close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522415A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (26/ 50)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 24)
[6][_]
Etre
(7)
[7][_]
Tre
(4)
[8][_]
Tric
(4)
[9][_]
Est-a
(3)
[10][_]
Appa
(2)
[11][_]
Ano
(1)
[12][_]
Boi
(1)
[13][_]
Tir
(1)
[14][_]
ICAT
(1)
[15][_]
Molecule
(9/ 17)
[16][_]
graphite
(4)
[17][_]
OY
(4)
[18][_]
carbon
(2)
[19][_]
XOY
(2)
[20][_]
DES
(1)
[21][_]
cipe
(1)
[22][_]
beryllium
(1)
[23][_]
aluminium
(1)
[24][_]
paral
(1)
[25][_]
Physical
(5/ 5)
[26][_]
1 m
(1)
[27][_]
0,2 mm
(1)
[28][_]
de 100 mm
(1)
[29][_]
de 0,6 mm
(1)
[30][_]
1 l
(1)
[31][_]
Organism
(2/ 3)
[32][_]
propor
(2)
[33][_]
X par
(1)
[34][_]
Disease
(1/ 1)
[35][_]
Tic
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522415A1
Family ID 3178979
Probable Assignee Centre National De La Recherche Scientifique
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DETECTEUR PROPORTIONNEL DE RAYONNEMENTS IONISANTS POUR
LOCALISATION A DEUX DIMENSIONS
Abstract
_________________________________________________________________
DETECTEUR PROPORTIONNEL DE RAYONNEMENT IONISANT POUR LOCALISATION A
DEUX DIMENSIONS.
IL COMPREND UN RESEAU DE FILS CONDUCTEURS 2 PARALLELES FORMANT LES
ANODES D'UNE CHAMBRE D'IONISATION ET FONCTIONNANT EN REGIME
D'AVALANCHE ET SE CARACTERISE EN CE QU'IL COMPORTE UN COLLECTEUR
RESISTIF CONTINU 12 A DEUX DIMENSIONS, SITUE ENTRE LES FILS D'ANODE 2
ET LA CATHODE 1 SUR LEQUEL SE FAIT PAR INFLUENCE ELECTROSTATIQUE LA
LOCALISATION D'UNE AVALANCHE ELECTRONIQUE, LA LECTURE DES INFORMATIONS
CONCERNANT L'IMPULSION ELECTRIQUE INDUITE PAR INFLUENCE SUR LE
COLLECTEUR 12 ETANT EFFECTUEE A LA PERIPHERIE DE CELUI-CI.
Description
_________________________________________________________________
i
La presente invention se rapporte a un detec-
teur proportionnel de rayonnements ionisants du type de
ceux qui, de facon connue, fonctionnent par avalanches.
On commencera tout d'abord par rappeler, en se referant aux figures 1
a 3 ci-jointes, le principe de fonctionnement des principaux types
connus de tels
detecteurs proportionnels de rayonnements ionisants.
D'une maniere generale, on rappellera que les compteurs
proportionnels, qui sont des detecteurs tres
utilises, notamment dans les mesures de physique fonda-
mentale, sont des chambres d'ionisation remplies d'un gaz ionisable
dans lesquelles l'amplitude du signal
electrique recueilli lors du passage d'un agent ioni-
sant est proportionnelle au nombre d'ions crees par cet agent dans le
volume de la chambre ou, ce qui revient
au meme, a l'energie perdue par cet agent dans ce volu-
me Cette energie se deduit directement de l'amplitude
de l'impulsion.
Le plus generalement, de tels compteurs sont constitues par une
chambre cylindrique negative et un fil coaxial positif de petit
diametre lorsqu'il s'agit de compteurs fonctionnant selon une seule
dimension Si l'on suppose qu'une seule paire d'ions est formee dans le
volume de la chambre par une particule ionisante
incidente, l'ion positif derive lentement vers le cy-
lindre negatif, tandis que l'electron beaucoup plus le-
ger arrive rapidement dans la region entourant le fil o le champ
electrique est tres intense Cet electron ainsi accelere libere par
chocs de nouveaux electrons qui, acceleres a leur tour, en creent de
nouveaux et
ainsi de suite C'est le phenomene bien connu de l'ava-
lanche Il en resulte alors sur le fil l'apparition d'une impulsion que
l'on detecte aux deux extremites de celui-ci de facon a en situer
aussi precisement que
possible la position dans l'espace.
Dans le mode de mise en oeuvre de la figure
1, la chambre d'ionisation est delimitee par un cylin-
dre 1 conducteur et porte a un potentiel negatif eleve par rapport au
fil coaxial 2 relie a la masse Ce fil 2 est resistif et constitue pour
ce faire, le plus sou-
vent, d'un fil de quartz revetu d'un depot de graphite.
Sous l'effet d'une particule ionisante incidente 3, une impulsion 4
nait en un point du fil 2 et se propage a partir de ce point vers les
deux extremites du compteur o l'on observe les temps T 1 et T 2 de
montee de l'onde
correspondante Dans ce mode de propagation qui est ce-
lui d'une ligne a retard a constantes reparties RC (R etant la
resistance unitaire du fil 2 et C la capacite
unitaire du fil coaxial 2 dans la chambre 1), on demon-
tre que ces temps de montee T 1 et T 2 sont, a condition que la
constante de temps RC soit suffisamment elevee,
proportionnels a la distance entre le point de naissan-
ce de l'impulsion 4 sur le fil 2 et l'extremite de
sortie correspondante de ce meme fil 2 hors de la cham-
bre 1 On parvient donc ainsi en comparant T 1 et T 2 a
determiner la position precise de naissance de l'impul-
sion 4, c'est-a-dire finalement de l'incidence de la particule 3 Un
tel compteur, decrit par exemple dans
le brevet francais 1 590 045, possede au moins deux in-
convenients importants qui sont les suivants: il est d'abord tres
fragile a l'impact d'un faisceau direct de
rayonnements ionisants tel que des rayons X par exem-
ple, car lorsque les avalanches sont trop importantes en nombre et en
intensite, le revetement de graphite qui rend le fil 2 resistif se
deteriore tres rapidement et rend le compteur inutilisable Par
ailleurs, le fonctionnement implique que le cylindre 1 constituant la
chambre soit porte a la haute tension par rapport a la masse, ce qui
peut presenter une gene importante
pour l'experimentateur.
Dans une autre variante de realisation de compteurs
proportionnelsdecrite sur la figure 2, le fil constituant l'anode 2
des conducteurs est realise a l'aide d'un simple fil metallique tendu
et c'est lui qui est porte a la haute tension alors que la chambre
metallique 1 est situee au potentiel de la masse Dans ce type de
compteurs, l'apparition d'une impulsion 4 sous l'effet d'une radiation
ionisante incidente 3 est detectee a l'aide d'une serie de collecteurs
capacitifs discrets 5 connectes a une ligne selfique 6 exterieure a la
chambre 1 d'ionisation proprement dite Dans ces conditions, la
propagation de l'impulsion 4 nee sur l'anode 2 a lieu au travers d'une
ligne a retard a constantes reparties LC, ce qui permet de recueillir
aux deux extremites du compteur des impulsions 7 iden-
tic puisque la ligne a retard ne comporte pas d'ele-
ments resistifs amortissant le signal Il en resulte alors que dans ce
mode de realisation, il suffit de
comparer les epoques d'arrivee des impulsions 7 aux ex-
tremites de la chamre 1 pour determiner l'emplacement de naissance de
l'impulsion 4 sur le fil 2 Un tel compteur connu presente deja un
certain avantage par
rapport a celui de la figure 1 en ce sens que le traite-
ment du signal est plus facile en raison du fait que les impulsions
sont calibrees; par ailleurs, le fil 2 etant un fil metallique
ordinaire ne presente pas la fragilite de celui du compteur de la
figure 1 et le
boitier 1 etant a la masse, il n'en resulte pas d'in-
convenients majeurs pour l'utilisateur.
Quoi qu'il en soit, les deux types de comp-
teurs proportionnels precedents conduisent a la meme difficulte
d'emploi des lors que l'on veut les utiliser non plus comme simple
compteurs lineaires, mais comme
des compteurs capables d'apprecier l'arrivee d'une par-
ticule ou d'un rayonnement electromagnetique ionisant
sur une surface a deux dimensions Pour parvenir prati-
quement a ce resultat, on est contraint d'utiliser un
reseau de fils 2 a, 2 b, 2 c, etc (figure 3) paralle-
les, aux extremites 8 et 9 de chacun desquels on re-
cueille des signaux que l In traite individuellement
selon la nature du compteur comme il vient d'etre ex-
plique pour les deux exemples precedents On concoit ainsi la
difficulte de realisation car si le dispositif
de la figure 3 comporte N fils paralleles, il faut uti-
liser au plus N lignes a retard et N dispositifs elec-
troniques de lecture des informations pour realiser une
localisation a deux dimensions d'une impulsion 4 appa-
raissant en un point du reseau de fils 2.
La presente invention a pour objet un detec-
teur proportionnel de rayonnements ionisants capables
d'effectuer une localisation a deux dimensions de per-
formances comparables aux compteurs precedemment de-
crits, mais d'une mise en oeuvre incomparablement plus simple. Ce
detecteur proportionnel de rayonnements a deux dimensions du genre de
ceux qui comprennent un
reseau de fils conducteurs paralleles formant les ano-
des portees a une haute tension positive d'une chambre
d'ionisation a atmosphere gazeuse contenue dans un boi-
tier conducteur formant cathode et fonctionnant en re-
gime d'avalanche, se caracterise en ce qu'il comporte un collecteur
resistif continu a deux dimensions, situe entre les fils d'anode et la
cathode sur lequel se fait, par influence electrostatique, la
localisation d'une avalanche electronique se produisant au voisinage
d'un fil d'anode, la lecture des informations concer-
nant le temps de montee de l'impulsion electrique ainsi
induite par influence sur le collecteur etant effec-
tuee, a la peripherie de celui-ci, en au moins deux points situes
selon les axes de symetrie du reseau de
fils d'anode.
En d'autres termes, le detecteur proportion-
nel objet de l'invention reunit les avantages des comp-
teurs de l'art anterieur decrits en se referant aux figures 1 et 2 en
ce sens qu'il utilise un collecteur resistif et une ligne a retard du
type RC, et le prin- cipe de la transmission de l'information au
collecteur par influence electrostatique, ce qui permet l'emploi
d'un tel collecteur sous forme continue a deux dimen-
sions, et l'exploitation des resultats a l'aide d'au moins deux
systemes de lecture electronique qui lisent les informations a la
peripherie du collecteur selon les axes de symetrie du reseau de fils
d'anodes Par ailleurs, le detecteur objet de l'invention conserve
l'avantage d'avoir la haute tension sur l'anode et la cathode a la
masse comme les detecteurs connus de la
figure 2 A ces memes detecteurs, il emprunte l'utili-
sation de fils d'anode metalliques conducteurs, sans
revetement de graphite fragilisant, puisque la resis-
tance de la ligne a retard utilisee pour la transmis-
sion des impulsions est celle de la surface du collec-
teur. Selon une caracteristique tres importante et interessante de la
presente invention, la constante de
temps RC de la ligne a retard est augmentee par adjonc-
tion d'une capacite eventuellement ajustable situee en serie entre le
collecteur resistif et la masse de la
cathode Comme on l'a vu en effet a propos des comp-
teurs proportionnels de l'art anterieur decrits sur la
figure 1, le temps de montee des impulsions est fonc-
tion de la constante de temps RC de la ligne a retard constituant le
systeme et on a interet a ce que cette constante de temps depasse au
moins un seuil determine
pour que la lecture des impulsions soit facilitee.
L'existence de cette capacite ajustable (soit par sa surface, soit par
la distance entre la cathode et
l'electrode complementaire) permet precisement d'obte-
nir la valeur maximale souhaitable pour la constante RC. Selon une
caracteristique secondaire mais importante du detecteur objet de
l'invention, le col-
lecteur resistif peutatrededoui 2 een deux collecteurs dis-
tincts identiques mais superposes apres une rotation de 900 dans
l'espace dont chacun comporte sur deux cotes
opposes des bandes conductrices de prelevement de l'in-
formation electrique, le premier collecteur portant
lesdites bandes selon ses cotes orientes dans la direc-
tion de la coordonnee Y etant utilise pour lire les
informations sur la coordonnee X et le deuxieme collec-
teur portant lesdites bandes selon ses cotes orientes dans la
direction de la coordonnee X etant utilise pour lire les informations
sur la coordonnee Y.
Selon une variante de mise en oeuvre interes-
sante de cette caracteristique, l'un au moins des col-
lecteurs resistifs precedents est realise par la fene-
tre d'entree du compteur que l'on a rendue resistive a cet effet; dans
certains cas, on peut prevoir que les deux collecteurs correspondent
chacun a l'une des deux fenetres d'entree du detecteur se faisant face
selon
deux faces paralleles du boitier formant cathode.
L'avantage essentiel de ce dedoublement du collecteur resistif reside
dans la suppression totale des effets de bord et des distorsions de
lecture des informations electriques X et Y qui sont inevitables
lorsque lesdites informations sont prelevees en des
points situes au milieu de chacun des bords d'un col-
lecteur unique En effet, dans le cas de deux collec-
teurs distincts, dont chacun est specialise dans la
lecture de l'une des coordonnees X ou Y du point d'ap-
parition d'une charge par influence, les bandes conduc-
trices laterales utilisees garantissent un ecoulement de ladite charge
selon des lignes de courants toujours perpendiculaires a la direction
commune des deux bandes
paralleles de la plaque collectrice carree ou rectangu-
laire utilisee; on parvient ainsi a une lecture inde-
pendante de chaque coordonnee du point d'apparition
d'une charge par influence.
Le compteur objet de l'invention peut adopter une symetrie plane ou
courbe, notamment cylindrique; il suffit simplement pour cela que le
reseau de fils d'anode definisse dans l'espace une surface reglee, de
meme nature que celle de la cathode d'une part et de l'ecran resistif
d'autre part, la distance respective entre ces differents elements
restant constante Le
collecteur resistif peut etre realise selon tout proce-
de connu et notamment par depot de carbon ou de tungs-
tene sur une feuille de matiere plastique L'obtention par ce procede
d'un collecteur resistif de resistance suffisamment elevee pour
obtenir une constante de temps
RC donnee etant parfoit delicate, on percoit tout l'in-
teret de la capacite complementaire ajustable qui per-
met d'augmenter la capacite repartie C de la ligne a retard pour
ajuster la constante de temps a la valeur souhaitee.
De toute facon, l'invention sera mieux com-
prise en se referant a la description de deux exemples
de mise en oeuvre de l'invention qui seront donnes en
se referant aux figures 4 et 5 ci-jointes sur lesquel-
les: la figure 4 est une vue schematique en perspective cavaliere
eclatee d'un detecteur proportionnel selon l'invention; la figure 5
montre certains elements d'un detecteur
objet de l'invention dans une symetrie d'ordre cylin-
drique;
la figure 6 montre de facon separee les deux collec-
teurs distincts dans le cas d'un dedoublement du col-
lecteur resistif;
la figure 7 montre un exemple de realisation du de-
tecteur objet de l'invention, muni d'un collecteur resistif dedouble
mis en place dans le boitier de l'appareil; la figure 8 vue en coupe
transversale montre un exem- ple de realisation d'un detecteur a deux
collecteurs
distincts, dans le cas o l'un d'entre eux est cons-
titue par la fenetre d'entree du boitier de l'appa-
reil. Sur la figure 4, on a represente un boitier 1 formant cathode et
muni d'une fenetre 10, la cathode 1 etant a la masse La fenetre 10
doit etre a la fois
conductrice (pour assurer la continuite du champ elec-
tric dans le detecteur) et transparente aux rayonne-
ments ionisants a detecter On peut la constituer, par
exemple, de beryllium ou d'aluminium de faible epais-
seur ( 100 1 m) en contact electrique avec le boitier 1.
A l'interieur de la cathode 1, se trouve placee une
serie de fils conducteurs paralleles 2 formant une sor-
te de reseau ou treillis, chacun des fils 2 etant con-
necte en parallele par la ligne 11 a la borne positive
d'une source de haute tension Le reseau des fils con-
ducteurs 2 constitue ainsi l'anode du compteur propor-
tionnel Entre le reseau des fils 2 et la cathode 1, se
trouve insere, conformement a l'invention, le collec-
teur resistif 12 dont la surface est conductrice, conti-
nue et isotrope au point de vue de sa resistivite elec-
tric Le collecteur 12 est relie a la masse par une resistance de
polarisation 22 qui le met au potentiel zero en l'absence de signal La
capacite repartie de la ligne a retard RC ainsi constituee est
augmentee dans
les proportions voulues et ajustables grace a l'elec-
trode conductrice 13, elle-meme a la masse, situee en-
tre le collecteur resistif 12 et la cathode 1.
Les indications electriques correspondant aux influences recues en
provenance du reseau des fils
2 par le collecteur resistif 12 sont transmises et ana-
lysees en quatre points X 1, X 2, et Y 1, Y 2 situes selon
les axes de symetrie du reseau des fils d'anode 2.
L'experience montre que la lecture de ces informations est encore
possible si l'on se contente seulement de deux electrodes X et Y
situees au milieu des deux cotes adjacents du collecteur resistif 12,
une correction systematique que l'on peut calculer par ordinateur
etant alors necessaire pour retablir la symetrie du systeme de lecture
En d'autres termes, celle-ci est
possible a l'aide d'au moins deux prelevements de ten-
sion a la peripherie du collecteur des lors que ces prelevements sont
effectues en deux points situes selon les axes de symetrie du reseau
de fils d'anode Il est evident bien entendu que la lecture est plus
correcte,
c'est-a-dire entachee d'une erreur systematique beau-
coup plus faible, lorsqu'on l'effectue a l'aide de qua-
tre prelevements de tension comme represente sur la fi-
gure 4, au lieu de deux.
Le compteur decrit sur la figure 4 etant,
electriquement parlant, du type de ceux qui, comme de-
crits sur la figure 1, utilisent une ligne a retard de constante de
temps RC, l'exploitation des resultats electriques lus aux points X 1,
X 2 et Y 1 et Y 2 a lieu selon les memes procedes que ceux decrits a
propos du compteur de la figure 1 Le traitement des informations
electriques ainsi recues en X et Y ne necessite par consequent qu'une
double chaine d'analyse du systeme a une dimension Pour l'utilisation
conforme au schema de
la figure 4, on a obtenu une resolution dans la direc-
tion Y parallele aux fils 2 qui est de l'ordre de
0,2 mm pour un detecteur lineaire de 100 mm La resolu-
tion dans la direction X perpendiculaire aux fils
d'anode 2 depend du pas de ces fils qui, dans-la reali-
sation effectuee en laboratoire etait de 0,6 mm; l'ex-
perience montre toutefois que la resolution est supe-
rieure au pas des fils car une impulsion situee entre deux fils
voisins est neanmoins prise en compte par le
detecteur qui, par principe, reagit au "centre de gra-
vite electrique" des charges presentes sur les deux
fils consecutifs.
On a pu constater sur ce prototype que la
cellule de detection conservait son caractere propor-
tionnel jusqu'a une activite de 400 000 coups par se-
conde pour une surface eclairee par la fenetre 10 de
cm 2.
Comme pour tous les detecteurs utilises, la sensibilite de la cellule
a differents rayonnements (X, Y, etc) est liee a la nature du gaz
employe, a sa
pression d'utilisation dans l'enceinte 1 formant catho-
de ainsi qu'a l'epaisseur de gaz traversee par le
rayonnement ou la particule ionisant incident Les do-
maines d'application d'un tel detecteur proportionnel
de rayonnement sont ceux des detecteurs a deux dimen-
sions tels que par exemple, l'obtention d'images a par-
tir de rayons X en laboratoire, la diffusion, la dif-
fraction des rayons X; dans le domaine medical, on
peut envisager des surfaces detectrices de ce type uti-
lisees pour obtenir des radiographies a tres faibles
doses d'irradiation du patient ainsi que des chromato-
graphies a deux dimensions a partir de molecules radio-
actives Enfin, differents materiaux peuvent etre con-
troles par transmission, a l'aide de detecteurs selon l'invention
eclaires par un flux de rayons X. En se referant a la figure 5, on
donnera maintenant un exemple tres schematique d'un mode de
realisation du detecteur proportionnel selon l'inven-
tion dans lequel la symetrie des fils d'anode 2, du
collecteur resistif 12 et de la cathode 1 est cylindri-
que Le fonctionnement d'un tel ensemble est identique 1 l a celui du
detecteur de la figure 4, des lors que les surfaces, des trois
elements constituant le reseau de
fils, le collecteur resistif et la cathode sont 'paral-
leles" et a une distance constante On concoit de meme que, en fonction
de besoins particuliers, d'autres structures geometriques puissent
etre utilisees pour
realiser des detecteurs proportionnels a deux dimen-
sions selon l'invention.
Sur la figure 6, on a represente schematique-
ment cote a cote les deux collecteurs resistifs 12 a et
12 b, resultant, conformement a l'invention, du dedou-
blement du collecteur 12 de la figure 4.
Chacun des collecteurs resistifs 12 a et 12 b de forme carree ou
rectangulaire est equipe sur deux de ses cotes opposes de bandes
conductrices, a savoir 14 et 15 paralleles a l'axe OY du systeme
d'axes XOY pour le collecteur 12 a et 16 et 17 paralleles a l'axe OX
du
systeme d'axes XOY pour le collecteur 12 b Il faut com-
prendre que dans la realite, comme represente par exem-
ple sur les figures 7 et 8, les deux collecteurs resis-
tifs 12 a et 12 b sont superposes dans l'espace avec l'orientation
indiquee sur la figure 6, c'est-a-dire que les deux collecteurs 12 a
et 12 b qui sont identiques
sont en fait superposes dans l'espace apres une rota-
tion de 900 autour de leur centre.
Le premier collecteur 12 a est relie a deux electrodes 18 et 19 fixees
sur les bandes conductrices 14 et 15 qui permettent de recueillir les
informations
X 1 et X 2 sur l'abscisse du point o une impulsion elec-
tric du detecteur cree une charge Q par influence;
le deuxieme collecteur 12 b est relie aux deux electro-
des 20 et 21, fixees sur les bandes conductrices 16 et 17, qui
permettent de recueillir les informations Y 1 et
y 2 sur l'ordonnee du point o apparait la meme char-
ge Q.
La division du collecteur 12 en deux collec-
teurs 12 a et-12 b munis sur leurs bords-des bandes con-
ductrices 14, 15, 16 et 17 permet d'obtenir un champ
electrique uniforme sur chacune d'entre elles et garan-
tit des lignes de courant (en pointilles sur la figu- re 6) paralleles
aux axes OX et OY a chaque depot d'une charge Q par influence en un
point quelconque desdits
collecteurs Il en resulte en particulier comme avanta-
ge important, une suppression complete des effets de bord et des
distorsions de lecture inevitables lorsque,
* le collecteur 12 etant unique, les informations elec-
tric X 1, X 2 et Y 1, Y 2 relatives a l'arrivee du front d'une
impulsion correspondant a l'apparition au point Q(X, Y) d'une charge
par influence, sont prelevees aux
milieux des cotes du collecteur.
Sur la figure 7, on retrouve les memes ele-
ments que sur la figure 4 a ceci pres que le collec-
teur resistif 12 est dedouble en deux collecteurs dis-
tincts et superposes 12 a et 12 b affecte chacun, comme il vient
d'etre expose, a la lecture des informations X 1 X 2 ou Y 1 Y 2
relatives a l'une des coordonnees du point
d'apparition d'une charge Q par influence sur le col-
lecteur.
La figure 8 montre enfin une variante inte-
ressante du compteur de la figure 7, dans lequel l'un
des collecteurs resistifs 12 b est confondu avec la fe-
netre d'entree 10 du bottier 1 Dans cette variante, les deux
collecteurs 12 a et 12 b ont leur face resistive face a face tournee
vers l'interieur du bo tier 1;
des cadres isolants 23 et 24 maintiennent en place res-
pectivement d'une part le collecteur 12 b et, d'autre part, le plan
des fils d'anode 2 Les sorties 20 et 21 du collecteur 12 b delivrent
des informations Y 1 et Y 2
sur l'ordonnee Y de la charge Q developpee sur le col-
lecteur et la sortie 18 du collecteur 12 a, seule visi-
ble sur la figure 8, delivre l'information X 1 Des re-
sistances de polarisation 22 et 25 sont prevues entre
la masse et les sorties X 1 et Y 1 de facon qu'en l'ab-
sence d'impulsions dans le detecteur, les collecteurs 12 a et 12 b
soient au potentiel de la masse.
Dans la realisation de la figure 8, le col-
lecteur resistif 12 b, constituant en meme temps la fe-
netre 10 du compteur, peut etre realise par exemple en plastique
graphite sur sa face interne et metallise
sur sa face externe.
Claims
_________________________________________________________________
REVEND ICAT IONS
1 Detecteur proportionnel de rayonnement ionisant pour localisation a
deux dimensions du genre de ceux qui comprennent un reseau de fils
conducteurs paralleles ( 2) formant 'es anodes portees a une haute
tension positive d'une chambre d'ionisation a atmosphe- re gazeuse
contenue dans un boitier conducteur ( 1) for- mant cathode et
fonctionnant en regime d'avalanche, ca- racterise en ce qu'il comporte
un collecteur resistif continu ( 12) a deux dimensions, situe entre
les fils d'anode ( 2) et la cathode ( 1) sur lequel se fait par
influence electrostatique la localisation d'une ava- lanche
electronique se produisant au voisinage d'un fil d'anode, la lecture
des informations concernant le temps de montee de l'impulsion
electrique ainsi induite par influence sur le collecteur etant
effectuee, a la peripherie de celui-ci, en au moins deux points situes
selon les axes de symetries du reseau de fils d'anode.
2 Detecteur selon la revendication 1, carac- terise en ce que la
constante RC de la ligne a retard est augmentee par adjonction d'une
capacite ajustable ( 13) situee en serie entre le collecteur resistif
( 12) et la masse de la cathode ( 1).
3 Detecteur selon l'une quelconque des re- vendications 1 et 2,
caracterise en ce que le collec- teur resistif ( 12) a la forme d'une
plaque rectangulai- re sur les milieux des faces de laquelle on
preleve les informations electriques.
4 Detecteur selon l'une quelconque des re- vendications 1 a 2,
caracterise en ce que la symetrie du collecteur resistif est
cylindrique.
5 Detecteur selon l'une quelconque des re- vendications 1 a 4,
caracterise en ce que le collecteur resistif consiste en un depot
resistif sur une feuille de matiere plastique.
6 Detecteur selon la revendication 5, ca- racterise en ce que le
collecteur resistif consiste en un depot de carbon sur une feuille de
matiere plasti- que.
7 Detecteur selon l'une quelconque des re- vendications 1 a 6
precedentes, caracterise en ce que le collecteur resistif est dedouble
en deux collecteurs distincts identiques &#x003C; 12 a, 12 b) mais
superposes apres une rotation de 900 dans l'espace dont chacun
comporte sur deux cotes opposes des bandes conductrices ( 14, 15, 16,
17) de prelevement de l'information electrique, le premier collecteur
( 12 a) portant lesdites bandes ( 14, 1-5 15) selon ses cotes orientes
dans la direction de la coordonnee Y etant utilise pour lire les
informations sur la coordonnee X et le deuxieme collecteur ( 12 b)
portant lesdites bandes ( 16, 17) selon ses cotes orien- tes dans la
direction de la coordonnee X etant utilise pour lire les informations
sur la coordonnee Y.
8 Detecteur selon la revendication 7, ca- racterise en ce que l'un au
moins des collecteurs re- sistifs precedents est constitue par la
fenetre d'en- tree ( 10) du compteur que l'on a rendue resistive a cet
effet.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [38][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [39][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522415
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
36 Кб
Теги
fr2522415a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа