close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520273A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (9/ 33)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(3/ 27)
[6][_]
ETRE
(24)
[7][_]
Est A
(2)
[8][_]
Cou
(1)
[9][_]
Molecule
(3/ 3)
[10][_]
DES
(1)
[11][_]
Br
(1)
[12][_]
Me
(1)
[13][_]
Disease
(1/ 1)
[14][_]
Rale
(1)
[15][_]
Generic
(1/ 1)
[16][_]
cation
(1)
[17][_]
Physical
(1/ 1)
[18][_]
de 50 %
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520273A1
Family ID 2021506
Probable Assignee Zahnradfabrik Friedrichshafen
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE ET DISPOSITIF DE FABRICATION D'UNE CREMAILLERE
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UN PROCEDE ET UN DISPOSITIF POUR LA
FABRICATION PAR ESTAMPAGE DE CREMAILLERES DE DIRECTION.
LE DISPOSITIF COMPORTE UN BATI 1 SUR LEQUEL SONT MONTEES
ESSENTIELLEMENT UNE MATRICE SUPERIEURE 2 ET UNE MATRICE INFERIEURE 17.
LA MATRICE SUPERIEURE 2 EST RETENUE PAR UNE CLOCHE 3 RELIEE PAR UN
TOURILLON 5 A UNE PREMIERE DOUILLE EXCENTRIQUE 7, ELLE-MEME MONTEE SUR
UNE SECONDE DOUILLE EXCENTRIQUE 8. LES DEUX DOUILLES PEUVENT ETRE
ENTRAINEES INDIVIDUELLEMENT PAR L'INTERMEDIAIRE DES ARBRES
CONCENTRIQUES 10 ET 11 ET DE PIGNONS DENTES 12, 13 ET 16. LA MATRICE
SUPERIEURE 2 EST SOUMISE A UN MOUVEMENT OSCILLANT AU COURS DU
PROCESSUS D'ESTAMPAGE.
LES CREMAILLERES OBTENUES SONT UTILISEES COMME CREMAILLERES DE
DIRECTION SUR LES VOITURES DE TOURISME.
A process for the manufacture of a rack, specially a rack having
variable transmission, wherein the teeth of the rack have in the
central area a profile different from that of the outer portions. The
rack is formed from a blank in a press having an upper die and a lower
die. The rack is manufactured by cold-mold pressing and one die
portion carries out, during the pressing operations, a wobbling
movement over the blank. In an apparatus for carrying out the process,
a die forms the negative mold for the lower portion of the rack to be
manufactured. In the other die is molded in negative mold the toothed
profile of the rack to be manufactured.
Description
_________________________________________________________________
PROCEDE ET DISPOSITIF DE FABRICATION D'UNE CREMAILLERE
La presente invention concerne un procede et un dispositif de fabrica-
tion d'une cremaillere, notamment d'une cremaillere a demultiplication
variable, dans lequel les dents de la cremaillere presentent, dans sa
zone centrale, un profil different de celui de ses extremites.
La demande de brevet allemande publiee apres examen no 21 41 205
decrit une direction de vehicule comportant une cremaillere a
demultiplication variable, dont les dents presentent, dans leur zone
centrale, un profil
different de celui des zones extremes Une direction comportant une
tel-
le cremaillere peut etre avantageusement utilisee sur une voiture de
tourisme equipee ou non d'une direction assistee, la demultiplication
-etant de preference de l'ordre de 2 a 1 pour assurer un comportement
op-
timal de la direction En outre, la demultiplication de la zone
centrale de la cremaillere doit de preference se modifier rapidement
vers les
bords jusque dans une zone o elle reste constante Une telle cremail-
lere coopere avec un pignon pourvu de dents helicoidales et dont l'axe
forme un angle de 900 par rapport a l'axe de la cremaillere Dans la
zone centrale de la cremaillere, les flans des dents forment un angle
variable avec l'axe du pignon Cet agencement permet d'obtenir sans
pro-
blemes des demultiplications de rapport 2 a 1.
Dans cette demande de brevet, on propose de realiser la cremaillere
par
un procede de formage continu et d'usiner individuellement un petit
nom-
bre de dents disposees dans la zone centrale de cette cremaillere Les
profils des dents centrales devraient etre usines specialement au
cours d'une phase du processus de fabrication Un inconvenient majeur
d'un tel processus de fabrication resulte du fait qu'une telle
cremaillere
coute trop cher a la fabrication, de sorte qu'un tel processus de fa-
bricatioh n'est pas realisable pour des raisons economiques.
C'est pourquoi la presente invention se propose de realiser un procede
et un dispositif pour fabriquer une cremaillere telle que susmention-
nee, cette cremaillere pouvant etre fabriquee en serie avec grande
pre-
cision et de maniere particulierement economique.
-2- Dans ce but, le procede selon l'invention est caracterise en ce
que la cremaillere est realisee par estampage a froid a partir d'une
ebauche au moyen d'une presse comportant une matrice superieure et une
matrice
inferieure, et en ce que la matrice effectue un mouvement oscillant
pen-
dane le processus d'estampage.
Un tel processus de matricage et d'estampage a froid, au moyen d'une
ma-
trice oscillante, presente de multiples avantages par rapport a un
usi-
nage mecanique En particulier, on notera que le temps de fabrication
est reduit, que la quantite de matiere utilisee est inferieure et que
l'on aboutit a une resistance, une qualite de surface et une precision
superieures.
Les dispositifs pour le matricage a froid, comportant une matrice
oscil-
lante, sont deja connus en soi pour la fabrication de differentes pie-
ces mecaniques, le domaine d'application etant toutefois jusqu'a pre-
sent reserve a la fabrication de petites pieces aisement deformables,
du fait que la puissance des presses etait reduite pour des raisons
d'encombrement et a cause du mecanisme d'entrainement necessaire pour
engendrer le mouvement oscillant.
Le procede selon l'invention est particulierement approprie a la
fabri-
cation de cremailleres en grande serie, etant donne que ce procede
per-
met une fabrication rapide et economique L'augmentation de la resis-
tance du materiau est particulierement avantageuse du fait qu'elle
dimi-
nue l'usure des dents de la cremaillere soumises a des forces
importan-
tes En outre, elle permet d'accroitre la precision de la direction On
a constate une augmentation de la resistance des zones de surface de
l'ordre de 50 %.
L'ebauche peut etre constituee d'une simple barre ou tige cylindrique.
Toutefois, d'autres formes pourraient egalement etre utilisees On no-
tera cependant* que les barres cylindriques constituent une matiere
pre-
miere courante et economique Selon une forme de realisation
particulie-
rement avantageuse, l'ebauche presente un coude dispose lateralement
par * rapport a la zone centrale cannelee ou dentee Grace a cette
mesure, les dents et les troncons d'extremite sont disposes dans un
meme plan 2520 AE 73 -3- de symetrie apres l'application du processus
d'estampage Il-en resulte que le boitier de direction peut conserver
un encombrement reduit du fait que l'entr'axe peut etre faible Si la
cremaillere est concue pour des barres de connexion laterales,
l'ebauche est de preference coudee a ses deux extremites Pour une
direction a entrainement central, les dents de la cremaillere sont
formees jusqu'a une de ses extremites,
l'autre extremite etant seule coudee.
Le procede selon l'invention est particulierement approprie pour la
rea-
lisation d'une cremaillere a demultiplication variable, mais peut ega-
lement etre applique a la fabrication d'une cremaillere normale.
Selon une forme de realisation, une des matrices' comporte l'empreinte
negative de la partie inferieure de la cremaillere et l'autre matrice
comporte en negatif le profil des dents de cette cremaillere La
matrice
portant le profil dente peut etre la matrice superieure agencee pour
su-
bir un mouvement oscillant De cette maniere, le profil dente peut etre
estampe dans l'ebauche avec une grande precision et sous application
d'une force reduite.
Selon une autre forme de realisation, la matrice, destinee a estamper
la partie inferieure de la cremaillere, est agencee pour former une
nervure
centrale disposee axialement sensiblement dans le plan de symetrie
ver-
tical de la cremaillere et s'etendant sous la zone dentee.
Cette mesure engendre une augmentation sensible de la resistance a la
flexion de la cremaillere et assure un bon guidage de cette
cremaillere qui reste constamment en appui contre le pignon de la
direction La piece de guidage est logee dans la boite de direction et
est poussee
contre la cremaillere au moyen d'un ressort de compression.
Les matrices sont de preference concues de telle maniere que la
section droite de la cremaillere presente un profil en Y. Cette forme
de cremaillere est en principe deja connuepar la demande de brevet
allemand n O 26 58 786 publiee avant examen Cette forme permet de
rapprocher le poussoir de la cremaillere.
-4 -
Une forme de realisation particulierement avantageuse de la matrice
des-
tinee a former le profil dente consiste a menager des evidements dans
la surface d'estampage orientee vers l'ebauche, la crete des dents en
negatif menagee dans cette surface etant au plus a fleur de la surface
de matricage.
Habituellement, lors du matricage ou de l'estampage de pieces, les ca-
vites et les protuberances sont concues de telle maniere que les
formes negatives depassent la surface de matricage Dans le present
cas, les
dents, destinees a former les evidements entre les dents de la
cremail-
lere, sont faconnees de maniere a ne pas depasser la surface de matri-
cage.
Grace a cette mesure, lors de l'estampage accompagne du mouvement
oscil-
lant, les dents de la cremaillere sont repoussees dans les evidements
menages entre les dents de la matrice Du fait que la dent arrive a un
niveau inferieur ou egal a celui de la surface de matricage, les dents
de la cremaillere ne peuvent pas etre deformees lateralement par
fluage a froid lors du matricage accompagne du mouvement oscillant De
cette
maniere, on obtient un profil propre sur les faces laterales de la
cre-
maillere En fait, contrairement aux resultats que l'on obtient avec
les
procedes de matricage usuels, la piece ne presente aucune bavure late-
rale Le processus assure une sorte de freinage ou de barriere au flua-
ge de la matiere et permet d'obtenir une meilleure compression de
cette
matiere.
On obtient encore un meilleur resultat lorsque les cretes des dents
ne-
gatives de la matrice sont en-dessous de la surface d'estampage Un a
deux millimetres de denivellation suffisent Grace a cette realisation,
les bords des dents de la matrice sont solidaires du corps de cette
ma-
trice; de ce fait ces dents sont reliees lateralement au corps de
cette matrice Ceci permet d'obtenir une denture plus stable de la
cremaillere etant donne que-ces dents sont elles-memes reliees
lateralement au corps
de cette cremaillere.
Un autre avantage de cette realisation est du au fait que la duree de
l'operation de la matrice oscillante est augmentee, du fait que cette
-5-
matrice est plus stable.
Un avantage complementaire tres important de cet agencement des cretes
des dents negatives est du a l'obtention de nervures laterales
longeant la zone dentee Lors du processus d'estampage, une partie de
la matiere de l'ebauche est evacuee lateralement Cette matiere est
mise en forme
de nervures laterales Ceci permet d'atteindre un accroissement du cou-
ple de resistance de la cremaillere a cet emplacement.
Le dispositif de mise en oeuvre du procede ci-dessus comporte de
prefe-
rence une presse dont la matrice superieure est reliee a une cloche
par un teton, ce teton etant loge dans une douille excentrique qui est
elle- meme montee dans une seconde douille excentrique et rotative par
rapport a elle, cette seconde douille etant solidaire du bati de la
presse Les douilles excentriques sont entrainees independamment par
des arbres d'entrainement solidaires de pignons d'entrainement et com-
portent une botte de renvoi contenant plusieurs roues dentees, de
telle
maniere que les pignons dentes, constitues par des pignons droits,
puis-
sent etre couples auxdites roues d'entrainement par l'intermediaire de
roues dentees montees sur des arbres intermediaires paralleles aux ar-
bres d'entrainement.
Par commande de la boite de renvoi, il etait possible, jusqu'a
present, d'obtenir differents deplacements de la matrice superieure
Jusqu'a
present, on utilisait a cet effet des roues d'entrainement des deux
ar-
bres d'entrainement des douilles excentriques constituees par des pi-
gnons a vis, chaque pignon a vis etant couple directement par l'inter-
mediaire d'un engrenage a l'arbre moteur Le couple etait transmis par
l'intermediaire d'une vis a une boite de renvoi comportant plusieurs
roues dentees pouvant etre accouplees au choix Une deuxieme vis etait
montee sur l'arbre de sortie de la boite de renvoi et accouplee a une
roue a vis sans fin de l'arbre d'entrainement de la seconde douille
ex-
centrique De cette maniere, differents mouvements oscillants pouvaient
etre transmis a la matrice superieure agissant sur la piece a
estamper.
Un des inconvenients de cette realisation etait du au fait que des
for-
ces appliquees par la presse etaient limitees a environ 2 '500 k N
L'en-
6 - trainement par roues a vis ne permettait en aucun cas d'appliquer
des forces superieures En effet, pour appliquer des forces
superieures, on
aurait du realiser des roues a vis et des vis de dimensions plus
impor-
tantes Ceci aurait entraine des frais exageres entrainant une baisse
de la rentabilite. Grace a la conception selon l'invention comportant
des pignons droits et une boite de renvoi parallele a ces pignons, il
est possible de transmettre des forces bien plus importantes Grace a
cet agencement
des roues dentees et des arbres intermediaires, toutes sortes de
mouve-
ments oscillants peuvent egalement etre appliques a la matrice corres-
pondante.
La presente invention sera mieux comprise en reference a la
description
d'un exemple de realisation et du dessin annexe, dans lequel La figure
1 represente une vue en coupe axiale a travers une presse pour la mise
en oeuvre du procede selon l'invention, La figure 2 represente une vue
laterale d'une ebauche, La figure 3 est une vue en coupe la ligne
III-III de la fig 2, La figure 4 represente une vue laterale de la
cremaillere usinee, La figure 5 represente une vue trices, La figure 6
represente une vue la ligne VI-VI de la fig 8, La figure 7 represente
une vue rieur, et
agrandie en coupe illustrant les deux ma-
en coupe de la matrice superieure, selon
schematique d'une matrice de l'art ante-
La figure 8 represente une vue de dessous de la matrice superieure.
La presse oscillante se compose d'un bati 1 compose d'un ou de plu-
-7 - sieurs elements Dans la zone superieure du bati 1 se trouve la
matrice 2 reliee a une cloche 3 La cloche 3 est montee de facon
pivotante sur
un palier correspondant 4, et ce palier 4 est lui-meme porte par un
sup-
port solidaire du bati Un teton 5, loge dans une douille excentrique
7, est porte par la cloche 3 La douille excentrique 7 est elle-meme
portee par une seconde douille excentrique 8 rotative montee sur le
bati 1 de
la presse.
Les deux douilles excentriques 7 et 8 peuvent etre entrainees indepen-
damment l'une de l'autre Dans ce but, la douille excentrique
interieure
7 est connectee a un arbre 10 par l'intermediaire d'un disque
d'entrai-
nement 9 Ce disque 9 permet de transmettre la rotation de l'arbre 10 a
la douille excentrique 7 La douille excentrique 8 est a nouveau reliee
a l'arbre d'entrainement creux 11 a l'interieur duquel est monte
l'arbre 9 rotatif par rapport a l'arbre creux 11 L'arbre creux 11
porte
un pignon d'entrainement 12 constitue par un pignon droit a dents
droi-
tes ou inclinees Le pignon dente 12 est soit directement, soit
indirec-
tement relie a un moteur d'entrainement (non represente).
L'arbre 10 est egalement connecte a un pignon d'entrainement 13 Deux
ou plusieurs arbres intermediaires 14 et 15, paralleles aux arbres
d'en-
trainement 10 et 11, portent plusieurs roues dentees 16 Les roues den-
tees 16 peuvent etre a volonte couplees a la roue d'entrainement 12
par l'intermediaire d'une demultiplication ou d'une surmultiplication
pour
transmettre le couple d'entrainement a la roue d'entrainement 13.
De cette maniere, on peut engendrer au choix des vitesses
d'entrainement identiques ou differentes ou des sens de rotation
differents pour les
deux arbres 10 et 11, de maniere a provoquer des mouvements d'oscilla-
tion differents.
Par ce moyen, on peut par exemple engendrer des mouvements
circulaires, des mouvements helicoidaux, des mouvements rectilignes ou
des mouvements suivant des courbes cycloidales De meme, l'angle
d'inclinaison peut
etre determine au choix.
Une matrice inferieure 17 est monteesur un poussoir 18 Le poussoir est
-8loge dans un cylindre principal 19 relie par une bague intermediaire
20
au bati 1 de la machine Le poussoir 18 comporte des colonnes de gui-
dage 21 qui peuvent penetrer dans des alesages appropries 22 menages
dans le support 6 pendant le processus d'estampage.
Un piston de poussoir 23, comportant une butee mobile 24, assure
l'ejec-
tion de la cremaillere 25 apres chaque cycle d'estampage.
L'ejecteur 24 est monte sur un alesage filete du piston ejecteur 23,
de
telle maniere que sa hauteur peut etre facilement ajustee.
De meme, le poussoir 18 comporte, a son extremite inferieure, un ecrou
d'appui 26 destine a limiter sa course vers le haut Cet ecrou butee 26
coopere avec la partie filetee 27 du poussoir 18 et est pourvu d'une
roue a vis 28 qui coopere avec une vis sans fin 29 Ce dispositif per-
met d'effectuer un reglage motorise de la course.
La force de la presse est obtenue par des moyens hydrauliques A cet
ef-
fet, on utilise les chambres de pistons menagees entre le poussoir 18
et le cylindre principal 19, dans lesquelles on injecte le fluide
hydrauli-
que Il en est de meme du piston de poussoir 23 active par des moyens
hydrauliques.
Lors de la fabrication de la cremaillere 25 a partir d'une ebauche
rea-
lisee au moyen d'une tige cylindrique 25 ' (voir les fig 2 et 3),
celle-
ci est mise en forme entre les matrices superieure 2 et inferieure 17,
la matrice superieure 2 etant soumise a un mouvement de-pivotement De
ce fait, la force d'estampage se concentre exclusivement sur une
partie
de la surface de la piece a mettre en forme La zone de compression
s'e-
tend par-dessus la totalite de la surface de la piece pour engendrer
sa deformation. Comme le montrent les fig 2 et 3, l'ebauche est
constituee par une tige cylindrique 25 ', dont la partie centrale 30,
destinee a etre equipee
d'une denture, est coudee par rapport aux deux extremites 31 et 32
Com-
me le montre la fig 4, ceci permet d'obtenir une cremaillere finie 25,
dont les deux extremites 32 et 31 sont disposees dans un meme plan de
-9symetrie par rapport a la partie dentee centrale 30 Comme le montre
egalement la fig 4, ainsi que la coupe transversale de la fig 5, la
cremaillere presente un profil en forme de Y Le long de sa face infe-
rieure, cette cremaillere 25 est pourvue d'une nervure 33 disposee
dans un plan de symetrie vertical et s'etendant sur une longueur
correspon-
dant a la denture superieure 36 Deux surfaces inclinees 34 et 35 re-
lient la nervure 33 au cote cannele Les deux surfaces obliques 34
et 35 servent de surface d'appui pour la piece de poussee apres le
mon-
tage de la cremaillere dans une boite de direction Les deux troncons
d'extremite 31 et 32-gardent une forme circulaire, mais pourraient
avoir
n'importe quelle autre forme.
Le long des bords lateraux des dents 36, des renflements ou nervures
37
s'etendent parallelement a l'axe de la cremaillere 25 Les deux renfle-
ments 37 sont disposes legerement en-dessous de la base des dents Le
formage des renflements 37 sera decrit plus en detail en reference aux
figures 5 a 8.
La fig 5 illustre une-vue agrandie d'une coupe transversale des matri-
ces superieure 2 et inferieure 17 et de la cremaillere 25 prise entre
ces matrices Les deux renflements lateraux 37 sont formes par repous-
sage de matiere au cours du processus d'estampage.
Comme le montrent plus particulierement les fig 6 et 8, les dents 38
de la matrice superieure 2, destinees a former les cavites entre les
dents 36 de la cremaillere 25, sont decalees vers le haut par rapport
a
la surface d'estampage 39 C'est-a-dire que les tetes des empreintes
ne-
gatives des dents de la cremaillere sont decalees vers le bas De cette
maniere, les dents 38 de la matrice 2 sont solidaires de la matrice et
peuvent subir des contraintes tres importantes En outre, de la matiere
de l'ebauche 25 ' est repoussee dans les evidements 40 pour former les
dents 36 Comme le montre la fig 6, on evite ainsi le repoussage d'une
quantite indefinie de matiere par les parois laterales 41 et 42 des
evidements Ceci permet d'eviter toute formation de bavures et aboutit
a la realisation de dents a profil propre, ne necessitant plus aucun
usinage ulterieur.
-
La,fig 7 illustre, a titre d'exemple, une matrice de conception
couran-
te, equipee de protuberances 43 destinees a estamper des cavites dans
3 l'ebauche.
il -
Claims
_________________________________________________________________
Revendications
1 Procede de fabrication d'une cremaillere, notamment d'une
cremaillere a demultiplication variable, dans lequel les dents de la
cremaillere presentent, dans sa zone centrale, un profil different de
celui de ses extremites, caracterise en ce que la cremaillere ( 25)
est realisee par estampage a froid a partir d'une ebauche au moyen
d'une presse comportant une matrice superieure ( 2) et une matrice
inferieure ( 17), et en ce que la matrice ( 2) effectue un mouvement
oscillant pendant le processus d'estampage. 2 Procede selon la
revendication 1, caracterise en ce que l'ebauche est
constituee par une tige cylindrique.
3 Procede selon l'une quelconque des revendications 1 ou 2,
caracterise
en ce qu'on utilise une ebauche dont la partie centrale ( 30),
destinee a etre cannelee, est coudee par rapport a au moins l'une des
extremites
( 31, 32).
4 Dispositif pour la mise en oeuvre du procede selon l'une quelconque
des revendications 1 a 3, caracterise en ce qu'il comporte une matrice
( 17) constituant la forme negative agencee pour realiser la partie
in-
ferieure de la cremaillere ( 25) et l'autre matrice ( 2) comportant en
ne-
gatif le profil dente de ladite cremaillere.
Dispositif selon la revendication 4, caracterise en ce que la matrice
( 2), agencee pour realiser le profil dente, constitue la matrice
supe-
rieure et est soumise au mouvement oscillant.
6 Dispositif selon la revendication 5, caracterise en ce que la
matrice ( 17), destinee a faconner la partie inferieure de la
cremaillere ( 25), est agencee de telle maniere qu'il se forme une
nervure ( 33) disposee a la face inferieure de la cremaillere,
sensiblement dans son plan de symetrie verticale, cette nervure
s'etendant longitudinalement au moins
approximativement dans la zone dentee ( 30) de cette cremaillere.
7 Dispositif selon l'une quelconque des revendications 4 a 6, caracte-
12 - rise en que les matrices ( 2, 17) sont agencees de telle maniere
que la cremaillere ( 25) presente au moins approximativement une
section droite en forme d'un profil Y.
8 Dispositif selon l'une quelconque des revendications 4 a 7, caracte-
rise en ce que la matrice ( 2), destinee a former la denture, est
agen-
cee de telle maniere que la surface de presse ( 39), orientee vers
l'e-
bauche, comporte des cavites ( 40) pour le matricage des dents de la
cre-
maillere, et en ce que les cretes des dents negatives ( 38) de la
matri-
ce ( 2) affleurent tout au plus ladite surface de presse ( 39).
9 Dispositif selon la revendication 8, caracterise en ce que les cre-
tes des dents negatives ( 38) de la matrice ( 2) sont disposees a un
ni-
veau inferieur par rapport a la surface de presse ( 39).
Dispositif pour la mise en oeuvre du procede selon les revendica-
tions 1 a 3, comportant une presse dans laquelle la matrice
superieure, estmontee dans une cloche a l'aide d'un tenon, ce tenon
etant guide par une douille excentrique, cette douille etant montee
dans une seconde douille excentrique rotative a l'interieur du bati de
la presse, et dans
lequel les deux douilles excentriques peuvent etre entrainees indepen-
damment en rotation par l'intermediaire d'arbres et de pignons
d'entrai-
nement susceptibles d'etre accouples au travers d'une boite de renvoi
comportant plusieurs roues de couplage, caracterise en ce que les pi-
gnons d'entrainement ( 12, 13) sont des pignons droits, et en ce que
la boite de renvoi comporte deux ou plusieurs arbres intermediaires (
14, ) portant des roues dentees ( 16) et disposes parallelement aux
arbres d'entrainement, ces roues dentees ( 16) pouvant etre accouplees
a volonte
avec les pignons d'entrainement ( 12, 13).
11 Cremaillere obtenue par le procede selon l'une quelconque des
reven-
dications 1 a 3, caracterisee en ce qu'elle comporte une nervure
longi-, tudinale ( 33) menagee le long de sa surface inferieure,
sensiblement dans son plan de symetrie, et s'etendant au moins
approximativement le
long de la zone dentee.
12 Cremaillere selon la revendication 11, caracterisee en ce qu'elle
13 -
presente au moins approximativement une section droite en forme de
pro-
fil Y.
13 Cremaillere obtenue par le procede selon l'une quelconque des re-
vendications 1 a 3, caracterisee en ce qu'elle presente deux
protuberances laterales ( 37) paralleles a son axe longitudinal et
disposees
le long de la zone dentee.
Roi TADT Br Me ts d'inventin, t 'arques, lodt-les 12, rue du 17
Novembre F I O o MULHOUSE (France)
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [21][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [22][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520273
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
34 Кб
Теги
fr2520273a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа