close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2521594A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (55/ 181)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(15/ 86)
[6][_]
oxygen
(25)
[7][_]
sulfur
(23)
[8][_]
lead oxide
(12)
[9][_]
lead sulfide
(9)
[10][_]
iron
(3)
[11][_]
copper
(3)
[12][_]
zinc
(2)
[13][_]
silicate
(2)
[14][_]
DES
(1)
[15][_]
sulfur dioxide
(1)
[16][_]
suspen
(1)
[17][_]
water
(1)
[18][_]
S-O
(1)
[19][_]
copper sulfide
(1)
[20][_]
ferrous
(1)
[21][_]
Gene Or Protein
(7/ 46)
[22][_]
ETRE
(35)
[23][_]
DANS
(5)
[24][_]
Est A
(2)
[25][_]
FEO
(1)
[26][_]
Calo
(1)
[27][_]
Lic
(1)
[28][_]
Tric
(1)
[29][_]
Physical
(26/ 27)
[30][_]
0,5 percent
(2)
[31][_]
80 percent de
(1)
[32][_]
1 percent
(1)
[33][_]
50 percent
(1)
[34][_]
0,4 percent de
(1)
[35][_]
30 percent de
(1)
[36][_]
2 percent
(1)
[37][_]
4 percent
(1)
[38][_]
de 3 percent
(1)
[39][_]
40 percent
(1)
[40][_]
de 30 percent
(1)
[41][_]
de 300 g
(1)
[42][_]
1 atm
(1)
[43][_]
0,5 percent de
(1)
[44][_]
de 90 percent
(1)
[45][_]
1000 kg
(1)
[46][_]
de 72,7 percent
(1)
[47][_]
28,5 kg
(1)
[48][_]
694 kg
(1)
[49][_]
182 kg
(1)
[50][_]
de 25,6 percent de
(1)
[51][_]
0,1 percent
(1)
[52][_]
de 2,8 percent
(1)
[53][_]
93,5 percent
(1)
[54][_]
de 97,2 percent
(1)
[55][_]
90 percent
(1)
[56][_]
Generic
(4/ 19)
[57][_]
oxide
(7)
[58][_]
metals
(6)
[59][_]
sulfide
(5)
[60][_]
sulfates
(1)
[61][_]
Organism
(2/ 2)
[62][_]
domine
(1)
[63][_]
pales
(1)
[64][_]
Substituent
(1/ 1)
[65][_]
oxy
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2521594A1
Family ID 1964741
Probable Assignee Outokumpu Oy
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE POUR PRODUIRE DU PLOMB D'OEUVRE A PARTIR DE CONCENTRE
DE sulfide
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UN PROCEDE POUR PRODUIRE DU PLOMB
D'OEUVRE A PARTIR DE CONCENTRE DE sulfide, DANS LEQUEL LA PROPORTION
DE iron ET DE SUBSTANCES FORMANT LES SCORIES EST FAIBLE.
DANS CE PROCEDE, ON UTILISE DE L'oxygen OU DE L'AIR ENRICHI D'oxygen.
LES SCORIES CONTENANT DE L'lead oxide QUI SONT FORMEES, SONT EN
EQUILIBRE AVEC LE PLOMB D'OEUVRE QUI RENFERME DU sulfur MAIS PEUT ETRE
RAFFINE. LA TENEUR EN lead oxide DES SCORIES PEUT ETRE ABAISSEE SANS
QU'AUGMENTE LA TENEUR EN sulfur DU PLOMB D'OEUVRE, PAR CONTROLE DE LA
TEMPERATURE DU RAPPORT FEO CAOSIO ET DU DEGRE D'OXYDATION. AFIN DE
POUVOIR RECUPERER LA PLUS GRANDE PARTIE POSSIBLE DU PLOMB CONTENU DANS
LE CONCENTRE, A PARTIR DU DECANTEUR 3, LA QUANTITE DE COMPOSES DE
PLOMB PRESENTS DANS LA PHASE GAZEUSE EST REDUITE A UN MINIMUM ET UN
CYCLONE CHAUD EST UTILISE DANS LA CHEMINEE 4 DU FOUR DE FUSION.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention est relative a un procede pour produire du plomb
pratiquement en une etape, a partir d'un concentre de sulfide par la
methode de fusion en suspension.
Le procede de production classique de plomb d'oeuvre a partir d'un
concentre de lead sulfide, comprend un grillage de frittage et la
fusion dans un four a cuve du produit ainsi obtenu Cette methode a
domine dans le domaine de la production du plomb pendant plus de 50
ans et meme de nos jours, environ 80 percent de la production mondiale
de plomb d'oeuvre sont obtenus par cette methode.
Le but du grillage de frittage est de separer le sulfur contenu dans
la matiere et d'obtenir un oxide poreux, propre a etre introduit dans
le four a cuve Dans celui-ci cet agglomerat est fondu dans des
conditions reductrices avec du coke et des fondants appropries de
telle sorte que le plomb et les metals plus nobles sont reduits a
l'etat metallique et que le zinc et le iron restent a l'etat d'oxide,
constituant les scories avec la gangue et les fondants ajoutes Dans
les deux etapes du procede, il se forme des gaz dilues transportant du
sulfur et des pous- sieres de combustion.
Malgre de nombreuses ameliorations technologiques, le procede a deux
etapes decrit plus haut, presente plusieurs inconvenients Il n'est pas
favorable du point de vue de l'economie thermique Dans l'etape de
frittage, les reactions du grillage sont fortement exothermiques, si
bien que les concentres de plomb et le reste de la charge
d'alimentation doivent etre melanges avec la fritte froide en
circulation-, afin de limiter la temperature de frittage et produire
un produit de frittage a faible teneur en sulfur (environ 1 percent)
et ayant une teneur convenable en Pb (40 A 50 percent) La proportion
de matiere en circulation peut atteindre les deux-tiers de la charge
pour que les difficultes provoquees par un concentre riche puissent
etre evitees Cela peut rendre inutile la concentration du minerai Dans
le four a cuve, il faut de la chaleur pour faire fondre la gangue, si
bien que le coke est necessaire a la fois comme combus- tible et comme
agent reducteur.
A cote du grillage du produit fritte/traitement en four a cuve, des
processus directs de production de plomb ont ete elabores depuis les
annees 60 Dans ceux-ci, le but est de fondre le concentre de plomb
directement en plomb metallique et en scories, conformement a la
formule ci-apres Pb S + _- - Pb + SO 2 La methode de traitement direct
permet d'obtenir des avantages remarquables par rapport a la procedure
de grillage- frittage: (1) la forte charge en circulation dans le
procede de frittage peut etre evitee; (2) l'economie calo- rifique du
traitement direct est plus favorable, parce que la teneur en chaleur
des sulfides dans le concentre, peut etre utilisee; (3) il est
possible dans la methode directe, d'utiliser de l'oxygen pur; et (4)
le SO 2 dans les gaz, provenant du procede, a une concentration
superieure a celle qui est notee dans des gaz issus du procede de
frittage; (5) un meilleur fonctionnement et une meilleure hygiene de
l'environnement, la phase polluante de frittage etant supprimee Les
methodes directes de production de plorab reposent principalement sur
une fusion en suspension ou par injection.
Dans la technique du fusion par injection, on utilise en regle
generale, comme unite de fusion, un four du type convertisseur Le
concentre est de preference intro- duit sous forme granulee, sous la
surface de la masse fondue, de meme que l'oxygen Dans une variante, il
est possible d'introduire le concentre sous forme granulee par la
voute d'un four du type a reverbere, mais l'oxygen qui doit etre
utilise, est injecte dans la masse fondue La teneur en plomb des
scories est abaissee par injection de charbon pulverulent Dans la
fusion par injection, les reactions entre l'oxygen et le concentre ont
lieu dans la phase fondue.
Le procede developpe par Lurgi est partiellement une methode directe:
le concentre est en partie grille, si bien que son rapport Pb S/Pb O
est voisin de 1 Ce produit est fondu dans un four rotatif On obtient
ainsi un plomb d'oeuvre metallique contenant environ 0,4 percent de
sulfur et des scories contenant 15 a 30 percent de plomb Le plomb
contenu dans les scories est reduit dans le meme four, par injection
de charbon dans la masse fondue, si bien que la teneur en plomb
restant dans les scories est de 1 a 2 percent.
Dans le procede Bcsliden, la fusion est effectuee dans un four
electrique, dans lequel la fritte de plomb en partie pre-frittee est
introduite sous forme de suspension, conjoin- tement avec de l'air,
entre les electrodes de ce four La scorie qui est produite, presente
une teneur en plomb d'environ 4 percent et la teneur en sulfur du
plomb est de 3 percent.
En raison de sa teneur elevee en sulfur, le plomb est a nouveau traite
dans le convertisseur avant d'etre raffine.
Dans le four electrique, environ 40 percent du plomb se volatili- sent
et sont remis en circulation.
Dans le procede mis au point par Outokumpu au cours des annees 1960,
le concentre de plomb est introduit sous forme de suspension avec de
l'air, dans la cuve de reaction d'un four de fusion eclair Afin de
maintenir une temperature suffisamment elevee, du combustible
supplementaire est utilise dans le four Le plomb ainsi produit
presente une forte teneur en sulfur, mais il n'est pas converti; a la
place, on le refroidit pour que le Pb S se separe et on fait reagir ce
Pb S avec le Pb O des scories pour obtenir du plomb metallique Plus de
30 percent du plomb se volatilisent dans le four eclair.
Dans la methode de Kivcet, le concentre de plomb est oxide et fondu
dans un cyclone suffisamment pour que la plus grande partie du plomb
soit sous forme oxide dans les scories L'lead oxide est reduit a
l'etat metallique dans un four electrique contigu au four de fusion en
suspension.
Dans la methode de Cominco and #x003C;brevet americain N O 3 847 595),
le concentre et la suspension de gaz riche en oxygen, sont injectes
par des buses sur la surface et sous la surface des scories fondues Le
four n'a pas vraiment de cuve de reaction dans laquelle aurient lieu
les reactions entre le lead sulfide et l'oxygen dans la phase gazeuse,
mais apparemment, une oxydation partielle a le temps de se produire
dans la phase gazeuse, meme dans ce cas Les reactions se poursuivent
sous la surface fondue, si bien qu'on obtient ainsi une scorie riche
en plomb et un plomb contenant peu de sulfur La quantite totale de
plomb dans le concentre peut aussi etre oxydee a tel point qu'a la
sortie du four, on ne recueille que des scories contenant du plomb
sous forme d'oxide et dans ce cas, celles-ci doivent etre reduites
separement dans un four electrique.
Worcra a egalement travaille au developpement du procede de production
du plomb du type a fusion en suspension.
Dans cette methode, cependant, une partie de l'oxygen est introduite
par l'intermediaire d'ajutages, dans la masse fondue On obtient ainsi
du plomb contenant du sulfur et des scories contenant du plomb On fait
couler le metal et les scories dans des directions opposees, si bien
qu'ils entrent en contact l'une avec l'autre et que le lead sulfide
dans le metal reagit avec l'lead oxide des scories en produisant du
plomb metallique.
Outokumpu Oy a reenment mis au point deux autres nouveaux procedes de
fusion en suspension Dans l'un de ces procedes, la totalite de la
teneur en plomb du concentre est vaporisee Le procede par fusion de la
suspension/vaporisation peut etre effectue soit par reduction, soit
par oxydation A partir du procede de fusion/vaporisation par
reduction, on obtient du Pb S sous forme de vapeur, qui est refroidi
et oxide, produisant du plomb metallique Dans des conditions
oxydantes, du Pb O sous forme de vapeur est obtenu a partir de ce
procede et cet oxide est ensuite reduit en plomb metal- lic fondu.
L'autre methode de fusion en suspension est prevue en premier lieu
pour des concentres tres pauvres contenant beaucoup de substances
formant des scories Dans cette methode, les conditions sont choisies
de telle sorte qu'on n'obtienne qu'une seule phase fondue dans le four
de fusion en suspension, cette phase etant ensuite traitee dans un
four electrique On s'est interesse au traitement des pous- sieres de
combustion et la plus grande partie de l'lead oxide present dans les
poussieres de combustion peut etre renvoyee a l'etat fondu dans le
four, a l'aide d'une subs- tance formant des scories introduite dans
la cheminee du four de fusion en suspension.
Dans le cas de concentres de haute qualite conte- nant beaucoup de
plomb avec une faible proportion de iron et de substances formant des
scories, une methode en une seule etape basee sur le procede de fusion
en suspension a, a present, ete mise au point Dans cette methode, on
utilise de l'oxygen pratiquement pur ou un gaz enrichi en oxygen et le
plomb d'oeuvre obtenu a la sortie du four de fusion en suspension est
pauvre en sulfur et peut donc etre raffine sans autres traitements
intermediaires La quantite de scories produites est tres faible,
resultant de la quantite minimale de substances formant des scories
Dans le cas le plus favorable, la quantite de plomb presente dans les
scories est si faible, que les scories ainsi produites sont des
scories de decharge.
La presente invention a, en consequence, pour but de pourvoir a un
procede de production de plomb d'oeuvre a partir d'un concentre de
sulfide, pratiquement en une etape, par le procede de fusion en
suspension et dont les princi- pales caracteristiques ressortent de la
revendication 1.
La presente invention sera decrite plus en detail dans ce qui va
suivre, en reference aux dessins annexes dans lesquels i la figure l
montre une vue verticale d'un four prevu pour etre utilise en relation
avec le procede conforme a la presente invention, en coupe le long de
la ligne BB de la Fig 2, et la figure 2 est une vue en coupe le long
de la ligne AA de la figure 1, la figure 3 presente la relation
existant entre la teneur en sulfur du plomb d'oeuvre et la teneur en
plomb des scories, a differentes temperatures, et la Figure 4 presente
la relation existant entre la pression d'oxygen de la phase gazeuse et
la quantite de composes du plomb presents dans la phase gazeuse, a
differentes temperatures.
Il doit etre bien entendu, toutefois, que ces dessins et les parties
descriptives correspondantes, sont donnes uniquement a titre
d'illustration de l'objet de l'invention, dont ils ne constituent en
aucune maniere une limitation.
Le concentre et l'oxygen ou l'air enrichi en oxygen, sont introduits
par la voute d'un four de fusion eclair ou d'un four de fusion en
suspension, a travers le bruleur l de concentre, sous la forme d'une
suspension dans la cuve de reaction ou la zone 2 de fusion en
suspension.
Le concentre et l'oxygen sort introduits en proportions telles qu'une
partie essentielle du plomb dans le concentre est obtenue sous forme
de plc,b d'oeuvre.
Lorsque la direction de la suspension dans le four de fusion eclair
est tournee de 90 C, la majeure partie de la matiere fondue/solide
dans la suspension se separe des gaz et tombe au fond du decarteur 3
Le gaz portant du sulfur dioxide, separe dar-s le decanteur 3 de la
suspen- sion, renferme des gouttelettes fondues (par exemple des
composes du plomb) et de la poussiere mecanique.
La cheminee, ou zone d'ecoulement ascendant, 4, consiste en fait en un
separateur de poussieres fondues ou cyclone chaud, dont sortent les
gaz debarrasses des poussieres, par l'ouverture 5 Le gaz est anime
d'un mouve- ment tangentiel, si bien que les gouttelettes fondues
contenues dans le gaz, sont projetees sur les parois du cyclone et
s'ecoulent dans le decanteur a travers le passage 6 Le passage 6 est
dispose de telle maniere que les gouttelettes fondues s'ecoulent vers
le bas, ne rencontrent pas de gaz parce que le passage 6 se termine
sous la surface 7 de la masse fondue L'ouverture 8 d'entree
tangentielle des gaz dans le cyclone 4, est situee au-dessus du niveau
de la masse fondue'et elle est dimensionnee de telle maniere que les
gaz presentent la plus grande vitesse possible avec des chutes de
pression moderees Afin qu'une importante partie des composes de la
vapeur presente dans la phase gazeuse, puisse etre separee a l'aide du
cyclone, les gaz peuvent etre refroidis avant leur entree dans le
cyclone, au point 9, par un agent de refroidissement, par exemple de
l'water La Fig 4 montre que, par exemple, avec une pression d'oxygen
de 107 lorsque les gaz sont refroidis de 1200 A 11000 C, les composes
du plomb sont condenses a raison de plus de 300 g/Nm Ceux-ci restent
sous forme de petites gouttelettes dans la phase gazeuse et peuvent
etre separes a l'aide du cyclone.
La masse fondue comprend des scories et une couche de plomb d'oeuvre
sous les scories La quantite de scories est faible et dans les cas les
plus avantageux, elles peuvent etre rejetees Cependant, dans des cas
frequents, les scories doivent encore etre traitees dans un four elec-
tric pour en recuperer les metals interessants Le plomb d'oeuvre
obtenu a partir du decanteur 3, est propre a etre raffine.
Dans la methode classique de production de plomb, dans le procede de
frittage, le lead sulfide est soumis a une oxydation totale,
conformement a la formule ci-apres: Pb S + 3/2 2 v Pb O + SO 2 Ainsi
que cela a ete observe avant, dans des procedes directs de production
de plomb, on ne recherche qu'une oxydation partielle representee par
la formule ci- apres: Pb S + 02 Pb + SQ 2 Dans le systeme Pb-S-O, le
plomb metallique est stable a des temperatures superieures a 11000 C,
lorsque la pression partielle de 502 est inferieure a 1 atm Le plomb
fondu qui est forme renferme un peu de sulfur et il est en equilibre
avec les scories contenant du Pb O sur la masse fondue de plomb La
quantite de Pb O dans les scories, depend de la composition de
celles-ci et de la pression partielle d'oxygen du gaz au-dessus des
scories.
Si l'on desire obtenir par la methode directe de production de plomb,
un plomb d'oeuvre acceptable pour le raffinage, il est avantageux que
la teneur en sulfur du plomb soit de l'ordre de 0,1 a 0,5 percent.
Les scories en equilibre avec le plomb d'oeuvre renfermant 0,5 percent
de sulfur, contiennent a 12000 C, environ percent de plomb sous forme
de Pb O La quantite de plomb presente dans les scories peut etre
controlees par des moyens de la technologie du procede: 1 Un
changement de la temperature du procede provoque un changement de la
teneur en plomb des scories, si bien que la teneur en plomb-diminue
tandis que la temperature augmente, les scories restant encore en
equilibre avec le plomb d'oeuvre ayant la meme teneur en sulfur (Fig
3).
2 Il est possible, en changeant la composition des scories, en
particulier en augmentant le rapport t Ca O + Fe O/Si O 2 d'abaisser
la quantite de plomb presente dans les scories L'lead oxide present
dans les scories est lie au silicate (Pb O,Si O 2) Comme la chaux, (Ca
O, la quantite de Mg O etant egalement calculee en tant que Ca O) est
plus fortement basique que le Pb O, une addition de chaux anhydre aux
scories a pour effet de lier la chaux au silicate (Ca O,Si O 2) et de
liberer l'lead oxide La sus- pension provenant de la cuve de reaction
contient encore un peu de lead sulfide, qui reduit l'lead oxide libere
en plomb metallique Le rapport de Ca O/Si O 2 est avantageusement-de 1
environ.
3 Les quantites de plomb presentes dans les scories peuvent etre
influencees par un changement du degre d'oxy- dation L'aptitude d'un
plomb d'oeuvre au raffinage, depend d'une part de la teneur en sulfur
et aussi de la teneur en copper du plomb d'oeuvre Lors du raffinage,
le sulfur pre- sent dans le plomb d'oeuvre se separe sous forme de
copper sulfide (Cu 2 S) S'il se trouve du copper dans le concentre le
degre d'oxydation dans la fusion en suspension peut etre regle de
telle sorte que la plus grande partie du copper aille dans le plomb
d'oeuvre La teneur en sulfur-va alors aussi rester plus elevee, mais
cela n'est pas nuisible parce que le sulfur peut etre elimine dans
l'etape de raffinage Lorsque le degre d'oxydation est plus bas, une
plus petite partie du plomb est oxydee en Pb O et va dans les scories,
si bien qu'une plus grande partie du plomb peut etre recuperee sous
forme de plomb d'oeuvre.
En plus des deux modes de controle de la teneur en plomb dans les
scories presentes plus haut, les scories presentes dans le decanteur
peuvent etre reduites a l'aide d'un agent reducteur puissant, par
exemple du charbon pulverulent et/ou d'un gaz reducteur Les scories
peuvent aussi etre traitees dans un four electrique, pour recuperer le
plomb et d'autres metals non-ferrous, comme du zinc.
Le procede est economique puisque la quantite de scories qui sont
traitees dans le four electrique, et en particulier la quantite de
plomb presente dans celles-ci, sont faibles et qu'une importante
partie du plomb a deja ete obtenue sous forme de plomb d'oeuvre dans
le decanteur du four de fusion en suspension.
Lorsque la teneur en plomb des scories presentes dans le decanteur est
faible, la quantite de chaleur requise dans la reaction de reduction
endothermique est petite et la reduction peut etre realisee dans le
decanteur Lorsque la teneur en plomb des scories Presentes dans le
decanteur est plus elevee, il est plus avantageux de realiser la
reduction dans le four electrique Dans le decanteur du four de fus cn
eclair et dans le four electrique, la reduction est effectuee
par'injection d'un agent reducteur, soit dans la phase des * 15
scories, soit dans la phase du plomb d'oeuvre Lorsqu'on utilise un
four electrique, on injecte suffisamment d'agent reducteur pour
empecher l'effet corrosif des scories conte- nant l'lead oxide sur les
electrodes Le four electrique fonctionne en continu On coule les
scories de rejet hors du four -on les granule et on coule le plomb
d'oeuvre, par exemple, avec un siphon.
Aux temperatures de fonctionnement des procedes de oduction du Plomb,
les composes du plomb, en particulier le lead sulfide (p e = 13370 C)
et l'lead oxide (p e 15370 C) presentent des pressions de vapeur
elevees La pression de vapeur des composes du plomb depend, outre de
la temperature, egalement de la pression d'oxygen de la phase-gazeuse
Conformement a cette methode on s'efforce d'ajuster la pression
d'oxygen dans le four de fusion eclair, dans la gamme pour laquelle la
quantite de composes de plomb gazeux est minimale, a l'interieur d'une
gamme de temperatures allant de 1100 A 1300 'C Conformement a la Fig
4, cela implique que la pression d'oxygen soit ajustee entre
-5 -7 et 10 dans la phase gazeuse: Dans ce cas, la plus petite partie
possible du plomb present dans le concentre est entrainee avec les
poussieres de combustion dans la cheminee.
On a aussi essaye de reduire les pertes des poussieres de combustion
dans le procede, en utilisant un separateur de poussieres fondues dans
la cheminee du four de fusion eclair Alors qu'il traverse le
separateur de pous- sieres fondues, ou cyclone chaud, le gaz est
soumis a un mouvement tangentiel De cette facon, les poussieres
presentes dans le gaz a l'etat fondu, sont projetees sur les parois du
cyclone, auxquelles elles adherent, puis elles s'ecoulent le long des
parois Le gaz sortant traversant le cyclone chaud et les poussieres
sont envoyes vers une chaudiere dans laquelle le gaz est refroidi Les
poussieres sont enlevees de la chaudiere et du filtre electrique qui
fait suite a celle- ci, a la partie inferieure et sont transportees
pneumati- quement vers un reservoir a poussieres,d'ou la poussiere est
envoyee dans la cuve de reaction du four de fusion eclair.
La charge en circulation constituee par les poussieres de
combustion'qui doivent etre recyclees, est faible, et les composes
presents dans cellesci (par exemple, des sulfates) n'ont pas
d'influence significative sur le bilan thermique et les conditions
oxydantes du procede On a constate au cours de series d'essais que,
conformement au procede de la presente invention, pratiquement la
totalite de la teneur en plomb du concentre (plus de 90 percent) est
recu- peree a partir du decanteur du four de fusion eclair.
L'invention sera mieux comprise a l'aide du complement de description
qui va suivre, qui se refere a l'exemple de mise en oeuvre du procede
objet de la presente invention. Il doit etre bien entendu, toutefois,
que cet exemple de mise en oeuvre est donne uniquement a titre
d'illustration de l'objet de l'invention, dont il ne constitue en
aucune maniere une limitation.
Exemple
On introduit 1000 kg de concentre dans un four de fusion eclair, le
concentre ayant une teneur en Pb de 72,7 percent On introduit 107 Nm 3
d'oxygen et 28,5 kg de substances fondantes par tonne de concentre Les
poussieres de combus- tion sont en circulation On coule 694 kg de
plomb d'oeuvre du four de fusion eclair Il se produit 182 kg de
scories, avec une teneur de 25,6 percent de Pb La temperature des
scories est de 12500 C La teneur en sulfur du plomb d'oeuvre prove-
nant du four electrique est inferieur a 0,1 percent et la teneur en
plomb des scories est de 2,8 percent Par rapport au plomb contenu dans
le concentre, on peut recuperer, dans le four de fusion eclair, 93,5
percent du plomb contenu dans le concentre en vue de son raffinage; le
rendement combine du four de fusion eclair et du four electrique est
de 97,2 percent Les pertes sont dues au plomb qui est alle dans les
scories de rebut et au plomb volatilise dans le four electrique.
Ainsi que cela ressort de ce qui precede, l'invention ne se limite
nullement a ce mode de mise en oeuvre, de realisation et d'application
qui vient d'etre decrit de facon plus explicite; elle en embrasse au
contraire toutes les variantes qui peuvent venir a l'esprit du
technicien en la matiere, sans s'ecarter du cadre, ni de la portee de-
la presente invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Procede de production de plomb d'oeuvre pratiquement en une etape
par un procede de fusion en sus- pension, a partir d'un concentre de
lead sulfide, carac- terise en ce que a) le concentre de lead sulfide
finement disperse et l'oxygen ou l'air enrichi d'oxygen et le fondant
sont introduits dans la partie superieure de la zone (2) de fusion en
suspension, afin de former une suspension et d'oxyder le lead sulfide
en plomb d'oeuvre ayant une teneur en sulfur de 0,1 a 0,5 percent en
poids, b) la teneur en plomb des scories qui se forment dans le
decanteur (3), est controlee par l'ajustement de la temperature, de la
proposition de Fe O + Ca O/ Si O 2 dans les scories et du degre
d'oxydation, ensemble ou separement, et/ou les scories sont reduites,
c) la pression d'oxygen de la phase gazeuse est ajustee de facon a
etre dans une gamme pour laquelle la teneur en plomb du gaz est a son
minimum, d) dans la zone d'ecoulement ascendant (4), les gaz contenant
des poussieres de combustion et-des gouttelettes fondues sont soumises
a une separation dans un cyclone, pour renvoyer les poussieres de
combustion et le plomb fondu dans le decanteur (3), si bien que la
quantite de plomb d'oeuvre obtenue a partir du decanteur, constitue
une partie notable de la quantite de plomb contenue dans le concentre.
2 Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que l'lead oxide
present dans les scories, est reduit dans le decanteur (3) par
injection de charbon pulve- rulent, soit dans les scories, soit dans
la phase du plomb d'oeuvre.
3 Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que la reduction
de l'lead oxide present dans les scories est effectuee dans un four
electrique par l'injection de charbon pulverulent, soit dans les
scories, soit dans la phase du plomb d'oeuvre.
4 Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que la pression
d'oxygen de la phase gazeuse est ajustee pour etre dans une gamme
allant de 10
5 A 10 7, lorsque la temperature est comprite entre 1100 et 13000 C.
Procede selon l'une des revendications l a 4, caracterise en ce que la
quantite de plomb obtenue a partir du decanteur est environ 90 percent
en poids de la quantite de plomb contenue dans le concentre.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [68][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [69][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2521594
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[70]____________________
[71]____________________
[72]____________________
[73]____________________
[74]____________________
[75]____________________
[76]____________________
[77]____________________
[78]____________________
[79]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2521594a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа