close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

GQ France - 11 2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
’
"
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
En couverture : Virginie Efira
photographiée par Alexandre Guirkinger.
À gauche : veste Marc Jacobs, body Wolford.
À droite (pour les abonnés) : veste Marc Jacobs,
bague Charlotte Chesnais.
Édito
Cool Raoul ! Qu’est-ce que le cool ? Le graal de l’époque, un Précieux après
SATOSHI HASHIMOTO
lequel courent le luxe, les médias, les artistes, les instagrammeurs, les youtubeurs,
Netflix, Tesla, le boucher, le baristo, vous, nous, tout le monde veut en être. Le cool
est la nouvelle valeur, la poule aux œufs d’or du XXI e siècle, aussi volatile que
désirable. Il ne se décide pas, ne préfigure en rien de la suite, c’est un état à un
moment M. Et ce moment, c’est indiscutablement celui de Virgil Abloh, directeur
artistique de la ligne homme Louis Vuitton, DJ et pro des collabs. Virgil et son talent
rayonnent chez LVMH et ailleurs, avec une remarquable agilité. Il livre ici, rien que
pour vous chers lecteurs, les quelques principes qui ont fait son succès. Autres
salles, autres ambiances, vous trouverez également dans ce numéro de novembre
un sujet sur le jeune chef de la scène food parisienne Pierre Touitou et sa bande
du « Savoir Vivre » ainsi qu’un portrait du producteur anglais Mark Ronson. Deux
autres adeptes de la méthode agile : savoir être ici et ailleurs, ne jamais se laisser
enfermer dans le cadre, être hyper visible puis disparaître, gérer son image et
la laisser vivre… Toujours, osciller entre maîtrise et improvisation. Cet équilibre
indicible, c’est sans doute aussi l’histoire de notre cover girl. Depuis la « Nouvelle
Star », le parcours de Virginie Efira se dessine clairement quand elle reconnaît
« ne pas savoir », ne pas prévoir. Avec deux films à l’affiche et une première
collaboration internationale avec Paul Verhoeven (oui, le réalisateur de Total Recall
et Showgirls ), Virginie Efira est bien là. Comment expliquer qu’une actrice rencontre
l’époque, le public ? Qu’elle fasse l’unanimité auprès des hommes et des femmes ?
Pourquoi tout le monde l’aime ? Entre le cool et la grâce, notre cœur balance.
— BÉLINE DOLAT
Rédactrice en chef
« Un gentleman est un homme qui sait jouer de la cornemuse mais qui n’en joue pas. »
―Pierre Desproges
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
8
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMENT NOUS TROUVER ?
G Q M AGA Z I N E . F R
GQ FRANCE
@GQFRANCE
@GQ_FRANCE
GQFRANCE
L E C T E U R S G Q @ C O N D E N AS T. F R
ALEXANDRE GUIRKINGER
Sommaire
18
CLUB
Retour sur la soirée au Hoxton en
compagnie de nos chouchous des
médias. Et bientôt : la cérémonie
66
de nos hommes de l’année !
24
L’AGENDA CULTURE
Du cinéma, un festival indie,
des véhicules électriques,
une série, un beau livre
et du design... GQ vous donne
les tonalités automnales.
32
Drôle, intelligente, humble... les adjectifs élogieux ne manquent
pas pour décrire Virginie Efira. Nous l’avons rencontrée
longuement, et elle nous a parlé de son parcours à la télé et au
cinéma, mais aussi de féminisme, de vérité et de contradiction.
R O B E J AC Q U E M U S
120 MINUTES AVEC...
Panos Panay, le directeur produit
en chef de Microsoft qui voit loin.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
10
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sommaire
80
30
ENQUÊTE : #METOO CHEZ LES AVOCATS
MOTEURS
Le milieu de la justice semble découvrir à son tour les pratiques
La 240 Z de Datsun, la pony car
de harcèlement qui sévissent dans les cabinets et les couloirs
japonaise devenue collector.
du palais. Et c’est un peu l’histoire du cordonnier qui est le plus
mal chaussé, en bien plus glaçant.
36
LES COLLAB’ GQ Pour ses
10 ans, GQ s’est acoquiné aux plus
dans votre style.
50
RALPH LAUREN Les
collections des années 1990
reviennent en force. Obsession
de la culture hip-hop d’alors,
la marque a inspiré le nom
d’un gang singulier : les Lo-Lifes.
86
52
MARK RONSON
INSPIRATION Le vestiaire
business eighties de Richard Gere.
Ronson, indéniable dénicheur
54
de talents, cumule les succès
Salmon, ancien de Colette
en ressuscitant l’instrumentation
et responsable de la com lifestyle
old school, mais rêve aujourd’hui
du PSG, entre autres.
de folk et d’introspection.
56
Le DJ-producteur-musicien Mark
L’ALLURE DE... Guillaume
SNEAKERS Cinq modèles
modernes mais discrets.
58
WATERPROOF On ne dit
pas que l’automne français est
pluvieux. On dit juste qu’au cas
où, il est toujours possible d’avoir
du style. Préconisations.
60
L’ENTREPRENEUR Remo
Ruffini, l’homme qui a mis du luxe
dans la doudoune.
62
LE CLASSIQUE Le Mac, un
imper qui ne commet pas d’impairs.
VESTE ALEXANDER
MCQUEEN
CHEMISE DIOR HOMME
PA N TA LO N B R I O N I
C H AU SS U R E S R E P E T TO
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
12
106
ACCESSOIRES
Les indispensables quand
on slalome entre deux jet-lags.
N o ve m b r e
2 018
PIERRE LAPOLICE /ADRIAN GAUT /CEDRIC BUCHE T /
belles marques pour s’infiltrer
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sommaire
PARIS LA NUIT Savoir Vivre
126
SEXE Comment faire durer
met le feu à la fête parisienne.
son couple (en restant heureux) ?
118
130
ALCOOLS Les start-up
BÊTE DE SEXE Quand
mêlent enfin viticulture
les mâles déconnent, les femelles
et nouvelle économie.
goélands font nid commun
120
avec leurs sœurs de galère.
comme un produit miracle,
132
mais le charbon est-il réellement
LE PORTFOLIO Sélection
le diamant qui sied à votre
des plus belles montres pour
organisme ?
bien vivre l’instant présent.
122
142
BEAUTÉ Il est présenté
GROOMING Peut-on se
DOSSIER HORLO :
AUTO ET HORLO Certains
farder quand on est un homme ?
festivals consacrés aux voitures
124
sont aujourd’hui sponsorisés par
des marques horlogères de luxe.
74
avec un ballon ? Mettez-vous
En voici quelques-uns.
DJ, entrepreneur, designer
au swissball.
148
de mode, Virgil Abloh, propulsé
125
SPORT Vous aimez suer
DATA Strava, le réseau social
TIC-TECH Quatre montres
qui repoussent les limites.
LA FASHION SELON VIRGIL
à la tête des lignes homme
de Louis Vuitton, est devenu
des sportifs qui met Facebook et
en quelques années l’emblème
Insta à l’amende.
d’une génération pleine d’audace.
En quelques verbatim,
il nous raconte son
irrésistible ascension.
96
MODE
Pour affronter les premières vagues de froid, on superpose
les épaisseurs : T-shirt, chemise, pull, veste, parka, voire plus !
150
INTERVIEW François Tajan,
le commissaire-priseur qui se
réjouit qu’Internet vienne secouer
les enchères horlogères.
152
MONTRES CONNECTÉES
Plutôt tradi ou digi ?
153
SHOPPING Où acheter
sa montre à Paris ?
154
LES COMMANDEMENTS
DU STYLE Ou l’art de bien se
comporter, partout, tout le temps.
Ce numéro comporte un encart abonnement
jeté entre les pages 66 et 67 sur la diffusion
kiosque France, un encart abonnement
à Capital de deux pages jeté sur la diffusion
abonnés France payante et un encart horlogerie
broché entre les pages 130 et 131 sur la totalité
du tirage France et étranger.
ENSEMBLE
C A LV I N K L E I N
2 0 5 W 3 9 N YC
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
14
N o ve m b r e
2 018
CHRISTOPHE MEIMOON / BLOMMERS & SCHUMM
114
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Ours
RÉ DACTION EN CHEF
INTERNATIONAL
I talie Paola Zuf f i +39 02 25 06 06 04
Rédactrice en chef Béline Dolat
G rande-Bretagne Agnès Wanat +44 20 8749 61 76
Rédacteur en chef adjoint Mathieu Le Maux
Espagne, Portugal, Belgique, Amérique latine
CRÉATION ARTISTIQUE
Laurent Bouaziz +33 1 4 4 62 70 38
Directeur artistique Éric Pillault
États-Unis Michael Gleeson +1 21 2 630 4937
Directrice artistique adjointe Marion Tremoy
MARK ETING & AU DIE NCES
Art editor François Chaperon
Directrice Marie Van De Voorde
Rédacteurs graphistes Celya Bendjenad (responsable tablette),
Arnaud Mendes, Jean-Baptiste Parre
PRODU CTION & DISTRIBU TI ON
Directeur photo Jamel Benjemaia
Directeur Francis Dufour
Rédactrice photo Armelle Lafferrerie
Chef de fabrication Sabine France
Productrice/rédactrice photo Agathe Renaudat
Assistants Élisabeth Grosset, Théo Lautric
Ex port Anne Claisse
MODE
Directeur adjoint des ventes Fabien Miont
Rédacteur en chef mode Ylias Nacer
PÔLE IMAGE
Rédactrice mode Laetitia Paul
Gestionnaire du patrimoine et documentaliste Laure Fournis
ÉDITION
DIRECTION
Secrétaire général de la rédaction Jean Perrier
D i re c te u r d e l a p u b l i c a t i o n Yves Bougon
Secrétaire de rédaction Rebecca Benedittini
Directrice générale adjointe Violaine Degas
Directrice de la communication et attachée de direct ion I sabelle Delaunay
RÉDACTION
Directrice des ressources humaines et responsable juridique Joëlle Cuvyer
Chef des news, enquêtes et reportages Fabrice Tassel
Chef de rubrique lifestyle Alexandre Lazerges
Directrice f inancière Isabelle Léger
Chef de rubrique horlogerie Nicolas Salomon
Directeur des services d’informat ion Julien Leroy
Rédacteur culture Étienne Menu
CONSEIL D’ADMINISTRATION
Responsable des relations presse et rubrique #GQClub Adèle Schnur
Président directeur général et administrateur Yves Bougon
Gestionnaire de la rédaction Quynh Vo
Administrateurs Wolf gang Blau, Nicholas Coleridge, Giampaolo Grandi
Stagiaire Camille Corre
Condé Nast International Ltd.
Chairman Jonathan Newhouse
ONT CONTRIBUÉ À CE NUMÉRO
L e s Pu b l i c a t i o n s C o n d é N a s t SA
Textes Magali Bertin, Teo van den Broeke, Victor Coutard, Renan Cros,
3, avenue Hoche, 75008 Paris Téléphone 01 53 43 60 00
Georgia Diaz, Marie Farman, Laura-Maï Gaveriaux, Anne Laffeter,
GQ France Mail gqfrance@condenast.fr Internet www.gqmagazine.fr
Léontine Pampiche, Géraldine Sarratia, Mathilde Serrell, David Servenay
Diffusion Presstalis – I SSN 1959-7800 –
Chroniqueur Nicolas Santolaria
Numéro de commission paritaire 0720 K 89484
Photos Alexandre Armanet, Marion Berrin, Cédric Buchet,
Photogravure Arciel. I mprimé en France par AGIR GRA PH IC,
Vincent Desailly, Adrian Gaut, Alexandre Guirkinger,
BP 52 207 – 53 022 LAVAL Cedex 9. (www.agir- graphic.fr)
Kyle Johnson, Julien Soulier, Blommers & Schumm
Dépôt légal : Del[cXh[ 2018. N° 32601 8
Illustrations Takeo Chikatsu, Tom Froese, Satoshi Hashimoto, Thomas Hedger,
Abonnements en France métropolitaine 1 an 10 numéros : 29 €
Pierre La Police, Eric Petersen, Léa Zhang
G Q e s t u n e p u b l i c a t i o n m e n s u e l l e ( 1 0 n u m é ro s pa r a n ) .
Stylistes Marine Chaumien, Manuela Hainz, Victoire Simonney
Le service abonnements est à vot re disposit ion
ÉDITIONS DIGITALES DE GQ
par téléphone de 9 h à 18 h au 01 55 56 71 44
Rédacteur en chef Antoine Jaillard
Par courrier : Service Abonnements
Responsable éditorial adjoint Thibaud Michalet
GQ – 4 , rue de Mouchy, 604 38 Noailles Cedex.
Directeur de création de Condé Nast Creative Studio Géraud Feybesse
Par mail : gq@condenast.fr
Chef de produit digital Talla Seck
Commande d’anciens numéros :
Rédaction Charles Audier, Marine Delcambre,
patrimoine.condenast@gmail.com ou 02 28 97 09 45
Maxime Joly, Julien Lambea, Jérémy Patrelle
Éditeur : Les Public ations Condé Nast,
Société anonyme, 3, avenue Hoche, 75008 Paris.
É DITE U R
Principal associé Condé Nast International LTD.
Fra n c e s c a C o l i n
D irectrice commerciale Amélie Cames
Équ ipe com m erciale St é phanie Dupin, Frédéric Fossard,
Marie-Christine Lanza, Sarah Marciano, Sophia Masurel, Gérald Passy
C oordin atrice publicité Aurore Vetillar t
C h a r g é e d e p ro m ot i o n e t c o m m u n i c a t i o n Marion Hinzelin
Provenance des papiers : papier de couverture, France (Ptot : 0,01 kg/tonne) ;
papier intérieur, Italie (Ptot : 0,008 kg/tonne) Taux de fibres recyclés : 0.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
16
N o ve m b r e
2 018
SATOSHI HASHIMOTO
Directrice Caroline Ber ton
Styliste Nassim Derbikh
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMENT NOUS TROUVER ?
G Q M AGA Z I N E . F R
GQ FRANCE
@GQFRANCE
@GQ_FRANCE
GQFRANCE
L E C T E U R S G Q @ C O N D E N AS T. F R
Club GQ
PAR ADÈ LE SC HNUR
Ara Aprikian (TF1),
Béline Dolat (GQ),
Fabrice Tassel (GQ).
2. Béline Dolat, Adèle Van
Reeth (France Culture),
Laurence Audras (France
Culture), Sandrine Treiner
(France Culture), Omar
Ouahmane (France Inter).
3. Cyril Benoit-Latour
(Chanel) et Gérald
Passy (GQ).
4. Étienne Labrunie (GQ),
Tristan Waleckx
(« Envoyé Spécial »),
Marie Dupin (RMC).
5. Agathe Renaudat,
Laetitia Paul et
Adèle Schnur (équipe GQ ).
6. Christophe Payet (Nova)
et Camille Diao (Nova).
Nos chouchous des médias
au Hoxton Paris
1
MÉGA MÉDIAS PARTY
ZONE D’INFLUENCE
3
Po u r c é l é b re r l a s o r t i e
de son 8 e palmarès des
m é d i a s , G Q a o rga n i s é
une soirée af terwork en
présence de certains lau-
4
réats et d’autres person-
5
nalités, le lundi 8 octobre
au Jacques’ Bar de l’hôtel
H ox to n , à Pa r i s . C a d re
chaleureux, ambiance
décontractée et petits
fours à gogo, tout était
réuni pour un instant bien
sympa comme on les aime
2
à GQ !
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
18
6
N o ve m b r e
2 018
PHOTOS IGOR LUBINETSKY
1.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À
L’ A B U S
D ’ A L C O O L
E S T
D A N G E R E U X
P O U R
L A
S A N T É , À
L A
R E C H E R C H E
C O N S O M M E R A V E C
D E
L ’ Œ U V R E
M O D É R AT I O N
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Hommes de l’année
DIX ANS DE CHIC ET D’ESPRIT !
9 E É D I T I O N D E S H O M M E S D E L’A N N É E
DANS UN MOIS
aura lieu notre tradition-
nelle soirée des Hommes de l’année et sa
fameuse remise des prix. Pour ses 10 ans,
GQ célébrera également les hommes de la
décennie. Complètement dingue. Alors en
attendant le palmarès (à découvrir dans
28 novembre), retour sur huit soirées pla-
1
cées sous le signe du style et de l’humour.
4
9
2
3
5
6
7
8
10
11
LES NUITS DE GQ
QUE DU BEAU MONDE !
17
12
15
13
16
18
Nos partenaires des Hommes de l’année 2018 :
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
Gerard Butler
et Audrey Fleurot.
2. Jean Dujardin.
3. Camille Cottin,
Laurie Cholewa
et Joey Starr.
4. Teddy Riner, Luthna
Plocus et Denzel
Washington.
5. Nile Rodgers
et Michel Denisot.
6. Nikolaj et Nukaaka
Coster-Waldau.
7. Pierre Gagnaire
et Alain Ducasse.
8. Jean Veil, Maurice
Lévy, Bertrand
Delanoë et Jonathan
Newhouse.
9. Alain Juppé
et Alain Ducasse.
1.
14
20
10. À l’Élysée
Montmartre, 2017.
11. Mads Mikkelsen.
12. Palmarès 2014.
13. Jonathan Cohen,
Mathieu Kassovitz,
Jalil Lespert, Isabelle
Giordano et Estelle
Lefébure.
14. Trophée par la
Monnaie de Paris.
15. Malika Ménard et
Ophélie Meunier.
16. Jean-Luc
Mélenchon et
Fabrice Luchini.
17. Bertrand Delanoë,
Zlatan Ibrahimovic
et Blaise Matuidi.
18. Léa Salamé et
Laurence Ferrari.
N o ve m b r e
2 018
RACHID BELLAK. FRANÇOIS GOIZE. NOW FASHION. THOMAS DERON.
notre prochain numéro en kiosques le
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SATOSHI HASHIMOTO
Mise
à
jour
24 _Le
mezze culture 30 _La 240 Z de Datsun, une pony car devenue collector 32 _120 minutes
avec Panos Panay, le futurologue de Microsoft 36 _Collab’ : GQ s’acoquine avec les plus belles marques
pour célébrer ses 10 ans... ou quand votre magazine préféré s’infiltre dans votre style 50 _ Back dans les
bacs : les collections vintage de Ralph Lauren, obsessions de la culture hip-hop des nineties
52 _Inspiration
: Richard Gere et son vestiaire business des années 1980 54 _L’allure de Guillaume Salmon,
ancien de Colette et responsable de la com lifestyle du PSG
56 _Cinq
discrètes 58 _Tenue complète pour rester beau sous le déluge
qui a mis du luxe dans la doudoune
62 _Le
sneakers modernes mais
60 _Remo
Ruffini, l’homme
Mac, un imper qui ne commet jamais d’impair
« Quand y en a plus, y en a encore, toujours up dans le score,
prêt pour le bon corps à corps. » ―NTM
2 018
N o ve m b r e
23
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’agenda GQ
1
Faut-il courir voir
le biopic sur Queen ?
Le bien nommé Bohemian Rhapsody
dévoile les secrets des plus grands
tubes du groupe glam rock,
et révèle l’acteur Rami Malek
(tout en fausses dents),
admirable en Freddie Mercury...
COURTESY TWENTIE TH CENTURY FOX (2)
Par Alexandre Lazerges
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
24
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Rami Malek joue Freddie
Mercury, ici entouré de Gwilym
Lee, Ben Hardy et Joe Mazzello
dans les rôles des trois autres
membres du groupe.
TRÈS ATTENDU, le
film sur
DAVID SHEPHERD/ DR
« Ce qui m’a toujours
quatre octaves et vedette
membre du groupe
Queen, le groupe anglais
frappé dans les morceaux
du Live Aid de 1985.
– en 180 prises –
à qui l’on doit des hymnes
de Queen, c’est la
Astucieusement, le film
remixées ensuite. Preuve
aussi puissants que
perpétuelle quête d’amour
s’attarde moins sur la vie
de sa qualité, le film est
« We Are the Champions »
inassouvie », explique celui
sexuelle du chanteur mort
validé et coproduit par
ou « I Want to Break Free »,
qui parvient à reproduire la
du sida en 1991 que sur
le guitariste Brian May
a bien failli ne jamais voir
même gestuelle que le
les titres phares du groupe
et le batteur Roger Taylor.
le jour. Huit ans après
chanteur, depuis son port
et leurs secrets
Il ravira les vrais fans, dont
le début d’un projet
du micro si particulier
de fabrication. Ainsi,
Mike Myers, qui justement
rocambolesque (Sacha
jusqu’à sa timidité maladive
la rythmique « poum,
y incarne un patron de
Baron Cohen puis Ben
camouflée en exubérance
poum, tchack, poum, poum,
label acariâtre, lui qui
Whishaw, l’agent Q dans
débordante. Le spectateur
tchack » de l’intro de
chantait « Bohemian
Skyfall, devaient incarner
suit ainsi la transformation
« We Will Rock You »
Rhapsody » à tue-tête
Freddie Mercury avant
du bagagiste de l’aéroport
servait à échanger avec
au début de Wayne’s World,
de se fâcher avec la galaxie
d’Heathrow, Farrokh
la foule en live, alors que
film qui a d’ailleurs relancé
Queen), c’est le discret
Bulsara, né en 1946
le chœur harmonieux de
les ventes d’albums du
Rami Malek, vu dans la saga
à Zanzibar, en Freddie
« Bohemian Rhapsody »
groupe en 1992.
« Twilight », qui revêt
Mercury, rockeur à la
résulte de l’enregistrement
le débardeur blanc.
tessiture supposée couvrir
des voix de chaque
BOHEMIAN RHAPSODY DE
B RYA N S I N G E R ( E N S A L L E S ) .
LA JAGUAR TYPE E :
COLLECTOR PRINCIER
LA MICROLINO :
VOITURETTE BRANCHÉE
LE VESPA ELETTRICA :
DU STYLE COTÉ PILE
Le département Classic
de Jaguar transformera dès
2020 la mythique Type E de 1961
en remplaçant le 6-cylindres
par des batteries et un moteur
électrique emprunté à l’I-Pace.
Comme pour le mariage du
prince Harry avec sa Meghan.
200 ch, 40 kWh, 273 km
d’autonomie, 7 heures de
charge, prix non communiqué.
Tout juste homologuée,
la Microlino est une copie
de l’Isetta – fabriquée par
BMW de 1954 à 1962 – rendue
électrique par l’inventeur
des trottinettes Micro.
Et on y pénètre toujours
par l’unique porte avant.
15 kW (20 ch), 8 kWh, 90 km/h
max, 125 km d’autonomie,
4 heures de charge, 12 000 €.
Le scooter né en 1946 se
modernise grâce à un tableau
de bord connecté et à un moteur
électrique équivalent à un
50 cm³. Avec une option
prolongateur thermique pour
doubler l’autonomie, parce que
plus c’est long, plus c’est bon.
4 kW, 100 km d’autonomie
(+ 100 km en thermique),
4 heures de charge, 5 500 €.
2
TROIS VÉHICULES
ÉLECTRIQUES...
MAIS SYMPAS !
COMME BOB DYLAN
EN 1965, LES VÉHICULES
CULTES SE METTENT
À L’ÉLECTRIQUE.
Par A.L.
25
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’agenda GQ
3
HIPPOCRATE, LA SÉRIE QUI RANIME
(ENFIN) LOUISE BOURGOIN
OUBLIEZ URGENCES ET DR HOUSE. LA SÉRIE HIPPOCRATE
RACONTE L’HÔPITAL, LE VRAI. C’EST AUSSI L’OCCASION DE
REVOIR LOUISE BOURGOIN QUI NOUS MANQUAIT TERRIBLEMENT.
Par Renan Cros
4
PITCHFORK PARIS :
PAS DE CHICHIS,
VOICI NOS
CHOUCHOUS
TROIS ARTISTES À NE
PAS MANQUER LORS DE
LA GRAND-MESSE INDIE
DU 1 ER AU 3 NOVEMBRE.
Par Étienne Menu
MÉDECINE DOUCE
Avec Louise Bourgoin et Alice Belaïdi,
Thomas Lilti a composé un casting qui
ne met pas le blouse.
Thomas
Le cœur battant de la série, dont le
Lilti est catégorique. Pourtant, le réali-
casting a été très long, tient à l’alchimie
sateur de Médecin de campagne (2016)
des comédiens à l’écran et à leur impli-
et de Première année (2018), a décidé
cation. « Quand tu joues un médecin,
de nous enfermer dans les couloirs d’un
tu ne peux pas faire semblant. Thomas
grand centre médical de la banlieue pari-
nous a montré des extraits d’ Urgences
sienne pendant huit épisodes d’une pre-
pour qu’on distingue les bons gestes
mière saison haletante. Maso, le futur
des mauvais gestes, raconte Alice Be-
spectateur d’ Hippocrate ? Au contraire.
laïdi. Il fallait qu’on soit hyper exigeants
« Ça m’a fait l’effet d’une thérapie », ex-
avec nous-mêmes et j’ai vraiment fini par
plique Alice Belaïdi, qui a dû surmon-
avoir l’impression de jouer au Docteur
ter son dégoût du (faux) sang pour jouer
Maboule, mais grandeur nature. » Karim
Alysson, jeune interne inexpérimentée.
Leklou, vu dans Le monde est à toi et pour
Avec Louise Bourgoin, Karim Leklou et
qui l’enf ilage des gants en latex fut une
Zacharie Chasseriaud, ils forment le qua-
galère insoupçonnée, confirme avec hu-
tuor d’une série chorale qui raconte la
mour : « On ne se rend pas bien compte
médecine par le plus prosaïque des quo-
à quel point ces métiers demandent des
tidiens. Per fusions, ponctions, gestion
compétences physiques et techniques.
des lits disponibles, engueulades entre
Pousser un brancard, c’est pas rien… »
services, urgences vitales... Hippocrate
À voir la joie de la bande à se retrouver
n’épargne aucun détail, et heureuse-
pour la promo, on se dit qu’ils sont bien
ment. « Il faut raconter l’hôpital tel qu’il
partis pour une deuxième saison. Ça nous
est, tel qu’il va et ne va pas », défend
ravit, et c’est bien la première fois qu’on
Thomas Lilti, très à l’aise dans ce mé-
sera content de retourner à l’hôpital…
lange d’ hyperréalisme et de romanesque.
H I P P O C R AT E , D E T H O M AS L I LT I , E N N OV E M B R E
SUR CANAL+.
« PERSONNE N’AIME L’HÔPITAL . »
« On est loin des médecins super-héros
VENDREDI : BLOOD ORANGE
Si jamais vous avez
l’outrecuidance de ne pas
aimer la soul moderne en
clair-obscur de cet Anglais,
vous admirerez néanmoins
son look et son engagement
en faveur des jeunes LGBT.
SAMEDI : JEREMY
UNDERGROUND
Le DJ français a ressuscité
presque tout seul la house
new-yorkaise des nineties,
ce son groovy venu d’un temps
où le futur n’était pas encore
derrière nous.
des séries américaines, confirme Louise
Bourgoin, qui révèle une nouvelle facette
de son jeu en interprétant Chloé, personnage dur, intraitable et consciencieux
dont on finit par percevoir les failles. Mais
c’est justement ce dont on a besoin. Les
D U 1 ER A U 3 N O V E M B R E ,
À LA GRANDE HALLE DE
L A V I L L E T T E , P A R I S 19 .
I N F O R M A T I O N S :
P I T C H F O R K M U S I C F E S T I VA L . F R
galères de ces personnages, leurs doutes,
leurs victoires sont un peu les nôtres. »
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
Cet ancien prof de philo à la fac
d’Hawaï est adulé pour sa pop
synthétique et baroque. Quand
on le voit se déchaîner sur scène,
on se dit qu’on aurait adoré être
son élève.
26
N o ve m b r e
2 018
D E N I S M A N I N 31 J U I N F I L M S C A N A L + / G E T T Y ( 2 ) / D R
JEUDI : JOHN MAUS
photo ARNO BANI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CAPTURE-MOI
BRACELETS OR BLANC SERTI DIAMANTS & TITANE / DESSINÉS ET MANUFACTURÉS EN FRANCE
BOUTIQUE 354 RUE SAINT-HONORÉ PARIS +33 1 40 13 64 04 / CORNER PRINTEMPS HAUSSMANN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’agenda GQ
5
SUSPIRIA : CE FILM
VA HANTER VOS NUITS
LUCA GUADAGNINO REVISITE L’ŒUVRE
MAJEURE DE DARIO ARGENTO,
ET ON N’EN SORT PAS INDEMNE.
Par E.M.
Dakota Johnson, intense dans Suspiria.
Après l’indolent Call Me by Your Name, le
réalisateur italien Luca Guadagnino n’a pas
eu envie de se reposer sur ses lauriers
puisqu’il s’est attaqué à un remake du Sus-
piria de son compatriote Dario Argento.
Classique du cinéma d’horreur sorti en
6
1977, le film est réellement métamorphosé
PASSION FERRARI
L’éditeur Taschen, spécialiste
des beaux livres, publie dans un
ouvrage impressionnant des photos
et documents inédits sur la marque
culte fondée en 1947. L’ensemble
commenté par Pino Allievi, éminent
journaliste sportif italien.
F E R R A R I PA R P I N O A L L I E V I
( T A S H E N ) , 16 9 7 E X . , 5 0 0 0 € .
7
par Guadagnino, qui transforme son cinéma par la même occasion : tout y devient brusque, angoissant et excessif. Une
expérience qui résonne longtemps après
visionnage – on reste hanté par les visages
de Tilda Swinton, Dakota Johnson, Mia
Goth, Ingrid Caven et Sylvie Testud...
SUSPIRIA DE LUCA GUADAGNINO
( S O R T I E L E 14 N O V E M B R E ) .
SUR QUELS MEUBLES MISER POUR L’AVENIR ?
P O U R U N AV E N I R
R OYA L .
PONTUS SILFVERSTOLPE, LE CODIRECTEUR DU SITE D’ENCHÈRES
BARNEBYS.FR, CONSEILLE TROIS PIÈCES DESIGN SUR LESQUELLES
PARIER POUR ASSURER SES VIEUX JOURS.
Par Marie Farman
F U T U R M U S T  H AV E
P L E X I F R I E N D LY.
LA LÉGÈRETÉ D ’UNE
F E U I L L E P O U R U N S A LO N
INTEMPOREL.
L A TA B L E B A S S E L Ö V B A C K E N D ’ I K E A
LE PORTE-REVUES FRONT PAGE DE FRONT DESIGN
L E FA U T E U I L S M O K E D E M A A R T E N B A A S
Le géant suédois réédite la première table d’appoint
en kit de son histoire, conçue en 1953 par Gillis
Lundgren, designer des célèbres étagères Billy.
Vendue actuellement 49,90 euros, elle pourrait se
revendre plusieurs milliers d’euros d’ici 2040.
Ce porte-revues en plexiglas coûte 190 euros.
« Il faut attendre au moins une génération pour
qu’une pièce devienne une “nouvelle” tendance
et que le prix augmente. » Attendez donc 2040 pour
le revendre, quand le plexi reviendra à la mode.
Conçu au début des années 2000, ce fauteuil
à la structure calcinée est déjà entré dans les
collections du Victoria and Albert Museum !
Vendu aujourd’hui autour de 4 000 euros, son prix
devrait doubler d’ici une trentaine d’années.
IKEA.COM
KARTELL.COM
MOOOI.COM
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
28
N o ve m b r e
2 018
SCHLEGELMILCH PHO TOGRAPHY/ FERRARI SPA / FO T O ST RAZZA /TASCHEN /DR
Lorenzo Bandini
et sa Ferrari sur
le circuit de
Zandvoort, en 1965.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Vintage
Datsun, la japonaise
à la conquête de l’Ouest
Conçue dans les années 1960 par la marque japonaise
Nissan, qui souhaitait s’implanter discrétos aux
États-Unis, la 240 Z de Datsun est devenue collector.
Et vu sa beauté, c’est mérité.
C
O M M E S O N Y,
qui a séduit le mar-
ché américain grâce au Walkman, le
constructeur automobile japonais
Datsun conquiert l’Amérique à partir de 1969 avec sa 240 Z. Datsun,
en réalité, c’est Nissan, qui préféra s’im-
P a r A l e x a n d r e L a z e r g e s _ P ho t o g r a p hi e s A d r i a n G a u t
planter sous ce nom d’emprunt pour que
les GI’s ne fassent pas l’amalgame avec
les camions Nissan de l ’armée japonaise déchue. Et pour séduire les jeunes
baby-boomers, le constructeur imagine
une alternative aux pony cars du type
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
30
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FICHE TECHNIQUE
La 240 Z (1969-1974)
Moteur : 6 cyl en ligne, 2,4L
Poids : 1045 kg
Puissance : 150 ch
Vitesse max : 205 km/h
Cote : 20 000 à 30 000 €
A place in
the Datsun !
HIER...
S’il termine second au Mans sur
Porsche en 1979, Paul Newman doit à
la Datsun 280 ZX sa première
victoire en voitures de tourisme.
ET AUJOURD’HUI
Cinquante ans après la première Z,
la Nissan 370 Z est aussi puissante
qu’une Porsche mais deux fois moins
chère. À partir de 33 500 €.
FRANÇOIS CHAPERON /DR
Mustang et Chevrolet Camaro ou autres
et ce pour moitié moins cher ! La « Z »
de tourisme en 1979 avec une 280 ZX
coupés européens Jaguar, Porsche et
trouve donc vite son public et enregistre
Turbo de 700 ch. Solidement implan-
Ferrari. La marque propose donc cette
16 000 commandes dès la première an-
tée en Amérique, Datsun a pu retrou-
240 Z, reprenant la forme générale de la
née. Si elle est produite jusqu’en 1974,
ver en 1983 son blason d’origine, Nissan.
Jaguar Type E avec ses phares très ren-
les évolutions 260 Z (2,6L) puis 280 ZX
trés dans le long capot bosselé, recou-
(2,8L) et même une version 280 ZX turbo
CONSEIL D’ACHAT :
vrant un admirable moteur six cylindres
sont commercialisées jusqu’en 1983, cu-
France, pour cause de quotas d’importa-
en ligne de 2,4L. Cette sportive de 150 ch
mulant près d’un million d’exemplaires !
tion des véhicules japonais assez stricts,
brillait par son poids plume (1 000 kg),
Preuve de son efficacité, la Z remporte
la « Z » est une bonne affaire pour collec-
ses quatre roues indépendantes et ses
le Safari Rallye en 1971 et offre à l’acteur
tionneurs et se trouve plus facilement en
200 km/h en pointe qui lui permettait de
Paul Newman sa toute première victoire
Belgique, en Allemagne ou aux Pays-Bas.
tenir la comparaison avec une Porsche 911
en championnat américain de voitures
Cote : entre 20 000 et 30 000 €.
31
relativement peu vue en
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
High-tech
120 minutes avec...
Panos Panay,
le futurologue
de Microsoft
Souvent comparé à Steve
Jobs pour ses prestations
scéniques et son sens
du détail, le directeur produit
en chef de Microsoft nous
a fait pénétrer au cœur du
géant de l’informatique,
à Seattle.
Par Jérémy Patrelle
P ho t o g r a p hi e s Ky l e J o h n s o n
Libérez
le savoir !
VENDREDI, 9 H 59
CAMPUS MICROSOFT, BUILDING 88, 2 E ÉTAGE
« Po u r
Panos Panay base son management sur cinq piliers : be relentless (soyez résilient),
grab an oar (travaillez ensemble vers le même but), fail fast (échouez rapidement),
no cynics (pas de cyniques) et be human (soyez humain).
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
32
faire
un
pro-
Missionné pour contrer
duit high-tech réussi, il
l’hégémonie d’Apple, Ama-
faut beaucoup de don-
zon et Samsung sur les ta-
n é e s , d e s c h i f f re s , d e
blettes, cet Américain dé-
la vitesse… Moi je crois
contracté, né à Chypre il
sur tout à l ’émotion qu’y
y a quarante-six ans et di-
met l’équipe, car les ob-
plômé de l ’université de
jets ref lètent ce que nous
Californie, entrevoit enfin
sommes. » Ainsi parle
le succès de la Sur face,
Panos Panay, chief product
son modèle mi-laptop, mi-
off icer de Microsof t, qui
liseuse, dont les ventes
gère le processus d’élabo-
ont augmenté (+25 %) en
ration de tous les produits
juillet dernier pour la pre-
de la marque (Sur face,
mière fois depuis son lan-
Xbox, HoloLens, Skype…).
cement en 2012.
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
High-tech
11 H 10
11 H 45
BUILDING 87, VIDEO ROOM
BUILDING 87, ANECHOIC
CHAMBER
« Le processus de création est indéf inissable. Il
« Chaque détail a son im-
n’existe aucune recette,
portance : les logiciels, le
chacun de nos produits ra-
matériel, les ser vices…
conte une histoire », af-
mais aussi la manière dont
f i r m e Pa n o s Pa n ay q u i
le produit se projette dans
m a î t r i s e à m e r ve i l l e l e
toutes les dimensions. »
s t o r y - t e l l i n g . S e s ke y -
Pa n o s Pa n ay n o u s e n -
notes enlevées ont donné
traîne dans son joyau : la
un coup de fouet à l’entre-
chambre anéchoïque – on
prise fondée par Bill Gates
y peaufine la sonorité des
en 1975, ce pour quoi il est
produits. Du sol au pla-
souvent comparé à Steve
fond, une mousse absorbe
Jobs. « Je suis flatté, mais
quasiment 100 % du son
embarrassé, minaude-t-
pour éliminer le moindre
il. Je n’essaie pas d’être
bruit parasite : clic des
quelqu’un d’autre ou d’imi-
touches
ter. Mon seul point com-
timbre de la synthèse vo-
mun avec Jobs, c’est que
cale Cortana, clap de fer-
BUILDING 87, PROTOTYPE AREA
je pense beaucoup aux dé-
meture d’un PC… rien n’est
« J’ai une vision à cinq ans.
« Nous pouvons tout faire
tails. » Il nous guide vers
laissé au hasard. Ici, le son
Mon job, c’est de prévoir,
en vingt-quatre heures :
la salle vidéo pour une ré-
descend à -20,6 décibels
prédire et comprendre les
couper de l’acier, peindre,
union confidentielle sur la
(l’oreille ne perçoit aucun
tendances. Nous échouons
imprimer en 3D, fabriquer
prochaine pub consacrée
son en dessous de 0 dB).
par fois, mais nous choi-
n’importe quel matériel…
à la nouvelle tablette Sur-
Dans la salle la plus silen-
sissons une direction et
On expérimente et on dé-
face. Menée par le boss
cieuse du monde – record
nous y tenons. » Au cœur
cide. » Panay transmet sa
du design Ralph Groene,
homologué par le Guin -
du Building 87 (20 000 m )
passion visionnaire de la
l’équipe défend ses choix.
ness Book –, plongé dans
d o m i n a n t u n b e a u j a r-
high-tech comme lorsque,
Panay écoute puis tranche :
le noir, le monde s’arrête.
din se trouve le labora-
enfant, il apprenait la cui-
« Vous êtes vraiment sûr
Sauf pour Panos Panay, qui
toire de recherche et dé-
sine avec le chef du res-
du papillon, là ? La musique
file retrouver le CEO de Mi-
veloppement ultra-secret.
taurant étoilé tenu par son
doit être plus vivante. Ren-
crosoft, Satya Nadella. Le
Les équipes y disposent
oncle en Angleterre, Les
dez-vous dans une semaine
futur est en marche, en
d’une véritable mini-usine.
Alouettes in Claygate.
pour voir le résultat. »
toute discrétion.
La gamme Surface, toujours plus colorée,
est composée d’ordinateurs (portables
ou de bureau) et de tablettes 2-en-1.
10 H 45
2
d’un
c l a v i e r,
Il existe plusieurs salles anéchoïques dans le Building 87. La plus chère,
homologuée « salle le plus silencieuse du monde », a coûté 1,5 million de dollars.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
34
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
* MAÎTRE EN MATÉRIAUX / RADO.COM
MASTER OF MATERIALS*
RADO TRUE COEUR OUVERT
CÉRAMIQUE HAUTE-TECHNOLOGIE PLASMA. EFFET MÉTAL. UNE ALCHIMIE MODERNE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
Dix ans
de gueule
et d’esprit !
LE COSTUME
DE VOYAGE
Facile et confortable, en laine
souple et imperméable.
Voyagez avec style dans
un costume Officine Générale.
V E S T E 3 95 € E T PA N TA LO N 2 6 5 € ,
OFFICINE GÉNÉRALE
C H E M I S E F I GA R E T, 135 €
C H AU S S U R E S PA R A B O OT, 4 55 €
Pour célébrer notre
première décennie,
nous vous proposons
le vestiaire GQ10,
29 pièces intemporelles
et faciles à vivre réalisées
en collaboration avec
vos marques préférées.
Elles seront vendues
en exclusivité dans
notre pop store au
Bon Marché Rive Gauche,
du 2 au 23 novembre.
Du 2 au 23 novembre,
retrouvez en exclusivité
la collection GQ10 au Bon
Marché Rive Gauche, espace
Homme, dans le Gymnase.
24, rue de sèvres, Paris 7.
Ouvert tous les jours
de 10 heures à 20 heures,
jusqu’à 20 h 45 le jeudi
et de 11 heures à 19 h 45
le dimanche.
Par Héloïse Tristan
P h o t o g r a p hi e s A l e x i s A r m a n e t
S t y l i s m e M a r i n e C ha u m i e n
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
36
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
LA VESTE
WORKWEAR
Une pièce iconique dans
la tendance, revisitée
par Le Mont Saint Michel avec
un col en velours pour la saison.
VESTE LE MONT
SA I N T M I C H E L , 2 5 0 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
38
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
LES BASIQUES
BLANCS
Une chemise Figaret coupée
près du corps et infroissable,
pour ceux qui ignorent
l’existence du fer à repasser.
Un caleçon Hanro, blanc
sinon rien, sans couture niveau
dos pour un confort optimal,
parce que vous le valez bien.
C H E M I S E F I GA R E T, 135 €
C A L E Ç O N H A N R O , 55 €
C H AU S S E T T E S FA L K E ,
L E LOT D E 3 PA I R E S 5 0 €
39
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
LES LUNETTES
Rondes, en métal
ou à motif écaille,
les solaires Oliver
Peoples sont pile poil
dans la tendance et
exclusives en France.
T  S H I RT M A J E S T I C
F I L AT U R E S , 8 5 €
LUNET TES OLIVER
PEOPLES, 265 €
LUNET TES OLIVER PEOPLES :
M O N T U R E E N AC É TAT E , 2 95 €
M O N T U R E E N M É TA L , 2 6 5 €
LE PULL MARIN
Le grand classique signé
Saint James. Tous les BG
de la planète GQ (de Paul
Newman à Éric Tabarly)
ont porté et portent
encore le pull marin.
Qu’attendez-vous ?
P U L L SA I N T J A M E S , 12 9 €
J E A N B A L I B A R I S , 14 5 €
PORTECARTES BUSSET TO, 75 €
P O RT E  M O N N A I E
B U S S E T TO , 70 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
40
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
LES MANTEAUX
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
Le blouson aviateur Balthazar
couleur camel pour un zeste de chic.
Cool et bien viril, c’est tout vous.
Le manteau long Sandro à la ligne
pure et fittée, à porter sur un
costume ou sur un jean. Semaine
ou week-end, le manteau
noir, c’est le couteau suisse
du vestiaire masculin.
B LO U S O N B A LT H A Z A R , 2 95 €
P U L L C AC H E M I R E A M E R I C A N
V I N TAG E , 13 0 €
B LO U S O N B A LT H A Z A R , 2 95 €
M A N T E AU SA N D R O , 4 6 5 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
P O RT E  C A RT E S B U S S E T TO , 75 €
42
N o ve m b r e
2 018
FACON NABLE .C OM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PARIS I NIC E I ST-TR O PE Z I ME GÈ V E I BRUSSE LS I LISBON
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
LE T-SHIRT
Tout réside dans la coupe
et la densité du coton.
Le modèle Maison Labiche
est le graal du T-shirt blanc.
Taillé pour les gentlemen…
c’est marqué dessus.
T  S H I RT M A I S O N L A B I C H E , 55 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
44
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
LA PETITE
MAROQUINERIE
Porte-cartes, porte-monnaie,
pochette à cigarettes,
le maroquiner italien Il Bussetto
a customisé trois de ses pièces
iconiques aux couleurs de GQ.
P O RT E  M O N N A I E 70 € ,
P O RT E  C A RT E S 75 € ,
É T U I À C I GA R E T T E S 8 0 € ,
B U S S E T TO
LES BOOTS
À mi-chemin entre le soulier
de ville et la bottine casual,
le modèle Beaumont
de Paraboot en version
bleu marine. Ça change
un peu du noir, non ?
C H AU S S E T T E S FA L K E ,
LOT D E 3 PA I R E S 5 0 €
C H AU S S U R E S
PA R A B O OT, 4 55 €
P U L L 12 9 € , É C H A R P E 35 €
E T B O N N E T 2 5 € , SA I N T J A M E S
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
46
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les collabs GQ
IO ANS DE CHIC ET D’ESPRIT
Et pour continuer l’expérience
et fêter le style GQ,
assistez à nos « GQ Talks »
au Bon Marché Rive Gauche :
Le 8 novembre à 19 h 30 avec
Alexandre Mattiussi,
fondateur et créateur
de la marque AMI ;
Le 22 novembre à 19 h 30
avec Olivier Saillard, historien
de la mode et directeur
artistique de Weston.
LE VESTIAIRE
SPORT
Le survet’ American Vintage
en cachemire-coton, s’il vous
plaît. Sans doute plus adapté
au canapé qu’à la piste d’athlé,
mais qui s’en plaindra ?
Les baskets Club C 85
de Reebok, urbaines
et customisées par GQ.
Le choc des titans du style !
R É S E RVAT I O N S S U R L E C LU B
GQ : GQMAGAZINE.FR/
CLUBGQ
P U L L C AC H E M I R E 13 0 €
E T PA N TA LO N C AC H E M I R E
14 0 € , A M E R I C A N V I N TAG E
B A S K E TS R E E B O K , 10 0 €
ASS I S TA N T E S T Y L I S T E :
JUSTINE BLEICHER
C O I F F U R E : S É B AS T I E N
L E C O R R O L L E R @ A I R P O R T
MANNEQUIN : PIERREBENOÎT
TA L B O U R D E T @ M A R I LY N
M E U B L E S V E N D U S AU B O N
M A R C H É R I V E GAU C H E .
C I S E AU X , A L LU M E T T E S , M È T R E
E T B R O SS E À C H AU SS U R E S
V E N D U S C H E Z M E R C I .
LE JEAN
Associé à une veste, le jean
brut Balibaris fait office de
pantalon de costume. Porté
avec une maille, c’est l’essence
du cool. La base du vestiaire
masculin. Point barre.
T  S H I RT M A I S O N L A B I C H E , 55 €
B A S K E TS R E E B O K , 10 0 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
J E A N B A L I B A R I S , 14 5 €
48
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMUNIQUÉ
FOSSIL Q EXPLORIST HR
L’INTELLIGENCE À PORTÉE DE MAIN
Depuis 1984, Fossil met sa passion au service de l’horlogerie et revisite les montres classiques en accessoires
tendances. Avec la nouvelle Q Explorist HR, FOSSIL réussi le pari de la fusion entre technologie et design.
L’INNOVATION AUTHENTIQUE
Un futur toujours plus connecté. Plus actif. Plus inspiré.
Fossil, marque authentique et créative, mise sur une nouvelle
génération d’accessoires connectés, où élégance et technologie
ne font plus qu’un. Qu’elles soient hybrides ou à écran tactile, les
montres intelligentes proposent des fonctionnalités avancées,
parmi elles : réception des notifications du smartphone, suivi de
l’activité et du sommeil.
NOUVELLE Q EXPLORIST HR
Montre connectée à écran tactile pour Lui, la FOSSIL Q Explorist HR
aiche un design fidèle au look caractéristique de la marque,
tout en offrant une large palette de fonctionnalités à portée de
main. Dotée d’un bracelet interchangeable en acier inoxydable, la
Q Explorist HR présente un aichage numérique haute résolution
ainsi qu’une connectivité Bluetooth® 4.1. permettant de se
synchroniser avec votre téléphone et autres appareils (tels que
vos écouteurs). Pratique, sa fonction de charge rapide permet de
recharger 80 % de la batterie en 1 h. Semblable au premier regard
à une montre traditionnelle, la Q Explorist HR séduit les amateurs
de design classique curieux des technologies actuelles.
UN BIJOU TECHNOLOGIQUE
Avec la Fossil Q Explorist HR, restez connecté comme vous le
souhaitez. Au programme : mesure du rythme cardiaque, accès
aux messages et aux emails en temps réel, microphone intégré.
Résistante à l’eau, la montre permet de recevoir des notifications
en continu, de suivre automatiquement son activité sportive,
en randonnée comme à la salle de sport. Grâce à l’application
Wear OS de Google™, compatible avec les téléphones iPhone®
et Android™, la montre se connecte au smartphone en toute
simplicité.
Entièrement personnalisable, la montre permet à chaque utilisateur
de choisir son bracelet, son fond de cadran ainsi que la couleur
qui convient le mieux à son style. Vintage, moderne ou classique :
chacun trouvera la montre intelligente pour son poignet.
www.fossil.fr
K.J. Apa
Montre connectée
Fossil Q Explorist HR
SUIVEZ VOTRE
RYTHME CARDIAQUE
SUIVEZ VOTRE
ACTIVITÉ
CHANGEZ
DE CADRAN
GPS
AUTONOME
TOUJOURS
INFORMÉ(E)
É T A N C H E À
C898@>E8;<
Montres connectées
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
St yle
Ralph Lauren :
le vintage is back
dans les bacs
TOM GOULD
La marque Ralph Lauren
fête ses 50 ans et son image
n’a jamais été aussi bonne.
La raison ? Un appétit
grandissant pour
les rares rééditions
des collections du début
des années 1990, dont
s’était emparé un gang
du Bronx pas comme
les autres, éclaboussant
ainsi toute la culture rap.
Par Géraldine Sarratia
: ces intitulés à l’air
Christol, qui expédie aux friperies européennes des vête-
de codes postaux d’outre-Atlantique déclenchent
ments vintage chinés entre Dallas et San Antonio, où il vit.
chez certains un état proche de la transe. Ils dé-
LA MARQUE QUI FÊTE
signent en effet trois collections vintage cultes
eu une aura si forte, talonnant de peu sur l’échelle du
de la marque Ralph Lauren sorties au début des
désir des jeunes branchés les pièces Supreme. « Ralph
années 1990, qui se vendent aujourd’hui à prix d’or sur
Lauren bénéficie de la mode streetwear et du gros re-
eBay. On reconnaît leurs pièces à leurs couleurs pri-
tour des années 1990, décrypte Gauthier Borsarello, spé-
maires et leurs larges imprimés inspirés des sports nau-
cialiste vintage et consultant menswear. Avec Armani,
tiques ou représentant des animaux : un ourson (arboré
Ralph Lauren est la marque référence de ces années-là.
par les rappeurs Kanye West et Just Blaze) ou un che-
C’est aussi la mieux fabriquée. Son sourcing est excep-
val, l’un des symboles de la maison. Pour se les procurer,
tionnel : les tissus sont produits pour la marque en exclu-
deux solutions : guetter les rares rééditions ou partir à
sivité. L’autre élément clé, c’est l’histoire de la marque et
la pêche sur les sites de vente en ligne – avec un peu de
la personnalité de son fondateur. »
chance, on peut trouver un polo à manche longue Snow-
Ralph Lifschitz – son vrai nom – est un petit entrepre-
beach d’origine pour 462 dollars. Inutile, en revanche,
neur et styliste du Bronx. Fils d’immigrés juifs russes, il
d’espérer tomber sur l’une d’elles dans une friperie
est obsédé par la culture Wasp et le rêve américain. Sa
lambda : « La demande en polos et chemises Ralph Lau-
marque, avec ses lignes très narratives, est une ode au
ren ne cesse d’augmenter. La semaine dernière, j’ai dû
pays : ses virées à Aspen, ses matchs de polo, ses week-
en acheter 1 000 kg pour l’Europe, je peux vous assurer
ends à Montauk. Le génie de Ralph sera de parvenir à
qu’il n’y avait aucune pièce Polo 1992 », explique Philippe
vendre sa réinterprétation aux Wasp eux-mêmes. Forte
P
OLO 1992, CP 93, SNOWBEACH
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
50
aujourd’hui ses 50 ans n’a jamais
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Tex, à l’origine d’un des premiers médias rap français
– Get Busy –, soulignant encore l’ancrage de Ralph Lauren dans la culture rap. « Je me suis fait offrir mon premier polo vers 16-17 ans en voyant les rappeurs en porter dans les clips, continue Teki Latex. Le challenge était
de parvenir à trouver les pièces les plus street. J’entendais des rappeurs parler de Ralph dans leurs morceaux
et quand j’arrivais au magasin, il n’y avait que des sapes
de vieux du 16 e qui font du cheval. Et puis en y regardant de plus près... » Une versatilité qui reste, encore
aujourd’hui, la plus grande force de la marque. « Il a su
parler à tous : le mec de 50 ans qui connaît la marque
depuis sa jeunesse et aime la ligne plus haut de gamme
RRL, le fan de rap qui l’aura vu porter par Nas ou Kanye,
et le jeune Versaillais qui aime le côté preppy, conclut
Gauthier Borsarello. Il y a une ligne prévue pour chaque
moment de la vie. Ils ont également de la vaisselle, du
linge de maison... Ralph Lauren a été le premier à penser sa marque comme un lifestyle. »
TOM GOULD / RALPH LAUREN
À peine rééditées, ces pièces
de la collection Polo Ralph
Lauren sont déjà en rupture
de stock. Si votre cœur saigne,
essayez les sites de revente
(et cassez votre tirelire).
Monsieur Ralph Lauren himself.
Lo-Lifes tout en Ralph Lauren pour une soirée en club (1989). En haut,
le RLPC, pour « Raph Lauren Polo Club » devenu ensuite « Respect,
Love, Peace and Culture », autour de 2015.
de cette ambivalence, la marque attire également tous
PA R K A S T A D I U M C O L L E C T I O N
les laissés-pour-compte : por ter du Ralph Lauren devient un signe qui raconte à la fois le désir d’inclusion,
l’envie de subvertir le système et le dépassement de soi.
C ’ E S T A I N S I Q U ’ I L FA U T D É C RY P T E R
le geste des Lo-
Lifes, les premiers fans hard-core de Ralph Lauren vers
la f in des années 1980. Les membres de ce crew du
Bronx (dont certains, tels que Rack-Lo, deviendront rappeurs) ne s’habillent qu’avec des pièces de la marque,
qu’ils volent dans les magasins de Manhattan et portent
étiquette apparente. « Les pièces sont durables et
POLO HI TECH COLLEC TION
SAC À DOS SNOW BEACH
COLLECTION
POLO CP93 COLLEC TION
SHORT CP93 COLLEC TION
fonctionnelles, les collections sans cesse renouvelées
s’épuisent, se raréfient et donc prennent de la valeur.
Tout cela a rendu la marque culte, synonyme de richesse
et panoplie incontournable, propice à la collection pour
les gens de la street à New York et ailleurs », analyse le
rappeur Teki Latex, ex-membre du groupe TTC et aficionado de la marque depuis son adolescence.
Les Lo-Lifes comptent même une division française, portée par des rappeurs tels que DJ VR The Legend et Uncle
51
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’inspiration
Classe affaires
Avec Richard Gere,
le vestiaire « business »
des années 1980
(oui, celui du yuppie
new-yorkais flamboyant),
est devenu cool. Grâce à lui,
on n’a jamais eu autant
envie d’aller au bureau.
Merci qui ? Merci Riri.
CORBIS
Par Laetitia Paul
LU N E T T E S
E T N I A B A R C E LO N A , 175 €
C R AVAT E
B O SS , 70 €
M A N T E AU
PAU L S M I T H , 910 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
C H AU SS U R E S
G I O R G I O A R M A N I , 59 0 €
52
CHEMISE
B A L I B A R I S , 15 0 €
VESTE DE COSTUME
O F F I C I N E G É N É R A L E , 6 0 0 €
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L A N OU VE L L E MON T R E
G PS MU L T IS POR TS PR E MI U M
FĒNIX 5 PLUS
®
SERIES
k+EVQMR0XHSYWIWƤPMEPIW
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’allure de...
Guillaume Salmon
l’arbitre du cool
au PSG
Après dix-huit ans passés
chez Colette, il a fondé
l’agence de communication
Tact où il gère la com
lifestyle du PSG. Son style :
masculin avant tout !
Par Géraldine Sarratia
P ho t o g r a p hi e s V i n c e n t D e s a i l l y
COMMENT DÉFINIRAIS-TU TON STYLE ?
Simple, basique et masculin. Ma tenue se
résume généralement à un jean brut ou
légèrement délavé, porté un peu loose, un
T-shirt blanc ou noir. J’y ajoute des pièces
workwear, streetwear, avec une influence
outdoor. C’est ainsi que je me sens le plus
à l’aise. J’ai tenté des pièces plus « créateurs » il y a une quinzaine d’années mais
je me sentais déguisé. Je suis revenu aux
fondamentaux : la culture hip-hop avec laquelle j’ai grandi, mon goût pour la nature,
Veste, jean, Yellow
boots...
Street et classique.
et un imaginaire assez américain. Par
exemple, j’adore la façon dont s’habillent
les personnages de la série The Wire.
TU T’OCCUPES DE LA COMMUNICATION
LIFESTYLE DU PSG. ES-TU SENSIBLE
À LA MODE SPORTSWEAR ?
L’apport des marques de sports, qui ont
depuis des années fait des recherches
techniques, est énorme. J’aime bien les
collections Nike ACG ou Patagonia. Il y a
encore dix ans, le sport n’était pas très
attirant du point de vue de la mode. Heureusement, l’époque change !
Fan de The Wire , Guillaume Salmon s’inspire
même du style d’Idris Elba (au centre).
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
1. LA BAGUE
2. LES CHAUSSURES
3. LE T-SHIRT
« C’est une Chrome
Hearts, une marque basée
à Los Angeles. Je ne porte
jamais de montre,
je déteste avoir la
sensation d’être contraint.
J’aime bien du coup qu’un
bijou vienne compléter
ma tenue »
« Des Yellow Boots de chez
Timberland. Mon modèle
fétiche. J’aime le pas un
peu lourd, l’attitude
qu’elles imposent.
J’en rêvais depuis
l’adolescence, j’ai acheté
ma première paire à New
York, sur Broadway. »
« Grammage, coupe :
je suis dans une recherche
un peu fétichiste du modèle
de T-shirt parfait, qu’il soit
blanc ou noir. J’aime les
basiques de chez Hanes,
Fruit of the Loom, ou les
collabs, comme ce modèle
Hanes X Supreme. »
54
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VANITÉ
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Tendances
Un bon coup de pompes
Semelle super épaisse, logos super présents,
les sneakers du moment sont bigger than feet.
Voici quelques super classiques pour passer
l’hiver au chaud, bien dans ses baskets.
P a r L a e t i t i a P a u l _ P ho t o g r a p hi e F r a n ç o i s C ha p e ro n
LO U I S V U I T TO N
TATO O M O N O G R A M
C A N VAS GA L A X Y
59 0 €
NEW BALANCE
990 V4
210 €
NIKE SF
AIR FORCE 1 MID
9 0 €
MAISON MARGIELA
RETRO FIT
870 €
A D I DAS
YUNG1 ORIGINALS
119 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
56
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Conçus pour vos trajets quotidiens
Pneus été Ultra Hautes Performances
Pneus été Hautes Performances
Journey in Style = Voyagez avec style
Hankook France SARL : Le Patio, 35-37 rue Louis Guérin, 69100 Villeurbanne, France
laufenn.com/fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Tendances
La théorie
du ruissellement
Oui, on peut se jeter à l’eau
« et en même temps » rester
chic et au sec. La preuve avec
notre sélection 100 % étanche.
LE BOB
Si la capuche ne suffit pas,
on ajoute un bob.
C’est pratique, c’est cool.
THE NORTH FACE, 30 €
Par Laetitia Paul
P ho t o g r a p hi e F r a n ç o i s C ha p e r o n
LE BLOUSON
Pour faire partie de la
bande, on n’hésite pas à en
exposer trois (au moins).
I SA B E L M A R A N T, 720 €
LE CAMÉSCOPE
Un petit caméscope qui tient
dans la main et qui résiste à
l’eau. C’est pas top ?
J V C, 359 €
LE SMARTPHONE
Cet iPhone est étanche.
Mais à ce prix-là, ne pas
hésiter à bien le protéger
dans sa poche.
IPHONE XS MAX GOLD,
APPLE, 1659 €
LE SAC
D’inspiration nautique,
un sac « polochon » qui se
retrousse et ne laisse
passer une seule goutte.
G I V E N C H Y, 1425 €
LA BASKET
LE PANTALON
Sangle, scratch, boucle...
Cette sneaker est encore plus
hermétique qu’un monologue
de Christine Angot.
L’indémodable pantalon
K-way... Et en vert, oui,
comme les pêcheurs.
KWAY, 129 €
« N O M A D », P R A DA , 595 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
58
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’entrepreneur
Question qui tue :
peut-on aller
à Milan
sans Remo ?
LE CRUSH ORIGINEL : LES PANINARI
L’intérêt de Ruffini pour Moncler remonte à l’adolescence.
Remo, qui grandit à Come, est un « paninaro », un jeune
italien de bonne famille qui roule en Vespa, aime le style
preppy américain (Levi’s, Ray-Ban...) et les doudounes
Moncler de couleur vive. « La mienne était bleue, se souvient-il. Je l’avais réclamée à ma mère. La porter était un
véritable statement. »
Il a fait de Moncler, la
marque de doudounes
flashy, un empire du luxe.
Aujourd’hui, l’Italien casse
le modèle traditionnel des
collections. Oui, cet homme
a toujours un coup d’avance.
Par Géraldine Sarratia
GETTY (2) / MONCLER
Avec Remo Ruffini,
c’est jamais fini
LA BIO
RÉSIDENCE :
Milan, Italie.
ÂGE :
57 ans.
FORTUNE :
2,6 milliards
Gianni Agnelli.
de dollars.
1999 :
devient le
directeur artistique
SES ICÔNES
de Moncler avant de
« Mon père a toujours été
la racheter, quatre
un modèle pour moi. Enfant,
ans plus tard.
son style m’a beaucoup in-
dix après son
f l u e n c é . J ’ a i m a i s é ga l e -
entre en bourse à
SON DERNIER
COUP DE GÉNIE
États-Unis en bossant pour la marque de
Milan. Pharrell Williams
Moncler Genius est une
flamboyant patron de Fiat,
son père Gianfranco, rachète Moncler.
en devient l’égérie.
entité virtuelle qui ins-
ndlr). J’ai ensuite vécu sur
La marque de vêtements de montagne,
2017 :
malgré des
taure une nouvelle façon,
la côte Est des États-Unis.
créée en 1952 à Grenoble, connaît de
profits record,
plus fréquente et ciblée,
J’ai été conquis par l’élé-
grosses difficultés. Ruffini a une vision :
la marque stoppe les
de parler au consomma-
gance décontractée des
« Faire de la doudoune une stratégie glo-
gammes historiques
teur. Un labo créatif com-
Kennedy et de ces grandes
bale », et un produit que l’on peut vendre
rouge et bleue.
p o s é d e h u i t d e s i g n e rs
familles américaines : un
à tous, « des jeunes aux businessmen en
2018 :
réalise des collections li-
chic classique, intemporel,
passant par des femmes se rendant au
est dévoilé en février
vrées en boutique toutes
sans effor t, qui m’a mar-
théâtre ou à l’opéra. »
à Milan.
les deux à six semaines.
qué à jamais. »
L’INSTANT CHARNIÈRE
2013 :
En 2003, Ruffini, qui a fait ses classes aux
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
rachat, la marque
Moncler Genius
60
ment le chic d’un Gianni
Agnelli (industriel italien et
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le classique
C’est l’histoire d’un Mac...
SOYEZ LE SEIGNEUR
DES ANNEAUX
Canonisé par toutes les grandes marques, cet imper
va enfin vous faire adorer le crachin écossais.
Trois raisons pour
vous (re)mettre
à porter des bagues.
Par Nicolas Salomon
À
le succès d’une
fondait au soleil), le Macintosh était né.
marque ? Peut-être à sa capacité
Pendant presque deux siècles, il n’inté-
à s’insérer dans les imaginaires,
resse que les gentlemen farmers et les
à traverser les époques, au point
connaisseurs. Mais au début des années
parfois de devenir un nom commun.
1990, la marque (désormais or thogra-
C’est le cas du Mac. Au Royaume-Uni, ces
phiée Mackintosh) est sauvée de la fail-
trois lettres – célèbres bien avant l’arri-
lite par Daniel Dunko, qui capitalise sur le
vée de la marque à la pomme –, désignent
savoir-faire ancestral et exceptionnel : le
un incontournable du vestiaire masculin :
Mac est aujourd’hui le seul imperméable
une veste imperméable à deux boutons
fabriqué à la main dans les usines de
et à la coupe droite, s’arrêtant en haut
Cumbernauld, en Écosse. Et les collabo-
des cuisses. Il tire son nom de l’Écos-
rations pleuvent. Qualité, coupe parfaite,
sais Charles Macintosh, qui, en 1823, eut
masculine, fonctionnelle et lointainement
l ’idée d’assembler deux couches f ines
inspirée des postiers des années 1920...
de caoutchouc autour d’une épaisseur
Les grandes marques (Gucci, Vuitton,
de laine. Quelques ajustements plus tard
Balenciaga...) veulent toutes leur version.
(le modèle initial faisait transpirer et
MACKINTOSH.COM
Q U O I M E S U R E -T- O N
« Enfant, j’étais
fasciné par
les bagues en or
et améthyste
de l’évêque,
au point de
les embrasser ! »
Collectionneur et galeriste, Yves
Gastou a consacré sa vie à ces
bijoux, qu’il raconte dans un livre
et une exposition. Voilà trois preuves
qu’il est plus que jamais temps
de remettre les bagues à l’homme.
C’est viril. Connaissez-vous
les vanités, ces bagues des XVIII
et XIXe siècles dont les motifs à tête
de mort montraient qu’on n’avait
pas peur de la Faucheuse ? Elles ont
la préférence d’Yves Gastou :
« J’aime la défiance. Dans mes choix
de galeriste, je me suis toujours
retrouvé à contre-courant.
On m’a promis ma perte cent fois. »
Marque d’omnipotence des rois
et des ecclésiastiques sous l’Ancien
Régime, symboles de virilité,
les bagues ont aussi été un signe
d’appartenance à des communautés
fortes – bikers, gays, gothiques...
Il n’y a pas que les montres,
dans la vie ! « Après la Seconde
Guerre mondiale, les chevalières
restantes divisent le monde :
les nobles aux armoiries dont
le pouvoir et l’influence s’effritent
d’un côté, les grands bourgeois aux
initiales serties dont la richesse ne
cesse d’enfler, de l’autre », poursuit
Gastou. En dehors de ces deux
cercles, les bagues ne se portent
plus, laissant la place aux montres
qui vont devenir « les seuls bijoux
pour homme », suivies de près ces
dernières années par les bracelets.
C’est tendance. Sur Instagram,
les bagues pour hommes fleurissent.
Et vu l’explosion soudaine de l’offre,
les créateurs semblent y croire dur
comme fer.
« BAGUES D ’HOMME » À L’ÉCOLE
DES ARTS JOAILLIERS, 3 RUE
D A N I E L C A S A N O V A , P A R I S 1,
J U S Q U ’A U 3 0 N O V E M B R E .
Un bijou
tout en sobriété.
Viggo Mortensen ou la classe à Dallas
en Mac dans Les Promesses de
l’ombre (David Cronenberg, 2007).
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
62
N o ve m b r e
2 018
R U E D E S A R C H I V E S / I M A G E T I R É E D U L I V R E B A G U E S D ’ H O M M E ( A L B I N M I C H E L ) B E N J A M I N C H E L LY / A L B I N M I C H E L
Par Géraldine Sarratia
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LECLUB
AVANT-PREMIÈRES, OFFRES EXCLUSIVES, COUPS DE CŒUR DE LA RÉDAC…
POUR VOUS, GQ RÉTABLIT LES PRIVILÈGES. BIENVENUE AU CLUB !
FRANÇOIS CHAPERON / DESSIN : SATOSHI HASHIMOTO
REJOIGNEZ-NOUS !
POUR RECEVOIR LA NEWSLETTER CHAQUE SEMAINE
ET PROFITER DES OFFRES,
INSCRIVEZ-VOUS SUR LA PAGE CLUB DU SITE
WWW.GQMAGAZINE.FR/CLUB-GQ
COMMENT NOUS TROUVER ?
G Q M AGA Z I N E . F R
GQFRANCE
@GQFRANCE
@GQ_FRANCE
GQFRANCE
L E C T E U R S G Q @ C O N D E N AS T. F R
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CHAQUE LUNDI À 20H50 À PARTIR DU 12 NOVEMBRE
DeBonneville-Orlandini
© Photo WarnerBros. International Television Production France
SUIVEZ LAURY THILLEMAN SUR LES ROUTES
LES PLUS DANGEREUSES DU MONDE !
DISPONIBLE SUR LE CANAL 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SATOSHI HASHIMOTO
Mise
en
scène
66 _Virginie
de meufs »...
Efira, notre cover girl, évoque le mouvement #MeToo, le corps qui parle et les « films
74 _Virgil
Abloh nous raconte son irrésistible ascension
judiciaire découvre le harcèlement sexuel
86 _Mark
106 _Les
: quand le monde
Ronson, un dénicheur de talents au savoir
musical encyclopédique... qui rêve aujourd’hui d’introspection
superposez avec chic !
80 _Enquête
96 _Mode
: pour résister au froid,
accessoires indispensables quand on slalome entre deux jet-lags
« Notre grande erreur est de croire que le médecin, l’avocat et le prêtre
ne sont pas des hommes comme les autres. » ―Henry de Montherlant
2 018
N o ve m b r e
65
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
R O B E J AC Q U E M U S
ESCARPINS MARNI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cover
“C’EST QUOI
LE
BONHEUR ?”
Évoquer Virginie Efira dans une
rédaction, cela revient à engager une
battle de superlatifs. Drôle, splendide,
intelligente, beaucoup soulignent son
humilité et la simplicité d’une femme qui
s’assume. En plus, elle est ultra-sympa.
À l’affiche du Grand Bain de Gilles
Lellouche et d’Un amour impossible de
Catherine Corsini, l’actrice belge parle
de #MeToo, de la « Nouvelle Star »,
de Paul Verhoeven et des « films de
meufs » dont elle se méfie légèrement.
P a r M a t hi l d e S e r r e l l _ P ho t o g r a p hi e s A l e x a n d r e G u i r ki n g e r
2 018
N o ve m b r e
67
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E S T E M A R C J AC O B S V I N TAG E
B AG U E C H A R LOT T E C H E S N A I S
in août, dans un studio
d e S a i n t - D e n i s . V i rg i n i e
Ef ira arrive un peu avant
15 heures. Première question : « Euh....vous pensez qu’on peut f inir vers
21 heures ? » Dans un univers où le concept de l’inter view de cinq minutes
existe, voilà une entrée en
matière qui détonne et détend l’atmosphère. Cash,
sympa, naturelle, avec le
ze s t e d e « b e l g i t u d e »
qu’on aime tant, enfin une
star qui semble proche de
son image. C’est peut-être
ce charisme modeste qui
plaît autant aux hommes
qu’aux femmes, ce point
de jonction entre les deux
sexes qui nous a donné
envie de la propulser en
« cover » de GQ. Ce jourlà, Virginie Ef ira a dormi
quatre heures et débarque
d’Italie où elle joue une religieuse lesbienne du XVII e
s i è c l e d a n s Be n e d e t t a ,
le prochain f ilm de Paul
Verhoeven prévu en 2019.
L’époque de la « Nouvelle
Star » semble si loin... Et
l ’actrice belge a encore
tellement de chemin à parcourir. Mais sous quelle
forme ? Virginie Efira n’est
pas une Cameron Diaz à la
française, ou ce mix entre
68
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cover
Marilyn Monroe et Gérard
parade ou par un truc qui te
Depardieu qu’a pu décrire
semble moche.
Édouard Baer. Elle a dessiné ses contours uniques
Comment arrive ce mo-
à l’instinct. Comme les li-
ment
m i te s d ’ u n c a d re q u ’ o n
s’ouvrent, où tu te dis que
repousse un peu plus à
tu peux, que tu vas faire du
chaque fois.
cinéma ?
où
les
choses
Je ne crois pas du tout
GQ : Si on reprend ton his-
à l’idée de destin, mais j’ai
toire depuis la télévision
l’impression que, quelque
(belge puis française), où
part, on sait déjà au fond
tu t’es fait connaître, tu as
de nous ce qui va se pas-
eu conscience dès le départ
ser. Par exemple, quand
qu’il y avait autre chose à
j’étais animatrice à RTL, qui
aller chercher, que le péri-
est la chaîne privée belge,
mètre était trop étroit ?
je n’étais pas la plus valori-
Virginie Efira : Oui, mais
sée, pas du tout. Je n’étais
d’un côté, je n’ai aucune
pas Miss Belgique, j’avais
ambition, je ne sais pas
des couettes sur la tête,
bien où je vais. Aujourd’hui
et on était deux filles : il y
non plus d’ailleurs, et c’est
en avait une qui était la jo-
plutôt chouette de ne pas
lie, moi j’étais la drôle. Je
savoir où on va ! Ce que
n’étais vraiment pas au
je peux dire, c’est qu’à
sommet mais je savais que
ce moment-là, tu te mets
je n’allais pas rester là.
alors c’est à toi d’y trouver
tain niveau par rapport à
toute seule dans une forme
Que je ne passerais pas
quelque chose, puisque ça
lui. On s’est séparés mais je
d e s o u m i s s i o n à l ’ ex i s -
ma vie à attendre mon tour
a l’air de te convenir.
suis restée longtemps dans
tence. Heureusement, j’ai
au maquillage pour dire
pu conser ver un peu de
deux-trois bricoles. Je ne
Pourquoi tu n’étais pas
de me dire tout à coup, en
distance, d’humour sur
me suis pas dit « tiens, je
prête à partir ?
fait, même le couple peut
moi-même, cela devient
vais faire de la télévision »
C’est une époque où
anéantir les désirs. Je me
presque vital, ce n’est pas
comme ça ensuite « je fe-
je m’étais « conf igurée »
souviens qu’il m’avait dit un
une coquetterie.
rai du cinéma ». Certaine-
comme ça. Je m’étais ma-
jour : « J’aurai un théâtre
ment pas. Je me disais au
r i é e a s s e z j e u n e , ave c
et toi, tu travailleras au
contraire « plus tu vas aller
quelqu’un qui avait dix ans de
bar... » Là, j’aurais pu avoir
Ah oui ! C’est quand
loin à la télévision, moins ça
plus que moi ( Virginie Efira
un réf lexe type : « Il est
même le seul moyen de
sera possible ». En même
s’est mariée en 2002 avec
dingue, il croit que je vais
garder une forme de
temps, pour t’épanouir il
le comédien et réalisateur
passer ma vie à travailler
conscience. Par exemple,
faut bien lâcher d’anciens
belge Patrick Ridremont, ils
dans un bar alors que je n’ai
quand j’étais en Belgique
désirs, sinon tu vas tou-
se sont séparés trois ans
que 20 ans ? » Non, je me
et que je présentais l’émis-
jours te focaliser sur ce
plus tard), pour qui j’avais
souviens que j’ai répondu,
sion d’ados « Mégamix »
que tu aurais voulu faire
b e a u c o u p d ’ ad m i ra t i o n .
et même pensé, « ah ouais
(à la fin des années 1990,
plutôt que sur ce que tu
Je ne remettais pas for-
cool, pourquoi pas ? Ça
n d l r ) , j ’ a r r i va i s à f a i re
es en train de faire. Donc
cément en question l’idée
peut être sympa » !
des choses amusantes à
assez vite, je me suis dit
de comment une vie doit
l’intérieur de ce dispo-
« si ça ne te va pas, casse-
se dérouler. Je n’ai pas fait
Comment t’es-tu « recon
sitif, pour ceux qui vou-
toi de la télé et va faire
d’enfants tout de suite mais
figurée », alors ?
laient bien le voir. Quand
d u t h é â t re , t ro u ve d e s
je me suis occupée d’en-
tu peux faire passer des
moyens. » ( Virginie Ef ira
fants qui n’étaient pas les
moment
petits messages entre les
a été formée en Belgique
miens, c’était assez arché-
ê t re e n p r i s e ave c n o s
lignes et que certaines per-
à l’Institut national supé -
typal, quoi. Il ne m’a jamais
p ro p re s d é s i r s ? C o m -
sonnes s’en aperçoivent,
rieur des arts du spectacle
dit « tu dois rester à cette
ment
tu n’es pas complètement
puis au Conser vatoire).
place-là », c’est moi-même
To u t l e m o n d e t e d i t
instrumentalisée par le hit-
Mais comme tu restes là,
qui me suis située à un cer-
« sois toi-même »,
Sauvée par le rire ?
2 018
N o ve m b r e
R O B E J AC Q U E M U S
cette configuration, avant
69
C o m m e n t f a i re , à u n
les
donné,
pour
connaître ?
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“Comment faire,
à un moment
donné, pour être
en prise avec nos
propres désirs ?
Comment les
connaître ? Tout le
monde te dit ‘sois
toi-même’. Mais si
je ne sais pas qui
je suis, comment
je fais, gars ?”
R O B E J AC Q U E M U S
ESCARPINS MARNI
mais si je ne sais pas
qui je suis, comment je
C’était ta période « Nou-
Mais tu ne sais pas bien
très agressif aussi, ce sont
velle Star » sur M6 ?
comment faire… D’ailleurs
les discussions qu’il y a au-
fais, gars ? Et puis on est
Oui, quand je présentais
– et je le dis sans négati-
tour... C’est de voir les pro-
t o u j o u rs te n t é d e f a i re
la « Nouvelle Star », j’arri-
vité à l’égard de ceux qui
ducteurs qui pensent qu’ils
plaisir à telle ou telle per-
vais à me dire qu’il y avait
le recherchent – je n’en
captent l’air du temps, qui
s o n n e , o n n e s ’ e n re n d
quelque chose de diffé-
avais rien à secouer d’avoir
disent « la solidarité c’est
même pas compte… Par-
rent : c’était une émission
plus de pouvoir à la télé, de
en vogue en ce moment, ça
d o n p o u r c e t te ex p re s -
où la musique n’était pas
faire plus d’audience. Moi,
serait bien qu’on fasse un
sion immonde, mais il faut
merdique et où il y avait
si on m’annonçait : « Ce
truc sur la solidarité ». Des
parvenir à être « proprié-
quand même une exigence
soir, il n’y aura pas grand
phrases comme celles-là
taire de son existence »,
de parole sur M6 à 20h50,
monde quand tu présentes
t’agressent, non pas parce
c’est-à-dire ne pas se sen-
c’est pas nul. Mais arrive
parce qu’il y a le débat Sé-
qu’elles sont bêtes, mais
tir coupable de ses dé-
un moment où tu le sens
golène Royal/Nicolas Sar-
parce que tu n’as pas en-
sirs ou ne plus avoir peur
« corporellement » : il y
kozy », je me disais : « Je
vie de vivre dans un monde
de se tromper, de faillir.
a un petit quelque chose
suis contente, je serai plus
comme ça.
Je savais intimement que
qui te fait comprendre que
libre. » Et j’étais meilleure
c e q u i m ’ i n t é re s s a i t e n
ce n’est pas l’endroit où tu
d’ailleurs ! Si tu ressens
Tu es alors passée au
fait c’était de chercher. Et
vas être réellement heu-
ça, c’est que tu n’es pas
« monde » du cinéma et
puis à un moment, je l’ai su
reuse, qu’il faut du mouve-
vraiment configurée pour
des comédies romantiques
« corporellement ».
ment, qu’il faut chercher.
la télé. Et puis ce qui est
principalement (en 2010,
70
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cover
L’amour c’est mieux à deux
investir des choses plus
de choix ! Seulement, inté-
appelée en me disant
de Dominique Farrugia et
personnelles, ça me plai-
rieurement, tu sais que tu
« viens, c’est super un film
Arnaud Lemort ; en 2011,
sait énormément. Sauf
ne veux pas faire des films
de meufs ». Oui, eh bien…
La Chance de ma vie de
qu’au bout d’un moment,
dont la pensée est « escla-
C’est un film de meufs que
Nicolas Cuche ; en 2013,
après deux-trois f ilms, tu
vagisée » par la société.
je trouve naze ! Ça ne veut
20 ans d’écart de David
peux te retrouver exacte-
Moreau)...
ment dans la même conf i-
O u i , t u pa rs p o u r d é couvrir d’autres choses.
guration qu’avec les gens
Ça se traduit comment ?
beau combat de femme, tu
Je prends toujours
cet exemple, le pauvre...
de télévision.
Quand j’ai fait du cinéma,
j’ai d’abord eu la très
rien dire ! Genre « c’est un
vas voir... » (Rires) Bah
non !
Le réalisateur m’a d’ailDans un nouvel enclos ?
leurs déjà appelée pour
Tu as commencé à te
rapprocher de tes choix ?
grande joie de la nou-
Quand tu entends des
me demander pourquoi je
veauté, j’étais en lévita-
phrases du type : « At-
parle toujours de ce film...
En tant qu’acteur, on
tion, vraiment. Il y avait le
tends, c’est normal, il ne va
Et en fait il est très sym-
est responsable, quelque
jeu, c’était un abandon. La
pas marcher ce film parce
pathique ce film, mais il y
part tu véhicules une pen-
télévision ne me permet-
que ce titre est super an-
avait juste cette phrase
sée, et je savais que je ne
tait jamais cet abandon.
xiogène… », tu te dis : « Ah
que je devais dire et qui
pouvais pas interpréter
Tu as l’oreillette, on te crie
non les gars, s’il vous plaît,
au fond n’était pas pos-
des rôles qui ne me cor-
dessus… Là, tout à coup,
moi j’en peux plus en fait. »
sible pour moi. C’était une
respondaient pas. En plus,
je me rendais compte
On ne peut pas reprocher
scène typique où le per-
j’ai toujours admiré les ac-
que j’avais moins peur. Je
à un acteur de travailler, tu
sonnage que je jouais était
trices qui, sur le très long
ne dis pas que mes pre-
dois payer ton loyer, si on
avec ses copines : comme
terme, dessinent le por-
m i e rs r ô l e s é t a i e n t a b -
te propose deux films par
toujours, les filles sont as-
t ra i t d ’ u n e c e r t a i n e f é -
solument passionnants
an tu ne peux pas dire non,
sises, enf in à moitié as-
minité, comme Simone
mais c’était des rôles,
la question du choix, c’est
sises sur le canapé, elles
Signoret, Catherine De-
d é j à , d o n c t u p o u va i s y
quand tu as... un minimum
boivent du vin blanc, etc.
neuve, Jeanne Moreau...
Bref, elles rigolent et elles
parlent de garçons. Moi,
C’est presque un essai sur
enf in mon personnage, je
la féminité qui s’écrit à tra-
sor tais avec un mec de-
vers les films ?
puis six mois et mes coM A N T E AU
JIL SANDER
O u i , c ’ e s t u n e a u t re
pines me disaient : « Quoi,
manière
de
voir
les
ça fait six mois et vous
choses. En ce moment,
n’avez toujours pas cou-
je lis un livre de Murielle
ché ensemble ? » Dans le
Joudet sur Isabelle Hup-
f ilm, je répondais : « Bah
per t, qui s’appelle Vivre
non, pour une fois qu’un
ne nous regarde pas, très
mec prend le temps de me
philosophique. Elle parle
connaître et me respecte,
d’elle et de ses choix de
je trouve ça plutôt bien. »
f ilms pour raconter f i-
Ça m’a rendue triste. Je
nalement un rappor t au
me suis dit, on essaye de
monde, une certaine idée
parler des rapports d’au-
de la féminité. Ce sont des
jourd’hui, et moi je suis en
actrices pour qui ça ne
train d’insinuer que l’abs-
s’est pas fait en cinq films,
tinence, c’est le respect !
ce sont des femmes très
Alors ok, c’est du diver-
rares, qui ont construit un
tissement, mais il faut
parcours.
quand même essayer de
71
raconter des choses qui
Pour toi, ce qui s’écrit à
nous semblent belles et
l’écran dit quelque chose
valables. Je me souviens
du monde tel que tu le vois.
aussi de cette période où il
Au fond, c’est pour ça que
y avait tout un truc autour
tu n’as pas envie d’être
des « f ilms de meufs ».
dans un projet où on valo-
Combien de fois on m’a
riserait la fille qui n’a
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
par rappor t à ce métier.
C h e z Ve r h o e v e n , c ’ e s t
C e q u i m e f a i t p e u r, c e
très puissant cette chose-
sont les gens qui n’ont
là, l’idée du corps qui est
p l u s ac c è s à l a c o n t ra -
aussi un instrument, un
diction. Qui f inissent par
corps qui pense.
prendre leur prisme pour
Mais la vérité ne passe-
LE prisme général.
t-elle pas aussi par le
Pour toi, la vérité est
dans la contradiction ?
Oui, bien sûr, les mots
C’est pour ça que tu te
r a c o n t e n t u n e m a n i è re
rapproches de rôles
de voir le monde. Dans
qui
Un amour impossible (le
réunissent
des
contraires ?
M A N T E AU J I L S A N D E R
langage ?
film de Catherine Corsini,
Je suis en train de
adapté du livre éponyme
tourner le f ilm de Paul
de Christine Angot, dont la
Verhoeven, où je joue un
sortie est prévue le 7 no -
personnage tout en ambi-
vembre) où je joue le rôle
guïté (une religieuse les -
de la mère, tout à coup,
bienne). Le f ilm s’appelle
parce qu’on met les mots
Benedetta, comme le film
sur une situation induite,
de Justine Triet s’appelait
les choses changent. Entre
Victoria, cette unité du pré-
la mère et la fille, c’est une
nom est le seul point com-
manière de continuer en-
mun pour saisir une foule
semble et de pouvoir sor-
de mouvements contraires.
tir d’un contexte personnel
Ce
pour parler d’un contexte
ne
sont
pas
des
personnages- fonctions.
global.
Ç a s e vo i t à n o u ve a u
Et
« corporellement »
« moment » de vérité ?
# M e To o ,
c’est
un
dans ton jeu chez Justine
Il y avait un réel impéra-
Triet, par exemple. Pour
tif à « dire » les choses, il
Oui, plutôt que de dire
toi, il y a avant tout une
fallait d’abord que la vague
« Là, j’ai un peu mal au
vérité du personnage à
franchisse
Oui, tout comme c’était
dos parce qu’hier, tu vois,
travers son corps ?
Avant #MeToo, faut quand
difficile pour moi à la
j’ai mal dormi », ils in-
« Nouvelle Star » de dire :
ventent une histoire !
pas couché le premier
soir comme quelqu’un qui a
de la chance…
De panache ?
« Pour l ’un d’entre eux,
l’obstacle.
C’est vrai qu’en fai-
même se rappeler que tu
sant des comédies roman-
pouvais tomber sur une
tiques, l’idée du corps est
productrice qui te disait :
to u t va s ’ a r r ê te r » , o u
Tu as dit dans une inter-
absente, à par t dans 20
« Je te rassure, je ne suis
« C’est que du bonheur ! »
view : « J’ai sans doute
ans d’écar t où elle exis-
pas féministe ». Et moi je
C’est quoi, le bonheur ?
une petite obsession pas
tait un peu. Je ne parle pas
pensais : « Ils sont fous ces
Vous le saurez juste après
très intéressante pour
uniquement de sexualité,
gens-là ! » Maintenant, ça
la pub. Non, quand même !
la vérité. » Pourquoi ça
mais les personnages sont
devient un argument publi-
ne serait pas très inté-
stéréotypés, et du coup le
citaire, il y a quelque chose
ressant ?
corps ne s’exprime pas.
qui écrase un peu cette
C’est aussi une question de
vérité par rapport à toi-
Est-ce que j’ai une
Alors qu’il n’y a rien de plus
pensée. Mais c’est un mo-
même ? J’ai l’impression
obsession pour la vé-
passionnant pour une ac-
ment essentiel où l’on sort
que ça te poserait pro-
rité ? Je ne sais pas. Je
trice. Je n’ai pas beaucoup
de l’invisible pour nommer
blème de mentir…
n’ai cer tainement pas
pu y travailler avant. Et ce
quelque chose, et une fois
Il y a des choses assez
l’obsession de la transpa-
que j’aime dans les f ilms
que ça existe, que cette
jolies dans le mensonge.
rence, vraiment pas. Je la
de Verhoeven, de Triet ou
parole est entendue, alors
Plutôt que de raconter leur
trouverais fausse. En re-
de Corsini, c’est ce corps
on fait ce qu’on veut, cha-
petit quotidien, les grands
vanche, ce qui m’obsède,
qui n’est pas fonction.
cun peut discuter de ses
my t h o s o n t u n e f o r m e
c’est la crainte de ne pas
Un corps qui est rempli
petits féminismes, genre
d’élégance.
être lucide sur moi-même
d’inconscient, de langage.
« moi j’aime bien les trucs
72
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cover
de pute », etc. C’est sûr
sur Emmanuel Macron.
réunion des contradictions
t’expliquer, il faudrait que
qu’il y a des réticences en
Vous êtes nés la même an-
dans un même personnage,
l’on se revoie demain, et de-
France, un mélange d’ex-
née, vous avez tous les deux
dans une même pensée,
main ça sera vraiment très
ception culturelle et de
un père médecin…
en quoi c’est différent, ou
très brillant ce que je vais te
pas, du « en même temps »
dire (rires) !
réflexe gaulois genre « on
Ah oui, c’est vrai ? Je
aime manger des gigots et
pensais que j’étais plus
mettre des mains au cul »,
vieille que lui ! Eh bien, on
Je ne sais pas ce que
mais ça permet de réaffir-
a beaucoup de choses en
je vais réussir à te dire
mer l’importance de #Me-
commun !
là, avec les quatre petites
Too. Le mouvement trace
son chemin, même s’il reste
Toi qui affectionnes la
macronien ?
heures de sommeil de la
nuit dernière ! Pour bien
encore beaucoup à faire.
R O B E J AC Q U E M U S
Qu’est-ce que tu penses
des initiatives comme
« 50/50 en 2020 », le collectif qui vise à plus d’égalité dans le cinéma, et d’une
mécanique de quotas pour
aider à faire émerger plus
de films réalisés par des
femmes ?
U n exe m p l e q u i m ’ a
marquée là-dessus, c’est
la question des sélectionneurs de festivals. Tu te dis
qu’en réalité, il ne peut pas
y avoir de critères objectifs. On ne peut pas dire
« oh non, on ne prend que
les meilleurs ». Dans un
festival, il y a toujours une
vo l o n t é d e re p r é s e n te r
le monde dans sa diversité et dans les sujets qui
sont abordés. Pourquoi on
ne chercherait pas aussi à
varier les points de vue ?
Mettre en avant les films de
femmes c’est assez juste
parce que, malgré tout,
sans nouveaux modèles, il
n’y a pas d’avancées possibles. T’en penses quoi ?
Tu trouves ça naze ?
Non, c’est très important.
On a l’impression que les
gens craignent que ça restreigne la liberté esthétique, alors qu’en fait non, il
s’agit de multiplier les faisceaux de représentations.
Bon, pour finir, comme tu
as pris la nationalité française pour voter, un mot
2 018
N o ve m b r e
S T Y L I S M E : V I C TO I R E S I M O N N E Y
C O I F F U R E : N I N A O L I V E T @ A R T I S TS U N I T
M AQ U I L L AG E : A N G LO M A P O U R S I S L E Y
LE GRAND BAIN, DE GILLES
LELLOUCHE, EN SALLES.
UN AMOUR IMPOSSIBLE,
DE CATHERINE CORSINI,
SORTIE LE 7 NOVEMBRE.
B E N E D E T T A , D E PA U L
V E R H O E V E N ( P R É V U E N 2 0 19 ) .
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DJ, entrepreneur, designer
de mode... Le talentueux
Mr Abloh, propulsé cette année
à la tête des lignes homme chez
Louis Vuitton, est devenu en
quelques années l’emblème
d’une génération pleine d’audace.
Il raconte son irrésistible
ascension.
P a r Te o v a n d e n B r o e ke
Adaptation Étienne Menu
P ho t o g r a p hi e s C hr i s t o p h e M e i m o o n
VIRGIL
ABLOH
74
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IL
SUFFIRA
D’UN
SIGLE
2 018
N o ve m b r e
75
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
GETTY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Kim Kardashian,
Kanye West et Virgil Abloh.
76
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
S
EPTEMBRE 2018,
Pa r i s 1 3 e . Au M u sée de la mode et
du design se bousculent les dévots.
To u s o n t l ’ e s p o i r
d’acquérir une relique : un exemplaire de l ’un des
quatre tapis dessinés par Virgil Abloh
pour le géant de
l’ameublement suédois, Ikea. Un beau
résumé de la portée inédite du travail de ce designer
noir américain diplômé en archite c t u re e t e n g é nie
1980
civil,
et
né
en
nommé
en mars dernier
directeur
artis-
tique de la ligne homme de Louis Vuitton.
Ce – grand – garçon ultra-branché
et ouver tement populaire, proche de
Kanye West dont il fut le collaborateur,
occupe à lui tout seul sa propre niche.
Virgil Abloh décline son talent d’autodidacte sur des supports aussi variés qu’un
set de DJ, une collection de tapis, celles
“Cette rencontre entre Vuitton et moi
a quelque chose d’unique dans le
paysage actuel de la création : elle
me fait espérer que notre monde
va peu à peu devenir plus tolérant,
plus ouvert à la diversité.”
de sa marque Off-White – dont les collaborations avec Nike rendent dingues les
CRÉATION À L’HORIZONTALE
UNE FAMILLE EN OR
collectionneurs de sneakers – ou encore
« La por te de mon bureau est toujours
« Bernard Arnault et la famille Vuitton
des smoothies vendus au Bon Marché.
ouver te, il n’y a pas de hiérarchie. Les
m’ont fait l’honneur de m’adopter et je
Abloh, c’est trois millions de followers
gens n’ont pas à me demander la permis-
les en remercie infiniment. Ils ont regardé
sur Instagram et une communication
sion s’ils veulent me dire quelque chose,
mon travail et se sont rendu compte de
intensive. Le roi de la collab’ est partout,
ils peuvent entrer sans frapper. Nous for-
son potentiel. Ils ont compris que ce que
tout le temps. Sa nomination par le PDG
mons une équipe, vous savez. Il se trouve
je faisais pouvait les emmener vers un
de Louis Vuitton, Michael Burke, promet-
juste que j’ai réalisé une série de choses
terrain totalement nouveau pour eux,
tait une petite révolution culturelle, un
qui m’ont donné la possibilité de me trou-
très différent de leur univers. Ils ont saisi
changement de repères esthétiques et
ver à la tête de tout ça, et que j’assume
que les gens allaient parler d’eux autre-
sémantiques dans le monde très bordé du
donc cette responsabilité de meneur. »
ment, que ça allait donner à la marque
luxe. Quasi inconnu il y a six ans à peine,
une image toute neuve, une place iné-
Abloh était attendu au tournant de son
dite dans la mode d’aujourd’hui. Cette
premier défilé en juin dernier. En organi-
rencontre entre Vuitton et moi a quelque
sant un show démocratique aux couleurs
chose d’unique dans le paysage actuel
LGBT dans les jardins du Palais-Royal,
de la création : elle révèle beaucoup de
il a offert à LVMH un souff le de cool, re-
choses de notre époque. Elle me rend op-
tourné la planète mode et challengé la
timiste, me fait espérer que notre monde
concurrence. GQ l’a rencontré lors de
va peu à peu devenir un endroit plus tolé-
ses préparatifs. Le style Abloh by himself.
rant, plus ouvert à la diversité. »
2 018
N o ve m b r e
77
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
WORK WORK WORK WORK WORK
« Si vous êtes un athlète et que les JO sont un objectif, vous n’y arriverez pas en ne vous entraînant
que trois fois par semaine et en mangeant n’importe comment. C’est pareil pour moi : je suis sûr
de ne jamais y arriver si je considère que je dois me reposer ou que je dois m’en tenir à un seul
domaine. Ça ne marchera pas, point à la ligne. C’est justement en faisant plein de choses différentes,
sans trop penser à souffler, que je réussis à parler à ma génération. Ça me donne un angle de vue
assez large pour rendre mon travail pertinent aux yeux de ceux à qui je veux m’adresser. »
LES CONTEXTES SACRÉS
VERS L’INFINI ET AU-DELÀ
RELAX MAX
« La critique ne m’inquiète pas beau-
« Je suis f ier d’atteindre des gamins
« Je me dis que j’ai la chance de dessi-
coup. Cer tes, si tout le monde déteste
qui vivent tout seuls dans leur coin, au
ner des fringues et des sneakers, mais
une collection que je sors, je la réanaly-
f in fond de l’Alabama. Des gamins pas-
aussi de jouer des disques dans des fêtes
serai, mais je me dirai quand même que
sionnés de mode mais qui ont longtemps
et de faire danser des gens. Je me dis
je l’ai faite dans un cer tain contexte et
pensé qu’ils ne pourraient jamais exer-
aussi que je ne ressemble pas tellement
que mon travail n’est que le ref let de ce
cer de métiers créatifs, à tel point qu’ils
aux autres DA des grandes marques de
que je vois et de ce que je ressens. Je
se sont même convaincus qu’ils se trou-
prêt-à-por ter et que ça me donne un
me plonge dans cette expérience, dans
veraient une passion plus “à leur por-
avantage. Du coup, je n’ai aucune raison
cet environnement, et j’essaie d’aff iner
tée”. Des gamins qui, quand ils me voient
de me sentir en danger ou anxieux dans
mon regard jusqu’à arriver à en donner la
soudain arriver, se disent alors qu’eux
la position que j’occupe. De quoi devrais-
meilleure version possible. Vous savez, il
aussi peuvent entreprendre des choses
je m’inquiéter ? La mode, en fait, ce n’est
faut bien voir que pour parvenir jusqu’ici,
sans attendre qu’on leur dise quoi entre-
pas dur. C’est la vie qui est dure. »
j’ai emprunté un chemin très inhabituel,
prendre et quoi ne pas entreprendre. Des
j’arrive de nulle part. Je me suis mis à fa-
gamins qu’aujourd’hui je suis fier d’aider
briquer des vêtements alors que j’occu-
à concrétiser leurs rêves. »
pais un tout autre domaine de la production culturelle. C’est seulement grâce à
Bernard Arnault que je me retrouve ici. »
78
GETTY
Le Zéfilé Louis Vuitton de
Virgil Abloh lors de la Fashion
Week à Paris, le 21 juin.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
SIPA
De gauche à droite : Travis Scott, Kylie Jenner,
Kim Kardashian, Kanye West et Virgil Abloh au
défilé Louis Vuitton homme à Paris, le 21 juin.
TEMPS D’EXPOSITION
« Vuitton est une très grosse plateforme de communication et mon travail ici doit me servir de
porte-voix pour diffuser des idées à grande échelle. Je prends ça très au sérieux : quand je choisis
de faire défiler autant de Noirs, ce n’est pas juste parce que ça rend les fringues plus belles. Il est
de mon devoir de profiter de cette résonance mondiale – en tant que designer de mode, je sais
que je lance des tendances et peux mettre en évidence certaines questions. Nous avons la capacité
d’exposer des problèmes au monde entier, de diriger son attention vers certaines choses. »
VUITTONPHILIE
MON PANTHÉON
« Une des raisons pour lesquelles j’ai
« Marc Jacobs, d’abord, et pas juste
voulu faire ce métier, c’est le désir de
parce que j’occupe les fonctions que lui-
m ’ ac h e te r d u Vu i t to n . P l u s j e u n e , j e
même occupait de 1997 à 2013 (même
voyais ces articles incroyables que je ne
si ça me semble irréel). Phoebe Philo,
pouvais pas m’offrir et ça m’a poussé à
aussi, qui a donné à toute une généra-
bosser aussi dur que possible pour chan-
tion une idée vraiment moderne de la
ger la donne ! D’ailleurs, si les sacs Vuit-
mode. Son travail avait quelque chose de
ton n’avaient pas été aussi chers, je n’au-
très cohérent, un propos précis bien que
rais pas autant cravaché et je ne serais
non explicite. Elle a préparé le terrain à
pas en train de vous parler. »
plein de gens comme moi. J’admire le travail de tous les créateurs qui ont le don
de savoir parler aux jeunes générations,
“Plus jeune, je voyais ces articles
incroyables que je ne pouvais pas
m’offrir et ça m’a poussé à bosser.
D’ailleurs, si les sacs Vuitton n’avaient
pas été aussi chers, je n’aurais pas
autant cravaché !”
2 018
N o ve m b r e
79
comme James Jebbia chez Supreme, ou
Karl Lagerfeld. Je m’inspire aussi de musiciens, de gens qui font vivre la culture
populaire, je pense à Pharrell Williams et
Kanye West. Ce sont eux qui m’ont expliqué comment marchaient les marques,
comment ça se passait en Europe, et en
général comment il fallait envisager le
monde extérieur à nous. »
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
80
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Enquête
#MeToo,
votre
Honneur !
Est-ce la fin de l’omerta ?
Le milieu de la justice semble, à son
tour, découvrir les pratiques de
harcèlement qui sévissent dans les
cabinets et les couloirs des palais.
GQ a mené l’enquête auprès des
victimes et des lanceurs d’alerte,
bien décidés à balancer les vicieux
en robe noire.
P a r D a v i d S e r ve n a y _ I l l u s t r a t i o n s P i e r r e L a Po l i c e
N
E C H E R C H E Z PA S :
off iciellement, il n’y aurait
pas d’Har vey Weinstein dans le monde judiciaire. Pas d’avocats pervers, pas de juges narcissiques ou de greff iers grossiers. Ou alors
ils sont bien cachés, protégés par une loi du silence qui ne dit pas son nom. Un constat étonnant, alors que de nombreuses victimes de
harcèlement sexuel se sont manifestées ces
derniers mois, notamment sur les réseaux sociaux. Un
an après le séisme provoqué par l’affaire du producteur de cinéma américain, la révolution #MeToo n’est
pas en marche au même rythme dans tous les pays, ni
dans toutes les professions. Pour s’en convaincre, GQ
a voulu vérif ier si, en France, ceux dont le métier est
de réguler ces déviances sociales s’appliquent à euxmêmes la sévérité et la probité qu’ils prônent pour les
autres ? La réponse est non. Et vous allez comprendre
pourquoi les professionnels de la justice représentent
peut-être l’un des derniers bastions de l’omerta dans la
bataille des sexes qui agite la planète. Mais tout n’est
pas perdu, et un effet #MeToo se fait malgré tout sentir au sein du barreau de Paris, l’instance capable de
sanctionner des dérapages sexistes. La lutte contre le
harcèlement a été érigée comme une priorité et plu-
2 018
N o ve m b r e
81
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Enquête
sieurs enquêtes sont en cours, visant une demi-dou-
associé n’a pas à justifier du licenciement d’un collabo-
zaine de cabinets en vue. Dans l’un d’entre eux, un avo-
rateur, au nom de la liberté accordée à cette profession
cat s’en est pris à une future juge ! L’affaire provoque
libérale. Autrement dit, le lien hiérarchique et de subor-
des remous jusqu’à la Chancellerie. Reste à savoir
dination peut s’exprimer sans aucune limite, y compris
jusqu’où ces enquêtes vont pouvoir aller.
pour de très mauvaises raisons. Le masque idéal pour
Les avocates françaises ont fait par tie des pion-
cacher les turpitudes les plus inavouables.
nières. Un an avant l’affaire Weinstein, en octobre 2016,
Est-ce une affaire de génération ? Antoine Marger,
deux jeunes consœurs, ulcérées par la misogynie exa-
avocat de 51 ans, en est persuadé : « Un jour, dans un
cerbée de leurs confrères, lancent « Paie ta robe »
dîner avec quatre consœurs de ma génération, j’ai posé
(sur Twitter et Tumblr), une plateforme de témoignages
la question : toutes avaient eu à subir les assiduités de
anonymes où tout un chacun peut raconter son quoti-
leur patron, toutes... et cela n’a pas changé ces der-
dien. Cela va du comportement machiste ordinaire à la
nières années. » Les mêmes dérapages reviennent en
véritable stratégie de harcèlement sexuel. Un condensé
boucle, avec pour point commun de reproduire souvent
de tranches de vie des cabinets d’avocats : « Conver-
un processus identique : une véritable traque. Membre
sation récente avec un confrère : “Comment est votre
de la commission à l’égalité professionnelle de l’Union
nouvelle collaboratrice ? – Bof, petits seins et pas de
des jeunes avocats (UJA), Marine Duponcheel, avo-
cul… – Je parlais de ses compétences.” » Ou encore :
cate spécialisée dans le contentieux commercial, a fait
« Associé qui se présente dans le bureau de la collabo-
la synthèse de ces témoignages. Tout commence par le
ratrice (moi) : “Il est joli votre bureau, lumineux, vous
langage : une remarque anodine sur les vêtements ou
voulez pas le changer contre le mien ? – Non. – C’est
le physique, puis un commentaire un peu plus salace...
bien dommage. Je ferais installer un canapé ici, dans
Ensuite, le chasseur passe à l’acte : « Forcer à faire la
le coin, pour y baiser les stagiaires.” » On est loin des
bise à ses collaboratrices tous les matins... en gros, tout
mœurs policées de la profession et du principe de « dé-
ce qui consiste à être plus tactile que les conventions
licatesse » auquel prêtent serment les défenseurs du
ordinaires. Il y a tout un conditionnement, du style : “Tu
“Il est joli votre bureau, vous
voulez pas le changer contre
le mien ? – Non. – Dommage.
Je ferais installer un canapé
ici, dans le coin, pour y baiser
les stagiaires.”
Entendu dans un cabinet d’avocats
es un peu stressée aujourd’hui, détends-toi, tu as besoin
d’un petit massage.” »
Au début, ces écar ts de compor tement peuvent
paraître anodins. Voire normaux dans un cadre professionnel « cool et détendu ». « Le problème pour les victimes, conclut l’avocate, c’est de ne pas savoir poser la
limite, surtout pour celles dont c’est le premier stage ou
la première collaboration. D’abord un déjeuner, puis un
pot le vendredi soir ou une invitation à dîner avec toujours une excuse ou un motif professionnel “pour fêter
un dossier” par exemple. Est-on encore dans le cadre
professionnel ou est-on passé dans le cadre personnel ?
Petit à petit, la pression est telle sur la jeune fille qu’elle
ne sait plus bien si ce qui lui est proposé est “normal”
ou non. Et si elle finit pas dire “stop”, on lui explique que
la frontière, elle l’a franchie depuis longtemps déjà. Or,
droit lorsqu’ils endossent la robe noire. Semaine après
on observe une vraie répétition dans le scénario de har-
semaine, l’amoncellement des histoires recueillies par
cèlement sexuel, dans le mode opératoire d’approche et
« Paye ta robe » témoigne d’un climat à la limite du sup-
d’emprise. » Du coup, refuser l’invitation à dîner de l’as-
por table pour les collaboratrices, cibles privilégiées
socié senior peut passer pour une faute de goût, voire
des associés.
une faute professionnelle. Et cela peut être rédhibitoire
pour la carrière, car à la fin de leur formation, les futurs
avocats doivent effectuer un stage de six mois minimums
« P R O C E S S U S D ’ H U M I L I AT I O N »
L
avant de prétendre au barreau. « Si la proie résiste,
a sociologie de la profession livre une première clef
précise Marine Duponcheel, alors un mécanisme de ven-
d’explication. Dans ce métier très féminisé (55 %
geance peut se mettre en place. Et là, il y a deux solu-
des avocats), les « collabs’ » sont majoritairement
tions : soit elle finit par céder aux avances du prédateur,
des femmes de 25 à 35 ans, salariées et en début
soit elle part, mais alors son stage n’est pas validé. Donc
de carrière, alors que les associés sont à 80 % des
elle reste. Si elle reste et qu’elle continue de résister,
hommes, la cinquantaine bien tassée, souvent proprié-
alors il peut y avoir sanction sur son travail (critiques,
taires et patrons de leur entreprise. Détail essentiel (et
humiliations publiques...) et des dépréciations physiques
dérogatoire au droit du travail ordinaire) : un avocat
sur sa personne. » C’est le moment où l’enfer s’ouvre
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
82
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
sous les pieds de la victime, à travers un « processus
d’humiliation tous azimuts ».
Plus de dix ans après les faits, Dominique Soriano a
encore du mal à évoquer sa descente dans le gouffre
du harcèlement. Cette jeune femme énergique avait
pour tant toutes les qualités requises pour satisfaire
les besoins professionnels de son patron. Secrétaire,
puis clerc d’avocat, elle cumulait plusieurs années
d’expérience chez des juristes. En 2004, elle remplace
un congé maternité, avec toutes satisfactions, dans le
cabinet de Maître Georges-André Hoarau, l’un des ténors du barreau de l’île de la Réunion. À tel point que
l’avocat décide de l’embaucher l’année suivante pour
occuper un poste équivalent en CDI. « Au début, tout se
passe bien, explique-t-elle. Mais au bout de trois mois,
il commence à me draguer. Cela prend deux formes :
chaque semaine, il ouvre le champagne dans son bureau avec tous les collaborateurs. On doit écouter les
récits de sa vie sexuelle, ses maîtresses... Par ailleurs,
le matin, j’arrive tôt au cabinet parce que j’habite loin.
Souvent, nous sommes seuls et là, ça commence. Par
exemple, si ma bretelle de soutien-gorge dépasse, il me
demande si c’est la même couleur en bas. Et dit : “J’aime
bien vous voir marcher.” Il n’a pas de geste déplacé. »
L E Q U AT R E - Q U A R T S E T L A G O U S S E D E VA N I L L E
T
oujours la même mécanique : d’abord les mots. « La
seule chose qu’il me demandait, raconte Dominique
Soriano, à chaque fois qu’il flashait sur une cliente,
bascule très vite pour Dominique Soriano. « Maître
c’était de l’appeler jusqu’à ce qu’elle vienne au ca-
Hoarau ne supportait pas l’idée que je lui résiste et que
binet. » Car l’appétit de Maître Hoarau ne se limite
je lui réponde, se souvient le clerc rebelle. Du coup,
pas à ses collaboratrices. Il y a des clientes, mais aussi
mes collègues me reprochaient cette résistance et
des greffières et d’autres avocates. Sans oublier cette
m’attribuaient sa mauvaise humeur. Je pensais pouvoir
employée de l’Ordre des avocats, qui s’est confiée à un
tenir le coup, mais j’arrivais au travail en ayant du mal à
enquêteur de la Police judiciaire locale : « Avant d’arri-
respirer. » Dans un premier temps, Dominique Soriano
ver à l’Ordre, explique B., j’ai travaillé pour des avocats.
esquive en trouvant refuge auprès de l’autre associée
Il m’arrivait de le croiser et il me faisait des remarques
du cabinet, une femme qui la protège des humeurs de
sur mon physique, si bien que quand il a été élu bâton-
son harceleur. Finalement, un samedi, elle craque. Invo-
nier, je n’allais pas très bien. Maître Hoarau m’avait alors
quant la perte d’un dossier dont il la juge responsable
répondu qu’il ne fallait pas mal interpréter ses propos,
puisqu’il est retrouvé sur son bureau, l’omnipotent pa-
que quand il voyait une jolie femme, il ne pouvait s’empê-
tron lui lance dans la salle d’attente bondée de clients :
cher de lui dire qu’elle était jolie. Je lui ai répondu qu’il
« Vous êtes une sale connasse, vous ne savez pas faire
y avait une différence entre faire des compliments et me
votre boulot. » Les mots de trop : « Les larmes me
téléphoner pour me demander la couleur de ma petite
montent aux yeux au moment où un client me dit que
culotte, me demander si mon body était à pression ou à
c’est Maître Hoarau qui a posé le dossier introuvable
agrafes car cela faisait “schlak” lorsqu’on l’enlève. » Le
sur mon bureau, pour me piéger. » Dès le lundi, Domi-
harceleur, confronté à la résistance de sa victime, se sent
nique Soriano est placée en arrêt de travail par son
obligé de l’humilier publiquement : « Une fois dans le cou-
médecin, puis elle porte plainte pour harcèlement moral
loir du palais, en présence de plusieurs avocats, Maître
au commissariat. Elle ne remettra jamais les pieds au
Hoarau s’est adressé à moi en ces termes : “Oh, ma pe-
bureau, début d’un calvaire qui va durer une éternité...
tite gousse de vanille, qu’est-ce que j’aimerais être un
quatre-quarts pour que tu m’introduises.” »
Dans un premier temps, les policiers font leur travail.
Au commissariat de Saint-Pierre, à la Réunion, la plai-
Dans les couloirs du cabinet Hoarau-Lacaille, où
gnante est reçue et écoutée avec beaucoup de tact par un
les murs sont tapissés de miroirs qui permettent au
officier de police judiciaire spécialement formé à ce type
maître des lieux de surveiller ses employés, la situation
de délit. « Quelqu’un d’extraordinaire, dit Dominique
83
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Soriano, qui m’a prise au sérieux, qui a eu les mots
les avocats auteurs d’actes de harcèlement sexuel et
justes et surtout, qui m’a posé les bonnes questions. »
l’institution judiciaire. Et le résultat est simple : soit vous
L’enquêteur interroge tout le monde : employés et asso-
explosez en vol, avec une dépression, et vous changez de
ciés, victimes potentielles... et bien sûr le principal sus-
métier, soit vous vous dites : “C’est la culture machiste,
pect. Le rapport du policier – que GQ a pu consulter dans
acceptons-la !” » La dépression de Dominique Soriano a
son intégralité – fait la synthèse de ces témoignages en
duré trois ans, puis elle a changé de milieu.
rappelant que l’avocat « ne reconnaît pas l’infraction ».
Le policier penche en faveur de la poursuite de l’enquête,
car il soupçonne « un abus de pouvoir qui matérialise le
L E J U G E Q U E U TA R D
des avocats de la Réunion, qui n’entame aucune procé-
L
dure disciplinaire. L’affaire est enterrée.
tions prononcées par le CSM concernent généralement
harcèlement moral ». Le cas passe alors entre les mains
du procureur de la République qui a toute latitude pour
ouvrir une information judiciaire ou classer l’affaire. Et...
rien. Aucune réponse ne revient au commissariat. Le parquet ne décide d’aucune suite pénale. Tout comme l’Ordre
es juges sont-ils plus sévères que les avocats avec
leurs brebis galeuses ? Devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), une dizaine de
cas ont été sanctionnés pour de tels compor tements. « Dans ce type d’affaires, détaille Youssef
Badr, porte-parole du ministère de la Justice, les sanc-
De dépit, Dominique Soriano conteste alors son licen-
des victimes étrangères professionnellement au milieu
ciement devant les Prud’hommes. La procédure aboutit
judiciaire. On trouve trace de magistrats sanctionnés
dix ans plus tard par une condamnation sans ambiguïté :
disciplinairement pour avoir eu des relations sexuelles
le 22 janvier 2015, la cour d’Appel de Paris annule définiti-
sur leur lieu professionnel avec des justiciables ou avoir
vement son licenciement et condamne le cabinet Hoarau
commis des faits d’agressions sexuelles ou de cor-
(qui n’a pas répondu aux sollicitations de GQ ) à plus de
ruptions de mineurs dans leur vie privée. » À la Réu-
38 000 euros d’indemnités. L’arrêt de la cour reconnaît
nion, l’affaire Francis Catalano avait défrayé la chro-
pleinement le harcèlement, y compris dans sa dimension
nique en 2006-2007. Ce juge d’instruction au TGI de
sexuelle. « Il y a une forme d’impunité complète, com-
Saint-Pierre avait pris la fâcheuse habitude de transfor-
mente son défenseur Antoine Marger, organisée entre
mer son cabinet en deuxième bureau pour abriter ses
84
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Enquête
ébats adultères. « Où voulez-vous que j’aille ? Chez la
A n to i n e M a rg e r n ’ e n d é m o rd pa s : l ’ O rd re d e s
bonne femme avec son mec, chez moi avec ma femme ?,
avocats est un complice actif de cette omer ta. « La
s’était-il défendu dans une piquante interview au Journal
plateforme SOS collaborateurs* (créée par l’UJA, ndlr)
de l’île de la Réunion. J’ai une réputation de queutard, je
recueille des témoignages depuis vingt-cinq ans, vingt-
veux bien, mais les petites filles et les mecs, jamais ! »
cinq ans que les mêmes noms circulent : des pénalistes,
Le « juge queutard » a dû quitter la magistrature.
des grands cabinets de droit des affaires, qui sont in-
D’autres prédateurs sont passés au travers des
corrigibles. Est-ce que l ’Ordre lance des enquêtes ?
mailles du filet : mise à la retraite d’office ou mutation
Est-ce qu’il dénonce les faits au parquet ? Pourquoi ne
opportune ont longtemps été la solution privilégiée par
s’y attaque-t-il pas ? » Entrée en fonction le 1 er janvier
la Chancellerie pour éviter le scandale public. Depuis
2018, la nouvelle équipe de l’Ordre des avocats se dé-
l’affaire Weinstein, la politique du ministère de la Justice
fend de toute complaisance. Au contraire : le bâtonnier
se veut sans faille : tout cas signalé à la Direction des
services judiciaires (la DRH des magistrats) déclenche
l’ouverture d’une enquête pénale. Une volonté affichée
mais pas toujours clairement assumée. GQ a découvert
qu’une auditrice de l’École nationale de la magistrature
(ENM) a eu à subir le harcèlement d’un avocat chez qui
elle effectuait un stage dans le cadre de sa formation.
L’école (dont la direction a refusé de répondre à nos
questions) s’est bien gardée de communiquer sur cette
affaire. La victime a porté plainte, mais l’affaire a été
À ce jour, la seule sanction
prononcée dans une affaire
de harcèlement sexuel par
l’Ordre des avocats est une...
“admonestation paternelle”.
classée sans suite par le parquet de Paris, l’infraction
étant « insuffisamment caractérisée ». Seul le barreau
de Paris a déclenché une procédure disciplinaire visant
l’avocat harceleur.
É Q U I P E D E N E T T OY E U R S
E
t pourtant, le barreau de Paris, qui concentre 42 %
des 68 000 avocats exerçant en France, a lui aussi
longtemps cultivé le réflexe corporatiste. À ce jour,
la seule sanction prononcée dans une affaire de
harcèlement sexuel par l’instance disciplinaire de
l’Ordre des avocats est une... « admonestation paternelle ». Non, ne riez pas. La plupart du temps, l’affaire
se règle par une conciliation à l’amiable, et un (gros)
chèque d’indemnisation. Les raisons invoquées par les
vieux routiers du Palais sont multiples : ne pas accuser
sans preuves, respecter la présomption d’innocence,
ne pas livrer en pâture des noms... Il est vrai que les
cas de harcèlements sont souvent compliqués à établir,
parole contre parole.
Mais cette loi du silence repose aussi sur un système
vicié : « Dans la procédure disciplinaire, il y a deux problèmes, souligne Antoine Marger : d’abord on ne peut
pas por ter plainte, type plainte avec constitution de
partie civile, puisque c’est le bâtonnier qui décide des
poursuites ; la victime n’est pas présente, seul la personne poursuivie est représentée à l’audience. » Drôle
de justice pour des avocats ! Qui plus est, la pression
du milieu est permanente : « À chaque dossier de ce
type, raconte l’avocat, j’ai reçu des coups de fil de bâtonniers, en exercice ou ancien, pour exercer des pressions : “Ce serait dommage que tu ailles jusqu’au bout
de cette affaire... Tu ne peux pas rendre publique cette
histoire...” Dès que vous mettez en cause les institutions, on dit que vous êtes un agité du bocal ! »
2 018
N o ve m b r e
Marie-Aimée Peyron a fait de la lutte contre le harcèlement une « priorité » de son mandat : ce sera « tolérance zéro ». Elle a promis de frapper fort. Elle a donc
formé une équipe de quadras de choc, tous militants
de longue date de l’égalité homme/femme. Parmi eux,
Benjamin Pitcho souligne l’importance de ne pas se livrer à une chasse aux sorcières qui n’aboutirait à rien :
« Avoir des “on-dit” sur la réputation de certains cabinets et avoir des victimes prêtes à aller au pénal ou devant une instance ordinale, ce n’est pas la même chose.
Il y a une différence, il nous faut des dossiers solides. »
Dans le plus grand secret, cette équipe de nettoyeurs
mène donc des enquêtes disciplinaires, sur la base des
plaintes qui remontent jusqu’à l’Ordre. Au moins cinq gros
cabinets sont dans leur collimateur. Ces cas devraient
déboucher sur des condamnations... qui pourraient ne jamais être rendues publiques ! C’est l’un des angles morts
de cette justice interne : la publicité des sanctions n’est
pas automatique. « Si l’on ne publie pas l’identité des fautifs, reconnaît Benjamin Pitcho, on risque de nous accuser d’alimenter l’omerta. On risque surtout de passer à
côté de l’exemplarité de la sanction. Mais la publicité de
la condamnation est à la discrétion de la commission disciplinaire. Il faudrait modifier les textes si nous voulions la
rendre automatique. » À l’issue d’un débat, le Conseil de
l’Ordre s’est engagé, par un vote, à rendre publiques ses
décisions dans de tels cas. On attend de voir s’il débusquera le Harvey Weinstein du barreau...
* L A P L AT E F O R M E D E L ’ U N I O N D E S J E U N E S AVO C AT S ( U JA )
E S T J O I G N A B L E A U 0 1 4 3 2 5 5 8 11 O U À L ’A D R E S S E S U I V A N T E :
SOSCOLLABORATEURS@UJA.FR.
D E S O N C Ô T É , L E B A R R E A U D E PA R I S A S S U R E U N E P E R M A N E N C E
A N O N YM E E N L I G N E , AV E C S E S R É F É R E N T S C O L L A B O R AT E U R S
S U R C E T T E A D R E S S E : C O L L A B @ A V O C A T PA R I S . O R G
85
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
LE RONSON
DE LA GLOIRE
Il est derrière l’éclosion d’Amy Winehouse, Adele
et Lily Allen ; il a pimpé Lady Gaga, Nate Dogg...
Mark Ronson, DJ, producteur et musicien, cumule
les succès (avec son groupe Silk City et son nouveau label
Zelig Records) et s’attelle aujourd’hui à la préparation
d’un prochain album. Itinéraire d’un enfant de la balle.
P a r L a u r a - M a ï G a ve r i a u x _ P ho t o g r a p hi e s C é d r i c B u c he t _ S t y l i s m e Y l i a s N a c e r
À
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
43 ans, Mark Ronson est l’homme
Sir Paul McCartney à Londres, Katy Perry
m u l t i c a r te pa r exc e l l e n c e : m u -
à Paris. En 2015, il a même mixé à la tra-
sicien avant tout (coauteur avec
ditionnelle after-party des Oscars orga-
B r u n o M a rs d u t u b e « U p t ow n
nisée par Madonna, soit la meilleure fête
Funk », qui a fait le tour du monde
de l’année, et la plus privée. Pour cer-
en 2014, cofondateur du récent duo Silk
tains, à Hollywood, recevoir le car ton
City avec Diplo), producteur ( Robbie
qui les y convie, c’est l’œuvre d’une vie.
Williams, Amy Winehouse, Adele... ), DJ
L’anecdote fait désormais partie de la lé-
des VIP, icône de mode… Les années
gende : pendant que Beyoncé dansait sur
passent et Ronson reste, pas forcément
du Beyoncé, Mark Ronson, ivre mor t, a
en tête d’affiche, mais toujours dans les
dû être décollé des platines tandis que
parages. Et avec style. Mark Ronson ap-
l’aube pointait sur Beverly Hills.
paraît régulièrement dans les magazines
Non pas qu’il eût l’air blasé en nous ou-
glamour, où ses looks sont religieusement
vrant la por te, en cette matinée d’été,
analysés, comme les pages d’un roman
mais il n’est pas très en forme : il a tra-
d’Hemingway. En 2016, le GQ anglais lui
vaillé tard dans la nuit sur la BO d’un film
décernait le prix Hugo Boss de l’homme
d’animation dans un studio londonien.
le plus stylé au cours d’une cérémonie
De réputation, Mark Ronson est tou-
annuelle permettant aux invités de véri-
jours fatigué, toujours entre deux jet-
fier que le musicien était toujours sur la
lags. Surtout, gros bosseur. De passage
A-list de la hype. Et puis Mark Ronson est
pour le concert anniversaire des 85 ans
un socialite, qui se fait prendre en photo
de Quincy Jones qui s’est tenu deux
dans les soirées les plus excentriques de
jours plus tôt sur la scène gigantesque
la planète, aux côtés des grands noms du
de l’O2 Arena, il loge dans le cinq-étoiles
show-business, Lady Gaga à New York,
le plus couru de la ville, le Chiltern
86
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CHEMISE GUCCI
DÉBARDEUR ALEXANDER MCQUEEN
PA N TA LO N B R I O N I
LU N E T T E S D E S O L E I L GA R R E T T L E I G H T
C H AU SS E T T E S FA L K E
C H AU SS U R E S R E P E T TO
87
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CHEMISE GUCCI
DÉBARDEUR ALEXANDER MCQUEEN
PA N TA LO N B R I O N I
LU N E T T E S D E S O L E I L GA R R E T T L E I G H T
C H AU SS E T T E S FA L K E
C H AU SS U R E S R E P E T TO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
Firehouse, qui est à Londres ce que
musical rencontre l ’écho le plus spon-
mais où commence la superficialité, où fi-
le Chateau Marmont est à Hollywood. Il
tané. » Car Mark Ronson est une f ierté
nit la légèreté. Ce serait oublier que dans
reçoit dans une chambre en bordel, raffi-
nationale en Angleterre, où il a connu le
ce tourbillon, il a tout de même trouvé le
née mais sans ostentation, une plaquette
succès bien avant d’exploser aux États-
temps de produire quelques grands al-
d’ibuprofène à por tée de main, habillé
Unis. Maintenant, il réside à Los Angeles
bums. Et, peut-être, de définir un style.
comme un ado qui aurait oublié de gran-
« parce que c’est la ville où tu peux être
dir, mais la mèche étonnamment discipli-
en studio avec Chaka Khan un jour et
née. Il râle à chaque fois qu’un coup de fil
avec Lady Gaga le lendemain ». Mais il re-
l’interrompt mais se révèle plus spontané
connaît volontiers qu’on y travaille plus
qu’on pourrait s’y attendre : « J’aime
qu’on y vit : « Je ne saurais pas où sor-
Londres ; le rythme est plus lent, la ville
tir… Je fais ma journée de boulot et le
est tellement charmante. »
soir, je rentre chez moi, je me promène
BACK TO BLACK
hollywoodienne… Comme il affirme volon-
E
tiers accorder une certaine importance à
que rétro, plus Sex Pistols que Grease…
’ailleurs, ce vieux bâtiment gothique
ses origines juives, on se demande s’il n’y
Mais voilà qu’Amy Winehouse se met à
en pierre rouge, le quar tier bour-
aurait pas quelque chose de la mélanco-
chanter. Et « bon sang, cette voix ! » se
geois et indolent de Mar ylebone
lie ashkénaze dans son anxiété maladive
disent tous les critiques musicaux du
baigné de soleil, tout cela lui res-
légendaire et dans cette dissonance qui
royaume. On n’avait rien entendu de tel
semble assez. C’est qu’il est d’ici,
surgit si souvent chez le personnage mon-
depuis Sarah Vaughan ou Ella Fitzgerald.
né à deux pas, dans le quar tier huppé
dain qu’il a fini par incarner.
À côté d’elle, l ’air un peu gauche, cos-
de St. John’s Wood, où l ’on trouve les
Car avec ses airs de Gatsby moderne
tume bleu électrique à la Phil Spector,
loyers les plus chers de Londres et le fa-
e t c o s m o p o l i te , M a r k Ro n s o n t ra î n e
Mark Ronson ne semble pas ser vir à
meux passage piéton d’Abbey Road. Issu
dans son sillage comme un parfum
grand-chose. C’est pourtant bien lui qui
d’un milieu juif libéral, un peu intello, un
d e f ê te p e r p é t u e l l e . Fro n t rows , a f -
vient de révéler au monde ce talent dé-
peu ar tiste, Mark Ronson a eu une en-
ter-shows et release par ties semblent
mentiel, en produisant son deuxième al-
fance aussi romanesque que celle d’un
être la trame de son quotidien, les ta-
bum devenu un grand classique de la soul
personnage de Truman Capote. Il est le
bloïds tiennent la liste de ses petites co-
contemporaine, Back to Black.
fils de Laurence Ronson, un manager de
pines, toutes top models, et ne se sont
Il s’absente quelques minutes dans la
groupes de pop ayant fait for tune dans
pas privés de relater ses mariage et di-
salle de bains pour avaler un cachet et
l ’immobilier, et d’une f igure de la jet-
vorce avec Joséphine de La Baume, ac-
dompter sa migraine. À son retour, on le
set britannique, Ann Dexter. Lorsqu’il a
trice, it-girl, élément chic français d’un
lance sur Amy ; quelque chose de tendre,
6 ans, celle-ci divorce et l’emmène à New
couple dont on pouvait suivre les tapis
p re s q u e mys t i q u e , c o m m e n c e à a n i -
York, où elle se remarie avec une rock
rouges sur Instagram. Nul doute que les
mer ce dandy un peu lascif : « Elle me
star, Mick Jones – pas le guitariste des
chroniqueurs mondains nous aver tiront
jouait ses chansons à la guitare acous-
Clash, celui des Foreigner.
de sa prochaine copine. On en oublie-
tique, puis elle me montrait les notes. Il
D a n s l ’ a p pa r te m e n t d e C e n t ra l Pa r k
rait presque ce qu’il fait vraiment. Égé-
fallait qu’elle me dessine la grille harmo-
West, au cours de soirées exubérantes,
rie ou esthète ? Faiseur de hits ou grand
nique sur un papier, parce que c’était
le petit garçon voit déf iler tout ce que
couturier du son ? Avec lui, on ne sait ja-
des accords jazzy compliqués, j’avais
avec mes chiens. » La fameuse solitude
FIERTÉ ANGLAISE
D
n 2008, le public des Brit Awards
voit débouler sur scène une brindille au décolleté opulent, montée sur dix centimètres de talons,
la jupe outrageusement cour te et
le brushing bien trop crêpé, plus punk
le milieu bohème de New York compte
de musiciens et de comédiens lancés
sur la route de leur propre légende : Al
Pacino, Bowie, Springsteen – « ma mère
n’a jamais su résister à une fête. » C’est
à cette époque qu’il aurait rencontré
Michael Jackson pour la seule et unique
fois, et que Sean Lennon, le fils de John
et Yoko, devient son meilleur ami. Disons
qu’il est l’héritier d’une certaine aristocratie du rock’n’roll way of life.
Il dit se sentir comme un British New
Yorker : « J’adore New York, c’est vraiment ma ville, j’ai grandi là-bas. Mais
je reste anglais et quand je reviens à
Londres, j’ai toujours l’impression de rentrer dans un endroit familier, où les gens
m’apprécient. C’est ici que mon langage
2 018
N o ve m b r e
“C’est Amy qui a fait de son
album quelque chose d’unique.
Chanté par quelqu’un d’autre,
ça n’a plus le même intérêt.
Comment une gamine de 23 ans
pouvait avoir autant de choses
à dire sur la vie ?”
89
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
CHEMISE GIVENCHY
DÉBARDEUR ALEXANDER MCQUEEN
PA N TA LO N B R I O N I
C H AU SS U R E S R E P E T TO
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
90
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Ronson et Quincy Jones ont tant
en commun ! Deux dénicheurs
de talents, à l’arrière sans être
dans l’ombre... et ce sens de la
fringue, le costume qui en jette,
toujours à la limite de l’audace
stylistique et du revers de trop.
deux hommes ont écrit ensemble pour le
documentaire Netf lix retraçant la vie du
maître. Le producteur de légende venait
d’en égrener les épisodes marquants, de
Charlie « Birdy » Parker aux albums iconiques de Michael Jackson, des décennies de carrière à l’intersection du jazz,
du blues, de la soul et de la pop. Ronson
e s t a r r i v é v ê t u d ’ u n c o s t u m e pa t te s
d’eph blanc signé Kyosuke Kunimoto (de
Maison Lance, il va jusqu’à Tokyo pour
y trouver ses vestes), et d’une chemise
en soie vert menthe à l’eau Gucci. Il n’y
a que lui pour por ter ça ! Il a empoigné
sa guitare comme le manche d’un avion
lancé à toute blinde, épaulé par un orchestre symphonique d’une classe abso-
besoin de voir la position des doigts
Cruise et Katie Holmes – c’est le lieu
lue, qui aurait pu paraître ronronnant si
sur le manche. Elle quittait le studio vers
commun de tout article sur Mark Ronson.
ce n’était l’énergie du golden-boy et de
19 heures et moi je restais jusque tard
La légende, toujours. Il n’est pas encore
sa chanteuse pour l’occasion, la déesse
dans la nuit pour essayer de trouver les
le jeune homme sapé et séduisant qu’il
de Chicago, l ’interprète inoubliable de
bons arrangements. C’est le genre de
deviendra, plutôt sweat-shirt de groupes
« I’m Every Woman ». Encore un bout de
choses que j’ai besoin de faire seul, je ne
de rap, Puma en daims et cette inexpli-
son panthéon personnel.
peux pas avoir plein de gens autour de
cable coupe au bol, la panoplie parfaite
Il y a tant de points communs entre
moi, je suis trop inquiet pendant tout ce
de groupie des Beastie Boys.
Ronson et Q. Cette capacité à détec-
processus. » Les crises d’angoisses de
Mark Ronson sont de notoriété publique,
il les raconte avec un sens de l’autodéri-
ter les talents qu’il peut faire éclore, le
PAT T E S D ’ E P H E T C H E M I S E E N S O I E
goût d’être à l ’arrière, sans pour autant se contenter d’être dans l’ombre.
n’avait rien de révolutionnaire, il ex-
M
musique qu’il est resté, malgré le succès.
m u s i q u e s a f ro - a m é r i c a i n e s , l e s re n -
plorait cette période charnière dans la
« Pour les chansons, et parce qu’ils ont
contres avec le répertoire des Blancs. Ce
soul, les années 1964, 1965. Même les
Stevie Wonder, Tamla Motown gagne tou-
n’est pas un hasard, d’ailleurs, si la veille,
paroles f inalement… si on les fait chan-
jours… Mais pour le son, c’est Stax bien
Ronson mixait au vernissage de l’exposi-
ter par quelqu’un d’autre, “je t’ai tou-
sûr, parce que c’est plus rugueux, plus
tion « Michael Jackson : On the Wall » à
jours aimé” et toutes ces conneries… ça
authentique. Il y a aussi Def Jam, Uptown
la National Portrait Gallery, retraçant l’in-
n’a plus le même intérêt. Mais son cha-
car ils avaient Mary J. Blige, Roc-A-Fella…
fluence de la première pop star noire sur
risme, cette façon de parler, si libre.
C’est vraiment dans la musique noire que
l’art contemporain.
Comment une gamine de 23 ans arri-
les labels avaient leur personnalité. Non,
vant de Camden avec une masse de che-
attends, c’est faux. Il y a aussi des petits
veux comme ça sur la tête pouvait avoir
labels alternatifs de punk. Mais tu sais,
autant de choses à dire sur la vie ? » Et
j’ai vu tous ces logos tourner sur mes pla-
ils avaient un langage musical commun :
tines pendant tant de nuits. C’est ma vie
Nas, Mos Def, tout ce hip-hop améri-
depuis si longtemps… » À ce moment,
cain que Mark a découver t sur les ra-
ses yeux de gosses se remettent à briller.
dios new-yorkaises. Adolescent, il touche
Il y a quelque chose entre Mark Ronson
un peu à tous les instruments, mais c’est
et la musique noire américaine, même s’il
I
lorsqu’il s’achète des platines que le dé-
ne l’analyse pas en ces termes. Lorsque,
nir que la seule chose qui compte pour
clic se fait. Il devient collectionneur de vi-
deux jours avant notre rencontre, il dé-
un producteur : que ça sonne ! Lorsqu’il
nyles – il en a 7 000 aujourd’hui –, fait le
barque sur la scène de l’O2 avec Chaka
é t a i t d e b o n to n d e c r i t i q u e r l e s o n
DJ dans les soirées privées de son car-
K h a n , c ’ e s t p o u r i n te r p r é te r u n f u n k
Mark Ronson, parce qu’il n’est jamais
net d’adresses, naturellement cool. Et il
f lamboyant en l’honneur de celui qui fait
trop tôt pour brûler ses idoles, on disait
s’en sort bien. Tellement bien qu’en 2006,
off ice de f igure tutélaire, Quincy Jones,
qu’il mettait trop de cuivres dans ses
il se retrouve à mixer au mariage de Tom
alias « Q ». Un morceau inédit que les
productions, qu’il se contentait de
sion des plus british.
To u t c o m m e i l a i m e d i re q u ’ i l n ’ e s t
pour rien dans le succès de Back to
Black : « C’est Amy qui a fait de cet album quelque chose d’unique. Le son
ais surtout, ces années passées à
Ce sens de la fringue, le costume qui
chercher du son lui font acquérir
en jette, toujours à la limite de l’audace
une culture musicale pléthorique.
stylistique et du revers de trop. Mais
Il suffit de le lancer sur ses labels
surtout l’éclectisme musical, cette com-
préférés pour voir surgir le fan de
préhension profonde de l ’histoire des
91
QUE ÇA SONNE !
l a non seulement beaucoup passé ses
disques, mais il est aussi l’héritier de
ce que Jackson avait fait aboutir à la
suite de Ray Charles, le pionnier. Faire
bouger les lignes, oser le grand métis-
sage des genres et ne f inalement rete-
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
C H E M I S E C A LV I N K L E I N 2 0 5 W 3 9 N YC
À GAU C H E :
VESTE ALEXANDER MCQUEEN
CHEMISE DIOR HOMME
PA N TA LO N B R I O N I
C H AU SS U R E S R E P E T TO
Ceux qui l’accusent de se contenter de
copier les girls band des années 1960
oublient qu’il a été le premier à remettre
de la vraie batterie dans les rythmes,
à utiliser l’analogique, à soigner le
placement des micros dans le studio...
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
92
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E S T E E T G I L E T H A I D E R AC K E R M A N N
C H E M I S E E T PA N TA LO N B R I O N I
C H AU SS E T T E S FA L K E
C H AU SS U R E S R E P E T TO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por trait
copier les girls band des années 1960.
Age, « le meilleur groupe de rock du
entre finalement en studio avec moi. On a
Oubliant qu’il avait été le premier à revi-
monde », dont il produit le dernier album,
fait ça le mois dernier. » Effectivement,
siter les années soul pour produire les
Villains, à la surprise générale. Le résul-
avec ce qui sort de l’enceinte, on est loin
plus grandes voix féminines du moment,
tat ? C’est comme s’il leur avait apporté
de la pop sucrée de la diva ou de la funk
à remettre de la vraie batterie dans les
le côté dansant, et qu’il était reparti avec
colorée de son tube avec Bruno Mars. On
rythmes, à utiliser l’analogique, à soigner
leurs racines deep blues. « Bien sûr, je
se rapproche d’un registre moderne, oui,
le placement des micros dans le studio.
pourrais toujours faire des trucs fun et
mais plus blues. « La production n’est pas
Alors que l’on sortait tout juste du règne
punchy, comme “Uptown Funk” ou cette
totalement finie, mais tu as l’idée. »
de Britney Spears et des productions
BO que je suis en train de créer pour un
Sur son prochain album en préparation,
synthétiques industrielles, le DJ virtuose
dessin animé. » Il prend son Mac et lance
on n’en saura pas plus : « Je suis en-
du sampleur était devenu, entre-temps,
un morceau hyper dansant, avec une bat-
core dans la recherche… Mais il y aura
un adepte du son vivant.
terie rageuse, du pur Mark Ronson. Il a
des choses authentiques, j’ai envie de
l’air de s’ennuyer lui-même, alors que la
pouvoir exprimer ce que je ressens. »
piste est excellente. « J’ai envie d’autre
Actuellement, il produit une ar tiste de
chose. Actuellement, dans ma voiture,
19 ans qu’il a détectée sur maquette, King
l a connu deux années fastes, 2007
j’aime écouter de la folk avec des voix fé-
Princess. « Elle est très douée, elle n’a
et 2008. Les années Amy Winehouse,
minines, des ballades qui me remuent les
presque pas besoin de moi, car elle sait
Lily Allen et Adele, où les paparazzis
tripes. C’est le genre de sentiments que
tout enregistrer en studio. Et ses com-
l ’attendaient à la sor tie de tous les
j’ai en moi pour le moment. »
positions sont tellement belles, elle sait
T R O I S M I L L I A R D S D E V U E S S U R YO U T U B E
I
clubs de Londres, espérant coincer
aller chercher des choses en toi, très
l’une de ses muses dans un état scandaleux susceptible d’entraîner les moque-
MILEY VERSION BLUES
profondes. » Même « Electricity » de
Silk City – sa récente collaboration avec
ne l’a pas empêché de travailler avec Paul
J
ter un truc. Il y a quelques années, j’ai vu
tout un tas de tristesses sociales et iden-
McCartney, Kaiser Chiefs, Duran Duran…
Miley Cyrus dans le 40 anniversaire du
titaires. Finalement, quand il évoque ce
Has been est une notion toute relative
“Saturday Night Live” qui reprenait “50
qui est susceptible de lui faire perdre du
dans cette industrie sans scrupule.
Ways to Leave Your Lover” de Paul Si-
temps dans une journée – les réseaux so-
En 2013, il collabore avec Bruno Mars sur
mon… et cette voix ! » Il lève les yeux
ciaux, le téléphone qui sonne... –, il l’ima-
son deuxième album, Unorthodoxe Juke -
vers le ciel et sourit comme un enfant qui
gine toujours en heures de studio. C’est
box. Il est notamment derrière le single
vient de déballer un cadeau. « Cette gra-
probablement là que se trouve sa vérité :
« Locked Out of Heaven », un rock ska
vité dans le timbre de sa voix… Je savais
tout pour la musique.
dans la veine de Police, qui met le feu
qu’elle pouvait chanter, mais je ne l’avais
au spectacle de la mi-temps du 48 e Su-
jamais entendue chanter comme ça. Alors
per Bowl. Pour le coup, le jeune beau
je l’ai harcelée quelque temps pour qu’elle
ries des lecteurs avides de potins. C’était
vraiment son moment, ses premiers succès. Après, ça a été le passage à vide. On
dit que ses disques se vendaient moins
bien, qu’il était moins désirable. Ce qui
’ai vécu deux années pas très sym-
son grand copain, le producteur améri-
pas, l’échec de mon mariage… » On
cain Diplo – sonne comme cette électro
n’ose le dire, mais peut-être, aussi,
qu’on entendait dans les raves des an-
la maturité ? « Attends, si tu éteins
nées 1990. Où la légèreté de la fête, ja-
ton dictaphone, je vais te faire écou-
mais complètement innocente, recouvrait
e
À É C O U T E R : L E D E R N I E R S I N G L E E L E C T R I C I T Y
DE SILK CIT Y (DIPLO E T MARK RONSON)
A V E C D U A L I P A ; E T L ’A L B U M M A K E M Y B E D
D E K I N G P R I N C E S S , S U R Z E L I G R E C O R D S .
gosse hawaïen n’est pas sa muse, mais
il tombe sur aussi per fectionniste que
lui, maladif du songwriting, chercheur invétéré du bon gimmick. C’est aussi l’album sur lequel Bruno Mars abandonne
déf initivement le costume de chanteur
de RnB quelconque pour devenir la pop
star à stature mondiale qu’il est devenu.
Ils rempilent pour « Uptown Funk », qui
sera le premier single de l’album de la
renaissance pour Ronson. Et le titre bat
tous les records : n° 1 aux États-Unis
(14 semaines consécutives), clip visionné
plus de trois milliards de fois sur YouTube
d’après le décompte en juillet dernier.
Jackpot ! Mark Ronson peut de nouveau
s’offrir le luxe de choisir ses collaborations, d’aller chercher les noms les plus
excitants. Comme Queens of the Stone
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
“Bien sûr, je pourrais faire
des trucs fun et punchy.
Mais j’ai envie d’autre chose.
En ce moment, j’aime écouter
de la folk féminine, des ballades
qui me remuent les tripes.”
94
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CHEMISE GUCCI
DÉBARDEUR ALEXANDER MCQUEEN
PA N TA LO N B R I O N I
LU N E T T E S D E S O L E I L GA R R E T T L E I G H T
C H AU SS E T T E S FA L K E
C H AU SS U R E S R E P E T TO
COIFFURE : JOHN MULLAN
ASS I S TA N T S T Y L I S M E : N ASS I M D E R B I K H
95
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C I  C O N T R E : E N S E M B L E
C A LV I N K L E I N
2 0 5 W 3 9 N YC
PAG E D E D R O I T E :
ENSEMBLE PRADA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mode
La dernière couche
Pour affronter les premières vagues de froid, on mise sur
l’épaisseur. T-shirt, chemise, pull, veste, parka (voire plus
encore) sont empilés et complétés d’une cravate ou d’un
foulard pour rehausser l’ensemble.
R é a l i s a t i o n M a n u e l a H a i n z _ P ho t o g r a p hi e s B l o m m e r s & S c hu m m
97
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’ART DU LAYERING
Le layering est la juxtaposition
harmonieuse de vêtements de façon à
créer un effet stylistique. Un passage
obligé en mode. Bien des créateurs
de mode s’y sont essayés, avec des
résultats plus ou moins heureux.
On retiendra le layering sobre à la
japonaise, façon Yohji Yamamoto :
une chemise large sous un débardeur,
sous une veste destructurée, sous un
manteau XXL. Plus modestement,
on peut commencer avec une chemise
sous un hoodie sous une veste de ville.
Dans cet exercice d’empilage, il faut
savoir rester spontané et tenter les
mélanges. Le pire à craindre est la
surchauffe, pas la faute de goût.
98
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C I  C O N T R E : E N S E M B L E
J O H N L AW R E N C E S U L L I VA N
PAG E D E GAU C H E :
T R E N C H B U R B E R RY X G O S H A R U B C H I N S K I Y
M A I L LOT D E F O OT E T C H E M I S E
M A RT I N E R O S E
PULL COL ROULÉ
C A LV I N K L E I N 2 0 5 W 3 9 N YC
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PA R K A ( 7 É PA I S S E U R S )
E T C H E M I S E B A L E N C I AGA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C I  C O N T R E :
FOULARD, CHEMISE ET
V E S T E LO U I S V U I T TO N
PAG E D E GAU C H E :
TRENCH JUUN .J
V E S TO N E T C H E M I S E D S Q U A R E D 2
10 3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C I  C O N T R E : PA R K A , V E S T E
ET CHEMISE LANVIN
PAG E D E D R O I T E :
M A N T E AU , C H E M I S E
E T SAC O C H E R A F S I M O N S
M O D È L E : H U B B @ T I A D
A S S I S TA N T S T Y L I S T E : M A R K S T E D M A N
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VA L I S E R I M O WA
10 6
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Accessoires
En transit
Toujours entre deux avions, entre deux apparts, voici quelques essentiels
à garder à portée de main.
R é a l i s a t i o n L a e t i t i a P a u l _ P ho t o g r a p hi e s M a r i o n B e r r i n
2 018
N o ve m b r e
107
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N E T T E S M O S C OT
10 8
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C I  C O N T R E :
B O OTS H E R M È S
E N B AS :
PORTECARTES
ET PORTEFEUILLE
B OT T E GA V E N E TA
10 9
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CEINTURE
B R U N E L LO C U C I N E L L I
110
S E T D E S I G N : A L E K S I C A V A I L L E Z . R E T O U C H E S : S C O T T H A R D Y
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S AC LO E W E
111
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CUBA
Made
*
ME
*Havana Club – Cuba m'a fait
YOESLANDY, BARMAN À LA HAVANE
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SATOSHI HASHIMOTO
Mise
en
forme
114 _Savoir
Vivre, les rois de la nuit parisienne
et nouvelle économie
un homme ?
120 _Grooming
124 _Faire
118 _Alcools
: tous au charbon !
: les start-up mêlent enfin viticulture
122 _Peut-on
se maquiller quand on est
du sport avec un ballon sans courir derrière, c’est possible
le réseau social des sportifs qui met Facebook et Insta à l’amende
son couple (en restant heureux) ?
130 _Bête
126 _Comment
125 _Strava,
faire durer
de sexe : le goéland
« Certes, il peut y avoir des accidents dans le couple, mais ce n’est pas parce
qu’on crève un jour qu’il faut jeter la voiture. » ―Jacques Dutronc
2 018
N o ve m b r e
113
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Clubbing
“SAVOIR VIVRE”, LES NOUVEAUX
ROIS DE LA NIGHT PARISIENNE
Restos, bars, club, la joyeuse bande de Savoir Vivre
investit la rue des Petites-Écuries dans le 10e et donne
un bon coup de cravache aux soirées de la capitale.
Guillaume
La Donche
et Arnaud
Lacombe,
une partie
de la bande
Savoir Vivre.
L
en
ce tour de force ? La team de Savoir
Touitou, f ils de Jean, le fondateur de la
marbre de Carrare ouvert sur la rue
Vivre, et leur passion du beau, du bon et
marque APC, af f iche un super CV : il
est jonché de verres de vin nature
de la fête. Dans un Paris by night en som-
est passé chez Alain Ducasse au Plaza
et d’assiettes de wings, d’accras de
meil, assommé par les exigences admi-
Athénée, chez Pierre Gagnaire à Londres,
haddock ou de lotte rôtie. Les habi-
nistratives, la joyeuse bande esquisse le
dans les cuisines branchées de Miznon,
tués, des créatifs de la pub, de la mode,
renouveau d’une dolce vita à la française,
du Servan et des Deux Amis. Touitou ap-
du ciné, collés-serrés, jouent des coudes
et dessine une nouvelle géographie de la
porte la DA de la bouffe, l’éthique et l’es-
p o u r l e l eve r. O n e s t c h e z D é v i a n t ,
fête. Aujourd’hui, c’est la scène food qui
prit de l’époque. Pour preuve, il emporte
l’avant-comptoir en mode espagnol twisté
appâte les fêtards hédonistes grâce aux
en 2017 le prix du meilleur jeune chef
de chic parisien, du restaurant Vivant, un
vins nature, aux poissons crus à peine
Omnivore et, l ’année suivante, Vivant
gastro de poche de 24 couver ts. Entre
snackés et aux piscines de gin tonic.
est primé par le guide Fooding. « Pour
les deux établissements se dresse la
EN
l e m a s te r m i n d s ’ a p -
son âge, Pierre Touitou a beaucoup de
porte du nouveau club branché de la ca-
pelle Arnaud Lacombe, 30 ans, marié à
talent, il est pro, moderne, il réinter-
pitale, l’Hôtel Bourbon, à l’allure discrète
Graziella Buontempo, 30 ans elle aussi.
prète à sa sauce les idées inspirantes de
de club londonien. Quelques mètres plus
Derrière la direction ar tistique du club
ses voyages à New York ou Tokyo. La rue
loin, on tombe sur la pizzeria napolitaine
et la com’, c’est Guillaume Le Donche,
des Petites-Écuries, c’est le pâté de mai-
Da Graziella, primée par le guide Fooding
31 ans ; et en cuisine, un jeune chef talen-
sons le plus dingue de Paris, mené par
2018. Ces dif férentes ambiances, rue
tueux de 24 ans : Pierre Touitou. Lacombe
une bande per fectionniste, soucieuse
des Petites-Écuries dans le 10 arrondis-
embringue Touitou en 2016 pour réani-
de la qualité, sérieuse mais sans esprit
sement, forment le nouveau triangle des
mer Vivant, une table emblématique mon-
d e s é r i e u x » , s ’ e n f l a m m e A l exa n d re
Bermudes de la nuit parisienne. Derrière
tée en 2011 par Pierre Jancou. À 22 ans,
Cammas, le boss du Fooding. Et ce
E
MAGNIFIQUE
COMPTOIR
e
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
COULISSES,
114
N o ve m b r e
2 018
SATOSHI HASHIMOTO
P a r A n n e L a f f e t e r _ P h o t o g r a p hi e s A r n a u d P y v ka
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Avec sa chemise saharienne et sa
ceinture ethnique, Pierre Touitou,
l’homme derrière les cuisines du Vivant
et du Déviant, est aussi un chef du style.
115
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Clubbing
Avec le bar Déviant, le resto Vivant, la pizzeria Da Graziella et
l’Hôtel Bourbon, Graziella Buontempo (prenant la pose, en bas)
et Guillaume Le Donche (en soiffard immaculé, à droite)
redonnent du souffle à la rue des Petites-Écuries,
dans le 10 e arrondissement parisien.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
116
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« corner », c’est avant tout un es-
Vivant, il faut avoir la patate, c’est des
prit commun. « Après la qualité, le plus
métiers de générosité, on donne tous les
important, c’est qu’en venant chez nous,
jours », explique Pierre Touitou. La bri-
on ait l ’impression de venir chez des
gade accueille chaque client d’un sonore
potes », précise Guillaume Le Donche.
et chaleureux « Bonjour, Bonsoir ! » Le
Derrière le comptoir-cuisine de Vivant, se
chef propose une cuisine d’inspiration
dresse la carrure de Pierre Touitou, une
japonaise et tunisienne, travaille par-
gueule entre Gabin, Freddie Mercury et
fois à la voix, jette par terre les verres
un gangster italien.
ébréchés. Ici, on est bel et bien... vivant.
l’équipe de
« Dans cette rue des Petites-Écuries,
Vivant choisit un album, des Strokes
on propose ce que nous aimerions rece-
à Céline Dion, rituellement posté sur
voir : une “belle fête”, avec les bons amis,
l’Instagram entre deux photos de Touitou,
de bonnes boissons, un bon accueil, de
un énorme poisson frais à la main. Chez
bonnes assiettes et une bonne ambiance.
Vivant et Déviant, on sort des codes en
On propose un menu all night long avec le
vigueur sur les réseaux sociaux : peu ou
meilleur, de 18 heures à 5 heures du ma-
pas de photos de plats, mais des stories
tin », conclut Arnaud Lacombe. Attendre
potaches sur Clément Joanin, le somme-
sa table chez Vivant, boire un verre chez
lier fêtard. « Pendant le service, la mu-
Déviant, puis des gin tonic dans l’atmos-
sique met les clients et l’équipe dans le
phère seventies de l’Hôtel Bourbon. Tout
même état d’esprit. Pour travailler chez
un programme !
À CHAQUE MISE EN PLACE,
117
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Alcools
P a r V i c t o r C o u t a r d _ I l l u s t r a t i o n Tho m a s H e d g e r
PIFS GADGETS
LES QUATRE
PLATEFORMES
POUR MIEUX
BOIRE
INTERCELLAR
(EX TROCWINE) :
Cette plateforme d’échange de
vins en ligne fonctionne grâce au
troc entre des amateurs de vin
désireux d’échanger leurs
bouteilles.
Le conseil : deux magnums de
Château Fombrauge 2009 contre
une caisse de six bouteilles de
Miraval 2000. Car malgré le
divorce de Brad Pitt et Angelina
Jolie, Miraval reste un domaine
viticole respecté et un excellent
rosé. Quant au Château
Fombrauge, ce n’est ni plus ni
moins que l’un des crus les plus
anciens de Saint-Émilion.
intercellars.fr
TWIL : achetez le vin que
F I N I S , L E S M É D A I L L E S D ’ O R E T D ’A R G E N T,
les simulacres de prix agricoles décer-
nés par des cohortes d’inconnus appâtés par la possibilité de boire à l’œil. Ringards,
vous aimez au meilleur prix,
directement au producteur.
18 000 références de vins à prix
propriété, livraison gratuite dès
6 bouteilles et une marge
améliorée de 30 % pour le
producteur. On trinque ?
Le conseil : 6 bouteilles
d’Igoranda 2014 du Domaine
des Ouches pour 95,46 €.
100 % cabernet franc, ce vin
généreux accompagne l’apéro,
les viandes et le fromage.
twil.fr
les foires aux vins de supermarchés, les négociants véreux, les prix exorbitants de
bouteilles traf iquées. Partout sur le territoire, des start-up mêlent (enf in !) viticul-
LE PETIT BALLON : recevez
ture et nouvelle économie (via la technologie) pour encourager les échanges directs
chaque mois une box de deux
grands vins sélectionnés par un
maître sommelier. Le tout
accompagné de conseils de
dégustation. À partir de 19,90 €.
Le conseil : Jean-Michel Delu,
ancien chef sommelier du Ritz,
recommande par exemple une
caisse de six boutanches Spécial
Rhône. Monsieur voit grand.
lepetitballon.com
entre producteurs et consommateurs et donner directement les clefs du marché à
ces derniers. Comment ? Via des circuits courts, l’envoi d’échantillons, l’échange de
bouteilles en ligne, l’œnotourisme et les f inancements par ticipatifs de projets viticoles. Une vraie révolution sur un rayon engoncé dans ses vieilles habitudes. Meilleure vitrine de ce nouveau marché : la WineTech.
Lancée en 2016 par Arthur Tutin et Vincent Chevrier, elle regroupe une centaine
de start-up qui veulent devenir les grands acteurs de la transformation numérique du
monde du vin. En s’adressant notamment aux millennials voire aux générations précédentes. « La consommation de vin a changé et l’on boit de plus en plus jeune, explique
le duo. On commence avec de mauvaises bouteilles, comme avant, mais l’on en vient de
plus en plus tôt aux bonnes. À 19 ans, on peut déjà se targuer d’avoir un palais évolué :
on sait ce qui est mauvais, ce qui est bon et ce qui est très bon. » Et comme l’une des
caractéristiques de ces nouveaux buveurs est bien évidemment leur maîtrise du toutnumérique, les domaines viticoles doivent donc investir dans le B2C high-tech. Et les
moyens malins de (re)faire sa cave à vins sont multiples !
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
118
ET UN DERNIER POUR
LA ROUTE !
LE BON GUSTAVE :
le concept est top. Vous aimez
un vin ? Prenez l’étiquette en
photo, postez-la sur le site et la
bouteille vous est livrée chez
vous quelques jours plus tard.
lebongustave.fr
N o ve m b r e
2 018
L ’A B U S D ’A LC O O L E S T DA N G E R E U X P O U R L A S A N T É
Le vin fait sa révolution « digitable ». Circuits courts,
troc, sites de vente directe... les habitudes des amateurs
changent, les entreprises s’adaptent. Et l’envie de s’offrir
de belles quilles n’a jamais été aussi forte !
SATOSHI HASHIMOTO
LES START-UP DU VIN
SORTENT DE LA CAVE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Brillant dehors, MORDANT DEDANS
EN KIOSQUE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Grooming
AU CHARBON !
Il est vanté comme LE produit miracle, celui qui vous
offrira une belle peau, des dents blanches et une détox
intestinale. Mais le charbon est-il réellement le diamant
qu’il faut à notre organisme ?
Par Magali Bertin
U
U N S O U R I R E P L U S B R I G H T. . . E N A P PA R E N C E
teille de la marque Bobble (19 € en ligne et en boutiques
À en croire les réseaux sociaux, l ’utilisation du
spécialisées) assure pureté à l’eau que vous y mettrez,
charbon serait la méthode naturelle la plus eff i-
ainsi qu’une action détox plutôt agréable. Moins char-
cace pour arborer un sourire lumineux. On peut
gée en charbon que les comprimés, elle permet d’évi-
l’utiliser sous deux formes : d’un côté le charbon
ter les effets d’un éventuel surdosage, c’est-à-dire une
végétal en poudre, à frotter comme un gommage avec
rétention trop impor tante du gaz, qui f inira bien par
une brosse à dents ; de l’autre les dentifrices classiques
sor tir, et pas forcément au moment qui vous arrange
qui contiennent des extraits de charbon, sans grain. Le
! Seule contrainte : ne pas zapper de changer le f iltre
premier est à utiliser avec précaution car « les grains
toutes les 300 utilisations.
vont abraser l’émail, explique le Dr Hadia Decharrière,
Pour une détox plus costaude, il existe désormais des
chirurgien- dentiste. On pourra constater une illusion de
boissons énergisantes au charbon, consommables
blancheur à la première utilisation car la poudre va dé-
à l’envi ou sous forme de cure : Wow Detox Charbon
coller quelques petites tâches, mais on aff ine l’émail,
(2,49 € la bouteille en supermarché) ou encore l’eau de
du coup les dents paraîtront plus jaunes sur le long
charbon de bois activé de Glim (4,03 € la bouteille, dispo-
terme. » Même si cela reste moins agressif que le bicar-
nible sur fr.luckyvitamin.com). De nombreuses start-up
bonate de soude, on oublie.
surfent sur le sujet pour créer des boissons tendances.
La seconde forme est nettement moins dangereuse mais
Pire, certains cafés branchés tentent régulièrement de
son efficacité est en réalité très limitée et, surtout, elle
lancer des « charcoal latte » pour coller à tous les cri-
agit uniquement à court terme. Seul un produit se dé-
tères prisés d’Instagram et se faire ainsi un nom. Mais
marque après nos nombreux tests : Le Charbon, d’Émail
à trop vouloir rendre le charbon cool en le mélangeant à
Diamant (4,20 € en supermarché). Pourquoi ? Parce qu’il
tout et n’importe quoi, on perd forcément en efficacité.
contient un pigment violet – la couleur complémentaire
du jaune – qui rend instantanément les dents beaucoup
UNE HONNÊTE PEAU NETTE
plus blanches. Le charbon n’a clairement pas grand-
Le charbon actif végétal s’obtient en brûlant du bois. Ré-
chose à voir avec le résultat, mais qu’importe : en cas
sultat : une matière poreuse capable d’absorber toxines
de besoin, vous pouvez compter sur lui. Sachez cepen-
et impuretés. Pour les peaux à problèmes, c’est l’ingré-
dant que son effet s’estompe au fil de la journée.
dient parfait. Il empêche la peau de briller, les boutons
de se former et les points noirs d’envahir vos pores.
L’INGRÉDIENT DÉTOX PAR EXCELLENCE
Mais attention, il peut être un poil corrosif pour les peaux
Le charbon actif végétal est connu et reconnu pour
sèches : il endommagera leur f ilm hydrolipidique, qui
faciliter la digestion et limiter les émissions de gaz (élé-
ne pourra plus aussi bien les protéger. Mieux vaut l’uti-
gance, bonsoir). Pourquoi revient-il alors maintenant
liser avec parcimonie et dans des formulations douces.
sur le devant de la scène ? Parce que si ses bienfaits
Oubliez les patchs pour le nez ou les masques peel-off
n’ont pas changé, la manière de le consommer a bien
qui arrachent littéralement le visage. Préférez des gom-
évolué. On ne le mélange plus sous forme de poudre
mages et /ou des masques à rincer. On aime beaucoup
dans de l’eau, on ne jette plus son cachet effervescent
le City Block Purifying de Clinique (29,99 €), qui contient
dans un verre. Non ! Le nouveau chic est de se balader
aussi des billes de silice pour affiner le grain de peau, et
avec une gourde dotée d’un filtre au charbon actif à la
le Black Scrub d’Erborian (29 €), qui rend la peau plus
main, que vous soyez au bureau ou au sport. Cette bou-
lumineuse (mais pas brillante).
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
12 0
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RASÉ DE FRAIS
COMME LES VRAIS
Au préalable, préparez la barbe
en l’humidifiant à l’eau chaude.
Le mieux : se raser après la
douche – la peau et le poil sont
plus souples. Puis...
APPLIQUEZ LA MOUSSE
À l’aide d’un blaireau, dont on
aime le charme désuet, étalez la
mousse du savon à raser sur le
visage et dans le cou, en faisant
de petits ronds.
RASEZ (ÉVENTUELLEMENT
EN DEUX FOIS)
Sean Connery (et sa belle mine !),
dans Traître sur commande (1970).
ERNST HAAS GET TY IMAGES
Si vous portez une barbe de
quelques jours, passez une
première fois vos lames sur
le visage, de haut en bas ; puis
dans le cou, de bas en haut.
Il s’agit là de débroussailler le
gros du poil. Réappliquer de la
mousse et rasez cette fois tout
près de la peau, pour les
finitions. Soyez très minutieux
en passant aux endroits les plus
sensibles comme la zone entre
le nez et la bouche, le cou.
Vérifiez à la main si certaines
zones nécessitent une dernière
retouche.
RAFRAÎCHISSEZ
LE CHARBON D ’ÉMAIL
D I A M A N T, 4 , 2 0 €
EN SUPERMARCHÉ
B L AC K S C R U B
D ’ E R B O R I A N , 29 €
W O W D E TOX C H A R B O N ,
2,49 € EN SUPERMARCHÉ
121
G O U R D E B O B B L E , 19 € ,
DISPONIBLE EN LIGNE
Après vous être essuyé le visage
en le tapotant à l’aide d’une
serviette propre, appliquez
de la pierre d’alun pour calmer
le feu du rasoir puis une crème
hydratante pour soulager la
peau. Et vous voilà tout beau.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Grooming
FORME :
UN KIWI, UN PIPI
ET AU LIT !
Vous dormez mal ? Troquez
le fromage et le vin par un menu
plus sain (dinde, avoine...),
comme le conseille Geeta
Sidhu-Robb, fondatrice de
l’e-shop Nosh Detox. Courage !
CE QU’IL FAUT MANGER
LE SOIR
Une banane
« Le magnésium détend le corps.
La sérotonine et la mélatonine
boostent le sommeil et en
régulent les cycles. Tous les
jours à 20 heures, c’est l’idéal. »
De la dinde
« Elle contient du tryptophane,
un acide aminé qui favorise
la production de mélatonine. »
Des amandes
et de l’avoine
« L’avoine est gorgée de
minéraux et d’acides aminés
qui favorisent le repos.
Et les amandes contiennent
graisses saines et magnésium. »
PEUT-ON SE MAQUILLER
QUAND ON EST UN HOMME ?
L’automne est là,
votre sale mine vous mine
et vous aimeriez corriger
cela. Mais est-ce
compatible avec votre
taux de testostérone ?
Par Magali Bertin
P ho t o g r a p hi e F r a n ç o i s C ha p e r o n
ger les codes de la virilité, dégommant
le diktat de la masculinité toxique : non,
ce n’est parce que vous êtes coquet que
vous n’êtes pas un bonhomme. Certes, le
monde n’est pas prêt à vous voir arborer
up correcteur (cacher un bouton, illuminer le teint et les cernes…) est tout à fait
ment baptisée « Boy » : un fond de teint,
La société
un crayon à sourcils et un baume à lèvres
évolue et décloisonne le make-up.
m a t q u i vo u s d o n n e ro n t b o n n e m i n e
En Corée du Sud, les stars mas-
en deux-deux.
culines de K-Pop arborent un teint
corrigé, des sourcils soulignés
et des joues rosées à chaque apparition. Sur YouTube, moult jeunes hommes
très suivis lancent leur chaîne de tuto :
Sibongtv, 752 356 abonnés ; Ivan Lam,
37 7 31 7 … E n Fra n c e , d e s c a m pa g n e s
comme « Tu seras un homme, mon fils »,
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
Du jus de cerise et
de l’eau chaude au citron
« La cerise est riche en
mélatonine, l’eau chaude
au citron détoxifie, régule
l’équilibre entre vitamines,
nutriments et minéraux, et
soigne muscles et tendons. »
du rouge à lèvres, mais porter un make-
sortir sa ligne de make-up mâle, sobre-
L
Deux kiwis
« Vitamines C et E, folates,
sérotonine... deux kiwis par jour
améliorent l’arrivée, la durée
et l’efficacité du sommeil. »
CE QU’IL FAUT BOIRE
incarnée par Oxmo Puccino, font bou-
envisageable. D’ailleurs, Chanel vient de
A RÉPONSE EST OUI !
DR
La ligne Boy, de Chanel : fond de teint,
crayon à sourcils et baume à lèvres
pour être beau comme un camion.
Du miel
« Sucre naturel, il augmente
le niveau d’insuline et aide
le tryptophane à monter
au cerveau. Une cuillerée,
directe ou dans une tisane. »
Avant/après d’Ivan Lam,
un youtubeur à la peau nette.
12 2
CE QU’IL FAUT ÉVITER
Du fromage
« Un vieux dicton dit que
le fromage fait faire des
cauchemars. Retenez surtout
que ça perturbe la digestion. »
Du chocolat
« Un dopant naturel qui va
stimuler votre système nerveux
et vous faire “tourner” dans
votre lit pendant des heures. »
Du café et de l’alcool
« Le café, c’est pour le coup
de fouet du matin. L’alcool, lui,
dérègle le sommeil paradoxal :
plus vous buvez le soir, plus les
troubles sont prononcés, moins
votre organisme est capable
de s’abandonner longtemps
dans un sommeil profond. »
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Spor t
ALLEZ ROULE
MA BOULE !
Contracter ses muscles
pour qu’ils gonflent, c’est
bien. Les étirer en plus,
c’est mieux ! Sous ses airs
d’accessoire pour seniors,
le swissball peut vous être
très utile.
Par Georgia Diaz
P ho t o g r a p hi e s J u l i e n S o u l i e r
« Je vois... Je vois...
Une boule de cristal
derrière moi ! »
1
L
ES
ORIGINES :
à n e p a s c o n f o n d re ave c l e
médecine-ball (petit ballon lesté), le swissball a
été créé par l’industriel italien Aquilino Casani en
1963. Et ce à la demande de physiothérapeutes et
kinésithérapeutes suisses (d’où son nom) qui l’uti-
lisaient dans la prise en charge des pathologies dorsales. Importé aux États-Unis, il s’impose dans l’univers
fitness dans le courant des années 1980.
L E S B I E N FA I T S :
sur un swissball, l’instabilité est per2
manente. Rester en équilibre oblige les muscles du tronc
3
(abdominaux et dorsaux) à travailler en permanence. Le
renforcement est profond, supérieur à celui que vous
1) FENTES :
debout, le cou-
3 ) É T I R E M E N T D ’A B D O S :
auriez en réalisant les mêmes exercices en toute stabi-
de-pied de la jambe droite
allongé, le dos sur le ballon,
lité. Résultat : votre corps, plus solide et mieux aligné,
sur le ballon, le pied gauche
les pieds au sol, penchez-
est plus performant. « Le swissball permet, en plus,
au sol. Fléchissez la jambe
vous en arrière jusqu’à
de réaliser de nombreux exercices d’étirements, les-
gauche, tout en faisant rou-
sentir une légère tension
quels contribuent à faire gonfler les muscles », rappelle
ler le ballon vers l’arrière.
dans les abdominaux.
Anthony Chapert (notre coach expert que vous voyez
Puis inversez.
4) LOMBAIRES :
sur les photos).
2) POMPES INCLINÉES SUR
sol, les mollets sur le bal-
variante des
lon, la pointe des pieds vers
Il existe trois tailles stan-
pompes classiques, elles
le plafond. Allongez les
dards de ballon : 55, 65 et 75 centimètres. Si vous me-
s’effectuent mains sur le
bras le long de votre corps
surez entre 1,65 mètre et 1,85 mètre, préférez-le de
sol et pieds sur le ballon.
et soulevez votre bassin
65 cm. Au-delà, optez pour un modèle de 75 cm de dia-
Le corps est gainé. Du fait
en contractant fesses et
mètre. Notez que le swissball s’utilise bien gonflé. Plus il
de l’appui sur le ballon, la
abdos. Vous pouvez éga-
l’est, plus l’instabilité est grande. Et plus l’instabilité est
poussée des bras est plus
l e m e n t r é a l i s e r l ’ exe r-
grande, plus l’effort à fournir est important !
facile mais l’effort de stabi-
cice pieds sur le ballon et
lisation est accru.
jambes pliées.
LE BALLON :
COMMENT LE CHOISIR ?
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
12 4
allongé au
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Spor t
STRAVA, L’APPLI QUI VA
PLUS VITE QUE LES AUTRES
Le réseau social des sportifs rassemble aujourd’hui
31 millions d’utilisateurs. Respectueuse, incitative et
précise, l’appli met Facebook et Instagram à l’amende.
Pour bientôt atteindre le milliard de membres ?
P a r C ha r l e s A u d i e r
F
RAÎCHEMENT
nommé à la tête de
Tinder à la recherche d’un quickie vite
P L U S DY N A M I Q U E Q U E FA C E B O O K
St r ava , l e r é s e a u q u i c o n n e c t e
« Contrairement
de
fait bien fait ? Strava vous propose éga-
les spor tifs pas peu f iers d’expo-
Zuckerberg, notre appli est un lieu de
lement des par tenaires d’effor ts, mais
ser leurs per f ’ sur le net, James
passage. C’est “the place to share” pour
pour d’autres disciplines. Une sortie run-
Q u a r l e s a é t é a u pa rava n t d i re c -
les spor tifs, le temps des gens actifs.
ning dans les calanques corses, une vi-
teur chez Facebook ( Europe, Afrique
On ne “like” pas l’activité des autres, on
rée à l’Alpe-d’Huez ou une traversée de
et Moyen-Orient) et vice-président
passe à l’action. »
la Manche un week-end... Le but est de
au
réseau
d’Instagram Business. Autant dire
se bouger le popotin en équipe, pas de
qu’il est plutôt bien placé pour analy-
P L U S F R I E N D LY Q U E T I N D E R
ser les différences entre les réseaux.
Célibataire en vacances, vous traînez sur
jouer les Jean-Claude Dusse gênants.
AU S S I S U G G E ST I F Q U ’ I T U N E S
Comme la plateforme d’Apple qui vous
propose des playlists, Strava suggère
CHRISTOPHE L
des courses à ses membres en fonction de leur niveau, de leur situation géographique ou de leur planning. « Elle
se veut plus locale et régionale que les
autres applications. L’idée est de se sentir en plus petit comité, plus proche des
autres », assure Quarles.
PLUS PRÉCIS QUE GOOGLE MAPS
Lors du Tour de France 2018, 42 % des
cyclistes utilisaient l ’application. Mais
ce n’est pas tout. Pour effectuer le tracé
de la 5 e étape du Tour 2018 entre Lorient
et Quimper, Thierry Gouvenou, le « traceur » du Tour depuis 2014, a largement
utilisé Strava pour trouver des parcours
ner veux, des bosses et des pièges. Il
concède que rien ne vaut le regard d’un
expert, mais tout de même.
Strava pas mal
en ce moment,
merci Forrest.
M O I N S S H O W - O F F Q U ’ I N S TA G R A M
Pour James Quarles, le réseau social
dédié à la photo est « une ode à l ’instant présent, tandis que Strava véhicule
les valeurs de l ’accomplissement. Les
photos servent aux membres à partager
leurs effor ts mais sur tout à inciter les
autres utilisateurs à quitter leur canapé
pour aller s’entraîner ». Mais toujours
en respectant les règles d’or : garder la
tête froide, connaître ses propres limites
(et le code de la route).
2 018
N o ve m b r e
12 5
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sexe
COMMENT FAIRE
DURER SON COUPLE
(EN RESTANT
HEUREUX) ?
Ah, vous réveiller le nez dans ses cheveux,
votre corps lové tout contre le sien... La plus
belle des aubes. Mais qu’en sera-t-il demain,
dans un an, dans vingt ans ? Voici quelques clés
pour que l’amour joli ne meure pas trop vite.
P a r L é o n t i n e P a m p i c he _ I l l u s t r a t i o n s L é a Z ha n g
O
des mots
lités très différentes de l’amour. Il y a la
guerite Duras : « L’amour, il faut le vivre
d’André Gorz à sa femme Dorine
passion, où l’on s’engage à fond. Et puis
complètement avec son ennui et tout, il
dans Lettre à D : « Tu vas avoir
il y a un autre type d’amour plus proche
n’y a pas de vacances possibles à ça. »
82 ans. Tu as rapetissé de six centi-
de l’amour chrétien, “aime ton prochain
3. … OU LA TEMPÊTE
mètres, tu ne pèses que quarante-
comme tu t’aimes toi-même”. » Bref, gar-
Après avoir traversé plusieurs crises,
cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse
der le même couple toute sa vie, c’est
J u l i e n , t re n te n a i re e n c o u p l e d e p u i s
et désirable. Cela fait cinquante-huit ans
accepter de s’épanouir dans un bonheur
treize ans, deux enfants, philosophe :
que nous vivons ensemble et je t’aime plus
calme, profond et sans nouvelle fulgu-
« S a n s ê t re b i b l i q u e , j e d i r a i s q u e
que jamais. » Quand le philosophe écrit ce
rance amoureuse. Charles, pasteur de
lorsque l’orage est là, il faut être patient,
texte, Dorine est malade et condamnée. Le
90 ans marié depuis soixante-sept ans à
le beau temps revient vite. On accepte
couple se suicide un an plus tard, dans un
Lydia, analyse : « Ce n’est plus le feu du
bien que l’hiver fige la nature pour qu’elle
écho bouleversant à la fin du livre : « Nous
début porté par le sexe, mais c’est autre
reparte de plus belle au printemps, pour-
nous sommes souvent dit que si, par im-
chose. L’air que nous respirons est tou-
quoi n’aurions-nous pas cette tolérance à
possible, nous avions une seconde vie,
jours embaumé de ce mystérieux parfum
notre égard ? » Han, quelle sagesse !
nous voudrions la passer ensemble. »
qu’est l’amour. »
4. RESTEZ FIDÈLE (À VOS PROMESSES)
2. ACCEPTEZ L’ENNUI...
Gros gros scoop. L’infidélité est très sou-
derniers chiffres de l ’Insee : en 2016,
Scène de la bande dessinée de Fabcaro
vent (qu’on le déplore ou non) un motif
1 2 8 0 0 0 d i vo rc e s o n t é t é p ro n o n c é s .
sur le couple Moins qu’hier (plus que de -
de rupture, surtout quand on a promis le
L’amour... c’est parfois compliqué ! Alors
main). Une femme expose son bonheur
contraire. Dans la grande enquête sur la
comment faire partie de la team André et
conjugal à une autre : « On fait la cuisine
sexualité des Français menée par les so-
Dorine plutôt que de celle des divorcés de
ensemble, on écoute la radio… C’est une
ciologues Nathalie Bajos et Michel Bozon,
l’Insee et des monogames en série ?
relation très tendre, très complice. Et
on apprend ainsi qu’« au moment d’une
1. FAITES (UN JOUR) LE DEUIL DE LA
toi, avec Bruno, ça va ? » L’autre répond
séparation conjugale, 46 % des femmes
PASSION
alors : « Oui, nous aussi on s’emmerde. »
savent ou pensent que leur conjoint avait
Sociologue et spécialiste du couple, Jean-
Version humoristique du beau passage
une autre relation, et c’est le cas pour
Claude Kaufmann évoque « deux moda-
des Petits Chevaux de Tarquinia de Mar-
58 % d’entre elles au moment d’une
N NE SE LASSERA JAMAIS
Beaucoup moins poétiques sont les
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
12 6
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
127
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sexe
rupture amoureuse. Les chiffres correspondant pour les hommes sont de
40 % et de 37 %. »
5. LAISSEZ-VOUS DE L’AIR
Henriette est une vieille dame de 87 ans
aujourd’hui, mais quand elle parle de son
mari « parti il y a onze ans » après cinquante-cinq ans de vie commune, elle
p r é c i s e e n c o re : « M a l h e u re u s e m e n t
pour moi. » Le plus grand secret de longévité de son couple ? Elle l’énonce ainsi :
« Mon mari était pilote de l ’armée de
l’air. Il partait donc assez souvent, mais
quand il rentrait, c’était le bonheur. Les
retrouvailles étaient formidables. » Et
quand son mari est tombé malade ? Elle a
appliqué de nouveau ce principe, en faisant « un petit job pour ne pas devenir
folle ».
6. SACHEZ SUBLIMER SES DÉFAUTS
Transformer son agacement en bienveillance est un vrai talent, idéal pour faire
durer son couple. Jean-Claude Kaufmann
se souvient ainsi d’une femme rencontrée pendant l’une de ses études : « Son
mari ronf lait, mais elle disait que c’était
sa “petite musique de nuit”. »
7. AFFRANCHISSEZ-VOUS DES TRADITIONS
COURRIER DU CŒUR
Léontine Pampiche est notre experte de l’amour
et du sexe. Posez-lui vos questions sur :
leontine.pampiche@condenast.fr
En vivant séparément, par exemple. Selon une étude de l ’Ined parue en 2016,
ce mode de vie concerne une personne
sur dix et fonctionne d’autant plus que
l e s p ro t a g o n i s t e s ava n c e n t e n â g e .
Cela exige confiance en soi et en l’autre
(n’est-ce pas là une belle base ?)... et
aussi un peu d’argent. Mais les précieux
moments choisis ne sont-ils pas plus exquis que le quotidien parfois subi ? Combien est-on prêt à mettre pour lutter
contre les démons de l’ennui et de l’agacement ? Une autre voie non traditionnelle à explorer (parmi mille autres) est
de dissocier l’engagement amoureux de
JONATHAN, 24 ANS
« J’aimerais offrir un sex-toy à ma
copine mais je ne sais pas trop quoi
prendre, un conseil ? »
Pour un premier jouet, aucune hésitation,
le Womanizer : enfin un sex-toy qui ne se
focalise pas sur la pénétration. Doté
d’un manche et d’un embout en forme de
petit volcan – une sorte de
mini-aspirateur –, il se pose sur le clitoris,
auquel il est dévoué. Il permet en outre
d’explorer plus longuement l’orgasme, en
le laissant en place après avoir joui. Entre
20 et 400 euros selon les marques. Et si
Madame a déjà une belle collec’ et qu’elle
souhaite goûter aux plaisirs doubles, mais
juste avec toi, mise sur un bel objet
phallique en matière noble.
pénétrant. Cela implique que tu t’explores
avant, et le plug est un bon premier outil
pour ça. J’ai parlé de ta question à
Nicolas, un trentenaire parisien qui, avant
de devenir gay (dans tous les sens du
terme), a été hétéro. Il s’est souvenu de
l’époque où il utilisait un plug avec sa
copine : « Je l’utilisais aussi seul pour mes
plaisirs personnels et ce fut une bonne
introduction au plaisir prostatique. Après,
c’est comme tout, il ne faut pas être trop
gourmand pour le premier achat – mieux
vaut commencer petit –, utiliser un max de
lubrifiant et ne pas forcer si ça veut pas. »
Il conclut : « Le plus étonnant étant
l’extraction de la chose : à un moment, on
doit quand même “pousser”. N’ayez pas
peur, et surtout... relaxez-vous. »
THIBAUT, 26 ANS
JULIEN, 33 ANS
« J’ai envie de découvrir le plaisir
prostatique. Comment convaincre
ma copine de me mettre un doigt
dans le cul ? Et que penser des plugs
anaux ? »
Mon premier conseil serait de ne pas « la
convaincre » mais plutôt d’en discuter
avec elle. Si elle en a envie, tant mieux
pour vous, sinon... tant pis !
« Convaincre » ne donne jamais rien de
bon en sexualité. Si elle n’est pas
réfractaire à l’idée mais ne s’en sent pas
capable, tu peux lui proposer d’introduire
un jouet, plutôt que son doigt. L’idéal étant
que tu lui montres comment tu fais, puis
qu’elle se familiarise avec le rôle de
« Pour un deuxième date Tinder,
j’invite la fille chez moi. Vous me
conseillez quoi, comme plat ? »
Tout dépend de ce que cette fille
représente pour toi et de ce que tu
désires lui montrer – si tu veux qu’elle
découvre le garçon fin et délicat que tu es,
évite peut-être l’andouillette-frites. De
manière générale, je déconseillerais
le plat qui demande trop d’investissement
de temps (osso bucco) ou d’argent
(homard persillé) dans un début de
relation : trop risqué ! J’opterais pour
quelque chose de simple, un peu original
et élégant. Des pâtes au citron, aux
épinards et au parmesan ?
l’exclusivité sexuelle absolue. Mais ça...
je ne suis pas sûre que vous soyez prêts
à l’entendre.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
12 8
N o ve m b r e
2 018
Wear OS by Google fonctionne avec les téléphones utilisant Android 4.4 et plus récents (sauf l’édition Go) ou iOS 9.3 et plus récents. Les fonctionnalités
prises en charge peuvent varier d’une plateforme et d’un pays à l’autre. Google et Wear OS by Google sont des marques déposées de Google LLC.
*Montres connectées à écran tactile / Photographie retouchée
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
*
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Bête de sexe
M ME ET M ME GOÉLAND
ONT SIX ENFANTS...
C’EST BIEN TRISTE,
mais c’est la loi
d’un monde animal où, ne nous le cachons
pas, la distinction queer entre sexe et
Il arrive aux mâles goélands de fuir après avoir laissé trois
petits souvenirs à leur conquête d’un soir. Les femelles
s’organisent alors, pour le meilleur... et pour le pire.
genre n’a pas encore tout à fait pris. On a
néanmoins observé que les deux femelles
en couple entretenaient par ailleurs des
rapports de séduction et d’intimité physique : ce que l’on a pu comprendre des
Par Étienne Menu
mouvements de leur bec, de leur position
sur le nid ou de leur façon de s’étreindre
Q
semble témoigner d’une forme d’éroUAND LA FEMELLE GOÉLAND POND,
dèles à leur officielle. Mathématiquement,
tisme à plumes reconnue par les étholo-
c’est en général par lots de trois
ces couples de lesbiennes ailées pondent
gues. En somme, si la reproduction res-
œufs. Aurait-elle trop lu Madame Fi -
donc deux fois plus d’œufs que leurs ca-
tera toujours, chez les goélands comme
garo pour enfanter aussi systéma-
marades hétérosexuelles.
chez les autres, une banale histoire de
tiquement des triplés ? On ne sait
c’est qu’il s’agit d’un
« papa dans maman », la sexualité non
pas bien, mais c’est ainsi que ça se
très mauvais calcul. Tout simplement
reproductive est en revanche, elle, lar-
passe. Sauf que les ornithologues marins
parce que l’incubation chez les oiseaux
gement ouverte aux échanges saphiques
ont remarqué que quelques rares nids de
se déroule toujours selon un système de
– tant mieux ! Et après tout, vouloir faire
goélands (1 % environ) se retrouvaient
quarts, comme en mer : aucun couple, gay
des enfants lorsqu’on ne peut pas tous
garnis, eux, de six futurs poussins. Com-
ou straight, n’a jamais été vu en train de
les couver, lesbien raisonnable ?
ment se fait-ce ?
couver à deux, simultanément – pendant
LE PROBLÈME,
comme l’explique Bernard
que l’un veille sur la future progéniture,
Cadiou, de l ’association Bretagne Vi-
l’autre va chercher la becquée. Or, ce nid
vante, à Brest, il arrive que deux dames
partagé accueille deux fois plus d’œufs,
goélands se mettent en ménage, faute de
sans que ne double pour autant sa taille
mâles disponibles pour couver avec elle
ou la capacité de ses propriétaires à cou-
– mâles qui, en revanche, avaient comme
ver. Ainsi, hélas, presque aucun bébé goé-
par hasard répondu à l’appel lors de la
land ne pourra éclore des six coquilles,
phase de la fécondation, quitte à être infi-
faute d’avoir été suffisamment cajolé.
EH BIEN,
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
13 0
N o ve m b r e
2 018
DOMINIQUE HALLEUX / BIOSPHOTO
« On n’est pas bien là ?
Paisibles ? À la fraîche ?
Et on couvera quand
on aura envie de couver ! »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por tfolio
La ligne du temps
Sélection des plus belles montres (illustrées ou non) pour
bien vivre l’instant présent, quitte à casser son PEL.
P a r N i c o l a s S a l o m o n _ I l l u s t r a t i o n s Ta ke o C hi ka t s u
Hermès Carré H
5900 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
13 2
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Chaumet Dandy Grand Modèle
or rose, 15 630 €
Panerai Luminor Submersible 3 days Titanio
10 700 €
Audemars Piguet Royal Oak
Chronograph or rose, 57500 €
Montblanc 1858 Geosphere
bronze 5890 €
13 3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por tfolio
Oris Big Crown Pointer Date
1500 €
Tag Heuer Carrera Chronograph GMT
5500 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
Omega Seamaster Diver
300M, 4500 €
13 4
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jaeger-LeCoultre Polaris Memovox
12 900 €
13 5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por tfolio
Patek Philippe Aquanaut
(recto) 39 710 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
13 6
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Patek Philippe Aquanaut
(verso) 39 710 €
137
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por tfolio
Richard Mille McLaren Chronograph RM11-03
196 500 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
13 8
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Breitling Navitimer 8 Chronograph
7000 €
Rado DiaMaster PVD noir
2850 €
13 9
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Por tfolio
Bell & Ross BR-X1 Military Chronograph
19 700 €
Tudor Blackbay 36
2670 €
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
Rolex Oyster Perpetual Datejust 41
8600 €
14 0
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Louis Vuitton Tambour World Tour
3250 €
141
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Saga
Quand l’horlo regarde dans le rétro
C’est la nouvelle idylle chic et vintage : les voitures anciennes
et l’horlogerie semblent devenir des copilotes inséparables.
Et de plus en plus de festivals auto se créent grâce au sponsoring
des marques de luxe. Petit tour (d’horloge) des événements
les plus dingues.
Par Nicolas Salomon
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
14 2
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
médiatique, l’auto de papa a donc une autoroute devant
elle. Spontanément, on penserait que les marques horlogères attirées par le secteur seraient les plus classiques, jouant d’un dialogue naturel entre les patrimoines et les formes. Rien n’est moins sûr en réalité.
L’automobile classique est devenue un tel phénomène
que même les nouveaux entrants s’y aventurent.
RICHARD MILLE
I N V I T E L A C R È M E À C H A N T I L LY
L
e plaisir commence dès la sor tie de l’autoroute.
Comme tous les deux ans depuis 2014, les petites
départementales de l’Oise voient défiler lors d’un
glorieux week-end les plus beaux bolides de la planète vintage, venus faire trembler leur enrobé à
l’occasion du concours « Chantilly Arts & Elegance Richard Mille ». Les « insta car spotters », installés le long
du parcours, mitraillent le meilleur des productions italiennes, anglaises ou germaniques d’après-guerre.
Aux vrombissements de leur V8 d’antan, toutes
convergent vers le château de Chantilly, où se déroule le
concours d’élégance de Richard Mille. Connu pour ses
écuries et son musée du Cheval, l’édifice conçu au XVIII e
siècle par l’architecte Jean Aubert, accueille le temps
d’un week-end des chevaux-vapeur. Quant au parc du château, chef-d’œuvre de Le Nôtre, il se transforme en lieu
d’expositions. Richard Mille : « Paradoxalement, j’ai toujours aimé les montres modernes et les autos anciennes.
On pense souvent que mes clients ne roulent qu’en moderne parce que mes montres sont futuristes. C’est une
erreur. Ça vaut aussi pour les femmes. Le Rallye des Princesses que j’organise également au printemps est l’occasion pour certaines de mes clientes de prouver leur
amour des anciennes. »
Et ce qui est vrai aux portes de l’automne l’est aussi
avant l’été au Mans classique avec lequel Richard Mille al-
FRANCOIS FLAMAND / DPPI
P
terne Chantilly une année sur deux. Également sponsor de
ENDANT PRÈS DE CINQUANTE ANS,
l ’horloge-
cet événement, il profite du moment pour être au contact
rie n’a juré que par la Formule 1. Technique, pres-
des plus grands collectionneurs d’automobiles. Quand
tige, exposition médiatique, la discipline cumu-
vous courez dans une voiture à 20 ou 30 millions, vous
lait les ver tus. Mais peut-être était-elle un peu
pouvez sans doute en mettre un « petit » dans une pro-
trop... hors-sol, justement. Comment connecter
duction de l’horloger. Car oui, les plus belles Richard Mille
les clients aux pilotes, leurs bolides technologiques à
tournent autour du million d’euros… Cela se vérifie sur le
nos voitures civiles, le look ultra-futuriste des engins à
grid avant le départ. Dépassant des combinaisons, on re-
une esthétique horlogère globalement conservatrice ?
connaît souvent le modèle RM 11-03 dédié à l’événement
Certaines manufactures se sont tournées, à l’inverse,
dont le vert « british racing green » est la signature, ou
vers les voitures de collection. Plus palpables, d’un
sa cousine la RM 50-03 développée avec l’écurie McLaren.
chic incontesté, les carrosseries anciennes ont le vent
en poupe. Qui de dessiner une montre dédiée à une voi-
SUR LE CIRCUIT DE GOODWOOD :
ture de légende, qui de sponsoriser un concours d’élé-
C ’ E S T R E T O U R V E R S L E PA S S É
gance, une course… les marques s’approprient un capital de bon goût. En effet, qui oserait aujourd’hui dire
qu’il n’aime pas le vintage ? Mode, design, architecture,
le vintage s’immisce dans chaque discipline. En automobile, le goût pour l’ancien va des années 1920 à 1980. Une
période qui convient parfaitement à l’horlogerie. Terrain
de jeu idéal, aussi élégante que la voile mais bien plus
D
e l’autre côté de la Manche, on a pris de l’avance.
Depuis vingt ans, en septembre, le petit circuit de
Goodwood, à une heure de Londres, est le théâtre
d’un rassemblement qui paraît hors du temps. Un
« grand » rassemblement : 150 000 personnes, ou
plutôt fans, y convergent. Ne sont admis à ce festival
14 3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Musiques fifties,
tentes militaires...
Le Goodwood Revival
est une fête populaire
mais entre milliardaires.
que les véhicules anciens, mais surtout, obligation est
faite aux participants de se vêtir en costume d’époque.
Et chacun s’y plie de bonne grâce. En résulte la sensation
d’avoir ouvert une improbable brèche spatio-temporelle.
Rolex, par tenaire de l’événement, prof ite bien entendu de cette population d’esthètes, qui ne manquent
jamais de faire un détour devant les vitrines présentant les dernières Day tona. À la vue de ce succès,
d’autres marques ont témoigné leur intérêt pour l’événement. Davide Cerrato, le directeur général de Montblanc, justif ie ainsi sa présence : « Dans nos collections, les lignes d’inspiration vintage sont parmi les plus
prisées. De fait, être sur place nous permet de rentrer
en contact avec une population emprunte de nostalgie,
et de leur montrer nos réalisations. » Musiques fifties,
tentes militaires d’après-guerre, caravanes Airstream
donnent au week-end une couleur particulière, quelque
par t entre la fête populaire et le paddock de milliardaires. C’est là tout le succès de ces événements, où
tout le monde se côtoie et échange autour d’une passion commune : la voiture ancienne. Les horlogers y
trouvent à la fois une large audience qui augmente leur
renommée, mais aussi une autre plus restreinte mais
plus qualifiée.
L A V I L L A D ’ E ST E
O U L E R OYA U M E D E S É L I T E S
L
a destination en soi est un saut dans le temps. Au
printemps, les abords du lac de Côme, en Lombardie, et leurs villas tricentenaires semblent mal
s’accommoder de la modernité. Les routes y sont
étroites et n’invitent guère aux grandes per for-
mances. À l ’inverse, on s’y voit très bien en Maserati
d’après-guerre, mitaines aux mains, en train de chercher le point de corde entre deux virages. Pour l’horloger allemand Lange & Söhne, roi incontesté de la
montre classique de haute facture, le concours d’élégance est la par faite synthèse de son travail : un petit cercle d’initiés, amateurs d’excellence, obsédés
par les détails de f inition et à la recherche d’une
14 4
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Saga
JAD SHERIF/GUILLAUME MÉGEVAND
/ ROLEX
Ci-dessus, le circuit du
Goodwood Revival dans la
banlieue londonienne.
À droite, Sir Jackie Stewart,
triple champion du monde
de Formule 1, pas peu fier
de montrer sa Rolex Daytona
au poignet.
2 018
N o ve m b r e
14 5
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
cela fait dix ans que nous accompagnons l’événement,
et aucun autre ne pourrait plus nous correspondre. »
L E S R A L LY E S H I S T O R I Q U E S
E N T R E V I N TA G E E T. . . N É O - V I N TA G E
E
nzo Ferrari, l’ancien pilote et industriel italien, avait
un jugement assez peu objectif sur la Mille Miglia :
« C’est la plus belle course du monde », assénait-il.
Pourtant, l’épreuve est née d’une contrariété. Historiquement, le Grand Prix d’Italie des années 1920
se courait à Brescia. Las, à gros coups de pression et
force lobbying, la ville concurrente de Monza a fini par
obtenir que le Grand Prix se déroule sur son tout nouveau circuit. Contrariés, une poignée de gentlemendrivers natifs de Brescia décidèrent de mettre sur pied
une course d’un nouveau genre en 1927. Une épreuve
sur route, d’une longueur inédite de 1 000 miles (soit
1 600 km) ouver te aux plus puissantes cylindrées de
l’époque. Reliant Brescia à Rome, aller et retour, la Mille
Miglia est devenue la course d’endurance de toutes les
et signe son arrêt définitif en 1957.
À la faveur d’une rencontre avec une poignée de
nostalgiques à la f in des années 1980, Karl-Friedrich
Scheufele, coprésident de Chopard et grand collection-
Aujourd’hui, de jeunes
horlogers rendent hommage
aux années 1980...
Rétro mais pas trop !
neur de bolides anciens, décide de sponsoriser une version moderne de la course. Y courront toutes celles qui
ont écrit les grandes heures de l’histoire de l’épreuve.
Chaque printemps, et ce depuis trente ans, se tient
donc la judicieusement rebaptisée « 1 000 miglia »,
course d’endurance ahurissante. « Ne croyez pas que
l’épreuve est totalement déconnectée de mon métier,
explique Scheufele. La plus forte vente de notre collection concerne le chronographe du même nom. » En effet, quoi de plus célèbre chez Chopard que le chronographe Mille Miglia ? Son cadran est frappé du logo de la
forme de discrétion. Du modèle unique à la micro-
borne kilométrique « 1 000 miglia », et son bracelet re-
série de quelques exemplaires, les autos sont inspec-
prend les sculptures des pneus Dunlop de l’époque. Oui,
tées dans leurs moindres détails. Pas un boulon, pas
une Mille Miglia se reconnaît à un mile !
une rondelle ne sauraient avoir été soigneusement po-
De l’autre côté des Alpes, quasiment à la même pé-
lis par les bons soins d’un atelier de référence. Un sa-
riode, d’autres bolides historiques traversent les routes
voir-faire revendiqué par Lange & Söhne qui met un
de France en compagnon de l’horloger Zénith, qui suc-
malin plaisir à guillocher, polir et satiner absolument
cède à Hublot et Audemars Piguet. Le Tour de France
tous ses composants. « Si jamais un horloger ouvre
rassemble lui aussi la fine fleur du sport automobile vin-
une de nos montres, il saura immédiatement à quelle
tage. S’y affrontent des Jaguar Type E, des Porsche 911,
manufacture il a affaire. Notre f ier té passe aussi par
mais aussi des redoutables AC Cobra, modèle auquel
là, dans notre capacité à bluffer les néophytes comme
Baume et Mercier a dédié une déclinaison l’année pas-
l e s p ro fe s s i o n n e l s » , c o n c è d e W i l h e l m Sc h m i d , l e
sée. Au poignet des concurrents, on trouve beaucoup de
CEO, aussi chic et discret que ses précieuses pro-
belles mécaniques. Hugo Payen, pilote et grand habitué
ductions. Propriétaire d’une sublime AC Ace-Bristol,
de la course et dont la Type E connaît bien le chemin du
ancien cadre du groupe BMW, l ’homme ne triche pas
podium, confirme : « Tous les pilotes portent un chrono.
avec l ’automobile : « Nos clients sont davantage pré-
C’est l’esprit. Même si l’on a tous des totalisateurs élec-
sents ici qu’aux abords d’un circuit de Formule 1. Ce
troniques pour viser nos moyennes, on reste attaché à
concours d’élégance date de 1929, nos montres de
l’idée de faire dépasser une belle monte à la lisière de
1815. Nous avons en commun une forme de continuité,
nos combinaisons. » Des Rolex Daytona bien sûr, des
de patrimoine. L’élégance plus que la performance, les
Omega Speedmaster, mais aussi des Tag Heuer des an-
détails plus que l ’évidence, une cer taine discrétion…
nées 1970 chères à Steve McQueen... « le Tour » comme
14 6
CHOPARD /GUILLAUME MÉGEVAND ROLEX
folies. Jusqu’à ce qu’un tragique accident ne l’endeuille
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Saga
l’appellent les initiés, est une belle occasion de prendre
le pouls du marché de la montre masculine.
Il serait tentant de penser que l’histoire d’amour qui
règne entre l ’horlogerie et l ’automobile ancienne ne
concerne que les horlogers traditionnels et les grands
carrossiers italiens des années 1950 et 1960, puisque
l’on assiste à un regain d’intérêt pour les automobiles
dites « Youngtimers » des années 1980. En témoigne
la percée de jeunes marques comme Réser voir ou
Autodromo qui rendent hommage aux années 1970 et
1980 avec leurs cadrans inspirés des Mini période Jane
Sponsorisée par Chopard,
la mythique course italienne
Mille Miglia fut stoppée en 1957
après la mort d’un pilote,
avant de renaître en 1988.
Birkin et des fabuleuses Groupe B, les voitures de rallye aujourd’hui disparues. Et c’est sans compter la toute
dernière tendance... les motos vintage ! La preuve : le
festival Wheels & Waves de Biarritz, qui a fêté ses dix
ans en juin, a reçu cette année la confirmation en sponsor principal de Breitling !
2 018
N o ve m b r e
147
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Innovation
Tic-tech, tic-tech...
Véritables merveilles d’innovation,
ces quatre montres repoussent toutes
les limites (et explosent tous les budgets).
RICHARD MILLE 53-01
Par Nicolas Salomon
Pour mettre en lumière ses
mouvements, la manufacture a eu
l’idée culottée de les faire tenir en
suspension, grâce à l’adoption d’un
système de câbles et de poulies.
Une sensation de lévitation inédite et
une prouesse technique de plus pour
l’inclassable horloger. À cela s’ajoute
un tout nouveau verre de montre,
breveté, qui à la manière d’un
pare-brise automobile, est constitué
de plusieurs couches. S’agissant
de la montre du joueur de polo
professionnel Pablo Mac Donough,
ce niveau de protection est tout
indiqué. Et comme toujours,
la tarification est à la hauteur
du défi : 941 500 euros. Wow !
Pour schématiser, une montre tra-
PIAGET
ALTIPLANO CONCEPT
d i t i o n n e l l e e s t c o m p o s é e d e q u a t re
CE MONDE-LÀ EST ULTRA-PLAT
tine sur laquelle repose le mouvement,
couches : Une boîte, qui soutient une plades aiguilles et une glace. L’idée fut donc
de fusionner ces couches pour, si pos-
Née il y a 60 ans, l’Altiplano est l’icône
sible, les mettre toutes sensiblement
des montres ultra-f ines. Ce segment
à la même hauteur. Ainsi, boîte et pla-
ayant rencontré un cer tain succès ces
tine ne font-elles qu’une. Un peu comme
derniers temps, nombre de manufactures
si on sculptait dans les ailes d’une auto-
se sont penchées sur le sujet. À tel point
mobile une partie de son moteur pour en
qu’elle en fut même challengée l’année
réduire la largeur.
passée. Piqués au vif, les ingénieurs de
Les aiguilles affleurantes avec la glace
Piaget ont décidé de concevoir la montre
cohabitent avec des organes réglants,
mécanique concept la plus f ine jamais
q u i f a u t e d ’ e s p a c e , s e s o n t re t ro u -
imaginée. Pour cela, ils sont repartis de
vés en sur face. De cette construction
leurs travaux précédents qui avaient
est née une esthétique nouvelle, mêlant
abouti en 2014 à la présentation de la
technique et élégance qui se retrouvera
900p qui était alors la montre mécanique
sans doute un jour dans la gamme. À ce
la plus fine du monde, et ils ont amélioré
jour, la montre reste un prototype non
l’ensemble jusqu’aux limites du possible.
commercialisé.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
14 8
CARTIER SANTOS
LE MAILLON SORT
Des systèmes de bracelets
interchangeables, il en existe des
dizaines. Des systèmes de boucles
réglables idem. Mais tout le monde
achoppait sur le même écueil :
arrivé à un certain stade, pour
ajuster au mieux un bracelet métal,
il faut pourvoir enlever ou ajouter
un maillon. Or, sauf à être équipé
comme un horloger et doté de
l’agilité concordante, vous finissiez
toujours par devoir aller dans
une boutique. Désormais, grâce à
cette prodigieuse invention, vous
pouvez sans le moindre outil ôter
ou ajouter un maillon au bracelet.
Le principe est assez simple :
il suffit de déverrouiller les vis
qui tiennent les maillons en
pressant un poussoir logé au
cœur même du maillon.
Avec le coup de main, l’affaire
est pliée en trente secondes.
Prix : 6 750 €
N o ve m b r e
2 018
E TIENNE DELACRE TAZ / JFRELECHOX@GMAIL.COM / DR
INCLASSABLE !
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HUBLOT
HUBLOT
BIG BANG UNICO GOLF
Sachant qu’il y a dix-huit trous, et que
précédents (affiché à six heures), et en
sur certains, on peut vraiment mal finir,
même temps, passe au trou suivant.
GREEN DE CHAMPION
centaine de coups sur une par tie. Or il
– Enf in, le poussoir à huit heures remet
ne faut surtout pas se tromper dans ce
tout à zéro... une fois que la par tie est
comptage, si long soit-il, car c’est pré-
terminée bien sûr. Il est verrouillé par
Voilà une complication qui va plaire aux
cisément ce qui fait l ’essence du jeu.
une sécurité pour éviter toute fausse ma-
joueurs de golf. Une nouveauté, avec une
Jusqu’ici, et depuis un siècle, les joueurs
nœuvre durant la partie.
application concrète, très horlogère,
notaient les scores sur une petite carte,
et inédite. Le principe : la montre enre-
avec un crayon de papier. Désormais, ils
Traditionnellement, on déconseille formel-
gistre mécaniquement votre score durant
vont pouvoir le faire avec leur montre
lement aux joueurs de porter une montre
la partie. Pour ceux qui n’ont jamais mis
mécanique. En voici l’articulation :
mécanique lorsqu’ils jouent au golf, consi-
il n’est pas rared’enregistrer près d’une
les pieds sur un parcours, voici le prin-
dérant que chaque impact risque de
cipe du jeu. Une distance (plus ou moins
– Le poussoir à deux heures, de couleur
toucher les organes réglants. Mais au-
longue) sépare le dépar t du drapeau.
jaune, correspond au nombre de coups
jourd’hui, les calibres sont bien plus à
Pour mettre la balle dans le trou au pied
par trou. À chaque fois que vous frappez
même d’encaisser les chocs qu’autrefois.
de ce drapeau, selon la difficulté, on dis-
la balle, vous appuyez sur le poussoir, et
La Hublot que nous vous présentons, dont
pose en principe de trois, quatre ou cinq
le guichet à trois heures vous l’affiche.
le pro Dustin Johnson est l’ambassadeur,
coups. Cette règle s’applique aux cham-
le prouve aisément.
pions. Les amateurs eux, ont vite fait,
– Le poussoir à quatre heures possède
hélas, de doubler ce nombre de coups.
deux fonctions : il fait le total des coups
14 9
D I A M È T R E : 4 5 M M . P R I X : 31 0 0 0 € .
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Horlogerie
l est aux antipodes de l ’idée
que l ’on se fait d’un commissaire-priseur. Surconnecté, à contre-courant de
ses concurrents, François Tajan s’est immédiatement réjoui de l’arrivée d’eBay
dans le monde des enchères à la fin des
années 1990. Cet ancien rockeur amateur,
aujourd’hui président délégué d’Ar tcurial, a réussi à faire d’un métier poussiéreux à la clientèle septuagénaire francobourgeoise, une activité « phygitale »
gers de moins de 40 ans. À l’occasion de
la vente horlogère du mois de décembre,
nous avons pris un peu de son temps pour
faire le point sur les montres de collection, et sur ce qu’elles disent de l’époque.
Visionnaire, le commissairepriseur François Tajan n’est
pas pour autant du genre
à vendre la peau de l’ours...
Qu’est-ce qu’une montre de collection ?
C’est une notion en perpétuel mouvement. Lorsque mon père exerçait ce métier, cela concernait essentiellement les
montres de poche. Aujourd’hui, certes, on
“Les enchères sont
le reflet de l’époque”
collectionne les Rolex et les Patek des an-
Internet et son anonymat ont donné vie
à de nouveaux collectionneurs de montres,
plus jeunes, plus pop, moins prévisibles.
Et l’expert François Tajan s’en réjouit.
montre mécanique, qui a près de 20 ans
nées 1970, mais on s’intéresse également
à cer taines montres des années 2000 !
Prenez l’Ikepod que je porte. C’est une
montre dessinée par Marc Newson à la fin
des années 1990. La marque ayant connu
des fortunes diverses, sa production n’a
duré que très peu de temps. Or, c’est une
et qui est signée d’un grand nom du design. Elle peut parfaitement entrer un jour
dans un de nos catalogues et intéresser
un collectionneur fan de Jonathan Ive.
Par Nicolas Salomon
À quoi ressemblent les collectionneurs
d’aujourd’hui ?
C’est assez disparate et réside ici sans
doute l’une des grandes ver tus de l’Internet, car elle a permis au plus grand
nombre de s’intéresser à nos ventes.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
15 0
N o ve m b r e
2 018
JO ZHOU
dont 90 % des acheteurs sont des étran-
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Historiquement, les enchères, avec leur
du « beau mobilier » tel qu’on l ’imagi-
décorum, demeuraient intimidantes et
nait à Versailles. Or aujourd’hui, le beau
semblaient réservées à une clientèle éli-
mobilier, c’est Perriand et Prouvé, que
tiste. Or aujourd’hui, tout le monde peut
l’on considérait comme « moche et uti-
enchérir en ligne, de 1 euro à 1 million,
litaire » il y a vingt ans. Donc en horloge-
sans se sentir observé. Cet anonymat
rie, les belles montres f ines, aux nobles
derrière l’écran a permis à une nouvelle
matériaux et grandes complications ne
population de se familiariser avec le prin-
sont pas celles qui intéressent exclusive-
cipe, pour venir ensuite assister physi-
ment les nouveaux acheteurs. Ce prof il
quement aux ventes. Nous avons eu ainsi
de montre, c’est un peu le mobilier Ver-
quinze nationalités différentes lors de
sailles dont je parlais.
notre dernière vacation. Nos clients sont
Les acheteurs d’aujourd’hui s’intéressent
plus jeunes, moins prévisibles et plus sol-
beaucoup plus à des montres statutaires
licités que ceux de nos pères. Il faut donc
par leur réputation qu’à leur valeur in-
sans cesse proposer des ventes qui cor-
trinsèque. Prenez l ’exemple des Day -
respondent à leurs goûts, mais aussi qui
tona Paul Newman – il s’agit d’un chro-
« buzzent » pour qu’ils aient envie d’en
nographe de grande série en acier qui
être. C’est également pour cela que j’ai
n’intéressait pas grand monde il y a en-
instauré le principe de curation de nos
core vingt ans. Aujourd’hui, on se les ar-
ventes par des acteurs du monde de la
rache à coups de millions. Ce que nos
mode ou de celui de l’art, par exemple.
clients recherchent dans ce cas, c’est
L’Ikepod dessinée par
l’Australien Marc Newson
dans les années 1990 fut
un avant-goût de la vague
des concept-watches.
autant un symbole de coolitude et d’his-
ARTCURIAL / HERGÉ / DR
Qu’est-ce que les ventes disent sur
toire récente qu’un signe extérieur de
nous ?
puissance. Comme pour le mobilier Per-
Les ventes sont le ref let de l ’époque.
riand ou Prouvé dont nous parlions tout à
De la même façon que la mode se ré-
l’heure : ils sont devenus des marqueurs
j o u i t d e m é l a n g e r l e s g e n re s e t l e s
transfrontaliers d’un niveau de vie, une
styles, nos acheteurs prennent un ma-
autre marque de la mondialisation.
La Rolex Oyster Cosmograph
Daytona se fit surnommer
la « Paul Newman » car l’idole
aux yeux bleus en était
un aficionado et le montrait
volontiers, offrant ainsi
un franc succès au modèle.
lin plaisir à brouiller les pistes en collectionnant des montres qu’a priori rien ne
Au-delà des montres, que collection-
rassemble. C’est là que notre métier de-
nera-t-on demain ?
vient passionnant. On peut vendre à la
Peut-être des drones vintage ! Difficile à
même personne une Vacheron Constan-
dire. Historiquement, les maisons ven-
tin ultra-plate des années 1950, une Ro-
daient des pièces et des timbres de col-
lex Daytona des années 1960, une Patek
lection. Aujourd’hui, cela a totalement
Philippe des années 1970, une Audemars
disparu de nos catalogues. En revanche,
Piguet des années 1980, et ainsi de suite
personne ne s’intéressait il y a encore
jusqu’à une Richard Mille du début 2000.
dix ans aux planches de BD, alors qu’au-
C e s s l a s h e rs d e l ’ h o r l o g e r i e a i m e n t
jourd’hui, cer taines matrices valent le
toutes ces montres pour des raisons dif-
prix de tableaux de maître. Nous avons
férentes et ne veulent pas être enfermés
récemment vendu une planche de Tintin
dans un carcan. À noter également la dis-
près de 2,5 millions d’euros ! C’est tout
crète montée en puissance de collection-
le sel de notre métier. On ne sait pas de
neuses féminines, qui peuvent craquer
quoi demain sera fait. Le disque vinyle
pour une montre, des bijoux et un sac à
aussi avait disparu, il est de nouveau
main, et démontrent que ces nouveaux
prisé… Notre rôle reste donc d’être en
profils n’ont aucune règle : en juillet der-
prise avec l’époque et ses envies pour
nier, l’une d’elles a acquis dans la même
imaginer les ventes de demain. Une cer-
semaine un Birkin Hermès vintage, une
titude cependant, c’est que la culture des
Patek Philippe pour homme récente et
arts historiques perd du terrain au pro-
une manchette Bulgari des années 1980.
f it de la pop culture, plus abordable intellectuellement. C’est ce qui explique
Il n’y a plus de critères prédéfinis du
en partie l’explosion de l’art ou du mo-
bon goût ?
bilier contemporain. Et sauf à ce que
C’est la fin du « beau » institution-
subitement les générations futures s’in-
nel. Aujourd’hui, chacun a sa vision du
téressent de façon massive à la culture
beau. Je compare cela avec le mobi-
classique, je ne vois pas pourquoi la ten-
lier car avant, on vendait aux enchères
dance s’inverserait.
151
Cette planche originale de Tintin
signée par Hergé en 1937 a été
vendue 2,5 millions d’euros
aux enchères, preuve de
l’engouement pour le marché
du neuvième art dont les prix
ont décuplé en dix ans.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
High-tech
Montres connectées :
plutôt tradi ou digi ?
L
On peut être un homme moderne et garder
la nostalgie du style classique. Ou pas.
Heureusement, question montres
connectées, il y en a pour tous les goûts.
ou d’Emporio Armani, n’ont leurs fonctions accessibles
E SEGMENT DES MONTRES
connectées continue sa
lente percée en explorant deux voies distinctes :
celle qui joue sur une allure traditionnelle et celle
qui privilégie un aff ichage digital. Ce choix stylistique fondamental détermine en grande partie l’utili-
sation que l’on fait de son joujou.
Les versions classiques, comme celles de Michel Herbelin
qu’à partir d’une application sur smartphone, alors que
les autres affichent directement l’ensemble des informations sur la montre, à l’image de Fossil ou de Diesel.
Récemment, certaines marques ont réussi à concilier
les deux : un aff ichage d’apparence traditionnel mais
Par Nicolas Salomon_Illustration Eric Petersen
obtenu à partir d’un écran digital. Reprenant l’esprit stylistique de leur gamme traditionnelle, ces montres ont
notre préférence à ce jour et sont l’option choisie par
les marques les plus nobles, comme Louis Vuitton, Tag
Heuer ou Montblanc.
Enf in, d’autres, notamment les marques japonaises
comme Seiko ou Casio, proposent un affichage classique
à aiguilles, mais avec une fonction directement consultable sur le cadran. Comme la fonction GPS solaire qui
permet un calage du fuseau horaire immédiat.
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
15 2
N o ve m b r e
2 018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Horlogerie
Quatre adresses
pour acheter une
montre à Paris
Il n’y a pas qu’Internet,
dans la vie. Et pour
acquérir une belle montre,
un passage en boutique est
préférable. Adresses
parisiennes.
Par Nicolas Salomon
DR
N
on, le commerce traditionnel horloger n’est pas mor t. Bien au
contraire. À Paris, les quatre plus
grands points de vente ont fait peau
neuve cette année. Beaux, vastes,
ces écrins sont dotés de la connaissance indispensable à ce niveau d’engagement f inancier, et continuent ainsi de
tirer leur épingle du jeu. Poussez la porte
de ces enseignes, ne serait-ce que pour
en saisir la per tinence – le seul risque
que vous prenez est qu’on vous y offre
un café. Et pensez SAV ! Le jour où votre
montre aura besoin d’une petite réparation, vous trouverez bien plus agréable
de la déposer là où vous l’avez achetée
que de l’expédier en DHL !
3
Et si vous n’avez pas les moyens
de vous offrir une montre pour
le moment, rien ne vous empêche
de goûter au plaisir des yeux dans
un environnement cosy.
2
1 4
PA R I S
1 R O Y A L Q U A R T Z : 10 , R U E R O Y A L E , P A R I S 8
2 D U B A I L : 21, P L A C E V E N D Ô M E , P A R I S 1
3 A R I J E : 4 8 , R U E P I E R R E  C H A R O N , PA R I S 8
4 B U C H E R E R : 12 , B D D E S C A P U C I N E S , P A R I S 9
2 018
N o ve m b r e
15 3
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À la prochaine !
LES
COMMANDEMENTS
DU STYLE
Quelques règles de bienséance
stylistique à l’usage des gentlemen.
À prendre toujours au pied de la lettre.
TU PRENDRAS SOIN DE
à sec, au pressing. Le jean
TU ARRIVERAS 9 MINUTES
Et une fois assis, on ac-
TON JEAN BRUT
en sort ramolli et patiné. Le
( M A X ) E N R E TA R D
corde toute son attention
plus dur est fait. Alors,
À U N R E N D E Z-VO U S
à l’autre.
tous les deux mois, on le
p l o n g e u n e h e u re d a n s
TU CHOISIRAS
l ’ e a u t i è d e , ave c d e l a
L E B O N PA R A P L U I E
lessive pour couleurs
sombres. Pas de sèchelinge. Ni de machine.
La première fois, on a l’im-
TU NOUERAS LA
p re s s i o n d e g l i s s e r l e s
CEINTURE DE TON
L e p ro b l è m e e s t a s s e z
jambes dans un pantalon
TRENCH DANS LE DOS
simple : arriver en avance
de car ton. C’est rêche,
donne l’impression (un peu
dur. Ça gratte, ça pince,
tristoune) de ne pas avoir
Comme tout accessoire, il
ça serre. L’enfer. Alors on
de vie. Se pointer pile à
s’accorde à la tenue. Ce qui
regrette et on l ’oublie...
l’heure ferait de vous un
implique d’en posséder au
Erreur ! Un jean brut, ça se
animal méthodique et réglé
moins
travaille. Patiemment. Les
comme du papier à mu-
casual / streetwear, optez
pires effets secondaires
sique. Flippant. Il est donc
pour un parapluie court (le
s’estompent au bout de
conseillé d’arriver avec un
modèle qui fait off ice de
deux.
Ve r s i o n
cinq jours, moment où le
Parce que cela aff ine la
retard situé entre cinq à
mini-matraque une fois re-
denim
à
silhouette et règle le pro-
neuf minutes ( jamais dix,
p l i é e ) , e t p o u rq u o i pa s
p re n d re ( v o t re ) f o r m e
blème de la ceinture dont
on passerait alors le cap du
dans un imprimé – sobre
ava n t u n l o n g t r ava i l
on ne sait que faire. La lais-
foutage de gueule). Avoir
hein, comme le tartan. En
d’assouplissement. Il faut
ser pendouiller ? Non, cela
l’air de sortir d’un impor-
costume, lâchez-vous. Il
alors le laisser se frotter
fait débraillé. La nouer sur
tant rendez-vous vous don-
faut viser haut. Et beau.
aux aléas de la vie le plus
le devant ? C’est interdit, à
nera ce petit quelque chose
Soit un parapluie avec un
longtemps possible avant
moins de vouloir ressem-
qu’on accorde aux gens im-
long manche en bois (en
l ava g e . S i x m o i s , u n a n
bler à ces agents secrets
portants (c’est fake mais
charme ou châtaignier) et
(non, ce n’est pas sale). Le
tricards dans les mauvais
ça marche). Évidemment,
un système d’ouverture (le
premier lavage s’effectue
films d’espions.
on présente ses excuses.
godet) doré à l’or fin.
commence
G E N T L E M E N ’S Q U A R T E R LY
15 4
N o ve m b r e
2 018
ILLUSTRATIONS : FRANÇOIS CHAPERON
I l l u s t r a t i o n To m F r o e s e
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’ÉVÉNEMENT DE PREMIER PLAN POUR LE SECTEUR
DU LUXE ET LES LEADERS DE LA CRÉATION
Le Cap, 10 et 11 avril 2019
« Le luxe est en train de changer.
Cette conférence explorera ce que le « luxe » peut signifier:
artisanat, travail à la main et imagination brute.
Rejoignez-moi au Cap pour découvrir la diversité créative
et l’importance de l’Afrique. »
Suzy Menkes, rédactrice en chef de Vogue International
CNILuxury.com
@CNILuxury
Pour plus d’informations sur les partenariats
commerciaux, veuillez contacter:
@SuzyMenkesVogue
clare.casey@condenastint.com
Les sponsors de l’événement sont:
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
0
Размер файла
19 782 Кб
Теги
GQ, journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа