close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2519557A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (12/ 33)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 24)
[6][_]
Etre
(17)
[7][_]
Apte
(4)
[8][_]
CLAMP
(1)
[9][_]
Tre
(1)
[10][_]
Trou
(1)
[11][_]
Molecule
(6/ 8)
[12][_]
DES
(2)
[13][_]
alpin
(2)
[14][_]
XIde
(1)
[15][_]
platinum
(1)
[16][_]
Et
(1)
[17][_]
decet
(1)
[18][_]
Physical
(1/ 1)
[19][_]
4 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2519557A1
Family ID 8092583
Probable Assignee Look Sa
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title ENSEMBLE POUR SKI DE FOND
EN Title SKI BOOT BINDING FOR CROSS COUNTRY SKI - HAS V=SHAPED CLAMP
HELD ON BOOT BY TONGUE FITTING INTO RECESS ON BOOT
Abstract
_________________________________________________________________
A.ENSEMBLE POUR SKI DE FOND, CONSTITUE D'UNE CHAUSSURE ET D'UN
DISPOSITIF DE FIXATION DE CELLE-CI SUR UN SKI.
B.LE DISPOSITIF DE FIXATION DE CET ENSEMBLE COMPREND UN ELEMENT DE
RETENUE 5, MONTE A PIVOTEMENT SUR LE SKI S ET COMPORTANT UNE PARTIE 7,
PLACEE AU-DESSUS DU BOUT AVANT DE L'EMPEIGNE DE LA CHAUSSURE LORSQUE
CELLE-CI EST EN PLACE. PAR AILLEURS IL EST PREVU DES MOYENS
COMPLEMENTAIRES DE JONCTION, RESPECTIVEMENT SUR CET ELEMENT DE RETENUE
5, ET SUR LE DESSUS DE L'EMPEIGNE DE LA CHAUSSURE C, SENSIBLEMENT A
L'APLOMB DE LA BASE DES ORTEILS, POUR ASSURER LA LIAISON DE L'AVANT DE
CELLE-CI AVEC LE SKI S.
C.CET ENSEMBLE EST DESTINE A LA PRATIQUE DU SKI DE FOND.
The ski boot is for cross country skiing and its binding has a clamp
(5) that pivots on the ski (S). It fits over the toe of the boot when
this is on the ski and the boot is held by an elastic tongue (8), that
juts out from the clamp with a corresponding recess (29) in a lug (28)
on the boot. The clamp is V-shaped and its upper branch fits over the
toe of the boot and its lower branch (6) engages under the sole (C).
The axis of pivoting of the clamp is at the point of the V.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention a pour objet un ensemble pour ski de fond
comprenant une chaussure et un dispositif de fixation de celle-ci sur
un ski.
Les fixations de ski de fond traditionnelles comportent un etrier de
retenue qui coopere avec les bords avant et lateraux de la semelle de
chaussure pour la maintenir fixee au ski a sa partie avant.
En raison de sa conception, ce type d'etrier enserrant toute la partie
avant de la chaussure est necessairement lourd et encombrant,
debordant largement sur les cotes du ski et constituant par ce fait
une cause de ralentissement du ski par frottement contre la trace
formee dans la neige. Un autre inconvenient des fixations
traditionnelles est le deroulement faible du pied durant la marche a
ski, les orteils restant a plat sur le ski ce qui limite la course de
relevement du talon.
Pour cette raison ces fixations sont peu performantes pour la pratique
du ski de fond de haut niveau et en particulier pour la competition.
On a tente de resoudre ce probleme en proposant un etrier articule sur
le ski et agence pour pivoter a l'encon- tre d'une resistance
elastique obtenue par exemple en comprimant un cylindre de caoutchouc
(brevet FR. 2.200.026). Malheureusement cette solution, qui permet
d'augmenter la course de soulevement du talon, n'est pas non plus
satisfaisante car elle accroit encore le poids et l'encombrement du
dispositif de fixation.
On connait egalement des ensembles de ski de fond plus modernes,
utilises en competition, et dont la fixation est relativement legere,
etroite et autorise un deroulement satisfaisant du pied durant la
marche a ski. Ces ensembles comportent un dispositif de retenue fixe
sur le ski devant la chaussure et destine a cooperer avec un organe
solidaire de la chaussure, qui fait saillie devant celle-ci. Cet
organe en saillie est generalement constitue par un prolongement de
semelle (brevet FR 2.304.368) ou par une barrette transversale
rapportee (brevet FR 2.447.731).
La presence d'un organe en saillie a l'avant de la chaussure est
susceptible de constituer une gene pour la pratique de certaines
activites autres que le ski comme la marche a pied et la conduite
automobile. En outre, du fait de la position du systeme de retenue,
situe dans la region de l'axe fictif de pivotement de la chaussure a
l'extremite des orteils, l'organe en saillie porte par la chaussure
est soumis a des forces de retenue relativement importantes et, bien
sur, repetitives. C'est pourquoi ce type de chaussures est expose a
une usure elevee et meme a des risques d'arrachement de
certainesoparties, notamment de la tige par rapport a la semelle, ce
qui necessite la mise en oeuvre de procedes d'assemblage delicats et
relativement couteux.Il convient egalement de signaler que la presence
d'une saillie a l'avant rend ce type de chaussures assez peu
esthetiques et constitue un obstacle a leur succes commercial dans le
grand public.
On connait egalement, par le brevet FR 2.147.916 un element d'attache
pour ski,destine a etre associe a une fixation de securite utilisee
pour la pratique du ski alpin. Cet element d'attache affecte la forme
d'une lame elastique fixee au voisinage de la butee avant de la
fixation de securite et qui s'etend audessus de la pointe de la
chaussure. Cette lame porte un element d'accouplement pouvant
s'enficher automatiquement, au cours du chaussage de la fixation de
securite, dans une piece d'accouplement complementaire fixee sur
l'empeigne de la chaussure. Cet element d'attache, destine a etre
utilise en ski alpin, a pour fonction de maintenir une liaison entre
le skieur et le ski, afin d'eviter la perte de ce dernier, apres
ouverture de la fixation de securite par suite d'une chute.Cet element
d'attache joue donc le meme role que les courroies de securite
classiques, et appartient a un domaine technique different de celui de
l'objet selon la presente invention.
En effet l'invention vise a eliminer les inconvenients des fixations
actuellement utilisees pour le ski de fond en proposant un ensemble
pour ski de fond dont la chaussure soit robuste, esthetique et commode
d'utilisation, meme en dehors du ski, et dont le dispositif de
fixation soit leger, peu encombrant et performant.
A cet effet, l'ensemble selon l'invention est caracterise en ce que le
dispositif de fixation comprend un ele- ment de retenue monte a
pivotement sur le ski et comportant une partie placee au-dessus du
bout avant de l'empeigne de la chaussure lorsque celle-ci est en
place, et il est prevu des moyens complementaires de jonction,
respectivement sur cet element de retenue et sur le dessus de
l'empeigne de la chaussure, sensiblement a l'aplomb de la base des
orteils, pour assurer la liaison de l'avant de celle-ci avec le ski.
De preference les moyens de jonction, prevus sur l'element de retenue
et sur l'empeigne de la chaussure, sont constitues par des organes
complementaires d'accrochage, respectivement male et femelle, adaptes
a s'accrocher l'un avec l'autre lors de la mise en place de la
chaussure dans la fixation.
Dans une forme de realisation avantageuse, l'element pivotant de
retenue affecte approximativement la forme d'une m - choire en V dont
la branche superieure porte l'un des organes complementaires
d'accrochage et dont la branche inferieure est destinee a s'engager
sous la partie avant de la semelle de la chaussure, l'axe de
pivotement de cet element de retenue par rapport au ski etant situe au
sommet du V.
Dans cette forme de realisation, la branche inferieure de cet element
pivotant de retenue est de preference pourvue de moyens de blocage
adaptes a cooperer avec des moyens complementaires de la chaussure
pour assurer l'immobilisation de celle-ci a la fois dans le sens
longitudinal du ski et dans le sens transversal.
Cependant d'autres particularites et avantages de l'ensemble selon
l'invention apparaitront au cours de la description qui va maintenant
etre faite en se referant aux dessins annexe
Les figures 1 a 9 montrent un premier mode de realisation d'un
ensemble de ski de fond, conforme a l'invention
La figure 1 est une vue en elevation de cote du dispositif de fixation
monte sur un ski.
La figure 2 est une vue en elevation en bout selon la ligne II-II;
La figure 3 est une vue de dessus de la fixation
La figure 4 est une vue en perspective de la chaussure
La figure 5 est une vue partielle en perspective du dessous de la
partie avant de la chaussure (a echelle reduite)
La figure 6 est une vue en coupe selon le plan IV-IV de la figure 3
montrant lavant de la chaussure en place dans le dispositif de
fixation, cette chaussure etant representee a plat sur le ski;
La figure 7 est une vue analogue a la figure 6, retresentant la
chaussure durant la marche, le talon etant souleve
Les figures 8 et 9 sont des details montrant, a echelle agrandie, le
fonctionnement du systeme de rappel elastique dont est pourvu le
dispositif de fixation;;
Les figures 10 a 13 montrent un second mode de realisation d'un
dispositif de fixation conforme a l'invention
La figure 10 est une vue en elevation de cote du dispositif monte sur
un ski;
La figure 11 est une vue en elevation en bout selon la ligne XI-XIde
la figure 10
La figure 12 est une vue de dessus de cette fixation
La figure 13 est une vue en elevation de cote analogue a la figure 10
et montrant le fonctionnement du dispositif durant la marche
Les figures 14 et 15 montrent en perspective des variantes d'execution
de la chaussure de la figure 4
La figure 16 est une vue partielle en coupe de l'avant de la chaussure
de la figure 15, cette coupe passant par le plan vertical longitudinal
XVI.
Le dispositif de fixation represente sur les figures 1 a 3 comprend
une plaque de base 1 fixee sur le ski
S au moyen de vis 2. La plaque 1 porte deux flasques lateraux
verticaux 3 entre lesquels est dispose un axe transversal,
schematiquement figure par 4, immobilise en translation et en rotation
par des moyens appropries par rapport aux flasques 3.
Autour de l'axe fixe 4 est articule un element de retenue 5 affectant
approximativement la forme d'une machoire en V comprenant une branche
inferieure 6 normalement en appui contre le ski S et une branche
superieure 7 dirigee vers le haut et vers l'arriere du ski, au-dessus
de l'emplacement du bout avant de la chaussure correspondante. L'axe
d'articulation 4 est situe au sommet de cet element 5 en V, qui peut
etre realise en matiere plastique moulee ou en alliage leger.
La branche superieure 7 de cet element est pourvue d'une languette
elastique 8 legerement en saillie et jouant le role d'un organe
d'accrochage destine a cooperer avec un autre organe d'accrochage
prevu sur la chaussure correspondante, comme il sera explique plus
loin.
Quant a la branche inferieure 6, elle est pourvue d'une paire de
nervures laterales 9 et d'une languette en saillie 10 dont la face
avant 11 debouche dans un trou rectangulaire 12. Le role de ces divers
elements sera explique plus loin.
La chaussure correspondante C, representee a la figure 4, comprend, de
maniere bien connue,une semelle 20, une tige 21,un renfort 23 portant
les oeillets de lacage 24, une languette 25 et un matelassage 26 de
haut de tige.
Conformement a la presente invention, cette chaussure porte sur le
dessus de son empeigne 27, a l'aplomb de la base des orteils, un
organe d'accrochage 28 destine a cooperer avec l'organe complementaire
d'accrochage prevu sur l'element pivotant de retenue 5. Dans la forme
de realisation representee, l'organe d'accrochage 28 est fixe a
l'extremite anterieure du renfort 23 qui a ete prolonge a cet effet.
Cet organe 28 a la forme d'un petit boitier presente tant vers l'avant
une ouverture evasee. La paroi superieure de ce boitier possede une
partie decoupee 29 en forme de patte deformable, disposee a
l'interieur d'une ouverture, ou fenetre 34.
La partie avant du dessous de la semelle 20, bien visible a la figure
5, presente un renfoncement 30 delimitee par des flancs lateraux 31
dont l'ecartement mutuel correspond a la distance separant les deux
nervures laterales 9 de la branche inferieure 6 de l'element mobile de
retenue 5. A l'avant du renfoncement 30 est disposee une protuberance
32tournee vers le bas.
Le chaussage de cette fixation est realise de la facon suivante: le
skieur introduit la pointe de la chaussure entre les branches 6 et 7
de l'element mobile de retenue 5, puis souleve le talon de maniere a
faire pivoter l'element 5 vers le haut. Ensuite il presse la pointe du
pied vers le bas si bien que la branche 7 penetre dans le boitier 28,
cette introduction etant favorisee par la forme evasee de l'ouverture
de celui-ci.
Durant ce mouvement les flancs lateraux 31 du renfoncement 30 se
mettent en place entre les nervures 9 de la branche 6 et la
protuberance 32 franchit, par deformation elastique, le bord avant 17
de la languette 10, tandis que sur le dessus de la chaussure, la
languette 8 vient s'encliqueter dans la fenetre 34.
L'avant de la chaussure est alors parfaitement maintenu dans l'etrier
de retenue 7, a la fois en direction longitudinale (par les organes de
blocage 8 et 11) et en direction laterale (par les nervures 9). On
notera que la profondeur du renfoncement 30 correspond a l'epaisseur
de la branche inferieure C, ce qui permet a la chaussure de reposer
bien a plat sur le ski (figure 6).
Durant la marche a ski, le skieur souleve le talon, ce qui provoque le
pivotement de l'element de retenue 5 autour de l'axe 4 (figure 7). La
position de l'axe 4 immediatement devant la pointe de la chaussure est
favorable pour l'efficacite et la commodite du pas. La chaussure etant
fermement maintenue dans l'etrier 5, qui lui-meme est guide en
rotation par rapport au ski, le guidage de la chaussure par rapport au
ski est excellent durant la marche. Les figures 8 et 9 montrent le
fonctionnement du systeme de rappel elastique qui tend a maintenir la
chaussure appliquee sur le ski et evite par consequent un soulevement
trop libre du talon. Ce systeme elastique comprend deux tampons
elastiques 41 prenant appui sur deux meplats 40 menages sur la partie
centrale de l'axe 4 et diametralement opposes.Les deux tampons
elastiques 41, qui peuvent etre constitues par deux cylindres de
caoutchouc synthetique i sont loges dans une cavite prevue
transversalement dans l'extremite avant de l'element mobile de retenue
5 et qui est traversee par l'axe 4.
Durant le pivotement de cet element 5 (figure 9), la matiere elastique
constituant les tampons 41 est refoulee a l'interieur de renfoncements
33a de la cavite 33 et cette matiere offre alors une resistance
elastique a ce pivotement. A la fin de ce pivotement la matiere
comprimee de ces tampons provoque un rappel elastique de l'element 5
vers sa position en tendant a reprendre sa forme initiale de la figure
8. Cette disposition permet un pivotement de la chaussure sur un angle
d'environ 90 degres.
Pour degager la chaussure C en dehors de l'element pivotant de retenue
5, il convient d'appuyer sur la patte 29.du boitier 28 au moyen de la
pointe d'un baton de ski. Cette patte vient alors pousser sur la
languette 8 en provoquant ainsi son desengagement hors de la fenetre
34 du boitier 28. On peut alors retirer librement la chaussure hors de
l'element de retenue.
Dans la forme de realisation representee aux figures 10 a 13 l'element
mobile de retenue de la fixation affecte la forme d'une sorte de poche
55. Celle-ci comprend deux branches inferieure 56 et superieure 57,
analogues aux branches correspondantes 6 t 7 de l1element des figures
1 a 9. Cependantces deux branches sont reliees par deux joues
laterales 53 remplacant en quelque sorte les nervures laterales 9
prevues dans la precedente forme de realisation. Cet element de
retenue en forme de poche est apte a recevoir l'extremite avant de
chaussures de ski de fond, de pointures diverses, mais dont le bout
avant est de forme invariable quelle qu e soit la pointure.
La branche inferieure 56 de la poche 55 comporte un evidement 56a apte
a recevoir une protuberance correspondante prevue sur la semelle de la
chaussure, ce qui en assure ainsi l'immobilisation dans le sens
longitudinal.
Dans cette seconde forme de realisation l'axe materiel 4 de pivotement
de l'element de retenue est remplace par une charniere flexible 54
constituee par une bande en une matiere appropriee dont l'extremite
avant constitue une platinum de montage 51 destinee a etre fixee sur
le ski au moyen de vis 52. Quant a l'extremite arriere de cette bande
elle est solidarisee avec l'element de retenue 55. Mais de preference
cet element de retenue et cette bande sont avantageusement fabriques
en une seule piece moulee- en une matiere plastique de caracteristique
appropriee.
La branche superieure 57 de l'element pivotant de retenue comporte une
languette d'accrochage 58 identique a la languette 8 prevue dans la
precedente forme de realisation. Cette languette est donc en mesure de
s'accrocher a l'interieur du -boitier 28 prevu sur le dessus de la
chaussure C. En consequence le mode de chaussage et le mode de
dechaussage sont les memes que precedemment.
Quant au fonstionnement il est egalement le meme, avec cette seule
difference que la bande flexible 54 sert d'articulation a l'element de
retenue 55 pour lui permettre d'etre releve dans la position
representee a la figure 13. Elle remplace ainsi l'axe materiel 4 prevu
precedemment. Cependant elle remplace egalement les tampons elastique
41 opposant une certaine resistance elastique au relevement de
l'element 55.
La figure 14 represente une variante de realisation de la chaussure
illustre a la figure 4.
Dans cette variante l'organe d'accrochage prevu sur la chaussure est
constitue par un petit botter 68 fixe sur un arceau 65 monte a cheval
sur le dessus de l'empeigne 61 et dont les extremites sont fixees aux
bords de la semelle 60. Cependant ce botter 68 est egalement fixe sur
un prolongement 60a de l'extremite avant de la semelle 60, ce
prolongement etant rabattu sur le dessus de l'empeigne 61. Ainsi le
boitier 68 est parfaitement solidarise avec l'empeigne et la semelle
de la chaussure.
La figure 15 represente une'autre variante de la chaussure faisant
partie de l'ensemble salon l'invention.
Dans cette variante l'organe d'accrochage prevu sur la chaussure
correspondante consiste en un petit boitier 78 fixe sur un
prolongement 70a de l'extremite avant de'la semelle 70, ce
prolongement etant rabattu contre le dessus de ltempeigne 71.
Cependant pour permettre une adaptation a la forme du pied de l'usager
et diminuer les risques eventuels de douleur, un petit tampon
amortisseur 75 en materiau elastique est interpose entre l'empeigne 71
et le prolongement rabattu 70a de la semelle (voir figure 16).
Dans ces diverses formes de realisation, l'organe d'accrochage prevu
sur le dessus de la chaussure peut etre fixe sur l'empeigne de
celle-ci par tous moyens appropries, par exemple par collage.
Cependant cet organe peut egalement etre integre a l'empeigne au cours
de la fabrication de celle-ci, si cette empeigne est realisee par
moulage en matiere plastique.
Bien entendu il est possible de realiser une inversion des organes
complementaires d'accrochage prevus respectivement sur le dessus de la
chaussure et sur la branche superieure de l'element pivotant de
retenue. Ainsi la languette d'accrochage 8 ou 58 pourrait etre prevue
sur le dessus de la chaussure, le boitier de reception 28, 68 ou 78
etant alors situe sur la branche superieure de l'element pivotant de
retenue.
Mais ces organes d'accrochage pourraient etre realises de facon
differente. Ils pourraient egalement etre remplaces par des moyens
complementaires de jonction susceptibles d'etre accouples de diverses
facons, par exemple au moyen d'un organe de verrouillage manoeuvre a
la main.
Quant au systeme elastique de freinage et de rappel prevu dans la
forme de realisation des figures 1 a 9, il pourrait egalement etre
realise de facon differente. Ainsi a la place d'un systeme comprenant
des tampons elastiques cooperant avec des meplats prevus sur l'axe de
rotation, il serait possible de prevoir un ressort helicoidal de
torsion, dispose autour de cet axe et accouple d'une part avec
celui-ci et d'autre part avec le socle fixe.
Par ailleurs l'element pivotant de retenue de la fixation pourrait
lui-meme etre realise de facon differente.
Ainsi la branche inferieure de cet element pourrait eventuellement
etre supprimee, la partie essentielle de cet element etant sa branche
superieure qui s'etend au-dessus du bout avant de l'empeigne de la
chaussure et qui comporte l'organe d'accrochage destine a cooperer
avec l'organe complementaire prevu sur le dessus de cette chaussure.
Eventuellement, bien que cela ne soit pas reellement necessaire, le
present ensemble pourrait etre combine avec une talonnette de centrage
situee au-dessous de l'emplacement du talon de la chaussure et
destinee a remettre automatiquement ce dernier dans la position voulue
lorsqu'il retombe sur le ski, cette talonnette comportant a cet effet
une nervure ae centrage destinee a cooperer avec une rainure
correspondante du talon. Mais encore une fois un tel accessoire n'est
pas indispensable compte-tenu du parfait guidage assure par le
dispositif de fixation lors des mouvements de la chaussure.
En effet dans le cas de la forme de realisation selon les figures 1 a
9, l'existence d'un axe materiel 4 s'etendant transversalement
au-dessus du ski assure un parfait guidage de l'element de retenue au
cours de son pivotement. Et dans la forme de realisation selon les
figures 10 a 13, la bande elastique 54 presente une largeur
suffisamment importante pour eviter tout risque de torsion
intempestive pouvant entrainer un deplacement lateral du talon. Ainsi
dans un cas comme dans l'autre, la chaussure se trouve bien maintenue
dans l'axe du ski de sorte que le talon ne risque pas de retomber dans
une position decalee sur un cote ou sur l'autre comme cela arrive avec
certaines fixations actuelles utilisees pour le ski de fond.
Cependant le principal avantage de l'ensemble selon l'invention reside
dans le fait que celui-ci est en mesure d'assurer, dans les meilleurs
conditions, le debattement voulu de la chaussure sur le ski et ca au
moyen d'un dispositif de fixation particulierement simple et sans que
la chaussure soit equipee d'accessoires genants et encombrants comme
cela est le cas dans certaines des fixations actuelles. En effet dans
le present ensemble la chaussure correspondante est depourvue de tout
accessoire genant de sorte qu'elle reste d'utilisation tres commode et
qu'elle presente par ailleurs un aspect esthetique.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Ensemble pour ski de fond, constitue d'une chaussure et d'un
dispositif de fixation de celle-ci sur un ski, caracterisee en ce que
le dispositif de fixation comprend un element de retenue (5, 55) monte
a pivotement sur le ski (S) et comportant une partie (7, 57) placee
au-dessus du bout avant de l'empeigne de la chaussure lorsque celle-ci
est en place, et il est prevu des moyens complementaires de jonction,
respectivement sur cet element de retenue (5, 55) et sur le dessus de
l'empeigne de la chaussure (C), sensiblement a l'aplomb de la base des
orteils, pour assurer la liaison de l'avant de celle-ci avec le ski
(S).2. Ensemble pour ski de fond suivant la revendication 1
caracterise en ce que les moyens de jonction, prevus sur l'element de
retenue (5, 55) et sur l'empeigne de la chaussure, sont constitues par
des organes complementaires d'accrochage, respectivement mal- greater
than (8, 58j et femelle (28, 68, 78), adaptes a s'accrocher l'un avec
l'autre lors de la mise en place de la chaussure-dans la fixation.3.
Ensemble pour ski de fond suivant la revendication 2, caracterise en
ce que l'element pivotant de retenue (5, 55) affecte approximativement
la forme d'une machoire en V dont la branche superieure (7, 57) porte
l'un des organes complementaires d'accrochage (8, 58) et dont la
branche inferieure (6,56) est destinee a s'engager sous la partie
avant dela semelle (20, 60, 70) de la chaussure -(C), l'axe de
pivotement de cet element de retenue (5, 55) par rapport au ski (S)
etant situe au sommet du V.4. Ensemble pour ski de fond suivant la
revendication 3, caracterise en ce que la branche inferieure (6, 56)
de l'element de retenue en V est pourvue de moyens de blocage (11)
adaptes a cooperer avec des moyens complementaires (32) de la
chaussure (C) pour assurw l'immoblisation de celle-ci suivant la
direction longitudinale du ski (S).5. Ensemble pour ski de fond
suivant l'une des revendications 3 ou 4, caracterise en ce que la
branche inferieure (6, 56) de l'element de retenue en V est pourvue de
moyens de blocage (9) adaptes pour cooperer avec des moyens
complementaires (31) de la chaussure pour assurer l'immobilisation de
celle-ci suivant une direction transversale au ski (S).6. Ensemble
pour ski de fond suivant l'une des revendications 3 a 5, caracterise
en ce que l'element de retenue (55) affecte la forme generale d'une
poche apte a recevoir le bout avant de la chaussure (C), les branches
superieure (57) et inferieure (56) etant reliees par une paire de
joues laterales (53).7. Ensemble pour ski de fond suivant l'une des
revendications 2 a 6 precedentes, caracterise en ce que l'organe
d'accrochage (28, 68, 78) porte par la chaussure (C) a la forme d'un
boitier ouvert a l'avant qui comporte une fenetre (34, 64, 74), tandis
que l'organe complementaire d'accrochage (8, 58) porte par l'element
de retenue (5, 55) a la forme d'une languette elastique d'accrochage
apte a penetrer a l'interieur dudit boitier et a s'encliqueter dans
ladite fenetre.8. Ensemble pour ski de fond suivant la revendication
7, caracterise en ce que le boitier (28, 68, 78) possede une patte
(29, 69, 79) elastiquement deformable sur laquelle il est possible de
pousser avec la pointe d'un baton de ski, et qui est alors susceptible
de provoquer le desengagement de la languette d'accrochage (8, 58)
hors de la fenetre (34, 64, 74) du boitier et, correlativement la
liberation de la chaussure (C).9. Ensemble pour ski de fond suivant
l'une des revendications 7 ou 8, caracterise en ce que l'ouverture
anterieure du boitier (28, 68, 78) est evasee vers l'avant de maniere
a faciliter l'introduction de la languette d'accrochage (8, 58) au
cours du chaussage de la fixation.10. Ensemble pour ski de fond
suivant l'une des revendications 2 a 9, caracterise en ce que l'organe
d'accrochage porte par la chaussure est monte directement sur
l'empeigne de celle-ci.11. Ensemble pour ski de fond suivant l'une des
revendications 2 a 9, caracterise en ce que l'organe d'accrochage (28)
est monte sur l'extremite avant du renfort (23) portant les oeillets
de lacage.12. Ensemble pour ski de fond suivant l'une des
revendicatnons 2 a 9, caracterise en ce que l'organe d'accrochage
-(68) est monte sur un arceau (65) relie aux bords lateraux de l'avant
de la semelle (60).13. Ensemble pour ski de fond suivant l'une des
revendications 2 a 9 et 12, caracterise en ce que l'organe
d'accrochage (68, 78) porte par la chaussure est monte sur l'extremite
avant (60a; 70a) de la semelle (60, 70) qui est prolongee et rabattue
sur l'empeigne.14. Ensemble pour ski de fond suivant l'une des
revendications 2 a 13, caracterise en ce qu'un tampon amortisseur (75)
est interpose entre l'organe d'accrochage (78) porte par la chaussure
et l'empeigne de celle-ci.15. Ensemble pour ski de fond suivant l'une
des revendications precedentes, caracterise en ce que l'element de
retenue (5) est articule sur un axe fixe (4) transversal au ski et que
le pivotement de l'element (5) autour decet axe (4) se fait a
l'encontre d'une resistance elastique.16 Ensemble pour ski de fond
suivant la revendication 15, caracterise en ce que l'axe fixe presente
une paire de meplats (40) contre lesquels sont appliques des organes
elastiques, par exemple des tampons de caoutchouc (41), qui sont loges
a l'interieur d'une cavite formee dans l'element de retenue (5) et
traversee par l'axe (4).17. Ensemble pour ski de fond suivant l'une
des revendications 1 a 14, caracterise en ce que l'element de retenue
(55) est relie au ski (S) par une languette (54) elastiquement
flexible.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [22][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [23][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2519557
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
37 Кб
Теги
fr2519557a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа