close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520176A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (13/ 67)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(8/ 57)
[6][_]
ETRE
(49)
[7][_]
Apte
(2)
[8][_]
CES
(1)
[9][_]
Scn
(1)
[10][_]
Ae 1
(1)
[11][_]
FS1
(1)
[12][_]
FS2
(1)
[13][_]
Ge2
(1)
[14][_]
Molecule
(1/ 5)
[15][_]
DES
(5)
[16][_]
Organism
(2/ 3)
[17][_]
animal
(2)
[18][_]
parus
(1)
[19][_]
Disease
(1/ 1)
[20][_]
Lues
(1)
[21][_]
Physical
(1/ 1)
[22][_]
de 8 bits
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520176A1
Family ID 12208121
Probable Assignee Quantel Ltd
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
EN Title VISION MIXING FOR COMPLETE PICTURE INTEGRATION
FR Title SYSTEME ET PROCEDE DE COMPOSITION D'IMAGES
Abstract
_________________________________________________________________
A mixer for video signals provides a mixed picture of single picture
quality without wipe or inset framing visible. The mixer has three
inputs (A,B,C) to a-d converters (27,28,29) which can be used for
camera (20,21,26) inputs. The first two (20,21) are used for the
pictures to be mixed and the third (26) for the control coordinate
picture providing the masking information to the processor (33). Each
picture input (20,21) feeds through the a-d converter (27,28) to
picture memories (30,31). The third input (26) also has an a-d
converter (29) and a control desk (33) on the picture mix required.
Size and orientation of picture mix components can be obtained.
LE SYSTEME DE COMPOSITION D'IMAGES COMPREND DES MEMOIRES DE TRAME 30,
31 QUI RECOIVENT L'INFORMATION A PARTIR DES PREMIERE ET SECONDE
SOURCES D'IMAGE 20, 21. UN PROCESSEUR 33 FOURNIT L'IMAGE COMPOSEE EN
UTILISANT L'INFORMATION PROVENANT DE CES SOURCES.
LE PROCESSEUR EST COMMANDE PAR L'INFORMATION DE FORME D'IMAGE RENDUE
DISPONIBLE A PARTIR D'UNE TROISIEME MEMOIRE DE TRAME 32. CETTE
INFORMATION DE FORME PEUT ETRE FOURNIE PAR UNE CAMERA 26 PAR EXEMPLE,
QUI RECOIT UNE IMAGE D'UNE SILHOUETTE, OU BIEN LA FORME PEUT ETRE
ENGENDREE MANUELLEMENT PAR L'INTERMEDIAIRE D'UNE TABLE A TOUCHE 38. LA
VALEUR INSTANTANEE DE LA FORME COMMANDE LE MELANGE DES IMAGES DE
MANIERE QUE DES PARTIES DE L'IMAGE PUISSENT ETRE PRELEVEES D'UNE SCENE
ET ETRE INSEREES SANS DEGRADATION VISIBLE. ON PEUT EGALEMENT REALISER
PAR EXEMPLE UNE MANIPULATION DE LA POSITION DE L'ORIENTATION OU DES
DIMENSIONS DE LA PARTIE D'IMAGE INSEREE.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne des systemes de composition d'images.
La composition d'images ou une image est inseree a l'interieur d'une
seconde image est connue, et dans ce procede oq utilise de simples
techniques de commutation.
Kalheureusement, les resultats ne sont pas toujours satisfaisants du
point de vue visuel et la manipulation de telles images est limitee
La presente invention concerne un systeme permet tant d'obtenir une
image composee resultante plus realiste et permettant par ailleurs
plus d souplesse que par le pas se.
Selon l'invention, il est propose un systeme de composition
d'imagescaracterise en ce qu'il comprend des premiers moyens d'entree
destines a fournir une premiere source d'information d'image, des
seconds moyens d'entree destines a fournir une seconde source
d'information d'imat ge,des moyens destines a fournir une troisieme
source d'information d'image, des moyens de traitement qui recoivent
les informations a la fois des premiere et seconde sources de maniere
a obtenir une image composee, et des moyens de commande pour modifier
les proportions de l'information d' image utilisee par lesdits moyens
de traitement et obtenir l'image composee en fonction de l'information
provenant de ladite troisieme source d'image.
Toujours selon l'invention, il est propose un procede de composition
d'images caracterise en ce qu'il comprend la reception d'une premiere
source d'information d'image, la reception d'une seconde source
d'information d'image, la reception d'une troisieme source-
d'information d'image, le traitement de l'information provenant 9 la
fois desdites premiere et seconde sources en controlant de facon
variable les proportions de I'inforation d'image utilisee au cours de
l'etape de traitement en fonction de 1' information provenant de
ladite troisieme source d'image. les premiere et/ou seconde sources
d'information peuvent etre constituees par une source d'image, une
sour ce d'information sur la couleur, ou une source engendree
synthetiqueeent.
L'invention sera maintenant decrite plus en detail en reference aux
dessins ci-annexes dans lesquels,
Fig 1 represente un schema par blocs d'un mode de realisation de la
presente invention permettant de composer une image unique a partir de
plus d'une unique source d'image,
Fig 2 montre la representation visuelle de la composition de l'image,
Fig 3a- d montrent plusieurs valeurs du parametre illustrant la
technique de melange utilisee pour la composition de l'image,
Fig 4 represente un mode de realisation du processeur de la Fig 1,
Fig 5 represente d'autres composants servant a la manipulation,
Fig 6 represente une disposition permettant de deplacer l'image
inseree,
Fig 7 represente une disposition permettant d'engendrer
artificiellement la forme inseree,
Fig 8 represente une disposition permettant de transferer la forme
inseree dans l'image d'origine, et
Fig 9 represente une disposition qui permet de crier un masque pour
faciliter la construction de l'image.
Comme deja mentionne, l'utilisation de techniques de generation
d'images composites qui sont bien connues tend a produire des
resultats qui ne sont pas realistes et paraissent artificiels ou
degrades, cette degradation pouvant etre plus ou moins prononcee quand
les donnees se presentent sous un format numerique, du fait de la
nature quantisee d'une image de television numerique.Pour obtenir de
meilleurs resultats, la presente invention vise la manipulation de
l'information d'image de maniere que l'image composee soit constituee
par une image composite realisee 7 partir de plus d'une unique source
et melangee d'une maniere qui a pour resultat visuel une image que 1'
-on ne peut pas distinguer en general d'images composees a l'origine
sous forme d'une image unique, mais tout en permettant d'effectuer des
manipulations sur la composition de cette image.
La Fig 1 represente un premier mode de realisa- tion du systeme de la
presente invention permettant de tro- duire la composition de l'image.
La premiere source d'image provient d'une camera 20 elle traverse un
convertIs- seur analogique-numerique (cil) 27 pour parvenir a la
memoire de trame 30.
La seconde source d'image est constituee par la camera 21 et elle
traverse le CAN 28 pour parvenir dans la memoire de trame 31. Les
sorties des memoires 30 et 31 sont envoyees au processeur 33 qui est
decrit plus en detail cidessous, et le resultat est disponible en vue
d'un afficha- ge sur un moniteur 34, par l'intermediaire du A 39 si
necessaire, ou peut etre utilise dans un autre endroit sous forme
analogique ou numerique selon les desirs. Ainsi, on peut considerer
l'image composee provenant du processeur 33 comme etant constituee par
l'information d'image provenant des deux sources d'image d'origine. La
facon dont ces sources sont utilisees a l'interieur du processeur est
en fait commandee par une troisieme source d'information d'image
Celle-ci est constituee par la memoire de trame addition- nelle 32.
Cette memoire additionnelle 32 contient une information sur la forme
de l'image et sur le melange, destinee a etre utilisee pour la
commande du processeur 33.5elle information peut avoir ete derivee de
la camera 6 et du
CAN 29 ou de la table a touche 38, comme explique ci-dessous, et elle
peut etre consideree comme constituant un stencil variable utilise
pour la composition de l'image.
La manipulation qui en decoule est illustree a la Fig 2. Les premiere
et seconde images contenues dans les memoires 30 et 31 respectivement
sont recues par le processeur 33. L'image de commande provenant de la
memoire 32 est utilisee pour amener le processeur a composer l'i- mage
finale a partir de la premiere image et en meme temps que la partie
de-la seconde image qui correspond a la forme de l'image de commande.
Ceci permet de n'utiliser dans l'image finale que des caracteristiques
choisies a l'interieur de la seconde image. Ainsi, on peut transposer
la personne figurant dans la scene d'interieur d'origine qui est
representee dans une scene d'exterieur apparaissant sur le moniteur
34.Dans la pratique, le processeur est egalement constitue pour
manipuler les donnees de maniere que l'image inseree soit melangee de
facon realiste dans l'image qui doit apparaitre et comme si elle etait
deja presente dans la scene d'origine. L'image de commande elle-meme
constitue le mecanisme qui dirige cette operation de melange, en
utilisant a la fois sa forme et sa valeur instantanee, comme cela sera
maintenant explique.
L'image de commande est amenagee de maniere a definir effectivement le
pourcentage utilise d'une image quand elle est traitee avec l'autre
image, avec par exemple un melange adjacent a l'interface de l'image
inseree. Cette valeur (K) est representee dans l'exemple de la Fig 3c
et l' on voit qu'elle varie d'un minimum pourparvenir a un maximum en
un endroit adjacent a la limite I, puis tutelle diminue ensuite vers
un minimum qui est adjacent a la limite II qui concerne cette ligne m.
Dans l'exemple de la Fig 2, ceci pourrait correspondre a une ligne TV
se trouvant au bas de l'image. Lors de l'enchainement, cette technique
evite la formation de bords aigus tout en permettant une augmentation
graduelle de la contribution de l'image qui est repartie sur un ou
plusieurs points images. Ainsi,dans la zone adjacente a la premiere
limite la contribution de l'image qui est sur le point d'etre inseree
(image B) est faible, puis elle augmente, avec diminution
correspondante de l'image A, jusqu'a ce que B remplace completement la
premiere source d'image A. Quand on se rapproche de la 1- mite
suivante, l'operation se repete, mais cette fois en sens inverse.Cette
technique permet d'obtenir un melange de l'image en provenance des
premiere et seconde sources dans cet exemple, seulement dans les zones
marginale de leur interface.Bien que le melange decrit puisse etre
considere comme se produisant le long d'une ligne horizontale, la meme
technique est utilisee verticalement. En d'autres parties de l'image,
le rapport est different. Du fait que le point de transition peut etre
deplace sur des lignes de balseege subsequentes, chaque ligne presente
des valeurs le gerement differentes de K, comme illustre a la Fig
3d.Dans toutes les parties de l'image oa il est inutile qu'il v ait
une contribution de la seconde source d'image B, K se trouve alors a
un minimum sur la totalite de la ligne de balayage horizontale (voir
Fig 3a).Lorsque l'image inseree comprend un bord horizontal, on peut
alors s'attendre, a proximite de cette limite, a voir apparaitre une
valeur de K representee a la Fig 3b pour la ligne de balayage
concernee. Les lignes adjacentes presentent alors une valeur de E qui
augmente jusqu'a ce qu'on atteigne la situation representee a la Fig
3c, ce qui permet d'obtenir une technique de melange en direction
verticale aussi bien qu'en direction horizontale.
Les memoires 30 a 32 partagent un bloc d'adressage d'ecriture/lecture
commun 35, qui est sous la commun de du generateur de synchronisation
d'entree 36 et du generateur de synchronisation de sortie 37, d'une
maniere normale.
Le traitement qui se deroule a l'interieur du processeur 33 et qui est
necessaire pour obtenir le melange est fourni par l'equation
SORTIE ~ K x IMAGE 1 + (1-K) x Ih.AGE 2, ou K 4 1.
Un mode de realisation du processeur 3, est represente a la Fig 4. La
valeur de K provenant de la memol- re de commande de forme 32 pour un
emplacement de pixel donne est recue par le multiplicateur 41 et son
inverse (1-K) est envoye au multiplicateur 40 par l'intermediaire de
l'inverseur 43 de maniere a commander la composition d'une image. Les
sorties d s multiplicateurs 40, 41 sont recues par l'additionneur 42,
dont la sortie peut etre envoyee au moniteur, comme represente sur la
Fig. 1.
Bien que pour des raisons de simplicite le systeme soit represente
comme ne comprenant que des memoires uniques 30 et 31 n1 effectuant
qu'un traitement en monochrome, il peut etre etendu a la couleur en
ajoutant une capacite de memoire additionnelle a ces memoires et en
ajoutant egalement un circuit de traitement parallele pour les donnees
de couleur.
Bien que la forme de l'image, avec les valeurs associees de E pour
chaque point image a l'interieur de cette trame, puisse etre engendree
synthetiquement pour la memoire 32, une facon preferee pour obtenir
ces valeurs est d' utiliser un mecanisme a forme visuelle. Une
approche representee a la Fig 1 est d'utiliser une camera 26 dont la
sortie est envoyee a la memoire 32 par l'intermediaire du CAN 29.La
forme inseree peut etre un profil ou une silhouette qui, dans la
pratique, provoque la formation d'une pente dans le niveau du signal
de sortie analogique provenant de la camera sur un certain nombre de
points image, comme a la Fig 3c, ce qui fait que lorsqu'ils sont
convertis sous forme numerique et mis en memoire en tant que mots de 8
bits par exemple, on obtient la variation de R qui est souhaitable
pour un melange bien fondu dans la region de l'enchal- nement.
En utilisant des formes presentant des valeurs d'intensite
intermediaire pour K sur la totalite de l'image ge inseree, on a
constate qu'on pouvait incorporer dans la scene composee des effets
speciaux tels que des images trans parentes ou translucides.
Quand on incorpore une camera a foute resolution ou quand on utilise
des techniques de filtrage, il est possible de modifier le nombre de
pixels en cause aux enchat- nements (en direction horizontale et
verticale), et de ce fait le gradient de la pente. Une autre approche
representee a la Fig I est d'utiliser la table a touche 38 ou tout
autre dispositif pouvant etre actionne manuellement pour fournir la
forme de l'image inseree que l'on desire et l'utiliser sous forme de
1'entree de donnee K dans la memoire 32 en utilisant des techniques
decoulant de celles decrites dans la demande de brevet britannique 2
089 625 par exemple, et comme decrit ci-dessous avec reference a la
Fig 9.
Bien que les entrees d'image dans les memoires 30 et 31 aient ete
decrites comme provenant de cameras, le systeme est suffisamment
souple pour pouvoir utiliser d' autres sources d'images. Un aspect
specifique est de composer une image contenant des informations
graphiques.Dans ce cas, la memoire 30 peut fournir les informations de
l'ar- riere-plan ou de fond (luminance ou couleur) et la forme
graphique peut etre envoyee dans la memoire 32 comme precedemment. Ces
formes peuvent etre derivees de toute source appropriee, mais pour
plus de realisme, la maniere decrite ci-dessous et illustree a la Fig
9 est preferable. La forme peut etre une ligne droite, un cercle, un
caractere alphanumerique ou autre, si on le desire.Dans la presente
situation, la memoire 31 pourrait simplement contenir une couleur ou
une intensite fixe (ou variable) qui pourrait etre selectionnee en
fonction de la forme definie par la memoire 32.
Chaque fois que la memoire 32 fournit une valeur zero, la sortie de la
memoire 30 est alors envoyee au moniteur 34 sans modification, mais
lorsque la memoire 32 emet une sortie egale a un, la couleur telle
qu'telle est definie par la memoire 31 apparait alors sur le moniteur.
Pour des valeurs comprises entre zero et un, un melange ou une
proportion de valeurs de couleur et de sorties de la memoire 30
apparaitra alors sur le moniteur.
Lorsque le systeme est utilise en conUonction avec le systeme de
creation d'image mentionne ci-dessus, l'image qui est visible sur le
moniteur simule directement l'effet que l'artiste obtiendra sur son
image quand il aura decide finalement d'incorporer ces autres
representations graphiques a son image, et en variante, il peut
utiliser ces lignes en tant que lignes directrices a mesure que
l'image est creee.
Bien que les dispositions de la Fig 1 soient representees avec un
adressage commun pour les memoires 30-32 de maniere qu'il y ait un
rapport entre pixels fixe entre les images qui y sont stockees, on
peut obtenir un avantage supplementaire qui sera maintenant decrit en
reference a la Fig 5 et qui permet un rapport entre pixels variable
avec une manipulation additionnelle, ce qui fait que tout en
conservant l'information d'image d'origine il est possible de modifier
l'emplacement, les dimensions ou l'orientation de l'image inseree dans
l'image composee.
La disposition de la Fig 5 concerne la manipulation de l'information
provenant des memoires de trame, et pour plus de simplicite, seulsles
blocs concernes sont re presentees. Les dispositifs pour l'entree et
la sortie sont ceux de la Fig 1. Le generateur d'adresses 35 est
maintenant utilise seulement avec la premiere memoire 30. Un
generateur d'adresses additionnel 44 est prevu pour etre utilise a la
fois par la seconde memoire 31 et par la memoire 32 de commande de
forme d'image.Les sorties des memoires 31 et 32 passent alors par les
interpolateurs 47 et 48 avant d'etre recues par le processeur
33.L'adressage de lecture des memoires et la commande des
ipterpolateurs sont realises par le manipulateur 49 quipermet de
selectionner l'adresse desiree et l'interpolation des pixels de facon
a obtenir la modification de dimension ou l'orientation desiree par
exemple. Les mecanismes d'interpolation et de manipulation d'adresses
sont connus dans l'art et il est renvoye par exemple a ce sujet, au
brevet americain 4 163 249. Du fait que le bloc d'adressage 44 est
commun aux memoires 31 et 32, le rapport est maintenu.Ceci permet
d'etre certain que la manipulation de la forme de l'image de commande
est reproduite pour l'image situee a l'interieur, et co'nsiderant les
images representees a la Fig 2, l'image de commande peut etre
manipulee de maniere qu'elle puisse etre par exemple retrecie et que
la personne se trouvant dans la seconde image retrecisse egalement et
soit inseree dans l'image sous un format reduit. La manipulation en
rotation de la forme de commande fera par exemple coucher la personne
dans l'image finale.
La necessite de produire chaque fois une nouvelle representation de
forme est eliminee. On peut realiser la commande manuelle de la
position, des dimensions ou de l'orientation en utilisant une bille
suiveuse ou un levier de commande par exemple, de maniere aiituelle.
Quand il est necessaire de deplacer seulement 1' emplacement de
l'image de commande, on peut utiliser un autre systeme sans employer
l'interpolation, comme cela sera maintenant decrit.
Un exemple de l'utilisation de cette technique concerne le procede de
la "decoupe et collage". Un artiste constate souvent qu'il peint les
memes images de facon r- petee et que son travail serait tres
simplifie s'il avait la possibilite de prelever une partie de l'image
qu'il avait precedemment dessinee et de la coller sur sa nouvelle
image.
Avant de coller ses images, l'artiste peut desirer que l'image a
coller soit deplacee autour de l'ecran d' origine et visionnee corme
si elle existait dans cette image, mais sans finalement l'attribuer a
l'image, et ceci peut etre obtenu en utilisant un systeme tel que
represente a la Fie 6. Les memoires 30,31 possedent alors leur propre
generateur d'adresses 35, 44, qui peuvent etre command's
independemment. Si l'adresse de depart du generateur 44 est modifiee,
alors que l'adresse de depart du generateur 35 est maintenue a 0.0, et
en utilisant alors la forme definie dans la memoire 32, l'image
decoupee de l'image B peut etre deplacee autour de l'image A jusqu 'a
ce qu'on ait trouve i' emplacement desire.Ce mouvement peut etre
commande par un levier de commande, une bille suiveuse ou tout autre
moyen.
On prevoit en outre une autre memoire de trame 45 pour perfectionner
l'ensemble et permettre a un objet de premier plan d'etre defini dans
l'image A. nette memoire 45 est egalement commandee par le generateur
d'adresses 35. Cette memoire contient l'information sur la forme ou le
melange qui definit l'objet en premier plan sur l'image A. Le pro-
cesseur 33 est modifie et il comprend un autre multiplica teur 46 qui
traite des manipulations additioinrl?es, pour produire le facteur K
correct pour le processeur, on commence par multiplier les sorties
provenant des memoires 4 et 32 l'une par l'autre avant de les
appliquer au processeur, comme decrit precedemment.Te resultat, dans
la mesure c l'artiste ou l'operateur est concerne', sera qu's mesure
qu'il deplace scn image decoupee de l'image 8 autour ae 1' image A,
elle semblera alors disparaitre a l'arriere des objets se trouvant
dans l'image h et qui sont finis comme formant le premier plan.
Le systeme est represente avec la capacite d'enrculer les deux images
A et B, ou l'une ou l'autre, en utilisant les blocs d'adressage 35 ou
44.
Le generateur d'adresses commun 35 destine aux memoires 30 et 45 et le
generateur d'adresses commun 44 desti- ne aux memoires 31 et 32
assurent le maintien de rapports corrects entre images.
La capacite de deplacer et d'inserer des parties de l'image rendent le
systeme ideal pour une animation. On peut inserer une image d'un
animal, ou de parties de celuici, et le faire se deplacer au travers
de l'ecran, et si une forme decoupee et separee des pattes est en
memoire, celleci peut etre alors manipulee et captee image par image
sous le controle du levier de commande pour simuler par exemple un
mouvement de marche alors que l'animal traverse l'image.
Eri variante, les positions peuvent etre engendrees sous la commande
d'un ordinateur, une gamme de mouve ment s repetitifs pouvant etre
rendue disponible et creer ainsi un effet d'anImatIon de facon simple
et moins fastidieuse.
Comme deja mentionne, la table a touche 3 ou son equivalent peut etre
utilisee pour envoyer l'information de forme desiree dans les memoires
32 ou 45. Pour produire l' etSet de melange desire, les recherches
effectuees ont mon tP que ceci pouvait strie obtenu en utilisant des
techniques derivees de dispositions decrites dans la demande de brevet
britarlnique 2 089 625.Ainsi, la table a touche 38 de la Fig 1 est
utilisee dans la pratique avec des elements de syste- me additionnels
pour obtenir les techniques de peinture ou de dessin desirees que t'on
decrira maintenant en detail ave avec reference a La r'lg 7.
Les coordonnees provenant de la table a touche,8 sont recues par un
generateur d'adresses 53 qui fournit l' adressage de la memoire 32 de
maniere a envoyer correcte- ment les donnees dans les emplacements de
la memoire. ta memoire pourrait etre en variante la memoire 45 de la
Fig 6. Le generateur d'adresses commande la memoire de facon a obtenir
une sequence " lecture-lodification-ecriture", modification qui a lieu
dans le processeur 50. Le generateur d'adresses 53 commande egalement
les memoires 51 et v) dont les dimensions correspondent a un nombre
determine de points image d'un ensemble ou plage.Le degre d'intensite
d'application du pinceau (ou de la couleur) et la forme du pinceau qui
sont fournis par les memoires 51 et 52 constituent une facon ideale
pour obtenir la forme de l'image inseree que l'artiste ou l'operateur
peut dessiner autour de l'objet formant le point d'interet, puis
remplir l'espace situe a 1' interieur de la ligne de contour. Du fait
que la forme du pinceau est du type qui depasse les bords, il en
resulte que l'on obtient ainsi l'effet de melange desire, que l'on
decrira maintenant.
Dans cet exemple, une plage de 16x 16 pixels est suffisamment
importante pour couvrir la forme du pinceau desiree. Dans ce cas, le
pic de la forme du pinceau est central par rapport a la plage de
pixels et il produit la valeur maximale de K en ce point. Les
coordonnees x et y fournies par la table a touche cotnespondent au
coin de la plage qui est lue de la memoire et au traitement de tous
les points contenus a l'interieur de la plage et realise dans le
processeur 50, la donnee modifiee etant e-inscri- te dans la memoire
32 (ou 45).Pendant le traitement, 1' ancienne valeur de luminance et
la valeur d'intensite choisie sont soustraites dans le soustracteur 55
et la difference est multipliee par le coefficient K dans le
multiplicateur 56, la valeur de K dependant de l'endroit ou' le point
image particulier est dispose a l'interieur de la plage de pixels
choisie. Le resultat est ajoute a l'ancienne donnee de luminance par
l'additionneur 5?. Il est clair que certains points image se trouvant
a la peripherie restent inchanges dans cet exemple.Lorsque le stylet
effectif se deplace sur la table a touche pour passer a un point image
suivant, il en resulte la lecture de la nouvelle plage de pixels a
partir de la memoire 32 qui contient la plus grande partie des anciens
points image, mais 16 nouveaux pixels sont alors presents et
naturellement 16 autres pixels sont laisses de cote. Le traitement
s'effectue alors pour toute la plage de pixels. On peut voir que
pendant ce second traitement qui vient d'etre decrit, le mouvement
precedent effectue sur la distance d'un point image entraine 1'
utilisation d'une certaine proportion de l'information de luminance
engendree par l'operation de traitement precedente dans le calcul du
nouveau contenu pour la plage de pixels mise a jour.
Le nombre d'etapes de traitement pour une coordonnee donnee depend des
dimensions de la plage de pixels a laquelle on a eu acces.
Ainsi,si la plage avait par exemple une largeur de 32 points image et
une hauteur de 32 points image, on aurait alors 32x 32 soit 1024
points qui devraient etre traites a chaque mouvement du stylet.
C'est ainsi que la forme inseree est constituee.
Sur les bords, l'intensite se degrade automatiquement, ce qui permet
d'obtenir l'effet de melange lorsque la valeur desiree de K a ete
obtenue et envoyee dans les memoires 32 ou 45 pendant cette operation.
Des formes dessinees selon une intensite variable et differente de
celle existant a la limite provoquent un melange variable en d'autres
endroits.
L'operateur peut visualiser cette forme pendant ou apres sa generation
en envoyant les donnees provenant de la memoire concertee au moniteur
34 ou en la considerant sous forme d' une entree graphique et en la
superposant sur limage d'origine, comme decrit ci-dessus.
Lorsque l'operateur ou l'article a decide de l'en- droit ou il desire
placer son image decoupee, il est alors necessaire de transferer
effectivement l'image decoupee de l'image B a l'image A. Une fois
encore, l'image decoupee doit etre melangee de facon appropriee
lorsqu'elle est risc en interface avec l'image d'origine et ce
resultat peut etre obtenu en utilisant la disposition represente'c a
'a
Fig 8.Dans ce cas cependant, au lieu d'appliquer au pro- cesseur 50,
comme a la Fig 7, la couleur du pinceau et la forme du pinceau en meme
temps que la sortie de la metnoire 32, c'est la memoire 31 plus sa
forme inseree et telle que definie par la memoire 32 qui sont
appliques au processeur a la place du pinceau ou de l'outil utilis.
En ce qui concerne le parcours video, ce parcours de traitement exige
egalement que la memoire 30 et la memoire re 31 possedent des
generateurs d'adresses s'parus ", 3 du fait qu'il est necessaire que
l'on puisse avoir acces A celles-ci a partir de differentes adresses
pour un traite- ment particulier. Pour obtenir l'effet avant plan
arriere plan, les sorties des memoires 32 et 45 sont multipliees dans
un multiplicater additionnel 62 avant d'etre recues par les autres
elements du processeur.Un autre multiplica- teur 60 est egalement
prevu et il agit en tant qu'entree pour la pression fournie par le
transducteur 61, ce qui permet a l'information provenant de la memoire
31 d'etre appliquee seulement partiellement si on le dsire a
l'information de la memoire 30.
Un processeur particulier est necessaire pour le bloc 50, dans le but
d'obtenir une vitesse de traitement raisonnable. Une memoire de trame
pleine contenant 584 x 768 pixels a besoin d'environ 0,6 seconde pour
etre envoyee dans la premiere memoire 30. Comme dans de mombreux cas
l'objet a decouper de la memoire 31 n'occupe pas la totalite de cette
memoire, on peut alors realiser une econo- mie de temps en ayant
seulement acces au rectangle qui est suffisant pour entourer l'objet a
decouper. La dimension de cette plage peut etre commandee par un
selecteur de dimen- sion de plage 63, represente sur le dessin, et qui
de son c8te commande l'utilisation des deux generateur d'adres-
ses.Dans la pratique, ce generateur de dimension de plage pourrait
incorporer un mecanisme d'adressage similaire a celui utilise pour la
generation d'adresses a' l'interieur du bloc 5 de la Fig 7 et decrit
plus en detail dans la de anode de brevet sus-mentionnee.
La sortie provenant du processeur est dAterminee par la formule
suivante
SORTIE ou Kest la sortie fournie par la memoire 45
K2 est la sortie fournie par la memoire 32
FS1 est la sortie fournie par la memoire 3C
FS2 est la sortie fournie par la memoire 31.
Bien que la forme et l'intensite de l'image de com ax: e aient ete
decrites comme engendrees au cours d'une unique operation, dans la
pratique la forme peut etre d'abord definie, puis l'intensite ou la
couleur formees par la suite. Ceci permet a l'operateur de modifier
facilement les effets speciaux mentionnes ci-dessus. tu point de vue
artistique, ceci revient a appliquer une bande de masquage ou un
stencil d'une certaine forme sur l'image en definissant ainsi la
surface a l'interieur de laquelle l'artiste desire appliquer sa
peinture sur le papier. Ceci est particulierement utile quand on
utilise un pistolet vaporisateur, mais cela peut etre egalement
utilise avec tout autre moyen de peinture. Cette disposition qui est
maintenant decrite fournit un moyen pour produire electroniquement
l'equiva1eitd'un masque de peinture, comte represente a la Fig 9. Le
processeur est semblable a celui des Fig 7 et 8 et le systeme comprend
la memcire 32 qui est excitee en parallele avec la memoire 30.
Quand la couleur du pinceau (ou l'intensite), la forme du pinceau. et
la valeur de la memoire sont lues, une valeur additionrelle est lue de
la memoire 32 qui definit le masque. Ceci est multiplie dans le
multiplicateur 62 par la pression appliquee par le stylet et par
l'intermediaire du transducteur 61 avant les etapes suivantes du
proces seur. Ainsi, la-memoire 32 module la pression de maniere que
lorsque le masque a la valeur de un, la pression ait la possibilite de
le traverser et qu'il nait pas d'effet sur la peinture, mais que
lorsque le masque a la valeur zero, la pression passe alors a zero et
qu'aucune pein ture n' apparaisse sur la memoire. Comme le masque peut
pre senter une valeur quelconque situee entre zero et un, on peut lui
appliquer- une forme qui definit la forme exacte selon laquelle
l'artiste desire que sa peinture soit appli quee.
LA encore, le masque determine un melange de l-a peinture desiree sur
l'image d'origine, ce qui produit ainsi un effet tres naturel.
Les divers modes de realisation decrits permettent donc d'engendrer
image composite a partir de sources d'images normales ou par synthese,
image qui conserve son realisme en eliminant les bords bien definis de
l'interfa ca et permettant des manipulations additionnelles telles
qu'un mouvement relatif de certains elements, sous la commande de la
forme d'image.
Claims
_________________________________________________________________
1.ilEVEiYDI CATI OTJS1. Systeme de composition images, caracterise en
ce qu'il comprend: des premiers moyens d'entree (20, 27, 30) destines
a fournir une premiere source d'informa a -l0aage seconds moyens
d'entree (21, 28, 31) destines a tionk des fournir une seconde source
d'information d'image; des moyens (26, 29, 38) destines a fournir une
troisieme source d'information d'itaage; des moyens de traitement (33)
qui recoivent les informations a la fois desdites premiere et seconde
sources de maniere a obtenir l'image composee, et des moyens de
commande (32) pour modifier les proportions de l'information d'image
utilisee par lesdits moyens de traitement et obtenir ladite image
composee en fonction de l'information provenant de ladite troisieme
source d1ima- ge2. Systeme selon la revendication 1, caracterise en ce
qu'au moins l'un desdits premier et second moyens d' entree comprend
une memoire de trame (30, 31) qui retient ladite information d'image
dans une pluralite d'emplacement s de pixels.3. Systeme selon la
revendication 2, caracterise en ce que lesdits moyens de commande
comprennent une memoire de trame (32) qui retient l'information
d'image provenant de la troisieme source pour effectuer la commande de
ladite composition d'images.4. Systeme selon l'une des revendications
2 et 3, caracterise en ce que des moyens de commande d'adresses (44,
35) sont prevus pour permettre l'acces a un emplacement d'image a
partir d'une memoire a modifier par rapport a une autre memoire, ce
qui permet d'obtenir un mouvement relatif d'une partie de l'image
composite.5. Systeme selon l'une des revendications 1 a 4',
caracterise en ce que des moyens de manipulation d'image (49) sont
prevus avant lesdits moyens de traitement pour permettre d'effectuer
un mouvement relatif, une orientation et un changement de
dimensions.6. Systeme selon la revendication 5, caracterise en ce que
lesdits moyens de manipulation comprennent un interpolateur (47, 48)
destine a manipuler l'information provenant de plus d'un unique pixel
pour etre certain de conserver la qualite de l'image.7. Systeme selon
l'une des revendications 1 a 6, caracterise en ce que lesdits moyens
de traitement comprennent un processeur arithmetique (40- 43) apte a
produire une sortie, l'information utilisee and partir de ladite
premiere source etant automatiquement augmentee a mesure que
l'information provenant de ladite seconde source est diminuee, sous la
commande desdits moyens de commande.8. Systeme selon l'une des
revendications 1 a 7, caracterise en ce que lesdits moyens pour
fournir la troisieme source d'information d'image sont aptes a
recevoir 1' information de forme d'image pour produire une sortie
destinee audits moyens de commande en fonction de la valeur ins
tantanee de ladite information de forme.9. Systeme selon l'une des
revendications 1 a 7, caracterise en ce que lasdits moyens de commande
comprennent un generateur (32; 45) qui fournit un parametre de melange
destine a etre utilise par lesdits moyens de traitement.10. Systeme
selon la revendicat'ion 9, caracterise se en ce que ledit generateur
est apte a deriver ledit pa ranatre de melange du contenu de l'image
rendue disponible pour ce generateur et provenant de ladite troisieme
source d'information d'image.Il. Systeme selon la revendication 10,
caracte- rise en ce que des moyens graphiques (35; 50-53) destines a'
fournir manuellement ladite information de forme sont relies audit
generateur de parametre.12. Systeme selon la revendication Il,
caracterise en ce'que lesdits moyens graphiques comprennent une
commande de coordonnees (38) pouvant etre actionnee a la main et un
processeur (50) destine a synthetiserle parametre de melange mis en
memoire en fonction de la donnee sur l'outil de dessin qui lui est
envoyee.13. Systeme selon l'une des revendications 1 a 12, caracterise
par des moyens modificateurs (45, 46) destines a designer une partie
de l'information d'image provenant de ladite premiere ou seconde
source en tant que surface prioritaire, cette partie etant emise en
sortie dans l'image composee par preference a d'autres informations
d'image.14. Systeme selon la revendication 13, caracterise en ce que
lesdits moyens modificateurs comprennent une memoire (45) qui stocke
l'information indicatrice de la forme de ladite surface
prioritaire.15. Systeme selon l'une des revendications 1 a 14,
caracterise en ce que des moyens de traitement de combinaison (5o)
sont prevus pour autoriser l'attribution de ladite image composee 9
realiser a la suite d'une operation de pre visionage
separee.'16.Procede de compositson d'images, caracterise en ce qu'il
comprend: la reception d'une premiere source d' information d'image,
la reception d'une seconde source d'information d'image, la reception
d'une troisieme source d'information d'image, le traitement de
l'information provenant a la fois desdites premiere et seconde sources
en commandant de facon variable les proportions de l'information
d'image utilisee au cours de l'etape de traitement en fonction de 1'
information provenant de ladite troisieme source d'image.17. Procede
selon la revendication 16, caracterise en ce.qu'il comprend l'etape
consistant a deplacer l'information d'image d'une source par rapport a
celle provenant de l'autre source en vue d'obtenir un deplacement dans
la composition de l'image.18. Procede selon l'une des revendications
16 et 17, caracterise en ce qu'il comprend des informations graphiques
engendrees manuellement et utilisees pour controler de facon variable
les proportions du contenu de l'image.19. Procede selon l'une des
revendications 16,17 ou 18, caracterise en ce qu'il comprend la
generation d'une information de forme pour indiquer la surface
disponible pour l'insertipn de l'information provenant d'une source
donnee.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [25][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [26][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520176
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
46 Кб
Теги
fr2520176a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа