close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2521752A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (13/ 33)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 26)
[6][_]
ETRE
(17)
[7][_]
Est-a
(2)
[8][_]
CES
(1)
[9][_]
TACTILE
(1)
[10][_]
Regu
(1)
[11][_]
Trai
(1)
[12][_]
Appa
(1)
[13][_]
Tre
(1)
[14][_]
Fre
(1)
[15][_]
Disease
(1/ 3)
[16][_]
Bruits
(3)
[17][_]
Physical
(2/ 3)
[18][_]
0,33 Hz
(2)
[19][_]
10 Hz
(1)
[20][_]
Molecule
(1/ 1)
[21][_]
DES
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2521752A1
Family ID 2034324
Probable Assignee Lopez Amaro Jose Albe
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE ET DISPOSITIF POUR LA CORRECTION DU BEGAIEMENT ET DU
BREDOUILLEMENT
Abstract
_________________________________________________________________
LE DISPOSITIF SELON L'INVENTION A POUR BUT DE CREER UN TRAIN CONTINU
D'IMPULSIONS DONT LA FREQUENCE PEUT ETRE CHOISIE A VOLONTE, AU MOYEN
D'UN CIRCUIT ELECTRONIQUE MINIATURISE, CES IMPULSIONS ETANT APPLIQUEES
A L'UTILISATEUR AU MOYEN D'UN ORGANE D'EXCITATION SENSORIELLE, QUI
PEUT ETRE EGALEMENT CHOISI A VOLONTE POUR LE SOUMETTRE A UNE
EXCITATION TACTILE, OPTIQUE OU ACOUSTIQUE, LE CIRCUIT ELECTRONIQUE
ETANT COMPOSE A PARTIR D'UN CIRCUIT INTEGRE 1 ALIMENTE PAR UNE PILE
ELECTRIQUE 4 ET MONTE COMME MULTIVIBRATEUR ASTABLE AU MOYEN D'UN
CIRCUIT R-C, L'OSCILLATION GENEREE PAR CE CIRCUIT INTEGRE ETANT
APPLIQUEE A LA BASE D'UN TRANSISTOR NPN MONTE EN AMPLIFICATEUR DE
COURANT ET DONT L'EMETTEUR TRANSMET L'OSCILLATION AMPLIFIEE A UN
CONNECTEUR-COMMUTATEUR AUQUEL SONT RELIES, DE FACON SELECTIVE, UN
ELEMENT D'EXCITATION, UNE DIODE ELECTROLUMINESCENTE OU UN HAUT-PARLEUR
MINIATURE OU DES ECOUTEURS.
Description
_________________________________________________________________
-La presente invention concerne un procede et un dispositif de mise en
pratique de ce dernier, permettant, en se basant sur des experiences
precedentes, de corriger les defauts connus sous les noms de
begaiement et de bredouillement, et dont le principe consiste en ce
que, pour corriger ces deux defauts du langage parle, il est
necessaire que la personne qui les presente obtienne de facon continue
un rythme, dont elle est normalement
depourvue, qui, produit par les impulsions perceptibles sensoriel-
lement, lui fournisse un guide pour s'exprimer en parlant d'une facon
correcte, du fait que ces impulsions marquent le rythme d'une
facon continue permanente.
En d'autres termes, le begue ou le bredouilleur
parlera gr Ace aux impulsions qui lui sont fournies and cadence regu-
liere, bien que reglablepar le dispositif extremement simple en ce
qui concerne sa structure, qui sera decrit plus loin.
En ce qui concerne la perception sensorielle, elle
pourra s'effectuer par le toucher, par la vue ou par loue.
Normalement, et meme s'il s'agit d'une personne qui n'est pas
depourvue des sens de la vue et de l'ouie ou qui ne
presente pas une reduction des sens en question, on utilisera nor-
malement le sens du toucher pour recevoir les impulsions de facon
absolument discrete et non perceptible par les interlocuteurs even-
tuels, bien qu'extremement efficacespour la personne qui souffre de
difficultes d'elocutionet qui permettront que cette personne s'adapte
au rythme qui lui sera marque, au moyen du toucher, par le
dispositif de mise en pratique de la methode de correction qui cons-
titue l'objet de l'invention.
Avant de preciser les details de l'objet de l'inven-
tion, il convient d'indiquer que le begaiement est un defaut qui se
manifeste par des difficultes de prononciation de la personne qui en
souffre, aussi bien pour parler que pour lire, qui se caracterise par
des interruptions au cours des phrases avec repetition de syllabes et
des mots entrecoupes, tandis que le bredouillement est caracterise par
le fait que la personne qui en souffre s'exprime de facon tres
difficile et confuse en prononcant les mots.
En tout cas, il existe un fait evident et demontre scientifiquement
qui consiste en ce qu'aussi bien le begaiement que le bredouillement,
et de facon independante des causes qui sont a l'origine de ces deux
defauts du langage parle, sont produits par l'absence du rythme
necessaire par la personne qui en souffre, cette absence de rythme
donnant lieu a une forme d'expressicn orale
imprecise et incorrecte.
Actuellement, et aussi bien dans la branche de la psychotherapie que
dans celle de l'orthophonie, on a realise des progres en ce qui
concerne la rehabilitation ou la correction du
begaiement et du bredoufl ement.
L'orthophonie est basee sur des techniques de
respiration diaphragmatiques, ainsi que de vocalisations, articula-
tion et lecture dirigee, tous ces exercices etant destines a faire que
la personne qui souffre de begaiement obtienne un moyen qui
lui fournisse le rythme dont elle a besoin pour vocaliser
correctement.
On arrive meme a utiliser les doigts de la main pour produire des
chocs avec un rythme approprie qui sera suivi par l'expression orale
de la personne, et c'est la cadence de ces bruits produits par les
doigts de la main du begue qui marque le rythme necessaire Ce systeme
utilise n'est absolument pas ideal du fait qu'au moment o le begue est
soumis a la tension nerveuse la plus forte il a ete demontre qu'il
cesse d'utiliser le moyen que lui fournit le rythme marque par les
doigts de la main et, par consequent, en raison de cette absence de
rythme, le begaiement reapparait avec tous ses
effets pernicieux sur la rehabilitation qui se fait lente et
difficile.
Les techniques de l'orthophonie mentionnees au para-
graphe precedent exigent un effort physique considerable et une grande
concentration qui font que ce procede n'est pas tres utile, C'est
pourquoi les experts en phoniatrie ont recours a l'utilisation
complementaire de certains dispositifs qui
seront decrits plus loin de facon sommaire.
Un de ces dispositifs auxiliaires' pour la correc-
tion du begaiement et du bredouillement est le metronome, qui est
constitue par un appareil dote d'un mecanisme d'horlogerie qui
actionne une tige montee co-me un pendule renverse Cette tige est
dotee d'un contrepoids reglable eten fonction de l'emplacement de
ce contrepoids sur la tige, cette derniere realise un nombre d'oscil-
lations plus ou moins important par unite de temps Naturellement, le
rythme fourni par ce dispositif sera d'autant plus rapide que le
contrepoids aura ete deplace vers le bas de la tige pour atteindre
2521 752
la position desiree Le metronome est l'appareil traditionnel utilise
en musique Le begue, qui utilise le metronome, parlera au rythme des
coups marques par celui-ci, et il a ete demontre que le begaiement
arrive a disparaitre grace a l'utilisation de cet appareil, mais,
cependant, avec le grand inconvenient qui consiste en ce que, sans la
presence continue de celui-ci, le begaiement reapparait de facon
pratiquement inevitable.
Il existe un autre dispositif utilisable dans un
systeme connu appele "Edimburg Masker".
Ce systeme produit ce que l'on appelle un bruit blanc (bruit produit
par toutes les frequences audibles a l'unisson) avec une intensite de
cent decibels au moyen d'ecouteurs speciaux places sur les oreilles du
patient, chaque fois qu'il parle Ce son est produit par un microphone
place dans le larynx du begue pour capter les vibrations des cordes
vocales Le patient arrive a parler
presque correctement mais n'entend pas ce qu'il dit.
Il existe une autre methode appelee "Delayed Auditory
Feddback" (D A F) que l'on met en pratique en utilisant un micro-
phone courant Le patient entend, au moyen d'ecouteurs, sa propre voix
retardee 250 millisecondes, avec un effet semblable a un echo rapide
Cette methode oblige le patient a parler tres lentement,
en reliant les mots progressivement Par la suite, durant le trai-
tement, le patient apprend a parler sans cet equipement.
Cette methode, comme celle qui a ete mentionnee plus haut, presente
l'inconvenient constitue par l'utilisation des ecouteurs, microphones,
etc, ce qui, evidemment, dans la vie normale,
impose des limites et conditionne le patient.
Il existe en outre un autre systeme connu sous le nom de "Voice Onset
Monitor" (V O M) Cet equipement mesure la rapidite avec laquelle le
patient augmente le volume de sa voix en commencant-a emettre des sons
Des recherches ont demontre que les
begues realisent cette augmentation d'une facon anormalement rapide.
Le V O M produit un eclat de lumiere rouge lorsque le commencement est
trop rapide et de lumiere verte lorsqu'il est convenable En therapie,
on realise des exercices en premier lieu avec les voyelles et, par la
suite, on passe a des mots, des phrases, etc. En se basant sur la
technique actuellement utilisee pour corriger le begaiement et le
bredouillement, qui a ete decrite plus haut, on peut etablir deux
conclusions en ce qui concerne les
resultats obtenue, et ces conclusions sont les suivantes.
1) On ne peut pas douter des avantages que fournit l'orthophonie,
c'est-adire la technique qui utilise les moyens indiques plus haut, en
ce qui concerne la rehabilitation du begue ou du bredouilleur, bien
que celle-ci soit en general tres lente,
sujette a des rechutes et, par consequent, pas tres efficace.
2) On a pu observer une difference tres marquee entre les resultats
obtenus dans des centres de rehabilitation et les resultats obtenus
dans la vie courante du begue sans l'aide
des dispositifs dont se servent ces centres de rehabilitation.
On peut dire par consequent que ni le metronome traditionnel ni le
systeme "Edimburg Masker", ni le D A F, ni le V.O M peuvent etre
utilises de facon discrete au cours de la vie quotidienne, etant donne
que, s'il utilise les ecouteurs et autres accessoires, le begue se
sentira soumis a une observation constante
et dans des conditions qui lui feront abandonner cet equipement.
Contrairement aux inconvenients que presente l'uti-
lisation des methodes et des dispositifs connus jusqu'a present, tels
que ceux qui viennent d'etre commentes, l'objet de la presente
invention permet au begue de parler en suivant une cadence d'impul-
sions qui, loin d'etre un exercice isole effectue, par exemple, dans
des centres de rehabilitation, est obtenue de facon continue et
permanente en utilisant le dispositif de mise en pratique de la
methode et qui sera appele dans ce qui suit detecteur de rythme
a frequence variable De cette facon, la personne affectee de begaie-
ment disposera a tout moment et en tout lieu du rythme fourni par ce
dispositif et dont la frequence est reglable a volonte par l'utilisa-
teur. En definitive, le begue se soumettra sans aucun traumatisme a
l'action de ce detecteur de rythme qui lui fournira artificiellement
la cadence et, par consequent, le patient pourra des le commencement
parler sans difficulte, bien que naturellement avec une certaine
lenteur, mais avec l'avantage important d'etre debarrasse de tout
obstacle Il suffira qu'il prononce une syllabe a chaque impulsion
recue et, en peu de temps, il pourra s'exprimer
oralement de facon tres naturelle.
Dans ces conditions, il convient de detacher le fait que le dispositif
detecteur de rythme oppose et qui sera decrit plus loin de facon
detaillee presente la particularite tres importante de permettre, au
moyen d'un traitement continu et extremement discret, d'eviter les
rechutes de begaiement qui se produisent inevitablement
avec d'autres moyens et methodes, tandis que, au contraire, le pro-
cede qui constitue l'objet de l'invention permet d'obtenir de facon
constante des resultats surprenants.
Parmi les avantages du detecteur de rythme, on peut mentionner, par
exemple, le fait que ses dimensions et son poids
sont reduits et qu'il peut etre realise sous la forme d'une montre-
bracelet, ce qui lui permettra de passer pratiquement inapercu de tous
les interlocuteurs possibles, et ce fait qui permet que ne soit pas
exteriorise l'etat du begayeur constitue evidemment un important
avantage pour la recuperation.
Ce dispositif peut etre utilise de facon permanente et sans qu'il soit
necessaire de realiser un traitement dans un centre
de rehabilitation.
Du fait que le begayeur peut utiliser de facon per-
manente ce dispositif pendant qu'il parle, les exercices constants
permettent que la personne affectee et qui utilise ce dispositif
decouvre une sensation croissante d'autoassurance qui contribue de
facon tres notable a la correction du defaut en augmentant la con-
fiance qu'elle a-en elle-meme.
La liberte de mouvement est totale malgre l'utilisa-
tion du dispositif, car; comme il a ete dit plus haut, il peut etre
construit de facon a imiter parfaitement une montre-bracelet.
La perception du rythme ou des impulsions qui deter-
minent la cadence du rythme s'effectue comme il a ete dit plus haut,
de preference par le sens du toucher, de facon que seule puisse per-
cevoir les impulsions la personne qui utilise le dispositif, ce qui
est tres important en ce qui concerne la discretion d'utilisation
de l'appareil.
Naturellement, le begue peut egalement utiliser, en option, d'autres
impulsions perceptibles non pas par le sens
du toucher, mais par celui de l'oule ou de la vue.
La possibilite de regler tres facilement le rythme au moyen d'un
potentiometre prevu dans le dispositif permet d'adapter
la cadence des impulsions aux besoins de chaque instant.
En ce qui concerne les couts de fabrication du dispositif, ils sont
extremement reduits du fait que ses composantes sont pratiquement
toutes disponibles sur le marche et, par consequent,
on peut prevoir que le prix de commercialisation sera tres reduit.
La gamme des frequences du rythme percu par le begue, qui sont
fournies par le dispositif detecteur de rythme a frequence variable,
sera comprise entre dix impulsions par seconde et une impulsion toutes
les trois secondes environ, ce qui permet d'obtenir une gamme
sensiblement plus detendue tant du point de vue qualitatif que du
point de vue quantitatif que celle fournie par des dispositifs comme
le metronome, meme s'il s'agit d'un metronome electronique. De facon
generale, le dispositif de mise en pratique
du procede qui constitue l'objet de l'invention, c'est-a-dire l'appa-
reil appele detecteur de rythme a frequence variable, est constitue a
partir d'un circuit integre qui, alimente electriquement, par exemple
au moyen d'une pile, fonctionne comme un comparateur double, ce qui
est obtenu au moyen de deux amplificateurs operationnels et un divi-
seur de tension; en outre, il existe un flip-flop ou bascule elec-
tronique qui fonctionne conjointement avec un transistor pour
commander la sortie du circuit integre par l'une de ses bornes, en
faisant passer - le signal logique produit par un etage de sortie
(inverseur), avant
d'atteindre l'exterieur du circuit integre.
Ce circuit integre associe avec une serie de compo-
sants externes, en accord avec un circuit determine, constitue un
multivibrateur astable de grande precision dont la frequence de
fonctionnement peut etre changee a volonte par l'utilisateur qui agit
seulement sur une resistance variable dont la valeur ohmique determine
les temps de charge et de decharge d'un condensateur, sous le contr 8
le du circuit integre proprement dit A la sortie de ce
252 1752
circuit, on obtient par consequent des impulsions rectangulaires
d'amplitude tres acceptable Cependant, et pour pouvoir attaquer des
elements de signalisation auxiliaire, comme un haut-parleur, des
ecouteurs ou tout autre dispositif de signalisation, il a ete prevu la
connexion de la sortie du circuit integre directement avec la base
d'un transistor de polarite NPN monte en amplificateur de courant et
qui, par consequent, amplifiera les impulsions generees par
le multivibrateur astable ainsi construit.
De cette facon, on obtient un dispositif de grande efficacite et de
dimensions minimales qui permet d'obtenir les effets
decrits plus haut.
D'autres caracteristiques et avantages de l'invention
seront mieux compris a la lecture de la description qui va suivre
d'un exemple de realisation et en se referant aux dessins annexes,
dans lesquels: la figure 1 represente le circuit theorique du
multivibrateur astable a partir duquel est realisee l'invention la
figure 2 correspond a un exemple de presentation du dispositif de
l'invention dans lequel on peut voir le circuit multivibrateur
introduit dans un bottier de montrebracelet, ce qui
permet d'obtenir un ensemble extremement fonctionnel et compact.
Comme on peut le voir dans les figures mentionnees plus haut,
l'invention a pour objet un dispositif d'application d'un procede de
correction de la tendance qu'ont certaines personnes a begayer ou a
bredouiller, ce procede consistant a appliquer a la personne en
question une serie de cadences rythmees qui lui servent de guide pour
prononcer ou pour epeler les paroles au cours d'une conversation Ces
cadences, comme il sera indique plus loin, peuvent etre obtenues au
moyen d'impulsions tactiles, d'impulsions optiques,
ou meme d'impulsions sonores, perceptibles par la personne en
question.
Ces impulsions sont obtenues, avec un degre de per-
fection eleve, a partir du circuit dont le schema theorique est illus-
tre dans la figure 1.
Dans ce circuit, on voit que le composant actif prin-
cipal est un circuit integre qui porte la reference 1, dote de huit
bornes de connexion et qui est capable, au moyen d'un montage R-C,
de fonctionner comme un oscillateur ou multivibrateur astable.
De facon plus precise, ce circuit integre fonctionne
de la facon suivante.
Le condensateur 2 se charge a travers la resistance 3 en utilisant
l'energie fournie a cet effet par la pile electrique 4 lorsque
l'interrupteur 5 est ferme. Lorsque la charge du condensateur 2 est
telle qu'il existe entre ses p Oles une difference de potentiel
equivalente aux 2/3 de la tension fournie par la pile 4, un
comparateur situe dans
le circuit integre 1 actionne un transistor de decharge prevu ega-
lement dans ce circuit, ce qui donne lieu a la decharge de ce conden-
sateur 2 a travers des resistances 6 et 7, lesquelles durant la
periode de charge du condensateur sont virtuellement court-circuitees
par la presence de la diode 8.
Quand la difference de potentiel entre les plaques du
condensateur 2 atteint une valeur egale au tiers de la tension d'ali-
mentation, un nouveau cycle de charge commence.
Au cours de ces demi-periodes, la sortie du circuit
integre 1 qui porte la reference 9 se trouvait durant la demi-
periode de charge du condensateur 2 dans un etat logique "haut",
c'est-adire avec une tension equivalente, pratiquement, a la tension
d'alimentation, tandis que cette tension diminue brusquement a zero a
partir du commencement de la demi-periode de decharge du
condensateur 2.
On comprendra que, etant donne que le condensateur 2 a
une valeur fixe, la periode totale de fonctionnement du multivibra-
teur ainsi forme dependra totalement de la valeur de resistance et,
plus precisement, de la resistance qui porte la reference 7 qui, comme
on peut le voir dans la figure 1, est une resistance reglable De
cette facon, le fonctionnement decrit et particulierement la fre-
quence de travail choisie pour celui-ci ne dependront pas de la valeur
d'alimentation de la tension, ce qui fait que la precision du
dispositif se maintiendra invariable malgre les possibles pertes de
tension de la pile qui alimente l'ensemble.
La resistance variable 7 est accessible a l'utilisateur
de facon que celui-ci puisse changer a volonte la frequence des impul-
sions produites, en les adaptant a sa convenance Dans ce sens, il
convient de dire que l'on a observe, au cours d'essais pratiques
realises, que la gamme de frequence du circuit est situee entre Hz et
0,33 Hz, c'est-a-dire entre dix impulsions par seconde et
une impulsion toutes les trois secondes environ.
De preference, l'utilisateur percevra les impulsions qui lui marquent
le rythme de prononciation au moyen du sens du toucher et, par
consequent, au moyen d'un vibreur electromecanique insonorise ou
encore au moyen d'un vibreur ou d'un electro-aimant a noyau plongeur
ou au moyen d'un element piezo-electrique qui, dans le circuit de la
figure 1, porte la reference 10, de facon que seul l'utilisateur
puisse percevoir ces impulsions, ce qui confere au
dispositif d'interessantes caracteristiques de discretion.
Dans le but de ne pas soumettre le circuit integre 1 a un courant
excessif et pour pouvoir contr 8 ler les elements qui marquent le
rythme, il a ete prevu un transistor ll qui amplifie l'intensite des
impulsions presentes sur la borne 9 du circuit integre I; dans le
circuit, on peut voir que l'emetteur de ce transistor 11 est relie a
une fiche miniature de type JACK 12 dotee d'un element de commutation
qui transmet le signal du transistor au commutateur 13 au moyen duquel
l'utilisateur pourra choisir de
percevoir les impulsions au moyen du vibreur ou d'un element simi-
laire 10, ou bien d'obtenir des impulsions visibles au moyen de la
diode luminescente 14 dont le courant est limite par la resistance 15.
En option, le dispositif pourra commander un element de perception
sonore des impulsions creees par le multivibrateur astable, ce qui
pourra etre obtenu en reliant le haut-parleur 16 ou les ecouteurs 17,
au moyen d'une fiche adequate, a la zone
mafquee A du connecteur JACK 12.
Par consequent, gr Ace a cette construction, l'utilisa-
teur disposera d'un rythme sequentiel a frequence reglable, au moyen
des sensations tactiles produites par l'element 10 soit sous
forme d'impulsions optiques produites par la diode electrolumines-
cente 14, soit sous forme d'impulsions sonores creees par le haut-
parleur 16 ou les ecouteurs 17 Egalement, on peut prevoir la possi-
bilite de percevoir simultanement les deux types de sensations, par
exemple une perception sonore et une perception tactile des impul-
sions, de facon simultanee.
Etant donne les dimensions minimes des differente composants qui
interviennent dans la construction du dispositif decrit, l'ensemble
peut etre integre dans un espace tres reduit, comme l'indique la
figure 2 qui, a titre d'exemple, prevoit la possibilite de loger tous
les composants dans une carcasse qui simule un bottier-montre, forme
de presentation qui fait que
l'invention soit extremement fonctionnelle.
De cette facon, on obtient un dispositif extremement compact et de
forme pratique qui permet de corriger le defaut de begaiement ou de
bredouillement d'une maniere extremement efficace, ce'qui est
extremement interessant pour les personnes qui souffrent de ces
defauts Si l'on tient compte, en outre, du fait que la structure
decrite est realisee au moyen d'un nombre minime de composants de cout
tres reduit, on peut conclure sans aucun doute
que le systeme et le dispositif decrits pour la correction de ces de-
fauta s'imposent en priorite par rapport aux dispositifs ou procedes
connus pour la realisation des memes fonctions.
Bien entendu, diverses modifications peuvent etre ap-
portees par l'homme de l'art aux dispositifs ou procedes qui viennent
d'etre decrits uniquement a titre d'exemple non limitatif, sans sortir
du cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
R E V E N D I C A T I O N S
1 Procede pour la correction du begaiement et du bredouillement,
caracterise en ce que l'on fournit au sujet une serie d'impulsions
rythmees qui lui servent de guide pour prononcer ou epeler des paroles
au cours d'une conversation. 2 Procede selon la revendication 1,
caracterise
en ce que les impulsions sont tactiles.
3 Procede selon la revendication 1, caracterise
en ce que les impulsions sont optiques.
4 Procede selon la revendication 1, caracterise
en ce que les impulsions sont sonores.
Dispositif pour la correction du begaiement et du bredouillement,
caracterise en ce qu'il consiste a creer un train continu
d'impulsions, dont la frequence peut etre choisie a volonte, au moyen
d'un circuit electronique miniaturise, ces impulsions etant
appliquees a l'utlisateur au moyen d'un organe d'excitation senso-
rielle, qui peut etre egalement choisi a volonte pour le soumettre
a une excitation tactile, optique ou acoustique, le circuit electro-
nique etant compose a partir d'un circuit integre/alimente par une
pile electrique/et monte comme multivibrateur astable au moyen d'un
circuit R-C, l'oscillation generee par ce circuit integre etant appli-
quee a la base d'un transistor NPN, monte en amplificateur de courant
et dont l'emetteur transmet l'oscillation amplifiee a un connecteur-
commutateur auquel sont relies, de facon selective, un element d'exci-
tation, une diode electroluminescente ou un haut-parleur miniature ou
des ecouteurs, tout ceci avec la particularite qui consiste en ce que
la frequence de l'oscillation generee par le circuit integre est
controlee par une resistance reglable accessible a l'utilisateur
et situee dans le circuit R-C de celui-ci.
6 Dispos:itif selon la revendication 5, caracterise en ce que, de
preference, la gamme de frequence de travail du circuit
est comprise entre 0,33 Hz et 10 Hz.
7 Dispositif selon la revendication 5 ou 6, carac-
terise en ce que l'element d'excitation tactile consiste en un vibreur
electromecanique insonorise ou en un vibreur electromagnetique
miniature.
252 1752
8 Procede et dispositif pour la correction des
arythmies de begaiement et bredouillement selon les revendications
precedentes, caracterises en ce que le dispositif est loge entiere-
ment dans une carcasse dont la forme exterieure est semblable a celle
d'une montre-bracelet.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [24][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [25][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2521752
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
34 Кб
Теги
fr2521752a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа