close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522409A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (9/ 25)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(7/ 22)
[6][_]
ETRE
(8)
[7][_]
PR1
(4)
[8][_]
CES
(3)
[9][_]
PE1
(3)
[10][_]
Est A
(2)
[11][_]
SU1
(1)
[12][_]
SU2
(1)
[13][_]
Molecule
(2/ 3)
[14][_]
DES
(2)
[15][_]
AS-GA
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522409A1
Family ID 8138485
Probable Assignee Cgr Mev
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title TELEMETRE OPTIQUE
EN Title OPTICAL REFLECTION RANGE FINDER FOR DISTANCE DETERMN. - HAS
ROTATING EMITTER AND RECEIVER AXES WHOSE POSITION IS FUNCTION OF
DISTANCE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN TELEMETRE OPTIQUE DESTINE A DETERMINER UNE
DISTANCE D LE LONG D'UNE DIRECTION DE REFERENCE A.
UN TELEMETRE SELON L'INVENTION COMPREND UN PREMIER MOYEN EMETTEUR 2
D'UN FAISCEAU F DE LUMIERE ET UN SECOND MOYEN RECEPTEUR 5 COMPORTANT
UN PREMIER DETECTEUR 30 DE CETTE LUMIERE, CES PREMIER ET SECOND MOYENS
COMPORTANT RESPECTIVEMENT UN AXE D'EMISSION E ET UN AXE DE RECEPTION
R.
CES PREMIER ET SECOND MOYENS EMETTEUR, RECEPTEUR 2, 5 SONT MIS EN
MOUVEMENT DE SORTE QUE CES AXES E, R BALAYENT LA DIRECTION DE
REFERENCE A ET SE COUPENT SUR CETTE DIRECTION A, JUSQU'AU MOMENT OU
INTERVIENT UNE REFLEXION DU FAISCEAU F DE LUMIERE AU NIVEAU D'UN POINT
C SITUE SUR LA DIRECTION DE REFERENCE A.
LA POSITION DE L'UN OU DE L'AUTRE DES PREMIERS ET SECONDS MOYENS 2, 5
EST ALORS FONCTION DE LA DISTANCE D.
UN TELEMETRE OPTIQUE CONFORME A L'INVENTION EST APPLICABLE A TOUTES
MACHINES COMPORTANT DES ORGANES DONT LE DEPLACEMENT DOIT ETRE MESURE.
The range finder has a light beam emitter, a receiver, a motor and an
electronic unit. It is used to determine a distance along a reference
direction between a first point and a second point (C) at whose level
(75) the light beam is reflected or scattered towards the receiver.
The emitter which contains a LED and the receiver which has at least
one receiver diode to detect the reflected light have, respectively,
an emission axis and a reception axis which cut the reference
direction at the same points as they sweep along it. The emitter and
receiver are set in synchronised rotational motion about rotational
axes by means of the motor (21) in conjunction with the electronic
unit until the emission and reception axes cross the reference
direction at point (C) representing the distance to be measured. At
this point the light beam is reflected towards the receiver, the
angular position of the emitter or the receiver being then a function
of the distance (D). The position is determined by means of a pickup.
Description
_________________________________________________________________
TELEMETRE OPTIQUE
L'invention concerne un telemetre optique destine a determiner une
distance dans une direction donnee.
Un tel telemetre est applicable a toutes machines dans lesquelles des
organes mobiles doivent avoir une position connue.
Il existe des dispositifs de mesures de distances capable des
meilleurs precisions, et capable de satisfaire par leurs performances
techniques de nombreux domaines concernes par la presente invention.
De tels dispositifs utilisent par exemple des faisceaux laser, et
d'une maniere generale font appel a des techniques de mesure de phase
ultra-precise et des moyens electroniques complexes. De ce fait, ces
dispositfs presentent l'inconvenient d'etre onereux; d'autre part, ils
exigent souvent des connaissances particulieres pour leur maniement.
A l'oppose, la presente invention concerne un telemetre optique,
simple a realiser et a manipuler, constitue d'une combinaison de
moyens eprouves et d'un faible cout, agences d'une maniere originale;
cet agencement permet de determiner avec une precision adaptee au
probleme a traiter la distance entre deux points situes sur une
direction donnee.
Selon l'invention, un telemetre optique destine a determiner une
distance D, le long d'une direction de reference entre un premier
point, et un second point au niveau duquel est reflechi ou diffuse un
faisceau de lumiere, comprenant un premier moyen emetteur de ce
faisceau de lumiere, un second moyen recepteur comportant au moins un
premier detecteur de cette lumiere, des troisiemes moyens
electroniques, est caracterise en ce que le premier et le second moyen
emetteur, recepteur, comportent respectivement un axe d'emission et un
axe de reception coupant la direction de reference en des memes
points; ces premier et second moyens emetteur-recepteur etant mis en
mouvement synchronise par des moyens de deplacement cooperant avec des
moyens electroniques de maniere que les axes d'emission et de
reception balayent la direction de reference, jusqu a rencontrer le
-second point au niveau duquel le faisceau est reflechi ou diffuse
vers le second moyen recepteur, la position de l'un ou de l'autre de
ces moyens emetteur, recepteur etant alors fonction de la distance D,
et cette position etant determinee a l'aide d'une moyen capteur de
position.
L'invention sera mieux comprise a l'aide de la description qui suit et
des figures jointes, parmis lesquelles - la figure 1 montre
schematiquement un telemetre selon l'invention; - la figure 2 montre
le telemetre selon l'invention dans une phase de son fonctionnement; -
la figure 3 represente une premiere variante d'un telemetre selon
l'invention; - la figure 4 represente une autre version d'un telemetre
selon l'invention.
Pour plus de clarte, les memes elements portent les memes references
dans les quatre figures.
Un telemetre 1 selon l'invention, represente schematiquement sur la
figure 1 comprend un premier moyen emetteur, represente sur la figure
1 par un boitier emetteur 2; ce dernier comporte un axe d'emission E,
selon lequel il emet un faisceau de lumiere F tel que deiimite par
exemple par les droites 70, 71, cet axe E etant confondu avec un axe
E1 dans une premiere position PE1, dans laquelle est montree le
boitier emetteur 2 sur la figure 1.
Dans l'exemple non limitatif de la description, le boitier emetteur 2
est supporte par un pivot 3 situe sur un axe Y-Y, perpendiculaire a
une direction de reference A dont le pivot 3 est a une distance d1; le
boitier emetteur est capable d'un mouvement de rotation autour du
pivot 3 selon une fleche 4, dans un plan comprenant l'axe Y-Y et la
direction de reference A.Dans l'exemple non limitatif decrit, cette
rotation s'effectue dans les limites d'un anglet de 30, tel que
presente entre l'axe E1 et un axe E3, qui permet au boitier 2
d'occuper N positions autour du pivot 3; ces positions etant comprises
entre la position PE1 et une position PEN dans laquelle ce bottier 2
est represente sur la figure 1 en traits pointilles et reference 2a,
l'axe d'emission E etant pour cette position confondu avec un axe EN.
Cette rotation du bottier 2 entraine un deplacement de l'axe
d'emission E qui est ainsi capable d'occuper N positions telles que
les axes E1, E2,...EN, qui intersectent toujours la direction de
reference A en des points respectivement B, C,...X en fonction de la
position PE1,...PEN du boitier 2. Ceci constitue un balayage de la
direction de reference A par l'axe d'emission E du faisceau F de
lumiere.
Le telemetre 1 comporte egalement un second moyen recepteur de la
lumiere emise par le boitier emetteur 2, ce second moyen recepteur
etant represente par un boitier recepteur 5. Le boitier recepteur 9,
situe par rapport au boitier 2 de l'autre c8te de la direction de
reference A, est supporte par un pivot 6 parallele au pivot 3 et
dispose sur l'axe Y-Y a une distance d2 de la direction de reference
A, egale a la distance dl le boitier recepteur 5 comporte un axe de
reception R, qui dans une premiere position PR1 dans laquelle est
montre le boitier 5 sur la figure 1, est confondu avec un axe R1.Le
boitier recepteur 5 est capable d'un mouvement de rotation autour du
pivot 6 selon une fleche 7, dans un meme plan que celui de la rotation
du boitier 2 et dans les limites d'un angles 2 egal a l'angle o(1, tel
que presente par l'axe R1 et un axe RN. Cette rotation du boitier
recepteur 5 lui permet d'occuper N positions comprise entre la
position PR1 et une autre position PRN ou il est represente sur la
figure 1 en traits pointilles et reference Sa.
Ceci entraine un deplacement de l'axe de reception R qui est aussi
capable d'occuper N positions, telles que les axes R1, R2,...RN en
fonction de la position PR1,...PRN, occupee par le boitier 5.
Ceci constitue un balayage de la direction de reference A par l'axe de
reception R, qui est ainsi capable de couper cette direction de
reference en des memes points B, C,...X que l'axe d'emission E.
Cette operation est accomplie par une commande simultanee de la
rotation de ces boitiers 2, 5, a vitesse egale et en sens inverse,
leur position de depart etant symetrique et telles que des angles of
3, d 4 presentes par les axes E1 et R1 par rapport a la direction de
reference A, sont egaux.
Cette structure est remarquable en ce qu'elle permet de realiser un
chemin optique entre le boitier emetteur 2 et le boitier recepteur 5;
ce chemin optique etant obtenu lors d'une reflexion ou d'une diffusion
(non representees) du faisceau F de lumiere au niveau d'un point tel
que le point C par exemple, compris entre les points B,
X sur la droite de reference A, une partie de cette lumiere etant
alors renvoyee vers le boitier recepteur 5.
Le boitier emetteur 2 contient notamment une source de lumiere,
constituee dans l'exemple non limitatif decrit par une diode 8 de type
AS-GA emettant dans le proche infra-rouge, mais pouvant egalement etre
constituee par une source de lumiere visible; dans l'exemple decrit,
la diode emettrice 8 est associee a des moyens optiques 80 permettant
de definir au faisceau F de lumiere emise, des limites 70, 71 qui
constituent a ce faisceau une ouverture ayant un angle 0t approprie a
la precision recherchee. Le boitier emetteur 2 recoit un courant
module Im fourni par des moyens electroniques 40 representes dans un
cadre en traits pointilles; ce courant Im etant applique a la diode 8,
qui le convertit en energie lumineuse.
Le faisceau de lumiere ayant pour origine le courant IM est ainsi
module pour permettre a sa reception, d'eliminer la lumiere ambiante
et de ne conserver que le signal provenant de la diode 8 d'emission
quant le chemin optique ci-dessus cite est realise; il est possible
egalement pour ameliorer cette elimination de la lumiere ambiante, de
demoduler de facon synchrone le signal de reception.
Le boitier recepteur 5 comporte un premier detecteur de la lumiere
emise par le boitier 2, constitue dans l'exemple non limitatif de la
description par une diode 9 receptrice, et un objectif de reception
81. Cet objectif 81 coopere optiquement avec la diode 9 de reception,
permettant notamment de definir un axe optique constituant l'axe de
receptipn R; ceci permet egalement d'ameliorer les conditions de
reception de la lumiere renvoyee vers le boitier recepteur 5, la
surface de reception correspondant ainsi au diametre d de l'objectif
de reception 81. Le boitier recepteur 5 est relie aux moyens
electroniques 40 auxquels il transmet un signal S1 dont l'amplitude
est fonction de l'intensite du flux lumineux percu par la diode 9 de
reception.
Les moyens electroniques 40 comportent des elements (non representes)
permettant d'une maniere classique d'une part: - de foumir a la diode
d'emission 8 le courant d'alimentation module
IM, et d'autre part - de detecter, amplifier et filtrer le signal S1
genere par la diode de reception 9, et de fournir des commandes SN, SI
de mouvement a des moyens de deplacements 21, representes dans un
cadre en traits pointilles.
Dans l'exemple non limitatif decrit, ces moyens de deplacement 21
comportent un moteur 12 a deux sens de rotation, soit un sens normal
obtenu par la commande SN et un sens inverse obtenu par la commande
SI. Ces moyens de deplacement comportent egalement des moyens
mecaniques 13, cooperant avec des moyens commutateurs de fin de course
(non representes), organises d'une maniere classique pour assurer, par
une premiere liaison 14 au pivot 3, le deplacement du boitier 2 dans
un sens, et par une liaison 15 au pivot 6, le deplacement du boitier 5
dans un sens oppose. te sens de deplacement de chacun des boitiers 2,5
est alterne, ltarrivee a Urll extremite de leur course provoquant leur
depart dans le sens inverse.
Dans l'exemple non limitatif decrit, ce deplacement est execute a la
vitesse de 1/2 aller-retour par seconde; il provoque le balayage par
les axes d'emission et de reception E, R de la direction de reference
A, dans les conditions precedemment expliquees, jusqu'au moment ou le
faisceau F de lumiere est reflechi par un element (non represente sur
la figure 1) dont on veut connaitre la position sur cette direction.
En fonctionnement, les boitiers 2 et 5 etant par exemple en position
de depart dans la position PEl, PR1 montree par la figure 1, ces
boitiers sont mis en rotation dans le sens normal, selon la fleche 4
vers le repere U pour le boitier 2, et selon la fleche 7 vers le
repere S pour le boitier 5; le faisceau F de lumiere, d'axe El se
deplace vers l'axe E2, I'axe de reception R se deplacant vers l'axe
R2.
La figure 2 represente une situation dans laquelle la rotation des
boitiers emetteur, recepteur 2, 5 a amene l'axe d'emission E et l'axe
de reception R a occuper respectivement les positions des axes
E2, R2; ces derniers coincident sur la direction de reference A au
point C, compris dans un plan 75 qui est dans l'exemple non limitatif
decrit perpendiculaire a la direction de reference A, et capable de
reflechir le faisceau F. Un faisceau F1 de lumiere est reflechi vers
le boitier recepteur 5 selon l'axe R2, qui, ainsi que precedemment
explique, represente egalement l'axe de reception R; une partie de
cette lumiere, constituant un faisceau F2 compris dans les limites 72,
73 du faisceau F1 reflechi, est captee par le boitier recepteur 5.
Le faisceau F2 capte, ayant egalement pour axe, I'axe R2, comporte au
niveau du boitier recepteur 5, par ses limites 74, 76, un meme
diametre (non represente) que le diametre d, montre sur la figure 1 de
l'objectif de reception 81.
Des reception par les moyens electroniques 40 du signal S1 alors
genere par le boitier 2, les moyens electroniques 40 commandent les
moyens de deplacement 21 qui determinent par les liaisons 14, 15,
I'arret de la rotation des boitiers emeteurs-recepteur 2, 5, ceux-ci
restant dans leur derniere position.
Cet arret permet de determiner une distance D entre le point
C et un autre point situe sur la direction de reference, comme par
exemple un point 0 situe egalement sur l'axe Y-Y; cette determination
de la distance D est obtenue par la lecture d'un moyen capteur de
position, tel que par exemple un potentiometre 25 cooperant avec l'un
ou l'autre des pivots 3, 6.Dans l'exemple non limitatif de la
description, le potentiometre 25 coopere avec le pivot 3, par
l'intermediaire d'une liaision 22 symbolisee en trait pointile; la
mesure de la valeur contenue par le potentiometre 25 etant ainsi liee
a la rotation du boitier 2; cette valeur du potentiometre 25
correspond dans l'exemple decrit, a la valeur d'un l'angle 0(5
consitue entre l'axe E2 et l'axe El de depart, d'ou il est aise de
deduire la distance D.
Une reflexion ou une diffusion (non representee) du faisceau F
d'emission par le plan 75, peut debuter avant que l'axe d'emission E
ne soit parfaitement confondu avec l'axe E2; aussi le boitier
recepteur 5 peut capter une quantite de lumiere suffisante a generer
un signal S1 significatif; ceci peut entacher d'une erreur superieure
a l'erreur admise la determination de la distance D.
Aussi, il peut etre necessaire d'augmenter la precision du telemetre 1
selon l'invention, en agissant par exemple au niveau de la reception.
Pour cela, il peut etre utilise un second moyen recepteur tel que le
boitier recepteur 5 ou, ainsi que dans l'exemple de la figure 3, un
second detecteur tel qu'une seconde diode 30 de reception, identique a
la premiere diode 9, ces deux diodes 9, 30 etant montees dans le
boitier recepteur 5.
Les pivots 3, 6 supportant les boitiers emetteur et recepteur 2,5 sont
situes par rapport a la direction A et l'axe Y-Y, d'une maniere
identique a celle de la figure 1, et les boitiers 2, 5 sont capables
des memes mouvements de rotation autour de ces pivots 3,6 que
precedemment explique.
Dans l'exemple non limitatif montre par la figure 3, les deux diodes
9, 30 de reception sont disposees symetriquement par rapport a un axe
longitudinal V du boitier recepteur 5, ainsi que par rapport a
l'objectif de reception 81, et dans un meme plan que celui dans lequel
s'effectue la rotation des boitiers 2, 5.
Ces deux diodes 9, 30, cooperant avec l'objectif de reception 81,
determinent l'axe de reception R du boitier 5, de maniere que cet axe
R soit perpendiculaire au plan de l'objectif de reception 81, et passe
par un centre 01 de ce dernier; l'axe de reception R, etant sur la
figure 3, confondu avec l'axe R2.
Le boitier recepteur 5 est capable de delivrer le signal S1 genere par
la diode 9 (deja mentionne) et un signal S2 genere par la diode 30,
dont, comme dans le cas de la diode 9 et du signal S1, l'amplitude est
fonction de l'intensite lumineuse percue par la diode 30; le signal S1
est applique aux premiers moyens electroniques 40, et le signal S2 a
de seconds moyens electroniques 50.
Ces seconds moyens electroniques 50 comportent des elements (non
representes) capables d'une maniere classique, d'une part:
- de traiter le signal S2 genere par la diode de reception 30, d'une
maniere identique au traitement du signal S1 par les premiers moyens
electroniques 40.
- d'autre part de cooperer avec les premiers moyens 40, afin de
comparer l'amplitude d'un signal utile SU1, correspondant au signal S1
traite par les moyens electroniques 40, a un signal SU2 (non
represente) correspondant au signal S2 traite par ces moyens
electroniques 50.
- et enfin de fournir aux moyens electroniques 40: une premiere
information (+) destinee a une poursuite du deplacement des boitiers
2, 5 dans le meme sens, une seconde information (-) destinee a
inverser le sens de ce deplacement, une troisieme information (=)
destinee a commander l'arret du deplacement.
Ces commandes de deplacement sont appliquees aux moyens de deplacement
21, lesquels cooperent avec les pivots 3, 6 par les liaisons 14, 15
ainsi que precedemment decrit.
En fonctionnement, la mise en rotation des boitiers 2, 5 provoque le
deplacement, ainsi qu'il a deja ete explique, des axes d'emission et
de reception E, R, qui vont respectivement occuper la position des
axes E2, R2, ainsi qu'il est montre par la figure 3.
La figure 3 represente une situation dans laquelle la rotation des
boitiers emetteur, recepteur 2, a ete interrompue apres avoir amene
d'une part, I'axe d'emission E du faisceau F a occuper la position de
l'axe E2, et d'autre part l'axe de reception R a occuper la position
de l'axe R2; ces derniers coincident au point C, sur la direction de
reference A et le plan de reflexion 75.
Cette situation correspond a une condition dans laquelle est realisee
une egalite des intensites lumineuses appliquee aux diodes de
reception 9, 30, suite a une reflexion ou une diffusion du faisceau
F d'emission par le plan 75. Cette condition n'est obtenue que lorsque
le faisceau F1 est renvoye selon l'axe de reception R, la lumiere du
faisceau F3 captee par le boitier recepteur 5, etant alors egalement
distribuee aux diodes de reception 9, 30 par l'objectif de reception
81; dans ces conditions, les diodes 9, 30 de reception delivrent un
signal S1, S2, ces deux signaux etant d'egale amplitude.
Les signaux S1, S2 etant compares en permanence par les moyens
electroniques 50, la rotation des boitiers 2, 5, par laquelle a debute
la mise en fonctionnement, est poursuivie jusqu'a ce que soit obtenue
cette egalite d'amplitude; ceci etant realise quelque soit le sens de
la rotation en cours.
Cette version du telemetre 1 selon l'invetion permet grace a la
cooperation entre la premiere et la seconde diode 9, 30 de reception,
d'augmenter la precision avec laquelle l'arret du deplacement des
boitiers 2, 5 determine un chemin optique passant par le point
C; ce chemin optique etant constitue dans l'exemple non limitatif
decrit par l'axe E2, du faisceau F d'emission, reflechi au point C et
par l'axe R2, du faisceau F2 capte, correspondant a' l'axe de
reception R, I'axe d'emission E2 et l'axe de reception R2 coincidant
au point C. La determination de la distance D entre ie point O et le
point C est ainsi plus precise; elle est obtenue ainsi que pour la
premiere version du telemetre 1, par la lecture de la valeur contenue
dans le potentiometre 25 lie au pivot 3 par une liaison 22.
Une autre realisation d'un telemetre 1 selon l'invention est montree a
titre d'exemple non limitatif par la figure 4.
On y trouve le boitier emetteur 2 associe au boitier recepteur 5, aux
moyens electroniques 40 et aux moyens de deplacement 21.
Les boitiers emetteur, recepteur 2, 5 sont solidaires chacun d'un
chariot 60, 61, capables de rouler sur un rail 63 rectiligne et
perpendiculaire a la direction A; ces boitiers 2, 5 etant positionnes
et orientes symetriquement par rapport a la direction A. Dans les
positions respectivement Pi, MI que les boitiers 2, 5 occupent sur la
figure 4 le long du rail 63, leur axe d'emission et de reception E, R
sont respectivement representes par des axes L1, Zi; ces axes
presentent avec la direction A qu'ils coupent au point B, des angles d
6, o(7 egaux et sont dans un meme plan, comprenant la direction
A.
Les boitiers emetteur, recepteur 2, 5 sont capables d'etre deplaces et
d'occuper N positions le long du rail 63, dans une course limitee par
exemple entre les positions P1 et PN pour le boitier emetteur 2, et
les positions M1 et MN pour le boitier recepteur 5, leur orientation
restant fixe par rapport au chariot 60, 61 qui les transporte.
Dans ces conditions, un deplacement simultane a vitesse egale et en
sens inverse, le long du rail 63 des boitiers 2, 5 permet que pour
toutes les positions P1, P2,... PN et Mi, M2...MN que ces boitiers
sont amenes a occuper, leur axe d'emission et de reception
E, R se confondent successivement avec les axes L1, L2,...LN et ZI,
Z2,...ZN, et se coupent sur la direction A.
Le deplacement des boitiers 2, 5 est soit manuel soit motorise, grace
aux moyens de deplacement 21 cooperant avec les chariots 60, 61 par
l'intermediaire des liaisions 14, 15, sous les commandes SN, SI des
premiers moyens electroniques 40; ces deplacements s'effectuant dans
un sens inverse l'un de l'autre, tels que selon la fleche 26 pour le
boitier 2, quand le boitier 5 se deplace dans la direction de la
fleche 27.
On retrouve un mode de fonctionnement similaire a celui explique pour
la figure 1, le sens de deplacement des boitiers 2, 5 etant inverse a
chaque extremite de leur course.
Une reflexion, au niveau du point C par le plan 75 du faisceau
F (non represente) emis selon un axe L2, determine ainsi qu'il a ete
precedemment explique, un faisceau F1 reflechi et un faisceau F2 capte
(non representes), ces deux faisceaux ayant un axe commun Z2 qui
constitue egalement l'axe de reception R. Ainsi que dans l'exemple de
la figure 2, ceci provoque un signal S1, applique aux moyens
electroniques 40 qui provoquent l'arret du deplacement des boitiers 2,
5. La position le long du rail 63, de l'un ou l'autre de ces boitiers
2, 5, permet de determiner la distance D entre le point C et le point
0.Cette position peut etre connue a l'aide d'un moyen capteur de
position tel que par exemple le potentiometre 25, couple au chariot 60
par la liaison 22; ceci provoquant la rotation d'une commande du
potentiometre 2, proportionnelle au deplacement du boitier 2 le long
du rail 63. Il est a remarquer que les angles 0(8, 0 less than 9
presentes entre les axes L2, Z2 et la direction de reference A sont
identiques aux angles o(6, o(7.
La version du telemetre 1 selon l'invention, comprenant deux diodes de
reception 9, 30 est egalement applicable a cette derniere realisation.
Un tel telemetre peut egalement etre avantageusement utilise pour
asservir la position d'un element d'une machine; dans ce cas des
moyens electroniques classiques, (non representes) peuvent par exemple
cooperer avec les moyens electroniques 40, et comparer la valeur
contenue dans le potentiometre 25 a une valeur predeterminee, pour
commander le deplacement de cet element.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Telemetre optique destine a determiner une distance D, le long
d'une direction de reference (A) entre un premier point (0) et un
second point (C) au niveau duquel est reflechi ou diffuse un faisceau
de lumiere (F), comprenant un premier moyen emetteur (2) de ce
faisceau de lumiere, un second moyen recepteur (5) comportant au moins
un premier detecteur (9) de cette lumiere, des troisiemes moyens
electroniques (40), caracterise en ce que le premier et le second
moyen emetteur, recepteur (2, 5) comportent respectivement un axe
d'emission (E) et un axe de reception (R) coupant la direction de
reference (A) en des memes points (B, C,...X); ces premier et second
moyens emetteur, recepteur (2, 5) etant mis en mouvement synchronise
par des moyens de deplacement (21) cooperant avec les moyens
electroniques (40) de maniere que les axes d'emission et de reception
(E, R) balayent la direction de reference (A), jusqu'a rencontrer le
second point (C) au niveau duquel le faisceau (F)est reflechi ou
diffuse vers le second moyen recepteur (5), la position de l'un ou
l'autre de ces moyens emetteur recepteur (2, 5) etant alors fonction
de la distance D, et cette position etant determinee a l'aide d'un
moyen capteur de position (25).
2. Telemetre selon la revendication 1, caracterise en ce que le second
moyen recepteur (5) comporte un second moyen detecteur (30) cooperant
avec le premier moyen detecteur (9), pour augmenter la precision avec
laquelle les axes d'emission et de reception (E, R) colncident sur le
second point (C), dans la determination de la distance D.
3. Telemetre selon l'une des revendications 1, 2, caracterise en ce
que le mouvement du premier et du second moyen emetteur, recepteur (2,
5) s'effectue dans un sens inverse l'un de l'autre.
4. Telemetre selon l'une des revendications precedentes, caracterise
en ce que le mouvement du premier et du second moyen emetteur,
recepteur (2, 5) consiste en une rotation autour de leur pivot (3, 6,)
5. Telemetre selon l'une des revendications 1 a 3, caracterise en ce
que le mouvement du premier et du second moyen emetteur, recepteur (2,
5) consiste en un deplacement rectiligne assure par un moyen de
deplacement (63).
6. Telemetre selon l'une des revendications precedentes, caracterise
en ce que les moyens electroniques (40) et les moyens de deplacement
(21) cooperent pour inverser le sens du deplacement du premier et du
second moyen emetteur, recepteur (2, 5) a chaque extremite de leur
course.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [18][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [19][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522409
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[20]____________________
[21]____________________
[22]____________________
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2522409a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа