close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2521678A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (24/ 85)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 41)
[6][_]
Etre
(32)
[7][_]
Trou
(4)
[8][_]
Est-a
(3)
[9][_]
Tld
(1)
[10][_]
Tre
(1)
[11][_]
Polymer
(4/ 23)
[12][_]
Rayon
(20)
[13][_]
Teflon
(1)
[14][_]
Polyethylene
(1)
[15][_]
Polytetrafluoroethylene
(1)
[16][_]
Molecule
(6/ 10)
[17][_]
DES
(4)
[18][_]
ethylene
(2)
[19][_]
Murs
(1)
[20][_]
habi
(1)
[21][_]
acetate
(1)
[22][_]
minee
(1)
[23][_]
Disease
(3/ 5)
[24][_]
Tic
(3)
[25][_]
Depression
(1)
[26][_]
Rale
(1)
[27][_]
Physical
(3/ 3)
[28][_]
30 s
(1)
[29][_]
44 s
(1)
[30][_]
48 s
(1)
[31][_]
Generic
(2/ 2)
[32][_]
cations
(1)
[33][_]
metal
(1)
[34][_]
Substituent
(1/ 1)
[35][_]
acetyl
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2521678A1
Family ID 2024344
Probable Assignee Swagelok Co
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title CLAPET SPHERIQUE DE TYPE PERFECTIONNE COMPRENANT UN SIEGE
D'AMONT ET UN SIEGE D'AVAL
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN CLAPET SPHERIQUE DE TYPE PERFECTIONNE
COMPRENANT UN SIEGE D'AMONT ET UN SIEGE D'AVAL.
LEDIT CLAPET A PRESENTE UN CORPS 10 PERCE D'UN CANAL 20 POUR
L'ECOULEMENT D'UN FLUIDE ET POUR DES MOUVEMENTS AXIAUX LIMITES D'UN
OBTURATEUR SPHERIQUE C ROTATIF. DES ENSEMBLES COMPOSITES B FORMANT
SIEGE, PLACES DE PART ET D'AUTRE DE L'OBTURATEUR C, COMPORTENT DES
BAGUES FORMANT SIEGE, PRESENTANT CHACUNE UNE CONFIGURATION CURVILIGNE
EN CONTACT AVEC L'OBTURATEUR C ET POUSSEES VERS C PAR DES RONDELLES
ELASTIQUES TRONCONIQUES INTERCALEES ENTRE CHAQUE BAGUE ET UN
EPAULEMENT DU CORPS 10. UNE BAGUE DE RENFORCEMENT, A L'EXTREMITE
ANTERIEURE DE CHAQUE BAGUE FORMANT SIEGE, EST UNE SURFACE RIGIDE DE
SUPPORT. A L'ASSEMBLAGE, LES BAGUES FORMANT SIEGE FLECHISSENT PAR
ROTATION ET S'APPLIQUENT PAR COMPLEMENTARITE CONTRE C.
APPLICATION: CLAPETS A OBTURATEURS SPHERIQUES FLOTTANTS.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention se rapporte au domaine techni-
que des valves et, plus particulierement, a des clapets spheriques.
L'invention peut etre particulierement appliquee a un clapet spherique
d'un type nouveau et perfectionne com- portant ce qu'on appelle un
obturateur spherique "flottant" et elle sera decrite par reference
particuliere a ce type de valve Cependant, il apparaitra aisement a
l'homme de
l'art que l'invention peut connaitre de plus larges appli-
cations et qu'elle pourrait etre adaptee en vue d'une utili-
sation dans des valves d'autres types et modeles.
Typiquement, des clapets spheriques realises pour une utilisation
commerciale comportent des sieges annulaires ou des bagues formant
siege et fabriquees en une matiere plastique elastique et deformable
afin de venir en contact hermetique avec l'obturateur spherique Deux
bagues formant siege de ce type sont placees a proximite des orifices
d'admission et de sortie L'obturateur spherique lui-meme
est monte de maniere a jouir d'une legere liberte de mouve-
ment ou de deplacement axial contre le siege lorsque cet obturateur
spherique est en position de fermeture de la valve sous l'effet d'une
pression de fluide Un tel deplacement oblige l'obturateur spherique a
agir a l'encontre de la bague formant siege d'aval et a lui imposer
une flexion, de facon
a renforcer son contact hermetique avec ledit obturateur.
L'ampleur d'une telle flexion varie en fonction de la pres-
sion du fluide consideree.
Le concept du type a obturateur spherique flottant a ete utilise avec
succes dans de nombreux agencements et formes de realisation pour de
petits clapets spheriques et pour des clapets spheriques de basse
pression Lorsque la pression du fluide augmente et provoque un
deplacement de l'obturateur spherique vers l'aval, cet obturateur est
deplace a l'ecart du siege d'amont et toute la force est appliquee au
siege d'aval Etant donne que le siege est forme par un anneau de
petite superficie, la contrainte imposee
a ce siege est toujours plus grande que la pression du fluide.
De plus, lorsque les dimensions du clapet en soi augmentent, la force
exercee par l'obturateur spherique croit en fonction du carre du
diametre du siege Toutefois, il est typiquement impossible d'augmenter
dans la pratique la superficie du siege annulaire dans la meme
proportion De ce fait, dans une valve
de grandes dimensions ou sous une forte pression, la con-
trainte imposee au siege peut atteindre des niveaux suscepti-
bles d'ecraser des sieges en des matieres plastiques courantes. Un
objectif commun aux formes de realisation des sieges de clapets
spheriques consiste a obtenir une valve presentant une etancheite a la
fois sous basse et sous forte pressions et ne necessitant aucun couple
de fonctionnement excessif pour faire tourner l'obturateur spherique
La forme de realisation du type a obturateur spherique flottant est
particulierement avantageuse du fait qu'elle facilite l'elimi-
nation d'un obturateur spherique plus onereux du type monte sur un
axe, ainsi que des sieges de valve plus complexes
actionnes par la pression.
Jusqu'a present, de nombreux types et formes de rea-
lisation de sieges de clapets spheriques ont ete proposes et utilises
dans l'industrie et ils ont tous ete plus ou moins couronnes de succes
Il s'est avere que les defauts presentes par la plupart des formes de
realisation de sieges de clapets spheriques de l'art anterieur sont
tels que les dispositifs
eux-memes sont d'un interet economique et pratique limite.
Dans les clapets spheriques de l'art anterieur com-
portant un siege de type elementaire, ce siege consiste typi-
quement en des sieges annulaires en matiere plastique elasti-
que qui sont seulement comprimes entre l'obturateur spherique et les
elements extremes opposes d'assemblage La surface de chaque siege
venant en contact avec l'obturateur spherique presente une
configuration qui epouse intimement la forme de la peripherie de
l'obturateur spherique lors de l'assemblage
par compression.
Les formes de realisation elementaires de sieges sont affectees d'un
certain nombre de problemes inherents Lorsque
I 5 R 16 ?S
la valve occupe sa position de fermeture, la pression d'amont agissant
sur l'obturateur spherique pousse ce dernier au contact du siege
d'aval afin d'obturer la valve hermetiquement
en exercant une action effective du type clapet anti-retour.
Du fait que la pression exercee sur l'obturateur spherique
est essentiellement a l'origine de toute la force d'etanche-
ment, cette force d'etanchement est faible dans des conditions de
basse pression ou de depression et elle se traduit, dans la valve, par
des fuites dont les trajets d'ecoulement se trouvent entre les sieges
et l'obturateur spherique et entre
les surfaces externes de ces sieges et les brides ou epaule-
ments de support des elements extremes opposes d'assemblage.
Des sieges de formes de realisation elementaires n'assurent aucune
compensation de l'usure ou d'erreurs de tolerance des sieges
annulaires, ce qui donne naissance pendant un certain
temps a des problemes de fuite conjugues.
Lorsque le siege d'amont repose hermetiquement contre l'obturateur
spherique, la zone superficielle supplementaire de ce siege d'amont
soumise a la pression de la charge se repercute sur le siege d'aval en
faisant augmenter la charge imposee a ce dernier, d'o resultent une
contrainte et une deformation accrues dudit siege d'aval La force
agissant sur
la surface externe du siege d'amont est transmise par l'obtu-
rateur spherique au siege d'aval Une telle charge superfi-
cielle accrue se traduit par une contrainte accrue imposee au siege et
elle entraine par consequent un taux d'usure inopportun du siege
d'aval Ces problemes de contrainte et d'usure accrues du siege sont
particuliement notables dans
des clapets spheriques de grandes dimensions.
De meme, dans des conditions dans lesquelles le siege d'amont repose
hermetiquement sur l'obturateur spherique lorsque la valve est en
position fermee, un probleme survient du fait du bombement vers
l'interieur accuse par ledit siege d'amont lors de la premiere
ouverture de la valve Lorsque
cette valve est ouverte, le siege d'amont doit obturer momen-
tanement l'orifice ou le passage du fluide qui traverse
l'obturateur spherique, et retenir la contre-pression du fluide.
Murs
Pendant cette courte periode jusqu'a ce que l'effet d'etanche-
ment du siege d'amont soit supprime par une ouverture plus grande de
la valve, la region du siege qui obture le passage du fluide peut se
deformer a l'interieur de ce passage sous l'action de la pression du
fluide Lorsque l'obturateur sphe- rique est perce d'un petit orifice,
le siege est parfaitement rigide lorsqu'il recoit une charge, comme
une poutre soumise a une flexion, et il peut aisement enjamber
l'intervalle ainsi forme Lorsque les dimensions de la valve et
l'ouverture de l'obturateur spherique augmentent, le moment du siege
resistant a la flexion n'augmente pas proportionnellement pour
conserver la meme rigidite Ainsi, le siege peut flechir et se deformer
davantage a l'interieur de l'orifice de l'obturateur pour
former un bombement dans cette zone de la bague formant siege.
Lorsque la valve est utilisee dans des cycles de fonctionnement
repetitifs d'un bout a l'autre de sa duree de vie, le bombement accuse
par le siege d'amont s'accentue et il a en fait pour effet de coincer
un obturateur spherique flottant contre le siege d'aval lorsque cet
obturateur est mis en rotation pour obturer l'aval L'effet de
coincement qui en resulte impose davantage une contrainte au siege
d'aval, il peut meme l'entailler et,pour finir, il peut deformer et
user
ce siege jusqu'a le rendre inutilisable Le bombement affec-
tant le siege d'admission coince l'obturateur spherique en le
decentrant et, a l'etat ferme, il le maintient a l'ecart des
deux sieges en provoquant une fuite passant par ces der-
niers en position de fermeture Il convient particulierement
de noter que l'industrie s'est polarisee sur la forme de reali-
sation du siege d'aval en vue d'ameliorer ulterieurement le
fonctionnement des clapets spheriques afin d'eviter des defail-
lances de ces derniers ainsi que des problemes resultant de bombements
vers l'interieur En realite, cependant, c'est la forme de realisation
du siege d'amont qui etait a l'origine du probleme En effet, le siege
d'amont autorisait le bombement vers l'interieur et l'effet consecutif
de coincement qui etait
repercute sur le siege d'aval.
Lorsqu'on utilise des sieges en matieres plastiques tendres (par
exemple le"Teflon 5, des problemes particuliers nt'ai' inherents au
fluage a froid du siege dans des regions qui ne sont pas fermement
maintenues en place aggravent
l'usure et la deformation inopportune du siege.
En plus de son bombement vers l'interieur, un siege assurant
l'etancheite en amont presente une face frontale annulaire qui, en
general, n'est pas supportee et qui peut fluer en direction du centre
de la valve lorsque cette derniere est fermee et lors d'une chute de
longue duree de la pression statique du fluide a travers ledit siege
d'amont Dans la forme de realisation elementaire du siege,
la circonference externe de la bague formant siege est, norma-
lement, supportee seulement par un epaulement du corps de la valve La
superficie du siege et, par consequent, la force a laquelle il est
soumis, augmentent selon le carre du
diametre Etant donne que l'epaulement de support est habi-
tuellement tres etroit et que sa surface se rapporte tres intimement a
la circonference du siege, la largeur de cet epaulement de support
croit seulement de facon lineaire Il en resulte un etroit epaulement
de support au-dela duquel le siege peut se cisailler Pour finir,
lorsque le siege flue vers l'avant, il peut s'affaisser completement
ou bien, avant
de parvenir a ce stade, il se recourbe typiquement dans l'ori-
fice de l'obturateur spherique d'une maniere telle que ce siege est
rompu lorsque la valve est actionnee Ce probleme s'accentue davantage
lorsque les dimensions de la valve augmentent. Le siege d'aval peut,
lui aussi, fluer en direction
du centre de la valve par sa face frontale annulaire generale-
ment non supportee Lorsque la valve occupe sa position fermee, ce
siege peut etre deplace de bas en haut par l'obturateur
spherique qui le pousse sous l'effet de la charge de pression.
Lorsqu'on utilise des obturateurs spheriques de grandes dimensions,
dans de grandes valves, le poids de ces obturateurs spheriques
contribue en plus a la deformation et aux difficultes de fluage a
froid Lorsque les sieges se
deforment apres une certaine periode d'utilisation, l'obtura-
teur spherique peut flechir vers le fond de la valve, ce qui, 252 16 t
8 dans la partie haute de cette derniere, donne naissance a
un jeu pouvant occasionner des fuites.
Dans un type de realisation plus elabore que le type elementaire de
siege decrit ci-dessus, la surface d'un siege profile venant en
contact avec l'obturateur sphe- rique presente une configuration
differente de celle de la
circonference externe de l'obturateur spherique Cette confi-
guration a pour objet d'obtenir un etroit contact lineaire ou par
bande entre l'obturateur spherique et le siege qui flechit legerement
lorsqu'il est soumis a des charges et qui maintient son contact avec
l'obturateur spherique dans des conditions de basse pression de facon
a imposer, dans ces conditions de basse pression, une contrainte
d'etanchement destinee a reduire les-fuites entre l'obturateur
spherique et le siege Cependant, tout en continuant de soulever les
autres problemes associes a la forme de realisation elemen-
taire, ce siege profile est affecte des problemes supplemen-
taires d'une deformation extreme de la ligne de contact dans des
conditions de haute pression, et d'une usure rapide resultant de la
forte contrainte imposee au siege, du fait
que toute la force d'etanchement est supportee pour l'essen-
tiel par la bande de contact lineaire Cette deformation extreme et
cette usure rapide renforcent davantage encore
les autres problemes.
En vue de surmonter les problemes particu-
liers d'usure de sieges profiles, on a mis au point la forme de
realisation de siege souple telle qu'illustree dans le
brevet des Etats-Unis d'Amerique n' 2 945 666 L'action elas-
tic du siege souple assure un faible contact par pression, une
compensation de l'usure, des ecarts et de la fleche de l'obturateur
spherique Toutefois, le probleme particulier affectant cette forme de
realisation consiste en ce que le fonctionnement ameliore n'est assure
que pour une courte periode. Le siege est typiquement fabrique en une
matiere plastique qui manque de remanence elastique et qui flechit
sous une charge, sans toutefois recouvrer sa forme t 1678 originale
lorsque ladite charge est supprimee Par ailleurs, la forme de
realisation du siege souple utilise moins de matiere pour former ce
siege dans la zone de la ligne de contact avec l'obturateur spherique
Apres de courtes periodes d'exposition a la haute pression, ce siege
souple
se deforme pour prendre la configuration d'un siege elemen-
taire fortement use.
Aussi bien dans la forme de realisation proposant un siege souple que
dans celle comportant un siege profile, tous les problemes de fluage
dans des zones non emprisonnees des deux sieges respectifs d'amont et
d'aval, de forte charge imposee au siege d'aval par suite de
l'etancheite au siege d'amont, des trajets de fuite entre le siege et
l'epaulement
et des bombements des sieges vers l'interieur demeurent.
L'industrie a ensuite mis au point une forme de rea-
lisation de siege de clapet spherique, dans laquelle il est prevu une
bague formant siege et une rondelle metallique tronconique exercant un
effet elastique efficace a la face posterieure de ladite bague Cette
rondelle elastique permet une meilleure compensation de l'usure de la
bague formant
siege, de la deformation et du fluage ainsi que-des tole-
rances du siege et de la fleche de l'obturateur spherique, tout en
assurant un support elastique qui exerce une force de sollicitation a
basse pression La rondelle elastique confere au siege une elasticite
qui est independante de la resilience de la matiere plastique formant
ce siege Bien que cela constitue un perfectionnement par rapport a
la'forme de realisation de sieges souples mentionnee ci-dessus, la
rondelle elastique doit toutefois appliquer sa force elastique tout en
surmontant la resistance elastique de la matiere
plastique constituant le siege.
Un probleme particulier a cette forme de realisation consiste en ce
que l'action de la rondelle elastique assure
une application hermetique du siege d'amont contre l'obtu-
rateur spherique Ainsi, il n'y aucune attenuation du pro-
bleme propre a la forme de realisation elementaire, dans laquelle le
siege d'aval presente une surface soumise a charge
effective sensiblement egale a la surface du siege d'amont.
Parmi les difficultes non resolues qui persistent, on peut citer un
bombement vers l'interieur, une etancheite mediocre dans la zone de
contact entre le siege et l'epaulement de support, ainsi qu'un fluage
des regions non retenues des deux bagues formant respectivement le
siege d'amont et le siege d'aval De surcroit, un probleme propre a
cette forme de realisation reside dans le fait que la rondelle
elastique doit surmonter l'elasticite de la bague formant siege pour
appliquer sa force de sollicitation a basse pression.
En vue de surmonter les difficultes soulevees par un siege assurant
l'etancheite en amont ou du c 8 te admission, l'art anterieur a mis au
point un agencement de derivation evitant le siege d'amont, tel
qu'illustre typiquement dans le brevet des Etats-Unis d'Amerique n' 2
930 576 On utilise differents procedes et dispositifs de derivation du
siege d'amont, parmi lesquels des encoches, des gorges, des trous,
des orifices pratiques dans le corps et des clapets anti-
retour Ces variantes de realisation ont toutes pour objet de
transmettre la pression regnant dans les conduits autour
du siege d'amont lorsque la valve est en position de ferme-
ture, en vue de soulager la bague formant siege d'amont,
de reduire la zone de charge par laquelle l'obturateur sphe-
rique applique une charge au siege d'aval, et donc de reduire la
contrainte imposee au siege, le fluage et l'usure de la bague formant
le siege d'aval Un bombement vers l'interieur et un fluage du siege
d'amont sous une pression statique sont egalement evites De plus, le
couple de fonctionnement
necessaire pour ouvrir et pour fermer la valve est diminue.
Des problemes particuliers souleves par les formes de realisation
produisant une derivation evitant le siege d'amont
consistent en la necessite de disposer de garnitures d'etan-
cheite dynamiques a cause de l'etanchement bidirectionnel entre
l'obturateur spherique et le siege, et entre le siege et le corps Il
resulte necessairement de cet etanchement
bidirectionnel complique une fiabilite reduite d'un tel dis-
positif sophistique d'etanchement Les problemes de fuites du siege a
basse pression, des fuites entre le siege et l'epaulement, de la
compensation des tolerances, de la fleche
et de l'usure ne sont pas abordes.
Il se produit frequemment une obstruction des trajets de derivation
par des impuretes charriees par le fluide par- courant la valve, en
particulier lorsque cette valve doit fonctionner dans un environnement
souille Lorsqu'on utilise un fluide de grande viscosite, un retard
transitoire est
souvent necessaire avant que les pressions atteignent un equi-
litre autour du siege d'admission de facon a permettre un
fonctionnement correct des trajets de derivation Dans les deux cas,
cette forme de realisation de siege peut resoudre tous les problemes
d'une forme de realisation elementaire, parmi lesquels un bombement
vers l'interieur et un fluage
a froid dans lesregions non retenues des bagues formant siege.
Dans une etape recente de l'evolution des formes de realisation de
clapets spheriques, une bague de support est placee vis-a-vis de la
rondelle elastique pour retenir la bague en matiere plastique formant
siege Cette bague de support a pour fonction d'assurer un support
supplementaire de la bague formant siege afin d'enjamber le passage de
l'obturateur spherique lors de l'ouverture de la valve-, de
maniere a reduire le bombement vers l'interieur et la deforma-
tion conjointe repercutee du siege d'aval En outre, la bague de
support emprisonne intimement le siege pour reduire la deformation due
au fluage a froid Toutefois, ces formes de realisation de sieges
comportant des rondelles elastiques
et des bagues de support ne sont pas exemptes de problemes.
Specialement, tout comme dans la forme de realisation susmen-
tionnee comprenant une rondelle elastique et un siege en matiere
plastique, la reserve elastique dont dispose la
combinaison du siege et de la rondelle est determinee seule-
ment 'par ladite rondelle qui doit en fait surmonter la
resistance de la matiere plastique du siege en vue de se -
mouvoir en direction de l'obturateur spherique et de compenser
l'usure, les tolerances et la fleche En empechant le siege de
s'affaisser, la bague de support evite aussi que ledit mi s siege se
deplace vers l'avant en direction de l'obturateur spherique Ainsi, le
siege est efficacement empeche par ladite
bague de support de se deplacer vers l'obturateur spherique.
Tout en assurant un support s'opposant au fluage et au bombe-
ment du siege vers l'interieur, la bague de support empeche la
combinaison du siege et de la rondelle elastique de compenser l'usure,
les tolerances et la fleche de l'obturateur spherique Lorsque la valve
a accompli plusieurs cycles de fonctionnement et que les sieges sont
uses, la force de la rondelle elastique doit surmonter a la fois
l'elasticite de la bague formant siege et le support rigide assure par
la bague de support afin de permettre un contact entre le
siege et l'obturateur spherique.
C'est pourquoi il s'est avere souhaitable d'elaborer un clapet
spherique qui, destine a equiper des valves du type a obturateur
spherique flottant, puisse etre utilise avec des fluides de plus
hautes pressions et confere une obturation plus durable que celles
permise jusqu'a present De preference,
une telle forme de realisation supprime la necessite d'uti-
liser un obturateur spherique du type monte sur un axe, tel qu'utilise
en general pour des clapets spheriques fonctionnant dans des
conditions de hautes pressions de fluides A moins que la valve soit de
tres grandes dimensions, le montage de l'obturateur spherique sur un
axe n'est pas considere
commode car il accroit notablement les dimensions, la com-
plexite et les couts des valves.
La presente invention vise a proposer une forme de realisation
nouvelle et perfectionnee qui surmonte tous les problemes
susmentionnes et d'autres problemes encore, et
qui permet d'obtenir un clapet spherique a obturateur sphe-
rique flottant qui, nouveau et perfectionne, presente de meilleures
proprietes de resistance a la pression et prolonge la duree de vie
efficace de la valve, et dans lequel les sieges peuvent consister en
une grande variete de matieres
puor satisfaire a un large eventail de conditions ou de para-
metres de fonctionnement.
D-'une maniere generale, la presente invention propose
" 11678
Il un clapet spherique d'un type nouveau et perfectionne, dans
lequel une bague formant siege coopere par sa propre elasti-
cite mecanique avec une rondelle elastique associee et une bague de
renforcement, de facon a venir hermetiquement au contact d'un
obturateur spherique avec une repartition de contraintes sensiblement
uniforme sur une surface continue
de ladite bague formant siege situee en regard dudit obtura-
teur spherique Deux ensembles de ce type sont disposes sur les cotes
opposes de l'obturateur spherique et ils sont pousses en permanence
vers ce dernier en vue de le maintenir dans sa position adequate dans
le corps d'une valve, et pour assurer l'etancheite de cette valve
quelle que soit la pression du fluide consideree La repartition egale
de contraintes sur la bague formant siege ameliore notablement la
resistance a l'usure aussi bien dans les conditions de fonctionnement
sous une forte pression que sous une faible pression de fluide,
de maniere a augmenter la longevite de la valve.
Plus specialement, la presente invention est particu-
lierement destinee a etre utilisee dans une valve du type comportant
un corps perce d'un passage central, un obturateur spherique qui se
trouve dans ledit passage central forme par
un canal d'ecoulement du fluide, et qui est monte pour accom-
plir selectivement une rotation entre des positions d'ouver-
ture et de fermeture de la valve afin de commander le debit du fluide
parcourant cette derniere, et dont la surface
externe presente en outre un rayon de courbure Deux epaule-
ments ininterrompus s'etendant radialement vers l'interieur sont
elabores circonferentiellement dans le passage de part et d'autre de
l'obturateur spherique et en regard de ce dernier Ledit passage
presente une paire de contre-alesages menages de part et d'autre de
l'obturateur spherique et dont chacun comporte circonferentiellement
une paroi extreme interne ininterrompue tournee vers l'un respectif
desdits epaulements Deux ensembles composites constituant des sieges
sont loges axialement dans le passage de part et d'autre de
l'obturateur spherique en vue de venir au contact de ce dernier d'une
maniere etanche aux fluides Chacun desdits nt 81 re ensembles comprend
une bague de renforcement, une bague elastique formant siege et une
rondelle elastique La bague de renforcement presente un trou central,
une premiere face en regard de l'un respectif des epaulements, une
deuxieme face butant contre la paroi extreme du contrealesage
associe-,
ainsi qu'une troisieme face sensiblement tournee vers l'obtu-
rateur spherique a distance de ce dernier La bague elastique formant
siege est concue pour subir une flexion provoquee par une rotation,
pour l'essentiel en direction et a l'ecart de la bague de renforcement
Cette bague elastique formant
siege comporte un orifice central, une premiere face sensi-
blement tournee vers l'un respectif des epaulements, une deuxieme face
butant contre la premiere face de la bague de renforcement, ainsi
qu'une troisieme face tournee vers l'obturateur spherique pour venir
en contact hermetique avec ce dernier Cette troisieme face est
profilee de facon que
son rayon de courbure soit plus grand que le rayon de l'obtu-
rateur spherique a l'etat non assemble et non soumis a une
contrainte La rondelle elastique est de configuration gene-
rale tronconique lorsqu'elle n'est soumise a aucune con-
trainte et elle est intercalee entre la bague elastique formant siege
et l'un respectif des epaulements L'obturateur spherique et la paire
d'ensembles composites formant des sieges sont dimensionnes de telle
sorte que, lorsqu'ils sont assembles axialement dans le passage
central du corps de la valve entre les epaulements, les bagues formant
siege soient flechies et soumises a des contraintes de facon que
le rayon de courbure de leurs troisiemes faces soit sensible-
ment equivalent, au rayon de l'obturateur spherique De la sorte,
quasiment toute l'etendue des troisiemes faces des bagues formant
siege est hermetiquement en contact avec
l'obturateur spherique Simultanement, les rondelles elasti-
ques sont comprimees vers un etat aplati de maniere a pousser en
permanence hermetiquement les troisiemes faces des bagues
formant siege en direction de l'obturateur spherique.
Selon un autre aspect de l'invention, l'obturateur spherique et les
deux elements composites formant des sieges
sont dimensionnes de telle sorte que, lorsqu'ils sont assem-
bles axialement entre les epaulements a partir d'une position de
reference lors du preassemblage, les bagues formant siege et les
rondelles elastiques soient flechies et contraintes afin qu'un
mouvement axial a leurs orifices centraux soit egal a un espacement
axial des extremites radialement les plus internes des deuxiemes faces
des bagues formant siege a partir de l'obturateur, augmente d'un
deplacement axial de la rondelle elastique vers une position
concentrique audit
espacement axial.
L'objet principal de l'invention est donc de proposer un clapet
spherique nouveau et perfectionne permettant,
a partir d'une forme de realisation a obturateur spheri- que flottant,
des pressions nominales plus grandes et une
plus grande longevite de fonctionnement.
L'invention vise encore a proposer un clapet spherique de ce type qui
assure l'etancheite de la valve a de tres
faibles pressions de fluides dans un systeme considere.
Un autre objet de l'invention est de proposer un clapet spherique
nouveau et perfectionne qui permet aux bagues formant siege de venir
hermetiquement en contact avec
l'obturateur spherique par une surface sur laquelle la con-
trainte est repartie de maniere sensiblement egale.
L'invention, qui peut presenter differentes formes
et dont certaines parties sont susceptibles de modifications,-
va a present etre decrite plus en detail en regard des dessins annexes
a titre d'exemples nullement limitatifs et sur lesquels: la figure l
est une coupe longitudinale d'un clapet spherique concu selon une
forme de realisation preferee de l'invention la figure 2 est une coupe
fragmentaire a echelle agrandie representant l'ensemble formant siege
d'amont juste avant l'assemblage de la valve, l'obturateur spherique
n'ayant pas ete illustre dans un but de simplification; la figure 3
est une coupe fragmentaire a echelle agrandie representant l'ensemble
formant siege d'aval juste avant l'assemblage de la valve,
l'obturateur spherique n'etant pas represente dans un but de
simplification la figure 4 est une vue schematique de la forme de
realisation preferee du siege juste avant l'assemblage de la valve,
mettant en evidence les differentes inter-relations des organes
constituant la valve; la figure 5 est une coupe fragmentaire a echelle
agrandie d'une partie du clapet spherique de la figure 1, illustrant
l'obturateur spherique soumis a aucune charge lorsque la valve est en
position ouverte; la figure 6 est une coupe fragmentaire a echelle
agrandie representant une partie de l'ensemble formant siege d'amont
dans le clapet de la figure 5; la figure 7 est une coupe fragmentaire
a echelle agrandie montrant une partie de l'ensemble formant siege
d'aval dans le clapet de la figure 5; la figure 8 est une coupe
analogue a la figure 5, mais illustrant le clapet en position fermee
sous l'influence
de fortes pressions de fluides et a un moment o les ensem-
bles formant siege ont subi une usure considerable la figure 9 est une
coupe fragmentaire a echelle agrandie montrant une partie de
l'ensemble formant siege d'amont dans le clapet de la figure 8; et la
figure 10 est une coupe fragmentaire a echelle agrandie montrant une
partie de l'ensemble formant siege
d'aval dans le clapet de la figure 8.
En se referanta present aux dessins qui visent seule-
ment a illustrer la forme de realisation preferee de l'inven-
tion sans pour autant limiter cette derniere, la figure 1
illustre un clapet spherique A comportant deux sieges annu-
laires B disposes de part et d'autre d'un obturateur spheri-
que C du type flottant.
Plus particulierement, et en se referant aux figures 1 et 5, le clapet
spherique A comporte un corps ou boitier portant globalement la
reference 10, comprenant une partie principale ou centrale 12 et des
elements extemes opposes d'assemblage 14 et 16 Les sieges B et
l'obturateur spherique C sont loges dans la partie principale 12 du
corps et ledit obturateur spherique est monte pour etre selectivement
mis en rotation par un ensemble 18 forme d'une tige et d'une
poignee d'actionnement.
A l'exception de l'obturateur spherique et des sieges annulaires, les
details de toutes les parties de la valve illustrees sur les figures
1, 5 et 8 peuvent etre modifiees si souhaite et/ou si necessaire pour
s'adapter a differents
types de clapets spheriques En general cependant, on indi-
que pour decrire la presente invention, que le corps de la valve
comporte un passage central sensiblement cylindrique ou un canal 20
d'ecoulement du fluide, qui s'etend axialement et dont le diametre est
seulement legerement superieur a celui de l'obturateur spherique C
Chacun des elements extremes
d'assemblage 14 et 16 est relie de maniere amovible a la par-
tie centrale 12 au moyen de plusieurs boulons de serrage s'etendant
longitudinalement et designes par la reference
22 (figure 1) Les elements extremes d'assemblage sont egale-
ment munis de taraudages 24 et 26 ou de n'importe quels autres moyens
convenant pour raccorder la valve a un systeme ou reseau associe
de tubes parcourus par un fluide.
L'ensemble 18 illustre, forme d'une tige et d'une poignee
d'actionnement, presente une tige 30 dont une extremite inferieure 32,
comme illustre, est conformee pour etre recue a coulissement dans une
fente ou gorge 34 faconnee dans l'extremite superieure de
l'obturateuri C Cet agencement permet a l'obturateur spherique
d'effectuer des rotations entre des positions d'ouverture et de
fermeture de la valve et, en meme temps, il permet a cet obturateur de
jouir d'une certaine liberte de mouvement pour se deplacer axialement
dans le canal 20 du corps de la valve lorsque cette derniere est en
position de fermeture et qu'une pression de fluide
agit sur ledit obturateur.
La tige 30 s'etend vers l'exterieur en traversant une ouverture 36
menagee dans la partie centrale 12 du corps Des garnitures annulaires
appropriees 38,40 et 42 sont placees dans l'ouverture 36 et elles
assurent l'etancheite entre cette ""'Fs ouverture 36 et la tige 30
Comme illustre, la garniture
annulaire inferieure 42 est en appui sur un collet 44 s'eten-
dant vers l'interieur et situe dans l'ouverture 36 Une rondelle fendue
46 de butee se trouve en dessous du collet 44 et elle est serree
contre ce dernier par un epaulement ou collet 48 s'etendant vers
l'exterieur et faconne a la base de la tige 30 Cette tige est
maintenue en position
par une douille de garniture 50 et un ecrou de serrage 52.
Comme represente sur la figure 1, un serrage de l'ecrou 52 exerce une
pression sur les garnitures annulaires 38, 40 et 42, pour assurer une
etancheite aux fluides autour de
la tige.
Bien qu'il soit possible de manoeuvrer la tige de la valve a l'aide de
dispositifs d'actionnement de types differents, a la fois manuels ou
automatiques, on voit qu'une poignee 54 a ete illustree Cette poignee
est fixee de maniere amovible a la tige 30 par un ecrou d'assemblage
56 qui serre ladite poignee contre le sommet de l'ecrou de serrage 52
Un pan ou meplat 58 est avantageusement usine sur la face externe de
la tige en vue de cooperer avec un pan ou meplat (non represente)
pratique dans l'ouverture de la poignee, afin de positionner
convenablement cette poignee sur ladite tige Cependant, la position de
la poignee et, par consequent, la position de l'obturateur spherique
C, sont limitees par des butees 62 et 64 solidaires de la poignee 54
Ces butees viennent en contact avec des surfaces appropriees sur la
partie centrale 12 du corps de facon a constituer des butees fixes
pour la valve lorsque cette derniere occupe ses positions respectives
d'ouverture ou
de fermeture integrale.
En se referant toujours aux figures 1 et 5, le siege de l'obturateur
spherique utilise dans la presente inventionc comporte une paire de
sieges annulaires B places de part et d'autre dudit obturateur
spherique C Comme illustre, ces sieges annulaires sont retenus en
position par coincement
sur des cotes opposes de l'obturateur a proximite d'extremi-
tes opposees du passage ou du canal 20 de la partie principa-
t 5 t 16 ?S le du corps Dans la forme de realisation prefereedecrite
dans le present memoire, les sieges annulaires sont places
sensiblement a egale distance de l'axe de rotation de l'obtu-
rateur spherique et sur des cotes diametralement opposes par rapport a
cet axe, et ils sont perces d'orifices centraux radiaux internes 66 et
68 Bien que les sieges annulaires puissent etre maintenus en place par
de nombreux systemes differents
ou conjugues, ils sont positionnes, dans la forme de realisa-
tion preferee telle qu'illustree, par des epaulements 70 et 72
delimites par des faces extremes 74 et 76 des elements d'assemblage 14
et 16, respectivement La limite interne de deplacement de ces sieges
annulaires est determinee par une paire d'epaulements ou gradins 78 et
80 (figure 5) qui sont formes par les parois extremes internes de
contre-alesages s'etendant a l'interieur du passage ou canal 20
du-corps de la valve De plus, un moyen d'etancheite est forme, entre
la partie centrale 12 du corps et les elements extremes d'assemblage
14 et 16, par des joints toriques 82 et 84 loges
dans des seconds contre-alesages 86 et 88 respectivement.
Chaque joint torique entoure la circonference externe ou la
surface peripherique d'une partie d'un siege annulaire consi-
dere B. Les details de structure du clapet spherique A decrits
ci-avant concernent la forme de realisation preferee de ce clapet Il
apparaitra aisement a l'homme de l'art que des modifications peuvent
toutefois y etre facilement apportees pour satisfaire a des necessites
et/ou exigences particulieres de fonctionnement De telles
modifications ne
sont pas censees porter atteinte a l'objet general de l'inven-
tion, ni sortir du cadre de cette derniere, comme decrit en
details ci-apres.
Des details specifiques de realisation des sieges annulaires B vont a
present etre decrits a l'appui des figures 2, 3 et 4 La figure 2 est
une coupe de l'ensemble formant siege d'amont et dispose au voisinage
de l'element extreme d'assemblage 14 avant le montage de la valve La
figure 3 est une coupe de l'ensemble formant siege d'aval, place a n
351678 proximite de l'element extreme d'assemblage 16 et identique
audit ensemble formant siege d'amont L'obturateur spherique C n'a pas
ete illustre pour faciliter la comprehension et l'appreciation de la
forme de realisation du siege La figure 4 est une vue schematique d'un
ensemble formant siege juste avant l'assemblage et elle illustre
l'obturateur spherique C. Les ensembles formant siege comprennent de
preference
chacun trois composants, c'est-a-dire des bagues de renforce-
ment ou de support 100 et 102, des bagues 104 et 106 formant 1 o siege
et des rondelles elastiques tronconiques 108 et 110, respectivement
Les bagues de renforcement 100 et 102 sont de forme annulaire, elles
sont percees d'un trou central et sont fabriquees en une matiere
rigide telle que de l'acier ou un autre metal approprie Sur les
figures 2 et 3, les bagues de renforcement 100 et 102 comportent des
premieres
faces extremes 112 et 114 ou surfaces circonferentielles inin-
terrompues qui sont tournees vers les epaulements associes et 72 des
elements extremes 14 et 16 Des deuxiemes faces ininterrompues 116 et
118 sont orientees vers les parois extremes ou gradins 78 et 80 des
contrealesages menages dans le canal 20 de la partie principale du
corps, contre lesquels elles viennent buter de maniere a determiner
efficacement la position la plus avancee ou position habituelle
desdites bagues de renforcement Des troisiemes faces ininterrompues
* 120 et 122 de chacune des bagues de renforcement sont genera-
lement tournees vers l'obturateur spherique (non represente) mais
elles sont dimensionnees pour etre espacees de ce dernier de facon a
ne pas buter contre lui ni le gener, et a empecher
une deformation et un decalage de chaque bague associee for-
'mant siege entre les troisiemes faces 120 et 122 desdites bagues de
renforcement et ledit obturateur spherique Des faces peripheriques 124
et 126 delimitant la circonference externe des bagues 10 Q et 102 sont
intimement ajustees contre la paroi laterale du canal 20 Ces faces
externes 124 et 126 et les deuxiemes faces 116 et 118 peuvent
comporter el variante un collet ou un gradin conforme et dimensionne
de facon a buter contre les gradins 78 et 80, afin de
prolonger des regions des bagues de support 100 et 102 axiale-
ment vers l'interieur du canal 20 lorsque les dimensions globales de
la valve l'exigent eventuellement Cependant,
un tel collet supplementaire est evite dans la forme de reali-
sation preferee illustree, afin de se dispenser d'etapes supple-
mentaires d'usinage.
En'observant les figures 2 et 3, on constate que les bagues 104 et 106
formant siege consistent egalement en des organes annulaires perces
d'orifices centraux 66 et 68 dont les dimensions sont plus petites que
celles des trous centraux des bagues de renforcement 100 et 102 Les
bagues
formant siege sont destinees a flechir sensiblement en direc-
-tion et a l'ecart des bagues de renforcement 100 et 102 Ces bagues
104 et 106 formant siege sont conformees pour exercer
a l'encontre de l'obturateur spherique une elasticite mecani-
que du type ressort Des premieres faces 128 et 130 de ces
bagues 104 et 106 sont generalement tournees vers les epaule-
ments associes 70 et 72 des elements extremes d'assemblage 14 et 16
et, par rapport a ces epaulements 70 et 72, elles sont inclinees
tronconiquement a l'ecart des faces extremes
74 et 76 a l'etat non soumis a une contrainte ou a une flexion.
Des deuxiemes faces 132 et 134 des bagues formant siege sont orientees
vers les bagues de renforcement 100 et 102 en vue de les supporter par
contact et elles prennent appui contre
les premieres faces 112 et 114 de ces bagues de renforcement.
Des troisiemes faces 136 et 138 des bagues formant sieges, qui sont
des surfaces de contact avec l'obturateur spherique, sont sensiblement
tournees vers cet obturateur C pour assurer avec ce dernier une
etancheite aux fluides Des collerettes ou levres 140 et 142 font
saillie axialement vers l'exterieur des premieres faces 128 et 130 des
bagues formant siege, a -partir de faces extremes peripheriques 144 et
146 Ces levres ou collerettes entourent de preference de maniere
ininterrompue les bagues formant siege et elles sont disposees de
telle sorte que leurs surfaces radiales internes correspondent
sensiblement au diametre externe des rondelles elastiques tronconiques
108 et 110 Lesdites collerettes ou levres 140
et 142 sont biseautees sur leurs regions radiales circonfe-
rentielles et elles sont legerement rabattues sur les bords radiaux
externes des rondelles elastiques, de la maniere
illustree Bien que non indispensable, cet agencement solida-
rise avantageusement les bagues formant siege et les ron-
delles elastiques pour donner naissance a un sous-ensemble.
Dans la forme de realisation preferee de l'invention, les bagues 104
et 106 formant siege sont fabriquees en une
matiere plastique elastique telle que du poly Letrafluor-
ethylene, du polyethylene ou substance analogue On fera cependant
observer que d'autres types de matieres pourraient aussi etre
avantageusement utilises, par exemple des resines du type acetate ou
d'acetyl, et matieres analogues Dans une certaine mesure, le choix de
la matiere particuliere dependra des conditions de fonctionnent
auxquelles le clapet spherique
sera soumis.
Les rondelles elastiques tronconiques 108 et 110 comportent des
extremites externes 152,154 et des extremites internes 156, 158 Le
diametre a chaque extremite externe est tel qu'une rondelle elastique
puisse etre logee dans la cavite cylindrique delimitee entre la paroi
interne des collerettes axiales 140 et 142 des bagues formant siege et
les premieres faces 128 et 130 de ces dernieres Le diametre interne de
chaque rondelle aux extremites 156 et 158 est sensiblement egal au
diametre de chaque orifice 66 ou 68
traversant la bague associee 104 ou 106 formant siege.
Les rondelles elastiques sont selectionnees de facon que leur force
soit suffisante, lors d'un flechissement partiel, pour pousser en
permanence les bagues formant siege en direction de l'obturateur
spherique Ces rondelles doivent aussi pouvoir etre contraintes ou
comprimees vers un etat
aplati pour s'adapter au deplacement de l'obturateur spheri-
que et a sa venue au contact des troisiemes faces 136 et 138 des
bagues formant siege Dans la forme de realisation preferee decrite
dans le present memoire, les premieres faces 128 et 130 des bagues
formant siege sont configurees de facon a exercer une contrainte
sensiblement totale sur les n 5 e 1678 rondelles elastiques 108 et 110
au stade d'assemblage de la valve, c'est-a-dire a deformer ces
rondelles elastiques pour les faire passer de leur configuration
tronconique a
une configuration sensiblement aplatie.
Les rapports dimensionnels particuliers entre chacun des sieges
annulaires B et l'obturateur spherique C vont a present etre examines
de maniere specifique en se referant a la figure 4 Les sieges B vont
etre consideres en se referant particulierement a l'ensemble formant
siege d'amont et place du cote de l'element extreme d'assemblage 14 On
fera observer que l'ensemble formant siege d'aval du cote de l'element
extreme d'assemblage 16 est, sauf mention expresse, identique audit
ensemble formant siege d'amont La figure 4 represente schematiquement
le siege B et l'obturateur spherique C juste avant l'assemblage, dans
une position de reference lors du preassemblage Dans cette position de
reference, la rondelle elastique 108 et la bague 104 formant siege
sont au repos et un contact est etabli entre ladite bague 104 et
l'obturateur spherique C sur une
ligne circonferentielle de contact 160 passant par l'extremi-
te radialement la plus interne de la troisieme face 136 (ou
surface de contact avec l'obturateur) de ladite bague 104.
Selon une caracteristique particuliere de l'invention, la bague 104
formant siege vient en contact avec l'obturateur spherique C, au
moment de l'assemblage, de telle facon qu'il
se produise une repartition de contrainte sensiblement uni-
forme sur toute l'etendue de la troisieme face 136 de cette bague
formant siege Etant donne que ladite bague 104 est conformee de
maniere a exercer une elasticite mecanique du type' ressort a
l'encontre de l'obturateur spherique C au
moment de l'assemblage, independamment des rondelles elasti-
ques 108 et 110, la circonference curviligne de la face 136 venant au
contact dudit obturateur doit etre configuree pour se deformer d'une
maniere predeterminable et controlable
afin de permettre la repartition de contrainte uniforme.
Il s'est revele que, pour atteindre cet objectif, le rayon de courbure
de la face 136 a l'etat non contraint et non assemble doit etre plus
grand que le rayon de courbure de la surface externe de l'obturateur
spherique C De surcroit, la bague 104 formant siege et la rondelle
elastique 108 sont dimensionnees de facon que, lorsqu'elles sont
assemblees axialement entre l'epaulement 70 du corps de la valve et
l'obturateur spherique C, ladite bague formant siege subisse une
flexion vers l'exterieur en direction de l'epaulement associe 70, et
soit contrainte pour que, sur sa face 136, son rayon de courbure soit
sensiblement equivalent au rayon de l'obturateur spherique, afin
d'etre en contact etanche avec cet obturateur spherique sur toute
l'etendue de ladite
face 136 Concomitamment, la rondelle elastique 108 est sou-
mise-a une contrainte d'aplatissement et, de ce fait, elle apporte son
concours pour pousser continument la troisieme
face 136 de la bague formant siege en direction de l'obtura-
teur spherique Un tel contact superficiel integral a
contrainte uniformement repartie se produira lorsque l'obtura-
teur spherique C et les elements composites formant les sieges B sont
dimensionnes de facon que, au moment de l'assemblage
de la valve a partir de la position de reference lors du pre-
assemblage (figure 4), la bague 104 formant siege et la rondelle
elastique 108 soient flechies et contraintes pour
que, dans la zone de l'orifice central 66 du siege, le depla-
cement axial soit egal a un espacement axial d'une extremite
radialement la plus interne de la deuxieme face 132 de la bague
formant siege, a partir de l'obturateur C de la valve, augmente d'un
deplacement axial de la rondelle elastique 108 au-dela de la face
extreme 74 de l'element d'assemblage 14
dans une position concentrique audit espacement axial.
En d'autres termes, et en se referant toujours a
la figure 4, la face 136 se deforme pour epouser la configura-
tion de la surface spherique de l'obturateur, la dimension K etant
egale a la somme des dimensions 1 et J Cette dimension K represente le
deplacement axial dans la region de l'orifice central 66, forme par un
deplacement de l'extremite interne 156 de la rondelle elastique en
direction de la face extreme 74 de l'epaulement 70 La dimension J
represente l'espacement axial, par rapport a l'obturateur spherique C,
de l'extremite radialement la plus interne de la deuxieme face 132 de
la bague formant siege La dimension 1 represente le deplacement axial
de la rondelle elastique 108 a partir de la face extreme 74 de
l'epaulement 70 dans une position concentrique a l'extremite
radialement la plus interne de la deuxieme face
132 de la bague formant siege.
Si l'on admet cet espacement axial ou ce rapport, un diametre D de la
surface spherique de la bague formant s siege a l'etat non contraint,
ainsi qu'un intervalle radial i entre l'obturateur spherique C et
ladite bague formant siege a l'extremite radialement la plus interne
de la deuxieme face
132 peuvent etre calcules lorsqu'on connait certaines dimen-
sions facilement determinables du clapet spherique A Plus
specialement, l'intervalle radial et le diametre Ds peuvent etre
determines en utilisant des procedes-geometriques connus, lorsqu'on
dispose des valeurs d'un diametre interne d de la bague 104; d'un
diametre D de l'obturateur spherique; d'un diametre externe N de la
face 136 de la bague formant siege qui vient en contact avec ledit
obturateur, ou extremite radialement la plus interne de la deuxieme
face 132; un diametre externe E de la rondelle elastique 108; ainsi
que l'intervalle de conicite K du siege composite au repos, qui est
typiquement determine a partir du relachement de la bague 104 formant
siege et de la rondelle elastique 108, necessaire pour compenser
l'usure escomptee du siege Ces dimensions sont typiquement des
parametres donnes, determines par les dimensions de la valve que l'on
souhaite obtenir, et ils sont
determines en fonction de normes industrielles classiques.
Il y a un seul et unique diametre Ds et un seul et unique intervalle
radial v entre le siege et l'obturateur pour chacune des bagues 104 et
106 formant siege, correspondant a chaque groupe de parametres donnes
propres a la valve (D,d,N,E, et K), si bien que,lorsque la bague 104
ou 106 est deformee lors de l'assemblage, la face de contact 136 ou
138 de cette bague
formant siege epouse la configuration spherique de l'obtura-
teur C. Dans la forme de realisation preferee de l'invention, telle
qu'illustree sur les figures 2 et 3, les sieges B sont configures de
telle facon que, dans la position de reference lors du preassemblage,
les extremites de petit diametre des rondelles elastiques tronconiques
108, 110 et des bagues 104, 106 formant siege soient davantage rapproc
Iies direction de l'obturateur spherique En se referant a l'ensemble
de la figure 2 formant siege d'amont, la valeur de la conicite a
l'extremite interne 156 de la rondelle elastique est predeter-
minee pour correspondre a l'usure escomptee de la bague 106 formant
siege d'aval (figure 3) pendant la duree de vie de la valve La
premiere face 128 de la bague 104 a une forme tronconique
complementaire de celle de la rondelle elastique 108 La deuxieme face
132 de la bague 104 est destinee a venir buter intimement contre la
premiere face 112 (ou face de support) de la bague de renforcement 100
Comme l'illustre le mieux la figure 4, dans la position de reference
lors du preassemblage, la troisieme face 136 (face de contact) de la
bague formant siege est arquee de facon que le diametre de sa surface
spherique soit legerement plus grand que le
diametre de l'obturateur spherique et en soit decale axialement.
L'extremite radialement la plus interne de cette face de con-
tact 136 repose contre l'obturateur spherique C sur une ligne
circonferentielle de contact 160, un intervalle de jeu etant ainsi
menage a l'extremite radialement la plus externe de
ladite face de contact 136.
En se referant aux figures 5 a 10, il convient a
present de decrire le fonctionnement du clapet spherique nou-
veau selon l'invention La figure 5 represente ce clapet a l'etat
completement assemble et en position ouverte (lorsqu' aucune pression
de fluide n'agit) Dans cette position, les deux sieges B ont ete
deplaces de leur position exempte de
contraintes (figures 2 a 4) a une position de contrainte totale.
L'obturateur spherique C, les sieges B et les epaulements
et 72 sont dimensionnes de maniere a provoquer cette situa-
tion lors de l'assemblage de la valve.
En particulier, et si l'on observe notamment les figures 5 a 7, les
sieges sont disposes, a l'etat assemble, t 5 t 16 ? 8 de maniere que
les bagues opposees 104 et 106 formant siege soient coincees, afin
d'etre comprimees, entre les bagues
associees de renforcement 100 et 102 et les rondelles elas-
tic 108 et 110 En outre, lors de l'assemblage de la valve, ces bagues
104 et 106 formant siege sont flechies par rota-
tion a l'egard l'une de l'autre et en direction des epaule-
ments 70 et 72 complementairesgeneralement autour de leurs faces
externes et en direction des rondelles elastiques 108 et 110, en
reaction a la venue en contact des faces 136 et 138 avec l'obturateur
spherique C Il en resulte que les rondelles elastiques associees 108
et 110 sont comprimees pour etre quasiment aplaties Dans la position
des figures 6 et 7, les rondelles elastiques 108 et 110 sont deviees
de preference d'une distance de deport (K sur la figure 4)
predeterminee par l'usure raisonnable escomptee de la bague 106
formant siege d'aval pendant la duree de vie du clapet A. La flexion
conjointe des bagues 104 et 106 formant siege-et des rondelles
elastiques 108 et 110 permet d'obtenir un assemblage composite de
siege elastique qui presente quatre avantages principaux Le premier
consiste a permettre
une precharge controlee des surfaces de siege contre l'obtu-
rateur spherique Etant donne qu'une certaine quantite de charge est
necessaire pour maintenir une etancheite, la plupart des clapets
spheriques de l'art anterieur atteignent la precharge en ecrasant les
bagues formant siege entre l'obturateur spherique et le collet ou
l'epaulement lors de l'assemblage, ce qui interdit en effet un
mouvement de
l'obturateur spherique Avec des bagues formant siege fabri-
quees en des matieres plastiques dures, il en resulte un couple de
fonctionnement beaucoup trop eleve Cependant, la precharge controlee
grace a la presente invention assure une surface de siege contre
l'obturateur spherique en reaction a une flexion plutot qu'a un
ecrasement, ce quiconfere un couple de fonctionnement acceptable En
deuxieme lieu, les
combinaisons de bagues formant siege et de rondelles elasti-
ques maintiennent une etancheite aux fluides lorsque de basses tld? 8
pressions agissent sur les sieges Si les bagues formant siege
ne sont pas chargees elastiquement contre l'obturateur sphe-
rique, les sieges accusent une plus grande propension a la fuite a de
basses pressions, c'est-a-dire lorsque la charge de pression agissant
contre l'obturateur est moindre. En troisieme lieu, on obtient ainsi
un dispositif d'etancheite
qui compense l'usure des sieges et les tolerances de fabrica-
tion Lorsque les sieges s'usent lors du fonctionnement de la valve,
les parties constituant ces sieges se detendent un peu contre
l'obturateur spherique, en augmentant la duree de vie exempte de
fuites En quatrieme lieu, la flexion conjointe resiste a l'effet de la
fleche de l'obturateur spherique susceptible de deformer les sieges
sous l'action des forces
exercees par le poids dudit obturateur.
Si l'action elastique etait seulement exercee par les rondelles
elastiques sans le concours supplementaire de l'effet d'elasticite
provoque par les bagues formant siege, lesdites rondelles elastiques
devraient surmonter l'elasticite de ces bagues formant siege en vue de
leur imposer une flexion
contre l'obturateur spherique afin de compenser l'usure.
Au stade de l'assemblage, les ensembles composites formes par les
rondelles elastiques et les bagues formant siege selon la presente
invention sont aplatis et flechis
dans une large mesure a l'ecart des bagues de support, c'est-
a-dire que les deuxiemes faces 132 et 134 des bagues formant siege
sont flechies a l'ecart des regions complementaires
des premieres faces 112 et 114 des bagues de renforcement.
Cela donne naissance a des intervalles 170 et 172 de reserve
permettant la flexion pour assumer le relachement des bagues formant
siege et des rondelles elastiques tout en maintenant une precharge
contre l'obturateur spherique C. Les bagues de renforcement 100 et 102
combinees conformement a l'invention avec les rondelles elastiques et
les bagues formant siege permettent d'obtenir cinq avantages
essentiels.
Le premier de ces avantages est que lesdites bagues de renforcement
permettent une reduction de la contrainte
2 521678
imposee a la bague 106 formant siege d'aval Sans la presence des
bagues de renforcement 100 et 102, la pression agissant derriere la
bague 104 formant siege d'amont sur une surface de contact effective,
vers l'exterieur et jusqu'au gradin 78 du contre-alesage, impose une
charge a la bague 106 formant siege d'aval et a la rondelle elastique
110 Lorsqu'on insere une bague de renforcement 100 placee en amont, la
surface de contact effective de la charge transmise a la bague formant
siege d'aval est reduite par la zone superficielle supplemen-
taire de la premiere face 112 de la bague de renforcement, qui
supporte ladite bague 104 formant siege d'amont et lui
permet de resister a des charges de pression La diminution de clhar-
ge agissant sur la bague 106 formant siege d'aval lorsque la valve est
en position fermee reduit la contrainte de la surface de siege et par
consequent l'usure du siege, de facon
a prolonger la longevite de la valve exempte de fuites.
En deuxieme lieu, la bague de support 100 a pour fonctions de
supporter la bague 104 formant siege d'amont
et d'empecher son affaissement sous l'effet de la pression.
Dans des systemes de l'art anterieur ne comportant pas de bague de
renforcement 100 placee en amont, la bague 104 formant siege d'amont
peut s'affaisser lorsqu'elle subit une charge statique de longue duree
En troisieme lieu, lorsque, pendant un cycle de fonctionnement, la
face 136 venant en contact avec l'obturateur spherique obture
partiellement l'orifice de cet obturateur tout en maintenant son
contact hermetique avec ce dernier, la bague de renforcement 100
situee en amont supporte la bague 104 formant siege pour empecher un
bombement vers l'interieur Un affaissement ou un bombement vers
l'interieur de la bague 104 formant siege d'amont affecte
immediatement
l'etancheite de l'ensemble formant siege d'aval.
Du fait des avantages precites, la bague de renforce-
ment 100 situee en amont retient la bague 104 de telle sorte que la
pression admissible agissant sur cette derniere puisse etre accrue par
rapport a la pression admissible permise lorsqu'aucune
bague de renforcement n'est prevue.
En quatrieme lieu, la bague de support 102 placee
2 $ 21678
en aval assure elle aussi une butee efficace contre laquelle la
deuxieme face 134 de la bague 106 peut former un moyen
ulterieur d'etanchement entre le collet et le siege La plu-
part des matieres classiques utilisees pour fabriquer des bagues
formant siege s'ecrasent au stade de l'assemblage entre
la rondelle elastique et le collet ou gradin 80 du contre-
alesage Sans la presence de la bague de support 102, la bague 106
formant siege peut egalement glisser facilement a l'ecart de ce mince
collet dans le corps de la valve Particulierement
en presence de matieres plastiques dures telles que du poly-
ethylene, il est necessaire de prevoir une butee plus efficace
pour assurer un moyen ulterieur d'etanchement.
De surcroit, un cinquieme avantage des bagues de renforcement 100 et
102 consiste a retarder un fluage vers
l'arriere des bagues 104 et 106 formant siege, et en particu-
lier de la bague 106 formant siege d'aval Lorsque la valve
est en position de fermeture et qu'une charge agit a l'encon-
tre de la bague formant siege d'amont alors qu'il n'est prevu aucune
bague de support 102 placee en aval, l'obturateur spherique C accuse
une plus grande tendance a deplacer la bague 106 formant siege d'aval
vers le centre du corps de la valve, en particulier si la matiere
formant les sieges est du polytetrafluoroethylene ou matiere analogue
Un tel deport ou fluage a pour resultat de diminuer la precharge
de la surface de siege necessaire pour maintenir une etan-
cheite efficace.
Il convient de faire observer que, bien que la
presente invention puisse etre appliquee a une forme de rea-
lisation du type a obturateur spherique flottant, l'obturateur
spherique C ne doit pas necessairement se mouvoir ou flotter
axialement en direction de l'ensemble formant siege d'aval pour
assurer une etancheite de ce dernier lorsque la valve est en position
fermee et a l'etat de charge Du fait que la rondelle elastique 110
placee en aval est sensiblement aplatie contre l'epaulement 72 lors de
l'assemblage, la bague 106 formant siege d'aval est essentiellement
retenue sur ses quatre cotes et la force agissant sur la face 138 en
contact avec l'obturateur spherique est egalement repartie sur la
totalite de cette face La force appliquee par la charge ne deforme pas
la bague 106 formant siege pour permettre un mouvement axial de
l'obturateur spherique C de haut en bas en vue d'assurer
principalement l'etancheite de la bague formant siege d'aval En
revanche, l'invention permet d'atteindre une etancheite des deux
assemblages formant siege d'amont et siege d'aval, d'un bout a l'autre
de la duree d'utilisation du clapet spherique Toutefois, meme apres
qu'ure usure excessive de la bague formant siege d'aval a pu entrainer
une baisse de l'etancheite en amont, le clapet spherique selon
l'invention n'accusera aucune defaillance car l'ensemble formant siege
d'aval assurera toujours l'etanchement. Sur les figures 8,9 et 10, un
clapet spherique A' ayant subi une usure considerable dans la region
de l'ensemble formant siege d'aval au voisinage d'un element extreme
d'assemblable 16 ', est illustre en position fermee lorsqu'il est
soumis a une forte pression de fluide, la direction de l'ecoulement du
fluide etant designee par
une fleche a proximite de l'orifice d'admissi-on de la valve.
Comme illustre, un obturateur spherique C' est obligee par la pression
du fluide, a se mouvoir axialeraent en direction de l'epaulement 72 et
contre la bague formant siege d'aval, de maniere qu'une rondelle
elastique 110 ' conserve pour l'essentiel son etat aplati Du fait de
l'usure notable d'une bague 106 ' formant siege, un Intervalle 172 '
est agrandi en consequence Une troisieme face 138 ', venant en contact
avec l'obturateur spherique, de la bague 106 ' formant siege d'aval
demeure en contact hermetique avec la surface de l'obturateur
spherique C' pour assurer une etancheite aux fluides avec une
repartition egale de
contraintes sur l'etendue de ladite face 138 '.
L'ensemble formant siege d'amont et associe a un element extreme
d'assemblage 14 ' est soumis a une flexion vers la direction de
mouvement de l'obturateur spherique et il est partiellement soulage de
son etat d'assemblage initial pour s'adapter a l'usure de la bague 106
' formant siege d'aval, tout en maintenant une etancheite aux fluides
avec la surface de l'obturateur spherique C' L'etat d'aplatis-
sement sensible d'une rondelle elastique 108 ' est diminue jusqu'a une
valeur souhaitee pour compenser l'usure de la bague formant siege
d'aval La bague 104 ' formant siege d'amont a egalement ete detendue
d'une valeur identique pour combler partiellement un intervalle de
reserve 170 ' contre la premiere face 112 ' d'une bague de
renforcement 100 ' placee en amont Du fait de la flexion en rotation
de la bague 104 ' formant siege, une deuxieme face 132 ' de cette
bague est deplacee pour venir au contact de la premiere face de la
bague de renforcement 100 ' Une face 136 ', venant en contact avec
l'obturateur, de la bague 104 ' formant siege d'amont demeure pour
l'essentiel en contact hermetique avec la surface de l'obturateur
spherique C' Cet obturateur deforme une region radialement la plus
interne de cette face 136 ' de telle facon qu'au moins cette region
presente une conformation spherique complementaire de celle de
l'obturateur Lorsque le clapet A' dela figure 8 est amene a sa
position d'ouverture, le clapet
spherique C' effectue un mouvement axial retrograde en direc-
tion de l'element extreme d'assemblage 14 ' d'une maniere telle
que les rondelles elastiques 108 ' et 110 ' exercent des pres-
sions egales sur l'obturateur spherique.
-25 Le clapet spherique A et les sieges B decrits en detail ci-avant
constituent un perfectionnement notable apporte aux agencements
precedemment connus dans l'art anterieur La forme de realisation selon
l'invention permet aux ensembles formant siege d'etre souples et de
flechir d'une maniere predeterminable et controlable au stade de
l'assemblage initial afin de faciliter la compensation de l'usure des
sieges, les tolerances de fabrication et la fleche de l'obturateur
spherique, et d'assurer une precharge controlee en vue d'une facilite
de fonctionnement amelioree et d'un etanchement a basse pression Les
surfaces des bagues formant siege qui
viennent au contact de l'obturateur spherique sont dimension-
nees et configurees de facon a se deformer pour venir hermeti-
2 52 t 6 ?S quement en contact par complementarite avec la surface de
l'obturateur spherique au stade de l'assemblage, dans le but d'assurer
une repartition egale de contrainte sur toute l'etendue des faces 136
et 138 L'incorporation de bagues de support 100 et 102 associees aux
bagues perfectionnees 104 et 106 formant siege et aux rondelles
elastiques 108 et 110 evite des problemes poses par le bombement vers
l'interieur, l'affaissement des sieges, la forte contrainte imposee au
siege d'aval, le fluage vers l'arriere et les-fuites ulterieures entre
le siege et l'epaulement, sans pour autant porter atteinte aux
avantages qui gratifient le fonctionnement de la combinaison des
bagues formant siege et des rondelles elastiques. D'autres
modifications qui ne sont pas specifiquement illustrees sur les
dessins peuvent etre aisement apportees aux sieges annulaires B sans
sortir d'une quelconque maniere du cadre de l'invention Par exemple,
il peut etre souhaitable *de modifier legerement les caracteristiques
dimensionnelles relatives des bagues formant siege, des bagues de
renforcement et des rondelles elastiques pour satisfaire a d-es
exigences
particulieres de fonctionnement.
Il va donc de soi que de nombreuses modifications
peuvent etre apportees au clapet spherique decrit et repre-
sente, sans sortir du cadre de l'invention.
t 1675
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Clapet spherique comprenant un corps ( 10) perce d'un passage
central; un obturateur spherique (C) qui presente un canal ( 20)
d'ecoulement du fluide et qui est monte, dans ledit passage, de facon
a accomplir selectivement une rotation entre des positions d'ouverture
et de fermeture dudit clapet (A) afin de commander le debit du fluide
parcourant ce clapet, ledit obturateur spherique comportant en outre
un rayon de courbure sur une surface externe; une paire d'epaulements
ininterrompus ( 70,72) s'etendant radialement vers l'interieur dans
ledit passage et menages circonferentiellement dans ce dernier de part
et d'autre dudit obturateur spherique (C) une paire de contre-alesages
s'etendant radialement vers l'interieur dans ledit passage et menages
de part et d'autre dudit obturateur spherique (C), chacun desdits
contre- alesages presentant une paroi extreme interne et etant
ininterrompue
circonferentiellement; ainsi qu'une paire d'ensembles compo-
sites (B) formant siege et loges axialement dans ledit passage de part
et d'autre dudit obturateur spherique (C) afin de venir en contact
avec ce dernier de maniere etanche aux fluides, clapet spherique
caracterise par le fait que chacun desdits ensembles (B) comprend une
bague de renforcement ( 100; 102) percee d'un trou central, et
comportant une premiere face ( 112; 114) tournee vers l'un respectif
des epaulements ( 70,72), une deuxieme face ( 116; 118) butant contre
l'une des parois extremes respectives desdits contre-alesages,
ainsi-qu'une troisieme face ( 120; 122) generalement tournee vers
ledit obturateur spherique (C) a distance de ce dernier; une bague (
104; 106) formant siege, concue pour flechir elastiquement pour
l'essentiel en direction et a l'ecart de ladidte bague de renforcement
( 100; 102) et comportant un orifice central, une premiere face ( 128;
130) generalement tournee vers l'un respectif des epaulements, une
deuxieme face ( 132; 134) butant contre la premiere face ( 112; 114)
de la bague de renforcement, ainsi qu'une troisieme face ( 136; 138)
orientee vers l'obturateur spherique pour venir hermetiquement en
contact avec la surface externe de cet obturateur (C), ladite
troisieme face ( 136; 138) etant profilee et presentant un rayon de
courbure qui, a l'etat non contraint et non assemble, est plus grand
que le rayon dudit obturateur spherique (C); et une rondelle elastique
( 108; 110) percee d'un orifice central et presentant une
configuration generalement tronconique a l'etat non contraint
lorsqu'elle est intercalee entre ladite bague ( 104; 106) formant
siege et l'un respectif desdits epaulements ( 70,72); et par le fait
que l'obturateur spherique (C) et chaque paire d'ensembles composites
(B) formant siege sont dimensionnes de telle sorte que, lorsqu'ils
sont assembles axialement entre lesdits epaulements ( 70,72), chaque
bague ( 104; 106) formant siege soit flechie a l'ecart d'une bague de
renforcement respective ( 100; 102) et contrainte de facon a
presenter, sur sa troisieme face ( 136; 138), un rayon de courbure
sensiblement equivalent au rayon de courbure de l'obturateur spherique
(C), en etant hermetiquement en contact avec ledit obturateur
spherique (C) sur toute l'etendue de ladite troisieme face ( 136;
138), chaque bague elastique ( 108; 110) subissant une contrainte
d'aplatissement pour pousser en permanence la troisieme face de la
bague associee ( 104; 106) formant siege au contact dudit obturateur
spherique (C).
2 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que l'obturateur spherique (C) et chaque
paire d'ensembles composites (B) formant siege sont dimension-
nes de telle sorte que, lorsqu'ils sont assembles a partir d'une
position de reference lors du preassemblage, la bague ( 104; 106)
formant siege et la rondelle elastique ( 108; ) de chaque ensemble
subissent une flexion et une contrainte
de maniere a accuser, dans la-region de leurs orifices cen-
raux, un deplacement axial egal a un espacement axial d'une extremite
radialement la plus interne de la deuxieme face ( 132; 134) de la
bague formant siege a partir de l'obturateur spherique (C), augmente
d'un deplacement axial de la rondelle elastique ( 108; 110) dans une
position concentrique audit
espacement axial.
3 Clapet spherique selon la revendication 2, caracte-
rise par le fait que le deplacement axial de la rondelle elas-
tic ( 108; 110) dans la region de son trou central consiste
en un deplacement de cette rondelle en direction de l'un res-
pectif des epaulements ( 70,72).
4 Clapet spherique selon la revendication 2, caracte- rise par le fait
que le centre du diametre (Ds) de la surface
spherique au repos est decale du centre de l'obturateur spheri-
que (C).
Clapet spherique selon la revendication 4, carac- terise par le fait
que le centre de la surface spherique au repos est decale axialement
du centre de l'obturateur spherique (C).
6 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que son corps ( 10) comporte un element extreme
amovible d'assemblage ( 14; 16) qui delimite l'un
des epaulements ( 70,72).
7 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que les bagues ( 104,106) formant siege comportent
chacune sur sa premiere face ( 128; 130) un collet circonferentiel
s'etendant axialement pour positionner, par rapport a ladite bague, la
rondelle elastique associee ( 108 ).
8 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que les orifices centraux menages dans chaque
rondelle elastique ( 108; 110) et dans chaque bague
associee ( 104; 106) formant siege sont de dimensions sensible-
ment egales et plus petits que l'orifice central pratique
dans la bague de renforcement associee ( 100; 102).
9 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que l'obturateur spherique (C) est mobile
axialement dans le passage lorsque ledit clapet (A) est en position de
fermeture, de facon a permettre un mouvement de cet obturateur vers
l'un des epaulements ( 70,72) en reaction a la pression du fluide, la
bague ( 104; 106) formant siege et associee a l'autre desdits
epaulements accusant une flexion vers la direction de mouvement dudit
obturateur spherique (C) en cooperation avec l'influence de sa
rondelle elastique
2521678.
associee ( 108; 110), de telle sorte que la troisieme face de cette
derniere soit poussee en vue d'un contact permanent
avec ledit obturateur spherique.
Clapet spherique selon la revendication 9, carac-
terise par le fait que la flexion des bagues ( 104,106) formant
siege est une flexion du type rotatoire.
11 Clapet spherique selon la revendication i, carac-
terise par le fait que les bagues ( 104,106) formant siege
sont fabriquees en une matiere elastique.
12 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que chaque bague ( 104; 106) formant siege est
emprisonnee, afin d'etre comprimee, entre la bague de renforcement (
100; 102) et la rondelle elastique ( 108; 110) associees.
13 Clapet spherique selon la revendication 1, carac-
terise par le fait que les premieres faces ( 112,114) des bagues de
renforcement sont conformees de facon a assurer une surface rigide de
support des bagues ( 104,106) formant siege. 14 Clapet spherique
selon-la revendication 13, caracterise par le fait que chaque bague de
renforcement ( 100; 102) est eloignee de l'obturateur spherique (C)
d'une distance l'empechant de-venir buter contre cet obturateur et
inhibant la deformation et le deplacement de la bague associee ( 104;
106) formant siege entre la troisieme face ( 120; 122) de
la bague de renforcement et l'obturateur spherique.
Clapet spherique comprenant un corps ( 10) perce d'un canal
generalement cylindrique ( 20) pour l'ecoulement d'un fluide; un
obturateur spherique (C) loge dans ledit canal et monte pour effectuer
selectivement une rotation entre des positions d'ouverture et de
fermeture dudit clapet (A),
cet obturateur spherique etant mobile pour l'essentiel axiale-
ment dans ledit canal au moins lorsque ledit clapet (A) occupe sa
position fermee sous l'action de la pression du fluide; une paire de
bagues ( 104, 106) formant siege et logees dans ledit canal de part et
d'autre de l'obturateur spherique (C) entre ce dernier et des
epaulements associes ( 70,72) dudit t 1678 corps ( 10); une paire de
rondelles elastiques ( 108, 110), annulaires ou tronconiques et
intercalees entre chacune des bagues formant siege et l'epaulement
associe de maniere pousser en permanence lesdites bagues formant siege
en contact hermetique avec ledit obturateur spherique (C) ainsi qu'une
paire de bagues de renforcement ( 100, 102) logees dans ledit canal de
part et d'autre de l'obturateur spherique (C) et axialement vers
l'interieur desdites bagues formant siege, de facon a former une
surface rigide de support de la bague associee formant siege, clapet
caracterise par le fait que chaque bague ( 104; 106) formant siege est
configuree de telle sorte que, lors de l'assemblage dudit clapet (A) 9
cette bague soit flechie par rotation sur sa surface externe,
generalement a l'ecart de sa bague de renforcement associee ( 100;
102), afin qu'une surface ininterrompue de ladite bague formant siege,
orientee vers l'obturateur spherique (C), soit-poussee en contact
hermetique permanent avec cet obturateur spherique (C), et qu'un
intervalle ( 170) de ladite bague formant siege, permettant sa
flexion, soit menage entre une region de ladite surface rigide de
support et ladite
bague ( 104; 106) formant siege.
16 Clapet spherique selon la revendication 15,
caracterise par le fait que la surface ininterrompue presente,.
au repos, une configuration curviligne determinee par un rayon plus
grand que le rayon de l'obturateur spherique (C), cette surface
ininterrompue presentant, a l'etat assemble et contraint, une
configuration curviligne dont le rayon
est generalement equivalent a celui dudit obturateur spheri-
que (C).
17 Clapet spherique selon la revendication 15, caracterise par le fait
que l'obturateur spherique (C) est deplace axialement dans le canal en
direction de l'un des epaulements ( 70,72) du corps ( 10) en reaction
a la pression du fluide a laquelle il est soumis lorsque ledit clapet
(A) occupe sa position fermee, la bague ( 104; 106) formant siege et
associee a l'autre des epaulements ( 70,72) dudit corps ( 10) etant
relachee vers cet epaulement pour maintenir le 2 t 521678
contact avec l'obturateur spherique (C).
18 Clapet spherique selon la revendication 15, carac-
terise par le fait que chaque bague ( 104; 106) formant siege est
serree entre l'une respective des bagues de renforcement ( 100, 102)
et l'une respective des rondelles elastiques ( 108, ), ces rondelles
elastiques etant comprimees jusqu'a un etat sensiblement aplati, au
moins lors de l'assemblage initial
dudit clapet (A).
19 Clapet spherique comprenant un corps ( 10) perce
d'un canal sensiblement cylindrique ( 20) permettant l'ecoule-
ment d'un fluide; un obturateur spherique (C) place dans ledit canal
et monte pour effectuer selectivement une rotation entre des positions
d'ouverture et de fermeture dudit clapet (A), cet obturateur spherique
etant mobile pour l'essentiel axialement dans ledit canal au moins
lorsque ledit clapet (A) occupe sa position fermee sous l'action de la
pression du fluide; une paire de bagues ( 104,106) formant siege et
logees dans ledit canal de part et d'autre de l'obturateur spherique
(C) entre ce dernier et des epaulements associes ( 70,72) faconnes
dans ledit corps ( 10); une paire de rondelles
elastiques ( 108,110), annulaires ou tronconiques et interca-
lees entre chaque bague formant siege et l'epaulement associe en vue
de pousser en permanence les bagues formant siege vers un contact
hermetique avec ledit obturateur spherique (C) ainsi qu'une paire de
bagues de renforcement ( 100,102), logees dans ledit canal de part et
d'autre de l'obturateur spherique (C) et axialement vers l'interieur
desdites bagues formant siege, de facon a former une surface rigide de
support de
la bague associee ( 104; 106) formant siege, clapet caracte-
rise par le fait que chaque bague ( 104; 106) formant siege comporte
une circonference butant contre une paroi laterale dudit canal
d'ecoulement du fluide, une premiere face ( 128 ) tournee vers l'une
respective desdites paires de rondelles elastiques ( 108, 110), une
deuxieme face ( 132 134) tournee vers l'une respective desdites paires
de bagues de renforcement ( 100, 102), ainsi qu'une troisieme face (
136 138) qui, tournee vers ledit obturateur spherique (C), presente,
dans une position de reference lors du preassemblage, un rayon de
courbure plus grand que celui d'une surface
externe de cet obturateur (C); qui est espacee dudit obtura-
teur spherique par un intervalle radial a une extremite radia-
lement la plus interne de ladite seconde face ( 132; 134); et qui,
lors de l'assemblage, presente un rayon de courbure sensiblement egal
audit rayon de courbure de l'obturateur spherique (C) en venant en
contact par complementarite avec ledit obturateur spherique par
l'etendue de ladite troisieme face ( 136; 138), ladite deuxieme face (
132; 134) de ladite bague ( 104; 106) formant siege etant en outre
espacee, lors de l'assemblage, d'une region de la premiere face ( 112;
114)
de la bague de renforcement, de maniere a menager un interval-
le de reserve ( 170) permettant la flexion de ladite bague
formant siege.
Clapet spherique selon la revendication 19, carac-
terise par le fait que la bague ( 104; 106) formant siege
lorsqu'elle se deplace de la position de reference de preas-
semblage a la position d'assemblage, accuse une flexion a sa
peripherie et est poussee en contact hermetique par sa
troisieme face ( 136; 138) avec l'obturateur spherique (C).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [38][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [39][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2521678
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
94 Кб
Теги
fr2521678a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа