close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2523016A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (21/ 54)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(8/ 34)
[6][_]
ETRE
(23)
[7][_]
DANS
(3)
[8][_]
Est-a
(3)
[9][_]
Sys
(1)
[10][_]
Tre
(1)
[11][_]
PS 2
(1)
[12][_]
Evi
(1)
[13][_]
Trou
(1)
[14][_]
Molecule
(4/ 7)
[15][_]
DES
(3)
[16][_]
monter
(2)
[17][_]
FIN
(1)
[18][_]
regla
(1)
[19][_]
Organism
(2/ 6)
[20][_]
precis
(5)
[21][_]
X par
(1)
[22][_]
Physical
(6/ 6)
[23][_]
de 6 mm
(1)
[24][_]
30 mm
(1)
[25][_]
50 mm
(1)
[26][_]
224 s
(1)
[27][_]
226 s
(1)
[28][_]
de 50 mm
(1)
[29][_]
Disease
(1/ 1)
[30][_]
Rale
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2523016A1
Family ID 23435828
Probable Assignee Gottstein Fritz
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title RECTIFIEUSE POUR FORET
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UNE RECTIFIEUSE POUR FORET, SUR LAQUELLE LE FORET
18 A AFFUTER, MONTE DANS UN MANDRIN 16 D'UNE TETE DE SERRAGE 14, PEUT
ETRE RECTIFIE SUR LES FACES CONIQUES OU LES QUATRE FACES CONTRE LA
SURFACE PLANE 48 DE LA MEULE 26. UNE POIGNEE A MANIVELLE 70 SERT
D'ELEMENT D'ENTRAINEMENT POUR L'EXECUTION DES DIFFERENTS MOUVEMENTS
REQUIS, POUR LA RECTIFICATION CONIQUE NOTAMMENT. POUR LA RECTIFICATION
CONIQUE, LA SURFACE PLANE 48 DE LA MEULE 26 EST MAINTENUE DANS UNE
POSITION. LORSQUE LA POINTE DU FORET 18 DOIT ETRE SOUMISE A UNE
RECTIFICATION SUR QUATRE FACES, LA RECTIFICATION DES FACES EN
DEPOUILLE ET DES FACES LIBRES NECESSITE DEUX POSITIONS ANGULAIRES
DIFFERENTES ENTRE LE FORET 18 ET LA MEULE 26. A CETTE FIN, UNE
MANOEUVRE DU VOLANT 56 PERMET DE FAIRE PIVOTER AUTOUR D'UN AXE B LA
MEULE 26 ET SA SURFACE PLANE 48. L'AXE DE PIVOTEMENT B SE SITUE DANS
LE PLAN DE LA SURFACE DE MEULAGE 48. UN TEL MONTAGE PERMET D'OBTENIR
UNE GEOMETRIE EXACTE DE LA RECTIFICATION SUR QUATRE FACES, SANS
MODIFIER LE MONTAGE DU FORET.
Description
_________________________________________________________________
Rectifieuse pour foret.
La presente invention concerne une rectifieuse pour foret, comportant
une meule avec une surface de meulage plane et un mandrin de serrage
qui peut pivoter autour d'un premier axe, tourner autour de son axe,
qui est celui du foret a
affater,et avancer dans le sens de ce meme axe vers la sur-
face de meulage plane, le premier axe etant parallele a la
face de meulage.
Une rectifieuse de ce genre permet de rectifier les sur-
faces coniques sur les tranchants d'un foret Toutefois, la
rectification conique doit souvent etre remplacee par une
rectification de plusieurs surfaces sur la pointe du
foret Les rectifieuses connues de ce genre permettent ge-
neralement, soit de rectifier les surfaces coniques, soit
de rectifier les surfaces planes Certaines machines per-
mettent toutefois d'obtenir une rectification conique et une
rectification de surface Mais l'inconvenient de telles rectifieuses
convertibles reside dans le fait qu'il faut utiliser la face laterale
de la meule pour realiser la rectification de surface La surface
rectifiee n'est plus plane, mais creuse Or l'obtention d'une surface
creuse sur le tranchant du foret donne un angle de coupe defavorable,
qui reduit considerablement la duree de vie de l'outil Pour obtenir
une rectification de surface parfaite, il faut donc utiliser la
surface plane de meulage, c'est-a-dire la face
frontale de la meule.
La rectification de plusieurs surfaces etant pratiquement
la seule realisee sur les forets de diametres relative-
ment importants, il est indispensable de pouvoir faire pi-
voter le mandrin par rapport a la meule, afin de rec-
tifier dans une premiere position les deux faces en de-
pouille d'un foret a deux tranchants, et les deux faces li-
bres dans l'autre position Entre ces deux operations, il
faut donc modifier l'angle du mandrin par rapport a la meu-
le Toutefois, pour eviter la perte de temps entrainee
par le reajustage du mandrin ou le remontage du foret, l'a-
xe correspondant au pivotement relatif precite doit se si-
tuer dans le plan de la face de meulage.
Une rectifieuse de ce type repondant aux conditions men-
tionnees est connue, par exemple, par le DE-OS 30 28 960.
Sur cette rectifieuse, le mandrin est supporte par un bras en equerre
qui pivote autour d'un axe situe dans le plan de la surface de meulage
Cette machine n'est toutefois pas munie d'un systeme couteux de
deplacement permettant de
rectifier les faces coniques Elle est par ailleurs des-
tinee a des forets de faible diametre, de 6 mm maximum par exemple
Pour les raisons precitees, le mandrin prevu sur ce type de
rectifieuse est relativement leger, si bien que son montage sur le
bras pivotant est sans consequence pour
la stabilite.
Si la machine doit etre aussi utilisee pour rectifier les sur-
faces coniques, il faut que son mandrin soit muni des sys-
temes de deplacement adequats Si cette machine doit en ou-
tre pouvoir rectifier des forets plus importants, de dia-
metres allant jusqu'a 30 mm par exemple, le poids consi-
derable du mandrin correspondant et des pieces qui y sont reliees ne
permet plus de monter ce dernier sur le bras pivotant, comme decrit
dans le DE-OS 30 28 960, sans poser
certains problemes de stabilite.
La rectifieuse connue par le CH-PS 330 589,par exemple, per-
met de rectifier des surfaces coniques Si cette machine
permet en outre d'obtenir une rectification sur quatre fa-
ces, cette rectification n'est possible qu'avec les in-
convenients precites La geometrie exacte des surfaces rec-
tifiees n'est donc pas garantie.
Sur la rectifieuse connue par le US-PS 2 724 931, le dis-
positif de serrage prevu pour le foret est monte sur un chariot a deux
mouvements rectangulaires Une manivelle,
reliee a une roue engrenant dans une cremaillere, per-
met de deplacer ce chariot parallelement a la surface de
meulage Si un tel entrainement assure un mouvement de va-
et-vient du foret le long de la meule, il ne se prete pas au reglage
precis que necessiterait la rectification de
certains forets ou de certaines surfaces sur la face late-
rale de la meule La rectification sur la face laterale
peut etre imporante pour l'affutage de tarauds, par exemple.
La presente invention vise a creer une rectifieuse pour fo-
ret parfaitement adaptee a une rectification des faces co-
niques et a une rectification sur quatre faces de forets
helicoidaux La rectification sur quatre faces ne necessi-
te qu'un seul montage du foret, sans ajustage ulterieur.
Cette rectifieuse permet par ailleurs un positionnement pre-
cis du foret le long de la surface de meulage et un mou-
vement de va-et-vient controle devant la meule Le mouve-
ment de va-et-vient permet notamment d'obtenir une recti-
fication sur quatre faces, le foret etant dirige du
contour de la meule sur la surface plane de meulage.
Selon une caracteristique essentielle de l'invention, la surface de
meulage parallele au premier axe de pivotement correspond a une
position initiale de la meule, a partir de laquelle cette derniere
pivote autour d'un second axe
perpendiculaire au premier, situe dans le plan de la sur-
face de meulage et coupe par l'axe du mandrin Une autre
caracteristique essentielle de la presente invention est
donnee dans la revendication 12.
Avec la solution correspondant a la revendication 1, la
rectifieuse conforme a la presente invention permet de re-
aliser, avec un seul montage du foret, une rectification
conique ou sur quatre faces Pour ce dernier type de rec-
tification, la geometrie resultant du montage de la meule permet de
faire pivoter uniquement cette derniere entre les operations de
rectification des faces en depouille et des faces libres Il est donc
inutile de deplacer le mandrin et le foret monte dans ce dernier Ce
montage assure donc une geometrie exacte de la pointe du foret, ainsi
qu'une
symetrie parfaite de ses deux tranchants.
Une autre solution specifique de l'invention est donnee
dans la revendication 12 Cette solution est particuliere-
ment avantageuse pour une rectification sur quatre faces, chaque
mouvement de va-et-vient, que le levier pivotant
confere au chariot a croix et au mandrin monte sur ce der-
nier, permettant de rectifier chacune des quatre faces.
La course preferentielle du chariot peut-etre egale a 50 mm.
Avec ce mouvement du chariot par l'intermediaire du le-
vier pivotant, il est plus facile pour l'operateur de de-
terminer l'avance en cours d'operation a l'aide de la re-
sistance produite Par rapport a un entrainement par vis-
mere par exemple, un tel montage permet une meilleure
determination de la vitesse d'avance adequate L'entra;-
nement par vis-mere est par ailleurs utile lorsqu'il est indispensable
de positionner exactement le foret sur l'axe X; ce qui est par exemple
le cas de l'affutage de tarauds sur le pourtour de la meule Une
position neutre entre les deux possibilites mentionnees permet un
deplacement manuel rapide du chariot a mouvements rectangulaires, qui
peut
alors etre entraine soit par la vis-mere, soit par l'in-
termediaire du levier pivotant.
Pour une rectifieuse prevue pour la seule rectification de surface par
exemple, la forme de construction correspondant
a la revendication 12 peut etre consideree comme une in-
vention independante Dans ce cas, le mandrin monte sur A) le chariot a
croix ne doit naturellement pas presenter les
caracteristiques de la revendication 1, ou de son pream-
bule tout du moins.
D'autres realisations avantageuses de la presente invention
sont donnees dans les autres revendications.
Un exemple de construction des objets de l'invention est illustre sur
les dessins annexes, qui representent: Figure 1: une vue du dessus
d'une rectifieuse pour foret, Figure 2: Figure 3: Figure 4: Figure 5:
les trois mouvements d'un foret pour la-recti-
fication de surfaces coniques, une vue frontale de la rectifieuse
representee sur la figure 1, sans la tete de serrage, un mecanisme a
manivelle permettant de faire pivoter la tete de serrage,
une vue du dessus des elements assurant le depla-
cement du chariot a croix sur l'axe X, Figure 6: une vue laterale des
elements representes sur la
figure 5.
La rectifieuse pour foret representee sur la figure 1 presente un
socle 10, sur lequel est monte un chariot a croix 12 Une tete de
serrage 14 pivotante est montee sur ce meme chariot 12 Cette tete 14
presente un mandrin de
serrage 16, dans lequel est monte le foret a affuter 18.
Pour assurer un centrage exact des forets de pente et de
diametre importants, le mandrin de serrage 16 est de pre-
ference un mandrin a six mors Le socle supporte deux montants
verticaux 20 et 22, sur lesquels un support 24
peut pivoter autour d'un axe horizontal B Une grosse meu-
le 26 et une petite meule 28 sont montees sur ce meme
support 24.
Le socle 10 supporte une premiere glissiere 30, sur la-
quelle une manoeuvre d'un volant 32 permet de deplacer une seconde
glissiere 34 sur un axe Y Sur cette meme glissie- re 34, le chariot a
croix 12 peut etre deplace sur l'axe X par l'intermediaire d'un second
volant 36, a condition que le levier a deux positions 38, monte sur la
seconde glissiere 34 a l'oppose du volant 36, soit en position I.
Lorsque le levier 38 est en position Il, le levier pi-
votant 40 permet de donner au chariot 12 un mouvement de va-et vient
sur l'axe X Lorsque le levier 38 est dans la position initiale situee
entre les deux positions I et II, le chariot a croix 12 peut etre
deplace a la main sur l'axe X.
Tandis que le volant 36 muni d'une graduation 42 est pre-
vu pour un reglage precis, le levier 40 est destine a
faciliter le mouvement de va-et-vient du chariot 12, lors-
qu'il faut par exemple realiser une rectification de sur-
face sur la pointe du foret 18 La position initiale du levier 38
permet d'amener rapidement le chariot a croix
12 dans une autre position, devant la meule 28 par exem-
ple Comme le volant 36, le volant 32 comporte une gra-
duation 44 Ces deux graduations 42 et 44 permettent d'une part,
d'obtenir un deplacement precis et controle,et de reproduire, d'autre
part, certains positionnements Afin de garantir cette
reproductibilite, la manoeuvre du levier 38 dans les positions I ou II
n'est possible que pour certaines positions du chariot 12 le long de
l'axe X. La grosse meule 26, entrainee par un premier moteur 46,
presente une face frontale plane 48 La petite meule 28, entrainee par
un second moteur 50, est arrondie sur son
bord externe, et conique a l'interieur comme a l'exterieur.
La surface plane 48 de la grosse meule 26 doit se situer exactement
sur l'axe de pivotement B Pour remplir cette condition, la meule 26
peut etre deplacee le long de son axe D par l'intermediaire d'un
volant 52 Le volant 54, prevu a proximite de la petite meule 28,permet
de regler
en hauteur cette meme meule 28.
Un autre volant 56 permet de faire pivoter le support 24 autour de
l'axe B La graduation 58 permet d'obtenir une lecture approximative de
l'angle de pivotement Une autre
graduation 60, prevue sur le volant 56, permet un regla-
ge tres precis de ce meme angle.
Afin de pouvoir realiser une rectification conique sur la pointe du
foret 18 lors de son affutage, le montage de la tete de serrage 14
permet l'execution parallele de trois mouvements Ces trois mouvements
sont representes par des
fleches sur la figure 2 La lettre C designe l'axe du fo-
ret, qui colncide avec l'axe du mandrin 16 et sera appele
ci-dessous l'axe du mandrin La fleche 62 illustre le pre-
mier mouvement, au cours duquel le foret 18 pivote autour
d'un point 64 situe sur un premier axe A vertical.
La distance entre le premier axe A et le second axe B ho-
rizontal, deja mentionne, est fonction du diametre du fo-
ret 18 a affuter Pour respecter la distance requise entre ces deux
axes A et B, il est indispensable de monter le
foret 18 dans le mandrin 16 avec la longueur correspondante.
Le second mouvement permettant d'obtenir des surfaces co-
niques correspond a la rotation du foret 18 autour de son
axe C, mouvement illustre par la fleche circulaire 66.
Le troisieme mouvement est le mouvement d'avance du fo-
ret 18 vers la meule 26 le long de l'axe du mandrin C.
Pour un foret a deux tranchants, deux mouvements d'appro-
che doivent correspondre a une rotation Chaque mouvement
d'approche est suivi d'un mouvement de recul Ce mouve-
ment est illustre par la fleche double 68.
Le montage du mandrin 16 dans la tete de serrage 14 per-
met l'execution simultanee des mouvements illustres sur la figure 2,
lorsque la poignee de manivelle 70, servant d'element d'entrainement,
est tournee La tete de serrage 14 presente une plaque intermediaire 72
pivotant autour du premier axe A sur le chariot a croix 12 et retenue
sur
ce meme chariot 12 a l'aide d'une vis d'arret 74 L'an-
gle de pointe du foret a affuter peut etre lu sur une gra- duation 76
Le chariot a croix 12 comporte une rainure de guidage 78 incurvee,
prevue pour la plaque intermediaire 72 La tete de serrage 14 effectue
par rapport a la plaque 72 le mouvement de pivotement 62 (figure 2) Le
mandrin 16 effectue le mouvement d'approche 68 (figure 2) par rapport
a la tete de serrage 14.
Une roue 80, montee lateralement sur la tete de serrage 14,
permet de regler un engrenage reducteur prevu entre la poi-
gnee de manivelle 70 et le mandrin 16, afin de pouvoir passer de
forets a deux tranchants a des forets a trois
tranchants, et a des forets a plusieurs tranchants even-
tuellement.
Une came 82, reliee a la poignee de manivelle 70 par l'in-
termediaire de l'engrenage precite, est contactee par un
premier element de transmission 84 La came 82 et l'ele-
ment 84, qui est de preference un rouleau, constituent les premiers
elements d'un systeme de transmission, qui permet de transformer le
mouvement de rotation produit par
la poignee 70 en un mouvement axial 68 (figure 2) La ca-
me 82 peut etre changee et/ou inversee en desserrant un ecrou molete
86 L'inversion permet d'affuter des forets coupant a gauche Il faut
alors faire pivoter la tete de serrage 14 sur le cote droit du chariot
12 en desserrant
la vis d'arret 74.
Une autre roue 88, prevue sur la tete de serrage 14, per-
met de regler la course pour le mouvement d'approche 68
(figure 2) Cette course est reglable de O a un maximum.
Les deux leviers 90 et 92, qui presentent chacun une poi-
gnee a rotule, permettent de bloquer le mandrin 16 dans des positions
angulaires predefinies Le levier droit 90 est destine aux forets
coupant a droite, le levier gauche
92, aux forets coupant a gauche En position I, le man-
drin 16 est bloque dans la position initiale prevue pour le serrage et
le centrage du foret 18 En position II, le blocage est assure pour
amincir le foret 18 sur la petite
meule 28 La position O correspond au desserrage.
L'axe A vertical deja mentionne correspond au centre de la graduation
76 et de la rainure de guidage 78 L'axe du mandrin C, horizontal,
coupe a angle droit le premier axe A Le second axe de pivotement B est
perpendiculaire au premier axe A, mais ne le coupe pas L'axe D de la
grosse meule 26 coupe a angle droit l'axe B Lorsque le support 24,et
donc la meule 26, sont en position initiale, la
surface plane de meulage 48 de cette meme meule 26 est pa-
rallele au premier axe de pivotement A. Selon l'invention, le second
axe B se situe dans le plan de la surface de meulage 48 et coupe
l'axe-du mandrin C, afin de pouvoir passer d'une rectification conique
a une rectification de surface, rectification des quatre faces d'un
foret a deux tranchants par exemple, sans demonter le foret Pour
permettre un amincissement du foret sur
la petite meule 28 avec le meme montage, le bord infe-
rieur de cette meme meule 28 se situe a proximite du se-
cond axe de pivotement B. La figure 3 represente une vue frontale de
la rectifieuse representee sur la figure 1, la tete de serrage 14 et
la plaque intermediaire 72 ayant ete supprimees pour plus de clarte
Une comparaison entre les figures 1 et 3 permet de constater que la
plaque intermediaire 72 et la tete de
serrage 14 sont montees sur le chariot a croix 12, re-
presente sur la figure 3 Par ailleurs, la figure 3 per-
met de voir que la grosse meule 26 est entouree par une-
tole protectrice 94 en deux parties, qui se prolonge par-
tiellement, avec un espace libre intermediaire, au-dela de
la surface plane de meulage 48 La petite meule 28 est par-
tiellement enveloppee par une tole de protection 96 Comme
precedemment decrit, le volant 54 permet de regler en hau-
teur la petite meule 28 Cette derniere, servant a l'amin-
cissement du foret, est generalement reglee a une hauteur telle, que
son bord inferieur se situe a proximite de l'axe
B Immediatement a droite de la grosse meule 26, un evide-
ment 98 pratique dans le support 24 facilite l'acces a la face
laterale de cette meule La face laterale de la grosse
meule 26 est par exemple utilisee pour affuter des tarauds.
Le volant 56 permet, de preference par l'intermediaire d'un
engrenage par roue dentee et cremaillere, loge dans le mon-
tant 20 et non represente, de faire pivoter le support 24 avec les
deux meules 26 et 28 autour du second axe B. La figure 3 permet de
constater que le montage conforme a
l'invention de la grosse meule 26 correspond a une cons-
truction d'un grande stabilite Pour obtenir une rec-
tification parfaite, un tel montage doit etre largement exempt de
vibrations Cette condition est obtenue par la
forme de pont donnee au support 24.
La figure 4 represente un mecanisme a manivelle, loge dans
la tete de serrage 14 et reliant cette derniere a la pla-
que intermediaire 72 (figure 1) Ce mecanisme permet de faire pivoter
la tete 14 par rapport a la plaque 72 dans le sens de la fleche 62
(figure 2), lorsque la poignee a
manivelle 70 servant d'entrainement est tournee Ce pivo-
tement s'effectue autour du premier axe A, adjacent a la
pointe du foret a affuter.
Ce mecanisme comporte une bielle 200, articulee entre une manivelle
202 et une eclisse 204 L'extremite de l'eclisse
204 opposee a la bielle 200 est fixee sur la plaque inter-
mediaire 72 a l'aide d'un tourillon 208, autour duquel
elle s'articule L'eclisse 204 n'est toutefois plus ar-
ticulee, lorsqu'un boulon d'arret conique 206 est introcuit
dans un alesage de cette meme eclisse Lorsque, par l'in-
2523016:
termediaire de rouages non representes, une manoeuvre de
la poignee 70 fait tourner la roue 210 supportant la ma-
nivelle 202, la tete de serrage 14 pivote par rapport a la plaque
intermediaire 72 dans le sens de la fleche 62, l'eclisse 204 etant
bloquee Le carter de la tete 14
est illustre par le chiffre 14 ' sur la figure 4.
Si un mouvement de rotation doit etre realise sans le mou-
vement de pivotement represente par la fleche 62, le boulon d'arret
206 est retire de l'alesage de l'eclisse
204 au moyen d'une vis non representee La tete de serra-
ge 14 est simultanement bloquee sur la plaque interme-
diaire 72 par des elements non representes Lorsque la roue a manivelle
210 effectue un mouvement de rotation, l'eclisse 204 pivote autour du
tourillon 208 Elle est
dans ce cas sans effet.
Un tel mecanisme presente essentiellement deux avantages, le premier
residant dans le fait que l'embrayage/debrayage n'est possible que par
l'intermediaire d'un boulon d'arret,
le second dans le fait que la correspondance entre l'an-
gle de rotation de la roue 210 et les mouvements de pi-
votement dans le sens de la fleche 62 est retablie apres
chaque blocage par le boulon 206.
Les elements permettant de deplacer le chariot a croix 12
sur la seconde glissiere 34 le long de l'axe X sont re-
presentes sur la figure 5 Les elements de manoeuvre re-
presentes sur la figure 1 sont constitues par le volant 36,
le levier a deux positions 38 et le levier pivotant 40.
Les autres pieces de ce systeme de deplacement reversible se situent a
l'interieur de la seconde glissiere 34 Une premiere barre 220, mobile
dans le sens longitudinal, est
reliee au volant 36 par l'intermediaire d'une tige 238.
Une seconde barre 222, mobile dans le sens longitudinal et
opposee a la premiere barre 220, est reliee au levier pi-
votant 40 Les barres 220 et 222 presentent plusieurs evi-
dements 234 et 236 repartis dans le sens de la longueur.
Un element 224, place entre ces deux barres, est prevu
pour s'engager dans les evidements 234 Un second ele-
ment 226 est prevu pour s'engager dans les evidements 236 de la
seconde barre 222 Ces deux elements 224 et 226 constituent les
extremites d'une cremaillere 232, qu'une roue dentee 230 (voir figure
6) permet de deplacer dans le sens de sa longueur, c'est-a-dire
transversalement par rapport aux deux barres 220 et 222 Pour entrainer
le chariot a croix 12 dans le sens de l'axe X, la roue den-
tee 230 et la cremaillere 232 sont reliees a ce meme cha-
riot 12 par l'intermediaire d'elements non representes.
La roue dentee 230 assurant l'entrainement presente un trou carre
central traverse par une barre carree 228,
sur laquelle la roue 230 se deplace dans le sens axial.
La barre carree 228, qui peut presenter un autre profil, peut tourner
sur elle-meme et est solidaire a l'une de ses extremites du levier a
deux positions 38 Lorsque le levier 38 se trouve en position neutre,
la cremaillere 232
se trouve egalement en position de repos Elle est di-
* mensionnee de facon a ne s'engager dans aucune des deux barres
mobiles 220, 222, lorsqu'elle se trouve dans cette position initiale
Le chariot a croix 12 peut alors etre deplace a la main le long de
l'axe X Lorsque le levier 38 est place dans l'une de ses deux
positions, l'element 224 s'engage dans l'un des evidements 234,a
condition que le chariot 12 ait ete prealablement amene a la main
au point correspondant Le volant 36 permet alors de de-
placer avec precision ce meme chariot 12 le long de l'axe X. Lorsque
le levier 38 est place dans la position opposee, le second element 226
s'engage dans l'un des evidements 236,
a condition que le chariot 12 ait ete prealablement ame-
ne a la main dans la position correspondante Une manoeu-
vre du levier pivotant 40 permet alors de donner au chariot
12 un mouvement de va-et-vient le long de l'axe X La cour-
se que le chariot 12 peut alors effectuer est par exemple
de 50 mm.
Les evidements 234 et 236 correspondent au moins aux positions dans
lesquelles les operations de rectification doivent etre realisees Il
s'agit par exemple des deux positions de rectification pour des forets
coupant a droite et des forets coupant a gauche, des deux posi- tions
sur la grosse meule 26, et d'une position au moins
sur la petite meule 28, utilisee notamment pour l'amincisse-
ment,
Claims
_________________________________________________________________
Revendications.
1 Rectifieuse pour foret, comportant une meule ( 26) avec
une surface plane de meulage ( 48) et un mandrin de serra-
ge ( 16) qui peut pivoter autour d'un premier axe (A),
tourner autour de son axe (C), qui est aussi celui du fo-
ret ( 18) a affuter, et avancer dans le sens de ce meme axe (C) vers
la surface plane de meulage ( 48), le premier
axe de pivotement (A) etant parallele a la face de meu-
lage ( 48), caracterisee en ce que la surface de meulage
( 48) parallele au premier axe (A) correspond a une posi-
tion initiale de la meule ( 26), a partir de laquelle cette
meme meule ( 26) pivote autour d'un second axe (B) per-
pendiculaire au premier (A), situe dans le plan de la sur-
face de meulage ( 48) et coupe par l'axe du mandrin (C).
2 Rectifieuse pour foret suivant la revendication 1, caracterisee en
ce que l'axe du mandrin (C) coupe a angle
droit le premier axe de pivotement (A).
3 Rectifieuse pour foret selon une des revendications 1
et 2, caracterisee en ce que le premier axe de pivotement
(A) est a la verticale d'un socle ( 10).
4 Rectifieuse pour foret selon une quelconque des reven-
dications 1 a 3, caracterisee en ce que l'axe (D) de la
meule ( 26) coupe le second axe de pivotement (B).
Rectifieuse pour foret selon une des revendications 3
et 4, caracterisee en ce que la meule ( 26) est montee sur un support
( 24) horizontal, prevu entre deux montants ( 20, 22) relies au socle
( 10), montants ( 20, 22) sur lesquels
il est monte et peut pivoter.
6 Rectifieuse pour foret selon la revendication 5, ca-
racterisee en ce que le support ( 24) peut pivoter au mo-
yen d'un engrenage par roue dentee et cremaillere re-
lie a un element d'entrainement ( 56).
7 Rectifieuse pour foret selon une quelconque des re-
vendications 1 a 6, caracterisee en ce que le mandrin ( 16) est monte
sur une tete de serrage ( 14) pivotant autour du
premier axe (A), cette meme tete ( 14) presentant un e-
lement d'entrainement ( 70) commun pour les trois mouve- ments ( 62,
66, 68)synchronises (pivotement autour du premier axe (A), rotation
autour de l'axe du mandrin (C)
et avance dans le sens de la surface de meulage ( 48)).
8 Rectifieuse pour foret selon la revendication 7, ca-
racterisee en ce que la tete de serrage ( 14) est montee sur un
chariot a croix ( 12), mobile a l'horizontal sur
un socle ( 10) le long des axes X et Y, l'axe X etant pa-
rallele a la surface plane de meulage ( 48).
9 Rectifieuse pour foret selon la revendication 8, caracterisee en ce
que l'element d'entrainement commun ( 70) pour les trois mouvements (
62, 66, 68) est relie a une bielle ( 200) pour le mouvement de
pivotement ( 62), a un engrenage a reglage progressif pour le
mouvement de
rotation ( 66) et a une came ( 82) pour le mouvement d'appro-
che ( 68), les axes de rotation de l'element d'entrai-
nement ( 70), de la manivelle ( 202) reliee a la bielle ( 200), des
roues de 1 ' engrenage et de la came ( 82) etant
paralleles a l'axe du mandrin (C).
Rectifieuse pour foret selon la revendication 9,
caracterisee en ce que la liaison entre l'element d'en-
trainement ( 70) et le mandrin ( 16), par l'intermediaire
de la bielle ( 200) et de la came ( 82),peut etre interrom-
pue.
11 Rectifieuse pour foret selon une des revendications 9
et 10, caracterisee en ce qu'une plaque intermediaire ( 72),
montee entre le chariot a croix ( 12) et la tete de serra-
ge ( 14), peut pivoter autour du premier axe (A) et etre
bloquee sur le chariot ( 12), en ce que la tete de serra-
ge ( 14) peut egalement pivoter autour du premier axe (A) par rapport
a la plaque intermediaire ( 72) et en ce que
la bielle ( 200) montee dans la tete de serrage est arti-
culee sur une eclisse ( 204), qui est elle-meme articulee a son autre
extremite sur la plaque intermediaire ( 72), sur laquelle elle peut
etre bloquee a l'aide d'un boulon
conique ( 206).
12 Rectifieuse pour foret selon une quelconque des re-
vendications 8 a 11, caracterisee en ce que le chariot a croix ( 12),
mobile sur la glissiere ( 34) prevue sur l'axe (A), peut etre mis en
prise, soit par une vis-mere ( 36) pour un deplacement precis, soit
par un levier pivotant
( 40) pour un mouvement de va-et-vient.
13 Rectifieuse pour foret selon la revendication 12, caracterisee en
ce que deux barres ( 220, 222), mobiles dans le sens longitudinal,
sont prevues sur la glissiere
( 34), la premiere ( 220) pouvant etre deplacee par l'in-
termediaire de la vis-mere ( 36) et la seconde ( 222) par
l'intermediaire du levier pivotant ( 40), et en ce que le chariot a
croix ( 12) presente des elements de prise ( 224, 226) qui peuvent
etre engages au moyen d'un levier a deux positions ( 38) dans la
premiere barre ( 220) ou dans la seconde ( 222), ou laisses libres au
moyen de ce meme
levier ( 38).
14 Rectifieuse pour foret selon la revendication 13, caracterisee en
ce que le levier a deux positions ( 38) est relie a une barre profilee
( 228), qui s'etend dans le sens longitudinal (X) et peut tourner
autour d'ellememe, et sur laquelle est fixee un element d'entrainement
( 230), prevu dans le chariot a croix ( 12) et mobile dans le sens de
la longueur, ce meme element ( 230) etant relie aux deux
elements de prise ( 224, 226).
Rectifieuse pour foret selon la revendication 14, caracterisee en ce
que l'element d'entrainement ( 230) presente une denture, qui s'engage
dans une cremaillere ( 232)
reliee aux elements de prise ( 224, 226).
16 Rectifieuse pour foret selon une quelconque des reven-
dications 13 a 15, caracterisee en ce que les barres mo-
biles ( 220, 222) presentent plusieurs evidements ( 234, 236) repartis
dans le sens de la longueur, dans lesquels
s'engagent les elements ( 224, 226).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [33][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [34][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2523016
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
39 Кб
Теги
fr2523016a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа