close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520326A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (8/ 34)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(4/ 20)
[6][_]
Etre
(16)
[7][_]
Cou
(2)
[8][_]
SENS
(1)
[9][_]
Tre
(1)
[10][_]
Molecule
(1/ 11)
[11][_]
DES
(11)
[12][_]
Physical
(2/ 2)
[13][_]
45 s
(1)
[14][_]
3 N
(1)
[15][_]
Organism
(1/ 1)
[16][_]
nites
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520326A1
Family ID 2012105
Probable Assignee Marchetti A
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF DE COMMANDE DU MOUVEMENT DE RAPPROCHEMENT ET
D'ELOIGNEMENT RECIPROQUES D'UNITES LATERALES D'ENTRAINEMENT D'UNE
MACHINE A SCELLER ET/OU FERMER LES BOITES EN CARTON
Abstract
_________________________________________________________________
IL COMPREND UN MANDRIN COULISSANT 15 PORTANT DES CREMAILLERES
LATERALES OPPOSEES 16 EN PRISE AVEC DES SECTEURS DENTES 19 AVEC
LESQUELS TOURNENT SOLIDAIREMENT DES BRAS RESPECTIFS 22 QUI S'ETENDENT
JUSQU'A PROXIMITE DES UNITES D'ENTRAINEMENT 3; DES BIELLETTES DE
LIAISON 23 SONT INTERPOSEES ENTRE LES BRAS 22 ET LES UNITES 3 POUR
TRANSFORMER LE MOUVEMENT DE ROTATION DES BRAS 22 EN MOUVEMENT
CORRESPONDANT DE TRANSLATION DE SENS CONTRAIRES DES UNITES 3 LE LONG
DE GUIDES RECTILIGNES FIXES 10 DISPOSES TRANSVERSALEMENT A LA TABLE DE
SUPPORT DES BOITES. UN CYLINDRE PNEUMATIQUE 18 OU UN LEVIER MANUEL
COMMANDENT LA TRANSLATION DU MANDRIN 15, ET DES MOYENS 27, 28, 29, 30,
31, 33 PERMETTENT DE LIMITER LA DISTANCE QUI SEPARE LES UNITES
D'ENTRAINEMENT 3 SELON LA LARGEUR DES BOITES.
APPLICATION AUX MACHINES A SCELLER ETOU FERMER DES BOITES EN CARTON DE
DIFFERENTES LARGEURS.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention a trait a un dispositif perfectionne pour com-
mander le mouvement de rapprochement et d'eloignement reciproque
d'unites laterales d'entratnement d'une machine a sceller et/ou fermer
des bottes
ex carton.
On connatt deja des machines a sceller et/ou fermer des bottes en
carton et qui, pour assurer l'avance des bottes d'une extremite a
l'autre d'une table de support, comportent deux unites d'entratnement
disposees sur
les deux c 8 tes de la table et pouvant se rapprocher entre elles, a
la de-
mande, afin de realiser un engagement ou contact d'entrainement avec
les flancs des bottes Ces unites sont generalement constituees par des
bandes sans fin d'entrainement qui sont mises en rotation et guidees
par des series
respectives de poulies rotatives montees sur des supports que l'on
peut rap-
procher et eloigner entre eux dans le sens transversal par rapport au
sens
d'avance des bottes sur la table.
Pour assurer le deplacement transversal de ces unites d'entra Inement
on a imagine differents systemes, et dans ce cas le principal probleme
a resoudre etait d'assurer une egalite absolue de mouvement des deux
unites
pour garantir le centrage automatique des bottes engagees tour a tour.
La presente invention a pour but de realiser un dispositif de commande
d'un tel mouvement transversal, qui soit a la fois particulierement
simple
et efficace.
Un autre but de la presente invention est de realiser un dispositif
de commande capable de combiner avec les qualites precitees celles que
cons-
tituent la faculte de reglage et une grande souplesse d'utilisation.
Pour realiser ces differents buts, le dispositif de commande suivant
l'invention, concu pour une machine a sceller et/ou fermer les bottes
en carton, du type comprenant une table pour supporter les bottes et,
le long de deux c 8 tes opposes de cette table, deux unites
d'entratnement montees coulissantes sur des guides transversaux fixes
de ladite table de maniere qu'elles puissent etre d'abord rapprochees
entre elles pour effectuer un contact d'entrainement avec les flancs
des bottes, puis eloignees l'une de l'autre pour revenir a une
position dite de repos, est caracterise en ce qu'il comprend un
mandrin monte a coulissement rectiligne et dont des cotes
opposes constituent des cremailleres, des moyens pour commander le
coulis-
sement de ce mandrin, deux secteurs dentes pouvant effectuer des
mouvements angulaires et en prise avec les cremailleres laterales du
mandrin afin de transformer le mouvement de coulissement rectiligne de
ce mandrin en des mouvements angulaires de sens contraires desdits
secteurs dentes, deux bras partant de ces secteurs dentee pour aboutir
a un point situe a proximite 2 -
desdites unites d'entrainement et qui se deplacent angulairement et
soli-
dairement avec les secteurs dentes, et enfin deux biellettes qui
relient
ces bras aux unites d'entrainement afin de transformer le mouvement de
ro-
tation de ces bras en un mouvement correspondant de translation de
sens con-
traires desdites unites d'entrainement le long des guides transversaux
pre- cites. Le dispositif suivant l'invention est donc base sur un
mecanisme tres simple qui, grace a l'identite avantageuse des
differents organes reunis
par couples, peut etre mis en condition de transformer un mouvement de
cou-
lissement rectiligne du mandrin a cremaillere en mouvements
identiques, si-
multanes et opposes de rapprochement et d'eloignement reciproque des
unites
d'entra Inement.
En fonction de l'utilisation prevue pour les unites d'entrainement
et, en general, pour la machine a laquelle elles sont incorporees, le
cou-
lissement rectiligne du mandrin a cremaillere peut etre commande de
diffe-
rentes facons Plus particulierement, si la machine est destinee a
travail-
ler avec des bottes de largeur variable, ce qui rend necessaire de
pouvoir disposer les unites d'entrainement dans une position eloignee
de repos avant d'introduire une botte, pour ensuite les rapprocher a
une distance variable pour assurer leur engagement contre les flancs
de la botte, la commande du coulissement du mandrin a cremaillere peut
etre assuree par un cylindre pneumatique et, si l'on desire eviter des
courses d'eloignement de longueur excessive dans le cas de bottes de
largeur limitee et peu variable, on peut prevoir des moyens reglables,
capables de delimiter la course autorisee du
mandrin a cremailleres dans le sens qui correspond a l'eloignement
recipro-
que des unites d'entrainement En revanche, si la machine est destinee
a travailler avec des bottes dont la largeur est pratiquement
constante, ce qui perfet de placer et maintenir les unites
d'entrainement a une distance
fixe et reglable, dans ce cas la commande du coulissement du mandrin a
cre-
mailleres peut etre assuree par des moyens reglables que l'on actionne
ma-
nuellement (par exemple avec un levier commande par une manivelle);
dans ce cas, pour obtenir la pression de travail requise, il convient
de prevoir la presence de moyens elastiques qui agissent sur le
mandrin de facon a lui conferer une certaine souplesse elastique
antagoniste, c'esta-dire dans le
sens s'opposant a l'eloignement reciproque des unites d'entrainement.
Dans les deux cas on peut prevoir en outre que les biellettes de li-
aison entre les bras pivotants et les unites d'entrainement soient
munies d'une serie de trous d&articulation que l'on peut selectionner
selon la
necessite Cela permet donc de modifier la distance entre les points
d'ar-
-3 - ticulation avec les bras et les unites d'entratnement et par
consequent, sans changer l'amplitude de la course disponible, de
modifier la position d'eloignement maximal reciproque et la position
de rapprochement maximal
reciproque des unites d'entrainement.
Toutes ces caracteristiques conferent evidemment au dispositif de
commande suivant l'invention d'excellentes proprietes de reglage a
volonte
et de souplesse d'utilisation, ce qui en permet l'utilisation dans des
ma-
chines ayant des destinations differentes.
Les caracteristiques de la presente invention ressortiront davantage
au cours de la lecture de la description qui suit et se refere a
quelques
modes possibles de realisation pratique de l'invention, donnes
uniquement a titre d'exemples non-limitatifs et que montre le dessin
annexe, ou: La FIGURE 1 montre en perspective une machine a sceller
des boites de
largeur variable et qui comporte le dispositif de commande suivant
l'in-
vention; La FIGURE 2 montre la meme machine mais vue en coupe
partielle faite suivant le plan transversal passant par la ligne II-II
de la Figure 1; La FIGURE 3 montre un detail modifie du dispositif de
commande de la Figure 2; La FIGURE 4 montre en perspective la table de
travail de la machine, a laquelle on a superpose les unites
d'entralnement de la machine precitee; La FIGURE 5 montre une version
differente du dispositif de commande suivant l'invention, incorpore a
une machine a sceller des bottes en carton de largeur constante, cette
machine etant representee en coupe faite suivant un plan sensiblement
egal a celui de la Figure 2 mais en regardant dans la
direction opposee.
Si l'on se refere tout d'abord a la Figure 1, on voit que la machine a
sceller des bottes de largeur variable comprend, d'une facon generale,
une table de travail formee par des rouleaux paralleles 1 qui forment
ainsi un plan d'appui 2 pour les bottes a sceller, deux unites
d'entratnement par bande sans fin 3, disposees de part et d'autre
dudit plan d'appui et que l'on peut rapprocher entre elles pour
qu'elles portent contre les flancs des bo tes pour en assurer l'avance
rectiligne d'une extremite a l'autre du plan d'appui (de gauche a
droite, en regardant la Figure 1), une unite de scellement inferieure
32 logee dans un puits central 39 de la table 1,
et une tete ou unite superieure de scellement 4 qui surmonte le plan
d'ap-
pui 2 a une hauteur variable Plus precisement, la tete de scellement 4
se
trouve normalement dans une position basse ou de repos, et peut etre
soule-
vee provisoirement par rapport a cette position a chaque intervention,
ef-
-4 - fectuee sur une botte Il est prevu en outre un bati de support,
qui est defini par un groupe ou ensemble de quatre pieds 5 destine a
supporter la table 1 et par un jeu de deux colonnes laterales 6 qui
s'elevent au-dessus de la table 1 pour supporter et guider la tete de
scellement 4 a l'aide de bras 7. L'ensemble constitue par la table 1
et les unites d'entratnement 3 ressort davantage de la Figure 4 o l'on
voit que la table 1 est constituee par un chassis rectangulaire 8 et
par une serie de rouleaux transversaux
paralleles 9 montes libres en rotation sur le ch Assis 8 Entre les
diffe-
rents rouleaux 9 sont egalement interposes deux paires de barrettes
cylin-
driques 10 dont les extremites sont depourvues d'epaulements par
mesure de
securite coxitre les accidents du travail Sur chaque paire de
barrettes cy-
lindriques 10 sont montees coulissantes deux paires de manchons 11
destinees
chacunea supporter une unite correspondante d'entratnement 3.
Ainsi que le montre egalement la Figure 1, les unites d'entrainement 3
sont du type connu en soi constitue par des bandes ou rubans
transporteurs
12 formant un anneau ferme autour de series correspondantes de poulies
d'ac-
tionnement et de guidage 14 (Figure 2) logees a l'interieur de carters
cor-
respondants 13 supportes par les manchons coulissants 11 deja cites En
rap-
prochant entre elles les deux unites d'entrainement 3 a partir de la
posi-
tion d'eloignement ou de repos que montrent les Figures 1 et 4, les
bandes transporteuses 12 sont en mesure d'attaquer, egalement d'une
facon connue,
les flancs des bottes pour en produire l'avance et par consequent le
pas-
sage a travers la zone de scellement constituee par la tete de
scellement
superieure 4 et par l'unite de scellement inferieure 32.
Lemouvement transversal de rapprochement et d'eloignement reciproque
des unites d'entrainement 3 est produit par un dispositif de commande
dont les details sont particulierement visibles sur la Figure 2 Ce
dispositif
de commande comprend en premier lieu un mandrin 15 pouvant coulisser
verti-
calement, et dont deux c 8 tes opposes constituent des cremailleres 16
Pour commander le mouvement de ce mandrin 15, celui-ci est monte sur
la tige d'un piston 17 d'un cylindre pneumatique 18 situe au-dessus et
qui est convenablement fixe au bati de la machine Les cremailleres 16
du mandrin engrenent respectivement avec deux secteurs dentes opposes
et pivotant
19, identiques et disposes symetriquement; le mouvement de translation
rec-
tiligne imprime par le cylindre 18 au mandrin 15 est ainsi transforme
en mouvements rotatifs ou angulaires correspondants, identiques et
simultanes
mais de sens contraires, des deux secteurs dentes 19 autour des axes
res-
pectifs de pivotement 21 Avec ces secteurs dentes 19 tournent
solidairement -5 -
des bras respectifs 22, identiques et disposes symetriquement, qui
s'eten-
dent vers le haut jusqu'au voisinage des supports coulissants 11 La
liai-
son entre les extremites superieures des bras 22 et les supports
coulis-
sants precites 11 est finalement assuree par deux biellettes 23
identiques et disposees symetriquement, dont les extremites
s'articulent en 24 sur les
bras 22 et en 25 sur des etriers 26 solidaires des supports
coulissants 11.
Les mouvements de rotation en sens contraires des secteurs dentes 19,
donc
des bras 22, sont ainsi transformes en mouvements correspondants de
trans-
lation de sens contraires des manchons 11 et par consequent des unites
d'entrainement 3 qui, par consequent, s'approchent et s'eloignent
l'une de l'autre avec la meme quantite de mouvement chaque fois que le
cylindre 18 commande respectivement le mouvement de descente et le
mouvement de montee
du mandrin coulissant 15 Plus precisement, en partant de la position
d'e-
loignement maximal designee en traits pleins sur la Figure 2, les deux
uni-
tes d'entratnement 3 peuvent etre rapprochees entre elles jusqu'a la
posi-
tion de rapprochement maximal indiquee en traits mixtes sur cette meme
Fi-
gure 2 Bien entendu, cette derniere position peut etre atteinte en
fonc-
tion de la largeur de la botte que l'on place tour a tour sur le plan
de support 2; si cette botte a une largeur superieure a la distance
minimale a laquelle on peut rapprocher les deux unites d'entrainement,
celles-ci s'arreteront naturellement contre les flancs de la botte, en
exercant sur celle-ci la pression necessaire pour produire
l'entrainement efficace de la botte La position rapprochee ou de
travail des unites d'entrainement 3 variera en consequence chaque fois
en fonction de la largeur des bottes et sera en general toujours autre
que la position de rapprochement maximal
que montre la Figure 2.
En ce qui concerne la position eloignee ou de repos des unites d'en-
tratnement 3, elle est destinee a coincider avec la position
d'eloignement maximal que montre la Figure 2 au cas o les bottes a
sceller, voire m 8 me
seulement quelques-unes de celles-ci, seraient tres larges Il peut
arri-
ver que la machine soit utilisee pendant une longue periode avec des
bottes
de largeur limitee, et que dans ce cas une bonne partie de la course
d'e-
loignement des unites d'entrainement, et plus precisement la partie
termi-
nale de cette course, soit inutile ou improductive En prevision d'une
telle utilisation le dispositif de commande que montre la Figure 2
comporte des moyens reglables, capables de fixer une limite
pre-etablie a la course d'eloignement des unites d'entratnement, en
les stoppant en substance avant qu'elles atteignent la position
d'eloignement maximal que montre la Figure 2 De tels moyens reglables
comprennent essentiellement un levier coude 27 6- qui s'articule en 28
sur un etrier 29 convenablement ancre au bati fixe de la machine Ce
levier porte a une extremite un ecrou 30 engage sur la partie filetee
d'un arbre 31 monte pivotant, a son tour, sur le bati fixe et qui peut
etre entraine en rotation a l'aide d'une manivelle (non representee)
solidaire d'un petit bloc de commande 33 L'autre extremite 35 du
levier coude 27 presente par ailleurs une encoche 36 dans laquelle
peut s'engager, au cours de la phase de mouvement ascendant, un goujon
37 qui fait saillie
lateralement sur un ecrou spherique 38 rendu solidaire du mandrin
coulis-
sant 15.
L'extremite 35 du levier coude 27 sert par consequent a determiner le
point dit de fin de course du mouvement ascendant du mandrin
coulissant 15 et, partant du mouvement d'eloignement reciproque des
unites d'entrainement 3 En reglant la position du levier 27 par la
rotation de l'arbre filete
31, on peut donc fixer a volonte la position de repos des unites
d'entrat-
nement.
S'il y a lieu, on peut prevoir la possibilite de modifier tant la po-
sition d'eloignement maximal que celle de rapprochement maximal des
unites d'entrainement 3, sans modifier l'amplitude de leur course Cela
s'obtient en remplacant les biellettes 23 par des biellettes reglables
40 (Figure 3), qui presentent, pour le montage pivotant des supports
coulissants 11 sur
les etriers 26, une serie de trous 41 que l'on peut selectionner a
volonte.
Il est evident qu'en deplacant l'axe 25 de l'un a l'autre de ces
trous, on
modifie de facon correspondante les deux positions de fin de course
des u-
nites d'entrainemennites 3, tandis que l'amplitude de la course reste
etre cel-
le determinee par la course du mandrin a cremaillere 15,
eventuellement avec
l'aide de la butee reglable constituee par l'extremite 35 du levier
coude 27.
D'autre part, il est possible qu'une machine du type general repre-'
sente Figure t soit destinee a etre utilisee avec des series
prolongees de bottes de mese largeur, remplacees par la suite par de
nouvelles series de bottes de largeur toujours constante mais
differente de celle des premieres bottes Dans ce cas, il est
evidemment inutile d'executer chaque fois un
mouvement de rapprochement et d'eloignement des unites d'entrainement,
com-
me dans le cas des bottes de largeur variable En effet, il suffit
d'avoir
la possibilite de bloquer les unites d'entrainement dans une position
de-
terminee, qui sera par la suite maintenue pour toute la serie de
bottes de meme largeur et que l'on modifiera seulement avant de
commencer le travail
avec la serie suivante.
Sans changer le principe general de construction de la machine a
sceller les bottes, on prevoit dans ce cas de remplacer le dispositif
de commande -7 de la Figure 2 par celui que montre la Figure 5, qui
differe du precedent
par le fait qu'en supprimant le cylindre pneumatique 18 le mandrin a
cre-
mailleres 15 est fixe a la tige verticale coulissante 51 sur laquelle
est
egalement monte a coulissement un ecrou de commande 42 sur lequel font
sail-
lie lateralement des goujons 43 maintenus engages de facon
bidirectionnelle
par une extremite en forme de fourchette 44 d'un levier coude 45
s'articu-
lant en 46 sur un etrier fixe 47 L'autre extremite 48 de ce meme
levier
porte par ailleurs, d'une facon analogue a ce qui a ete prevu pour
l'extre-
mite 34 du levier 27 de la Figure 2, un ecrou 30 engage sur un arbre
filete 31 porte a son tour de maniere pivotante sur le bati fixe de la
machine et qui peut etre actionne en rotation grace a une manivelle
(non representee)
accouplee a un petit bloc de commande 33 Un ressort 49 est interpose
en-
tre l'ecrou coulissant 42 et un ecrou 50 qui se visse sur une
extremite filetee de la tige coulissante 51 pour solliciter
elastiquement le mandrin
a cremaillere 15 contre l'ecrou de commande 42.
Il ressort clairement de ce qui precede que la position du mandrin a
qremailleres 15 et, par consequent (par l'intermediaire des secteurs
dentes 19, des bras 22 et des biellettes 23) celle des unites
d'entrainement 3, dependent de la position de l'ecrou de manoeuvre 42
commande a son tour par une action manuelle transmise par
l'intermediaire de l'arbre filete 31 et du levier coude 45 Par suite
de la rotation de la manivelle fixee au bloc de commande 33, il est
ainsi possible de fixer de facon reglable la position
reciproque des unites d'entralnement, cette position etant destinee a
res-
ter inchangee pendant le passage de toute la serie de bottes de meme
lar-
geur, pour etre ensuite modifiee avant d'utiliser une nouvelle serie
de
bottes de largeur differente.
Il convient d'observer que la distance de travail fixee pour les uni-
tes d'entrainement devra etre legerement inferieure a la largeur
effective
des bottes, afin de permettre au ressort 49 d'imprimer au mandrin a
cremail-
leres 15 et par consequent aux unites d'entra nement 3 la pression de
tra-
vail necessaire pour assurer la translation ou l'entrainement des
bottes.
En bref, le ressort 49 contrarie le mouvement du mandrin 15 dans le
sens
qui correspond au mouvement d'eloignement reciproque des unites
d'entratne-
ment 3 qui est du a l'insertion forcee des bottes, ce qui produit
ladite
pression de travail.
-8-
Claims
_________________________________________________________________
R E V E N D I C A T I 3 N S
1 Dispositif de commande du mouvement de rapprochement et d'eloigne-
ment reciproque d'unites laterales d'entratnement d'une machine pour
le
scellement et/ou l'ouverture de bottes en carton, du type comprenant
une ta-
ble ( 2) de support des bottes, et, le long de deux c 8 tes opposes de
cette table, deux unites d'entratnement ( 3) montees de maniere
coulissante sur
des guides transversaux fixes ( 10) de la table afin de pouvoir etre
rappro-
chees entre elles pour realiser un contact d'entrainement avec les
flancs des bottes et ensuite les eloigner pour le retour a une
position de repos, ce dispositif etant caracterise par le fait qu'il
comprend un mandrin ( 15) pouvant coulisser verticalement de maniere
rectiligne et presentant des cotes formant des cremailleres laterales
( 16), des moyens pour commander le coulissement de ce mandrin ( 15),
un couple de secteurs dentes rotatifs ( 19), 'en prise avec les c 8
tes a cremailleres ( 16), dudit mandrin ( 15),
afin de transformer le coulissement rectiligne de ce meme mandrin en
mou-
vements de rotation correspondants et de sens contraires desdits
secteurs dentes, deux bras ( 22) qui s'etendent entre les secteurs
dentes respectifs ( 19) et un point situe a proximite desdites unites
d'entrainement ( 3) et qui tournent solidairement avec ces secteurs
dentes ( 19), ainsi que deux
biellettes ( 23) reliant les bras precites ( 22) auxdites unites
d'entratne-
ment ( 3) afin de transformer le mouvement rotatif des bras ( 22) en
un mou-
vement correspondant de translation de sens contraires desdites unites
d'en-
tratnement ( 3) le long des guides precites ( 10).
2 Dispositif de commande selon la Revendication 1, caracterise en ce
que lesdits moyens de commande sont constitues par un cylindre ( 18)
action-
ne par un fluide sous pression et dont la tige ( 17) du piston est
solidaire
dudit mandrin coulissant ( 15).
3 Dispositif de commande selon la Revendication 2, caracterise en ce
qu'il comprend des moyens reglables qui reagissent par rapport audit
man-
drin ( 15) pour limiter la course de celui-ci dans le sens de
l'eloignement
reciproque desdits unites d'entrainement ( 3).
4 Dispositif de commande selon la Revendication 3, caracterise en ce
que lesdits moyens reglables sont constitues par un levier ( 27) a
actionne-
ment manuel, dont une partie est attaquee de maniere unidirectionnelle
par
un goujon ( 37) solidaire dudit mandrin ( 15) au terme de ladite
course li-
mitee effectuee par le mandrin ( 15).
Dispositif de commande selon la Revendication 4, caracterise en ce que
ledit levier ( 27) est actionne par la rotation d'un arbre filete (
31)
engage dans un ecrou correspondant ( 30) monte sur ledit levier ( 27).
-9- 6 Dispositif de commande selon la Revendication 1, caracterise en
ce
que ledit mandrin ( 15) est monte sur une tige coulissante ( 51) et
que les-
dits moyens de commande sont constitues par un levier ( 45) dont une
partie est reliee de facon bidirectionnelle a un ecrou ( 42) monte a
son tour a coulissement sur ladite tige ( 51), des moyens elastiques (
49) etant prevus
pour solliciter ledit mandrin ( 15) vers l'ecrou ( 42) dans le sens
qui cor-
respond au rapprochement reciproque desdites unites d'entrainement (
3).
7 Dispositif de commande selon la Revendication 6, caracterise en ce
que ledit levier ( 45) est actionne par la rotation d'un arbre filete
( 31)
en prise avec un ecrou correspondant ( 30) fixe audit levier.
8 Dispositif de commande selon la Revendication 1, caracterise en ce
que lesdites biellettes ( 40) comportent une serie de trous ( 41) pour
per-
mettre de changer le point d'articulation pour les bras ( 22) et les
unites d'entra nement ( 3), ces trous ( 41) pouvant etre selectionnes
a volonte afin de modifier en consequence la distance entre les points
d'articulation avec
les bras ( 22) et les unites d'entra nement ( 3).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [19][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [20][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520326
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[21]____________________
[22]____________________
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
33 Кб
Теги
fr2520326a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа