close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L'Obs - 20 12 2018 - 02 01 2019

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cahier numéro un de l’édition n° 2824-2825 du 20 décembre 2018 au 2 janvier 2019
EXCLU
P. 117
AFRIQUE CFA 3800 F CFA, ALGÉRIE 410 DA, ALLEMAGNE 5,90 €, ANDORRE 5,4 €, AUTRICHE 5,90 €, BELGIQUE 5,30 €, CANADA 8,50 $CAN, DOM 5,30 €, ESPAGNE 5,50 €, GRANDE-BRETAGNE 5,00 £, GRÈCE 5,50 €, ITALIE 5,50 €, LUXEMBOURG 5,50 €, LIBAN 9500 LBP, MAROC 45 DH, PAYS-BAS 5,60 €, PORTUGAL CONT. 5,50 €, SUISSE 7,30 CHF, TOM 950 XPF ; TUNISIE 6,00 DT
N u mé rloe
doub
✎ PIERRE MORNET
3’:H
Avec
25
HISTOIRES
D’AMOUR FOU
Illustrées par
Riad Sattouf,
Catherine Meurisse,
Lewis Trondheim,
Manara, Emil Ferris,
Serge Bloch,
Pierre Mornet,
Loustal…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’OPINION
Les stigmates
de la fèvre jaune
Par N ATAC H A TAT U
U
ne fois la température
retombée, que restera-t-il, en 2019, de
cette fèvre jaune qui
a secoué la France
durant plus d’un
mois ? Des séquelles majeures qui marqueront défnitivement le quinquennat ?
Une maladie chronique qui resurgira
inévitablement, sous une forme ou sous
une autre, à la première occasion ? Ou
juste le souvenir d’un méchant coup de
chaud, amplifé par les chaînes d’info et
les réseaux sociaux ? On est tenté d’apporter une réponse de Normand : un
peu les trois.
Premier constat : tandis que les
derniers carrés d’irréductibles abandonnent bon gré mal gré leurs rondspoints, la République ne se porte, au
fond, pas si mal. Face à ce mouvement à
la fois furieusement légitime et passablement inquiétant, elle a même vaillamment résisté. Les commentateurs qui
évoquaient le plus sérieusement du
monde un efondrement du système et
une démission du chef de l’Etat se sont
trompés. Il n’y a eu ni bain de sang ni
cataclysme majeur. Pas même un petit
remaniement.
Les Français ont-ils manifesté par procuration ? Pas si sûr. Le mouvement a eu
beau bénéfcier d’un vaste soutien populaire – ou du moins d’une réelle vague de
sympathie –, la population, dans son
immense majorité, s’en est tenue à l’écart.
La convergence des luttes, ce vieux rêve
révolutionnaire, a une fois de plus fait
pschitt. L’appel de François Rufn n’a
pas été entendu : les « Nuit debout » ne
sont pas venus en renfort des « gilets
jaunes ». Pas plus que les infrmières, les
routiers ou les étudiants. Et paradoxalement, même si les manifestants semblent,
à court terme, les premiers gagnants de
cette crise, obtenant davantage de
concessions que les syndicats et l’opposition avant eux, Emmanuel Macron n’a
pas tout perdu. Certes, il devra sans
doute amender son mode de gouvernance et se servir désormais davantage
de sa main gauche. Mais rien ne dit pour
l’instant qu’il change de cap. Il n’a pas
renié la suppression de l’ISF, ni promis
de branle-bas fscal. A moins de 30%
d’opinions favorables, il n’y a évidemment
pas de quoi pavoiser. N’empêche. Alors
que Laurent Wauquiez est dans les
choux, que la gauche, éparpillée façon
puzzle, est à la cave, il reste le seul, qu’on
s’en félicite ou qu’on le déplore, à pouvoir
faire face à l’irrésistible progression de
l’extrême droite.
Car c’est bien elle, pour l’instant, la
véritable bénéfciaire de ce mouvement
qui a prospéré sur le rejet du système et
des élites. Nicolas Dupont-Aignan, qui
n’a cessé de soufer sur les braises, a été
le premier à en profter. Tout comme
Marine Le Pen, qui semblait depuis la
présidentielle perdue dans un trou d’air.
Les voilà tous deux remis en selle. Et c’est
bien là tout le danger. Les images d’insurrection, qui ont durablement terni
l’image du pays, ont réjoui les populistes
du monde entier. Tous, à commencer par
Trump, reconnaissent dans ces « gilets
jaunes » les prémices de la vague qui les
a portés au pouvoir. Vox populi, vox Dei.
Jusqu’où cette voix ira-t-elle ?
Demain, une « grande concertation
nationale » verra le jour. Elle devra
répondre à la demande d’écoute, au
cœur des revendications des « gilets
jaunes ». Fort bien. Parmi celles-ci, l’organisation de référendums inspirés du
modèle suisse, pour statuer sur diférents sujets de société. Les limitations de
vitesse, par exemple. L’accueil des réfugiés. Ou, pourquoi pas, le rétablissement
de la peine de mort… Pas sûr qu’il faille
s’en féliciter. N. T.
Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il suffit de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui figurent entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre correspondant, il suffit de taper l’initiale de son
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DIRECTION
Conseil de surveillance : Christian Blanckaert (président), Juan Luis Cebrian,
Jean Daniel, Louis Dreyfus (vice-président), Louis Gautier, Ursula Gauthier,
Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Claude Perdriel, Matthieu Pigasse
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉDACTION
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Directeur du numérique : Alexandre Phalippou (34.61).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles (37.80),
François Sionneau ( Numérique :34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17),
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
Courrier des lecteurs : lecteurs@nouvelobs.com
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski, Claire Nouvian (34.26).
Dessinateurs : Riad Sattouf, Wiaz (34;26).
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20),
Cécile Amar (37.66), Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56),
Rémy Dodet (34.16), Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89),
Alexandre Le Drollec (37.77), Serge Raffy (40.20).
Dissensus : Carole Barjon (34.64),
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32).
Etranger : Sara Daniel (35.14), Sarah Halifa-Legrand ( chef adj. 36.02),
Doan Bui (35.82), Sarah Diffalah (36.31), Nathalie Funès (35.75),
Ursula Gauthier (35.35), Vincent Jauvert (35.81),
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68).
Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome).
Economie : Claude Soula (34.57), Charlotte Cieslinski (40.35),
Sophie Fay (36.46), Clément Lacombe (35.48),
Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10).
Affaires : Caroline Michel-Aguirre (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27),
Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88),
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69).
Société / Rue 89 : Morgane Bertrand (36.05), Arnaud Gonzague (34.60),
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27),
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09),
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15),
Gurvan Le Guellec (35.61), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07),
Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71).
Idées : François Armanet (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24),
Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90).
Culture : Jérôme Garcin (3513),
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71),
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13),
Elisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22).
Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard (36.95), Boris Manenti (chef adj. 36.01),
Corinne Bouchouchi (34.99), Christel Brion (35.46),
Claire Fleury (34.58), Yasmine Kayser (40.57),
Dorane Vignando (40.71).
Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin (37.70), Nebia Bendjebbour (35.44),
Véronique Groussard ( 35.95), Guillaume Loison (36.14),
Hélène Riffaudeau (37.92), Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Internet : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (34.42),
Guillaume Stoll (36.62)
Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), Cyril Bonnet (36.18),
Julien Bouisset(34.82),Emmanuelle Hirschauer (35.58),
Louis Morice (34.23), Jade Raoulx (37.18)
Édition web : Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle Bonneau (37.73),
Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25).
Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31),
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74),
Caroline Tatard (35.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),
Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23),
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
Photo : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck (1re rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41).
Documentation : Florence Malleron (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45),
Lise Tiano (35.04).
ADMINISTRATION
Directeur général : Grégoire de Vaissière.
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable des ressources
humaines : 36.64), Jessica Dubois (36.11).
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Numérique : Emmanuel Babin (directeur : 36.80), Adrien Briand (37.32)
Ide Parenty (36.52), Olivier Theureaux (37.06).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Modification Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 34.06),
Mariette Chassel (35.02), Marina Lesschaeve (40.73), Sophie Mariez (35.34).
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Xavier Loth ( directeur 36.40).
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56)
Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),
Lydie Bruni (36.99), Dimitri Gerce (36.41),
Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02).
Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux
et système d’info : 37.45), Paul Laleu (35.71).
RÉGIE
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris.
Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Assistante : Tania Sauvage (39.97).
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63).
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur délégué activités digitales, et opérations spéciales :
Vincent Salini (37.00).
Directeur Commercial International et Régional : Richard Caron (39.58).
Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94).
Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929
(édition métropolitaine) Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13.
4
L’OBS/N°2824-20/12/2018
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Crédit Coopératif – Société coopérative anonyme de Banque Populaire à capital variable – RCS Nanterre 349 974 931 01213 – APE 6419 Z – N° ORIAS 07 005 463 – 12, boulevard Pesaro – CS 10002 – 92024 Nanterre cedex – Illustration : Artus –
UNE AUTRE BANQUE EST POSSIBLE
hugo est un ARTistE qui a les pIedS sur tERre. Ou plutôT
suR lEs plancheS. PouRTANt, quE C'eSt difFIcile dE
ReprendRE Un fEstivAl avec dES ambITions planÉtaiRes
lorsquE la plAnÈTe finaNCE hésite à vous soutenir.
Alors, ce nouvEAu banquIER qui a AcCepté dE s'engager,
huGo eN a conClu qU'IL conNaisSAit bien lE thÉâTRE.
«PaS sEUleMEnt Moi, maiS tous nos colLaborateurs,
nOs clieNTS, nos sociétAires »lui a-t-iL RÉpOndu.
Et ce chArgé d'afFairEs de lui Expliquer
le circuiT de l'argEnt Au CrÉdiT COopÉratif,
et l'investiSsEment de sa bAnque daNS
la CUlture, LES fEstivals, LES compAgNIEs.
SA cOnclusion, hugo ne l'a pAs oubliéE :
«où irIonS-nOus
sanS lE thÉâtre? ».
engaGez-vous avEc nOUs
à soutenir la culture Sur
WwW.LEPouVOIRDUNOuS.FRhcultUre
www.credit-cooperatif.coop
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L ES
ACCÈS À L A VILLE ,
L A NOUVELLE FRONTIÈRE SOCIALE
Par
N ICOLA S COLI N
Associé fondateur de la société The Family et enseignant à l’Institut d’Etudes politiques de Paris
ans son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé une grande
consultation sur quatre questions :
la transition écologique, la fscalité,
la démocratie, les services publics.
Un sujet crucial manque pourtant
à l’appel : le logement. Les Français doivent aujourd’hui
être protégés contre un risque de plus en plus pénalisant,
celui de ne pas pouvoir se loger là où se concentrent la richesse
et les emplois – dans les grandes villes.
Notre économie est de plus en plus urbaine. La mondialisation et la
transition numérique font disparaître les emplois de la vieille économie
fordiste, qui étaient si bien répartis sur le territoire. Les viviers d’emplois
à créer relèvent désormais de deux catégories : les emplois qualifés
dans l’économie numérique ; et ceux, moins qualifés, dans les services
de proximité comme l’éducation, la santé, les transports, la restauration
ou les services à la personne. Le point commun à tous ces emplois, c’est
qu’ils sont concentrés dans les villes. L’une des raisons pour lesquelles
on n’arrive pas à en créer assez, c’est que les travailleurs ne peuvent pas
se loger là où l’on a besoin d’eux.
Depuis des décennies, la politique du logement repose sur trois
piliers : on aide les moins favorisés (par le logement social, les aides
à la personne) ; on incite les plus favorisés à investir dans le parc locatif (par des avantages fscaux) ; on simplife l’obtention des permis de
construire pour multiplier les mises en chantier. Rien de tout cela
n’est inutile. Mais ces mesures, graduelles, sont inadaptées à notre
économie en transition, où l’accès à la ville est devenu une condition
de l’ascension sociale. Pour imposer cet accès, il faut partir en
guerre sur trois fronts.
Le premier, c’est l’augmentation du taux d’occupation. Nous sommes
prisonniers de l’idée de la destination des biens : « bureaux », « commerces », « hôtels », « logements »… Ces vieilles catégories ne correspondent plus aux villes d’aujourd’hui. Le droit de l’urbanisme doit être
remis à jour, pour faciliter la conversion rapide des bureaux en logements ou des logements en hôtels, et même faire en sorte qu’un bien
puisse servir à plusieurs usages en même temps. On se bat contre
Airbnb pour empêcher les résidents d’accueillir chez eux des touristes,
alors que c’est l’inverse qu’il faudrait faire : puisque les biens immobiliers
D
6
L’OBS/N°2824-20/12/2018
sont si rares, pourquoi ne pas encourager le fait qu’un
même bien soit occupé tantôt par des habitants tantôt
par des touristes ?
Le deuxième front, c’est l’accélération de la mobilité d’un logement à l’autre. Les travailleurs ne peuvent
plus compter sur la stabilité géographique qui caractérisait l’économie fordiste. La seule façon, pour eux, de
s’en sortir, c’est d’être plus mobiles : de pouvoir déménager en un clin d’œil à chaque fois qu’ils changent de situation
professionnelle. Or rien n’est fait pour encourager cette mobilité.
Le modèle dominant de l’accès à la propriété crée d’innombrables frictions sur le marché du logement. Et l’état déplorable du secteur des
intermédiaires (agents immobiliers, notaires, syndics...) empêche la
transparence et la fuidité. Là aussi, tout est à réinventer : le fnancement
du logement et l’organisation même du marché.
Le troisième front, c’est l’augmentation de la taille du parc immobilier. En deux mots : construire plus. Beaucoup de gens ont intérêt à ce
que nos villes restent en l’état et deviennent des musées. Mais les villes
sont les moteurs de la croissance économique : plus on empêche leur
croissance, moins on crée d’emplois. C’est tout l’intérêt de l’esprit de
mobilisation : la défense des villes-musées paraîtrait bien dérisoire s’il
s’agissait de gagner la guerre pour l’accès à la ville.
Pour construire plus, il faut aussi améliorer la productivité dans la
flière du bâtiment. On ne peut pas construire plus si l’on n’apprend pas
aussi à construire moins cher. Des progrès sont observés, notamment
grâce au numérique, avec le développement de la « construction hors
site » – c’est-à-dire la construction en deux temps : on produit les bâtiments dans des usines à l’extérieur des villes, avant de les assembler sur
place et d’y apporter une touche de fnition. Le problème, c’est que la
flière du bâtiment, enfermée dans ses habitudes et protégée par une
réglementation obsolète, résiste à ce changement de paradigme. Là
encore, il faudrait partir en guerre pour que les choses changent.
Il est probable qu’aucun de ces sujets ne sera abordé dans la consultation à venir. Ce serait pourtant une façon d’entendre le message des
« gilets jaunes », qui sont en quelque sorte piégés à l’extérieur
des grandes villes et ne bénéfcient pas de cette croissance de plus en
plus concentrée dans l’espace. Leur garantir l’accès à la ville : voilà la
nouvelle frontière sociale ! N. C.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVELLE BMW X5.
Le plaisir
de conduire
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES CHRONIQUES
LE DÉBUT DE L A FIN DE TRUMP
Par
PI E R R E H A S K I
-t-on atteint le pic Trump ? » se demandent
depuis quelques mois les éditorialistes
américains, qui ont le sens de la formule partagée. Pic Trump (peak
Trump en V.O.), comme il y a un pic
pétrolier (peak oil) : l’apogée, au-delà
duquel commence le déclin… « Le jour où l’ambassadrice
à l’ONU, Nikki Haley, a démissionné [le 9 octobre, NDLR], j’ai
dit à ma femme de mettre une note sur le calendrier : “pic
Trump” », raconte ainsi le chroniqueur du « New York Times » Thomas
Friedman, de passage en France pour vérifer si, comme l’a un peu hâtivement titré un éditorial de son journal, « Paris brûle ».
Ce journaliste libéral prend-il ses désirs pour des réalités, ou le
45e président des Etats-Unis a-t-il efectivement perdu la partie ?
Friedman est tellement sûr de lui qu’il estime que Donald Trump ne
pourra même pas se représenter en 2020…
Il y a certes eu l’alerte sérieuse des élections de mi-mandat, qui ont
été bien plus mauvaises pour les républicains que les premières analyses ne le laissaient entrevoir : la poussée des démocrates en voix et en
sièges à la Chambre des Représentants a été beaucoup plus forte que
prévu, malgré le contexte d’économie forissante.
Il y a aussi les changements permanents d’équipe autour de Trump,
comme son chief of staf, John Kelly, quasiment l’équivalent d’un
Premier ministre, qu’il a eu bien du mal à remplacer : on ne se bouscule
pas pour travailler avec ce président dysfonctionnel.
Et il y a les « afaires », nombreuses. Elles se multiplient autour de
l’occupant de la Maison-Blanche, qui continue de les balayer d’un revers
de la main, même lorsqu’elles l’éclaboussent directement, comme la
A
8
L’OBS/N°2824-20/12/2018
condamnation à de la prison ferme de son ancien avocat Michael
Cohen. Le « Washington Post » relève que tout ce que Donald
Trump a touché depuis dix ans fait aujourd’hui l’objet d’une
enquête, ce qui ne va pas s’arranger avec la majorité démocrate qui arrive à la Chambre des Représentants en janvier,
et qui pourra déclencher de nouvelles investigations.
Enfn, le cynisme du président américain dans ses relations
avec l’Arabie saoudite a provoqué l’écœurement, y compris au
sein du Parti républicain. Le Sénat, à majorité républicaine, a
adopté une résolution tenant le prince héritier saoudien, Mohammed
Ben Salmane, pour responsable du meurtre du journaliste Jamal
Khashoggi, ainsi qu’un autre texte demandant l’arrêt du soutien militaire américain à la guerre menée au Yémen par Riyad. Des initiatives
largement symboliques, mais qui illustrent la perte d’autorité du
président dans son propre camp.
Deux ans en politique, c’est une éternité évidemment, et nul ne peut
réellement prédire le monde de 2020, à commencer par la situation des
économies américaine et mondiale lorsque se tiendront les prochaines
élections. Mais de plus en plus de dirigeants étrangers en viennent à
penser qu’il ne leur reste qu’à « tenir » deux ans avec Trump au pouvoir,
avant de voir se refermer cette douloureuse parenthèse.
Ils feraient bien de lire l’analyse d’Ivan Krastev, un politologue bulgare
à la réputation solide, qui vient de passer trois mois à Washington. Son
verdict : ne croyez pas que l’Amérique d’après-Trump ressemblera à
ce qu’elle était avant lui. Les Américains, estime-t-il, ont perdu le sens
de leur place et de leur rôle dans le monde, et ça ne changera pas avec
le départ de ce président atypique. Le pic Trump ne signife pas nécessairement la fn du trumpisme… P. H.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVELLE BMW X5.
ÉGALEMENT DISPONIBLE* EN VERSION HYBRIDE RECHARGEABLE.
• Record d’autonomie en 100% électrique pour un hybride : 80 km.
• Un moteur essence 6 cylindres en ligne BMW TwinPower Turbo et un moteur électrique
BMW eDrive pour une puissance cumulée de 394 ch.
• Des émissions de CO2 de 49 g/km seulement.
Le plaisir
de conduire
POUR PLUS D’INFORMATIONS ET PRÉ-COMMANDER LA NOUVELLE
BMW X5 HYBRIDE RECHARGEABLE DÈS MAINTENANT, SCANNEZ
CE QR CODE OU RENDEZ-VOUS SUR www.BMW.fr/bethefirst-x5phev
* Premières livraisons prévues au second semestre 2019.
Consommations en cycle mixte de la Nouvelle BMW X5 : 2,1 à 8,9 l/100 km. Émissions de CO2 : 49 à 204 g/km selon la norme européenne NEDC corrélée.
BMW France, S.A. au capital de 2 805 000 € - 722 000 965 RCS Versailles - 3 avenue Ampère, 78180 Montigny-le-Bretonneux.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
N° 2824-2825 - DU 20 DÉCEMBRE 20 18 AU 2 JA N VIER 20 19
Grands formats
22
22
30
34
40
46
50
56
En couverture
25 HISTOIRES D’AMOUR FOU
Qu’est devenue cette étrange pathologie
dont chacun rêve secrètement d’être atteint ?
La réponse en vingt-cinq histoires, insolites,
exaltantes, bouleversantes, incroyables mais
toutes vraies, illustrées par des dessinateurs
triés sur le volet… pour bien finir l’année 2018
68
Idées
Etats-Unis Valentino Dixon, l’homme qui dessinait des greens
Technologie Bye-bye GPS !
Corse Magouilles au paradis
Allemagne Les nuits libres de Berlin
Tunisie Les cités antiques oubliées
Audiovisuel Comment Netflix flingue la télé française
Histoire North Sentinel, le dernier monde hors du monde
111
114
116
Ethologie Emotifs comme des bêtes
Social L’Histoire en gilet jaune
Philosophie L’universalisme est-il un particularisme ?
117
122
126
128
131
132
150
Evénement Le nouveau Houellebecq
Littérature Philippe Lançon raconte son année 2018
Cinéma Louis Garrel : « J’adorerais tourner avec Lady Gaga »
Biopic Oscar Wilde, ce scandaleux…
L’humeur de Jérôme Garcin
Le cahier critique Livres, cinéma, musique… Notre sélection
Les lundis de Delfeil de Ton. Les mots croisés
151
152
156
158
160
On en parle La tasse bijou Astier de Villate et Serena Carone
Phénomène La revanche des belles tables
Success story Zalando, des tongs à la Bourse
Aller simple Marie-Galante, comme une chanson d’enfance
L’Observatrice par Sophie Fontanel
162
Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
111
Culture
117
Tendances
151
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 0%.
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot = 0.005 kg/tonne de papier.
La publication comporte 164 pages. Pour les abonnés, un 4 pages CDT Haute-Garonne sur la diffusion Haute-Garonne, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes, Aquitaine, Pays de la Loire, et un cahier « Télé Obs » de 48 pages sont joints. Chiffre de tirage : 287.770 exemplaires. Imprimerie
NEWSPRINT et MAURY. Directrice du journal, directrice de la rédaction : Dominique Nora. Président du directoire, directeur de la publication : Grégoire de Vaissière. Numéro CPPAP : 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N : 2416-8793. N° d’impression : 201812.1003. Dépôt légal : à parution.
Abonnements : France (un an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et entreprises : nous consulter. Relations abonnés , 8 rue Jean-Antoine de Baïf CS 51402, 75647 Paris cedex 13 – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnements@nouvelobs.com. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel
Observateur and distributed in the USA by UKP Worldwide, 3390 Rand Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals postage paid at Rahway, NJ. and additional mailingd offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
Page 68
avec le soutien de
Retrouvez le dossier
25 HISTOIRES D’AMOUR FOU
✎ ILLUSTRATION : PIERRE MORNET POUR « L’OBS »
LIBBY MARCH POUR « L’OBS » - CYRIL RUOSO/BIOSPHOTO/AFP - PHILIPPE MATSAS/OPALE - SOPHIE DELAPORTE
11
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
LE NOMBRE DE FICHÉS S
EXPLOSE
20 459 : c’est, selon les
parlementaires de la commission
des Lois du Sénat, le nombre
exact de fiches S en cette fin
d’année 2018 (contre 1 432
en 2014). Cette fiche, rendue
célèbre par les affaires de
terrorisme et au centre de bien
des fantasmes, est en réalité
une sous-catégorie du fichier
des personnes recherchées
(FPR) qui permet à la police
de travailler dans la phase
administrative, avant même
l’ouverture de toute enquête
judiciaire. Le « S » signifie
« sûreté de l’Etat » et vise des
djihadistes avérés, des salafistes
aux activités suspectes mais
aussi des casseurs, des zadistes
ou des militants d’extrême
droite. Outil de renseignement
et de surveillance, la fiche S
doit demeurer confidentielle.
Les sénateurs, qui viennent
de réaliser un état des lieux,
comme la présidente de la
commission des Lois de
l’Assemblée nationale, Yaël
Braun-Pivet, demeurent hostiles
à l’idée que les fiches S soient
communiquées aux élus. « Une
personne fichée ne doit pas
se rendre compte qu’elle l’est.
Ne prenons pas le risque de
rendre ces outils inopérants »,
argumente cette dernière.
2022
Cazeneuve rêve
déjà à la présidentielle
L
’ancien Premier ministre de François Hollande cultive sa stature
d’homme d’Etat. Bien que retiré de
la politique et associé au cabinet
d’avocats August Debouzy, l’ex-député de la
Manche, qui a délivré une leçon de bonne
gouvernance au président Macron dans « le
Monde », se voit comme un recours pour la
gauche sociale-démocrate lors de la prochaine élection présidentielle, en 2022.
« Déjà, en décembre 2016, quand François
Hollande a annoncé qu’il ne serait pas candidat à sa propre succession, Bernard voulait y
aller. Mais Hollande l’en a dissuadé. Cazeneuve a été nommé à Matignon. Et Valls a été
battu à la primaire », raconte un témoin de
premier rang. Pas sûr, néanmoins, que la
situation soit aujourd’hui dégagée : « Cazeneuve est pris dans un confit de loyauté.
François Hollande, son mentor, rêve aussi
d’un retour… », note le même observateur.
SYLVAIN COURAGE
MATHIEU DELAHOUSSE
MARISOL TOURAINE DOUTE DE
LA RÉFORME DES RETRAITES
En observatrice avertie,
l’ancienne ministre des
Affaires sociales de François
Hollande, qui a fait aboutir une
réforme des retraites en 2014,
estime que la retraite par points
pourrait être l’une des victimes
collatérales de la fronde des
« gilets jaunes ». Non pas parce
qu’Emmanuel Macron y a
perdu trop de capital politique.
Mais « parce que, désormais,
il y a quelques milliards
12
L’OBS/N°2824-20/12/2018
d’euros disponibles en moins! »
Les mesures en faveur du
pouvoir d’achat vont en effet
coûter 10,3 milliards d’euros
au budget de l’Etat. Or, souligne
l’ex-ministre, qui intervenait
le 13 décembre lors d’une
rencontre organisée par
la Fondation Jean-Jaurès,
« la retraite par points va faire
des gagnants et des perdants.
Mon espoir était que, pour faire
le moins de perdants possible,
il y aurait des compensations.
Est-ce que le gouvernement en
aura encore les moyens? Si
les Français ont le sentiment
que le niveau des retraites va
baisser, la réforme sera très
difficile à défendre… ».
directeur général termine son
mandat le 28 de ce mois. Son
bilan ? Le temps de traitement
des demandes d’asile a été
réduit à cent jours, alors qu’il
dépassait huit mois avant sa
nomination. Mais Pascal Brice
n’a pas encore reçu l’assurance
de rester en poste pour trois
nouvelles années. Emmanuel
Macron, qui doit nommer le
directeur de l’Ofpra sur
proposition conjointe du ministre
de l’Intérieur et du ministre des
Affaires étrangères, y serait
favorable, mais Edouard Philippe
et certains ministres éprouvent
des réticences, jugeant que
le haut fonctionnaire, qui fut
conseiller de François Hollande
en 2011, « communique trop ».
Brice a notamment rédigé un
livre à propos de son expérience
à l’Ofpra, qu’il compte publier
en février 2019 chez Fayard sous
le titre « Sur le fil de l’asile ».
« Militant zélé du droit d’asile,
il [Pascal Brice] entend tout faire
pour améliorer le sort de ces
hommes et de ces femmes
abandonnés de tous », dit
la quatrième de couverture.
PASCAL BRICE
VEUT REMPILER À L’OFPRA
Pascal Brice (photo ci-contre)
sera-t-il maintenu à la tête de
l’Office français de Protection
des Réfugiés et Apatrides
(Ofpra) ? Nommé en
décembre 2012, reconduit pour
trois ans en décembre 2015, le
Retrouvez tous les
mercredis « l’OBS » dans
« ON VA PLUS LOIN »,
présenté par Rebecca Fitoussi
à 18h30 sur Public Sénat.
PIERRE VASSAL/HAYTHAM-RÉA - JACQUES DEMARTHON/AFP - VINCENT ISORE/IP3/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE / ARGENT
F
IO
ΠI L de
LE CONSEIL
RE NTIN
Tout
à l’envers
La France va dépasser son
objectif de déficit budgétaire
pour 2019. Nous serons largement
au-dessus des 3%. A cause des
concessions faites aux « gilets
jaunes », mais aussi à cause du
ralentissement fort de la
croissance économique au
quatrième trimestre de l’année
suite au mouvement social. Il a
plombé la grande distribution, le
commerce, l’hôtellerie, le tourisme
et le transport. Dépasser les 3%
une année n’est pas dramatique,
même si notre dette est déjà en
roue libre : la France bénéficie
encore de la politique agressive
de baisse des taux de la Banque
centrale européenne… Problème :
cette détérioration de nos
finances publiques va durer car
nous faisons tout à l’envers.
Contrairement à l’Allemagne ou
à l’Espagne. Ces nations ont
d’abord réduit leurs dépenses
publiques en faisant des réformes
structurelles profondes et
douloureuses, puis ont distribué
les fruits de ces efforts. Nous
faisons l’inverse depuis quarante
ans, et Macron perpétue cette
tradition. Notre marge de
manœuvre n’en sera que plus
limitée : il est peu probable que le
gouvernement ait le courage de
mener les réformes nécessaires à
un assainissement de nos
finances publiques. Cela suppose
des sacrifices difficiles, voire
impossibles à imposer.
Nous ne pourrons donc pas
satisfaire les demandes
d’amélioration du pouvoir d’achat
sans pénaliser nos équilibres
financiers. Rappelons que la
Banque centrale européenne va
ralentir puis stopper ses injections
de liquidité. L’argent gratuit,
même pour les cancres, ne va pas
durer éternellement. M. F.
PAGE RÉALISÉE AVEC
14
Pourquoi proposer
une location meublée
O
L’
L’OBS/N°2824-20/12/2018
E
n raison de la lourde taxation des
revenus fonciers, de nombreux
propriétaires s’interrogent – ou
devraient s’interroger – sur l’opportunité de transformer leur location nue
en location meublée.
Le revenu foncier génère un impôt difcile à gérer : il est taxé à votre taux marginal d’imposition (TMI) auquel il convient
d’ajouter le prélèvement de la CSG, à hauteur de 17,2%. Soit un cumul de prélèvement de 47,2% pour un contribuable dont
le TMI est de 30%, voire de 58,2% pour un
TMI à 41%.
Dans ces conditions, l’avantage le plus
important de la location meublée est la possibilité de déduire l’amortissement du bien
des recettes générées au-delà des charges
habituelles. Au réel, cela permet généralement d’exploiter son immobilier locatif
pendant vingt-cinq ans sans impact fiscal.
Intéressant, non ?
Pour autant, il convient de respecter évidemment certaines règles :
Le bien doit être destiné à l’habitation.
Le propriétaire doit mettre à disposition
tout le mobilier nécessaire.
La location meublée doit être validée par
le règlement de copropriété.
Il est nécessaire de mettre en place un
bail meublé.
Il faudra déclarer le début d’activité puis
en tenir la comptabilité.
Attention, également, de ne pas s’arran-
ger avec son ancien locataire dans un but
qui pourrait être qualifié par l’administration fiscale de frauduleux.
Après avoir répondu à toutes les conditions, le régime du loueur meublé non professionnel (LMNP) apportera un environnement beaucoup plus souple et favorable
au développement de l’immobilier locatif
dans le patrimoine.
YANNICK HAMON
LE CHIFFRE
%
22
++22
C’est la hausse
du smic espagnol
Promulgué par le gouvernement
socialiste de Pedro Sánchez, le salaire
minimum espagnol passe donc de
858 € à 1050 € brut. On est encore
loin des 1998 € luxembourgeois ou
des 1498 € français et allemands,
mais c’est la plus forte progression
en Espagne depuis 1977.
✎ STÉPHANE MANEL
JEAN-LUC FLÉMAL/BELGA MAG/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FAISONS
POUSSER
L’ÉLECTRICITÉ
DANS
LES JARDINS.
Panneaux solaires, valorisation des déchets, géothermie…
Le groupe EDF développe des solutions qui permettent
aux collectivités de révéler le potentiel énergétique
de leur territoire.
Rejoignez-nous sur edf.fr/energie-locale
L’énergie est notre avenir, économisons-la !
RCS PARIS 552 081 317
Devenons l’énergie qui change tout.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHOTO DE LA SEMAINE
La tombe
du grand
prêtre
KHALED DESOUKI/AFP
Je connais très bien l’équipe d’archéologues
égyptiens qui a découvert la tombe du prêtre nommé
Wahtye, sur le site de Saqqara, près du Caire.
C’est une trouvaille fantastique car cette demeure
funéraire aménagée sous le règne du pharaon
Néferirkarê (2446-2438 av. J.-C.) est
exceptionnellement bien conservée. Wahtye était
un ecclésiastique de haut rang et son tombeau,
richement orné, contient des fresques de sa vie et des
statues colorées de lui-même et de sa famille. J’ai
choisi de photographier Mustafa Abdo, chef de la
mission, archéologue comme son père et son
grand-père. Il donne l’impression d’être le gardien de
ce sublime décor. Chaque fois que je le rencontre, je
mesure sa ferté d’avoir fait de nouvelles découvertes
de portée mondiale. En novembre, sur ce même site
de Saqqara, son équipe a déniché sept tombes, dont
quatre datant de plus de 6 000 ans. Pas étonnant que
tous les reporters se pressent à l’ouverture de
la dernière demeure de Wahtye…
LE CONTRECHAMP
Une foule de journalistes attend de pouvoir filmer la
tombe du grand prêtre récemment mise au jour.
16
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’OBS/N°2824-20/12/2018
17
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 CHOSES À SAVOIR SUR…
1
Il est le plus jeune cuisinier à
recevoir le titre, en 2004, de
meilleur ouvrier de France
dans la catégorie « cuisine ».
Il a alors 25 ans. Lors de
ce concours, il a la chance d’avoir,
pour la dernière fois, Paul Bocuse
et Joël Robuchon comme
présidents de « classe »,
c’est-à-dire ambassadeurs de
l’examen. Il est encore, à ce jour,
tenant du titre.
2
RECOMMANDATION
Depuis 1997, il officie
au palais de l’Elysée au
service du président de la
République. Il y est entré
à 19 ans « par piston »,
admet-il. C’est le chef Jacques Le
Divellec, « chez qui Mitterrand
déjeunait presque tous les jours »,
qui recommande son protégé
dans le cadre de son service
militaire. Guillaume Gomez avait
le choix entre Matignon et
l’Elysée : il choisit de servir le
président de la République,
Jacques Chirac à l’époque.
3
PRÉSIDENTS
Chirac, Sarkozy, Hollande,
Macron… Les présidents
passent, mais Guillaume
Gomez reste. En 2013, il
devient chef des cuisines
de l’Elysée, succédant à Bernard
Vaussion, parti après quarante
ans de service. Chaque année,
quelque 95 000 repas sont servis
au palais présidentiel, préparés
par une brigade composée
en tout et pour tout de
28 personnes. Au fil du temps, les
menus se sont allégés : les huit
plats servis autrefois à René Coty
ont disparu. Le chef revendique
une certaine décontraction.
« Je ne fais pas que des dîners
de gala, il m’arrive aussi de
préparer des sandwichs. »
4
BIVOUAC
Le quadragénaire
est parti à l’aventure,
début décembre,
durant un trek
de trois jours dans le
Haut-Pérou avec l’association
Vision du Monde, qui
parraine des enfants. Arrivé
293e sur 350 coureurs au
Half Marathon des Sables,
le chef, qui avoue « détester
courir avec [s]es 115 kilos »,
a régalé ses coéquipiers
lors des bivouacs.
18
Guillaume
Gomez MOF
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Le chef de l’Elysée multiplie les récompenses.
Son manuel, élu “meilleur livre de cuisine du monde”,
vient de paraître dans une version pour enfants
5
TWITTO
Sur Twitter, Guillaume
Gomez compte plus de
221 000 abonnés et a
déjà écrit 20 222 tweets.
Il les ponctue toujours
du hashtag #ilovemyjob. « Je
veux montrer que j’ai la chance
d’évoluer dans de beaux
endroits, de rencontrer de
grands chefs, rois et présidents,
mais qu’à côté il y a le boulot :
se lever tôt et se coucher tard.
On se coupe, on se brûle, on
pue le poisson, on travaille
quand les copains
sortent… »
6
PAIN AU CHOCOLAT
A l’occasion d’une
sympathique « battle »
de tweets avec des chefs
du Sud-Ouest, le chef
a tranché l’épineuse
question de l’appellation de
la plus célèbre viennoiserie de
France. « Pain au chocolat »
ou « chocolatine » ? Sur son
compte, il a partagé une photo
de deux viennoiseries identiques
en commentant : « Alors, à
droite, une chocolatine, à
gauche, un pain au chocolat. »
Histoire de souligner avec
humour la futilité du débat.
7
RECETTES
Elu « meilleur livre de
cuisine du monde »
par le Gourmand World
Cookbook Awards en mai,
son manuel « Cuisine,
leçons en pas à pas » (Chêne)
pèse 2,8 kg, compte 500 pages
et 4 000 photos. « Mon rêve, ce
serait que les gens se
l’approprient, le fassent vivre et
même le tachent! La cuisine doit
exister en dehors des chefs.
Il faut oser, imaginer, c’est la
remise en question qui conduit à
l’excellence. » Une version pour
enfants vient de paraître aux
éditions du Chêne.
8
FÊTES
Le repas qu’il a organisé
pour le Noël des
700 soldats de la force
Barkhane demeure
l’un de ses « meilleurs
souvenirs ». Servis à Niamey, au
Niger, en présence d’Emmanuel
Macron, les plats ont été
concoctés à Paris à partir
de produits offerts par les
fournisseurs de Rungis et
acheminés par fret le jour J.
Au menu : pâté en croûte au foie
gras et volaille aux morilles.
9
“DÉ-GUEU-LASSE”
En juillet 2014, sur
Facebook, il applaudit le
départ du gouvernement
de Nicole Bricq (décédée
en 2017). Alors ministre
du Commerce extérieur de
François Hollande, elle avait
critiqué la cuisine du chef à
la sortie d’un dîner à l’Elysée,
confiant à Jean-Marc Ayrault, sur
le perron du palais, combien elle
avait trouvé le repas « dé-gueulasse ». Guillaume Gomez n’avait
pas apprécié. La ministre lui
avait présenté ses « plus
plates excuses ».
10
“GILET JAUNE”
Il a volé au secours
de Macron quand
un « gilet jaune »,
éleveur de volailles
de Bresse, a
interpellé le président sur les
réseaux sociaux avec une vidéo
devenue virale : « M. Macron,
vous ne méritez pas de manger
mes volailles. » Réponse du chef
sur Twitter : « Je compatis à votre
détresse, mais vous ne fournissez
pas l’Elysée en volaille de
Bresse. ». Chaud devant !
CHRISTEL BRION
BLONDET ELIOT/ABACA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CROISIÈRE
Au fil de l’art sur le Guadalquivir
De Séville à Grenade, au cœur des joyaux andalous
Du 19 au 26 septembre 2019
Benoît Dusart
Historien de l’architecture
Serge Legat
Historien d’art
Place de l’Espagne - Séville
2CTKU
PORTUGAL
ESPAGNE
2
Alcoutim
5
Cordoue
Séville
1/8
Vila Real de
San António 5
)QNHG FG %½FK\ 6
1EÅCP #VNCPVKSWG
6
Isla Mínima
7
Grenade
El Puerto de Santa María
3/4
Embarquez à bord du MS La Belle de Cadix (88 cabines seulement) et plongez au cœur de l’art et du
patrimoine andalou et portugais, en compagnie de deux historiens d’art et d’architecture passionnants,
Benoît Dusart et Serge Legat. Vous découvrirez les plus grands peintres espagnols, tels que Francisco
de Zurbaran ou Le Greco, et visiterez des villes qui brillent par leurs merveilles d’architecture : Séville et
son Alcázar, Cordoue et sa mosquée-cathédrale, Grenade et son Alhambra ou encore Olhao et ses façades Art
nouveau...
Cadix
/GT Fo#NDQTCP
OFFRE SPÉCIALE
- 200 €/pers. pour toute réservation avant le 15 janvier 2019 (code REVE)
soit la croisière à partir de 2290€ 2090 €/pers.* au départ de Paris à bord du 06 /D %HOOH GH &DGL[
*
Le 06 /D %HOOH GH &DGL[ (88 cabines)
Vols depuis Paris, pension complète, boissons (sauf champagne et carte des vins), conférences, taxes et certaines visites inclus.
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr,
ou sur www.croisieres-exception.fr/brochures (code GUAD1 à renseigner).
Renvoyez ce coupon à Croisières d’exception - 77 rue de Charonne - 75011 Paris
Conformément à la loi “Informatique et Liberté” du 6 janvier 1978, nous vous informons que les renseignements ci-dessus sont indispensables au traitement de votre
commande et que vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de rectification des données vous concernant. * Se référer à la brochure pour le détail des prestations et
les conditions générales de vente. Licence n° IM075150063. Création graphique : nuitdepleinelune.fr - Crédits photos : © Schutterstock, © CroisiEurope et © Croisières d’exception
obs-181220
Nom :....................................................................... Prénom : ..................................................................................
Adresse :....................................................................................................................................................................
Code postal :
Ville :........................................................................................................................
Tél. :
E-mail :...................................................................................................
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DISSENSUS
Corine Pelluchon
enseigne la philosophie à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée.
Elle a notamment publié « Éthique de la considération » (Seuil, 2018).
“Le progrès moral
consiste à dépasser notre
rapport de domination”
L
a chasse est née du besoin
pour l’homme de se nourrir.
Aujourd’hui, elle n’obéit plus à
cette nécessité et est devenue
un loisir. Est-il acceptable de
tuer un être vivant, uniquement parce
que vous vous adonnez à une activité qui
vous fait plaisir et correspond à une tradition à laquelle vous tenez ? C’est le problème de fond.
Les chasseurs aiment chasser parce qu’ils
ont le sentiment d’exprimer ainsi ce qu’ils
sont, de s’inscrire dans une tradition qui est
indissociable de leur identité. Celle-ci passe
à leurs yeux par un rapport de domination
avec les autres êtres vivants. La chasse est
une construction sociale qui leur permet,
en outre, de se considérer comme les gardiens d’un rapport plus authentique à soi et
à la nature que dans les villes où tout est
aseptisé. En somme, les enjeux sont identitaires. Lorsqu’on s’oppose à la chasse, il faut
donc comprendre le changement de représentations mentales qu’on demande aux
chasseurs. C’est pourquoi les confits sur ce
sujet sont aussi âpres.
Selon moi, le progrès moral consiste
bien à dépasser ce besoin de domination,
et cet objectif exige que nous modifions
notre rapport aux animaux. Cela ne signife pas que nous soyons semblables aux
animaux, car nous avons une responsabilité qu’ils n’ont pas. Cependant, nous
pouvons faire notre bien avec le moins de
20
L’OBS/N°2824-20/12/2018
mal possible pour les animaux, et renouer
avec la vie sauvage sans avoir besoin de
tuer une bête.
Il faudra du temps pour arriver à la suppression de la chasse, mais on pourrait déjà
l’encadrer. Or le débat, en France, se réduit
à des invectives : les chasseurs sont traités
de « barbares » et les véganes de « terroristes ». Cette opposition est la preuve de
notre immaturité politique. Dans une
démocratie, il faut accepter l’opposition
des points de vue et négocier pour arriver
à un compromis. Malgré des visions philosophiques concurrentes, nous pourrions
donc nous mettre d’accord sur quelques
points. Ainsi, il serait temps de bannir certaines pratiques particulièrement cruelles,
comme la chasse à la glu, lors de laquelle
l’oiseau agonise des heures durant, le déterrage des blaireaux, et surtout la chasse à
courre. Beaucoup de paysans et même certains chasseurs ne supportent plus cette
pratique d’un autre âge où l’animal est
pourchassé pendant des heures, puis tué à
l’arme blanche… Au regard du nombre
d’accidents, il me semble également indispensable d’instaurer une journée sans
chasse, le dimanche, afn que les promeneurs puissent profter de la campagne en
toute sécurité. Je pense que les chasseurs
pourraient accepter cela, comme c’est le
cas dans la plupart des pays européens.
Propos recueillis par
S É BA ST I E N B I L L A R D
FAUT-IL
SUPPRIMER
LA CHASSE ?
Par CA RO L E BA R J O N
Le confit entre chasseurs
et écolos dure depuis près de
cinquante ans, avec l’apparition
du mouvement écologiste dans
les années 1970, qui s’est emparé
des travaux de Pierre Bourdieu
sur la domination. On s’en
souvient, le paroxysme de cet
afrontement entre « viandards »
et « khmers verts » avait
abouti, en 1989, à la création
du parti Chasse, Pêche, Nature et
Traditions. Depuis,
paradoxalement, la guerre a
baissé en intensité, et le débat
y a gagné en qualité sur le fond.
Quelques fgures de l’écologie
comme Nicolas Hulot ont ainsi
concédé depuis longtemps déjà
OLIVIER SAINT-HILAIRE/HAYTHAM-REA - QUIQUE GARCIA/MAX PPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Pierre de Boisguilbert
est secrétaire général de la Société de Vénerie,
ex-porte-parole de la Fédération nationale de la Chasse.
“Je refuse ce nouvel
ordre moral d’une
minorité sectaire”
que la chasse pouvait participer
à la régulation nécessaire
des espèces. Ceux-là avaient
compris qu’au-delà de la chasse
proprement dite la question
était aussi celle d’un mode
de vie, celui, comme on dit
aujourd’hui, de la « ruralité ».
De leur côté, les chasseurs ont
aussi mis – un peu – d’eau dans
leur gibecière, en œuvrant à la
sauvegarde de la biodiversité…
et à l’amélioration de leur image.
Malgré une intense campagne
de communication, à la fn
de l’été, dans laquelle ils
s’auto-proclamaient « premiers
écologistes de France », malgré
la puissance de leur lobby,
les chasseurs sont pourtant
l’objet d’un rejet croissant
dans l’opinion, dans la jeune
génération et chez les néo-ruraux.
Véganes, antispécistes et autres
« rurbains », sensibles au bienêtre animal, sont moins politisés
au sens traditionnel du terme
que leurs aînés, mais ils ne sont
pas moins idéologues. Entre
les 76 associations qui ont
récemment lancé un appel pour
« Un dimanche sans chasse » et le
1,1 million de détenteurs du permis
de chasse, le combat continue. Q
CHASSONS.COM
A
insi, les chasseurs seraient
des barbares, des adeptes
d’un loisir sanguinaire… La
chasse est, au contraire, l’antithèse de la barbarie. Elle est
un art de vivre qui consiste à connaître,
aimer, puis traquer le gibier, et exclusivement celui-ci, avec discernement, respect
et contrôle de soi, le tout dans un encadrement législatif et réglementaire toujours
plus contraignant. On est donc très loin de
la barbarie. Il faut savoir que l’on ne chasse
pas par plaisir de tuer, mais par amour et
respect pour la nature. C’est le besoin de
rencontre avec l’animal sauvage qui
importe, de capture aussi, comme pour
tout prédateur.
C’est, par ailleurs, un acte que je ne
banalise jamais. J’éprouve, après avoir tué
un brocard [chevreuil mâle, NDLR], autant
de nostalgie que de respect pour l’animal.
Je crois n’avoir jamais ramassé une bécasse
sans l’embrasser avant de la porter au carnier. Est-ce barbare d’agir ainsi ? La chasse,
rappelons-le, fait partie de l’histoire de
l’humanité et de notre patrimoine culturel.
Peinture, littérature, musique : tous les arts
majeurs l’ont célébrée à leurs manières. La
chasse fait partie de nous, elle est consubstantielle à l’homme. Pourquoi le nier ?
Les partisans du droit de l’animal
veulent nous imposer l’idée que l’animal
est l’égal de l’homme. C’est une utopie
autant qu’une menace pour l’humanité.
Je refuse ce nouvel ordre moral qu’une
minorité sectaire, intransigeante et ignorante des rapports qui régissent le vivant
veut nous imposer. La cause animale est
devenue, ces dernières années, un sujet de
société, et c’est une bonne chose. Le développement économique – et son avatar le
productivisme – ont bien trop « chosifé »
l’animal. Il n’y a pourtant aucun rapport
entre la maltraitance animale et la chasse.
Les images dévoilées par L214 me sont
insupportables. Et c’est précisément pour
cette raison que je ressens le besoin de
retrouver l’animal à l’état sauvage, dans
son environnement, avec sa pleine intégrité physique et ses aptitudes innées à
échapper au prédateur. Chasser n’est rien
d’autre qu’assumer le rôle de prédateur qui
sommeille en chacun de nous.
Cette hostilité soudaine, voire cette
haine, envers la chasse, provient en fait du
refus de la mort dans les sociétés occidentales. De nos jours, la mort est niée, cachée.
La vision idéalisée de la nature qui est en
train de s’imposer représente celle-ci
comme un monde harmonieux de douceur, sans violence, avec l’idée sous-jacente
que l’homme serait au fond la seule espèce
« néfaste ». C’est la négation même de l’humanisme. Pour toute une génération
urbaine, sans antécédents dans la ruralité,
l’animal idéalisé est devenu le dernier
enjeu de libération ! C’est absurde.
Propos recueillis par S . B .
L’OBS/N°2824-20/12/2018
21
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
ÉTATS-UNIS
L’homme
qui dessinait
des greens
Victime d’une erreur judiciaire,
Valentino Dixon doit sa libération à son
exceptionnel coup de crayon et à une série
d’heureux hasards. Retour sur une folle
histoire qui excite déjà Hollywood
De notre correspondant aux Etats-Unis
PH I L I PPE B O U L E T- G E RC O U RT
Photos L I B BY M A RC H
Valentino
Dixon, 48 ans,
a passé
vingt-sept ans
en prison.
Il a été libéré
en septembre
dernier.
A droite,
un de ses
dessins de
parcours
de golf.
LIBBY MARCH POUR « L’OBS »
L
a première chose que nous tend Valentino
Dixon, après avoir ouvert la porte, est une
télécommande. Une grosse télécommande avec une forêt de boutons. Et cette
question : « Comment allume-t-on la
télé ? » Avant de lui répondre qu’il suft de presser
celui en haut à gauche, il faut se souvenir d’une évidence : il y a vingt-sept ans, quand il est allé en prison,
les télécommandes n’étaient pas encore un casse-tête.
Vingt-sept ans ! Le 19 septembre dernier, Valentino Dixon, 48 ans, a quitté le tribunal de Bufalo en
homme libre, après avoir passé plus d’un quart de
siècle en prison pour un crime qu’il n’avait pas commis. Une erreur judiciaire parmi d’autres ? Les studios de Hollywood, qui se bousculent au portillon
pour arracher les droits de son histoire, ne se déplaceraient pas pour si peu…
L’OBS/N°2824-20/12/2018
23
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’afaire Valentino Dixon est l’une des histoires
d’erreur judiciaire les plus incroyables qu’ait jamais
connues l’Amérique. Elle est ponctuée d’une chaîne
de hasards dans laquelle, s’il avait manqué un seul
maillon, Dixon croupirait toujours en prison. Son calvaire est une illustration parfaite de toutes les tares
de la justice américaine. Dans ces couloirs, entre ces
murs il y a des milliers d’autres Valentino, des hommes
et femmes innocents moins obstinés, moins doués,
moins aidés ou moins chanceux.
LE PIÈGE
Un fait divers banal, une afaire de ghetto comme il
en existe presque tous les jours. Samedi 10 août 1991,
1h30 du matin, au croisement d’avenues d’un quartier chaud de Bufalo, dans l’ouest de l’Etat de New
York. Deux bandes de jeunes s’expliquent, une dispute
à propos d’une nana. Dans le groupe d’environ 70 personnes, des drogués, des dealers, des petits criminels,
des alcooliques, des menteurs... Et Valentino Dixon,
un petit revendeur de cocaïne qui s’est
pris d’afection pour les voitures fashy.
« Les flles, les bijoux et les bagnoles, dans
le quartier, c’est tout ce qu’il vous faut,
confe-t-il. Mais quand vous paradez, les
fics vous ont sur leur radar. »
Le ton monte, une bagarre s’engage…
Soudain, une rafale de tirs. Torriano Jackson s’efondre, il décédera à l’hôpital.
Deux autres personnes sont blessées.
Quelques heures plus tard, la police
arrête Valentino Dixon. Plusieurs
témoins le désignent comme l’assassin.
D’autres mentionnent un certain LaMarr
Scott qui, deux jours après le meurtre,
avoue être le tueur… avant de se rétracter.
Un an plus tard, le 7 août 1992, Valentino Dixon est condamné à un minimum
de trente-huit ans de prison.
Attica, Etat de
New York, la prison
de haute sécurité,
où était incarcéré
Valentino Dixon.
Avec Max Adler,
journaliste au
« Golf Digest »,
qui a publié l’affaire
en 2012.
LA PRISON
Attica : le nom fait froid dans le dos. Les taulards qui
échouent dans cette prison Supermax (de haute sécurité) connaissent tous la légende. Les émeutes de
1971, qui avaient fait 43 morts. Les gangs. La violence.
Bien des années plus tard, dans une lettre publiée
par le journal local, Valentino mettra en garde les
jeunes de Bufalo tentés par le crime : quand vous
échouez à Attica, écrit-il, « vous n’êtes plus humain
– vous êtes comme un animal dans une cage. A n’importe quel moment vous risquez de vous retrouver tailladé, poignardé ou même violé ».
Un an après son incarcération, il voit débarquer
LaMarr Scott, condamné pour un vol à main armée
ayant défguré et rendu quadriplégique un adolescent.
Valentino frémit. « Ils l’ont envoyé à Attica, dans le
même quartier de la prison. Ils voulaient peut-être que
l’on s’entretue. » Mais LaMarr lui avoue ses remords :
« Je veux faire ce que je peux pour te sortir de là. Je vais
24
L’OBS/N°2824-20/12/2018
L’AFFAIRE
VALENTINO DIXON EST
UN CAS D’ÉCOLE :
PROCUREUR VÉREUX,
AVOCAT INCOMPÉTENT,
JUGE COMPLICE,
TÉMOINS IGNORÉS
OU INTIMIDÉS,
PIÈCES À CONVICTION
ESCAMOTÉES…
JACOBIA DAHM/REDUX REA-VIA MAX ADLER-VIA JULIE FRAGONAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
L’avocat
Donald
Thompson
commence
à réétudier
le cas en 1998.
Julie Fragonas,
étudiante
française, a
travaillé sur
l’enquête à
l’Université de
Georgetown.
DOC OBS
leur redire que c’est moi qui ai tué Torriano. » Vingt-six
ans plus tard, à la libération de Valentino, la procureure adjointe rappellera l’inimaginable : « M. Scott a
confessé ce crime depuis le 12 août 1991. Il l’a confessé à
plus de dix reprises », dont plusieurs fois devant une
caméra. « Je lui ai vite pardonné, se souvient Valentino.
Ce n’est pas un salaud, il a perdu ses parents quand il
était gamin. Il a fait ce qu’il a pu pour m’exonérer. »
Ces premières années derrière les barreaux sont
les plus noires de sa vie. « J’étais aigri, déprimé. Vraiment au fond du trou. Et puis un jour, mon oncle Ronnie
m’a envoyé des crayons et m’a dit : “Tu dois te remettre
à dessiner.” » Sa première tentative, après une interruption d’une dizaine d’années, est un petit format
que sa mère a accroché dans le salon, audessus du téléphone : une Vierge à l’Enfant, aux yeux
fermés comme dans beaucoup de ses portraits. Une
madone paisible dans l’enfer d’Attica.
Tout le monde, dans sa famille, connaît le don de
Valentino. Tout petit, sa mère et sa grand-mère
s’agacent même de la façon dont il agrippe le crayon.
« On lui tapait sur la main pour qu’il le tienne correctement, se souvient Barbara, sa mère. Un jour, je reviens
à la maison, il était assis à la table de la cuisine en train
de dessiner. Il avait 3 ans et demi, peut-être 4. A côté de
lui, la page des bandes dessinées dans le journal. Je
regarde, je vois qu’il a parfaitement copié un dessin. “T’as
pris un calque, pas vrai ?” Réponse de Gwen, sa tante qui
le gardait : “Ton fls est un artiste.” Moi, interloquée :
“Impossible qu’il ait fait cela à main levée.” Je lui ai
demandé, il a refait le dessin devant moi. C’était tellement incroyable que j’en ai eu la trouille ! »
Valentino garde une reconnaissance éternelle à sa
prof de dessin, Charlotte Ross, qui l’a aidé à se faire
admettre dans un collège spécialisé dans les arts. « Il
avait un talent merveilleux, on voyait bien qu’il était
spécial. Il dessinait ces petites personnes, ces petites
scènes de rue sorties tout droit de son imagination »,
se souvient l’enseignante. Pourquoi a-t-il ensuite dévié
de sa trajectoire ? Mme Ross n’a pas de réponse, rien
dans le caractère de l’enfant ne le laissait prévoir. Elle
dit simplement qu’elle connaît plus d’élèves qui sont
morts bien trop jeunes que de gens de son âge. Elle a
57 ans. Ainsi va le ghetto.
Dixon a produit plus de 1 500 dessins, des œuvres
naïves, oniriques. On pense au Douanier Rousseau, qu’il
ne connaît pas, on lui montre quelques-unes de ses
toiles sur un smartphone. Il est intrigué. Puis sourit, pas
peu fer. « Mais lui peignait ! Moi, tout est au crayon. Pas
question d’estomper les couleurs, avec les crayons, on ne
triche pas. » Dans sa cellule de 5 à 6 mètres carrés, il
s’évade jusqu’à dix heures par jour, immergé dans son
art. Comme il se tient à carreau, ses conditions de détention s’améliorent. En l’an 2000, il est transféré au quartier de la prison réservé aux détenus modèles. C’est là,
un beau jour de 2009, que le directeur de la prison lui
donne une photo de son trou de golf préféré : le n°12 du
parcours légendaire d’Augusta, où se joue le Masters.
Peut-il le lui dessiner ? Il se lance, curieux.
L’AVOCAT
Les erreurs judiciaires, Donald Thompson connaît,
il a déjà traité quelques afaires de condamnations
injustifées. Mais Valentino Dixon est un cas d’école :
procureur véreux, avocat incompétent, juge complice, témoins ignorés ou intimidés, pièces à conviction escamotées… Morceau par morceau, Donald
reconstitue patiemment le puzzle des erreurs et des
coups bas, avec la frustration d’arriver après la
bataille. « Tout a commencé en 1998, se souvient cet
avocat à lunettes aux allures de cadre IBM. Roger
Putnam, un détective privé, avait été engagé par la
famille de Valentino. Il ramait. Il m’a dit : “Je travaille
pro bono pour eux, tu devrais faire pareil.” » Un autre
avocat, Alan Rosenthal, viendra plus tard en renfort.
En vingt ans – vingt ans ! – de travail minutieux, Don
n’a jamais perdu espoir, même quand Valentino s’impatientait. « Une fois, il m’a même viré ! »
« A l’époque du meurtre, raconte Donald, les fics
de Bufalo étaient scandalisés que Valentino se
balade en liberté dans ses voitures clinquantes. Deux
accusations mineures pesaient sur lui et il n’avait
pas encore de vrai problème avec la justice, mais ils
étaient persuadés qu’il allait devenir le prochain parrain local de la drogue. Peut-être surestimaient-ils
son importance. En tout cas, ils voulaient absolument le mettre hors d’état de nuire. » Un enquêteur
du parquet va voir son boss en soulignant l’absence
de preuves sufsantes, il se voit répondre : « Ne
change rien, on tient notre homme. » C’est sous la
pression et les menaces des procureurs que LaMarr
Scott se rétracte.
Les douze jurés, douze Blancs, assistent à un simulacre de procès. Les témoins à charge font tous partie de la bande de la victime et huit autres témoins,
qui eux ont vu que Valentino n’était pas l’assassin,
sont dissuadés de venir à la barre. Deux types ayant
vu LaMarr Scott tirer sur Torriano Jackson ont
même été inculpés de parjure par le procureur Chris
Belling, à seule fn de les empêcher de témoigner au
procès. Pour ne rien arranger, la plupart des protagonistes sont peu recommandables, ils appartiennent
à un clan ou à un autre. Sauf Tamara Frida. Cette travailleuse sociale, qui bosse à l’hôpital du coin, se trouvait par hasard à proximité de la tuerie. Elle a clairement vu LaMarr tirer sur Torriano, à moins de
10 mètres d’elle, avant qu’elle ne se réfugie derrière
sa voiture. Mais elle attendra six longues années
avant de se manifester. La peur des gangs.
L’avocat l’aurait-elle appelée à la barre ? Pas sûr.
Joseph Terranova, l’avocat commis d’ofce, a une
réputation exécrable à Bufalo. A Valentino, il commence par promettre que l’afaire n’ira pas au procès.
Puis décide de n’appeler aucun témoin à la barre,
après s’être engagé auprès des jurés à le faire. « Les
avocats s’imaginent parfois qu’ils seront capables à
eux seuls de convaincre le jury », soupire Don Thompson. Un coup de poker, une vie dans la balance. Oups,
perdu.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
25
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE JOURNALISTE
« Tous les appels avaient été interjetés, toutes les voies
judiciaires explorées, se souvient Don Thompson.
Nous étions au point mort. Ce qui nous a aidés, c’est
l’article de “Golf Digest”. »
Derrière cet improbable rebondissement, le premier
dessin commandé par le directeur de la prison. Valentino et le golf, c’est le mariage de la carpe et du lapin.
« Quand on est dans le ghetto, on n’en sort pas, raconte
Dixon, qui n’avait toujours pas mis le pied sur un parcours quand nous l’avons rencontré. Ma seule virée au
vert, c’était les rares fois dans l’année où mon père m’emmenait pêcher. » Le golf est pour lui un monde purement imaginaire, exotique, c’est sans doute ce qui
teinte ses dessins d’une étrange poésie. Le patron de
la prison, en tout cas, est enchanté par le résultat.
« Après cela, un voisin de cellule, un Blanc, m’a dit : “Tu
devrais faire d’autres parcours.” Moi : “Ce n’est pas trop
mon truc.” Et puis, après une semaine, j’ai dit “peutêtre”. Il m’a passé un magazine spécialisé et je me suis
mis à dessiner. »
Au début, Valentino reste fdèle aux photos. Et rapidement le prisonnier s’évade. « J’étais dans un monde
paisible, se souvient-il. Dans le ghetto, la paix, ça n’existe
pas. » Ses golfs prennent des airs de jungles exubérantes dans lesquelles quatre teintes de verts lumineux
dominent les autres couleurs. Le vert de ses parcours
oblitère le gris de son univers. En deux ans, il réalise
plus de 130 dessins de greens.
Dans un exemplaire de « Golf Digest », la crème de
la crème des magazines consacrés à la petite balle
blanche, Valentino a repéré une chronique intitulée
« Le golf a changé ma vie ». C’est Max Adler, un jeune
journaliste à l’air perpétuellement souriant, qui est en
charge de la rubrique. Max épluche les mails qu’on lui
envoie, il y en a des milliers. « Je cherche toujours les
histoires captivantes, explique-t-il. Un type qui imaginait des terrains de golf alors qu’il était kidnappé. Un
autre qui s’est servi de ce golf pour lutter contre sa schizophrénie. » Mais dans sa cellule, Valentino n’a pas
accès à internet. « Un jour de 2011, poursuit Max, je
reçois une enveloppe à en-tête d’une prison de haute sécurité. Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Je l’ouvre, il y avait
une lettre avec un petit dessin retenu par un trombone.
Une belle lettre, où Valentino se présentait. J’ai donné
mon numéro de téléphone à sa flle Valentina, dont il
parlait, il m’a appelé. »
Max a une règle d’or : il rencontre en personne tous
ceux qu’il choisit pour sa chronique, afn de vérifer
leur histoire. Très rapidement, il se fascine pour l’histoire de l’innocent derrière celle de l’artiste. Le 20 mai
2012, « Golf Digest » publie l’article, cosigné par Valentino et Max. Il retournera sept mois plus tard à Attica,
pour flmer une nouvelle confession de LaMarr Scott.
L’année suivante, la chaîne Golf Channel produit à son
tour une émission sur Valentino. « J’étais naïf, je pensais que les choses allaient rapidement se débloquer,
confe le journaliste. Il a fallu attendre encore six ans. »
Entre-temps, les deux sont devenus amis. Le jour du
26
L’OBS/N°2824-20/12/2018
mariage de Max, l’année de leur rencontre, Valentino
lui a envoyé un dessin de lui en smoking. Il lui a aussi
ofert un portefeuille en cuir décoré d’un golfeur, que
Max a sorti de sa poche des centaines de fois pour
raconter l’histoire de son copain. Le portefeuille est
élimé, l’image un peu fanée. Max ne s’en sépare jamais.
Dans le salon
de sa mère, à
droite, le portrait
de Valentino
à l’âge de 6 ans.
LES DEUX PROFS
Pour comprendre comment Valentino est fnalement
sorti de prison, il faut ouvrir un tiroir de son histoire,
pour y dénicher une autre histoire tout aussi incroyable :
celle de Martin Tanklef et de Marc Morjé Howard.
Ci-dessous,
ses dessins
aux crayons
de couleur.
LIBBY MARCH POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
en sa faveur signé par plus de cinquante camarades de
lycée, publié un billet dans le “New York Times”, efectué
pour Martin des recherches sur internet, etc. » En 2007,
Martin est fnalement libéré (totalement innocenté, il
a obtenu, mais pas encore perçu, plus de 10 millions
de dollars d’indemnités). A sa sortie, il se lance dans le
droit. De son côté, inspiré par son travail pour Martin,
Marc commence lui aussi des études de droit et
décroche son diplôme d’avocat.
Martin vient d’entamer sa carrière d’avocat. Mais
Marc n’a pas attendu ce jour pour faire appel à lui : fn
2017, il l’invite à animer un cours à l’Université de
Georgetown comme professeur associé. Les deux
amis ont une idée. Une idée gonfée, qu’ils soumettent
à l’Université…
L’ÉTUDIANTE
SES GOLFS PRENNENT DES AIRS
DE JUNGLES EXUBÉRANTES. LE VERT DE
SES PARCOURS OBLITÈRE LE GRIS DE
SON UNIVERS. EN DEUX ANS, IL RÉALISE
PLUS DE 130 DESSINS DE GREENS.
Le 7 septembre 1988 au matin, dans la maison cossue de la famille Tanklef, Martin
découvre ses parents dans un bain de sang,
sa mère morte et son père dans le coma (il
décédera quelques jours plus tard)… Il a
passé près de dix-huit ans en prison pour
le double meurtre de ses parents, alors que
celui-ci avait été commandité par l’associé
de son père.
Et Marc ? Un copain de classe. « On s’entendait bien mais on n’était pas des amis
proches », raconte-t-il dans un français parfait (sa mère est française). Après le
meurtre, Marc, qui s’occupe du journal des
lycéens, écrit quelques articles défendant
l’innocence de son copain. Et puis la vie
passe, la roue tourne. Martin went to jail
and Marc went to Yale : « Martin est allé en
taule, Marc, à Yale », où il suit des études de
science politique puis devient prof à l’Université de Georgetown à Washington. C’est ainsi qu’il
renoue le lien avec Martin, en 2000. « Je suis allé le voir
en prison, raconte Marc, et je lui ai promis de faire tout
ce que je pourrais pour le sortir de là. J’ai commencé à
travailler avec son équipe d’avocats, écrit un mémoire
LIBBY MARCH POUR « L’OBS »
Ce programme à Georgetown, Julie, étudiante française de 21 ans l’avait sur son radar depuis un
moment. « Tous les élèves de troisième année de
Sciences-Po Paris doivent partir en échange universitaire à l’étranger, confe-t-elle. J’avais repéré le cours
de Marc et Martin, ils travaillent souvent au second
semestre sur des cas pratiques. Je savais que je travaillerais sur l’un d’entre eux. »
Ce que Julie Fragonas sait aussi, quand elle candidate, c’est que Marc et Martin ont décidé de pousser
plus loin l’expérience. Ils ont convaincu Georgetown
de confer aux étudiants des cas concrets de condamnation injustifée : par groupe de trois, ils vont refaire
l’enquête sur un cas précis et produire un documentaire d’une dizaine de minutes. Quels cas choisir ? C’est
là que Martin Tanklef joue un rôle crucial. Depuis sa
sortie de prison, il est devenu un avocat infatigable des
gens croupissant en prison pour des crimes qu’ils n’ont
pas commis.
Il a des antennes partout, et il n’est pas étonnant que
l’une ait capté le signal de Valentino Dixon. Cela fait
six ans que Martin travaille à prouver l’innocence de
ce dernier, quand il soumet le dossier à sa classe. Par
le plus grand des hasards, le « groupe Valentino » est
composé d’étudiants étrangers : un Japonais, une
Anglaise et une Française, Julie. Ils ne se doutent pas
du rôle crucial qu’ils vont jouer.
« On n’a pas voulu commencer à étudier le cas en se
disant “Il est innocent, c’est sûr à 100%”, on voulait garder une approche neutre, explique Julie. Mais rapidement, il est devenu évident qu’il était très improbable
qu’il ait commis ce crime. » Pour leur documentaire, les
trois se mettent en quête des protagonistes. Ils interviewent Tamara Frida, la travailleuse sociale qui a vu
LaMarr Scott tirer sur Torriano Jackson, « une femme
avec la tête sur les épaules, au témoignage très clair
depuis le début », note Julie. D’autres témoins se
déflent, ils sont en délicatesse avec la justice et ne
veulent pas d’ennuis. « Mais étrangement, poursuit la
Française, nous n’avons pas eu de mal à interviewer le
procureur Belling. Il avait déjà parlé dans le passé, c’est
quelqu’un qui vit beaucoup pour le côté médiatique.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Il nous a pris pour des étudiants sympathiques, dans
son esprit c’était un peu “La justice pour les nuls”. Je ne
pense pas qu’il se soit méfé. »
L’erreur ! Les petits jeunes ont soigneusement préparé leur entretien, ils interrogent l’ex-proc sur les vêtements que le condamné portait au moment du crime.
« On ne lui avait pas rendu ses vêtements, il se doutait
bien que les enquêteurs les avaient testés pour la présence
de résidu de poudre que laisse le tir d’une arme à feu. »
Pendant que la caméra flme, c’est Julie qui pose la
question sur d’éventuels tests. « Et là, il a dit : “Oui, je
sais que des tests ont été faits et ils sont revenus négatifs,
mais ces tests-là ne sont plus du tout crédibles de nos
jours.” » Sans s’en rendre compte, Chris Belling vient
de révéler un élément d’enquête essentiel qui n’a jamais
été communiqué à la défense. Une irrégularité majeure
qui entache tout le procès. Les étudiants ne réalisent
pas l’importance de ce qui s’est dit. C’est Thompson,
l’avocat, qui découvre la pépite en visionnant les rushes.
« Le bureau du procureur afrme aujourd’hui qu’aucun
test de résidu n’a été pratiqué, ce qui semble difcile à
croire au vu de la confession de Belling, note Donald. Mais
il est certain que cet élément a joué un rôle clé dans le
réexamen de la condamnation de Valentino. » La trouvaille des étudiants arrive au bon moment : le nouveau
procureur général du comté vient de créer une unité
chargée de réétudier les condamnations litigieuses.
L’afaire Dixon est un morceau de choix.
HAPPY END
On est tenté de conclure cette histoire comme on termine un conte de fées. Tout est bien qui fnit bien…
Valentino est sur un nuage, il vole d’interview en interview, rencontre le gouverneur de New York, reçoit la
visite d’un fic qui a entendu parler de sa libération et
l’emmène dans un mall acheter des baskets et des vêtements, prépare un site internet pour vendre ses
œuvres, entame une procédure au civil contre le parquet du comté, à qui il réclame de 8 à 10 millions de
dollars d’indemnités (on peut l’aider sur www.gofundme.com/support-valentino-dixon)... Max Adler va
tenir la promesse qu’il a faite à son ami, lui apprendre
à jouer au golf, il espère parvenir à organiser une rencontre avec Tiger Woods et va lui faire découvrir
Augusta. La décompression, après une si longue
peine ? « Je n’ai jamais laissé mon esprit être enfermé
en prison, quand j’étais là-bas physiquement, j’étais ici
mentalement. Donc je n’ai aucun problème à me réadapter », jure Valentino.
Martin est plus sceptique : pour avoir vécu cela, il
sait qu’il y aura des moments plus difciles que d’autres.
« Je lui ai conseillé de lever un peu le pied, confe-t-il.
C’est comme des montagnes russes. » Martin n’a jamais
regardé dans le rétroviseur et il soupçonne qu’il en sera
de même pour Valentino. Mais il lui a fallu du temps
pour vraiment toucher du doigt sa liberté. « C’était un
an après ma libération, j’étais assis au bord de la lagune,
à Venise, avec sous les yeux un paysage sublime de carte
postale. Et tout à coup je me suis dit : “Putain, je suis
28
L’OBS/N°2824-20/12/2018
LIBRE ! Est-ce que tout cela m’est vraiment arrivé ?
Est-ce que j’ai été en prison pendant dix-huit ans ?” »
Tous ceux qui ont croisé la route de Valentino, pendant ces vingt-sept longues années, ont vu leur vie
transformée. Max, le journaliste : « On réalise à quel
point son travail peut changer les choses, mais aussi
que le changement est bien plus long et compliqué
qu’on ne l’imagine quand on a 20 ans. » Julie, l’étudiante : « J’étais déjà intéressée par les droits de
l’homme, mais après cette année je vais travailler dans
le droit pénal et carcéral ; c’est vraiment quelque chose
qui nous a passionnés. » Et tant d’autres : Marc,
devenu l’ami inséparable, ou encore Valentina
(« Tina »), la flle de Valentino qui avait 1 an quand il
est parti en prison et a passé une bonne partie de sa
vie adulte à obtenir l’acquittement de son père…
Mais il n’y a ni fées ni prince charmant dans cette
histoire. Il y a une réalité sordide qui a frappé Valentino à sa libération. « Je suis retourné voir l’endroit où
je vivais, avant la prison. Le
quartier a tellement dégringolé que je ne l’ai pas reconnu.
Une maison sur deux est abandonnée, on a vraiment l’impression d’être dans un pays
du tiers-monde. Et c’est partout pareil. La rue de ma mère,
où je vis pour l’instant, était
habitée à la fois par des Noirs
et des Blancs. Le dernier vieux
voisin blanc vient de mourir. Il
y a trois semaines, une jeune
flle a été descendue à trois
pâtés de maisons d’ici. » A
Rochester, la ville voisine,
Don Thompson désigne le
siège de Kodak, qui n’occupe
plus qu’une dizaine d’employés : « Les ravages de la
désindustrialisation… »
Et puis il y a les innocents.
Valentino a été libéré, mais les quatre autres détenus
sur les cas desquels ont travaillé les étudiants sont toujours derrière les barreaux. « A eux quatre, ils ont déjà
passé 96 années en prison pour des crimes qu’ils n’ont pas
commis », souligne Martin. A Rochester, Don Thompson estime, « très prudemment », qu’il y a au moins 10%
de détenus, sur les 1 600 incarcérés dans le comté, qui
sont en prison pour des délits qu’ils n’ont pas commis.
« Je connais des détenus, dans la prison de l’Etat, qui sont
innocents de façon prouvée et ne parviennent pas à décrocher une audience. » Il cite une statistique efarante :
l’Illinois compte plus de condamnés à mort innocentés
que de prisonniers dans les couloirs de la mort !
Alors, le conte de fées… Mais l’espoir, oui. « Avec
la bonne équipe et les bons outils, on peut accomplir
l’impossible dans la vie », dit Martin, l’infatigable optimiste. A une condition : « Ne jamais, jamais abandonner le combat. » Q
“JE N’AI
JAMAIS
LAISSÉ MON
ESPRIT ÊTRE
ENFERMÉ
EN PRISON.”
VALENTINO DIXON
LIBBY MARCH POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SATELLITES
Bye-bye,
GPS !
Vue d’artiste du lanceur Soyouz mettant en orbite les satellites Galileo 13 et Galileo 14 (2016).
30
L’OBS/N°2824-20/12/2018
PIERRE CARRIL/ESA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENQUÊTE
Cinq cents millions d’utilisateurs,
une précision inégalée… Après
vingt ans d’obstacles, l’Europe
a réussi la mise en orbite de
Galileo, son propre système de
géolocalisation. Une revanche
sur les Etats-Unis
Par C L AU D E S O U L A
a distribution des vingt-huit « Galileo
Masters » – des oscars pour les innovateurs du ciel – aura duré plus d’une heure
sur la grande scène du palais du Pharo, à
Marseille. Le 4 décembre, comme chaque
année depuis quinze ans, la Commission européenne a profté de la Semaine mondiale de l’Espace
pour récompenser les très nombreuses start-up qui
utilisent son réseau de satellites Galileo. La cuvée
2018 présente tout ce qu’il est possible de faire à
partir de la géolocalisation ultraprécise que fournissent les vingt-six satellites conçus par les Européens. L’allemand PlanBlue, grand vainqueur de la
soirée, va cartographier le fond de tous les océans
de la planète ; ses compatriotes de Safe Route vont
guider les aveugles dans les rues ; les jeunes
Français de Lycie détectent les comportements
anormaux en voiture ; ceux d’AgreenCulture automatisent les robots-tracteurs pour qu’ils plantent
ou dispensent l’engrais sans gaspillage ; les Espagnols de Galifre détectent, depuis le ciel, les feux
de forêt ; les Autrichiens de Lympic permettent
d’organiser plus facilement des compétitions sportives… Une « licorne » (entreprise technologique
valorisée à plus d’un milliard de dollars) émergera-t-elle du lot ? C’est le rêve de Bruxelles : « L’enjeu
est considérable pour nous : la Commission européenne n’a pas choisi d’investir massivement sur ce
secteur par amour des étoiles, mais parce que l’espace
est déjà énorme pour l’économie et l’emploi. Nous
estimons que les technologies spatiales, et notamment la géolocalisation, contribuent à près de 10% de
notre activité économique. La question n’est donc
plus de savoir “si” mais “quand” va naître une innovation majeure, complètement disruptive, qui changera autant nos vies que l’ont fait les smartphones »,
L
AGREENCULTURE
Le robottracteur
autonome de
la start-up
AgreenCulture.
“EN 2006,
LA COMMISSION
EUROPÉENNE
DÉCIDE QUE
GALILEO EST
NÉCESSAIRE.”
CARLO DES DORIDES,
DIRECTEUR EXÉCUTIF
DE L A GSA
nous explique la commissaire européenne Elzbieta
Bienkowska, chargée de l’industrie et de l’espace.
Quel retournement de situation ! « C’est une histoire mal partie il y a vingt ans qui se termine bien »,
résume Jean-Yves Le Gall, président du Cnes (Centre
national d’Etudes spatiales) et de la GSA, l’agence
européenne qui veille désormais sur Galileo. Carlo
des Dorides, son directeur exécutif, en a suivi toutes
les mutations depuis 1998. Le projet avait été lancé
par Bruxelles pour se passer de l’américain GPS
(Global Positioning System), qui était alors en monopole. Le GPS est devenu un nom commun depuis
qu’il est entré dans nos voitures, mais à l’origine, en
1973, c’était une initiative militaire destinée à suivre
les sous-marins ou guider missiles et avions. Il s’appuyait sur vingt-quatre satellites qui pouvaient repérer n’importe quel objet sur la Terre pourvu qu’il fût
doté d’un petit émetteur. Les militaires ont ouvert
son utilisation aux civils, gratuitement mais avec un
signal moins précis que le leur.
Dans la foulée, les Russes ont lancé leur réplique,
baptisée Glonass, puis les Chinois ont suivi avec leur
Beidou… Mais les Européens, eux, dépendaient de
leur allié, jusqu’à ce qu’ils comprennent la fragilité
de l’accord : pendant leurs opérations de guerre – en
Irak ou en Yougoslavie notamment –, les militaires
américains coupaient le signal sur les zones proches
du confit. Bruxelles a donc décidé de faire le grand
saut, pour préserver l’indépendance de l’Union
européenne, mais avec un objectif clairement commercial : « Pour réduire l’investissement, nous avions
conçu Galileo comme un “PPP”, partenariat publicprivé. Les industriels voulaient les deux tiers du capital et l’assurance d’exploiter le signal pendant vingtcinq ans pour le rentabiliser, rappelle Carlo des
Dorides. Mais les banques ont refusé de les
L’OBS/N°2824-20/12/2018
31
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
fnancer. Elles ne voyaient pas comment évaluer
le risque, ni où serait son marché : comment vendre
un signal qui était gratuit sur le GPS ? Aucun assureur ne voulait y aller non plus : ils ne savaient pas si
nos satellites allaient fonctionner. Ce fut un échec. »
Pendant huit ans, Galileo est un symbole des errements et des blocages de l’Europe. Et puis, soudain,
tout change : « En 2006, la Commission européenne
décide que Galileo est nécessaire, qu’il sera une
infrastructure gratuite dont nous bénéfcierons tous,
comme un pont, et qu’il sera fnancé par tous les pays,
à hauteur de leur PIB. Les militaires ont ensuite rejoint
le projet en demandant un signal crypté. En 2008, la
Commission a délégué la mise en place à l’Agence spatiale européenne et tout s’est alors déroulé parfaitement. On a respecté les délais et les budgets », explique
Carlo des Dorides. Trois ans seulement après cette
décision, les premiers satellites sont lancés avec succès. Depuis, les tirs se sont succédé à Kourou.
La fotte est complètement opérationnelle depuis
l’an dernier, pour une facture globale de 10 milliards
d’euros. Cher ? Certes, c’est le plus coûteux des programmes du continent, hors agriculture, mais « c’est
deux fois moins que l’argent investi par les Américains pour la mise en place de leur GPS. Notre industrie a été efcace », assure Pierre Delsaux, adjoint de
la commissaire Bienkowska.
Aujourd’hui, vous ne le savez pas, mais il y a de
fortes chances pour que vous soyez vous aussi branché sur Galileo : « Nous venons de passer la barre des
500 millions d’utilisateurs sur la Terre, et 50 millions
de plus arrivent tous les mois : vingt marques de
smartphone (Apple, Samsung, Huawei ou Sony) utilisent un processeur qui est à la fois branché sur GPS
et Galileo depuis deux ans. Et comme votre mobile
favorise automatiquement le plus précis des deux
réseaux, c’est sûrement nous qui vous guidons », se
réjouit Jean-Yves Le Gall, qui fut l’un des principaux
maîtres d’œuvre du projet. Il savoure même une
32
L’OBS/N°2824-20/12/2018
“AVEC LE GPS,
VOUS SAVEZ
DANS QUELLE
RUE VOUS
ÊTES. AVEC
GALILEO, VOUS
SAVEZ DE QUEL
CÔTÉ DE
LA RUE…”
JEAN-Y VES LE GALL,
DIRECTEUR DU CNES
Le siège
de Galileo au
sein de l’agence
GSA, à Prague.
revanche tardive sur les Américains ; ils viennent
d’autoriser leurs administrations publiques à utiliser aussi ce signal qu’ils ont longtemps combattu.
Car la grande réussite du système européen, c’est
qu’il fournit une datation et une localisation meilleures que celles de son concurrent : quatre mètres
de précision, contre une dizaine pour le GPS. « Avec
le GPS, vous savez dans quelle rue vous êtes. Avec
Galileo, vous savez de quel côté de la rue vous vous
trouvez, et cette précision est devenue indispensable »,
résume Jean-Yves Le Gall. Son autre force : il peut
aider, et sauver, tout marin ou randonneur aventureux. Avec sa fonction « SAR » (Search and Rescue),
il repère les balises de détresse, guide les secouristes, et il pourra même dès l’an prochain envoyer
des messages pour rassurer les accidentés sur l’arrivée des sauveteurs…
Le canard boiteux est ainsi devenu un cygne, qui
sera omniprésent dans la vie de demain. A commencer par la voiture autonome : « Nous avons signé des
accords avec BMW, Mercedes ou Volvo, qui nous
embarquent automatiquement », souligne Carlo des
Dorides à la GSA. Tous les autres moyens de transport feront leur mue vers le guidage par satellite :
aussi bien les petits drones que les chemins de fer, qui
n’auront plus besoin de la coûteuse signalisation terrestre, ou les tracteurs qui commencent déjà à se
mouvoir sans l’aide de personne. Sans oublier les
avions qui atterrissent avec l’aide d’Egnos, autre
technologie européenne, ou les bateaux : le groupe
norvégien Kongsberg développe un porte-containers
qui naviguera sans pilote, grâce à Galileo : « Nous
avons commencé à découper l’acier pour sa construction : le prototype sera prêt dans moins de trois ans »,
explique Per Erik Kvam, responsable du projet.
Kongsberg est aussi en train de concevoir des équipements de déchargement autonomes pour les ports,
guidés aussi par satellite. Les petites start-up qui
inventent de nouveaux usages, c’est bien, mais les
grands industriels du continent qui plébiscitent
Galileo, c’est encore plus rassurant pour les pays, qui
règlent une facture de 700 à 800 millions d’euros par
an : c’est le coût nécessaire pour assurer le renouvellement de la fotte qui a une durée de vie d’une douzaine d’années, et pour préparer son évolution.
Galileo est en train de concevoir sa deuxième génération. Lancés à partir de 2025, les nouveaux satellites
fourniront une précision de localisation de 20 centimètres et ils seront surtout capables d’authentifer le
signal, pour garantir aux véhicules autonomes qu’ils
ne sont pas en train de se faire pirater. Des promesses
alléchantes, qui font déjà tourner les Britanniques en
bourriques : avec le Brexit, ils perdent aussi le bénéfce de leur participation à Galileo, dans lequel ils
avaient investi plus d’un milliard d’euros. Ils se
demandent comment ils vont pouvoir s’en passer et
menacent même de lancer leur propre Galileo… s’ils
trouvent les milliards nécessaires. L’Europe, quand
elle joue collectif, peut aussi être une bonne afaire. Q
KATERINA SULOVA/AP/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CORSE
Magouilles
au paradis Milliardaires et mafieux italiens
cohabitaient à Cavallo, îlot
magnifique devenu zone de non-droit,
jusqu’à ce qu’en octobre dernier,
les nationalistes au pouvoir décident
de s’inviter dans ce huis clos…
Par V I O L E T T E L A Z A R D
E
n hiver, l’île se repose. Pas de champagne, pas de
noceurs, pas de milliardaires. Le ballet incessant des
embarcations transportant les touristes, depuis les
falaises de Bonifacio jusqu’aux plages de l’archipel
des îles Lavezzi, s’interrompt. Le « Fabir III », la
navette de l’Hôtel des Pêcheurs, unique établissement de l’endroit, reste à quai. L’île de Cavallo – « Cavaddu » en Corse –, un
des huit îlots de l’archipel, hiberne, bercée par les cris des cormorans huppés et des pufns cendrés, deux espèces protégées
de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio, entre Corse et
Sardaigne. Les villas luxueuses, cachées derrière les rochers granitiques et ronds, ont fermé leurs volets. La centaine de propriétaires de l’île, italiens pour la plupart, ne vient que l’été.
Sur ce petit bout de paradis, bordé d’eau turquoise et couvert
de maquis odorant, règne, depuis cinquante ans, un parfum de
mystère. Il fut un temps où des vigiles renvoyaient – illégalement – tout visiteur et plaçaient des chaînes dans l’eau pour
empêcher les bateaux d’accoster. Où les milliardaires pouvaient
plonger au large pour ramasser des amphores et les exhiber dans
leur salon. Où les plus grands mafeux d’Italie versaient des
valises de billets à des leaders nationalistes. Ce confetti baigné
34
L’OBS/N°2824-20/12/2018
par les eaux chaudes de la Méditerranée, situé administrativement sur la commune de Bonifacio, a vu Catherine Deneuve
embrasser Marcello Mastroianni, des « natios » débarquer en
hélicoptère, un cadre de la mafa italienne, poussé à bout, déposer plainte et disparaître à tout jamais.
“IL ÉTAIT TEMPS DE REVENIR”
C’est dans ce décor immobile qu’en octobre a retenti un coup de
tonnerre. La majorité nationaliste au pouvoir en Corse a voté la
préemption d’un peu plus de 3 hectares (sur les 120 que compte
l’île), vendus par une société italienne. La puissance publique
s’est invitée sur cette terre secrète, légendaire et rebelle. Le
retour de l’Etat de droit ? La collectivité de Corse, qui va débourser 2 millions d’euros pour devenir propriétaire, n’a pas encore
décidé quoi faire de ce nouveau morceau de domaine public.
Mais là n’est pas le véritable enjeu. Il fallait, symboliquement, se
réapproprier cette terre emblématique de la dérive mafeuse qui
gangrène l’île de Beauté. « Nous revenons sur cette île, où règne
la logique spéculative, par les moyens du droit », se réjouit l’autonomiste Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse,
qui avait débarqué à Cavallo voilà dix ans pour y planter un dra-
STÉPHANE FRANCES/ONLYFRANCE.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉCIT
CO
RS
0
30 km
E
Ajaccio
Ci-dessus, une
dépendance de l’Hôtel
des Pêcheurs, le seul
établissement de l’île.
Île de Cavallo
Bonifacio
Gilles Simeoni, élu
nationaliste, au-dessus
d’une banderole
« Cavallo terre corse ! »
(2010).
peau à tête de Maure. Il poursuit : « Les Corses ont le droit de
bénéficier de cet espace public. Chaque fois que c’est possible, nous
nous réapproprierons ces endroits qui nous appartiennent. »
Jean-Guy Talamoni, son camarade indépendantiste, président
de l’assemblée territoriale et volontiers lyrique, abonde. « C’est
un lieu dont les Corses ont toujours été exclus. Il y a même une
chanson, en Corse, dont les paroles relatent cette perte. Il était
STEPHAN AGOSTINI/AFP
temps de revenir. » A Cavallo, les places ont toujours été chères
et convoitées. En débarquant sans y avoir été invités, les politiques ont évidemment dérangé des intérêts privés et relancé
l’intérêt des autorités judiciaires pour l’île, terrain de jeu pendant
des décennies de mafieux et afairistes en tout genre. L’homme
d’afaires qui, avec des associés à Dubaï, projetait d’acheter le
terrain de 3 hectares à la place de la collectivité les intrigue
L’OBS/N°2824-20/12/2018
35
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
En 1999, une bombe détruisait entièrement le système d’alimentation en eau de l’île de Cavallo.
particulièrement. Il s’appelle Antony Perrino. A 39 ans, il est
l’un des hommes les plus riches de Corse. Propriétaire d’un
empire immobilier familial, membre du consortium des chefs
d’entreprise ayant repris la compagnie maritime Corsica Linea
et patron du quotidien « Corse-Matin ». Autant dire, tout puissant. Après avoir accepté dans un premier temps de répondre à
nos questions, Antony Perrino a finalement décliné.
PÂTES AUX LANGOUSTES
Depuis un peu plus d’un an, il fait l’objet d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet d’Ajaccio. Les enquêteurs s’intéressent à ses liens très étroits avec des membres de la bande du
Petit Bar, clan criminel le plus actif dans la région d’Ajaccio et le
sud de l’île. La transaction qu’il s’apprêtait à conclure pour récupérer le terrain est soumise à vérifications. Tout comme le patrimoine immobilier conséquent qu’il possède sur cette île. A
Cavallo, Perrino a déjà investi des millions. Il possède des parts
dans l’Hôtel des Pêcheurs. Il préside le conseil d’administration
du port. Propriétaire de dizaines de parcelles, il rénove, construit
et vend des villas de très haut standing. Il y a deux ans, un terrain
de 5 000 m2 avait été mis en vente entre 2 et 4 millions d’euros.
Quel était son projet pour les 3 hectares qui lui sont finalement
passés sous le nez ? Le magnat de l’immobilier avait déjà un pied
sur le fameux terrain préempté. A leur grande surprise, les
ILS ONT RÉGNÉ SUR CAVALLO
Jean Castel
Lillo Lauricella
Alain Orsoni
L’homme d’affaires, roi des nuits parisiennes et propriétaire
de nombreux clubs dans la capitale, achète l’archipel
des Lavezzi en 1966. Il obtient le droit d’urbaniser Cavallo
en échange de tous les autres îlots, rendus à l’Etat. Il est
à l’origine des folles soirées d’été de l’île. L’aventure
le ruine : il revend à des Italiens dans les années 1970.
C’est lui qui est le lien entre la mafia italienne et
les mouvements nationalistes corses. Né à Palerme,
Lauricella prend la tête de Cavallo et de son développement
immobilier en 1987. Il blanchit ainsi l’argent de plusieurs
groupes mafieux, mais finit par se faire arrêter. Il sera
assassiné en 2002 à Caracas, bien loin de Cavallo.
L’ex-figure du FLNC a entretenu des liens complexes avec
l’îlot de Cavallo : l’organisation aurait reçu de l’argent de Lillo
Lauricella et a organisé un attentat en janvier 1990 contre
les constructions. Alain Orsoni, après avoir créé son propre
« mouvement pour l’autodétermination » (ironiquement
rebaptisé « monnaie pour Alain »), s’est retiré de la vie politique.
36
L’OBS/N°2824-20/12/2018
THOMAS COEX/AFP - STRINGER/AFP - IBGF - PASCAL POCHARD CASABIANCA/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉCIT
services de la collectivité de Corse ont découvert qu’à la place
des bergeries en ruines censées se trouver sur leur parcelle fraîchement acquise, existait, en réalité, un restaurant appartenant
à… Perrino. La Ferme, établissement niché dans des rochers avec
vue imprenable sur le maquis et la mer, s’est illégalement agrandi
cet été. Il est tenu par une famille de restaurateurs connus à
Bonifacio, les Filippeddu, dont certains membres ont par le
passé fréquenté les tribunaux pour avoir approché d’un peu trop
près la drogue et les jeux. Et qui croise-t-on souvent, l’été, entre
deux plats de pâtes aux langoustes ? Mickaël Ettori, l’une des
figures de la bande du Petit Bar, qui serait, selon de nombreux
témoins, l’un des gérants du lieu. « Mika » Ettori, l’ami d’enfance
de Perrino, l’ami dangereux. « Mon client conteste toute implication dans la gérance du restaurant, réagit Me Pascal Garbarini,
l’avocat d’Ettori. Il n’est descendu que très rarement à Cavallo
l’été dernier. Il faudrait arrêter de brandir la suspicion de blanchiment dès que l’on évoque une activité commerciale. »
UN PASSÉ MAFIEUX
Les investissements de l’entrepreneur immobilier sur l’île
auraient-ils un lien avec les activités criminelles du Petit Bar ?
Les enquêteurs de la police judiciaire aimeraient bien le savoir.
« Avec le passé mafieux de l’île de Cavallo, il faudrait être fou pour
y investir de l’argent sale », balaie un avocat, rompu aux dossiers
insulaires. Il faudrait être fou, oui, ou ne pas avoir peur de faire
bégayer l’Histoire. Mais en Corse, policiers et gendarmes le
savent bien : il faut s’attendre à tout.
L’île de Cavallo, ses villas sublimes, son port de plaisance, sa piste
d’atterrissage pour petits avions privés, est d’abord née de l’imagination de Jean Castel, « prince des nuits parisiennes », qui
achète l’île en 1967. Le champagne coule à flots, les villas
poussent entre les roches grises, le couple Catherine
Deneuve-Marcello Mastroianni, Brigitte Bardot, Mick Jagger
s’installent quand vient la belle saison. C’est l’âge d’or, le temps
des paillettes, et aussi celui des premiers frissons. Une nuit d’été
1978, le prince Victor-Emmanuel de Savoie, furieux de ne pas
retrouver son canot pneumatique pour rejoindre son yacht, fait
feu. Un jeune homme de 18 ans, qui dormait sur le pont d’un
bateau, est tué. Le prince sans couronne, fils du dernier roi d’Italie, dira avoir tiré en l’air. Il ne sera jamais condamné.
La légende de Cavallo est née, mais Castel est ruiné et revend
à des Italiens, des prête-noms de groupes mafieux pour la plupart. Arrive alors de l’argent sale, très sale même : celui des
mafias romaine et sicilienne. La plus marquante des figures
sulfureuses de l’île, Lillo Lauricella, s’installe à la fin des années
1980 et va régner sur Cavallo pendant près de dix ans. Né à
Palerme en 1945, il s’est vu confier une mission : poursuivre les
constructions immobilières à destination de milliardaires italiens, et blanchir ainsi l’argent venant de Sicile. Il est à la tête
du Codil (Compagnie des îles Lavezzi pour l’aménagement de
Cavallo), structure privée qui, comme une municipalité, gère
les constructions, les routes – où ne circulent que des voiturettes de golf – les canalisations, et même la collecte des
ordures. Derrière ce roitelet se cachent les intérêts de Giuseppe Calo, dit « Pipo », l’un des chefs de la famille italienne
de Porta Nuova, proche de la bande de la Magliana. Des
réseaux impliqués aussi bien dans le trafic de drogue que dans
les assassinats politiques des années de plomb. Les mafieux
ont-ils également été attirés par la piste d’atterrissage, permettant de faire transiter de la drogue ? C’est probable, même si
aucune enquête ne l’a démontré.
DES CONSTRUCTIONS SURFACTURÉES
« Lauricella » n’est pas un tueur, il est même diplomate et pragmatique, et verse sans broncher l’impôt révolutionnaire aux
mouvements indépendantistes corses. D’abord proche d’un des
leaders du FLNC, Alain Orsoni, Lauricella embauche l’un des
cadres du mouvement à la tête du syndicat de copropriété de
l’île. Puis quand le FLNC se divise entre « canal historique »
fidèle à François Santoni, et « canal habituel » fidèle à Alain
Orsoni, Lauricella remplit les caisses de tout le monde et rend
des services. Quand le frère d’Alain Orsoni, Stéphane, est menacé
en Corse, il est mis au vert dans l’un des restaurants que Lauricella possède à Miami. Il introduit l’un des cadres des
François Santoni
Antony Perrino
Jean-Charles Orsucci
Assassiné en 2001, l’ancien interlocuteur
nationaliste de l’Etat, fondateur de la Cuncolta, proche
du canal historique, a reconnu dans un livre le racket
de Cavallo. D’après lui, 30 millions de francs « d’impôts
révolutionnaires » ont été versés aux mouvements
nationalistes, dont le sien.
Terrains, villas, hôtels, restaurants… Héritier d’un empire
immobilier, Antony Perrino, 39 ans, a investi des millions
d’euros sur l’île de Cavallo. La justice étudie actuellement
ses liens avec les membres du clan du Petit Bar.
Avant que la collectivité de Corse ne préempte le terrain
de 3 hectares, Perrino avait prévu de le racheter.
Le maire de Bonifacio élu en 2008 jure qu’il bataille pour
rétablir l’Etat de droit à Cavallo. Mais en Corse, les choses
ne sont jamais simples. Son beau-père est un Lantieri
(comme l’ex-édile qui a régné pendant vingt ans
à Bonifacio, peu regardant sur Cavallo). Son père est
un militant de la défense de l’environnement.
JACK GUEZ/AFP - YOUTUBE - STEPHAN AGOSTINI/AFP
L’OBS/N°2824-20/12/2018
37
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Chaque été, des gendarmes saisonniers sont affectés
à la surveillance du domaine maritime.
mouvements indépendantistes, par ailleurs producteur de
charcuterie corse, dans le petit milieu du jambon de Parme. Lauricella se lie aussi à la famille Filippeddu (déjà), futur gérante de
La Ferme, dans le secteur des machines à sous.
Combien, précisément, la mafa italienne a-t-elle versé aux
mouvements indépendantistes insulaires pour avoir la paix à
Cavallo ? Une partie de la réponse se trouve dans un livre coécrit
en 2000 par François Santoni (FLNC-canal historique) où il
revient, peu avant sa mort, sur ses années de lutte (1). Il révèle
que 30 millions de francs ont été détournés de l’île. Dont la moitié grâce à l’embauche de cabinets d’architectes et d’entreprises
de BTP proches de « la cause », qui ont surfacturé toutes les
constructions. Ces capitaux seront investis, toujours selon Santoni, dans une compagnie de crevettiers à La Nouvelle-Orléans.
Pour le reste de l’argent, on ne sait pas ce qu’il est devenu.
Cette générosité des mafeux italiens n’empêche pas les
attentats. En 1990, le FLNC d’Orsoni fait sauter une partie de
l’Hôtel des Pêcheurs. En 1992, une autre branche débarque en
hélicoptère en plein mois de juillet et fait sauter des dizaines
d’habitations. Lauricella ne s’inquiète pas et n’y voit que la gesticulation de la base nationaliste. Mais notre mafeux débonnaire fnit par se faire pincer. Mis en examen pour des malversations, emprisonné un temps à Borgo au nord de la Corse, il
doit laisser les rênes de Cavallo.
Sur l’île, la vie continue. Les maisons ont poussé. Caroline de
Monaco y possède encore une villa. On y croise l’héritier des
whiskies Jack Daniel’s, les patrons des plus grandes entreprises
italiennes, des médecins fortunés, des rois de la fnance. Luigi
Vignuzzi, proche lui aussi des réseaux mafeux, succède à
Lauricella. Mais, entre le nombre d’embauches de complaisance efectuées par son prédécesseur et celles qu’il est
contraint, lui aussi, d’accepter sous la pression des nationalistes, il ne maîtrise plus rien et les caisses se vident. Le récit
qu’il fait à la police est surréaliste. Car oui, en 1997, le cadre de
la mafa italienne fnit par porter plainte contre les nationalistes corses pour racket.
Au juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière, qui mène l’enquête, il relate, par exemple, sa convocation, un après-midi, dans
le maquis corse par François Santoni et quatre de ses acolytes
38
L’OBS/N°2824-20/12/2018
(armés) venus lui réclamer 6 millions de francs. Vignuzzi
explique aussi comment le directeur du port, qui lui a été imposé
alors qu’il ne sait même pas nager, est reparti au bout de trois
mois après avoir siphonné les comptes en banque. Malgré ce
témoignage, l’enquête du juge Bruguière ne débouchera jamais
sur un procès. Santoni est assassiné en août 2001, à la fn d’un
mariage. Vignuzzi refuse de collaborer à la suite de l’enquête,
disant craindre pour sa vie, et disparaît des radars. On ne le
reverra plus jamais, ni en Corse, ni en Italie. Et « Lauricella » ?
Quand il est retrouvé le corps criblé de douze balles sur une route
de Caracas en 2002, son visage est méconnaissable. Il est passé
entre les mains d’un chirurgien esthétique. Il a également changé
d’identité, mais pas d’activité : au Venezuela, « Lauricella » gérait
des casinos sur une île, des Caraïbes cette fois. L’enquête judiciaire sur Cavallo se termine en 2014 par un non-lieu.
Si l’odeur du danger fotte encore, les gardes de la réserve
naturelle jurent aujourd’hui que la situation s’est normalisée.
Les plages sont accessibles et le nouveau patron de la copropriété qui gère l’île collabore avec les autorités. Trois gendarmes sont en poste tous les étés pour surveiller le domaine
maritime. « Depuis que je suis élu, je travaille pour rétablir une
situation normale sur cette île, rappelle Jean-Charles Orsucci,
maire de Bonifacio depuis 2008. Les nationalistes disent que
rien n’a été fait ? Ce n’est pas vrai. » Après s’être opposé au
projet de préemption du terrain, Orsucci s’est fnalement abstenu lors du vote à l’Assemblée au mois d’octobre. Et lance,
bon prince : « Ils sont les bienvenus pour m’aider à continuer
ce que je fais depuis dix ans. »
“L’ÉTAT DE DROIT ATTEND ENCORE D’ÊTRE RÉTABLI”
Orsucci énumère : il a voulu reprendre la concession du port dès
2008. Il n’y est pas parvenu, pour des raisons juridiques. Il a
contraint les copropriétaires à fnancer eux-mêmes leur station
d’épuration, sans qu’un sou d’argent public ne soit déboursé. Il
a remis en cause le PLU (Plan local d’Urbanisme) de son prédécesseur, qui permettait la construction de 10 000 m2 supplémentaires. Tous les ans, il accompagne les services de la préfecture
pour efectuer des contrôles. Dix verbalisations ont été dressées
l’année dernière pour des constructions sans autorisation. Insuffsant, dénoncent les associations de défense de l’environnement, très actives dans le sud de la Corse. « Les constructions
continuent malgré tout, déplore Vincente Cucchi, la présidente
de l’association ABCDE. L’Etat de droit attend encore d’être rétabli à Cavallo. On voit toujours passer des chargements de parpaings en direction de l’île. On se sent impuissant face à cette
enclave et la préemption de la collectivité ne changera rien. »
Les associations sous-entendent que le PLU a en fait été dessiné par Antony Perrino (le revoilà). Une demande de permis de
construire, que « l’Obs » a retrouvée, montre que l’homme d’affaires a voulu construire en 2017 une villa de 1 200 m2 sur un
total de 17 parcelles lui appartenant. Le projet, dessiné par l’architecte du Mucem de Marseille, Rudy Ricciotti, prévoyait un
salon-salle à manger de 500 m2 avec vue sur la mer, entouré de
huit chambres, un toit végétalisé avec des essences du maquis,
et un « bassin de nage » de la taille d’une piscine olympique. Aussitôt déposé, le permis de construire s’est vu opposer une fn de
non-recevoir par la mairie. Q
(1) « Pour solde de tout compte », de Jean-Michel Rossi et François Santoni, entretiens
avec Guy Benhamou. Denoël, Impacts, juin 2000.
JEAN-PIERRE AMET/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
POUR LUTTER
CONTRE LA FAIM
TOUT LE MONDE PEUT
FAIRE UN GESTE
TOUS HUMAINS
CONTRE LA FAIM
En envoyant vos dons au CCFD-Terre Solidaire
4, rue Jean-Lantier, 75001 Paris ou sur ccfd-terresolidaire.org,
c’est bien plus qu’un geste que vous faites. Vous donnez des moyens durables
et effcaces à ceux qui vont se battre contre la faim dans leur pays.
BULLETIN DE SOUTIEN
Envoyez votre don dans une enveloppe affranchie à :
CCFD-Terre Solidaire, 4 rue Jean-Lantier, 75001 Paris
OUI, je fais un don pour lutter contre la faim et
la pauvreté
Code : C18NIALOC
15 €
80 €
MES COORDONNÉES
25 €
150 €
Déduction fiscale : 66 %
40 €
..................
(autre montant)
de votre don sont
déductibles de vos impôts dans la limite de 20 % de
votre revenu imposable. Nous vous enverrons un reçu
justifcatif. Ainsi, par exemple, un don de 40 €
ne vous revient en réalité qu’à 13,60 € après
la déduction fscale de 66 %.
Nom :
€
...........................................................................
Prénom :
.....................................................................
Adresse :
.....................................................................
...........................................................................................
Code postal
Tél. :
Ville :
......................................................
...............................................................................
E-mail : .................................................................
En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à
l’Informatique, aux fchiers et aux libertés, vous disposez d’un
droit d’opposition, d’interrogation, d’accès et de rectifcation des
données à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez
exercer ces droits en écrivant à la Direction des Relations Donateurs
du CCFD-Terre Solidaire, 4 rue Jean Lantier, 75001 Paris. Vous
pouvez aussi vous opposer à ce qu’elles soient échangées ou cédées,
elles seront alors réservées à l’usage exclusif de notre association.
Pour cela, veuillez cocher la case ci-contre.
comité catholique contre la faim et pour le développement-terre solidaire
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BERLIN
Libre
est la nuit
40
L’OBS/N°2824-20/12/2018
GILI SHANI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
La capitale allemande est le berceau des fêtes
“sexpositives”, où le genre et la sexualité sont
joyeusement questionnés. On y fait l’amour
comme on milite, publiquement. Et avec enthousiasme
De notre envoyée spéciale, R E N É E G R E U SA R D
erlin centre. Un samedi d’octobre, à minuit. Une centaine de personnes patiente devant l’Alte Münze, un
immense bâtiment aux murs froids. L’endroit est
connu pour accueillir des expositions, mais ce soir-là,
il ouvre ses portes à une soirée Pornceptual, du nom
du collectif qui l’organise. Contraction de « porno » et « conceptual », ce qui est déjà un programme en soi, l’événement est aussi
dit « sexpositive », c’est-à-dire que tout ce qui a trait au sexe y
sera le bienvenu. Ces soirées sont cultes à Berlin. Il y en a environ six par an et des fêtards prennent l’avion pour y participer.
Mais pour le moment, discipline allemande oblige, on se croirait
plutôt dans la fle d’attente d’une banque. Personne ne braille ou
ne joue des coudes, même les plus alcoolisés.
Entrer dans le bâtiment est le premier déf. La physionomiste
toise les prétendants de la tête aux baskets, et demande : « Vous
serez comment à l’intérieur ? » Comprendre : serez-vous dans le
thème ? Ce soir, c’est « Uniform Porn » – et ce n’est pas pour rigoler : « Pornceptual vous invite à passer la nuit à explorer la politique culturelle de l’uniforme en tant que caractéristique persistante de la culture contemporaine », détaille l’événement
Facebook. Sera-t-on vêtu ou pas ? Car le tarif varie selon qu’on
fait la fête habillé (18 euros), demi-nu (16 euros) ou totalement
nu (14 euros). A celui qui n’a ni déguisement ni projet de nudité
la physionomiste peut demander de faire demi-tour.
La salle d’accueil est illuminée de néons roses et violets.
Comme dans un vestiaire de piscine municipale, le brouhaha en
plus, tout le monde peut s’asseoir sur de grands bancs en bois
pour se déshabiller ou ajuster un accessoire. Sous les manteaux
et bonnets surgissent beaucoup d’uniformes de policiers et de
pompiers, mais aussi de la lingerie fne, des bas résille, des harnais, des fesses, des seins, des sexes (d’hommes surtout) nus.
Passé cette antichambre, chacun sait ce qu’il s’apprête à vivre.
Il y aura de la techno, du sexe, des drogues et de l’alcool. L’équilibre entre ces quatre éléments est propre à chacun, et personne
n’est forcé à rien. Mais dans cette soirée, il ne faudra pas s’étonner de voir des hommes faire l’amour, des groupes avoir une
conversation tout en se masturbant, du sexe oral pratiqué sur le
dancefoor. Tout cela est normal, et facilité par les pilules d’ecstasy que consomme la grande majorité des participants. Cette
drogue dite « de l’amour » est connue pour amplifer les sensations de musique, de toucher mais aussi pour décupler gentillesse, câlins, bienveillance et sexe.
Ici, tout n’est que récréation et un verbe revient souvent :
« jouer » (« play », car on parle surtout anglais). Voilà pourquoi,
sur les coups de 9 heures du matin, Axel, un grand Allemand
torse nu, annonce : « Nous allons faire un “after sexuel” chez
B
Gegen est l’un
des événements
les plus excentriques
de Berlin. Soirée
queer ouverte aux
hétéros, elle a lieu au KitKatClub
deux fois par mois.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
41
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
moi avec d’autres amis pour jouer. Si cela te dit, tu es la bienvenue ! » Le tout à côté d’un couple d’amis à lui, Mathilda et Thomas, sur le point de faire l’amour (lui, met alors un préservatif ),
mais non sans avoir courtoisement demandé si cela posait un
problème. « Do you mind ? » (« Vous permettez ? »). « Faites
donc », a répondu l’auteure de ces lignes. Et Axel a repris le cours
de la conversation, pendant que Thomas cognait régulièrement
son bas-ventre contre les fesses de Mathilda.
Si l’on parle anglais, c’est parce qu’on vient de partout. En 2015,
l’urbaniste Florian Guerin consacrait un article au phénomène
des « easyJet-setteurs » – contraction entre la compagnie
aérienne low-cost easyJet et le terme « jet-set ». Sur place, cette
population de touristes se mélange à une jeunesse allemande
la Première Guerre mondiale », rappelle Sylvain Desmille, historien et anthropologue. « La jeunesse du début du siècle dernier, au
bout de quatre ans d’horreur et de contraintes, a envie d’un lâcher
prise collectif. Sur scène, c’est “la culture du cabaret”, on se travestit et on chante pour faire rire. Il y avait une volonté d’émancipation des femmes et des homosexuels. » Exactement comme
aujourd’hui ! Car toutes ces soirées ont aussi une ambition politique liée au genre. Elles ont même très souvent une dominante
gay. Cela ne signife pas que les hétéros ne sont pas les bienvenus,
mais on attend d’eux un esprit ouvert. Contrairement à une soirée libertine classique en France, l’enjeu des soirées « sexpositives » n’est pas strictement sexuel, mais aussi politique et artistique. Il s’agit d’une réfexion permanente et collective sur les
A tendance SM,
les soirées Gegen sont
fréquentées par une
faune hétéroclite,
curieuse et ouverte.
qui lui ressemble, « plutôt blanche et bourgeoise, à fort capital
culturel mais ne disposant pas forcément d’un compte épargne très
garni », décrypte Christine Preiser, une chercheuse allemande
qui prépare une thèse en sociologie sur la nuit berlinoise. C’est
cette population, plutôt jeune – la majorité des participants ont
entre 25 et 35 ans, même si on a pu apercevoir des quinquagénaires –, qui déambule à la Pornceptual.
Ce qui se passe à Berlin relève à la fois de l’avant-garde et d’une
vieille histoire. La capitale allemande joue avec les normes
depuis longtemps. La techno y est devenue la bande-son de l’état
d’urgence post-chute du Mur, et il s’est vite dit qu’elle était là-bas
meilleure que partout ailleurs. On peut remonter encore plus
loin. « Berlin a été l’une des capitales de la libération sexuelle après
42
L’OBS/N°2824-20/12/2018
normes sexuelles. Autour d’un café, Elisa (un prénom d’emprunt), une trentenaire berlinoise féministe, explique qu’elle a
milité dans des groupes anticapitalistes avant de s’investir dans
l’univers des soirées « sexpositives ». Pour elle, avoir une relation
sexuelle dans une soirée est un acte militant. Car les femmes le
font moins que les hommes. « La sexualité des femmes est socialement conçue comme une afaire privée, pour des raisons de sécurité, de dévalorisation de leur corps et de peur de la reproduction. »
Elle qui se défnit comme bisexuelle fréquente aussi les soirées
ouvertement lesbiennes et féministes Lecken (« lécher », en allemand). Dans ces fêtes, dit-elle, l’enjeu est de créer un espace où
les femmes se sentent bien, ce qui implique de prendre garde aux
codes dans lesquels elles ont été éduquées. « Il ne suft pas
GILI SHANI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
7<)30*0;i
quand
vous refermez
u n m a g a z i n e,
une nouvelle vie
s’ouvre à lui.
___________________________________
EN TRIANT VOS JOURNAUX,
MAGAZINES, CARNETS, ENVELOPPES,
P RO S P E C T U S E T TO U S V O S AU T R E S
PA P I E R S , VO U S AG I S S E Z P O U R U N M O N D E
P LUS D UR ABL E . D O N N O N S E N S E M BL E
UNE NOUVELLE VIE À NOS PRODUITS.
CONSIGNESDETRI.FR
___________________________________
Le nouveau nom d’Eco-Emballages et Ecofolio
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Des membres du collectif Bad Bruises, qui produit des spectacles
mêlant théâtre, sexe et musique.
Le règlement des Pornceptual est afché clairement lors
de chaque événement. Et « le respect est la règle suprême ».
de dire que les femmes sont les bienvenues dans les backrooms
[arrière-salles conçues pour les rapports sexuels, NDLR], il faut
aussi se demander si les meubles sont propres, est-ce assez joli,
est-ce confortable, est-ce qu’il y a assez de lumière ? »
L’« inclusivité » ne s’arrête pas là. René en est l’exemple parfait. Dans le milieu berlinois de la fête, ce quadragénaire est une
légende. Tous les dimanches soir ou presque, on peut le retrouver dans les toilettes du Berghain – le club à l’est de Berlin, dit
« le plus branché du monde » et le plus pointu en musiques
électroniques. Et tout le monde sait ici ce que fait René : boire
l’urine des hommes qui y consentent. Nous retrouvons cet
homme discret et élégant (il est fonctionnaire) un samedi matin,
dans un cofee-shop douillet de Kreuzberg. Devant sa tasse
fumante de café au lait, René parle de l’absurdité des normes
sociétales, assure que ce qu’il fait n’est pas dangereux (ce qui
est vrai, à dose limitée) et dit surtout qu’il refuse de ne pas exister. « Si je voulais tuer quelqu’un, je comprendrais qu’on me l’interdise. J’aime ne pas respecter cette règle car je n’en comprends
pas le sens. » En l’écoutant, on a l’impression d’entendre l’hymne
queer de Gloria Gaynor : « I Am What I Am ». René dit d’ailleurs
qu’il se perçoit « comme un activiste ». Gay, il a d’abord longtemps été dans des fêtes homosexuelles mais depuis quelques
années il est heureux d’aller dans des soirées ouvertes aux
femmes et aux hétéros. Il travaille à ce que sa pratique soit
acceptée dans tous les milieux.
De fait, dans les nuits berlinoises, il n’y a pas d’interdit à partir du moment où chacun est consentant. Sur l’événement Facebook de la Pornceptual, les règles sont claires : « Ne présumez
pas que vos limites physiques et émotionnelles sont les mêmes que
celles des autres. » Paul, un quadra berlinois, raconte une anecdote : « En soirée, récemment, il y avait deux flles en train de s’embrasser dans les toilettes. Un homme a mis une main aux fesses à
l’une d’elles. Le videur a surgi : “Hé, vous connaissez ce mec ?” Les
flles ont mollement réagi, mais le videur a insisté en haussant le
ton. Elles ont fni par dire “non”. Le videur a chopé le mec et l’a
sorti de la soirée. » L’histoire est narrée avec un soupçon de ferté
patriote dans la voix.
La liberté, c’est parfois aussi de ne rien faire de sexuel. Baptiste, un Français de 25 ans, venu à la Pornceptual, raconte :
« J’appréhendais que tout le monde baise et que la musique ne
soit pas ouf. En fait, il y avait plein de gens qui étaient juste là pour
le son. » Il a aimé sa soirée, mais se sent content de rentrer à son
hôtel : « Je n’en pouvais plus de ces rapports hypersexualisés. » Il
est 10 heures du matin. Le jour s’est levé depuis longtemps sur
l’Alte Münze. La révolution sexuelle est terminée. Elle recommencera le week-end suivant. Q
44
L’OBS/N°2824-20/12/2018
BAD BRUISES/KPP – CAMILLE BLAKE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À PARTIR DU 19 DÉCEMBRE CHAQUE MERCREDI À 20H50
JUSQU’OÙ IRONT-ILS DANS CETTE 5ÈME SAISON ?
PHILIPPE LELLOUCHE
BRUCE JOUANNY
DeBonneville-Orlandini
LE TONE
DISPONIBLE SUR LE CANAL 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TUNISIE
Les cités
oubliées
Bulla Regia
Dougga
TUNIS
ALGÉRIE
TUNISIE
0
El Jem
Le pays recèle de merveilleux vestiges
de villes romaines antiques. Voyage dans
le temps à la découverte de ce spectaculaire
patrimoine aujourd’hui menacé
De notre envoyée spéciale C É L I N E L U S SAT O
Photos N I C O L A S FAU Q U É
200 km
LIBYE
C
Les jeux sont largement
représentés dans les mosaïques
de Thysdrus : mise en scène
de chasse (comme ici),
immolation des condamnés à
mort ou représentation de
gladiateurs prouvent combien
la célèbre formule de Juvenal
« panem et circenses » trouvait
sa place dans cette cité.
46
L’OBS/N°2824-20/12/2018
omment peut-on méconnaître
à ce point le fastueux passé de
la Tunisie antique ? Il faut
parcourir les ruelles envahies
d’herbes folles de Bulla Regia,
s’abriter du soleil à l’ombre d’un temple de
Dougga ou contempler, juché au dernier
rang de l’amphithéâtre d’El Jem, les
vestiges fascinants des cités de l’Africa
romana… Pourtant, ces sites archéologiques sont de plus en plus désertés par les
visiteurs, car presque oubliés : ils étaient
2,5 millions en 2010 et plus que 670 000 en
2017 ! Les pouvoirs publics ne s’y intéressent malheureusement pas davantage,
accaparés par les problèmes économiques
et sécuritaires du pays. Plus inquiétant, si
les sites les plus importants sont encore à
peu près entretenus, beaucoup se détériorent ou sont en passe d’être détruits.
Outre le site de Carthage même, menacé
par l’urbanisation sauvage, certains trésors
architecturaux ont été détruits, comme les
bains romains de Salakta tout simplement
rasés pour permettre la construction d’une
route. Il est urgent de redécouvrir le patrimoine antique de la Tunisie, les vestiges
de ces premiers siècles de notre ère qui
suivirent la conquête par César en 46 av.
J.-C. du royaume numide et la fondation
de l’Africa nova, cette parenthèse bénie
des dieux dans l’histoire du pays. « En
ramenant l’ordre sur tout le territoire, Rome
va lui permettre de récolter les fruits de son
travail agricole », explique l’historien
Abdelmajid Ennabli, ancien conservateur
du site de Carthage. « S’ouvre alors une
période de faste et de rayonnement qui ne
sera plus jamais atteinte dans notre histoire. » L’Africa romana devient le grenier
à blé de l’Empire. Elle possède une
richesse inestimable : ses oliviers. Grâce à
ces ressources, elle gagne en prospérité et
connaît un important développement
urbain. Petit à petit, l’architecture grécoromaine s’impose. Et avec elle une
incroyable parure monumentale : théâtres,
thermes, colisées, odéons, temples dédiés
à toutes les divinités du panthéon romain…
Voici quelques-uns de ces sites spectaculaires encore préservés. Q
NICOLAS FAUQUÉ/WWW.IMAGESDETUNISIE.COM POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
EL JEM – THYSDRUS
A son apogée aux
iie et iiie siècles,
Thysdrus était
l’une des plus
grandes villes
de l’Afrique
antique et l’une
des plus forissantes du monde
romain.
Des inscriptions
évoquant le
commerce
thysdritain seront
retrouvées jusqu’à
Bostra [auj. Bosra]
en Syrie. La cité
acquiert ses lettres
de noblesse
en se dotant
du plus grand
amphithéâtre
d’Afrique, le
troisième
de l’Empire,
aujourd’hui classé
au patrimoine
mondial de
l’Unesco. C’est
ici que se trouvent
les plus belles
mosaïques. Grâce
aux œuvres
à la polychromie
rafnée qui
recouvraient
les sols des vastes
salles de réception,
on découvre
ce qui importait
le plus aux yeux
des Thysdritains :
blé, vigne, olives,
pêches, gibier,
et fauves.
Les thèmes
dionysiaques
révèlent la place
centrale des
banquets
et le culte
du dieu du Vin.
NICOLAS FAUQUÉ/WWW.IMAGESDETUNISIE.COM POUR « L’OBS »
L’amphithéâtre de Thysdrus pouvait accueillir sur ses gradins de marbre
quelque 30 000 spectateurs venus de la ville et des environs.
Ci-contre et ci-dessous,
reconstitution d’une demeure
aristocratique dans laquelle
se trouve un pavement
représentant Rome entourée
de ses six provinces sous
la forme de fgures féminines
et parmi elles, l’Afrique,
coifée de la traditionnelle
dépouille d’éléphant.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
47
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOUGGA – THUGGA
Perchée à
571 mètres d’altitude
au sommet
d’une colline
surplombant la
vallée de l’oued
Khalled, Dougga
(l’antique Thugga)
étend son
spectaculaire
patrimoine sur plus
de 70 hectares.
Lorsque César
conquiert le
royaume de
Massinissa, il
récompense ses
soldats et s’assure
la maîtrise du
territoire en leur
ofrant des terres
à Thugga.
Cette population
romaine
exclusivement
masculine va s’unir
à la communauté
locale, imposant sa
culture. En parcourant les ruelles très
bien conservées,
on imagine
aisément le degré
de sophistication
de cette
agglomération de
25 000 habitants.
Loin des soucis
matériels,
les riches familles
se consacraient
aux arts, aux
spectacles, aux
plaisirs de la vie
intellectuelle.
Encore aujourd’hui
la ville accueille
un théâtre
de 3 500 places,
un odéon, de
nombreux
thermes...
Le théâtre de Dougga, l’un des plus beaux de l’Afrique romaine,
reflète le goût prononcé pour les arts des notables de l’époque.
48
L’OBS/N°2824-20/12/2018
NICOLAS FAUQUÉ/WWW.IMAGESDETUNISIE.COM POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
BULLA REGIA
Est-ce pour
échapper à la
chaleur étoufante
des étés que des
habitants de Bulla
Regia ont eu
l’ingénieuse idée
de construire leurs
villas en sous-sol ?
C’est la conclusion
à laquelle les
archéologues
étaient arrivés au
début des fouilles
au xixe siècle. Mais
le caractère
exceptionnel de
ces constructions
dans la région a
peu à peu écarté
cette hypothèse.
Aujourd’hui, le
mystère reste
entier. Malgré l’état
d’abandon de ces
vestiges envahis
par les herbes
hautes, c’est le
souvenir d’un
passé forissant qui
s’ofre au visiteur,
en particulier dans
Détail de
mosaïque
représentant
des scènes
de chasse à
Bulla Regia.
les étages
souterrains des
quelques villas
encore ouvertes
au public, qui ont
préservé des
ravages du temps
de magnifques
mosaïques.
Celles-ci sont
de véritables
œuvres d’art
mêlant récits
mythologiques
et scènes du
quotidien.
Ces brebis, qui
empruntent un chemin
derrière le capitole,
paissent chaque jour
sur le site de Dougga.
Quelques touristes
chinois admirent le
capitole, monument
« remis sur pied » lors
d’une campagne de
fouilles au lendemain
de la Première Guerre
mondiale.
Les villas en sous-sol
de Bulla Regia épousent
l’architecture classique des
maisons romaines dont les pièces
à vivre entourent le péristyle.
NICOLAS FAUQUÉ/WWW.IMAGESDETUNISIE.COM POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
49
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Reed Hastings,
58 ans, cofondateur
et PDG de Netfix.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENQUÊTE
AUDIOVISUEL
Comment
Netflix flingue
la télé française
3,5 millions d’abonnés, des séries cultes,
un carnet de chèques bien fourni… Depuis
quatre ans, la plateforme américaine
chamboule le paysage et sème la zizanie
Par V É RO N I Q U E G RO U S SA R D
D
any Boon au secours de l’Amérique. Le Ch’ti se démène
pour conseiller le patron de
Netfix, met son imagination
débordante à son service. Et
gratuitement, encore ! Pourquoi ne pas imaginer un « Berck Mirror », un « Maroilles of
Cards », un « Stranger Lille », suggère-t-il à
l’homme aux 137 millions d’abonnés dans
le monde ? Impavide, Reed Hastings le
stoppe : « J’ai hâte de voir ton spectacle, peutêtre qu’on pourrait commencer avec ça…
biloute ? » La salle se gondole. So cool, ces
patrons ricains ! Nous sommes le 3 mai 2018
à Lille. Cette bande-annonce introduit
l’intervention de Reed Hastings, clou de la
première édition du festival Séries Mania.
L’efervescence est palpable dans l’auditorium comble ; tout le gratin de l’audiovisuel
a fait le déplacement. La première et
dernière apparition publique du PDG dans
l’Hexagone remonte au lancement du service, le 15 septembre 2014, mais il s’était vite
éclipsé, flant ouvrir la plateforme vidéo en
Allemagne.
Cet accueil en majesté atteste de la place
prise en un temps record par Netfix, qui a
mis un contrat sur la télé de papa. Dans la
salle, tout le monde le sait : le renard yankee
JOHN MACDOUGALL/AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP
est dans notre poulailler audiovisuel. En
quatre ans, sans un mètre carré ni un salarié
en France, sans y payer non plus un euro
d’impôts, Reed Hastings a commis un
hold-up sur notre « temps de cerveau disponible », comme aurait dit Patrick Le Lay,
l’ex-président de TF1. L’attrait du visionnage
à volonté pour le prix d’un paquet de cigarettes (Service de vidéo à la demande par
abonnement ou SVoD) ne se dément pas.
L’emprise de Netfix excède très large-
ment ses 3,5 millions d’abonnés, car chacun
peut partager son code avec une à trois personnes : sa communauté doit bien tutoyer
les 10 millions de spectateurs. Ce dirigeant
français de l’audiovisuel ne se fait aucune
illusion, ses enfants ont dû fler son mot de
passe à tous leurs copains : « Cette gratuité
conditionne les esprits à l’idée que la télé est
morte. Canal+ en ferait autant, vous imaginez le tollé ? » Si les professionnels venus
pour Reed Hastings étaient arrivés plus tôt,
ils auraient entendu l’économiste Philippe
Moati qui, après une longue auscultation,
reste interdit devant l’excès de confance
du monde du cinéma. Comme une impression de déjà-vu pour cet expert de la grande
distribution, qui a vécu l’inertie de celle-ci
face à Amazon : « C’était un secteur très
prospère, qui s’était un peu endormi et réféchissait avec les codes intellectuels du monde
d’avant. Quand la panique l’a gagné, il était
trop tard. »
Le temps s’est accéléré. L’alternative française à Netfix, CanalPlay, plie bagage.
« C’est terminé », a annoncé en juin dernier
Maxime Saada, président du groupe
Canal+. Les abonnés ont fondu de 800 000 à
200 000, « en deux ans, on a été rayés de la
carte sur ce marché qui est en train de se
substituer à la télévision ». En septembre, un
stress intense a traversé l’audiovisuel : le
public a passé, devant la télé, dix-huit
minutes de moins qu’un an plus tôt. Cette
bizarrerie ne s’est pas confrmée en octobre
et novembre mais l’intranquillité, si. « Le
total des gens qui regardent la télévision le
week-end baisse », note Delphine Ernotte,
la présidente de France Télévisions. Au proft de qui ? Elle n’a aucun doute sur la
réponse. Le 20 septembre, son bras droit,
Takis Candilis, rencontrait le public de
Fresque réalisée à Paris, en 2017, pour la saison 5 d’« Orange Is the New Black ».
L’OBS/N°2824-20/12/2018
51
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’IRONIE “HOUSE OF CARDS”
Le premier épisode est difusé le 29 août 2013 sur Canal+. Netfix, qui n’est pas encore implanté en France,
lui a sous-traité les droits. Le cynisme de Kevin Spacey et de Robin Wright (photo), ce couple de pouvoir
à l’assaut du bureau Ovale, est une formidable bande-annonce qui fait monter le désir pour ce Netfix,
encore inconnu au bataillon. Avec le recul, Canal a donc involontairement fait le lit de son concurrent.
Montpellier. A cette assistance « plutôt
populaire », il a posé la question qui tue :
« Qui est abonné à Netfix ? » La moitié de la
salle a levé la main. Ça surprend, même si
un voyage en Scandinavie – touchée bien
avant les autres par la vague – a éclairé la
cheferie de France Télévisions sur ce qui
l’attend : « En Suède, le premier média c’est
Netfix : 58% de taux de pénétration ! » dit
Ernotte. Quant à TF1 et M6, elles ont du
souci à se faire, à horizon de quatre ans, si
l’on croit les projections publiées en juin par
la banque américaine Morgan Stanley.
« On vit le tout début de l’histoire. Il y a des
nouveaux entrants chaque semaine,
s’enfamme un producteur. Dans six mois,
Netfix passera pour un ancêtre ! » Il exagère
mais, c’est sûr, Netfix pose les prémices
d’un nouveau monde. Déjà Amazon Prime
Video le nargue avec les affiches de
52
L’OBS/N°2824-20/12/2018
« Deutsch-Les-Landes », sa première série
française, incarnée par Marie-Anne Chazel.
Takis Candilis est revenu du Mipcom, le
salon de l’audiovisuel de Cannes, porteur
d’une fort mauvaise nouvelle : à partir de
juillet 2019, il faudra se passer de Disney, qui
prépare sa propre plateforme, et ne vendra
plus ni flms ni séries aux télés étrangères.
Sa fliale Fox suivra un an plus tard.
Chez France Télévisions, on a hâte de voir
attribués les droits des JO de 2024. Tarder,
c’est prendre le risque qu’un concurrent surprise surgisse. « Les Français voient Netfix
comme une multinationale, décrypte un
proche de Reed Hastings. Mais le groupe se
vit comme une start-up qui a réussi et se sait
poursuivie par Amazon, Apple, Disney, Fox…
Comme ce petit personnage de dessin animé
coursé par un mastodonte, qui doit grossir le
plus vite possible pour ne pas se faire boufer. »
Alors, il se met en surchaufe. Dépense de
plus en plus : 8 milliards de dollars (7 milliards d’euros) cette année dans les « contenus » produits ou achetés. S’endette fortement (8,4 milliards de dollars). Engrange les
abonnements à coups de dumping sur les
tarifs (le pack pour quatre ramène la mensualité à 3,5 euros par personne). Il est rentable, règne sur un trésor – ses data – mais
reste très dépendant du marché. Déjà, son
spectre éditorial ne se limite plus aux
flms-séries-documentaires-dessins animés, mais s’étend aux concours culinaires,
au stand-up, à la télé-réalité, au talk-show
confé à l’ancienne star de CBS, David Letterman qui a reçu Jay-Z ou Barack Obama.
Qui l’empêcherait, demain, d’instituer un
rendez-vous quotidien en direct ? De se lancer dans l’information ? Si ce n’est Netfix,
ce sera peut-être Disney, Apple, Facebook…
DAVID GIESBRECHT/NETFLIX
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENQUÊTE
Sa stratégie a évolué aussi : il ne se
contente plus de commander à de bons faiseurs, mais crée un hub de productions en
Espagne, « aferme » les talents comme
Alex Pina, le créateur du phénomène
espagnol « La Casa de Papel », ou Harlan
Coben, sous contrat d’exclusivité de cinq
ans pour adapter quatorze de ses thrillers.
Sale coup pour TF1, qui avait noué une
relation étroite avec le prolifique auteur.
« Netflix ? Un prédateur », lâche, définitif,
Gilles Pélisson, PDG de TF1.
Tous les dirigeants de l’audiovisuel sont
dans la posture du gardien de but face au
penalty, incapables de savoir d’où viendront les coups. Tout va plus vite que
prévu, personne n’est épargné. Etait-ce
une forme de provocation ? C’est au Faust,
sous un pilier du pont Alexandre-III, que
Netflix fête son lancement, le 15 septembre 2014. En dégustant des sucettes de
foie gras au chocolat (!), des frites et des
cupcakes, les convives s’apitoient (enfin…
avec une pointe de perfidie) sur « ces
pauvres de Canal+ qui vont soufrir ».
Comble de malchance, raconte Manuel
Alduy, un ancien de la maison, les dirigeants de la chaîne cryptée – déjà passablement irrités par « la complaisance et la
naïveté assez stupéfiantes des journalistes »
et par « l’atonie des pouvoirs publics qui
semblaient souhaiter l’arrivée de Netflix »
– revenant l’avant-veille d’un séminaire
organisé par Vincent Bolloré en Californie,
s’étaient retrouvés assis… à côté de
l’état-major de Netflix !
Si, au Faust, Reed Hastings conclut un
pacte, ce n’est pas avec le pouvoir politique,
qu’il ignore largement, mais avec le public.
Deux mois avant son débarquement, sans
avoir dépensé le moindre centime en pub,
Netflix était déjà connu de 24% des internautes sondés par Médiamétrie. Grâce à
un géofiltrage peu strict – à dessein – plusieurs centaines de milliers de Français
étaient branchés sur le Netflix américain,
et faisaient monter le désir chez les autres :
prix imbattable ; liberté de s’abonner et de
se désabonner en un clic ; de se gaver ad
nauseam de séries suggérées par un algorithme, aussi fantasmatique que la formule
de Coca-Cola, capable de deviner ce qui
plaira à chacun… A la veille de son trentième anniversaire, Canal prend un sacré
coup de vieux.
Cette réalité, Rodolphe Belmer, alors
numéro 2 de la chaîne cryptée, l’avait largement anticipée. L’épisode n’a guère été
éventé mais, en 2013, il avait proposé à son
BERNARD FAU/NETFLIX
UNE CROISSANCE INSOLENTE
Nombre d’abonnés dans le monde (en millions)
150
117,6
120
90
60
44,3
57,4
74,7
137*
93,8
30
0
2013
(*) à fin septembre
2014
2015
2016
2017
2018
SOURCE : NETFLIX
actionnaire Vivendi d’acheter cette boîte
californienne, créée par un certain… Reed
Hastings. Un personnage, ce Reed : à 21 ans,
il se voyait dans les marines, à 23, il enseignait les maths dans un coin paumé du
Swaziland, à 26, il devenait rentier après
avoir créé puis revendu une boîte de logi-
ciels, à 37, il imaginait un service de location
de DVD par envoi postal, et treize ans plus
tard, il basculait ce modèle sur le numérique. Peu convaincus par les arguments de
Rodolphe Belmer, les administrateurs de
Vivendi, dont certains n’ont même pas la
télé, retoquent sèchement le dossier. Le
patron de Canal, Bertrand Méheut, est luimême sceptique. Cette année-là, pendant
le Festival de Cannes, le big boss la joue
péremptoire : « Netflix je n’y crois pas »,
assure-t-il. « La SVoD, ça ne marchera
jamais, il n’y a pas de marché en France »,
acquiescent Alain Süssfeld et Nonce Paolini, respectivement directeur général
d’UGC et ex-PDG de TF1.
Les premiers mois de Netflix en France
leur donnent raison. Ceux que le catalogue
américain faisait rêver sont déçus : l’ofre
française est pauvre. Au bout d’un an, une
étude commandée par ses soins rassure
Canal+ : son concurrent atteint péniblement les 500 000 abonnés. Mais Netflix
progresse en catimini, et crée un choc en
juin 2017 : il totalise alors 1,5 million d’abonnés, seuil à partir duquel la viralité du
LE RATAGE DE “MARSEILLE”
Marseille + Depardieu = une vraie série française pour les Américains.
Pour son premier investissement dans l’Hexagone en 2016, Netflix avait
mis aux manettes de cette saga politique Pascal Breton, producteur du
soap « Sous le soleil », connu outre-Atlantique, et Dan Franck, scénariste
des « Hommes de l’ombre ». Tous deux proches de Fleur Pellerin, la
ministre de la Culture, susurraient les mauvaises langues. Le résultat a été
très moqué. Netflix s’en étant tenu à cette unique commande, le milieu en
avait déduit que « Marseille » était un alibi pour se concilier le pouvoir
politique. C’est en train de changer, comme l’atteste la sortie de « Plan
cœur » ou le tournage d’une série fantastique sur la révolution de 1789.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
53
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
bouche-à-oreille devient redoutable.
« Ils ont un super produit, pas de concurrence, zéro entrave : ça fait un succès spectaculaire », soupire un dirigeant de média, qui
les observe entrer comme dans du beurre
dans l’écosystème audiovisuel, pourtant
protégé. Mais voilà : ses moults digues, quotas, interdictions ont été imaginés pour un
paysage hertzien, non pour le numérique.
C’est la ligne Maginot de la télé : la loi qui
régit l’audiovisuel date de 1986, « elle a mon
âge ! » plaisante la députée Aurore Bergé, en
première ligne pour réécrire de fond en
comble ce texte qui a déjà subi 83 liftings.
« La télé est le média dominant depuis trente
ans, alors, sortir de cette toute-puissance,
c’est très compliqué », dit un dirigeant. « Le
magazine américain “Variety” nous surnomme “les traditionalistes”, abonde un
expert du secteur. Beaucoup, l’œil sur le
rétroviseur, cherchent à préserver le modèle,
or, il faut le refonder. »
En attendant une nouvelle loi, fin 2019
au mieux, Netflix profite de règles inespérées. Le 28 novembre, la saison 3 de « Dix
pour cent » s’est achevée sur France 2 ; le
15 décembre, elle était sur Netflix. Oui, une
série financée par l’argent public vient renforcer le torpilleur du PAF ! Explication :
les chaînes paient des programmes sans
pour autant en devenir propriétaires. Les
droits appartiennent au producteur, libre
de les revendre à qui lui chante. Juridiquement démunie, Delphine Ernotte tempête : il faut arrêter de « danser avec le
diable ! » Comment, sinon, nourrir la
future plateforme de SVoD Salto, la faiblarde réplique commune élaborée par
France Télévisions, TF1 et M6 ? Quand Ara
Aprikian, le directeur des programmes de
TF1, a lu le tweet dithyrambique de Stephen King puis le grand article du « New
York Times » sur « la Mante », ce thriller
remarqué avec Carole Bouquet en tueuse
en série, commandé par ses soins, il a
savouré. Quand il a réalisé que, pour ces
LE PHÉNOMÈNE PLANÉTAIRE “CASA DE PAPEL”
29 septembre 2019 : si cette date ne fait pas tilt, c’est que vous n’avez pas
(encore ?) été touché par l’efet « Casa de Papel ». Ce jour-là, Netflix
mettra en ligne la saison 3 et n’a livré en pâture que cette phrase
énigmatique : « Il existe trois faces d’une même histoire. » De cette série
espagnole à la renommée limitée sur Antena 3, Netflix a fait un
phénomène planétaire. Elle marque un tournant dans sa stratégie : une
série non anglophone peut avoir un retentissement mondial. Et il y a
moyen d’aller plus vite et moins cher. Netflix a désormais un hub de
production en Espagne. Et a pris en direct les rênes de la série. « N’avezvous pas regretté de lui avoir vendu le format ? » Interrogé lors du
colloque NPA-Le Figaro, Nacho Manubens Guarch, directeur des
contenus d’Atresmedias, en a convenu : bien sûr qu’il regrette, « on ne
pensait pas que ce serait aussi énorme à l’étranger ».
admirateurs, « la Mante » était une série
Netflix, il a déchanté.
Avec le Festival de Cannes, en revanche,
Netflix est tombé sur un bec. Pour inscrire
« Roma » d’Alfonso Cuarón dans la sélection
ofcielle, le festival lui imposait de le sortir
en salles, et – c’est là que ça a coincé – d’attendre les trois ans réglementaires pour le
proposer sur sa plateforme. Cannes a
« choisi de célébrer la distribution, plutôt que
l’art cinématographique », a taclé Ted Sarandos, le directeur des contenus de Netflix,
dans « Variety », en claquant la porte. Mora-
LE CHOC “MAKING A MURDERER”
Netflix n’a pas à proprement parler
inventé la série documentaire mais
il l’a systématisée, popularisant
une narration haletante. Steven
Avery, mis en lumière par « Making
a Murderer », est devenu la figure
universelle du coupable idéal
broyé par un appareil judiciaire
américain totalement dingue.
54
L’OBS/N°2824-20/12/2018
lité : qui est perdant ? Le festival, étrillé par
la presse américaine ? Ou Netflix, accueilli
par la Mostra de Venise qui a décerné le lion
d’or à « Roma » ? L’économiste Philippe
Moati frémit en entendant le cinéma assurer : « On a un système formidable, il faut que
le monde s’adapte à ce que nous sommes. »
L’épisode a divisé profondément la profession, tant Netflix apparaît comme le cousin d’Amérique : plus riche, plus libre, plus
moderne. « Je n’étais pas chaud pour travailler avec eux, dit un producteur reconnu,
mais on ne peut pas être hors du mouvement.
Si on ne signe pas une série Netflix, on passera
vite pour des ringards. » Depuis peu, le
groupe prospecte, commande à un rythme
soutenu. Soumis à des clauses de confidentialité drastiques, les auteurs sont tenus
dans l’ignorance totale du score de leur
série. Zéro chifre : c’est le règne de la boîte
noire. Sur le milliard que le groupe dit vouloir dépenser en Europe, combien de millions en France ? 50 ? 100 ? Ce serait beaucoup… mais peu, comparé au 1,2 milliard
que les télés françaises investissent dans les
fictions, documentaires, animation et films.
NETFLIX
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENQUÊTE
TOUJOURS PLUS
DE PROGRAMMES
LA CRISE “OKJA”
Investissements en milliards de dollars
2
2013
5
3 3,3
2014
2015
2016
8
6
2017
2018
SOURCE : NETFLIX
Un montant fragilisé par l’ofensive de
l’américain. « Netflix nous asphyxie »,
accusent dirigeants de chaînes et exploitants de cinémas. « Non, il nous oxygène »,
répondent des producteurs et scénaristes,
subjugués par les budgets accordés, blufés
par « Black Mirror » (dystopie sur les nouvelles technologies), « 13 Reasons Why »
(sur le suicide adolescent), « Stranger
Things » (fantastique).
Netflix n’est sans doute pas aussi branché
que son image et son catalogue est très inégal mais il a la faculté de surprendre. Ce n’est
pas Houda Benyamina qui dira l’inverse :
« Netflix a eu du clito d’acquérir “Divines” ! »
proclame sa réalisatrice, fidèle à son langage
cash. Cette transaction, Jean-Christophe
Simon, président d’Europa International, l’a
racontée lors des Rencontres cinématographiques de Dijon. Après la projection à la
Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, mais
avant la consécration par la caméra d’or, « on
avait de bons retours des distributeurs internationaux : “C’est génial mais c’est un film de
banlieue avec des Noirs, des Arabes, et en plus
En sélectionnant, en 2017, « Okja » en compétition ofcielle, Thierry
Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, a déclenché une
secousse tellurique. Il n’avait pas anticipé que Netflix refuserait de sortir
son film en salles pour ne pas avoir (les deux vont de pair dans notre
réglementation ) à attendre trois ans avant de l’ofrir sur sa plateforme.
Depuis, faute d’un passage en salles, un film ne peut plus prétendre qu’à
une projection hors compétition. Cette solution était proposée cette
année – acte II de la crise – notamment pour « Roma » d’Alfonso Cuarón.
Furieux, Ted Sarandos, directeur des contenus de Netflix, a fait un bras
d’honneur et repris son film. Cuarón se sent « l’otage de deux modèles
économiques qui s’afrontent » (« Paris-Match »). « On choisit, accuse une
figure du secteur, de défendre les acteurs du passé, pendant ce temps,
le fleuve coule ailleurs. Le Festival peut en mourir. »
des filles, ça n’intéresse personne, ‘Bande de
filles’ [de Céline Sciamma] n’a pas marché” ».
Radicalement diférente, la réaction de Netflix : « C’est génial, un film avec des minorités
visibles, avec des filles, c’est un film d’action,
cela pourrait être un film de Scorsese. Formidable ! » Et de poursuivre : « Netflix a des
acheteurs d’origines très diférentes, et veut
leur proposer des films qui leur ressemblent. »
Le partage d’une œuvre à l’échelle planétaire, c’est galvanisant. Et inédit car nos fic-
tions et nos films (hors ceux de Luc Besson)
se vendent mal à l’étranger. Lorsque « The
Staircase » – sa série documentaire sur un
célèbre écrivain accusé du meurtre de sa
femme – est passée sur Netflix, Jean-Xavier
de Lestrade a eu des retours de partout : les
uns l’avaient vue à Tel-Aviv, d’autres en
Norvège. Galvanisant… mais un peu vertigineux : « Que tout le monde voie la même
chose au même moment, dit-il, pensif, c’est
presque efrayant. » Q
Manager les étoiles du monde entier
www.luxuryhotelschool.com
Première école hôtelière
du monde dédiée au luxe
NETFLIX
L’OBS/N°2824-20/12/2018
55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HISTOIRE
Un dernier monde
hors du monde
Image
satellite de l’île de
North Sentinel,
dans l’archipel
des Andaman.
56
L’OBS/N°2824-20/12/2018
NASA/HANNING/REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCRYPTAGE
Après le meurtre
du missionnaire
John Chau,
le mois dernier,
par les habitants
de l’île indienne
de North Sentinel,
des questions
demeurent.
Quelques clés
historiques pour
y répondre
Par F R A N Ç O I S R E Y N A E RT
lle est minuscule et désormais
célèbre : l’île de North Sentinel,
ce caillou de 60 kilomètres carrés de l’archipel des Andaman,
situé dans le golfe du Bengale,
au sud de la Birmanie, et appartenant à
l’Inde. Le monde entier a découvert son
existence, à la mi-novembre, en apprenant
la mort sur son rivage de John Allen Chau,
un Américain de 26 ans qui entendait
« apporter Jésus » à une tribu refusant,
depuis des siècles, tout contact avec l’extérieur. Convoyé par des pêcheurs qu’il avait
soudoyés, bravant l’interdiction formelle
faite par la justice indienne de s’approcher
à moins de 5 kilomètres de l’endroit, le
jeune homme avait débarqué une première
fois sur la plage, sa Bible imperméabilisée
en main. Il y avait déposé, en ofrande, des
ciseaux, des épingles et un ballon de foot.
Ayant échappé à une première volée de
fèches, il s’était enfui, puis était revenu le
lendemain pour succomber sous la
E
RAGHU RAI/MAGNUM PHOTOS
En 2002, le photographe Raghu Rai, lors d’un reportage sur l’archipel des Andaman,
a pu approcher brièvement la tribu, en lançant de son bateau des fruits et des biscuits.
seconde. Un pêcheur afrme avoir vu les
indigènes traîner son corps sur la plage
pour l’emmener dans la forêt.
L’afaire a depuis tourné à la polémique.
Des voix, surtout venues des milieux chrétiens américains, demandent à l’Inde d’envoyer un commando récupérer la dépouille.
D’autres, celles de nombreux ethnologues
indiens et de militants de la cause des
peuples dits « non contactés » (Survival
International, notamment), implorent les
autorités de n’en rien faire. Pour eux, le vrai
crime n’a pas été commis par ceux qui ont
défendu leur droit à refuser tout contact
avec l’extérieur, mais par un inconscient qui
a mis en péril un peuple entier en risquant
de leur transmettre des virus contre lesquels ils ne sont pas immunisés.
Tout le monde a entendu parler de cette
afaire, tragique et fascinante. L’a-t-on
comprise ? Plus d’un mois après qu’elle a
eu lieu, il est temps d’y revenir, pour éclairer ses zones d’ombre et redessiner le
contexte qui l’explique.
Les Andaman forment un vaste archipel
de plusieurs centaines d’îles. Elles ont probablement été peuplées, il y a plus de
50 000 ans, au cours de la migration qui a
fait sortir les premiers humains modernes
d’Afrique. La montée des eaux consécutive
aux changements climatiques en a isolé
certains dans un ensemble de terres. Ils s’y
sont subdivisés en divers peuples, avec
leurs langues, leurs pratiques, et sont restés
pendant des millénaires à l’écart du monde.
Le grand basculement a lieu pour eux à la
fn du xviiie siècle quand un certain lieutenant Blair, de la marine britannique, prend
possession de ces territoires pour le compte
du gouverneur général des Indes. Dès lors
commence le processus de « civilisation »,
cauchemar pour tant d’humains. Il prend
des formes diférentes pour les peuples
vivant sur place. Chacune ressemble, à sa
manière, à un des cercles de l’enfer.
DÉCIMÉS PAR LES COLONS
Les Anglais décident, au milieu du
xixe siècle, d’installer une colonie pénitentiaire dans la plus vaste des îles. Les Grands
Andamanais, qui y vivent, prennent les
armes pour défendre leur territoire. Ils sont
exterminés. Leur peuple comptait environ
5 000 individus vers 1850. Ils sont 40
aujourd’hui. Sur Rutland Island, un peu au
sud, vivaient les Jangil. La dernière rencontre recensée avec l’un d’entre eux
remonte à 1907. En 1920, une mission d’exploration britannique débarque, mais ne
retrouve trace d’aucun d’entre eux. Tous
ont disparu, sans doute décimés par les
maladies importées par les Blancs.
En 1947, l’Inde, devenant indépendante,
obtient la souveraineté sur l’archipel. Le
pays, peut-être parce qu’il a été colonisé luimême, afrme protéger toutes les tribus
indigènes qui vivent nombreuses sur son
très vaste territoire. Mais cette protection
peut être fuctuante. Sur la Petite Andaman,
les Onge vivent tranquilles jusqu’à ce
L’OBS/N°2824-20/12/2018
57
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
John Chau, un « croisé » déterminé.
que New Dehli, dans les années 1970,
commence à installer sur place des réfugiés
du Bengale. Les forêts des autochtones sont
peu à peu mitées pour faire place aux
champs. Les Onge, parqués dans une
réserve et sédentarisés de force, commencent à périr.
L’ISOLEMENT POUR SURVIVRE
Après avoir éliminé les Grands Andamanais,
les Anglais ne se sont installés dans la plus
grande des îles qu’aux pointes sud et nord,
où l’on trouve toujours des villes. Les
Jarawa, un peuple de quelques centaines
d’individus, ont réussi à survivre. Il occupe,
jusqu’à aujourd’hui, toute la partie ouest, où
ils vivent selon leur mode de vie ancestral :
pêche et chasse au cochon sauvage. Leur
malheur a commencé quand les Indiens ont
décidé, vers la fin du xxe siècle, de construire
une route qui coupe l’île dans sa longueur.
Elle sépare leur territoire de chasse, attire
les braconniers, l’alcool de contrebande et
d’autres horreurs, dont des bus de touristes
qu’on amène en visite dans ce qui ressemble
fort à un ignoble zoo humain. Au nom de la
protection de ces populations, la Cour
suprême indienne a ordonné, en 2012, la fermeture de la voie. Son arrêt est, à ce jour,
resté sans efet.
Celui qui nous explique tout cela est
Alexandre Dereims, un documentariste
français qui a réussi à s’introduire chez les
Jarawa pour filmer leur quotidien et les
montrer en train de pêcher, chasser, jouer
avec les enfants, ou parler d’amour. Le film
58
L’OBS/N°2824-20/12/2018
qu’il a rapporté de son
expédition, intitulé « Nous
sommes l’humanité » (1)
est sorti au printemps dernier en France. Il ne prétend pas à la rigueur d’un
travail d’ethnologue. Chacun, selon sa sensibilité, le
jugera naïf et esthétisant
ou, au contraire, beau et
émouvant. Son tournage,
clandestin, a scandalisé
non seulement Survival
International, mais aussi
la justice indienne, parce
qu’il a enfreint la règle de
« non contact » avec les
populations. Il a toutefois
le mérite de nous sensibiliser sur l’état dramatique
de leur situation.
On n’a rien de tel sur les
Sentinelles, isolés de tout
et de tous sur leur caillou. Seul un militaire
anglais, à la fin du xixe siècle, a réussi à s’introduire chez eux, et a enlevé quelques individus. La plupart sont morts très vite. Un ou
plusieurs ont dû réussir à s’échapper et à
retourner chez les leurs pour raconter
l’horreur de la vie chez les sauvages blancs.
Sans doute est-ce ce traumatisme qui
explique la volonté farouche de ces quelques
dizaines d’hommes et de femmes de ne plus
jamais revoir quiconque de ce monde-là.
0
50 km
Avant 1800
En 2004
Sentinelles
Sentinelles
LES INDIGÈNES
DES ÎLES ANDAMAN
Grands Andamanais (10 groupes)
Jarawa
Jangil (éteints vers 1920)
Sentinelles
Onge
Peuplement non indigène,
ou zones non habitées
On ne sait pas grand-chose d’eux, si ce
n’est qu’ils vivent, d’après les photos
aériennes, dans de longues huttes communautaires. Et qu’ils se nourrissent de tortues
de mer, de petits animaux et (peut-être) de
quelques légumes. A partir de 1967, une
équipe d’ethnologues indiens a voulu entrer
en contact avec eux. Ayant réussi à s’approcher du rivage, ils leur ont jeté quelques
noix de coco, que des hommes et des
femmes ont emportées dans la forêt. Lors
des tentatives qui ont suivi, ils ont été reçus
avec des lances et des flèches. Trente ans
après la première expédition, l’Inde a abandonné définitivement toute velléité de
contact avec des gens qui n’en veulent
manifestement aucun.
NI ÉVANGILE NI DIEU D’AMOUR
Malheureusement pour eux, deux périls
les menacent encore. On connaît bien le
premier : la pression du monde moderne.
L’avidité, la quête de richesses, la poussée
du tourisme, cette plaie du siècle qui ravage
déjà le reste de l’archipel, bétonne ses côtes
et menace d’engloutir l’île isolée. On avait
oublié l’autre danger, le fanatisme missionnaire. Il n’a rien de neuf. A partir du
xvie siècle, toute l’expansion européenne
dans le monde, en Amérique d’abord, en
Afrique plus tard, s’est faite à l’ombre de la
Croix. De quoi se plaignaient-ils, ces indigènes ? On pillait certes leurs richesses,
mais ne leur donnait-on pas en échange
l’Evangile et le dieu d’amour ? Un demisiècle après la fin de la colonisation, on
pouvait croire ce sinistre jeu de dupes
révolu. C’était oublier le zèle des églises
évangéliques américaines, toujours en
pointe dans notre xxie siècle. Elles ne se
contentent pas de soutenir l’élection de
Trump aux Etats-Unis ou de Bolsonaro au
Brésil : on les retrouve derrière l’expédition
chez les Sentinelles.
Contrairement à ce qu’ont d’abord écrit
les journaux, le jeune John Chau n’était pas
un doux illuminé œuvrant en solitaire. Le
5 décembre, le « New York Times » a
reconstitué le parcours d’un « croisé »
déterminé. D’écoles en universités conservatrices chrétiennes, il a été lentement
formé à ce qu’il a fait. Quelques mois encore
avant de partir, il s’entraînait à ce qu’il allait
entreprendre, dans un camp du Texas, face
à des gens de sa secte déguisés en « sauvages ». Et depuis sa mort, sur toutes les
télés chrétiennes de cette obédience, c’est
en « martyr » qu’il est glorifié. Q
(1) On peut le voir en VOD sur jarawas.com
REX/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Souriez,
c’est Noël !
Des enfants surexcités, des oncles endimanchés, des
cascades de guirlandes… Ces images nous évoquent
toutes quelque chose. En faisant renaître des diapos
oubliées, l’association The Anonymous Project raconte
ici l’art de faire la fête, ou pas, au pied du sapin
60
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
ls n’en espéraient pas tant.
Depuis qu’ils ont commencé
leur collecte de photographies
anonymes, le réalisateur Lee
Shulman et l’éditrice Emmanuelle Halkin ont rassemblé près de
700 000 diapositives. Leurs sources
d’approvisionnement ? Des sites
internet, des marchés aux puces ainsi
que des dons faits par des particuliers.
Née en 2017, leur association baptisée
The Anonymous Project s’est donné
pour but de préserver et de faire
connaître les trésors de cette mémoire
enfouie. Leur cible ? Les diapositives
prises depuis la fn des années 1930
(décennie où ces supports font leur
apparition) jusqu’aux années 1990.
Indexés puis scannés, ces souvenirs
d’un autre monde ne resteront pas
I
THE ANONYMOUS PROJECT
dans leurs cartons : The Anonymous
Project organise des expositions et
prépare en ce moment un livre
accompagné de textes d’écrivains.
Tandis que leur site et leur compte
Instagram (1) permettent d’explorer
les thèmes qu’ils ont repérés tels les
gâteaux d’anniversaire, les voitures
ou les intérieurs.
Les auteurs de ces moments de vie
sont inconnus. La majorité ignore les
efets de style : ce qui importe avant
tout, c’est de mettre en vedette le
sujet qu’ils ont retenu, plein pot,
plein cadre. On peut sourire de leurs
maladresses et des malencontreux
hasards qui viennent gâcher une
scène solennelle. Le petit oiseau sort
un peu trop tôt quelquefois ! Mais le
choix des éditeurs du projet révèle un
témoignage précieux sur des temps
pas si lointains. Ce n’est pas tout : ces
images de Noël, prises en Amérique
du Nord et en Angleterre, laissent
deviner des anecdotes, des histoires,
des existences. Elles peuvent être
drôles, émouvantes, sinistres, déconcertantes. Parfois même vraiment
mystérieuses.
La photo n’est pas un art immobile.
En feuilletant cet album, vous verrez
qu’elle sait aussi écrire des romans.
Vous ne le croyez pas ? Regardez bien
ces sapins scintillants, ces robes brillantes, ces personnages endimanchés
ou sapés comme l’as de pique. Voyez
le regard des enfants. C’est Noël ?
D’abord, c’est la vie.
BERNARD GÉNIÈS
(1) www.anonymous-project.com et @anonymousphotoproject
L’OBS/N°2824-20/12/2018
61
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
62
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les femmes prennent
la pose devant l’arbre
décoré de guirlandes.
On imagine que les maris
les ont photographiées.
Les enfants exhibent
leurs jouets. Deux
d’entre eux ont enflé
leur costume d’astronaute
– la conquête spatiale
fait alors rêver.
Et, comme sur d’autres
clichés, on voit apparaître
dans les foyers la télévision,
cette autre boîte à images,
source de ferté.
THE ANONYMOUS PROJECT
L’OBS/N°2824-20/12/2018
63
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Un thème classique, le photographe
photographié en pleine action. L’humour
(le personnage avec l’oiseau sur la tête)
côtoie l’art d’une autre mise en scène qui,
elle, valorise les décorations rutilantes du
sapin, les pères et mères Noël fânant parmi
les branches. Un faste qu’ignore le couple en
tenue de soirée découvrant ses cadeaux :
un pull moelleux pour madame et, peut-être,
une montre pour monsieur.
64
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
THE ANONYMOUS PROJECT
L’OBS/N°2824-20/12/2018
65
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
La fête est fnie ? Les grands
se sont endormis sur le canapé
pendant que les petits continuent
à jouer. Devant un sapin fétri,
une femme pleure (ou se frotte
l’œil ?). Installé sur un fauteuil, un
personnage sinistre lit un journal
dont la une est tout aussi sinistre.
Une dernière fois, mamie prend la
pose dans son costume rouge et
blanc. Son chien noir, assis sur
sa chaussure, semble distrait.
Quoi de plus étrange
que ces Noëls-là ?
66
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
THE ANONYMOUS PROJECT
L’OBS/N°2824-20/12/2018
67
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
HISTOIRES
D’AMOUR
FOU
première vue, l’amour
« Avez-vous vécu une histoire
n’est plus ce qu’il était.
d’amour hors du commun ? »
Le xxie siècle, tout
C’est la question que nous avons
internet vous le dira,
posée à nos lecteurs. Vous avez
est celui des avenété très nombreux à nous
tures sans lendemain, des
répondre, en nous racontant des
Saint-Valentin tarifées à date fixe,
rencontres survenues à la faveur
de l’éducation sentimentale par
de coïncidences bizarres, des
cours particuliers sur YouPorn,
unions capables de défier les
des numéros « spécial sexe »
morales communes et d’escaladans les magazines chaque été.
der d’insurmontables obstacles,
Et l’amoureux, dans cette abondes aventures qui semblaient
dante foire aux plaisirs, a de quoi
impossibles. Toutes n’ont pas
se sentir « extrêmement solicommencé par un coup de
taire », comme disait à peu près
foudre, mais au fond, « la première fois qu’Aurélien vit Bérénice,
Roland Barthes dès 1977, face à
il la trouva franchement laide » ;
Bernard Pivot : « Dans l’époque
et ça n’a pas empêché ces deux-là
actuelle, l’amour-passion, l’amour
de vivre un grand roman signé
romantique a probablement une
Louis Aragon.
grande audience populaire, mais il
n’est plus à la mode. Ni le marxisme,
Nous avons retenu vos confini même la psychanalyse ne
dences les plus marquantes et les
avons mêlées à d’autres, elles
prennent en charge ce sentiment
aussi singulières et enivrantes.
amoureux. S’il s’agit d’afrmer
Voici donc vingt-cinq histoires
quelque chose comme une perverPar AU D R E Y C E R DA N
de notre temps, parfois drôles,
sion ou une sexualité, l’individu
parfois terribles, parfois
trouvera un langage théorique qui
et G R É G O I R E L E M É N AG E R
incroyables mais toutes vraies,
l’aidera à se comprendre et à s’affirmer. Mais s’il lui arrive d’être amoureux comme on l’était du illustrées par des dessinateurs triés sur le volet. Vingt-cinq histoires pour bien finir l’année en racontant l’époque autrement.
temps de Werther, personne autour de lui ne répond. »
Quarante ans plus tard, Tinder a-t-il gagné contre Werther ? Ça Vingt-cinq démonstrations d’amour fou, qui indiquent que l’hureste à voir. Sous le crayon de Riad Sattouf, Esther, 13 ans,
manité est encore loin, heureusement, de s’être
n’a peut-être pas tort de rêver du grand amour. Car il n’est
Avec le soutien de
débarrassée de cette étrange pathologie chantée par
pas impossible que la passion, celle qui fait sortir de soitous les poètes, de Ronsard à Barbara en passant par
même pour atteindre quelque chose de plus beau, de plus
Apollinaire, et même Maître Gims. Comment disait
grand, de plus fort que tout ce que l’existence avait
Leonard Cohen, déjà ? Ah oui : « There ain’t no cure /
jusque-là programmé, demeure le propre de l’homme.
For love. » ■
A
Qu’est devenue cette étrange
pathologie dont chacun rêve
secrètement d’être atteint ? Voici
vingt-cinq réponses, insolites,
exaltantes ou bouleversantes,
pour bien finir l’année
✎
RIAD SATTOUF POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
69
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROMÉO ET JULIETTE
AU PAYS DU FN
La première fois que Julien vit
Muguet, il ne lui dit pas bonjour.
Parce que, dans sa famille,
“on n’aime pas les Arabes”
Par D OA N B U I
Illustré par F R É D É R I C R É B É N A
« La première fois qu’on s’est rencontrés, lors d’une fête, Julien a
dit bonjour à tout le monde sauf
à moi. Parce que j’étais la seule
“Arabe” du groupe. » Lui : « Tu
exagères… » Elle : « Mais si,
chéri. » Il rougit. Elle le regarde,
des sourires tendres plein les
yeux, et soudain, dans le Starbucks de ce centre commercial,
on dirait qu’ils ne sont plus que tous les
deux. C’est cela qui est si joli dans les
couples qui s’aiment : toutes ces taquineries
qui forment une toile invisible, tissée pendant des années d’intimité partagée.
Les jeux de l’amour et du hasard sont
imprévisibles : tout séparait Muguet, la
fille d’immigrés – qui n’est pas « arabe »
mais française d’origine turque –, et Julien,
élevé dans une famille Front national, où,
dit-il, « on n’aimait pas les Noirs et les
Arabes, enfn… surtout les Arabes ». Tout
les séparait hors l’amour, et cette secrète
et délicate alchimie du coup de foudre, qui
décrète : c’est lui, c’est elle. Car ce soir-là,
Julien va discuter avec Muguet, et, après
quelques verres, lui avouer : « On m’a dit
toute ma vie d’éviter les gens comme toi. »
Elle n’est pas choquée : « J’ai grandi dans
un village où on était les seuls étrangers. J’ai
souvent entendu : “les Arabes, on ne les aime
pas, mais toi, ce ne n’est pas pareil.” J’ai des
amis qui votent FN. On n’est pas d’accord,
mais je respecte. » Bref, même si Julien a
70
L’OBS/N°2824-20/12/2018
des idées « spéciales », il l’intrigue. Ils se
plaisent. Plus tard dans la nuit, ils s’embrassent. Julien : « J’avais l’impression de
faire quelque chose d’interdit. » Après ce
baiser, il disparaît pourtant sans demander
son numéro. « Il m’a fait poireauter six
mois », s’indigne-t-elle. Il finira par écrire
un mail à Muguet. Ils se revoient. Elle : « Je
suis allée chez toi. Et puis… » Lui : « C’était
fni. J’étais pris au piège ! »
« Monstrueuse est pour moi la naissance
d'amour/Que je doive aimer mon ennemi
détesté. » C’est dans « Roméo et Juliette »,
ça pourrait être Julien et Muguet face à
l’irréductible hostilité des parents de
Julien. Avant de leur présenter sa douce,
il prévient au téléphone : « Attention, elle
est typée… » Julien : « Ma mère est d’origine sarde, des gamins d’une cité l’ont
agressée quand elle était enceinte. Alors, les
Arabes, pour elle, c’est le diable. Ils ont
habité dans une petite commune du Nord,
avant, et, là-bas, c’est un peu l’invasion. »
Muguet : « Dis pas ce mot, “invasion”… »
Julien grandit dans une petite commune entre Lyon et Valence, « dans le
quartier pavillonnaire, blanc. De l’autre
côté, il y avait la cité ». Gamin, il est puni
pendant un mois parce que sa mère l’a
surpris en train de jouer devant la maison
avec Sofiane, un voisin de la « cité » : « Elle
m’interdisait de traîner avec les Arabes. »
A l’école primaire, « ça ne se mélangeait
pas. On se battait entre bandes. Les Blancs
contre les Arabes ». En 6e, il est « le seul
Blanc ». On est en 2002, toute la famille a
voté Jean-Marie Le Pen et se réjouit de le
voir au deuxième tour. « La prof a dit que
c’était une catastrophe. J’étais choqué. Je
l’ai dit pendant le cours. Ensuite, à la récré,
on s’est battus. A la fn de l’année, mes
parents m’ont mis dans le privé. J’ai été
élevé dans cette peur et l’idée qu’il fallait se
défendre. » L’idole, à la maison, c’est le
cousin, resté dans le Nord, qui n’hésite
pas, dixit Muguet, « à casser de l’Arabe ».
Julien : « Quand tu es un garçon, que tu te
cherches des modèles de virilité, oui,
quelqu’un comme ce cousin, tu l’admirais. »
Lors de leur premier dîner en famille, le
jeune homme n’est donc qu’à moitié
étonné des réactions de sa mère. Muguet,
elle, est atterrée : « Elle n’a même pas voulu
me faire la bise. Je la dégoûtais physiquement. » Après ce désastre, Julien cache son
existence. « Quand j’étais chez lui et que sa
mère appelait, il me disait de ne pas faire de
bruit. Sa sœur, qui nous a invités à dîner,
s’est fait traiter de collabo. Sa mère a même
tenté de le rabibocher avec son ex pour faire
capoter notre couple. » Julien : « J’étais
complètement écartelé. » Muguet, elle,
COLLECTION PERSONNELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
✎ FRÉDÉRIC RÉBÉNA POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
71
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
rêve de « se blanchir » : « Ça a fait
remonter des complexes. Avant, j’aimais
bien bronzer. J’ai arrêté. Je me disais que si
j’étais moins typée ça faciliterait les choses. »
Ses cheveux, frisés naturellement, sont
lisses et raides. Châtains et presque blonds.
Rien n’y fait. « Sa mère m’appelait “la bougnoule”. » Après l’accouchement de la sœur
de Julien, il y a une scène très dure à la
maternité, où, malgré les précautions
prises, le couple croise les parents. Muguet
prend le bébé, un neveu veut faire une
photo. La mère lui arrache l’appareil… La
guerre se passe aussi sur Facebook. Des
amis postent une photo des tourtereaux,
une amie turque écrit qu’elle espère rencontrer Julien ; sa mère riposte sur le mur :
« Moi vivante, jamais ! » Elle rétorque aussi,
furieuse des « like », et autres « vous êtes
mignons » : « Tous mignons. Sauf Une. » Les
amis s’en mêlent. Les parents de Julien se
sentent encerclés. Ils sont jaloux de la
famille de Muguet, dont le père, qui a monté
son entreprise, gagne très bien sa vie. « Ça
aussi, ça renversait les clichés sur les immigrés. Au début, ils me présentaient comme
une flle des quartiers. »
La dernière brouille, terrible, a aussi été
déclenchée sur Facebook. Julien taillait une
haie chez ses beaux-parents. La mère de
Muguet a posté une photo, blaguant gentiment sur ce gendre « français », qu’elle avait
fait travailler un jour férié. Drame chez les
parents de Julien. Crise de larmes de sa
mère. Et commentaire assassin du père, à
l’intention de son fls : « Y a que l’argent pour
acheter les faibles, connard ! » Muguet :
« Cette fois, c’est ma mère qui a pleuré. »
C’était l’an dernier. Depuis, Julien ne voit
presque plus ses parents.
Les jeunes trentenaires viennent d’acheter une maison. Julien : « Ils n’y ont pas mis
les pieds. J’aurais bien aimé montrer les travaux que j’ai réalisés à mon père, on bricolait
toujours ensemble, avant. » Ils veulent se
marier. En Turquie, certainement, pour
« faire une belle fête ». Ils veulent des
enfants. Se chamaillent : elle aimerait que
leurs seconds prénoms soient turcs, pour
« transmettre ses origines », il est contre.
Elle souhaite leur apprendre le turc, lui,
non. La mère de Julien a dit un jour qu’elle
refuserait que les enfants de Muguet
portent le nom de famille de son fls.
Julien : « Je crois qu’elle est capable de haïr
nos enfants. Alors oui, peut-être qu’ils grandiront sans grands-parents paternels. Je n’en
ai pas fait le deuil, on ne peut pas faire le deuil
de ça. Mais je veux penser au futur. » Q
72
L’OBS/N°2824-20/12/2018
ET DIEU
CRÉA LUCIE
La première fois que
Grégory vit Lucie,
elle était en train de prier
Par A M A N D I N E S C H M I T T
A l’époque, Grégory est
partagé. Il a perdu la
foi à 18 ans, mené « une
vie dissolue » pendant
ses études, retrouvé
peu à peu le chemin de
l’église, passé « deux
années formidables »
dans un séminaire
d’Orléans. Mais à
30 ans, cet ingénieur en informatique
hésite encore à devenir prêtre. Il adresse
alors cet ultimatum au divin : « Soit Tu me
fais rencontrer ma femme, soit Tu m’envoies
un signe évident. » Et s’ofre une année de
réfexion supplémentaire, dans la communauté du Verbe de Vie, à Waterloo, en Belgique. Au programme : prières spontanées,
chants, veillées. Un frère rassure Grégory :
« Dieu t’enverra la lumière. » C’est alors
qu’il remarque une flle âgée de 25 ans. Il
partage sa passion de la musique, apprécie
« son âme, sa voix, ses prières ». Quinze
jours après l’arrivée de Lucie, Grégory
réalise qu’il est amoureux. « Lors d’un
temps de prière, je me suis retourné, j’ai vu
ses chaussures et j’ai su. » Le signe était
pourtant évident : « “Lucie” vient du latin
“lux” : “lumière”. »
C’est une crise professionnelle qui a
conduit Lucie à Waterloo. Risquant de
perdre l’emploi qu’elle occupait dans
une agence de voyages, cette catholique
pratiquante a trouvé le courage de changer de vie grâce à une retraite d’une
semaine à Dinan. Son intitulé, tiré d’un
verset du livre d’Osée, avait un air pré-
monitoire : « Je la conduirai au désert et
je parlerai à son cœur. » Elle se souvient :
« J’étais à un tournant. Je sortais d’une
histoire qui m’avait profondément blessée
et mes amis s’éloignaient vers d’autres
régions. » A son retour, elle négocie une
rupture conventionnelle et décide de
consacrer une année entière à l’étude
des textes saints.
La première fois que Lucie voit Grégory, il ne lui fait « ni chaud ni froid ».
Mais un soir de novembre, alors qu’elle
est missionnée pour chanter lors d’une
veillée à Bruxelles et qu’il l’accompagne
à la guitare, tout converge. « Sans nous
concerter, nous nous sommes confessés
chacun de notre côté pour expliquer que
nous étions tombés amoureux d’une personne attirée par la vie religieuse. » Une
semaine plus tard, ils déclarent former
un couple. Mais pas trop fort. Les responsables de la communauté exigent qu’ils
gardent leur relation secrète. Du moins
jusqu’à ce que Grégory finisse son
semestre. Il ne faudrait pas gêner ceux
« qui soufrent de leur célibat ».
Aujourd’hui, Lucie est devenue professeur d’anglais, Grégory est retourné à l’informatique. Mariés, parents d’une petite
flle, ces Nantais en sont sûrs, leur destin
était écrit. En témoigne ce SMS que Grégory a envoyé à Lucie un jour de 2014 : « Je
la conduirai au désert et je parlerai à son
cœur. Ce jour-là, elle m’appellera : “Mon
mari.” » Lucie, stupéfaite, a vérifé : c’est
bien ainsi que se poursuit l’extrait du livre
d’Osée. Elle l’ignorait. Q
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’AMOUR SUR UN PLATEAU
La première fois que Chloé vit Arthur… elle ne le vit pas du tout
Par R E N É E G R E U SA R D
Illustré par C H A R L E S B E R B E R I A N
La scène est digne d’une comédie romantique des
années 1990 avec Julia Roberts et Hugh Grant.
Elle se déroule dans un restaurant parisien.
Autour d’un brunch, Chloé (1), une Française qui
vit à Londres, retrouve des amies dans le quartier
des Batignolles. On est dimanche matin, et tout
le monde cherche à réparer les excès de la veille.
Trop occupée à décortiquer les événements
de la nuit passée et la vie plus généralement,
Chloé n’aperçoit pas le garçon brun qui mange
juste à côté d’elle avec un copain. Cet homme transparent a,
lui, en revanche, bien vu Chloé, ses longs cheveux châtains
tirant sur le blond, son sourire, ses fossettes… Il a même été
foudroyé. Mais que faire quand la foudre s’abat sur vous au
beau milieu d’un restaurant, et que vous n’avez pas envie d’alimenter la chronique quotidienne des récits de harcèlement de
rue ? Rester discret.
La suite intervient donc quand Chloé paie l’addition. Le serveur lui glisse une carte de visite du restaurant où ont été notés
un prénom d’homme et un numéro de téléphone : « +44 74…
ARTHUR ». Un concis « LONDON » accompagne ces informations : Arthur vit à Londres. Les moqueries des amies de
Chloé lorsqu’elle a commandé un latte (« Ah, voilà la Londo-
✎ CHARLES BERBERIAN POUR « L’OBS »
nienne qui se la pète ») ne sont, semble-t-il, pas tombées dans
l’oreille d’un voisin sourd.
« Mais vous l’avez vu, vous, ce mec ? » demande avec étonnement la responsable de la foudre à ses amies. « Nope. » Personne
ne l’a vu. N’excluant pas la possibilité de « tomber sur un fou »,
Chloé décide tout de même d’envoyer un SMS « pas très funky »
au numéro mystérieux. On vous laisse juger, son message disait :
« C’est quand même original de m’avoir laissé ton numéro au restaurant. » Ensuite, tout va très vite. Arthur pose des questions
par SMS, Chloé préfère ne pas y répondre. Elle lui explique : « Si
jamais on n’a rien à se raconter en vrai, il faudra bien qu’on comble
les vides. » Elle consent seulement à lui donner son prénom et
précise : « Je suis désolée mais je serai incapable de te reconnaître,
donc c’est à toi de venir vers moi. » Ils se retrouvent quelques jours
plus tard, à Londres, pour un « goûter » à 16 heures. Le thé et les
biscuits se transforment en gin tonic jusqu’à 23 heures.
Chloé et Arthur sont depuis retournés aux Batignolles pour
remercier le serveur de leur avoir servi une histoire d’amour sur
un plateau. Ils lui doivent en efet un petit quelque chose. « J’ai
oublié de vous le dire parce que je suis un peu pudique, mais c’est
clairement l’amour de ma vie, ce fou ! » précise la jeune femme,
dans un SMS, après notre conversation. ■
(1) Les prénoms ont été changés.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
73
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE BONHEUR
EST DANS
LE FOUET
La première fois que
Catherine Robbe-Grillet
vit Beverly Charpentier,
elle ignorait
sa passion pour
les cérémonies SM
Par É L I SA B E T H PH I L I PPE
Illustré par E M I L F E R R I S
De la route, la
demeure est invisible,
cachée par un haut
rempart d’arbres.
« C’est comme un
secret », dit en s’extasiant Beverly Charpentier alors que la
voiture pénètre dans
l’allée. Au bout du
chemin se dresse dans toute sa symétrique
élégance le château du Mesnil-au-Grain,
jolie maison de maître du xviie siècle bordée d’hortensias et ceinte d’un vaste parc
sur lequel veille une Vénus de pierre. Ce
domaine, à une trentaine de kilomètres de
74
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Caen, a été acquis en 1963 par Alain RobbeGrillet. Depuis que le pape du Nouveau
Roman est mort, en 2008, sa veuve, Catherine, y vit une partie de l’année avec sa
compagne, Beverly. Prévenue de notre
arrivée par quelques coups à la porte, la
maîtresse des lieux apparaît, pimpante,
minuscule, chignon gris sous un bandeau
blanc et pantalon assorti. A 88 ans, et malgré une mauvaise chute dans les escaliers
quelques semaines plus tôt, Catherine
Robbe-Grillet nous entraîne avec une
alacrité juvénile devant un vase en céramique bleue : « Ça, c’est Alain ! » On ne sait
pas trop si l’on doit saluer les cendres du
défunt contenues dans l’urne, mais notre
COLLECTION PERSONNELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
hôtesse enchaîne : « C’est grâce à lui que je
mène cette vie de rêve. » Beverly ajoute :
« Chaque soir dans nos prières, on dit :
“Merci Alain !”. » « Ou quand on ouvre une
bonne bouteille : “Merci Alain !” », renchérit
Catherine. Le fantôme du « Voyeur » veille
avec bienveillance sur leur couple.
Pour poursuivre la conversation autour
d’un thé (avec une larme de whisky versée
amoureusement par Beverly dans la tasse
de Catherine), nous nous rendons dans la
dépendance du château qu’occupe Beverly.
Chacune possède son propre espace. C’est,
disent-elles, l’une des clés de leur félicité
conjugale. L’autre, c’est la ritualisation de
leur relation, d’obédience sadomasochiste.
✎ EMIL FERRIS POUR « L’OBS »
Derrière ses allures d’éternelle première communiante, Catherine RobbeGrillet est l’une des dominatrices les plus
renommées de France. Elle a publié, sous
les pseudonymes de Jean de Berg puis
de Jeanne de Berg, des livres mettant en
scène fantasmes sadiens et soirées érotiques : « l’Image » et « Cérémonies de
femmes ». A la tête d’un « petit cercle »,
elle est la maîtresse de cérémonies SM
d’un cruel raffinement, inspirées de
musiques ou de tableaux. Lors de ces soirées, Beverly, quinquagénaire d’origine
sud-africaine à la beauté préraphaélite,
seconde « Madame ». Un mot d’elle, et les
hommes se mettent à genoux, supplient,
s’humilient. Mais dans la vie de tous les
jours, la dominatrice remise fouet et corset pour se faire soumise, entièrement
dévouée à Catherine depuis le serment
qu’elle lui a prêté : « Je jure de vous servir
fdèlement en toutes choses, petites ou
grandes. D’exécuter vos ordres, de céder à
vos désirs, quels qu’ils soient, même les plus
capricieux. […] Je jure de me consacrer à
vous […] en tant que suivante, servante […]
jusqu’à ma mort ou la vôtre. »
Les deux femmes se sont rencontrées en
1991, à Guadalajara, au Mexique. Beverly
est alors mariée au directeur de l’Alliance
française. Un soir de novembre, une réception est organisée en l’honneur d’Alain
Robbe-Grillet. Beverly, comédienne qui
apprécie moyennement son rôle de femme
de diplomate, n’a aucune envie de s’y
rendre. « En plus, j’avais entendu dire
qu’Alain Robbe-Grillet n’était pas gentil »,
s’amuse-t-elle. Mais, pendant le cocktail,
elle aperçoit une petite dame avec un jus
d’orange, toute seule. « C’était Catherine.
Je suis allée lui parler, et, dès qu’elle a ouvert
la bouche, j’ai été ensorcelée. » Ce souvenir
provoque les rires ravis de Catherine,
assise au côté de Beverly. Leurs mains se
cherchent sans cesse, s’enlacent. « A partir
de là, j’ai tout fait pour la revoir. » Beverly
invite les Robbe-Grillet pour une escapade
à Tequila. Elle apprend alors que la femme
qui la fascine écrit des livres érotiques.
Puis chacun reprend sa vie. Les RobbeGrillet en France, Beverly au Mexique.
« Dès que j’ai pu retourner à Paris, j’ai acheté
un livre de Catherine, poursuit-elle. Ou plutôt de Jeanne de Berg. C’était “l’Image”. Je
l’ai lu en buvant un café. Au bout d’un
moment, le café était froid, le livre, terminé,
et moi, bouche bée. Comment cette petite
dame si mignonne et adorable pouvait-elle
écrire de telles choses ? Je l’ai appelée, elle
m’a invitée à prendre le thé. »
Le jour dit, Beverly sonne à la porte.
« Un homme pâle, un peu courbé et extrêmement soumis me prie d’entrer. Il fait sombre
et il y a des choses bizarres : un verre cassé
avec des perles, une chaussure noire à talon
aiguille avec du sang qui coule de la semelle.
Au fond, une petite personne se lève. Catherine. Elle allume la lumière et je me retrouve
dans une pièce très agréable. Nous parlons
de voyages, de cinéma. Je ne veux plus partir. Catherine était comme un aimant. » De
sa voix rieuse, Catherine l’interrompt,
avec une once de coquetterie : « C’était il
y a vingt-cinq ans, j’étais plus jeune ! »
« Non, tu es pareille », répond Beverly.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
75
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Chaque fois que Beverly est de passage
en France, elles sortent ensemble, souvent
avec des élues du « petit cercle ». Un jour,
l’une d’elles évoque une « cérémonie ».
Catherine la coupe, prétextant que ça
n’intéresse pas Beverly. Cette dernière se
dévoile enfn : « Mais si ! Le sadomasochisme est mon monde depuis toujours, ma
sexualité ! » Elle intègre alors le « petit
cercle » en tant que dominatrice. Puis tout
bascule en 2004 : « Un soir, toutes les
femmes étaient en cercle, un homme se trouvait au milieu, à genoux devant Catherine.
J’étais jalouse, je voulais être à sa place. Le
lendemain, je l’ai écrit à Catherine. »
Beverly rédige son serment d’allégeance, et, le 5 mai 2005, pour lui donner
plus de poids, le répète devant une petite
assemblée, chez un certain Valmont (ça
ne s’invente pas). Alain Robbe-Grillet
adoube Beverly, avec qui il partage
l’amour de Shakespeare et du bon vin : elle
prendra soin de Catherine quand il ne
sera plus là. Le mari de Beverly, lui, préfère fermer les yeux.
Depuis qu’elles sont veuves toutes les
deux, « Madame » et sa soumise mènent
la vie la plus paisible qui soit, entre Neuilly
(elles ont chacune un appartement sur le
même palier) et la Normandie. Elles
lisent, se promènent, écoutent FranceCulture et la BBC. Elles voyagent beaucoup. En 2014, elles ont joué ensemble
« Savannah Bay », de Marguerite Duras, à
travers la Chine. Beverly, aux petits soins
pour Catherine, bricole, jardine et cuisine
pour elle. « Elle me garde parce que je fais
bien la soupe ! », plaisante-t-elle. « On ne se
dispute jamais, précise Catherine. Bien sûr,
avec le serment, quoi qu’elle pense, c’est
toujours moi qui décide. Mais, même sans
cela, on s’entend très bien. De toute façon,
je ne supporte pas les drames. Je veux faire
mentir le poème d’Aragon “Il n’y a pas
d’amour heureux.” »
En 2018 – le 5 mai, leur date fétiche –,
elles se sont mariées à la mairie du Mesnilau-Grain. « J’ai une belle-mère plus jeune
que moi ! », dit en badinant Catherine
Robbe-Grillet, qui, en 2004, a publié
« Jeune Mariée ». Et les deux enfants de
Beverly l’« adorent ». Elles organisent
encore quelques cérémonies. La dernière,
inspirée du célèbre tableau où Gabrielle
d’Estrées pince le téton de sa sœur, a eu
lieu en janvier, au château. La soirée
s’achevait tout en haut des escaliers, dans
une « chambre secrète ». Le bonheur, c’est
simple comme un coup de fouet. Q
76
L’OBS/N°2824-20/12/2018
J’AVAIS 15 ANS,
ON VOULAIT
DEUX ENFANTS
La première fois
que Nathalie vit Sébastien,
elle s’ennuyait
ferme dans un camp
de vacances
Par A R N AU D G O N Z AG U E
L’amour, comme la pile
électrique de la réclame,
ne s’use que si l’on s’en
sert. Nathalie (1) n’a
presque pas fait usage
de celui qui, depuis
trente ans, palpite dans
son cœur pour Sébastien. L’histoire remonte
à 1989. C’est l’été de ses
15 ans, elle végète en famille dans un
camp de vacances cuit par le soleil de
Charente-Maritime. L’ennui est bientôt
rompu par un garçon du village, beau
brun de 18 ans, cheveux mi-longs, qui
ofcie comme pompier bénévole. « On a
été immédiatement fous l’un de l’autre. Je
n’étais qu’une adolescente, mais on a très
vite parlé de notre avenir. » Le petit couple
se promet deux enfants : une flle, qui
s’appellera Emma, puis un garçon, qu’ils
prénommeront Alexis.
C’est formidable, sauf que le père de
Nathalie n’est pas d’accord. « C’était un
homme charismatique qui ne voulait pas
qu’on lui fasse de l’ombre. » Il décrète que
le pompier est un coureur de jupons qui
se moque de sa flle, trop naïve. Et parce
qu’il est taillé comme une armoire à glace,
il sait convaincre le prétendant d’aller
voir ailleurs s’il y est. Nathalie verse
toutes les larmes de son corps – « J’ai
perdu cinq kilos tellement j’ai pleuré » –,
ne dort plus, appelle sa mère à la soutenir. Rien n’y fait. L’été touche à sa fn,
ils ne retourneront jamais en Charente-Maritime.
Des années plus tard, Nathalie épouse
un homme discret et prévenant que, cette
fois, son père adoube, et avec qui elle aura
deux enfants : une flle qu’elle prénommera Emma, puis un garçon, qu’elle proposera, en vain, d’appeler Alexis. Et puis,
en 2015, une amie qu’elle a connue au
camp de vacances a l’idée de rassembler
tous les vieux copains. « Est-ce que Sébastien y sera ? » demande Nathalie. Oui, sans
doute. « Alors je ne viens pas. Je ne veux pas
être tentée de divorcer en le revoyant. »
L’amie, interdite : « C’est drôle, Sébastien
m’a dit la même chose. » Le cœur de
Nathalie explose. Elle s’enhardit à prendre
de ses nouvelles. Il travaille désormais
dans un garage, est marié, a deux enfants.
Une Emma, un Alexis.
Depuis, Nathalie a divorcé. Tentée,
jusqu’au supplice, de recontacter Sébastien, elle ne l’a pas fait. « Je ne voulais pas
briser une deuxième famille. » Mais pour
elle il reste le beau jeune homme un peu
trop ramenard que son père a haï. Elle
s’est quand même vengée : son nouveau
compagnon est pompier. Professionnel. Q
(1) Les prénoms ont été changés.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
LES ELFES
ROUGISSENT AUSSI
La première fois que Rémy vit Laurie,
c’était en présence d’un troll druide.
Il la trouva très polie
Par AU D R E Y C E R DA N
Illustré par A L I N E B U R E AU
Donjon d’Ombrecroc,
un jour de mai 2011.
Rémy et son équipe sont
venus jusqu’à ce château
en ruine, perdu dans la
forêt des Pins-Argentés,
avec une mission : libérer des prisonniers et
régler son compte au
baron local. (« Un type
afreux, qui a trahi tous les camps », résume
Rémy.) Il scanne rapidement ses compagnons de combat, remarque la présence
d’un troll druide, lâche un rapide « Salut ! »
à tous, et se lance dans un joyeux massacre
de morts-vivants.
Quelques monstres velus plus tard, un
membre de son quintette appelle au
secours : « Ishtys », une mage elfe de sang,
comme lui, s’est égarée. Rémy revient sur
ses pas pour la guider. L’elfe est polie et
sympathique. Sa gratitude arrive sous une
forme rare : des phrases complètes, avec la
ponctuation au bon endroit, et pas un
accent manquant. « Souvent le signe qu’une
flle est derrière le clavier », décrypte Rémy,
surtout si quelques terminaisons féminines complètent le tableau. Ajoutez à ça
des « tournures de phrase aériennes », et il
a carrément l’impression d’avoir afaire à
une « flle super ».
De retour au combat, il hasarde
quelques blagues pour la faire rire, en surveillant attentivement son orthographe.
Parce que si les elfes sont de sublimes
créatures, ce n’est pas à l’apparence physique qu’on se juge, dans ce donjon.
« C’est ce qui est formidable dans un jeu en
réseau comme celui-ci. On peut aimer
jouer avec quelqu’un pendant des années
sans jamais voir sa vraie tête. Et on s’en
fche. Elle aurait pu m’apparaître comme
✎ ALINE BUREAU POUR « L’OBS »
un afreux orc, je ne l’aurais pas trouvée
moins adorable. »
Une fois le salaud de baron zigouillé, les
cinq compagnons du joli mois de mai s’envoient des adieux. Les deux elfes, eux,
traînent dans l’antichambre du château, où
ils échangent de quoi se contacter sur MSN,
comme des ados à la sortie du lycée. C’est là
que l’Ishtys de « World of Warcraft » se
transforme en Laurie, une étudiante en psychologie de 18 ans qui vit chez ses parents,
à Béziers. Pas exactement la porte à côté
pour Rémy, étudiant en BTS informatique
de 22 ans, qui réside à Grenoble.
Rémy et Laurie s’écrivent, beaucoup. Ne
tardent pas à échanger leurs photos. « Il y a
un enjeu bizarre, le jour où on reçoit l’image
de l’autre. Je n’attendais rien de précis : j’étais
juste très curieux. J’espérais qu’on allait se
plaire. » Il faut croire que c’est le cas : les
« émojis textuels » fusent. Surtout =^^=, qui
indique le rougissement. La conversation
s’intensife, les sentiments aussi. « C’était
devenu un coin chaud dans le quotidien. »
Six mois plus tard, Rémy trouve le
moyen de venir passer la Toussaint à
Béziers. Enfn. Ils ont établi un code avant
leur première rencontre physique. Chacun doit envoyer un SMS à l’autre pour
dire s’il veut, ou non, aller plus loin. « On
était dans une pizzeria avec une de ses
amies. Laurie est partie aux toilettes. Elle
m’a envoyé le message. Il disait juste “+1”. »
Rémy n’a pas eu besoin de répondre à ce
signe d’approbation : « J’avais l’air con
avec mon grand sourire et mes joues roses.
Je n’ai jamais terminé ma pizza. »
Les deux elfes vivent aujourd’hui
ensemble quelque part dans le sud de la
France. Rémy a retrouvé l’appétit. Et il
leur arrive encore de rôder dans la forêt
des Pins-Argentés. n
L’OBS/N°2824-20/12/2018
77
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARIAGE À TROIS
SOUS LE MÊME TOIT
La première fois que Jeanne vit
Achille, elle aimait déjà Cédric.
Elle n’a pas eu à choisir entre les deux
Par DAV I D L E BA I L LY
Illustré par L E W I S T RO N D H E I M
Cela a commencé par une réponse à notre appel
à témoignages : « En couple depuis dix-sept ans
avec mon mari, avec qui j’ai eu deux enfants, et
dont je suis encore éperdument amoureuse, j’ai
donné naissance à mon troisième enfant l’année
dernière. Le père de ce dernier est mon meilleur
ami depuis dix ans et nous sommes amants depuis
deux ans. Nous vivons heureusement tous sous le
même toit et sommes en train de construire la
“maison du bonheur”. Ils pensaient que c’était
impossible… Et nous l’avons fait. » Signé Jeanne (1).
Comment ne pas être intrigué ? Si ce n’est pas la première fois
qu’on entend parler de trio amoureux, faire cohabiter amants
et bambins est peu banal. On a pensé à la fn de « César et Rosalie », le flm de Claude Sautet, où Rosalie (Romy Schneider)
retrouve César (Yves Montand) et David (Sami Frey) dans la
maison où les deux amants avaient choisi de vivre côte à côte.
L’histoire de Jeanne, c’est comme une suite possible : que se
passe-t-il après, quand la grille de la maison se referme au nez
du spectateur ? « Maison du bonheur », disait Jeanne dans son
message. Vraiment ?
Nous les avons rencontrés séparément : Jeanne, Cédric (le mari)
et Achille (l’amant). Chacun a raconté « son » histoire, comme il
l’a vécue, ressentie. Souvent revenaient les mêmes mots, les
mêmes descriptions, avec une harmonie semblable à celle de violons préalablement accordés. Tableau idyllique, même si les hésitations, les moments de gêne laissaient deviner des non-dits, de
possibles frustrations. Nous avons pu leur poser toutes les questions, y compris les plus intrusives. (Leur arrive-t-il de faire
l’amour tous les trois ? Réponse négative.) Jeanne est le pôle de
cette histoire, son moteur. Solaire, esprit libre, toujours en questionnement. Elle n’a jamais juré fdélité, a choisi d’accoucher chez
elle. On serait tenté de lui donner le beau rôle, reine d’une ruche
qu’elle a créée à sa manière. Si l’on y réféchit, cela n’a rien d’évident.
La réussite du « projet » – ils le présentent ainsi – repose d’abord
sur ses épaules, et on pressent les attentes auxquelles elle doit
répondre, les susceptibilités qu’il lui faut ménager.
Cédric et Achille sont de jeunes trentenaires, beaux garçons
tous les deux, habillés « cool », avec une bonne situation pro-
7
78
L’OBS/N°2824-20/12/2018
fessionnelle. On entrevoit tout de même des diférences, une
forme de distance entre eux. Le premier, plus rêveur, davantage
dans l’introspection, ce qui n’exclut pas un côté joyeux. Le
second, vif, un brin malicieux, « zen », comme il se défnit. Dans
l’édifcation de cette « maison du bonheur » achetée ensemble,
et actuellement en cours de fnition, chacun tient son rôle : à
Cédric le suivi du chantier, à Achille le montage fnancier. Une
petite entreprise, en somme, amoureuse et audacieuse. Mais
laissons-les plutôt raconter.
Jeanne : « Avec Cédric, mon principe a toujours été d’être loyale,
transparente. Quand les choses ont basculé avec Achille, je lui ai
donc tout dit assez vite. C’était l’été 2016. Travailler avec Achille
avait fait changer notre regard l’un sur l’autre en deux ou trois mois.
Mais j’étais toujours amoureuse de Cédric. Sur le moment, je ne me
projetais pas dans l’avenir. Ce n’était pas l’un plus que l’autre. J’avais
confance, en moi et en eux. Cédric me comprenait, ne portait pas
de jugement. Ça lui faisait mal, mais il voulait continuer à vivre
avec moi. Il y a eu des moments de désespoir : quand je rejoignais
Achille après avoir couché les flles, et que je rentrais le lendemain
avant leur lever, par exemple. Cédric a eu peur que je ne revienne
pas. C’est là qu’est née l’idée de la maison du bonheur. »
Cédric : « Je craignais que Jeanne soufre, qu’elle soit fatiguée.
C’était difcile à tenir, comme rythme. Et, oui, j’avais aussi peur
qu’elle me quitte. Même si je savais qu’elle ne serait jamais partie
comme ça, du jour au lendemain. Pour moi, le choix n’a jamais été
être ou ne pas être avec Jeanne. C’était être avec Jeanne, mais comment ? Bien sûr, je leur en voulais. Mais je n’attendais pas qu’ils me
demandent pardon. Les peurs étaient chez moi, pas chez eux. »
Achille : « Je n’ai jamais voulu que Jeanne quitte Cédric. A cause
des enfants. Et parce qu’il y avait moyen de trouver une solution plus
agréable. On a commencé à parler de cette idée, vivre tous ensemble.
Et plus on en parlait, plus on se disait : pourquoi pas ? »
Jeanne : « Un jour, Achille m’a écrit qu’il voulait un enfant avec
moi. J’ai réalisé que moi aussi j’en avais très envie. J’ai arrêté la
contraception. J’avais des rapports sexuels protégés avec Cédric,
non protégés avec Achille. Je suis tombée enceinte début 2017.
Cédric a bien réagi. Peu avant la naissance, Achille est venu s’installer dans notre appartement. Je dors une nuit avec lui, une nuit
avec Cédric. Moi, je n’ai pas de chambre. Quand les enfants
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
✎ LEWIS TRONDHEIM POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
79
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
sont couchés et qu’on se retrouve tous les trois, je fais attention… Il y a une certaine pudeur, je ne peux pas avoir des gestes
de trop grande proximité avec l’un ou l’autre. Avec mes flles, il n’y
a pas eu de problème. Elles connaissaient bien Achille : c’est le
parrain de ma deuxième flle, il était toujours fourré chez nous.
Elles étaient heureuses de l’arrivée d’un bébé. Qui était le père,
elles s’en foutaient ! »
Cédric : « Je cherchais une solution, et Jeanne l’a apportée. Avec
l’arrivée du bébé, habiter tous ensemble, c’était logique. Vivre séparément, ça n’aurait pas été viable. Quand Jeanne quittait la maison,
le soir, pour rejoindre Achille, je le vivais mal. Maintenant, même
quand elle ne dort pas avec moi, elle est là, dans la chambre d’à côté.
Ça change tout, c’est beaucoup plus sécurisant. Mais parler de
Jeanne avec Achille, pour moi, c’est impossible. »
Achille : « Quand Jeanne est tombée enceinte, c’était voulu. Ça
a consolidé ma relation avec elle. Et ça a scellé notre pacte, tous les
trois. Jusque-là, on pouvait encore faire demi-tour. Le moment du
coucher est essentiel. Pour Cédric et moi, c’est dur de ne pas dormir
avec Jeanne. Elle, elle s’en fout, l’un ou l’autre, c’est pareil, elle dort.
Le plus important, c’est de communiquer. Rien n’est acquis. On se
remet en cause en permanence, on questionne tout le temps l’autre,
on s’assure qu’il est OK. Je ne veux surtout pas que ça se passe mal
entre Jeanne et Cédric, et inversement. Il y a plus de communication entre elle et moi, ou entre elle et Cédric, qu’entre Cédric et moi.
Mais je ne suis pas jaloux de Cédric. Je serais jaloux si Jeanne rencontrait un autre homme. »
Jeanne : « Parfois, la situation me rend schizophrène, je ne sais
plus avec qui j’ai passé la nuit. Je suis supposée être garante du bon
fonctionnement de la maison. Quand je me prends la tête avec
Achille, avec qui j’ai moins l’habitude du quotidien, ça rejaillit sur
Cédric. Mais la situation apporte aussi plein d’amour. Les confits
sont rares. Cédric et Achille ont réappris à se connaître. Aucun ne
m’a jamais posé de question comparative, comme “est-ce que c’est
mieux avec lui ?”. Peut-être que la situation est pour eux source de
frustration, mais ils ne m’en ont jamais parlé. »
Cédric : « Avec Jeanne, on se connaît depuis le lycée. Là, il a
fallu apprendre à vivre avec une nouvelle personne. L’expérience
m’a permis de me repenser. J’ai beaucoup plus confance en moi.
Je suis beaucoup plus sûr de l’amour que je porte à Jeanne. Je ne
doute pas de mes choix. J’ai toujours eu envie, à 50 ans, de prendre
un bateau et de faire le tour du monde avec Jeanne. Ce rêve n’est
pas efacé. »
Jeanne : « Nous avons acheté la maison en indivision, avec un
accord sur les modalités de la revente. Quand nous avons présenté
le projet à des courtiers et des banquiers, ils ne comprenaient pas.
Ils n’avaient jamais vu ça. »
Achille : « Les courtiers passaient plus de temps à nous poser
des questions voyeuristes qu’à nous chercher une banque. »
Jeanne : « Mon frère, qui vivait avec nous, a très mal réagi. Mon
père m’a dit : “Innove, fais ce que bon te semble, mais fais-moi une
promesse : ne t’épuise pas, ne te mine pas, ne mets pas ta vie en
péril, moralement et physiquement.” La naissance du bébé a fédéré
tout le monde. Nous sommes allés fêter Noël tous ensemble chez
la mère de Cédric, avec Achille et les enfants. Au début, c’était un
peu guindé, et puis ça s’est détendu. Aujourd’hui, je crois qu’elle
s’est faite à la situation. »
Cédric : « Avec ma mère, c’était compliqué, il fallait lui expliquer. Mais comment expliquer quelque chose qu’on est en train de
construire ? »
80
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Achille : « Ça se passe au mieux de ce que l’on pouvait imaginer.
On va arriver dans une sorte de routine. La maison, on pourra la
revendre dans sept ans, faire une culbute. Avec l’argent, on partira
peut-être à l’étranger. »
Jeanne : « Aujourd’hui, une aventure avec un autre homme est
inimaginable. J’ai d’autres chats à fouetter : trois enfants, une boîte
à faire tourner, une maison à construire. Plus tard, je ne sais pas.
L’autre jour, je disais à ma mère : “Quand je ferai ma crise de la
quarantaine, fais-moi penser à prendre un cheval plutôt qu’un
troisième mec !” » Q
(1) Les prénoms ont été changés.
L’AUTO-STOPPEUR
AVAIT RAISON
La première fois que Patrick vit Pierre,
il avait une femme et quatre enfants
Par AG AT H E R A N C
Pierre, divorcé, deux enfants, a 46 ans. Patrick,
une femme, quatre enfants, a 47 ans. C’est par
hasard, à la sortie d’un théâtre parisien, que ces
deux-là engagent la conversation – il est question de Mahler, dont ils viennent d’entendre
jouer une symphonie. Les voilà bientôt devant
une bière. Entre eux, « l’attirance, physique et
intellectuelle, a été immédiate », se souvient
Patrick. Ils conviennent de se revoir. La rencontre a pourtant tout d’une impasse : Patrick
a sa famille, sa vie de cadre dans un groupe du CAC 40 ; Pierre,
qui sort d’une histoire douloureuse avec un homme, s’est juré de
ne pas revivre ça.
Neuf mois de sorties au théâtre et à l’opéra plus tard, ils cèdent.
Pour la première fois, Patrick est amoureux d’un homme : « C’était
miraculeux », dit-il. A mesure que Pierre prend de l’importance
dans sa vie, il voit sa relation avec sa femme « se vider de son sens ».
Mais reste, deux ans, tiraillé entre ces deux mondes, craignant que
Pierre ne soit « qu’une passion ». Son amant est patient.
Le déclic viendra d’un auto-stoppeur embarqué un dimanche
soir, lors du trajet que Patrick fait chaque semaine de la Bretagne
vers Paris. « Nous n’aurions jamais dû nous croiser. J’avais trois
heures de retard sur mon horaire habituel, lui venait tout juste de
lever le pouce. » L’inconnu a 35 ans, et prépare un tour du monde
en bateau. « Il disait qu’il fallait vivre ce qui se présente à nous, être
dans la transparence. Ça ne pouvait que me marquer, moi qui vivais
une double vie. » Après cinq heures de route, tout est plus clair :
« Je suis allé retrouver Pierre et lui ai demandé s’il voulait vivre
avec moi. Il était estomaqué. » Patrick et Pierre habitent
aujourd’hui une maison en Normandie, où ils partagent leur
temps entre petits-enfants, sculpture et horticulture. Q
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
LE FACTEUR ÉTAIT “TROP BEAU”
La première fois qu’Anne vit Christian, il portait
une casquette de La Poste et distribuait le courrier
Par AG AT H E R A N C
Illustré par S E RG E B L O C H
Elle a déposé la cafetière, le lait, la confture et
la boîte à biscottes de sa mère sur la table du
salon familial. C’est un matin de février, Anne,
a
19 ans, a invité le facteur à entrer pour boire
un café : dehors le froid est piquant, son manteau réglementaire, plus lourd que chaud.
Alors les voilà face à face, elle les mains moites,
lui afable et dévorant des biscottes. Pour l’employé des postes, ce n’est qu’un café, parmi
ceux qui ponctuent encore les tournées au
début des années 1980. Anne, elle, n’en revient toujours pas.
Voilà déjà deux ans qu’elle a débarqué à Strasbourg, où son père,
général, a été muté. C’est une jeune flle rangée qui se destine à
une vie de femme au foyer, comme sa mère, après un beau
mariage avec un militaire, comme son père. Mais dans sa
chambre, face au plafond et sous les photos de David Hamilton,
Anne rêve du grand amour. « J’avais repéré le facteur
dès notre arrivée », raconte-t-elle. Elle le trouve alors
« trop beau ». La seule vue, depuis la fenêtre, de sa
chevelure brune sous sa casquette l’émeut. Le coup
de cœur adolescent vire à l’obsession. Deux ans
durant, Anne va vivre suspendue aux horaires de la
tournée. « Quand je n’avais pas cours, je mettais mon
réveil pour le voir passer. Lorsque je conduisais dans
le quartier avec ma mère pour m’entraîner pour le
permis, je le suivais. » Anne prend quand même soin
✎ SERGE BLOCH POUR « L’OBS »/COLLECTION PERSONNELLE
d’ajouter : « J’étais bien élevée, je faisais attention à ne pas lui faire
peur. » Mais Anne a dû faire un peu trop attention : il ne la
remarque pas. Elle fait les cent pas dans sa chambre. L’aborder
de front ? Impensable. Il lui faut un stratagème. Très au fait des
règles en matière d’afranchissement du courrier, Anne conçoit
son plan : « Je décidai de m’envoyer à moi-même des lettres non
timbrées. S’il était consciencieux, le facteur allait devoir sonner
pour me faire payer le pli. » Une enveloppe part. Puis une
deuxième, et une troisième. Jamais le facteur ne sonne. Qu’à cela
ne tienne : c’est elle qui ira à lui.
Ce matin du 10 février, pour Anne, c’est maintenant ou jamais.
Et voilà le facteur qui dévore des biscottes dans son salon. Il a sept
ans de plus qu’elle et il s’appelle Christian. « Pour moi, ça a été un
coup de foudre. Pour lui, ça s’est construit de fl en aiguille », confe
Anne trente-six ans plus tard. Pour vivre cette histoire « évidente,
simple », il aura fallu qu’elle s’oppose à ses parents pour la première fois : « Je n’avais pas le choix : c’était lui et personne d’autre. » Elle s’interroge toujours : « Peut-on
convaincre quelqu’un de nous aimer à force de l’aimer
autant ? » Aujourd’hui âgés de 55 et 62 ans, Anne et
Christian ont deux enfants, une flle et un garçon.
Elle raconte leur rencontre en s’amusant des SMS
qu’il lui envoie encore tous les samedis, vers 11 heures,
après avoir passé l’aspirateur. Chaque message
contient une petite énigme. A cette heure-là, Anne
est encore en tournée : elle est devenue postière. ■
L’OBS/N°2824-20/12/2018
81
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Pour Sandrine, tout a démarré avec Sandrine Ageorges épouse Hank Skinner par procuration,
une trentaine de feuillets couverts devant un tribunal, et prend son nom. Elle ne lui a jamais parlé
d’une écriture dense, arrivés dans sa autrement qu’à travers cette vitre, n’a jamais touché sa peau,
boîte aux lettres comme une bouteille jamais efeuré sa main. « Hank et moi, pourtant, sommes très
à la mer. « J’ai commencé à lire, j’ai eu physiques », soupire-t-elle. Dans le métro, elle observe avec envie
les jambes coupées », se souvient-elle. les petits gestes des amoureux. « Ils n’imaginent pas leur chance. »
Vingt-trois ans plus tard, l’émotion Une fois seulement elle sentira son soufe, quand, en 2013, il est
est intacte. Cette lettre vient du hospitalisé pour une pancréatite. Dans l’unité carcérale de
Texas, à 8 000 kilomètres de chez l’hôpital, pas de vitre, mais une grille. « C’est la seule fois en vingtelle. Elle lui a été envoyée par Hank deux ans où j’ai entendu sa voix en direct. »
Elles sont plus nombreuses qu’on ne le pense, ces femmes qui
Skinner depuis la prison de Livingston, au nord de Houston,
où il attend son exécution. Le 23 mars 1995, ce trentenaire sans succombent à l’attraction vénéneuse du couloir de la mort. Sanemploi a été condamné pour le meurtre de sa compagne, Twila drine le sait, et n’est pas toujours tendre pour les histoires des
Busby, et des deux fls adultes de celle-ci. L’accusé, ivre et autres, qu’elle juge un peu folles. La sienne, elle en est sûre, est
intoxiqué aux médicaments au
diférente. « Une histoire puissance 10, qui oblige à une honnêmoment des faits, a toujours nié
teté totale. » La grande histoire de
être coupable ; Sandrine, elle, ne
sa vie, en tout cas. « Ce n’est pas
connaît alors rien de cette histoire, et décide, par principe, de
un métier d’être femme de
ne rien en lire, pour ne pas se
condamné à mort. Je suis une
laisser infuencer. Elle se méfe
femme, une mère, une épouse. Et il
autant de la presse que du sysse trouve que mon mari est
tème judiciaire texan.
condamné à mort. » A l’adolescence, sa flle en veut à cet inconnu
Militante abolitionniste depuis
qui lui vole sa mère. Aujourd’hui,
l’adolescence, elle s’était proposé,
auprès d’un ami juriste, de corresses deux petites-flles demandent
pondre avec des détenus. Hank a
pourquoi « popa », comme elles
été le premier à lui écrire. Cette
appellent ce grand-père, n’est pas
lettre va bouleverser sa vie. La
là. « Il fait partie de notre vie. »
La première fois que
Française bobo-intello et le bad
Pour autant, ce n’est pas toujours
boy texan vont entamer une corfacile. « Hank est toujours dans la
Sandrine vit Hank, c’était
confrontation. J’ai horreur de ça. »
respondance suivie, amicale
à travers la vitre d’un parloir,
Il s’impatiente : fait-elle vraiment
d’abord, avant de glisser dans une
au Texas. Il est dans le couloir
tout pour le sortir de là ? Vingt ans
improbable passion : deux à trois
d’isolement lui ont vrillé le cerfois par semaine, des lettres de
de la mort depuis 1995
veau et le rendent parano. « Il est
quarante pages, où ils se livrent
corps et âme. « Ça nous a ramenés
resté scotché dans les années
Par N ATAC H A TAT U
aux racines de l’amour. Pour nous,
1980. » La réalité se fane dans sa
Illustré par T H O M A S O T T
il prend d’autres formes. » A
mémoire. Il lui arrive de perdre
l’époque, Sandrine, directrice de
pied. Dans ces moments-là, elle
s’en prend « plein la gueule ». Elle
production dans le cinéma, trale recadre. « On s’engueule et on
vaille par intermittence à Paris,
s’aime comme un vieux couple. »
mais vit au pied des Pyrénées,
Tout de même, n’a-t-elle jamais
avec sa flle de 8 ans et son compagnon. Son couple bat de l’aile. Il
voulu tourner la page de cette
n’y survivra pas : « De toute façon,
histoire qui, elle le sait bien, ne se
concrétisera pas ? Elle jure n’y
c’était la fn d’une histoire. » En
avoir jamais songé. « Ce serait
2000, elle se rend une première
pire qu’une exécution. » Elle
fois au Texas, mais la visite est
annulée par l’administration pénitentiaire au dernier moment. avoue avoir « moins d’énergie, moins de disponibilité ». Moins
Au comble de la frustration, dès son retour à Paris, elle fait part à d’argent aussi – sa situation professionnelle s’est sérieusement
Hank de ses sentiments. « Il m’avait écrit, exactement au même dégradée. Mais elle continue de remuer ciel et terre pour le
moment, pour se déclarer aussi. » Sandrine, qui « ne croit pas aux sauver. Trois fois déjà, Hank a échappé in extremis à une exécution. Sandrine épluche tous les jugements, appelle inlassacoïncidences », y voit un signe.
Trois mois plus tard, elle repart là-bas. Premier face-à-face : blement les avocats. Elle a organisé une levée de fonds, pour
téléphone à la main, ils se voient à travers la vitre du parloir : « On obtenir des tests ADN. Le premier verdict leur a été défavorable.
s’est regardés, et c’était comme si on s’était toujours connus. Une Elle a déposé un recours devant la cour d’appel. « Si elle nous
évidence. » Elle va lui rendre visite deux à trois fois par an. Tous donne tort, il sera exécutable à nouveau. C’est une roulette russe.
ses congés y passent, ses économies aussi. Le 3 octobre 2008, Mais j’y croirai jusqu’au bout. » Q
CE MARI QUE
JE N’AI JAMAIS
TOUCHÉ
82
L’OBS/N°2824-20/12/2018
COLLECTION PERSONNELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
✎ THOMAS OTT POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
83
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
84
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
“ON PEUT SE REVOIR,
MAIS SANS CETTE
HORRIBLE MOUSTACHE”
La première fois que Luc vit André,
il le suivit dans la rue.
Puis il le présenta à sa mère
Propos recueillis par X AV I E R D E L A P O RT E
Illustré par J E A N - C L AU D E G Ö T T I N G
Depuis la mort
d’André, je survis dans la nostalgie. En
treize ans, je n’ai pas fait
l’amour, ni même été
séduit par un homme.
J’ai 74 ans, peut-être
un peu de temps à
vivre, mais je suis sûr
d’une chose : j’aurai été
l’homme d’un amour.
Je viens d’une famille bourgeoise, et
quand, vers 12 ans, je me suis aperçu que
j’étais attiré par les garçons, je l’ai refusé.
Entre 18 et 21 ans, je suis sorti avec une
flle. Elle m’emmenait dans sa propriété
familiale en Sologne, elle me donnait
rendez-vous sous un chêne, près d’un
étang, et arrivait dans une chemise de
nuit en dentelle empruntée à sa grandmère, je trouvais ça grotesque. Je l’ai fait
soufrir, sûrement, mais je n’allais pas
bien à cette époque. Au point qu’une de
mes sœurs m’a envoyé chez une psychothérapeute, qui m’a dit : « Vous êtes
comme une rivière obstruée par un tas de
rochers. On va les enlever l’un après l’autre
et ça ira. » Au bout de six mois, elle m’a
annoncé : « Vous n’avez plus qu’à dire la
vérité à vos parents. »
✎ JEAN-CLAUDE GÖTTING POUR « L’OBS »
J’ai passé la nuit en boîte et suis arrivé à
la campagne tôt le matin. J’ai fait les cent
pas d’un air sombre avant que mon père
ne s’en inquiète : « Ça n’a pas l’air d’aller.
– Non. Il faut que je vous dise quelque chose
de très important. – Dans un quart d’heure
en bas, dans le petit salon. » Je me retrouve
assis sur un confdent, mes parents côte à
côte en face de moi, et je leur lâche le morceau : « Je suis attiré par les garçons. » Ma
mère : « Mais quelle horreur ! C’est épouvantable ! » Mon père, lui, a regardé le plafond, comme je n’ai jamais vu personne
regarder un plafond. Le silence a duré dix
bonnes minutes, puis ma mère a repris :
« Tu peux faire n’importe quoi, je ne te laisserai jamais tomber. » Ils m’ont quand
même envoyé chez un psychiatre, qui a
commencé par me dire : « Quand tu penses
à une femme, tu penses à quoi ? » J’en savais
rien. Alors, je lui réponds : « A ses seins ? »
« Tu es parfaitement normal », me dit-il. Et,
comme il faisait aussi de l’exorcisme, il m’a
expliqué que si je couchais avec des garçons j’irais en enfer. Je me suis barré en
courant, et j’ai commencé à sortir.
Je voulais coucher avec tout Paris. J’ai
presque réussi. J’allais au Nuage, au Speak
Easy, les boîtes gay de l’époque. J’avais
22 ans, c’était très marrant… Les partouzes
aux Beaux-Arts étaient extraordinaires.
En 1968-1969, Guy Hocquenghem y faisait
des conférences devant deux mille mecs
qui baisaient au lieu de l’écouter. On était
insouciants. Je me suis souvent dit que si
je n’avais pas rencontré André, je serais
mort du sida.
C’était le 22 septembre 1977. Je sortais
de l’Action Christine, un cinéma du quartier Latin, et j’ai vu un joli petit mec. Je
devais passer le week-end à Deauville,
j’avais deux heures à tuer avant mon
train, j’ai décidé de le suivre. Il prend
la rue des Grands-Augustins, fait une
boucle et se dirige vers le boulevard
Saint-Michel. Je suis toujours derrière
lui. Il remonte le boulevard, en s’arrêtant
de plus en plus longuement devant des
vitrines sans intérêt. Je prends mon courage à deux mains : « Est-ce qu’on peut
vous ofrir un verre ? » Avec son magnifque accent de titi parisien, il me répond :
« Ah ben oui, parce que le boulevard
Saint-Michel est encore long ! » Ça m’a
totalement réjoui. On a pris un verre. Il
avait 22 ans, onze de moins que moi, faisait un DEA d’économie, était secrétaire
du Parti socialiste d’Ozoir-la-Ferrière et
pompier volontaire. Je trouvais ça très
bien, très sérieux. Au moment de le quitter, je lui dis : « On peut se revoir chez moi
mardi, mais sans cette moustache horrible,
ces lunettes cerclées et cette afreuse veste
marron glacé. » Et je suis parti, certain
qu’il ne viendrait jamais. Le mardi soir, il
sonne. Il avait rasé sa moustache, changé
de lunettes, portait sa chemise de pompier. On sentait qu’il avait fait des eforts.
Dans la foulée, on couche ensemble et il
me fle des morpions gigantesques.
André venait d’une famille de prolos.
Son père, né en Pologne, faisait les troishuit à Saint-Gobain. André travaillait pour
payer ses études : il faisait du tri postal
dans le Paris-Bordeaux, était commis dans
une boucherie chevaline et, le week-end,
vendait des bonbons dans une fête foraine.
Il vivait chez sa mère, qu’il adorait. Au bout
de deux ans, pour la première fois, j’ai eu
envie d’une vie conjugale.
Je lui trouvais un charme fou. Son côté
parigot, son intelligence, son humour.
Socialement et politiquement, on était très
diférents, mais ça n’était pas un sujet. Notre
vie était très harmonieuse. Le soir, on rentrait de nos boulots. Lui professeur d’économie, moi agent immobilier. La répartition
des tâches était précise : il avait fait les
courses et je faisais le dîner. On sortait
L’OBS/N°2824-20/12/2018
85
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
son médecin, qui m’a dit : « Il n’arrivera pas
à 30 ans. » Il a ajouté : « Mais si par miracle
il dépasse cet âge, la maladie lui laissera un
répit d’une quinzaine d’années. » C’est ce
qui s’est passé, et ça a joué un grand rôle
dans notre amour. J’avais tellement la
trouille que je ne pouvais pas me lasser de
lui. En 1982, il a eu une pneumonie, les
médecins l’ont condamné. Pendant qu’il
était au plus mal, je lui tenais la main et le
suppliais : « André, j’ai besoin de toi. Ne pars
pas. » Il m’a dit après que c’était ma voix
qui l’avait ramené… Pendant quinze ans,
on a oublié la maladie, et puis elle l’a rattrapé l’année de ses 48 ans. On a vécu deux
ans horribles. Tous les jours, je suis allé le
voir à l’hôpital – c’était loin, je n’en avais
pas toujours envie –, et tous les jours il
m’accueillait avec un sourire merveilleux.
Après une infection gravissime, le médecin m’a dit : « Ça va mieux, demain il va
regagner sa chambre. » Enchanté, je suis
sorti fumer. Quand je suis revenu, on s’affairait autour de lui : ses organes lâchaient
l’un après l’autre, il avait le regard de
quelqu’un qui se noie. Il a été placé en
coma artifciel, je lui parlais, je lui disais
que je l’aimais. Le lendemain, pendant que
je lui tenais la main, je l’ai sentie se refroidir, mais je n’ai rien dit. Je voulais le garder
le plus longtemps possible. Il a été déclaré
mort le 6 janvier 2006, à 15 heures.
Le jour suivant, ma mère me téléphone :
« Où comptes-tu enterrer André ? » Je lui
réponds que je ne sais pas. Elle me dit : « Je
lui donne ma place à Gonesse. » Ma famille
a, à Gonesse, une tombe néo-gothique très
prétentieuse. Ma mère pensait qu’il ne
restait qu’une seule place à côté de mon
père, et elle la donnait à André. Bien sûr,
elle s’est empressée d’ajouter : « C’est pas
pour toi que je fais ça. C’est parce que, moi
aussi, j’aimais beaucoup André. » En fait,
il restait trois places. On y a mis André.
Puis ma mère, quand elle est morte
quelques années plus tard. Entre eux, il
reste une place, pour moi.
GRAND BIEN
VOUS FASSE !
ALI REBEIHI 10H / 11H
RETROUVEZ CETTE ÉMISSION EN PODCAST
86
L’OBS/N°2824-20/12/2018
UN IRANIEN
À PARIS
La première fois
qu’Ahmad vit Marie,
il fuyait son pays
Par A M A N D I N E S C H M I T T
Et dire que rien ne
serait arrivé sans
la révolution islamique. En 1979,
Ahmad, un Iranien
en exil, rencontre
une jeune Française, Marie, au
foyer des étudiants
de Montrouge. Puis
retourne chez lui pour régler une afaire
familiale. La guerre Iran-Irak vient d’éclater,
le voilà coincé dans son pays. Marie essaie
de lui rendre visite, mais la veille de son
départ François Mitterrand interdit le
voyage aux citoyens français. « A l’autre bout
du monde, mon fancé et sa famille m’attendaient avec des feurs à l’aéroport. »
Comment rejoindre Marie ? Ahmad
décide de franchir la frontière pakistanaise
à pied. Il attend la nuit pour éviter les gardiens de la révolution, s’élance, zigzague
entre les cadavres de vaches, se fait repérer
à Karachi et jeter en prison. Marie, sans
nouvelles, se languit. Ahmad croupit trois
semaines dans les geôles pakistanaises,
avant de récupérer enfn son passeport. Il
saute alors dans un avion, supplie l’équipage
de ne pas passer par Téhéran pour faire le
plein. Il atterrit à Paris le 12 septembre 1981.
Marie et Ahmad sont amoureux depuis
bientôt quarante ans. Q
Jeudi 20 décembre
«Partagez vos plus belles
histoires d’amour»
en partenariat
avec
Crédit photo : © Christophe Abramowitz
beaucoup, on recevait aussi, et, quand
on était tous les deux, on éteignait les
lumières et on écoutait un opéra. C’était
magique. Si on avait été d’une autre génération, on aurait sans doute eu des enfants,
mais j’aurais voulu qu’ils lui ressemblent.
Nos engueulades éclataient quand il faisait mes comptes. C’était le moment où il
prenait le pouvoir dans notre relation. Le
reste du temps, c’était plutôt moi. Je crois
qu’il aimait cette position de soumission…
Mais il ne m’a jamais dit « je t’aime ».
Quand je l’exigeais, il me répondait : « Ça
va sans dire. » Une pudeur idiote. Alors
que moi, je le lui disais.
Une seule fois, j’ai failli tromper André.
Après m’être déshabillé, je me suis dit que
si je commençais, je ne m’arrêterais pas.
Alors je me suis rhabillé et je suis parti
comme un voleur. Autant que je sache,
André ne m’a trompé qu’une fois ou deux,
des petits coups rapides dans des pissotières. Mais ça n’a jamais été une question
entre nous. J’avais une confance totale
en lui, et lui en moi.
Au bout d’un an, je l’ai invité dans la maison familiale. Mon père n’était pas facile et
avait tendance à éternellement appeler
« Monsieur » les gens qu’il n’aimait pas.
Quand, très vite, il s’est mis à donner du
« Mon vieux » à André, j’ai été soulagé. Ma
mère a tout de suite été séduite. Elle n’aimait pas les faibles, et André ne lui passait
rien. Tous les dimanches, on allait les voir à
la campagne. André était accueilli comme
un membre de la famille, sans que son statut soit explicite pour autant : on ne dormait
pas dans la même chambre, par exemple.
Et quand une de mes sœurs l’a choisi
comme parrain de sa flle, ma mère a dit :
« Je veux bien avoir les idées larges, mais il y
a des limites. » Finalement, elle a laissé faire.
Depuis ses 17 ans, on avait diagnostiqué
à André une maladie auto-immune très
rare, le lupus érythémateux disséminé.
Quand, un an après notre rencontre, le
lupus a attaqué, je suis allé voir en douce
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
COUP DE FOUDRE À L’HP
La première fois qu’Hélène vit Marc, elle était hospitalisée
pour une dépression. Lui aussi
Propos recueillis par B E R N A R D G É N I È S
Illustré par AG AT H E S O R L E T
C’est moi qui ai demandé la première.
Je lui ai dit « je veux t’épouser ». Ce
n’était pourtant pas mon rêve : jeune flle, je
n’envisageais pas de me marier. J’imaginais
plutôt partir en voyage à travers le monde
avec mes enfants. Quand j’ai rencontré
Marc (1), tout a changé. Je ne me suis posé
aucune question, c’était une évidence. Pour
lui aussi, ça l’était. J’avais 30 ans, il en avait 28.
Nous nous sommes connus dans un hôpital
psychiatrique. Son entreprise de bâtiment venait de faire faillite.
Quant à moi, je venais de mettre la clé sous la porte de mon magasin d’optique. Je vivais depuis sept années avec un homme. Nous
étions pacsés mais ça ne marchait pas très fort. J’allais mal.
Je suis de nature timide et réservée. Mais quand Marc est arrivé,
trois semaines après moi, je suis allée vers lui presque tout de suite.
Au début, on se parlait surtout de ce qui nous avait amenés là. Ce
✎ AGATHE SORLET POUR « L’OBS »
n’est jamais facile de se confer : on a honte de se retrouver dans un
hôpital psychiatrique. Celui-ci était très ouvert, on pouvait sortir
l’après-midi, il y avait des activités sportives et des loisirs organisés.
Mais quand même, on était en psychiatrie. J’étais efrayée par la
vie, j’avais peur des difcultés. Marc m’a vraiment aidée à rebondir.
Il était si gentil que je le trouvais trop gentil. Je lui disais qu’on ne
pouvait pas toujours tout faire pour les autres.
Nous avons été très feur bleue quand nous nous sommes rencontrés, nous le sommes un peu restés. Notre chanson préférée,
c’est « Woman in Love ». C’est sur cet air-là que nous avons dansé
le jour de notre mariage, six mois après notre rencontre. Une
grande fête, avec 150 invités. Quatre ans après, nous nous aimons
toujours autant, peut-être même plus encore. Pour nous, la
famille est le plus important. Nous voulons des enfants et je suis
actuellement un traitement médical pour en avoir… « Woman in
Love », c’est un beau titre, non ?
(1) Les prénoms ont été changés.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
87
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ET ABIR
SORTIT NAJAH
DE L’ENFER
La première fois qu’Abir vit Najah,
il jouait de la guitare à Damas.
Elle l’a arraché, à deux reprises,
aux pires prisons de Bachar al-Assad
même âge (48 ans), la même masse de cheveux noirs bouclés, presque les mêmes
traits. Un visage rond, encore adolescent,
le front haut, des sourcils arqués, des yeux
pétillants, un sourire toujours prêt à
poindre, ils se ressemblent étrangement,
pareils aux deux branches d’un compas.
L’un sans l’autre, ils ne tournent plus rond,
ils perdent l’équilibre.
Depuis qu’ils sont étudiants, ils n’arrêtent pas de se suivre. De tout remettre
en jeu pour être ensemble. C’est avec une
guitare, et non un luth, qu’il l’a séduite. En
1990, ils ont 20 ans. Elle étudie la littérature française, lui les beaux-arts. Il organise une fête. Elle s’y rend avec des amis.
Un jean d’occasion, des bottes de cow-boy,
une Pullman aux lèvres, il se prend pour
un Gipsy King. Elle ne prête guère atten-
Par C H R I ST O PH E B O LTA N S K I
Illustré par M I L E S H Y M A N
Ils racontent leur
histoire avec délicatesse, comme
on avance dans le
noir, à tâtons,
pour ne pas trébucher. Faute de
se tenir la main,
ils ne se quittent
pas des yeux.
Leurs paroles se
répondent, et ils rient à l’unisson afin de
mieux chasser les démons. Ils font attention à ne rien dire qui puisse heurter
l’autre. Voilà trois ans qu’ils ont fui la
Syrie de Bachar al-Assad, mais ils continuent de se débattre avec ses fantômes.
Là-bas, Najah al-Bukaï a été envoyé à
deux reprises dans un des pires lieux de
torture du pays, l’un de ceux dont on ne
88
L’OBS/N°2824-20/12/2018
revient jamais. Chaque fois, Abir l’a arraché à ses geôliers.
Son épouse partie chercher du café,
Najah ouvre un carton, fouille dans ses
centaines de dessins qui consignent ses
cauchemars. Il s’interrompt. Abir vient de
regagner le salon. « Tu veux que je sorte ? »,
murmure-t-elle. Quand elle plonge à son
tour dans ses souvenirs, il joue du luth,
non pour couvrir sa voix, mais pour en
adoucir la portée. Son vieil oud vernissé
et son bouzouk font partie des rares objets
qu’il a pu emporter en exil.
Ils ont obtenu le statut de réfugié politique en 2015 et vivent aujourd’hui dans
une HLM de l’Essonne éclatante de
lumière, au pied d’une colline boisée. A
Damas, Najah était professeur de dessin.
Abir enseignait le français. Il la dépasse
d’une demi-tête. Hormis cela, ils ont le
COLLECTION PERSONNELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
tion à sa musique. Davantage à ses doigts
sur les cordes, à sa cuisse sur laquelle
repose l’instrument. « Et moi, j’ai… » Elle
joint les mains, fait mine de plonger.
Najah hésite à cause du fossé social qui
les sépare. Il vit dans la Ghouta, la campagne autour de Damas. Son père est technicien dans une rafnerie à Homs. Fille
d’un colonel, ancien député, longtemps
exilé pour son appartenance au parti nassérien, Abir habite le centre-ville. Une
bourgeoise damascène peut-elle aimer un
banlieusard ? Et puis, un soir, ils s’embrassent dans un jardin public quand surgissent trois agents en civil. « Vous n’avez
pas honte ! On va vous donner une leçon. »
Abir leur tient tête. « Fais ton travail et
amène-nous à ton chef ! », crie-t-elle à l’un
des policiers. L’homme redoute d’avoir
✎ MILES HYMAN POUR « L’OBS »
arrêté la flle d’un haut responsable. Il les
relâche. « Là, j’ai compris que c’était une
sacrée femme », dit Najah, qui, lui, ne
moufte pas. Il vient d’être convoqué par les
renseignements généraux à cause d’une
question qu’il n’aurait pas dû poser devant
des étudiants : pourquoi la Syrie participe-t-elle à la coalition anti-irakienne ?
« C’était un truc entendu à la BBC, que j’ai
répété pour impressionner les flles. » Un
truc à se rendre suspect. Le voilà dans le
collimateur.
Les deux jeunes gens ne se quittent plus.
Abir arrête temporairement ses études.
« Au lieu d’aller à ma fac de lettres, je me
rendais aux Beaux-Arts. » Etre près de lui,
partout, tout le temps. « C’était une obsession, avoue-t-elle en rougissant. Ça l’est
encore. » Son diplôme en poche, Najah part
en France. « Je rêvais d’être Cézanne ou Van
Gogh. » Il entre aux Beaux-Arts de Rouen.
Mais, après quelques mois, ne supporte
pas d’être loin d’elle. Une amie française,
émue par leur histoire, lui prête de l’argent
pour qu’il retourne à Damas demander sa
main. La belle-famille accepte. Le couple
s’installe à Rouen dans une chambre de
bonne. Au bout d’une semaine, Abir veut
rentrer chez elle. « Là, on retrouve la bourgeoise damascène ! » s’amuse Najah. Adieu
Van Gogh, retour à Damas. Il enseigne le
dessin dans une université de technologie.
Elle apprend le français à des élèves de
banlieue, à Daraya.
Ni lui ni elle ne sont politisés. « Ça faisait trop peur, s’écrie-t-il. On n’en parlait
jamais. » Y compris à la maison. Il faut se
méfer de tout le monde. Mais quand le
« printemps arabe » gagne la Syrie en
mars 2011, Najah descend pour la première fois dans la rue. « C’était l’air de la
liberté. A cause de l’intervention occidentale en Libye, on pensait que Bachar n’oserait pas nous massacrer. » Il parvient à
entraîner la timorée Abir. Un ofcier le
met en garde. Le régime, qui crie au « complot djihadiste », ne peut tolérer des manifestations pacifques où se mêlent garçons
et flles, cheveux au vent.
Le 2 juillet 2012, Najah est pris à un barrage, jeté dans le cofre d’une voiture et
expédié à l’unité 227, l’une des branches
des renseignements militaires, en centreville. Battu, torturé, il échoue au sous-sol,
avec soixante-dix prisonniers dans une
cellule de trois mètres sur cinq. Quand son
téléphone sonne dans le vide, sur le bureau
de ses tortionnaires, il sait que c’est elle.
« J’appelais partout, dit Abir. J’ai cru que tu
avais été tué sur place. » Par le biais d’un
parent éloigné, coifeur pour dames dans
un quartier chic, elle contacte la femme
d’un ofcier qui lui soutire 1 200 dollars en
échange de la libération de son mari. Après
vingt-neuf jours, Najah sort en titubant
d’un tribunal. Sa flle, Nadia, âgée de
10 ans, ne le reconnaît pas. « Tu avais perdu
treize kilos. Ton corps était infecté de partout. » Il n’est pas libre pour autant. Durant
deux ans, il se cache, paie des pots-de-vin
pour savoir si une police le recherche.
« Non, y a rien sur toi », lui assure-t-on.
Alors, il tente de gagner le Liban avec Abir
et Nadia. A la frontière, il est arrêté.
Le voilà revenu à l’unité 227. Au rez-dechaussée cette fois, où s’entassent cent
vingt détenus atteints de la gale et infestés
de poux. Face à tous ces corps dénudés,
L’OBS/N°2824-20/12/2018
89
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
squelettiques, empilés, il pense au
« Radeau de la Méduse » de Géricault. Les
gardiens assassinent à main nue, les plus
faibles meurent de dysenterie. Matin et
soir, il transporte les cadavres dans un drap,
toujours le même. Des visions d’épouvante
qu’il décrira plus tard avec ses gravures à
l’encre de chine et ses gouaches, couleur
sépia. Pour vider sa tête et témoigner.
Le quarantième jour, un ofcier lui dit
de tenir. Il comprend qu’il vaut de l’argent,
que dehors son épouse se démène de nouveau. Abir vend tout ce qu’elle a, en commençant par sa voiture. Des intermédiaires lui extorquent 9 000 dollars. « Ils
ont compris que j’étais prête à payer n’importe quoi et ils m’ont arnaquée », dit-elle.
Elle n’est parvenue qu’à transférer son
époux à Al-Adra, une prison de droit commun à l’est de Damas. Au moins peut-elle
lui rendre visite. Pour le voir, elle traverse
« 39 fois » des zones de combat, franchit
des checkpoints transformés en mouroirs.
« Chaque fois, les soldats faisaient descendre quelqu’un du minibus. Je parcourais
des banlieues complètement détruites.
Comme si Godzilla était passé par là. »
Le 16 juillet 2015, Najah est emmené au
tribunal militaire. Il y découvre des détenus aussi faméliques que lui, mais aussi des
caméras et des jeunes gens en parfaite
santé. Bachar al-Assad vient d’annoncer
l’amnistie de 650 prisonniers. Seuls
250 sortent des geôles du régime, les autres
sont des fgurants pour la télé. Abir attend
son époux depuis l’aube avec sa flle. Pour
le libérer, elle a dû trouver 20 000 dollars
supplémentaires. Avant de tenter de repasser la frontière, il leur faudra encore graisser la patte d’un juge pour que son nom soit
rayé des listes. En octobre, ils sont à Beyrouth. Et deux mois plus tard en France,
où vit un frère de Najah.
Aujourd’hui, Najah revient d’une résidence d’artiste en Bretagne. Sa peinture,
qui rappelle celle de Walter Spitzer, rescapé de Buchenwald, commence à être
exposée partout. Abir, elle, n’a pas voulu
reprendre l’enseignement. Impossible
sans penser à ses élèves de Daraya,
aujourd’hui morts ou déplacés. Passée par
Pôle Emploi, elle a appris la métallurgie de
précision dans une usine aéronautique.
Elle sait maintenant fabriquer des bielles
élastiques, des articulations réglées au
centième de millimètre, qui permettent
d’ouvrir des caissons, des nacelles ou des
portes. Une fois encore, il s’agit de lever
des écrous. En douceur. Q
90
L’OBS/N°2824-20/12/2018
L’ADULTÈRE
DE MA VIE
La première fois que Romain
vit Victoire, il se dit que la salle
des profs allait enfin devenir
un endroit intéressant
Par AU D R E Y C E R DA N
Il en faut du métier,
quand on est prof,
pour savoir afronter les jours de prérentrée. A 54 ans,
Romain (1) avait du
métier, et une
méthode très bien
rodée : une minute
pour scanner son
emploi du temps,
une oreille pour la litanie du proviseur, et
deux yeux sur les jeunes collègues fraîchement débarquées. Cette rentrée de l’an
2000, un camarade lui chuchote : « Ça y
est, tu as inspecté le cheptel des petites nouvelles ? » Bien sûr, qu’il l’a examiné. Il a
même remarqué une prof de maths de
28 ans. Victoire n’a « rien de très tape-àl’œil », mais, allez savoir pourquoi, elle
brille au milieu des autres.
La suite est « d’une grande banalité ».
C’est lui qui le dit. Romain va tout naturellement se présenter à Victoire. Là aussi, il
a du métier, ce professeur de littérature :
il n’en est pas à sa première conquête
extraconjugale. L’affaire démarre en
quelques jours. Le lycée se transforme en
terrain de jeu, et le prof en cancre. « J’étais
incapable d’écouter ce gamin qui s’épuisait
au tableau à démolir un poème d’Eluard
pour un exposé de bac blanc. Je trépignais
intérieurement : un poème, ça ne s’explique
pas, ça s’envoie ! » Alors Romain l’envoie :
il copie « La Courbe de tes yeux » sur un
bout de papier, et le dépose dans le casier
de Victoire, en salle des profs. Puis les
petits mots se changent en lettres. Les
lettres en rendez-vous torrides. « Elle est
jolie, la prof de maths, hein, Monsieur ? »
glisse un jour une élève. Romain et Vic-
toire sont fous amoureux. Un mois leur
suft pour se dire qu’ils ont envie d’une
vie commune.
Mais l’adultère dure. Deux ans où le
« merveilleux » côtoie la lassitude grandissante de Victoire. « Dans les moments
d’exaltation, dit Romain, ça me semblait
impossible autrement : j’allais partir pour
elle. Et quand je rentrais à la maison, l’immense culpabilité de quitter mon épouse
reprenait le dessus. » Victoire le prévient,
doucement, dans un joli poème qui fait
rimer « plaisir » avec « t’appartenir » et
« soufrir » avec « souvenir » : elle ne restera
pas dans l’impasse. Elle prend ses distances
lentement. Pour, en juillet 2002, tirer un
trait net sur leur histoire, et partir pour un
garçon de son âge. Romain lui envoie une
lettre : « Aimer, c’est conserver à jamais
intacts comme au premier jour l’odeur de la
chevelure de l’Autre, l’odeur de sa peau, le
goût de ses lèvres, le goût de son sexe. […]
Aimer, c’est être lâche, se satisfaire d’une
petite vie double, minable illusion du confort,
confort bêtement confondu avec le bonheur.
[…] Je voudrais te dire Adieu, mais je n’en ai
pas la force. Après beaucoup d’autres, c’est
encore un pardon que je te demande. »
Seize ans plus tard, les lettres de Victoire
sont toujours « bien planquées » quelque
part chez lui. Il les relit le moins possible. Il
a connu d’autres femmes, dit ne pas avoir
« démissionné de l’amour ». Romain a 72 ans,
une épouse « charmante », une agréable
maison sur la Côte d’Azur, et un regret qui
n’en fnit pas de le tourmenter. « Je suis
passé à côté de la femme de ma vie. C’est mon
grand raté. » Depuis Victoire, il ne l’a plus
jamais approché, l’amour fou. Q
(1) Les prénoms ont été changés.
Retrouvez les lettres de Victoire et Romain sur nouvelobs.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
DEUX FILLES
SUR UNE ÎLE
La première fois que Caroline vit Elisa,
elle n’avait jamais été attirée par une
femme. Elle la trouva “belle à mourir”
Par R E N É E G R E U SA R D
Illustré par M A N A R A
✎ MANARA POUR « L’OBS »
En 2015, Caroline a 23 ans, et la bougeotte. Son diplôme de sage-femme en
poche, elle part à Nouméa pour trouver
un travail. Pourquoi Nouméa ? Parce que
c’est « loin et exotique ». Elle est d’abord
logée dans une auberge de jeunesse, où
tous les occupants sont amis, passent
leur temps à boire et faire la fête. On
imagine le tableau : une île où il fait toujours beau et chaud, un lieu où Caroline
sait qu’elle ne restera pas toute sa vie.
Dans son dortoir, il y a cette flle, Elisa (1), un peu plus âgée
qu’elle, qui travaille comme serveuse dans un bar sur le front de
mer. Lors d’une fête, trois jours après son arrivée, les voilà qui
s’embrassent. Cela prend d’abord la forme d’une blague, « pour
s’amuser », comme un genre de liberté que prennent plus facilement les jeunes femmes dans une soirée : embrasser quelqu’un
du même sexe. Pourquoi pas en écoutant Katy Perry chanter :
« I kissed a girl and I liked it » (« J’ai embrassé une flle et j’ai aimé
ça »). « Je n’avais jamais été attirée par les femmes, mais ce soir-là,
allez savoir pourquoi, je ne sais pas si c’est elle ou si c’est moi, on
s’est embrassées, on s’est touchées, mordues, collées, gifées, aimées,
et ça aura fnalement duré six mois », dit Caroline pour raconter
leur mystérieuse rencontre. Mystère dont, en réalité, elle a les
clés, puisqu’elle dit aussi : « Elisa avait 33 ans, elle était belle à
mourir, avec un corps magnifque, des petits seins à tomber, des
yeux bleus à se noyer dedans, un rire qui me transportait. » Au
petit matin, les deux femmes sont un peu gênées. « On pensait
que c’était juste l’histoire d’un soir. Mais à chaque soirée, ça recommençait : on s’embrassait. »
Chacun sait qu’une blague répétée n’est vite plus une blague :
c’est la vérité. Caroline et Elisa fnissent par l’admettre : elles
s’aiment. S’ensuivent six mois de paradis. « Six mois de fête, de
champagne du petit déjeuner au milieu de la nuit, de musique,
d’amour sur la plage et dans la cuisine de son bar, de karaokés,
de restos, de notes de bar salées, de soirées à danser au bord de
l’eau, d’après-midi sur la plage, de virées en bateau, raconte
Caroline. C’était comme une colo, mais qui n’en fnissait pas de
durer. On vivait comme si tout pouvait se terminer le lendemain.
On dépensait sans compter, on fumait comme des pompiers, on
buvait toute la journée, mais qu’est-ce qu’on s’aimait ! “La vie
est une fête”, disait Elisa. »
Pendant ce temps-là, leur couple « de jolies nanas bronzées »
fait sensation. Les gens les regardent sillonner l’île à vélo avec
envie. Et à deux elles expérimentent des choses, réféchissent
autrement. Elisa, qui a déjà vécu dix ans avec un garçon et
quatre avec une flle, dit à la jeune Caroline : « Je comprendrais
que tu puisses aller voir ailleurs, tant que tu reviens après. »
Caroline se souvient : « On était hyper ouvertes sur plein de
trucs. J’en ai gardé quelque chose, ça a changé ma conception de
la vie à deux, qui n’est jamais simple. »
Le conte de fées s’est achevé sans fracas. Caroline avait envie
de rentrer en métropole, Elisa est partie au Canada. Elles se sont
dit au revoir. L’île leur a ofert tout ce qu’elle avait à donner. ■
(1) Le prénom a été changé.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
91
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FOU DE CHRISTIAN
La première fois que Fred vit
Christian, il ne savait pas qu’il était
séropositif. Comme lui
Par D OA N B U I
Illustré par YA N N K E B B I
Ce fut comme une apparition. Le
jour où Fred vit le Garçon, à la terrasse d’un café de Belleville, à Paris,
il fut transpercé par ses yeux, si
clairs. Tous les soirs, après le boulot,
Fred revint hanter les lieux. Il buvait
son regard, silencieusement. Ça faisait un énorme creux palpitant dans
son ventre, des papillons qui battaient des ailes, là, tout au fond. Fred
était tétanisé, il n’osait l’aborder, ne
sachant si l’inconnu aimait les garçons ou les flles. Il le fxait
donc, ce Garçon, beau et ténébreux comme un dieu sombre,
toujours entouré d’une bande de camés, comme lui, ça se devinait à ses pupilles févreuses. Ça dura trois mois et demi, les
regards taiseux de Fred. Jusqu’au 21 juin 1992. Ce soir-là, c’était
la Fête de la Musique. Fred avait pas mal bu et fumé pour se
donner du courage. Il aborda le Garçon, apprit son prénom.
Christian. Il le photographia, il avait tant eu envie de capturer,
de posséder son image et ses prunelles si claires. Ils allèrent à
une fête, à une autre, et, aux petites heures de la nuit, il lui proposa un verre chez lui. Face à face, ils se regardèrent, les mains
tâtonnantes, leurs yeux comme deux âmes ouvertes. C’est si
angoissant et bouleversant, le début d’un grand amour. Et puis
Christian se mit à pleurer : « C’est impossible, nous deux, j’ai le
sida, je viens de voir mon infectiologue, je n’ai que quatre mois à
vivre. » Fred lui avoua alors ce qu’il n’avait dit à personne. Lui
aussi, il était séropositif. Ça faisait six ans qu’il savait, qu’il
continuait sa vie en punk comme si de rien n’était : pas de bilans
sanguins, pas de médecins, rien, nada, nichts. Et surtout pas
l’AZT, il les voyait, ceux qui boufaient de l’AZT, des zombies,
alors non merci. Six ans que Fred taisait ce putain
de VIH tapi dans son sang, qui le marquait au fer
rouge, l’avait convaincu de faire son deuil de
l’amour. Six ans gelé dans le silence jusqu’à ce soir
avec Christian. Christian, même pas 30 ans, qui
lui disait n’avoir plus que quatre mois à vivre. Ce
soir-là, Fred répondit : « Je te les prends, tes quatre
mois. » Ils ne se quittèrent plus. Et les quatre mois
durèrent dix-huit ans.
92
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Faire l’amour, faire la mort : dans ces années-là, c’est ainsi qu’on
voyait le sida. Pourtant, raconter Fred et Christian, ce n’est pas
raconter la mort, même si Christian n’est plus. C’est raconter
l’amour immense, l’amour urgent, qui joue à cache-cache avec la
maladie. Peut-être parce que la vie vibre encore plus quand elle
danse près de l’abîme, comme une phrase de violon avant l’appogiature fnale. C’est l’amour si grand qu’il crée une bulle pour les
amants, devenus lépreux pour le monde du dehors, c’est l’amour
qui se fait armure dans la guerre contre la maladie, « bataille contre
la grande mordure, l’horreur qu’est dedans qui ronge, sans fusil, sans
sabre […] qu’arrache tout, [qui] décarpille bout à bout », comme l’écrit
Céline. Fred dit : « Le sida est entré dans ma vie en même temps que
l’amour. » Christian avait été diagnostiqué dès 1984 – « les patients
comme lui étaient appelés les “livides” » –, il était déjà tombé dans
la spirale infernale des infections à répétition. Ce serait ensuite le
tour de Fred, jusque-là épargné par l’invisible virus, de se joindre
à cette ronde macabre. « Je me suis déglingué. Une rougeole. Puis
une septicémie, à cause de mes dents. Elles étaient pourries, et aucun
dentiste ne me prenait à cause du VIH. Il a fallu tout enlever. » Fred
aima Christian décharné et ravagé, Christian aima Fred édenté. Et
bientôt quasi-légume : en 1998, encéphalite, Fred est cloué près
d’un an sur un lit d’hôpital, paralysé et muet. « Je pensais que j’allais
mourir le premier. Et j’avais peur de le laisser, mon Christian. Sans
moi, qu’est-ce qu’il allait devenir ? »
Pourtant Fred survit. Christian aussi. Le miracle des trithérapies.
A la maison, le couple jongle avec les pilules. Et aussi avec l’autre
démon de Christian, l’héroïne. « Je me suis piqué pour le sortir de
là. Je l’accompagnais dans les shoots. Après, ensemble, on a diminué
les doses. » Fred réussit à faire passer Christian au Subutex.
Bientôt dix-huit ans qu’ils sont ensemble. A force d’avoir joué
les funambules, ils se sentiraient presque immortels. Vient l’été
2010. Fred part à Vienne, à la Conférence internationale sur le Sida, pour Act Up, dont il est militant
(il en sera le coprésident pendant deux ans). « On ne
se quittait jamais, Christian et moi, alors, les rares fois
où on était séparés, on avait un code. On s’appelait, et,
si on n’arrivait pas à se joindre, l’autre était obligé de
rappeler avant le lever du jour. » Ce 21 juillet 2010, de
Vienne, Fred appelle. Ça sonne dans le vide. Il rentre
à l’hôtel, se couche, anxieux. Il déteste laisser
COLLECTION PERSONNELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
✎ YANN KEBBI POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
93
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Christian seul. Christian doit aller tous les jours à l’hôpital pour
sa désintox. C’est Fred qui le lui rappelle, tout le temps. A Vienne,
le jour point. Toujours rien. Fred appelle la gardienne, puis les
pompiers. Ils défoncent la porte. Christian est étendu par terre. Il
a fait un arrêt cardiaque. Le corps, trop faible, a lâché. Fred rentre
le lendemain à Paris. Mais on ne le laisse pas entrer à l’institut
médico-légal : « Je n’étais rien pour eux, ils m’ont refusé le droit de
visite. J’ai dû attendre Nadine, la sœur de Christian, de qui, heureusement, j’étais proche, pour le voir. »
C’est l’été. Il faut treize jours pour les formalités, treize longs
jours où la dépouille de Christian reste à l’institut médico-légal.
Le jour de la levée du corps, Fred entre dans la salle. « Ça puait.
Comme de la viande avariée. Et son beau visage, son si beau
visage, était constellé de taches de décomposition. J’avais entendu
parler de l’interdiction de soins funéraires aux personnes séropositives, mais sans réaliser ce que ça voulait dire. Quand tu vois
l’amour de ta vie traité comme ça, c’est violent. Là j’ai compris
comment la société nous voyait, nous les séropos. Des merdes, de
la pourriture. Nos vies, nos dix-huit ans d’amour ? De la merde.
On était pédés, ça valait rien. »
« Tu n’es rien. » C’est aussi ce que balance la mère de Christian
à Fred au téléphone, « elle qui n’a pas levé le petit doigt pendant
toute sa maladie ». Elle veut organiser seule les obsèques, écarte
Fred, qui n’a pas d’existence ofcielle : « Elle lui a foutu une putain
de messe. Et même du Carla Bruni… Elle a rameuté une flle pour
faire croire qu’il était hétéro. » Au crématorium, Fred implore le
maître de cérémonie : « Raclez le four, laissez-moi quelques
cendres, je vous en prie. » Il lui donne une minuscule boîte argentée. C’est interdit, de prélever des cendres, l’employé des pompes
funèbres peut perdre son travail. A la sortie, l’homme lui glisse
pourtant la petite boîte dans les mains. Et au Père-Lachaise, Fred,
qui n’a pas encore pu pleurer, pleure enfn.
Elle est là, dans sa poche, la petite boîte argentée, le jour où nous
nous voyons. Il la sort, la montre, l’embrasse. Il pleure. « Il est là,
mon Christian. » Nous sommes dans l’appartement où le couple
a vécu, là où Christian est mort, et les lieux sont encore remplis
de lui. Les tiroirs sont pleins de photos, photocopiées à l’infni.
Juste après la mort de Christian, Fred est retourné à Lisbonne, où
ils s’étaient unis symboliquement en s’échangeant deux anneaux.
Il avait emporté le livre que lisait Christian avant sa mort, les « Syllogismes de l’amertume », de Cioran. Le marque-page était la première photo qu’il avait faite de lui, à Belleville. « Je suis revenu à
chaque endroit de notre voyage, comme en pèlerinage. J’ai scotché
des portraits de lui dans la ville. » Parfois les photos s’envolaient.
Loin. L’éternité, c’est la mer, mêlée au soleil.
Aujourd’hui, ça fait huit ans. « Je suis un putain de survivor »,
dit Fred. Il vit avec le RSA, mais a tout de même réussi à s’ofrir
des dents. « Trop con que Christian ne m’ait pas connu avec mon
sourire Ultra Brite. » Fred est heureux que Christian – « Christian
Charpentier, mets son nom en entier ! » – soit dans nos pages, parce
que les mots sont parfois des tombeaux. Il a des rêves fous d’une
exposition autour de Christian. « C’était mon amant, mon aimant,
mon frère, mon double, mon homme, mon tout. » Comme si rien
ne pouvait être assez beau pour le disparu, dont la dépouille fut
laissée à l’abandon. Comme s’il était devenu l’inlassable veilleur
de la nuit entourant son aimé. Le veilleur. Et le combattant. En
2017, après vingt ans de lutte des associations, dont Act Up, où
milite toujours Fred, l’interdiction des soins funéraires pour les
séropositifs a été enfn levée. Q
94
L’OBS/N°2824-20/12/2018
MERCI POUR
LE BEAUJOLAIS
La première fois que Frédérique
vit Brice, il avait quatorze ans de
moins qu’elle et un coup dans le nez
Par A M A N D I N E S C H M I T T
Frédérique est incapable de dire
combien de garçons se tiennent dans
l’encadrure de sa porte. A ses yeux, il
n’y en a qu’un. Elle ne saurait donner
la couleur de ses cheveux ni celle de
ses yeux. « Il y a eu un courant direct
entre nous deux, raconte-t-elle
aujourd’hui. On ne détachait pas nos
regards l’un de l’autre. » On est en
novembre 1996, c’est la saison du
beaujolais nouveau. Mais Frédérique,
publicitaire divorcée de 37 ans, passe la soirée dans son duplex
du 17e arrondissement de Paris. Sa flle cadette est chez sa grandmère, son aînée, dans sa chambre avec une amie.
Sur le palier, les trois étudiants en commerce ne cachent pas
avoir largement profté du vin. « Il n’y a pas de fête ici ? » Du bar
d’en bas, ils ont entrevu quelque chose, quelque part à travers
une fenêtre, mais ils ne savent pas bien où. Alors ils ont entrepris de faire le tour du quartier. Chez Frédérique, il n’y a pas de
fête, ils se sont probablement trompés d’immeuble. Les noceurs
dépités dévalent les cinq étages. Même celui qui lui a tapé dans
l’œil. « Mais j’étais sûre qu’on se reverrait », dit Frédérique.
En efet. Quelques minutes plus tard, Brice réapparaît, sans
ses acolytes. Un verre de vin à la main, Frédérique et lui discutent longuement sur le canapé du salon. Jusqu’à l’arrivée de
la flle de Frédérique, âgée de 11 ans, qui vient demander de
l’aide pour ses devoirs de géo. Frédérique se marre quand elle
le raconte : « Brice, ça l’a fait dessaouler tout de suite. » Pas
bégueule, il s’y colle. « Le lendemain, on a eu du mal à se séparer.
On s’est revus le soir même, et tous les jours ensuite. » A 23 ans,
Brice a trouvé son nid.
Vingt-deux ans plus tard, Brice est devenu directeur commercial pour une entreprise de gonds. Une histoire de porte, encore.
Le couple « s’aime toujours autant, voire plus ». Et les deux amoureux fêtent immanquablement leur anniversaire de rencontre,
« avec un dîner arrosé au beaujolais nouveau ». Q
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
VOL 408 POUR NEW YORK
La première fois que Florent vit Antarctica, elle lui dit :
“Je ne parle pas le français.” Un algorithme a fait le reste
Par É M I L I E B RO U Z E
Illustré par J E A N J U L L I E N
Le 10 juillet 2009, au débarquement
d’un vol Paris-Düsseldorf, Florent,
24 ans, repère une jolie brune en robe
d’été et cardigan moutarde, chaussée
de bottes de cow-boy. Il s’apprête à
prendre le vol Lufthansa 408 pour
New York, point de départ d’un
périple d’un mois et demi sac au dos.
Devant la porte d’embarquement, la
revoilà. Timide, le Breton hésite à
l’aborder. Que dire sinon des banalités ? Florent tournicote de longues minutes, sans la perdre des
yeux. Après un dernier tour de piste, les mains moites, il se
plante en face d’elle. « Vous attendez
l’avion pour New York ? » Elle s’excuse
avec un adorable accent : « Je ne sais pas,
je ne parle pas le français. »
Tant bien que mal, ils entament la discussion. Il y a une chance sur 278 pour
que l’algorithme procédant à l’attribution des sièges ne les sépare pas. « On est
montés dans l’avion et on s’est suivis »,
raconte Florent. Il a le siège 30H. Elle,
celui qui se trouve juste à côté, le 30K.
Scénario hollywoodien. Antarctica
✎ JEAN JULLIEN POUR « L’OBS »
COLLECTION PERSONNELLE
poursuit : « Sans même que nous nous en rendions compte, nous
allions avoir notre premier “date”. »
Dans les airs, ils parlent de leur vie et de leurs projets
pendant huit heures, moins une sieste de trente minutes, au
cours de laquelle Florent espère, en vain, que, « comme dans
les flms, sa tête glisse sur [s]on épaule ». Antarctica lui
montre des centaines de photos prises lors de son premier
voyage en Europe. « Cela peut paraître ennuyeux, ça ne l’était
pas pour nous. » Ils réalisent qu’ils se trouveront tous les
deux à Amherst, dans le Massachusetts, quelques jours plus
tard. Encore le hasard… « C’était comme si l’univers continuait de nous pousser l’un vers l’autre », remarque Antarctica. Elle fnit par reporter sa recherche de travail pour partir en vacances avec Florent.
« Ça a été les deux meilleurs mois de
ma vie. » Ils campent, se baignent sur
les plages du New Jersey, visitent New
York… Quelques vols transatlantiques
et plusieurs années de relation à distance plus tard, Florent et Antarctica
se sont installés à Houston, au Texas.
Ils se sont mariés cet été, dans une
ferme des Catskills. A notre connaissance, aucune hôtesse de l’air ne faisait
partie des invités. n
L’OBS/N°2824-20/12/2018
95
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE JOUR
OÙ LE PRÊTRE
S’EST MARIÉ
La première fois que le père Jean
vit Catherine, c’était une de ses
paroissiennes
Par PA S CA L R I C H É
Illustré par CAT H E R I N E M E U R I S S E
Il ne se passe jamais rien dans le
village de Lieusaint (1), au cœur
du pays de Retz, coincé entre la
mer, la Loire et le Marais breton-vendéen. Réglée par les saisons et l’angélus, la vie y est
comme fgée dans l’ambre. Mais
un jour de 1990, c’est l’événement. Une rumeur scandaleuse
enfe, de l’église à la mairie, de la
mairie au marché : le père Jean,
qui a ofcié ici pendant six ans, avant de partir se former dans
la capitale, aurait jeté son froc aux orties ! Une vieille paroissienne croise Pierre, un agriculteur retraité, père de cinq
enfants. « Mais dites, sife-t-elle, il ne fréquentait pas votre benjamine, à Paris ? » Pierre encaisse, troublé.
Sa flle parisienne s’appelle Catherine. Elle a 40 ans et de
beaux yeux verts, elle est célibataire. Elle a laissé à Lieusaint
le souvenir d’une personne taiseuse. Enfant, elle ne voyait
presque jamais la mer, qui grondait pourtant à quelques kilomètres de là. La famille s’y rendait une fois par an, à vélo, juste
après la récolte des pommes de terre : « La plus belle journée
de l’année », se souvient-elle. Elle allait bien sûr à l’école paroissiale ; ici, les rares enfants de l’école publique étaient considérés comme des damnés.
96
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Lorsque Catherine a 10 ans, sa vie se brise. Pendant deux
années, elle est victime d’abus sexuels graves et répétés (elle ne
veut pas en rendre publics les détails et nous demande d’anonymiser cette histoire). Elle porte cette blessure en elle, et son
silence la fait terriblement soufrir. Elle est encore adolescente
quand elle perd sa mère. C’est donc son père, Pierre, qui la
pousse vers les études. Elle devient prof dans une ville voisine,
dans l’enseignement catholique. Le silence la suit comme une
ombre. Elle aime les longues promenades solitaires dans le
marais de Bourgneuf, où elle parle aux oiseaux. Elle a bien
quelques histoires avec des hommes, mais sans suite. « Je ne me
vois pas vivre avec une femme qui ne dit rien », lui assène un de
ses éphémères fancés. Le dimanche, elle se rend parfois à la
messe à Lieusaint, où elle apprécie les sermons intelligents du
père Jean. Pendant la semaine, la fréquentation de profs syndiqués – « rouges » – la dessille peu à peu sur le conservatisme
étriqué de son milieu. Si bien qu’un jour, en montant dans son
studio, elle a une illumination. Elle décide de rompre avec ce
maudit pays de Retz, ses silences, ses brumes, sa blessure
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
douloureuse, et d’aller renaître à Paris. Dans des groupes de discussions à « la Catho », l’institut d’études catholiques parisien,
elle retrouve le goût de parler. Elle dégotte un emploi, toujours
dans l’enseignement privé. Elle lit, va beaucoup au théâtre et
arpente les musées, qui remplacent le marais de Bourgneuf – le
chant des oiseaux en moins. Elle décide de s’attaquer à son mal :
elle entreprend une psychanalyse.
Pendant ce temps, le diocèse de Nantes a proposé au père Jean
d’aller compléter sa formation théologique dans la capitale. Il est
ravi. Lui aussi est fls d’agriculteurs, lui aussi vient d’une famille
nombreuse. Lui aussi est muré – dans sa carrière. Il n’avait que
11 ans quand, ses frères aînés reprenant l’exploitation familiale,
il fut décidé qu’il serait prêtre. Ses parents l’avaient inscrit au
petit séminaire : internat, messe quotidienne, et puis tous ces
chants en latin, « Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat… ». Le monde des années 1960 tourbillonne tout autour, mais
lui vit dans une bulle, programmé pour être prêtre et célibataire.
Alors qu’il est au grand séminaire, il travaille un temps dans une
laiterie vendéenne, où il se frotte au syndicalisme, aux Jeunesses
✎ CATHERINE MEURISSE POUR « L’OBS »
ouvrières chrétiennes. Il s’entrouvre. Mais une fois ordonné
prêtre, il atterrit à Lieusaint – une autre bulle.
Arrivé à Paris, tout naturellement, il prend contact avec Catherine, sa paroissienne. Ils ont le même âge, se tutoient. Partagent
une pizza, puis des séances de cinéma, puis des soirées chez les
uns ou chez les autres… Aucun n’a alors d’arrière-pensée. Lui a
appris à refouler ses désirs ; elle n’imagine même pas qu’on puisse
tomber amoureuse d’un prêtre. Ils se rapprochent encore, elle va
jusqu’à lui confer sa « blessure » ; il l’écoute. Le reste du temps, il
approfondit sa recherche théologique, nourrit son regard critique
sur l’Eglise. Pourquoi peut-on discuter à l’infni les textes sacrés,
mais jamais les dogmes ? Son sujet de maîtrise est une question :
« Epuisement ou revitalisation de la foi en Jésus-Christ ? » Dans
son cas, dit-il, « c’est l’épuisement qui l’a emporté ».
Quand il retourne dans son diocèse deux ans plus tard, le
père Jean est tourmenté. L’absence d’évolution de l’Eglise le
hérisse, avec ce Jean-Paul II et sa vision conservatrice. Il ne
cesse de penser à Catherine, lui écrit pour le lui avouer à mots
couverts, en parlant d’une recherche « houleuse comme la mer,
vive comme le feu ». « Tu t’imagines que pour moi c’est simple à
cause de l’énergie investie dans l’Eglise… Tu te fais illusion. » Il ne
se formule pas encore la vérité : il est amoureux.
En lisant cette lettre, dans son studio parisien, Catherine comprend qu’il s’agit d’une déclaration. Elle est submergée, « une
lame de fond ». Encore fragile, elle prend peur. Elle a déjà du mal
à rassembler les morceaux de sa propre vie et n’entend pas porter cette nouvelle charge. « Ne quitte pas ce monde religieux pour
moi. Si tu le décides, fais-le pour toi », lui dit-elle. Elle l’invite à
voir lui aussi un psy, ce qu’il fait. Il prend peu à peu conscience
qu’il vit depuis plus de vingt-cinq ans, au sens propre, une « aliénation » : « On m’a mis dès l’enfance dans le rôle d’un autre, alienus, en latin. » Pour lui, une porte s’ouvre. Il voit comment s’extraire de la toile d’araignée dans laquelle il se débat. « Le feu
brûle encore. Il n’a pas tout détruit, écrit-il à Catherine. Une partie de l’édifce s’est écroulée. C’est le prix de la liberté. Je veux
vivre… et je pense à toi. » Il trouve enfn le courage d’annoncer
à son évêque qu’il abandonne son ministère.
Jean et Catherine s’écrivent à présent sans cesse ; ils se voient
tous les quinze jours, se découvrent enfn charnellement. Ils ont
38 ans. Rien n’est évidemment simple, la blessure de Catherine est
toujours là, tapie dans l’ombre. Elle s’invite dans leurs désirs, mais
Jean apprend à « faire ménage à trois ». Catherine fnit par quitter
la capitale, qu’elle chérit tant, pour rejoindre son amant à Nantes,
où il travaille désormais pour une imprimerie. Ils se marient civilement – l’église catholique leur est fermée. Les parents de l’exprêtre n’assistent pas à leur union : quelques mois plus tôt, lors
d’une scène dramatique, la mère de Jean, à travers la porte de la
chambre où elle s’était retranchée, a traité de « diablesse » la fancée que son fls était venu lui présenter. Ce n’est que six ans après
la naissance d’une petite flle que les choses s’arrangeront.
Le couple résiste aux pressions, souvent violentes. Le matin
même de la cérémonie, Catherine reçoit deux lettres de bigots
lui expliquant qu’il est encore temps pour elle de se rétracter,
afn d’éviter la « damnation éternelle ». Elle a longtemps gardé
ces saletés. Puis elles ont disparu, feuilles mortes emportées par
le temps. La lettre d’amour du père Jean, en revanche, est toujours là, quelque part dans leur jolie maison de Nantes, bien
pliée, bien rangée, bien vivante. ■
(1) Le nom du village et les prénoms ont été changés.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
97
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
98
L’OBS/N°2824-20/12/2018
✎ LOUSTAL POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
COUPABLES D’ÊTRE AMANTS
La première fois que Mehdi vit
Adrian, il aima tout chez lui. Mais
au Maroc, ce sentiment “contre
nature” peut le conduire en prison
Par F R A N Ç O I S R E Y N A E RT
Illustré par L O U STA L
Ils ont fait connaissance, comme souvent aujourd’hui,
après quelques
messages sur une
appli de rencontres. Ils se sont
retrouvés dans un
café. Il ne s’est pas
passé ce qui se
passe si souvent entre garçons. Si on ne se
plaît pas, on invente une excuse, et, deux
minutes plus tard, on est déjà partis. Si on se
plaît, on se consomme aussitôt et, deux
heures plus tard, on s’est déjà oubliés. Cette
fois-là, il n’y a pas eu de sexe. Ils n’avaient
nulle part où s’isoler. Il y a eu une longue
promenade dans la ville, et, en marchant
côte à côte, en parlant tout l’après-midi, ils
ont été envahis par cette sensation douce et
sublime à laquelle aspirent tous les humains.
« Je le savais, mon cœur battait quand je l’ai
vu », nous a dit l’un. « J’ai tout aimé chez lui,
sa conversation, sa culture, je sentais l’alchimie se faire entre nous, c’était bon », nous a
dit l’autre. Ils sont tombés amoureux.
Aujourd’hui, dans la plupart des pays du
monde occidental, ce sentiment merveilleux peut conduire, en quelques mois, dans
une salle des mariages, avec une mamie
émue qui renife dans son mouchoir, des
petits-cousins rieurs qui font des selfes, et
les copains qui se sont cotisés pour vous
envoyer en voyage dans les îles grecques.
La chose serait désormais possible pour
l’un des deux protagonistes de notre histoire. Il est américain. Elle est impossible
car l’autre est marocain et que la scène que
l’on vient de raconter s’est passée dans son
pays. Là-bas, une telle histoire, si elle est
découverte, ne conduit jamais à la mairie,
mais elle peut se fnir par trois ans de prison – le tarif pour ce qu’un Code pénal d’un
autre âge appelle les « actes contre nature ».
Contraints et forcés, la plupart des Marocains qui aiment les hommes subissent
cette loi inique et vivent dans le secret, dans
la terreur d’être découverts. Quelques-uns
n’en peuvent plus d’étoufer dans ce carcan, et font des gestes d’un courage insensé
pour le desserrer, comme envoyer un message désespéré à un grand journal français
pour raconter une histoire qu’on n’en peut
plus de taire.
Appelons Mehdi le signataire du message. Il a 20 ans. Il est originaire d’une petite
ville, étudie cette année la technologie dans
un grand centre universitaire, écrit et parle
le français d’une façon douce et poétique. Il
sait depuis toujours, nous dit-il, qu’il aime
les garçons et a accepté ce qu’il sait être sa
nature. Il a connu, dans un passé récent,
quelques histoires qui l’ont toujours déçu :
« Avec les Marocains, on sait que rien ne sera
jamais possible. » Depuis cette rencontre
dans le café, il y a un an, sa vie a changé. Il
est amoureux, plein d’une passion infnie
pour son bel Américain aux yeux bleus.
Appelons-le Adrian. Lui a 28 ans, il travaille
pour une boîte américaine qui a une
antenne dans le pays et, nous a-t-il confrmé,
il est amoureux aussi.
Depuis un an, pour s’aimer, ils se
débrouillent, même si ce n’est jamais
simple. Au départ, ils n’avaient même pas
de lieu pour se retrouver. Mehdi, comme
tous les jeunes Marocains, habite chez ses
parents. Adrian, dans une famille locale,
pour parfaire son arabe. Une de ses amies
américaines leur a ofert à l’occasion une
chambre chez elle. Puis Adrian a emménagé dans un appartement, loué dans un
« bon quartier », c’est-à-dire une zone résidentielle excentrée, où les voisins ne sont
pas trop curieux, pas trop présents, comme
ils le sont dans les quartiers populaires et
surpeuplés. Mehdi y passe le week-end,
après sa semaine à la fac, en disant à ses
parents qu’il est « chez des amis ». Depuis
un an, ils ont réussi à partir plusieurs fois en
vacances ensemble dans les belles villes du
pays, en rusant comme on doit faire quand
on est amoureux et hors la loi. On choisit les
Airbnb, parce que les propriétaires se
fchent souvent de savoir comment on
occupe les lieux. A l’hôtel, on demande une
chambre à deux lits, que l’on rapproche dès
qu’on est seuls, avant de les séparer, au
matin, de peur d’être surpris par la femme
de ménage.
Adrian est un gay occidental. Il a fait, il y
a peu, son coming out auprès de sa famille.
Quand il a raconté son histoire avec Mehdi,
il a inquiété sa mère. Pas parce qu’il est
homo. Parce qu’il est amoureux d’un garçon marocain et qu’elle sait que ce sera diffcile. Mehdi ne peut en parler à personne.
Il peut juste s’angoisser en pensant au jour
où son ami devra quitter le pays pour poursuivre ailleurs sa carrière. Comment l’accompagner ? Il n’a pas assez d’argent pour
suivre des études en Europe, pas assez de
CV pour décrocher un visa américain.
Alors où ? Parfois, Mehdi et Adrian passent
la soirée devant une carte du monde. Ils y
cherchent un pays où ils pourront vivre et
s’aimer en paix. Q
L’OBS/N°2824-20/12/2018
99
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
POUR UN TRAIL AVEC TOI
La première fois que Cathy vit Ronan, il portait
un dossard et s’apprêtait à courir 100 kilomètres
Par M A R I E VAT O N
Illustré par J E A N -F R A N Ç O I S M A RT I N
Un jour, Cathy
a chaussé ses
baskets et s’est
mise à courir.
Qui, que voulait-elle fuir ?
A 40 ans, elle
avait
tout.
Une existence
« bourgeoise »,
« installée » et « confortable » au côté de
son mari, un militaire rencontré à 20 ans,
et tout ce qui va avec : une belle maison,
des robes de cocktail feuries, un abonnement aux réunions Tupperware, un pass
VIP pour le club féminin de madame la
colonelle et une passion pour la broderie.
Entre elle et son mari, il y avait bien
100
L’OBS/N°2824-20/12/2018
quelques orages – avec les années et les
galons, son caractère autoritaire s’était
beaucoup afrmé. Mais il y avait les
enfants, la vie déjà construite, les habitudes plus difciles à dérégler que l’horloge
du salon. Cathy ne se « posait pas de questions ». Sauf qu’un jour elle a chaussé ses
baskets et s’est mise à courir.
Elle y a pris goût, puis s’est inscrite dans
un groupe Facebook d’amateurs de course
et de trail en montagne. C’est là qu’elle
découvre l’existence de Ronan, un
ultra-marathonien qui a déjà fait un
100 kilomètres sans s’arrêter. Une
prouesse. Cathy lui demande des précisions techniques. Il la conseille. Une discussion virtuelle s’engage. « On a très vite
senti que quelque chose se passait. »
Quelques semaines plus tard, Cathy
tombe en courant, se casse le genou. La
blessure, sérieuse, l’invalide presque une
année. Elle ne peut plus se déplacer sans
son mari, qui accroît son autorité. Cathy
est coincée. Elle étoufe. Elle n’a plus ses
baskets pour soufer. Heureusement
qu’il y a Ronan. Lui non plus n’est pas très
heureux. Il dit que sa femme l’oppresse,
qu’il doit lui demander la permission
chaque fois qu’il va courir. Au bout de
neuf mois de rééducation, Cathy peut
marcher de nouveau sans son mari, enfn.
« J’ai compris qu’il me fallait prendre un
autre chemin. »
Quand elle lui annonce qu’elle le quitte,
il lui lance : « Tu ne survivras jamais sans
tes sacs Prada. » Cathy déménage dans un
minuscule logement étudiant, à Nice, où
elle s’inscrit à l’école d’aides-soignantes.
Elle s’approvisionne dans les rayons discount, pour pouvoir emmener ses enfants
au cinéma quand elle les voit, un weekend sur deux. Elle tient grâce à Ronan,
toujours, qu’elle n’a encore jamais vu.
Un jour d’automne, son sportif nantais
l’invite à le rejoindre pour les 100 kilomètres de Millau, la « mecque du 100 kilomètres » pour les coureurs d’ultra-fond
français. Cathy accepte. Elle sera son
« assistante » et le suivra à vélo. Au départ
de la course, elle le reconnaît instantanément, de loin, au milieu d’une foule de
dossards. Pourtant, ils n’ont jamais
échangé de photos sur internet. Mais elle
sait. Pendant vingt bonnes minutes, Cathy,
pétrifée, regarde ce grand et bel homme
s’échaufer sans oser le rejoindre. « Quand
enfin je me suis approchée, on n’a rien pu
faire d’autre que s’embrasser. »
Cathy a 41 ans et elle découvre le sens
du vrai coup de foudre, les papillons dans
le ventre, la soif d’amour et le désir physique qui submerge tout. Un an plus tard,
après des divorces tumultueux, Cathy
part rejoindre Ronan à Nantes, d’où elle
est originaire. Ensemble, ils s’inventent
une nouvelle vie, toujours en baskets : des
courses à pied un week-end sur deux, des
voyages à l’autre bout du monde. En six
ans d’amour et d’entraînements, Cathy
s’est mise au 100 kilomètres, puis au
300 kilomètres. Début novembre, ils ont
participé au marathon de New York :
c’était leur voyage de noces. Leur devise :
« Etre ce que l’on ose. » Cette année, ils sont
arrivés deuxièmes au classement des
couples les plus performants en nombre
de marathons courus. ■
✎ JEAN-FRANÇOIS MARTIN POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
L’ART D’EMBALLER SA COLLÈGUE
La première fois que Bernard vit Sylviane,
il fut prêt à tout pour la séduire. Même à modifier
les horaires de cinquante personnes
Par S O PH I E G R A S S I N
Sanglé dans un
Perfecto, Bernard, 81 ans,
nous attend de
pied ferme à la
gare de Vesoul.
Dans leur
demeure, Sylviane, 72 ans,
boots panthère, met la dernière main à sa blanquette.
Fils d’ouvrier breton, Bernard exhume en
cinq sec son passé aux usines Renault, où
il a turbiné cinquante-quatre heures par
semaine dès l’âge de 14 ans. Sa guerre d’Algérie, où il a vu mourir son copain Roger à
vingt jours de la quille. Le retour avec le
cercueil de Roger, puisque la France rapatriait ensemble les morts et les vivants.
L’abonnement de Bernard à « France
Observateur » (l’ancêtre de « l’Obs ») date
de cette période. Sa rencontre avec Sylviane de 1964. Ils travaillent alors dans la
même entreprise parisienne : elle au
bureau d’études du deuxième étage, lui à
l’atelier du premier. Elle embauche à
8 heures, lui à 7, ils n’ont aucun moyen de
se croiser à la cantine. Bernard en pince
pour cette jolie blonde que ses collègues
s’eforcent de faire rougir à coups de blagues vaseuses. « Quand elle descendait avec
sa jupe tulipe, les mirettes leur sortaient de
la tête comme le loup de Tex Avery », se souvient-il. Bernard n’a qu’une idée : « l’emballer » avant de se faire coifer au poteau. Il
lance une pétition pour changer les
horaires de bureau. L’ingénieur en chef la
fche à la poubelle. Bernard fle plaider sa
cause devant les syndicats. La modifcation
d’horaires est acceptée : elle touche cinquante salariés. Son geste vaut à Bernard
une mise au placard (l’ingénieur est rancunier), mais il raccompagne enfn Sylviane dans son Spider Fiat décapotable vert
bouteille, « un vrai piège à gonzesses ». Il
habite Montrouge, au sud de la capitale,
elle à Gambetta, un quartier du nord-est :
« C’est sur mon chemin », prétend-il, contre
toute évidence.
Il l’embrassera trois mois plus tard, à un
feu rouge, rue des Rondeaux. Bernard a
une épouse avec laquelle il ne s’entend
plus. Sylviane, à 18 ans, n’est pas majeure.
Sa mère l’autorise à partir camper avec sa
sœur, son beau-frère et… Bernard. Très
vite, elle attend leur première flle, Sidonie. « Je vais cracher le morceau à ta
mère », prévient-il. « Epousez-la »,
rétorque cette dernière. « Impossible, je
suis déjà marié. » Des invités sonnent à la
porte. Elle leur dit : « Je vous présente ma
flle et mon futur gendre. » Quand le couple
convole à la mairie du 20e arrondissement, Sidonie a 13 mois. Un demi-siècle
plus tard, ils sont toujours amoureux.
Bernard sort son bateau à Port-Grimaud,
profte de leurs deux flles et de leurs
quatre petits-enfants. Trois jours après
notre visite, Sylviane nous écrit : « Avec cet
homme, j’espérais partager la passion d’une
vie… C’est bien parti. » Q
MON FIANCÉ DE LA RÉCRÉ
La première fois que Marie vit Adrien, ils avaient 7 ans
Propos recueillis par AG AT H E R A N C
C’était de notoriété publique
depuis le CE1 : Adrien et moi
étions amoureux. On s’échangeait
des autocollants Kirikou et des
bijoux en plastique dans la cour de
notre école du 16e arrondissement.
Puis ses parents ont divorcé, les
miens ont déménagé, nous nous
sommes perdus de vue.
Neuf ans plus tard, il sera la première personne que je chercherai à contacter sur les réseaux
sociaux : « Tu te souviens de moi ? » Il se souvient. Nous voilà
partis pour des années de mails, de Skype, de textos. Adrien
cherche plusieurs fois à provoquer le destin avec des propositions de rencontres, je trouve toujours une excuse. Nous faisons nos études sur des continents diférents. Et puis j’ai envie
de vivre ma vie. Et puis je n’ai pas le temps. Et puis…
J’ai peur qu’il se décide fnalement à passer à autre chose.
Alors, un jour, nous nous retrouvons à Lyon. Nous discutons
toute la nuit en marchant dans la ville. Il ne se passe rien, mais
c’est la première fois que je ressens quelque chose d’aussi fort.
Le lendemain, je quitte mon copain, avec qui je devais emménager. Voilà désormais trois ans et demi qu’Adrien et moi, nous
nous sommes retrouvés.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
101
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Pascal (1) est un journaliste bien L’objet de son délire a toujours un statut social élevé: un supérieur
élevé, qui répond quand on lui hiérarchique, une vedette, un chef d’Etat. La littérature clinique
écrit. « J’ai une règle, nous dit-il, évoque le cas récent d’une femme qui a cru être la passion secrète
plus la lettre est violente, plus ma de Serge Lama, Jacques Chirac, puis Benyamin Netanyahou.
réponse est chaleureuse. » Cette L’érotomane tombe amoureux. Il traverse les afres classiques de
règle a failli le rendre fou. C’était l’amour non partagé : l’espoir, la poursuite, l’interprétation de
en 2004. Journaliste dans un signaux infmes, le dépit, la rancune. Mais la torture est d’autant
grand titre de la presse nationale, plus violente qu’il voit son amour comme une réponse à celui qu’on
Pascal tenait une chronique dans lui voue. L’érotomane pense n’avoir rien demandé. On est venu le
un talk-show culturel du samedi chercher, pour le repousser ensuite, avec une cruauté inexplicable.
soir. Il goûtait au plaisir du
En mai, Pascal a pris des vacances. Béatrice ne l’a pas vu à la télévedettariat. On le saluait dans la rue. Un jour, une téléspecta- vision. Elle a appelé la gendarmerie de sa petite ville pour signaler
trice prénommée Béatrice lui a adressé un message « particu- un abandon de domicile. Les gendarmes ont téléphoné à Pascal et
lièrement pète-sec », parce qu’il avait recommandé un roman lui ont dit : « Votre femme est morte d’inquiétude. » Pascal leur a
qu’elle jugeait médiocre. Pascal lui a répondu : « Ma très chère répondu que Béatrice était une psychotique qui le harcelait. Les
Béatrice, vous avoir déçue me désole, mais nous nous retrouve- gendarmes se sont rendus chez Béatrice. Ils ont trouvé une femme
rons, j’en suis certain, sur d’autres livres. Je vous embrasse. » tranquille. Les érotomanes, toujours au bord du doute, savent disTrois jours plus tard, il a reçu une photo de Béatrice en Bikini, simuler leur délire. Béatrice a rassuré les gendarmes. Tout cela était
allongée dans son jardin, accompagnée d’un mot : « Je pense à un malentendu. Elle avait écrit à Pascal, qu’elle admirait. Il avait dû
surinterpréter certains passages, peuttoi. Tu me manques. » Cette fois, Pasêtre ambigus. Elle le laisserait tranquille,
cal s’est abstenu de répondre.
désormais. Le soir, Pascal recevait un
Béatrice a continué d’écrire. Elle a
mail : « Ordure. Me faire ça la semaine où
trouvé l’adresse électronique de
ma mère se fait opérer. »
Pascal, et les mails sont arrivés à
Le lendemain, nerveuse, Béatrice a
grande cadence. Elle semblait croire
que Pascal, à la télévision, s’adressait à
téléphoné au bureau de Pascal. Elle
elle, lui demandait personnellement
n’avait pas dormi. Elle regrettait son
d’acheter des romans, dans lesquels
insulte. Elle était malheureuse. Pascal et
elle voyait des messages. Ses mails
elle devaient trouver un moyen de se
sont vite devenus « délirants d’amour »,
parler, à nouveau, comme avant. Pascal,
d’un amour qu’elle pensait réciproque.
qui entendait sa voix pour la première
La première fois que
Parfois elle prenait le ton domestique
fois, a répété : « Madame, est-ce que nous
Béatrice vit Pascal,
nous sommes déjà rencontrés ? » Béatrice,
d’une vieille épouse. Un samedi soir,
acculée, a bafouillé que non, efectiveelle a noté un accroc sur le pull de
il parlait à la
ment, ils ne s’étaient jamais vus. Pascal a
Pascal. Elle le reprendrait quand elle
télévision. Il avait l’air
en aurait le temps, écrivit-elle, agacée,
raccroché. Le soir, il a trouvé un message
comme si Pascal, à la manière d’un
de Béatrice sur son répondeur : « Pascal,
très amoureux d’elle
il se passe quelque chose de grave. J’ai télémari tyrannique, l’avait exigé.
phoné à ton journal. Un homme là-bas se
Un mois après la première lettre,
Par DAV I D CAV I G L I O L I
fait passer pour toi. »
Pascal a reçu le scan d’un photoIllustré par PI E R R E M O R N E T
Un ami de Pascal a téléphoné chez
montage terrifiant. Béatrice avait
Béatrice et demandé à parler à son
découpé un petit portrait de lui paru
mari, en prétendant être un enquêteur
dans « Télé Poche ». Elle avait ensuite
pris une photo de famille où elle posait avec ses trois enfants et de la Sofres qui réalisait un sondage sur le moral des ménages
son mari. Elle avait remplacé le visage du mari par celui de Pascal. français. Béatrice a donné le numéro professionnel de son
« Je vais montrer ça aux enfants, annonçait Béatrice, pour qu’ils époux, auquel Pascal a téléphoné. Il lui a dit : « Je m’appelle
voient leur beau-père. » Pascal a pris peur. Il a parlé de Béatrice Pascal B. Votre femme me harcèle depuis des mois. » L’homme
autour de lui. Il a appris qu’un directeur de son journal avait eu savait. Béatrice avait juré qu’elle s’était calmée. Il était dépassé.
une expérience similaire : une femme s’était convaincue qu’elle Il a promis à Pascal de faire quelque chose.
était son épouse et qu’il la délaissait. Elle était venue faire un scanPascal n’entendit plus parler de Béatrice. Il reçut un appel de la
dale. Les agents d’accueil avaient appelé la police. Dans son sac, gendarmerie. Béatrice avait été internée, à la demande de son mari.
Sans savoir pourquoi, Pascal se sentit coupable. L’été arriva. Il parles policiers avaient trouvé un couteau de cuisine.
Pascal a découvert l’œuvre du psychiatre Gaëtan Gatian de tit en Normandie, où il a une résidence secondaire. Dans la boîte
Clérambault, et sa célèbre étude sur l’érotomanie. En 1920, aux lettres, au milieu des prospectus, il trouva une carte postale. Il
Clérambault avait soigné Léa Anna B., une Française persuadée que reconnut l’écriture : « Pascal, je t’écris de la maison de repos, où je
George V était amoureux d’elle. Elle se ruinait en séjours à Londres reprends pied, peu à peu. Je te dois des excuses. » Le mot se terminait
et passait des heures devant Buckingham. Elle pensait que le roi lui ainsi : « Mais je continue de penser qu’après tout ce que nous avons
signifait ses sentiments en agitant les rideaux. L’érotomane, sou- vécu tu n’as pas été correct avec moi. » Q
vent une femme, est un paranoïaque inversé, qui croit être aimé. (1) Les prénoms ont été changés.
L’INCONNUE
QUI M’AIMAIT
102
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
✎ PIERRE MORNET POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2824-20/12/2018
103
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÉLOGE DE
LA LETTRE
D’AMOUR
Une grande passion mérite
parfois plus que de petits
SMS. La preuve avec six
morceaux choisis, signés
Mozart, Camus ou Beauvoir
Par G R É G O I R E L E M É N AG E R
oués soient les parents tyranniques, les distances imposées et les maris encombrants. Ces choses-là sont assez
pénibles à subir pour les gens qui s’aiment, mais sans
elles, ils ne se casseraient pas la tête à s’écrire des déclarations enfévrées. Et les amateurs de littérature
seraient privés d’un rayon irremplaçable, composé de phrases qui
ne leur étaient pas destinées. S’il ne s’était pas retrouvé au front
en 1915, Apollinaire aurait-il conçu pour Lou ses chefs-d’œuvre
de lyrisme cochon ? Si Albert Camus avait été libre d’épouser Maria
Casarès, aurions-nous le bonheur douloureux de lire les extraordinaires preuves de leur « mariage secret » ? Si leur diférence d’âge
n’avait pas condamné Philippe Sollers et Dominique Rolin à se
cacher, auraient-ils développé leur « passion fxe » sur des milliers
de pages ? Nos bibliothèques doivent beaucoup à tout ce qui
empêche les amants de s’aimer. Fichez-leur la paix, et ils se contenteront de se regarder dans le blanc des yeux pendant des heures,
des jours, des nuits ; ça sufra amplement à leur bonheur. Jusqu’à
ce que l’illusion se dissipe et que, probablement, ils s’engueulent.
Un des avantages à vivre une passion par correspondance, c’est
que ça pourrait bien être une façon efcace de la prolonger, si l’on
croit Flaubert : « Les amants ont la rage d’écrire ; pour peu qu’ils
soient gens de lettres, c’est un déluge de style. Peut-être se dupent-ils
eux-mêmes et leur passion n’est-elle qu’un sujet de rhétorique qu’ils
prennent au sérieux ? » Flaubert, qui s’y connaissait un peu en
amours épistolaires (1). Flaubert, qui savait mieux que personne
à quel point nommer un sentiment, mettre et remettre à l’infni
des mots dessus, c’est le faire exister, le nourrir, le muscler, l’aider
à grandir et frissonner, même si ça n’est que sur une page.
Evidemment, ce genre d’activité demande un peu de patience
et d’eforts. Notre époque afamée de progrès n’aime pas beaucoup
ça. L’humanité a donc eu le génie d’inventer les SMS et les afnités électives sur Facebook. Les amants séparés peuvent désormais
se dispenser de transpirer un stylo à la main, puis d’attendre une
réponse qui ne vient jamais assez vite. Ils ont de quoi s’imaginer
L
tout vivre ensemble, en direct, et Abélard, équipé d’un bon smartphone, n’aurait sans doute pas eu l’idée d’adresser à Héloïse des
phrases comme : « Si je pouvais écrire sans rien faire d’autre, j’aurais
sans nul doute assez de matière : ta probité et tes mérites à mon égard
sont si nombreux qu’il n’est pas possible d’en estimer le nombre. » Il
n’aurait même pas eu besoin de s’isoler pour se concentrer sur
l’essentiel, ce malheureux : on tapote très bien quelques bouleversants émojis en arpentant son supermarché. Ça permet de gagner
plein de temps, qu’on peut perdre à faire autre chose.
Pourtant, une chanson de Moustaki nous a appris ce qui arrive
à l’amour quand le facteur est mort. Et Barthes nous a prévenus :
rien ne saura jamais combler l’impatience de l’amoureux puisque
son « identité fatale n’est rien d’autre que : je suis celui qui attend ».
Quant à la joie, au trouble, à l’émotion unique éprouvée en découvrant des yeux une déclaration brûlante, qu’en faites-vous ? « Tes
petites lettres sont mes fétiches », disait Cocteau à Jean Marais (2).
Les récents triomphes, en librairie, de la Correspondance de
Camus et Casarès comme des « Lettres à Anne » de Mitterrand,
nous le disent sans ambiguïté : être amoureux, ça s’écrit aussi. Si
l’exercice vous intimide, si vous craignez de vous vautrer dans la
guimauve, sachez que d’autres sont passés par là avant vous.
Même Simone de Beauvoir, tiens, qui le raconte très bien dans
les pages qui suivent. Q
(1) La Correspondance de Flaubert est à retrouver sur le site : https://flaubert.univ-rouen.fr/correspondance/edition
(2) « Lettres d’amour », présentées par Agnès Pierron, Des Lettres-Le Robert.
Sélection établie avec le concours du site Deslettres.fr
104
L’OBS/N°2824-20/12/2018
PHOTO12/PRESSE ALLIANCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
tu le prennes comme une preuve de mon grand amour. Voilà, ma
lettre va partir vers toi mais j’ai peur que l’avion qui va l’emmener
ne soit pas assez fort, car cette lettre est chargée de tout mon
amour et j’ai peur qu’elle ne soit trop lourde. Mercredi, je serai
dans tes gants, dans ton soufe, dans tes yeux, dans ton cœur,
partout, et j’essaierai de mordre LaMotta aux fesses, ce salaud,
qu’il ne te touche pas ou il aura afaire à moi. Au revoir mon petit,
mon gosse, ma vie, mon amour, mon cœur, mon toi.
Je t’aime mon tout petit gosse ! Moi.
Edith Piaf
© Cherche Midi– Extrait de : “Edith Piaf et Marcel Cerdan, lettres d’amour”, Cherche Midi, 200 p.
Mozart à sa femme, Constance
“Je t’étreins 1 095 060 437 082 fois”
— Le 16 mai 1789 —
Deux ans de
passion clandestine
pour le couple
Piaf-Cerdan, séparé
tragiquement par
la mort de celui-ci
en 1949.
Edith Piaf à Marcel Cerdan
“J’ai peur que ma lettre
soit trop lourde”
— Paris, lundi 13 juin 1949 —
Mon bel amour
Oh, que je voudrais que cette lettre arrive avant ton match. J’ai
l’impression que mon cœur est avec. « Oh, mon Dieu, faites que
cette lettre arrive à temps ! » Si tu le peux, dès que ton combat est
fni, renvoie-moi mon cœur que je puisse respirer. Chéri, tu sais,
tu es terrible. Comment se fait-il que je t’aime autant ? Qu’est-ce
que je vais devenir avec tout cet amour qui me dépasse ! [...]
Mon gosse chéri, comme je voudrais être près de toi. Si j’avais
dans ma vie le grand honneur de m’appeler Mme « Jules », je ne
t’aurais pas quitté souvent, tu sais. Tu m’aurais eue toujours à tes
côtés, toujours, pour préparer un bonheur fait de rose, de bleu et
d’or. Mais hélas, je ne peux te donner que des bribes de ce bonheur et je le fais le mieux que je peux, avec des nuages, bien sûr,
qui me viennent du mal de mon cœur, mais il faut toujours que
COSTA/LEEMAGE/AFP – FINEARTIMAGES/LEEMAGE/AFP
Chère petite épouse, j’ai une foule de prières à t’adresser :
1mo je te prie de ne pas être triste ;
2do de faire attention à ta santé et de ne pas te fer à l’air du printemps.
3tio de ne pas sortir à pied toute seule – et encore mieux – de
ne pas sortir à pied du tout.
4to d’être totalement assuré de mon amour ; – je ne t’ai pas
encore écrit la moindre lettre sans avoir posé devant moi ton cher
portrait.
5to je te demande de faire attention non seulement à ton et à
mon honneur dans ta conduite, mais également aux apparences.
– Ne sois pas fâchée de cette demande. – Tu dois justement m’aimer encore plus du fait de mon attachement à l’honneur.
6to et ultimo je te prie de donner plus de détails dans tes lettres.
– J’aimerais savoir si mon beau-frère Hofer est venu le lendemain
de mon départ ? S’il vient souvent, comme il l’a promis ? – Si les
Lange te rendent parfois visite ? – Si le portrait avance ? — Comment tu vis ? – tant de choses qui m’intéressent naturellement.
– Maintenant, porte-toi bien, très chère, excellente, – pense que
chaque nuit, avant d’aller au lit, je parle une bonne demi-heure à
ton portrait, et fais de même au réveil. –
Après-demain, 18,
nous partons. – Dorénavant, écris toujours
à Berlin, poste
restante.
Oh Stru ! Stri ! – je
t’embrasse et t’étreins
1 095 060 437 082 fois
(tu peux ici t’exercer à
prononcer) et suis à
jamais
ton mari très fdèle
et ami W. A. Mozart
Retrouvez cette lettre sur Deslettres.fr
L’OBS/N°2824-20/12/2018
105
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Lors d’une
répétition de la
pièce « les Justes »,
dans laquelle
Maria Casarès
interprétait Dora,
en 1949.
Albert Camus à Maria Casarès
“Je n’imagine rien de pire
que de te perdre”
— 1 heure [du matin] [ juin 1944] —
Ma petite Maria,
Je viens de rentrer, je n’ai pas du
tout sommeil et j’ai une si grande envie
de t’avoir près de moi qu’il faut bien
que je vienne à ma table pour te parler
comme je le peux. Je n’ai pas osé dire
à Marcel [Herrand] que je n’avais pas
envie d’aller boire son champagne. Et
puis tu étais avec tant de monde ! Mais
au bout d’une demi-heure, j’en ai eu
assez, j’avais seulement besoin de toi.
Je t’ai tant aimée, Maria, tout ce soir,
en te voyant, en entendant cette voix
qui pour moi est maintenant devenue
irremplaçable en montant chez Marcel, j’ai trouvé un texte de la pièce. Je
ne peux plus la lire sans t’entendre,
c’est ma façon à moi d’être heureux
avec toi.
J’essaie d’imaginer ce que tu fais, et
je me demande avec étonnement
pourquoi tu n’es pas là. Je me dis que
ce qui serait dans la règle, dans la seule
règle que je connaisse, qui est celle de
la passion et de la vie, c’est que tu
rentres demain avec moi et que nous
fnissions ensemble une soirée que
nous aurons commencée ensemble.
Mais je sais aussi que cela est vain et
qu’il y a tout le reste.
Mais du moins ne m’oublie pas
quand tu me quittes. N’oublie pas non
plus ce que je t’ai dit si longuement
chez moi, un jour, avant que tout se précipite. Ce jour-là je t’ai parlé avec le plus
profond de mon cœur et je voudrais, je
voudrais tant que nous soyons l’un à l’autre comme je t’ai dit alors
qu’il fallait l’être. Ne me quitte pas, je n’imagine rien de pire que
de te perdre. Qu’est-ce que je ferais maintenant sans ce visage où
tout me bouleverse, cette voix et aussi ce corps contre moi ?
D’ailleurs ce n’est pas cela que je voulais te dire aujourd’hui.
Mais seulement ta présence ici, l’envie que j’ai de toi, ma pensée de ce soir. Bonne nuit, mon chéri. Que demain vienne vite
et les autres jours où tu seras plus à moi qu’à cette maudite
pièce. Je t’embrasse de toutes mes forces.
AC
© Succession Camus – Extrait de : “Correspondance 1944-1959”, par Albert Camus et Maria Casarès, Gallimard, 1312 p.
Secrètement, La Poste est toujours
amoureuse de vos histoires d’amour.
106
L’OBS/N°2824-20/12/2018
BERNAND COLLECTION ARMELLE & MARC ENGUERAND
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Simone de Beauvoir à Nelson Algren “Un peu de sotte sentimentalité”
— 10 mai 1950 —
Nelson, mon amour. Je veux vous écrire une lettre d’amour, ce
dont je n’abuse pas, non plus que des télégrammes, car je sais que
vous ne les aimez pas beaucoup. Mais je n’ai pas oublié quel ange
vous avez été l’an dernier quand j’ai désiré aller à Amalf : « Allons-y
pour me faire plaisir. » « Bon, d’accord ! », avez-vous acquiescé, à
moitié contrarié mais avec un gentil sourire. Eh bien j’écris pour me
Les deux
faire plaisir. Je vous aime si fort, il
écrivains ont
faut que je vous le dise. Pourquoi
vécu quinze
m’interdirais-je un peu de sotte
sentimentalité ? [...] Oh Nelson, je
ans d’amour
pleure comme le 10 septembre
à distance.
quand vous avez pris l’avion, est-ce
Ici, à Chicago,
de joie ou de peine, parce que vous
en 1948.
vous rapprochez (deux mois, six
semaines) ou parce que vous êtes
tellement loin ? Ce soir vous dire
la force de mon amour paraît
essentiel, comme si je devais mourir au matin. Vous pouvez me comprendre, je le sais, bien que soi-disant vous ne perdiez jamais la tête,
que vous gardiez soi-disant tête et
cœur froids et ordonnés. [...]
Assez d’absurdités. Pleurer de
loin est mauvais. S’il vous plaît,
Nelson, essayez de sentir, de
connaître l’intensité de mon
amour. Je souhaite ardemment
vous donner quelque chose qui
vous rende heureux, qui vous
fasse rire. Je vous veux et je veux
que vous le sachiez. Que vous
sachiez combien merveilleux et
beau vous êtes dans mon cœur, et
que ça vous fait plaisir. Vous
m’avez donné bonheur et amour,
jeunesse et vie. Pour vous remercier sufsamment il me faudrait être heureuse, aimante, belle, jeune et vivante pendant dix
mille ans. Et tout ce que je peux faire, c’est pleurer dans ma lointaine chambre, mes bras resteront froids, eux qui ont tant besoin
de vous communiquer leur chaleur. Ça va être si long avant que
je m’abolisse dans vos bras. Personne ne vous a aimé, ni ne vous
aimera comme je vous aime, sachez-le. Oh dieu, en voilà du
propre ! Oubliez tout si ça vous ofense, c’est sûrement la plus
belle lettre que je vous aie jamais écrite. Mon cœur soufre ce
soir, il soufre, je ne dormirai pas. Après tout, rien dans ces lignes
n’est insultant, n’est-ce pas ?
Nelson, Nelson.
Votre Simone
© Editions Gallimard – Extrait de : “Lettres à Nelson Algren. Un amour transatlantique (1947-1964)”, traduit de
l’anglais par Sylvie Le Bon de Beauvoir, Gallimard, Folio, 920 p.
Les amours épistolaires sont passionnelles,
bouleversantes, à sens unique ou maladroites,
mais entre nos mains elles restent privées.
COLL. S. LE BON DE BEAUVOIR/F. HANOTEAU/EDITIONS GALLIMARD
L’OBS/N°2824-20/12/2018
107
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
George Sand à Alfred de Musset “Tu as bien assez souffert pour moi”
— Venise, 12 mai 1834 —
Apollinaire à Lou “Je t’adore, je te suce, je te baise”
— Le 13 janvier 1915 —
[...] Mon Lou je me souviens de notre 69 épatant à Grasse. Quand
on se reverra on recommencera. Si ça continue, je me demande si
je ne serai pas obligé de me faire menotte moi aussi en ton honneur. C’est tout de même malheureux d’être privé de toi. Le désir
au fur et à mesure qu’il s’accroît devient un supplice. Je te couvre
de baisers partout, tes chers pieds que j’aime tant je leur fais petit
salé, entre chaque doigt, je remonte le long du mollet que je mordille, tes belles cuisses, je m’arrête au centre et parcours longtemps
de la langue la cloison qui sépare tes deux trous adorés. Je les adore
toutes, les neufs portes sacrées de ton corps, le vagin royal où bouillonne la cyprine voluptueuse que tu me prodigues ô chérie et d’où
s’épanche l’or en fusion de ton pipi mignon, l’anus plissé et jaune
comme un Chinois où pénétrant je t’ai fait crier de douleur âcre,
la bouche adorable où ta salive a le goût des fruits que j’aime le
mieux, les deux narines où j’ai mis ma langue et qui ont une saveur
salée délicieusement délicate et ces deux oreilles si chaudes, si
nerveuses. Les neuf portes de ton corps sont les
entrées merveilleuses du plus beau, du plus noble
palais du monde. Que je l’aime ma chérie. J’oubliais
tes deux yeux chauds et salés comme la mer et plus
profonde que ses goufres. Neuf portes, ô mes neuf
muses, quand vous entrouvrirai-je encore ?
Ma chérie, ma chérie, tu ne peux pas imaginer
à quel point je te voudrais. Dis-moi quels sont ces
amis à toi qui sont maintenant à Nice. Lou, je ne
veux pas que tu t’ennuies, amuse-toi je ne veux
pas que tu t’embêtes, mais je ne veux pas non plus
que tu ailles plus loin que tu ne dois, et ça tu le
sais toi-même. Mais Lou pas trop de menotte.
Écris, fais quelque chose. Je t’embrasse, je t’aime,
je t’adore, je te suce, je te baise, je t’encule, je te
lèche, je te fais feuille de rose, boule de neige, tout
tout tout absolument tout mon adorée, je te
prends toute. Ton Gui. Non, mon enfant chéri, ces trois lettres ne sont pas le dernier serrement de main de l’amante qui te quitte, c’est l’embrassement
du frère qui te reste. Ce sentiment-là est trop beau, trop pur, et
trop doux, pour que j’éprouve jamais le besoin d’en fnir avec lui.
Es-tu sûr, toi mon petit, de n’être jamais forcé de le rompre ? Un
nouvel amour ne te l’imposera-t-il pas comme une condition ?
Que mon souvenir n’empoisonne aucune des jouissances de ta
vie, mais ne laisse pas ces jouissances détruire et mépriser mon
souvenir. Sois heureux, sois aimé. Comment ne le serais-tu pas ?
Mais garde-moi dans un petit coin secret de ton cœur, et descends-y dans tes jours de tristesse pour y trouver une consolation,
ou un encouragement. [...]
Aime donc, mon Alfred, aime pour tout de bon. Aime une femme
jeune, belle, et qui n’ait pas encore aimé, pas encore soufert.
Ménage-la, et ne la fais pas soufrir. Le cœur d’une femme est une
chose si délicate quand ce n’est pas un glaçon ou une pierre ! Je
crois qu’il n’y a guère de milieu et il n’y en a pas non plus dans ta
manière d’aimer et d’estimer. C’est en vain que tu cherches à te
retrancher derrière la méfance, ou que tu crois te mettre à l’abri
par la légèreté de l’enfance. Ton âme est faite pour aimer ardemment, ou pour se dessécher tout à fait. [...] Tu l’as dit cent fois, et tu
as eu beau t’en dédire, rien n’a efacé cette sentence-là, il n’y a au
monde que l’amour qui soit quelque chose. [...]
Que tes lettres sont bonnes et tendres, mon cher Alfred ! la dernière est encore meilleure que les autres. Ne t’accuse de rien, n’aie
pas de remords, si tu peux surmonter certaines répugnances, certaines tristesses. Ne hasarde rien qui te fasse soufrir. Tu as bien
assez soufert pour moi. […] Oh, nous nous reverrons, n’est-ce pas ?
Retrouvez cette lettre sur Deslettres.fr © Editions Gallimard – Extrait de : “Lettres à Lou”, par Guillaume Apollinaire, Gallimard,
l’Imaginaire, 544 p.
108
L’OBS/N°2824-20/12/2018
ARCHIVES CHARMET/BRIDGEMAN – BHVP/ROGER-VIOLLET – PHOTO12/ANN RONAN PICTURE LIBRAIRY/AFP – JOSSE/LEEMAGE/AFP
La Poste – SA au capital de 3 800 000 000 € – 356 000 000 RCS Paris – Siège social : 9, rue du Colonel Pierre Avia 75015 Paris –
–
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Tout le monde peut
déclarer sa flamme,
à un homme ou une femme,
à huit ans ou à cent ans,
en français ou en allemand,
avec maladresse,
anonymement,
avec passion ou en peine,
en « Je t’aime » ou en poème...
Peu importe la manière,
l’essentiel c’est de l’écrire.
Photo, Claude Weber. Stylisme Karine Villame. Peinture, Little Greene. Sièges de bar, Tolix. Console, vase bleu et bougeoirs, Sophie Séguéla Intérieurs. Pouf, Datcha Paris. Fauteuils, Lazare Home. Lampe noire, Made.com. Sur l’étagère,
vase et vaisselle, Bouchara, Broste Copenhagen, Datcha Paris, Casa, Ikea, Søstrene Grene. Parquet, Berry Alloc.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
www.salon.art-decoration.fr
salon Art & Décoration
@SalonArtetDeco
#salonartetdeco
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Emotifs comme des bêtes
L’homme, pétri d’illusions sur sa supériorité intellectuelle, est à bien des égards un primate
comme les autres. Rencontre avec le grand éthologue Frans de Waal
Propos recueillis par V É RO N I Q U E R A D I E R
st-ce à force de s’observer, de chercher à
se comprendre ? Une longue fréquentation fait parfois naître de mystérieuses
ressemblances entre les êtres. Ainsi,
Frans de Waal, 70 ans, expert en vie
sociale des singes, possède dans l’allure un je-ne-saisquoi de quelque grand macaque au regard impénétrable et narquois. Il est l’un des fondateurs de l’éthologie cognitive, qui étudie non pas l’intelligence
animale, notion vague, mais des aptitudes mentales
précises : calculer, observer et anticiper des événements, utiliser ou même fabriquer des outils. Une
ambition qui fit d’abord ricaner ses confrères dans
les années 1970, alors que triomphait le béhaviorisme, doctrine résumant la complexité du vivant à
E
CYRIL RUOSO/BIOSPHOTO/AFP
une lutte aveugle et égoïste pour la survie. Mais Frans
de Waal a su apporter rigueur et méthodologie là où
prévalaient dogme, préjugés et obsession de réafrmer sans cesse notre supériorité. Il s’est attaché à
concevoir des expériences éclairant les motivations
précises de tel ou tel comportement, que ce soit chez
les chimpanzés, les rats ou les éléphants. Non pour
s’émerveiller de leurs talents mais afin d’y voir un peu
plus clair dans notre propre espèce. Malgré notre
langage symbolique, notre culture cumulative,
aucune « étincelle » miraculeuse, aucun « bond »
cognitif ne sépare radicalement, selon lui, Sapiens du
commun des primates. Dans son nouveau livre, « la
Dernière Etreinte. Le monde fabuleux des émotions
animales », Frans de Waal poursuit sa
SOMMAIRE
p. 114
Gérard Noiriel, l’Histoire
en gilet jaune
p. 115
La révolte comme
accélérateur d’idées
p. 116
L’Afrique et l’Occident par
N. Y. Kisukidi
L’OBS/N°2824-20/12/2018
111
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
déconstruction de nos humaines illusions, nous
révélant combien nos existences, nos choix « rationnels », sont modelés par des émotions dont, là encore,
nous n’avons pas l’exclusivité.
Le rire n’est-il pas, par excellence, le propre de
l’homme ?
par les mêmes choses que nous. Et là encore, ils manifestent un registre d’émotions complexes, liées au
contexte social, voire moral. Jane Goodall a ainsi
remarqué qu’une femelle chimpanzé accidentellement
souillée par les excréments d’un congénère manifeste
un profond dégoût et attrape des feuilles pour se frotter avec insistance ; mais si ce sont ceux de son petit,
elle se contente de les enlever rapidement. Et regardez
comment les rats de laboratoire réagissent aux drogues
récréatives : ils pressent sans cesse la manette pour en
obtenir, alors que, quand on leur propose des produits
déprimants, ils n’y touchent pas. Faute d’indices
contraires, nous devons supposer que ces rongeurs
ressentent les mêmes états intérieurs que nous.
Si vous chatouillez un chimpanzé ou un rat, comme un
enfant, il va se rapprocher pour que vous continuiez,
avec une attitude entre crainte et plaisir. Ses cris seront
une sorte de halètement rythmé typique du rire, qui
n’est pas une innovation humaine. Nous ne rions pas
toujours parce qu’une chose est drôle en soi mais, parfois, à cause d’un contexte social, de façon spontanée et
contagieuse, pour signifer notre entente, le bien-être
Loin d’être prisonniers d’un instinct impérieux,
ou la complicité. Ce rire mimétique s’observe également
les animaux sont d’ailleurs capables de contrôsur des vidéos de jeunes orangs-outans, chez des perler leurs émotions…
roquets de Nouvelle-Zélande. Lorsque ces oiseaux
Une équipe américaine a conçu une déclinaison pour
les chimpanzés de la célèbre « expérience du
entendent certaines vocalisations, qui d’ailmarshmallow », dans laquelle, si un enfant
leurs nous évoquent le rire, ils les répètent,
LES SINGES
patiente, il reçoit deux bonbons au lieu d’un
deviennent plus joyeux, se mettent à faire des
seul. Des friandises tombent dans un seau,
acrobaties : chez les animaux sociaux, rien ne
MANIFESTENT
se transmet aussi facilement que le rire et le jeu.
mais, dès que les singes veulent s’en saisir, le
Nos émotions sont plus développées ou s’exfux s’interrompt. Il leur faut donc résister à
UNE AVERSION
priment dans un contexte plus étendu, mais
la tentation. Les chercheurs mettent alors
EXPLICITE POUR
aucune n’est entièrement neuve. Imbriquant
des jouets à leur disposition : les singes parviennent à patienter plus longtemps, mais le
le corps et l’esprit, ces états intérieurs nous
CEUX
DE
LEURS
plus surprenant est qu’ils jouent plus longuepréparent, nous conditionnent à une action
ment qu’à l’ordinaire ! Comme nous, ils choisouvent essentielle pour la survie, comme le
CONGÉNÈRES
sissent donc délibérément de se distraire
combat ou la fuite. La peur fait battre le cœur,
QUI N’AIDENT
pour combattre leur désir. Des perroquets,
modife le fux sanguin, si bien que les extréeux, mettent l’aile devant leurs yeux pour ne
mités se glacent – en anglais, to get cold feet
PERSONNE.
pas voir les friandises, un geste que l’on
signife « avoir la trouille ». Cette interaction
observe chez des enfants.
est plus manifeste encore quand nous rions :
les gens qui s’esclafent se « lâchent », deviennent mous,
Les scientifques ont longtemps cru aussi au rôle
s’efondrent les uns sur les autres, versent des larmes.
central de l’agressivité, de l’égoïsme dans l’évoQu’en est-il des sentiments et de toute leur palette
subtile et bouleversante qui nous semble constituer le principe même d’humanité ?
Nous voudrions cantonner le comportement des animaux à des réponses purement fonctionnelles : ils n’auraient besoin ni d’amour ni d’afection, seulement de
s’accoupler. Oui, leurs émotions servent une fnalité,
mais elles n’en possèdent pas moins un pan où doivent
intervenir des sentiments. Pour se reproduire, il faut
trouver un partenaire qui vous plaise, le séduire et obtenir sa coopération, soit des actions complexes qui
représentent bien davantage que l’acte sexuel en soi. A
quoi serviraient des comportements dictés par un instinct rigide dans un monde où tout change en permanence ? Découlant des émotions, les actions des animaux passent par le fltre de l’expérience négative ou
positive, de l’apprentissage. Elles sont adaptables et
engagent leur volonté et non, comme on le croit encore
souvent, des automatismes. De façon assez étrange,
certains psychologues voudraient aujourd’hui voir
dans le dégoût un propre de l’homme. C’est pourtant
une émotion basique, liée au rejet d’aliments dangereux ; simplement, les animaux ne sont pas dégoûtés
112
L’OBS/N°2824-20/12/2018
lution et dans l’émergence de notre espèce, au
point de nier notre parenté avec les bonobos…
Génétiquement parlant, nous sommes exactement
aussi proches d’eux que des chimpanzés, mais certains
anthropologues refusent de le prendre en compte. Le
tempérament pacifque, sensible et empathique des
bonobos, leur société dominée par les femelles
viennent désagréablement contredire le récit de l’humanité qu’ils ont imaginé. Si notre espèce rencontre
un tel succès, pensent-ils, c’est qu’elle est conquérante
et dominatrice. Seule lignée survivante d’humains,
nous aurions exterminé Neandertal et tous les autres.
Pourtant, au-delà de 12 000 ans avant notre ère, les
archéologues n’ont pas trouvé trace de massacres collectifs ni d’armes. Des afrontements existaient, mais
probablement rares et de faible ampleur. On peut tout
à fait imaginer que notre espèce ait connu de longues
phases plutôt paisibles et pacifques, assez proches du
mode de vie des bonobos.
Aujourd’hui, les neurosciences permettent d’observer les réactions de notre cerveau au gré des situations.
Or nous avons une préférence spontanée pour la
coopération, tout comme les éléphants, les dauphins
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ou les chimpanzés. Leur premier mouvement, c’est :
pouvons-nous faire quelque chose de positif
ensemble ? Toute la littérature béhavioriste des années
1970 ou 1980, avec l’idée du gène égoïste, a fait totalement fausse route. Une expérience conduite au Japon
a même montré que les singes manifestent une aversion explicite pour ceux de leurs congénères qui
n’aident personne et s’eforcent d’éviter toute coopération. Ces primates semblent bien ressentir une
forme de dégoût moral comparable à celui que nous
inspirent certains représentants de notre espèce.
En revanche, dès qu’il est question de rang social,
l’appétit de compétition revient au galop, y compris chez les humains…
Et cela cause parfois de sérieux problèmes là où on ne
l’imaginerait pas, comme dans une salle d’opération
chirurgicale. J’ai été sollicité à ce sujet par le plus grand
centre hospitalier du sud des Etats-Unis. Pour comprendre pourquoi les équipes s’y disputaient aussi
souvent, j’ai utilisé un protocole d’observation des
comportements, comme en éthologie, plutôt que les
habituels questionnaires de psychologie dans lesquels
les intéressés doivent décrire les événements et leurs
impressions. Cette façon de faire, je n’y crois pas.
Comme il était interdit de flmer, Laura Jones, l’une de
mes doctorantes, assise dans un coin de la salle, notait
tout ce qui pouvait se produire. Pendant des interventions qui peuvent durer huit ou dix heures, les équipes
ne peuvent pas rester concentrées en permanence, et
il se passe toutes sortes de choses : elles discutent du
dernier match de foot, écoutent de la musique ; parfois,
les gens dansent. Nous avons notamment découvert
que, lorsque le chirurgien est un homme, plus l’équipe
XAVIER CERVERA/PANOS-RÉA
Natif des Pays-Bas,
l’éthologue
FRANS
DE WAAL
étudie depuis plus de
quarante ans la vie
sociale des
chimpanzés et des
bonobos. Il vit et
enseigne à Atlanta.
Auteur de
« la Politique du
chimpanzé » (Editions
du Rocher, 1987),
« le Singe en nous »
(Fayard 2006),
« Sommes-nous trop
“bêtes” pour
comprendre
l’intelligence des
animaux ? » (2016),
il publie « la Dernière
Etreinte. Le monde
fabuleux des
émotions animales »
chez Les Liens qui
Libèrent.
est masculine, plus des confits surviennent – c’est
exactement l’inverse lorsqu’il s’agit d’une femme. Le
chirurgien ou la chirurgienne représentent l’alpha
dans la salle d’opération, et ils doivent donc s’imposer
auprès des autres représentants de leur genre. Plus
ceux-ci sont nombreux, moins la coopération fonctionne. C’est une règle universellement observée chez
les animaux : la compétition sociale s’opère avant tout
entre membres d’un même genre.
D’une façon générale, avons-nous tendance à
sous-estimer l’infuence de nos émotions ?
Nous voulons croire que nos choix sont guidés par la
raison, les informations que nous recevons, les faits,
mais bien souvent nous sommes sous l’infuence de
nos émotions. Aujourd’hui, aux Etats-Unis et en
Europe, le problème qui cristallise les mécontentements, c’est celui de la crise des migrants, des réfugiés.
Or l’hostilité envers les groupes « extérieurs » est une
émotion ancestrale chez beaucoup d’animaux, elle
resurgit peut-être parce que, au fond, si les guerres
ont reculé dans nos pays, les confits culturels, eux, se
multiplient. Mais les scènes d’entraide, les actes de
solidarité, se multiplient tout autant. Souvenez-vous
de ces milliers d’Allemands venus à la gare de Munich
souhaiter la bienvenue aux réfugiés. Sur internet, on
voit se développer toutes sortes de nouvelles pratiques de partage. Au fond, je ne crois pas que nous
ayons fondamentalement changé dans notre rapport
au chacun pour soi ou à la générosité. Oui, les grandes
sociétés où nous sommes anonymes favorisent
l’égoïsme, mais dès que surviennent des situations où
nous entrons en contact les uns avec les autres, où
nous pouvons nous voir, cela change. Q
L’OBS/N°2824-20/12/2018
113
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Gérard Noiriel,
l’Histoire
en gilet jaune
Soulèvement des “rustauds”, guerre
des farines, révolte des Canuts… : son
“Histoire populaire de la France”
raconte sept siècles de lutte contre l’injustice
Par É R I C A E S C H I M A N N
maginez que vous êtes né dans les Vosges, dans une famille
ouvrière. C’est le début des années 1950, mais la date n’a guère
d’importance : de tout temps, le couvercle bas et lourd de la
domination produit le même efet d’étoufement. Votre mère
est brodeuse, votre père ouvrier, alcoolique, violent. La vie est
remplie d’humiliations. Vous bouillonnez, vous rêvez de fuir, vous
êtes doué et indiscipliné. A l’époque, l’école normale d’instituteurs
intègre les jeunes boursiers dès 16 ans. Ce sera votre planche de
salut, le premier palier d’un parcours qui fera de vous l’un des
grands historiens contemporains. Mais comment rester soi-même
quand on a changé de classe ? Que dire de ces origines ouvrières
dans un espace public devenu sourd à ceux d’en bas ?
Cet historien au parcours singulier, c’est Gérard Noiriel. Et sa
solution aura été de consacrer une large partie de son œuvre aux
dominés, à leur faire leur place dans le récit national. Fils de prolo
et historien du populo. Son premier livre étudiait les rapports entre
ouvriers et immigrés à Longwy. Sa dernière grande recherche a
raconté la vie du clown Chocolat, qui incarna au début du xxe
siècle la fgure du « bon Noir » dont se régalait la France coloniale
– le livre a inspiré un flm, avec Omar Sy dans le rôle-titre. Et voilà
qu’à 68 ans il publie « Une histoire populaire de la France », dans
laquelle il retrace sept siècles de révoltes et d’aspiration des plus
démunis à une vie meilleure. Hasard ou non, elle sort au moment
où les mots « soulèvement populaire » et « colère populaire »
tournent en boucle sur les chaînes d’information. Pour une fois,
on écoute (un peu) « ceux qui ne sont rien ».
Le mouvement des « gilets jaunes » ne pouvait pas laisser indifférent Gérard Noiriel. « Il y a une tristesse ouvrière dont on ne guérit que par la participation politique », disait Georges Navel, un militant anarchiste qu’il cite dans son livre. Il a signé une pétition de
soutien et multiplie les interventions. Pourtant, il ne veut pas être
le porte-parole d’une cause. « Parfois, je me réfugie derrière l’engagement pour expliquer ma carrière. Mais en fait, je voulais juste une
vie plus facile », glisse-t-il. Le monde ouvrier, il n’en fait pas un
mythe. Une chanson de Lavilliers continue de bourdonner dans
sa tête : « On a monté toutes les combines/Pour échapper aux grandes
usines. » A la fn des années 1970, avant de passer sa thèse, il a été
prof d’histoire au lycée de Longwy et a participé à l’aventure de
Lorraine Cœur d’Acier, la radio libre des sidérurgistes. « Les prolos
n’ont pas la science infuse, mais ils ne sont pas incompétents non plus.
I
114
L’OBS/N°2824-20/12/2018
“LES PROLOS ONT LEURS PROPRES
COMPÉTENCES, ET LES POLITIQUES
FERAIENT BIEN DE LES ÉCOUTER :
ILS SERAIENT PLUS EFFICACES.”
Ils ont leurs propres compétences, et les politiques feraient bien de les
écouter : ils seraient plus efcaces. »
Ni héroïsation ni invisibilisation : il s’agit juste de raconter et de
donner à entendre les inaudibles, les sans-voix. Lecteur de Marx,
mais aussi de Bourdieu, Foucault ou Rancière, il rappelle qu’il n’y
a pas de « classes populaires » en soi, hors des relations qu’elles
entretiennent avec les classes possédantes. Et cette relation, il ne
l’appelle ni exploitation (comme les marxistes) ni aliénation
(comme la gauche culturelle), mais domination. C’est tout le sens
de son « Histoire populaire de la France » : non pas une histoire
des opprimés, mais une histoire de la domination et de la façon
dont les dominés s’y opposent.
Le résultat est une fresque à l’écriture alerte et prenante, où
chaque époque relance la confrontation sociale. L’un des premiers
temps forts remonte à 1351. Le roi Jean II, dit « le Bon », prend une
JEAN-LUC BERTINI/PASCO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Né en 1950, directeur
d’études à l’EHESS,
GÉRARD
NOIRIEL
a notamment publié :
« les Ouvriers dans la
société française »
(1986), « le Creuset
français. Histoire de
l’immigration »
(1992) » et « Chocolat
clown nègre » (2012).
« Une histoire
populaire de la France,
de la guerre de Cent
Ans à nos jours »
est publié aux
éditions Agone.
ordonnance contre les « oyseux » : interdiction de fréquenter les
tavernes les jours ouvrables, de quitter son travail pour chercher
un meilleur salaire, obligation aux mendiants valides de réparer
les fossés, répression du vagabondage, etc. Avec les premiers soulèvements, « populares » se met à désigner le « commun », les
« petits », les « maigres », les « gens mécaniques ». On n’est pas loin
des « Gaulois réfractaires ».
Contrairement à une légende tenace, les dominés n’acceptent
jamais passivement leurs conditions. Comme le montre le récit
de Noiriel, ils n’ont cessé d’exprimer leur libre arbitre et leur capacité d’agir. Bien avant les « gilets jaunes », il y a eu le soulèvement
des « rustauds », la « guerre des farines », la « guerre des demoiselles », la « révolte des Canuts », les « bonnets rouges ». Avec des
héros qui surgissent puis disparaissent « aussi brutalement qu’ils
y étaient entrés ». Tel ce Jacques Delepine, maçon cabaretier à
Villemomble, incarcéré en 1775 pour avoir pillé les stocks de
grains. « Je suis un homme connu tro humain pour faire tore à
personne d’un liard », écrit-il au lieutenant-général de la police,
ajoutant que sa révolte « paroisoit sy légitime que vous même Monseigneur vous y auriés été aussy sy vous aviez esté à ma place ».
Chaque révolte reconfgure la domination, dans une dialectique
permanente qui passe aussi par des voies indirectes. Quand Eugène
Sue entame les « Mystères de Paris », l’écrivain commence par qualifer les pauvres qu’il campe de page en page de « barbares ». Mais
il ne tarde pas à découvrir que certains de ces pauvres ont appris à
lire (le taux d’alphabétisation des ouvriers est de 87% à Paris en
1830) : ils lisent son feuilleton et lui écrivent pour dire qu’ils ne sont
pas d’accord avec cette représentation. A mesure qu’il avance dans
l’écriture, Sue change de ton, et « le petit peuple de Paris cesse alors
d’être décrit comme une race pour devenir une classe sociale ».
Les chapitres consacrés au racisme, à la nationalité et à l’immigration expliquent la construction de ces catégories identitaires au
fl des siècles. On est atterré en découvrant comment un fait divers
à Marseille en 1881 (une rixe entre ouvriers français et italiens) est
utilisé par les « experts » de l’époque pour afrmer des généralités
sur les ouvriers sans avoir réalisé la moindre enquête de terrain.
On se pince en lisant que Jules Ferry, encore jeune avocat, évaluait
« à neuf cent mille le nombre de citoyens épris de liberté ». Les autres ?
Bah, ils sont supposés s’en moquer, puisque, disait-il, « la logique
du campagnard est brutale comme la nature qui l’entoure ». Le paternalisme est une maladie ancienne et tenace !
Ces dernières années, Gérard Noiriel a adapté « Chocolat » au
théâtre et a accompagné les tournées de la pièce dans les réseaux
de l’éducation populaire. L’enjeu était de montrer comment la
IIIe République avait exhibé un jeune Noir comme une bête de
foire. Un jour, après la représentation, un élève noir lui lance :
« Monsieur, ce n’est pas possible que ce Chocolat ait accepté tout ça
sans réagir ! » L’interpellation l’a saisi : « J’étais pris la main dans
le sac : sans m’en rendre compte, j’avais reproduit à mon tour l’idée
de la passivité du peuple. Alors, je suis reparti aux archives et j’ai
constaté que, oui, Chocolat avait manifesté des formes de résistance. » En particulier, dans son interprétation de l’auguste (dans
les duos de clowns, c’est le personnage du dominé, face au clown
blanc, dominant), Chocolat a systématisé les pieds de nez et les
pirouettes, deux fgures de rébellion restées au répertoire depuis.
« Faire de l’histoire, c’est se transformer soi-même en un autre »,
conclut Noiriel. Changer son regard, faire bouger les places, se
glisser dans la peau d’un clown noir ou d’un « gilet jaune ». Et se
mettre à l’écoute. Enfn. Q
La révolte comme
accélérateur d’idées
Notre journaliste Anne Crignon, qui
a suivi des “gilets jaunes” depuis
un mois, a observé comment le
mouvement permet aussi une large
diffusion de la pensée critique
Le niveau monte. Accompagner
des « gilets jaunes », c’est assister
à un phénomène d’ampleur : aux
revendications concrètes (essence,
salaires) se sont ajoutées des exigences
politiques – même si les intéressés
se défendent d’être politisés.
Le sentiment d’injustice, au départ
difus, s’éclaire : sur les ronds-points,
ça cause démocratie directe, système
bancaire, endettement. « Je suis
stupéfé par la qualité du niveau
général », nous a dit un professeur
de philosophie en gilet jaune
rencontré place de la République.
Les centaines d’heures de libre
antenne ofertes sur France-Bleu,
RMC ou France-Info aux « invisibles »
de France et leur parole rare devenue
un matériau précieux commenté sur
ces mêmes ondes par des sociologues
ou historiens : voilà qui favorise le
réveil démocratique. « La population
avance, a expliqué un mécanicien
de Forges-les-Eaux sur les
Champs-Elysées. Je pensais qu’elle
dormait devant sa télé, eh bien non.
Elle a quelque chose à dire sur la
gestion des fnances. On cherche, on
s’informe, on comprend de plus en plus
de choses. » Un retraité a entendu
pour la première fois parler des Gafa.
« C’était de l’hébreu. On est allé voir
sur internet. » Depuis, il s’intéresse
à « l’économie mondiale ». Un « gilet
jaune » posté sur un rond-point à
La Fère (Aisne) a découvert les
paradis fscaux. « Je savais pour les
comptes en Suisse. Je découvre qu’on
pourrait récupérer des milliards.
Mes idées s’aiguisent petit à petit. »
Lui et de nombreux « gilets jaunes »
voudraient des référendums. Comme
si le complexe social qui fait se taire
les « petites » gens s’atténuait… Un
autre, déterminé : « On se sentait trop
petits pour penser. C’est terminé. » Q
L’OBS/N°2824-20/12/2018
115
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
L’universalisme
est-il un particularisme ?
Dans “En quête d’Afrique(s)”, le philosophe Souleymane
Bachir Diagne et l’anthropologue Jean-Loup Amselle
interrogent la pensée décoloniale et appellent au décentrement
du savoir pour repenser l’universel
Par N A D I A YA L A K I S U K I D I , philosophe
a vie intellectuelle française, depuis plusieurs semaines, connaît un nouvel
emballement. Le portrait-robot de l’ennemi se dessine à coups de tribunes, d’éditoriaux, d’articles dans la presse écrite. Est
sommé de se présenter à la barre le « décolonial »,
accompagné de tous ses sbires aux noms séditieux :
les « racisés », les « postcoloniaux », les « queer », les
« indigènes »… Et pour qu’ils cessent de nuire, il faudra porter l’afaire en cour d’assises. Dans le rôle du
juge : la « République », soutenue par un procureur
et un jury bien remontés – « Lumières », « progrès »,
« émancipation », « laïcité ». Il est temps de condamner le crime, qui ne cesse d’être commis, chaque jour,
sous nos yeux : la mise à mort de l’universalisme par
L
Professeur à
l’université Columbia
de New York,
né en 1955 au Sénégal,
SOULEYMANE
BACHIR
DIAGNE
est l’un des
philosophes africains
les plus importants
aujourd’hui.
Auteur notamment de
« Comment philosopher
en islam ? » (Panama,
2008), il vient
de publier, avec
l’anthropologue
Jean-Loup Amselle,
« En quête d’Afrique(s).
Universalisme et
pensée décoloniale »,
aux éditions
Albin Michel.
116
L’OBS/N°2824-20/12/2018
les revendications haineuses des « minorités ».
En France, l’opposition de l’universel et du particulier échaufe les esprits depuis de longues années déjà,
prenant de multiples visages. Ce débat masque, pourtant, d’autres confictualités, tout aussi réelles, entre
des conceptions antagoniques de l’universel. Elles sont
au cœur du livre d’entretiens « En quête d’Afrique(s) »,
coécrit par le philosophe sénégalais Souleymane
Bachir Diagne et l’anthropologue français Jean-Loup
Amselle. Il s’agit pour les auteurs de compliquer la
question de l’universel en la mettant à l’épreuve des
pensées postcoloniales et décoloniales, qui prennent
pour objet les héritages culturels et politiques laissés
par la colonisation. Peut-on réduire la totalité de leurs
discours à des revendications revanchardes, identitaires ? Ces approches ruinent-elles vraiment tout
désir d’universel ? Invitent-elles à se déprendre de
l’Occident et à piétiner les Lumières ?
On pourra s’étonner de la forme de ce livre à deux
voix. Sous des accords apparents surgissent de nets
désaccords, qui tiennent souvent aux ancrages disciplinaires distincts des auteurs. Toutefois, une thèse
centrale traverse tout l’ouvrage : c’est la défense
aveugle d’un certain universalisme qui met en péril
l’universel. L’universalisme marque « la position de
celui qui déclare universelle sa propre particularité en
disant : “J’ai la particularité d’être universel” », insiste
Souleymane Bachir Diagne. L’étonnement surgit, dès
lors : de quel droit un particulier peut-il s’arroger la
propriété exclusive de l’universel ? Ce problème inaugure la critique postcoloniale et ses prolongements
décoloniaux. Il fut au cœur des luttes anticoloniales
menées par les peuples subalternes – barbares, sauvages, colonisés. Ceux qu’on considère comme étant
toujours en manque de, c’est-à-dire privés d’histoire,
de civilisation, de langues complexes, de rafnement,
de raison. L’universalisme décrète ainsi qu’il existe une
exception européenne : au-delà des terres d’Occident,
tout ne serait que défcience et néant.
Cette critique de l’universalisme est difcilement
contestable. Elle peut parfois produire des crispations,
favoriser le repli des particuliers sur eux-mêmes. Elle
possède, néanmoins, un versant utopique puissant :
permettre de recréer les conditions efectives d’un
désir d’universel. Réinventer des langages communs,
repenser l’unité du monde contre sa fragmentation.
En empruntant des chemins diférents, Souleymane
Bachir Diagne et Jean-Loup Amselle appellent au
décentrement nécessaire de la pensée et du savoir. Il
doit ouvrir de nouvelles perspectives pour penser les
rapports entre l’Occident et l’Afrique, les circulations
des cultures et des langues, les rêves qui saisissent les
jeunesses européennes et africaines aujourd’hui.
Contre les pièges de la race et de l’identité, les deux
auteurs tentent de cerner ce que les études postcoloniales et décoloniales rendent, peut-être, à nouveau possible : une reprise sérieuse et politique de la
question de l’universel, convoquant désormais toutes
les voix du monde. Q
VINCENT MULLER/OPALE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHILIPPE LANÇON P. 122 LOUIS GARREL P. 126 OSCAR WILDE P. 128
ÉVÉNEMENT
Le nouveau
Houellebecq
HEUREUX en amour,
icône de l’EXTRÊME
DROITE, ami
des stars, l’auteur
de “Soumission”
revient avec
“SÉROTONINE”,
beau roman d’une
tristesse infinie
Par DAV I D CAV I G L I O L I
PHILIPPE MATSAS/OPALE
Le mariage civil
de l’écrivain avec
Qianyun Lysis Li,
à Paris, le
21 septembre.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SÉROTONINE, par Michel Houellebecq,
Flammarion, 352 p., 22 euros,
en librairie le 4 janvier.
118
L’OBS/N°2824-20/12/2018
TIM WEGNER/LAIF REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
M
ichel Houellebecq n’a pas le droit qu’on « introjecte », comme disent les psychologues. Pour ses
d’être heureux. On devrait le lui lecteurs, il devient un ami intérieur, un interlocuteur privé. Le
interdire. La France compte trop livre refermé, on passe quelques semaines à penser et à parler
sur lui. Il est le visage creusé de la comme lui. Or ce Houellebecq avec lequel on parle, ce raté qui
Nation. La Marianne de notre a accepté d’en être un, cet homme revenu de tout, indiférent
efondrement. En septembre der- au jeu social, est une invention. Houellebecq n’est pas un frère
nier, on l’a pourtant vu dans les de misère. C’est un poids lourd de l’industrie culturelle. Un
journaux people, tout juste marié, acteur bankable, qui fréquente des stars, expose dans les musées
sortant d’une mairie parisienne au d’art contemporain et entretient son statut. Un ami, un jour,
bras de Qianyun Lysis Li, une jeune m’a raconté sa visite à René Char, qu’il admirait : il avait aperçu
femme d’origine chinoise, qu’il a sur son bureau des coupures de journaux, et compris que l’errencontrée parce qu’elle écrivait mite provençal avait souscrit un onéreux abonnement à « l’Arune thèse sur lui. Il portait une gus de la presse » pour surveiller l’évolution de sa célébrité.
redingote, une cravate à feurs et un
chapeau melon. Il souriait. Il y avait
“PLUS PERSONNE NE SERA HEUREUX
là Carla Bruni-Sarkozy, Frédéric
EN OCCIDENT”
Beigbeder, David Pujadas, Emmanuel Carrère, des top models, des « Sérotonine », le septième roman de Houellebecq, est un livre
gens de cinéma, qui ont ensuite tra- magnifque. A certains moments, en le lisant, l’idée nous a traversé Paris pour aller faire la fête à versé que c’était son meilleur. Peut-être pas le plus important
Saint-Germain-des-Prés. Récemment, Lysis a posté sur Ins- (« Extension du domaine de la lutte » a eu un tel impact cultutagram une photo, où on voyait Houellebecq nu dans un lit rel qu’il est difcile à dépasser de ce point de vue). Peut-être
avec deux femmes. On est heureux qu’il soit heureux. Il a suf- pas le plus original, ni le plus sensationnel. Mais le mieux fait,
fsamment soufert, de l’amour comme du reste. A 60 ou 62 ans certainement. Ces dernières années, sans doute parce que sa
(il ne sait pas lui-même s’il est né en 1956 ou en 1958), il mérite vie extralittéraire, ses tournages de flm et ses expositions le
un répit. Le triolisme et la vie de jet-setter lui vont à
sollicitaient trop, Houellebecq bâclait. Son humour
BIO
devenait paresseux. « Soumission » soufrait d’imporravir. Mais pour notre pays qui va mal, cette joie de
Né à La Réunion
vivre est une défection. Houellebecq a déserté le rang
tants défauts de facture. « La Carte et le Territoire »
des désespérés, lui qui portait notre malheur sur ses
en 1956 (ou 1958),
se perdait en cours de route. « La Possibilité d’une
épaules étroites. On se sent trahis, comme des
Michel Houellebecq île », qu’il a considéré comme son chef-d’œuvre, était
parfois d’une vulgarité mal maîtrisée. On disait de lui
moines qui, ouvrant « Closer », verraient le Christ
a suivi des études
boire des spritz sur un yacht à Portofno avec George d’agronomie et de cinéma. qu’il était un excellent écrivain mais un mauvais
et Amal Clooney.
Traduit dans le monde romancier. Cette fois, Houellebecq tient la note. Son
Ce n’est pas la première fois qu’on se sent trahis. En entier, il est notamment écriture est dense et ne rompt jamais. Le récit est
2017, les Editions de l’Herne avaient consacré à l’auteur d’« Extension admirablement construit, tenu par des efets de susHouellebecq un de leurs prestigieux « Cahiers ». Les du domaine de la lutte » pense qu’on a peu l’habitude de trouver dans des
« Cahiers de l’Herne » sont de grands livres rassem- (1994), des « Particules romans français. « Sérotonine », surtout, est un
blant tout ce qui peut être écrit sur un grand écrivain : élémentaires » (1998), de roman d’amour, ou plutôt un roman sur l’amour,
témoignages, études, correspondances, entretiens, « la Carte et le Territoire » d’une tristesse infnie. La tristesse chez Houellebecq
inédits de l’auteur. Ce « Cahier » était dévastateur. On (prix Goncourt 2010) et avait tendance à devenir une posture, un élément clé
y découvrait Houellebecq en roitelet orgueilleux, déjà de « Soumission » (2015). du cahier des charges, comme la violence chez
bien enfoncé dans le vedettariat et heureux de l’être,
Tarantino. Ici, elle est réelle et envahissante. Par
entouré d’une cour de fagorneurs, d’admirateurs qu’on n’ad- deux fois, on a manqué de pleurer.
Hormis quelques évolutions formelles, comme un usage noumire pas forcément, de notables culturels mielleux qui lui
assurent à longueur de lettres que ses détracteurs sont des veau chez lui de la virgule, « Sérotonine » surprend peu. Cer« idiots, méchants, lâches, incultes, collabos, craintifs, envieux ». tains déploreront peut-être un sentiment de déjà-lu. On y
Un Houellebecq vindicatif avec ceux qui parasitent son plan retrouve à peu près tous les thèmes que Houellebecq a traités
publicitaire, soucieux de sa célébrité, de son marketing, de ses jusque-là : la géographie française, la décadence occidentale,
chiffres de ventes, de ses apparitions médiatiques, des les vagins, la pornographie, l’amour, le libéralisme, le tourisme,
la gastronomie, la dépression, la religion, la consommation, la
manœuvres, des prix littéraires.
Il y a toujours un décalage entre l’artiste réel et celui qu’on solitude. Mais tout y est posé à sa place, sans efort et sans artidevine à travers l’œuvre. On ne sait jamais, d’ailleurs, lequel, fce. Chez les artistes qui travaillent toujours le même matériau,
des deux, est le vrai. Surtout en littérature, qui prétend être un il y a parfois ces moments de grâce, ces œuvres d’aboutisseart de la mise à nu, alors qu’il n’y a rien de plus tricheur qu’un ment, où ce matériau s’assemble parfaitement.
« Sérotonine » raconte l’histoire de Florent-Claude Labrouste,
texte et que la sincérité, on a fni par le savoir, est un artifce littéraire comme un autre. Dans ses romans, Houellebecq joue un ingénieur agronome qui a raté sa vie professionnelle et
avec lui-même. Ses narrateurs sont toujours de vrais-faux amoureuse, et qui, à 46 ans, est en train de « mourir de chagrin ».
sosies, dans lesquels on le cherche lui. Quand on le lit, on croit Il ne survit que grâce à un médicament, le Captorix, qui stimule
l’entendre. On fraternise avec lui. Il fait partie de ces écrivains la production de sérotonine, une « hormone liée à l’estime
L’OBS/N°2824-20/12/2018
119
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
de soi ». Il est en couple avec Yuzu, une Japonaise qu’il hait
et qui ne l’aime pas beaucoup plus. Il décide de disparaître. Certain qu’il va mourir, il part en Normandie, sur les traces de ses
échecs passés. Là-bas, il avait eu un emploi : il devait défendre
la production laitière locale. Or il trouve un territoire à l’abandon, peuplé d’éleveurs « virtuellement morts », au bord du suicide, détruits par la politique européenne en matière de quotas
laitiers. Là-bas, il avait aimé une femme qui l’aimait, et avec
laquelle il aurait pu être heureux. Elle s’appelait Camille. Mais
leur histoire avait pris fn, stupidement.
« Sérotonine » essaie de montrer qu’une « catastrophe globale » est faite de catastrophes individuelles, de divorces, de
chutes dans l’alcoolisme, de résignations. Roman sur l’irrémédiable, il défend que l’Europe est un continent mort, et que les
Européens sont une espèce bientôt éteinte. La modernité a
balayé tout ce qui permet à une civilisation de perdurer :
l’amour, l’amitié, jusqu’à l’instinct de survie économique. C’est
la modernité qui a détruit la vie amoureuse de Florent-Claude
Labrouste. Par féminisme, il n’a pas su demander à Camille de
« devenir femme au foyer, enfn de devenir [sa] femme » : « Je ne
pouvais pas le faire, je n’avais pas été “formaté” pour une telle
proposition, ça ne faisait pas partie de mon “logiciel”, j’étais un
moderne. » Par un réfexe libertin, il a eu une histoire avec une
Noire « à petit cul », et un jour qu’il se promenait avec elle, « avec
probablement l’expression un peu niaise de l’homme qui vient de
jouir », il s’est retrouvé nez à nez avec Camille, qui est partie, le
laissant vide, à jamais hanté.
C’est aussi la modernité qui a tué l’agriculture, donc le territoire, donc la France, parce que les administrateurs du pays « ne
se battaient pas pour leurs intérêts, ni même pour les intérêts
qu’ils étaient supposés défendre, ç’aurait été une erreur de le
croire : ils se battaient pour des idées ; pendant des années, j’avais
été confronté à des gens qui étaient prêts à mourir pour la liberté
du commerce ». Cet expert agronome sait que rien ne sauvera
les agriculteurs. Leur nombre est « simplement trop élevé », ils
sont « simplement condamnés ». Ils ne sortiront jamais gagnants
de la compétition avec la Chine, l’Espagne, l’Argentine. Ils se
surendetteront, perdront leurs femmes, eux aussi. « Plus personne ne sera heureux en Occident […] plus jamais, nous devons
aujourd’hui considérer le bonheur comme une rêverie ancienne,
les conditions historiques n’en sont tout simplement plus réunies. » Nos vies se déroulent « sous l’emprise de divinités incertaines » face auxquelles nous ne pouvons rien. « Voilà comment
une civilisation meurt, sans tracas, sans dangers ni sans drames
et avec très peu de carnage. »
POUR ZEMMOUR, TRUMP ET WAUQUIEZ
En octobre dernier, Houellebecq a été invité à Bruxelles, où on
lui a remis le prix Spengler, du nom de l’Allemand Oswald Spengler, philosophe fasciste qui en 1918 a écrit « le Déclin de l’Occident » – preuve que ce déclin était annoncé de longue date.
Houellebecq, ancien héros littéraire des « Inrockuptibles », s’y
est rendu avec un journaliste de « Valeurs actuelles », hebdomadaire d’extrême droite qui a désormais ses faveurs. A cette occasion, il a déclaré être prêt à voter pour quiconque promettrait
un Frexit, sans exclure Marine Le Pen. Il a ajouté que les musulmans « posent problème. Ça, c’est parce qu’on leur a dit qu’ils pouvaient être visibles. Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion
120
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Michel Houellebecq décerne le prix littéraire 30 Millions d’amis
chez Drouant à Paris le 20 novembre.
catholique reprenne le dessus ». Il a fait l’éloge d’Eric Zemmour
et de ses « essais historiques de grande ampleur, et bien documentés ». Il a dit que la France avait été assassinée, et que « le coupable de cet assassinat n’est guère difcile à découvrir : c’est l’Union
européenne ». « Sérotonine », avec sa dénonciation des élites
eurolâtres, entend être le roman du populisme qui monte, de
l’hostilité à l’Union européenne, du souverainisme libérateur.
Pour le promouvoir, avec son habituel talent pour le marketing,
Houellebecq a fait paraître dans un magazine américain, deux
semaines avant sa sortie, un long éloge de Donald Trump.
Houellebecq a toujours été eurosceptique, mais fut un temps
où il était tout aussi francosceptique. Il déclarait il n’y a pas si
longtemps que « la France est un hôtel, pas plus » : « Jamais je
ne me suis senti de devoir, ni d’obligation, par rapport à la France,
précisait-il. Nous sommes de passage sur cette terre, je l’ai maintenant parfaitement compris ; nous n’avons pas de racines, nous
ne produisons pas de fruit. » Il montre désormais un attachement fervent au pays, à ses intérêts commerciaux, à ses traditions chrétiennes – même s’il les croit morts. Il dîne avec
Laurent Wauquiez, qui se réclame de lui. Il est devenu une
MARECHAL AURORE/ABACA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
L’écrivain reçoit
le prix Spengler à
Bruxelles en octobre
dernier.
La une de l’hebdo
« Valeurs actuelles »
du 25 octobre.
icône de l’extrême droite européenne, notamment depuis la
parution de « Soumission », roman de la France islamisée.
« Soumission » a paru en janvier 2015, le jour de l’attentat
contre « Charlie Hebdo ». Le roman sentait le scandale, mais il
n’avait rien d’un roman lepéniste. Il contenait même une charge
assez perverse contre le camp réactionnaire. Au moment où la
France de droite se racontait qu’elle était en guerre contre l’islam politique, et notamment contre sa vision archaïque de la
femme, Houellebecq expliquait qu’au contraire les Français
n’auraient aucune réticence à se convertir à la loi d’Allah. L’islam, loin d’aller contre leur morale, permettrait de ramener les
femmes au foyer, ce qu’ils souhaitent au fond, et de réinstaurer
une morale forte, là où le christianisme est devenu une religion
faible, une « religion de femelle », comme Houellebecq l’a écrit
quelque part. La France de « Soumission » devenait musulmane
non à la suite d’une invasion ou d’un remplacement, mais par
conservatisme, et avec un certain plaisir. Le vieil esprit français,
semblait dire Houellebecq, est tout à fait soluble dans la charia.
Houellebecq, à notre grande surprise, n’a pas renié le soutien
de la droite identitaire. Il l’a cultivé, au contraire. Il y a sans
HELMUT REINHARD-PHILIPPE MATSAS/OPALE VIA LEEMAGE/VALEURS ACTUELLES
doute, là-dedans, une part de dandysme et une part de sincérité, difciles à démêler. On pense qu’il se sent aimé et que cet
amour l’apaise. De toute manière, les sorties politiques de
Houellebecq n’ont jamais l’air entièrement sérieuses. Elles
sont accueillies avec amusement par ceux qu’elles devraient
scandaliser. Il a acquis le statut d’un Depardieu. On lui passe
toutes les fantaisies. On lève les yeux au ciel, avec un demisourire, comme une mamie débonnaire qui entend la dernière
frasque du cousin fou.
Houellebecq dépare autant chez les conservateurs que
chez les bobos. Sa critique de la modernité est infniment
plus subtile et tordue que les lamentations ordinaires des
essayistes antimodernes. Il annonce le « suicide de l’Occident »,
mais ce suicide passe chez lui pour une énième péripétie historique, au fond sans importance. Quand il défend la famille
traditionnelle et le mariage bourgeois, il en fait une peinture
si triste qu’on ne voit même pas pourquoi il prend la peine de
les défendre. (« Je pense un certain bien du mariage bourgeois
tel qu’il s’est toujours pratiqué, sans amour ; l’union de deux
patrimoines et de deux familles. […] Et quand le bonheur s’y
mêlait, c’était mieux. ») On le décrit comme un critique de l’individualisme, mais ses romans en sont remplis, d’individualisme. Ses doubles littéraires sont toujours d’irréductibles
solitaires, incapables de se soumettre à une norme collective,
sinon par paresse ou fatalisme. On aime Houellebecq parce
qu’il ne peut croire vraiment en rien. Il a un jour décrit son
œuvre, et à raison, comme un « sauvage attentat contre la civilisation ». Il a l’intelligence des pessimistes, et cette intelligence-là n’est d’aucun bord. Q
L’OBS/N°2824-20/12/2018
121
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LITTÉRATURE
“Une part
de moi flotte
je ne sais
où”
Avec “LE LAMBEAU”, livre
impossible et magnifique,
PHILIPPE LANÇON a marqué,
comme nul autre, L’ANNÉE 2018.
Celui qui se définit comme “un foutu
bavard” la raconte ici
Propos recueillis par
J É RÔ M E G A RC I N
C’était le 27 mars dernier, dans l’appartement parisien
où Philippe Lançon, qui accordait ce jour-là son premier entretien (1), vivait depuis vingt-cinq ans, et qu’il
a quitté depuis, passant d’une rive à l’autre comme on
traverse une frontière, sans se retourner. « Pensez-vous
qu’il faille vivre une tragédie pour écrire un grand livre ? »,
avait-on demandé au rescapé défguré du massacre de
« Charlie Hebdo », le 7 janvier 2015. Avec sérénité, il
nous avait répondu : « Ecrire sur ce que j’ai vécu était,
une fois sorti du cycle chirurgical le plus intense, la seule
manière de regrouper toutes mes forces. » Paru le 19 avril,
« le Lambeau » a été un choc considérable : ce n’était
pas seulement le témoignage unique d’un homme de
51 ans ressuscité d’entre les morts, c’était aussi une
grande œuvre d’art. « L’Enfer », de Dante, mais dans
une prose à la beauté cristalline. Bien que Philippe Lançon ait fait le choix de ne jamais apparaître à la télévision, de toujours rester en retrait, son livre a connu aussitôt un énorme succès, que l’été a augmenté et que
l’automne a consacré, avec la double attribution du prix
Femina et du prix spécial Renaudot (le tirage est, à ce
jour, de 300 000 exemplaires). L’année du « Lambeau »
122
L’OBS/N°2824-20/12/2018
est aussi celle où Philippe Lançon a perdu son père – « J’avais
failli mourir, il mourait », a-t-il
raconté, en novembre, dans la
« NRF » – et où, dans un double
passage de relais, il est devenu
père, à son tour. Aujourd’hui,
son bonheur est une idée neuve.
Le succès du « Lambeau »,
c’est, pardon pour l’oxymore, la consécration
d’une tragédie : comment l’avez-vous
supportée ?
Avec surprise, et très bien. J’ai l’impression, comme
dans les westerns de mon enfance, que les gentils
gagnent à la fn : le blessé et son entourage, le patient
et ses soignants, celui qui écrit et ceux qui le lisent,
bref, la chaîne des vivants, contre ceux qui voulaient
et voudraient liquider tout ça, que ce soit au nom d’un
paradis quelconque ou d’un avenir radieux. C’est une
histoire douloureuse qui, momentanément en tout
cas, fnit bien pour certains, même si elle a mal fni
A Paris,
le 5 novembre.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
pour d’autres, mes compagnons morts et leurs
familles en particulier, et même si elle a lieu dans un
monde qui semble tourner mal.
Il vous a terriblement manqué, avez-vous dit, de
pouvoir ofrir « le Lambeau » à votre père, disparu alors que vous reveniez à la vie. Avez-vous
pu vraiment lui dire, avant sa mort, ce que vous
écriviez ?
Il savait que j’écrivais ce livre et il a su que je l’avais
fni. Je suis redescendu au bloc le 2 janvier 2018. J’ai
achevé la relecture du dernier chapitre dans mon lit
d’hôpital, à l’aube, en attendant d’y aller. De là, je suis
CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP
LE LAMBEAU,
par Philippe Lançon,
Gallimard,
512 p., 21 euros.
retourné le surlendemain chez mes parents, pour
être avec ma mère : mon père était descendu au bloc
juste avant moi, dans un hôpital voisin du mien, et s’y
trouvait encore. Il tentait de récupérer pendant que
ma mère me préparait des soupes et des plats moulinés. Quelques jours plus tard, je suis allé le chercher
et je l’ai raccompagné chez eux. On dirait presque un
vaudeville, « on entre, on sort, etc. », mais tout se
passe dans des taxis conventionnés entre l’hôpital et
la maison, avec la mort d’un côté, la mort de l’autre,
en parenthèses bien serrées, bien fermes, et la vie
entre les deux. Quarante-huit heures plus tard,
L’OBS/N°2824-20/12/2018
123
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
mon père a fait un malaise et il est retourné à l’hôpital pour ne plus en sortir. Le dernier flm que j’ai
regardé chez lui et avec lui, la veille de ce retour défnitif, est un excellent western, à la fois psychologique
et politique, « l’Homme aux colts d’or », avec Henry
Fonda et Anthony Quinn. C’est un western mélancolique sur l’amitié, l’amour et la justice.
“CLORE À DEMI LES PAUPIÈRES,
C’EST CE QUE J’AI FAIT QUAND LES TUEURS
SONT ENTRÉS…”
L’année que vous venez de vivre semble avoir fait
de vous un autre homme : vous avez quitté votre
appartement, qui était si chargé de souvenirs,
vous avez déménagé dans un nouveau quartier
de Paris, et surtout vous êtes devenu en même
temps orphelin de père et père à votre tour : on
croirait la suite naturelle et logique du « Lambeau ». L’écrirez-vous un jour ?
Je ne sais pas et, aujourd’hui, je ne crois pas. Je fais une
diférence nette entre ce qui relève de l’intimité et ce
qui relève de l’indiscrétion. Le modèle, ici, c’est
Montaigne : tout est intime chez lui, mais rien n’est
indiscret. Son naturel, sa culture et son génie font que
cette intimité se détache de lui pour devenir celle de
chaque lecteur. Je ne me compare évidemment pas à
Montaigne, mais il y a quelques leçons à en tirer, et
d’abord celle-ci, assez banale mais qui vaut d’être
rappelée : pour être exposée, l’intimité exige du temps,
un projet et une forme ; elle exige donc, paradoxalement, de la discrétion sur tout ce qui n’entre pas dans
ce projet et dans cette forme. Plus le projet est lié à une
expérience vécue, plus ce problème se pose. Et c’est la
forme qui fait le tri. Entre le 7 janvier et le 13 novembre
2015, des événements petits ou grands ont eu lieu dans
ma vie, qui ne fgurent pas dans « le Lambeau », car ils
n’auraient rien apporté au texte, sinon, justement, un
ordinaire sentiment d’indiscrétion. Depuis, ma vie a
plusieurs fois changé, mais, comme ces changements
n’appartiennent à aucun texte, sinon à ceux que j’ai
écrits dans « Charlie » et dans « la Nouvelle Revue française », je n’en parle pas. Quoi qu’il fasse, l’art imagine
et crée des formes à partir de la vie, mais il ne rivalise
pas avec elle. Stevenson est pour moi convaincant sur
ce point quand il écrit : « La seule méthode de l’homme,
qu’il pense ou qu’il crée, est de clore à demi les paupières
pour se protéger de l’éblouissement et de la confusion de
la réalité. » Clore à demi les paupières, c’est ce que j’ai
fait quand les tueurs sont entrés, et c’est ce que j’ai de
nouveau fait quand, bien plus tard, j’ai commencé à
écrire. Au passage, cette phrase de Stevenson explique
son prodigieux sens de la tension narrative. Comme
j’aimerais pouvoir en bénéfcier !
Pensez-vous que, pour aller jusqu’au bout de
votre métamorphose, vous devez désormais travailler à un livre qui vous éloigne le plus possible
du « Lambeau » ?
124
L’OBS/N°2824-20/12/2018
J’y pense évidemment, mais je n’en sais rien. J’ai écrit
trois autres livres avant « le Lambeau », dont l’un sous
pseudonyme. C’étaient des romans, même si leur
base était plus ou moins autobiographique, et ils n’ont
eu aucun succès. Ce sont mes vilains petits canards,
tout écrivain connaît ça, il les chérit comme des
enfants mal aimés, mal foutus, et il est inutile de s’en
plaindre. Je ne suis peut-être pas fait pour écrire des
romans. Je me sens intimidé par mon imagination.
Jusqu’ici, je n’avais pas confance dans les formes que
je pourrais lui donner. Le journalisme y est sans doute
pour quelque chose. On verra bien.
“J’AI L’IMPRESSION DE REGARDER
UN DISPARU”
Vous avez raconté, dans « Charlie », comment
vous aviez pris la parole, en novembre, à la
Salpêtrière. Pouvez-vous nous dire pourquoi
cette soirée vous a tant marqué ?
Parce que la plupart des gens du service où j’ai vécu
entre janvier et avril 2015 étaient là, et que plusieurs
d’entre eux sont devenus des personnages de mon
livre. Ils venaient me saluer, parler avec moi, c’était
chaleureux, et parfois je me suis demandé si je rêvais
cette soirée, dans cette grande et magnifque chapelle, ou si c’était bien la réalité. Je vivais, en quelque
sorte, le temps chirurgical retrouvé ; car l’expérience
de l’hiver et du printemps 2015 a été sufsamment
intense pour que quelques mois aient l’épaisseur et
la résonance d’une vie, et même de plusieurs vies. La
densité du temps vécu est tellement variable.
En mars dernier, vous m’aviez dit que vous aviez
« un regard de soignant sur [votre] propre
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
visage » et vous ajoutiez : « Je ne me vois plus. »
Comment, aujourd’hui, vous regardez-vous ?
Je continue à me regarder, avant tout, techniquement :
je travaille, jour après jour, à redresser et assouplir ma
lèvre, mon menton, les brides de mes cicatrices. Le
plus curieux est que tous ces exercices ont, semblet-il, conduit à une meilleure élocution : je reste un
foutu bavard, mais je parle un peu plus lentement et
j’articule mieux qu’avant 2015. C’est du moins ce qu’on
me dit ; c’est peut-être pour me rassurer ou m’encourager. Mais ce à quoi je ressemble ne m’intéresse pas.
Si, en revanche, je regarde des photos de moi avant
l’attentat, c’est assez simple : j’ai l’impression de regarder un disparu. La diférence n’est pourtant pas si
grande, vue du dehors ; du dedans, elle est paisiblement abyssale. J’ai une certaine tendresse pour ce disparu, malgré ses nombreux défauts, qui sont toujours
les miens. Il porte mes souvenirs, et pourtant, ce n’est
plus moi. Il ne savait pas ce qui allait lui tomber dessus ! Il se croyait malin, mais il était innocent.
“LE ROMAN POURRAIT REDEVENIR
UN GENRE MINEUR…”
L’écrivain au
Cercle interallié
à Paris, après
avoir reçu le
prix Femina
pour son livre
« le Lambeau »,
le 5 novembre.
Vous avez continué, depuis la sortie du « Lambeau », à exercer votre métier de critique dramatique, littéraire, artistique. Est-ce un exercice
auquel vous vous astreignez, comme on se doit
d’entretenir ses muscles, ou le faites-vous
d’abord par plaisir, par envie, par curiosité ?
J’ai repris cette activité dès l’hôpital, en février 2015, et
je ne l’ai depuis jamais interrompue. C’est mon métier
depuis trente-deux ans, et donc une seconde nature. Il
m’a tenu et redressé dans mon lit d’hôpital, comme une
habitude et comme un rituel. Il continue. Mon
ex-femme, Marilyn, disait en riant que j’étais un fonctionnaire de la plume. Elle avait raison : rien ne me plaît
autant qu’une journée au bout de laquelle un article est
achevé, et rien ne me plaît autant que de le découvrir, le
lendemain, imprimé et bien mis en page, bien titré, entre
de belles photos ou de beaux dessins, dans le journal. Et
rien ne me déplaît autant que d’y découvrir des fautes,
des coquilles, des maladresses que je n’avais pas vues et
que l’imprimé révèle. Je n’ai jamais aussi bien senti cette
joie de l’article imprimé qu’à l’hôpital, quand le coursier
de « Charlie » ou un ami de « Libération » m’apportaient
des exemplaires de l’un ou l’autre journal. Je pouvais les
donner aux infrmières, aux aides-soignantes, qui les
faisaient circuler et qui parfois afchaient ma chronique
hospitalière dans le poste de soin : ce support nous unissait, ou du moins il m’en donnait le sentiment. Par mon
métier et par le papier, je restituais quelque chose de ce
que le service hospitalier me donnait. C’est pourquoi,
au fond, je n’aime pas la presse sur internet. Jusqu’à
preuve du contraire, c’est un outil informe, qui laisse
fotter les articles sur l’écran et qui, du même coup, pour
moi en tout cas, les dévalue – les rend au gris de la stricte
utilité. On perd beaucoup à détruire une forme au prétexte de mieux communiquer.
CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP
Beaucoup rêvaient de vous voir couronné par le
prix Goncourt, mais l’argument invoqué par ce
jury : « “Le Lambeau” n’est pas une œuvre d’imagination » a été plus fort. Etait-il, selon vous,
recevable ?
Votre question n’est pas un cadeau ! D’une part, je n’ai
aucune autorité pour dire ce qui est recevable ou pas.
D’autre part, critiquer la décision des jurés Goncourt
serait déplacé, surtout après avoir reçu le prix Femina,
et d’autant plus que le roman primé, « Leurs enfants
après eux », est paraît-il très bien : je ne l’ai pas lu, mais
je vais le faire. Prenons ça comme un petit problème
théorique, en oubliant la question des prix. L’opposition entre ce qui relève de l’imagination – ils voulaient
dire, je pense, la fction – et ce qui n’en relève pas, c’est
un vieux débat, à mon avis un peu poussiéreux. Il ne
faut pas oublier que le roman a longtemps été un genre
mineur, et qu’il pourrait bien le redevenir. Stevenson,
encore lui, a dit pour moi l’essentiel voilà un siècle dans
un article où il répondait à Henry James, qui afrmait
que l’art « rivalise avec la vie ». Pourquoi devons-nous
à propos d’un récit, écrit-il, « [...] ajouter fctionnel ? La
raison en paraît évidente. Mais la raison de ne pas le
faire, si elle semble plus absconse, ne manque pas non
plus de poids. En fait, l’art du récit est le même, qu’il
s’applique au choix et à l’illustration d’une suite d’événements, réels ou imaginaires. La “Vie de Samuel Johnson” de Boswell (œuvre d’un art consommé, inimitable)
doit sa réussite aux mêmes techniques que (disons)
“Tom Jones” : la conception claire de certains traits
caractéristiques de la nature humaine, le choix et la présentation de certains événements plutôt que d’autres,
l’invention ( je dis bien l’invention) et le maintien d’un
certain ton dans le dialogue. » Il écrit que des historiens
comme Tacite ou Michelet ont été plus inventifs et
plus libres, dans leurs récits, dans leurs techniques,
que ne l’est un romancier. Celui-ci, en les lisant,
« découvrira alors que lui qui est libre – lui qui a le droit
d’inventer et de voler un événement, lui qui a le droit
plus précieux encore d’en omettre – est fréquemment
vaincu, et laisse, malgré tous ses avantages, une impression de vérité et de passion moins forte ». Que ce constat
ait été fait par un maître de la fction n’est pas anodin.
Je crois qu’il explique l’évolution d’une bonne partie
de la littérature contemporaine.
L’incroyable, mais très légitime, succès du
« Lambeau » vous accompagne, vous porte
depuis neuf mois, et, si j’ose dire, vous dédommage de tout ce que vous avez soufert. Craignez-vous cependant le retour à la vie réelle, plus
ombrée ?
Je me répète : comme le dit Stevenson, la vie ne rivalise
pas avec l’art. Une part de moi est retournée depuis
longtemps dans ce que vous appelez la vie réelle. Une
autre part est restée ailleurs, je ne sais où, et elle y fotte.
Et une troisième part écrit, sans doute pour chercher
à réunir les deux autres. Je doute qu’elle y parvienne,
mais l’important est qu’elle le fasse. Q
(1) « L’Obs » n° 2788, du 12 avril 2018.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
125
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CINÉMA
“J’adorerais tourner
avec Lady Gaga”
Dans son
deuxième film
comme réalisateur,
l’intimiste et
facétieux LOUIS
GARREL est le
jouet consentant
de LAETITIA
CASTA, son
épouse à la ville
Par N I C O L A S S C H A L L E R
Photo A L E X A N D R E
GUIRKINGER
BIO
Né en 1983 à Paris,
Louis Garrel a tourné
six fois avec son père,
Philippe Garrel, autant
avec Christophe Honoré,
a joué dans trois films
sur Mai-1968, dont
« le Redoutable », et un sur
la Révolution française,
« Un peuple et son roi ».
Son premier film comme
réalisateur, « les Deux
Amis », était déjà truffé
de voix off à la Truffaut.
126
L’OBS/N°2824-20/12/2018
ALEXANDRE GUIRKINGER POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
son père. L’acteur dit chérir
les personnages autobiographiques, alors on se
pose des questions. « En
remettant ses décisions
entre les mains des femmes,
Abel ne se brouille jamais et
ressort gagnant. C’est ma
théorie dans la vie : je ne
connais pas la rancune. J’ai
toujours eu très peur des
ruptures. Il y a ceux qui
quittent et ceux qui se font
quitter. Moi, je suis zappé. »
Laetitia Casta dans le rôle de Marianne, une femme
On a envie de le croire. L’ex
« souveraine, autoritaire, mais inquétante ».
de Golshifteh Farahani et
de Valéria Bruni-Tedeschi,
L’HOMME FIDÈLE, par Louis Garrel,
avec qui il a une flle, ajoute : « Ne pas se
en salles le 26 décembre.
donner un rôle héroïque est peut-être une
manière pudique de se regarder quand on
joue et qu’on réalise soi-même. J’ai aimé la
manière dont Bradley Cooper se flme dans
Le décalage horaire n’a pas prise sur Louis “A Star Is Born”. Plus il s’enfonce, plus on a
Garrel. Il débarque d’un vol Boston-Paris, honte pour lui, plus il devient séduisant. Le
avec escale à Londres, quand on le ren- portrait qu’il fait de Lady Gaga est sublime :
contre, aussi disert qu’à l’accoutumée. Cette c’est une femme qui aime un homme malgré
fn d’année, il se partage entre le tournage, tout. Elle ne le désaimera jamais. J’adorerais
sur la côte Est des Etats-Unis, des « Quatre tourner avec Lady Gaga. »
Filles du Dr March », adapté par Greta
Gerwig (il joue Friedrich Bhaer), du « J’ac“MON IDOLE, NANNI MORETTI”
cuse » de Roman Polanski sur l’afaire
Dreyfus (il tient le rôle principal) et la pro- Ces quatre dernières années, le fls du
motion de son deuxième long-métrage. cinéaste Philippe Garrel et de la comé« L’Homme fdèle » lui ressemble : il déjoue dienne Brigitte Sy a ofert un nouveau
avec élégance l’idée que l’on s’en fait, porte soufe à sa carrière. L’ex-jeune premier
le masque de la légèreté pour garder ses ténébreux du cinéma d’auteur posttourments secrets. Sur le papier, on craint Nouvelle Vague, muse de son père et de
l’entre-soi parisianiste. Soit un triangle Christophe Honoré (avec lequel il est
amoureux entre un beau brun, Abel aujourd’hui fâché), s’est ouvert à d’autres
(Garrel), et deux belles, Marianne (Laetitia univers, de Nicole Garcia (« Mal de
Casta, son épouse à la ville) et Eve (Lily- pierres ») à Pierre Schoeller (« Un peuple
et son roi »). Son charme à la Antoine DoiRose Depp, flle de…).
« Attention deux femmes se battent pour nel a maturé, son jeu s’est étofé, afrmant,
cet homme », tweetait Clémentine Gallot, dans « Mon roi », de Maïwenn, et dans « le
journaliste et fondatrice du blog « Quoi de Redoutable », de Michel Hazanavicius,
meuf ? », en commentant l’afche, suspec- une fbre humoristique qui fait le sel de ses
tant l’acteur-réalisateur d’un narcissisme propres flms. Son idéal d’auteur-acteur ?
d’arrière-garde, tendance sexiste. Garrel, « Nanni Moretti. C’est en disant du mal de
35 ans, et son coscénariste Jean-Claude l’Italie et des gens dont il est proche qu’il en
Carrière, 87 ans, ex-complice de Luis fait l’éloge. Quelle astuce ! Dans ses flms à
Buñuel et de Miloš Forman, sont plus bril- la première personne, il joue tout le temps
lants que ça. Leur marivaudage bague- burlesque, jamais naturaliste. »
naude entre la comédie de remariage et les
Au départ des « Deux Amis », sa première
mystères du flm noir. Garrel, le fantasme réalisation, où son personnage se prénomdes hypokhâgneuses et de leurs mamans, mait aussi Abel, on trouvait « les Caprices
s’y flme en amoureux passif et docile : de Marianne », de Musset. Quand il a solliidéalisé par une ingénue de 18 ans et aux cité Jean-Claude Carrière pour « l’Homme
ordres de celle qu’il aime, une jeune veuve fdèle », Garrel avait en tête l’intrigue de
que son fls de 9 ans soupçonne d’avoir tué « la Seconde Surprise de l’amour », de Mari-
SHANNA BESSON / WHY NOT PRODUCTION
vaux. « En écrivant, je me suis rendu compte
que c’était le synopsis de “Happiness Therapy”, de David O’Russell. » Reste l’esprit de
Marivaux, dont cette réplique résume bien
« l’Homme fdèle » : « Tous les jours, en fait
d’amour, on fait très délicatement des choses
fort grossières. » Garrel acquiesce : « Chez
Marivaux, on cache ses sentiments pour
qu’ils soient plus lisibles. Et les états d’âme
des personnages sont des hypothèses. » La vie
et l’amour, selon Garrel, seraient-ils un jeu ?
« Evidemment. » On en restera là. Tout juste
s’épanche-t-il sur le rôle qu’il a confé à sa
femme, Laetitia Casta. « Laetitia n’avait
jamais joué un rôle comme celui de Marianne,
une femme souveraine, autoritaire mais très
douce, inquiétante. On m’a parlé d’Emmanuelle Béart dans “Un cœur en hiver”. Peutêtre parce qu’on l’imagine très sensuelle sans
jamais que ce soit montré. Maurice, mon
grand-père, joue dans “Un cœur en hiver”,
que j’aimais regarder à la campagne ; ça me
donnait envie de revenir à Paris. Ne pas
deviner dans quel quartier Claude Sautet a
tourné la scène où Auteuil et Béart courent
sous la pluie me la rend magique. Dans
“l’Homme fdèle”, les rues sont vides, comme
dans un livre de Modiano. »
Louis Garrel parle moins volontiers de
lui que de vous, fait basculer l’interview
vers la discussion à bâtons rompus. Il a hâte
de voir « Leto », du Russe Kirill Serebrennikov, bâillonné par le régime de Poutine,
avec lequel il avait travaillé à une adaptation
théâtrale de « Masculin féminin », de
Godard. Il vient de découvrir « le Violent »,
avec Humphrey Bogart. « Un acteur génial
parce qu’il ne joue pas pour plaire » Et lui,
joue-t-il pour séduire ? « Je crains déjà de
me poser la question. » Louis Garrel regrette
de n’avoir pu se rendre aux obsèques de
Bernardo Bertolucci, qui lui a ofert son
deuxième rôle au cinéma dans « Innocents.
The Dreamers », flm en chambre sur Mai1968. Il vous montre le montage d’un internaute qui a associé le son de la bandeannonce d’« Un peuple et son roi », où il
jouait Robespierre, aux images d’actualité
autour des gilets jaunes. « Cette révolte est
la jumelle de Macron : le mec devient président sans parti, ceux qui se révoltent font
pareil. Mais t’as pas envie de voir des gens se
mettre sur la gueule. Les Flash-Ball et les grenades GLF-4, ça devrait être interdit. Pour
ma part, je crois en une décentralisation à
l’échelle européenne. A un pouvoir horizontal des peuples qui réfléchiraient tous
ensemble. Malheureusement, l’amour de
l’Europe n’est pas trop à l’ordre du jour. » Q
L’OBS/N°2824-20/12/2018
127
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Rupert Everett dans « The Happy Prince ».
CINÉMA
Scandaleux
Oscar Wilde…
Un flm de l’acteur et réalisateur RUPERT EVERETT retrace
la terrible fn d’Oscar Wilde, que MERLIN HOLLAND, son unique
petit-fls, a vu et aimé. Dialogue exclusif entre le cinéaste et l’héritier
Propos recueillis par F R A N Ç O I S F O R E ST I E R
128
L’OBS/N°2824-20/12/2018
WILHELM MOSER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
THE HAPPY PRINCE, par
Rupert Everett, en salles.
R. E. J’ai joué dans plusieurs flms inspirés des pièces d’Oscar
Wilde, dont « Un mari idéal », « l’Importance d’être constant » et,
au théâtre, j’ai incarné Oscar lui-même dans « The Judas Kiss », de
David Hare. Quand je suis arrivé de Norfolk, à Londres, à 16 ans,
étant homosexuel, j’ai fréquenté les milieux gay, et le nom d’Oscar
Wilde était constamment présent. Plus tard, quand j’ai joué les
pièces de Wilde, notamment en France, un rapport de complicité
s’est établi entre moi et lui. Il s’est littéralement inséré dans ma vie.
Oscar Wilde a été le personnage le plus scandaleux, envié, famboyant de la fn du xixe siècle. La société victorienne ne lui a pas
pardonné son homosexualité, son talent, son humour, et il a été
condamné au pire châtiment, deux ans de travaux forcés au
bagne. Rupert Everett, acteur connu pour ses prises de position
contre l’homophobie, a joué Oscar Wilde de multiples fois. Dans
« The Happy Prince », qu’il réalise, il montre l’écrivain dévasté
par sa détention, mais voulant encore jouir de la vie. Merlin Holland, le petit-fls de l’écrivain, a vu le flm. Pour une fois, dit-il, la
vérité du personnage est restituée. Les deux hommes partagent
la même admiration pour l’artiste, le même respect pour le martyr de la société bien-pensante.
Tous les deux, vous vivez avec l’ombre d’Oscar Wilde.
Comment le percevez-vous ?
Il y a eu plusieurs flms sur Oscar Wilde. Le vôtre s’attache
à ses dernières années, pourquoi ?
Rupert Everett Je me suis concentré sur la dernière partie de
sa vie, son emprisonnement, son humiliation lors de son transfèrement, quand les bons citoyens de passage se sont mis à le
couvrir de crachats, son séjour en France, son voyage en Italie
avec son amant Lord Alfred Douglas, dit Bosie, et sa mort misérable dans une chambre à Paris, en 1900. Wilde a un don étrange :
celui de rester actuel. Ainsi, il y a quelques années, quand l’épidémie de sida était à son comble et qu’on accourait au chevet
d’un ami agonisant, il était impossible de ne pas penser à Oscar
s’éteignant tristement à l’Hôtel d’Alsace, rue des Beaux-Arts à
Paris. Qu’est-ce qu’être homosexuel aujourd’hui ? Wilde est là
pour nous le dire.
Merlin Holland En 1976, un éditeur a commandé une biographie de mon grand-père à Sheridan Morley, un critique respecté.
Ce dernier a demandé : « Il y a déjà plusieurs biographies. Pourquoi une de plus ? » L’éditeur a répondu : « C’est une si bonne histoire ! On doit la raconter à nouveau tous les dix ans. »
Une fois sorti de prison, en 1897, Wilde n’a plus que trois
ans à vivre. Vous le montrez dans le flm à la fois abattu,
plein de repentir, et aussi relevant la tête, provocant…
R. E. … et ressuscité. Il vient de vivre la pire période de sa vie, a
tout perdu, famille, argent, situation sociale. Simultanément, il
vient de signer un chef-d’œuvre, « De profundis ». On lui a interdit de revoir son amant Bosie, or il part en Italie avec lui ! A Paris,
il sort, il se fait de nouveaux amis, s’amuse, a des aventures avec
des jeunes gens. Il y a une dimension tragique, mais aussi une
énergie vitale. Je pense que l’idée du repentir ne le traverse pas.
Il est aussi manipulateur, et oppose ses deux amants, Robbie
Ross et Alfred Douglas, qui vont se déchirer sur sa tombe.
M. H. C’est pour échapper aux retombées du scandale qu’il suscitait que ma grand-mère, Constance Wilde, a décidé de changer
le nom de ses deux fls, dont celui de mon père, Vyvyan Holland.
D’ailleurs, c’est sous son nom de jeune flle que ma mère est devenue l’esthéticienne de la reine Elisabeth II, notamment lors de
son couronnement, en 1953.
Les pièces d’Oscar Wilde restent à l’afche, ses livres continuent à se vendre : pourquoi cette exceptionnelle postérité ?
R. E. Comme un homme qui a été traité avec une cruauté terrible.
M. H. Pour moi, le plus dur, c’est l’attente que son nom suscite.
Quand on m’aborde, c’est comme si on me demandait de jeter des
cacahuètes aux gens. Je devrais distribuer des bons mots comme
mon grand-père. Puis on me demande à quoi il ressemblait, et je
deviens, littéralement, un animal de cirque.
Mais vous ne l’avez pas connu !
M. H. Aucune importance pour ces gens ! Du coup, je suis devenu
l’expert – par accident et non par choix. Ma mère devait se battre
avec les problèmes de copyright, et les frais d’avocat étaient supérieurs aux droits d’auteur. Donc j’ai pris ça en main, et j’ai été
confronté à des spécialistes qui connaissaient mieux que moi la vie
de mon grand-père. J’ai donc dû me mettre à niveau. Puis on m’a
demandé de faire des conférences, et l’escalade a continué… Vivre
avec l’ombre d’Oscar Wilde, c’est comme vivre avec un saint qui a
une niche dans une église. Au fond de la niche, il y a une zone obscure d’où surgissent les attaques, et je suis là pour le protéger. Et
mieux faire connaître cet homme qui fut mon ancêtre. Il faut rétablir la vérité, parfois. C’est mon job.
“MERLIN ET MOI, ON S’EST RENCONTRÉS
SUR LA TOMBE DE WILDE”
Rupert Everett
Comment vous êtes-vous rencontrés, tous les deux ?
R. E. Dans un cimetière ! La tombe d’Oscar Wilde, au PèreLachaise, est protégée par un enclos de verre, et celui-ci, à force
d’être embrassé, était couvert de rouge à lèvres. Il y a eu une
petite cérémonie en 2011 pour le remplacement de cet enclos,
et nous nous sommes rencontrés.
M. H. Rupert avait remplacé Frédéric Mitterrand, ministre de
la Culture, qui s’était décommandé, ainsi que Bertrand Delanoë…
Rupert Everett, vous avez joué le rôle tout en dirigeant le
flm. Double tâche, donc. Difcile ?
R. E. Non. J’adore travailler avec moi-même. Le plus dur, pour
un acteur, c’est de trouver le bon rythme. C’est ce que Rupert
Everett le réalisateur a imposé à Rupert Everett l’acteur. Pour le
reste, il lui a foutu la paix. Très agréable.
Vous montrez Constance Lloyd, l’épouse d’Oscar. Comment
est-il possible qu’elle soit restée aussi aveugle sur l’homosexualité de son mari, jusqu’au procès ?
R. E. Il faut oublier nos lunettes du xxie siècle. D’abord, à
l’époque, on ne se posait pas de question sur l’intimité des gens.
Freud n’était pas encore passé par là. Ensuite, les femmes
n’avaient aucun droit de regard sur les loisirs des hommes – sauf,
peut-être, les prostituées. Et jamais une épouse ne se serait posé
la question de l’homosexualité.
M. H. Les femmes s’occupaient de leur foyer, point fnal. Les
L’OBS/N°2824-20/12/2018
129
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Né à Londres en 1945,
MERLIN HOLLAND, unique
petit-fils d’Oscar Wilde,
a signé plusieurs ouvrages
sur son grand-père, dont,
récemment, « le Procès
d’Oscar Wilde »
(Livre de Poche).
RUPERT EVERETT est né
en 1959. Acteur, romancier
et homosexuel assumé,
il a joué Wilde à Chaillot
en 2008 et plusieurs
fois à Londres. Il est
aussi le Prince charmant
dans… « Shrek ».
Merlin Holland et Rupert Everett, en novembre à Paris.
hommes sortaient ensemble pour aller au théâtre, au spectacle, au fumoir. Constance, de surcroît, était fère de voir que
son mari fréquentait tant de jeunes gens qui l’adoraient ! Elle n’y
voyait rien de suspect.
R. E. Une femme ne pouvait imaginer un acte aussi cru que la
pénétration anale. Or, lors du procès, cet acte a été évoqué
publiquement. Mais même les hommes qui s’étaient livrés à
ces écarts dans leur jeunesse ne parlaient pas de ces choses-là.
Et ça continue. Tous les garçons avec lesquels j’ai eu des aventures à l’université, sans exception, ont fait silence sur cette
période. Comme le disait Oscar Wilde, « l’Angleterre est l’habitat naturel de l’hypocrite ».
“AVEC OSCAR WILDE, LE SILENCE AUTOUR
DE L’HOMOSEXUALITÉ A ÉTÉ ROMPU”
Merlin Holland
M. H. Oscar Wilde était amoureux de sa femme. Il lui dédicaçait ses livres, était très heureux d’être père. L’homosexualité
est venue assez tard.
R. E. Le premier amant d’Oscar a été Robbie Ross, en 1886.
Celui-ci avait 16 ans, alors que Wilde en avait 32. Je pense que
ce dernier, avec son physique pataud, un peu éléphantin, n’était
pas à l’aise dans le domaine sexuel. Il a mis du temps à trouver
son chemin et à se construire un personnage. C’était l’époque
de Marcel Proust, aussi…
M. H. Ils se sont rencontrés ! C’était en 1891. Proust a invité
130
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Oscar Wilde à dîner chez lui…
R. E. … et, en arrivant, Wilde a été mis
en présence des parents Proust.
Or il pensait être en tête-à-tête avec
Marcel. Il est reparti aussitôt. Rencontre ratée, donc.
Bosie écrit, bien après la mort de
Wilde, qu’« une large proportion
de nos législateurs, juges, soldats,
membres du clergé ont été, au
moins une fois dans leurs vies,
sodomites ». L’homosexualité étant
si répandue, pourquoi Wilde a-t-il
été traité avec la plus extrême
rigueur ?
R. E. Ce que Bosie veut dire, c’est que
tous les gens qui nous jugent ont été
baisés par nous. Il faut faire comme si l’homosexualité n’existait pas.
M. H. Avec Oscar Wilde, ce silence a été rompu. N’oublions
pas les à-côtés de l’afaire Wilde : le Premier ministre de
l’époque, Lord Rosebery, avait une liaison avec le frère de Bosie,
Francis, qui s’est suicidé. Wilde a payé pour sa situation sociale,
pour sa visibilité.
R. E. Tout à coup, lors du procès, la sexualité entre hommes
est débattue au grand jour, et c’est un sujet qui suscite le dégoût.
M. H. D’autant plus qu’il y avait déjà eu des scandales, notamment celui de Lord Somerset, qui, en 1889, fréquentait des
établissements de prostitués – et qui s’est réfugié en France.
R. E. Et le scandale de Fanny et Stella, ces deux travestis qui
fréquentaient les salles de spectacle et qui se livraient à des
actes « non naturels ».
M. H. Oscar Wilde a payé, aussi, pour avoir publié un roman
« sodomitique », « le Portrait de Dorian Gray ».
R. E. La simple présence de Wilde, je crois, était considérée
comme une provocation par les Anglais. Voici une racaille,
un étranger irlandais, qui se permet de parader et de corrompre
notre jeunesse !
M. H. Et il fait le paon, en plus ! Il fallait le mettre à l’écart, supprimer cet homme qui faisait l’éloge des sens, qui froissait totalement l’esprit de l’époque victorienne. L’Empire britannique
ne pouvait soufrir pareille infection !
Finalement, Oscar Wilde est-il une fgure christique,
comme c’est suggéré dans le flm ?
R. E. Oui. Il a été crucifé, a ressuscité, a créé un mouvement,
et il est mi-dieu, mi-homme.
M. H. Je ne crois pas qu’il ait été un martyr volontaire. Il mettait son art au-dessus de tout, pas sa soufrance. Il l’écrit :
« Le martyre est spectaculairement inutile. » Je n’irais pas
jusqu’à dire qu’il est une fgure christique.
R. E. Il l’est devenu, me semble-t-il. Mais, je vous l’accorde,
Jésus n’a jamais dit des choses comme : « Je meurs au-dessus
de mes moyens. » Q
Retrouvez tous les jeudis
L’OBS dans La DISPUTE,
produite par Arnaud Laporte de 19 h à 20 h
sur France-Culture.
JEAN-LUC BERTINI POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HUMEUR
Par J É RÔ M E G A RC I N
ous cherchez un cadeau pas
cher, très tendance et vintage
à la fois, qui plaise à coup sûr,
fasse sourire les ronchons,
mette du baume sur notre
époque contusionnée, rappelle
le temps lointain où il n’était pas
interdit d’être libre – de fumer,
de boire, de boufer mal, de
conduire vite, d’aimer « Le père
Noël est une ordure » et « les Galettes de Pont-Aven » –,
et se savoure telle la madeleine que, le dimanche matin,
à Combray, tante Léonie ofrait, après l’avoir trempée
dans du thé, au petit Proust ? Le voici : c’est « Schnock »
(15,50 euros), « la revue des Vieux de 27 à 87 ans », un
mook trimestriel illustré à l’ancienne, qui emprunte à
« Cinémonde », à « Salut les copains », à Nostalgie, au
Musée Grévin et aux « Miscellanées de Mr Schott », en
métamorphosant la ringardise en futurisme, l’antiquité
en nouveauté. Dans son numéro d’hiver, « Schnock »
rappelle la diférence entre le gruyère et l’emmental,
le Bonbel et le Babybel ; les origines aristocratiques de
Marisa Berenson, Françoise Brion, Macha Méril ou
Rudolf Valentino ; les six Noël où Johnny Hallyday mit
une balle dans un colt six coups pour jouer à la roulette
russe ; les hommes qui ont compté dans la vie de Dani,
d’Alain Delon à Claude François, de Pascal Jardin
à Serge Gainsbourg ; ou encore les piques d’Amanda
Lear contre Britney Spears, de Riad Sattouf contre
Ryan Gosling et de Zazie contre... Marcel Proust. On
voit que le menu est varié. En plat principal et en une :
l’immarcescible Jean Gabin aux yeux bleus, qui adorait
les pieds paquets, les choux farcis, le bœuf en daube,
les pêches au brouilly, le tout arrosé de vin d’Alsace et
précédé d’anisettes. Pour tirer son portrait, « Schnock »
a interrogé ses enfants Florence et Mathias Moncorgé.
Ils parlent d’un homme taiseux, suspicieux, casanier,
qui détestait le soleil et ne supportait que le climat
normand, avait refusé de jouer dans « le Parrain »
de Coppola « parce qu’il ne voulait pas traverser
l’Atlantique », se cachait derrière son « Paris-Turf »
et les volutes de ses quatre paquets de clopes
quotidiens, était fan de Spencer Tracy, de Harry Baur
et de Daniel Guichard, avait tenté de reprendre à son ex,
Marlene Dietrich, les tableaux qu’il lui avait oferts, et
dont les deux seuls vrais amis étaient Fernandel et
Lino Ventura. De Gabin, Claude Autant-Lara disait :
« Ce n’est pas un acteur, c’est une personnalité, c’est autre
chose. » Ainsi de « Schnock » : ce n’est pas une revue,
c’est autre chose, et mieux encore. Les Schnockiens
me comprendront. J. G.
V
BALTEL - SIPA-CORENTIN FOHLEN/DIVERGENCE
132 Lire 138 Voir 144 Ecouter 146 Sortir
AVANT-PREMIÈRE
Dany Boon en scène
Certains acteurs attendent pour revenir au théâtre que le cinéma les délaisse,
mais il a encore de puissants attraits. Comment expliquer autrement qu’une star
comme Dany Boon, dont la carrière bat son plein, décide d’être à l’afche d’une
pièce, dix ans après avoir joué « le Dîner de cons » ? En réalité, il ne s’est jamais
vraiment éloigné de la scène puisqu’il s’est produit dans plusieurs one-man-show.
On le verra donc, à partir du 11 janvier, dans « Huit Euros de l’heure », une comédie de Sébastien Thiéry mise en scène par Stéphane Hillel (Théâtre Antoine).
Il y retrouvera Valérie Bonneton, déjà sa femme, au cinéma, dans « Eyjafallajökull ». Ils seront Jacques et Laurence, employeurs d’une femme de ménage
à ménager, car tout ce qui arrive à Rosa, un saignement de nez comme des embarras pécuniaires, leur arrive aussi…
JACQUES NERSON
L’OBS/N°2824-20/12/2018
131
LIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
L’AMITIÉ
EN POLITIQUE
La journaliste
du « JDD »
Marie-Laure
Delorme prépare,
pour Grasset, un
livre sur « l’Amitié
en politique », fruit
de ses rencontres
avec François
Hollande, Edouard
Philippe, François
Bayrou, Bernard
Cazeneuve, Pierre
Moscovici, Gilles
Boyer, Aquilino
Morelle et Patrick
Stefanini.
KLOSSOWSKI
INÉDIT
Serge Safran va
publier, le 15 février,
« Sur Proust »,
un essai inédit de
Pierre Klossowski,
que Michel Butor
avait invité, en 1971,
à participer à une
émission de télé
sur « Proust et les
sens », et qui avait
saisi l’occasion pour
relire la
« Recherche ».
132
Tous à Nohant !
GEORGE SAND À NOHANT, PAR MICHELLE PERROT, LE SEUIL, 464 P., 24 EUROS.
Miracle : ce n’est pas sur Nohant, mais à Nohant
(Indre). Ce n’est pas non plus un Nohant observé en
plongée depuis le xxie siècle, mais bien le Nohant du
xixe, dans son jus, raconté au présent de l’indicatif,
comme en direct. Pour un peu, on croirait que l’historienne Michelle Perrot a habité la maison de George
Sand de son vivant, afn de mieux en décliner, dans un
livre somme, les plaisirs et les jours. Et d’en dresser, à
chaque étage, un inventaire à la Perec. De cette grande
gentilhommière, abusivement appelée « château », où
la baronne Dudevant, qui en avait hérité, vécut, aima,
écrivit tout son œuvre et mourut, Michelle Perrot
connaît les moindres recoins, les plus secrètes
soupentes, le nombre exact de matelas et même l’état
des calorifères. Elle arpente, en habituée, le grand jardin que la maîtresse des lieux, poussant la brouette en
sabots, s’appliquait à dessiner, planter, semer, biner,
ratisser, arroser, et dont elle semble encore recueillir les
parfums éternels. Elle l’accompagne, botte à botte, sur
les deux cents hectares d’un domaine que la romancière
de « François le Champi » parcourait, au trot, sur sa
chère jument Colette. Elle applaudit les pièces que,
avant de les voir jouées à l’Odéon, George Sand testait
sur la scène de son petit théâtre. Et elle savoure l’entremets de châtaignes, les gnocchis italiens, le chevreuil
L’OBS/N°2824-20/12/2018
en sauce que George faisait servir à ses hôtes prestigieux, parmi lesquels Delacroix, Liszt, Marie d’Agoult,
Pauline Viardot, Alexandre Dumas fls, Flaubert ou Balzac. Car Nohant était une manière de Villa Médicis en
terre berrichonne : Sand y rédigeait, la nuit, fumant et
buvant du café, ses romans champêtres, ses pièces et sa
correspondance, Chopin, alias « Chip-Chip », son
amant phtisique, y composait ses « Barcarolles » sur un
Pleyel, Maurice, son fls, y fabriquait des marionnettes
pour le théâtre, son ami Delacroix y peignait, Flaubert
y donnait lecture de son « Saint Antoine » et le graveur
Alexandre Manceau, son secrétaire, y alphabétisait les
domestiques. Mais tout cela sans poses ni vanités :
« Rien pour la gloriole, tout pour le plaisir de vivre », assurait la baronne-paysanne socialiste, hédoniste, botaniste
et utopiste. La passionnante histoire de ce lieu où souffaient l’esprit et la brise, qui était une « oasis soustraite
au regard pervers de l’opinion », un « cristal de temps
afranchi du changement », ofre à Michelle Perrot de
faire un portrait incroyablement vivant de la femme qui
l’a façonné et qui l’incarne toujours. Mon conseil pour
les fêtes : partez pour Nohant avec ce livre exultant, qui
sent le feu de bois, l’huile à quinquet, la fromentée, le
chien mouillé, le cigare et la rose de Noël.
JÉRÔME GARCIN
PASCAL BASTIEN/DIVERGENCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉÉDITION
La légende Saint-Ex
DU VENT, DU SABLE ET DES ÉTOILES,
PAR ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, GALLIMARD,
QUARTO, 1700 P., 32 EUROS.
Il y a un paradoxe à faire tenir tout Saint-Ex dans un épais
volume de la collection Quarto. Pas moyen d’enfourner ce pavé dans
la poche de sa combinaison avant de mettre pleins gaz et de prendre
les airs. On ne lit bien Saint-Exupéry que si l’on tient dans sa main ses
petits bouquins tachés d’huile de vidange, qu’on emmène là-haut,
dans un petit bimoteur. Comme il doit se sentir serré dans ce volume
bourré de ses plus grands récits : « Courrier Sud », « Vol de nuit »,
mais aussi d’inédits, de poèmes, de contes, de lettres, de dessins, sans
une marge pour apercevoir le ciel. L’aviateur Saint-Ex était aussi un
philosophe de l’être en mouvement. Il redéfnit l’espace, comme les
grands explorateurs de la Renaissance. Il ne croit pas à la frontière,
il croit au globe terrestre et au cœur humain. Tendre, avec ça, et
humaniste. Bon vivant, et bon camarade. Est-ce assez pour être lu
dans le monde entier, adapté en BD, en flm, en série… La dureté de
l’expérience ne devrait-elle pas apprendre à être soi-même féroce ?
Voici « le Petit Prince », sorte de code-barres de l’œuvre, de miroir
où se refète la sagesse bon marché du grand bonhomme. Voici
« Terre des hommes », où Saint-Ex s’embourbe dans une rhétorique
écolo-terrienne, la vase collante du retour aux valeurs vraies. « La
terre nous en apprend plus long sur nous que tous les livres. […] Pour
l’atteindre, il lui faut un outil. Il lui faut un rabot, ou une charrue. Le
paysan, dans son labour, arrache peu à peu quelques secrets à la nature,
et la vérité qu’il dégage est universelle. » Comme si Yann ArthusBertrand se prenait pour Martin Heidegger. Que reste-t-il alors de
Saint-Ex ? L’émerveillement sincère d’un pionnier qui voit le monde
de haut. Et le roman d’aventures d’une vie qu’il a su raconter en génial
scénariste, quand soudain apparaissent, trouant le ciel noir, les
lumières de la piste, alors que le moteur brûle les dernières gouttes
d’essence. Mais déjà l’ennuyeux Saint-Ex reprend les commandes :
« Malgré l’essence qui s’épuisait, nous mordions, chaque fois, aux hameçons d’or, c’était, chaque fois, la vraie lumière d’un phare, c’était, chaque
fois, l’escale et la vie », etc., etc.
DIDIER JACOB
GALLIMARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROM A NS
FOSTINE, BORDEAUX, 1789
PAR MARTINE
LAFON-BAILLOU
Vents Salés, 332 p., 19,90 euros.
L’AFFAIRE DU CHAPEAU
ROUGE
PAR CAMILLE LABORIE
SO Mystère, 200 p., 17 euros.
Deux romans réussis
sous deux noms différents :
Martine Lafon-Baillou (photo)
plonge dans le Bordeaux du
XVIIIe siècle, ville riche et agitée,
avec ses mystères, ses salons,
ses ruelles, ses aventures.
Dans « Fostine », elle
reprend les codes du roman
d’apprentissage : l’histoire de
cette orpheline qui s’élève dans
une France traversée par la
bourrasque de la Révolution est
d’un pittoresque appétissant.
Dans « l’Affaire du chapeau
rouge », signé du pseudonyme
Camille Laborie, une marquise
est retrouvée morte en juin
1788, et Timothée Monclera,
sorte de Casanova-Sherlock
Holmes, s’empare de l’affaire.
Mêlant l’érudition historique à
la vivacité du roman populaire,
Martine Lafon-Baillou s’en
donne à cœur joie. C’est rapide,
dialogué, et joliment dépeint.
FRANÇOIS FORESTIER
P RE MIE R ROM A N
SAUDADE
PAR URSULA SILA-GASSER
Carnets Nord, 208 p., 15 euros.
Etre ou ne pas être
dans la norme. A travers une
série de lettres sans réponses
à son frère, Mathilde se raconte.
Petite-fille d’Allemands émigrés
au Brésil durant l’inflation
des années 1920, elle n’a cessé
de chercher sa place dans sa
famille et le monde. La violence
de son père, les silences
de sa mère l’ont incitée à se
renfermer, à vivre le moins
possible. Dans un style simple
mais d’une grande richesse
É RO T IQUE
LE POCHE
Bonne année,
vraiment ?
BONNE ANNÉE ! 10 RÉVEILLONS LITTÉRAIRES,
COLLECTIF, FOLIO, 112 P., 2 EUROS.
Des esprits chagrins ou lucides
pourraient être tentés de reprendre à leur
compte la formule de l’épouse de l’odieux
Joris Terlinck, dans « le Bourgmestre de
Furnes » de Simenon : « Encore une terrible
année de finie et une terrible année qui commence. » Entre la crise climatique, la montée
des populismes et un nouveau livre de David
Foenkinos, il n’y a pas de raisons de regretter
2018 ni de se réjouir de 2019. Heureusement,
les textes rassemblés ici ofrent d’autres
façons d’aborder le réveillon. On peut,
comme Aurélien, le héros d’Aragon, s’étourdir dans un « décor d’insomnie et d’alcool ».
Ou préférer les délices de la chair à ceux de la bonne chère, à l’instar
des personnages de « Sincèrement vôtre, Chourik » de Ludmila
Oulitskaïa. Enfin, en cas de panne sèche devant ses cartes de vœux,
il peut être judicieux de s’inspirer de Stéphane Mallarmé qui, pour
1866, souhaitait le meilleur à son ami Henri Cazalis : « Vis dans une
ivresse qui nous enivrera à son tour ! Et que ce chant d’allégresse ait
pour base la trouvaille naturelle et quotidienne de tapisseries aux perroquets bariolés, d’ivoires jaunis et de bois noirs de vétusté. »
ELISABETH PHILIPPE
134
L’OBS/N°2824-20/12/2018
verticale ? Que le sandwich
préféré des ados est vendu
chaque année à 300 millions
d’unités dans l’Hexagone ? Que
des artistes d’art contemporain
comme Keith Coventry s’en
sont emparés ? Dans un petit
livre bien troussé et illustré,
Benjamin Baudis, gros
consommateur de ce peu
diététique monument du
fast-food, nous fait découvrir
ce que les Allemands appellent
Döner. Sans esquiver, avec
malice, le débat saugrenu
de la « kébabisation » des
esprits. Kebab or not kebab ?
That is the question…
SERGE RAFFY
émotive, ce premier roman
explore le mal-être existentiel,
des chagrins d’enfance aux
désillusions de l’âge adulte.
C’est par l’écriture que son
héroïne parvient à se réinventer.
CLAIRE JULLIARD
HIS T OIRE
KEBAB, QUESTION DÖNER
PAR BENJAMIN BAUDIS
L’Orient, 130 p., 11,90 euros.
Saviez-vous que
le kebab est né autour
de 1850 dans une banlieue
pauvre d’Istanbul, que des
historiens spécialisés dans la
street food s’écharpent encore
sur la date du passage de la
broche horizontale à la cuisson
L’ESCLAVE
DE MONSIEUR SOLAL
PAR ESPARBEC
La Musardine, 264 p., 16 euros.
Cela fait longtemps
que nous avions perdu la trace
d’Esparbec. Le plus grand
auteur pornographique de
France est avant tout un grand
romancier. Cette fois-ci, il nous
emmène dans « la petite
piscine », quartier pauvre de
Tunis, à la fin des années 1940.
« L’Esclave de Monsieur Solal »
est-elle sa mère ? Où
commence la fiction, où s’arrête
la réalité ? Esparbec nous
plonge dans ses fantasmes
où planent des odeurs d’orgeat,
de figues, mais surtout des
parfums de sueur et de sexe.
WIAZ
É T R A NGE R
TRAJECTOIRE
PAR RICHARD RUSSO,
TRADUIT DE L’ANGLAIS
PAR JEAN ESCH
Quai Voltaire, 310 p., 21,80 euros.
Des êtres à la dérive,
profs insatisfaits, rongés
par le remords ou le doute, le
sentiment de vacuité, le désarroi
face à l’avenir déprimant que
la vie leur réserve. Comme
Nate, qui rêve de flammes
et de dévastation, parce que
sa mère alcoolique a un jour
mis le feu à sa maison. Dans cet
excellent recueil de nouvelles,
Russo vous emmène dans
le nord-est des Etats-Unis
– Massachusetts, Maine –, où ça
gèle dehors et les températures
chutent encore plus dans le
cœur des gens.
DIDIER JACOB
JACQUES HAMEL-FOLIO-ANTONIO PISACRET A/ROPI REA-CAROLE PARODI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
ROMAN
ÉTRANGER
Les fous du bolet
LA FEMME ET LES CHAMPIGNONS, PAR LONG LITT
WOON, TRADUIT DU NORVÉGIEN PAR ALEX FOUILLET,
GAÏA, 304 P., 22 EUROS.
Anthropologue d’origine malaisienne, Long Litt Woon a rencontré son mari norvégien, Eiolf, alors qu’elle venait d’arriver à Stavanger dans le cadre d’un programme d’échange universitaire. « C’était le
premier Norvégien que je rencontrais qui savait situer la Malaisie, sans
avoir à regarder dans un dictionnaire », se souvient-elle. Elle se marie
avec lui. Mais la mort brutale et prématurée de son époux va l’obliger
à explorer un nouveau territoire : celui du deuil. Ce voyage en pays
ennemi va prendre la forme d’une promenade dans les sous-bois de
Norvège. Long Litt Woon a en efet décidé de prendre des cours de
mycologie, au sous-sol du Musée d’Histoire naturelle d’Oslo. Elle va
découvrir une science complexe, et une étrange confrérie, celle des passionnés du bolet. Au fl de ses investigations, elle apprend à mieux
connaître la vie secrète des champignons, tout en s’accoutumant progressivement à la perte de son mari. Autant qu’un plaidoyer pour une
meilleure culture mycologique, ce récit émouvant, dûment illustré,
donne aux questions existentielles le goût de la morille. Et si le bonheur
se trouvait au pied d’un chêne et se cueillait comme un cèpe ?
DIDIER JACOB
Le réseau pensant
UN DIEU DANS LA MACHINE, PAR ALEXIS BROCAS,
PHÉBUS, 192 P., 17 EUROS.
La prise de pouvoir des machines sur
l’homme, ce classique du
roman d’anticipation, cette
fois nous y sommes ? A partir de ce thème, Alexis Brocas (photo) a conçu un livre
oppressant à souhait. Son
héros, journaliste et écrivain au chômage, retrouve
un poste de rédacteur de
notes de synthèse chez Larcher. Une grande entreprise au fonctionnement
hermétique dans laquelle il
prend vite des responsabilités. Au début, il y écrit des
textes sur des produits
industriels mais on l’oriente
bientôt vers des sujets plus intimes. Les informations viennent de la
BVI, une bibliothèque virtuelle d’information interne, un « réseau
pensant » capable de produire des renseignements précis sur l’avenir
de chacun. L’outil prédit ainsi la mort de sa flle Emma à l’âge de
17 ans. Ce qui lui en laisse onze à vivre. Afolé, le narrateur met ce
calcul macabre sur le compte d’une erreur de paramétrage. Dix ans
plus tard, il est promu manager d’une fliale du groupe. De nouvelles
données réactivent ses craintes… Dans une prose fuide, Alexis Brocas part de la peinture hyperréaliste d’un quotidien froid et aseptisé
pour glisser vers un pur récit fantastique. Une virulente charge contre
la société de surveillance.
CLAIRE JULLIARD
PREMIER ROMAN
Mad Max se lève à l’Est
LA ROUILLE, PAR ÉRIC RICHER, L’OGRE, 384 P., 21 EUROS.
Lupus, le vieux corniaud de Nói,
écume, rampe, tremble. Terje, sa brute de
père, et Zelj, son tyran de grand-père, se
liguent pour l’achever : un coup de fusil
dans la cervelle. Alors Nói, 13 ans, comprend que la vie est une chienne. Dans la
casse automobile familiale, située dans un
MARC MELKI-LUUK VAN DER LEE/HH REA
pays indéterminé, post-soviétique certainement, post-apocalyptique probablement, les perspectives se limitent aux accidents de la route. Le gamin se réfugie dans
les balades en quad et les snifs de solvant
pour convoquer Black Shark, un squale et
ange gardien (imaginaire ?). « Tout sauf
être ici », pense-t-il, là où le free fght et les
concerts de métal exacerbent l’extrême
violence des rapports humains. Avant de
fuir, Nói concède une dernière chose à ce
monde qui pue la crasse, l’huile de moteur
et la misère : se soumettre au « Kännöst »,
rite d’initiation en forêt imposé par les
hommes de son entourage. Eric Richer
signe un premier roman énergique et poisseux, entre « Mad Max » et « Afreux, sales
et méchants ». Un récit trash de passage à
l’âge adulte, mais aussi une manière de
désosser, façon fast and furious, la masculinité toxique.
AMANDINE SCHMITT
L’OBS/N°2824-20/12/2018
135
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN CHIFFRES
Né en 1947 à Paris,
Michel Pastoureau
est notamment
l’auteur au Seuil en
2015 du « Roi tué
par un cochon »
(15 000 ex.) et en
2007 de « l’Ours.
Histoire d’un
roi déchu »
(17 000 ex.).
LES RAISONS D’UN SUCCÈS
Quand on parle du loup…
Après celle de l’ours, Michel Pastoureau signe
la monographie illustrée de ce prédateur légendaire
LE LOUP. UNE HISTOIRE CULTURELLE, PAR MICHEL PASTOUREAU, SEUIL, 160 P. 19,90 EUROS.
Depuis Plaute, on sait qu’Homo homini lupus est, l’homme
est un loup pour l’homme. Mais le loup, qu’est-il pour
l’homme ? La réponse ou plutôt les réponses se trouvent
dans cet ouvrage savant et savoureux qui dévoile les rapports ambigus, mélange de peur et de fascination, que nous
entretenons avec ce canidé. Grand historien des couleurs,
des emblèmes et de l’héraldique, directeur d’études à l’Ecole
pratique des Hautes Etudes (EPHE) et à l’Ecole des Hautes
Etudes en Sciences sociales (EHESS), Michel Pastoureau
est aussi un spécialiste des animaux et des relations symboliques, culturelles et sociales que nous tissons avec eux
sur la longue durée. Dans ce grand bestiaire européen, le
loup occupe une place centrale, au carrefour des mythes,
des légendes et des images. Il hante les cauchemars des éleveurs d’agneaux et les souvenirs d’enfance depuis qu’il est
passé du statut de grand méchant à malheureux mal aimé
que l’on veut réintroduire dans nos forêts en tant qu’espèce
protégée. Le médiéviste décrypte tout cela dans un travail
comme toujours très documenté, finement écrit, justement
pensé et ici superbement illustré. Sur cette grande scène
allégorique, il fait défiler la louve romaine de Romulus et
Rémus, le prédateur moyenâgeux à la fois terrifiant et guérisseur, les loups-garous des sorcières, les « lupins » qui
hurlent à l’entrée des cimetières berrichons ou normands,
le loup qui devient masque à Venise pour dissimuler les
caractères, le héros des « Fables » de La Fontaine et des
« Contes » de Perrault, celui qui terrorise le Gévaudan au
xviiie siècle, jusqu’au lubrique personnage de Tex Avery.
Par la suite, Michel Pastoureau annonce d’autres monographies sur d’autres figures animales comme le cheval, l’aigle
ou le coq, qui ont contribué depuis la Haute Antiquité à
façonner l’imaginaire occidental. L’historien qui a beaucoup navigué dans les symboles montre qu’il reste dans ce
domaine un sacré… loup de mer. LAURENT LEMIRE
PALMARÈS LIVRES
Semaine du 3 au 9 décembre 2018
ROMANS/FICTION*
AUTEURS
Editeurs
ESSAIS/DOCUMENTS
AUTEURS
Editeurs
1
LEURS ENFANTS APRÈS EUX
NICOLAS MATHIEU
Actes Sud
1
DEVENIR
MICHELLE OBAMA
Fayard
2
LE SIGNAL
MAXIME CHATTAM
Albin Michel
2
UN HOSANNA SANS FIN
JEAN D’ORMESSON
Ed. Héloïse
d’Ormesson
3
J’AI ENCORE MENTI
GILLES
LEGARDINIER
Flammarion
3
QU’EST-CE QU’UN CHEF ?
PIERRE DE VILLIERS Fayard
4 FRÈRE D’ÂME
DAVID DIOP
Seuil
4 IDISS
ROBERT BADINTER
Fayard
5
LAURENT
GOUNELLE
Calmann-Lévy
5
PHILIPPE LANÇON
Gallimard
6 PAR ACCIDENT
HARLAN COBEN
Belfond
LEÇONS
6 21
POUR LE XXIE SIÈCLE
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
7
LA JEUNE FILLE ET LA NUIT
GUILLAUME MUSSO
Calmann-Lévy
7
SAPIENS : UNE BRÈVE
HISTOIRE DE L’HUMANITÉ
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
8
DE SI BELLES FIANÇAILLES
MARY HIGGINS
CLARK
Albin Michel
8
FRAGILE : SOUVENIRS
MURIEL ROBIN
XO
ROMANESQUE :
LA FOLLE AVENTURE
DE LA LANGUE FRANÇAISE
LORÀNT DEUTSCH
M. Lafon
COLLECTIF
Sciences
humaines
JE TE PROMETS LA LIBERTÉ
LE LAMBEAU
DISPARITION
9 LA
DE STEPHANIE MAILER
JOËL DICKER
De Fallois
9
10 L’ÉTÉ DE NOS VINGT ANS
CHRISTIAN SIGNOL
Albin Michel
10 PSYCHOLOGIE
DE LA CONNERIE
Classement réalisé par l’institut GfK à partir d’un échantillon de 5 000 points de vente (librairies, grandes surfaces spécialisées,
super et hypermarchés, internet) en France métropolitaine. (*) Hors livres jeunesse.
136
L’OBS/N°2824-20/12/2018
ASTRID DI CROLLALANZA - ANDRÉ SILVA ROCHA/NUCLEO DE ARTE DA OLIVA - COURTESY AND COPYRIGHT OF JOEL MEYEROWITZ - RICHARD PARE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
A RC HI T E C T URE
BEAUX-LIVRES
ART
L’ART BRUT
SOUS LA DIRECTION
DE MARTINE LUSARDY
Citadelles & Mazenot, sous cofret,
608 p., 205 euros.
Autodidactes, ils
peignent, dessinent, construisent
en se fiant à leur seule boussole.
Quelques-uns sont devenus des
stars, comme Aloïse, Wöffli ou le
Facteur Cheval. Mais la plupart
sont encore considérés comme
des marginaux. Jean Dubuffet
les appelait les « champions du
non-alignement ». Ce magnifique
ouvrage, auquel ont contribué
une quinzaine de spécialistes,
lève le voile sur les ateliers et
entreprises qui ont vu le jour aux
quatre coins du monde, depuis
la Chine jusqu’à la Californie
en passant par la Bretagne
ou l’Afrique du Sud. Visions
Assemblage,
de Franco Bellucci
(2006).
« The Sphere on the Plaza », de Joel Meyerowitz (2001, New York).
mystiques, peinture vagabonde,
dessins méticuleux, constructions
folles et ce que Dubuffet appelait
une « invention sans frein, haute
ivresse, liberté totale ». Liberté,
l’autre nom de l’art.
BERNARD GÉNIÈS
P HO T O
RÉTROSPECTION
PAR JOEL MEYEROWITZ
Textuel, 352 p., 59 euros.
Une biographie à
rebours. Le grand photographe
américain feuillette l’album de sa
vie et de son œuvre, depuis ses
prises de vue dans l’atelier de
Cézanne (2013) jusqu’à l’image
de sa première nature morte
(vers 1964). Ce voyage en
couleur et en noir et blanc est
rythmé par des thèmes (Villes,
Portraits, Sur la route, Descendre
dans la rue), que commente le
photographe. Formidable
conteur, il distille avec la même
verve des anecdotes et des
considérations sur l’art de la
photographie, son évolution,
ses enjeux. Meyerowitz dit parler
deux langues : celle de la
méditation quand il travaille avec
sa chambre 8 x 10 pouces et celle
du jazz quand il déambule dans
les villes. Ses photos sont des
histoires brèves qui créent le
choc (les ruines du World Trade
Center), suscitent la curiosité
(ce personnage en chapeau
et parapluie dans les jardins
ensoleillés de Chenonceau)
ou racontent simplement une
histoire d’amour. B. G.
LE CORBUSIER. TOUT
L’ŒUVRE CONSTRUIT
PAR JEAN-LOUIS COHEN
ET RICHARD PARE
Flammarion, 480 p., 99 euros.
Un travail long de dix
années et un périple sur quatre
continents pour donner à voir
tout l’œuvre construit par
Le Corbusier. Des plus modestes
(la villa Besnus, à Vaucresson)
aux plus emblématiques (la Cité
radieuse, à Marseille, les
constructions de Chandigarh,
en Inde), ses réalisations ont été
photographiées par Richard
Pare, qui met en valeur les
lumières, les volumes, les
couleurs, les aménagements
intérieurs. A quoi s’ajoute cette
patine du temps qui laisse
deviner les souffrances des murs
et des revêtements. Les textes
de Jean-Louis Cohen, qui
commente chaque construction,
sont précieux. Ce voyage en
architecture prouve que le
béton, parfois, c’est beau ! B. G.
Maison de l’Homme, Zurich (1963-1967).
“UN ENTHOUSIA SM ANT
FEEL GOOD MOVIE RÉ ALISÉ
PAR UN DIGNE HÉRITIER
DE KEN LOACH”
L’OBS
XQ ILOP GH
*XVWDYR 3L]]L
AU CINÉM A LE 26 D É CE MB R E
VOIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
Vidocq bastonne
L’EMPEREUR DE PARIS, PAR JEAN-FRANÇOIS RICHET. POLAR HISTORIQUE FRANÇAIS, AVEC
VINCENT CASSEL, PATRICK CHESNAIS, OLGA KURYLENKO, FABRICE LUCHINI, DENIS LAVANT (1H50).
HOUELLEBECQ ET
DEPARDIEU EN
THALASSO
Guillaume Nicloux,
qui les a déjà fait
tourner séparément,
a réuni Michel
Houellebecq et
Gérard Depardieu
dans « C’est extra »,
dont le tournage
vient de débuter. En
thalasso à Cabourg,
ils tentent de
survivre au régime
qui leur est
imposé, mais
des événements
extraordinaires
viennent perturber
leur programme.
Brigand, galérien, faussaire, évadé, bagnard,
indic, fic, chef de la Sûreté, patron d’une usine de papier,
écrivain, détective privé, Eugène-François Vidocq a eu
mille vies et reste l’un des héros incontestés du xixe siècle.
Sur un scénario d’Eric Besnard (« Babylon A. D. »),
Jean-François Richet réinvente Vidocq, et le sacre « empereur de Paris », par opposition à l’empereur des Français,
Napoléon. Tout commence aux galères, où notre voyou lie
amitié avec un type peu recommandable, et le sauve d’une
noyade assurée. Poursuivant sa route en solitaire, Vidocq
s’impose à M. Henry, préfet de police de Paris (c’est d’ailleurs là que le scénario boîte : dans une scène, Vidocq est
détenu dans le bureau d’Henry ; la scène suivante, il est
persona grata – que s’est-il passé ?), et s’attaque au boss de
la cour des Miracles, Maillard (Denis Lavant), avant de
combattre son ex-ami, devenu un parrain occulte.
Jean-François Richet (« Ma 6-T va crack-er », « l’Instinct
de mort ») force le trait : la violence est ultra-présente, le
Paris de l’époque (beaux décors de Dévi Tirouvanziam)
est bâti sur l’injustice de classe, et les hommes politiques
sont des saloperies (le pire, c’est Fouché, ministre de la
Police, homme sans foi ni loi : joué par Fabrice Luchini
[photo, à gauche], il est carrément suifeux). Pour le reste,
carton plein : c’est un récit d’aventures, dans la bonne tradition du héros-qui-se-venge, avec des boufées de tendresse. Vidocq tombe amoureux d’une petite Annette, est
séduit par la baronne de Giverny (Olga Kurylenko), une
belle intrigante dont on ne saura jamais vraiment ce qu’elle
veut. Sans doute la reverra-t-on dans « l’Empereur de Paris,
le retour », que la fn du flm laisse prévoir. Avant tout,
Vidocq, ici, c’est Vincent Cassel (photo, à droite). De 1909
à 2001, le personnage a été interprété au cinéma par Harry
Baur, René Navarre, George Sanders (mon favori), Gérard
Depardieu, quel casting ! A la télé, Bernard Noël et Claude
Brasseur ont marqué la mémoire populaire. Mais Vincent
Cassel habite littéralement le rôle et le fait sien. Visage
fermé, haut-de-forme incliné sur le front, l’œil aux aguets,
Cassel compose un Vidocq terrible, irréductible, incisif.
C’est un faucon de fer. Ce n’est pas lui qui s’en laisserait
conter par les « gilets jaunes », les « bonnets rouges » ou
les « ballets roses ». Vivement la suite, morbleu !
FRANÇOIS FORESTIER
ARDANT ET
ARLAUD RÉUNIS
Pour son premier
long-métrage,
« Perdrix », Erwan
Le Duc fait tourner
Swann Arlaud
et Fanny Ardant.
Le commissaire
Perdrix voit sa vie
bouleversée lorsque
déboule dans son
commissariat la
fantasque Juliette
Webb. Une enquête
sur le suicide
d’un vieillard
déguisé en Staline
va les entraîner dans
une folle aventure.
138
L’OBS/N°2824-20/12/2018
ROGER ARPAJOU/MANDARIN PRODUCTION/GAUMONT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
C’EST RATÉ
Mary Poppins pleine
de sucre
Jeanette (Carey Mulligan) et Jerry (Jake Gyllenhaal) incarnent un couple qui se déchire dans
« Wildlife, une saison ardente », de Paul Dano.
LES SORTIES DU
19 DÉCEMBRE
WILDLIFE. UNE SAISON
ARDENTE
PAR PAUL DANO
Comédie dramatique américaine,
avec Carey Mulligan, Jake
Gyllenhaal (1h45).
« Une saison ardente »,
de Richard Ford (réédité chez
Points), était un roman froid
sous un titre brûlant. Toute
la beauté du livre reposait sur
cet oxymore. Le premier film,
comme réalisateur, du jeune
acteur Paul Dano n’est pas
seulement fidèle à l’histoire
racontée, il l’est aussi à ce style
distancié, presque clinique, où
Ford excelle. Pendant l’été 1960,
dans une banlieue pavillonnaire
de Great Falls (Montana), le
héros, Joe, un adolescent de
14 ans, solitaire, renfermé, ingrat
et douloureux (Ed Oxenbould,
très bien choisi), assiste,
impuissant, à la déchéance
sociale de son père, Jerry (Jake
Gyllenhaal), viré du club de golf
où il faisait de la maintenance,
et au déchirement de ses
parents. Profitant du vide laissé
par son mari, parti combattre
les feux de forêt et risquer sa
vie dans les montagnes,
Jeanette (Carey Mulligan)
se jette, sans se cacher, dans
les bras d’un riche et bedonnant
concessionnaire de voitures.
Ce film d’apprentissage est,
d’abord, un précis de
désenchantement. L’adolescent
décillé perd, en une saison,
toutes ses illusions sur l’amour,
la famille et le travail (seule
rescapée : sa passion naissante
pour la photo). Le roman
ne s’embarrassait pas de
psychologie, lui préférait
des ellipses et des images
crépusculaires, que Paul Dano
a su saisir et reproduire avec
une émouvante sobriété.
JÉRÔME GARCIN
MAYA
PAR MIA HANSEN-LØVE
Drame français, avec Roman
Kolinka, Aarshi Banerjee, Alex
Descas (1h45).
Gabriel, journaliste, a
été retenu prisonnier en Syrie de
longs mois. Il vient d’être libéré,
retrouve brièvement les siens,
mais choisit de partir en Inde, où
il croise la route de la jeune Maya
(Aarshi Banerjee, photo). Une
fiction à thèse sur le retour des
otages ? Non, la cinéaste
délaisse cette piste pour signer
un film puissant, solaire et
sensoriel. En montrant le corps
solitaire et taiseux de son héros
(Roman Kolinka, qu’elle retrouve
pour la troisième fois), elle en
capte, sans dogmatisme, toute
la tragédie intime. C’est aussi
un portrait de l’Inde, nation
complexe, tiraillée entre ses
ostracismes et ses inégalités.
Evoquer et faire ressentir
tout cela sans tomber dans
l’explication, telle est la force
de ce beau film.
XAVIER LEHERPEUR
LE RETOUR DE MARY POPPINS, PAR ROB MARSHALL.
COMÉDIE MUSICALE, AVEC EMILY BLUNT,
LIN-MANUEL MIRANDA, BEN WHISHAW, COLIN FIRTH,
MERYL STREEP (2H11).
Cinquante-quatre ans après son arrivée sur les écrans, la nounou à
parapluie revient à Londres en 1930 pour sauver de la ruine la famille
Banks, menacée d’expulsion par un banquier abject. Bilan : treize
chansons sans relief, un générique interminable avec des centaines
de noms, un nouveau mot-valise (« Luminomagifantastique »), un
numéro chanté au cours duquel Meryl Streep se ridiculise totalement,
des tonnes d’efets spéciaux et, au bout du compte, une pâtisserie si
sucrée qu’on frôle le diabète instantané. Faut-il que Hollywood soit
en panne d’inspiration pour redonner une deuxième vie à Mary
Poppins, mi-fée, mi-gouvernante, jadis kidnappée par Disney (l’auteure du livre, Pamela L. Travers, détestait l’adaptation de tonton
Walt) ! Certes, c’est bien usiné ; certes, c’est du sur-mesure pour les
enfants, les mamies et les fans de la Gay Pride ; certes, le numéro de
danse des allumeurs de réverbère (vers la fn) est sympa. Mais deux
heures de rose bonbon, c’est long, c’est luminomagilong ! F. F.
où l’écrivain est mort en 1900,
dans un hôtel minable. Le sujet a
été traité de nombreuses fois,
mais Rupert Everett (photo, à
THE HAPPY PRINCE
PAR RUPERT EVERETT
Biopic anglais, avec Rupert Everett,
Colin Firth, Emily Watson (1h45).
Les dernières
années d’Oscar Wilde : son
emprisonnement, ses deux années
de travaux forcés, sa libération, ses
retrouvailles avec son amant lord
Alfred Douglas (Colin Morgan,
photo, à gauche), leur voyage en
Italie, enfin, la déchéance à Paris,
SCOTT GARFIELD/WILDLIFE - 2017 DISNEY ENTERPRINSES INC. ALL RIGHTS RESERVED - LES FILMS DU LOSANGE - WILHELM MOSER
droite) a trouvé là une cause
à défendre. Wilde a été traité
avec une cruauté inusitée
et a été détruit pour avoir vécu
« l’amour qui ne dit pas son
nom ». Le film n’est pas toujours
maîtrisé (les flash-back sont
décousus), mais la conviction
qui porte les images est
puissante, et les faits sont bien
restitués, notamment la fidélité
de Robbie Ross, le premier boy
de la vie de Wilde. Plus qu’un
biopic, un manifeste contre
l’homophobie et l’intolérance.
F. F.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
139
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÇA RESSORT
Le mariage selon Lubitsch
LA HUITIÈME FEMME DE BARBE BLEUE, PAR ERNST LUBITSCH. COMÉDIE AMÉRICAINE,
AVEC GARY COOPER, CLAUDETTE COLBERT, DAVID NIVEN (1938, 1H21).
MON PÈRE
PAR ÁLVARO DELGADO
APARICIO
Drame péruvien, avec Junior Béjar
Roca, Amiel Cayo, Magaly Solier
(1h41).
L’arche de Noé (Amiel
Cayo), ce sont ses retables. Il
les peint avec des couleurs très
vives et les peuple de figurines
qu’il façonne avec un mélange
de plâtre et de pommes de
terre. Surnommé le « maestro »,
Noé va de village en village,
dans les Andes péruviennes,
afin de saisir, sur le vif, les
scènes de mariage et les fêtes
religieuses qu’il va ensuite
représenter. Il est accompagné
par son fils de 14 ans,
Segundo (Junior Béjar Roca,
remarquable, photo), à qui il
entend bien transmettre le
secret de son art brut. Segundo
est un élève d’autant plus
appliqué qu’il voue à son père
un amour plein d’admiration.
Jusqu’au jour où il découvre le
secret de Noé, son inavouable
homosexualité, qui fait scandale
dans cette microsociété rurale
et primitive. Le peintre naïf
devient alors une victime
expiatoire, et Segundo, qui
vivait dans un monde
merveilleux, découvre en même
temps la cruauté du monde et
le martyre de son père. Un très
beau film, éclairé par le soleil
noir des tragédies antiques. Et
le premier d’un jeune cinéaste
péruvien dont on reparlera.
J. G.
THE BOOKSHOP
PAR ISABEL COIXET
Drame britannique, avec Emily
Mortimer, Bill Nighy, Patricia
Clarkson (1h53).
Drôle de carrière en
decrescendo que celle de la
réalisatrice du bouleversant
« Ma vie sans moi » (2003).
Avec deux films ratés et inédits
en salles (« Map of the Sounds
of Tokyo », en compétition
à Cannes en 2009, puis
« Personne n’attend la nuit »
(2015, présenté à la Berlinale,
140
L’OBS/N°2824-20/12/2018
A Nice, un milliardaire
américain (Gary Cooper, photo),
sept fois divorcé, s’éprend d’une
Française (Claudette Colbert,
photo), flle d’un aristocrate ruiné.
Elle accepte le mariage, mais se
refuse à lui. Ce modèle de screwball
comedy fut mal accueilli par la
presse américaine sous prétexte
que le personnage de Gary Cooper
était antipathique. Surtout, s’ajoute
pour la première fois à l’ironie raffnée de Lubitsch le cynisme ravageur de Billy Wilder, coscénariste
de cette adaptation d’une pièce de
théâtre. La rencontre du couple
dans un grand magasin, où il
cherche à se procurer un haut de
pyjama sans le bas, qu’elle consent
à acheter, est inoubliable. Et la
joyeuse amoralité du flm n’a pas pris une ride : c’est
tout de même l’histoire d’un type qui s’achète une
femme récalcitrante et d’une épouse qui ne s’ofre
avec Juliette Binoche), c’est peu
dire que le cinéma d’Isabel
Coixet avait décliné. Ce
nouveau film, réalisé il y a plus
d’un an, relève un peu le niveau.
Adaptation du roman éponyme
de Penelope Fitzgerald, il
raconte les déboires d’une jeune
veuve qui ouvre une librairie
dans un coin paumé et rigoriste
de l’Angleterre des années 1950.
Du cinéma doux et suranné,
à son mari qu’après leur divorce. L’institution du
mariage selon l’hédoniste Lubitsch.
NICOLAS SCHALLER
où tout est délicat, de la
reconstitution au message
féministe.
X. L.
GRASS
PAR HONG SANG-SOO
Drame sud-coréen, avec Kim
Min-hee, Jeong Jin-yeong, Kim
Saebyuk (1h06).
Un café paumé dans
une rue déserte. Des artistes
Jeong Jin-yeong et Kim Saebyuk sur le tournage de « Grass ».
s’épanchent sur leurs
problèmes face à des jeunes
femmes qu’ils draguent plus
ou moins. A une table voisine,
une inconnue tapote sur son
ordinateur. Retranscrit-elle leurs
échanges en vue d’une fiction ?
C’est filmé en plans-séquences
et en noir et blanc, cela parle
d’amours perdues, d’un proche
suicidé, de panne d’inspiration.
Bref, on est bien chez Hong
Sang-soo. L’observatrice est
incarnée par Kim Min-hee, sa
muse. De vingt-deux ans son
aîné, le cinéaste fit scandale
dans son pays en plaquant
femme et enfants pour vivre
avec elle. Le savoir donne du
relief à ces variations
dialoguées, qui, autrement,
en manquent. Le Rohmer
sud-coréen tourne deux
longs-métrages par an en
moyenne. Dans celui-ci, un
personnage confesse : « J’ai
l’impression de tourner en
rond. » Le spectateur aussi.
N. S.
DAMNED DISTRIBUTION - TURNER LICENSED - LES ACACIAS - DR - CONDOR DISTRIBUTION - SHANNA BESSON
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
LES SORTIES DU
26 DÉCEMBRE
BASQUIAT
PAR SARA DRIVER
Documentaire américain (1h19).
Alors qu’à Paris la
Fondation Louis-Vuitton lui rend
hommage jusqu’au 14 janvier, le
peintre Jean-Michel Basquiat,
figure centrale de l’art de rue
dans le New York des
années 1980, est au cœur
de ce documentaire. Un film
qui évite l’hagiographie pour
montrer la trace laissée par
l’artiste grâce à des images
d’archives et à des entretiens
avec celles et ceux qui croisèrent
sa route et travaillèrent à ses
côtés. Le travail de Sara Driver,
complice de Jim Jarmusch, est
autant une évocation de
l’homme et de ses inspirations
que celle d’un mouvement
artistique qui modifia à jamais
notre rapport à l’œuvre picturale.
Trop sage dans sa forme, mais
pertinent dans son propos.
X. L.
LA VIE COMME ELLE VIENT
PAR GUSTAVO PIZZI
Comédie dramatique brésilienne,
avec Karine Teles, Adriana Esteves,
César Troncoso (1h38).
Mère empathique,
disponible et enjouée, Irène fait
tout pour protéger des drames
du quotidien ses quatre fils,
son indolent de mari et sa sœur
battue. Mais lorsque son aîné
annonce qu’il a été recruté par
une équipe de handball
allemande et qu’il va vivre
là-bas, son équilibre de vie, déjà
fort précaire, se fissure. Un film
positif mais jamais naïf, qui
dénonce, derrière la comédie
familiale, les inégalités
économiques du Brésil. La mise
en scène épouse l’énergie
débordante de son héroïne, sa
luminosité, mais aussi sa
mélancolie furtive et sa détresse
larvée. Un enthousiasmant
feel-good movie, politique et
humaniste, réalisé par un digne
héritier de Ken Loach.
XAVIER LEHERPEUR
L’HOMME FIDÈLE
PAR LOUIS GARREL
Drame français, avec Laetitia Casta,
Louis Garrel, Lily-Rose Depp (1h15).
A l’enterrement de son
ami Paul, Abel (Louis Garrel)
retrouve Marianne (Laetitia
Casta), qui l’avait quitté pour
épouser le défunt. Il rencontre
Joseph, le fils de Marianne, qui
la soupçonne du meurtre de
« La vie comme elle vient ».
Paul, retombe sur Eve (LilyRose Depp), 18 ans, amoureuse
de lui depuis qu’elle est toute
petite. Cet « Homme fidèle »
ressemble à Louis Garrel. Sous
ses faux airs d’œuvrette
post-Nouvelle Vague où
l’on se triture le nombril dans
des appartements parisiens se
cache un marivaudage ambigu
et insolite. Garrel filme, non sans
malice, le regard enfantin que
porte un type, incapable de
faire des choix, sur la femme
qu’il aime. C’est à la fois léger
et profond, toujours élégant.
Il y a même un petit quelque
chose d’hitchcockien dans
cette ronde amoureuse, hantée
par le souvenir d’un mort.
On mettra un bémol sur les
accents burlesques, pour saluer
l’interprétation impénétrable,
truffaldienne, de Laetitia Casta.
NICOLAS SCHALLER
Louis Garrel est Abel, dont Eve (Lily-Rose Depp) est amoureuse dans « l’Homme fidèle ».
AGAT FILMS & CIE
PRÉSENTE
POSITIF
LʼOBS
APRÈS
LAND
T PEPPER
MY SWEE
UN FILM DE
EEM
HINER SAL
LE 2 JANVIER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
cachemire, la réalisatrice Rohena
Gera s’en prend, avec les codes
du film romantique, à la société
de castes, au fossé entre pauvres
et nouveaux riches et à la
schizophrénie de son pays,
l’Inde, partagé entre tradition
et modernité. C’est pudique,
admirablement interprété par
Tillotama Shome (photo), mais
cousu de fil blanc. N. S.
MONSIEUR
PAR ROHENA GERA
Drame franco-indien, avec Tillotama
Shome, Vivek Gomber, Geetanjali
Kulkarni (1h39).
Ratna, une fille de la
campagne qui rêve de devenir
créatrice de mode, rejoint
Bombay. Elle s’y fait engager
comme domestique par un
couple aisé, bientôt séparé.
La relation entre Ratna
et son employeur, attirés
l’un par l’autre, se transforme
en valse-hésitation face aux
préjugés de leurs entourages.
Main de fer dans un gant de
BUMBLEBEE
PAR TRAVIS KNIGHT
Film d’action américain, avec Hailee
Steinfeld, John Cena, Gracie Dzienny
(1h54).
1987, un jeune Autobot
atterrit sur terre. Blessé et
apeuré, il est poursuivi par
deux impitoyables boîtes
métalliques qui veulent à tout
prix lui concasser la carrosserie.
Ce prequel (à l’intrigue
compréhensible, une
première !) de l’éprouvante
saga « Transformers » est un
croisement entre « Un amour de
Coccinelle », « War Games » et
les films de John Hughes. La
mise en scène de Travis Knight,
auteur du magnifique film
Elio Germano et Alba Rohrwacher dans « Troppa Grazia ».
d’animation « Kubo et l’armure
magique », est élégante, subtile,
bourrée de belles idées (le robot
auquel a été greffé un autoradio
s’exprime par l’intermédiaire
des tubes de l’époque, dont
ceux, sublimes, des Smiths).
Une surprise aussi bonne
qu’inattendue.
X. L.
C’EST RATÉ
Un film bébête
MIA ET LE LION BLANC, PAR GILLES DE
MAISTRE. FILM ANIMALIER FRANCOSUD-AFRICAIN, AVEC DANIAH DE
VILLIERS, MÉLANIE LAURENT, LANGLEY
KIRKWOOD (1H38).
L’amitié entre Mia, jeune fille fougueuse, et
Charlie, un magnifique lion blanc, est menacée lorsque l’ado découvre que son père a
décidé, pour renflouer son zoo, de vendre
l’animal à des chasseurs de trophées. Elle
décide de sauver son ami fauve malgré les
risques encourus. Il faut saluer le travail réalisé par le cinéaste avec les animaux, sa
manière de capter la nature sauvage de
l’Afrique du Sud, et son engagement pour les
espèces protégées, menacées par des richards
avides de sensations fortes. Mais hélas, c’est
tout. Le scénario est aussi prévisible que naïf,
les personnages sont caricaturaux, et la réalisation est lourde. Certes le film est destiné
aux enfants, mais ce n’est pas une raison pour
être aussi démonstratif.
X. L.
142
L’OBS/N°2824-20/12/2018
TROPPA GRAZIA
PAR GIANNI ZANASI
Comédie dramatique italienne, avec
Alba Rohrwacher, Elio Germano,
Giuseppe Battiston (1h50).
Lucia, géomètre,
est célibataire. Elle a une fille
adolescente et un boyfriend
infidèle. Engagée pour
participer à la construction
d’un ensemble sur des terres
agricoles, elle sent que quelque
chose ne va pas. L’apparition
de la Sainte Vierge (« Je suis la
mère de Dieu ») va mettre à mal
le projet immobilier : elle exige
qu’une église soit érigée, mais
Lucia refuse… L’idée est
amusante, mais le scénario vire
à la promo de l’écologie (il faut
protéger la Terre). Au fond,
Jésus n’est-il pas l’idole des
Verts ? Gianna Zanasi joue
sur deux tableaux, la comédie
et le combat politique, mais
ne réussit pas à équilibrer
l’ensemble. C’est drôle par
à-coups, agaçant par bouffées.
La seule vraie grâce, c’est
l’actrice Alba Rohrwacher qui
l’apporte. Avec son visage de
fillette naïve, elle est craquante.
FRANÇOIS FORESTIER
MIRAÏ, MA PETITE SŒUR
PAR MAMORU HOSODA
Dessin animé japonais (1h38).
Kun, 4 ans, vit un
cataclysme : sa petite sœur
vient de naître. Face à cette
créature étrange, le garçonnet
se sent débordé par ses
émotions et délaissé par ses
parents. Pour passer sa jalousie
et ses colères, il se réfugie dans
le jardin, où s’ouvre à lui un
monde moins imaginaire qu’il
n’en a l’air. A mi-chemin entre
l’approche réaliste d’Isao
Takahata dans « le Tombeau
INKPOT FILMS - PUPKINPRODUCTIONS - 2018 STUDIO CHIZU - CINÉ SORBONNE/TWENTIETH CENTURY FOX
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
des lucioles » et celle
fantasmagorique de Hayao
Miyazaki dans « Mon voisin
Totoro », Mamoru Hosoda
signe une merveille de récit
d’apprentissage et de
transmission. La description
des gestes et des grandes
solitudes de la petite enfance
est saisissante de justesse, la
peinture du quotidien parental,
entre une mère farouchement
indépendante et un père
volontaire mais dépassé, d’une
piquante modernité. Quant au
décor, une maison d’architecte à
plusieurs niveaux, il fait écho
aux différentes strates de la
généalogie familiale que visite
Kun dans ses rêveries. Un
bonheur. N. S.
ÇA RESSORT
Le dernier “musical” de Marilyn
LE MILLIARDAIRE, PAR GEORGE CUKOR. COMÉDIE MUSICALE AMÉRICAINE, AVEC
MARILYN MONROE, YVES MONTAND, TONY RANDALL, FRANKIE VAUGHAN (1960, 1H59).
Personne n’a été satisfait du flm, en 1960.
Ni George Cukor, qui ne supportait pas les retards,
les absences et les caprices de Marilyn. Ni cette
dernière, qui considérait que la 20th Century Fox
l’avait contrainte à accepter ce scénario bêta (un
milliardaire énamouré d’une showgirl). Ni Yves
Montand, qui ne savait pas parler anglais (ce qui
ne l’a pas empêché de répéter avec Marilyn dans
sa chambre). Ni Norman Krasna, le scénariste, qui
aurait préféré Cyd Charisse. De plus, le tournage
fut interrompu par une grève… Mais les numéros
musicaux sont délicieux, Marilyn chante « My
Heart Belongs to Daddy », et c’est magique. Rien
que pour ces moments, il faut avoir vu « le Milliardaire », d’autant que c’est le dernier flm musical
de miss Monroe, et l’avant-dernier flm de sa
courte existence.
F. F.
© 31 JUIN FILMS / LES FILMS DE BENJAMIN. Tous droits réservés. Photos : © Denis Rouvre / Canal+. Conception graphique ©2018 Studiocanal.
ON NE NAÎT PAS MÉDECIN, ON LE DEVIENT
SAISON 1
DISPONIBLE EN COFFRET DVD, BLU-RAY
ET EN ACHAT DIGITAL SUR
ÉCOUTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Chloe et Halle.
Nos 20 meilleurs
disques de l’année
THE KIDS ARE ALRIGHT,
PAR CHLOE X HALLE (Sony).
To R’n’B or not to R’n’B, telle est
la question. Les sœurs Bailey,
Chloe et Halle, 19 et 18 ans,
y répondent dans cette
caressante orgie d’harmonies
vocales, de rythmes trap, de
nébuleux synthés et de refrains
à croquer. Désormais, Michael
Jackson s’appelle Chloe x Halle.
FABRICE PLISKIN
TELL ME HOW YOU
REALLY FEEL,
PAR COURTNEY BARNETT
(Marathon Artists/Milk ! Records).
Le dictionnaire prétend que
la nonchalance exclut l’énergie.
Le dictionnaire devrait écouter
Courtney Barnett. Cette jeune
gauchère de Melbourne
pratique un rock faussement
débraillé, qui met assez de
désinvolture dans son spleen
pour être triste et gai à la fois.
C’est le privilège des grands.
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
CURE,
PAR EDDY DE PRETTO (Initial).
Avec son mélange assumé (et
bien vu) de rap et de chanson,
De Pretto s’est imposé d’emblée.
Son premier album est un
modèle de précision. Sur des
rythmes électro, ce débutant
de 25 ans est en phase avec
144
L’OBS/N°2824-20/12/2018
sa génération. Qu’il parle
de sa sexualité ou de soirées
chaotiques, il y va crûment.
Comme on aime.
SOPHIE DELASSEIN
BAD MOUTHIN’,
PAR TONY JOE WHITE
(YepRoc Records/Bertus).
Quelques jours avant sa mort,
l’apôtre du swamp rock (avec
J. J. Cale et John Fogerty)
sortait un album qui baigne
dans la musique cajun et le
gospel de son enfance : du
blues du Delta brut de
décoffrage, en hommage à
Lightnin’ Hopkins et John Lee
Hooker. Le vieux loup, voix de
charbon et Stratocaster burinée,
est à son meilleur. RIP.
FRANÇOIS ARMANET
IN A POEM UNLIMITED,
PAR U.S. GIRLS (Beggars).
Chanteuse d’extrême gauche,
Meg Remy chante les dangers
du plastique, les souffrances
des femmes battues ou les
trahisons politiques d’Obama,
avec un timbre de Supremes
aux yeux céruléens. Une pop
soul insoumise, aventureuse
et hyperséduisante. F. P.
LE DÉSORDRE DES CHOSES,
PAR ALAIN CHAMFORT (Pias).
Après « Une vie Saint-Laurent »,
Alain Chamfort a rappelé
Pierre-Dominique Burgaud
pour qu’il mette des paroles
sur ses mélodies. Ça donne
« le Désordre des choses », qui
s’ouvre sur « les Microsillons »,
ode à la beauté discrète des
rides. Beau début, dont la suite
tient les promesses. S. D.
TIME,
PAR LOUIS COLE
(Brainfeeder Records).
C’est cool, c’est Cole. Avec son
clavier électro-funk à la Herbie
Hancock, ce Californien fut
notre plus belle surprise
de l’année. Sur Google Earth,
on pourrait le situer entre les
Beach Boys et Pharrell Williams.
Ajoutez la silhouette de
Monsieur Spock. Rien de plus
beau que son « When You’re
Ugly ». F. P.
SAINTE-VICTOIRE,
PAR CLARA LUCIANI (Initial).
En 2017, un EP avait révélé cette
graine de talent. Mais avec
« Sainte-Victoire », à 25 ans
et en 11 chansons, Clara Luciani
a chamboulé la scène française.
Fruit d’une grosse peine de
cœur, ce disque porté par
« la Grenade » dégage une
puissance et une grande
cohérence, avec ce qu’il faut
d’explosif. S. D.
PICTURE GROUP/REX/SHUTTERSTOCK/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
jamais une voix d’outre-tombe.
Et ça donne la chair de poule.
G. L.
Encore inconnu il y a un an, Eddy de Pretto s’est imposé avec son mélange assumé de rap et de chanson.
Up », idéal pour entendre
comment ces gangsters de
la scansion utilisent leurs voix
pour « percussionner », à
la façon d’une caisse claire
ou d’un charleston. F. P.
AM WAVES,
PAR YOUNG GUN SILVER FOX
(Légère Recordings).
La pop faisant mine d’inventer
ce qui l’a déjà été, ils sont rares,
cette année, à y être aussi bien
parvenus que Young Gun Silver
Fox. Ecouter « AM Waves »,
c’est se bercer de la douce
illusion que Fleetwood Mac,
Dexter Wansel et Hall & Oates
viennent de monter leur premier
groupe et que les « gilets
jaunes » sont de sauvetage, sur
un yacht longeant la West Coast.
NICOLAS SCHALLER
WIDE AWAKE !,
PAR PARQUET COURTS
(Rough Trade/ Beggar’s).
RACINES,
DE BÉLA BARTÓK, PAR
FLORENT BOFFARD (PIANO)
(Mirare).
Dans ce programme (« Danses
roumaines », « Improvisations »,
« En plein air », « Bagatelles »),
on ne sait plus ce qui vient de la
terre populaire, où Bartók puisait
son inspiration, et du ciel,
où son imagination propre
s’épanouissait dans toute
sa pureté. Boffard y est sublime,
brutal autant qu’il le faut,
et polychrome, et vivant,
et terrifiant…
JACQUES MÉDINA
L’Australienne Courtney Barnett.
SHADOW PEOPLE,
PAR THE LIMIÑANAS
(Because music).
Entre pop, psyché et
nonchalance électrique,
les riffs de guitare cisaillent
langoureusement les mélodies
de ce duo de Perpignan,
auquel se sont joints Anton
Newcombe, Pascal Comelade,
Mathilde Seigner et le
brillantissime Bertrand Belin.
Un rock facétieux et contagieux
dont on trouve d’autres perles
sur « I’ve Got Trouble in Mind
- 7’ and Rare Stuff » (vol. 2),
sur le même label.
BERNARD GÉNIÈS
CULTURE II,
PAR MIGOS (Capitol).
Sur cet album un peu long
(24 titres), le trio d’Atlanta,
drogue dure du rap américain,
est à son meilleur avec « Stir
Fry », produit par Pharrell
Williams, ou le parfait « Open It
LIVE IN LONDON,
PAR E.S.T. (ACT).
Dix ans après la disparition
du pianiste Esbjörn Svensson,
ce concert, enregistré jadis au
Barbican Center, vient redonner
une vie brillante au trio de jazz
suédois. Formidable machine à
swing, E.S.T. musarde entre jazz,
rock et classique, avec des
impros subtiles et fiévreuses.
Pour prolonger le plaisir,
on tendra aussi l’oreille vers
la réédition en coffret de trois
albums studio de ce groupe
magique (« Essentials », ACT).
B. G.
EN AMONT,
PAR ALAIN BASHUNG (Barclay).
Bientôt dix ans qu’il est mort,
et pourtant il chante encore :
sur ces onze morceaux signés
Dominique A, Raphaël ou
Mickaël Furnon, autrefois
écartés de l’album « Bleu
pétrole » et exhumés ici avec
d’impeccables arrangements,
le grand Bashung a plus que
K.T.S.E.,
PAR TEYANA TAYLOR
(Good Music).
Charmeuse synthèse de vieille
soul samplée ou moderne, cet
inusable disque est produit par
Kanye West. Sexy et pluriel, il
s’ouvre sur une ballade western
spaghetti où Teyena Taylor
(photo ci-dessus) phrase
comme Migos, se poursuit
sur un pastiche de Lauryn Hill
à la guitare jazz, et s’achève
sur tonitruant club banger.
Cette Taylor est riche. F. P.
PERSONNE D’AUTRE,
PAR FRANÇOISE HARDY
(Parlophone).
Après un combat contre le
cancer, Françoise Hardy
retrouve le goût de la chanson.
« Train spécial » et « le Large »
(signée La Grande Sophie)
parlent de ce retour à la vie. Fait
de ballades subtiles et
d’épreuves sublimées, portées
par une voix qui n’est en rien
altérée, cet album est ce que
Hardy a fait de mieux. S. D.
A la sortie de l’album, on ne
parlait pas de « gilets jaunes »
mais de maillots bleus. C’était la
Coupe du Monde. En ouverture :
« Total Football ». Guitares
rêches, voix rauque, pépites
post-punk explosives et
mélodies imparables, menées
par l’enragé Andrew Savage
(photo). Et un titre qui sonne
comme un mot d’ordre pour ce
disque furieux et militant.
FRANTZ HOËZ
BOTTLE IT IN,
PAR KURT VILE
(Matador Records).
Treize morceaux dont trois
de dix minutes d’une langueur
dylanienne. Qui, à part
Neil Young, réussit à rendre
la mélancolie entraînante et
l’endormissement tonique ?
Picking acoustique et envolées
électriques, le country grunge
lo-fi du natif de Philly est
à son zénith. F. A.
CUSP,
PAR ALELA DIANE
(All Points/Believe).
Depuis Joan Baez, peu de
chanteuses folks ont surgi
avec une voix chargée de tant
d’émotion pure. Il y a dix ans,
son gospel du pirate avait
envoûté. La jeune fille s’est
muée en mère tranquille :
innocence de la terre promise,
éther néo-hippie, résonance
avec la nature amérindienne.
Doux, clair et paisible : idéal
par les temps qui courent. F. A.
MOVE THROUGH THE DAWN,
PAR THE CORAL
(Ignition/Pias).
Ne pas se laisser déconcerter
par la pochette hideuse. Elle
cache des merveilles gorgées
de pop raffinée, d’une classe
et d’un romantisme sidérants.
« Ecrire une chanson simple,
la faire sonner comme un air
qu’un gamin siffloterait sur
le chemin de l’école, c’est ce
qu’on a essayé de faire », disent
ces modestes. Que demander
de plus ? F. H.
POONEH GHANA - PIERRE VILLARD/NMA2018/SIPA - WG/MPI/CAPITAL PICTURES DALLE - CUCCAGNA/DALLE
L’OBS/N°2824-20/12/2018
145
SORTIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« L’Acrobate à la boule »,
de Pablo Picasso.
SPÉCIAL FÊTES
Noël au musée
« Portrait du docteur X »,
d’Egon Schiele.
« Portrait des enfants
de monsieur Nève »,
de Fernand Khnopff.
REDÉCOUVRIR
HAMMERSHØI
Vingt ans après la
belle expo que lui
avait consacrée le
Musée d’Orsay, c’est
au tour du Musée
Jacquemart-André,
à Paris, de nous
faire redécouvrir
l’œuvre du peintre
danois Vilhelm
Hammershøi
(du 14 mars au
22 juillet).
THEASTER GATES
À PARIS
Le Palais de Tokyo
accueille, du
20 février au 12 mai,
une expo de l’artiste
américain Theaster
Gates. Urbaniste
de formation, cet
artiste activiste a
travaillé notamment
dans les quartiers
défavorisés de
Chicago.
146
« Autoportrait avec
Andy Warhol »,
de Basquiat.
Que faisaient-ils quand ils avaient 20 ans et des poussières ?
Eh bien, ils peignaient et dessinaient. Ils n’ont pas vécu à la
même époque mais ils ont en commun d’avoir repoussé les
frontières de l’art. Le temps des fêtes, on retrouve ces pionniers réunis à Paris. Au Musée d’Orsay, « Bleu et rose » du
jeune Picasso (né en 1881) attire depuis plusieurs semaines
un océan de visiteurs pour ce brillant périple au cœur de
ses périodes bleue et rose, de 1900 à 1906. Curieux de tout,
il regarde Goya, Vélasquez mais aussi Toulouse Lautrec et
Gauguin. Il ne copie jamais, il s’imprègne et déjà, il afrme
son génie (www.musee-orsay.fr ; jusqu’au 6 janvier). Cette
brillante expo s’achève avec des œuvres peintes l’année du
27e anniversaire du peintre. Un âge que Jean-Michel
Basquiat (1960-1988) et Egon Schiele (1890-1918) dépasseront à peine, le premier emporté par une overdose, le
second victime de la grippe espagnole. Les parcours de ces
L’OBS/N°2824-20/12/2018
deux météorites suscitent également l’engouement, il est
prudent de réserver sur le site de la Fondation Vuitton
(www.fondationlouisvuiton.fr ; jusqu’au 14 janvier) pour
découvrir les dessins et peintures enflammés de l’artiste
viennois (Schiele) cependant que la fièvre de la rue, les stridences du jazz hantent les tableaux de celui qui fut, brièvement, l’ami de Warhol.
Un peu de mystère ? Nous avons déjà parlé dans ces
colonnes de Paula Rego, artiste portugaise dont les
« Contes cruels », peuplés d’animaux et de personnages
fantasques, éclairent d’un jour inédit les cimaises du Musée
de l’Orangerie (musee-orangerie.fr ; jusqu’au 14 janvier).
Autre découverte, celle de Fernand Khnopf. La dernière
rétrospective qui lui a été consacrée en France remonte à
une quarantaine d’années. Sous-titrée « le Maître de
l’énigme », cette exposition présentée au Petit-Palais ouvre
les portes d’un univers placé sous le signe de l’étrangeté
(www.petitpalais.paris.fr ; jusqu’au 17 mars). Admirateur
des préraphaélites anglais, Khnopf fut aussi influencé, à
distance, par le symbolisme et l’art de la Sécession viennoise. Avec lui, l’imagination revient au pouvoir. Il n’est
jamais trop tard, n’est-ce pas ?
BERNARD GÉNIÈS
AKG IMAGES - FONDATION LOUIS VUITTON - ALLEN PHILLIPS/WADSWORTH ATHEMUSEUM MUSÉE DES BEAUX-ARTS POUCHKINE MOSCOU/SUCCESSION PICASSO 2018
#ExpoChagallAix
Marc Chagall, Le cirque (détail), 1961, gouache et pastel sur papier, 57,5 x 51
cm, Pola Museum of Art, Pola Art Foundation © Adagp, Paris, 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
1 ER NOV. > 24 0$56
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
2
5
4
6
1
SPÉCIAL FÊTES
Le théâtre réveillonne
A l’approche des fêtes, les skieurs montent sur leurs planches. Les comédiens aussi. Tout le monde ne va pas à la neige pendant les vacances
scolaires. Résultat, les salles sont combles. C’est le problème avec le
théâtre : aussitôt que se propage la rumeur d’un bon spectacle, c’est
complet. Ainsi, on ne vous conseillera pas la superbe « Locandiera » (1),
de Goldoni, montée à la Comédie-Française (01-44-58-15-15) par Alain
Françon : plus de place à vendre. Il y a de même peu de chances que
vous puissiez entrer au Théâtre national de la Colline (01-44-62-52-52)
où Wajdi Mouawad reprend jusqu’au 30 décembre son spectacle génial,
« Tous des oiseaux » (2), créé l’an dernier. Il y a toujours des défections
au dernier moment, c’est un risque à courir. Alors que faire ? Aller voir
au Rond-Point (01-44-95-98-21, jusqu’au 6 janvier) « J’ai des
doutes » (3), où François Morel met Raymond Devos à sa sauce. C’est
savoureux et ça se donne à 18h30, ce qui permet de bombancer après.
Moins festif mais bouleversant, « le Fils », de Florian Zeller, à la
Comédie des Champs-Elysées (01-53-23-99-19), qui a valu au jeune Rod
148
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Paradot le molière de la révélation masculine, la saison dernière. Stéphane Freiss et Florence Darel y ont repris les rôles d’Yvan Attal et Anne
Consigny. On peut aussi se rabattre sur des salles plus modestes. Au
Lucernaire (01-45-44-57-34), par exemple, Clémence Massart, la Clémence de la saga de Philippe Caubère, reprend, vingt-trois ans après sa
création, « Que je t’aime ! » (4), tiré de l’authentique courrier du cœur
d’un magazine féminin des années 1950. On peut encore se diriger vers
le cirque : quoi de plus indiqué pour les fêtes ? Retrouver la famille
Romanès dans « la Trapéziste des anges ! » (5) sous le chapiteau du
Cirque tzigane (01-40-09-24-20) planté porte Maillot. Ou bien la
dynastie Gruss qui présente « Origines » au bois de Boulogne
(01-45-01-71-26). On peut enfn pousser jusqu’à Aubervilliers où Bartabas reprend « Ex anima » (6), pièce magique où les chevaux
occupent pratiquement seuls la piste. Au galop, les amis ! Tous au
Théâtre équestre Zingaro (01-48-39-54-17) !
JACQUES NERSON
SIMON GOSSELIN - STÉPHANE TRAPIER - STÉPHANE BEDOUZE - BARTABAS 2018 - AGATHE POUPENEY/DIVERGENCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMUNIQUÉ
OBSERVATOIRE
COFFRET GABRIELLE
COMTESSE DU BARRY
Pour illustrer ces 110 années où elle s’est attachée
à valoriser la tradition française, Comtesse du
Barry révèle l’excellence artisanale dans ce qu’elle
a de plus rafné, d’exigeant et d’innovant. Présenté
dans un écrin prestigieux, la « Malle à secrets »
contient : un foie gras d’oie au sel de Salies du
Béarn, poivre Malabar et Armagnac 1904, un
facon d’Armagnac 1974, un chutney de fgue,
un conft d’oignon, de la feur de sel de Salies du
Béarn et du poivre Malabar.
Prix indicatif : 198 €
Disponible en boutiques et
sur www.comtessedubarry.com
WOODFORD RESERVE MALT
Le plus européen des whiskeys américains.
Ayant pour ambition d’élaborer des whiskeys
d’excellence, Woodford Reserve, connu pour
son bourbon haut de gamme, met ses valeurs à
l’honneur avec ce nouveau whiskey : Woodford
Reserve Kentucky Straight Malt Whiskey. Elaboré
à partir de 51% d’orge maltée, 47% de maïs et 2%
de seigle et vieilli en fûts neufs de chêne toastés, il
ofre des notes complexes et équilibrées, à l'instar
des autres expressions de la gamme.
Prix de vente conseillé : 46 €
https://fr.woodfordreserve.com
TOOGOOD
FURY CROSS EXOST SILVERLIT
Une seule et même télécommande qui permet de
prendre le contrôle, à n’importe quel moment, du
4x4… ou de la Mini Flip, la voiture ultra petite
mais ultra nerveuse cachée à l’intérieur !
Véritable concentré technologique, il suft
d’appuyer sur un bouton de la télécommande
pour que la Mini Flip soit éjectée du toit du 4X4 et
qu’elle commence sa course folle !
Une expérience de jeu 2 en 1 inédite !
PPI : 49.99 €
Dans tous les réseaux de distribution
www.silverlit.fr
Avis aux gourmands, TooGood lance
aujourd’hui ses premières références
sucrées réunissant tous les ingrédients
à l’origine de son succès : transparence,
plaisir, gourmandise et équilibre. La
marque française a concocté de
succulents biscuits ultra-croquants
(chocolat, coco ou cranberry) à base
d’avoine qui possèdent le plus bas taux
de sucre du rayon, excusez du peu !
Ils font en prime la part belle au miel
et au sucre de canne
sélectionnés en lieu et place du
sempiternel sucre blanc rafné.
Biscuits Croquants TooGood,
2,59 € chez Monoprix
MONNAIE DE PARIS
Vous serez fer d’ofrir de l’or pur.
La Monnaie de Paris sublime la plus emblématique
des fgures républicaines françaises avec Marianne
portant les valeurs de l’Égalité. Les monnaies 250
et 1000 en or pur*, sont bien plus que de simples
monnaies. Ce sont de véritables objets d’art
mettant en valeur l’excellence des artisans de la
manufacture française. Frappées en tirage limité,
ces monnaies vaudront toujours à minima leur
valeur faciale. Disponibles sur monnaiedeparis.fr
*monnaies en or 999 millièmes. Monnaie de 250 : prix de vente
public conseillé 250€. Monnaie de 1000 : prix de vente public
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
conseillé 1090€.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES LUNDIS DE DELFEIL DE TON
LES MOTS CROISÉS
Parr RO B E RT S C I PI O N
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
I
Q
II
III
Q
IV
Q
Q
V
Q
VI
Q
VII
Q
VIII
Q
Où l’on voit à l’œuvre la République
Q
Q
Q
IX
Problème du 17/3/1980
Horizontalement
I. N’est vraiment pas à sa place.
– II. Fait partie des sousdéveloppés. Plus grande si le Soleil
a rendez-vous avec la Lune.
– III. Donner des coups de ciseaux.
Ville de province pour Dédée.
Pronom. – IV. Ont fini leur service.
Donnent des coups de dents.
– V. Pour s’y activer, il faut avoir
la rame ! A l’envers sans avoir
d’endroit. – VI. Porte-aiguilles.
Déplacement de ventre. Accusé
de réception. – VII. Porteur de
fusées. Fournisseurs de la Papauté
ou adversaire de l’Empire.
– VIII. A consommé sa victoire avec
des fourches. – IX. Ote toute portée
aux saillies les plus percutantes.
Verticalement
1. Celui-là, il est toujours à côté
de ses pompes ! – 2. Vagues.
– 3. C’est une honte. Une des sœurs
Brontë. – 4. Devrait empêcher
certaines espèces de disparaître.
– 5. Un tir désordonné. Privé
d’affection. – 6. Peut faire aussi
le con. A fait un boulot de chien
à ses débuts. – 7. On doit y danser
la sardane renversée. Conjonction.
– 8. Ont été internes avant même
l’hôpital. – 9. Tire sans sommation.
Des airs bouleversés. – 10. Croquemonsieur. Aurait perdu
connaissance ? – 11. Symbole.
Ses cours de géo devaient surtout
porter sur l’Afrique du Nord et le
Proche-Orient. – 12. Ses tubes ont
conquis le monde entier. Pronom.
– 13. Vaincue par les héros de
la résistance.
Solution du n° 2823
I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
150
1
2
3
C
L
A
S
S
E
U
R
S
H
E
M
I
N
G
W
A
Y
A
G
E
N
D
A
4
5
6
7
8
R I S M A
D
U M E
S
R O M
E C U R E
I M I T
R D
O T
A
E N R
A
M P E S
M P A T H I
Q
Q
Q
Q Q
Q
Q
9
10
11
T I Q
E S U
E
A
E S
A T I
M O
I C H
E
U
S A N
Q
12
Q
13
U E
E T
R
T E
O N
C N
I E
R E
T S
Q Q
Q
Egalité pour tous
L’OBS/N°2824-20/12/2018
es maires du département
de la Seine-Saint-Denis, le
fameux 93, s’unissent pour
attaquer l’Etat en justice.
L’Etat de Macron et de ceux
d’avant. Les services publics
sont moins assurés dans le 93 qu’ailleurs, alors
même que c’est là que le besoin s’en fait le plus
sentir. Tous les domaines, à commencer par
l’éducation, sont en sous-efectifs. Ces maires
invoquent le principe d’égalité pour justifier
leur démarche. Egalité, vous savez bien,
« liberté, égalité, fraternité », la devise, elle est
fameuse. Egalité républicaine disent les
maires et, les écoutant, il vient à l’esprit que
ce qui leur est prêché, aux habitants de la
Seine-Saint-Denis, préféremment à l’égalité
républicaine, c’est la laïcité républicaine. Ça mange moins de
pain. C’est le cas de le dire.
Même les policiers sont en
sous-efectifs, en Seine-SaintDenis. Même les magistrats mais
ce n’est pas pour cela qu’ils n’ont
trouvé que quatre maigres jours
pour juger les responsables de
l’efondrement d’un terminal de
Roissy, moins d’un an après son inauguration,
tuant quatre personnes et en laissant quelques
autres avec des séquelles. L’instruction avait
duré quatorze années, pas moins, laissant à
l’architecte largement le temps de mourir en
paix et aux sociétés impliquées celui de peaufiner leur défense. Quatorze années ! Pour
aboutir à quoi ? A des réquisitions par le ministère public d’une amende de 225 000 euros
pour Aéroports de Paris dont, souligna le
procureur, la responsabilité était « écrasante ».
Pour tous les autres, en conséquence, amendes
moindres. Attendons le verdict. Pour l’instant,
il nous semble que voilà un procès qui rapportera moins qu’il n’aura coûté. Encore une farce
dont mieux aurait valu faire l’économie.
Trois femmes, travailleuses de l’aéroport,
étaient parties civiles. Mariage, travail, santé,
dans cette afaire elles ont tout perdu. Suicides,
heureusement manqués. Les cracks du barreau, qui défendaient les coupables et dont les
D honoraires doivent dépasser de beaucoup le
montant des amendes mises en délibération,
ont sans doute souri en entendant leurs
confrères réclamer, pour ces « vies détruites »,
des indemnités de 20 000 à 50 000 euros. Le
tribunal rabaissera-t-il ces plus que modestes
prétentions ? Tout se peut.
La preuve, que tout se peut. Des employés
d’une société de nettoyage, rapporte l’AFP, ils
sont une centaine, avaient touché des primes
légales. Or, des cracks du barreau, ils sont
partout, ont démontré qu’ils avaient touché
indûment ces primes. La légalité n’était que
d’apparence. La société n’avait pas à les leur
verser. Prud’hommes, puis cour d’appel,
avaient jugé qu’ils y avaient droit, en se fondant sur le Code du Travail, mais la Cour de
Cassation leur a donné tort, le
Code du Travail ayant évolué,
comme par hasard en faveur des
patrons. Les employés doivent
donc rembourser, qui 17 000, qui
25 000 euros. Par tête de pipe. A
comparer avec les indemnités
réclamées par les travailleuses
du terminal efondré. Ils vont
donc saisir la Cour européenne
des Droits de l’Homme. Suft pas de bien
nettoyer. Faut aussi être procédurier. C’est
devenu un métier, d’être travailleur.
Ce n’est pas en passe de s’arranger pour le
menu peuple. Grèves et manifestations de tous
les corps de justice mettent en garde contre les
réformes en préparation dans leur domaine.
Pour l’ordinaire des justiciables, par exemple,
les voici qui se trouveraient devant des platesformes numériques au lieu d’avoir en face
d’eux des êtres humains. Modernisation, nous
raconte-t-on bien sûr, quand il s’agit du vieux
besoin, chez les profiteurs, de créer toujours
des inégalités supplémentaires.
D. D. T.
Post-scriptum qui n’a rien à voir. – Soirée
chez des richards new-yorkais qui reçoivent
leurs homologues, « The Party » est le chefd’œuvre de férocité de Tomi Ungerer que
rééditent les Cahiers dessinés (128 p.,
20 euros). Hautes sphères de la caricature.
C’est devenu
un métier,
d’être
travailleur.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
O N D ÉC R I T · O N D ÉC RY P T E · O N D ÉC R È T E
LA REVANCHE DES
BELLES TABLES
LE SUCCÈS
ZALANDO
P. 1 5 2
P. 1 5 6
LES
TENDANCES
DE “L’OBS”
DESTINATION
MARIE-GALANTE
LA CHRONIQUE DE
SOPHIE FONTANEL
P. 1 5 8
P. 1 6 0
C’est notre
tasse de thé
Depuis toujours, on se passait la bague au doigt et on tenait sa tasse
par l’anse. Le céramiste Astier de Villatte a, avec l’aide de l’artiste
Serena Carone, habilement uni les deux. A partir de la vaisselle
iconique de la maison, façonnée avec cette terre noire recouverte
d’un blanc laiteux qui la rend si particulière, la plasticienne a choisi
de bousculer les codes en remplaçant l’anse par un bijou. Bague
de cardinal ou de maharaja, représentant un œil du dieu Horus ou un serpent enroulé autour du
doigt… comme autant de joyaux baroques sortis d’une malle aux trésors. Après l’artiste Setsuko
Klossowska de Rola, la veuve du peintre Balthus, l’Américain John Derian ou Lou Doillon, le céramiste s’ofre une nouvelle fois une collaboration prestigieuse. CHRISTEL BRION
Tasse bijou, Astier de Villatte & Serena Carone, 165 €.
SOPHIE DELAPORTE
L’OBS/N°2824-20/12/2018
151
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
LE PHÉNOMÈNE
La
a revanche
des belles
tables
Face au succès
de la bistronomie,
quelques institutions,
brasseries ou
restaurants étoilés,
retrouvent une
deuxième jeunesse
en renouvelant leurs
cartes et leur décor
Par C H R I S T E L B R I O N
152
L’OBS/N°2824-20/12/2018
D
istancées, voire ringardisées par la
vague des nouveaux bistrots, quelques
adresses inscrites dans le patrimoine
culinaire français réagissent depuis
peu. Pour cela, elles ont pris le parti du
renouvellement en cuisine ou dans la salle.
Dépoussiérer une légende est d’autant moins aisé
que les « cantines » de quartier, bénéficiant d’additions plus légères, ont façonné l’image du nouveau
cool en faisant valdinguer les nappes et l’argenterie.
Heureusement, depuis que les « plats d’avant » sont
revenus dans les assiettes, les anciennes brasseries
peuvent rivaliser dans le genre rémoulade-blanquette ou, pour les maisons plus prestigieuses, dans
le style lièvre à la royale. L’élégance surannée du ser-
ANNE BOUILLOT/HANS LUCAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
Pierre Frey pour les papiers peints, de Bisazza pour
les faïences, de fauteuils signés Knoll, et d’un imposant lustre Baccarat. La cuisine du chef rend, elle,
hommage à Eugénie Brazier, qui créa cet établissement emblématique en 1921. Rapidement récompensé de deux étoiles, il a su réinterpréter à sa façon
les classiques de la célèbre « mère lyonnaise », première femme à décrocher trois étoiles au Michelin
et qui forma… Paul Bocuse. Avec sa nouvelle version
de l’artichaut et foie gras, une entrée très plébiscitée,
ou encore la quenelle transformée en un délicieux
pain de brochet croustillant aux écrevisses et sauce
Nantua, le chef ne l’a certainement pas trahie. Et
quand Mathieu Viannay s’éloigne de la tutelle de la
cuisinière, il sait aussi nous emmener vers une belle
créativité avec, par exemple, ce homard bleu conft
au beurre salé accompagné de corail en minestrone,
de carottes et d’agrumes. Le nouveau chef pâtissier
Rodolphe Tronc assure lui aussi ce va-et-vient entre
tradition et modernité avec un chou praliné façon
paris-brest ou un crémeux chocolat guanaja, glace
fève de tonka, tamarin et grué caramélisé. Regarder
vers le futur sans renier le passé, le pari est remporté
haut la main.
12, rue Royale, Lyon-1er. Tél.: 04-78-23-17-20. Fermé samedi
et dimanche. Menu déjeuner 57 ou 70 € ; menu classique 105 €
(2 plats) ou 130 € (3 plats).
LE TAILLEVENT
vice et le cachet des boiseries ont de quoi en remontrer aux serveurs à barbe et aux murs de béton brut.
En faisant appel à des chefs renommés qui personnalisent les recettes traditionnelles, ces quatre
adresses mythiques sont en train, au-delà d’un simple
coup de jeune, de réinventer la cuisine d’avant.
LA MÈRE BRAZIER
Dix ans après avoir repris et rénové le mythique restaurant de la rue Royale à Lyon, le chef Mathieu Viannay a décidé d’embellir encore un peu plus l’institution afn d’améliorer le confort des clients et des
équipes. Pour rajeunir avec respect cette vieille dame
bientôt centenaire, le chef s’est (bien) entouré des
décorateurs Alain et Dominique Vavro, de la maison
ANNE BOUILLOT/HANS LUCAS
MATHIEU
VIANNAY
REVISITE
LES RECETTES
EMBLÉMATIQUES
DE LA MÈRE
BRAZIER COMME
CES COQUILLES
SAINT-JACQUES,
TRUFFE ET NOIX
FRAÎCHES.
Qui de plus approprié que le champion du monde
du lièvre à la royale pour reprendre les cuisines d’un
restaurant doublement étoilé dont le plat signature
a longtemps été ce mets ? David Bizet, venu du
George V, où il brilla au restaurant L’Orangerie, vient
de prendre la suite d’Alain Solivérès aux commandes
de cette institution pendant dix-sept ans. Le nouveau chef, qui avait fait ses classes dans la maison,
va incarner avec le sommelier et nouveau directeur
général Antoine Pétrus l’esprit du Taillevent. On
parie que le tandem saura dépoussiérer l’institution
sans efrayer les habitués, une clientèle plutôt classique et bourgeoise, attirer de nouveaux gourmets
et qui sait, décrocher une troisième étoile… Pour
l’heure, comme chaque année depuis trois ans, Le
Taillevent invite un épicurien, une personnalité des
arts et de la littérature, à raconter cinq vins qu’il rêve
de réunir en un repas. Choisis parmi les 3000 références que compte le livre de cave du restaurant,
« Les 5 de Yann Quefélec » sont proposés pour un
accord mets-vins jusqu’à la fn du mois de décembre.
Le choix du navigateur et écrivain, qui succède à
Pierre Arditi, met à l’honneur les grands vins de Bordeaux, dont un pomerol accordé par le chef David
Bizet à son fameux lièvre à la royale.
15, rue Lamennais, Paris-8 e . Tél. : 01-44-95-15-01.
Menu « Les 5 de Yann Queffélec » 375 €.
L’OBS/N°2824-20/12/2018
153
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
LE TRAIN BLEU
LA POULE AU POT
Véritable institution du
Gare de Lyon, dès l’escalier
quartier des Halles à Paris,
majestueux à double révoouvert depuis plus de
lution qui mène au restaurant immuable dans son
quatre-vingts ans, tour à
tour boucherie, repaire de
décor Belle Epoque et
marchands venus se resclassé au titre des monuments historiques, on entre
taurer dès l’aube, d’artistes
dans la légende. C’est l’occades salles alentour venus
sion de redécouvrir les ors
s’y réfugier après le spectacle, puis refuge du
des salles avec leurs plashow-business, l’établissefonds peints d’allégories,
JEAN-PIERRE HOCQUET ET MICHEL ROSTANG REDÉMARRENT LE TRAIN BLEU.
ment a déjà connu deux
leurs dorures et leurs
propriétaires avant que
fresques à se tordre le cou.
Jean-François Piège (deux
Le spectacle est également
étoiles) décide, cette
présent dans l’assiette, où
année, de reprendre La
l’arrivée du chef (deux
Poule au Pot. Le chef fait le
étoiles) Michel Rostang a
choix d’en poursuivre
fait prendre un nouveau
l’histoire, en imaginant
départ au Train bleu. Avec
une carte inscrite dans le
Jean-Pierre Hocquet, chef
patrimoine culinaire frandepuis quatorze ans, il propose une carte toujours insçais. Cuisses de grenouilles
pirée de l’historique ligne
en persillade, blanquette
de veau, hachis parmentier
ferrovière « PLM » (ParisLyon-Méditerranée), imaà la joue de bœuf ou encore
escargots en coquille, c’est
ginant des plats originaires
toute une gastronomie
du sud-est de la France.
familiale où viandes,
Lyon, bien sûr avec les quenelles de brochet savousauces, mijotés et gratinés
J E A N - F R A N Ç O I S P I È G E P O U R S U I T L’ H I S T O I R E D E L A P O U L E AU P O T.
se déclinent dans une carte
reuses, Romans et ses délicieuses ravioles au bouillon
qui fait la part belle au plaide poule, sans oublier la
sir et au réconfort. Mention spéciale aux frites,
Provence avec les flets de
fnes et croustillantes à
barbet rôtis. Le gratin dauphinois accompagne le
souhait, à une exceptionnelle omelette fondante
gigot d’agneau toujours
aux cèpes. En patientant,
servi, sous les yeux du
on s’amuse de retrouver
client, sur la voiture de
des œufs mimosa et même
tranche. A heure fxe, le
groom, mascotte historique
un radis beurre tout
de l’endroit, déclame, théâsimple. La poule au pot
tral, avec sa grande cape
n’est pas encore à la carte,
bleue, son texte sur l’hiselle arrivera majestueuse
toire des lieux avec moult
pour l’hiver. Au dessert,
anecdotes et annonce
une impressionnante
même certains trains. On
« giboulée de fraises et
framboises au sorbet de frorevient au siècle dernier
ANTOINE PÉTRUS ET DAVID BIZET DÉPOUSSIÈRENT LE TAILLEVENT.
mage blanc », servie dans
avec délice dans ce lieu
une pièce d’argenterie,
mythique, devenu tellecouronne le repas en toute
ment tendance que même
le très branché Fooding l’a choisi pour sa fête annuelle.
légèreté. La décoration est restée dans son jus, avec
La meilleure place se trouve juste devant la porte batune improbable tapisserie ornée de grappes de raitante des cuisines, pour s’émerveiller du ballet tourbilsins, un bar en cuivre, des lampes à pampilles Art
lonnant des serveurs, une main dans le dos et plateau
nouveau et, bien sûr, de grandes banquettes de
en équilibre. On pourrait même en rater son train.
Moleskine rouge ultraconfortables. Jean-François
Gare de Lyon, place Louis-Armand, Paris-12 e.
et Elodie Piège nous emportent au temps délicieux
Tél. : 01-43-43-09-06. Menu voyageur servi en quarante-cinq minutes
du souvenir, celui de la cuisine bourgeoise.
(plat et dessert) 49 €. Menu PLM (entrée, plat et dessert) 65 €.
154
L’OBS/N°2824-20/12/2018
9, rue Vauvilliers, Paris-1er. Tél. : 01-42-36-32-96. Menu à 48 €.
TÊTES À CLAPS – JAMES BORT – NICOLAS LOBBESTAEL – LAURENT DUPONT – ANNE-EMMANUELLE THION
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
L’INSPIRATION
Taxi Girl
Elle traverse la ville avec
désinvolture, tout droit
sortie des eighties. Elle
a osé l’imprimé foulard – savant mélange de
rococo bon chic, bon
genre – sans renier
son allure rock. Elle
confronte deux mondes :
la dolce vita bourgeoise
et la mélancolie new
wave. Et s’afranchit
de toutes les règles.
Robe en twill de soie
imprimé foulard,
SALVATORE FERRAGAMO
www.ferragamo.com
Boucles d’oreilles
Ornella en or,
AURÉLIE BIDERMANN
01-40-41-67-37
Sac New Wave en cuir
LOUIS VUITTON
09-77-40-40-77
Bottines Rapture en cuir,
ST UART WEITZMAN
01-42-60-47-92
Photographe Bertrand Le Pluard
Styliste Clémence Belin
Assistante styliste Anaïs Garrione
Modèle Martine Dirkzwager @Viva
Coiffure Vincent de Moro @Airport Agency
Maquillage Masae Ito
Manucure Philippe Ovak @Marie-France
Thavonekham
L’OBS/N°2824-20/12/2018
155
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
SUCCESS STORY
Zalando,
des tongs
à la Bourse
Le leader européen de l’e-commerce
fashion fête ses dix ans. Grâce à son
catalogue pointu, il résiste à Amazon
Par E LV I R E E M P TA Z , à Berlin
156
L’OBS/N°2824-20/12/2018
T
out a commencé il y a dix ans dans un petit
immeuble du quartier branché de Mitte,
à Berlin, où David Schneider et Robert
Gentz, amis depuis les bancs de la WHU,
une prestigieuse école de commerce, se
rêvent en entrepreneurs à succès. Ils ont déjà tenté leur
chance au Mexique, où ils ont voulu créer le Facebook
sud-américain – un fop total. C’est même un copain de
promo, Oliver Samwer, cofondateur avec ses frères de
l’incubateur de start-up Rocket Internet, qui a dû payer
leurs billets de retour. Vaincus mais pas découragés, les
revoilà dans un Berlin frappé par la crise fnancière.
Robert Gentz propose de se lancer dans la chaussure,
à l’époque peu vendue en ligne. Grâce à un prêt des
frères Samwer, le duo se met au travail, en commençant
par les tongs. Pour respecter les délais de livraison, la
légende veut qu’ils soient allés plus d’une fois livrer euxmêmes des paquets. Ils sont rapidement rejoints par
un troisième larron, autre ancien étudiant de la WHU,
Rubin Ritter. Un an plus tard, la chaîne de supermarchés Tengelmann investit 20 millions d’euros dans
Zalando. La machine est véritablement lancée.
ZALANDO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
“On y découvre de nouveaux labels, que l’on ne rencontre
d’habitude que dans les salons professionnels.”
LOUISE TACCOEN, DU BUREAU DE TENDANCES CARLIN
De 6 millions d’euros de chifre
d’afaires en 2009, ils passent à
150 millions l’année suivante. En
2014, la start-up entre en Bourse.
Entre-temps, le site a étendu son
ofre aux vêtements et accessoires,
et s’est imposé comme la première
plateforme de mode en ligne en
Europe. Aujourd’hui valorisée à
9,8 milliards d’euros, l’entreprise
propose plus de 2 000 marques dans
quinze pays, dont la France, et enregistre 245 millions de visites chaque
mois. Surtout, elle a, contrairement
à ses concurrentes, choisi de ne pas
se disperser en sortant très vite de
l’univers vestimentaire. Autre avantage, Zalando a choisi un positionnement adapté aux millennials, qui
la distingue d’Amazon. « Elle propose
un luxe accessible, avec des grifes
comme Ralph Lauren ou Moschino,
mais aussi plein de jeunes marques
incroyables, ajoute Louise Taccoen,
consultante en mode pour le bureau
de tendances Carlin. On y découvre
de nombreux nouveaux labels, que
l’on ne rencontre d’habitude que dans
les salons professionnels. Cela leur
ofre une vraie vitrine et les rend
accessibles au grand public. » Au fl
de ses visites, l’internaute notera également que sont
mis en avant des mannequins atypiques telles l’intersexuée Hanne Gaby Odiele ou la chanteuse Beth Ditto.
D’autres outils comme l’intelligence artifcielle permettent de développer la personnalisation de l’ofre
client. Ce côté start-up pour jeunes générations se
ressent jusque dans les nouveaux bureaux de l’entreprise. Dans les cinq immeubles du quartier chic de
Friedrichshain, dans l’est de Berlin, accueillant
6 000 salariés, personne ou presque n’a de bureau fxe,
on prend son ordinateur portable et travaille sur une
table, dans un canapé avec vue sur la Spree, ou dans
une petite salle fermée. La déco est moderne, colorée,
le mobilier design. Pour autant, la cliente européenne
type a entre 25 et 45 ans.
En un mot, Zalando s’appuie sur sa faculté à évoluer
très vite. « Nous avons démarré en proposant aux clients
la possibilité pendant cent jours de renvoyer gratuitement leurs achats. Depuis, nous nous adaptons aux différents pays, explique Delphine Mousseau, responsable
Marchés de l’entreprise. Nous voulons être très localisés
pour l’expérience client : nous adaptons tous les systèmes
DANIEL HOFER – OLIVER TJADEN
RUBIN RITTER,
ROBERT GENTZ ET
DAVID SCHNEIDER
DIRIGENT UNE
ENTREPRISE QUI
VAUT 9,8 MILLIARDS
D’EUROS.
ESPRIT START-UP
DANS LES BUREAUX
DE LA MAISON MÈRE
BERLINOISE.
de paiement aux différentes
habitudes d’achat. » En Allemagne, on paie sur facture,
après avoir essayé ses achats ; en
France, le compte bancaire n’est
prélevé que quinze jours après
l’achat ; en Italie, c’est le livreur
qui est payé en cash, car 29%
des Italiens n’ont ni compte
bancaire ni carte de crédit ; aux
Pays-Bas, on passe par iDeal, un
moyen de paiement en ligne, et
ainsi de suite. « Nous essayons
de livrer le plus rapidement possible, ajoute Yannick Mathan,
chargé de la stratégie de
Zalando en France. Nous
venons de lancer la livraison en
vingt-quatre heures. Nous avons
également simplifé le système de
retour : les Français, qui n’aiment
pas renvoyer leurs colis, peuvent
les laisser dans leurs boîtes aux
lettres, où le facteur le récupérera. Et, dans les grandes villes,
on prend rendez-vous avec un
coursier qui vient en moins de
quinze minutes les chercher. » Le
plus étonnant peut-être pour ce
groupe possédant 7 centres de
tri répartis sur le continent et
approvisionnant quotidiennement plus de 25 millions
de clients, c’est qu’il tente de se rapprocher le plus possible d’une expérience d’achat en… boutique. Au point
où les clients allemands peuvent déjà se rendre dans
trois « outlets », de vastes magasins, pour y acheter
certains produits, auxquels vont s’ajouter deux nouveaux espaces cette année à Leipzig et à Hambourg.
Le géant de l’e-commerce possède ses propres
marques rassemblées sous le nom de zLabels et développe des solutions payantes pour ses partenaires.
Zalando Fulfllment Solutions permet d’utiliser la logistique du site, Zalando Media Solutions ofre une expertise marketing personnalisée… « Ils nous aident à développer notre image, explique Therese Hellström, de la
marque scandinave 2NDDAY. Nous avons une relation
honnête et créative avec eux. Nous travaillons avec des
sites comme About You et Asos, mais Zalando est le plus
ouvert aux nouvelles idées. » Dernières en date : se lancer sur le marché de la beauté, et en Irlande. La conquête
de l’Amérique et de l’Asie n’est pas encore au programme. Les dirigeants veulent d’abord s’assurer qu’en
Europe tout le monde trouve chaussure à son pied. Q
L’OBS/N°2824-20/12/2018
157
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Y ALLER
Vol Paris-Pointeà-Pitre avec Fly Level
à partir de 300 €.
Rens. : flylevel.com
55 minutes de
traversée depuis
Pointe-à-Pitre
en ferry express.
38,80 € aller-retour
avec Val Ferry.
Rens. : valferry.fr
Ofce de tourisme
de Marie-Galante,
Rens. : 05-90-97-56-51
et ot-mariegalante.com
Y DORMIR
ALLER SIMPLE ✈ MARIE-GALANTE
Comme une chanson
d’enfance
Au large de la Guadeloupe, il est indispensable de faire une halte
pour découvrir cette petite île où le temps s’est arrêté
Par BA P T I S T E L E G R A N D
A
la descente du bateau, un large panneau
annonce fèrement : « Ile jumelée avec
Belle-Ile-en-Mer ». On se met à chanter.
Marie-Galante, lieu familier comme le
refrain obsédant d’une chanson d’enfance. « C’est l’eau qui nous sépare, et nous laisse à part »,
susurre Laurent Voulzy, dont la famille est originaire
de l’île. Il n’a pas menti. Le contraste avec l’agitation
qui règne sur Grande-Terre est saisissant. Très peu
de touristes, presque pas de voitures. Ici, on prend son
temps. L’île ne compte que 11 000 habitants pour plus
de 80 kilomètres de côtes – des plages pour moitié. Les
guides touristiques les classent parmi les plus belles
du monde, et n’exagèrent pas. Clapotis turquoise,
cocotiers et poissons : promesses tenues. « MarieGalante ressemble à la Guadeloupe d’il y a une trentaine
d’années », vante notre guide Mickaël. Le charme de
l’île n’est pas abîmé par le béton, on ne trouve pas de
grands hôtels, encore moins de clubs de vacances. La
plupart des visiteurs ne débarquent que pour la journée et repartent le soir venu. Raison de plus pour rester ! De belles pensions et villas permettent de séjourner à des prix raisonnables. Les plaisanciers, eux, n’ont
pas eu besoin de réserver, il leur a suf de jeter l’ancre
face au village de Saint-Louis. Les mâts de leurs voiliers se découpent dans le ciel famboyant du soir.
158
L’OBS/N°2824-20/12/2018
Le lendemain, tournant le dos à la mer, on se dirige
vers la mare au Punch, qui doit son nom à une révolte.
En 1849, un an après l’abolition de l’esclavage, les grands
planteurs tentent une fraude aux élections, mais les
esclaves afranchis ne se laissent pas faire, brûlent la
mairie et déversent toute la production de rhum dans
la mare. L’épisode est raconté lors de la visite de l’habitation Murat, une plantation désormais transformée
en écomusée. On y découvre trois siècles d’histoire
sucrière. La canne à sucre, ferté de l’île, reste essentielle
à son économie. En témoignent ces charrettes pleines,
que l’on double sur les routes de campagne – certaines
sont encore tirées par des bœufs, comme sorties d’un
autre temps. Elles acheminent la moisson jusqu’à la
distillerie Bielle, où l’on déguste des rhums locaux qui
tirent jusqu’à 59° ! Marie-Galante pousse à l’indolence
et dévoile, un à un, ses trésors : ses falaises, comme à
Gueule Grand Goufre, au terme d’une randonnée sur
la côte Nord ; ses coraux et sa faune sous-marine ; sa
végétation. Outre la canne à sucre, les planteurs ont
aussi importé l’indigotier, cet arbuste précieux qui
donne le pigment bleu. « Il n’est plus cultivé mais on en
trouve encore à l’état sauvage », nous explique Anne,
métropolitaine qui a tout quitté pour s’installer dans
une maisonnette en bord de plage et vivre de la teinture.
On se prend à rêver : et si, comme elle, on restait ? ■
Au Jardin des
4 Epices, dans
de luxueuses villas
avec piscine, au
milieu des feurs et
des oiseaux. A partir
de 144 € la nuit.
Rens. : 09-76-03-04-21
et jardindes4epices.com
Y MANGER
Chez Henri, sur la
plage de Saint-Louis,
les pieds dans l’eau,
pour une carte
de poissons frais
à partir de 12 €.
Chez Rudy, à
Capesterre, pour un
savoureux colombo
créole à partir de 14 €.
S. BAUR/PHOTONONSTOP/AFP – MARIE-GALANTE 360 – CHEZ HENRI – CHEZ RUDY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRAND
ANGLE
BRUCE TOUSSAINT
DeBonneville-Orlandini
© Photo : Yann Audic
22H-MINUIT
PREMIÈRE SUR L’INFO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
LE GILET JAUNE
EST DEVENU
LE SIGNE DE
LA CONTESTATION
SOCIALE.
P
ar
A
NE
L
–
– L’OB
RALLIEMENT DE
CE
RVATRI
E
S
SO
PHIE FO
N
T
V
ous y êtes habitués
Puisque nous en sommes à évoquer la guerre, le gilet jaune vient
désormais, chaque
justement se poser comme un
semaine l’Observauniforme sur les vêtements qu’on
trice parle chifons.
a déjà. C’est son génie.
Autant cette préocComposé de maille fluorescupation semble futile, autant
elle se révèle profonde dès qu’on
cente, il va également droit au
l’étudie. Ces dernières semaines,
but. Il est « réfléchissant ». Or,
le mouvement des « gilets
que fait ce mouvement, à part
jaunes », en se nommant par un
renvoyer chacun à son image, à
vêtement, vient confirmer l’imce qu’il a ou n’a pas ? Détail : la
portance de l’habit, qui souvent
symbolique du fluo dans l’histoire des couleurs est la gaieté, la
fait bel et bien le moine. Mais ce
fête. Les casseurs contredisent
n’est pas tout : dès qu’on détaille
cela, mais la plupart des manifesce qu’est concrètement cet habit
tants, ici et là, ont occupé le terappelé « gilet jaune », on lui
rain avec bonne humeur ( je
découvre un faisceau de sens.
pense à ces « gilets jaunes » écouChaque détail de ce signe de
On ne voit que lui, on ne parle que
tant quelqu’un jouer du piano sur
reconnaissance exprime le mesde lui. Examinons un instant ce que
le bord d’une route).
sage du moment.
Dernière qualité de la moléDéjà, ce mot : gilet. Dans la vie
ce fameux gilet jaune veut nous dire
cule fluorescente bien spécicourante, il tend à disparaître,
en matière de mode et de symbole
fique : dès qu’elle sort de l’inertie,
remplacé par les hoodies. Il est
elle est excitée par la lumière qui
désuet, comme s’il venait plaider
se fait (enfin) sur elle. Elle « appala cause de ceux qui supplient
qu’on leur laisse un peu de l’« ancien monde » (revendication raît ». « Gilet pas cher, haute visibilité », peut-on lire sur le prinrécurrente). Ce mot se met en résonance avec d’autres, tout aussi cipal site vendant ce gilet devenu célèbre.
surannés que lui : soulèvement, insurrection, fronde…
En réalité, cet habit si éloquent fait déjà, à lui seul, tellement
D’ailleurs, quels gilets ultramodernes nous reste-t-il ? Les gilets ofce d’immense porte-parole qu’il pourrait faire bouger les
de sauvetage, par exemple, comme ceux pour lesquels les choses rien qu’en étant, au travail, sur le dos des 73% de Franhôtesses et stewards nous font une démonstration dans les çais qui disaient avoir de l’empathie pour ce mouvement. Il y a
avions, auxquels on s’intéresse distraitement, jusqu’à ce que notre un mois, les réseaux sociaux reprenaient cette phrase de Karl
survie en dépende. Jusqu’à ce que ça ne rigole plus du tout. On Lagerfeld, dans une pub de 2008 sur le gilet jaune, obligatoire
a aussi carrément ceux de survie. Je vous conseille d’aller jeter dans les voitures : « C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien ».
un œil sur les « gilets tactiques de survie » de couleur kaki (le Avec ironie, et peut-être mépris, les ricaneurs oubliaient de citer
kaki est un vert avec du jaune) qu’on trouve online. Multipoches, la fin de la phrase : « mais ça peut vous sauver la vie ». Tant d’inils permettent de caser gourde et ustensiles, et sont pensés pour formations et de désinformations dans un seul vêtement. Et,
la guerre, la résistance et les conditions extrêmes. Et tant de gens perdu dans la nature, le nom de celui qui, le premier, il y a
ont redouté ces dernières semaines l’amorce d’une guerre civile. quelques semaines, a lancé l’idée d’utiliser ce gilet-là… Q
Un vêtement
éloquent
160
L’OBS/N°2824-20/12/2018
BORIS HORVAT/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
© Edouard Caupeil / Pasco
Une collection
Présentée par
HUBERT REEVES
Partez pour un fascinant voyage scientifque
et visuel aux confns de l’Univers
ATLAS DU
COSMOS
Une collection essentielle pour contempler et comprendre
le spectacle du Cosmos. Réalisés par des spécialistes de
l’astrophysique, ces ouvrages accessibles et rigoureux décryptent
l’Univers et donnent un sens à son histoire.
LE VOLUME 1
€
3 99
,
visuel non contractuel
RCS B 533 671 095
SEULEMENT
DÈS LE MERCREDI 26 DÉCEMBRE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
Et sur www.AtlasDuCosmosLeMonde.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA BANDE DESSINÉE DE RIAD SATTOUF
Les cahiers d’Esther
162
L’OBS/N°2824-20/12/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
☎ 01-44-88-36-29
Propriétés & Châteaux
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
CAMPAGNES DU SOLEIL
Françoise DESSOY
MANOSQUE - Alpes-de-Haute-Provence
DROME PROVENçALE
Maison 8 P. construction traditionnelle, cadre de verdure près
toutes commodités. 213 m2 env. Spacieux séjour/salle à manger
(52 m2), grde cuisine fermée (18 m2), 5 chbres dont suite parentale,
bureau, 5 s. d’eau, terrasse et loggia. Dble garage. 5 300 m2 env.,
piscine, très belle vue sans vis-à-vis. Réf.: 025/1617.
Prix : 399 000 ¤ dont hon. 3,32% charge acquéreur.
Office notarial Ph. Saccoccio, S. Casanova-Tirand, V. Blondil,
J-Y. Mazan. Contact : Isabelle Sicard ✆ 06 17 76 99 68
Proche du village et des commerces de BONNIEUX
Propriété de 229 m2 + dépendance de 92 m2, sur parc arboré de 2,7 ha
6 chambres, 5 salles de bains, salons, cheminée,
chauffage central. Piscine 9 m x 3 m. Prix: 1 395 000 ¤
Superbe vue sur le Mont Ventoux, emplacement exceptionnel.
Propriétaire : ✆ 06 84 39 01 20
A 10 mn de Montélimar, dans une oasis de verdure
Maison noble XIXe siècle comprenant 16 pièces principales
dont 3 réceptions et une cuisine à vivre. Un logement
indépendant. Nombreuses et vastes dépendances. Pool-house,
piscine, tennis. Très authentique, sols et cheminées d’origine. 1 ha
33 a 50 ca en jardin, pré et bois. Idéale pour une maison de famille
✆ 04 75 01 66 33 - www.campagnesdusoleil.com
GROUPEMERCUREBourgogneFranche-Comté
EMILE GARCIN PARIS RIVE GAUCHE
EMILE GARCIN MARRAKECH
LUBERON
COEUR HISTORIQUE de DIJON - Sans nuisance
Belle demeure du XVIIe d’environ 267 m2 en 10 pièces dont 5
chambres. Excellent état général, beaux éléments d’époque
Jardin clos de murs. Petite maison d’environ 50 m2 à restaurer
au bout du jardin. Classe énergie : C. Réf. 1465.
Prix : 456 000 ¤
✆ 03 80 34 02 00 - www.groupe-mercure.fr
Bel immeuble ancien, 3 étage asc
Appartement de 46 m2, 2 chambres. Parfait état.
Situation idéale. DPE : E. Réf. : PRG-3721-VS. Prix: 945.000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - parisrg@emilegarcin.com
Magnifique villa de 500 m2, composée de 6 suites
sur un terrain de 10 000 m2 avec piscine.
Réf : MAC-439-MF. Prix : 1 500 000 ¤
✆ + 212 (0)5 24 31 42 42 - marrakech@emilegarcin.com
www.emilegarcin.com
AGENCE TBI Touraine - Morbihan
GROUPE MERCURE BRETAGNE
GROUPE MERCURE TOULOUSE
PARIS VIIe - Musée d’Orsay
e
44 bd Carnot, 31000 Toulouse
TOURAINE - 2 h 25 Paris, 30 mn nord de Tours.
MORBIHAN - Lorient
Propriété de campagne sur 23 hectares, en parfait état,
offrant un cadre de vie exceptionnel naturel et paisible.
Une demeure confortable et chaleureuse de 210 m2, telle un «lodge»
moderne, Pièce de vie 56 m2, 5 chambres, 2 s..bains. Piscine chauffée.
Jardin, parc arboré, bois, 2 pièces d’eau. DPE en cours. Réf.: 406 TBI.
Prix : 397 900 ¤ (dt hon. ag. 5% charge acquéreur).
Elégant hôtel particulier du XIXe, quartier Melville,
à proximité immédiate des commerces, établissements scolaires,
administrations, et proche ports de plaisance et station
balnéaire de Larmor-Plage. 380 m2 sur 3 niveaux, 11 pièces,
7 chambres. Sous-sol total. Garage 4 places.
Terrain clos de 1 200 m2 préservant l’intimité.
DPE : C. Réf. 35939. Réf. 184vm. DPE : C. Prix : 740 000 ¤
✆ 06 48 40 61 18 - p.gemin@groupe-mercure.fr
Ns consulter pour dossier complet.
✆ 02 47 91 83 83 - agencetbi.com
A louer à l’année - PERCHE - Triangle d’Or
Maison de charme proche de Longny-au-Perche
adossée à la forêt. Joliment meublée, 150 m2,
6 pièces, 4 chambres, poutres, grande cheminée, 2 SDB.
Terrain clos arboré 3 500 m2 sans vis-à-vis. Idéal 2 couples.
1 H 30 Paris par RN12. Location 980 ¤/mois CC. (dont électricité)
Particulier ✆ 06 60 66 06 87
MARRAKECH - A quelques minutes du centre
AVEYRON - Proche Villefranche-de-Rouergue
Moulin avec 3 maisonnettes habitables, vaste grange et cuisine
d’été extérieure. 322 m2 habitables en 11 pièces principales dont
5 chambres. Piscine avec terrasse. Jardin de 1.46 ha avec île,
cascade, passerelles au-dessus de la rivière, verger, puits. Idéal
projet de gîtes. DPE D. Ref VMA2000036112. Prix : 580 000 ¤
✆ 05 34 417 427 - www.groupe-mercure.fr
EMILEGARCIN-PropriétésetChâteaux
AGENCE MARC FOUJOLS SENLIS
Entre LA FERTE-MILON et CHATEAU-THIERRY
Maison d’architecte bioclimatique dans un quartier calme
et recherché sur un terrain d’environ 1.300 m2. Vaste séjour
avec grandes ouvertures vitrées, cuisine dînatoire,
3 chambres, bureau, 2 salles de bains. Piscine intérieure
chauffée et sauna. Exclusivité. Prix : 1 380 000 ¤.
A 1h de Paris - Très élégante longère
Vastes réceptions ; 4 chambres.
Jardin clos et arboré de 9.300 m2 avec étang. DPE : E.
Réf. : PPC- 8824-VL. Prix : 650 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - proprietes@emilegarcin.com
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
42 place de la halle, 60300 Senlis
OISE - Senlis
✆ 03 44 32 32 44 - senlis@marcfoujols.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE 1 ER SINGLE MALT GLENFIDDICH
TOURBÉ ET AFFINÉ
EN FÛTS DE RHUM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L E C AHIER N°2 DE
L’ É DITIO N N°28 24 - 2 82 5
D U 20 DÉCEMBRE 2 01 8
L E GU ID E D U S A M E D I 2 2 DÉC EM B R E 2 0 1 8 AU VEN DR E DI 4 J AN VI ER 2 0 1 9
y Hepburn
SOIRÉES SPÉCIALES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VOUS ÊTES
ABONNÉ À
ACTIVEZ VOTRE COMPTE EN LIGNE
ET VIVEZ L’EXPÉRIENCE “OBS” !
Plus d’articles
exclusifs et réservés
aux abonnés :
c’est “l’Obs”
en temps réel !
Votre hebdo en
version numérique et
en avant-première
dès le mercredi
20 heures
7 newsletters pour
s’informer tous azimuts
(actu, tendances,
politique, livres, télé,
en images…)
COMMENT FAIRE ?
☞ Connectez-vous sur www.nouvelobs.com
☞ Sélectionnez la rubrique « m’identifier »
☞ Cliquez sur « activer mon compte »
☞ Entrez le numéro d’abonné qui
✎ MEHDI BENYEZZAR
figure sur le blister de votre “Obs”*
☞ Créez votre identifiant et votre mot de passe
Cliquez sur le lien de l’e-mail de confirmation
pour finaliser l’inscription
En cas de problème, contactez-nous au 01-40-26-86-13 ou par e-mail à abonnement@nouvelobs.com
* Pour les abonnés servis par porteur, envoyez-nous par e-mail à abonnement@nouvelobs.com vos nom, prénom
et adresse postale complète et nous vous adresserons votre numéro d’abonné. Ou contactez-nous au 01-40-26-86-13.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
TCM Cinéma propose deux soirées
sur celle qui, grâce de danseuse et
mélancolie incarnées, a roulé en Vespa
avec Gregory Peck dans « Vacances
romaines », chanté « Moon River »
dans « Diamants sur canapé ». Mais
l’actrice, à laquelle la société de
production Wild Side va consacrer une
série, cachait aussi un lourd passé.
Par François Forestier
RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
L
e Liberty Bell tressautait. La
show girl à haut de forme et longs
gants rouges, assise sur un globe
terrestre, sur l’écran, s’allumait,
s’éteignait, s’allumait encore, et
la boule d’acier rebondissait sur
les quatre flippers avec une paresse trompeuse, dans une sonnerie électronique. Le
type, devant moi, jouait avec placidité, sans
jamais risquer le tilt. Vêtu d’un costume
crème, bronzé, ce quinquagénaire chauve
respirait la bonne humeur. Quand il perdait la boule, il regardait le panneau qui
clignotait – « Same player shoots again » –
et remettait une pièce de 20 centimes, tandis que les garçons du bistrot Beaucour, à
l’angle de l’avenue Hoche, se démenaient
pour servir Gérard Oury et Louis de Funès,
réfugiés au sous-sol. Ceux-ci travaillaient sur
un scénario intitulé « Rabbi Jacob ». Mon
adversaire au flipper leur faisait un petit
signe de tête au passage. Au fil des jours de
cet été 1973, une complicité née autour du
Liberty Bell autorisa quelques conversations
– sur le temps, le cinéma, la musique, les
filles à robes légères. Et j’appris, à ma grande
surprise, que cet homme souriant, champion au flipper, se nommait Ray Ventura.
Il venait d’une autre époque, d’un autre
monde, il était l’interprète de « Tout va très
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
Humphrey Bogart, Audrey Hepburn et William Holden dans « Sabrina », de Billy Wilder.
C’EST EN 1951, À MONACO, QU’AUDREY
HEPBURN CROISA COLETTE PAR HASARD,
UNE RENCONTRE DÉTERMINANTE
POUR LA CARRIÈRE DE LA JEUNE ACTRICE,
ALORS INCONNUE.
bien, madame la marquise », de « Qu’est-ce
qu’on attend pour être heureux ? » et de ma
chanson favorite, « A la mi-août ». Il avait
produit et joué avec son orchestre – Ray Ventura & ses Collégiens – des films parfaitement oubliés mais charmants : « Tourbillon
de Paris », « Femmes de Paris », « la Jeune
Folle ». Et, surtout, « Nous irons à MonteCarlo », en 1952. C’est lors du tournage de
cette comédie insignifiante qu’eut lieu une
rencontre inattendue : « Audrey Hepburn
a croisé Colette », me dit Ray Ventura. Du
coup, j’ai perdu la partie en cours.
Nous sommes en 1951. Audrey Hepburn,
jeune actrice inconnue – elle vient de jouer
une hôtesse de l’air dans « le Néerlandais en
sept leçons », une vendeuse de cigarettes
dans « Rires au paradis » et a failli être une
esclave romaine dans « Quo Vadis » –, est
installée à l’Hôtel de Paris de Monaco où,
naguère, la Belle Otero et Cléo de Mérode
ont fait des ravages. Christian Dior l’habille,
Philippe Lemaire, mari de Juliette Gréco,
lui donne la réplique, et Michelle Bridget
Farmer, la fille de Gloria Swanson, tient un
second rôle. Jean Boyer, soutier sympathique du cinéma français, dirige une scène
dans le hall de l’hôtel. Une vieille dame dans
un fauteuil roulant passe et, comme à son
habitude, enregistre tout. Ray Ventura se
penche sur Audrey Hepburn : « Sais-tu qui
c’est ? – Non. – C’est Colette. »
Tout commence là. Non seulement Audrey
Hepburn a lu la série des « Claudine », mais
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
elle adore. De son côté, Colette fera engager
l’actrice, alors inconnue, pour l’adaptation
théâtrale de « Gigi » à New York. Et lui dédicacera son livre, avec ces mots : « A Audrey Hepburn, ce trésor que j’ai trouvé sur le
sable.» De là, les choses prennent leur cours,
le destin s’en mêle. Car William Wyler, le réalisateur des « Hauts de Hurlevent », titulaire
de trois oscars, confie à Audrey Hepburn
le rôle de la princesse dans « Vacances romaines ». La petite Anglo-Néerlandaise devient une star, et le restera toute sa vie.
Dans les années 1950, Audrey Hepburn
est exactement le cliché – en négatif – de
la femme à la mode. Elle n’a pas une silhouette en courbes violentes, possède un
sainte patronne des anorexiques. » Elle est la
muse d’Hubert de Givenchy ? C’est un couturier pour dadames. Elle se marie avec Mel
Ferrer ? C’est un monsieur qui a la classe, le
contraire de ce voyou de William Holden,
avec lequel Audrey Hepburn a eu une liaison ardente. Elle arrive sur les plateaux avec
un caniche nain sous le bras ? Quelle snob,
pensez, elle ne fait même pas de caprices !
Quant à sa carrière, un vrai cassoulet ! Elle
passe des mains de Billy Wilder (dans « Sabrina ») à celles de King Vidor (« Guerre et
Paix »), c’est-à-dire d’un metteur en scène
génial, survolté et capable de tout à un réalisateur inspiré, violemment réac, adepte
de la Science chrétienne et de la guérison
Avec Kay Thompson et Fred Astaire dans « Drôle de frimousse », de Stanley Donen.
PHOTO12/AFP
“AUDREY HEPBURN EST CE RÊVE DE
NYMPHE QUE CHAQUE HOMME AIMERAIT
RENCONTRER”, S’ENFLAMME WALTER
KERR, LE CRITIQUE DU “NEW YORK HERALD
TRIBUNE” RÉPUTÉ ACERBE.
visage d’ange et une voix de petite fille bien
élevée. Quant à sa poitrine d’adolescente,
Billy Wilder la décrit avec ironie : « La seinteté (sic) est en train de gagner le pays. Audrey Hepburn, toute seule, a réussi à démoder les nibards. » A l’époque, on aime les
délurées, les bimbos, les bikini girls, Kim
Novak ou Zsa Zsa Gábor. Voire l’extravagant, Jane Russell ou Jayne Mansfield. Le
charme, l’innocence, la fraîcheur ? Des qualités dévaluées. La minceur ? Orson Welles
a un mot assassin : « Audrey Hepburn est la
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
des maladies par intervention divine. Elle
traverse divers rôles – « Ariane », « Vertes
Demeures », « Au risque de se perdre » – qui
n’ajoutent rien à sa célébrité ou à son palmarès. Dans « le Vent de la plaine », en 1960,
elle incarne une Indienne adoptée par les
Blancs, et c’est bizarre. Elle fait systématiquement la couverture des magazines
de mode, petit chapeau sur la tête, robes
sages, tenues de soirée pour aristocrates.
C’est la belle-fille parfaite, celle que toutes
les mamans du monde choisiraient pour
leur fils. Sage, si sage…
Mais pas si sage, finalement. Car, peu à
peu, l’image se brouille. D’abord, la rumeur
lui prête des prétendants pittoresques : le
prince Alphonse de Bourbon-Dampierre,
duc de Cadix, petit-fils du roi Alphonse XIII,
dragueur invétéré ; Albert Finney, acteur
prodige, fils d’un bookmaker du Lancashire,
serial séducteur ; Ben Gazzara, comédien
issu de l’Actors Studio, copain de Cassavetes,
tombeur de ces dames ; Peter O’Toole, irrésistible Lawrence d’Arabie… Et puis, oui,
Audrey Hepburn divorce, se remarie, re-divorce. Bref, elle devient une vedette classique. D’une certaine façon, elle se range.
Enfin, on lui connaît un caprice, un vrai.
Pour chaque tournage, elle arrive avec sa
cargaison, vingt malles colossales dans lesquelles se trouvent tous ses objets familiers,
vases, photos, coffrets. Arrivée dans son logement temporaire, elle dispose, dit-on, ses
bibelots avec un instinct de géomètre. Dès
que le tournage est terminé, tout est remballé en caisses et expédié sur le tournage
Avec George Peppard dans « Diamants
suivant… Pourtant, la modestie de cette
jeune femme est mise en valeur, à chaque
fois. Dans ses interviews, elle n’en démord
pas : « J’ai probablement l’honneur d’être la
seule star qui, selon toute logique, n’aurait
jamais dû l’être. A chaque étape de ma carrière, je n’avais pas l’expérience nécessaire. »
Elle ajoute : « Je n’ai jamais pensé posséder le
moindre glamour. Ava Gardner, Elizabeth
Taylor, oui. Moi, je n’entre pas dans cette
catégorie, pas du tout. » Walter Kerr, le critique du « New York Herald Tribune », réputé acerbe (il est l’auteur de l’un des papiers
les plus courts de l’histoire de la critique. A
propos de la pièce de John Van Druten, « I
Am a Camera », il a simplement noté : « Me
no Leica. »), s’enflamme pourtant : « Audrey
Hepburn est ce rêve de nymphe que chaque
homme aimerait rencontrer. »
Finalement, elle trouve son personnage :
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
5
celui de la femme chic, plus rouée que sa
naïveté le laisse paraître, mais avec une simplicité élégante et une irrésistible séduction.
La métamorphose s’opère sur le plateau de
« Diamants sur canapé », en 1961. Audrey
Hepburn, charmante call-girl à Manhattan, mange des croissants devant la vitrine
de Tiffany’s, et chante « Moon River », mélodie écrite sur mesure pour elle par Henry
COLLECTION CHRISTOPHEL/AFP
A CHAQUE TOURNAGE, ELLE ARRIVE
AVEC VINGT MALLES COLOSSALES DANS
LESQUELLES SE TROUVENT TOUS SES
OBJETS FAMILIERS QU’ELLE DISPOSE AVEC
UN INSTINCT DE GÉOMÈTRE.
Pygmalion, c’est un grand moment. Le dernier, peut-être. Dans le personnage d’Eliza
Doolittle, la petite vendeuse de fleurs qui devient une grande dame juste par la magie de
son tuteur, l’actrice est parfaite : comment
imaginer une autre Eliza ?
Le reste… Le reste n’est qu’eau tiède. La fin
des années 1960 marque la fin d’Audrey
Hepburn – et le début des révélations dues
à des biographes bien documentés. Les
films ? Pas très intéressants (sauf « Voyage à
deux »), voire carrément médiocres (comme
« Seule dans la nuit »). Désormais, Audrey
Hepburn se consacre à l’Unicef, aux orphelinats d’Ethiopie et du Salvador, et mérite
sa place au paradis. Mais une terrible bles-
cherches, il sera retrouvé à Dublin. Sean Ferrer, le fils d’Audrey Hepburn, décrira cette
rencontre en termes cinglants : «Il n’y avait
personne, devant elle. Cet homme était un
invalide de l’émotion. »
Un dernier tour de piste, quand même,
pour l’actrice : dans « la Rose et la Flèche »,
en 1976, Audrey Hepburn joue avec Sean
Connery. Elle est une Marianne âgée, qui
revoit son amour de jeunesse Robin des
bois à son retour des Croisades. Le film,
dirigé par Richard Lester, est une ode à la
mélancolie, et c’est aussi un adieu. La fragile
Audrey Hepburn se dissout dans la brume de
Sherwood, et se retire en Suisse, au bord du
lac Léman. Elle y mourra en 1993, à 63 ans. Sa
sur canapé », de Blake Edwards.
Avec Gregory Peck dans « Vacances romaines », de William Wyler.
Mancini, en tenant compte des limitations de
sa voix. Dans le rôle de Holly Golightly – inspiré de plusieurs modèles, dont la délicieuse
Doris Lilly (auteure du non moins délicieux
« How to Make Love in Five Languages ») –,
Audrey Hepburn se coule dans la peau d’une
chasseuse de diamants, avec grâce et charme.
Dans tous ses films suivants – les plus réussis –, elle sera cette créature de luxe, parfois
égarée, parfois trompée, toujours craquante.
Dans « Charade », de Stanley Donen (1963),
lâchée dans un scénario abracadabrant de
voleurs d’or, elle forme un couple de rêve
avec Cary Grant. Même séduction, même
légèreté, même velours… Le film sera un immense succès. « Deux têtes folles », remake
de « la Fête à Henriette », lui donne le rôle joué
par Dany Robin en 1952 : elle sauve presque,
à elle seule, ce pitoyable essai. Quant à « My
Fair Lady », superbe adaptation du mythe de
ELLE TROUVE SON PERSONNAGE DANS
“DIAMANTS SUR CANAPÉ” : CELUI DE LA
FEMME CHIC, PLUS ROUÉE QUE SA NAÏVETÉ
LE LAISSE PARAÎTRE, MAIS AVEC UNE
IRRÉSISTIBLE SÉDUCTION.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
sure continue à la dévorer : son père Joseph
Ruston a abandonné sa famille en 1935, apprend-on. La petite Audrey avait alors 6 ans.
Fervent soutien du Parti nazi, cet amateur
de polo né en Bohême, vaguement consul,
n’a pas hésité à défiler en Angleterre dans les
rangs des Chemises noires, sous la houlette
d’Oswald Mosley, fasciste bon teint et ami de
Goebbels. Nommé directeur d’une agence
d’informations créée par les nazis, Joseph
Ruston ne reverra sa fille que contraint et
forcé… trente ans plus tard. A force de re-
petite robe noire de « Diamants sur canapé »
sera vendue pour 500 000 euros en 2006. A
Tolochenaz, le village où elle est enterrée,
elle reste, simplement, « Audrey ».
Ray Ventura, lui, a disparu en 1979. Dans
« Nous irons à Monte-Carlo », il interprétait, avec son orchestre, une jolie chanson dans laquelle « les roses s’effeuillent le
long du chemin ». Curieusement, cellesci poussent un peu partout en désordre à
Tolochenaz, au bout du monde. Q
 « Sabrina », à 20h45, et « Drôle de
frimousse », à 22h40, lundi 24 décembre.
« Diamants sur canapé », à 20h45,
et « Vacances romaines », à 22h40, mardi
25 décembre, sur TCM Cinéma.
 Et aussi : « Guerre et Paix », à 20h55.
Doc : « Audrey Hepburn, le choix de l’élégance », à 0h25, le 30 décembre, sur Arte.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
6
« Mektoub my love : canto uno ».
DVD : LE MEILLEUR DE 2018
La sensualité d’Abdellatif Kechiche ou le burlesque de Bruno Podalydès ? La folie
de Dennis Hopper ou la poésie de Takeshi Kitano ? La fraîcheur de Riad Sattouf ou l’ironie
de « Columbo » ? « TéléObs » vous propose sa sélection DVD. A voir pendant les fêtes
ou à déposer sous le sapin. PAR GUILLAUME LOISON
Cinéma français : Kechiche en majesté
COLLECTION CHRISTOPHEL/AFP
MEKTOUB MY LOVE : CANTO UNO
2018 touche à sa fin et confirme une quasi-certitude :
un long-métrage d’Abdellatif Kechiche sortant dans
l’année finit toujours meilleur film français. On peut
même affirmer que « Mektoub my love : canto uno »
dépasse assez nettement tout ce que le cinéaste a réalisé
jusqu’ici – « la Vie d’Adèle » ou « la Graine et le Mulet »,
dont l’ampleur et la vitalité ne sont plus à démontrer,
paraissent presque anémiés à côté de celui-ci. Si le point
de départ de cette trilogie en construction est l’adaptation d’un roman (« la Blessure, la vraie », de François
Bégaudeau), on est frappé de voir combien la mise en
scène occupe toute la place, transcendant avec une
grâce souveraine une histoire d’amour d’une banalité
déconcertante. L’intrigue, qui se résume en quelques
mots – à Sète, l’attirance mutuelle mais contrariée d’un
jeune homme, Amin, et de son ex-voisine Ophélie, au
milieu de leur bande de copains –, ne saurait raconter l’ébouriffante densité du film, griserie d’été où les
corps s’entrechoquent et les sentiments bouillonnent au
cours d’une succession de scènes d’action pure. Bronzette à la plage, balade et drague, déhanchements en
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
discothèque : sans rien surligner, Kechiche décortique
le moindre balbutiement sensoriel, stimule la plus petite
bascule psychologique permettant au marivaudage de
s’imprégner d’animalité, à moins de verser au contraire
du côté d’une tragédie sentimentale étouffée. Pour autant « Mektoub my love… » ne se réduit pas à sa seule
dimension de « 9 semaines 1/2 » en pays héraultais. C’est
aussi un grand film sur le groupe, sa respiration saccadée, ce fragile équilibre auquel il aspire, où le devoir
de respectabilité, la rivalité amoureuse et un brin de
masochisme s’alignent parfois comme autant de planètes. Il nous offre en prime les premiers pas à l’écran
de la sublime Ophélie Bau, beauté kechichienne absolue
(c’est-à-dire jeune, gironde, brute de décoffrage) dans
une séquence d’anthologie qui tient de « la Naissance
de Vénus » revue et corrigée.
G. L.
D’Abdellatif Kechiche. Avec Shaïn Boumedine,
Ophélie Bau, Salim Kechiouche. 2h56. Pathé. Blu-ray :
19,99 euros. DVD : 14,99 euros.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
7
Les iconoclastes
BÉCASSINE !
Oubliez ces cornichons qui perçurent « Bécassine ! »
comme une insulte à la Bretagne. Bruno Podalydès
bricole un modèle de divertissement tout public subrepticement teinté d’intelligence et d’ironie grâce à
l’insolente réussite visuelle du film, dans la lignée du
tintinesque « Mystère de la chambre jaune », à son ingéniosité et à sa foi naïve en la magie foraine du cinéma.
Mention spéciale à Karin Viard, nouvelle venue dans
la famille d’acteurs du cinéaste de « Liberté-Oléron ».
G. L.
Vanessa Paradis et Nicolas Maury.
De Bruno Podalydès. Avec Emeline Bayart, Karin Viard,
Denis Podalydès. 1h32. UGC Vidéo. DVD : 14,99 euros.
AU POSTE !
Premier film du prolifique Quentin Dupieux tourné sur
le sol français, « Au poste ! » radicalise la part d’absurde
à la Bertrand Blier qui rôdait jusque-là dans ses films
rigolard et prétentieux. Mais, arc-bouté à sa fragilité,
« Un couteau dans le cœur » transforme ce faisceau
d’intentions en un bel objet de cinéma.
G. L.
De Yann Gonzalez. Avec Vanessa Paradis, Nicolas
Maury, Kate Moran. 1h42. Memento Films. Blu-ray
et DVD : 19,99 euros.
Versions collector
DIAPHANA DISTRIBUTION - MÉMENTO FILMS - CARLOTTA FILMS
Benoît Poelvoorde et Grégoire Ludig.
(« Rubber » notamment). Décors de faillites architecturales bien de chez nous (ville nouvelle, siège du PCF),
acteurs en sous-pull, moustaches et gauloises dans
chaque plan, « Au poste ! » déroule sa mécanique kafkaïenne dans un entrelacs de ringardise d’où le spectateur peut piocher des répliques hilarantes ou des bouffées d’angoisse. Benoît Poelvoorde et Grégoire Ludig
sont parfaits.
G. L.
De Quentin Dupieux. Avec Benoît Poelvoorde, Grégoire
Ludig. 1h13. Diaphana. Blu-ray et DVD : 19,99 euros.
UN COUTEAU DANS LE CŒUR
La manière dont Yann Gonzalez sublime l’icône
Vanessa Paradis tout en déconstruisant son image dit
bien l’interstice dans lequel s’engouffre ce rêve éveillé
mi-polardeux – c’est l’histoire d’un tueur sévissant dans
le milieu du porno gay dans les années 1970 –, mi-sentimental – parallèlement à l’intrigue criminelle, on suit la
rupture douloureuse d’une productrice (Paradis). Tout
cela pourrait sombrer dans un grand n’importe quoi
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
Stella Garcia et Dennis Hopper.
3 FILMS MAUDITS
Commençons par une rareté totale : sorti des limbes par
l’éditeur Carlotta, « The Last Movie » se prête idéalement à
une édition collector bardée de bonus, sa légende noire
s’avérant au moins égale, sinon supérieure, à l’intérêt du
film lui-même. Réalisée en 1971 par un Dennis Hopper au
sommet de sa gloire – il a signé « Easy Rider » deux ans
plus tôt, lançant presque à lui seul la mode du cinéma
d’auteur à Hollywood –, cette mise en abyme psychédélique dit bien le degré d’impunité artistique dont bénéficiait l’acteur-réalisateur à l’époque. Le tournage au Pérou,
qui au début des années 1970 s’impose comme l’eldorado
des narcotrafiquants, le parrainage de Samuel Fuller (qui
joue son propre rôle dans le film) ou encore l’impayable
montage bidouillé par Hopper, entre orgies et cures de
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8
LSD, en sont autant de preuves. Autant dire que son crédit de réalisateur fondit comme un glaçon sur une coulée
de lave au terme des deux semaines que dura la maigre
exploitation du film, atomisé par une critique qui ne comprit jamais rien à cette histoire d’un cascadeur (Hopper)
littéralement happé par la fiction qu’il est supposé tourner – un western dans la région de Cusco. Il n’empêche,
en roue libre, « The Last Movie » a du charme : le film
n’est pas un nanar, plutôt une tentative fascinante, de
laquelle jaillit une flopée d’images à nulle autre pareilles.
Et sa valeur historique d’objet maudit, qui sonna le glas
du cinéma hippie, n’est pas négligeable.
Dans le genre maudit mais plus classique, le même éditeur sort une version ultra-collector de « la Dame de Shanghai »
d’Orson Welles. Bijou certes mutilé par la RKO, mais bijou
tout de même, transpirant par tous les pores le génie visuel
du cinéaste. Autre spécimen d’œuvre incomprise à bénéficier des honneurs d’un coffret grand luxe, « 1900 » (Wild
Side), fresque somptueuse que Bertolucci fut contraint
par son producteur Alberto Grimaldi de remonter. Un film
d’un autre temps lui aussi – celui où l’on tuait des chatons
pour de vrai à l’écran et où des stars comme Depardieu
et De Niro, frères de cœur divisés par la lutte des classes,
tournaient des scènes de sexe explicites. G. L.
(l’époque bénie de leur premier film, « Toy Story »).
Pourtant, le réalisateur Brad Bird, de retour à l’animation de ses glorieux débuts (« le Géant de fer », « Ratatouille » et… le premier « Indestructibles ») après son
expérience mitigée du cinéma live, retrouve l’étincelle.
Si le scénario reste sagement sur les rails, sa mise en
scène ravive la dinguerie et la virtuosité qui faisaient
le sel de ses réussites précédentes. C’est bien simple,
« les Indestructibles 2 » ravit d’autant plus qu’il explose
la concurrence des films de super-héros du moment,
incapables de dérouler comme lui une scène d’action
avec limpidité et souplesse.
G. L.
De Brad Bird. 1h58. Disney Pixar. Blu-ray : 22,99 euros.
DVD : 17,99 euros.
« The Last Movie », de Dennis Hopper. Avec Dennis
Hopper, Stella Garcia. Carlotta. 1h48. Combo
Blu-ray et DVD : 27,99 euros. DVD simple : 19,99 euros.
« La Dame de Shanghai », d’Orson Welles.
Avec Orson Welles, Rita Hayworth. Carlotta. 1h28.
Combo Blu-ray et DVD : 49,99 euros.
DISNEY PIXAR - FOLIMAGE/LES COMPAGNONS DU CINÉMA/LES FILMS DU FUTUR
« 1900 », de Bernardo Bertolucci. Avec Robert De Niro,
Gérard Depardieu. Wild Side. 5h30. Combo Blu-ray et
DVD : 69,99 euros.
Le retour des super-héros made in Pixar.
Taille junior
LES INDESTRUCTIBLES 2
On ne donnait pas cher de cette suite des « Indestructibles », à l’heure où les studios Pixar, sans sombrer
absolument, courent clairement après leur âge d’or
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
De la BD à la version animée.
LES CAHIERS D’ESTHER,
HISTOIRES DE MES DIX ANS
Esther, c’est cette gamine volubile au nez pointu, au père
qu’elle « aime d’amour », à la mère « relou » et au grand
frère «ultra-con», dont Riad Sattouf, 40 ans, relate chaque
semaine les aventures dans la dernière page de « l’Obs ».
En septembre dernier, Canal+ diffusait l’adaptation des
« Cahiers d’Esther, histoires de mes dix ans », 50 épisodes
de deux minutes. Une adaptation sur laquelle le réalisateur des « Beaux Gosses », Roland Barthes des mythologies
d’aujourd’hui et control freak assumé, a veillé à chaque
étape, ne laissant à personne d’autre qu’à lui-même le
soin d’enregistrer la voix du paternel d’Esther. Sattouf
respecte à la lettre la ligne claire et les codes couleur de
sa bande dessinée, conserve sa fraîcheur bluffante, bref,
joue la carte d’une fidélité payante. Inscrite en CM1 dans
une école privée, cette philosophe de 10 ans participe à
des défilés de mode dans la cour de récré, fait des cauchemars avec une muette sans jambes « en mode peur »,
part en colo où « tous les garçons ont des coiffures de footballeurs ». « Super wesh »…
S. G.
De Riad Sattouf, Mathias Varin. 1h40. StudioCanal.
DVD : 14,99 euros.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
9
Pépite à l’italienne
LES CAMARADES
« A Brighter Summer Day », d’Edward Yang.
Cap sur l’Asie
On n’a pas fni d’explorer les recoins méconnus de la
longue flmographie de Mario Monicelli , maître incontesté
de la comédie à l’italienne. Après le fabuleux « Larmes
de joie », sorti chez M6 Vidéo en 2014, TF1 Vidéo exhume
« les Camarades », l’un de ses longs-métrages les plus
LES INDISPENSABLES
Cinéaste japonais vénéré par la critique à la fn des années
1990, Takeshi Kitano est à ce point passé de mode en
France que ses nouveaux flms sortent désormais directement en vidéo. Après la réédition luxueuse de trois de ses
classiques par La Rabbia au printemps dernier (« Hanabi », « l’Eté de Kikujiro », « A Scene at the Sea »), Wild Side
poursuit le travail cet hiver en sortant trois des premiers
flms (hautement recommandables) de ce cousin nippon
de Jim Jarmusch. « Violent Cop » (1989) dessine à coups de
serpe les principes fondamentaux de son style : la violence
insensée de son personnage de fic âpre mais malicieux
(qu’il incarne lui-même) distille un efroi qui confne au
burlesque. « Sonatine » (1993), autre polar mâtiné de poésie à la Tati, lui a ouvert les portes d’une reconnaissance
internationale. Enfn, « Jugatsu » (1990) est conçu comme
la probable rêverie d’un mauvais joueur de base-ball juste
avant son entrée sur le terrain. Dès l’ouverture – un match
détraqué par la nullité du héros outsider (qui, pour une
fois, n’est pas incarné par Kitano) –, le cinéaste crée un
monde réglé comme une horloge, mais dont le fonctionnement obéit à une mécanique absurde. Il en résulte des
gags d’une précision inouïe et un esprit iconoclaste oscillant entre poésie visuelle et humour noir.
L’œuvre du Taïwanais Edward Yang, décédé en 2007
– révélé en Europe à peu près au même moment que
Kitano avec son ultime flm « Yi-Yi » en 2000 –, demeure
méconnue en France. Carlotta comble cette lacune en
sortant deux de ses flms : la version restaurée et complète de son chef-d’œuvre, « A Brighter Summer Day » (sorti en
France en 1991, le flm était amputé d’une heure), fresque
grandiose sur le Taïwan désenchanté des années 1960, et
« Taipei Story » (1985), qui montre un pays écartelé entre tradition et modernité. Carlotta propose également un indispensable cofret dédié à Mikio Naruse , géant du mélo nippon
dans les années 1950-1960 : cinq flms, dont « Au gré du
courant » ou « Nuages épars », qui sont de purs joyaux.
Folco Lulli, Marcello Mastroianni et Bernard Blier.
ouvertement politiques. Sorte de « Germinal » transalpin
situé dans une flature piémontaise à la fn du xixe siècle,
le flm ft un fop retentissant lors de sa sortie en 1963,
échec que le cinéaste, dans sa présentation du flm en
bonus, attribue à l’esprit « boutiquier » des exploitants de
salles qui y virent un appel à la révolte. Il n’en demeure
pas moins porté par un mélange de savoir-faire artisanal
et une intelligence au scalpel, qui transfgure situations
et personnages. Une scène résume bien cet entre-deux
subtil travaillé par Monicelli, où l’espièglerie le dispute
au tragique et où la morale choisit in extremis son camp :
après avoir poussé habilement les ouvriers à la grève, le professeur Sinigaglia (Marcello Mastroianni), dont on doute
encore de l’intégrité, louche sur un sandwich oublié par
un ouvrier. Il s’apprête à l’engloutir, puis se ravise, rendant
le casse-croûte à son propriétaire revenu le chercher. Petit
suspense chaplinien : en une image, on mesure l’épreuve
de la faim que traverse le prolétariat mais aussi la difculté à partager concrètement un combat de classe. Tout
le flm est parcouru de ces moments où l’humour cède le
pas devant la cruelle absurdité d’un monde injuste. G. L.
De Mario Monicelli (1963). Avec Marcello Mastroianni,
Renato Salvatori, Bernard Blier. 2h10. TF1 Vidéo. Combo
Blu-ray et DVD : 19,99 euros.
G. L.
« A Brighter Summer Day », « Taipei Story », d’Edward
Yang. Carlotta. Blu-ray et DVD : 19,99 euros.
Coffret Mikio Naruse : « le Grondement de la montagne », « Au gré du courant », « Quand une femme
monte l’escalier », « Une femme dans la tourmente »,
« Nuages épars ». Carlotta. En Blu-ray et DVD :
49,99 euros.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
Séries cultes
“COLUMBO” : LA TOTALE
Même si Noël 2018 est un cru plus qu’estimable en matière de séries contemporaines (du « Bureau des légendes » à
« Westworld »), c’est l’intégrale de « Columbo », ce monument
de la télé devenu quinquagénaire cette année, qu’on place
en tête de liste. Pas pour la 403 miniature qu’Universal a
glissée dans ce cofret – quoique… – mais parce qu’une
plongée dans les 12 saisons de ce programme-culte permet de battre en brèche un certain nombre d’idées reçues.
CARLOTTA IMAGES - LES ACACIAS
« Violent Cop », « Sonatine », « Jugatsu », de Takeshi
Kitano. Wild Side. Combo Blu-ray et DVD : 19,99 euros.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sur les docs
LE TRIBUNAL DES FLAGRANTS DÉLIRES
Il
ipsam
nonem res solo dereium et et venim
Peter
Falk.
« L’Intégrale Columbo », de Richard Levinson et
William Link. Avec Peter Falk. 12 saisons. Universal.
Edition collector : 119,99 euros.
« Le Bureau des légendes », d’Eric Rochant. Avec
Mathieu Kassovitz. 4 saisons. StudioCanal. Blu-ray :
69,99 euros. DVD : 59,99 euros.
Pierre Desproges, Claude Villers et Luis Rego avec Henri Salvador.
Ressuscité par Charline Vanhoenacker et sa bande de
chroniqueurs sur France Inter, « le Tribunal des flagrants
délires », programme-culte de Claude Villers au début
des années 1980, fait l’objet d’une ressortie en DVD. Il ne
s’agit pas vraiment d’une intégrale puisque seules trois
émissions ont été filmées par des caméras de télévision.
Outre Jean Carmet et PPDA (particulièrement éreinté par
le fabuleux réquisitoire de Pierre Desproges), le coffret
comprend la séquence historique où l’illustre chroniqueur
s’interroge quant au fait «de pouvoir rire de tout mais pas
avec tout le monde» – en l’occurrence Jean-Marie Le Pen,
invité fichtrement rigolard du show. G. L.
De Claude Villers. Avec Claude Villers, Pierre Desproges,
Luis Rego. 4 heures. LMLR. DVD : 26 euros.
IL ÉTAIT UNE FOIS... HOLLYWOOD
Les éditions Montparnasse ont eu la bonne idée de compiler le travail de Clara et Julia Kuperberg consacré à
l’histoire de Hollywood – qui a été largement recommandé dans ces pages. Arcanes du film noir, portraits
d’Orson Welles, de Ronald Reagan ou de pionnières
d’une usine à rêve à l’origine massivement investie par
les femmes : les 10 documentaires d’« Il était une fois…
Hollywood » explorent les facettes méconnues de l’histoire du cinéma américain.
G. L.
« Westworld », de Jonathan Nolan et Lisa Joy. Avec
Evan Rachel Wood, Thandie Newton, James Marsden.
2 saisons. HBO. Blu-ray et DVD : 59,99 euros.
De Julia et Clara Kuperberg. 9h15. Editions
Montparnasse. 5 DVD : 40 euros.
LE GUIDE 10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02.
ABONNEMENTS : 01-40-26-86-13
Téléphone – Composez le 01-44-88… suivi des 4 chiffres qui figurent à la suite de chaque nom.
Internet – Tapez l’initiale du prénom suivie, sans espace ni point, du nom et de @nouvelobs.com
RÉDACTION Directeur de la rédaction : Dominique Nora (3426). Rédactrice en chef adjointe : Sophie Grassin (3770). Coordinatrice : Marie-Laure Michelon (3560).
Rédaction : Nebia Bendjebbour (3544) ; François Forestier (3560) ; Véronique Groussard ; (3595) ; Jean-Claude Guillebaud (3560) ; Marjolaine Jarry (3658) ; Guillaume Loison
(3614) ; Hélène Riffaudeau (3792) ; Anne Sogno (3674) ; et les services Photo, Secrétariat de rédaction-révision , Maquette, Photogravure de « l’Obs ». Grilles de
programmes : We TV, Paris.
PUBLICITÉ REGIE OBS, 80, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS . Laurence Bonicalzi Bridier Présidente 01 57 28 39 97 .
Vincent Salini Directeur Délégué des Activités Digitales et OPS 01 57 28 37 00
COUVERTURE : COLLECTION CHRISTOPHEL/AFP
Ce magazine est impr im é chez N E W S P RIN T cer ti fi é P E FC
Ori g i n e du papier : Suède. Taux de fibres recyclées : 0% . E utrop hi s ati on : P Tot = 0.005 k g /tonne d e p ap i er.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
COLLECTION CHRISTOPHEL/AFP
On constatera d’abord le gap temporel long de onze ans
qui sépare la septième (1978) de la huitième saison (1989).
Hasard ou coïncidence ? Toujours est-il que cette période
d’absence correspond peu ou prou au double mandat de
Ronald Reagan – le lieutenant apparaît donc comme le
flic le plus à gauche de l’histoire de Hollywood. On peut
aussi relever qu’en dépit des nombreux gimmicks qui
définissent le personnage (épouse hors champ, manie
de la « dernière question », cigare, etc.), celui-ci évolue
singulièrement au fil du temps. Sa gabardine mythique,
par exemple, apparaît toute pimpante dans le téléfilm qui
met en scène le personnage pour la première fois. Vous
avez bien lu « téléfilm ». Car « Inculpé de meurtre », diffusé
en 1967 sur NBC, n’est alors que l’adaptation d’une pièce
de théâtre à succès de Richard Levinson et William Link
(où Columbo ne tient qu’un rôle secondaire). C’est son
record d’audience qui va décider la chaîne à décliner le
concept en série – un récit inversé dévoilant au téléspectateur l’identité du tueur et la manière dont il orchestre
son crime. Déjà collant mais nettement plus agressif que
le limier ironique et mielleux qui rayonnera dans les épisodes à venir, le personnage doit son look de semi-clodo
et sa bonhomie à Peter Falk. Un autre « petit détail » ? Sa
403 n’apparaît que dans la troisième enquête, « le Livre
témoin », réalisée par un débutant nommé Steven Spielberg. Et son basset hound ne s’installe sur son siège arrière
qu’en saison 2 – un bras d’honneur des auteurs à NBC
et Universal, qui, souhaitant normaliser le personnage,
voulait l’affubler d’un adjoint. G. L.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 22 DÉCEMBRE
11
La route de la foi
20h50 ARTE
témoigner à la fois de la présence
réelle du Christ, Dieu fait homme,
et de son absence, preuve de sa
Résurrection. Arte nous emmène
dans quelques-unes des plus belles
Monuments sacrés.
églises du monde chrétien. Ayant
Documentaire de Bruno Victorquitté la Ville sainte, on se retrouPujebet (2018). 1h30.
vera planant au-dessus de l’eau
Quand on la voit apparaître pour la
pour visiter ce mille-feuille archipremière fois, au détour d’une rue
tectural qu’est l’abbaye du Montde la Vieille Ville de Jérusalem, on
Saint-Michel; puis, lors du passage
lui trouve l’air d’une bâtisse de vilpar la cathédrale de Chartres, on
lage dans une île grecque. L’église
pourra s’imaginer comptant nos
du Saint-Sépulcre (photo) est pourpas sur son célèbre et mystérieux
tant la plus centrale, la plus fascilabyrinthe, ce motif géométrique
nante, mais aussi la plus biscornue de toutes les églises du monde chré- formé par des dallages colorés sur le pavement de la nef. Mais notre
tien. Comment pourrait-elle être simple ? Sa première version date de world church tour a encore des choses à nous montrer : le Duomo de
l’époque de Constantin, l’empereur qui autorisa le christianisme dans Florence, chef-d’œuvre de la Renaissance ; Notre-Dame du Siège, la cal’Empire romain, au ive siècle. Depuis, elle a souvent été détruite et re- thédrale de Séville, flanquée de la Giralda, sa fameuse tour; ou quelques
construite, en respectant toujours l’étrange cahier des charges qui est joyaux de l’architecture religieuse orthodoxe. Les spectateurs indifle sien. Bâtie sur le lieu censé avoir été celui du supplice de Jésus, elle férents à la religion trouveront sans doute que le voyage, fort austère,
abrite à la fois le rocher du Golgotha, où il aurait été crucifié, la pierre manque de rythme. Les mélomanes déploreront les insupportables
de l’onction, où sa dépouille aurait été lavée, et le tombeau, d’où son nappes sucrées de la bande-son. Les croyants trouveront de quoi les
corps aurait disparu. Comme le rappelle dans le documentaire Vincent passionner dans les copieuses explications de religieux, d’historiens,
Lemire, l’excellent historien de Jérusalem, ce lieu a pour fonction de d’architectes, qui ponctuent chaque visite.
François Reynaert
Eglises, la quête
de la lumière
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 8.30 6 Téléshopping - Samedi. 10.35 6 Nos chers voisins. Série.
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.30 6 Le merveilleux village
de Noël. 14.45 6 Grands reportages. 16.05
FRANCE 2
2
2
3
3
chers voisins. Série.
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Samedi Ludo. 11.20
6 On a la solution ! À Toulouse. 12.00
12/13. 12.55 6 Les nouveaux nomades.
13.25 6 Les grands du rire. Special Noël.
15.15 6 Les carnets de Julie. Le repas
de Noël. 17.15 6 Trouvez l’intrus. 17.55
Questions pour un super champion. 19.00
19/20. 20.00 6 Vu. 20.15 6 Zorro. Série.
Zorro se bat en duel. 20.40 6 Tout le sport.
21.00 Les 12 coups de Noël
L21.00 Prodiges
21.00 Les fantômes du Havre
Jeu. Présenté par Jean-Luc Reichmann. Le combat des Maîtres. Invités : Bigflo & Oli, Chantal Ladesou,
Jeff Panacloc, Héloïse Martin. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Daphné
Bürki. La demi-finale. INÉDIT.
Drame policier français de Thierry
Binisti (2018). 1h30. Avec Barbara
Cabrita, Frédéric Diefenthal, Nicolas
Marié. INÉDIT. Dans un appartement du
6 Familles nombreuses : des fêtes de fin
d’année taille XXL. 17.50 6 50’ Inside.
L’actu. 20.00 6 Le 20h. 20.50 6 Nos
Cette saison, quatorze jeunes talents se
produiront sur le thème du 7e art sous
Surprises, bêtisiers et cadeaux vont l’œil bienveillant des jurés.
envahir le plateau des «12 coups de Noël». 23.30 On n’est pas couché Talk-show.
23.50 Les experts ù Radioguidé. (Sai- Présenté par Laurent Ruquier. INÉDIT.
son 10, 17/23). Avec Laurence Fishburne. 2.20 6 À la maison pour Noël. Téléfilm.
0.40 Coup de grâce. (Saison 10, 4/23). Comédie (2011). 3.45 Affaire conclue. 4.10
1.30 Plat de résistance. (Saison 10, 9/23). 6 Le fleuve de l’espoir. 4.35 6 Courant d’art.
FRANCE 5
5
5
M6
6
6
11.05 6 La maison France 5. 12.45 6 Les
escapades de Petitrenaud. 13.15 6 L’Australie et l’art du pistage. 14.15 6 Dans les
coulisses du Grand Hôtel Savoy. 15.05 6 Dans
les coulisses du Grand Hôtel Savoy. 15.55
6 L’aventurier du goût. 16.45 6 Un jardin
entre deux mondes. 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C l’hebdo. 20.00 6 C l’hebdo, la
suite. 20.20 6 Zoo Nursery Berlin.
11.10 Norbert commis d’office. 12.45 Le
12.45. 13.10 Scènes de ménages. Série.
13.35 Le costume du Père Noël. Téléfilm.
Comédie (2010). 15.20 Le festival de Noël.
Téléfilm. Comédie romantique (2017). 16.50
L20.50 Échappées belles
21.00 La Reine des neiges :
Magie des aurores boréales
Je ne suis pas prête pour Noël. Téléfilm.
Comédie (2015). 18.35 Le meilleur repas
de Noël. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
Havre, un cadavre momifié est retrouvé
emmuré. Ariane Salles enquête.
22.35 Le choix de Cheyenne Téléfilm
français de Jean-Marc Brondolo (2016).
1h40. Avec Eva Lallier. 0.15 6 Soir/3.
0.45 Requiem de Verdi.
ARTE
7
7
8.15 6 Colombie, les fous volants de l’Amazonie. 9.10 6 En Écosse, sur la route du
tweed. 10.10 Cuisines des terroirs. 10.35
6 Nomade des mers, les escales de l’inno-
vation. 11.30 Les Caraïbes. 14.30 D’outremers. 17.10 Balkans : le retour des familles
royales. 18.05 6 Kenya, alors on danse.
18.50 Arte reportage. 19.45 Arte journal.
20.05 La vie nocturne des animaux sauvages.
L20.50 Monuments sacrés ùù
Téléfilm d’animation (2016). VM. 0h40.
Série doc. (2018). Églises - La quête
de la lumière. INÉDIT. Visites de chefs-
L’aurore boréale n’est pas venue
«Les passants de Nevski» - «Trésors des briller au-dessus d’Arendelle, cette année.
21.40 La Reine des neiges : joyeuses fêtes
tsars» - «La chorale des enfants».
22.25 En quête d’une nouvelle Terre avec Olaf. 22.05 La Reine des neiges : Une
Doc. (2017) (1/2). La planète idéale. fête givrée. 22.15 Un Noël de princesse
23.10 6 L’œil et la main. 23.40 6 La vé- Téléfilm. Comédie romantique de Alex
ritable histoire de Pocahontas. 0.30 6 La Zamm (2014). 1h35. Avec L. Chabert.
23.55 Un prince pour Noël. Téléfilm. (2015).
vie : le début du commencement.
d’œuvre de l’architecture chrétienne,
entre ruptures stylistiques et quête de
lumière. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.20 Pavarotti, chanteur populaire Doc. (2017). 23.15 Une nuit à Florence, trésors de la Renaissance. 0.10 Le
chœur d’enfants Sotto Voce chante Noël.
0.55 Court-circuit. Spécial «Nuit du court».
Magazine. Présenté par Raphaël de
Casabianca. Un week-end à SaintPétersbourg. Au sommaire, notamment :
SPUTNIK/AFP
FRANCE 3
10.50 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours.
11.55 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 12.50 6 Derrière l’événement. 13.00
13 heures. 13.20 6 13h15, le samedi...
14.00 La gourmandise de Noël. Téléfilm.
(2017). 15.35 Un Noël en Alaska. Téléfilm.
17.05 6 Affaire conclue. 17.40 6 Joker.
18.35 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00 20
heures. 20.45 6 Vestiaires. 20.55 Stade 2.
N°2824
INÉDIT.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
CANAL +
4
4
12.20 Compil JT pressé # 12.35 La semaine de Catherine et Liliane # 12.45 Tchi
tcha. Best of # 13.35 Le cercle # 14.30
Rugby : Top 14. Agen/Stade Français. 12e
journée. DIRECT. 16.20 Canal Sport Club.
16.30 Rugby : Top 14. Toulon/Lyon. 12e
journée. Au stade Mayol, à Toulon. DIRECT.
18.30 Canal Sport Club # 19.40 Intérieur
sport. # 20.40 L’avant-match. #
L21.00 Football : Ligue 1
«Paris-SG/Nantes». 19e journée. Au
Parc des Princes, à Paris. DIRECT.
Dernier tour de piste avant la trêve
hivernale, avec ce déplacement des
Canaris chez l’ogre parisien.
22.55 Jour de foot Magazine. Présenté par Karim Bennani. 0.00 Jour de
rugby. 0.35 6 Muse. Horreur (2017). VM.
2.20 Hannibal Lecter : les origines du mal.
Thriller (2006). VM. 4.15 Surprises.
C8
8
58
6.30 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
11.00 Direct auto. 12.00 Direct auto express.
13.25 JT. 13.35 La voleuse de Noël. Téléfilm. Comédie dramatique (2007). 15.20
Le vœu de Noël. Téléfilm. Comédie fantastique (2007). Avec Nicole Eggert, Patricia
Mayen-Salazar. 16.55 Pour vivre un grand
amour. Téléfilm. Drame (2006). Avec Linda
Hamilton. 18.45 Les Terriens du samedi !
21.00 Le grand bêtisier
des animaux
Divertissement. INÉDIT.
LOLCats, LOLDogs et autres compagnons
à plumes et à poils sont de retour dans
un volume 2 de folie.
23.20 Le grand bêtisier des animaux
Divertissement.
Au menu de ce bêtisier : les moments
les plus drôles de nos animaux de
compagnie.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 22 DÉCEMBRE
12
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Les duos inattendus : deux 21.00 Enfoirés 2018 : Musique ! 20.55 Chroniques criminelles L20.55 The Big Bang Theory ùù
générations pour une chanson Spectacle. En janvier 2018, les Enfoirés Magazine. Présenté par Magali Lu- Série. Soirée à combustion. (Saison 9,
Concert. Présenté par Érika Moulet.
INÉDIT. Au Dôme de Paris, des duos com-
posés d’un artiste confirmé et d’un jeune
talent reprennent de grands standards.
22.50 W9 d’Or 2018 Cérémonie. Présenté par Issa Doumbia. Invitée : Zazie.
Pour la 3e édition des W9 d’Or, Issa Doumbia récompense les artistes qui ont brillé
en 2018. 1.00 Maître Gims, à cœur ouvert.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
ont enflammé le Zénith de Strasbourg
lors de sept concerts exceptionnels.
Fidèles à l’appel lancé par Coluche dès
1985, trente-trois artistes de renom ont
répondu présent.
23.35 Mission Enfoirés Spectacle.
En janvier 2017, les Enfoirés ont
enflammé le Zénith de Toulouse lors de
sept concerts exceptionnels.
FRANCE 4
nel. Affaire Redoine Faïd : la chute
de l’ennemi public numero 1. INÉDIT.
21, 22, 23 et 17/24). Avec Johnny
Galecki. La soirée organisée chez Leo-
Redoine Faïd est le braqueur le plus
célèbre de France. A 46 ans, ce
multirécidiviste a un CV impressionnant.
22.45 Chroniques criminelles Magazine.
Présenté par Magali Lunel. Sommaire :
«Affaire Vincenzo Aiutino : les disparues
de Longwy». - «Une femme en colère».
nard et Sheldon pour la nouvelle saison
de «Game of Thrones» vire à la dispute.
CSTAR
14 63
17 64
21.20 Bernadette va déguster. 21.45
La théorie des files d’attente. 22.10
L’anniversaire de Sheldon.
L22.35 The Big Bang Theory ùù Détournement de brevet. (Saison 9, 18/24).
GULLI
18 169
20.30 Planète océan
21.00 La gourmandise de Noël 21.00 Top albums de l’année
20.55 Barbie et la magie de Noël
Documentaire français de Michael Pitiot,
Yann-Arthus Bertrand (2012). 1h30.
Comédie de Colin Theys (2017).
1h25. Avec Melissa Joan Hart, Barry
Watson. À Noël, après avoir acheté un
Téléfilm d’animation américain de William Lau (2008). 1h13. Barbie raconte
Ce film présente les richesses de
l’écosystème marin et leur contribution casse-noisettes magique, une femme fait
une étrange découverte le lendemain.
à l’équilibre biologique.
22.00 La soif du monde Doc. De Yann 22.25 Un Noël à Ashford Téléfilm
Arthus-Bertrand et Thierry Piantanida
(2012). Yann Arthus-Bertrand s’intéresse
à l’un des enjeux majeurs pour la survie des populations : l’eau. 23.25 Terra.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Zik Truck
Magazine. Finale Guyane. INÉDIT. «Zik
dramatique canadien de Mel Damski
(2017). 1h30. Avec Danica McKellar,
Neal Bledsoe. 23.55 6 Un monde de
jouets. 2.15 6 Consomag.
TF1 SERIES FILMS
24 98
21.00 Coup de foudre
sur un air de Noël
CHÉRIE 25
INÉDIT. T-Miss propose une rétrospective
de cette année musicale 2018 à travers
des clips hauts en couleurs.
23.00 La story de Patrick Bruel :
le film de sa vie Doc. De Stéphane
Basset. Patrick Bruel reviendra sur les
grandes étapes de sa vie et évoquera les
événements qui l’ont marqué. 0.40 Johnny,
un an déjà : une journée si particulière.
6TER
20 66
22 67
21.00 Hawaii 5-0
Truck» met en lumière les talents mu- Comédie romantique d’Alexandre
sicaux des six territoires d’Outre-mer.
Laurent (2018). 2h40. (1 et 2/2). Avec
23.30 L’amour lé Dou Magazine. Pré- Barbara Cabrita. Mélodie part en Autriche
senté par Rocaya Paillet. Suzette et Re- sur les traces du pianiste Michael Grimaud,
nald. INÉDIT. Sept mariages et un témoin disparu des radars depuis dix ans.
privilégié, Rocaya ! «Lamour lé Dou» est 22.50 La fille du Père Noël Téléfilm.
de retour pour une saison 6 inédite. 0.20 Comédie fantastique de Ron Underwood
6 Ziggy Marley Live in Paris.
(2006). 1h29. Avec Jenny McCarthy.
RMC DÉCOUVERTE
Divertissement. Présenté par T-Miss.
Série. Pu’Olo. (Saison 2, 14/22). Avec
Alex O’Loughlin. Quand un camion de
transport est détourné, McGarrett et son
équipe sont appelés pour enquêter. 21.50
Mai Ka Wa Kahiko. (Saison 2, 15/22).
22.40 Hawaii 5-0 I Helu Pu. (Saison 2,
16/22). 23.35 Pahele. (Saison 2, 11/22).
0.25 Alaheo Pau’ole. (Saison 2, 12/22).
1.15 Ka Ho Oponopono. (Saison 2, 13/22).
POLAR +
25 69
41
à Shelly un conte de Charles Dickens
d’une façon tout à fait originale.
22.20 Barbie : un merveilleux Noël
Téléfilm d’animation de Mark Baldo,
Owen Hurley (2011). 1h07. Barbie et ses
trois sœurs, Skipper, Stacie et Chelsea,
s’apprêtent à partir pour New York chez
leur tante Millie. 23.35 Oggy et les cafards.
RMC STORY
23 68
20.55 The Closer : L.A. enquêtes
prioritaires ù
Série. Coup de chaleur. (Saison 3, 6 et
7/15). Avec K. Sedgwick. Brenda apprend
que son équipe est engagée dans un stage
d’entraînement aux armes de destruction
massive. 21.50 Les gangs de la haine.
22.45 The Closer : L.A. Enquêtes
prioritaires ù Chasse à l’homme.
(Saison 3, 8/15).
SÉRIE CLUB
43
20.50 Into The Wild : Alaska
20.55 Mr Selfridge
21.00 Affaires non classées
20.50 Salvation
Série doc.. L’épreuve du courage. INÉDIT.
Série. Naissance d’un grand magasin.
(Saison 1, 1/10). Avec Jeremy Piven.
Série. La fille perdue (1 et 2/2). (Saison 14, 3 et 4/10). Avec Emilia Fox,
William Gaminara. Nikki se rend dans
Série. L’ennemi de mon ennemi.
(Saison 2, 10/13). Avec Santiago
Cabrera, Jennifer Finnigan. INÉDIT.
Chris et Jessi Morse ont perdu un temps
précieux à préparer leur cabane pour
l’hiver. 21.50 Le test de Tanana. INÉDIT.
22.50 Into The Wild : Alaska Série doc.
La vie sur une ligne de trappe. INÉDIT.
Londres, 1909. Un homme d’affaires
américain veut ouvrir le premier grand
magasin sur Oxford Street. 22.10 Le bal
est ouvert. (Saison 1, 2/10).
À Tanana, le froid glacial s’annonce et 23.10 Mr Selfridge La muse. (Saison 1,
tout le monde tente de se préparer pour 3/10). 0.15 Emma. Téléfilm. Comédie drasurvivre. 23.50 6 Seuls face à l’Alaska. matique (1996).
TÉVA
54
20.50 Bones ù
PARIS PREMIÈRE
le Yorkshire sur un terrain des fouilles et Darius se résout à forger une alliance
découvre les restes d’un corps momifié. périlleuse pour contrer les forces de Q17.
22.50 Affaires non classées Mensonges 21.35 Salvation Le jour de l’Accepta(1 et 2/2). (Saison 13, 5 et 6/10). 0.45
La zona Série. Insomnie. - Le clan des
chasseurs. - Les disparus.
RTL9
55
TV5 MONDE
71
20.40 Beethoven
21.00 69 minutes sans chichis
Spectacle. Présenté par Jamel Debbouze. À l’occasion de la 8e édition du
Comédie américaine de Brian Levant
(1992). 1h25. Avec Charles Grodin,
Bonnie Hunt. Échappé du chenil, Bee-
Magazine. Présenté par Joëlle Scoriels. Invitée : Marianne James. INÉDIT.
quêtent sur le meurtre d’une magicienne Marrakech du rire, Jamel Debbouze sera
spécialiste des tours d’évasion.
accompagné d’invités prestigieux.
thoven, un Saint-Bernard de 85 kilos, se
réfugie chez la famille Newton.
Série. Un tour de passe-passe. (Saison 11, 7/19). Avec Emily Deschanel,
David Boreanaz. Booth et Brennan en-
PLANÈTE+
80
20.55 American Pickers
- Chasseurs de trésors
20.50 Jamel et ses amis
au Marrakech du rire
56
tion. (Saison 2, 11/13). INÉDIT. 22.30 La
clé du mystère. (Saison 2, 6/13). 23.25
La folie du roi Tanz. (Saison 2, 7/13).
USHUAIA TV
HISTOIRE
88
20.40 Art, passion et pouvoir
Doc. (2018). INÉDIT. Où qu’ils se situent - une affaire royale
sur la planète, les observatoires astroMike et Frank reviennent fouiller garages, nomiques ont tous une caractéristique
greniers et jardins, de la Californie au commune : ils sont nichés dans des enviVermont.
ronnements extraordinaires.
Téléréalité. Going Hollywood. INÉDIT.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
Doc. de Tom Cholmondeley et Sébastian Barfield (2017). Paradis retrouvé. INÉDIT. En 1660, quelque chose
de miraculeux se produit…
EUROSPORT 1
11
20.50 Boxe : Deauville
Champions Show
20.50 Football : Ligue 1
«Avec le combat d’Estelle Yoka-Mossely». Commentaires : Jean-Philippe
Lustyk, Dominique Nato, Aziza Oubaita. DIRECT.
Au programme de ce multiplex : Angers/
Marseille, Montpellier/Lyon et Paris-SG/
Nantes (diffusé en intégralité à la même
heure sur Canal +).
N°2824
89
20.40 Sous le ciel du Chili
121
Marianne James a tout d’une grande, que
ce soit par le tempérament et surtout le
talent. Elle croque la vie à pleines dents !
MEZZO
181
L20.30 La veuve joyeuse
Opéra de Franz Lehár (2015). 2h18.
Avec Renée Fleming, Kelli O’Hara,
Nathan Gunn.
22.50 Intermezzo. 23.30 The Sound
of New York Magazine. Mark Turner.
BEIN SPORTS 1
124
20.00 Fléchettes : Championnat L20.55 Football : Ligue 1
du monde
19e journée, multiplex. DIRECT. Sept
19e journée, multiplex. DIRECT.
affiches sont au sommaire : Bordeaux/
Michael Van Gerwen et Gary Anderson Amiens - Lille/Toulouse - Monaco/Guinseront encore une fois favoris de gamp - Reims/Caen - Rennes/Nîmes Saint-Étienne/Dijon - Strasbourg/Nice.
l’épreuve.
À Londres (Angleterre). DIRECT.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 22 DÉCEMBRE
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
13
CINÉ+ FRISSON
21
L20.50 Marvin ùù
L20.55 Hippocrate ùùù
20.50 Superman Returns ù
20.55 Ballistic
Drame français d’Anne Fontaine (2016).
1h49. Avec Finnegan Oldfield. INÉDIT.
Série. (Saison 1, 7/8). Avec Louise
Bourgoin, Alice Belaïdi, Karim Leklou.
Film fantastique de Bryan Singer (2005).
VM. 2h30. Avec Brandon Routh.
Après une enfance sans amour, et mû
par sa passion pour le théâtre, Marvin a
quitté les Vosges.
L22.40 Carré 35 ùù Documentaire
Le professeur Wagner prend en charge
Chloé, victime d’un malaise.
22.40 Les coulisses d’une création originale : «Hippocrate». 23.05 Killing Eve
français d’Éric Caravaca (2017). 1h07.
Invité surprise. (Saison 1, 5/8). Avec
Sandra Oh, Jodie Comer. 23.45 Derrière les murs. (Saison 1, 6/8). 0.30
Engrenages. Série. 3.00 Les Paris du
globe-cooker. 4.05 Game Fever.
Cela fait cinq ans que Superman a
disparu et son ennemi Lex Luthor est
bien décidé à le retrouver.
Retour réussi.
23.20 The Witch Horreur américano-
Film d’aventures américain de Wych
Kaosayananda (2002). VM. 1h31. Avec
Antonio Banderas. Une arme micros-
Un acteur-réalisateur veut comprendre
pourquoi ses parents ont gardé le secret
sur l’existence d’une sœur aînée. 23.50
M. Drame (2017). 1.25 Le cercle.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
canadien de Robert Eggers (2015). VM.
1h29. Avec Anya Taylor-Joy, Ralph Ineson.
0.50 21 nuits avec Pattie. Comédie (2015).
4.45 L’affaire Josey Aimes. Drame (2005).
CINÉ+ CLASSIC
25
copique et indécelable aurait été mise
au point, suscitant bien des convoitises.
22.25 Aeon Flux @ Science-fiction
américain de Karyn Kusama (2004). VM.
1h42. Avec Charlize Theron, Frances
McDormand. 23.55 Synesthesia. 0.00
Clara Morgane : Projet X. Téléfilm classé
X (2001). 1.25 Z Nation. Série.
TCM CINÉMA
31
20.50 Le Come Back
L20.50 Good Morning, Babylonùù
L20.50 Orphée ùùù
L20.45 Traffic ùùù
Comédie sentimentale américaine de
Marc Lawrence (2006). VM. 1h40.
Avec Drew Barrymore. Un chanteur
Drame italien de Vittorio Taviani, Paolo
Taviani (1987). VM. 1h53. Avec Greta
Scacchi, Vincent Spano. Maître Bonanno
Conte français de Jean Cocteau
(1950, NB). 1h52. Avec Maria Casarès, Jean Marais. Un jeune poète
Drame de Steven Soderbergh (2000).
2h21. Avec Michael Douglas, Benicio
Del Toro. Dans le cadre d’un trafic de
pop oublié se voit proposer d’enregistrer une chanson avec une jeune diva.
L22.30 Pour un garçon ùù Comédie
réunit ses sept fils et ses ouvriers pour
fêter la restauration d’une cathédrale.
L 22.45 Que le spectacle comsentimentale de Chris Weitz, Paul Weitz mence ùùù Comédie musicale de
se voit contraint d’aller jusqu’aux Enfers drogue entre le Mexique et les Etats-Unis,
s’entrecroisent trois histoires.
pour retrouver son épouse.
Un puzzle qui rend accro.
22.20 Le testament d’Orphée Fantastique français de Jean Cocteau (1960), 23.15 Mort d’un dealer Policier amé-
(2002). VM. 1h35. Avec Hugh Grant,
Toni Collette. 0.10 Charlie et ses drôles
de dames. Aventures (2000). VM. 1.45 Sing
NB. 1h20. Avec Claudine Auger, Jean
Cocteau.23.40 La Belle et la Bête. Drame
(1946, NB). 1.10 La princesse de Clèves.
ricain de James Bridges (1984). 1h37.
Avec Debra Winger, Mark Keyloun. 1.10
La féline. Fantastique (1942, NB). 2.25
Drame (1961, NB). Avec Jean Marais.
Commando. Action (1982).
Street. Comédie dramatique (2016). VM.
OCS MAX
26
Bob Fosse (1979). VM. 2h05. Avec Roy
Scheider. 0.45 Transgressing. Érotique.
2.10 Histoire d’O : plaisirs interdits. Érotique
(2002). 3.50 Général Idi Amin Dada. Film.
OCS CITY
27
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
20.40 Space Jam
L20.40 The Handmaid’s Tale ùùù
L20.40 Les infiltrés ùùù
20.40 La veuve noire
Comédie américaine de Joe Pytka
(1997). VM. 1h23. Avec Michael Jordan, Bill Murray. Héros de dessins ani-
Série. Seeds. (Saison 2, 5/13). Avec
Elisabeth Moss, Joseph Fiennes,
Yvonne Strahovski. Offred semble se
Thriller américain de Martin Scorsese
(2006). VM. 2h26. Avec Leonardo
DiCaprio. Un policier infiltre un gang de
Film policier américain de Bob Rafelson (1987). VM. 1h35. Avec Debra
Winger, Theresa Russell. Une fonction-
més, stars du basket et extraterrestres résigner à son sort, à l’inverse de Janine.
s’affrontent lors d’un match de basket. 21.30 First Blood. (Saison 2, 6/13).
22.05 Baby Driver Action de Edgar 22.30 Mike Judge. Série. 23.05 FahWright (2017). VM. 1h53. Avec Ansel renheit 451 Téléfilm de science-fiction
Elgort. Chauffeur pour des braqueurs de Ramin Bahrani (2018). VM. 1h40.
de banque, Baby ne compte que sur lui- Avec Michael B. Jordan. 0.45 Man on
même pour être le meilleur dans sa partie. High Heels - Le flic aux talons hauts. Film.
mafieux alors qu’un truand place l’un de
ses hommes dans la police.
Infiltrez-vous.
23.10 The Monster Horreur américain
naire de la justice fédérale enquête sur
la mort de plusieurs hommes très riches.
22.20 Terreur aveugle Thriller de Ri-
de Bryan Bertino (2016). VM. 1h30.
Avec Zoe Kazan, Ella Ballentine. 0.40
Kite. Téléfilm d’action (2014). VM.
chard O. Fleischer (1971). VM. 1h30.
Avec Mia Farrow, Robin Bailey. 23.50
La planète des vampires. Horreur italien de
Mario Bava (1965). VM. Avec Angel Aranda.
DIMANCHE 23 DÉCEMBRE
Show devant
13h35 FRANCE 5
Télétransmissions,
des variétés aux
divertissements
INA/P6 PRODUCTIONS
Documentaire de Jacques Pessis
(2018). 1h00
La télévision ? Elle a évolué, suivi
les transformations de la société
mais, si l’on en croit Michel Drucker, dinosaure du petit écran :
« On n’a rien inventé, tout a été fait
et souvent beaucoup plagié. » Truffé d’archives et de témoignages de
Léla Milcic, productrice de Guy Lux, Françoise Hardy ou Yves Duteil,
qui se souviennent avec émotion de leurs premiers pas chez Mireille,
ce passionnant documentaire montre comment les programmes ont
quitté la case variétés pour celle du divertissement. Au début des années 1950, « 36 Chandelles », de Jean Nohain, marque les débuts des
variétés, en prime time, en public et en direct. Aimée Mortimer, exchanteuse lyrique, devient ensuite la première productrice à repérer
de jeunes talents, comme Johnny Hallyday en avril 1960, dans « l’Ecole
des vedettes ». « Graines de star » ou la « Star Ac » n’ont rien à envier
au « Petit Conservatoire de la chanson » de Mireille, né de la suggesN°2824
tion de Sacha Guitry de créer une
école et de former les talents dès
1955. Mireille apprend le métier
aux aspirants chanteurs. « Si je ne
vous garde pas, ce n’est pas votre
faute, c’est la mienne, c’est moi
qui n’ai pas d’inspiration, je pense
que je ne peux pas vous aider, vous
comprenez?», expliquait-elle aux
candidats recalés, telle une coach
de « The Voice ». Mais le pape du
genre est sans contexte Guy Lux
(photo), dont Sophie Darel rappelle
le degré d’exigence et le sale caractère. Elle souligne aussi son imagination débordante : « Guy créait ses concepts, il n’allait pas les chercher
ailleurs. » Impossible également d’occulter Maritie et Gilbert Carpentier qui, aux studios des Buttes-Chaumont, ont créé, inventé et fait le
spectacle aux côtés des artistes. Ou Laurent Boyer que « Discorama »
de Denise Glaser, une émission « intimiste avec une femme étonnante »,
inspira pour « Fréquenstar ». « Il y aura toujours beaucoup d’appelés
et peu d’élus. Ce qui n’a pas changé, c’est que les chansons populaires
ne meurent jamais », assure Michel Drucker. Le concept a donc de
beaux jours devant lui : « Il y aura toujours du désir pour les concours
de chant », analyse le producteur Matthieu Grelier. Nebia Bendjebbour
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 23 DÉCEMBRE
14
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 10.15 6 Automoto. 11.00
6 Téléfoot. 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30 6 Grands
reportages. Des jouets par milliers. 14.45
6 La ballerine de Noël. Téléfilm. Comédie
de mœurs (2016). 16.30 6 Juste à temps
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
les lois de l’Univers ùù
3
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Dimanche Ludo. 11.15
6 Parlement hebdo. 12.00 12/13. 12.55
Les nouveaux nomades. 13.30 6 Mongeville. Série. Vénus maudite. 15.00 6 41e
Film d’animation américain de Kyle
Balda, Pierre Coffin (2015). VM. 1h28.
Série. Une prison de terre. (Saison 7,
4/4). Avec Brenda Blethyn. Sur la lande
pour Noël. Téléfilm. Comédie romantique
(2015). VM. 18.00 6 Sept à huit. 20.00
6 Le 20h. 20.35 6 TF1 Rendez-vous sport.
L21.00 L’âge de glace :
L21.00 Les Minions ùù
Film d’animation de Mike Thurmeier
(2016). VM. 1h40. INÉDIT. La quête de
3
11.30 6 Le jour du Seigneur. 12.00 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 12.50 Derrière l’événement. 13.00 13 heures. 13.20
6 13h15, le dimanche... 14.20 6 Vivement
dimanche. 15.30 6 Vivement dimanche
prochain. 16.45 6 Stade 2 collection.
17.00 Stade 2. 18.10 6 Les enfants de
la télé. 19.15 6 Les enfants de la télé, la
suite. 20.00 20 heures.
5
5
Kevin se lance dans la quête du maître
le plus moche et le plus abject de la terre.
22.35 Transformers 3 : la face cachée
de la Lune Science-fiction de Michael Bay
M6
6
ARTE
6
4
7
7
«Clermont/Toulouse». 12e journée.
Rendez-vous pour le choc entre
Clermont, le leader actuel, et le Stade
Toulousain, deuxième.
23.05 J+1 Magazine. Présenté par
DIRECT.
Nicolas Tourriol, Julien Cazarre, Laurie Delhostal. 0.05 6 The Foreigner. Action (2017). VM. 1.55 6 Gun City. Thriller
(2017). 4.00 Surprises.
C8
8
58
13.40 Les splendeurs de l’ancienne Russie.
15.10 Raspoutine, meurtre à Saint-Pétersbourg. 16.05 Des chats au pays des tsars.
17.00 6 Marius Petipa, le maître français du
ballet russe. 17.55 Concert de fête à SaintPétersbourg. 19.15 6 Graines d’étoiles...
cinq ans après. Danser classique. 19.45
Arte journal. 20.05 Mythologies animales.
20.50 6 Silex and the City. Série.
6.45 Gym direct. 8.00 Les animaux de la 8.
12.35 Le grand bêtisier des animaux de la
8. 13.25 JT. 13.35 La course au mariage.
20.50 Les routes de l’impossible 21.00 Zone interdite
20.55 Katia
21.00 La bûche ù
Série doc. de F. Elhorga et A. Marcel
(2018). Inde, les funambules de l’Himalaya. INÉDIT. Dans l’Himalaya indien,
Drame français de Robert Siodmak
(1959). 1h31. Avec Romy Schneider, Curd Jürgens. Le tsar Alexandre
Comédie dramatique française de
Danièle Thompson (1999). 1h46.
Avec Sabine Azéma. La préparation de
II rencontre au pensionnat Smolny, la
jeune Katia Dolgorouki.
Présenté par Bernard de La Villardière. 22.30 Raymonda Ballet. INÉDIT. 0.40
Ischgl et Gstaad : fêtes et luxe dans les Oleg et les arts bizarres. 1.50 6 Marius
Alpes suisses. INÉDIT.
Petipa, le maître français du ballet russe.
Noël incite trois sœurs très différentes à
se révéler telles qu’elles sont.
L23.00 Nelly et Monsieur Arnaud ùù
12.00 6 Les escapades de Petitrenaud.
12.35 6 C l’hebdo. L13.35 6 Télétrans-
missions, des variétés aux divertissements. LIRE NOTRE ARTICLE. 14.35 6 La route
du fleuve Mississippi. 15.35 6 Sur les toits
du monde. 16.30 6 Santorin, aux sources
de l’Atlantide. 17.30 6 Les mystères de Tintin. 18.25 6 Une vie de chiot. 19.50 6 Les
amoureux du chemin de Compostelle.
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars.
10.20 Turbo. 12.30 Sport 6. 12.45 Le
12.45. 13.20 Scènes de ménages. Série.
13.50 Recherche appartement ou maison.
4
Festival international du Cirque de MonteCarlo. Gala d’or. 17.15 6 8 chances de tout
gagner ! 17.55 6 Le grand slam. 19.00 Bordeaux-Bègles. 12e journée. Au stade
19/20. 20.15 6 Zorro. Série. L’amnistie Pierre-Fabre, à Castres. DIRECT. 18.35 Canal
de Zorro. 20.40 6 Tout le sport.
rugby club. 19.15 Canal football club #
L21.00 Rugby : Top 14
21.00 Les enquêtes de Vera
de Northumbrie, les garde-forestiers déScrat pour attraper son gland déclenche
couvrent le corps d’une jeune femme.
une série d’événements cosmiques.
22.30 Les enquêtes de Vera Les liens
22.55 Esprits criminels ù Appel de
du sang. (Saison 5, 4/4). 0.10 6 Soir/3.
détresse. (Saison 4, 22/26). Avec Joe (2011). VM. 2h33. Avec Shia LaBeouf, 0.30 Des nouvelles de la planète Mars. CoMantegna. 23.40 Mauvaise conduite. (Sai- Josh Duhamel. 1.10 6 Hacker. Thriller médie (2015). 2.10 6 «Iolanta» et «Casseson 4, 23/26). 0.35 6 Person of Interest. (2015). VM. 3.25 6 13h15, le dimanche... Noisette». 5.20 6 Les nouveaux nomades.
FRANCE 5
CANAL +
11.35 Les zozos migrateurs. # 12.45 Roi de
la vanne # 12.50 21 cm. # 13.00 Football :
Ligue 1. Lyon/Monaco. 18e journée. 13.55
L’amie prodigieuse. 15.50 Invisible. Aviron.
16.15 Canal rugby club. 16.45 L’avantmatch. # 16.50 Rugby : Top 14. Castres/
Arthur/Sylvie et Didier/Aurélie et Bertrand.
15.25 Maison à vendre. Nathalie/Chekib et
Ahlem. 17.20 66 minutes. 18.40 66 minutes : grand format. 19.45 Le 19.45. 20.05
Sport 6. 20.25 Scènes de ménages. Série.
Magazine. Présenté par Ophélie Meunier. Noël à Disneyland : les secrets
de la féérie. INÉDIT. À l’approche de Noël,
durant l’hiver, les vallées se retrouvent Disneyland Paris entre en ébullition !
quasiment coupées du reste du pays. 23.10 Enquête exclusive Magazine.
21.40 Guatemala, en terre maya. INÉDIT.
22.35 Singes malins et perroquets
prodiges Doc. De Simon Bell (2012).
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
Téléfilm. Comédie dramatique (2006).
15.20 J’ai vu maman embrasser le Père
Noël. Téléfilm. Comédie (2002). 16.55 La
fille du Père Noël. Téléfilm. Comédie (2000).
18.45 Un Noël pour l’éternité. Téléfilm.
Comédie (2006).
Drame romantique de Claude Sautet
(1995). 1h40. Avec Emmanuelle Béart.
NRJ12
12 62
21.00 À la recherche de l’esprit 21.00 Tais-toi ! @
20.55 Le Big bêtisier de Noël
20.55 Le super bêtisier
de Noël
Comédie de Francis Veber (2003). Divertissement. Présenté par Chris- Divertissement. Présenté par Camille
Comédie romantique de Ron Oliver
(2016). VM. 1h22. Avec Lori Loughlin.
1h40. Avec Jean Reno. Les chemins de
tophe Beaugrand. INÉDIT.
Cerf. INÉDIT.
deux bandits aux personnalités différentes
Animatrice télé à Los Angeles, Kate Harper, se croisent après leur évasion de prison.
ignorant qu’elle était encore à l’antenne,
En effet.
a déclaré ne pas aimer Noël.
22.40 90’ enquêtes Mag. Présenté par
22.40 Le plus beau Noël de ma vie Tatiana Silva. Familles nombreuses : des
Christophe Beaugrand offre le premier
cadeau des fêtes de fin d’année, un «Big
Bêtisier de Noël» irrésistible.
22.30 Le Big bêtisier Divertissement.
Un florilège des séquences les plus
drôles, des fous-rires d’anthologie, des
stars déchaînées.
22.50 Le super bêtisier Divertissement.
Présenté par Christophe Beaugrand.
Présenté par Camille Cerf.
Téléfilm. Comédie romantique de Justin
G. Dyck (2018). 1h30. Avec M. Leon.0.20
fêtes de fin d’année taille XXL. 0.05 Foie
gras, bûches, caviar, fruits de mer : révélations sur les produits stars des fêtes.
INÉDIT.
Un Noël sur mesure. Téléfilm (2012).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
Le Big bêtisier de Christophe Une soirée placée sous le signe de
Beaugrand est de retour pour vous offrir l’humour et du glamour présentée par
le meilleur du net.
Camille Cerf.
CSTAR
14 63
17 64
GULLI
18 169
21.00 Rembob’Ina
21.00 À la maison pour Noël
21.00 Chicago Fire
20.55 Les rebelles de la forêt 2
Mag. Présenté par P. Cohen. Les brigades du Tigre. Pour cette soirée spé-
Comédie de Christian Merret-Palmair
(2011). 1h24. Avec Virginie Efira. À
Série. Être là l’un pour l’autre. (Saison 5, 7/22). Avec Jesse Spencer. Les
ciale Clemenceau, diffusion du premier quelques heures du réveillon de Noël, une
épisode de la série «Les brigades du Tigre». femme qui a l’habitude de tout contrô22.15 Clemenceau Documentaire fran- ler s’aperçoit que la dinde a été oubliée.
çais de Jérôme Diamant-Berger (2018). 22.25 Les copains d’abord font du
0h50. Avec Michel Bouquet, Béatrice ski ! Divertissement. Présenté par ArThiriet. 23.45 Le journal de la Défense. naud Ducret. 0.50 6 Les Francofolies de
1914-1918 : les guerres souterraines.
La Rochelle. Lamomali de M.
parents de Gabriella et Antonio viennent à
Chicago pour leur anniversaire. 21.50 Les
Téléfilm d’animation américain de Matthew O’Callaghan, Todd Wilderman
(2009). 1h16. Les animaux de la forêt
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
21.00 Coup de foudre pour
mon père Noël secret
Doc. de Sébastien Thiébot-Chiffoleau (2018). INÉDIT. Quatre semaines
Comédie américaine de Marita Grabiak (2017). 1h30. Avec Emilie Ullerup, Aaron O’Connell, Rebecca
Davis. INÉDIT.
N°2824
volent au secours d’un teckel kidnappé
par des animaux domestiques.
22.20 Time Toys Téléfilm. Comédie
américaine de Mark Rosman (2016).
Noël» a concocté un menu des plus fes- 1h27. Avec Griffin Cleveland, J.J. Totifs avec le Père Noël dans tous ses états. tah, Jaden Betts. 23.45 Zig et Sharko.
6TER
20 66
20.55 Voyages en fête :
Nwel aux Antilles
avant Noël, les préparatifs des fêtes de
fin d’année commencent pour les Antillais.
cent ans du Molly’s. (Saison 5, 8/22).
22.45 Le zap de Noël Divertissement.
Présenté par John Eledjam. «Le zap de
22 67
RMC STORY
23 68
L21.00 Mars Attacks ! ùùù
20.55 Molière ù
Film de science-fiction américain de
Tim Burton (1996). VM. 1h45. Avec
Jack Nicholson, Pierce Brosnan,
Glenn Close.
Biographie française de Laurent Tirard
(2006). 1h55. Avec Romain Duris,
Fabrice Luchini, Ludivine Sagnier.
Vive la country !
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
En 1644, Molière, vingt-deux ans, criblé
de dettes, est poursuivi par les huissiers.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 23 DÉCEMBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
POLAR +
41
15
SÉRIE CLUB
43
20.50 La quatrième pyramide 20.55 Une femme d’honneur @ 21.00 Maria Wern
20.50 Supergirl
de Gizeh
Série. Un homme peut en cacher un Série. Sans voix (1 et 2/2). (Saison 1, Série. Les deux esprits. (Saison 3,
Doc. En Égypte, des archéologues pré-
sument avoir découvert les fondations de
la quatrième pyramide de Gizeh.
22.30 Les derniers secrets de Toutankhamon Doc. De Liz McLeod (2009).
TEVA
54
20.50 Maison à vendre
Mag. Présenté par Stéphane Plaza.
Marion/Pierre et Colette. Stéphane
Plaza propose son aide à des personnes
désireuses de vendre leur logement.
PLANÈTE
80
20.55 La guerre des hypers,
ou la loi du plus fort
autre. (Saison 9, 2/3). Avec Corinne
Touzet, Pierre Deny, Aladin Reibel.
1/4). Avec Eva Röse, Allan Svensson,
Ulf Friberg.
Sandrine Larcher, agent immobilier, est
retrouvée morte dans la piscine d’une
luxueuse villa.
Le corps d’un homme est retrouvé à côté Supergirl et Imra sont en total désaccord
de cadavres d’animaux, tandis qu’un sur la façon d’éliminer la troisième
autre a été sacrifié.
planéticide.
PARIS PREMIÈRE
55
20.40 Chapeau melon
et bottes de cuir ù
Téléréalité. INÉDIT. Gordon Ramsay et
Film d’aventures de Jeremiah S. Chechik (1998). 1h30. Avec Ralph Fiennes.
Gino D’Acampo se défient pour réaliser
un savoureux dîner de Noël.
USHUAIA TV
88
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Un jour dans la vie
de Billy Lynn
Film de guerre américain de Ang Lee
(2016). VM. 1h50. Avec Joe Alwyn,
Garrett Hedlund. En 2005, Billy Lynn fait
partie d’un régiment d’infanterie victime
d’une violente attaque en Irak.
22.40 Top of the Shorts. 23.10 Une saison
en France Drame français de MahamatSaleh Haroun (2017). 1h30. Avec Eriq
Ebouaney, Sandrine Bonnaire. 0.50 Tchi
tcha. Best of. 1.40 Daddy Cool. Comédie
(2017). 3.15 Si tu voyais son cœur. Film.
CINÉ+ ÉMOTION
22
89
Talk-show. Présenté par Laurent Ruquier. 0.00 Le journal de la RTS.
0.25 Festival rock en Seine Concert.
Iggy Pop.1.40 Acoustic.
MEZZO
181
20.40 Une paix impossible
20.30 Le Ballet Royal de la Nuit
Documentaire (2018). 0h50. INÉDIT.
Doc. de Michael Cove (2017). 19381939 : La fin d’une paix. INÉDIT. Un peu
Opéra. Chef d’orchestre : Sébastien
Daucé (2017). 3h16. Avec Lucile
Richardot, Violaine Le Chenadec,
Caroline Weynants.
CANAL+ SPORT
11
21.00 Pétanque : Championnats 21.25 Pelote Basque :
Cesta Punta Pro Tour
du monde
Commentaires : Jean-Luc Robert,
Xavier Richefort. Demi-finale n°2. À
Desbiens (Canada).
71
21.00 On n’est pas couché
Pas terrible.
HISTOIRE
TV5 MONDE
20.40 Les volcans de l’espace
21.30 La grande marche des dinoLa grande distribution est la clé de voûte saures Série documentaire. De Matde l’économie de marché.
thew Thompson (2010).
21 138
56
20.50 Gordon Ramsay :
bataille de chefs à Noël
Doc. de François Rabaté (2017). INÉDIT.
L’ÉQUIPE
RTL9
16/23). Avec Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Chyler Leigh.
plus de vingt ans après que les armes se
sont tues, elles retrouvent la vie.
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
124
20.00 Fléchettes : Championnat 20.45 Club Europe
du monde
Mag. Présenté par Anne-Laure Bonnet.
À Londres (Angleterre). DIRECT. Michael
22.00 Basket-ball : Championnat
Van Gerwen et Gary Anderson seront en- de la NBA «Detroit Pistons/Atlanta
temps forts. À Riyad (Arabie Saoudite). core une fois favoris de l’épreuve.
Hawks». DIRECT.
Au Gernika Jai-Alai.
22.40 e-prix de Riyad Formule E. Les
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 The Bisexual
20.50 Joyeux bordel !
20.50 Troie
Série. (Saison 1, 1/6). Avec Desiree
Akhavan, Maxine Peake. INÉDIT. Leila,
Comédie de Josh Gordon, Will Speck
(2016). VM. 1h45. Avec Kate McKinnon, Olivia Munn. Une soirée de Noël
Film d’aventures de Wolfgang Petersen (2003). VM. 2h45. Avec Brad Pitt,
Eric Bana. L’enlèvement de la reine de
d’origine new-yorkaise, vit depuis dix
ans à Londres avec Sadie, qui est également son associée. 21.25 (Saison 1,
2/6). 21.50 (Saison 1, 3/6).
L22.20 L’amie prodigieuse ùù Les
métamorphoses. (Saison 1, 3/8). Avec
Elisa Del Genio, Gaia Girace. 23.20 La
délimitation. (Saison 1, 4/8). 0.10 This
is Us. Série. 0.55 Brillantissime. Comédie
(2017). 2.25 L’effet papillon.
CINÉ+ CLUB
24
inoubliable au sein d’une entreprise.
Sparte par un prince de Troie déclenche
22.35 L’Agence tous risques @ Action une guerre qui durera dix ans.
de Joe Carnahan (2009). VM. 1h54. Avec
Troie, bonjour les dégâts.
Liam Neeson. Quatre anciens membres 23.30 Blood Father Action de Jeand’une unité d’élite de l’armée sont char- François Richet (2016). VM. 1h28. Avec
gés d’une mission secrète.
Elisabeth Röhm. Un homme qui vit reclus
Barracuda ne méritait dans un coin perdu de l’Oregon reçoit un
pas ça.
jour l’appel désespéré de sa fille. 0.55
0.30 Zodiac. Thriller (2007). VM.
Les charnelles. Téléfilm érotique (2010).
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
20.50 Brice 3
L20.50 Meurtre dans un jardin
L20.50 L’arme à gauche ùù
L20.45 La firme ùù
Comédie française de James Huth
(2015). 1h35. Avec Jean Dujardin,
Clovis Cornillac, Bruno Salomone.
anglais ùùù
Film d’aventures français de Claude
Sautet (1965, NB). 1h35. Avec Sylvia
Koscina, Lino Ventura, Leo Gordon.
Thriller américain de Sydney Pollack (1993). 2h34. Avec Tom Cruise,
Jeanne Tripplehorn. Un jeune avocat est
Comédie dramatique de P. Greenaway
(1982). VM. 1h48. Avec A. Higgins. En
Brice, le roi de la glisse, rejoint son ami 1694, en Angleterre. Mrs. Herbert demande
Marius à Bordeaux par le premier avion. à Mr. Neville, un paysagiste réputé, d’effec22.20 Dirty Papy Comédie américaine tuer douze dessins.
de Dan Mazer (2015). VM. 1h41. Avec L22.35 Baccalauréat ùù Drame de
Robert De Niro, Zac Efron. Jason Kelly, Cristian Mungiu (2016). VM. 2h08. Avec
avocat un peu coincé, s’apprête à épou- Adrian Titieni. La confrontation d’un père
ser la fille autoritaire de son patron. 0.00 et sa fille dans la Roumanie post-comNarco. Comédie dramatique (2004). 1.45 muniste. 0.40 Ainsi soient-elles. Comédie
Brothers. Drame (2009). VM.
de mœurs (1994).
OCS MAX
26
OCS CITY
27
Aux Caraïbes, un homme remarque que engagé par un grand cabinet qui travaille
son navire n’est plus amarré au quai et en sous-main pour la Mafia.
Un bon petit thriller des
que son ami a disparu.
22.30 Dernier domicile connu Poli- années 1990.
cier de José Giovanni (1969). 1h45. L23.20 Sailor et Lula ùùù PoliAvec Lino Ventura. Un inspecteur doit cier américain de David Lynch (1990).
retrouver la trace d’un témoin-clé dans 2h06. Avec Nicolas Cage, Laura Dern.
Ça déménage.
une affaire en cours d’instruction. 0.10
Le passage du Rhin. Drame (1960, NB). 1.25 Vaudou. Fantastique (1943, NB).
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
20.40 Salomon et la reine de Saba
20.40 L’étoile de Noël
20.40 Nina
20.40 Preacher
Film d’animation de Timothy Reckart
(2017). VM. 1h30. INÉDIT. Un petit âne
Drame américain de Cynthia Mort
(2016). VM. 1h30. Avec Zoe Saldana,
David Oyelowo, Kevin Mambo. INÉDIT.
Série. Une équipe hors du commun. Péplum américain de King Vidor
(Saison 3, 7/13). Avec Dominic Cooper, (1959). VM. 2h15. Avec Yul Brynner,
Joseph Gilgun. De retour à Angelville, Gina Lollobrigida. L’histoire du sacre
courageux rêve d’une vie meilleure loin du
train-train quotidien du moulin du village. Le récit de l’ascension de la chanteuse
L22.10 Counterpart ùù (Saison 2, 2). Nina Simone et ses combats pour les
Avec J.K. Simmons, Harry Lloyd.
droits civiques des noirs américains.
Howard et son double se retrouvent 22.10 Pasolini Biographie de Abel Ferchacun coincés dans le monde de rara (2014). VO. 1h24. Avec Willem Dal’autre. 23.10 Jean-Philippe. Comédie foe, Riccardo Scamarcio. 23.35 6 L’ordre
(2006). 0.50 Roues libres. Comédie et la morale. Drame français de Mathieu
Kassovitz (2010). Avec Mathieu Kassovitz.
d’action (2016). VO.
N°2824
le révérend Jesse Custer doit désormais de Salomon sur le trône d’Israël et son
faire face à de vieilles rancunes. 21.25 amour pour la reine de Saba à Jérusalem.
22.55 Taras Bulba ù Aventures améAnge et démon. (Saison 3, 8/13).
22.10 13 Hours Action américain de ricain de J. Lee Thompson (1962). VM.
Michael Bay (2016). VM. 2h24. Avec 1h59. Avec Yul Brynner. L’Ukraine, au XVIe
John Krasinski, Max Martini. 0.30 6 Ar- siècle. Le colonel cosaque Taras Bulba
rêtez-moi là. Drame français de Gilles Ban- assiège Kiev pour reprendre possession
des steppes. 1.00 Jane Fonda in Five Acts.
nier (2014). Avec Reda Kateb.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 24 D É C E M B R E
16
A la chaîne
22h45 OCS GÉANTS
baluchon sur l’épaule. En quatrevingt-sept minutes, c’est un déferlement de gags, de situations
ubuesques, d’ironie mordante.
Chaplin,
qui ne croyait pas à la
Comédie sociale américaine
réussite du cinéma parlant (un
de Charlie Chaplin (1936).
art de la pantomime, selon lui),
Avec Charlie Chaplin. 1h27.
signe là un film quasiment muet,
Chaplin en concentré. Il y a tout :
qu’il a mis deux ans à écrire (à la
le personnage du petit vagabond,
suite d’une conversation entendue
l’expression d’une époque dure
entre deux ouvriers de Detroit).
(la Grande Dépression), la satire
Paulette Goddard, qui partagea
sociale, les arabesques d’un serla vie de Chaplin pendant dix ans
veur de café, la chorégraphie d’une
(et épousa ensuite Erich Maria
scène en patins à roulettes, l’émotion d’une rencontre amoureuse Remarque, l’auteur d’« A l’Ouest rien de nouveau »), paya cher cette
(sublime Paulette Goddard), bref, chaque plan est griffé Chaplin. C’est love story : sur le point d’être sélectionnée pour « Autant en emporte
d’ailleurs le film qui lui vaudra, plus tard, d’être soupçonné d’avoir le vent », elle fut blackboulée car elle n’était pas mariée officielledes sympathies pour les communistes et qui constituera l’une des ment, donc c’était une femme immorale… A sa sortie, le film a été
pièces à conviction de la Commission des Activités américaines, pro- interdit dans l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste et, bizarrement,
voquant l’exil définitif de Charlot. Ici, il nous montre la misérable les Soviétiques y virent une vision « insultante » à l’égard du provie d’un ouvrier en usine, mais, au lieu de faire jouer les violons et létariat. Quant à la France, elle fit un procès à Chaplin « pour avoir
d’assener une leçon de réalisme socialiste, notre homme joue la carte plagié certaines scènes » d’« A nous la liberté ! », de René Clair, qui
de l’humour. Il visse des écrous comme un automate, prend la tête date de 1931. Cette action fut cependant abandonnée à la requête
d’une manifestation par erreur, est arrêté pour grivèlerie, provoque de Clair, qui fit remarquer qu’il était « honoré par cet emprunt, vu
une grève, chante une chanson en patagon, et reprend la route, son qu’[il a] beaucoup emprunté à Chaplin ».
François Forestier
Les Temps
modernes
1
1
le prince Caspian. Aventures (2007). VM.
16.15 6 Lara Croft Tomb Raider : le Berceau de la vie. Action (2003). VM. 18.15
6 C’est déjà Noël. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h
le mag. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
21.00 La Belle et la Bête
Film fantastique franco-allemand de
Christophe Gans (2013). 1h50. Avec
Vincent Cassel. Belle, une jeune fille
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
FRANCE 5
5
5
9.30 Zoo Nursery Berlin. 10.10 La maison
France 5. 11.45 6 La quotidienne. 13.05
6 Vues d’en haut. 13.40 6 Les docs du
magazine de la santé. 14.40 6 Toits de
Paris, des jardins extraordinaires. 15.05
6 Les petites perles des Caraïbes. 16.00
Le grand jour. Documentaire (2014). 17.30
C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C
à vous. 20.00 6 C à vous, la suite.
L20.50 J’irai dormir chez vous...
4
4
6.00 6 Ludo. 8.25 6 Ludo vacances. 11.15
6 L’instant R. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rio Bravo. Western
(1959). VM. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. Le Noël des champions. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
7.00 Cartoon +. 8.15 Lego Ninjago, le film.
Animation (2017). VM. 9.55 Kingsman : Le
Cercle d’or. Espionnage (2017). VM. 12.10
21.00 La vie secrète
des animaux du village
21.00 Témoin à charge
21.00 Vaiana, la légende
du bout du monde
Série. (Saison 1, 1/3). Avec Billy
Howle, Kim Cattrall. INÉDIT. Une riche
Série doc. (2017). INÉDIT.
Cécile de France raconte la vie de ces
douce et généreuse, fait la connaissance animaux de village qui évoluent loin du
de l’occupant d’un château, la Bête.
regard des hommes.
Revoyez plutôt Cocteau. L 22.20 Les saisons ùù Docu23.00 Le fiancé de glace Téléfilm de mentaire français de Jacques Perrin,
Douglas Mitchell (2017). VM. 1h30.
Avec Ashley Newbrough.
0.50 6 Une belle fête de Noël. Téléfilm.
CANAL +
10.50 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours.
12.00 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 12.50 Derrière l’événement. 13.00
13 heures. 13.50 6 Robin des Bois. Dessin animé (1973). 15.10 6 Cendrillon. Animation (1950). 16.20 6 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.35 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
héritière est retrouvée morte dans sa
demeure londonienne. Une enquête est
ouverte. 21.50 (Saison 1, 2/3). INÉDIT.
22.35 Témoin à charge (Saison 1, 3/3).
INÉDIT. Maître John Mayhew se rend au
Jacques Cluzaud (2014). 1h30. INÉDIT. rendez-vous fixé par l’auteur de la lettre
0.00 Messe de minuit. 1.50 6 100% duos anonyme. 23.30 6 Soir/3. 0.00 6 Dofus et amour.5.00 6 Courant d’art.
Livre 1 : Julith. Animation (2015).
M6
6
ARTE
6
7.05 M6 Kid. 9.00 M6 boutique. 10.00
Desperate Housewives. Série. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
14.00 Les mariés de Noël. Téléfilm. (2015).
15.35 Un mariage sous les flocons. Téléfilm. (2018). 17.05 Marions-nous à Noël !
Téléfilm. (2018). 18.40 Le meilleur repas
de fêtes. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
L21.00 Mary Poppins ùù
Série doc. de Antoine de Maximy Comédie musicale américaine de
(2009). Mexique. À nouveau sur les Robert Stevenson (1964). VM. 2h14.
routes, Antoine de Maximy débarque au Avec Julie Andrews, Dick Van Dyke.
7
7
Scotch, cuisine extraforte. Spéciale Noël.
12.35 Tchi tcha. 13.15 6 Justice League.
Action (2017). VM. 15.10 6 Power Rangers. Science-fiction (2017). VM. 17.15
Thor : Ragnarok. Fantastique (2017). VM.
19.20 Ferdinand. Animation (2017). VM.
Film d’animation de Ron Clements,
John Musker, Don Hall, Chris Williams
(2016). 1h43. INÉDIT. Vaiana parcourt
le Pacifique pour accomplir la quête de
ses ancêtres.
L22.50 Santa & Cie ùù Comédie
française d’Alain Chabat (2017). 1h35.
Avec Alain Chabat, Audrey Tautou. 0.25
Les nouvelles aventures de Cendrillon. Film.
C8
8
58
8.40 Mythologies animales. 9.25 6 Monuments sacrés. 11.00 6 Leipzig, les légendaires petits chanteurs. 11.55 Arcachon,
le berceau des huîtres. 12.50 Arte journal.
13.00 Arte Regards. 13.35 Les pirates de la
côte. Aventures (1960). 15.35 D’outremers.
18.15 6 Invitation au voyage. 18.55 Noël à
la chapelle Sixtine. 19.45 Arte journal. 20.05
28 minutes. 20.50 6 Silex and the City.
6.45 Gym direct. Magazine. Présenté par
Sandrine Arcizet. 8.00 Téléachat. Magazine. 9.00 Les animaux de la 8. Magazine.
20.55 Sayonara
21.00 Le grand bêtisier de Noël
Drame américain de Joshua Logan
(1957). 2h27. Avec Marlon Brando,
Patricia Owens. INÉDIT. Un as américain
Divertissement. INÉDIT.
Présentté par Sandrine Arcizet, Elodie Ageron. 11.00 Animaux à adopter : nouvelle
famille pour une nouvelle vie. Documentaire. 15.00 Les incroyables naissances des
bébés animaux. Documentaire. 17.00 Le
grand bêtisier des animaux. Divertissement.
Au programme de ce repas de fête : des
candidats de jeu aux réponses
Supercalifragilisticex- de la guerre de Corée s’éprend malgré croustillantes, une ribambelle de chutes,
Mexique, pour un voyage haut en coupialidocious.
lui d’une danseuse japonaise.
des cadeaux imprévus, des sapins qui
leurs ! 21.40 Nouvelle-Zélande.
22.35 C dans l’air Magazine. Présenté L23.30 Dans l’ombre de Mary, la pro- 23.15 Kitty, une sacrée conférence tombent. Cela va être d’une drôlerie folle.
par Axel de Tarlé. 23.40 6 Avis de sor- messe de Walt Disney ùù Biogra- Comédie allemande de Alfred Weiden- 23.00 Le grand bêtisier de Noël Dities. 23.55 6 C à vous. Spécial fêtes de fin phie de John Lee Hancock (2014). VM. mann (1956), NB. 1h30. Avec Romy vertissement. Un Noël sans bêtisier ne
d’année. 0.50 6 C à vous, la suite. 1.10 2h05. Avec Emma Thompson. INÉDIT. Schneider, Karlheinz Böhm. INÉDIT. serait pas vraiment un Noël ! C8 a pré0.50 Le lac des cygnes. 3.00 Arte journal. paré un programme de fêtes.
La grande histoire de la conquête spatiale. 1.50 La trêve de Noël. Téléfilm. (2015).
N°2824
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
ROY EXPORT SAS
TF1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.40 Au cœur des Restos du Cœur.
13.55 6 Le monde de Narnia - Chapitre 2 :
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 24 D É C E M B R E
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
11 61
17
NRJ12
12 62
21.00 Les 30 ans du Top 50
21.00 Les gorilles
21.00 Le Big bêtisier
20.55 Le super bêtisier
Divertissement. Présenté par Jérôme
Anthony. Les reines du Top 50.
Comédie française de Tristan Aurouet
(2015). 1h21. Avec JoeyStarr, Manu
Payet. Walter n’en a ni la carrure, ni le
Divertissement. Présenté par Christophe Beaugrand. Le Big bêtisier de
Divertissement. Présenté par Camille
Cerf. Au programme de ce «Super bêti-
Christophe Beaugrand est de retour pour
vous offrir le meilleur du net.
22.50 Le Big bêtisier de Noël Diver-
sier» : les images les plus drôles, les plus
beaux fous-rires.
22.45 Le super bêtisier Divertissement.
tissement. Présenté par Christophe
Beaugrand. Christophe Beaugrand offre
Présenté par Camille Cerf.
Pour les trente ans du Top 50, honneur
est fait aux reines incontestées de ce mental, mais il a la prétention de devenir garde du corps. Malgré des résultats
classement mythique.
22.50 Les 30 ans du Top 50 Divertis- déplorables, il parvient tout de même à
sement. Présenté par Jérôme Anthony. se faire admettre dans la profession.
Les plus grands duos
22.35 90’ enquêtes Magazine. Noël :
1.00 Les rois du Top 50.
2.30 Spéciale Céline Dion.
LCP PUBLIC SÉNAT
au cœur d’un hypermarché en ébullition.
23.50 6 Messe de minuit.
13 107
20.30 Le jour où...
Série doc. de Laurent Portes (2016).
Staline a gagné la guerre.
En février 1945, à Yalta, Staline va faire
pencher européenne la balance en
faveur de l’URSS. 21.30 Débat.
22.00 Terra Documentaire de Yann Ar-
FRANCE 4
14 63
17 64
GULLI
18 169
21.00 Les clips les plus vus
de tous les temps
20.20 Le Shrekstacle
de Noël de l’Âne
Spectacle. Présenté par C. Guyomard, S. Quindou. Des numéros de
Divertissement. Présenté par Audrey
Merveille. INÉDIT.
voltigeurs, d’acrobates ou de jongleurs
retracent la vie de la jeune Mulan.
22.30 La gourmandise de Noël Télé-
Court métrage. INÉDIT.
20.30 Les pingouins de Madagascar :
Mission Noël. 20.40 Joyeux Noël Shrek !
21.05 Joyeux Noël Madagascar. 21.30 Kung
Fu Panda : festin d’hiver. 22.00 Gu’Live.
22.10 Barbie et la magie de Noël Téléfilm d’animation de William Lau (2008).
1h13. 23.25 Nicolas Noël, la magie de la
Qui sont les artistes dont les clips sont
en haut du classement et dépassent le
milliard de vues ?
0.30 La story du clip Documentaire
(2017). Ce documentaire décrypte comment le clip est devenu le passage obligé
de la plupart des artistes.
poussière d’étoiles. Téléfilm. Conte (2013).
film. Comédie de Colin Theys (2017).
1h25. Avec Barry Watson.
23.55 6 Un Noël à Ashford. Téléfilm. Co-
à l’Assemblée nationale.
médie dramatique (2017).
19 65
CSTAR
21.00 Mulan par les étoiles
du cirque de Pékin
thus-Bertrand et Michael Pitiot (2015).
23.30 Le jour où... 0.30 Débat. 1.00 Ça
vous regarde. Best of. 2.00 Séance publique
FRANCE Ô
Un florilège des séquences les plus
le premier cadeau des fêtes de fin d’an- drôles, des fous-rires d’anthologie, des
née, un «Big Bêtisier de Noël» irrésistible. stars déchaînées.
0.30 6 Le Big bêtisier.
0.40 6 Le super bêtisier.
TF1 SERIES FILMS
20 66
6TER
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Les recettes du bonheur 21.00 Mission : Noël,
21.00 L’apprenti Père Noël
20.55 Révélations
les aventures de la famille Noël Film d’animation français de Luc Vin- Magazine. Présenté par Laurence
Comédie dramatique américaine de
Lasse Hallström (2014). 1h57. Avec
Helen Mirren, Om Puri, Manish Dayal.
Si seulement on les
connaissait.
22.50 Légitimus incognitus Spectacle. INÉDIT. 0.20 6 Dieu m’est témoin.
Emission religieuse. 0.50 6 Outremer tout
court. 1.00 6 Messe de Noël en Guyane.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
ciguerra (2010). 1h20.
Roustandjee. Le Made in France. INÉDIT.
se charge de livrer un cadeau à une petite
fille. Il part avec son grand-père.
22.45 Divin enfant Comédie fran-
Le Père Noël ne veut pas prendre sa
retraite, mais il doit se choisir un apprenti
qui le remplacera.
22.20 L’apprenti Père Noël et le flocon
magique Animation français de Luc
Deux consommateurs sur trois seraient
prêts à payer plus cher pour un produit
fabriqué dans l’Hexagone.
22.40 Révélations Mag. Présenté par
çaise de Olivier Doran (2013). 1h25.
Avec Sami Bouajila, Émilie Dequenne.
Vinciguerra (2013). 1h19.
23.50 Super, c’est Noël !
Film d’animation américano-britannique de Sarah Smith, Barry Cook
(2011). VM. 1h33. Le fils du Père Noël
CHÉRIE 25
25 69
POLAR +
Yasmine Oughlis. Alimentation : du poison dans nos assiettes. 0.25 6 Révéla-
tions. Ils ont fait de leur handicap un atout.
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Alaska Mega Machines
20.55 Un vrai papa Noël
21.00 Hidden
21.35 Elementary ù
Série doc. Barrage hors normes. INÉDIT.
Comédie dramatique française de
Série. (Saison 1, 7 et 8). Avec Sian
Reese-Williams, Rhodri Meilir. Les
Série. Triste sire. (Saison 2, 10 et
11/24). Avec Jonny Lee Miller. Un
enquêteurs tentent de recouper leurs
informations afin de retrouver l’auteur
des enlèvements. 23.00 Un geste héroïque.
23.05 The Teach (Saison 1, 1/10). Avec
schizophrène se livre au commissariat,
prétendant être un chevalier qui a tué sa
reine. 22.30 Le sommet de la pyramide.
23.30 Supernatural Les souffrances
Maciej Stuhr, Magdalena Cielecka. 0.55
New York, police judiciaire. Série. 2.25
Monster. Série. 4.55 Un cas pour deux.
de Gabriel. (Saison 13, 18 et 19/23).
Avec Jensen Ackles. 0.15 Funeralia. 1.05
The Spear. (Saison 14, 9/20).
Le barrage hydroélectrique de Blue Lake José Pinheiro (2008). 1h30. Avec
se situe sur une île séparée du continent Jean-Marie Bigard, Benjamin Hutin.
par les eaux de l’Alaska.
Dans un centre commercial, un garçon
21.40 L’insubmersible. INÉDIT.
demande à un homme déguisé en Père
22.30 Wheeler Dealers France Série Noël un cadeau particulier.
documentaire de Anaïs Fleury et Sébas- 22.50 Une villa pour deux Téléfilm.
tien Magne (2018). 2CV fourgonnette.
23.55 6 Lancia Delta HF Integrale.
TÉVA
54
Comédie française de Charlotte Brandström (2003). 1h45. Avec Pierre Arditi.
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
TV5 MONDE
71
L20.50 Desperate Housewivesùù 20.50 La malédiction du pharaon
20.40 Un Noël de folie !
L21.00 La baie des anges ùù
Série. Un immense service. (Saison 2,
15/24). Avec Teri Hatcher, Marcia
Cross, Eva Longoria. Karl propose à
Comédie américaine de Joe Roth
(2004). 1h45. Avec Tim Allen, Jamie
Lee Curtis, Dan Aykroyd. Entre les Krank,
Comédie dramatique française de
Jacques Demy (1963, NB). 1h20.
Avec Jeanne Moreau. Un employé de
Téléfilm d’aventures de Russell Mulcahy (2006). 1h25. (1/2). Avec Casper
Van Dien. Deux passionnés d’archéo-
Susan de l’épouser afin de la faire béné- logie se disputent la légendaire tablette
ficier de son assurance maladie.
d’émeraude de Toutankhamon.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
88
qui voulaient passer Noël Cux caraïbes, banque découvre l’exaltation du casino et
et leurs voisins, la guerre est déclarée ! s’éprend d’une belle flambeuse.
HISTOIRE
89
MEZZO
181
20.55 Black Code Surveillances d’État
20.40 Sous les étoiles
20.40 Empires et
Série doc. de Johannes Backes (2017). grandes puissances
20.30 Casse-Noisette
Doc. de Nicholas de Pencier (2016).
Les nuits polaires de Scandinavie.
Dans ce ballet féerique en deux actes,
l’un des plus populaires au monde,
on retrouve la jeune Marie dans un
pensionnat.
Comment les gouvernements contrôlent- Passionné d’astronomie, le photographe
ils et manipulent-ils Internet afin de Bernd Pröschold quitte la Cologne pour
surveiller leurs citoyens ?
atteindre l’extrême nord du Danemark.
L’ÉQUIPE
21 138
20.45 Pétanque :
La nuit de la pétanque
CANAL+ SPORT
11
N°2824
le temps et l’espace.
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
124
20.45 Football : Ligue 2
L20.30 Athlétisme :
L20.30 Maxi Ligue 2
19e journée. La chaîne n’a pas donné
Championnat d’Europe
Magazine.
plus d’information, mais il est probable
que l’on assiste ce soir à la rediffusion de
Que nous a concocté la chaîne L’Équipe Metz/Nancy, que Canal+ Sport a diffusé
le vendredi 21 décembre à 21h.
à l’occasion de ce réveillon de Noël ?
Commentaires : Xavier Richefort,
Jean-Luc Robert.
Ballet.
Série documentaire de Lee Jun-Wu
(2014). Les Pays-Bas à la conquête
du monde. INÉDIT. Une odyssée à travers
Dans cette émission, les journalistes de
disputées en août 2018 à Berlin.
Bein Sport commentent l’ensemble des
L21.30 Athlétisme : Championnat images et des résultats du championnat
d’Europe 3e journée. À Berlin.
de France de football de Ligue 2.
1re journée. Rétrospective des épreuves
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 24 D É C E M B R E
18
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Garde alternée
20.50 Kidding
20.50 Les animaux fantastiques L20.50 X-Men 2 ùù
Comédie française d’Alexandra Leclère (2017). 1h40. Avec Didier Bourdon, Valérie Bonneton, Isabelle Carré.
Série. Le vert veut dire roule. (Saison 1,
1, 2, 3 et 4/10). Avec Jim Carrey.
Film fantastique américain de David
Yates (2016). VM. 2h12. Avec Eddie
Redmayne, Katherine Waterston.
Film fantastique américain de Bryan
Singer (2002). VM. 2h10. Avec Hugh
Jackman, Patrick Stewart, Brian Cox.
En 1926, Norbert Dragonneau rentre
d’un périple où il a répertorié un bestiaire
de créatures fantastiques.
L23.00 Miss Peregrine et les enfants
particuliers ùù Fantastique améri-
Un ancien militaire décide d’éliminer tous
les mutants, créatures dotées d’extraordinaires pouvoirs.
23.00 Criminal, un espion dans la
tête Thriller américain de Ariel Vromen
cano-belge de Tim Burton (2016). VM.
2h07. Avec Eva Green. 1.05 Mechanic :
(2016). VM. 1h53. Avec Gal Gadot. 0.50
Une femme trompée propose à sa rivale
un étrange contrat : celui de partager
son mari en garde alternée.
22.30 Brillantissime Comédie française
de Michèle Laroque (2017). 1h35. Avec
Michèle Laroque. 23.55 Jour de cinéma.
0.00 Barbara. Drame français de Mathieu
Amalric (2017). 1.40 Tchi tcha. Best of.
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.50 The Boyfriend Pourquoi lui ?
Comédie américaine de John Hamburg (2016). VM. 1h52. Avec Bryan
Cranston. Stephanie Fleming, étudiante
L’histoire tendre de Mr. Pickles, star d’une
émission culte pour enfants. 21.25 Pusillanime. 21.50 Chaque souffrance
porte un nom. 22.20 Salut maman.
22.45 Kidding Le nouveau vous. (Saison 1, 5, 6, 7, 8, 9 et 10/10). 23.15 Le
cookie. 23.45 Kintsugi. 0.10 Philliam.
0.40 LT. Pickles. 1.05 Un de ces jours.
1.35 Momo. Comédie (2017).
CINÉ+ CLUB
Résurrection. Action (2016). VM.
CINÉ+ CLASSIC
24
25
Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans
tête. Fantastique (1999). VM.
TCM CINÉMA
31
L20.50 Lust, Caution ùù
20.50 Le bataillon des lâches
L20.45 Sabrina ùù
Drame historique américano-chinois
de Ang Lee, Tony Chiu-Wai Leung
(2007). VM. 2h30. Avec Tang Wei.
Comédie américaine de George Marshall (1964, NB). VM. 1h33. Avec Glenn
Ford. En pleine guerre de Sécession,
Comédie sentimentale américaine de
Billy Wilder (1954, NB). 1h53. Avec
Humphrey Bogart, Audrey Hepburn.
un coin de tranquillité subsiste grâce à L 22.40 Drôle de frimousse ùù
un accord très particulier.
Comédie musicale de Stanley Donen
22.25 Du rififi à Paname ù Policier (1957). 1h39. Avec Audrey Hepburn.
français de D. de La Patellière (1965).
Audrey Hepburn en
Florent-Emilio Siri (2012). 2h25. Avec iranien de Asghar Farhadi (2016). VM. 1h35. Avec Jean Gabin. 0.00 Le tatoué. existentialiste fringuée en GivenJérémie Renier. 1.00 Maria by Callas. 2h03. Avec Shahab Hosseini. 1.25 Ci- Comédie (1968). 1.25 Un homme pour l’éter- chy, on court.
Documentaire (2017). 2.55 La reine Mar- toyen d’honneur. Comédie satirique (2017). nité. Biographie (1966). VM. 3.20 Le pro- 0.25 L’homme-léopard. Fantastique amégot. Drame de Patrice Chéreau (1994).
VO. 3.20 Makala. Documentaire (2017). VO. cès. Drame psychologique (1962, NB). VM. ricain de Jacques Tourneur (1943, NB).
à Stanford, souhaite que sa famille rencontre Laird, son nouveau petit-ami.
22.35 Cloclo ù Biographie français de
OCS MAX
26
Dans la Chine occupée de 1942, une
jeune espionne entame une liaison
trouble avec un chef collabo.
L23.25 Le client ùù Drame franco-
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
OCS GEANTS
29
L20.40 Counterpart ùù
L20.55 Game of Thrones ùùù
20.40 Guardians
20.40 Can-Can
Série. (Saison 2, 3). Avec J.K. Simmons, Harry Lloyd, Mirela Burke. INÉDIT.
Série. Peyredragon. (Saison 7, 1/7).
Avec Kit Harington, Peter Dinklage.
Comédie musicale de Walter Lang
(1960). VM. 2h10. Avec Frank Sinatra.
La loyauté d’Howard, qui est emprisonné
de l’Autre Côté, est mise à l’épreuve.
Emily obtient une promotion.
21.40 Le petit Spirou Comédie franco-
Alors que Jon Snow organise la défense
du Nord, Daenerys rentre chez elle à
Peyredragon.
L21.50 Game of Thrones ùùù Née
Film d’action russe de Sarik Andreasyan (2017). VM. 1h30. Avec Anton
Pampushnyy, Sebastien Sisak. INÉDIT.
belge de Nicolas Bary (2017). 1h26.
Avec Sacha Pinault. 23.05 6 Drôles de
petites bêtes. Animation (2017). 0.35 6 #Pire
du typhon. (Saison 7, 2/7). Avec Kit
Harington. 22.50 La justice de la reine.
(Saison 7, 3/7). 23.50 Butins de guerre.
(Saison 7, 4/7). 0.50 Sally4Ever. Série.
soirée. Comédie (2017). VM.
Durant la Guerre Froide, une organisation
secrète réalisa des expériences sur des
humains pour créer des super-soldats.
22.10 10 Cloverfield Lane Thriller américain de Dan Trachtenberg (2015). VM.
1h40. Avec Mary Elizabeth Winstead.
23.50 Highlander. Fantastique (1986). VM.
Un juge vient enquêter sur un music-hall
et s’amourache de la patronne du club.
L22.45 Les temps modernes ùùù
Comédie sociale de C. Chaplin (1936),
NB. VM. 1h27. Avec Charlie Chaplin.
LIRE NOTRE ARTICLE.
0.15 Story classique. 0.30 La vallée des
poupées. Drame (1967). VO.
MARDI 25 DÉCEMBRE
22h50 ARTE
Michel Legrand,
sans demi-mesure
Documentaire de Grégory Monro
(2018). 52 min.
La première critique sur son travail
fut de celles dont on ne se relève
pas: «Michel Legrand, écrivait Max
Favalelli, confond la musique et les
fonderies du Creusot. » « Qu’est-ce
que je pouvais répondre à ça ? », interroge le compositeur des « Demoiselles de Rochefort » ou de « Cléo
de 5 à 7 », pianiste virtuose qu’un concert de Dizzy Gillespie, vu deux
fois de suite en 1948 à Pleyel, marqua au fer rouge. Ce documentaire,
où témoignent les réalisateurs Bertrand Tavernier, Xavier Beauvois,
Damien Chazelle (« La La Land ») et son biographe Stéphane Lerouge, est une merveille d’érudition et de gaieté qu’une voix off vient
gâter de ses afféteries inutiles. Pour le reste, le film tente de percer le
mystère de ce fondu de jazz auquel sa professeure au Conservatoire,
Nadia Boulanger, ne comprit pas grand-chose mais sut inculquer
une exigence hors norme. « Ce pulvérisateur de frontières » (le mot
est de Lerouge) débute au cinéma grâce à « l’Amérique insolite », de
N°2824
François Reichenbach : un film
sans dialogues où Legrand peut
déployer son talent sur une heure
et demie. Tavernier, lui, remarque
sa musique dans « Rafles sur la
ville », de Pierre Chenal, « film
épuré » où elle résonne comme
du Count Basie. Quant à Jacques
Demy, son frère spirituel, il lui doit
en bonne partie «les Parapluies de
Cherbourg » : c’est Legrand qui a
en effet la lumineuse idée de transformer le scénario en « musical »
et de magnifier des dialogues très quotidiens à l’aide d’« une partition
savante ». A l’instar de Georges Delerue et de Philippe Sarde, il réussit aussi son aventure américaine grâce à « l’Affaire Thomas Crown »
(un oscar). Le metteur en scène Norman Jewison le captive en lui
montrant un premier bout à bout de cinq heures mais lui avoue qu’il
patauge sur le montage. « Donnez-moi six semaines, rétorque Legrand,
c’est la musique qui va décider de la longueur de chaque scène. » Celui
qui se qualifie de « bulldozérant » et déploie parfois un foutu caractère cite Paul Valéry : « Je me suis détesté, je me suis adoré, mais je ne
me suis pas perdu de vue. » Qui de nous ne rêverait d’y souscrire sans
que ses choix de vie lui infligent de démenti ?
Sophie Grassin
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
CINETEVE
Comme une pierre que l’on jette…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 25 DÉCEMBRE
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
FRANCE 3
3
3
19
CANAL +
4
4
12.00 6 Bénédiction urbi et orbi. 12.20 Le
jour du Seigneur. 12.50 Derrière l’événement. 13.00 13 heures. 13.45 6 Les aventures de Peter Pan. Animation (1953). 15.00
6 Les aristochats. Animation (1970). 16.20
6 Affaire conclue. 18.00 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 6.00 6 Ludo. 8.15 6 Ludo vacances.
11.15 6 L’instant R. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 14.00 6 Alamo.
Western (1960). VM. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
20.50 6 Derrière l’événement.
10.05 Calls. 10.20 6 Passengers. Sciencefiction de Morten Tyldum (2016). VM. 12.10
Calls. 12.25 Titan. Science-fiction (2018).
VM. 13.55 Calls. 14.10 6 Geostorm. Catastrophe (2016). VM. 15.55 Calls. 16.10 La
21.00 Noël avec nos soldats
21.00 Crime dans les Alpilles
21.00 Hitman & Bodyguard
Divertissement. Invités, notamment :
Kendji Girac, Anggun. INÉDIT. Marie-
Téléfilm policier français d’Éric Duret
(2017). 1h30. Avec Florence Pernel.
Comédie de Patrick Hughes (2017).
1h51. Avec Ryan Reynolds. INÉDIT.
Sophie Lacarrau et Michel Drucker nous
font partager une nuit en hommage aux
soldats français en Côte d’Ivoire.
23.45 Rendez-vous en terre inconPour les amateurs de nue Série documentaire (2018). Thomas
Marseille et de Samy Naceri.
Pesquet chez les Kogis. 1.45 6 Thomas
0.45 6 Taxi 4. Policier français (2006).
Pesquet : l’odyssée de l’espace.
Alors qu’elle prend des clichés sur un
site archéologique, une jeune femme est
tuée d’une balle.
22.35 Crime à Martigues Téléfilm
Un garde du corps doit assurer la
protection d’un tueur à gage appelé à
témoigner contre un dangereux dictateur.
23.00 24H Limit Thriller de Brian Smrz
policier de C.-M. Rome (2016). 1h47.
Avec Florence Pernel. 0.15 6 Soir/3.
0.50 6 Tante Hilda ! Animation (2013).
6 Good Time. Drame (2017). VM. 2.10
6 Lady Gun Fighter. Western (2018). VM.
13.00 6 Le 13h. 13.40 Au cœur des Restos du Coeur. 13.55 6 À la recherche de
madame Noël. Téléfilm. Comédie (2012).
15.15 6 Shrek. Animation (2001). VM.
16.40 6 Shrek 4, il était une fin. Animation (2009). VM. 18.15 6 C’est déjà Noël.
19.20 6 Demain nous appartient. Feuilleton.
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag.
Un si grand soleil. Feuilleton.
20.50 Nos chers voisins. Série.
21.00 La nuit au musée :
le secret des pharaons ù
Comédie américaine de Shawn Levy
(2014). 1h37. Avec Ben Stiller. INÉDIT.
23.00 Taxi 2 Action français de Gérard
Krawczyk (2000). 1h25. Avec Frédéric
Diefenthal, Samy Naceri.
FRANCE 5
5
5
M6
6
6
ARTE
13.05 6 Vues d’en haut. 13.40 6 Les docs
du magazine de la santé. 14.40 6 Toits de
Paris, des jardins extraordinaires. 15.05
7.00 M6 Kid. 9.00 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. 14.00 Une famille
6 Les secrets du tombeau du Christ.
16.05 6 Une vie de chaton. 17.30 6 C à
dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à
vous. Spécial fêtes de fin d’année. 20.00 6 C à vous, la suite. 20.20 6 Enquête d’art.
20.45 6 Derrière l’événement.
pour Noël. Téléfilm. Comédie dramatique
(2015). 15.35 Il faut croire au Père Noël.
Téléfilm. Comédie (2011). 17.05 L’assistant
du Père Noël. Téléfilm. Comédie (2015).
18.40 Le meilleur repas de fêtes. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. chêne. Août à février.
L20.50 Les demoiselles
21.00 Astérix :
20.50 La pub et nous,
Les liaisons cathodiques
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 6 Raison et sentiments. Comédie dramatique (1995). VM. 15.50 Russie
sauvage : la mer d’Okhotsk. 17.20 6 Invitation au voyage. 18.10 6 Nomade des
mers, les escales de l’innovation. 18.40
Christmas in Vienna. 19.45 Arte journal.
20.05 6 Quatre saisons dans la vie d’un
de Rochefort ùùù
Documentaire de P. Forneri et O.
Domerc (2018). INÉDIT. Retour sur cin-
Film d’animation de Alexandre Astier,
Louis Clichy (2014). 1h22. César fait
quante ans d’histoire de la publicité en
compagnie de personnalités des médias.
22.20 C dans l’air Magazine. Présenté
par Axel de Tarlé. 23.30 6 C à vous. 0.25
6 C à vous, la suite.
construire une luxueuse cité romaine
jouxtant le village d’Astérix et Obélix.
22.35 Scènes de ménages Ça s’en-
Comédie musicale de Jacques Demy
(1967). 2h00. Avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, D. Darrieux.
W9
9
59
TMC
10 60
L22.50 Michel Legrand, sans demimesure ùù Documentaire (2018). INÉDIT.
LIRE NOTRE ARTICLE.
23.45 La terre des lionnes blanches.
TFX
(2017). 1h33. Avec Ethan Hawke. 0.30
C8
8
58
6.45 Gym direct. Magazine. 8.00 Téléachat.
9.00 Les animaux de la 8. Magazine. Pré-
sentation : Sandrine Arcizet, Elodie Ageron.
11.00 Le grand bêtisier des animaux. 16.00
Le grand bêtisier de Noël. Divertissement.
Au programme de ce repas de fête : des
candidats de jeu aux réponses croustillantes, une ribambelle de chutes, des cadeaux imprévus, des sapins qui tombent.
21.00 Strike !
Le Domaine des dieux ù
guirlande pour Noël ! (Saison 9).
0.30 Au boulot ! (Saison 10).
planète des singes - Suprématie. Sciencefiction (2017). VM. 18.25 Calls. 18.35 Star
Wars : les derniers Jedi. Science-fiction de
Rian Johnson (2017). VM.
11 61
Jeu. Présenté par Lagaf’. Spéciale
Noël. Invités : Julien Lepers, Ève
Angeli. INÉDIT. «Strike» est un jeu alliant
bowling et culture générale. Deux personnalités accompagnent un candidat.
22.00 Strike ! Jeu. Spéciale Noël. Invités : Philippe Risoli, Nathalie Marquay,
Wendy Bouchard, Liane Foly. INÉDIT.
NRJ12
12 62
21.00 Le prénom ù
21.00 La maison du bonheur
21.00 Les Francis @
L20.55 Ghost ùù
Théâtre. Pièce de Matthieu Delaporte,
Alexandre de La Patellière (2011).
1h55. Avec Patrick Bruel.
Comédie française de Dany Boon
(2005). 1h38. Avec Dany Boon, Michèle Laroque, Daniel Prévost.
Comédie française de Fabrice Begotti
(2013). 1h25. Avec Lannick Gautry.
Drame fantastique américain de Jerry
Zucker (1990). 2h02. Avec Patrick
Swayze, Demi Moore.
Quand Vincent annonce à sa famille le
prénom qu’il va donner à son fils, le dîner
sombre dans le chaos.
23.05 À gauche en sortant de l’ascenseur Théâtre. Mise en scène de Arthur
C’est une façon de voir
Jugnot (2015). 1h50. Avec Stéphane
Plaza, Yannik Mazzilli, Caroline Burgues.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
les choses.
22.55 Grégory Lemarchal, 10 ans
après l’histoire continue Divertissement. Invités, notamment : Patrick
Fiori, David Hallyday, Marina Kaye. 1.35
6 Tais-toi ! Comédie française (2003).
FRANCE 4
14 63
20.50 Clemenceau
21.00 Les cinq légendes ù
Diamant-Berger (2018). 0h50. Avec
Michel Bouquet. Ce documentaire-
Ramsey (2012). VM. 1h35.
En Corse, à la suite d’un quiproquo,
quatre amis subissent les foudres de
toute une famille.
Au secours.
22.40 Chroniques criminelles Magazine. «Affaire Edwige Perdrix : le SMS de
la mort» - «Meurtres au pays des stars».
0.25 6 Chroniques criminelles.
CSTAR
17 64
On se met tous à la poterie.
23.20 Un Noël tous ensemble Téléfilm américano-canadien de Vanessa
Parise (2013). 1h23. Avec Benjamin
Hollingsworth, Carly McKillip.
1.10 Un vœu pour Noël. Téléfilm. Comédie
dramatique (2015).
GULLI
18 169
21.00 Bon anniversaire Céline 20.55 Mission Père Noël
Documentaire français de Jérôme Film d’animation américain de Peter Dion, les 50 ans d’une icône
Comédie de Dustin Rikert (2012).
Un film d’animation à la
fiction met en scène les messages poli- mise en scène lyrique.
tiques de Georges Clemenceau.
22.25 Le Noël des Looney Tunes Télé21.45 Le journal de la Défense.
film d’animation de C. Visser (2006).
22.00 Planète océan Documentaire 0h45. 23.10 6 Un conte peut en cacher
(2012). 1h30. 23.30 La Continental : le un autre. Animation (2016). 0.10 6 À la
mystère Greven. 0.30 Débat.
maison pour Noël. Téléfilm. Comédie (2011).
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
20.55 Welcome Back
Documentaire (2018). INÉDIT.
1h30. Avec Caitlin Carmichael.
Retrouvez en archives et en interviews
les grands moments d’une vie et d’une
carrière sans précédent.
22.50 Freedom : la story de George
Michael Documentaire (2016).
0.05 La story d’Elton John : ses 20 plus
belles chansons.
Un sénateur mène une campagne pour
la perte des pouvoirs magiques du Père
Noël et parvient à ses fins.
22.30 Trollie Téléfilm fantastique de
6TER
22 67
21.00 Nos chers voisins :
Comédie dramatique américaine de un Noël presque parfait
21.00 Once Upon a Time
Cameron Crowe (2015). 1h45. Avec
Emma Stone. INÉDIT. Un militaire de re-
22/22). Avec Lana Parrilla, Colin O’Donoghue, Andrew J. West. INÉDIT.
21.45 La plume de la sagesse. INÉDIT.
22.40 La réunion des mondes. INÉDIT.
Série. Avec Martin Lamotte, Isabelle
Vitari, Raphaël Boshart. C’est dans leur
nom retourne sur les terres où il a connu hall relooké en chalet que «Nos chers
les plus grands succès de sa carrière. voisins» se retrouvent pour fêter Noël.
N°2824
Gert Embrechts (2015). 1h25. Avec
Leo Willems. 23.55 G ciné. 0.05 Zig et
Sharko. 0.30 Oggy et les cafards.
RMC STORY
23 68
20.55 Toutânkhamon :
Série. L’autre moi. (Saison 7, 20, 21 et le pharaon maudit
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Série. Pouvoir. (Saison 1, 1/3). Avec
Avan Jogia. Depuis qu’il est enfant, le
pharaon Tut est tenu au mépris de ceux
qui l’entourent. Il aspire à gouverner.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 25 DÉCEMBRE
20
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
POLAR +
25 69
41
SÉRIE CLUB
20.50 Le mystère de Fatima
20.55 Faubourg 36
20.45 New York, police judiciaire 20.50 Salvation
Doc. de François Barré (2016).
Comédie dramatique franco-alleman-
Série. Don d’organes. (Saison 8, 4, 5
et 6/24). Avec Jerry Orbach.
Le 13 mai 1917, à Fatima, village portu- de de Christophe Barratier (2008).
gais, trois enfants témoignent d’une 2h00. Avec Gérard Jugnot, Clovis
Cornillac, Kad Merad.
apparition de la Vierge.
« Les Choristes » pen22.55 Fatima et le troisième secret
Documentaire de Pierre Barnieras (2017). dant le Front populaire.
TEVA
54
PARIS PREMIÈRE
Série. La clé du mystère. (Saison 2,
6/13). Avec Santiago Cabrera, Jennifer Finnigan, Charlie Rowe. Les rela-
Marty O’Neal débarque à l’hôpital avec
son épouse, inconsciente, blessée par tions entre Grace et Darius sont mises à
balle. 21.30 Les nouveaux fils de la l’épreuve par les événements. 21.35 La
liberté. 22.20 Mon enfant !
folie du roi Tanz. (Saison 2, 7).
RTL9
55
43
56
TV5 MONDE
71
20.50 Il était une fois Noël
19.55 NCIS : Nouvelle-Orléans
20.40 Miracle en Alaska
21.00 L’heureux élu
Comédie romantique américaine
de David Decoteau (2017). 1h26.
Avec Tara Reid, Ingo Rademacher,
Mira Furlan.
Série. Représailles. (Saison 3, 21/24).
Avec S. Bakula. Le NCIS est mobilisé
Drame romantique américano-britannique de Ken Kwapis (2012). 1h47.
Avec Drew Barrymore, John Pingayak, Ahmaogak Sweeney.
Théâtre. Mise en scène de Jean-Luc
Moreau (2017). 2h00. Avec Bruno
Solo, Yvan Le Bolloc’h, David Brécourt, Mélanie Page, Mathilde Pénin.
PLANÈTE
80
sur un braquage d’armes d’un important
constructeur, déjà attaqué à deux reprise.
USHUAIA TV
HISTOIRE
88
20.55 Mystérieuses momies
20.40 Les mystères de la lune
Série doc. (2014). Séqénenrê le
pharaon. Un égyptologue et un expert
Documentaire (2018). 0h50. INÉDIT.
Du Pays de Galles au Wyoming en pasen médecine légale entreprennent de sant par Hong Kong, découvrez l’impact
retracer l’existence de Séqénenrê Taâ II. de la lune sur la vie terrestre.
L’ÉQUIPE
21 138
21.00 Sport de force :
Giants Live 2018, l’homme
le plus fort du monde
10
181
Ballet.
Documentaire (2018). INÉDIT. L’épopée
Le chorégraphe et danseur étoile Kader
extraordinaire de la liaison postale entre Belarbi a choisi de créer une nouvelle
Toulouse et Santiago-du-Chili.
adaptation du «Corsaire».
121
20.30 Gymnastique :
Championnat d’Europe
Documentaire (2018). Ryder Cup.
MEZZO
20.30 Le corsaire
EUROSPORT 1
11
20.45 Rétro 2018
Commentaires : Frédéric Lecanu,
Florian Gazan.
CANAL+ CINÉMA
CANAL+ SPORT
89
20.40 L’Aéropostale,
mythe et réalité
BEIN SPORTS 1
124
21.00 Basket-ball :
Championnat de la NBA
La Ryder Cup s’est disputé cette année Épreuve dames en équipe.
«Houston Rockets/Oklahoma City
pour la première fois sur le sol français, 21.30 Gymnastique : Championnat Thunder». Au Mercedes-Benz Sud’Europe Finales dames. À Glasgow. perdome, à Houston (Texas). DIRECT.
sur le parcours du Golf national.
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Sparring
20.50 I’m Dying Up Here
20.50 Ben-Hur
20.50 Assassin’s Creed
Drame français de Samuel Jouy
(2017). 1h40. Avec Mathieu Kassovitz, Souleymane M’Baye. INÉDIT.
Série. Ultimes confessions. (Saison 2,
9 et 10/10). Avec Melissa Leo.
Drame américain de Timur Bekmambetov (2016). VM. 2h03. Avec Jack
Huston, Toby Kebbell.
Film d’action américano-français de
Justin Kurzel (2016). VM. 1h55. Avec
Michael Fassbender, Marion Cotillard.
À Jérusalem, dans l’Antiquité, Judah
Ben-Hur et Messala, deux frères adoptifs
vont vivre des destins opposés.
L22.50 Gladiator ùùù Péplum amé-
Callum Lynch revit les aventures de son
ancêtre, Aguilar, dans l’Espagne du XVe
siècle.
22.40 Homefront Action américain de
ricain de Ridley Scott (2000). VM. 2h28.
Avec Russell Crowe. Devenu esclave puis
Gary Fleder (2013). VM. 1h40. Avec
Jason Statham. Un ancien agent de la
A plus de 40 ans, Steve Landry est un
boxeur qui a perdu plus de combats qu’il
n’en a gagnés.
22.20 Prédateur Thriller de Dick Maas
(2016). VM. 1h45. Avec Mark Frost.
0.05 Jour de cinéma. 0.10 Le cercle. 1.00
6 Au revoir là-haut. Comédie dramatique
(2017). 2.55 L’hebd’Hollywood. 3.05 Madame. Comédie dramatique (2017). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
22
Roy ne fait aucun progrès, ce qui met
Goldie dans une situation délicate.
21.45 Franchir la ligne.
L22.40 Escape at Dannemora ùù
(Saison 1, 6/8). Avec Benicio Del Toro.
INÉDIT. Tilly Mitchell supervise l’atelier de cou-
ture d’une prison, dans le nord de l’État
de New York. 23.35 L’amie prodigieuse.
1.25 Who Is America ? 1.55 Rencontres
de cinéma. 2.10 Hippocrate. Série.
CINÉ+ CLUB
gladiateur, Maximus revient à Rome pour DEA se retire en Louisiane avec sa fille...
se venger de l’empereur Commode. 1.20 mais il va devoir reprendre les armes. 0.20
Ave, César ! Comédie (2014). VM.
Les tentatrices. Téléfilm érotique (2009).
CINÉ+ CLASSIC
24
25
TCM CINÉMA
31
20.50 Noël
L20.50 Garçon d’honneur ùù
L20.50 Le shérif est en prisonùùù L20.45 Diamants sur canapéùùù
Drame psychologique américain de
Chazz Palminteri (2004). VM. 1h36.
Avec Susan Sarandon, Paul Walker.
Comédie américaine de Ang Lee
(1993). VM. 1h45. Avec Winston Chao,
Mitchell Lichtenstein, May Chin.
Comédie américaine de Mel Brooks
(1973). VM. 1h32. Avec Mel Brooks.
À New York, quatre destins s’entrecroisent dans la magie de Noël, celui de
Nina, de Mike, de Rose et d’Artie.
22.25 Noël chez les Cooper Comédie
américaine de Jessie Nelson (2015).
1h45. Avec Diane Keaton, Olivia Wilde.
0.05 La danseuse. Biographie français de
Stéphanie Di Giusto (2016). 1.55 Elizabeth :
l’âge d’or. Historique (2007). VM.
OCS MAX
26
Un juge corrompu ambitionne de racheHomosexuel, taïwanais et new-yorkais, ter les terrains d’une petite ville pour les
Wei Tong se résout à un mariage blanc revendre à prix d’or.
Par le grand, très grand
pour sauver les apparences.
22.35 Noces Drame de Stephan Streker Mel Brooks.
(2016). 1h38. Avec Lina Elarabi. 0.10 22.20 Le viager ù Comédie française
Histoire d’O : plaisirs interdits. Téléfilm de Pierre Tchernia (1972). 1h38. Avec
érotique (2002). 1.50 Dallas Buyers Club. Michel Serrault, Michel Galabru. 0.00
Drame (2013). VM. 3.45 We Blew It. Les gaspards. Comédie (1973). 1.30 La
Documentaire (2017). VO.
gueule de l’autre. Comédie (1979).
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
Comédie sentimentale américaine
de Blake Edwards (1961). 1h55. Avec
Audrey Hepburn, George Peppard.
L 22.40
Holy Holly.
Vacances romaines ùù
Comédie romantique de William Wyler
(1953), NB. 2h00. Avec Audrey Hepburn.
Le charme à l’état pur.
0.40 La septième victime. Thriller (1943,
NB). 1.55 La bataille de San Sebastian.
Action (1968). Avec Anthony Quinn. 3.30
Charley-le-Borgne. Western (1972).
OCS GEANTS
29
L20.40 The Deuce ùù
20.40 C’est tout pour moi
20.40 Les derniers Parisiens ù 20.40 Samson et Dalila ù
Série. Bordel de bordel ! (Saison 1,
7/8). Avec James Franco. CC, Larry,
Comédie dramatique française de
Ludovic Colbeau-Justin, Nawell
Madani (2016). 1h39. Avec François Berléand, Nawell Madani. INÉDIT.
Drame français de Hamé Bourokba,
Ekoué Labitey (2015). 1h45. Avec
Reda Kateb, Slimane Dazi. Tout juste
Rodney et d’autres proxénètes se demandent s’ils ne vont pas devoir mettre
un terme à leurs trafics. 21.00 Je m’ap- Depuis toute petite, Lila veut devenir
pelle Ruby. (Saison 1, 8/8).
danseuse, n’en déplaise à son père.
22.50 HP (Saison 1, 5 et 6/10). Avec Ti- 22.25 Ballers ù This Is Not Our World.
phaine Daviot. 23.40 HP S01 - Inside épi- (Saison 4, 3 et 4/10). 22.55 Forgiving Is
sode 5. 23.45 HP S01 - Inside épisode 6. Living. 23.25 Flight of the Conchords : Live
23.50 Counterpart. Série. 0.50 6 Dalida. at the London Apollo. 0.50 Funny People.
Biographie français de Lisa Azuelos (2016). Comédie dramatique (2009). VM.
N°2824
Péplum américain de Cecil B. DeMille
(1949). VM. 2h10. Avec Hedy Lamarr,
Victor Mature, Angela Lansbury.
sorti de prison, Nas revient dans son L’épopée biblique d’un homme d’une
quartier, Pigalle, où il retrouve ses amis. puissance phénoménale, qui lutte pour
22.25 Arrêtez-moi là ù Drame français libérer le peuple Hébreu.
de Gilles Bannier (2014). 1h34. Avec L 22.45 Hedy Lamarr, l’invention
Reda Kateb. Malgré son innocence, un d’une star Documentaire de Claudia
chauffeur de taxi est inexorablement en- Collao (2018). 23.40 Story classique. 0.00
traîné dans l’enfer de l’erreur judiciaire. Le piment de la vie. Comédie de Norman
0.00 Vertige. Horreur de Abel Ferry (2009). Jewison (1962). VM. Avec Doris Day.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 26 DÉCEMBRE
21
Riviera et rat d’hôtel
22h15 TCM CINÉMA
irrésistible… Et, en effet, c’est le
seul vrai plaisir du film (exception
faite de l’apparition de Hitch dans
Film policier américain d’Alfred
un autobus). Pour le reste, c’est
Hitchcock (1955). Avec Grace
du prêt-à-porter : intrigue banale,
Kelly, Cary Grant. 1h43.
péripéties prévisibles, love story
prémâchée. On croise des acteurs
L’un des films les moins intéresinattendus : Charles Vanel, tousants de Hitchcock : le « maître
jours grognon, et Brigitte Auber,
du suspense » n’a pas signé que
la charmante débutante de « Rendes chefs-d’œuvre (il a même mis
dez-vous de juillet » (1949), qui
en scène quelques nanars confirincarne ici une voleuse peu crémés : « The Manxman », « Juno
dible (curieuse carrière, qui s’est
and the Paycock », « la Taverne
terminée par « Mon curé chez les
de la Jamaïque »). Pourtant, à
nudistes »…). Quant à Cary Grant,
cette époque, il est au sommet de son talent (« Fenêtre sur cour », il fera encore un film avec Hitchcock (« la Mort aux trousses »), et
« Sueurs froides », « la Mort aux trousses »). Pourquoi s’intéresse-t-il ce sera la fin d’une belle collaboration. « La Main au collet », cepenà cette médiocre histoire de rat d’hôtel sur la Riviera ? Il est vrai que dant, a donné naissance à une légende : on dit que c’est lors du tourHitchcock a la réputation de n’adapter que des livres sans intérêt nage à Nice que le prince Rainier aurait repéré Grace Kelly, grâce
(l’idée étant que plus un livre est intéressant, plus il fait de l’ombre à l’intervention de Cary Grant. En fait, c’est lors de la présentation
au film et, en plus, les droits sont plus chers). Celui de David Dodge, de « la Main au collet », au Festival de Cannes en mai 1955, que les
auteur de la Série noire (« le Temps des gros sous », « le Calumet de choses se sont déclenchées. Car, dit-on, Rainier envisageait alors de
la guerre »), est pourtant sympa. Le scénario de John Michael Hayes, demander la main de Marilyn Monroe, qui préféra se tourner, un
écrit sur les instructions de sir Alfred lui-même, est maigre. Sans peu plus tard, vers un président autrement craquant…
doute l’idée de créer le couple Cary Grant et Grace Kelly était-elle
François Forestier
La Main au collet
TF1
1
1
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 Voyage au centre
FRANCE 2
2
2
3
3
CANAL +
4
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 Thor : Ragnarok. Fantastique (2017). VM. 15.45 6 Momo. Comédie
(2017). 17.05 Daddy Cool. Comédie (2017).
18.50 Calls. # 19.05 La boîte à questions.
# 19.10 Scotch, cuisine extraforte. 19.35
Les Paris du globe-cooker. Les grecs. #
20.10 Rendez-vous avec Kevin Razy #
20.35 Groland le Zapoï #
21.00 Coup de foudre à Jaipur 21.00 Mystère place Vendôme
L21.00 Maria Callas,
21.00 Paddington 2 ù
Comédie française d’Arnauld Mercadier (2016). 1h30. Avec Rayane
Bensetti. Anne, jeune avocate à la vie
une vie d’opéra
Comédie franco-britannique de Paul
King (2017). VM. 1h47. Avec Hugh
Bonneville. INÉDIT. Paddington se lance
6 Shrek le troisième. Animation (2007). VM.
16.30 6 Affaire conclue. 18.00 6 Tout le
monde a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez
pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40
6 Un si grand soleil. Feuilleton.
Téléfilm policier français de Renaud
Bertrand (2017). 1h30. Avec Marilou Berry. Paris, 1898. Jeanne, saucière
bien ordonnée, s’envole pour l’Inde où dans un palace parisien, découvre que
elle doit retrouver François.
son fils de 10 ans a été kidnappé.
22.55 New York, unité spéciale Le 22.40 Hôtel de Crillon : de l’or dans
poids de la solitude. (Saison 11, 3 et les mains Documentaire. INÉDIT. 0.35
7/24). Avec C. Meloni. 23.40 Thérapie 6 Mystère au Louvre. Téléfilm. Drame
par le pire. 0.30 La brebis galeuse. (Sai- (2017). 2.10 6 Le dernier coup de marson 7, 13 et 14/22). 1.20 La fille mère. teau. Drame (2014). Avec Romain Paul.
FRANCE 5
PARAMOUNT PICTURES / COLLECTION CHRISTOPHEL
FRANCE 3
12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte.
14.10 6 La prisonnière du désert. Western
(1956). VM. Avec John Wayne. 16.10 6 Des
chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
20.50 6 Derrière l’événement.
de la Terre 2 : l’île mystérieuse. Aventures
(2011). VM. 15.15 6 Profession Père Noël.
Téléfilm. Comédie (2015). 16.35 Percy
Jackson : la mer des monstres. Fantastique (2013). VM. 18.15 6 C’est déjà Noël.
19.20 6 Demain nous appartient. Feuilleton. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le
mag. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le
monde veut prendre sa place. 12.50 Derrière l’événement. 13.00 13 heures. 13.45
6 Shrek 2. Animation (2004). VM. 15.05
5
5
M6
6
6
Spectacle. INÉDIT.
Des chanteurs des quatre coins du
monde interprètent les airs des opéras
que la Callas a rendus mythiques.
23.20 6 Soir/3.
23.55 Le festin de Julie à Chambord
Mag. Présenté par Julie Andrieu. 1.55
6 Les carnets de Julie. 2.50 6 Comme une
envie de jardins... 3.45 6 On a la solution !
ARTE
7
7
13.35 6 38e Festival mondial du cirque de
demain. 15.20 C’est donc ton frère. Comédie burlesque (1936, NB). VM. 16.35 Têtes
de pioche. Comédie (1938, NB). VM. 17.30
6 Invitation au voyage. 18.15 6 Kevin et
les lions, le grand départ. 19.00 6 Kevin
sur les traces du voleur du beau livre qu’il
voulait offrir à sa tante Lucy.
22.45 Star Wars : les derniers Jedi
Science-fiction de Rian Johnson (2017).
VM. 2h30. Avec Daisy Ridley. 1.10
6 Justice League. Action (2017). VM. 3.05
The Stronghold. Fantastique (2017). VM.
C8
8
58
10.10 6 La maison France 5. 11.45 6 La
quotidienne. 13.05 6 Vues d’en haut. 13.40
6 Les docs du magazine de la santé. 14.40
6 Sur les toits de New York. 15.05 6 Nous
sommes une légende. 16.00 6 L’Égypte,
une passion française. 17.30 6 C à dire ?!
17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous.
20.00 6 C à vous, la suite. 20.20 6 Enquête d’art. 20.45 6 Derrière l’événement.
10.00 Desperate Housewives. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. 14.00
20.50 Rendez-vous
en terre inconnue
21.00 Tous les vœux sont
permis avec Éric Antoine
20.55 39e Festival mondial
du cirque de demain
21.00 La magie Disney, les plus
grands secrets enfin révélés
Magazine. Présenté par Frédéric Lopez. Avec Kev Adams chez les Suri.
Divertissement. Présenté par Eric
Antoine. INÉDIT.
Spectacle. Présenté par Calixte de
Nigremont. INÉDIT. Des prodiges de la
Divertissement. Présenté par Elodie
Frégé. INÉDIT. Depuis Disneyland Paris,
Le jeune humoriste est parti à la
rencontre des Suri, peuple de bergers
du Sud de l’Éthiopie.
22.45 C dans l’air Magazine. Présenté
par Axel de Tarlé. 23.50 6 C à vous. 0.50
6 C à vous, la suite. 1.10 6 La grande
histoire de la conquête spatiale.
Éric Antoine propose d’exaucer le rêve
d’une dizaine de chanceux de la plus
incroyable des manières.
23.00 Tous les vœux sont permis avec
Éric Antoine Divertissement. Présenté
par Eric Antoine. 0.50 Juste pour rire avec
Éric Antoine et Rachid Badouri.
piste rivalisent de créativité devant un Élodie Frégé va présenter les secrets de la
jury international de prestige.
plus grande machine à rêves du monde.
22.25 Cirque du Soleil Spectacle. 23.00 La folie Disneyland Paris :
Kurios - Cabinet des curiosités. INÉDIT. l’anniversaire des 25 ans du parc !
23.50 6 Cirque hors-piste. 0.45 Réversible. Documentaire (2017). Plongée dans la
2.10 Arte journal. 2.30 Frigo à l’Electric préparation des 25 ans de Disneyland
Hotel. 2.55 La voisine de Malec.
Paris avec toutes les équipes du parc.
N°2824
Un Noël royal. Téléfilm. Comédie romantique
(2018). 15.35 Un prince pour Noël. Téléfilm.
Comédie romantique (2015). 17.05 À Noël
mon prince viendra. Téléfilm. Comédie romantique (2018). 18.40 Le meilleur repas et les lions, vers de nouveaux espaces.
de fêtes. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
de ménages. Série.
20.52 6 Silex and the City. Série.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00 Un
Noël magique. Téléfilm. Comédie (2015).
10.30 Le vœu de Noël. Téléfilm. Comédie
fantastique (2007). 12.00 Un Noël inattendu.
Téléfilm. Comédie dramatique (2007).
13.40 JT. 13.50 Inspecteur Barnaby. Série.
17.45 C’est que de la télé ! 19.05 TPMP :
le before. 19.35 TPMP : première partie.
20.35 Touche pas à mon poste !
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 26 DÉCEMBRE
22
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
21.00 Perdus au milieu
de nulle part
21.00 Transpi, l’année
des champions
Divertissement. Présenté par Moundir. Valérie Bègue et Philippe Candeloro. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Étienne Carbonnier. INÉDIT. Étienne Carbonnier pro-
Au Sénégal, Valérie Bègue et Philippe
Candeloro devront trouver Samba Diouf,
le pêcheur sur la photo !
22.50 Perdus au milieu de nulle part
Divertissement. Présenté par Moundir.
Issa Doumbia et Jean-Pascal Lacoste.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
pose de revivre la Coupe du monde de
football et notamment la finale, contre
la Croatie.
22.45 Transpi Party Magazine. «Transpi
Party» propose le meilleur du sport en
compagnie de sportifs et des journalistes.
0.35 6 Soirée canap’.
FRANCE 4
11 61
Magazine. Présenté par Tatiana Silva.
Ils risquent leur vie au quotidien. INÉDIT.
Téléfilm fantastique américano-canadien de Steven R. Monroe (2012).
1h25. Avec Ed Quinn. La petite ville
Au sommaire, notamment : «Le funambule trompe-la-mort» - «Les voltigeurs
de l’extrême».
22.45 Les 30 histoires extrêmes
Divertissement. Au sommaire, notamment : «Baleine en vue» - «Un phénomène
rare» - «Il faut sauver Nari» - «Le burp».
0.55 6 Les 30 histoires impressionnantes.
17 64
20.30 Le bonheur est pour demain 21.00 Niko, le petit renne 2
21.00 Breakout
Doc. de Pascal Kane (2017).
Téléfilm d’action canadien de Damian
Lee (2013). VM. 1h25. Avec Brendan
Fraser. Témoins d’un meurtre, deux en-
Film d’animation irlando-danois de
Jorgen Lerdam, Kari Juusonen (2012).
1h17. Tandis que son père est toujours
En 1950, au sortir de la guerre, le progrès
technique devient le remède à tous les
absent, Niko le petit renne voudrait que
maux du passé.
21.30 Débat.
ses parents se retrouvent.
22.00 La soif du monde Doc. de Yann L22.15 Niko, le petit renne ùù AniArthus-Bertrand et Thierry Piantanida
(2012). 23.30 USA, le nouvel apartheid.
0.30 Débat. 1.00 Ça vous regarde. 2.00
Séance publique à l’Assemblée nationale.
FRANCE Ô
19 65
12 62
20.55 Les 12 catastrophes de Noël
CSTAR
14 63
NRJ12
21.00 Les ultimes aventuriers
de Calvary s’apprête à fêter Noël. Une
étrange étoile noire apparaît dans le ciel.
22.45 La malédiction de la pyramide
Téléfilm d’action américain de Roger
Christian (2013). 1h21. Avec John
Rhys-Davies, David Charvet. 0.30 The
Jurassic Games. Téléfilm. Thriller (2018).
GULLI
18 169
20.55 Magic Kids, les magiciens
sont dans la ville !
Divertissement.
Victor, Marco, Sam, Lina et Haja, cinq
apprentis magiciens se retrouvent pour
élaborer de nouveaux tours.
22.40 Magic Kids, les magiciens sont
mation finlandaise de M. Hegner, K.
dans la ville ! Divertissement. 0.05
Juusonen (2008). 1h21. 23.30 6 Bien- Lively (2009). 1h28. Avec Anthony G ciné. 0.10 Zig et Sharko. 0.35 Oggy et
venue chez Aldebert. 1.00 6 Les copains «Treach» Criss, Sung Hi Lee. 0.15 The les cafards. 0.50 Zig et Sharko. 1.00 Foot
d’abord font du ski ! 3.25 6 Rock en Seine. Prince. Téléfilm d’action (2014).
2 rue extrême. 2.25 Totally Spies ! Série.
TF1 SERIES FILMS
fants qui faisaient du camping sauvage
sont traqués par les coupables.
22.40 L’art de la guerre 3 : le châtiment @ Action américain de Gerry
6TER
20 66
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Moby Dick
21.00 Une mission pour Noël
21.00 Sauvez le Père Noël !
20.55 Accusé
Téléfilm d’aventures de Mike Barker (2010). 2h04. Avec William Hurt.
Comédie fantastique américaine de
E. Entin, G. Entin (2015). VM. 1h28.
Avec Lindsey Gort. Une femme qui
Comédie américaine de Yelena Lanskaya (2010). 1h24. Avec Ione Skye.
Série. L’histoire de Martin. (Saison 1,
3 et 4/6). Avec Pascal Légitimus.
Daniel et Sophia, deux frère et sœur,
trouvent sur les docks Nick, un vieil
homme qui ressemble au Père Noël.
22.40 Un Noël à croquer Téléfilm de
Ben, le fils de Martin, a-t-il violé sa
meilleure amie ? Son père va mener
l’enquête. 21.55 L’histoire de Sophie.
23.00 Les mystères de Laura Héri-
Justin G. Dyck (2017). 1h30. Avec Kaitlyn Leeb. 0.20 6 La petite boutique de
tage lointain. (Saison 1, 9/22). Avec
Debra Messing, Josh Lucas. 23.50 Un
embryon d’espoir. (Saison 1, 10/22).
Ismaël raconte l’acharnement du capitaine Achab à vouloir chasser la gigantesque baleine blanche Moby Dick.
23.00 L’aventure continue avec Céline
Cousteau Série doc. (2018). En Patagonie. 0.50 6 Gens de la terre - Guyane.
1.40 6 KAZ décryptage, le débat.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
vient de mourir doit redescendre sur
terre accomplir une dernière mission.
22.35 Coup de foudre pour mon père
Noël secret Téléfilm américain de Marita Grabiak (2017). 1h30. Avec Emilie
Ullerup, Aaron O’Connell.
CHÉRIE 25
Noël. Téléfilm. Comédie (2017).
POLAR +
25 69
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Top Gear France
20.55 La nuit du réveillon
21.00 Boulevard du Palais
20.50 Elementary ù
Magazine. Présenté par Philippe Lellouche, Le Tone, Bruce Jouanny. Le
permis de conduire Top Gear. Invités : Jacques Laffite. INÉDIT.
22.00 Top Gear France Magazine.
Présenté par Philippe Lellouche, Bruce
Jouanny, Le Tone. Nouvelle saison et
test tous terrains. INÉDIT. 23.10 6 Les
Comédie française de Serge Meynard
(2011). 1h35. Avec Jean-Pierre Lorit.
Série. Apprendre deux fois. (Saison 16,
5/6). Avec Anne Richard.
Série. Les dents de la mort. (Saison 2, 19/24). Avec Jonny Lee Miller.
Le soir de Noël, un preneur d’otage va
obliger plusieurs amis à dévoiler leurs
mensonges.
22.50 Les dames Dame de pique.
(Saison 1, 2/8). Une femme court sur les
quais. Elle est observée par un homme,
grandes heures de l’automobile française. dont le corps est retrouvé plus tard.
Un professeur de philosophie est assassiné juste avant que son meilleur élève
se donne la mort. 22.40 Kérozène.
23.10 The Teach (Saison 1, 5 et 6/10).
Des homicides avec traces de morsures
rappellent à Watson une affaire où le
tueur présumé est mort. 21.35 Charbon
TÉVA
54
20.50 Devious Maids @
Série. Un homme de trop. (Saison 2,
5/13). Avec Ana Ortiz, Judy Reyes.
PARIS PREMIÈRE
RTL9
55
80
56
1996. Muriel Robin, Michèle Laroque et
Pierre Palmade créent «Ils s’aiment»,
Pour Anjelica Huston spectacle de sketches autour d’un
en Morticia.
couple qui s’aime puis se sépare.
USHUAIA TV
Comédie fantastique américaine de
Barry Sonnenfeld (1991). 1h40. Avec
Raul Julia, Anjelica Huston.
HISTOIRE
88
89
20.40 Romanov
Série doc. (2018). Michael Mosley Doc. de Pascal Sarragot (2018). Praslin la contre-enquête
mène une étude ambitieuse sur les bienfaits pour la santé des huiles de poisson.
21.45 Le monde bactérie, ces microbes qui nous gouvernent Doc.
une certaine idée du paradis. INÉDIT.
Doc. (2018). INÉDIT. Officiellement, le
C’est dans l’une de ces îles, Praslin, que
Floriane Brisotto et Pascal Sarragot
rejoignent Myriam et son époux Perli.
dernier Tsar russe Nicolas II, sa femme
et ses cinq enfants ont été assassinés
par les autorités bolcheviques.
21 138
CANAL+ SPORT
Doc. (2018). Formule 1.
Spectacle. INÉDIT.
MEZZO
181
20.30 Benvenuto Cellini
EUROSPORT 1
11
20.45 Rétro 2018
Le championnat du monde de Formule 1
INÉDIT. Une compétition insolite regroupant 2018 s’est achevé de la même manière
des athlètes au physique hors normes qui que la précédente, sur la victoire du
s’affrontent autour d’épreuves originales. Britannique Lewis Hamilton.
N°2824
71
Spectacle. Présenté par Bernard
Mabille. Invités : Roselyne Bachelot,
Philippe Geluck. Tous les événements
20.40 Chacun son monde
L’ÉQUIPE
TV5 MONDE
L20.40 La famille Addams ùù 21.00 Ils s’aiment aussi
20.55 C’est vrai docteur ?
21.00 Sport de force :
Giants Live 2018, l’homme
le plus fort du monde
ardent. (Saison 2, 20/24).
22.30 Elementary ù Un drone de
moustique. (Saison 2, 21/24). 23.25
Madame la marquise. (Saison 2, 7/24).
20.50 Le grand bilan
de l’humour politique
Suite à des ennuis de santé, Remi est
rapatrié chez lui et demande à voir Valentina, désormais en couple avec Ethan. politiques de 2018 passés au crible.
PLANÈTE+
Avec Maciej Stuhr, Malwina Buss. 0.55
New York, police judiciaire. Série. 2.25
Maria Wern. Série. 5.10 Un cas pour deux.
121
Opéra de Hector Berlioz. Chef d’orchestre : Mark Elder (2015). 3h00.
Avec John Osborn.
Le premier opéra de Berlioz, monté par
l’ex-Monty Python Terry Gilliam.
BEIN SPORTS 1
124
L20.00 Natation :
L20.25 Football : Serie A
Championnat d’Europe
«Inter Milan/Naples». 18e journée.
Au stade Giuseppe-Meazza. DIRECT.
1re journée : finales. À Glasgow.
Ces deux clubs sont les favoris pour
Rétrospective.
20.55 Natation : Championnat d’Europe. intégrer le podium de la Serie A. Mais
2e journée, finales. À Glasgow.
qui sera le dauphin ?
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 26 DÉCEMBRE
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
23
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Bad Samaritan
20.50 Designated survivor
20.50 L’ascension
L20.50 Crimson Peak ùù
Film policier américain de Dean Devlin
(2018). VM. 1h50. Avec David Tennant, Robert Sheehan. INÉDIT.
Série. Le traître. (Saison 1, 7, 8 et
9/21). Avec Kiefer Sutherland, Adan
Canto, Natascha McElhone. INÉDIT.
Comédie française de Ludovic Bernard (2017). 1h43. Avec Ahmed
Sylla, Alice Belaïdi, Moussa Maaskri.
Film d’épouvante américain de Guillermo del Toro (2015). VM. 2h00. Avec
Charlie Hunnam, Jessica Chastain.
Sean et Derek s’improvisent voituriers
et cambriolent régulièrement les appartements des clients d’un restaurant.
22.35 Seven Sisters Science-fiction
Kirkman se prête à un échange d’otages
impliquant la CIA et le gouvernement
russe. 21.35 Les résultats. INÉDIT. 22.15
Un jeune homme tente de réaliser
l’impossible pour impressionner la fille
qu’il aime.
22.35 À fond Comédie d’action fran-
Malgré les mises en garde de sa défunte
mère, une romancière accepte de partir
vivre dans un étrange manoir.
L22.45 Blade Runner ùùù Antici-
çaise de Nicolas Benamou (2016). 1h31.
Avec José Garcia, André Dussollier.
0.00 Spy Game, jeu d’espions. Espionnage
pation américain de Ridley Scott (1982).
VM. 1h57. Avec Harrison Ford. 0.40
Agence immo xxx. Téléfilm (2010). 2.45
(2001). VM. Avec Robert Redford.
L’empreinte de la mort. Action (2005).
Le plan INÉDIT.
britannico-français de Tommy Wirkola L23.00 Ray Donovan ùù (Saison 6,
(2017). VM. 2h04. Avec Noomi Rapace. 9/12). Avec Liev Schreiber. INÉDIT.
0.40 6 Marvin. Drame (2016). 2.30 6 23.50 Who Is America ? Série. 0.20
D’après une histoire vraie. Drame (2017). Épouse-moi mon pote. Comédie (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
CINÉ+ CLASSIC
25
20.50 Mr and Mrs Smith
20.50 Taxandria
20.50 Moulin Rouge
Comédie américaine de Doug Liman
(2005). VM. 2h00. Avec Brad Pitt,
Angelina Jolie, Vince Vaughn.
Conte fantastique belgo-français de
Raoul Servais (1996). VM. 1h20. Avec
Richard Kattan. Un jeune prince fait
Biographie britannico-américain de
John Huston (1952). VM. 1h55. Avec
Zsa Zsa Gabor, José Ferrer, Suzanne
Flon. Alors qu’il prépare une affiche
Après quelques années de mariage, Jane
et John Smith s’aperçoivent qu’ils vivent
dans le mensonge.
22.45 La rumeur court... @ Comédie
OCS MAX
20.40 Valérian
et la cité des mille planètes
Film de science-fiction français de
Luc Besson (2017). VM. 2h16. Avec
Cara Delevingne, Elizabeth Debicki.
En 2740, deux agents spatio-temporels
sillonnent l’espace et le temps afin
d’accomplir différentes missions.
L 22.55 Blade Runner 2049 ùù
Science-fiction américain de Denis Villeneuve (2017). 2h32. Avec Ryan Gosling.
OCS CITY
27
OCS CHOC
31
L20.45 La rivière
la connaissance d’un vieux gardien de
phare et découvre un univers imaginaire. pour le Moulin Rouge, Toulouse-Lautrec
L22.15 Philadelphia ùù Drame de J. s’éprend d’une prostituée.
Demme (1993). 2h00. Avec Tom Hanks. L22.45 L’air de Paris ùù Comédie
sentimentale américaine de Rob Reiner
Si vous aimez sangloter dramatique franco-italienne de Marcel
(2006). VM. 1h35. Avec Jennifer Anis- en écoutant Springsteen.
Carné (1953), NB. 1h40. Avec Jean
ton, Shirley MacLaine. 0.20 Un amour 0.15 Leçons privées (les petites écolières Gabin, Arletty. 0.25 La chance d’être
d’hiver. Comédie romantique (2013). VM. soft). Téléfilm érotique (1980).
femme. Comédie (1956, NB). VO.
26
TCM CINÉMA
28
de nos amours ùùù
Western américain de André De Toth
(1955, NB). 1h25. Avec Kirk Douglas,
Elsa Martinelli. Vers 1870. Des exactions
commises par des chercheurs d’or provoquent la colère des Sioux.
22.15 La main au collet ù Policier
américain de Alfred Hitchcock (1955).
1h43. Avec Cary Grant. LIRE NOTRE ARTICLE.
0.05 Le vaisseau fantôme. Épouvante amé-
ricain de Mark Robson (1943, NB).
OCS GEANTS
29
L20.40 Toni Erdmann ùù
20.40 La résistance de l’air
L20.40 Les sept mercenaires ùù
Comédie de Maren Ade (2016). VO.
2h22. Avec Peter Simonischek, Sandra Hüller. Un père s’ingénie à inner-
Drame français de Fred Grivois (2014).
1h38. Avec Reda Kateb.
Western américano-belge de John
Sturges (1960). VM. 2h06. Avec Yul
Brynner, Steve McQueen, Eli Wallach.
En difficulté financière, un père de
ver de fantaisie la vie glacée de sa fille, famille, champion de tir, accepte le Excédés par les exactions d’une bande
de pilleurs, des paysans mexicains
contrat de la dernière chance.
consultante expatriée.
L23.20 Soleil trompeur ùù Drame 22.15 Burn Out Action français de Yann engagent sept mercenaires.
de Nikita Mikhalkov (1993). VM. 2h25. Gozlan (2017). 1h40. Avec François L22.45 Vera Cruz ùùù Western de
Robert Aldrich (1954). VM. 1h29. Avec
Avec Nikita Mikhalkov. Un héros de la Civil, Manon Azem.
révolution use de son prestige pour li- 0.05 Tu vois le genre ? 0.20 The Monster. Gary Cooper. 0.15 Story classique. 0.35
La vérité. Drame psychologique (1960, NB).
miter les intrusions de la bureaucratie. Horreur (2016). VM.
JEUDI 27 DÉCEMBRE
A vue de nez
des fioles colorées, ancêtres des
prestigieux écrins de la parfumerie
contemporaine. Voyage dans le
temps et dans le monde, ce documentaire nous emmène des rives
du Nil, où le premier parfum a été
inventé pour honorer les dieux, à
Documentaire de Nathalie
Grasse, ville de tanneurs converConscience et Sophie Jovillard
tie sous l’influence de Catherine
(2018).
de Médicis à l’enfleurage du cuir
C’est dans l’«Histoire naturelle» de
et à la parfumerie autour de son
Pline l’Ancien que les chercheurs
fameux jasmin. A Montpellier
de l’Osmothèque de Versailles
aussi, première faculté de médeont retrouvé la recette du Parfum
cine du monde occidental adosroyal élaboré dans la Rome antique il y a près de deux mille ans. Un sée à un jardin botanique où les moines cultivaient 5 000 espèces
nectar puissant et suave composé de 27 ingrédients dont la cannelle de fleurs et d’aromates dans un but médicinal. Ses apothicaires, en
de Ceylan, de Chine et d’Arabie, la myrrhe du Moyen-Orient, le compétition avec la médecine arabe, découvriront, via le commerce
genêt, le lotus et la marjolaine d’Egypte qui témoignent du commerce maritime, des matières premières inconnues : l’ambre gris, le bendes Romains avec les Indes et l’Asie. Pour recréer ce parfum en 1996, join, les huiles parfumées ou l’eau de rose inventée par Avicenne. Ce
les chercheurs ont dû retrouver les composants et la manière dont récit pédagogique, malheureusement accompagné d’une musique
ils étaient traités, imaginer le ratio des quantités et reproduire les sirupeuse et superflue, alterne les documents d’archives des prestigestes de l’époque qui ne connaissait pas encore la distillation : les gieuses maisons et les rencontres avec de grands nez. Il révèle aussi
matières premières étaient broyées avec de l’huile, du vin et du miel les techniques de composition des plus célèbres parfums de l’hispour donner une pâte qui, « tordue » dans un linge, filtrait le nectar toire et de leurs indissociables flacons, œuvres d’art à part entière.
utilisé aux thermes ou lors des banquets dans des brûle-parfums ou
Anne Sogno
20h50 FRANCE 5
L’OSMOTHÈQUE
Les Trésors
de la parfumerie
française
N°2824
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 27 DÉCEMBRE
24
TF1
1
1
13.40 Au cœur des Restos du Coeur. 13.55
6 Le renne des neiges. Téléfilm. (2015).
15.10 6 Les pingouins de Madagascar. Animation (2014). VM. 16.35 6 Moi, moche
et méchant. Animation (2010). VM. 18.15
6 C’est déjà Noël. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 Nos chers voisins.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
11.55 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 12.50 Derrière l’événement. 13.00
6 13 heures. 13.50 6 Un Noël rock’n’roll.
Téléfilm. (2018). 15.25 Le Père Noël d’à
côté. Téléfilm. Comédie. 16.50 6 Affaire
conclue. 18.00 6 Tout le monde a son mot
à dire. 18.40 6 N’oubliez pas les paroles !
20.00 20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
3
3
8.15 6 Ludo vacances. 11.15 6 L’instant R.
12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte.
14.10 6 Les cavaliers. Aventures (1959).
VM. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
CANAL +
4
4
13.35 6 Seven Sisters. Science-fiction
(2017). VM. 15.30 Logan Lucky. Comédie
policière (2017). VM. 17.25 6 Coexister.
Comédie (2017). 18.55 Calls. # 19.05 La
boîte à questions. # 19.10 Scotch, cuisine
extraforte. # 19.40 Les Paris du globe cooker. # 20.10 Rendez-vous avec Kevin Razy
# 20.40 Groland le Zapoï #
21.00 Débarquement immédiat 21.00 N’oubliez pas les paroles ! L21.00 Danse avec les loups ùù L21.00 L’amie prodigieuse ùù
Comédie française de Philippe de
Chauveron (2016). 1h28. Avec Ary
Abittan, Medi Sadoun. INÉDIT.
Un expulsé afghan profite d’un arrêt
imprévu à Malte pour échapper à l’agent
qui l’accompagnait.
22.50 New York, section criminelle
Jeu. Présenté par Nagui. Spéciale
enfants. INÉDIT.
Western américain de Kevin Costner
(1990). VM. 2h55. Avec Kevin Costner.
Série. Les chaussures. (Saison 1,
5/8). Avec Gaia Girace. INÉDIT.
Nagui reçoit dix enfants âgés de 9 à 14
ans pour une émission spéciale inédite !
23.45 N’oubliez pas les paroles !
En 1863, un lieutenant est muté dans
l’Ouest sauvage, où il se lie d’amitié avec
les Indiens. 0.15 6 Soir/3.
L 0.45 Get On Up ùù Biographie
Elena décide de quitter Gino. Sur les
conseils de Madame Oliveiro, elle va
passer l’été à Ischia.
Jeu. Présenté par Nagui.
Quand la musique cesse, les candidats américaine de Tate Taylor (2014). VM.
Le pacte. (Saison 9, 8, 7 et 15/16). doivent continuer à chanter avec les 2h18. Avec Chadwick Boseman. INÉDIT.
Avec Jeff Goldblum. 23.35 Tableau de paroles exactes. 1.15 6 Johnny Hallyday :
Un acteur phénoménal.
chasse. 0.30 Combat de chiens.
Rester vivant - Le concert.
3.05 6 Un cas pour deux. Série.
FRANCE 5
5
5
M6
6
ARTE
6
11.45 6 La quotidienne. 13.10 6 Vues
d’en haut. 13.40 6 Les docs du magazine
de la santé. 14.45 6 Sur les toits de New
York. 15.10 6 L’aventurier du goût. Bolivie.
16.00 6 L’odyssée des félins. 17.30 6 C à
dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à
vous. Spécial fêtes de fin d’année. 20.00
6 C à vous, la suite. 20.20 6 Enquête d’art.
7.00 M6 Kid. 9.00 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. 14.00 Une nouvelle vie
pour Noël. Téléfilm. (2013). 15.35 La magie
de Noël. Téléfilm. (2013). 17.05 Mon Père
Noël bien-aimé. Téléfilm. (2012). 18.40 Le
meilleur repas de fêtes. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages.
L20.50 Les trésors
21.00 Le Petit Prince
Doc. de Nathalie Conscience (2018).
Film d’animation américain de Mark
Osborne (2015). 1h48. INÉDIT.
de la parfumerie française
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 Oliver Twist. Drame (1948, NB).
VM. 15.25 Les frères noirs 17.05 6 Invitation au voyage. 17.45 6 Nomade des
mers, les escales de l’innovation. 18.10 La
marche des éléphants. 18.55 La marche
des éléphants. 19.45 Arte journal. 20.05
W9
9
59
TMC
Film policier américain de Alfred Hitchcock (1959). VM. 2h15. Avec Cary
Grant, Eva Marie Saint, James Mason.
TFX
10 60
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00 Im-
possible n’est pas Noël. Téléfilm. Comédie
(2005). 10.30 Une belle fête de famille.
Téléfilm. (2008). 13.15 Noël à Pemberley.
Téléfilm. (2018). 13.40 JT. 13.50 Inspecteur
Barnaby. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
28 minutes. Magazine.
L20.55 La mort aux troussesùùù 21.00 Les années 80 :
Les vacances studieuses d’une fillette
À l’Osmothèque de Versailles, il est sont perturbées par un voisin excentrique,
Pour ses innombrables
métaphores sexuelles.
possible d’humer le «Parfum Royal» le un ancien aviateur.
L22.55 Un monstre à Paris ùù Ani- 23.10 Rusty James Drame américain de
plus ancien du monde occidental.
22.20 C dans l’air Magazine. Présenté mation d’Éric Bergeron (2011). 1h27.
Francis Ford Coppola (1983), NB. VM.
par Axel de Tarlé. 23.30 6 C à vous. 0.25 0.30 L’arbre des vœux. Téléfilm. Comé- 1h34. Avec Matt Dillon, Mickey Rourke.
6 C à vous, la suite.
die (2010).
0.40 Le mystère Enfield. Série.
INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.00 L’île. (Saison 1, 6/8). INÉDIT.
L23.00 The Affair ùù Aux origines.
(Saison 4, 5/10). Avec Dominic West.
INÉDIT. 23.55 Fantômes du passé. (Saison 4, 6/10). INÉDIT.
11 61
le grand concert
Spectacle. Présenté par Carole Rousseau. INÉDIT.
De Jean-Luc Lahaye à Lio, les plus
grandes stars seront sur la scène du
Kursaal de Dunkerque.
23.30 Sheila au Casino de Paris
Concert. Présenté par Corinne TongChaï. INÉDIT.
NRJ12
12 62
21.00 Les 100 vidéos qui ont 21.00 Sissi
21.00 L’étrange Noël de Jeff 20.55 Le Marquis @
fait rire le monde entier
Mélodrame autrichien de Ernst Ma- Panacloc
Comédie française de Dominique
Divertissement. Présenté par Issa
Doumbia. Spéciale dérapages. Invités : Moundir. INÉDIT.
Issa Doumbia révèle et commente avec
humour et décalage le classement des
100 vidéos plus drôles du monde !
22.40 Les 100 vidéos qui ont fait
rire le monde entier Divertissement.
sement d’un grand amour entre une belle
princesse et un jeune empereur.
22.55 Sissi impératrice Comédie romantique de Ernst Marischka (1957).
1h50. Avec Romy Schneider.
1.00 6 Enfoirés 2018 : Musique ! Spec-
tacle enregistré au Zénith de Strasbourg.
Présenté par Issa Doumbia.
LCP PUBLIC SÉNAT
rischka (1955). 1h39. Avec Romy
Schneider. La naissance et l’épanouis-
13 107
FRANCE 4
Divertissement. Présenté par Jeff Panacloc. Invités : Nikos Aliagas, Amir,
Christophe Beaugrand…
Jeff Panacloc et son singe Jean-Marc
ont reçu pour cadeau de Noël le droit
d’animer leur propre émission.
23.05 L’étrange Noël de Jeff Panacloc, encore ! Divertissement. Présenté
par Jeff Panacloc. 0.55 6 Le Big bêtisier.
CSTAR
14 63
17 64
Farrugia (2011). 1h25. Avec Franck
Dubosc, Richard Berry.
Obligé de rembourser une dette, un
braqueur fait appel à un homme qu’il ne
connaît que de nom.
22.45 L’antidote @ Comédie française
de Vincent De Brus (2005). 1h45. Avec
Christian Clavier, Jacques Villeret.
1.00 Le super bêtisier.
GULLI
18 169
L20.30 Derniers jours
L21.00 Happy Feet ùù
21.00 Explosion solaire
20.55 Lino
Doc. d’Olivier Ducray (2018).
Miller, Judy Morris, Warren Coleman
(2005). VM. 1h43. Incapable de chan-
de Michael Robison (2013). 3h15.
(1 et 2/2). Avec David James Elliott.
Ribas (2017). 1h34. INÉDIT.
ter, un jeune manchot virtuose des claquettes est banni par les siens.
22.35 Un espion chez les manchots
Le Soleil entre dans une phase hyperactive et menace la planète Terre avec des
radiations massives.
0.15 Last Passenger Thriller britan-
d’un médecin de campagne ùù Film d’animation américain de George Téléfilm de science-fiction canadien Film d’animation brésilien de Rafael
Le docteur Patrick Laine, bientôt 68 ans,
es passionné mais usé : il sait qu’il va
devoir s’arrêter. 21.30 Débat.
23.30 L’argent de la neige Doc. De
Pascal Carcanade et Laurent Cibien
(2014). 0.30 Débat. 1.00 Ça vous regarde.
2.00 Séance publique à l’Assemblée nationale.
FRANCE Ô
19 65
Série doc. De John Downer (2013).
Coup de foudre sur la banquise.
23.25 6 Les premiers pas.
TF1 SERIES FILMS
nique de Omid Nooshin (2011). VM.
1h36. Avec Dougray Scott, Kara Tointon.
6TER
20 66
22 67
Lino travaille comme mascotte dans des
fêtes d’anniversaire pour enfants mais
veut changer de vie. 22.25 G ciné.
22.30 Oggy et les cafards Dessin
animé. 22.55 Zig et Sharko. 23.30 Oggy
et les cafards. 23.55 Zig et Sharko. 0.20
Oggy et les cafards. 0.35 Zig et Sharko.
RMC STORY
23 68
20.55 Australia
21.00 Mon prince de Noël
21.00 Familles extraordinaires 20.55 Indices
Drame américano-australien de Baz
Luhrmann (2008). 2h40. Avec Nicole
Kidman, Hugh Jackman, David Wenham, Bryan Brown.
Comédie romantique américaine de
Sam Irvin (2017). VM. 1h25. Avec
Alexis Knapp. Une jeune enseignante
Mag. Présenté par É. Gossuin. Fêtes
et traditions : les plus belles célébrations des familles gypsy. INÉDIT. Des
Magazine. Présenté par Elizabeth
Tchoungui. Massacrés pour un faux
trésor : l’affaire Troadec. INÉDIT. Le 23
apprend la veille de Noël que son petit ami Gitans partagent leur quotidien joyeux
est en fait le prince héritier d’un royaume. ou grave, toujours ouvert à l’imprévu.
février 2017, les gendarmes sont informés de la disparition de Brigitte Troadec.
Luhrmann peu inspiré.
N°2824
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 27 DÉCEMBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
POLAR +
41
25
SÉRIE CLUB
43
20.50 Pleins feux sur la tour Eiffel 20.55 Kiss & Kill
L21.00 Donnie Brasco ùù
20.50 Supernatural
Doc. INÉDIT. Le feu d’artifice du 14-juillet
Film policier américain de Mike Newell
(1996). VM. 2h07. Avec Johnny Depp.
Série. Les bonnes intentions. (Saison 13, 14/23). Avec Jensen Ackles.
En 1978, à New York, l’agent Joe Pistone
Jen découvre un jour que son mari est est désigné par le FBI pour infiltrer le
agent secret, un petit détail qu’il n’avait clan Bonanno.
Pour les « Deppendants ».
jamais mentionné.
Jack et Mary parviennent à échapper
aux griffes de Michael.
21.35 Supernatural Le plus saint des
à la Tour Eiffel constitue une prouesse
artistique et technique.
21.50 Pleins feux sur le château de
Versailles Documentaire. De Maud
Kloninger (2017).
TEVA
54
Film d’action américain de Robert
Luketic (2009). 1h35. Avec Ashton
Kutcher, Katherine Heigl, Tom Selleck.
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
20.50 Noël entre filles
L20.50 Cléopâtre ùù
20.40 Shall We Dance ? @
Comédie dramatique de Michael Scott
(2018). 1h30. Avec Sarah Lancaster.
Péplum de Joseph Leo Mankiewicz
(1963). VM. 3h35. Avec Elizabeth Taylor.
Comédie américaine de Peter Chelsom
(2004). 1h46. Avec Richard Gere.
Trois amies se réunissent dans la maison
de Sarah, qu’elle doit mettre en vente.
Vainqueur du peuple égyptien, César
tombe amoureux de la belle Cléopâtre.
Non merci, je garde le
sac de ma copine
PLANÈTE
80
USHUAIA TV
88
HISTOIRE
89
hommes. (Saison 13, 15/23).
TV5 MONDE
71
21.00 La vie au temps
des châteaux forts
Doc. de P. Vergeot (2018). INÉDIT. Une
plongée au cœur du Moyen Âge, à travers l’histoire de Guillaume de Castelnac.
MEZZO
181
20.55 Mission : couler le Tirpiz 20.40 Ushuaïa nature
20.40 Miniaturiste
20.30 Anouar Brahem /
Série doc. de Harvey Lilley (2017). Magazine. Présenté par Nicolas Hu- Série. (Saison 1, 1 et 2). Avec Anya Dave Holland / Jack Dejohnette
INÉDIT. Le 12 novembre 1944, la Royal lot. Les géants du Far East.
Taylor-Joy. INÉDIT. 1686. Nella Oortman - Philharmonie de Paris
Air Force coulent le plus grand cuirassé
de la marine de guerre allemande.
n’a alors que dix-huit ans lorsqu’elle Concert.
quitte son village pour rejoindre son mari. 22.05 Anouar Brahem Concert.
L’ÉQUIPE
21 138
22.10 L’orque tueuse Documentaire.
De Gabriéla Cowperthwaite (2013).
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
21.00 Sport de force : Giants 20.45 Rétro 2018
20.50 Moto supersport :
Live 2018, l’homme le plus fort Doc. (2018). Rugby Four Nations. Championnat du monde
du monde
22.25 Sport reporter Série documen- À Imola (Italie).
Commentaires : Frédéric Lecanu,
Florian Gazan. INÉDIT.
CANAL+ CINÉMA
10
taire. Flambant 9, dans la tête du demi
de mêlée. 22.55 Sport reporter.
CANAL+ SÉRIES
12
BEIN SPORTS 1
124
20.15 Spéciale Didier Deschamps
Magazine.
21.45 Coupe du monde de football
Rétro de la course du 13 mai 2018, Magazine. Best of.
23.45 Coupe du monde de football. Best of.
gagnée par Jules Cluzel.
CINÉ+ PREMIER
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Annabelle 2 : la création L20.55 Engrenages ùù
20.50 Hunger Games ù
20.50 The Duelist
du mal
Série. (Saison 6, 1/12). Avec Caroline Film d’action américain de Gary Ross Film d’action russe de Aleksey MizFilm d’horreur américain de David F.
Sandberg (2017). VM. 1h49. Avec
Stéphanie Sigman, Anthony LaPaglia, Talitha Bateman.
Proust, Philippe Duclos, Fred Bianconi.
À Cléry-sous-Bois, le groupe DPJ de
Laure Berthaud est confronté au meurtre
d’un jeune policier du 93.
Dévastés par la mort de leur petite fille, 23.00 The Bisexual (Saison 1, 1/6).
Sam et Esther Mullins décident Avec Desiree Akhavan, Maxine Peake.
Leila, d’origine new-yorkaise, vit depuis
d’accueillir chez eux des orphelines.
22.35 A Beautiful Day Thriller de Lynne dix ans à Londres avec Sadie, qui est
Ramsay (2017). VM. 1h25. Avec Joa- également son associée.
quin Phoenix. 0.05 Surprises. 0.35 6 Le 23.30 The Bisexual. Série. 23.55 The
redoutable. Comédie romantique (2017). Bisexual. Série. 0.25 Who Is America ?
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
(2012). VM. 2h22. Avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson.
girev (2016). VM. 1h45. Avec Pyotr
Fyodorov, Vladimir Mashkov.
24 garçons et filles combattent à mort
au cours des Hunger Games.
L23.10 Hunger Games - L’embrasement ùù Action américain de Fran-
Saint-Pétersbourg, 1860. Yakovlev gagne
sa vie en proposant ses services de
duelliste à des aristocrates.
22.35 Assassin’s Creed Action amé-
cis Lawrence (2013). VM. 2h26. Avec
Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson.
1.30 Equals. Drame (2015). VM. 3.10 La
ricano-français de Justin Kurzel (2016).
VM. 1h55. Avec Michael Fassbender.
Callum Lynch revit les aventures de son
liste de mes envies. Comédie dramatique ancêtre, Aguilar, au XVe siècle.
français de Didier Le Pêcheur (2013).
0.30 Les charnelles. Téléfilm classé X (2010).
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
L20.50 Planétarium ùù
20.50 The Birth of a Nation
L20.50 La nuit de Varennes ùù 20.45 Danger immédiat ù
Drame français de Rebecca Zlotowski
(2016). 1h48. Avec Natalie Portman,
Lily-Rose Depp, Emmanuel Salinger.
Biographie américaine de Nate Parker
(2016). VM. 1h50. Avec Nate Parker,
Armie Hammer, Penelope Ann Miller.
Le parcours de deux sœurs médiums
américaines dans les coulisses de
l’industrie du cinéma de l’entre-deux
guerres.
22.35 L’homme qui défiait l’infini
Virginie, 1831. Esclave dans une
plantation, Nat exhorte ses compagnons
d’infortune à se rebeller.
L22.45 Simone Barbès ou la vertu ùù
Drame historique italo-français de
Ettore Scola (1982). VM. 2h00. Avec
Jean-Louis Barrault, Marcello Mastroianni. En juin 1791, Restif de La Bre-
Biographie britannique de Matt Brown
(2015). VM. 1h45. Avec Jeremy Irons.
0.20 La fille du train. Thriller américain de
Tate Taylor (2016). VM. Avec Emily Blunt.
OCS MAX
26
Comédie dramatique française de Marie-Claude Treilhou (1979). 1h15. Avec
Ingrid Bourgoin, Martine Simonet.
0.05 Quartier de femmes. Drame (1973).
1.20 Pigalle. Drame (1992).
OCS CITY
27
tonne est le témoin du départ du Palais
Royal d’un mystérieux carrosse.
L23.15 Ludwig ou le crépuscule des
dieux ùùù Biographie italo-français
de Luchino Visconti (1973). VM. 3h50.
Avec Helmut Berger, Trevor Howard.
3.05 L’argent de la vieille. Comédie (1972).
VM. 4.55 L’agent. Drame (1960). VO.
OCS CHOC
28
Film d’espionnage américain de Phillip
Noyce (1994). 2h15. Avec Harrison
Ford, Willem Dafoe, Anne Archer.
Un agent de la CIA découvre que
l’organisation a monté une opération
contre un cartel colombien.
L 23.05 Man on the Moon ùùù
Biographie de Milos Forman (1999).
1h58. Avec Jim Carrey, Danny DeVito.
1.05 Mademoiselle Fifi. Drame américain
de Robert Wise (1944, NB). 2.20 Corridors
of Blood. Horreur (1958, NB).
OCS GEANTS
29
L20.40 HP ùù
20.40 Legion
20.40 Strike Back ù
20.40 Du haut de la terrasse
Série. (Saison 1, 7/10). Avec Tiphaine
Daviot, Éric Naggar. INÉDIT. Sheila se
Série. (Saison 2, 3 et 4/11). Avec Dan
Stevens, Rachel Keller.
sent mieux à l’hôpital que dans sa vie
privée. 21.25 HP S01 - Inside épisode 7.
21.30 HP S01 - Inside épisode 8.
L21.35 Julieta ùùù Drame espagnol
David se fait enlever par une mystérieuse
sphère alors que Farouk est en cavale.
22.20 Sally4Ever (Saison 1, 7/7). Avec
Série. Suisse (1 et 2/2). (Saison 4, 9
et 10/10). Avec Sullivan Stapleton,
Philip Winchester, Robson Green.
Drame romantique américain de Mark
Robson (1960). VO. 2h30. Avec Paul
Newman, Joanne Woodward. Après
La poursuite de Li-Na et de Kwan conduit
cette fois Locke et son équipe jusqu’à
Genève.
22.25 The Crow Fantastique américain
la guerre, en 1946, Alfred Eaton retrouve
ses parents qui ne l’ont jamais aimé.
L23.00 Comment épouser un millionnaire ùù Comédie américaine
de Alex Proyas (1994). VM. 1h40. Avec
Brandon Lee, Ernie Hudson.
0.05 10 Cloverfield Lane. Thriller américain
de Jean Negulesco (1953). VM. 1h30.
Avec Lauren Bacall, Marilyn Monroe.
0.40 Confidences sur l’oreiller. Comédie
de Dan Trachtenberg (2015). VM.
américaine de Michael Gordon (1959). VM.
Alex MacQueen, Catherine Shepherd.
Sally mène une vie paisible avec David
jusqu’au jour où elle entame une relation
Une ampleur romanesque avec Emma.
discrète et bouleversante.
22.50 6 Respire. Drame (2014). 2.20 Les
23.15 Un jour. Comédie romantique (2011). initiés. Drame (2017). VO.
de Pedro Almodóvar (2016). VM. 1h36.
Avec Adriana Ugarte, Michelle Jenner.
N°2824
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 28 DÉCEMBRE
26
Inceptionnel
Inception
Film de science-fiction américain
de Christopher Nolan (2010).
Avec Leonardo DiCaprio, Ellen
Page. 2h15.
Paris se replie sur lui-même
comme une gaufrette. Une rue
se soulève à angle droit, les voitures continuent à rouler, les
gens à marcher, tandis que, délicatement, les immeubles se renversent à 180 degrés, et voici tout
un quartier dont le ciel est constitué d’un reflet identique, à l’envers. Leonardo DiCaprio, pourtant blasé, est stupéfait. Il se tourne
vers la magicienne qui l’accompagne, et salue le tour : « Pas mal. »
Il est un tantinet au-dessous de la vérité. Tout, dans « Inception »,
le film de Christopher Nolan, est ahurissant. Malgré la longueur
(135 minutes) et les scènes de mode d’emploi un peu explicatives, le
film est un feu d’artifice où l’euphorie se conjugue à la mélancolie,
l’action à la réflexion et où, évidemment, le spectateur se perd avec
bonheur. Sommes-nous dans un rêve, dans la réalité, dans un songe
trafiqué, dans un fantasme, dans une autre dimension ? C’est tout
l’enjeu d’« Inception » (« conception », en bon français) : Leonardo
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.40
6 Au cœur des Restos du Coeur. 13.55
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
12.50 Derrière l’événement. 13.00 13
heures. 13.50 6 Tous ensemble pour
Arthur. Spéciale Sexy.
FRANCE 5
5
5
10.10 6 La maison France 5. 11.45 6 La
quotidienne. 13.10 6 Aujourd’hui la Chine.
13.40 6 Les docs du magazine de la santé.
14.40 6 Embarquement immédiat. 15.05
6 Les mystères de Tintin. 15.55 6 L’histoire de l’empire inca. 17.30 6 C à dire ?!
17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous.
20.00 6 C à vous, la suite. 20.20 6 En-
quête d’art Épinal.
L20.50 La guerre des trônes,
3
CANAL +
4
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 Justice League. Action
(2017). 15.30 6 Garde alternée. Comédie (2017). 17.10 Santa & Cie. Comédie
(2017). 18.50 Calls. # 19.00 La boîte à
questions. # 19.10 Scotch, cuisine extraforte. # 19.35 Les Paris du globe-cooker
# 20.10 Rendez-vous avec Kevin Razy #
20.35 Groland le Zapoï #
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
21.00 42e festival du cirque
de Monte-Carlo
21.00 Les Tuche 3 @
Série. Crimes en haute couture. (Saison 2, 19/23). Avec Samuel Labarthe.
Spectacle. Présenté par Cyril Féraud.
Le commissaire Laurence veut découvrir
qui manipule une femme, assistante et
bras droit d’un grand couturier.
22.45 Les petits meurtres d’Agatha
Christie ù Meurtre au champagne.
grande compétition de cirque du monde,
avec les meilleurs artistes de tous les
continents. 0.10 6 Soir/3.
0.45 Laurent Gerra, une année pas
comme les autres Documentaire. De
(Saison 2, 2/23). 0.25 Am Stram Gram.
(Saison 1, 2/11).
Louise Quillet.
2.45 6 Les grands du rire. Special Noël.
Noël. Téléfilm. Comédie romantique (2017).
15.25 6 Miracle de Noël à Manhattan.
Téléfilm. Comédie romantique (2010).
Spider-Man. Fantastique (2012). VM. 18.15 16.55 6 Affaire conclue. 18.00 6 Tout le
6 C’est déjà Noël. 19.20 6 Demain nous monde a son mot à dire. 18.40 N’oubliez
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 Le 20h pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40
le mag. 20.50 Nos chers voisins. Série.
6 Un si grand soleil.
Divertissement. Présenté par Arthur. Mission haute montagne. Invités : Shy’m, Denitsa Ikonomova,
Artus, Baptiste Giabiconi, Cartman,
Jarry. INÉDIT.
22.55 Les touristes, la suite Divertissement. Présenté par Arthur. Mission
haute montagne. INÉDIT.
1.05 6 Vendredi, tout est permis avec
3
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Ludo vacances.
(2014). 11.15 6 L’instant R. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.55 6 Les
Comancheros. Western (1961). VM. 15.40
6 Ce jour-là. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
6 Jack le chasseur de géants. Fantastique (2013). VM. 15.55 6 The Amazing
21.00 Les touristes
DiCaprio y joue le rôle d’un « extracteur », voleur patenté d’idées,
dont le seul ancrage dans le réel
est une petite toupie qu’il garde
dans sa poche. Grassement payé
par des multinationales prédatrices, il endort ses victimes avec
l’aide d’une équipe sans doute
récupérée de « Mission : Impossible », et plonge dans l’inconscient des endormis. Là, il subtilise les secrets les plus secrets (la
formule du Coca-Cola, la perversion inavouée d’un ministre, le
code de compte en banque de Bill Gates, par exemple), puis les revend. Le scénario d’« Inception » a mis dix ans à aboutir : « Je voulais en faire un film de hold-up, mais c’est un genre trop mécanique,
tout est dans la description du vol. J’avais besoin d’émotion… », dit
Christopher Nolan. Six mois de tournage, un budget colossal, une
sortie massive dans le monde entier… « Inception » est un film
de prestidigitateur. Les murs tanguent, le sol se dérobe, les murs
des chambres d’hôtel s’inclinent, des villes inconnues jaillissent
de terre et, à la fin, le héros se promène en bord de mer, sous des
falaises admirables sculptées comme des gratte-ciel fondus. Bref,
c’est du sacré cinéma.
François Forestier
M6
6
INÉDIT. France 3 propose de suivre la plus
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 9.00 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. 12.45
Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
14.00 La star de Noël. Téléfilm. Comédie
(2013). 15.35 Un Noël tout en lumière.
Téléfilm. Comédie (2006). 17.05 Un Noël
tout en fleurs. Téléfilm. (2018). 18.40 Le
meilleur repas de fêtes. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
7
7
11.00 6 Châteaux et princesses de légende. 11.55 Une nuit à Florence, trésors
de la Renaissance. 12.50 Arte journal.
13.00 Arte Regards.13.35 Katia. Drame
(1959). 15.10 À l’ombre des grands châteaux. 16.40 6 Invitation au voyage. 17.20
À l’ombre des grands châteaux. 18.55 Le
Comédie française d’Olivier Baroux
(2017). 1h32. Avec Jean-Paul Rouve,
Isabelle Nanty, Claire Nadeau. INÉDIT.
Jeff Tuche se présente à l’élection
présidentielle et est élu au plus haut
sommet de l’État.
22.35 Épouse-moi mon pote Comédie française de Tarek Boudali (2017).
1h32. Avec Tarek Boudali. 0.05 6 Daddy
Cool. Comédie (2017). Avec Vincent Elbaz.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00 Les
souliers de Noël. Téléfilm. Drame (2002).
10.30 Ma famille en cadeau. Téléfilm. Comédie (2008). 12.00 La voleuse de Noël.
Téléfilm. Comédie dramatique (2007).
13.40 JT. 13.50 Inspecteur Barnaby. Série.
17.45 C’est que de la télé ! 19.05 TPMP :
faucon crécerelle, Un rapace dans la ville. le before. 19.35 TPMP : première partie.
19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
20.35 Touche pas à mon poste !
20.55 Marie-Thérèse d’Autriche 21.00 Les plus grands magiciens
21.00 NCIS
la véritable histoire de l’Europe Série. Voyage au bout de l’enfer. Téléfilm historique de Robert Dorn- du monde : les Mandrakes d’or
(Saison 15, 1/24). Avec Mark Harmon, Pauley Perrette. INÉDIT. L’équipe
helm (2017). VM. 1h39. (1/2). Avec
Marie-Luise Stockinger. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Maxime
Guény, Charlotte bermond. INÉDIT.
du NCIS cherche ses collègues, Gibbs et
de grandes familles se sont disputées le McGee, disparus au Paraguay. 21.55 Philadelphie. (Saison 14, 5/24).
pouvoir sur le continent européen.
21.40 6 Noces de sang, 1567-1574. 22.40 NCIS Les poupées russes. (Sai22.35 C dans l’air Magazine. Présenté son 14, 6/24). 23.30 Une solution radipar Axel de Tarlé. 23.45 6 C à vous. 0.40 cale. (Saison 10, 1/24). 0.15 La chimère.
(Saison 5, 6/19).
6 C à vous, la suite.
Vienne, 1732. Marie-Thérèse, 15 ans, se
moque bien de ses chances, bien réelles,
d’accéder au trône.
22.35 Marie-Thérèse d’Autriche
C’est la 29e édition des Mandrakes d’or,
qui sont à la magie ce que les oscars
sont au cinéma.
23.00 La magie selon Guény Divertis-
Téléfilm de Robert Dornhelm (2017).
VM. 1h42. (2/2). Avec Fritz Karl. INÉDIT.
0.20 Davide Penitente, oratorio de Mozart.
sement. Présenté par Maxime Guény.
Série doc. de Vanessa Pontet et Alain
Brunard (2018). L’Europe s’embrase,
1561-1569. INÉDIT. Durant des siècles,
N°2824
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
Maxime Guény embarque le spectateur
dans un tour du monde de l’illusionnisme.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
WARNER BROS. ENTERTAINMENT.
22h25 CINÉ+ FRISSON
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 28 DÉCEMBRE
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
11 61
27
NRJ12
12 62
21.00 Enquête d’action
21.00 Au rendez-vous des Enfoirés 21.00 La vie secrète des chats 20.55 Julie Lescaut
Magazine. Présenté par Marie-Ange
Casalta. Police de la route : dans
l’enfer du trafic parisien.
23.00 Enquête d’action Mag. Présenté
par M.-A. Casalta. Alerte accidents :
en immersion sur les routes d’Île-deFrance. 0.00 Enquête d’action. Trafic
d’animaux : au cœur des opérations
de police. 2.00 Maltraitance animale :
au cœur des opérations de sauvetage.
Spectacle. En janvier 2016, les Enfoirés
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
ont enflammé la scène de l’AccorHotels
Arena de Paris lors de sept concerts exceptionnels. Fidèles à l’appel lancé par
Coluche dès 1985, quarante artistes ont
répondu présents.
23.50 Sur la route des Enfoirés
Spectacle. En mars 2015, les Enfoirés
prenaient la route, entraînant les téléspectateurs dans un périple fascinant.
FRANCE 4
14 63
Série doc. (2017). Itinéraire d’un chat
trop gâté. INÉDIT.
Série. Immunité diplomatique. (Saison 20, 1/6). Avec Véronique Genest.
En France, la population féline dépasse Julie doit résoudre un meurtre, et toutes
aujourd’hui largement celle des chiens, les pistes mènent à Angel Cordoba,
ambassadeur du Belize.
avec plus de 13 millions de chats.
21.55 6 Entre chats.
22.45 Julie Lescaut Rédemption. (Sai23.00 Un chiot à la maison Série do- son 19, 3/3). Nicolas Corti, un voyant
cumentaire (2017). 1.25 6 Vétérinaires, habitué des plateaux télé est retrouvé
leur vie en direct. Le malaise inquiétant de mort, assassiné. 0.35 Contre la montre.
Filou, le bouvier bernois.
(Saison 19, 2/3).
CSTAR
17 64
GULLI
18 169
e
20.30 La V , une Constitution 21.00 La fée Clochette
21.00 Le zap de l’année
20.55 Jean de Fer
sur mesure ?
Film d’animation américain de Brad- Divertissement. Présenté par John Conte de Manuel Siebenmann (2011).
Doc. de Bénédicte Loubère (2018).
21.30 Débat. La Ve : bâtie pour durer ?
L22.00 Livres & vous... Magazine.
Présenté par Adèle Van Reeth. Bioéthique : quelles limites pour le corps
humain ? Invités : Marc-Olivier Fogiel,
Monique Canto-Sperber. 23.00 C’est
ley Raymond (2008). 1h18.
Eledjam. INÉDIT.
1h35. Avec Laurence Rupp.
Dans la vallée des Fées, un monde
secret, les petites créatures sont
chargées de rythmer les saisons.
22.15 Le mini Noël des Borrowers
Pour célébrer cette fin d’année, retrouvez
les meilleurs moments du «Zap» piloté
par John Eledjam !
22.35 Le zap de Noël Divertissement.
Un chasseur se rend dans une forêt dont
personne n’est jamais revenu et capture
un homme sauvage.
22.30 Blanche-Neige et Rose-Rouge
Téléfilm. Comédie dramatique de Tom
Harper (2011). 1h30. Avec Christopher
Eccleston. 23.45 6 Ali Baba et les 40 vo-
Présenté par John Eledjam.
Téléfilm. Conte fantastique allemand de
vous la France. Les cadets de la défense.
23.30 Génération solidays. 0.30 Débat.
leurs. Téléfilm d’aventures (2007). (1 et 2/2).
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
«Le zap de Noël» a concocté un menu Sebastian Grobler (2012). 1h10. Avec
des plus festifs avec, notamment, le Père Sonja Gerhardt, Liv Lisa Fries.
Noël dans tous ses états.
23.30 G ciné. 23.35 Oggy et les cafards.
6TER
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Bakhita, de l’esclavage 21.00 Hercule Poirot
21.00 Norbert commis d’office L20.55 Un village français ùùù
à la sainteté
Série. Le Noël d’Hercule Poirot. Magazine. Présenté par Norbert Ta- Série. Sur la terre comme au ciel.
Biographie de Giacomo Campiotti
(2009). 1h42. (1/2). Avec Fatou Kine
Boye. Joséphine Bakhita, enfant, est
(Saison 6, 1/2). Avec David Suchet,
Vernon Dobtcheff, Simon Roberts.
como Campiotti (2009). 1h43. (2/2).
0.20 6 Zik Truck. Les finalistes Réunion.
mal. (Saison 5, 4 et 5/24). Avec Hugh
Laurie. 23.45 La vie privée de N°13.
Poirot enquête sur le meurtre d’un vieilcapturée par des marchands d’esclaves. lard, qui devait modifier son testament
22.35 Bakhita, de l’esclavage à la avant sa mort.
sainteté Téléfilm. Biographie de Gia- L22.55 Dr House ùù L’origine du
RMC DÉCOUVERTE
24 98
20.50 Résistants/collabos,
une lutte à mort
CHÉRIE 25
25 69
rayre. Le pire du pire. INÉDIT.
22.05 6 Mathieu et ses pâtes carbonara à la mayonnaise/Brigitte et son
sauté de porc coco-banane.
23.30 Norbert commis d’office Magazine. Présenté par Norbert Tarayre.
Brigitte et ses gâteaux glacés/Jocelyn
et son hachis parmentier à la crème.
POLAR +
41
(Saison 1, 4/6). Avec Robin Renucci,
Laurent Bateau, Thierry Godard.
15 octobre 1940. Les Allemands sont à
la recherche d’un pilote anglais égaré
tombé du ciel.
L21.55 Un village français ùùù
Marchés noirs (Saison 1, 5/6).
23.00 Coup de froid. (Saison 1, 6/6).
SÉRIE CLUB
43
20.55 Les Edelweiss
21.00 L’homme à l’envers
20.50 Nos chers voisins
Série. Quand les parents débarquent.
(Saison 1, 3/3). Avec Claire Keim, Marie-Anne Chazel, Wladimir Yordanoff.
Téléfilm policier français de Josée
Dayan (2008). 1h36. Avec Jean-Hugues Anglade. Des loups sont réintro-
Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte,
Isabelle Vitari, Gil Alma.
combats entre Français ont fait plus de Anne-Sophie profite de l’absence de ses
parents pour organiser un stage de
100 000 victimes.
22.10 Sacrifice Série doc. De F. Lumiere développement personnel.
et I. Clarke (2014). Du Débarquement 22.45 Les Edelweiss Panique aux
duits dans le Mercantour et soudain une
vague de carnages semble se déchaîner.
22.30 Pistes noires.
23.00 The Teach (Saison 1, 9/10).
à la libération de Paris. INÉDIT.
23.55 6 Les villes sous l’Occupation.
Avec Maciej Stuhr, Grzegorz Damiecki.
0.55 New York, police judiciaire. Série.
Doc. de Francis Mazuet et Christophe
Weber (2014). Entre 1940 et 1945, les
TÉVA
Edelweiss. (Saison 1, 2/3). Avec Claire
Keim, Marie-Anne Chazel.
54
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
20.50 Les dossiers de Téva
20.50 Le gala des tauliers
20.40 Le dragon des mers
Mag. Présenté par Marielle Fournier.
Tatouages : la nouvelle passion des
Français. Aujourd’hui, un jeune Français
Spectacle. Présenté par Régis Mailhot.
Film fantastique de Jay Russell, Dick
King-Smith (2007). 1h52. Avec Alex
Etel. Un garçon fait une étrange décou-
Engagés, dégagés, désabusés mais
toujours amusés et amusants, les
sur cinq est tatoué ! Et ce phénomène briscards acérés de l’humour politique
séduit autant les filles que les garçons. se succèdent sur scène.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
88
verte : un œuf, dont une curieuse créature ne tarde pas à sortir.
HISTOIRE
89
La vie et les relations souvent amicales,
quelquefois tendues, mais toujours
drôles, d’une bande de voisins.
23.15 Supernatural Unhuman Nature.
(Saison 14, 7/20). Avec Jensen Ackles,
Jared Padalecki. 0.00 Le plus saint des
hommes. (Saison 13, 15/23).
TV5 MONDE
71
21.00 Jamel et ses amis
au Marrakech du rire
Spectacle. Présenté par Jamel Debbouze. À l’occasion de la 8e édition du
Marrakech du rire, Jamel Debbouze sera
accompagné d’invités prestigieux.
MEZZO
181
20.55 Le choc des continents
20.40 La France du bout du monde 20.40 Twiggy, le visage des 60’s 20.30 Peter Philips
Série doc. de Peter Oxley et Helen Série doc. de Gilles Santantonio Doc. de Philip Priestley (2012).
et The Tallis Scholars : Obrecht,
Quinn (2013). L’Amérique.
(2013). Les Pyrénées.
Avec sa coupe à la garçonne, son look Browne, Fayrfax, Gombert
La ville de New York garde les traces 21.35 Sur la piste des derniers
d’un passé bien différent des paysages tigres Documentaire. De Marie-Paule
Vettes (2016).
actuels. 21.45 L’Eurasie.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
androgyne, sa minijupe et son trait de
khôl sur les yeux, Twiggy est le symbole
du Swinging London.
EUROSPORT 1
121
Concert. Notamment : Missa de Sancto
Donatiano de Jacob Obrecht - Stabat
iuxta de John Browne.
BEIN SPORTS 1
124
21.15 Chasing History
21.00 Sport de force : Giants 20.45 Rétro 2018
20.15 BeIN European Football
Live 2018, l’homme le plus fort Doc. (2018). Canal football club. Cette Série doc. (2017). Lindsey Vonn. La Awards 2018
du monde
rétrospective diffuse les meilleurs moments vie de la championne de ski alpin Lind- Cérémonie. Rendez-vous pour la céréde l’émission «Le Canal football club».
22.00 Sport de force : Giants Live 22.00 Rétro 2018 Documentaire (2018).
2018, l’homme le plus fort du monde D1 féminine.
INÉDIT.
N°2824
sey Vonn. 21.45 Ski alpin : Coupe du monie «BeIN European Football Awards
monde Slalom géant dames, 1re manche. 2018». Les meilleurs joueurs de la plaÀ Semmering.
nète reçoivent un prix.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 28 DÉCEMBRE
28
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 Dunkerque ùùù
20.50 Killing Eve
Christopher Nolan (2017). VM. 1h57.
Avec Tom Hardy, Kenneth Branagh.
Avec Sandra Oh, Jodie Comer. Les
20
Le récit de la tristement célèbre
évacuation des troupes alliées de
Dunkerque en mai 1940.
22.30 Underworld : Blood Wars @
Fantastique américain de Anna Foerster (2016). VM. 1h31. Avec Kate Beckinsale, Theo James.
0.00 Vidocq. Aventures (2001).
CINÉ+ ÉMOTION
22
Film fantastique américain de Francis
Lawrence (2014). VM. 2h05. Avec
Jennifer Lawrence. Katniss Everdeen
tensions internes s’amplifient à Moscou,
au point qu’Eve n’accorde sa confiance à
personne. 21.35 Intense fatigue.
s’est réfugiée dans le District 13 après
22.20 Vikings ù (Saison 5, 15/20). Avec avoir détruit l’arène des «Hunger Games».
Katheryn Winnick, Alexander Ludwig. 22.50 Hunger Games - La révolte :
INÉDIT. Lagertha, Björn, Floki, Ivar et les partie 2 ù Science-fiction américain
autres battent le fer tant qu’il est chaud. de Francis Lawrence (2015). VM. 2h17.
23.05 Designated survivor. Série. 1.10 Avec Jennifer Lawrence.
Who Is America ? Série.
1.05 Papa ou maman 2. Comédie (2016).
CINÉ+ CLUB
CINÉ+ CLASSIC
24
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Homefront
20.50 Hunger Games Film de guerre américano-français de Série. Libération. (Saison 1, 7 et 8/8). La révolte : partie 1 ù
25
Film d’action américain de Gary Fleder
(2013). VM. 1h40. Avec Jason Statham, James Franco, Winona Ryder.
Un ancien agent de la DEA se retire en
Louisiane avec sa fille... mais il va devoir
reprendre les armes.
L22.25 Inception ùùù Sciencefiction anglo-américain de Christopher
Nolan (2010). VM. 2h15. Avec Leonardo
DiCaprio. LIRE NOTRE ARTICLE.
0.50 Intruders. Horreur (2011). VM.
TCM CINÉMA
31
20.50 Trop belle !
L20.50 Malcolm X ùù
20.50 Paris est toujours paris
20.45 Les associés
Comédie américaine de Jim Field
Smith (2008). VM. 1h45. Avec Jay
Baruchel, Alice Eve, T.J. Miller.
Biographie américain de Spike Lee
(1992). VM. 3h15. Avec Denzel Washington, Al Freeman Junior, Angela
Bassett. L’histoire de Malcolm X, qui
Film d’aventures italo-français de
Luciano Emmer (1952). 1h39. Avec
Aldo Fabrizi, Henri Guisol, Ave Ninchi.
Comédie dramatique américaine de
Ridley Scott (2003). 1h56. Avec Nicolas Cage, Sam Rockwell.
a défendu avec virulence les droits des
Afro-Américains.
0.05 Les filles de l’ambassadeur Télé-
Des supporters italiens de football, venus
assister à un match, découvrent Paris
chacun de son côté.
L22.25 Le bel Antonio ùù Drame
Un professionnel de l’arnaque fait la
connaissance de sa fille dont il ignorait
l’existence.
22.40 Red Rock West ù Policier amé-
James Huth (2015). 1h35. Avec Jean
Dujardin. 0.00 Noël. Drame psychologique (2004). VM. 1.35 The Boyfriend -
film érotique américain de Jeremie Fox
(2015). 1h20. Avec Anita Queen, Regina.
1.15 2001, l’odyssée de l’espace. Anticipa-
franco-italien de Mauro Bolognini (1960),
NB. VO. 1h45. Avec Marcello Mastroianni.
0.05 Les trois mousquetaires : les ferrets
ricain de John Dahl (1992). 1h35. Avec
Nicolas Cage, Dennis Hopper.
0.20 La malédiction des hommes-chats.
Pourquoi lui ? Comédie (2016). VM.
tion (1968). VM. Avec Keir Dullea.
de la reine. Cape et d’épée (1961).
Fantastique (1944, NB).
Un homme banal entame une relation
avec une jeune femme extraordinairement belle.
22.30 Brice 3 Comédie française de
OCS MAX
26
20.40 Jumanji :
bienvenue dans la jungle
Film d’aventures américain de Jake
Kasdan (2017). VM. 1h55. Avec Karen
Gillan. Le destin de quatre lycéens en
retenue bascule lorsqu’ils sont aspirés
dans le monde de Jumanji.
22.40 Zathura : une aventure spatiale
Fantastique américain de Jon Favreau
(2004). VM. 1h37. Avec Jonah Bobo.
0.20 Diana. Biographie (2013). VM.
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
L20.40 Six Feet Under ùùù
20.40 Kite
Série. Querelles et séparations. (Saison 3, 10, 11, 12 et 13/13). Avec Peter
Krause. Vanessa sort de sa dépression.
21.30 La mort fait des heures supplémentaires. 22.20 Le crépuscule. 23.10
Dévoré par l’angoisse.
Téléfilm d’action américano-Mexicain
de Ralph Ziman (, 2014). VM. 1h30.
Avec Samuel L. Jackson. Los Angeles
0.15 Man on High Heels - Le flic aux
talons hauts Policier coréen du sud
de Jin Jang (2015). VO. 2h05. Avec
Seung-won Cha, Jeong-se Oh.
OCS GEANTS
29
20.40 Ne m’envoyez pas
de fleurs !
Comédie américaine de Norman Jewison (1965). VM. 1h33. Avec Rock
Hudson. INÉDIT. Se croyant condamné, un
2058. La police est impuissante face aux
hypocondriaque organise ses funérailles.
groupes mafieux contrôlés par l’Emir.
22.15 Carnage Épouvante américano- 22.15 Story classique. Best of...
canadien de Tony Maylam (1981). VO. 22.35 Un pyjama pour deux Comédie
1h31. Avec Brian Matthews, Leah Ayres.
américaine de Delbert Mann (1961). VO.
Un homme rôde autour d’un camp d’été 1h47. Avec Doris Day. 0.20 La blonde et
avant d’y perpétrer d’horribles meurtres. moi. Comédie musicale (1957). VO.
La télé sur son 31… et plus
Valses de Vienne qui reviennent qui reviennent, dressage de chiens et trampoline... Comme chaque année au moment
des fêtes, les chaînes mettent le paquet. Ou presque.
POUR CEUX QUI NE DÉTESTENT PAS LA ROUTINE
Ce qui vous attend : un long aperçu de l’œuvre de la famille Strauss
“Le Grand Cabaret sur son 31”
Lundi 31 décembre, 21h00, France 2
Le pitch de la chaîne : « Pour la quinzième année consécutive, Patrick
Sébastien, entouré d’humoristes, se met sur son 31 avec un “Grand
Cabaret” exceptionnel aux couleurs du réveillon. »
Ce qui vous attend : des chiens à tricycle, des colombes tous azimuts, un
clavecin volant, les fous rires stridents de Shirley avec ou sans Dino,
les blagues de Jean-Marie Bigard et l’émerveillement des people
rameutés. Devant tant d’extase surjouée, le spectateur captif sans
être capté regrettera amèrement… le jansénisme de la télévision
période Buttes-Chaumont.
(opus 184, 311, 390, 259, 227, 316, 351, 162, entre autres), des danseuses en robe Empire rose pâle et le sémillant Monsieur Patrimoine
envoyé spécial au zoo, au musée des carrosses, à la résidence impériale d’été, mais aussi professeur particulier d’un cours de quadrille ou exégète de l’escalope viennoise. En surdose de mièvreries, le spectateur captif sans être capté regrettera amèrement…
une bonne vieille intégrale « Sissi ».
POUR CEUX QUI AURONT ENCORE DU RESSORT
“Big Bounce, la course de trampoline”
Vendredi 4 janvier, 21h00, TF1
POUR CEUX QUI AURONT ABUSÉ DU MOËT & CHANDON LA VEILLE
“Le Concert du nouvel an” et “Bons baisers de Vienne”
Mardi 1er janvier, à partir de 11h10, France 2
Le pitch de la chaîne : « Filmé dans la magnifique salle dorée du Muzikverein, décorée de centaines de milliers de fleurs, l’Orchestre philharmonique de Vienne fait danser la valse au monde entier… Pour
prolonger le plaisir de cet événement musical planétaire, Stéphane
Bern nous entraîne dans les lieux de la capitale autrichienne qu’il
affectionne tout particulièrement. »
N°2824
de 7 à 54 ans qui rivaliseront de prouesses physiques et tactiques
pour accéder à la grande finale et au mur infernal. Vous ne verrez
plus jamais le trampoline comme avant ! »
Ce qui vous attend : des cascades qui renvoient les yamakasis au
rang de baltringues. Musique tonitruante, gadins en veux-tu, en
voilà, Christophe Beaugrand et Laurence Boccolini en Guy Lux et
Simone Garnier de feu « Intervilles ». Devant tant de surchauffe
stérile, le spectateur captif sans être capté regrettera amèrement…
le concert du nouvel an.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
YAN
Le pitch de la chaîne : « Le programme verra s’affronter des concurrents
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 29 DÉCEMBRE
29
Ecran noir, peur bleue
22h45 CANAL+
Décalé, il expliquait que les
appels implorants ou terrifiés
au 911 lui avaient procuré des
Série de Timothée Hochet (2017).
émotions comme aucun film
1 et 2/10 x 12 min.
auparavant : « J’ai tout de suite
Glaçant. En quelques minutes,
su qu’on pouvait raconter des
une famille se désagrège. Revehistoires à travers des enregisnue d’une mort clinique après un
trements sonores […]. L’objectif
accident, la petite Marie confie à
est que chacun développe son
ses parents avoir fait un voyage
imagination et devienne met« dans le ciel ». Sophie et Benjamin,
teur en scène de ces histoires. »
que l’on devine chercheurs, sont
Etranges, angoissantes ou terrides parents attentionnés. Amers
fiantes, elles se passent en 1999
de ne pas trouver de volontaires
comme en 2028, dans l’appartepour entamer une étude sur les
ment d’une jeune femme alertée
expériences de mort imminente (EMI), ils vont peu à peu faire de par un bruit inhabituel, dans un parc de loisirs bondé, un Boeing
leur fille un cobaye… Sur un écran noir animé de simples signaux en perdition, au sein de la famille d’un pasteur ou au cours d’une
colorés indiquant quel personnage parle, apparaissent les sous- terrifiante séance de plongée… Le fait-divers reste à jamais invititres des conversations et des traces luminescentes. On ne voit sible aux yeux du spectateur qui bascule en quelques répliques
rien, on entend tout, l’imagination fait le reste. Ecrite et réalisée d’un environnement familier à l’indicible. Embarqué par la tenpar Timothée Hochet, cette série novatrice et anxiogène avait inau- sion grandissante, il n’aura même pas le temps de reconnaître la
guré le label Création Décalée de la chaîne cryptée en 2017. C’est pléiade d’acteurs – Marina Foïs, Camille Cottin, Jérémie Elkaïm,
en tombant sur une suite d’enregistrements d’appels d’urgence Baptiste Lecaplain, Gaspard Ulliel, Charlotte Le Bon (photo)… –
adressés à la police américaine que le jeune auteur de 24 ans a qui ont prêté leur voix à ce bluffant jeu de massacre existentiel.
eu l’idée de cet ovni audiovisuel. Lors de sa diffusion sur Canal+
Anne Sogno
Calls
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
6.30 6 Tfou. 8.20 6 Téléshopping - Samedi.
10.50 6 Nos chers voisins. Série. 12.00
6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h.
13.30 6 Grands reportages. 14.45 6 Reportages découverte. 16.05 6 L’extraordinaire
12.50 6 Derrière l’événement. Un violon sur le sable. 13.00 13 heures. 13.20
6 13h15, le samedi... 14.00 Un Noël à
Divertissement. Présenté par Nikos
Aliagas. Invités : Maître Gims, Zaz,
Patrick Fiori, Daniel Guichard, Amel
Bent, Patrick Bruel. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Daphné
Bürki. La finale. INÉDIT.
Springdale. Téléfilm. Comédie romantique.
15.30 Une famille pour un héritage. Télénaissance du 1er bébé panda de France. film. Comédie dramatique (2007). 17.05
17.55 6 50’ Inside. L’actu : rétrospective 6 Affaire conclue. 17.40 6 Joker. 18.40
de l’année 2018. 20.00 6 Le 20h. 20.50 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00 20
6 Nos chers voisins. Série.
heures. 20.47 6 Vestiaires. Série.
L21.00 Prodiges
21.00 La chanson secrète
À la Seine musicale, onze artistes vont
découvrir leur chanson réinterprétée.
23.25 La chanson secrète, la suite
Divertissement. Présenté par Nikos Aliagas. Invités : Maître Gims, Zaz, Patrick
Fiori 0.30 6 Les experts. Série.
FRANCE 5
5
5
X. LAHACHE/CANAL+
6.30 Zouzous. 10.05 6 Silence, ça pousse !
11.05 6 La maison France 5. 12.45 6 Les
escapades de Petitrenaud. 13.15 6 Rwanda,
le pays des mille collines. 14.15 6 Corfou,
l’île verte. 15.00 6 L’aventurier du goût.
15.50 6 Le petit peuple des champs. 16.50
6 Les routes de l’impossible. 17.45 6 C
dans l’air. 19.00 6 C l’hebdo. 20.00 6 C
l’hebdo, la suite. 20.20 6 Zoo Nursery Berlin.
Les neuf virtuoses finalistes se retrouvent
sur la scène du Zénith de Montpellier
pour la grande finale.
23.25 Marie-Claude Pietragalla, itinéraire d’une enfant prodige Documentaire. INÉDIT. 0.15 On n’est pas couché.
Best of. 3.40 6 Chefs. Série. 5.00 6 Moorea : l’île aux requins-citrons.
M6
6
6
10.35 Modern Family. Série. 11.10 Norbert commis d’office. 12.45 Le 12.45.
13.20 Scènes de ménages. Série. 13.40
La baby-sitter de Noël. Téléfilm. Comédie
fantastique (2012). 15.10 Le concours de
Noël. Téléfilm. Comédie (2012). 16.45 Les
mariés de Noël. Téléfilm. Comédie (2015).
18.35 Le meilleur repas de fêtes. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
L20.50 Échappées belles
21.00 NCIS : Los Angeles
Magazine. Présenté par Raphaël de
Casabianca. L’Inde des maharadjas.
Série. L’espionne qui m’aidait. (Saison 9, 15/24). Avec Chris O’Donnell, LL Cool J, Daniela Ruah. INÉDIT.
Au sommaire, notamment : «Le Taj
Mahal, palais de l’amour» - «Le
Rajasthan, pays des rois».
22.25 En quête d’une nouvelle Terre
Documentaire. De Lucy Haken (2017)
(2/2). Le grand voyage. 23.10 6 Nus &
culottés. 1.45 6 Le chimpanzé est un homme
comme les autres. 2.35 La nuit France 5.
N°2825
FRANCE 3
3
3
4
21.00 Meurtres à Brides-les-Bains L21.00 Wind River ùù
Téléfilm policier français d’Emmanuel
Rigaut (2018). 1h30. Avec Line Renaud, Patrick Catalifo. INÉDIT.
Gabrielle Sandraz, journaliste demeurant
à Brides-les-Bains, est confrontée à
l’assassinat de son mari.
22.30 Meurtres à Guérande Téléfilm
policier d’Eric Duret (2015). 1h41. Avec
Antoine Duléry. 0.05 6 Soir/3. 0.35 La folie
Offenbach. 2.15 6 Les carnets de Julie.
ARTE
7
7
11.20 Sauvez les animaux ! 12.05 Le jaguar,
chasseur solitaire. 12.50 Les éléphants du
désert. 13.40 La marche des éléphants.
14.20 La marche des éléphants. 15.05
6 Naledi, l’éléphanteau orphelin. 16.35
La terre des lionnes blanches. 18.10 Les
loups, sauveurs du parc de Yellowstone.
19.45 Arte journal. 20.05 Bavière, l’homme
qui aimait sa forêt.
L20.50 Monuments sacrés ùù
Série doc. (2018). Temple d’Asie:
la nature, les hommes et les dieux.
22.40 NCIS : Los Angeles Bons baisers de Pyongyang. (Saison 7, 20/24).
23.30 Red (1 et 2/2). (Saison 4, 18 et
19/24). 1.05 Supernatural. Série.
et Nathan Dappen (2017). INÉDIT. 23.15
6 Abba, Bee Gees, Carpenters. 1.05 Sting.
2.35 Arte journal. 3.00 6 Coutures.
fils. (Saison 7, 19/24).
4
12.45 Tchi tcha # 13.45 Invisible # 14.15
Canal Sport Club # 14.30 Rugby : Top 14.
Lyon/Agen. 13e journée. DIRECT. 16.20 Canal
6 Les grands du rire. Spécial Nouvel An. Sport Club. 16.30 Rugby : Top 14. Stade
15.15 6 Les carnets de Julie. Le jour de Français/Grenoble. 13e journée. DIRECT.
l’an de Julie. 17.15 6 Trouvez l’intrus. 18.20 Canal Sport Club. 18.30 Rugby :
17.55 Questions pour un super champion. Top 14. La Rochelle/Castres. 13e journée.
19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.15 6 Zorro. Au stade Marcel-Deflandre, à La Rochelle.
Série. Les fugitifs. 20.40 6 Tout le sport. DIRECT. 20.20 Jour de rugby #
La visite, captivante, d’édifices
hindouistes et bouddhistes dans quatre
pays asiatiques.
22.20 Mystérieux lézards, une évolution inattendue Doc. De Neil Losin
Les agents du NCIS font appel à Jennifer
Kim pour les aider. 21.50 Un nouveau
CANAL +
6.00 6 Ludo. 8.20 6 Samedi Ludo. 11.20
6 On a la solution ! À Paris. 12.00 12/13.
12.55 6 Les nouveaux nomades. 13.30
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Thriller de Taylor Sheridan (2017). VM.
1h50. Avec Jon Bernthal, E. Olsen.
Cory Lambert, un pisteur, découvre le
corps d’une femme.
L22.45 Calls. Série. LIRE NOTRE ARTICLE.
23.10 La montagne entre nous. Drame
de Hany Abu-Assad (2017). VM. 1h43.
Avec Kate Winslet 0.55 6 A Beautiful Day.
Thriller, français de Lynne Ramsay (2017).
VM. 2.25 6 Free Fire. Action (2016). VM.
C8
8
58
6.30 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
Magazine. 11.00 Direct auto. Best of. 12.00
Direct auto express. MAgazine. 13.25 JT.
13.35 À la poursuite de Noël. Téléfilm. Comédie dramatique (2005). 15.20 Le plus
beau jour de l’année. Téléfilm. Comédie
(2005). 16.55 La course au mariage. Téléfilm. Comédie dramatique (2006). 18.45
Les Terriens du samedi !
L20.55 Rugby : Top 14
«Perpignan/Clermont». Commentaires : Philippe Groussard, MarieAlice Yahé. 13e journée. DIRECT.
Cette rencontre est celle des extrêmes
entre la lanterne rouge perpignanaise et
le leader clermontois.
23.00 Enquête sous haute tension
Magazine. Présenté par Carole Rousseau.
Des journalistes ont suivi le travail des
forces de l’ordre.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 29 DÉCEMBRE
30
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
NRJ12
12 62
L20.25 Les Simpson ùù
21.00 Ze soirée
20.55 Chroniques criminelles
L20.55 The Big Bang Theory ùù
Série. Amis et famille. (Saison 28,
2/22). INÉDIT. M. Burns engage Marge et
les enfants pour jouer sa famille. 20.55
La ville. (Saison 28, 3/22). INÉDIT. 21.15
Faites confiance mais clarifiez. (Saison 28, 5/22). INÉDIT.
L21.35 Les Simpsonùù Manucure pour
4 femmes. (Saison 20, 20/21). 21.55 Un
prince à New-Orge. (Saison 20, 21/21).
22.25 Noël blanc. (Saison 25, 8/22).
Spectacle. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Magali Lunel. INÉDIT.
Série. Convergence, confluence,
méfiance. (Saison 9, 24/24). Avec
Johnny Galecki, Jim Parsons. Leo-
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
Des humoristes se sont donné rendezvous le temps d’une soirée pour fêter les
20 ans de la compagnie du Café-Théâtre
à Nantes.
23.10 Olivier de Benoist : «Fournisseur d’excès» Spectacle.
C’est en gentleman maladroit qu’Olivier
de Benoist apparaît pour mieux flinguer
la gent féminine.
FRANCE 4
Au sommaire du magazine : «Affaire
Patrick Isoird : rendez-vous mortel à
Sète» - «Meurtre sur la voie ferrée».
22.50 Chroniques criminelles Magazine. Présenté par Magali Lunel. Au sommaire : «Affaire Anaïs Guillaume : la mort
est dans le pré» - «Meurtres en famille».
0.35 6 Chroniques criminelles.
CSTAR
14 63
L21.00 Human
21.00 Fort Boyard
Documentaire de Yann Arthus-Bertrand
(2015). 3h11. Deux mille personnes de
Jeu. Présenté par Olivier Minne. Invités
notamment : Maëva Coucke, Cauet,
Miko, Camille Cerf, Maxime Guényi.
17 64
Séance publique à l’Assemblée nationale.
FRANCE Ô
19 65
T-Miss. INÉDIT.
le «Top streaming de l’année», dévoile
le classement des titres les plus écoutés
en streaming légal.
23.00 Top albums de l’année DiverOlivier Minne. Invités notamment : Na- tissement. Présenté par T-Miss. T-Miss
thalie Simon, Vincent Cerutti, Grégory propose une rétrospective de cette année
Mallet, Camille Lacourt. 1.25 6 Les musicale 2018 à travers des clips. 1.00
Francofolies de La Rochelle. Mat Bastard. Les clips les plus vus de tous les temps.
TF1 SERIES FILMS
6TER
20 66
22 67
20.55 Zik Truck
21.00 Joséphine, ange gardien 21.00 Rénovation impossible
Magazine. Finale Réunion.
Série. Un Noël recomposé (1 et 2/2).
(Saison 19, 5 et 6/6). Avec Mimie Mathy, Lisa Martino, Roland Magdane.
«Zik Truk» a sillonné les routes de
6 territoires d’outre-mer pour déceler les
talents de demain.
Joséphine va devoir tout mettre en
23.25 Face B comme Bossa : l’autre œuvre pour recomposer une famille au
histoire d’Henri Salvador Documen- bord de l’implosion.
taire. De Stéphanie Elbaz. INÉDIT. 0.15 22.50 Joséphine, ange gardien Une
6 Creole spirit. 2.05 6 Ben l’Oncle Soul famille pour Noël. (Saison 4, 1/4). Avec
Tribute to Frank Sinatra.
Mimie Mathy, Jean-Michel Dupuis.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
CHÉRIE 25
Téléréalité. Plus blanc que blanc. INÉDIT.
À Fort Worth, une maison de 92 m2 est
proposée aux enchères. Sur place, Paige
et Kendal, Catrina et Casey, Dona et
Randy découvrent que quelqu’un a tenté
de déplacer le bien.
21.50 Rénovation impossible Téléréalité. Échange de maison. 22.40 Trop
tard. - Une toile blanche. - Le train-train.
POLAR +
25 69
babilités matrimoniales. (Saison 10,
1/24). 21.50 La miniaturisation militaire. (Saison 10, 2/24).
L22.15
The Big Bang Theory ùù
Soirée à combustion. (Saison 9, 21/24).
GULLI
18 169
21.00 Top streaming de l’année 20.55 Barbie et ses sœurs :
Divertissement. Présenté par la grande aventure des chiots
soixante pays différents ont été filmées
Les personnalités présentes joueront au
pour composer cette fresque unique.
0.30 Hashtag Mag. Présenté par H. Ris- profit de l’association Les bonnes fées.
ser. Trump : Serial twitteur. Invités : Dick 23.15 Fort Boyard Jeu. Présenté par
Howard, Charlotte Euzen, Véronique
Reille Soult, François Durpaire. 1.00 Livres
& vous... 2.00 J’aimerais vous y voir. 2.45
nard et Penny organisent une soirée
pour célébrer leur mariage. 21.20 Pro-
41
Téléfilm d’animation américain de
Andrew Tan (2015). 1h12.
Barbie et ses sœurs font une
extraordinaire découverte dans le grenier
dans la maison de leur grand-mère.
22.20 Barbie et ses sœurs : à la
recherche des chiots Téléfilm d’animation américain de Conrad Helten
(2016). 1h25. 23.35 Oggy et les cafards.
RMC STORY
23 68
20.55 The Closer : L.A. enquêtes
prioritaires ù
Série. La part des coyotes. (Saison 3,
11/15). Avec Kyra Sedgwick.
Brenda arrive sur les lieux d’un accident.
21.45 Jusqu’à ce que la mort nous
sépare (1/2). (Saison 3, 12/15).
22.35 The Closer : L.A. Enquêtes
prioritaires ù Jusqu’à ce que la mort
nous sépare (2/2). (Saison 3, 13/15).
SÉRIE CLUB
43
20.50 Into The Wild : Alaska
20.55 Mr Selfridge
21.00 Affaires non classées
20.50 Salvation
Série doc. Au tournant. INÉDIT.
Série. Une femme délaissée est une
Série. Stress post-traumatique (1/2).
(Saison 14, 5/10). Avec William Gaminara, Emilia Fox, Tom Ward.
Série. La dernière carte. (Saison 2,
12/13). Avec Santiago Cabrera. INÉDIT.
Avec William Gaminara. 22.50 Terminus (1 et 2/2). (Saison 13, 9 et 10/10).
nemi. (Saison 2, 10/13) 23.30 Le jour
de l’Acceptation. (Saison 2, 11/13).
Pour préparer sa saison de trappe, femme dangereuse. (Saison 1, 4/10).
Charlie utilise une ancienne technique Avec Jeremy Piven, Aisling Loftu.
autochtone qu’il tient de ses aînés. 21.50 Mademoiselle Bunting, prise en flagrant
Dernier tir.
délit de vol, est licenciée. 21.55 Le
22.50 Into The Wild : Alaska Série portrait. (Saison 1, 5/10).
documentaire. Nouvelle menace. INÉDIT. 22.55 Mr Selfridge Le déjeuner de ces
23.50 Aux grands maux les grands remèdes. Survivre en Alaska.
TÉVA
54
20.50 Bones ù
Série. Chapeau de cow-boy et bottes
de cuir. (Saison 11, 9/19). Avec Emily
Deschanel, David Boreanaz.
dames. (Saison 1, 6/10). 23.55 Naissance
d’un grand magasin. (Saison 1, 1/10).
PARIS PREMIÈRE
RTL9
55
20.50 Jamel et ses amis
au Marrakech du rire
Spectacle. Présenté par Jamel Debbouze. À l’occasion de la 7e édition du
Un comptable, qui était champion de tir, Marrakech du rire, Jamel Debbouze sera
est retrouvé mort.
accompagné d’invités prestigieux.
PLANÈTE+
80
20.05 American Pickers Chasseurs de trésors
USHUAIA TV
Doc. de Jérôme Espla (2017).
Voilà bientôt 30 ans que Le Grand Bleu
Mike et Frank reviennent fouiller garages a été un tremblement de terre pour toute
et greniers , de la Californie au Vermont une génération. Plus de 9 millions de
en passant par l’Oklahoma.
personnes ont été le voir dans les salles.
21 138
Commentaires : Frédéric Lecanu, Patrick Vial. INÉDIT. Le sumo fait son grand
retour sur la chaine avec cinq épisodes
inédits des Grand Sumo tournament.
N°2825
CANAL+ SPORT
TV5 MONDE
71
20.40 Hollywood Homicide
21.00 Secrets d’Histoire
Film policier américain de Ron Shelton
(2003). 1h59. Avec Lena Olin, Harrison Ford, Josh Hartnett. À Hollywood,
Magazine. Présenté par Stéphane
Bern. Un homme nommé Jésus.
Stéphane Bern nous emmène dans une
deux inspecteurs tentent d’élucider une nouvelle enquête sur Jésus, l’homme, le
affaire de meurtre dans le milieu du rap. Prophète. 23.10 Le journal de la RTS.
89
MEZZO
181
20.40 Art, passion et pouvoir - 20.30 Alcione
une affaire royale
Opéra de Marin Marais. Chef d’or-
Téléréalité. Cowboys and cobwebs.
L’ÉQUIPE
56
HISTOIRE
88
20.40 Génération Grand Bleu
21.00 Sumo :
Grand Sumo Tournament
Le gouvernement établit un plan pour
Un lieutenant se remet difficilement de faire face à un éventuel scenario
la mort de l’un de ses hommes.
apocalyptique. 21.35 Comme un
21.50 Affaires non classées Stress colibri. (Saison 2, 13/13). INÉDIT.
post-traumatique (2/2). (Saison 14, 6/10). 22.35 Salvation L’ennemi de mon en-
Doc. de Tom Cholmondeley et Sébastian Barfield (2017). Palaces. INÉDIT.
Andrew Graham-Dixon poursuit son
exploration de la Collection royale.
EUROSPORT 1
11
121
chestre : Jordi Savall (2017). 3h00.
Avec Lea Desandre, Cyril Auvity.
23.35 The Sound of New York Magazine. Matthew Stevens.
EQUIDIA
128
L20.55 Rugby : Top 14
21.00 Ski alpin : Coupe du monde 21.30 Côté courses
«Perpignan/Clermont». Commentaires : Philippe Groussard, MarieAlice Yahé. 13e journée. Au stade
Aimé-Giral, à Perpignan. DIRECT.
22.55 Jour de rugby Magazine.
Slalom dames, 1re manche. À Semmering. 21.30 Slalom dames, 2e manche.
22.00 Biathlon : World Team Challenge . A Gelsenkirchen (Allemagne).
22.55 Chasing History. Lindsey Vonn.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
Magazine. La rediffusion des principales
courses de la journée en 30 minutes.
22.00 Infos et pronos Mag. Présenté
par V. Lahalle, S. Darras, J. Marcy. 22.30
Infos et pronos. 23.00 Infos et pronos.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 29 DÉCEMBRE
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
31
CINÉ+ FRISSON
21
L20.50 Petit paysan ùùù
20.50 Mayans M.C
20.50 Postman @
20.50 Piège à grande vitesse
Drame français de Hubert Charuel
(2017). 1h30. Avec Swann Arlaud,
Sara Giraudeau, Isabelle Candelier.
Série. Sang pour sang. (Saison 1,
1/10). Avec JD Pardo, E. James Olmos.
Film d’aventures américain de Kevin
Costner (1997). VM. 3h00. Avec Kevin Costner, Will Patton, Larenz Tate.
Film d’aventures américain de Geoff
Murphy (1995). VM. 1h39. Avec Steven Seagal, Katherine Heigl.
Dans un monde dévasté par l’Apocalypse
et où règne la terreur, un homme
redonne de l’espoir aux gens.
Trois heures interminables. C’est pas Federal Express.
23.40 Darkland Action de Fenar Ahmad
À bord d’un train de voyageurs, des
terroristes détournent un satellite
militaire ultra-secret.
L’acteur du challenge.
L22.25 Fight Club ùù Action de D.
(2017). VM. 1h49. Avec Dar Salim. 1.30
Règle numéro un : ne
pas rater la fin.
EZ est le fils prodigue d’une famille latino
Un éleveur de vaches laitières s’aperçoit dont le rêve américain a été brisé par les
que l’une de ses bêtes est victime de la cartels de la drogue. 21.55 Scorpion.
(Saison 1, 2/10)
maladie de la vache folle.
22.15 Marvin Drame d’Anne Fontaine 22.45 Mayans M.C Affaires internes.
(2016). 1h49. Avec F. Oldfield. 0.05
Brillantissime. Comédie de M. Laroque
(2017). 1.35 Surprises. 2.00 6 Ôtez-moi
d’un doute. Comédie dramatique (2016).
CINÉ+ ÉMOTION
22
(Saison 1, 3/10). 23.35 Les guerriers.
(Saison 1, 4/10).0.35 Traumatismes.
(Saison 1, 5/10). 1.35 Espions. (Saison 1, 6/10).
CINÉ+ CLUB
24
Démineurs. Drame (2009). VM.
CINÉ+ CLASSIC
25
Fincher (1999). VM. 2h15. Avec E. Norton.
TCM CINÉMA
31
20.50 La fille de Monaco ù
20.50 Eros thérapie
20.50 Notre-Dame de Paris
L20.45 L’étoffe des héros ùù
Comédie française d’Anne Fontaine
(2008). 1h35. Avec Fabrice Luchini,
Roschdy Zem, Louise Bourgoin.
Comédie française de Danièle Dubroux (2004). 1h46. Avec Catherine
Frot, Isabelle Carré, Marina Tomé.
Drame franco-italien de Jean Delannoy (1956, NB). 1h55. Avec Gina Lollobrigida, Anthony Quinn, Alain Cuny.
Film d’aventures américain de Philip
Kaufman (1983). 3h05. Avec Sam
Shepard, Scott Glenn, Ed Harris.
À Monaco, la rencontre explosive entre
un avocat, un agent de sécurité et une
présentatrice météo.
22.20 Closer, entre adultes consentants ù Drame de Mike Nichols (2004).
Une bisexuelle, une critique de cinéma,
un mari maso et un jeune homme
fougueux suivent une thérapie.
L22.30 Meurtre dans un jardin anglais ùùù Comédie dramatique de
VM. 1h44. Avec Natalie Portman.
Peter Greenaway (1982). VM. 1h48.
Avec Anthony Higgins. 0.10 Ainsi soient-
À Paris, sous Louis XI, un prêtre, un En Californie, en 1947, le dangereux
capitaine et un bossu tombent amoureux quotidien de sept astronautes, héros de
la conquête de l’espace.
d’une belle bohémienne.
Un casting étoilé.
22.45 Moulin Rouge Biographie de
John Huston (1952). VM. 1h55. Avec 23.55 Banco à Las Vegas Comédie
Zsa Zsa Gabor. 0.40 Retour de flamme. policière de Ivan Passer (1977). 1h48.
Série doc. Drôles de bêtes. 2.10 Le cirque. Avec Michael Caine. 1.50 Youth Runs Wild.
Comédie de Charlie Chaplin (1928, NB). VO. Drame de Mark Robson (1944).
Trop sage, dommage.
0.00 Jackie. Biographie (2016). VM.
OCS MAX
26
elles. Comédie de mœurs (1994).
OCS CITY
27
OCS CHOC
28
20.40 La traversée de la banquise L20.40 The Handmaid’s Tale ùùù 20.40 Profession tueur
Film d’aventures de Roger Spottiswoode, Brando Quilici (2014). VM.
2h00. Avec Dakota Goyo.
Série. After. (Saison 2, 7/13). Avec
Elisabeth Moss, Joseph Fiennes.
Pour les Servantes, les conséquences
de l’attentat sont terribles. 21.35
Film d’action britannique de Jesse
V. Johnson (2018). VM. 1h45. Avec
Scott Adkins, Ashley Greene. INÉDIT.
OCS GEANTS
29
20.40 Transamerica Express
Comédie d’aventures américaine de
Arthur Hiller (1976). VM. 1h49. Avec
Gene Wilder, Jill Clayburgh.
Pour avoir été témoin d’un meurtre,
George Caldwell est sauvagement jeté
du train dans lequel il voyageait.
L 22.30 Quand Harry rencontre
Blackburn (2016). VM. 1h30. Avec Naomi Sally ùù Comédie de R. Reiner (1989).
(2009). VM. 1h40. Avec Hugh Grant.
Sarah Jessica Parker de 6 Roman de gare. Policier français de Watts, Oliver Platt. 23.55 Intacto. Fantas- VM. 1h32. Avec Meg Ryan. 0.05 Everything
la City à la cambrousse.
Claude Lelouch (2006). Avec Fanny Ardant. tique de J. Carlos Fresnadillo (2001). VM. Is Copy - Nora Ephron: Scripted & Unscripted.
Dans l’Arctique canadien, le jeune Luke
découvre un ourson abandonné.
L 22.15 Où sont passés les Morgan ? ùù Comédie de Marc Lawrence
Women’s Work. (Saison 2, 8/13).
L22.30 L’appât ùù Drame français
de Bertrand Tavernier (1995). 2h15.
Avec Richard Berry, Marie Gillain. 0.25
Mike Gallon est un tueur. Il découvre
qu’un de ses collègues est responsable
du meurtre de son ex-petite amie.
22.25 Oppression Drame de Farren
DIMANCHE 30 DÉCEMBRE
A l’école de l’excellence
19h15 ARTE SÉRIE
Graines d’étoiles…
cinq ans après
SCHUCH PRODUCTIONS
Série documentaire de Françoise
Marie (2018, 2/5).
Françoise Marie avait suivi, il y
a cinq ans, de jeunes élèves de
11 à 17 ans de l’Ecole de Danse de
l’Opéra de Paris au début de leur
apprentissage. Cinq ans plus tard,
elle retrouve certains d’entre eux
au sein du Ballet de l’Opéra pour un spectacle du chorégraphe Jiri
Kylián. Dans cette seconde série, ponctuée de flash-back extraits du
premier documentaire (la première saison de « Graines d’étoiles » est
rediffusée le 31 décembre, à 10h05), Antonio, Pablo, Marion, Simon,
Héloïse et Clémence expriment leurs espoirs, leurs émotions, leurs
doutes et leurs difficultés. Car le principal écueil rencontré au Ballet,
c’est le statut des danseurs. A l’Ecole de Danse, ils étaient sans cesse
sur scène, ils ont désormais le statut de remplaçants et, pour accéder
aux planches, il leur faut monter en grade. «J’ai éprouvé un moment de
profond désespoir. J’avais 19ans, j’avais fait mes sixans d’Ecole, j’étais en
pleine forme. Et, au Ballet, j’avais les fesses par terre. Cinqheures par jour,
N°2825
cinq fois par semaine», se souvient
Pablo. Il doit alors se contenter de
regarder les autres danser. « C’est
comme une voiture de course qu’on
laisse au garage. Je me suis posé des
questions sur mon avenir… et puis
je suis monté en grade.» Les jeunes
danseurs préparent un spectacle
composé de trois chorégraphies.
D’une très grande exigence, les
séances de répétitions – avec des
répétiteurs mais aussi avec Jiri
Kylián – ne se comptent plus.
Antonio travaille « Tar and Feathers » avec la danseuse étoile Dorothée
Gilbert. « On est entré dans une réalité qui est très différente de celle de
l’Ecole de Danse et dans un univers de personnalités très fortes », dit-il.
Jiri Kylián les bouscule, les incite à laisser leur corps s’exprimer, à aller
chercher au fond de leurs tripes : « Osez, surprenez-moi », leur intimet-il. Les gestes gagnent en précision, la technique s’affine, les danseurs
se mettent la pression pour atteindre l’excellence. « N’oubliez pas que
je veux vous voir, vous, en tant que personnes, sur scène, en tant qu’êtres
humains. Votre rôle, c’est vous », insiste le chorégraphe. « Maintenant,
souligne Héloïse, c’est à nous de donner de la beauté, de faire rayonner
le spectacle plus loin que la salle Garnier. »
Nebia Bendjebbour
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 30 DÉCEMBRE
32
TF1
1
1
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Dimanche Ludo.
11.20 6 On a la solution ! À Montpellier.
12.00 12/13. 12.55 6 Les nouveaux nomades. 13.35 6 Les stars de la glace. 15.05
lier de flocons. Téléfilm. Comédie (2013).
18.15 6 Sept à huit. Présentation : Harry
Roselmack. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 TF1
Rendez-vous sport.
10.45 6 Messe. 11.30 6 Le jour du Seigneur. 12.00 6 Tout le monde veut prendre
sa place. 12.50 Derrière l’événement. 13.00
13 heures. 13.20 6 13h15, le dimanche...
14.20 6 Vivement dimanche. 15.30 6 Vivement dimanche prochain. 16.45 6 Affaire
conclue. 18.05 6 Les enfants de la télé.
19.10 6 Les enfants de la télé, la suite.
20.00 20 heures.
21.00 Men in Black 3 ù
21.00 L’as des as ù
21.00 Inspecteur Barnaby
Film de science-fiction de Barry
Sonnenfeld (2012). VM. 1h45. Avec
Will Smith. Pour empêcher un extrater-
Comédie de Gérard Oury (1982).
1h40. Avec Jean-Paul Belmondo.
Série. La légende du frère Jozef. (Saison 20, 1/6). Avec Neil Dudgeon, Nick
Hendrix, Gwilym Lee. INÉDIT.
6.30 6 Tfou. 9.55 6 Le Big bêtisier. 12.00
6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.30 6 Grands reportages. Quels
réveillons ! 14.45 6 Les lumières de Noël.
Téléfilm. Drame (2014). 16.30 6 Un mil-
6 40e Festival international du cirque de
Monte-Carlo. 17.15 6 8 chances de tout
gagner ! 17.55 6 Le grand slam. 19.00
19/20. 20.15 6 Zorro. Série. La boîte en
fer. 20.40 6 Tout le sport.
En 1936, un entraîneur de boxe
restre de détruire la Terre, l’agent J se accompagne un enfant juif qui doit En 1539, à l’abbaye de Causton, le frère
téléporte à New York en 1969.
retrouver sa famille en Allemagne.
Jozef est exécuté dans des conditions
L23.05 Men in Black ùù Comédie L22.50 Un jour, un destin Mag. Pré- horribles.
fantastique de Barry Sonnenfeld (1997). senté par Laurent Delahousse. Jean- 22.35 Inspecteur Barnaby Un oiseau
VM. 1h38. Avec Will Smith. 0.55 6 New Paul Belmondo, l’enfant terrible. 0.20 rare. (Saison 14, 8/8). 0.10 6 Soir/3.
York, police judiciaire. Série.
6 Chefs. Série. 4.50 6 Courant d’art.
0.30 6 La loi de la jungle. Comédie (2015).
FRANCE 5
5
5
9.25 6 Duel royal, 10.20 6 Échappées
belles. 12.00 6 Les escapades de Petitrenaud. 12.35 6 C l’hebdo. 13.35 6 Embarquement immédiat. 14.05 6 Norvège, la
quête du Nord. 15.00 6 Sur les toits de
New York. 16.00 6 Fous de nous… en
Chine… 17.00 6 Les mystères de Tintin.
18.00 6 Rendez-vous en terre inconnue.
19.55 6 Laos, au rythme du Mékong.
20.50 Les routes de l’impossible
Série doc. de Nicolas Cotto et Julien
Boluen (2014). Lesotho, le royaume
des neiges. INÉDIT. Parmi les pays les
plus pauvres du monde, le Lesotho. 21.40
Paraguay, les invincibles du Chaco.
22.30 Devenir extra-terrestre Documentaire. De Ruth Chao. 0.05 6 Sale
temps pour la planète !
W9
9
59
M6
6
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars.
10.30 Turbo. 12.45 Le 12.45. 13.20 Scènes
de ménages. Série. 13.45 Recherche ap-
7
7
CANAL +
4
14. Montpellier/Pau. 13e journée. DIRECT.
17.45 Avant-match. 18.00 Rugby : Top 14.
Bordeaux-Bègles/Racing 92. 13e journée.
DIRECT. 20.00 Canal rugby club # 20.40
Avant-match #
L20.45 Rugby : Top 14
«Toulouse/Toulon». 13e journée. Au
Stadium de Toulouse, à Toulouse. DIRECT.
C’est la grosse affiche de la 13e journée !
Des Toulousains en grande forme défie
des Toulonnais en plein doute.
23.00 Crac-crac Mag. Présenté par
Monsieur Poulpe. Sexe et nature. INÉDIT.
23.55 Mother ! Thriller de Darren Aronofsky
(2017). VM. 1.50 6 Thelma. Film. (2017). VM.
C8
8
6.45 Gym direct. 8.00 Les animaux de la
partement ou maison. Fabien/Madeleine
et Alexis/Tiphaine. 15.00 Maison à vendre.
Ghislaine et Guy. 17.35 66 minutes. Présentation : Xavier de Moulins. 18.40 66
minutes : grand format. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
6 Silex and the City. Série.
L20.55 Guerre et paix ùù
21.00 Ils ont fait 2018
8. Chiens de traineaux et animaux de la
ferme : bienvenue en savoie ! 13.25 JT.
13.35 En quête d’innocence. Téléfilm à
suspense (2005). 15.20 Rendez-moi mon
fils ! Téléfilm. Drame psychologique (2006).
16.55 L’enfer à domicile. Téléfilm. Thriller
(2001). 19.05 Les Chevaliers du Fiel dynamitent l’année 2018.
L21.00 Au cœur du mensonge ùù
Magazine. Présenté par Ophélie Meunier, Julia Vignali. INÉDIT.
Drame historique de King Vidor (1956).
3h20. Avec Audrey Hepburn. Les chas-
Drame psychologique de C. Chabrol (1998). 1h43. Avec S. Bonnaire.
L’émission «Ils ont fait 2018» propose sés-croisés amoureux des membres de deux
de revivre les grands moments de 2018. familles russes pendant la guerre de 1812.
23.35 Enquête exclusive Magazine. L0.25 Audrey Hepburn, le choix de
Croisière dance : le paquebot de tous l’élégance Doc. (2017).1.20 Onéguine.
les excès. 0.45 Planète millionnaire : la Ballet de John Cranko d’après Alexandre
vie extravagante des ultra-riches.
Pouchkine. 3.00 Arte journal.
Après le meurtre d’une fillette, les
rumeurs accusent son prof de dessin.
Un Chabrol chabrolien
en Bretagne.
23.15 La bûche ù Comédie dramatique
TMC
TFX
10 60
11 61
de Danièle Thompson (1999). 1h46.
NRJ12
12 62
20.55 Bienvenue à Marly-Gomont 20.55 Le super bêtisier
Comédie dramatique de R.C. Neway
(2017). 1h30. Avec Becca Tobin.
Comédie française d’Olivier Baroux
(2014). 1h35. Avec Daniel Auteuil.
Une star de la musique en devenir est
laissée par son équipe dans une petite
ville de Virginie.
22.30 À la recherche de l’esprit de
Noël Téléfilm. Comédie romantique de
Trois amis embarquent à bord d’un
voilier avec leurs compagnes. Les griefs
vont remonter à la surface.
22.25 La maison du bonheur Comédie
Comédie dramatique française de
Julien Rambaldi (2015). 1h36. Avec
Marc Zinga, Aïssa Maïga.
française de Dany Boon (2005). 1h38.
Avec Dany Boon, Michèle Laroque.
C’est une façon de voir
vie. Téléfilm. Comédie romantique (2018). les choses.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
58
12.35 Le faucon crécerelle, un rapace
dans la ville. 13.20 Les paradis naturels
de Russie. 14.05 6 Monuments sacrés.
17.10 6 Audrey Hepburn, le choix de l’élégance. 18.05 Carl Orff : «Carmina Burana».
L19.15 6 Graines d’étoiles... cinq ans
après. LIRE NOTRE ARTICLE. 19.45 Arte journal. 20.05 Mythologies animales. 20.50
21.00 Une superstar pour Noël 21.00 Entre amis
Ron Oliver (2016). VM. 1h22. Avec Lori
Loughlin. 0.10 Le plus beau Noël de ma
4
11.25 La boîte à questions # 11.35 Les
zozos migrateurs # 12.40 Roi de la vanne
# 12.50 21 cm # 13.55 L’amie prodigieuse.
15.45 Avant-match. 16.00 Rugby : Top
FRANCE 4
Un médecin d’origine zaïroise décide de
s’installer dans un petit village reculé de
l’Aisne.
22.40 Chroniques criminelles Mag.
Présenté par M. Lunel. Au sommaire :
«Affaire Laurent Baca : le grenier de l’horreur» - «Le milliardaire aux deux visages».
CSTAR
14 63
17 64
Divertissement. Présenté par Camille
Cerf. INÉDIT.
Les images les plus drôles de l’année :
stars qui dérapent, florilège de gaffes,
bourdes, fous-rires.
22.50 Le super bêtisier Divertissement.
Présenté par Camille Cerf.
Au sommaire de ce bêtisier : des vidéos
hilarantes de stars en délire, le hitparade des moments de gêne.
GULLI
18 169
21.00 Rembob’Ina
21.00 Le Chat Potté ù
21.00 Chicago Fire
L20.55 Mune, le gardien de la Lune
Magazine. Présenté par Patrick Cohen. À bout portant : Johnny Hallyday (1974). Invités : Philippe Labro,
Agnès Chauveau. Grâce à l’INA, retour
Film d’animation américain de Christopher Miller (2011). VM. 1h31.
Série. Vieux démons. (Saison 5, 9/22).
Avec Jesse Spencer, Taylor Kinney.
Film d’animation d’Alexandre Heboyan, Benoît Philippon (2014). 1h26.
Le Chat Potté veut s’emparer de la
fameuse Oie aux œufs d’or afin de
sur les programmes qui ont marqué les sauver la ville où il a grandi.
esprits et l’histoire du petit écran.
22.20 Mulan, par les étoiles du cirque
22.15 Le journal de la Défense Mag. de Pékin Spectacle. Présenté par
Légionnaire, mon frère. 22.45 Émois & moi. Christophe Guyomard, Sabine Quin23.00 Le jour où... Hitler a perdu la guerre. dou. 23.50 6 Sting au Bataclan.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
Dawson et Casey traitent des questions Mune, un petit faune, est élu pour devenir
juridiques afin rester les tuteurs légaux le gardien de la Lune et veiller sur le
de Louie. 21.50 Les rencontres. monde des rêves.
(Saison 5, 10/22).
22.20 Oggy et les cafards Dessin
22.45 Le zap de l’année Divertisse- animé. Le neveu de Jack. 22.25 Oggy
ment. Présenté par John Eledjam. Re- et les cafards. 22.45 Zig et Sharko. 23.20
trouvez les meilleurs moments du «Zap». Oggy et les cafards. 23.45 Zig et Sharko.
6TER
20 66
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Le trésor de Barbe Noire 21.00 Missions
21.00 Duo d’escrocs
L20.55 Détective Dee 2 :
Drame américain de Kevin Connor
(2006). 2h40. (1 et 2/2). Avec Angus
Macfadyen, Mark Umbers.
Série. Ulysses. (Saison 1, 1/10). Avec
Hélène Viviès, C. Aubert. INÉDIT. Ulysse,
Comédie de Joel Hopkins (2013).
VM. 1h34. Avec Pierce Brosnan. Un
la légende du dragon
des mers ùù
première mission européenne habitée
L’épopée et la traque de Barbe Noire, le vers Mars, est à vingt-quatre heures de
pirate le plus célèbre de tous les temps. son arrivée sur la planète rouge.
homme et son ex-femme décident de
se venger du trader qui les a ruinés en
dérobant un diamant au malfrat.
Film d’action de Hark Tsui (2013).
2h14. Avec Mark Chao. Le jeune juge
N°2825
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
Dee est mandé par l’impératrice.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 30 DÉCEMBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Tunnels de guerre :
la grande évasion
Doc. de Anna Kwak (2016).
Retour sur la plus grande évasion de la
Seconde guerre mondiale.
22.20 L’histoire vraie de la grande
évasion Doc. De Steve Westh (2009).
TEVA
54
20.50 Maison à vendre
Magazine. Ernestina/Christine et Patrick.
Stéphane Plaza aide des personnes
désireuses de vendre leur logement et
qui peinent à trouver un acheteur.
PLANÈTE
80
CHERIE 25
25 69
POLAR +
41
33
SÉRIE CLUB
43
20.55 Une femme d’honneur @ 21.00 Maria Wern
20.50 Supergirl
Série. Violences conjugales. (Saison 9, 33/3). Avec Corinne Touzet.
Série. Le manoir invisible. (Saison 3,
18/23). Avec Melissa Benoist. INÉDIT.
Camille est tuée par balle chez Julie.
22.55 Une femme d’honneur @ Un
homme peut en cacher un autre. (Saison 9, 2/3). Avec Corinne Touzet.
PARIS PREMIÈRE
55
Série. La mort est si tranquille (1 et
2/2). (Saison 1, 3 et 4/4). Avec Eva
Röse, Allan Svensson, Peter Perski.
Avec la mort de Pestilence et Purity, la
Clarence semble avoir été la cible de Légion envisage de repartir pour le futur.
véganes. L’attention de Maria se porte 21.35 Supergirl Les fanatiques. (Saison 3, 19/23). INÉDIT.
sur le petit ami de Léna.
RTL9
56
TV5 MONDE
71
20.50 Gordon Ramsay : bataille 20.40 La rivière du crime
21.00 On n’est pas couché
de chefs en Italie
Thriller américain de Rich Cowan (2011). Talk-show. Présenté par L. Ruquier.
Téléréalité. INÉDIT. Gordon Ramsay, Gino
1h26. Avec Ray Liotta. Toutes les vic- Laurent Ruquier reçoit une personnalité
D’Acampo et Fred Siriex font découvrir, times d’une série de crimes sexuels sont politique et des artistes venus de difféchacun, leurs pays d’origine.
les ex-petites amies du détective Verdon. rents horizons. 0.05 Le journal de la RTS.
USHUAIA TV
88
20.55 Le plus bel ami de l’homme 20.40 À la conquête de Titan
HISTOIRE
89
MEZZO
181
L20.40 La grande illusion ùùù
20.30 Gustavo Dudamel
Doc. de Frédéric Fougea (2017).
Doc. de Frédéric Ramade (2017).
Film de guerre de Jean Renoir (1937, dirige Beethoven et Wagner
Il y a 20000 ans, une alliance inattendue Découverte au XVIIe siècle, Titan, la plus NB). 1h49. Avec Jean Gabin. Pendant à la Philharmonie de Paris
se produit entre l’homme et le loup gris, grosse lune de Saturne, a commencé à la Première Guerre mondiale, un groupe de Concert. Chef d’orchestre : Gustavo
prisonniers français prépare une évasion. Dudamel. (2015). 1h25.
qui deviendra le chien.
livrer ses secrets en 2005.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
21.00 Strokes of Genius:
Federer/Nadal
20.45 Rodéo :
Rodeo pro bull riding
Doc. de Andrew Douglas. INÉDIT.
Playoffs. Les meilleurs cow-boys de
Ce documentaire mêle les parcours des l’Ouest et du reste du monde vont tenter
de dompter de surpuissants taureaux.
deux champions.
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
EUROSPORT 1
121
EQUIDIA
128
20.05 Ski alpin : Coupe du monde 21.30 Côté courses
12
Descente messieurs. À Bormio (Italie).
21.00 Super-G messieurs. À Bormio
(Italie). 21.45 Slalom géant dames,
2e manche. À Semmering (Autriche).
CINÉ+ PREMIER
20
Magazine. La rediffusion des principales
courses de la journée en 30 minutes.
22.00 Infos et pronos Mag. Présenté
par V. Lahalle, S. Darras, J. Marcy.
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Les Tuche 3
20.50 The Bisexual
L20.50 Live by Night ùù
Comédie française d’Olivier Baroux
(2017). 1h32. Avec Jean-Paul Rouve,
Isabelle Nanty, Claire Nadeau.
Série. (Saison 1, 4/6). Avec Desiree
Akhavan, Maxine Peake, Brian Gleeson, Saskia Chana. INÉDIT.
Thriller américain de Ben Affleck
(2016). VM. 2h08. Avec Ben Affleck,
Zoe Saldana. Boston, années 1920.
Jeff Tuche se présente à l’élection
présidentielle et est élu au plus haut
sommet de l’État. 22.20 Top of the Shorts.
22.45 Un jour dans la vie de Billy
Lynn Guerre américain de Ang Lee
La bisexualité de Leila est révélée au
grand jour et la jeune femme doit a décidé de mener une vie de criminel. brillant neurochirurgien hérite de super
affronter les réactions de son entourage. 22.55 The Score ù Policier américain pouvoirs lors de son processus de guérison.
L22.20 L’amie prodigieuse ùù Les de Frank Oz (2001). VM. 2h30. Avec 22.40 Safe @ Thriller américain de Boaz
(2016). VM. 1h50. Avec Joe Alwyn,
Garrett Hedlund. 0.35 Tchi tcha. Best
of. 1.25 6 Une saison en France. Drame
(2017). 3.00 6 Le semeur. Drame (2017).
Joue davantage avec nos Statham, Catherine Chan.
nerfs qu’avec nos méninges.
Halte au terrorisme rétinien.
80..., la suite. Comédie musicale (2016). 0.55 The Visit. Épouvante (2015). VM. 2.30 0.15 Sexe et arnaques aux Caraïbes. Téléfilm
2.30 L’effet papillon. 3.25 Groland le Zapoï. The Place Beyond the Pines. Film.
érotique (2009). 1.40 Snowboarder. Film.
CINÉ+ ÉMOTION
22
chaussures. (Saison 1, 5/8). Avec Gaia
Girace. 23.15 L’île. (Saison 1, 6/8).
0.15 Who Is America ? Série. 0.45 Stars
CINÉ+ CLUB
24
20.50 Doctor Strange
Film fantastique américain de Scott
Derrickson (2016). VM. 1h51. Avec
Benedict Cumberbatch, Rachel McAJoe Coughlin, fils du chef de la police, dams. Victime d’un grave accident, un
Robert De Niro, Marlon Brando.
CINÉ+ CLASSIC
Yakin (2012). VM. 1h34. Avec Jason
25
TCM CINÉMA
31
20.50 Serena
L20.50 Hair ùù
L20.50 Charade ùù
L20.45 Gangs of New York ùùù
Drame américain de Susanne Bier
(2014). VM. 1h48. Avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Toby Jones.
Comédie musicale de Milos Forman
(1979). VM. 2h00. Avec John Savage,
Treat Williams. En 1967, un jeune fer-
Comédie policière américaine de
Stanley Donen (1963). VM. 1h49.
Avec Audrey Hepburn, Cary Grant,
Walter Matthau. Un aventurier améri-
Drame historique américain de Martin Scorsese (2002). 2h50. Avec Leonardo DiCaprio, Daniel Day-Lewis,
Cameron Diaz. Au début des années
1929, Caroline du Nord. Le bonheur d’un mier qui doit partir pour le Vietnam croise
couple d’exploitants forestiers se fissure. dans Central Park un groupe de hippies.
22.35 Mr and Mrs Smith Comédie
Un hymne à la paix où
américaine de Doug Liman (2005). VM. l’on chante à poil ou en chemises
2h00. Avec Brad Pitt, Angelina Jolie.
bariolées.
Après quelques années de mariage, Jane 22.50 Transgressing Érotique italien
et John Smith s’aperçoivent qu’ils vivent de Tinto Brass (2000). 1h30. Avec
dans le mensonge. 0.30 Casanova. Drame Francesca Nunzi, Yuliya Mayarchuk.
(2005). VM. 2.20 30 ans sinon rien. Film. 0.15 Un jour ça ira. Documentaire (2017).
OCS MAX
26
OCS CITY
27
cain vient en aide à une traductrice pa- 1860, un Irlando-Américain revient à New
risienne, poursuivie par trois hommes. York pour venger la mort de son père.
Daniel Day-Lewis, quoi !
L22.40 Vous ne l’emporterez pas
avec vous ! ùù Comédie américaine 23.30 La dernière marche ùùù
de Frank Capra (1938), NB. VM. 2h07.
Avec Jean Arthur, Lionel Barrymore.
0.40 Les amants du Capricorne. Drame
(1949, NB). VM. 2.35 Fort Saganne. Film.
OCS CHOC
28
Drame psychologique américain de
Tim Robbins (1995). 2h02. Avec Susan
Sarandon, Sean Penn. 1.30 Le récupé-
rateur de cadavre. Fantastique (1945, NB).
OCS GEANTS
29
20.40 Il a déjà tes yeux
20.40 My Dinner With Hervé
20.40 Preacher
L20.40 Spartacus ùùù
Comédie française de Lucien JeanBaptiste (2016). 1h35. Avec Lucien
Jean-Baptiste, Aïssa Maïga, Zabou
Breitman. Les aléas d’un couple de
Biographie américain de Sacha Gervasi (2018). VM. 1h50. Avec Jamie
Dornan, Peter Dinklage, Frida Munting.
Série. Schwanzkopf. (Saison 3, 9/13).
Avec Dominic Cooper, Joseph Gilgun, Ruth Negga. De retour à Angel-
INÉDIT. Au début des années 1990, Danny
Péplum américano-britannique de
Stanley Kubrick (1960). VM. 3h00.
Avec Tony Curtis, Kirk Douglas,
Laurence Olivier. En 69 avant J.C., un
Noirs qui va vivre bien des quiproquos
en décidant d’adopter un bébé blanc.
L22.15 Counterpart ùù (Saison 2,
3). Avec J.K. Simmons. La loyauté
d’Howard, qui est emprisonné de l’Autre
Côté, est mise à l’épreuve. Emily obtient
une promotion. 23.15 Las Vegas 21. Film.
Tate, journaliste britannique alcoolique,
est envoyé aux Etats-Unis interviewer
Hervé Villechaize, un acteur nain.
L22.25 Ouvert la nuit ùù Comédie
ville, Jesse doit faire face à de vieilles
rancunes et échapper à son passé. 21.25 gladiateur prend la tête d’une révolte
The Light Above. (Saison 3, 10/13). d’esclaves en lutte contre Rome.
22.15 Legend ù Thriller britannique L23.40 Kirk Douglas, l’indompté
de Brian Helgeland (2015). VM. 2h10. Doc. (2016). Portrait du célèbre coméAvec Tom Hardy, Colin Morgan. 0.25 dien américain, né en 1916, et qui joua
The Void. Horreur américain de Jeremy dans «Spartacus» et «La Captive aux yeux
Gillespie et Steven Kostanski (2016). VM. clairs». 0.40 La taverne de l’Irlandais. Film.
N°2825
dramatique française d’Édouard Baer
(2017). 1h36. Avec Édouard Baer. 0.00
Entre ses mains. Drame (2005).
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 31 D ÉC EM B R E
34
Portrait d’un antihéros
20h50 CINÉ+ PREMIER
paraissent démontrer que l’avion
aurait pu voler jusqu’à un aéroport) et la foi en la supériorité de
Biopic américain
l’instinct humain. Y repérer une
de Clint Eastwood (2016).
distinction entre le cinéma auAvec Tom Hanks. 1h36.
quel se voue Hollywood et celui
qu’Eastwood s’obstine à servir, lui
qui justement ne fonctionne qu’à
Cela commence par un cauchemar : aux commandes d’un A320
l’instinct ? Sans doute. Pourtant,
en perdition, Chesley Sullenberce qui frappe ici, c’est le manque
ger, que tout le monde appelle
absolu de prétention d’un film
« Sully », ne peut éviter les tours
en adéquation parfaite avec l’hisde Manhattan. Or chacun sait que,
toire racontée. Et si l’instinct
ce 15 janvier 2009, Sully a réussi
d’Eastwood le conduit à s’égarer
à poser l’appareil sur l’Hudson,
parfois, comme lorsqu’il se désauvant ainsi la vie des 155 personnes à bord, passagers et membres clare en faveur d’un Trump dont les idées sont à l’opposé de celles
d’équipage. Le film de Clint Eastwood s’attache moins à l’exploit qu’il exprime lui-même (Eastwood est politiquement conservalui-même qu’aux événements qui ont suivi. Les médias et l’homme teur et socialement progressiste), ses films démontrent la sûreté
de la rue dépeignent Sully comme le héros… que précisément il de son point de vue. Celui-ci, tendu, prenant, sans une once de
considère ne pas être, convaincu de n’avoir fait que ce qu’il devait graisse, est servi à la perfection par un Tom Hanks dont on se defaire. Mais d’ailleurs a-t-il réellement fait ce qu’il devait faire ? mande pourquoi le cinéaste ne l’avait pas rencontré plus tôt. Sully,
Une commission d’experts prétend le contraire : il aurait pu et dû le pilote, ressemble à Tom Hanks, qui ressemble à Eastwood, qui
rejoindre LaGuardia ou Teterboro et y poser l’Airbus en toute sécu- ressemble à « Sully », le film. Voilà qui permet de reconsidérer la
rité. Ce que met en jeu le film, c’est l’opposition entre la croyance notion même d’auteur, à laquelle le cinéaste s’est toujours bien
aveugle en la technologie (simulations de vol et algorithmes gardé de se référer.
Pascal Mérigeau
Sully
1
1
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
4
4
21.00 Le grand bêtisier
21.00 Le grand cabaret sur son 31 21.00 Double enquête
21.00 The Greatest Showman
Divertissement. Présenté par Karine
Ferri, Jarry. Le grand bêtisier du 31.
Invités notamment : Alexandre Brasseur, Ingrid Chauvin. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Patrick
Sébastien. INÉDIT.
Comédie musicale américaine de Michael Gracey (2017). VM. 1h45. Avec
Hugh Jackman, Michelle Williams.
6 Un si grand soleil. Feuilleton.
Patrick Sébastien, entouré d’humoristes,
fête la Saint-Sylvestre sous le signe du
Ce «Grand bêtisier du 31» promet une spectacle et de la magie.
soirée pleine de fou rires.
1.05 Patrick Sébastien : «Que du
23.25 Toute la musique qu’on aime bonheur !» Spectacle. INÉDIT. Le dernier
Divertissement. Présenté par Nikos spectacle de Patrick Sébastien fait la part
Aliagas. Toute la musique du 31. INÉDIT. belle à la joie et à la bonne humeur. 2.35
1.20 6 Le grand bêtisier du 31.
6 Les secrets du «Plus grand cabaret».
FRANCE 5
5
5
11.45 6 La quotidienne. 13.10 6 Aujourd’hui
la Chine. 13.40 6 Les docs du magazine
de la santé. 14.40 6 J’irai dormir à Burning Man. 15.05 6 Santorin aux sources
de l’Atlantide. 16.00 6 Les pionniers de la
télé. 17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans
l’air. 19.00 6 C à vous. Spécial fêtes de
fin d’année. 20.00 6 C à vous, la suite.
20.20 6 Enquête d’art.
M6
6
8.15 6 Ludo vacances. 11.15 6 L’instant R.
12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte.
13.55 6 L’affaire Thomas Crown. Policier
(1968). VM. 15.40 6 Ce jour-là. 16.10 6 Des
chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
CANAL +
6.00 Le 6h info. 6.30 6 Télématin. 9.35
6 Amour, gloire et beauté. 10.50 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 12.00 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00 13
heures. 13.50 6 Les quatre filles du docteur March. Série. 16.55 6 Affaire conclue.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
Voeux du président. 20.15 20 heures. 20.40
Téléfilm policier français de Pierre
Boutron (2009). 1h36. (1/2). Avec
Catherine Demaiffe, Thomas Jouannet.
la télévision. Téléfilm. Comédie romantique
(2016). 15.45 L’assistant du Père Noël.
Téléfilm. Comédie (2015). 17.15 Belle pagaille à Noël. Téléfilm. Comédie romantique
(2018). 18.45 Les rois du gâteau. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
7
7
12.50 Arte journal. 13.10 6 La mort aux
trousses. Policier (1959). VM. 15.25 Le
diable de Tasmanie, un prédateur sans
avenir ? 16.20 6 Invitation au voyage.
16.55 Xenius. Le champagne : ce qui le
rend unique. 17.25 6 Crémant d’Alsace,
des bulles fines et festives. 18.10 Concert
de la Saint-Sylvestre 2018. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
L20.55 The Full Monty
20.50 Des trains pas comme 21.00 20 ans de musique sur M6
Concert. Présenté par D. Ginola. INÉDIT. - Le grand jeu ùù
les autres
Série doc. d’Alex Badin et Bernard
d’Abrigeon (2013) (1/2). Japon.
Le réseau ferroviaire japonais, l’un des
plus développés, irrigue le pays tel un
réseau sanguin. 21.40 Sri Lanka.
22.30 Des trains pas comme les
autres Série doc. De Nicolas Boero
(2014). Tanzanie.23.20 6 C dans l’air.
0.25 6 Avis de sorties.
N°2825
20 artistes ont donné un concert
événement au Zénith d’Amiens pour
célébrer 20 ans de Hits sur M6.
23.10 20 ans de musique sur M6, la
suite Concert. Présenté par D. Ginola.
INÉDIT. M6 Music propose depuis 20 ans
les meilleurs hits, les dernières nouveautés et les tubes incontournables. 0.20
Les 50 chansons préférées des Français.
l’argent du monde. Thriller britannique de
Ridley Scott (2017). 16.10 6 Témoin indésirable. Série. 19.15 6 Le crime de l’OrientExpress. Thriller américain de Kenneth Branagh (2017). VM. Avec Kenneth Branagh.
Un alpiniste vient de découvrir un INÉDIT. En 1870, Barnum décide d’ouvrir
squelette dans la cavité d’une falaise.
un cirque d’un genre nouveau où il pré22.30 Double enquête Téléfilm poli- sentera des figures hors du commun.
cier français de Pierre Boutron (2009). L22.45 Jean Paul Gaultier : Freak
1h36. (2/2). Avec Catherine Demaiffe. & Chic ùù Doc. 0.20 6 Profession...
0.10 6 Soir/3. 0.45 6 Maria Callas, une Créateur(rice). 1.20 6 24H Limit. Thriller
vie d’opéra. 2.55 6 Les grands du rire.
(2017). 2.50 6 The Foreigner. Action (2017).
ARTE
6
9.10 M6 boutique. 10.15 Desperate Housewives. Série. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. Série. 14.10 Noël à
7.00 Cartoon +. 8.15 Logan Lucky. Comédie policière (2017). VM. 10.10 Hitman &
Bodyguard. Comédie (2017). VM. 12.05
Inferno. Thriller (2016). VM. 14.05 6 Tout
Comédie britannique de Peter Cattaneo (1997). VM. 1h30. Avec Robert
Carlyle, Mark Addy. À Sheffield, un chô-
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00 Les
animaux de la 8. Présentation : Sandrine
Arcizet, Elodie Ageron. 13.50 12 jours de
Noël. Téléfilm. Comédie (2004). 15.25 À
la recherche de John Christmas. Téléfilm.
Comédie (2003). 17.15 Des «Bronzés» au
«Père Noël», la folle histoire du Splendid.
19.40 Les Bronzés : les secrets de 40 ans
d’amitié et de succès.
21.00 Âge tendre,
la tournée des idoles
Concert. Présenté par Cyril Féraud.
Invités notamment : Sheila, Dave,
Nicoletta, Michèle Torr, Dick Rivers.
meur d’une trentaine d’années monte un De «Vanina» à «Nice baie des Anges», un
groupe de stripteaseurs avec des amis. concert mémorable avec les idoles de la
22.20 350 ans de l’Opéra de Paris tournée Âge tendre.
Concert. Présenté par Annette Gerlach. 23.10 Les années 80 fêtent la SaintSoirée de gala. INÉDIT. 1.10 Dans les pas Sylvestre, le grand concert Divertisde Cendrillon. 2.35 6 Let’s Dance. Solo. sement. INÉDIT.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
WARNER BROS.
TF1
6.25 6 Tfou. 10.10 6 Les rois de la
glisse 2. Animation (2017). VM. 12.00
6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.55 6 L’élève Ducobu. Comédie
(2011). 15.40 6 Les vacances de Ducobu.
Comédie (2011). 17.25 6 Pan. Fantastique
(2015). VM. 19.20 6 Demain nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le
mag. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 31 D ÉC EM B R E
W9
9
59
21.00 Michaël Gregorio :
«J’ai 10 ans !»
Spectacle.
L’imitateur Michaël Gregorio monte sur
les planches de l’AccorHotels Arena pour
fêter dix ans de succès.
23.05 Michaël Gregorio : «En concert(s)»
Spectacle. Michaël Gregorio repousse
les limites de l’imitation. Avec lui, ce sont
40 concerts pour le prix d’un.
1.00 Michaël Gregorio pirate les chanteurs.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
20.30 Le jour où…
Série doc. (2014). Churchill a choisi la
guerre. Le 28 mai 1940, sir Winston Chur-
TMC
10 60
19 65
11 61
NRJ12
12 62
21.00 On a marché sur Bangkok 21.00 Dieumerci !
L20.55 Coldplay : Live in Sao Paulo
Comédie d’Olivier Baroux (2013).
1h35. Avec Kad Merad, Alice Taglioni.
Concert. INÉDIT.
Deux journalistes en quête d’un scoop
s’aventurent au fin fond de la Thaïlande.
Un sous-« A la poursuite
du diamant vert ».
22.25 La Dream Team Comédie française de Thomas Sorriaux (2015). 1h35.
Avec Gérard Depardieu, Medi Sadoun.
0.20 6 90’ enquêtes.
FRANCE 4
14 63
Comédie française de Lucien JeanBaptiste (2015). 1h36. Avec Lucien
Jean-Baptiste, Baptiste Lecaplain. INÉDIT.
Coldplay a été filmé au Allianz Parque de
Sao Paulo, pour leur tournée «A Head
Lorsqu’il sort de prison Dieumerci revient Full Of Dreams».
dans sa banlieue. Il s’inscrit à des cours. 23.20 Le super bêtisier Divertissement.
22.50 Coup de foudre pour Noël Présenté par Camille Cerf.
Téléfilm romantique de John Stimpson Les images les plus drôles de l’année :
(2011). 1h40. Avec Elisabeth Röhm. stars qui dérapent, florilège de gaffes,
0.35 6 Marié avant Noël. Téléfilm. Comé- bourdes, fous-rires.
die romantique (2012).
1.10 6 Le super bêtisier.
CSTAR
17 64
21.00 Les quatre filles
du docteur March
21.00 CStar sur son 31
Série. (Saison 1, 1/3). Avec Dylan Ba-
Pour célébrer la nouvelle année en
beauté, Audrey Merveille présentera, en
compagnie d’autres présentateurs
stars de la chaîne, T-Miss, Jimmy Buzz
et John Eledjam, la playlist des titres
incontournables du nouvel an. Retrouvez
les morceaux inoubliables, d’hier et
d’aujourd’hui.
0.30 CStar sur son 31 Divertissement.
TF1 SERIES FILMS
20 66
6TER
GULLI
18 169
20.55 Massive Monster Mayhem,
le monstrueux challenge
Divertissement. INÉDIT.
chill disait non à une paix négociée avec ker, Annes Elwy, Willa Fitzgerald. INÉDIT.
Hitler. Envers et contre tous. 21.30 Débat. Pendant la guerre de Sécession,
23.00 Manger c’est voter Magazine. madame March et ses quatre filles
Présenté par Périco Légasse. Invité : tentent de se débrouiller seules.
Guillaume Gontard. 23.30 Le jour où... 22.00 Les quatre filles du docteur
Staline a gagné la guerre. 0.30 Débat. 1.00 March (Saison 1, 2 et 3/3). Avec Dylan
Ça vous regarde. 2.00 Séance publique à Baker. INÉDIT. 23.55 6 Anne, la maison aux
l’Assemblée nationale.
pignons verts. Téléfilm. Comédie (2016).
FRANCE Ô
TFX
35
22 67
Série. Virtuel ou réel ? (Saison 1,
5/11). INÉDIT. Master Mayhem envoie
Déception s’assurer que la planète Terre
est détruite. 21.15 Frères et haltères.
(Saison 1, 7/11). INÉDIT. 21.45 Journée
de malade ! (Saison 1, 8/11). INÉDIT.
22.05 Massive Monster Mayhem,
le monstrueux challenge Vacances
au Peur-adis. (Saison 1, 9/11). INÉDIT.
RMC STORY
23 68
20.55 Cirkafrika 3
21.00 Nos chers voisins
L21.00 Qui veut la peau
20.55 Révélations
Spectacle. Des rives de Zanzibar aux
portes de l’Orient. INÉDIT.
Série. Nos chers voisins fêtent la nouvelle année. (Saison 5). Avec Martin
Lamotte, Isabelle Vitari, Gil Alma.
de Roger Rabbit ? ùù
Mag. Présenté par Y. Oughlis. Loto,
casinos, jeux : à qui profite le jackpot ?
Cinquante artistes prodigieux vous
émerveilleront dans cette aventure
africaine.
22.25 Le Cirque du Soleil «Amaluna»
Spectacle. 23.15 6 CirkaCuba. 0.50 6 Nuit
de l’outremer. 3.00 6 Kadans Kreyol. 4.00
6 Black Box Sessions. Pixel.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
Comédie de Robert Zemeckis (1988).
VM. 1h35. Avec Bob Hoskins, Christopher Lloyd. Accusé du meurtre du
Pour ce réveillon, tout l’immeuble,
accompagné de nombreux invités, va prétendu amant de sa ravissante femme,
enchaîner les bêtises et les catastrophes. un lapin fait appel à un détective privé.
22.50 Nos chers voisins Nos chers voi- 22.50 Casse-Noisette : la véritable
sins : un Noël presque parfait. (Saison 6). histoire Comédie de A. Kontchalovsky
Avec Martin Lamotte, Isabelle Vitari.
CHÉRIE 25
25 69
20.50 Alaska Mega Machines
20.55 Lettre à France
Série doc. Le Yeti. INÉDIT.
Drame de Stéphane Clavier (2015).
41
L21.00 Associés contre
le crime ùù
Comédie policière française de Pascal
Thomas (2012). 1h44. Avec Catherine Frot, André Dussollier. Prudence
bastien Magne (2018). Honda NSX.
23.35 Volkswagen Coccinelle.
Thriller de Fernando Meirelles (2004).
2h08. Avec Ralph Fiennes, Rachel Weisz.
TÉVA
54
In memoriam.
PARIS PREMIÈRE
55
L20.50 Desperate Housewivesùù 20.50 Le zapping de la télé
Série. Sur la pointe des pieds (1/2).
(Saison 2, 23/24). Avec Mark Moses.
Retrouvez les pépites télévisuelles qu’il
Piégé par Felicia, Paul se retrouve en pri- ne fallait pas rater en 2018 : les
son. Il demande à son fils d’aller trouver séquences fortes, émouvantes, insolites
son riche grand-père.
ou drôles.
PLANÈTE+
80
20.55 Mystérieuses momies
USHUAIA TV
88
43
Série. Diaboliquement vôtre. (Saison 2, 12 et 13/24). Avec Jonny
Lee Miller. Une petite fille est enlevée.
La voix du commanditaire est celle d’un
et Bélisaire Beresford enquêtent sur la des lieutenants de Moriarty. 21.35 Qui
disparition d’une richissime héritière russe. veut la peau de Bobby belle gueule ?
L22.45 The Constant Gardener ùù 22.35 Elementary ù Nanosaurus rex.
RTL9
56
L20.40 Marie-Antoinette ùù
Divertissement. L’année 2018. INÉDIT.
SÉRIE CLUB
20.50 Elementary ù
La survie des habitants de l’Alaska 1h37. Avec Julie Ferrier, Catherine
dépend du port d’Anchorage, où sont Jacob, Clémence Lassalas.
livrés les marchandises. 21.40 Les France pensait pouvoir tout contrôler.
géants des mers de Béring.
Quand sa mère qu’elle croyait morte
22.30 Wheeler Dealers France Série déboule dans sa vie, c’est le choc.
documentaire. De Anaïs Fleury et Sé- 22.45 Enfin veuve @ Comédie d’ I.
Mergault (2008). 1h37. Avec M. Laroque.
par Y. Oughlis. Voiture : à la casse ou
aux enchères ? Certains véhicules pro-
mis à la casse sont recyclés en bancs.
(2010). 1h44. Avec John Turturro.
POLAR +
Entre le Loto, les casinos, les paris
hippiques ou les paris en ligne, un
Français sur deux joue !
22.35 Révélations Magazine. Présenté
Drame historique américain de Sofia
Coppola (2006). 1h58. Avec Kirsten
Dunst, Jason Schwartzmann, Rip Torn.
Marie-Antoinette en
Converse.
HISTOIRE
89
(Saison 2, 14/24). 23.20 6 Supernatural.
Série. Le panthéon nordique. - La faille.
TV5 MONDE
71
L21.00 Jean Paul Gaultier fait
son show ùù
Divertissement. Présenté par Stéphane Bern, Daphné Bürki. Invités
notamment : Mylène Farmer, LP,
Indochine, Vanessa Paradis, Zazie.
MEZZO
181
20.40 Nuit de la glisse :
Série doc. de Rebecca Snow (2014). Addicted to Life
Doncella, la vierge inca.
20.40 Saint François et le sultan 20.30 Martha Argerich
et l’Orquestra Neojiba
Doc. (2017). INÉDIT.
Documentaire Suisse de Thierry Donard En 1220, en pleine période des croisades, à la Philharmonie de Paris
L’histoire de la découverte de momies (2014). 1h30. INÉDIT. Ce film relate les
près d’un volcan situé à la frontière de prouesses isolées d’athlètes passionnés
au cœur de milieux naturels sauvages.
l’Argentine et du Chili.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
20.45 Pétanque :
La nuit de la pétanque
L20.40 Rugby : Top 14
Commentaires : X. Richefort, J.-L. Robert. Tout au long de l’année, la chaine
Stadium de Toulouse, à Toulouse.
EUROSPORT 1
121
20.00 Tennis :
«Toulouse/Toulon». 13e journée. Au Tournoi ATP de Brisbane
C’est la grosse affiche de la 13e journée !
convie passionnés, amateurs et curieux Des Toulousains en grande forme défie
aux premières loges.
des Toulonnais en plein doute.
N°2825
les musulmans et les chrétiens Concert. Au programme : Les Maîtres
s’affrontent dans une guerre qui dure chanteurs - Ouverture de Wagner Concerto pour piano de Schumann…
déjà depuis plus de 120 ans.
EQUIDIA
128
21.30 Côté courses
Magazine. La rediffusion des principales
1re journée. À Brisbane (Australie)
22.00 Eurosport 2 News.
courses de la journée en 30 minutes.
22.00 Infos et pronos Mag. Présenté
22.05 Ski alpin : Coupe du monde
par V. Lahalle, S. Darras, J. Marcy. 22.30
Lahalle Racing Club. 23.30 Infos et pronos.
Super-G messieurs. À Bormio (Italie).
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 31 D ÉC EM B R E
36
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 The Thing
20.50 American Horror Story : L20.50 Sully ùù
Comédie française de Victor Saint Apocalypse ù
Biographie de Clint Eastwood (2016). Film d’horreur américain de Matthijs
20.50 Ami-ami
Macary (2017). 1h26. Avec William
Lebghil, Margot Bancilhon.
Série. La fin du monde. (Saison 8,
1/10). Avec Evan Peters, Kathy Bates.
VM. 1h36. Avec Tom Hanks. L’histoire
du pilote de ligne américain qui posa son
Quitté par sa petite amie, Vincent, Dans un futur proche, l’Apocalypse appareil en détresse sur l’Hudson, en plein
réservé et romantique, ne croit plus en provoquée par l’Antéchrist se profile New York. LIRE NOTRE ARTICLE.
l’amour. 22.10 Beau papa.
désormais sur Terre. 21.35 Le jour 22.25 Joyeux bordel ! Comédie de
22.30 Bad Moms Comédie américaine d’après. (Saison 8, 2/10).
Josh Gordon, Will Speck (2016). VM.
de Jon Lucas, Scott Moore (2016). VM. 22.15 American Horror Story : Apo- 1h45. Avec Jennifer Aniston. A la tête
1h41. Avec Mila Kunis. 0.10 Bad Moms calypse ù Le fruit défendu. (Saison 8, de l’entreprise familiale, Carol menace de
2. Comédie de Jon Lucas et Scott Moore 3/10). Avec Kathy Bates. 22.55 Serait- fermer la branche dirigée par son frère
(2017). VM. 1.50 6 Momo. Comédie (2017). ce... Satan ? (Saison 8, 4/10).
fêtard. 0.10 L’Agence tous risques. Film.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
CINÉ+ CLASSIC
24
25
van Heijningen Jr. (2011). VM. 1h43.
Avec Joel Edgerton. La paléontologue
Kate Lloyd part en Antarctique rejoindre
une équipe de scientifiques norvégiens.
22.30 The Witch Horreur de Robert
Eggers (2015). VM. 1h29. Avec Anya
Taylor-Jo. Au XVIIe siècle, en Nouvelle-
Angleterre, une ferme devient le lieu de
phénomènes de plus en plus étranges.
0.00 The Duelist. Action (2016). VM.
TCM CINÉMA
31
20.50 Mon beau-père et nous ù L20.50 La fiancée du désert ùù L20.50 La belle espionne ùù
20.45 Outland
Comédie américaine de Paul Weitz
(2009). VM. 1h34. Avec Robert De
Niro, Ben Stiller. Il aura fallu dix ans et
Drame de Cecilia Atán, Valeria Pivato
(2017). VO. 1h58. Avec Paulina García, Claudio Rissi. Teresa, 54 ans, est
Film de science-fiction américain de
Peter Hyams (1981). 1h50. Avec Sean
Connery, Peter Boyle. Le shérif d’une
deux enfants avec Pam pour que Greg
soit enfin accepté par son beau-père.
L22.25 Les trois prochains jours ùù
contrainte d’accepter une place loin de services secrets britanniques délèguent station de forage sur un satellite de JupiBuenos Aires et voyage dans le désert. en France l’agent «Drouette».
ter enquête sur une série de meurtres.
L22.05 Midnight Express ùù Drame L22.20 Les galettes de Pont-Aven ùù L22.35 La rivière de nos amoursùùù
Thriller américain de Paul Haggis (2009).
VM. 2h13. Avec Russell Crowe.
d’Alan Parker (1978). VM. 1h56. Avec
Brad Davis, Randy Quaid. Lors d’un
Comédie dramatique de Raoul Walsh
(1953). VM. 1h27. Avec Yvonne
De Carlo, Rock Hudson. En 1804, les
Comédie dramatique française de Joël
Séria (1975). 1h45. Avec Jean-Pierre
Marielle, Bernard Fresson. 0.00 Calmos. Comédie (1975). 1.40 Un moment
Western de André De Toth (1955), NB.
1h25. Avec Kirk Douglas, Elsa Martinelli.
Le remake de « Pour elle », voyage en Turquie, un Américain, accusé
Vers 1870. Des exactions commises par
de Fred Cavayé.
de trafic de drogue, va vivre l’enfer en
des chercheurs d’or provoquent la co0.35 Le roi Arthur. Aventures (2003). VM. prison. 0.05 Emmanuelle. Érotique (1973). d’égarement. Comédie dramatique (1977). lère des Sioux. 0.05 L’île des morts. Film.
OCS MAX
26
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
OCS GEANTS
29
L20.40 Counterpart ùù
L20.55 Game of Thrones ùùù
20.40 Strange Days
L20.40 La Party ùùù
Série. (Saison 2, 4). Avec Guy Burnet,
Krissi Bohn, Nazanin Boniadi. INÉDIT.
Série. À Fort-Levant. (Saison 7, 5/7).
Avec Kit Harington, Peter Dinklage.
Howard et son double se retrouvent
chacun coincés dans le monde de l’autre
et vont devoir s’adapter pour survivre.
21.40 Le monde secret des Emojis
L’armée de Jaime essuie une défaite face
aux Dothrakis. Daenerys demande au prisonniers de lui jurer loyauté. 21.50 De
Film fantastique américain de Kathryn
Bigelow (1995). VM. 2h25. Avec
Ralph Fiennes. Des «dealers» vendent
Comédie burlesque américaine de
Blake Edwards (1968). VM. 1h39.
Avec Peter Sellers. Viré d’un tournage,
Animation américain de Tony Léondis
(2017). VM. 1h26. 23.05 La Panthère
rose. Comédie policière (2006). VM. 0.40
l’autre coté du mur. (Saison 7, 6/7).
L22.45 Game of Thrones ùùù Le
dragon et le loup. (Saison 7, 7/7). Sansa
condamne Littlefinger à mort. 0.30 Fah-
La Panthère rose 2. Comédie (2008). VM. renheit 451. Téléfilm (2018). VM.
des disques où le crime et le sexe ont un acteur se retrouve invité à la soirée
organisée par le producteur du film.
été enregistrés en direct.
23.00 13 Hours Action de Michael Bay L22.15 Le sport favori de l’hommeùù
(2016). VM. 2h24. Avec John Krasinsk.
Comédie de Howard Hawks (1964). VM.
Le 11 septembre 2012, des terroristes 2h05. Avec Rock Hudson, Paula Prenattaquent la mission diplomatique des tiss. 0.20 Un pyjama pour deux. Comédie de
Delbert Mann (1961). VO. Avec Doris Day.
États-Unis à Benghazi, en Libye.
M A R D I 1ER J A N V I E R
Entre Forrest Gump et Dorian Gray
20h50 ARTE
aventures picaresques. Ainsi, Benjamin Button découvre l’amour
au bordel (il semble alors très
vieux), traverse la Seconde Guerre
mondiale après avoir éperonné
Drame fantastique américain
un sous-marin allemand (il est
de David Fincher (2008). Avec
d’âge mûr), puis vit une passion
Cate Blanchett, Brad Pitt. 2h35
foudroyante avec une ballerine (il
Il est né trop vieux dans un siècle
est devenu jeune homme) avant
trop jeune: ridé comme une vieille
de disparaître dans l’inconnu
pomme, plissé comme un front
pour ne pas finir nourrisson entre
de philosophe, Benjamin Button
les bras de sa femme. Benjamin
a vu le jour en 1918, âgé de 70 ans.
Button est le cousin éloigné de
Caprice d’un dieu taquin, court-circuit temporel ? Allez savoir. Dans Forrest Gump et de Dorian Gray. La mise en scène est magnifique
« l’Etrange Histoire de Benjamin Button », David Fincher met en et, surtout, les effets spéciaux digitaux, particulièrement importants
scène l’existence d’un homme qui rajeunit. Benjamin traverse les dans la structure dramatique, ne sont pas visibles. C’est de la couannées et les événements avec entrain, devenant de plus en plus ture au petit point. Les acteurs (Brad Pitt, Cate Blanchett) changent,
souple, de mieux en mieux conservé. L’idée provient d’une nou- leurs visages et leurs silhouettes s’altèrent. Pour une fois, les effets
velle de F. Scott Fitzgerald, mais Fincher et son scénariste, Eric Roth, spéciaux ne s’appliquent pas aux explosions mais à la douce chair
n’en ont gardé que les prémices. La nouvelle fait une vingtaine de du temps. Ainsi, de film en film, Fincher change-t-il de cap : après le
pages, le film dure 2 heures 35, et rien n’est pareil : Fincher et Roth brillant « Se7en », le violent « Fight Club », le virtuose « Panic Room »,
inventent un horloger qui fait reculer les montres, encadrent le le cinéaste passe dans un registre poétique : « l’Etrange Histoire de
récit par les confidences d’une vieille dame agonisante pendant que Benjamin Button » est une promenade émouvante dans une vie
l’ouragan Katrina menace La Nouvelle-Orléans, et imaginent mille vécue en marche arrière.
François Forestier
N°2825
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
WARNER BROS.
L’Etrange Histoire
de Benjamin Button
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 1ER J A N V I E R
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
FRANCE 3
3
37
3
11.15 6 L’instant R. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Nuits
CANAL +
4
4
6.25 6 Tfou. 10.10 6 Kung Fu Panda 2.
Animation (2011). 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55 6 La boum.
Comédie (1980). 15.45 6 La boum 2.
Comédie (1982). 17.35 6 Dirty Dancing.
9.25 6 Amour, gloire et beauté. 10.40
6 Motus. 11.10 Le concert du nouvel an.
12.00 13 heures. 12.15 Le concert du nouvel an. 14.00 Bons baisers de Vienne. 15.05
21.00 Les gamins ù
21.00 N’oubliez pas les paroles ! 21.00 Meurtres en Martinique
21.00 La deuxième étoile
Comédie française d’Anthony Marciano (2012). 1h35. Avec Alain Chabat.
Jeu. Présenté par Nagui. Spéciale
acteurs. Invités notamment : Barbara
Schulz, Artus, Isabelle Vitari, Pauline
Lefèvre, Caroline Vigneaux. INÉDIT.
Téléfilm policier français de Philippe
Niang (2015). 1h46. Avec Olivier Marchal, Sara Martins, France Zobda.
Comédie française de Lucien JeanBaptiste (2017). 1h35. Avec Lucien
Jean-Baptiste, Firmine Richard. INÉDIT.
Le corps d’une jeune femme est
découvert au sommet du volcan.
22.40 Meurtres à l’île d’Yeu Télé-
Jean-Gabriel a décidé de ramener toute
sa petite famille passer les fêtes à la
montagne pour Noël.
22.40 Les Tuche 3 @ Comédie d’Olivier
7.00 Cartoon +. 8.10 Les nouvelles aventures de Cendrillon. Comédie (2017). 9.35
6 Coexister. Comédie (2017). 11.00 Bad
Moms 2. Comédie (2017). VM. 12.40 Derrière un micro. 14.25 Santa & Cie. Comédie
(2017). 16.05 Le sens de la fête. Comédie
(2017). 17.55 6 Épouse-moi mon pote.
Comédie (2017). 19.25 6 Garde alternée.
blanches à Seattle. Comédie romantique
(1993). VM. 15.40 Ce jour-là. 16.10 Des
6 La vie secrète des animaux du village. chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
Musical (1987). VM. Avec Patrick Swayze. 17.15 6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
19.20 6 Demain nous appartient. Feuilleton. monde a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez 6 Questions pour un champion. 19.00
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag. pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
6 Un si grand soleil. Feuilleton.
la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
20.50 Nos chers voisins. Série.
Comédie (2017).
Au contact de son futur gendre, un
quinqua génaire fait sa crise
Six actrices et acteurs vont tenter de
d’adolescence et quitte sa femme.
22.25 Les visiteurs en Amérique @ remporter jusqu’à 140 000 euros au
Comédie fantastique de J.-M. Poiré profit d’associations.
(2001). 1h35. Avec Jean Reno. 0.15 23.45 N’oubliez pas les paroles ! Jeu.
6 Men in Black 3. Science-fiction (2012). VM. 0.40 6 100% duos et amour.
FRANCE 5
5
5
11.45 6 La quotidienne. 13.10 6 Aujourd’hui
la Chine. 13.40 6 Les docs du magazine
de la santé. 14.40 6 J’irai dormir à Burning Man. 15.05 6 Télétransmissions, des
variétés aux divertissements. 16.05 6 Une
vie de chiot. 17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C
dans l’air. 19.00 6 C à vous. Spécial fêtes
de fin d’année. 20.00 6 C à vous, la suite.
20.20 6 Enquête d’art.
M6
6
6
9.10 M6 boutique. 10.15 Desperate Housewives. Série. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. Série. 14.10 Les
mondes de Ralph. Animation (2012). VM.
15.45 L’ange de Noël. Téléfilm. Drame
(2011). 17.15 Une princesse pour Noël.
Téléfilm. Comédie romantique (2017). 18.45
Les rois du gâteau. Paca/Corse. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
film. Thriller français de François Guérin (2015). 1h34. Avec Anne Richard.
0.25 6 Soir/3 1.00 6 Thalassa.
ARTE
7
7
11.35 Bavière, l’homme qui aimait sa forêt.
12.20 À chaque pays sa recette ! 12.50
Arte journal. 13.00 Arte Regards. 13.35
Le documentariste lève le voile sur les
secrets et l’organisation du paquebot
«Symphony of the Seas».
22.20 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.30 6 C à vous.
0.25 6 C à vous, la suite.
W9
9
59
Film d’aventures de C. Duguay (2014).
1h48. Avec Félix Bossuet. INÉDIT.
TMC
10 60
21.00 Renaissances
21.00 90’ enquêtes
Film de science-fiction américain
de Tarsem Singh (2015). VM. 1h57.
Avec Ryan Reynolds, Ben Kingsley.
Magazine. Autoroute de la drogue :
alerte à la frontière belge.
Les routes vers la Hollande sont le terrain
Une mystérieuse entreprise, Phoenix, de chasse de nouveaux trafiquants.
propose à des milliardaires de «renaître» 22.10 90’ enquêtes Mag. Délits, tradans un nouveau corps.
fics, maisons closes : alerte à la fron23.00 Au cœur de l’étrange Mag. tière belge ! 23.35 Excès de vitesse,
Présenté par S. Renouvin. Au sommaire accidents, radars : l’autoroute sous
notamment : «Ovni, extraterrestres : sont- haute surveillance. - Chauffards : traque
ils vraiment parmi nous ?».
à grande vitesse.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
Drame fantastique américain de David
Fincher (2008). VM. 2h35. Avec Brad
Pitt, Cate Blanchett. LIRE NOTRE ARTICLE.
Sébastien trépigne d’impatience en
attendant le retour d’Angelina.
23.30 Quatre chorégraphes d’au22.45 Le dernier loup Aventures de jourd’hui à l’Opéra de Paris Ballet.
J.-J. Annaud (2015). 1h55. Avec Shaofeng Feng. INÉDIT. 0.45 Ils ont fait 2018.
FRANCE 4
14 63
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 8.45 Les
Inconnus : la totale ! Ce divertissement
propose aux téléspectateurs nostalgiques
Guerre et paix. Drame historique (1956). de revoir les sketches et les parodies des
VM. 17.05 6 Invitation au voyage. 17.45 émissions télévisées du célèbre trio d’huMétiers d’autrefois, artisans d’aujourd’hui. moristes composé de Pascal Légitimus,
18.40 Concert du Nouvel An à la Fenice de Bernard Campan et Didier Bourdon. L’ocVenise. 19.45 Arte journal. 20.05 6 Quatre casion de retrouver «Tournez ménages»,
saisons dans la vie d’un chêne. Mars à août. «Télémagouille» et bien d’autres !
L20.50 L’étrange histoire
21.00 Sans issue @
20.50 En croisière sur le géant 21.00 Belle et Sébastien 2 :
de Benjamin Button ùùù
des mers
l’aventure continue
Doc. de Philippe Lafaix (2018). INÉDIT.
Baroux (2017). 1h32. Avec Jean-Paul
Rouve. 0.10 6 Momo. Comédie (2017).
Thierrée/Shechter/Pérez/Pite. INÉDIT.
1.30 Arte journal. 1.50 6 Let’s Dance.
TFX
11 61
Film d’action de Mabrouk El Mechri
(2012). 1h33. Avec Henry Cavill.
Will Shaw, un étudiant américain, est sur
les traces de sa famille disparue.
En effet.
22.00 Acts of Violence Téléfilm d’action
américain de Brett Donowho (2018).
1h26. Avec Bruce Willis, Cole Hauser.
NRJ12
12 62
21.00 À la croisée des mondes : 20.55 Piège en haute mer
la boussole d’or ù
Film d’action de Andrew Davis (1992).
Film fantastique américano-britannique de Chris Weitz (2007). 1h54.
Avec Dakota Blue Richards, Nicole
Kidman, Freddie Highmore.
Une jeune fille rebelle vivant dans un
monde parallèle enquête sur la
disparition d’enfants.
23.05 Chroniques criminelles Magazine. Présenté par Magali Lunel.
CSTAR
17 64
1h40. Avec Steven Seagal, Tommy
Lee Jones, Gary Busey.
Un soldat d’élite devenu cuistot combat
des terroristes à bord d’un navire qu’ils
ont pris d’assaut.
22.55 Les 12 catastrophes de Noël
Téléfilm fantastique de Steven R. Monroe (2012). 1h25. Avec Ed Quinn. 0.45
La sentinelle. Téléfilm d’action (2004).
GULLI
18 169
20.30 Le jour où...
21.00 Il était une fois
21.00 Le grand bêtisier de Noël 20.55 Fabuleuses aventures à Oz
Série doc. de L. Joffrin et L. Portes
(2014). De Gaulle a choisi la guerre.
Conte de Kevin Lima (2007). VM.
1h48. Avec Amy Adams, J. Marsden.
Divertissement.
Le 16 juin 1940 à Bordeaux, un quasi inconnu, sous-secrétaire d’État à la Guerre,
décide de faire sécession. 21.30 Débat.
23.00 Ma voix compte Magazine.
Une jeune et belle princesse est chassée
de son monde plein de magie et se
retrouve à Manhattan.
22.35 Les quatre filles du docteur
Ecologie : qu’est-ce que je peux faire, March (Saison 1, 1, 2 et 3/3). Avec Dyj’sais pas quoi faire... 23.30 Trump, mon lan Baker, Annes Elwy. 1.30 6 La petite
nouveau président. 0.30 Débat.
Lady. Téléfilm. Comédie dramatique (2012).
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
Un Noël sans bêtisier ne serait pas
vraiment un Noël ! C8 a préparé un
programme de fêtes.
23.10 Le grand bêtisier des animaux
Divertissement.
Au menu de ce bêtisier notamment : les
moments les plus drôles de nos animaux
de compagnie.
6TER
22 67
Film d’animation de Fyodor Dmitriev,
Darina Shmidt, Vladimir Toropchin
(2017). 1h31. INÉDIT.
Urfin veut devenir le maître de Magic
Land. Avec une armée de soldats, il
capture la ville d’Emeraude.
22.25 Oggy et les cafards Dessin animé.
Le chat miaule et la caravane passe.
22.30 Contrôle technique !
RMC STORY
23 68
20.55 Va, vis et deviens ù
21.00 La vallée des mensonges 21.00 Descendants 2
20.55 La mort d’Auguste
Drame de Radu Mihaileanu (2004).
2h23. Avec Yaël Abecassis, Roschdy
Zem, Moshe Agazai. 1984, Ethiopie.
Comédie dramatique de Stanislas
Graziani (2013). 1h30. Avec Julie de
Bona. Une jeune femme revient dans
Comédie de Kenny Ortega (2017).
VM. 1h52. Avec Dove Cameron, Cameron Boyce. INÉDIT. Avec l’aide de ses
Drame de Denis Malleval (2015).
1h32. Avec Jean-Pierre Darroussin.
Une mère chrétienne pousse son fils à se les Cévennes et décide d’enquêter sur
déclarer juif pour échapper à la famine. la mort de son amie d’enfance.
amis de l’île de l’Oubli, Mal est devenue
princesse au royaume d’Auradon.
N°2825
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
À la mort d’un restaurateur des Halles,
trois fils et leurs épouses se disputent
l’héritage familial.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 1ER J A N V I E R
38
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
POLAR +
25 69
20.50 Palais des papes,
une forteresse gothique
20.55 Snapped :
les femmes tueuses
Doc. de Julien Balestier (2018). INÉDIT.
Magazine. Présenté par Evelyne Thomas. Tracy Lawson. INÉDIT.
41
Série. Brûlures du passé. (Saison 8,
9/24). Avec Jerry Orbach, Benjamin
Bratt, Robert Vaughn.
Pour ériger il y a 800 ans ce bâtiment
colossal, les architectes ont dû innover. L’histoire de Tracy Lawson, après que de Une femme appelle la police après avoir
22.00 L’âge d’or des chateaux forts violentes disputes ont éclaté dans son écouté sur son répondeur les aveux de
Documentaire. De Benoît Poisson (2018). couple. 21.50 Tina Lunney.
meurtre d’un homme.
TEVA
54
PARIS PREMIÈRE
SÉRIE CLUB
43
20.45 New York, police judiciaire 20.50 Salvation
RTL9
55
56
Série. Les hommes de l’ombre. (Saison 2, 9). Avec Santiago Cabrera,
Jennifer Finnigan, Charlie Rowe.
Darius, Grace et Harris découvrent un
secret plus dangereux que tout ce qu’ils
pouvaient imaginer.
TV5 MONDE
71
20.50 Un mariage sous les flocons 20.50 Le professionnel
20.40 U-571 ù
21.00 Mystère à la tour Eiffel
Comédie romantique de David Winning (2018). 2h00. Avec Erin Kraków.
Film de guerre de J. Mostow (2000).
1h56. Avec Matthew McConaughey.
Téléfilm policier de L. Fazer (2015).
1h25. Avec M. Denarnaud. L’Exposi-
La veille de son mariage, une femme
découvre un secret de famille inattendu.
PLANÈTE
80
20.55 Un zoo en Palestine
Doc. de Marco de Stefanis (2016).
À Qalqilya, en Cisjordanie, à la frontière
avec Israël, se trouve l’unique zoo de
Palestine.
L’ÉQUIPE
21 138
Film policier français de Georges
Lautner (1981). 1h45. Avec JeanPaul Belmondo, Cyrielle Claire, Robert Hossein.
USHUAIA TV
Un commando américain est chargé de tion universelle de 1889. Trois ingénieurs
voler les codes de la marine allemande. des entreprises Eiffel sont assassinés.
HISTOIRE
88
89
MEZZO
181
20.40 Unbranded
20.40 The Summer of Love
20.30 Chaplin de Mario Schröder
Doc. (2015). Unbranded, l’odyssée Doc. (2017). Le «Summer of Love» de par le Leipziger Ballett
des mustangs.
1967 fait partie du folklore, marqué par Danse.
l’émergence de la pop culture qui a inondé 22.05 Pinocchio Ballet. 23.50 Jun
les Etats-Unis et la Grande Bretagne.
Miyake - The here and after.
22.25 La nuit des animaux Documentaire. (2017).
CANAL+ SPORT
EUROSPORT 1
11
121
EQUIDIA
128
21.00 Sport de force : Giants 19.00 Hockey sur glace : Cham- 21.00 Ski alpin : Coupe du monde 12.00 Hippisme : Le grand direct
Live 2018, l’homme le plus fort pionnat de la NHL
Slaloms parallèles. À Oslo (Norvège). Présentation : Amélie Bitoun. DIRECT.
du monde
Présentation : Romain Del Bello, Eddy 22.10 Ski alpin : Coupe du monde Le multiplex de toutes les courses du
Commentaires : Florian Gazan, Frédéric Lecanu. INÉDIT.
CANAL+ CINÉMA
10
Slalom géant dames, 1re et 2e manche.
À Semmering. 23.25 Eurosport 2 News.
Ferhi. DIRECT.
21.55 Intérieur sport Magazine.
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
jour. Vous ne raterez aucune course, y
compris les soirs de nocturnes.
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 24H Limit @
L20.50 Pose ùù
20.50 Radin !
20.50 Le jour d’après ù
Thriller américain de Brian Smrz (2017).
VM. 1h33. Avec Ethan Hawke, Paul
Anderson, Rutger Hauer.
Série. On prend la pose ! (Saison 1,
1/8). Avec Kate Mara, Indya Moore.
Comédie française de Fred Cavayé
(2016). 1h29. Avec Dany Boon, Laurence Arné. Les aléas d’un pingre maladif
Film de science-fiction américain de
Roland Emmerich (2004). VM. 2h00.
Avec Dennis Quaid. Un changement
de Ludovic Bernard (2017). 1h43. Avec
américain de Scott Derrickson (2016).
VM. 1h51. Avec Benedict Cumberbatch.
Un tueur à gages est chargé d’éliminer
une cible en vingt-quatre heures, faute
de quoi il mourra.
22.20 Gun City Thriller hispano-français
Dans le New York des années 1980,
Blanca Rodriguez sert de mère adoptive dont le quotidien est soudain bousculé climatique soudain ravage la Terre. À New
à de jeunes gays et trans.
par la paternité et par l’amour.
York, un homme tente de sauver son fils.
L22.05 Pose ùù L’ambition des ex- 22.20 L’ascension Comédie française 22.50 Doctor Strange Fantastique
clus. (Saison 1, 2/8). Avec Kate Mara.
Blanca se voit interdire l’accès à un bar. Ahmed Sylla, Alice Belaïdi. Un jeune
23.15 Donner et recevoir. (Saison 1, 3/8). homme tente de réaliser l’impossible
Vidocq. Aventures français de Pitof (2001). 0.10 La fièvre. (Saison 1, 4/8). 1.05 La pour impressionner la fille qu’il aime. 0.00
1.55 6 Une saison en France. Drame de fête des mères. (Saison 1, 5/8). 1.55 The Witch. Horreur (2015). VM. 1.35 Mr.
Mahamat-Saleh Haroun (2017).
Quand on a que l’amour. (Saison 1, 6/8). Wolff. Thriller (2016). VM. 3.35 Magicland.
de Dani de la Torre (2017). VM. 2h13.
Avec Luis Tosar, Michelle Jenner. 0.20
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
CINÉ+ CLASSIC
24
25
Victime d’un grave accident, un brillant
neurochirurgien hérite de super pouvoirs
lors de son processus de guérison. 0.45
Les brigades du Tigre. Policier (2005).
TCM CINÉMA
31
20.45 Malice
L20.50 Miss Peregrine
L20.50 La danseuse ùù
20.50 El condor ù
et les enfants particuliers ùùù Biographie de Stéphanie Di Giusto Western américain de John Guillermin Thriller américain de Harold Becker
Film fantastique américano-belge de
Tim Burton (2016). VM. 2h07. Avec
Eva Green, Asa Butterfield, Samuel
L. Jackson. Un adolescent discret dé-
(2016). 1h48. Avec Soko, Gaspard
Ulliel, Mélanie Thierry. Le destin d’une
fille de ferme du Wisconsin qui va devenir
une figure du Paris de la Belle Époque.
couvre une île qui abrite un très particu- L22.40 Corps étranger ùù Drame
lier foyer pour enfants hors du commun. de Raja Amari (2016). 1h32. Avec Hiam
22.50 Les jardins du roi Drame bri- Abbass, Sarra Hannachi. 0.15 Goodbye
tannique de Alan Rickman (2014). VM. Emmanuelle. Érotique français de François
1h57. Avec Kate Winslet, Alan Rickman. Leterrier (1977). 1.50 Emmanuelle 4. Éro0.45 Mary à tout prix. Comédie (1998). tique (1983). 3.20 Tous cinéma. 4.30 La
VM. 2.40 Calendar Girls. Film.
putain du roi. Drame (1990). VM.
OCS MAX
26
OCS CITY
(1970). VM. 1h45. Avec Jim Brown,
Marianna Hill. Un bagnard et un aven-
turier tentent de prendre une forteresse Un jeune chirurgien ambitieux transforme
le bonheur d’un couple en véritable enfer.
mexicaine qui contient un dépôt d’or.
22.30 Le maître de la prairie Western 22.30 Mort d’un dealer Policier améaméricain de Elia Kazan (1946), NB. VM.
1h59. Avec Spencer Tracy, Katharine
Hepburn. Nouveau-Mexique, XIXe siècle.
ricain de James Bridges (1984). 1h37.
Avec Debra Winger, Mark Keyloun. Une
employée de banque introvertie tombe
Un éleveur épouse une fragile jeune fille amoureuse d’un professeur de tennis,
qui supporte mal sa rigueur. 0.25 Auster- dealer à ses heures. 0.25 Rebecca. Drame
psychologique (1940, NB).
litz. Historique (1960).
OCS CHOC
27
(1993). 1h42. Avec Alec Baldwin,
Nicole Kidman, Bill Pullman.
28
OCS GEANTS
29
L20.40 The Deuce ùù
20.40 Brigsby Bear
20.40 Final Hours
L20.40 Yentl ùù
Série. (Saison 2, 1). Avec Maggie
Gyllenhaal, James Franco, Gary Carr.
Comédie américaine de Dave McCary
(2017). VM. 1h37. Avec Kyle Mooney, Mark Hamill. James est le seul à
Drame australien de Zak Hilditch
(2013). VM. 1h23. Avec Nathan Phillips. INÉDIT. Refusant d’accepter la fin du
Comédie dramatique anglo-américaine de Barbra Streisand (1983).
2h10. Avec Barbra Streisand, Mandy
Patinkin, Amy Irving. Une jeune fille dé-
Vincent hésite à aller plus loin avec Rudy;
Candy voit l’avenir de la pornographie. connaître l’émission de télévision pour
22.40 HP (Saison 1, 7/10). Avec Ti- enfants «Les aventures de Brigsby Bear».
phaine Daviot, Marie-Sohna Condé.
22.15 Ballers ù Doink. (Saison 4,
Sheila se sent mieux à l’hôpital que dans 5/10). Avec Eli Goree, Jiana. À Los
sa vie privée. 23.30 HP S01 - Inside Angeles, Spencer et son partenaire Joe
épisode 7 et 8. 23.40 Counterpart. Série. Krutel tentent d’étendre leur business
0.40 Le chasseur de primes. Comédie aux sports extrêmes. 22.45 No Small
américaine de Andy Tennant (2009). VM. Talk. (Saison 4, 6/10).
N°2825
monde, pourtant imminente, un homme
cide d’entrer, déguisée en garçon, dans
redécouvre son humanité.
22.05 Tommy Drame suédois de Ta- une école pour rabbins juifs orthodoxes.
rik Saleh (2014). VM. 1h32. Avec Moa 22.50 Peyton Place Drame américain
Gammel, Lykke Li. INÉDIT. Après un cam- de Mark Robson (1957). VM. 2h35. Avec
briolage et un an de cavale, Tommy vient Lana Turner, Hope Lange.
réclamer son butin auprès de ses anciens Une jeune femme part pour New York
associés. 23.40 Alone. Horreur (2014). VM. pour y devenir écrivaine.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 2 JANVIER
39
F comme Fairbanks
galipettes. Moi, je n’en veux pas. »
Le type a la tête de pastèque va lui
en remontrer. Avec Mary Pickford,
qui deviendra son épouse, Chaplin et Griffith – bien vite revenu
Documentaire de Julia et Clara
à de meilleures intentions –, il
Kuperberg (2018). 53 min.
comprend le premier les vertus
Tout le charme de cet habile dode l’indépendance et envoie paître
cumentaire consacré à Douglas
Famous Players, la future ParaFairbanks tient à ce qu’il s’appuie
mount, pour créer United Artists.
sur des images d’archives – et uniZorro, d’Artagnan... Il incarne des
quement des images d’archives –
héros idéalistes enclins à sauver
qui, en parallèle de la carrière
la veuve et l’opprimé. Fairbanks
de l’acteur de « Robin des Bois »,
est capable de tout : inventer le
ressuscitent les débuts de Hollywood à l’ère du cinéma muet. Les story-board, bricoler des mégaphones de 3 mètres de long pour
femmes y sont préposées au montage des films ; le département se faire entendre de 1 200 figurants, embaucher des metteurs en
colorisation teinte de bleu les scènes nocturnes ; les chefs décora- scène comme Victor Fleming ou Raoul Walsh, alors débutants.
teurs imaginent des trucages démentiels pour faire voler des tapis Narré par le comédien Laurent Lafitte, le doc le montre se friau-dessus d’une ville (« le Voleur de Bagdad », photo) ; les studios sant la moustache, portant Chaplin, son meilleur ami, du bout de
mettent en place des cantines sur les tournages afin d’éviter que son bras droit, dansant au plafond (un trucage que Fred Astaire
les équipes ne rentrent pompettes de leur déjeuner. Acteur d’abord reprendra dans « Mariage royal »). Evidemment, Fairbanks se plia
médiocre – il doit son succès public à un trou de mémoire sur les au parlant et ce fut un échec cuisant. Evidemment, il ne décrocha
planches de Broadway –, Fairbanks est accueilli à Hollywood par jamais d’oscar. Les pionniers paient parfois leur audace au prix
un D.W. Griffith au mieux de sa forme : « Ce type n’a aucun talent, en fort. A la naissance de United Artists, le magazine « Variety » avait
plus, il a une tête de pastèque, envoyez-le chez Mack Sennett faire des titré : « Des fous s’emparent de l’asile ».
Sophie Grassin
22h35 ARTE
Douglas Fairbanks,
je suis une légende
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 La liste du Père Noël. Téléfilm. Drame
fantastique (2012). 15.25 6 Maman, j’ai
FRANCE 2
2
2
6.30 6 Télématin.9.35 6 Amour, gloire et
beauté. Feuilleton. 10.45 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 13 heures.
13.50 6 Un soir en direct avec Patrick Bruel.
16.15 6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le
monde a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez
pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40
raté l’avion ! Comédie (1990). VM. 17.15
Maman, j’ai encore raté l’avion. Comédie
(1992). VM. 19.20 6 Demain nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le
mag. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
6 Un si grand soleil. Feuilleton.
21.00 Deuxième étoile
Doc. de Frédéric Calenge (2019). INÉDIT.
Série. Tom. (Saison 2, 1/12). Avec
Catherine Marchal, Ophélia Kolb,
Charlotte des Georges. INÉDIT.
Avec Mariska Hargitay. 23.40 Destin
brisé. (Saison 11, 14/24). 0.30 Hérédité
criminelle. (Saison 7, 21/22). 1.20 Une
question de poids. (Saison 7, 20/22).
22.55 On va s’aimer un peu, beaucoup... Nathalie. (Saison 2, 3/12). INÉDIT.
Tom, 15 ans, et sa petite sœur sont
voir... et se taire. (Saison 11, 15/24). emmenés au commissariat. 21.55
5
5
3
enterrement. Comédie sentimentale (1993).
VM. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
6.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
Émilie. (Saison 2, 2/12)
23.55 Rose. - Fatou. - Esteban.
M6
6
6
4
4
21.00 Le grand jeu
Doc. de Bastien Gennatiempo. INÉDIT.
Un programme tout en tubes et en
archives pour revivre les plus belles
heures du divertissement en chansons.
0.15 6 Soir/3.
0.45 Faut pas rêver Magazine. Présenté par Philippe Gougler. Au fil du
Mékong. 2.45 6 Les carnets de Julie.
3.35 6 Comme une envie de jardins…
ARTE
CANAL +
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.40 6 Geostorm. Catastrophe
(2016). VM. 15.20 Calls. 15.35 6 Les
Tuche 3. Comédie (2017). 17.05 6 Les
Paris du globe-cooker. 17.35 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon # 18.30 L’info
du vrai # 19.55 L’info du vrai, le mag #
20.50 Le JT pressé. Best of # 20.55 Catherine et Liliane #
7
7
L’histoire vraie de Molly Bloom, à la tête
d’un immense empire de jeu clandestin
à Hollywood.
23.20 Numéro une ù Comédie dramatique de Tonie Marshall (2016). 1h50.
Avec Emmanuelle Devos. 1.05 6 Tout
l’argent du monde. Thriller (2017). VM.
C8
8
58
7.00 M6 Kid. 9.10 M6 boutique. 10.15 Desperate Housewives. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. 14.10 Un réveillon sur
mesure. Téléfilm. Comédie (2018). 15.45
20.50 Dynasties
21.00 Recherche appartement L20.55 The Artist ùùù
21.00 Pascal, le grand frère
ou maison
Drame romantique français de Michel au bout du monde
La star de Noël. Téléfilm. Comédie (2013).
17.15 Le Pays de Noël. Téléfilm. Comédie
romantique (2015). 18.45 Les rois du gâteau. Paca/Corse. 19.45 Le 19.45. 20.25
Scènes de ménages. Série.
Magazine. Présenté par Stéphane
L’histoire de David, le chef d’une troupe Plaza. Marine et Mégan/Joëlle et
de chimpanzés vivant dans le sud-est Jean-Pierre/Linda. INÉDIT.
du Sénégal. 21.40 Le survivant de la Au sommaire : «Marine et Mégan» ;
banquise. INÉDIT.
«Joëlle et Jean-Pierre» ; «Linda».
22.30 Dynasties Série doc. De Simon 22.35 Recherche appartement ou
Blakeney. Une combattante solitaire. maison Magazine. Caroline et EmINÉDIT. 23.20 Une héritière rebelle. Le
courage d’une mère. 1.05 6 C à vous.
N°2825
manuel/Éric/Amandine. 0.10 Vincent/
Béatrice/Laura et Aymeric.
12.00 La vie nocturne des animaux sauvages.
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.30 Marie-Thérèse d’Autriche. Téléfilm
historique (2017). (1 et 2/2). 16.55 6 Invitation au voyage. 17.35 Métiers d’autrefois,
artisans d’aujourd’hui. 18.05 Uruguay :
Gauchos, tango et élégance latine. 18.55
Serval, le félin des savanes africaines. 19.45
Arte journal. 20.05 28 minutes.
Thriller américain de Aaron Sorkin
(2017). VM. 2h20. Avec Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner. INÉDIT.
10.10 6 La maison France 5. 11.45 6 La
quotidienne. 13.10 6 Aujourd’hui la Chine.
13.40 6 Les docs du magazine de la santé.
14.35 6 J’irai dormir à Burning Man. 15.00
6 Nous sommes une légende. 15.55 6 La
pub et nous, les liaisons cathodiques. 17.30
6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00
6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la suite.
20.20 6 Enquête d’art.
Série doc. de Rosie Thomas. Un roi
exilé. INÉDIT.
WICHITA FILMS
3
21.00 On va s’aimer un peu, 21.00 Les numéros un
des Carpentier
beaucoup...
Didier Deschamps et des joueurs de
l’Équipe de France reviennent sur leur
victoire à la Coupe du monde de football.
22.50 New York, unité spéciale Sa-
FRANCE 5
FRANCE 3
6.00 6 Ludo. 8.15 Ludo vacances. 11.15
6 L’instant R. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo
à la carte. 14.15 6 Quatre mariages et un
Hazanavicius (2011, NB). 1h40. Avec
Jean Dujardin, Bérénice Bejo.
8.00 Téléachat. 9.00 Roman noir : Nid
d’espions. Téléfilm policier (2006). 10.15
Roman noir : Les mystères de l’Ouest. Téléfilm policier (2006). 12.00 Roman noir : Un
enfant dans la tourmente. Téléfilm policier
(2006). 13.40 JT. 13.50 Inspecteur Barnaby.
Série. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
Magazine. Présenté par Pascal Soetens. La Mongolie. INÉDIT.
Hollywood, en 1927. Une vedette du
cinéma muet sombre dans l’oubli.
L22.35 Douglas Fairbanks : Je suis
une légende Doc. De J. Kuperberg et
Quatre jeunes confrontés à des
problèmes variés vont vivre quelques
semaines dans les steppes mongoles.
23.00 Pascal, le grand frère Mag.
C. Kuperberg (2018). INÉDIT. LIRE NOTRE Présenté par P. Soetens. Pascal revient
ARTICLE. 23.30 Les compagnons de la avec la volonté d’aider les adolescents à
Nouba. Comédie de William A Seiter (1934). trouver le chemin de la résilience.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 2 JANVIER
40
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
21.00 Un dîner d’adieu
L21.00 Quotidien : l’année people
21.00 Camping Paradis @
Murat (2016). 1h55. Avec Lysiane
Meis, Guillaume de Tonquédec. INÉDIT.
Barthès. INÉDIT.
2/6). Avec Laurent Ournac, Thierry
Heckendorn, Dounia Coesens.
NRJ12
12 62
20.55 La légende des crânes
Théâtre. Mise en scène de Bernard Divertissement. Présenté par Yann Série. Camping Circus. (Saison 5, de cristal
L’équipe de «Quotidien» propose une
Pierre et Clotilde organisent un dîner soirée spéciale autour des meilleurs
pour faire comprendre à leur «ami» moments people de l’émission.
22.35 Transpi, l’année des champions
Antoine qu’il n’est plus le bienvenu.
22.55 Le prénom Théâtre. Pièce de Magazine. Présenté par Étienne CarMatthieu Delaporte, Alexandre de La bonnier. Étienne Carbonnier propose de
Patellière (2011). 1h55. Avec Patrick revivre la Coupe du monde de football et
Bruel. 1.00 Michaël Gregorio : «J’ai 10 ans !». notamment la finale. 0.25 6 Soirée canap’.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
20.30 Le jour où...
Série doc. de Laurent Portes (2014).
Roosevelt a choisi la guerre. Le 8
décembre 1941, le Président Franklin
Delano Roosevelt annonce au Congrès
l’attaque de Pearl Harbor. 21.30 Débat.
22.00 Menaces en mers du Nord Documentaire. De Jacques Louille (2018).
23.00 Terra terre. Que faire des déchets
spéciaux ? 23.30 Le bonheur est pour demain. 0.30 Débat. 1.00 Ça vous regarde.
FRANCE Ô
19 65
FRANCE 4
21.00 Justin et la légende
des chevaliers
17 64
21.00 Shooter
Film d’animation espagnol de Manuel
Sicilia (2013). VM. 1h32.
Le voyage initiatique d’un jeune garçon
qui cherche à devenir chevalier.
22.30 Zarafa Animation de Jean-Christophe Lie, Rémi Bezançon (2009). 1h18.
Un Égyptien met tout en œuvre pour
ramener un girafon qui a été offert au roi
de France. 23.45 6 Signé Taloche.
TF1 SERIES FILMS
L’arrivée du cirque Zanetti au Camping
Paradis suscite des vocations parmi les Une équipe doit retrouver douze crânes
de cristal anciens.
amis de Tom.
22.50 Camping Paradis @ La bonne 22.40 À la poursuite de la Lance
aventure. (Saison 3, 4/6). Avec Laurent sacrée Téléfilm d’aventures de Florian
Ournac, Princess Erika. 0.40 6 Confes- Baxmeyer (2010). 1h53. Avec Kai Wiesions intimes. Les Bodin’s. - Fiona Gélin. singer, Bettina Zimmermann.
CSTAR
14 63
Série. Sniper contre Sniper. (Saison 1,
1/10). Avec Ryan Phillippe, Shantel
VanSanten, Cynthia Addai-Robinson.
GULLI
18 169
20.55 Magic Kids, les magiciens
sont dans la ville !
Divertissement.
victor, Marco, Sam, Lina et Haja, cinq
Bob Lee Swagger est recruté par son apprentis magiciens, vont nous bluffer
ex-commandant pour tenter d’empêcher avec leurs tours.
un attentat. 21.50 Pris au piège. 22.40 Magic Kids, les magiciens sont
(Saison 1, 2/10). 22.40 En cavale. dans la ville ! Divertissement.
(Saison 1, 3/10).
0.15 G ciné. 0.25 Zig et Sharko. 0.35 Oggy
23.30 Sniper Reloaded Téléfilm d’ac- et les cafards. 0.50 Zig et Sharko. 1.00
tion de Claudio Fäh (, 2011). 1h28.
Foot 2 rue extrême. Série.
6TER
20 66
Téléfilm de science-fiction de Todor
Chapkanov (2014). 1h23. Avec Richard Burgi, Hugh Fraser.
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Dancing on the Edge
21.00 Section de recherches
L21.00 This is Us ùùù
20.55 Accusé
Série. Danser sur la lune. (Saison 1,
1/4). Avec Chiwetel Ejiofor, M. Goode.
Série. Noces rouges. (Saison 10,
1/13). Avec Xavier Deluc, V. Kaprisky.
Série. Conseils de père. (Saison 2,
1/18). Avec Milo Ventimiglia. INÉDIT.
Série. L’histoire de Simon. (Saison 1,
5/6). Avec Bruno Wolkowitch.
L’ascension d’un groupe de jazz,
composé de musiciens noirs dans le
Londres des années 1930.
22.20 Dancing on the Edge Papillon de
nuit. (Saison 1, 2/4). 23.50 6 Jacob Desvarieux, un concert pour l’histoire au Memorial
Act. 0.50 6 Tony Chasseur chante Al Jarreau.
Martin Bernier épouse la romancière
Laura Belmont. Pendant la fête, le témoin
de Laura est assassiné. 21.45 Disparu.
Randall et Beth envisagent un
changement dans leur vie... Kate
effectue un premier pas vers une
personne qui lui plaît. 21.50 Pour ton
Un soir, Simon assiste dans une rue à
l’agression brutale d’une jeune femme
et n’ose pas intervenir. 21.50 L’histoire
bien. (Saison 2, 2/18). INÉDIT.
L22.35 This is Us ùùù Déjà vu.
(Saison 2, 3/18). INÉDIT.
22.50 Accusé L’histoire d’Hélène. (Sai-
RMC DÉCOUVERTE
24 98
(Saison 10, 2/13).
22.50 Section de recherches Escalade. (Saison 10, 3/13). 23.50 Sauveteurs. (Saison 5, 5/14).
CHÉRIE 25
POLAR +
25 69
41
de Claire. (Saison 1, 6/6).
son 1, 1/6). 23.50 L’histoire de Laurent.
(Saison 1, 2/6).
SÉRIE CLUB
43
20.50 Top Gear France
20.55 Papillon noir
21.00 Boulevard du Palais
20.50 Elementary ù
Mag. Présenté par Philippe Lellouche,
Le Tone, Bruce Jouanny. Leçon de
conduite sur glace en Finlande. Invités : R. Anconina, A. Vatanen. INÉDIT.
Thriller français de Christian Faure
(2008). 1h40. Avec Éric Cantona, Stéphane Freiss, Hélène de Fougerolles.
Série. Mauvaise graine. (Saison 16,
6/6). Avec Anne Richard. L’employée
Série. Les hommes de l’ombre.
(Saison 2, 22/24). Avec Jonny Lee
Miller, Lucy Liu, Aidan Quinn. Joan a
Un scénariste en manque d’inspiration
En Laponie, les animateurs vont avoir s’embourbe dans la solitude jusqu’à ce
comme professeur le champion de rallye qu’il rencontre un vagabond.
Ari Vatanen.
22.55 La nuit du réveillon Téléfilm.
22.00 Top Gear France Magazine. La Comédie française de Serge Meynard
course contre la montre suisse.
TÉVA
(2011). 1h35. Avec Jean-Pierre Lorit.
54
PARIS PREMIÈRE
d’un centre éducatif fermé est retrouvée
morte chez elle, tuée de plusieurs coups été enlevée par les mafieux français, et
de couteau. 22.45 De Smet.
Mycroft doit demander l’aide de Sherlock.
23.00 The Teach (Saison 2, 3 et 4/8). 21.35 Elementary ù Le secret dans
Avec Maciej Stuhr, Katarzyna Dabrowska.
1.05 New York, police judiciaire. Série.
2.35 L’aliéniste. Série.
RTL9
55
56
20.50 Devious Maids @
L20.50 Thierry Le Luron, l’hu-
Série. Scènes de ménage. (Saison 2,
7/13). Avec Ana Ortiz, Dania Ramirez, Roselyn Sanchez. Nicholas est de
mour de ma vie
20.40 The Patriot :
le chemin de la liberté @
Doc. de Fabrice Gardel et Isabelle
Simeoni (2016).
Film de guerre de Roland Emmerich (2000). 2h40. Avec Mel Gibson.
retour. Marisol décide d’avoir une discus- Ce documentaire retrace le destin de ce
sion sérieuse avec lui concernant Opal. show-man à la personnalité complexe.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
TV5 MONDE
71
21.00 Elles s’aiment
Théâtre. Mise en scène de Muriel
Robin (2016). 2h20. Avec Michèle
Laroque, Muriel Robin. Dans ce spec-
Filmé à la massue et tacle «anniversaire», Muriel Robin est sur
monté au marteau-piqueur.
scène avec Michèle Laroque.
HISTOIRE
88
la peau. (Saison 2, 23/24). 22.35 La
grande expérience. (Saison 2, 24/24).
23.20 Triste sire. (Saison 2, 10/24).
89
MEZZO
181
20.55 Mystérieuses aurores 20.40 Dolma, la petite khampa 20.40 La partition des Indes
20.30 Katerina Ismailova
boréales
Doc. de Mario Colonel et Bertrand Doc. (2017). La britannique Gurinder Opéra. Chef d’orchestre : Tugan
Doc. (2018).
Delapierre (2017).
Phénomène céleste hypnotique, les Au cours d’un voyage au Tibet, Mario
aurores boréales ont alimenté de Colonel photographie une enfant au
nombreuses légendes.
regard rebelle et mystérieux.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
Chadha, réalisatrice de Joue-la comme
Beckham et du Dernier vice-roi des Indes
voyage de Southall à Delhi pour enquêter
sur la partition des Indes.
EUROSPORT 1
121
Sokhiev (2016). 4h00. Avec Dmitry
Ulyanov, Marat Gali, Nadja Michael.
23.30 Vincent Peirani Quintet «Living
Being» Concert.
EQUIDIA
128
21.00 Sport de force : Giants 20.45 Invisible
21.10 Ski alpin : Coupe du monde 21.30 Côté courses
Live 2018, l’homme le plus fort Mag. Présenté par C. Cotentin. Aviron. Slaloms parallèles. A Oslo (Norvège). Magazine. La rediffusion des principales
du monde
Revers, uppercut, slap shot... «Invisible» 22.05 Ski de fond : Coupe du monde courses de la journée en 30 minutes.
revient chaque mois sur un geste sportif. Epreuve. A Oberstdorf (Allemagne).
22.00 Infos et pronos Magazine. Pré«Giants Live» est une compétition 21.10 L’escalade : le jeté. - Cadrage débor- 22.45 Ski de fond : Coupe du monde. senté par Vincent Lahalle, Sébastien Dardement - Rugby. - Le trot avec Bold Eagle. Epreuve. 23.25 Eurosport 2 News.
ras, Julien Marcy. 22.30 Infos et pronos.
regroupant des athlètes hors normes.
Commentaires : F. Lecanu, F. Gazan.
N°2825
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 2 JANVIER
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
41
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Criminal, un espion
Thriller allemand de Oliver Kienle Série. Le serment. (Saison 1, 10/21). Comédie française de Dany Boon dans la tête
20.50 Vengeance à quatre mains 20.50 Designated survivor
(2017). VM. 1h35. Avec Frida-Lovisa
Hamann, Friederike Becht.
20.50 Raid dingue
Avec Kiefer Sutherland, A. Canto. INÉDIT.
(2016). 1h45. Avec Alice Pol, Dany
Le président Kirkman découvre la nature Boon, Michel Blanc. Une jeune policière
Alors qu’elles étaient enfants, Sophie et des informations liées au bombardement. particulièrement maladroite parvient à
sa sœur aînée Jessica ont assisté au 21.35 Guerriers. (Saison 1, 11/21). intégrer le centre de formation du Raid.
La fin du début. (Saison 1, 12/21)
22.35 Radin ! Comédie française de
meurtre de leurs parents.
22.20 Hitman & Bodyguard Comédie L23.05 Ray Donovan ùù Baby. Fred Cavayé (2016). 1h29. Avec Dany
américaine de Patrick Hughes (2017). (Saison 6, 10/12). Avec Liev Schrei- Boon. Les aléas d’un pingre maladif dont
VM. 1h51. Avec Ryan Reynolds, Samuel ber. INÉDIT. 23.55 Who Is America ? Série. le quotidien est soudain bousculé par la
L. Jackson. 0.15 L’hebd’Hollywood. 0.45 0.25 Mon poussin. Comédie de Frédéric paternité et par l’amour. 0.05 Collateral.
L’armée du crime. Drame (2008).
Forestier (2017).
Thriller (2004). VM. 2.00 Tous cinéma.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
CINÉ+ CLASSIC
25
Thriller de Ariel Vromen (2016). VM.
1h53. Avec Gal Gadot, Ryan Reynolds.
Pour déjouer un complot, la mémoire d’un
agent de la CIA décédé est implanté dans
le corps d’un condamné à mort.
22.40 Deepwater Drame américain de
Peter Berg (2016). VM. 1h47. Avec Mark
Wahlberg, Kurt Russell. 0.25 Clara Mor-
gane : Projet X. Téléfilm classé X (2001).
1.50 Détour. Thriller (2016). VM.
TCM CINÉMA
L20.50 Mes meilleures amies ùù
L20.50 Il Divo ùù
L20.50 La Belle et la Bête ùùù 20.45 Charro !
Comédie américaine de Paul Feig
(2011). VM. 2h04. Avec Kristen Wiig,
Rose Byrne. Des jeunes femmes pré-
Drame italo-français de Paolo Sorrentino (2008). VM. 1h55. Avec Toni
Servillo, Anna Bonaiuto, Giulio Bosetti.
Drame français de Jean Cocteau
(1946, NB). 1h30. Avec Jean Marais,
Josette Day, Marcel André. Une jeune
parent avec enthousiasme l’enterrement
Pour la composition made vie de jeune fille d’une amie.
gistrale de Toni Servillo.
Les nôtres aussi.
22.45 Lust, Caution Drame historique
22.50 Maggie a un plan Comédie de américano-chinois de Ang Lee, Tony
Rebecca Miller (2015). VM. 1h38. Avec
Travis Fimmel. Les improbables tribulations
d’un fantaisiste triangle amoureux. 0.25
Auprès de moi toujours. Drame (2010). VM.
OCS MAX
26
Chiu-Wai Leung (2007). VM. 2h30.
Avec Tony Chiu-Wai Leung, Tang Wei.
1.20 Ainsi soient-elles. Comédie de mœurs
(1994). 3.00 Calmos. Comédie (1975).
OCS CITY
27
31
Western américain de Charles Marquis Warren (1969). 1h38. Avec Elvis
Presley, Ina Balin. Vince accuse Jesse
fille, belle et douce, découvre l’amour sous Wade d’avoir volé un canon aux forces
les traits d’une créature monstrueuse. révolutionnaires mexicaines.
L22.20 La nuit de Varennes ùù 22.25 Complot à Dallas Policier améDrame historique de Ettore Scola (1982).
VM. 2h00. Avec Jean-Louis Barrault, Marcello Mastroianni. 0.45 Les contes d’Hoffmann. Comédie dramatique (1951). 2.55 La
ricain de David Miller (1973). 1h30.
Avec Burt Lancaster, Robert Ryan. 0.00
Soupçons. Suspense (1941, NB). A 1.40
Charley-le-Borgne. Western (1972). 3.10
voie lactée. Comédie dramatique (1969).
Corridors of Blood. Horreur (1958, NB).
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
L20.40 Sierra torride ùù
20.40 La ch’tite famille
20.40 My Cousin Rachel
20.40 En terrain miné
Comédie française de Dany Boon
(2018). 1h47. Avec Dany Boon, Pierre
Richard. INÉDIT. Un designer parisien en
Thriller américain de Roger Michell
(2017). VM. 1h46. Avec Rachel Weisz,
Sam Claflin, Holliday Grainger.
Drame de Paul Katis (2014). VM. Western de Don Siegel (1970). 1h50.
1h45. Avec David Elliot, Mark Stan- Avec Clint Eastwood. Lors de la révoley. Afghanistan, province de Helmand, lution mexicaine, un mercenaire améri-
vogue a un accident qui l’amène à renouer Angleterre, début du XIXe siècle. Un jeune
avec sa famille ch’ti qu’il avait reniée.
noble anglais, apprend la mort
22.25 Tout là-haut Aventures français mystérieuse de son cousin en Italie.
de Serge Hazanavicius (2016). 1h39. 22.25 Un monstre à mille têtes Drame
septembre 2006. Des militaires anglais cain sauve la vie d’une nonne rebelle.
trompent l’ennui dans leur avant-poste. L22.35 Nevada Smith ùù Western
22.25 Breakdown Drame britannique américain de Henry Hathaway (1966).
de Jonnie Malachi (2016). VM. 1h50. VM. 2h06. Avec Steve McQueen. Après
Avec Craig Fairbrass, James Cosmo. la mort de ses parents, massacrés par
0.15 Tu vois le genre ? 0.30 6 Oppression. trois hors-la-loi, un jeune garçon veut
se venger. 0.45 Story classique. Best of.
Drame (2016). VM. Avec Naomi Watts.
Avec Kev Adams, Vincent Elbaz. 0.00
Tout là-haut - Bonus. 0.10 6 Dalida. Bio-
de Rodrigo Plá (2015). VM. 1h14.
Avec Sebastián Aguirre Boëda. 23.40
graphie française de Lisa Azuelos (2016). La confrérie des larmes. Thriller (2012).
JEUDI 3 JANVIER
Roule, ma poule
20h55 GULLI
Chicken Run
TOM BARNES
Film d’animation britannique
de Peter Lord et Nick Park
(2000). 1h21.
Les poulets peuvent-ils accéder
à la liberté, au bonheur, à la démocratie et au crédit chez Conforama? Le héros de «Chicken Run»,
un poulet héroïque, le pense. Il
cherche donc à s’échapper de
l’élevage où il s’étiole. Est-ce le
dernier avatar des négociations
sur le bio ou l’une des conséquences de l’élevage en batterie ? Non :
il s’agit du premier long-métrage de Nick Park et de Peter Lord,
les papas de « Wallace & Gromit ». « Chicken Run », sorti en 2000,
a eu un certain succès, malgré de sérieux handicaps techniques.
Car le style d’animation utilisé ici est l’héritage d’une tradition un
peu marginale : l’animation (physique, pas virtuelle) en 3D. Il faut
employer des marionnettes, de la pâte à modeler ou, plus simplement, du plâtre. De plus, comme l’explique Peter Lord, avec le poulet, rien ne va : « Les yeux sont mal placés, il n’y a pas de dents, les
pattes sont incurvées dans le mauvais sens. En termes d’animation,
N°2825
le poulet est un antihéros absolu. »
Mais un antihéros qui devient
un leader de la liberté. Pourquoi
un gallinacé ? « Parce que ça ne
marcherait pas avec des castors »,
rétorque, facétieux, Nick Park. En
quatre-vingt-une minutes, les
réalisateurs revisitent un genre :
celui du film de guerre – disons
« la Grande Evasion » – revu et
corrigé par George Orwell, mais
un Orwell tendance humour farfelu. Dans leur basse-cour, les
poulets tricotent, font des plans,
camouflent des passages secrets,
jouent au base-ball avec un chou de Bruxelles, s’entraînent sur
un trampoline, réinventent le cheval de Troie, complotent dans
les baraquements, se déchirent pour savoir si l’œuf a précédé la
poule ou si la poule est venue avant l’œuf. Quarante animateurs
se sont succédé pendant trois ans, sur vingt-trois plateaux, pour
fabriquer une demi-seconde de ce film par jour. Image par image,
nuance par nuance, Peter Lord et Nick Park ont photographié leurs
figurines pour leur donner une vie inattendue. L’animation de la
pâte à modeler est un travail de bénédictin : à côté, la dentelle de
Calais est une activité frénétique.
François Forestier
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 3 JANVIER
42
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.55 6 La fiancée des neiges.
Téléfilm. Comédie (2013). 15.35 6 Coup
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
6.00 6 Le 6h info. 6.30 6 Télématin. 9.35
6 Amour, gloire et beauté. 10.50 6 Motus.
11.20 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.50 6 Le grand show de l’humour. 17.05
6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un
de foudre par erreur. Téléfilm. Comédie
romantique (2016). VM. 17.10 6 Coup
de foudre à Notting Hill. Comédie romantique (1999). VM. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 Nos chers voisins. Série. si grand soleil. Feuilleton.
21.00 Le chasseur
et la Reine des glaces ù
3
21.00 Le plus bel ami de l’homme 21.00 Le majordome ù
Doc. de Frédéric Fougea (2017). INÉDIT.
Il y a 20000 ans, une alliance inattendue
se produit entre l’homme et le loup gris,
INÉDIT. Ravenna mène avec sa sœur Freya qui deviendra le chien.
une existence paisible.
22.45 Prédateurs Documentaire. De
23.10 47 Ronin ù Fantastique de C. Alastair Fothergill (2018). 0.20 6 La
Rinsch (2013). VM. 1h59. Avec K. Reeves. vie secrète des animaux du village. 1.40
Sous le récit gloubi- 6 Afrique sauvage. Le bassin du Congo.
boulga perce une ambition épique. L’aventure. 3.30 6 Affaire conclue.
Film fantastique de C. Nicolas-Troyan
(2016). VM. 1h54. Avec C. Hemsworth.
FRANCE 5
5
5
10.10 6 La maison France 5. 11.45
6 La quotidienne. 13.10 6 Aujourd’hui la
Chine. 13.40 6 Les docs du magazine de
la santé. 14.40 6 J’irai dormir à Burning
Man. 15.05 6 L’aventurier du goût. 15.55
6 Népal, par-delà les nuages. 17.30 6 C
à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C
à vous. 20.00 6 C à vous, la suite. 20.20
6 Enquête d’art. Le bol-sein.
20.50 Les trésors
de la Préfecture de police
Doc. de Camille Ménager (2018). INÉDIT.
M6
6
9
59
CANAL +
4
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 Kingsman : Le Cercle d’or.
Espionnage (2017). VM. 15.50 6 La deuxième étoile. Comédie (2017). 17.25 La
semaine de Catherine et Liliane. 17.35
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon
# 18.30 L’info du vrai # 19.55 L’info du
vrai, le mag # 20.50 Le JT pressé. Best of
# 20.55 Catherine et Liliane #
L21.00 L’amie prodigieuse ùù
Biographie de L. Daniels (2013). VM.
2h05. Avec F. Whitaker, O. Winfrey.
Série. Les fiancés. (Saison 1, 7/8).
Avec Gaia Girace, M. Mazzucco. INÉDIT.
La vie d’un majordome noir de la Maison
Blanche, qui a approché et servi huit
présidents américains. 23.15 6 Soir/3.
L23.45 Comme un avion ùù Comé-
Couverte de cadeaux par Stefano, Lila
s’engage à l’épouser. 22.05 La
die de B. Podalydès (2014). 1h45. Avec
B. Podalydès. INÉDIT. 1.30 6 Les carnets
de Julie. 4.10 6 Les nouveaux nomades.
(Saison 4, 7/10). Avec Dominic West.
INÉDIT. 23.55 La quête. (Saison 4, 8/10).
INÉDIT. 0.50 6 La mélodie. Drame (2016).
ARTE
6
9.10 M6 boutique. 10.15 Desperate Housewives. Série. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. Série. 14.10 Les Noëls
de ma vie. Téléfilm. Comédie (2018). 15.45
7
7
promesse. (Saison 1, 8/8). INÉDIT.
L23.05 The Affair ùù Nouvelle lune.
C8
8
58
12.05 Sauvez les animaux ! 12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards. 13.35 6 Persuasion. Téléfilm. (2007). VM. 15.10 La belle
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 8.45 La
le trésor de Patagonie
parfait ùùù
Jeu. Présenté par S. Rotenberg. INÉDIT.
Film à suspense de Alfred Hitchcock
(1954). VM. 1h45. Avec Grace Kelly.
Magazine. Présenté par Carole Rousseau. Alerte en Provence : la police
sur tous les fronts. INÉDIT.
digne héritière. Téléfilm. Comédie (2010).
10.15 De parfaits petits anges. Téléfilm.
des belles. Comédie dramatique (1955, Comédie dramatique (1998). 12.00 Pour
Un Noël tout en fleurs. Téléfilm. Comédie NB). 17.10 6 Invitation au voyage. 17.50 que la vie continue... Téléfilm. Biographie
romantique (2018). 17.15 Les diamants Xenius. 18.30 Métiers d’autrefois, artisans (2004). 13.40 JT. 13.50 Inspecteur Barnaby.
de Noël. Téléfilm. Comédie (2018). 18.45 d’aujourd’hui. 19.00 6 La vie secrète d’un Série. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
Les rois du gâteau. Paca/Corse. 19.45 Le nid de tortues marines. 19.45 Arte journal. TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. 20.05 28 minutes.
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
L20.55 Le crime était presque 21.00 Enquête sous haute tension
21.00 The Bridge :
Depuis qu’elle existe, la police conserve Un trésor est caché sur une île. Pour
les éléments qui font sa raison d’être l’atteindre, 16 candidats devront
dans différents lieux de Paris, comme le construire un pont.
23.00 The Bridge : les secrets du
musée de la Police ou la préfecture.
22.20 C dans l’air Mag. Présenté par pont Magazine. INÉDIT. 23.50 Croisières
C. Roux. 23.30 6 C à vous.
en famille : des vacances de rêve.
W9
3
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Ludo vacances.
11.15 6 L’instant R. 12.00 6 12/13. 12.55
6 Météo à la carte. 14.00 6 La cage aux
folles. Comédie (1978). 15.40 6 Ce jourlà. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
TMC
Pierre, feuille... ciseaux. À Orange, 47 caméras traquent les
22.40 L’enfant de personne Téléfilm délinquants en permanence pour
dramatique allemand de Urs Egger protéger habitants et touristes.
(2012). VM. 2h50. (1 et 2/2). Avec Marie 23.00 Enquête sous haute tension
Bäumer. 1.30 Arte journal.
Magazine. Présenté par Carole Rousseau.
TFX
10 60
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Sissi face à son destin
21.00 Le prix à payer @
20.55 Stratton
Évocation historique autrichien de
Ernst Marischka (1957). 1h47. Avec
Romy Schneider, Karlheinz Böhm.
Comédie française d’Alexandra Leclère (2007). 1h30. Avec Christian
Clavier, Nathalie Baye, Gérard Lanvin.
Téléfilm d’action britannique de Simon
West (2017). VM. 1h55. Avec Dominic Cooper, Tyler Hoechlin.
Sissi, la jeune impératrice d’Autriche,
séduit les pires ennemis de la Couronne.
W9 se joint à l’association Tout le monde
Sossot.
contre le cancer pour une soirée 23.00 Les jeunes années d’une reine
évènement au Dôme de Paris.
Historique de Ernst Marischka (1954).
23.05 Les 100 vidéos qui ont fait 1h35. Avec Romy Schneider, Adrian
rire le monde entier Divertissement. Hoven.1.05 6 90’ enquêtes.
Ne supportant plus que sa femme se
refuse à lui, un homme décide de lui
couper les vivres.
22.50 Chroniques criminelles Magazine.
Présenté par M. Lunel. Au sommaire :
«L’affaire Bettina Beau : une maîtresse
de trop ?» ; «L’éventreur du Yorkshire».
Un agent du MI6 s’infiltre dans un
laboratoire iranien pour intercepter le vol
de molécules chimiques.
22.45 Halo 4 : aube de l’espérance
21.00 Tout le monde chante :
les stars relèvent le défi
Concert. Présenté par Jérôme Anthony. Invités notamment : Stéphanie
Renouvin, Stéphane Rotenberg, Élodie Gossuin, Moundir. INÉDIT.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
CSTAR
14 63
17 64
Téléfilm d’action de S. Hendler (2013).
1h30. Avec T. Green. 0.30 King Rising 2 :
les deux mondes. Téléfilm d’action (2011).
GULLI
18 169
20.30 Le jour où...
21.00 Hook ou la revanche du 21.00 Triangle
L20.55 Chicken Run ùù
Série doc. de Laurent Portes (2016). capitaine Crochet ù
Téléfilm d’aventures américain de Craig Film d’animation de Peter Lord, Nick
Hitler a perdu la guerre. Le 22 juin 1941,
le Führer lance l’attaque contre l’URSS et
signe sa prochaine défaite. 21.30 Débat.
22.00 L’heure des loups Documentaire. De Marc Khanne. 23.00 Hashtag.
Macron, le carburant de la colère. 23.30
Derniers jours d’un médecin de campagne.
0.30 Débat. 1.00 Ça vous regarde.
FRANCE Ô
19 65
Film fantastique américain de Steven
Spielberg (1991). VM. 2h16. Avec
Dustin Hoffman, Robin Williams.
Peter Banning, alias Peter Pan, est
devenu un avocat d’affaires qui a tout
oublié de ses aventures.
Pour Clochette, Julia
Roberts et son sourire à mille dents.
TF1 SERIES FILMS
R. Baxley (2005). 2h15. (1/3). Avec
Eric Stoltz, Catherine Bell, Sam Neill.
Une expédition financée par un
millionnaire est chargée d’élucider le
mystère du Triangle des Bermudes.
22.40 Triangle Téléfilm d’aventures
américain de Craig R. Baxley (2005).
3h35. (2 et 3/3). Avec Eric Stoltz, C. Bell.
6TER
20 66
22 67
Park (2001). 1h21.
Parquées et surveillées par des chiens,
les poules d’un élevage anglais tentent
la grande évasion. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.30 Oggy et les cafards Dessin
animé. Même pas peur. C’est Halloween !
Pendant qu’Oggy s’affaire, Jack essaie
son déguisement le plus affreux.
RMC STORY
20.55 Dancing on the Edge ù
21.00 Alice Nevers
21.00 Familles extraordinaires 20.55 Indices
Série. Notes sombres. (Saison 1,
3/4). Avec Chiwetel Ejiofor, Matthew
Goode. Lors de son interrogatoire, Louis
Série. Animal. (Saison 10, 2/6). Avec
Marine Delterme. Un grand professeur,
Mag. Présenté par É. Gossuin. Elles
ont changé de vie pour réaliser leur
rêve. INÉDIT. Trois familles extraordinaires
qui luttait contre l’élevage intensif d’aniraconte à la police qu’il a aperçu Julian maux de compagnie, a été tué. 21.45
Meurtre discount. (Saison 10, 3/6).
s’enfuir du lieu du crime.
N°2825
ont plaquer leur quotidien métro-boulotdodo pour vivre leur rêve.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
23 68
Magazine. À la poursuite de SK1:
l’affaire Guy Georges. INÉDIT.
En 1991, Pascale Escarfail est tuée
dans son studio parisien. Elle a été
sauvagement poignardée.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 3 JANVIER
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
POLAR +
43
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Chamonix :
megastructures au sommet
L 20.55 Le cercle des poètes
L21.00 Le tailleur de Panama ùù
20.50 Supernatural
disparus ùù
Doc. de Quentin Domart (2018). INÉDIT.
Drame de Peter Weir (1989). VM.
2h05. Avec Robin Williams.
Thriller de John Boorman (2001). VM.
1h50. Avec Pierce Brosnan, Geoffrey
M. Rush, Jamie Lee Curtis.
Série. ScoobyNatural. (Saison 13,
16/23). Avec Jensen Ackles, Jared
Padalecki, Misha Collins.
Chamonix-Mont-Blanc accueille chaque
année plus de 2,5 millions de visiteurs. En 1959, un professeur de littérature Un agent secret envoyé au Panama tente Un appareil maudit téléporte Sam, Dean
22.05 Titans des neiges Documen- bouscule les traditions d’une école.
de convertir à l’espionnage un ancien et Castiel dans le monde animé de
taire. De Yoan Lefebvre (2017).
Oh capitaine, mon capitaine. malfaiteur, devenu tailleur.
Scooby-Doo.
TEVA
54
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
20.50 Cauchemar en cuisine
L20.50 Rasta Rockett ùù
20.40 L’échange
Magazine. Présenté par Philippe Etchebest. Hyères. Il y a vingt mois, Vanessa
Film d’aventures de Jon Turteltaub
(1993). VM. 1h35. Avec Leon Robinson.
Film d’action de Taylor Hackford
(2001). 2h15. Avec Meg Ryan.
L22.55 Public Enemies ùù Drame
américain de Michael Mann (2009). 2h10.
et son conjoint Stéphane ont repris un Quatre Jamaïcains se lancent dans une
restaurant, mais les clients sont rares. compétition de bobsleigh.
PLANÈTE
80
USHUAIA TV
88
HISTOIRE
89
TV5 MONDE
71
21.00 La vie au temps des châteaux forts
Doc. de Philippe Vergeot (2018). Une
plongée au cœur du Moyen Âge, à travers l’histoire de Guillaume de Castelnac.
MEZZO
181
20.55 Opérations spéciales
20.45 Nuit de la glisse : Pushing 20.40 Miniaturiste
L20.30 Autour de Nina
Série doc. (2015). Opération carré d’as. the Limits
Série. (Saison 1, 3). Avec Anya Tay- Concert. Nina Simone est une artiste
Le 2 septembre 2008, dans le golfe Documentaire suisse de Thierry Do- lor-Joy. INÉDIT. Nella décide d’utiliser ce énigmatique, à la fois sublime et maud’Aden, Jean-Yves et Bernadette nard (2012). 1h30. INÉDIT. Les freeriders qu’elle a appris à Amsterdam pour vendre dite, qui a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la soul et du jazz.
Delanne sont capturés par des pirates. sont devenus de véritables stars du Web. le sucre par elle-même.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
EQUIDIA
128
21.00 Kick Boxing : Enfusion 70 20.45 Sport reporter
20.05 Tennis : Tournoi ATP de 21.30 Côté courses
Commentaires : Jean-Charles Ba- Série doc. Flambant 9, dans la tête Brisbane
Magazine.
rès, Aurélien Duarte. À Anvers. INÉDIT.
23.00 Kick Boxing : Enfusion 71 . Commentaires : J.-C. Barès, A. Duarte. INÉDIT.
CANAL+ CINÉMA
10
du demi de mêlée. «Sport reporter»
Quarts de finale. A Brisbane (Australie).
propose des reportages qui ont l’ambition 21.05 Ski de fond : Coupe du monde
de raconter toutes les histoires du sport. Poursuite 15 km libre messieurs.
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
La rediffusion des principales courses
de la journée en 30 minutes.
22.00 Infos et pronos Magazine.
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Mother !
L20.55 Engrenages ùù
20.50 Un plan parfait @
20.50 The Icebreaker
Thriller américain de Darren Aronofsky
(2017). VM. 1h55. Avec Jennifer
Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris.
Série. (Saison 6, 3 et 4/12). Avec
Caroline Proust, Philippe Duclos.
Comédie romantique française de
Pascal Chaumeil (2012). 1h44. Avec
Diane Kruger. Pour enrayer une malé-
Film d’action russe de Nikolay Khomeriki (2016). VM. 1h59. Avec Pyotr
Fyodorov. Un capitaine d’un briseur de
diction, Isabelle décide d’épouser JeanYves, rédacteur d’un guide touristique.
Titre mensonger.
22.35 Raid dingue Comédie française
glaces russe et son équipage font face
à un gigantesque iceberg à la dérive.
22.50 Hardcore Henry Action de Ilya
Un couple voit sa relation remise en
question par l’arrivée d’invités imprévus,
perturbant leur tranquillité.
22.45 Muse Horreur de Jaume Balagueró (2017). VM. 1h44. Avec Elliot
Cowan, Franka Potente. 0.35 Surprises.
1.00 Si tu voyais son cœur. Drame français
de Joan Chemla (2016). 2.25 6 Maryline.
Drame de Guillaume Gallienne (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
En garde à vue, les frères Camara sont
interrogés. Joséphine a été droguée au
GHB et violée.
23.00 The Bisexual (Saison 1, 4, 5 et
6/6). Avec Desiree Akhavan, M. Peake.
La bisexualité de Leila est révélée au
grand jour et la jeune femme doit
affronter les réactions de son entourage.
0.30 Who Is America ? Série. 0.55 Cherchez la femme. Comédie (2017).
CINÉ+ CLUB
24
de Dany Boon (2016). 1h45. Avec Alice
Pol, Dany Boon. Une jeune policière
Naishuller (2015). VM. 1h37. Avec Haley
Bennett. Henry est sur le point de mourir
mais est ramené à la vie par son épouse,
particulièrement maladroite parvient à qui l’a en partie transformé en cyborg.
intégrer le centre de formation du Raid. 0.25 Alerte rouge ! 1.15 Jeux avec le feu.
0.20 Intruders. Horreur (2011). VM.
Téléfilm classé X (2017).
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
20.50 Alliés @
L20.50 Les aventures du baron
L20.50 Le cheikh blanc ùùù
L20.45 À la poursuite du dia-
Thriller américain de Robert Zemeckis (2016). VM. 2h00. Avec Brad Pitt,
Marion Cotillard, Jared Harris. Un
de Münchausen ùùù
Comédie italienne de Federico Fellini
(1952, NB). VM. 1h25. Avec Alberto
Sordi, Brunella Bovo, Leopoldo Trieste.
mant vert ùù
Film d’aventures de Terry Gilliam
(1989). VM. 2h06. Avec John Neville,
Jonathan Pryce. Dans une ville assié-
homme et une femme engagés contre
le nazisme pendant la Seconde Guerre gée par les Turcs, un vieillard affirme être
mondiale s’éprennent l’un de l’autre.
le vrai baron de Münchhausen.
22.50 Loving Drame romantique amé- 22.55 Troublantes obsessions Téléricain de Jeff Nichols (2016). VM. 2h03.
Avec Ruth Negga, Joel Edgerton. 0.50
film érotique français d’Emmanuel Silvestre (2012). 1h15. Avec Eufrat, Carla
Cox, Rico Simmons. 0.10 Histoire d’O :
Un jeune ménage provincial se rend à
Rome pour son voyage de noces, chacun
avec son idée en tête.
L22.15 Federico Fellini, romance d’un
spectateur amoureux Documentaire.
De Jean-Louis Comolli (2013). 23.20
Film d’aventures de Robert Zemeckis
(1984). 1h40. Avec Michael Douglas,
Kathleen Turne. Une romancière à suc-
cès vole au secours de sa sœur enlevée
en Colombie par de dangereux malfrats.
22.30 Le diamant du Nil ù Aventures
américain de Lewis Teague (1985). 1h42.
Avec Michael Douglas. 0.15 Joies matrimoniales. Comédie (1941). 1.50 Mort d’un
dealer. Policier (1984). 3.40 Sous le regard
Moonlight. Drame américain de Barry JenLes nuits de Cabiria. Drame psycholokins (2016). VM. 2.35 Brothers. Drame plaisirs interdits. Téléfilm érotique (2002). gique (1957, NB). VM. 1.10 Les Vitelloni.
des étoiles. Drame (1939, NB).
(2009). VM. 4.50 Marius. Film.
1.50 La putain du roi. Drame (1990). VM. Chronique (1950, NB). VO.
OCS MAX
26
OCS CITY
27
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
L20.40 HP ùù
20.40 Legion
20.40 Strike Back ù
L20.40 La planète des singes ùù
Série. (Saison 1, 9 et 10/10). Avec
Tiphaine Daviot, Marie-Sohna Condé.
Série. Chapter 13. (Saison 2, 5/11).
Avec Dan Stevens. David se fait en-
Série. Rétribution. (Saison 5, 1 et
2/10). Avec Sullivan Stapleton. La
Sheila est une jeune interne en
psychiatrie. La folie, elle pensait pouvoir
la définir, la soigner...
L21.35 Fantastic Mr. Fox ùù Ani-
lever par une mystérieuse sphère alors
que Farouk est en cavale. 21.50 Chap-
Film d’anticipation américain de Franklin J. Schaffner (1967). VM. 1h50.
Avec Charlton Heston. Trois astronautes
Section 20 reprend du service pour aratterrissent sur une planète où les singes
rêter un terroriste. 21.25 Rétribution.
L22.15 Aviator ùùù Biographie de asservissent les hommes.
Martin Scorsese (2004). VM. 2h43. Avec 22.30 La planète des vampires HorLeonardo DiCaprio. La vie de l’excen- reur italien de Mario Bava (1965). VM.
trique et flamboyant magnat américain de 1h26. Avec Angel Aranda, Barry Sullivan.
l’aviation Howard Hughes (1905-1976). 0.00 Les aventuriers du Kilimandjaro.
DiCaprio dans la peau Aventures britannique de Richard Thorpe
(1959). VM. Avec Anne Aubrey.
de Howard Hughes.
INÉDIT.
mation de Wes Anderson (2007). VM.
1h28. Monsieur Fox est voleur de poules.
ter 14. (Saison 2, 6/11).
L22.15 La mécanique de l’ombre ùù
Espionnage français de Thomas Kruithof (2015). 1h27. Avec François Cluzet, Denis Podalydès.
23.45 Le serpent. Thriller français d’Eric
Une fois marié, son épouse, Felicity, lui
demande de mettre fin à ses activités.
23.05 6 Il a déjà tes yeux. Comédie (2016). Barbier (2007). Avec Yvan Attal.
N°2825
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 4 JANVIER
Parcours d’un combattant
22h30 CINÉ+ CLUB
de deux enfants contrainte de
s’installer à Newcastle. Lorsque
Daniel accompagne Katie et ses
Drame britannique de Ken Loach
enfants dans une banque alimen(2016). Avec Dave Johns, Hayley
taire, Loach filme longuement la
Squires. 1h39.
visite, d’un rayonnage à un autre,
Avec « Moi, Daniel Blake », c’est
des légumes aux produits d’hyle vrai Loach qui déboule, bille
giène, puis aux boîtes de conserve,
en tête. Deuxième palme d’or du
et là, soudain, Katie se jette sur
cinéaste (il avait décroché la preune boîte de sauce tomate, l’ouvre
mière, en 2006, pour « Le vent se
et verse une partie du contenu
lève »), le film prend pour cible
dans sa main, qu’elle lèche déla dérive du système britannique
sespérément, puis s’effondre, en
dans ce qu’elle a de plus obscène.
larmes. Voilà, dans une grande
Et montre comment le principe des aides sociales se trouve désor- ville de l’Angleterre d’aujourd’hui, une jeune femme peut mourir
mais mis en cause par l’Etat, qui en a confié la gestion à des sociétés de faim. Et un homme de 59 ans se voir refuser les aides auxquelles
privées. Loach et Paul Laverty, son scénariste depuis plus de vingt il a droit au motif qu’il n’entend rien à l’informatique et à internet.
ans, s’attachent aux pas d’un menuisier de 59 ans, qu’une attaque Autour d’eux, de l’indifférence, de la sottise, mais aussi beaucoup
cardiaque place dans l’obligation, pour la première fois de sa vie, de de solidarité. Qui ne suffira pas. Car Ken Loach a choisi de ne faire
s’en remettre aux services d’aide sociale. Il lui faut faire la preuve aucune concession. Et une fois encore, il a inventé deux interprètes
continuellement qu’il cherche un travail, que ses médecins lui extraordinaires, Dave Johns et Hayley Squires. Les habituels détracinterdiraient d’accepter, puisque à leurs yeux Daniel Blake n’est pas teurs du cinéaste, qui, comme par hasard, ne se situent pas vraiment
en état de travailler. Absurde ? Oui. Et de l’absurde naît le rire, qui à l’extrême gauche, vont dire que Loach parle toujours des mêmes
vire bientôt à la rage. Daniel Blake a de l’humour, du courage et de gens. C’est vrai, sans doute. Mais qui d’autre que lui les représente
la générosité, dont il use pour aider Katie, jeune Londonienne mère à l’écran ?
Pascal Mérigeau
Moi, Daniel Blake
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
4
4
6.00 Le 6h info. 6.30 6 Télématin. 9.35
6 Amour, gloire et beauté. 10.45 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00 13
heures. 13.50 6 Les Grosses Têtes refont
2018. 17.05 6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout
le monde a son mot à dire. 18.40 N’oubliez
pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Ludo vacances.
11.15 6 L’instant R. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.55 6 La
cage aux folles 2. Comédie (1980). 15.40
6 Ce jour-là. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Big Bounce
21.00 Cherif
Divertissement. Présenté par Laurence Boccolini, Christophe Beaugrand. INÉDIT.
Série. Festival mortel. (Saison 6, 1/12).
Avec Abdelhafid Metalsi, Aurore Erguy, Greg Germain. INÉDIT.
21.00 Les années Bouvard : 21.00 Le retour du héros ù
le rire et l’impertinence
Film historique français de Laurent
6 Le témoin amoureux. Comédie romantique (2008). VM. 15.50 6 Un mari avant
Noël. Téléfilm. Comédie dramatique (2016).
17.25 6 Le diable s’habille en Prada. Comédie (2005). VM. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 Le 20h
le mag. 20.50 Nos chers voisins. Série.
6 Un si grand soleil. Feuilleton.
Des concurrents vont rivaliser de
prouesses pour accéder à la grande
finale de cette course de trampoline.
23.20 Florence Foresti : «Mother
Fucker» Spectacle. Dans son spectacle,
Florence Foresti évoque avec humour la
grossesse, l’accouchement et la maternité.
FRANCE 5
5
5
10.10 6 La maison France 5. 11.45 6 La
quotidienne. 13.10 6 Aujourd’hui la Chine.
13.40 6 Les docs du magazine de la santé.
14.35 6 J’irai dormir à Burning Man. 15.05
6 Les mystères de Tintin. 15.55 6 Les
trésors de la parfumerie française. 17.30
6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00
6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la suite.
20.20 6 Enquête d’art.
Doc. de Mireille Dumas. INÉDIT.
Le nom de Philippe Bouvard reste
Un auteur de bande dessinée est définitivement associé aux mythiques
assassiné. Cherif mène l’enquête. 22.00 «Grosses Têtes».
Disparue. (Saison 6, 2/12). INÉDIT.
22.55 Vu de l’année Magazine. INÉDIT.
22.55 Cherif Sans appel. (Saison 3, 8/10). «Vu de l’année» est une rétrospective
23.45 Les jeux sont faits. (Saison 3, inédite de l’année 2018. 0.25 6 Soir/3.
9/10). 0.35 6 Les quatre filles du 0.55 6 Vu de l’année. 3.35 6 Les carnets
docteur March. Série.
de Julie. 4.35 Les matinales.
M6
6
ARTE
6
9.10 M6 boutique. 10.15 Desperate Housewives. Série. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. Série. 14.10 Trois
7
7
12.05 Sauvez les animaux ! 12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards. 13.35 6 L’étrange
histoire de Benjamin Button. Drame (2008).
oncles et une fée. Téléfilm. Comédie drama- VM. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.10
tique (2013). 15.45 La baby-sitter de Noël. Xenius. 17.35 Métiers d’autrefois, artisans
Téléfilm. Comédie fantastique (2012). 17.15 d’aujourd’hui. 18.05 Uruguay, sur les rives
Un hiver de princesse. Téléfilm. Comédie du Río de la Plata. 19.00 Le feu et la glace.
(2017). 18.45 Les rois du gâteau. 19.45 Le Expédition au mont Saint Helens. 19.45
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. Arte journal. 20.05 28 minutes.
12.20 Les Paris du globe-cooker # 12.55
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
13.35 6 Wind River. Thriller (2017). VM.
15.20 Rendez-vous avec Kevin Razy. 15.45
6 Stars 80..., la suite. Comédie musicale
(2016). 17.35 The Tonight Show Starring
Jimmy Fallon # 18.30 L’info du vrai #
19.55 L’info du vrai, le mag # 20.45 Le
JT pressé # 20.55 Catherine et Liliane #
Tirard (2018). 1h30. Avec Jean Dujardin, Mélanie Laurent. INÉDIT.
Sous le Ier Empire, un capitaine lâche et
une femme d’esprit fabriquent ensemble
une imposture.
22.35 La deuxième étoile Comédie de
L. Jean-Baptiste (2017). 1h35. Avec L.
Jean-Baptiste. 0.10 6 Coexister. Comédie
(2017). 1.35 6 Sales gosses. Comédie (2016).
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Chapitre macabre. Téléfilm. Thriller (2008).
10.15 Innocence perdue. Téléfilm. Comédie dramatique (1997). 12.00 Le prix d’un
cœur brisé. Téléfilm. Comédie dramatique
(1999). 13.40 JT. 13.50 Inspecteur Barnaby.
Série. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
21.00 NCIS
20.55 À deux, c’est plus facile 21.00 Les 20 chansons
la véritable histoire de l’Europe Série. Effets secondaires. (Saison 15, Comédie française d’Emilie Deleuze préférées des français
L20.50 La guerre des trônes,
2/24). Avec Mark Harmon, Pauley
Perrette, David McCallum. INÉDIT.
(2009). 1h20. Avec Michel Galabru,
Luce Radot. Un octogénaire grincheux
Le corps d’un lieutenant de la Navy
Dans les Flandres, Guillaume d’Orange disparu est retrouvé. 21.50 La patrie
demande l’aide militaire de la France des braves. (Saison 14, 7/24).
contre Philippe d’Espagne. 21.40 Le 22.40 NCIS Une femme de cran. (Sai-
héberge une adolescente rebelle dans le
cadre d’un programme d’entraide.
22.15 Douce folie et haute tension
Série doc. de Vanessa Pontet et
Alain Brunard (2018). Frères ennemis, 1575-1594. INÉDIT.
dernier des Valois, 1584-1594.
son 14, 9/24). 23.25 Le chemin de la
Téléfilm allemand de Lars Becker
(2016). 1h29. Avec Hinnerk Schönemann. 23.50 Ms. Lauryn Hill. Baloise
22.35 C dans l’air Mag. Présenté par guérison. (Saison 10, 2/24). 0.15 Erreur
sur la cible. (Saison 5, 8/19).
Session 2018.
Axel de Tarlé. 23.45 6 C à vous.
N°2825
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Divertissement. Invités notamment :
Pascal Nègre, Soprano, Dave, Patrick
Sabatier, Michaël Jones, Jean-Marie
Perrier, Olivier Cachin. INÉDIT.
Les invités dévoileront tout ce que les
téléspectateurs ignorent sur ces tubes
incontournables.
23.00 Leurs voix pour l’espoir Concert.
Présenté par Laurie Cholewa. INÉDIT.
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
SIXTEEN FILMS/WHY NOT PRODUCTIONS/BBC FILMS/LES FILMS DU FLEUVE/FRANCE 2 CINÉMA
44
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 4 JANVIER
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
11 61
45
NRJ12
12 62
21.00 Enquête d’action
21.00 Mentalist ù
21.00 La vie secrète des chats 20.55 Julie Lescaut
Magazine. Présenté par Marie-Ange
Casalta. Urgence à Toulouse : en
immersion avec les pompiers. INÉDIT.
Série. Docteur Love. (Saison 5, 20/22).
Avec Simon Baker, Tim Kang.
Série doc. (2017). Mon chat, mon
enfant et moi.
Le CBI enquête sur le meurtre de Missy
Roberts, une jeune femme trompée par
son mari. 21.45 Le papillon de nuit.
Une expérience a été menée en France
auprès de chats de la ville et chats de la Une jeune femme assassinée est
repêchée dans la Seine. Un crime sans
campagne.
21.55 La vie secrète des chats arme ni mobile apparent...
Série doc. (2017). Dans la peau du chat. 22.45 Julie Lescaut La mariée du Pont23.05 6 Vétérinaires, leur vie en direct. Un Neuf. (Saison 20, 3/6). Avec Véronique
nouveau pensionnaire chez les hippopo- Genest. 0.40 Immunité diplomatique.
tames. Les otaries vont chez le dentiste ! (Saison 20, 1/6).
Les sapeurs-pompiers de la région
toulousaine font preuve d’un dévouement
sans borne.
23.00 Enquête d’action Magazine.
Présenté par Marie-Ange Casalta.
Réveillon sous haute tension : avec les
pompiers de Paris.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
20.30 Le jour où...
Série doc. de Laurent Portes (2016).
Staline a gagné la guerre.
En février 1945, à Yalta, Staline va faire
pencher européenne la balance en
faveur de l’URSS. 21.30 Débat.
23.30 La Ve, une Constitution sur
mesure ? Documentaire. De Bénédicte Loubère (2018). 0.30 Débat. 1.00
Ça vous regarde. 2.00 Séance publique à
l’Assemblée nationale.
FRANCE Ô
19 65
(Saison 5, 14/22).
22.35 Mentalist ù Derrière le rideau.
(Saison 5, 18/22). 23.30 La ville secrète.
(Saison 5, 19/22). 0.20 Le revers de la
médaille. (Saison 5, 15/22).
FRANCE 4
14 63
CSTAR
17 64
21.00 Clochette
et la pierre de lune
20.40 Storage Wars :
enchères surprises
Film d’animation américain de Klay
Hall (2009). VM. 1h17.
Téléréalité. Babioles et jeux vidéo. INÉDIT.
Téléfilm d’animation (2017).
TF1 SERIES FILMS
20 66
cascade. INÉDIT. 21.40 Les feux de la
rampe. - Qui veut des chapeaux. - Le
grenier de mémé.
6TER
GULLI
18 169
20.55 Cendrillon
Quand les box à louer sont laissés à
Clochette a été choisie parmi toutes les l’abandon, tout ce qu’ils contiennent est
fées pour réaliser le Sceptre d’Automne. vendu aux enchères.
22.10 Raiponce, moi j’ai un rêve 21.10 Storage Wars : enchères surTéléfilm d’animation de Tom Caulfield, prises Téléréalité. Des enchères en
Stephen Sandoval (2016). 0h55. INÉDIT.
23.05 6 Raiponce : le rôle d’une reine.
Série. Sortie de Seine. (Saison 20, 2/6).
Avec Véronique Genest, Jean-Charles
Chagachbanian, Jennifer Lauret.
22 67
Conte allemand de Uwe Janson
(2011). 0h59. Avec Aylin Tezel, Pheline Roggan, Florian Bartholomäi.
Cendrillon, une jeune fille maltraitée, est
conviée à assister au bal du prince.
22.35 Jean de Fer Conte de Manuel
Siebenmann (2011). 1h35. Avec Laurence Rupp, Paula Schramm.
0.10 Zig et Sharko. 1.00 Foot 2 rue extrême.
Série. 2.25 Totally Spies. Série.
RMC STORY
23 68
20.55 Jungle Child
21.00 Nos chers voisins
21.00 Norbert commis d’office L20.55 Un village français ùùù
Drame allemand de Roland Suso
Richter (2011). 1h30. (1/2). Avec
Stella Kunkat, Thomas Kretschmann.
Série. Avis de tempête. (Saison 2).
Avec Martin Lamotte, Christelle Reboul.
Magazine. Présenté par Norbert Tarayre. Malika, trafic de gras/Maxime,
massacre de poulet. INÉDIT.
Série. La loterie. (Saison 2, 1/6). Avec
Robin Renucci, Patrick Descamps.
Présenté par Norbert Tarayre. Yaniss,
L’engagement. (Saison 2, 2/6). 22.55
La leçon de choses. (Saison 2, 3/6).
23.50 Le débarquement. (Saison 1, 1/6).
Sabine, 8 ans, s’installe avec sa famille
dans l’ouest de la Papouasie, au plus
profond de la jungle.
22.15 Jungle Child Drame de Roland
Pour cet épisode spécial, des
personnalités partagent l’affiche avec les
acteurs de la série.
22.55 Nos chers voisins Nos chers voisins fêtent la nouvelle année. (Saison 5).
De Kervern découvre à la mort de son
Malika mélange ses deux origines en ami Alfred que celui-ci avait organisé un
cuisinant. Au menu : du gras !
réseau d’informations.
22.20 Norbert commis d’office MagL. L21.55 Un village français ùùù
Pour ce réveillon, tout l’immeuble va piratage de fruits de mer/Emmanuel,
6 Zik Truck. Les finalistes Nouvelle-Calédonie. enchaîner les bêtises et les catastrophes. sabotage de quiche.
Suso Richter (2011). 1h30. (2/2). 23.40
RMC DÉCOUVERTE
24 98
CHÉRIE 25
25 69
POLAR +
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Été 44
20.55 Je hais les enfants !
21.00 Un lieu incertain
20.50 Nos chers voisins
Doc. de Patrick Rotman (2004).
Comédie française de Lorenzo Gabriele
(2002). 1h30. Avec Stéphane Freiss,
Carole Richert, Clémence Lassalas.
Téléfilm policier de J. Dayan (2010).
1h40. Avec Jean-Hugues Anglade.
Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte,
Isabelle Vitari, Gil Alma.
Dans un pavillon de la banlieue
parisienne, Adamsberg et Retancourt
découvrent un corps massacré.
22.35 Pistes noires.
23.15 The Teach . (Saison 2, 7 et 8/8).
La vie et les relations toujours drôles,
d’une bande de voisins.
23.15 Supernatural Byzantium. (Sai-
Entre le printemps et l’automne 1944, la
France, a près qua tre années
d’occupation, est libérée.
22.50 Champs de bataille Série doc.
Une femme dont le couple est au bord
de la rupture décide de s’offrir une
De Serge Tignères (2017). Dompaire, le semaine de liberté.
choc des titans. En 1944, à Dompaire, 22.50 Un vrai papa Noël Téléfilm drala 2e DB livre une terrible bataille face à matique de José Pinheiro (2008). 1h30.
la 112e brigade de Panzers allemande. Avec Jean-Marie Bigard.
TÉVA
54
20.50 Les dossiers de Téva
Magazine. Présenté par Marielle Fournier. Le retour de l’éducation à la dure.
PARIS PREMIÈRE
55
20.50 Les Bodin’s :
«Bienvenue à la capitale»
Spectacle.
Avec Maciej Stuhr. 1.25 New York, police
judiciaire. Série. 2.55 Maria Wern. Série.
RTL9
56
80
USHUAIA TV
88
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
71
21.00 Les années bonheur
Film fantastique de David Twohy
(2003). 1h44. Avec Bruce Greenwood,
Matt Davis. Durant la Seconde Guerre
Divertissement. Présenté par Patrick
Sébastien. Le meilleur des Années
bonheur. Invités notamment : Gérald
Dahan, Élodie Gossuin, Didier Gustin,
Evelyne Leclercq, Fabien Lecœuvre.
HISTOIRE
89
20.55 Les combattants du ciel 20.40 Papouasie : expédition au L20.40 Françoise Sagan,
l’élégance de vivre ùù
Série doc. (2018). L’AC-130.
cœur d’un monde perdu
À partir de l’avion de transport géant Doc. de Christine Tournadre (2015).
C-130 Hercules, le constructeur Une odyssée scientifique à la découverte
Lockheed a conçu un avion mitrailleur. de l’un des derniers sanctuaires
21.45 L’OV10 Bronco.
inexplorés de la planète.
TV5 MONDE
20.45 Abîmes
Au Lycée militaire du Prytanée, dans la Christian, fâché à mort avec sa mère,
Sarthe, beaucoup de jeunes rêvent d’une décide de renouer avec elle par le biais mondiale, un sous-marin américain doit
carrière dans l’armée.
se porter au secours de trois naufragés.
d’une émission télévisée.
PLANÈTE+
son 14, 8/20). Avec Jensen Ackles.
0.00 Le sceau de Salomon. (Saison 13,
17/23). 0.40 Les souffrances de Gabriel.
(Saison 13, 18/23).
Doc. de Marie Brunet-Debaines (2015).
Portrait d’une romancière qui se
dissimula souvent derrière une légende
aussi commode qu’encombrante.
EUROSPORT 1
MEZZO
181
L20.30 Vasily Petrenko dirige
121
le Philharmonique d’Oslo : Haydn
et Tchaïkovski
Concert. Au programme : Geirr Tveitt,
A hundred Folk tunes ; Joseph Haydn,
Concerto pour violoncelle n° 1…
EQUIDIA
128
20.45 Rugby : Fédérale 1
L20.45 Rétro 2018
21.05 Ski alpin : Coupe du monde 12.00 Hippisme : Le grand direct
«Valence-Romans/Saint-Sulpice».
Poule 3, 11e journée. DIRECT.
Doc. (2018). J+1.
Slaloms parallèles. À Oslo (Norvège).
22.00 Saut à ski : Coupe du monde .
HS 130. À Innsbruck (Autriche).
22.55 Ski de fond : Coupe du monde. Pour-
Cette rétrospective diffuse les meilleurs
22.40 Sport de force : Giants Live moments de l’émission «J+1», le
2018, l’homme le plus fort du monde magazine décalé sur le championnat de
Commentaires : F. Gazan, F. Lecanu. France de football.
N°2825
suite 15km libre messieurs.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
DIRECT.
23.00 Infos et pronos Magazine.
Présenté par Vincent Lahalle, Sébastien Darras, Julien Marcy. 23.30 Infos
et pronos. 0.30 L’intégrale des courses.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 4 JANVIER
46
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
L20.50 Santa & Cie ùù
20.50 Témoin indésirable
L20.50 Jurassic Park ùù
20.50 Les 7 mercenaires
Comédie française d’Alain Chabat
(2017). 1h35. Avec Alain Chabat,
Audrey Tautou, Bruno Sanches.
Série. (Saison 1, 1 et 2/4). Avec Luke
Treadaway, Bill Nighy, Christian Cooke.
Film d’aventures américain de Steven
Spielberg (1993). VM. 2h05. Avec
Sam Neill, Laura Dern, Jeff Goldblum.
Western américain de Antoine Fuqua
(2016). VM. 2h13. Avec Denzel Washington, Chris Pratt, Ethan Hawke.
Un milliardaire redonne vie à des
dinosaures afin d’ouvrir un parc.
Des effets à couper le
souffle.
L22.55 Le monde perdu : Jurassic
Park ùù Aventures de Steven Spielberg
Pour mettre fin au despotisme d’un
industriel, les habitants d’une petite ville
recrutent sept mercenaires.
23.00 Goldstone Thriller américano-
Dans un pôle Nord enchanteur, le Père
Noël voit sa troupe de lutins tomber
malade et doit y remédier au plus vite.
L22.25 Prête-moi ta main ùù Comédie sentimentale française d’Eric Lartigau (2006). 1h30. Avec Alain Chabat.
On la prend.
23.50 6 Momo. Comédie (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
Un médecin découvre qu’un jeune
homme accusé du meurtre de sa mère
adoptive était innocent.
22.20 Témoin indésirable . (Saison 1,
3 et 4/4). Avec Luke Treadaway. Philip,
l’époux de Mary Argyll, est retrouvé mort,
une seringue dans le bras. 23.55 Vikings.
Série. 0.40 L’hebd’Hollywood. 0.55 Numéro
une. Comédie dramatique (2016).
CINÉ+ CLUB
(1997). VM. 2h09. Avec Jeff Goldblum.
0.55 Jurassic Park 3. Aventures (2001). VM. Forces spéciales. Action (2011).
CINÉ+ CLASSIC
24
australien de Ivan Sen (2016). VM.
1h46. Avec Aaron Pedersen. 0.45 Les
provocatrices. Téléfilm classé X (2011). 2.15
25
20.50 Cloclo ù
TCM CINÉMA
31
20.50 My Week With Marilyn ù L20.50 Le mécano
Biographie français de Florent-Emilio Biographie anglo-américain de Si- de la Générale ùùù
L20.45 Mud - Sur les rives
Siri (2012). 2h25. Avec Jérémie Renier, Benoît Magimel, Monica Scattini.
Comédie burlesque américaine de
Buster Keaton, Clyde Bruckman (1926,
NB). VO. 1h20. Avec Buster Keaton.
Drame américain de Jeff Nichols (2012).
2h09. Avec Matthew McConaughey,
Tye Sheridan, Jacob Lofland.
Un conducteur de locomotive plutôt
lâche devient malgré lui un héros de la
guerre de Sécession.
L 22.05 Trafic ùùù Comédie de
Jacques Tati (1971). 1h32. 23.40 L’aventure, c’est l’aventure. Comédie (1972). 1.40
Soleil rouge. Aventures (1971).
Deux adolescents découvrent lors d’une
escapade un homme réfugié sur une île.
Matthew McConaughey,
Mark Twain et Jeff Nichols. Formidable.
L 23.00 Rencontres du troisième
type ùù Science-fiction de S. Spielberg
mon Curtis (2012). VM. 1h36. Avec
Michelle Williams, Eddie Redmayne.
La vie du chanteur Claude François, À Londres, en 1956, la relation partihomme complexe, pressé et prêt à tout culière entre Marilyn Monroe et un jeune
assistant de plateau.
pour se faire aimer.
23.15 Dirty Papy Comédie de Dan
Sympathique mais faiblard.
Mazer (2015). VM. 1h41. Avec Robert L22.30 Moi, Daniel Blake ùùù
De Niro. 0.50 Noël chez les Cooper. Film. Drame anglo-français de Ken Loach
Comédie (2015). 2.35 Pour un garçon. (2016). VM. 1h39. Avec Dave Johns,
Comédie sentimentale (2002). VM.
Hayley Squires. LIRE NOTRE ARTICLE.
OCS MAX
26
OCS CITY
du Mississippi ùùù
OCS CHOC
27
28
(1977). 2h12. Avec Richard Dreyfuss.
OCS GEANTS
29
20.40 Marmaduke
L20.40 Six Feet Under ùùù
L20.40 Une nuit en enfer ùù
L20.40 Un frisson dans
Comédie américaine de Tom Dey
(2009). VM. 1h25. Avec Lee Pace,
Judy Greer, Caroline Sunshine.
Série. Des vœux exaucés. (Saison 4,
1/12). Avec Peter Krause.
Film fantastique américain de Robert
Rodriguez (1996). VM. 1h44. Avec
George Clooney, Quentin Tarantino.
Film à suspense de Clint Eastwood
(1971). VM. 1h40. Avec Clint Eastwood.
Nate annonce que l’on a retrouvé le
corps de Lisa. 21.35 Rejoindre les
À la frontière mexicaine, deux frères
fugitifs affrontent une horde de vampires
dans un cabaret.
22.25 Maniac Horreur de William Lustig (1980). 1h30. Avec Joe Spinell. Un
tique de Paolo Virzì (2016). VM. 1h56.
dangereux criminel tente de séduire une
Avec V. Bruni Tedeschi. 0.05 6 Tout làhaut. Aventures de S. Hazanavicius (2016). Drame (2016). VO. Avec Ahmed Hammoud. jeune photographe.
Les Winslow déménagent en Californie
avec leur chien Marmaduke, taille XXL
et expert ès bêtises.
22.05 Folles de joie Comédie drama-
anges. (Saison 4, 2/12). 22.30
Chacun son jeu. (Saison 4, 3/12).
23.25 The Daughter Drame de Simon
Stone (2016). VO. 1h36. Avec Geoffrey
Rush. 1.00 Mimosas, la voie de l’Atlas.
la nuit ùùù
Dave Garland, un célèbre animateur de
radio, est harcelé par une auditrice.
Un acteur-réalisateur
débutant : Eastwood en disc-jockey.
22.20 Story classique. Best of…
22.35 Le silencieux Espionnage de
Claude Pinoteau (1972). 1h52.
Réflexion faite
CHRONIQUE
par Jean-Claude Guillebaud
N’OPPRIMONS PAS LES ANDOUILLES !
Quiconque fait profession de réfléchir à la chose médiatique bute
immanquablement sur une question plus encombrante qu’on ne
l’imagine : que faire de la bêtise ? Quel traitement lui réserver ? Rallumant la radio pour y cavaler l’esprit en goguette, cette pensionnaire
clandestine prolifère, omniprésente et superbe. En clown blanc de la
bande FM, elle revêt mille déguisements : braiements des rigolades,
patois médiatique fait de clichés usés, sans oublier le prêchi-prêcha
du jargon politico-médiatique. C’est peu de dire qu’on se sent submergé. La bêtise, en effet, use de tous les registres. Passons vite sur
ce qu’on pourrait appeler la bêtise d’intonation. Elle participe de la
frairie générale, de cette « couleur d’antenne » si « attractive » que les
responsables de radio – publicitaires en tête – réservent aux créneaux
de grande écoute. Passons aussi sur la bêtise plus structurelle. A force
de faire court, on se condamne au borborygme mental. Toute pensée
minimale exige, pour être articulée, un peu plus de trois mots. Or
l’audiovisuel n’a jamais le temps. Sa bêtise spécifique est d’abord liée
à ce cafouillage disons « technique »…
La vraie difficulté tient à la bêtise surajoutée. Celle qui procède
d’une intention. Ou d’une paresse. Ces « vérités » jamais vérifiées, ces
on-dit approximatifs, ces raisonnements sans armatures. Cette bêtiselà met en fureur et pose au chroniqueur un problème de choix. Faire
silence ? Ah, non ! Mais trop en parler revient à s’emprisonner dans un
rôle atrabilaire, conduit à une aigre ratiocination. Ni trop ni trop peu,
donc. Mais gardons la conscience du péril. Ce n’est pas vraiment la
N°2825
bêtise qui est redoutable. C’est quand le relativisme ambiant, le nihilisme d’époque ou la dérision branchée – ce que Max Weber appelait
le « polythéisme des valeurs » – fournit à son empire une légitimité
d’autant plus arrogante qu’elle est usurpée. De temps en temps, un
tonton flingueur médiatique passe aux aveux. Il reconnaît que c’est
bien à la bêtise « en soi » qu’il s’en prenait. Après plusieurs années de
chroniques devant le petit écran, il vient dire sa roide colère contre
le « système bêtifiant », sa démagogie, son hégémonie inculte. En
définitive, c’est à l’ensemble de l’appareil médiatique que s’appliquent
ces propos désenchantés et punisseurs.
En fait, la bêtise est si généralisée qu’elle en devient énigmatique.
Personne n’ose vraiment s’en offusquer. Et pourtant ! Cette bêtise qui
rebondit d’un écran à l’autre, le gnangnan qui règne sans partage en
Europe, tout cela finit par ressembler à un liquide amniotique dans
lequel, inconsciemment, nos sociétés baignent du matin au soir. Mais
derrière l’indulgence dont bénéficie la c…, on devine une tendance plus
préoccupante. Elle procède de ce qu’on pourrait appeler la démagogie
culturelle. C’est en vertu du politiquement correct que la bêtise est
parfois présentée comme une sensibilité différente qu’il s’agirait de
respecter, en tout cas de ne jamais humilier. La niaiserie se trouverait
promue du même coup au rang de minorité opprimée. Du coup, la
première énormité venue équivaudrait à un témoignage de fraîcheur,
digne de notre respect. N’opprimons pas les andouilles ! Q
Retrouvez l’intégralité de la chronique de Jean-Claude Guillebaud sur teleobs.com
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DUO
Le matin je prends ma douche...
...le soir je prends mon bain
DUO de Kinedo, c’est à la fois :
• une douche confortable et une baignoire spacieuse
• un combiné pratique et sécurisé pour les enfants
DUODEKINEDO.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
94
Размер файла
51 951 Кб
Теги
L'Obs, journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа