close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Le_Grande_Parisien_-_13_02_2018

код для вставкиСкачать
N° 22844
MARDI 13 FÉVRIER 2018
1,50 €
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
HÉRITAGE
HALLYDAY
TOUT CE QUE LE
GRAND
LP/OLIVIER ARANDEL
PARIS
VA CHANGER
La guerre
des clans
est déclarée
POUR VOUS
PAGE 20
Politique
P. 4
Valérie Pécresse
et la tentation capitale
Transports
P. 6
L’incroyable train
télécommandé de la SNCF
Interview
P. 8
Nicolas Sarkozy :
« Mon combat contre
les cancers de l’enfant »
NUMÉRO SPÉCIAL
Transports, environnement,
logement, culture, sports…
Le développement programmé,
dans la prochaine décennie,
d’une métropole moderne
associant la capitale
à sa proche banlieue
va bouleverser la vie des habitants.
Voici comment.
MONTAGE LP/LP/OLIVIER LEJEUNE/AFP/GABRIEL BOUYS
PAGES 2 ET 3
Karim
Benzema
Kylian
Mbappé
LP/OLIVIER ARANDEL
Real - PSG P. 18
twipe_ftp
Cette fois, ils jouent
sur la même planète
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
02
FAIT DU JOUR
@le_Parisien
.fr
PAR FRÉDÉRIC CHOULET ET JEAN-GABRIEL BONTINCK
LE GRAND PARIS,
Qu’est-ce que le Grand Paris ? Un territoire, une entité administrative, une idée ? Alors que le sort
de la métropole et des départements franciliens reste suspendu aux arbitrages du président de la République,
une certitude persiste : le développement de Paris et de sa banlieue va bouleverser la vie de leurs habitants.
En 2030, l’Ile-de-France devrait compter 12,8 millions d’habitants, soit
672 000 de plus qu’en 2017 (+ 5,5 %),
avec un poids prépondérant de la partie
centrale (7 millions d’habitants aujourd’hui dans le périmètre de la métropole).
De nouveaux Grands Parisiens qu’il
faudra donc loger.
Les facilités de déplacement accrues
vont modifier fortement la localisation
de l’habitat et de l’emploi. Les projets qui
se font déjà jour autour des futures gares de cette rocade ferroviaire donnent
une idée de l’ampleur du
phénomène. L’observatoire des
68 quartiers de
gare souligne
dans sa dernière note de
synthèse publiée
en janvier que
25 % de la surface totale disponible (3 300 ha)
« font déjà l’objet de projets
d ’a m é n a g e m e nt s » . De s
projets qui auront
et ont déjà un impact sur le prix au mètre carré autour de ces gares. Dans certaines villes, comme Cachan dans le
Val-de-Marne, les hausses pourraient
s’élever à 12 % à l’horizon 2023, et à 9 % à
twipe_ftp
gement !) des sites de compétitions dans les
Hauts-de-Seine et dans les Yvelines, et à l’est,
avec la base nautique de Vaires-sur-Marne.
Les Jeux à Paris, c’est aussi, espèrent les élus,
« de l’activité et des emplois pour les territoires », avec de 119 000 à 247 000 emplois
créés et de 5,2 à 10,7 Mds€ d’impact économique. « Il est important que les PME locales aient
accès au marché et que des formations soient
proposées afin que les jeunes soient prêts », insiste Stéphane Troussel, président PS de SeineSaint-Denis, où le taux de chômage est deux
fois plus élevé que la moyenne nationale. Enfin,
le Grand Paris espère, en amont des JO, organiser une olympiade culturelle, alliance du sport et
des arts, qui « contribuera à la construction du
Grand Paris de la culture ». SANDRINE LEFÈVRE
La U Arena
La Seine musicale
Les futures lignes
du Grand Paris Express
URBANISME
Les défis des JO 2024
C’EST DONC la Seine-Saint-Denis qui accueillera le cœur du dispositif olympique en 2024.
Une préfiguration idéale du Grand Paris. « L’occasion de rapprocher, à travers les sujets
d’aménagement et de transport, Paris et sa
banlieue et de réparer les déséquilibres urbains », notent les porteurs du dossier, l’occasion aussi « de casser les barrières du périphérique », selon l’expression de la maire de Paris. Le
moteur des JO se trouvera dans le nord de Paris
avec 9 sites, dont le village olympique et celui
des médias (2 200 et 1 500 logements), transformés ensuite, à Saint-Denis et au Bourget, en
écoquartiers où se mêleront logements écologiques, bureaux, écoles et commerces, « assurant une mixité sociale et fonctionnelle ». Au
nord donc, mais aussi à l’ouest, avec (sauf chan-
Et si on respirait mieux ? Déplacements, habitat, activités… Le désir de faire reculer la pollution semble présent
dans tous les secteurs qui préparent
l’avenir des Grands Parisiens. Car le
bien-être des habitants et leur santé représentent la condition clé d’une agglomération attractive où il fait bon vivre.
Les véhicules diesels mais aussi essence, l’une des principales sources de
pollution, céderont peu à peu la place
aux véhicules électriques. Les kilomètres de pistes cyclables sécurisées devraient aussi se multiplier. Une évolution qui vise à créer des mobilités
apaisées dans une ville plus verte et entre les différents secteurs du Grand Paris. En attendant le jour où le rêve d’Anne Hidalgo se réalisera : un périphérique
sans voitures.
Les champs d’éoliennes et de panneaux photovoltaïques devraient aussi
fleurir. A l’image de celui de Meaux, en
Seine-et-Marne, ferme solaire de 10 ha
qui devrait voir le jour d’ici à 2020.
Là aussi, il s’agit de gommer les frontières, de créer des ponts entre Paris et la
banlieue… « La culture est déjà partout
sur le territoire du Grand Paris », assure
Rémi Babinet, président du fonds de dotation du Grand Paris Express (lire en
pied de page 3). De la réflexion portée
par les ateliers Médicis de Clichy-Montfermeil aux guinguettes des bords de
Marne, en passant par les bars éphémères, les restos dansants ou les salles
de concert et de théâtre… Le Grand Paris
culturel vit, bouge, s’active et partage.
Des lieux phares apparaissent aussi,
comme la Seine musicale de l’île Seguin
(Hauts-de-Seine) qui réunit musique
classique, rap et DJ, mixant les publics et
les événements. La U Arena de Nanterre aussi, tour à tour arène sportive
et musicale. Emblématiques
de ce nouveau
Grand Paris,
ils attirent un
public de
plus en plus large, grâce à une
meilleure accessibilité notamment . L’image de Paris, Ville Lumière un peu figée, se muera bientôt
en celle d’un Grand Paris culturel foisonnant et accessible à tous.
CULTURE - LOISIRS
Nanterre
La dimension culturelle du Grand
Paris, même si elle paraît a priori la
plus difficile à cerner, représente
pourtant — après les transports — la
forme la plus en marche du processus.
15
La Défense
17
Aéroport Charles-de-Gaulle
Saint-DenisPleyel
Le Bourget
14
Saint-Lazare
15
RosnyBois-Perrier
Pont-deSèvres
15
Saclay
16
NoisyChamps
Champigny-Centre
18
15
Villejuif Institut G.-Roussy
VersaillesChantiers
18
Aéroport d’Orly
CEA
Saint-Aubin
VOIX
EXPRESS
Fouad Awada
62 ans, directeur de l’IAUIF*
PARIS
QU’ATTENDEZVOUS
DU GRAND
PARIS ?
PROPOS RECUEILLIS PAR
FRÉDÉRIC CHOULET
PATRICK GARÇON NANTES MÉTROPOLE
Le Grand Paris de l’emploi passe aussi
par le supermétro. Le chantier tout
d’abord. Plus de 2 000 personnes participent déjà aux travaux en cours sur
la ligne 15 Sud (Pont de Sèvres - NoisyChamps). A partir de l’an prochain,
près de 15 000 emplois seront mobilisés chaque année sur la construction
des lignes et des gares. Du jamais-vu.
ENVIRONNEMENT
La Défense
LP/AURÉLIE LADET
ÉCONOMIE-EMPLOI
Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, selon les estimations du réseau immobilier Guy Hocquet.
Les résultats des différents concours
d’architecture initiés par la Ville de Paris,
la SGP et la Métropole du Grand Paris illustrent par ailleurs la volonté de créer
une nouvelle forme d’urbanisme
faite de mixité et d’écologie. On
ne compte plus les immeubles à énergie positive, les façades et les toitures végétalisées, les
espaces ouverts sur la vie de quartier,
permettant aux activités
économiques et de loisirs de se
côtoyer. Autant d’éléments qui
modifieront le paysage des villes.
LP/ OLIVIER ARANDEL
TRANSPORTS
Imaginez traverser l’Ile-deFrance dans un métro automatique, avec des pointes à
120 km/h, sans passer par
Paris. Aller de Boulogne à
Champs-sur-Marne en
trente-sept minutes contre une heure
actuellement, d’Issy à Cachan en
neuf minutes au lieu de quarante-six, de
Villejuif à Champigny en dix-huit minutes au lieu de soixante-sept ! Ce sera
possible à partir de 2024, grâce au
Grand Paris Express.
Ce « chantier du siècle » évalué à plus
de 35 Mds€ a débuté : les travaux battent leur plein sur le premier tronçon, la
ligne 15 sud Pont de Sèvres - NoisyChamps, où 10 tunneliers creuseront
les 33 km de lignes. Elle sera la première
en service, d’ici à 2024, date à laquelle
sont espérés aussi les prolongements
de la ligne 14 au nord à Saint-DenisPleyel, et au sud jusqu’à Orly, ainsi qu’un
premier tronçon de la ligne 16 entre
Pleyel et Le Bourget, JO 2024 obligent.
A terme, 200 km de lignes nouvelles
seront mis en service.
Ce projet de transports représente la
colonne vertébrale du futur Grand Paris. Il en est aussi le symbole. L’ambition,
en réduisant les temps de déplacement
en banlieue, est de désaturer les axes de
transports radiaux (métro et RER) qui
passent par Paris. Avec ce supermétro
en rocade, ce sont aussi 68 nouvelles
gares, et autant de quartiers nouveaux
qui vont émerger en proche banlieue.
Plus de quarante ans après les RER et les
villes nouvelles, ce sera à nouveau un
moyen de transport qui redessinera la
région capitale, en contribuant à reconstruire la ville sur la ville, dans une
zone dense à l’intérieur de l’A86.
Par ailleurs, de nouveaux modes de
déplacement émergent. « Le Grand Paris Express sera obsolète au moment de
sa livraison », prédit même Jean-Louis
Missika, adjoint à la maire de Paris en
charge de l’urbanisme, un brin provocateur. L’élu croit au développement
des véhicules autonomes, des mobilités
douces et partagées. L’essor des vélos,
scooters et voitures en libre-service
permet déjà de se déplacer, tout en réduisant le nombre de véhicules en circulation. Des navettes autonomes sont
testées à La Défense et à Vincennes. Les
SeaBubbles, ces taxis volants sur l’eau,
seront, eux, expérimentés cette année
sur la Seine. Et la « micromobilité »
(trottinettes électriques, monoroues…)
séduit de plus en plus les jeunes urbains
pour leurs petits déplacements.
Et les retombées du métro circulaire
ne s’arrêteront pas là. « Dans le sillage des travaux du Grand Paris Express, c’est toute une dynamique
é conom iq ue q u i s ’e nc le nche », expliquait récemment Philippe Yvin, président de la Société
du Grand Paris (SGP). Avec plus de
200 000 m2 de commerces et d’activités d’ores et déjà prévus autour
des 33 premières gares, là encore ce
sont des dizaines de milliers d’emplois attendus.
En plus du BTP, de la transition
énergétique et du commerce, le
Grand Paris devrait générer des
emplois dans le domaine des
services à la
personne. On estime qu’un Francilien
sur cinq aura plus de 65 ans en 2040.
Et que le nombre des plus de 85 ans va
plus que doubler d’ici là. Une évolution
qui entraînera de nouveaux besoins.
Le Grand Paris, c’est la fin du métroboulot-dodo. L’émergence de la smart
city, les connexions tous azimuts, y
compris dans les gares et les transports,
ainsi que le développement du coworking… Dans quelques années on pourra
travailler partout ou presque. « Dès
2025, 21 % des actifs franciliens seront
en télétravail », assure Fouad Awad, directeur de l’Institut d’aménagement et
d’urbanisme d’Ile-de-France. Le double par rapport à aujourd’hui. Espaces
de coworking, mais aussi fablabs (laboratoires de fabrication) ou Repair Cafés
(cafés-ateliers de réparation)… Les
« lieux partagés » ou « tiers lieux » sont
aussi appelés à se multiplier dans le
Grand Paris de demain.
Mais ne vous attendez pas à voir disparaître les immeubles de bureaux. La
demande reste forte. Des immeubles
ultra-connectés, les smart buildings,
faisant la part belle aux espaces collaboratifs, pousseront sur les friches industrielles de la proche banlieue…
Charles Maguin
Jacqueline Osty
30 ans, prés. de l’association Paris en selle
PARIS
63 ans, paysagiste
PARIS
Que la qualité de vie
des habitants s’améliore et pas le
Que l’on roule enfin à vélo en
sécurité. Nous avons besoin d’un vrai
Créer des liens en préservant
les identités. L’intérêt du Grand Paris
contraire. Nous vivons une époque de grands
changements, une période placée sous le
signe de la transition numérique et
énergétique, une évolution des mobilités
aussi. La manière de conduire ces
changements peut mener au meilleur comme
au pire. Tout est réuni pour réaliser un Grand
Paris qui soit plus performant et écologique,
et qui permette une plus grande égalité entre
Paris et la banlieue. L’espoir est que tous
se sentent Parisiens ou Grands Parisiens.
* Institut d’aménagement et d’urbanisme
d’Ile-de-France.
réseau cyclable à l’échelle de la métropole, un
réseau sécurisé avec des pistes protégées,
et pas de simples bandes de peinture sur
les voies. Ce réseau doit permettre aux gens
de se déplacer à vélo sur l’ensemble
de la métropole sans risquer l’accident
comme aujourd’hui où les rares pistes
existantes finissent dans des terrains vagues
ou au bord d’autoroutes, aux portes de Paris.
Quand ce sera fait, le nombre de cyclistes
s’amplifiera. Tout le monde y gagnera. La
voiture reculera. Et le Grand Paris sera
décongestionné comme le Grand Londres.
est de permettre de relier les territoires,
de favoriser des continuités en recréant
des parcours, comme le long de rivières
par exemple… Je souhaite un Grand Paris
connecté et en réseau, mais où chaque
commune garde son identité. Je reste très
attachée au contexte, à l’histoire des lieux.
Les villes doivent se développer mais
en préservant leurs caractéristiques. L’erreur
serait de créer une ville générique où tout
se ressemble. Le Grand Paris doit garder
sa diversité, cette imbrication de choses
petites et grandes qui la construisent.
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
C
ombien de temps pour aller travailler ? Quel impact sur l’immobilier
près de chez vous ? Dans le cadre de notre opération spéciale le Grand
Parisien, le site du « Parisien » vous propose des outils pour mesurer l’impact
du supermétro sur votre vie quotidienne. Avec nos simulateurs, vous pourrez
ainsi calculer la durée de vos futurs trajets grâce aux nouvelles lignes de
www.leparisien.fr
transports
en commun ou l’évolution sur les cinq dernières années du prix du
mètre carré près des futures gares du Grand Paris Express. A vous de jouer !
03
FAIT DU JOUR
Aéroport de Roissy
ILLUSTRATIONS : ALAIN BOULDOUYRE
, C’EST DEMAIN
Stade de France
De l’air !
e numéro exceptionnel du
« Parisien » - « Aujourd’hui en
France » s’est imposé comme une
nécessité. Parce qu’il devient urgent
de parler autrement du Grand Paris.
Au fil des semaines, de polémiques
sur le financement du supermétro
en manœuvres politiques pour
savoir qui, de l’Etat, du conseil
régional ou des départements (pour
faire simple), aura le contrôle de la
future métropole, le Grand Paris
semble s’être réduit à un objet
abstrait, un rêve de technocrate,
un objet de pouvoir. Simple effet
d’optique. Car, n’en déplaise aux
responsables politiques et aux
magistrats de la Cour des comptes,
la transformation de la capitale est
bel et bien engagée en profondeur.
Parce que la conception centralisée
de la région parisienne — tout
y converge vers la ville historique
repliée derrière les murs de
l’antique périphérique —
ne correspond plus ni aux attentes
des habitants ni aux exigences
d’un développement économique
respectueux de l’environnement.
Comme un organisme vivant qui
crierait « De l’air ! », la plus vaste et
plus peuplée agglomération
de France brise ses murs intérieurs,
réorganise son espace, la manière
d’y circuler et d’y vivre. Un
mouvement inéluctable que nous
commençons à vous raconter dans
cette édition spéciale.
C
L’ÉDITO
DE FRÉDÉRIC
VÉZARD
@FVEZARD
Navette autonome
Disneyland Paris
Seabubble
AccorHotels Arena
Arnaud Bertrand
Catherine Guerniou
Nicolas Margoloff
37 ans, prés. de l’association Plus de trains
LA DÉFENSE (92)
42 ans, dirigeante de la PME la Fenêtrière
CHAMPIGNY (94)
47 ans, dir. de projet (Grand Paris Express)
CHAMPIGNY (94)
Des déplacements de banlieue Que la production locale soit
à banlieue plus faciles. Avec le
valorisée. Le Grand Paris a pour principal
Un chantier qui génère
de l’emploi. A l’échelle des usagers, ce
Grand Paris, se déplacer sera plus aisé. L’idéal
serait de ne plus avoir à se poser la question
du lieu d’habitation en fonction de son travail.
Que les transports permettent de se rendre
partout à Paris et autour de Paris dans un
temps raisonnable. Mais attention, il faut
marcher sur deux pieds. Pas question d’avoir
d’un côté un métro ultramoderne et d’oublier
de l’autre les RER et les transiliens existants
qui permettront aux habitants de grande
couronne d’accéder au Grand Paris Express
et à ses connexions. Le réseau actuel
est complémentaire du métro circulaire.
métro de banlieue à banlieue est une grande
première. Quand on voit les difficultés à se
déplacer en région parisienne, c’est vraiment
une nécessité. Et le Grand Paris génère de
l’emploi. Demathieu Bard, mon entreprise, a
fortement investi en recrutant et en formant
les équipes aux travaux souterrains. Nous
espérons poursuivre au-delà de ce chantier.
Nous nous efforçons aussi de réduire au
maximum les nuisances subies par les
riverains et d’expliquer notre travail. C’est
important de montrer aux gens que le Grand
Paris se construit près de chez eux.
twipe_ftp
mérite d’apporter une dynamique
de développement. Mais on ne doit pas oublier
de préserver un tissu de PME qui produisent
sur place. Si l’on veut un territoire dynamique,
on ne peut pas se limiter aux activités
tertiaires. L’artisanat permet de créer des
richesses. On investit, on produit, on distribue
et on emploie localement. Et on permet de
gagner du temps et de moins polluer. Tout est
cohérent. Cette dynamique passe par une
valorisation des métiers. Le Grand Paris idéal,
c’est un Grand Paris à taille humaine qui
valorise l’activité et le bien-être des habitants.
« S’adresser aux générations post-périph »
LE GRAND PARIS, Rémi Babinet y croit. On
peut même dire que cela fait partie de l’ADN de
ce publicitaire hors norme qui a choisi, il y a un
peu plus d’un an, de déménager son agence
BETC et son millier de salariés au-delà du
périphérique, à Pantin (Seine-Saint-Denis).
« On est devenus emblématiques d’un Paris
un peu plus grand et acteurs de ce
changement », revendique ce patron atypique.
Un changement qui passe, selon lui, avant tout
par les habitants. « Il y a en ce moment de
nombreux débats sur le découpage et
l’organisation politique du Grand Paris.
Nous, ce qui nous intéresse, ce sont les gens. »
C’est pourquoi il est à l’origine de
la publication du « Guide des Grands
Parisiens »*. Un guide touristique, utile, avec
ses restos, ses salles de spectacles, ses bons
plans, ses balades, qui s’adresse aux habitants
eux-mêmes. « Nous leur proposons
une première visite de ce territoire qu’ils
n’appréhendent pas encore comme tel,
explique Rémi Babinet, nous avons travaillé
avec des géographes et les journalistes de
Enlarge Your Paris, pour créer un premier
imaginaire du Grand Paris, avec ses quartiers
à cheval sur Paris et la banlieue. »
On y retrouve par exemple « la Fabrique »,
symbole du dynamisme entrepreneurial du
Grand Paris, qui regroupe des villes comme
Aulnay, Pantin ou Clichy (Seine-Saint-Denis).
Ou encore « la Petite Riviera », autour
d’Enghien-les-Bains (Val-d’Oise), un Grand
Paris à « l’atmosphère de Côte d’Azur ».
« Bientôt, le périphérique ne représentera
plus un obstacle, souligne Rémi Babinet. L’idée
est de commencer à s’adresser aux
générations post-périph. Celles qui vont faire
F.C.
le Grand Paris. »
* « Le Guide des Grands Parisiens »,
Enlarge Your Paris-Magasins généraux, 24 €.
LP/AURÉLIE LADET
LP/YANN FOREIX
LP/ OLIVIER ARANDEL
LP/ OLIVIER ARANDEL
Aéroport d’Orly
Rémi Babinet
PUBLICITAIRE,
PRÉSIDENTFONDATEUR DE BETC,
À PANTIN
(SEINE-SAINT-DENIS)
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
MARDI 13 FÉVRIER 2018
04
POLITIQUE
@le_Parisien
Pécresse, l’hypothèse Paris
Et si la présidente les Républicains de la région Ile-de-France représentait la droite
dans la capitale aux élections municipales de 2020 ?
EN
BREF
PAR OLIVIER BEAUMONT
PARLEMENT
IRAK
Le ministre français des
Affaires étrangères,
Jean-Yves Le Drian,
a appelé hier à Bagdad
à des élections
« vertueuses » en mai
en Irak, après la victoire
sur les djihadistes, et à
une réconciliation
nationale intégrant les
sunnites et les Kurdes.
Il a aussi promis que la
France prendrait toute
sa part dans la
reconstruction de l’Irak,
un enjeu titanesque de
près 90 Mds$
(73,4 Mds€), au cœur
d’une conférence
internationale qui s’est
ouverte hier au Koweït.
ISRAËL
Le Premier ministre
israélien Benyamin
Netanyahou a déclaré
hier qu’il discutait avec
l’administration
américaine d’une
annexion des colonies
de Cisjordanie occupée,
selon un de ses porteparole. Cela
compliquerait encore
davantage la recherche
de la paix avec la
Palestine et la solution
à deux Etats.
go ! Quand est-ce que vous venez ? » interpelle il y a deux semaines une dame en croisant Valérie
Pécresse dans une gare. Bis repetita
quelques jours plus tard, mais dans
le métro cette fois-ci : « On vous attend à Paris, on compte sur vous »,
glisse un voyageur. L’intéressée lui
renvoie un sourire poli…
Flattée, tentée, au point d’avoir
des idées dans la perspective des
prochaines municipales dans deux
ans ? « Ma priorité, c’est la région ! »
balaie la présidente (LR) d’Ile-deFrance. « Valérie est une femme
constante dans ses idées et ses
choix. Elle honorera son mandat
avec les Franciliens jusqu’au bout »,
poursuit son entourage. Il n’empêche… Voilà des semaines que cette
petite musique monte doucement,
notamment chez certains élus de la
capitale qui verraient bien un atterrissage en douceur de Pécresse
pour 2020.
« Avec Hidalgo qui est totalement
hors sol, et LREM qui peine à se
structurer, la droite a potentiellement une chance inouïe de l’emporter. Encore faut-il avoir un leader solide pour conduire nos listes.
Et franchement, à part Valérie, je ne
vois pas qui pourrait aussi bien faire
le job », tranche un conseiller Républicain de Paris… Alors que certains chevau-légers convoitent déjà le job à droite, notamment le
député et conseiller de Paris PierreYves Bournazel.
Sur le papier, Pécresse coche en
effet pas mal de cases : la notoriété,
le poids politique (elle a déjà été ministre sous Sarkozy), et bien sûr la
connaissance des enjeux parisiens.
« Cerise sur le gâteau : c’est un bébé
Chirac ! A Paris, ça veut encore dire
quelque chose », revendique un
parlementaire, en référence aux
dix-huit années de Jacques Chirac
aux commandes de la Ville.
« Mais vu l’état dans lequel est la
droite parisienne en ce moment,
c’est totalement précipité de parler des municipales aujourd’hui »,
tempère le maire du XVe arrondissement, Philippe Goujon, tout en
rappelant que « Valérie Pécresse ne
s’est d’ailleurs jamais manifestée
“
VU L’ÉTAT DANS
LEQUEL EST LA DROITE
PARISIENNE EN CE MOMENT,
C’EST TOTALEMENT
PRÉCIPITÉ DE PARLER
MUNICIPALES
”
PHILIPPE GOUJON,
MAIRE LR DU XVe ARRONDISSEMENT
MAXPPP/WOSTOKPRESS/FRANÇOIS LAFITE
« ON N’EN PEUT PLUS de Mme Hidal-
La Haute Autorité pour
la transparence de la vie
publique (HATVP)
a annoncé hier avoir
saisi la justice pour la
déclaration de
patrimoine de fin de
mandat du député de la
Réunion Thierry Robert
(MoDem), en raison d’un
« doute sérieux » lié à
« l’omission d’une partie
substantielle du
patrimoine ». Thierry
Robert, 40 ans, fait déjà
l’objet d’une enquête
ouverte par le parquet
de Paris en 2015, après
un signalement par
la HATVP d’une possible
sous-évaluation
de son patrimoine.
sur ce sujet ». Et pourtant… Lors des
deux précédentes élections,
en 2008 et 2014, « son nom avait
déjà circulé pour porter les couleurs de la droite face à Delanoë,
puis Hidalgo », reconnaît Goujon. Et
elle-même ne s’étonne pas d’entendre bruisser actuellement la rumeur d’une candidature pour
2020.
« Elle dit non pour l’instant. Mais
à un moment donné, l’initiative
peut aussi venir de la base, d’un appel d’élus parisiens en faveur de sa
candidature », tranche un autre ténor de la droite, oubliant un peu vite
que l’élue des Yvelines est loin
d’avoir tiré un trait sur ses ambitions présidentielles pour 2022… Et
qu’elle pourrait aussi être tentée de
décrocher la présidence future du
Grand Paris.
« Elle est très concentrée sur cet
enjeu », assure d’ailleurs JeanFrançois Lamour, conseiller de Pa-
“
AVEC HIDALGO QUI EST
HORS SOL, ET LREM QUI
PEINE À SE STRUCTURER,
LA DROITE A UNE CHANCE
INOUÏE DE L’EMPORTER. […]
ET, À PART VALÉRIE, JE NE
VOIS PAS QUI POURRAIT
AUSSI BIEN FAIRE LE JOB
”
UN CONSEILLER RÉPUBLICAIN DE PARIS
ris et proche de Pécresse. « Grave
erreur ! », reprend un élu régional,
qui penche en faveur d’une candidature aux municipales : « Macron
est parti pour l’emporter en 2022,
et on n’est même pas sûr que Wauquiez laisse la possibilité d’organiser une primaire à droite. Si Valérie
prend Paris, elle jouira au contraire
du prestige de la fonction… Tout en
se mettant sur orbite pour la présidentielle de 2027. »
Valérie Pécresse (à g.) a plusieurs atouts pour ravir la mairie de la capitale
à Anne Hidalgo (à d.) : la notoriété, le poids politique (elle a déjà été ministre)
et, bien sûr, la connaissance des enjeux parisiens.
« Tout le monde voudrait qu’elle
vienne. Mais je n’y crois pas du
tout », affirme de son côté un ancien
soutien de Nathalie KosciuskoMorizet, passé chez En Marche !,
qui estime que Pécresse la Versaillaise « n’est pas dans l’ADN de
Paris » et qu’elle tient un double
discours : « Elle se pose aujourd’hui
comme l’incarnation de la droite
modérée face à Wauquiez, mais
c’est elle qui a fait venir des gens de
Sens commun sur les listes parisiennes lors des dernières régionales », tacle-t-il.
Alors ? Info ou intox ? La patronne de l’Ile-de-France reste, elle,
énigmatique : « Je serai en total soutien des élus parisiens pour la construction d’un projet alternatif à Paris
qui en a besoin », balaie-t-elle. La
preuve, en tout cas, qu’elle ne se désintéresse pas totalement du sujet.
GOUVERNEMENT
Hulot riposte
Le ministre de la Transition
écologique va porter plainte
contre « Ebdo » qui l’a accusé
d’agressions sexuelles.
@olivierbeaumont
CORSE
AFP/LUDOVIC MARIN
Le boulet Pieri
L’ancien activiste du FLNC, proche des nationalistes, serait l’auteur
du texte injurieux contre la veuve du préfet Erignac.
L’UNION DES NATIONALISTES
FRAGILISÉE
Il était notamment présent lors de
la manifestation nationaliste le
3 février à Ajaccio et a surtout récemment réintégré l’exécutif de
Corsica libera, le mouvement politique de l’indépendantiste Talamoni. Ce dernier aura d’ailleurs mis
plus de vingt-quatre heures pour
s’exprimer sur le sujet, alors que
twipe_ftp
AFP/PASCAL POCHARD-CASABIANCA
Nicolas Hulot « tient son agenda. Il fait tous ses rendez-vous
et il a devant lui une semaine chargée », selon un de ses proches.
MAXPPP/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
C’EST UNE NOUVELLE ÉPINE dans
le pied de Gilles Simeoni. Le président autonomiste du Conseil exécutif de Corse, déjà échaudé par
une visite présidentielle compliquée la semaine dernière, n’avait
pas besoin d’une « affaire Charles
Pieri ». Ce militant indépendantiste historique, proche de Jean-Guy
Talamoni, et considéré comme ancien chef du FLNC, est très probablement l’auteur sur Facebook
d’un texte injurieux, publié mercredi, à l’encontre de la veuve du
préfet Claude Erignac où il la compare aux femmes « collabos » pendant la Seconde Guerre mondiale.
L’affaire aurait pu s’arrêter à un
simple signalement sur les réseaux sociaux, si derrière « Di l’altu
pianu » (« du haut plateau »), le
pseudonyme de ce compte Facebook, ne se cachait pas « le vieux
Charles », comme on le surnomme dans l’île. Condamné à plusieurs reprises pour des faits de
terrorisme et d’abus de biens sociaux, Charles Pieri, absent de la
scène politique publique depuis
pas mal d’années, a officialisé son
retour il y a quelques semaines.
l’ensemble de la classe politique
avait immédiatement condamné
les propos de Pieri. En coulisses, il
se murmure que Gilles Simeoni
aurait insisté auprès de son binôme pour qu’il se désolidarise. Le
président de l’Assemblée de Corse
s’est finalement exprimé via un
communiqué laconique. « Quel
qu’en soit l’auteur (du texte), je n’en
partage évidemment ni la forme ni
la teneur. » Le parquet d’Ajaccio a
ouvert une enquête jeudi, et les
premiers retours de la part du
réseau social confirment que
Charles Pieri est bien l’auteur de la
L’autonomiste
Gilles Simeoni (cidessus à gauche)
aurait insisté
auprès de son
binôme,
l’indépendantiste
Jean-Guy Talamoni
(ci-dessus à droite),
pour qu’il
se désolidarise
des propos du
sulfureux Charles
Pieri (en médaillon
à droite).
publication. Il devrait se rendre
prochainement à une convocation
des gendarmes, qui devraient
l’auditionner sous le régime de la
garde à vue.
Ce nouvel épisode risque de fragiliser un peu plus l’union des
nationalistes et de mettre encore
davantage de distance entre les
autonomistes de Simeoni et les indépendantistes, minoritaires, de
Talamoni. La présence de Charles
Pieri avec son passé sulfureux
agace. Certains militants ont boycotté la manifestation, à la veille de
la visite d’Emmanuel Macron, ne
voulant pas marcher à ses côtés.
« On ne peut pas continuer comme ça, explique un élu autonomiste sous couvert d’anonymat. On
sait que les discussions avec Paris
bloquent à cause des indépendantistes, on est au point mort à tous
les niveaux, basta ! »
De nombreux élus attendent
une prise de position tranchée de
Gilles Simeoni sur le sujet. Le président du Conseil exécutif de Corse se retrouve pris en étau, et même s’il juge les propos publiés
« injurieux, choquants et inacceptables », il ne s’est toujours pas prononcé sur le véritable problème, à
savoir la présence de Pieri aux côtés de Talamoni. L’ambiance entre
les deux hommes restait tendue
hier, alors qu’ils doivent rencontrer
aujourd’hui à Paris la Madame
Corse du gouvernement, Jacqueline Gourault.
M.G.
NICOLAS HULOT contre-attaque.
Hier soir, ses avocats ont fait savoir qu’il portait plainte pour diffamation contre le magazine « Ebd o » a p rè s s e s révé l a t i on s
fracassantes sur des faits supposés d’agressions sexuelles. Une riposte judiciaire qui ne l’a pas empêché de reprendre le cours de
son actualité politique. « Il tient
son agenda. Il fait tous ses rendezvous et il a devant lui une semaine
chargée », assure-t-on au ministère de la Transition écologique.
Cinq jours après son témoignage choc sur BFM, le numéro trois
du gouvernement est de nouveau
sur le pont, comme si de rien
n’était… ou presque. Ce weekend, c’est dans son refuge breton
de Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine),
où toute sa famille est installée,
qu’il est allé se ressourcer. Un ministre toujours meurtri, fragilisé
selon les siens, au point d’avoir
passé ces deux jours à livrer ses
états d’âme.
L’ÉLYSÉE ET MATIGNON
CRAIGNENT QU’IL CRAQUE
« Il est touché, il a besoin de se recentrer et de s’occuper avant tout
de sa famille, qui est sa préoccupation absolue », confie un de ses
amis. « Il trouve que la politique,
c’est un drôle de milieu. Un milieu
de merde », renchérit un membre
du gouvernement qui l’a eu au téléphone. Au plus haut sommet de
l’Etat, on s’inquiète de voir une de
ses pièces maîtresses pouvoir
flancher. L’homme a la réputation
d’être sensible, « avec des hauts et
des bas », assure un collaborateur. Vendredi soir, avant de s’envoler pour deux jours aux Emirats
arabes unis, Edouard Philippe a
pris soin de lui passer un coup de
fil. « A l’Elysée comme à Matignon, ils le soutiennent comme
des malades », constate un proche du Premier ministre. Leur
plus grande crainte : voir Hulot
craquer et quitter le gouvernement — lui qui a déjà plusieurs fois
menacé de le faire. « C’est une décision qui lui appartient. C’est l’engagement de toute sa vie, cela ne
se joue pas en un week-end », résume un intime. Tandis qu’un
autre assure que « la question ne
se pose pas aujourd’hui. Mais à la
prochaine boule puante, et si les
médias s’acharnent, je ne préjuge
de rien »…
Le gouvernement continue de
faire bloc. De quoi réchauffer le
cœur de l’ancien animateur : « Il a
trouvé des gens très humains et
très solidaires dans cette épreuve », raconte un ministre. Même la
secrétaire d’Etat à l’Egalité entre
les femmes et les hommes,
Marlène Schiappa, est montée ce
week-end au créneau en publiant
une tribune de soutien dans le
« JDD » pour dire tout le mal
q u ’e l le p e n sait de l ’art ic le
d’« Ebdo ». « Comme quoi… » souO.B. ET V.H.
rit un conseiller.
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
MARDI 13 FÉVRIER 2018
05
POLITIQUE
www.leparisien.fr
« Ne nous laissez pas
tomber une nouvelle fois ! »
Abdulrahman Almawwas, porte-parole des casques blancs syriens,
est en France. Il dénonce la répression du régime d’Al-Assad sur la population.
Pékin (Chine), le 12 janvier. Vésuve de Brekka a été placé
en quarantaine le temps de quelques examens vétérinaires.
Fin de
quarantaine pour
Vésuve de Brekka
DIPLOMATIE Ce cheval est
un cadeau de la France à la Chine.
PAR AVA DJAMSHIDI
VÉSUVE DE BREKKA est sorti de
quarantaine. Cet élégant cheval
de la garde républicaine avait été
offert par Emmanuel Macron à
son homologue lors de sa visite
d’Etat en Chine, début janvier.
Une initiative censée marquer
l’avènement de la « diplomatie
du cheval », entre Paris et Pékin,
sorte de pendant à la « diplomatie du panda » entre l’empire du
Milieu et ses alliés.
Jusqu’à présent, ce hongre
(mâle castré) bai-brun coulait
des jours tranquilles dans une
ferme de la banlieue de Pékin, le
temps d’une période de quarantaine obligatoire. Aux petits
soins pour lui, ses hôtes chinois
l’avaient placé dans un box
chauffé pour que ce normand,
originaire de Colomby (Man-
che), ne souffre pas du froid. Là,
Vésuve de Brekka s’est visiblement bien acclimaté à son nouveau pays.
La semaine dernière, la quarantaine a été levée en présence
d’un membre de l’ambassade de
France à Pékin. L’équidé a pu
être transféré, « en excellente
forme et de très bonne humeur », selon les dires de la garde républicaine. Emmanuel Macron en a été informé. Vésuve de
Brekka réside désormais dans
les très prestigieuses écuries
présidentielles de Xi Jinping,
grand amateur de chevaux.
« Cet échange diplomatique entre la France et la Chine augure
des partenariats futurs entre la
garde républicaine et l’Armée
populaire de libération », se réjouit-on à la garde républicaine,
qui recevra dès la fin février la
visite d’une délégation chinoise.
bardements, les « hôpitaux détruits », les « enfants tués », avec le
flegme désarmant de celui qui en
a trop vu. Il a tout juste 30 ans et a
déjà passé un quart de sa vie sous
les bombes, à côtoyer les débris et
le deuil. Abdulrahman Almawwas est arrivé en France ce
lundi. Il est porte-parole de la Défense civile syrienne (les casques
blancs), cette organisation humanitaire créée peu après le début de
la guerre en 2011, regroupant des
citoyens qui ont pour but d’apporter une aide d’urgence aux victimes de la guerre. Ils sont actuellement plus de 3 000.
Aujourd’hui, il rencontre un
conseiller spécial d’Emmanuel
Macron, puis des députés à l’Assemblée nationale. L’occasion
aussi de parler du documentaire
« les Derniers Hommes d’Alep »,
nommé aux Oscars. « Ce que je
vais leur dire ? Ne nous laissez
pas tomber une nouvelle fois, intime le jeune homme, barbe de
deux jours et le verbe calme. Les
Syriens ont perdu foi en la communauté internationale. »
POUR UNE « NOUVELLE SYRIE »
Il était venu il y a un peu plus d’un
an déjà alerter sur le drame que
vivait alors Alep, assiégé par les
forces de Bachar al-Assad. Des
promesses, et puis rien.
Si la guerre ouverte contre l’organisation Etat islamique touche à
sa fin, les bombes pleuvent toujours sur les Syriens. En ce moment, c’est la région d’Idlib et, sur-
Paris, hier. Le porte-parole
des casques blancs
syriens, Abdulrahman
Almawwas, rencontrera
aujourd’hui
un conseiller spécial
d’Emmanuel Macron
et des députés.
tout, la province de la Ghouta
orientale, fief rebelle près de Damas, qui sont frappées.
« Rien que dimanche, il y a eu
une centaine d’attaques aériennes. Ils ont détruit deux hôpitaux à
Idlib, ils visent aussi nos infrastructures », rapporte Abdulrahman Almawwas. Les casques
blancs syriens sont obligés de
maquiller leurs ambulances
« couleur sable », leurs véhicules
de pompiers en blanc, pour éviter
NOUS AVONS TOUJOURS CRU AU
d’être ciblés. Le jeune Syrien assure que pas plus tard que la semaine dernière des armes chimiques ont été utilisées contre la
population. Il poursuit : « Là-bas,
les gens n’ont que deux choix :
s’enfuir ou mourir. Mais les civils
veulent rester chez eux, personne
n’a envie de fuir. » Les casques
blancs réclament « un vrai cessez-le-feu » pour acheminer
l’aide humanitaire dont a besoin la
population.
Abdulrahman venait d’obtenir
un diplôme d’ingénieur à Alep
quand la guerre a éclaté. Impossible de poursuivre ses études. Mais
lui refuse de partir, rêve d’aider à
construire « la nouvelle Syrie ».
Avec ou sans Bachar al-Assad ?
« C’est aux Syriens de choisir. Mais
ils savent qui est Bachar… » glisse
Almawwas. Et un mot s’échappe
de sa bouche : « Criminel. »
“
LÀ-BAS,
LES GENS
N’ONT QUE
DEUX CHOIX :
S’ENFUIR
OU MOURIR
”
ABDULRAHMAN ALMAWWAS,
PORTE-PAROLE DE
LA DÉFENSE CIVILE SYRIENNE
@Quentin_Laurent
G RAND P ARIS.
Depuis 1992, Disneyland Paris contribue activement au dynamisme de l’Île-de-France. Près de 56 000 emplois directs et indirects sont générés grâce aux activités de la destination
et bénéicient au Grand Paris. Disneyland Paris est un pôle économique et touristique majeur de l’Est francilien.
twipe_ftp
Euro Disney Associés SCA - Siren 397471822 - RCS MEAUX – Capital Social 1 203 699 718,90 € - Siège social : 1 rue de la Galmy, 77700 Chessy - Licences E.S. n°1-1096253 ; 1-1096480 - 1-1096489 ; n°2-1096251 et 3-1096250 © Disney
IL RACONTE LA SYRIE, les bom-
LP/ARNAUD DUMONTIER
AFP
PAR QUENTIN LAURENT
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
06
ÉCONOMIE
@le_Parisien
Dès l’an prochain, la SNCF va
tester un train télécommandé
PAR MARC LOMAZZI
IMAGINEZ DES TGV automatiques
filant à 320 km/h ou des TER pilotés à distance… Ces projets, dignes d’un film de science-fiction,
sont en passe de devenir réalité.
La SNCF y travaille avec des instituts de recherche et des industriels, comme Alstom ou Thales.
Plus surprenant, l’entreprise a
noué un partenariat avec le Centre national d’études spatiales
(Cnes, lire ci-dessous).
La SNCF mène ainsi depuis
quelques semaines avec l’agence
spatiale une nouvelle campagne
d’essais sur la ligne Toulouse - Rodez pour développer la signalisation par satellites. « Aujourd’hui,
nous localisons les trains au kilomètre près, explique Luc Laroche,
le patron du projet train autonome
à la SNCF. Demain, grâce au satellite, la précision sera de quelques
centimètres. »
Le Cnes participe aussi au projet TC Rail. Lancé en octobre 2017,
il débouchera début 2019 sur un
prototype de train-drone téléguidé depuis le sol. Equipés d’une caméra à l’avant et d’un système de
détection des obstacles, testé actuellement sur une locomotive laboratoire bardée de capteurs et de
radars laser, « les trains-drones
circuleront, dans un premier
temps, sur de courtes distances »,
précise Luc Laroche. Il s’agira, par
exemple, de ramener des TGV à
leur dépôt ou diriger un TER coincé à quai faute de conducteur vers
une voie de garage. Une mise en
service opérationnelle des trainsdrones est prévue d’ici à 2025.
D’ici là, un nouveau pas aura été
franchi en 2022 avec la mise en
service de rames semi-automatiques sur la ligne E du RER entre
Nanterre (Hauts-de-Seine) et la
station Rosa-Parks dans l’est de
Paris. Un an plus tard arriveront
les nouveaux TGV dont le pilote
automatique gérera seul l’accélération et le freinage. En réduisant
l’écart entre les rames, le pilotage
automatique augmentera le trafic
de 25 % sur les lignes TGV Paris - Lyon ou Paris - Lille.
POSTE DE CONDUITE
À DISTANCE
2 Les images
sont envoyées
à un poste
de conduite
à distance.
Carlos Ghosn bien
parti pour rester
patron de Renault.
une caméra filme
les voies.
LP/GUILLAUME GEORGES
PRÉSIDENT DU CENTRE
NATIONAL D’ÉTUDES
SPATIALES (CNES).
partenariat technologique et industriel. Le but est de réaliser d’ici
à 2023 deux prototypes de trains
de transport régional et de fret
100 % autonomes. L’ambition affichée est de les mettre en circulation dès 2026 avant, peut-être,
l’arrivée de TGV entièrement
automatiques.
Avec ces sauts technologiques,
la SNCF espère améliorer la sécurité et la ponctualité de ses
trains. En utilisant mieux les lignes déjà existantes, elle compte
aussi s’économiser des milliards
d’investissements.
utiles au train autonome.
Nous participons donc
au consortium industriel
pour la réalisation
d’un démonstrateur de conduite
à distance. Parallèlement,
nous testons sur la ligne
Toulouse-Rodez la localisation
par satellite. A terme, le
positionnement des trains
à 10 cm près permis par le
système de géolocalisation
Galileo jouera un rôle très
important. Le train du futur
sera un objet connecté,
piloté à distance et disposant
d’un très haut niveau de sécurité.
Quel est l’intérêt
fondamental ?
La SNCF pourra en toute
sécurité fluidifier le trafic
+1,20%
CHANGES
dern.€
préc.€
États-Unis USD
0,8153
0,8159
PETROLE
Baril de brent (163,66L) 63,58 €  +1,39%
OR Lingot 1kg
Once Napoléon
34810,00 €
1322,10 $ 207,70 €
Libéllé
Accor
ADP
Air France - KLM
Air Liquide
Airbus Group
ALD
Alstom
Alten
Altran Technologies
Amundi
Aperam
Arcelor Mittal SA
Arkema
Atos
AXA
Bic
BioMérieux
BNP Paribas
Bollore
Bouygues
Bureau Veritas
Cap Gemini
Carrefour
Casino Guichard
dern. % Var.
44,86
161,30
10,19
98,78
82,52
13,25
33,59
76,60
14,25
68,94
44,29
26,79
97,90
119,05
25,07
85,80
69,10
63,37
4,35
40,95
21,59
100,10
18,54
44,66
% an
+1,20
+4,33
+1,90
+1,77
-3,55 -24,96
+0,86
-5,97
-1,22
-0,58
+1,69
+2,59
+0,78
-2,93
+1,12 +10,04
+1,21
+2,59
+2,22
-2,42
+0,66
+3,18
+1,92
-0,89
+1,05
-3,59
+1,15
-1,90
+0,64
+1,35
+0,76
-6,39
+1,02
-7,48
+0,27
+1,80
+0,69
-3,89
+1,51
-5,45
+0,42
-5,27
+2,04
+1,22
+1,40
+2,74
+0,63 -11,67
SANTÉ
Les pistes pour
réformer l’hôpital
Edouard Philippe annonce ce matin sa feuille de
route. La tarification des actes de soins sera revue.
POUR CALMER la grogne sociale
qui gagne l’hôpital depuis plusieurs semaines, le Premier ministre Edouard Philippe reprend
en main le dossier santé. Il doit
prononcer ce matin, à l’hôpital
d’Eaubonne (Val-d’Oise), un discours pour présenter une « stratégie de transformation de l’offre
de soins ». Pas question de sortir le
chéquier dans l’immédiat.
Edouard Philippe devrait, selon
nos informations, présenter une
feuille de route pour réorganiser
l’hôpital à brève échéance. Avec
notamment une réforme du financement des établissements de
santé publics et privés.
UNE RÉMUNÉRATION
« AU PARCOURS »
ET « À LA QUALITÉ »
Aujourd’hui, les hôpitaux et cliniques sont rémunérés par l’Assurance maladie « à l’acte », c’est la
T2A. Chaque acte a son tarif, différent entre secteurs public et privé,
et révisé chaque année. Cette T2A
a pour effet pervers d’inciter les
établissements à orienter leur activité vers les actes les plus renta-
PROPOS RECUEILLIS PAR M.L.
Le Premier ministre reprend
en main le dossier santé.
bles. Pour y remédier, une rémunération « au parcours » pourrait
être instaurée. Une enveloppe serait fixée pour couvrir l’ensemble
Francfort DAX
12282,77 points
New-York Dow Jones
24405,62 points
Londres Footsie
7177,06 points
Lun 05 Mar 06 Mer 07 Jeu 08 Ven 09 Lun 12
Libéllé
CNP Assurances
Credit Agricole
Danone
Dassault Aviation
Dassault Systèmes
DBV Technologies
Edenred
EDF
Eifage
Elior
Elis
Engie
Eramet
Essilor Intl.
Euler Hermes Group
Eurazeo
Eurofins Scientif.
Euronext
Europcar
Eutelsat Comm.
Faurecia
Fnac Darty
Foncière Régions
Gecina
dern. % Var.
19,87
14,01
64,36
1300,00
97,42
34,68
25,05
10,14
89,28
18,36
20,16
12,66
112,60
107,05
122,00
78,85
475,40
53,05
10,44
16,87
67,50
93,75
86,75
148,70
+0,35
+0,04
+0,89
-0,08
+2,55
+1,52
+0,40
+1,00
+0,77
+1,33
-0,59
+0,16
+6,43
+0,75
0,00
+0,51
+1,45
+1,92
+3,26
-1,37
+1,05
0,00
+0,93
+0,54



Tokyo NIKKEI
% an
+3,19
+1,49
-7,99
+0,16
+9,97
-17,22
+3,60
-2,69
-2,26
+6,59
-12,40
-11,72
+13,70
-6,87
+0,16
+2,40
-6,34
+2,39
+1,85
-12,57
+3,64
-6,90
-8,18
-3,38
Libéllé
Gemalto
Genfit
Getlink
GTT
Hermes Intern.
Icade
Iliad
Imerys
Ingenico
Ipsen
Ipsos
JC Decaux SA
Kering (Ex PPR)
Klepierre
Korian
L'Oreal
LafargeHolcim
Lagardere S.C.A.
Legrand
LVMH
M6-Metropole TV
Maison du Monde
Mercialys
Michelin
+1,45%
+0,89%
+1,19%
FERMÉ
dern. % Var.
49,52
24,46
10,57
55,25
433,60
82,40
196,45
79,80
92,48
105,80
31,08
32,60
380,00
33,36
23,50
176,40
46,31
24,37
61,56
241,85
21,46
35,82
16,56
125,30
-0,06
+0,74
+0,67
+2,32
+2,53
+2,81
+1,21
+1,33
+3,31
-0,61
+1,44
+1,05
+3,57
+0,57
+2,09
+2,35
+0,17
-0,08
+0,59
+2,96
+2,48
-0,11
+0,85
+2,66
DANIEL ROSENWEG
les cours de la bourse du www.leparisien.fr
VALEURS À SUIVRE
5400
5350
5300
5250
5200
5150
5100
5050
5000
des soins dus à un malade chronique, afin d’éviter les dérapages.
Edouard Philippe doit aussi annoncer la création au sein du gouvernement d’une « task force »
(une forme d’organisation temporaire) chargée de proposer de
nouvelles pistes et un calendrier.
Autre gros chantier : la qualité
et la pertinence des soins aux patients et de leurs séjours. Un acte
médical sur cinq est redondant
ou injustifié en France, avec un
surcoût pour l’Assurance maladie évalué à 50 Mds€. Pour pallier ce manque d’efficience,
Edouard Philippe devrait annoncer la mise en place, dès 2018,
d’une « rémunération à la qualité », une sorte de bonus aux pratiques vertueuses.
D’autres mesures visant la télémédecine et la délégation de tâches médicales doivent également être annoncées. Face à la
pénurie de médecins, le Premier
ministre ne paraît pas déterminé
à supprimer le numerus clausus
qui plafonne le nombre d’étudiants en médecine.
RETROUVEZ TOUS LES JOURS
BOURSE
DETTE
twipe_ftp
groupe de chimie Solvay
est pressenti au poste de
président non exécutif
d’Engie. Son nom doit être
proposé aujourd’hui, en
conseil d’administration
extraordinaire.
25 %
C’est
l’augmentation
du trafic attendue
sur les lignes TGV
Paris - Lyon ou
Paris - Lille
grâce au pilotage
automatique,
qui réduira l’écart
entre les rames.
en réduisant l’écart entre les
trains sur les lignes les plus
chargées. C’est la même
logique dans le transport aérien.
Le système de positionnement
par satellites Egnos que nous
déployons en Europe permet
d’accélérer les cadences
d’atterrissage puisque les avions
peuvent voler plus près les uns
des autres sans problème.
C’est une réponse à la
congestion du trafic aérien.
De même, sur les autoroutes,
les voitures autonomes pourront
se suivre à quelques mètres
sans danger. Elles seront
connectées, donc si un véhicule
freine, celui qui le suit freinera
aussi instantanément.
SÉANCE DU LUNDI 12 FÉVRIER 2018
5140,06 POINTS
Jean-Pierre
Clamadieu pour
remplacer Gérard
Mestrallet ? Le PDG du
CENTRE
DE RÉGULATION
« Le satellite apportera beaucoup
au système ferroviaire »
Jean-Yves Le Gall
Il va briguer un nouveau
mandat de PDG du
constructeur automobile
français, avec le soutien
de l’Etat qui détient
15,01 % du capital.
Un vote est prévu jeudi,
lors du conseil
d’administration.
Dans un premier temps, un conducteur
demeurera à bord. Il pourra reprendre
la main en cas d’événement imprévu.
LUC LAROCHE, PATRON DU PROJET
Depuis quand travaillez-vous
avec la SNCF
sur le train autonome ?
JEAN-YVES LE GALL. Nous
avons rencontré il y a près de
deux ans le président de la SNCF
Guillaume Pepy pour voir ce que
le satellite pouvait apporter au
système ferroviaire. Nous avons
rejoint le projet TC-Rail, lancé
en octobre dernier par la SNCF,
qui vise à démontrer
la possibilité de conduire un train
à distance en toute sécurité,
en mettant notamment
à profit les télécommunications
par satellites et terrestres.
Les trains du futur seront
guidés par satellite ?
Le satellite peut apporter
des briques technologiques
4
1 A l’avant du train,
« NOUS GARDERONS
DES CONDUCTEURS
POUR INFORMER
LES VOYAGEURS
ET INTERVENIR
EN CAS D’ALÉAS »
« Des rames automatiques,
c’est facile à faire circuler dans le
métro. Tout le défi de la SNCF est
de le faire en milieu ouvert, souligne Luc Laroche. Nous garderons
des conducteurs pour informer
les voyageurs et intervenir en cas
d’aléas ou d’intrusion sur la voie. »
Une précaution qui vise aussi à
désamorcer l’inquiétude des cheminots et, éventuellement, celle
des passagers. « Sur un vol longcourrier, l’essentiel se fait en pilote
automatique, signale Jean-Yves
Le Gall, le patron du Cnes, pourtant il reste des pilotes à bord. »
Enfin, la SNCF va signer dans
les semaines à venir un nouveau
La localisation des trains
par satellite est envoyée
à un centre de régulation
qui renseigne le poste de
conduite à distance sur
le reste du trafic.
3 L’opérateur
commande
le train à distance
(accélération,
freinage, arrêt…).
le gouvernement
a présenté hier
seize mesures,
dont la publication
systématique des noms
des entreprises
condamnées pour travail
illégal. Et les sanctions
financières sont durcies.
LP/INFOGRAPHIE.
de « train-drone » téléguidé
verra le jour début 2019, avant
une mise en service vers 2025.
Pour lutter
contre les fraudes
aux travailleurs
détachés,
COMMENT ÇA MARCHE
LP/OLIVIER CORSAN.
HIGH-TECH Un prototype
ÉCO EN BREF
Icade
(+2,81 % ̀
a 82,40 €)
L’action du groupe immobilier français, spécialisé dans la santé et le tertiaire, surperforme
le marché grâce à des résultats annuels meilleurs qu’attendu. En 2017, le bénéfice net
part du groupe s’envole de +193,62 %, à
170,30 millions d’euros. Le chifre d’afaire pré% an
+0,04
+2,26
-1,40
+10,28
-2,83
+0,57
-1,65
+1,60
+3,90
+6,26
+1,24
-2,99
-3,31
-9,01
-20,19
-4,62
-1,55
-8,83
-4,10
-1,45
-0,35
-5,11
-10,22
+4,81
Libéllé
Natixis
Neopost
Nexans
Nexity
Orange
Orpea
Pernod Ricard
Peugeot
Plastic Omnium
Publicis Groupe SA
Rémy Cointreau
Renault
Rexel
Rubis
Safran
Saint Gobain
Sanofi
Sartorius Sted Bio
Schneider Electric
Scor Reg
Seb
SES Global FDR
Societe Generale
Sodexo
2226,10 Md€ C’est la dette aujourd’hui, soit 98,10 % du PIB
dern. % Var.
7,09
23,10
47,36
46,74
13,57
92,64
129,10
17,59
38,09
57,32
104,30
85,07
13,70
58,05
84,10
42,85
64,29
68,70
69,60
35,81
160,20
11,44
44,53
99,82
+1,90
+3,59
+2,51
+0,82
+1,23
+0,81
+1,33
+0,31
+1,01
+1,17
+0,48
+3,02
+0,11
+1,04
+1,20
+0,75
+1,42
+2,16
+0,38
-0,20
+0,31
-11,18
+0,88
+1,51
sente une croissance de +10,82 %, à
1 654,20 millions d’euros.
Euler Hermes
( 0,00 % ̀
a 122,00 €)
Le chifre d'afaires s'élève à 2 567 millions
d'euros à fin décembre. Il reste stable par rapport aux données publiées l'année dernière. Le
résultat net s'élève à 315,4 millions d'euros, en
hausse de +9,9 %.
% an
+7,55
-3,75
-7,34
-5,80
-6,29
-5,76
-2,16
+3,72
+0,51
+1,18
-9,70
+1,38
-9,39
-1,58
-2,11
-6,82
-10,52
+13,95
-1,78
+6,75
+3,72
-12,11
+3,43
-10,91
Libéllé
Soitec
Solvay
Sopra Steria Group
SPIE
Stmicroelectronics
Suez
Tarkett
Technicolor
TechnipFMC
Teleperformance
TF1
Thales
Total
Ubisoft Entert
Unibail-Rodamco
Valeo
Vallourec
Veolia Environ.
Vicat
Vinci
Vivendi
Wendel Invest.
Worldline
Zodiac Aerospace
dern. % Var.
56,45
109,05
148,50
19,52
17,43
11,12
30,70
2,95
23,83
115,60
11,39
87,16
45,25
63,44
188,50
58,50
4,76
19,38
64,45
79,92
21,68
138,00
41,74
24,97
+2,17
+0,05
+0,54
+0,36
+1,22
+0,27
-1,48
-0,27
+0,98
+0,35
+1,43
-1,29
+1,21
+1,28
+0,61
+0,48
+1,30
+0,99
+1,58
+2,62
+1,83
+1,17
+1,41
0,00
% an
-5,05
-5,61
-4,72
-10,07
-4,23
-24,17
-12,24
+2,79
-7,81
-3,22
-7,29
-3,03
-1,74
-1,09
-10,07
-6,05
-5,46
-8,91
-2,04
-6,14
-3,30
-4,43
+2,63
+0,16
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
• P ÔLE ARTIS TI QUE ET CU LT UREL DE L’ Î LE SEGU IN • L ES ATELIER S VAU GIRAR D •
• BAC-RA S PAI L- GRENELLE • M O R L A N D M I X I T É CA P I TA L E • U N I C •
• Z AC D E S D O C K S D E S A I N T- O U E N • F R I C H E BA B C O C K •
EMERIGE, DES GRANDS PROJETS POUR UN GRAND PARIS
Acteur majeur de la ville, Emerige contribue à bâtir le Grand Paris de demain en
imaginant des programmes ambitieux et durables au carrefour des usages, de la création
et de l’innovation.
N° SIREN 350 439 543
Bien plus que des immeubles, Emerige s’engage pour le vivre-ensemble en diffusant
l’art dans chacun de ses programmes à travers « 1 immeuble, 1 œuvre » et en favorisant
l’accès à la culture pour tous les publics, notamment les plus jeunes.
twipe_ftp
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
08
SOCIÉTÉ
@le_Parisien
« Pourquoi je m’engage
contre les cancers de l’enfant »
EN BREF
NEIGE
EXCLUSIF Nicolas Sarkozy, comme il nous le confie, devient le parrain d’une campagne Guérir
le cancer de l’enfant au XXIe siècle. Il s’engage en tant que citoyen, père et ancien chef de l’Etat.
UN STAGE DE CONDUITE avec
l’ex-champion Ari Vatanen, une
visite du Vatican, une caricature —
signée Charb — de Nicolas Sarkozy… et dédicacée de sa propre
main. Ce soir, l’ancien chef de
l’Etat sera présent à une vente aux
enchères au profit de la lutte contre les cancers des enfants. Car,
dans son bureau parisien orné de
photos de famille où il nous a
longuement reçus vendredi,
Nicolas Sarkozy l’annonce au
« Parisien » - « Aujourd’hui en
France » : il devient le parrain de la
campagne Guérir le cancer de
l’enfant au XXIe siècle. Pilotée par
Frédéric Lemos, père d’un petit
Noé emporté il y a trois ans par la
maladie, celle-ci vise à
récolter, d’ici à 2020, 10 M€, qui
seront versés à l’Institut GustaveRoussy, à Villejuif (Val-de-Marne),
pour faire avancer la recherche.
Cette cause tient particulièrement au cœur de l’ancien prési-
dent, qui a connu Noé. Durant
l’entretien — où il évite soigneusement les commentaires politiques —, il assure avec enthousiasme et gravité qu’il va s’y investir
« sans limite ».
Fin 2012, Noé et son papa
vous ont interpellé :
« Seriez-vous prêt à nous aider
pour faire avancer la recherche
sur le cancer des enfants »,
écrivaient-ils. L’êtes-vous ?
NICOLAS SARKOZY. Je l’ai été dès la
réception de cette lettre bouleversante. Le papa de ce petit
garçon de 7 ans atteint d’une maladie incurable y criait sa colère,
sa détresse, tout en faisant preuve
d’une détermination admirable.
Sans que cela se sache, je me suis
servi de ma capacité à ouvrir des
portes pour lui obtenir un médicament innovant mais pas encore commercialisé et je l’ai reçu à
plusieurs reprises. Aujourd’hui,
Noé n’est plus là, mais ses parents
continuent à faire bouger les
lignes. Je vais les aider dans ce
combat, car si le mot injustice a un
sens, le cancer des enfants est sa
définition même. Sans que l’on
sache pourquoi, 2 500 sont
touchés chaque année. Des
leucémies foudroyantes, des
tumeurs ou des lymphomes en
emportent 500.
Vous avez donc connu Noé ?
Aux différents stades de sa maladie. Ici, dans ce bureau, il y avait
une épée, plus grande que lui,
qu’il regardait de ses grands yeux
brillants. Je la lui avais offerte pour
qu’il se batte contre son cancer…
Noé n’est jamais sorti de mes
pensées. Mais il reste aussi pour
moi, grâce aux nouveaux protocoles qu’il a reçus, l’enfant qui
avec cette maladie a eu l’espérance de vie la plus longue au monde.
Trois ans de plus, à cet âge, qui est
presque celui de ma fille, ce n’est
pas rien. Quand la vie vous fait
rencontrer des destins comme
celui-ci, cela vous marque à
jamais. Et vous pousse à agir.
Quelle forme va prendre
votre engagement ?
L’idée est de récolter de l’argent,
c’est le nerf de la guerre pour faire
avancer la recherche. Je m’impli-
querai personnellement et j’inciterai mes amis, mes réseaux à faire de même. Mon engagement
sera total et sans limite. Je m’intégrerai dans une équipe, je ferai ce
qu’on me dira de faire, j’irai là où
on aura besoin de moi pour mobiliser les énergies. Je ne serai pas
un parrain passif. Ma femme,
Carla, sera à mes côtés.
Quand on a été président,
comment choisit-on la cause
pour laquelle on s’engage ?
J’ai longtemps été réticent à m’engager publiquement, par crainte
de mauvaises interprétations. Je
ne voulais pas qu’on m’imagine
dans un combat politique. Et puis,
il y a eu ce papa qui se bat pour
tous ces enfants. Mes scrupules
m’ont paru dérisoires, superflus
par rapport à cet enjeu majeur. Ce
qui m’anime aujourd’hui, c’est
d’aider les personnes vulnérables, les enfants, mais aussi les
personnes âgées. Je pense
notamment à la tragédie de la
maladie d’Alzheimer, qui me
bouleverse et pour laquelle
j’aimerais m’investir encore plus.
CONSOMMATION
DR
PROPOS RECUEILLIS PAR
FLORENCE MÉRÉO
Paris, le 7 février 2014. Cette photo a été prise par les parents de Noé
lors d’une visite à Nicolas Sarkozy. Ce jour-là, l’ancien président avait
offert une épée au petit garçon pour qu’il se batte contre son cancer.
« Enjeu majeur »,
c’est le terme que vous avez
employé en 2009 en lançant
le deuxième plan Cancer.
Il continue à gangrener
notre société.
Il y a eu 400 000 nouveaux cas
en 2017, et 150 000 décès. Cela
nous concerne tous. Nous sommes au bord de découvertes
fondamentales, alors il n’y a pas
de temps à perdre. La lutte contre
le cancer n’est ni de droite ni de
gauche. Le président Chirac en
avait fait, en 2003, l’une des priorités de son quinquennat et j’ai
voulu poursuivre son action. Rien
n’est plus important que les enjeux de santé.
Moins de 2 % des moyens
de la recherche concernent
les cancers pédiatriques…
Parce qu’ils sont inconcevables,
ils ont longtemps été tabous. La
campagne de Frédéric Lemos,
pour Gustave-Roussy, qui est le
plus grand centre européen de
lutte contre le cancer, permet de
les aborder de front. Les fonds
récoltés serviront en partie à
LP/JEAN NICHOLAS GUILLO
“
Paris, le 29 août dernier. Le visage de Noé s’était affiché sur 22 étages de la tour Montparnasse avec la question : « Un cancer à 7 ans, sérieux ? »
QUAND LA VIE VOUS FAIT
RENCONTRER DES DESTINS
COMME CELUI DE NOÉ,
CELA VOUS MARQUE
À JAMAIS. ET VOUS
POUSSE À AGIR. […]
J’IRAI LÀ OÙ ON AURA
BESOIN DE MOI.
”
Noé nous a tous émus
DE GRANDS YEUX BLEUS encadrent sa mine boudeuse : « Un
cancer à 7 ans, sérieux ? » demande Noé. Ce petit garçon, décédé il y a trois ans d’un gliome infiltrant du tronc cérébral (une
tumeur au cerveau), est devenu
un emblème depuis que son papa,
figure de l’immobilier en France, a
fait afficher fin août son visage sur
22 étages de la tour Montparnas-
se à Paris. Objectif : interpeller sur
les cancers — tabous — de l’enfant
et récolter des fonds — 10 M€.
Ce cliché fut un électrochoc,
déclenchant flots de dons et de
réactions émues. Six mois plus
tard, le combat se poursuit.
Aujourd’hui, avec la vente aux enchères et l’annonce dans nos colonnes de l’engagement de Nicolas Sarkozy dans la campagne.
Jeudi, lors de la Journée internationale contre les cancers pédiatriques, où de nombreux hôpitaux, associations et instituts,
comme Curie, sont mobilisés. Les
autres jours aussi, car chaque année, des leucémies, tumeurs cérébrales, lymphomes tuent
500 enfants et adolescents.
« Mon fils est parti, mais il y a
les autres », insiste Frédéric Le-
mos, le père de Noé. Mais voilà, la
France accuse du retard sur les
études. « Cinq ans », nous soufflait
en août Gilles Vassal, directeur de
la recherche clinique à l’Institut
Gustave-Roussy de Villejuif (Valde-Marne).
Les résultats d’une autre étude,
que nous dévoilons, confirment la
nécessité d’amplifier la recherche. Menée, notamment, par des
Elle est de retour
aujourd’hui mais ne
devrait tenir que
difficilement sur les
chaussées en plaine,
selon Météo France.
La neige fera son
apparition aujourd’hui
sur les hauteurs en
Normandie, dans le
Limousin ainsi qu’à
partir de l’après-midi
du Nord-Pas-de Calais
aux Pyrénées, y
compris en région
parisienne, où le préfet
invite la population à
ne pas emprunter de
voiture et à privilégier
les transports en
commun, surtout dans
les Yvelines.
pédiatres de Roussy sur le gliome
de l’enfant, elle démontre « qu’un
médicament qui a un intérêt chez
l’adulte n’en a pas forcément en
pédiatrie. Même si les maladies
portent un nom identique, elles
sont bien différentes » selon l’âge.
Et l’étude conclut ainsi qu’il est
« indispensable » de mener des
essais cliniques spécifiques sur
FL.M.
les petits.
développer des immunothérapies spécifiques à l’enfant. Ceci
est un nouvel axe de recherches.
Qui est ici mobilisé : le citoyen,
le père, l’homme politique ?
Tous ! Il est difficile de séparer ma
vie d’ancien chef de l’Etat, de père,
d’être humain. C’est une même
personne qui veut s’engager
complètement et sur le long
terme.
En 2009, vous déclariez
que le cancer était une « cause
nationale sur laquelle
le chef de l’Etat doit s’engager ».
Votre successeur le fait-il ?
J’ai la conviction profonde et
viscérale qu’une maladie qui touche de si nombreux Français, qui
dévaste autant de familles, doit
être traitée aux plus hauts
niveaux de l’Etat. Si on ne le fait
pas pour cela, pour quoi le feraiton ? Oui, le chef de l’Etat doit
s’impliquer personnellement.
Mais, attention, je ne formule ici
aucune critique, aucun jugement.
Je ne donne pas de conseils à mon
successeur, qui fera les choix qui
lui appartiennent. Mon engagement n’est ni politique ni partisan.
Plusieurs lots de
jambon avec couenne
ou sans couenne des
marques Casino,
Monoprix, le Foué,
Grand Jury et Carrefour
font l’objet d’un retrait
de la vente, a fait
savoir hier
« 60 Millions de
consommateurs ».
Un contrôle a mis
en évidence la
présence de listeria.
Les personnes qui
présenteraient de la
fièvre après en avoir
consommé doivent
consulter leur médecin.
SÉISME
Un tremblement de
terre de 4,6 sur
l’échelle de Richter (qui
compte 10 degrés) a
réveillé hier les
habitants de Vendée et
des Deux-Sèvres vers
4 heures. « Ça a duré
quelques secondes,
mais ça a été
relativement fort. J’ai
cru qu’un camion
entrait dans la
maison », décrit
le maire de La
Châtaigneraie. Le
dernier séisme de cette
ampleur en Vendée
remonte à 2016.
Comment donner
POUR MENER À BIEN la campagne Guérir le cancer de
l’enfant au XXIe siècle, il faut 10 M€. « Grâce à la
formidable mobilisation, 3 M€ ont déjà été récoltés »,
confie Frédéric Lemos, l’infatigable quadragénaire qui,
au nom de son fils disparu, préside la campagne pour
l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif (Val-de-Marne).
 SUR INTERNET, sur le site Guerirlecancerdelenfant.fr,
vous pouvez en un clic faire un don et avoir une mine
d’informations sur les cancers de l’enfant
et les nouvelles voies de recherche (immunothérapie,
génétique…).
 5 € PAR SMS. Très facile, il suffit d’envoyer le mot
ENFANT au 92250. 5 € seront prélevés directement
sur votre facture.
 JUSQU’À CE SOIR, POSSIBILITÉ D’ENCHÉRIR
pour la vingtaine de lots (dont une photo prise par
Nikos Aliagas, un concert de Vianney, un stage
de conduite sur neige avec Ari Vatanen…) de la vente
aux enchères parisienne. Envoyez un mail
à fondation@gustaveroussy.fr.
APPAREILS ÉLECTRIQUES
Réparables ou pas? L’étiquette le dira
Réfrigérateur
6 à 10 ans
Brune Poirson, secrétaire d’Etat
à l’Ecologie, nous annonce vouloir
mettre en place un affichage
sur l’électroménager.
Téléviseur et chaîne hi-fI
Four à micro-ondes
12 à 13 ans
6 à 7 ans
Cuisinière et table
de cuisson
SOURCES : ADEME, « QUE CHOISIR ».
LP/INFOGRAPHIE.
6 à 8 ans
twipe_ftp
Ordinateur portable
4 à 6 ans
Appareil photo
numérique
6 à 8 ans
Aspirateur
6 à 8 ans
Imprimante
3 à 5 ans
Lave-linge
9 à 11 ans
SAVIEZ-VOUS qu’un litre d’encre dans
une cartouche d’imprimante coûte
plus cher qu’un flacon de Chanel N° 5 ?
A près de 2 000 € le litre, on comprend que l’enjeu pour les fabricants
est moins de vendre l’appareil que
d’écouler des recharges. C’est ce qui a
poussé l’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP) à déposer
une plainte auprès du procureur de la
République contre quatre grandes
marques d’imprimantes : l’ONG dit
avoir constaté que l’impression était
souvent bloquée au prétexte que les
cartouches étaient vides alors qu’il
restait encore de l’encre.
Alors que neuf Français sur dix pensent que les produits qu’ils achètent
sont conçus pour ne pas durer, Brune
Poirson, secrétaire d’Etat auprès du
ministre de la Transition écologique et
solidaire Nicolas Hulot, nous annonce
“
UNE DOUBLE ARNAQUE,
POUR LE CITOYEN
ET POUR LA PLANÈTE
”
BRUNE POIRSON,
SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUPRÈS DU MINISTRE
DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET
SOLIDAIRE
ce matin qu’elle réfléchit à la création
d’un indice de durabilité des appareils
électroménagers et high-tech. Il s’agirait d’afficher sur chaque produit
une note sur 10 qui permettrait au
consommateur de voir en clin d’œil si
sa télévision, sa machine à laver, son
ordinateur sont facilement réparables
et combien de temps ils peuvent espérer les utiliser.
OBLIGATOIRE À TERME
Sur le modèle des étiquettes énergie
qui classent les appareils du plus au
moins énergivore de A à A +++, ce nouvel étiquetage pourrait voir le jour d’ici
au 1 er janvier 2020 pour certaines
catégories de produits de type électroménager ou matériel de bricolage.
Dans un premier temps, cet affichage
se ferait sur la base du volontariat pour
laisser aux industriels le temps de s’y
faire. « Mais à terme, le but est de rendre cet affichage obligatoire », explique Brune Poirson.
La secrétaire d’Etat dit vouloir lutter
contre « une double arnaque » : « l’arnaque des citoyens », d’abord, qui se
sentent souvent obligés d’acheter du
neuf car leur appareil usagé est consi-
déré comme « non réparable ». « Dans
60 % des pannes, le consommateur
n’essaye pas de le faire réparer », note
Brune Poirson. « L’arnaque » pour la
planète ensuite, car il convient d’extraire 70 kg de ressources naturelles
pour fabriquer un seul smartphone.
« Or, 88 % des Français changent de
smartphone alors que le leur fonctionne encore », ajoute-t-elle.
Parfois, c’est la marque qui est pointée du doigt. L’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP) a ainsi
déposé plainte contre Apple après que
le fabricant de l’iPhone a reconnu en
brider volontairement les performances lors des mises à jour pour préserver ses batteries anciennes… Mais,
accusent les ONG, cela pousserait les
acheteurs à investir dans un nouveau
modèle.
« Cette obsolescence des produits
high-tech est très mal vécue par les
consommateurs, constate la cofondatrice de HOP, Laetitia Vasseur. C’est
pourquoi il faudrait que les distributeurs de ces appareils soient tenus
d’informer les clients de la durabilité
du produit dès l’acte d’achat dans le
magasin. »
FRÉDÉRIC MOUCHON
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
Une voiture
électrique, c’est
facile quand on
peut la recharger
n’importe où.
© Aydın Büyüktaş.
Avec 7 millions de bornes de recharge
raccordées au réseau de distribution
d’électricité d’ici 2030, Enedis favorise
l’usage des véhicules électriques,
au service de la transition énergétique
et d’une mobilité plus responsable, quel
que soit votre fournisseur d’énergie.
Retrouvez-nous sur Internet
L’ÉNERGIE EST NOTRE AVENIR . ÉCONOMISONS" L A !
twipe_ftp
enedis.fr enedis.officiel @enedis enedis.officiel
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
* MARDI 13 FÉVRIER 2018
10
FAITS DIVERS
@le_Parisien
Pourquoi Tariq Ramadan
conteste sa détention
LP/PHILIPPE LAVIEILLE
Mis en examen pour viols, l’islamologue a fait appel de son incarcération.
Son recours sera examiné jeudi par la cour d’appel de Paris.
PAR TIMOTHÉE BOUTRY
ET JEAN-MICHEL DÉCUGIS
Paris (Ier), hier. Jérôme Cahuzac (au centre) s’est présenté
devant la cour d’appel accompagné de ses deux avocats,
Mes Eric Dupond-Moretti (à g.) et Jean-Alain Michel (à d.).
« LES DÉCLARATIONS de Chris-
“
IL SUBSISTE
DES CONTRADICTIONS
QUANT À L’HORAIRE
DE COMMISSIONS
DES FAITS
”
LE JUGE DES LIBERTÉS ET DE LA DÉTENTION
Cahuzac : « La peur
d’aller en prison »
A
AP/MICHEL SPINGLER
telle* (NDLR : la première plaignante) sont particulièrement
circonstanciées, réitérées et
constantes […] Quant à Henda
Ayari (la seconde plaignante), les
faits qu’elle dénonce sont assez
similaires. » C’est ainsi que le juge
des libertés et de la détention
(JLD) justifie, le 6 février, dans son
ordonnance que nous avons pu
consulter, le placement en détention de Tariq Ramadan. Depuis, le
théologien de 55 ans, mis en examen pour viols, a fait appel par
l’intermédiaire de ses avocats,
Mes Yassine Bouzrou et Julie Granier. L’audience est prévue jeudi.
Dans une note transmise au
JLD, la défense de l’islamologue
pointe des contradictions dans les
auditions des deux plaignantes.
Tariq Ramadan prétend notamment avoir un alibi pour le 9 octobre 2009, date de l’agression dont
dit avoir été victime Christelle. Le
prédicateur a livré aux enquêteurs une réservation de billet
d’avion entre Londres et Lyon selon laquelle il aurait atterri ce jourlà dans la capitale des Gaules à
18 h 35, avant de participer à une
conférence prévue à 20 h 30. Or,
selon la victime, le prédicateur
l’aurait violée « dans l’après-midi […] peut-être deux à trois heures avant la conférence ». Selon
Ramadan, sa rencontre avec la
jeune femme aurait eu lieu dans le
même hôtel, mais le lendemain,
et se serait limitée à une simple
conversation dans le hall.
Dans la même note, la défense
du théologien s’interroge également sur les explications de
Christelle qui, après le viol qu’elle
dit avoir subi, n’a pas quitté la
chambre d’hôtel avant le retour
de son agresseur présumé.
« J’étais groggy et je suis tombée
dans les pommes un moment »,
a-t-elle confié lors de la confrontation, ajoutant que l’islamologue
avait quitté la pièce en emportant
toutes ses affaires — robe, chaussures, téléphone — « dans un
grand sac blanc ». Dans sa plainte,
cette femme qui souffre d’un handicap aux jambes avait initialement expliqué que Tariq Ramadan avait mis sa robe « sur une
étagère en hauteur » de manière à
ce qu’elle ne puisse pas l’atteindre.
Dans son ordonnance, le JLD
atteste qu’il « subsiste des contradictions quant à l’horaire de commission des faits » dans le récit de
Christelle mais met en avant un
détail qui a, semble-t-il, emporté
sa conviction : la connaissance
par Christelle « des détails anatomiques intimes du mis en cause
(NDLR : une cicatrice à l’aine) ».
Le viol présumé d’Henda Ayari
est, selon la note, encore plus difficile à dater. La quadragénaire
fixe son agression en mars-
avril 2012. Tariq Ramadan l’avait,
dit-elle, contactée quelques semaines plus tôt, après qu’elle avait
retiré son voile sur son profil Facebook. Or le théologien a transmis à la justice un courriel du
23 avril 2012 dans lequel l’ancienne salafiste fait référence à cet
épisode. « Ce qui est certain, c’est
que j’ai envoyé ce message avant
d’avoir été agressée, admet-elle.
Donc je ne peux pas vous dire si je
me suis trompée sur la date des
faits ou s’il y a un problème concernant la date de ce message. »
Dans son ordonnance
du 6 février motivant
le maintien
en détention
de l’islamologue
de 55 ans, le juge
des libertés
et de la détention
invoque, notamment,
le risque de pression
sur les plaignantes.
POTENTIELLES COLLUSIONS ?
Toujours d’après la note de la défense du prédicateur, la dénonciation par les deux plaignantes
de faits similaires, « décrivant des
pratiques sexuelles identiques, la
même violence et l’emprise
qu’exerçait sur elles Tariq Ramadan », tel que le rapporte l’ordonnance du JLD, s’explique par les
liens entretenus antérieurement
par les deux quadragénaires.
EN BREF
TRIBUNAUX
La demande déposée par des
avocats de toute la France, au
nom de la présomption
d’innocence, pour faire démonter
les box vitrés, de plus en plus
nombreux dans les tribunaux, a
été déclarée irrecevable hier par
le tribunal de grande instance de
Paris. Le tribunal civil a estimé
que seuls les « usagers du
service public de la justice »
pouvaient faire condamner l’Etat
pour « faute lourde » et que les
avocats, en tant qu’« auxiliaires
de justice », ne peuvent donc
faire une telle demande.
Depuis l’automne, des avocats et
magistrats ont exprimé leur
opposition à ces constructions.
Aujourd’hui retraité, installé
en Corse, l’ancien élu socialiste
reconnaît les faits : compte caché en Suisse puis à Singapour, « fuite en avant » dans
une « mécanique » de dissimulation… Une « faute pénale
d’une exceptionnelle gravité »,
avait jugé en première instance
le tribunal correctionnel, en décidant d’une peine de trois ans
de prison ferme qui, si elle était
confirmée en appel, ne lui permettrait pas d’échapper à l’incarcération.
L’audience de ce mardi sera
consacrée à l’examen du fond
du dossier. Jérôme Cahuzac
est défendu par Mes Jean-Alain
Michel et Eric Dupond-Moretti.
P.É.
ACCIDENT
Une collégienne de 15 ans
est décédée hier matin,
près de Plougoumelen
(Morbihan), après que son car
scolaire, arrêté sur la bande
d’arrêt d’urgence, a été percuté
par un camion. La conductrice du
car et le chauffeur du camion,
blessés, ont été conduits à
l’hôpital de Vannes.
SAISIE
Un conducteur roumain
de poids lourd en transit
entre l’Espagne et l’Italie a été
mis en examen et écroué,
après la découverte d’une cache
contenant 1,5 t de résine
de cannabis lors d’un contrôle
douanier au péage d’Antibes
(Alpes-Maritimes) pour
vérifier l’éventuelle présence
de clandestins.
MISE EN EXAMEN
JUSTICE
Une policière écrouée
pour vols d’armes
Jugé pour une relation
sexuelle avec une mineure
Cette affaire, déjà audiencée en septembre,
avait fait polémique, l’adulte n’étant pas poursuivi
pour viol mais pour « atteinte sexuelle ».
Une adjointe de sécurité serait impliquée dans la disparition
de deux armes de service, à la direction territoriale de Seine-Saint-Denis,
à Bobigny. Affaire dans laquelle un militaire a aussi été incarcéré.
licière se serait volontiers passée. Deux
armes de service, des pistolets automatiques Sig Sauer, calibre 9 mm, ont été dérobées au sein de la direction territoriale
de Seine-Saint-Denis, et c’est une fonctionnaire qui est dans le collimateur. Cette jeune adjointe de sécurité (ADS) de
20 ans vient d’être suspendue. Elle est
mise en examen et placée en détention
provisoire depuis vendredi, ainsi que
trois autres complices présumés, âgés de
19 à 29 ans, dont un est militaire.
Les soupçons s’étaient rapidement
portés sur la jeune femme, en poste à
l’accueil au siège départemental de la police à Bobigny. Pour entrer dans l’enceinte grillagée et barriérée, il faut montrer
patte blanche. Or, le soir du vol, le 25 août
2017, la fonctionnaire, en poste dans la
cabine d’entrée, s’était fait remarquer par
une absence momentanée. « Elle avait dit
devoir retrouver un ami qui lui apportait
un panier-repas », indique une source
proche de l’affaire. Toujours selon cette
source, la jeune fonctionnaire était précédée par une « réputation quelque peu
sulfureuse ». Le comportement de la jeune femme, avant les faits, avait déjà été
jugé douteux par des collègues, qui la
soupçonnaient de radicalisation.
SIX PERSONNES ARRÊTÉES
LA SEMAINE DERNIÈRE
Un rapprochement a été fait entre ce vol
et la blessure par balle d’un militaire deux
mois et demi plus tard dans le département voisin de la Seine-et-Marne. Ce
dernier avait été hospitalisé pour une
blessure à la jambe le 12 novembre. Du
LP/MARION KREMP
C’EST UNE AFFAIRE dont l’institution po-
twipe_ftp
Après avoir soutenu ne pas connaître Henda Ayari, Christelle
s’est souvenue que les deux femmes s’étaient parlé en 2012. Un
contact qui s’était fait par l’entremise de l’idéologue d’extrême
droite Alain Soral, qu’Henda Ayari
avait contacté pour lui faire part
de ses mésaventures. « Il m’a
dit qu’il connaissait certaines de
ses maîtresses et qu’il allait me
mettre en lien avec elles », détaille
Henda Ayari. Les avocats de Tariq Ramadan ont porté plainte en
novembre pour « subornation de
témoin », soupçonnant de potentielles collusions.
Dans son ordonnance, le JLD
va néanmoins au-delà du récit
des deux plaignantes pour justifier le placement en détention
provisoire. Il invoque le risque
« non théorique » de pression que
Tariq Ramadan pourrait faire peser sur elles. Il pointe également
des garanties de représentation
« aléatoires ».
* Le prénom a été modifié.
udience éclair, hier, au
premier jour du procès
en appel de Jérôme Cahuzac, 65 ans, rejugé à Paris
pour fraude fiscale et blanchiment. L’ancien ministre du
Budget, condamné à trois ans
de prison ferme et cinq ans
d’inéligibilité fin 2016, a été interrogé par le président Dominique Pauthe sur les raisons
pour lesquelles il avait formé
appel. « J’éprouve un sentiment assez banal, la peur. La
peur d’aller en prison, j’imagine
comme tout le monde… » a-t-il
répondu, précisant qu’il l’avait
décidé « en pensant d’abord
aux (siens) ». « C’est surtout la
peine ? » « Oui », a-t-il acquiescé.
Les deux armes de service, des Sig Sauer 9 mm, ont été dérobées au sein
de la direction territoriale de Seine-Saint-Denis, à Bobigny, le soir du 25 août 2017.
9 mm. Il avait prétendu s’être fait tirer
dessus « par un homme encagoulé »,
alors qu’il faisait un footing dans la forêt à
Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne).
Mais l’hypothèse d’un tireur solitaire a
fait long feu. De victime, le militaire a acquis le statut de suspect, lorsqu’il a été
découvert que parmi ses visiteurs à l’hôpital certains étaient des connaissances
communes avec la jeune ADS, elle aussi
originaire de Seine-et-Marne.
Finalement, six personnes ont été arrêtées la semaine dernière et placées en
garde à vue durant quatre jours. Cinq ont
été mises en examen pour vol en bande
organisée par personne dépositaire de
l’autorité publique, association de malfaiteurs et recel, et quatre placées en détention, dont le militaire, la policière et son
frère. Un des pistolets volés à Bobigny a
été retrouvé, grâce à un suspect. Pas le
second.
Au-delà de l’arme, il reste une question
centrale à résoudre : pourquoi dérober
des armes tracées et nominatives dans
un lieu si surveillé, alors qu’il est de notoriété publique que s’en procurer n’est pas
un problème ? « C’est incompréhensible », réagit un cadre de la police.
CAROLE STERLÉ
L’AFFAIRE au cœur du débat juridique sur le consentement sexuel
des mineurs revient sur le devant
de la scène. Le procès de l’homme
de 28 ans poursuivi pour atteinte
sexuelle sur une mineure de
11 ans avec qui il avait eu une relation sexuelle s’ouvre aujourd’hui
au tribunal correctionnel de Pontoise (Val-d’Oise)
Cette affaire — dont l’audience
avait été reportée en septembre —
avait suscité un grand émoi
auprès de l’opinion publique choquée que le parquet ait décidé de
poursuivre l’homme pour « atteinte sexuelle » et non pour viol.
A tel point que le gouvernement
s’en est emparé et a lancé un débat
sur l’instauration d’un âge minimal de consentement sexuel qui
n’existe pas en France.
En effet, à la différence du viol
(qui est un crime jugé aux assises
et passible de vingt ans de réclusion), l’atteinte sexuelle est une infraction pénale qui signifie qu’une
personne majeure a eu une relation sexuelle avec un mineur de
moins de 15 ans (âge de la majorité
sexuelle) sans exercer de violence, contrainte, menace ni surprise. Cette infraction est passible de
cinq ans d’emprisonnement et de
75 000 € d’amende.
Le ministère public a en effet
estimé que la petite Sarah* était
consentante car elle avait suivi
l’homme sans contester. Le
24 avril 2017 à Montmagny, Sarah
sort du collège. Elle croise dans un
parc Antoine*, avec qui elle avait
déjà discuté très brièvement une
première fois. Elle le suit chez lui
et ils auront au moins un rapport
sexuel avec pénétration. En sortant, la fillette se réfugie chez sa
voisine et s’effondre en lui expliquant malgré tout « qu’elle était un
peu consentante ». Ce n’est qu’en
parlant à sa mère juste après que
la jeune fille fait part de son état de
choc. C’est ainsi que la maman de
Sarah avait porté plainte pour viol
en raison du jeune âge de sa fille.
L’avocate des parents, qui n’a pas
souhaité réagir avant l’ouverture
des débats, va demander le huis
clos et faire une demande de renvoi en instruction.
« Il va y avoir énormément de
remue-ménage », estime
Me Marc Goudarzian qui défend
Antoine. « Tout le débat aujourd’hui sur le consentement sexuel
des mineurs est hors sujet. On a
une personne qui a trompé sur
son âge. Or peu importe ce que
pourrait dire la loi sur un âge
éventuel de consentement, en
l’espèce, ça ne change strictement
rien puisque la mineure a menti,
elle lui a dit avoir 18 ans, et elle fait
plus que son âge », souligne-t-il.
De son côté, Sarah affirme lui
avoir dit son âge et montré son
carnet de correspondance.
MARJORIE LENHARDT
* Les prénoms ont été modifiés.
Le seuil d’âge du
non-consentement en débat
CRÉER « une présomption de
contrainte » plutôt qu’une
présomption de « nonconsentement » telle que
voulue par le gouvernement :
des sénateurs se sont
prononcés contre la fixation
d’un seuil d’âge en deçà
duquel un mineur serait
présumé opposé à tout acte
sexuel. Leur rapport, rendu
public jeudi, estime qu’un tel
seuil « introduirait une
automaticité dans la loi
pénale qui ne permettrait pas
de prendre en compte la
diversité des situations ».
Pour mieux « protéger tous
les enfants », il suggère plutôt
de prendre en compte la
différence d’âge entre l’auteur
et sa victime et la capacité de
discernement du mineur. Les
sénateurs se sont par ailleurs
déclarés favorables à
l’allongement des délais de
prescription à trente ans pour
les crimes sexuels et à
vingt ans pour les agressions
PASCALE ÉGRÉ
sexuelles.
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
11
FAITS DIVERS
www.leparisien.fr
Les tourments du
drame de Rochefort
PAR LOUISE COLCOMBET
LES AVOCATS qui accompagnent
des victimes le savent, il y a des
coups de téléphone qui en disent
long sur la douleur ressentie. Le
14 décembre dernier, Me Régis
Sainte-Marie Pricot a reçu l’un de
ces appels. « Avec pudeur, mon
client m’a juste demandé où en
était son affaire. Je me suis demandé Pourquoi aujourd’hui ? En raccrochant, j’ai allumé la radio, et j’ai
compris » : une collision entre un
car scolaire et un train venait de se
produire à un passage à niveau à
Millas (Pyrénées-Orientales),
tuant six adolescents.
Un drame qui fait inévitablement écho à celui que vivent, depuis deux ans, les familles d’Axel,
Bastien, Florian, Kevin, Tanguy et
Yoni. Vers 7 h 10, le 11 février 2016,
leur car scolaire avait heurté, à
hauteur de Rochefort (CharenteMaritime), un camion-benne dont
la ridelle, ouverte à 90 degrés, avait
cisaillé le bus sur toute sa longueur.
Les six adolescents âgés de 15 à
18 ans, tous assis côté gauche, sont
morts sur le coup. Deux autres ont
été grièvement blessés. « Même si
les circonstances ne sont pas les
“
MÊME SI
LES CIRCONSTANCES
NE SONT PAS LES MÊMES,
L'ACCIDENT DE MILLAS
A REPLONGÉ LES PROCHES
DES VICTIMES
DANS L'HORREUR
”
Me CÉLINE TIXIER, AVOCATE
DE FAMILLES DE VICTIMES
mêmes, l’accident de Millas a évidemment replongé leurs proches
dans l’horreur », abonde Me Céline
Tixier, qui accompagne deux de
ces familles endeuillées.
Alors que l’instruction, qui s’approche de son terme, a mis en évidence une erreur humaine comme étant à l’origine du drame (lire
ci-contre), deux ans après, ces familles vivent avec cette douleur
encore à vif. « Certains sont dans la
révolte, d’autres anéantis… relate
Me Sainte-Marie Pricot. L’un de
mes clients a perdu son fils unique,
poursuit l’avocat. A son retour d’arrêt maladie, son entreprise l’a affecté au parcours entre Oléron et
Surgères, le même que celui du
bus dans lequel son fils est décédé… Il a démissionné. »
firmés aux familles. « C’étaient des
cris qui sortaient de leurs entrailles… » décrit-il, ému. Le procès
à venir ne suffira sans doute pas à
l’apaiser, même si les familles « ne
veulent pas d’un bouc émissaire,
mais qu’on établisse l’ensemble
des responsabilités », décrit
Me Tixier. Allusion à l’éventuelle
mise en cause de l’entreprise Eiffage, employeur du chauffeur de camion, qui a longtemps été éloigné
de la région par la justice pour sa
sécurité. Son avocat, Me Thierry
Sagardoytho, qui le dit « très affecté », a demandé des expertises
complémentaires en ce sens. A
Rochefort, un arbre du souvenir
portant les noms des victimes a été
planté, loin de la route où s’est déroulé le drame. Celle-ci est en effet
promise à la destruction, dans le
cadre de l’agrandissement à venir
du port. « Ce sera un soulagement
de la voir disparaître », souffle
Hervé Blanché.
Rochefort (Charente-Maritime), le 11 février 2016. Tôt dans la matinée, un camion-benne,
dont la ridelle latérale était ouverte, avait heurté un car scolaire. Six adolescents avaient été tués,
deux autres grièvement blessés.
L’erreur humaine au cœur de l’enquête
LEURS CONCLUSIONS sont aussi terri-
bles qu’implacables. Les experts du
BEA-TT (Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre) viennent
de rendre leur rapport sur la collision
mortelle de Rochefort. Au cœur de leurs
investigations : la ridelle du camion, cette paroi latérale que l’on peut ouvrir à
angle droit, et qui, faute d’avoir été remontée, avait cisaillé le car scolaire sur
toute sa longueur.
 Un oubli du conducteur. Cet homme
de 23 ans, employé depuis trois ans de
l’entreprise Eiffage, qui partait charger
des graviers, a toujours assuré qu’en
quittant le dépôt la ridelle était refermée.
En tout état de cause, ajoute-t-il, il l’aurait
LA SOUFFRANCE DES RESCAPÉS
Il y a aussi, outre les blessés, sept
rescapés qui ont été confrontés à
l’insoutenable. « Ce sont des choses que l’on espère ne jamais voir
dans une vie et qu’ils sont trop jeunes pour assumer », décrit
Me Tixier. Tous sont habités par la
1. 11 février 2016 à 7 h 10
culpabilité, celle d’avoir été épar- Un camion-benne et un autocar se croisent
gnés, simplement parce qu’ils avenue Victor-Louis-Bachelard, à Rochefort.
avaient choisi un siège plutôt qu’un
autre. Il y aussi le chauffeur du car,
qui, trop éprouvé, a changé de
métier. Et au-delà, les camarades des victimes, et
une région traumatisée.
« Notre ville est marquée à jamais », confirme Hervé Blanché.
Le maire de Rochefort garde
3. L'autocar est perforé par
de ce matin-là l’image d’un
2. La ridelle latérale (paroi
la ridelle sur son côté avant
maintenant
en
place
le
chargement)
« carnage » mais aussi le
gauche et est cisaillé sur
du
camion-benne
est
ouverte
et
toute sa longueur, juste
« souvenir glacial » du modépasse de 1 m sur son côté gauche.
sous le niveau des vitres.
ment où les décès ont été con-
Rappel des circonstances
de l’accident
4. Le camion-benne
sort de la route quelques
mètres plus loin.
CHARENTE!
MARITIME
IE.
PH
RA
OG
NF
/I
LP
twipe_ftp
LP/YANN FOREIX
Deux ans après l’accident entre un camion et un car scolaire
qui a coûté la vie à six adolescents, la douleur est encore à vif.
vue dans ses rétroviseurs. Et cette ridelle
de 83 cm de large, si elle avait été oubliée
à l’horizontale, aurait nécessairement
heurté le portail de l’entreprise ou des
panneaux sur son passage. La reconstitution a prouvé le contraire. De même
n’a-t-il pas remarqué que, 400 m après
son départ du dépôt, un automobiliste
avait dû faire un écart pour l’éviter.
 Pas de dysfonctionnement. Le camionneur avait constaté, un mois plus tôt,
une fuite hydraulique sur le vérin arrière
de la ridelle, qui n’avait pas été réparée.
Mais les experts du BEA-TT estiment
qu’elle n’a eu « aucune conséquence négative sur [son] bon fonctionnement ».
Conclusion : celle-ci n’a pas pu s’abaisser seule. Par ailleurs, les dépistages
d’alcoolémie et de stupéfiants se sont
révélés négatifs, l’homme ne prenait
pas de médicaments ayant pu altérer
sa vigilance et avait dormi normalement
la nuit précédente.
 Des facteurs aggravants. A 7 h 8,
lorsque le conducteur du camion redémarre après avoir ouvert sa ridelle pour
faire le plein de carburant au dépôt, il fait
encore nuit. Il y a bien un éclairage, mais
la partie gauche du camion se situe dans
l’ombre : le conducteur a pu ne pas voir
la ridelle ouverte, en dépit d’un coup
d’œil dans le rétroviseur. De même, le
chauffeur de l’autocar, en raison de la
bruine et du manque de lumière, ne verra la ridelle qu’au dernier moment. Trop
tard pour éviter le choc, sur cette portion
de route particulièrement étroite.
 L’absence d’alarmes. Aucun signal
— sonore ou visuel — n’existe sur ce type
d’engins en cas d’ouverture/fermeture
de la ridelle, ou plus tard, pendant la circulation. Leur présence aurait sans doute permis d’éviter ce drame, estime le
BEA-TT, qui recommande « de rendre
obligatoire l’installation dans la cabine »
de ces dispositifs d’alerte. Ils « pourraient être remplacés/complétés par
des dispositifs empêchant ou limitant à
une vitesse très faible (par exemple
5 km/h) l’avancée du véhicule » lorsqu’une telle anomalie est détectée, ajouL.C.
tent ses experts.
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
MARDI 13 FÉVRIER 2018
12
ILE-DE-FRANCE ET OISE
Pannes d’ascenseurs :
une locataire dédommagée
@le_Parisien
BRÈVES
ARGENTEUIL
PAR MARJORIE LENHARDT
A LA SUITE de pannes récurrentes
des ascenseurs dans la résidence des
Musiciens, à Argenteuil, en 2016, une
locataire vient d’obtenir gain de cause. Le tribunal d’instance de Sannois
a reconnu son préjudice moral et
physique du fait de son invalidité à
80 % et condamné le bailleur, Vald’Oise Habitat (VOH), à 500 € de
dommages et intérêts.
En octobre 2016, Viviane Hemmerlé avait déposé plainte alors que
plusieurs ascenseurs de cette résidence de huit étages étaient en panne
depuis plus d’un mois, dont un depuis cinq mois. « Ça ne pouvait plus
continuer ! se souvient la sexagénaire. J’espère qu’avoir obtenu gain de
cause va encourager les autres locataires à porter plainte si le problème
se réitère. Ils ne pourront plus dire
qu’ils ne sont pas écoutés ou qu’il n’y
a rien à faire », poursuit-elle. Cette
dernière précise qu’elle a déposé
plainte contre l’office HLM car elle
n’avait pas le choix : « C’est contre
Otis, employé par le bailleur social,
que j’en avais », précise-t-elle.
« Nous avons pris acte du jugement du tribunal d’instance et n’en
ferons pas appel », précise-t-on chez
VOH qui tient à souligner que le juge-
ment a pris en compte les travaux
entrepris par l’organisme HLM en
octobre 2016 et qui ont donné satisfaction. « Le tribunal a également retenu que nous avions pris à notre
charge un service de portage quotidien pour soulager nos résidents et
que nous avons pris l’initiative d’indemniser nos locataires », souligne
un porte-parole de l’office HLM.
VAL-D’OISE HABITAT AVAIT POSÉ
UN ULTIMATUM À OTIS
En effet, à la demande de l’amicale
des locataires, Val-d’Oise Habitat
avait remboursé 19 183 € sur les
loyers aux locataires des bâtiments
qui avaient subi entre deux et six
mois d’arrêt. Les résidants qui
avaient connu six mois de panne
d’affilée avaient quant à eux obtenu
une réduction d’un mois de loyer.
En réaction au ras-le-bol général
des locataires, Val-d’Oise Habitat
avait posé un ultimatum au fabricant
d’ascenseurs, menaçant Otis d’astreintes pécuniaires. Un jour après,
tous les ascenseurs refonctionnaient.
« Nous mettons tout en œuvre pour
que les ascenseurs soient en état de
marche dans nos résidences et engageons près d’un demi-million
d’euros sur l’ensemble du parc d’ascenseurs, dont plus de 50 000 € en
entretien pour les 44 appareils d’Argenteuil », conclut VOH.
VILLERS-SAINT-SÉPULCRE (60)
Hier matin, les pompiers du centre de
Noailles (Oise) ont été mobilisés pour
sauver un chiot de 6 mois à VillersSaint-Sépulcre. Le jeune épagneul
breton croisé griffon a fait une chute
d’environ 10 m dans un puits avant
d’atterrir dans une eau gelée. Il a tenu
en plantant ses griffes dans le mur. Les
soldats du feu ont d’abord déployé une
échelle à coulisse pour maintenir
l’animal à flot, avant que
n’interviennent le Groupe de
reconnaissance et d’intervention en
milieux périlleux et une équipe
cynotechnique. Après plus d’une heure,
la petite chienne a pu être sauvée.
FRESNES-SUR-MARNE (77)
Hier peu après 14 heures, un chauffeur
de 33 ans a perdu la vie dans un
carambolage sur la N 3, à Fresnes-surMarne (Seine-et-Marne), dans le sens
Paris-Meaux. Une Ford Fusion aurait
été abandonnée sur la route, pour une
raison qui demeure inconnue.
L’équipage d’un camion du conseil
départemental, qui passait par là, a
tenté de mettre la voiture en sécurité.
Un Renault Trafic a alors violemment
percuté le poids lourd, finissant sa
course sur le bas-côté. Le conducteur a
trouvé la mort. Son minibus
transportait six enfants handicapés de
l’institut médico-éducatif de ClayeSouilly et leur accompagnatrice. Ils
n’ont pas été blessés.
Onze sans-abri sont m
depuis le
LP/CÉDRIC SAINT-DENIS
GIF-SUR-YVETTE (91)
Tribunal de Créteil (Val-de-Marne), mars 2016. François Pelletant, ici lors
du premier procès, a annoncé se pourvoir en cassation.
Le maire écope
de trois ans d’inéligibilité
Le centriste François Pelletant a été
condamné pour escroquerie, prise illégale
d’intérêt et travail dissimulé.
91
LINAS
PAR FLORIAN LOISY
POUR L’INSTANT, il reste le maire de
Linas. Mais pour combien de temps ?
Hier, la cour d’appel de Paris a condamné François Pelletant à deux ans
de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et 50 000 € d’amende pour
escroquerie, prise illégale d’intérêt et
travail dissimulé. Il a été relaxé pour
l’abus de confiance.
Celui qui est maire depuis vingttrois ans était accusé d’avoir détourné des fonds publics pour employer
une dizaine de contrats d’avenir dans
deux de ses associations, entre 2013
et 2015, alors que le cadre législatif ne
l’y autorisait pas. La justice lui reproche aussi de ne pas avoir payé des
heures supplémentaires à plusieurs
de ses salariés, et d’avoir fait transporter avec un camion de sa mairie
du bois de sa commune vers le bar
associatif dont il était responsable à
Villejuif (Val-de-Marne).
« MON INOXYDABLE
DÉTERMINATION À
ME BATTRE EST INTACTE »
FRANÇOIS PELLETANT
L’ex-conseiller général (19982011) a annoncé qu’il allait « se pourvoir en cassation, pour obtenir que le
droit l’emporte sur les règlements de
comptes politiques ». Ce qui pourrait
suspendre la décision de la Cour
d’appel de Paris et lui permettre de se
maintenir à la tête de la ville.
« Ce délibéré se base sur des faits
très contestables », estime le maire
de Linas, qui a même publié sur Internet une vidéo d’explication de
vingt minutes : « Je suis condamné à
de l’inéligibilité dans le cadre d’une
activité associative, alors que tous les
témoins s’accordent pour dire que
cela m’a plutôt coûté que rapporté.
Depuis trois ans, je suis sali, et j’ai été
déloyalement battu aux élections
(NDLR : départementales). Mais mon
inoxydable détermination à me battre est intacte. »
De son côté, Rémi-Pierre Drai,
l’avocat de Christian Lardière, membre de l’opposition municipale, assure qu’il s’apprête à saisir la préfète de
l’Essonne et le Conseil des ministres
« pour obtenir la suspension provisoire du maire et de ses adjoints, puis
leur révocation ». Une procédure rarissime. Mais François Pelletant est
cerné par la justice puisqu’il a été déjà
condamné en septembre aux prud’hommes pour harcèlement moral
et sexuel via une de ses associations.
Il doit verser 66 000 € à un Tunisien
qui était à la fois son amant, son salarié et son locataire.
Depuis la nuit de dimanche à lundi, le
Siahvy, le syndicat de l’Yvette, est « en
alerte ». « Avec la fonte des neiges très
rapide, nous constatons un
remplissage de nos bassins », indique
Michel Barret, son président, élu de Gifsur-Yvette. Le syndicat redoute les
précipitations annoncées ces prochains
jours. « Nos trois stations
météorologiques prévoient jusqu’à 3-4
mm de pluies mardi et mercredi, et
surtout 10 mm jeudi et vendredi,
détaille le président du Siahvy. Il faut
qu’on réussisse à bien vidanger nos
bassins avant, sans déborder sur les
zones urbanisées et la voirie. »
PONTOISE (95)
Un chariot de supermarché qui prend
feu sur le palier du 14e étage d’une tour
des Hauts-de-Marcouville, à Pontoise.
C’est l’origine d’un sinistre qui a
nécessité hier, selon un premier bilan,
la prise en charge de quatre personnes,
intoxiquées par les fumées. L’incendie
s’est déclaré à 18 heures. Les secours
ont maîtrisé le feu et ont pris en charge
les victimes. Les raisons du départ de
feu n’étaient pas connues hier soir.
Le chiffre fait peur. La dernière victime est une femme
PARIS
PAR NICOLAS MAVIEL AVEC J.C.
ls s’appelaient Gérard, Paul,
Roger, Serge, Sergio, Josef ou
Suzanne. Certains n’ont même pas été identifiés et apparaissent sous le qualificatif
« homme » ou « femme ». Mais ils
ont tous un point commun : ils vivaient dans la rue à Paris et sont décédés entre le 1er janvier et le 12 février. Tous les arrondissements sont
touchés, du XXe au Xe, en passant par
le XIIe, le XIVe et le XVe. La dernière
victime est une femme de 52 ans,
I
décédée dans la nuit de dimanche à
hier, rue La Fayette (IXe). Elle vivait
dans la rue depuis trois ans. Malgré
l’intervention des secours au cœur
de la nuit elle n’a pas pu être ranimée, portant ainsi le nombre de décès à onze en six semaines.
Les 16 000 places d’hébergement
d’urgence parisiennes ouvertes toute l’année sont-elles suffisantes ? A
quelques jours de la Nuit de la solidarité, organisée jeudi par la Ville de
Paris, et qui a pour but de compter
les SDF dans la capitale (1 800 Parisiens se sont manifestés, les inscriptions sont closes), cette mort sonne
comme un cruel rappel à l’ordre sur
la nécessité d’agir.
“
NOUS DEVONS MIEUX
LES CONVAINCRE, MIEUX
DÉPISTER LA VULNÉRABILITÉ
ET TROUVER DES SOLUTIONS
PLUS INDIVIDUALISÉES
”
DOMINIQUE BORDIN, RESPONSABLE DE
LA MISSION SANS-ABRI À LA MAIRIE DE PARIS
« Plus que le nombre de places, ce
que met en évidence le décès de cette femme, ce sont les propositions
qui sont faites aux sans-abri, souligne Dominique Bordin, responsable
de la mission sans-abri à l’Hôtel de
Ville. Il ne s’agit pas là de la quantité
des places disponibles, nous en
avons ouvert 2 700 en plus dans le
Ouvert en 2010, Plaine Oxygène doit déjà fermer
Epinglé par la chambre régionale des comptes, le centre aquatique sera remis aux normes.
77
LE MESNIL-AMELOT
PAR HENDRIK DELAIRE
INFILTRATIONS D’EAU, pannes récurrentes, carrelages abîmés, bassins inutilisés… Au centre aquatique Plaine
Oxygène, ouvert fin 2010 au MesnilAmelot, aux portes de l’aéroport de
Roissy, l’argent public coule à perte.
C’est ce que constate le dernier rapport
de la Chambre régionale des comptes.
« Alors que les études préalables
estimaient le coût de construction à
2 5 , 2 M € , i l a é té e n ré a l ité d e
50,4 M€ », souligne la plus haute juridiction financière. En octobre dernier déjà, la Cour régionale des
comptes (CRC) mettait en lumière la
vétusté accélérée et les nombreux
dysfonctionnements de ce complexe
de 11 000 m², géré en délégation de
service public par le groupe Récréa.
Face à ce constat, la Communauté
d’agglomération de Roissy Pays de
France (CARPF), propriétaire de
l’équipement, envisage de fermer l’établissement plusieurs mois pour des
travaux de rénovation. « Un bureau
d’études décidera des travaux à mener
car il faut stopper l’hémorragie financière », assène, excédé, le maire du
Mesnil-Amelot, Alain Aubry (LREM).
« IL Y A DES FUITES D’EAU
DANS LE TOIT
ET LES DOUCHES
FONCTIONNENT MAL »
ALAIN, UN HABITUÉ
« Il faudra régler les infiltrations
d’eau dans la toiture et les sous-sols,
embellir l’intérieur mais aussi aménager les bassins extérieurs qui n’ont
jamais servi. Les toboggans serviront
Le MesnilAmelot.
Les bassins
extérieurs
du centre
aquatique,
qui va
fermer
pendant
plusieurs
mois, n’ont
jamais servi
en sept ans.
LP/H.D.
95
SDIS 60
Une sexagénaire , invalide à 80 %,
vient d’obtenir 500 € de dommages
et intérêts de la part de son bailleur.
pour de la glisse en plein air et les bassins seront reconvertis en aires de
jeux et en solariums », explique Alain
Aubry. Coût estimé de cette remise en
état : entre 2 et 3 M€.
Les usagers croisés sur place se disent plutôt soulagés ! « Il y a des fuites
d’eau dans le toit, les douches fonc-
tionnent mal et puis c’est dommage,
ces bassins vides qui ne servent à
rien », estime Alain, un habitué venu
de Saint-Mard. « J’espère qu’elle ne
restera pas fermée trop longtemps »,
s’inquiète Jean-François, un retraité
de Mitry-Mory, qui vient trois ou quatre fois par semaine.
Un plan d’actions pour sauver la maternité
Réuni hier, le comité de défense de l’hôpital poursuit la lutte contre le transfert du service à Senlis.
60
CREIL
PAR SIMON GOURRU
Creil, le 27 janvier. Entre 600 et 700 personnes se sont réunies pour dénoncer la fermeture
annoncée du service maternité. Une nouvelle manifestation est prévue le 24 février. LP/S.G.
twipe_ftp
D’EMBLÉE, ils préviennent : ils ne lâcheront rien. Le comité de défense et
de promotion de la santé et des hôpitaux publics de Creil et Senlis s’est
réuni hier. Au cœur des discussions
depuis ces dernières semaines, la
sauvegarde la maternité de Creil.
Accompagnés d’employés de l’hôpital, ses membres ont établi leur plan
d’actions. En ligne de mire, une manifestation à Creil, le 24 février à
10 heures, au départ de la Faïencerie.
« L’objectif est maintenant de tenir
le terrain et de retenir l’attention de la
population », détaille Paul Cesbron,
une des figures de proue du comité.
Après la mobilisation du 27 janvier,
qui avait rassemblé entre 600 et
700 personnes, le collectif vise désormais le millier de participants. « Si
chaque personne présente la première fois en ramène une autre, ce n’est
pas un chiffre extravagant », sourit
Denis, un des membres.
Mais avant de réunir, le comité veut
continuer à mobiliser, avec des interventions dans différents conseils municipaux ou du tractage. Ses militants
veulent aussi donner la parole au per-
sonnel hospitalier, notamment à travers une soirée organisée à la mimars. « Les soignants commencent à
bouger, car ils comprennent que la
fermeture de la maternité risque d’arriver plus vite que ce qui était annoncé », analyse Georges Hilaire.
LE PERSONNEL SOUS PRESSION
« Les rumeurs n’arrêtent pas de circuler, abonde justement l’un d’eux.
Un coup, on parle de septembre 2019,
puis de septembre 2018, puis de
juillet 2018… Ce ne sont que des ondit, mais cela contribue à instaurer
une ambiance pesante. » Ces employés refusent de « se faire balader
par la direction » et craignent un effet
domino sur l’ensemble des services.
« On nous parle de navettes entre
Creil et Senlis pour les patients… Au
final, ce sont les urgentistes et le Samu qui vont trinquer. »
Les soignants dénoncent également une sorte de pression psychologique. « Cela fait plus de vingt ans
que je travaille à la maternité et je vais
demander mon transfert dans un
autre service, car je ne veux pas partir
à Senlis, assure l’une d’eux, en pleurs.
Ce service, c’est pourtant toute ma
vie. Mais on laisse tomber les habitants et le personnel. Je suis dégoûtée. »
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
MARDI 13 FÉVRIER 2018
13
ILE-DE-FRANCE ET OISE
www.leparisien.fr
í
75
Ils ne supportent plus le chantier du métro
Bruit, spots aveuglants en pleine nuit, stationnement… les habitants
de la Boissière dénoncent les nuisances des travaux de la ligne 11.
93
ROSNY-SOUS-BOIS
PAR VICTOR TASSEL
L’ÉPISODE NEIGEUX leur a offert une
semaine de répit. Avant que l’enfer ne
reprenne, hier, avec le bruit incessant
des marteaux-piqueurs, camions et
pelleteuses. « Je n’en peux plus ! Cela
fait deux ans que ça dure, c’est un peu
lourd ! » s’agace Dalila, 38 ans. Les habitants du quartier de la Boissière, à
Rosny-sous-Bois, sont excédés par les
travaux du prolongement de la ligne 11 du métro, qui se déroulent sous
leurs fenêtres. Deux stations sont prévues dans la ville, l’une à la Boissière,
l’autre à Bois-Perrier.
LES OUVRIERS TRAVAILLENT
DE 6 HEURES À 22 HEURES
La mairie a donné l’autorisation aux
ouvriers de travailler de 6 heures à
22 heures… « A condition qu’ils travaillent dans le puits qui a été creusé et
pas en surface pour réduire les nuisances, souligne-t-on à la mairie. Nous
contrôlons, et s’il y a des dérives, nous
agirons. » La RATP assure également
être « extrêmement vigilante ». Elle
rappelle qu’un chargé d’information et
de proximité est « disponible et à
toute la France les sans-abri décédés. « Depuis 2012, nous sommes
sur une moyenne de 500 décès par
an pour l’Hexagone. C’est relativement constant. Ce sont essentiellement des hommes autour de 53 ans.
Les femmes ne représentent que
10 % des décès. » Et Cécile Rocca de
préciser : « Nous comptabilisons
dans nos chiffres tous les SDF, même s’ils meurent ensuite à l’hôpital
ou dans un centre d’hébergement,
car avant, ils vivaient bel et bien dans
la rue. » Les chiffres parlent d’euxmêmes pour les « sans chez soi »,
ainsi que les Morts de la rue les
nomment (regroupant seulement
ceux dont l’association sait qu’ils vi-
vaient dans la rue ou dans des endroits non prévus pour une habitation, comme des cabanes,
bidonvilles, sous des ponts, tentes, etc…). Entre 2012 et 2016 (les
données 2017 ne sont pas encore arrêtées), chaque mois six sans-abri
ont péri dans la capitale. Deux périodes apparaissent plus « faibles » :
juin et août.
Pour rendre hommage à ces personnes parties anonymement, le
collectif organise tous les ans un
rassemblement. Le prochain se
tiendra le 4 avril à Paris. Les noms
des disparus seront égrenés à haute
voix en présence parfois de leurs familles ou de leurs proches.
Rentrée difficile des lycéens
de Villeneuve-le-Roi au… collège
Privés de cours depuis le 18 décembre pour cause d’amiante dans
leur établissement, les élèves de Brassens sont délocalisés à Vitry.
94
VITRY-SUR-SEINE
PAR CHARLOTTE FOLLANA
LA RENTRÉE DES CLASSES, c’était
hier. Les élèves du lycée GeorgesBrassens de Villeneuve-le-Roi ont intégré l’ancien collège Monod de Vitry.
Depuis le 18 décembre, ils étaient privés de cours à la suite d’une chute de
faux plafonds dans une salle. Un taux
d’amiante anormalement élevé avait
été relevé dans la pièce, conduisant les
enseignants à exercer leur droit de retrait. Vétuste, le bâtiment doit être reconstruit d’ici deux ans. Cette délocalis a t i o n à Vi t r y e s t c e n s é e ê t re
« provisoire », le temps d’une contreexpertise.
DES NAVETTES QU’À HEURES FIXES
Ce premier jour a commencé plutôt
mal pour certains. Après plus d’une
heure de trajet en navette, les lycéens
sont déjà très remontés. « J’ai été obligée de me lever à 5 h 30 », râle une
élève de terminale. « Je n’ai pas envie
de mettre deux heures pour aller au
lycée », glisse un autre de première,
qui envisage d’arrêter l’école pour cette année. Deux lycéens de terminale
économique se seraient d’ailleurs désinscrits, selon Louis Boyard, de
l’Union nationale lycéenne (UNL).
Louis, en terminale, a pris aussi le bus
gratuit. Il est arrivé en retard en cours.
« La navette de 8 heures, est passée à
8 h 30, et il y avait des bouchons »,
s’énerve-t-il.
Pire, les élèves doivent retourner au
lycée Brassens pour les cours de sport.
Problème : il n’y a des navettes qu’à
heures fixes. Joyce, qui passait son bac
de sport hier, a dû demander à son père de venir la chercher en voiture.
Mais tous n’ont pas cette chance. Seule
solution alors, les transports en commun. « Je n’ai pas le choix », se désespère Chloé. La prise en charge de la
carte Navigo avait été réclamée par les
parents à la région, qui « réfléchirait à
cette option en cas de délocalisation
jusqu’à la fin de l’année ».
VILLENEUVE-SAINT-GEORGES
IVRY-SUR-SEINE (94)
Demain, Emmanuel Macron, le
président de la République, sera en
visite dans le Val-de-Marne. Selon nos
informations, il se rendra dans l’aprèsmidi au fort d’Ivry, puis dans le quartier
Belleplace-Blandin à Villeneuve-SaintGeorges pour y rencontrer les sinistrés
de la crue.
IVRY-SUR-SEINE (94)
La Défense. Vue d’architecte du projet Oxygen, à l’entrée
du quartier d’affaires, face à Neuilly. C’est là que Michel
Rostang (ci-contre) ouvrira un nouveau restaurant.
Le chef étoilé va dresser
sa table au pied des tours
Michel Rostang, père de la bistronomie et
du sandwich à la truffe, ouvrira un restaurant
cet automne dans le quartier d’affaires.
92
LA DÉFENSE
PAR FLORENCE HUBIN
BIENTÔT, CES LOCAUX en travaux au
pied de l’hôtel Melia, des tours First et
Allianz One offriront une vue imprenable sur le pont de Neuilly et l’Arc de
Triomphe. A l’intérieur : des espaces
de travail partagé et de la restauration. Pas n’importe laquelle : c’est
dans ce nouvel écrin, baptisé Oxygen, que l’établissement public Paris
La Défense a réussi à attirer un chef
doublement étoilé, Michel Rostang, à
la tête de la Maison Rostang, dans le
XVIIe à Paris, et de plusieurs tables
dans la capitale et à Neuilly. Le père
de la bistronomie et du sandwich à la
truffe y dirigera un établissement
dont l’ouverture est prévue cet
automne.
UNE MUTATION VERS
UN QUARTIER DE VIE
L’arrivée d’un établissement estampillé Rostang est une belle prise pour
La Défense, qui ambitionne de « restructurer et dynamiser la porte d’entrée sud du secteur, donnant sur
Neuilly et Paris », souligne l’établissement public. Mais surtout d’engager
la « mutation du quartier d’affaires
vers un quartier de vie ».
Notamment en partant à la recon-
quête des espaces souterrains de
La Défense. Après l’Alternatif, barsalle d’exposition-salle de concert,
ouvert en septembre 2017 dans un
parking sous le parvis, Oxygen sera
ainsi le deuxième projet de valorisation des volumes sous dalle, une des
priorités de la directrice de l’établissement public, Marie-Célie Guillaume. Un troisième aménagement en
partie souterrain, Table Square, lieu
lui aussi dédié à la gastronomie et à la
restauration, est prévu face à la fontaine Agam.
Oxygen ne s’arrête pas au restaurant dirigé par le chef Michel Rostang.
L’endroit, qui représente 2 000 m² de
surfaces commerciales et 1 000 m²
de terrasses privatives, accueillera
aussi deux enseignes de restauration
rapide : Bioburger, le fast-food 100 %
bio et le bar à salades Prairie. On y
trouvera également une pizzeria
baptisée Marco Marco, créée par le
restaurant parisien Louie Louie.
Un espace modulable de 300 m²,
pouvant fonctionner de jour comme
de nuit, doit permettre d’accueillir
des after-works, des soirées clubbing ou des événements privés. Enfin, un espace de travail partagé — désormais appelé Icône — sera dédié
aux startupeurs et autres travailleurs
nomades. L’exploitation de l’ensemble d’Oxygen a été confiée à la société
Avec Investissements et ses partenaires.
LP/J.V.
e de 52 ans, décédée dans la nuit de dimanche à hier.
voulez-vous que je dorme dans ces
conditions ? Parfois, ils commencent
dès 5 h 30 ! »
Les riverains pointent également du
doigt les problèmes de stationnement,
rue du Dhuys, par exemple. « Ils se garent n’importent où, n’importe comment, s’énerve Martine. Nous n’avons
plus de place. » Son chariot de courses
à la main, Elisabeth, 67 ans, préfère
positiver : « Le métro va tout changer
ici. Tout ça est un mal pour un bien. »
BRÈVES
STÉPHANE MALKA ARCHITECTE
morts dans la capitale
er
1 janvier
cadre du plan Hiver, mais d’avoir
une réponse adaptée aux besoins de
ces personnes. Nous devons mieux
les convaincre, mieux dépister la
vulnérabilité et trouver des solutions plus individualisées. Dans ce
cadre, la Nuit de la solidarité nous
permettra d’avoir une meilleure
photographie des invisibles, ceux
qui n’appellent pas le 115 ou qui ne
sont pas dans les radars des services
sociaux. Nous devons avoir une réponse adaptée à leurs problèmes. »
« Il n’y a que 1 % de décès pour
cause d’hypothermie », explique de
son côté Cécile Rocca, coordinatrice
du collectif les Morts de la rue. Cette
association recense à Paris et dans
l’écoute des riverains pour remonter
leurs plaintes ».
Or, selon les habitants, les dérives
sont nombreuses et les nuisances « de
plus en plus fortes ». « Le bruit ne s’arrête jamais. C’est juste invivable »,
s’emporte Dalila, 38 ans. « La fenêtre
de ma chambre donne directement
sur le chantier », lâche un habitant.
Avec les énormes spots utilisés pour le
travail de nuit, il fait « tout le temps
jour » dans sa chambre ». « Comment
LP/JEAN-BAPTISTE QUENTIN
Dans la nuit de dimanche à hier,
une femme sans abri est décidée
dans le IXe arrondissement.
Rosny-sous-Bois, hier. Les riverains doivent s’armer de patience : l’ouverture
de la station n’est prévue qu’en 2022. LP/V.T.
« Plus de 90 % de terres polluées ont
été excavées et évacuées », a annoncé
hier soir la mairie d’Ivry-sur-Seine, le
département du Val-de-Marne et
l’aménageur Sadev94. Pas suffisant
pour tenir les délais. Voilà qui confirme
la série noire du collège Assia-Djebar,
dont les sous-sols sont contaminés au
mercure. Il n’ouvrira pas en septembre.
L’établissement flambant neuf voit
ainsi sa grande rentrée reportée pour la
quatrième année. Une « lettre aux
habitants » sera diffusée largement à
compter d’aujourd’hui.
NEUILLY-SUR-MARNE (93)
Un médecin à la retraite est soupçonné
d’avoir hébergé des personnes
vulnérables dans des conditions
indignes, dans les locaux d’une
ancienne clinique qu’il détenait par une
société civile immobilière à son nom. Le
praticien est également poursuivi pour
mise en danger de la vie d’autrui et
blanchiment. Son arrestation, hier, fait
suite à plus d’une année d’enquête. Il a
été présenté dans la soirée à un juge
des libertés et de la détention au
tribunal de grande instance de Bobigny,
en vue d’un placement sous contrôle
judiciaire, jusqu’à la tenue du procès.
LE CHIFFRE
DU JOUR
C’EST LE NOMBRE
DE TONNES DE DÉCHETS
BLOQUÉS DEVANT
LE BARRAGE DE MÉRICOURT (78).
Voies navigables de France (VNF) vient
de dévoiler le résultat de la collecte
organisée la semaine dernière sur ce site
fluvial, noyé depuis fin janvier par une
marée de détritus en raison de la crue de
la Seine. « Après deux jours
d’intervention, une barge d’une capacité
de 200 t a été remplie de déchets
flottants, composés à 90 % de bois
morts et de troncs d’arbres, dit-on chez
VNF. Tassés sur 1 000 m2 de surface, ils
étaient présents sur près de 2 m de
profondeur. » Une cinquantaine de
tonnes avait été récupérée plus tôt sur le
site des écluses de Suresnes (92).
200
Les experts du nettoyage au secours des sinistrés
Sang Froid, une entreprise spécialisée dans la décontamination, multiplie les interventions
chez les victimes des inondations pour lutter contre la présence de germes apportés par la Seine.
78
TRIEL-SUR-SEINE
PAR MEHDI GHERDANE
LES INONDATIONS LIÉES À LA CRUE
de la Seine ne dégradent pas seulement le bâti. Elles ont aussi des conséquences invisibles pour les maisons
touchées. Car en envahissant les logements, la Seine charrie avec elle des
champignons, des bactéries et des
germes pathogènes qui peuvent coloniser murs et cloisons. « Les cadavres
en putréfaction dans le fleuve, par
exemple, peuvent transporter des
twipe_ftp
bactéries dangereuses. C’est le cas
aussi des urines ou des excréments
d’animaux, explique Baptiste Girardet,
cofondateur de Sang Froid, une société
basée à Triel-sur-Seine. Tous ces germes se fixent dans les zones devenues
humides et y restent. Il faut donc appliquer un traitement anti-moisissures et
un autre contre l’humidité. »
Depuis quelques jours, Sang Froid
multiplie ainsi les devis chez les particuliers sinistrés. A l’origine, cette entreprise assez singulière est spécialis é e d a n s l a ré h a b i l it a t i on d e s
logements après une mort violente.
Les employés effacent les traces de
sang et suppriment les odeurs de putréfaction. Mais leurs techniques
s’avèrent également précieuses en cas
d’inondation.
L’HUMIDITÉ TRAQUÉE
DANS LES MOINDRES RECOINS
L’entreprise dispose ainsi de déshumidificateurs professionnels importés
des Etats-Unis, capables d’absorber
55 l d’eau par heure (contre quelques
litres maximum pour ceux vendus
dans le commerce). L’humidité est traquée partout : dans les murs, les boiseries mais aussi les appareils électroménagers. Les traitements pour y
remédier sont eux aussi très éloignés
de ceux proposés dans le commerce.
Depuis le début de la décrue, Sang
Froid a réalisé quatre interventions.
L’une d’entre elles a permis de sécuriser entièrement un chalet de 50 m2
pour 1 800 €. Une dizaine d’autres
sont programmées dans la vallée de la
Seine. « Dans un mois, nous allons forcément recevoir des appels de personnes qui comprennent qu’elles ne
s’en sortiront pas toutes seules, que les
champignons reviennent sur les
murs. Nous devrions atteindre une
cinquantaine d’interventions », pronostique ce responsable.
Dans ce logement, les spécialistes de Sang Froid ont installé des déshumidificateurs d’air
très performants. L’entreprise prévoit de nouvelles interventions dans la vallée de la Seine,
chez des particuliers touchés par les inondations. DR ET LP/OLIVIER BOITET
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
MARDI 13 FÉVRIER 2018
14
ILE-DE-FRANCE TRANSPORTS
@le_Parisien
BON
PLAN
CIRCULATION
KILOMÈTRES
EURES
HIER À 9TAH
DIN)
(SY
Saint-Valentin : déclarez votre
flamme dans votre station de RER
LP/OLIVIER CORSAN
En attendant la fin des travaux de désamiantage de la station,
les usagers vont devoir emprunter des itinéraires alternatifs.
LE TRONÇON CENTRAL du
RER C est rouvert depuis samedi, après deux semaines de fermeture provoquées par la crue
de la Seine. Rouvert, à l’exception de son point névralgique,
la station Saint-Michel-NotreDame, qui fait office de correspondance avec le RER B.
Mais si l’eau n’affleure plus
entre les rails, elle s’est durablement infiltrée dans la voûte de
la station. Or celle-ci contient de
l’amiante… Au point qu’Alain
Krakovitch, le directeur général
de Transilien, a décidé de maintenir la gare fermée pour encore
au moins deux semaines.
« Il n’y a pas de risque sanitaire, c’est pourquoi nous maintenons la circulation des trains »,
indique-t-on à la SNCF. En attendant la fin du désamiantage
complet, une bâche « totalement étanche » a été installée
sous le plafond de la gare. Les
travaux ne pourront se faire
que de nuit, pendant trois à quatre heures, afin de ne pas gêner
la circulation des trains avec
les échafaudages.
Sports
Trafic interrompu sur le RER A. La ligne sera en partie fermée cette semaine,
à partir de 21 h 30, à cause de travaux sur les voies. Chaque soir jusqu’à vendredi,
le trafic est interrompu entre Nanterre-Préfecture et Cergy/Poissy (emprunter
la ligne L entre Saint-Lazare et Sartrouville, puis des bus de substitution). Le trafic
sera également arrêté sur le RER C entre Austerlitz et Pont-de-Rungis à partir de
22 h 30 (bus de substitution) et entre Paris-Est et Meaux, sur la ligne P, dès 21 h 45.
Les gares d’Ile-de-France
passent au très haut débit
RER C : Saint-Michel fermé
au moins deux semaines
PAR GRÉGORY PLESSE
Cette année encore, à l’occasion de la Saint-Valentin, la SNCF
vous propose de déclarer votre amour dans les gares franciliennes.
Pour enregistrer leur message, les usagers du RER E doivent
se rendre à la gare du Raincy (Seine-Saint-Denis)
aujourd’hui, entre 15 h 30 et 17 heures. Sur la ligne H,
le rendez-vous est fixé dans les gares de Groslay,
Sarcelles-Saint-Brice, Domont et EcouenEzanville (Val-d’Oise). Les messages
seront ensuite diffusés demain
dans la gare et à l’heure
de votre choix !
LP/JULIE MÉNARD
525
Ce soir,
le boulevard
périphérique
intérieur
sera fermé
entre la porte
des Lilas
et la porte
Brancion,
de 21 heures
à 6 heures
du matin demain. Autre fermeture, sur l’A 4 en
direction de la province, au niveau du tunnel de
Champigny, entre la jonction A 4/A 86 et Noisy-leGrand. La N 186 sera également coupée dans les
deux sens, entre Rungis et Thiais (Val-de-Marne).
LP/FRÉDÉRIC DUGIT
EMBOUTEILLAGES
Mais une intervention plus
lourde sera nécessaire pour finir
le désamiantage de cette gare
construite dans les années 1970.
Qui nécessitera une nouvelle
coupure de la circulation. En attendant la réouverture de la gare
et de la correspondance, voici
les itinéraires alternatifs que
nous vous conseillons.
COMMENT PASSER
DU RER B AU RER C ?
Si vous arrivez du nord du
RER B, changez à la gare du Nord
et prenez la ligne 5 jusqu’à la gare d’Austerlitz, ou bien changez à
Denfert-Rochereau puis prenez
la 6 jusqu’à Bir-Hakeim. C’est
aussi la meilleure option si vous
arrivez depuis le sud de la ligne,
ou bien vous pouvez aller jusqu’à Saint-Michel, puis prendre
la 10 jusqu’à gare d’Austerlitz.
Si vous devez passer du
RER C au RER B, reportez-vous
sur la 10, soit à Javel, soit à la gare d’Austerlitz, jusqu’à Saint-Michel. Autre option, selon votre
trajet, vous pouvez aussi changer à Bir-Hakeim et prendre
la ligne 6 pour rallier DenfertRochereau.
Exclusif La
SNCF va déployer
la fibre optique sur
tout son réseau
francilien d’ici
à 2019. Ce plan à
22,3 M€ doit être
voté demain.
Gisors
Persan-Beaumont
Vernon
Cergy-le-Haut
Creil
Pontoise
ErmontEaubonne
Luzarches
St-Germainen-Laye
St-Germainen-Laye
Poissy
Gare-duNord
La DéfenseGrande-Arche
Gare-de-l’Est
Paris-Garede-Lyon
St-Lazare
L
AMÉLIORER L’INFORMATION
VOYAGEURS
« Raccorder les gares à la fibre
permettra d’améliorer l’information voyageurs en proposant
des services innovant et en
temps réels sur les écrans dernière génération, assure Stéphane Beaudet, vice-président
(ex-LR) de la région. Cela facilitera aussi la gestion de la vidéosurveillance et les services
comme les espaces de coworking. C’est un outil important. »
AéroportCDG
MitryClaye
Mantesla-Jolie
PAR JEAN-GABRIEL BONTINCK
a fibre entre en gare. Le
conseil d’administration d’Ile-de-France
Mobilités (IDFM), présidé par Valérie Pécresse, doit
adopter demain un plan de déploiement du très haut débit sur
le réseau SNCF. Un projet de
grande ampleur : 22,3 M€ pour
les 387 gares de la région, en
partie ou, pour 112 d’entre elles,
pas du tout fibrées. Insuffisant
quand on projette de faire de ces
gares des lieux de vie et de passage ultra-connectés.
ares à équiper
Les 112 gares
Noisy-le-Roi
Versailles
Dreux
Crépy-enLignes
de RER concernées
Valois
La FertéMilon
Lignes de Transilien
concernées
ChâteauuThierry
Gares à équiper
ChellesGournay
Crécy-la-Chapelle
Disneyland
GareMontparnasse
La FertéGaucher-Centre
St-Quentin-en-Yvelines
La Verrière
Robinson
VersaillesChantiers
Tournan
Boissy-St-Léger
St-RémyRambouillet lès-Chevreuse
Provins
Melun
Dourdan-la-Forêt
St-Martin-d’Etampes
Montereau
Malesherbes
LP/INFOGRAPHIE.
Principal avantage : les gares
de toute une ligne étant raccordées à la fibre, les infos sur l’état
du trafic circuleront plus vite et
l’information voyageurs pourra
être uniformisée. « Aujourd’hui,
il peut y avoir des différences
entre l’info donnée par le directeur de ligne et le chef de gare »,
ajoute Stéphane Beaudet. La fibre est donc une bonne nouvelle
pour la SNCF. « Cela nous permet de tenir notre promesse sur
la priorité donnée en 2018 à l’information voyageurs », se félicite Jacques Peynot, directeur des
gares d’Ile-de-France à la SNCF.
Un nouveau système d’information, baptisé Iena, va en effet
être progressivement déployé
pour remplacer l’actuel Infogare. Il offrira des infos enrichies,
Montargis
comme le taux de charge des
rames selon les quais, la prise
en compte de la géolocalisation
du train pour le calcul de l’horaire d’arrivée, des visuels animés
sur les écrans, l’affichage d’images et de schémas plus clairs, les
horaires de bus de substitution…
Autant de nouveautés qui nécessitent plus de débit Internet
dans les gares.
SOURCE : STIF.
La fibre sera aussi nécessaire
au déploiement des nouveaux
portiques de validation ou de la
télé-opération (contrôle à distance des ascenseurs et escalators). Les travaux s’étaleront
jusqu’en 2019. La SNCF et IDFM
ont convenu de financer à 5050 la première partie de l’opération pour 16,6 M€ et se reverront dans deux ans pour le reste.
FOOTBALL
NATIONAL 2
Christophe Taine jouera la montée dans l’autre camp
LP/ICON SPORT/AUDE ALCOVER
PAR LAURENT PRUNETA (AVEC G.T.)
Christophe Taine signera aujourd’hui avec Fleury un contrat
de six mois (avec une option d’un an, notamment en cas de montée).
UN ENTRAÎNEUR quittant en
pleine saison son club en course
pour la montée pour un concurrent direct, c’est du rarement
vu… La nouvelle a surpris de
nombreux observateurs. Mais
c’est bien la décision prise par
Christophe Taine, en poste depuis juin 2017 à Bastia-Borgo,
actuellement 2e du groupe C de
National 2.
Comme nous l’annoncions
samedi soir, l’ancien entraîneur
du Paris FC est bien le successeur de Bernard Bouger sur le
banc de Fleury (3e). Bouger, qui
effectuait sa 9e saison dans le
club essonnien (deux montées
de DH en CFA, un 16e de finale
de Coupe de France), a souhaité,
d’un commun accord avec son
président Pascal Bovis, être déchargé de ses fonctions d’entraîneur de l’équipe première.
Les deux hommes qui s’appré-
cient devraient rapidement
trouver un accord pour les dixsept mois de contrat qui restaient à l’ancien attaquant de Sochaux ou Lorient.
LES JOUEURS SURPRIS
La séparation actée avec Bouger, Pascal Bovis s’est donc
tourné vers Christophe Taine.
Le président de Fleury n’a jamais caché qu’il appréciait ses
qualités de meneur d’hommes,
matérialisées notamment par le
maintien obtenu en CFA avec
l’UJA (2012), la montée de SaintOuen-l’Aumône en CFA 2
(2013) et surtout celle du PFC en
Ligue 2 (2015). A partir du moment où Antoine Emmanuelli,
président délégué du FC BastiaBorgo, acceptait de libérer son
entraîneur, les choses se sont
accélérées.
Samedi, dans les vestiaires,
après la victoire contre les Lusitanos Saint-Maur (2-0), Taine
annonçait son départ à ses
joueurs. Après avoir réglé quelques formalités en Corse, il est
arrivé hier soir en région parisienne. Aujourd’hui, il signera
son contrat de six mois (avec
une option d’un an notamment
en cas de montée) et dirigera sa
première séance dans l’aprèsmidi. Hier, c’est un duo d’intérimaires composé de Laurent
Charrier (adjoint) et Rudy Jeanne-Rose (entraîneur des gardiens) qui a dirigé le groupe.
Quant aux joueurs (pas autorisés à s’exprimer hier), beaucoup ont été surpris par ce
changement d’entraîneur, surtout que certains travaillaient
depuis plusieurs années avec
Bouger. Taine n’aura, lui, que
quatre séances pour préparer le
déplacement à Sedan samedi.
Un choc capital pour la montée
puisque Fleury compte 7 points
de retard (mais avec deux
matchs en moins) sur le leader.
LIGUE 2
C’EST UN PETIT NUAGE qui
flotte dans le ciel actuellement
(très) dégagé du Paris FC, qui
joue les premiers rôles en Ligue 2. Le préparateur physique, Didier Bouillot (39 ans),
vient en effet de décider de
quitter ses fonctions pour raisons personnelles.
Absent du déplacement
vendredi à Tours (victoire 2-1),
Multi
SPORT
twipe_ftp
il ne sera pas présent, non plus,
cette semaine lors des séances
d’entraînement. Arrivé au PFC
en juin 2016 en compagnie de
Réginald Ray avec qui il avait
travaillé au SC Bastia, Didier
Bouillot a rencontré hier matin
le manageur général Pierre
Dréossi. Il est en arrêt de travail jusqu’à ce qu’une solution
soit trouvée. Au PFC, il effec-
tuait pourtant un travail reconnu par tous. Depuis un an et
demi, le nombre de blessés
était ainsi très faible.
Mais selon ses proches, le
préparateur physique se disait
de plus en plus « usé et fatigué » par des conditions de
travail difficiles et le fonctionnement du club, dont les
structures restent encore très
éloignées des standards de
Ligue 2.
Au moment où le PFC est
devenu un candidat crédible à
la Ligue 1, son renoncement ne
semble pas anodin. Cette semaine, le staff va s’organiser
sans préparateur physique,
mais le club parisien devra
très vite le remplacer.
BASKET. Nanterre (Pro A) accueille ce soir (20 heures), au palais des sports Maurice-Thorez, Le Portel,
en 8es de finale de la Coupe de France. Levallois (Pro A) se déplace à Boulogne-sur-Mer (N 1).
LAURENT PRUNETA
LP/ICON SPORTS/DAVE WINTER
Le préparateur physique du Paris FC sur le départ
Didier Bouillot.
LP/ICON SPORT/DAVE WINTER
Il quitte Bastia-Borgo pour Fleury, concurrent direct à l’accession en National.
Thierry Omeyer a prolongé son contrat de joueur avec le PSG
jusqu’en 2019.
Omeyer, titi parisien
jusqu’en 2022
COMME UN SYMBOLE, ils ont
officialisé la prolongation de
leur idylle quarante-huit heures avant la Saint-Valentin.
Comme nous l’annoncions
dans nos colonnes dimanche,
l ’ave n t u re e n t re Th i e r r y
Omeyer et le PSG ne s’interrompra pas, comme initialement prévu, en juin. Après quatre ans de collaboration, le
meilleur gardien de tous les
temps et le club de la capitale
ont signé un nouveau bail les
liant jusqu’en 2022.
IL INTÉGRERA
LE STAFF TECHNIQUE APRÈS
LA SAISON 2018-2019
Le portier alsacien ne rempilera
qu’une saison supplémentaire
dans la cage parisienne. A
41 ans, il fera une dernière année la paire avec Rodrigo Corrales, l’Espagnol sacré champion d’Europe le mois dernier à
Zagreb, avant de passer le témoin à Vincent Gérard, actuel-
lement en poste à Montpellier
mais parisien à partir de 2019.
« Je prends du plaisir tous les
jours et je me sens très bien
p hys i q u e m e n t , ex p l i q u e
Omeyer dans un communiqué
publié par le club. Il n’y avait
aucune raison de mettre fin à
cette belle histoire. »
Et l’histoire ne s’arrêtera
d’ailleurs pas là. A l’issue de sa
dernière saison de joueur, le
quintuple champion du monde
(2001, 2009, 2011, 2015, 2017)
intégrera en effet le staff parisien afin d’apporter son expertise non seulement à l’équipe
professionnelle, mais aussi au
centre de formation et aux
équipes de jeunes.
« Le club me donne l’opportunité de m’inscrire dans son
développement sur la durée
une fois ma carrière de joueur
terminée, s’est-il réjoui. C’est
un challenge particulièrement
attirant ! »
FOOTBALL. Les filles du PSG, si elles parviennent à se qualifier face à Rodez à l’issue du 8e de finale de
Coupe de France remis à une date ultérieure, affronteront Saint-Etienne (D 1) en quarts de finale le 15 avril.
S.B.
twipe_ftp
0 . 8 9 2 . 6 8 3 . 6 7 5 (EPA - 0,80 €/min)
RÉUNION 1 - 1e COURSE - PRIX DU VAR
EN DIRECT AU
millon aurait pu monter notre favori,
avec qui il vient de se classer deuxième, mais a préféré se mettre en selle
sur MARATHON MAN (n°2). Ensemble, ils viennent de survoler un événement réservé aux seuls 4 ans. Ce
choix du jockey belge ainsi que le
8
Hb.b.
Hgr.
Mb.
Mb.
Hb.
Fal.
Hb.
3 BLACK NIGHT
4 MÉZIDON
5 METROPOL (E2)
6 MAGARI - A
7 SHOW ME (E3)
8 MOKKA - A
9 AJMANY - O (E1)
5
Mal.
Mal.
Hb.
Hb.
Fgr.
12 KING PLATIN
13 ELLERMAN
14 SOMETASTE - A
15 BOWL (E3)
16 ALHORIZON
4
6
C. Lecœuvre
S. Pasquier
F. Blondel
G. Congiu
C. Demuro
A. Hamelin
E. Lacaille
M. Forest
52,5 A. Coutier
53
53,5 M. Guyon
54
54,5 J. Monteiro
54,5 E. Hardouin
55
55
55
57
57
57
51 810
Mlle R. Bouckhuyt
J.-L. Bouyenval
175 997
71 000
Ascot Club
Ch. Faure
6
P. Bouvard
13 Mlle R. Bouckhuyt
5
4
88 390
46 015
162 252
158 640
15 Ec. Mathieu Offenstadt 54 280
14 Ec. Carre Magique SAS 149 260
9
8
7
C. Theodorakis
S. Tardy
29 520
59 710
P. Walter
60 600
2p (17) 4p 2p 1p 3p 9p 1p 9p 10p
7p 1p (17) 1p 2p 12p 8p 10p 5p 8p
2p 1p (17) 9p 1p 4p 1p 1p 3p 6p
15p 7p 5p (17) 3p 1p 1p 1p 3p 5p
2
5
2
11
2
11
6
2
2
6
10
6
2
11
4
10
6
4
7
11
1
4
14
1
2
11
1
4
13
11
1
1
9
15
7
5
1
14
14
10
4
14
14
4
6
13
7
4
7
10
2
9
10
11
36/1
Paris-Turf.com
Paris-Turf TIP
Week-End (G. Covès)
RTL (B. Glass)
Spécial Dernière
Stato Turf Magazine
Tiercé Magazine
Tropiques FM (A. Yrius)
Week-End
14
2
2
10
2
6
6
2
2
2
5
6
5
6
1
11
11
10
4
10
11
1
10
11
5
7
11
1
14
10
2
11
4
10
4
6
5
6
4
4
1
2
4
6
4
6
4
7
6
15
13
2
9
14
11
1
5
11
14
15
1
5
5
A : œillères australiennes. O : œillères normales.
Rajsaman - Valyeva
Depuis le début du meeting de Pau, qui prend fin dimanche
prochain, ARGENTIER aura remporté trois des quatre épreuves
qu'il a disputées. Après deux quintés consécutifs en steeplechase, il a enlevé un handicap disputé sur les haies hier. « Il
faudrait que le meeting dure plus longtemps », a lancé au
micro d'Equidia son entraîneur, Eric Leray, qui n'exclut pas de
le présenter dans six jours pour la « der ».
En s’imposant avec EXIT MONEY dans la troisième course du
programme, hier à Vincennes, Jean-Michel Bazire a égalé le
record du nombre de victoires pour un entraîneur lors d’un
meeting d’hiver. A trois semaines du terme de la saison, le
multiple Sulky d’or devrait pulvériser la précédente référence, établie par Franck Leblanc lors du meeting d’hiver 20112012, et ainsi épingler un nouveau record à son palmarès.
MAGARI
KOMODO
MOKKA
ALLEZ HENRI
MÉZIDON
METROPOL
MARATHON MAN
MAGARI
SHOW ME
HIGHLAND DRAG.
MÉZIDON
KOMODO
SOMETASTE
MARATHON MAN
METROPOL
HIGHLAND DRAG.
MAGARI
MÉZIDON
MARATHON MAN
KOMODO
MAGARI
HIGHLAND DRAG.
MÉZIDON
ELLERMAN
13
NOMBRE DE
CHEVAUX CITÉS
2 - 1 - 6 - 4 - 7 - 15 - 5 - 11
SON CHOIX
Ancien assistant de Jean-Claude
Rouget, Simone Brogi présente
BOWL dans ce quinté. En commençant par un bémol, il confie : « Ce
numéro 16 à la corde complique
vraiment les choses. C'est dommage, car il vient de faire une bonne
rentrée en montrant qu'il pouvait
rivaliser à ce niveau. Il est en pleine
forme et va faire de son mieux. »
SIMONE BROGI
Entraîneur à suivre
8 MOKKA
Elle a terminé deuxième de cette
épreuve l'an passé, preuve de son
aptitude au parcours. Elle peut refaire parler d'elle.
Coup de folie
9 AJMANY
1 ALLEZ HENRI
MAGARI
KOMODO
MÉZIDON
MARATHON MAN
HIGHLAND DRAGON
SOMETASTE
LEUR SYNTHÈSE
6
11
4
2
10
14
ALLEZ HENRI
MAGARI
KOMODO
MÉZIDON
MOKKA
AJMANY
10 HIGHLAND DRAG.
2 MARATHON MAN
1
6
11
4
8
9
L'INSPIRATION de H. Bouakkaz
14 SOMETASTE
9 AJMANY
2
11
6
10
4
13
LE CHOIX de R. Porée
11 KOMODO
13 ELLERMAN
14
2
5
10
6
4
L'ANALYSE de S. Doussot
15 BOWL
14 SOMETASTE
2
6
7
10
4
11
LES CONFIDENCES de K. Romain
14 SOMETASTE
9 AJMANY
6
11
8
1
4
5
LES PRÉFÉRÉS de S. Flourent
Nos pronostics
@le_Parisien
MARDI 13 FÉVRIER 2018
Lancé le 30 novembre dernier, le Super 4, qui consiste à
trouver les quatre premiers dans l’ordre dans les courses de 5
à 9 partants, connaît du succès auprès des parieurs. Lors de la
réunion de lundi à Pau, où toutes les courses proposaient ce
pari, seuls trois chevaux ont passé le poteau dans la dernière
épreuve du programme. En conséquence, le PMU n’a eu
d’autre choix que de rembourser les mises au Super 4.
UN SUPER 4 REMBOURSÉ À PAU
LES PRIORITÉS 18 fois : Magari (6); 17 fois : Marathon Man (2), Komodo (11); 15 fois : Mézidon (4); 13 fois :
Allez Henri (1); 11 fois : Highland Dragon (10); 10 fois : Metropol (5), Sometaste (14); 6 fois : Show Me (7); 3 fois :
Ajmany (9), Ellerman (13), Bowl (15). Abandonnés : Black Night (3), Mokka (8), King Platin (12), Alhorizon (16).
11
6
5
6
6
6
11
1
14
15/1
35/1
27/1
7/1
12/1
16/1
19/1
20/1
5/1
30/1
8/1
28/1
4/1
17/1
Turtle Bowl - Baldamelle 6p (17) 1p 1p 1p 2p 10p 4p (16) 18p 2p 22/1
Elusive City - Sometime 1p 2p (17) 3p 4p 1p 6p 9p 7p 10p
Zoffany - Misscomplacent 2p (17) 2p 1p 4p 5p 3p 6p 2p 2p
König Shuffle - Couture Platine 6p 7p 9p (17) 12p 11p 5p 6p 7p 7p
Le Havre - Kinlochrannoch 3p 4p (17) 3p 7p 1p 17p 3p 4p 12p
Dutch Art - Tiger Mist
Kheleyf - Passarelle
Astronomer Royal - Fulcrum 11p (17) 7p 4p 1p 4p 7p 10p 8p 8p
Rip van Winkle - Caipirinia 5p (17) 1p 7p 1p 16p 3p 2p 12p 8p
Denon - Shakila
LES PRONOSTICS DE LA PRESSE
3
16 Ec. Mathieu Offenstadt 88 200
2
Bilto
Europe 1 (J. Covès)
Geny Courses
La Gazette
Le Dauphiné Libéré
Le Télégramme de Brest
Ouest-France (Gimcrack)
Paris Courses
Paris Turf
J. Parize
S. Brogi
G. Alimpinisis
P. Khozian
1p (17) 4p 4p 12p 5p 1p 2p 1p 1p
8p 4p (17) 6p 10p 1p 1p 3p 9p 11p
Holy Roman Emperor - Monetary 5p (17) 4p 5p 7p 1p 1p 10p 6p 5p
Le Havre - Belliflore
Le Havre - Nera Zilzal
So You Think - Marie des Fleurs 1p (17) 2p 4p 13p 5p 5p 7p 5p 8p
Footstepsinthesand - Macotte 6p 9p (17) 4p 8p 2p 14p 9p 3p 3p
ARGENTIER NE LAISSE PRESQUE RIEN
SON CLASSEMENT
INTERPRÉTÉ
2. Marathon Man
6. Magari
4. Mézidon
7. Show Me
10. Highland Dragon
11. Komodo
3. Black Night
15. Bowl
16. Alhorizon, 52;
Ec. des Charmes
11 Le Haras de La Gousserie 96 340
1
217 961
Mme C. Barande-Barbe 12 Mme D. Siegenthaler 66 740
Mlle C. Fey
F. Vermeulen
D.&P. Prod'homme (s)
P. Marion
J-Pier. Gauvin
Ch. Rossi
F. Vermeulen
D.&P. Prod'homme (s)
R. Martens
C.& Y. Lerner (s)
D.&P. Prod'homme (s) 10 Ec. Ascot
RECORD ÉGALÉ POUR BAZIRE
1. Allez Henri, 57;
2. Marathon Man, 62;
3. Black Night, 58;
4. Mézidon, 60;
5. Metropol, 56;
6. Magari, 60;
7. Show Me, 60;
8. Mokka, 55;
9. Ajmany, 54;
10. Highland Dragon, 58;
11. Komodo, 58;
12. King Platin, 53;
13. Ellerman, 52;
14. Sometaste, 56;
15. Bowl, 57;
T. Piccone
C. Soumillon
A. Lemaitre
57,5 F. Veron
58
59
60
L 'A R G U S
Pour 4 Ans et plus Référence : +18,5.
6
Hb.
11 KOMODO
4
5
5
10 HIGHLAND DRAGON - O (E2) Hal.
7
5
5
7
5
5
4
Mb.f.
2 MARATHON MAN
7
Hb.
COTES
style de la victoire de son partenaire
constituent deux arguments de choix.
De la place pour les places... Après
deux succès de suite, HIGHLAND
DRAGON (n°10) n’a pas été ridicule le
23 janvier. Dépendant d’un entraînement en pleine forme, il fera donc
logiquement partie des nombreux
postulants aux places à l’instar de
SOMETASTE (n°14). Même s’il bénéficiait de la décharge accordée à Mickaëlle Michelle, ce dernier s’est imposé avec une telle aisance en dernier lieu qu’il serait risqué de faire fi
de ses chances.
Et un, et deux, et trois Prod'homme.
En plus de MEZIDON, Didier Prod’homme délègue AJMANY (n°9) et
ALLEZ HENRI (n°1). Le premier vient
de montrer sa forme. Quant au second, il semble découvrir des conditions de courses idéales pour faire de
nouveau parler de lui.
PLAT - HANDICAP DIVISÉ - PREMIÈRE ÉPREUVE - COURSE D - 52 000 € - 2 000 M - PSF - DÉPART VERS 13 H 47
S.R. AGE POIDS JOCKEYS
ORIGINES
DERNIERES PERFORMANCES
ENTRAINEURS CDE PROPRIETAIRES GAINS
1 ALLEZ HENRI - A (E1)
N° CHEVAUX
les moyens de bien faire dans les
quintés. Quant au premier nommé, il
effectuait alors un retour victorieux
qui ne devrait pas rester sans lendemain malgré trois kilos de pénalisation.
C'est son choix... Christophe Sou-
Deauville, le 14 décembre 2017. Bon finisseur, MAGARI (casaque noire, à
droite) se classe quatrième du Prix du Pays d’Ouche. (Scoopdyga/J.-P. Martini.)
R É S U L TAT S E T R A P P O R T S
DEPUIS LE DÉBUT de sa carrière,
MAGARI (n°6) a porté trois casaques
différentes. A chacune de ces périodes, il a donné satisfaction à ses propriétaires. C’est donc encore le cas
pour son nouvel entourage, qui l’a
acquis suite à une victoire à réclamer
le 9 juin 2017. Lors de ses deux dernières courses, qui ont eu lieu à ce
niveau, il s’est remarquablement
comporté, notamment en dernier
lieu. Cette régularité mériterait d’être
récompensée, même s’il faudra que
Cristian Demuro, avec qui il a déjà
gagné, compose avec le numéro 14
dans les stalles de départ.
La bonne ligne du Prix de Marseille.
Le 23 janvier dernier, notre favori
s’intercalait entre MEZIDON (n°4) et
KOMODO (n°11) dans ce qui constitue
l’épreuve de référence. Ce dernier
confirmait alors qu’il avait largement
PAR HALIM BOUAKKAZ
mercredi à cagnes-sur-mer En pleine forme actuellement,
MAGARI devrait une nouvelle fois satisfaire son entourage.
Magari, l'éternelle embellie
HIPPISME
15
LE PARISIEN
ALLEZ HENRI
A. LEMAITRE
6p 9p (17) 4p 8p 2p 14p
60
METROPOL
A. HAMELIN
5p (17) 4p 5p 7p 1p 1p
57
AJMANY
S. PASQUIER
2p 1p (17) 9p 1p 4p 1p
55
54
5
11
4
2
6
14
12
13
14
2
10
5
4
6
13
11
LE CLASSEMENT
10
6
4
1
2
9
11
13
59
MAGARI
C. DEMURO
2p (17) 4p 2p 1p 3p 9p
57
55
53,5
2
1
5
6
10
11
15
7
MARATHON MAN
ALLEZ HENRI
METROPOL
MAGARI
HIGHLAND DRAG.
KOMODO
BOWL
SHOW ME
C. Demuro
0 point
4 MÉZIDON
8 MOKKA
9 AJMANY
MAGARI
KOMODO
MOKKA
AJMANY
SHOW ME
MARATHON MAN
BOWL
ALLEZ HENRI
7 fois
7 fois
6 fois
6
11
8
9
7
2
15
1
E. Hardouin
20 points
6
11
2
4
14
10
9
8
BLACK NIGHT
T. PICCONE
8p 4p (17) 6p 10p 1p 1p
58
SHOW ME
G. CONGIU
5p (17) 1p 7p 1p 16p 3p
57
54,5
53
4
5
11
14
2
1
12
7
MÉZIDON
METROPOL
KOMODO
SOMETASTE
MARATHON MAN
ALLEZ HENRI
KING PLATIN
SHOW ME
J.-P. Gauvin
110 points
6 fois 5 METROPOL
5 fois 13 ELLERMAN
5 fois 7 SHOW ME
MAGARI
KOMODO
MARATHON MAN
MÉZIDON
SOMETASTE
HIGHLAND DRAG.
AJMANY
MOKKA
MÉZIDON
F. VERON
1p (17) 4p 4p 12p 5p 1p
8
MOKKA
F. BLONDEL
11p (17) 7p 4p 1p 4p 7p
55
54,5
52,5
MAGARI
MARATHON MAN
SOMETASTE
HIGHLAND DRAG.
AJMANY
KOMODO
ALLEZ HENRI
MOKKA
1
11
6
2
14
10
8
13
2 fois
2 fois
6
2
11
10
4
14
9
8
MAGARI
MARATHON MAN
KOMODO
HIGHLAND DRAG.
MÉZIDON
SOMETASTE
AJMANY
MOKKA
ABANDONNES :
3 BLACK NIGHT
16 ALHORIZON
ALLEZ HENRI
KOMODO
MAGARI
MARATHON MAN
SOMETASTE
HIGHLAND DRAG.
MOKKA
ELLERMAN
Y. Gourraud
110 points
N. Caullery
70 points
Même si elle a été supplémentée pour courir, elle n’a
rien montré de probant ces derniers temps et s’attaque à forte partie. Gros outsider.
Cagnes-sur-Mer, 3 février 2018. Prix du Bord de Mer.
Bon terrain. Plat. 23000 €. 1600m. 1. Bahar 57,5. 2. Silver Casina 54,5. 3. Kenartic 58,5. 4. Broklyn Baby 61. 5.
Bubble Bath 61. 6. Arpani 51,5. 15. ALHORIZON 57 (A.
Coutier 18/1). 16 part. 2 - 1 - nez - tête - encol.
Cagnes-sur-Mer, 22 janvier 2018. Prix de l'Ile du Levant.
Terrain souple. Plat. 20000 €. 2150m. 1. Kailyn 56. 2.
Crimson Lake 58,5. 3. Mer et Jardin 58,5. 4. Dry Martiny
59,5. 5. Queen Ma 57. 6. Darling de Loire 50. 7. ALHORIZON 60 (A. Coutier 15/2). 12 part.
1 1/2 - 1 1/2 - tête - 1/2 - cte tête
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Lyon-Parilly, 3 novembre 2017. Prix Morel-Journel. Terrain bon souple. Plat. 20000 €. 2400m. 1. ALHORIZON
56 (A. Coutier 67/10). 2. Crimson Lake 58. 3. Chasselay
58,5. 4. Bo Papa 57,5. 5. Site Seeing 55. 6. Charoit 53,5. 7
part. cte encol. - 3/4 - 1/4 - 1 - tête
ALHORIZON
16 A.15pCOUTIER
7p 5p (17) 3p 1p 1p
Il n’est pas des plus réguliers mais a bénéficié d’un
programme difficile à comprendre... Le retenir ou non
est affaire d’impression.
Cagnes-sur-Mer, 31 janvier 2018. Prix Adolphe Rossio.
Bon terrain. Plat. 28000 €. 1600m. 1. Miracle des Aigles
61. 2. Markazi 57. 3. Royal Julius 61. 4. Crépusculedesdieux 57. 5. Cavaprun 60. 6. KING PLATIN 53,5 (J. Monteiro 37/1). 7 part. tête - tête - tête - 3 - 1
Cagnes-sur-Mer, 22 janvier 2018. Prix du Docteur Gazagnaire. Bon terrain. Plat. 28000 €. 2000m. 1. Spotify
58,5. 2. Best Fouad 61. 3. Plutocracy 57. 4. Pump Pump
Palace 57. 5. Metropol 57. 6. Allez Henri 59. 7. KING
PLATIN 54,5 (J. Monteiro 65/1). 11 part. tête - cte encol. - 3/4 - 3/4 - 1/2
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Compiègne, 13 mars 2017. Prix de Béthisy Saint-Pierre.
Terrain collant. Plat. 28000 €. 2000m. 1. KING PLATIN
54,5 (J. Monteiro 74/10). 2. Palang 56. 3. Zuberoa 52,5.
4. Parsenn 56. 5. Motabaary 55,5. 6. Hit The Jackpot
56,5. 9 part. 1 1/4 - tête - 3 - 2 1/2 - 1 3/4
KING PLATIN
12 J.6pMONTEIRO
7p 9p (17) 12p 11p 5p
Elle a fini deuxième de cette épreuve l’an passé mais
avec deux kilos de moins sur l’échelle des valeurs. Cela
étant, elle ne doit pas être négligée. Notre coup de folie.
Q Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. Mézidon 55. 2. Magari 57,5. 3. Komodo 55. 4. Flag Fen 57. 5. Show Me 57,5.
6. Bowl 53,5. 11. MOKKA - A 56,5 (F. Blondel 30/1). 16
part. 1/2 - tête - cte tête - encol. - encol.
Marseille-Vivaux, 5 décembre 2017. Prix du Prophète.
Bon terrain. Plat. 16000 €. 2000m. 1. Tree of Grace 63. 2.
Ellerman 61. 3. Césaro 48. 4. Doubly Motivated 56. 5.
Echo Maker 61. 6. Vermix 59,5. 7. MOKKA - A 60 (E.
Cieslik 9/2). 14 part. 2 1/2 - 1 - tête - 2 1/2 - 1
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Chantilly, 9 avril 2017. Prix Lypharita. Terrain psf standard. Plat. 52000 €. 1900m. 1. MOKKA - A 55,5 (S. Pasquier 37/10). 2. Kathinka 53,5. 3. Just Win 56,5. 4. Redcold 58. 5. Hygrove Katie 59. 6. Ellecourt 59,5. 16 part.
2 1/2 - 1 1/4 - 1 1/4 - encol. - 3/4
4 fois 12 KING PLATIN
4 fois 15 BOWL
3 fois
6
2
14
10
9
11
1
8
J. Boisnard
85 points
57,5
Lui aussi reste sur un succès dans un quinté sur ce parcours, confirmant sa montée en puissance. Il a encore
les moyens de participer à l’arrivée.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille. Bon
terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. MÉZIDON 55 (F. Veron
15/1). 2. Magari 57,5. 3. Komodo 55. 4. Flag Fen 57. 5.
Show Me 57,5. 6. Bowl 53,5. 16 part. 1/2 - tête - cte
tête - encol. - encol.
Q Angers, 15 novembre 2017. Handicap d'Angers. Terrain très souple. Plat. 52000 €. 1600m. 1. Palang 58,5. 2.
Moonwalk Step 54,5. 3. Dylan Dancing 61,5. 4. MÉZIDON 55,5 (A. Lemaitre 12/1). 5. C d'Argent 55,5. 6. Thisvi
54,5. 16 part. 3/4 - cte tête - encol. - tête - 3/4
Q Saint-Cloud, 25 octobre 2017. Prix des Boucles de la
Seine. Terrain souple. Plat. 52000 €. 1600m. 1. Black Night 55. 2. Baroja 56,5. 3. Nice To See You 63,5. 4. MÉZIDON 55 (E. Hardouin 28/1). 5. C d'Argent 55. 6. Arcadia
55. 18 part. tête - 1/2 - 1 1/2 - cte tête - 3/4
4
LE CHOIX DES ENTRAÎNEURS
Après trois succès de suite, il a échoué aux portes du
quinté en dernier lieu. Nettement moins bien loti dans
les stalles, il aura du mal à mieux faire.
Q Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. Mézidon 55. 2. Magari 57,5. 3. Komodo 55. 4. Flag Fen 57. 5. Show Me 57,5.
6. BOWL 53,5 (M. Forest 11/1). 16 part. 1/2 - tête - cte
tête - encol. - encol.
Deauville, 28 novembre 2017. Prix des Pruniers. Terrain
psf standard. Plat. 23000 €. 2500m. 1. BOWL 59,5 (C.
Soumillon 12/10). 2. Impatiente 58. 3. Versaline 59,5. 4.
Speed of Thought 55,5. 5. Favros 59. 6. Pennble 58. 16
part. tête - 1 3/4 - tête - cte encol. - 1
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Deauville, 7 août 2016. Prix Asociacion Cooperativa de
Criadores de Argentina. Bon terrain. Plat. 52000 €.
2500m. 1. Versaline 56. 2. Against Rules 52,5. 3. Samire
61. 4. BOWL 55,5 (M. Forest 23/4). 5. Cybordoun 53. 6.
Kant Excell 54. 16 part. 3/4 - tête - 3/4 - 3/4 - 1 1/4
BOWL
15 M.6p FOREST
(17) 1p 1p 1p 2p 10p
Il se montre quasiment irréprochable et vient de prouver sa compétitivité à ce niveau. Une confirmation est
donc logiquement attendue.
Q Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. Mézidon 55. 2. Magari 57,5. 3. KOMODO 55 (E. Hardouin 10/1). 4. Flag Fen
57. 5. Show Me 57,5. 6. Bowl 53,5. 16 part.
1/2 - tête - cte tête - encol. - encol.
Deauville, 4 janvier 2018. Prix d'Almenêches. Terrain psf
standard. Plat. 24000 €. 1900m. 1. Atlantik Cup 60. 2.
Dance With Stars 59,5. 3. Earletta 54. 4. KOMODO 59
(A. Coutier 10/1). 5. Isacc 57,5. 6. Pampa Bright 54. 16
part. 1/2 - 3/4 - nez - cte tête - encol.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Chantilly, 10 mars 2017. Prix du Centre d'Entraînement.
Terrain psf standard. Plat. 52000 €. 1900m. 1. Kenfay
54,5. 2. KOMODO 54,5 (T. Piccone 11/1). 3. Happy Cause
59. 4. Isacc 60. 5. Fils Prodigue 58. 6. Diabolo James
55,5. 17 part. 2 1/2 - cte encol. - encol. - 1/2 - tête
KOMODO
11 E.3pHARDOUIN
4p (17) 3p 7p 1p 17p
Il reste sur une cinquième place dans la course du 23
janvier, confirmant alors qu’il a peu de marge. A retenir en cas de combinaison élargie.
Q Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. Mézidon 55. 2. Magari 57,5. 3. Komodo 55. 4. Flag Fen 57. 5. SHOW ME
57,5 (G. Congiu 12/1). 6. Bowl 53,5. 16 part.
1/2 - tête - cte tête - encol. - encol.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Lyon-La Soie, 16 décembre 2017. Prix du Pavillon. Terrain psf standard. Plat. 18000 €. 2150m. 1. SHOW ME
55,5 (M. Velon 71/10). 2. I Am Charlie 58,5. 3. Savoken
59. 4. Queen Ma 55,5. 5. Banyu 54,5. 5 part.
1 1/2 - 1 - 3/4 - loin
Deauville, 28 novembre 2017. Prix des Pommiers. Terrain psf standard. Plat. 52000 €. 2500m. 1. Funny Kid 61.
2. Edington 58,5. 3. Mr Gallivanter 56. 4. Dagobert Duke
57,5. 5. Max la Fripouille 57,5. 6. Dandy d'Arcis 55,5. 7.
SHOW ME 57 (A. Fouassier 22/1). 16 part.
1 1/4 - 1 3/4 - cte tête - tête - 1/2
7
Sa marge au poids est infime depuis ses deux victoires
en octobre. Plus confirmé sur le gazon, il ne détient
qu’une chance secondaire.
Cagnes-sur-Mer, 3 février 2018. Prix du Lavandou. Bon
terrain. Plat. 23000 €. 1600m. 1. Shanawest 55,5. 2.
Aprilios 62,5. 3. Well Fleeced 58. 4. Il Pittore 60. 5. Taratchi 59. 6. Rebel Lightning 57. 8. BLACK NIGHT 60,5 (M.
Michel 9/1). 12 part. tête - 1 - 1 - tête - 3
Q Cagnes-sur-Mer, 19 janvier 2018. Prix Charles Gastaud. Terrain souple. Plat. 52000 €. 1500m. 1. Its All
Class 52. 2. Kayenne 59,5. 3. Xotic 54,5. 4. BLACK NIGHT 60 (T. Piccone 22/1). 5. Ali Spirit 60,5. 6. Arvios
58,5. 18 part. 1 - 1/2 - 3/4 - tête - nez
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Saint-Cloud, 25 octobre 2017. Prix des Boucles de la
Seine. Terrain souple. Plat. 52000 €. 1600m. 1. BLACK
NIGHT 55 (T. Piccone 28/1). 2. Baroja 56,5. 3. Nice To
See You 63,5. 4. Mézidon 55. 5. C d'Argent 55. 6. Arcadia
55. 18 part. tête - 1/2 - 1 1/2 - cte tête - 3/4
3
Y. Barberot
20 points
Il a remporté trois de ses cinq dernières sorties. Même
si son poids s’en ressent, il peut profiter de sa forme
pour s’immiscer dans la bonne combinaison.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Chantilly, 15 janvier 2018. Prix de la Route Condé. Terrain psf standard. Plat. 20000 €. 1600m. 1. SOMETASTE - A 51,5 (M. Michel 38/10). 2. Gran Pierino 57,5. 3.
Gold Penny 54. 4. Hanabaal Tun 57,5. 5. Lady Sidney 59.
6. Catalouniya 58,5. 16 part. 3 - nez - cte encol. - 1/2 - encol.
Deauville, 4 janvier 2018. Prix des Manoirs. Terrain psf
standard. Plat. 24000 €. 1900m. 1. Green Bay 60,5. 2.
SOMETASTE - A 54 (E. Hardouin 16/1). 3. Sublissimo 59.
4. Lady Sidney 58. 5. Autarcie 56. 6. Love Money 57. 16
part. tête - tête - 1 - cte encol. - 3/4
Lyon-La Soie, 7 décembre 2017. Prix Sigmaringen. Bon
terrain. Plat. 18000 €. 2400m. 1. Magesq Dralliv 51,5. 2.
Golden Rash 56,5. 3. SOMETASTE - A 59 (J. Augé 12/1).
4. A Head Ahead 59. 5. Brandy Eyes 55,5. 6. Iteratif 61. 15
part. 2 1/2 - 3 - encol. - 1/2 - nez
SOMETASTE
14 M.1p 2pGUYON
(17) 3p 4p 1p 6p
Après deux succès, il n’a pas démérité en dernier lieu
face à des concurrents qu’il retrouve. Sa forme étant
sûre, il convient de s’en méfier.
Q Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. Mézidon 55. 2. Magari 57,5. 3. Komodo 55. 4. Flag Fen 57. 5. Show Me 57,5.
6. Bowl 53,5. 7. HIGHLAND DRAGON - O 55,5 (A. Hamelin 9/1). 16 part. 1/2 - tête - cte tête - encol. - encol.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Lyon-La Soie, 6 janvier 2018. Prix des Terres Froides.
Terrain psf standard. Plat. 16000 €. 2150m. 1. HIGHLAND DRAGON - O 61,5 (M. Forest 66/10). 2. King
Dream 57,5. 3. Sky Bolt 55. 4. Speak Now 60. 5. Dandy
River 57. 6. Kailyn 58,5. 13 part. 2 - 1/2 - tête - 1 - 3/4
Deauville, 15 décembre 2017. Prix de Bonnerie. Terrain
psf standard. Plat. 15000 €. 1900m. 1. HIGHLAND DRAGON - O 59 (T. Thulliez 23/10). 2. New Amsterdam 57,5.
3. Monsieur Cannibale 57,5. 4. Miracle Ninetynine 58. 5.
Art of Zapping 56. 6. Amie Intime 56. 15 part.
3/4 - 4 - cte encol. - 1 1/4 - 1 3/4
HIGHLAND DRAGON
10 C.7pLECŒUVRE
1p (17) 1p 2p 12p 8p
Modèle de régularité, il a échoué de peu dans l’épreuve de référence derrière MEZIDON. Cette fois, la palme
peut lui revenir. Notre favori.
Q Cagnes-sur-Mer, 23 janvier 2018. Prix de Marseille.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. Mézidon 55. 2.
MAGARI - A 57,5 (C. Soumillon 23/4). 3. Komodo 55. 4.
Flag Fen 57. 5. Show Me 57,5. 6. Bowl 53,5. 16 part.
1/2 - tête - cte tête - encol. - encol.
Q Deauville, 14 décembre 2017. Prix du Pays d'Ouche.
Terrain psf standard. Plat. 55000 €. 1900m. 1. Donuts
Reyor 57,5. 2. Geonpi 55. 3. Skiperia 59,5. 4. MAGARI - A 57 (F. Veron 12/1). 5. Time Shanakill 62,5. 6. Forecaster 55,5. 16 part. cte encol. - tête - cte encol. - encol. - cte encol.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Chantilly, 20 avril 2017. Prix Kilt. Terrain psf rapide. Plat.
52000 €. 1900m. 1. Donuts Reyor 53. 2. MAGARI 59 (F.
Veron 52/1). 3. Onlyjim 56,5. 4. Flag Fen 55. 5. Gaetano
Donizetti 56,5. 6. Orfeas 56,5. 16 part.
nez - 1/2 - nez - 1 1/2 - tête
6
10 fois 10 HIGHLAND DRAGRON
10 fois 14 SOMETASTE
9 fois 1 ALLEZ HENRI
HIGHLAND DRAG.
MAGARI
MÉZIDON
ALLEZ HENRI
MARATHON MAN
AJMANY
KOMODO
ELLERMAN
A. Lemaitre
75 points
2 MARATHON MAN
11 KOMODO
6 MAGARI
METROPOL
KOMODO
MÉZIDON
MARATHON MAN
MAGARI
SOMETASTE
KING PLATIN
ELLERMAN
M. Barzalona
45 points
M. Guyon
65 points
SOMETASTE
MARATHON MAN
HIGHLAND DRAG.
METROPOL
MÉZIDON
MAGARI
ELLERMAN
KOMODO
MARATHON MAN
C. SOUMILLON
1p (17) 2p 4p 13p 5p 5p
Il vient de s’imposer avec la manière à ce niveau sur ce
même parcours. Il porte plus de poids et affronte ses
aînés cette fois, mais il peut prendre une place.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Cagnes-sur-Mer, 22 janvier 2018. Prix du Languedoc.
Bon terrain. Plat. 52000 €. 2000m. 1. MARATHON MAN
58 (C. Soumillon 27/10). 2. Miss Môme 60. 3. Berjou
56,5. 4. Lodi 52. 5. Viva Polonia 58,5. 6. Daynawar 60. 16
part. 3 - 1/2 - tête - 1/2 - nez
Deauville, 14 décembre 2017. Prix de l'Aigle. Terrain psf
standard. Plat. 28000 €. 1900m. 1. Grants Pass 60. 2.
MARATHON MAN 59,5 (F. Blondel 16/1). 3. Komodo
59,5. 4. Dance With Stars 60. 5. Swertia 59,5. 6. Siyaka
56. 16 part. 1 - cte tête - cte encol. - 1 - tête
Saint-Cloud, 24 novembre 2017. Prix de Saint-Pair-duMont. Terrain lourd. Plat. 40000 €. 2100m. 1. Sarendam
60. 2. Baron 57. 3. Alhorizon 56. 4. MARATHON MAN
57,5 (G. Benoist 12/1). 5. American Master 54,5. 6. Bo
Papa 55. 14 part. 1 1/4 - cte encol. - 3/4 - cte encol. - 3/4
2
LA SÉLECTION DES JOCKEYS
Il répond toujours présent mais face à des oppositions
de plus faible qualité. Ici, il ne peut être envisagé que
pour une quatrième ou cinquième place.
Marseille-Vivaux, 8 janvier 2018. Prix du Roy René. Bon
terrain. Plat. 18000 €. 2000m. 1. Jack Sparrow 51,5. 2.
ELLERMAN 59 (PG. Khozian 5/2). 3. Ty Cobb 50,5. 4.
Spectacular City 57. 5. Césaro 53. 6. Lady Commandement 53,5. 13 part. tête - 2 1/2 - 1 - cte encol. - 1
Marseille-Vivaux, 5 décembre 2017. Prix du Prophète.
Bon terrain. Plat. 16000 €. 2000m. 1. Tree of Grace 63.
2. ELLERMAN 61 (E. Lacaille 15/4). 3. Césaro 48. 4. Doubly Motivated 56. 5. Echo Maker 61. 6. Vermix 59,5. 14
part. 2 1/2 - 1 - tête - 2 1/2 - 1
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Marseille-Borély, 12 novembre 2017. Prix des Plages
Gaston Defferre. Bon terrain. Plat. 16000 €. 2000m. 1.
ELLERMAN 60 (E. Lacaille 62/10). 2. Multideal 60,5. 3.
Diaspora 51. 4. Its All Class 59,5. 5. Alcyone 54. 6. Dry
Martiny 60,5. 11 part. 1/2 - 1 1/2 - cte encol. - 1/2 - 3/4
ELLERMAN
13 E.2pLACAILLE
(17) 2p 1p 4p 5p 3p
Ses deux sorties de l’année sont bonnes mais ont eu
lieu à réclamer. A ce poids, il semble capable de lutter
pour les places.
Cagnes-sur-Mer, 31 janvier 2018. Prix des Hortensias.
Bon terrain. Plat. 17000 €. 2000m. 1. Campillo 58,5. 2.
AJMANY - O 56 (A. Molins 9/4). 3. Motabaary 58,5. 4.
Zariyano 56. 5. Sky Path 52. 6. Handchop 55. 7 part.
3/4 - 1/4 - 1 3/4 - 9 1/2 - tête
Cagnes-sur-Mer, 17 janvier 2018. Prix de Grasse. Bon
terrain. Plat. 15000 €. 2000m. 1. AJMANY - O 56,5 (C.
Pacaut 38/10). 2. Ménardais 55,5. 3. New Outlook 57,5.
4. New Way 51,5. 5. Porsenna 59,5. 6. Red Kitten 56,5. 12
part. encol. - 1/2 - 3/4 - 2 - 2 1/2
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Angers, 12 octobre 2015. Prix André Baboin. Terrain bon
souple. Plat. 80000 €. 2000m. 1. Beautiful Héroïne 55,5.
2. Five Fifteen 53,5. 3. Don Bosco 57. 4. AJMANY - O 57
(O. Peslier 31/4). 5. Cayambe 55. 6. Noble Raven 55,5. 9
part. 3/4 - cte tête - 3/4 - tête - 5
9
Il n’a pas disputé de handicaps depuis plus de deux
ans. Pour ce retour, il ne semble pas incapable de glaner une allocation. A retenir en bout de combinaison.
Cagnes-sur-Mer, 22 janvier 2018. Prix du Docteur Gazagnaire. Bon terrain. Plat. 28000 €. 2000m. 1. Spotify
58,5. 2. Best Fouad 61. 3. Plutocracy 57. 4. Pump Pump
Palace 57. 5. METROPOL 57 (A. Hamelin 22/1). 6. Allez
Henri 59. 11 part. tête - cte encol. - 3/4 - 3/4 - 1/2
Salon-de-Provence, 1er décembre 2017. Prix des Bauxde-Provence. Terrain bon souple. Plat. 22000 €.
2000m. 1. Heaven On Earth 58. 2. Le Bandit 58. 3. Mystérieux 57. 4. METROPOL 58 (A. Hamelin 9/1). 5. Beau
Valley 56. 6. Black Night 57,5. 6 part. 1/2 - encol. - encol. - cte tête - encol.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Chantilly, 21 mai 2015. Prix du Bois Bourillon. Bon terrain. Plat. 52000 €. 1900m. 1. METROPOL 54,5 (M.
Guyon 3/1). 2. Servantes 54,5. 3. Primus Incitatus 54,5. 4.
Hello My Love 56,5. 5. Mutinne 54,5. 6. Ningal 56,5. 16
part. 2 - nez - encol. - cte encol. - 1/2
5
Il est revenu à un poids on ne peut plus compétitif.
Préparé pour cette épreuve, il ne doit surtout pas être
négligé, d’autant qu’il adore ce tracé.
Cagnes-sur-Mer, 22 janvier 2018. Prix du Docteur Gazagnaire. Bon terrain. Plat. 28000 €. 2000m. 1. Spotify
58,5. 2. Best Fouad 61. 3. Plutocracy 57. 4. Pump Pump
Palace 57. 5. Metropol 57. 6. ALLEZ HENRI - A 59 (A.
Lemaitre 9/1). 11 part. tête - cte encol. - 3/4 - 3/4 - 1/2
Deauville, 5 janvier 2018. Prix de la Fontaine Teauvillaise. Terrain psf standard. Plat. 24000 €. 1900m. 1. Szoff
57. 2. Nimr 60. 3. Zémindari 57. 4. Replenish 57. 5. Veakalto 57. 6. Vilaro 57. 9. ALLEZ HENRI - A 60 (F. Veron
15/1). 12 part. 1 1/4 - 1/2 - encol. - 3/4 - 1/2
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Chantilly, 11 septembre 2016. Racing & Equestrian Club.
Bon terrain. Plat. 70000 €. 1800m. 1. ALLEZ HENRI - A
56,5 (A. Badel 66/10). 2. Star Sun 52. 3. Ecureuil 60,5. 4.
Amirvann 56,5. 5. Hello My Love 60. 6. Djiguite 56. 15
part. tête - 1 1/2 - 1 1/2 - encol. - 1 1/4
1
www.leparisien.fr
MARDI 13 FÉVRIER 2018
_________________________________________________________________________________________________
è ARRIVÉE DU 15 FÉVRIER 2017
1er : NEW OUTLOOK (5) - H9 - 54,5
2e : MOKKA (2) - F6 - 54,5
3e : ART OF ZAPPING (9) - H6 - 58
4e : MISTER SMART (1) - H7 - 57
5e : IDLE WHEEL (3) - H5 - 51
è DERNIÈRE MINUTE
MEZIDON : sur sa lancée.
MARATHON MAN : confirmation
attendue.
n Favoris battus (dernière sortie)
3/1 AJMANY - 7/2 ELLERMAN
n Numéros en forme
9 - 5 - 7 - 8 - 15
n Numéros à l'écart
11 - 13 - 3 - 1 - 10
n Entraîneurs en forme
F. Vermeulen - S. Brogi
n Jockeys en forme
M. Guyon - A. Lemaître
n Entraîneurs à l'écart
R. Martens - P. Marion
n Jockeys à l'écart
E. Lacaille - M. Forest
è DES OUTSIDERS
HIGHLAND DRAGON : remarqué en
dernier lieu.
SOMETASTE : pour une place.
è DERNIERS TUYAUX
MAGARI : cherche sa course.
KOMODO : régulier.
À vos carnets
ALLEZ HENRI - D. Prod'homme :
« Il n'a pas si mal couru en dernier lieu,
car le scénario ne lui a pas été favorable. Comme il est revenu à la valeur qui
lui avait permis de remporter un quinté, nous avons opté pour cette épreuve. Il a été préservé pour ce meeting et
arrive en forme. Il est performant sur le
sable et devrait bien courir. »
MEZIDON - D. Prod'homme :
« C'est un ancien bon cheval qui a confirmé ce que l'on attendait de lui. Il m’a
vraiment fait plaisir en s'imposant avec
la manière. Il a été logiquement pénalisé au poids mais me paraît capable de
faire l’arrivée encore une fois. »
MAGARI - C. Rossi :
« Je suis content de ses deux dernières
performances. C'est un cheval qui a besoin d'être caché pour être détendu et
pouvoir bien finir. Il est très bien au niveau de sa condition. Christophe Soumillon a préféré monter un autre concurrent (N.D.L.R. : le n°2 MARATHON MAN), ce qui me fait penser qu'il
a une meilleure chance, notamment
pour la victoire. »
SHOW ME - J.-P. Gauvin :
« Sa dernière course est plutôt bonne. Il
a besoin d'un bon déroulement de
course, car il aime venir de l'arrière-garde. S'il bénéficie d'un rythme sélectif, il
a les moyens de prendre une place. »
AJMANY- D. Prod'homme :
« Il a bien couru pour sa première sortie
sous ma responsabilité. Il n'a été devancé que par un bon cheval, spécialiste de
la piste. Depuis, il est plaisant le matin et
semble même avoir progressé. Il a les
moyens de faire parler de lui. »
KOMODO - C. Fey :
« Il vient de confirmer qu'il appréciait
cet hippodrome et surtout ce parcours.
S'il peut bénéficier d'une bonne course
comme la dernière fois, il est capable
de confirmer, d'autant qu'il me paraît
vraiment bien à l'entraînement. »
ALHORIZON - J. Parize :
« Elle est décevante mais ses derniers
travaux m'ont convaincu de la supplémenter. A ce poids, elle a le potentiel
pour se distinguer mais tout dépendra
d'elle. »
PROPOS RECUEILLIS PAR H. B.
Bruits de sabots
HIPPISME
15
LE PARISIEN
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
16
HIPPISME
n HIPPODROMES
n CATÉGORIE/TERRAIN
TROT
n SPÉCIALITÉ
14 H 50
DERNIÈRE PERFORMANCE
l
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n n v v v
15 H 55
l
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n n v v v
16 H 25
l
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n n v v v
l COTE
MARDI 13 FÉVRIER 2018
@le_Parisien
HIER À VINCENNES (QUINTÉ, PICK 5)
POUR 1 €
Thomain, P. 2,90 ; 3. Divine Majyc (7), J.-M.
Bazire, P. 3,70 ; 4. Dynamique d'Am (10), B.
Goop. Coup. gag. 12,50. Coup. pl. (15-11) : 6,50
(15-7) 7,30 (11-7) 13,60. Coup. Ordre (15-11) :
16,40. Trio (15-11-7) : 43,90.
8e COURSE 1. Freeway Fortuna (3), M.
Abrivard, G. 13,30 P. 2,80 ; 2. Kash Brodda (17),
D. Locqueneux, P. 1,50 ; 3. Capella de Vrie (18),
F. Nivard, P. 2 ; 4. Capri Sly (11), E. Raffin ; 5.
Top Model Ok (14), R. Andreghetti. Coup. gag.
21,20. Coup. pl. (3-17) : 7,70 (3-18) 9,50 (17-18)
4,60. Coup. Ordre (3-17) : 63,90. Trio (3-17-18) :
34,20. NP: 13. PICK 5 (3-17-18-11-14) : 191.
les gains
TIERCÉ 17 - 6 - 2
ORDRE : 4 183,90 €
DÉSORDRE : 609,40 €
QUARTÉ + 17 - 6 - 2 - 11 POUR 1,30 €
MARDI 13 FÉVRIER 2018
www.leparisien.fr
PLAT
PRIX DE LA ROUTE DES GRANDS CHÊNES
14 H 35
HAND. DIV. - 1re ÉPREUVE - 5 ANS ET PLUS - 19 000 € - 3 200 M - PSF
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
PRIX DES TROIS CLAIRIÈRES
3 ANS - MAIDEN - 25 000 € - 1 300 M - PSF
15 H 05
Ec. La PerrigneP. de Chevigny 1 RING MY BELL
F5 59
11 E. Lebreton
A. Polard
N. Leenders
2 BAMAXSAR - A
H7 60
6 A. Bourgeais
Y. Fouin
Y. Fouin
3 BARDARBUNGA - O H5 58
8 D. Santiago
Ec. Nicolas TaudonF. Grizon
4 GILI EMERY - A
H6 58
4 M. Eon
R. Dwek
L. Gadbin
5 FASTNET SQUALL - A H5 58
2 F. Veron
A.M. Pommier D. Windrif
6 ZALZALI
H6 57
10 A. Lemaitre
M. Piochaud N. Paysan
7 COOL SHOP
H8 55,5 7 C. Stéfan
Arn. Boucher P. Sobry
8 CRÉATEUR
H7 51
9 C. Pacaut
D. Huyck
A. Lacombe
9 BELAMARY - O
H5 53
1 C. Grosbois
Ec. MansonnienneP. Adda
10 SHAYANDI
H7 52
3 E. Hardouin
G. Mollier
D. Windrif
11 WAVE POWER
H6 53
5 V. Cheminaud
S. Seignoux V. Seignoux
12 PRINCESSE ZAMBEZI - A F5 51
12 J. Guillochon
J. SELLIER : 1 - 5 - 3 - 2 - 10 - 4 - 9 - 7 K. ROMAIN : 1 - 3 - 10 - 9 - 2 - 8 - 5 - 4
H. B. : 3 - 1 - 2 - 10 - 11 - 5 - 4 - 8
6
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
PRIX DE LA ROUTE DES SUISSES
COURSE E - 4 ANS - 18 000 € - 1 900 M - PSF
15 H 40
C.-A. Martin A. Bonin
1 CHALCO
H3 58
1 C. Passerat
Haras de GrandcampL. Gadbin
2 RANSOM
H3 58
11 F. Veron
C. Klus
F.-H. Graffard 3 MATAR
M3 58
6 C. Demuro
Le Haras de La Gousserie L. Rovisse
4 ARGUIN
H3 58
3 S. Pasquier
8 P. Dominois
N. Memran R. Le Dren-Doleuze 5 STAR STUDIO - A H3 56
Akhal Teke PropertiesA. Marcialis
6 BRIATEKE - A
F3 56,5 2 C. Soumillon
K.-R. Al MohannadiH.-A. Pantall
7 UMM SWAYYA
F3 56,5 13 M. Guyon
Ec. Normandie Pur SangS. Cérulis
8 ANTOLINE
F3 54,5 12 D. Santiago
G. Samama P. Sogorb
9 LOVELY CITY
F3 52
4 C. Pacaut
R. Shepard Y. Barberot
10 KALLIKRATES
F3 56,5 10 J. Cabre
M. Vidal
Rob. Collet
11 PARIGOTE
F3 56,5 5 S. Maillot
P.-R. Nicolas E. Caroux
12 MEUSSEULCAR
F3 54,5 9 A. Hamelin
7 M. Michel
B. Van Dalfsen F. Chappet
13 TENCARATREDDIAMOND F3 50
J. SELLIER : 11 - 4 - 3 - 8 - 6 - 7
K. ROMAIN : 7 - 3 - 6 - 4 - 11 - 13
H. BOUAKKAZ : 3 - 4 - 7 - 11 - 6 - 13
7
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
PRIX DE LA ROUTE DES GENÊTS
We Bloodstock SrlS. Brogi
1 KENSAI - A
M4 59
4 I. Mendizabal
Ec. Etoile N.V. J. Planque
2 FOOL HILL - O
H4 57
9 T. Piccone
M.-C. Elaerts S. Cérulis
3 BECQUATONIC
H4 57
1 A. Lemaitre
Galileo Racing IncF. Rossi
4 MYFRIENDRICH - A H4 57
6 L.-P. Beuzelin
R. Monnier A. Bonin
5 SEMEUR D'ESPOIR H4 57
3 C. Passerat
G. Reille VilledeyP&J.L. Butel & Beaunez 6 BERSERK
H4 57
12 A. Hamelin
P.-R. Spiller H. Spiller
7 STAFF COLLÈGE
H4 52,5 2 C. Pacaut
Stall CloverleafY. Almenräder 8 THE UNFORGETTABLE M4 57
8 S. Hellyn
S.A. Aga Khan A. de Royer Dupré 9 ASHTANEH
F4 55,5 11 C. Soumillon
Ec. Normandie Pur SangL. Gadbin
10 MOON ECLIPSE
F4 55,5 5 C. Demuro
F. Nesa
Christo Aubert 11 KHEOPPS
F4 52
10 L. Grosso
S. Quere
S. Quere
12 ACMAYAG
F4 55,5 7 E. Hardouin
J. SELLIER : 10 - 9 - 1 - 4 - 7 - 2
K. ROMAIN : 9 - 1 - 4 - 10 - 2 - 7
H. BOUAKKAZ : 9 - 1 - 4 - 10 - 3 - 8
8
16 H 10
HAND. DIV. - 2e ÉPREUVE - 5 ANS ET PLUS - 17 000 € - 3 200 M - PSF
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
4,80 P. 1,80 ; 2. Crescendis (5), J.-F. Senet, P.
1,40 ; 3. Anna du Perré (10), J.-C. Sorel, P. 3,40 ; 4.
Bombe Pettevinière (3), J.-C. Féron. Coup. gag.
6,10. Coup. pl. (7-5) : 4 (7-10) 11,10 (5-10) 8,40.
Coup. Ordre (7-5) : 16,90. Trio (7-5-10) : 63,10.
4e COURSE 1. Eros du Fossé (14), M. Cormy,
G. 10,50 P. 2,60 ; 2. Eternal Wood (6), D. Békaert, P. 5,90 ; 3. Edel de Vandel (13), N. Mortagne, P. 3,20 ; 4. Ehjoe de Tilou (3), Gilbert Martens. Coup. gag. 86,50. Coup. pl. (14-6) : 26,50
(14-13) 15,40 (6-13) 25,40. Coup. Ordre (14-6) :
205,70. Trio (14-6-13) : 307,70.
5e COURSE 1. Entre Nous Trois (15), L. Baudron, G. 4,30 P. 2,50 ; 2. Etoile du Coq (5), Y.
Lacombe, P. 3,20 ; 3. Eva Angano (3), E. Gout,
P. 11,70 ; 4. Emeraude Turgot (14), Y.-A.
Briand. Coup. gag. 27,50. Coup. pl. (15-5) : 15,30
(15-3) 32,70 (5-3) 47,60. Coup. Ordre (15-5) :
44,40. Trio (15-5-3) : 818,90.
6e COURSE 1. Dothia (7), J.-C. Sorel, G. 11,90
P. 3,40 ; 2. Delicious Quality (11), N. Mortagne, P.
14,50 ; 3. Dignité (13), K. Thonnerieux, P. 2,50 ; 4.
Diana Jiel (8), R. Mourice. Coup. gag. 208. Coup.
pl. (7-11) : 46,30 (7-13) 19,60 (11-13) 35,70. Coup.
Ordre (7-11) : 254,10. Trio (7-11-13) : 469,70.
7e COURSE 1. Comète du Val (8), A. Fantauzza, G. 4,50 P. 1,30 ; 2. Carla d'Atout (5), P.
Repichet, P. 2,30 ; 3. Comète Jet (12), Q. Chauve-Laffay, P. 1,10 ; 4. Coobya Angano (4), L.
Gout. Coup. gag. 52,20. Coup. pl. (8-5) : 10,70
(8-12) 2,60 (5-12) 8,20. Coup. Ordre (8-5) :
94,50. Trio (8-5-12) : 29,90.
PRIX DE LA TRINITÉ
PLAT - OBSTACLE
5
LE PARISIEN
16
HIPPISME
PRIX DE VIGOULET
18 H 40
HANDICAP DIVISÉ - 1re ÉPREUVE - 5 ANS ET PLUS - 16 000 € - 1 600 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
16 H 40
STEEPLE - 21 000 € - 3 500 M - QUAL. DS LES HANDICAPS
l
PRIX DE RANGUEIL
HANDICAP - 3 ANS - 17 000 € - 1 600 M
l
PRIX CHARLES FLORENCY
19 H 40
COURSE D - 4 ANS ET PLUS - 20 000 € - 1 400 M
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - SUPER4
H6 59
5 F. Pardon
M4 59
4 I. Mendizabal
F4 58,5 2 V. Seguy
F4 53
7 L. Loison
F5 56,5 8 A. Crastus
H4 56
6 F.-X. Bertras
H4 56
1 J. Augé
H5 56
3 A. Werlé
K. ROMAIN : 1 - 3 - 7 - 2
l
PRIX DES CATALANS
20 H 10
HANDICAP DIVISÉ - 2e ÉPREUVE - 5 ANS ET PLUS - 13 000 € - 1 600 M
l
C. Robin
J. Piednoël
1 NOMAD ARROW - A H7 60
7 D. Ibouth
M. Charleu F. Forési
2 MOLESNE CHOP - O H7 59,5 9 F. Blondel
Leideg Horses S. Tritz
3 MIHANIE
F7 59,5 8 M. Forest
Ph. Vidotto Ph. Vidotto
4 MANIMAN - O
M6 59,5 12 F. Garnier
3 F.-X. Bertras
B. Yahya
J. Piednoël
5 DON'T TELL TALES - O M5 58
F. Sanchez F. Sanchez
6 REFSING - O
H5 57
6 R.-C. Montenegro
M. Attias
A. Benillouche 7 AMÉLIE BLUE
F5 53,5 2 L. Loison
M. Philippon R. Philippon
8 GOLDEN LAW
H6 56,5 14 C. Lecœuvre
Ec. Biraben S.-R. Simon
9 CHIC BOY - O
H5 56,5 10 J.-B. Eyquem
J.-C. Daoudal B. Legros
10 PEINTRE FRANÇAIS - O H8 55
15 V. Seguy
Cat. Papon Cat. Papon
11 KAIO CHOP - A
NON PARTANT
B. Legros
B. Legros
12 LATE COMER
M5 51,5 11 J. Nicoleau
F. Thibault G. Nicot
13 L'AMI GABY
H11 53
5 A. Werlé
J.-Y. Corduan J.-Y. Corduan 14 ROMANNE - A
F7 49 13 C. Fléchon
A. Piednoël J. Piednoël
15 CAPTAIN ROCKET - O H10 52,5 1 M. Foulon
J. SELLIER : 13 - 2 - 10 - 5 - 1 - 8 - 9 K. ROMAIN : 2 - 10 - 5 - 1 - 13 - 4 - 8 - 6
H. BOUAKKAZ : 5 - 9 - 13 - 1 - 2 - 14 - 8
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
8
M. Martinez F. Pardon
1 GOOD SMASH
A. Nègre de WatrigantD. de Watrigant 2 GRIS D'ARGENT
C. Salhi
W. Walton
3 JEANNAJONH
J.-E. Chi
A. Benillouche 4 BABY JANE
P. Breteau J. Soubagné
5 MYLÈNAJONH
Al Asayl Bloodstock LtdF. Rohaut
6 COLIBRI
A. Chopard J. Soubagné
7 PASTICHOP
D. Toal
T. Lemer
8 LARIS
J. SELLIER : 1 - 3 - 6 - 2
H. BOUAKKAZ : 2 - 1 - 6 - 3
7
A. Couane B. Legros
1 PALYA - O
F3 60,5 8 C. Lecœuvre
J.-L. Pelletan J.-L. Pelletan
2 LILI DU SUD (E1)
F3 56
3 D. Alberca-Gavilan
B. de Montzey B. de Montzey 3 RAVIXEN - A
F3 55,5 5 A. Mérou
S. Kinast
P. Sogorb
4 MY LOVE DREAM M3 58 10 J. Grosjean
F. Sanchez F. Sanchez
5 NOT A LADY
M3 57
4 M. Forest
R. Cocheteux TiernoX. Thomas-Demeaulte 6 ROMANCE KHALEESI - A F3 56,5 7 E. Révolte
J.-L. Pelletan Y. Gourraud
7 GOSSIPE (E1)
F3 55,5 12 F.-X. Bertras
A. Chopard J. Soubagné
8 SENSAS CHOP (E2) H3 55,5 13 A. Crastus
G. Pariente C. Ferland
9 KENOHOPE
M3 54
6 J. Augé
A. Chopard J. Soubagné 10 EMMA CHOPE (E2) F3 54
2 H. Journiac
M. Daguzan-GarrosY. Durepaire
11 SCARLET TOWN
F3 52,5 9 G. Trolley de Prevaux
Ec. Mathieu OffenstadtS. Brogi
12 TABOUK
M3 49,5 11 A. Molins
Haras de BernesqA. Benillouche 13 BOCA DI DAMA
F3 52,5 1 L. Boisseau
J. SELLIER : 3 - 5 - 12 - 4 - 8 - 9
K. ROMAIN : 5 - 3 - 4 - 9 - 8 - 6
H. BOUAKKAZ : 6 - 4 - 3 - 12 - 9 - 8
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
6
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
HAIES - A RÉCLAMER - 18 000 € - 3 500 M
PRIX DE GRAZAC
17 H 10
P. Nicolle
F. Nicolle
1 RAPPEUR DES MOTTES H6 69 T. Chevillard
C. Brunaud
J.-P. Daireaux 2 SPIRIT NESS
H7 68 F. de Giles
C. Coiffier
F. Nicolle
3 MEMORIES OF ICE
H8 68 G. Masure
Gold and Blue LtdI. Gallorini
4 AMI SOL
H7 68 J. Reveley
J.-D. Marion (s) J.-D. Marion (s) 5 BELLA BOURGEOISE - A F7 66 E. Rongère
W. Rykart
P. Chevillard
6 DUSKILL
H10 66 N. Terrassin
H. de Lageneste 7 BELLE EASTER
F5 67 D. Lesot
J.-R. Vidal
Ec. Biraben
D. Guillemin (s) 8 MATSAY
F7 64 N. Desoutter
H. Vieux PernonE. Thueux
9 CÎME D'HUEZ
F6 64 J. Geuns
J.P.J. Rivière T. Lemer
10 HANDELI
F7 66 B. Lestrade
SCEA Haras de PeyreE. Papon
11 PAR AMOUR
F6 64 A. Beaudoire
J. SELLIER : 10 - 3 - 4 - 5 - 2 - 8
K. ROMAIN : 10 - 6 - 4 - 5 - 3 - 1
H. BOUAKKAZ : 10 - 4 - 3 - 8 - 7 - 1
2
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - SUPER4
l
STEEPLE - 21 000 € - 3 500 M
PRIX FINEAU
17 H 40
C.-O. Corral H. de Lageneste 1 DICKENEK
H5 70 A. Beaudoire
Ec. High Heels RacingH. de Lageneste 2 TAKELOT - O
H5 70 A. Ruiz-Gonzalez
G. Buchot
E. Leray
3 EARLY BLACK - O
H5 68,5 C. Lequien
R. Alfandari C. Scandella
4 AUSTROPOVITCH - A H5 67 J. Marquestau
H. Cadot
L. Cadot
5 CYBOR DEL'RAIS
H5 66 L. Franzel
P. Chevillard P. Chevillard
6 RANGOON
H5 65 N. Terrassin
C. Robin
J. Piednoël
7 WHEEL OF FORTUNE
NON PARTANTE
J.-D. Marion (s) J.-D. Marion (s) 8 AUSSIE - A
F5 64 E. Rongère
A. Lebon
C. Dondi
9 PASIFAE - O
F5 62 J. Geuns
J. SELLIER : 1 - 5 - 2 - 3
K. ROMAIN : 1 - 2 - 9 - 6
H. BOUAKKAZ : 1 - 5 - 3 - 2
3
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - SUPER4
l
PRIX DE LA PROVIDENCE
3 ANS - 18 000 € - 2 000 M
18 H 10
F. Nicolle
F. Nicolle
1 NORCO
H4 67 T. Chevillard
J.-C. Rouget (s) F. Nicolle
2 ENFANT DU LARGE H4 67 G. Masure
L. Saint Martin J.-P. Daireaux 3 KING DE RAY - A
NON PARTANT
S. Tessier
G. Macaire (s) 4 KAPKILINE
F4 66 B. Lestrade
Ec. Fabio
P. Chevillard
5 JOLIE DODVILLE
F4 63 N. Terrassin
Ec. Mirande I. Pacault
6 EVERY WHERE
F4 65 S. Paillard
G. Augustin-NormandA.-S. Pacault
7 ARQANASIA
F4 65 D. Mescam
C. Robba
C. Scandella
8 PHÉNICIENNE
F4 65 D. Lesot
J. SELLIER : 4 - 5 - 2 - 1
K. ROMAIN : 4 - 2 - 1 - 8
H. BOUAKKAZ : 2 - 4 - 1 - 8
4
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
S.A. Aga Khan J.-C. Rouget (s) 1 SHAMSABAD - O M3 58
6 J.-B. Eyquem
Cheik A.B.Kha Al ThaniF. Rohaut
2 QATAR RIVER
M3 58
1 O. Peslier
Y. Durepaire Y. Durepaire
3 CANBERRA - A
H3 58
12 T. Messina
Ec. Ammonites RacingS. Brogi
4 CINQUATIA
H3 58
4 M. Foulon
Ec. Antonio CaroX. Thomas-Demeaulte 5 GUADALIX (E1)
H3 58
13 E. Révolte
C. Thiriet
R. Philippon
6 GOOD LAW
M3 58
11 C. Lecœuvre
N. Walton W. Walton
7 RECAP
H3 58
2 V. Seguy
Ec. Antonio CaroJ.-C. Rouget (s) 8 MIRANDA (E1)
F3 56,5 7 H. Journiac
Ec. Normandie Pur SangC. Ferland
9 STORMING OUT
F3 56,5 9 J. Augé
P. Gaillard P. Sogorb
10 DAILIX
F3 56,5 10 J. Grosjean
D. Guillemin (s)D. Guillemin (s) 11 BLUE HONEY MOON F3 54
3 G. Bon
T. Lemer
T. Lemer
12 KILLINGTON (E2) F3 56,5 5 M. Forest
T. Lemer
T. Lemer
13 MOSGIEL (E2)
F3 56,5 8 A. Werlé
P. Pasquet P. Sogorb
14 SYRAH MALPIC - A F3 56,5 14 Jim. Martin
J. SELLIER : 9 - 8 - 2 - 5 - 1 - 4 - 10
K. ROMAIN : 1 - 2 - 8 - 5 - 9 - 10 - 12
H. BOUAKKAZ : 5 - 2 - 8 - 9 - 1 - 4 - 3
Shamsabad - Chuck Sport - Not a Lady - Jeannajonh Molesne Chop
è ÉTAT PROBABLE DU TERRAIN : lourd
è DERNIÈRE HEURE : Handeli - Takelot - Kapkiline -
Placée : (701) Good Smash
è ENTRAÎNEURS À SUIVRE : F. Nicolle - F. Rohaut
è JOCKEYS À SUIVRE : J. - B. Eyquem - B. Lestrade
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante : (201) Dickenek
CALINE DE FLEUR - EKTFAA EX EKFTAA
SÉLECTIONS DE LA SEMAINE :
BACCHUS DES AIGLES (C. Barande-Barbe) : a montré
son vrai visage (3e) ; prochain gagnant.
POMPOGNE (V. Dissaux) : a échoué de peu pour le
podium (4e) après avoir longtemps attendu.
EKTFAA EX EKFTAA (F. Rohaut) : a remarquablement
terminé (3e) après avoir galopé à l'arrière.
Samedi 10 février à Cagnes-sur-Mer
MISS RAFAEL (F. Foresi) : a bien tenu sa partie (4e)
et devrait confirmer prochainement.
DON PAPA (N. Caullery) : a montré qu'il était toujours
compétitif (4e) malgré 2,5 kilos de pénalisation.
MER ET JARDIN (J. Parize) : aurait obtenu un
meilleur classement (5e) en étant plus heureuse.
Mercredi 7 février à Cagnes-sur-Mer
GALOP
BLOC NOTES / DOUZE CHEVAUX À SUIVRE
PAR K. R. ET H. B.
TROT
Mercredi 7 février à Vincennes
ABYDOS DU VIVIER (J.-M. Bazire) : a gagné en
cheval déclassé.
THIS IS IT (B. Goop) : a tracé une très belle fin de
course (2e).
CALINE DE FLEUR (J.-P. Raffegeau) : aurait lutté
pour les premières places sans une faute dans le
dernier tournant (5e).
Jeudi 8 février à Vincennes
BEA DE BEAUVAL (A. Cottard) : n’a pas manqué ses
premiers pas au trot monté (1re).
DESTIN DU HAMEL (C. Perrier) : se serait imposé si un
rival n’avait pas penché toute la ligne droite (2e).
Samedi 10 février à Vincennes
EZALIO SMART (C. Buhigné) : s’est très bien comporté sur un terrain difficile (2e).
19 H 10
C.-O. Corral D. Guillemin (s) 1 OSCAR NONANTAIS H6 61,5 3 A. Gavilan
S. François R. Martens
2 GREATOLO
H7 60,5 12 F. Blondel
G. Kob
B. Legros
3 SHASLIKA
F8 58,5 10 F.-X. Bertras
A. Couane B. Legros
4 SENATOR FROST - O H5 57,5 5 C. Lecœuvre
Ec. Willy SebagM. Le Forestier 5 PASTRIDA
F5 57,5 4 M. Forest
B. Touzeau C. Boutin (s)
6 SANDOSIDE
M7 55,5 8 C. Merille
C. Fey
C. Fey
7 CHUCK SPORT - O H6 51,5 7 A. Molins
N. Carrie-EychenneF. Forési
8 PERLE NONANTAISE - A F5 56
6 J.-B. Eyquem
F. Dakers
C. Gourdain
9 MIREMONT
H5 54,5 11 J. Verner
Haras de BernesqA. Benillouche 10 RÉBÉCAMILLE - A F5 53
9 L. Boisseau
L. Millet
C. Escuder
11 ASTÉRION - O
H5 53
2 R.-C. Montenegro
E. Thueux
E. Thueux
12 CIEL RUSSE
H5 51,5 13 J. Smith
S. Bolleri
R. Martens
13 PRINCE DE PERSE H8 51
1 A. Crastus
J. S. : 9 - 6 - 1 - 10 - 7 - 4 - 2 - 11
K. R. : 7 - 6 - 1 - 4 - 9 - 2 - 3 - 11
H. B ; : 2 - 1 - 9 - 6 - 7 - 11 - 4 - 5
1
réunion 3 (16 H 10) Aujourd'hui à Toulouse (Pick 5)
L’heure de Ring My Bell (5e) Miremont (5e) touche au but
PRIX DU LAY LENORMAND
12 H 25
A RÉCLAMER - JEUNES JOCK. ET JOCK. - 5 ANS ET + - 18 000 € - 1 600 M - PSF
H5 59
5 T. Thulliez
M7 56
4 L. Grosso
H7 55,5 1 S. Vermeersch
NON PARTANT
H6 57,5 3 M. Delalande
H6 57,5 6 Eoin Walsh
H6 56
7 J. Claudic
F5 56
8 T. Huet
K. ROMAIN : 1 - 5 - 2 - 8
5
réunion 2 (11 H 55) Aujourd'hui à Chantilly (Pick 5)
1
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - SUPER4
1 ALFIERI - A
2 SEE YOU SOON
3 QUIZ EVOLUTION
4 SPIRIT OF NAYEF
5 DJOKO - A
6 CHESTNUT FIRE
7 TAXI DRIVER - A
8 BAT ALOUFAT
l
PRIX DE LA ROUTE BOURBON
H. BOUAKKAZ : 1 - 5 - 2 - 6
Ant. Boucher P. Sobry
A. Amezzane A. Amezzane
M.& G. BouckaertM. Bouckaert
Ec. MansonnienneP. Adda
H. Ghabri
H. Ghabri
Shropshire WolvesD. Loughnane
D. Beaunez P&J.L. Butel & Beaunez
G. Lancry
M. Pimbonnet
J. SELLIER : 5 - 1 - 2 - 8
2
12 H 55
13 H 25
F4 59,5 5 C. Soumillon
F4 55
6 C. Pacaut
F4 55
2 L. Bails
M4 58
1 C. Demuro
H4 53,5 4 M. Michel
F4 55,5 3 Ronan Thomas
K. ROMAIN : 1 - 4 - 2 - 3
COURSE E - 4 ANS - 19 000 € - 1 500 M - PSF
TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - SUPER4
l
QUINTÉ + 17 - 6 - 2 - 11 - 3 POUR 2 €
ORDRE : 20 408,70 €
DÉSORDRE : 1 542,97 €
BONUS : 109,98 €
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
PRIX DE LA ROUTE DE LA VALLÉE
14 H 05
A RÉCLAMER - 5 ANS ET PLUS - 18 000 € - 2 100 M - PSF
l
è ÉTAT PROBABLE DU TERRAIN : standard (PSF)
è DERNIÈRE HEURE : Djoko - Djamba - Captain David Prophets Pride - Ring My Bell - Umm Swayya - Kensai Ziziozoo
l
J. Bourgeais J. Bourgeais
1 EASILLY
F5 60 13 M. Delalande
Ec. Vent d'OuestFab. Foucher
2 ZIZIOZOO
F5 59
1 J. Cabre
J.-F. Jung
C. Nicot
3 FÉE D'ARTOIS
F6 55,5 2 M. Michel
A. Junk
A. Junk
4 SHEZADOFF
F7 57
17 D. Santiago
Y. Fouin
Y. Fouin
5 SPEEDY SPEED
F5 59
8 M. Guyon
E. Dell'Ova E. Dell'Ova
6 SLON HE
H6 58,5 11 E. Hardouin
P. Barbe
S. Kobayashi
7 BUBBLY
F6 58,5 15 A. Lemaitre
P. Desplaces C. Martinon
8 GREYMLINS
H10 56,5 12 P. Dominois
H. Gueudar DelahayeA. Bonin
9 CŒUR DOLOIS
H7 58,5 9 C. Passerat
MM Racing M. Münch
10 VOLPE FIONA
F7 53,5 10 C. Pacaut
A. Séfiane Rob. Collet
11 BONSAÏ
H6 57
14 S. Maillot
J.-P. Busson J.-P. Busson
12 UNTIL DREAM
H9 56,5 3 F. Veron
P. Jonckheere K. Hoste
13 ALARCOS
H6 56,5 5 T. Piccone
X.-L. Le Stang X.-L. Le Stang 14 BETTY DU SUD
F5 56 16 Ronan Thomas
C. Pasik
Pas. Baudry
15 XELLENT - A
F6 55
7 E. Etienne
C. Huguet
C. Huguet
16 HERLEVA
F7 53
6 M. Eon
J. Provost
J. Provost
17 NÉRON - O
H8 52,5 4 Q. Perrette
J. S. : 12 - 3 - 10 - 15 - 7 - 2 - 1 - 13
K. R. : 2 - 3 - 10 - 7 - 12 - 15 - 13 - 6
H. B. : 7 - 11 - 2 - 12 - 10 - 3 - 8 - 6
n ALAIN DE ROYER DUPRÉ SORT SES CARTOUCHES
1re COURSE 1. Casanova du Corta (4),
Martin Cormy, G. 1,90 P. 1,30 ; 2. Bottarus (5),
M. Cormy, P. 1,80 ; 3. Bien Aller (10), R. Mourice,
P. 3,90 ; 4. Blue Winner (8), K. Devienne ; 5.
Best Jenilou (1), R. Le Vexier. Coup. gag. 5,30.
Coup. pl. (4-5) : 3,80 (4-10) 7,70 (5-10) 12,20.
Coup. Ordre (4-5) : 7,40. Trio (4-5-10) : 53,70.
PICK 5 (4-5-10-8-1) : 339,40.
2e COURSE 1. Viking d'Hermès (8), D. Békaert, G. 2 P. 1,40 ; 2. Aigle Jénilou (15), L. Baudron, P. 2,70 ; 3. Viva de Luna (1), J.-C. Féron, P.
6,90 ; 4. Variuso du Bouffey (16), J.-C. Sorel.
Coup. gag. 9,90. Coup. pl. (8-15) : 5,60 (8-1)
14,20 (15-1) 30,50. Coup. Ordre (8-15) : 13,30.
Trio (8-15-1) : 129.
3e COURSE 1. Carina Béji (7), Y.-A. Briand, G.
HIER À CAGNES-SUR-MER (PICK 5)
Alors qu'il n'avait sellé qu'un partant depuis le début de l'année, Alain de Royer Dupré sera doublement représenté aujourd'hui. DJAMBA (2e), qui a terminé 2017 sur une victoire, et ASHTANEH (7e),
deuxième le 15 janvier, seront donc les deuxième et troisième atouts en 2018 de l'entraîneur cantilien.
Placée : (709) Ashtaneh
è ENTRAÎNEURS À SUIVRE : A. de Royer Dupré - S. Cerulis
è JOCKEYS À SUIVRE : C. Soumillon - M. Michel
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante : (101) Alfieri
Ec. de Partage GalopC. Nicot
1 PROPHETS PRIDE - O M8 54,5 10 M. Michel
D. Kubica
S. Richter
2 NAPADAC - O
M5 57,5 4 M. Guyon
M.-F. Weissmeier 3 MUNAASHID
H5 57,5 5 A. Hamelin
Stall Rba
P. Bonnifait J.-M. Baudrelle 4 KEEN GLANCE
F8 53,5 8 A. Pouchin
M.& G. BouckaertM. Bouckaert
5 JANAAB
H8 54
6 S. Vermeersch
Ec. Willy SebagD & A-S Allard 6 REALLY FROST - A H6 56
1 E. Hardouin
F. Le Corno S. Cérulis
7 ELUSIVE DANCER H6 56
3 C. Demuro
Shropshire WolvesD. Loughnane 8 DEELEY'S DOUBLE H5 56
7 Eoin Walsh
B. Blomme M. Bouckaert 9 ZARA SKY
F7 52,5 9 D. Santiago
Stall Beauty WorldS. Richter
10 ALBEGNA
F8 54,5 2 B. Ganbat
J. SELLIER : 1 - 8 - 3 - 2 - 7 - 10
K. ROMAIN : 1 - 3 - 7 - 2 - 8 - 4
H. BOUAKKAZ : 7 - 1 - 3 - 2 - 10 - 8
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
4
P. Antoine P. Antoine
1 CAPTAIN DAVID - O M3 56,5 5 A. Chesneau
M. Touze
P.& F. Monfort (s) 2 DIGICODE
H3 56,5 9 T. Baron
Y. Barberot Y. Barberot
3 SWANSEA BEACH F3 54 14 C. Guitraud
M.-C. Boutin M. Boutin (s) 4 VADLANA
F3 53
2 M. Michel
Ec. Club RMC P.& F. Monfort (s) 5 MYSAAN - O
H3 57,5 4 M. Androuin
P&J.L. Butel & BeaunezP&J.L. Butel & Beaunez 6 MOREVER
F3 57,5 10 T. Piccone
F. Petit
M. Pimbonnet 7 MANAS ATA
H3 57,5 15 I. Mendizabal
L. Roveda A. Marcialis
8 BAROCCO - A
H3 57,5 3 C. Demuro
L. Bietolini G. Bietolini
9 RONÉO - A
H3 56
8 A. Hamelin
13 G. Benoist
M. Lagasse Y. Barberot
10 VEGA DE LA CUESTA - A F3 56
R. BonaventureL. Rovisse
11 TAHOUSKA - A
F3 52,5 6 P. Dominois
M. Gozlan
P. Leblanc
12 ENKI PRINCESS - A F3 52,5 7 A. Massin
A.-M. Hayes Rob. Collet
13 ENVY
F3 50,5 1 L. Bails
Plersch Breeding SarlMario Hofer
14 JULIETTA - O (E1) F3 54,5 12 A. Coutier
Plersch Breeding SarlMario Hofer
15 LINNGARIA - O (E1) F3 54,5 11 M. Berto
Stall SternentalC. Von der Recke 16 SHILO
F3 50 16 C. Pacaut
J. SELLIER : 5 - 1 - 4 - 3 - 16 - 15 - 6
K. ROMAIN : 1 - 4 - 15 - 3 - 2 - 6 - 5
H. BOUAKKAZ : 4 - 2 - 15 - 5 - 1 - 3 - 6
l
A RÉCLAMER - 3 ANS - 17 000 € - 1 500 M - PSF
PRIX DU LAYON GASPARD
Psse Z. Aga KhanA. de Royer Dupré 1 DJAMBA
J. Phelippon J. Phelippon
2 ROCK SAMPHIRE
G. Robinson Rod. Collet
3 POPPET'S PROMISE
A. Clabots S. Cérulis
4 SOARING EAGLE
R. Barbedette G. Barbedette 5 FRESCO - O
C. Barande-BarbeC. Barande-Barbe 6 LA PETITE NIÈCE
J. SELLIER : 1 - 3 - 4 - 2
H. BOUAKKAZ : 1 - 3 - 4 - 2
MULTI | 17 - 6 - 2 - 11 POUR 3 €
4 : 7 213,50 €
5 : 1 442,70 €
6 : 480,90 €
7 : 206,10 €
3
ORDRE : néant €
DÉSORDRE : 8 636,60 €
BONUS 4 : 157,20 €
BONUS 4/5 : 71,60 €
BONUS 3 : 39 €
NUMÉRO PLUS : 1377
EN
EN
EN
EN
2SUR4 | 17 - 6 - 2 - 11 POUR 3€
GAGNANT : 41,70 €
P. 1,20. Coup. gag. 5,70. Coup. pl. (5-1) : 1,90
(5-8) 1,70 (1-8) 1,90. Coup. Ordre (5-1) : 10,50.
Trio (5-1-8) : 4,50. Trio Ordre (5-1-8) : 26,30.
Super 4 (5-1-8-4) : 153,10.
6e COURSE 1. Argentier (2), K. Nabet, G.
1,50 P. 1,20 ; 2. Fairly Crick (6), B. Fouchet, P.
4 ; 3. Casatchok (3), J. Plouganou, P. 1,50.
Coup. gag. 25,80. Coup. pl. (2-6) : 7,20 (2-3)
2,30 (6-3) 9,90. Coup. Ordre (2-6) : 26,80. Trio
(2-6-3) : 33,70. Trio Ordre (2-6-3) : 142. Super
4 (2-6-3-8) : 722,10.
7e COURSE 1. Black Luna (5), J. Reveley, G.
1,70 P. 1,10 ; 2. Goji (6), S. Paillard, P. 1,20 ; 3.
Trousseau (2), D. Mescam, P. 1,60. Coup. gag.
2,40. Coup. pl. (5-6) : 1,60 (5-2) 2,80 (6-2) 3.
Coup. Ordre (5-6) : 3,30. Trio (5-6-2) : 7. Trio
Ordre (5-6-2) : 16. Super 4 (5-6-2-7) : 54,30
(5-6-2-NP) . NP: 8.
8e COURSE 1. Excel Quiz Tauel (4), K. Nabet, G. 1,80 P. 1,20 ; 2. Electron Bleu (3), S.
Paillard, P. 1,70 ; 3. Emir Sacrée (1), J. Plouganou. Coup. Ordre (4-3) : 4. Trio Ordre (4-3-1) :
10,40. Super 4 () : . NP: 5.
bois, P. 4,80 ; 3. Valdelino (2), A. Duporté, P.
4,40 ; 4. Agami (7), J. Cabre. Coup. gag. 84,20.
Coup. pl. (4-3) : 27,50 (4-2) 20,30 (3-2) 24,50.
Coup. Ordre (4-3) : 126,70. Trio (4-3-2) : 177.
6e COURSE 1. Tectona (6), C. Chevallier, G.
5,40 P. 2,20 ; 2. Cosmic Vision (9), R. Juteau,
P. 5,40 ; 3. Never Caught (8), F. Lefebvre, P.
2,10 ; 4. Sunny Coast (4), S. Martino. Coup.
gag. 40,80. Coup. pl. (6-9) : 12,90 (6-8) 6,50
(9-8) 20,50. Coup. Ordre (6-9) : 57,80. Trio (69-8) : 138,20.
7e COURSE 1. Baladin d'Osvin (6), B. Hubert, G. 28,20 P. 11,30 ; 2. Zhayrem (11), D. Santiago, P. 5,90 ; 3. Freedom Tales (2), S. Saadi,
P. 2,40 ; 4. Love Strike (12), A. Fouassier.
Coup. gag. 206,30. Coup. pl. (6-11) : 54,20
(6-2) 38,20 (11-2) 25,30. Coup. Ordre (6-11) :
626,50. Trio (6-11-2) : 530,90.
8e COURSE 1. Bognor (7), D. Santiago, G.
3,10 P. 3,70 ; 1. Finn Class (8), S. Hellyn, G. 15,20
P. 9 ; 3. Usain Best (3), J. Cabre, P. 2,40 ; 4.
Saad (13), C. Grosbois. Coup. gag. 118,90. Coup.
pl. (7-8) : 32,90 (7-3) 13,60 (8-3) 29,30. Coup.
Ordre (7-8) : 148,70. Trio (7-8-3) : 308,30. NP:
15.
9e COURSE 1. Highest Sun (6), H. Journiac,
G. 10,30 P. 3,20 ; 2. Brazilia Talisker (5), D. Boche,
P. 9,70 ; 3. Butot (1), F. Veron, P. 2,80 ; 4. Petite
Tempête (11), J. Guillochon. Coup. gag. 110,90.
Coup. pl. (6-5) : 37,30 (6-1) 15,30 (5-1) 29,30.
Coup. Ordre (6-5) : 185,70. Trio (6-5-1) : 384,30.
Deux montes, deux victoires pour le jockey de 19 ans hier à
Pornichet, pour l’entraînement de Henk Grewe. Le tandem
avait déjà signé un doublé le 28 janvier sur cette piste.
n SANS-FAUTE DE CLÉMENT LECOEUVRE
1 r e COURSE 1. Diokletian (14), C.
Lecœuvre, G. 13,50 P. 4,20 ; 2. Snap Call (15),
S. Saadi, P. 2,50 ; 3. Che Esa (12), T. Piccone, P.
4 ; 4. Akram (6), A. Werlé ; 5. Ecomi (11), M.
Androuin. Coup. gag. 22,50. Coup. pl. (14-15) :
10,90 (14-12) 22,60 (15-12) 19,20. Coup. Ordre
(14-15) : 47. Trio (14-15-12) : 134. PICK 5 (14-1512-6-11) : 4.073,40.
2e COURSE 1. Dance The Blues (6), L.-P.
Beuzelin, G. 6,90 P. 2,30 ; 2. Valmont (7), S. Saadi, P. 2,70 ; 3. Square Thiers (8), A. Fouassier, P.
2,10 ; 4. Ficus (4), T. Piccone. Coup. gag. 48,20.
Coup. pl. (6-7) : 14,80 (6-8) 12,10 (7-8) 8,20.
Coup. Ordre (6-7) : 98. Trio (6-7-8) : 106,90.
3 e COURSE 1. Great America (3), C.
Lecœuvre, G. 5,40 P. 2,30 ; 2. Siyougirl (2), T.
Piccone, P. 3,70 ; 3. Maple Sweets (5), J. Cabre, P. 1,70 ; 4. Estrella Fugace (6), C. Grosbois. Coup. gag. 27,60. Coup. pl. (3-2) : 8,60
(3-5) 5,50 (2-5) 9,60. Coup. Ordre (3-2) :
47,40. Trio (3-2-5) : 40,20.
4e COURSE 1. Kersea (9), A. Fouassier, G.
5,10 P. 1,80 ; 2. Vodka Double (8), T. Baron, P.
3,80 ; 3. Change of Gold (15), M. Delalande, P.
2,10 ; 4. Kizomba (3), J. Cabre ; 5. Avocat (4),
J. Guillochon. Coup. gag. 31. Coup. pl. (9-8) :
10,70 (9-15) 5,70 (8-15) 13,30. Coup. Ordre
(9-8) : 40,30. Trio (9-8-15) : 57,70. PICK 5 (98-15-3-4) : 410,30.
5e COURSE 1. Broglie (4), C. Guitraud, G.
10,70 P. 3,20 ; 2. Spritz Orange (3), C. Gros-
...ET À PORNICHET (PICK 5)
1re COURSE 1. Don't Worry (1), S. Paillard,
G. 2,20 P. 1,40 ; 2. Demon de Fleur (3), P. Dubourg, P. 1,40 ; 3. Hermès Pompadour (7), B.
Fouchet. Coup. Ordre (1-3) : 5,50. Trio Ordre (13-7) : 68,30. Super 4 (1-3-7-2) : 198,40.
2e COURSE 1. Vlo d'Arsa (3), C. Lefebvre,
G. 5,10 P. 2,70 ; 2. Post Scriptum (5), E. Bureller, P. 2,70 ; 3. Loupia (7), P. Blot. Coup. Ordre
(3-5) : 21,90. Trio Ordre (3-5-7) : 139,40. Super
4 (3-5-7-1) : 755,10.
3e COURSE 1. Aurelio (4), K. Dubourg, G.
3,60 P. 1,80 ; 2. Horst (6), N. Desoutter, P.
1,70 ; 3. Roi d'Oudalle (7), D. Mescam. Coup.
Ordre (4-6) : 13,30. Trio Ordre (4-6-7) : 62,60.
Super 4 (4-6-7-2) : 99,70 (4-6-7-NP) . NP: 1, 5.
4e COURSE 1. Kokeshi (7), P. Dubourg, G.
2,50 P. 1,50 ; 2. Up Todate du Casse (3), J.
Plouganou, P. 1,50 ; 3. Chabalko (2), S.
Paillard. Coup. Ordre (7-3) : 6. Trio Ordre (73-2) : 20,60. Super 4 (7-3-2-4) : 128.
5e COURSE 1. Princess du Luy (5), B. Lestrade, G. 3 P. 1,20 ; 2. Queen of Fortune (1), N.
Terrassin, P. 1,30 ; 3. Easy Ball (8), J. Reveley,
...À PAU
1re COURSE 1. Royal Roc (17), F. Rocca, G.
66,20 P. 14,40 ; 2. Arrival de Ginai (6), P. Pacaud, P. 3,90 ; 3. Olympia Gold (2), D. Thomain,
P. 2,20 ; 4. Black Rain (11), A. Abrivard ; 5. Bella
du Vivier (3), M. Verva. Coup. gag. 494. Coup. pl.
(17-6) : 75,70 (17-2) 51,80 (6-2) 15,60. Coup. Ordre (17-6) : 678,40. Trio (17-6-2) : 736,40.
2e COURSE 1. Fûté Mencourt (8), Y. Lebourgeois, G. 2,10 P. 1,30 ; 2. For Ever d'Eole
(9), M. Viel, P. 1,60 ; 3. Fakir du Goutier (7), B.
Rochard, P. 1,40 ; 4. Fire Earth (3), M. Lemonnier. Coup. gag. 9,90. Coup. pl. (8-9) : 3,30
(8-7) 2,80 (9-7) 3,30. Coup. Ordre (8-9) : 11,30.
Trio (8-9-7) : 8,20. NP: 10.
3e COURSE 1. Exit Money (1), J.-M. Bazire,
G. 3,10 P. 2,10 ; 2. Etonnant (5), B. Goop, P.
2,20 ; 3. Esteban Jiel (2), M. Abrivard, P.
5,50 ; 4. Esquire (4), F. Nivard. Coup. gag.
11,80. Coup. pl. (1-5) : 7,30 (1-2) 12,30 (5-2) 16.
Coup. Ordre (1-5) : 18,30. Trio (1-5-2) : 73,50.
4e COURSE 1. Daily Cash (10), Y. Lebourgeois, G. 4,70 P. 1,90 ; 2. Dis Lui du Digeon (8),
E. Raffin, P. 4 ; 3. Doménico (13), A. Abrivard,
P. 1,80 ; 4. Derby del Green (9), P.-P. Ploquin.
Coup. gag. 32,70. Coup. pl. (10-8) : 9,40 (10-13)
4,70 (8-13) 7,90. Coup. Ordre (10-8) : 57,60.
Trio (10-8-13) : 34,30.
5e COURSE 1. Frégate Island (3), B. Goop,
G. 7,70 P. 4,30 ; 2. Fa de Bellouet (7), J.-M. Bazire, P. 3,50 ; 3. Famille Royale (5), E. Raffin.
Coup. Ordre (3-7) : 35,70. Trio Ordre (3-7-5) :
144,80. Super 4 (3-7-5-6) : 533,70.
6e COURSE 1. Carlita Mauve (4), Aur. Desmarres, G. 28,70 P. 4 ; 2. Cigale d'Arry (1), Y.
Lebourgeois, P. 2,40 ; 3. Californie (2), M.
Krouchi, P. 2,30. Coup. gag. 66,70. Coup. pl.
(4-1) : 14,40 (4-2) 12,70 (1-2) 7,40. Coup. Ordre
(4-1) : 142,40. Trio (4-1-2) : 68,30. Trio Ordre
(4-1-2) : 487,30. Super 4 (4-1-2-5) : 3.515.
7e COURSE 1. Dornella de Janzé (15), Ch.
Bigeon, G. 2,30 P. 1,50 ; 2. Désirée Star (11), D.
v CHRONO v CLASSEMENT v DISTANCE/POIDS
Rodin pense au succès
5 PRIX DE CAUSSADE
du légendaire VARENNE. Rares sont les
incursions du pilote transalpin sur notre
sol, mais il sait où se trouve le poteau à
Vincennes. A priori voués à faire de la figuration, les locaux pourront compter sur
ANDIAMO DU MONCHEL, au sujet duquel
son entraîneur, Pierre-Alain Rynwalt-Boulard, a confié après sa dernière sortie qu’il
faudrait suivre ANDIAMO lors de son prochain engagement. Le voilà avec Bazire aux
commandes.
12 H 40
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
MONTÉ - MÂLES - COURSE D - 45 000 € - 2 850 M - GRANDE PISTE
Cagnes-sur-Mer, le 11 janvier. RODIN et
Gian Paolo Minucci. (Scoopdyga/E. Chouraqui.)
réunion 1 (12 H 20) Aujourd'hui à Vincennes (quinté, Pick 5)
PAR JULIEN SELLIER
LE QUINTÉ (3e course) pourrait faire la part
belle aux trotteurs étrangers. En dépit de sa
position en seconde ligne derrière l’autostart, notre favori, le suédois M.T.JOINVILLE,
constitue un bon point d’appui, car il dispose d’une certaine marge de manoeuvre à ce
niveau. Autre candidat étranger, italien lui,
à nourrir des ambitions, RODIN est très
bien loti avec le couloir 4. Lauréat sur une
longue distance le 11 janvier, à Cagnes-surMer, il retrouvera au sulky un certain Gian
Paolo Minucci, qui fut le partenaire attitré
1 PRIX DE MONTIVILLIERS
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n n v v v
l
l
l
l
13 H 10
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
1 DESTINY SMART
F5 2 700 M. Abrivard Pro. B M 1'18"4 5 3000 32/1
2 DULCINÉE DU LYS - Q F5 2 700 C. Frecelle Pro. B M 1'16"5 2 2325 23/4
3 DAME DU COURTILLE - Q F5 2 700 F. Nivard Pro. B A 1'18"6 9 2700 24/1
4 DIVA DES MULOTTES - Q F5 2 700 D. Dulong Cb. B M
0 2750 35/4
5 DOLCE DU PLESSIS - Q F5 2 700 A. Wiels Pro. B M
0 3025 8/10
6 DRÉHA DE VANDEL F5 2 700 P.-Y. Verva V. B A 1'14"4 9 2175 147/1
7 DYNAMIQUE YAMM - Q F5 2 700 Y. LebourgeoisV. B A 1'18"3 11 2700 103/1
8 DARLING DU COGLAIS - Q F5 2 700 M. Collet Pro. B A
0 2850 9/1
9 DJOY DE BELLANDE - Q F5 2 700 A. Collette Cb. B M 1'17" 6 2775 23/4
10 DRÔLE D'HISTOIRE F5 2 700 A. Barrier Pro. B M 1'21"5 9 3025 17/1
11 DÉESSE ELICIA - P F5 2 700 M. LemonnierPro. B A 1'17" 5 2300 43/1
12 DYNAMITE DU FOSSÉ - A F5 2 700 Christ. CorbineauV. B A
0 2175 80/1
13 DUNE DU PORET - Q F5 2 700 C. Terry Pro. B M 1'17"9 4 3025 5/2
14 DEAUVILLA
F5 2 700 G. Martin Vp. B M 1'15"9 5 2200 15/2
K. R. : 8 - 9 - 5 - 11 - 14 - 12 - 13
H. B. : 8 - 2 - 9 - 4 - 13 - 14 - 10
è ENTRAÎNEURS À SUIVRE : T. Levesque - E. Le Beller
è DRIVERS À SUIVRE : J.-M. Bazire - A. Abrivard
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante : (511) César de Vrie - Placée : (206) Elencio
Ec. Smart
C. Buhigné
J. Séché
J.-L. Bigeon
J. Filograsso J. Filograsso
Ec. Sébastien HardyS. Hardy
P. Roulière P. Boutin
Ph. Levy
G. Roig-Balaguer
Y. Mornet
B. Rocher
Ec.Jean-François PopotJ.-F. Popot
S. Mercier
S. Hardy
J.-Y. Rozé
T. Raffegeau
F. Dodinot
S. Tessier
A. Tardy
A. Randon
Ec. Franck AnneF. Terry
M. Elsermans L. Verva
J. S. : 8 - 13 - 7 - 2 - 14 - 5 - 9
l
D'ECOUCHÉ
8 PRIX
MONTÉ - FEMELLES - COURSE E - 34 000 € - 2 700 M - GRANDE PISTE
J. Séché
J.-L. Bigeon
1 EVITA DU BOURG - P F4 2 175 B. Robin Vp. B A 1'15"8 2 2100 48/1
N.V.Hicewa S. Ernault
2 EXTREMITY - Q
F4 2 175 S. Ernault Vp. B A 1'15"7 1 2100 12/1
P. Thirionet M. Lenoir
3 ENERGY DU BOUFFEY F4 2 175 M. Lenoir V. B A 1'13"1 3 2100 70/1
Ec. de Windcut R.-C. Larue
4 ELECTRA WIND - Q F4 2 175 E. Raffin V. B A 1'12"8 9 2100 117/1
Ec. Victoria DreamsPh. Moulin
5 EAST ISLAND - P F4 2 175 J. Dubois V. B A
0 2850 17/2
J.Pier. Dubois Y. Boireau
6 ERIKA DREAM
F4 2 175 M. Abrivard V. B A
0 2850 56/1
J.-L. Colombier F. Nivard
7 ERMINE D'OCCAGNES - Q F4 2 175 F. Nivard V. B M 1'16"3 4 2700 33/4
J. Cottel
F. Leblanc
8 ETONNE DE CARSI - Q F4 2 175 Y. LebourgeoisV. B A 1'16"6 9 2100 21/4
C. Guedj
J. Le Mer
9 EURÊKA DU CHÊNE - Q F4 2 175 P.-P. PloquinV. B A 1'13"3 5 2100 58/1
Ec. Le Trémont Ph. Billard
10 ELÉNA PRINCESSE - Q F4 2 175 J.-M. Bazire V. B A 1'15"2 2 2850 11/2
M. Agostini B. Bourgoin
11 EMARA DU GOUTIER - P F4 2 175 A. Abrivard V. B A
0 2100 34/1
Ec. Christophe GallierC. Gallier
12 EASY ONE - Q
F4 2 175 C. Gallier V. B M 1'15"9 1 2700 15/1
J. SELLIER : 5 - 8 - 10 - 2 - 12 - 11 H. BOUAKKAZ : 5 - 10 - 8 - 9 - 6 - 11 K. ROMAIN : 5 - 8 - 2 - 3 - 10 - 4
l
ATTELÉ - FEMELLES - COURSE A - 52 000 € - 2 175 M - GRANDE PISTE
7 PRIX DU MESLE
R. Gintzburger D. Brohier
1 COLUMBO RENKA H6 2 850 M. Norberg V. B A 1'13"1 6 2100 14/1
Scuderia Ce.Bo.SrlE. Bondo
2 TOMOS D'AGHI - Q M6 2 850 P. VercruysseIt. B A
0 1600
T. Pohjolainen B. Goop
3 TELLMEASTORY
H6 2 850 B. Goop V. B A
0 2850 55/1
J.-M. Bellolo R. Derieux
4 COOPER DE GUEZ M6 2 850 M. Lenoir Eng. B A
0 2150 35/4
Scuderia Fast Horse SrlPh. Billard
5 THIAGO THREE - P H6 2 850 D. Thomain V. B A 1'14"6 7 2850 151/1
T. Oosterhof Cees.F. Kamminga 6 NAPA VALLEY - Q M6 2 850 J.-M. Bazire V. B M 1'13"9 2 2850 5/1
Ec. J.P.F.LamareF. Lamare
7 CÉKOI
H6 2 850 F. Nivard V. B A 1'13"7 1 2700 29/10
M. Auger
G. Contri
8 CLIFFHANGER - Q H6 2 850 G. GelorminiV. C M
0 2175 15/1
P.Edou. Mary P.Edou. Mary 9 CABERNET
H6 2 850 M. Abrivard V. B A
0 2700 40/1
J. Meslin
C. Cuiller
10 CYRUS DE CAYOLA M6 2 850 C. Cuiller V. B A 1'14"4 5 2850 9/1
R. Jajolet
R. Jajolet
11 CAUCASIEN - Q
H6 2 850 E. Raffin V. B A 1'13"8 5 2850 24/1
Sc.Aldo & Carlo BorsaniE. Bondo
12 TARIM - Q
M6 2 850 J.-P. MonclinV. B A 1'13"5 3 2850 25/1
B. Blachet
D. Brohier
13 CANULAR
H6 2 850 Y. LebourgeoisV. B A 1'14"2 7 2850 17/1
C. Chalon
C. Chalon
14 CÉSARIO VICI - Q H6 2 850 A. Abrivard V. B A 1'14"1 12 2700 64/1
Y. Hallais
Y. Hallais
15 CADOR DE BABEL - Q M6 2 850 P.-Y. Verva V. B A 1'14" 11 2700 90/1
Ec. Christian BigeonCh. Bigeon
16 CHEF DAIRPET - Q H6 2 850 Ch. Bigeon V. B A 1'13"9 6 2100 6/4
J. Hamel
A. Ripoll Rigo 17 CACHOU D'OCCAGNES - P M6 2 850 F. Ouvrie V. B A
0 2700 76/1
Ec. de Narmont D. Brossard
18 CAP DE NARMONT - Q M6 2 850 D. Brossard Pro. B A 1'16"8 6 2750
J. S : 12 - 16 - 13 - 18 - 14 - 7 - 15 - 11 H. B. : 12 - 7 - 16 - 11 - 15 - 5 - 6 - 13 K. R. : 12 - 7 - 14 - 13 - 11 - 16 - 15 - 6
l
DE BERCY
6 PRIX
ATTELÉ - MÂLES - CSE EUROPÉENNE - 46 000 € - 2 850 M - GRANDE PISTE
l
1 FIOVIE DE GUÈGUE F3 2 175 P.-P. PloquinRockfeller Center - Vénus de Guègue
2 FAKIRA
F3 2 175 M. Mottier V. B M
0 2700 9/4
3 FILKA DREAM
F3 2 175 Y. LebourgeoisV. B M 1'19"1 8 2700 10/1
4 FINDY DU JONC
F3 2 175 F. DesmigneuxPro. B M 1'21"7 6 2300 15/1
5 FRIDA DE BEYLEV F3 2 175 M. Krouchi Pro. B M 1'20"3 3 2300 17/1
6 FUNNY CLEMAXELLE F3 2 175 M. LemonnierV. B M
0 2700 26/1
7 FELLA'S AVENTURE F3 2 175 A. Abrivard V. B M 1'18"3 3 2700 20/1
8 FRANCE MADRIK
F3 2 175 E. Raffin Vp. B A 1'17"4 6 2200 7/2
K. ROMAIN : 8 - 2 - 7 - 5
H. BOUAKKAZ : 8 - 7 - 2 - 5
SUPER4 n n n v v v
MONTÉ - FEMELLES - COURSE C - 34 000 € - 2 175 M - GRANDE PISTE
l
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE E. Amoussou D. Desclos
Ec. Mathieu MottierD. Mottier
Ec. A.G.Maillard A.-G. Maillard
J.-Y. MassonnetV. Marquez
Ec.du Haras de l'EpinayC. Cuiller
L. Groussard L. Groussard
C. Clin
C. Clin
C. Simplice S. Guarato
J. SELLIER : 8 - 7 - 2 - 5
DE GAILLAC
2 PRIX
ATTELÉ - MÂLES - COURSE C - 37 000 € - 2 700 M - GRANDE PISTE
l
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n n v v v
l
15 H 20
R. Guine
F. Guiné
1 COUCOU DE L'EPINE H6 2 850 M. Péan V. B M 1'14"7 4 2850 10/1
M. Matamalas MoreyG. Andreu Adrover 2 CENTAURE FROMENTRO H6 2 850 Y. LebourgeoisV. B A 1'15"6 4 2850 27/1
Ec. la ChampionnerieM. Helbert
3 CRIN D'OR
H6 2 850 D. Thomain Pro. C A 1'20"8 8 2725
P. Bolentin D. Dauverné
4 CRAQUITO BEST
H6 2 850 T. Peltier V. B M 1'14"1 3 2850 29/1
Ec. d'Embeli E. Le Beller
5 CÉLÈBRE RAUDIÈRE - P H6 2 850 E. Le Beller V. B A 1'19"2 11 2700 30/1
A. Leduc
A. Leduc
6 CAPRICE DE COSSÉ H6 2 850 O. Leduc V. B M
0 2850 21/1
Ec. Vautors J.-M. Bazire
7 COYOTE DE GUEZ H6 2 850 J.-Y. Ricart Pro. B M
0 2975 13/4
C. Levesque T. Levesque
8 CARIOCA
H6 2 850 C. Levesque V. B A 1'14"3 7 2700 9/2
N. Lolic
S. Roger
9 CYRUS DU POMMEREUX - Q H6 2 850 V. Saussaye V. B M 1'15"5 2 2850 11/1
E. Amoussou S. Meunier
10 COCAAN DE GUÉGUÉ - P H6 2 850 M. Collet V. B A 1'14" 4 2700 18/1
Ec. Louis BaudronL. Baudron
11 CÉSAR DE VRIE - Q H6 2 850 E. Raffin V. B M 1'13"7 1 2850 14/10
R. Devis
R. Devis
12 CIRIO
M6 2 850 F. Nivard V. C M 1'15"3 5 2850 13/1
J. SELLIER : 11 - 10 - 4 - 9 - 8 - 12 H. BOUAKKAZ : 11 - 5 - 9 - 4 - 8 - 10 K. ROMAIN : 11 - 10 - 12 - 8 - 4 - 5
l
13 H 47
1 ECHO DE MÉAUTIS M4 2 700 T. Levesque V. B A 1'15"9 7 2850 13/1
2 EUROPEAN CHARM M4 2 700 J-Ph. DuboisV. B A 1'15"7 4 2850 19/1
3 ENFANTIN - Q
M4 2 700 Ch. Bigeon V. B A 1'16"1 4 2700 11/2
4 ESPOIR ELEVEN
M4 2 700 F. Ouvrie V. B A
0 2100 11/1
5 EUDES DE L'AUNAY H4 2 700 L.-M. David V. B A 1'15"7 3 2850 8/1
6 ELENCIO
M4 2 700 M. Abrivard V. C A 1'17"3 2 2700 13/4
7 EUNIS DU PATURAL - Q H4 2 700 R. Le Creps Pro. B A
0 2550 17/4
8 EMILIANO ZAPATA M4 2 700 S. Ernault V. B A 1'16"7 10 2700 25/4
9 EDEN DE BANVILLE - P M4 2 700 D. Thomain V. B A
0 2700 13/4
10 EL BELLOUET - Q M4 2 700 F. Nivard V. B A 1'14"9 1 2850 66/10
11 EIKO VET - Q
H4 2 700 B. Goop V. B A 1'13"8 1 2100 23/10
K. ROMAIN : 6 - 9 - 3 - 5 - 1 - 11
H. BOUAKKAZ : 6 - 11 - 9 - 3 - 10 - 8
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
Ec. Pierre LevesqueT. Levesque
Ec. Victoria DreamsPh. Moulin
Ec. Christian BigeonCh. Bigeon
J.-M. Dominici S. Meunier
L.-M. David L.-M. David
B.V.B.A VanberghenA. Vanberghen
S. Julien
J. Asselie
Ec. des CharmesS. Ernault
Ec. du Haras d'ErableJ.-P. Thomain
J. Filograsso J. Filograsso
F. Triomphe E. Le Beller
J. SELLIER : 9 - 11 - 6 - 7 - 3 - 2
DE CHÂTEAU-GONTIER
3 PRIX
ATTELÉ - MÂLES - CSE EUROPÉENNE - AUTO. - 54 000 € - 2 100 M - GDE PISTE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 - TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+
N° CHEVAUX
S.R. AGE DIST. DRIVERS
COTES
n n n v v v
DERNIÈRE PERFORMANCE
14 H 20
1 000 000 €
1 ANDIAMO DE MONCHEL - Q
Hb.
8
2 100 J.-M. Bazire
12/1
2 FINAL OAK - Q
Mn.p.
8
2 100 G. Gelormini
17/1
3 AS DES JACQUETS
Mb.
8
2 100 R. Bot
24/1
4 RODIN - Q
Mal.
8
2 100 G. Minnucci
5/1
5 BENOÎT ROYAL - Q
Hb.f.
7
2 100 Y. Lebourgeois
20/1
6 ALARO - Q
Hb.
8
2 100 O. Raffin
60/1
7 ALCIBIADE - P
Hb.
8
2 100 A. Barrier
55/1
8 PANORAMIC - Q
Hb.
8
2 100 M. Abrivard
9/1
9 SYLVESTER AMERICA - Q
Hb.
7
2 100 D. Thomain
22/1
10 ALABAMA BLUE - P
Hn.p.
8
2 100 R. Le Creps
38/1
11 ATHOS DU MANOLET
Hb.
8
2 100 F. Ouvrie
45/1
12 M.T.JOINVILLE
Hb.
7
2 100 J. Kontio
3/1
13 SURICATO JET
Mb.
7
2 100 A. Abrivard
6/1
14 DANNE EDEL - Q
Hb.cl. 8
2 100 B. Goop
15/1
15 ASCOT D'ARIANE - P
Hal.
8
2 100 Charles Bigeon
65/1
16 SAY THAT AGAIN - Q
Hb.
7
2 100 P. Vercruysse
11/1
17 ROMERO - Q
Mb.
8
2 100 A. Guzzinati
18/1
18 MICHELANGELO AS - Q
Hb.
7
2 100 E. Raffin
27/1
S. DOUSSOT : 4 - 12 - 14 - 13 - 3 - 8 - 2 - 17
À 13 H 44
TIRELIRE
R. PORÉE : 12 - 13 - 4 - 2 - 1 - 7 - 14 - 16
S. FLOURENT : 12 - 16 - 4 - 8 - 9 - 13 - 17 - 2 H. BOUAKKAZ : 4 - 12 - 8 - 13 - 16 - 3 - 1 - 17
K. ROMAIN : 12 - 1 - 4 - 9 - 8 - 16 - 13 - 14 SYNTHÈSE : 12 - 4 - 13 - 8 - 16 - 1 - 14 - 2
DE MOULINS
4 PRIX
ATTELÉ - A RÉCLAMER - 20 000 € - 2 850 M - GRANDE PISTE
l
1 DARIUS DE BAILLY H5 2 850 B. Bourgoin Vy. B A 1'20"3 11 2800 37/1
2 DIAMANT DE MALAC - P H5 2 850 J.-F. Senet Pro. B M 1'22"7 10 2850 11/1
3 DADA D'AUGUAISE H5 2 850 F. Ouvrie V. B A 1'20"1 13 2850 154/1
4 DIABLO JIEL
H5 2 850 C. Cuiller Pro. B A 1'17"9 6 2850 15/1
5 DUC D'OR
H5 2 850 T. Girouard Pro. B A
0 2300 7/1
6 DOLLY MARCEAUX - Q F5 2 850 R. Le Creps Pro. B A
0 2650 11/2
7 DEAL DES MARCEAUX - Q H5 2 850 E. Raffin Pro. B A 1'18"1 1 2700 33/10
8 DUCHESSE DANICA - Q F5 2 850 L.-M. David Pro. C A 1'18"5 8 3150 57/1
9 DIABLESSE DU LOGIS - Q F5 2 850 F. ChristopheV. C A 1'16"1 4 2100 16/1
10 DOLLAR LE BLANC - P H5 2 850 J.-P. MonclinV. B A 1'16"5 9 2850 123/1
11 DINKY BOY VISAIS - Q H5 2 850 G. Contri V. B A 1'14"8 12 2850 99/1
12 DORIA DE VAUVILLE - Q F5 2 875 M. DaougabelV. B A
0 2850 17/1
13 DALBA SOYER - Q F5 2 875 P. Sorais V. B A 1'15"3 11 2700 91/1
14 DYNASTIE ALDO - Q F5 2 875 J.-M. Bazire V. B A 1'13"6 11 2100 69/1
H. B. : 7 - 14 - 9 - 6 - 5 - 4 - 12
K. R. : 14 - 12 - 9 - 7 - 6 - 2 - 8
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
M. Hulak
B. Bourgoin
Ec. J-François SenetJ.-F. Senet
M. Nadji
F. Gaillard
L. Messica
C. Cuiller
Ec. Rock
C. Delamare
C. Le Creps J. Asselie
C. Logier
R. Derieux
L.-M. David L.-M. David
B. Christophe F. Christophe
G. Regourd N. Martineau
A. Taiëb
G. Contri
M. Piedferre B. Marie
M. Novelli
B. Marie
B. Robin
B. Robin
J. S. : 14 - 7 - 9 - 6 - 13 - 11 - 4
è Corde à gauche
è DERNIÈRE HEURE : France Madrik - Eden de Banville - Rodin - Dynastie Aldo Cocaan de Guégué - Tarim - East Island - Darling du Coglais
twipe_ftp
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
F
D
I
n
o
i
g
a
e
M velleR
u
o
#N it
s
i
n
e
s
D
i
t
o
in
ch
la
a
S
e
n
i
Se
Ma #NouvelleRegionIDF
s’installe à Saint-Ouen
À partir du 1er février 2018, votre Région franchit le périphérique et
rassemble ses services dans son nouveau siège, 2 rue Simone Veil à
Saint-Ouen-sur-Seine. Un lieu unique pour une administration ouverte
et ef"cace, au service de tous les !ranciliens.
twipe_ftp
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
Sports
RETOUR MOUVEMENTÉ
POUR LE XV DE FRANCE.
La police écossaise, qui a retardé de deux heures le décollage
de l’avion des Bleus pour pouvoir interroger certains joueurs, a finalement
indiqué qu’elle les avait entendus comme simples témoins potentiels à la
suite d’informations sur une agression sexuelle dans le centre d’Edimbourg.
Six ne sont pas rentrés avec le groupe qui s’est posé à 15 h 37 à Orly :
Picamoles, Danty, Belleau, Lamerat, Camara et Lambey.
www.leparisien.fr
Evolution des revenus
Saison
(hors transferts)
2017-2018
(prévisions)
690 M€
Valeur des efectifs
674,6 M€
PSG
Rea
Real
Mad
Madrid
620,1 M€
885,9
M€
82
823,2
M€
540 M€
549,5 M€
520,9 M€
513 M€
474,2 M€
486,2 M€
480 M€
Saison
2010-2011
398,8 M€
Répartition des recettes (saison 2016-2017, en M€)
274,1
236,8
221 M€
Contrats
commerciaux
136,4
121,9
PSG
REAL
301,4
Marco Verratti
90,2
Cristiano Ronaldo
Droits télé
100 M€
Billetterie
LP/INFOGRAPHIE.
Les 10 clubs
les plus riches
du monde
(saison 2016-2017)
1. Manchester
United (Ang)
676,3 M€
2. REAL
MADRID
(Esp)
674,6 M€
4. Bayern
3. FC Barcelone
(Esp)
648,3 M€
Munich (All)
587,8 M€
5. Manchester
City (Ang)
527,7 M€
7. PSG
(Fra)
6. Arsenal
(Ang)
487,6 M€
486,2 M€
8. Chelsea
(Ang)
428 M€
LP/O. LEJEUNE.
9. Liverpool
(Ang)
424,2 M€
SOURCES : OBSERVATOIRE DU FOOTBALL CIES, DELOITTE FOOTBALL MONEY LEAGUE.
J-1
10. Juventus
Turin (Ita)
405,7 M€
Financièrement,
Paris rattrape le Real
En sept ans, le club de la capitale a vu ses recettes multipliées par cinq. Il évolue désormais
dans la même sphère économique que le Real Madrid.
REAL MADRID - PSG, c’est aussi un
duel de gros sous entre deux des dix
clubs les plus riches de la planète. Avec
486,2 M€ de recettes l’an dernier, selon le dernier rapport Deloitte, Paris se
rapproche toutefois de son adversaire
de mercredi, qui affiche un budget de
674, 6 M€. « La saison dernière est
marquée par une élimination précoce
du PSG en Ligue des champions et par
l’absence de titre de champion national, précise Christophe Lepetit, économiste au centre de droit et d’économie
du sport de Limoges. Aujourd’hui, on
est plutôt autour d’un budget de
540 M€. » L’expansion économique
du PSG, en moins de sept ans, est assez
extraordinaire. Lorsque le Qatar rachète le club à l’été 2011, le budget est
de 100 M€, contre 480 M€ pour le
Real à la même époque. Depuis, Paris a
multiplié ses recettes par cinq et Madrid par 1,4.
I RECETTES COMMERCIALES :
LES COURBES SE RESSERRENT
Grâce à des recettes commerciales qui
ont doublé en sept ans (de 140 M€ en
2012 à 274,1 M€ aujourd’hui), le PSG
r iv a l i s e p r e s q u e ave c l e Re a l
(301,4 M€) dans ce domaine. « Paris a
su construire une marque globale et la
valoriser auprès de ses annonceurs. Il
est devenu aujourd’hui un club très
bien structuré avec du très haut niveau
sur le terrain et en dehors », explique
Lepetit. Le contrat de 200 M€ avec
Qatar Tourism Authority (QTA) permet évidemment de renflouer les
caisses. Mais certains partenariats
pourraient vite rapporter davantage.
Ainsi, Fly Emirates, sponsor maillot, et
Nike, équipementier, verseraient actuellement entre 20 M€ et 25 M€ chacun. Au Real Madrid, ces montants atteignent 50 M€. « Avec l’arrivée de
Neymar et de Mbappé, ces contrats
vont être renégociés et revus à la hausse, assure Lepetit. A court terme, le
PSG devrait donc combler son petit
retard sur le Real dans ce secteur, voire
faire mieux. »
I DROITS TÉLÉ : LE GRAND ÉCART
En sept ans, le PSG a vu ses droits télé
tripler (passant de 44 M€ à 121,9 M€)
grâce à une présence régulière en
quarts de finale de Ligue des champions et quatre titres de champion de
France. Il perçoit toutefois 115 M€ de
moins que le Real dans ce secteur. « Si
le PSG va plus loin en Ligue des cham-
Sans Bernabeu, le PSG n’existerait pas…
LE REAL MADRID ne serait rien
sans Santiago Bernabeu… le PSG
non plus. Ce footballeur espagnol
a grandement œuvré pour la renommée du club madrilène, où il
en a tout d’abord été l’attaquant
avant d’en devenir le président
(1943 à 1978) et d’inspirer le PSG.
club. Le PSG est séduit par cette
proposition et adopte ce système
de socios. « Ne comptez que sur
vous et sur l’amour des Parisiens,
suggère Bernabeu. Commencez
au plus bas comme nous l’avons
fait et un jour, peut-être, nous retrouverons-nous face à face au
plus haut. » Quarante-neuf ans
plus tard, la prophétie de Santiago
Bernabeu est une nouvelle fois en
A.C.
passe de se réaliser.
DR
Santiago Bernabeu (à droite)
a eu un rôle prépondérant
dans la création du PSG.
En 1969, alors que les dirigeants
parisiens prennent conseil auprès
des patrons des grandes écuries
européennes (Arsenal, Chelsea,
Anderlecht) pour bâtir leur projet,
une rencontre avec le président
du Real Madrid fait office de déclic.
Santiago Bernabeu souffle alors
aux premiers responsables parisiens l’idée de lancer une contribution populaire pour récolter les
fonds nécessaires à la création du
PAR RONAN FOLGOAS ET ANTOINE
SIMONNEAU, À MADRID
TOMBER sept fois, se relever
huit. Telle est la vie de Lassana Diarra, étonnant voyageur
de bientôt 33 ans, dix clubs
sur le CV, du Havre jusqu’au
PSG en passant par le Real
Madrid, son port d’attache de
janvier 2009 à septembre 2012. Après quasiment
un an et demi d’absence au
plus haut niveau et seulement deux titularisations
avec Paris, il se présente
aujourd’hui comme un possible candidat dans le onze de
départ d’Unai Emery à Santiago Bernabeu, son ancien
jardin. L’occasion rêvée pour
lui de se rappeler aux souvenirs contrastés des socios de
la Maison blanche.
« Pour moi, ce fut un
joueur vraiment important
qui a beaucoup apporté au
twipe_ftp
RealMadrid , rembobine Ramon Calderon, président du
club madrilène début 2009.
Lors de sa présentation, je lui
avais demandé pourquoi il
voulait que Lass soit marqué
sur son maillot. Il m’avait répondu qu’il voulait être l’as, le
numéro un, le meilleur de
tous… Mais c’était vraiment
un bon garçon, discipliné,
très travailleur, qui s’entraînait très dur. »
UNE DEMI-FINALE DE LIGUE
DES CHAMPIONS EN 2011
Le Real est alors au creux de
la vague. Le paysage change
radicalement après l’arrivée
au pouvoir de Florentino Pérez. Diarra prend le no 10 et
assure l’équilibre d’une équipe qui compte désormais
dans ses rangs Kaka, Cristiano Ronaldo et Benzema. La
greffe tentée par Manuel Pellegrini ne prend pas immédiatement. L’entraîneur chi-
lien est remercié au
printemps 2010, remplacé
par José Mourinho. Pour
Diarra, c’est l’heure de gloire.
L’international français vient
d’échapper au naufrage de
Knysna à cause d’une maladie génétique du sang (la
drépanocytose) qui s’est déclarée lors du stage de préparation. Il rebondit sous le
maillot du Real et atteint en
mai 2011 les demi-finales
de la Ligue des champions
(élimination face au Barça).
Son meilleur parcours dans
la compétition reine.
UNE SORTIE
PAR LA PETITE PORTE
Grandeur et décadence, la
saison suivante est pour lui
un long tunnel. S’est-il embrouillé avec Mourinho qui
souhaite le faire jouer parfois
arrière droit, comme le supposent les médias espagnols
à l’époque ? Diarra n’apparaît
AFP/GETTY IMAGES
Diarra, de Madrid à Madrid
pions, il touchera un peu plus. Mais pas
de quoi combler l’écart, indique Christophe Lepetit. Le souci, ce sont les
droits télé domestiques. La Ligue (LFP)
verse 726 M€ à ses clubs, la Liga
1,3 Md€. Là où le PSG perçoit environ
45 M€ en tant que champion, le Real
touche le double. »
I BILLETTERIE : LE PSG AU MAXIMUM
Comme tous les autres secteurs économiques, les recettes billetterie ont
explosé à Paris (de 33 M€ à 90,2 M€).
« Les dirigeants ont très bien su moderniser le Parc des Princes en créant
notamment des espaces hospitalités
dignes des plus grands clubs, souligne
Christophe Lepetit. Ces revenus VIP
représentent entre 70 % et 80 % de la
recette un jour de match. Dans le même temps, 100 % des places et des
billets sont vendus. »
Mais, dans ce domaine-là, la marge
de progression du PSG est désormais
quasi nulle. Sauf évidemment à augmenter considérablement le prix des
places. « Le PSG a tiré le maximum de
ce qu’il pouvait du Parc sur le plan des
recettes des matchs, assure Lepetit. La
question de l’agrandissement du stade
est donc cruciale s’il ne veut pas reprendre du retard. »
… et sans le Qatar, Florentino Pérez
serait moins riche
FLORENTINO PÉREZ, de retour à
la présidence du Real Madrid depuis 2009, est aussi à la tête de
Grupo ACS, l’une des plus grandes entreprises de construction
du monde. C’est à ce titre qu’il a été
désigné meilleur PDG de l’année
2017 en Espagne par « Forbes ».
ACS n’a pas remporté de marché pour ériger les stades de la
Coupe du monde 2022, mais il
participe largement à la création
d’autres infrastructures. Le groupe ou ses filiales ont décroché ces
dernières années la construction
de deux immeubles pour 151 M€,
de cinq réservoirs d’eau pour
560 M€, d’une autoroute pour
1,2 Md€ ou d’un tramway pour
400 M€. Des contrats vraiment
gigantesques à mettre en rapport
avec la taille de ce groupe au chiffre d’affaires de 30 Mds€ chaque
année. Florentino Pérez, dont la
fortune personnelle est estimée à
2 Mds€, est proche de l’émir du
Qatar. Le président madrilène entretient aussi de bonnes relations
avec son homologue du PSG,
Nasser Al-Khelaïfi, et le Real possède une très grande boutique sur
l’île artificielle The Pearl, à côté de
Doha. Même si certains désaccords sont parfois apparus sur le
LP/ ARNAUD JOURNOIS
PAR SYLVIE DE MACEDO
Florentino Pérez,
président du Real Madrid.
terrain sportif ou entrepreneurial,
Pérez s’est toujours montré bienveillant publiquement à l’égard du
Y.L.
PSG.
TABLEAU DE BORD
LIGUE DES CHAMPIONS
8es DE FINALE ALLER
Aujourd’hui
20 H 45
Bâle - Manchester City (BeIN
Sports 1)
Juventus - Tottenham (Canal +)
Demain
20 H 45
Real Madrid - PSG (BeIN Sports 1)
Porto - Liverpool (BeIN Sports 2)
même plus dans les
communiqués du club
où son absence finit par
passer inaperçue. Il
quitte le club par la toute
petite porte en septembre 2012. Direction la
R u s s i e e t l ’A n z h i
Makhachkala.
Lassana Diarra
a évolué au Real
Madrid de
janvier 2009
à septembre 2012.
Lo Celso en balance
avec Lass
UNAI EMERY ménage encore le
suspense. A deux jours du match
à Madrid, l’entraîneur parisien a
procédé, hier, à une mise en place tactique à dix contre zéro. Un
exercice sans opposition qui sert
à travailler la coordination des
déplacements. A ce petit jeu, Lassana Diarra était associé à Adrien
Rabiot au milieu, aux côtés de
plusieurs titulaires probables :
Thiago Silva, Marquinhos, Alves,
Cavani et Mbappé.
Mais cet indice n’est pas suffisant. Dans l’autre partie du groupe, qui a effectué elle aussi cet
exercice, Lo Celso, concurrent
direct de Diarra, travaillait en ef-
fet avec Verratti et Neymar. Emery testera une dernière fois ses
joueurs aujourd’hui en fin de matinée au camp des Loges.
Le groupe parisien s’envolera
ensuite pour Madrid, où il séjournera à l’Eurostar Tower, un hôtel
cinq étoiles situé à 3 km du stade
Santiago Bernabeu.
R.F.
Equipe probable du PSG :
Areola - Dani Alves, Marquinhos,
Thiago Silva (cap.), Kurzawa
(ou Berchiche) - Verratti, Lo Celso
(ou Diarra), Rabiot - Mbappé,
Cavani, Neymar.
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
JEUX
OLYMPIQUES
Abattu après le sprint, le porte-drapeau français a superbement réagi
sur la poursuite en décrochant son troisième titre olympique. Il égale ainsi Killy.
POURSUITE (H)
M. FOURCADE
S. Samuelsson (Suè)
B. Doll (All)
32’51’’7
33‘03‘’7
33‘06‘’8
DE L’UNE DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX
SANDRINE LEFÈVRE À DAEGWALLYEONG
(CORÉE DU SUD)
est la marque des
très grands, des
immenses
champions. Ce
qu’a fait Martin
Fourcade, hier, pour aller chercher le titre olympique sur la
poursuite — son troisième — est
carrément somptueux. Son
sourire, immense, ses yeux pétillants, presque perdus dans le
vide, parlaient pour lui. Le bonheur de Martin nous aurait arraché des larmes tant on l’avait vu,
vingt-quatre heures plus tôt, totalement désemparé. Ce sprint
olympique qu’il « avait coché
plu s q ue toute s le s aut re s
[épreuves] » et qu’il avait manqué avec trois fautes au tir couché (8e, à 22 secondes du premier) l’avait plongé dans un
profond désarroi.
« J’ai mis beaucoup de temps
à tourner la page, elle est même
encore un peu froissée, racontet-il. Je n’arrivais pas à mettre le
doigt sur ce que j’avais mal fait.
J’étais plus abattu que je n’avais
envie de réagir. »
Dimanche soir, au 15e étage de
l’un des bâtiments du village
olympique, dans cette chambre
dont les murs ont été recouverts
des dessins de Manon, l’une de
C’
ses deux filles, Martin Fourcade
a refait le film. « Il s’en voulait
énormément », résume Simon,
son frère aîné. Sa compagne
étant restée à Villard-de-Lans,
Martin est allé chercher le réconfort auprès des fondeurs et
de ses collègues biathlètes lors
du dîner. « J’étais triste, j’avais
besoin de tendresse. Les câlins
de Quentin Fillon-Maillet et
d’Antonin Guigonnat m’ont fait
du bien. » Et puis, Martin Fourcade, toujours incrédule après son
échec, a traîné sur les réseaux
sociaux, est tombé sur une photo
qui a agi comme un pansement.
« Une image de mon tir couché
sur laquelle j’ai vu que les fanions étaient bien plus inclinés
que je ne l’avais perçu. » Maudit
vent. Le Français a alors compris
qu’il avait commis une faute de
réglage. « C’est à cause de moi si
j’ai raté le sprint, j’ai compris que
c’était cette erreur qui m’avait
coûté le titre olympique. » Alors
Martin est reparti. « Il a pris sa
part dans le mauvais résultat du
sprint et il est passé à la suite »,
souligne Simon.
« IL A CETTE FAÇON
DE GÉRER SES
ÉMOTIONS QUI FAIT
PARFOIS PEUR »
SIMON, SON FRÈRE AÎNÉ
« Ma désillusion, ma colère, je
les ai transformées en énergie
positive », poursuit le porte-drapeau français. « Ce matin (hier
matin), il était hyper relax, raconte Simon. Il est comme ça,
Martin. Il y a chez lui une sorte
d’orgueil, de fierté. Et puis il a ce
truc, cette capacité à prendre
Daegwallyeong
(Corée du Sud), hier.
Après la déception
de dimanche, Martin
Fourcade s’est
magistralement
imposé dans
la poursuite.
BESCOND, QUELLE PERF ! Partir en 19e position,
avec un handicap de plus de une minute (l’équivalent de 4 anneaux
de pénalité) et décrocher le bronze… C’est l’immense exploit
qu’a réalisé la biathlète Anaïs Bescond en poursuite. « J’avais peu de
chances de terminer sur le podium, et pourtant je l’ai quand même
fait », soulignait la Française (30 ans), 5e à Sotchi en 2014, qui a
même été tout proche de l’argent. « Pour l’instant, je ne me rends
pas bien compte, je réaliserai quand j’aurai la médaille autour du cou.
Tout le monde va être jaloux et tout le monde va vouloir faire pareil
et aller chercher une médaille ! Mon rêve à moi est devenu réalité. »
EN DIRECT
DE PYEONGCHANG
REUTERS/TOBY MELVILLE
BIATHLON
énormément de recul, cette façon de gérer ses émotions qui
fait parfois peur, même. Ce qu’il
a fait mentalement lors de cette
poursuite, c’est monstrueux. »
« Le troisième tir, c’est la clé de
la course, je prends plus de temps
que les autres à lâcher ma première balle. A partir de ce moment-là, je suis le seul à décider
qui va être champion olympique,
c’est à moi de choisir si je veux
l’être ou non, ma ligne d’arrivée
était à la sortie du pas de tir », lâche le biathlète. « Arriver à mettre
la pression sur ses adversaires, à
gérer la course de bout en bout,
c’est complètement fou », estime
Simon, en larmes, après que son
petit frère a franchi la ligne.
Devant Martin Fourcade,
l’homme aux trois titres olympi-
« JE SUIS FIER
QUE MARTIN ME
REJOIGNE AVEC
TROIS MÉDAILLES
D’OR. JE LUI
FAIS VOLONTIERS
UNE PLACE SUR
LE TRÔNE. ET
J’ESPÈRE BIEN DE
TOUT CŒUR LUI
ABANDONNER
TOTALEMENT
JEUDI
(NDLR : AVEC
L’INDIVIDUEL). »
JEAN-CLAUDE KILLY,
TRIPLE MÉDAILLÉ
D’OR AUX JO DE 1968,
À « SKI CHRONO »
MAXPPP/DPA/HENDRIK SCHMIDT
L’image du jour
FOURCADE
Les secrets d’un sacre historique
19
Autant en emporte le vent.
Le vent, dont les rafales ont
atteint 100 km/h, continue de
semer la zizanie sur les sites
olympiques. Hier, l’Américaine
Jamie Anderson a conservé son
titre dans une parodie de
snowboard slopestyle. Et le géant
femmes a été reporté à jeudi
(comme la descente hommes
reportée dimanche). La première
manche a été fixée à 10 heures
(heure locale, soit 2 heures en
ques (comme Jean-Claude
Killy), la France entière s’est inclinée, hier. Tony Estanguet, le
patron des Jeux à Paris en 2024,
a immortalisé le moment, empreint de magie, avec ses trois
petits garçons. « Les plus
grands champions sont
ceux qui savent se releve r d ’ u n e d é c e p tion », a tweeté le
Martin Fourcade, libéré par son
président Emma3e titre olympique, peut espérer
nuel Macron. On
4 autres médailles : jeudi sur l’indiavait tous des étoividuel (il est tenant du titre) ; dimanles dans les yeux.
che sur la mass-start (il a décroché
Certaines mél’argent en 2010 et en 2014) ; mardailles marquent
di 20 avec le relais mixte ; et venplus que les autres.
dredi 23 sur le relais. « Mes Jeux
On se souviendra
sont déjà réussis, mais je
tous de celle décrosuis un compétiteur »,
chée hier par Martin
prévient-il.
Fourcade.
4
France) et la seconde à 13 h 45
(heure locale, soit 5 h 45 en
France). La descente hommes
débutera à 11 h 30 (heure locale,
soit 3 h 30 en France).
Zéro pointé en bosses. Vingtquatre heures après le titre
olympique de Perrine Laffont,
aucun Français n’est parvenu à se
qualifier pour la finale, remportée
par le Canadien Kingsbury.
Thomas Bach en Corée du
Nord. Le président du CIO verra
Pyongyang après Pyeongchang.
Cette visite s’inscrit dans le cadre
de l’accord signé le 20 janvier
entre le CIO et les deux Corées. La
date du déplacement reste à fixer.
NOTRE SÉLECTION TÉLÉ
AUJOURD'HUI
CHAÎNE HEURE
SHORT TRACK
F
France 3 11:00
500 m
H et F
SKI DE FOND
Sprint style classique France 2 12:00
PATINAGE DE VITESSE
H
France 3 13:00
1 500 m
CETTE NUIT
SKI ALPIN
Slalom
F
France 2 2:15
PARIS, EN PLUS GRAND
Paris s’agrandit, sa fréquentation touristique aussi. Air France est fière de participer au rayonnement du Grand Paris,
en transportant près de 9 millions* de voyageurs étrangers à Paris chaque année.
France is in the air : La France est dans l’air. *Source interne Air France.
twipe_ftp
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
20
20
LOISIRS People
LOISIRS PEOPLE
@le_Parisien
@le_Parisien
Johnny,
la guerre
en héritage
PAR EMMANUEL MAROLLE
AVEC ÉRIC BUREAU ET TIMOTHÉE BOUTRY
I
l y a eu l’émotion, les larmes, les
embrassades. Une famille unie
dans la douleur, désormais déchirée par l’argent. Tout le monde s’interrogeait sur l’héritage Hallyday depuis
la mort du rockeur le 6 décembre dernier. Qui allait récupérer quoi ? Laura
Smet a apporté une partie des réponses
hier matin. Sa grande fille sort de son silence pour annoncer, par la voix de ses
conseils, qu’elle va contester le testament. Selon nos informations, ce document date de 2014 et a annulé un précédent acte, rédigé à la fin des
années 2000, qui partageait son patri-
“
SELON UN COMMUNIQUÉ
DES AVOCATS DE LAURA SMET
”
Paris, le 9 décembre. C’est la fin de l’union sacrée chez les Hallyday :
deux mois après la mort de Johnny, ses enfants Laura Smet et David Hallyday
attaquent le testament, invoquant un « vice de nullité ».
« Ce testament
est d’une rare
violence »
Caroline Thompson,
psychanalyste et thérapeute familiale,
auteur de « la Violence de l’amour »
« CE TESTAMENT est un acte d’une très
rare violence vis-à-vis de Laura et de
David, car il les dépossède de leur statut
d’enfant. Ce qui est le plus douloureux
dans cette affaire, c’est qu’il favorise les
deux autres jeunes enfants de Johnny
Hallyday. C’est comme si toute l’histoire
que Laura Smet a vécue avec son père
n’avait pas existé, comme si la vie du
chanteur avec Laeticia et leurs deux
filles, Joy et Jade, avait effacé le passé.
Comme dans tous les héritages, il y a un
déplacement de l’affect sur l’argent.
Mais il ne s’agit pas seulement d’argent.
Dans la succession de Johnny Hallyday,
il y a surtout des droits, donc de la
transmission artistique. Refuser cet
héritage à David et Laura alors qu’ils
sont tous deux artistes, c’est une autre
grande violence.
C’est une lettre d’enfant qu’a rédigée
Laura. Même si elle est adulte, quel que
soit notre âge, quand on perd son père,
on est toujours sa petite fille. En lui
écrivant, elle s’adresse à l’homme
qu’elle aime, qu’elle idéalise, son papa.
Quant à l’autre Johnny, celui qui n’a pas
su la protéger, c’est par ses avocats
qu’elle lui fait part de sa détresse.
Ce ne sera pas évident non plus pour
les deux petites de Johnny Hallyday qui
se retrouvent les enfants favorisées.
Elles sont encore très jeunes, mais
comment vont-elles le vivre plus tard ?
Elles auraient peut-être eu besoin de
leurs aînés pour grandir avec l’absence
de leur père…
Le problème est que cela se passe
alors que le père est déjà mort et que les
explications ne sont plus possibles. Là
encore, c’est très violent. Les meilleures
successions sont celles qui se préparent
PROPOS RECUEILLIS PAR S.B.
à l’avance. »
twipe_ftp
Mais le problème de David, c’est ceux
(NDLR : les problèmes) qu’il n’a pas eus.
Il a été heureux. Moi j’avais envie, j’avais
faim. On ne peut pas avoir été élevé
dans le confort et avoir la rage au ventre.
Les grands chanteurs, c’est comme les
boxeurs. Soit tu gagnes le match, soit tu
crèves. Alors David ne sait pas vraiment
quoi faire de son talent. »
Laura Smet, 34 ans, fille de Nathalie
Baye, a souvent dû jouer à cache-cache
avec son père après la séparation des
deux stars, trois ans après sa naissance.
Elle n’a que huit ans d’écart avec
Baye. Rien non plus pour son fils David
Hallyday, 51 ans, né de son union avec
Sylvie Vartan. Discret depuis la mort de
son père, il ne s’exprimera pas sur la démarche de sa sœur Laura Smet, mais va
s’y associer comme codemandeur afin
de contester le testament de leur père.
« La guerre aurait pu être évitée, nous dit
un membre de son entourage. David ne
voulait pas grand-chose, juste une part
des éditions et un souvenir de son père,
une guitare, une voiture… Mais il est privé de tout ! » Un cas de figure impossible
en droit français où l’on ne peut pas déshériter ses enfants, mais tout à fait envisageable aux Etats-Unis où chacun peut
léguer n’importe quoi à n’importe qui.
Selon une source proche du dossier,
les avocats de Laura Smet veulent désormais contester le nouveau texte devant le tribunal de grande instance de
Nanterre en invoquant un « vice de nul-
« Tu nous aurais déshérités… »
Avec Laura et David, tant d’impairs
LA MAISON de Johnny à Saint-Tropez
s’appelait la Lorada, contraction de
David et Laura. Un trait d’union. Et la
désunion. David Hallyday, 51 ans, seul
fils de Johnny et Sylvie Vartan, a suivi sa
mère partie vivre aux Etats-Unis après
le divorce de ses parents. Entre père et
fils, des hauts — l’album « Sang pour
sang », composé en grande partie et
réalisé par David pour Johnny, l’un de
ses plus grands succès — et des bas. Le
père tape fort en 2013 dans son livre
« Dans mes yeux », écrit avec Amanda
Sthers : « Mon fils est un grand artiste.
En cas de décès de Laeticia, le testament
prévoit que l’ensemble des biens
et des droits de Johnny revienne à leurs filles
Jade (13 ans) et Joy (9 ans).
Laeticia, plus rivale que belle-mère. Son
père, à une époque, devait l’appeler en
secret. L’hospitalisation de Johnny à Los
Angeles, fin 2009, rapproche David et
Laura. En 2010, ils enregistrent même
un duo, « On se fait peur », et se
retrouvent quelques fois sur scène,
notamment sur le dernier concert
parisien de David, à la Cigale à Paris,
l’an dernier. Les deux enfants ont grandi
en manque de père. Les deux adultes
n’acceptent pas cet ultime
manquement. Le néant
É.B. ET Y.J.
en héritage.
LAURA SMET a transmis hier à
l’AFP une lettre qu’elle a écrite il y a
quelques jours à son père disparu.
« Cher papa. Voilà plus de deux
mois que tu es parti, tu me manques tellement, et en même temps
je ne t’ai jamais senti aussi proche
de moi. J’ai appris, il y a quelques
jours, que tu aurais rédigé un testament nous déshéritant totalement
David et moi. Il y a encore quelques
semaines, tu me disais à table :
Alors, quand est-ce que vous faites
un enfant ? Mais que vais-je pouvoir lui transmettre de toi, toi que
j’admire tant ? Toutes les nuits, tu
viens me voir dans mon rêve, je te
vois : tu es beau, sans aucun tatouage, tu es enfin libre et tu cours
dans la brume, l’air totalement perdu et apeuré. Tant de questions
sans réponses. Toutes ces fois où
on a dû se cacher pour se voir et
s’appeler. Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire
au revoir, papa, le sais-tu au
moins ? Je t’entends, papa, et moi,
j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille,
malheureusement dans notre famille, c’est comme ça. Je suis si fière d’être ta fille. Je t’aime, papa. »
lité ». Ils estiment qu’en « se soumettant
à la loi californienne », cette succession
n’est pas valide.
NE RIEN LÉGUER À SES ENFANTS
EN VERTU DE LA LOI
CALIFORNIENNE ?
LA COUR DE CASSATION A DIT OUI
Néanmoins, si la justice leur donne raison sur ce point, l’affaire n’est pas forcément gagnée, estime Me Jacques Kaplan, avocat au cabinet parisien
Picovschi. « Depuis le 27 septembre
2017, et une décision de la Cour de cassation, les enfants lésés doivent également justifier d’une situation économique de précarité ou de besoin. » Ironie
de l’histoire : cette toute fraîche jurisprudence a joué en la défaveur d’une autre
star, Jean-Michel Jarre, exclu du testament de son père, le compositeur Maurice Jarre.
L’affaire pourrait durer des mois,
voire des années. Et les langues commencent déjà à se délier sur l’ambiance qui régnait au sein de la famille recomposée. « Les jours qui ont précédé
sa mort, ses deux grands enfants ont
eu beaucoup de mal à voir leur père,
explique un proche de David et Sylvie
Vartan Et la nuit de sa disparition, Laeticia a appelé l’Elysée, l’AFP, mais pas
les grands enfants de Johnny. Et ils
n’étaient pas non plus dans le cortège
officiel le jour de la cérémonie de la
Madeleine. » Ambiance.
De son côté Laeticia a fait part hier
soir « de son écœurement de l’irruption
médiatique autour de la succession de
son époux ». Elle se dit pour autant « sereine » et déterminée à « faire respecter
le travail et la mémoire de son mari, selon sa volonté et en conformité avec
l’esprit de son œuvre inestimable ». La
guerre ne fait que commencer.
Des dizaines de
millions d’euros en jeu
CERTES, il y a les souvenirs, l’affect,
quelques objets mais aussi beaucoup
d’argent. L’enjeu est de taille et se chiffre
en dizaine de millions d’euros.
I LE PATRIMOINE IMMOBILIER
Il comporte une maison à Marnes-laCoquette, une villa à Saint-Barthélemy,
une autre à Los Angeles. Celle de Marnes-la-Coquette est déjà à vendre. « Ça
veut dire que Laeticia Hallyday était déjà
propriétaire de cette maison, souligne
un notaire et qu’elle n’entre pas dans le
1 à 2 M€
par an
Ce que rapporte en droits
d’interprète, d’éditions
et d’auteur l’œuvre de Johnny,
selon un ancien collaborateur.
testament. Sinon, elle ne pourrait pas
déjà être en vente. » Les estimations varient. Plus de 20 M€, selon certains,
15 M€, selon le magazine « Challenges ». Celle de Saint-Barthélemy a été
mise en location pour le moment alors
que Laeticia Hallyday et ses deux filles,
Jade et Joy, sont reparties dans leur maison de Los Angeles.
I LE PATRIMOINE MUSICAL
Un millier de chansons. Des droits d’interprète, d’éditions, d’auteur. Selon la loi
française, ses héritiers toucheront des
droits pendant soixante-dix ans à partir
de la date de commercialisation des
chansons, avant qu’elles ne tombent
dans le domaine public. C’est-à-dire
que ses derniers albums parus au cours
des années 2010 rapporteront à ses
deux jeunes enfants, Jade et Joy, jusqu’en 2080.
« De son vivant, ça pouvait rapporter
en moyenne entre 1 et 2 M€ par an », explique un ancien collaborateur de Johnny. Et l’émotion liée à sa mort va faire
AFP/GABRIEL
AFP/LUDOVIC MARIN
NI BIEN MATÉRIEL,
NI PRÉROGATIVE
SUR SON ŒUVRE
ARTISTIQUE, NI SOUVENIR
moine avec toute la famille. Le second,
lui, est un écrit olographe rédigé de la
main de Johnny, signé à Marnes-la-Coquette, près de Paris, et qui n’a donc pas
été fait chez un notaire.
D’après les avocats de la comédienne,
le texte s’appuie sur la « loi californienne » alors que Johnny vivait la plupart du
temps à Los Angeles depuis 2007, et
« montre que l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste seraient exclusivement transmis à
sa seule épouse Laeticia ». « S’il en était
ainsi, son père ne lui aurait rien laissé : ni
bien matériel, ni prérogative sur son
œuvre artistique, ni souvenir — pas une
guitare, pas une moto, et pas même la
pochette signée de la chanson Laura qui
lui est dédiée », poursuit le communiqué transmis à l’AFP.
Ce testament prévoit aussi qu’en cas
de décès de son épouse, l’ensemble des
biens et des droits de Jean-Philippe
Smet (le vrai nom de Johnny Hallyday)
seraient exclusivement transmis à ses
deux filles, Jade (13 ans) et Joy (9 ans) à
parts égales. Rien pour Laura Smet,
34 ans, la fille qu’il a eue avec Nathalie
AFP/YOAN VALAT
SUCCESSION Les deux premiers enfants
de Johnny, Laura Smet et David Hallyday,
contestent le testament du chanteur, qui
lègue tous ses biens à sa femme Laeticia.
La famille se déchire.
Los Angeles (Etats-Unis). Laeticia Hallyday habite cette villa avec Joy et Jade.
forcément grimper les bénéfices. Au total, l’ensemble de l’œuvre d’Hallyday
s’est vendu à près de 700 000 exemplaires depuis sa disparition. Des disques récents et anciens. « Son contrat
d’interprète était un des plus gros parmi
les artistes français, décrypte un spécia-
liste de la musique. Il touchait globalement 2 € par disque. »
Et ce n’est pas fini. L’album posthume
du rockeur va sortir dans quelques mois
et s’annonce comme l’une des plus
grosses ventes de cette année. Mais,
dans l’immédiat, les droits d’interprète
sont bloqués à l’Adami, société qui les
gère pour les chanteurs. « Tant que la
succession ne sera pas clôturée, le
compte de Johnny Hallyday restera suspendu, explique l’un de ses représentants. Mais les droits sont bien sûr
E.M. AVEC SANDRINE BAJOS
versés. »
JUSTICE
« Aux Etats-Unis, on peut déshériter son enfant »
Me Aubéri Salecroix, avocate en affaires familiales à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
A-t-on le droit
de déshériter un enfant ?
Me AUBÉRI SALECROIX. Pas en France. Il y
a dans le Code civil une « réserve héréditaire », c’est-à-dire la part des biens et
droits successoraux qui doit revenir aux
enfants. Elle est de la moitié des biens en
présence d’un enfant, des deux tiers en
présence de deux et des trois quarts
quand il y en a trois ou plus. On nomme
« quotité disponible » le reste des biens
dont le défunt peut disposer librement.
Dans quel cas
une autre règle s’applique ?
La loi applicable à la succession est
celle de la dernière résidence du défunt, sauf s’il a expressément fait le
choix de sa loi nationale dans son testament. Il ne s’agira donc pas forcément de la loi française et, dans certains pays, cette réserve héréditaire
n’existe pas, comme aux Etats-Unis,
où on peut déshériter ses enfants.
Ce testament californien
est-il contestable ?
La loi américaine ne prévoyant pas de
réserve héréditaire et Johnny Hallyday
n’ayant apparemment pas choisi l’application de la loi française, le testament est, a priori, valable.
Sur quels critères
devra être déterminée sa validité ?
Il faut vérifier que Johnny Hallyday
avait bien sa résidence effective aux
Etats-Unis, mais surtout déterminer si
l’application de la loi étrangère n’en-
gendre pas des conséquences inacceptables pour le droit français. Il est
jusqu’à présent établi que ce n’est pas
le cas si les enfants déshérités ne sont
pas dans « une situation de précarité
économique et de besoin », ce qui ne
semble pas être le cas de David Hallyday et Laura Smet… Cela semble délicat d’avoir gain de cause sur ce point. Il
paraît plus probable que la discussion
portera sur sa dernière résidence…
Si on retenait comme dernier
domicile la France, où il a été soigné
jusqu’à sa mort…
Oui. N’a-t-on pas les six mois de présence en France nécessaires à le considérer comme résident français au sens
du droit fiscal ? Sa succession devrait
alors être régie par le droit français… Ce
point sera débattu : si la France est retenue, il n’avait pas le droit de déshériter
Laura et David. Aux Etats-Unis, si. C’est
là-dessus que ça pourrait se jouer.
PROPOS RECUEILLIS PAR SYLVAIN MERLE
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI
13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
LEFÉVRIER
PARISIEN
MARDI 13
2018
21
QQR
QU'EST-CE QU'ON REGARDE ?
La présidente
perd les pédales
AVENTURES
« Belle et Sébastien »,
duo gagnant
21 : 00
C’était un pari risqué
GAUMONT
Cécile Aubry, sur l’amour d’un gamin orphelin pour une chienne
blanche, prénommée Belle.
Pari réussi pour Nicolas Vanier,
qui n’a pas réalisé la suite (le 3e volet
sort demain). L’action se déroule
pendant la Seconde Guerre mondiale, dans un petit village des Alpes
envahi par les Allemands. Belle, la
chienne de Sébastien, soupçonnée
par les villageois de tuer leurs moutons, est dans le viseur… Une histoire émouvante, une jolie complicité
entre l’enfant et sa chienne, des
personnages forts, comme le
grand-père de Sébastien (formidable Tchéky Karyo), et la beauté des
paysages font de ce film un excelS.T.
lent divertissement familial.
« BELLE ET SÉBASTIEN », film d’aventures français (2015) de
Nicolas Vanier avec Félix Bossuet (photo), Tchéky Karyo… 1 h 38.
20 : 55 Avouons-le : on avait
v FRANCE
2 quelques doutes à l’idée
v de voir Stéphane
Bern (photo) déguisé
pour
remonter
temps jusqu’au
v Moyen Age et nousleraconter
« la fav buleuse histoire du restaurant
».
compter sans le naturel,
v C’était
le sens de la dérision et la bonne humeur de l’animateur qui livre moult
anecdotes et propose des défis à ses
deux convives, les cuisiniers Nathalie
Nguyen et Grégory Cuilleron (cuisiner
comme au Moyen Age, dresser une
table comme au XVIIIe siècle…).
Décors soignés et jolis costumes
assurent une mise en scène de qualité. Mieux, l’émission remporte la palme de la pédagogie en détaillant,
avec des experts ou des infographies,
la naissance des premières auberges, des « maisons de café » et des
« maisons de bouillons », ancêtres
de nos restaurants. Des mets aux
ustensiles, des progrès techniques
en cuisine à la naissance de la gastronomie, ce numéro passionnant
apprend mille choses d’une façon
CA.D.
ludique et enlevée.
« LA FABULEUSE HISTOIRE DU RESTAURANT »,
émission présentée par Stéphane Bern. 1 h 50.
REPORTAGE
THRILLER
JoeyStarr
à confesse
Terreur dans le métro
23 : 00 Deux sièges face à face au sein
v FRANCE
Ô du studio Harcourt… JoeyStarr,
invité de Sébastien Folin dans
v deuxième
le nouveau magazine de France Ô « Clair
v Obscur », semble d’abord peu à l’aise
ce décor un peu froid. Mais quelques
v dans
séquences d’archives suffisent à susciter
v les confessions. Le Jaguar se lâche alors
sur son rôle de juré dans « Nouvelle Star »,
certaines chansons de NTM qui avaient
été condamnées, son anticonformisme…
Le chanteur évoque la révolte qui continue
à gronder en lui et son engagement citoyen.
Rien de très nouveau, mais cette sincérité
CA.D.
fait du bien.
« CLAIR OBSCUR », présenté par
Sébastien Folin (2018). 52 minutes.
Ford, un malfaiv 20NRJ: 1255 Ryder
teur intelligent et très
v bien informé, prend en otage tous
passagers d’une rame du métro
v les
new-yorkais. Il menace de les exév cuter si une rançon ne lui est pas liWalter Garber, le responsable
v vrée.
de la ligne qui négocie avec lui, dé-
images léchées. Vraie bonne idée,
avoir fait de Travolta (photo) le méchant de l’histoire, un vilain hors
norme qui s’en prend au capitalisme débridé et apporte donc aussi
une lecture politique à cette œuvre
M.V.
tous publics.
couvre rapidement que son interlocuteur en sait long sur lui et qu’il s’en
sert pour faire pression, et aussi que
la prise d’otages masque peut-être
un projet plus ambitieux.
D’une intrigue finalement assez
simple, qui a déjà donné lieu à un
polar culte des années 1970 (« les
Pirates du métro »), Tony Scott tire
un long-métrage high-tech aux
« L’ATTAQUE DU MÉTRO 123 », thriller américano-britannique
de Tony Scott (2009), avec John Travolta, Victor Gojcaj… 1 h 45.
L’entourage de
Renaud (photo) ne
décolère pas après
l’évocation hier
de l’hospitalisation du chanteur et à
la suite de rumeurs sur son décès.
« Je veux démentir cette rumeur
infâme sur sa mort. Renaud est en
maison de repos en région parisienne.
Il y est depuis quatre ou cinq jours et
pour une dizaine de jours », nous a
confié son frère David hier soir. Dans
l’établissement, le chanteur est privé
d’alcool pour tenter de mettre fin à
ses problèmes d’addiction. « Il va
bien mais apprend à se passer de
ce breuvage assassin qu’est la bière.
Il n’y a rien d’inquiétant. Il a fini sa
tournée sur les rotules et, avec la
fatigue intense accumulée, il a besoin
de se réparer », ajoute David Séchan.
Le chanteur n’est donc pas hospitalisé,
mais suivi de près. « Il fait une batterie
d’analyses, mais pas d’inquiétudes
à avoir. Il souhaite réenregistrer
rapidement et s’attaquer à l’album
pour enfant qu’il doit faire avec Renan
Luce. Il m’a même engueulé, quand il a
son caractère de cochon, c’est que tout
É.B.
va bien », rassure son frère.
TOP DES AUDIENCES
DIMANCHE SOIR
STEPHEN VAUGHAN
d’espionnage afin d’innocenter les
quelque 200 agents des services
secrets emprisonnés par la présidente, à la suite d’une tentative
d’assassinat contre sa personne.
Parmi les détenus : Saul (incarné
par Mandy Patinikin), le mentor de
Carrie. Dans sa folie paranoïaque,
Elizabeth Keane mène une véritable vendetta et veut absolument
que le fomenteur de l’attaque, le
général McClendon (glaçant
Robert Knepper), soit condamné à
mort. Ce premier épisode de la
septième saison d'« Homeland »
est prometteur. L’aveuglement
acharné de la présidente américaine n’est pas sans rappeler la réalité
et c’est toujours quand elle est le
plus ancrée dans l’actualité que la
S.G.
série est à son meilleur.
LP/ÉRIC BUREAU
Bern raconte le patrimoine… culinaire
« HOMELAND », série américaine avec Claire Danes, Mandy
Patinkin… Saison 7 (2018), épisode 1/12. 60 minutes.
v M 6 pour Nicolas Vanier. Il y
l’aventurier du Grand
v aNordtroisseans,
voyait confier la réalisation
v de « Belle et Sébastien », l’adaptav tion sur grand écran du feuilleton de
v
RENAUD « EST
EN MAISON
DE REPOS »
SELON
SON FRÈRE
GILLES GUSTINE
SHOWTIME/ANTONY PLATT
CIA, interprétée par Claire Danes
(photo), poursuit ses activités
EN BREF
MAGAZINE
ESPIONNAGE
: 50 Après avoir été virée
v 20
CANAL + par Elizabeth Keane,
v SÉRIES la nouvelle présidente
Etats-Unis, l’héroïne d'« Hov des
meland », Carrie Mathison, vit avec
v sa fille chez sa sœur Maggie
Même si elle est
v àsansWashington.
emploi, l’ancienne agent de la
@LE_PARISIEN
MILLIONS DE TÉLÉSPECTATEURS
PART D’AUDIENCE
5,9 24,4 %
« Le Labyrinthe »
3,6 14,1 %
« Brokenwood »
3,3
13 %
« Les Choristes »
2
8,4 %
« Capital »
1,3 5,5 %
1,2 4,4 %
« Les Douze Salopards »
« Restaurants :
Suivez le guide »
SOURCE : MÉDIAMAT-MÉDIAMÉTRIE, TOUS DROITS RÉSERVÉS
DEMANDEZ
NOUS
LA
VILLE
LA RATP EXPLOITE POUR VOUS
L’UN DES RÉSEAUX DE TRANSPORTS
– RATP RCS Paris B 775 663 438.
LES PLUS DÉVELOPPÉS AU MONDE
île-de-France Mobilités imagine, organise et finance des solutions
innovantes pour toutes les mobilités d’aujourd’hui et de demain
twipe_ftp
RATP.FR
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PARISIEN
22
www.leparisien.fr/xxxxxx/
FRANCE 2
3
4
CANAL+
5
FRANCE 5
VOTRE SOIRÉE
FRANCE 3
6
M6
7
MARDI 13 FÉVRIER 2018
ARTE
20.50 PLUS VITE, PLUS
HAUT, PLUS DOPÉS
Tournée dans huit pays,
cette enquête donne la
parole à des sportifs
dopés, suspendus
ou repentis. Témoignent
également des personnalités engagées dans la
lutte antidopage.
2
21.00 BELLE ET SÉBASTIEN
De Nicolas Vanier
Avec Félix Bossuet
Ça se passe là-haut, dans
les Alpes. Ça se passe là
où la neige est immaculée,
là où les chamois coursent
les marmottes, là où les
sommets tutoient les
nuages.
TF1
20.50 MACHU PICCHU,
LE SECRET DES INCAS
Le Machu Picchu est une
ancienne cité abandonnée
construite par les Incas.
Des archéologues ont
découvert ces vestiges il y
a plus d’un siècle.
21.40 La grande
pyramide maya
1
20.45 FOOTBALL :
JUVENTUS / TOTTENHAM
« UEFA Champions League
- 8es de finale aller »
Deuxième du groupe D de la
Ligue des Champions derrière
le FC Barcelone, la Juventus
Turin reçoit Tottenham, sorti
premier du groupe H.
22.50 Crac-crac
CSTAR
20.55 MEURTRES À
DUNKERQUE
De Marwen Abdallah
Avec Lannick Gautry
Alors que le très populaire
carnaval de Dunkerque bat
son plein, le corps d’un
homme est retrouvé
pendu en haut d’un mât de
voilier.
17
CHÉRIE 25
20.50 SUPERGIRL
« Saison 1 - Les visiteurs »
Avec Melissa Benoist
Miranda Crane, sénatrice
aux convictions anti-aliens,
intervient dans une conférence et se fait enlever durant son intervention.
21.45 « Une place pour
deux »
25
21.05 LES COPAINS
D’ABORD FONT DU SKI
L’émission sera
l’occasion de retrouver
les artistes en vacances
entre amis dans la station ;
avec Artus, Jarry, Lise
Lamétrie, Willy Rovelli,
Ariane Brodier et Olivier de
Benoist.
RMC
22.35 SUPERGIRL
« Saison 1 - L’importance
des secrets »
Avec Melissa Benoist
La boîte mail de Cat Grant
a été piratée et tous
ses e-mails risquent d’être
rendus publics.
23.30 « L’instant de
vérité »
24
23.25 J.O. D’HIVER
PYEONGCHANG 2018
Chaque jour en deuxième
partie de soirée, France 4
propose un florilège des
meilleurs moments des
compétitions du jour.
00.50 Monte le son, le
live - Festival Fnac Live
2014
FRANCE 4
20.55 LA FABULEUSE HISTOIRE... DU RESTAURANT
Présenté par Stéphane
Bern
Pour le premier numéro de
ce nouveau rendez-vous
qui mêle divertissement et
histoire, il s’agit de raconter la fabuleuse histoire du
restaurant.
N° 23
14
21.00 GONE
« Le chasseur »
De Jan Eliasberg
Avec Leven Rambin
Karen et David Crawford
campent dans la forêt de
White Mountain lorsqu’ils
sont enlevés par un inconnu.
21.45 « Le grand jury »
NRJ12
22.20 LA FAMILLE FIFA
« Une scandaleuse histoire
d’amour »
Lorsqu’en 2010 la Fifa
dévoile le pays choisi pour
accueillir le Mondial de
football de 2022, une
vague d’incrédulité submerge l’assistance : le
tournoi aura lieu au Qatar…
23
20.55 L’ATTAQUE DU
MÉTRO 123
De Tony Scott
Avec Denzel Washington
Aiguilleur du métro de
New York, Walter veille au
bon déroulement du trafic,
quand le criminel Ryder
prend en otage la rame
Pelham 123.
23.00 FROM PARIS
WITH LOVE
Avec John Travolta
Assistant personnel de
l’ambassadeur américain
à Paris, James Reese a
parfois des contacts
avec les Forces spéciales
et rêve de travailler sur le
terrain.
12
22.55 ZOO : DANS LES SECRETS DES NAISSANCES
EXTRAORDINAIRES
De Stéphane Jacques
Dans les 300 zoos français, chaque naissance est
un défi : nuits blanches assurées pour les propriétaires et les soigneurs.
00.55 Scandal
TFX
22.35 C DANS L’AIR
Présenté par Caroline
Roux
Caroline Roux décrypte
l’actualité en compagnie
de quatre experts. En fin
d’émission, ils répondent
aux questions des téléspectateurs.
23.40 C à vous
11
23.25 BRIDGET JONES BABY
De Sharon Maguire
Avec Renée Zellweger
Après avoir rompu avec
Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus
concentrée sur sa carrière
et ses amis que sur sa vie
amoureuse.
TMC
22.35 MEURTRES
À ÉTRETAT
Avec Bruno Madinier
Étretat, station balnéaire
huppée du Pays des
Hautes Falaises, vit sereinement jusqu’au jour où
Gilbert Maréchal, grand
notable local, est retrouvé
mort.
10
22.50 INFRAROUGE
« L’Empire de l’or rouge »
Fruit pour le botaniste,
légume pour le douanier,
baril pour le trader. En
moins d’un siècle la
tomate est devenue un
aliment incontournable de
l’alimentation humaine.
00.10 J.O. Club
W9
22.40 NEW YORK, UNITÉ
SPÉCIALE
« Un gros poisson »
De Alex Chapple
Avec Mariska Hargitay,
Kelli Giddish
Fin arrête un violeur en
série qui s’était réfugié à
Cuba et le ramène aux
États-Unis.
9
21.00 LES SCHTROUMPFS
De Raja Gosnell
Se trouvant obligés de fuir
leur village magique, les
Schtroumpfs se retrouvent
à notre époque, à New
York. Aidés du Grand
Schtroumpfs, ils feront
tout pour rejoindre leur
monde.
C8
21.00 BONES
« Saison 9 - La dame en
blanc »
Avec Emily Deschanel
Le jour du mariage entre
Booth et Brennan est enfin
arrivé. En pleine répétition
de la cérémonie, une nouvelle afaire survient.
21.45 « Lune de miel »
21.00 FAST AND
FURIOUS 2
Avec Paul Walker
Radié de la police pour
avoir laissé filer le chef du
gang de voleurs de voitures qu’il avait mission
d’infiltrer, Brian O’Conner
se voit ofrir une chance de
rachat...
23.00 FAST AND
FURIOUS 5
Avec Vin Diesel
L’ex-agent Brian O’Conner
fait de nouveau équipe
avec l’ancien taulard Dom
Toretto, mais pour la première fois, ils se retrouvent
tous deux du mauvais côté
de la loi.
6TER
Mardi 13 février
-1°
4°
-1°
3°
44e
5°
-2°
-1°
24/27
25/27
25/27
26/27
25/26
-3° 6°
-1°
4°
8°
110 km/h
7°
5°
Ste Béatrice
St Valentin
100
km/h
1°
7°
-1°
9°
6°
9°
-2°
-2°
10°
-1/4
1/7
5/11
9/14
-2/2
-2° 4°
-1°
50 km/h
4°
8h01
-1°
3°
4°
0°
0°
2°
2°
-6°
-3°
-7°
7°
6°
4°
4°
-1°
18h08
-1°
9°
4°
4°
4°
11°
4°
0°
11°
3°
5°
6°
-2°
6°
-4°
8°
7°
LA MEILLEURE INFO MÉTÉO
Dernier croissant de Lune
-2°
-1°
-2°
10°
3°
9° 14°
Vendredi 16 février
70 km/h
9°
8° 13°
Peut-on déshériter ses enfants en France ?
4°
-1°
LA MEILLEURE APPLI MÉTÉO EN FRANCE
5°
0°
11°
2° 12°
5° 13°
Jeudi 15 février
0°
9°
4°
7°
LA MÉTÉO lachainemeteo.com
5°
5°
8/13
12/15
9/12
2/5
0/4
9° 12°
11° 15°
www.leparisien.fr
En direct
EN IMAGES
Notre sélection
high-tech pour
les sports d’hiver
L’ouest de la France, une zone sismique
« atypique »
Carte
JO de Pyeongchang :
suivez les épreuves en temps réel
50 km/h
-1° 4°
1° 10°
80 km/h
La météo, c’est toutes les demiheures entre 4 h 30 et 9 h 30
Neige et pluie mêlées
8°
Mercredi 14 février
-2°
4°
Le matin, une perturbation aborde la Bretagne
avec des pluies et des rafales de vent jusqu’à
90 km/h. La neige apparaît sur la BasseNormandie et à l’intérieur des Pays de la Loire
puis, à la mi-journée, sur les hauteurs normandes,
le Limousin et les Pyrénées. L’après-midi, un
temps pluvio-neigeux s’étendra du Nord-Pas-deCalais aux Pyrénées avec un vent fort. Quelques
éclaircies sur la Bretagne. Sur le pourtour
méditerranéen, la matinée s’annonce ensoleillée,
tout comme à l’Est où le ciel se voilera en fin
d’après-midi, annonçant un peu de neige sur le
Massif central, la Bourgogne et Rhône-Alpes.
ÎLE-DE-FRANCE ET OISE. Après une matinée de
soleil un peu voilé, la neige mêlée de pluie
débarque mais ne tient pas.
7°
50 km/h
50 km/h
2°
4°
En vidéo
Ce que le Grand Paris va changer
LP
8
21.00 X MEN 2
De Bryan Singer
Avec Patrick Stewart,
Hugh Jackman
Un mutant inconnu vient
de commettre un efroyable crime, renforçant
l’ampleur du mouvement
anti-mutants dirigé par
William Stryker...
22.55 LES
SCHTROUMPFS 2
De Raja Gosnell
Avec Neil Patrick Harris,
Hank Azaria
L’infâme Gargamel crée
les Canailles et attire les
Schtroumpfs dans un
piège.
00.55 90’ Enquêtes
22
20.55 LA PISCINE
Avec Alain Delon
En vacances dans une
maison à Saint-Tropez,
Jean-Paul et Marianne
passent des moments
agréables…
L'ÉQUIPE
20.50 LES DERNIERS SECRETS DE TOUTANKHAMON
Une équipe d’égyptologues
enquête sur les funérailles
de Toutankhamon.
21.50 Dans le secret des
bâtisseurs
21
20.55 LA BALADE DE LUCIE
Avec Sandrine Bonnaire
Lucie, femme brillante et
mère de deux enfants,
quitte son mari lorsque
celui-ci est condamné pour
abus de biens sociaux…
FRANCE Ô
21.00 ONCE UPON A TIME
« Saison 6 - Le vrai meurtrier »
David demande à Crochet
de l’aide pour découvrir la
vérité concernant la mort
de son père.
21.45 « La guerre des ogres »
19
22.40 BONES
« Guerre de gangs »
Avec John Francis Daley
Le corps d’un membre
d’un gang particulièrement
violent est retrouvé
complètement calciné
dans une voiture.
23.30 « Une liste de
rêves »
GULLI
20.45 LA GRANDE SOIRÉE
« Juventus / Tottenham »
Présenté par Messaoud
Benterki
Commentaires de match,
analyses et débats en plateau avec les experts.
FRANCE INFO
20.55 LA ESCLAVA BLANCA
« Épisodes 35, 36, 37 »
L’histoire de Victoria, une
femme que tout le monde
connaît comme étant
une marquise venue en
Amérique.
27
23.20 L’UNION
SACRÉE
De Alexandre Arcady
Avec Richard Berry,
Patrick Bruel
LCI
22.35 LES GRANDES
ÉNIGMES DE
L’HISTOIRE
« Le Sphinx révélé »
23.30 Alien Theory
26
22.50 LES YEUX
OUVERTS
De Lorraine Lévy
Avec Clémentine Célarié,
Antoine Duléry
CNEWS
22.30 ONCE UPON A TIME
« Saison 6 - L’autre Robin »
Avec Jennifer Morrison,
Ginnifer Goodwin
23.25 Supernatural
16
22.35 L’ÉQUIPE DU SOIR
Présenté par Olivier Ménard
La parole est à tous ceux
qui estiment que leur avis
mérite d’être partagé.
BFM TV
21.00 TOUT EST
POLITIQUE
Présenté par JeanFrançois Achilli
Une personnalité du
monde politique est
invitée sur le plateau.
15
20.10 POLITIQUEMENT
SHOW
Présenté par Arlette
Chabot, Julien Arnaud
21.30 Journal
22.00 Mag. d’actualité
22.30 Journal
22.00 LE 22H00/MINUIT
Présenté par Julien
Benedetto, Clémence de
La Baume
00.00 France 24
LCP/AN
21.00 L’ÉDITION DU SOIR
Patrice Boisfer propose
tout ce qu’il faut retenir de
l’actualité de la journée via
le prisme des équipes de
Cnews pour une plongée
au cœur des événements.
22.40 24H PUJADAS :
L’INFO EN QUESTIONS
Présenté par David
Pujadas
00.00 Journal
13
23.00 CLAIR OBSCUR
« JoeyStarr »
Par Sébastien Folin
23.55 O carnavals :
Guyane, la parade
TF1
21.00 NEWS & COMPAGNIE
Entourée de Laurent Neumann, éditorialiste politique
et d’Emmanuel Lechypre,
éditorialiste économique,
Nathalie Levy décrypte
l'actualité avec un invité.
21.30 L’INFO DU VRAI
Présenté par Yves Calvi
Un grand rendez-vous
d’information décryptée,
analysée, expliquée...
SÉRIES FILMS
20.30 DROIT DE SUITE
« Quand la Chine délocalise
en Europe »
Présenté par Jean-Pierre
Gratien
22.00 On va plus
loin
22.00 GRAND ANGLE
Jean-Baptiste Boursier
propose aux téléspectateurs
de revenir sur les grands
événements de la journée.
20
21.00 IL ÉTAIT TEMPS
Avec Domhnall Gleeson
Le père de Tim révèle à
son fils que tous les
hommes de la famille ont,
depuis toujours, la faculté
de voyager dans le temps.
23.00 DÉSHABILLONS-LES
Présenté par Hélène
Risser
23.30 Ça vous regarde
00.30 Droit de suite
DR
23.30 THE AMERICAN
De Anton Corbijn
Avec George Clooney,
Thekla Reuten
Tueur à gages habile et
expérimenté, Jack est de
passage en Italie pour
remplir un contrat.
01.20 Football :
Juventus / Tottenham
18
20.55 DRÔLES D’OISEAUX
Au cœur de l'Afrique, au
bord des majestueuses
chutes Victoria, se dresse
l'étonnante Cité des Oiseaux,
Zambezia, perchée sur un
baobab géant.
23.10 MON FUTUR EX ET
MOI
De Neill Fearnley
Avec Colin Egglesfield, Jill
Wagner
VOTRE
AVENIR ?
VOS EXPERTS AU
01 58 57 25 72
Par Alexandra Marty
VOTRE
HOROSCOPE
21 MARS - 20 AVRIL
CŒUR. Vous aurez envie de vous délester de
contraintes. RÉUSSITE. Vous êtes sur la bonne
voie. Votre carrière prend de l’essor. Préservez
vos méthodes. FORME. Faites de la relaxation.
21 AVRIL - 20 MAI
CŒUR. Vous aurez envie de mettre du soleil
dans votre vie aujourd'hui. RÉUSSITE. Penchezvous sur les diicultés et repensez votre organisation. FORME. Vos migraines diminuent.
21 MAI - 21 JUIN
CŒUR. Vous prendrez le parti délibéré d'être
tout simplement heureux ! RÉUSSITE. Attention
aux jeux de hasard qui en décevront plus d'un.
FORME. Accalmie de votre rythme de vie efréné.
22 JUIN - 22 JUILLET
CŒUR. Excellente période, malgré quelques
discussions vives. RÉUSSITE. Le secteur professionnel peut vous réserver des surprises et
des contretemps. FORME. Prenez soin de vous.
23 JUILLET - 22 AOÛT
CŒUR. Ne soyez pas si conservateur, en amour,
les idées reçues ne fonctionnent pas. RÉUSSITE. Vous saurez vous fixer des buts précis
pour être eicace. FORME. Nervosité en baisse.
23 AOÛT - 22 SEPTEMBRE
CŒUR. La complicité sera le maître mot des
relations en famille. RÉUSSITE. Évitez de vous
précipiter pour résoudre les problèmes des
autres. FORME. La fatigue gagne du terrain.
23 SEP. - 22 OCTOBRE
CŒUR. Pour savourer cette journée au maximum, mettez de côté vos activités domestiques.
RÉUSSITE. Calculez au plus juste vos dépenses
pour vos loisirs. FORME. Bonne en général.
23 OCT. - 21 NOVEMBRE
CŒUR. Il suira d’un rien pour que tout bascule
dans votre vie intime. RÉUSSITE. Vous déborderez d'imagination, serez curieux de tout et
assoifé de savoirs. FORME. C'est la forme.
22 NOV. - 20 DÉCEMBRE
CŒUR. Écoutez ce que vos proches ont à dire
et adaptez-vous à leurs désirs. RÉUSSITE. Des
petits changements pourraient vous déstabiliser. FORME. Soyez prudent sur la route.
21 DÉC. - 19 JANVIER
CŒUR. Les relations avec les enfants et amis
sont détendues et chaleureuses. RÉUSSITE.
Des dépenses imprévues ou importantes sont
probables. FORME. Vous avez besoin de repos.
20 JANV. - 18 FÉVRIER
CŒUR. Celui ou celle que vous aimez attend
que vous preniez les devants. RÉUSSITE. Au
travail, des conflits risquent d'éclater. Gardez
votre sang-froid. FORME. Belle endurance.
19 FÉV. - 20 MARS
CŒUR. Malgré votre envie de faire plaisir à vos
proches, vous devrez faire un choix. RÉUSSITE.
Ce sera sans doute un tournant dans vos activités. FORME. Ennuis dentaires ou respiratoires.
BAROMÈTRE DE L’AMOUR
SCORPION. Un bouleversement se fera
quand vous vous y attendrez le moins. VERSEAU. Il faut parfois faire le premier pas.
BON ANNIVERSAIRE
Robbie Williams, 44 ans (chanteur).
Neal McDonough, 52 ans (acteur).
twipe_ftp
22.15 G ciné
22.30 Zig et Sharko
22.35 OGGY ET LES
CAFARDS
« Caviar pour tout le
monde ! »
22.45 « Même pas peur »
22.50 « La boum »
23.05 Zig et Sharko
23.10 Zig et Sharko
23.20 Zig et Sharko
23.25 Oggy et les cafards
DR
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 13 FÉVRIER 2018
LE PARISIEN
23
JEUX
www.leparisien.fr
D
E
F
G
H
I
J
1
Avec les sept cases numérotées, reconstituez le mot répondant
à la déinition : ce n’est pas une ille du peuple.
CÔTÉ DE
FACE
ANCIENNE
MONNAIE
RATATINÉS
TONDUES
2
INSONORISATION
FORMIDABLES
2
3
4
ÉLUES COMMUNALES
JOUR DE
CONGÉ
COMME UN
FRÈRE AU
COUVENT
5
6
7
PLURIEL
DE PENNY
LIEU
D’ÉCHANGE
LANGUE
À TUNIS
ARBRE
D’INDE
3
31
40
100 000 €
2
1 000 €
500 €
50 €
20 €
10 €
5€
2,20 €
50
448
2 640
21 107
40 820
318 269
600 289
Tirage des 10 codes LOTO® gagnants à 20 000 €
F 3242 8983
O 0667 2903
1
H 9673 6133
O 1284 4820
K 1833 5602
Q 4211 6197
7 032 637
5 000 000 €*
**Jeu en groupe : rendez-vous dans votre point de vente muni de votre reçu de jeu ou utilisez
la fonctionnalité Scan de l'application FDJ® (disponible en France métropolitaine et Monaco)
pour connaître la part de gain éventuel associé à votre reçu.
envoyez LOTO au
Application
FDJ ®
4
3256
0,35
61 113
/ min
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir réglement.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE...
APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
Résultats du tirage du
lundi 12 février 2018
SES JOURS
NE SE
COMPTENT
PAS
ÉTENDIT
ÉCOLE DE
CADRES
SUPÉRIEURS
DOMAINES
DE CRÉATION
PATRON
ANGLOSAXON
PETIT REPOS
SYMBOLE
CHIMIQUE DE
L’ASTATE
8
MOYEN
Sudoku
En partant
des chifres
déjà inscrits,
remplissez
la grille de
manière
que chaque
ligne, chaque
colonne,
et chaque
carré de 3 x 3
contienne une
seule fois tous
les chifres
de 1 à 9.
3
2
7
5
CHAÎNE
ITALIENNE
BAVARD
EMPLUMÉ
VAGUE
HUMAINE
1
2
9
4
100 000 €
24
205
1 199
10 846
19 250
172 095
300 908
1 000 €
500 €
50 €
20 €
10 €
5€
2,20 €
B 0172 3098
R 5746 2763
M 0295 3606
U 8456 3560
6 552 577
M 5047 5220
V 5992 9447
P 7386 2472
V 6626 0069
132 453 jeux gagnants unitaires à ce tirage
A gagner, au tirage LOTO® du mercredi 14 février 2018 :
10 000 000 €*
* Montant minimum à partager au rang 1. Voir règlement.
**Jeu en groupe : rendez-vous dans votre point de vente muni de votre reçu de jeu ou utilisez
la fonctionnalité Scan de l'application FDJ® (disponible en France métropolitaine et Monaco)
pour connaître la part de gain éventuel associé à votre reçu.
Résultats et informations :
Application
FDJ ®
envoyez LOTO au
3256
0,35
61 113
/ min
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir réglement.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT...
APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
Résultats des tirages du
dimanche 11 février 2018
Midi
POISSON
DU MIDI
SINGE
GRACILE
LA SÉCU
3 9 12 13 14 15 16 22 26 28
30 33 34 35 38 40 41 50 52 59
IL
RAYONNAIT
SUR
CLÉOPÂTRE
x4
ADOUCI
4 214 902
Résultats et informations :
Application
FDJ ®
GIRON
2
3256
0,35
/ min
envoyez KENO au
61 113
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
Soir
CUBE DE
BÛCHERON
PARFOIS
MATRAQUÉ À
LA RADIO
VOILE
ENGAGÉE
PAR LE
JOUEUR
ARTICLE
7
1 2 3 4 9 15 17 24 25 29
37 39 42 43 49 52 62 65 68 70
AU CHANT
DU COQ
x1
FERAIT UN
BOUT DE
CHEMIN
9 298 591
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlement.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE...
APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
3
UN PRÉFIXE
QUI SIGNIFIE
ÉGAL
COTON
PELUCHEUX
ELLE PORTE
UNE
COURONNE
1
Résultats des tirages du
lundi 12 février 2018
Midi
6 7 10 17 21 23 27 28 31 33
35 36 41 47 55 61 64 65 67 68
IL FAIT LE
TOUR DE
LA MAISON
x2
9 273 594
Résultats et informations :
Solutions
Application
FDJ ®
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
3256
0,35
/ min
envoyez KENO au
61 113
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
Soir
5
4
8
1
2
2
3
5
1
9
2
6
5
MOTS CROISÉS
7
5
3
4
3
9
LE PARISIEN LIBÉRÉ
10, BOULEVARD DE GRENELLE, 75738 PARIS CEDEX 15
TÉL. 01.87.39.71.00
SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE
FRANCIS MOREL, PRÉSIDENT
SOPHIE GOURMELEN, DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE
ET DIRECTRICE DE LA PUBLICATION
PRINCIPAL ASSOCIÉ : UFIPAR (LVMH)
4
8
9
P
APAISER
9
Tirage des 10 codes LOTO® gagnants à 20 000 €
VIEIL
EMPEREUR
COUR
FERMÉE
DIVISION
D’ACTE
48
Gains par combinaison simple gagnante**
1
A 4826 4671
Q 1204 2746
ÉLÉMENT
DE
COUVERTURE
2
4
5
DIALECTE DU
SUD DE LA
FRANCE
35
10 codes LOTO® gagnants à 20 000 €
GARNIE
DE TISSU
GARDIEN
DU PAF
10
32
Aucun gagnant.
4 BONS NUMEROS +
4 BONS NUMEROS
3 BONS NUMEROS +
3 BONS NUMEROS
2 BONS NUMEROS +
2 BONS NUMEROS
1 BON NUMERO +
0 BON NUMERO
ANNEAU
DE SELLE
6
27
Nombres de combinaisons simples gagnantes
EXTRA-DRY
RESTE EN VIE
VERTICALEMENT : A. Une qualité qui permet le déchifrage. B. Caractère étranger. On saute sur son dos. Il va vers le podium. C. Héritage
ou donation. Rapports inanciers. D. Ancienne charrue. On en fait du conit.
E. Est donc en état de marche. On l’a dans le nez. F. Insupportables.
Registre du commerce. G. L’enfant d’une sœur. Retirer de la somme.
H. Film à la maison. Poisson de mer. I. Organe en orbite. C’est bien
le diable ! J. Ils se révèlent utiles dès qu’on les a en main.
3
5 BONS NUMEROS +
5 BONS NUMEROS
LUSTRAI
LE BOIS
FAIT DE
L’HUMOUR
HORIZONTALEMENT : 1. Station balnéaire sur la côte des Maures.
2. Répétitives. 3. Longue histoire. Répète. 4. Complètement dingo. Il est
collé au mur. 5. Geste qui compte. Qui ont de la classe. 6. Bien absorbé.
Elle régit la santé. 7. Prénom féminin. Mis en quarantaine. 8. Morceau
de matière. Le tireur à la pomme. 9. Repaire de bêtes. C’est-à-dire
en bref. 10. L’ouïe du violon. Niveaux de ceinture.
N 8522 8213
T 0999 0504
A gagner, au tirage LOTO® du lundi 12 février 2018 :
ASTUCE
9
K 5616 8458
R 7498 3128
221 050 jeux gagnants unitaires à ce tirage
VICTIME
DE CAÏN
7
5
10 codes LOTO® gagnants à 20 000 €
Résultats et informations :
MARCHETTE
6
42
Gains par combinaison simple gagnante**
Aucun gagnant.
* Montant minimum à partager au rang 1. Voir règlement.
5
7
2
4
STÉPHANE ALBOUY, DIRECTEUR DES RÉDACTIONS
DU « PARISIEN » ET D’« AUJOURD’HUI EN FRANCE »
JULIE COSTES, ÉDITRICE
COMMISSION PARITAIRE N° 0120 C 85979
PUBLICITÉ : TEAM MÉDIA, 10, BOULEVARD DE GRENELLE,
75738 PARIS CEDEX 15
CORINNE MREJEN, PRÉSIDENTE DE LA RÉGIE TEAM MÉDIA
PHILIPPE PIGNOL, DG DE LA RÉGIE TEAM MÉDIA
C
L
A
S
S
E
M
E
N
T
L O I
U B R
C T E
U S
A S
M
B
I S A
T E N
I L
E S T
SUDOKU
S O N
I F I
F A
E
I
N A
A R A
A I
D
D
I N E
E E S
PUBLICITÉ COMMERCIALE : 01.87.39.83.11
PETITES ANNONCES, ANNONCES LÉGALES : 01.87.39.82.81
EMPLOI : 01.87.39.82.82
DIFFUSION CONTROLÉE PAR O.J.D.
ABONNEMENTS : LE PARISIEN
4 RUE DE MOUCHY - 60438 NOAILLES CEDEX
SERVICE CLIENT : serviceclient@leparisien.fr
01.76.49.11.11 (COÛT D’UN APPEL LOCAL)
N
A
R
R
A
T
E
U
R
E
N
C
A
R
T
E
T
I
N
C
E
L
E L
M E
U S
5
3
4
6
2
9
7
1
8
1
6
2
7
5
8
3
4
9
ABONNEMENT PORTAGE À DOMICILE : LIVRAISON DANS
VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 7 JOURS SUR 7 AVANT 7 H
DU LUNDI AU SAMEDI ET AVANT 8 H LE DIMANCHE
ABONNEMENT POSTAL :
HORS TV MAGAZINE ET LA PARISIENNE
TARIFS PORTAGE/POSTAL :
1 AN, 7 JOURS SUR 7, 364 NUMÉROS, 525,60 €
3 4 6 8 12 13 16 17 22 24
25 32 35 41 44 46 49 51 54 57
MOTS FLÉCHÉS
9
7
8
4
1
3
5
2
6
3
8
5
2
9
6
4
7
1
2
9
7
5
4
1
8
6
3
6
4
1
8
3
7
2
9
5
4
2
9
3
6
5
1
8
7
7
1
3
9
8
4
6
5
2
8
5
6
1
7
2
9
3
4
PRÉLÈVEMENT MENSUEL : 43,80 €
VENTES DIFFUSEURS : 0.800.940.940
(APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE)
IMPRIMERIE : CINP (MITRYMORY) - ISSN 07673558
LIGNE TURF : 0.892.683.675 (EPA 0,80 € /MIN)
TIRAGE DU « PARISIEN »
DU LUNDI 12 FÉVRIER 2018 : 227 531 ex.
L
D
L I B E R
N O N A
J O U R N
R E G
L A R E
R E S A
I R A
V
A U B E
M I
A R
S U B T
B O
I I
N I L
O N U
C
E T O U
P
A
G
A
I
L
L
E
B
I
C
A
P
F
T I
E N
L I
R
A
I R
G E
U S
I T
L E
L
A D
G E
E
O
A
S
I
S
U
N
I
T
A
I
R
E
T
A
R E
X
S E
O R
C
M E
B
R
R E
E S
N T
C
A P
R A
D R
A
M L
U L
E
A L
R E
x2
Origine du papier : Belgique.
Taux de fibres recyclées :
100%.
Ce journal est imprimé sur
du papier porteur de
l’Ecolabel européen sous le
numéro FI/37/002.
Eutrophisation : Ptot
0,010kg/tonne de papier.
#NOFILTER
no filter = sans filtre
DeBonneville-Orlandini
ÉRIC BRUNET / RADIO BRUNET / 13H-15H
6 552 577
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlement.
Le mot à trouver est : BATEAUX.
LA RADIO PAS COMME LES AUTRES
twipe_ftp
19
Nombres de combinaisons simples gagnantes
5 BONS NUMEROS +
5 BONS NUMEROS
4 BONS NUMEROS +
4 BONS NUMEROS
3 BONS NUMEROS +
3 BONS NUMEROS
2 BONS NUMEROS +
2 BONS NUMEROS
1 BON NUMERO +
0 BON NUMERO
DEVOIR
SUR TABLE
4
Photo © Jérôme Dominé - Abacapress
2
1
La Française des Jeux 126 rue Gallieni 92643 Boulogne-Billancourt Cedex RCS Nanterre B 315 065 292
C
La Française des Jeux 126 rue Gallieni 92643 Boulogne-Billancourt Cedex RCS Nanterre B 315 065 292
B
Résultats du tirage du
samedi 10 février 2018
jeux proposés par
La Française des Jeux 126 rue Gallieni 92643 Boulogne-Billancourt Cedex RCS Nanterre B 315 065 292
A
MotsFLÉCHÉS N° 5059
La Française des Jeux 126 rue Gallieni 92643 Boulogne-Billancourt Cedex RCS Nanterre B 315 065 292
MotsCROISÉS
JOUER COMPORTE DES RISQUES : DÉPENDANCE, ISOLEMENT...
APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
La Poste – SA au capital de 3 800 000 000 € – 356 000 000 RCS Paris – Siège social : 9, rue du Colonel Pierre Avia 75015 Paris –
РЕЛИЗ ГРУППЫ "What's News" VK.COM/WSNWS
Grenouilles, crapauds,
mésanges, geais, merles,
chauves-souris, libellules,
coccinelles, hérissons,
abeilles, perce-oreilles...
On a recensé plusieurs
espèces de Grands Parisiens
qui ne sont pas clients
de La Poste mais qui devraient
eux aussi profiter
d’une livraison respectueuse
de l’environnement.
Avec sa flotte de 400 véhicules électriques, La Poste participe activement à l’amélioration
de la qualité de l’air dans le Grand Paris. Elle met aussi progressivement en place
80 mini-sites de livraison de proximité pour livrer les colis à pied ou à vélo, et contribuer
ainsi au désencombrement des centres-villes.
Plus d’informations sur www.legroupe.laposte.fr
twipe_ftp
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
2
Размер файла
44 313 Кб
Теги
Le Grande Parisien, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа