close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522804A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (15/ 47)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 29)
[6][_]
ETRE
(16)
[7][_]
Est-a
(7)
[8][_]
DANS
(4)
[9][_]
Tir
(1)
[10][_]
Trai
(1)
[11][_]
Molecule
(5/ 9)
[12][_]
Cl
(3)
[13][_]
DES
(2)
[14][_]
CR
(2)
[15][_]
SEMI
(1)
[16][_]
gallium
(1)
[17][_]
Generic
(1/ 3)
[18][_]
cations
(3)
[19][_]
Polymer
(1/ 2)
[20][_]
Rayon
(2)
[21][_]
Organism
(1/ 2)
[22][_]
precis
(2)
[23][_]
Physical
(2/ 2)
[24][_]
1 micron
(1)
[25][_]
3 mm
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522804A1
Family ID 2111097
Probable Assignee Thomson Csf
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title APPAREIL OCULOMETRE ET SON UTILISATION DANS UN SYSTEME VISEUR
DE TETE
Abstract
_________________________________________________________________
APPAREIL PERMETTANT DE MESURER AVEC PRECISION LA DIRECTION DE VISEE
REELLE DE L'OBSERVATEUR ET DE S'AFFRANCHIR DANS LE DOMAINE DES VISEURS
DITS DE TETE OU DE CASQUE, DE L'UTILISATION D'UN DISPOSITIF
COLLIMATEUR.
IL COMPORTE UN OBJECTIF OPTIQUE 1 POUR FORMER L'IMAGE DE L'OEIL DANS
UN PLAN DE PHOTODETECTION 3. DES CIRCUITS DE TRAITEMENT ET DE MESURE 5
PERMETTENT DE MESURER LE CENTRE DE L'IMAGE CIRCULAIRE DE LA ZONE
PIGMENTEE DE L'OEIL. UNE GLACE 2 SEMI-TRANSPARENTE OU DICHROIQUE
PERMET LE FONCTIONNEMENT DE L'OCULOMETRE ET LA VISION SIMULTANEE DU
PAYSAGE PAR L'OBSERVATEUR. LA FORMATION D'IMAGE PEUT S'EFFECTUER AVEC
UN FAISCEAU DE FIBRES OPTIQUES ORDONNEES CE QUI PERMET D'ELOIGNER
L'ENSEMBLE DE DETECTION ET DE MESURE. L'OEIL PEUT ETRE ECLAIRE EN
INFRAROUGE PAR UNE DIODE ELECTROLUMINESCENTE 4.
Description
_________________________________________________________________
APPAREIL OCULOMETRE ET SON UTILISATION
DANS UN SYSTEME VISEUR DE TETE.
La presente invention concerne un appareil oculometre et son
utilisation dans un systeme viseur de tete.
Dans de nombreux cas, il est utile de connaitre la direction du
regard d'un operateur humain sans lui apporter de gene.
Le probleme se pose en ergonomie (mesure des mouvements oculaires,
mesure des reflexes, de la charge de travail visuel, etc)
et aussi dans le domaine militaire (conduite visuelle de tir, desi-
gnation visuelle d'objectif, etc).
Dans les materiels destines aux laboratoires d'ergonomie, il est connu
d'exploiter a cette fin la formation des images de Purkinje d'une
source lumineuse ponctuelle auxiliaire sur les divers dioptres
constituant l'oeil (voir notamment "Optique physiologique" Tome I
d'Yves Le Grand, editeur Masson) Les mesures de la position de la
grandeur et des defauts geometriques de l'image permettent theori-
quement de connaitre la direction de l'axe principal de l'oeil en
experimentation Le materiel est generalement sophistique et son
application est reservee au domaine du laboratoire.
Dans le domaine militaire, il est connu de faire porter a l'operateur
un casque muni d'un appareil d'optique presentant l'image collimatee,
c'esta-dire projetee a l'infini, d'un symbole (une croix par exemple)
que l'operateur doit amener en coincidence optique avec l'objet vise
Ainsi, la direction donnee par l'image collimatee est liee au casque,
et le probleme revient a mesurer la position dans l'espace d'une
direction liee au casque lui-meme, ou a un objet fixe
sur le casque.
En realite, cette derniere methode n'est qu'un subterfuge; en
obligeant l'operateur a maintenir une direction liee a sa tete dans la
direction reperee, on substitue au reperage de la direction elle-
meme, le reperage d'un objet lie a la direction de reference Cette
methode presente deux types d'inconvenients serieux: l'operateur est
oblige d'amener a coincider une direction physiquement liee a sa tete
avec la direction dans laquelle il veut regarder Or, naturellement, le
mouvement de la tete par rapport au reste du corps constitue une mise
en direction "grossiere" du regard, la mise en direction precise etant
assuree par le mouvement propre de l'oeil dans son orbite par rapport
a la tete, mouvement de tres loin plus precis que le premier La
coincidence ne se trouve donc assuree qu'a la precision du
positionnement grossier; de plus lorsque l'operateur doit suivre un
point mobile, la precision de la poursuite est limitee par la
precision du mouvement de la tete, alors que la poursuite par le
mouvement combine de la tete et des yeux par rapport a la tete est
autrement plus precis; l'operation de mise en direction du regard
n'est pas naturelle, et le reglage de la direction de reference par
rapport a la tete est fixe une fois pour toute pour correspondre a la
direction normale de visee de l'operateur c'est-a-dire celle de l'oeil
en position repos; or, l'experience montre que, suivant la hauteur
verticale de l'objet vise, un operateur qui n'a pas de contrainte due
a un systeme de collimation optique n'effectue pas toujours la visee
selon cette
direction normale de visee et qu'il peut s'en ecarter plus ou moins.
L'invention a pour but de remedier a de tels inconvenients en
procurant un oculometre, c'est-a-dire un appareil capable de deter
miner la direction de visee instantanee de l'oeil par son depointage
angulaire vis a vis d'une direction de reference.
Un objet de l'invention est de permettre, lorsqu'elle est utilisee
dans le domaine militaire precite, de liberer l'operateur dont la
mission est de viser, de la contrainte d'amener en coincidence une
ligne materiellement definie avec la direction de l'objet a viser, en
permettant de mesurer les mouvements angulaires d'amplitude limi-
tee qui resultent des mouvements de rotation des yeux par rapport a
la tete.
Ainsi, un systeme viseur de tete ou de casque complet comportera, en
correspondance avec les mouvements naturels de l'operateur, deux
appareils de mesure: un appareil connu de reperage de direction qui
mesure la position instantanee de la tete de l'operateur par rapport a
un repere fixe qui represente la terre, ou le vehicule, selon
l'utilisation envisagee; un appareil oculometre selon l'invention
permettant la mesure de Pecart de position, c'est-a-dire du depointage
angulaire, de l'axe visuel de l'operateur par rapport a la premiere
direction reperee. Le systeme viseur de tete, ou de casque, ainsi
equipe ne necessite plus de la sorte d'avoir un dispositif collimateur
optique
pour la visee.
1 S Selon la presente invention, il est realise un appareil oculo-
metre pour la mesure des mouvements de rotation de l'oeil dans son
orbite par rapport a la tete de l'observateur, cet appareil pemettant
de mesurer le depointage angulaire presente par la direction instan-
tanee de visee de l'oeil avec une direction de reference corres-
pondant a la direction normale de visee de l'observateur, caracterise
en ce qu'il comporte un objectif optique pour former l'image de l'oeil
dans un plan image, une glace semi-transparente placee entre l'oeil et
l'optique pour permettre a la fois la reception par l'observateur du
rayonnement provenant du paysage exterieur et la transmission vers
l'objectif optique du rayonnement de formation de ladite image, la
glace etant inclinee sur la direction de reference pour reflechir l'un
de ces rayonnements et transmettre l'autre, des moyens de
photodetection bidimensionnelle etant disposes dans le plan image, et
des circuits de traitement etant prevus pour effectuer la lecture des
moyens de photodetection et traiter les signaux pour mesurer la
position du centre geometrique de l'image circulaire de l'iris.
Les particularites de l'invention apparaitront dans la
description qui suit donnee a titre d'exemple non limitatif, a l'aide
des figures annexees qui representent: Fig 1, un schema d'un appareil
oculometre conforme a l'invention; Fig 2, une variante de realisation
preferee de l'appareil oculometre; Figs 3 a 6, des schemas et courbes
relatifs a un exemple de realisation selon la Fig l, relatifs
respectivement aux moyens de photodetection, aux formes d'ondes des
signaux detectes, a un diagramme des circuits de traitement et de
mesure, et au depointage angulaire mesure par les circuits;
Fig 7, un schema simplifie d'une utilisation de l'appareil oculo-
metre dans un viseur de casque.
En se reportant a la Fig I l'appareil oculometre comporte un objectif
optique 1 qui est symbolise, a titre d'exemple, par deux lentilles et
qui sert a former Pimage de l'oeil dans un plan image P. 13 Une glace
semitransparente 2 est disposee entre l'oeil OE et l'optique 1 pour
permettre a la fois la reception par l'observateur du rayonnement RP
provenant du paysage exterieur et la transmission vers l'optique du
rayonnement RO qui provient de l'oeil et qui sert a former l'image de
l'oeil a travers l'objectif Le miroir 2 est incline sur la direction
de reference constituee par la direction normale de visee DNV, pour
reflechir l'un de ses rayonnements et transmettre l'autre La direction
normale de visee est, comme il a ete dit, la direction dans laquelle
l'oeil vise lorsqu'il est au repos dans son orbite, c'est-a-dire qu'il
n'est sollicite ni a droite, ni a gauche, ni vers le haut, ni vers le
bas Dans la version representee, le
rayonnement issu de la scene observee parvient a l'oeil par trans-
mission et le rayonnement destine a la formation d'image est reflechi
par la glace 2; l'inverse peut etre realise, en ce sens que le paysage
peut etre observe par reflexion sur la glace et l'image de l'oeil
formee par transmission Compte-tenu de la distance comme presentee
entre l'oeil et l'objectif 1 l'image de l'oeil se forme dans le plan
image P dans lequel sont disposes des moyens de photodetection
bidimensionnelle 3 qui peuvent consister, comme represente, en deux
barrettes detectrices 3 X et 3 Y arrangees selon deux directions
orthogonales x et y.
Pour remedier a un eclairage ambiant eventuellement insuf-
fisant, il peut etre prevu en outre des moyens d'eclairage 4 de
l'oeil.
Une solution avantageuse consiste a utiliser une diode electro-
luminescente en circuit solide a l'arseniure de gallium fonctionnant
dans la bande infrarouge 0,8 a 1 micron, etant donne d'une part, que
cet element peut etre de faible dimension ( 2 a 3 mm de diametre) et
peut donc etre aisement incorpore sur la structure, par exemple monte
solidaire de l'objectif, et que, d'autre part, le rayonnement emis RI
n'est pas visible et donc non genant pour l'observateur Il est entendu
que les barettes detectrices 3 sont sensibles a ce rayonnement La
diode 4 qui emet le rayonnement infrarouge Ri est alimentee en continu
par une alimentation non figuree L'appareil comporte, en outre, des
circuits 5 pour la lecture du dispositif photodetecteur et le
traitement des signaux detectes en vue de mesurer le depointage AD
presente entre la direction de visee instantanee DIV
de l'oeil et la direction de reference DNV.
En presence d'une source eclairante 4 la glace semi-trans-
parente 2 est traitee pour former un miroir dichroique en sorte de
reflechir un rayonnement et transmettre l'autre; l'un des rayon-
nement est le visible provenant de la scene exterieure, et l'autre,
le rayonnement infrarouge produit par la diode emettrice 4.
Le miroir semitransparent ou dichroique 2 peut etre realise de maniere
connue par l'association de deux prismes, comme indique sur la Fig 2
par les elements 7 et 8 accoles par une face traitee
pour former la glace 2.
Selon la variante representee Fig 2, la formation d'image utilise une
transmission par fibres optiques permettant de placer a distance les
moyens de traitement et de mesure Cette transmission comporte un
premier element optique 9 qui forme l'image de l'oeil OE sur une face
terminale d'un faisceau de fibres optiques ordonnees 10, l'image
reelle produite a l'autre face terminale de ce faisceau de fibres est
reprise par une deuxieme optique 11 pour etre
formee, par exemple, sur lecran d'un tube vidicon de prise de vues.
Le bloc 12 represente le tube vidicon et des circuits associes grace
auxquels on effectue la mesure du depointage Dans un version de ce
genre, les circuits de traitement et de mesure peuvent etre plus
elabores, bases sur des techniques d'identification de forme par
correlation, par poursuite video etc On pourra se reporter en
particulier au brevet francais 2 302 004 qui decrit un systeme de
poursuite video Le principe d'un tel traitement de signal est base
sur l'exploitation des transitions de luminance dans le signal video.
Une fois determinees les transitions utiles a la poursuite, un calcu-
lateur delimite une portion rectangulaire de l'image dite fenetre o se
trouve l'objet a poursuivre Puis, en ayant divise cette portion
d'image en quatre zones egales par des axes paralleles aux bord de la
fenetre, le calculateur effectuera des pesees pour mesurer la la
proportion de la surface d'objet comprise dans chacune des zones,
et en deduire la nouvelle position du barycentre de l'image.
1 S Pour la comprehension on a explique le fonctionnement a l'aide des
Figs 3 -a 6 suivantes au moyen d'une realisation simplifiee du
detecteur compose de deux barettes selon la Fig I et de circuits
elementaires selon la Fig 5 Les moyens de photodetection sont
determines pour permettre de mesurer ulterieurement la position
du centre geometrique de l'image de la zone pigmentee de l'oeil,
c'est-
a-dire l'iris, et qui est representee par le cercle Cl On se rend
compte que les elements detecteurs des barettes qui sont a l'in-
terieur du cercle Cl recoivent moins de lumiere que les elements qui
sont a l'exterieur de ce cercle etant donne que ces cellules
exterieures correspondent soit au blanc de l'oeil, soit a la peau de
l'observateur consideree plus claire que l'iris Le cercle Cl coupe la
barrette 3 X aux points A et B et la barette 3 Y aux points C et D.
Compte-tenu de ce qui vient d'etre dit, les signaux Si et 52
respectivement detectes par ces barrettes sont representes schema-
tiquement sur la Fig 4 On peut considerer que ces signaux ont une
amplitude moyenne V 2 en dehors de la zone pigmentee du cercle et un
niveau inferieur, de l'ordre de VI, a l'interieur de la zone
pigmentee Les detecteurs peuvent etre constitues par des dispo-
sitifs a transfert de charge dits DTC Les barrettes en circuit solide
de ce type peuvent fournir une resolution fine, comportant jusqu'a
environ 2 000 points, c'est-a-dire elements, par barrette Pour la
realisation du montage du dispositif detecteur 3 on pourra se
reporter, par exemple, au brevet francais 2 450 463.
Un circuit de base de temps ou horloge 13 produit un signal S
d'horloge H qui permet de cadencer les circuits DTC formant les
barrettes 3 X et 3 Y Le circuit d'horloge est utilise egalement pour
synchroniser les circuits de traitement representes a la Fig 5 pour
l'une des voies, la voie X, etant entendu qu'un montage similaire est
prevu pour la voie Y Le signal SI est applique a l'entree d'un circuit
comparateur 14 o il est compare a un seuil VS qui est predetermine
pour se situer entre les valeurs V 2 et VI (Fig 4), ainsi lorsque le
signal de detection franchit les points A et B correspondant aux
limites du cercle CI, il se produit a chaque fois un basculement de la
sortie du comparateur 14 Cette sortie commande un commu-
tateur 15 qui permet de commuter la frequence d'horloge locale de la
valeur H a la valeur H/2 grace a un circuit diviseur par deux 16
incorpore sur la liaison correspondante Le signal d'horloge de
frequence H, ou H/2, est applique a un circuit de comptage 17 suivi
par une memoire tampon 18 qui fournit la valeur de mesure XM du point
M Un circuit 19 de detection du front descendant sert a remettre a
zero le compteur et a commander la memoire
tampon 18.
Apres chaque remise a zero du systeme l'horloge commande la lecture du
detecteur cellule apres cellule Cette remise a zero s'effectue au
debut de chaque lecture Tant que c'est la zone qui correspond a la
partie blanche de l'oeil qui est detectee, le signal reste de valeur
elevee et depasse le seuil VS, le commutateur 15 reste dans la
position tel que le signal H est transmis au compteur 17 Ce compteur
totalise le nombre de coups d'horloge qui a ete necessaire pour
atteindre le point A, situe sur la frontiere des zones blanches et
pigmentees de l'oeil Des que le signal devient faible en A, donc
inferieur au seuil, le compteur a enregistre le nombre NA de coups
d'horloge proportionnel a la distance FA le commutateur 15 bascule et
transmet alors le signal H/2 vers le compteur qui totalise la moitie
du nombre de coups d'horloge necessaires pour aller de A en B,
c'est-a-dire (NB-NA)/2 Enfin, lorsque le signal remonte en B le
compteur a totalise (NA+NB)/2 ce qui represente l'abcisse du point
milieu de AB, c'est-a-dire l'abcisse XM du centre M de la zone
pigmentee CI Cette valeur est transferee dans la memoire 18 a la fin
de ce cycle de comptage et la valeur precedemment stockee au cours du
cycle precedent est transmise vers Putilisation Un nouveau cycle de
comptage peut recommencer La detection du front correspondant au point
B du signal SI est effectuee par le circuit 19 connecte en sortie du
comparateur 14 et qui commande la lecture du compteur dont
l'information est stockee dans la memoire 18 et remet le systeme a
zero. Un circuit de traitement semblable est associe a la sortie 52 de
l'autre detecteur 3 Y pour fournir l'ordonnee YM du meme point M Les
coordonnees de M donnent la position du centre de la
pupille de l'oeil.
En connaissant la position de l'oculometre par rapport a la tete (Fig
6), ce qui revient a connaitre la position du plan detecteur vis a vis
du centre de rotation CR de l'oeil, on peut determiner la
direction de la visee par les relations donnant le depointage angu-
laire en gisement AG et en site AS: tg AG=XM/L et tg AS=YM/L valeurs o
le parametre L represente la distance entre le centre de rotation CR
et le plan image P. Dans un appareil oculometre conforme a l'invention
on utilise l'image de l'oeil et la difference de reflectivite du blanc
de l'oeil et de la partie pigmentee Cette partie pigmentee etant
circulaire son centre qui se situe tres sensiblement au centre dc la
pupille peut
etre repere aisement grace a un dispositif detecteur a deux dimen-
sions, ou a l'aide d'un circuit de reconnaissance de forme plus
elabore. La Fig 7 montre une utilisation sur un viseur de casque Le
systeme viseur de casque comporte un appareil de reperage de direction
qui peut etre, par exemple, du type optique represente avec un
groupement de diodes electroluminescentes 20 montees sur le casque 21,
un capteur 22 et un calculateur 23 pour traiter les signaux detectes
en 22 et mesurer la direction de reference DR liee au casque
L'alimentation successive et sequentielle des diodes est produite a
partir du bloc 23 Le capteur est fixe sur l'avion, monte a l'interieur
du cockpit Des solutions de ce genres sont nombreuses on pourra se
reporter notamment au brevet francais 2 399 033 Le dispositif de
reperage de direction peut egalement etre realise selon une solution
magnetique; dans cette version un capteur est solidaire du casque et
l'element radiateur est solidaire de l'avion, ou du vehicule considere
Un dispositif de mesure de ce genre est decrit
dans le brevet francais 2 458 838, le capteur et le radiateur compor-
tent chacun un montage a trois bobines definissant les axes d'un
triede cartesien Le systeme viseur de casque comporte en outre
l'appareil oculometre represente par sa glace 2, l'optique 9 et la
fibre 10 qui permet de positionner a distance les moyens de detec-
tion et de mesure qui sont symbolises par le bloc 24 et qui
fournissent la valeur du depointage AD au calculateur 23 Cette valeur
AD represente la valeur additionnelle a rajouter en valeur-et en signe
a celle mesuree par l'ensemble de reperage 20, 22 et 23
pour obtenir la direction de visee reelle et instantanee de l'ope-
rateur La glace 2 est montee tournante autour d'une charniere en R
pour pouvoir etre placee dans la position de repos figuree en
pointille lorsque l'operateur n'a pas besoin d'effectuer de visee Dans
la version representee, la direction de reference DR liee au casque a
ete choisie correspondant a la direction normale de visee DNV de
l'observateur.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS1 Appareil oculometre pour la mesure des mouvements
derotation de l'oeil dans son orbite par rapport a la tete de
l'obser-vateur, l'appareil permettant de mesurer le depointage
angulaire instantane presente par la direction de visee de l'oeil avec
une direction de reference correspondant a la direction normale de
visee (DNV) de l'observateur, caracterise en ce qu'il comporte un
objectif optique ( 1) pour former l'image de l'oeil dans un plan image
(P), une glace semitransparente ( 2) placee entre l'oeil et
l'optiquepour permettre a la fois la reception par l'observateur du
rayon-nement (RP) provenant du paysage exterieur et la transmission
vers l'optique du rayonnement (RO) de formation de ladite image, la
glace etant inclinee sur la direction de reference pour reflechir l'un
de ces rayonnements et transmettre l'autre, des moyens de
photodetectionbidimensionnelle ( 3) dans le plan image, et des
circuits de trai-tement ( 5) des signaux detectes pour effectuer la
lecture des moyens de detection et traiter les signaux pour mesurer la
positiondu centre geometrique de l'image de l'iris de l'oeil. 2
Appareil oculometre selon la revendication 1, caracterise ace qu'il
comporte en outre des moyens d'eclairage de l'oeil ( 4). 3 Appareil
oculometre selon la revendication 2, caracterise ence que les moyens
d'eclairage consistent en une diode electro-luminescente en circuit
solide, rayonnant dans le proche infrarouge,et que la glace ( 2) est
traitee dichro Tque. 4 Appareil oculometre selon l'une quelconque des
revendi-cations precedentes, caracterise en ce que les moyens de
formation d'image sont constitues a l'aide d'un faisceau de fibres
optiques ordonnees ( 10) dont une extremite est couplee par une
optique ( 9) a la glace ( 2) et dont l'autre extremite est couplee par
une autreoptique ( 11) aux moyens de photodetection et de traitement (
12).il Appareil oculometre selon l'une quelconque des revendi-cations
precedentes, caracterise en ce que les moyens de photo-detection ( 3)
comportent deux barrettes disposees selon deux direc-tions
orthogonales, les barrettes etant en circuit DTC. 6 Appareil
oculometre selon l'une quelconque des revendi- cations 1 a 4,
caracterise en ce que les moyens de photodetection utilisent un tube
vidicon et que les circuits de traitement et de mesure procedent a une
reconnaissance de forme par correlation oupoursuite video. 7
Utilisation sur un viseur de tete ou de casque d'un appareiloculometre
selon l'une quelconque des revendications precedentes,l'ensemble
viseur etant constitue par l'appareil oculometre et par un appareil de
reperage de direction ( 20, 22, 23) de type optique ou magnetique. 8
Utilisation selon la revendication 7 et dans lequel l'appareil
oculometre est de preference realise selon la revendication 4,
caracterise en ce que la glace de l'appareil oculometre est montee
pivotante pour etre disposee hors du champ de vision lorsqu'elle n'est
pas utilisee, et que les moyens de photodetection et de traitementsont
situes a distance du casque.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [28][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [29][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522804
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
31 Кб
Теги
fr2522804a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа