close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Elle France - 16 11 2018

код для вставкиСкачать
EL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHÉNOMÈNE
JUPE 70s, VAISSELLE XVIIIe,
POULE AU POT
POURQUOI
LE VINTAGE EST À
L’AVANT- GARDE
ÉVÈNEMENT
MICHELLE
OBAMA
ENTRETIEN AVEC
UNE FEMME INSPIRANTE
SON ENFANCE, SES DOUTES,
SON INCROYABLE PARCOURS
CE QU’ELLE N’A JAMAIS DIT
MICHÈLE
OBAMA
E
WE LOVE
GREEN
DU STYLE,
MAIS AU CHAUD
LES PLUS BEAUX
MANTEAUX
DE LA SAISON
MON ENFANT
EST UN CANCRE
LA FIN
LESDES
NOUVELLES
SOLUTIONS
CHEVEUX
POUR L’AIDER
TRISTES
LA SOLUTION
PUBERTÉ
C’EST
DE CHANGER
COMMENT
DÉCO, MODE,
YOUTUBE
SHAMPOING.
ÉDUQUE FOOD…
COMMENT
NOS
DE
NOS FILLES
? IDÉES
TROUVER
LE VÔTRE
?
CADEAUX
À PARTIR DE
10 EUROS
M 01648 - 3804 - F: 2,30 E
3Õ:HIKLQE=]UWXUW:?d@s@a@o@a";
HEBDOMADAIRE 16 NOVEMBRE 2018 FRANCE MÉTROPOLITAINE 2,30 €. AND : 2,70 €. BEL : 2,60 €. CAN $: 5,90 CND.
A : 4,90 €. D : 4,70 €. ANTILLES A : 5,70 €. SAINT-MARTIN : 7 €. RÉUNION A : 6,70 €. GUY S : 4,20 €. CH : 4,30 FS. ESP : 3,80 €. GR : 4,60 €.
ITA : 3,80 €. LUX : 2,60 €. MAR : 35 MAD. PORT. Cont. : 3,80 €. NL : 4,70 €. NC A : 1 350 CFP. NC S : 480 CFP. POLY FR S : 500 CFP. TUN : 5,70 DNT.
elle.fr
dior.com – 01 40 73 73 73 – Photographie retouchée
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COLLECTION LA D DE DIOR SATINE
Acier, diamants et nacre.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
Semaine du 16 au 22 novembRe 2018
{le fAshion cRuSh }
15 l’édito Par Marion Ruggieri.
16 tout ce qui nous a rendus
heureux cette semaine
18 elle est partout
22 elle info
Les femmes, grandes gagnantes des Midterm
américaines • Victoria Beckham en pleines
turbulences • Hommage à Florence Malraux
• L’action de Samuel Le Bihan contre
l’autisme • Olivia de Lamberterie, prix
Renaudot Essai • Les barrettes à message
• Presque célèbre : Fabien Constant •
Courir contre l’endométriose • La bataille
de Paris a commencé • La panoplie
de Priyanka Chopra • Le phénomène
« Réservé aux femmes ».
51 elle culture
51 cinéma • EXPO • ThéâTrE
La belle année de Vincent Lacoste • Les jeux
vidéo blockbusters égrènent le temps
• Le retour somptueux de Camelia Jordana
• Trois choses à savoir sur le céramiste
Grayson Perry • Le carnet culture de
Golshifteh Farahani • La critique d’art
d’Hector Obalk • La sélection écrans.
presse
66 livres
La famille formidable du créateur de Babar
• La bibliothèque idéale de Thibault de
Montalembert • Le buzzolettres • Quatre
romans envoûtants pour l’automne • Vivian
Gornick-Pénélope Bagieu, rencontre de deux
femmes fortes.
E L L E .FR
Sac « Triomphe », Celine.
77 elle style
77 mode Le pull jacquard. Les couleurs
d’automne. La veste sherpa. La gazette
fashion.
88 Beauté Beauty scoop. Les vertus
du matcha. Le rouge à lèvres mat.
94 elle MAG
94 rencontre Michelle Obama
par Oprah Winfrey : ce qu’elle n’a jamais dit.
100 phénomène Pourquoi le vintage
est-il à l’avant-garde ?
106 psycho Mon enfant est un cancre :
les nouvelles solutions pour l’aider.
108 story River Phoenix : vingt-cinq ans
après sa mort, un culte toujours aussi fort.
113 humeur « Bullshit job » : nos pistes
pour savoir si vous avez un « boulot à la con ».
116 tendance Mise à jour des têtes
d’affiche du moment.
120 enquête L’accouchement en ligne,
manifeste féministe ou injonction 3.0 ?
en couVerture
Michelle obAMA
PORTE unE ROBE
cushnie, dES BOuCLES
d’OREiLLES Jenny Bird
ET, à La Main dROiTE,
unE BaGuE dinosaur
designs. MaQuiLLaGE
carl ray POuR
MayBELLinE nEW yORk
aVEC FiT ME dEWy +
SMOOTH FOundaTiOn,
BROW PRECiSE MiCRO
EyEBROW PEnCiL MakEuP,
LaSTinG dRaMa MaTTE
EyELinER MakEuP JET
BLaCk, VOLuM’ ExPRESS
THE FaLSiES WaSHaBLE
MaSCaRa BLaCkEST BLaCk
ET COLOR SEnSaTiOnaL
ViVid HOT LaCQuER LiP
GLOSS unREaL..
COiFFuRE yene damtew.
RéaLiSaTiOn meredith
koop. PHOTO miller
moBley.
9
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
Semaine du 16 au 22 novembRe 2018
{le beAuty cRuSh }
122 elle Mode
hiver
du style mais au chaud : les plus beaux
manteaux de la saison.
144 elle beAuté
144 top-modèle
Les secrets forme d’Emily Ratajkowski.
149 cosméto
Les soins formulés sans eau : nature et écolos.
152 elle Vie PriVée
To do list : déco, beauté, food… nos idées
de cadeaux à partir de 10 euros • Bien
manager, ça se travaille • nutrition : tout
sur le zhou • Le tour parisien des one-manshow • Les paysages xxL du kenya
• L’eau du robinet en questions • C’est
mon histoire : « Ça m’apprendra à jouer
les entremetteuses » • une journée avec
la handballeuse allison Pineau.
185 numéroscope
186 horoscope
187 fiches-cuisine
Le chocolat par Victoire Finaz.
géRez votRe abonnement •
abonnez-vouS •poSez voS queStionS
PAr internet : www.elleabo.com
PAr e-MAil : abonnementselle@cba.fr
PAr téléPhone : (00 33) 01 75 33 70 35
PAr courrier : ELLE abonnements CS 50002 - 59718 Lille cedex 09
Palette Yeux et Joues Camo Luxe,
Bobbi Brown, 65 €.
10
Ce numéro comporte, insérées entre les pages 186 et 187, 4 pages
spéciales numérotées de i à iV (édition alsace-Lorraine) ; ou 4 pages
spéciales numérotées de i à iV (édition Bourgogne-Franche-Comté) ; ou
12 pages spéciales numérotées de i à xii (édition Grand-Rhône-alpes) ; ou
4 pages spéciales numérotées de i à iV (édition Limousin-Poitou-Charentes)
ou 4 pages spéciales numérotées de i à iV (édition normandie) ; ou
8 pages spéciales numérotées de i à Viii (édition Provence) ; ou 16 pages
spéciales numérotées de i à xVi (édition Île-de-France). Sur la page 35, une
carte collée Lancôme La Vie Est Belle (édition France métropolitaine), et,
posés contre la 4e de couverture, un catalogue Le Bon Marché Rive Gauche
Cadeaux de 140 pages (kiosques Paris et abonnés Hauts-de-Seine et Paris),
un encart alinéa Sa-07 Herblay de 16 pages (kiosques aquitaine et
abonnés Gironde). Ce numéro comporte un encart abonnement
dynapresse sur les exemplaires kiosques Suisse et des envois de
correspondance sur la France métropolitaine + dom-Tom.
E L L E .FR
photo Arno CAuChois. stylisme Julie ChAnut-BomBArd.
189 la liste de nos envies
190 la Bd de soledad
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
elle
Fondatrice HélènE GoRdon-lazaREFF
PrÉSident d’HonneUr danIEl FIlIPaCCHI
GÉrante-directrice de La PUBLication ClaIRE léoSt
directrice de La rÉdaction ERIn doHERty
directrice de La crÉation GEnèvE doHERty
rÉdaction en cHeF
KatEll PoulIquEn (MaGazInE), BRunE dE MaRGERIE (ModE), élISaBEtH MaRtoREll (BEauté),
danIèlE GERKEnS (vIE PRIvéE/touRISME/déCo/CuISInE), annE-CéCIlE SaRFatI (EllE PaRIS/EllE RéGIonS/dIvERSIFICatIon)
directrice de L’iMaGe et dU caStinG SoPHIE laMaRE
SecrÉtaire GÉnÉraL de La rÉdaction JEan-CHaRlES GandIa
ÉditoriaLiSteS
alIx GIRod dE l’aIn, olIvIa dE laMBERtERIE, MaRIon RuGGIERI, doRotHéE WERnER.
rÉdaction en cHeF adJointe
édouaRd dutouR (MaGazInE), SylvIa JoRIF (ModE MaGazInE), JEannE lE Bault (ModE).
assistantEs dE La rédaction SéGolènE dElloyE (6331) (dIRECtIon), FloREnCE dE Mont (6729) (RédaCtIon En CHEF),
SoPHIE BouCot (6853) (ModE), SandRInE FuREt (7685) (vIE PRIvéE/lIFEStylE).
direction artiStiQUe adJointe
véRonIquE BonSIGnoRE (6769), CaRolInE IGnazI (6476).
MaGaZine
alICE auGuStIn, olIvIa dE laMBERtERIE, FRançoISE dElBECq, natHalIE dolIvo, MaRIon RuGGIERI, doRotHéE WERnER (GRandS REPoRtERS),
CatHERInE RoBIn, PatRICK WIllIaMS. avEC la CollaBoRatIon dE FloREnCE BESSon, natHalIE duPuIS, SoPHIE GaCHEt.
départEmEnt céLébrités véRonIquE vatInoS. guidE cuLturEL PHIloMènE PIéGay (CHEF dE SERvICE) (6466).
avEC la CollaBoRatIon dE tHoMaS JEan, Paul SIGoGnaC, FloREnCE tRédEz. LiVrEs olIvIa dE laMBERtERIE (CHEF dE SERvICE).
avEC la CollaBoRatIon dE SandRInE MaRIEttE Et PaSCalE FREy (GRand PRIx dES lECtRICES).
Mode
annE-MaRIE BRouIllEt (9461), HoRtEnSE ManGa (9443). avEC la CollaBoRatIon dE taMaRa taICHMan (9428), dIanE BoulEnGER, vIRGInIE BEnaRRoCH.
accEssoirEs avEC la CollaBoRatIon d’élISaBEtH aKESSoul (9411) (+ MaRKEt EdItoR). stYLE auRélIE GaIllaRd (9484).
EnFants avEC la CollaBoRatIon dE CHaRlottE HuGuEt (9422). mErcHandising ISaBEllE MERlE (6278)
BeaUtÉ
ISaBEllE SanSonEttI (CHEF dE RuBRIquE). JulIE CHanut-BoMBaRd, JEannE dERoo.
CooRdInatIon : natHalIE GRouaRd. avEC la CollaBoRatIon dE lauRIanE SEIGnIER, CHloé duGaSt.
vie PrivÉe
avEC la CollaBoRatIon dE SolInE dEloS, JulIa dIon, GIulIa FoïS, HélènE ClaudEl, Héléna vIllovItCH, JulIE PuJolS-BEnoît.
dÊco (9447 Et 9449) MIREIllE aSSénat (CHEF dE SERvICE). avEC la CollaBoRatIon dE SERGIo da SIlva Et CHaRlottE HuGuEt.
cuisinE avEC la CollaBoRatIon dE CaRRIE SoloMon.
rÉdacteUrS GraPHiSteS
FaBIEnnE CoRon (1re MaquEttIStE), tIPHaInE BRéGuë, CoRalIE GallIBouR, olIvIa ERRaRd, CaRInE GouJon, MaRIE MaRaMzInE,
MaRGaux PEIllon. ELLE à paris natHalIE ElBaz-FoRISSIER.
ÉditinG
SandRa BaSCH (CHEF dE SERvICE). avEC la CollaBoRatIon dE CaRolInE SIx Et alExandRE MouaWad.
SecrÉtariat de rÉdaction
KaRInE laCoIn (SGR adJoIntE). MaRIE GIRaud-RouaBaH (1re SR), annE alBy, SylvIE aRnoux, BERnadEttE duPRat, annE FauvEl, SandRInE MaRIEttE,
CatHERInE PaGèS, MaRGottE uHaldE. réVision MuRIEl SaFaR-JaouI. avEC la CollaBoRatIon dE annE BaRon, valIa BREItEMBRuCH.
rÉdaction en cHeF tecHniQUe
PHIlIPPE GautRand (6436), louIS HInI (adJoInt).
ProdUction
odIlE BERnaRd (6863) (ModE-BEauté), StéPHanIE SEMEdo (6008), MalIKa Mala (déCo),
tIFFany MalonE (6224) (CoIFFuRE MaquIllaGE), RESPonSaBlE voyaGES ISaBEllE CanavéSI (6492) avEC tIFFany MalonE.
PHoto
MaRIE-odIlE PERullI (CHEF dE SERvICE), RédaCtRICES : lEa CauquIl (6839), BéatRICE laBBé (6849).
PHototHÈQUe
tHéRèSE GEnEvoIS (7814) (CHEF dE SERvICE), ÊRIC vIEIRa dE Souza, ClaIRE FauRE, GWénaëllE MoREau, BéatRICE d’oléon.
revente PHotoS et texteS
nElly dHoutaut (6446 Et 6485).
diverSiFication ÉvÈneMentS
dElPHInE laPEyRèRE, CléMEnCE lEvEau. avEC la CollaBoRatIon dE lou BES.
Fondation eLLe
KaRInE GuldEMann (6572), CHloé FREoa (7418). WWW.EllEFondatIon.oRG
HoroScoPe-nUMÉroScoPe MaRIE GaRdaIRE.
PouR JoIndRE votRE CoRRESPondant, taPEz 01 41 34 SuIvI dES 4 CHIFFRES FIGuRant à la SuItE dE CHaquE SERvICE. SI vouS SouHaItEz EnvoyER un MaIl,
lES adRESSES Sont à CoMPoSER aInSI : prénom.nom@lagardere-active.com • La reproduction, même partieLLe, des articLes et iLLustrations parus dans « eLLe » est
interdite. « eLLe » décLine toute responsabiLité pour Les documents remis. Les manuscrits non insérés ne sont pas rendus. • Les indications de marques et Les adresses
quI FIGuREnt danS lES PaGES RédaCtIonnEllES Sont donnéES à tItRE d’InFoRMatIon SanS But PuBlICItaIRE. lES PRIx PEuvEnt ÊtRE SouMIS à dE léGèRES vaRIatIonS.
HaCHEttE FIlIPaCCHI aSSoCIéS ESt unE FIlIalE dE laGaRdèRE aCtIvE. PrÉSident
EllE est édité par Hachette Filipacchi associés, S.n.C. au capital de 78 300 €,
locataire-gérant, RCS nanterre B324286319.
Siège social : 149, rue anatole-France, 92534 levallois-Perret Cedex.
associés : Hachette Filipacchi Presse S.a., Publications France Monde S.a.
dépôt légal : novembre 2018. © 2018 HFa.
Commis. Parit. 0120 K 79216. ISSn 0013-6298.
dU directoire dEnIS olIvEnnES.
EllE® est utilisée sous licence du propriétaire de la marque,
Hachette Filipacchi Presse. EllE France (ISSn 0750-3628)
is published weekly, 52 times per year, by Hachette Filipacchi associés c/o Express Mag,
12 nepco Way, Plattsburgh, n.y. 12903. Periodicals Postage
paid at Secaucus, nJ. ny. PoStMaStER : Send address changes to
EllE France c/o Express Mag, P.o. Box 2769, Plattsburgh, n.y. 12901-0239.
Pré-presse : Compos-Juliot. Imprimé en France sur papier Burgo/Printed in France on Burgo paper. Hélio Print, 77440 Mary-sur-Marne,
Maury Imprimeur, 45330 Malesherbes, Roto France Impression, 77185 lognes.
directrice GÉnÉraLe dÉLÉGUÉe d’Édition
annE-MaRIE laBIny
diFFUSion
PaSCal MouIllEy (6246) (dIRECtEuR), SandRa laï-SHIn-KonG (8510), natHalIE SaCHER (6455).
MarKetinG direct
SandRInE MaSClE-duFIn (6274) (dIRECtRICE), ClaIRE RondEl, aSSIStéES d’aRlEttE KEBREau.
directrice MarKetinG ÉditoriaL
MaRIE-noëllE lEBœuF.
coMMUnication-reLationS PreSSe
StéPHanIE vIdEau-aPHatIE (dIRECtRICE) (6180), Fanny BEllEt (RESPonSaBlE PRoMotIon) (6609).
FaBrication
CHRIStoPHE CHoux, évE MalHEuRty.
eLLe.Fr
adèlE BRéau (RédaCtRICE En CHEF) (8615), StéPHanIE Moyal KoHEn (RédaCtRICE En CHEF adJoIntE) (9979).
ÉditionS internationaLeS (6221) CEo lICEnCES IntERnatIonalES
médias FRançoIS CoRuzzI. dirEction éditoriaLE Et pubLisHing valéRIa BESSolo lloPIz (dIRECtRICE IntERnatIonalE EllE), avEC PatRICIa naGy (RédaCtRICE),
MoRGanE RoHéE, KatIa SIMon, Et, pour LEs productions éditoriaLEs, CHaRlottE dEFFE (RédaCtRICE ModE Et lIFEStylE), vIRGInIE dolata (RédaCtRICE
CéléBRItéS Et BEauté). LicEncEs intErnationaLEs médias, déVELoppEmEnt digitaL Et sYndication MICKaël BERREt (dIRECtEuR), MaRIon MaGIS (adJoIntE),
SévERInE laPoRtE (RESPonSaBlE dRoItS d’autEuR), PaSCal IaCono (RESPonSaBlE GEStIon BaSE dE donnéES), Moda zERE (CHEF dE PRoJEt dIGItal).
Réagissez ou adressez-nous vos
remarques sur community@elle.fr
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
facebook.com/elle
@ELLEfrance
@ellefr
ELLE France
ellefr
12
PUBLicitÉ
LagardèrE pubLicité 10, RuE tHIERRy-lE-luRon, 92300 lEvalloIS-PERREt. tél. : 01 41 34 90 00.
PouR lEuR éCRIRE : PREnoM.noM@laGaRdERE-PuB.CoM
CaRolInE PoIS (dIRECtRICE GEnERalE dElEGuEE), CaMIllE BuRnIER zInK (dIRECtRICE CoMMERCIalE), aSSIStéE dE lauREnCE tREIllE.
MaRIE-GaBRIEllE BaRanGER, CHaRlottE CaMuS, auRoRE Godon (dIRECtRICES dE PuBlICIté), valERIE dEdun-quEdvIllE (dIRECtRICE dE PuBlICIté tRadInG EllE),
PHIlIPPInE FElICIano, valERIE MaSSon (dIRECtRICES dE ClIEntélE), Manon BERGER, alICE dESCavES
(CHEFS dE PuBlICIté) aSSIStéES dE CEndRIE laMBERt, vIRGInIE SIlo.
Lab’ELLE laB’EllE (oPERatIonS SPéCIalES Et BRand ContEnt EllE), CHantal-MaRIE dE REnty (dIRECtRICE dE PuBlICItE laB’EllE), nouR MEtz (dIRECtRICE dE la
CREatIon Et dE la PRoduCtIon), alICE GICquEl (RESPonSaBlE dE PRoJEt dIvERSIFICatIon), luCIE GRaS, MElanIE van ClEEMPut (dIRECtRICES dE ClIEntElE),
CHaRlottE GavaRd, lauREn GuIllotEl, nanCy nKonGuE, BEREnICE dE vEyRInaS, (CHEFS dE PuBlICItE), natHalIE tEIllEt (dIRECtRICE dE PRoJEtS), auRElIE
BataRd (RESPonSaBlE dE PRoJEtS), KouMBa BoMou (CHEF dE PRoJEtS), audREy Colladant (RESPonSaBlE dE ConCEPtIon Et dE CREatIon), ClEMEnCE CHallIER
(ConCEPtRICE GRaPHIStE). pubLicité LittérairE CatHERInE KolB Et vIRGInIE GuIot. pubLicité ELLE.Fr tél. : 01 41 34 91 26.
LaGardÈre MÉtroPoLeS
(PuBlICIté RéGIonalE) tél. : 01 77 66 30 00. aMélIE PouRadIER dutEIl (dIRECtRICE GénéRalE adJoIntE).
LaGardÈre GLoBaL advertiSinG
(PuBlICIté IntERnatIonalE) FRançoIS CoRuzzI (CEo)
StéPHanIE dElattRE (SvP/IntERnatIonal advERtISInG) +33 (0) 1 41 34 90 69 StEPHanIE.dElattRE@laGaRdERE-aCtIvE.CoM
numéro abonnés tél. : 01 75 33 70 35. rédaction 149, RuE anatolE-FRanCE, 92534 lEvalloIS-PERREt CEdEx. tél. : 01 41 34 60 00.
anciEns numéros : CBS vPC EllE, CS 70004, 59718 lIllE CEdEx 9. tél. : 01 75 33 70 35, En JoIGnant un RèGlEMEnt à la CoMMandE.
PouR la FRanCE : 2,30 € lE nuMéRo + 1,30 € dE FRaIS d’EnvoI.
Magazine imprimé sur
du papier certifié PEFC
(pages foliotées)
TM
Papier provenant majoritairement d’Italie.
0 % de fibres recyclées.
Papier certifié PEFC.
Eutrophisation : Ptot 0,018 kg/tonne.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Collection Perlée
Bracelets or rose, or jaune
et diamants.
Haute Joaillerie, place Vendôme depuis 1906
Boutique en ligne www.vancleefarpels.com - +33 1 70 70 02 63
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
l’édito de ELLE
Semaine du 16 au 22 novembRe 2018
Réalité
show
SOPHIE STEINBERGER
Peut-on encore publier de la fiction dans un monde qui
ressemble tant à une fiction ? La question s’est posée dans le bureau
d’un éditeur, alors que la saison des prix littéraires a récompensé « Le
Lambeau » (prix Femina et prix spécial du Renaudot) du journaliste Philippe
Lançon, rescapé de l’attentat de « Charlie Hebdo ». « Le livre de l’année »,
de l’avis même des jurés du Goncourt, qui ont préféré, comme l’avait indiqué
Bernard Pivot avant l’été, récompenser une « œuvre d’imagination ». Ce
sera donc « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu.
Et pourtant. Que ce soit en littérature, comme en témoignent « Le Lambeau »
ou le très beau livre de notre amie et collègue Olivia de Lamberterie, « Avec
toutes mes sympathies », couronné par le prix Renaudot essai (lire page 32).
paR marion ruggieri Que ce soit au cinéma, avec la sortie mercredi dernier du film d’Andréa
gRand RepoRteR
Bescond et Éric Métayer, « Les Chatouilles », récit autobiographique d’une
fillette abusée par un ami de la famille, qui, adulte, tente de se reconstruire.
Que ce soit encore à la télé, où les plus grands succès d’audience sont ceux
de téléfilms inspirés de faits réels : l’affaire Jacqueline Sauvage, ou la vie de
Jonathan Destin, petit garçon victime de harcèlement scolaire. Le témoignage captive – un témoignage qui n’exclut pas l’imaginaire, bien au
contraire, puisque raconter une histoire, même la sienne, c’est la transcender,
la mettre en scène.
Un succès qui en dit long. Comme si, dans un monde qui ressemble
de plus en plus à un feuilleton télé, où l’actualité a des faux airs du « Bureau
des légendes », de « House of Cards » et de « Fauda », où des experts ont
compté, on ne sait trop comment, que Trump produisait jusqu’à trente fake
news en moyenne par jour (ce qui fait de lui un scénariste tout à fait compétent), notre besoin de vrai se faisait de plus en plus urgent. Comme si, pour
échapper à cette frénésie de « pushs », où tout se vaut, se succède, se remplace, s’écrase ; comme si pour se soustraire du flot chaotique et sombre
d’une information fatiguée de devoir sans cesse se réinventer, plonger dans
la fiction était le meilleur moyen, le meilleur refuge, pour un shoot de réel et
d’intimité. Mieux : pour retrouver le temps, la distance. Le véritable maître
des horloges. Alors, vite… « La Vraie Vie » ! Ironie de l’histoire, c’est justement
le titre du premier roman d’Adeline Dieudonné, qui a fait tant parler de lui à
la rentrée. n
E L L E .FR
15
5
non à
la meringue !
et oui aux Robes
subLimes
de La pRemiÈRe
coLLection maRiage
du coutuRieR RabiH
KayRouz. enFin
une bonne Raison
de convoLeR !
arles et artY
Fermé depuis trois ans, il a été restauré
par de multiples artistes contemporains...
Le somptueux hôtel L’Arlatan, au cœur
d’Arles, the city to be, conserve des
vestiges antiques. On prétexte une visite
culturelle pour s’offrir une nuit inoubliable.
Y a du boulot !
Le 9 novembRe a été
Lancé « 1 in 3women »
à L’initiative de
KeRing, soit Le pRemieR
Réseau en FRance
qui mobiLise
Les entRepRises pouR
LutteR contRe Les
vioLences Faites aux
Femmes. FRanÇoisHenRi pinauLt, Jean-pauL
agon ou encoRe
aLexandRe bompaRd
se sont déJà engagés.
bRavo.
2
3
tout est bon
dans le potiron
Il a poussé dans toutes les vitrines
pour Halloween. La fête passée,
on en fait notre soupe préférée.
Sans oublier le bacon grillé
pour les vrais gourmets.
16
TOUT
CE qui nous
A rEndus
heUreUx
CEttE sEmAinE
6
écrits et
chuchotements
paR nathalie dupuis et olivia de lamberterie
4
de battre notre
cœur s’est arrêté
Le 6 FévRieR, c’est Loin.
en attendant
de se déLecteR devant
Le pRocHain FiLm avec
timotHée cHaLamet,
« beautiFuL boy »,
on se consoLe devant
La bande-annonce
qui, déJà, nous
tRanspeRce d’émotion.
La papeterie, c’est notre passion.
Alors quand Gallimard sort
un carnet avec l’un de nos livres
ou de nos films préférés
en lettres dorées, on fond. Et on
s’imagine coucher sur les pages
blanches nos bleus à l’âme…
7
olé, c’est branché
C’est notre héroïne du moment : Rosalía,
la pop star espagnole incandescente
dont le « Malamente » enflamme la Toile,
n’a rien à envier à Rihanna. Nous,
c’est décidé, on se (re)met au flamenco,
avec un zeste de rap, et on s’éclate.
E L L E .FR
i-stock, presse.
1
16 novembRe 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE est partout
elle.Fr, Facebook, instagram... le meilleur de « elle » est en ligne.
{ sur } facebook
{ sur } instagram
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
queen
KiM
{ sur } twitter
L’Asie rêvÉe…
le musée Yves-saint-laurent Paris
nous transPorte vers des contrées
orientales. À l’honneur, la chine,
l’inde ou encore le JaPon vus
Par le grand couturier. découvrez
notre visite Privée en vidéo sur
notre Page Facebook.
Kim Wilde, reine de la pop des
eighties avec son regard pénétrant
et sa voix sensuellement insolente, est
de retour avec un album et surtout une
tournée française. Elle était aussi de
passage à la rédaction où elle a mis
le feu avec son nouveau tube « Amoureux des rêves » et... celui de notre
adolescence, « Kids in America ».
Retrouvez cette session sur notre
page Facebook.
Faire l’amour
tous les jours
pendant dix jours.
C’est le défi que
s’est lancé
notre journaliste
sexo. Résultat ?
Beaucoup de joie,
un peu de flemme,
et des réactions
hilarantes de son
mec. Un récit drôle
et décomplexant
dans lequel
vous êtes très
nombreuses à vous
être reconnues.
doudoumania
Qui sont ces adultes incapables de s’endormir sans un objet transitionnel ?
Une minuscule confrérie de Peter Pan refusant de sortir de l’enfance ? Que
nenni ! Après notre appel à témoins et la publication de notre enquête,
vous avez été des milliers à vous identifier parmi ces peluche addicts qui
planquent un nounours sous leur oreiller bien après leur majorité. Faites-vous
plaisir avec ce reportage étonnant sur notre site.
18
exprimez-vous sur community@elle.fr
facebook.com/elle
@ellefrance
@ellefr
magazineellefr
ellefr
E L L E .Fr
presse, getty, instagram @elle.fr, i-stock.
{ sur } elle.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
Ayanna Pressley
(Massachusetts).
{ États - Unis }
Ladies
Alexandria
Ocasio-Cortez
(New York City).
first
Jamais elles n’ont ÉtÉ
aUssi nombreUses à être
ÉlUes. les candidates
dÉmocrates sont les
grandes gagnantes des
Élections de mi-mandat.
la promesse d’Un
changement d’ère ?
par Alice Augustin
22
Ilhan Omar
(Minnesota).
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sharice Davids
(Kansas).
Deb Haaland
(Nouveau-Mexique).
steven senne, mark vancleave/ap/sipa ; andrew kelly, brian snyder/
reuters ; kansas city star/tns/abaca ; justin lane/maxpppp.
Mikie Sherrill
(New Jersey).
« Elles ont manifesté, se sont présentées, et
elles ont gagné. » C’est par ce constat sans appel
que le « New York Times » commentait le 7 novembre les
résultats des élections de mi- mandat, qui ont permis de
renouveler entièrement la Chambre des représentants
(désormais menée par les démocrates) et un tiers du
Sénat (toujours aux mains des républicains). Un scrutin
qui a pris la forme d’un référendum autour de la personnalité de Donald Trump, et où les femmes ont battu des
records. Celui du nombre de candidates au Congrès,
d’abord : 256, tous mandats confondus*. Du jamais-vu.
Celui du nombre d’élues ensuite : 123 femmes siègent
désormais, contre 107 précédemment. Et parmi elles,
104 démocrates**. « C’est le résultat d’une exaspération
des électrices démocrates, qui se sont mobilisées contre
le président, mais pas seulement, analyse Marie-Cécile
Naves, politologue à l’Iris et auteure de “Trump, la
revanche de l’homme blanc” (éd. Textuel). Il a aussi
perdu du crédit chez les conservatrices urbaines et diplômées, après les révélations sur les enfants migrants séparés de leurs parents, l’affaire qui le met en cause avec
l’escort girl Stormy Daniels et ses propos insultants à
l’égard des femmes. » Ainsi, selon un sondage CNN
réalisé à la sortie des urnes, 59 % des Américaines ont
voté pour des démocrates, mais seulement 47 % des
Américains. Le clivage des genres n’a jamais été aussi
fort depuis trente ans. Autre point marquant : près d’une
trentaine de ces élues sont des novices, comme Lauren
Underwood, infirmière victorieuse dans l’Illinois, ou Lucia
McBath, militante anti-armes dont le fils de 17 ans a été
tué par balle en 2012. « La déferlante de femmes voulant
se lancer en politique a commencé dès le lendemain de
l’élection de Trump, constate Alexandra De Luca,
membre d’Emily’s List, l’une des organisations qui forment
les futures candidates. Nous avons été contactés par
près de 42 000 citoyennes inspirées par le mouvement
#MeToo et la Women’s March, et nous en avons
préparé 5 000 pour cette élection. Il fallait leur
apprendre à lever des fonds, à parler aux médias… »
Ces nouvelles élues démocrates sont aussi très nombreuses à être issues de la diversité. « On trouve des Africaines-Américaines, des Latinas, des musulmanes, des
Amérindiennes, précise Marie-Cécile Naves. C’est
l’expression d’un rejet de l’élite politique masculine et
blanche. » Parmi les plus emblématiques, Ilhan Omar,
36 ans, qui porte un hijab, arrivée aux États-Unis à 12 ans
après avoir fui la guerre civile en Somalie, élue dans le
Minnesota ; ou Ayanna Pressley, 44 ans, première femme
noire choisie pour représenter le Massachusetts ; ou
encore Deb Haaland, représentante du NouveauMexique, une avocate de 57 ans issue de la tribu amérindienne des Laguna Pueblo, qui a soutenu le coming-out
de sa fille et milite pour la protection de l’environnement.
Mais l’élue la plus en vue s’appelle Alexandria OcasioCortez. À 29 ans, cette ancienne serveuse
pages dirigÉes par ÉdoUard dUtoUr. rÉdacteUrs : alice aUgUstin, ilaria casati, nathalie dolivo, nathalie dUpUis, manoU farine, sophie gachet,
danièle gerkens, sylvia Jorif, flavie philipon, katell poUliqUen, JUlie rambal, Élodie roUge, marion rUggieri, dorothÉe werner, patrick williams.
23
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Beto O’Rourke
16 novembre 2018
ELLE info
Veronica Escobar
(Texas).
Jahana Hayes
(Connecticut).
24
uzz }
b
a
at
67 %
C’est le pourcentage des moins
de 30 ans qui ont voté démocrate.
Leurs principales revendications ?
Le contrôle des armes, la question
de la dette étudiante
et la gratuité des études.
L’EffEt BEtO
Le « Kennedy du texas »,
l’« Obama Blanc »… Beto
O’Rourke, 46 ans, fait figure de
nouvelle tête d’affiche démocrate
pour la présidentielle de 2020.
Le candidat au Sénat a perdu cette
élection, mais plutôt brillamment,
avec 48 % des suffrages dans un État
conservateur et face au mastodonte
républicain Ted Cruz. Surtout, son
style et sa campagne disruptive ont
marqué les esprits. Ancien musicien
punk, fan de skate, il défend un
programme à gauche – contrôle
du port d’armes, légalisation du
cannabis, défense de l’avortement,
accès gratuit aux soins – et séduit les
millennials. Mais derrière l’apparente
coolitude, la machine est ultra rodée.
Si O’Rourke se montre chez les
disquaires, fait des démos de skate et
a filmé toute sa campagne avec son
iPhone, il a aussi récolté 70 millions
de dollars auprès de particuliers – un
record – et rassemblé le plus grand
meeting depuis l’élection de Trump.
« La concurrence va être rude lors
des primaires, analyse la politologue
Marie-Cécile Naves. Sa défaite
et son programme très à gauche
peuvent lui nuire, mais en l’absence
de leader évident dans son parti – ce
qui a pu conduire à envisager Oprah
Winfrey ou George Clooney –,
il reste un candidat sérieux face
à Trump. » Affaire à suivre…
E L L E .fr
mike segar, stringer, michelle mcloughin/reuters.
* Chiffres : Center for American Women and Politics.
** À l’heure où nous bouclons ce numéro.
{d
d’origine portoricaine, qui soutenait
le socialiste Bernie Sanders aux primaires de
la présidentielle, a été plébiscitée dans une
circonscription populaire de New York City
avec 78 % des voix. Elle est la plus jeune
femme jamais élue à la Chambre. Ce scrutin
a par ailleurs vu émerger un nouveau type de
candidates : d’anciennes militaires de l’ère
post-11-Septembre, comme Mikie Sherrill
(New Jersey), ex-pilote d’hélicoptère dans la
Navy, ou Abigail Spanberger (Virginie),
ancien membre de la CIA. Ou encore la très
médiatique Amy McGrath, ancienne pilote
de chasse, qui n’a en revanche pas réussi à
l’emporter dans le Kentucky.
« La plupart des candidates élues ont un programme très à gauche, axé sur la gratuité du
système de santé et des études, sur le combat
contre les discriminations raciales et sexistes,
constate Marie-Cécile Naves. Ces femmes
progressistes, qui se sont imposées plus
qu’elles n’ont été choisies en haut lieu, vont
mettre les instances du parti démocrate, plutôt
centristes, au défi de renouveler leur message. » Un enjeu de taille pour la suite, puisque
Trump pourrait utiliser les divisions de ses
opposants si ceux-ci ne parviennent pas à se
rassembler. « La bataille pour les primaires à
la présidentielle de 2020 a commencé,
confirme Marie-Cécile Naves. Trump est
déjà en campagne avec un nouveau slogan,
“Keep America Great”. Du côté des démocrates, cette vague féminine est encourageante pour les candidates plutôt à gauche,
comme Elizabeth Warren ou Kamala Harris,
sénatrice ayant les faveurs d’Obama. Mais
les hommes ne vont pas se laisser faire : Joe
Biden ou Beto O’Rourke (lire l’encadré cicontre) sont déjà sur les rangs. » En attendant
le prochain round, cette défaite électorale à
la Chambre va compliquer la vie de Trump :
« Des enquêtes parlementaires vont être
déclenchées sur la déclaration fiscale qu’il a
refusé de communiquer, sur les conflits d’intérêts entre ses fonctions et ses entreprises, mais
aussi sur les crimes sexuels dont l’accusent de
nombreuses femmes », ajoute encore la politologue. Alexandra De Luca, du programme
Emiliy’s List, est dans les starting-blocks :
« Nous sommes déjà en train de préparer les
prochaines échéances électorales de 2019
et 2020, il faut encore plus de femmes
en poste. Nous n’avons pas un jour de répit, la
tâche est immense ! » « Voting was just the
beginning. #WomenWaves » (« ce vote
n’était qu’un début #VagueFéminine »),
pouvait-on lire le matin du 7 novembre sur le
compte Twitter de la Women’s March…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE info
Space girl ?
aLoRs qu’on La dIt FRagILIsée,
vIctoRIa beckham cuLtIve pLus que
jamaIs L’aFFIRmatIon d’eLLe-même.
Son refus d’intégrer la tournée de reformation des Spice Girls n’en
finit pas de passionner la Grande-Bretagne (éclipsant presque
le Brexit en une des journaux, c’est dire). Sur fond de rumeurs de
séparation d’avec David Beckham et de business fashion en délicatesse (sa marque connaîtrait des difficultés financières), la
séquence semble tumultueuse pour l’icône brit’ chic. Comment
Victoria Beckham, ex-chanteuse-populaire-devenue-créatricede-mode, 44 ans, va-t-elle s’y prendre pour négocier ce qui ressemble à s’y méprendre à un tournant de vie ? C’est simple, sa
stratégie semble reposer sur l’idée de « pousser les curseurs »,
comme on dit. Démonstration.
Être encore plus snob. Dès son entrée dans la lumière au sein
du girls band mythique, en 1994, n’avait-elle pas écopé du surnom
de « Posh », snob en anglais ? Fidèle à sa légende, elle se situe plus
que jamais au-dessus de la mêlée. Sur Twitter, elle a donc souhaité
à ses amies « beaucoup d’amour et de fun » pour cette nouvelle
aventure. Mais a aussi déclaré à un journal québécois qu’elle ne
permettrait jamais à « [sa] fille de s’habiller comme une Spice Girl »...
Être encore plus « control freak ». La créatrice ne décolère
plus depuis que son falot de mari a osé s’épancher à la télévision
australienne. « Le mariage, c’est du boulot. Avec le temps, ça
devient compliqué », a-t-il déclaré. Ses proches l’ont dite ravagée
par ces aveux inattendus. Depuis, sur son fil Insta, plus trace de son
époux. Seule a droit de cité la ravissante Harper, sa fille de 7 ans,
prolongement troublant d’elle-même.
Le 16 septembre lors de son défilé londonien.
Être encore plus workaholic. Cette année, elle a fêté les
10 ans de sa marque et a fait entrer un nouvel investisseur, le groupe
Neo Investment Partners, à la place des fonds venant du consortium
David Beckham. Son entreprise serait déficitaire ? Qu’importe ! Elle
avance, poursuit son odyssée sur Instagram, s’apprête à être récompensée au titre de Fashion Icon 2018 aux People’s Choice Awards
et est sélectionnée comme créatrice de l’année aux British Fashion
Awards, qui auront lieu en décembre à Londres. Son mot d’ordre :
la Victoria en chantant (mais pitié, pas dans les Spice Girls). N.Do.
{ LIvRe }
Des mots et deS metS
À l’occasion du lancement de
son guide annuel, le Fooding*
dévoile le vocabulaire gourmand
édition
numérotée
2019. Alexandre Cammas, fondateur de la marque, nous en livre un
condensé.
inclusivisme : « Faire de la cuisine
un lieu où les gens travaillent ensemble sur un pied d’égalité, qu’im« ET LES MEILLEURES
porte leur sexe ou leur origine. »
TABLES DE L’ANNÉE SONT... »
rétro-foodisme. « Refuser de
laisser la nostalgie aux réacs. Reprendre du plaisir à cuisiner et
à manger des choses familières – des blanquettes de Proust ! »
Panifétichisme : « Écartant la chimie, de jeunes chefs
mettent la main à la pâte et redécouvrent la magie de la fermentation naturelle, proche de celle du vin nature. » E.Ro.
LE GUIDE QUI PAIE SES ADDITIONS (ET QUI LE PROUVE SUR LEFOODING.COM)
GUIDE FRANCE & PARIS
Bars, Chambres,
Suisse et Bruxelles
10 MODERNES « -ISME »
tip
s in
En
glish
rétrofoodisme
inclusivisme
biosélytisme
pastapatridisme
panifétichisme
…
wi
th
Balaboosté, 12,90 €.
4 SUPPLÉMENTS
2 invitations
à dîner
dans nos
restaurants
préférés*
…
cRéolEs & ciE
Pour ces b.o. noir et or,
on dit : anneaux amours !
1 AFFICHE SIGNÉE
/500
* Édition collector numérotée vendue au Bon Marché Rive Gauche
comprenant deux places pour un dîner (195 €).
26
E L L E .FR
gerardo somoza/startraks/abaca ; david arous ; presse.
800 RESTAURANTS DE GENRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
{ hommage }
FLoRence MaLRaux
La fLamme de L’ombre
Florence Malraux
Avec son mari,
Alain Resnais.
{ BuzzomètRe }
l’aiR du temps en coup de vent paR Édouard dutour
ItInéRance
1
28
2
3
4
5
le totem
le mot
le bijou
l’invitée
l’objet
La Barbie YSL.
Parce que la célèbre
poupée s’habille
couture : motif Mondrian
ou robe du soir...
On retombe en enfance !
« Itinérance ». Parce
qu’on veut jouer avec
ce concept élyséen et
mémoriel : « Ça va, toi,
les amours ? – Un peu en
itinérance sensorielle... »
Le Silver Lockit.
Parce que Louis Vuitton
for Unicef lance
ce bracelet au profit
des enfants les plus
vulnérables.
Doria Ragland.
Parce que the Queen
a invité la mère de
Meghan pour Noël. Un
honneur que n’ont jamais
connu les Middleton.
Le gilet jaune. Parce
qu’il est adopté par ceux
qui protestent contre
le prix des carburants,
comme le fut en 2013
le bonnet rouge breton.
E L L E .FR
MONIER/RUE DES ARCHIVES ; PICTURE ALLIANCE, RENÉ SAINT PAUL/RUE DES ARCHIVES ; ISTOCK ; PRESSE ; AFP.
André Malraux
« un certain sourire », deuxième roman de Françoise Sagan, lui
était dédié. Celles et ceux qui ont eu un jour la chance de croiser son chemin
n’oublieront pas le sourire de Florence Malraux, morte le dernier jour d’octobre
à 85 ans. Elle était tout à la fois. Frêle et forte, secrète et ouverte, discrète et
élégante, mais surtout drôle, curieuse et même coquette, à l’image de son père,
André Malraux. Elle est morte chez elle, comme elle a vécu, libre. Indépendante.
« Petite fille, Florence s’est prise en main », nous raconte une amie. C’est le début
de la guerre. Sa mère, Clara, est séparée de son père. Juive, elle entraîne sa fille
en zone libre, puis en mission, et elle en fait « une des plus jeunes résistantes de
France ». Edgar Morin, croisé dans le maquis, se souvient d’une gamine étonnamment mature dans des situations très dures. Réservée, mesurée, elle dont les
parents sont si théâtraux. Étudiante, Florence sèche les cours de la Sorbonne
pour filer au café avec sa meilleure amie, Françoise Quoirez. Pas encore Sagan.
Elles se ressemblent physiquement, mais vivent à l’envers. Elle, qui place l’amitié
et la littérature par-dessus tout, sera la première lectrice de « Bonjour tristesse ».
Comme elle sera, plus tard, la première lectrice de Jorge Semprún et de beaucoup d’autres. En 1960, elle signe le Manifeste des 121, prônant l’insoumission
des appelés en Algérie, se brouille sept ans avec André, désormais ministre de
De Gaulle, et qu’elle n’appellera jamais papa – épisode qui ne
l’empêchera pas de veiller à ce que l’œuvre de son père soit
respectée et diffusée dans le monde entier. Mais c’est sur les
plateaux de cinéma qu’elle s’épanouit. « Habituée aux gens
invivables », elle est l’assistante de Peter Brook, de François
Truffaut, et rencontre Alain Resnais sur « L’Année dernière à
Marienbad », le début d’une longue collaboration et d’un
mariage qui durera vingt ans. Florence Malraux n’aura pas
d’enfants, le grand regret de sa vie. Elle aurait aimé une fille, à
son tour, une femme libre, curieuse, épatante, croyant à la littérature, aux images et à l’amitié. marion ruggieri
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE info
la collab
schott x fila.
{ mode }
fila n’en finit plus de filer sur la voie du désir.
La marque, qui a connu son heure de gloire dans les
années 1980 – on se souvient de l’allure folle de Björn
Borg dans son survêt –, revient en force dans notre
cœur, ou plutôt sur notre cœur avec le fameux « F » stylisé à gauche sur la poitrine, s’affranchissant du sportswear pour rejoindre le luxe. La griffe a défilé à Milan
parmi les plus grandes maisons italiennes, rééditant au
passage quelques pièces mythiques. On adore aussi
sa récente collaboration avec Fendi pour la capsule
Fendi Mania, où les deux logos se mélangent joyeusement et pour laquelle, petit clin d’œil, Leo Borg, fils du
tennisman, arbore une totale tenue presque quarante
ans après son champion de père. Enfin, Fila poursuit sa
quête d’« athleisure » en s’associant avec la marque non
moins culte de blousons Schott. Filons en Fila ! S.J.
björn borg
et son fils leo,
égérie de
la capsule
fendi mania.
armando grillo/imaxtree.com ; John paciullo/frenchystyle ; bettman/getty images ; cÉline nieszawer/opale /leemage ; arno cauchois ; presse.
La foLie fiLa
{ Samuel le bihan }
« Il faut entendre
Les autistes »
Père d’une petite fille autiste, l’acteur Samuel Le bihan publie « un bonheur que je ne souhaite
à personne » (éd. Flammarion), dans lequel il met en scène une mère qui se bat pour que son
enfant ait une vie normale. un premier roman poignant dédié à sa fille.
ELLE. Qu’est-ce qui se cache derrière le titre
de votre livre ?
SamuEL LE bihan. La métamorphose d’une
mère en guerrière obstinée, la possibilité d’une
rencontre quand plus rien ne peut arriver et la
quête d’un bonheur qui peut tout sauver.
ELLE. Pourquoi raconter votre histoire à travers
un personnage ?
S.L.b. J’utilise déjà ce mécanisme dans mon
métier. Mes rôles, c’est ma façon de me raconter. Laura est cette mère que je ne jouerai
jamais, mais que j’ai interprétée chaque matin
devant mon ordinateur. C’est peut-être mon
plus beau rôle, d’ailleurs...
ELLE. Vous mettez en lumière la joie, mais aussi
les difficultés d’élever un enfant autiste. Et vous
30
Bouche
iNceNDiaire
Avec ce rouge à lèvres,
le smack attaque !
matte Liquid Dolcissimo
Dolce & Gabbana aux
Galeries Lafayette, 42 €.
militez pour une prise en charge publique...
S.L.b. Chaque fois qu’un enfant est amené vers
plus d’autonomie, c’est autant d’économies
pour la société. Le vrai combat est là : faire
comprendre qu’il faut investir aujourd’hui dans
les méthodes éducatives plutôt que d’avoir à
payer plus tard la facture très lourde d’un établissement de soins.
ELLE. Comment agir plutôt que subir ?
S.L.b. Avec Florent Chapel *, nous sommes en
train de lancer Autisme Info Service, une plateforme d’écoute et d’aide au service des
familles, des éducateurs spécialisés mais aussi
des autistes, qui méritent d’être entendus. N.Du.
* auteur, avec Sophie Le Callennec,
d’« autisme. La grande enquête » (éd. Les arènes).
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Avec toutes nos
fÉLICITATIONS !
olivia de lambeRteRie, cRitique littéRaiRe à « elle »,
a RempoRté le pRix Renaudot essai pouR
« avec toutes mes sympathies », ode solaiRe
et inconsolée à son FRÈRe dispaRu.
paR Dorothée Werner
Le 7 novembre dernier, jour de la
remise du prix Renaudot de l’essai,
quelque chose nous dit que notre chère amie
et consœur Olivia de Lamberterie n’était pas
tout à fait seule. Et si Alexandre, ce frère fantaisiste et brillant, ce cadet qu’elle « adorait adorer », le héros flamboyant d’« Avec toutes mes
sympathies » (éd. Stock), s’était posé comme
un souffle sur son épaule ? Alex s’est jeté d’un
pont à Montréal le 14 octobre 2015. Il avait
46 ans, mais cette ode littéraire le rend immortel. Avant même l’annonce du prix, « Avec
32
toutes mes sympathies » figurait dans le top 10
des meilleures ventes, les commandes des
libraires dépassaient les 60 000 exemplaires. Une exception dans cette rentrée littéraire 2018, plombée par les mauvais résultats.
Que se passe-t-il ? Pourquoi ce livre dressant
le portrait d’un frère (irrésistible), d’une
famille (aussi aimante que pudique) et d’un
milieu (les bourgeois du 16e arrondissement)
rencontre-t-il un tel écho ? Pourquoi des
dizaines d’anonymes se pressent-ils depuis
plusieurs semaines à la rencontre de l’auteure
On peut également suivre Olivia de Lamberterie
dans « Le Masque et la Plume », sur France Inter,
et dans « Télématin », sur France 2.
QuI A eu QuOI ?
Le Goncourt : Nicolas Mathieu
pour « Leurs enfants après eux »
(éd. Actes Sud).
Le femina : Philippe Lançon
pour « Le Lambeau » (éd. Gallimard).
Le femina essai : Élisabeth
de Fontenay pour « Gaspard
de la nuit » (éd. Stock).
Le Renaudot : Valérie Manteau
pour « Le Sillon » (éd. Le Tripode),
et prix spécial à Philippe Lançon.
Le Médicis : Pierre Guyotat pour
« Idiotie » (éd. Grasset).
E L L E .FR
jean-françois robert ; presse.
{ pRix littéRaiRe }
dans les librairies et les salons, lors de débats
ou de dédicaces, de Paris à Montréal, de la
Belgique à la Suisse ? Pourquoi ce récit abordant des sujets aussi lourds que l’impossibilité
du deuil et l’abyssal mystère du suicide est-il en train de devenir un petit
phénomène de société ? « Parce que
Olivia de Lamberterie en a fait un
thème universel, analyse son éditeur,
Manuel Carcassonne. Et que personne n’a envie de se jeter par la
fenêtre à la fin du livre ! Si elle embarque autant de monde, c’est parce
qu’elle a su insuffler dans son histoire
de la lumière, de l’humour et aussi, ce
que j’aime beaucoup, un peu de
folie. Elle raconte la vie d’une femme accaparée par mille et une choses du quotidien, qui
déraille sous l’effet du chagrin et du souvenir.
Elle explore une gamme d’émotions qui
touche les gens ordinaires, bien au-delà de sa
notoriété dans le petit monde de l’édition. »
Nombre de lectrices et de lecteurs lui glissent
aussi des confidences autour de la mort d’un
proche : en questionnant le suicide, Olivia
de Lamberterie met sur la table, avec tact et
sans jamais vouloir en élucider le mystère, un
sujet tabou dans notre société, souvent vécu
comme une double peine. Enfin, notre Olivia
est inconsolable, mais elle invente avec
panache « une manière joyeuse d’être triste »,
qui parle à tous ceux qui savent qu’ils n’ont pas
d’autre choix, face au tragique, que de rester
debout. De devenir, au nom des morts et des
vivants, encore plus ardents, encore plus
joyeux. Le chagrin d’Olivia durera toujours,
mais l’énergie solaire d’« Avec toutes mes sympathies » éclaire la nuit. Dieu, s’il se cache
quelque part, et peut-être l’hypersensible
Alex savent combien l’époque en a besoin.
16 novembRe 2018
ELLE info
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE info
Le défilé Mugler 1994.
HORS-SƒRIE/PLAISIR & BIEN-æTRE
GRENADE, AIL,
AVOCAT, MIEL…
SUPER
ALIMENTS
MODE
D'EMPLOI
RILLETTES, CONFIT,
BLANQUETTE…
NOS CLASSIQUES
AVEC MOINS
DE VIANDE
ET PLUS DE GOÛT
SOS ADOS
LA JUNK FOOD
VERSION SAINE,
C'EST POSSIBLE
TOUR DE FRANCE
DES TABLES VEGGIE
NOS 30
MEILLEURES
ADRESSES
HEALTHY
100
RECETTES
POUR
Manger
mieux!
UN HIVER EN SUPER FORME
{ « eLLe à TabLe » }
{ naomi campbeLL }
La campagne
Noël 2018
de Burberry.
TouT suR ma mÈRe
Naomi Campbell n’a pas l’habitude de se faire voler la vedette. C’est pourtant
le cas avec la campagne Noël de Burberry, imaginée par Riccardo Tisci et dans laquelle elle
pose au côté de sa mère, Valerie Morris-Campbell, toujours sublime à 66 ans. L’ex-mannequin
et danseuse est celle qui a transmis le goût et les ficelles du métier à la top britannique. Depuis le
podium de Thierry Mugler, en 1994, jusqu’à la cérémonie des CFDA Fashion Awards en juin
dernier, on les prend facilement pour des sœurs jumelles. La preuve que le secret de jouvence
est souvent une affaire de famille ? F.P.
I Feel
Food !
Transformer son assiette
en alliée de bien-être et
d’énergie, c’est facile...
Dans son hors-série « Manger
mieux ! », « ELLE à table » a
rassemblé 100 recettes cool,
des infos sur les super-aliments
(citron, grenade, algue, curcuma,
ail, etc.), un plaidoyer pour
les légumineuses, des versions
healthy de classiques junk food
(burger, donut & co) et des
options avec moins de viande
et plus de goût. De quoi passer
un hiver en forme !
{ Tendance }
moTs
de TêTe
Les T-shirts à slogan peuvent aller se rhabiller ! L’heure est au « hair message ». Comprendre : afficher son humeur sur une coiffure.
Comment ? Avec une barrette joliment attachée dans ses cheveux. Coquins, malicieux,
philosophiques ou provoc, ces accessoires
doivent leur succès à la créatrice anglaise
Ashley Williams qui les a posés sur la tête
des mannequins lors de son défilé automnehiver 2018-2019. Ailleurs, d’autres marques
privilégient l’auto-promo en suggérant
délicatement leur initiale (Max Mara), voire
en affichant habilement leur logo (Gucci et
Man Repeller). À vous de jouer ! I.C.
36
E L L E .FR
juno calypso/courtesy of burberry ; d. M. bennet, r. ciaravolo, c. vierig/getty iMages ; victor
virgile/gaMMa rapho via getty iMages ; thierry orban/sygMa via getty iMages ; presse.
5,50 €. En vente jusqu’au 5 décembre.
collection Menottes dinh van - dinhvan.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ce jeune RéalIsateuR FRançaIs
sIgne un pRemIeR FIlm avec saRah
jessIca paRkeR. FutuRe staR ?
la course aux
PrOFITErOlES !
ce desseRt tRès XIXe sIècle
s’Impose comme la nouvelle
sensatIon des tables en vue !
la pReuve paR tRoIs.
1. Parce que la profiterole
aime voir les choses en
grand. Comme chez Paris Paris, le
bistrot de la bande du PNY (74, rue
du Fauboug-Saint-Denis, 10e) où on
la sert carrément en format burger.
38
sa muse
oi
tf e
ld
cari
ne
r
actrice
sa marraine
rédactrice mode
e
Pr
i
g
nt
son ex-binôme
réalisateur
2. Parce que c’est bête comme chou. Un chou,
justement, avec glace, chantilly + chocolat, l’équation
magique de chez Bouillon Pigalle (22, bd de Clichy,
18e), qui en débite plus d’une centaine par jour pour le
bonheur des becs sucrés. Même histoire chez Girafe
(1, place du Trocadéro, 16e), qui fait de la chouquette
à la crème vanille le must eat de sa table star.
3. Parce que les Italiens s’en
mêlent. Et que Denny Imbroisi,
l’agite-popote du restaurant Epoca
(17, rue Oudinot, 7e), met son grain
de sel dans ce dessert 100 % cocorico. Ça donne un chou praliné,
fourré de glace à la noisette et
gianduja. Comme un air… de ParisBrest ! Miam. e.ro.
E L L E .FR
fred duval/filmmagic ; lumeimages/photoshot/uppa/visual ; apX/
starface ; kcs ; i-stock
{ Food }
Parker
l oï c
De son Périgord natal à New York, il n’y a qu’un
pas (de géant) que Fabien Constant a franchi avec
aisance. « Dans ma vie, tout s’est enchaîné très naturellement », nous explique-t-il depuis Manhattan. Cet ancien
journaliste en cinéma peut se vanter d’avoir dirigé Sarah
Jessica Parker, Renee Zellweger et Jacqueline Bisset dans
« Here and Now », sorti la semaine dernière outreAtlantique (début 2019, en France). Le pitch ? « L’histoire
d’une femme à qui l’on diagnostique un grave cancer et
qui a 24 heures pour faire le bilan de sa vie. » Du sérieux
pour un réalisateur qui s’était jusqu’à présent frotté à la
« frivolité » de la mode. En 2005, il rencontre Loïc Prigent,
réalisateur chouchou des créateurs, dont il devient le
binôme amoureux et professionnel. Après une douzaine
de documentaires conçus ensemble (la série « Le Jour
d’avant »), il finit par prendre son envol et réalise, en 2013,
« Mademoiselle C », dans lequel il suit Carine Roitfeld,
rédactrice mode, en plein lancement de son nouveau
magazine, « CR Fashion Book ». Un film remarqué par
Michelle Obama, qui a même demandé une copie afin
de le visionner entre copines à la Maison-Blanche.
« Sarah Jessica Parker s’est rendue à la première, à New
York. Le lendemain, elle m’a écrit un mail pour me féliciter.
On s’est rencontrés. Je lui ai proposé une histoire, et voilà,
ça a donné un film. » Très naturellement. a.a.
ca
j
si
es
h
FABIEN
CONSTANT
son ClAN
sara
{ pResque célèbRe }
16 novembRe 2018
ELLE info
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Imany
16 novembRe 2018
ELLE info
bella haDiD
katie holmes
{ endométRiose }
« le Tabou
s’effriTe »
ELLE. La course est-elle un prétexte pour
faire parler de la maladie ?
IMANY. Bien sûr, on a sans cesse besoin
de coups de projecteur pour faire connaître
l’endométriose au plus grand nombre.
Aujourd’hui encore, du fait de la méconnaissance des symptômes, le délai moyen de
diagnostic est de sept ans, c’est beaucoup
trop long. Le but de la course est aussi
de récolter des fonds pour aider la
recherche. Les études épidémiologiques
manquent cruellement sur le sujet, même si
nous saluons la mise en place, par l’APHP,
d’une plateforme dédiée à la recherche sur
les maladies chroniques en sollicitant des
patients volontaires. Les femmes touchées
peuvent s’inscrire (sur compare.aphp.fr) et
répondre à des questionnaires élaborés
par plus d’une soixantaine de chercheurs.
Les données sont traitées de manière
40
confidentielle et améliorent grandement
les connaissances. C’est un besoin criant !
En 2018, on ignore toujours les causes de
la maladie.
ELLE. Vous êtes ambassadrice d’Endomind depuis 2014. Qu’est-ce qui a changé
en quatre ans ?
IMANY. De plus en plus de gens connaissent
l’endométriose, la parole se délie, il existe de
nombreux blogs qui font sortir la maladie de
l’ombre. Le tabou s’effrite aussi grâce aux
hommes qui osent désormais se confier sur
le sujet, en tant que pères ou compagnons.
ELLE. Avez-vous déjà chanté sur le sujet ?
IMANY. Oui, le titre « Lately » sur l’album
« The Wrong Kind of War » raconte comme
on est empêchée quand on subit des règles
si douloureuses, comme on devient une
autre, fragile, doutant de soi, voire comme
on croit devenir folle quand la société et
le corps médical n’entendent pas notre
souffrance. Ce fut mon cas, même si j’ai
beaucoup de chance : j’ai réussi à avoir un
petit garçon, il vient d’avoir 3 ans. Et j’attends
un deuxième enfant. Je veux partager cet
espoir avec les autres femmes. K.P.
* 10 kilomètres dans le bois de Vincennes,Paris-12e.
Inscription obligatoire sur endomind.org/endorun
megan williams
{ COME-BACK
come-back }
la robe-pull
Cela faisait très longtemps
qu’on ne l’avait plus vue parmi
les tendances, mais, cet automne, c’est
la furie chez les VIP qui semblent profiter
de ce temps de mi-saison pour faire
tomber le pantalon et enfiler une robepull. À col roulé ou rond, l’essentiel est
qu’elle soit bien chaude pour éviter
d’ajouter une veste. La bonne idée ?
La porter comme Katie Holmes ou Bella
Hadid avec des cuissardes ou des
bottes. Et quand l’hiver sera installé,
on ajoutera un collant.
Vite, une pull party ! S.G.
E L L E .FR
yann rabanier ; javier mateo/eagle/sipa ; splash news/abaca ; zzny/akm-gsi/abaca ; gotham/gc images/getty images.
C’est une maladie invisible qui touche entre
3 et 4 millions de Françaises, et quelque
180 millions de femmes dans le monde.
Elle-même atteinte, la chanteuse Imany
s’emploie sans relâche à faire reculer le
tabou. Le 18 novembre, l’association Endomind, dont elle est l’ambassadrice, organise
l’Endorun* Paris, la première course dédiée
à la lutte contre l’endométriose. Interview.
chrissy teigen
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
il était une Fois
la mairie...
paris est une quête
Ga
sp
antzer
DG
ar
n Griveaux
mi
a
Ben
j
simonnet
le
el
Da
ni
c
céD
ri
lani
vil
mo
u
n
m
ir
ahjouB
i
nc
Flo
re
e Berthout
42
... fringante
Èlu en 1977,
Jacques Chirac
impose son style
décomplexé : un
chic tellement
seventies qu’il est
devenu iconique.
Plus d’un an avant les élections
municiPales, les PRétendants à l’hôtel
de ville se bousculent. mais PouRquoi
une telle Ruée ? PaR patrick williams
La Mairie de Paris, the place to be ? Pas une semaine ne se passe, en
tout cas, sans qu’une personnalité politique n’annonce sa candidature
en vue des municipales de 2020. Parmi les macronistes, on trouve les
poids lourds Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement,
Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, ou le mathématicien et député LREM Cédric Villani (il faut encore ajouter deux ou
trois autres noms moins connus…). Face à eux, le socialiste Gaspard
Gantzer, la maire LR du 5e arrondissement, Florence Berthout, ou l’élu
du 18e Pierre-Yves Bournazel veulent relever le défi. Sans oublier une
éventuelle candidature d’Êdouard Philippe, de Rachida Dati, de Valérie Pécresse, ou de Julien Bayou pour EELV… N’en jetez plus ! « Nous
sommes en pleine recomposition politique, explique le politologue
Stéphane Rozès, président de Cap (Conseils, analyses et perspective).
Á droite comme à gauche, les partis sont affaiblis, divisés. Dès lors, il y a
une émergence de nombreux candidats, chacun voulant tenter sa
chance. C’est particulièrement vrai pour La République en marche. » Pour
ce parti tout récent, sans attache réelle, sans histoire, conquérir Paris serait
de fait une formidable façon d’avoir enfin une assise solide. Et puis la Ville
Lumière est un symbole éclatant. « Il n’y a aucune autre capitale au monde
qui concentre autant de pouvoir économique, culturel et politique, rappelle Stéphane Rozès. Au fil des siècles, la France s’est construite autour
d’un État, d’un pouvoir toujours concentré à Paris. C’est assez unique. »
Mais pour atteindre ce Graal, que certains envisagent peut-être
comme le meilleur marchepied vers la présidentielle (la jurisprudence
Jacques Chirac), il faudra battre Anne Hidalgo. Certes, la maire est
critiquée de toutes parts pour sa gestion des Vélib’, Autolib’, ou ses
projets de voies sur berges piétonnes… « Elle est devenue hors-sol et
possède un côté doctrinaire », note Nadia Le Brun, auteure d’un livre
à charge, avec Airy Routier, nommé « Notre-Drame de Paris » (éd. Albin
Michel). Mais Anne Hidalgo dispose encore d’un soutien solide de la
part de nombre d’habitants. Et domine ces jours-ci les sondages, à
égalité avec Benjamin Griveaux (23 %) et devant Florence Berthout
(21 %). La bataille ne fait que commencer… Prêts à prendre (les) paris ?
... clivante
Malgré les
polémiques,
Anne Hidalgo ne
se détourne pas
de sa piste
cyclable…
… austèrecool
Bertrand Delanoë
lance des projets
fun (et controversés)
comme Paris Plages.
... clanique
Inséparables Tiberi, jusque devant
les juges pour l’affaire des faux
électeurs du 5e arrondissement.
où sont les femmes?
Pour l’instant, dans ce marathon de Paris
en forme de compétition virile, les femmes
brillent par leur absence. En tout cas, chez les
macronistes. C’est pourquoi Anne Lebreton,
élue LREM du 4e arrondissement, pense à se
lancer. « Cela manque de femmes, a-t-elle
déclaré au “Figaro“. J’encourage celles-ci à
se présenter car l’égalité hommes-femmes est
un marqueur important pour les électeurs… »
Dans les autres partis, on trouve tout de même
Danielle Simonnet (La France insoumise) ou
Florence Berthout (Les Républicains). Et puis
la situation peut encore évoluer. « Attention à
ne pas faire de pronostics trop tôt, explique
Nadia Le Brun. Au final, on aura sans doute
plus de candidates qu’on ne le croit. N’oubliez
pas que, il y a quatre ans, on avait un duel
féminin entre Anne Hidalgo et NKM. »
E L L E .FR
AFP/JEAN-CLAUDE DELMAS/ THOMAS SAMSON/ ERIC FEFERBERG ; BERzANE NASSER/ABACA;
ISTOCkPHOTO ; LAURENT CHAMUSSY/SIPA ; GINIES/SIPA ; ALFRED/SIPA ; ROMAIN GAILLARD/REA ;
VINCENT ISORE/IP3
{ Politicus ciRcus }
16 novembRe 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE info
{ t’as le look }
doux
rouge
en pleins pRépaRatiFs
de maRiage avec
nick Jonas, pRiyanka
chopRa gaRde
le cap Fashion.
Le puLL à
coL rouLé
automnal, celuici est signé nili
lotan, la gRiFFe
new-yoRkaise
à suivRe.
{ la question
de maRion }
tu t’es vue en
baskets ?
Le manteau
assoRti au pull,
ce tRench beige
max maRa Fait
paRtie des pièces
cultes à avoiR
dans sa pendeRie.
un peu de logo
pouR bousculeR
un look bicoloRe,
c’est le Rôle de ce
sac louis vuitton.
Les boots
entRe bottines
et santiags, ces
soulieRs Rouges
Font coRps avec
la Jupe. on aime
l’idée.
le bon flot
Une casquette de marin ?
Le parfait couvre-chef pour de
nouveaux horizons fashion.
The Kooples, 165 €.
44
La jupe
le Rouge est
touJouRs payant.
suRtout quand
il s’agit d’une
Jupe patchwoRk
(loRod). S.G.
La mode est magique en ce
sens qu’elle brouille toutes
les frontières. Prenez une paire
de baskets… de l’espace. Ex. : les
grosses à semelle blanche compensée que l’on voit partout en ce
moment, aussi bien chez Gucci
(avec des passementeries simili or et
diamants) que chez Nike, Reebok,
Carven, Balenciaga, Dior… ou sur
vous. Aux pieds, on dirait des fers à
repasser, des paquebots, des
« Titanic ». C’est bien simple, lorsque
votre compagnon les voit, il a un
malaise. Il a l’impression que vous
allez vivre avec des retraités de
Palm Springs, des dentiers autour du
cou, et voter Trump. Et pourtant, non.
Vous êtes juste à la mode. Tellement
fashion que vous n’hésitez pas à
porter vos baskets avec un jean
retroussé, mais surtout avec une
robe (c’est le moment où, généralement, votre moitié s’enfuit). D’ailleurs,
tous les stagiaires branchés de la
boîte – ceux-là même qui, ces derniers temps, n’hésitent pas à ressortir
leurs santiags coupées/biseautées
(c’est dire) – adooooooooorent
votre modèle ! Ils veulent tous le
même. Là où ça se corse, c’est que
votre mère aussi adore. Elle trouve
que ça fait confort. Elle dit « des tennis ». Et puis c’est joli, ce blanc. On
dirait des « papattes de cosmonautes » (sic). La mode, parfois, c’est
plus fort que la politique.
E L L E .FR
splash/abaca ; sophie steinberger ; arno cauchois ; presse.
Le sac
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE info
{ poLémique }
comédienne suédoise, qui, après
La tendance « women only »
que des viols et agressions sexuelles
explose. Aux États-Unis, on ne
Les cLubs et événements entRe
ont été commis lors d’un festival
compte plus les tour-opérateurs,
musical, a créé l’été dernier la preapplis, clubs de rando et même parFiLLes se muLtipLient. AvAncée
mière manifestation rock réservée
ties de pêche stipulant que les
Féministe ou RetouR en ARRièRe,
à un public 100 % « féminin, transhommes ne sont pas les bienvenus…
genre et non binaire […]. En attenEn France fleurissent des clubs de
Les Avis diveRgent.
dant que tous les hommes
gym (Women’s Fit), salons de
pAR julie rambal
apprennent à se comporter normatatouage, voyagistes (Copines de
lement ». C’est ce même argument
Voyage) non mixtes, tandis que
Majorque inaugurera au printemps prochain son premier hôtel haut de sécurité qui a incité la Française Valérie Furcajg à lancer, en sepde gamme « solo para mujeres » (pour les dames seulement). L’entre- tembre à Paris, Kolett, un service de VTC, conduits par des femmes,
soi féminin a son temple de la hype, à Manhattan : The Wing, à mi- réservé aux seules clientes, sur le modèle de ceux qui existent aux
chemin entre espace de coworking et club élitiste, qui s’enorgueillit États-Unis, en Inde, en Australie et au Brésil. « Par peur des agressions,
de 8 000 candidates sur liste d’attente et de conférencières de luxe, beaucoup de chauffeurs femmes VTC préféraient ne pas travailler la
de Hillary Clinton à Jennifer Lawrence. Et ces derniers mois, les nuit, alors que c’est le créneau le plus rentable. Cette initiative les aide
fondatrices de The Wing cherchaient activement un local à Paris, à gagner mieux leur vie », souligne-t-elle.
Mais jusqu’où doit aller ce gynécée power ? Quand une businesspour développer leur franchise…
Mais ces gynécées nouvelle formule font polémique. La Commission woman crée en Finlande SuperShe Island, une île où des femmes
des droits de l’homme de New York enquête pour savoir si The Wing (fortunées) peuvent partager séances de yoga et smoothies détox,
pratique une discrimination illégale fondée sur le sexe. Plusieurs parce que, selon elle, « dès qu’il y a un beau mec dans les parages,
maires de grandes villes américaines se disent pourtant prêts à les femmes sortent le rouge à lèvres », est-ce un acte résistant… ou un
accueillir le club dans leur circonscription, arguant que les cercles réflexe des plus sexistes ? Même malaise devant le festival Women
« gentlemen only » narguent les femmes depuis des siècles. Sébastien Fest, qui, en août dernier en Angleterre, prétendait lutter contre la
Chauvin, sociologue du genre, interprète d’ailleurs la multiplication domination masculine à l’œuvre dans les hautes sphères de la polides clubs pour femmes comme une riposte bienvenue : « Tous les tique ou les conseils d’administration avec un programme à base de
groupes victimes de discrimination passent par des étapes de non- spa, yoga, ateliers couture et « cercles de parole autour de l’utérus »…
mixité pour s’organiser, analyse-t-il. Les femmes ont envie d’espaces « Nous accueillons avec plaisir les personnes non binaires si elles ont
où échanger sans risquer le mansplaining – une tendance très mas- un vagin. Mais pas celles qui ont un pénis, car il faut bien définir une
culine à tout ”expliquer“ gentiment aux femmes – et développer une limite », fanfaronnait son organisatrice dans « The Guardian », pas
pensée de résistance. C’est de l’auto-organisation, pour tendre vers vraiment consciente de ramener les femmes à un entre-soi qui fleure
l’autonomie. » Une réflexion que ne démentirait pas Emma Knyckare, bon les réunions Tupperware des années 1950.
46
E L L E .FR
frenchystyle/paciullo
Le gynécée
power va-t-il
trop loin ?
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Paris, Place Vendôme
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAC AMAZONE. PRÊT-À-PORTER LONGCHAMP.
LONGCHAMP.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE culture
Vincent lacoste
thomas laisné/contour by getty
c in é m a
le grand lacoste
Du haut De ses 25 ans, l’insatiable vincent lacoste a Déjà
tourné Dans vingt-trois Films, Dont trois cette année
avec la crème Des réalisateurs. interview. par françoise delbecq
E L L E .Fr
51
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
moi. Un moment hyper traumatisant. J’ai hébergé des gens… Depuis,
je n’ai pas l’impression que l’on ait changé de mode de vie à Paris.
La vie continue, c’est ça la réalité. Et c’est ce qui est beau dans le film.
16 novembre 2018
ELLE culture
ELLE. À 25 ans, vous avez vingt-trois films à votre actif dont trois
cette année…
V.L. J’estime avoir beaucoup de chance. Je suis heureux qu’on me
propose des rôles de plus en plus différents. Du coup, j’ai un spectre
assez large. J’ai joué dans pas mal de comédies, et aujourd’hui je
suis content d’essayer autre chose.
ELLE. Comment avez-vous commencé ?
V.L. À 14 ans. J’étais à la cantine en train de déjeuner lorsqu’une
femme s’est approchée de moi et m’a tendu une invitation à un casting. Je m’y suis rendu, et on m’a pris pour « Les Beaux Gosses », de
Riad Sattouf. L’expérience m’a plu et j’ai continué.
ELLE. Et depuis, Riad Sattouf et vous ne vous êtes jamais quittés…
V.L. Riad, c’est un peu mon grand frère. Un jour, il m’a dit : « Si t’as
pas ton bac, tu ne tourneras pas dans « Jacky au royaume des
filles… » J’ai obéi !
riaD sattouF
m’avait Dit :
« si t’as pas ton
bac, tu ne
tourneras pas
Dans “jacky
au royaume
Des Filles”… »
j’ai obÉi !
ELLE. Pour la première fois, votre partenaire est une enfant.
Comment vous êtes-vous préparé ?
VINCENT LACOSTE. J’étais très stressé. Jouer quelqu’un qui perd un
proche… Je n’avais jamais fait ça. La force de mon personnage repose
sur ce qu’il traverse. J’ai essayé de m’identifier à lui. J’ai fait preuve de
lâcher-prise. Les scènes avec la petite fille qui joue Amanda, Isaure
Multrier, étaient incroyables. C’est une enfant très à l’écoute et libre.
ELLE. Le film prend une résonance tragique quand survient un
attentat à Paris. Vous-même, vous habitez dans le 11e arrondissement, quasiment en face du Bataclan…
V.L. Le 13 novembre 2015, j’étais dans un bar avec mon ami Félix
Moati. On a entendu des coups de feu et on a couru se réfugier chez
52
ELLE. Le cinéma vous a-t-il volé votre adolescence ?
V.L. Bien sûr. Je n’ai jamais connu ce qu’on appelle
« les années lycée ». J’ai enchaîné les films. Mais je
ne regrette rien. J’ai d’autres problématiques, c’est
tout. Chaque réalisateur m’aide à grandir et me
donne de l’assurance. Christophe Honoré, par
exemple, m’a fait avancer dans le champ de la
séduction. Pour son film « Plaire, aimer et courir
vite », c’est lui qui m’a demandé de couper mes
cheveux. J’ai aimé le résultat.
ELLE. Vous n’avez jamais pris de cours de théâtre. La technique
vous manque-t-elle ?
V.L. Non, car j’apprends sur le tas. Certains acteurs sont très bienveillants à mon égard. Quand j’ai tourné « Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté », de Laurent Tirard, Édouard Baer m’a pris sous
son aile et m’a ensuite fait monter sur les planches dans son spectacle
« À la française », au côté de Leïla Bekhti.
ELLE. Quels acteurs admirez-vous ?
V.L. J’aime beaucoup Bill Murray. Il est à la fois hilarant et poétique.
Il a tourné beaucoup de comédies dans la première partie de sa
carrière. Puis il a rencontré des réalisateurs comme Wes Anderson,
Sofia Coppola et Jim Jarmusch et une nouvelle ère s’est ouverte à lui :
les films indé. Quel exemple magnifique ! n
« AMANDA », de Mikhaël Hers, avec aussi Stacy Martin, Marianne Basler
(1 h 47). En salle le 21 novembre.
E L L E .Fr
thomas laisné/contour by getty
Il débarque, un jambon sous le bras. « Un
cadeau de mon producteur ! » nous lance Vincent
Lacoste. Garçon longiligne droit sorti d’une BD,
l’acteur est conscient de vivre une grande année.
Après avoir joué l’amant terrible dans « Plaire, aimer
et courir vite », de Christophe Honoré, l’étudiant en médecine dans
« Première année », de Thomas Lilti, il s’impose en père de substitution
dans « Amanda », un drame fort et délicat de Mikhaël Hers. Rencontre.
ELLE. Qu’avez-vous fait de votre premier
cachet ?
V.L. Rien. Il est toujours à la Caisse des dépôts et
consignations. Il serait peut-être temps que je le
débloque… [Rires.]
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE culture
16 novembre 2018
« Assassin’s Creed Odyssey »
« Red Dead Redemption 2 »
jeux vidéo
à la recherche du
temps perdu
« Spider-Man »
par aleXandre MoUaWad
si la nature a horreur du vide, les arts le chérissent. Et le
10e art pas moins que les autres. Les trois blockbusters vidéoludiques
de cette rentrée que sont « Spider-Man » (Sony), « Assassin’s Creed
Odyssey » (Ubisoft) et « Red Dead Redemption 2 » (Rockstar Games)
ont ainsi fait des temps morts leurs temps forts. Déambulations entre
deux gratte-ciel d’un homme araignée, guerre du Péloponnèse vue
par un mercenaire ou rêveries d’un cow-boy solitaire… Trois décors
gigantesques propices à une immersion lente mais totale : là, dans
le New York d’aujourd’hui, ici en Grèce antique, ailleurs dans le
Grand Ouest américain de la fin du XIXe siècle. Partout une débauche
de moyens et de détails, mais aussi une étrange sensation proche de
la méditation, loin, bien loin de la réalité. Au sein de ces terrains de
jeux bigger than life, le joueur chevauche, voltige, grimpe des quarts
d’heure durant entre deux missions. Comme si, dépassé par sa propre
technologie, le jeu vidéo (grand public) était devenu la contre-forme
de lui-même et que les phases de jeu à proprement parler n’étaient
plus qu’un prétexte aux moments de non-jeu que sont la narration, la
contemplation ou l’errance. Le joueur se surprend ainsi à s’ennuyer en
s’amusant, sans objectif fixe... Comme si le jeu vidéo assumait finalement d’être une belle perte de temps. n
lyrique
la voIx et les jambes
Jakub Józef
Orlinski
54
c’est en baskets, short et chemise ouverte froissée qu’il a déboulé dans
le sérail lyrique. Un chien (fou) dans un jeu de quilles (compassées) ! Voici la scène.
Juillet 2017, festival d’Aix-en-Provence, canicule : suite à la défection d’un invité, une
émission de France Musique a besoin d’un chanteur séance tenante. Jakub Józef
Orlinski, en ville ce jour-là, répond présent, et, sans même prendre le temps de se
changer, gratifie l’assemblée d’un époustouflant Vivaldi. Deux millions de vues sur
Facebook et YouTube plus tard, voilà que la Warner l’enrôle pour un premier album !
Mais pas seulement pour son look relax, sa gueule d’ange et son sens du buzz. Le
contre-ténor de 27 ans a dans la voix une agilité, une espièglerie, des couleurs folles,
au point que, même à l’aveugle, les raretés baroques napolitaines de son disque
(signées Feo, Fago ou Sarro) vous fileraient le tournis. On ne s’étonnera pas,
d’ailleurs, que notre charmeur énergique raffole aussi du breakdance, pirouettant
sur la tête comme qui rigole entre deux vocalises. Un contre-ténor en baskets, oui,
mais qui en a sacrément sous la semelle !
« ANIMA SACRA » (Erato/Warner Classics). En concert le 18 décembre à la Chapelle royale,
Versailles (78).
E L L E .Fr
liyang chen ; red dead redemption.
par thoMas jean
* Le monde te regarde, à toi de jouer #SWATCHTHIS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
* The world is watching #SWATCHTHIS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
par florence trédez photographe margaux gayet
« LOST » (Arista/Sony Music). En concert le 17 décembre
à La Bellevilloise, Paris-20e.
m u s iq u e
viva camÉlia
jordana !
56
E L L E .Fr
remerciements au restaurant bb blanche, bbblanche.com
la chanteuse revient enFin.
avec un album riche de multiples
inFluences, du hip-hop aux musiques
traditionnelles, engagé et léché,
lucide mais plein d’espoir.
dites-le avec des nattes ? À nouveau
look, nouveau son, nouveau ressort. Tout en se
consacrant à sa carrière d’actrice (elle est à
l’affiche de « Chacun pour tous »), Camelia
Jordana revient à la musique avec un troisième
album somptueux qui étonne et détonne. Interprétées en trois langues – le français, l’arabe et
l’anglais –, ces douze chansons, écrites et réalisées en collaboration avec Laurent Bardainne
du groupe Poni Hoax, puisent autant dans
l’énergie du hip-hop que dans la séduisante
profondeur des voix bulgares ou de la musique
traditionnelle mauritanienne, avec des incursions, toujours pertinentes et organiques, vers
le jazz, le R’n’B ou l’électro. Intitulé « Lost »
(« perdu »), ce projet disruptif et envoûtant se
veut aussi un « témoignage actuel, humain et
engagé », énonce l’ex-révélation de « Nouvelle
Star » devant un lait d’amandes. « C’était important pour moi de chanter en arabe sur ce
disque, dit-elle, car je témoigne en tant que
jeune femme de 26 ans, Française avec une
gueule d’étrangère. Je parle des regards posés
sur les Arabes après les attentats, des violences
policières, des situations humiliantes provoquées par les incessants contrôles d’identité. Il
ne faut pas croire que ma notoriété m’épargne
ce genre de choses, et j’avais besoin de partager cette expérience douloureuse et invivable
en espérant que ça puisse toucher des gens ou
qu’ils se reconnaissent là-dedans. »
Chanson en hommage à Freddie Gray, jeune
Afro-Américain décédé en 2015 des suites de
son arrestation et dont la mort provoqua les
émeutes de Baltimore, ou en hommage aux
femmes. « Les belles, les moches, celles qui
puent, celles qui ont des poils, celles qui sont
faibles ou fortes, comme l’écrit Virginie Despentes dans son manifeste féministe “King
Kong Théorie” », ajoute-t-elle. « Lost » est, d’une
manière plus générale, un amer constat politique doublé d’un lumineux message d’espoir.
« Je crois qu’il y a une sensation d’épuisement.
Les gens n’arrivent même plus à dire s’ils sont de
droite ou de gauche, il y a un vrai sentiment
d’être “lost“, perdu, dans ce monde devenu très
compliqué. En même temps, ma génération qui
a vu Trump arriver au pouvoir, qui assiste à la
crise des réfugiés, qu’on dit dépolitisée mais
qui, en réalité, ne l’est pas et se tient très au courant grâce aux réseaux sociaux, ne veut plus de
tout ça. L’idée, c’est de dire : cette génération a
des idées, elle invente, elle crée, elle échange,
elle partage, elle est l’avenir et elle est en train
de le construire. » Qui perd gagne ? n
16 novembre 2018
ELLE culture
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE culture
« The Adoration of
the Cage Fighters, 2012 ».
e xpo
sacré coup de pots
céramiste hors pair et artiste ultra populaire en granDe-bretagne, grayson
perry se Dévoile Dans une expo réjouissante. who’s who ? par soline delos
l’équation romantique
passer ses messages, il revendique le décoratif et les matériaux dévolus aux femmes, enrichissant sa pratique de tapisseries monumentales.
un penseur à l’humour british : le Brexit, le populisme, les
clivages de classe, la sexualité, la société de consommation… Allant
au-delà des apparences et des préjugés, Perry aborde tous ces
sujets avec une démarche d’anthropologue trempé dans un bain
d’humour 100 % british. Pour preuve, en 2003, à 43 ans, il reçut le
très prisé Turner Price avec ces mots : « Il était temps qu’un potier
travesti remporte le Turner Price ! » n
« GRAYSON PERRY, VANITÉ, IDENTITÉ, SEXUALITÉ », jusqu’au 3 février,
Monnaie de Paris, Paris-6e.
par éMilie rivenq
+
« oUt of africa »
c’est l’histoire vraie d’un couple s’aimant passionnément dans les paysages
sublimes du Kenya de la fin des années 1950.
Le charismatique Robin Cavendish (Andrew
Garfield) épouse la piquante Diana (Claire
Foy). Mais, alors qu’ils attendent leur premier
enfant, Robin est terrassé par la polio : cette
58
=
« Une MerveilleUse
histoire dU teMps »
maladie qui paralyse intégralement et pousse
les médecins à cloîtrer les malades dans de
sinistres hôpitaux, antichambres du cimetière.
Ce coup de foudre très « Out of Africa » prend
toute sa profondeur dans le challenge auquel
il va être confronté. Comment continuer à
vivre pleinement quand on a perdu 98 % de
« breathe »
mobilité ? Cavendish, porté par l’amour de sa
femme, tel Stephen Hawking dans « Une merveilleuse histoire du temps », consacrera sa vie
à améliorer la condition des malades. Un
biopic, joli et intelligent, à savourer sous la
couette en VOD.
« BREATHE », d’Andy Serkis (1 h 58).
E L L E .Fr
grayson perry, courtesy the artist and Victoria miro, london/Venice ; prod ciné.
le héraut d’une nouvelle masculinité : Grayson à la ville,
Claire à la scène… « Cross dresser » (travesti) depuis son enfance,
Perry, marié et père de famille, s’est affublé d’un double féminin
habillé de robes froufroutantes. Un alter ego à travers lequel l’artiste
questionne l’identité et le genre, le modèle de virilité dominant et
plaide pour l’avènement d’un nouvel homme, capable d’admettre
ses fragilités et de baisser la garde.
un artiste à contre-courant : dans les années 1980, loin de
l’art sensationnel des Young British Artists, Grayson Perry choisit la
céramique, matériau méprisé, et imagine des vases de formes antiques
qu’il sature de fantasmes sexuels. Esprit libre et volonté de faire
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Imprimez vos plus beaux moments
depuis votre smartphone
avec HP Sprocket
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE culture
son
docUMentaire
« Je viens de voir à
New York “Weed the
People“, de deux
réalisatrices, Ricki
Lake et Abby Epstein,
qui montre les vertus
thérapeutiques de
l’herbe. Bon, je ne
fume pas, mais voir
comment les plantes
ont la capacité de
soulager la douleur,
notamment des
enfants atteints
de cancer,
est passionnant. »
son filM
« J’ai vraiment été impressionnée
par “The Rider”. La réalisatrice
chinoise Chloé Zhao filme avec
une telle délicatesse l’univers
méconnu du rodéo dans une
réserve sioux du Dakota du Sud.
Encore un beau regard de
femme posé sur un monde
d’hommes, comme “Les Filles du
soleil”, film de guerre tourné par
une femme avec des femmes.
Pas si courant. »
Éd. Le courrier du livre/Guy Trédaniel.
le
a
c rn et
cu lt u r e
d e .. .
elle est une convaincante combattante kurDe Dans « les
Filles Du soleil »*, D’eva husson. la coméDienne aux mille
visages nous ouvre son cabinet De curiosités culturelles.
par jUlia dion
« Mamootot »,
Batsheva Dance
Company.
ses spectacles de danse
« Je me souviens du talent fou de Marie-Agnès
Gillot dansant sous la direction de Crystal Pite, la
fabuleuse chorégraphe canadienne… Plus récemment, j’ai été séduite, comme toujours, par l’inventivité de la Batsheva Dance Company, une troupe de
danse contemporaine israélienne, au Théâtre national de Chaillot. Quelle énergie ! Quelle poésie ! »
60
Golshifteh
FarahanI
son concert
« J’ai eu la chance d’assister à la performance du musicien
islandais Òlafur Arnalds, salle Pleyel, en octobre. C’était
formidable ! J’ai eu des échanges avec lui via Instagram
après sa visite en Iran. Sa musique fait voyager dans des
contrées éclectiques comme l’électro, le rock et même le
hip-hop. Les violons grandiloquents mêlés à la vivacité de
son piano, c’était unique. »
« RE:MEMBER » (Mercury KX/Universal).
son actrice
« J’ai rencontré
Emmanuelle Bercot
dans l’avion pour
la Géorgie où nous
avons débuté le
tournage des “Filles
du soleil”. Elle est très
généreuse sur un
plateau. Même horschamp, elle donne
beaucoup d’énergie,
d’émotion à son
partenaire. On a
beaucoup ri et pleuré.
Et quelle réalisatrice !
“Mon roi“ m’a
bouleversée. Un film
intense, comme elle. » n
* En salle le 21 novembre.
E L L E .Fr
philippe quaisse/pasco ; maximilian kÖnig ; gadi dagon ; prod ciné ; presse.
son livre
« “Les Bienfaits du
silence” de Thich
Nhat Hanh est
mon livre de
chevet. La
philosophie de ce
moine bouddhiste
m’aide à mettre
en veille ce que j’appelle “ma
petite radio”, à me recentrer et à
vivre l’instant présent, presque
apaisée. »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CIRE D’ABEILLE & CALCIUM
E AU M I N ÉR ALISANTE
D E VI C H Y
PAR FU M D E ROSE
RETROUVEZ L’ÉCLAT ROSÉ
D’UNE PEAU PLEINE
DE VITALITÉ.
NEOVADIOL
ROSE PLATINIUM
CRÈME FORTIFIANTE ET REVITALISANTE
PEAU FRAÎCHE IMMÉDIATE, ANTI TEINT TERNE.
EN 1 MOIS, LA PEAU EST FORTIFIÉE, REVITALISÉE.
Avec l’âge, votre peau devient plus fine et perd de son éclat. Le pouvoir
du calcium et de la cire d’abeille est concentré dans une texture
fraîche et confortable, au délicat parfum de rose. Instantanément,
l’éclat rosé naturel est réactivé. Votre peau regagne force et vitalité.
Avec Vichy, la peau vit plus fort.
FORMULE HYPOALLERGÉNIQUE
EFFICACITÉ PROUVÉE PAR DES DERMATOLOGUES
Cosmétique Active France - SNC au capital de 24 180 euros - RCS Nanterre 325 202 711 - 30, rue d’Alsace
92300 Levallois-Perret.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE culture
« judith et
holopherne »,
1597-98.
c r it iq u e
d ’a rt
la belle est la bête
après avoir dépeint de nombreux éphèbes manipulant
fruits ou instruments de musique, c’est à l’âge de 26 ans que
Caravage commence son œuvre proprement caravagesque — qui
abondera en scènes de décapitations plus violentes les unes que les
autres. La jeune Judith sauve le peuple juif en décapitant le général
Holopherne, après s’être introduite dans son lit, tandis que sa servante relève son tablier, en attendant que l’héroïne y dépose la tête
de sa victime. S’il est vrai que cette nouvelle époque est marquée
par une violence spectaculaire, elle est aussi l’occasion d’une psychologie bien plus fouillée des personnages qui, jusqu’ici, se cantonnaient à l’expression d’un narcissisme adolescent auquel le peintre
s’identifiait volontiers… Autant l’expression de rage de la servante
par hector obalk
est assez univoque, autant celle de Judith est ambiguë, et donc intéressante. Car si on ne connaissait rien du contexte, un gros plan sur
son visage nous inviterait à y lire l’inquiétude, voire le chagrin d’une
belle jeune femme... Or, dans le contexte d’un crime de sang dont
elle est à la fois la responsable et l’exécutante, la lecture d’un chagrin
laisse plutôt la place à celle d’un éventuel dégoût, mais d’un dégoût
dénué de toute compassion comme si elle craignait seulement
d’avoir sali sa robe, ce qui ajoute à l’horreur de l’action l’indifférence
glaçante de son auteure — telle est la psychologie acérée des
tableaux de Caravage à partir de 1597 environ. n
« CARAVAGE À ROME, AMIS ET ENNEMIS », jusqu’au 28 janvier 2019,
musée Jacquemart-André, Paris-8e.
théâtre
par anna nobili
thomas jolly aime les monstres, qui le lui rendent bien... Après sa longue plongée
dans Shakespeare et « Richard III », il revient aux sources mêmes de la tragédie et adapte
Sénèque. Cet été, en livrant sa vision de « Thyeste » au Festival d’Avignon, il a glacé le public de
la Cour d’honneur du Palais des papes. Un visage gigantesque, regard vide, posé sur la scène,
semble laisser échapper un cri : l’effroi, sans doute, que procure le drame qui se noue sous ses
yeux, et contre lequel il ne peut rien. Pour se venger de son frère, Thyeste, qui a séduit sa femme et
tenté de lui voler son trône, Atrée (Thomas Jolly lui-même, corps frêle et faussement fragile dans
un costume cintré jaune) tue ses enfants, les cuisine et les lui sert au cours d’un banquet. Repas de
prétendue réconciliation, qui, en réalité, scelle l’horreur. À cette histoire folle qu’on pense irreprésentable (comment montrer le cannibalisme, les luttes fratricides, le meurtre, la colère des cieux ?),
le metteur en scène donne des airs d’opéra rock aux envolées rap, mêlant jeu d’osselets et chœur
d’enfants, sublime envol de papillons noirs et furie annonciatrice, séquences kitsch et émotion
pure. Ce grand spectacle de l’inhumanité provoque choc esthétique autant que sidération.
« THYESTE », du 26 novembre au 1er décembre, Grande Halle de la Villette, Paris-19e, puis en tournée.
62
E L L E .Fr
corpus prod 2018 : jean-louis fernandez.
le bruIt et la fureur
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
la hit list
16 novembre 2018
ELLE culture / ÉcrANS
le reportage
En 2014, au Nigeria,
276 lycéennes sont
enlevées par le groupe
Boko Haram. Certaines
seront libérées. Ce film
leur donne la parole.
documEntaiRE
par paul sigognac
Dans le road documentaire « Les Françaises au lit », d’Éloïse Malet, vingt femmes de 19 à 78 ans
montent dans une camionnette pour répondre à des questions sur leurs pratiques sexuelles. L’ambiance rieuse
et ludique ne les empêche pas de parler vrai. Ce qui domine ici, c’est la libre diversité des usages, le droit à
la contradiction, et le goût de l’exploration. Celle qui, le lundi, veut de longs préliminaires au lit, le mercredi,
voudra du « bim bam boum » sur la machine à laver ou du « clac-clac dans l’ascenseur ». Pendant l’amour,
Laurène, 26 ans, trouve « excitant », que son partenaire lui dise des mots comme « petite pute, je vais te défoncer » ou, au contraire, « mon petit chou ». Elle a « cru mourir » pendant une sodomie tandis qu’une autre
déclare que « quand c’est bien fait, c’est tip top ». La masturbation est plébiscitée, comme vecteur de « nondépendance » par rapport aux hommes et comme connaissance de soi. La fellation choisie est vécue comme
une prise de pouvoir. Cunnilingus, président ! L’immense majorité des participantes le « suradore ». Au final,
un voyage « tip top » au cœur des fantaisies et des revendications du plaisir féminin. n
« LES FRANÇAISES AU LIT », jeudi 22 novembre, 20 h 50, Téva.
sÉRiE
boDY PosiTiF
si la bouffonnerie est un besoin essentiel à
l’esprit humain, alors on peut compter sur « Let’s Get Physical » pour assouvir ce besoin avec force et… justaucorps :
cette série comique s’attache au destin fluo de Joe
Force (Matt L. Jones). Joe est le fils loser du « parrain de
l’aérobic », un fanatique du fitness qui lui a répété pendant
toute son enfance, avec sa grosse voix de recruteur
rugissant : « Si tu es un homme, mon fils, prends-toi en main,
rase-toi les jambes et deviens champion du monde d’aérobic. » Après la mort de son père, décédé d’une crise
cardiaque pendant qu’il animait un cours de cardio disco, Joe, pour récupérer son héritage de 8 millions, va
devoir reprendre la salle de fitness paternelle et se confronter, en championnat, à Barry Cross, la nouvelle
star de la discipline. Un fou qui pousse la névrose du corps parfait jusqu’à refuser d’entraîner une femme aux
« fossettes asymétriques ». Problème : ces dernières années, Joe a beaucoup abusé des donuts. « Tu es
flasque », comme le lui fait remarquer sa mère (Jane Seymour) avec une philosophie toute... « physical ». Une
série plutôt bonne pour les muscles zygomatiques (résultats rapides). p.s.
« LET’S GET PHYSICAL », vendredi 16 novembre, 21 h, MCM.
64
le portrait
« La Robin » revient sur
son parcours, du Théâtre
de Bouvard à
« Jacqueline Sauvage »,
entourée, entre autres,
de Vincent Dedienne ou
Jérôme Commandeur.
« MURIEL ROBIN, OSER
ÊTRE SOI... », vendredi 23
novembre, 21 h, France 3.
le thriller
Une belle adaptation
du best-seller de Joël
Dicker, réalisée par
Jean-Jacques Annaud,
avec Virginia Madsen
et Patrick Dempsey.
« LA VÉRITÉ SUR L’AFFAIRE
HARRY QUEBERT », mercredi
21 novembre, 21 h, TF1.
E L L E .Fr
takashi seida ; getty images ; presse.
c’est si bon
« LES SURVIVANTES DE
BOKO HARAM », mardi
20 novembre, 20 h 50, Arte.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cécile et Jean de
Brunhoff, avec leurs
deux fils, Laurent et
Mathieu, en 1930.
quelle
faMiLLe!
brunhoFF ! on connaît le nom
du créateur de babar, on
découvre sa Famille arty,
Fashion, pétillante, courageuse,
Formidable ! par olivia de lamberterie
66
Quel est le point commun entre Babar et Christian
Dior ? Ils doivent tous les deux leur gloire aux frères Brunhoff ! Le
plus célèbre, Jean, créateur du coquet pachyderme en costume
vert, n’était pourtant pas le plus en vue dans l’entre-deux-guerres ;
c’est son frère Michel, le patron de « Vogue », qui arbitrait la
« guerre de l’ourlet » entre Coco Chanel et Jean Patou, ouvrait ses
pages à l’extraordinaire Christian Bérard, encourageait son ami
Christian (Dior) à quitter la décoration pour la mode. Tuberculeux,
Jean de Brunhoff avait dû, lui, renoncer à la capitale pour vivre
avec sa femme et leurs deux fils entre l’air magique de Megève et
les bords de Marne. Si la maladie n’épuisait pas son talent, elle
lui volait son énergie et sa carrière de peintre. Jusqu’à ce mois
d’avril 1930, où le petit Mathieu se régale de pâte d’amandes
jusqu’à l’indigestion. Pour le réconforter, sa mère, Cécile, lui
raconte l’histoire d’une maman éléphant abattue par un chasseur.
Le lendemain, Mathieu et son frère, Laurent, réclament la suite, le
père sort ses pinceaux pour imaginer un éléphanteau baptisé
Babar, une vieille dame qui ressemble à Marguerite (sa mère qui
vient de mourir) et un monde idéal qui va séduire la planète.
Michel, frère de Jean donc, et Lucien Vogel, beaufrère de Jean et génial créateur de « Vu », publient le
premier album… aux éditions du Jardin des modes, dont la
rédactrice en chef est… Cosette, la sœur aînée
de Jean et de Michel et la femme de Lucien !
Cette femme volcanique au prénom d’héroïne
avait une longueur d’avance : elle monta une
agence qui vendait des articles de mode pour
des magazines français et américains, puis se
passionna pour la cuisine. Jean, Michel,
Cosette, le compte est bon ? Pas tout à fait ! La
fille de Cosette et de Lucien, Marie-Claude,
dite Maïco, réalisa, en 1933, un scoop mondial en photographiant le camp de concentration de Dachau. Son père publiera les photos
dans « Vu ». Marie-Claude Vaillant-Couturier
deviendra une grande résistante, sera déportée pendant trois ans à Auschwitz, puis à
Ravensbrück. Son cousin germain, le fils de
Michel, sera, lui, fusillé par la Gestapo.
L’histoire la plus tragique, sans arrêt, s’invite dans la destinée de
cette famille protestante d’origine germanique où les artistes
sont chez eux et où le courage ne se discute pas. Ce sont des
flamboyants dont se souvient Mathieu,
aujourd’hui 92 ans, ancien pédiatre, et
LA
sa cousine Marion (on ne dit pas l’âge
SPLENDEUR
DES
des dames), qui porta pour ses 21 ans,
BRUNHOFF
une robe de taffetas gris, la première de
l’histoire signée par Christian Dior. Yves
Saint Laurent fut aussi repéré par Michel,
à « Vogue ». Le talent de cette famille
géniale tient aussi à sa générosité à voir
celui des autres. Splendide !
Yseult Williams
« La SpLendeur deS Brunhoff »,
d’Yseult Williams (fayard, 341 p.).
E L L E .Fr
ColleCtion personnelle de Mathieu de Brunhoff ; iM/KharBine-tapaBor ; presse.
ELLE livreS
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ON SORT DE LÀ
LE CŒUR EN DESORDRE,
,
ENCHANTE
BOULEVERSE EPATE.
,
Pierre Vavasseur, Le Parisien
«Cocasse, plein de tendresse, drôle,
émouvant, désabusé, caustique.»
Valérie Gans, Madame Figaro
«La plume de Benchetrit
réenchante avec brio
l’itinéraire d’un dépressif.»
Zoé Courtois, Le Monde des Livres
«Benchetrit dresse aussi
le portrait de notre époque.»
Marie-Anne Georges, La Libre Belgique
«Qu’est-ce qu’on s’amuse,
en compagnie de ce quadragénaire
neurasthénique que Samuel Benchetrit
excelle à mettre en scène.»
Delphine Peras, L’Express
«Samuel Benchetrit revient à
l’autodérision et à la drôlerie
désabusée qui faisaient le sel
de son Récit d’un branleur.»
Nedjma Van Egmond, Marianne
«Une fantaisie pleine d’alacrité
tressée d’une gravité, sinon
d’un désespoir, qui sont sa marque.»
Armelle Héliot, Le Figaro
«Extrêmement agréable et drôle.
Un succès, c’est sûr.»
Nagui, France Inter
www.grasset.fr
www.facebook.com/editionsgrasset
www.twitter.com/editionsgrasset
Grasset
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RECOMMANDÉ PAR
eMManueL
CarrÈre
16 novembre 2018
ELLE livreS
lA bibliOthèquE iDÉAlE DE
ThiBauLT
de MontaleMbert
par nathalie dupuiS
il est mille fois plus charmant que Mathias Barneville, le personnage qu’il
incarne avec brio dans notre série préférée, « Dix pour cent ». Pour ce grand acteur de
théâtre, à la célébrité tardive (« Je fais les choses lentement »), l’écriture a été un exutoire.
Son premier et très joli récit, « Et le verbe se fait chair », est l’occasion de lui demander
quel était…
… le héros de son enfance. « Arsène Lupin ! Je suis tombé sur “813” et “L’Aiguille creuse”
à l’âge de 9 ans. Ensuite, j’ai quasiment tout lu. Son côté anarchiste, aristocrate et voyou, me
fascinait. Je m’identifiais tellement à lui que je m’entraînais à devenir pickpocket. Un soir, alors
que mes parents regardaient la télévision, je me souviens les avoir totalement dépouillés ! »
… le livre qui l’a fait pleurer. « “Le Petit Chose”, d’Alphonse Daudet, l’histoire terrible
de ce pauvre petit garçon martyrisé par ses camarades de classe. À l’époque, on ne parlait
pas de harcèlement scolaire, mais c’était exactement ça. »
… le personnage dont il s’est inspiré pour l’un de ses rôles. « L’inspecteur Kurt
Wallander, le héros de Henning Mankell, dont j’ai lu toutes les aventures, avec un faible pour
“Les Chiens de Riga”. Lorsqu’on m’a proposé de jouer l’inspecteur de police dans la série
“Tunnel”, j’ai vu tout de suite Kurt Wallander, son côté solitaire, mystérieux, taiseux, vieux chien
de chasse au poil mouillé… »
… le livre qui l’a fait rougir. « “Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir”. J’avais
17 ans, je partais en Irlande avec mes cousins, et j’étais tombé dessus dans une librairie juste
avant de prendre l’avion. Un sacré choc. Ce fut pour moi la découverte de “l’Enfer”, nom
donné à la littérature érotique du XVIIIe siècle. »
… le roman qu’il rêve d’adapter au cinéma. « “Un gentleman à Moscou” d’Amor
Towles. Je viens d’enregistrer la version audio. J’adore l’histoire, au début des années 1920,
de cet aristocrate russe, aux manières aussi désuètes qu’irrésistibles, condamné par un
tribunal bolchevique à vivre en résidence surveillée à l’hôtel Metropol. Génial ! Et pour
l‘incarner, j’ai ma petite idée… »
« et Le verBe Se fait Chair », de thibault de Montalembert (Éditions de L’observatoire, 125 p.).
68
« Qu’est-ce que tu veux faire
plus tard ? » avaient l’habitude de
se demander mutuellement le petit-fils
et le grand-père. Quand il était petit,
Angelo voulait devenir pompier.
Arrigo aussi, qui ment légèrement
pour que les histoires soient beaucoup plus vraies. Mais depuis, l’ado,
un savant de 13 ans qui parle anglais
devant son chat « pour ne pas qu’il
comprenne », a changé d’avis, c’est
codeur qu’il sera. Son grand-père, lui,
c’est chirurgien du cœur qu’il est
devenu. Ces deux-là parlent de tout,
de ce qu’ils aiment, de ce qu’ils
désirent, du passé et de l’avenir, mais
jamais de rien. Le plus âgé essaie de
convertir le plus jeune à la médecine,
à l’art, à la littérature, tout en le regardant, avec un scepticisme admiratif,
manier souris, Smartphone et langage Java. Tour à tour, ces grands
conteurs évoquent Alan Turing,
Graham Greene, une chèvre en
Ferrari, Tartuffe, les amis disparus, et
Charlotte aussi… la mère d’Angelo, la
fille d’Arrigo, morte bien trop tôt.
Mais, délicatement, pas trop fort.
Parce que même si la vie est « plutôt
désespérante », il nous reste toujours
la bonne humeur. C’est Emmanuel
Carrère, tombé sous le charme de ces
« Conversations du mercredi », qui
nous les glisse dans les mains. On ne
saurait trop l’en remercier.
« noS ConverSationS du
MerCredi », d’arrigo Lessana
(Christian Bourgois Éditeur, 95 p.).
E L L E .Fr
Céline nieszawer/lextra ; presse.
par Sandra baSch
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES ROMANS ÉTERNELS RÉSUMÉS EN IMAGES
POUR BRILLER EN SOCIÉTÉ
ET ASSURER EN COURS DE FRANÇAIS.
EN LIBRAIRIE
LE 7 NOVEMBRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE livres
buzzolettres
pour rire !
Mais pas seuleMent,
ces 3 livRes sont la pReuve
que l’huMouR est aussi
une Façon gÉniale de…
paR sandrine mariette
… Comprendre Trump
Pourquoi continue-t-il à fasciner par ses
tweets ? C’est un mystère, reconnaît
Sylvain Cypel qui en a sélectionné 350,
afin de décoder la manière dont, dès
2009, Donald Trump s’est « emparé de
Twitter pour asseoir sa communication
coup de poing puis marteler sa vision politique ». De « Je suis un génie très stable » à
« une bonne chose que le général Kelly ait
rapidement viré cette chienne ! [une
employée de la Maison-Blanche, ndlr] »,
on se croyait vacciné à ce vocabulaire
narcissique, machiste, haineux… Pas du
tout, c’est toujours aussi flippant.
« Un TrUmp Ça TwiTTe énormémenT »
(Le 1, hors-série, 124 p.).
… en finir aveC la CulpabiliTÉ
« Je ne vois pas au nom de quoi nous
serions tous destinés à porter cinq cents
kilos de remords, hésitations et complexes
divers sur nos épaules », écrit Olivia
Moore, bien décidée à tordre le cou à ce
poison qui ronge nos belles âmes. Par
exemple, le couple. Faut-il vraiment vouloir
le bonheur de l’autre ? « Honnêtement,
non. » On peut l’encourager, l’espérer, le
faciliter, mais le vouloir, non. Que du bon
sens. Une saine lecture pour cesser de
vous justifier et de vous excuser de respirer.
« CULpa FUCk ! », d’olivia moore (Fleuve
éditions, 136 p.).
presse
… ne plus flipper à l’idÉe
des fêTes
Lorsque le maître de l’humour décalé,
l’Américain Robert Benchley, se penche sur
les festivités, c’est pour le salut de tous les
lecteurs. En douze nouvelles, il farcit cette
fête des bons sentiments d’un mauvais esprit
qui va nous réjouir jusqu’au Nouvel An. Entre
le calvaire des cartes de vœux et la fausse
neige, tous les textes sont servis avec un
remarquable talent pince-sans-rire.
« poUrqUoi je déTesTe noëL »,
de robert Benchley (points, 113 p.).
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
quI a Peur
D’oLiVer saCKs ?
trop savant, obscur, bizarre…
oliver sacks Fait partie de ces auteurs
qui intimident. voici comment
sympathiser avec ce gÉnie.
Christopher anderson/MaguM photos ; presse.
par clémentine GoldSzal
D’oliver sacks, beaucoup connaissent le fabuleux
« Homme qui prenait sa femme pour un chapeau ». Publiée en 1985,
cette compilation d’études de cas, merveilleusement écrite par ce
neurologue humaniste, est la voie royale pour se familiariser avec le
ton et l’érudition de ce grand penseur disparu en 2015. Né en Angleterre, émigré aux États-Unis, Sacks a toujours mené de front trois activités : la pratique de la médecine, l’enseignement et l’écriture. Au crépuscule de sa vie, il publia dans le « New York Times » quatre courts
essais, plus tard compilés dans un formidable petit volume intitulé
« Gratitude » (Christian Bourgois, en 2016). Cette ode à la vie et au
détachement, cette déclaration d’amour à la science et aux êtres
humains était, pensait-on, son dernier coup de maître.
Quel bonheur donc de voir surgir aujourd’hui d’outre-tombe un recueil
d’essais inédits en français ! Car on retrouve, au fil de cette dizaine de
textes, la pensée limpide de ce cerveau tout-terrain, mélange unique
de rigueur scientifique et de curiosité philosophique. Dans « Vitesse »,
il s’interroge sur notre perception du temps, en appelant autant à H.G.
Wells qu’aux ralentis cinématographiques pour illustrer d’insaisissables concepts. Dans « La Faillibilité de la mémoire », il affirme que
« tout semble indiquer qu’aucun mécanisme mental ou cérébral ne
permet d’affirmer que nos remémorations soient vraies ». Le vertige,
alors, nous saisit… Qu’il s’attaque aux mécanismes cérébraux de la
créativité ou aux liens entre neurologie et psychanalyse, Sacks prend
toujours son lecteur par la main pour le mener sur un chemin de savoir
qui fait voir le monde différemment.
« Le fLeuve de La ConSCienCe », d’oliver Sacks, traduit de l’anglais par
Christian Cler (Seuil, 223 p.).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE livreS
ps
Coue
D r
Cœu
feuIlles D’auToMne
ces quatre superbes romans, venus des quatre coins
du monde, vont vous éclairer et vous envoûter.
LaMpeDusa Par la Mer
pour Davide enia, Lampedusa, cette île au large de la sicile, ce confetti posé entre
Afrique et Europe, représentait la joie des vacances, la chaleur accablante des après-midi d’août, les
parties de pêche en famille, les balades avec les copains… Mais Lampedusa est devenue depuis
plusieurs années bien plus que ça, un symbole de l’immigration, une terre d’accueil et un cimetière. Les
habitants ont vu débarquer des personnes exsangues, déshydratées, affamées après plusieurs jours
de navigation sur des embarcations de fortune. Au moins, elles étaient vivantes… Beaucoup moururent
noyées, mortes de fatigue, parfois à quelques milles de la côte. Davide Enia, un écrivain sicilien, que
l’on a découvert il y a deux ans avec un premier roman, « Sur cette terre comme au ciel », a éprouvé le
besoin de raconter ce qu’il avait vu, entendu. Il a rencontré des pêcheurs, des secouristes, des réfugiés
ou des insulaires tout simplement. Il se dégage de ces pages beaucoup d’humanité. Il n’y a plus de
migrants, d’étrangers, ou d’Italiens, mais des êtres humains que l’on accueille comme des invités.
Pendant trois ans, Davide Enia a passé la plupart de son temps là-bas. Durant la même période, son
cher oncle Beppe, personnalité omniprésente de sa vie, se battait contre le cancer. Mêlant souvenirs
et instants présents, il signe un récit qui s’imprègne en vous, un livre qui donne de l’espoir.
« La Loi de La Mer », de davide enia, traduit de l’italien par françoise Brun (albin Michel, 225 p.).
72
E L L E .Fr
Mille studios/stoCKsy ; presse.
par paScale frey
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
israËL Par l’IntIMe
par virGinie bloch-lainé
un tel chaos serait aussi possible en france, bien sûr, mais l’intensité de cette nervosité,
sa façon de régenter l’intérieur comme l’extérieur n’est pas étrangère au lieu dans lequel l’histoire
prend place. « Trois étages » se déroule à Tel-Aviv et raconte la vie de trois voisins d’un même
immeuble. Ils sont en crise, soliloquent, s’agitent, et le huis clos ne joue pas en leur faveur. Dehors, ce
n’est pas mieux. Une grande manifestation se prépare : Tel-Aviv est sur le point de se transformer en
chaudron effervescent. En attendant, aucun personnage n’est à l’abri chez lui : Arnon soupçonne un
voisin d’avoir abusé de sa fille de 7 ans et, pour en avoir le cœur net, se met dans une situation qui le
transforme en coupable ; Hani se plaint de l’absence de son mari et, par dépit, ouvre la porte à son
beau-frère au moment où ce dernier a le pays à ses trousses ; Déborah, enfin, continue de parler à
son époux défunt et, pour ne pas exploser sous l’effet de la folie et de la solitude, rejoint les manifestants. Eshkol Nevo, né en Israël, en 1971, présente les trois cas dans des chapitres séparés. Le plus
réussi ouvre le livre et concerne Arnon. L’affolement prend parfois des allures comiques : voir cet
homme aggraver son cas d’heure en heure, c’est délicieux. « Trois étages » est le cinquième roman
de Nevo traduit en français, et ce n’est pas le premier dans lequel il imagine une maison en difficulté.
L’auteur a fait des études de psychologie. Les trois étages représentent aussi le triptyque freudien : le
moi, le ça, le surmoi. Un intérieur, c’est toujours compliqué.
« troiS ÉtaGeS », d’eshkol nevo, traduit de l’hébreu par Jean-Luc allouche (Gallimard, 320 p.).
La TurQuie Par aMour
par hélèna villovitch
Le livre de Valérie Manteau se rencontre plus qu’il ne se lit, et c’est l’un de ces chocs
qui font du bien. Au détour d’une succession de phrases rapides et efficaces comme des angles
droits, la route s’éclaire et le sujet apparaît. Pour vous, pour moi, pour elle, ce sujet ne sera pas le
même. La mort, l’amour, la peur, l’espoir se disputent les points cardinaux de cette carte du pas tendre.
Dans « Le Sillon », il y a une jeune femme qui est partie de Marseille pour vivre avec un homme à
Istanbul. Il y a aussi un destin et des combats qu’elle entreprend de raconter, ceux de Hrant Dink,
journaliste arménien de Turquie assassiné en pleine rue en 2007. Il y a bien sûr le « G-word », le mot
qu’il ne faut pas prononcer, celui du génocide arménien encore nié par l’État après un siècle. Si ce
livre va à toute allure, si ses héros passent leur temps à courir, c’est que la narratrice a connu l’horreur.
Survivre au massacre de ses amis et collègues de « Charlie Hebdo », c’est ce à quoi son très beau
premier livre, « Calme et tranquille » l’avait aidée. Dès lors, comment ne pas craindre en permanence
le pire pour ceux qu’on aime ? En allant au-devant du danger, semble répondre ce roman-ci. Avec
humour, et même une certaine légèreté. Le quotidien de la narratrice est rempli de prises de risque
et de rencontres bouleversantes. Son aventure nous saisit au cœur.
« Le SiLLon », de valérie Manteau (Le tripode, 262 p.).
Le BrésiL Par les feMMes
par alix Girod de l’ain
presse
parce qu’on aurait tort de réduire le Brésil à ce pays qui vient d’élire un misogyne et
xénophobe à sa tête, il faut lire « Un château à Ipanema », ce roman qui nous rappelle qu’historiquement cette nation a toujours été terre d’accueil et de mélanges. Martha Batalha, qui nous avait
enchantées avec « Les Mille Talents d’Eurídice Gusmão », raconte l’histoire vraie de la naissance
de la station balnéaire d’Ipanema, au tout début du XXe siècle. Lorsque Johan Jansson, nommé
ambassadeur de Suède au Brésil, débarque à Rio avec sa femme, Birgit, minuscule, fantasque et
fragile, il décide de lui construire un château sur le sable, loin du centre-ville. Très vite, le couple et
ses trois fils agissent comme un aimant, donnant vie et lumière à ces dunes éloignées. Ipanema
grandit, les Jansson meurent, et leur palais disparaît, englouti par la mer, mais leur légende se transmet de génération en génération, accompagnant la vie des personnages de ce livre foisonnant.
Comme toujours chez Martha Batalha, les femmes cherchent à gagner des espaces de liberté,
sous le regard d’hommes qui les aiment sans les comprendre. Il faut lire ce livre que Jair Bolsonaro
détesterait (mais lit-il, seulement ?) et que nous avons adoré sans réserve.
« un Château à ipaneMa », de Martha Batalha, traduit du portugais par diniz Galhos (denoël, 337 p.).
E L L E .Fr
73
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
pos : c’est incroyable de rencontrer une jeune
femme de son âge aussi féministe et à ce point
effrayée par le mot ! Je refusais cette étiquette
qui souffre d’une mauvaise image.
16 novembre 2018
ELLE livreS
eLLe. vivian, cette vision du féminisme
vous surprend-elle ?
v.G. Dans les années 1970, on nous pensait
capables de poser des bombes ! [Rires.] À
l’époque, ça me blessait qu’on ne se dise
pas féministe : je participais à une révolution,
j’avais besoin que toutes s’en revendiquent.
À présent, le changement est en marche,
#MeToo l’a démontré. Quand j’écoute
Pénélope, j’entends tout ce à quoi nous aspirions : avoir la maîtrise de nos vies, sans être
entravées par notre sexe. Mais d’autres
femmes de sa génération disent aussi : « Je
n’aurais pas eu de carrière si je n’avais pas
couché avec lui. Je n’ai pas pu faire autrement. » Plus qu’elles, je blâme notre société
d’avoir si peu progressé en quarante ans.
vivian Gornick
et pénélope Bagieu
une renConTre
CuLoTTée
par Jeanne de ménibuS photographe aGlaé bory
Vivian Gornick est aux états-unis
une icône du journalisme et du féminisme, que les lecteurs français découvrent
grâce à ses deux remarquables récits autobiographiques « Attachement féroce » et
« La Femme à part ». Partie conquérir
l’Amérique avec son carton à dessin,
Pénélope Bagieu nous enchante en croquant des femmes sacrément « Culottées ».
Elles vivent à New York et ne s’étaient jamais
rencontrées. Et n’ont pas fini de refaire le
monde ensemble !
eLLe. quels ont été vos modèles féminins ?
vivian GorniCk. Aucun ! J’ai grandi
auprès d’une mère veuve, malheureuse, et
de ses amies qui pensaient ne pouvoir exister
qu’au travers du regard masculin. Les héros
de mes lectures étaient des hommes. Je voulais écrire et qui écrivait ? Les hommes !
74
pÉnÉLope BaGieu. Être un homme m’a longtemps semblé être le seul moyen de réussir
dans mon domaine. Regardez le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême,
qui n’a jamais récompensé une femme…
eLLe. qu’est-ce qui vous a éveillées au
féminisme ?
v.G. Il y a eu ce jour où, jeune mariée et
encore étudiante, j’ai spontanément été assignée aux fourneaux. Cet autre où je me suis
retrouvée dans les bras d’un homme qui affirmait savoir mieux que moi ce dont j’avais
envie. C’était déjà arrivé des centaines de
fois, je ne l’avais simplement pas noté.
p.B. Cela m’a pris un temps fou. Je suis de la
génération de l’entre-deux. Entre les militantes
d’hier et les millennials, tellement plus assurées
et remontées que nous. Il y a une dizaine
d’années, une journaliste a écrit à mon pro-
eLLe. ils sont un peu perdus ces temps-ci
les hommes…
p.B. Mais c’est une excellente chose ! Qu’ils
commencent donc à se poser des questions.
En Europe, nous ne sommes pas au clair sur la
zone grise qui sépare le flirt du harcèlement.
On l’a vu avec cette tribune de cent femmes
revendiquant le droit d’être « importunées ».
v.G. Le problème, c’est que nous couchons
avec l’ennemi ! [Rires.]
eLLe. pénélope, mettriez-vous vivian dans
un prochain tome des « Culottées » ?
p.B. Bien sûr ! Et je mettrais l’accent sur vos
yeux : votre sourire est doux et charmant,
mais votre regard vous trahit !
« La feMMe à part », de vivian Gornick, traduit
de l’anglais par Laetitia devaux (rivages, 155 p.).
« CuLottÉeS 1 et 2 », de pénélope Bagieu
(Gallimard Bd). Sortie aussi du tome 1 chez folio.
E L L E .Fr
reMerCieMents à shaKespeare & Co ; shaKespeareCoMpany.CoM
w
rVie
inTe
eLLe. Comment expliquez-vous qu’on en
soit encore là ?
p.B. Nos mères ne nous ont pas élevées pour
nous battre, elles ont tenu pour acquis ce
pour quoi elles avaient lutté. Or, quand je
vois, ici en France, le président d’un syndicat
de gynécologues tenir des propos antiavortement, quand j’entends, à New York,
mes amies qui ont des carrières admirables
dire qu’elles arrêteront tout le jour où elles
auront un enfant, ça me glace. Je ne pourrais
pas vivre avec un homme qui n’a pas compris
que mon premier amour, c’est mon travail. Si
je ne travaille pas, je dépéris. Même si ça ne
reste pas évident à dire.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
s
i
a
ç
n
a
r
f
n
a
m
Le ro
e
d
n
o
m
e
l
é
s
r
e
v
e
l
u
o
b
a
i
u
q
« LE LIVRE
QUI VOUS FERA
PLEURER
DE BONHEUR. »
Bernard LEHUT
RTL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
photo Apolline Durouchoux. AssistAntes stylisme chArlotte BlonDelle et AnDréA ottAviAni. remerciements à l’hôtel le cinq coDet, le5coDet.com
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE style
label bleu
Une veste comme Un mirage
denim, Un blUe jean
Un rien sophistiqUÉ, Une paire
de ballerines argentÉes…
et le look est joUÉ !
par ève maeno
Blouson, Desigual, 199,95 €.
Jean, Derhy, 79 €. ceinture,
herbert Frère sœur, 55 €.
sac « m mini », Maje, 215 €.
montre « Boy-Friend tweed », en
acier, et babies, Chanel, 4 250 €
et 720 €. Bague « ma première »
en or blanc, Poiray, 1 030 €.
E L L E .Fr
77
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE style / MODe
pleins phares sur le
jacquard
cosy, mais aussi FaRouchement mode, le pull à motiFs n’est pas
RéseRvé aux pistes enneigées. il est l’atout gRaphique du bitume.
paR ève maeno
moins de
60 €
FoRTe-FoRTe,
595 €.
Le MoNT
ST MICHeL,
JoSePH,
315 €.
BeNeTToN,
59,95 €.
margarEt
HOWELL
1
MICHAeL KoRS
CoLLeCTIoN,
prix sur demande.
3
2
4
78
PoLo RALPH LAUReN,
mode d’emploi
299 €.
6
5
Il se laisse charmer par l’élégance masculine d’une paire
de mocassins et d’une belle montre. Les baskets fashion lui font
tourner la tête pour un look street. Et il se pavane avec
des lunettes de soleil rondes pour un look Coachella.
7
1. sac, SoeUR, 175 €. 2. bague « studdy » en laiton doré, LoUIS VUITToN,
395 €. 3. montre « ma préférée » en or jaune, PoIRAY, prix sur demande.
4. mules, MoNoPRIX, 59,99 €. 5. solaires, SeNSee, 119 €. 6. sac « le
huit », LANCeL, 725 € le moyen modèle. 7. baskets, TAMARIS, 79,95 €.
E L L E .FR
Photos Xavier imbert ; alessandro lucioni/imaXtree.com. mise en Place claire Gilet. assistante stylisme charlotte blondelle.
290 €.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE x CHAUMET
O PÉR ATI O N S PÉ C IALE
OSEZ, JOSÉPHINE
Parisienne et sûre d’elle,
Lila Cardona est LA Joséphine
d’aujourd’hui. Élégante et
fonceuse comme l’impératrice
iconique de la Maison Chaumet.
QU’A-T-ELLE APPORTÉ AUX
FEMMES DE L’ÉPOQUE ?
De la simplicité ! Dans les coupes,
les détails d’une tenue. Et du
glamour avec l’ajout de beaux
bijoux.
1
3
2
4
COMBINAISON NANUSHKA. REMERCIEMENTS À
L’ H ÔT E L I N T E R C O N TI N E N TA L PA R I S L E G R A N D
QU’EST CE QUI VOUS INSPIRE
CHEZ JOSÉPHINE ?
Son audace ! Elle n’avait pas peur
d’oser porter de nouvelles choses
à la Cour et d’imposer son style.
D’ailleurs, tout le monde la suivait.
C’EST SON CHARISME QUI
LA RENDAIT BELLE ?
Oui, Joséphine ne laissait personne de marbre. Son indépendance, son instinct qu’elle suivait
toujours… elle assumait son côté
« power girl ».
UN MODÈLE D’ÉLÉGANCE
QUI A TRAVERSÉ LE TEMPS…
Son statut d’impératrice a ancré son goût pour la mode et les
belles choses dans le temps. Mais
c’est sa singularité que la Maison
Chaumet veut faire perdurer.
UN BIJOU AVEC LEQUEL VOUS
VOUS SENTEZ INVINCIBLE ?
Mes bijoux personnels… ceux
que j’ai hérités des femmes de
ma famille. Ils m’inscrivent dans
une lignée de femmes inspirantes
qui me donnent de la force tous
POUR VOUS, C’ÉTAIT UNE les jours.
FEMME D’AVANT-GARDE?
C’est elle qui, grâce à ses com- 1. Pendentif Joséphine Aigrette en or blanc, serti
grenat rhodolite poire et de diamants taille
mandes, a fait du fondateur de d’un
brillant. 2. Boucle d’oreille Joséphine Aigrette en
la Maison Chaumet le joaillier or blanc, sertie d’un grenat rhodolite poire et de
diamants taille brillant - vendue à l’unité. 3. Bague
le plus recherché de toute l’Eu- Joséphine
Aigrette en or blanc, sertie de diamants
rope. On lui doit aussi le retour taille brillant. 4. Bague Joséphine Aigrette en or
blanc, sertie d’un grenat rhodolite poire et de diaau style antique et à certaines mants taille brillant. Bague Joséphine Aigrette en or
pièces comme la robe-che- blanc, sertie de diamants taille brillant. Bague Joséphine Aigrette en or blanc, sertie de cinq perles de
mise qu’elle a su réinventer. culture et de diamants taille brillant.
© LAGARDÈRE PUBLICITÉ LAB’ELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE style / MODe
16 novembRe 2018
feux doux
bRuns, oRangés et boRdeaux RéchauFFent nos looks
de mi-saison. paR éLISABETH AKESSOUL
2
1
4
3
7
5
PHOTO ARNO CAUCHOIS, ARNO CAUCHOIS ; jOHN PACIUllO/fReNCHy STyle.
ASSISTANTe STylISme CHARlOTTe BlONDelle.
6
mode d’emploi
L’ordonnance. on mixe les matières et les tons pour
un effet camaïeu. Le Faux pas. Mollo sur l’orange vif, qu’on
préfère en accessoire. Le résuLtat. un look légèrement
seventies qui colle à notre époque.
9
1. Ceinture, 1.2.3, 69 €. 2. Besace, MINELLI, 129 €.
3. Babies, MADE BY SARENZA, 119 €.
4. Chapeau « Thadee », MAISON MICHEL, 560 €.
5. montre « Victoire » en métal et cuir, LOUIS PION, 69 €.
6. Sac, STAUD AU BON MARCHÉ RIvE gAUCHE, 330 €.
7. Bottes « Charlie », STUART WEITZMAN, 940 €. 8. Boots « joe »,
TILA MARCH, 315 €. 9. Créoles, A.P.C., 120 €.
80
8
E L L E .FR
FUSALP.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
2
1
peut- on
être chic en
VESTE
veste
sherpa ?
Lady
Boyfriend
Le bON
shOppINg
16 novembre 2018
ELLE style / MODe
PAR Ève
ÈVE maeno
MAENO
par
3
OUI
si on la surclasse avec une chemise d’homme.
Si
si on la féminise avec des chaussures élégantes.
Si
si on la bouscule avec des b.o. graphiques.
Si
si on y ajoute du rêve avec des lunettes de diva.
NON
si on mise sur un total-look street avec un jean délavé
et des baskets.
5
4
hippie.
Hippie.
en jean, HUGO, 199 €.
En
7
8
6
1. Veste,
veste, HILFIGER COLLECTION,
460 €. 2. Chemise,
chemise, FIGARET
PARIS, 115 €. 3. B.o.
b.o. en argent
hypnotique.
9
en velours côtelé, LEVI’S,
129 €.
EXCLUSIVITÉ
ExCLUSIVITé AUX
AUx GALERIES
LAFAYETTE, 165 €. 4. Chino
chino
« sandy
« Sandy », REIKO, 85 €.
5. Sac
sac « Oscar
« oscar M »,
m », JÉRÔME
JéRôME
DREYFUSS, 795 €.
6. Ballerines
ballerines « Sonia
sonia Flat
flat »,
JIMMY CHOO, 725 €.
Street’n’
ChiC
L’INspIratION street
Quelques idées de looks à piquer sur le vif.
hype.
Hype.
10
en jean, MAISON
KITSUNé, 380 €.
11
7. veste, MANGO,
89,99 €. 8. solaires,
Pour une journée
active.
82
Pour épater
la galerie.
Pour un doux
week-end.
FENDI CHEZ SAFILO,
340 €. 9. Pull, MKT,
119 €. 10. besace
NEUVILLE SUR
SARENZA.COM,
115 €. 11. Pantalon,
SANDRO, 195 €.
12. bottines « Kid
boots », BOTTEGA
VENETA, 890 €.
12
hipster.
en velours côtelé,
En
MAISON LABICHE, 225 €.
E L L E .Fr
Photos Xavier imbert, frenchystyle/Paciullo. mise en Place claire Gilet. assistante stylisme charlotte blondelle.
plaqué or jaune, collection
« Jeté », ARISTOCRAZY EN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA GAZETTE FASHION
16 novembRe 2018
ELLE style / MODe
Tendances, gRiFFes, bouTiques, siTes, inFos… chaque semaine,
on vous dÉvoile le meilleuR de la mode.
paR sophie gachet
le sac
dont tout
le monde parle…
le « GuIrLANde »
de Cartier
Veronika
heilbrunner
net news
le bhv maRais
lance sa
bouTique en
ligne. dÉjà
45 000 RÉFÉRences
mode, beauTÉ,
dÉco, bRico, dans
ce e-bazaR
qui va nous
FaciliTeR la vie.
C’est faCile
à Copier !
LA tOucHe FLASH
ajouTeR un TRench en cuiR
de couleuR suR un pull eT
un panTalon noiRs : c’esT
la bonne idÉe de la Top
saRa sampaio pouR
une noTe pÉTillanTe.
bhv.fr
hot
spot
shoW
info
susie
lau
L’écrin très reconnaissable de la maison Cartier se démultiplie :
la fameuse petite boîte rouge ornée d’une guirlande florale
change de format. Pour se transformer en sac ultra désirable et
bien siglé. Les influenceuses comme Veronika Heilbrunner, Susie
Lau et Pernille Teisbaek se baladent déjà avec le « Guirlande »,
le détail le plus précieux de leur look. Il existe en rouge, vert et noir.
balmain Renoue
avec ses Racines :
la maison a
annoncÉ qu’elle
pRÉsenTeRaiT un
dÉFilÉ hauTe
couTuRe en
janvieR pRochain
apRès seize ans
d’absence au
calendRieR de la
hauTe couTuRe.
Petit modèle, 1 950 €. cartier.fr
Où déNIcHer deS
cAdeAux INédItS ?
84
hamani laziz ; bauer/griffin/gC/getty ; presse.
Au Printemps Haussmann. Si vous êtes du
genre à faire vos cadeaux de Noël dès
maintenant (ça arrive vite, le 24 décembre !),
le grand magasin parisien propose de
nombreuses exclusivités en matière de mode
et accessoires créés spécialement pour les
fêtes de fin d’année : collier avec animaux
Marni (470 €), doudoune rose Canada
Goose (750 €), bottes Ugg dorées (220 €)…
il y en a pour tous les styles.
Vite, on fait notre liste et on en profite pour
passer voir les vitrines ! printemps.com
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE style / MODe
hot sPot
si
luxe
Ça bouge au Bon Marché Rive Gauche : le rayon enfants et jouets
a été entièrement relooké et repensé. En mode, on y retrouve toutes
les griffes chouchous des loulous, mais la vraie bonne nouvelle c’est
la présence d’une garderie proposant des ateliers ludo-éducatifs
pour les enfants qui pourront s’amuser pendant que vous faites votre
shopping. On l’avait rêvé, Le Bon Marché l’a fait…
24, rue de Sèvres, Paris-7e. Infos sur 24sevres.com
Quand une boucle
d’oreille prend l’air d’un
piercing, l’esprit rock n’est
pas loin. Celle-ci,
baptisée « Muse », est
siglée Ofée. En corail,
turquoise, lapis-lazuli,
perles ou or rose, ce pic
fait chic. à partir de 490 €.
fashion
alerte
Des baskets qui brillent ? Elles peuvent
presque remplacer des escarpins en
soirée. Chez Hogan, un grand
nombre de modèles
sont absolument
brillants. On y court !
Modèle Interactive3,
360 €. hogan.com
o-fee.com
FaiRe du vélo en ville, C’est
déjà tRès à la mode, mais
si en Plus on PoRte les
bonnes baskets (yeezy),
le denim dRoit et le
manteau Rigolo (saks
Potts) COMME
Comme KENDALL
kendall
POTTS)
jenneR, ON
on EST
est EN
en TÊTE
tête
JENNER,
des tendanCes.
mercato
mode
Chanel et PhaRRell
Williams Continuent
de tisseR des liens.
ils PRéPaRent une Collab
qui seRa dévoilée
en CoRée du sud
le 29 maRs 2019.
chic,
un
petit prix !
Sourire à chaque fois qu’on voit
son porte-monnaie, c’est déjà cela
de gagné ! 25 €. lollipops.fr
86
Où shOpper une
e-exclusivité ?
Sur theoutnet.com. Ce site
propose des collections des
grandes griffes à des prix
réduits mais aussi son lot
d’exclusivités créées avec
des designers du moment.
La collection qu’on va se
presser d’e-shopper ?
Theoutnet.com x Ellery.
Le site s’est associé à la
marque australienne fondée
par Kym Ellery et implantée
à Paris et à Sydney.
Sur les e-portants, douze
pièces aux coupes
impeccables et très
originales. Du chic branché
comme on aime.
E L L E .FR
backgrid/bestimage ; presse.
la Fille stylée
de la semaine
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BEAUTY
beauty SCOOP
scoop
16 novembre 2018
ELLE style /BeAUtÉ
soins
SOINS belle
BELLE peau
PEAU et
ET make-up
MAKE-UP Flatteur
FLATTEUR : les
LES réjouissances
RÉJOUISSANCES de
DE la
LA semaine.
SEMAINE.
par Jeanne Deroo et Isabelle sansonettI
2
UnE
boUchE
audacieuse
Pour pimper vivement
son allure, on pioche
parmi ces cinq rouges
à lèvres mats ou veloutés.
Les couleurs et les
textures sont les préférées
de la make-up artist
maison Lucia Pica.
La Palette Caractère, Création
Exclusive, Chanel, 65 €.
3
53 %
C’est Le PourCentage
de jeunes (16-25 ans)
qui Pratiquent
un sPort à domiCiLe.
depuis plus de cent quarante
ans, shiseido rend hommage à
la beauté japonaise. Ce pop-up
store est l’occasion de
(re)découvrir les rituels raffinés
de la marque, les visuels
inspirants du magazine maison
« Hanatsubaki » et le nouveau
look maquillage créé pour
l’événement. on pourra
aussi – à condition de s’inscrire
très vite sur shiseido.com –
participer à une master class
make-up, s’initier aux gestuelles
traditionnelles nipponnes
ou à un automassage détox,
avant de déguster un dorayaki.
délicieusement dépaysant.
Du 22 novembre au 2 décembre,
Shiseido Japanese Beauty Station,
18, rue de Turenne, Paris-4e.
88
1
L’emblématique terre
d’Hermès se décline dans
une nouvelle version
plus puissante et vivifiante
avec une bonne dose
de vétiver. on retrouve
le fond boisé et épicé,
mais plus hespéridé grâce
à l’association poivre
du sichuan-bergamote.
(UCPA-Crédoc 2017,
dans « Francoscopie 2030 »,
de Gérard Mermet,
éd. Larousse.)
2
Terre d’Hermès, Eau Intense
Vétiver, Hermès, 100 ml, 108 €.
3
4
RitUEl antigravité
Pour rester ferme et tonique, la peau
a besoin d’un coup de pouce,
donc de formules qui stimulent ses fibres
de soutien et la nourrissent en profondeur.
1. À l’extrait d’origan pro-élastine.
L’intégral anti-Âge sérum Concentré
Fermeté, sisleÿa, sisley, 30 ml, 370 €.
2. Elle combat l’inflammaging.
Crème de jour Fondamentale dermabsolu,
avène, 40 ml, 38,80 €. 3. Riche
en acide hyaluronique végétal
bio. Crème remodelante jeunesse rides
& Fermeté, Patyka, 50 ml, 79 €. n
E L L E .Fr
Photos Arno CAuChois ; Presse. stylisme lAuriAne seignier.
1
EscapadE
nipponne
Un coUp
de frais
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MATCHA gagnant
16 novembRe 2018
ELLE style /BeAUtÉ
cette poudRe de thé tRès pRisée des Japonais
investit la cosmétiQue. paR Lauriane Seignier
1
3
2
4
5
6
7
1. Riche en nutriments. Shampooing Revigorant et Ultranourrissant au matcha et à la pomme, Be Gentle, Be Kind, Briogeo chez Sephora,
369 ml, 27,90 €. 2. Purifiant. Baume Démaquillant Huile de coco + Matcha, Prescription Lab, 100 ml, 13 €. 3. Rafraîchissante. Eau de
Parfum 86 Champs, Framboise & Thé Vert Matcha, L’Occitane & Pierre Hermé, 90 ml, 100 €. 4. Anti-imperfections. Masque Anti-Oxydant,
Matcha Tea & Chamomile, Plant Apothecary chez Bazar Bio, 60 ml, 26 €. 5. Protecteur et réparateur. Matcha Lip Balm, Winky Lux chez
Sephora, 4 g, 16 €. 6. Défroissant. Soin Regard Réponse Yeux, Matis, 15 ml, 48 €. 7. Antipollution. Molecular Multi-Nutrient Day Cream,
Allies of Skin chez Oh My Cream !, 50 ml, 99 €. n
90
E L L E .FR
arno CauChois
Traditionnellement utilisé pour
la cérémonie du thé au Japon,
le matcha est une poudre de thé vert
dont l’intégralité de la feuille est broyée
pour conserver tous ses éléments nutri­
tifs. En cosmétique, sa richesse en caté­
chine, un antioxydant puissant, en fait un
allié pour préserver la qualité de la
peau. autre bon point, sa teneur en chlo­
rophylle favorise la circulation sanguine
et l’oxygénation des cellules.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
*des cheveux sublimes
ROYALEMENT
SUBLIME
POUR NOËL
Coffrets d’exception ghd. Disponibles dans les meilleurs salons
et auprès de nos partenaires agréés. Liste des points de vente
disponible sur ghdhair.com
#RoyalXmas
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Un roUge mat
oui, mais lequel ?
16 novembre 2018
ELLE style /BeAUtÉ
L’eFFet veLouté est ce qu’on recherche cette saison.
notre séLection, du pLus Léger au pLus intense.
par Jeanne Deroo réaLisation Julie Chanut-BomBarD
comme un tatouage
Cette encre est si nourrissante grâce à l’association d’huile de jojoba
et de cire qu’on l’applique comme un baume. Elle colore les lèvres
sans effet de matière. Côté matité, c’est léger, donc idéal pour celles
qui pourraient ne pas être à l’aise avec un vrai mat.
Rouge Allure Ink, Euphorie, Chanel, quatre teintes, 36 €.
Façon soin
Il promet tenue et confort, et il ne ment pas ! Ce rouge donne l’impression d’être
un soin et s’applique si facilement qu’on peut même se passer de miroir.
La couleur ne bouge pas et ne commence à perdre en intensité qu’au bout
de trois heures. Sur le fini, il est mat mais éclatant.
Rouge Dior Ultra Rouge, Ultra Shock, Dior, vingt-six teintes, 37 €.
Lumineux
Sa couleur intense tient à sa formule onctueuse un peu épaisse très confortable.
Son fini reste éclatant grâce à un gel diffuseur de lumière, appréciable
avec ce type de texture. À J +2, les lèvres ne sont pas sèches et on n’hésite pas
à le remettre pour une troisième journée. Attention, le démaquillage demande
de passer plusieurs cotons.
L’Absolu Rouge Drama Matte, Rose Lancôme, Lancôme, quinze teintes, 34 €.
poudré
Malgré son raisin carré intrigant, il est facile à appliquer. Sa formule est légère
mais moelleuse sur les lèvres. Il résiste bien huit heures en conservant
son intensité et, pour un rouge mat, il se démaquille rapidement avec une huile.
Autre bonne nouvelle : il existe en vingt-quatre teintes, du rose léger
au bourgogne profond.
Rouge Pur Couture The Slim, Fuchsia Excentrique, Yves Saint Laurent, 36,50 €.
archi mat
arno CauChois
Grâce à sa formule crémeuse, il se pose sur la bouche sans pinceau. Ce qui
fait la différence ? Il contient 50 % de pigments en plus que les mats classiques
et une plus petite quantité d’huile. Résultat, l’intensité du mat et sa tenue
sont bluffantes : il résiste à des litres de thé et à un déjeuner. Comme il a tendance
à dessécher les lèvres, on évite de l’appliquer plusieurs jours de suite. n
Rouge d’Armani Matte, Red To Go, Giorgio Armani, dix-huit teintes, 35,36 €.
92
E L L E .Fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GÉTO SUPRÊME
La Crème
*Étude effectuée sur explants de peau mature avec application de l’extrait de Géto bio pendant 7 jours
Rituel d’Okinawa, Japon
Inspiré par la force de vie prodigieuse des habitants d’Okinawa,
l’île des centenaires, Cinq Mondes crée GÉTO SUPRÊME La Crème,
le soin global anti-âge d’exception à l’extrait de Géto d’Okinawa, la plante
miraculeuse, secret de longévité pour une régénération cellulaire ultime.
Le Géto, un ingrédient actif exceptionnel :
dès 7 jours, +53% de Collagène Type I dans le derme.*
Invitations-cadeaux, soins, massages et cosmétiques naturels sur :
WWW.CINQMONDES.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE mag/rencontre
MICHelle
OBAMA
PAR OPRAH WINFREY
à L’oCCASIon De LA SorTIe De « beComInG », SeS mÉmoIreS TrÈS
ATTenDUS, L’AnCIenne FIrST LADy Se ConFIe à LA joUrnALISTe STAr
oPrAH WInFrey. eLLe PArLe De SeS DIFFICULTÉS AveC bArACK obAmA,
DeS menACeS QUI onT PeSÉ SUr LA vIe De SeS enFAnTS,
eT DU SermenT QU’eLLe S’eST FAIT : œUvrer PoUr Le bIen PUbLIC.
(Chemise, jupe et Corset Dior. Créoles jennifer fisher.)
PHoToGrAPHe MILLER MOBLEY rÉALISATIon MEREDITH KOOP
Cela n’avait échappé à personne durant les deux mandats de son mari à la présidence des États-Unis :
Michelle Obama prend bien la lumière. Charismatique et
chaleureuse, aussi à l’aise en voyage diplomatique que dans les
talk-shows, la First Lady diplômée de Harvard n’a jamais hésité à se
lancer dans un rap ou à danser avec des marionnettes pour
défendre ses causes. Après presque deux ans passés loin de la
Maison-Blanche, celle qui est devenue un « role model » majeur
pour les Américains fait un retour sur le devant de la scène en superstar. Une simple vidéo tremblotante tournée façon webcam, mise
en ligne sur Facebook en septembre, a mis le feu aux poudres. Elle
y annonçait, à l’occasion de la publication de ses Mémoires,
« Becoming »*, une grande tournée où, devant près de 20 000
spectateurs parfois, elle entend entretenir une conversation intime
autour des expériences qui ont fait d’elle ce qu’elle est. À savoir une
femme noire que de nombreux Américains envisagent à la tête des
États-Unis. Tout comme Oprah Winfrey justement, qui l’interviewe
ici. Toutes deux démentent cette ambition, mais devisent en toute
amitié sur ce parcours hors normes.
E L L E .Fr
OPRAH WINFREY. Tout d’abord, laissez-moi vous dire ceci : rien
ne me réjouit davantage que de m’asseoir avec un bon livre
entre les mains. Et le vôtre est fascinant : fort, sensible, à fleur de
peau. Vous y révélez tellement de choses. Cela ne vous a pas
effrayée de livrer ainsi votre vie privée ?
MICHELLE OBAMA. Non, car j’ai compris une chose : les gens me
demandent tout le temps « Comment se fait-il que vous soyez si
simple, qu’on se sente si proche de vous ? », et je pense que c’est
d’abord parce que j’aime qui je suis. Je suis contente de mon parcours, avec ses hauts et ses bas. Ils font que je suis moi-même, unique.
Ainsi, j’ai toujours été transparente pour mon personnel, pour les
jeunes, pour mes amis. Et puis, Oprah, que ça nous plaise ou non,
Barack et moi, nous sommes des exemples, des modèles.
O.W. Ça, c’est sûr.
M.O. Je déteste quand des personnalités publiques — qui tiennent
quand même à rester visibles — décident tout à coup de se défausser
et affirment : « Oh, moi je ne suis pas un modèle, je ne veux pas de
cette responsabilité. » Trop tard ! Désolée… La jeunesse
95
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag /rencontre
vous regarde. Moi je ne veux pas que les jeunes me
regardent, là, tout de suite, et se disent que ça n’a jamais été dur pour
moi. Que je n’ai jamais eu à me battre. Que je n’ai jamais eu peur.
O.W. Il n’y a aucune chance que cela arrive après avoir lu votre
livre. Des millions de gens se demandent comment vous allez,
comment se passe la transition… Et je pense qu’il n’y a pas de
meilleur exemple que l’histoire du toast. Pouvez-vous partager
cette histoire avec nous ?
M.O. Je commence la préface en racontant une des premières
semaines de notre installation dans notre nouvelle maison à
Washington, juste après la transition. C’est la première fois depuis
huit ans que je suis dans une maison normale, avec une sonnette et
une porte. L’histoire du toast, c’est lors d’une des premières soirées
que je passe ici, seule. Les enfants n’étaient pas là, Malia était en
année sabbatique et je crois que Barack était en voyage. En tant que
First Lady, on n’est pas souvent seule. Il y a toujours des gens chez
vous, notamment des gardes. C’est plein de policiers des forces spéciales, et il est impossible d’ouvrir les fenêtres ou de faire une promenade sans que ça fasse tout un foin.
O.W. Vous ne pouviez pas ouvrir une fenêtre ?
M.O. Interdiction. Sasha et Malia ont essayé, on les a tout de suite
rappelées à l’ordre. Donc me voilà dans ma nouvelle maison, seule
avec mes chiens Bo et Sunny, et je fais une chose très simple : je descends dans ma cuisine et j’ouvre un placard — ce qu’on ne fait jamais
à la Maison-Blanche car il y a toujours quelqu’un pour vous dire
« Laissez-moi m’occuper de ça, qu’est-ce que vous voulez ? De quoi
avez-vous besoin ? » — et je me fais un toast. Un toast au fromage. Je
le prends et je sors dans le jardin. Je m’assieds sur le perron, j’entends
des chiens aboyer au loin et je réalise que Bo et Sunny n’ont jamais
vraiment entendu d’autres chiens. Ils se demandent sans doute :
« Qu’est-ce que c’est que ça ? » Et moi je leur réponds : « Eh ouais,
vous voilà dans le monde réel les gars. » L’histoire du toast, c’est donc
ce moment de calme, où je prends le temps de m’installer dans ma
nouvelle vie et de réfléchir à ce qui vient de se passer pendant ces
huit dernières années. Parce que je me rends compte que du jour où
on a franchi la porte de la Maison-Blanche au jour où on en est partis, je n’ai jamais eu une minute à moi pour réfléchir. Jour après jour, le
rythme était infernal, parce que nous nous sentions, Barack et moi,
dans l’obligation de faire le plus de choses possible. On était toujours
occupés. J’oubliais le mardi ce qui s’était passé le lundi. J’oubliais des
pays entiers que j’avais visités — des pays entiers, littéralement. J’ai
eu, par exemple, une discussion avec Melissa, ma cheffe de cabinet,
où je lui disais que j’aimerais bien visiter Prague un jour, et elle m’a
répondu : « Mais vous y avez déjà été ! » Et moi : « Non, non, je ne
connais pas Prague, jamais été. » Elle a dû me montrer une photo
pour que ma mémoire se réveille. Donc, le toast représente ce
moment où j’avais enfin le temps de commencer à revenir sur ces huit
années et sur mon devenir.
O.W. En lisant le livre, je crois comprendre comment chacune des
choses que vous avez accomplies dans votre vie vous a préparée pour les suivantes. Dès le CP, vous étiez une élève surdouée.
M.O. Ma mère disait que j’en faisais un peu trop.
O.W. Obtenir des bons points, c’était important pour vous ?
M.O. Oui, rétrospectivement, je me suis rendu compte que j’avais le
96
sens du contexte. Mes parents nous ont très tôt donné, à mon frère et
à moi, la liberté de penser par nous-mêmes. Et ce que j’ai compris,
c’est qu’il était important de réussir, que les enfants étaient orientés
très tôt, et que si vous ne faisiez pas vos preuves, surtout si vous étiez
un enfant noir du South Side de Chicago avec des parents prolétaires, les gens avaient vite fait de vous ranger dans la catégorie des
incapables. Je voulais qu’on voie que j’étais une bosseuse. Je ne
voulais pas qu’on me prenne pour « une de ces enfants-là », pour une
« sale gosse ». Il n’y a pas d’enfant « mauvais », il n’y a que des enfants
dans des conditions mauvaises.
O.W. Il y a une phrase de vous que j’adore, et qu’on devrait à
mon avis imprimer sur des T-shirts : « L’échec, dites-vous, est un
sentiment bien avant de devenir une réalité. Douter de soi-même
vous rend vulnérable et la peur accroît ce sentiment, souvent de
façon délibérée. » Quand avez-vous compris cela ?
M.O. Oh, dès le CP. Je voyais mon quartier changer autour de moi.
Nous y avions emménagé dans les années 1970. Nous vivions dans
un tout petit appartement en haut d’une maison que ma grand-tante
possédait. Elle était institutrice et mon grand-oncle, bagagiste dans
les trains de la compagnie Pullman. Ils avaient donc eu les moyens
de s’acheter une maison dans ce qui était alors majoritairement un
quartier blanc. Notre appartement était si petit que ce qui, à l’origine,
était probablement le salon, était divisé en trois chambres. Mon frère
et moi avions chacun la nôtre, meublée d’un lit, séparées par un
simple panneau de bois. Comme il n’y avait pas de véritable mur,
nous pouvions bavarder ensemble, nous dire des choses du genre :
« Craig ? – Ouais ? – Je suis réveillée et toi ? » On s’amusait aussi à
se lancer des chaussettes par-dessus la cloison.
O.W. Le tableau que vous évoquez si bien est celui d’une famille
de quatre personnes : vos parents, votre frère et vous-même formant un carré.
M.O. Absolument. Notre vie était simple mais riche. Nous n’avions
pas besoin de grand-chose, vous savez. Il ne tenait qu’à nous de
vivre bien. Nos seules récompenses étaient une soirée pizza ou une
glace par-ci, par-là. Quand on a emménagé, le quartier était majoritairement blanc, et le temps que j’arrive au lycée, il était devenu
majoritairement afro-américain. Et ça commençait à se faire sentir,
dans le quartier et à l’école. Il y a cette idée communément admise
que les enfants ne réalisent pas qu’on compte sur eux, mais, moi, je
peux vous garantir que, dès le CP, je le sentais. Ma mère n’allait
jamais chez le coiffeur, mon père faisait les trois-huit. J’ai vu mes
parents se sacrifier pour nous.
O.W. Après le lycée, vous êtes allée à Princeton, puis à Harvard,
faire votre droit. Ensuite vous avez rejoint un prestigieux cabinet
d’avocats à Chicago. Et puis là, vous écrivez — en le lisant, je l’ai
souligné trois fois : « J’ai détesté être avocate. »
M.O. Oh mon Dieu, oui… Pardon pour les avocats. Il m’a fallu faire
beaucoup d’efforts pour réussir à m’avouer ça. Dans le livre, je veux
raconter comment cette petite fille qui réussissait brillamment à l’école
est devenue, comme tous les enfants qui savent ce qu’ils veulent, une
obsédée du « check ». Je cochais les cases qui allaient garantir ma
réussite. Avoir de bonnes notes : check. Demander les meilleures
écoles, être admise à Princeton : check. Une fois là-bas, quoi étudier ?
Euh… quelque chose qui allait m’assurer de bons résultats pour pouvoir ensuite intégrer une fac de droit : check. Obtenir un diplôme de
E L L E .Fr
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“Presque à la maison“. Et pendant un temps, je l’ai cru. Je donnais leur bain aux filles, mais je retardais le moment de les
envoyer au lit pour qu’elles puissent embrasser leur père. » Puis
vous décrivez cette scène où vous l’attendez, il vous envoie des
messages « J’arrive, j’arrive », mais il n’arrive pas. Alors, vous
éteignez la lumière (je pouvais entendre le clic de l’interrupteur
en vous lisant), et vous allez vous coucher. En colère.
O.W. Ça m’a beaucoup plu. C’est comme si vous disiez à chaque M.O. J’étais en colère, oui. Quand vous vous mariez et que vous avez
lecteur : vous avez le droit de changer, de revenir sur vos choix. des enfants, encore une fois, tous vos plans sont chamboulés. Surtout
si vous épousez quelqu’un dont la carrière dévore tout, ce qui est le cas
Ça vous a fait peur ?
M.O. Une peur terrible. Vous savez, ma mère ne commentait jamais avec la politique. Barack Obama m’a appris qu’il fallait savoir channos choix. Elle était du genre « vivre et laisser vivre ». Un jour, je reve- ger de direction. Mais lui confondait parfois changer de direction et
nais de Washington, où j’avais travaillé à la production de docu- flotter au gré du vent. Et moi, pendant ce temps-là, je me retrouvais
ments légaux et elle était venue me chercher à l’aéroport. Pendant le avec deux enfants à la maison, essayant de tout tenir à bout de bras
trajet, je me disais : « Je ne peux pas faire ça toute ma vie, je ne peux pendant qu’il faisait des allers-retours entre Washington et Springfield.
pas être assise dans une pièce à regarder éternellement des docu- Il était d’un grand optimisme quant au temps [Rires.] ; il pensait en avoir
ments. » C’est d’un ennui mortel. Alors je me suis confiée dans la voi- beaucoup plus qu’il n’y en avait en réalité. Et il remplissait sans cesse
son agenda. Comme un jongleur qui fait tourner des
ture, et je lui ai avoué que j’étais malheureuse, que
assiettes au bout d’une perche et qui ne s’excite que
je n’avais aucune passion pour ce que je faisais. Et
quand l’une d’elles menace de tomber. Il fallait faire
ma mère, ma mère d’habitude si détachée et non
quelque chose, aller voir quelqu’un.
interventionniste, m’a dit : « Gagne de l’argent, tu te
Ce QUI m’eST
préoccuperas de ton bonheur plus tard. » J’ai ravalé
APPArU, C’eST
ma salive. Ah bon… J’ai dû à ce moment-là lui semO.W. Parlez-nous de ces séances de thérapie.
bler bien complaisante. Quand elle m’a répondu
M.O. Eh bien, on va voir un psy parce qu’on pense
QUe j’AvAIS
ça, ça m’a fait un choc : mais d’où je sortais pour
va vous aider à formuler vos reproches envers
beSoIn De Son qu’il
dire ça, moi avec tous les avantages que j’avais, je
l’autre : « Pourriez-vous lui parler de lui ? ! » Mais,
SoUTIen à LUI. surprise… la thérapie n’a pas du tout consisté en
voulais en plus la passion ? J’avais le luxe de pouvoir décider de ma vie alors qu’elle avait dû, elle,
cela : il s’est agi de moi, de comprendre ce qui me
mAIS AUSSI
sacrifier son travail et n’avait pu se trouver ellerendait heureuse. Et ce qui m’est apparu clairement,
D’APPrenDre
même qu’après nous avoir envoyés au lycée. Donc
c’est que j’avais besoin de soutien, de son soutien
oui, c’était dur. Et puis j’ai rencontré ce gars, Barack
à ConSTrUIre à lui. Mais j’avais aussi besoin d’apprendre à
Obama. Lui était le contraire d’un « cocheur de
construire ma vie dans un sens qui me satisfasse.
mA vIe DAnS
cases » : il n’était qu’écarts et détours.
Un SenS QUI me O.W. Je crois que la chose la plus importante
O.W. Vous écrivez, à propos de votre renque vous ayez dite, c’est qu’on vit selon les
SATISFASSe.
contre : « J’avais réglé ma vie comme du papier
modèles que l’on connaît déjà. Dans l’enfance
à musique, ayant minutieusement gommé tout
de Barack, il y eut l’absence de son père et une
ce qui pouvait y créer du désordre, comme un
mère qui ne cessait d’aller et venir. Mais vous,
mICHeLLe o bAmA
origami plié à la perfection… Et lui arrivait
vous avez grandi dans le carré. Bien accrochée
comme une tornade menaçant de tout perturà votre tissu familial.
ber. » Vous n’aimiez pas les perturbations ?
M.O. Sa mère était en Indonésie, il a été élevé par ses grands-parents,
M.O. Oh que non !
il ne connaissait pas son père, et pourtant, malgré ce contexte, c’était
un garçon solide. Il y a tant de façons différentes de vivre.
O.W. Ce passage m’a fait franchement rire : « Une nuit, je me
suis réveillée et je l’ai trouvé regardant fixement le plafond, O.W. Vous écrivez également ceci : « Au fond, je me sentais
éclairé de profil par la lueur des lampadaires. Il avait l’air vulnérable quand il était absent. » J’ai trouvé étonnant qu’une
vaguement troublé, comme s’il réfléchissait à quelque chose de femme moderne, une First Lady, puisse admettre ceci.
profondément personnel. Était-ce à propos de nous deux ? De M.O. Je me sens tout le temps vulnérable. Et il m’a fallu apprendre à
la mort de son père ? “Hey, à quoi tu penses ?”, j’ai chuchoté. Il exprimer ce sentiment face à mon mari, à aller chercher en moi ce
s’est retourné pour me regarder et, l’air un peu penaud, il a qui faisait qu’il me manquait et la tristesse que j’en éprouvais afin qu’il
répondu : “Oh, je pensais à l’inégalité des revenus, c’est tout.” » comprenne. Il ne percevait pas la distance de la même façon que
M.O. C’est lui tout craché !
moi. Il avait grandi sans sa mère durant la plus grande partie de son
enfance, vous comprenez, mais il savait qu’elle l’aimait tendrement.
O.W. Vous nous faites vraiment entrer dans votre relation, la Moi, j’ai toujours pensé que l’amour se vivait rapproché. L’amour,
demande en mariage, tout ça… Vous évoquez aussi les diffé- c’est la table du dîner, la constance, la présence. J’ai donc dû lui faire
rences majeures qu’il y avait entre vous au début de votre part de ma vulnérabilité et apprendre à aimer différemment. Ça a
mariage. Vous écrivez : « Je sais bien qu’il avait les meilleures été une étape importante dans mon trajet pour devenir qui je suis.
intentions du monde quand il me disait “Je suis en chemin”, ou Comprendre comment devenir nous.
droit : check. Je n’étais pas du genre à faire des écarts, à prendre de
risques. Alors, je me suis limitée à devenir cette personne que j’imaginais devoir être. Il m’a fallu perdre des êtres chers avant de me dire :
« T’es-tu demandé qui tu voulais vraiment être » ? Je travaillais au
47e étage d’un building, à étudier des dossiers juridiques et à écrire
des mémos, et je ne m’étais jamais vraiment posé cette question.
E L L E .Fr
97
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
solide qui ne ploie pas sous le vent. Les dîners familiaux, par exemple,
sont une habitude que j’ai amenée avec moi à la Maison-Blanche,
une règle stricte : tu dois savoir ce qui se passe avec nous, mon vieux.
« OK, tu es Président, mais ça ne t’empêche pas de t’asseoir à cette
table et de parler à tes enfants. » Les enfants apportent du réconfort.
Ils lui permettaient de sortir de son quotidien de chef d’État, et de se
concentrer sur le sauvetage des tigres par exemple — c’était une des
préoccupations de Malia — ou d’entendre ce qui se passait à l’école
avec tel copain ou telle copine ; bref, de s’immerger dans la réalité
et dans la beauté de ses enfants, de sa famille. Par ailleurs, dans l’aile
est de la Maison-Blanche, celle qu’on attribue à la First Lady, notre
devise était l’excellence. Il fallait que tout soit fait à la perfection. À
supposer qu’on fasse quelque chose, parce que la First Lady n’est
obligée à rien.
O.W. À quoi ressemblait la conversation qui vous a fait accepter
qu’il devienne candidat à la présidence ? Parce que, dans le
livre, vous précisez qu’à chaque fois que quelqu’un lui demandait ça, il répondait : « C’est une décision familiale. » Ce qui
était une façon codée de dire : « Si Michelle est d’accord, alors
c’est d’accord. »
O.W. À propos des fausses rumeurs répandues par Donald
M.O. Imaginez le poids de ce fardeau. Pouvait-il ? Devait-il ? Fallait- Trump selon lesquelles votre mari ne serait pas né aux Étatsil ? La question s’est posée quand il a voulu se faire élire au Sénat de Unis, vous écrivez : « Donald Trump, avec ses insinuations danl’Illinois, puis au Congrès, puis au Sénat des États-Unis. Je savais que gereuses et tonitruantes, mettait ma famille en danger. Et ça, je
Barack était quelqu’un de bien. Aussi intelligent qu’il est possible de ne le lui pardonnerai jamais. » Pourquoi était-ce important pour
l’être. Mais la politique, c’est moche et cruel. Je
vous d’affirmer ceci aujourd’hui ?
n’étais pas certaine que mon mari ait le tempéraM.O. Parce que je crois qu’il ne réalisait pas ce qu’il
ment pour. Et je ne voulais pas le voir dans cet enviétait en train de faire. Pour lui, c’était un jeu. Mais
ronnement. Mais d’un autre côté, vous voyez tous
les menaces que vous recevez en tant que chef de
à L’ÉPoQUe,
les problèmes auxquels le monde doit faire face.
la nation sont réelles. Et vos enfants sont en danger.
je ne voULAIS
Plus vous vivez, plus vous lisez les journaux, plus vous
Pour qu’elles aient une vie normale, malgré les
PAS en FAIre
comprenez à quel point ces problèmes sont imporstrictes consignes de sécurité, mes filles évoluaient
tants et complexes. Et je me disais : de tous ceux que
d’une façon plus libre que nous… Chaque jour, elles
ToUT Un PLAT,
je connais, qui a le plus de talent pour affronter ces
devaient aller à l’école, au foot, à des fêtes, et
mAIS Ce QU’A
problèmes ? D’abord et avant tout, c’est un homme
voyager. Or, penser qu’un fou puisse être encoud’une grande décence morale. Il a aussi le sens de
DIT TrUmP ÉTAIT ragé à croire que mon mari était une menace pour
l’empathie et ses capacités intellectuelles sont
de son pays, penser que ce fou ne réaIrreSPonSAbLe, lalisesécurité
immenses. Cet homme lit tout et se souvient de tout,
pas que c’était un jeu – eh bien, c’est quelque
vous savez ? Il sait parler en public, il a milité auprès
eT C’ÉTAIT FAUx, chose qu’il est pour moi important d’expliquer au
des communautés, et il se sent passionnément
pays. À l’époque, je ne voulais pas en faire tout un
eT IL Le SAvAIT
investi. Comment peut-on dire non à ça ? J’ai donc
plat, mais, aujourd’hui, je tiens à le dire : c’était
TrÈS bIen.
dû penser en citoyenne plutôt qu’en épouse.
dangereux et irresponsable de sa part. Alors que
tout cela était faux, et il le savait très bien.
O.W. Avez-vous senti une pression particulière,
mICHeLLe o bAmA
due au fait que vous étiez la première famille
O.W. Vous terminez le livre par la question de
noire à la Maison-Blanche ?
l’héritage, de ce qui restera. Vous écrivez : « Je
M.O. Et comment ! On a ressenti cette pression à la minute où a reste connectée à une force plus vaste et plus puissante qu’une
débuté notre campagne. D’abord, il a fallu convaincre ceux qui nous élection, qu’un leader ou que les nouvelles du jour : c’est l’optisoutenaient, notre base, qu’un Noir pouvait l’emporter. La question misme. Pour moi, il s’agit d’une forme de croyance, d’un antidote
n’était pas de remporter la première primaire de la campagne en à la peur. » Avez-vous le sentiment que l’optimisme, la croyance
Iowa, il a fallu avant tout convaincre l’électorat noir. Car des gens en qui nous sommes en tant que nation, est notre avenir ?
comme mes grands-parents, par exemple, n’auraient jamais cru cela M.O. Il faut que nous nous sentions optimistes. Pour les enfants.
possible. Ils le souhaitaient pour nous, mais la vie leur avait appris C’est pour eux que nous mettons la table et nous ne pouvons pas
que c’était impossible : « Jamais. » Hillary était le pari le moins risqué leur donner n’importe quoi. Il faut leur donner de l’espoir. Le proà leurs yeux, parce qu’elle était connue. Croire que l’Amérique met- grès ne se fait pas par la peur. Nous en faisons aujourd’hui l’expétrait de côté son racisme et élirait à sa tête un homme noir ? C’était rience. Gouverner par la peur est une lâcheté. Mais les enfants
dur à imaginer pour eux. C’est seulement quand Barack a gagné viennent au monde avec le sens de l’espoir et de l’optimisme. D’où
l’Iowa qu’ils ont commencé à se dire : « Ah, tiens, pourquoi pas ? »
qu’ils viennent. Quelle que soit la dureté de leur parcours. Ils pensent pouvoir devenir qui ils veulent , car c’est ce qu’on leur inculque.
O.W. Donc, quand le poids du monde reposait sur ses épaules, Nous avons donc la responsabilité d’être optimistes. Et de faire
et que ses épaules à lui reposaient sur les vôtres, comment avancer le monde ainsi. n
faisiez-vous pour porter tout cela ? Comment faites-vous ?
* Publiés en France sous le titre « Devenir » (éd. Fayard), en librairie depuis le
M.O. En essayant d’être calme dans la tempête. En étant un tronc 13 novembre.
98
E L L E .Fr
photo miller moBleY. (Chemise et jupe-Culotte sallY lapointe. BoDY ann Demeulemeester. BouCles D’oreilles Djula. manChette jennifer fisher. Bague Kallati. sanDales gianvito rossi.)
O.W. Vous affirmez même que vous vous disputez différemment ?
M.O. Mon Dieu, oui ! Moi, je suis comme une allumette. Je m’enflamme d’un rien. Alors que lui, il veut tout rationaliser. Il a dû
apprendre à me donner quelques minutes, ou même une heure,
avant d’entrer dans la pièce quand il m’a mise en colère. Il faut qu’il
comprenne qu’il ne peut pas me tirer de ma colère par des arguments, que la logique ne sert à rien pour me faire changer de
sentiment.
16 novembre 2018
ELLE mag / rencontre
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Coiffure Yene Damtew.
maquillage Carl ray.
DéCo theresa rivera/mhs artists.
proDuCtion nathalie akiya/Kranky produktions.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
1
3
Miu Miu
100
Prada
1. La vaisselle désuète
(vaissellevintage.com).
2. La platine à vinyles
Crosley. 3. Les mises
en scène rustiques-chics
de Mimi Thorisson.
4. Les fleurs séchées
de Jeanne Paris.
5. Le papier peint
XIXe siècle de
William Morris.
5
VaIsseLLe VInTage, MIMIThorIsson/InsTagraM ;
Jeanne ParIs ; fILIPPo fIor, danIeLe oberrauCh,
aLessandro LuCIonI, MaTTeo sCarPeLLInI/
IMaXTree.CoM ; Presse.
Gucci
valentino
2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
6. Le retour des verres
taillés. 7. Les puces
de saint-ouen.
8. La bouilloire 50s
deLonghi.
9. Le charme suranné
de la parfumerie buly.
7
vive le
{ phénomÈne }
6
rétro-cool
VITTorIo zunIno CeLoTTo/afP ; Leandro CresPI/sToCksy ;
VInCenT ferrare ; PIerre MahIeu ; PasCaL guy.
l’esthétique vintage s’impose en
mode, en déco ou en food. dans
leur livre « rétro-cool* », nos
deux journalistes nathalie dolivo
et Katell pouliquen décryptent
cette tendance qui se révÈle plus
profonde qu’il n’y paraît.
par Dorothée Werner
Il y a quelques mois, une anomalie s’est produite sur
les réseaux sociaux de la planète mode. entre une blouse
Saint laurent vintage, un papier peint William Morris et une table
basse fifties, quelques chiffres se sont soudain mis à circuler. Frissons
garantis pour la chineuse de los angeles et le décroissant de Berlin,
trouble chez la londonienne stylée, accro aux sites de vintage en
ligne et chez l’écolo frenchie pointue qui arpente le cœur battant
toutes les ventes emmaüs de France. il faut dire que l’étude en question, produite par l’une des plus grosses plateformes de revente de
pièces d’occasion (thredup), annonce rien de moins qu’une révolution. au rythme fou où prospère la lame de fond vintage, la consommation de fripes dépassera dans dix ans celle de la fast fashion
[comprendre Zara, Mango ou H&M]. damned ! et les premiers
adeptes de l’esthétique rétro, de la recherche du beau vêtement ou
de l’objet rare dans les vide-greniers ne sont pas les vieux nostalgiques en quête de leur enfance perdue : 40 % des millennials ont
8
Chloë
sevigny
9
* « Rétro-cool. Comment le vintage peut sauver le monde »
(éd. Flammarion), en librairie le 21 novembre.
101
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE mag / phénomène
les Icônes
ÉGÉrieS 60s et clicHÉS
vintaGe tournent en
Boucle Sur inStaGraM.
é
liD
va ar
p ue
r
la
Logos rétro et looks chinés, ici sur les reines du street
style, Jenny Walton (à gauche) et kate foley (à droite).
acheté de la mode vintage l’an dernier, explosant de loin les scores
des plus âgés. Bon sang, mais que se passe-t-il ?
ce bouleversement en cours, initié à bas bruit depuis quelques
années par des précurseurs du style, n’a pas échappé aux fins limiers
de la rédaction de elle : nathalie dolivo, journaliste pointue, œil de
lynx, décrypteuse de toutes les tendances de la terre, et Katell
Pouliquen, rédactrice en chef passionnée, fine fleur éclairée de la
fashion, ont enquêté pendant plus d’un an avant d’écrire « rétro-cool,
comment le vintage peut sauver le monde » (éd. Flammarion) : « les
signaux esthétiques sont partout, et le phénomène est en train de
prendre une ampleur inédite, explique nathalie dolivo. À force de
nous pencher sur le retour du papier peint, des vinyles, de la vaisselle
ancienne, du céramiste, des bistrots d’antan… et d’observer les inspirations de la mode, du design et du luxe puisées à même les fifties,
sixties, seventies, eighties, nineties, nous avons voulu comprendre ce
qui se cachait derrière ce raz-de-marée. » ultra-documentée, leur
enquête dévoile un phénomène passé jusqu’ici sous les radars économiques et sociologiques. Parties à la rencontre de créateurs, associatifs, artistes, militants écolos, néo-artisans, historiens, philosophes,
sociologues et même de psychanalystes, nos deux journalistes
dévoilent comment ce tsunami rétro dépasse la tendance esthétique
pour dessiner les contours d’une nouvelle manière de vivre, peut-être
même de la société de demain.
on y découvre que la culture vintage informelle, flanquée de ses boutiques de fripes, de ses bistrots dans leur jus, de ses
néo-artisans réhabilitant des savoir-faire anciens (+ 30 % en dix ans,
en France), est une déferlante dans toutes les grandes villes du
monde. elle a des addicts de tous âges et de tous horizons sociaux,
des égéries (Jane Birkin en tête) et des influenceuses chics (caroline
de Maigret, alexa chung, Mimi thorisson, chloë Sevigny, vanessa
Seward). les outils de l’ultramodernité lui servent de relais puissants :
les réseaux sociaux sont devenus des robinets à références rétro,
nourris par les millennials dont les « fripes trips » ringardisent les virées
shopping. Même les créateurs de la mode et du luxe, sommés de
produire toujours davantage et plus vite, fournissant jusqu’à six, voire
huit, collections par an, puisent leurs inspirations dans le passé
comme jamais, brassant jusqu’au vertige les repères esthétiques
désuets sans plus aucun souci chronologique. le tout sous l’œil extralucide de la jeunesse, bien trop avertie pour ne pas tomber dans le
panneau du fake marketing, qui déjà essaie de leur refourguer de la
102
les bonnes
adresses
pour chIner
en lIgne
Selency : leS PuceS
en liGne.
l’Atelier du Petit
PArc : Belle oFFre
de MeuBleS 60s.
lAbel emmAÜS :
Pour SHoPPer
Solidaire.
Vinted : leS BonneS
aFFaireS de Seconde
Main.
dePoP : leS FriPeS
MiSeS en ScÈne
coMMe Sur
inStaGraM.
VeStiAire collectiVe :
vaSte cHoix de PiÈceS
exPertiSÉeS.
VintAge PAriS :
leS acceSSoireS
y Sont roiS.
ASoS mArketPlAce :
BeaucouP
de SPortSWear 80s,
90s, 2000.
tilt VintAge :
SÉlection Pointue
et aBordaBle.
et AuSSi :
reSee, ByroneSque,
1StdiBS,
c.Madeleine’S,
eBay, PaMono,
deSiGn MarKet.
Jane Birkin
françoise hardy
farrah fawcett
E L L E .fr
PaCIuLLo/frenChysTyLe.CoM ; gaMMa-raPho ; rePorTers assoCIés/gaMMa-raPho VIa
geTTy IMages ; dIsney abC TeLeVIsIon grouP/geTTy IMages.
Look vintage vu en ville.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / phénomène
rétro-cool,
mode d’emploi
La Poule au Pot,
bistrot dans son jus.
Une mise en scène
de Dimore Studios.
un spritz
un total-look
fast-fashion
une playlist
fausse fripe made in China, du néo-bistrot un peu toc, de la
cuisine toute faite estampillée « grand-mère ». « Les gamins
d’aujourd’hui peuvent être à la fois fascinés par Louis Vuitton ou Virgil
Abloh, et par le circuit alternatif des fripes, qui leur permet de se distinguer, explique Katell Pouliquen. Ils mixent les références et ne sont
dupes de rien : ils jouent avec les codes et décryptent souvent finement les stratégies marketing qui les ciblent. On a été frappées de
voir aussi comme ils sont conscients des enjeux écologiques de notre
époque… L’industrie de la mode est la deuxième plus polluante au
monde, derrière celle de la pétrochimie. Acheter des vêtements de
deuxième main, c’est donc une façon de réduire son empreinte écologique. » Enthousiaste, Nathalie Dolivo embraie aussi sec :
« Plébiscitant des objets qui durent, certains adeptes rétro-cool
refusent le culte de l’argent, de la vitesse et de la surconsommation
de masse, désastreuse pour l’environnement. Au fond, ce désir de
vintage, qui cristallise et agrège toutes les préoccupations de
l’époque, produit une philosophie de vie très structurée. »
On ne peut évidemment pas s’empêcher de penser qu’il s’agit aussi
de trouver dans le passé un réconfort face à la situation écologique
du monde particulièrement anxiogène. Le rétro-cool serait-il le nom
branché d’une nostalgie un peu réac aux relents de naphtaline ?
« C’est trop caricatural, tacle Nathalie Dolivo. Bien sûr qu’il y a une
appétence pour des références au passé rassurantes, et peut-être la
nostalgie d’un monde plus agréable à vivre, mais ce n’est pas
une suze
du saint laurent
vintage
un vinyle
un service ikea
des assiettes
chinées
un smartphone
un polaroid
une photo arty
du papier peint
un scooter
trois roues
La vaisselle en papier peint dominoté
d’Antoinette Poisson.
aujourd’hui
des dosettes
nespresso
un vélo
un moulin à café
forcément réac d’avoir envie de vivre dans un monde qui a de la
mémoire, de vouloir re-fétichiser nos objets en leur redonnant une
histoire, ou d’avoir envie de pouvoir les transmettre un jour. Mieux
vaut cela que de jeter un T-shirt fabriqué à la chaîne au Bangladesh,
devenu informe et moins désirable après trois lavages. Plus qu’une
nostalgie passéiste, c’est peut-être un moyen d’inventer l’avenir. »
Retrouver du sens, ralentir, consommer moins, mais mieux… Moins
futile qu’elle n’y paraît, la passion vintage réunit en effet toutes les
aspirations du moment. Chloë Sevigny et Pierre Rabhi, même combat ? « Les convertis au rétro nous apprennent qu’avoir une
conscience aiguë du monde n’est pas forcément rabat-joie, nuance
Nathalie Dolivo. Pour eux, il ne s’agit pas d’arrêter totalement de
consommer pour sauver la planète. Leur philosophie parle de retrouver des émotions esthétiques joyeuses et positives, sans participer à
la destruction du monde. Leur vision est à la fois hédoniste
et consciente. » « Les rétro-cool aspirent à un monde
moins conformiste et moins avide, plus durable et responsable, résume Katell Pouliquen. Mais ils revendiquent
aussi une forme de légèreté, une candeur devant la
beauté de l’ancien, ils réhabilitent l’émerveillement face
à une trouvaille de broc’, même dérisoire, mais chargée
d‘histoire et d’imaginaire. » Le salut collectif par le
charme fou du vintage, enfin une bonne nouvelle ?
les bons comptes instagram
104
Le pLus food
Le pLus charmant
Le pLus pointu
Le pLus inspirant
Le pLus foisonnant
@missmaggieskitchen
@babes_in_boyland
@marchenoir_paris
@nomibis
@ladoublej
E L L E .FR
john derian company ; virginie garnier ; dimore
studios ; missmaggieskitchen, babes-in-boyland, marchenoir-paris,
ladoublej, nomibis/instagram ; presse.
hier
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE mag/psycho
cancres
que peuvent FaiRe les paRents ?
paR alix girod de l’ain
serait-ce la rentrée des « cancres » ? Cet automne, beaucoup de livres, romans ou essais se proposent d’aider les familles
en détresse. Dans « Bon à rien », son nouveau roman (lire encadré),
Natalie David-Weill met en scène un couple dépassé par l’échec
scolaire de son fils de 11 ans. Une histoire qui devrait parler à des
milliers de parents, tant l’école est devenue une source d’angoisse.
La psychologue Béatrice Copper-Royer (« Enfant anxieux, enfant
peureux », éd. Albin Michel) reconnaît que dans les cabinets des
106
spécialistes, « l’anxiété autour de la réussite scolaire grandit, autant
pour les enfants que pour leurs parents, qui ont conscience d’être
dans une société de plus en plus compétitive. Les parents se donnent
du mal, ça, c’est certain ! » Reste à savoir s’ils le font à bon escient.
Réponses des professionnels.
Quand consulter ?
Pour Béatrice Copper-Royer, l’âge de l’enfant est très important. « Un
collégien, ou un lycéen, qui travaillait normalement et se met à ne
plus rien faire, ce n’est pas la même chose qu’un élève du primaire
dont les notes sont inquiétantes. Aucun enfant petit n’a envie de décevoir ses parents ou de rentrer en conflit avec eux. Les difficultés à
l’école peuvent être tant psychologiques que de l’ordre de l’apprentissage strict. Les fameux DYS -lexiques, -orthographiques,
-praxiques, etc. doivent être repérés et traités le plus tôt possible.
Certes, il y a des modes en psychologie, et après le “boom“ des
prétendus surdoués qui pourtant n’ont jamais représenté qu’environ
2 % des individus, de plus en plus de parents viennent nous voir car
ils soupçonnent une hyperactivité chez leur enfant... Le plus souvent
E L L E .FR
kaiser/plainpicture
cauchemaR des petits et
des gRands, l’échec scolaiRe
n’est pouRtant pas une Fatalité.
conseils de spécialistes
pouR y RemédieR.
16 novembRe 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
à tort ! Et n’oublions pas que si la plupart des instits sont une aide leurs petits, mais « prendre conscience de ce risque peut suffire à le
précieuse pour déceler des problèmes, certains d’entre eux posent résoudre », encourage-t-elle. Enfin, attention aux étiquettes que l’on
des diagnostics psy sauvages sur des enfants de 3 ou 4 ans, ce qui colle aux enfants : « Le mot “nul” devrait être définitivement banni du
est catastrophique. C’est à nous, les professionnels, de faire le tri, de vocabulaire des parents, ces derniers doivent savoir, et surtout répérassurer ou d’aiguiller les familles au mieux. Mais je ne pense pas ter à leurs enfants que rien n’est jamais figé dans le marbre en
matière de scolarité : des élèves qui se révèlent
que les parents consultent trop, comme on l’ensur le tard, j’en ai croisé toute ma vie », affirme
tend parfois. Il vaut mieux consulter une fois de
félix, 11 ans, est nul à
François Poisson, longtemps enseignant.
trop que pas assez ! » Un avis que nuance
l’école. comment est-ce
Frédéric Bance, directeur pédagogique de l’Inspossible, alors qu’il a
Que penser des
titut du Marais-Charlemagne-Pollès, spécialisé
un père physicien, une
cours particuliers,
dans la remise sur rails d’élèves dits « à promère médecin et une
stages de soutien
blèmes » : « N’oublions pas que l’angoisse scogrande sœur brillante ?
ou de l’internat ?
laire constitue un marché florissant ! Certains
plus sa famille se mobilise pour
Frédéric Bance et François Poisson se montrent
tests de repérage des DYS sont facturés jusqu’à
le sortir de l’impasse, plus
tous les deux très réservés quant aux innom1 000 euros ! À partir de la classe de troisième,
le collégien s’enfonce. autour
brables béquilles scolaires qui existent sur le
je vois beaucoup de familles passer d’un cabinet
de lui, le ballet des psys, des
marché. Pour le patron de l’Institut du Marais,
à un autre pour tenter de résoudre les problèmes
orthophonistes et des
les petits cours ont même trop souvent l’effet
de comportement de jeunes qui gagneraient à
enseignants se met en place,
inverse, les élèves se reposant sur les profs parêtre traités à la maison, en revenant sur des printandis que les parents se
ticuliers sans apprendre à travailler seuls. « Ça
cipes d’éducation de base. Jamais élever un
déchirent. si Grégoire, le père,
peut faire grimper les notes, un temps, mais ça
enfant n’a été si compliqué qu’aujourd’hui, car
la rationalité incarnée, pense
ne change rien au fond. Parfois, se planter, être
les parents – surtout les mères ! – subissent une
qu’avec plus de discipline et de
sanctionné parce qu’on n’a pas assez travaillé,
pression sociale maximale et doivent répondre
travail tout rentrera dans l’ordre,
voire doubler une classe, peut participer d’un
à des demandes paradoxales : excellence scocharlotte, elle, n’est
nouveau départ. Je crois sincèrement aux vertus
laire et épanouissement personnel semblent
qu’empathie envers son fils
de l’échec ! » François Poisson, lui, explique que
antinomiques. On ne veut plus contraindre ses
dont elle perçoit la souffrance.
la bonne vieille pension, revenue à la mode, ne
enfants à quoi que ce soit et, en confondant autoet pour cause : elle est une
sert trop souvent qu’à délocaliser les problèmes
rité et autoritarisme, on ne leur rend pas service !
ancienne « cancre », devenue
sans les résoudre : « Cela peut être une solution,
Pour moi, consulter, c’est bien, mais commencer
brillante au prix d’un
mais uniquement si les enfants sont très motivés,
par réfléchir à la façon dont les jeunes sont
traumatisme à l’âge de 16 ans,
et en sélectionnant un établissement où l’on
accompagnés à la maison, c’est mieux. »
pas de quoi lui donner envie
sanctionne drastiquement harcèlement et
que son fils suive ses traces...
consommation de drogue et alcool qui, parfois,
Quelle part de
une histoire habilement contée
y pullulent. »
responsabilité ont
dans laquelle on retrouve tous
les parents dans les
difficultés scolaires
d’un enfant ?
les ingrédients de la fabrication
d’un mauvais élève : pression
scolaire maximale, dialogue
de sourds entre les parents,
rivalités intrafamiliales,
fantômes du passé, « Bon à
rien » devrait faire un bien fou à
des milliers de familles, tant la
fin du livre donne de l’espoir !
comment les parents
peuvent-ils
concrètement aider ?
Dans le passionnant « Parenting » (éditions Odile
Sur ce chapitre, psys et enseignants semblent
Jacob), Raphaële Miljkovitch, prof de psychod’accord : « Attention, ce n’est pas aux parents
logie à Paris-VIII, et François Poisson, tous deux
de pallier les difficultés, c’est à l’enfant de gérer
fondateurs du Centre de conseil en éducation
sa scolarité. Plus il grandit, plus sa responsabilité
et scolarité (CCES), consacrent un chapitre à la
augmente et celle des parents diminue ! » Le cri
jolie notion de « parent enjôlé » : dès sa naisdu cœur de Raphaële Miljkovitch et François
sance, le bébé est parfaitement capable de
« Bon à rIEn », de natalie
Poisson trouve un écho chez Frédéric Bance :
savoir comment plaire à ses parents. Une caracDavid-Weill (éd. robert laffont).
« Je dis toujours aux parents que tout ce que je
téristique qui dure toute la vie, et pourrait explileur demande, c’est de nous envoyer des enfants
quer l’aveuglement de certains d’entre nous.
« Contrarier nos enfants est contre-intuitif, or, parfois, il faut le faire ! reposés, propres, et le ventre plein le matin, ce qui n’est malheureuNon seulement ce n’est pas grave, mais c’est leur rendre service. Ça sement pas souvent le cas. Le reste, c’est l’école qui doit s’en charger.
leur plaît qu’on leur déplaise, et ça, trop de parents l’ignorent. » Les Et quant au périscolaire, le meilleur conseil à donner, c’est de partaparents doivent savoir que « la meilleure façon de faire de son ger tous les soirs un dîner en famille, sans écrans, sans parler des
enfant un rebelle scolaire, c’est de commencer, dès le primaire, à résultats scolaires, mais d’échanger sur plein d’autres sujets. Non
aller dans son sens en critiquant tel ou tel prof. Soutenir son enfant, seulement un enfant n’est pas qu’un élève, mais on ne doit jamais le
bien entendu, mais le faire inconditionnellement, c’est une erreur qui réduire à ses notes, ça, les adultes ne doivent jamais l’oublier ! » n
peut lui coûter cher ». Autre difficulté possible, ce que Raphaële
à lire aussi : « DYS, TDah, EIP, lE ManuEl DE SurvIE Pour
Miljkovitch appelle les « fantômes scolaires » : lorsque les parents lES ParEnTS (ET lES ProfS) », de Christelle Chantreau-Béchouche et
ont eux-mêmes souffert à l’école, ils projettent, consciemment ou Morgane Carlier (éd. Josette lyon), et « l’arT DE DéCEvoIr SES ParEnTS »,
pas, tout un halo de négativité et de peur autour de la scolarité de de Michael Bordt (first éditions).
E L L E .FR
107
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
En 1987.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE mag / story
RIVER PHOENIX
Lance StaedLer/corbiS via getty imageS ; ron gaLLeLa Ltd/wireimage ; new york daiLy newS ; frank trapper/corbiS via getty imageS ; robin pLatzer/the Life image coLLection.
l’immortel
vingt-cinq ans après sa mort, l’acteur Foudroyé par une
overdose à 23 ans reste plus que jamais une icône. comment
le culte phoenix renaît-il perpétuellement de ses cendres ?
par alice augustin
« S’il vous plaît, venez vite, il fait une attaque. il a
23 ans. S’il vous plaît, je crois qu’il a pris du Valium, il va mourir, s’il
vous plaît… » Dans un enregistrement déchirant que l’on peut écouter sur Internet, la voix sanglotante de Joaquin Phoenix implore
désespérément les secours de venir sauver son frère, River. Ce soir
du 30 octobre 1993, alors que les États-Unis s’apprêtent à célébrer
Halloween et ses démons, l‘ange blond du cinéma américain est
pris d’effrayantes convulsions et de vomissements à la sortie du
Viper Room, le club branché de Los Angeles que possède Johnny
Depp. Il meurt sur le trottoir, dans les bras de son frère cadet, entouré
de sa sœur Rain et de Samantha Mathis, sa petite amie. Les causes
de son décès ? Une overdose foudroyante de cocaïne et d’héroïne.
La fin violente et sombre du solaire River stupéfie le public, qui a vu
grandir, depuis qu’il a 11 ans, l’enfant acteur, innocent blondinet au
nez retroussé et au regard perçant. D’« Explorers » à « Indiana
Jones », en passant par le désormais
classique « Stand by Me », « il a puissamment marqué une génération, constate
Jordan Mintzer, critique au “Hollywood
Reporter”. Les ados des années 1980
ont vu et revu ses films et connaissaient
ses répliques par cœur ». Nommé aux
Oscars à 18 ans pour « À bout de
course », de Sidney Lumet, Phoenix était
une star de son vivant. En mourant, il
devient culte. « Le James Dean des
années grunge », « l’ange foudroyé »,
« l’acteur comète », les qualificatifs qui
façonnent sa légende dans les innombrables articles, ouvrages et documentaires qui lui ont été consacrés parlent
d’eux-mêmes. River Phoenix fait désormais partie de ces icônes qui transcendent les modes et traversent les
décennies. Après les fans des années
1980, la marée des groupies
E L L E .Fr
1989. Aux
Oscars,
avec Martha
Plimpton, sa
première petite
amie officielle.
1989. À un
concert contre
l’usage de la
fourrure, avec
son groupe
Aleka’s Attic.
ci-dessus, en 1988,
avec son frère
Joaquin et leur mère.
ci-contre, en 1989,
alors qu’il est
nommé aux oscars
pour « À bout
de course »,
de Sidney Lumet.
109
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
1988. Concert
d’Amnesty
International.
À travers la plupart de ses rôles, il donne corps à
la dureté de l’enfance, au trouble de l’adolescence, à la difficulté de s’épanouir au sein de
familles bancales… autant de thèmes universels et
touchants qu’il embrassait de manière totale et
naturelle, car son histoire personnelle y faisait
écho, nourrissant un peu plus la fascination du
public. Rien n’est conventionnel chez River
Phoenix, ni son enfance ni sa mort. Ses parents,
John et Arlyn Bottom, étaient des hippies consommateurs de LSD devenus par la suite membres de
la secte chrétienne Les Enfants de Dieu. River et ses
frère et sœurs, Joaquin, Rain, Summer et Liberty, ont
1989. Avec
vécu une vie nomade pendant plusieurs années,
sa sœur Rain
parcourant les routes d’Amérique du Sud dans un
(yeux clairs)
van avant de s’établir en 1975 avec la secte au
et Martha
Venezuela. Pour subvenir aux besoins de la famille
Plimpton
qui ne s’appelle pas encore Phoenix, River, âgé de
(en bas).
5 ans et déscolarisé, fait la manche en chantant
ne s’est jamais vraiment tarie : vingtdes cantiques dans les rues de Caracas. La famille,
cinq ans après sa mort, celles et ceux qui
qui s’agrandit au fil des années, est soudée et
rien n’est
viennent encore déposer religieusement fleurs
mais également aveuglée par un embriconventionnel aimante,
et mots devant l’entrée du Viper Room et qui
gadement idéologique. Or, chez Les Enfants de
chez river
nourrissent les nombreux comptes Instagram
Dieu, on encourage les adultes à s’aimer sans
dédiés à leur idole ont pour la plupart l’âge de
phoenix, ni son limite… et les enfants à s’éveiller à la sexualité dès
River Phoenix au moment de son dernier souffle.
le plus jeune âge. River le raconte dans une interenFance
view au magazine « Details » en 1991 : « Y a-t-il
À quoi tient donc ce phénomène d’idenquelque chose que vous avez fait très jeune, et que
ni sa mort.
tification ? Bouffée nostalgique ou modernité du
vous regrettez ? » demande le journaliste. « Oui,
personnage ? « Il est moderne parce que nous
d’avoir fait l’amour. – Quel âge aviez-vous ? –
sommes en boucle, nuance la réalisatrice
4 ans. – C’était avec qui ? – D’autres enfants, mais
Laetitia Masson, auteure d’un documentaire sur River Phoenix pour j’ai arrêté. J’ai été complètement célibataire de 10 à 14 ans. »
Arte. La mode est au vintage, on est dans un moment qui regarde Est-ce à cause de ses dérives que la famille rompt avec la secte, qui
beaucoup en arrière, donc il est moderne pour les nostalgiques… demandera notamment aux femmes de se prostituer pour attirer de
Mais moi, je le trouve plutôt intemporel, de cette catégorie d’anges nouveaux adeptes ? En 1977, les Bottom retournent aux États-Unis,
déchus, comme il y en a toujours eu, qui nous attirent mais nous vivotent, changent de patronyme comme pour conjurer le mauvais
donnent le vertige. Parce que l’on sait qu’au cinéma ou dans la fic- sort (Bottom signifiant « bas », et même « cul ») et décident de manière
tion, c’est beau, c’est fascinant, mais que dans la vie, c’est seulement collégiale que les enfants tenteront leur chance dans la musique et le
très douloureux. » Au-delà des mèches blondes et de la gueule de cinéma. Arlyn inscrit River dans des castings. Pubs, premiers rôles au
« poster boy », le destin de River raconte en effet bien plus que la cinéma, tout s’enchaîne très vite – trop vite ? – pour le jeune garçon,
simple trajectoire d’un acteur exceptionnellement beau et doué. qui devient une fois de plus le soutien de sa famille. Il appelle d’ailleurs
ses films cultes
1986. « Stand by Me »,
de Rob Reiner.
110
1986. « Mosquito Coast »,
de Peter Weir, avec Harrison Ford.
1991. « My Own Private Idaho »,
de Gus Van Sant, avec Keanu Reeves.
E L L E .Fr
ron gaLLeLa Ltd/wireimage ; zuma/Starface ; bca/rue deS archiveS ; aLeSSandro Lucioni, courteSy of preSS office/imaxtree ; bca/rue deS archiveS ; photoShot/abaca ; eLiSa LoneLLi/rex/ShutterStock/Sipa.
ELLE mag / story
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
son frère, ses sœurs et même ses parents ses « kids ». Enfant précoce- nel pour la cause animale ou l’écologie a fait de lui l’une des prement adulte, précocement sérieux – « je ne m’entends pas avec les mières stars green. Vegan hardcore depuis qu’il fut traumatisé par
jeunes de mon âge », disait-il –, il n’aura pas le
une scène de pêche à l’âge de 8 ans, River a
temps de réellement vieillir.
milité sans relâche pour ses idéaux, en souteLovée dans les contours de son inoxydable
nant notamment l’association Peta contre l’utigueule d’ange, sa jeunesse figée à jamais est
lisation de la fourrure. En 1990, il rédige un
le meilleur carburant du mythe River Phoenix.
long manifeste pour « Seventeen Magazine »,
Chez lui, rien ne s’abîme – c’est le privilège des
dans lequel il explique l’urgence qu’il y a à se
Mèches blondes et dégaine cool :
morts. Que reste-t-il des acteurs de sa généramobiliser pour sauver la planète et expose
l’allure 90s de River Phoenix
tion ? D’un Johnny Depp marqué par les excès
dans un plan d’action détaillé les mesures à
cartonne sur les podiums.
et les blockbusters insipides ? D’un Keanu Reeprendre. Radical, Il achète avec ses cachets
par sarah-lyse koné
ves, son partenaire dans « My Own Private
800 hectares de forêt tropicale à la frontière
Idaho », film phare de Gus Van Sant, qui a
du Costa Rica. Et s’enfuit en pleurant d’un ressombré dans la dépression et l’oubli ? Seul
taurant en voyant sa petite amie commander
Leonardo DiCaprio a tiré son épingle du jeu,
du crabe. « Si je deviens célèbre, j’espère que
peut-être parce qu’il a justement su préserver
je pourrais m’en servir pour faire changer les
la chemiSe Sexy
sa part de juvénilité. Quant à River, on ne saura
choses. La vraie récompense, ce serait de poujamais quelle direction aurait pu prendre la
voir exprimer mes opinions sur l’environnement
courbe de son destin. Avant de mourir, il devait
et la société », déclarait-il dans le magazine
donner la réplique à Tom Cruise dans « Entre« The Face » en 1989.
tien avec un vampire », rôle qui reviendra fina« River était un visionnaire, nous explique
lement à Christian Slater. « La chose dont on est
Claudia, 22 ans, fan américaine qui tient
sûr, c’est de son immense talent, analyse
le blog “A Boy Named River Phoenix”.
Jordan Mintzer. Dans ”Dark Blood”, le dernier
Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes comfilm qu’il a tourné (resté inachevé mais préprennent qu’ils peuvent utiliser leur voix
senté au festival du film de Berlin en 2013), il est
pour défendre leurs convictions, beaucoup
le miami Style
tout simplement extraordinaire. C’était un
deviennent végétariens et activistes. Son hongrand acteur, avec un jeu physique, très instincnêteté et son engagement restent un modèle
tif, qui allait au-delà du texte. Il avait en lui
pour nous. » Pour certains fans et spécialistes,
quelque chose de troublant, comme De Niro
c’est d’ailleurs son utopisme et son extrême senlorsqu’il a commencé. » River Phoenix, qu’on
sibilité qui seraient à l’origine de sa dérive et de
comparait à James Dean dans les années
sa mort. « C’est une explication très romantique,
1990, fait à son tour figure d’étalon du cinéma
mais qui ne tient pas, tempère Gavin Edwards,
américain. Chaque nouveau jeune acteur
auteur de “Last Night at the Viper Room”, biodoué marcherait irrémédiablement dans ses
graphie de référence sur l’acteur. C’était
pas. Le nouveau River 2018 ? Timothée
quelqu’un d’à la fois intensément malheureux
le t-Shirt grunge
Chalamet, révélé dans « Call Me by Your
et intensément heureux. Même s’il était critique
Name », réalisé par Luca Guadagnino. Pourface à la célébrité, il aimait faire des films et plus
tant, précocité mise à part, difficile de compaencore jouer de la musique (avec son groupe
rer le brun bien élevé au blond écorché.
Aleka’s Attic). Ce qui l’a vraiment tué, c’est la
drogue, avec laquelle il tentait d’atténuer sa
souffrance. Une souffrance qui n’avait rien à
Si river Phoenix est aujourd’hui tant
voir avec sa vision désabusée du XXe siècle ; il
adulé, c’est aussi qu’il a, sans le savoir, préfin’était rien d’autre qu’un enfant traumatisé par
guré nombre de mutations et de questionnedes abus sexuels répétés. » Un mal-être qu’il
ments plus que jamais prégnants. « Il a fait
sublimera tout particulièrement à travers son
entrer le cinéma et la culture américaine dans
la touche nerd
rôle de jeune prostitué gay dans « My Own
les années 1990, analyse Jordan Mintzer. Ce
Private Idaho » : une interprétation virtuose
sosie de Kurt Cobain détonnait complètement,
récompensée à la Mostra de Venise en 1991.
après une décennie de films d’action dont les
« Quand je pense à lui, je l’identifie à ce persontêtes d’affiche s’appelaient Stallone, Schwarnage, poursuit Laetitia Masson. Gus Van Sant
zenegger ou Willis. River Phoenix, par sa sena véritablement créé l’image romanesque de
sibilité, son air angélique, son sex-appeal très
River Phoenix et, d’une certaine façon, sauvé sa
doux, a proposé une autre forme de masculinité, quelque chose de plus féminin. À ce titre, il était en avance sur mort de l’absurdité. Et c’est ça qui est beau dans le cinéma, quand il
son temps. » Tout aussi précurseur, son engagement quasi obsession- fabrique, à partir de simples êtres humains, des héros. »
GuCCI
BAlMAIN
AlEx MullINS
N: 21
t’as le look
river
E L L E .Fr
111
Wortmann Group Int. Schuhproduktionen, Detmold
tamaris.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 NOVEMBRE 2018
ELLE mag
aVEz-VOus uN
bullshit
job?
il y a dEs jOuRs Où VOus VOus
ditEs quE VOus aVEz uN BOulOt
à la cON. cE N’Est pas si gRaVE,
Mais FaitEs lE tEst !
paR Patrick Williams illustRatiON irene rinaldi
C’est la dénomination à la mode, celle que tout le
monde évoque. Celle qui nous fait rigoler et qui nous inquiète
aussi (parce qu’on se sent un peu concerné)… Dans son dernier
livre (1), l’anthropologue américain David Graeber analyse le
phénomène des « bullshit jobs », les « jobs à la con ». Par ce terme
provoc, il désigne ces boulots du tertiaire où l’on passe la plupart
de son temps à participer à des réunions, des séminaires, à faire
de la paperasserie, à élaborer des « process » ou des présentations PowerPoint, sans que cela ait une grande utilité. Autant
d’activités « quasi improductives » exercées par des armées de
salariés, cadres, employés, consultants, managers, etc. Lancée
pour la première fois par Graeber en 2013 dans un petit article
pour une revue, l’expression « bullshit jobs » a connu aussitôt un
écho phénoménal. L’article a été traduit en quinze langues, l’auteur recevant des milliers de lettres de gens qui reconnaissaient
leur emploi dans sa description. Ce professeur de la London
School of Economics n’est pas le seul à faire cette analyse. En
France, un ouvrage récent, « La Comédie (in)humaine » (Éditions
de L’Observatoire), signé Julia de Funès et Nicolas Bouzou – succès
inattendu de cette rentrée –, dresse le même constat, décrivant
une bureaucratie devenue folle. Évidemment, à ELLE, cela ne pouvait que nous interpeller (ne serions-nous pas nous-mêmes des
« bullshit jobbers » ?)… Et vous, avez-vous un bullshit job ? Voici
quelques pistes pour le savoir !
E L L E .FR
113
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VOus passEz VOtRE tEMps
RéuNiON Et papERassE
1 ENtRE
la situation. Enfer ! Votre boss a encore programmé ce matin
une réunion (la septième de la semaine) qui, une nouvelle fois, n’a
servi à rien. Puis vous avez dû remplir des colonnes de notes de
frais sur un nouveau logiciel qui est censé simplifier les choses et
qui les rend au contraire affreusement plus complexes. Enfin, vous
vous êtes attelé à des check-lists sans fin, cochant des cases sur des
formulaires pour évaluer les « projets de formation » dans votre
service. Malaise.
le diagnostic. Vous êtes au cœur du syndrome « bullshit job ».
Selon David Graeber, la bureaucratie n’a jamais été aussi importante. Ainsi, en 2016, les employés de bureau américains n’ont
consacré que 39 % de leur temps à travailler réellement en raison
des réunions, mails et autres procédures en tout genre (2). Un phénomène qui touche autant le privé que le public et qui s’expliquerait
par certaines dérives du management. Qui a dit que l’entreprise
moderne était rationnelle ?
aVEz l’iMpREssiON quE
2 VOus
VOtRE tRaVail N’Est pas tRès utilE
la situation. Hier, vous avez fini de préparer, avec d‘autres
confrères, le clou du prochain séminaire de votre boîte : ce moment
d’apothéose où, dans la salle de réception d’un palace normand,
les salariés, euphoriques, devront joyeusement s’envoyer des pelotes
de laine les uns aux autres (pour retisser du lien…). Ce qui vous semble
légèrement absurde. Pour vous réconforter, vous pensez à une collègue qui a dû écrire récemment un rapport intitulé « Comment améliorer l’engagement des principaux intervenants de la numérisation
des services de gestion ». Ça, c’est vraiment du bullshit !
le diagnostic. L’inutilité serait-elle notre destin à tous ? Avec les
progrès de la technologie, les emplois « productifs » (fabriquer,
transporter, réparer, enseigner, etc.) sont moins nombreux. Du
coup, selon David Graeber, on a créé un maximum de jobs improductifs « dans le seul but de nous garder occupés ». Ainsi, 37 % des
salariés britanniques constatent que leur « boulot n’apporte rien au
monde » (3) et 20 % des salariés français estiment « être présents
pour être présents » (4). Ce qui expliquerait la vague actuelle de
« brown-out » (perte de sens au travail) et le phénomène du « early
retirement » aux États-Unis, ces gens qui bossent comme des
malades pendant dix ans pour prendre leur retraite à 30 ans…
Mais où est passée la valeur travail ?
VOus écRiVEz EN cachEttE
3 uN
ROMaN au BuREau
la situation. Il ne faut pas se cacher la vérité. Malgré la mission
très sérieuse que vous êtes censé accomplir – « rationaliser les procédures administratives » –, vous n’avez que deux à trois heures de
travail réel à effectuer chaque jour… Aussi vous consacrez-vous en
douce au grand roman que vous rêvez d’écrire depuis l’enfance.
À moins que vous ne scrolliez sur le Net à la recherche d’une formation de céramiste ou de viticulteur bio… Mais attention à votre chef !
114
le diagnostic. Â notre époque, tout le monde rêve d’avoir « une
activité qui a du sens ». Aussi nombre d’entre nous, d’après David
Graeber, essayons d’assouvir discrètement une passion pendant
nos heures de bureau… Seulement voilà, il est extrêmement difficile
de travailler en cachette à un projet perso quand on doit en même
temps faire bonne figure devant son n + 1. C’est pourquoi, selon
l’auteur, les gens se rabattent sur les réseaux sociaux. Le succès de
Facebook et d’Instagram serait dû au désœuvrement des « bullshit
jobbers » du monde entier !
êtEs ENtOuRé dE chEFs,
4 dEVOussOus-chEFs
Et d’assistaNts du chEF
la situation. Depuis que, dans votre boîte, vous faites partie du
« management intermédiaire », vous éprouvez une drôle de sensation. Votre tâche se résume souvent à distribuer des tâches à
d’autres assistants, qui eux-mêmes les répercutent sur des employés
subalternes, lesquels de toute façon se débrouillent très bien tout
seuls et n’ont besoin de personne… Cela ressemble furieusement
à une armée mexicaine. Tout le monde est gradé, mais personne
ne connaît exactement sa fonction.
le diagnostic. David Graeber explique qu’il s’est développé,
dans l’entreprise moderne, un vrai « amour de la hiérarchie pour la
hiérarchie ». D’où une floraison de managers, assistants managers,
sous-managers et managers délégués… L’auteur parle ainsi de
l’avènement d’une « féodalité managériale ». Mais pourquoi ?
Selon notre sulfureux auteur, les personnes tout en haut de la pyramide auraient besoin – comme les seigneurs au Moyen Áge – de
toute une série d’affidés et d’inféodés pour asseoir leur pouvoir et
se sentir importantes ! Très humain comme réflexe, mais pas très
moderne ni efficace…
RâlEz sOuVENt
5 VOus
cONtRE lEs gRéVistEs
la situation. La dernière fois que les profs ont manifesté dans
la rue, vous étiez assez énervé. Et que dire des arrêts de travail
des cheminots, avant l’été ? Vous ne remettez pas en cause le
droit de se syndiquer, mais c’est quand même incroyable, tous
ces gens qui ont la sécurité de l’emploi et qui passent leur temps
à se plaindre, non ?
le diagnostic. Voici la thèse la plus explosive de David Graeber.
Selon lui, si nous râlons autant contre les grévistes de toute espèce,
ce n’est pas pour la gêne occasionnée, mais parce que nous
sommes secrètement jaloux d’eux… Car ces professions ont bien
souvent encore un sens (enseigner) ou une utilité (transporter), alors
que la nôtre véhicule de plus en plus de vide. Hantés par la vacuité
de notre fonction, et incapables d’écrire le roman évoqué au
point 3, nous serions devenus envieux du « supplément de sens » du
job des autres. On ne sait pas si c’est vrai, mais ça fait réfléchir (et
ça tombe bien, car nous avons du temps pour ça au bureau…) ! n
1. « Bullshit Jobs », de David Graeber (éd. Les Liens qui libèrent).
2. Selon un rapport américain, le State of Enterprise Work Report, en 2016.
3. Êtude réalisée par l’institut de sondages YouGov en 2015.
4. Selon un sondage de l’assureur Malakoff Médéric en 2016.
E L L E .FR
16 NOVEMBRE 2018
ELLE mag / analyse
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE x HONOR
O PÉR ATI O N S PÉ C IALE
LE CADEAU IDÉAL
Pour une femme pressée, un homme stylé, un ado geek, une foodista folle de photo
ou un hipster toujours en avance d’une tendance, le Honor 10 est parfait !
Ce mobile dopé à l’intelligence artificielle se révèle simplissime,
ultra-rapide, étonnamment performant… et bien plus encore.
TAILLÉ POUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Qui n’a jamais rêvé de réussir ses photos dès la première prise, et
de les poster à la vitesse de l’éclair sur les réseaux sociaux ? Avec
le Honor 10, terminés les clichés ratés. L’intelligence artificielle du
téléphone reconnaît les éclairages, les objets, les paysages, les
visages et même la nourriture, et ajuste aussitôt ses réglages. Lumière,
couleurs et contrastes sont optimisés, et les principaux éléments de
l’image affichent une netteté implacable. Encore plus bluffant : les
options du mode Portrait
transforment nos selfies
en photos de studio !
Et plus besoin de se
laver les mains pour les
poster : l’écran réagit
même avec des doigts
gras ou mouillés.
UN DESIGN HAUT
EN COULEURS
ON AIME
Rien de plus stressant que d’attendre que son
téléphone soit chargé, surtout quand on est pressé !
Malin, le Honor 10 regagne 50 % d’autonomie en 25
minutes seulement. Les conversations inaudibles vous
crispent ? Ce mobile futé élimine les bruits ambiants
pour isoler la voix et renforce automatiquement le
volume quand on est obligé de chuchoter. Des bonus
de zénitude drôlement bien pensés !
© LAGARDÈRE PUBLICITÉ LAB’ELLE
Le Honor 10 a déjà ses fans.
L’adorable influenceuse Gwenn,
alias Sweetie sur Instagram et
Youtube, s’est montrée emballée.
« La partie photo est folle, l’écran
est magnifique… en vrai, j’ai pris
une claque. » Comme elle, de
plus en plus de jeunes gens stylés
s’accaparent ce mobile au design
particulièrement original, séduits par sa coque iridescente, qui varie en
fonction de la lumière. En version Phantom Blue sublimé par des reflets
violets, ou Phantom Green façon pierre précieuse, ce téléphone est
le parfait compagnon de tous ceux qui n’ont pas peur d’afficher leur
personnalité. Une belle leçon de modernité.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« La vraie vie »
c’est le nouveau
« hygiÈne
de l’assassin »
« À la maison, il y avait quatre
chambres. La mienne, celle de mon
petit frère Gilles, celle de mes
parents et celle des cadavres. »
Ainsi commence « La Vraie Vie »
(L’Iconoclaste), premier roman
d’Adeline Dieudonné, véritable phénomène d’édition qui décoiffe par sa singularité décalée. Cela n’est
pas sans nous rappeler
« Hygiène de l’assassin »,
premier roman d’une certaine Amélie Nothomb.
Laquelle partage avec
Adeline le talent et la belgitude. Vive le Plat Pays !
La nouveLLe
Donne
têtes d’affiche, couples cultes,
inspirations mode… la planÈte tourne
et les cartes sont redistribuÉes.
petite
mise
à jour. par nathalie dupuis
par nathalie
dupuis
Dree Hemingway
c’est la nouvelle
stella tennant
Elle s’est rasé la tête, mais n’en est que
plus renversante. Dree Hemingway,
it girl aux multiples talents, issue d’une
lignée mythique, est de toutes les parties fashion mais aussi au générique
de « In a Relationship », le film du très
branché Sam Boyd. Tout aussi aristocratique (elle est une lointaine cousine de Lady Di !) et icône de mode
absolue, la grande Stella Tennant
nous subjugue depuis des années.
Ou le style en héritage…
116
CHristopHe
Castaner
c’est le nouveau
charles pasqua
Christophe Castaner est désormais le
premier flic de France. Un léger accent du
Sud, une fière allure, l’œil qui frise, la
chaîne en or autour du cou et l’assurance
de ceux à qui on ne la fait pas. Ce côté
Pagnol ne vous évoque rien ? Mais si,
Charles Pasqua, ancien VRP chez Ricard,
qui, de 1986 à 1988 et de 1993 à 1995,
fut ministre de l’Intérieur ! Bon… il fut aussi
une figure controversée de la politique.
On souhaite moins de casseroles à Casta.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / tendanceS
paweL pawLikowski
et maLgosia BeLa
ce sont les nouveauX
John cassavetes
et gena rowlands swann gallet/wwd/shutterstock/sipa ; mohammed mosteghanemi/kcs ;
stÉphane lemouton/Bestimage ; pascal le segretain/aFp ; laurent sola/gammarapho/gettY images ; maX B. miller/gettY images ; istock ; presse.
Le réalisateur du plus beau film de
l’année (« Cold War ») a eu la bonne
idée de tomber amoureux d’une des filles
les plus inspirantes du moment. Pawel
Pawlikowski, cinéaste polonais, digne
héritier de Skolimowski, ne quitte plus sa
compatriote, la top-modèle Malgosia
Bela. Comment ne pas penser au couple
star fusionnel Gena Rowlands et John
Cassavetes, un autre génie de l’image ?
Le CiDre
c’est la nouvelle
Bière
On l’a longtemps associé à la galette
complète, voire à la crêpe Suzette,
que l’on s’offrait lors de nos périples
sous le crachin breton. Une bonne
bolée, cela nous enchantait. Désormais, le cidre est de tous les apéros
branchés et a même supplanté notre
bière blanche préférée.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / tendanceS
BurBerrY
Le Beige
c’est le
nouveau noir
Le beige dit la bonne éducation, le charme désuet de la
bourgeoisie, l’ennui des longues soirées d’automne ?
Vous n’y êtes pas. Rendu nerveux, voire très sexy, par le
vénéneux Riccardo Tisci chez
Burberry, il cumule allure british et caution mode. On
l’adopte et on l’adapte – on a
toutes un bon vieux trench ! À
porter en ton sur ton, comme
Kendall Jenner, qui a défilé
pour la marque lors de la dernière fashion week parisienne.
Michael Jackson ne portait quasiment que ça, Jean d’Ormesson
avait une préférence pour le modèle à glands et tous les minets de
notre adolescence les avaient aux pieds. On salue donc le retour
de ces superbes pompes has been. Certes, les mocassins sont un
brin moins confortables que des sneakers à scratch mais nettement
plus stylés. Bon chic, nouveau genre.
BraDLey Cooper
c’est le nouveau sam shepard
On a toutes versé une larme devant « A Star Is Born », mais
on a surtout découvert un acteur dément. Bradley Cooper,
en rock star sur la pente descendante balançant des riffs en
jean, chemise à carreaux et camarguaises, nous a rappelé
une autre image de l’Amérique que nous avons adorée. Un
homme à l’éternelle dégaine de cow-boy, qui n’a jamais
cessé de nous faire fantasmer : Sam Shepard. Comme lui,
Bradley a « l’étoffe d’un héros ». n
victor virgile/gamma-rapho/gettY images ; John paciullo/FrenchYstYle ; peter lindBergh ; alessandro luccioni/imaXtree.com.
Le moCassin
c’est le nouveau sneaker
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Col l ec t i o n s d i s p o n i bl e s d ans nos boutiques et sur notre site
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
phénomÈnE
ces filles qui
accouchent
En lignE
Flore a dépassé son terme. Elle est « à point », dit-elle,
et plutôt impatiente d’expulser le petit être qui squatte son ventre rond.
Pour tuer le temps, elle fait défiler son flux Instagram, envahi de récits
de grossesses et d’accouchements. Ils proviennent d’influenceuses,
comme Lindsey Meehleis, mais aussi de comptes dédiés comme celui
de Carriage House Birth, un centre d’accompagnement des naissances créé par Domino Kirke à Brooklyn. Ici, le hashtag #NoFilter
n’a pas besoin d’être précisé. Les photos sont crues, frontales. Rien
n’est épargné : douleur, épisiotomie, expulsion du placenta… Sur
YouTube aussi, des blogueuses comme Channon Rose chroniquent
ce moment de vie, des premières contractions jusqu’aux difficultés de
l’allaitement. Des témoignages qui tranchent avec les images d’Épinal
120
de la maternité. Il n’empêche, à voir le nombre d’abonnés (800 000)
du compte Instagram Healthy Pregnancy, les réseaux sociaux sont
devenus le lieu d’une nouvelle parole sur l’accouchement, entre fascination et terreur. Un phénomène qui, selon le quotidien britannique
« The Guardian », augmenterait l’appréhension des femmes et la
« tokophobie » (peur panique de la grossesse et de l’accouchement)
dont souffriraient déjà 14 % d’entre elles. « Le partage peut être extrêmement cathartique pour les futures mamans, mais il peut aussi avoir
un effet démoralisant et anxiogène sur certaines, reconnaît Catriona
Jones, chercheuse à l’université anglaise de Hull et spécialiste de la
santé maternelle et reproductive. On est donc face à un dilemme :
comment répondre aux demandes des deux groupes de femmes ? »
E L L E .FR
johner/peter rutherhagen/plainpicture
SuR leS RéSeaux Sociaux, inFluenceuSeS et anonymeS
paRtagent le Récit SanS FiltRe de leuR accouchement juSqu’à
en FaiRe un maniFeSte FéminiSte. empoweRment
paR voie baSSe ou nouvelle injonction 3.0 ? paR marine revol
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE mag / enquÈTe
À trois mois de la naissance de son premier enfant,
Jeanne est angoissée mais préfère se préparer. « Mes
amies ne me racontent pas tout, elles lissent le sujet, regrette-t-elle.
Elles sont capables de me parler de la douleur, de la réaction du
père, éventuellement de l’épisiotomie, mais ça s’arrête là. » Quant
au corps médical, il botte souvent en touche. « La sage-femme qui
me suit est très ancrée dans le présent, elle me répond : ”On verra au
prochain cours.” Entre-temps, je dois me débrouiller… » Jeanne n’est
pas la seule à se poser des questions. Ce sont les interrogations des
femmes autour d’elle qui ont poussé Clémentine Galey à créer le
podcast Bliss Stories (bliss-stories.fr), au printemps dernier. « J’avais
l’impression qu’elles vivaient au fin fond de la jungle, dans une tribu
reculée, qu’elles n’avaient pas accès à des réponses qui me semblaient basiques parce que j’avais déjà accouché », raconte-t-elle.
Entre naissances express, césariennes d’urgence et violences gynécologiques, Bliss Stories donne à entendre toutes les voix de l’accouchement, fragiles, décomplexées, vulnérables ou révoltées. Une
façon de libérer la parole sur une réalité historiquement taboue.
Birth Project, créé par Katie Vigos, une infirmière américaine qui, en
plus de célébrer la naissance, veut lutter contre sa stigmatisation*.
« L’image du corps féminin en train d’accoucher – le sang, les poils
pubiens, le bébé sortant du vagin – semble choquer, a-t-elle déclaré
en mars dans ”The Guardian”. Cela tient au conditionnement social
selon lequel le corps féminin n’est désirable que dans un certain état,
que le vagin n’est acceptable que propre, serré et sans poils. On
envoie aux femmes le message que leur pouvoir de donner la vie est
obscène. » Un mouvement qui fait des émules. Alix Petit, la créatrice
du label branché Heimstone, alimente sur le site de la marque la
rubrique « Empower Women Through Creativity », consacrée, entre
autres, aux témoignages de ses amies et à son cheminement vers
l’accouchement naturel. C’est souvent le cas dans le sillage du
« Empower Birth » : on glorifie la mère guerrière, nourricière, accouchant en pleine puissance et ne suivant que son instinct.
Jeanne, qui a choisi d’accoucher sous péridurale, se
sent un peu loin de tout ça : « J’admire celles qui font ce choix,
qui se sentent capables d’être aussi connectées à leur corps, moi je
« Autrefois, l’accouchement n’était exposé que dans les pense juste que je n’ai pas envie de douiller. C’est peut-être égoïste
livres de médecine, cela devait rester du domaine des spécia- mais c’est ainsi. » Des mots qui traduisent un malaise très palpable chez
listes, explique Marie-France Morel, historienne et
les femmes que nous avons rencontrées. Car, en
présidente de la Société d’histoire de la naissance.
2018, il ne faut plus seulement accoucher, il faut
On considérait que ce n’était pas joli à voir et que ça
« bien accoucher ». Alors qu’elle nous montre les
faisait peur. » Un paradigme toujours d’actualité selon
images de la naissance « idyllique et à domicile »
cette capacité du dernier bébé de Courtney Adamo, une influenMarie-Hélène Lahaye, militante féministe, auteure du
blog Marie accouche là et du livre « Accouchement.
ceuse australienne, Flore confesse qu’elle se sent
à témoigneR
Les femmes méritent mieux » (éd. Michalon) : « Un
« presque con d’accoucher à l’hôpital avec une
autRement,
vrai accouchement, ça n’existe ni dans la littérature
bonne vieille péridurale ». « Même si les réseaux
c’eSt une
ni au cinéma. C’est toujours une séquence dramasociaux nous incitent à choisir la méthode qui nous
tique ou comique, avec une femme allongée sur le
convient, il y a quand même une échelle des
Façon pouR
dos qui pousse. » Un flou artistique qui remonterait,
valeurs, confie-t-elle. Je lis souvent des récits de
leS FemmeS de femmes qui expliquent que, sans péridurale, le
par ailleurs, à la médicalisation de l’accouchement.
Sexisme, brutalités, actes non consentis… beaucoup
corps fait vraiment tout le travail, que c’est sensaRepRendRe
de femmes ont aujourd’hui le sentiment qu’on leur a
Comme s’il suffisait de quelques postures
le pouvoiR SuR tionnel.
« volé » ce moment particulier. Pour Marie-Hélène
de yoga et d’un mental d’acier pour accoucher
leuR coRpS.
Lahaye, l’enjeu sur les réseaux sociaux est avant tout
naturellement. » Élise, enceinte de son premier
de leur permettre de se réapproprier la naissance
enfant, parle d’une course à la performance : « Le
de leur enfant : « Elles racontent souvent leur accouvocabulaire employé est hyper sportif, on présente
chement du point de vue des médecins – ”Lorsque
l’accouchement naturel comme un “challenge”,
m a R i e - h é l è n e l a h ay e ,
au t eu R e d u b lo g
je suis arrivée à la clinique, j’étais dilatée à 3, puis à
un ”marathon”, c’est un peu à qui aura le mieux géré
maRie acco u che l à .
5, puis il était 11 heures et on m’a mis un monitoring.”
la douleur. » Et Marie-France Morel de rappeler
Cette capacité à témoigner autrement, c’est une
qu’entre les années 1950 et 1960 le personnel
façon de reprendre le pouvoir sur leur corps et de contrecarrer le médical notait les femmes selon qu’elles avaient réussi ou non à indodiscours médical dominant. »
loriser leur accouchement. Une surenchère que constate aussi Clémentine Galey : « Une notion de réussite a émergé avec le retour à l’accoupourtant, les récits autour de l’accouchement ne sont chement naturel. On est dans la mouvance ”je suis healthy, donc je vais
pas si nouveaux. « Dès les débuts de l’accouchement sans dou- accoucher physiologiquement”. Cela devient un défi personnel. »
leur – une méthode venue d’URSS – à la maternité parisienne des Quoi qu’il en soit, la priorité de Flore (en salle de travail à l’heure où
Bluets en 1952, on pouvait lire des témoignages dans la presse com- nous bouclons) est d’accoucher sans souffrance et sans complicamuniste comme “La Revue des travailleuses” », reprend Marie-France tions d’un bébé en bonne santé. « Pour le concours d’utérus, on verra
Morel. Une libération de la parole qui s’est vite essoufflée. « La vague plus tard », plaisante-t-elle. Jeanne, elle, préférerait qu’on la prépare
féministe des années 1970 s’est désintéressée de la question, pour- à l’après : les lochies, les contractions de l’allaitement, le baby-blues.
suit l’historienne. Celles, rares, qui voulaient glorifier l’événement Et met le doigt sur le dernier tabou à lever : le post-partum. n
étaient mal vues, la priorité était l’égalité. On assiste actuellement à * Grâce à la pétition qu’elle a lancée fin 2017 sur change.org,
un retournement. » Comme l’illustre le compte Instagram Empowered Instagram et Facebook n’assimilent plus ces images à de la pornographie.
E L L E .FR
121
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
!
w
o
h
s
u
a
n
e
i
B
E S uR
m
m
O
’H
d
ANTEAu
IvER,
m
H
,
T
E
E
T
S
C
E
v
…
R
IE
CAPE Su
uR HOOd
S
S
u
S
S
E
d
R
mISES
A
R
P
E
,
P
T
N
N
O
S
O
u
S
bLO
SITIONS
O
P
R
E
P
u
S
S
TRE STyLE.
O
N
TOuTES LE
E
d
N
NER LE TOON ANNE-MARIE BROUILLET
N
O
d
R
u
O
P
RÉALISATI
H ENDEL
PHE SAM
RE Y
PHOTOGRA
A HEMPH
IN PHILLIP
mANNEqu
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, SONIA RYKIEL.
Col roulé, ERIC BOMPARD.
Jean, A.P.C. Sac, COACH 1941.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, GERARD DAREL.
Parka, NIKE. Chemise,
FIGARET PARIS. Pantalon,
DIESEL. Sac « Glasses Case »,
LOUIS VUITTON. Mocassins,
VICTORIA BECKHAM.
SAM HENDEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Blouson, robe, bracelets
et bague, GUCCI.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, PABLO.
Blouson, LOUIS
VUITTON. Robe,
VALENTINO.
Baskets, MAISON
MARGIELA.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Doudoune, CHANEL.
Combinaison
et ceinture,
SAM HENDEL
ALEXANDER WANG.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cape, YVES SALOMON.
Parka à capuche,
MKT STUDIO. Veste
courte, THE KOOPLES.
Col roulé, HERMÈS.
Pantalon, CARHARTT.
Manchette « Seventies »,
DINH VAN. Bagues,
MAD LORDS. Baskets,
STELLA McCARTNEY.
SAM HENDEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Duffle-coat, BOTTEGA VENETA.
Col roulé, jupe ceinturée
et collier-plastron, PROENZA
SCHOULER.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Porté sur les épaules,
manteau, Y’S. Manteau
ceinturé, robe et bonnet,
GIVENCHY. Bague
« Serpenti Viper »,
BULGARI. Mocassins,
MIU MIU.
SAM HENDEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Trench, SALVATORE FERRAGAMO.
Blazer, LEMAIRE. Pull, AMBUSH.
Jean, MES DEMOISELLES… PARIS.
Boucle d’oreille, BALENCIAGA.
Pochette « Diorquake Dior Oblique »,
DIOR. Sandales, SIES MARJAN.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Caban sans manches,
PAUL & JOE.
Blazer à double col,
KOLOR. Jupe, MAJE.
Ceinture personnelle.
Mocassins, MINELLI.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAM HENDEL
Manteau, MARNI. Veste,
LEVI’S. Pull à capuche,
ZAPA. Pantalon, BA&SH.
Solaires, RAY-BAN. Sac
« GV3 », GIVENCHY.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cape, FORTE-FORTE.
Parka, ZAPA. Pantalon,
MAX MARA. Ceinture,
THE KOOPLES.
Cuissardes, EMPORIO
ARMANI.
SAM HENDEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Trench, MICHAEL KORS
COLLECTION. Blouson,
SPORTMAX. Veste et, portée sur
l’épaule, écharpe, ACNE
STUDIOS. Pull, BENETTON. Jean,
GOLDEN GOOSE DELUXE
BRAND. Sac « Arli », GUCCI.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, LORO PIANA.
Blouse à col montant,
DRIES VAN NOTEN.
Combinaison, MKT
STUDIO. Manchette,
DAVID YURMAN.
SAM HENDEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Deux trenchs,
BURBERRY. Col roulé,
jupe et tennis, ACNE
STUDIOS. Ceinture,
LAURENCE BRAS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, imper,
capuche et bottines,
CALVIN KLEIN
205W39NYC.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Veste, SANDRO.
Combinaison,
SAM HENDEL
THE KOOPLES.
Col roulé, KUJTEN.
Solaires, RAY-BAN.
Porté comme une
ceinture, sac « Pocket
Nano », GIVENCHY.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, COACH 1941.
Sweat, CELIO. Jean, A.P.C.
Boucle d’oreille, BALENCIAGA.
Sac « Diordirection », DIOR.
Boots, EMPORIO ARMANI.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAM HENDEL
Manteau, ceinture et
cuissardes, BALENCIAGA.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Veste, SANTONI
EDITED BY MARCO
ZANINI. Trench,
UN JOUR AILLEURS.
Col roulé
à empiècement,
SANDRO. Jupe,
PAUL & JOE.
Boucles d’oreilles
et sac « Market
Shopper »,
BALENCIAGA.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manteau, GIORGIO ARMANI.
Chemise, THE KOOPLES.
Pull et pantalon, HERMÈS.
Solaires, RAY-BAN.
Sac « Hobo », HOGAN.
Creepers, ADIEU PARIS.
SAM HENDEL
Phillipa Hemphrey est
représentée par l’agence Oui.
ASSISTANTE STYLISME
Lucie Taillandier.
MAQUILLAGE
Tatsu.
COIFFURE
Greg Everingham.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE beauté
beauty talk
aVeC emily
rAtAjkowski
PResque 20 millions de PeRsonnes scRutent ses looks
suR son comPte instagRam chaque jouR. la mannequin
et actRice améRicaine, égéRie du PaRFum PuRe Xs
de Paco Rabanne, nous livRe sa leçon de beauté.
PaR Jeanne Deroo
ELLE. Vous considérez-vous comme une beautysta ?
EmiLy Ratajkowski. Oh oui ! J’aime autant le maquillage que les
soins. Je dévalise les multimarques de beauté. En voyage, je n’emporte qu’une dizaine d’essentiels. Je garde à la maison les produits
« fun » comme, par exemple, les ombres à paupières de couleur.
ELLE. Quels gestes beauté maîtrisez-vous comme une pro ?
E.R. Je me maquille et me coiffe très souvent seule… même lors de
mes passages sur les tapis rouges ! J’ai beaucoup appris avec les
pros. Je discipline ma ligne de sourcils avec de la laque pour cheveux et une petite brosse. Comme j’évite de m’exposer au soleil,
j’ai besoin de tricher avec de la terre de soleil. Pour le teint, j’utilise
144
donc toujours une poudre bronzante, de l’highlighter et, pour le fini
dewy [comprendre effet humide, ndlr], une touche de baume à
lèvres sur le saillant des pommettes. Pour ce qui est de la technique,
je travaille les textures au doigt, cela permet de mieux fondre les
matières sur la peau.
ELLE. y a-t-il des coiffeurs ou des maquilleurs qui vous inspirent ?
E.R. Pour les cheveux : Guido Palau et Jen Atkin, et mes make-up
artists préférés sont Hung Vanngo et Mary Phillips, je travaille beaucoup avec eux. J’ai aussi eu la chance de passer entre les mains de
Pat McGrath et Charlotte Tilbury. Je suis fan de leurs lignes de
maquillage, elles ont des produits très spécifiques et faciles à utiliser.
ELLE. Comment choisissez-vous vos looks « tapis rouge » ?
E.R. Je regarde Pinterest, Instagram, et aussi des images anciennes.
J’aime m’amuser avec le maquillage et le coiffage. Je suis une habituée des perruques ! Comme je n’ai jamais osé faire de coloration et
que je me contente de couper les pointes à chaque rendez-vous chez
le coiffeur, j’ai trouvé cette parade. J’ai, par exemple, une perruque
avec une frange et une autre avec un carré court.
E L L E .FR
zelig shaul/ace pictures/kcs.
Avec ses grands yeux de chat, ses moues à la Betty Boop et
son décolleté parfait, on comprend illico pourquoi elle rend dingue
la gent masculine. La bombe de 27 ans se révèle aussi être carrément
pointue quand il s’agit de discuter fards, poudres et sèche-cheveux.
Au moment de cette interview, comme c’est souvent le cas lors de ses
sorties officielles, la belle brune s’est maquillée et coiffée toute seule.
Rencontre sur canapé…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Un look nUde
« J’ai tout fait seule ! J’ai la
chance d’avoir les cheveux
raides, donc faciles à coiffer. Je
maîtrise ce brushing souple
avec un peu de volume en
racines. Pour le fini “sun kissed”,
j’applique une poudre bronzante sur l’arête du nez et une
touche de blush rosé sur les
pommettes. Le reste est simple :
du mascara sur les cils après les
avoir recourbés et un rouge à
lèvres brillant ton sur ton. »
pour le gala du met,
en 2017.
Un liner lagon
« Pour cette soirée, j’ai assorti ma robe à paillettes turquoise et or à
mon maquillage. Au départ, j’étais assez sceptique d’avoir du bleu
aux yeux. Mais mon maquilleur m’a convaincue avec un trait de liner
en virgule plutôt qu’une ombre à paupières. Au ras des cils du bas,
j’ai ajouté une touche de doré pour apporter de la lumière. »
EMILY ratajkowskI
coMMEntE ses looks…
au défilé miu miu
été 2018.
Une frange
longUe
« J’adore por ter la
frange, mais celle-ci est
fausse ! Je n’ai jamais
sauté le pas car cela
demande de l’entretien.
Il faut la recouper souvent et la discipliner tous
les matins. »
16 novembre 2018
Au défilé Michael Kors
hiver 2017-2018.
Lors du défilé
Jacquemus été 2018.
Une boUche qUi claqUe
« C’est très rare que je porte un rouge à
lèvres coquelicot, c’est une teinte qui a
tendance à me faire peur, mais, ce jourlà, ma maquilleuse avait réussi à me
persuader, et j’adore le résultat. J’ai
laissé mes cheveux ondulés naturels. »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
au festival de
cannes 2017.
À new york,
fin 2017.
Une allUre 60s
« J’avais envie de monter les marches, façon Sophia Loren
époque Riviera. Le résultat : un trait de liner noir en forme
de virgule – c’est ce qui me va le mieux –, un teint doré et
une bouche travaillée avec un rouge à lèvres mat, un ton
plus foncé que la couleur naturelle de mes lèvres. »
Un coUp De blUff
« Je me suis inspirée des stars des
90s comme Penélope Cruz ou
Salma Hayek. En plus d’un teint
doré, j’ai demandé à mon maquilleur de me faire un smoky eyes,
j’aime bien ça. Pour agrandir le
regard, il ne faut jamais oublier le
trait de crayon noir dans la ligne
d’eau. Ce carré plongeant est
évidemment une perruque ! »
À los angeles,
fin 2016.
aurore marechal, upi, dennis van tine, pacific coast news, laurent zabulon,
naner berzane, john nacion, julien reynaud/aps medias/abaca.
Une natte
romantiqUe
« Ici, j’ai opté pour un
total-look sage : un
maquillage nude, une
nat te lâche et un
r u b an … L es n oi rs
habillent tout de suite
une coiffure. »
lors du défilé
valentino hiver
2017-2018.
Un Décoiffé easy
« Là aussi, j’ai géré seule mon maquillage et ma coiffure. C’est mon
“go to look”, basique et facile à faire. Une queue-de-cheval bombée
sur le sommet de la tête avec des mèches qui dégringolent autour du
visage. Pour le make-up, je mets beaucoup de blush, sinon, j’ai l’impression d’être un zombie, je dessine un trait de liner brun au ras des
cils du haut et je brosse bien les sourcils. » n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ABONNEZ-VOUS À
6 MOIS
26 numéros (59,80 €*)
+
LE PLAID coloris au choix
EXTRA
MOELLEUX
(30 €)
Pour vous,
LE PLAID
EXTRA-MOELLEUX
35
€
Ce plaid extra-moelleux
vous réchauffera cet hiver
et vous enveloppera
de douceur.
SEULEMENT
au lieu de 89,80€
Plaid fourrure 130 x 170 cm
en microfibre
Coloris au choix gris ou blanc
PLUS SIMPLE, PLUS RAPIDE, ABONNEZ-VOUS AUSSI SUR INTERNET : www.plaid2.elleabo.com
Bulletin d’abonnement
Oui,
à renvoyer sous enveloppe non affranchie à ELLE : Libre réponse 80168 - 59789 LILLE cedex 9
Mme Nom :
je désire m’abonner à ELLE et recevoir
Mlle
les 26 prochains numéros + le plaid extra moelleux
Mr
Prénom :
au prix de 35€ seulement au lieu de 89,80€*,
soit 54,80€ d’économie.
N°/Voie :
Je choisis le coloris de mon plaid : 1 ❑ gris
Cplt adresse :
2 ❑ blanc
Je règle par :
Chèque bancaire ou postal à l’ordre de ELLE
Ville :
Je laisse mon email pour recevoir toutes les informations liées à mon cadeau.
N°
Expire fin: M M
Code postal :
Email :
A
A
Date et signature obligatoires
*Prix de vente en kiosque. Elle est édité par HFA. Offre valable 2
mois, réservée aux nouveaux abonnés de France Métropolitaine.
Après enregistrement du règlement, réception du 1er numéro
sous 4 semaines maximum et sous 4 à 6 semaines le plaid par pli séparé. L’envoi de votre bulletin vaut prise de connaissance et acceptation des CGV, accessibles sur www.jemabonne.
fr. Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de ELLE au prix de 2,30 € et le plaid au prix de 30 €. Abonnement résiliable à tout moment (remboursement des numéros non
reçus). En cas de litige, vous pouvez saisir le médiateur de la consommation (MEDICYS, 73 Bld de Clichy, 75009 Paris ou formulaire sur www.medicys.fr). Vous disposez d’un droit
de rétractation pendant 14 jours après réception du 1er numéro, sauf offre 100% numérique (cf. formulaire de rétractation à adresser sur www.jemabonne.fr). Retour des numéros
déjà reçus à vos frais. Ces données sont destinées à HFA et à ses prestataires techniques afin de gérer votre abonnement, et, si vous y consentez, à ses partenaires commerciaux, à des
fins de prospection. Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la limitation et portabilité de vos données, ainsi qu’au sort de celles-ci après
la mort à l’adresse suivante : HFA-149, rue Anatole France-92534 Levallois Cedex – 01 75 33 70 35 ou par email abonnementselle@cba.fr. Voir notre Charte données personnelles
(www.jemabonne.fr). Hachette FILIPACCHI ASSOCIES -RCS Nanterre B324 286 319-TVA FR 88 324 286 319.
Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de ELLE.
Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de ELLE.
N° Tél.
HFM LLFY7
ELLE - Service Abonnement
CS 50002
59718 Lille cedex 09
NOUS CONTACTER
01 75 33 70 35 - Lundi au
vendredi de 8h30 à 19h - Samedi
de 9h à 13h - Prix d’un appel local
abonnementselle@cba.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE bEAUTÉ
La cosmÉto
sans
eau
2
3
1
photo Arno CAuChois. (Mini-CACtus LuCGAiGnArd.CoM.)
4
shampooings soLides,
gommages en poudre…
nos produits sont de pLus
en pLus FormuLÉs sans
eau. iLs seraient ainsi pLus
ÉcoLos et pLus respectueux
de La peau. Le point.
par Valentine Pétry
rÉaLisation Julie Chanut-BomBard
E L L E .Fr
1. Détoxifiant. Masque
en stick régénérant,
La rosée, 75 ml, 14,90 €.
2. Beurre de cacao
et lavande. Baume
nettoyant solide, sleepy
Face, Lush, 15 g, 5,95 €.
3. Made in Vendée.
shampooing solide
au pin sylvestre,
Lamazuna, 55 g, 9,90 €.
4. Engagé. Bar
soap, stop the Water
While using Me ! sur
ecco-verde.fr, 125 g, 13 €.
si la plupart des produits de maquillage contiennent
peu d’eau, les crèmes de soin, sérums, shampooings et bains
moussants sont formulés, en revanche, avec une grande quantité de
liquide (souvent 70 % d’eau). Cela pourrait changer à la faveur d’une
prise de conscience générale. Ainsi, en Chine, de plus en plus de
consommateurs déclarent se soucier de la pollution des nappes
phréatiques. En France, 28 % des 16-24 ans recherchaient déjà en
2016 des produits « waterless », selon une étude de l’agence Mintel.
On peut lire dans cette prospective que l’eau sera considérée
comme un « luxe » dans les cosmétiques à brève échéance, dès
2025. Certains laboratoires commencent donc à réduire sa quantité
dans leurs produits, comme Amore Pacific, en Corée du Sud, qui a,
par ailleurs, lancé cette année un programme pour recycler
149
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
d’hui, la moitié de nos cosmétiques ne sont plus emballés, poursuit
Daniel Campbell, et c’est en réduisant la quantité d’eau que nous
sommes parvenus à ce résultat. Nous avons déjà une boutique sans
aucun packaging à Milan. À long terme, nous souhaitons proposer
une alternative sans emballage pour toutes les catégories de produits. » Amarjit Sahota, fondateur d’Ecovia Intelligence, une agence
d’études sur les problématiques green, complète : « Une barre de
shampooing dure beaucoup plus longtemps qu’une bouteille et per« Les produits secs présentent plusieurs avantages, explique Daniel met de réduire son impact carbone : gâce à ce conditionnement, on
peut en transporter plus dans un camion,
Campbell, chargé du développement des
par exemple. En revanche, il est difficile de
cosmétiques chez Lush. En termes de formuMOdE d’EMplOi
mesurer la quantité d’eau économisée en
lation d’abord : les bactéries et les microle pain de shampooing
amont, lors de la création du produit.
organismes dangereux pour la santé ont
Frottez-le entre vos mains mouillées
Même l’industrie alimentaire a du mal à
besoin d’eau pour survivre. Dans les propendant quelques secondes,
évaluer quels sont les besoins pour cultiver
duits traditionnels, on utilise des conservapuis massez le cuir chevelu.
un simple végétal, puisque l’arrosage
teurs pour limiter leur prolifération. Lorsl’exfoliant en poudre
varie d’une région à l’autre. Pour un cosméqu’on réduit la quantité d’eau, on diminue
Mélangez la poudre à de l’eau,
tique, c’est encore plus difficile car un soin
mécaniquement le risque de contaminaminérale ou thermale de préférence,
contient en général plusieurs extraits de
tion. Du coup, nous formulons tous nos proou bien à une huile végétale
végétaux. Mais l’avantage des formules
duits secs sans aucun conservateur synthési vous souhaitez nourrir votre peau.
sèches, c’est qu’elles nous interpellent sur
tique. Ces soins sont, de facto, plus doux
Moins vous mettez de liquide,
notre comportement. Comment réduire la
pour la peau, car les conservateurs perplus l’exfoliation est intense.
quantité d’eau que nous consommons
turbent la flore bactérienne présente en
le baume ou l’huile
sous la douche ? Pour le moment, on n’a
surface. » Ils sont aussi moins nocifs pour
pour le visage
pas réussi à résoudre complètement cette
l’environnement : des études montrent
Chauffez-en une petite quantité
problèmatique, et les produits secs – qu’il
qu’on trouve des traces de ces actifs cosméavec les doigts ou appliquez
faut apprendre à utiliser – ne sont pas, il est
tiques dans les nappes phréatiques, d’où
le produit directement sur le visage
vrai, l’unique solution. Il n’en reste pas
un impact sur l’ensemble de l’écosystème.
pour qu’il fonde sur la peau.
moins que, au niveau planétaire, ils ont un
Bon à savoir : si vous achetez un produit
la poudre de douche
fort potentiel : lorsque le Brésil a connu des
contenant de l’eau et dont la date de
Faites-la mousser au creux
restrictions d’eau, les salons de coiffure du
péremption est lointaine, il contient sûrede votre main ou appliquez-la
pays ont utilisé des shampooings secs,
ment beaucoup de conservateurs…
directement sur peau mouillée.
sans rinçage, à la place de leur version
les masques en stick
traditionnelle. Ces cosmétiques avec peu
Passez le stick sur la zone souhaitée
de packaging font désormais partie d’un
ou en couche égale sur tout le
mouvement global. Il y a dix ans, l’industrie
visage. S’il s’agit d’argile, humidifiez
L’autre bénéfice, c’est qu’il est beaucoup
tentait de rendre les formules plus green.
la peau, laissez agir et rincez.
plus facile de créer des produits sans
Aujourd’hui, elle réfléchit aussi à leur
packaging lorsqu’ils sont secs. « Aujourimpact sur l’environnement. » n
l’eau de pluie. L’alternative pour économiser cette ressource
précieuse ? Mettre au point des formules sèches ou solides. Ces
dernières représentent aujourd’hui 41 % des ventes mondiales de
Lush. En juillet, la marque britannique a vendu trois barres de shampooing sans eau pour une bouteille (contre deux barres pour un
flacon en 2017). Bref, le marché frémit. Et c’est une bonne nouvelle.
16 novembre 2018
ELLE bEAUTÉ
Fini Les conservateurs
de moins en moins
d’embaLLages
nOTRE shOpping
4
6
1
3
5
7
8
1 . Adoucissant. shampooing solide hydratant Cheveux & Corps à l’Aloe Vera, Christophe robin, 100 g, 16 €. 2. Pour les mains. savon à saupoudrer
Moussaillon, indemne, 50 g, 9 €. 3. Effet éclaircissant. shampooing solide Camomille-Curcuma, Les savons de Joya, 75 g, 7,10 €. 4. Parfum
boisé. poudre de douche au warana et au palo santo, Guayapi, 50 g, 31,40 €. 5. Échinacée anti-oxydante. poudre Exfoliante douce new day,
Farmacy, 100 g, 25 €. 6. Usage fréquent. Vegan stick shampoo sweet, Cut By Fred, 70 g, 20 €. 7. Cranberry et hibiscus pro-éclat. poudre
Exfoliante douceur Visage, nüssa, 30 ml, 34 €. 8. Coquille d’huître reminéralisante. shampoing Minéral Volumisant, rodolphe & Co., 50 g, 28 €. 150
Arno CAuChois
2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE SHOPPING BEAUTÉ EN LIGNE*
* à pet its prix
www.origines-parfums.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE vie privée / spécial noël
c’est
cadeau!
3
2
4
5
6
7
gastRo, dÉco, beautÉ… Petits PlaisiRs
ou Folles meRveilles, sous le saPin, il y en auRa
PouR tous les goûts et tous les budgets.
PaR Mireille AssénAt et ChArlotte huguet avec élisAbeth Akessoul,
JeAnne Deroo et Aurélie gAillArD PhotogRaPhe roMAin riCArD
152
E L L E .FR
AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « Brighton » et « heAt », little greene.)
1
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10
9
8
11
12
13
17
14
15
16
Petites PéPites À MOiNs de 50 €
1. Boîte de chocolats « champs-Élysées Édition or », Lindt, 182 g, 6,89 €. lindt.fr 2. Vase « templo White » en papier, OctaevO chez FLeux’,
19,50 €. fleux.com 3. Bouteille de champagne Veuve clicquot Brut carte Jaune et coffret « gouache », qui permet de maintenir la bouteille au frais
jusqu’à deux heures, veuve cLicquOt, 45 €. veuveclicquot.com 4. Paire de chaussettes « tête multico » en coton, BOnne MaisOn, 19 €.
bonnemaison.fr 5. sac façon cuir, BijOu Brigitte, 49,95 €. bijou-brigitte.com 6. crème de douche pour le corps twilly d’hermès, herMès,
200 ml, 46 €. hermes.com 7. coffret porte-savon et savon jasmin, FragOnard pour l’association caritative elisecare, 25 €. fragonard.com
8. cuillère sculptée en bois, MaisOn ÉMiLienne, 25 €. maison-emilienne.com 9. mug en céramique, Made, 29 €. made.com 10. livre « traverser »,
de raymond depardon, Éd. xavier BarraL chez artazart, 39 €. artazart.com 11. Plateau avec deux tasses « modjo », en matière recyclée,
haBitat, 25 €. habitat.fr 12. Boucles d’oreilles bi-matière, h&M, 9,99 €. www2.hm.com 13. Vase « självständig » en grès, ikea, 9,99 €. ikea.com
14. Broche « roméo gold » en métal, hipaneMa, 45 €. hipanema.com 15. stylo parfumant « Aura mugler », MugLer, 29 €. mugler.fr 16. théière
« osaka » en grès mat, Made, 22 €. made.com 17. Palette de poudres illuminatrices, high Voltage, nars, 45 €. narscosmetics.fr
153
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / spécial noël
JOLIes eNVIes
De 50 À 100 €
1
3
4
5
7
6
8
9
11
10
1. trousse de toilette « Ampli », LipauLt x jean pauL gauLtier, 69 €. lipault.fr 2. Vase « Ania » en céramique, FerM Living, 79 €. fermliving.com
3. Assiette « combattante » en terre blanche émaillée, Faïencerie geOrges, 69 €. faienceriegeorges.com 4. Palette de maquillage « gold
Attraction edition », Yves saint Laurent, 54 €. yslbeauty.fr 5. diffuseur en papier rechargeable « une Forêt d’or », gOutaL, 100 ml, 60 €.
goutalparis.com 6. Bottines en suédine, taMaris, 79,95 €. tamaris.com 7. savon liquide pour les mains « Jasmin des Anges », christian diOr,
350 ml, 50 €. dior.com 8. Bougie « gizeh » collection trésor d’Égypte, cire trudOn, 75 €. trudon.com 9. couverts à salade « Buto » en céramique,
sOcietY LiMOnta chez archiprOducts, 70 €. archiproducts.com 10. Bougie « orient », sisLeY, 61 €. sisley-paris.com 11. Porte-monnaie sans
couture en cuir métallisé, Le tanneur, 80 €. letanneur.com
154
E L L E .FR
Photo romAin ricArd. AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « mister dAVid » et « trAcery ii », little greene.)
2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12
13
14
15
16
17
18
19
20
JOLIES ENVIES DE 50 À 100 €
12. À gauche, montre « purepurple » en plastique et silicone, Swatch, 60 €. shop.swatch.com. À droite, montre « Nina » en maille milanaise et métal,
LouiS Pion, 79 €. louispion.fr 13. Coussin « Bonheur », brodé à la main par les femmes de l’association CsAo, sur l’île de Gorée, cSao, 89 €.
csao.fr 14. sandales à talon en velours, ligne Fêtes, éram, 59 €. eram.fr. sac en coton mélangé, mineLLi, 59 €. minelli.fr 15. Coffret Noël
« Calendrier de l’Avent », avec 25 produits de beauté miniatures, Lancôme, 99 €. lancome.fr 16. Bouilloire électrique « plissé » et son socle
indépendant, design Michele De lucchi, aLeSSi Sur made in deSign, 89 €. madeindesign.com 17. livre « Mirazur », l’univers et la cuisine du
restaurant Mirazur, à Menton, de Mauro Colagreco, ducaSSe édition, 59 €. ducasse-paris.com 18. Faitout « escal » en aluminium et couvercle
en verre, aLinea, 74 €. alinea.com 19. Champagne Cuvée Rosé, robe Constellation en résille de métal, édition limitée, Laurent-Perrier, 80 €.
laurent-perrier.com 20. plateau de cuisson en pierre de sel rose de l’himalaya, eLectroLux, 99,90 €. shop.electrolux.fr
156
E L L E .Fr
photos RoMAIN RICARD. AssIstANtes MoDe ChARlotte BloNDelle et MANoN JuRek. (peINtuRe, « MIsteR DAvID » et « tRACeRy II », lIttle GReeNe.)
16 novembre 2018
ELLE vie privée / spécial noël
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Boutique 152 Boulevard Saint Germain 75006 Paris
www.estheme.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / spécial noël
DÉsIRs aRDeNts
De 100 À 200 €
2
3
4
7
8
6
5
9
10
11
1. Bottes à talon en cuir, textO, 149 €. texto-chaussures.com 2. cabas en toile, au printeMps paris, 129 €. printemps.com 3. Bandana « Buenos
Aires » en laine mérinos organique, aMÉdÉe 1851, 110 €. amedee1851.com 4. Vase en verre « Parrot », nude à la boutique du musée des Arts
décoratifs 107rivoli, 185 €. boutique.madparis.fr 5. Bottines en tissu, essentieL antwerp, 195 €. essentiel-antwerp.com 6. tasse « Bague » en
céramique, serena carOne x astier de viLLatte, 165 €. astierdevillatte.com 7. eau de toilette n°5 l’eau, chaneL, 100 ml, 150 €. chanel.com
8. champagne comtes de champagne Blanc de Blancs, millésimé 2007, taittinger, 140 €. taittinger.com 9. montre en acier inoxydable, eLixa,
109 €. elixa.net 10. Poudre lumière universelle ladies in All climates, guerLain, 160 €. guerlain.com 11. coffret de deux bouchons en cristal
« tip-top Bouchon », Baccarat, 195 €. baccarat.fr
158
E L L E .FR
Photo romAin ricArd. AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « stone-mid-cool » et « Air Force Blue », little greene.)
1
PHOTO RETOUCHÉE - CRÉDIT PHOTO : © PAUL ROUSTEAU -- COLLECTION DOUCE PRAIRIE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
5 RUE DU BOURG L’ABBÉ 75003 — 30 RUE DE SÉVIGNÉ 75004
61 RUE BONAPARTE 75006 — 20 RUE BOISSY D’ANGLAS 75008
105 AV. VICTOR HUGO 75016 — 91 RUE DES MARTYRS 75018 — GRANDS MAGASINS
LESNEREIDES.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12
13
14
15
16
17
18
19
20
désiRs aRdeNts de 100 À 200 €
12. Bonnet en cachemire et pompon en fourrure, esthèMe cacheMire, 119 €. estheme.com 13. Pendentifs « lettre » en or jaune et diamant,
guÉrin jOaiLLerie, 195 € la lettre. guerin.com 14. lampe de table « Binic » en ABs et polycarbonate, design ionna Vautrin, FOscarini, 144 €.
foscarini.com 15. Jonc « couronne de blé » en argent doré à l’or fin et oxyde de zirconium, pandOra, 199 €. pandora.net. Bague « march Fox »
en métal et cristaux, swarOvski, 129 €. swarovski.com 16. en haut, solaires en acétate, pauL & jOe eYewear, à partir de 185 €. en magasin
d’optique. Au centre, solaires en acétate, sensee, 119 €. sensee.com. en bas, solaires en acétate et métal, karL LagerFeLd en excLusivitÉ
chez Optic 2000, 175 €. optic2000.com 17. le coffret de noël mini-imprimante « hP sprocket », avec album et papier photo, hp, 129 €.
store.hp.com 18. Boots « kick range » en velours, kickers, 179 €. kickers.com 19. eau de toilette classique, jean pauL gauLtier, 100 ml, 114 €.
en parfumerie. 20. machine à café « Vertuo Plus », nespressO, 199 €. nespresso.com
160
E L L E .FR
Photos romAin ricArd. AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « stone-mid-cool » et « Air Force Blue », little greene.)
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / spécial noël
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Vous pensez que nos brosses
démêlantes ne peuvent
pas aller plus loin?
DÉCOUVREZ DONC
THE WET DETANGLER
La marque de
brosses à cheveux de
renommée mondiale
vous apporte la
solution pour démêler
vos cheveux mouillés,
sans effort.
Pour des résultats incroyables
sur tous types de cheveux.
Minimise les nœuds et le
risque de casse pour des
cheveux plus sains.
Uniquement par
Tangle Teezer
82% des femmes
recommandent ce
produit à une amie*
Retrouvez The Wet Detangler
dans tous les magasins Monoprix
* Selon une étude conduite par Launchpad Research, une agence
indépendante, avec 111 femmes pendant 2 semaines
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / spécial noël
PRÉcIeUX PRÉseNts
De 200 À 400 €
1
3
4
10
5
8
6
7
9
1. chandelier « Paris-memphis », MaisOn dada x printeMps, 264 €. printemps.com 2. Bougeoir artisanal en terre cuite, Merci, 280 €.
merci-merci.com 3. Bottines « milla lapin » en cuir, paraBOOt, 380 €. paraboot.com 4. Fiole « Bitter manhattan », saint-LOuis, 300 €.
saint-louis.com 5. sac « cool Bag » en veau velours, gerard dareL, 325 €. gerarddarel.com 6. Photophore « Fresnel » en verre, diptYque,
300 €. diptyqueparis.com 7. matriochka en bois, MaisOn sarah LavOine, 250 € la série de cinq. maisonsarahlavoine.com 8. salière
« Vertigo » en métal argenté, christOFLe, 300 € l’ensemble salière-poivrière. christofle.com 9. smartphone huawei mate 20 lite, huawei, 399 €.
consumer.huawei.com 10. ceinture « hippolyte t.m » en cuir, FaBien iFirès, 270 €. fabien-ifires.com. (Foulard personnel.)
162
E L L E .FR
Photo romAin ricArd. AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « Attic ii » et « PeA green », little greene.)
2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Irrésistible Italie
Échappée belle en terre d’élégance
Envolez-vous et découvrez les charmes de l’Italie.
www.italia.it
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
11
12
13
14
15
16
17
18
19
PRécieuX PRéseNts de 200 À 400 €
11. Vase en céramique « otto », réalisé artisanalement en italie, Mani au BOn MarchÉ rive gauche, 225 €. 24sevres.com 12. Bracelet « duo
complice » en argent massif et cuir tressé interchangeable, christOFLe, 330 €. christofle.com 13. lampe « tgV » en aluminium, MOustache x
sncF, 295 €. magasingrandtrain.sncf.com 14. Bagues « Boussole Vintage dorée » en argent plaqué or jaune et diamant blanc, et « Boussole Vintage
Argent » en argent et diamant noir, thOMas saBO, 239 € la bague. thomassabo.com 15. Vase tulipier « l’oiseau » en faïence, fabriqué
artisanalement en italie et designé pour faire pousser des bulbes, tsÉ & tsÉ assOciÉes, 225 €. tse-tse.com 16. solaires « Évolution » en métal et
barrette de strass, protection 100 % uVA/uVB, Miu Miu eYewear, 335 €. store.miumiu.com 17. Boots « yellow Boot 45th Anniversary » en nubuck
imperméable, rééditées pour les 45 ans de ce modèle, tiMBerLand, 220 €. timberland.fr 18. montre « tissot Visodate » en acier et cuir, tissOt,
290 €. tissotwatches.com 19. coussin « Bonbon » en patchwork de velours, india Mahdavi, 225 €. india-mahdavi.com
164
E L L E .FR
Photos romAin ricArd. AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « Attic ii » et « PeA green », little greene.)
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / spécial noël
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOËL
5€
LISA
Assiette plate
en verre
*BY = PAR
LISA Verre sodocalcique. Coloris : gris, vert, rouge. Assiette à dessert. Ø23,4cm. 4€.
Assiette plate. Ø27,5cm. 5€. Assiette de présentation. Ø32cm. 8€.
Collection Noël 2018
« gallery by alinea », Spécial Noël. alinea dévoile ses collections pour un hiver poétique et un Noël d’exception.
RETROUVEZ LA COLLECTION DANS NOS 31 MAGASINS ET SUR ALINEA.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE vie privée / spécial noël
RÊVES MERVEILLEUX
À PLUS DE 400 €
4
3
5
2
6
10
7
8
11
9
1. Main « Italian triumph » en porcelaine, Manufacture Ginori au 107rivoli, 645 €. boutique.madparis.fr 2. Boîte « Niven » en bois effet
marqueterie, arMani casa, 950 €. armani.com 3. sac « Dior Book tote » en toile brodée, Dior, 2 200 €. dior.com 4. Casque audio
« Beoplay h9i » en cuir, BanG & olufsen, 499 €. beoplay.com 5. Bottes « Amazone » à talon en veau velours, lonGchaMp, 750 €.
fr.longchamp.com 6. sac en cuir vitrifié et bandoulière en cuir tressé, fenDi, 1 100 € et 560 €. fendi.com 7. Couteau pliable « Argent de poche »
en argent massif, puiforcat, 690 €. puiforcat.com 8. Manchette « Neo » en or jaune, Dinh van, prix sur demande. dinhvan.com 9. Ceinture
en cuir epsom, herMès, 1 300 €. hermes.com 10. Verre à eau en cristal « langeais », lalique, 540 € les deux. lalique.com 11. sac « Dauphine »
en cuir et toile Monogram, louis vuitton, 2 180 €. louisvuitton.com
166
E L L E .Fr
photo RoMAIN RICARD. AssIstANtes MoDe ChARlotte BloNDelle et MANoN JuRek. (peINtuRe, « lIght golD » et « MID AzuRe gReeN », lIttle gReeNe.) 1
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
UNE EXCLUSIVITÉ MARTINELLI LUCE
POUR LAURIE LUMIÈRE
LAURIELUMIERE.COM
PHOTO STÉPHANE COUCHET
LE BLEU ARDOISE S’INVITE SUR LA MINIPIPISTRELLO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12
13
14
15
16
17
18
19
20
RÊVes MeRVeiLLeuX À PLus de 400 €
12. de haut en bas. chevalière « mini Princess Pinky » en or et diamant, david YurMan, 1 650 €. davidyurman.com. Boucles d’oreilles « Balance
divine » en or et perles d’Akoya, tasaki, 3 890 €. tasaki.fr. Bagues « o2 » en or jaune ou blanc recyclés et diamants de laboratoire, cOurBet,
790 € l’une. courbet.com 13. Jéroboam de champagne moët impérial, MOët & chandOn, 1 000 €. moet.com 14. minaudière « chain knot »,
BOttega veneta, 2 450 €. bottegaveneta.com. sac seau « roy », chLOÉ, 1 150 €. chloe.com 15. montre « oyster Perpetual datejust 36 » en acier
et or, rOLex, 9 650 €. rolex.com 16. service de table d’après les œuvres de Joan miró pour le livre « Parler seul », Bernardaud, prix sur demande.
bernardaud.com 17. Pendentifs en or, collection tiffany save the Wild, tiFFanY & cO, 710 € l’un. tiffany.fr 18. oiseaux « Pájaros » en frêne, Ligne
rOset, 402 € les trois. ligne-roset.com 19. manchette « coco crush » en or et diamants, chaneL jOaiLLerie, prix sur demande. chanel.com.
Pendentif « Possession » en or, diamants et malachite, piaget, prix sur demande. piaget.fr 20. sac « Pia », LanceL, 690 €. lancel.com n
AssistAntes dÉco OcéaNe aLgaRON et Lise duPONt
168
E L L E .FR
Photos romAin ricArd. serVice BernArdAud © successió miró/AdAgP, PAris 2018. AssistAntes mode chArlotte Blondelle et mAnon Jurek. (Peinture, « light gold » et « mid Azure green », little greene.) 16 novembRe 2018
ELLE vie privée / spécial noël
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / travail
Les secrets
d’un bon manager
trancher et décider : lancer ce produit plutôt
qu’un autre, investir dans une nouvelle
branche, embaucher une personne… »
Comment motiveR et FaiRe évolueR ses CollaboRateuRs
tout en étant pRoduCtiF ? anne Génin et ClémenCe
se Faire HacKer
blanC, auteuRes de « RespeCt ! »,* nous pRésentent le On ne parle pas de piratage, mais d’une nouvelle manière de partager le pouvoir en faipRoFil d’un CheF positiF et inspiRant. paR Julia Dion
« Savoir être à l’affût des signaux faibles du
marché et des tendances de demain est une
qualité nécessaire pour devenir meilleur
manager, explique Anne Génin. Aimer son
produit, son secteur, pour diriger une entreprise, c’est crucial. Un exemple ? Thierry de
La Tour d’Artaise, patron de SEB, traque la
bonne idée, même en vacances. D’un séjour
en Asie, il a rapporté un cuiseur à riz au
département recherche et développement
avant d’en lancer toute une gamme. » Être à
l’écoute des gens de l’extérieur, qui n’ont
parfois rien à voir avec son business, est
aussi une vertu. « Mathilde Thomas, la fondatrice de Caudalie, a eu l’idée d’exploiter les
pépins de raisin après avoir entendu un
scientifique dire qu’ils étaient bourrés d’antioxydants et de polyphénols ! »
PeNser ÈQuitaBLe
En 2018, aucun manager moderne ne peut
ignorer les enjeux environnementaux et
sociaux. « Savoir comment est fabriqué et
acheminé un produit, qui sont ses fournisseurs ou ses prestataires, dans quelles condi-
170
Être siNcÈre
Être transparent et en accord avec ses convictions profondes est préférable pour embarquer et motiver ses troupes ! Ce qui va de pair
avec le fait d’oser montrer ses faiblesses.
« Dire que l’on ne sait pas, que l’on a besoin
d’appui, de ressources humaines et budgétaires sur un projet, reconnaître que l’on s’est
trompé et que l’on n’est pas parfait est désormais valorisé, rappelle Anne Génin. Être chef,
ce n’est pas avoir raison, n’avoir besoin de
personne, tout accomplir. C’est plutôt savoir
s’appuyer sur les bonnes personnes, savoir
sant participer le maximum de collaborateurs
aux décisions. Hervé Navellou, le DG de
L’Oréal France, réunit par exemple tous les
deux mois un comité Hacking Squad, soit une
dizaine de personnes venues de tous horizons. Chacun expose son quotidien, ses
attentes et les freins perçus. Une plateforme
en ligne invitant les uns et les autres à donner
leur avis sur les produits lancés a même été
créée. L’intelligence collective au pouvoir !
saVoir traNsMettre
Un bon responsable sait déléguer, mais aussi
faire grandir ses collaborateurs, les faire évoluer, acquérir de nouvelles compétences.
« Imposer une vision, imprimer un rythme de
travail, c’est le job d’un chef, conclut Clémence Blanc, mais les former fait aussi partie
de son cahier des charges. Brigitte
Brunel Marmone, diététicienne de formation
et patronne de La Vie Claire, a ainsi permis à
ses salariés, du caissier au cadre, de se former
en naturopathie. » Enfin, être chef, c’est en
avoir envie, aimer être en première ligne, faire
bouger les choses et assumer ses erreurs, ce
qui n’est pas à la portée de tout le monde.
* Èd. Flammarion.
E L L E .FR
hero images/plainpictures
aiguiser sa curiosité
tions travaillent ses collaborateurs, c’est la
base », affirme Clémence Blanc. Les consommateurs sont à leur tour mieux informés et plus
avertis, les collaborateurs ou futures recrues
aussi ! « La nouvelle génération exige du sens,
une vision plus qu’un salaire, et refuse, quand
elle a le choix, de mettre son énergie au service d’une entreprise qui n’a pas de “colonne
vertébrale” », poursuit-elle. C’est le cas des
fondateurs de C’est qui le patron ?, qui
intègrent dans leur business model une meilleure rémunération des producteurs.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE x BNP PARIBAS
O PÉR ATI O N S PÉ C IALE
MESDAMES, OSEZ,
VOYEZ GRAND ET
LANCEZ-VOUS !
Selon l’Observatoire BNP Paribas de l’Entrepreneuriat
Féminin*, 4 femmes entrepreneures sur 5 ont confiance
en l’avenir, mais seuls 30% des chefs d’entreprise
en France sont des femmes. C’est de ce constat qu’est
né, début 2017, le programme #ConnectHers.
Marie-Claire Capobianco, membre du Comité Exécutif
de BNP Paribas et directrice des réseaux France,
co-auteure de «Entrepreneuriat féminin, mode d’emploi»
(éd. Eyrolles), nous en livre les grandes lignes.
EN QUOI LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENTREPRENEURIAT
FÉMININ REPRÉSENTE-T-IL UN POTENTIEL ?
M-C.C. : Si BNP Paribas s’engage, c’est parce que nous avons la
conviction qu’il faudrait plus de femmes entrepreneures en France
et pas seulement d’un point de vue sociétal. Je suis persuadée
que l’entrepreneuriat féminin, comme l’innovation et l’ouverture à
l’international, est un levier de création de valeur indéniable. À en
croire certaines projections de l’OCDE, la France pourrait gagner
jusqu’à 0,4 point de croissance annuelle en plus si les femmes créaient
et développaient leur projet entrepreneurial.
QUELS OBSTACLES RENCONTRENT LES FEMMES
ENTREPRENEURES ET COMMENT VOIENT-ELLES L’AVENIR ?
M-C.C. : Le principal frein, pour deux tiers d’entre elles, selon notre
Observatoire, est surtout la peur de ne pas dégager assez de revenus,
tant pour leur projet que pour elles-mêmes. Et pour autant, les femmes ont
le désir d’entreprendre ! Motivées par la recherche d’autonomie, 60 %
d’entre elles expriment de vraies ambitions : elles souhaitent à minima
doubler leur chiffre d’affaires au cours des cinq prochaines années.
Et 82 % ont confiance en l’avenir ! D’ailleurs, quand on leur demande
quel conseil donner à celles qui ont envie d’entreprendre, 4 sur 10
donnent la priorité au message d’oser franchir le pas.
DE QUELLE MANIÈRE LE PROGRAMME #CONNECTHERS
PEUT-IL LES AIDER ?
M-C.C. : Rappelons d’abord que, depuis plusieurs années, la Banque
de Détail France de BNP Paribas soutient activement l’entrepreneuriat
féminin – signature d’un accord-cadre avec le ministère du Droit des
femmes en 2014, renforcée en 2017 par une nouvelle signature avec
Marlène Schiappa emportant de nouveaux engagements, dont la
mobilisation d’une enveloppe de crédit de deux milliards d’euros en
2018. Et notre action dépasse celle du simple financement. Ainsi, nous
avons conçu le programme #ConnectHers pour connecter les femmes
avec l’écosystème de l’entrepreneuriat et leur permettre de booster le
développement de leurs projets. Grâce à #ConnectHers, les femmes
entrepreneures peuvent bénéficier de conseils, d’expertises et de
financements adaptés, soutenues par des référents Entrepreneuriat
Féminin partout en France. En 2017, une centaine d’événements
(ateliers, séminaires, conférences, soirées de networking, etc.) ont
permis plus de 15 000 rencontres. Et nous visons 18 000 mises en
relation en 2018 !
QUELS CONSEILS CONCRETS POURRIEZ-VOUS
LEUR DONNER ?
M-C.C. : Le premier, le plus important, c’est d’oser encore et toujours.
Ensuite, accorder une attention particulière au volet financier. Et puis,
ne pas négliger la puissance des réseaux. Une femme entrepreneure
sur deux n’appartient à aucun réseau, c’est dommage ! Choisir plutôt
d’adhérer à des structures d’accompagnement ou des réseaux
professionnels qui vont leur permettre d’accélérer leur business. Chez
BNP Paribas, nous sommes aux côtés des femmes entrepreneures pour
les aider à « oser voir grand » et se lancer.
Pour plus d’informations : https://group.bnpparibas/femmes-entrepreneures
*Baromètre Occurrence pour l’Observatoire BNP Paribas de l’Entrepreneuriat Féminin
réalisé auprès d’un échantillon de 810 femmes entrepreneures, du 25 avril au 17 mai 2018.
© LAGARDÈRE PUBLICITÉ LAB’ELLE
QUEL EST LE PROFIL DES
FEMMES ENTREPRENEURES
EN FRANCE ?
Marie-Claire Capobianco : Grâce
à l’Observatoire BNP Paribas de
l’Entrepreneuriat Féminin*, nous
pouvons en dresser un portrait assez
précis : 60 % étaient salariées et
2 femmes entrepreneures sur 5 sont
auto-entrepreneures. Âgées de
35 ans en moyenne à la création de
leur société, elles ont presque toutes
(9 sur 10) suivi des études supérieures. Leur activité se concentre pour
l’essentiel dans les services (34 %), la santé et l’action sociale (15 %) et
le commerce (11 %). Enfin, 28 % vivent en Île-de-France, les autres étant
réparties dans les autres régions.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« feu littéraire », très doux, durant au moins
1 heure. On y ajoute au fur et à mesure, et
selon leur consistance, les autres ingrédients.
La cuisson est terminée lorsque la surface a
une apparence crémeuse.
16 novembre 2018
ELLE vie privée / bien-être
les bienfaits
Depuis Des millénaires en Chine, on se soigne et
on se FortiFie aveC les zhou, Des bouillies
De Céréales, agrémentées De légumes et De plantes.
voiCi pourquoi et Comment. par lise bouilly
Une tradition
antiqUe
les origines des zhou se perdent
dans la nuit des temps. Dès l’Antiquité,
les médecins constatent que ces prépara­
tions simples et populaires, à base de riz
enrichi de plantes médicinales et servies
dans des bols, ont des vertus thérapeutiques.
Au cours des siècles, des déclinaisons
raffinées destinées à accroître la longévité
sont développées pour la famille impériale
ainsi que d’autres versions simplifiées pour
clarifier les esprits méditatifs de la Chine
spirituelle (taoïste, bouddhiste) et pour nour­
rir sainement le peuple. Aujourd’hui encore,
les Chinois en consomment fréquemment.
Les restaurants proposent des zhou mi­gas­
tronomiques, mi­ diététiques, alliant plaisir et
sagesse, joie du palais et bien­être corporel.
172
les principes
la base : des céréales et des légumineuses
(riz, millet, orge, sarrasin, soja, etc.) d’une
belle qualité nutritionnelle, riches en pro­
téines, minéraux, vitamines et fibres. On y
ajoute des ingrédients variés : poisson ou
viande émincés finement, tofu, légumes (poti­
ron, champignons, igname...), fines herbes
(ciboule, coriandre, persil...), épices, gin­
gembre, baies de goji, jujubes, amandes,
graines de lotus, etc. Autant d’ingrédients
dont les vertus nutritionnelles sont optimisées
par le mode de préparation.
la cuisson : on privilégie une cuisson
longue avec beaucoup d’eau. Les céréales
sont cuites couvercle fermé à très haute tem­
pérature (« feu militaire ») jusqu’à ébullition,
afin que les graines se délitent et libèrent
leurs principes actifs. On passe ensuite au
Une recette
poUr l’aUtomne
le bol de poisson haché au tofu. Ce
zhou renforce la vitalité générale et accom­
pagne les efforts intellectuels soutenus. Il est
idéal pour affronter les premiers frimas.
la recette (pour 4 pers.) : faites cuire
100 g de riz dans 10 fois son volume d’eau
froide, à feu vif jusqu’à ébullition. Puis incor­
porez 5 g de gingembre frais haché. Baissez
le feu, remuez, laissez mijoter à feu doux
et à couvert durant 1 heure. Émincez 100 g
de filet de cabillaud et 100 g de tofu frais.
Ajoutez­les au riz et faites bouillir 15 mn
jusqu’à obtention d’une bouillie homogène.
Ajoutez 1 cuil. à soupe de coriandre et 1 cuil.
à soupe de tiges de ciboule hachées, et
1 cuil. à soupe de sauce soja. Servez le tout
bien chaud le matin au petit déjeuner ou le
soir en entrée ou en plat principal.
bonnes pages
Pour maîtriser l’art de ces recettes
alliant diététique et pharmacopée
traditionnelle chinoise,
on dévore « Le Livre santé des bols
chinois » de Bruno Soustre
(Éditions du Dauphin), formé en
énergétique traditionnelle chinoise.
E L L E .Fr
natasa manolic/stocksy
un grand bol
de vitalité
Une digestion optimisée. Dans la
médecine chinoise, céréales et légumi­
neuses fournissent le carburant du centre
digestif que sont la rate, le pancréas et l’esto­
mac. La préparation, à la consistance d’une
bouillie, arrive prémâchée dans l’estomac,
ce qui optimise le travail digestif et ménage
l’énergie vitale. Les zhou sont donc tout
indiqués pour les personnes fatiguées, en
manque d’énergie ou en convalescence.
Une vitalité renforcée. Selon les
recettes, les zhou ont divers objectifs : renfor­
cer la vitalité des cinq organes principaux
(foie, rate, reins, cœur et poumons), réharmo­
niser la silhouette en régulant la rétention
d’eau et les signaux de satiété, accompagner
les changements de saison en compensant
les déséquilibres liés aux variations du yin
(froid, obscurité) et du yang (chaleur, lumière).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
un
nouveau médicament
homéopathique
contre les symptômes du
rhume des petits.
NOUVEAU
CORYZALIA
UNIDOSE BUVABLE
MÉDICAMENT HOMÉOPATHIQUE
Facile à donner
Format hygiénique
Pratique à transporter
www.coryzalia.fr
Coryzalia© solution buvable en récipient unidose - Médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique du rhume et des
rhinites, aux 5 substances actives. A partir de 18 mois. Demandez conseil à votre pharmacien. Lire attentivement la notice. Si les symptômes persistent après 7 jours,
consultez votre médecin. Visa n°18/08/67141200/GP/003
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
olivia Moore
la plus rebelle
Cette femme a connu plusieurs
vies : ex-« haut potentiel » dans
une entreprise de cosmétiques,
elle a jeté l’éponge pour s’adonner à sa vraie passion : faire rire.
Tant mieux pour nous !
son style. Après son premier
spectacle, « Mère indigne », elle
revient avec « Égoïste », encore
une satire de la vie de mère au
bord de la crise nerfs.
sa punchline. « Tout le monde
cherche le grand amour. Je l’ai
trouvé, c’est moi ! »
Le sens
des
humours
Ils n’ont pas leur pareIl
pour exagérer nos petIts
(et grands) déFauts et
Font Feu de tout moI.
notre top 5 zygomatIque
de la saIson.
16 novembre 2018
ELLE vie privée / culture
Les mardi et mercredi à 20 h,
La Nouvelle Seine, Paris-5e.
Et « Culpafuck ! » (éd. Fleuve).
sugar saMMy
le plus provoc
Ce Canadien d’origine
indienne, qui a fait le tour du
monde, joue dans la pure tradition du stand-up américain :
un micro et zéro censure.
son style. Chaque soir, il
improvise en titillant son auditoire sans tabou : religion,
racisme, sexe… De la haute
voltige, sans filet !
sa punchline. « Désolé, j’ai
eu mon visa », titre de son oneman-show.
Du jeudi au samedi à 21 h 30,
L’Alhambra, Paris-10e.
tania dutel
la plus culottée
Cash, Tania relate son passé de
« grosse vache » – c’est elle qui le
dit – à la recherche de l’amour.
son style. Elle dévoile ses états
d’âme sur un ton monocorde
hilarant. De ses mésaventures
d’enfant en surpoids jusqu’à une
séance d’épilation catastrophique, elle dit tout, en digne
héritière de Blanche Gardin.
sa punchline. « Cet été, j’ai
vécu mon second dépucelage :
j’ai couché avec une femme. »
Les vendredi et samedi à 20 h 15,
La Nouvelle Seine, Paris-5e.
174
roMan Frayssinet
le plus surréalIste
Ce Français diplômé de
l’École nationale de l’humour
de M on t réal prés en te
« Alors », une ribambelle de
sketchs mêlant réflexions
profondes sur la vie et vannes
en mode « vénère » !
son style. Roman Frayssinet
décortique et torpille les situations absurdes : « J’ai rencontré un monsieur qui vendait
une pièce de 2 euros,
100 euros. Bon, j’ai fini par
l’acheter ! »
sa punchline. « J’ai été
confronté à Montréal à
quelque chose jamais vu à
Paris : le civisme. »
Du jeudi au samedi à 20 h 30,
Le Flow, Paris-7e. Et dans « Clique
dimanche », le dimanche à 12 h 45,
Canal +.
agnès Hurstel
la plus IrrévérencIeuse
Le titre de son nouveau spectacle ? « Avec ma bouche », ce
qui donne le ton (salace, gonflé)
de ses envolées drolatiques.
Après la danse classique et
l’école de cirque, Agnès Hurstel
fait des études de lettres puis se
jette dans le bain de la comédie.
son style. Cru, direct, elle
raconte ses premières boums,
ses premières pelles avec un
naturel désarmant et de l’autodérision à revendre.
sa punchline. « Ma mère m’a
dit : “Va te laver la bouche !”
Mon premier amour aussi. » n
Les vendredi et samedi à partir du
30 novembre à 18 h 30, Théâtre du
Rond-Point, Paris-8e. Et dans « La
Bande originale », du lundi au
vendredi à 11 h, France Inter.
E L L E .Fr
julien benhamou ; justine lephay ; doriane Chapelier ; stéphane rémaël ; roxane moreau.
par julia dion
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
lE kEnya comme
dans “out of africa”
envie de se ReconnecteR à la natuRe ? diRection
le paRc national d’amboseli pouR ses paysages XXl
et sa Faune sauvage, au pied du KilimandjaRo.
paR soline delos
16 novembRe 2018
ELLE vie privée / tourisme
tés par de nombreuses sources. La garantie
pour les visiteurs de voir des animaux toute
l’année, quelle que soit la saison : éléphants
(un millier), buffles, gnous, girafes, zèbres,
gazelles, oiseaux (600 espèces)… Autant
dire que c’est une étape incontournable pour
les fondus de safaris !
Un hôTEl pIonnIEr
En 1994, Stefano Cheli, un Italien qui a
grandi au Kenya, imagine le premier « éco­
lodge boutique » du pays dans la réserve
naturelle privée de Kitirua, adossée au parc
national d’Amboseli. Un cadre idyllique
avec, en toile de fond, le Kilimandjaro et ses
neiges éternelles. Baptisé Tortilis Camp,
l’hôtel est animé par une vraie préoccupa­
tion écologique qui lui vaut d’avoir reçu de
nombreux prix, notamment le prestigieux
Tourism For Tomorrow Award. En 2012, le
groupe Elewana Collection, qui marie aussi
luxe et tourisme écoresponsable, a repris les
lieux en restant fidèle à l’esprit d’origine.
Happy hour sur la terrasse…
UnE parEnThèsE
EnchanTÉE
Sous les grandes tentes aux multiples ouver­
tures, qui font office de chambres, la nature
fait partie intégrante du décor. Tandis que les
enfants apprennent à faire un feu de camp et
s’initient au tir à l’arc, on se fait masser sous la
tente spa. Quant à la cuisine aux accents
italiens hérités du premier propriétaire, elle
joue la carte végétale grâce au potager
planté sur la propriété.
… et tea time dans une des
chambres-tentes du Tortilis Camp.
Un pays pÉpITE
Tous ceux qui ont vu « Out of Africa » le
savent, le Kenya est une terre de contraste
aux paysages somptueux, des savanes her­
beuses à la spectaculaire vallée du Rift, des
plages de sable fin de l’océan Indien aux
lacs volcaniques du nord du pays. C’est
aussi une mosaïque de populations accueil­
lantes, aux traditions vivaces, à commencer
par les (célèbres) Masai. Si l’idéal reste de
176
sillonner les routes pour en appréhender
toute la diversité, on peut aussi goûter (un
peu de) son essence au parc national d’Am­
boseli, à la frontière avec la Tanzanie.
Un parc myThIqUE
La particularité d’Amboseli ? Sa situation au
pied du Kilimandjaro. Classé « réserve de
biosphère » par l’Unesco, ce parc de près de
400 km2 comprend de vastes marais alimen­
Randonnées à pied avec un guide sur les
traces des animaux, petits déjeuners dans la
savane, couchers de soleil mémorables à
savourer avec un cocktail maison, virées en
4 x 4 dans le parc... Le bonheur est dans la
nature. On peut aussi visiter le village masai
d’Esiteti, où l’hôtel a participé il y a huit ans
à la construction de l’école primaire, qui
accueille aujourd’hui 400 élèves. L’occasion
de découvrir l’artisanat local (colliers tri­
baux, manchettes colorées ou foulards en
perles) grâce à Beads of Esiteti, une entre­
prise sociale de commerce équitable qui fait
travailler plus de 250 femmes.
Tortilis Camp. Chambre double à partir de 385 $
(338 €) par personne en pension complète, safaris
compris. Infos sur +254 730 127 000 et tortilis.com
E L L E .FR
stevie mann ; presse.
lE plEIn dE soUvEnIrs
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Accès gratuit et illimité
à plus de 1 100 salons d’aéroport.
Prenez le temps de vous relaxer.
Americanexpress.fr/Platinum
Parce que vous êtes Platinum
Carte Platinum American Express
American Express Carte-France - Société anonyme au capital de 77 873 000 - R.C.S. Nanterre B313 536 898 - Siège social : 4, rue Louis Blériot - 92561 Rueil-Malmaison Cedex.
L’aéroport,
pour certains, une course effrénée.
Pour d’autres, un moment de détente.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE vie privée / santé
le point sur l’eau du robinet
vantée par de nombreux consommateurs, validée par certaines crèches,
critiquée par d’autres usagers, elle véhicule une image paradoxale. explications.
178
D’où vient-elle ?
est-elle (vraiment) bonne ?
On a beau la consommer tous les jours et considérer sa disponibilité
comme allant de soi, l’eau du robinet reste auréolée de mystère. La
preuve, d’après une récente étude (baromètre TNS/Sofres), plus de
70 % des Français pensent que l’eau est naturellement potable. Faux.
Alors, comment ça marche ? D’abord, elle est prélevée dans les
nappes souterraines, les fleuves et les lacs. Puis, direction les stations
de traitement (il y en a presque 20 000 en France) où l’on supprime
les déchets les plus petits (sable, plancton), les matières en suspension,
les virus et bactéries, etc. Ces traitements sont réalisés à l’aide de sable,
de filtres à charbon actif, de chlore, d’ozone et d’ultraviolets. Elle subit
ensuite de nombreux contrôles par l’Agence régionale de santé et des
entreprises privées afin de répondre aux critères de qualité établis par
l’OMS et calculés par rapport aux populations les plus vulnérables
(femmes enceintes, nourrissons…). Enfin, elle est stockée dans des
châteaux d’eau ou des réservoirs enterrés afin d’être distribuée. Une
fois consommée, elle poursuit son cycle dans les égouts et les stations
d’épuration avant d’être rejetée dans les eaux de surface.
Au cours des années 2000, plusieurs rapports ont tiré la sonnette
d’alarme vis-à-vis de l’eau du robinet, l’accusant d’être chargée en
résidus chimiques. Aujourd’hui, l’eau de ville est le produit alimentaire
le plus contrôlé de France. Régie par une réglementation européenne, elle est soumise à plus de cinquante prélèvements et
analyses obligatoires (température, pH, minéraux, présence de virus,
bactéries et polluants, etc.), plusieurs fois par jour. Résultat, le taux
de plomb a largement diminué, tous les pesticides affichent un taux
inférieur à 0,1 microgramme, et, encore présent mais en très faible
quantité, le chlore permet d’empêcher le développement des bactéries. Côté nitrates, des régions, telle la Bretagne, qui ont pu
connaître un taux très ou trop élevé ces dernières années, affichent
désormais de bons chiffres. Reste que tout n’est pas idéal. Il subsiste
encore certaines zones agricoles qui posent problème. En cas
d’hyper-pollution, le préfet peut y imposer l’arrêt de la consommation
dans certains cas. Globalement, 98 % du territoire de l’Hexagone
est alimenté par une eau qualitative.
E L L E .Fr
martina ferrari/westend 61/plainpicture
par julie pujols benoit
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FaUt-il la préFérer
à l’eaU en boUteille ?
Eau du robinet et eaux de source ou minérales respectent des
réglementations très strictes. Du coup, la comparaison ne se fait pas
ou plus sur la qualité, mais plutôt sur l’impact écologique. Les
bouteilles en plastique sont beaucoup plus polluantes (fabrication,
emballage, acheminement), tandis que l’eau du robinet a un impact
environnemental faible. De plus, elle coûte moins cher.
est-il nécessaire De la Filtrer ?
Non, même les hôpitaux et les écoles ne le font pas. La seule raison
de le faire est son éventuel mauvais goût. Les solutions ? Les carafes
filtrantes, en veillant à remplacer régulièrement le filtre à charbon
pour éviter la prolifération de bactéries, ou certains adoucisseurs,
bien plus onéreux, qui proposent un système électrique ou mécanique (injection de sel). À la clé, une eau plus douce qui laisse moins
de traces blanches en séchant. Enfin, s’il arrive que l’eau soit trouble
dans certains vieux immeubles dont les tuyaux contiennent du fer,
c’est vers le syndic qu’il faut se tourner afin d’opérer des analyses.
convient-elle
aUx noUrrissons ?
Oui, dixit l’Agence nationale de l’environnement. Dans les crèches
parisiennes, elle est même recommandée pour la préparation des
biberons, et ce phénomène tend à se démocratiser. Attention, cela
n’est pas valable pour tout l’Hexagone. Certains pédiatres recommandent de ne pas dépasser un seuil de 15 microgrammes de
nitrates par litre (le seuil maximal autorisé étant fixé à 50 microgrammes par litre). Dans quelques régions agricoles où la pollution
aux nitrates est importante, mieux vaut toujours privilégier l’eau en
bouteille pour les bébés de moins de 6 mois. n
Merci à Nathalie Davoisne, responsable des relations extérieures au Centre
d’information sur l’eau, et à Laurent Moulin, responsable du département
recherche à la direction recherche et développement de la qualité de l’eau
de Paris.
les précautions
d’usage à respecter
après une absence de plus de vingt-quatre
heures, on laisse couler l’eau quelques secondes pour la
purger. Afin de ne pas la gaspiller, on peut l’utiliser pour arroser
les plantes.
pour préparer du thé ou du café, on zappe l’eau du
robinet qui provient du ballon d’eau chaude où elle a pu
stagner. Il est préférable de faire bouillir de l’eau froide.
Un mauvais goût de chlore ? On remplit une carafe
ou une bouteille en verre bien propre et on la laisse reposer
au réfrigérateur, pendant vingt-quatre heures. Autre option,
on achète un morceau de charbon de bois japonais
utilisable pendant six mois (8 € sur sans-bpa.com).
E L L E .Fr
179
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE vie privée
c’est mon histoire
Ça m’apprendra à jouer
les entremetteuses
Quand hélÈna présente un ami de son homme à sa meilleure copine,
elle ne se doute (presQue) pas de ce Que cela va réveiller en elle.
propos recueillis par margot Verardo illustration annabeL briens
« Max est méga sexy », notai-je alors qu’il touillait
machinalement son café. Un instant, j’ai imaginé être sa petite
cuillère, effleurant cette bouche charnue… N’importe quoi ! J’ai préféré lui piquer son chocolat. Je divaguais complet. Reste que c’était
la première fois que je me retrouvais en tête à tête avec lui. La plupart
du temps, mon mec était là, Max étant l’un de ses meilleurs amis. Et
je réalisais d’un coup que je ne l’avais encore jamais regardé avec
des yeux de femme, même lorsqu’il s’était séparé de sa copine
quelques mois plus tôt.
L’amour au coin du canapé
Je le connaissais depuis le début de mon histoire avec Simon. En
deux ans, il était peu à peu devenu mon ami. Après sa rupture, il avait
eu besoin de parler, d’apprivoiser sa solitude. Tellement heureux de
refaire le monde avec son pote – mon mec –, il était tous les soirs dans
notre salon. Moi, j’appréciais ces apéros à rallonge, entre rires et
bon vin, même si, parfois, le voir ronfler sur mon canapé au petit matin
me gonflait un peu. Mais bon. C’était Max. Un mec tellement
chouette qu’il méritait qu’on chahute ses petites habitudes. « Quand
est-ce que tu me présentes tes copines ? » me demandait-il régulièrement. Un jour, je l’ai pris au mot. « Je vais te présenter Julia, une super
copine », lui dis-je, solennelle. Comment n’y avais-je pas pensé plus
tôt ? L’humour décalé de Max allait la faire fondre, elle qui enchaînait
les blaireaux sur Tinder. Et lui craquerait forcément pour ses grands
yeux noirs et son esprit pétillant. J’étais convaincue que ça matcherait
entre eux. « Il est canon », se languissait Julia, rivée à son Smartphone
devant le profil LinkedIn de Max. Ça commençait bien. Assise en
face d’elle à la terrasse d’un café, je jubilais dans mon nouveau rôle
d’entremetteuse. Mon mec m’ayant donné les coordonnées de Max,
nous avons commencé à échanger plein de textos, lui et moi, sur Julia.
À quel point elle était formidable, fun et sexy. « Comme toi ? » me
lança-t-il une fois. « Puissance dix », lui rétorquai-je en faisant comme
si de rien n’était. Puis, j’ai organisé un dîner avec une dizaine d’amis.
J’épiais le moindre mouvement de mes deux tourtereaux. « Mais
laisse-les se débrouiller, pestait mon mec, tu es ridicule. » Je n’y pouvais rien, je me sentais investie par ma mission. Je n’avais pas encore
compris que ce qui m’intéressait surtout, c’était d’être au plus près de
Max. Au fil de la soirée, j’avais de plus en plus de mal à laisser de la
place à mon amie. J’étais limite à lui voler la vedette comme si, inconsciemment, je voulais faire capoter son coup ! Ce soir-là, entre eux,
180
il n’y eut échange ni de fluide ni de 06. Je me sentais heureuse et triste
à la fois. Je suis repartie à la charge avec Max au téléphone. Sans
m’en rendre compte, plus on se parlait, plus Julia virait au prétexte. Il
me confiait sa vie, ses échecs, ses envies, je rebondissais, on plaisantait, je me surprenais, moi aussi, à lui raconter mes histoires… Certains
jours, nous étions en connexion permanente, échangeant des
dizaines de textos. « Ne perds pas de vue ton objectif », me répétaisje, troublée. Julia lui plaisait, il me l’avait confié. Alors, on a planifié
d’autres soirées tous ensemble. Chez nous, au théâtre, à un concert…
De super moments où je sentais
grandir notre complicité, à Max et
moi. En revanche, je ne comprenais pas son inertie vis-à-vis de
J’avais honte
Julia. Était-il timide ? « Mais qu’estce que t’attends ? » lui glissai-je un de ressentir Ça,
soir. « Tu es sûre que c’est ce que tu
mais
veux ? » me répondit-il à l’oreille.
J’en suis restée coite.
Je me disais,
Le lendemain, Julia, aux anges,
en boucle :
m’annonça qu’il lui avait fait « une
« il ne l’a pas
drague pas possible ». Ils s’envoyaient « des messages enflamembrassée,
més ». Je fis mine d’être ravie, senil ne l’a pas
tant la jalousie me grignoter. Après
leur premier dîner, Julia me téléembrassée ! »
phona. Elle hurlait : « Je ne lui plais
pas, c’est sûr. Il n’était pas là avec
moi. » Il ne l’avait pas embrassée.
« Demande-lui, me répétait-elle,
excédée, je veux en avoir le cœur net. » C’est terrible, mais j’étais
soulagée. Ses déclarations me faisaient presque plaisir. J’avais honte
de ressentir ça, mais je me disais, en boucle : « Il ne l’a pas embrassée, il ne l’a pas embrassée ! »
Je t’aime toi aussi
Un midi, j’ai donc invité Max à déjeuner pour parler de Julia. Je ne
sais pas ce que j’imaginais en allant à ce rendez-vous. Peut-être
qu’il me dise qu’il adorait ma copine et qu’il avait besoin de temps.
Ça m’aurait facilité la vie. Mais je ne m’attendais pas à ce que, juste
devant mon bureau, il me lâche : « Tu me plais. » Parce que c’était
E L L E .Fr
RETRoUvEz
« C’est
Mon histoire »
EN PoDCAST SUR
LA ChAîNE ITUNES
DE « ELLE ».
16 novembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
exactement ce que je ressentais, moi aussi, à cet instant-là. Et il le
savait. Il y eut un blanc infini. J’étais coincée. Déloyale de tous les
côtés. La triple trahison. Envers Julia, Simon, et même Max si je me
dérobais. vite. Comment tout effacer ? on s’est embrassés. C’était
fou. Mon cœur faisait du trampoline, mon sang vrombissait dans
mes veines. Il ne fallait pas. C’était interdit. Intouchable, on a dit.
C’était mon bon vieux Max, le copain de mon mec. Mais je voulais
l’embrasser encore. Après ça, ce fut l’horreur. Je me suis transformée en menteuse professionnelle. Je n’ai rien dit à mon mec. À Julia,
j’ai monté un bateau : « Il n’est pas prêt à refaire sa vie. » Je m’en
voulais tellement de l’avoir embarquée dans cette histoire… Quelle
amie infâme j’étais ! Paniquée, je ne voulais plus parler à Max.
Arrêter tant qu’il en était encore temps, convaincue que je pouvais
contrôler mon désir. Pourtant, deux jours plus tard, on s’est revus
dans un parc, cachés derrière un manège déserté. Et on s’est
embrassés tout le long de la pause déjeuner. De retour chez moi,
c’était fini. J’étais persuadée que tout allait rentrer dans l’ordre. on
a tenu une semaine, deux semaines, et on a replongé. Simon ne
comprenait pas pourquoi Max ne venait plus le voir, et pourquoi je
ne voyais plus Julia. Je me détestais. Je détestais Max, même si je
repartais ventre à terre vers lui. on faisait l’amour dans une
chambre d’hôtel à côté du bureau et c’était divin. Et je me haïssais
de plus belle. J’avais perdu l’appétit et le sommeil. Max pareil. Au
bout de deux mois, on n’en pouvait plus.
Un matin, j’ai fait exploser ma bombe. D’abord avec Simon. Puis,
avec Julia, chez elle. Ils ont tout cassé de rage, de désespoir, de
colère. C’était horrible de leur briser le cœur. Mais c’était moins pire
que de leur mentir. J’étais soulagée. Ne voulant plus voir Max, je suis
retournée habiter chez ma mère, à 34 ans. Elle était ravie. Moi un peu
moins, avec cette impression d’avoir ruiné ma vie en moins de trois
mois. Et puis j’ai arrêté de culpabiliser. Les 350 messages de Max
m’ont aidée. En janvier, ça fera un an qu’on est ensemble. Simon est
toujours furieux, mais Julia m’a pardonné. Depuis, elle m’appelle « la
cougar » car Max a deux ans de moins que moi. Elle est encore célibataire… Pas rancunière, elle m’a demandé il y a peu si je pouvais lui
« arranger un coup ». Même pas en rêve ! n
Vous aVez enVie de raConter Votre histoire ? NoS JoURNALISTES PEUvENT RECUEILLIR
voTRE TÉMoIgNAgE. ÉCRIvEz-NoUS À CESTMoNhISToIRE@LAgARDERE-ACTIvE.CoM
E L L E .Fr
181
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 novembre 2018
ELLE vie privée /une journée avec
07.30
Son actu
Elle vient d’être élue
meilleure défenseure
du Championnat
de France. Elle participera
à l’Euro féminin
de handball, en France,
du 29 novembre
au 16 décembre.
Avant une grosse compétition, je me
lève en douceur. Je vis au cœur de
Brest. J’aime cette ville, le bon air
marin, le marché du dimanche. Je
regarde LCI ou la BBC pour pren­
dre ma dose d’infos de la journée !
J’avale des œufs brouillés, un smoo­
thie banane/kiwi/orange, du por­
ridge et un thé : je suis prête pour
attaquer l’entraînement. Comment
je m’habille ? Cool, chez Scotch &
Soda, Zadig & Voltaire ou Maje.
Allison
Pineau
13.00
Si je ne suis pas en déplacement avec mon club,
le Brest Bretagne Handball, ou avec l’équipe de
France, je rentre chez moi. Je me prépare un plat
de viande ou des légumes avec du riz. Si je n’ai
pas de match, j’étudie mes cours de l’Edhec
Business School. Quand on est sportif de haut
niveau, il faut penser à sa reconversion : notre car­
rière s’achève entre 33 et 35 ans ! J’aimerais conti­
nuer à m’investir dans le sport féminin car il y a
beaucoup à faire, notamment pour populariser le
handball – on est le troisième sport collectif en
nombre de licenciés, après le foot et le basket.
15.00
Je me réveille de la petite sieste que je m’octroie
avant un match. Mes trophées, mes médailles ?
C’est ma mère qui les conserve religieusement
chez elle. Ma plus belle victoire fut sans doute la
182
Sa playliSt
« En ce moment,
j’écoute beaucoup
Rita Ora. Sinon,
je suis assez
old school : Kool
and The Gang,
Abba, Phoenix,
Aretha Franklin... »
Son chiffre
7
« C’est mon
nombre FétiChe,
Celui de mon
maillot de
joueuse, bien sûr ! »
18.30
Quand je joue à domicile, j’arrive avant le coup
d’envoi pour discuter avec les filles. Et si besoin, je
fais des étirements. Je vais débuter le Pilates car
je sens que je dois changer ma routine. Quand
je suis off, j’aime nager. Je me suis même initiée au
surf car on a de belles vagues du côté de Brest !
20.00
Un match de handball, c’est très intense. On
déploie une énergie de dingue. J’ai été marquée
par « Open » (éd. Plon), la biographie d’Andre
Agassi qui racontait combien il détestait le tennis
et qu’il en a bavé à cause de son père, entraîneur
tyrannique. Moi, je savoure chaque minute de jeu.
Qu’on gagne ou qu’on se plante, je suis vraiment
heureuse d’être là sur le terrain. Comme quand
j’avais 11 ans.
SeS reStoS
breStoiS
« Les P’tites Recettes
(40, rue du Château), un bistrot
sympa. Le Crabe Marteau
(8, quai Douane),
un des meilleurs de la ville pour
déguster un tourteau, face aux
goélettes du port. »
E L L E .Fr
jean-philippe pariente/sipa ; presse.
09.00
On attaque par de la musculation
avec des squats et des exercices
d’échauffement individualisés
selon nos besoins et notre poste – je
suis demi­centre arrière­gauche. Je
cours beaucoup, je défends, mais je
peux aussi marquer ! J’ai découvert
meilleure joueuse mondiale en
le handball par hasard durant un
stage d’été multisports à Aubervil­
2009 et Championne du monde
liers. Mon truc, c’était plutôt l’athlé­
2017 aveC l’équipe de FranCe,
tisme, le football. Au collège, j’étais
Cette handballeuse de 29 ans
super forte au ping­pong ! Et puis,
j’ai intégré un pôle espoir de hand­
nous raConte ses journées.
ball à 14 ans, avant d’être sélection­
née en équipe A à 17 ans. Petite,
par julia dion
mes modèles étaient des hommes,
comme le nageur Michael Phelps ou le basketteur médaille d’argent aux J.O. de Rio. Elle tombait au
Michael Jordan. Mais dans ma famille, c’est moi bon moment pour l’équipe ! Les titres de gloire,
c’est très gratifiant mais, au quotidien, le handball
la sportive, pas mes deux frères…
c’est beaucoup d’entraînements, de douleurs...
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PATRICK DEMPSEY
LA VÉRITÉ SUR L’AFFAIRE
HARRY OUEBERT
D’APRÈS LE BEST-SELLER DE JOËL DICKER
LA SÉRIE ÉVÉNEMENT
RÉALISÉE PAR JEAN-JACQUES ANNAUD
TOUS LES
MERCREDIS
21:00
© 2018 MGM TELEVISION ENTERTAINMENT INC. AND EAGLE PICTURES SPA. ALL RIGHTS RESERVED.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12
Van MosseVelde + n
NUMÉROS
GRATUITS
EN VOUS
ABONNANT
AUJOURD’HUI
abonnez-vous sur Internet,
plus sImple, plus rapIde
www.promo.elleabo.com
(France métropolitaine uniquement)
ABONNEZ-VOUS PAR COURRIER
bulletIn d’abonnement À retourner À : elle servIce
abonnements, cs 50002, 59718 lIlle cedeX 9
Nom ....................................................................................................................................
Prénom.............................................................................................................................
Adresse ...........................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
Code postal
Ville .....................................................................................................................................
Pays ....................................................................................................................................
Adresse e-mail..................................................... @................................................
Téléphone
Oui, je m’abonne à ELLE pour la durée que j’indique ci-dessous :
• France
r 1 an (52 nos) : 88 € au lieu de 114,40 €*
r 6 mois (26 nos) : 46 € au lieu de 57,20 €*
* Prix de vente au numéro.
• Autres pays (hors Suisse, Belgique, Canada, USA : voir ci-contre)**
LLBJ5
Nous consulter au (0033) 1 75 33 70 35.
RÈGLEMENT
r Chèque bancaire ou postal à l’ordre de ELLE.
r Carte bancaire nos :
Date d’expiration
Signature :
mois
année
RELATION ABONNÉS
Gérez vos abonnements, abonnez-vous ou posez vos questions
Par E-mail : abonnementselle@cba.fr
Par Internet : www.elleabo.com
Par téléphone : France 01 75 33 70 35. Etranger (0033) 1 75 33 70 35.
Par courrier : ELLE Abonnements, CS 50002 - 59718 Lille Cedex 09
** ATTENTION : pour tout abonnement en Belgique ou réglé en monnaie locale et à
servir en Suisse, USA et Canada, voir tarifs abonnements ci-contre. L’offre de 12 numéros
gratuits ne concerne que l’abonnement d’un an France et ne concerne pas l’étranger.
Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 : le droit d’accès,
de rectification, de suppression et d’opposition aux informations concernant
les abonnés peut s’exercer auprès du Service abonnements. Sauf opposition formulée
par écrit à l’adresse suivante, les données peuvent être communiquées
à des organismes extérieurs : Hachette Filipacchi Associés, 149, rue Anatole-France,
92534 Levallois-Perret Cedex, RCS Nanterre B 324 286 319.
184
• Pour les abonnements
France, après enregistrement de votre règlement,
vous recevrez votre premier
numéro dans un délai de
trois semaines environ.
• Si vous n’êtes pas satisfait,
nous vous remboursons
immédiatement les numéros
restant à servir sur simple
demande.
TARIFS ABONNEMENTS
BELGIQUE, SUISSE,
CANADA et USA
• BELGIQUE : 52 nos : 109 €;
26 nos : 56 €.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
ELLE-Partner Press, 451, route
de Lennik, 1070 Bruxelles.
Tél. : (02) 556 41 40.
e-mail : partnerpress@
partnerpress.be
Par virement bancaire compte
no: BE93 2100 9808 7967.
• SUISSE : 52 nos : 183 CHF ;
26 nos : 91 CHF.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
Dynapresse, 38, avenue
Vibert, CH, 1227 Carouge.
Tél. : 022 308 08 08.
Fax : 022 308 08 59.
Internet : www.dynapresse.ch
e-mail : abonnements@
dynapresse.ch
• CANADA : par avion
52 nos : $Can 339
26 nos : $Can 169
TPS et TVQ non incluses.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
Express MAG/ELLE,
3339, rue Griffith, SaintLaurent, Québec H4T 1W5.
Tél. : (514) 355-3333.
Fax : (514) 355-3332.
• U.S.A. : par avion,
52 nos : $ 315 ; 26 nos : $ 169.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
Express Mag
PO BOX 2769, Plattsburgh NY
12901-9805.
Tél. : 1(800) 363-1310 ou (514)
355-3333. Fax : (514) 355-3332.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NUMÉROSCOPE
Semaine du 16 au 22 novembRe 2018
paR maRie gaRDaiRe
Le climat hebdomadaire influe sur votre chiffre personnel, qui sera donc modifié chaque
semaine. Pour le calculer, additionnez les chiffres de vos jour, mois et année de naissance.
Par exemple, si vous êtes née le 27/11/1984, 2 + 7 + 1 + 1 + 1 + 9 + 8 + 4 = 33, 33 c’est
3 + 3 = 6. Mémorisez ce premier chiffre, auquel vous ajouterez le chiffre de la
semaine (lire encadré ci-dessous) : 6 + 3 = 9. Votre chiffre est le 9.
RassuRée
Délicate
apaisée
OuveRte
menacée
mOtivée
cOmbative
nOstalgique
FRivOle
Ce que vous aviez anticipé
se produit exactement comme
prévu… Du coup, vous relâchez
la pression et apprenez
la légèreté. En effet, grâce
à la magie du chiffre 1, vous
vous sentez habitée d’une force
qui vous rend quasi invincible
ou, tout du moins, très sûre de
vous. Après le 21 novembre,
vous auriez même tendance
à devenir charmeuse, sans
doute savez-vous que vous
êtes dans une phase où tout
devient possible.
Au champ des possibles,
et sans a priori, tout tourne
cette semaine à votre avantage,
sans que vous ayez besoin
de forcer. Vous vous sentez
portée sans vous poser plus
de questions que cela. Cette
attitude très positive vous
permet de vous appuyer sur
la force du monde avec ce
chiffre 4 et de récolter les fruits
de vos efforts sans avoir
l’impression de lutter. Mais
attention, ne cherchez pas
à changer les choses !
Démunie car tous vos efforts
viennent de tomber à l’eau,
il faut pourtant vous relever les
manches et refaire une tentative.
Pas besoin de changer sur le
fond votre positionnement,
il est excellent ! C’est juste
la tension nerveuse ambiante
qui a tout fait échouer…
Avec ce chiffre 7, vous avez
la ressource intérieure pour
un vrai recommencement même
si c’est ardu. Vous constaterez
que le moral remonte en flèche
vers le 19 novembre !
Cette semaine, vous sentez
que c’est le moment d’agir
avec finesse, vous ne prenez
personne de front. Pour autant,
vous ne lâchez pas et vous
avancez à votre manière…
Pourtant, avec ce chiffre 2,
vous aspirez à une plus grande
autonomie, notamment
financière. Ça tombe bien,
c’est prévu ! Enfin, si vous
êtes encore sous le coup
d’une déception, gardez
en tête que la tristesse
disparaîtra petit à petit.
Face à une tromperie ou une
trahison, vous vous questionnez
longuement pour savoir quelle
est la meilleure attitude à
adopter pour conserver votre
équilibre. Peut-être n’est-ce
pas l’heure des décisions
radicales ? Vous devriez
plutôt réfléchir à une solution
qui vous permette de ne pas
perdre la face, tout en
préservant votre bien-être.
Avec ce chiffre 5, pensez
avant tout à votre intérêt
sur le long terme !
Tournée vers des temps révolus,
vous avez du mal à profiter du
moment présent qui, pourtant,
peut aussi être source de
bonheur… Pour sortir d’un
éventuel marasme intérieur,
soyez pragmatique. Agissez
en rangeant votre appartement,
triez, jetez ! Vous verrez que
tout se met parfaitement
en place avec ce chiffre 8,
à condition de ne pas rester
à ruminer des pensées stériles.
De l’énergie en abondance
vers le 22 novembre.
Confuse du fait d’une erreur que
vous avez commise, vous avez
lésé quelqu’un que vous ne
vouliez pas blesser, mais vous
rattrapez les choses au mieux.
Cessez de dramatiser, aucun
obstacle n’est si insurmontable.
Après le 20 novembre, une
nouvelle réconfortante vous
parvient grâce à ce chiffre 3
axé sur la communication et
l’entraide. C’est une chaîne
invisible qui se met en place.
On dirait bien que vous êtes en
train de sortir du tunnel !
Poussée par une bonne
dynamique, vous vous sentez
investie d’une grande
responsabilité, ce qui vous
donne le surplomb et la maturité
pour affronter l’étape suivante
qui approche à grands pas !
Avec ce chiffre 6, c’est
l’harmonie du couple qui
ressort très fortement, prêtez
attention au fait qu’elle doit être
présente sur tous les plans,
sans exception ! Vous avez
tendance à négliger l’intime
ou la communication…
Vous semblez insouciante et
c’est bien ce qu’on vous
reproche ! Et à raison, mais
après tout, pourquoi ne pas
vivre au jour le jour sans trop se
poser de questions. Que vous
ayez besoin de plus de liberté,
ou que vous veniez de regagner
la vôtre, toujours est-il que vos
loisirs, vos sorties, vos hobbies
doivent être au centre de votre
existence. N’hésitez pas,
cependant, avec ce chiffre 9,
à lever les zones d’ombre en
faisant un travail sur vous.
3 est le chiFFRe De cette semaine. LE 3 ExigE uNE ATTENTiON
PArTiCuLièrE POur LEs DÉMArChEs ADMiNisTrATiVEs. CETTE rEMisE
EN OrDrE DEVrAiT PErMETTrE L’ÉMErgENCE D’uN NOuVEL ÉQuiLibrE…
Suivez Marie Gardaire sur astropartouslestemps.com
E L L E .FR
185
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HOROSCOPE
semaine du 16 au 22 novembRe 2018
paR Marie GarDaire
béLIer
21 maRs - 20 avRil
Taureau
21 avRil - 21 mai
Gémeaux
22 mai - 21 juin
Vénus ne vous laissera-t-elle jamais tranquille ?
Voici qu’un nouveau sourire enjôleur vous fait craquer… Au lieu de vous en vouloir, essayez d’être
honnête : votre situation ne vous convient plus, et
c’est pour ça que l’univers vous envoie des occasions de vous ressourcer. Autour du 20 novembre,
pour varier des préoccupations essentielles, vous
aurez une carte à jouer qui vous permettra de
bénéficier d’un meilleur statut professionnel.
Un brin dominatrice ? Votre ton très péremptoire
entre le 16 et le 20 novembre risque de vous
jouer de mauvais tours tôt ou tard… Sans vous
dédire, essayez de modérer vos déclarations et
de tenir un peu plus vos promesses. Sur un plan
familial, Saturne vous incite à mieux orienter vos
décisions en vous mettant face à vos responsabilités et à tous vos engagements. Un sacré parfum
d’exigence règne sur votre semaine…
Entre la part de Fortune, qui est venue vous visiter,
et Mercure, qui vous met des bâtons dans les
roues, des retournements imprévus risquent de
vous bousculer. Attendez-vous à tout perdre et à
tout regagner en l’espace d’une heure. Gardez
votre humour en toutes circonstances, vous verrez
que les événements finiront par bien s’ordonner.
Vers le 21 novembre, un coup de téléphone important pour votre avenir va bousculer vos certitudes.
cancer
22 juin - 22 juillet
LIOn
23 juillet - 22 août
VIerGe
23 août - 22 septembRe
La tête du Dragon vient d’arriver dans votre signe
et consolide votre attitude dans l’existence : prévenance, écoute et attention portée aux autres vous
redonneront une force prodigieuse. Votre entourage amical soudé sera pour vous un bain de jouvence. D’un autre côté, vous risquez d’avoir très
envie de donner un tour plus familial à votre vie
sentimentale. Il n’est pas sûr que ce soit la bonne
direction à prendre, réfléchissez-y à deux fois !
Vous jouez décidément avec l’ambiguïté, et, malgré les coups de semonce, vous n’arrivez pas à
renoncer à désirer ce que vous n’avez pas. Ça
pourrait vous coûter cher rapidement, alors
essayez plutôt de résister à l’influence occulte de
la lune noire manipulatrice et misez sur une franchise absolue. Vers le 19 novembre, vous verrez
que vous comprenez plus vite que d’autres les vrais
enjeux d’une situation matérielle, tirez-en parti !
Mars cherche la bagarre. Éprouvez-vous le
besoin de mettre à distance ceux qui vous ont
déçue ? Résistez à cette tentation et tentez au
contraire de fédérer vos proches autour de projets
ou de partager avec eux des moments joyeux…
Aux alentours du 19 novembre, quelqu’un qui a
compté pour vous refait surface et cela crée des
difficultés. Malgré votre envie de céder à son
charme, ne croyez pas à son boniment.
baLance
23 septembRe - 23 octobRe
scOrpIOn
24 octobRe - 22 novembRe
saGITTaIre
23 novembRe - 21 décembRe
Vénus vous rend terriblement audacieuse, au
point qu’on ne vous reconnaît plus… Deviendriezvous téméraire ou coquine ? Vous aimez surprendre et choquer dans le silence de la nuit,
mais attention, car les réveils peuvent créer la
surprise ! N’oubliez pas tout à fait les enjeux professionnels, qui vous mettent sur la sellette dès le
21 novembre. Il se peut qu’on vous demande de
rendre des comptes de façon imprévue.
Neptune et Mars se livrent à une guerre d’influence. À vous de choisir entre devenir idéaliste
et faire preuve d’une ambition sans vergogne…
Toutes les voies sont ouvertes, sauf celle de l’inaction, qui n’est pas d’actualité ! Alors, oubliez
votre manque d’énergie et votre difficulté à vous
mobiliser. La vie vous demande des efforts
constants, certes… mais les résultats seront à la
mesure de ce que vous aurez sacrifié.
Jupiter bloque toute action que vous pourriez tenter à chaud. Il va falloir être fine stratège, ne pas
hésiter à prétendre quitter la table de jeu. Quoi
que vous en pensiez, la situation où vous vous êtes
embarquée n’a rien d’honnête ou de franc, et ce
serait un tort de croire que vous n’avez que des
amis autour de vous. Vers le 20 novembre, prenez
le conseil de quelqu’un d’extérieur, pour avoir une
vision globale de vos possibilités.
Verseau
caprIcOrne
21 janvieR - 18 FévRieR
22 décembRe - 20 janvieR
Vous sentirez-vous enfin maîtresse de vousmême ? Plus rien ne vous étonne et vous constatez que vos émotions passagères ont enfin cessé
de vous faire perdre votre temps. Cette force nouvelle vous donne l’envie de vous lancer dans
d’autres aventures. Le plus compliqué sera d’en
choisir une et de renoncer aux autres. Car, tout
vous tente, vous fourmillez d’envies comme
jamais… Quel heureux changement !
Réfléchir ne vous fera aucun bien, parce que vous
n’avez pas la moindre idée de la direction que
prend la situation. Cette absence de vision
plombe sacrément votre spontanéité. Alors, ne
cherchez pas à être à tout prix sûre de vous, cela
sonnerait faux. Sur un plan personnel, vous sentez que, pour parvenir à vos fins, un bon compromis sera plus efficace qu’un numéro de charme.
Acceptez de sortir de votre zone de confort.
pOIssOns
19 FévRieR - 20 maRs
C’est un regain d’énergie qui vous arrive, avec
Mars, prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut et qui
ne peut pas renoncer à son envie d’être le meilleur… Ce n’est pas en vain, car les (bons) résultats
tombent en série dès le 17 novembre… et ça ne va
pas s’arrêter de sitôt ! Prenez le temps de traiter les
problèmes à fond, ou vous décevrez beaucoup
votre entourage, qui s’appuie sur votre sérieux
légendaire pour tout résoudre à sa place !
Suivez Marie Gardaire sur astropartouslestemps.com
186
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE MI-CUIT DE BONNE-MAMAN
E L L E
Le chocolat par Victoire Finaz
OrANgETTEs AU ChOCOLAT NOIr
E L L E
Le chocolat par Victoire Finaz
MUFFINs AUx pépITEs DE ChOCOLAT
E L L E
Le chocolat par Victoire Finaz
TUILEs ChOCOLAT NOIr ET NOIsETTEs
E L L E
Le chocolat par Victoire Finaz
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le chocolat par Victoire Finaz
Le chocolat par Victoire Finaz
MUFFINs AUx pépITEs DE ChOCOLAT
LE MI-CUIT DE BONNE-MAMAN
« Pour décorer les muffins, ajoutez des fruits secs concassés
ou des perles colorées. »
« Un délice à servir avec un coulis de fruits rouges
et une crème fouettée. »
Préparation : 15 mn
Cuisson : 15 mn
Pour 6 personnes
80 g de chocolat noir
1 gousse de vanille
Beurre
250 g de farine
5 g de levure
140 g de sucre fin
1 pincée de sel
2 œufs
8 cl d’huile de tournesol
(ou huile de pépin
de raisin)
12 cl de lait entier
1. préChAUFFEZ le four à 180 °C/th. 6. Hachez
le chocolat en pépites et réservez-le dans un bol.
Fendez et grattez la gousse de vanille. Beurrez
au pinceau les moules à muffins en remontant bien
jusqu’aux bords.
2. MéLANgEZ dans un saladier la farine, la levure, le
sucre, le sel et les graines de vanille. Faites un puits.
3. BATTEZ les œufs à l’aide d’un fouet dans un autre
saladier. Versez-y progressivement l’huile, puis le lait.
Fouettez jusqu’à ce que la texture soit mousseuse.
Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez.
4. VErsEZ la préparation aux œufs dans le puits
et mélangez le tout pour obtenir une pâte lisse
et homogène. Remplissez les moules à muffins
aux 3/4. Enfournez 15 mn (pour un cœur fondant).
Laissez refroidir avant de démouler.
les FIChEs -CUIsINE
Préparation : 25 mn
Cuisson : 15 mn
Repos : 8 heures
Pour 8 personnes
1. préChAUFFEZ le four à 180 °C/th. 6.
2. FAITEs FONDrE le beurre et le chocolat au bain-
60 g de beurre demi-sel
+ pour le moule
400 g de chocolat noir
à 70 %
6 œufs
45 g de farine
5 g de levure
250 g de sucre roux fin
(ou vergeoise)
E L L E
marie. Mélangez jusqu’à obtenir une texture lisse puis
laissez refroidir à température ambiante.
3. sépArEZ les blancs des jaunes d’œufs. Dans
un bol, mélangez la farine et la levure.
4. FOUETTEZ 1 jaune d’œuf et 2 cuil. à soupe de
sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez
1 cuil. à soupe de la préparation farine-levure.
Mélangez. Répétez l’opération jusqu’à épuisement
de ces ingrédients.
5. INCOrpOrEZ petit à petit le chocolat, mélangez.
La texture reste granuleuse, c’est normal.
6. MONTEZ les blancs d’œufs en neige bien ferme
dans un grand saladier. Incorporez-en la moitié à
l’appareil et mélangez délicatement. Ajoutez le reste,
même si l’appareil semble dur à travailler. Mélangez
doucement avec une spatule pour remuer le fond.
7. VErsEZ l’appareil dans un moule beurré.
8. ENFOUrNEZ 15 mn. Une croûte se forme,
et craque, mais le gâteau reste très peu cuit au centre.
Laissez reposer à température ambiante pendant
8 heures au moins.
les FIChEs -CUIsINE
E L L E
Le chocolat par Victoire Finaz
Le chocolat par Victoire Finaz
TUILEs ChOCOLAT NOIr ET NOIsETTEs
OrANgETTEs AU ChOCOLAT NOIr
« Le chocolat durcissant en refroidissant, travaillez-le en le maintenant
tiède sur une plaque chauffante. »
« Le secret ? Travaillez dans une cuisine
où la température avoisine 16 à 18 °C. »
Préparation : 15 mn
Cuisson : 6 mn
Repos : 1 h
Pour 15 tuiles
100 g de noisettes
100 g de chocolat noir
à 70 %
1. hAChEZ les noisettes et glissez les éclats au four
préchauffé à 150 °C/th. 5 pendant 5 à 6 mn.
2. éTALEZ une bande de papier sulfurisé de 10 cm
de large et 50 cm de long sur un plan de travail froid
ou une plaque de marbre.
3. FAITEs FONDrE le chocolat au bain-marie. Retirez
du feu. Incorporez les éclats de noisettes torréfiés.
4. FOrMEZ à l’aide d’une cuillère 4 disques de
chocolat de 5 cm de diamètre sur le papier sulfurisé.
Posez la bande sur une forme cylindrique (rouleau
à pâtisserie, par exemple) pour façonner les tuiles.
5. LAIssEZ séChEr à température ambiante pendant
1 h. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement des
ingrédients.
Experte du chocolat et de la dégustation, VICTOIrE FINAZ
anime depuis dix ans des ateliers et des conférences. Dans
« Chocolat » (éd. Mango), son premier livre, elle a
rassemblé de nombreux conseils et 50 recettes irrésistibles.
Préparation : 15 mn
Repos : 1 h 10
Pour 6 personnes
3 oranges bio
150 g de sucre
150 g de chocolat noir
à 70 %
sel
1. pELEZ les oranges. Ne conservez que les zestes
et retirez un peu de la peau blanche, amère.
2. pLONgEZ les zestes dans une casserole de 2 l
d’eau bouillante avec 1 pincée de sel. Quand l’eau se
remet à bouillir, égouttez-les. Blanchissez-les une
seconde fois dans une casserole d’eau bouillante non
salée. Égouttez-les. Blanchissez-les une troisième fois
dans de l’eau bouillante non salée, égouttez-les en
réservant 10 cl d’eau de cuisson.
3. TAILLEZ les zestes en lanières. Préparez un sirop
avec 10 cl d’eau de cuisson et le sucre. Quand il est
chaud (il ne doit pas caraméliser), plongez-y les
zestes et laissez-les cuire à feu très doux pendant 1 h
minimum. Lorsqu’ils deviennent translucides, égouttezles et laissez-les tiédir 10 mn.
4. FAITEs FONDrE le chocolat au bain-marie. Retirez
du feu. Plongez-y les zestes un à un à l’aide d’une
pince et enrobez-les de chocolat.
5. égOUTTEZ les zestes sur une grille, puis posez-les
sur une feuille de papier sulfurisé.
6. LAIssEZ séChEr à température ambiante pendant
1 h environ.
les FIChEs -CUIsINE
E L L E
ELLE 3804
Réalisation Vincent Amiel
Photos Claire Payen
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
la liste de nos envies
réalisation mireille assénat
1
Lise Dupont
2
Stéphanie Kohen
4
Aurélie Gaillard
5
Caroline Six
7
Philomène Piégay
3
Danièle Gerkens
Brune
de Margerie
6
1. DéCALé. Assiette à dessert « Carré d’As »,
Casa Lopez, 17,50 €. casalopez.com
2. PRéCIEUX. Ceinture « serpent », en cuir,
Laurence Bras sur ellestore.fr, 180 €.
presse
3. MAGIQUE. serum Lifting Virtuose,
Meilleur Nature, La Bouitte, 110 €.
boutique.la-bouitte.com 4. GRAPHIQUE.
Impression sérigraphie « Alphabet »,
Valérie Hugo, 45 € la lettre format A4.
valeriehugo.tictail.com 5. RéTRO. Colliers
« Aden » et « Louise » en vermeil,
Alix D.reynis, 150 € l’un. alixdreynis.com
6. CHIC. escarpins en tissu imprimé,
Zara, 49,95 €. zara.com 7. ROCK. Coffret
CD et DVD « r.e.M. at the BBC », 62,99 €
sur fnac.com 8. TAPE-à-L’OEIL. Coussin
« L’Œil », Magritte par Jules pansu, 88 €
le coussin garni. jules-pansu.com
8
Mireille Assénat
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE BD
c’était mieux avant
la télévision
par soledad
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
(re)conquérante
PIONNIÈRE XMF
CRÈME PERFECTION JEUNESSE
Un soin anti-âge haute performance
qui mise sur le sucre marin XMF,
véritable prouesse de la nature,
pour reconquérir une peau plus belle
et plus fraîche : lisse, ferme, repulpée,
comme baignée de lumière.
Lisse les rides en 1 heure. -22,5% de rides en 1 mois.*
LA BEAUTÉ DE LA MER VIT EN VOUS
C’est dans le respect de la mer que les chercheurs PHYTOMER cultivent les actifs marins les plus puissants pour révéler
votre beauté naturelle. Offrez à votre peau des soins ressourçants recommandés par les professionnels du monde entier.
E N I N S T I T U T S E T S PA S | W W W.P H Y TO M E R.F R
*Test clinique instrumental sous contrôle dermatologique, sur les rides de la patte d’oie. Application biquotidienne, sur 21 volontaires.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARSEILLE
& SA RÉGION
PHOTO GUO HANG. STYLISME HUANG WEN YI.
SPÉCIAL
JOAILLERIE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 NOVEMBRE 2018
ELLE MARSEILLE
SPÉCIAL JOAILLERIE
PLEIN LES BROCHES
BAROQUES, CHICS, NAÏVES, ELLES NE MANQUENT PAS DE PIQUANT !
PAR AMANDINE PLACE
Atelier Paulin
1
2
3
4
6
5
9
10
7
1. AÉRIENNE. Broche mouche or, 75 €. Gas bijoux. 106, rue Paradis, Marseille 6e. gasbijoux.com 2. ART DÉCO. Lydia Courteille, prix sur demande.
En vente chez Doux. 31, rue Saint-Agricol, Avignon. douxjoaillier.com. 3. FRUITÉE. Des Petits Hauts, 15 €. Les Terrasses du port. 9, quai du Lazaret, Marseille 2e.
despetitshauts.com 4. GIRLY. Broche libellule en 2 ors et diamants, 1 852 €. Le manège à bijoux, E.Leclerc. 148, chemin de Saint-Pierre, Marignane. 5. FUN.
Broche dinosaure Nuqui, 19 €, En vente chez Aix’ellence. 9, rue Granet, Aix-en-Provence. etsy.com/fr/shop/Nuqui 6. PRÉCIEUSE. Fibule Fil Exclusivité
Lulli, Atelier Paulin, 95 €. lulli-sur-la-toile.com 7. DÉLICATE. Mary Jane, 4,50 €. mary-jane.fr 8. POÉTIQUE. Hirondelle, Exquise Indécises, de 22 à
28 €. 40, rue Edouard-Delanglade, Marseille 6e. exquises-indecises.com 9. BAROQUE. Collection La boutique Ephémère, Whisper, 48 €. 48, rue SaintLaurent, Marseille 2e. whisperbylaboutiqueephemere.com 10. BAVARDE. En argent, Lucy Luce, 65 €. lucyluce.com ■
2
E L L E .FR
PRESSE ; FRANK VISSIER
8
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
G R ÂC E E T CA R AC T È R E
Collec tion Liens
17, rue Grignan - Marseille 6ème
66, boulevard Rodocanachi - Marseille 8ème
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 NOVEMBRE 2018
ELLE MARSEILLE
SPÉCIAL JOAILLERIE
PERLES RARES
EN COLLIERS, BRACELETS, BAGUES OU BO, POUR JOUER LES PRÉCIEUSES.
PAR AMANDINE PLACE
Claverin
1
2
3
4
5
6
8
9
10
1. SOLITAIRE. Collier perle, diamants et or blanc, Bellini, 3 800 €. 23 bis, rue Thiers, Aix-en-Provence. bellini.fr 2. ARTY. Boucles d’oreilles Rue Belle,
90 €. En vente chez Blanc Crème. 45, cours Pierre-Puget, Marseille 6e. blanc-creme.fr 3. INTEMPORELLE. Bague Joséphine, Chaumet, 4 690 €. En vente chez
Frojo. 17, rue Grignan, Marseille 1er. frojo.com 4. ROMANTIQUE. Bague en or gris et diamants, perle de culture gold, Corpace Joaillier, 3 600 €.
31, rue Espariat, Aix-en-Provence. 5. ÉPURÉ. Jonc en or jaune et perles de Tahiti, Claverin, 695 €. claverin.com 6. IMMACULÉ. Sautoir Massilia, Charlet,
595 €. 32, rue Grignan, Marseille 1er. charlet-bijoux.com 7. FUTURISTE Bague Nathalie Dmitrovic, prix sur demande. En vente à l’Atelier Confidentiel. 68, rue
Grignan, Marseille 1er. nathaliedmitrovic.com 8. DÉLICATES. Boucles d’oreilles Nicole, Émilie et Florence, 35 €. En vente à la Maison Buon. 86, rue Grignan,
Marseille 1er. emilieetflorence.com 9. CLASSIQUE. Bague Duo en or blanc, perles de Tahiti et d’eau douce, Pellegrin & fils, 980 €. 19, rue Francis-Davso,
Marseille 1er. pellegrin-et-fils.com 10. SENSUELLES. Boucles d’oreilles Bérénice, Oma Bloom, 45 €. omabloom.fr ■
4
E L L E .FR
CLAVERIN ; PRESSE
7
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Bacon Luxe Communication - Photo © Philippe Doignon
Vanessa Demouy
JOAILLERIE - HORLOGERIE
23 bis rue Thiers l Aix-en-Provence
Tél : 04 42 38 88 88
HAUTE HORLOGERIE
22 rue Fabrot l Aix-en-Provence
Tél : 04 42 26 88 88
www.bellini.fr l boutique en ligne l
CHOPARD - OMEGA - AKILLIS - ANONIMO - BRM - BVLGARI - CORUM - FRÉDÉRIQUE CONSTANT - GARMIN - GLASHUTTE ORIGINAL - HAMILTON - JAQUET DROZ
LA BRUNE & LA BLONDE - LONGINES - MEISTERSINGER - MIDO - MOSER - OFÉE - ORIS - PARMIGIANI FLEURIER - PASQUALE BRUNI - PEQUIGNET - SCHAFFRATH - UTINAM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 NOVEMBRE 2018
ELLE MARSEILLE
SPÉCIAL JOAILLERIE
EFFETS DE MANCHETTE
CES BIJOUX DE CRÉATIVITÉ NOUS FONT DES POIGNETS D’AMOUR.
PAR AMANDINE PLACE
Agnès Pellegrin
1
2
3
4
5
8
6
9
7
10
11
Madagascar, 45 €. Les Bijoux de Barbara. 2, rue d’Arcole, Marseille 6e. lesbijouxdebarbara.com 2. DÉLICAT. Bracelet manchette
ajouré en or rose et diamant, Bellini, prix sur demande. 23 bis, rue Thiers, Aix-en-Provence. bellini.fr 3. CLASSIQUE CHIC. A Day In, collaboration
avec le musée d’Arles Antique, de 79 à 94 €. En vente au Diable Méridien. 8, rue Edmond-Rostand, Marseille 6e. adayin.fr. 4. FÉTICHE. Collection
Notre Dame, Les Étoiles de Lily, 85 €. 36, rue Caisserie, Marseille 2e. lesetoilesdelily.com 5. BRUT. Bracelet ruban, Chez Laurette, 137 €. 16, rue
Edmond-Rostand, Marseille 6e. chez-laurette.com 6. GRAPHIQUE. Pellegrin & fils, prix sur demande. 19, rue Francis-Davso, Marseille 1er. pellegrinetfils.com
7. PERLÉE. Manchette Casual Mood or rose, Agnès Pellegrin, prix sur demande. 8, rue de l’Ancienne Madeleine, Aix-en-Provence. agnes-pellegrin.com
8. MAILLÉ. Bracelet Totem or, Gas Bijoux, 95 €. 106, rue Paradis, Marseille 6e. gasbijoux.com 9. PRÉCIEUX. Joséphine, Hope the Diamond
Store, prix sur demande. 53, rue Grignan, Marseille 6e. hopethediamondstore.com 10. ANTIQUE. Iris, Charlet bijoux, 3 790 €. 32, rue Grignan,
Marseille 1er. charlet-bijoux.com 11. ROCK. Opik custom silver, Ciccarelli jewels, 399 €. ciccarelli.fr ■
RÉDACTRICE EN CHEF DES ÉDITIONS RÉGIONALES : ANNE-CÉCILE SARFATI. RÉALISATION : RELAXNEWS. RÉDACTRICE EN CHEF : CHRISTINE RÉGNIER. SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA RÉDACTION : CÉCILE
ROUSSELET. MAQUETTISTE : MAGALI HIRN. PREMIÈRE SECRÉTAIRE DE RÉDACTION : SONIA GARRIGUES. RESPONSABLE DU SERVICE PHOTO : SANDRINE SAUVIN, AVEC STÉPHANIE DUCHÊNE. A COLLABORÉ À
CE NUMÉRO : AMANDINE PLACE. DIRECTRICE ADJOINTE DES ÉDITIONS RÉGIONALES : ANNE-MARIE LABINY. SERVICE PUB : LAGARDÈRE PUB METROPOLES. TÉL. : 04 92 17 27 17.
6
E L L E .FR
PRESSE ; MARC JULIEN
1. ETHNIQUE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
B A N DOL
MA R SEI L L E
SAINT E- M AXIM E
DORIANE-BIJOUX.COM
SANARY
NEUFNOUVEAUNOUVELLES
ELLE
PSYCHO
NON AU
SYNDROME
DE LA BONNE
ÉLÈVE
SPÉCIAL
MODE
POURQUOI
IL FAUT DÉSOBÉIR
TOUS
LES LOOKS
QUI NOUS
INSPIRENT
+ LE MODE
D’EMPLOI
S
ES NOUVELLES
DES
D
CES
CE
NCES
ENDAN
TENDA
T
GNAGES
TÉMOIGNAG
CES CARRIÈRE
WOMEN
NOTRE
COVER GIRL
QUI VIVENT À
LA CAMPAGNE
A
SA
VANESS
VANES
AXENTE
: 2,60 €. CAN $: 5,90 CND.
2,30 €. AND : 2,70 €. BEL
AOÛT 2017 FRANCE MÉTROPOLITAINE
ESP : 3,80 €. GR : 4,60 €.
HEBDOMADAIRE A25
A : 6,70 €. GUY S : 4,20 €. CH : 4,30 FS.
: 5,70 €. SAINT-MARTIN : 7 €. RÉUNION
FR S : 500 CFP. TUN : 5,70 DNT.
A : 4,90 €. D : 4,70 €. ANTILLES
A : 1 350 CFP. NC S : 480 CFP. POLY
PORT. Cont. : 3,80 €. NL : 4,70 €. NC
ITA : 3,80 €. LUX : 2,60 €. MAR : 35 MAD.
elle.fr
SI VOUS SOUHAITEZ
PARAÎTRE DANS
VOTRE RÉGION
CONTACTEZ-NOUS
MARIE BIZOT
Comment résister aux créations signées Marie Bizot ? Au premier coup
d’œil, elles vous charment, puis se montrent aguicheuses, délicates,
joyeuses… Elles collent à la perfection à toutes les facettes d’une féminité
qui s’assume sans se prendre au sérieux. La ligne « Essentiel » décline une
multitude de modèles plus craquants les uns que les autres, réalisés avec
le plus grand soin. Ils mêlent esthétisme avec un choix consciencieux de
couleurs et de matières (velours, satin, cuir de chèvre, lin…), féminité et
praticité par leurs formes. Réversibles, ils n’en sont que plus séduisants,
affichant deux coloris et deux matières dans une totale harmonie. Bien
plus qu’un sac à main, « R’Verso » sera votre plus fidèle compagnon ou le
parfait cadeau pour Noël.
L’Essentiel R’verso Caramel Marshmallow, réversible, dim. 17 x 17 x 27 cm,
en cuir de chèvre et satin, 190 € (prix observé). www.mariebizot.com
MADEMOISELLE FROJO
La rue Grignan brille de mille feux… La boutique du numéro 18 a changé
de décor. Petite sœur de son voisin d’en face, Mademoiselle Frojo
ouvre ses portes. Fraîche et féminine, cette boutique vient s’inscrire dans
une nouvelle tendance de joaillerie mode et plus accessible. Mais on
ne perd pas ses indispensables repères, car l’on y retrouve un corner
APM Monaco, la marque Ginette NY qui prend ses aises, le marseillais
Claverin… Cette adresse se veut également un espace de présentation et
de découverte de nouvelles marques plus confidentielles et discrètes, mais
toujours précieuses et raffinées. Un écrin idéal pour assouvir quelques
envies en cette fin d’année !
18, rue Grignan, Marseille-1er. www.frojo.com
ACTUALITÉS COMMERCIALES
11
ÉDITIONS
RÉDACTIONNELLES
RÉGIONALES
16 NOVEMBRE 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
01 74 85 85 85
10, RUE THIERRY LE LURON - 92300 LEVALLOIS-PERRET
TÉL. : 01 41 34 83 80
W W W. L A G A R D E R E - P U B. C O M
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 NOVEMBRE 2018
NEUFNOUVEAUNOUVELLES
TOO FACED
La collection « Born This Way » est née dans le souci de pouvoir afficher un teint
parfait, façon « Je me suis réveillée ainsi ». Jerrod Blandino – cofondateur de
Too Faced– a créé un fond de teint indétectable offrant une sublime couvrance
naturelle. Pour enrichir la gamme, il a collaboré avec l’influenceuse beauté et
makeup artist Jackie Aina, afin de mettre au point neuf nouvelles teintes. Ainsi,
il existe désormais 35 fonds de teint sublimes, permettant à chaque femme
de trouver celui parfaitement assorti à sa carnation. Cette collection compte
également un anticernes hydratant (20 teintes), ultra-couvrant mais imperceptible
à l’œil pour un regard zéro défaut, et une poudre très légère (3 teintes) pour fixer
le fond de teint tout en apportant un voile illuminateur.
Fond de teint, 35 € ; anticernes 27 € ; poudre fixante, 30 € (prix observés).
En vente chez Séphora.
HELLY HANSEN
TITLEE
Veste Lifaloft Hybrid Insulator,
180 € (prix observé).
www.hellyhansen.com
Série Born to Build, 24 € le pin’s à l’unité, 65 €
le coffret de 3 (prix observés). En vente sur
www.titlee.fr et www.cinqpoints.com
Après quatre ans de recherche, la marque
norvégienne, toujours en lien avec les plus
grands sportifs, s’est servie de la technologie
PrimaLoft pour créer « Lifaloft ». Une isolation
respirante encore plus légère, plus mince et
plus chaude. Les fibres Lifa ont prouvé qu’elles
représentaient l’un des matériaux les plus
performants de l’industrie de l’outdoor. Ainsi,
« Lifaloft » est conçu avec 75 % de fibre Lifa et
25 % d’isolant PrimaLoft. Parmi les pièces fortes
de la nouvelle collection, comptez les vestes
« Lifaloft Hybrid Insulator » pour hommes et
femmes. Elles sont dotées d’un tissu extérieur
imperméable et coupe-vent, de deux poches
latérales et d’un tissu polaire lisse aux bras et
sur les deux côtés. La conception par zone
rend cette veste si polyvalente qu’elle peut être
portée tout au long de l’année.
Depuis près de dix ans, Titlee (« papillon »
en hindi) propose des bijoux fantaisie dorés
à l’or fin, fabriqués par les mains expertes
de doreurs, soudeurs ou émailleurs. Les
collections se succèdent saison après
saison avec toujours autant de passion
et font également place à d’ingénieuses
collaborations. C’est le cas ici avec une
collection de pin’s réalisés avec la maison
d’édition Cinqpoints, marque française
qui crée et édite des jeux, des articles de
papeterie et des accessoires de bureau
autour de l’architecture. Unissant univers
graphique et savoir-faire, les deux marques
françaises se sont inspirées des objets
iconiques de l’architecte pour créer la série
« Born to Build ». Cadeaux élégants, ces
pin’s argentés sont de véritables bijoux pour
parfaire et singulariser la silhouette.
Spécialiste du maquillage en institut, Masters Colors
propose une collection en accord avec la palette de
couleurs de la saison : Confidence. Dans ces nuances
automnales, la beauté féminine se révèle ultra-glamour… Le
quatuor de fards à paupières enrichi en acide hyaluronique
sublime le regard par ses teintes cuivrées et irisées, que
l’on choisisse un maquillage de jour ou un smoky-eyes
sophistiqué. Le rouge à lèvres au fini mat, avec sa formule
riche en acides gras essentiels d’origine végétale et de
vitamine E, se fera l’écho d’un visage radieux. Nourries
et protégées, vos lèvres seront l’écrin de vos plus beaux
sourires. Il ne manquera, pour une totale harmonie, que
d’habiller vos ongles avec l’un des deux vernis.
Eye Shadow All Seasons, 39 € ; Rouge Lips Mat,
28 € ; vernis, 11 € le flacon de 5 ml (prix observés).
En vente dans les Instituts Guinot et Mary Cohr.
10
E L L E .FR
ACTUALITÉS COMMERCIALES
MASTERS COLORS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ACTUALITÉS COMMERCIALES
16 NOVEMBRE 2018
NEUFNOUVEAUNOUVELLES
E L L E .FR
ACCOMPAGNER
LA DÉPENDANCE
GHD
Experte dans les outils de coiffage
depuis 2001, ghd bénéficie d’une
grande notoriété, notamment par
son célèbre styler®. Parce que
les cheveux méritent davantage
qu’un simple lisseur, la marque
va plus loin et lance le nouveau
styler® professionnel ghd gold®.
Sa nouvelle technologie dual-zone
offre des performances de pointe,
toujours dans le respect de la
fibre capillaire : deux capteurs de
chaleur contrôlent la température
optimale (185°). De la racine
jusqu’aux pointes, la chevelure est
plus lisse et plus brillante. Son design
a également été modifié pour être
plus ergonomique avec un corps
arrondi afin de créer des coiffures
à l’infini. Embout de protection,
mode veille automatique, cordon
professionnel de 2,7 mètres…
Il a tout pour plaire !
Humanisme, responsabilité, clarté, convivialité. Tels sont les maîtres
mots d’Alptis, groupe d’assurances créé à Lyon en 1976 et qui protège
aujourd’hui plus de 400 000 personnes. Complémentaire santé,
prévoyance, assurance de prêt et épargne-retraite constituent ses
principalescompétences.Maispasque!Alptisproposeaussilagarantie
dépendance. Qu’est-ce que c’est ? Cette offre vous fait bénéficier de
services au moment de la perte d’autonomie, pour préserver vos proches
de la lourde charge financière que cela représente et faciliter le repos
de vos aidants. Car en France la dépendance et la perte d’autonomie
concernent 8 % des plus de 60 ans et plus de 20 % chez les plus de 80
ans. C’est donc l’affaire de tous et mieux vaut anticiper. Alptis propose
des pistes pour faire le bon diagnostic et agir.
www.alptis.org
Nouveau styler® ghd gold® 199 €
(prix observé). Liste des points
de vente disponible sur ghdhair.com
11
ÉDITIONS
RÉDACTIONNELLES
RÉGIONALES
SI VOUS SOUHAITEZ PARAÎTRE DANS
VOTRE RÉGION CONTACTEZ-NOUS
01 74 85 85 85
W W W. L A G A R D E R E - P U B. C O M
ELLE
PSYCHO
NON AU
SYNDROME
DE LA BONNE
ÉLÈVE
SPÉCIAL
MODE
POURQUOI
IL FAUT DÉSOBÉIR
TOUS
LES LOOKS
QUI NOUS
INSPIRENT
+ LE MODE
D’EMPLOI
S
ES NOUVELLES
DES
D
ES
NCES
ENDANC
T
TENDA
S
NAGES
GNAGE
TÉMOIG
CES CARRIÈRE
WOMEN
NOTRE
COVER GIRL
QUI VIVENT À
LA CAMPAGNE
A
VANESSA
VANESS
AXENTE
: 2,70 €. BEL : 2,60 €. CAN $: 5,90 CND.
FRANCE MÉTROPOLITAINE 2,30 €. AND
ESP : 3,80 €. GR : 4,60 €.
6,70 €. GUY S : 4,20 €. CH : 4,30 FS.
€. SAINT-MARTIN : 7 €. RÉUNION A :
S : 500 CFP. TUN : 5,70 DNT.
A : 4,90 €. D : 4,70 €. ANTILLES A : 5,70
A : 1 350 CFP. NC S : 480 CFP. POLY FR
PORT. Cont. : 3,80 €. NL : 4,70 €. NC
ITA : 3,80 €. LUX : 2,60 €. MAR : 35 MAD.
HEBDOMADAIRE 25 AOÛT 2017
elle.fr
10, RUE THIERRY LE LURON - 92300 LEVALLOIS -PERRET - TÉL . : 01 41 34 83 80
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 NOVEMBRE 2018
NEUFNOUVEAUNOUVELLES
SWEET PANTS
En quelques années, Sweet Pants a investi l’asphalte de créations
urbaines, faisant du sportswear une tendance à la fois chic et incontournable, mêlant assurance et décontraction. Après sa réinterprétation de
l’iconique bomber Schott pour hommes et femmes, la marque développe
son offre et propose son premier blouson ! « Team », le nouveau teddy à la
française, vient compléter un vestiaire dans l’air du temps. Pour cette ligne,
Sweet Pants ne lésine pas sur le « colorblock », en proposant aussi bien
de l’orange, du violet ou du jaune, et des tons plus doux, comme le kaki,
le gris ou le bleu nuit. En associant les coloris satinés aux bandes en jersey
à l’esprit rétro sur le col et les manches, la griffe fait revivre cet incontournable des eighties avec brio.
Teddy Team, 170 € (prix observé). sweet-pants.com
LEE
ALPINA
Veste Sherpa Rider Jacket,
129,95 € (prix observé).
fr.lee.com
Startimer Pilot Heritage GMT, 1 295 € (prix observé).
Tél. lecteurs 01 48 87 23 23.
www.alpinawatches.com
La mythique veste en denim des seventies de
Lee revient en force.Du denim au velours côtelé,
en passant par le cuir et la customisation, la
« Rider Jacket » s’est déclinée sous différentes
formes au fil du temps. Revisitée chaque saison,
elle porte l’histoire de la marque grâce à ses
détails vintage qui traversent les époques. Elle
se décline aujourd’hui pour hommes et femmes
dans une version adaptée à la froidure. Avec
une coupe en V légèrement raccourcie dans le
dos pour élargir les épaules, comme l’exigeait
l’activité des cowboys de l’Ouest américain
pour une parfaite aisance, elle est dotée
de deux poches poitrine et de deux poches
inclinées sur le côté pour en faciliter l’accès.
En jean délavé avec des zones d’usure – côté
vintage oblige –, elle est doublée d’une peau
retournée sur le buste et le col, avec des manches matelassées pour un maximum de confort.
Pionnier dans le domaine des montres d’aviation
professionnelles, la manufacture horlogère suisse
Alpina vous offre un voyage dans le temps avec
un nouveau modèle venant s’ajouter à la collection
« Startimer Pilot Heritage ». Inspiré des années
1970, ce garde-temps automatique indique un
second fuseau horaire par une lunette tournante
interne GMT 24 heures facilement réglable. Il
arbore un boîtier en acier inoxydable de forme
coussin (42 x 40,75 mm), un cadran décliné en
quatre couleurs avec un guichet date, protégé
par un verre saphir. Les aiguilles des heures et des
minutes luminescentes, la trotteuse des secondes
orange et les index finalisés de marqueurs lumineux
participent à une lisibilité optimale. Propulsé par le
mouvement mécanique à remontage automatique
AL-555, il offre une réserve de marche de 38 heures
pour une étanchéité jusqu’à 100 mètres. Un élégant
bracelet en cuir vient le compléter.
Puisant sa créativité dans un style vintage subtilement modernisé, la
jeune marque française Fugue rend hommage aux grandes périodes
du design horloger en lançant pour la fin de l’année le coffret « Trilogie
du milieu du siècle » en série limitée à 150 exemplaires. L’emblématique
« Chronostase », équipé d’un boîtier à la construction révolutionnaire
dissocie en effet ses composants. Un « container » horloger (cadran et
mouvement) s’insère dans une carrure amovible par simple pression
des doigts. Interchangeable facilement pour lui donner une nouvelle
esthétique, ce précieux garde-temps offre une multitude de combinaisons,
le bracelet lui-même permettant de multiples options. Rythmée par un
mouvement mécanique à remontage automatique de facture suisse
(Sellita), la « Chronostase » arbore un boîtier en acier inoxydable, protégé
par un verre saphir double dôme. Son design ne peut laisser indifférent !
Coffret comprenant la Chronostase, avec trois carrures et deux bracelets
(cuir et tissu), 1 400 € (prix observé). Tél. lecteurs 01 84 60 20 93.
www.fuguewatches.com
12
E L L E .FR
ACTUALITÉS COMMERCIALES
FUGUE
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
1
Размер файла
44 806 Кб
Теги
journal, elle
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа