close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520103A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (36/ 83)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(8/ 31)
[6][_]
TROU
(20)
[7][_]
Etre
(3)
[8][_]
Cou
(2)
[9][_]
Lla
(2)
[10][_]
DANS
(1)
[11][_]
Est-a
(1)
[12][_]
Lic
(1)
[13][_]
Rela
(1)
[14][_]
Physical
(19/ 27)
[15][_]
500 m/s
(5)
[16][_]
1000 m/s
(3)
[17][_]
2800 m/s
(2)
[18][_]
200 g
(2)
[19][_]
de 3000 m
(1)
[20][_]
de 3000 m/s
(1)
[21][_]
3000 m/s
(1)
[22][_]
de 500 m/s
(1)
[23][_]
200 m/s
(1)
[24][_]
2300 m/s
(1)
[25][_]
de 50 % de
(1)
[26][_]
90 %
(1)
[27][_]
10 %
(1)
[28][_]
de 70 mm
(1)
[29][_]
140 g
(1)
[30][_]
3 %
(1)
[31][_]
15 % de
(1)
[32][_]
27 g
(1)
[33][_]
250 g
(1)
[34][_]
Generic
(2/ 11)
[35][_]
METAL
(10)
[36][_]
cation
(1)
[37][_]
Molecule
(4/ 7)
[38][_]
zirconium
(2)
[39][_]
titanium
(2)
[40][_]
aluminium
(2)
[41][_]
copper
(1)
[42][_]
Organism
(2/ 6)
[43][_]
OBUS
(5)
[44][_]
axia
(1)
[45][_]
Chemical Role
(1/ 1)
[46][_]
poison
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520103A1
Family ID 1927824
Probable Assignee Bofors Ab
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title CHARGE CREUSE COMPORTANT UNE BAGUE METALLIQUE INTERNE
DESTINEE A SERVIR DE PROJECTILE SUPPLEMENTAIRE
Abstract
_________________________________________________________________
CHARGE CREUSE COMPORTANT UNE BAGUE METALLIQUE INTERNE DESTINEE A
SERVIR DE PROJECTILE SUPPLEMENTAIRE.
LE CREUX DE LA CHARGE EST DELIMITE PAR UNE COUCHE DE METAL QUI FORME,
A L'AMORCAGE DE LA DETONATION, UN DARD 2 PENETRANT, PROJETE A GRANDE
VITESSE V, V ET CHARGE DE PERCER UN TROU DANS LE BLINDAGE D'UNE CIBLE
1 EFFET PRIMAIRE, AINSI QU'UNE MASSE 3 A VITESSE RELATIVEMENT BASSE V.
LA CHARGE COMPORTE UN CORPS METALLIQUE SUPPLEMENTAIRE, PLACE EN AVANT
DE LA COUCHE METALLIQUE ET QUI, A L'AMORCAGE DE LA DETONATION, FORME
UNE PARTIE 4 SEPAREE, A ROLE DE PROJECTILE A EFFET SECONDAIRE, ET QUI
PRECEDE A PLUS GRANDE VITESSE V LA MASSE 3.
APPLICATION: EQUIPEMENT D'OBUS ET DE PROJECTILES DIVERS.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne une charge creu-
se exercant un premier effet par le percage d'un trou dans
une cible, et exercant un effet secondaire par la penetra-
tion de la matiere de charge, par ce trou, a l'interieur de la cible
en provoquant un effet d'endommagement sous forme d'une pression, d'un
incendie, d'une fragmentation et/ou un effet d'empoisonnement ou
analogue a l'interieur de la cible La charge comprend ainsi une cavite
s'etendant dans la direction longitudinale de formation de la partie
projetee de la charge Cette cavite est delimitee ou recouverte par une
couche metallique qui, pour exercer l'effet primaire precite, engendre
une partie avant projetee penetrante, ayant une vitesse relativement
elevee, ainsi que ce que l'on appelle une partie arriere projetee, qui
suit la partie avant projetee mais presente une vitesse relativement
lente La charge comprend en outre un corps supplementaire place a
l'avant de ladite couche metallique ou integre a cette cou-
che pour engendrer, a l'amorcage de la charge, une partie separee
accompagnant la partie avant penetrante et destinee a faire partie de
la matiere de charge provoquant l'effet secondaire. On sait deja
utiliser des charges creuses dans differents types d'engins et
projectiles De tels engins et projectiles servent a penetrer la
protection qu'assure un blindage a des chars de combat ou tanks, a des
bateaux,
vaisseaux et vehicules semblables.
On sait deja engendrer une partie avant projetee et penetrante ayant
un pouvoir important de percement de blindage Les vitesse des
particules de la partie projetee sont, dans les differents elements de
la partie projetee, relativement grandes et l'on pourrait mentionner
par exemple qu'a l'avant de la partie projetee, les particules peuvent
atteindre jusqu'a 10 000 m/s mais que les vitesses diminuent vers
l'arriere, de sorte que les parties arriere de la partie
projetee ont des vitesses qui sont voisines de 3000 m seule-
ment par seconde De telles vitesses sont determinees par la forme et
la structure de la couche metallique, de la matiere formant la charge
explosive ou la charge proprement dite, etc. Il s'est avere qu'environ
15 "O seulement de la masse de la couche metallique sont transformes
en la partie penetrante ou utile projetee, et que le reste de la
couche metallique, soit 85 t environ, forment la partie arriere ou le
"lingot" qui suit la partie avant penetrante et presente une vitesse
relativement faible, environ
500 m/s dans cet exemple.
Ce corps supplementaire, dispose a l'avant de la couche metallique,
s'est transforme jusqu'a present en de la matiere de lingot ou de
partie arriere a faible vitesse.
En raison de la faible vitesse de la partie ar-
riere, ou lingot, et de sa forme a d'autres egards, cette partie
arriere n'est en regle generale, notamment dans le cas des blindage
protecteur assez epais, pas capable de penetrer dans le trou
relativement long et petit perce par la partie penetrante de la charge
et, par suite, la matiere du lingot ou partie arriere est retenue dans
le trou Il convient de noter a cet egard que le diametre externe ou
les dimensions de ce "lingot" excedent nettement le diametre du trou
perce Cela a egalement pour consequence l'absence
du ou des effets secondaires souhaites.
L'un des buts de la presente invention consiste
a resoudre le probleme expose ci-dessus Ainsi, une caracte-
ristique dela charge-creuse selon l'invention consiste en l'agencement
specifique du corps supplementaire de maniere qu'il constitue une
partie separee a l'avant du "lingot" ou partie arriere, ladite partie
separee ayant une vitesse
excedant nettement celle de ce lingot.
Dans d'autres formes de realisation de l'inven-
tion, le corps supplementaire est agence de maniere a engen-
drer la partie separee en forme de projectile et qui suit juste
derriere la partie penetrante avant de la charge,
en ayant sensiblement la meme vitesse que les fragments ar-
riere de la partie penetrante Ainsi, la partie separee en forme de
projectile proprement dit a une vitesse inferieure d'au maximum 1000
m/s, et de preference inferieure d'environ
500 m/s, a la vitesse de la partie arriere de la charge pene-
trante. Dans d'autres developpements de l'invention,
il est decrit plus en detail une charge creuse dont la fabri-
cation est techniquement simple et relativement peu onereuse alors que
cette charge peut encore exercer un tres grand
effet d'endommagement.
La charge creuse selon l'invention peut exercer un role efficace de
penetration meme dans des blindages protecteurs relativement epais des
cibles visees Si les particules des parties arriere de la charge
penetrante ont une vitesse qui est par exemple voisine de 3000 m/s, la
vitesse de la partie separee suivante, ayant de preference la forme
d'un projectile ou d'une tete de fleche ou dard, est d'environ 2800
m/s, c'esta-dire une vitesse qui excede
nettement la vitesse, environ 500 m/s, du "lingot" La solu-
tion Pinsi proposee engendre ce que l'on peut appeler une partie
efficace projetee en tandem ou en double et qui exerce un effet
secondaire important Il convient de noter que non seulement la partie
separee, en forme de projectile, penetre dans le trou forme par la
partie penetrante de la charge, mais que cette partie separee agrandit
egalement ce trou, ce qui permet egalement au "lingot" qui suit cette
partie
separee d'emprunter egalement ce trou.
Une forme de realisation de l'invention sera maintenant decrite plus
en detail, a titre illustratif et nullement limitatif, en regard du
dessin annexe sur lequel
la figure 1 montre schematiquement les diffe-
rentes parties d'une charge creuse projetee, selon l'inven-
tion, et leurs positions relatives apres l'amorcage de la charge au
voisinage d'une cible, et la figure 2 montre une forme de realisation
selon l'invention dans laquelle la charge creuse a ete integree
a un obus ou un engin ou projectile semblable.
Sur la figure 1, une cible est indiquee en 1.
Cette cible peut etre constituee par un blindage protecteur que l'arme
ou projectile doit percer pour exercer un effet d'endommagement
prenant la forme d'une pression, d'un incendie, d'une fragmentation ou
d'un emoisonnement, a l'interieur de la cible Une arme en forme de
charge creuse exerce alors
un effet primaire aussi bien qu'un effet secondaire L'ef-
fet primaire est cree par une partie projetee, penetrante ou active,
de la charge creuse, qui perce un trou dans le
blindage protecteur L'effet secondaire est cree par la ma-
tiere de la charge qui emprunte ce trou et provoque l'ele-
vation soudaine prevue de pression, un incendie, une frag-
mentation et/ou un empoisonnement ou un effet analogue au sein de la
cible Les traits interrompus la indiquent le trou realise par la
partie projetee penetrante dans le
blindage protecteur.
Selon l'invention, la charge creuse enge ndre une partie projetee
penetrante ayant un pouvoir de percage relativement eleve Une
caracteristique de cette charge creuse consiste en ce que les
differentes particules de l'avant de la partie projetee penetrante ont
une vitesse relativement elevee Par exemple, les particules de l'avant
2 a de la partie projetee ont une vitesse v 1 d'environ 10 000 m/s.
Lorsqu'on se dirige vers l'arriere de la partie projetee, la vitesse
des particules diminue, de sorte que, a l'arriere 2 b de la partie
projetee, la vitesse v des particules n'est 2.
que d'environ 3000 m/s.
Des charges creuses de ce type engendrent egalement,en plus de la
masse penetrante projetee, une masse ou un "lingot" 3 ayant une
vitesse v relativement lente, qui, dans cet exemple, est voisine de
500 m/s Le diametre externe de ce "lingot" excede nettement le
diametre d du trou(la)
perce par la partie penetrante projetee 2.
Selon l'invention, la charge engendre egalement une partie separee 4
qui suit la partie penetrante projetee 2 mais est separee de la masse
ou du "lingot" 3 La partie
4 a une vitesse v excedant largement celle du "lingot" v 3.
4.3 Dans une forme preferee de realisation, cette partie separee 4
possede une vitesse v 4 inferieure a la vitesse v 2 de la
partie arriere 2 b de la masse ou partie penetrante projetee.
De preference, la difference entre les vitesses v 2 et v 4 n'est pas
superieure a 1000 m/s et meme, encore mieux, cette
Z 520103
difference est inferieure a 500 m/s Dans cette forme de rea-
lisation, la partie separee 4 presente une vitesse v 4 d'environ 2800
m/s, c'est-a-dire environ 200 m/s de moins que la vitesse v 2 et
environ 2300 m/s de plus que,la vitesse v} de la masse ou du lingot 3.
Dans la forme preferee de realisation, la partie separee 4 a egalement
la forme d'une tete de fleche, d'un dard ou projectile, ce qui lui
facilite le passage par le trou la Le diametre maximal, d de la partie
4 excede le Io diametre D du trou la, mais en raison de la vitesse v 4
de la partie 4 et, dans une certaine mesure, en raison aussi de la
forme de cette partie, on obtient pour elle un pouvoir important de
percement dans le trou la Le diametre d de la partie 4 excede
d'environ 10 fois, dans le present exemple, le diametre dl de la
partie projetee penetrante 2 On pourrait aussi considerer la partie 4
comme etant un prolongement de la partie projetee et penetrante, de
sorte que la partie projetee 2 et la partie 4 forment ce que l'on peut
appeler une partie projetee en serie ou en "tandem" La partie 4
agrandit le trou la, ce qui facilite ensuite le passage, dans ce trou
la, de la masse 3 d'accompagnement La partie 4 augmente egalement
l'effet secondaire d'endommagement en forme de fragmentation, de
pression soudaine, d'incendie et/ou d'etalement d'un poison, et cet
effet est dans certains
cas accentue par la masse 3 d'accompagnement.
Une charge creuse destinee a produire la confi-
guration de projectile ou de masse projetee decrite ci-
dessus est illustree sur la figure 2 La charge creuse cons-
titue alors une partie d'un obus ou d'une munition analogue,
la tete explosive ou militaire constituant la partie inter-
mediaire ou arriere La charge creuse 5 comprend alors une enveloppe
externe 6 et, a l'arriere, un dispositif 7 d'amorcage de la charge Il
convient de noter que l'obus, ou munition analogue, est amorce d'une
facon connue-en soi a une distance predeterminee de la surface de la
cible, de sorte qu'on obtient une configuration optimisee de la masse
projetee 2, analogue a ce qui est represente sur la
figure 1.
La charge situee a l'interieur de l'enveloppe
6 comprend un explosif 8 a symetrie de rotation, par exem-
ple de "hexatol" introduit sous forme moulee La charge
presente une cavite interne ou un creux 9 delimite et re-
couvert par une couche metallique 10, par exemple une couche de copper
La cavite 9 est de forme principalement conique, et sa surface externe
est un peu concave Le sommet du cone est situe a l'arriere, et le cone
s'evase dans la direction,
indiquee par la fleche S, de projection de la charge.
A l'extremite 5 a de la charge, la couche metal-
lic 10 se termine a l'interieur de la partie 8 a de l'explo-
sif, et une bague Il sensiblement cylindrique est placee
a la partie la plus arriere de la charge, en etant partielle-
ment noyee dans la partie 8 a de l'explosif 8 La bague est enfoncee de
plus de 50 % de sa longueur axiale, de preference de 60 -a 90 %, dans
l'explosif La bague cylindrique est realisee en zirconium, en
titanium, en aluminium ou en un metal equivalent La bague 11 est ainsi
entour 6 e par la partie annulaire 8 a de l'explosif L'epaisseur de la
bague 11 est approximativement egale a celle de la couche metallique
10
et elle represente de 2 a 10 % du calibre ou diametre exter-
ne de la munition Le poids de la bague 11 est d'environ
9 pour une munition de 70 mm de calibre ou de diametre.
Le poids de la bague peut cependant varier entre 100 et
140 g et de preference entre 150 et 200 g.
La surface interieure extreme lla de la bague 11 est en contact avec
la surface extreme l Oa correspondante de la couche metallique 10, de
sorte que l'on obtient une liaison sensiblement etanche La surface
extreme lla de la 3 % bague 11 comporte un rebord llb entourant une
petite partie
de la surface externe de la couche metallique 10 a l'extre-
mite lios La bague 11 presente en outre un filetage externe llc a
l'extremite externe ild Ce filetage l Ic permet de fixer la bague Il
dans un taraudage 6 a correspondant de
l'envelqppe externe 6 A l'extremite lld, la bague 11 com-
porte egalement une bride lle de guidage * Lorsque la charge 8 est
amorcee, la couche
metallique 10 est comprim 4 e a partir de l'extremite superieure.
La couche de metal situee en face de l'axe longitudinal de la charge
va former la partie penetrante,oudard,qui est projetee a grande
vitesse L'autre partie de la couche de metal va former le "lingot", de
sorte que le metal du sommet du cone va former la partie arriere du
lingot et le metal de la base du cone va former les parties avant du
lingot Environ 15 % de la couche de metal forment la partie penetrante
projetee, cependant que le reste de
cette couche de metal est inclus dans le lingot.
Comme deja mentionne, en raison de la forme et de l'emplacement
specifiques de la bague Il, il se
forme egalement une partie separee 4 projetee, et qui pre-
sente une bien plus grande vitesse que le lingot 3 ou une vitesse qui
n'est que faiblement inferieure a celle
des parties arriere du dard ou partie penetrante projetee 2.
* Cette bague va former une partie 4 pesant environ 27 g.
Le reste de la matiere de la bague est inclus dans le lingot 3. La
charge creuse selon l'invention consiste en des constituants faciles a
fabriquer et a assembler pour la production industrielle d'obus ou
projectiles ou engins analogues L'objet de l'invention est donc bien
susceptible
d'une application industrielle.
Il va de soi que, sans sortir du cadre de
l'invention, de nombreuses modifications peuvent etre ap-
portees a la charge creuse decrite et revendiquee Par exemple, au lieu
d'etre separee, la bague pourrait faire partie integrante de la couche
metallique 10, ou bien presenter une autre configuration et se trouver
en un autre endroit En outre, il n'est pas indispensable que la partie
8 a soit strictement annulaire.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Charge creuse dont un effet primaire consis-
te a percer un trou dans une cible ( 1) et un effet secou-
daire consiste a faire penetrer la matiere de cette charge, par ledit
trou, dans la cible en provoquant dans celle-ci des phenomenes de
pression, de fragmentation, d'incendie ou, eventuellement ou en
variante, d'empoisonnement, cette charge comprenant (a) une cavite (
9) s'etendant dans la
direction de l'explosion, recouverte ou limitee par une cou-
che metallique ( 10) et qui, a l'amorcage de la charge, engendre un
dard ou une partie penetrante ( 2) dirigee vers l'avant a grande
vitesse (vy, v 2) et creant ledit effet primaire, ainsi qu'un lingot (
3) ayant une vitesse (y 3) rela-o tivement basse, ainsi que (b) un
corps supplementaire ( 11) dispose a l'avant de ladite couche ( 10) ou
faisant partie integrante de la couche ( 10) pour engendrer, a
l'amorcage
de la charge, une partie separee ( 4) qui suit le dard pene-
trant ( 2) et fait partie de la matiere de la charge provo-
quant l'effet secondaire, charge creuse caracterisee en ce que le
corps ( 11) supplementaire est dispose de facon que la partie separee
( 4) se trouve en avant du lingot ( 3),
separee de celui-ci et presente une vitesse (v) bien supe-
rieure a la vitesse (v 3) du lingot.
2 Charge creuse selon la revendication 1,
caracterisee en ce que le corps supplementaire ( 11) engen-
dre une partie separee ( 4), en forme de tete de fleche ou de
projectile, qui suit de pres la partie arriere ( 2 b) du dard ou
partie penetrante projetee ( 2),et a sensiblement la meme vitesse (v
4) que la vitesse de la partie arriere
(v 2) du dard penetrant ( 2).
3 Charge creuse selon la revendication 2, caracterisee en ce que la
partie separee ( 4) en forme de projectile presente une vitesse qui
est inferieure d'au maximum 1000 m/s et de preference inferieure d'au
maximum 500 m/s, a la vitesse-(v 2) de la partie arriere-( 2 b) du
dard ou partie penetrante ( 2).
4 Charge creuse selon l'une quelconque des
revendications 1 a 3, caracterisee en ce que le corps sup-
2520 1 03
plmentaire ( 11) a la forme d'une bague sensiblement cylin-
drique, separee de la couche metallique ( 10) mais dont la
partie arriere (lia) s'etend vers l'arriere et est au con-
tact de l'extremite avant ( 10 a) de la couche metallique ( 10) et est
de preference realisee en zirconium, en titanium,
en aluminium ou en un metal equivalent.
Charge creuse selon la revendication 4,
caracterisee en ce que la bague ( 11) est disposee a l'inte-
rieur des limites de l'explosif ( 8) de la charge creuse, de
sorte qu'une partie ( 8 a) de cet explosif entoure la princi-
pale partie de la surface externe de'la bague cylindrique ( 11).
6 Charge creuse selon la revendication 5, carac-
terisee en ce que la partie (Sa) de l'explosif s'etend sur pluls
de 50, et de preference sur 60 a 90 no, de la longueur axia-
le de la bague cylindrique ( 11).
7 Charge creuse selon l'une des revendications
ou 6, caracterisee en ce que la partie ( 8 a) de la charge explosive
est annulaire et presente, dans le sens radial, une epaisseur
representant de 2 a 10 ID du diametre externe
de la charge creuse.
8 Charge creuse selon l'une quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce que la bague
cylindrique ( 11) est en contact avec une surface extreme (l Oa) de la
couche metallique ( 10) et presente sensiblement
la meme epaisseur que la couche metallique ( 10).
9 Charge creuse selon l'une quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce que la bague
( 10) presente un filetage externe (llc) permettant de la visser et de
la fixer dans un taraudage ( 6 a) correspondant
de l'envelop 5 pe externe ( 6) de la charge creuse.
Charge creuse selon l'une quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce que le poids
de la bague ( 11) se situe entre 100 et 250 g et de preference
entre 150 et 200 g.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [49][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [50][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520103
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[57]____________________
[58]____________________
[59]____________________
[60]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
28 Кб
Теги
fr2520103a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа