close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2520901A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (18/ 33)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(11/ 25)
[6][_]
Etre
(13)
[7][_]
Suc
(2)
[8][_]
Cou
(2)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
SENS
(1)
[11][_]
CES
(1)
[12][_]
Munir
(1)
[13][_]
Tric
(1)
[14][_]
Tre
(1)
[15][_]
Frac
(1)
[16][_]
Est-a
(1)
[17][_]
Physical
(3/ 3)
[18][_]
de 0,4 mm
(1)
[19][_]
de 0,5 mm
(1)
[20][_]
de 1 mm
(1)
[21][_]
Organism
(2/ 2)
[22][_]
lentil
(1)
[23][_]
devia
(1)
[24][_]
Molecule
(1/ 2)
[25][_]
DES
(2)
[26][_]
Disease
(1/ 1)
[27][_]
Lues
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2520901A1
Family ID 2021487
Probable Assignee Sick Optik Elektronik Erwin
Publication Year 1983
Abstract
_________________________________________________________________
<P>APPAREIL DESTINE A IDENTIFIER DES MARQUES DE CODE OPTIQUES QUE
PORTENT DES OBJETS ET A LES CONVERTIR EN SIGNAUX EXPLOITABLES
ELECTRONIQUEMENT.</P><P>IL COMPORTE DEUX PHOTORECEPTEURS 11, 12
DISPOSES L'UN DERRIERE L'AUTRE DANS LE SENS DE LECTURE. LES SORTIES DE
CES PHOTORECEPTEURS 11, 12 SONT RELIEES, EVENTUELLEMENT PAR
L'INTERMEDIAIRE D'AMPLIFICATEURS, A UN ETAGE
DIFFERENCIATEUR.</P><P>APPLICATIONS COURANTES AU CODAGE DE PRODUITS
FINIS, PIECES DETACHEES, ETIQUETTES, MODES D'EMPLOI, DESCRIPTIONS DE
PRODUITS ET AUTRES OBJETS ANALOGUES.</P>
Description
_________________________________________________________________
L'invention concerne un appareil pour l'identification de marques
codees
optiques portees sur des objets et pour leur
conversion en signaux exploitables electroniquement, compor-
tant un systeme optique d'eclairage, un systeme optique de reception
pour la reproduction des marques codees sur au moins un photorecepteur
et un dispositif electronique d'exploitation raccorde au
photorecepteur, dans lequel a lieu un deplacement
relatif entre l'appareil et les objets grace auquel les mar-
ques codees sont reproduites les unes apres les autres sur le
photorecepteur.
De nos jours, dans l'industrie, on a de plus en plus 1 ' occasion de
munir par impression de codages quelconques des
produits finis, des pieces detachees, des etiquettes, des mo-
des d'emploi, des descriptions de production, etc Ces codages
servent, par exemple, a deceler et, par consequent, a empecher un
melange d'objets munis de codes differents De plus, a 1 ' aide de tels
codages, on peut declencher des operations de
commande, de comptage et d'enregistrement.
Les appareils destines a identifier des marques codees
imprimees et a les convertir en signaux exploitables electri-
quement explorent les marques codees imprimees en general sans contact
par procede optique et les convertissent en signaux electriques
exploitables De plus, en general, il est emis un signal de sortie qui
constate qu'il y a justement un objet
au poste de lecture afin de declencher l'exploitation ulte-
rieure des sequences d'impulsions produites par les marques codees.
Mais, avec de tels systemes d'exploration optiques, on se heurte en
general au probleme que pose la necessite de guider
avec precision l'objet dont on veut lire les marques codees.
Des tolerances importantes affectant l'intervalle de balayage et
l'angle de balayage diminuent la surete de lecture ou meme
rendent impossible une lecture correcte.
C'est donc un but de l'invention de creer un appareil du
type indique au debut avec lequel on puisse accepter des tole-
rances importantes en ce qui concerne l'intervalle de balayage et
l'angle de balayage sans pour autant diminuer la surete de
lecture ou rendre impossible une lecture correcte.
Ce resultat est obtenu par l'invention grace au fait qu' il est prevu
deux photorecepteurs disposes l'un derriere l' autre dans le sens de
lecture a une distance telle que les
marques codees sont representees d'abord sur l'un des photo-
recepteurs et ensuite sur l'autre, et grace au fait, que les S sorties
des photorecepteurs sont raccordees, eventuellement par
l'intermediaire d'amplificateurs, a un etage de formation
de difference.
Une variation de distance du support de code par rapport au dispositif
d'analyse et une variation angulaire relative du support de code par
rapport a ce dispositif provoquent une
modification de courant photoelectrique du photorecepteur as-
socie aux rayons lumineux reflechis par la surface De cette facon,
dans les systemes de lecture connus, une discontinuite
de contraste est prise pour un trait de codage.
Par suite de la ponderation des courants photoelectriques des deux
recepteurs photoelectriques selon l'invention et au moyen d'un etage
de formation de differences affectant la forme d'un amplificateur
differenciateur, le signal de sortie de cet etage ne subira pas de
modification de niveau sous 1 ' action de la grandeur perturbatrice
"variation de distance et d'angle" dont il a ete question plus haut,
car cette grandeur perturbatrice affecte les deux courants
photoelectriques Mais si une marque codee passe sous le systeme de
lecture, il se
produit dans tous les cas une modification de niveau a la sor-
tie de l'etage de formation de difference On a donc ainsi une marque
caracteristique de discrimination entre une variation de courant
photoelectrique due a une modification de distances
ou d'angle et la lecture d'un trait de code.
Selon un mode de realisation de l'invention particuliere-
ment avantageux il est prevu un comparateur raccorde a l'etage de
formation de difference qui reagit en cas de depassement d'une valeur
predonnee du signal d'entree et dont la sortie
est reliee aux entrees de commande de deux convertisseurs ana-
logiques numeriques Les entrees de signaux des convertisseurs
analogiques numeriques sont reliees chacune a l'un des recep-
teurs photoelectriques; lorsqu'un signal de sortie apparait a l'etage
de formation de difference, le comparateur declenche par
l'intermediaire des entrees de commande la digitalisation
dans les convertisseurs analogiques numeriques Il est en par-
ticulier prevu que, par l'intermediaire d'un couplage de reac-
tion a l'etat initial du comparateur, les sorties des conver-
tisseurs analogiques numeriques n'autorisent la remise que
lorsque les sorties des deux convertisseurs analogiques nume-
riques ont fourni des impulsions correspondant a la largeur
d'une marque codee.
La retroaction interdit la remise du comparateur a l'etat
initial et ceci jusqu'a ce que les deux sorties du convertis-
seur analogique numerique signalent "fin du trait de code".
Les marques codees eclairees qui doivent etre lues don-
nent naissance, en raison de differences de pouvoir reflechis-
sant par rapport au fond, a des courants photoelectriques dif-
ferents dans les deux photorecepteurs Des courants photoelec-
tric differents sont egalement provoques par une modifica-
tion de distance et d'angle entre le photorecepteur et les marques
codees Toutefois, seule la modification de courant photoelectrique
produite par les marques codees doit aboutir a une exploitation Cette
condition est realisee grace au fait que, selon l'invention, il y a
deux photorecepteurs disposes
l'un derriere l'autre dans le sens de lecture.
Mais si, dansun premier temps, une marque codee est re-
presentee sur l'un des recepteurs photoelectriques, il se for-
me a la sortie de l'etage de formation de difference un signal de
sortie qui, par l'intermediaire du comparateur, declenche la
numerisation Par retroaction des signaux numeriques sur le
comparateur, la numerisation est autorisee jusqu'a ce qu'aient
ete emises aux sorties des convertisseurs analogiques numeri-
ques des impulsions correspondant a la largeur des marques
codees Grace a cette mesure, on a la certitude que des impul-
sions ne sont emises par les convertisseurs analogiques nume-
riques que par suite de la presence effective de marques co-
dees et non pas simplement lorsque des modifications de courant
phototelectrique sont provoquees par des modifications de dis-
tance et d'angle.
Pour determiner a quel instant les signaux apparaissent aux
convertisseurs analogiques numeriques sont valables et quels sont les
trains d'impulsions qui forment un ensemble, il est necessaire de
prevoir une fenetre de lecture Ce resultat peut etre obtenu au moyen
d'un echantillonneur optique ou
d'un barrage photoelectrique.
Selon un mode de realisation prefere de l'invention il est prevu qu'un
troisieme recepteur photoelectrique detecte
la presence d'un support de marque codee dans le champ de vi-
sion de l'appareil et, a partir de la, forme une impulsion
de fenetre de lecture Selon un developpement d'une telle me-
sure, le troisieme recepteur photoelectrique est relie, even-
tuellement parl'intermediaire d'un amplificateur, a un con-
vertisseur analogique numerique qui emet l'impulsion de fene-
tre de lecture.
Selon un developpement prefere d'une telle mesure, le troisieme
photorecepteur recoit la fraction infrarouge du faisceau lumineux de
reception Selon un mode de realisation particulierement avantageux, il
est prevu un miroir separateur chromatique qui separe les rayons
lumineux de mesure pour les
deux premiers photorecepteurs se trouvant dans le spectre vi-
sible des rayons lumineux arrivant a l'un des troisiemes photo-
recepteurs. Il est important que la lampe a incandescence utilisee
comme emetteur possede un spectre d'excitation tres large dans le
domaine visible et dans le domaine infrarouge Toutefois, pour la
lecture de marques codees, on realise une information exploitable
avant tout dans le spectre visible, parce que, dans le domaine
infrarouge, il n'y a que de faibles contrastes
entre les differentes couleurs C'est pourquoi, seule la frac-
tion visible des rayons lumineux est exploitee pour la mesure,
et ceci en procedant a une subdivision au moyen du miroir se-
parateur chromatique et aussi, de preference, au filtrage de
la lumiere reflechie parvenant aux deux premiers photorecep-
teurs.
L'objet eclaire par le dispositif optique d'eclairage peut etre
considere comme un bon reflecteur dans le domaine infrarouge Meme des
marques codees paraissant noires a la vue
reflechissent encore dans le domaine infrarouge une partie im-
portante de la lumiere qui leur parvient Les rayons infrarou-
ges separes des deux premiers photorecepteurs par le miroir
separateur chromatique atteignent le troisieme photorecepteur.
Le signal de sortie de ce troisieme photorecepteur est numeri-
se au moyen du convertisseur analogique numerique ci-dessus
mentionne et forme ainsi une impulsion de fenetre de lecture.
Selon un autre mode de realisation de l'invention, le
troisieme photorecepteur est une partie d'un barrage photo-
electrique qui reagit a la presence du support de marques co-
dees dans le champ de vision Il peut dans ce cas etre prevu derriere
le support de marques codees un reflecteur qui, avec
le systeme optique d'eclairage et l'autre troisieme photo-
recepteur, forme un barrage photoelectrique a autocollimation.
Il peut etre particulierement avantageux de disposer de deux
troisiemes photorecepteurs qui, grace a un commutateur, peuvent etre
connectes au choix au convertisseur analogique numerique. De ce fait
si l'impulsion de fenetre de lecture ne peut pas etre formee au moyen
de l'analyseur infrarouge, il est
possible d'interroger a l'aide du commutateur susdit le barra-
ge photoelectrique a autocollimation A cet effet, le reflec-
teur est monte dans le domaine de vision du barrage photo-
electrique et derriere l'objet a lire S'il n'y a pas d'objet sur le
trajet des rayons lumineux, le troisieme photorecepteur associe au
barrage photoelectrique recoit les rayons lumineux
renvoyes par le reflecteur Mais le parcours des rayons lumi-
neux est interrompu s'il se trouve un objet en position de
lecture Le signal de sortie du troisieme recepteur photo-
electrique correspondant est alors transmis par l'intermediai-
re du commutateur au convertisseur analogique numerique qui
fournit X sa sortie l'impulsion de fenetre de lecture.
Ainsi qu'il a deja ete dit, il se forme lors de la lectu-
re des marques codees en raison du decalage dans le temps des
analyses, une difference a la sortie de l'etage de formation
de difference Cette difference est proportionnelle a la dif-
ference de pouvoir reflechissant entre le support de marques codees et
la marque codee Etant donne qu'il suffit d'une difference minime pour
declencher le processus de numerisation,
l'amplitude du signal differentiel permet de porter un juge-
ment sur la surete de lecture Des amplitudes elevees donnent
une surete de lecture particulierement elevee.
Grace a la combinaison des deux premiers recepteursphoto-
electriques de lecture de code avec les deux recepteurs photo-
electriques de reconnaissance de presence d'occupation a mettre en
oeuvre au choix, la tete de lecture contenant l'ensemble du dispositif
peut etre mise en oeuvre de facon independante sans moyens auxiliaires
supplementaires L'exploitation de la
difference entre les courants photoelectriques des deux pre-
miers photorecepteurs permet de faire une discrimination entre
une variation de courant photoelectrique due a une modifica-
tion de la distance d'exploration et une variation due a 1 '
identification de traits de code Selon l'invention, la dif-
ference entre les courants photoelectriques des deux premiers
photorecepteurs, proportionnelle au contraste est utilisee pour une
estimation de contraste Selon l'invention, il est
egalement prevu de preference un gabarit d'ecartement.
Les caracteristiques et avantages de l'invention ressor-
tiront d'ailleurs de la description qui va suivre, a titre d'
exemple, en reference aux dessins annexes dans lesquels: la figure 1
represente schematiquement l'appareil selon
l'invention destine a l'identification optique de marques co-
dees imprimees; la figure 2 est un schema-bloc simplifie du systeme
electronique d'exploitation de l'appareil represente a la figure 1; la
figure 3 represente schematiquement un code utilise de preference avec
l'appareil selon l'invention, en connexion
avec les photorecepteurs representes schematiquement.
Suivant la figure 1, une lampe a incandescence 41 et un condenseur 42
forment un systeme optique d'eclairage 40 qui eclaire obliquement par
un faisceau lumineux 43 legerement convergent un support de marques
codees 37 portant des marques codees 29 Dans la zone du support de
marques codees 37, le faisceau lumineux 43 a une extension telle que
les marques
codees 29 sont tout juste eclairees dans leur totalite.
Derriere le support de marques codees 37 est dispose per-
pendiculairement a l'axe optique 44 du systeme optique d'eclai-
rage 40 un reflecteur 39 sur la surface duquel sont concentres les
rayons lumineux de la lampe a incandescence 41, lorsque le
support de marques codees 37 n'est pas present.
Perpendiculairement au support de marques de code 37 qui est
represente sensiblement plan s'etend l'axe optique 45 d'un
dispositif optique recepteur 46 qui est constitue par une len-
tille 47 et un miroir separateur chromatique 38 qui reflechit
lateralement la partie visible des rayons lumineux recus et
la concentre sur deux recepteurs photoelectriques 11, 12 dis-
poses a une certaine distance l'un a cete de l'autre, par 1 I
intermediaire d'un filtre 48 qui filtre les rayons lumineux visibles
Dans l'exemple de realisation represente a la figure 1, on suppose que
le support de marques codees 37 se deplace dans une direction
perpendiculaire au plan du dessin, de sorte
que les images de la marque de code 29 projetees par la lentil-
le 47 dans le plan des photorecepteurs 11 et 12 atteignent suc-
cessivement ces deux photorecepteurs Il et 12 Plus precise-
ment, lorsque le support de marques codees 37 se deplace, 1 '
image de la marque codee 29 tombe d'abord sur le photorecep-
teur 11 et, un certain temps apres, sur le photorecepteur 12.
A un instant donne, l'image de la marque codee 29 peut donc
se trouver soit sur le photorecepteur 11, soit sur le photo-
recepteur 12, soit sur les deux photorecepteurs.
Les photorecepteurs 11, 12 sont raccordes au systeme
electronique d'exploitation 50 qui, avec les signaux des pho-
torecepteurs 11, 12, alimente des sorties 23, 24 et 49 qui
seront etudiees en detail plus loin en reference a la figure 2.
Les rayons infrarouges traversant le miroir separateur chromatique 38
atteignent un autre photorecepteur 30 qui est lui aussi raccorde au
systeme electronique d'exploitation 50 et, comme le montre le
schema-bloc de la figure 2, alimente
une autre sortie 51.
Le reflecteur 39 coopere avec un autre photorecepteur 34 par
l'intermediaire d'un petit miroir de deviation 52 dispose sur l'axe
optique 44 qui reflechit en partie lateralement les rayons lumineux
que lui renvoie le reflecteur 39 et les dirige sur le photorecepteur
34 Le petit miroir de deviation 52 est dispose juste devant le
condenseur 42 Le photorecepteur 34 est lui aussi raccorde au systeme
electronique d'exploitation et, ainsi que le montre plus loin la
figure 2, alimente la
sortie 51 Enfin, l'unite d'alimentation de courant du syste-
me electronique d'exploitation 50 fournit egalement par l'in-
termediaire d'un cable 53 le courant pour la lampe a incandes-
cence 41 du systeme optique d'eclairage 40.
Etant donne que les coefficients de reflexion des marques codees 29 et
du support de marques codees 37 sont differents,
on obtient des intensites lumineuses differentes dans la lu-
miere reflechie Par suite du deplacement que le support de marques
codees 37 effectue perpendiculairement au plan de la figure 1, les
images des marques codees 29 sont projetees suc- cessivement sur les
photorecepteurs 11 et 12 Sous l'effet des marques codees en couleur
sont donc provoquees dans les photorecepteurs I et 12 des
modifications exploitables de
courant photoelectrique.
Par suite de la presence du recepteur photoelectrique 30 qui recoit la
fraction des rayons lumineux qui se trouve dans le domaine infrarouge
et que le miroir separateur chromatique 38 a laisse passer, le
recepteur photoelectrique 30 recevra toujours de la lumiere lorsqu'un
support de marque codee 37
se trouve dans le champ de vision du disposisif, et il signa-
-lera donc la presence d'une piece.
Le barrage photoelectrique a autocollimation forme par
le faisceau lumineux 43, le reflecteur 39, le miroir de devia-
tion 52 et le photorecepteur 34 signale egalement la presence d'un
support de marque codee 37 dans le champ de vision car, lors du
passage d'un support de marque codee 37, le parcours des rayons du
barrage photoelectrique est interrompu et le
photorecepteur 34 n'est plus eclaire En consequence, le cou-
rant photoelectrique du photorecepteur disparait ce qui signa-
le la presence d'une piece Selon un autre point remarquable important,
il est prevu un diaphragme 54 dispose devant le
photorecepteur 34 qui laisse passer uniquement les rayons lu-
mineux reflechis par le miroir 52.
Selon la figure 2, les photorecepteurs 11, 12 sont relies par
l'intermediaire d'amplificateurs 21, 22 aux deux entrees d'un etage de
formation de difference 13 En outre les signaux de sortie des
amplificateurs 21, 22 aboutissent respectivement aux entrees 19, 20 de
convertisseurs analogiques numeriques
17, 18.
La sortie de l'etage differenciateur 13 est raccordee d' une part a la
sortie 49 du systeme electronique d'exploitation dont les elements
constitutifs essentiels sont representes
a la figure 2.
D'autre part, cette sortie de l'etage differenciateur 13 est connectee
a un comparateur 14 qui alimente les entrees
de commande 15, 16 des deux convertisseurs analogiques nume-
riques 17, 18.
Des sorties 23, 24 des convertisseurs analogiques numeri-
ques 17, 18 partent respectivement deux cables de reaction
aboutissant a des entrees de remise a zero 25, 26 du compara-
teur 14.
Lorsque les photorecepteurs 11, 12 recoivent une meme quantite de
lumiere, aucun signal n'apparait a la sortie de
l'etage de formation de difference 13.
Mais si l'image d'une marque de code 29 est formee d'
abord sur l'un des photorecepteurs, par exemple le photorecep-
teur 11, il se forme a la sortie de l'etage de formation de difference
13 un signal de sortie qui, par l'intermediaire du comparateur 14,
libere la numerisation par les convertisseurs analogiques numeriques
17, 18 En raison du retour des signaux numeriques aux entrees de
remise a zero 25, 26 du comparateur 14, la numerisation ne reste
autorisee que jusqu'a ce qu'aient
ete emises aux sorties 23, 24 des impulsions 27, 28 correspon-
dant a la largeur des marques de code 29 Grace a une telle mesure, des
impulsions 27, 28 ne sont delivrees aux sorties 23, 24 des
convertisseurs analogiques numeriques qu'en cas de presence effective
de marque codee mais elles ne le sont pas si des variations de courant
photoelectrique sont provoquees
seulement par des modifications d'ecartement ou d'angle.
Pour determiner a quel instant les signaux de sortie ap-
paraissant aux sorties 23, 24 et 49 sont valables, il est for-
me au moyen des photorecepteurs 30 et 34 des impulsions de
fenetre de lecture On peut le faire soit au moyen d'un ana-
lyseur optique soit a l'aide d'un barrage photoelectrique.
Le photorecepteur 30 qui recoit les rayons infrarouges de l'objet
passant par le miroir repartiteur chromatique 38 est relie par
l'intermediaire d'un amplificateur 31 et d'un commutateur 36 au
convertisseur analogique numerique 33 a la
sortie 51 duquel apparait l'impulsion de fenetre de lecture 32.
Lorsque l'impulsion de fenetre de lecture 32 n'est pas formee au moyen
du photorecepteur 30, le commutateur 36 peut etre commute dans son
autre position de contact, dans laquelle il est relie a un
amplificateur 35 qui est alimente par le e
photorecepteur de barrage photoelectrique 34.
Dans le cas o le trajet des rayons est interrompu par le support de
marque codee 37, il se forme dans le commutateur analogique numerique
33 une impulsion de fenetre de lecture correspondante 32 qui provoque
l'autorisation de lecture.
Le lecteur de code discrimine exclusivement des contras-
tes de valeur de gris entre l'impression codee et le support de marque
codee Le codage lui-meme, c'est-a-dire les traits elementaires,
peuvent etre realises dans les couleurs les plus
variees mais dans ce cas egalement c'est exclusivement la lar-
geur des traits de code avec les intervalles qui les separent qui
contient l'information On utilise dans la pratique des
traits de code en couleur parce que l'impression de l'etiquet-
te, du mode d'utilisation ou d'un emballage est deja faite
en couleur et qu'on ne veut pas proceder a une operation d'im-
pression supplementaire pour faire figurer le code.
De plus, le mot code peut egalement etre constitue par des traits de
couleurs differentes C'est en particulier le
cas lorsque des informations importantes d'une description
doivent etre caracteristisees par une couleur determinee Si cette
couleur est en meme temps partie constitutive d'au moins un trait de
code de l'ensemble du mot code, il sera controle
en meme temps lors de la lecture si cette impression en cou-
leur importante a bien ete effectuee.
Selon la figure 3, le mot code a lire est constitue par
des traits epais et des traits minces separes par des inter-
valles La largeur du trait epais est egale au triple de la largeur du
trait mince L'intervalle entre deux traits est
egal au double de la largeur du trait mince Les deux photo-
recepteurs 11 et 12 sont dimensionnes de telle sorte qu'a 1 ' echelle
d'agrandissement du systeme optique, chacun d'eux a une largeur de 0,4
mm, la distance entre les milieux des deux recepteurs etant de 0,5 mm
Cela revient a dire que les deux recepteurs voient le fond entre
chaque trait de code Un trait
epais agit sur les deux recepteurs.
Les couleurs des differents traits de code n'ont pas de rapport entre
elles et n'ont pas non plus de rapport avec 1 ' information donnee par
le mot code Etant donne qu'entre deux traits de code de couleur
differente il y a intervalle de 1 mm il de large, il ne pourra jamais
arriver que des deux recepteurs
voient des couleurs differentes.
Enfin, chaque photorecepteur elementaire travaille sur une
electronique d'exploitation correspondante dans la tete d'analyse, de
sorte que, dans le cas present, il existe deux
analyseurs de marques contrastes avec leur electronique Lors-
que le courant photoelectrique des deux photorecepteurs est identique
et que, par consequent, la tension de sortie de 1 ' etage
differenciateur 13 tend vers zero, les convertisseurs
analogiques numeriques 17 et 18 correspondants sont coupes.
Si une difference se produit entre les courants photoelectri-
ques des deux photorecepteurs, ce qui correspond a l'arrivee d'un bord
d'une marque contraste, les deux convertisseurs 17 et 18 entrent en
action et ils exploitent alors le saut de tension du photorecepteur
interesse par rapport a la valeur du courant photoelectrique que
montraient les deux recepteurs juste avant la mise en action Pendant
la duree du saut de contraste differe, la remise a l'etat anterieur du
signal de permission d'exploitation est interdite par l'intermediaire
d'un couplage de reaction.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Appareil pour identifier des marques codees optiques
portees sur des objets, et pour les convertir en signaux ex-
ploitables electroniquement, comportant un dispositif optique
d'eclairage pour l'objet, un dispositif optique de reception pour
projeter l'image des marques de code sur au moins un photorecepteur,
et un systeme electronique d'exploitation raccorde au photorecepteur,
dans lequel il s'effectue entre l'appareil et les objets un
deplacement relatif grace auquel les marques de code sont projetees
les unes apres les autres
sur le photorecepteur, caracterise en ce que deux photorecep-
teurs ( 11, 12) sont disposes l'un derriere l'autre dans le sens de
lecture a une distance telle que les marques de code ( 29) sont
projetees d'abord sur l'un des recepteurs ( 11) et
ensuite sur l'autre ( 12), et en ce que les sorties des photo-
recepteurs ( 11, 12) sont reliees, eventuellement par l'inter-
mediaire d'amplificateurs ( 21, 22) a un etage de formation
de difference ( 13).
2 Appareil selon la revendication 1, caracterise en ce
qu'il est prevu un comparateur ( 14) raccorde a l'etage de for-
mation de difference ( 13), qui reagit lorsque, la valeur du signal
d'entree depasse une limite predeterminee, et dont la
sortie alimente les entrees de commande ( 15, 16) de deux con-
vertisseurs analogiques numeriques ( 17, 18) dont les entrees de
signaux ( 19, 20) sont respectivement raccordees a chacun des
photorecepteurs ( 11, 12), de maniere a ce que lorsqu'un signal de
sortie se forme a l'etage de formation de difference
( 13), le comparateur ( 14) libere par l'intermediaire des en-
trees de commande ( 15, 16) la numerisation dans les convertis-
seurs analogiques numeriques ( 17, 18).
3 Appareil selon la revendication 2, caracterise en ce que par
l'intermediaire d'un couplage de reaction, les sorties
des convertisseurs analogiques numeriques ( 17, 18) ne permet-
tent la remise a l'etat anterieur du comparateur que lorsque les
sorties des deux convertisseurs analogiques numeriques ( 17, 18) ont
emis des impulsions correspondant a la largeur
d'une marque de code.
4 Appareil selon une quelconque des revendications pre
cedentes, caracterise en ce qu'un troisieme photorecepteur ( 30, *, 1
34) decele la presence d'un support de marque de code ( 37)
dans le champ de vision de l'appareil et forme alors une im-
pulsion de fenetre de lecture ( 32).
Appareil selon la revendication 4, caracterise en ce que le troisieme
photorecepteur ( 30, 34) est raccorde, even- tuellement par
l'intermediaire d'un amplificateur ( 31, 35),
a un convertisseur analogique numerique ( 33) qui emet l'impul-
sion de fenetre de lecture ( 32).
6 Appareil selon la revendication 4 ou la revendication
5, caracterise en ce que le troisieme photorecepteur ( 30) re-
coit la fraction infrarouge des rayons lumineux de reception.
7 Appareil selon la revendication 4, ou la revendication, caracterise
en ce que le troisieme photorecepteur ( 34) est
une partie d'un barrage photoelectrique qui reagit a la pre-
sence du support de marque de code ( 37) dans le champ de vi-
sion. 8 Appareil selon la revendication 6 ou 7, caracterise en ce
qu'il est prevu deux troisiemes photorecepteurs ( 30, 34) qui, grace a
un commutateur ( 36) peuvent etre raccordes au
choix au convertisseur analogique numerique ( 33).
9 Appareil selon la revendication 6 ou 8, caracterise en ce qu'un
miroir separateur chromatique ( 38) separe les
rayons lumineux de mesure pour les deux premiers photorecep-
teurs ( 11, 12) qui se trouvent dans le spectre visible des
rayons lumineux parvenant a l'un des troisiemes photorecep-
teurs ( 30).
Appareil selon la revendication 7 ou 8, caracterise en ce qu'il est
prevu derriere le support de marque de code ( 37) un reflecteur ( 39)
qui forme avec le dispositif optique d'eclairage ( 40) et l'autre
troisieme photorecepteur ( 34) un
barrage photoelectrique a autocollimation.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [30][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [31][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2520901
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
2
Размер файла
38 Кб
Теги
fr2520901a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа