close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520823A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (13/ 30)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 22)
[6][_]
Etre
(16)
[7][_]
Est-a
(2)
[8][_]
Apte
(2)
[9][_]
Fixa
(1)
[10][_]
Cou
(1)
[11][_]
Physical
(6/ 6)
[12][_]
10 s
(1)
[13][_]
27 N
(1)
[14][_]
38 N
(1)
[15][_]
323 s
(1)
[16][_]
9 d
(1)
[17][_]
33 d
(1)
[18][_]
Disease
(1/ 1)
[19][_]
Tic
(1)
[20][_]
Organism
(1/ 1)
[21][_]
mene
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520823A1
Family ID 3101761
Probable Assignee Valeo
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title MECANISME D'EMBRAYAGE A FRICTION MUNI D'UN DISPOSITIF
PERFECTIONNE DE LIMITATION DE COURSE, NOTAMMENT POUR VEHICULE
AUTOMOBILE
Abstract
_________________________________________________________________
MECANISME D'EMBRAYAGE A FRICTION MUNI D'UN DISPOSITIF PERFECTIONNE DE
LIMITATION DE COURSE.
LE DISPOSITIF COMPORTE UNE PLURALITE D'ORGANES DE RETENUE 38 A LA
PERIPHERIE DU PLATEAU DE PRESSION 14. CHAQUE ORGANE 38 COOPERE PAR
ACCROCHAGE AVEC UN ORGANE ESCAMOTABLE 34 FAISANT PARTIE DU COUVERCLE
10 ET ASSURANT UNE LIMITATION DE LA COURSE AXIALE DU PLATEAU 14 PAR
RAPPORT AU COUVERCLE 10. LE MONTAGE DE L'ENSEMBLE PLATEAU
14-DIAPHRAGME 11-COUVERCLE 10 EST PARTICULIEREMENT SIMPLE CAR IL
S'EFFECTUE SANS AUCUN MOUVEMENT RELATIF DE ROTATION.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention se rapporte a un mecanisme d' embrayage,
notamment
pour vehicules automobiles, du genre comportant un ensemble plateau de
pression, moyens elastiques,
diaphragme par exemple, et couvercle.
L'invention se rapporte plus particulierement a des moyens de
limitation de la course du plateau de pression pour eviter que les
languettes d'entrainement, assurant la liaison en rotation et une
mobilite axiale entre le plateau de pression et le couvercle, ne se
deteriorent lorsque 1 '
ensemble plateau de pression-diaphragme-couvercle est premon-
te, mais pas encore boulonne sur le plateau de reaction.
Une telle situation arrive couramment, par exemple au cours
du stockage des ensembles premontes.
En effet, les languettes en question ont pour role, non seulement de
lier de maniere elastique le plateau de pression au couvercle, mais
egalement de concourir, lors du debrayage, au rappel du plateau de
pression en position debrayee, pour
eviter un lechage de la friction par le plateau de pression.
A cet effet, lesdites languettes sont traitees pour avoir un
rappel elastique suffisant.
Or, lorsque l'ensemble premonte nEst pas boulonne sur le plateau de
reaction, le plateau de pression subit de la
part du diaphragme une forte pression vers l'exterieur.
Comme il n'y a pas de reaction a cette pression, autre que celle des
languettes, celles-ci se trouvent egalement sollicitees vers
l'exterieur jusqu'a ce qu'un equilibre s'etablisse entre la force de
rappel des languettes et celle
du diaphragme Les languettes sont donc deformees en conse-
quence et cette distension peut causer une deterioration de
leurs qualites de rappel.
Une telle deterioration peut egalement se produire, m Ome si la
detente du diaphragme est limitee, au cours d'une manipulation non
precautionneuse, provoquant par exemple une chute: le plateau de
pression en raison de son poids non negligeable risque de s'ecarter
par inertie du couvercle suffisamment pour qu'il en resulte une
deterioration notable
des qualites de rappel des languettes.
C'est pourquoi il est important de prevoir des moyens
de limitation de la course du plateau de pression.
On connait, entre autres, de tels moyens de limitation constitues par
des saillies radiales sur le plateau de pression d'une part, et des
butees circonferentielles sur
le couvercle d'autre part, ce qui implique apres introduc-
tion du plateau de pression dans le couvercle une rotation
relative amenant en alignement axial les moyens en question.
De tels moyens sont assez peu commodes a mettre en oeuvre. Au cours du
montage, il faut, en effet, non seulement
introduire le plateau de pression dans le couvercle (mouve-
ment axial), mais egalement imprimer au plateau de pression un
mouvement de rotation pour engager les saillies en regard des butees
Il faut donc prevoir a cet effet des machines de montage d'un type
particulier permettant de realiser un enchainement de mouvements dans
le sens axial d'abord, puis
en rotation ensuite.
Ce type de montage entraine un cout de production relativement eleve
tant par l'adaptation des bancs de montage a l'enchainement de
mouvements susvise, que par le
temps de montage requis.
La presente invention vise un mecanisme d'embrayage du genre
Comportant un ensemble premonte constitue par une partie axialement
fixe et une partie axialement mobile sous l'action d'un moyen
elastique, ce mecanisme etant muni de tels moyens de limitation de la
course du plateau de pression, dont le montage est notablement
simplifie, en
permettant un assemblage par simple mouvement relatif axial.
Ces moyens, de plus, sont de structure relativement simple et ne
necessitent que de legeres modifications du couvercle
d'une part, et du plateau de pression d'autre part.
Suivant l'invention, le mecanisme est notamment caracterise par au
moins un organe de retenue porte par une premiere desdites parties,
chacun de ces organes etant
adapte a cooperer par accrochage avec un organe de limita-
tion escamotable porte par la seconde desdites parties apres
franchissement elastique de celui-ci.
Cette disposition permet de simplifier notablement le montage de
mecanismes d'embrayage tout en evitant de modifier, de facon exageree,
tant les couvercles que les 3.
plateaux de pression des mecanismes d'embrayage existants.
En effet, pour proceder au montage du mecanisme d'
embrayage suivant la presente invention, il suffit de proce-
der a l'engagement du plateau de pression dans le couvercle et
d'operer une pression suffisante sur ledit plateau pour permettre aux
organes de retenue de franchir elastiquement les organes de limitation
escamotables en ecartant ces
derniers Un tel montage est appele "clipsagen.
Suivant une forme de realisation, l'organe de retenue se presente sous
forme d'un bossage formant crochet solidaire du plateau de pression,
chaque crochet comportant une surface de butee de retenue, en regard
d'une surface de butee de
limitation menagee sur l'organe de limitation, apres engage-
ment axial dudit plateau de pression dans le couvercle et
franchissement elastique desdits organes de limitation par les
crochets, tandis que l'organe de limitation escamotable se presente
sous forme d'une languette degagee par la decoupe d'une lumiere en
forme de U dans la jupe peripherique du couvercle. Cette disposition
avantageuse permet de n'operer qu'une modification partielle des
couvercles d'embrayage d'un type courant, tout en menageant une
languette flexible faisant
particulierement bien l'office d'organe de limitation esca-
motable.
En effet, au cours du montage, chaque bossage formant crochet peut,
pour peu qu'une pression suffisante soit exercee sur le plateau de
pression, ecarter la languette correspondante dont la face extreme
sert de surface de
butee aux crochets.
Suivant une autre forme de realisation, l'organe de limitation est
constitue par un pion comportant les pattes rapprochables
el#stiquement et munies d'un epaulement et tandis que l'organe de
retenue est constitue par une portee
de butee entourant un alesage dans lequel coulisse ledit pion.
Cette disposition particulierement avantageuse permet de n'operer
qu'une modification tres partielle des mecanismes d'embrayage d'un
type courant En effet, l'alesage peut, par exemple, etre menage dans
une patte, solidaire du plateau de pression, identique a celles
utilisees pour assujettir les languettes d'entrainement, cette patte
etant disposee en regard d'une plage alesee existant deja sur le
couvercle Le pion est adapte a etre serti dans l'alesage de la plage
et a
coulisser dans celui de la patte.
Cette forme de realisation est particulierement economi- que. D'autres
caracteristiques et avantages de la presente
invention ressortiront d'ailleurs de la description qui va
suivre, a titre d'exemple, en reference aux dessins annexes sur
lesquels: la figure 1 est une vue en elevation suivant la fleche I de
la figure 2 du mecanisme d'embrayage selon la presente invention; la
figure 2 est une vue en coupe diametrale suivant la ligne II-II de la
figure I du mecanisme d'embrayage; la figure 3 est une vue partielle
du mecanisme d' embrayage suivant la fleche III de la figure 1; la
figure 4 est une vue partielle a plus grande echelle de l'encart IV de
la figure 2; la figure 5 est une vue de dessus, partielle, du
mecanisme d'embrayage suivant la fleche V de la figure 4; lesfigures 6
et 7 sont des vues correspondant aux figures 4 et 5 illustrant une
autre forme de realisation de moyens de limitation de la course du
plateau de pression;
les figures 8 et 9 sont egalement des vues correspon-
dant aux figures 4 et 5 illustrant une autre forme de reali-
sation de moyens de limitation de la course du plateau de pression; la
figure 10 est une vue en elevation partielle correspondant a la figure
1 d'un autre mode de realisation de la presente invention; la figure
Il est une vue partielle selon la fleche XI de la figure 10;
lesfigures 12 et 13 sont des vues correspondant aux figures 10 et 11
d'un autre mode de realisation de la presente invention; la figure 14
est une vue partielle en elevation d'un autre mode de realisation de
la presente invention; la figure 15 est une vue en elevation
correspondant a la figure 14 avec un arrachement partiel; la figure 16
est une vue partielle du mecanisme suivant la fleche XVI de la figure
14; la figure 17 est une vue correspcndant a la figure 15 d'une
variante de ce mode de realisation; la figure 18 est une vue
correspondant a la figure 16 d'une autre variante de ce mode de
realisation; la figure 19 est une vue en coupe partielle d'un
mecanisme d'embrayage, representant un autre mode de realisa-
tion de la presente invention; la figure 20 est une vue en elevation
du pion de la figure 19; la figure 21 est une vue schematique en coupe
partielle d'un mecanisme d'embrayage, representant un autre mode de
realisation de la presente invention; la figure 22 est une vue
schematique en coupe partielle d'un mecanisme d'embrayage,
representant un autre mode de realisation de la presente invention; la
figure 23 est une vue a plus grande echelle de
l'encart XXIII de la figure 22.
Suivant la forme de realisation choisie et representee, aux figures 1
a 5, le mecanisme d'embrayage a diaphragme suivant l'invention
comporte, d'une maniere generale, une premiere piece globalement
annulaire 10, dite couvercle, une deuxieme piece globalement annulaire
11, dite diaphragme, qui presente une partie peripherique 12 formant
rondelle Belleville et une partie centrale fragmentee en doigts
radiaux 13, des moyens d'assemblage assujettissant de maniere
pivotante le diaphragme 11 au couvercle 10 et detailles ci-
apres, et une troisieme piece annulaire 14, dite plateau de pression,
qui est solidaire en rotation du couvercle 10 tout en etant mobile
axialement par rapport a celui-ci, tel que precise ci-apres, et sur
laquelle porte le diaphragme Il par sa partie peripherique formant
rondelle Belleville 12 L'ensemble de ces pieces est en general
premonte et
stocke avant l'assemblage final.
Par des plages 15 d'un rebord radial peripherique 16, le couvercle 10
est adapte a etre rapporte sur un plateau 17, dit plateau de reaction
ou volant, qui est represente schematiquement, a titre d'exemple
illustratif, en traits interrompus, a la figure 2, et qui est
solidaire d'un premier arbre, en pratique un arbre menant, avec
insertion, entre ce plateau de reaction 17 et le plateau de pression
14, d'un disque de friction 18, qui est egalement schematise en traits
interrompus sur la figure 2, et qui est solidaire en
rotation d'un deuxieme arbre, en pratique un arbre mene.
Pour action du diaphragme 11, le plateau de pression 14 presente, de
place en place, des bossages axiaux 20 sur lesquels porte la partie
peripherique formant rondelle
Belleville 12 de ce diaphragme 11.
Peripheriquement, le plateau presente radialement en saillie, de place
en place, des pattes 21 a partir desquelles et jusqu'a des plages 22
du rebord peripherique 16 du couvercle 10 s'etendant, sensiblement
tangentiellement a une circonference de l'ensemble, des languettes
d'entrainement 23 assurant sa solidarisation en rotation a ce
couvercle 10
tout en en autorisant un deplacement axial (voir figure 3).
Ces languettes sont vissees tant sur le couvercle que sur le plateau
En variante non representee, elles peuvent etre rivetees. Ces
dispositions sont bien connues par elles-memes, et ne faisant pas
partie de la presente invention, elles ne
seront pas decrites plus en detail ici.
Le couvercle 10 offre un premier appui, ou appui primai-
re, au diaphragme 11, et plus precisement a la partie peri-
pherique formant rondelle Belleville 12 de celui-ci, a la peripherie
interne de cette partie peripherique, et, dans la forme de realisation
representee, il presente a cet effet annulairement une deformation en
demi-onde formant un premier
jonc d'appui 25, figure 2.
Les moyens d'assemblage assujettissant de maniere pivo-
tante le diaphragme Il au couvercle 10 comportent une quatrieme piece
annulaire 30, dite couronne-jonc, qui est disposee de l'autre c 8 te
du diaphragme 11 par rapport au couvercle 10 En outre, des pattes de
retenue 26, plates et minces, au nombre de neuf dans l'exemple de
realisation represente, traversent par une partie axiale des orifices
28 menages dans le diaphragme Il au voisinage de la racine
des doigts radiaux 13 de celui-ci et attellent la couronne-
Jonc 30 au couvercle 10.
Dans l'exemple de realisation represente, ces pattes de retenue 26
sont issues d'une seule piece du couvercle 10, par pliage et decoupe
appropries, et elles font donc corps
avec celui-ci.
L'ensemble des quatre pieces globalement annulaires est en general
premonte et stocke avant assemblage sur le
plateau de reaction.
On va maintenant decrire, a l'appui des figures 4 et 5, une forme de
realisation des moyens de limitation de la course du plateau de
pression, le mecanisme etant considere
en position montee.
La jupe peripherique 27 du couvercle 10, contigue au rebord radial 16,
presente a l'aplomb des bossages axiaux 20 du plateau de pression des
lumieres 33 en forme de U. oriente en sens axial, le sommet de ce U
etant dispose vers le plateau de reaction La decoupe de la lumiere 33
degage une butee escamotable ou organe de limitation escamotable sous
forme d'une languette flexible 34, tout en menageant, entre la soeae
extreme 35 de la languette 34, dite surface
de butee ou de limitation, et le bord transversal 36 delimi-
tant la base du U de la lumiere 33, un espace 37 de largeur
predeterminee.
Les bossages axiaux 20 du plateau de pression 14 sur lesquels prend
appui de diaphragme 11, portent en outre chacun un organe de retenue
sous forme d'un bossage 38 formant
crochet situe sur la tranche externe du plateau de pression.
Ce crochet 38 comporte une face plate formant surface de retenue 39
Les dimensions respectives du couvercle 10 et du plateau 14 et la
disposition des bossages axiaux 20 et la position relative du plateau
et du couvercle sont telles qu'
apres engagement axial du plateau de pression dans le couver-
cle,2 asumface 39 de chaque crochet se t rouve venir en regard
de lasurfce 35 d'une languette correspondante.
Le fonctionnement de ce dispositif va maintenant etre decrit. Apres
montage du plateau 14 dans le couvercle 10, le plateau se trouve
constamment sollicite vers l'exterieur (fleche F, figure 4) par le
diaphragme 11, tant que le
plateau de reaction 17 n'est pas boulonne sur le couvercle 10.
Le dispositif ci-dessus permet de limiter le deplacement axial
du plateau.
En effet, chaque crochet 38 vient en contact, par sa surface de
retenue 39, avec la surface de limitation 35 de la languette 34
correspondante La course du plateau 14 se trouve en consequence
limitee -vers l'exterieur par la course
d disponible entre les surfaces 39 et 35.
La course d correspond a l'espacement existant entre les surfaces 39
et 35 lorsque le mecanisme est en position embrayee et que les
garnitures de friction 18 sont neuves
(voir figure 2).
Au cours de l'usure des garnitures de friction 18, la distance entre
les surfaces 39 et 35 va diminuer Lorsqu'il y a contact entre les
surfaces 39 et 35, les garnitures de friction 18 sont usagees et
doivent etre changees: la
distance d est superieure a l'usure toleree de la friction.
Au cours de stockage, et d'une maniere generale, lorsque le plateau de
reaction n'est pas boulonne sur le couvercle, les crochets 38
demeurent plaques contre les surfaces de butee 35 Le diaphragme Il et
les languettes d'entrainement 23 ont alors une deformation superieure
a celle qu'ils
auraient en fonctionnement avec une friction quasiment usagee.
C'est une deformation maximum qui ne doit pas etre depassee, grace a
la cooperation bossages 38-languettes 34 on evite
ainsi une complete distension du diaphragme Il qui provoque-
rait une deterioration des languettes 23.
Si des moyens de limitation de la course du plateau de pression
n'etaient pas utilises, mais que seulesdes pattes telles que les
pattes 26 A du couvercle, situees entre les pattes de retenue 26,
limitent la detente du diaphragme,
une distension trop importante des languettes pourrait tout-
de-meme arriver au cours d'une manipulation non precautionneu-
se du mecanisme a vide En effet, au cours d'un choc, le plateau de
pression 14 pourrait, par inerties'ecarter du couvercle suffisamment
pour causer une distension superieure a la distension maximum toleree
Les moyens de limitaz:on selon la presente invention permettent de
pallier cet
inconvenient par la cooperation crochet 38-languette 34.
Bien entendu, lorsque le mecanisme est boulonne sur le plateau de
reaction, il y a une distance axiale suffisante, entre le crochet 38
et le bord transversal 36 delimitant la
base du U, pour permettre le debrayage.
Le montage du mecanisme d'embrayage est particulierement simplifie par
l'utilisation de moyens de limitation de la
course du plateau de pression selon la presente invention.
En effet, la dimension de la languette 34 peut etre choisie de telle
sorte qu'elle soit suffisamment flexible
pour permettre un montage par clipsage du plateau de pres-
sion 14 dans le couvercle 10, mais suffisamment rigide pour permettre
auxdites languettes de remplir efficacement leur
role d'organes de limitation.
De plus, le montage par clipsage est facilite, tant par un
decrochement 27 N de la jupe peripherique 27, que
par un chanfrein 38 N du crochet 38.
Le montage par clipsage peut se faire dans un banc de montage
automatique dont la structure est notablement simplifiee puisqu'il
suffit d'amener le plateau de pression avec les languettes
d'entrainement deja rivetees sur les pattes correspondantes dudit
plateau au-dessus du couvercle, les diverses parties du plateau de
pression devant etre alignees avec des parties correspondantes du
couvercle etant correctement positionnees, on procede au clipsage,
c'est-a-dire au franchissement elastique de la patte par le crochet
(mouvement axial) et ensuite a la mise en place puis au rivetage des
languettes d'entrainement sur les plages du couvercle. On notera aussi
que le mouvement axial du plateau de pression peut s'effectuer sous
charge a l'encontre de l'action exercee par le diaphragme, ce qui
simplifie le montage, une operation particuliere distincte pour
debrayer le diaphragme
n'etant plus necessaire.
Ces operations s'effectuant toutes en sens axial, on se trouve donc
dispense, grace a l'invention, de mouvements relatifs de rotation
necessaires dans les mecanismes de l'art anterieur On evite ainsi la
necessite des operations
habituelles en deux temps: introduction du plateau de pres-
sion dans le couvercle par un mouvement axial, puis rotation du
plateau de pression dans le couvercle pour amener les divers elements
du plateau de pression cooperant avec les
elements du couvercle en regard les uns des autres.
L'invention permet en consequence de simplifier nota-
blement les bancs de montage de mecanismes d'embrayage equipes de
moyens de limitation de la course du plateau de
pression.
En plus des avantages decrits ci-dessus, on notera que les lumieres 33
selon la presente invention, favorisent un
refroidissement du mecanisme et de la friction.
On va maintenant decrire en reference aux figures 6 et 7, une variante
de realisation du moyen de limitation
de la course du plateau de pression.
Le plateau de pression 14 porte egalement des bossages axiaux 20
comportant eux-memes un crochet 38 a chanfreine
formant organe de retenue.
On decoupe dans la jupe peripherique 27 du couvercle 10 une lumiere M
3 a en forme de U dans le sens axial et dont la
base se trouve disposee ici vers le plateau de reaction.
Cette decoupe permet de degager une languette 34 a formant
organe de limitation.
On decoupe dans la languette 54 a un espace 37 a de largeur
predeterminee, dans lequel vient s'engager le crochet 38 a Le crochet
38 a comporte une face interne 39 a qui se trouve, apres disposition
du plateau de pression dans le couvercle, a une distance d d'une face
35 a de l'espace 37 a,
faisant office de surface de butee ou de limitation.
Le mode de fonctionnement est semblable a celui prece-
demment decrit.
La course du plateau de pression 14, lorsque le plateau de reaction
n'est pas boulonne, se trouve limitee par le
contact entre les faces 35 a et 39 a.
Ce mode de realisation a pour avantage d'eviter que la languette 34 a
ne soit sollicitee en flechissement lorsque, en position de stockage,
le diaphragme 11 sollicite le plateau de pression 14 et par
consequent, le crochet 38 a
vers l'exterieur.
Le montage d'un mecanisme d'embrayage comportant des moyens de
limitation selon ce mode de realisation, peut egalement se faire par
simple clipsage comme decrit plus haut. On va maintenant decrire, a
l'appui des figures 8 et 9,
un troisieme mode de realisation de la presente invention.
Des ouvertures sensiblement rectangulaires 37 b sont menagees en
divers endroits de la jupe peripherique 27 du couvercle 16
Avantageusement, ces ouvertures 37 b sont celles existant deja dans
certains mecanismes d'embrayage pour le refroidissement de ces
derniers Une butee 40 en matiere plastique, presentant un moyen de
pincement sous forme de deux pattes 44, 45, est introduite dans les
ouvertures 37 b et solidarisee a la jupe peripherique par insertion a
Lorce, les pattes 44 et 45 venant serrer la joue 47 de la jupe
peripherique La butee 40 comporte une face 35 b, faisant office de
surface de butee ou de limitation et cooperant avec une face 39 b d'un
crochet 38 b du plateau 14 formant surface de
retenue.
Dans ce mode de realisation represente, les butees 40 sont reliees
entre elles par une barrette annulaire 41, mais cette disposition est
facultative Les butees 40 comportent
egalement chacune un pan incline 42.
La presence de ce pan incline 42 et la matiere elastique dans laquelle
sont construites les butees 40, permettent un franchissement elastique
de ces dernieres par les crochets 38 b lors du montage Le
fonctionnement est semblable a celui
des deux autres modes de realisation decrits plus haut.
On va maintenant decrire a l'appui des figures 10 et 11,
un autre mode de realisation de l'invention.
Ainsi qu'il ressort de la figure 10, les plages 22 du rebord
peripherique 16 du couvercle 10 ont ete modifiees par adjonction d'une
extension 220 recouvrant presque en totalite la languette
d'entrainement 230 Cette derniere
est sensiblement plus longue que celle decrite plus haut.
Un pion 60 est serti dans une ouverture 62 de l'extension 220 du
couvercle Ce pion comporte des pattes 63 rapprochables elastiquement
Les pattes 63 comportent chacune un epaulement 64 faisant office de
surface de butee ou de limitation Les languettes 230 comportent,
au-dela de leur zone de rivetage a la patte 21 du plateau, un
prolongement 65, faisant office d'organes de retenue ou de surface de
butee fixe, dispose en regard de l'extension 220 correspondante Ce
prolongement comporte un alesage 66 Ainsi l'organe de retenue est
porte
par le plateau de pression en etant solidaire de celui-ci.
Au cours du montage, les pattes 63 se rapprochent au cours de leur
engagement dans l'alesage 66 et s'ecartent ensuite apres
franchissement dudit alesage Leur pion 60 peut coulisser librement
dans l'alesage 66 Un espacement d est determine entre l'epaulement 64
et le prolongement 65 de la
languette 230,comme mentionne precedemment.
Lorsque le plateau 14 est sollicite vers l'exterieur, les epaulements
64 cooperent avec des portees de butee 66 '
ou surface de retenue entourant les alesages 66 des prolon-
gements 65 pour limiter la course du plateau de pression 14
et en consequence, la deformation de la languette 230.
On va maintenant decrire, a l'appui de la figure 12,
un autre mode de realisation de l'invention.
De facon classique, le couvercle 10 comporte deux series de plages 22
sur lesquelles sont vissees des languettes 23;
les plages 22 et 22 a.
Lorsque le moteur tourne en sens inverse des aiguilles d'une montre,
les plages 22 sont utilisees pour la fixation des languettes 23, en
sorte que celles-ci travaillent a la traction. De facon classique,
lorsque le moteur tourne dans le
sens des aiguilles d'une montre, les plages 22 a sont utili-
sees de sorte que les languettes 23 travaillent egalement a la
traction Ces dispositions sont bien connues et ne seront
par consequent pas decrites plus en detail ici.
Suivant la forme de realisation representee en figures 12 et 13, le
plateau de pression est dote d'une seconde serie de pattes 21: les
pattes 2 la propres a la fixation par vissage des languettes 23 Les
pattes 21 a sont disposees a 1 '
aplomb des plages 22 a (figure 13).
Un pion 60 a est serti, ou en variante, engage a force dans
l'ouverture 62 a que presente chaque plage 22 a et
traverse librement un alesage 66 a de la patte 21 a.
De meme que precedemment, le pion 60 a comporte des pattes 63 a
rapprochables elastiquement Les pattes 63 a comportent chacune un
epaulement 64 a faisant office d'organe de limitation escamotable.
Dans cette forme de realisation, une portee de butee 66 'a ou surface
de retenue entourant l'alesage 66 a coopere (figure
13) avec le pion 60 a et agit comme organe de retenue.
De meme que precedemment, un espace d est present entre
l'epaulement 64 a du pion et la portee de butee 66 'a.
On a deja note que, suivant la forme de realisation representee a la
figure 12, le moteur tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une
montre, les languettes 23 travaillant a la traction Il est possible
d'utiliser le meme couvercle et le meme plateau de pression pour un
moteur tournant en sens inverse Pour cela, il suffit de faire une
simple rotation relative du plateau et du couvercle pour que chaque
patte 21 viennelen regard d'une plage 22 et les pattes
21 a aux anciennes places des pattes 21 Les languettes peu-
vent donc etre disposees entre les pattes 21 a et les plages 22 a du
rebord peripherique du couvercle 10 tandis que les pions 60 a sont
sertis dans les alesages que presentent les plages 22 et coulissent
librement dans les alesages que
presentent les pattes 21.
Ainsi, suivant la presente invention, un meme mecanisme, muni de
moyens de limitation de la course du plateau de pression et dont le
montage peut se faire par simple clipsage, peut etre utilise avec des
moteurs ayant des sens de rotation differents. On va maintenant
decrire, a l'appui des figures 14, 15 et 16, un autre mode de
realisation de la presente invention
qui est en fait, une variante d'un mode decrit ci-dessus.
Dans ce mode de realisation, les pattes 321 sont circonferentiellement
plus etendues que les pattes 21, 21 a des figures 12 et 13 et
possedentdeux alesages identiques 366, 367 Les languettes 323
s'etendent entre les pattes
321 et des plages 322 ou 322 a suivant le sens de rotation.
Chaque languette est vissee dans l'alesage qui est le plus eloigne
circonferentiellement de la plage du couvercle sur lequel elle est
egalement vissee, en sorte que, quel que soit le sens de rotation du
moteur, la languette 323 passe
au-dessus du second alesage de la patte 321.
Suivant la forme de realisation representee aux figures 14 a 16, les
languettes 323 sont dotees d'un alesage 368 dispose a l'aplomb de
l'alesage libre de la patte 321 ( 367 en l'occurrence) Le rebord
peripherique du couvercle, entre les plages 322 et 322 a, comporte,
dans cette forme de realisation, une plage plane 324 munie d'un
alesage 325 en
son milieu.
Comme precedemment, un pion 360, comportant des pattes 363
rapprochables elastiquement ayant chaone un epaulement 364, est serti
ou engage a force dans l'alesage 325 et traverse librement les
alesages 368 de la languette et 367 de la patte 321 Les epaulements
3564 cooperent avec une portee de butee 350 ou surface de retenue,
entourant l'alesage 367 (ou 366 suivant le sens de rotation; Si l'on
utilise un moteur tournant en sens inverse, il
suffit de faire une rotation relative du plateau et du couver-
cle pour amener l'alesage 366 a l'aplomb de l'alesage 325, une
languette symetrique a la languette 323 etant vissee dans
l'alesage 367 et sur la plage 322 a.
On va maintenant decrire, a l'appui de la figure 17, une variante de
realisation du mode decrit precedemment, a 1 '
appui des figures 14 a 16.
La languette 353 reste identique mais on utilise un plateau tel que
celui represente a la figure 1, c'est-a-dire comportant des pattes 21
L'organe de retenue est constitue par une portee de butee entourant
l'alesage 368 sur la
languette 323.
En effet, au niveau de l'alesage 368, la languette ne
subit qu'une faible deformation lors du fonctionnement.
Elle est donc apte a cooperer avec les epaulements 364 des
pattes 363 d'un pion semblable au pion 360.
On va maintenant decrire, a l'appui de la figure 18,
un autre mode de realisation de la presente invention.
Le couvercle est semblable a celui decrit a l'appui de la figure 14 Il
comporte donc une plage 324 comportant un alesage 325 Un pion
metallique 370 comportant une patte escamotable 373 avec un epaulement
374 est engage a force dans l'alesage 325 Ce pion comporte un fut 375,
par lequel il est engage a force, et dont la section est autre que
circulaire (dans cet exemple rectangulaire) afin que la patte 373
prenne la position representee a la figure 18.
L'epaulement 374 de la patte 373 coopere avec l'extremite
377 de la languette 376.
Cette extremite 377 fonctionne comme organe de retenue alors que la
patte 373 fonctionne comme organe de limitation
escamotable On notera que l'epaulement 374 est apte a coope-
rer avec l'extremite 377 de la languette, celle-ci, qui est
en porte a faux, etant courte et ne risquant pas de flechir.
On va maintenant decrire a l'appui des figures 19 et 20,
un autre mode de realisation de la presente invention.
Le plateau de pression 14 est dote, a sa peripherie interne, de
saillies 70 pourvues d'une ouverture 72 Un pion 73 traverse le
diaphragme 11 et une ouverture 74 pratiquee
dans le couvercle 10 en etant porte par le plateau de pres-
sion par engagement a force.
Le pion 73 comporte un fut 75 de diametre superieur au
corps 76 des pattes 77 rapprochables elastiquement et compor-
tant chacune un epaulement 78.
Dans ce mode de realisation, les pattes 77 avec leur epaulement 78
font office d'organes de limitation escamotables alors que l'organe de
retenue est constitue par une portee de
butee 74 ' entourant chaque alesage 74 Bien entendu, une dis-
tance d est presente entre les epaulements 78 et le couvercle,
determinant ainsi, comme precedemment, la course axiale
du plateau de pression.
On notera que dans les modes de realisation precedemment decrits, les
organes de limitation et de retenue etaient situes a l'exterieur de la
zone d'appui du diaphragme 11 sur le plateau de pression 14, ici, ils
sont situes a l'interieur
de ladite zone d'appui.
On va maintenant decrire, a l'appui de la figure 21, un
* autre mode de realisation de la presente invention.
Selon ce mode de realisation, les moyens de basculement du diaphragme
11 comportent des colonnettes 80 solidaires du couvercle 10 et
portant, de maniere connue de l'homme de l'art, des joncs 81,82 Un
pion 83 comportant des pattes 84 rapprochables elastiquement, chaque
patte 84 comportant un
epaulement 85, est introduit dans un alesage 88 que presen-
tent certaines colonnettes 80 et dans un alesage 89 du plateau de
pression L Ies epaulements 85 cooperent avec un epaulement annulaire
86 formant portee de butee entourant
l'alesage 89 En variantenon representee, le pion est intro-
duit dans un alesage que comporte un pion de centrage du
1 U diaphragme porte par le couvercle.
Ici ce sont les epaulements 86 qui font office d'organes de retenue
alors que les epaulements 85 font office d'organes
de limitation escamotables On notera que les organes de li-
mitation et de retenue sont situes entre la peripherie exter-
ne et interne du plateau de pression.
Un va maintenant decrire un autre mode de realisation de
l'invention applique aux embrayages a diaphragme du type tire.
Cette description va etre faite en reference a la figure
22 representant schematiquement et partiellement un tel
embrayage.
Un diaphragme 11 ' comportant une rondelle Belleville s'appuiea sa
partie externe sur un couvercle 10 ' et la
peripherie interne de sa partie 12 ' formant rondelle Bellevil-
le sur un plateau de pression 14 ' Un pion 90 traverse, dans
ce mode de realisation, un alesage 92 d'un rivet 93 de fixa-
tion de languette d'entrainement 99.
La figure 23 montre plus en detail ce mode de realisa-
tion Les languettes 99 sont rivetees sur le plateau de pres-
sion 14 ' au moyen de rivets 93 Le pion 90, est engage a for-
ce dans un alesage 94 du couvercle 10 Comme precedemment, le
pion 90 comporte des pattes 95 comprenant chacune un epaule-
ment 96 propre a cooperer avec une surface annulaire 97 du
rivet 93 formant portee de butee.
Dans ce mode de realisation, c'est la surface annulaire 97 qui fait
fonction d'organe de retenue et les epaulements
96 qui font fonction d'organes de limitation.
Bien entendu, l'invention ne se limite pas aux formes de realisation
decrites et representees, a titre d'exemple,
mais englobe toutes variantes d'execution.
En particulier, les modes de realisation representes aux figures 1 a
23 concernent des embrayages a diaphragmes; il est bien entendu que la
presente invention ne saurait se limiter a ce type d'embrayage mais
qu'au contraire, ses enseignements restent les memes si d'autres
moyens elastiques, comme par exemple des ressorts a boudins, sont
utilises a la
place du diaphragme.
On notera egalement que dans les modes de realisation decrits et
representes faisant intervenir un pion porte par le couvercle et dont
les epaulements des pattes cooperent avec un alesage solidaire du
plateau de pression, il est possible, par simple inversion, de rendre
le pion solidaire du plateau de pression, l'organe de retenue etant
constitue dans ces cas, par une portee de butee entourant un alesage
du couvercle, par exemple a la figure 11, le pion peut etre serti dans
l'alesage 66 et coulisser dans l'alesage 62 du couvercle. De plus,
dans les modes de realisation representes aux figures ? a 9, le
clipsage du plateau de pression s'effectue
sous charge a l'encontre de l'action exercee par le diaphrag-
me Dans les modes de realisation faisant intervenir un pion
(figures 10 a 23), celui-ci peut etre rapporte sur le meca-
nisme premonte en etant engage a leger serrage ou librement a
coulissement dans l'ouverture concernee du plateau ou du
couvercle, le pion etant de preference en matiere synthetique.
Il est ainsi possible de -livrer des mecanismes d'embraya-
ge avec ou sans moyens de retenue du plateau de pression.
Une telle realisation est particulierement avantageuse dans le cas de
mecanismes destines au remplacement En effet, les mecanismes livres a
la " 1 ere monte" sont, apres controle, ranges precautionneusement,
avec interposition
de moyens de protection, dans des caisses et livres directe-
ment au constructeur pour montage sur les chaines.
Ainsi, vu notamment le nombre limite de manipulations, tres rarement
on constate des retours de mecanismes causes
par deterioration des languettes.
Il n'en est pas de meme lorsque les mecanismes sont destines a etre
livres "au remplacement", ceux-ci faisant alors l'objet de nombreuses
manipulations tout au long de la chaine de distribution, en etant
parfois entreposes
de maniere non precautionneuse, par exemple en pile.
Il a ete constate alors des retours, les qualites de rappel des
languettes etant deteriorees suite a un mouvement par inertie du
plateau de pression vis-a-vis du couvercle, provoque par de mauvaises
manipulations, des chocs, des chutes ou autres surtout pour les
mecanismes dans lesquels aucun moyen de limitation de la detente du
diaphragme n'est prevu, un equilibre a l'etat de stockage etant
realise entre
la force de rappel des languettes et celle des moyens elas-
tic Pour pallier ces inconvenients, il suffit alors d' engager les
pions a la main, librement ou a leger serrage dans les ouvertures
considerees Il est ainsi possible de differencier les mecanismes
destines a etre livres en " 1 ere
monte" et ceux destines au "remplacement".
Bien entendu, l'invention s'applique aux mecanismes reconditionnes. De
meme, on remarque qu'il est possible, dans certains cas, d'inserer une
cale entre l'organe de retenue et l'organe de limitation pour limiter
la saillie que fait le diaphragme par rapport au couvercle a l'etat
embraye et ainsi faciliter
le demontage du mecanisme.
La presente invention est d'une grande souplesse d'emploi tout en
permettant d'ameliorer de surcroit, la productivite
des chaines de montage des mecanismes d'embrayage.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Mecanisme d'embrayage du genre comportant un ensemble premonte
constitue par une partie axialement fixe et une partie axialement
mobile sous l'action d'un moyen elastique, des moyens etant prevus
pour limiter la course axiale de la partie axialement mobile,
caracterise par au moins un organe de retenue ( 38-65) porte par une
premiere desdites parties ( 14), chacun de ces organes etant adapte a
cooperer par accro- chage avec un organe de limitation ( 34-49-60)
escamotable porte par la seconde desdites parties ( 10) apres
franchisse- ment elastique de celui-ci.
2 Mecanisme d'embrayage selon la revendication 1, dans lequel ladite
premiere partie comporte un couvercle, ladite seconde partie comporte
un plateau de pression et le moyen elastique comporte un diaphragme,
caracterise en ce que les- dits organes de retenue se presentent sous
forme de bossages ( 38) formant crochets solidaires du plateau de
pression ( 14), chaque crochet comportant une surface de butee de
retenue ( 39) en regard d'une surface de butee de limitation ( 35) me-
nagee sur l'organe de limitation ( 34), apres engagement axial dudit
plateau de pression ( 14) dans le couvercle et franchisse- ment
elastique desdits organes de limitation par les crochets.
3 _ Mecanisme d'embrayage selon la revendication 2, caracterise en ce
que l'organe de limitation escamotable se presente sous forme d'une
languette ( 34, 9 d) degagee - par la decoupe d'une lumiere ( 33, 33
d) en forme de U dans la jupe peripherique ( 27) du couvercle ( 10).
4 Mecanisme d'embrayage selon la revendication 3, caracterise en ce
que le U est oriente en sens axial, avec la base disposee vers le
plateau de reaction.
5 Mecanisme d'embrayage selon la revendication 3, caracterise en ce
que le U est oriente en sens axial, avec le sommet dispose vers le
plateau de reaction.
6 Mecanisme d'embrayage selon l'une quelconque des revendications 3 a
5, caracterise en ce qu'un espace ( 37) de largeur predeterminee est
decoupe dans la languette ( 34 a).
7 Mecanisme d'embrayage selon la revendication 2, caracterise en ce
que des ouvertures ( 37 b) sont menagees en divers endroits de la Jupe
peripherique ( 27) du couvercle, en ce que des butees ( 40) sont
introduites dans lesdites ouvertures et solidarisees a la jupe.
8 Mecanisme d'embrayage selon la revendication 7, caracterise en ce
que les butees ( 40) presentent au moins un moyen de pincement ( 44,
45) et en ce qu'elles sont soli- darisees a la jupe peripherique par
insertion and force, le moyen de pincement serrant la joue ( 47) de la
jupe peripheri- que ( 27).
9 lecanisme d'embrayage selon l'une des revendications 7, 8
caracterise en ce que les butees ( 40) sont reliees entre elles par
une barrette circulaire ( 41).
10 Mecanisme selon la revendication 1, caracterise en ce que ledit
organe de limitation est constitue par un pion ( 60,60 a,360, 73, 83,
90) comportant au moins deux pattes ( 63, 63 a,363,77,84,95) munies
chacune d'un epaulement ( 64,64 a, 364, 78, 85, 96) tandis que
l'organe de retenue est consti- tue par une portee de butee ( 66 ', 66
'a, 350, 74 ', 86, 97) entourant un alesage ( 66, 66 a, 367, 74, 89,
92) dans lequel coulisse le pion.
11 Mecanisme selon la revendication 10, comportant des languettes
d'entrainement assurant la solidarisation en rotation desdites parties
axialement mobile et axialement fixe, les languettes etant rivetees
sur au moins une desdites parties au moyen de rivets, caracterise en
ce que ledit alesa- ge ( 92) est menage dans au moins un desdits
rivets ( 931
12 Mecanisme selon l'une quelconque des revendications 10,11,
caracterise en ce que ladite premiere partie comporte un couvercle (
10) ladite seconde partie comporte un plateau de pression ( 14) et le
moyen elastique comporte un diaphragme ( 11).
13 Mecanisme selon l'une quelconque des revendications 10, 11,
caracterise en ce que ladite seconde partie comporte un couvercle ( 10
') ladite premiere partie comporte un plateau de pression (
14 ') et le moyen elastique comporte un diaphrag- me ( 11 ')o 14
Mecanisme selon l'une quelconque des revendications 12, 13,les moyens
de basculement du diaphragme comportant des colonnettes, caracterise
en ce qu'au moins une colonnette comporte un alesage ( 88) dans lequel
coulisse le pion ( 83).
15 Mecanisme selon la revendication 1, caracterise en ce que l'organe
de limitation est constitue par un pion ( 370) comportant une patte
escamotable ( 373) avec un epaule- ment ( 374).
16 Mecanisme selon la revendication 15, comportant des languettes
d'entrainement assurant la soliearisation en rotation desdites parties
axialement mobile et axiale- ment fixe, caracterise en ce que l'organe
de retenue est constitue par l'extremite ( 377) d'une languette
d'entraine- ment ( 376) avec laquelle coopere l'epaulement ( 374).
17 Mecanisme selon l'une quelconque des revendications , 16 dans
lequel ladite premiere partie comporte un cou- vercle, ladite secon
partie comporte un plateau de pression et le moyen elastique comporte
un diaphragme, caracterise en ce que le pion ( 370) comporte un fut (
375) dont la section est autre que circulaire et par lequel il est
enga- ge a force dans un alesage ( 325) du couvercle ( 10).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [24][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [25][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520823
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
53 Кб
Теги
fr2520823a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа