close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2519711A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (15/ 47)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(7/ 35)
[6][_]
Etre
(28)
[7][_]
DANS
(2)
[8][_]
CHAMP
(1)
[9][_]
Tre
(1)
[10][_]
Est-a
(1)
[11][_]
Cin
(1)
[12][_]
Tric
(1)
[13][_]
Molecule
(5/ 6)
[14][_]
DES
(2)
[15][_]
water
(1)
[16][_]
paral
(1)
[17][_]
mercury
(1)
[18][_]
iron
(1)
[19][_]
Polymer
(1/ 3)
[20][_]
Rayon
(3)
[21][_]
Organism
(2/ 3)
[22][_]
PALES
(2)
[23][_]
batis
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2519711A1
Family ID 3295769
Probable Assignee Soriano Paez Jose Migue
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title APPAREIL TOURNANT AUTONOME
EN Title SELF ACTUATING ROTARY ENGINE - HAS MASSES SLIDING ON ARMS TO
ROTATE OUTER RIM
Abstract
_________________________________________________________________
CET APPAREIL EST PLACE ET ORIENTE DANS UN CHAMP DE FORCES AUTONOMES
SOUS L'ACTION DUQUEL IL FONCTIONNE.
IL EST DOTE DE PALES TOURNANTES DOTEES DE PLUSIEURS BRAS, DE BLOCS B
(UN PAR PALE), D'UN GUIDE G SITUE EN POSITION DECALEE PAR RAPPORT A
L'AXE DE ROTATION DE PALE. L'EMPLACEMENT DU GUIDE G PAR RAPPORT A LA
PALE FAIT QUE L'EMPLACEMENT DES BLOCS B SUR LA PALE EST TEL QUE LA
SOMME DES MOMENTS DE FORCES LOCALISEES DANS LES BLOCS B N'EST PAS
NULLE, CE QUI DONNE LIEU A LA ROTATION DE LA PALE.
The rotary engine has a vane rotatingly connected to several arms
carrying masses which can move along their length. The resultant of
the forces produced from movement of the masses causes rotation of the
outer ring of the vane. It has a guide along which the blocks slide,
describing a circular trajectory during their displacement along the
arms. The guide is placed with respect to the rotary axis of the vane
around an axis of symmetry, the centre of which is not coaxial with
the rotary centre of the vane.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un appareil tel que, etant donne
n'importe quelle machine construite en accord avec ce brevet et
projetee pour fonctionner dans un Champ de Forces
Uniforme determine, les pieces de son mecanisme se maintiennent en
mouvement dans leurs conditions normales de fonctionnement, et chaque
fois que l'operateur, l'utilisateur ou le proprietaire de cet appareil
le desire.
Comme toute autre machine productrice de mouvement, par exemple un
moteur a explosion, les pales d'un moulin a vent, etc..., cet appareil
peut etre relie a n'importe quel autre dispositif ou a n'importe
quelle autre machine convenable pour transmettre le mouvement.
Cette machine est decrite dans ce qui suit avec indication expresse de
ses parties fondamentales. Dans cette description, on a indique en
lettres majuscules entre parentheses chacune de ces parties
fondamentales de la machine, de facon a ce qu'elle corresponde aux
lettres majuscules utilisees pour identifier les memes parties
fondamentales dans les plans de ce memoire.
Le premier type de pieces decrit est le "bras de pa le" (A), rail ou
ensemble de rails sur lequel circule un second type de piece qui est
decrit dans l'un des paragraphes suivants et qui est appele "bloc"
(B). Le nombre de rails sur lesquels circule chacun des blocs peut
varier selon les necessites du mo dele concret que l'on desire
construire; dans la majorite des cas, il est prevu que pour la
circulation de chaque bloc on utilisera un rail sur lequel se
deplacera le bloc correspondant, ou deux rails paralleles entre
lesquels se ddplacera le bloc correspondant.Tous les rails sont relies
par l'une de leurs extremites a un "centre" (C), avec une disposition
semblable a celle des rayons d'une roue des anciens chariots A
traction animale.
Pour simplifier cet expose, dans le reste de ce brevet on appelle
"pale" l'ensemble des bras de la pale et "bras de pale" (A) chaque
rail ou chaque ensemble de rails sur lequel circule le bloc (B)
correspondant. Cette pale doit etre placee de telle fa con qu'au cours
de sa rotation elle decrive un cercle inscrit dans un plan parallele a
la direction du Champ de Forces Uniforme sous l'action duquel
fonctionne cette machine; c'est ainsi que, par exemple, sous l'action
du Champ de Gravitation Terrestre, la pale doit se placer
verticalement.
Dans le modele des plans ci-joints, tous les bras ont la meme
longueur. La pale est en contact par le centre (C) avec un "axe
principal" (D) sur lequel elle peut tourner grace a des roulements a
billes ou a tout autre procede pertinent, par exemple des coussinets a
galets. Dans le modele indique dans les plans de ce brevet, cette pale
est soutenue par un "bati"
(E), auquel elle est reliee au moyen de l"1axe principal2' (D).
En raison de la nature du mouvement cree par cette machine, il est
conseille, comme dans de nombreuses autres machines, de fai re en
sorte que les dispositions des bras de la pale et des blocs soient
aussi regulieres que possible, que le nombre de bras de pale soit un
nombre pair, de quatre ou plus par exemple, que les bras soient
disposes de telle facon que chacun d'eux
-presente un autre bras aligne en face de lui, et que tous les bras
soient de la meme longueur. En accord avec ces recommanda tions, la
machine decrite dans les plans ci-joints comporte qua tre bras
disposes de facon reguliere et en harmonie avec les ca racteristiques
que l'on vient d'indiquer.TQus ces bras de pale sont les rails sur
lesquels circulent les pieces (B) qui sont decrites dans le paragraphe
suivant. e Le second type de pieces qui sera decrit dans ce qui suit,
et auquel il a ete fait reference dans les paragraphes precedents,
sera appele dans le reste du brevet '2bloc" (B) pour simplifier la
description. Tous les blocs sont egaux. Le but des blocs, etant donne
qu'ils se trouvent dans un Champ de For - ces Uniforme, consiste en ce
que ce Champ induise un systeme de forces dans cet appareil de facon a
donner lieu a la rotation de la pale comme il sera explique plus loin.
C'est pourquoi les caracteristiques des blocs varieront selon le Champ
de Forces
Uniforme sous l'action duquel fonctionne l'appareil.Sous l'ac tion du
Champ de Gravitation Terrestre, les forces appliques aux blocs sont
constituees par leurs poids; dans ce cas, il est conseille de faire en
sorte que les blocs soient massifs et d'un poids specifique
considerable, par exemple en plomb. En presence d'un milieu plus
dense, par exemple de l'water, ces blocs pourraient etre creux de
facon a produire le mouvement selon le
Principe d'Archimede; le premier exemple concerne cette possi bilite.
L'emplacement des blocs (B) dans cet appareil a pour but de faire en
sorte que cet appareil soit soumis a un systeme de forces donnant lieu
a la rotation de la pale.En resume, les caracteristiques physiques des
blocs doivent etre de nature telle que, sous l'action d'un Champ de
Forces Uniforme determine, ce Champ induise dans les blocs (B) des
forces determinees ap pliquees directement, et qui, conjointement a la
reaction sur le point d'appui de la pale, constituent un systeme de
forces qui agit sur l'appareil. Comme il a ete indique plus haut, les
blocs (B) sont places dans cette machine de telle facon que chacun
d'eux puisse circuler le long de son bras de pale (A) respectif, soit
au moyen de canaux, de roues, de roulements Q bille, de roulements a
galets, etc. Dans la machine indiquee dans les plans ci-joints, ces
blocs circulent le long des bras de la pale au moyen de roulements a
billes.
Le troisieme type de pieces est un "guide" qui, dans les plans, est
indique par la reference (G), et qui sert a faire en sorte que les
blocs decrivent une seconde trajectoire autour d'un second axe de
rotation, qui ne coincide pas avec l'axe principal (D) indique plus
haut, et qui sera appele "axe excentrique de rotation" (F) dans le
reste de ce brevet pour simplifier la description. Cet axe de rotation
excentrique (F) sera ddcrit plus loin.
Tous les blocs (B) se deplacent par le guide (G)-et en meme temps
chacun de ces blocs (B) se deplace le long de son bras de pale
respectif (A). I1 est evident que ce guide (G) peut etre realise de
differentes facons, par exemple au moyen de tiges, a raison d'une tige
par bloc, toutes les tiges ayant la meme longueur, et l'une des
extremites de chaque tige etant en contact avec son bloc respectif
tandis que son autre extremite est en contact avec l'axe excentrique
de rotation (F). Dans ce cas, c'est-8-dire lorsque le guide est
fabrique au moyen de tiges, les deux connexions de tiges doivent
permettre, respectivement, le mouvement de chacun des blocs (B) le
long de leurs bras de pale respectifs (A) et la rotation de chacune
des tiges (G) autour de l'axe excentrique de rotation (F). Toutes les
tiges se deplacent independamment les unes des autres. Du point de vue
pratique, ces tiges devront etre suffisamment resistantes pour ne pas
se rompre durant le deplacement des blocs le long des bras de pale. La
figure 1 des dessins ci-joints represente une vue en elevation
verticale d'une machine construite selon les principes de l'invention,
et dans cette figure on voit parfaitement que les tiges donnent une
valeur constante a la distance entre tous les blocs (B) et l'axe
excentrique de rotation (F).
Dans la meme figure, on voit egalement les connexions de chacune des
tiges avec leurs blocs respectifs (B), qui sont effectuees au moyen de
roulements a bille pour reduire sensiblement les frottements et
obtenir le rendement maximum.
La mission de ces tiges consiste a faire en sorte que les blocs
decrivent une trajectoire circulaire autour de l'axe excentrique de
rotation (F), ce qui, evidemment, peut etre obtenu au moyen d'autres
guides differents des tiges, par exemple au moyen d'un anneau ou d'une
circonference inscrite dans un plan imaginaire parallele au plan
imaginaire dans lequel est inscrite la pale, et dont le centre est
situe sur l'aie excentrique de rotation (F), et sur lequel peuvent
circuler les blocs (B), par exemple grace a des roulements, et, en
meme temps, peuvent se deplacer le long de leurs bras de pale
respectifs de la facon indiquee plus haut. Le troisieme exemple
concerne une machine avec un dispositif circulaire dote de ces
caracteristiques.
Un autre type de pieces de cette machine, mentionne plu8 haut, est
l'axe excentrique de rotation (F). Lorsqu'on utilise un guide
constitue par des tiges, toutes les tiges sont reliees a l'axe
excentrique de rotation (F), comme il a ete in dilue plus haut. Cet
axe (F) ne doit pas coincider avec le centre de rotation-de la pale.
Du point de vue pratique, le plus convenable consiste en ce que ces
deux axes (D) et (F) soient paralleles et se trouvent au meme niveau
de potentiel dans le
Champ de Forces Uniformes sous l'action duquel fonctionne cette
machine; c'est ainsi que, par exemple, sous l'action du Champ de
Gravitation Terrestre, les axes (D) et (F) devront etre a la meme
hauteur.Lorsque le guide (G) est realise au moyen de tiges, la
distance entre les deux axes (D) et (F) doit evidemment coincider avec
la longueur des tiges (G) qui relient l'axe excentrique de rotation
(F) a chacun des blocs (B) et avec la longueur des bras de pale (A).
I1 convient de faire observer que dans le cas a les tiges seraient
remplaces par un anneau ou une circonference ou encore, comme il sera
indique plus loin, par tout autre guide qui serait en raccord avec les
principes qui donnent lieu au mouvement de cette machine, l'axe
excentrique de rotation peut ne pas etre relie a la machine et est
constitue seulement par un axe geometrique imaginaire. Dans tous les
cas, l'axe excentrique de rotation sera utilise dans les paragraphes
suivants pour expliquer plus clairement les raisons pour lesquelles se
produit le mouvement dans cette machine.
Dans le modele represente dans les dessins de ce brevet, l'axe
excentrique de rotation (F) est soutenu par un bati (H).
Cette machine est disposee de facon que lorsque les bras de pale (A)
se deplacent ils decrivent un cercle inscrit dans un plan parallele a
la direction du Champ de Forces Uniforme sous l'action duquel
fonctionne cette machine, et par consk- quent les deux axes (D) et (F)
sont perpendiculaires a la direction du Champ de Forces Uniforme;
c'est ainsi que, par exemple,
Si la machine fonctionne sous l'action du Champ de Gravitation
Terrestre, la machine sera placee verticalement et les axes (D) et (F)
se trouveront en position horizontale.
Pour faciliter la comprehension de la description de cette machine
tournante, il est joint au present memoire trois plans dans lesquels
on peut voir respectivement en elevation, en plan et de profil, un
modele imagine pour fonctionner sous l'action du Champ de Gravitation
Terrestre, et dans lequel on peut voir de facon tres claire toutes les
pieces fondamentales dont est constituee cette machine.
Aupres avoir decrit les principes fondamentaux d'un appareil dans les
paragraphes precedents et dans les plans cijoints, ce qui suit est une
description plus detaillee des raisons pour lesquelles se produit le
mouvement de cette machine.
I1 est bien connu que, selon les Lois de la Physique, pour qu'un
systeme quelconque soit en equilibre, il est necessaire que tant la
resultante des forces qui agissent sur le systeme que le moment
resultant, par rapport a un point quelconque du systeme de ces forces,
doivent etre nuls. En raison de l'existence d'un point d'appui de la
pale, qui est le centre de rotation de la pale, il apparait a ce
point, en raison du Principe d'Action et de
Reaction, une force appelee reaction dont la direction et le module
sont egaux et de sens contraire a la resultante des forces directement
appliquees a cet appareil. Par consequent, la resultante de toutes les
forces qui agissent sur le systeme est nulle.
Au contraire, dans ce cas, le moment resultant, par rapport au centre
de rotation de la pale, qui est produit par les forces lo salisse8
dans les blocs et par la raction, n'est jamais nul. En effets Si l'on
tient compte du fait que le guide constitu par les tiges decrit plus
haut fait que les distances de tous les blocs par rapport A l'axe
excentrique de rotation soient constantes et gue, comme il a ete
indique plus haut, l'axe excentrique de rotation ne doit pas coincider
avec le centre de rotation de la pale, les distances des blocs par
rapport au centre de rotation de la pale sont superieures ou
inferieures a la distance des memes blocs par rapport a l'axe
excentrique de rotation, mais ne sont jamais egales. Par consequent,
les deux axes, ctest-a-dire l'axe principal et l'axe excentrique de
rotation, etant situes au meme'niveau de potentiel dans le Champ de
Forces Uniforme sous l'action duquel fonctionne cette machine, si l'on
divise le cercle imaginaire dans lequel est inscrite la pale en deux
demicercles au moyen d'un diametre imaginaire parallele a la direction
du Champ de Forces Uniforme et qui passe par le centre de rotation de
la pale, le guide fait que les distances entre le centre de rotation
de la pale et les blocs qui se trouvent dans l'un des deux
demi-cercles imaginaires indiques seront superieures aux distances des
blocs situes dans l'autre demi-cercle par rapport au centre de
rotation de la pale et, par consequent, le moment re- sultant par
rapport au centre de rotation des forces localisees dans chacun des
blocs ne sera jamais nul. En d'autres termes, il se produit toujours
une decompensation par rapport au centre de rotation de la pale qui
donne lieu a la rotation de la pale. C'est ainsi que, par exemple,
dans le cas de la machine qui fonctionne sous l'action du Champ de
Gravitation Terrestre, la pale est disposee verticalement, l'aie
principal et l'axe excentrique de rotation sont horizontaux et 9 la
meme hauteur, le diametre imaginaire qui divise la pale en deux
demi-spheres imaginaires est vertical.
-Du fait que la reaction coincide avec le centre de rotation de la
pale, son moment par rapport a ce point est nul.
Il est evident que la decompensation induite par les forces par
rapport au centre de rotation de la pale, et par consequent, le moment
resultant par rapport au centre de rotation de la pale, sera d'autant
plus important que les forces localisees dans les blocs seront plus
intenses. Le meme phenomene se produit
Si l'on augmente le nombre de blocs. C'est ainsi que, par exemple,
lorsque cette machine fonctionne sous l'action du Champ de Gravi
tation Terrestre, les forces que produisent les blocs et le moment
resultant seront d'autant plus importantes que le poids des blocs sera
plus eleve et leur nombre plus important.
Le principe de l'invention peut etre resume comme suit: a) machine
construite en accord avec les parties decrites dans cette demande de
brevet, b) au cours de sa rotation, la pale de cette machine decrit un
cercle inscrit dans un plan paral lele a la direction du Champ de
Forces Uniforme sous l'action duquel fonctionne cette machine, et c)
le cercle decrit par la pale est divise de facon imaginaire en deux
parties ou demi-cercles par un diametre parallele a la direction du
Champ de Forces
Uniforme et qui passe par le centre de rotation de la pale, ce qui
fait que: a) les blocs peuvent se deplacer le long de leurs bras de
pale correspondants et decrire en meme temps un cercle le long d'une
trajectoire geometrique quelconque en se deplacant le long d'un guide,
constitue par des tiges ou par un anneau, etc...; et b) ce mouvement
des blocs est tel que les blocs qui se trouvent sur l'un des deux
cotes ou demi-cercles qui divisent de facon imaginaire la pale se
trouveront a une distance du centre gRometrique de la pale differente
a celle des blocs qui se trouvent dans l'autre cote ou demi-cercle
imaginaire, de facon que le moment resultant des forces localisees
dans les blocs par rapport au centre geometrique de rotation de la
pale ne soit pas nul.
Selon le raisonnement qui explique le mouvement des machines prevues
dans ce brevet, indique dans les paragraphes precedents, les guides
circulaires (sous forme de tiges, anneaux, etc...) dont le centre est
situe sur l'axe excentrique de rotation peuvent etre remplaces par
tout autre systeme de guidage du mouvement des blocs capable de
remplir les conditions de fonctionnement de la machine.C'est-a-dire
que si la pale est divisee de facon imaginaire en deux cotes ou
demi-cercles par un diametre pa parallele A la direction du Champ de
Forces Uniforme sous l'action duquel fonctionne la machine et qui
passe par le centre de rotation de la pale, la trajectoire geometrique
decrite par les blocs en se deplacant le long de ce guide fait que les
blocs qui sont situes dans l'un des demi-cercles imaginaires de la
pale indiques se trouvent a des distances du centre de la pale
differentes de celles des blocs qui se trouvent de l'autre cote ou
dans l'autre demi-cercle imaginaire, et par consequent le moment
resultant de toutes les forces localisees dans les blocs, par rapport
au temps rotation de la pale, n'est pas nul.En accord avec ce
paragraphe, dans le quatrieme exemple il est decrit un modele dans
lequel la trajectoire decrite par les blocs est une ellipse dont le
centre est situe sur l'axe excentrique de rotation.
I1 convient de faire observer que Si la forme du guide est
irreguliere, il pourra etre impossible de definir le centre
geometrique de cette figure qui, comme il a ete indique plus haut,
doit correspondre a un axe excentrique de rotation imagi naire, ce qui
n'empeche pas que se produise le mouvement si la forme de ce guide est
en accord avec les principes prevus dans la presente invention. En
accord avec ce paragraphe, dans le cin quiete exemple il est decrit un
modele dans lequel la trajectoi re decrite par les blocs au cours de
leur deplacement le long du guide est constituee par deux arcs de deux
circonferences diffe rentes.
Le freinage ou la moderation de la rotation de la pale peut se faire
au moyen d'une force exterieure au systeme consti tue par cette
machine et qui annule l'effet du systeme de forces decrit, par exemple
un frein applique directement a la pale et qui empeche que sa rotation
se produise, ou en interrompant la liaison entre les blocs et l'axe
excentrique de rotation, etc...
I1 est evident que la rotation de la pale peut etre interrompue
egalement paria disparition du Champ de Forces Uniforme ou de la cause
qui produit sa rotation, par exemple si la machine est construite pour
fonctionner dans le Champ de Gravitation Terrestre, cette machine
cessera de fonctionner si on la place dans l'espace interstellaire
dans lequel il n'existe pas de Champ de
Gravitation.
I1 est evident que le mouvement de la pale peut etre transmis a
d'autres appareils. Par exemple, le modele indique dans les plans
ci-joints comporte un anneau, qui constitue une sorte de poulie,
relise a la partie exterieure de la pale et qui, evidemment, peut
transmettre son mouvement a des poulies d'au tres appareils.
Cette machine permet egalement la liaison d'un moteur de demarrage ou
tout autre dispositif susceptible de liaison, par exemple dans la
partie centrale de la pale, pour accelerer la mise en regime de cette
machine.
Le modele decrit dans les plans represente graphique ment et de facon
extremement claire les. caracteristiques fondamentales de la machine
decrite dans cette demande de brevet, et c'est pourquoi l'echelle est
variable car elle peut fonctionner quelles que soient ses dimensions a
condition que l'on maintienne ses proportions. I1 n'a pas non plus ete
considere necessaire d'indiquer le poids des blocs (B), du fait que
pour que fonctionne toute machine construite industriellement, le
moment resultant induit par les blocs (B) doit etre superieur aux
resistances de la machine, et il n'y a pas lieu, dans un modele
theorique comme le present modele, de tenir compte de ces resistances
qui, en principe, presentent des caracteristiques analogues a celles
de tout autre appareil mecanique.
Le modele decrit dans les plans est adequat pour fonctionner dans
l'atmosphere terrestre, sous l'action du Champ de
Gravitation Terrestre. I1 est constitue par une pale dotee de quatre
bras, de dimensions identiques et places regulierement de facon que
les bras adjacents forment entre eux des angles de quatre vingt dix
degres sexagesimaux. Chacun des bras de la pale (A) est constitue par
un rail sur lequel circule le bloc correspondant (B). Le bloc (B) est
forme par deux parallelepipedes massifs et deux roulements a billes
places entre les deux parallele- pinedes. Les axes de rotation des
roulements sont relies aux deux parallelepipedes. Les deux
parallelepipedes de chaque bloc sont situes des deux c8tes des
rails.Les quatre blocs (B) sont egaux.
La pale est en contact avec un roulement a billes qui, a son tour, est
en contact avec l'axe principal (D). I1 est evident que l'axe de
rotation de la pale et l'axe principal coincident. Chacun des quatre
blocs (B) est relie a l'axe excentrique de rotation (F) au moyen de la
tige correspondante (G). L'axe principal (D) et l'axe excentrique de
rotation (F) se trouvent a la meme hauteur. Les contacts des
extremites de chacune des tiges (G) tant avec leur bloc correspondant
qu'avec l'axe excentrique de rotation (F) s'effectuent au moyen de
roulements a billes pour permettre le mouvement de chacun des blocs
(B) le long de leurs bras de pale (A) respectifs, et le mouvement des
tiges proprement dites autour de l'axe excentrique de rotation (F). Le
sens de rotation de la pale est tel que les blocs qui se trouvent a
une hauteur plus importante par rapport a l'axe excentrique de
rotation (F) et par rapport a l'axe principal (D) tournent en loignant
de l'axe principal (D), et les blocs qui se trouvent a une hauteur
plus reduite par rapport a ces deux axes (D) et (F) tournent en se
rapprochant de l'axe principal (D). Les extremites exterieures des
bras de pale (A) sont dotees d'un anneau ou d'un cylindre metallique,
qui sert de poulie, pour transmettre le mouvement de la pale a
d'autres machines au moyen d'une courroie de transmission. Tout
l'appareil est place verticalement et supporte par le bati de la pale
(E) et le bati de l'axe excentrique de rotation (H). Ces deux batis
sont relies par leurs bases.
Dans ce qui suit nous preciserons les caracteristiques principales de
quelques exemples de machines qui peuvent etre construites selon
l'invention.
Premier exemple: Machine capable d'agir en milieu aquatique, avec la
pale disposee verticalement, dotee de six bras, tous egaux entre eux,
dont les extremites exterieures sont situees and une distance d'un
metre par rapport au centre geome- tric de la pale. Ces bras de pale
sont disposes regulierement de facon que deux bras de pale quelconques
consdcutifs forment un angle de soixante degres sexagesimaux. Les
blocs sont en alumi sium4 sont creux et le vide a ete fait a
l'interieur des blocs, et apres quoi ils ont ete fermes
hermetiquement, et chacun d'eux occupe un volume d'un decimetre cube.
Ces blocs se deplacent le long de leurs bras de pale respectifs au
moyen de roulements a billes.L'axe excentrique de rotation se trouve a
la meme hauteur que l'axe principal et and trente centimetres de
celui-ci. Les tiges qui relient chacun des blocs a l'axe excentrique
de rotation ont une longueur de soixante centimetres de l'axe
excentrique de rotation au centre gdom8trique de la liaison du bloc
avec la tige. Les tiges communiquent avec l'axe excentrique de
rotation et avec les blocs au moyen de roulements a billes. Chacun des
six axes geometriques des connexions des blocs avec leurs tiges
respectives coincident avec les centres de gravite des blocs
correspondants. Tout l'appareil est supporte par un bati qui est en
contact avec l'axe excentrique de rotation et un autre bati qui est en
contact avec l'axe principal.Le sens de rotation de la pale est tel
que les blocs qui se trouvent a une hauteur supe rieure a l'axe
excentrique de rotation et a l'axe principal se rapprochent de l'axe
principal, tandis que les blocs qui se trouvent and une hauteur
inferieure de l'axe excentrique de rotation et de l'aie principal
s'eloignent de l'axe principal.
Deuxieme exemple: Machine capable de fonctionner sous l'action du
Champ de Gravite Terrestre, avec la pale disposee verticalement, dotee
de quatre bras, tous egaux et dont les extremites exterieures sont a
cinquante centimetres du centre geometrique de la pale. Ces bras de
pale sont disposes regulierement de facon que deux bras de pale
quelconques consecutifs forment un angle de quatre vingt dix degres
sexagesimaux. Les blocs sont en plomb, chacun de ces blocs pese un
kilogramme et se deplace le long de son bras respectif au moyen de
roues. L'axe excentrique de rotation se trouve a la meme hauteur que
l'axe principal et a dix centimetres de distance de celui-ci. Les
tiges qui relient chacun des blocs a l'axe excentrique de rotation ont
une longueur de trente centimetres de l'axe excentrique de rotation au
centre geometrique de la connexion du bloc avec la tige.Les tiges
communiquent avec l'axe excentrique de rotation et avec les blocs au
moyen de roulements a billes. Chacun des quatre axes gdom8tri- ques
des liaisons entre les blocs et leurs tiges respectives coincide avec
les centres de gravite des blocs correspondants.
Tout l'appareil est supporte par un bati qui est en contact avec l'axe
excentrique de rotation et l'autre bati qui est en contact avec l'axe
principal. Le sens de rotation de la pale est tel que le bloc qui se
trouve a une hauteur superieure par rapport a 1 axe excentrique de
rotation et a l'axe principal tourne en s'eloignant de l'axe
principal, tandis que les blocs qui se trouvent a une hauteur plus
reduite de l'axe excentrique de rotation et de l'axe principal
tournent en se rapprochant de l'axe principal. La pale est reliee, par
les extremites exterieures des bras de la pale, a un anneau metallique
qui sert de poulie, et qui communique le mouvement de la pale a
d'autres machines au moyen d'une courroie de transmission.
Troisieme exemple: Machine capable de fonctionner sous l'action du
Champ de Gravite Terrestre, avec la pale dispo see verticalement,
dotee de six bras, tous egaux, dont les extremites exterieures sont a
un metre du centre geometrique de rotation de la pale. Ces bras de la
pale sont disposes regulierement de facon que deux bras quelconques
consecutifs forment un angle de soixante degres sexagesimaux. Les
parois des blocs sont en acier et leur partie interieure est remplie
de mercury. Chaque bloc pese dix kilogrammes et se deplace k long de
son bras respectif au moyen de roulements a billes. L'axe excentrique
de ro tation se trouve a la meme hauteur que l'axe principal et a
vingt cinq centimetres de distance de celui-ci.Les blocs sont aussi en
contact avec une voie ou un guide, le long duguel ils se deplacent
grace a une roue montee sur chaque bloc. Par consequent, il y a six
roues qui tournent le long du guide. L'axe geometrique de rotation de
chaque roue le long du guide coincide avec le centre de gravite du
bloc correspondant. Le guide est inscrit dans un plan geometrique
imaginaire parallele au plan gometri4ue imaginaire dans lequel est
inscrite la pale. Ce guide-est circulaire, avec son centre geometrique
sur l'axe excentrique de rotation, et un rayon de soixante cinq
centimetres de l'axe excentrique de rotation a la circonference
decrite par les axes geometriques des roues des blocs durant leur
rotation sur le guide.Ce guide est fixe et il est monte sur l'axe
excentrique de rotation au moyen de trois barres metalliques. Tout
l'appareil est supporte par un bati qui est en contact avec l'aie
excentrique de rotation et un autre bati qui est en contact avec l'axe
principal. Le sens de rotation de la pale est tel que les blocs qui se
trouveat a une hauteur plus importante par rapport a l'aie excentrique
de rotation et a l'axe principal tournent en 'eloignant de l'axe
principal tandis que les blocs qui se trouvent a une hauteur plus
reduite par rapport a l'axe excentrique de rotation et a l'axe
principal tournent en se rapprochant de l'axe principal.Les extremites
exterieures des bras de pale sont dotees d'une roue dentee pour
transmettre le mouvement de la pale a d'autres machines. Pour
accelerer la mise en rsgime de cette machine, cette roue dentee est
reliee a une autre roue dentee actionnee par un moteur; lorsque la
machine a atteint son regime de fonctionnement, on interrompt la
liaison avec le moteur.
Quatrieme exemple: Machine capable de fonctionner sous l'action du
Champ de Gravite Terrestre, avec la pale dispo see verticalement,
dotee de quatre bras, tous semblables, dont les extremites exterieures
sont a deux metres de distance du centre geometrique de rotation de la
pale. Ces bras de pale sont disposes rfgulierement de facon que deux
bras quelconques conse- cutifs forment un angle de quatre vingt dix
degres sexagesimaux,
Les blocs sont en plomb. Chaque bloc pese un kilogramme et se deplace
sur son bras respectif au moyen de roulements a billes.
L'axe excentrique de rotation se trouve a la meme hauteur que l'aie
principal et a soixante centimetres de celui-ci. Les blocs sont
egalement en.contact avec une voie ou un guide, le long duquel ils se
ddplacent grace a une roue montee sur chaque bloc.
Par consequent, il y a quatre roues qui tournentle long du guide.
L'axe geometrique de rotation de chaque roue sur le guide coincide
avec le centre de gravite du bloc correspondant. Le guide est inscrit
dans un plan geometrique imaginaire parallele au plan geometrique
imaginaire dans lequel est inscrite la pale.
Ce guide est'une ellipse avec son centre geometrique sur l'axe
excentrique de rotation. Le plus grand axe du guide elliptique est
horizontal et mesure deux metres tandis que le petit axe du guide
elliptique est vertical et mesure un metre soixante centimetres; les
distances ont ete mesurees, en passant par l'axe excentrique de
rotation, des les points correspondants du guide elliptique par
lesquels passent les axes geometriques des roues des blocs qui roulent
sur le guide elliptique. Ce guide est fixe et il est monte sur l'axe
excentrique de rotation au moyen de quatre barres metalliques.Le sens
de rotation de la pale est tel que les blocs qui se trouvent a une
hauteur plus importante par rapport a l'axe excentrique de rotation et
a l'axe principal tournent en s'eloignant de l'axe principal, tandis
que les blocs qui se trouvent a une hauteur plus reduite par rapport a
l'axe excentrique de rotation et a l'axe principal tournent en se
rapprochant de l'axe principal. Tout l'appareil est supporte par un
bati qui est en contact avec l'axe excentrique de rotation et un autre
bati qui est en contact avec l'axe principal. Les extremites
exterieures des bras de pale sont dotees d'une roue dentee pour
transmettre le mouvement de la pale a d'autres machines.
Cinquieme exemple: Machine capable de fonctionner sous l'action du
Champ de Gravite Terrestre, avec la pale dispo see verticalement,
dotee de quatre bras, tous egaux, dont les extrmites exterieures sont
a un metre de distance du centre geo- metrique de rotation de la pale.
Ces quatre bras de pale sont disposes regulierement de facon que deux
bras quelconques consecutifs forment un angle de quatre vingt dix
degres sexagesimaux.
Les blocs sont en plomb. Chacun des blocs pese dix kilogrammes et se
deplace le long de son bras respectif au moyen de roues.
Les blocs sont aussi en contact avec une voie ou un guide, le long
duquel ils se deplacent au moyen d'une roue montee sur chaque bloc.
Par consequent, il 'y a quatre roues qui tournent le long du guide.
L'axe gdometrique de rotation de chaque roue sur le guide coincide
avec le centre de gravite du bloc correspondant. Le guide est inscrit
dans un plan geometrique imaginaire parallele au plan geometrique
imaginaire dans lequel est inscrite la pale. Ce guide est constitue
par deux arcs de circon ference. L'un de ces arcs est la moitie d'une
circonference de quatre vingt dix centimetres de rayon dont le centre
coincide avec l'axe principal, et dont les extremites sont definies
par l'intersection de cette circonference avec son diametre
vertical.Cet arc de circonference correspond au demi-cercle imaginaire
gauche que l'on obtient en divisant le cercle imaginaire dans lequel
s'est inscrite la pale par son diametre vertical, qui passe par le
centre de rotation de la pale. Le second arc de circonference que
comporte le guide forme la trajectoire de celui-ci, ce qui fait que
ses extremites sont en contact avec les extremites du premier arc,
decrit plus haut. Le second arc de circonference fait partie d'une
circonference de cent cinquante centimetres de rayon, dont le centre
est situe a la meme hauteur que l'axe principal et a cent vingt
centimetres a la gauche de cet axe.Ce second axe de circonference est
le plus petit de deux axes que l'on obtient en divisant sa
circonference par une corde verticale qui passe par l'axe principal et
qui coincide avec le diametre vertical qui ddfinit les extremites du
premier arc de circonference, decrit plus haut. Ce second arc de
circonference correspond au demi-cercle imaginaire droit que l'on
obtient en divisant le cercle imaginaire dans lequel est inscrite la
pale par son diametre vertical, qui passe par le centre de rotation de
la pale. Les deux aretes des zones du guide dans lequel sont relies
les deux arcs de circonference indi quels sont dotees d'une hauteur
reduite pour favoriser la rotation des roues des blocs dans ces deux
zones.Les rayons des arcs de circonference qui constituent le guide
ont ete mesures a partir de leur centre jusqu'aux points
correspondants du guide par lesquels passent les axes geomAtriques des
roues des blocs qui tournent sur ce guide. Ce guide est fixe et il est
monte, au moyen de quatre barres metalliques, sur un axe situe a
trente centimetres a la gauche de l'axe principal et a la hauteur de
celui-ci. Le sens de rotation de la pale est tel que les blocs qui se
trouvent A une hauteur plus importante et a la droite de l'are
priaoipal tournent en s'eloignant de l'aie principal tandis que les
blocs qui se trouvent a une hauteur plus reduite et a la droite de
l'axe principal tournent en se rapprochant de l'axe principal.Tout
l'appareil est supporte par un bati qui est en contact avec l'axe
principal et un autre bati qui est en contact avec l'axe qui supporte
le guide sur lequel tournent les blocs.
En rsum4, les exemples indiques plus haut concernent les appareils
dotes des caracteristiques decrites dans cette demande de brevet et
constituent des systemes de forces qui, du fait que les blocs sont
situes a des emplacements differents et a des distances differentes de
l'axe principal, donnent lieu a un moment resultant non nul par
rapport au centre-de rotation de la pale, ce qui donne lieu a la
rotation de la pale a condition que le moment resultant ne soit pas
nul et que la rotation ne soit pas freine par des forces externes au
systeme indique.
I1 est clair que l'effet de decompensation par rapport a l'axe
principal qui donne lieu a la rotation de la pale sera d'autant plus
important que les forces seront plus intenses.
Bien entendu, diverses modifications peuvent etre apportees par
l'Homme de l'Art aux dispositifs ou procedes qui viennent d'etre
decrits uniquement a titre d'exemple non limitatif, sans sortir du
cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1-.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, caracterise essentiellement en ce
que: a) il est place et il est oriente de facon adequate dans un Champ
de Forces Uniforme sous l'action duquel il fonctionne, b) il comporte
une pale tournante dotee de plusieurs bras, c) il est dote de blocs
qui sont disposes a raison d'un bloc pour chaque bras de pale, d)
chaque bloc se ddplace le long de son bras de pale correspondant, e)
le Champ de ForcesUniforme induit des forces dans les blocs, f) il
comporte un guide le long duquel se deplacent tous les blocs, en
decrivant une traJectoire tournante alors qu'ils se deplacent le long
de leur bras de pale correspondant, g) le guide est situe en une
position decalee par rapport a l'axe de rotation de pale de fa con
que, Si le guide definit une trajectoire de rotation des blocs avec un
centre de symetrie, ce centre ne coincide pas avec l'aie de rotation
de la pale, h) l'emplacement du guide par rapport a la pale fait que
l'emplacement des blocs sur la pale soit tel que la somme des moments
des forces localisees dans les blocs, par rapport a l'axe de rotation
de la pale, ne soit pas nulle, ce qui donne lieu a la rotation de la
pale, i) le mouvement de rotation de la pale peut etre transmis and
d'autres machines.2.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME selon la
revendication precfdente, caracterise en ce qu'il doit etre place dans
un lieu de l'rapace dans lequel il existe un Champ de Forces Uniforme
sous l'action duquel fonctionne cet appareil.3.- APPAREIL TOURNANT
AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise en ce que
son fonctionnement consiste dans la rotation de sa pale.4.- APPAREIL
TOURNANT AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise
en ce que la pale dotee de plusieurs bras est capable de tourner sur
son axe de rotation, avec une coincidence entre l'axe de rotation et
le centre geometrique de la pale.5.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon
les revendications precedentes, caracterise em ce que tous les bras de
pale presentent les memes caracteristiques.6.- APPAREIL TOURNANT
AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise en ce que
les blocs ont tous les memes caracteristiques; le nombre de blocs est
egal a celui des bras de pale; les blocs sont places sur la pale a
raison d'un bloc par bras de pale; chacun des bras de pale est relie a
un seul bloc.7.- APPAREIL TOURNANT AUTONOMIE, selon les revendications
precddentes, caracterise en ce que tous les blocs sont des corps de
nature telle que lorsque l'appareil est situe dans un emplacement de
l'espace dans lequel il existe un Champ de ForcesUniforme sous
l'action duguel fonctionne cet appareil, ce Champ de Force Uniforme
induit dans les blocs des forces determinees qui, dans leur ensemble,
constituent un systeme de forces directement appliquees a cet
appareil.8.- APPAREIL TOURNANT AUTON9ME, selon les revendications
precedentes, caracterise en ce que, lorsque le Champ deForces Uniforme
sous l'action duquel fonctionne cet appareil est le Champ de Gravite
Terrestre, les forces induites dans les blocs sont des poids; dans ce
cas, il est conseille de faire en sorte que le poids specifique des
blocs soit considerable, ces blocs etant constitues par: du'pIomb, du
iron, etc.9.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon les revendications
precddentes, caracterise en ce que tous les blocs sont capables de se
deplacer le long de leurs bras de pale respectifs, et en meme temps
les blocs se deplacent egalement en decrivant une seconde trajectoire,
commune a tous les blocs de caractere tournant lorsqu'ils se deplacent
le long du guide.10.- APPAREIL TOURNANT AUTONOMIE, selon les
revendications precedentes, caracterise en ce que les connexions de
tous les blocs avec le bras de pale respectif permettent le deplace-
ment de chacun des blocs le long du bras de pale respectif et
egalement, en meme temps, le deplacement de chacun des blocs le long
du guide.11.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon les revendications
precedentes, caracterise en ce que les connexions de deux blocs avec
le guide permettent le deplacement de chacun des blocs le long du
guide et permettent egalement, en meme temps, le deplacement de chacun
des blocs le long du bras de pale respectif.12.- APPAREIL TOURNANT
AUTONOME, selon les revendica tions.precedentes, caracterise en ce que
sa pale est situee de facon que le plan imaginaire dans lequel est
inscrite cette pale soit parallele a la direction du Champ de Forces
Uniforme sous l'action duquel fonctionne cet appareil et en ce que
l'axe de rotation de la pale est perpendiculaire a la direction
duChamp de Forces Uniforme.13.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon les
revendications precedentes, caracterise en ce que, lorsque le Champ
deForces Uniforme sous l'action duquel fonctionne cet appareil est le
Champ de Gravite Terrestre, sa pale se situe verticalement et son axe
de rotation est en position horizontale.14.- APPAREIL TOURNANT
AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise en ce que
le guide est situe en une position decalee de facon variable par
rapport a la pale, vers l'un quelconque des deux demi-cercles
imaginaires que l'on obtient en divisant le cercle imaginaire dans
lequel est inscrite la pale par un diametre parallele a la direction
du Champ de Forces Uniforme et qui passe par le centre de rotation de
la pale.15.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon les revendications
precedentes, caracterise en ce que la projection imaginaire
perpendiculaire au guide sur le plan imaginaire dans lequel est
inscrite la-pale est tel que le centre de rotation de la pale se
trouve a l'interieur de cette projection du guide.16.- APPAREIL
TOURNANT AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise
en ce que les dimensions du guide sont en rapport avec celles de la
pale, de facon que la prosection perpendiculaire du guide sur le
cercle imaginaire dans lequel est inscrite la pale se trouve a
l'interieur de ce cercle imaginaire.17.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME,
selon les revendications precedentes, caracterise en ce que, lorsque
la trajectoire decrite par les blocs en se ddplacant le long du guide
est une figure geometrique dotee d'un centre de symetrie, la
projection perpendiculaire au centre de symetrie indique sur le plan
imaginaire dans lequel est inscrite la pale ne coincide jamais avec le
centre de rotation de la pale.18.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon
les revendications precedentes, caracterise en ce que, dans le cas
concret dans lequel le guide definit une trajectoire circulaire des
blocs, ce guide peut etre realise au moyen de tiges qui remplissent
les conditions suivantes: a) toutes les tiges doivent etre de
caractristiques identiques, b) toutes les tiges doivent etre
distribuees a raison d'une tige par bloc, c) le nombre de tiges doit
etre egal a celui des blocs et a celui des bras de pale, d) toutes les
tiges sont reliees par l'une de leurs extremites a leurs blocs
respectifs au moyen de roulements a billes, pour permettre la rotation
de la tige autour de cette connexion, e) l'autre extremite de chacune
des tiges doit etre reliee a l'axe de rotation de ce guide au moyen de
roulements a billes pour permettre egalement la rotation de toutes les
tiges autour de l'axe de rotation de ce guide, f) le cercle imaginaire
defini par chaque tige durant sa rotation autour de l'axe de rotation
du guide doit etre parallele au plan imaginaire dans lequel est
inscrite la pale.19.- APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon les
revendications precedentes, caracterise en ce que le guide definit une
trajectoire circulaire des blocs, ce guide peut etre construit avec
une voie fixe de forme circulaire permettant le deplacement de tous
les blocs te long de la voie du guide.20.- APPAREIL TOURNANT
AUTONOMIE, selon les revendications precedentes, caracterise en ce
que, lorsque le cercle imaginaire dans lequel est inscrite la pale est
divise de facon imaginaire en deux demi-cercles imaginaires obtenus au
moyen d'un diametre parallele a la direction du Champ de Forces
Uniforme sous l'action duquel fonctionne cet appareil et qui passe par
le centre de rotation de la pale, la trajectoire que decrit chacun des
blocs en se deplacant, en meme temps, le long de leur bras de pale
correspondant et le long du guide, est telle que la valeur absolue de
la somme des moments; par rapport a l'axe de rotation de la pale, des
forces localisees dans les blocs qui sont situes a tout moment dans
l'un des deux demi-cercles imaginaires indiques plus haut, soit
differente de la valeur absolue de la somme des moments, par rapport a
l'axe de rotation de la pale, des forces localisees dans les autres
blocs, qui sont si- tues dans l'autre demi-cercle imaginaire.21.-
APPAREIL TOURNANT AUTONOME, selon les revendications precedentes,
caracterise en ce que la rotation de la pale est due au fait que la
somme des moments, par rapport a l'axe de rotation de la pale, des
forces localisees dans chacun des blocs, n'est pas nulle.22.- APPAREIL
TOURNANT AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise
en ce que la regularite du mouve ment de rotation de la pale est
favorisee lorsque les pieces qui constituent cet appareil sont placees
de facon reguliere; et cette regularite du mouvement de la rotation de
la pale est meilleure lorsque: a) le nombre de bras de pale est pair,
b) les bras de pale sont places symetriquement dans la pale, c) le
plan imaginaire dans lequel est inscrit le guide est parallele au plan
imaginaire dans lequel est inscrite la pale et d) le guide definit une
trajectoire des blocs avec un centre de symetrie.23.- APPAREIL
TOURNANT AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise
en ce qu'il est capable de transmettre le mouvement de sa pale a
d'autres machines susceptibles de recevoir le mouvement au moyen d'un
mecanisme de transmission de mouvement quelconque.24.- APPAREIL
TOURNANT AUTONOME, selon les revendications precedentes, caracterise
en ce qu'il est supporte pour qu'il soit place de facon correcte par
rapport au Champ de ForcesUniforme sous l'action duquel fonctionne cet
appareil.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [26][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [27][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2519711
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
57 Кб
Теги
fr2519711a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа