close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522825A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (119/ 177)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(44/ 85)
[6][_]
Etre
(20)
[7][_]
DANS
(12)
[8][_]
Est A
(6)
[9][_]
Saos
(3)
[10][_]
WRI
(2)
[11][_]
Vi 4
(2)
[12][_]
FTN
(2)
[13][_]
HDS
(2)
[14][_]
Unr
(1)
[15][_]
Dwu
(1)
[16][_]
INI
(1)
[17][_]
RIS
(1)
[18][_]
UVO
(1)
[19][_]
Aof
(1)
[20][_]
Mliv
(1)
[21][_]
Kni
(1)
[22][_]
Ls 1
(1)
[23][_]
PCAD
(1)
[24][_]
Rgr
(1)
[25][_]
Tn I
(1)
[26][_]
Lic
(1)
[27][_]
AIID
(1)
[28][_]
Ilvi
(1)
[29][_]
Klo
(1)
[30][_]
Ove
(1)
[31][_]
Aoii
(1)
[32][_]
Wif
(1)
[33][_]
I-t
(1)
[34][_]
Ell-1
(1)
[35][_]
ISK
(1)
[36][_]
Sli
(1)
[37][_]
UGI
(1)
[38][_]
Oodd
(1)
[39][_]
IVDH
(1)
[40][_]
NOI
(1)
[41][_]
NOD A
(1)
[42][_]
MRJ
(1)
[43][_]
DMR
(1)
[44][_]
ESSS
(1)
[45][_]
MIH
(1)
[46][_]
Zoo-1
(1)
[47][_]
INVA
(1)
[48][_]
Enoa
(1)
[49][_]
Ner
(1)
[50][_]
Physical
(39/ 44)
[51][_]
2 l
(2)
[52][_]
300 W
(2)
[53][_]
3 l
(2)
[54][_]
1 m
(2)
[55][_]
2 N
(2)
[56][_]
311 dm
(1)
[57][_]
9 oz
(1)
[58][_]
rt
(1)
[59][_]
1 V
(1)
[60][_]
14 K
(1)
[61][_]
33 J
(1)
[62][_]
4 W
(1)
[63][_]
36 J
(1)
[64][_]
140 V
(1)
[65][_]
390 V
(1)
[66][_]
711 V
(1)
[67][_]
130 V
(1)
[68][_]
13 N
(1)
[69][_]
11 %
(1)
[70][_]
11101 M
(1)
[71][_]
111 %
(1)
[72][_]
3 d
(1)
[73][_]
11,1011 V
(1)
[74][_]
31 V
(1)
[75][_]
11 V
(1)
[76][_]
111 lb
(1)
[77][_]
1 l
(1)
[78][_]
-8110 d
(1)
[79][_]
11110 d
(1)
[80][_]
4 m
(1)
[81][_]
141 l
(1)
[82][_]
211113 M
(1)
[83][_]
4 N
(1)
[84][_]
1 s
(1)
[85][_]
2719 M
(1)
[86][_]
9 L
(1)
[87][_]
9 M
(1)
[88][_]
0 ms
(1)
[89][_]
113,3 g
(1)
[90][_]
Molecule
(27/ 37)
[91][_]
DES
(8)
[92][_]
CY
(3)
[93][_]
Cl
(2)
[94][_]
Val
(1)
[95][_]
U 2113
(1)
[96][_]
Se
(1)
[97][_]
RRCS
(1)
[98][_]
COOD
(1)
[99][_]
CO
(1)
[100][_]
COH
(1)
[101][_]
riol
(1)
[102][_]
Zn
(1)
[103][_]
Iva
(1)
[104][_]
MOMI
(1)
[105][_]
H-
(1)
[106][_]
fim 1
(1)
[107][_]
=S
(1)
[108][_]
Li
(1)
[109][_]
Ms
(1)
[110][_]
CIH
(1)
[111][_]
Disn
(1)
[112][_]
Dmam
(1)
[113][_]
anms
(1)
[114][_]
NOD
(1)
[115][_]
Me
(1)
[116][_]
11 f
(1)
[117][_]
PMTC
(1)
[118][_]
Company Reg No.
(5/ 5)
[119][_]
TC 109
(1)
[120][_]
TC 115
(1)
[121][_]
lu 11101
(1)
[122][_]
CI 1111
(1)
[123][_]
al 183
(1)
[124][_]
Disease
(2/ 4)
[125][_]
Bruit
(3)
[126][_]
Tic
(1)
[127][_]
Organism
(2/ 2)
[128][_]
proba
(1)
[129][_]
anoa
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522825A1
Family ID 2034196
Probable Assignee Univ Johns Hopkins
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title APPAREIL ET PROCEDE DE FILTRAGE DE DONNEES RETROSPECTIVES
POUR UN SYSTEME DE DETECTION DE CIBLES
Abstract
_________________________________________________________________
and #38;#60;P and #62;LE PROCEDE DE FILTRAGE DE L'INVENTION CONSISTE A
DETERMINER LA PRESENCE DE CIBLES PROBABLES SUR LA BASE DE CONTACTS
DETECTES PAR ANALYSE DANS UN OU PLUSIEURS SECTEURS PREDEFINIS DE
POSITIONS. and #38;#60;/P and #62; and #38;#60;P and #62;LE PROCEDE
CONSISTE A DETECTER ET A COMPARER LA POSITION DE CHAQUE CONTACT AVEC
LES POSITIONS DE CONTACTS DETECTEES DANS DES ANALYSES PRECEDENTES POUR
DEFINIR DES PROFILS DE VITESSE INDIQUANT QUELS CONTACTS PRECEDENTS
RENFORCENT LA PROBABILITE QUE LE CONTACT EN QUESTION REPRESENTE UNE
CIBLE AYANT UNE VITESSE RENTRANT DANS UNE BANDE DEFINIE. LE PROFIL DE
VITESSE LE PLUS APPROPRIE, OU DE LA QUALITE LA PLUS ELEVEE, ASSOCIE AU
CONTACT INTERESSANT EST COMPARE A UN SEUIL PRESELECTIONNE EN RELATION
AVEC UN TAUX D'ALARME ERRONE POUR INDIQUER QUE LE CONTACT INTERESSANT
REPRESENTE UNE CIBLE PROBABLE AYANT UNE VITESSE RENTRANT DANS LA BANDE
DEFINIE PAR LE PROFIL DE VITESSE RENTRANT DANS LA BANDE DEFINIE PAR LE
PROFIL DE VITESSE DE QUALITE MAXIMALE QUAND LA QUALITE MAXIMALE
DEPASSE LE SEUIL. APPLICATION A UN SYSTEME RADAR. and #38;#60;/P and
#62;
Description
_________________________________________________________________
La presente invention se rapporte au traitement de donnees dans un
systeme
radar, sonar, ultrasonique ou un autre systeme de communication et
detection d'objets, dans lequel plusieurs secteurs relies le long
d'une, de deux ou de trois dimensions sont sequentiellement examines
pour detecter la presence d'un objet, ou cible En correspondance,
l'invention s'applique a des systemes qui assurent une explo-
ration circulaire, une exploration laterale oscillante ou alternative
ou bien une exploration avec reseau d'elements
en phase.
Differents systemes ont ete mis au point, en particulier dans le
domaine technologique du radar, pour detecter en surface des cibles
dans des environnementsmarins affectes par un brouillage, o le rapport
signal/bruit peut etre modere ou petit Dans de tels systemes, il
existe souvent un compromis entre la probabilite d'une alarme erronee
Pfa (ou un taux
d'alarme erronee) et la securite de detection d'une cible.
Pour faire en sorte qu'aucune cible ne soit omise, on a souvent opere
avec ces systemes connus en augmentant le taux de probabilite Pfa ou
en passant sur un mode de detection different Lorsqu'une
discrimination entre une cible et un brouillage est d'une importance
essentielle, le taux de probabilite Pfa est diminue et il en resulte
une reduction de la securite de detection On a egalement utilise dans
des systemes connus une adaptation des seuils de detection pour
differents environnements (cf brevet US N O 4 005 415).
On a cherche par le passe a conserver une haute securite de detection
et un faible taux de probabilite Pfa' notamment dans differents
environnements affectes par des parasites et du brouillage en operant
avec un seul processeur
mais on n'a obtenu qu'un succes limite.
La presente invention concerne un filtre de donnees retrospectives qui
examine chaque contact detecte (qui indique la presence d'une cible,
de parasites, d'un
brouillage ou d'un objet dont la detection n'est pas interes-
sante) par rapport aux positions respectives de contacts detectes a
plusieurs instants precedents et identifies La position de chaque
contact examine, appelee un contact
interessant, est comparee en operant par paires avec la posi-
tion de chaque contact precedent se produisant dans un interval-
le de temps defini A un instant donne, il existe seulement un contact
interessant, habituellement le contact le plus recemment introduit On
en deduit un nombre de vitesse se rapportant a la difference de
positions dans le temps pour chacune desdites comparaisons effectuee
par paire Chaque nombre de vitesse correspond a une bande de vitesses
dans
iolaquelle une;cible peut se deplacer Les comparaisons effec-
tuees par paire pendant l'intervalle de temps defini et pour
lesquelles un nombre de vitesse particulier rentre dans ledit
intervalle de temps etablissent une evolution de contacts qui peut
etre representee par un profil de vitesse Le profil de vitesses
indique le nombre total et les instants des contacts
precedents qui correspondent au nombre de vitesse respectif.
Le nombre total de contacts et/ou le minutage relatif desdits contacts
dans un profil de vitesse sont utilises pour engendrer une valeur de
qualite indiquant la probabilite ou 201 'eventualite raisonnable qu'un
objet ou cible interessant soit represente par les contacts
apparaissant dans le profil de vitesse Lorsqu'un contact interessant
est compare avec des contacts le precedant dans le temps, les profils
de vitesse sont mis a jour lorsque des contacts precedents qui
sont en correlation avec le contact interessant sont filtres.
A mesure que des contacts interessants successifs penetrent dans le
filtre de donnees retrospectives, les differents profils de vitesse
sont ramenes dans la condition initiale
et remis a jour.
Conformement a un mode prefere de realisation de l'invention, les
temps identifies sont definis comme des temps d'exploration ou
d'analyse dans lesquels chacun de plusieurs secteurs positionnels
(relies suivant une, deux ou trois dimensions) font l'objet d'une
exploration periodique par un radar ou un autre systeme de ce genre En
plus d'exclure les contacts qui sont places a l'exterieur des secteurs
positionnels par l'operation de comparaison, l'invention etablit
egalement une limite de vitesse qui limite en outre
le nombre de contacts qui sont consideres comme valables.
Des contacts qui suggerent la presence d'un objet se deplacant
trop rapidement ou trop lentement pour etre une cible inte-
ressante sont rejetes et ne sont pas pris en consideration
dans les profils de vitesses.
En outre, pour traiter des analyses multiples de donnees, il est
necessaire de disposer d'un procede efficace de memorisation et de
lecture des donnees obtenues Les moyens
de memorisation les plus efficaces qui permettent l'enregistre-
ment et la lecture des donneesaux vitesses elevees voulues pour
traiter en temps reel de signaux de radar sont constitues par des
memoires a accees selectif MOS (RAM) Ces memoires peuvent etre
utilisees pour memoriser et traiter plusieurs milliersde contacts
radar par analyse si on a concu un procede efficace d'exploration de
la memoire pour rechercher des donnees provenant d'analyses passees et
qui peuvent etre
en correlation avec des donnees entrantes La presente inven-
tion permet d'explorer une memoire en utilisant une correlation
faisant intervenir un angle de reperage ou bien a la fois un angle de
reperage etueportee La structure faisant intervenir unrepera Qe ou
bien a la fois unr Pperane et une portee etablit automatique-
ment les premieres dimensions de releve et/ou de releve/portee d'un
processus de correlation et permet un ordonnancement logique des
processus pour suivre un dispositif d'analyse ou d'exploration tel
qu'un radar La memoire est remplie sequentiellement avec des donnees
d'entree au lieu de definir des emplacements specifiques pour des
series de donnees a utiliser dans le processus de correlation Cela
correspond a une utilisation extremement efficace de la memoire du
fait que chaque emplacement de memorisation est utilise et, lorsque le
dernier emplacement de la memoire est rempli, il se produit une
surinscription dans la memoire a partir de l'emplacement 0 Tant que le
nombre total des emplacements de memoire est superieur au nombre de
contacts recus pendant la periode de correlation (par exemple 8
analyses de radar), ce processus d'utilisation de memoire est efficace
Si le nombre de contacts recu pendant 8 analyses depasse le nombre
total d'emplacements de la memoire, certaines donnees necessaires
dansle processus de correlation font l'objet d'une surinscrip-
tion. En vue d'une adaptation a la condition de con- tacts depassant
le nombre d'emplacements de la memoire, il est prevu dans le systeme
selon l'invention, une nouvelle caracteristique qui permet d'ajuster
le nombre d'analyses utilisees dans le processus de correlation en
correspondance
au nombre d'analyses valables de donnees dans la memoire.
Cela permet d'effectuer le processus de correlation avec 2 a 8
analyses de donnees en fonction de la densite des donnees
entrantes et des emplacements disponibles dans la memoire.
Pour obtenir ce resultat, le degre de remplissage d'une memoire pour
analyses multiples est controle de maniere que le systeme soit informe
lorsque la memoire pour analyses multiples est completement remplie et
lorsque, par consequent, une donnee valable doit faire l'objet d'une
surinscription Le critere de decision si une surinscription de memoire
va se produire est que la premiere adresse disponible (FAV) de la
memoire pour analyses multiples est egale a l'adresse de liaison
valable la plus ancienne (OLD).
Ce controle est effectue par memorisation sequentielle de la premiere
liaison de chaque analyse dans une memoire a acces selectif dont
l'adressage est base sur
le nombre d'analyses en cours.
En consequence, conformement a l'invention, le nombre des analyses
precedemment identifiees comme ayant des contacts qui sont compares
avec un contact interessant peut etre modifie en fonction du nombre de
contacts detectes a un instant donne Specifiquement, la memoire pour
analyses
multiples qui est utilisee par exemple pour comparer normale-
ment un contact interessant avec des contacts precedents dans (n-l)
analyses precedentes est adaptee en vue d'une
comparaison du contact interessant avec des contacts prece-
dents dans (n-2) ou (n-3), ou plus, analyses precedentes si
le nombre des contacts detectes augmente fortement Inverse-
ment, la memoire pour analyses multiples revient automatique-
ment a une comparaison de (n-l) analyses quand le nombre de
contacts detectes diminue.
L'invention a egalement pour objet de maintenir une haute securite et
une faible propabilite d'alarme erronee
dans un environnement de parasites marins et de bruit.
L'invention a en outre pour but de fournir un agencement materiel pour
evaluer directement des contacts
detectes par un systeme radar ou un autre systeme de ce genre.
L'invention a en outre pour but de fournir un modele de calculateur
semblable au dispositif materiel et qui puisse etre utilise pour
l'evaluation de donnees de contacts de la meme maniere que le
dispositif materiel ainsi que pour la determination des effets d'une
modification du dispositif materiel par etablissement d'un changement
correspondant dans le modele de calculateur.
D'autres avantages et caracteristiques de
l'invention seront mis en evidence dans la suite de la descrip-
tion, donnee a titre d'exemple non limitatif, en reference aux dessins
annexes dans lesquels: la FIG 1 represente un filtre de donnees
retrospectives conforme a l'invention,utilise dans un contexte de
radar, la FIG 2 est une representation graphique donnant la portee en
fonction de l'angle de reperage de
contacts dans un emplacement donne et pendant un temps donne.
la FIG 3 est une representation graphique mettant en evidence des
contacts suivant un format donnant la portee en fonction du temps (ou
du nombre d'analyses), la FIG 4 est un schema synoptique du systeme
selon l'invention,
la FIG 5 donne deux tableaux se correspon-
dant et mettant en evidence le fonctionnement du registre d'index et
de la memoire pour analyses multiples du systeme selon l'invention
represente sur la fig 4, la FIG 6 est un organigramme d'un mode de
realisation d'un modele de calcultateur conforme a l'invention, la FIG
7 est un schema a blocs mettant en evidence la memoire adaptable du
systeme selon l'invention, la FIG 8 represente plusieurs tables
Illustrant le fonctionnement de la memoire adaptable de la fig 7. Sur
la Fig 1, on a represente un environnement de la presente invention En
particulier, on a represente un filtre de donnees retrospectives 100
dans l'environnement d'un systeme radar Un radar exterieur 102 fournit
des donnees analogiques a un processeur d'entree 104 qui decide
lorsqu'un "contact" a ete etabli Le processeur d'entree 104 produit a
sa sortie une serie de donnees de positions correspondant aux contacts
de radar determines par le processeur d'entree
104 Ces contacts de radar peuvent correspondre a des detec-
tions de cible ou bien ils peuvent correspondre a du bruit, des
parasites ou des objets non interessants Le filtre de donnees
retrospectives 100 evalue la serie de donnees de positions d'un
contact interessant particulier en fonction de la -serie de donnees de
positions se rapportant a des contacts qui se sont produits avant le
contact interessant de maniere a determiner quels contacts, lorsqu'ils
sont examines ensemble, pourraient representer, avec une probabilite
donnee, la presence d'une cible Le signal de sortie du filtre 100 peut
etre applique a des systemes d'affichage 106 et/ou des systemes de
poursuite 108 de maniere a suivre des cibles probables.
La maniere dont le filtre de donnees retrospec-
tives 100 effectue la fonction de filtrage a ete suggeree sur les
figures 2 et 3 Sur la fig 2, un contact interessant, a savoir le
contact N O 1, est represente dans un secteur, ou creneau de portee /
reperage qui contient egalement plusieurs autres contacts Il est
egalement a noter que les contacts representes sur la fig 2
correspondent seulement a des contacts qui se sont produits pendant un
nombre predetermine d'analyses par radar En consequence les contacts
indiques sur la fig 2 representent des contacts detectes dans un
intervalle de temps donne et dans un secteur positionnel donne (Il est
a noter que les contacts se
manifestent en fait dans l'ordre chronologique inverse).
En se referant maintenant a la fig 3, on peut voir que les differents
contacts sont portes sur le graphique en fonction de la portee
concernant le contact interessant, a savoir le contact N O 1, ainsi
qu'en fonction du numero d'analyse En particulier, les contacts N O S
1 et 2 sont representes comme etant detectes pendant l'analyse O; les
contacts 3 et 4 sont detectes pendant l'analyse N O 1; les contacts 5
et 6 sont detectes pendant l'analyse n 2; et ainsi de suite En
definissant l'emplacement des contacts en fonction de la position et
du temps, la representation de la fig 3 etablit egalement plusieurs
bandes de vitesses, definies par rapport au contact interessant N O 1,
lesdites
bandes contenant des contacts precedemment detectes Conforme-
ment a l'invention, chaque bande de vitesse est examinee separement
pour determiner o et dans combien d'analyses precedentes correspondant
a un nombre predetermine il existe
un contact.
Sur la fig 3, les bandes de vitesses sont decomposees en sept echelons
de noeuds dans les directions
orientees vers l'interieur et vers l'exterieur d'une delimi-
tation par rapport au contact interessant Un examen de la fig N O 3
indique que, dans la bande de vitesse " 14 a 21 vers l'interieur", il
existe des contacts 9 et 15 (correspondant
respectivement a la quatrieme et a la septieme analyse).
Il se manifeste par consequent une possibilite que les
contacts 1,9 et 15 puissent representer une cible se depla-
cant vers l'interieur a une vitesse de 14 a 21 noeuds.
Cependant, un examen de la bande de vitesse " 28 a 35 vers
l'interieur" indique que les contacts 1,4,6,10,12 et 14 sont tous
situes a l'interieur de cette bande Conformement a l'invention, cela
indique une grande probabilite qu'une cible reelle se deplace vers 1 '
interieur a une vitesse
comprise entre 28 et 35 noeuds par rapport au contact interes-
sant, a savoir le contact N O 1 Comme cela sera precise dans la suite,
la presente invention etablit, en addition a un simple comptage du
nombre de contacts se trouvant dans une bande de vitesse donnee, une
ponderation definissant les positions relatives des contacts les uns
par rapport aux autres Par exemple, les emplacements de trois contacts
d'une rangee correspondant aux numeros d'analyses 4,5 et 6 (respec-
tivement les contacts 10,12 et 14) peuvent etre ponderes de facon a
presenter une plus grande probabilite d'existence de cible que trois
contacts qui sont plus espaces parmi les sept analyses De meme un
contact qui est detecte comme etant plus rapproche du contact
interessant est pourvu d'une ponderation plus forte qu'un contact qui
s'est produit precedemment et dans une position plus eloignee
Cependant dans un sens plus general, la presente invention permet
simplement ( 1) de determiner un profil de vitessesbase sur des
contacts se trouvant dans une bande de vitesses donnees dans un nombre
donne d'analyses precedentes et ( 2) de determiner la proba-
bilite ou l'eventualite raisonnable que le contact interessant
se trouve dans un profil de vitesses particulier.
Conformement aux figures 2 et 3, on peut voir que trois etapes
elementaires sont effectuees par le filtre de donnees respectives En
premier lieu, une correlation retrospective de temps et d'espace est
effectuee, dans laquelle chaque contact detecte a l'interieur d'un
secteur positionnel donne est associe a l'analyse pendant laquelle
ledit contact s'est produit La vitesse maximale d'une cible reelle et
le nombre d'analyses, ou le temps, pendant lequel la correlation est
faite definissent les limites qui determinent la dimension du secteur
positionnel En second lieu, une determination est faite pour definir
quels contacts, se rapportant au contact
interessant, sont situes le long d'une ligne ou bande parti-
culiere portee-temps (ou nombre d'analyses) Cette determina-
tion permet d'etablir un profil de vitesses En troisieme lieu, une
decision est prise sur la base du nombre et/ou de la position des
contacts de chaque profil de vitesses,en indiquant la probabilite
d'existence d'une cible correspondant
a un profil de vitessesdonne.
L'appareil et le procede permettant de remplir les fonctions definies
cidessus en reference aux figs 2 et 3 peuvent etre soit d'une
conception materielle (figures 4 et 5), soit d'une conception
correspondant a un modele de calculateur (figures 5 et 6) En outre les
contacts peuvent correspondre a des detections isolees ou bien ils
peuvent correspondre a des contacts centres, la presence de cibles
probables etant evaluee dans l'un ou l'autre cas.
On va maintenant decrire, en reference a la fig 4, un mode prefere de
realisation, correspondant a un agencement materiel, de la presente
invention dans un contexte de radar Des donnees de portee et de
reperage, transmises par l'intermediaire de plusieurs lignes d'entree
paralleles sont introduites dans le filtre de donnees retrospectives a
partir du processeur d'entree 104 Les lignes paralleles
d'entree sont reliees a l'entree d'une memoire-tampon "premier-entre -
premier-sorti" (FIFO), designee par 200 et qui emmagasine une
pluralite de series de donnees de positions (se presentant sous la
forme de paires portee-reperage) qui sont obtenues a une vitesse
compatible avec le traitement execute par le filtre 100 Si les paires
portee-reperage provenant du processeur d'entree 104 sont envoyees au
filtre 100 a une vitesse superieure a la vitesse du traitement du
filtre 100, la memoiretampon FIFO 200 collecte et emmagasine les
paires et elle les applique a l'entree du filtre 100 a une vitesse
plus faible.
Des donnees de portee et de reperage correspon-
dant a chaque contact sont appliquees a une memoire d'analyse multiple
circulaire 202 Au moins une partie de poids le plus fort du signal
d'entree de portee et du signal d'entree de reparage sont dirigees
vers un element d'identification de secteur 204 qui combine les
parties de portee et de reperage sous la forme d'un signal
d'identification de secteur qui est dirige vers un registre d'index
206 (La premiere partie du signal d'identification de secteur peut
comprendre les bits les plus significatives ou de poids le plus fort
du signal d'entree tandis que le reste du signal d'identification de
secteur correspond aux
bits de poids le plus fort du signal d'entree de reperage).
Le signal d'identification de secteur definit un secteur
positionnel Seuls des contacts precedents du secteur identi-
fie sont examines Une premiere adresse disponible (FAV) provenant d'un
registre FAV 208 est affectee a chaque contact interessant successif
Le registre FAV 208 fournit des adresses FAV incrementees au registre
d'index 206 pour des contacts interessants successifs Une adresse FAV
presente et un signal d'identification de secteur sont envoyees au
registre d'index 206 La memoire d'analyse multiple 202 et le registre
d'index 206 remplissent une fonction qui est appelee
un "chainage".
Dans un chainage, le registre d'index 206 memorise l'adresse FAV
precedente la plus recente correspondant au meme signal
d'identification de secteur et au numero de l'analyse dans laquelle il
a ete produit En reponse a l'entree du signal d'identification de
secteur, le registre d'index 206 fournit l'adresse FAV precedente la
plus recente qui est associee au signal d'idenfication de secteur, en
liant ainsi l'adresse FAV presente avec l'adresse FAV precedente la
plus recente qui est associee au meme signal d'identification
de secteur Le registre d'index 206 fournit egalement le nume-
ro d'analyse associe a l'adresse FAV precedente la plus recente.
Le signal de chainage et de numero d'analyse sortant du registre
d'index 206 est envoye a la memoire d'analyse multiple circulaire 202
en meme temps que la donnee de portee et de reperage provenant de la
memoiretampon FIFO 200 Un compteur d'analyses 210 progresse chaque
fois qu'un radar croise un point de reference particulier, par exemple
le point de croisement de Nord, le compteur d'analyses 210 comptant
jusqu'a un nombre predetermine puis revenant a zero et commencant un
nouveau compte Le nombre d'analyses sortant du compteur 210 est
introduit dans la memoire d'analyse multiple circulaire 202 en meme
temps que le signal de chainage provenant du registre d'index 206 et
la donnee de portee de reperage provenant de la memoire-tampon FIFO de
facon a former un seul mot d'entree Ce mot d'entree est associe a
l'adresse FAV presente provenant du registre FAV 208, ladite adresse
etant affectee au contact interessant present Specifiquement,
l'adresse FAV presente est appliquee a un commutateur deux-
pour-un 212 qui dirige l'adresse FAV presente vers la memoire
d'analyse multiple circulaire 202 de maniere qu'elle cons-
titue l'adresse presente associee au mot de
chainage-analyse-porteereperage qui a ete introduit On se rend compte
par consequent que l'adresse FAV presente est associee a l'adresse de
liaison, c'est-a-dire l'adresse FAV precedente la plus recente qui est
associee au signal d'identification de secteur present, au numero
d'analyse de l'adresse de liaison ainsi qu'a la portee et au reperage
du contact interessant present On a egalement represente sur la fig 4
un registre d'adresse valable la plus ancienne 214 qui memorise
l'adresse valable la plus ancienne pendant le traitement des donnees
introduites pour le contact interessant present Un element de controle
de liaison valable 216 compare le numero d'analyse se trouvant dans la
memoire d'analyse multiple circulaire 202 avec ( 1) le dernier numero
d'analyse valable (LVSN) se trouvant dans le registre 217 et
provenant du compteur d'analyses 210 et ( 2) le numero d'analy-
se valable la plus ancienne qui provient de la section de commande 266
Lorsqu'une exploration de secteur commence, le contenu du registre de
dernier numero d'analyse valable (LVSN) 217 est rendu egal au numero
d'analyse presente emanant du compteur d'analyses 210 Lorsqu'une
adresse de liaison est declaree comme valable par l'element de
controle de liaison valable 216, le numero d'analyse associe a cette
adresse de liaison remplace le contenu se trouvant presente-
ment dans le registre LVSN 217 Cette methode de reduction
des emplacements possibles d'adresses de liaisons valables -
empeche un chalnage sur une donnee qui est trop ancienne pour etre
interessante Si l'adresse de liaison est plus grande que la premiere
adresse disponible presente ou bien est plus petite que l'adresse
valable la plus ancienne, l'adresse de liaison est incorrecte;
l'adresse de liaison correspond alors a un cycle-de traitement
precedant le cycle present qui se rapporte au contact interessant
present En supposant que le numero d'analyse valable la plus ancienne
est inferieur ou egal au numero d'analyse de liaison et que le numero
d'analyse de liaison est inferieur au numero de la derniere analyse
valable, et en supposant egalement que l'adresse de liaison n'est pas
egale a zero, l'adresse de liaison est valable, elle est fournie a la
sortie de l'element de controle
de liaison valable 216 L'adresse de liaison est alors intro-
duite dans la memoire d'analyse multiple circulaire 202 par
l'intermediaire du commutateur deux-pour-un 212.
La memoire d'analyse multiple circulaire 202 est concue de maniere a
produire a sa sortie l'adresse de
liaison et des informations d'analyse, de portee et de repe-
rage qui sont associees a chaque adresse lue dans la memoire
circulaire 202 Quand l'adresse se rapportant au contact interessant
presentest chargeedans la memoire circulaire 202, l'adresse de liaison
et les informations d'analyse, de portee et de reperage associes a
cette adresse sont produits comme des signaux de sortie L'adresse de
liaison (fournie par l'element de controle de liaison valable 216) est
envoyee a l'entree d'adresse dans la memoire circulaire ( 202); le
numero d'analyse de l'adresse de liaison, l'information de portee et
l'information de reperage associes a cette entree d'adresse sont
fournis comme des signaux de sortie Une premiere adresse de liaison
peut encore etre associee a une seconde adresse de liaison qui peut
etre recyclee vers l'entree d'adresse de la memoire circulaire 202, en
faisant ainsi intewenir des adresses de liaison successives a
l'interieur de la memoire circulaire 202 Comme le montre la fig 4,
chaque adresse de liaison sortant de la memoire 202 est envoyee a un
commutateur deux-pour-un 218 Il est par consequent a noter que chaque
adresse de liaison qui se reporte sur une autre adresse de liaison
valable est traitee par l'intermediaire de la memoire 202 en
correspondance a des signaux d'analyse, de portee et de reperage qui
sont fournis par-ladite memoire
circulaire 202.
Le traitement des donnees dans la memoire d'analyse multiple
circulaire 202 a ete mis en evidence sur la fig 5 En reference au
tableau de gauche de la fig 5, les differents signaux d'identification
de secteurs sont indiques sous la forme d'une liste le long de la
marge de gauche en commencant a environ O et en s'etendant au-dela
de 18 en binaire En association a chaque signal d'identi-
fication de secteur, on indique ( 1) la premiere adresse disponible
FAV precedente la plus recente dans le secteur
(indique dans la colonne de gauche), ( 2) l'analyse dans laquel-
le elle a ete produite, et ( 3) la premiere adresse disponible
provenant du registre FAV 208 et correspondant a ce signal
d'identification de secteur A titre d'exemple, on va se referer au
signal d'identification de secteur' 010010 ( 18 en binaire) Dans cette
application, les trois premiers bits pourraient representer les bits
les plus significatifs ou de poids le plus fort, de l'entree de portee
et les trois derniers bits pouvant representer le reperage La premiere
adresse disponible precedente la plus recente qui est associee au
signal d'identification de secteur 18 est 500, comme indique dans la
colonne de gauche La premiere adresse disponible provenant du registre
FAV 208 est 620 Cette adresse FAV 620 est affectee au c Qntact
interessant present Il est a noter que,a chaque fois qu'une nouvelle
premiere adresse disponible est mise dans la colonne de droite, elle
refoule le contenu precedent de cette colonne de droite, correspondant
au signal d'identification de secteur particulier, dans la colonne de
gauche De cette maniere, le registre d'index 206 est capable derelier
la premiere adresse disponible ( 620 dans l'exemple considere) avec
une premiere adresse disponible precedente plus recente ( 500 dans
l'exemple considere), qui sont toutes deux associees au meme signal
d'identification de secteur ( 18 dans l'exemple considere) Un contact
suivant detecte dans le secteur identifie 18 provoque l'introduction
d'une nouvelle adresse FAV dans la colonne de droite, l'adres-
se 620 etant decalee dans la colonne de gauche comme une
adresse de liaison.
Comme le montre la fig 4, l'adresse de liaison
( 500 dans l'exemple considere) penetre dans la memoire d'analy-
se multiple circulaire 202,dont le fonctionnement est mis en
evidence dans le tableau de droite de la fig 5.
En reference aux figures 4 et 5, la memoire-
tampon FIFO 200, le registre d'index 206 et le compteur
d'analyses 210 sont representes comme introduisant l'infor-
mation d'adresse de liaison-analyse-portee-reperage, associee
a l'adresse 620 dans la memoire d'analyse multiple 202.
L'information d'analyse, de portee et de reperage associee a l'adresse
620 est obtenue a la sortie de la memoire d'analyse multiple
circulaire 202 L'adresse de liaison 500 est ensuite renvoyee par
l'intermediaire du commutateur deux-pour-un 218,
de l'element de controle de liaison valable 216 et du commu-
tateur deux-pour-un 212, a l'entree d'adresse de la memoire circulaire
202 de maniere a provoquer la lecture de l'adresse de liaison, de i
Finformation d'analyse, de l'information de portee et de l'information
de reperage se rapportant a
l'adresse 500 De meme l'adresse de liaison 500 est represen-
tee comme pointant une nouvelle adresse de liaison sur 420.
L'adresse 420 est introduite de la meme facon b l'entree d'adresse de
la memoire d'analyse multiple circulaire 202 et son information
associee est ensuite lue L'adresse de liaison correspondant a
l'adresse 420 est 419 et elle est
a son tour reliee a l'adresse 300 La memoire d'analyse multi-
ple circulaire 202 produit en correspondance des signaux d'analyse, de
portee et de reperage qui sont associes a chaque adresse de liaison
successive Jusqu'a ce qu'elle atteigne une liaison nulle ou bien
jusqu'a ce qu'une adresse
de liaison ne satisfasse pas au contrele effectue par l'ele-
ment de controlede liaison valable 216 Il est a noter que
les elements 200 a 218 constituent un mode prefere de reali-
sation d'une unite 219 L'unite 219 represente un moyen servant a (a)
introduire et memoriser sequentiellement, d'une facon ordonnee, des
donnees se rapportant a des contacts; (b) relier la donnee de
positilon d'un contact particulier
(un contact interessant) avec une donnee de position prece-
demment memorisee pour chaque contact precedent, dans un secteur
positionnel donne et pendant une periode de temps donnee; et (c)
extraire les donnees de positions liees et
memorisees dans l'ordre approprie si elles sont valables.
En reference a la fig 4, il est a noter que le compteur d'analyses 210
applique egalement le nombre d'analyses a un soustracteur 220 qui
compare chaque nombre d'analyses provenant de la memoire circulaire
202 avec le nombre d'analyses correspondant au contact present Le
signal de sortie du soustracteur 220 indique si deux contacts
rentrant dans la meme analyse sont en train d'etre compares.
Si cela est le cas, S est egal a O et il se produit une indication de
rejet Le systeme selon l'invention compare par consequent un contact
interessant present avec seulement des contacts d'analyses
precedentes, c'est-a-dire que le systeme selon l'invention est
retrospectif Les signaux successifs de portee et de reperage provenant
de la memoire circulaire 202 sont combines avec la portee et le
reperage du contact interessant present dans un comparateur 222 Dans
le mode de realisation represente sur la fig 4, le compara-
teur 222 comprend plusieurs elements de comparaison qui four-
nissent uoe information precisant si un contact interessant doit ou
non etre rejete comme une cible probable Un premier element de
comparaison 224 soustrait l'angle de reperage du contact interessant
recu en provenance de la memoire-tampon
FIFO 200 du signal de reperage provenant de la memooire circu-
laire 202 dans un soustracteur 226 Le signal de sortie de la
memoiretampon FIFO 200 est verrouille pour effectuer une comparaison
synchronisee La valeur absolue de la difference est le signal de
sortie d'un element 228, qui est comparee avec une difference maximale
de reperage (BRG MAX) dans un comparateur d'angles de reperage 230 La
valeur BRG MAX est introduite dans le comparateur de reperage 230 a
partir d'une memoire morte programmable joj 9 UNIV 3111 A vivu Au NU
1131 dwu;) ivwuuut (MS)311 dm INI 4 ISS ZMVdf)Oklcl Nfl 9 oz alib
aabsvd D I Na KAIIV'd J NU Mnod "VAIIIS IUVIDLUU 2 'l aal Val Xa la
'iliaieih V Ni ki L Nailati 1 + Lfluklfl:;mj nclwfls ivtquoi S Zflbll
SIIVIS SRI U 11017 Y HU L Ja K IR LDYJLNOD 2 D J 9111 SIDMINS 'i c uns
aassva i(OGO 090111 xvxa) is Zhaoui 2 LIYKIXVN aililivil( RQ Ilidoad
311 Hzflllv Az NOSIVIII 30 i Nawidlu U 2113 cidy ZZNIYHDKR RIS Il VI
UIH;)rt Va*L tiliuci rtubivl'i 'au LNM; 4 'lail Mai 3 dci V O-wnu
lo'tcwnu)lvulj Nilsu/10 JU)SUV)jl 1-( 1),Itjllsu-t-iflo aald Ud a U
kii 2 i L Da S aaxm O AL 3 AVJ-(Wn US)UVO 10
U.Juklilli IIVDS.
ok 01 UD tit(IUSS,31,(t)jjnu)ji I+Jwnu-dk Inu (CIIIIU)Uvul U'I)J'AV,1
'19 044 ild-lifla ( O Lo wnuIL dwnu+t+lojs-wnc (d Nfl G-L) 521 MYSI Vd
SIJ Vs mrim soi immamas -gatqiwaz SNVG Z'aiolqa K au INRHR(ld OulR(l
ma linaolid zs ii's 3 SAIVNV and #38;amp;'l WIOJ 7 laaalo NV Sillid Vl
SSS Hau V and #38;amp;l au MOIJ VSIUORRH VII Ualjoaitqog L f % la j tu
-ju),, Il J A, % 1 #,lie a 1 q unai Dgs no NC)SIVI,1 V-1 Hll(rv MI L
14 K NUSIVVI d'l'Id Aitu N HWSI Howaw" 33 J,8 (d go fflims mufloui a
cm cc 0-IODS-103 S (O'l D'IODS)Al ou I* (L'UNV'(P)Jjnu)*IODS Cu oz 01
ou tn 1 -AVJ *AV I Sc 01 ou (Kvklu, 311103 u)jl AIIOJU*(Avj)wskluxloau
(U)Jjnu-(AVJ)WSI-13 IDVINOD HU S '42 SI'IVHINR:) 543 NNO(I H'4 SIM
Oki'4 W 3 os 01 09 OE 01 (f 13 sxvwljllct) jjflu)JI I.AVJ (v 3 DVVI l
D Avj)j; oz oi o D itiatisotiwnrj)ji 09 01 on
ojijldwoi Lot 4 Nnu iiiluuui iiii.
Se 01 UD iglilli, ultklnel)31 dq SI'IVAJN 41) MINNO(l 2 l"I'MIION and
#38;#x003E;I'A An O and #38;#x003E;li 9 1 ce VIVG At JOUU(I'ANUJU'At
JUJU IIU'AofXVI-IU'bil Ud Wn US') Itll ISII'UUUVI mliv'l 1 Avi (IVU'10
wskil 1 kni-ls 1 14 SI-DI 1 Fistiu /511 milsu 1 tijsxvwl x Gvkju 1 Xs
Vkiu xvtjuulxvwulxvw A,31 vus /lx lu /tlowl i O ujuiltil u 3031 I-11
Nilsulxvwuulxvliul vi-I Allivus lvli (Z- v) Ul U 31 NI 113 ildwi X-ka
-UAac LU" aaltt Dia a, 1 br'L'Ela AAllukil Lsa Umv uoud-silos 30 D 9
AIIOHI RARIR snia 21 IIIJOUCI no tiollyniv As ( 9
MUSIVII ZOYDUONY (
MIONY ZG IRZKZG 80 RR(l IS ULIRIVIZ)IUOD ffl Wali -.1 AG Ednal Das au
saanmon go moilvsimom SEZNNOG au au=ai ( 1 Xliod mymomci-saos Ra
READCS *) RRCS
IF(DRCS LT 0) Co TC es WRI Tt(G,*) 'iIHAT IS TUE MAXIMUM SCAN NUMBERI
MAX*-Cil t Ri Tr(fa,*) '11011 LARCE ARE Tifu RANGE SECTORS (KM) and
#38;amp;
PCAD(S *) RSLESI
Ont l A Xm Vi 4 i X/36 J 71 Y *SRATE lrctu *DRI-IAX) LE RSL Ert) GO TC
109 WRI Tt(Sw) 'RAIIGU St CTORS ARE TOO SMALL FOR THIS CORRELATOR' Co
TO DIY igo lr(l Fl Xi Rt 4 AX/RSLEN*# 999) LE 64) GO TO 110 WRITE(S w)
'RANGE SEC Tn RS ARE TOO SHALLI Co TO 91 Y 'VHAT IS TUICE TUE r An AR
RANGE RISOLUTION CNN)' nlAD( 5 *) RRES i Ft Rgr S LT 9 0) C( TO 119
'140 V N Ati V IIITS OUT OF SEVCN FOR A COOD COI' and #38;#x003E;
11111 lIT
CO TC 115
titt ITC(S *) '%JIIAT TAPE UIIIT (O OR W r IA 095,*) UNIT Irt(UIIIT LT
0) n R (UNIT GT 1 " cn TO 179 CALL Atil LUMCCUUIT+I),DEV UNIT Insw)
UNI Te UNIT+l
CALL SETEF(TEFLACIDSW)
CALL VTCIO(MOUNTUNITIEFLAG IPRIOR IOSBIPARAN IDSV)
IF(IDSW EU 0) GO TU 125
WRITE(S,*)'SKIP HOW MANY FILES' rr
READIS,-) IPARAN(J)
Iff IPARAN(l) LT 9) GO Tn i 2 o IF (IPARAM(l) Ell #) Gn Tn 150 CALL
%IIQICCSKIP UIII Tl Er L Ar,IPRIORIOSBIPARAMIDSW) Gn TO 140
RETURN
END t A N) pu c" rb va utlluvju vv Uvj Jlli f 5) yq lill LIU 01 ou (
cz, lu iviii))AI 31 viii Cu Z ellods M) A V 113 U ex v Lliti fi) Il 1
Co 390 V 711 V 1 130 V MU (*"A)JLIM Cu emoiivin Dl VD DWICV 3111 JO
COH 13 N J Vbim, (V'ri)jllefl% Cu 01 FIGSG-I Flilo tn silo (Affe, 1,
-Clil J tu (GGGOGGO, uu 01 Cki IHJ Qlm k 1 n WININ 339 DJQ ai V Si
Mille 09 01 ou ( 01191 laulitiultll)ji 11101 AI, tu"i)UVJJ OC 5331 D
30) Pluill Illu UNIUVJII 3111 SI lviffl (:s"i)Jlluit 01 ou MIMA (*et;
and #38;#x003E;UVl I
A 113013 A Ilevld 3 uav Nniltllki 3111 SI M 11 %.
lic 01 09
XVIA NIWA
as ul 09 Liv 001 si 11101 M 1410 A 1130,13 A. ou or 01 Uri ( 1110
Ill'H LUIIIA)JI ii.Loin A (*,G)Gvju
NIU A 1 10013 A 3111 SI IV 111 %.
oc 01 UD tolg 'il X Ji ltl)ii %vou (*,U)uv 3 u
ufflu N(Ibilxvkl 3111 SI iviltt.
01 UD (OILI
Xvi-JA (*"i)fjv 3 d
f(SIONX) AIIDO 13 A L 3 DUVI W(IHIXVW 3111 si IVIIII.
si Ul Du ( 910 131111 viis)jf ILVUS ( 4 "j)uv:l"j
f(SONODIS) 31 vu NVDS 3111 SI lvilfl.
6 01 00
3001-1 ( 4,9 j)GI 1 111 ( 1 emodslu) 300 W AIID 013 A 0 ( 9 umods 3 t)
300 W Al ID 013 A M Doluviii colrillitelil
11,1011 V 113 du do 3 U W SI IVHP%.
viv-3 /Dr VZU/dll e VIVO IHIIO'Olllulxvtlil NIA'3 UOW'53 UU*SlUti 31
V:) 11 'ell OIMIS'Il Ldlii A N 3 lsl N 2 sxv H 6 xsvwu xsvi-in Xvwua 4
XVWU'XV WA 431 VUS/111 U/N Oklti UD ( 9)wvuvtllliiyz)jjflg iiil)Jlrli
AMOM'AU 03 VA 110311 1 VIZI
IHIICI Ul Ho 1 VIII 5311114331111 ivuz BJ.CIAA#Hl Cl MK and #38;amp;N
3 l SV#XVNIC'XVWVOXVWA Ialvus iviu (Z-V) ifflimi 112 tici Ni
Nuedaii(lli 1 ilimid lire smyci a Affli isa zuffloolid-saos 2 D O SRU
t 4 u-Iiuvi Laimi:)RAY liiasilvllitii xwd z"vxoolid-silos 3 CY M ( 103
l'ISU) il
11 V'J
1130 VIII llv;) D'Oul/(
)3 ( 103 (JD=DUOOJ
ifidfil 'Ilvi livz)
IJIIJA
lA, DU /la Aljoawl At IODU 1 Atio-)Il /1, 1 m lu flo' L-P', GOW 13 D
INDXIB i NDDIU 1 Sot Wn N 1 3 1 fru 1 i 1 illi /E i,I l U /liv d 1
11111 /Z 1 'l'Ili 11011 P 105 ()(ILJQj / 1 1 111 1 u riol il-K) ) M
illi IN Iff 1 li lu 11101,111,10 D
3 ( 10 JUD '-10 D
tic 1 Au, xv and #38;#x003E;ju 1 il i ud /8 i l U 1 Ilum:1103 klo U 56
IN i 1 su, Uuliv i /la lu VID' IV'l'AVJ / 91 ove lu, llist-ii leistis
INSI,lu 'wmlu /S Ilu 11 j 111 lb-loi 31 VDII 1 illa Mil 1 II LU MA
ICIVIU 11101111110:) milsu 1 l-IDSXVVI I)ISVI-IU %IS Vttu xvkju(j 1
xvwu 1 YzvtIA, 3 Lvds / t'f lu/14 ot-it-ic)" m 3 ilit 11111010,1 FIO
ivin 1 VIL ivil iviu
(Z-V) U 3031 NI 11311 CI 1111
NIVRIVM 18 li 3 l HD Id Ri SKY(l 2 MOHI ISS HMVHDO Nd 2 D SNIMOD
SDO'jq SZ'l 'aimid 3 a Zn J Sa lydi 3 milid ifla ai SZRNNOG au
lillajvm IGUO eva i NNZJ IYUJ au 213 aoii al -8110 d Iva ID 14 jud
"Uvul)Oldd ( ( A fil 'l H-Kikid)IVOI j'O AIJOJ Il -(J 100 09 c-xvkauu
( 10311 '11),Zxvkluo)ji Co Sn SRSAIIVNV SHO maod xvwg G 13 xvwuu Uz
Anoui D Cu Ci Jos 01 ou in ge 01 ou av 01 05 NOSIVIJ go ZSSHUGV,(l
gil(II-IVA VI and #38;#x003E; 131 ADEAA or (il ula ( 011 JJISQUI as 01
uu ( 111041,1411) 11
( " 1111 1 MGNI-1111 1
J Ali lis fflu(ivi-11111 1 DG O L rio UU.Dl e EJNVU Jtll'J Vt UV 111
IIJUVJS MIDJU Z-1 1101;)J 3 39 NVU S'ID 1111,103 Ni liiuvi:; NIDJU 1 1
Z'i-1 au 00 % O SIDVINOD SN 31 DNVEG 89 MOMI 11110 d NOSIVII VI
HHDNMWOD CI,0 te d Wif U+ 1 + 1035-Wn N O e H-'C kr-An x 4 m XYW Pl
Vl')'I-t si fin li Ell-1 oz rio suazigioa SRI la siiaoud au SZSVD Sai
Usi'VA 43 3 iun IA 13 ouwlsluuqauu ANU Ditil ANODUI Allo:)Ll /pli
'A()",(Vt IU'Illild kl(lusl and #38;#x003E;lr 4 llsu"duuvi
VJUUV 1 'AVJ
ovuiolvis Hilkiswslws Hdawswu xvvluulxvwulxv;IAIII Vus dlD Jlt;l
zxvkluulsjuulsjuil ivild illisulxvwuu*ANODU(I'AIIUDU'At IODU IVIU'
volueluio 14 oloulluagliuaulxvwuulxvmulxvw Alaivus ivau tz-V)
1130311111 11311811,11 tua'U Iidciii 821 HDIA 2,1 Smya amorti as
molymoclad-saos ai INZKR LIYHI)m atioti Salaciunctciv bmvjxou Sualamy
San az Afloal IG MI and #38;amp;V Etioa 2 myloouci-snos D IFC^RS(DR)
GT OkIAX 2) GO TG 30 ot)LOBEGXV*FLOAT(CI-ISK(LINK" iri Alistil B) GT
IOD D) l Fi AOS(OSI GT DBMAX) GO TO 30 c SI UN ANCIEN CONTACT CORRECT
EST TROUVE, PROGRESSER ET PETTRE A JOUR LE PROFIL
CALL PROFIL
ce TO 29 roli T 1 titiu Rr TlJRII r Q oe NI and #38;amp;A ai ui Uo (
1-lil UU 13 DXVND')Jl an Wi Od Sdeikioj Vie;) Iti galalua A a clu cm
fil 01 ou ni r'luxutil A CI 00 Ln fid 01 UD ( 11-1031 (ffl UMIII)JI
ZII-M oz ria sli Aoud au sasv D sali Hfior y 2 uu 2 N a DUNI A*(III
Ult A/ZA)KI JI a C' DOW ffl 1110111 A/ tfflt JI -1 XVIIA and
#38;amp;ZA (K Wt A'ID'ZA)JI CIJIIIA'Il'IA)JI illior, y Zdi 13 H Y S 3
ssal IA au sasva Sali liamixaa LAU CI-SU)**ZIvdo VL' ( 4,S)IIIIIII
colujl(z)xutllil)jl XVWII-(Z)XUIJIII (O'UJ'(Z) XUNIH)Jl Z a c"r 1) x U
1 1 1; 1 ( Z M 1 M p fil ciu e ui OD IM(Z)XUNIH (XVFIII'lo't
Z)Xunlll)JI f T ui uu H-111 6111114 ( 1)Xutjlll)jvolj lt(i (u U)s
UVuii I+cll LUIIVI/il)Xljl,-( 1)XQ 141 l 9-C't Dlv;)11)orlu FI H
I-U(Z"' U,4 lit allor v 211113 M y 3131 au, sasv D sali liami Nuai RG
3 UD ciloa 13 uow)ji il-ll/xullltl vivo NI Alluuwlsauulslau filkl A
luimio/gloell-10 D
3 UUDUU
Dl V:)11 '11 LCIIIII'If IUI,'%A /t,118/110 ( 4 I-103 XVWUU'X Vbt
UOXVIIA'3 LVVS
U 3331 NI
llllluulflu 4 F, U ivild sluulsiuo 1 VI 4 ivin ti.LUI Pdl'lll Gl
MA'XVNUU'X Vkl)J'XVWA'IJ VUS 1 VJI (Z-V) 13031 mi il Dlidiii eluama RG
83 SYD s'au amwaci 1811 la Idilor Y asix In iffiod amvaoolaa 108 3 CN
ON 3 fluni 3 u 3 fim 1 1110:) oz Yiti 1 illoi O 1
XONIAMAU
vingo-xvvlb in Cu Co CY (Y Ln eu ON 3 el Il ii 1311 tl(loilu Dllcili
oz kifiail-killod oz 9 E A "Z's
0 '081-A
(IIOA-IDDA-AO
ai A V 113 U *X Vill U Z 001113 W D od 01 05 (soiivinuii)ji zfj 9
E-Wnuilkilluil elu H(J (Cil'IY 'ID'UU"Il 081-A (Af'$f Atju iaul(t
lllull)tl VIV110
(UU'I-U I+UU
(IUJU)fjluolv-jl v (UU)SUV)JJlZjulv"UGI E v ui 01) uil- uai E (i (D z
(CAIJUDUU*UU)SUV),Utt)Olv-llql 1 z 01 (j 9
0 I-801
1 01 ul) cilla IINIUO)it YJNVU V Llju IDI:Iuvju V L 11 (j i -tjc)lltjw
D fil (Ji UD JJ-A AIJUJUU'At IOD'D'AIIODU Aulu AI(jlox, lt)Z)Al luix
iv au Aulxul Ffulriuliulkliluilluilau'iluui ivj;l AN 02 UG'ANC)
DU'AIJODU'U(J'U(J'Ul CJU'Ul Utl'IU:)' I'IUDU 1 VDU (Z-V) uiuliiii
IIDI'Idili Rideo RG Haug 821 H Olia 211 SKYOE AAnoui us
Zifflf)Oud-snos 23 211 t)yllvi(i alomvoi UZUINHS La(l -aliod afflv 8
oodd-S OS a (D'IVDH) 014 oti ariaiiti riul Lirtun
SOUS-PROGRAMME GETDAT
C SOUS-PROGRAMME POUR OBTENIR DES DONNEES CENTRALISEES A PARTIR D'UNE
BANDE DE FORMAT STANDARD
C CE SOUS-PROGRAMME SE TROUVE DANS LE FICHIER SETRAF FTN
LES ARGUMENTS DE LIAISON POUR CE SOUS-PROGRAMME SONT COMMUNS
C CE SOUS-PROGRAMME LIT UNE BANDE PUIS TRANSFERE UN BLOC INTERNE
C DE DONNEES DANS LE TAMPON DE SORTIE (BUFF) LE NOHBRE DE MOTS
C TRANSFERES EST INTRODUIT DANS (NUTWDS) (RECCNT) EST INCREMENTE
C A CHAQUE FOIS QU'UN NOUVEL ENREGISTREMENT SUR BANDE EST LU.
C (BLKCNT) EST INCREMENTE A CHAQUE FOIS QU'UN NOUVEAU BLOC EST TROUVE
C ET RETRANSFERE DANS LA ROUTINE D'APPEL IL EST REMIS A 1 QUAND
C UN BLOC DE TETE EST TROUVE.
C (GETMOD) COMMANDE LE TYPE DE BLOCS DE DONNEES QUI SONT RENVOYEES
C A LA ROUTINE D'APPEL COMME POUR DES COMMENTAIRES D'ENTREE.
ENTREES: UNIT
BUFF
NUMWDS
= NUHMERO D' UNITE LOGIQUE
= TAMPON OU DES DONNEES SONT MEMORISEES
= INITIALISATION/REINITIALISATION DU LOGICIEL
RECCHT = NUMERO D'ENREGISTREMENT POUR COMMENCER
BLKCHT = SORTIE DU DERNIER NUMERO DE BLOC
GETMOD BIT O and #38;#x003E; BLOCS DE DONNEES DE RADAR
BIT 1 and #38;#x003E; BLOCS DE CENTRALISATION
BIT 2 and #38;#x003E; BLOCS D'ENVIRONNEMENT
MIS A 1: BLOCS RENVOYES, REMIS A O NON RENVOYEES
NOTE: LES BLOCS DE TETE SONT TOUJOURS RENVOYES.
SORTIES: UNIT = INCHANGEE
BUFF = MEMORISATION DES DONNEES DE SORTIE
NUMWDS = + NOMBRE DE MOTS DANS TAMPON
-3 ERREUR MATERIELLE (REPONSE NECESSAIRE)
= -2 = EOT
= -1 = EOT
= O ERREUR LOGICIELLE
RECCNT = INCREMENTE SI NECESSAIRE
BLKCNT = NOMBRE DE BLOCS DE CETTE SORTIE
GETMOD = INCHANGE
C ***** NOTE: DES MESSAGES D'ERREURS PROVENANT DE CE PROGRAMME
PARVIENNENT A L'UNITE LOGIQUE 5 *
C C C C C C C C C C C C C C C C C C C C C C rr o' ce -. 9 b % t O e-
lu t Q VISD D
alizos NOI Lvuzdnz)au au aumesaw att Illuvau ete au maniun.
in OP uns USSS'm (O Ca,"a HDS) is OU Cu Co simaziand ssxiwm a Nn, s
Nvci minaouci assis amsiomm urims a Nn IS ESIJIHRA Ci mincioud isas
imswsujasiosa Nsta adfim 2 ii sm Nog a Nn 'j Nioci RD Na CY DOI ans
usssvd 1-=S(IM Wn N snivis) is z-=SCIM Nn N (gpz,? 53, (I'1) scuvm) is
u- =samwn N sz SdAl Ja AV En O 1,38 RG SGOD aviiivia 'aiisiauvm ansuaa
ama i Nsijno:) sanwm SUM An ON S Nn is D 0 u uns massvd 1 (m, oa, (i,
i) sn Lvis), no, (r i) snivis)) is tz ar auv H unma =v Nai No D nu
Noaxvi nva Ano N is Emoui No D 3 (Sa I'D'IMAS) URIIVM USU Zdd Y ZZ
MISIUSIVN Unsmus miievjaa Noml S Inri rdiala IN Ij isa Noawvi nvs Ano
N Nn is umoal NOD a i+.Ln D Dzu=i PD Dm i=i (anawn N'J D'I) IS Tz tp
go in)inwAmw au 'samamomi im smodwi S 2 N 8 k Wi VHD 'SSZMNO I RG Sn
Id Y A i N 'II i S D P 4 uns xzssvd an DNI'li J Hd HDS) IsOz Sa MOG ZG
M Od WJA RD SN Va SS Utq N Oa SG NI 4 IS ETIOMNOZ) D zz uns uassvd a
JMJZI Vo Cl SNOIJICNOD SZCI SNVCI J NMMLSIOSUNS Nn SHM D Oz uns xassva
(Oljo'samwn N) IS 01 moijorias im moi Lvsiuvi-Li Ni a snssa Doud Nn is
u 2 noujwoz O NOIJ Vn NIJNOD 1 3 vv"Vffla sa RNHVHDOECI OL Un S USSS
Vd 00 Uns 82 SS Vd (O'MN'( 1 IS'GOW T 10) IS E I-SCIM Wn N ut 09 uns
usssvd (aiamd, a N, icpiom) isss cm uaclmvwaci im RIJAOS VII v Hassva
ino is lavavu sa samoa adm na DOI 9 Nn Y SEMMV V NO 19 Ugl,4 IU 54 A D
eu SL uns Cu Ln (NOIIVSINOUTIDNXS SC IOW) MRJ, SC SMSHR-12 SRC ZRDO Uc
I LNS Wg MZH Od W:91 Ms DMR M IS H, q Iq I and #38;#x003E;Jq A D uns
uzssvd
O=IHDMID
zi-samwn N (tlp+i Nd Nis)ana Ni=i D Nis 94 Uns ESSS Vd (CIH(IH" 4
N'ICMOM) IS 1 s:an Z 5 No Disn Z 5 unsuus is simos wi v usssva 'S Jq
J, sa DOUS na MAI al 183 MIH 57 A D zg 'ans uassvd (zij Dmam Ds)is
(I'J Nd NDS)An DNI=l Crd OM s zizi sa oxyia na j Nswsinas sunipm unod
TIGIN Od SIG Sd Wgl IS UST 14 IUSA x SSIIEVIVA II Sad Ai, En Od SMNN
Oa Sa N Offl Vl 2 D USSAIVNV moi ans usssvci 0001 =l Nd NDS unima
invisci anoa sasAivuvec un 2 L Ld Il OD H 2719 M 'STISIDIDO'l anms
USIJIUSA D Os uns 'asssvci (zi'm' (iz)ans Ni)ls f, t, ZI L uns massvd
09 Uns UXSSV 4 (O'a N'(%,'13 'GOHJM)IS SIMOS VI MONVMG M R Anoeu Lsa
wism A ai is aimos vu y asssvd SL ans uzssvd
MKIMOD
09 uns uzssvd (GIMHD Wa HMHDS) no, (cilda HIODICIUMUDS)Is (T Sa MH+J
Nd NDS) an"I=a UMNDS 09 uns-massyci (iz)jna Nil m, semn N+j Nci N Ds)
is and #38;#x003E; cvs-samn N to oci INZNRUMIMM and #38;amp;'l SM JMA
In S r IEN'MA al Zd U Sa UM M Un Od ZMLTMC N OdaMI EZS Armv SL ans
massyd a(cimrswicisofflis JMMNWMIMZ Rd U na al OMS Un Y MMUV Y NO IS
'UZIJI'RRA o L ans massva 00 Uns MUSU ( O '%N' (Z'J Z'CIOWMD) IS and
#38;#x003E;T-Sa MIN sq ans massyd (cima Damicmom)is OL. LL D 9 L D SL
D ZL D IL D OL D L 9 M Cu CX) Cu Cm ui t%a tr lu Po O " 4 ce ai D ss a
os tn Ci eu cm tn Cu Nid iffl nv aamou moit VSINOEHDNASM Ixz) J Wmod
zoo-1 a jffl t Iv P T IM Misauloma SNVQ 3 minclouci im a S Noilvsi
Nmofus za unmma uns 'Ixt) ixmoi 100 T usimsci swa mmotu mm moiivsimou
H Dtusm lxz) lvmoa 0001 i Di sassiuo Hm st Tvmoi za s Noiiimiia(i sri
sunoi D unom 001 ladd VIG SNIJAOU TI Y unoslm D tp I+Sa MWM+J Nd
NDS-Md MDS ZD INVA In S TITMA CII SG NOIIIS Od NM Uns as Arr"vl(l
ansmioa Eli EMEM D manmia NOD ID ( 1, r+ and #38;amp;qm Ds) Me Ni (r)
Lme scwawn NI-L, TG dcl I-Jndm Ds- l Nd NDS OD MU=a moiiivsiliian Enoa
ziaxos SG NOCDM L ri Sm saamoci aci I) IMS Knu D 9 mams (ZOOTIS)
mmilild Da ID moiivsinomousmi imnoicmi OSN mimos amiinaced zs Sa ammdm
ananat is 3 0 ms dassvd c BLOC DE DONNEES
SOUS-PROGRAMME POURINITIALISER DES VARIABLES DANS LES BLOCS COMMUNS
C
CELUI-CI SE TROUVE DANS LE FICHIER RDPBDAT FTN.
IMPLICIT INTEGER ),RMSM( 2,048 and #38;#x003E;),SMSM( 2,048),LMSM and
#38;#x003C; 2048),OLDAD and #38;#x003C; 8)
INTEGER LADDR and #38;#x003C; 64),RSLINK and #38;#x003C; 2),QDCODE and
#38;#x003C; 128)
REAL RCONV,BCONV, DRCONV
REAL HWIDTH,VWIDTII
COMMON/BLK 5/ BMSM,RMSM, SMSM, LMSM, OLDAD
COMMON/BLK 6/ FAV, LARGEA
COMMON/BLK 7/ LADDR, RSLINK,SDUM
COMMON/BLK 9/ QDCODE
COMMON/BLK 11/ DONE
COMMON/BLK 12/ BUMP
COMMON/BLK 14/ RCONV, ECONV, DRCONV
COMMON/BLK 3/ HWIDTHI,VWIDTH, HCALC
DATA SDUM/O/,FAV/0/,LARGEA/2048/,DONE/p/ DATA LADDR/64 * 0/,OLDAD/8 *
0/, BUMP/ff/
*DATA QDCODE/
+ 0,7,6,28,5,27,24,63,4,26,21,62,
+ 19,60,53,98,3,25,20,61,16,57,59,97,
+ 14,55,46,95,41,91,83,119,2,23,18,59,
+ 15,56,47,96,12,52,43,93,38,88,79,118,
+ lp,49,40,90 f,35,85,76,116,33,82,73,114,
+ 69,11 ",105,126,1,22,17,58,13,54,45,94,
+ 11,51,42,92,37,87,78,117,9,48,39,89,
+ 34,84,75,115,31,80,71,112,68,109, 1104,125,
+ 8,44,36,86,32,81,72,113,3 g,77,70,111, o +
66,107,102,124,29,74,67,108, e 5, 11 f 6,101,123, + 64,103, 11 ff,
122, 99, 121,12 ",127/
DATA RCONV/ 0078125/,BCONV/ 0439453125/
C PMTC RCONV IS 8 19672 e 9 E-3
C STANDARD FORMAT RCONV IS 0078125
END
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS1 Filtre de donnees retrospectives utilisabledans un
systeme de detection de ciblespar analyse pour determi-ner, s Lr la
base des donnees de position correspondant a chacun d'une pluralite de
contacts detectes dans des detecteurs de positions respectifs pendant
une pluralite d'analyses,la presence probable d'une cible, caracterise
en ce qu'il comprend un moyen pour introduire une donnee de position
correspondant a un contact interessant, ce contact interessantetant
place dans un secteur de position definie; -une memoire d'analyse
multiple qui (a) memorise une donne de position correspondant a chaque
contact detecte ( 1) a un instant precedent et (ii) dans le meme
secteur de position que le contact interessant et (b) fournit a sa
sortieles donnees de positions correspondant aux contacts
precedem-ment detectes dans le meme secteur de position que le contact
interessant; un comparateur pour comparer, par paire, la donnee de
position introduite du contact interessant avec la donnee de position
memorisee de chaque contact detecte (a) dansle meme secteur de
position et (b) pendant une analyse prece-dant celle de detection du
contact interessant; et un codeur pour deduirq sur la base de (a)
chaque comparaison effectee dans le comparateur et (b) les temps
relatifs de detection ducontact interessant et de chaque contact
compare particulier, un nombre de vitesse correspondant qui indique la
vitesse d'une cible possible detectee a la foispour le contact
interessant et pour le contact compare parti-culier. 2 Filtre de
donnees retrospectives selon la revendication 1, caracterise en ce
qu'il comprend en outreun moyen d'etablissement de secteur pour
iden-tifier un secteur defini dans lequel le contact interessant a ete
detecte; et un registre d'index qui recoit a une entree le signal de
sortie du moyen d'etablissement de secteur et qui sert a adresser,
dans la memoire d'analyse multiple, la donnee de position se
rapportant au contact ( 1) le plus recent dans le temps par rapport au
contact interessant et (il) situedans le meme secteur que ledit
contact interessant. 3 Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 2, caracterise en ce que la memoire d'analyse multiple
comporte (a) des emplacements adressables, chaque emplacement
contenant une donnee de position associee a uncontact
correspondantdetecte avant la detection du contact inte-ressant tz (b)
une adresse de liaison affectee a la donnee de position associee a
chacun desdits contacts precedents,l'adresse de liaison associee a un
contact particulier definis-sant l'emplacement de la donnee de
position du contact qui est (i) le plus recent dans le temps par
rapport au contact particulier et (il) situe dans le meme secteur que
leditcontact particulier. 4 Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 3, caracterise en ce que le registre d'index et la
memoire d'analyse multiple comprennent une chaine deliaison pour
relier la donnee de position du contact interes-sant avec la donnee de
position de chaque contact precedentsitue dans le meme secteur de
position que le contact interes-sant par liaison de la donnee de
position dudit contact avecune autre dans un ordre chronologique
inverse.Filtre de donnees retrospectives selon larevendication 3,
caracterise en ce que ladite chaine de liai-sons effectue une sortie
de donnees de position dans un ordrechronologique inverse a partir de
la memoire d'analyse multi-ple. 6 Filtre de donnees retrospectives
selon la re-vendication 5, caracterise en ce qu'il comprend en outre:
un moyen pour determiner lorsque le contact interessant a ete compare
dans le comparateur avec tous les contacts precedents du meme secteur
comme contact interessant, un comparateur de secteurs pour comparer la
donnee de position du contact interessant avec la donnee de positions
de chaque contact detecte (a) dans au moins un secteur de position
adjacent a celuici et (b) pendant une? 522825analyse precedant celle
correspondant a la detection du contact interessant; et un codeur de
secteurs pour obtenir, sur la base(a) des comparaisons effectuees dans
le comparateur de sec-teurs et (b) des instants relatifs de detection
du contact interessant et de chaque contact compare particulier dans
le secteur adjacent, un nombre de vitesse correspondant qui represente
la vitesse d'une cible possible se deplacant en correspondance au
contact interessant et au contact compareparticulier dans le secteur
adjacent. 7 Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 5,
caracterise en ce qu'il comprend en outre un compteur d'analyses qui
affecte un numerod'analyse a la donnee de position associee au contact
interes-sant et a chaque contact d'au moins une analyse precedente; et
un soustracteur pour determiner une valeur A S en soustrayant (a) le
numero d'analyse affecte a la donnee de position en train d'etre
fournie par la memoire d'analysemultiple a un instant donne par
rapport a (b) le numero d'ana-lyse affecte a la donnee de position du
contact interessant, la valeur A S indiquant le nombre d'analyses
comprises entre le contact interessant et le contact dont la donnee de
positionest en train d'etre fournie par la memoire d'analyse multiple.
8 Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 4,
caracterise en ce qu'il comprend un moyen de conttrle de liaison pour
determiner si une donnee de position en train d'etre fournie a la
sortie de la memoire d'analysemultiple est valable. 9 Filtre de
donnees retrospectives selon la revendication 8, caracterise en ce que
le moyen de controle de liaison comprend: un moyen pour determiner un
dernier numero d'analyse valable (LVSN) pour le contact interessant;
un registre pour memoriser l'adresse valable la plus ancienne o est
placee une donnee de position se rapportant au contact interessant
present; et un moyen pour comparer l'adresse de liaison du numero
d'analyse (SN) associe a la donnee de position en train d'etre fournie
par la memoire d'analyse multiple avec le numero d'analyse valable le
plus ancien (OLD) et le dernier numero d'analyse valable (LVSN) et
pour declarer l'adresse de liaison (LINK) valable seulement si:OLD %
SN \ LVSN et LINK and #38;#x003E; 0.Filtre de donnees retrospectives
selon la revendication 1, caracterise en ce qu'il comprend en outre un
moyen pour adapter la memoire d'analyse multiple en vue de la
memorisation et de la fourniture de donnees de position correspondant
a des contacts detectes pendant un nombre variable d'analyses, le
nombre d'analyses etant fonction du nombre de contacts detectes
pendant les analyses. 11 Filtre de donnees retrospectives selon la
-revendication 9, caracterise en ce qu'il comprend en outre un moyen
pour adapter la memoire d'analyse multiple en vue de lamemorisation et
de la fourniture de donnees de position corres-pondant a des contacts
detectes pendant un nombre variable d'analyses, le nombre d'analyses
etant fonction du nombre decontacts detecte pendant les analyses. 12
Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 9, caracterise
en ce qu'il comprend en outre un moyen limiteur de vitesse pour (a)
comparer chaque nombre de vitesse fourni par le codeur avec un nombre
maximal de vitesse predefini (V max) et avec un nombre minimal de
vitesse predefi (V min), Vmin et Vmax representant les vitesses
probables d'une cible, et (b) pour rejeter comme un indicateur de la
presence probable d'une cible chaque contact qui, lorsqu'il est
compare avec le contact interessant, produit un nombre de vitesse code
qui est soit inferieur a Vmin' soit superieur a V max' 13 Filtre de
donnees retrospectives selon la revendication 12, caracterise en ce
qu'il comprend en outre un moyen, associe avec le comparateur,
pourdeterminer une difference de positions entre le contact
inte-ressant et le contact compare particulier sur la base de leurs
donnees de position; et un limiteur pour (a) comparer la difference de
position avec un maximum predetermine et (b) rejeter comme un
indicateur de la presence probable d'une cible chaque contact qui,
lorsqu'il est compare avec le contact interessant, etablitune
difference de position qui depasse le maximum predetermine. 14 Filtre
de donnees retrospectives selon la revendication 7, caracterise en ce
qu'il comprend en outre un moyen, relie au codeur, pour limiter le
codage a des comparaisons par paires dans lesquelles la valeur t S
n'est pas nulle; et -un moyen pour produire un signal de rejet quandla
valeur a S est egale a zero.Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 1, caracterise en ce qu'il comprend en outre un moyen
d'etablissement de profil pour engendrer au moins un mot de profil a
bits multiples, chaque mot de profil indiquantpendant quelles analyses
precedant l'analyse du contact inte-ressant on a detecte un contact
qui, lors d'une comparaison avec le contact interessant, definit, a
partir du codage de l'un d'une serie de nombres de vitesse
selectionnes, unebande donnee de vitesses de cible. 16 Filtre de
donnees retrospectives selon la revendication 15, caracterise en ce
que (a) chaque bit d'un mot de profil particulier se rapporte a une
analyse correspondanteet (b) chaque bit dudit mot comporte un premier
etat pour indi-quer la presence, et un second etat pour indiquer
l'absence, d'un contact (i) detecte pendant l'analyse correspondante
et(il) ayant un nombre de vitesse associe au mot de profil
parti-cutier. 17 Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 16, caracterise en ce que l'ordre des bits danschaque
mot de profil est le meme que la chronologie des ana-lyses
correspondantes. 18 Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 7, caracterise en ce qu'il comprend en outre un moyen
d'etablissement de profil pour engendrer au moins un mot de profil a
bits multiples, chaque mot de profil indiquant pendant quelles
analyses precedant l'analyse du contact interessant, on a detecte un
contact qui, lors d'une comparaison avec le contact interessant,
produit l'un d'une serie de nombres de vitesse selectionnes o la serie
comprend au moins un nombre de v esse qui definit une bande donnee de
vitesses de cible; en ce que (a) chaque bit d'un mot de profil
particulier se rapporte a une analyse correspondante et (b) chaque bit
dudit mot comporte un premier etat pour indiquer la presence, et un
second etat pour Indiquer l'absence d'un contact ( 1) detectes pendant
l'analyse correspondante et(il) ayant un nombre de vitesse associe au
mot de profil parti-culier; et en ce que le moyen d'etablissement de
profil comprend un tampon qui (a) memorise chacun des mots de profils
et (b) comporte une entree d'adresse qui recoit des nombres de
vitesses provenant du codeur; et une logique de mise a jour de profil
qui recoit comme entree la valeur A S sortant du soustracteur de
nombres d'analyses; et en ce que le nombre de vitesse envoye b
l'entree d'adresse du tampon dirige le mot de profil associe a ce
nombre de vitesses dans la logique de mise a jour du profil, la valeur
A S introduite dans la logique de mise a jour de profil indiquant quel
bit du mot de profil doit se trouver dans le premier etat, ledit bit
etant commute dans le premier etat par la logique de mise a jour de
profil quand il ne se trouve pas deja dans ce premier etat, ce qui
metainsi a jour le mot de profil particulier. 19 Filtre de donnees
retrospectives selon la revendication 18, caracterise en ce que ledit
tampon comprend une pluralite de memoires faisant l'objet d'acces
alternes par chacun des nombres de vitesse successifs, un mot de
profil a mettre a jour etant introduit dans la logique de mise a jour
de profil a partir d'une memoire tandis qu'un profil mis a jour peut
simultanement sortir de la logique de sh 2522825mise a jour de profil
et etrecharge dans une autre memoire.Filtre de donnees retrospectives
selon la revendication 5, caracterise en ce qu'il comprend en outre un
-moyen d'etablissement de profil pour engendrer au moins un mot de
profil a bits multiples, chaque mot de profil indiquantpendant quelles
analyses precedant l'analyse de contact inte-ressant on a detecte un
contact qui, lors d'une comparaison avec le contact interessant,
definit, a partir du code de l'un d'une serie de nombres de vitesse
selectionnes une bandedonnee de vitesses de cible. 21 Filtre de
donnees retrospectives selon la revendication 2, caracterise en ce
qu'il comprend en outre un codeur de qualite, recevant a son entree le
signal de sortie du moyen d'etablissement de profil en vue d'affecter
une valeur de qualite relative a chaque mot de profil se rapportant
aucontact interessant, chaque valeur de qualite relative indi-quant
une probabilite relative que le mot de profil associerepresente une
cible. 22 Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 16,
caracterise en ce qu'il comprend en outre un codeur de qualite,
recevant a son entree le signal de sortie du moyen d'etablissement de
profil en vue d'affecter une valeur de qualite relative a chaque mot
de profil se rapportant au contact interessant, chaque valeur de
qualite relative indiquant une probabilite relative que le mot
deprofil associe represente une cible. 23 Filtre de donnees
retrospectives selon la revendication 22, caracterise en ce que le
codeur de qualite comprend un moyen pour compter le nombre de bits se
trouvantdans le premier etat dans un mot de profil particulier. 24
Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 22,
caracterise en ce que le codeur de qualite comprend un moyen pour
determiner la valeur de qualite relative en concordance avec la
combinaison de bits dans lepremier etat dans un mot de profil
particulier.Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 3,
caracterise en ce qu'il comprend en outre un moyen a seuil comportant
une entree recevant un tauxd'alarme erronee afin de comparer la valeur
de qualite relati-ve affectee au taux d'alarme erronee d'entree. 26
Filtre de donnees retrospectives selon la revendication 4, caracterise
en ce que le moyen a seuil estreglable, le taux d'alarme erronee
d'entree etant variable. 27 Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 4, caracterise en ce qu'il comprend en outre un
comparateur de qualite maximale pour comparer (a) la valeur de qualite
relative affectee a un mot de profil avec (b) la valeur de qualite
relative maximale affectee a un mot de profilprecedant se rapportant
au contact interessant. 28 Filtre de donnees retrospectives selon la
revendication 5, caracterise en ce que le comparateur de qualite
maximale comprend un moyen de verrouillage pour la mise a jour de la
valeur de qualite maximale a chaque fois que le moyen d'etablissement
de profil dirige unsignal d'entree versle codeur de qualite. 29 Filtre
de donnees retrospectives selon la revendication 5,caracterise en ce
qu'il comprend en outre une interface de sortie produisant a sa sortie
le nombre devitesse du mot de profil ayant la qualite maximale.Filtre
de donnees retrospectives selon la revendication 6, caracterise en ce
que l'interface de sortie fournit en outre a sa sortie le mot de
profil ayant la valeurde qualite relative maximale et sa valeur de
qualite relative. 31 Appareil incorpore a un systeme radar
d'exploration ou analyse pour detecter des cibles, en deca d'une
probabilite predeterminee, sur la base de contactsdetectes dont
certains, mais non obligatoirement tous, repre-sentent la presence
d'une cible, appareil caracterise en ce qu'il comprend:un moyen pour
introduire une donnee de posi-tion concernant un contact interessant;
un moyen pour identifier l'un de plusieurs secteurs de positions dans
lesquelles le contact interessantintroduit est detecte. 5.' un moyen
pour ordonnancer des donnees de positions correspondant a des contacts
detectes avant la detection du contact interessant introduit en
concordance avec le secteur identifie dans lequel chacun desdits
contacts a ete detecte; un moyen de liaison pour lier la donnee de
position de chaque contact, y compris le contact interessant
introduit, avec la donnee de position du contact precedent le plus
recent qui a ete eventuellement detecte dans le meme secteur; et un
moyen pour determiner quels contacts lies, se trouvant dans le meme
secteur identifie que le contact interessant introduit, sont alignes
avec le contact interessant introduit de maniere a representer la
vitesse d'une cibleprobable. 32 Appareil selon la revendication 7,
carac-terise en ce que le moyen de liaison comprend une
memoired'analyse multiple comprenant une pluralite d'adresses
sequen-tielles, de donnees de positions et une adresse de liaison
associee a un contact detecte pouvant etre memorise dans chaque
adresse, une adresse de liaison memorisee dans chacune desdites
adresses et se branchant sur une autre adresse ou une donnee de
position correspondant a un autre contact detecte pendant un temps
precedent prescrit et dans le meme secteur, siun tel contact existe,
est memorisee. 33 Appareil selon la revendication 8, caracte-rise en
ce que le moyen de liaison comprend en outre: une table qui, pour
chaque secteur, memorise la derniere adresse et le numero d'analyse o
une donnee de position concernant chaque secteur donne est memorisee,
la derniere adresse etant dirigee de la table vers la memoire
d'analyse multiple comme une adresse de liaison affectee a un contact
interessant se trouvant dans le secteur donne, une donnee de position
correspondant a ce contact interessant etant Introduite et etablie
comme adresse dans la memoire d'analyse multiple; en ce que la
derniere adresse et le numero d'analyse memorises dans la table pour
chaque secteur sont mis a jour pour chacun des contacts interessants
successifs introduits, l'adresse et le numero d'analyse se
rapportantau contact Interessant precedent le plus recent dans le
secteur donne representant l'adresse de liaison affectee a un
contactInteressant introduit presentement. 34 Procede pour filtrer des
donnees de posi-tion se rapportant a des contacts detectes par un
systeme de detection de cibles par analyse ou exploration,caracterise
en ce qu'il comprend les etapes consistant a: introduire une serie de
donnees de positions l'une apres l'autre dans une memoire d'analyse
multiple identifier le secteur de position dans lequel le contact
correspondant a chaque serie de donnees de position est detecte;
relier chaque serie de donnees de position introduites avec la serie
precedente la plus recente de donnees de positions introduites qui ont
ete identifiees pourle meme secteur de position, ladite etape de
liaison consis-tant a engendrer au moins une chaine de liaisons,
chaque chaine reliant une serie de donnees de position avec des series
precedentes de donnees de position d'un secteur identifie particulier
pendant une certaine periode de temps et comparer la position et la
synchronisation d'uneserie particuliere de donnees de position d'un
secteur parti-culier avec chaque autre serie precedente de donnees de
posi-tion de la chaine correspondante particuliere et definir
unevitesse relative a chacune desdites comparaisons. 35 Procede de
filtrage de donnees de positionsse rapportant a des contacts detectes
par un systeme de detec-tion de ciblespar analyse ou exploration selon
la revendica-tion 34, caracterise en ce qu'il comprend l'autre etape
consistant a definir des profils de vitesse se rapportant aune serie
de donnees de position, sur la base des comparai-sons entre la serie
precitee et les series precedentes de donnees de position, la
definition d'un profil de vitesse comprenant l'etape consistant a
determiner quelles series precedentes de donnees de position,
lorsqu'elles sont comparees avec la serie precitee de donnees de
position, indiquent une cible se deplacant a une vitesse rentrant dans
une bande donnee de vitesses. 36 Procede de filtrage de donnees de
positionsse rapportant a des contacts detectes par un systeme de
detec-tion de ciblespar analyse ou exploration, selon la
revendication, caracterise en ce qu'il comprend l'autre etape de
determi-nation si la liaison est valable, cette etape consistant a (a)
memoriser une serie valable la plus ancienne de donnees de position se
rapportant a la serie precitee de donnees de position et (b)
determiner une serie precedente, comparee ala serie precitee de
donnees de position, n'a pas ete intro-duite apres la serie valable la
plus ancienne de donnees de position 37 Procede de filtrage de donnees
de positionse rapportant a des contacts detectes par un systeme de
detec-tion de ciblespar analyse ou exploration, selon la
revendica-tion 36, caracterise en ce qu'il comprend l'autre
etapeconsistant a rejeter une serie precedente de donnees de posi-tion
quand la comparaison indique que (a) la difference de position entre
le contact correspondant a la serie precedente et le contact
correspondant a la serie precitee de donnees de position depasse une
limite predeterminee, (b) une vitesse definie par la serie precedente
et la serie precitee de donnees de position est en dehors de limites
definies de vitesse, ou (c) la serie precedente et la serie precitee
de donnees de position representent chacune des contacts detectes pour
lameme analyse. 38 Procede de filtrage de donnees de positionse
rapportant a des contacts detectes par un systeme de detec-tionde
ciblespar analyse ou exploration, selon la revendication 37,
caracterise en ce qu'il comprend, si la liaison est valable et si la
serie precedente n'est pas rejetee, l'autre etape consistant dans la
mise a jour du profil de vitesse, en correspondance a une bande de
vitesses particulieres, quand la serie precitee est comparee avec une
serie precedente dedonnees de position apres une autre. 39 Procede de
filtrage de donnees de positionse rapportant a des contacts detectes
par un systeme de detec-tion de ciblespar analyse ou exploration,
selon la revendica- tion 38, caracterise en ce qu'il comprend les
autres etapes consistant a affecter une valeur de qualite, indiquant
laprobabilite de presence d'une cible, a chaque profil de vites-se mis
a jour et a rechercher et conserver le profil devitesse de qualite
maximale.Procede de filtrage de donnees de positionse rapportant a des
contacts detectes par un systeme de detec-tion de ciblespar analyse ou
exploration, selon la revendica-tion 39, caracterise en ce que chaque
profil de vitesse correspond a une bande de vitesses exclusives, ledit
procede comprenant les etapes consistant a determiner si la vitesse
definie entre la serie precitee et une serie precedente de donnees de
position est proche du bord de la bande de vitesses qui est associe a
un profil de vitesse correspondant; et, si la vitesse est proche du
bord de deux profils de vitesse adjacent, a redefinir le profil de
vitesse en correspondancea la bande de vitesses se trouvant de l'autre
cote dudit bord. 41 Procede de filtrage de donnees de position.se
rapportant a des contacts detectes par un systeme de detec-tionde
ciblespar analyse ou exploration, selon la revendica-tion 40, procede
caracterise en ce qu'il comprend les etapes consistant a determiner si
des limites predeterminees de position ou de vitesse sous les memes
limites d'analyse sont violees et a mettre a jour le profil de vitesse
redefinilorque la serie precitee est comparee avec des series
prece-dentes de donnees de position 42 Procede de filtrage de donnees
de positionse rapportant a des contacts detectes par un systeme de
detec-tion de ciblespar analyse ou exploration, selon la
revendica-tion 41, caracterise en ce qu'il comprend en outre les
etapes consistant a comparer, si la liaison n'est pas valable, la
serie existante de donnees de position avec chaque serie precedente de
donnees de position des secteurs adjacents successifs jusqu'a ce que
toutes les series precedentes des secteurs adjacents successifs aient
ete comparees avec ladite serie existante de donnees de position 43
Procede de filtrage de donnees de positionse rapportant a des contacts
detectes par un systeme de detec-tion de ciblespar analyse ou
exploration, selon la revendica-tion 35, caracterise en ce qu'il
comprend en outre les etapes consistant a: definir des profils de
vitesse secondairespour chaque secteur adjacent.etablir la liaison se
rapportant a la serie existante de donnees de position avec la donnee
de position de chaque contact precedent dudit secteur adjacent;
determiner si la liaison est valable pour chaque comparaison de
donnees de position du secteur adjacent; introduire successivement les
donnees de position des contacts dans le secteur adjacent; rejeter une
serie precedente de donnees de position introduites dans un secteur
adjacent si une limite predeterminee de position, de vitesse ou de
meme analyse est depassee; et mise a jour des profils de vitesse du
secteur adjacent lorsqu'une donnee de position d'un secteur adjacent
qui n'a pas ete rejeteeet qui a ete relieede facon valable est
introduite. 44 Procede de filtrage de donnees de positionse rapportant
a des contacts detectes par un systeme de detec-tion de ciblespar
analyse ou exploration, selon la revendica-tion 43, caracterise en ce
qu'il comprend en outre les etapes consistant a affecter une qualite a
chaque profil de vitesse mis a jour, la qualite indiquant la
probabilite que le profil de vitesse mis a jour corresponde a une
cible, et a comparer le profil de vitesse de qualite maximale avec une
valeur de seuil et a indiquer une detection probable si la valeur
deseuil est depassee.Procede, utilisable dans un systeme radarqui
detecte une pluralite de contacts par une pluralite d'ana-lyses ou
explorations, pour determiner si un contact interes-sant indique la
presence probable d'une cible, procede comprenant les etapes
consistant a: associer un secteur de position et une ana-lyse a chaque
contact detecte, y compris le contact interes-sant; projeter une prise
en consideration initialedes contacts sortant du secteur positionnel
du contact interes-sant et rejeter d'une prise en consideration tous
les contacts detectes pendant la meme analyse que celle o le
contactinteressant a ete detecte ou bien pendant des analyses
ulte-rieures; determiner quels contacts precedents non rejetes se
rapportant a et situes dans le meme secteur position-nel que le
contact interessant sont places le long d'au moins une bande
particuliere de portee en fonction du temps; etaffecter une valeur de
qualite a chacune des-dites bandes de portee en fonction du temps
contenant des contacts detectes et determiner quelle bande de portee
en fonction du temps possede la valeur de qualite maximale, cette
valeur de qualite etant une fonction de la probabilited'existence
d'une cible. 46 Procede selon la revendication 45, caracte-r Ise en ce
qu'il comprend l'autre etape consistant a indiquer une cible rentrant
dans la bande de portee en fonction du temps qui possede la valeur de
qualite maximale si la valeurde qualite maximale depasse une valeur de
seuil donnee. 47 Filtre de donnees retrospectives selon l'unedes
revendications 1, 5, 7, 15, 21 et 25, caracterise en ceque ledit
filtre comprend un modele de calculateur. 48 Appareil selon l'une des
revendications 31, 32 et 33, caracterise en ce que ledit appareil
comprend unmodele de calculateur. 49 Filtre de donnees retrospectives
selon la revendication 2, caracterise en ce que les secteurs
sontidentifies en fonction d'une portee et d'un angle de reperage.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [132][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [133][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522825
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[134]____________________
[135]____________________
[136]____________________
[137]____________________
[138]____________________
[139]____________________
[140]____________________
[141]____________________
[142]____________________
[143]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
92 Кб
Теги
fr2522825a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа