close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2521900A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (7/ 15)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(3/ 8)
[6][_]
Etre
(5)
[7][_]
EST A
(2)
[8][_]
Pas Gene
(1)
[9][_]
Polymer
(1/ 3)
[10][_]
Rayon
(3)
[11][_]
Physical
(2/ 2)
[12][_]
4 s
(1)
[13][_]
7 s
(1)
[14][_]
Molecule
(1/ 2)
[15][_]
DES
(2)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2521900A1
Family ID 3119359
Probable Assignee Lutz Eugen Masch
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
EN Title The invention describes a saw unit which is used as a bench
and mitring saw and has a splitting-wedge follow-up means........
FR Title INSTRUMENT DE SCIAGE UTILISABLE EN TANT QUE SCIE SUR TABLE OU
SCIE A ONGLET
Abstract
_________________________________________________________________
The invention describes a saw unit which is used as a bench and
mitring saw and has a splitting-wedge follow-up means which brings
about parallel follow-up of the splitting wedge during use as a bench
saw and in the initial position does not impair the view of the
workpiece as well as the insertion of the workpiece during use as a
mitring saw. When changing the use from bench to mitring saw or vice
versa, this is automatically achieved by the splitting-wedge follow-up
means owing to the fact that an articulation lever arrangement is used
for the follow-up of the splitting wedge, the lever arms and
articulation points of which are matched to one another in such a way
that a parallelogram is formed in a first pivoting area section of the
articulation points and the pivot bearing point, and that the pivot
bearing point and two of the three articulation points lie on a line
during the transition into a second pivoting area, and that the
corresponding connecting sections from the pivot bearing point to the
first articulation point and from the second to the third articulation
point overlap in the second pivoting area.
A.INSTRUMENT DE SCIAGE UTILISABLE EN TANT QUE SCIE SUR TABLE OU SCIE A
ONGLET.
B.INSTRUMENT DE SCIAGE CARACTERISE EN CE QUE LES POSITIONS DES POINTS
D'ARTICULATION 10, 11, 12 DU GUIDAGE DU COIN 6 ET LES LONGUEURS DES
BRAS DE LEVIERS 7, 8, 9 SONT CHOISIES TELLES QUE: EN POSITION SCIE SUR
TABLE, LA LIGNE L1 RELIANT LE PREMIER POINT D'ARTICULATION 10 A L'AXE
13 EST A PEU PRES PARALLELE A LA TABLE 1, ET EN POSITION SCIE A
ONGLET, LES POINTS 10, 11, 12, 13 FORMENT SENSIBLEMENT UN
PARALLELOGRAMME.
C.L'INVENTION CONCERNE LES INSTRUMENTS DE SCIAGE.
Description
_________________________________________________________________
Instrument de sciage utilisable en tflnt que
scie sur table ou scie a onglet
L'invention concerne un instrument de sciage comportant une lame de
scie entrainee par un moteur, un capot de protection recouvrant en
demi-cercle la lame de scie, un coin de refend, et un guidage de ce
coin agissant en fonction de la position de la lame de scie, ce
guidage etant construit sous la forme d'un mecanisme a leviers
articules et comprenant un premier bras de levier qui est monte sur
l'axe de la lame de scie (premier point d'articulation), et qui porte
sur-son extremite libre le coin de refend, et un deuxieme levier, qui
est relie, articule a une extremite, excentriquement par rapport a
l'axe de la lame de scie, avec le premier bras de levier,
(deuxieme point d'articulation); et a l'autre extremite, avec un
troisieme bras de levier fixe sur la cage (troisieme point
d'articulation).
Dans les scies sur table, il est connu et prevu, quand elles
comportent un coin de refend, de realiser un guidage de ce coin au
moyen de mecanismes de leviers articules qui guident ce coin dans des
conditions telles que ce dernier prend, quand la scie circulaire est
utilisee comme scie sur table, une distance constante par rapport au
point sommital maximum de la lame de scie, independamment de la
profondeur de coupe.
Il est decrit par exemple, dans le document DE-OS 28 54 369, une scie
circulnire a main comportant un dispositif de guidage de ce genre ou
les points d'articulation des bras de leviers sont disposes de facon
qu'il se forme un parallelogramme, de sorte que, si l'on ajuste la
profondeur de coupe1 le coin se deplace en parallele, et que, de ce
fait, la distance par rapport au point sommital est maintenue
constante.
Si la scie doit aussi etre utilisee comme scie a onglet ou la lame de
scie s'enfonce du haut dans une piece de bois, un guidage du coin qui
se deplacerait en parallele limiterait la profondeur de coupe a la
distance maintenue constante entre le coin et le point sommital, et,
en outre, il masquerait la vue sur le point de coupe. Pour cette
raison, dans les modes de construction connus, le coin est fixe
reglable par rapport au point sommital, de sorte que si l'on scie en
onglet, le coin peut etre ajuste a une distance plus grande par
rapport au point sommital. Ce reglage doit toutefois etre fait
prealablement a la main.Dans un mode de realisation connu, la
technique de construction connue prevoit de produire sur un bras de
levier une force de rappel, de sorte que le coin peut s'appuyer
d'abord sur la piece de bois, contre la force d'un ressort quand on
scie en onglet, pendant l'enfoncement de la lame de scie dans la piece
de bois. Ici toutefois, il masque aussi la vue du point de coupe.
Dans d'autres modes de construction, il est connu que l'on peut
ecarter completement le coin pour scier en onglet, ce qui
naturellement, est peu pratique, et qui peut, en outre, etre
dangereux, si, par exemple, on oublie de remonter le coin quand on
doit utiliser la scie comme scie sur table.
Dans les instruments de sciage fixes, qui sont realises sous la forme
combinee de scie sur table et de scie a onglet, il sexiste encore
aucune solution satisfaisante pour le guide du coin
L'invention a pour objet de realiser un guidage de coin, en
particulier pour une scie combinee travaillant sur table et en onglet,
qui assure, quand l'instrument de sciage est utilise comme scie sur
table, un guidage en parallele du coin, dans le champ de reglage de la
profondeur de coupe de la lame de scie, mais qui ensuite, quand on
utilise l'instrument de sciage comme scie enuonglet, guide le coin
d'une facon telle que lavue de la piece en cours de sciage ne soit pas
genee, sans que l'on ait besoin de retirer le coin, et sans qu'il soit
necessaire de prevoir une poignee supplementaire pour ajuster ce coin,
quand on change d'utilisation, en passant du sciage sur table au
sciage en onglet ou inversement.
A cet effet, l'invention propose que, dans un instrument realise sous
la forme d'une scie de table et d'une scie a onglet, comportant une
cage de moteur, montee rotative sur une face d'une table de travail
qui peut tourner sur 180, les positions des points d'articulation du
guidage du coin et les longueurs des bras de leviers sont choisies
telles que, si l'on fait tourner la cage du moteur portant la lame de
scie, d'une position extreme (scie sur table donnant une grande
profondeur de coupe), limitant le champ de rotation de la lame de
scie, dans laquelle la ligne de jonction ideale (ligne de rotation)
allant du premier point d'articulation jusqu'al'axe de rotation (point
de rotation fixe ) du moteur, s'etend a peu pres parallelement a la
table de travail pour l'amener dans l'autre position extreme (G) dans
laquelle cette ligne de jonction forme sensiblement un angle de 75*
avec la table de travail (position de depart pour le sciage en
onglet), dans une premiere section du champ de rotation, le premier
point d 'articulation le deuxieme point d'articulation le troisieme
point d'articulation et le point de rotation fixe forment sensiblement
un parallelogramme que si 1oon passe dans un second champ de rotation1
le point fixe de rotation, le troisieme point d'articulation et le
deuxieme point d'articulation se trouvent sur une ligne et que, dans
ce second champ de rotation. les droites de jonction qui vont du point
fixe de rotation au premier point d'articulation (droite de jonction)
et du deuxieme point d'articulation au troisieme point d'articulation
(droite de jonction) se coupent.
En donnant a la longueur des leviers articules des dimensions de ce
genre, et en disposant de cette facon les points d'articulation, il se
produit, sur un premier champ de rotation, un guidage en parallele du
coin, ceci se produisant de preference jusquta un angle de rotation de
450
A peu pres a cet angle de rotation, le point fixe de la rotation, le
troisieme point d'articulation et le deuxieme point d'articulation se
trouvent sur une meme ligne, de sorte que si la rotation continue, ce
point mort sera depasse, pendant qu'alors la ligne gui relie le
troisieme point d'articulation et le deuxieme point d'articulation
croise la ligne ideale qui va du deuxieme point d'articulation au
premier point d'articulation.
De cette facon, en raison de la position excentrique du second point
d'articulation par rapport au premier point d'articulation, un moment
de rotation agit sur le premier bras de levier, si bien que ce dernier
tourne relativement vite par rapport a la lame de scie, de sorte que,
par cette continuation de la rotation dans le sens de l'agrandissement
de l'angle de rotation, la distance entre le point sommital de la lame
de scie et le coin s'agrandit tres rapidement. Le coin s'engage, au
moins en partie, dans le capot de recouvrement. de sorte que la vision
du point d'appui au cours d'un sciage en onglet n'est pas affectee
dgfavorablement. Avec- ce nouveau guidage du coin, aucune poignee
speciale n'est necessaire quand on doit changer le type de mise en
service et passer du sciage sur table au sciage en onglet et
inversement.
Il est avantageux ici de faire parcourir au deuxieme bras de levier un
trace recourbe de facon appropriee autour du moyeu de fixation de la
lame de scie de facon que ce bras ne vienne s'appuyer sur ce moyeu que
dans la second position extreme. Ainsi, le deuxieme bras de levier ne
gene pas I'operation de rotation. Il peut cependant servir de butee
dans la seconde position extreme, s'il s'appuie, dans cette position,
sur le moyeu de fixation de la lame de scie.
Il est aussi avantageux de realiser les bras de leviers aplatis
lorsqu'on les regarde dans la direcrion axiale, car alors, ils
pourront s'etendre dans l'otroit espace qui se forme entre le capot de
protection et la lame de scie, sans prendre contact avec ce capot,
d'une part, ni avec la lame de scie, d'autre part.
On trouvera dans la description ci-apres d'autres modes de realisation
avantageux des bras de leviers.
L'invention sera mieux comprise en regqrd de la description ci-apres
et des dessins annexes, representant un exemple de realisation de
l'invention, dessins dans lesquels
- la figure 1 represente une scie combinee pour le travail sur table
et en onglet avec un guidage du coin a refend suivant l'invention, ou
la scie est illustree dans sa position d'utilisation en sciage
sur table et,
- la figure 2 montre l'instrument de sciage de la figure 1 dans trois
positions differentes, soit les deux positions extremes limitant le
champ de la rotation et une position intermediaire, qui sont
representees schematiquement.
On peut se rendre compte d'apres la figure 1 du principe de la
construction d'un instrument de sciage avec utilisation du guidage du
coin a refend suivant l'invention. Sur une face d'une table de travail
1, un moteur 2 est monte, rotatif sur un palier support. Le bati du
moteur 2 recoit l'axe de la lame de scie 4, ainsi que le moteur qui
n'est pas figure plus en detail. La table destravail 1 peut tourner
sur- 1800, d'une facon connue en soi, en etant maintenue sur un
chassis, ce que l'on n'a pas illustre non plus pour des raisons de
clarte du dessin.
Quand un instrument de sciage de ce genre est utilise comme scie sur
table, la lame de scie 4 s'engage par une fente dans la table de
travail 1. Suivant l'importance du depassement de la lame de scie hors
de la fente, on obtient des profondeurs de coupe differentes dans la
matiere a scier que l'on pousse dans le sens de la fleche P sur la
table de travail, et qui est alors partagee par la scie Pour maintenir
ouvert le trait de scie qui se forme et pour empecher ainsi un blocage
de la lame de scie dans le materiau scie, il est dispose, apres la
lame de scie 4 dans la direction P du sciage, un coin a refend 5, qui
s'engage dans le trait de scie qui se forme et ecarte les deux parties
l'une de l'autre.Ces coins ont ete deja decrits, et doivent maintenir,
meme si les profondeurs de coupe sent differentes, une distance
constante aIT par rapport au point sommital 5. Ceci est obtenu avec le
mecanisme 6 a leviers articules suivant l'invention. Le mecanisme 6 a
leviers articules comprend un premier bras de levier 7 qui est monte
sur 1 axe de la came de scie 4, rotatif sur le premier point d"articu-
lation 10 Excentriquement par rapport a ce premier point
d'articulation 10, un second bras de levier 8 est relie, avec
formation d'un deuxieme point d articulation 11, a une de ses
extremites, au premier bras de levier 7s et par son autre extremite,
avec un troisieme bras de levier 9, de sorte queil est forme un
troisieme point d'articulation 12.La lame de scie elle-meme peut
tourner sur le point fixe de rotation 13, en commun avec la cage 2 du
moteur. La disposition des leviers articules et des points
d'articulation est etablie de telle facon que, dans la position
illustree en figurel, la ligne L1, qui represente une ligne de
jonction ideale entre le point fixe 13 de rotation et le premier point
d'articulation, s'etend parallelement a la seconde ligne de jonction
L2, qui forme une ligne de jonction entre la deuxieme point il et le
troisieme point 12 d'articulation. Le disposition etablie ainsi en
forme de parallelogramme approximatif des points d'articulation et du
point fixe de rotation assure le guidage en parallele du coin a
refend, qui est relie avec le premier bras de levier 7, reglable dans
une gorge allongee 14.Ce bras de levier 7 s'etend jusqu'a une certaine
distance du premier point d'articulation (10), dans la zone ou est
forme le deuxieme point d'articulation 11, ce qui correspond a peu
pres a la moitie du rayon de la lame de scie. Le second bras de levier
8, qui est relie sur le deuxieme pointd'articulation ll au bras de
levier 7 est realise en forme d'arc, et ce, dans le sens ou la
courbure se trouve entre le deuxieme et le troisieme point
d'articulation, sur le cote de la ligne de jonction L2 qui est a
l'oppose de l'axe de la lame de scie, ou du premier point
d'articulation.De ce fait, le bras de levier 8 contourne le moyeu 15
de la lame de scie, et ne s'y applique pas dans le champ de rotation
desire, de sorte que le mouvement de rotation n'est pas gene. La
longueur du second bras de levier 8 est plus grande que le rayon de la
lame de scie, de sorte que, dans la position de depart qui est
illustree en figure 1, le troisieme point d'partie culation 12 se
trouve en dehors du contour de la lame de scie. Le bras de levier 9
est relie solidement avec le palier support 3, de sorte que la ligne
de jonction qui relie le point fixe de rotation 13 et le troisieme
point d'articulation 12 forme avec la table de travail 1 un angle qui
reste constant.
Quand cet instrument de sciage est utilise comme scie a onglet, on
peut faire tourner la table de travail 1, de la facon connue, de 180
de sorte que la lame de scie tourne sur la face superieure et par
suite, se trouve sur la face sur laquelle se trouve aussi la surface
de travail Cette disposition est illustree par la figure 2. On montre
ici, pour pouvoir illustrer les deux positions extremes de l'ensemble
du champ de rotation, en figure 2, encore une fois la position dans
laquelle la lame de scie se trouve par rapport a la table de travail
1, quand la scie est utilisee comme scie sur table. Cette position est
indiquee par T, et le trace correspondant des bras de leviers et de la
lame de scie est indique en tirets. La position indiquee en traits et
points est une position intermediaire Z, et la position G dessinee en
trait plein montre la position de depart pour le sciage a onglet. Le
champ de rotation total entre la position T et la position G est
d'environ 750.
Dans la position extreme T, la ligne de jonction L1 forme un angle
tres aigu avec la table de travail 1, ou s'etend a peu pres
parallelement a cette table. Les points d'articulation 10, 11, 12 et
le centre de rotation 13 forment un parallelogramme, de sorte que si
l'on fait tourner la lame de scie dans le sens qui agrandira l'angle
forme entre la ligne de jonction L1 et la table de travail, on
maintient un guidage en parallele du coin 5 sur un premier champ de
rotation. La distance alT entre le point le plus bas du coin 5 (bord
inferieur) et le point sommital 5 de la lame de scie est ici
conservee. Clest le cas jusqu'a ce que le point sommital 5 de la lame
de scie traverse en tournant la table de travail.Si la lame de scie
continue a tourner vers le haut, la disposition de leviers suivant
l'invention passe a une position ou la ligne de jonction L1 forme un
angle de rotation d'environ 45e avec la table de travail. Dans cette
posittjion, le deuxieme point d'articulation 11, le troisieme point
d'articulation 12, et le point fixe de rotation 13 se trouvent sur une
ligne qui est designee par V.Si la rotation vers le haut continue a
partir de cette position intermediaire Z,(le trace de la lame de scie
dans cette position n'est represente que partiellement pour plus de
clarte), ce point mort sera depasse, pendant qu'alors, dans le second
champ de rotation, la ligne de jonction L1G se recoupe entre le
premier point d'articulation 10 et le point fixe de rotation 13 avec
la deuxieme ligne de jonction L2G entre le deuxieme point
d'articulation 11 et le troisieme point d'articulation 12 (point
d'intersection K).
Dans cette position de depart G du sciage a onglet, le coin 5 remonte
assez loin et disparait en partie dans un capot de protection qui
n'est pas illustre en detail, et qui recouvre en demi-cercle la lame
de scie. Si, alors, on pose une piece dans laquelle la lame de scie
doit s'enfoncer sur la table de travail 1, le point de coupe est bien
visible. Le dispositif de leviers ne gdne pas non plus la mise en
place de la piece.Si l'on fait tourner alors la cage du moteur avec la
lame de scie jusqu'a la position Z, ce qui correspond a un angle de
rotation de 30'. si l'on regarde a partir de la position de depart G,
la distance entre le peint le plus bas du coin 5 et le point sommital
de la lame de scie passe, de ce fait, de la distance alG a la distance
relativement faible a de sorte que Si les profondeurs de coupe sont
importantes, le coin 5 peut reprendre sa fonction meme -si l on scie
en onglet et s'engage dans7 le trait de scie
I1 est visible d'apres la figure 2 que si l'instrument de sciage doit
etre utilise comme scie a onglet, on n'a besoin d'aucune poignee
supplementaire sur le guidage du coin a refend, car. grace a la
disposition de leviers suivant l'invention > la profondeur de coupe
n'est pas limitee, et car, en outre, le coin est remonte si fortement,
dans la position de depart pour le sciage en onglet par rapport a la
table de travail l que la vue de la piece travaillee n'est pas
affectee. D'un autre cote, avec la meme disposition de leviers, le
guidage en parallele est garanti sur toute la profondeur de coupe
quand on scie sur table.
Les bras de levier de la disposition articulee 6 sont realises aplatis
dans le sens axial, de sorte qu'ils peuvent s'engager sans difficulte
entre la lame de scie et le capot qui l'entoure, qui n'est pas
illustre en detail.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
10) Instrument de sciage comportant une lame de scie entrainee par un
moteur1 un capot de protection recouvrant en demicercle la lame de
scie, un coin de refend, et un guidage de ce coin agissant en fonction
de la position de la lame de scie, ce quidage etant construit sous la
forme d'un mecanisme a leviers articules et comprenant un premier bras
de levier qui est monte sur l'axe de la lame de scie (premier point
d'articulation), et qui porte a son extremite libre le coin de refend,
et un deuxieme levier, gui est relie, articule a une extremite,
excentriquement par rapport a l'axe de la lame de scie, avec le
premier bras de levier, (deuxieme point d'articulation), et a l'autre
extremite, avec un troisieme bras de levier fixe sur la cage
(troisieme point d'articulation), instrument de sciage caracterise en
ce que, dans un instrument realise sous la forme d'une scie sur table
et d'une scie a onglet, comportant une cage de moteur, montee rotative
sur une face d'une table de travail (1) qui peut tourner sur 1800, la
position des points d'articulation (10, 11, 12) du guidage du coin
(6), et les longueurs des bras de leviers (7, 8, 9) sont choisis
telles que, si l'on fait tourner la cage du moteur portant la lame de
scie, d'une position extreme (T) (scie sur table donnant une grande
profondeur de coupe), limitant le champ de rotation de la lame de scie
(4), dans laquelle la ligne de jonction (L1) ideale allant du premier
point d'articulation jusqu'a laxe de rotation (point de roation fixe
13) du moteur, s'etend a peu pres parallelement a la table de travail
(1), pour l'amener dans l'autre position extreme (G), dans laquelle
cette ligne de jonction (LIG) forme sensiblement un angle de 759 avec
la table de travail (1), dans une premiere section du champ de
rotation, le premier point d'articulatiqn (10), le deuxieme point
d'articulation (Il), le troisieme point d'articulation (12) et le
point de rotation fixe (13j forment sensiblement un parallelogramme,
que, si l'on passe dans un second champ de rotation, le point fixe de
rotation le point fixe de rotation (13), le troisieme point
d'articulation (12) et le deuxieme point d'articulation (11) se
trouvent sur une ligne (V) et que, dans ce second champ de rotation,
les droites de jonction qui vont du point fixe de rotation (13) au
premier point d'articulation (10) (droite de jonction L1G) et du
deuxieme point d'articulation (11) au troisieme point d'articulation
(12) (droite de jonction L2G) se coupent.
2) Instrument de sciage suivant la revendication 1, caracterise en ce
que le point fixe de rotation (13), le troisieme point d'articulation
(12) et le deuxieme point d'articulation (11), se trouvent ligne (V)
quand l'angle de rotation est d'environ 45'.
30) Instrument de sciage suivant l'une des revendications 1 et 2,
caracterise en ce que le second bras de levier (9) contourne, par une
courbure appropriee de son trace, le moyeu (15) de fixation de la lame
de scie de facon telle qu'il ne vient s'appuyer sur lui que dans la
deuxieme position extreme (G).
40) Instrument de sciage suivant l'une quelconque des revendications l
a 3, caracterise en ce que les bras de leviers (7, 8, 9) sont realises
aplatis lorsqu'on les regarde dans le sens axial.
50) Instrument de sciage suivant l'une quelconque des revendications 1
a 4, caracterise en ce que le deuxieme bras de levier (8) est realise
avec une longueur plus grande que le rayon de la lame de scie (4).
60) Instrument de sciage suivant l'une quelconque des revendications 1
a 5, caracterise en co que le troisieme bras de levier (9) est fixe
sur le palier support (3) de la cage (2) du moteur.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [18][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [19][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2521900
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[20]____________________
[21]____________________
[22]____________________
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
31 Кб
Теги
fr2521900a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа