close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2519052A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (7/ 55)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(3/ 43)
[6][_]
ETRE
(32)
[7][_]
Trou
(9)
[8][_]
DANS
(2)
[9][_]
Molecule
(1/ 7)
[10][_]
DES
(7)
[11][_]
Organism
(1/ 2)
[12][_]
polygonales
(2)
[13][_]
Generic
(1/ 2)
[14][_]
metal
(2)
[15][_]
Physical
(1/ 1)
[16][_]
10 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2519052A1
Family ID 2050030
Probable Assignee Baccelliere Luciano
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title BALUSTRADE EN ELEMENTS PREFABRIQUES REGLABLES POUR LA
PROTECTION ET LA DELIMITATION DE SURFACES PLANES ET INCLINEES
Abstract
_________________________________________________________________
BALUSTRADE OU GARDE-CORPS EN ELEMENTS REGLABLES PREFABRIQUES POUR LA
PROTECTION ET LA DELIMITATION DE SURFACES PLANES OU DE SURFACES
INCLINEES.
LA BALUSTRADE COMPORTE DES BALUSTRES 4 ARTICULES SUR DES PROFILES
COURTS 6 QUI S'ADAPTENT DANS LA RAMPE D'ESCALIER OU MAIN COURANTE 1 EN
OFFRANT UNE PAROI PROTECTRICE DE MONTANTS 8 ARTICULEE SUR DES LISSES
10 INSEREES ENTRE D'AUTRES LISSES PROTECTRICES 11, CETTE PAROI DE
PROTECTION ETANT ASSEMBLEE AUX BALUSTRES PAR DES DISPOSITIFS
D'ACCROCHAGE, OU BIEN LA PAROI DE PROTECTION SE COMPOSE DE PANNEAUX
SOUTENUS PAR DES SUPPORTS ARTICULES SUR LES BALUSTRES DE TELLE SORTE
QUE LA BALUSTRADE PEUT ETRE MONTEE DANS UNE POSITION HORIZONTALE OU
INCLINEE.
APPLICATION A DES SURFACES PLANES TELLES QUE PONTS DE NAVIRE,
PLATES-FORMES, BALCONS, TERRASSES, ETC., OU A DES SURFACES INCLINEES
TELLES QUE ESCALIERS, RAMPES, GOULOTTES, ETC.
Description
_________________________________________________________________
BALUSTRADE EN ELEMENTS PREFABRIQUES REGLABLES POUR
LA PROTECTION ET LA DELIMITATION DE SURFACES
PLANES ET INCLINEES
La presente invention concerne une balustrade ou
garde-corps en elements prefabriques; cette balustrade est.
du type reglable de facon a pouvoir etre montee aussi bien
sur des surfaces planes que sur des surfaces inclinees.
On sait que divers types de balustrades prefabriquees sont disponibles
a l'heure actuelle, mais qu'en pratique elles ne servent qu'a reduire
les frais de construction et de montage, encore qu'elles presentent
des configurations differentes mais similaires en fonction de
leur application.
Une balustrade destinee a des surfaces planes a en fait une
configuration differente qu'une balustrade destinee a des surfaces
inclinees, impliquant des exigences de
fabrication distinctes.
La presente invention permet d'eliminer l'inconve-
nient susmentionne car elle procure une balustrade reglable pouvant
etre utilisee aussi bien sur des surfaces planes que sur des surfaces
inclinees En bref, cette balustrade comporte des balustres articulees
montees sur de courts profiles qui sont encastres dans la
main-courante, tandis que les panneaux de protection sont formes par
des montants dont les extremites s'articulent sur des nervures ou
lisses logees dans des profiles de protection, ces panneaux etant
fixes aux balustres par des dispositifs d'accrochage oscillants, ou
bien, lorsqu'ils sont constitues de carreaux de metal, de verre ou de
matiere plastique, ces panneaux
sont montes sur des supports oscillant sur les balustres.
A titre d'exemple, l'invention est illustree sur les dessins
ci-joints, sur lesquels: Les Figures 1 et 2 representent
respectivement une vue de face et une vue de cote d'un exemple de
profile pour
la balustrade.
Les Figures 3 et 4 representent respectivement une vue de face et une
vue de cote de l'exemple de profile court sur lequel les montants sont
articules apres avoir ete
montes et encastres dans la main-courante.
Les Figures 5 et 6 representent respectivement une vue de face et une
vue de cote de l'exemple de balustre pour
la balustrade.
Les Figures 7 et 8 representent respectivement une vue de face et une
vue de cote d'un profile recouvrant le
profile articule sur les montants.
Les Figures 9 et 10 representent respectivement une vue de cote et une
vue de face de l'exemple de profile sur les extremites desquelles sont
articules les montants des panneaux. Les Figures 11 et 12 representent
respectivement
une vue de cote et une vue de face d'un montant de panneau.
Les Figures 13 et 14 representent respectivement une vue de face et
une vue de cote d'un exemple de varlet maintenant enserre, chaque
balustre et le montant qui-lui correspond. Les Figures 15 et 16
representent respectivement une vue de face et une coupe d'une partie
de la balustrade
reglable apres assemblage.
Les Figures 17 et 18 representent respectivement une balustrade montee
sur un plan horizontal et sur une cage
d'escalier.
Les Figures 19 et 20 representent respectivement une vue de cote et
une vue de dessus d'un exemple de raccordement reglable de deux mains
courantes horizontales
occupant des positions differentes.
Les Figures 21 et 22 representent respectivement une vue de cote et
une vue de dessus de l'exemple de raccordement entre deux mains
courantes inclinees l'une par
rapport a l'autre.
La Figure 23 represente une vue de cote du corps central constituant
un second exemple de raccordement entre
deux mains courantes inclinees l'une par rapport a l'autre.
La Figure 24 represente la coupe verticale centrale
du corps represente sur la Figure 23.
La Figure 25 represente une vue de dessus du corps
represente a la Figure 23.
La Figure 26 represente une vue de face du raccordement selon
l'exemple de la Figure 23, dans sa jonction
avec la main courante.
La Figure 27 represente une vue de cote du
raccordement selon la Figure 26.
La Figure 28 represente la coupe centrale verticale du raccordement
d'assemblage qui est represente sur la
Figure 27.
La Figure 29 represente une vue de dessus du
raccordement de la Figure 27.
La Figure 30 represente une coupe verticale du raccordement represente
aux Figures 23 a 29, dans un exemple complet, entre deux mains
courantes successives, dont l'une
est horizontale et dont l'autre est en pente vers le bas.
La Figure 31 represente une vue de dessus du
raccordement d'assemblage represente a la Figure 3 t 1.
La Figure 32 represente une vue en perspective d'un
exemple de support mobile pour carreaux de panneau.
Les Figures 33 et 34 representent respectivement l'installation de la
balustrade de panneau sur un plan
horizontal et sur une cage d'escalier.
Les Figures 35, 36 et 37 representent respectivement une vue de cote,
une vue de dessus et une vue de face de l'element de fixation de la
balustre, a titre de
solution de rechange a l'element des Figures 13 et 14.
Les Figures 38 et 39 representent respectivement une vue de cote et
une vue de dessus de l'element d'accrochage de panneau, a titre de
solution de rechange a
celle qui est representee aux Figures 13 et 14.
La Figure 40 represente une vue de cote de l'ensemble du dispositif
fixant le panneau a la balustre,
selon les Figures 35 a 39.
La Figure 41 represente une balustrade reglable prefabriquee montee
sur une surface plane, utilisant les dispositifs de fixation qui sont
representes a la Figure 40,
et faisant l'objet de la presente invention.
La Figure 42 represente la balustrade inclinee qui
est representee a la Figure 41.
Les Figures 43 et 44 representent respectivement une vue de dessus et
une vue de cote d'un exemple de varlet maintenant le panneau applique
contre la balustre, exemple dans lequel les lisses horizontales sont
raccordees a la balustre, a titre de solution de rechange a celle qui
est
representee sur les Figures 13 et 14.
Les Figures 45 et 46 representent respectivement une vue de face, une
vue de derriere et une vue de cote d'un exemple de support mobile pour
panneaux de plaque, a titre de solution de rechange a celle qui est
representee a la Figure 32. Les Figures 47 et 48 representent
respectivement l'utilisation du support des Figures 45 et 46 dans une
balustrade horizontale et dans une balustrade inclinee.
Les Figures 49 et 50 representent, dans deux vues de cote, a angle
droit l'une par rapport a l'autre, le raccordement de deux balustrades
laterales a une seule et meme balustre d'extremite commune a
l'ensemble de la volee
de l'escalier.
Les Figures 51 et 52 representent respectivement une vue de cote et
une vue de dessus du raccordement de deux mains courantes superposees
et concourantes au niveau de la balustre d'extremite commune a
l'ensemble de la volee d'escalier. La Figure 53 represente une coupe
centrale et
verticale d'un exemple de support monte sur le plancher.
La Figure 54 represente une vue de dessus du support represente a la
Figure 53, destine a une balustre carree. La Figure 55 represente la
coupe centrale et
verticale d'un exemple de support monte sur une paroi.
La Figure 56 represente une vue de dessus du support represente sur la
Figure 55 et destine a une balustre carree. La Figure 57 represente
une vue de cote de l'une des plaques de dilatation du support
represente aux Figures
2 2519052
53 A 56.
La Figure 58 represente une vue de dessus du
support destine a une balustre rectangulaire.
La Figure 59 represente une vue de dessus d'un
support destine a des balustres rondes et incurvees.
Sur les figures, le repere numerique 1 designe la main courante ayant
une section droite quelconque, encore que l'on prefere la forme d'un U
retourne, tandis que la partie superieure du profile 2 est biseautee a
son extremite inferieure et que les ailes 3 du profile presentent un
triple retournement a 900 vers l'interieur La balustre 4, representee
a titre d'exemple par un profile rectangulaire, est articulee a son
extremite superieure, au moyen d'une broche 5 appropriee, is sur un
court profile 6 ayant une section droite appropriee dans laquelle la
main courante peut se glisser et coulisser, et dans l'exemple de main
courante selon les Figures 1 et 2,ce court profile 6 a la forme d'un U
retourne dont la base correspond a la partie centrale 2 de la main
courante et dont les ailes 7 presentent deux decrochements tournes
vers l'exterieur, de telle sorte qu'ils reposent sur les coudes 3 de
la main courante L'installation definitive de ces courts profiles 6
peut se faire par rivetage; l'extremite inferieure de la balustre sera
appretee, comme d'habitude, en vue de son montage sur un mur ou une
plaque de base,
ainsi que cela sera explique plus loin.
Lorsque la balustre 4 et le profile correspondant 6 sont montes a
l'interieur de la main courante, la broche 5 ne peut glisser, ou
sortir d'une autre maniere, des trous menages dans la balustre 4 et
dans le profile court 6, si
bien que leur blocage ulterieur devient superflu.
L'ensemble de panneaux de protection se compose de montants 8, ayant a
titre d'exemple une forme carree ou rectangulaire, qui sont articules
a leurs deux extremites, par des broches 9, sur des lisses 10 en forme
de U, leur aile centrale etant legerement retournee vers l'interieur
Ces lisses ou profiles d'articulation 10 s'adaptent dans d'autres
profiles de balustrade 11, egalement en forme de U, servant de
profiles de fermeture, dont les bouts des ailes sont legerement
retournes vers l'interieur Dans ce cas egalement, lorsque les montants
et les lisses correspondantes 10 sont introduits dans le rail de
couverture 11, les broches 9 restent bloquees sans que des accessoires
quelconques soient necessaires, etant donne qu'elles ne peuvent
glisser hors des
trous menages dans les montants 8 et dans les lisses 10.
Pour le montage des panneaux sur les balustres, il est prevu des
dispositifs de serrage qui sont representes a titre d'exemple sur les
Figures 13 et 14 comme comprenant une partie 12 entourant
partiellement la balustre et une partie 13 entourant partiellement le
montant qui correspond a la balustre; l'element 12 comporte un trou
traversant, tandis que l'element 13 presente un alesage taraude pour
que les deux parties puissent etre raccordees et maintenues assemblees
par une vis 14.
Il s'ensuit que la balustrade prefabriquee peut soit etre montee
horizontalement sur la longueur voulue, comme represente sur la Figure
17, soit etre montee dans une position inclinee, comme represente sur
la Figure 18 Par consequent, on peut adapter la meme balustrade a des
exigences diverses, selon les objectifs de la presente invention, en
faisant simplement tourner les divers elements
autour des broches 5 et 9.
Les Figures 19 et 20 representent a titre d'exemple
l'assemblage possible de deux balustrades horizontales non-
alignees avec un raccordement prefabrique Ce raccordement se compose
de deux parties 15 et 16 epousant la configuration de la main courante
et qui, du fait qu'elles s'interpenetrent completement permettent
l'adaptation du raccordement sur les deux balustrades; les extremites
du raccordement sont dimensionnees de facon a pouvoir se loger sur une
courte longueura l'interieur des extremites des deux mains courantes,
tandis que l'ensemble peut etre bloque au moyen de rivets 17. Les
Figures 21 et 22 representent a titre d'exemple un assemblage de
raccordement entre deux mains courantes inclinees ou ayant des pentes
differentes, comme dans-le cas de deux rampes ou mains courantes
d'escalier, entre la cage d'escalier et le palier Ce raccordement peut
egalement etre
utilise pour raccorder deux mains courantes horizontales.
Dans ce but, il a ete prevu une plaque superieure 18, equipee dans ses
angles de quatre montants 19 tournes vers le bas et biseautes en forme
de V evase, entre lesquels la plaque presente une saillie 20 en forme
de V Un tel raccordement peut etre utilise pour raccorder mutuellement
des rampes et/ou des mains courantes couvrant une large gamme
d'applications possibles; c'est ainsi que l'on peut raccorder entre
elles des mains courantes de forme carree, aussi bien que celles qui
forment un angle de 900 environ, grace au biseautage interne des
montants 19; on peut raccorder entre elles des mains courantes quelle
que soit la pente, etant donne le biseautage
de la plaque 18.
Les mains courantes sont montees sur les montants au moyen de vis qui
s'adaptent dans les trous 21 Les cotes du raccordement 18 avec
lesquels les mains courantes ne viennent pas en contact peuvent etre
fermes par des plaques
vissees 22.
Les Figures 23 a 31 representent un second exemple de raccordement de
main courante, le repere numerique 23 designant le corps central creux
du raccordement, ayant a titre d'exemple la forme d'un parallelepipede
a base carree representant a titre d'exemple des parois laterales de
forme semi-cylindrique convexe a axe horizontal Trois de ces surfaces
laterales convexes presentent une fente allongee verticale 24, tandis
que l'extremite inferieure du corps
presente une large ouverture circulaire 25.
L'element 26 d'assemblage entre le corps central 23 et la main
courante 1 presente un evidement semi-cylindrique epousant le
bombement semicylindrique du corps 23, et cet evidement comporte une
fente verticale allongee 27 dont la position correspond a celle de la
fente 24 menagee dans les
parois convexes du corps 23.
La configuration de l'element de raccordement 26 est telle qu'elle lui
permet de recevoir et de loger interieurement la main courante 1,
tandis que les deux pieces
19052
peuvent etre assemblees solidement par rivetage ou par
d'autres moyens d'assemblage.
Comme le montrent les Figures 8 et 9, l'assemblage du corps central
creux 23 avec les elements de raccordement 26 se fait a l'aide de
boulons 28 traversant les fentes 24 et 27, et cette fixation mutuelle
peut, suivant l'emplacement et la disposition des elements de
raccordement, faciliter l'interconnexion de deux mains courantes
suivant une 1 o continuite rectiligne sur un plan horizontal ou sur
des plans differents, ainsi que leur interconnexion a angle droit sur
un plan horizontal ou sur des plans differents Comme on peut le voir,
trois fentes 24 seulement ont ete pratiquees dans le corps 1, car ce
nombre s'est avere suffisant pour repondre
a toutes les exigences.
Dans l'exemple de realisation le corps central presente la forme d'un
parallelepipede carre de maniere a permettre l'interconnexion mutuelle
de deux mains courantes suivant une continuite rectiligne ou bien a
angle droit pour des mains courantes occupant des positions
differentes, le corps central peut prendre d'autres formes telles que,
par exemple, une forme triangulaire, trapezoidale, etc, si bien que
les parois convexes laterales restent bien perpendiculaires
a l'axe geometrique des mains courantes.
Quant aux balustrades, garde-corps ou rampes d'escalier, avec des
panneaux plats, constitues, par exemple, de metal, de verre ou de
matiere plastique, les balustres 4 restent telles quelles, et leur
dispositif d'articulation sur la main courante 1 est le meme que celui
qui a ete decrit
precedemment.
Pour fixer des panneaux 29 aux balustres 4, il est prevu des elements
de support 30 qui sont representes sur la
Figure 32.
Ces elements de support 30 se composent d'un
profile en U que l'on modifie par formage a la presse afin.
de creer un evidement 31 en forme de X pouvant contenir la longueur
frontale de la balustre Ces supports sont montes deux par deux en
opposition sur chaque balustre a l'aide de vis traversantes 32
enfilees dans-des trous 33 du support
et vissees sur cette balustre.
Suivant que la balustrade est disposee horizontalement ou sur un plan
incline, ces supports 32, montes en opposition deux par deux sur
chaque balustre comme indique ci-dessus, sont mis soit dans une
position horizontale soit dans une position inclinee, comme le
montrent les Figures 33 et 34.
Ainsi, la balustrade a panneaux prefabriques peut etre utilisee de
maniere interchangeable aussi bien dans une position horizontale que
dans une position inclinee, selon le champ d'application de la
presente invention Il suffira seulement que les panneaux soient
disposes en fonction des
besoins, etant donne qu'ils ne peuvent etre deformes.
Les Figures 35 a 42 representent un dispositif de fixation assemblant
le panneau a la balustre, a titre de solution de rechange a celle qui
est representee sur les
Figures 13 et 14.
Ce dispositif se compose de deux elements, dont le premier comporte un
etrier ou bride 34 soude a une plaque ronde 35 avec un trou taraude
central 36, tandis que le second comporte une partie rectangulaire
inferieure 37 presentant un renflement longitudinal inferieur 38 et
une partie semi-circulaire superieure 39 ayant a peu pres le meme
diametre que la plaque circulaire 35 faisant partie du premier
element, laquelle comporte un trou traversant 40 qui
correspond au trou taraude 36.
Comme le montre la Figure 40, le premier element enveloppe la balustre
4 de la balustrade, tandis que le second penetre par sa partie renflee
38 dans la lisse interne 10 en forme de X qui fait partie du panneau
de la balustre Une vis, ou un dispositif de fixation similaire 41,
raccorde solidement les deux elements de fixation, si bien qu'ils
procurent une interconnexion stable des panneaux
de balustre.
Ce qui precede illustre clairement le montage des panneaux sur la
balustre au moyen des elements decrits dans la presente invention,
fixant les lisses des panneaux superieurs et inferieurs a cette
balustre en permettant l'oscillation de la balustrade et ainsi son
installation a plat comme represente sur la Figure 41, ou bien son
installation sur un plan incline, comme represente sur la Figure 42 A
la place des dispositifs de blocage des panneaux sur les balustres qui
sont representes sur les Figures 13 et 14, on peut utiliser un
dispositif similaire qui est represente sur les Figures 43 et 44 Ce
dispositif comporte lui aussi une partie 12 enveloppant la balustre 4
et la bloquant, et une autre partie 13, qui est legerement incurvee a
son extremite, ce qui lui permet de penetrer dans les lisses
superieures et inferieures 10 et 11 du panneau,
en les fixant a la balustre par l'intermediaire de la vis 14.
Lorsqu'on choisit cette solution, le centrage exact d'un montant 8 de
panneau en regard de la balustre 4 n'est plus necessaire. A la place
du support 30 de la plaque 29 de panneaux, comme le montre la Figure
32, il peut etre prevu un support mobile, qui est represente sur les
Figures 45 et 46 Ce support comporte deux surfaces 43 creant deux
evidements 44 separes par un bati en forme de V qui contient les
angles du panneau; l'une des surfaces externes 43 presente deux fentes
circulaires concentriques entre lesquelles les boulons 47 a tete plate
peuvent glisser en
bloquant la bande qui enveloppe la balustre 4.
Le mode de demontage des panneaux horizontaux ou inclines utilisant le
meme support est represente a titre
d'exemple sur les Figures 47 et 48.
Si des escaliers, notamment a leurs deux extremites, presentent les
memes balustres 44 pour toutes les volees d'escalier ou pour tous les
paliers ou plates-formes, les mains courantes 1 peuvent etre montees
sur le cote de cette balustre, comme le montrent les Figures 49 et 50,
ou bien lui etre concourantes, comme le montrent les Figures 51 et 52
Dans le cas o les mains courantes sont montees lateralement, elles
peuvent etre fixees a la balustre 49, par exemple au moyen de crochets
doubles semblables a ceux qui sont representes sur les Figures 13, 14,
43 et 44, sur lesquels la partie 12 enveloppe partiellement la
balustre unique 49 tandis que ses cotes 13 sont accroches sur les deux
mains courantes; dans cette solution a main courante laterale, la
balustrade peut etre entierement oscillante, comme decrit ci-dessus
Cependant, dans la solution utilisant des mains courantes concourantes
1 dans la balustre unique, un assemblage mutuel peut etre assure par
une bande comportant des languettes articulees sur une tige 53, l'une
des languettes, par exemple la languette centrale 51, se glissant dans
et etant bloquee par 1-a main courante inferieure, tandis que les
languettes laterales se glissent
dans et sont bloquees par la main courante superieure.
Etant donne qu'il sera impossible, en choisissant cette solution, de
disposer les balustres 4 et les differents panneaux sous la main
courante, il sera necessaire de les fixer d'une maniere quelconque et
par des moyens appropries quelconques aux cotes de la main courante
lorsque ces balustres et ces panneaux seront du type articule, comme
decrit ci-dessus, afin de repondre a toutes les exigences
des mains courantes horizontales et inclinees.
En particulier, des profiles courts ayant une configuration
appropriee, comme par exemple des profiles a ailes plates en forme de
U retourne assembles au cote de la main courante, peuvent etre
utilises, ou bien ces profiles peuvent etre remplaces par une
structure de lisse unique fixee a la main courante, ou encore ces
profiles courts peuvent etre supprimes et les differentes balustres 4
etre
articulees directement sur le cote de la main courante.
Comme le montrent les Figures 53 et 54, le support monte sur le
plancher se compose d'une plaque de base 54 presentant deux trous
symetriques 55 pour loger les piquets cylindriques 56 de la plaque de
dilatation 57 a section droite rectangulaire Ces plaques sont
mutuellement espacees de maniere appropriee et d'une dimension telle
qu'elles peuvent se loger dans le profile creux de la balustre 4 Le
support presente egalement un coin a section droite en forme de
trapeze isocele, et un trou taraude central installe sens dessus
dessous entre ces plaques de dilatation 57, lesquelles comportent a
leur tour de courtes parois centrales superieures biseautees dont la
pente correspond a celle des parois du coin Ce coin est traverse par
les filets d'une vis 59, sa tete faisant saillie de la plaque de base
1 Ce support est complete par des trous 60 permettant de fixer la
plaque de
base 54 sur le plancher et par un revetement protecteur 61.
La description qui precede rend tout a fait
evidente l'utilisation dudit support.
Apres avoir monte le revetement protecteur 61, on adapte les plaques
de dilatation 57 au moyen de vis partiellement desserrees dans
l'extremite inferieure de la balustre 4, apres quoi on serre les vis
59 pour faire descendre le coin 58, elargissant ainsi les plaques 57
qui viennent s'appliquer solidement contre les parois interieures de
la balustre, avant de se bloquer definitivement dans leur
position finale.
Le support monte sur la paroi, comme le montrent les Figures 55 et 56,
ne differe du precedent que par le fait que sa plaque de base 62 est
en forme de L avec des trous 63 permettant de fixer la paroi sur
l'aile verticale comportant
un revetement approprie 64.
Sur les Figures 53 a 56, le support convient pour des balustres a
section droite carree, tandis que sur la Figure 58 le support, par
ailleurs similaire en tous points,
convient pour des balustres a section droite rectangulaire.
Il est egalement possible d'utiliser le support en question pour des
balustres circulaires ou courbes, et dans ce cas les surfaces externes
des plaques de dilatation 65 ont une incurvation correspondante, comme
le montre la Figure 59, et lorsqu'on choisit cette solution, meme les
plaques de base 54 et 62 peuvent etre circulaires ou incurvees, si
bien
que leur forme epousera celle de la balustre.
Le support en question peut egalement etre utilise avec des balustres
polygonales et notamment avec celles dont la section droite est
hexagonale, et dans ce cas la plaque de base et la plaque de
dilatation auront toutes deux une forme correspondante. Le coin 58,
traverse par la vis 7, peut egalement avoir une autre configuration
appropriee, toujours dans le champ d'application de la presente
invention; au lieu d'avoir une section droite en forme de trapeze
isocele, le coin peut ainsi avoir une section circulaire ou un profil
elliptique avec un axe horizontal parallele aux surfaces en regard des
deux plaques de dilatation Lorsque leur paroi estmince, les plaques de
dilatation peuvent etre fixees sur la plaque de base par soudage au
lieu d'etre fixees par des piquets 56 enfiles dans les trous 55 Dans
ce cas, le coin elargira les plaques par deformation et celles-ci
viendront s'appliquer solidement contre la paroi interne de la
balustre. Pour garantir un meilleur blocage de la balustre au moyen
des plaques de dilatation, ces surfaces externes des plaques peuvent
etre nervurees ou moletees de maniere
appropriee.
Dans toutes les solutions envisagees, l'alignement des deux piquets 56
et de la vis 59 peut se faire soit dans une seule et meme direction,
par exemple la direction X-X des Figures 53, 54, 55 et 56, soit a
angle droit X-Y, comme
dans le cas des Figures 58 et 59 par exemple.
Il est evident que la main courante, la balustre ou les profiles des
montants, ainsi que les structures d'articulation correspondantes
peuvent prendre n'importe quelle configuration esthetique ou
ornementale, sans que l'on s'ecarte pour cela du champ d'application
de la presente invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Balustrade en elements reglables prefabriques pour la protection et
la delimitation des surfaces plates ou des surfaces inclinees,
caracterisee par le fait qu'elle comporte une main courante ( 1) avec
des balustres ( 4) articulee W par leur partie superieure sur des
profiles courts ( 6) qui s'adaptent dans cette main courante, et des
panneaux formes par des montants ( 8) articules par leurs deux
extremites sur des lisses ( 10) qui s'adaptent dans d'autres profiles
de couverture ( 11), ces panneaux etant fixes a la balustre au moyen
de dispositifs de serrage ( 12, 13) raccordant chaque balustre ( 4) au
montant correspondant ( 8) et aux lisses profilees ( 10,11) du
panneau, ou bien comportant des panneaux ( 29) de plaque qui sont
montes sur des supports ( 30, 43) articules sur les balustres ( 4), si
bien que la meme balustrade peut etre disposee a l'horizontale ou avec
une pente quelconque, l'ajustement de la balustrade se faisant en
faisant tourner les balustres par rapport a la main courante et les
montants par rapport aux lisses profilees, ou bien en faisant tourner
la balustre par rapport a la main courante et les supports de panneaux
par rapport aux balustres.
2 Balustrade selon la revendication 1, caracteri-
see par le fait que la main courante ( 1) presente un profile de
preference en forme de U avec des ailes profilees, et en ce que les
profiles courts ( 6) sur lesquels sont articulees les balustres ( 4)
comportent eux aussi un profile en forme de U, si bien que l'on peut
aisement les faire glisser dans la main courante puis les riveter dans
la position appropriee
au moyen de rivets.
3 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que
les balustres ( 4) et les montants ( 8) des panneaux peuvent avoir une
section droite de type quelconque, par exemple carree, rectangulaire,
polygonale, incurvee, etc. 4 Balustrade selon la revendication 1,
caracterisee par le fait que les profiles de lisse ( 10) sur lesquels
les montants des panneaux-( 8) sont articules par une extremite sont
en forme de U, le centre de l'aile etant legerement retourne vers
l'interieur, tandis que le profile de couverture ( 11) est en forme de
U, les bouts des ailes
etant legerement recourbes de 1800 vers l'interieur.
Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que
l'articulation des balustres ( 4) sur les profiles-courts ( 6) et
l'articulation des montants ( 8) sur les lisses profilees ( 10) est
obtenue au moyen de broches ( 5, 9) qui s'adaptent dans les trous
prepares a cet effet et qui sont maintenues en place par la main
courante ( 1) et par la lisse profilee de couverture
( 11).
6 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que le
dispositif qui accroche les panneaux aux balustres ( 4) se compose de
deux parties ( 12, 13) enveloppant partiellement les montants ( 8)
ainsi que les balustres ( 4), ces deux parties etant assemblees et
appliquees l'une contre l'autre au moyen de vis ( 14).
7 Balustrade selon les revendications 1 et 6,
caracterisee par le fait que le dispositif qui accroche les panneaux
aux balustres ( 4) se composent de deux parties ( 12, 13) dont l'une (
12) enveloppe partiellement la balustre ( 4), tandis que l'autre (
13), ayant une extremite legerement incurvee ( 42), penetre dans les
lisses superieure et inferieure ( 11), o les deux parties ( 12, 13)
sont assemblees et appliquees l'une contre l'autre par des vis
( 14).
8 Balustrade selon les revendications 1, 6 et 7,
caracterisee par le fait que le dispositif qui accroche les panneaux
aux balustres ( 4) se compose de deux elements, le premier element
comportant un etrier ( 34) soude a une plaque ronde ( 35) presentant
un trou taraude central ( 36) tandis que le second element presente
une partie rectangulaire inferieure ( 37) avec un renflement
longitudinal inferieur ( 38) et une partie semi-circulaire superieure
( 39) avec un trou traversant central ( 40), si bien que lorsqu'on
glisse la balustre ( 4) dans l'etrier-( 34) du premier element et la
partie renflee inferieure ( 38) du second element dans les parties
superieure et inferieure, en forme de X du panneau de balustrade,
l'assemblage des deux elements et la fixation du panneau sur la
balustre se font au moyen de vis ou d'autres moyens similaires ( 41),
offrant la possibilite d'installer des balustrades soit sur une
surface plate soit
sur une surface inclinee.
9 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que
les supports ( 30) des panneaux ( 29) de plaque sont des profiles en
forme de U aplatis en leur milieu de maniere a former un evidement (
31) en forme de X dans lequel se loge la balustre ( 4), le support
etant visse sur la balustre par des vis ( 32) traversant le trou ( 33)
du support.
Balustrade selon les revendications 1 et 9,
caracterisee par le fait que le support est forme par deux surfaces (
43) creant deux evidements ( 44) separes par un bati ( 45) en forme de
V, l'une des surfaces presentant des fentes circulaires concentriques
( 46) dans lesquelles s'adaptent les boulons coulissants a tete plate
( 47) qui bloquent la
bande ( 48) enveloppant la balustre ( 4).
11 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que
le raccordement entre deux mains courantes non alignees horizontales
est assure par un element de raccordement compose de deux parties
incurvees ( 15, 16) epousant la configuration de la main courante (
1), qui s'interpenetrent completement et dont les extremites
peuvent loger les deux extremites des deux mains courantes.
12 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que
le raccordement de deux mains courantes ayant des pentes differentes
est realise au moyen d'un element de plaque ( 18) qui est muni dans
ses angles de quatre montants ( 19) tournes vers le bas et biseautes
en forme de V evase, cette plaque presentant une saillie ( 20)
en forme de V entre les montants ( 19).
13 Balustrade selon les revendications 1 et 12,
caracterisee par le fait que le raccordement entre deux mains
courantes presente un corps central creux de raccordement ( 23) en
forme de parallelepipede, avec des parois laterales convexes dont au
moins trois comportent une fente verticale allongee ( 24) et au moins
deux elements d'assemblage ( 26), entre le corps principal ( 23) et la
main courante ( 1), chacun de ces elements d'assemblage presentant
d'un cote un evidement epousant le bombement du corps, cet evidement
comportant une fente allongee verticale ( 27) correspondant a la fente
( 24) du corps ( 23), tandis que cet element de raccordement a une
forme qui lui permet de loger interieurement la main courante ( 1)
d'etre fixe par des rivets ou des elements similaires et comporte des
boulons ( 28) traversant ces fentes ( 24, 27) en vue d'une liaison
permanente du corps central ( 23) et des elements d'assemblage ( 26)
reliant entre elles les mains courantes ( 4) et celles qui sont
disposees suivant des angles differents ou a des
niveaux differents.
14 Balustrade selon la revendication 13, caracterisee par le fait que
le corps central du dispositif de raccordement est un parallepipede a
base carree permettant l'interconnexion rectiligne ou orthogonale de
deux mains courantes.
15 Balustrade selon la revendication 13, caracterisee par le fait que
le corps central du dispositif de raccordement est un parallelepipede
a base trapezoidale ou triangulaire permettant de relier entre elles
deux mains
courantes formant un angle quelconque.
16 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que
la main courante ( 1) ainsi que la balustrade elle-meme, sont fixees
au moyen de dispositifs d'accrochage aux cotes d'une balustre ( 49)
commune soit a l'ensemble de la volee d'escalier soit a tous les
paliers
de la cage d'escalier.
17 Balustrade selon la revendication 1, caracterisee par le fait que,
dans le cas o les deux mains courantes ( 1) ont en commun une ou
plusieurs balustres ( 35) de l'ensemble de la volee d'escalier, elles
sont fixees a ces balustres au moyen d'un element articule ( 50, 51,
52, 53), et ces balustres ( 40) et des panneaux articules sont fixes a
la face exterieure de chaque main courante. 18 Balustrade selon la
revendication 1, caracterisee par le fait que la fixation des
balustres ( 4) par leur extremite inferieure est assuree par une
plaque de base ( 54, 62) comportant des trous ( 60, 63) permettant
leur montage sur un mur ou un plancher, tandis que deux plaques de
dilatation ( 57, 65) sont montees au moyen de deux piquets circulaires
inferieures ( 56) destines a s'adapter dans des trous symetriques (
55) de la plaque de base, ou bien sont fixees a la plaque de base par
soudage, ces plaques de dilatation ( 57) etant separees par des
distances appropriees et ayant une forme qui leur permet de penetrer
dans le profile de la balustre ( 4), comportant un coin ( 58) a
section droite circulaire ou en forme de trapeze isocele a axe
horizontal, et un trou taraude central agissant entre ces plaques de
dilatation ( 55) qui comportent elles-memes de courtes surfaces
superieures legerement biseautees et une vis ( 59) traversant la
plaque de base, agissant sur le taraudage du coin -( 58) de telle
sorte que la descente du coin provoque un elargissement des deux
plaques de dilatation qui, en s'appliquant fermement contre les parois
internes de la
balustre, la bloquent dans une position stable.
19 Balustrade selon les revendications 1 et 18,
caracterisee par le fait que la plaque de base ( 54) peut etre de
forme carree, rectangulaire ou incurvee pour des supports montes sur
le plancher, ou bien en forme de L ( 62) pour des
supports montes sur un mur.
Balustrade selon les revendications 1 et 18,
caracterisee par le fait que les plaques de dilatation ( 57) sont en
forme de parallelepipede a base rectangulaire pour des balustres
carrees, rectangulaires ou polygonales, ou bien peuvent avoir des
parois externes incurvees ( 65) pour des
balustres incurvees.
21 Balustrade selon les revendications 1 et 18,
caracterisee par le fait que l'alignement entre les deux trous ( 55)
des plaques de base ( 54, 62), et donc l'alignement entre les deux
piquets ( 56) des plaques de dilatation ( 57, 65) peuvent etre
disposes de facon a former un angle droit
l'un par rapport a l'autre (X-X, Y-Y).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [19][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [20][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2519052
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[21]____________________
[22]____________________
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
46 Кб
Теги
fr2519052a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа