close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522918A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (20/ 57)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 37)
[6][_]
Etre
(23)
[7][_]
Est-a
(7)
[8][_]
DANS
(1)
[9][_]
Ral
(1)
[10][_]
Tif
(1)
[11][_]
Trou
(1)
[12][_]
Cou
(1)
[13][_]
Tric
(1)
[14][_]
Sepa
(1)
[15][_]
Molecule
(4/ 7)
[16][_]
aluminium
(3)
[17][_]
aluminium oxide
(2)
[18][_]
indium oxide
(1)
[19][_]
tin
(1)
[20][_]
Physical
(4/ 6)
[21][_]
50 microns
(2)
[22][_]
de 0,5 cm
(2)
[23][_]
5 microns
(1)
[24][_]
de 50 microns
(1)
[25][_]
Polymer
(1/ 5)
[26][_]
Polyvinylidene Fluoride
(5)
[27][_]
Organism
(1/ 1)
[28][_]
F sur
(1)
[29][_]
Substituent
(1/ 1)
[30][_]
epoxy
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522918A1
Family ID 5226234
Probable Assignee Hennion Claude
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PERFECTIONNEMENTS AUX CLAVIERS CAPACITIFS
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN CLAVIER CAPACITIF DU TYPE MATRICIEL DANS
LEQUEL CHAQUE TOUCHE 1 EST ASSOCIEE A UNE ARMATURE CONDUCTRICE MOBILE
2 ET A DEUX PLAGES CONDUCTRICES 3, 3 ISOLEES MUTUELLEMENT L'UNE DE
L'AUTRE, PLAGES COUPLEES CAPACITIVEMENT ENTRE ELLES PAR L'ARMATURE
LORSQUE CETTE DERNIERE EST RAPPROCHEE D'ELLES. LES DEUX PLAGES SONT
RAPPORTEES RESPECTIVEMENT SUR LES DEUX FACES OPPOSEES D'UNE MEME
FEUILLE ISOLANTE 4 PRESENTANT UNE EPAISSEUR AU PLUS EGALE A 50 MICRONS
ET UNE PERMITTIVITE SUPERIEURE A 5.
Description
_________________________________________________________________
Perfectionnements aux claviers capacitifs.
L'invention est relative aux claviers capacitifs de type matriciel,
c'esta-dire aux circuits electriques destines a assurer une pluralite
de commandes distinctes a partir des appuis de touches composant un
clavier, ces circuits comportant un arrangement matriciel de plots
associes chacun a l'une des touches du clavier et presen-
tant la meme repartition en lignes et en colonnes que ces touches,
chacun desdits plots etant lui-meme compose de deux plages
conductrices isolees electriquement l'une de l'autre et susceptibles
d'etre couplees capacitivement l'une a l'autre par simple actionnement
de la touche
associee, cet actionnement ayant pour effet de rappro-
cher simultanement de ces deux plages une meme armature
conductrice, egalement associee a ladite touche.
Les applications de ces claviers sont multiples ils permettent
d'introduire dans des appareils de calcul
et de commande appropries les donnees associees aux dif-
ferentes touches, lesquelles donnees peuvent etre de toutes natures
desirables et par exemple des chiffres ou lettres a reproduire, des
operations a effectuer
Dans ces claviers, les plages sont regroupees elec-
triquement selon les lignes et colonnes de la matrice
de facon telle que l'actionnement de la touche correspon-
dant a la ligne de rang i et a la colonne de rang j du
clavier ait pour effet par exemple de connecter electri-
quement l'entree de rang i du clavier a sa sortie de
rang j.
A cet effet toutes les plages d'un meme type, par exemple celles de
gauche, sont connectees entre elles par lignes, chaque connecteur de
connexion relatif a une ligne etant lui-meme relie a une entree du
clavier et toutes les plages de l'autre type (ici de droite) sont
PB/SV,
3-82-01 6 ex
2 2522918
connectees entre elles par colonnes, chaque conducteur
de connexion relatif a une colonne etant relie a une sor-
tie du clavier.
Les differents conducteurs correspondant a ces li-
gnes et colonnes se croisent donc en de nombreux points. Or ils
doivent etre isoles electriquement les uns
des autres.
Pour assurer un tel isolement-, on rapporte en gene-
ral les deux reseaux de conducteurs correspondant res-
pectivement aux lignes et aux colonnes sur respective-
ment les deux faces opposees d'une plaque de support isolante sur
l'une seulement des deux-faces de laquelle
sont rapportees toutes les plages conductrices.
Cette formule exige le percage de multiples trous dans ladite plaque
afin de relier electriquement aux plages correspondantes les
conducteurs qui ne sont pas
rapportes sur la meme face que ces plages.
Selon une formule amelioree qui a ete exposee dans le brevet des
EtatsUnis d'Amerique no 3 921 167, les
conducteurs de chaque reseau, ainsi que les plages con-
nectees a ces conducteurs, sont rapportes sur une meme face d'une
feuille isolante, les feuilles correspondant aux deux reseaux etant
distinctes, et les deux feuilles ainsi revetues sont juxtaposees l'une
contre l'autre, avec leurs revetements orientes l'un vers l'autre,
mais
avec-interposition d'une troisieme feuille isolante in-
tercalaire. Dans ce cas, le couplage capacitif entre les deux plages
associees a une meme touchen'est pas realise uniquement a travers
l'armature conductrice, mais aussi a travers la feuille intercalaire
et deux fois a travers la feuille isolante situee du cote de ladite
armature, Cette formule permet certes d'eviter le percage de
trous de connexion multiples dans un support isolant.
Mais le couplage capacitif exige la traversee de W
trois epaisseurs de feuilles isolantes, et surtout la-
dite formule exige le recours a trois feuilles superpo-
sees selon un sandwich.
L'invention propose une formule encore amelioree, a feuille isolante
unique. A cet effet les claviers capacitifs selon l'invention sont
essentiellement caracterises en ce que les deux pla-_
ges composant chacun de leurs plots sont rapportees res-
pectivement sur les deux faces opposees d'une meme feuil-
le isolante, chaque plage etant legerement ecartee de la projection
dans son plan, perpendiculairement a ce plan,
de l'autre plage.
La feuille isolante en question presente de preferen-
ce une epaisseur relativement faible, savoir au plus
egale a 50 microns et une permittivite relativement ele-
vee, savoir superieure a 5 Par "permittivite" on entend ici et partout
dans le present texte la permittivite "relative", c'est-a-dire la
valeur de cette quantite
(appelee aussi parfois "constante dielectrique" ou "pou-
voir inducteur specifique") exprimee par rapport a celle
du vide.
Il resulte de cette grande minceur et de cette forte permittivite que
la capacite du condensateur forme entre
l'armature conductrice en sa position assurant le coupla-
ge capacitif et la plage la plus eloignee de cette arma-
ture est relativement elevee: si l'on considere que la surface de
chaque plage est generalement de l'ordre de 0,5 cm, la capacite du
condensateur en question, dont le dielectrique est constitue par la
feuille isolante
consideree, est en general superieure a 50 p F et notam-
ment de l'ordre de 100 p F. Dans ces conditions, la capacite globale
du couplage capacitif assure entre deux plages associees d'un meme
plot est: pratiquement nulle, typiquement inferieure a 2 p F, lorsque
la touche correspondante n'est pas actionnee et que l'armature
conductrice demeure donc ecartee des deux plages, et au contraire tres
elevee lorsque cette armature est placee en sa position de couplage,
ladite capacite globale correspondant alors a l'ensemble en serie de
la capacite relativement elevee qui vient d'etre analysee
et de celle, encore plus elevee, formee entre l'arma-
ture et celle, des deux plages, qui est la plus proche
de cette armature.
Dans des modes de realisation preferes, on a recours
en outre a l'une et/ou a l'autre des dispositions sui-
vantes: la feuille isolante est constituee en polyvinylidene fluoride
ou en l'un de ses copolymeres,
chaque plot comprend, en plus des deux plages ci-
dessus, une troisieme plage conductrice non raccordee exterieurement
et disposee sur la face, de la feuille, orientee du cote de l'armature
conductrice, a cote de la plage rapportee sur cette face, la position
et les dimensions de cette troisieme plage correspondant a celles de
la projection, sur ladite face, de la plage rapportee sur la face
opposee, un fil conducteur mis a la masse s'etend sur l'une des deux
faces de la feuille, le long du chemin isolant
separant la plage rapportee sur cette face de la pro-
jection de l'autre plage sur cette meme face, la face selon l'alinea
precedent est celle, de la
feuille, qui est la plus eloignee de l'armature conduc-
trice,
l'armature conductrice est constituee par metalli-
sation d'une feuille en matiere isolante, la couche metallisee de
cette feuille etant orientee vers les plages, l'armature conductrice
est revetue sur sa face orientee vers les plages d'une mince pellicule
isolante, l'armature selon l'alinea precedent est constituee en
aluminium et est revetue sur sa face orientee vers les plages d'une
mince pellicule d'aluminium oxide, la pellicule isolante selon
l'alinea qui precede
le precedent est constitueeen un polymere de permitti-
vite elevee, de preference superieure a 5, etant notam-
ment une feuille en polyvinylidene fluoride de 10 mi-
crons d'epaisseur, l'armature conductrice pouvant alors etre
constituee par une metallisation de la face, de
cette feuille, la plus'eloignee des plages.
L'invention comprend, mises a part ces dispositions
principales, certaines autres dispositions qui s'utili-
sent de preference en meme temps et dont il sera plus
explicitement question ci-apres.
Dans ce qui suit l'on va decrire des modes de rea-
lisation preferes de l'invention en se referant au des-
sin ci-annexe d'une maniere bien entendu non limitative.
La figure 1, de ce dessin, montre un clavier capaci-
tif conforme a l'invention selon une coupe schematique
executee au niveau de l'une de ses touches.
La figure 2 montre en vue perspective la feuille iso-
lante comprise par un tel clavier, feuille revetue de circuits
electriques sur ses deux faces conformement a
l'invention.
La figure 3 montre partiellement en plan une variante
de ladite feuille.
La figure 4 montre en vue perspective partielle en-
core une autre variante de ladite feuille.
Le clavier capacitif comprend un arrangement matri-
ciel c'est-a-dire reparti en lignes et colonnes de touches
schematisees par la reference 1, chaque touche comprenant une armature
conductrice plate 2 et des moyens elastiques, non representes, propres
a solliciter cette armature selon la fleche F, perpendiculairement a
cette
armature, vers une position de repos.
A chaque touche est associe un plot conducteur 3 com-
pose de deux plages conductrices minces 31 et 32 isolees
electriquement l'une de l'autre et susceptible d'etre couplees
capacitivement l'une a l'autre uniquement lors- que l'armature 2 est
rapprochee d'elles selon la fleche G
opposee a la fleche F, c'est-a-dire a l'encontre de l'ef-
fort de rappel des moyens elastiques ci-dessus.
Les deux plages 31 et 32 sont, selon l'invention, rap-
portees respectivement sur les deux faces opposees d'une meme feuille
isolante 4, et ce en des positions telles que la projection de l'une
quelconque de ces plages dans
le plan de l'autre plage, selon la direction perpendicu-
laire a-ce plan, se trouve a cote de cette autre plage,
a une petite distance de celle-ci.
La feuille isolante 4 presente a la fois une grande
minceur et une forte permittivite.
C'est ainsi que son epaisseur est de preference au plus egale a 50
microns et que sa permittivite est de
preference superieure a 5.
Ladite feuille est a cet effet avantageusement cons-
tituee en polyvinylidene fluoride ou en l'un de ses copolymeres.
Chacune des plages 31 et 32 considerees presente tou-
te forme desirable, par exemple celle d'un rectangle, ou
encore celle d'un demi-cercle comme illustre sur le des-
sin:-dans ce dernier cas, les diametres delimitant ces demi-cercles
sont otientes parallelement l'un a l'autre et disposes a proximite
l'un de l'autre, ces diametres et leurs projections respectives sur
les faces opposees
de la feuille 4 delimitant une etroite bande 5 de matie-
re isolante interposee entre les deux plages.
Ces plages sont rapportees ou imprimees sur la feuil-
le de toute maniere desirable a raison d'une plage 31 et d'une plage
32 en regard de chaque touche 1, toutes les plages rapportees sur une
meme face de la feuille 4
etant disposees cote a cote sur cette face, parallele-
ment les unes aux autres, selon le meme arrangement ma-
triciel que les touches du clavier.
Toutes les plages du type de la plage 31 ' savoir
celles qui sont rapportees "a gauche" sur la face "supe-
rieure" de la feuille 4 dans le cas des figures 1 et 2, sont
connectees electriquement entre elles selon des
rangees paralleles entre elles, savoir selon des "colon-
nes" si l'on considere la figure 2 depuis son extremite inferieure
gauche Ces connexions sont assurees a l'aide de connecteurs 6
eux-memes rapportes en meme temps que les plages 3 sur la face
superieure consideree de la feuille 4 et chacun de ces conducteurs 6
est lui-meme raccorde, sur un bord de cette feuille, a une borne de
connexion exterieure 7.
De meme, toutes les plages du type de la plage 32 ' savoir les plages
rapportees "a droite" sur la face
"inferieure" de la feuille 4 dans l'exemple ci-dessus-
adopte, sont connectees entre elles selon des "lignes" paralleles
entre elles par des conducteurs electriques 8
eux-memes raccordes a des bornes de connexion laterales 9.
Les largeurs des connecteurs de connexion 6 et 8 sont faibles de facon
a minimiser les capacites parasites susceptibles de se former a
travers la feuille aux zones
de "croisement" desdits conducteurs.
Vu sa grande minceur, la feuille 4 imprimee de reve-
tements conducteurs sur ses deux faces est relativement flexible: on
la renforce avantageusement en l'appliquant contre une plaque rigide
isolante de support de toute
nature desirable Cette plaque rigide peut etre consti-
tuee en un materiau beaucoup plus economique que celles
en resine epoxy generalement utilisees lorsque les dif-
ferentes plages de chaque plot sont disposees sur une seule face d'une
telle plaque, solution pour laquelle l'une des plages de chacun de ces
plots doit etre reunie a son conducteur de raccordement exterieur par
un trou
traversant ladite plaque, ainsi qu'expose ci-dessus.
Pour renforcer la separation electrique des deux plages 31 et 32 de
chaque plot, on dispose avantageuse- ment le long des bandes isolantes
5 qui les separent, sur l'une au moins des deux faces de la feuille 4,
des fils
conducteurs 10 (figure 3) mis a la masse.
Pour eviter tout risque de contact entre ces fils 10 et l'armature 2,
lorsqu'aucune couche isolante n'est prevue sur la face, de cette
armature, orientee vers les plages, il suffit de rapporter les fils 10
sur la face,
de la feuille 4, la plus eloignee de cette armature 2.
Pour eviter les inconvenients d'un appui hesitant ou mal centre sur
l'armature 2, appui qui pourrait se traduire par un mauvais contact
entre celle-ci et une
portion de la surface en regard du plot, il est avanta-
geux de rapporter sur la face, de la feuille 4, la plus proche de
l'armature, a cote de chaque premiere plage 31 deja rapportee sur
cette face, une troisieme plage 33
(figure 4) ayant les memes dimensions et la meme orienta-
tion que la seconde plage 32 et etant disposee a l'em-
placement de la projection de cette seconde plage selon
la fleche F sur la face consideree.
Une telle construction evite la presence de couches d'air inopportunes
entre l'armature 2 et les surfaces contre lesquelles elle est
appliquee lors de l'appui de
la touche correspondante, et la capacite globale du cou-
plage alors assure entre les deux plages 31 et 32 lors
d'un tel appui est ainsi toujours maximum.
Le fonctionnement des claviers decrits ci-dessus est
le suivant.
L'enfoncement de chaque touche 1 d'un tel clavier selon la fleche G
(figure 1) doit avoir pour effet de relier capacitivement entre elles
les deux plages 3 et
32 ' et donc les conducteurs 6 et 8 correspondants, les-
quels sont eur-memes connectes respectivement a une sour-
ce de signal electrique et a un dispositif d'exploita-
tion de ce signal.
Cette liaison electrique entre les deux plages 31 et 3 est assuree par
couplage capacitif de chacune de ces
deux plages avec l'armature conductrice 2.
Le couplage entre cette armature 2 et la premiere plage 31 la plus
proche de cette armature peut etre assure par contact mutuel direct
entre ces deux elements
conducteurs, ce qui correspond a une capacite de coupla-
ge infinie.
Mais si l'on desire eviter un tel contact mutuel direct, lequel peut
etre une source de desordres dans certains cas, il suffit de prevoir
sur l'un des deux
elements conducteurs consideres de preference sur l'ar-
mature 2, une mince pellicule isolante 11.
A cet effet par exemple, si l'armature 2 est consti-
tuee en aluminium, la pellicule 11 peut etre constituee par une couche
superficielle d'alumine dont l'epaisseur
est inferieure au micron: la capacite de couplage elec-
tric realise a travers une telle couche est encore
tres elevee.
Il convient de souligner que la pellicule isolante
il ci-dessus, du fait qu'elle est rapportee sur un ele-
ment conducteur de support, peut etre extremement mince, par exemple
inferieure a 5 microns ou moins, et en particulier beaucoup plus mince
qu'une feuille coherente independante destinee elle-meme a servir de
support a
des circuits imprimes.
La pellicule isolante 11 en question peut egalement
etre constituee par une feuille en un materiau polymeri-
que de permittivite elevee, de preference superieuxea 5.
Cette feuille 11 peut presenter elle-meme une tres
faible epaisseur, vu qu'elle n'est pas destinee a sup-
porter des circuits imprimes: il s'agit par exemple d'une feuille de
polyvinylidene fluoride epaisse de
microns.
Dans ce dernier cas, l'armature conductrice peut etre constituee par
une metallisation de la face, de la
feuille 11, la plus eloignee des plages.
Le couplage realise entre l'armature 2 et la secon-
de plage 32 ' la plus eloignee de cette armature, se fait a travers la
feuille 4 et eventuellement a travers la
tres mince couche isolante 11, s'il en est prevue une.
La capacite de ce couplage est encore relativement elevee en raison
des caracteristiques particulieres, mentionnees ci-dessus, de la
feuille 4: si en effet la permittivite de cette feuille est de l'ordre
de 9 et
-son epaisseur, de l'ordre de 50 microns, et si la sur-
face de la plage 31 est de l'ordre de 0,5 cm 2, la ca-
pacite en question est de l'ordre de 100 p F.
Par suite la capacite globale resultante du coupla-
ge realise entre les deux plages 3 et 32 ' constituee par les deux
capacites ci-dessus decrites montees en
serie, est elle-meme tres elevee: elle est ici supe-
rieure a 20 p F et meme en general a 50 p F, alors qu'elle
n'atteint generalement pas 10 p F avec la formule amelio-
ree evoquee ci-dessus.
Il est a noter que la mince couche isolante 11 peut
etre localisee uniquement en regard des premieres pla-
ges 31 et etre supprimee en regard des secondes plages 32 et
eventuellement des troisiemes plages 33 -, une
compensation d'epaisseur pouvant eventuellement etre pre-
vue de facon a eviter tout contact en biais lors de l'ap-
pui sur la touche correspondante: une telle formule per-
met encore d'accroitre la capacite du couplage entre l'ar-
mature 2 et la seconde plage 32 Il est a noter egalement que la couche
isolante 11
peut etre rendue inutile si l'armature 2 est rendue elec-
triquement "flottante", c'est-a-dire elle-meme isolee de toute
connexion electrique exterieure permanente: on peut remarquer en effet
que, dans une telle hypothese, meme lorsque cette armature 2 se trouve
en sa position pour laquelle elle assure le couplage capacitif, aucun
contact direct n'est etabli entre cette armature 2 et la plage 32 et
que par consequent le simple contact direct entre cette armature et la
plage-31 ne ferme directement
aucun circuit electrique.
Dans une telle hypothese, il convient de prevoir une couche isolante
sur la face, de l'armature 2, qui est opposee a sa face conductrice
alors orientee vers les plages, en particulier lorsque le deplacement
de cette armature 2 est commande par appui direct d'un doigt sur
celle-ci, et ce notamment de facon a eviter de mettre a
la masse a travers le corps de l'utilisateur cette arma-
ture et le troncon de circuit eventuellement mis en con-
tact direct avec elle a travers la premiere plage 31.
Dans ce dernier cas, il peut etre avantageux de cons-
tituer l'armature en question par metallisation d'une feuille
isolante, la couche metallisee constituant alors
ladite armature et etant orientee en direction des plages.
On peut egalement constituer l'armature conductrice elle-meme par la
peau d'un doigt venant s'appliquer
contre un plot, cette peau venant alors en contact di-
rect avec la plage 31 constitutive de ce plot, a moins que soit prevue
une feuille intercalaire isolante de permittivite elevee et de faible
epaisseur, laquelle
feuille peut etre commune a tous les plots et peut ser-
vir alors de protection generale au clavier.
En raison du petit nombre et de la petite epaisseur de ses couches
constitutives, le clavier ci-dessus est
particulierement bien adapte aux realisations entiere-
ment transparentes, les plages conductrices pouvant en particulier
etre realisees en indium oxide et d'tin (i.t o): ces realisations
permettent de lire a travers le clavier des signes inscrits sur un
support de ce clavier.
Pour ce qui est de l'application des reseaux conduc-
teurs sur les deux faces de la feuille isolante 4, on
procede avantageusement par serigraphie apres prepara-
tion de ces faces par effet-"couronne", preparation permettant
d'ameliorer l'adherence des motifs en encre
conductrice rapportes sur lesdites faces.
En suite de quoi, et quel que soit le mode de rea-
lisation adopte, on dispose finalement d'un clavier capa-
citif dont la construction et le fonctionnement resul-
tent suffisamment de ce qui precede.
Ce clavier presente, par rapport a ceux anterieure-
ment connus, un certain nombre -d'avantages et en parti-
culier celui d'une grande simplicite de fabrication, d'un prix de
revient tres bas, et en meme temps d'une grande capacite des couplages
realises, puisque non seulement il est inutile avec un tel clavier de
percer des trous de liaison electrique dans le support des circuits
imprimes, mais qu'en outre l'ensemble desdits circuits est supporte
dans ledit clavier par une seule
et meme feuille isolante tres mince.
Comme il va de soi, et comme il resulte d'ailleurs
deja de ce qui precede, l'invention ne se limite nulle-
ment a ceux de ses modes d'application et de realisation
qui ont ete plus specialement envisages; elle en em-
* brasse, au contraire, toutes les variantes.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Clavier capacitif de type matriciel, destine a assurer une pluralite
de commandes distinctes a partir des appuis de touches ( 1) d'un
clavier et comportant un arrangement matriciel de plots ( 3) associes
chacun a l'une des touches du clavier, ces plots presentant la me- me
repartition en lignes et en colonnes que ces touches, chacun desdits
plots etant lui-meme compose de deux pla- ges conductrices ( 31 32)
isolees electriquement l'une de l'autre et susceptibles d'etre
couplees capacitivement l'une a l'autre par simple actionnement de la
touche as- sociee, cet actionnement ayant pour effet de rapprocher
simultanement de ces deux plages une meme armature con- ductrice (
2)egalement associee a ladite touche, caracte- rise en ce que les deux
plages ( 31 &#x003C; 32) composant chacun de ces plots ( 3) sont
rapportees respectivement sur les deux faces opposees d'une meme
feuille isolante ( 4),cha- que plage etant legerement ecartee de la
projection dans son plan,perpendiculairement a ce plan,de l'autre
plage.
2 Clavier capacitif selon la revendication 1, ca- racterise en ce que
la feuille isolante ( 4) presente une epaisseur relativement faible,
savoir au plus egale a microns et une permittivite relativement
elevee, savoir superieure a 5.
3 Clavier capacitif selon la revendication 2, ca- racterise en ce que
la feuille isolante ( 4) est consti- tuee en polyvinylidene fluoride
ou en l'un de ses copolymeres.
4 Clavier capacitif selon l'une quelconque des precedentes
revendications, caracterise en ce que cha- que plot comprend, en plus
des deux plages ci-dessus ( 31 32)' une troisieme plage conductrice (
33) non rac- cordee exterieurement et disposee sur la face, de la
feuille ( 4), orientee du cote de l'armature conductrice ( 2), a cote
de la plage ( 31) rapportee sur cette face, 14 2522918 la position et
les dimensions de cette troisieme plage correspondant a cellesde la
projection, sur ladite face, de la plage ( 32) rapportee sur la face
opposee.
5 Clavier capacitif selon l'une quelconque des pre- cedentes
revendications, caracterise en ce qu'un fil conducteur ( 10) mis a la
masse s'etend sur l'une des deux faces de la feuille, le long du
chemin isolant ( 5) sepa- rant la plage rapportee sur cette-face de la
projection de l'autre plage sur cette meme face.
6 Clavier capacitif selon la revendication 5, ca- racterise en ce que
la face sur laquelle est rapporte le fil conducteur ( 10) est celle,de
la feuille ( 4), qui est la plus eloignee de l'armature conductrice (
2).
7 Clavier capacitif selon l'une quelconque des pre- cedentes
revendications, caracterise en ce que l'armatu- re conductrice ( 2)
est constituee par metallisation d'une feuille en matiere isolante, la
couche metallisee de cette feuille etant orientee vers les deux
plages.
8 Clavier capacitif selon l'une quelconque des pre- cedentes
revendications, caracterise en ce que l'armatu- re conductrice ( 2)
est revetue sur sa face orientee vers les plages d'une mince pellicule
isolante ( 11).
9 Clavier capacitif selon la revendication 8, ca- racterise en ce que
la mince pellicule isolante ( 11) revet seulement la portion,de
l'armature conductrice ( 2), qui est disposee en regard de la plage (
31) la plus pro- che d'elle.
10 Clavier capacitif selon l'une quelconque des re- vendications 8 et
9, caracterise en ce que l'armature conductrice ( 2) est constituee en
aluminium et est reve- tue sur sa face orientee vers les plages d'une
mince pellicule ( 11) d'aluminium oxide.
11 Clavier capacitif selon l'une quelconque des revendications 8 et 9,
caracterise en ce que la mince pellicule isolante est constituee par
une feuille mince e en polymere de permittivite superieure a 5,
l'armature conductrice pouvant elle-meme etre constituee par une
metallisation de la face, de cette feuille, la plus eloignee des
plages.
12 Clavier capacitif selon l'une quelconque des precedentes
revendications, caracterise en ce qu'il est constitue par des feuilles
et couches superposees en materiau transparent.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [33][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [34][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522918
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2522918a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа