close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520007A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (42/ 181)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(15/ 128)
[6][_]
iron
(32)
[7][_]
hydroxide
(22)
[8][_]
water
(21)
[9][_]
FERRic
(16)
[10][_]
zinc
(9)
[11][_]
AMMONIUM
(8)
[12][_]
ammonia
(7)
[13][_]
decan
(3)
[14][_]
DES
(2)
[15][_]
iron (III)
(2)
[16][_]
xyde
(2)
[17][_]
oxygen
(1)
[18][_]
chloride
(1)
[19][_]
iron (II)
(1)
[20][_]
hydroxide iron
(1)
[21][_]
Generic
(5/ 19)
[22][_]
ZINC chlorides
(11)
[23][_]
salts
(3)
[24][_]
chlorides
(3)
[25][_]
oxide
(1)
[26][_]
hydroxides
(1)
[27][_]
Physical
(15/ 17)
[28][_]
de 40 metres
(2)
[29][_]
de 100 litres
(2)
[30][_]
100 litres
(1)
[31][_]
0,03 litres
(1)
[32][_]
de 80 litres
(1)
[33][_]
0,5 g/l
(1)
[34][_]
de 1 metre
(1)
[35][_]
300 metre
(1)
[36][_]
1 metre
(1)
[37][_]
500 watts
(1)
[38][_]
50 minutes
(1)
[39][_]
0,80 metre
(1)
[40][_]
0,3 mm
(1)
[41][_]
de 0,04 mm/sec
(1)
[42][_]
0 N
(1)
[43][_]
Gene Or Protein
(6/ 15)
[44][_]
ETRE
(6)
[45][_]
DANS
(5)
[46][_]
Gne
(1)
[47][_]
Ves
(1)
[48][_]
Regu
(1)
[49][_]
Tric
(1)
[50][_]
Substituent
(1/ 2)
[51][_]
oxy
(2)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520007A1
Family ID 5202871
Probable Assignee Asturienne France
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE REGENERATION EN CONTINU DE BAINS DE FLUXAGE DANS
LA GALVANISATION AU TREMPE DE PIECES EN ACIER
Abstract
_________________________________________________________________
LE BAIN DE FLUXAGE, DANS LA CUVE 1, COMPOSE DE ZINC chlorides ET
D'AMMONIUM, SE POLLUE PAR DU iron DISSOUS PROVENANT DES PIECES A
GALVANISER. POUR ELIMINER CE iron ON PRELEVE PAR LA POMPE 12 UN
COURANT CONSTANT DE BAIN DE FLUXAGE, ON Y AJOUTE DES QUANTITES DOSEES
D'water OXYGENEE ET D'AMMONIAQUammonia EN SORTE QUE L'water OXYGENEE
SOIT EN RAPPORT STOECHIOMETRIQUE AVEC LE iron II ET QUE LE PH SOIT
SENSIBLEMENT DE 4, ON LAISSE L'water OXYGENEE REAGIR AVEC LE iron II
EN MILIEU CALME DANS LE REACTEUR 2, PUIS ON LAISSE PRECIPITER
L'hydroxide FERRic DANS LE DECANTEUR 3, D'OU LE LIQUIDE CLAIR EST
RENVOYE A LA CUVE 1, TANDIS QUE LES BOUES D'hydroxide SONT PURGEES PAR
LA CANALISATION 3, POUR ETRE EVENTUELLEMENT SOUMISES A FILTRATION DANS
LE FILTRE 4.
Description
_________________________________________________________________
L'invention a trait a un procede de regeneration du con- tenu de cuves
de fluxage, constitue de zinc chlorides et d'ammonium en solution
aqueuse, o sont plongees des pieces en acier avant galvanisation au
trempe.
Au cours du processus de galvanisation au trempe, c'est- a-dire par
immersion des pieces dans un bain de zinc en fusion, les pieces
subissent des traitements de surface preparatoires comprenant un
degraissage en bain alcalin, un decapage en bain acide, et une
operation dite fluxage qui consiste a recouvrir les pieces d'une mince
couche de zinc chlorides et d'ammo- nium (flux), en les plongeant dans
une cuve contenant une so- lution aqueuse de ces salts, puis
eventuellement en evaporant en etuve l'water de la solution.
Pour reduire les transports de bain de degraissage dans le bain de
decapage, et de ce bain de decapage dans le bain de fluxage, on
effectue des rincages intermediaires Neanmoins le bain contenu dans la
cuve de fluxage s'enrichit progressi- vement en iron, essentiellement
a l'etat divalent, qui provient du transport de bain de decapage,
dilue par le rincage, et de l'attaque du iron par la solution de
fluxage.
L'entrainement de ironsalts dans la cuve de galvanisa- tion provoque
une reaction du zinc en fusion avec ces ironsalts, avec formation de
mattes, composes zinc/iron, qui precipi- tent dans le zinc fondu et
ont tendance a se rassembler en fond de cuve Ces mattes peuvent
provoquer des defauts dans le recouvrement de zinc, et provoquent des
pertes de zinc.
Lorsque le bain de fluxage contient plus que des traces de iron
dissous, unepartie de ce iron a l'etat divalent accompa- gne les zinc
chlorides et d'ammonium dansle flux, tandis qu'une autre partie
s'oxide a l'etat trivalent sous l'action de l'oxygen atmospherique, et
precipite a l'etat d'hydroxide ferric; l'hydroxide ferric est
partiellement entraine par la solution de fluxage Aux mattes qui se
forment par attaque directe du iron par le zinc en presence de flux
lors de la gal- vanisation viennent s'ajouter, de facon indesirable,
les mat- tes provenant de la presence de iron dissous dans le bain de
fluxage.
Pour remedier a cette difficulte, il est classique d'ef- fectuer
periodiquement une regeneration des bains de fluxage.
Pour ce faire on ajoute au contenu de la cuve de l'water oxyge- nee,
jusqu'a ce que pratiquement tout le iron contenu passe a l'etat
trivalent, et precipite sous forme d'hydroxide ferric, qui se presente
sous forme de flocons On laisse se former en fond de cuve des boues
d'hydroxide, que l'on evacue ensuite par pompage Le bain clair qui
subsiste est complete en niveau et en teneur.
On comprend aisement que cette operation de regeneration qui bloque
l'exploitation de la ligne de galvanisation pendant une duree
importante, n'est executee que lorsque la teneur du bain de fluxage en
iron dissous atteint des valeurs prohibiti- ves entrainant une baisse
sensible de la qualite de la galva- nisation Par ailleurs le
prelevement des boues en fond de cuve provoque un entrainement de bain
de fluxage important les boues sont volumineuses, et relativement
riches en zinc et chloride Il est onereux de traiter ces boues pour
eviter des pollutions La pratique courante presente encore un incon-
venient: l'oxydation du iron a l'etat trivalent par l'water oxy- genee
ne doit pas etre conduite sous agitation, sous peine de voir
l'hydroxide ferric se former en flocons de taille re- duite qui ne
sont pas susceptibles de decanter en un temps raisonnable Il s'ensuit
que l'water oxygenee ne peut etre re- partie rapidement dans la masse
du bain pour oxyder le iron.
Au cours de la diffusion lente, une quantite importante d'water
oxygenee se decompose spontanement, et la consommation de ce reactif
est excessive.
L'invention a pour objet un procede exempt des inconve- nients
precites, et propose a cet effet un procede de regene- ration du
contenu de cuves de fluxage, constitue de zinc chlorides et d'ammonium
en solution aqueuse, o sont plongees des pieces en acier avant
galvanisation au trempe, procede d'elimination du iron dissous
nuisible suivant lequel on ajoute au contenu de la cuve de l'water
oxygenee de facon a faire pas- ser pratiquement tout le iron dissous a
l'etat trivalent et former des boues insolubles d'hydroxide ferric, et
on eli- mine ces boues insolubles, caracterise en ce que l'on preleve
de la cuve un courant a debit pratiquement constant de son contenu, on
ajoute a ce courant des debits d'water oxygenee et d'ammoniaquammonia
regles respectivement en sorte que l'water oxygenee soit sensiblement
en equilibre stoechiometrique avec le iron a oxyder et que le p H soit
maintenu sensiblement a 4, on laisse s'achever la formation
d'hydroxide ferric en milieu calme, et on evacue par decantation les
boues d'hydroxide en renvoyant a la cuve la solution de zinc chlorides
et d'ammonium de- barrassee de iron.
Le procede, mis en oeuvre sur un bain o la concentration en iron
dissous reste faible, puisque l'elimination est perma- nente, permet
d'ajouter les reactifs, water oxygenee d'oxydation et ammoniaquammonia
de reglage de p H, au courant de bain de telle sorte que le pouvoir
oxydoreducteur et le p H soient ajustes de facon optimale dans le bain
en reaction; l'oxydation du iron (Il) en iron (III) se fait avec une
consommation d'water oxy- genee pratiquement reduite au minimum En
outre on profite de ce que la vitesse d'oxydation du iron est
notablement superieure a celle de la precipitation d'hydroxide ferric;
ainsi le courant, relativement plus rapide dans la phase d'injection
de reactifs, correspondant a l'etape d'oxydation, est ralenti pour
laisser venir a maturation, au p H favorable, les flocons d'hydroxide
ferric La grosseur des flocons favorise la ra- pidite et l'efficacite
de la decantation.
Diverses dispositions viennent ameliorer le processus ainsi apres
introduction des reactifs, le courant de bain est conduit au fond d'un
reacteur par une canalisation, en sorte que la duree d'oxydation soit
voisine du temps de parcours du bain dans la canalisation, tandis que
dans le reacteur o le courant est presque imperceptible, l'hydroxide
peut venir a maturation Apres cela le bain, o l'hydroxides'est
developpe pour sa majeure partie, est envoye dans un decanteur o
l'hydroxide se rassemblera en partie inferieure Il sera judicieux de
chauffer en surface le decanteur, pour eviter des turbulen- ces de
convection qui pourraient ramener en surface de l'hydro- xyde si les
couches superficielles dans le decanteur, se re- froidissant,
devenaient plus denses que les couches profondes.
Enfin les boues d'hydroxide ferric evacuees par des purges periodiques
du decanteur, par volumes reduits, peuvent aisement etre soumises a
filtration, pour recuperer la solu- tion de flux entralneepar les
purges.
Les caracteristiques et avantages de l'invention ressor- tiront
d'ailleurs de la description qui va suivre a titre d'exemple, en
reference au dessin annexe qui represente sche- matiquement i
disposition du materiel utilise pour la mise en oeuvre du procede.
Selon le mode de realisation choisi et represente, le bain de fluxage
10, solution aqueuse de zinc chlorides et d'ammo- nium est contenu
dans une cuve 1, d'une contenance de 40 metres cubes environ, qui fait
partie classiquement d'une ligne de galvanisation au trempe Cette
ligne comprend des cuves de de- graissage, de premier rincage, de
decapage acide, de second rincage, la cuve de fluxage 1, suivie d'une
etuve de sechage et de la cuve de galvanisation, qui contient un bain
de zinc fondu. Pour eliminer le iron dissous dans le bain de fluxage
10, iron qui provient des entrainements de la cuve de decapage aci-
de, et de l'attaque superficielle des pieces par le bain de fluxage,
le contenu de la cuve 1 est preleve en courant regu- lier par une
pompe volumetrique 12, a travers une canalisation d'aspiration 11 qui
debouche vers le fond de la cuve 10 Le debit de la pompe 12 est
d'environ 100 litres a l'heure, soit a peu pres 0,03 litres seconde.
La pompe 12 refoule la solution prelevee dans un reacteur 2, de 80
litres de contenance a travers un tube de reaction 21 qui penetre dans
le reacteur jusqu'au voisinage du fond A la partie superieure du tube
de reaction 21 debouchent deux aju- tages 22 b et 23 b, relies a deux
reservoirs 22 et 23 a reactifs de 100 litres de contenance, le
reservoir 22 contenant de l'water oxygenee et le reservoir 23 de
l'ammoniaquammonia, a des concentra- tions usuelles Deux pompes
doseuses 22 a et 23 a prelevent les reactifs dans les reservoirs 22 et
23 pour les envoyer aux aju- tages 22 b et 23 b Ces pompes doseuses
sont a debits asservis par des capteurs 22 c et 23 c, respectivement
pour le potentiel d'oxydoreduction et le p H, en sorte que, dans le
reacteur 2, le p H soit maintenu a 4 (+ 0,1) et que, vers la surface
du reacteur, le potentiel d'oxydoreduction corresponde a une con-
centration en iron (II) inferieure a une valeur donnee (0,5 g/l), en
presence de iron (III).
Une canalisation de trop plein 24 piquee sur le reacteur 2, et qui
definit le niveau de surface, debouche au centre et vers le fond d'un
decanteur cylindrique 23, d'un diametre de 1 metre et une hauteur de
1, 300 metre (volume 1 metre cube environ) Le reacteur est muni d'une
gouttiere peripherique
31 dans laquelle vient deborder le liquide decante, qui re- tourne a
la cuve de fluxage 1 par la canalisation 32, debou- chant au voisinage
de la surface du bain 10 Du fond du decan- teur 3 part une
canalisation de purge 33, pour evacuer les par- ticules solides qui se
sont rassemblees aufond du decanteur 3.
Une batterie de 4 thermoplongeurs 34 de puissance unitaire
500 watts permet le chauffage superficiel du contenu du decan- teur 3.
Les boues de purge extraites du decanteur 3 peuvent etre, par
l'intermediaire d'une vanne a trois directions 41, soit envoyees
directement a l'evacuation de l'atelier vers une ins- tallation de
traitement des rejets, soit dirigees par une pom- pe 42 sur un filtre
4, pour recuperer les zinc chlorides et d'ammonium du filtrat.
Si l'on porte son attention sur le cycle d'epuration de solution de
fluxage, on remarque que, avec un debit d'extrac- tion de 100 litres a
l'heure, la periode d'epuration du con- tenu 10 de la cuve 1, est de
400 heures pour un volume de 40 metres cubes Par ailleurs la duree de
melange des reactifs au courant de solution dans le tube 21 est de
l'ordre de la dizaine de seconde, et le temps de sejour dans le
reacteur 2 est d'environ 50 minutes Avec une hauteur de reacteur 2
d'en- viron 0,80 metre, la vitesse ascensionnelle de la solution dans
ce reacteur est d'environ 0,3 mm a la seconde, ce qui cor- respond a
un ecoulement pratiquement sans turbulences, o les reactions
d'oxydoreduction entre iron (Il) et water oxygenee se produisent avec
le minimum de reactions secondaires et de de- composition spontanee de
l'water oxygenee, tandis que la nucle- ation de l'hydroxide ferric se
produit dans la masse de so- lution On remarquera en outre que, en
raison-du peu d'impor- tance relative du prelevement de solution de
fluxage dans la cuve 1 vis-avis du volume total de solution, la
composition du courant preleve correspond a la composition du contenu
de la cuve, qui varie lentement, tandis que les retours par la
canalisation 32 ne sont pas susceptibles d'alterer sensible- ment la
composition du bain de fluxage sur une courte duree. Aussi les apports
de reactifs, water oxygenee et ammoniaquammonia, par les pompes
doseuses 22 a et 23 a, varient egalement tres lentement, de sorte que
les mesures des capteurs 22 c et 23 e s'effectuent sur des grandeurs,
potentiel d'oxydoreduction et p H, en regime sensiblement permanent.
A l'etape suivante, dans le decanteur 3, le temps de se- jour de la
solution est de 10 heures, ce qui correspond a une vitesse
ascensionnelle de 0,04 mm/sec environ, pour les di- mensions de
reacteur precisees plus haut Non seulement la maturation des flocons
d'hydroxide ferric a le temps d'etre complete, mais encore ces flocons
ont une densite apparente telle que leur vitesse de chute peut exceder
largement la vi- tesse ascensionnelle du liquide On notera que, dans
le reac- teur 2, o les flocons ont peu depasse encore le stade de
nucleation, tandis que la vitesse ascensionnelle du liquide est pres
de huit fois plus grande, l'entrainement de l'hydro- xyde ferric est
sensiblement complet.
Par ailleurs, il est de pratique courante d'effectuer le fluxage a une
temperature superieure a l'ambiante, afin d'ope- rer avec des bains
plus concentres en chlorides, amenes a une viscosite acceptable La
solution qui sejourne 10 heures dans le decanteur 3 se refroidirait,
tant par les parois du decan- teur qu'en surface Les inegalites de
temperature dans le de- canteur 3 engendreraient des mouvements de
convection dans le liquide, du fond en partie centrale vers la surface
en partie peripherique, entrainant en consequence l'hydroxide ferric
vers la cuve 1 C'est la raison pour laquelle on prevoit le chauffage
des couches superficielles du decanteur 3, en sorte de former une
couche chaude en surface, stable et capable de proteger contre le
refroidissement les couches sous-jacentes.
Bien entendu l'invention niest pas limitee a l'exemple decrit, mais en
embrasse toutes les variantes d'execution, no- tamment en s'adaptant
au volume de bains de fluxage a epurer.
De plus, lorsque les cadences de travail sont regulieres, on peut
faire l'economie de reglage asservi des debits de reac- tifs, en
verifiant periodiquement les conditions de p H et d' oxydoreduction.
2520007 '
Claims
_________________________________________________________________
R E V E N D I C A T I 0 N S
1 Procede de regeneration du contenu de cuves de fluxage, constitue de
zinc chlorides et d'ammonium en solution aqueuse, o sont plongees des
pieces en acier avant galvanisa- tion au trempe, procede d'elimination
du iron dissous nuisible suivant lequel on ajoute au contenu de la
cuve de l'water oxyge- nee de facon a faire passer pratiquement tout
le iron dissous a l'etat trivalent et former des boues insolubles
d'hydroxide ferric, et on elimine ces boues insolubles, caracterise en
ce que l'on preleve de la cuve un courant a debit pratiquement
constant de son contenu, on ajoute a ce courant des debits d'water
oxygenee et d'ammoniaquammonia, regles respectivement en sorte que
l'water oxygenee soit sensiblement en equilibre stoechiome- tric avec
le iron a oxyder et que le p H soit maintenu sensi- blement a 4, on
laisse s'achever la formation d'hydroxide iron- rique en milieu calme,
et on evacue par decantation les boues d'hydroxide en renvoyant a la
cuve la solution de zinc chlorides et d'ammonium debarrassee de iron.
2 Procede suivant la revendication 1, caracterise en-ce qu'on
maintient en circulation le courant de solution de chlo- rures apres
ajout d'water oxygenee et d'ammoniaquammonia sur un par- cours
suffisamment long pour que l'oxydation du iron soit sen- siblement
complete, avant de laisser s'achever en milieu calme la formation
d'hydroxide.
3 Procede suivant la revendication 1 ou la revendication 2,
caracterise en ce qu'on transfere la solution de chlorides, apres
formation de la majeure partie de l'hydroxide ferric, dans une zone de
decantation.
4 Procede suivant la revendication 3, caracterise en ce que l'on
chauffe la solution de chlorides en surface dans la zone de
decantation. Procede suivant une quelconque des revendications 1 a 4,
caracterise en ce que les boues evacuees par decantation sont soumises
ulterieurement a une operation de filtrage en sorte de recuperer de la
solution de zinc chlorides et d'an- moniu entrainee par ces boues.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [54][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [55][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520007
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[56]____________________
[57]____________________
[58]____________________
[59]____________________
[60]____________________
[61]____________________
[62]____________________
[63]____________________
[64]____________________
[65]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
26 Кб
Теги
fr2520007a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа