close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520540A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (20/ 76)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Generic
(2/ 37)
[6][_]
oxide
(21)
[7][_]
METAL
(16)
[8][_]
Gene Or Protein
(8/ 13)
[9][_]
Etre
(4)
[10][_]
Poli
(3)
[11][_]
CES
(1)
[12][_]
Lic
(1)
[13][_]
Est-a
(1)
[14][_]
Classi
(1)
[15][_]
Scel
(1)
[16][_]
Trou
(1)
[17][_]
Molecule
(5/ 12)
[18][_]
DES
(5)
[19][_]
iron
(4)
[20][_]
paral
(1)
[21][_]
Oic
(1)
[22][_]
Ctal
(1)
[23][_]
Physical
(3/ 10)
[24][_]
14 d
(5)
[25][_]
13 d
(4)
[26][_]
2 s
(1)
[27][_]
Disease
(1/ 3)
[28][_]
Tic
(3)
[29][_]
Organism
(1/ 1)
[30][_]
nais
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520540A1
Family ID 2052730
Probable Assignee Victor Company Of Japan
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title TETE MAGNETIQUE ET SON PROCEDE DE FABRICATION
Abstract
_________________________________________________________________
TETE MAGNETIQUE ET SON PROCEDE DE FABRICATION.
LA TETE MAGNETIQUE POUR ENREGISTREMENT D'INFORMATIONS SUR UNE BANDE DE
LECTURE DE CES INFORMATIONS A PARTIR DE CETTE BANDE COMPREND UNE PAIRE
DE MINCES NOYAUX 8A, 8A EN METAL MAGNETIQUE AVEC DES ENTREFERS AVANT
ET ARRIERE 17, 18 ET UNE PAIRE DE NOYAUX 9A, 9A; 9B, 9B EN oxide
MAGNETIQUE PRENANT EN SANDWICH CHACUN DES NOYAUX EN METAL MAGNETIQUE.
DES CORPS EN VERRE 14A, 14A; 14B, 14B SONT DISPOSES DE FACON ADJACENTE
A L'ENTREFER AVANT ET PRENANT EN SANDWICH CHAQUE NOYAU EN METAL
MAGNETIQUE POUR QUE L'ON PUISSE VERIFIER VISUELLEMENT L'ENTREFER AVANT
EN CE QUI CONCERNE SES DIMENSIONS.
LA PRESENTE TETE PERMET DES ENREGISTREMENTS ET DES LECTURES
D'INFORMATIONS SOUS DENSITE ELEVEE.
Description
_________________________________________________________________
i
Tete magnetique et son procede de fabrication.
La presente invention concerne une tete magnetique pour
l'enregistrement de signaux sous densite elevee sur une bande
magnetique ou la reproduction de signaux sous haute densi- te a partir
d'une bande magnetique et elle a traite egalement
a un procede pour fabriquer une telle tete magnetique.
Les bandes magnetiques pour l'enregistrement de bandes video etaient
jusqu'a present constituees par une matiere de support revetue d'un
mince film magnetique de particules d'oxide magnetique Pour satisfaire
les exigences relatives a un enregistrement de signaux a une densite
plus elevee, on a mis au point recemment des bandes magnetiques
comportant un revetement magnetique de fines particules metal-
lic ou un film metallique forme par depot Ces bandes a revetement
metallique presentent un champ coercitif plus eleve que les bandes
classiques a particules d'oxide Toutefois, les tetes d'enregistrement
magnetiques anterieures, c'est-a-dire les tetes avec des noyaux en
oxide/ferrite, ne peuvent pas
aimanter les bandes a revetement metallique d'une facon suffi-
sante car les noyaux tendent a etre facilement satures.
On a mis au point diverses tetes magnetiques pour enregistrement sous
haute densite qui comprennent des noyaux metalliques formes de matiere
telle que du Sendust presentant une densite de flux magnetique de
saturation plus elevee que celle des oxydes magnetiques On sait que
les tetes magnetiques comportant des noyaux en Sendust subissent une
reduction de permeabilite dans une region haute frequence par suite
d'une
perte par courants de Foucault et son moins resistantes a l'u-
sure que les tetes classiques en oxide et que les tetes amorphes ont
pour inconvenient une reponse haute frequence faible en
raison du traitement thermique ou chauffage sous haute tempe-
rature auquel le noyau est soumis au cours de son procede de
fabrication.
C'est pourquoi, il est necessaire que les tetes magne-
tic en Sendust ou en matiereamorphe soient realisees de maniere
a eliminer les problemes precites Une tete magnetique classi-
que haute densite comprend une paire de noyaux magnetiques en Sendust,
dont l'un comporte une fente pour les enroulements, ces noyaux etant
places l'un contre l'autre avec, interposee entre eux, une mince piece
d'epaisseur definissant un entrefer et etant meules de maniere a
former une mince plaque ayant une epaisseur au-dessus de dix microns
Ces noyaux sont pris en sandwich entre des plaques non magnetiques
comportant des fentes pour les enroulements et sont colles a ces
plaques, la surface destinee a venir en contact avec la bande etant
meulee pour presenter le fini ou le poli voulus Ce type de tete
magnetique s'est revele desavantageux par le fait que les noyaux
magnetiques ayant une superficie de section droite
faible, la tete presente un rendement mediocre en ce qui con-
cerne la restitution ou lecture des informations Du fait que les
noyaux sont amincis pour la raiscr qu'ils sont meules apres
que l'entrefer a ete forme, l'entrefer risque de s'ou-
vrir ou de se rompre pendant l'operation de meulage En outre,
les plaques non magnetiques qui recouvrent les noyaux empe-
chent de mesurer correctement la profondeur de l'entrefer pendant que
l'on meule la surface destinee a venir en contact avec la bande,ce qui
fait que l'on ne peut pas definir avec
exactitude la profondeur de cet entrefer.
Une autre tete-magnetique classique est composee d'une paire de
noyauxeh oxide magnetique, par exemple en ferrite, maintenus l'un
contre l'autre et comportant des corps magnetiques en Sendust
uniquement a l'endroit des surfaces destinees a venir en contact avec
la bande Du fait que les noyaux ont une superficie de section droite
plus grande que celle de la tete magnetique decrite ci-dessus, cette
autre
tete presente un rendement meilleur en ce qui concerne la lec-
ture ou restitution des informations Toutefois, le circuit magnetique
de la tete comporte des jonctions entre les corps
en Sendust et les corps en oxide, ces jonctions donnant nais-
sance a une perte magnetique indesirable qui empeche d'obtenir un
rendement suffisamment eleve en ce qui concerne la lecture
ou restitution des informations.
La presente invention a pour objet une tete magnetique utilisee pour
effectuer un enregistrement sur une bande et/ou
une reproduction a partir de cette bande, cette tete presen-
tant une valeur elevee de flux de saturation unmeilleur rendement en
ce qui concerne la lecture ou restitution des informations et une
profondeur d'entrefer dont on peut definir facilement
avec exactitude les dimensions.
La presente invention a encore pour objet un procede
pour fabriquer une telle tete magnetique.
Une tete magnetique selon la presente invention com-
prend une paire de minces noyaux metalliques magnetiques dis-
poses l'un contre l'autre avec, entre eux, des entrefers avant et
arriere et comportant une surface qui est destinee a venir en contact
avec la bande et qui s'etend au droit de l'entrefer avant, les noyaux
metalliques magnetiques definissant l'un
avec l'autre un circuit magnetique s'etendant depuis l'entre-
iron avant jusqu'a l'entrefer arriere, et une paire de noyaux en oxide
magnetique prenant lateralement en sandwich chacun des noyaux
metalliques magnetiques Les noyaux en oxide magnetique comprennent
respectivement une paire de corps en verre disposes dans uxie de facon
adjacente a l'entrefer avant et maintenus/position o ils prennent en
sandwich chaque noyau metallique magnetique pour
permettre de verifier la profondeur de l'entrefer avant Selon un
proce-
de de fabrication d'une telle tete magnetique, on colle une paire de
noyaux en oxide magnetiquesurun mince noyau metallique magnetique,de
part et d'autre de ce dernier,pour obtenir un bloc que l'on decoupe,
le long d'une direction transversale au noyau metallique magnetique,
en une paire de premier et second morceaux de bloc, et on forme une
paire d'evidements, a raison d'un sur chaque cote du noyau metallique
magnetiquedans la surface decoupee de chacun des premier et second
morceaux de
bloc On scelle alors un corps de verre dans chacun des evide-
ments On colle l'un a l'autre les premier et second morceaux de bloc,
leuns surfaces decoupees etant disposees en regard l'une de l'autre
avec, interposee entre elles, une piece d'epaisseur formant un
entrefer, tandis que l'on effectue l'alignement entre les noyaux
metalliques des premier et second morceaux de bloc On decoupe les
premier et second
morceaux de bloc colles le long de ligness'etendant paral-
lelement auxnoyaux metalliques magnetiques alignes,de part et
d'autredec Esderniers,en travers des corps de verre,pour former une
ebauche de tete magnetique que l'on'meule ou rectifie pour obtenir une
surface destinee a ve-nir en contact
avec la bande.
On va decrire de facon detaillee la presente invention a titre
d'exemple illustratif en se referant aux dessins annexes, sur
lesquels: les figures 1 a 5 sont des vues en perspective illustrant
des phases successives d'un procede de fabrication d'une tete
magnetique selon la presente invention; et la figure 6 est une vue en
perspective d'une tete
magnetique selon la presente invention.
Les figures 1 a 5 montrent une sequence de phase de
fabrication d'une tete magnetique selon la presente invention.
Comme illustre sur la figure 1, on amincit une paire de noyaux
metalliques magnetiques (que l'on appellera par la suite
"noyauxmetallique 6 ') 8 a, 8 b, par exemple en Sendust, a l'aide d'un
traitement exempt de deformation, comme par exemple une rectification
ou corrosion mecanique-chimique,de maniere a obtenir de minces plaques
ayant une epaisseur au-dessus de dix microns On dispose en sandwich
les noyaux metalliques 8 a, 8 b lateralement entre des noyaux en oxide
magnetique (que l'on appellera par la suite "noyauxen oxide") 9 a, 9
b, 9 c, par exemple en ferrite, et on les colle a ces derniers a
l'aide d'un adhesif organique pour former un bloc 10 de noyaux.
On decoupe alors le bloc 10 de noyauxa l'aide d'une lame de coupe le
long de plusieurs lignes 12 selon les besoins ( 3 dans le mode de
realisation illustre), ces lignes s'etendant suivant un angle -e egal
a l'azimuth d'une tete magnetique a fabriquer
par rapport aux lignes 11 perpendiculaires aux noyaux metalli-
ques 8 a, 8 b, en formant ainsi quatre morceaux de bloc 11, a
114 *
On utilise uniquement les morceaux de bloc 111 et 112 disposes entre
les morceaux de bloc 113 et 114 pour fabriquer des tetes magr Oic, et
on met au rebut les morceaux de bloc 113 et 114 se trouvant aux deux
extremites Comme illustre sur la figure 2, on forme une fente 12 pour
enroulements dans le
morceau de bloc ll, sur un de ses cateset on forme verticale-
ment des evidements semi-cylindriques 13 a z 13 d pour le scel-
lement de pieces en verre dans une partie en forme de nez 12 a faisant
saillie en porte a faux par rapport aux fentes 12 pour
enroulements,les evidements 13 a, 13 b etant disposes a raison d'un
sur chaque cote du noyau metallique 8 a et les evidements 13 c, 13 d
etant disposes a raison d'un sur chaque cote du noyau metallique 8 b
Il est preferable que les evide- ments 13 a a 13 d ne s'etendent pas
jusque dans les noyaux metalliques 8 a, 8 b Toutefois, si la largeur
des extremites mises a nu des noyaux metalliques 8 a, 8 b se trouve
reduite dans les evidements 13 a, 13 b, on peut par la suite les
retablir a une largeur correcte egale a la largeur requise d'une piste
au cours d'une phase de traitement ulterieur pendant
laquelle on meule une surface 15 qui est contigue a un entre-
iron et que comporte le morceau de bloc 11.
Ensuite, on place en vue d'un scellement, les corps cylindriques en
verre 14 aa 14 d dans les evidements 13 aa 13 d, respectivement, et on
les colle au morceau de bloc 111 a l'aide d'un adhesif mineral, comme
represente sur la figure 3 On
meule le morceau de bloc 111 a la surface 15 contigue a l'entre-
iron de maniere a lui donner un poli analogue a celui d'un
miroir, grace a quoi on obtient un morceau de bloc 111 ' compor-
tant des corps semi-cylindriques 14 a 1 a 14 d 1 en verre, comme
represente sur la figure 4 On depose, a l'aide d'une pulveri-
sation ou de tout autre procede, sur la surface 15,contigue a
l'entrefer, une piece d'epaisseur en Si O 2 definissant un
entrefer.
Le morceau de bloc 112 represente sur la figure 1 ne comporte aucune
fente pour enroulementsmais on forme dans ce bloc des evidements
verticaux pour scellement de corps en verre, dans lesquels on colle
des corps en verre cylindriques au morceau de bloc 112 On meule
ensuite une surface contigue a l'entrefer et que comporte le morceau
de bloc 112,de maniere a lui donner un poli similaire a celui d'un
miroir pour obtenir
un morceau de bloc 112 ' comportant des corps en verre semi-
cylindrique 14 a 2 a 14 d 2, comme on peut le voir sur la figure 5.
Sur la figure 5, on a dispose l'un contre l'autre des morceaux de bloc
111 ', 112 ' avec leurs surfaces contigues aux entrefers maintenues
l'une contre l'autre tout en maintenant les noyaux metalliques 8 a en
alignement mutuel longitudinal et on a colle l'un a l'autre ces blocs
au moyen d'un adhesif organique Ensuite, on decoupe les morceaux de
bloc colles
11 ', 11 ' le long des lignes en traits mixtess'etendant pa-
rallelement aux noyaux 8 a, 8 b et en travers des corps en verre S 14
a 1 a 14 d 1 du moceau de bloc 11 ' et en travers des corps en verre
14 a 2 a 14 d 2 du morceau de bloc 112 ' respectivement, de maniere
acbtenir ainsi des ebauches de tetes magnetiques On
meule chacune des ebauchesde tete magnetique de maniere a for-
mer une surface destinee a venir en contact avec la bande et ayant une
courbure et une regularite voulue, puis on enroule
une bobine 16 (figure-6) a travers la fente 12 pour enroule-
ments en completant ainsi une tete magnetique,comme repre-
sente sur la figure 6 La tete magnetique comporte un entrefer avant 17
et un entrefer arriere 18 Les corps 14 a 1, 14 a 2 en verre se
trouvant sur un cote des noyaux metalliques 8 a 1, 8 a 2 ont,
conjointement, une forme sensiblement semi-cylindrique dont une
surface peripherique est disposee de facon adjacente
a l'entrefer avant 17 pour que l'on puisse verifier visuelle-
ment la profondeurou epaisseurde ce dernier,et il en est de meme pour
les corps 14 b 1, 14 b 2 en verre se trouvant sur
l'autre cote des noyaux metalliques 8 a 1, 8 a 2.
Dans le cas de la presente invention, la tete magneti-
que comprend une paire de noyaux metalliques 8 a 1, 8 a 2 pris.
en sandwich entre les noyaux 9 a 1, 9 b 1 en oxide et entre des noyaux
9 a 2, 9 b 2 en oxide, respectivement, les corps 14 a 1, 14 a 2, 14 b
1, 14 b 2 en'verre etant decouverts sur la surface qui est destinee a
venir en contact avec la bande et que comportent les noyaux 9 a 1, 9 a
2, 9 b 1, 9 b 2 en oxide adjacentsa l'entrefer
avant de la tete.
Les corps en verre decouverts permettent de verifier visuellement a
partir de l'exterieur et a travers ces corps eux-memes la profondeur
ou epaisseur de l'entrefer avant entre les noyaux metalliques 8 al, 8
a 2 Par consequent, on peut meuler la surface de la tete magnetique
qui est destinee a venir en contact avec la bande tout en mesurant
avec un microscope ou
tout autre appareil analogue la profondeur ou epaisseur de l'en-
trefer, grace a quoi on peut donner a cet entrefer, avec une precision
plus elevee que celle qu'il serait possible d'obtenir
avec des tetes magnetiques classiques, une profondeur ou epais-
seur predeterminee qui est habituellement de l'ordre de 20 a
microns.
Les noyaux metalliques peuvent etre en une matiere autre que du
Sendust Par exemple, les noyaux metalliques peuvent etre fabriques en
des matieres amorphes avec un procede
identique a celui decrit ci-dessus.
La tete magnetique comporte un circuit magnetique compose des minces
noyaux metalliques 8 a 1, 8 a 2 s'etendant entre les entrefers avant
et arriere de la tete et pris en sandwich(a) entre les noyaux 9 a 1, 9
b 1 et 9 a 2, 9 b 2 en oxydecet agencement
donnant un corps magnetique ayant, en vue d'un meilleur rende}-
ment en ce qui concerne la lecture ou restitution des informa-
tions, une superficie de section droite plus grande que la
tete classique comportant des noyaux metalliques pris en sand-
(b) wich entre des noyaux non magnetiques et/ne presentant pas de
perte magnetique qui serait occasionnee par les jonctions du circuit
magnetique entre les corps metalliques magnetiques et
les noyaux en oxide dans la tete classique o les-
corps en metal magnetique sont disposes uniquement sur la
surface des noyaux en oxide qui est en contact avec la bande.
Du fait que les corps 14 a 1, 14 a 2, 14 bl, 14 b 2 en verre sont dis-
poses de facon adjacente a l'entrefer avant entre les noyaux
metalliques 8 a 1, 8 a 2, on peut visuellement verifier et mesurer la
profondeur ou epaisseur de l'entrefer avant pendant que l'on meule la
surface destinee a venir en contact avec la bande, grace a quoi on
peut dimensionner la profondeur Ou epaisseur de l'entrefer avec une
precision elevee et avec la plus grande facilite En choisissantla
durete optimale des corps en verre decouverts sur la surface destinee
a venir en contact avec la bande, on peut maintenirou 1-iminimum
l'usure de ces corps et la perte d'entrefer entre la surface en
contact avec la bande et la bande magnetique 5 elon le procede de la
presente invention, on meule tout d'abord les noyaux metalliques 8 a
1, 8 a 2 de maniere a cbtenir de minces plaques ayant une epaisseur
voulue
et on dispose ensuite la piece d'epaisseur definissant l'entre-
iron entre les blocs de noyau 11 ' il 2 ' Cette sequence de traitement
empeche l'entrefer de s'ecarter ou de se rompre au cours de
l'operation de meulage et, par consequent, facilite
la fabrication des tetes magnetiques.
Bien que l'on ait represente et decrit de facon de-
taillee un certain mode de realisation prefere de la presente
invention, il est bien entendu que diverses variantes ou modi-
fications peuvent etre apportees a ce mode de realisation dans
le cadre de la presente nvention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Tete magnetique caracterisee par le fait qu'elle
comprend: -
une paire de minces noyaux ( 8 a 1, 8 a 2) en metal magne-
tic maintenus l'un contre l'autre avec, entre eux, des entre- fers
avant et arriere ( 17, 18) et comportant une surface qui est destinee
a venir en contact avec une bande et qui s'etend
au droit dudit entrefer avant, lesdits noyaux en metal magne-
tic formant ensemble un circuit magnetique s'etendant depuis
l'entrefer avant jusqu'audit entrefer arriere; et une paire de noyaux
( 9 a 1, 9 a 2; 9 b 1, 9 b 2) en oxide magnetique prenant en sandwich
lateralement chacun desdits
noyaux metalliques magnetiques.
2 Tete magnetique suivant la revendication 1,
caracterisee par le fait que lesdits noyaux en oxide magneti-
que comprennent respectivement une paire de corps ( 14 a 1, 14 a 2; 14
b 1, 14 b 2) en verre disposes de facon adjacente audit entrefer avant
et maintenusdans une position o ils prennent en sandwich chaque
noyau precite en metal magnetique.
3 Tete magnetique suivant la revendication 2, carac-
terisee par le fait que chacun desdits corps en verre a une forme
sensiblement semi-cylindrique et comporte une surface peripherique
disposee a l'endroit dudit entrefer avant pour
que l'on puisse verifier visuellement ce dernier.
4 Procede de fabrication d'une tete magnetique, caracterise par le
fait qu'il comprend les operations consistant: a coller une paire de
noyaux en oxide magnetique a un mince noyau en metal magnetique sur
les deux cotes de ce dernier pour obtenir un bloc; a decouper ledit
bloc le long d'une direction transversale audit noyau en metal
magnetique en une paire de premier et second morceaux de bloc; a
former une paire d'evidements a raison d'un sur chaque cote dudit
noyau en metal magnetique dans une surface decoupee de chacun desdits
premier et second morceaux de bloc;
a sceller un corps-en verre dans chacun desdits evide-
ments; a coller lesdits premier et second morceaux de bloc l'un a
l'autre, les surfaces decoupees de ces blocs etant disposees en regard
l'une de l'autre avec, interposee entre elles, une piece d'epaisseur
de formation d'entrefer, cela tout en assurant l'alignement entre
lesdits noyaux en metal magnetique desdits premier et second morceaux
de bloc; a decouper lesdits premier et second morceaux de bloc colles
le long de lignes s'etendant parallelement auxdits noyaux alignes en
metal magnetiquede part et d'autre de ces
derniers,au droit desdits corps en verre pour former une ebau-
che de tete magnetique; et a meuler ladite ebauche de tetes
magnetiques pour
obtenir une surface destinee a venir en contact avec une bande.
Procede de fabrication d'une tete magnetique,
caracterise par le fait qu'il comprend les operations consis-
tant: a coller une paire de noyaux en oxide magnetique a/mince noyau
en m Ctal magnetique sur les deux cotes de ces derniers pour obtenir
un bloc; a decouper en une paire de premier et second morceaux de bloc
ledit bloc le long d'une direction s'etendant suivant un angle egal a
l'azimuth de la tete magrdique par rapport a une ligne perpendiculaire
au,-dit noyau en metal magnetique; a coller lesdits premier et second
morceaux de bloc
l'un a l'autre, les surfaces decoupees de ces derniers se trou-
vant en regard l'une de l'autre avec, interposee entre elles, une
piece d'epaisseur de formation d'entrefer, cela tout en assurant
l'alignement entre lesdits noyaux en metal magnetique desdits premier
et second morceaux de bloc; a decouper lesdits premier et second
morceaux de bloc colles le long de lignes s'etendant parallelement
auxdits noyaux alignes en metal magnetique de part et d'autre de ces
derniers de maniere a former une ebauche de tete magnetique; et a
meuler ladite ebauche de tete magnetique pour
obtenir une surface destinee a venir en contact avec une bande.
6 Procede suivant les revendications 4 o 5,-caracte-
rise par le fait qu'il comprend une operation constituant a former une
fente pour enroulements dans l'un desdits premier et second
morceaux de bloc avant de les coller l'un a l'autre.
7 Procede suivant les revendications 4 ou 5, carac-
terise par le fait qu'il comprend l'operation consistant a meuler
ladite surface decoupee de chacun desdits premier et
second morceaux de bloc avant de les coller l'un a l'autre.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [33][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [34][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520540
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
30 Кб
Теги
fr2520540a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа