close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520246A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (10/ 52)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(2/ 43)
[6][_]
Etre
(42)
[7][_]
Trou
(1)
[8][_]
Molecule
(4/ 5)
[9][_]
Se
(2)
[10][_]
DES
(1)
[11][_]
tral
(1)
[12][_]
pyra
(1)
[13][_]
Disease
(2/ 2)
[14][_]
Confusion
(1)
[15][_]
Depression
(1)
[16][_]
Physical
(2/ 2)
[17][_]
10 s
(1)
[18][_]
25 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520246A1
Family ID 8106087
Probable Assignee Kamal Ahmed
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title STRUCTURE ESTHETIQUE ET LUDIQUE A ELEMENTS CONSTITUTIFS
MOBILES RELATIVEMENT
EN Title 3 DIMENSIONAL GEOMETRIC PUZZLE - HAS CENTRAL CORE WITH
PYRAMIDS WHICH PIVOT AND FORM STARS WITH TETRAHEDRAL BODIES
Abstract
_________________________________________________________________
ACTIVITE LUDIQUE.
LA STRUCTURE ESTHETIQUE ET LUDIQUE A ELEMENTS CONSTITUTIFS MOBILES
RELATIVEMENT EST CARACTERISEE EN CE QU'ELLE COMPREND:
-UN NOYAU CENTRAL;
-N SUPPORTS S'ELEVANT PERPENDICULAIREMENT DE N FACES 6 DU NOYAU;
-M CORPS DE FORME GENERALE PSEUDO-TETRAEDRIQUE MONTES SUR LES SUPPORTS
TOURNANTS DE MANIERE A FORMER LES BRANCHES DE N ETOILES E, CHAQUE
CORPS CONTRIBUANT A LA FORMATION DE DEUX ETOILES ET A LA DELIMITATION,
PAR UNE DE SES FACES, DU PLAN DE ROTATION D'UNE TROISIEME ETOILE;
-DES MOYENS MIS EN OEUVRE POUR RENDRE SOLIDAIRE EN ROTATION
MOMENTANEMENT CHAQUE CORPS AVEC L'UN OU L'AUTRE DE DEUX SUPPORTS
TOURNANTS AUXQUELS IL EST ASSOCIE.
APPLICATION AUX JOUETS
The 3-dimensional puzzle has a central core (I) that is dodecahedral.
Twelve pivoting supports (II), each in the form of a pyramid with a
regular pentagonal base, turn on their axes (A), on axles (M) on the
faces (6) of the core. Tetrahedral bodies (III) are each associated
with two supports to form twelve five pointed stars (E). Each body
contributes to the formation of two stars and one of its faces
delimits the plane of rotation of a third star. The bodies and the
supports are held together by joints.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention est relative une nouvelle structure constituee
d'une pluralite d'elements constitutifs assembles pour former des
ensembles mobiles relativement pouvant etre combines de multiples
facons afin d'offrir un aspect esthetique d'ensemble nouveau et de
permettre une activite ludique basee sur le deplacement relatif des
differents elements constitutifs mobiles.
L'invention vise, particulierement, une structure du type ci-dessus,
dont les differents elements mobiles relativement portent des
informations visuelles de plusieurs ordres, telles que des couleurs,
des symboles, des signes distinctifs. Les differentes informations
peuvent ainsi etre deplacees en vue de modifier l'aspect esthetique de
la structure dans son ensemble ou etre combinees dans le but d'etablir
ou reetablir une organisation donnee de leur distribution.
L'objet de l'invention vise une structure du type cidessus qui peut
etre concue et realisee pour former un objet decoratif pose ou
suspendu, possedant un aspect esthetique variable pouvant etre
personnalise ou encore un jouet favorisant la manipulation et
l'activite intellectuelle de recherche.
Un autre objet de l'invention est de proposer une structure esthetique
se presentant sous la forme d'un volume, de type general ferme,
offrant une possibilite de deplacement dans de multiples directions
des elements constitutifs qui le composent.
Un autre objet de l'invention est de proposer une structure nouvelle
dont les differents elements constitutifs mobiles peuvent appartenir 9
plusieurs sous-ensembles constitutifs et etre changes de l'un a
l'autre par simple manipulation desdits sousensembles, sans demontage
de l'un des elements constitutifs par rapport d'autres.
Conformement a l'invention, la structure esthetique et ludique est
caracterisee en ce qu'elle comprend:
- un noyau central,
- n supports tournants 8'relevant perpendiculaire ment de n faces du
noyau,
- m corps de forme generale pseudo-tetraedrique montes sur les
supports tournants de manie 9 former les branches de n etoiles, chaque
corps contribuant la formation de deux etoiles et la delimitation, par
une de ses faces, du plan de rotation d'une troisieme etoile,
- des moyens mis en oeuvre pour rendre solidaire en rotation
momentanement chaque corps avec l'un ou l'autre des deux supports
tournants auxquels il est associe.
Diverses autres caracteristiques de objet de l'invention ressortiront
de la description detaillee faite ci-dessous en reference aux dessins
annexes.
La fig. I est une vue de face representant l'objet de l'invention.
La fig. la est une vue du meme objet sous une orientation differente.
La fig. Ib est un dessin donnant une representation schematique, de
type dessin industriel, de l'objet de l'invention vu sensiblement sous
le meme angle que la fig. la.
La fig. 2 est une vue schematique eclatee partielle illustrant les
elements constitutifs de l'objet de l'invention.
La fig. 3 est une vue, type dessin industriel, de l'un des elements de
la fig. 2.
La fig. 4 est une vue, type dessin industriel, de l'association de
deux types d'elements selon la fig. 2.
La fig. 5 est une vue montrant l'association partielle de trois types
d'elements constitutifs selon la fig. 2.
La fig. Sa est une vue analogue a la fig. 5 mais montrant l'objet de
l'invention dans un etat de construction termine apres les operations
d'association selon la fig. 5.
La fig. 6 est une vue d'un exemple de realisation pratique de l'un des
elements selon la fig. 2.
La fig. 7 est une vue d'un autre exemple de realisation du meme
element que la fig. 6.
La fig. 8 est une coupe-elevation partielle montrant, plus grande
echelle, un detail de realisation et d'assemblage des elements de la
fig. 2.
La fig. 9 est une perspective montrant, plus en detail, l'un des
elements de la fig. 8.
La fig. 10 est une perspective illustrant l'element selon la fig. 9,
mais vu sous un autre angle.
La fig. il est une perspective representant, echelle differente,
l'association de certains des elements selon la fig. 8.
La fig. 12 est une perspective montrant en detail un autre element de
la fig. 8.
Les fig. 12a et 12b sont des perspectives analogues a la fig. 12, mais
montrant deux autres variantes de realisation.
La fig. 13 est une coupe-elevation illustrant la position de liaison
mutuelle entre les elements constitutifs de la fig. 8.
La fig. 1 montre, selon une vue de face, la structure esthetique et
ludique elements constitutifs selon l'invention. Une telle structure
est illustree egalement par la fig. la qui fait apparaitre une vue
sous un angle different. La fig. lb est une represen- tation, type
dessin industriel, montrant les differents traits pleins et pointilles
correspondant aux aretes apparentes des elements constitutifs de la
structure, sans details techniques interieurs.
La structure illustree se presente sous la forme d'un corps a
multiples facettes constitue en realite par une pluralite d'etoiles E
dont chaque branche de chacune appartient, egalement, une etoile
contigue E1... En Chaque etoile E est montee de maniere pouvoir
tourner sur son axe A... An,, dans l'un ou l'autre des sens de
rotation dextrorsum-senestrorsum. Deux etoiles E, ne possedant pas
ensemble de branche commune, peuvent ainsi tourner simultanement sur
leur axe, alors que deux etoiles possedant au contraire une branche
commune ne peuvent etre entrainees en rotation qutindependamment l'une
par rapport a l'autre.
Les etoiles E sont prevues en un nombre determine, de maniere que leur
composition et association mutuelle definissent un volume de forme
generale fermee pouvant etre inclus dans une enveloppe de type
spherique.
Selon un exemple de realisation, la structure selon l'invention
comporte douze etoiles d'axe de rotation propre, composees chacune de
cinq branches. En d'autres termes, la face exterieure a facettes,
definissant l'enveloppe generale de la structure, est constituee par
l'association de trente branches composant les douze entoiles.
La structure selon l'invention offre, par consequent, un aspect
esthetique tout- -fait particulier, puisque son enveloppe exterieure
est constituee de la succession, composition et presentation des faces
propres aux branches des entoiles. Ceci permet de procurer, compte
tenu d'un eclairage environnant, une composition de reflets, d'ombres
et de jeux de lumiere qui peuvent etre avantageusement mis en valeur
en fonction de la nature de la matiere constitutive des branches.
Cet aspect esthetique peut etre rehausse en choisissant de faire
porter aux branches des signes visuels ou informations de plusieurs
ordres, tels que des couleurs, des compositions de couleurs, des
signes distinctifs, etc... qui peuvent etre groupes localement ou
combines de differentes facons possibles pour offrir de multiples
variations esthetiques.
Une telle structure peut ainsi etre posee en tant qu'objet decoratif
ou, eventuellement, etre suspendue par l'intermediaire d'un lien
quelconque prolongeant, notamment, l'un des axes de rotation d'une des
etoiles.
Dans ce qui precede, il est indique que chaque etoile peut tourner
relativement sur son axe de rotation propre, de sorte que la structure
selon l'invention constitue aussi un jouet offrant a l'utilisateur de
multiples combinaisons possibles de la position relative de chacune
des branches des etoiles. En effet, chaque branche peut etre
transferee d'une etoile a une autre, ce qui a pour effet de modifier
la composition des informations visuelles portees.
Le but recherche peut donc etre la modification ou, au contraire, la
recherche d'une organisation determine pouvant etre variable selon le
choix des informations. La structure devient ainsi un jeu a
combinaisons multiples suscitant la dexterite de manipulation et la
recherche de l'ordre ou de la methode devant etre suivi pour obtenir
l'organisation desiree, a partir d'une presentation desordonnee.
Dans ce qui precede, on indique que la structure est constituee de n
etoiles qui sont formes de branches pouvant chacune appartenir a deux
etoiles. En outre, il est precise que la structure se presente sous la
forme generale d'un corps ferme, de type inscriptible dans une sphere.
Il en resulte que les axes de rotation des etoiles concourent tous
vers te centre commun du corps ou structure definie et qu'il devient
necessaire alors de conferer a chaque etoile une epaisseur plus
importante au niveau de son axe de rotation qu'au niveau extreme des
branches la composant.
Ceci conduit a realiser chaque branche sous la forme d'un corps qui
est, de preference, tEtraedrique comportant deux faces apparentes. il
en resulte une possibilite double de presentation des informations
visuelles portees.
En consideration des fig. 1 et la, par exemple, ltetoile E est
constituee des branches le, 2e, 3e, 4e - et Se et peut tourner dans
l'un ou l'autre des sens de la fleche fl. On constate que, par
exemple, la branche 2e contribue egalement a la formation de l'etoile
El et peut ainsi etre affectee, dans cette position, d'une seconde
reference en rapport avec la constitution de l'entoile E1. Par
exemple, la branche 2e pourrait aussi porter la reference Se1. Il en
est de meme pour toutes les branches et, a titre d'exemple, la branche
Se pourrait aussi etre consideree comme etant la branche 3e de
l'etoile
E. n
La designation ci-dessus n'est fournie que pour faciliter la
representation et l'appreciation visuelle des dessins, etant donne que
chaque branche peut etre amenee a occuper une position quelconque en
etant transferee d'une etoile a une autre par la rotation de ces
dernieres, comme dit precedemment. En effet, la branche 2e-5e1 peut
etre transferee, par rotation de l'etoile E1 dans le sens de la fleche
f2, par exemple, de telle sorte qu'elle est remplacee par la branche
qui aurait ete designee, dans l'exemple illustre ci-avant, par la
reference lel.
La structure selon l'invention offre, par consequent, une multitude de
possibilites et de combinaisons quant a la position relative de
chacune des trente branches formant ensemble l'enveloppe exterieure de
ladite structure.
Afin de rendre possible le deplacement relatif, tel que dit ci-dessus,
la structure conforme a l'invention est constituee, comme cela
apparait a la fig. 2, par trois types d'elements consti tutifs, I, II
et III, assembles relativement.
L'element I est forme par un noyau central de forme ge nerale
polyedrique, illustre sous deux aspects differents par les fig. 2 et
3. Le noyau central I presente une surface exterieure constitube de
faces planes 6 se raccordant les unes aux autres, de meme forme et de
meme surface. Dans l'exemple prefere, illustre par les fig. 1, la
structure selon l'invention possede douze axes de rotation
A, chacun incline l'un surl'autre de 1200. Par suite, le noyau cen-.
tral I est de forme generale dodecaedrique, definie par douze faces 6
planes qui sont representees sous une forme pentagonale reguliere en
consideration des fig. 2 et 3. Chaque face 6 comporte greater than en
son centre geometrique, un moyen M definissant un axe de rotation A.
Ce moyen M peut etre constitue par un tourillon, comme illustre, pour
faciliter la comprehension ulterieure de l'association des differents
elements constitutifs de la structure.
Le deuxieme type d'elements constitutifs II fait intervenir des
supports destines a etre montes tournants sur les moyens M des faces
6. Chaque support II est constitue sous la forme d'une pyramide a base
7 pentagonale reguliere, de meme surface qu'une face 6. Chaque support
II est monte sur le moyen M, de maniere a faire face par sa base 71 a
la face 6 consideree et a pouvoir tourner sur le moyen M en
materialisant ainsi, par l'axe passant par le sommet de ses faces
laterales 72 l'un des axes de rotation A defini prc- demment.
Le deuxieme type d'elements constitutifs comprend ainsi douze supports
Il qui peuvent etre montes chacun sur l'une des faces 6 du noyau
central I. La fig. 4 montre la conformation d'ensemble obtenue par
l'assemblage du noyau I avec les differents supports II qui sont
representes dans un etat de coincidence par les c8tes de leurs bases
La troisieme categorie d'elements constitutifs III comprend des corps
tetraedriques formant les branches des etoiles E, comme dit
precedemment. Les corps III, illustres en vue eclatee e la fig. 2,
sont places entre les faces en regard 72 des supports pyra midaux Il
auxquels ils sont relies.Chaque corps III comporte deux faces 81-82
delimitant une arete rectiligne 8 et deux faces definissant une arete
rectiligne 9, lesdites aretes etant orthogonales l'une par rapport e
l'autre sans contact entre elles. De preference, l'arrete 8 possede
une longueur suffisante pour joindre les sommets de deux supports
tournants II contigus. il peut cependant etre prevu de conferer aux
corps III une mesure inferieure a la distance separant deux sommets de
deux supports II contigus. Dans un tel cas, l'arete 8 est alors
remplacee par un meplat ou un sommet arrondi et chaque corps III
represente un corps pseudo-tetraedrique.
La fig. 5 montre que chaque corps tetraedrique III est monte de
maniere que l'arrete 9 soit amenee sensiblement en coinci- dence avec
les aretes contigues des bases de deux supports II alignes et montes
sur deux faces 6 adjacentes. Les deux faces 91-92 sont ainsi placees
en regard des faces 72 correspondantes des deux sup- ports auxquels
elles sont reliees par des moyens de liaison amovible.
Ainsi, chaque corps tetraedrique III contribue, avec un support, e la
formation d'une etoile pour laquelle chaque corps III represente une
branche. Le montage, comme decrit ci-dessus de cinq branches par
rapport un support, aboutit e dissimuler totalement ce dernier et e ne
laisser subsister que l'apparence d'une etoile a cinq branches formees
par les cinq corps tetraedriques III. La fig. Sa montre la structure
dans un etat de construction termine consecutivement au montage des
branches de la derniere etoile e partir de la fig. 5.
L'examen des fig. 2 et 5 fait toutefois apparaitre que chaque corps
tetraedrique III fait egalement partie, avec le second pivot auquel il
est associe, d'une seconde etoile pour laquelle il represente
egalement une branche constitutive, comme dit precedemment,
Lorsque tous les corps tetraedriques III ont ete montes, comme
ci-dessus, le noyau central I et les differents supports II sont
entierement dissimules bien qu'ils representent les moyens de support
des differents corps tetraedriques III.
L'examen des fig. 1, la, 5 eut 5a permet de constater aussi que Si
chaque corps tetraedrique III contribue la formation de deux etoiles
contigues, il delimite aussi, par une de ses faces, le plan de
rotation d'une troisieme etoile E. En effet, les branches des etoiles
d'axes Al, A2, A3, An et A selon la fig. 1, definissent le plan de
rotation de toile d'axe A. il en resulte donc que la rotation d'une ou
de plusieurs etoiles simultanement, dans la mesure ou la condition
enoncee ci-dessus est respectee, ne peut intervenir que si l'ensemble
des etoiles E occupe la position dans laquelle les bases 71 des
supports II sont en coincidence exacte par leurs aretes avec les faces
6 du noyau central I. En effet, dans cet etat, les faces 72 des
differents supports II sont orientees exactement face a face pour
celles homologues et autorisent, par consequent, le deplacement
relatif des branches d'une etoile soumise a rotation par rapport aux
faces correspondantes des cinq supports correspondant aux cinq autres
etoiles auxquelles les cinq branches de la premiere soumises e
rotation contribuent a la formation.
Les dessins illustres par les fig. 2, 3 et 4 fournissent
volontairement une configuration theorique de 11 ensemble des elements
constitutifs, afin de faciliter la comprehension de l'organisation, de
la conformation et de la disposition respective mutuelle des elle
ments constitutifs de la structure.
En pratique, il convient de tenir compte de certains im peratifs de
montage et de liaison entre les corps III et les differents supports
II. Des organes de liaison O saillants doivent etre prevus entre ces
pieces pour permettre une rotation avec un support et simultanement
une desolidarisation par rapport a un autre. Dans ce but, les organes
0 sont prevus comme illustre theoriquement a la fig. 2. Cependant, la
presence des organes 0 va gener la rotation de chaque corps III.
Pour resoudre ce probleme, le corps I est realise selon l'exemple de
la fig. 6, de maniere a comporter des faces 6 de conformation
circulaire, centre sur les moyens M. Les differentes faces 6 sont
tangentes entre elles pour celles contigues et sont reliees entre
elles, entre leurs points de tangence, par des segments de parois 10
s'inscrivant en retrait de l'enveloppe definie par les points de
tangence. Une telle conformation permet alors la rotation libre et le
deplacement arigulaire des aretes 9 des differentes branches de chaque
etoile.
La fig. 7 montre une variante de realisation selon laquelle le
raccordement entre les faces 6 circulaires est assure par des segments
de parois definissant des depressions ou des creux 11.
Dans les deux exemples de realisation ci-dessus, les faces 6 sont en
outre conformees de maniere 9 delimiter chacune un palier cylindrique
12 centre sur le moyen M avec lequel il contribue assurer le centrage
et le guidage d'un support Il. Dans ce but, chaque support II peut
etre constitue, comme illustre par la fig. 8, par un corps creux dont
la base pentagonale 71 forme une porte cylindrique ou tourillon 13
destine etre engage dans le palier 12.
La base du support II est percee d'un trou 15 pour l'engagement et le
centrage d'un axe 16 materialisant le moyen M. L'axe cylindrique 16
peut etre forme par le noyau I ou encore etre rapporte et implante
dans ce dernier de toute facon convenable, de maniere a etre
immobilise axialement et angulairement. La fig. 8 montre egalement que
la portee ou le tourillon 13 comporte avantageusement des languettes
flexibles 13a formant des ergots 13b destines a etre engages dans des
crans 13c menages dans le palier 12. Ces moyens permettent d'arreter
chaque support dans cinq positions precises dans lesquelles les faces
sont orientees en regard de celles des autres supports II contigus
egalement arretes en position precise.Les crans 13c peuvent etre
relies entre eux par des rampes. il peut aussi etre prevu de ne
former, pour chaque support, qu'un seul ergot susceptible de cooperer
avec l'un quelconque de crans amenages pour definir autant de
positions precises que chaque support a de faces
Chaque support II est maintenu sur l'axe 16 par une liaison axiale. De
preference, cette liaison est etablie par un ressort 17 enfile
concentriquement sur l'axe 16 et prenant appui sur la face interne de
la base du support II et sous une goupille 18 engagee dans l'un
quelconque de plusieurs trous 19 pratiques dans l'axe 16. Les appuis
du ressort 17 peuvent faire intervenir des rondelles.
Le montage du ressort et de la goupille 18 au moins s'effectue par une
fenetre 20 menagee dans au moins une paroi du support II et obturable
par tout moyen.
Le ressort 17 confere une faculte de deplacement elastique axial du
support II par rapport a l'axe 16 dans un premier but de compresser
des tolerances eventuelles de fabrication et dans un second but de
faciliter le montage des corps III.
Dans ce qui precede, il est indique que chaque corps tetraedrique III
est adapte en liaison avec deux supports II, de maniere a pouvoir etre
entraine en rotation par l'un ou l'autre de ces supports. Les organes
4 mis en oeuvre a cet effet, prevoient tout d'abord de menager dans
chaque support II, a partir de la base 71 et pour chaque face 72 un
evidement 22 illustre plus en detail par les fig. 9 et 10. L'evidement
22 comprend un segment de surface.23 d'enveloppe tronconique centre
sur l'axe de rotation d'un support adjacent. La surface 23 est
raccordee a la base 71 par une face 24.
Ainsi, pour un support pivotant II donne, les cinq supports qui lui
sont contigus, comme illustre par la fig. 11, delimitent, par
consaquent, par l'intermediaire de leurs faces 23, une portee
circulaire, concentrique, externe 25 s'etendant dans le plan ou
parallelement au plan de la base 7.
Les moyens de l'invention prevoient, en outre, des moyens
complEmentaires portes par chaque corps tetraedrique III. Les fig. 8
et 12 montrent que chaque corps tEtraedrique comporte, de part et
d'autre de l'arrete 9, deux saillies ou languettes 26a et 26b pos
secant, rapporte a ladite arete, une longueur egale a la mesure
correspondant de la face 24. Chaque saillie ou languette 26 comprend
un chant 27 complementaire a la surface 23. Le chant circulaire 27 est
raccorde a l'arete 9 par une face 28. De preference, les faces 28 sont
alignEes.
Les fig. 12a et 12b montrent des variantes de realisation selon
lesquelles les saillies ou languettes 26a et 26b sont conformes
respectivement en anneaux et en ergots.
La mise en place d'un corps tetraedrique III, conforme comme decrit
ci-dessus, vise a assurer l'engagement des saillies ou languettes 26a
et 26b dans les evidements 22 correspondant a deux faces 72 en regard
de deux supports pivotants Il contigus. L'examen de la fig. 13 permet
de constater que, dans l'etat d'engagement maximal des saillies a
l'interieur des evidements, les faces 91 et 92 du support tetraedrique
III sont sensiblement en contact avec les faces en regard des deux
supports pivotants Il concernes. Dans cet etat, la rotation du support
II sur l'axe A fait cooperer l'evidement 22 et la saillie 26a qui se
trouve immobilisee dans ledit evidement.Au contraire, la saillie 26b
peut etre deplacee dans l'evidement 22 du support pivotant II contigu
d'axe de rotation A1.
Les moyens combinEs decrits ci-dessus permettent donc de realiser,
d'une part, la liaison de rotation entre un support pivotant II et les
corps tetraedriques III qu'il supporte pour former une etoile E et, en
meme temps, de dissocier lesdits corps des autres supports pivotants
contigus auxquels ils sont egalement respective-, ment associes.
Un Un resultat identique intervient si la rotation est im- primee
autour de l'axe A1 par exemple.
Pour assurer l'adaptation des corps III sur les supports II afin de
realiser la cooperation des moyens 22, 26a-26b, le montage des
supports II est effectue en montant les goupilles 18 dans les trous 19
extremes. Ceci confere la plus grande latitude de deplacement axial
possible de chaque support Il par rapport a son axe 16. il devient
donc possible, comme montre en traits mixtes a la fig.
8, de deplacer axialement deux supports II en meme temps, de maniere a
eloigner relativement les evidements 22 se faisant face d'une mesure
suffisante pour permettre l'engagement simultane des saillies ou
languettes 26a-26b. Lorsque les supports II sont relaches, les
ressorts les ramenent dans la position initiale dans laquelle le corps
III est co-adapte, comme montre par la fig. 13.
On procede de meme pour tous les corps III'puis, ensuite, par la
fenetre 20 on deplace la goupille 18 dans l'un des trous 19 plus
proche de la base 71 de maniere a limiter le deplacement axial a une
mesure insuffisante pour donner lieu a un degagement des saillies ou
languettes 26a-26b. Ce reglage est aussi effectue pour adapter la
rotation plus ou moins libre de chaque support II.
La rotation de chaque etoile peut ainsi intervenir, sans interference
avec les etoiles contigues, par le seul moyen de liaison en rotation
qui s'etablit automatiquement entre le corps, le support pivotant
concerne et les branches qu'il supporte. Ces branches sont maintenues
en position relative par l'intermediaire de la cooperation des
saillies 26a et des evidements 22 du support tournant entraine en
rotation. Les faces des branches situees dans le plan de la base se
deplacent ainsi relativement a un plan de rotation defini par les
faces des supports II et par les faces alignees des branches des
Toiles contigues.
La rotation des branches peut aussi intervenir du fait que chaque
saillie ou languette 26 possede une longueur sensiblement egale a l'un
des cotes d'une base 71. Ainsi, le deplacement angulaire de chaque
branche d'une etoile peut intervenir sans que les saillies ou
languettes entrainees en deplacement ne rencontrent celles des
branches immobiles des etoiles contigues.
A partir de la position de referencez telle que celle illustree par la
fig. 1, il devient possible, en faisant tourner successivement chaque
etoile, d'assurer le transfert de l'une quelconque des branches qui
peut ainsi etre amenee a constituer successivement l'une des branches
de chacune des entoiles. La rotation des differentes etoiles peut
ainsi etre mise a profit pour deplacer volontairement les differentes
branches, de maniere a organiser, selon une combinaison initialement
preetablie, les informations visuelles portees par les faces
apparentes 81-82 des differents corps tetrae- driques III. il y a lieu
de noter que les evidements 22 permettent aussi la rotation des
supports tournants Il les uns par rapport aux autres lorsque les
angles de raccordement entre leurs faces laterales sont situes
sensiblement dans le plan de la base 71 ou de la face 6.
Ainsi que cela ressort de ce qui precede, l'objet de l'invention
permet de fournir une structure d'enveloppe generale assimilable a une
sphere dont la surface exterieure est forme par la succession de
facettes correspondant aux surfaces ou faces des differentes branches
des corps tetraedriques III contribuant a la formation de douze
etoiles pouvant etre considerees chacune indepen- damment tout en se
confondant avec ses etoiles voisines. il en re- sulte une confusion
d'appreciation visuelle inhabituelle produisant un effet trompeur et
deconcertant.
L'aspect esthetique, resultant d'une telle conformation, est
inhabituel pour un corps d'apparence solide et permet de conferer a ce
corps, en consideration d'un rayonnement lumineux incident, des
reflets multiples susceptibles d'etre rehausses par des teintes,
couleurs ou signes portes par chacune des facettes. La structure ainsi
obtenue represente un objet esthetique et ornemental dont l'aspect
exterieur est modifiable a volonte par rotation d'au moins une
entoile.
Un tel objet esthetique ou ornemental peut etre pose ou suspendu.
Une autre application avantageuse de la structure conforme a
l'invention reside dans le fait qu'elle constitue aussi un jouet
offrant, a tout utilisateur, une possibilite de manipulation
etonnante, compte tenu de la possible rotation independante de chacune
des etoiles, sans que les moyens techniques, mis en oeuvre pour
permettre une telle rotation independante, ne soient decelables. Un
tel jeu offre de plus l'avantage de susciter la reflexion et la
recherche de l'utilisateur lorsque ce dernier souhaite retablir une
organisation quelconque ou predeterminee correspondant a la reunion,
l'association, l'alignement ou la composition de certaines au moins
des informations visuelles portees-par les facettes. A cet regard, il
faut noter que l'objet de l'invention, tel qu'il est presente avec
douze etoiles, offre un nombre considerable de combinaisons possibles
de l'ordre de plusieurs milliards selon la regle de jeu choisie.
L'invention n'est pas limitee aux exemples decrits et representes
ci-dessus, car diverses modifications peuvent y etre apportees sans
sortir de son cadre.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 - Structure esthetique et ludique a elements constitutifs mobiles
relativement, caracterisee en ce qu'elle comprend - un noyau central
(I), - n supports tournants (II) s'elevant perpendicu lairement de n
faces (6) du noyau, - m corps (III) de forme generale
pseudo-tetraedri- que montes sur les supports tournants de maniere a
former les branches de n etoiles (E), chaque corps contribuant a la
formation de deux etoiles et a la delimitation, par une de ses faces,
du plan de rotation d'une troisieme etoile, - des moyens (O) mis en
oeuvre pour rendre solidaire en rotation momentanement chaque corps
(III) avec l'un ou l'autre des deux supports tournants (tI) auxquels
il est associe.
2 - Structure selon la revendication 1, caracterisee en ce qu'elle
comprend - un noyau (I) de forme generale dodecaedrique con portant
douze faces (6), - douze supports tournants (II) en forme chacun de
pyramide a base pentagonale reguliere, montes par leur base (71) de
maniere a tourner sur un axe (A) stelevant a partir de chacune des
faces (6) du noyau, - trente corps (III) de forme generale
tetraedrique respectivement associes a deux supports tournants (II)
formant avec lesdits corps douze etoiles (E) a cinq branches tournant
chacune sur l'axe du support, - et des moyens less than O) mis en
oeuvre pour rendre soli daire en rotation momentanement chaque corps
avec l'un ou l'autre de deux supports tournants aux quels il est
associe.
3 - Structure selon l'une des revendications 1 ou 2 caracterisee en ce
que les corps sont identiques.
4 - Structure selon l'une des revendications 1 ou 2, caracterisee en
ce qtie les corps joignent, chacun par une arete (8), les sommets de
deux supports tournants (II) auxquels il sont asso ciels.
5 - Structure selon l'une des revendications 1 a 4 greater than
caracterisee en ce que les corps (III) possedent sur leurs faces
visibles (81'82) des informations visuelles combinables.
6 - Structure selon la revendication 1 ou 2, caracterisee en ce
qu'elle comprend un noyau (I) comportant des faces planes (6) de forme
generale circulaire tangentes entre elles pour celles con tigues.
7 - Structure selon la revendication 6, caracterisee en ce qu'elle
comprend un noyau (I) dont les faces planes (6), de forme generale
circulaire, sont reliees entre elles, entre leurs points de tangence
pour celles contigues, par des segments (10) de paroi s'etablissant en
retrait du plan passant par les points de tangence.
8 - Structure selon la revendication 6, caracterisee en ce qu'elle
comprend un noyau (I) dont les faces planes (6), de forme generale
circulaire, sont reliees entre elles, entre leurs points de tangence
pour celles contigues, par des segments (11) de surface definissant
des depression ou creux.
9 - Structure selon l'une des revendications 1, 2, 6, 7 ou 8,
caracterisee en ce que les faces (6) du noyau (I) delimitent chacune
un palier cylindrique (12) pour le guidage et le centrage d'un
tourillon (13) complementaire forme par la base (71) du support
tournant (II) qui lui est associe.
10 - Structure selon la revendication 1 ou 2, caracterisee en ce que
les moyens (O) mis en oeuvre pour rendre solidaire en rotation chaque
corps (III) avec l'un ou l'autre des deux supports tournants (Il)
auxquels il est associe comprennent - un evidement (22) menage, a
partir de la base (71) greater than pour chaque face (72) du support,
- deux languettes (26a-26b) de forme complementaire aux evidements
prolongeant, dans leur zone de raccordement, les faces (91-92) de
chaque corps disposees de facon contigue aux faces des sup ports,
lesdites languettes etant engagees simul tanement dans les evidements
des deux faces en regard des deuxsupports avec lesquels chaque corps
est associe.
11 - Structure selon la revendication 10, caracterisee en ce que las
moyens comprennent aussi un organe elastique (17) a plage de
debattesent reglable interpose entre chaque support (II) et l'axe de
support et de rotation (16) qui lui est associe.
12 - Structure selon la revendication I ou 2, caracterisee en ce que
chaque support (Il) comporte des moyens (I3a-I3b) elastique d'arret en
positions determinees par rapport au noyau, lesdits moyens cooperant
avec des organes (13c) complementaires portes par le noyau.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [21][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [22][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520246
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
43 Кб
Теги
fr2520246a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа