.
La forme de la charge de liaison et sa'position dans le tube sont
choisies de maniere que la liaison resul-
tante formee entre le tube et la surface du trou de la pla-
que tubulaire, lors de la mise a feu de la charge de liai-
son, ait la plus grande resistance a proximite immediate de la face
avant de la plaque tubulaire Un autre facteur
entrant dans le choix de le position de la charge de liai-
son a l'interieur du tube, c'est-a-dire dans la determina-
tion de la profondeur a laquelle la charge de liaison est inseree dans
le tube, est le souhait de produire un tres leger renflement du tube a
la face arriere de la plaque tubulaire afin de minimiser l'apparition
de crevasses sur
le cote vapeur d'water La forme reelle de la charge de liai-
son et sa position dans le tube sont adaptees aux caracte-
ristiques de structure et aux dimensions'du tube et de la
plaque tubulaire particuliers.
Un appareil d'assemblage cinetique selon l'inven-
tion comporte egalement un dispositif-de mise a feu perfec-
tionne destine a provoquer la detonation des charges indi-
viduelles d'assemblage ou de liaison contenues dans les -
cartouches explosives correspondantes qui sont inserees dans des tubes
correspondants a lier aux surfaces des trous correspondants de la
plaque tubulaire Le dispositif de mise a feu selon l'invention est
concu de maniere que
les detonations des charges de liaison dans les tubes adja-
cents puissent se produire pour la plupart seulement a
intervalles espaces dans le temps.
On fait exploser les charges individuelles de liaison selon
l'invention au moyen du dispositif de mise a feu, suivant un minutage
planifie qui empeche autant que possible les detonations simultaneees
de charges de liaison se trouvant dans des tubes adjacents La
simultaneite des detonations des charges explosives situees dans des
tubes adjacents, qui etait faborisee dans l'art anterieur, ne se
produit que de maniere aleatoire dans le cas de la presente invention,
a la suite d'accumulations de tolerances de
fabrication et de defauts d'homogeneite des charges explo-
sives Par consequent, l'apparition de detonations simul-
tanees de charges explosives dans des tubes adjacents peut etre
limitee dans toute mesure pratiquement possible, par l'application de
normes classiques et appropriees de controle de qualite a la
fabrication de l'appareil et des matieres
explosives utilisees dans la mise en oeuvre de l'invention.
L'invention peut s'appliquer en particulier aux cas dans lesquels les
trous de la plaque tubulaire, dans lesquels les tubes sont disposes,
sont tres rapproches les uns-des autres Conformement a la pratique en
cours pour les condenseurs de vapeur d'water, l'espacement minimal
admis entre les centres de trous adjacents (c'est-a-dire entre
les centres de tubes adjacents dans le cas de tubes dispo-
ses concentriquement dans les trous) est seulement egal a
1,2 fois le diametre exterieur des tubes Un effet nuisi-
ble important des detonations simultanees des charges de liaison dans
des tubes adjacents et rapproches est une deformation
cristallographique (appelee "thermoclase") de la partie de la plaque
tubulaire (appelee "ligament") comprise entre les trous adjacents La
thermoclase du ligament est plus prononcee lorsque la distance
comprise
entre des trous adjacents est a la valeur minimale nomi-
nale Avec la presente invention, une liaison metallurgi-
que peut etre formee sans thermoclase notable des ligaments lorsque la
largeur du ligament est aussi faible qu'il est
actuellement admis dans la conception normalisee des con-
denseurs de vapeur d'water.
En minimisant l'apparition d'explosions simulta-
nees de charges de liaison dans des tubes adjacents, le
diagramme de detonations de charges de liaison selon l'in-
vention minimise le risque de deterioration d'un ligament de plaque
tubulaire sous l'effet d'ondes de choc combinees produites par les
detonations de charges de liaison dans des tubes disposes dans des
trous adjacents de la plaque
2518731 '
tubulaire Le dispositif de mise a feu permettant d'obte-
nir le diagramme souhaite de detonations des charges de liaison
etablit un certain intervalle de temps entre les detonations se
produisant dans des tubes adjacents, cet intervalle etant suffisamment
long pour empecher les
effets nuisibles de detonations simultanees, mais cepen-
dant pas assez long pour permettre a la surface du trou
entourant tout tube non lie ou non assemble de se depla-
cer en reaction a la detonation d'une charge de liaison
dans un tube adjacent.
Lorsque la distance comprise entre des trous adjacents d'une plaque
tubulaire est faible, la detonation d'une charge explosive de liaison
dans un tube place dans un trou donne de la plaque tubulaire tend a
provoquer une
-expansion (c'est-a-dire un mouvement radial vers l'exte-
rieur) de la surface de ce trou donne A moins que les charges de
liaison disposees dans des tubes places dans des trous adjacents au
trou donne soient mises a feu avant
que la surface du trou donne ait eu le temps de se depla-
cer, cette surface du trou donne se deplace et provoque
un mouvement correspondant des surfaces des trous adja-
cents dans lesquels les charges de liaison n'ont pas encore explose Un
mouvement des-surfaces des trous adjacents peut provoquer un
empietement des ligaments de la plaque tubulaire dans les espaces
annulaires (c'est-adire les distances de projection) entourant les
tubes loges dans les trous adjacents Cet empietement des ligaments de
la plaque tubulaire sur les distances de projection entourant les
tubes des trous adjacents risque d'amoindrir l'energie cinetique avec
laquelle ces tubes peuvent frapper contre les surfaces des trous les
entourant lorsque les charges de liaison -disposees dans ces tubes
loges *dans les trous
adjacents explosent ensuite.
Le dispositif de mise a feu selon l'invention etablit un "creneau de
temps" specifique pour l'explosion de la charge de liaison logee dans
chacun de plusieurs tubes adjacents Le creneau de temps specifique
pour chaque tube est suffisamment "large" pour empecher autant que
possible les detonations simultanees des charges de liai-
son disposees dans des tubes adjacents, dans des limita-
tions imposees par l'accumulation des tolerances de fabri-
cation etpar les manques d'homogeneite des charges explo- sives Le
creneau de temps est egalement suffisamment "etroit" pour que la
detonation de la charge de liaison disposee dans tout tube donne se
produise avant que la
surface du trou entourant le tube donne puisse se depla-
cer en reaction a des detonations precedentes de charges
de liaison disposees dans des tubes adjacents.
Une caracteristique de la presente invention est que seuls des
explosifs secondaires sont utilises dans le dispositif de mise a feu,
ainsi que dans les cartouches explosives qui sont inserees dans les
tubes a lier a la plaque tubulaire On n'utilise pas d'explosifs
primaires, ce qui supprime le danger important pose par l'utilisation
de tels explosifs La matiere explosive preferee pour la
charge de liaison est la nitroguanidine.
Une autre caracteristique de la presente inven-
tion est que la charge de liaison ou d'assemblage de cha-
que cartouche explosive est logee dans un conteneur compre-
nant des elements moules en matiere plastique stable du point de vue
chimique, qui ne degage pas de-vapeurs toxiques lors de l'explosion de
la charge de liaison En outre, la matiere dont chaque conteneur est
constitue ne produit pas de debris risquant d'obturer le tube lors de
l'explosion de la charge de liaison Le conteneur est de
preference realise en polypropylene.
Une autre caracteristique de-la presente inven-
tion reside dans la configuration de la cartouche explo-
sive Chaque cartouche explosive comporte une partie hexa-
gonale qui, lorsque la cartouche est inseree dans le tube
correspondant, recouvre le bord de-la face avant de la plaque
tubulaire, sur le pourtour du trou dans lequel le tube correspondant
est dispose Les parties hexagonales des diverses cartouches explosives
recouvrant les bords des divers trous de la face avant de la plaque
tubulaire s'assemblent tous etroitement les uns avec-les autres pour
former un revetement protecteur pour la face avant-de la
plaque tubulaire, a proximite des trous.
Lors de la mise en oeuvre de la presente inven- tion pour fabriquer un
echangeur de chaleur, des tubes metalliques sont disposes dans des
trous correspondants
menages dans une-plaque tubulaire metallique Habituelle-
nment, les trous sont disposes suivant une repartition
rectangulaire de rangees lineaires paralleles sur la pla-
que tubulaire, bien que l'invention ne repose pas sur la
distribution geometrique des trous Chaque trou est dimen-
sionne pour etablir une "distance de projection" a proxi-
mite immediate de la face avant de la plaque tubulaire, entre la
surface exterieure du tube loge dans ce trou et
la surface du trou entourant le tube Le trou est de dia-
metre reduit a proximite de la face arriere de la plaque tubulaire
afin d'etablir un ajustement avec jeu entre la
surface exterieure du-tube loge dans ce trou et la sur-
face du trou entourant le tube Le trou comporte une zone conique
comprise entre la zone relativement large adjacente a la face avant de
la plaque tubulaire (c'est-a-dire la zone presentant la distance de
projection) et la zone relativement etroite adjacente a la
face-arriere de la plaque tubulaire (c'est-a-dire la zone d'ajustement
avec jeu). La distance deprojection entre le tube et le trou,
adjacente a la face avant de la plaque tubulaire, permet la formation
d'une liaison metallurgique de facon cinetique entre une partie de la
surface exterieure du tube et une partie de la surface du-trou
entourant le tube, a la suite de la detonation d'une charge de liaison
ou d'assemblage dans le tube Une partie du tube adjacente a la face
avant de la plaque tubulaire s'expanse lors de la detonation de la
charge de liaison, et "est projetee" dans la. surface du trou
l'entourant, avec une energie cinetique
suffisante pour realiser la liaison metallurgique.
L'ajustement avec jeu entre le tube et le trou, a proximite immediate
de la face-arriere de la plaque tubulaire, permet un alignement
lateral et concentrique du
tube a l'interieur du trou, ce qui facilite le positionne-
ment du tube parallelement a d'autres tubes loges dans d'autres trous
de la plaque tubulaire L'ajustement avec jeu realise egalement une
zone d'appui entre le tube et le trou, qui protege la liaison formee
entre le tube et le
trou des contraintes de flexion risquant d'apparaitre pen-
dant le fonctionnement de l'echangeur de chaleur La zone d'appui sert
a minimiser l'effet que peuvent avoir sur la liaison des vibrations du
tube apparaissant pendant le fonctionnement de l'echangeur de chaleur
De plus, la zone d'appui realise un controle de -qualite "passe/passe
pas" detectant tout faux-rond du tube lorsque ce dernier est
loge dans le trou.
Dans le cas d'une plaque tubulaire d'echangeur
de chaleur courant, des tubes cylindriques de section cir-
culaire sont loges dans des trous cylindriques de section
circulaire de maniere que chaque tube aboutisse a proxi-
mite immediate de la face avant de la plaque tubulaire.
Les tubes sont habituellement disposes de maniere qu'une extremite de
chaque tube soit situee legerement en retrait de la face avant de la
plaque tubulaire Ce positionnement en retrait des tubes a pour
resultat la formation d'une ouverture de forme legerement evasee a
l'extremite de chaque tube lorsque celui-ci est lie a la face avant de
la plaque tubulaire, optimisant ainsi les caracteristiques
d'ecoulement hydrodynamique de l'water de refroidissement entrant dans
les tubes Cependant, la presente invention
ne depend pas de la configuration particuliere de la sec-
tion des tubes et des trousni du fait que les tubes aboutissent a
proximite immediate de la face avant de la plaque tubulaire Si cela
est demande pour une application particuliere, la presente invention
peut etre mise en oeuvre en utilisant des charges de liaison concues
pour convenir a des tubes, par exemple cylindriques, dont la
-2518 ? 31
configuration, en section, n'est pas circulaire.
La cartouche explosive de la presente invention comprend la charge de
liaison et un conteneur perdu qui loge la charge de liaison Le
conteneur est realise en une matiere plastique chimiquement stable,
pouvant etre moulee, de preference du polypropylene, qui degage des
vapeurs non toxiques lorsqu'elle est vaporisee par la detonation de la
charge de liaison Le conteneur met-en forme la charge de liaison et la
positionne a l'interieur
du tube de maniere que des forces resultant de la detona-
tion de la charge de liaison deplacent une partie du tube
lateralement vers l'exterieur, sur une distance interme-
diaire de projection et la fassent penetrer dans la sur-
face du trou entourant la charge La charge de liaison est mise en
forme et positionnee par le conteneur de maniere que la liaison
metallurgique resultante, formee entre le
tube et le trou, soit la plus resistante a proximite imme-
diate de la face avant de la plaque tubulaire La structure detaillee
du conteneur comprend une coupelle formant un logement pour'la charge
de liaison, et une tete contenant un dispositif explosif destine a
amorcer la detonation de
la charge de liaison Dans une forme preferee de realisa-
tion, la tete contient une charge de transfert et une pas-
tille de charge de mise a feu pour faciliter la detonation
de la charge de transfert.
La coupelle comprend une partie cylindrique creuse de section
circulaire, de diametre et de-longueur appropries, suivant
l'application particuliere, pour une insertion dans le tube loge dans
le trou de la plaque tubu laire Une partie d'obturation de la coupelle
s'etend en travers de la partie cylindrique afin de former le logement
dans lequel la charge de liaison est recue Une bride depasse vers
l'exterieur de la partie cylindrique de la coupelle et est reliee a
une entretoise allongee qui
s'etend coaxialement et a peu pres parallelement a la par-.
tie cylindrique Une extremite de l'entretoise bute contre la face
avant de la plaque tubulaire lorsque la partie
25.18731
cylindrique est inseree dans le tube L'entretoise de la coupelle
limite la profondeur a laquelle la cartouche explosive peut etre
enfoncee dans le tube, positionnant ainsi la charge de liaison a la
profondeur souhaitee dans le tube. La tete comporte une paroi
cylindrique exterieure de section circulaire, qui est convenablement
dimensionnee pour etre inseree avec un ajustement a jeu dans la partie
cylindrique de la coupelle La tete comporte egalement une
partie cylindrique interieure qui delimite une zone allon-
gee contenant la charge de transfert La zone allongee de la partie
cylindrique interieure-de la tete communique avec le logement de la
coupelle afin que la charge de transfert realise un contact avec la
charge de liaison De preference, la charge de transfert depasse de la
zone allongee de la
tete a l'interieur du logement de la coupelle afin d'eta-
blir un contact interfacial de surface maximale avec la
charge de liaison.
Une partie de la tete formant un fond fait sail-
lie, sous la forme d'un cone tronque retourne, de la par-
tie cylindrique interieure de-la tete vers la paroi cylin-
drique exterieure de la tete Le fond de la tete recouvre la charge de
liaison se trouvant dans le logement de la coupelle et donne a cette
charge de liaison une forme permettant d'obtenir l'effet de liaison
souhaite lorsque la charge de liaison explose Le fond de la tete est
configure de maniere a repartir symetriquement par rapport a un axe la
charge de liaison a l'interieur du tube, et il donne a
la charge de liaison une forme telle que les forces appa-
raissant lors de l'explosion de la charge de liaison donnent a la
liaison resultante formee entre le tube et la surface du trou
l'entourant la resistance la plus grande a
proximite immediate de la face avant de la plaque tubulaire.
Une cartouche explosive selon l'invention est inseree dans chaque tube
du faisceau de tubes loges dans
les trous correspondants de la plaque tubulaire Les entre-
toises des coupelles des cartouches explosives individuelles
187 J 1
ont une configuration cylindrique hexagonale qui permet aux
entretoises des diverses coupelles de s'ajuster les unes aux autres
sur la face avant de-la plaque tubulaire
afin que la totalite de la face avant de la plaque tubu-
laire soit recouverte, a proximite des trous, par les entretoises
lorsque les cartouches explosives sont inserees
dans les tubes De cette maniere, la face avant de la pla-
que tubulaire e'st protegee de la formation de rayures ou de piqures
pouvant autrement etre provoquee par les explo-n
sifs utilises dans, le dispositif de mise a feu pour l'amor-
cage des explosions des charges de liaison des cartouches explosives
individuelles
Les trous de -la plaque tubulaire et donc les car-
touches explosives insereesdans les tubes loges dans ces trous sont
disposes en plusieurs rangees lineaires sur la plaque tubulaire Chaque
cartouche explosive comporte deux
bras qui s'elevent du fond de la tete, a peu pres paralle-
lement a la partie cylindrique interieure de la tete Les extremites
libres de'ces deux bras sont configurees de
maniere a s'accrocher a une barre de-mise a feu faisant-
partie du dispositif de mise-a feu De cette facon, une barre de mise a
feu peut etre fixee a toutes les cartouches
explosives d'une rangee lineaire particuliere de tubes dis-
posee dans une rangee lineaire correspondante de trous de la plaque
tubulaire Plusieurs barres de mise a feu sont prevues, une barre de
mise a feu etant associee a chaque rangee lineaire de tubes Le nombre
total de barres de mise a feu depend du nombre de rangees lineaires de
tubes
a lier a la plaque tubulaire.
La detonation de la charge de liaison d'une car-
touche explosive donnee est amorcee par la detonation de la charge de
transfert dans la partie cylindrique interieure de la tete de la
cartouche explosive La detonation de la charge de transfert est
declenchee par une detonation de la pastille de charge de mise a feu
qui est logee dans une zone interieure de l'extremite superieure de la
partie cylindrique interieure de la tete La zone extreme - S i 873
superieure interieure communique avec la zone allongee afin que la
charge de mise a feu soit en contact avec la charge
de transfert.
Une charge lineaire, qui explose progressivement, est fixee a chaque
barre de mise a feu La barre de mise a feu est fixee a chacune des
cartouches explosives logees
dans les tubes disposes dans la rangee lineaire correspon-
dante de trous Les detonations des charges de mise a feu des
cartouches explosives de la rangee lineaire sont declenchees
sequentiellement par la progression de la detonation de la charge
lineaire portee par la-barre de
mise a feu Une barre d'amorcage est disposee transversale-
ment et fixee aux diverses barres de mise a feu, et une
charge lineaire d'amorcage est fixee a la barre d'amorcage.
On fait detoner les charges lineaires des diverses barres de mise a
feu de facon sequentielle, au fur et a mesure
que progresse la detonation de la charge lineaire d'amor-
cage portee par la barre d'amorcage.
L'invention sera decrite plus en detail en regard des dessins annexes
a titre d'exemple nullement limitatif et sur lesquels: la figure 1 est
une vue en perspective, avec coupe partielle, de l'appareil selon
l'invention destine a lier ou assembler un faisceau de tubes
metalliques sur une plaque tubulaire metallique;
la figure 2 est une vue en plan d'une cartou-
che explosive et d'une barre de mise a feu de l'appareil montre sur la
figure 1; la figure 3 est une coupe de la cartouche explosive selon
l'invention, suivant la ligne 3-3 de la figure 2;
la figure 4 est une vue partielle en perspec-
tive eclatee de la cartouche explosive et de la barre de mise a feu
selonl'invention; la figure 5 est une vue en perspective de la
cartouche explosive et de la barre de mise a feu de la figure 4, a
l'etat assemble; la figure 6 est une coupe schematique montrant un
tube lie a une'plaque tubulaire apres la detonation d'une charge de
liaison selon l'invention; la figure 7 est une coupe partielle, a
echelle agrandie, d'un troncon du tube et de la plaque tubulaire
de la figure 3, adjacent a la face avant de la plaque tubu-
laire, avant l'explosion de la charge de liaison;
la figure 8 est une coupe partielle,a echelle-
agrandie,d'un troncon du tube et de la plaque tubulaire
* de la figure 3, adjacent a la face avant de la plaque tubu-
laire, apres-l'explosion de la charge de liaison; la figure 9 est une
vue partielle en plan montrant les trous de-la plaque tubulaire de la
figure 1 et indiquant schematiquement les mouvements des:bords des
trous en reaction a l'explosion d'une charge de liaison; la figure 10
est une vue en plan de l'appareil de la figure 1, montrant un
dispositif a barres de mise a feu destine a amorcer les explosions de
charges de liaison disposees dans chaque rangee de tubes du faisceau;
la figure 11 est une vue partielle en plan de l'appareil montre sur la
figure 1, montrant un dispositif a barres de mise a feu destine a
amorcer les explosions de charges de liaison disposees dans des
rangees alternees de tubes du faisceau; et la figure 12 est une vue en
perspective, avec coupe partielle, d'un obturateur destine a etre
introduit dans des rangees alternees de trous lorsque l'on utilise
le dispositif a barres de mise a feu de la figure 11.
Une plaque a tubes 10, telle que representee en perspective et coupe
partielle sur la figure 1,presente plusieurs trous cylindriques
circulaires 11 formes en une
disposition rectangulaire en rangees lineaires paralleles.
Les trous 11 ont tous la meme forme interieure Tous les trous
adjacents 11, qu'ils soient de la meme rangee lineaire ou dans des
rangees lineaires adjacentes, sont separes les uns des autres par des
parties de la plaque
tubulaire 10 appelees "ligaments" 12.
Conformement a l'invention, des tubes metalliques sont disposes dans
des trous correspondants il afin d'etre assembles ou lies de facon
cinetique a des parties de la surface des trous il par des charges
explosives de liaison ou d'assemblage Une caracteristique de la
presente inven- tion reside dans le fait que le ligament 12 passant
entre
deux trous adjacents quelconques il peut etre tres infe-
rieur au diametre des trous 11, de sorte qu'un ensemble relativement
dense de tubes peut etre lie a la plaque tubulaire 10 Bien que
l'invention ne depende pas des types de metals constituant la plaque
tubulaire 10 et les tubes, il est remarquable de noter que la
technique de liaison cinetique selon l'invention peut etre utilisee
dans le cas o la plaque tubulaire 10 et les tubes sont realises en
metals differents Des techniques de soudage classiques ne conviennent
generalement pas, par contre, a la liaison ou l'assemblage de metals
differents, des types generalement utilises, par exemple dans des
condenseurs de vapeur d'water Dans des essais effectues conformement a
l'invention, on a lie de facon reguliere des tubes a des
plaques tubulaires presentant une largeur minimale de liga-
ment entre des trous adjacents aussi faible que la concep-
tion pratique actuelle des condenseurs de vapeur d'water normaux le
permet, c'est-a-dire des plaques tubulaires dans lesquelles
l'ecartement minimal entre les centres des trous adjacents est egal a
1,2 fois le diametre exterieur
des tubes loges dans les trous adjacents.
Chaque trou 11 est dimensionne pour qu'il existe un espace annulaire,
appele "distance de projection", adjacent a une face avant 13 de la
plaque tubulaire 10, entre une partie de la surface exterieure du tube
loge dans
ce trou et la surface du trou 11 entourant le tube A proxi-
mite d'une face arriere 14 de la plaque tubulaire 10, cha-
que trou l presente un diametre reduit afin d'etablir un ajustement a
jeu entre la surface exterieure du tube et la surface du trou 11
l'entourant Le trou 11 comporte une partie conique comprise entre la
partie relativement large
25187 '31
adjacente a la face avant 13 (c'est-a-dire la zone presen-
tant la distance de projection) et la partie relativement etroite
adjacente a la face arriere 14 (c'est-a-dire la
partie-d'ajustement a jeu) de la plaque tubulaire 10.
Plusieurs cartouches explosives 20 sont destinees a etre inserees dans
des tubes correspondants loges dans des trous correspondants 11, comme
montre-en plan sur la
figure 2 Les cartouches explosives individuelles 20 desti-
nees a une application particuliere sont habituellement
interchangeables et peuvent etre produites dans des dimen-
sions normalisees convenant a des applications normalisees.
Chaque cartouche explosive 20 comprend une charge de liai-
son logee dans un conteneur perdu en matiere plastique qui
est configure de maniere a positionner la charge de liai-
son a l'interieur du tube, a proximite immediate de la face
avant 13 de la plaque tubulaire 10 -
Comme represente en coupe sur la figure 3, le conteneur en matiere
plastique de la cartouche explosive comprend une coupelle 21
configuree de maniere a former un logement pour la charge de liaisons
et une tete 22
configuree de facon a mettre en forme la charge de liaison.
Une caracteristique de la presente invention est que la charge de
liaison est constituee d'une matiere explosive pratiquement pure et
qu'il-n'est pas necessaire -d'utiliser un agent non explosif de
liaison pour maintenir la matiere explosive dans la forme appropriee
pour l'obtention de l'effet souhaite de liaison lorsque l'on fait
exploser la
charge de liaison.
La tete 22 de chaque cartouche explosive 20 comporte deux bras 23 qui
font saillie vers le haut de maniere a s'accrocher a une barre 24 de
mise a feu qui supporte une charge lineaire 25 explosant
progressivement sur toute sa longueur La charge lineaire 25 de chaque
barre 24 de mise a feu est utilisee pour-amorcer les deto-
nations des charges de liaison des diverses cartouches explosives 20
dans les tubes correspondants loges dans une rangee lineaire
particuliere de trous 11 Une barre 24 de
2.5 18731
mise a feu des charges explosives 20 est associee a chaque rangee
lineaire de tubes et chaque barre 24 de&mise a feu
est fixee par les paires de bras 23 a toutes les cartou-
ches explosives 20 de cette rangee lineaire particuliere.
Le nombre de barres 24 de mise a feu depend du nombre de rangees
lineaires de trous 11, et les detonations des charges lineaires 25 des
diverses barres 24 de mise a feu sont declenchees suivant une sequence
par une detonation d'une charge lineaire 26 d'amorcage portee par une
barre 27 d'amorcage Comme represente sur la figure 1, la barre 27
d'amorcage est fixee transversalement a chacune des barres 24 de mise
a feu La detonation de la charge lineaire 26 d'amorcage peut etre
declenchee par des moyens classiques tels qu'une amorce, lorsque le
processus de liaison ou
d'assemblage cinetique doit commencer.
La figure 3 represente un tube metallique 30 loge dans le trou il afin
que l'extremite superieure du tube 30 soit situeelegerement en retrait
de la face avant
13 de la plaque tubulaire 10 Le trou 11 presente un dia-
metre relativement grand a proximite immediate de la face
avant 13 de la plaque tubulaire 10 afin d'etablir une dis-
tance de projection entre la surface exterieure du tube '30 et la
surface du trou 11 l'entourant Le trou il presente,
a proximite immediate de la face arriere 14 (connue egale-
ment sous le nom de face "cote vapeur d'water") de la plaque
tubulaire 10 un diametre reduit afin d'etablir un ajuste-
ment a jeu entre la surface exterieure du tube 30 et la surface du
trou il l'entourant Le trou 11 presente un troncon intermediaire
conique compris entre le troncon relativement large etablissant la
distance de projection et adjacent a la face avant 13 et le troncon
relativement etroit, realisant l'ajustement a jeu et adjacent a la
face arriere 14 de la plaque tubulaire 10 L'ajustement a jeu entre le
tube 30 et le trou il a proximite immediate de la
face arriere 14 de la plaque tubulaire 10 facilite l'ali-
gnement lateral et concentrique du tube 30 dans le trou 11.
Le conteneur en matiere plastique de la cartouche explosive 20
apparait sur la figure 3 comme logeant une charge 31 de liaison qui
est positionnee a l'interieur du tube 30, a proximite immediate de la
face avant 13 de la plaque tubulaire 10 La charge 31 de liaison, lors
de la detonation, provoque une expansion laterale vers l'exte- rieur
d'un troncon du tube 30 adjacent a la face avant-13 de la plaque
tubulaire 10, a travers l'espace annulaire de projection, et la
projection a force de ce troncon contre
la surface exterieure du trou 11, avec une energie cineti-
que suffisante pour souder la surface exterieure du tube
a la surface du trou 11 adjacente a la face avant 13.
La charge 31 de liaison est configuree par la coupelle 21
et la tete 22 afin que les forces resultant de la detona-
tion de cette charge 31 de liaison donnent a la liaison soudee
realisee entre la surface exterieure du tube 30 et la surface du trou
11 l'entourant la resistance la plus
grande a proximite immediate de la face avant 13 de la pla-
que tubulaire 10.
Le fait que l'extremite du tube 30 soit dispose legerement en retrait
de la face avant et le fait egalement que le trou 11 soit conique
donnent a l'ouverture du tube une forme legerement evasee, apres la
liaison du tube a la plaque tubulaire 10 L'ajustement a jeu entre le
tube 30 et le trou 11, a proximite immediate de la face arriere 14 de
la plaque tubulaire 10, realise une interface d'appui entre les
surfaces du tube 30 et du trou 11 Ces surfaces d'appui protegent la
liaison des contraintes de flexion pouvant se developper lorsque la
plaque tubulaire, a laquelle les tubes 30 sont lies, est ensuite
soumise aux conditions-de fonctionnement, par exemple celles regnant
dans un condenseur de vapeur -d'water La surface
d'appui adjacente a la face arriere 14 de la plaque tubu-
laire 10 sert egalement a minimiser le renflement du tube a
l'exterieur du trou Il sous l'effet de la detonation
de la charge 31 de liaison.
Le conteneur en matiere plastique de la cartou-
che explosive 20 est realise en une matiere pouvant etre i
851875 '1
moulee, qui degage des vapeurs non toxiques lorsque l'on
fait exploser la charge 31 de liaison Une matiere parti-
culierement bien adaptee au conteneur est un polypropylene qui est
translucide et qui permet un controle visuel de la charge 31 de
liaison Cette charge 31 est constituee d'un explosif secondaire qui
est stable et protege de
facon relativement sire contre toute detonation acciden-
telle Une matiere particulierement bien adaptee a la
charge 31 de liaison est de la nitroguanidine en poudre.
La quantite et la densite de poudre de nitroguanidine utilisee doivent
etre choisies pour convenir aux dimensions et aux configurations de la
plaque tubulaire 10, des trous
11 et des tubes 30.
La coupelle 21 du conteneur destine a la charge 31 de liaison comprend
une partie cylindrique circulaire creuse 32 qui est dimensionnee pour
etre inseree dans le tube 30 Une extremite inferieure de la partie
cylindrique
creuse 32 comporte un rebord 33 qui fait saillie laterale-
ment vers l'exterieur et qui porte contre la surface inte-
rieure du tube 30 lorsque la partie cylindrique creuse 32
est inseree dans ce dernier Plusieurs encoches longitudi-
nales 34 (par exemple quatre encoches disposees symetri-
quement) sont menagees dans l'extremite infe'rieure de la partie
cylindrique creuse 32 pour permettre une flexion de
-25 cette extremite inferieure de la partie 32 lorsque la car-
touche explosive 20 est inseree dans le tube 30 Dans la coupe de la
figure 3, comme indique par les fleches sur la figure 2, deux de ces
encoches 33 sont representees Une flexion vers l'interieur de
l'extremite inferieure encochee de la partie cylindrique creuse 32
permet au rebord 33 d'etablir un contact flexible avec la surface
interieure du tube 30, ce qui permet une adaptation aux tolerances de
fabrication du tube 30.
La coupelle 21 comporte egalement une partie 35 d'obturation qui
s'etend transversalement a la partie cylindrique creuse 32 La partie
35 d'obturation et la partie cylindrique creuse 32 forment un logement
recevant la charge 31 de liaison Une extremite superieure de la partie
cylindrique-creuse 32 comporte une bride 36 qui fait saillie
lateralement vers l'exterieur au-dela du diametre du trou 11, sur la
face avant 13 de la plaque tubulaire 10 Une-entretoise 37, reliee a:
la bride 36, presente une forme cylindrique hexagonale et a peu pres
coaxiale a la partie cylindrique creuse 32 Une extremite inferieure de
l'entretoise 37 bute contre la face avant 13 de la plaque tubulaire
10, limitant ainsi la distance sur laquelle la charge explosive 20
peut etre inseree dans le
tube 30.
Une entretoise 37 de la coupelle 21 sert a posi-
tionner-la charge 31 de liaison a l'interieur du tube 30, a une
profondeur appropriee pour realiser la liaison la plus resistante
entre le tube 30 et la surface du trou 11 a proximite immediate de la
face avant 13 de la plaque tubulaire 10 La profondeur a laquelle la
charge 31 de liaison est inseree dans le tube 30 constitue egalement
un facteur pour determiner l'importance du renflement du tube 30
apparaissant immediatement a-l'exterieur-du trou 11 et a proximite
immediate de la face arriere 14 de la plaque, tubulaire 10 sous
l'effet de l'explosion de la charge 31 de liaison Un leger renflement
a la face arriere sert a fixer le tube 30 par etampage dans le trou 11
a la face -arriere 14 de la plaque tubulaire 10, et empeche ainsi
l'apparition de fissures sur le cote vapeur d'water d'un
condenseur de vapeur d'water.
Ainsi qu'on peut le voir sur les figures l-et 2, la configuration
hexagonale des entretoises 37 des diverses coupelles 21 permet a des
entretoises adjacentes 37 de s'assembler etroitement les unes avec les
autres sur, la face avant 13 de la plaque tubulaire 10, formant ainsi
ensemble un revetement de protection pour la totalit de
la face avant 13 lors de l'operation de liaison par explo-
sion Des encoches 38 (figure 1) sont realisees dans deux
parois opposees de chaque entretoise 37 de forme hexagonale.
Les encoches 38 permettent le positionnement de la barre associee 24
de mise a feu afin que la charge lineaire 25, portee a la face
inferieure de la barre 24 de mise a feu puisse amorcer les detonations
des charges explosives 31
de la rangee lineaire particuliere de cartouches explbsi-
ves 20 fixees a la barre correspondante 24 de mise a feu.
La tete 22 du conteneur de la charge explosive 31 comporte une paroi
cylindrique circulaire exterieure 41 qui est dimensionnee pour etre
inseree, avec un ajustement a jeu, dans la partie cylindrique creuse
32 de la coupelle 21 Une bride 42 de la tete 22 fait saillie
lateralement vers l'exterieur de la paroi cylindrique exterieure 41,
au-dela du diametre de la partie cylindrique creuse 32 de
la coupelle 21, et recouvre la bride 36 de la coupelle 21.
La tete 22 comporte egalement une partie cylindrique circu-
laire creuse et interieure 43 qui definit une zone allongee.
contenant une charge 44 d'explosifs de transfert.
La zone allongee de la tete 22 communique avec le logement forme par
la coupelle 21 afin que la charge 44
de transfert soit en contact avec la charge 31 de liaison.
De preference, la charge 44 de transfert s'etend vers le bas de la
zone allongee de la tete 22 en traversant le logement forme par la
coupelle 21, jusqu'a la partie 35 d'obturation de cette coupelle 21 De
cette maniere, l'aire du contact interfacial entre la charge 44 de
transfert et
la charge 31 de liaison est maximale La charge 44 de trans-
fert est destinee a amorcer la detonation de la charge 31 de liaison
et elle est-constituee de preference d'un
melange de pentaerythritol tetranitrate et d'un elasto-
mere, par exemple le produit explosif commercialise par la firme E I
du Pont de Nemours and Company, sous la marque
commerciale "Detasheet".
Une extremite superieure de la partie cylindrique
creuse et interieure 43 de la tete 22 est configuree inte-
rieurement de facon a former une zone dans laquelle est disposee une
charge explosive 45 de mise a feu La zone de la charge de mise a feu
communique avec la zone allongee contenant la charge 44 de transfert
afin que la charge 45 de mise a feu soit en contact avec cette charge
44 de transfert La charge 45 de mise a feu est utilisee pour amorcer
la detonation de la charge 44 de transfert et elle comprend de
preference une pastille de pentaerythritol tetranitrate pratiquement
pure La 'charge 45 de mise a feu explose plus facilement que la charge
44 de transfert et elle sert a faciliter un changement de direction de
90 de la propagation de la detonation progressive, de la charge
lineaire 25 vers la charge 44 de transfert Une mince feuille 46 de
recouvrement, d'environ 0,75 mm d'epaisseur, est fixee sur l'extremite
superieure de la partie cylindrique creuse interieure 43 de la tete 22
afin de proteger la charge 45 de mise a feu de la poussiere et de
l'humidite La feuille 46 de recouvrement peut etre une feuille de
papier ou une feuille de metal, ou encore une
feuille de matiere plastique claire.
Le polypropylene, qui est la matiere preferee pour constituer la
coupelle 21 et la tete 22, est une matiere translucide a travers
laquelle on peut voir la charge 31 de liaison, la charge 44 de
transfert et la charge 45 de mise a feu Le nitroguanidine utilise pour
la
charge 31 de liaison est habituellement de couleur blan-
chatre, et la charge 44 de transfert en "Detashett" est habituellement
de couleur noir verdatre La pastille 45 de la charge de mise a feu
peut recevoir toute couleur souhaitee (par exemple une couleur rouge)
afin d'etre en contraste visuel avec la charge 44 de transfert La
nature translucide du polypropylene donne une assurance visuelle d'un
controle de qualite permettant de determiner que les charges
explosives sont convenablement positionnees dans
chaque cartouche explosive 20.
La tete 22 comporte un fond 47 qui fait saillie de la partie
cylindrique creuse interieure 43 vers la paroi cylindrique creuse
exterieure 41 de la tete 22 et qui recouvre la charge 31 de liaison
disposee dans le logement forme par la coupelle 21 Lorsque la tete 22
est inseree dans la coupelle 21, le fond 47 de cette tete 22 prend
l'orientation d'un cone tronque retourne Le fond 47
comprime la charge 31 de liaison et donne a cette der-
niere une repartition symetrique autour d'un axe a l'inte-
rieur de la coupelle 21, a proximite de la face avant 13
de la plaque tubulaire 10.
Les bras 23 accroches a la barre 24 de mise a
feu s'elevent du fond 47 de la tete 22, a peu pres paral-
lelement aux parties cylindriques creuses interieure et exterieure 43
et 41, respectivement Lorsque le logement forme par la coupelle 21 a
ete rempli de la quantite appropriee de poudre de charge de liaison et
que la tete 22 a ete equipee de la charge 44 de transfert et de la
charge 45 de mise a feu, la tete 22 est reliee a la cou-
pelle 21 par thermosoudage de la bride 42 sur la bride 36.
La figure 4 represente en perspective eclatee et en detail la coupelle
21 et la tete 22 La fixation de la
barre 24 de mise a feu a la cartouche explosive 20 s'effec-
tue par insertion de la barre 24 de mise a feu entre les
deux bras 23 de maniere que des ergots 48 situes aux extre-
mites libres des bras 23 s'enclenchent elastiquement sur des rebords
49 de la barre 24 de mise a feu Lorsque la barre 24 est bloquee en
position par les ergots 48, la charge lineaire 25 situee a la face
inferieure de la barre 24 est positionnee de facon a faire exploser la
charge 45 de mise a feu disposee dans l'extremite superieure de la
partie cylindrique creuse et interieure 43 de la tete 22.
Lors de la progression de la detonation de la charge lineaire 25 de
toute barre particuliere 24 de mise a feu, les charges individuelles
45 de mise a feu de la rangee lineaire de cartouches explosives 20
fixees a cette barre particuliere 24 de mise a feu explosent les unes
a la suite des autres Lorsque la detonation de la charge
lineaire 25 atteint la charge 45 de mise a feu d'une car-
touche explosive donnee 20, cette charge 45 de mise a feu explose, ce
qui amorce la-detonation de la charge 44 de transfert qui, elle-meme,
amorce la detonation de la
charge 31 de liaison de la-cartouche explosive donnee 20.
Etant donne que les charges individuelles 45 de mise a feu de diverses
cartouches explosives 20 d'une rangee lineaire particuliere explosent
a des instants-differents, on evite les detonations simultanees des
charges de liaison dans
des tubes adjacents 30 de la meme rangee lineaire.
Comme represente sur la figure 4, la charge lineaire 25 est logee dans
une rainure longitudinale de la face inferieure de la-barre 24 de mise
a feu Pour amorcer les detonations de plusieurs barres 24 de mise a
feu, une encoche 50 est realisee dans la face superieure de chaque
barre 24 de mise a feu afin de recevoir une barre 27 d'amorcage La
surface superieure de chaque barre 24 de mise a feu est configuree, a
proximite immediate de
l'encoche 50, de facon a comporter des ergots 51 qui per-
mettent a la barre 27 d'amorcage d'etre enclenchee en posi-
tion sur chacune des barres 24 de mise a feu Un trou 52 est realise a
travers chaque barre 24 de mise a feu, dans l'encoche 50, et une
pastille 53 de charge explosive de transfert est inseree dans le trou
52 La pastille 53 de
charge de transfert est de preference constituee de tetra-
nitrate de pentaexythritonitrate pratiquement pur et elle sert a
faciliter le changement de direction de la propagation de
la detonation progressive, de la charge lineaire 26 d'amor-
cage vers la charge lineaire 25.
Dans la forme preferee de realisation, une mince piece 54 de
recouvrement (par exemple une piece de papier, de feuille metallique
ou de matiere plastique claire) est
fixee sur la barre 24 de mise a feu, au-dessus de la pas-
tille 53 de charge de transfert, afin de proteger cette pastille 53 de
la poussiere et/ou de l'humidite De facon similaire, une mince bande
55 de recouvrement, par exemple une bande de papier ou de feuille
metallique, est fixee a la face inferieure de la barre 24 de mise a
feu, au-dessus
de la charge lineaire 25 de la forme preferee de realisa-
tion, afin de proteger cette charge lineaire 25 de la crasse et/ou de
l'humidite La piece 54 et la bande 55 de recouvrement disposees sur la
barre 24 de mise a feu, ainsi que la feuille 46 de recouvrement
appliquee sur la charge 45
de mise a feu de la cartouche explosive 20, sont suffisam-
ment minces (environ 0,075 mm, par exemple) pour etre detruites
lorsque les charges lineaires 26 et 25 explosent a proximite de ces
pieces, et elles n'interrompent donc pas la progression des
detonations de la charge lineaire
le long des barres 27 et 24.
Lorsque la barre 27 d'amorcage est bloquee en position sur les
diverses barres 24 de mise a feu, comme montre sur la figure 5, la
charge lineaire 26 d'amorcage supportee par la barre 27 d'amorcage est
positionnee de
maniere a s'etendre au-dessus des feuilles 45 de recouvre-
ment protegeant les pastilles 53 de charge de transfert logees dans
les trous 52 des barres 24 de mise a feu De preference, une mince
bande 56 de recouvrement (par exemple une bande de papier, de feuille
metallique ou de matiere plastique claire) est fixee a la face
inferieure de la barre 27 d'amorcage, au-dessus de la charge lineaire
26 d'amorcage, afin de proteger cette charge lineaire 26 d'amorcage de
la crasse et/ou de l'humidite Les diverses charges lineaires 25 et la
charge lineaire 26 d'amorcage sont constituees d'un explosif
secondaire stable tel que
du pentaerythritol tetranitrate, melange aun elastomere.
L'explosif "Detasheet" precite convient pour les charges
lineaires 25 et 26.
Il est important que la detonation de la charge 31 de liaison
s'effectue a une vitesse telle que le tube frappe la surface du trou
11 de la plaque tubulaire a une vitesse subsonique Si la detonation de
la charge 31 de liaison etait assez rapide pour provoquer une onde de
choc supersonique, la liaison qui en resulterait entre la plaque
tubulaire 10 et le tube 30 serait sujette a des effets de delamination
provoques par les ondes de choc reflechies L'experience a montre que
de la nitroguanidine d'une densite determinee, lorsqu'elle explose,
produit une
onde de pression subsonique qui realise une liaison opti-
male entre la plaque tubulaire 10 et le tube 30 La poudre de
nitroguanidine convient particulierement a la charge 31 de liaison
car, en plus de sa stabilite chimique naturelle, elle peut etre
mesuree et comprimee avec precision pour que l'on obtienne la densite
souhaitee convenant a une vitesse
de detonation optimale pour l'application particuliere.
La figure 6 represente schematiquement l'onde de pression resultant de
la detonation de la charge-31 de liaison a l'interieur du tube 30, a
proximite immediate de
la face avant 13 de la plaque tubulaire 10 L'onde de pres-
sion provoque une expansion laterale du troncon extreme du
tube 30 afin que ce troncon extreme frappe contre la sur-
face du trou 11 avec une energie cinetique suffisante pour
se lier a la surface du trou 11 A l'interface entre la sur-
face exterieure du tube 30 et la surface du trou 11, il se produit une
liaison metallurgique Immediatement au-dessous de la face arriere 14
de la plaque tubulaire 10, un leger
renflement apparait sur le tube 30 L'importance du renfle-
ment du tube est minimisee par la zone d'appui relativement grande
entre le tube 30 et le trou 11 a proximite immediate
de la face arriere de la plaque tubulaire 10, avant la deto-
nation de la charge 31 de liaison Le leger renflement du tube 30 qui
se produit est souhaitable pour etablir un contact etampe entre le
tube 30 et la plaque tubulaire 10
a proximite immediate de la face arriere 14 de cette pla-
que 10.
Les figures 7 et 8 sont descoupes partielles a echelle agrandie du
tube 30 et du trou 11 de la plaque tubulaire 10, avant et apres la
detonation de la charge 31 de liaison, respectivement Comme montre
schematiquement
sur la figure 7, l'onde de pression resultant de la detona-
tion de la charge 31 de liaison deplace l'extremite du tube
lateralement-vers l'exterieur, en direction de la sur- face du trou 11
Comme montre sur la figure 8, l'effet de liaison produit
lors du choc entre la surface exterieure du tube 30 et la surface du
trou 11 a pour resultat une interpenetration cristallographique de la
matiere du tube
dans la matiere de la plaque tubulaire 10, et une inter-
penetration cristallographique similaire de la matiere de la plaque
tubulaire 10 dans la matiere du tube 30 L'effet de
liaison ou d'alliage est indique sur le dessin par l'inter-
penetration des hachures croisees du tube 30 et de la pla-
que tubulaire 10.
L'interpenetrationo des matieres de la plaque tubu-
laire et du tube se produit suivant une configuration sensi-
blement sinusoidale, l'amplitude de l'onde sinusoidale cons-
tituant une indication proportionnelle a la resistance de la liaison
realisee entre le tube 30 et la plaque tubulaire 10 Conformement a la
presente invention, l'amplitude de l'onde sinusoidale et dohc la
resistance de la liaison entre le tube 30 et la plaque tubulaire 10
sont les plus grandes a proximite immediate de la face avant 13 de la
plaque tubulaire 10, comme montre schematiquement sur-la figure 8 Une
verification du fait que la liaison est la plus resistante a proximite
immediate de la face avant 13 de la plaque tubulaire 10 peut etre
effectuee par analyse
microscopique d'une coupe realisee a travers la liaison.
La resistance de la liaison obtenue entre le tube 30 et la plaque
tubulaire 10 depend, entre autre, de
la largeur de la distance de projection entre la surface-
exterieure du tube 30 et la surface du trou 11 l'entourant.
Etant donne que le ligament 12 entre les trous adjacents 11 est
relativement fin, la detonation de la charge 31 de liaison dans un
trou donne 11 tend a produire une expansion du trou 11 avec, pour
consequence, un mouvement des ligaments 12 l'entourant Le mouvement
des ligaments entre les trous adjacents 11, da a la non-simultaneite
des detonations des charges de liaison dans les trous adjacents 11,
produit un
effet notable sur la resistance de la liaison, car le mouve-
ment des ligaments a pour resultat une diminution de la dis-
tance de projection dans les trous adjacents 11.
La figure 9-represente en plan une partie d'une
plaque tubulaire 10 a ligaments fins, la largeur d de cha-
que ligament 12 n'etant egale qu'a une fraction de l'entraxe D des
trous 11 Les trous particuliers 11 indiques par les lettres A et B de
reference sur la figure 9 sont des trous dans lesquels on fait
exploser des charges de liaison a l'aide de la meme barre de mise a
feu, tandis que le trou 11 indique-par la lettre de reference C
represente des trous adjacents dans lesquels on fait exploser des
charges de liaison au moyen d'une autre barre de mise a feu s'eten-
dant parallelement a la barre de mise a feu associee aux,
trous A et B Les-charges de liaison n'explosent pas simul-
tanement de facon precise dans les trous A et B, car un
intervalle de' temps est naturellement demande pour la pro-
gression de la detonation de la charge lineaire portee par leur barre
commune de mise a feu, pour passer du trou A au trou B Des detonations
simultanees des charges de liaison peuvent se produire dans les trous
A et C, ou dans les trous B et C, mais elles sont a eviter en raison
des effets indesirables de thermoclase des ligaments Cependant, si
l'intervalle de temps entre les detonations des charges de liaison
dans les trous adjacents A et B, ou dans les trous A et C, ou encore
dans les trous B et C, est trop long, la detonation de la charge de
liaison dans, par exemple, le trou A provoque un deplacement du
ligament-12 qui empiete ainsi sur la distance-de projection dans les
trous adjacents B et C. L'experience a montre que, pour l'epaisseur
mini-_ male actuellement admissible des ligaments, conformement aux
criteres de conception des condenseurs de vapeur d'water normalises,
c'est-a-dire pour une epaisseur minimale de ligament egale a 1,2 fois
le diametre exterieur du tube 30, un intervalle de temps compris entre
5 et 10 microsecondes existe entre la generation de l'onde de pression
due a la detonation de la-charge 31 de liaison et le commencement du
mouvement des ligaments adjacents 12 On a egalement deter-
mine qu'il etait possible d'eviter la thermoclase des liga-
ments en'respectant un laps de temps superieur a 2,5 micro-
secondes entre les detonations des charges de liaison dans des tubes
adjacents 30 -Ainsi, comme montre-sur la figure 9,
si le declenchement de la detonation de la charge de liai-
son dans le trou B peut etre minute pour se produire dans
un "creneau de temps" compris entre environ 2,5 et 5 micro-
secondes apres le declenchement de la detonation de la charge de
liaison dans le trou A, les effets nuisibles de la thermoclase des
ligaments et de l'empietement sur les distances de projection peuvent
etre evites pour les char-
ges de liaison mises a feu par la meme charge lineaire.
Pour les memes raisons, si le declenchement de la detona-
tion de la charge de liaison dans le trou C peut etre minute afin de
se produire dans un "creneau de temps" compris entre environ 2,5 et 5
microsecondes apres le declenchement de la detonation de la charge de
liaison dans le trou A, et
dans un "creneau de temps" de meme duree avant le declenche-
ment de la detonation de la charge de liaison dans le trou B, les
effets nuisibles de la thermoclase des ligaments et de l'empietement
sur les distances de projection-peuvent etre
evites pour des charges de liaison mises a feu par des char-
ges lineaires differentes, portees par des barres de mise a
feu adjacentes.
Le minutage, compris dans des tolerances de quelques microsecondes,
pour les detonations des charges de liaison dans les tubes adjacents
30 depend notablement de la maitrise des parametres physiques et
chimiques entrant dans la fabrication de divers elements et des
matieres explosives demandes pour le processus de liaison Cependant,
dans les limites de telles tolerances de fabrication, ufn diagramme
temporel de mise a feu peut etre etabli pour declencher les
detonations des charges de liaison dans les
tubes 30 loges dans les divers trous 11 d'une plaque tubu-
laire 10 a ligaments minces afin de minimiser les effets
nuisibles de la thermoclase des ligaments et de l'empiete-
ment sur les distances de projection Le diagramme prefere de mise a
feu des charges de liaison peut etre obtenu au moyen d'un assemblage
de mise a feu dispose comme montre sur la figure 10, o la barre 27
d'amorcage, representee en plan, s'etend transversalement a chacune
des differentes barres 24 de mise a feu (indiquees ci-apres par les
termes premiere, deuxieme, troisieme, etc barres de mise a feu),
avec lesquelles elle forme un angle d'environ 600.
On fait exploserpar des moyens classiques la charge lineaire 26
d'amorcage portee par la barre 27 d'amorcage, comme montre sur la
figure 1 et sur la vue eclatee de la figure 4, et la detonation
progresse le long de la barre 27 d'amorcage, dans -le sens indique par
les fleches sur la figure 10 Au point indique par la lettre X sur la
barre 27 d'amorcage, la detonation de la charge lineaire d'amorcage
progressant le long de la barre 27 atteint la premiere barre de mise a
feu et declenche la
detonation de la charge lineaire 25 portee par cette pre-
miere barre de mise a feu La-detonation progressant le long de la
barre 27 d'amorcage continue sur cette derniere jusqu'au point Y o la
detonation de la charge lineaire 25 portee par la deuxieme barre de
mise a feu est alors declenchee Entre-temps, la detonation qui a ete
declenchee sur la premiere barre de mise a feu progresse jusqu'au
point X 1, auquel est declenchee-la detonation de la charge 31 de
liaison disposee dans un premier trou de la rangee lineaire
de trousassociee a la premiere barre de mise a feu.
La detonation progressant le long de la barre 27 d'amorcage continue
le long de cette derniere jusqu'au point Z, tandis que la detonation
progressant le long de la premiere barre de mise a feu se dirige vers
le point X 2 et que la detonation qui a ete declenchee sur la deuxieme
barre de mise a feu progresse vers le point Y 1 L'espace-
ment lineaire des points X et Y, Y et Z, X et XI, Xlet X 2, Y et Y 1,
etc est sensiblement uniformede sorte que les detonations progressant
le long des diverses barres 24 de
mise a feu declenchent les detonations de charge de liai-
* son dans des trous adjacents 11, a environ 5 microsecondes
les unes des autres.
Comme montre sur la figure 10, l'intervalle de temps demande a la
detonation pour progresser le long de la premiere barre de mise a feu
du point X au point X 1 est a peu pres egal a l'intervalle demande a
la detonation pour progresser le long de la barre 27 de l'amorcage du
point X au point Y Cependant, la detonation de-la charge 31 de liaison
dans le trou 11 au point X 1 de la premiere barre de mise a feu ne se
produit habituellement pas avec
precision au meme instant que le declenchement de la deto-
nation de la charge lineaire portee par la deuxieme barre de mise a
feu, car un intervalle de temps fini: est demande a la detonation de
la charge lineaire en progression, au point X 1 de la premiere barre
de mise a feu, pour changer d'orientation de 90 afin de declencher la
detonation de la charge 45 de mise a feu de la cartouche explosive 20
logee dans le tube 30 dispose dans le premier trou, au point X 1 Un
autre intervalle de temps fini est demande a la charge 45 de mise a
feu pour declencher la detonation de la charge 44 de transfert, et un
autre intervalle de temps fini est demande a la charge 44 de transfert
pour
declencher la detonation de la charge 31 de liaison.
Comme montre sur la figure 10, la detonation progressant le long de la
premiere barre de mise a feu, du point X 1 au point X 2, avance a une
vitesse telle qu'elle declenche la detonation de la charge 31 de
liaison disposee dans un deuxieme trou, au point X 2 de la premiere
barre de mise a feu, approximativement au meme instant (mais non avec
precision) que celui auquel la detonation progressant le long de la
deuxieme barre de mise a feu, du point Y au
point Y 1, declenche la detonation de la charge 31 de liai-
son dans un premier trou adjacent, au point Y 1 de la deuxieme barre
de mise a feu De cette maniere, on evite tout empietement sur la
distance de projection dans chacun des deux trous adjacents 11, par le
ligament 12 compris entre les deux trous adjacents 11 Les detonations
des charges de mise a feu dans les trous adjacents Il sont ainsi
espacees de facon a se produire dans un "'creneau de
temps" qui est suffisamment etroit pour empecher une thermo-
clase des ligaments, mais qui est egalement suffisamment large pour
empecher un empietement sur les distances de
projection Le "creneau de temps" prefere pour les detona-
tions des charges de liaison dans des trous adjacents 11
est compris entre 2,5 et 5 microsecondes.
Les charges de liaison logees dans des trous
adjacents 11 associes a des barres 24 de mise a feu diffe-
rentes, par exemple les trous se trouvant aux points X 1 et Y 1, ou
aux points X 2 et Y 1, n'explosent habituellement pas en meme temps Il
apparait un retard inherent au changement d'orientation de la
detonation progressive de la charge lineaire d'amorcage, pour passer
de la barre 27 d'amorcage a chacune des barres 24 de mise a feu Ce
retard de au changementd'orientation de la detonation des charges
lineaires, ainsi qu'a l'accumulation des tolerances de fabrication et
aux manques d'homogeneite des matieres explosives, tend a empecher les
explosions simultanees des
charge de liaison dans des trous adjacents Toutes explo-
sions simultanees des charges de liaison pouvant apparat tre dans des
trous adjacents ne sont dues qu'au hasard, et cette apparition peut
etre minimisee dans toute la mesure du possible par un resserrement
des normes de controle de qualite concernant les tolerances des
equipements et la
purete chimique des matieres explosives.
Dans des applications de liaison critiques, o l'apparition possible
d'une thermoclase des-ligaments et/ou d'un empietement sur les
distances de projection ne peut etre acceptee, l'invention peut
neanmoins-etre mise en oeuvre de facon commode par declenchement des
detonations des charges de liaison seulement dans une rangee lineaire
sur deux de trous Comme montre sur la figure 11, des
obturateurs-60 peuvent etre inseres a la place des cartou-
ches explosives 20 dans les trous 11 des rangees lineaires
intermediaires Les obturateurs 20 des rangees interme-
diaires empechent les detonations des charges de liaison
dans les rangees adjacentes de trous de provoquer un depla-
cement sensible des ligaments 12 entre les rangees interme-
diaires et les rangees alternees Comme montre sur la figure 12, chaque
obturateur presente une forme sensiblement cylindrique et est
dimensionne pour etre insere dans un trou 11 afin de soutenir la
surface du trou et de s'opposer a toute tendance a un deplacement aux
reactions a la detonation
d'une charge 31 de liaison dans un trou adjacent L'obtu-
rateur 60 comporte avantageusement une partie cylindrique circulaire
61 realisee en caoutchouc elastique dur, et une partie superieure
cylindrique hexagonale 62 realisee en metal La partie superieure 62
presente des dimensions laterales qui correspondent a celles de
l'entretoise 37
de la cartouche explosive 20.
Les parties superieures 62 des divers obturateurs
se comportent ensemble de la meme maniere que les entre-
toises 37 des cartouches explosives 20 afin de former un revetement de
protection sur la face avant 13 de la plaque
tubulaire 10 pendant le processusde liaison par explosion.
La partie cylindrique 61 en caoutchouc de chaque obturateur est
traversee par un alesage axial destine a recevoir un boulon 63 qui
s'eleve verticalement d'une plaque de base 64
de forme cylindrique circulaire La partie superieure hexa-
gonale 62 de chaque obturateur 60 presente de la meme maniere un
alesage axial dans lequel le boulon 63 est recu
afin que la partie cylindrique 61 en caoutchouc soit main-
tenue entre la partie superieure 62 et la plaque de base 64 Un ecrou
65 est monte sur le boulon 63, au-dessus de la partie superieure 62,
afin de fixer cette derniere et la partie cylindrique 61 en caoutchouc
a la plaque de base
64 Une rondelle metallique 66 est de preference interca-
lee entre l'ecrou 65 et la partie -superieure 62 Apres que
l'obturateur 60 a ete insere dans le trou 11, l'ecrou est serre afin
de comprimer la partie cylindrique 61 en
caoutchouc contre la surface du trou 11 La partie cylindri-
que comprimee 61 epouse donc la configuration interieure du trou 11 et
resiste ainsi a tout empietement-du ligament 12 a l'interieur du trou
11 sous l'effet de l'explosion d'une
charge de liaison dans un trou adjacent.
Apres que les tubes 30 ont ete lies a la plaque tubulaire 10 dans des
rangees alternees de trous 11, les bouchons 60 des rangees
intermediaires de trous Il sont
retires et sont remplaces par des cartouches explosives 20.
Des bouchons similaires, dont les parties cylindriques en caoutchouc
ont un diametre legerement inferieur afin de
tenir compte de l'epaisseur de la paroi des-tubes 30, -
peuvent alors etre inseres dans les rangees alternees de trous 11 dans
lesquelles les tubes 30 ont ete fixes De
cette maniere, lorsque l'on fait ensuite exploser les car-
touches 20 disposees dans les rangees intermediaires de trous 11, tout
mouvement des ligaments peut etre prevenu
et les contraintes appliquees aux liaisons formees prece-
demment entre les tubes 30 et la plaque tubulaire 10 dans
les rangees alternees de trous 11 peuvent-etre evitees.
Il va de soi que de nombreuses modifications-
peuvent etre apportees au procede et a l'appareil decrits
et representes sans sortir du cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Echangeur de chaleur, caracterise en ce qu'il comporte plusieurs
tubes metalliques ( 30) et une plaque tubulaire metallique ( 10),
chaque tube etant dispose dans un trou correspondant ( 11) faisant
partie de plusieurs trous menages dans la plaque tubulaire, une partie
de la surface exterieure du tube etant jointe a une partie de surface
du trou correspondant, entourant le tube, par une liaison
metallurgique qui presente une resistance maximale a proximite
immediate d'une face avant ( 13) de ladite pla- que tubulaire.
2 Procede pour lier plusieurs tubes metalliques ( 30) a une plaque
tubulaire metallique ( 10), chaque tube etant dispose dans un trou
correspondant ( 11) faisant partie de plusieurs trous menages dans la
plaque tubulaire, le procede etant caracterise en ce qu'il consiste a
inse- rer une cartouche explosive correspondante ( 20), faisant partie
de plusieurs cartouches explosives, dans chaque tube, chaque cartouche
explosive contenant une charge ( 31) de liaison logee dans un
conteneur qui est configure de maniere a positionner ladite charge de
liaison a l'inte- rieur du tube, a proximite immediate d'une face
avant ( 13) de la plaque tubulaire, les forces resultant de la detona-
tion de la charge de liaison provoquant 'ainsi la formation d'une
liaison metallurgique entre une partie de la surface exterieure du
tube et une partie de la surface du trou correspondant entourant le
tube, le procede consistant en outre a declencher la detonation des
charges de liaison des cartouches explosives de maniere que ces
detonations se produisent dans les tubes suivant un diagramme temporel
empechant les detonations simultanees de charges explosives logees
dans des tubes adjacents, pour la plupart des tubes.
3 Procede selon la revendication 2, caracterise en ce que la
detonation des charges de liaison dans les- dites cartouches
explosives est declenchee par la fixation d'une premiere barre ( 24)
de mise a feu aux cartouches explosives inserees dans les tubes loges
dans une premiere rangee de trous menages dans la plaque tubulaire,
une -premiere charge explosive lineaire ( 25) etant fixee a cette
premiere barre de-mise a feu et etant positionnee par la premiere
barre de mise a feu afin d'activer des- moyens destines a declencher
les detonations de charges de liaison dans les cartouches explosives
inserees dans les tubes loges dans la premiere rangee de trous,
l'acti- vation des moyens de declenchement de la detonation des
charges de liaison disposees dans les tubes de la premiere rangee de
trous s'effectuant d'une facon progressive, en meme temps que la
detonation de la premiere charge lineaire progresse le long de cette
premiere-charge lineaire, la detonation des charges de liaison dans
les cartouches explosives etant egalement declenchee par la fixation
d'une seconde barre de mise a feu a des cartouches explosives inserees
dans des tubes disposes dans une seconde rangee de trous menages dans
la plaque tubulaire, une seconde charge explosive lineaire etant fixee
a la seconde barre de mise a feu et etant positionnee par cette
derniere afin d'activer des moyens destines a declencher les
detonations de charges de liaison dans les cartouches explosives inse-
rees dans des tubes loges dans-ladite seconde rangee de - trous,
l'activation des moyens de declenchement de la detonation des charges
de liaison dans les tubes de la seconde rangee de trous s'effectuant
d'une facon progres- sive, au fur et a mesure que la detonation de la
seconde charge lineaire progresse le long de cette seconde charge
lineaire '
4 Procede selon la revendication 3, caracterise en ce que les
detonations des premiere et seconde charges lineaires sont declenchees
a des instants differents.
5 Procede selon la revendication 4, caracterise en ce que les
detonations des premiere et seconde charges lineaires sont declenchees
par la fixation d'une barre ( 27) d'amorcage aux premiere et
seconde-barres de mise a feu, une charge explosive lineaire ( 26)
d'amorcage etant fixee a cette barre d'amorcage et etant positionnee
par ladite barre d'amorcage afin d'activer des moyens destines a
declencher les detonations des premiere et seconde charges lineaires,
l'une apres l'autre, tandis que la detonation. de la charge lineaire
d'amorcage progresse le long de cette charge lineaire d'amorcage, et
par un declenchement de la detonation de ladite charge lineaire
d'amorcage.
6 Dispositif destine a assembler plusieurs tubes metalliques ( 30) sur
une plaque tubulaire metallique ( 10), chaque tube etant dispose dans
un trou correspondant ( 11) faisant partie de plusieurs trous menages
dans la plaque tubulaire, le dispositif etant caracterise en ce qu'il
comporte plusieurs cartouches explosives ( 20) pouvant etre inserees
chacune dans l'un, correspondant, desdits tubes, chaque cartouche
explosive contenant une charge ( 31) de liaison logee dans un
conteneur qui est configure de maniere a positionner la charge de
liaison a l'interieur du tube, a proximite immediate d'une face avant
( 13) de la plaque tubulaire afin que les forces resultant de la
detonation de la charge de liaison provoquent la formation d'une
liaison metallurgique entre une partie de la surface exterieure du
tube et une partie de la surface du trou entourant le tube, le
conteneur contenant egalement des moyens destines a declencher une
detonation de la charge de liaison, le dispositif comportant egalement
des moyens destines a activer les moyens de declenchement des detona-
tions des charges de liaison dans les cartouches explosives, ces
moyens d'activation provoquant l'apparition des detona- tions des
charges de liaison dans les tubes suivant un diagramme temporel qui
empeche les detonations simultanees de charges de liaison dans des
tubes adjacents, pour la plupart des tubes.
7 Dispositif d'assemblage selon la revendication 6, caracterise en ce
que le conteneur comprend une coupelle ( 21) recevant la charge de
liaison et une tete ( 22) conte- nant les moyens destines a declencher
la detonation de la charge de liaison, la coupelle comprenant une
partie cylin- drique creuse ( 32) dimensionnee pour etre inseree dans
les tubes et une partie ( 35) d'obturation qui s'etend en travers de
ladite partie cylindrique afin de former un logement pour la charge de
liaison, la coupelle comportant egalement une bride ( 36) qui fait
saillie vers l'exterieur de la partie cylindrique, et une entretoise (
37)-reliee a la bride, cette entretoise s'appliquant contre la face
avant de la plaque tubulaire lorsque la partie cylindrique est inseree
dans le tube, l'entretoise positionnant ainsi la partie d'obturation
par rapport a la face avant de la plaque tubulaire de facon que la
charge de liaison soit positionnee a proximite immediate de ladite
face avant de la plaque tubulaire, la tete recouvrant la charge de
liai- son et etant scellee sur la coupelle.
8 Dispositif d'assemblage selon la revendication 6, caracterise en ce
que les moyens destines a declencher les detonations des charges de
liaison dans les cartouches explosives comprennent plusieurs barres (
24) de mise a feu, une premiere de ces barres de mise a feu etant
reliee a des cartouches explosives inserees dans des tubes loges dans
une premiere rangee de trous de la plaque tubulaire, une seconde
desdites barres de mise a feu etant reliee a des cartouches explosives
inserees dans des tubes loges dans une seconde rangee de trous de la
plaque tubulaire, une premiere charge explosive lineaire ( 25) etant
fixee a la premiere barre de mise a feu et une seconde charge
explosive lineaire etant fixee a la seconde barre de mise a feu, la
premiere charge lineaire etant positionnee par la premiere barre de
mise a feu de facon a activer des moyens destines a declencher les
detonations de charges de liaison dans les cartouches explosives
inserees dans des tubes loges dans la premiere rangee de trous, la
seconde charge lineaire etant positionnee par la seconde barre de mise
a feu afin d'activer des moyens destines a declencher les detonations
de charges de liaison dans les cartouches explosives inserees dans des
tubes positionnes. dans la seconde rangee de trous, l'activation des
moyens. de declenchement des detonations des charges de liaison dans
les tubes de la premiere rangee de trous s'effectuant d'une facon
progressive, au fur et a mesure que la detona- tion de la premiere
charge lineaire progresse le long de cette premiere charge lineaire,
et l'activation des moyens declenchant les detonations des charges de
liaison dans les tubes disposes dans la seconde rangee de trous
-'effectuant de facon progressive, au fur et a mesure que la
detonation de la seconde charge lineaire progresse le long de cette
seconde charge lineaire.
9 Appareil destine a assembler une partie de la surface exterieure
d'un tube metallique 130) a une partie de la surface d'un trou ( 11)
entourant le tube et menage dans une plaque tubulaire metallique (
10), l'appareil etant caracterise en ce qu'il comporte des moyens
destines a positionner une charge explosive ( 31) de liaison a l'in-
terieur du tube afin que les forces resultant de la detona- tion de la
charge de liaison provoquent la formation d'une liaison metallurgique
entre ladite partie de la surface exterieure du tube et ladite partie
de la surface du trou entourant le tube, cette liaison etant la plus
resistante a proximite immediate d'une face avant ( 13) de la plaque
tubulaire. Appareil selon la revendication 9, caracterise en ce que
les moyens destines a positionner la charge de liaison dans le tube
comprennent un conteneur en matiere plastique, ce conteneur comprenant
une coupelle ( 21) qui comporte une partie cylindrique creuse ( 32)
dimensionnee pour etre inseree dans-le tube, une partie ( 35)
d'obtura- tion qui s'etend en travers de la partie cylindrique afin de
former un logement a l'interieur de ladite partie cylin- drique, la
charge de liaison etant recue dans ce logement, une bride ( 36) qui
fait saillie vers l'exterieur de la partie cylindrique, et une
entretoise ( 37) reliee a la bride et butant contre la face avant de
la plaque tubu- laire lorsque la partie cylindrique est inseree dans
le tube, ladite entretoise positionnant ainsi la partie d'ob- turation
par rapport a la face avant de la plaque tubulaire de maniere que la
charge de liaison soit positionnee pour realiser une liaison de
resistance maximale a proximite immediate de la face avant de la
plaque tubulaire. 11 Appareil selon la revendication 10, caracte- rise
en ce que le conteneur en matiere plastique est rea- lise en
polypropylene -
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [45][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [46][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2518731
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
2
Размер файла
94 Кб
Теги
fr2518731a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа