close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Télérama Magazine Du 12 au 18 Janvier 2019-compressed

код для вставкиСкачать
ET NOTRE DOSSIER:
COMMENT VA
LE CINÉMA FRANÇAIS ?
M 02773 - 3600 - F: 3,30 E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@g@a@a@k";
MERCREDI 9 JANVIER 2019 HEBDOMADAIRE | FR 3,30 € BEL, LUX 3,90 € | DOM 5,50 € CH 5,70 FS | MAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3600
DU 12 AU 18 JANVIER 2019
SARA
GIRAUDEAU
L’ACTRICE
« J ’AI LONGTEMPS PENSÉ
QUE LE CINÉMA NE VOULAIT
PAS DE MOI »
L’invitée
Sara
Giraudeau
Propos recueillis par
Mathilde Blottière et Aurélien Ferenczi
Photo Yann Rabanier pour Télérama
À voir
Les Envoûtés,
de Pascal Bonitzer,
en salles
cette année.
Le Bureau
des légendes,
en DVD
et sur MyCanal.
6
Télérama 3600
« Un Molière ne change rien, un César
change beaucoup de choses », dit-elle, à
la fois frêle et, jurerait-on, inflexible,
en fixant ses interlocuteurs de ses
yeux très bleus. En 2007, Sara Giraudeau recevait le Molière de la révélation pour la pièce La
Valse des pingouins. Elle était une jeune première gracile,
arpentant les planches du théâtre privé, parfois en compagnie de sa mère, Anny Duperey. Onze ans plus tard, elle
recevait le César de la meilleure actrice dans un second
rôle pour sa participation à Petit Paysan. Son père, Bernard
Giraudeau, avait été cinq fois nommé, sans succès.
Voici Sara Giraudeau, actrice qui compte, ce à quoi
n’ont pas peu contribué les quatre saisons du Bureau des
légendes sur Canal+, où l’on a vu Phénomène prendre des
risques et parler farsi. Si elle est « une jeune femme d’aujourd’hui », cette tarte à la crème des portraits de comédienne, c’est qu’elle a déjoué les trajectoires habituelles,
pris son temps pour s’imposer, privilégié la discrétion au
tapage. Confirmant son désir de ne faire que ce qu’elle
veut, elle a dit oui à trois premiers films de femme qui se
tourneront, peut-être, en 2019. « Est-ce que mon nom suffit
à débloquer des financements ? Il faut le demander à mon
agent ou aux distributeurs. » Mais le grand écran a apprivoisé sa photogénie singulière et ne la lâchera plus.
09 / 01 / 19
Nous avons en commun une douceur
qui évite les conflits. Chez les autres,
nous cherchons le positif plutôt que la
part sombre. Marina veut mettre les
gens en confiance pour obtenir des
renseignements. Evidemment, je ne
poursuis pas le même but. Mais cette douceur, c’est ma nature. Je pensais qu’elle serait incompatible avec un rôle
d’espionne. Je suis allée au casting du Bureau des légendes
persuadée que je ne serais pas prise, et Eric Rochant m’a
fait comprendre qu’au contraire mon tempérament servirait très bien le personnage. C’est précisément la contradiction entre une douceur apparente et une force intérieure qui fait une bonne espionne.
Ressemblez-vous
à Marina Loiseau,
votre personnage
du Bureau
des légendes ?
Nous y allons à la fin de chaque saison.
Tous les moments passés là-bas sont
extrêmement intéressants, même si
on ne sait pas vraiment qui fait quoi,
sauf les directeurs qui sont clairement identifiés. Eric Rochant a bien
choisi ses natures de comédiens : des salariés de la DGSE
nous ont dit que certains des personnages leur faisaient
penser à des membres de leur service. Leur monde semble
assez fidèlement retranscrit. En revanche, ils nous ont fait ☞
Etes-vous
allée à la DGSE,
où Le Bureau
des légendes
a été projeté ?
Stylisme : Oumeih BenaïchaL, Maquillage : Christophe Oliveira, Coiffure : Stéphane Desmarez, Manteau : Nathalie Vleeschouwer
Une alliance singulière de douceur et de ténacité
en a fait une parfaite espionne dans Le Bureau
des légendes. Cette année, l’actrice s’est enfin
vu offrir un premier rôle au cinéma.
1985
Naissance
en banlieue
parisienne.
2005
Début sur scène
dans Les
Monologues
du vagin.
2010
Joue Colombe,
de Jean Anouilh,
aux côtés
de sa mère,
Anny Duperey.
Mort de son père,
Bernard Giraudeau.
2015
Première saison
du Bureau
des légendes.
2016
Nomination au
César du meilleur
espoir féminin
pour Les Bêtises,
de Rose et Alice
Philippon.
2018
César de la
meilleure actrice
dans un second
rôle pour
Petit Paysan,
d’Hubert Charuel.
L’invitée
La comédienne Sara Giraudeau
☞ remarquer que ça rigolait beaucoup plus à la DGSE que dans
la série. Ça m’a fait rire. Je crois vraiment qu’une fiction est
toujours à l’image de son réalisateur. Non pas que Rochant
soit un taciturne, mais sa série a quand même la couleur de
son tempérament. J’aime quand la personnalité d’un cinéaste imprègne l’atmosphère d’un tournage. En tant que
comédien, on essaie d’y mêler sa couleur personnelle.
Parfois,
ça ne marche pas ?
J’ai eu de la chance, cela n’a pas été
souvent le cas, sinon quel cauchemar !
Je ferai tout pour ne plus vivre à nouveau ce genre d’expérience. Trop de solitude, trop de questionnements sur le thème « pourquoi je fais ce métier ? ».
Jouer peut devenir tellement futile quand on a l’impression de le faire pour de mauvaises raisons. S’il n’y a pas
d’échanges artistiques entre l’acteur et le réalisateur, à
quoi bon ? Ça me déprime de jouer dans un film dont je ne
perçois pas le sens profond.
Le cinéma prend son temps. Je
m’adapte à son rythme. Chercher à aller trop vite, c’est risquer qu’il ne vous
accepte jamais, ou qu’il vous prenne
d’un coup puis fasse de vous ce qu’il
veut, et alors vous n’êtes plus maître à
bord. Le théâtre m’a prise tout de suite,
j’ai eu des rôles importants, vraiment
difficiles, très jeune (Viola dans La Nuit
des rois, de Shakespeare, Colombe dans la pièce du même
nom, de Jean Anouilh…). J’ai roulé ma bosse comme ça et j’en
suis très heureuse. J’ai longtemps pensé que le cinéma ne
voulait pas de moi, bon, voilà, tant pis. Je voyais des films que
j’aimais et je me disais : tiens, pour ce personnage, j’aurais pu
proposer plein de choses. Rien à voir avec un besoin de reconnaissance ou de notoriété : je jouais beaucoup au théâtre,
et ce rapport-là, direct et merveilleux, avec le public, je
l’avais déjà. C’était plutôt le désir de toucher à un autre art, à
cette alchimie propre au cinéma : cet échange triangulaire
entre les comédiens, le réalisateur et le chef opérateur.
Dans Les Envoûtés,
qui sortira cette
année, Pascal
Bonitzer vous offre
votre tout premier
premier rôle
au cinéma.
Pas trop tôt !
Oui ! J’ai eu envie de voir si ça pouvait
faire évoluer quelque chose en matière d’image. Une coupe de cheveux
courte, un peu garçonne, reflète
quelqu’un de dynamique, qui ose. Tout le monde autour de
moi me disait : « Mais ne te les coupe pas, imagine, si arrive un
film d’époque, comment se projetteront-ils sur toi ? » En fait,
ça a changé le regard des gens, car je crois que cette apparence va mieux avec ce que je suis intérieurement. Les cheveux longs romantiques ne faisaient qu’accentuer mon côté petite chose fragile. Un an plus tard, je réussissais le
casting du Bureau des légendes. A quoi ça tient…
Surtout, vous
avez coupé
vos cheveux…
Comment
se passaient
vos castings,
à l’époque ?
Oui, totalement. A un moment, la particularité de ma voix et ma fragilité ont
contribué à me figer dans l’esprit des
autres. J’étais jeune. Le stress m’empêchait de faire ressortir ce que je voulais
et renforçait ce que je voulais atténuer.
Ma voix était sans doute encore plus aiguë, je devais sembler encore plus fragile. Comme si je
transpirais le « excusez-moi d’être là », alors qu’à l’intérieur
je criais « je vais vous péter la gueule ». Mais, rassurez-vous,
je suis très heureuse de ne pas être une « grosse bombasse ».
Je crois que nous, les fils et filles de,
sommes dans une contradiction que
peu de gens comprennent. La plupart
voient la chance qu’on a, les opportunités que cela crée. Mais les difficultés
de ce statut privilégié se voient moins. Difficultés qu’on se
sent coupables de formuler, précisément parce qu’on a
bien trop conscience de notre chance. Tout être humain a
besoin pour se construire de grandir par lui-même. Or, être
fils ou fille de, c’est être constamment considéré par rapport à ses parents. Quand je jouais au théâtre, il est arrivé
que des spectateurs qui me parlaient s’adressent en fait à
mes parents. L’amour qu’ils leur portaient leur donnait
l’impression de me connaître par cœur. Cette projection est
dangereuse : comment se construire ? Que faire de soimême ? Faire un métier d’image quand votre image ne correspond pas à votre personnalité, c’est compliqué.
☞
Quand vous
essuyiez des refus,
en étiez-vous venue
à vous dire que
votre physique
en était la cause ?
Télérama 3600
J’ai grandi. Je suis devenue maman assez jeune, à 25 ans. Quelque chose
s’est recentré en moi à ce moment-là.
Je le vois chez les autres comédiennes :
la maternité permet de se poser, de relativiser les angoisses. Et puis il y a le théâtre, qui est une
école de l’endurance. Les comédiens qui ne font que du cinéma ne se rendent pas compte de l’énergie qu’il faut pour
jouer tous les soirs, deux fois le samedi, pendant des mois,
plus les répétitions. Ce sont des marathons. Depuis
cinq ans, je ne le fais plus et cela me manque.
Y a-t-il eu un déclic
qui vous a aidée
à mieux vous faire
accepter ?
C’est dans Petit Paysan que cela m’a
particulièrement frappée. J’y ai la
coupe au bol qu’il avait au même âge,
à l’époque des Spécialistes (1985). Cette
ressemblance, je l’assume : je suis très
fière de mon père qui n’était, comme
je l’ai déjà dit, pas le plus moche. Paradoxalement, c’est
quand j’ai commencé à lui ressembler le plus qu’on m’a de
moins en moins parlé de lui en interview. Heureusement,
parce que, imaginez l’angoisse, si à chaque fois que j’allais
quelque part j’entendais les gens dire « mais c’est Bernard » !
Je déteste les castings, que je trouve souvent très déshumanisants. On doit faire
ses preuves en un temps limité. Pour
maîtriser l’exercice, il faut bien se
connaître. Or, quand on est jeune, par
définition, on se connaît mal. Quand les directeurs de casting
savent ce qu’ils veulent, en général, dès que vous passez le
seuil de la porte, ils voient si vous correspondez ou non à ce
qu’ils cherchent. Quand ils ne savent pas, alors ils vous baladent comme un instrument. C’est stressant, chronophage.
8
Quelle que soit notre beauté, on a tous des trajets à faire
avant de s’accepter… Quand elle était jeune, ma mère a souvent entendu : « Vous, vous êtes mannequin… », « Non, je suis
comédienne », « Ah, mannequin-comédienne, alors. » Ma
mère était une bombe, mon père était une bombe. Je suppose que ma beauté est plus particulière. Et je trouve — enfin, j’espère avoir raison — que c’est un atout pour durer.
09 / 01 / 19
Tout d’un coup,
avec les cheveux
courts, dans le
miroir, est apparu
votre père…
Etre une fille de,
et doublement,
comment
le vivez-vous ?
L’invitée
La comédienne Sara Giraudeau
« Je déteste cette époque
extrêmement autocentrée,
où il faut mettre sa vie en vitrine
sur les réseaux sociaux. » Pour couper court
à cela, avez-vous
envisagé de faire
un autre métier ?
J’ai connu une phase où je voulais travailler dans la couture, être styliste.
Mais à partir du moment où j’ai goûté
au jeu, je l’ai tellement aimé que
m’orienter ailleurs aurait été une punition. Mon frère, Gaël, plus fragile, ne s’est résolu à commencer le métier qu’à 27 ans, à la mort de notre père. Nos deux
parents avaient une vie anormale — au sens où la notoriété
est anormale. Mon frère et moi avons surmonté cela, mais
pour certains fils et filles de, ça tourne mal…
Comment vos
parents ont-ils
réagi à votre désir
de devenir actrice ?
Ma mère, comme d’habitude, s’est
montrée très confiante et douce. Mon
père, lui, était mort de peur. Il avait
peur que ça ne marche pas, que je
souffre, qu’on se moque. Lui-même
avait parfois souffert de ce métier : trop de fougue, trop d’espoirs. Il n’a pas toujours su gérer son ego. Il voulait me protéger, moi l’hypersensible. J’avais l’impression qu’il me lâchait.
A ses yeux, j’étais ce que le cinéma a fait de moi au début : un
petit oiseau très fragile qui risque de tomber au premier coup
de vent. Et puis il m’a vue au théâtre, il a été rassuré.
J’ai souvent traîné dans les loges et les
coulisses des théâtres où mes parents
jouaient. Avec mes copains, je faisais
beaucoup le clown, j’aimais faire rire.
J’ai su assez vite que j’étais plutôt dans
la catégorie de ceux qui divertissent.
J’ai été bercée par le Splendid, les Inconnus plus que les
Nuls… Ils ont forgé mon humour, ma sincérité dans le jeu aussi car tous étaient des comédiens très sincères malgré le surréalisme des situations. Cet esprit de troupe me manque terriblement ! Aujourd’hui, souvent, dans les comédies, il n’y a
pas de situations, le comique ne naît que de la vanne. Cela rejoint la folie one-man-show, l’autocentrisme de l’époque.
Enfant, avez-vous
des souvenirs
de visite sur des
tournages, dans
les théâtres ?
Vous n’êtes pas bien Je la déteste, cette époque extrêmedans votre époque ? ment autocentrée où les humoristes la
jouent solo, où il faut mettre sa vie en
vitrine sur les réseaux sociaux. Je n’y arrive pas. Avec mes
enfants, il faudra bien que j’y passe, à Facebook ou Instagram, mais j’essaierai de leur faire prendre conscience du
côté factice et ridicule de ces miroirs-là.
Aux élections, j’essaie d’aller voter,
puisque le vote blanc n’est pas comptabilisé. Mais j’ai juste l’impression de participer à une
grande « enculerie », comme dirait Marie-Jeanne (Florence
Loiret-Caille) dans Le Bureau des Légendes. Nous sommes
des pions dans un monde qui nous ment constamment.
Alors, oui, il y en a qui brûlent des voitures, qui réagissent
par la violence parce qu’ils ont la haine depuis tellement
longtemps. Mais quand vous êtes heureuse, quand vous
êtes consciente de la chance d’être née au bon endroit, vous
aidez ceux qui sont moins chanceux. J’ai réalisé pour Arte
un documentaire sur les enfants hospitalisés (diffusé en décembre dernier, ndlr). On a l’impression de vivre un peu
mieux, de moins souffrir du malheur des autres en accomplissant des choses qui vous semblent nécessaires. Et tant
mieux si ça aide l’association Le rire médecin, qui envoie
des clowns dans les services de pédiatrie.
Vous votez ?
10
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Je suis marraine de cette association,
et je n’avais pas la capacité émotionnelle de faire autre chose que ce film.
On m’avait emmenée une fois dans un
concours hippique auquel assistaient
des gens très riches, totalement dans un autre monde, ce
n’était pas le bon moment pour les sensibiliser à quelque
cause que ce soit ! Quelque chose s’est tendu en moi. Je me
suis mise à dire n’importe quoi, en pleurant : « Rendezvous compte, vous êtes là avec votre coupe de champagne,
alors que des enfants souffrent… » Les culpabiliser n’était
sans doute pas la bonne méthode ! Donc, sachant que je
suis trop entière et sensible, il fallait que je contribue à ma
manière, purement artistique.
Pourquoi avoir
passé le seuil
d’un hôpital
pour enfants ?
Ouh la la, sujet hypersensible… Personnellement, je n’ai pas été confrontée à des situations de harcèlement.
Peut-être ai-je été protégée par mon
nom. Les situations dans lesquelles j’ai senti un amour, disons, imprévu, soit de la part d’un metteur en scène, soit
d’un cinéaste, je les mets sur le compte de ce métier de
passion, très organique, très chimique. Un réalisateur, ou
un auteur passionné par ses personnages, qui les voit s’incarner, peut s’éprendre d’une comédienne. Ce qui ne veut
pas dire pour autant qu’il la coincera contre un mur en lui
disant : « Je t’en supplie, c’est trop fort, on y va ! » Si c’est allé trop loin, alors soit le type était un vrai connard, soit la
comédienne avait ouvert la porte… Ce qui n’est pas acceptable, c’est l’utilisation de la fragilité d’une actrice. Nous
sommes des instruments, les objets du bon vouloir des
autres. Il faut bien laisser venir le désir, mais, a fortiori si
l’on est une femme, il faut montrer des limites et il faut que
la personne en face les respecte.
Que pensez-vous
du mouvement
#MeToo ?
Si des comédiennes avaient des choses
On peut s’étonner
à dire, elles les auraient dites. Moi, je
qu’à la différence
des Etats-Unis peu vous l’aurais dit. Ce qui se passe aux
Etats-Unis est extrême. J’ai croisé sur
de comédiennes
en France aient pris un tournage une actrice américaine,
dont je tairai le nom. Elle était chola parole pour
quée : une de ses amies avait été somcondamner des
mée de dénoncer des abus qu’elle
pratiques dans le
milieu du cinéma… n’avait jamais subis. Elle avait fini par
mentir pour ne pas déroger à la pensée commune. C’est une surenchère qui, au fond, infantilise les femmes. Et cela devient contre-productif si, au nom
d’une juste cause, on nous instrumentalise. Je suis féministe, je crois en la femme, en sa force, en son intelligence.
Je dis : attention à ceux qui sont des gros porcs, mais attention à celles qui salissent les vrais combats ! •
PLUS DE
8000 AGENTS
DÉDIÉS À VOTRE
BIEN-ÊTRE*
VOYAGEZ AVEC VOTRE TEMPS
RENDEZ-VOUS SUR
, EN GARES, BOUTIQUES, AGENCES DE VOYAGES AGRÉÉES SNCF ET PAR TÉLÉPHONE.
* D’ici 2020, la SNCF transforme les TGV en TGV INOUI. Télépaiement obligatoire sur Internet et par téléphone au 3635 (0,40 € TTC par minute + coût de la communication). Une équipe à votre écoute du début à la fin du voyage (en gares et boutiques, à quai
et dans les trains) ainsi que des services exclusifs pour continuer votre voyage (chauffeur, bagages à domicile...). Offre valable uniquement sur les trains éligibles TGV INOUI. TGV INOUI est une marque déposée de SNCF Mobilités. Tous droits de reproduction réservés.
SNCF Mobilités – 9, rue Jean-Philippe Rameau – CS 20012 – 93200 Saint-Denis Cedex – R.C.S. BOBIGNY B 552 049 447.
Sommaire
Du 12 au 18 janvier ���9
22
32
37
Sur Télérama.fr
Couverture
Sara Giraudeau
Photo
Yann Rabanier
pour Télérama
Stylisme Oumeih
BenaïchaL, Maquillage
Christophe Oliveira,
Coiffure Stéphane
Desmarez, Manteau
Nathalie Vleeschouwer
Ce numéro comporte pour
la totalité des kiosques :
un cavalier « Pass Festival
cinéma » de 4 p. sur la
couverture ; une couverture
spécifique « Paris-IDF » pour
les abonnés et les kiosques
de Paris-IDF ; un encart
de 4 p. autopromotion
Télérama (2 versions)
broché à cheval entre les
pages 46-47 et 110-111 pour
la totalité des kiosques
France métropolitaine (hors
export). Posés sur la 4e de
couverture pour les
abonnés de la France
métropolitaine : un encart
Cigale Voyages sur les
abonnés province ; un
encart La Croix et un encart
Le Monde sur une partie des
abonnés. Edition régionale,
Télérama + Sortir, pages
spéciales, foliotée de 1 à 64
jetée pour les kiosques
des dép. 75, 77, 78, 91, 92,
93, 94, 95, posée sur la
4e de couverture pour
les abonnés des dép. 75,
78, 92, 93, 94.
12
Télérama 3600
SUR TÉLÉRAMA.FR
A lire dans la zone abonnés
Vicky Krieps, la révélation
de Phantom Thread
Magazine
6 L’invitée L’actrice Sara Giraudeau
13 Premier plan Le Louvre des records
14 Qui ? Comment ? Pourquoi ?
18 Coup d’avance La comédienne Adèle Haenel
20 Ça va mieux en le disant
Le dossier
22 Comment va le cinéma
français depuis l’an 2000 ?
Malgré les embûches, plutôt
bien, selon les professionnels
que nous avons interrogés
28 Déambulation parisienne…
… avec Philippe Apeloig,
qui a recensé les plaques
commémoratives de 1939-1945
09 / 01 / 19
32 Un romancier de l’épopée
L’écrivain Tristan Garcia
a imaginé une Histoire
de la souffrance hors norme
34 Les femmes sur YouTube
Leurs chaînes sont aussi
intéressantes que celles
des hommes. Mais beaucoup
moins regardées
37 Toute la grâce du monde Shantala Shivalingappa,
éblouissante tant dans la danse
indienne que contemporaine
Autrement
39 Penser La Commune, cadre du dernier
polar d’Hervé Le Corre. Une
révolution perdue… qui laisse
espérer, aujourd’hui encore
42 Voyager A Brody et à Lviv, en Ukraine,
dans les pas de Joseph Roth
44 Découvrir
Le Louvre-Lens se met en boule ;
des grenades à dégoupiller…
Elle vient du théâtre, elle a illuminé la
série télévisée Le Bureau des légendes,
c’est une « fille de » responsable, dont la
fragilité apparente commence à élec­
triser le septième art : la très singulière
Sara Giraudeau est notre invitée et fait
notre couverture. Belle manière d’ou­
vrir la 22e édition de notre Festival ci­
néma. Comme toujours, vous pourrez
y voir ou revoir dans 370 salles en
France — et pour 3,50 € seulement la
place sur simple présentation de notre
pass — les 16 meilleurs films de 2018 sé­
lectionnés par la rédaction cinéma. Qui
en profite pour vous donner cette se­
maine quelques nouvelles — pas si mau­
vaises — de la santé du cinéma hexago­
nal depuis le début du IIIe millénaire…
Et la rentrée littéraire se poursuit, aus­
si, activement, avec ses (trop ?) nom­
breuses parutions nouvelles. Et les
spectacles recommencent, nous pro­
posant des moments de grâce, comme
avec la danseuse d’origine indienne
Shantala Shivalingappa. Et deux chro­
niques débutent sur notre site — l’une,
« Confidences pour confidences », sur
les coulisses de la chanson française, si­
gnée Valérie Lehoux ; l’autre sur le rock,
« De bric et de rock », par Hugo Cassa­
vetti. Entre notre festival et ces nou­
velles rubriques, nous commençons
dès ce début 2019 à veiller à vos plaisirs
culturels… — Fabienne Pascaud
Critiques
47 Le rendez-vous Lincoln au Bardo, un roman
de George Saunders
50 Livres
56 Cinéma
65 Les films de novembre
67 Enfants
68 Musiques
71 Concerts
72 Arts
74 Scènes
Télévision
75 Le meilleur de la semaine télé
Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler,
sur Arte
86 Programmes et commentaires
Radio
142 Le meilleur de la semaine radio
Debout les copains !, sur Europe 1
147 Les programmes
152 Talents
155 Mots croisés
olivier metzger/Modds pour télérama | Jérôme Bonnet pour Télérama | Laurie Sparham - 2017 Annapurna Pictures - Focus Features - Perf | Aglae Bory
Faites-vous plaisir !
Premier plan
La Cour Marly,
au Louvre,
octobre 2018.
Le Louvre des records
Par Yasmine Youssi
CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MAXPPP
Une fréquentation en hausse de 25 %, avec 10,2 mil­
lions de visiteurs en 2018, au premier rang desquels les Français (2,5 millions), suivis des Américains (près de 1,5 million), des Chinois (autour de
1 million) et des Européens. Le Louvre affiche des chiffres
flamboyants. Ni sa programmation, ni sa communication
ne versent pourtant dans le tape-à-l’œil, comme ont pu le
faire d’autres institutions. Certes, La Joconde attire toujours
autant. Mais pas assez pour faire, à elle seule, du Louvre le
musée aujourd’hui le plus visité au monde. Alors comment
expliquer un tel engouement ? Il s’est joué ici, dans l’accueil
du public, une révolution silencieuse, menée par Jean-Luc
Martinez, son président. Aux expositions blockbusters, aux
événements médiatiques sensationnels, qui ont fait des
musées des lieux ultra branchés attirant les foules, il a opté
pour une autre approche. Les points d’entrée, les services
de billetterie et de bagagerie ont été repensés pour fluidifier
la circulation des visiteurs. Le musée s’est aussi attaché à
rendre ses espaces et ses œuvres plus accessibles, en traduisant cartels et panneaux de signalétique. Fort du succès
des nocturnes du mercredi et du vendredi, il s’apprête à ouvrir un samedi soir par mois pour tenter d’attirer un public
local et familial, en proposant différentes activités comme
des jeux pour les enfants. Sans oublier les visites conçues
pour les néophytes, prisées parce qu’elles expliquent
l’agencement des différents départements. Enfin, les gardiens de salle — devenus calés sur les chefs-d’œuvre dont ils
ont la responsabilité, à force de les fréquenter et d’écouter
les guides — devraient bientôt être formés à la médiation.
Non pour remplacer les conférenciers, mais pour donner
un sentiment de proximité aux visiteurs. Rien de spectaculaire en effet. Mais visiblement, ça marche •
Télérama 3600
09 / 01 / 19
13
NETFLIX PRÉFÈRE
L’OR NOIR À L’HUMOUR NOIR
Netflix sacrifie-t-il la liberté d’expression à la realpolitik ? Après avoir reçu
une plainte officielle du pouvoir saoudien, le géant du streaming vient de retirer un épisode de Patriot Act, talk-show
satirique qu’il produit. Dans cet épisode
mis en ligne fin octobre, l’humoriste
américain Hasan Minhaj livrait un monologue documenté, mi-drôle mi-alarmiste, contre Mohammed Ben Salman.
Le prince héritier y est accusé du
meurtre du journaliste Jamal Khashoggi,
mais aussi porté responsable du massacre humanitaire au Yémen, tout en
gardant des liens financiers avec les
Etats-Unis à coups de pétrodollars investis dans l’armement et la Silicon Valley
— dont Netflix est un des plus beaux fleurons. Présente depuis trois ans dans la
péninsule Arabique, la plateforme préfère donc sacrifier une petite partie de
sa production que risquer de perdre un
marché. En embauchant Hasan Minhaj,
Netflix réalisait pourtant un acte fort :
l’humoriste formé sur Comedy Central,
est le premier musulman issu de la
communauté indienne aux Etats-Unis
— sous-représentée dans les médias — à
proposer une telle émission. Minhaj a
préféré s’en amuser, expliquant que le
censurer était la meilleure manière de
le populariser. — Jérémie Maire
REPÉRÉ
THOMAS
SOLIVÉRÈS
14
Télérama 3600
09 / 01 / 19
LE CLAVECIN ORPHELIN
Hasan Minhaj, musulman d’origine indienne… et censuré sur Netflix.
Profession Comédien.
Age 28 ans.
Actualité Il incarne avec une facilité déconcertante le rôle-titre d’Edmond,
grand film populaire (lire p. 58).
Ascendants « Je viens de nulle part, j’ai
juste vu de la lumière ! » Traduction :
poussé dès 7 ans sur les planches par
son frère Olivier, lui-même comédien,
il fait son premier Avignon en off à
13 ans, au côté de son copain William
Lebghil, dans Ados, repris au Point-Virgule. Il enchaîne aussi les pubs, dont
une pour Castorama réalisée par Eric
Tolédano et Olivier Nakache : « Certains
sont l’égérie d’un parfum, moi c’était
pour du placoplatre ! » Le duo se souvient de lui et lui confie le rôle du « plumeau » dans Intouchables, celui
qu’Omar Sy force à mettre des barrettes. Un petit rôle, mais d’un coup
une belle exposition.
C’est dans les derniers jours de l’année
François Couperin que vient de disparaître, à 76 ans, la claveciniste Blandine
Verlet. Début 2018, elle lui avait consacré un dernier enregistrement, dont la
sortie nous avait permis de rencontrer
cette femme de tempérament. Qui
mieux qu’elle aura su se faire l’interprète des douceurs et des déchirements du « poète » ? « Si Bach a tout compris de l’esprit humain, on peut dire que
Couperin a tout compris des affects des
humains », relevait-elle dans un recueil
de textes, L’Offrande musicale (éd. Desclée de Brouwer, 2002). Aux démonstrations d’éloquence qu’offrent certains experts de la corde pincée,
Blandine Verlet préférait l’audace de la
confidence et des élans du cœur. Quitte
à prendre des risques, voire à frôler des
précipices dans Couperin (François et
Louis) comme dans Bach ou Froberger,
qui valurent à son jeu d’être parfois qualifié de « fantasque ». Du grand François, elle parlait comme d’un ami,
ajoutant que sa mort, un certain jour
de 1733, n’empêcha pas leur amitié inépuisable. Alors pourquoi la disparition
de Blandine Verlet, le 30 décembre,
serait-elle une fin ? La liberté qui toujours la guida perdure dans ses disques
mais aussi dans ce qu’elle a transmis à
ses élèves Jean Rondeau, Jean-Luc Ho et
quelques autres : la confiance, qui permet d’aller loin. — François Ekchajzer
Signes particuliers Il craint tellement
d’attraper la grosse tête que, lorsque
Alexis Michalik lui annonce qu’il
cherche son Edmond pour l’adaptation au cinéma de sa pièce triomphale,
ce blondin vibrionnant lui conseille
d’autres comédiens… Surtout, il travaille ses personnages comme un fou.
« J’ai tout lu sur Edmond Rostand. Tout !
Mais aussi sur le théâtre au XIXe siècle, la
Commune… Je suis un peu obsessionnel. »
Il fit la même chose pour Spirou, son
rôle précédent : « J’ai même acheté le
premier almanach où apparaissait Fantasio. » Talent et rare conscience professionnelle : le plumeau n’a pas fini de
prouver son panache.
Observations Le garçon est un bavard
passionné : « J’aime parler avec les gens,
alors j’ai demandé à mon agent le temps
pour assurer toutes les avant-premières
du film. » — Guillemette Odicino
Qui ? Comment ? Pourquoi ?
L’oscar du musée du cinéma est attribué à…
On dit souvent que les Américains ne
savent pas valoriser leur patrimoine ?
Pas quand il est question de cinéma.
Fin 2019 ouvrira l’Academy Museum of
Motion Pictures, la première institution d’une telle envergure consacrée au
septième art. Sa conception a été
confiée à Renzo Piano — à qui l’on doit
le Centre Pompidou et le New York
Times Building, et qui va reconstruire
le viaduc de Gênes. Grâce à son génie
modulaire, entre tradition et ultra-modernité fonctionnelle, ce temple du cinéma (en partie logé dans le Saban Building de Los Angeles) aura une nouvelle
aile surmontée d’un dôme, relié au premier bâtiment par une passerelle en
verre. Très… Stanley Kubrick.
Impossible de répertorier, ici, les
merveilles proposées aux visiteurs.
Quelques mises en bouche ? La toile de
fond de Chantons sous la pluie, les
portes du Rick’s Café de Casablanca, la première exposition temporaire sera
machine à écrire qu’utilisa Hitchcock consacrée à Hayao Miyazaki. Elle sera
pour taper le scénario de Psychose… suivie de « Regeneration : Black CineAutant de décors et d’objets phares is- ma 1900-1970 », sur la contribution
sus des collections de l’Academy of Mo- « méconnue, et pourtant essentielle, des
tion Picture Arts and Sciences (celle qui réalisateurs afro-américains au
remet les oscars), à l’initiative du mu- ­développement du cinéma américain ».
sée. Mais on y verra aussi des zones Là aussi, une première historique.
« Nouvelle Vague française » ou « Néo- Avant même que ce musée ouvre, on
réalisme italien », sans compter les lui ­décernerait bien… un oscar.
pièces dédiées à la réalité virtuelle. La — Guillemette Odicino
Mark Seliger/Netflix | Jacques BENAROCH/SIPA | Joshua White/Academy Museum Foundation
Vivement demain
Des titres inédits
de Leonard Cohen
devraient voir le jour
prochainement. Il les
avait enregistrés à la
demande de son fils,
Adam. Ils devraient
être plus romantiques
et moins sombres
que les textes de
son dernier album.
Aux
larmes
etc.
Dean
Ford 72 ans
Leader et chanteur de Marmalade,
groupe populaire écossais des années 1960 et 1970, qui a laissé au moins
un sommet d’orfèvrerie pop, Reflections of my life.
Les portes du Rick’s Café, du film Casablanca (1942).
Edgar
Jean
Hilsenrath Cortot
92 ans
Le romancier allemand, adolescent
pendant la guerre, avait raconté la survie dans un ghetto (Nuit), et retracé le
sort des Arméniens dans Le Conte de la
pensée dernière, prix Alfred-Döblin.
93 ans
Peintre, fils du pianiste Alfred Cortot,
il avait été l’un des fondateurs de
l’Echelle, regroupement d’artistes de
Montparnasse, et membre élu de
l’Académie des beaux-arts en 2001.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
15
Qui ? Comment ? Pourquoi ?
Décryptage
Des tas de
caméras à
surveiller
de près
La France doit-elle
rénover la casbah
d’Alger ?
Microsoft réclame des règles
« Nous devons nous assurer que 2024 ne ressemble pas à une
page de 1984 [d’Orwell]. » C’est par cette formule que Brad
Smith, le président de Microsoft, a résumé en décembre
dernier ses préconisations sur la régulation de la reconLa médina séculaire, classée au patrimoine de l’Unesco en 1992, tombe en ruines.
naissance faciale. Invoquant le respect de l’Etat de droit, il
Mi-décembre, la collectivité territoriale d’Alger a signé un partenariat avec la Région
­demande aux législateurs de se positionner et énonce six
Ile-de-France et les Ateliers Jean Nouvel : à charge, pour l’architecte français,
principes qui doivent accompagner le développement
de « revitaliser » ce cœur historique. Ce qui ne va pas sans créer la polémique.
d’une technologie nourrie par l’intelligence artificielle :
La réponse
Le projet a créé une vive crise d’urticaire au sein équité, transparence, responsabilité, non-discrimination,
de Mohamed
des intellectuels d’Alger et d’outre-mer. Comme le consentement des citoyens et une surveillance qui ne meLarbi
dénoncent les quatre cents signataires d’une péti­ nace pas les libertés fondamentales.
Amazon empêtré dans une polémique
Merhoum,
tion, on peut s’étonner que l’on confie un chantier
architecte algérien
historiquement, culturellement et sociologique- Fin 2017, Amazon a lancé Rekognition, sa technologie mai« francophone,
ment aussi symbolique à un représentant de l’ex-puissance co- son de reconnaissance des visages à destination des autolaïc et indigène ».
loniale. D’autant que la France, comme ils le rappellent, a déjà rités. Balbutiant, le service empile pour le moment les
par trois fois saccagé la Casbah. En 1830 pour lui interdire l’ac- controverses. L’Aclu, la principale association américaine
cès à la mer, dans les années 1930 pour « lutter contre les tau- de défense des droits civiques, l’a testé sur des parlemendis », et lors de la bataille d’Alger, en 1957, pour neutraliser ce taires américains : vingt-huit d’entre eux, notamment
foyer insurrectionnel. Personnellement, je ne me place pas sur celles et ceux à la peau noire, ont été confondus avec des
le terrain miné du néocolonialisme, mais je mets en cause la criminels. Et à l’automne, quatre cent cinquante salariés
compétence des acteurs. A mon avis, le casting de l’architecte d’Amazon ont écrit au grand patron, Jeff Bezos, pour que
est mauvais : le Jean Nouvel des débuts, qui faisait dans le social, leur entreprise cesse de commercialiser Rekognition auest bel et bien enterré sous des millions de pétrodollars. Mais près des forces de l’ordre. « Nous pouvons vendre de dangesurtout la commande elle-même me pose problème : par leur reux systèmes de surveillance à la police ou nous pouvons
« appel au secours », les autorités algéroises ont signé leur incom- faire ce qui est juste. Mais nous ne pouvons pas faire les deux »,
pétence et leur cécité définitives sur la question. L’histoire de la pouvait-on y lire.
Un inquiétant taux d’erreur
Casbah est évidemment un ­sujet beaucoup plus complexe que
la simple sauvegarde d’un patrimoine. Elle questionne notre Les thuriféraires du maintien de l’ordre voient dans la
rapport à la mémoire, au passé. Je dirais même aux passés. Elle ­reconnaissance faciale l’assurance de la tranquillité. Les
interroge aussi cette culpabilité de toute une génération — la ­régimes autoritaires aussi. N’empêche que concrètement,
mienne, née autour de l’indépendance — quant à son utilité les statistiques font froid dans le dos. En 2017, la police londans la construction de ce pays ­livré au clientélisme. Nous donienne avait ainsi testé un logiciel de reconnaissance
avons perdu “le projet Algérie”. Nous sommes tous ­atteints pendant le carnaval de Notting Hill. Taux d’erreur : 98 % !
Sufisamment inefficace et inquiétant pour que, depuis, elle
d’un mal-être identitaire. Et très peu se soignent. »
n’ait pas renouvelé l’expérience. — Olivier Tesquet
Propos recueillis par Luc Le Chatelier
16
Télérama 3600
09 / 01 / 19
ERIC MARTIN/Le Figaro Magazine
Vu de l’étranger
Les années 2000 ont été celles de la vidéosurveillance, avec
l’assentiment d’une majorité de la population. En France,
on recense environ soixante mille caméras, un chiffre qui
a doublé en moins de dix ans. Et l’agglomération londonienne
à elle seule en comptabilise cinq cent mille. Mais la palme revient
à la Chine, où certains experts anticipent un record de six cent
trente millions d’appareils à l’horizon 2020 – soit une caméra
pour deux habitants. Une croissance d’autant plus frappante
qu’elle s’accompagne d’une montée en puissance technologique :
les yeux électroniques de demain seront équipés de logiciels
de reconnaissance faciale qui suscitent l’inquiétude.
CROISIÈRE
Au fil de l’art sur le Guadalquivir
De Séville à Grenade, au cœur des joyaux andalous
Du 19 au 26 septembre 2019
Benoît Dusart
Historien de l’architecture
PORTUGAL
Alcoutim
5
Vila Real de
San António 5
Serge Legat
Historien d’art
ESPAGNE
Séville
Golfe de Cádiz 6
Océan Atlantique
Paris
2
Cordoue
1/8
6
Place de l’Espagne - Séville
Isla Mínima
7
Grenade
El Puerto de Santa María
3/4
Cadix
Embarquez à bord du MS La Belle de Cadix (88 cabines seulement) et plongez au cœur de l’art et du
patrimoine andalou et portugais, en compagnie de deux historiens d’art et d’architecture passionnants,
Benoît Dusart et Serge Legat. Vous découvrirez les plus grands peintres espagnols, tels que Francisco
de Zurbaran ou Le Greco, et visiterez des villes qui brillent par leurs merveilles d’architecture : Séville et
son Alcázar, Cordoue et sa mosquée-cathédrale, Grenade et son Alhambra ou encore Olhao et ses façades Art
nouveau...
Mer d’Alboran
OFFRE SPÉCIALE
- 300 €/pers. pour toute réservation avant le 15 février 2019 (code REVE)
soit la croisière à partir de 2290€ 1990 €/pers.* au départ de Paris à bord du MS La Belle de Cadix
*
Le MS La Belle de Cadix (88 cabines)
Vols depuis Paris, pension complète, boissons (sauf champagne et carte des vins), conférences, taxes et certaines visites inclus.
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr,
ou sur www.croisieres-exception.fr/brochures (code GUAD4 à renseigner).
Nom :....................................................................... Prénom : ..................................................................................
Adresse :....................................................................................................................................................................
Code postal :
Ville :........................................................................................................................
Tél. :
E-mail :...................................................................................................
Conformément à la loi “Informatique et Liberté” du 6 janvier 1978, nous vous informons que les renseignements ci-dessus sont indispensables au traitement de votre
commande et que vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de rectification des données vous concernant. * Se référer à la brochure pour le détail des prestations et
les conditions générales de vente. Licence n° IM075150063. Création graphique : nuitdepleinelune.fr - Crédits photos : © Schutterstock, © CroisiEurope et © Croisières d’exception
telerama-190108-421
Renvoyez ce coupon à Croisières d’exception - 77 rue de Charonne - 75011 Paris
Coup d’avance
Adèle Haenel
La fonceuse magnifique
photo Yann rabanier
pour Télérama
18
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Non, Adèle Haenel ne figure dans aucun nouveau film à l’affiche. En revanche, ceux qui ont manqué En
­liberté !, de Pierre Salvadori, à sa sortie,
l’automne dernier, pourront encore la
voir sur grand écran en veuve burlesque dans cette comédie étincelante
au programme du Festival Télérama.
Elle y fait beaucoup rire en pleurant
tout le temps — son personnage découvre quelle ordure fut son mari défunt, célébré comme un héros. Des
larmes versées non sur soi, mais au
nom de la vérité et de la justice, bafouées : voilà comme on imagine
Adèle Haenel, qu’elle joue une prostituée captive du xixe siècle dans L’Apollonide (de Bertrand Bonello) ou une
militante d’Act up dans 120 Battements
par minute (de Robin Campillo).
Parler d’elle cette semaine revient à
prendre de l’avance sur les prochains
César, dont elle devrait être à nouveau
l’une des favorites. Et sur l’un des événements de la nouvelle année cinéma :
Portrait de la jeune fille en feu, qui marquera ses retrouvailles avec la cinéaste
Céline Sciamma. Naissance des
pieuvres (2007) fut le film décisif de
leur rencontre, le premier de la réalisatrice, le deuxième de l’actrice, révélée, elle, à l’âge de 13 ans en fugueuse
écorchée par Les Diables, de Christophe Ruggia (2002).
De l’avance, Adèle Haenel ne cesse
d’en accumuler. Dans Les Combattants,
de Thomas Cailley, elle pulvérisa les
stéréotypes de genre en militarophile
athlétique et intrépide. Le soir de cérémonie où elle remporta un césar pour
Suzanne (de Katell Quillévéré), elle déclara publiquement son amour à une
femme, sans juger utile de s’étendre,
ensuite, sur cette grande première…
Le cinéma, machine à créer des représentations sociales, a besoin de cette
magnifique fonceuse, anti-minauderie,
anti-coquetterie. La voilà, à 30 ans,
l’une des actrices françaises les plus
demandées. Sa différence n’a pas vocation à décorer les marges mais à occuper pleinement le centre du jeu. Ce qui
change tout. Par Louis Guichard
Jacopo Robusti dit Le Tintoret, Caïn tue Abel, vers 1550-53 – www.bridgemanimages.com - ES : 1-1075037, 1-1075038, 2-1075039, 3-1075040
NOUVEAU
SPECTACLE
Alessandro Scarlatti
DIRECTION MUSICALE
RENÉ JACOBS
MISE EN SCÈNE
ROMEO CASTELLUCCI
B’ROCK ORCHESTRA
AVEC
KRISTINA HAMMARSTRÖM
OLIVIA VERMEULEN
BIRGITTE CHRISTENSEN
THOMAS WALKER
BENNO SCHACHTNER
ROBERT GLEADOW
scrit
Le mal est-il in re
dans la natu ?
de l’Homme
PALAIS GARNIER
DU 24 JANVIER
AU 23 FÉVRIER 2019
OPERADEPARIS.FR
08 92 89 90 90
(0,35 € TTC/MIN)
Courrier
Ça va mieux en le disant
Masiero-ci
M 02773 - 3599 - F: 3,30 E
MERCREDI 2 JANVIER 2019 HEBDOMADAIRE | FR 3,30 € BEL, LUX 3,90 € | DOM 5,50 € CH 5,70 FS | MAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3599
DU 5 AU 11 JANVIER 2019
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@f@j@t@a";
LA COMÉDIENNE
CORINNE
MASIERO
« MES VŒUX
POUR 2019 ?
LA RÉVOLUTION !»
ET AUSSI L’HISTOIRE D’UN ROI DE LA MALBOUFFE,
D’UNE LIBERTAIRE FÉMINISTE,
D’UNE CHEF D’ORCHESTRE…
CODES 80 / 00
J’ai toujours un peu de mal avec les gens qui appellent à la révolution. Ces mouvements finissent toujours entre les mains des jusqu’au-boutistes. Bon, Corinne
Masiero appelle à la désobéissance civile, ce qui est différent des épisodes noirs
de la Terreur, mais il faut être cependant très vigilant. Bien sûr que notre système
doit changer, mais la France seule n’y arrivera pas. Nous faisons partie de la deuxième puissance économique mondiale et l’Europe peut imposer sa vision du
monde aux autres superpuissances. La révolution doit se faire en Europe par
une mobilisation de l’ensemble des citoyens pour un nouveau modèle de société. Il y a des élections européennes dans quelques mois. Si l’on veut changer, évitons d’envoyer des anti-Européens au Parlement, à Bruxelles. Sinon il y a de
fortes chances que le Brexit soit la première étape d’une désintégration de l’UE,
et pour le coup nous pourrions connaître une vraie révolution, mais pas celle à
laquelle aspire Corinne Masiero. — Alcidealexandre — Instagram
Masiero-là
Corinne Masiero, « la Liberté guidant le peuple ». Quelle superbe
photo, qui fait penser au tableau
de Delacroix. Bravo au photographe, et surtout à cette sacrée
bonne femme.
— Annie Challande — Courriel
De père en fils
[A propos de votre article sur la série « Transmissions », dans L’heure bleue, de
Laure Adler, sur France Inter.] Ce qui se transmet, ce sont les codes sociaux
d’une profession. Ces petites astuces et erreurs à éviter. Tous ces écueils qui guettent le novice sans nom ni fortune. Trop souvent, la notoriété seule du patronyme suffit dans un monde où le vedettariat a toujours été un prérequis pour délier les cordons de la bourse des investisseurs (bancable) et fascine les foules
(people). Avec au final le carnet d’adresses, l’entregent avec les décisionnaires,
la complaisance voyeuriste des relais médiatiques devenus le sésame providentiel de la « réussite ». Mais cette reproduction des élites n’est pas l’apanage du milieu artistique. On la retrouve de plus en plus dans les milieux économiques, intellectuels, politiques, etc. Une tendance « naturelle » des élites d’une société
pour favoriser leur progéniture, ces prolongements narcissiques. Recréer une
noblesse de sang pareille à celle de l’Ancien Régime, qui use à cette fin de passedroits non dits et de privilèges indus. — guillaume_alexan — Télérama.fr
20
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Houellebecq non
C’est un auteur important,
mais son portrait ad nauseam
de la mort du mâle blanc
occidental laisse si peu
de place aux femmes, vues
au travers du seul homme,
qu’en tant que lectrice,
je reste en dehors…
— Anne Deparetere — Facebook
Houellebecq oui
Ce côté réaliste à grosse
tendance dépressive
et cynique est paradoxalement
salvateur et jouissif. J’adore,
hâte d’acheter celui-ci.
— Nathalie Lemiere — Facebook
Et l’Europe ?
Votre dossier « Croire »
est super. Il nous a permis
de partager bien des réflexions
sur un certain nombre
de thèmes importants.
Cependant, il m’a semblé
qu’il y manquait un sujet
dont l’importance doit nous
interpeller d’autant plus
fortement que les élections
prochaines le concernant
approchent à grands pas :
l’Europe. Le rêve des fondateurs
de l’Europe serait-il devenu
une illusion dont on ne devrait
plus se soucier ?
— Emmanuel — Courriel
Rectificatif
Nous sommes désolés
de l’erreur commise par
un de nos critiques cinéma
dans son papier sur le film
Wajib : l’invitation au mariage
(Télérama no 3596), présentant
Nazareth « sous occupation
israélienne ». Capitale régionale
de la Galilée, peuplée
majoritairement d’Arabes
musulmans et chrétiens,
citoyens israéliens, Nazareth
fait évidemment partie
intégrante d’Israël. Toutes
nos excuses à nos lecteurs.
Télérama, courrier des lecteurs. 8, rue Jean-Antoine-de-Baïf, 75212 Paris Cedex 13. courrier@telerama.fr
Depuis l’an 2000,
comment le cinéma
hexagonal résiste-t-il
au tournant numérique,
aux difficultés
de financement, à la
concurrence de Netflix
et des séries télé ?
Plutôt bien, estiment
les professionnels que
nous avons interrogés.
Certains le jugent même
« extrêmement vivace ».
Pourtant, beaucoup
reste à faire…
Pleins feux sur
vingt ans
de cinéma français
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Le dossier
Emmanuelle Devos
Comédienne
Dossier réalisé par Anne Dessuant,
Aurélien Ferenczi et Guillemette Odicino
olivier metzger pour Télérama | Jean-François Robert/modds
C
omment va le cinéma français ? Au moment
où le Festival Télérama remet à l’affiche, du
16 au 22 janvier, parmi seize coups de cœur
2018, six films qui montrent la diversité de
notre production, nous avons voulu porter
un regard rétrospectif sur ce début de siècle.
Comment le cinéma hexagonal résiste-t-il face aux super­
héros américains de plus en plus offensifs ? Face à Netflix,
qui progresse si vite dans les foyers ? Tiendra-t-il tête longtemps à l’inventivité des séries télé ?
Si, cette année encore, aucun film français ne se retrouve dans la liste finale pour l’oscar du meilleur film
étranger, de nombreuses productions tricolores infiltrent
la plupart des grands festivals internationaux… Sans remporter beaucoup de prix, hélas. A en croire les professionnels que nous avons sondés sur le sujet 1, tout espoir n’est
cependant pas perdu ! Pour eux, le cinéma français reste
« vivace », « ardent », « diversifié », et d’aucuns vont même
jusqu’à parler d’un « âge d’or ». Certes l’inquiétude est toujours là, car le système législatif protecteur particulier à la
France est menacé par la révolution numérique.
Depuis les années 2000, on aura pourtant assisté à un
nouvel essor du cinéma de genre et des films d’animation
français (Persepolis, Dilili à Paris…), et à la montée en puissance des femmes (35 % des premiers films sont l’œuvre
de réalisatrices). Depuis l’an 2000, de nouveaux noms sont
apparus — Mia Hansen-Løve, Céline Sciamma, Emmanuelle Bercot… —, d’autres ont vu leur succès se confirmer
— Arnaud Desplechin, François Ozon, Catherine Corsini,
Bruno Podalydès, Anne Fontaine… Et Catherine Deneuve
comme Isabelle Huppert continuent d’inspirer les jeunes
cinéastes ! Alors, même si le navire prend l’eau, que l’exportation est l’un des challenges des années à venir, notre
cinéma résiste. Et comme disait Francis Blanche : « Quand
on a la santé, c’est pas grave d’être malade. » — A.D.
1 Actrices, réalisateurs, techniciennes, producteurs, directeurs
de salle, etc., ont répondu à notre questionnaire avec fougue,
sincérité et… longuement. Morceaux choisis, ici, et intégralité
des réponses – passionnantes ! – sur notre site Télérama.fr.
Comment jugez-vous le cinéma français aujourd’hui ?
Je ne le juge pas… Il fait ce qu’il peut, le pauvre…
Quel a été l’événement le plus important pour le cinéma
français depuis 2000 ?
La révolution « féminine » qui a commencé avec l’affaire
Weinstein et qui, par capillarité, a fait exploser le rapport
hommes-femmes dans toutes les couches de la société.
Quels sont les changements que vous avez ressentis
dans l’exercice de votre profession ?
Le temps qui nous est donné pour fabriquer un film. Six ou
sept semaines de tournage au lieu de huit. Une préparation
plus courte… ce qui fait forcément perdre du temps et de l’argent au moment du tournage. Et les financements sont plus
longs à obtenir. Quand on me propose un film, je sais qu’il
sera tourné un an, voire deux ans, après. Il en résulte moins
de spontanéité dans l’énergie d’un projet. Je remarque aussi
la paupérisation des emplois les moins qualifiés.
Le film français qui vous a bouleversée depuis 2000 ?
Séraphine, de Martin Provost (2008).
Les trois grands noms qui symbolisent le cinéma français
aujourd’hui ?
Alain Cavalier, Arnaud Desplechin, Julia Ducournau.
Comment regardez-vous l’avenir ? Avec espoir ou effroi ?
Cela fait vingt ans que j’entends parler de la fin du cinéma.
La fin des salles, la fin des financements, la fin de tout. Et il
est toujours debout, toujours vivant. C’est un combattant
qui finit toujours par gagner ses batailles.
Quelle serait pour vous l’action la plus urgente
à entreprendre ?
Insuffler de l’audace chez les organismes décideurs, et que
tout le monde comprenne que ce ne sont pas les têtes
­d’affiche qui font venir les gens dans les salles. Mais les films
eux-mêmes. Ce qui permettrait de faire découvrir des têtes
nouvelles — je me tire une balle dans le pied en disant ça…
(Elle a joué entre autres dans Rois et reine, Violette, Numéro une…)
Télérama 3600
09 / 01 / 19
23
2008
Bienvenue
chez les Ch’tis,
de Dany Boon, fait
plus de 20 millions
d’entrées.
Mai 2008
Entre les murs,
de Laurent
Cantet, remporte
la Palme d’or
au Festival
de Cannes.
Janvier 2009
Mort de
Claude Berri,
« dernier nabab »
du cinéma français.
2009
200 millions
de spectateurs
dans les salles,
score inégalé
depuis 1982.
Jérôme Seydoux
Coprésident du groupe Pathé
Comment jugez-vous le cinéma français aujourd’hui ?
Quand il revient d’un voyage aux Etats-Unis, en 1918,
Charles Pathé met en garde : il dit que nous, Français,
­ferions bien de suivre l’exemple des Américains, que nos
films ne sont pas assez travaillés et que sans effort, nous
­serons fichus. Eh bien, ça n’a pas changé. On a une petite
place, presque plus petite chaque année. Notre cinéma est
un peu provincial. Il manque d’ambition. Il y a de moins en
moins de gens dans le monde qui voient des films français.
A l’étranger, on nous dit : on aime beaucoup le cinéma français, mais on n’aime pas les films que vous faites.
Les trois grands noms qui symbolisent le cinéma français
aujourd’hui ?
S’il n’y en a que trois, c’est qu’il n’y en a pas assez. On ne
­regorge pas de talents.
Quelle serait pour vous l’action la plus urgente
à entreprendre ?
Il faut toujours miser sur ses points forts : le cinéma français
a parfois tendance à vouloir corriger ses points faibles. La
France a deux atouts ; le premier, c’est l’histoire : il faut se
souvenir que le cinéma commercial est né en France et c’est
honteux qu’elle n’ait pas un grand musée du cinéma. Il faudrait qu’il soit à Paris, pourquoi pas au Grand Palais ? ­Second
atout, le Festival de Cannes qui est encore le premier festival du monde, mais qui va baisser pavillon si on ne le modernise pas de façon importante. Il faut raser le Palais, qui n’est
plus adapté au cinéma d’aujourd’hui, encore moins au cinéma de demain, et le reconstruire. Ces actions seraient déjà
des moteurs, qui entraîneraient le reste.
Février 2010
Un prophète,
de Jacques
Audiard, reçoit
neuf césars.
2011
Intouchables,
d’Eric Toledano
et Olivier Nakache,
rassemble
plus de 19 millions
de spectateurs
en France.
Février 2012
The Artist,
de Michel
Hazanavicius,
reçoit l’oscar
du meilleur film.
2012
Passage
au numérique
des cinq mille
écrans français.
24
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Cédric Kahn
Cinéaste et comédien
Comment jugez-vous le cinéma
français aujourd’hui ?
Encore très vivant et diversifié. Notre
système nous permet de résister aux
diktats du marché, et nous avons
­encore la possibilité de faire des films
audacieux, transgressifs, complexes,
militants, qui, pour certains, rencontrent même un large public, comme
ce fut le cas pour 120 Battements par
minute, Fatima, Entre les murs… Je
mesure que c’est une grande chance
d’être né dans ce pays-là.
Quel a été l’événement le plus
important pour le cinéma français
depuis 2000 ?
Le 11 septembre 2001, pour le cinéma
français comme pour le reste du
monde, la société a changé, et dans sa
foulée, la fiction aussi. Il n’est plus
possible de raconter les mêmes histoires qu’avant.
Quels sont les changements que
vous avez ressentis dans l’exercice
de votre profession ?
L’arrivée massive du numérique, une
nouvelle façon de tourner et de monter les films, avec moins de lumières,
moins de techniciens, plus de souplesse et un travail au plus près des
­acteurs, des films d’un genre nouveau,
je pense à ceux de Maïwenn (Pardonnez-moi, Polisse…) en particulier.
Quelle serait pour vous l’action
la plus urgente à entreprendre ?
Ouvrir les écoles de cinéma et d’acteurs à des jeunes issus de milieux défavorisés et/ou en échec scolaire. Il y a
une grande source de renouveau par là.
(Dernier film : La Prière.)
Mathieu Génon/Opale | Yann Rabanier/modds | Frédéric Stucin/Pasco
Printemps
2000
Lancement
par UGC
de l’abonnement
Illimité.
Regards croisés sur le cinéma français
Le dossier
Sylvie Buscail
Directrice de salle
Quels changements avez-vous
ressentis dans l’exercice de votre
profession ?
Les pratiques et les usages changent.
Internet, le téléchargement, la VOD
s’invitent après la télévision, les VHS,
les home cinéma… encourageant
toutes sortes de prédictions plus ou
moins apocalyptiques. On peut lire
que les 20-35 ans désertent les salles
obscures ou, au contraire, qu’on
­assiste à l’émergence d’une nouvelle
cinéphilie, rendue possible par l’acLa cinéaste
Julie Bertuccelli.
cès illimité aux films… Mais à en croire
le nombre grandissant de cheveux
blancs dans nos salles art et essai
­éloignées des centres universitaires,
force est de constater qu’un de nos
­e njeux est le renouvellement des
­publics. Non pas pour poursuivre un
commerce plus ou moins lucratif,
mais pour faire se croiser et se
confronter les générations dans des
« lieux-liens ».
Il nous faut aussi composer avec un
nombre croissant de films, ce qui té-
moigne de la vitalité de la filière, mais
fait se succéder des titres sans leur
permettre d’exister. Et nous transforme en terminaux épileptiques jonglant avec des longs métrages qui
n’ont même plus le temps de s’élever
ni de rebondir. ­Enfin, il nous faut résister à une pression forte des distributeurs : confondant quantité et qualité, ils réclament une augmentation
sans fin du nombre de séances et compliquent l’accès aux films.
(Ciné 32 à Auch, dans le Gers.)
Marie Masmonteil
Productrice
Comment jugez-vous le cinéma français
aujourd’hui ?
Extrêmement vivace, avec environ trois cents films produits par an et plus de 35 % de parts de marché en salles.
Avec, de plus, beaucoup de premiers films. Mais il est toujours au bord du gouffre, avec un modèle de financement
en constante remise en question. Comme si le mot d’ordre
« Il faut sauver le cinéma français », lancé dès la création
du cinématographe et les conflits Lumière/Edison, était
toujours d’actualité.
(Parmi sa filmographie : Party Girl, La fête est finie…)
Julie Bertuccelli
Cinéaste
Quel a été l’événement le plus important pour
le cinéma français depuis 2000 ?
Deux phénomènes comparables qui réparent une injustice : l’essor et le dynamisme du documentaire en salles, qui
peuvent encore se développer ; les femmes de plus en plus
nombreuses mais toujours trop sous-représentées dans les
films à gros budgets et dans les sélections de festivals. Pourtant elles sont la moitié de l’humanité, comme le documentaire est la moitié du cinéma !
Quels sont les changements que vous avez ressentis
dans l’exercice de votre profession ?
Le financement de plus en plus difficile et la vie toujours
plus courte des films en salles. Il y a quinze ans, mon premier film de fiction, Depuis qu’Otar est parti…, est resté à l’affiche pratiquement neuf mois… Impensable aujourd’hui !
Quelle serait pour vous l’action la plus urgente
à entreprendre ?
Taxer les pop-corn au profit du CNC (Centre national du
­cinéma) ! Et que le cinéma soit une matière obligatoire
qu’on enseigne à l’école (de l’élémentaire au lycée) comme
la musique, la littérature, les maths, le sport… avec tous les
mois un film à voir en salles.
(Dernier film : La Dernière Folie de Claire Darling, en salles
le 6 février.)
Télérama 3600
09 / 01 / 19
25
Laurette Polmanss
Scénariste
Comment regardez-vous l’avenir du cinéma français
aujourd’hui ? Avec espoir ou avec effroi ?
Penser à l’avenir de la planète, ou à l’avenir politique de la
France et de l’Europe, est pour moi profondément anxiogène, tant le sentiment d’impuissance est grand. En comparaison, penser à l’avenir du cinéma français semble à la
fois du gâteau et complètement dérisoire. L’idée que ça
puisse être un art bientôt disparu ne me dérange pas plus
que ­cela. En fait, penser au cinéma « classique » (en salles,
sur grand écran) comme à un art périssable, peut-être bientôt obsolète, a presque quelque chose d’apaisant… Travailler sur des films, en ce moment, à la fois dans le contexte
économique du cinéma (plus que « menacé » par d’autres
modes de diffusion) et le contexte général, me donne parfois le sentiment d’être de la tribu des derniers Mohicans,
ou de ceux qui ont appris des livres par cœur dans Fahrenheit 451. De faire quelque chose de vain, de futile, et dont la
noblesse relative réside précisément là.
(Dernier film : Un amour impossible, de Catherine Corsini.)
Xabi Molia
Cinéaste
Comment jugez-vous le cinéma
français aujourd’hui ?
Un âge d’or. Je suis sérieux ! Diversité
des propositions, jeune génération
­ardente, maîtres pas encore essoufflés,
comédiens et comédiennes splendides… Les cinéphiles écriront plus
tard des livres nostalgiques sur ce début de siècle — on parie ?
Quel a été l’événement le plus
important pour le cinéma français
depuis 2000 ?
L’arrivée de la série 24 Heures chrono.
Elle annonçait tout ce qui allait suivre :
des spectateurs heureux chez eux, devant une télévision de qualité, hautement addictive. Aujourd’hui, à de rares
exceptions près, ce qui excite les gens
que j’entends parler entre eux dans le
métro, c’est la dernière série sur Netflix,
la nouvelle saison du Bureau des légendes. Le cinéma n’est plus l’alpha et
l’oméga de l’aspirant cinéaste ou de la
jeune comédienne. Il rejoint peu à peu
la périphérie de la culture, cette grande
banlieue où l’ont précédé le théâtre et
la littérature. Tant pis ? Tant mieux ?
Les deux, sans doute. En perdant une
partie de son aura, le cinéma s’affaiblit.
Mais cet affaiblissement est social, pas
forcément esthétique : la périphérie,
c’est un bon endroit pour tenter plus
de choses et se faire des muscles.
(Dernier film : Comme des rois.)
26
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Nicolas Saada
Cinéaste
Comment regardez-vous l’avenir
du cinéma français ? Avec espoir
ou avec effroi ?
Les deux. Le contexte général est devenu très brutal. La vie de certains
films en salles est de plus en plus brève,
et on doit trouver des solutions pour
inventer d’autres manières de les diffuser. De plus, la vision qu’on a du public me paraît faussée. Certains décideurs pensent que le « grand public »
n’a aucune exigence sur ce qu’il regarde et qu’en revanche d’autres spectateurs, plus « intellos », attendent du
cinéma qu’il traite avant tout de questions de société et de politique. En
conséquence, les salles sont inondées
de comédies souvent médiocres, de
copies assez malhabiles de films d’action américains ou de films d’auteur
souvent formatés aussi. Or, quand on
voit la noirceur et la sophistication de
certaines séries très populaires, il est
raisonnable de faire plus confiance au
public et à son évolution.
Mon autre constat est l’absence
d’échanges au sein du métier. Le cinéma français est très divisé, éclaté en de
nombreuses organisations professionnelles, ou en petites familles. Chacun avance dans son coin. Il n’existe
pas un lieu ouvert de débat et de rencontres comme la Directors Guild of
America (le syndicat des réalisateurs),
aux Etats-Unis ; où on pourrait voir
des films, anciens ou nouveaux, pour
en discuter, puis échanger, avancer,
imaginer ensemble.
(Dernière réalisation : Thanksgiving,
minisérie diffusée en février sur Arte.)
Regards croisés sur le cinéma français
Décembre
2012
« Les acteurs
français sont
trop payés ! » :
la tribune
du producteur
et exportateur
Vincent Maraval
fait polémique.
Mai 2013
La Vie d’Adèle,
d’Abdellatif
Kechiche, Palme
d’or à Cannes.
Septembre
2014
Netflix
débarque en France.
Le dossier
Christophe Honoré
Cinéaste
Quel a été l’événement le plus important pour le cinéma
français depuis 2000 ?
On a perdu les spectateurs fidèles du cinéma d’auteur. Ils
sont en voie de disparition. Certains ont cédé à la vieillesse,
d’autres se sont absentés par non-assistance cinéphilique,
d’autres se sont abandonnés aux tentations télévisuelles…
Quels changements avez-vous ressentis dans l’exercice
de votre profession ?
Le numérique est le changement technique majeur. Autant pour la fabrication que pour la projection. Malheureusement, en France, je n’ai pas le sentiment qu’il a fait
advenir de nouvelles donnes esthétiques, contrairement
à ce qui a pu se produire avec le son direct et l’avènement
des caméras compactes au moment de la Nouvelle Vague.
La seule chose qu’il a apportée, c’est la domination d’un
style de jeu qu’on pourrait qualifier de « caméra de surveillance ». Contrairement à la pellicule précieuse et coûteuse, le numérique permet d’enchaîner les prises, de les
multiplier à l’infini. Parfois, face aux films, on a l’impression que la caméra est en boucle face à des comédiens
­livrés à l’inconséquence, et que c’est désormais au montage d’inventer l’incarnation. Entre le « action » et le « coupez », le temps a cessé d’être chargé de mémoire, d’intensité, de réunion. Pour ma part, je privilégie les tournages
en pellicule, notamment parce qu’elle me permet de travailler avec les comédiens d’une manière bien plus responsable et bienveillante.
(Dernier film : Plaire, aimer et courir vite.) Lire aussi p. 74.
Février 2017
Isabelle Huppert,
victorieuse
aux César,
est nommée
à l’oscar de
la meilleure actrice
pour Elle,
de Paul Verhoeven.
Octobre 2017
Début de l’affaire
Weinstein
aux Etats-Unis.
Pascal Bastien/Divergence | Rudy Waks/modds
Décembre
2018
Nouvelle
chronologie
des médias :
les films arrivent
plus vite en
VOD et à la télé.
2018
200,5 millions
de spectateurs
dans les salles,
dont 78 millions
pour les films
français.
2019
Première mesure
concrète pour
la parité :
une aide à la
production majorée
de 15 % pour les
films exemplaires.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
27
Le passant
du souvenir
Par Xavier de Jarcy
Photo Roberto Frankenberg
pour Télérama
Arrestations, déportations…
les plaques commémoratives,
à Paris, en disent long sur
1939-1945. Petit-fils d’un ébéniste
juif du quartier de la Nation,
Philippe Apeloig les a compilées
dans un livre exceptionnel.
graphiste a passé son enfance. A ce gamin qui aimait déjà
l’art, l’artisan offrait de vieux tubes de peinture un peu desséchés, des pinceaux, du papier.
Le grand-père de Philippe Apeloig s’appelait Szmul Rozenberg. Avec sa femme, Golda, il avait quitté la Pologne, où
les Juifs étaient maltraités, pour émigrer à Paris en 1930. Dix
ans après, le couple et ses deux enfants devaient fuir à nouveau les persécutions pour se réfugier en zone non occupée,
à Châteaumeillant, un village du Cher qui a protégé une quarantaine de familles juives. Quelques décennies plus tard, la
mère de Philippe Apeloig faisait apposer une plaque commémorative dans le village pour remercier les habitants de
leur courage. Ainsi est née l’idée d’Enfants de Paris, un livre
exceptionnel qu’Apeloig vient de publier. Il y a fait photographier toutes les plaques parisiennes de la période 1939-1945,
u 275 de la rue du Faubourg-Saint-Antoine, répertoriées au fil d’une minutieuse enquête. Plus d’un milnon loin de la place de la Nation, s’élève un lier. « Ce travail n’avait jamais été réalisé. » Le graphiste a vouvieil immeuble, vestige probable du Paris lu ainsi transmettre la mémoire. Celle de sa famille, celle des
balzacien. Le graphiste Philippe Apeloig déportés, celle des Justes et des résistants parisiens. Habivenait souvent ici autrefois. Son grand-père tué plutôt à concevoir des affiches d’exposition ou des logos
maternel avait un atelier d’ébénisterie dans pour des musées, il a dû imaginer un protocole permettant
la cour, au premier étage à droite. Une seconde pièce, toute d’unifier les photographies : même cadrage de face, sans
petite, lui servait de logement. « Il y entreposait ses meubles, ombre ni lumière. Ses jeunes assistants munis d’échelles et
on pouvait à peine passer. Mais j’adorais lui rendre visite. Ça de tout un matériel de prise de vue, ont sillonné Paris.
A quelques pas de l’atelier de Szmul Rozenberg, une
sentait bon la colle et la sciure », raconte-t-il de sa voix douce.
Le faubourg Saint-Antoine était le haut lieu de l’artisa- plaque rappelle l’arrestation, au 8 de la rue des Boulets, de
nat du mobilier en France. « La porte était toujours ouverte, Louise Jacobson, 17 ans, et de sa mère Olga, assassinées à
les gens apportaient des meubles, des véhicules sortaient sans Auschwitz en 1943. Un texte émouvant, dont la dorure
cesse. » Aujourd’hui, « tout est méconnaissable », constate le commence à s’effacer. Son style est inhabituel. « Les lettres
petit-fils de l’ébéniste. Les tas de bois posés sur les pavés minuscules ne sont pas fréquentes. On trouve plus souvent
ont disparu, les murs immaculés font oublier l’aspect des capitales. » Philippe Apeloig a été frappé par l’âge de
« presque insalubre » d’antan. Mais les souvenirs sont bien Louise Jacobson. « A 17 ans, on est encore un enfant. Cela jusvivaces. A 56 ans, Philippe Apeloig, ému, se rappelle ce tifie le titre de mon livre. Il évoque le film Les Enfants du pagrand-père qui avait toujours des bonbons pour ses petits- radis, ou l’expression républicaine “enfants de la patrie”,
enfants, et allait avec eux au cinéma Le Nation, sur le bou- mais je l’ai choisi aussi parce que la plupart des gens répertolevard Diderot, non loin de l’appartement lilliputien où le riés étaient incroyablement jeunes. »
☞
A
Le graphiste
Philippe Apeloig
dans la cour
du 275, rue du
Faubourg-SaintAntoine, où se
trouvait l’atelier
de son grand-père.
28
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Déambulation dans Paris avec Philippe Apeloig
Télérama 3600
Livres
09 / 01 / 19
29
À LIRE
u
Enfants de Paris,
1939-1945,
de Philippe Apeloig,
éd. Gallimard,
1120 p., 45€.
30
Télérama 3600
DÉAMBULATION DANS PARIS AVEC PHILIPPE APELOIG
Nous nous dirigeons vers la Bastille. En repassant devant
le 275, rue du Faubourg-Saint-Antoine, Philippe Apeloig
raconte qu’après la guerre ses grands-parents ont eu du
mal à récupérer logement et atelier, entièrement pillés.
Dans ce quartier du meuble, « ils ont reconstitué le Yiddishland ». Ils ne pratiquaient pas, mais mangeaient la cuisine d’Europe de l’Est : les krepler, des sortes de raviolis, la
carpe farcie, le gâteau au fromage… « Ma grand-mère était
traumatisée. En Pologne sa petite sœur était morte du scorbut,
une maladie de la malnutrition. Alors, dans sa minuscule cuisine, elle stockait de la nourriture du sol au plafond tellement
elle avait peur de manquer. » Avec son grand-père, Philippe
Apeloig se rendait au marché d’Aligre, côté 12e arrondissement, où Szmul Rozenberg, naturalisé en 1947 et désormais
prénommé Samuel, se fournissait en carcasses de vieux
meubles et en bois de rose ou de violette pour le placage.
Avec tout cela, il fabriquait de magnifiques commodes de
style Louis XV ou Louis XVI. Il entreposait une partie de son
matériel au 211, rue du Faubourg-Saint-Antoine, dans l’ancien atelier de son frère aîné, Joseph. « Cette adresse est la
première étape de mon histoire familiale. Joseph est arrivé
dans les années 1920, peu de temps avant mes grandsparents. » Ni lui ni sa femme ne sont revenus de déportation.
Nous prenons l’étroite rue Saint-Bernard. Nous enfonçant
dans le 11e arrondissement, nous arrivons devant le gymnase
Japy, près de la mairie. Sur ses murs de brique rouge fatigués
sont accrochées deux grandes plaques. Celle de gauche est
dédiée à la mémoire des 3 710 hommes arrêtés « par la police
de Vichy et l’occupant nazi » dès le 14 mai 1941, plus de un an
avant la rafle du Vél’d’Hiv. Ils sont morts à Auschwitz. Celle
de droite signale que « des enfants, des femmes et des hommes » juifs ont été regroupés là par milliers le 20 août 1941 et
le 16 juillet 1942. Eux aussi ont été envoyés à la mort. La composition, tassée, est maladroite. « Mais les défauts de certaines plaques font tout leur charme. Ils sont parfois une
source d’inspiration, peuvent se changer en geste de création.
C’est aussi ce qui retient mon œil de graphiste. »
En redescendant vers la Bastille, nous entrons dans le
commissariat de police du boulevard Bourdon, où se trouve
l’un des plus beaux hommages aux gardiens de la paix tombés pour libérer Paris du 19 au 25 août 1944. Hélas invisible
de l’extérieur, il porte quatre drapeaux tricolores gravés,
une croix de Lorraine encadrée d’un grand V, deux rameaux d’olivier reliés par un nœud bleu-blanc-rouge.
09 / 01 / 19
Nous entrons dans le Marais. A gauche de
la rue Saint-Antoine, derrière l’église
Saint-Paul, s’étend l’un des quartiers les
plus anciens de Paris, longtemps appelé
« l’îlot 16 ». Il y reste quelques maisons
médiévales. Dès le début de l’Occupation,
le régime de Vichy a cherché à tout démolir. Dans la rue Eginhard, qui se résume à
un passage, un jardinet ombragé accueille
une plaque posée au sol sur une sorte de
stèle. C’est l’une des plus tragiques, car
elle mentionne la mort de jumeaux
de 15 ans, Salomon et Bernard Zajdner,
« dans le bloc des expériences » d’Auschwitz.
En traversant la rue Saint-Antoine, on
parvient sur le Pletzl, la « petite place » en
yiddish. « C’était un point de repère pour
tous les Juifs d’Europe centrale », indique
Philippe Apeloig, dont la grand-mère allait acheter des cornichons à la russe dans l’épicerie des grands-parents du
cinéaste Cédric Klapisch. Rue des Rosiers, la densité de
plaques commémoratives impressionne. Au 4 bis, à côté
de l’ancien hammam, celles des élèves et enseignants de
l’Ecole de travail, un foyer pour apprentis. Au 16, huit personnes ont été déportées. Au numéro 34 vivait Louis Chapiro, commandant FTPF (Francs-tireurs et partisans français), fusillé le 30 avril 1944. Au niveau du 10, dans le jardin
Joseph-Migneret, nous nous recueillons devant l’une des
grandes plaques installées dans les squares parisiens par
les Amejd (Associations pour la mémoire des enfants juifs
déportés). Ils étaient plus de cinq cents dans l’arrondissement, de 6 mois à 7 ans. « Je tenais à ce qu’ils figurent dans le
livre, au même titre que des personnalités connues comme
Robert Desnos. » Les listes de noms ainsi établies complètent les plaques anonymes apposées par la Mairie de Paris
contre les façades des écoles.
Plus on se rapproche de l’Hôtel de Ville, là où les ultimes combats de la Libération eurent lieu, plus les éléments d’information sont nombreux. On en repère trois
dans la cour de la mairie du 4e arrondissement, un dans la
station de métro, signalant la grève déclenchée par trois
mille employés des transports parisiens, dès le 16 août
1944. On trouve aussi plusieurs plaques aux murs de l’Hôtel de Ville, dont une, récente, à l’angle de la rue de Rivoli,
au-dessus des impacts de balles témoignant de la violence
des tirs, du 20 au 25 août. Et une autre, toute neuve, en
face, au 68, rue de Rivoli, où un trompettiste de la Garde
républicaine a sonné le cessez-le-feu le 26 août. Place du
Châtelet, une inscription que personne ne remarque se
trouve dans le café Zimmer, en l’honneur d’un groupe de
policiers résistants nommé l’Honneur de la police. Le patron, Jean-Luc Jintrand, connaît leur histoire : « Ils ont été
arrêtés ici, dans les sous-sols. »
A la toute fin de son livre, Philippe Apeloig a placé la photographie d’une plaque des Amejd, plantée dans un square
du 20e arrondissement. Le cliché, cadré large, a été pris un
jour de printemps. Les feuilles des marronniers d’un vert
frais, les fleurs épanouies sont pour lui un signe de vie. Elles
l’étaient aussi pour son grand-père, qui avait acquis un terrain à Neuilly-sur-Marne, dans la banlieue est, d’où il rapportait fruits et légumes. Quand il voyait ses petits-enfants
se gorger de fraises ou de framboises, il était heureux •
ÉDITIONS GALLIMARD
LIVRES
Tout Télérama en un abonnement :
le magazine + des newsletters et des contenus
numériques exclusifs + des privilèges toute l’année.
Abonnez-vous pour 8,25 € par mois
Et recevez jusqu’à 2 cadeaux!
Votre 1er cadeau
Recevez Sortir
pour 1,50 €
de plus par mois
Votre 2e cadeau
Sortir
le
guide
culturel
du
grand
Paris
Pages sPéciales du no 3593 – ne Peut être vendu séParément
Francoscopie 2030
Cet ouvrage est devenu au fil
des éditions, une référence sur l’état
de la France et des français. Il s’est
attaché à identifier les tendances,
mesurer les évolutions, et fournir
des comparaisons avec d’autres pays,
notamment européens… Chaque
domaine de notre vie quotidienne est
abordé de façon actuelle: éducation,
santé, vie de famille, valeurs, opinions,
travail, revenus, consommation, loisirs,
etc… L’ouvrage offre aussi une vision
prospective, à l’horizon 2030, à partir
de multiples informations et réflexions
sur les changements en cours,
possibles ou probables qui vont
modifier le «décor». 544 pages.
télerama dub Festival
21-11
27-11
2018
adrian sherwood
40 ans de mix
Votre supplément
parisien
Cinéma, théâtre, concerts,
expos, spectacles…
Recevez en plus le guide
des meilleures sorties
de Paris et sa région.
Le hors-série L’appel de la forêt
Ce hors-série nous promène
dans les bois où le loup,
paraît-il, y est pour de vrai.
Mais on ne le dira pas…
Si vous optez pour
le prélèvement mensuel.
Offre d’abonnement exceptionnelle
Mes coordonnées
Oui, je m’abonne à Télérama
Pour un an (52 numéros) à 99 € au lieu de 156 €
et je reçois en cadeau le livre Francoscopie 2030.
Nom
Prénom
Adresse
Mon mode de paiement
Je choisis le prélèvement automatique* et je règle en 12 fois
sans frais, soit 8,25 € par mois. En cadeau supplémentaire,
je reçois le hors-série L’appel de la forêt. Je remplis la grille
ci-contre et je joins obligatoirement un RIB.
Je désire recevoir en plus Sortir, le supplément
Télérama de Paris et sa région, pour 1,50 € par mois,
soit un total de 9,75 €.
Je préfère régler en une seule fois, soit 99 € par chèque
joint à l’ordre de Télérama.
Je désire recevoir en plus Sortir, le supplément Télérama
de Paris et sa région, pour 18 €, soit un total de 117 €.
Merci de nous retourner ce bon complété
et accompagné de votre chèque
ou d’un RIB sous enveloppe affranchie
à Télérama, service abonnements,
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf, 75212 Paris Cedex 13.
Offre valable jusqu’au 09 février 2019 pour un premier abonnement en France métropolitaine.
Livraison des cadeaux sous 5 semaines dans la limite des stocks disponibles.
En retournant ce formulaire, vous acceptez que Telerama, responsable de traitement,
utilise vos données personnelles pour les besoins de votre commande, de la relation Client
et d’actions marketing sur ses produits et services. Pour connaître les modalités de traitement
de vos données ainsi que les droits dont vous disposez (accès, rectification, effacement, opposition,
portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consultez notre politique
de confidentialité à l’adresse www.telerama.fr/politiqueconfidentialite.php ou écrivez
à notre Délégué à la protection des données – 80, bd Auguste-Blanqui – 75707 Paris cedex 13
ou dpo@groupelemonde.fr.
* Renouvelable ensuite par tacite reconduction et dénonçable à tout moment
avec un préavis de 3 mois.
•
AAA00
N°
Rue / avenue / boulevard
Code postal
Ville
Mandat de prélèvement SEPA (Si vous choisissez le prélèvement automatique)
Référence unique du mandat (RUM). Sera remplie par Télérama
Nom**
Prénom**
Adresse**
N°
Rue / avenue / boulevard
Code postal
Ville
Pays
Les coordonnées de votre compte**
IBAN/Numéro d’identification international du compte bancaire (International Bank Account Number)
BIC/Code international d’identification de votre banque (Bank Identifier Code)
Nom du créancier
Télérama
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf
75212 Paris Cedex 13
France
Signé à (lieu)**
ICS
FR31ZZZ203637
Signature**
** Mentions obligatoires.
•
•
Le (date)**
•
Type de paiement : paiement répétitif.
Vous acceptez que le prélèvement soit effectué dès
l’installation de votre abonnement. Vos droits concernant
le présent mandat sont expliqués dans un document
que vous pouvez obtenir auprès de votre banque.
En signant ce formulaire de mandat, vous autorisez
Télérama à envoyer des instructions à votre banque
pour débiter votre compte, et votre banque à débiter
votre compte conformément aux instructions de
Télérama. Vous bénéficiez du droit d’être remboursé
par votre banque selon les conditions décrites dans
la convention que vous avez passée avec elle.
Une demande de remboursement doit être
présentée dans les huit semaines suivant la date de
débit de votre compte pour un prélèvement autorisé.
Sur le flot
des grands récits
32
Tristan Garcia, romancier de l’épopée
L’écrivain Tristan Garcia s’est emparé
de la forme des textes fondateurs
des civilisations pour inventer son
Histoire de la souffrance. Une trilogie
romanesque hors norme qui pourrait
bien être sa grande œuvre.
Par Nathalie Crom
Photo Jérôme Bonnet pour Télérama
O
À lire
u
Ames.
Histoire de la
souffrance, tome I,
éd. Gallimard,
718 p., 24 €.
n l’imaginait jeune homme pressé, lui se décrit « lent et obstiné » — mais alors, que croire ?
Entêté, c’est sûr, Tristan Garcia l’est. Car il en
fallait, de l’opiniâtreté, pour se lancer dans
l’écriture de cette romanesque Histoire de la
souffrance, dont le volume inaugural — deux
autres suivront — paraît aujourd’hui, mais à laquelle l’écrivain, 37 ans à ce jour, pense depuis bien longtemps. Avant
même d’écrire un premier roman retentissant, La Meilleure
Part des hommes (2008), fresque sur les années 1980 et la
génération au destin marqué par le sida. Déjà, « j’avais commencé à constituer des cartons de documentation pour ce livre
à venir, dont j’avais l’intuition et l’envie, mais dont je ne voyais
pas encore la forme », confie-t-il, ce jour gris de décembre, attablé dans un café parisien. Alors, tandis que le projet décantait, tandis que s’esquissaient ses contours, d’autres livres
sont venus assouvir son goût de raconter des histoires et
étoffer peu à peu sa double bibliographie d’écrivain et de
philosophe : Mémoires de la jungle (2010), En l’absence de classement final (2012), Les Cordelettes de Browser (2012), Faber. Le
destructeur (2013), 7 (2015), du côté de la fiction, et pour ce
qui est des essais, Nous, animaux et humains (2011), Forme et
objet. Un traité des choses (2011), Six Feet under. Nos vies sans
destin (2012), La Vie intense (2016), Nous (2016).
Sans componction feinte, d’une voix aussi douce et juvénile que l’est son visage d’adolescent, il pointe les imperfections des romans qui ont jalonné son itinéraire. Mais « écrire
et publier, c’était réaliser quelque chose en marge de ce marathon dans lequel j’étais lancé », poursuit-il. D’autant qu’il était
habité constamment par la crainte que « la chose s’effondre
sous sa propre ambition, comme une énorme statue trop
lourde ». Et pourtant, « la chose » prenait bel et bien forme
peu à peu dans son cerveau : ce serait une saga, récapitulant
l’histoire des hommes depuis l’apparition du vivant sur la
Terre. Une histoire regardée à travers le prisme de la souffrance physique et mentale, puisque celle-ci est « un invariant de la condition sensible, du moins jusqu’à l’invention
hypothétique d’un analgésique universel » — possibilité qu’envisagera le troisième et dernier tome du roman, mais il n’est
pas écrit encore, alors n’anticipons pas…
Le premier volume suit les itinéraires de quelques âmes,
qui voyagent à travers les millénaires, s’incarnant dans divers personnages, du côté de la Mésopotamie, de la Méditerranée, de la Corée ou d’ailleurs, au fil de chapitres dans lesquels on reconnaît les motifs de la Genèse, du Ramayana, de
L’Epopée de Gilgamesh et d’autres textes fondateurs de civili-
Livres
sations. Pour autant, cette Histoire de la souffrance n’est ni un
livre religieux, ni une fiction expérimentale, mais un roman
incarné et aventureux : « J’ai foi dans le grand récit. Je ne voulais pas écrire un palimpseste ou un pastiche. En m’appropriant
ces grands textes de l’histoire de l’humanité, mon but est de produire un souffle narratif. Que le lecteur soit pris dans d’autres
époques que la sienne, d’autres corps que le sien, d’autres
croyances. Et qu’il pressente que, si je lui fais faire ce long voyage,
ce n’est pas pour rien. » Non, c’est pour méditer sur la douleur
et sa possible éradication. Le jour venu, l’humanité verrat-elle cette disparition comme une émancipation ? Ou bien
l’homme ne sera-t-il plus tout à fait un homme, « se souvenant
avec une sorte de mélancolie du fait que jadis, avant lui, des
êtres ont souffert » ? Ou bien encore « l’univers sera-t-il amnésique, et de cet amas gigantesque de souffrance endurée durant
des millénaires, ne restera-t-il plus rien ? ».
Son amour pour les grands récits, Tristan Garcia l’ancre
dans sa prime enfance, auprès de ses parents, enseignants
expatriés en Algérie. Libertaires farouchement hostiles à la
présence d’une télévision au domicile familial, ils lui lisaient
le soir des contes et légendes de toutes les cultures. Puis est
venue la découverte émerveillée « des Quatre livres extraordinaires chinois, des sagas scandinaves, de l’épopée mandingue
de Soundiata, qui raconte l’histoire de la fondation du Mali… ».
Plus tard, « à l’adolescence, j’ai eu la révélation que les héros des
textes que j’aimais lire alors, ceux de Joseph Conrad ou de Francis Garnier, étaient des héros coloniaux. Pour le dire clairement,
des salopards qui arrivaient là où il y avait déjà quelqu’un, brisaient les formes de vie préexistantes, piétinaient et volaient,
etc. ». Du sentiment mêlé de tristesse et de révolte ressenti
alors, Tristan Garcia s’est souvenu en choisissant des années
plus tard d’adopter d’autres points de vue narratifs pour
écrire Histoire de la souffrance : « L’épopée est historiquement
le chant du vainqueur. Dans la mienne, je voulais rééquilibrer
les choses en réécrivant l’histoire d’un point de vue qui ne soit
pas strictement occidental, en prenant en compte tous ceux que
l’homme blanc a longtemps regardés comme ses subalternes :
les non-Occidentaux, les femmes, les esclaves, les animaux… »
Telle est la forme, hautement littéraire, que prend désormais l’engagement de Tristan Garcia, naguère militant, notamment pour la cause animale. Passé aussi par des expériences alternatives de vie communautaire, dont il se
souvient avec bonheur mais sans nostalgie. Aujourd’hui, le
normalien enseigne la philosophie à l’université Lyon-III,
travaille au deuxième tome de l’Histoire de la souffrance,
tout en réfléchissant, sans doute, à quelque article ou nouvel essai 1. Pourtant, s’il confesse ce jour-là de décembre
une certaine fatigue, elle est plutôt liée à l’arrivée, au sein
du couple qu’il forme avec la philosophe et musicienne
Agnès Gayraud 2, d’un bébé né il y a quelques semaines.
Tentera-t-il d’écrire pour lui ce livre pour enfants pour lequel il aimerait avoir le talent nécessaire ? « Je ne crois pas
que je saurais faire. J’ai beaucoup d’admiration pour cette
littérature. C’est elle qui m’a donné envie de devenir écrivain,
plus que la lecture de Proust. » La légende familiale des Garcia raconte d’ailleurs que Tristan, avant même de savoir
écrire, avait fabriqué une sorte de livre en papier et l’avait
glissé dans la bibliothèque parentale. Sans doute entre
deux volumes de contes venus d’ailleurs… •
1 Lire le recueil Kaléidoscope I, éd. Léo Scheer, 500 p., 22 €.
2 Lire notre entretien avec Agnès Gayraud dans Télérama no 3586,
à propos de son essai Dialectique de la pop (éd. La Découverte).
Télérama 3600
09 / 01 / 19
33
Et lES FEMMES,
ELLES font
tapisserie ?
Philo, politique, vie pratique ou astrophysique,
le savoir se diffuse en masse sur YouTube. Mais
les vidéos créées par les femmes y sont nettement
moins vues. Y aurait-il un genre idéal sur la Toile ?
34
Télérama 3600
09 / 01 / 19
ViragO/YouTube
M
oins visibles, moins légitimes, plus cri- vidéaste réalise une vidéo en partenariat avec un collègue
tiquées… Sur YouTube, les créatrices masculin, la plateforme recommande automatiquement la
vidéo ont la vie dure. Et se sentent chaîne dudit youtubeur aux internautes. L’inverse n’est pas
abandonnées par une plateforme qui vrai. Le mystérieux algorithme YouTube serait-il sexiste ?
reproduit mécaniquement les stéréo« On crie au grand méchant loup comme si l’algorithme retypes de genre sans parvenir à s’en af- présentait une entité réelle, tempère Aude Gogny-Goubert,
franchir. Palais des Papes, à Avignon, en septembre der- alors qu’il se nourrit des usages des utilisateurs. » Si YouTube
nier. Le Frames Festival réunit la fine fleur des youtubeurs revendique son absence de ligne éditoriale, sa logique de
pour sa troisième édition consécutive. Nouveauté 2018, les mise en avant du contenu est cependant loin d’être neutre.
membres du jury s’apprêtent à récompenser les créateurs Toutes les vidéos ne partent pas avec des chances égales
les plus prometteurs. Les noms des lauréats résonnent dans la course à la visibilité. Les onglets « tendances » ou
dans l’immense salle : des hommes, des hommes… et au- « suggestions » de la plateforme favoriseraient les chaînes
cune femme. Le Frames vient de rater son rendez-vous déjà suivies par un certain nombre d’abonnés. Considérant
avec la parité. L’exemple n’a rien d’anecdotique, selon que le contenu le plus populaire est aujourd’hui majoritaiAmélie Coispel, cofondatrice du collectif Les Internettes rement produit par des hommes, un cercle vicieux se met
qui encourage la création féminine sur YouTube. Les vi- en place, fondé sur le fameux schéma du « winner takes all »
déastes féminines ont beau être présentes en grand — le gagnant remporte tout. Résultat : les femmes se retrounombre sur la plateforme d’hébergement de vidéos en vent exclues par simple logique mathématique.
ligne, elles ne parviennent pas à fédérer autant d’abonnés
« Les femmes rencontrent un double frein sur YouTube, réque leurs homologues masculins. Et semblent condam- sume Amélie Coispel. Elles ne se sentent pas légitimes pour
nées à rester, désespérément, invisibles.
prendre la parole, et celles qui se lancent ne servent même pas
« Sur YouTube, un homme “marchouille” avec un million de modèles en raison de leur manque de visibilité. » Il suffit de
d’abonnés alors qu’on trouve exceptionnel qu’une femme fran- consulter la liste des cent chaînes YouTube cumulant le plus
chisse le cap des 100 000. C’est vraiment deux poids, deux grand nombre d’abonnés et donc considérées comme les plus
­mesures ! » Aude Gogny-Goubert ne mâche pas ses mots. La influentes : on n’y compte qu’une dizaine de chaînes tenues
comédienne réalise depuis 2017 des portraits ciselés en par des femmes, et dans l’immense majorité elles produisent
hommage aux grands personnages
un contenu mode et beauté.
­féminins oubliés de l’Histoire. Le pla« Si on vous demande de citer des personfond de verre, elle connaît. Et livre
nalités féminines sur la plateforme viPar Pauline Vallée
un exemple très concret : lorsqu’une
déo, vous arriverez rapidement aux
Les femmes invisibles sur YouTube
Sur sa chaîne
YouTube Virago,
Aude Gogny-Goubert
raconte la vie
de celles qui ont
marqué l’Histoire.
youtubeuses beauté », constate, un brin amère, la comédienne Pauline Clément, pensionnaire de la ComédieFrançaise depuis 2015 et membre du collectif d’humoristes
Yes vous aime. Pour les femmes, s’exprimer sur YouTube
en dehors des (supposés) domaines de prédilection des
filles relève du chemin de croix. « Elles vont instinctivement
hésiter à prendre la parole, même sur des thématiques dont
elles sont expertes », déplore Amélie Coispel. La militante
des Internettes se souvient encore de cette doctorante en
astrophysique qui ne se sentait pas légitime pour parler de
sa spécialité sur une chaîne YouTube… Dans une société
où les petites filles sont souvent davantage encouragées à
parler de maquillage qu’à s’emparer de science ou de politique, faut-il s’étonner de cette autocensure ?
D’autant que les créatrices reçoivent bien plus de commentaires sur leur physique que leurs homologues masculins. Autant de remarques qui lient la valeur de leur travail à leur apparence physique. « La créatrice Florence
Porcel, passionnée par les sciences de l’Univers, nous avait
dit un jour qu’elle avait passé trente-cinq heures sur sa vidéo
pour expliquer la théorie de la relativité. Or les commentaires n’ont porté que sur son supposé problème à l’œil », se
souvient Amélie Coispel. Pour nombre d’intervenantes, la
présence sur YouTube se transforme en lutte continuelle
contre les stéréotypes de genre.
« Sur YouTube comme ailleurs, l’espace public et médiatique appartient aux hommes, renchérit Aude Gogny-Goubert. Ce sont eux qui décident si nous sommes “montrables”
ou pas, ou s’il faut que nous nous fassions discrètes quand
notre physique ne leur convient pas. » Certaines contournent
ÉCRANS
le problème en optant pour une voix off désincarnée afin
de ne plus apparaître face à la caméra. D’autres se battent
pour échapper au stéréotype de la femme parfaite. « Parfois,
je me force à me faire moche, à jouer comme un mec, explique
Pauline Clément qui, sur sa chaîne en octobre dernier, se
mettait dans la peau d’une blogueuse vivement critiquée
pour avoir parlé de féminisme. Ils ont une liberté que nous
n’avons pas, ils foncent sans se poser de questions. Alors que
les filles ont peur de ne pas représenter ce qu’on leur a toujours
dit de représenter : une femme belle, douce, parfaite. »
Insultes, appels au viol, cyber-harcèlement… Les internautes se montrent parfois extrêmement violents, d’autant
que l’anonymat et le sentiment de virtualité des échanges
autorisent les débordements. Les conséquences peuvent ☞
« Notre chaîne a reçu
des menaces de mort
après notre vidéo
sur le féminisme. »
Les auteurs d’Et tout le monde s’en fout
Télérama 3600
09 / 01 / 19
35
éCRANS
☞ être dévastatrices pour les vidéastes qui reçoivent ce flot
de commentaires directement dans leur vie privée via les
messages ou les notifications sur leur téléphone. « Notre
chaîne a reçu pour la première fois des menaces de mort après
notre vidéo sur le féminisme. Nous avions pourtant déjà parlé de sujets ultrasensibles comme la religion ou l’argent ! » racontent Marc de Boni, Fabrice de Boni et Axel Lattuada, les
trois coauteurs de la chaîne Et tout le monde s’en fout. « Dès
que les créatrices sortent pour tendre le poing sur Internet,
une contre-vague s’organise aussitôt de manière très coor­
donnée et va prendre d’assaut la section commentaire pour
­essayer de pourrir le post », ajoutent-ils.
Le réseau social héberge des contenus massivement
créés par et pour les jeunes générations, que l’on imaginait
affranchies d’un certain conservatisme patriarcal. Force est
de constater que notre société continue d’y reproduire ses
clichés sexistes, qui n’affectent pas seulement les femmes.
« Peu de figures féminines parlent de sciences, mais il faut aussi souligner que peu d’hommes parlent de beauté, souligne
Amélie Coispel. Il faut attendre que la jeune génération em-
brasse son rôle éducatif pour espérer un changement. » Pas sûr
que la révolution pour la parité des sexes passe par YouTube.
En attendant, les initiatives se multiplient pour lutter
contre les inégalités. La plateforme accompagne des
femmes depuis 2016 via son programme #EllesfontYouTube,
en leur proposant des ateliers de coaching et l’accès à du
matériel de tournage et de montage. Le collectif Les Internettes a également mis en place des outils pratiques comme
le logiciel de navigation Internettes Explorer, qui recense
près de 1 300 chaînes féminines. Loin d’être un sujet tabou,
la place des femmes sur YouTube a fait l’objet de plusieurs
interventions au Frames Festival, croisant points de vue féminins et masculins. « On ne peut pas s’en sortir si les
youtubeurs n’assument pas leur part de
remise en question », regrette Amélie
Coispel. Selon elle, ils se contentent
trop souvent de faire amende honorable, sans s’engager.
Réaliser des vidéos en collaboration
avec des créatrices, partager du contenu féminin sur les réseaux sociaux, militer pour une plus grande parité lors
des événements officiels… Les youtubeurs peuvent devenir des alliés.
« Nous essayons d’utiliser l’espace qui
nous est offert en tant qu’hommes pour
porter la parole féministe, tout en restant à notre place », affirment les ­auteurs
d’Et tout le monde s’en fout. L’équipe a
ainsi intégré un personnage féminin,
joué par Solveig Anrep, au côté d’Axel
Lattuada, pour apporter une voix et
une vision différentes à ses vidéos.
Et si les internautes avaient aussi un
rôle à jouer ? En éclatant une bonne
fois pour toutes leur bulle algorithmique pour découvrir de nouvelles
chaînes, et en prenant le temps de
s’abonner, de partager, d’écrire un
commentaire positif pour encourager
les créatrices. Un petit pouce bleu
pour l’internaute, un grand pas pour
la cause des femmes sur YouTube •
Pauline Clément
(Yes vous aime)
et Solveig Anrep
(Et tout le monde
s’en fout).
36
Télérama 3600
09 / 01 / 19
yes vous aime/youtube | Et Tout Le Monde S’en Fout/YouTube
Les femmes invisibles sur YouTube
Danse
Toute la grâce
du monde
Une gestuelle aérienne, une expressivité inouïe :
Shantala Shivalingappa éblouit autant
dans la danse indienne que contemporaine.
Elle a séduit les plus grands, de Pina Bausch
à Sidi Larbi Cherkaoui.
À voir
aSH,
pièce pour
Shantala
Shivalingappa,
par Aurélien Bory,
les 8 et 9 janvier à
Bourges (18), le 13
à Châteauroux (36),
le 17 à Boulazac (24),
du 16 février au
1er mars à Paris 10e…
Play,
de Sidi Larbi
Cherkaoui,
le 28 mars
à Colombes (92),
les 30 et 31 à Metz
(57), le 3 avril
à Mougins (06).
seuse de bharata natyam et de kuchipudi ayant découvert
Maurice Béjart en 1968, et amie de Pina Bausch. Dès l’âge de
15 ans, la jeune fille file chaque été à Madras dans l’académie du maître de sa mère, gourou dès les années 1950 du renouveau kuchipudi. D’abord séduite par l’aspect « explosif »
de ce style, Shantala Shivalingappa l’aborde comme une
sprinteuse. Mais lors des intensifs séjours en Inde, elle
cultive aussi la grâce aérienne et sensuelle de cet art codé —
Son nom, Shantala Shivalingappa, sonne soixante-quatre signes, rien que pour la main ! Aujourd’hui,
com­me une scansion musicale, voilà pour- elle en assume la fonction révélatrice : « Cette danse transquoi j’ai voulu créer un spectacle avec elle ! » cende la vie humaine et célèbre le divin en chacun de nous. »
Mûrissant entre deux cultures, elle a vite fréquenté la
répète avec humour le metteur en scène Aurélien Bory, qui vient de composer pour la scène contemporaine. Peter Brook repère en 1990 ses capadanseuse un beau portrait scénique. Dans cités expressives et fait d’elle une très jeune Miranda dans
le aSH, on la découvre d’abord de dos, tout en noir, corps La Tempête… Pina Bausch lui propose d’intégrer sa proarc-bouté comme le dieu Shiva, jambes pliées à angle droit chaine création. Quand elle débarque dans O Dido, fin 1998,
semblant fichées en terre pour l’éternité. Elle est aux elle a 22 ans. « J’étais perdue, je me suis laissé porter. Ma seule
aguets. Et son énergie de guerrière, sa gestuelle calligra- assurance était la confiance totale que j’avais en Pina. J’ai touphiée chevauchent bientôt la violence des percussions. jours appris en observant et en reproduisant. Alors j’ai appliGrâce à son art inspiré du kuchipudi — danse-théâtre du qué la méthode, fascinée par les processus d’improvisation, le
sud de l’Inde dont les racines plongent dans l’hindouisme —, soin du détail et l’élan, si visibles chez Pina, qui travaillait avec
son cœur. » Elle a participé au Sacre du printemps de la choShantala Shivalingappa envoûte la salle.
Au lendemain d’une fracassante première au festival régraphe allemande et illuminé, la saison dernière, la reMontpellier danse, elle nous attendait au calme. Son élé- prise de Nefé. « Tous les moments vécus avec les danseurs du
gance de femme fine aux longs cheveux de jais contrastant Tanz­theater m’habitent quand je danse, même le kuchipudi. »
Shantala Shivalingappa aime passer d’une rive à l’autre.
avec la puissance inouïe décochée la veille, sur scène. Et
plus la conversation avance, plus la sagesse transparaît… Sa Les chorégraphes ne s’y trompent pas. Le Japonais Ushio
carrière de danseuse chorégraphe fêtée en Europe comme Amagatsu, pilier de la danse buto, lui a écrit, en 2007, un
à New York, où elle reçut, en 2013, un Bessie Award ? Elle solo. Elle y a découvert la lenteur. Avec l’Anversois Sidi Larbi Cherkaoui, elle développe dans
l’envisage à 42 ans comme « un chemin
Play un dialogue d’une douceur infide vie au fil duquel je coule… ». Née à Manie. Shantala Shivalingappa a le talent
dras (actuelle Chennai) mais élevée à
Par Emmanuelle Bouchez
de l’échange : la danse la lie aux autres
Paris, elle fut initiée aux danses tradiPhoto Aglaé Bory
comme au monde •
tionnelles indiennes par sa mère, dan-
«
Télérama 3600
09 / 01 / 19
37
C’est parti pour les soldes sur la boutique en ligne de Télérama!
Retrouvez tous les produits sélectionnés par la rédaction sur
boutique.telerama.fr
Jusqu’au 19 février 2019
sur les DVD, hors-séries, CD, objets... (hors livres)
et la livraison gratuite, avec le code SOLDES19 sur:
www.boutique.telerama.fr
Pour toute commande hors achat de livres. Offre valable jusqu’au 19 février 2019 dans la limite des stocks disponibles.
La livraison est offerte sur tous les produits sauf les livres. Offre non cumulable réservée aux personnes résidant en France métropolitaine.
Penser
Voyager
Découvrir
La Commune n’est pas morte !
L’insurrection parisienne de 1871 est le cadre
du dernier polar d’Hervé Le Corre. Une
révolution perdue, qui n’empêche pas de
mener avec espoir les combats d’aujourd’hui.
Hervé Le Corre, l’une des toutes premières plumes du polar français
contemporain, situe son nouvel opus
dans le chaos des derniers jours de la
Commune de Paris, en mai 1871. Roman noir et rouge, Dans l’ombre du brasier dit avec une singulière puissance
les espoirs révolutionnaires des communards, l’idéal joyeux d’une société
plus démocratique, plus égalitaire,
tout autant que la conscience ­aiguë de ☞
Télérama 3600
09 / 01 / 19
39
Penser autrement
☞ la défaite inéluctable, qui se terminera,
on le sait, par la barbarie de la « semaine sanglante ». Eminemment politique, profondément mélancolique, ce
livre paraît au moment où le mouvement des Gilets jaunes vient faire écho
aux interrogations et aux contradictions qui le traversent. Aujourd’hui
sexagénaire, Hervé Le Corre, qui fut
pendant trente-huit ans professeur de
lettres dans des collèges bordelais, n’a
rien de l’écrivain replié dans sa tour
d’ivoire. Pour lui, la littérature est de
plain-pied dans le brasier du monde…
Pour quelles raisons l’histoire
de la Commune de Paris
vous tient-elle à cœur ?
C’est un rêve magnifique, une utopie
pleine d’espérance, une véritable tentative révolutionnaire. Pour la première fois, une population essaie de
mettre en place un régime politique
différent, une forme de démocratie directe et des mesures sociales radicales.
Les soulèvements précédents, ceux de
juillet 1830 et de février 1848, n’ont été
révolutionnaires que par accident,
provoquant des changements de régime sans que les insurgés, sur les barricades, les aient vraiment pensés et
voulus. En 1871, la Commune ébauche
les grandes lignes d’une démocratie
réelle, avec la possibilité de révocation
des élus, de contrôle des mandats et,
sur le plan social, procède à l’augmentation des salaires, proclame l’école
obligatoire, se préoccupe de l’accès à
la culture. Cette tentative d’émancipation ne durera qu’un peu plus de deux
mois, du 18 mars, premier jour du soulèvement, au 28 mai, dernier jour de la
« semaine sanglante », mais sa puissance est telle qu’elle inspirera toutes
les utopies révolutionnaires qui suivront, anarchistes, libertaires et bien
sûr marxistes. La Commune de Paris
fait partie des grandes dates de l’histoire révolutionnaire ; elle est un élément constitutif de la mythologie du
mouvement ouvrier. J’avais 16 ans en
1971, quand son centenaire a été célébré. Et je me souviens que, adolescent,
elle me faisait puissamment rêver.
Qu’apporte le roman quand
il s’intéresse aux événements
historiques ?
Une manière d’écrire des histoires
dans l’Histoire, en l’occurrence de
descendre au ras du pavé, des émotions et des mentalités. A la différence
40
Télérama 3600
09 / 01 / 19
de l’historien, tenu à la rigueur scientifique, à la mise en valeur des lignes
de force de l’événement qu’il décrit, le
romancier peut se permettre de descendre dans la mêlée, d’être moins didactique, de faire surgir les contradictions. Il donne de la chair à l’Histoire,
cherche la vibration, le tremblement.
Pour faire entendre la voix des gens,
des communards, il fallait essayer de
rendre ce tremblement, que ce soit celui que procure l’enthousiasme de
l’utopie ou celui que provoque la peur
des combats et de la défaite. J’ai ainsi
travaillé la phrase pour qu’elle colle à
ces émotions en tentant de faire sentir
leurs vibrations. La langue est alors
forcément chaotique, évite le bienécrire, cherche quelque chose de
l’ordre de la claudication. Pour moi, le
style, c’est la boiterie de la phrase.
Votre projet, dès l’origine, était-il
d’écrire un roman noir ?
Oui, j’aime le roman noir, c’est mon
territoire d’écriture. Mon idée de départ était d’introduire une intrigue criminelle dans le désordre et le chaos
des derniers jours de la Commune, de
placer la violence criminelle dans celle
de la guerre civile : sur le plan romanesque, cette confrontation me paraissait intéressante. Il m’a donc fallu
jouer conjointement des codes du roman noir et de ceux du récit historique,
en imaginant une histoire très sombre
d’enlèvements de femmes. Au bout du
compte, la principale difficulté aura
été de rendre crédible le personnage
du policier, car, à l’époque, tous les
membres de la police étaient partis à
Versailles, où siégeait le gouvernement
de Thiers. Pour maintenir l’ordre, la
Commune avait désigné des délégués
à lire
Dans l’ombre
du brasier,
d’Hervé Le Corre,
éd. Rivages/Noir,
384 p., 22,50 €.
à la sûreté. J’ai donc imaginé un
homme pris entre ses convictions
­révolutionnaires et sa mission de flic, à
laquelle il n’est pas préparé. Il prend
goût à ce métier de policier, cherche
coûte que coûte, dans une ville qui s’effondre, à sauver une femme séquestrée, mais il est pétri de doutes. Dans le
roman noir, les personnages en porteà-faux sont toujours plus intéressants
que ceux qui savent où ils vont.
Après avoir beaucoup travaillé sur
la Commune, qu’en retenez-vous ?
Il me reste surtout le sentiment d’une
utopie vaincue, d’une défaite ô combien sanglante que toute une tradition
de gauche révolutionnaire a eu tendance à sous-estimer, oubliant les erreurs, les aveuglements qui ont
conduit au massacre final. Peut-être
ce sentiment me vient-il du regard
que je porte aujourd’hui sur les années récentes, toutes ces chances
manquées, tous ces trains ratés,
toutes ces espérances gâchées ou dévoyées. J’ai l’impression que du côté
des mouvements révolutionnaires et
de la gauche en général, nous avons
quand même un goût assez aigu de la
défaite ! Pour s’en tenir à la Commune,
il suffit de regarder les dissensions au
sein du Comité central de la garde nationale, les discussions à n’en plus finir entre blanquistes, internationalistes, proudhoniens… toutes ces
tendances qui se bouffaient le nez
jusqu’à plus soif, pendant que, militairement, le peuple de Paris demeurait
désarmé, désorganisé, jusqu’à être
écrasé de façon barbare. La Commune m’inspire ainsi, aujourd’hui,
moins d’enthousiasme que de tristesse, c’est le gâchis qui domine.
« Dans les luttes
sociales, il y a toujours
des fraternités
qui se nouent, une joie
d’être ensemble. »
Est-ce pour cette raison que votre
roman, Dans l’ombre du brasier,
est imprégné de mélancolie ?
La plupart de mes personnages portent cette mélancolie, car tous ceux
qui sont du côté de la Commune pressentent le désastre à venir. Je relis souvent le livre de Daniel Bensaïd intitulé
Le Pari mélancolique, paru en 1997.
A un moment donné, expliquait le philosophe, au bout du bout des défaites
que le mouvement ouvrier a pu subir,
reste finalement une mélancolie profonde, proche de celle du pari pascalien : comment faire correspondre le
nécessaire avec le possible ? Comment se battre contre ce qu’il nomme
la discordance des temps, comme si
les événements révolutionnaires
n’avaient ­jamais eu lieu au bon moment, trop tôt ou trop tard, toujours ?
Vos personnages ont conscience
de l’imminence de l’échec, mais ils
continuent à se battre, malgré tout…
Ils sont mes porte-parole, en fait. Ils
traduisent précisément ce que je ressens aujourd’hui, dans cette période
où les gauches sont empêtrées dans
leurs erreurs, leurs contradictions et
leurs dissensions. J’ai le sentiment
que c’est mal parti, que ça va mal finir,
mais je reste convaincu de la nécessité impérieuse de continuer à se bagarrer. Je constate que la gauche, toute à
ses logiques partidaires, à ses préoccupations boutiquières, est malheureusement incapable de promouvoir,
de manière unitaire, une alternative
au système économique et social dominant, aux manquements et aux
bar­b aries bien cravatées du libéralisme. Mais je me garde de me laisser
trop ­aller à la tristesse, qui débouche
sur le cynisme ou l’aquabonisme. Un
roman peut servir à mettre en scène
cette contradiction apparemment impossible à résoudre, entre cette sorte
de pessimisme fondamental installé
sur la crainte de ne jamais arriver à
faire triompher les idéaux de la
gauche et cette conviction qu’ils finiront bien par l’emporter. La mélancolie dont je parle n’est donc en rien stérilisante ou paralysante. Elle est un
outil pour rebondir, un aiguillon pour
poursuivre un combat dont nous sortirons un jour vainqueurs. Mes personnages ont la conscience aiguë que
leur combat est perdu, mais ils y vont
quand même. Persuadés, au pire, de
ne pas mourir pour rien. « Vous, peut-
Hervé
Le Corre
1955
Naissance
à Bordeaux.
1977
Professeur
de lettres.
1990
La Douleur
des morts,
premier roman,
éd. Gallimard/
Série noire.
2004
L’Homme aux
lèvres de saphir,
éd. Rivages/Noir.
2009
Les Cœurs
déchiquetés,
éd. Rivages/Noir.
2014
Après la guerre,
éd. Rivages/Noir.
2017
Prendre les loups
pour des chiens,
éd. Rivages/Noir.
être que vous la verrez, la république
universelle des travailleurs. On y était
presque. On ne peut pas perdre toujours, vous croyez pas ? » dit ainsi un
de mes personnages.
Quel regard portez-vous
sur le mouvement des Gilets jaunes ?
Il fait du bien, parce qu’il secoue les
certitudes et les forteresses établies,
autant du côté gouvernemental que
du côté des organisations politiques
et syndicales. Les Gilets jaunes montrent la vitalité de populations qu’on
avait un peu vite considérées comme
perdues, exclues, indifférentes.
Leurs ­revendications sociales, le pouvoir d’achat, une meilleure répartition des richesses, une plus grande
justice fiscale, leurs exigences d’approfondissement de la démocratie
correspondent à ce que la gauche réclame depuis cinquante ans. Tant
mieux s’ils s’en emparent. Cette
gauche syndicale et politique, malheureusement, semble face aux Gilets jaunes comme une poule devant
un couteau. Elle ne sait pas bien par
quel bout prendre la question. Pour
l’instant, toutes les organisations les
soutiennent, mais chacun de son côté. En espérant quoi ? En attirer
quelques-uns dans leurs filets ? Apparaître comme le porte-parole privilégié d’un mouvement pour l’instant informe ? Si seulement, face au malaise
social qui s’exprime, la gauche pouvait enfin se rapprocher et proposer
des réponses politiques cohérentes !
D’autant plus qu’il ne faut pas exclure
que l’extrême droite, qui s’emploie à
infiltrer le mouvement et ne craint
pas la démagogie en surfant sur les revendications sociales, tire les marrons du feu. Rien n’est perdu pour
l’instant. Le mouvement des Gilets
jaunes représente un espoir : des gens
jusqu’ici souvent isolés, marginalisés,
enfermés dans leurs difficultés, dépolitisés, ont retrouvé le sens du collectif. Dans les luttes sociales, il y a toujours des fraternités qui se nouent,
une joie d’être ensemble dans le combat commun. Il serait tragique de décevoir cet élan en se contentant de repartir bravement dans la campagne
pour les élections européennes.
Comme si rien ne s’était passé.­
Propos recueillis par Michel Abescat
Illustrations Yann Kebbi
pour Télérama
Télérama 3600
09 / 01 / 19
41
Dans l’extrême ouest de l’Ukraine,
Brody, le shtetl où vécut le jeune
Joseph Roth, et Lviv, la capitale
régionale classée par l’Unesco,
ont conservé leur charme d’antan.
La ville de Lviv,
où le jeune homme
était censé étudier
la philologie.
Mais il préférait
musarder…
Joseph Roth
(1894-1939),
écrivain juif de
langue allemande,
toujours errant,
toujours
nostalgique de
sa région natale.
42
Télérama 3600
Il n’a cessé, dans ses romans, de faire
revivre sans le nommer « ce coin d’Europe maltraité, diffamé », province de
l’Empire austro-hongrois si pauvre
qu’elle inspirait mépris et dédain à
Vienne. Bienvenue à Brody, bourgade
de quelques milliers d’âmes posée sur
la plaine d’Ukraine, où Joseph Roth
(1894-1939) a vécu son enfance et sa jeunesse. L’écrivain — dont l’œuvre écrite
dans l’entre-deux-guerres n’a cessé
d’exprimer la nostalgie de l’Empire
des Habsbourg, à ses yeux modèle de
coexistence des peuples — y reviendra
en 1924 et au printemps 1937, peu avant
sa mort, après avoir vécu dans une errance perpétuelle sa vie durant.
09 / 01 / 19
Quatre-vingts ans plus tard, il n’y a
toujours qu’un train par jour pour relier Lviv — autrefois capitale de la Galicie appelée Lemberg — et Brody, située à 80 kilomètres de là. Il arrive en
matinée et rythme la vie de la petite
ville. Joseph Roth a souvent décrit la
gare, l’hôtel miteux à ses abords, la
rue boueuse où inlassablement les petits colporteurs juifs acheminaient
leur maigre marchandise. Aujour­
d’hui, la voie qui mène au « centreville » a été goudronnée et conduit à
un carrefour, où débouche l’ancienne
Goldgasse (Vulytsya Zolota), rue qui
concentrait l’essentiel de la vie du shtetl (« village », en yiddish). Car Brody
était alors composée à plus de 70 % de
Juifs (un record en Europe), population que Roth, dès les années 1930,
sentant pointer la catastrophe, dépeint avec humanité et truculence
dans ses romans. Il n’en reste pourtant plus aucun, la plupart ayant été
assassinés par les nazis.
Brody était autrefois célèbre. Haut
lieu culturel et religieux de la communauté, elle a fait fortune au xixe siècle
grâce au commerce avec l’Empire
russe voisin. De cette activité fébrile, il
ne reste que quelques rares boutiques.
La rue comporte toujours de petites
maisons au charme suranné, mais
l’hôtel Bristol, où séjournèrent Balzac
(1799-1850) et Isaac Babel (1894-1940),
abrite désormais une banque. Au bout
de cette rue piétonne se trouve le lycée de langue allemande où Roth décrocha son diplôme de fin d’études.
Un bâtiment viennois classique, sous
les frondaisons, doté d’un musée. Soit
un étonnant cabinet de curiosités, où
se cachent les portraits des élèves célèbres, dont Joseph Roth. Mais les héros, aujourd’hui, sont les jeunes soldats de Brody morts dans le Donbass
et dont les immenses portraits sont
placardés sur les murs de toutes les
administrations.
Photo12/Alamy | akg-images
Au cœur
de la Mitteleuropa
Photo12/Alamy
Voyager autrement
Roth aurait vécu non loin, le long d’un
chemin de terre en direction de la gare,
bordé de datchas aux jardins soignés.
Trois guerres sont passées par là depuis
1914 (si l’on tient compte du conflit
entre la Pologne et la jeune Armée
rouge), que tout le monde préfère oublier. Et la grande synagogue fortifiée,
qui a vu passer le petit Joseph les jours
de shabbat ou ses parents pour leur mariage, n’est plus que la carcasse d’un bâtiment en ruines, caché derrière des
HLM de style soviétique. Quant à
l’émouvant cimetière juif, qui compte
plus de cinq mille tombes, au pied
d’une grande forêt de pins, il se tient à
l’écart du village, vers le nord.
On peut imaginer la satisfaction du
jeune Joseph Roth, à l’été 1913, de quitter son shtetl pour Lemberg. Il n’y restera que quelques mois, séjournant
chez son oncle Siegmund Grübel, dont
l’immeuble bourgeois situé Vulytsya
Chekhova, 7, se trouve dans les beaux
quartiers. Le jeune homme s’est inscrit à l’université de philologie, Vulytsya Hrushevskoho, 4. Ses locaux sont
aujourd’hui occupés par la faculté de
sciences et un charmant musée de
zoologie. Sous de vieux lambris se côtoient toutes sortes de squelettes et
d’animaux naturalisés, du phoque du
lac Baïkal au boa constrictor. Selon son
biographe David Bronsen, Roth ne serait jamais allé en cours. Il préférait arpenter les rues pavées de cette capitale, provinciale certes, mais qui
portait beau et dont le centre est aujourd’hui classé par l’Unesco. On y découvre une sublime cathédrale arménienne du xive siècle, la cathédrale
Saint-Georges couleur jaune pâle, de
style baroque-rococo, où Franz Xaver
Mozart fit jouer le Requiem de son père.
Sans oublier l’Opéra pseudo-renaissance construit en 1900, du temps des
derniers feux de l’Empire.
Parce que située en Ukraine, à
l’écart des circuits touristiques, Lviv a
gardé sa patine. Avec ses bâtiments délabrés aux balcons fatigués, ses cours
d’immeubles typiques de la Mittel­
europa, ses tramways antiques, ses
musées d’un autre siècle, elle rappelle
la Prague des années 1990. Même fanée, la beauté est là, préservée d’une
mondialisation qui ripoline tout. Dans
ce monde globalisé, les matriochkas
en blouse, un fichu sur la tête, qui vendent dans la rue muguet et cerises pour
survivre, font figure de résistantes.
— Jean-Jacques Le Gall
Vivre Lviv
Le cimetière juif
de Brody,
plus de cinq mille
tombes à l’ombre
des pins.
La cathédrale
Saint-Georges,
à Lviv, de rite
byzantin, au style
baroque-rococo.
Le hall du
George Hotel,
où ont séjourné
Balzac, Brahms,
Sartre, Gagarine…
Population Brody : 20 000 habitants,
Lviv : 720 000 habitants.
S’y rendre En avion. Paris-Lviv,
vols directs avec Austrian
et la Lot (prix très variables).
A lire avant de partir Tout Joseph
Roth. Job, roman d’un homme
simple est le plus émouvant.
Ed. Points Seuil, 7,40 €.
Point de chute, à Lviv Danylo Inn,
Halystka St., 20. Un hôtel au
confort sommaire mais propre,
très bien placé, et peu cher.
A partir de 23 € la chambre.
George Hotel, Mickiewicz Sq., 1.
Très beau bâtiment donnant
sur la statue du poète Adam
Mickiewicz (1798-1855).
Sur Internet, des chambres
bradées autour de 25 € la double.
www.georgehotel.com.ua
Où manger A Lviv, au Baczewski
Restaurant, tout près du Rynok,
la place centrale. Cette
institution plus que centenaire
à la décoration kitsch sous
sa verrière envahie de plantes
vertes propose des spécialités
yiddish dont le mythique
gefällte Fisch (« carpe farcie »).
Ambiance musicale, la vodka
coule à flots. Shevska St., 8.
www.baczewski.virtual.ua
Trois choses à faire
1 A Lviv, monter au sommet
de la tour de l’hôtel de ville,
qui offre une vue imprenable
sur la cité. A son pied, un tour
du Rynok s’impose. Aux numéros
5 et 6, ne pas rater le musée
des trésors historiques et le
musée historique de la ville.
Les amateurs de petits musées
à l’ancienne se laisseront
tenter par le musée de l’histoire
des religions, près de l’église
dominicaine.
2 Entrer dans les prestigieuses
universités de la ville, pour
leurs bâtiments sublimes
aux murs peints en jaune,
vert et rose pastel, leurs miroirs
et lampadaires Art nouveau.
3 Déguster un strudel dans
un des sublimes cafés de type
viennois de la ville. Lviv a
toujours lorgné vers l’Ouest,
l’Europe centrale, de laquelle
elle porte les stigmates.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
43
Découvrir autrement
Plutôt jaune ou plutôt violet ?
La couleur fait le moine
Le jaune se fait remarquer et cela
ne date pas d’hier. La Yellow Cab
Company de Chicago l’avait choisi
en 1915 pour rendre ses taxis
repérables parmi le flot de voitures
noires d’après-guerre. C’est aussi
devenu la teinte utilisée pour
avertir (ou se prémunir) d’un
danger : jaune fluo des vêtements
portés sur les chantiers, les
tarmacs, les chaussées, jaune
des brassards des cyclistes…
et désormais emblème du
mouvement social de cet hiver.
Une autre couleur, le violet, tient
au cœur des féministes. Après
la Première Guerre, cette couleur
de la dignité fut adoptée par les
suffragettes anglaises, avant
de devenir, pour les militant(e)s
contre les violences faites aux
femmes, un signe de refus des
palettes rose et bleue si genrées.
— Sophie Berthier
L’autre cité radieuse
Le soleil brille aussi pour les étudiants
A la Cité universitaire de Paris, rien
n’avait été construit depuis 1969
jusqu’à l’ouverture, à l’automne, de la
maison d’Ile-de-France (142 chambres,
21 millions d’euros investis), pensée
par les architectes de l’agence Nicolas
Michelin et le bureau d’études Deers.
D’extérieur, comment dire ? Du gris
souris et des bardages « diamantés »,
on peut discuter… En revanche, une
fois dedans, côté techno, cette maison
zéro carbone est la première en France
à tout miser sur le solaire. Le principe ?
44
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Plein sud, sa façade, qui jouxte le péri- concepteur, s’adresse à un public
phérique (et ses nuisances), est consti- « prêt à modifier son mode de vie pour
tuée de panneaux solaires thermiques consommer durable ». Par exemple, liqui chauffent deux immenses cuves miter le temps de douche à six mide quinze mètres de haut, pleines de nutes maximum pour que tout le
170 000 litres d’eau. L’été, et chaque monde ait de l’eau chaude ; et mettre
fois que le soleil pointe son nez, la tem- peut-être un pull en hiver. Le plus dur,
pérature monte suffisamment pour c’est l’été : ici, à côté du périphérique,
traverser nuits et frimas, et garantir difficile d’ouvrir les fenêtres pour vendouceur ambiante et douche pour tiler. Alors, faute de climatisation, il
tout le monde. A un ou deux détails peut faire chaud. Quoi, transpirer aux
près. En effet, ce bâtiment « expéri- beaux jours ? Un vrai scandale !
mental », comme le précise son — Luc Le Chatelier
La Cité universitaire
de Paris
s’enorgueillit
d’un bâtiment
aux façades
constituées de
panneaux solaires
thermiques.
BONNE IDÉE
Des musées sous Affluences
Traditionnellement, en janvier, les musées
renouvellent leurs expositions temporaires.
Et cette nouvelle saison muséale attire
nombre de visiteurs, gourmands de
nourritures culturelles après les agapes
des fêtes de fin d’année. Pour vivre des
heures creuses et heureuses devant
les œuvres proposées, l’appli Affluences
renseigne sur les moments de calme
à privilégier.
— S.Be. • www.affluences.com
UN AVANT-GOÛT DE PARADIS
MAUD SERRA + CAROLINE PICARD | ELECTA/LEEMAGE | SEVERINE COURBE/PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
Dégoupillons la grenade
Ni fraises ni framboises pour égayer
en cette saison salades de fruits
ou avalanches de chantilly !
Qu’à cela ne tienne, nous
éparpillerons des arilles de grenade,
tout aussi incarnats et acidulés !
Méditerranéen, turc ou californien,
ce fruit charnu nécessite méthode
et patience pour son décorticage.
S’il regorge d’antioxydants (et fait
également le plein de vitamines C),
il est aussi riche des histoires dont
il est chargé. Fruit sacré des
Assyriens – normal, quand on est né
près de la frontière turco-syrienne –,
niché dans la main d’Ishtar, déesse
de l’Amour, aussi bien que dans
celles des madones de la
Renaissance, il est toujours du côté
de la vie, voire de l’immortalité, avec
son feuillage éternellement vert.
Avec la datte et l’olive, la grenade
est le fruit le plus cité dans la Bible ;
et l’un des fruits bénits par Bouddha
aux côtés du citron et de la pêche.
Qui a une fois goûté un khoresht-efesendjan, poulet à l’iranienne
mijoté dans la mélasse de grenade
et les noix, a cru toucher le paradis.
— Estérelle Payany
TEMPÊTE DE NEIGE SUR LE TERRIL
Le Louvre-Lens
se met en boule
La Vierge
à la grenade,
de Botticelli (1487,
détail), visible à la
Galerie des Offices,
à Florence. Ce fruit
est un symbole
de fécondité.
Le dôme rondement transparent d’une
boule à neige, souvenir touristique universel, abrite le cône caractéristique
d’un terril noir comme du charbon.
Symbole d’un ancien bassin minier qui
a vu les vestiges de son passé classés
par l’Unesco et à qui le musée LouvreLens a redonné toute sa fierté, cette représentation d’une colline de résidus
(de schiste, de grès, de particules charbonneuses) dans un contenant ludique
est l’un des produits phares de la
marque Autour du Louvre-Lens (ALL).
Imaginée par la mission Bassin minier,
cette boule réussit le pari de conjuguer
objet de déco insolite et support de mémoire. — S.Be.
• 9,90€. www.autourdulouvrelens.fr/
vivre/produits-derives/la-boule-a-neige
Télérama 3600
09 / 01 / 19
45
Agendadesévénements
TERRITOIRES VENDÔMOIS ET
RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE
4e Festival Avec ou Sans Fils – Marionnettes
| Du 24 janv. au 9 fév. | Rens.: 02 54 89 44 00
|www.lhectare.fr
VALENCE – LA COMÉDIE DE VALENCE
Davant la jubilació – Théâtre
| Les 16 et 17 janv. | Rens. Rés.: 04 75 78 41 70
|www.comediedevalence.com
CLERMONT-FERRAND – LA COMÉDIE S.N.
Ida ou le Délire – avec F. Giorgetti,
mise en scène R. Cantarella et N. Maury
| Du 22 au 24 janv. | Rens. Rés.: 04 73 29 08 14
|www.lacomediedeclermont.com
BIARRITZ
FIPADOC 2019
Festival International Documentaire
| Du 22 au 27 janv. | Rens.: 05 59 43 53 20
|www.fipadoc.com
ANGOULÊME
Festival International de la Bande Dessinée
Retrouvez les auteurs et autrices du 9e art
| Du 24 au 27 janv. | Rens.: 05 45 97 86 50
|www.bdangouleme.com
LODÈVE – MUSÉE DE LODÈVE
Et le bleu du ciel dans l’ombre
Photographies de M. Marques
| Du 12 janv. au 19 mai | Rens. Rés.: 04 67 88 86 10
|www.museedelodeve.fr
VALENCE– LUX SCÈNE NATIONALE
Viva Patrimoine
Festival de films restaurés et ciné-concerts
| Du 23 au 29 janv. | Rens.: 04 75 82 44 15
|www.lux-valence.com
MARSEILLE – LA MARELLE
La Belle Besogne – Masterclasses
et ateliers littéraires avec J. Rouaud
| Du 18 au 21 janv. | Rens. Rés.: 04 91 05 84 72
|www.la-marelle.org
SÈTE – MIAM
Kinshasa Chroniques – Exposition
|Jusqu’au 10 mars | Rens.: 04 99 04 76 46
|www. miam.org
CINÉMA | MUSIQUES | LIVRES | SCÈNES | ARTS | ENFANTS
DAMON WINTER/THE NEW YORK TIMES-REDUX-REA
LE RENDEZ-VOUS
CRITIQUE
« LINCOLN AU BARDO », DE GEORGE SAUNDERS
25 février 1862. Des dizaines d’âmes coincées au purgatoire
se bousculent autour du petit garçon d’Abraham Lincoln,
tout juste défunt. Un roman choral virtuose et vertigineux.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
le rendez-vous
Lincoln
au Bardo
Roman
George Saunders
u
ensemble exubérant et grave, rocambolesque et prodigieusement émouvant. Il s’agit du premier de son auteur,
nouvelliste (Grandeur et décadence
d’un parc d’attractions, Pastoralia,­
Dix décembre…), jusqu’alors réputé
comme contempteur ironique des
mœurs de l’Amérique contemporaine.
Et qu’on découvre, avec Lincoln au
Bardo (Man Booker Prize 2017),
conteur métaphysique et virtuose, capable à la fois de faire entendre la voix
collective de son pays et d’ausculter
l’indicible peine d’un père soudain
confronté à la mort de son enfant.
Car le jeune Willie, mort en
quelques jours d’une fièvre typhoïde,
n’est autre que le fils aîné d’Abraham
Lincoln, seizième président des EtatsUnis — frappé par ce deuil alors même
que la guerre de Sécession fait rage et
décime les Américains par milliers. Le
roman de Saunders se déroule le
temps d’une seule nuit : celle du 25 février 1862. Au soir de l’enterrement du
petit garçon à Oak Hill, Saunders y met
en scène son père broyé de chagrin
Library of Congress
Au soir de
l’enterrement
de son fils, Abraham
Lincoln retourne
au cimetière
l’embrasser une
dernière fois…
Le Bardo désigne notamment, dans la
spiritualité bouddhiste, le lieu — ou
faudrait-il plutôt dire l’état ? — dans
­lequel errent les consciences des défunts, leurs « ombres immatérielles », en
attente de la renaissance. Dans l’époustouflant roman de George Saunders, le
Bardo est comme un au-delà du miroir
à la Lewis Carroll, un drôle de purgatoire gothique où s’agitent et conversent les âmes volubiles des morts récemment enterrés au cimetière d’Oak
Hill, à Georgetown, un quartier de
Washington — les unes au seuil du paradis, d’autres à celui de l’enfer. On y
croise notamment le dénommé Hans
Vollman, un brave homme passé de vie
à trépas lorsqu’une poutre de sa maison lui est tombée sur la tête — un acci-
dent d’autant plus regrettable qu’il
était sur le point de consommer son
mariage avec sa très jeune et jolie
épouse. A ses côtés, son acolyte Roger
Bevins, un lyrique jeune homme qui
s’est donné la mort faute de pouvoir
vivre au grand jour son homosexualité
— il faut préciser que nous sommes au
mitan du xixe siècle. « Il n’a rien à faire
là », répètent, incrédules, anxieux,
Vollman, Bevins et quelques autres parmi les « habitants » du cimetière lorsque
Willie arrive parmi eux. Effectivement,
à 12 ans à peine, la place de l’enfant
n’est-elle pas dans les doux limbes plutôt que dans ce capharnaüm d’âmes en
peine qui ressassent sans fin les circonstances de leur grand saut fatal ?
Vollman, Bevins et Willie sont
quelques-uns parmi les plus de cent
soixante narrateurs que fait intervenir
George Saunders dans ce roman plus
que choral — en fait, un collage funambulesque de centaines de fragments,
voix des morts, extraits de témoignages et de Mémoires d’époque ou
d’essais historiques… Un roman tout
48
Télérama 3600
09 / 01 / 19
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout
Jean-Claude Lother/Elemiah | philippe levy | Mathieu HAREL VIVIER | JeanLouis Fernandez | AVENUE B PRODUCTIONS | Guy Mendes
r­ evenant seul au cimetière, pénétrant
dans le caveau et soulevant la dalle de
pierre froide du tombeau afin de tenir
une dernière fois dans ses bras le
corps de son fils mort — Willie dont
l’âme, inconsciente d’être parmi les
morts et à jamais désormais séparée
des vivants, tente en vain d’entrer en
contact avec ce père à présent devenu
« l’homme le plus triste du monde ». Cela
tandis qu’autour d’eux, composant un
vertigineux ballet sonore, se déchaînent les autres trépassés, bourreaux et
victimes mêlés, se bousculant sur le
devant de la scène pour prendre la parole. Avec le pasteur Everly Thomas,
seul parmi tous les morts à se savoir
promis à l’enfer, mais ignorant pourquoi — Vollman et Bevins se démènent,
eux, pour tenter de sauver l’enfant des
griffes d’anges terribles venus recruter
au Bardo pour le compte de Satan.
C’est miracle que cette polyphonie,
cette nuée infinie de voix trace une narration — mais c’est le cas, et elle est captivante. C’est miracle, plus encore, que
se dessinent et se précisent, au fil des
pages, les multiples motifs sur lesquels
médite George Saunders, déroulant sa
fantastique fable : l’histoire américaine, l’immense crime de l’esclavage
et la plaie jamais refermée de la guerre
civile, mais aussi la grâce et le salut, et
la possibilité d’une transaction secrète
entre les vivants et les morts, par laquelle peut-être ils communiquent et
cherchent ensemble la rédemption. « Il
est une terre des vivants et une terre des
morts, et l’amour en est le pont, l’unique
survie, l’unique sens », écrivait l’Américain Thornton Wilder (1897-1975) dans
Le Pont de San Luis Rey — de ces mots, le
roman de George Saunders semble le
prolongement, le déploiement, l’apothéose. — Nathalie Crom
Extrait
| Lincoln in the
Bardo, traduit
de l’anglais
(Etats-Unis) par
Pierre Demarty,
éd. Fayard,
394 p., 24 €.
« Et Dieu que le pauvre homme était accablé.
Il essayait de formuler un adieu, et s’efforçait de lui
donner un caractère enjoué, ne voulant pas effectuer
ce dernier départ sur une note sinistre, de crainte que
le garçon, d’une façon ou d’une autre, ne le ressentît
(tout en se disant cependant que le garçon ne
pouvait désormais plus ressentir quoi que ce soit) ;
mais tout en lui n’était que chagrin, remords et regret,
et il n’était guère capable d’éprouver rien d’autre.
Aussi s’attardait-il, espérant que lui vienne quelque
pensée réconfortante, à partir de laquelle il pourrait
développer son propos.
Mais rien ne vint… »
Hans Vollman
cette semaine, nous sommes…
Touchés
éblouis
68
57
Dans LES INVISIBLES, des assistantes
sociales rebelles se prennent
d’affection pour des femmes SDF.
La productrice électro française
Chloé sort un disque dansant,
issu d’un concert à l’énergie folle.
Hypnotisés
Mitigés
74
72
L’œuvre photographique de
l’Ukrainien Boris Mikhaïlov
est mise à l’honneur dans le Nord.
Christophe Honoré fait revivre, un
peu maladroitement, les créateurs
qui l’ont inspiré dans Les Idoles.
Troublés
Emballés
56
50
A L’heure de la sortie, des ados
mus par des pulsions de mort
harcèlent un professeur remplaçant.
Grande fresque familiale à l’écriture
sensorielle, Le Sport des rois rend
hommage aux sacrifiés de l’humanité.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
49
livres
Le Sport des rois
Roman
C.E. Morgan
Des riches propriétaires de chevaux aux fils d’esclaves,
tous sont broyés par les rouages du destin. Une éclatante
épopée américaine sur plusieurs générations.
u
50
Télérama 3600
09 / 01 / 19
De son écriture
sensorielle
et précise,
C.E. Morgan donne
à entendre la
révolte qui gronde.
entre 1980 et 2006, mais elle ne sera nêtre s’ouvre au bout de deux cent
pas déphasée ni dépaysée, le temps a trente pages sur Allmon Shaughnessy,
pris son temps, et les changements de l’arrière-arrière-arrière-petit-fils d’un
mentalité tardent à s’imposer. La len- de leurs esclaves. L’enfant est de sang
teur n’est-elle pas le propre de toute mêlé, fruit des assauts d’un Blanc inbombe à retardement ? Catherine conséquent sur une Noire sans le sou,
Elaine Morgan donne à entendre le aujourd’hui gravement malade, en
­cliquetis intérieur de la révolte qui prière du matin au soir pour que Dieu
gronde, ce discret tapage de la con­ la libère dans l’au-delà : « Fais de moi ce
science qui enfle dans les entrailles et que tu voudras au paradis, tout sauf une
les cervelles, et mène aux actions de li- femme. Fais de moi un ange vengeur
bération les plus folles et les plus déci- pour que je puisse porter sur ce monde
sives. Libération des femmes, des un regard d’une force inhumaine, sans
Noirs, des esclaves, des enfants, des le moindre sentiment. Fais de moi un
pauvres, des animaux, à l’œuvre de- animal pour que je ne sache rien du tout.
puis des décennies, jusqu’alors en Fais de moi un homme pour que je ne me
sourdine et tout à coup intrépide.
soucie jamais de personne. » Malgré
Par son écriture sensorielle, créa- leurs différences apparentes, les destive et précise, C.E. Morgan explore les tins de Henrietta et d’Allmon sont
organismes qui nous ont précédés, broyés par la même machine infernale,
cellule après cellule, et parvient au dont le roman ramasse chaque coconstat que nous sommes tous la peau, chaque débris, chaque miroitesomme de ceux qui ont vécu avant ment, pour composer une mosaïque
nous. Pour montrer l’appartenance de romanesque étincelante, à la mémoire
chaque être à un grand tout indisso- de tous les sacrifiés de l’humanité.
ciable, elle a construit son roman en — Marine Landrot
miroir à deux faces. En regard du pre- | The Sport of kings, traduit de l’anglais
mier pan où se mirent les Forge, blancs (Etats-Unis) par Mathilde Bach-Duverne,
pantins en décomposition, une fe- éd. Gallimard, 656 p., 24 €.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout
Colombe Clier | Rudi Sebastian/plainpicture
Le sport des rois, annoncé dans le titre,
est hippique. Mais n’allez pas croire
que cette saga, qui se lit au triple galop,
s’en tienne au déjà-vu équestre, avec
force naseaux écumants, croupes cravachées de cuir et encolures frappées
d’encouragements. C.E. Morgan s’intéresse aux purs-sangs dans tous les
sens du terme, c’est-à-dire aux créatures vivantes, animales ou humaines,
issues d’un modèle de reproduction
intolérant à la fragilité, en quête d’une
perfection ostentatoire et illusoire,
­mitonnée dans l’entre-soi le plus rance.
Voilà pour la trame de ce livre ambitieux d’une richesse inouïe, finaliste
du prix Pulitzer en 2017, signé par une
inconnue qui ne devrait pas le rester,
auteure auparavant d’un seul court
­roman, non traduit en français.
Au commencement, on se croit dans
Autant en emporte le vent revisité par
Terrence Malick. Travelling avant sur
une propriété américaine du Sud, dont
la poussière colle au visage en sueur
des esclaves noirs, qui triment au service de la famille Forge, ivre de son
complexe de supériorité raciale. Plusieurs générations de garçons blancs
se succèdent, dans des éclairs narratifs
époustouflants, où la terreur de l’enfance le dispute à la colère de l’incarcération mentale, sans que jamais le libre
arbitre puisse triompher. Même quand
Henry croit rompre avec la tradition familiale de culture du maïs pour se lancer dans l’élevage de chevaux, il obéit à
une exigence d’excellence aussi ancestrale que paralysante.
L’apparition d’une fille accidente la
lignée jusqu’ici « parfaite » : Henrietta,
rapidement privée de mère comme
tout jeune Forge qui se respecte, invente sous nos yeux sa propre définition du mot transmission. Scarlett
O’Hara peut aller se rhabiller en jean et
en chemise, après tout, nous sommes
rentrée littéraire 2/2
Doggerland
Roman
élisabeth Filhol
Une fiction singulière qui traverse
les continents et les âges, à michemin entre thriller scientifique
et saga géologique. Fascinant.
y
Quel drôle de livre, quel audacieux,
étrange et extravagant roman ! Si généreusement éloigné des autofictions
narcissiques qu’aiment tant à pratiquer les écrivains de par chez nous.
­Depuis son premier opus, La Centrale 1
(prix France Culture-Télérama 2010),
on savait qu’Elisabeth Filhol, 53 ans,
­aimait à arpenter les territoires singuliers. N’y a-t-elle pas fait enjeu romanesque des conditions de travail des
­intérimaires de l’industrie nucléaire ?
Comme elle le fera, quatre ans plus
tard, dans Bois II 2, d’une occupation
d’usine condamnée à la délocalisation. Engagée dans notre temps, les
­urgences sociales, économiques, politiques, écologiques contemporaines,
elle livre aujourd’hui une saisissante
fiction… géologique !
Elle l’a baptisée Doggerland, du
nom donné à l’étendue de terre qui se
situait — voilà plus de huit mille ans —
dans la moitié sud de la mer du Nord.
On pouvait alors aller à pied de la
Grande-Bretagne jusqu’au Danemark.
Jusqu’à ce qu’un tsunami, dit « Storegga », provoqué au nord de la Norvège
par un glissement de terrain, immerge brutalement, définitivement,
forêts, marais, animaux et hommes.
Toute une civilisation…
Elisabeth Filhol jongle avec les
époques, fait traverser au lecteur mer
et continent aux divers âges de notre
préhistoire, comme elle raconte — via
une réelle tempête de 2013 — les authentiques dangers que court désormais notre planète. Une romancière au
présent que fascine l’hier. Même les
plus rétifs à la géologie et à la physique
se passionneront pour ce huis clos
épuré à l’os qui oppose chercheurs
géophysiciens et ingénieurs de plateformes pétrolières, tous hantés par les
mondes disparus ou en danger de
l’être, tous aux prises avec les intérêts
financiers des géants du pétrole
comme avec les tragiques menaces
­environnementales.
La romancière parvient à faire thriller
scientifique de son histoire de flots et
de vents, d’île engloutie et de climats à
la dérive. Grâce à sa formidable précision documentaire mêlée aux déchaînements épiques des éléments et à une
histoire d’amour infiniment énigmatique. Aux frontières mythiques des
­cités enfouies, son récit flirte avec un
furieux romantisme. Moderne et patrimonial à la fois. Evoquant tout ensemble les laboratoires de recherche et
certaines toiles de Caspar David Friedrich comme l’œuvre d’Emily Brontë.
Sous la sécheresse apparente, la glace
d’une écriture radicale, le feu, la passion et la mort… — Fabienne Pascaud
1 Ed. P.O.L, 144 p., 14,70 €, ou Folio, 6,20 €.
2 Ed. P.O.L, 272 p., 16,90 €.
| Ed. P.O.L, 345 p., 19,50 €.
LA DISCRIMINATION,
SPORT NATIONAL
« L’écriture, puisée dans
la géographie indienne,
nous entraîne dans un
monde de contes et de
légendes.»
Alexandra Schwartzbrod,
Libération
Au CANADA dans les années
1970, un AMÉRINDIEN,
génie du HOCKEY lutte pour
conserver son IDENTITÉ.
Il y a plus de
huit mille ans,
un tsunami
engloutissait toute
une civilisation
dans la mer
du Nord…
rentrée littéraire 2/2
Roman
Antoine Volodine
Eliane Schubert est la seule survivante de sa troupe de théâtre décimée.
Errance, deuil et chamanisme composent ce magnifique roman tragique.
u
On entre dans ce texte comme en une
terre étrangère étrangement familière.
Familière par la réalité qui la sous-tend
et renvoie à la mémoire tragique du
xxe siècle : échec des utopies révolutionnaires, camps d’extermination,
purifications ethniques, catastrophes
écologiques, menaces de plus en plus
précises sur la survie de l’espèce humaine. Familières aussi à ceux qui suivent, livre après livre, la construction
de cette œuvre d’art poétique qu’Antoine Volodine et ses hétéronymes,
Lutz Bassmann, Manuela Draeger, Elli
Kronauer, mènent depuis 1985. Une
fois encore, le lecteur est emporté par
la beauté de la langue, sa puissance
d’envoûtement, la singularité radicale
des images et du propos.
Les noms des personnages et des lieux
qu’ils traversent, Bardaïov, Kirdrik, Ber­
ko Dadaniouk, dessinent déjà le décor
et les paysages. Des noms aux accents
de steppes, de montagnes et de déserts
glacés, de galops de chevaux, de hurlements de loups. Et le titre de cette nouvelle pierre à l’édifice, Frères sorcières,
fait surgir d’emblée ce monde parallèle
aujourd’hui bien installé, où les repères
sont flous, les contraires, brouillés, un
ailleurs poétique marqué par l’indistinction entre vivants et morts, rêve et
réalité, vérité et mensonge.
On habite ainsi le paysage de ce
texte en compagnie des voix qu’il fait
entendre. Celle d’Eliane Schubert
d’abord, qui a passé sa vie sur les
routes avec une troupe de théâtre itinérante. Attaquée par une bande de
Le Cherokee
Roman
Richard Morgiève
y
Sur Télérama.fr
Cercle polar,
le blog de
Michel Abescat
et Christine
Ferniot.
52
Télérama 3600
Un an après Les Hommes, qui revisitait
la France des décennies 1960-70 au côté
de Mietek, un voyou au cœur tendre,
nous voici, dans Le Cherokee, en compagnie de Nick Corey, le shérif de Panguitch, dans le comté de Garfield. Nous
sommes aux Etats-Unis, en 1954, à
l’heure de la guerre froide, des histoires
de Martiens et de soucoupes volantes.
09 / 01 / 19
brigands, la troupe est décimée, Eliane
est la seule survivante… Cette première partie a le souffle épique d’un
roman d’aventures. Eliane est hantée
par la mémoire d’un « cantopéra » que
lui ont transmis sa mère et sa grandmère, des « vociférations » magiques
destinées à guider ceux qui sont entre
la vie et la mort. Ce cantopéra, étrange
et envoûtant, compose la deuxième
partie du livre, avant que ne s’élève
une nouvelle voix, en écho aux précédentes, celle d’un être condamné à
l’errance, passant d’un corps à l’autre,
en perpétuelle renaissance.
Cette troisième partie, constituée
d’une phrase de cent vingt pages,
construite comme une boucle, les premières lignes semblables aux dernières, est éblouissante de maîtrise,
exercice de haute voltige littéraire, mêlant farce et tragédie. Deuil, puissance
de la parole, chamanisme, identité : cohérent depuis l’origine, le monde d’Antoine Volodine continue de se déployer.
Sans cesser jamais de se réinventer.
— Michel Abescat
| Ed. du Seuil, 304 p., 20 €.
En une nuit, le policier va croiser une
Hudson Sedan verte qui n’a rien à faire
là, un avion de chasse sans pilote et un
puma blanc. Tandis que l’armée et le
FBI débarquent dans le patelin, Corey
se penche sur des traces bizarres dans
la neige et cherche la femme parfumée
à L’Heure bleue, une fragrance peu courante du côté de l’Hudson. Le shérif
n’aime pas qu’on s’intéresse à lui, mais
il est devenu un enquêteur hors pair depuis la mort de ses parents, massacrés
par un tueur en série qu’il ne cessera
­jamais de pourchasser : « Parfois, il ima-
ginait : ils n’avaient pas péri, ils dînaient
tous les trois ensemble sur la terrasse. Il
pouvait les regarder, les rassurer, entendre leurs voix, prier avec eux au début
du repas pour remercier le Seigneur… »
Qu’on soit en banlieue parisienne
avec des gars obsédés par les belles voitures, ou dans l’Ouest américain, partout les personnages de Richard Morgiève sont les mêmes : des orphelins qui
ne surmontent pas leurs chagrins d’enfant, des héros débordant de compassion pour les fragiles, des hommes bousillés par la société. Cette fois, l’auteur
d’Un petit homme de dos, à l’écriture
écorchée vive, a ajouté des paysages
américains, des Indiens mutiques, et
même des geais bleus. Puis il a parsemé
son western de parodies cinématographiques — David Lynch, les frères Coen
ou Sergio Leone — en n’oubliant jamais
l’humour noir. Le résultat n’est pas
confortable, merveilleusement déroutant et d’une émotion palpable, où la
mélancolie le dispute au désarroi. « Les
histoires sont tristes, mais la vie est un
­trésor », disait la mère du shérif Corey.
La vie, selon Richard Morgiève, doit ressembler à un cavalier sur un mustang
blanc — un poor lonesome cowboy qui
­finira par préférer les chiens aux
hommes. — Christine Ferniot
| Ed. Joëlle Losfeld, 480 p., 24 €.
Guillaume Zuili/Agence VU | Helene Tchen Cardenas
Frères sorcières
rentrée littéraire 2/2
LA NOUVELLE
VOIX DU
ROMAN NOIR
BRITANNIQUE
Un couple signe
à quatre mains
ce roman d’une
beauté sidérante.
Nino dans la nuit
Roman
Simon Johannin et capucine johannin
les veines du cou. Les tissus tannés sur
u
« Je cherche le bout du départ pour nous les peaux à qui on a volé le soleil et les
dérouler la grande vie, se tailler des tan- ­regards envoûtés de fatigue, de désirs
gas dans le tapis rouge et plus jamais ­secrets », raconte encore Nino dans
suer à courir après ce qu’il faut pour pas- cette complainte admirable et terribleser d’un jour à l’autre. Je sais pas com- ment d’aujourd’hui, cette ballade à la
ment faire, alors je sors guetter, bran- Villon mais en mode ultra contempocher la vigilance dans la rue pour voir si rain, tout entière adressée à sa comdes fois de l’or sortirait pas de ses trous… » pagne, Lale, qui comme lui enchaîne
Ainsi parle et raconte Nino, tout jeune les petits boulots précaires et mal payés,
homme propulsé sur le bitume de la les trajets en métro dans l’aube lasse,
banlieue par Capucine et Simon Johan- les soirées de fête et d’oubli dans le
nin 1 — mari et femme, nés dans les bruit, l’alcool, l’herbe consolante, les
­années 1990, donc une cinquantaine pilules de kétamine ou les strawberry
d’années à eux deux, et à eux deux aus- quick. « Je nous sens perdus mais pas
si l’écriture de ce pur diamant noir, tan- franchement préoccupés de l’être, diffitôt coupant comme un tesson de verre, cile de voir l’avenir autrement quand on
a jamais pu vraiment le deviner, alors on
tantôt soyeux comme le velours.
Le père de Nino, 19 ans, le pense étu- s’en occupe pas pour l’instant, on gère
diant à Paris. En réalité, rembarré par une merde à la fois », dit Nino. De l’autre
les adjudants recruteurs de la Légion côté du pont, il y a Paris, et une carte à
étrangère dans laquelle il a tenté de jouer pour Nino et sa gueule d’ange
s’engager — trop de traces de coke dans — « peut-être le seul morceau de destin que
ses urines, alors « retour à la case mer- la vie me tend à mâcher… » pense Nino,
dier… » —, Nino coule des jours difficiles inoubliable Ulysse de cette odyssée lyde l’autre côté des boulevards de cein- rique et triviale, au ras du macadam,
ture, dans un appartement au plancher gorgée de désenchantement et de stutroué avec vue sur le plafond des voi- péfiante vitalité, d’une sidérante beausins et, par la fenêtre, sur la rue sale, les té. — Nathalie Crom
clochards, au loin un horizon de tours 1 Simon Johannin a publié, en 2017,
de béton. « Je vois le peu d’argent qui un premier roman, L’Eté des charognes
brille au fond des poches, l’amour dans (éd. Allia).
les cages de chacun qui trace rouge dans | Ed. Allia, 288 p., 14 €.
« Une rare maîtrise. »
Le Monde
« Ne passons pas
à côté de l’essentiel :
c’est un très bon polar. »
Le Point
« Un premier roman
coup de poing. »
L’Express
rentrée littéraire 2/2
Beau geste
Frantumaglia
Recueil
Elena Ferrante
Un recueil de lettres et d’entretiens qui permet d’esquisser les contours
de la personnalité d’Elena Ferrante. Ajoutant encore à sa légende.
u
Que partagent Elena Ferrante, Julien
Gracq et Thomas Pynchon ? Le même
fournisseur de cape d’invisibilité, tissée dans des matériaux tellement chatoyants qu’on ne voit qu’elle, qu’on
ne parle que d’elle. La romancière italienne n’a pas attendu le triomphe de
sa tétralogie L’Amie prodigieuse pour
porter l’habit magique. Dès ses débuts,
elle refusait toute apparition publique,
par choix intraitable : « Je serai l’auteure la moins chère de la maison d’édition. Ma présence même vous sera épargnée », promet-elle à son éditrice dans
une lettre du 21 septembre 1991, reproduite au début de ce passionnant volume, parmi une multitude d’autres
missives où jamais elle ne se départ de
son principe d’effacement.
Enfin, presque. Car, peu à peu,
cette absence volontaire de la scène
médiatique a fini par se transformer
en présence particulière, le vide est
devenu matière, sujet de réflexion obsessionnelle, d’autodérision souvent,
de peur terrassante parfois. La réticence presque phobique d’Elena
Ferrante à évoquer les raisons profondes de son éloignement a laissé
place à une honnête curiosité de soi.
En témoignent ces courriers et entretiens écrits ici réunis, qu’elle s’est plu
à lâcher au compte-gouttes pendant
une quinzaine d’années, avec malice
et brio. Qu’elle joue avec les plaisanteries apparentes (« Didon, la reine de
Carthage, a été une figure féminine fondamentale de mon adolescence ») ou les
confessions écorchées (« L’éclosion de
la souffrance annule le temps linéaire,
le brise, le transforme en gribouillages
tourbillonnants »), à chaque fois
qu’elle écarte le bâillon qu’elle s’est
noué autour de la bouche, elle ajoute
une pierre à sa fascinante légende.
Les admirateurs de son roman
fleuve napolitain peuvent sans crainte
se plonger dans cette Frantumaglia,
mot que la mère d’Elena Ferrante employait pour désigner « cette partie de
nous-mêmes qui échappe à la verbalisation ou à d’autres formes de réduction et
qui, dans les moments de crise, anéantit
l’ordre à l’intérieur duquel nous pensions être stablement insérés ». Ils y retrouveront cet allant et ce sens du paradoxe qui font le prix de son écriture
lumineuse, tout sauf recluse, tournée
vers l’autre. — Marine Landrot
| La Frantumaglia, traduit de l’italien par
Nathalie Bauer, éd. Gallimard, 458 p., 23 €.
sorties
Invitation pour le film Eric Clapton:
Life In 12 Bars, sortie le 23 janvier.
Pour participer, inscrivez-vous
sur sorties.telerama.fr
* Offre réservée aux abonnés dans la limite des places disponibles.
54
Télérama 3600
09 / 01 / 19
« Une biographie ? Quelle drôle
d’idée ! » s’est exclamé cet ami
de Romain Gary un jour des
années 1980 où Dominique Bona
le rencontra – elle travaillait alors
au tout premier des exercices
biographiques (Marie de Heredia,
Elena Ivanovna Diakonova alias
Gala Dalí, Stefan Zweig, Berthe
Morisot, Yvonne et Christine
Rouart, Colette, Clara Malraux…)
auxquels elle allait consacrer dès
lors une grande partie de ses
heures et de ses jours. « Pourquoi
s’intéresser à la vie des autres
plutôt qu’à la sienne ? Pourquoi
vivre par procuration des vies qui,
pour être multiples, fascinantes,
passionnées et passionnantes,
ne sont pourtant pas la mienne ? »
s’interroge-t-elle à son tour
au seuil de ce beau récit, au fil
duquel elle revient sur chacun
de ces ouvrages, sur l’aimantation
qu’ont exercée sur elle chacun
(ou presque…) de celles et ceux
sur lesquels elle s’est penchée, sur
ses recherches et les rencontres,
réelles ou livresques, qu’elles
ont provoquées… Glissant très
discrètement au fil des pages des
anecdotes et des réflexions qui
éclairent sa propre biographie,
tandis qu’elle continue de tenter
de répondre à la question
inaugurale : ces vies qu’elle n’a
pas vécues mais dont elle a tenté
de cerner le secret, ces « vies
secrètes » qui ont pris le pas sur
ses propres romans, qu’a-t-elle
vécu à travers elles ? — Na.C.
y Mes vies secrètes, de Dominique
Bona, éd. Gallimard, 322 p., 20 €.
Eric Clapton: Life In 12 Bars
Un film de Lili Fini Zanuck
Véritable icône du Blues et du Rock,
Eric Clapton a traversé les décennies.
Mêlant archives personnelles,
performances rares et témoignages inédits,
ce documentaire retrace la destinée
emblématique de celui que l’on appelle
« GOD »...
rentrée littéraire 2/2
Edith & Oliver
Roman
Michèle Forbes
Un couple d’artistes rêve de gloire
et finit par se déchirer. Une ode
au music-hall, côté coulisses.
y
A Belfast, au Théâtre de l’Empire,
Edith et Oliver s’affichent comme un
duo parfait. Edith est une pianiste aérienne, maîtrisant le sens du rythme
et s’appliquant à accompagner avec
nuance le spectacle d’Oliver, illusionniste talentueux. Même les fleurs artificielles du bouquet final ont quelque
chose de naturel quand elle plaque le
dernier accord et que lui se tient à
l’avant-scène, main tendue vers un public enthousiaste. Très vite, les voilà
unis, mariés, parents de jumeaux aux
cheveux bouclés qui donnent des ailes
à Oliver, toujours fourmillant d’idées
nouvelles pour sa prochaine tournée.
Mais la vie se charge de calmer les rêveurs, et tandis que la jeune femme
tente de maintenir sa famille la tête
hors de l’eau, Oliver sombre, dégringolant de chambres miteuses en spectacles humiliants, d’espoirs fous en désastres ordinaires.
Edith & Oliver est l’histoire simple
d’un couple qui s’éloigne et se déchire,
mais il ne faudrait pas négliger le vrai
héros de cette tragédie : le music-hall,
en pleine époque edwardienne. Comédienne et petite-fille d’un grand directeur de théâtre à Belfast, Michèle
Forbes a trouvé les mots, le rythme, la
puissance pour évoquer ce monde du
spectacle côté coulisses. Elle décrit les
instants d’angoisse avant de grimper
sur scène, la poussière des entresols,
la misère des petits acteurs qui courent le cachet. On entend la foule qui
s’impatiente et tape des pieds, on sent
les parfums bon marché qui suintent
dans les cous un peu gras, on voit les
trous dans le costume élimé du dresseur de chiens et le visage trop maquillé du chanteur comique. Ce
monde fascinant est celui des artistes
à la petite semaine, se rêvant tout en
haut de l’affiche sans parvenir à manger à leur faim. Michèle Forbes dit si
­finement la mélancolie de l’échec et
la folie de l’orgueil artistique qu’on
achève ce roman en gardant d’abord
en mémoire la folle vitalité de la passion, celle qui unit jusqu’au bout Edith
et Oliver. — Christine Ferniot
| Traduit de l’anglais (Irlande) par Anouk
Neuhoff, éd. Quai Voltaire, 448 p., 23,50 €.
Sur Télérama.fr
la rencontre avec
Michèle Forbes
à Belfast
François Fontaine/Agence VU | plainpicture/Do-It-Studios
y
La première fois qu’il apparaît dans la
décharge de San Perdido, Yerbo Kwinton n’a pas encore de nom. C’est un enfant d’une dizaine d’années, noir de
peau, les yeux très clairs, silencieux et
presque indifférent au monde qui l’entoure. Là-bas, dans cette cité (imaginaire…), les pauvres survivent parmi
les immondices, gagnent quelques
dollars en revendant de la ferraille, ne
font même plus attention aux odeurs
pestilentielles qui persistent avec la
chaleur de la journée. Les riches ont
installé leurs palais sur la hauteur, laissant leur regard se perdre sur la mer.
Pour tromper l’ennui, ils se rendent au
bordel le plus chic de la ville, oublient
de soigner leur blennorragie et contaminent les femmes du monde autant
que les prostituées.
Au fil des années, Yerbo grandit
sans famille mais protégé par quelques
amis. La nuit, il rend la justice à sa manière, tuant à mains nues les salauds
qui aiment de trop près la chair fraîche
et terrassant les voleurs qui lui man-
quent de respect. Le voilà bientôt nouveau Zorro au service des opprimés,
héros follement chevaleresque surnommé La Mano, « la main qui se tend
lorsque plus personne ne peut vous
­aider ». Les anecdotes se multiplient,
vraies ou fausses, peu importe puis­
qu’elles soulagent les modestes en les
faisant rêver.
David Zukerman raconte l’édification d’une légende dans un premier
roman qui caracole avec enthousiasme au milieu d’un décor rutilant
où les filles roulent sensuellement des
hanches. Une bonne dose de corruption, des hommes de pouvoir et des
femmes flamboyantes, nous voilà
dans une fiction qui s’emballe, une
aventure rythmée comme un film
d’André Hunebelle ou de Philippe de
Broca, sur fond de canal de Suez et
d’esclaves rebelles. Jamais oublié, le
lecteur ne boude pas son plaisir et rêve
à son tour de croiser La Mano, un soir
de feu d’artifice, quand s’embrase le
ciel panaméen. — C.F.
| Ed. Calmann-Lévy, 450 p., 19,90 €.
design graphique : alexandresauzedde.com
San Perdido
Roman
David Zukerman
La belle besogne
18 - 21 janvier 2019 à marseille
Masterclasses &
Ateliers littéraires
Parrain et 1er invité : JEAN ROUAUD
www.la-marelle.org
cinéma
L’Heure de la sortie
Sébastien Marnier
Des collégiens privilégiés harcèlent froidement le remplaçant de leur prof
suicidé. Une fiction hantée par une certaine pulsion de mort contemporaine.
La figure de l’enseignant chahuté, voire violenté par des
élèves intenables, revient régulièrement sur les écrans, quel que
soit le ton — de François Bégaudeau
dans Entre les murs (2008) à Isabelle
Adjani dans La Journée de la jupe (2008)
ou Isabelle Huppert dans Madame Hyde
(2018). Mais ce qui intrigue d’emblée,
face à L’Heure de la sortie, est l’extrême
correction apparente des collégiens
cherchant à humilier leur professeur
de français remplaçant (Laurent
­Lafitte), après le suicide du titulaire. Et
aussi l’hypothèse de leur supériorité
psychologique, intellectuelle et sociale
sur lui. Ils forment la brillante classe de
troisième pilote, peu nombreuse, d’un
établissement privé huppé. Et se montrent particulièrement habiles pour le
harcèlement moral, à coups de réponses laconiques et de questions insidieuses. Le pire est à venir.
C’est le deuxième long métrage
d’un jeune réalisateur dont Irrépro-
n
56
Télérama 3600
09 / 01 / 19
chable (avec Marina Foïs, il y a trois ans)
souffrait d’une certaine redondance,
film méchant sur une fille méchante.
L’Heure de la sortie est plus trouble et
plus ouvert. Un équilibre s’installe
entre les forces en présence. Car le prof
n’est pas seulement déstabilisé, puis
effrayé, par la petite bande d’adolescents hors normes. Il en devient aussi
le spectateur fasciné. Il les suit, à ses
heures perdues, loin du collège, avec
des intentions obscures. Il espionne
leurs activités, d’abord indéchiffrables,
entre la secte informelle et les jeux
morbides. Ce personnage de célibataire quadragénaire, que personne ne
rassure le soir à la maison, confirme la
singularité de jeu sans ostentation de
Laurent Lafitte — il était déjà formidablement opaque dans Paul Sanchez est
revenu !, de Patricia Mazuy, l’année
dernière. Et l’homosexualité de l’enseignant, explicite, ne devient jamais le
sujet de l’histoire, encore moins sa clé :
une rareté à saluer.
La référence au
Village des damnés
n’est pas une
coïncidence…
,
N
B
.
On aime un peu
Beaucoup
Passionnément
On n’aime pas
Les élèves, eux, semblent venir tout
droit du Village des damnés, classique
de l’épouvante signé Wolf Rilla (1960) :
très en avance sur leur âge, impassibles et résolument hostiles. En suivant le roman (de Christophe Dufossé)
qu’il adapte, Sébastien Marnier donne
toutefois un fort écho sociologique à
leur attitude. Ils sont les enfants d’un
monde qui ne croit plus au progrès
mais seulement à l’imminence des catastrophes écologiques, sanitaires,
terroristes. Ils accumulent et agencent
les images de ce cauchemar (guerres,
abattoirs, décharges) qu’ils voient
comme leur seul avenir. La pulsion de
mort chez les jeunes devient ainsi la
grande affaire du film et entretient le
suspense. D’autant que le prof malmené tend à se comporter comme s’il
avait encore un pied dans cette noirceur adolescente, au-delà de ses élans
protecteurs. Sur le dénouement, peu
banal dans le cinéma français, plane
alors l’ombre majestueuse de Take
shelter ( Jeff Nichols, 2011), référence
récente de fiction paranoïaque. Ou
­extralucide. — Louis Guichard
| France (1h43) | Scénario : S. Marnier et
Elise Griffon, d’après le roman de Christophe
Dufossé. Avec Laurent Lafitte, Gringe,
Emmanuelle Bercot, Grégory Montel.
Cinéma
Les Invisibles
Louis-Julien Petit
Contre l’avis du maire, des assistantes sociales hébergent des femmes SDF.
Une comédie sociale savoureuse où ces « invisibles » tiennent leur propre rôle.
Lady Di, Brigitte Macron,
Beyoncé et les autres trépignent devant les grilles de
L’Envol. Enfin, pas les vraies, mais des
sans-abri qui se choisissent un pseudonyme lorsqu’elles viennent trouver un
peu de répit dans ce centre d’accueil de
jour pour femmes dans le Nord. Une
douche, un café, quelques heures au
chaud. Elles saisissent aussi la main
que leur tendent les travailleuses sociales Audrey et Manu, et les bénévoles
comme Hélène. Mais un jour, le couperet tombe : seulement 4 % des femmes
accueillies à L’Envol ont réussi à se réinsérer. Bien trop peu pour la municipalité, qui « ne peut plus continuer à dépenser sans résultats » et en conclut qu’il
faut fermer le centre. Manu et Audrey
décident d’y installer clandestinement
un atelier thérapeutique et un dortoir…
Cinq ans après son premier long
métrage, Discount, dans lequel les employés d’un supermarché low cost se
rebiffaient, Louis-Julien Petit orchestre
l’acte deux d’une désobéissance civile
jubilatoire. Avec Les Invisibles, il réussit
un tour de force : transposer une saisissante matière documentaire sur le
quotidien des femmes sans domicile
fixe 1 en pétillante comédie sociale.
Tout sonne juste. Le casting, porté par
quatre attachantes figures de résistantes : Audrey Lamy et Corinne
­Masiero, si sincères en assistantes
sociales risque-tout, Déborah Luku­
muena, exquise tornade, et Noémie
Laurent Chapoussin-AVENUE B PRODUCTIONS | Jean-Claude Lother-Elemiah
n
­Lvovsky, parfaite « Bree Van de Kamp de
Roubaix » (la bourgeoise bien comme il
faut de la série Desperate Housewives)
dont le couple vole en éclats… A leurs
côtés, on découvre Dalida ou Edith
Piaf, une dizaine de femmes qui, toutes,
ont connu la grande précarité ou la rue
et, pour beaucoup, tiennent ici leur
premier rôle, parfois inspiré de leur
propre vie. Dirigées avec humour et filmées avec cœur, elles se révèlent.
La justesse est aussi dans l’équilibre
entre feel good movie et cinéma engagé.
Si ce fol épisode de solidarité se joue
surtout entre les murs protecteurs de
L’Envol, il laisse entrevoir la violence de
la rue par touches subtiles — quand la
caméra s’attarde sur le mobilier « antiSDF » qui a envahi les centres-villes,
quand les silhouettes usées bringuebalent des cabas contenant toute une vie
à bout de bras, ou quand une agression
sexuelle est suggérée. Au fil de ce film
régénérant, ces femmes, représentées
comme rarement au cinéma, ne nous
apparaissent plus comme des SDF invisibles mais comme des êtres aux vies,
aux personnalités et à la vitalité
­précieuses. — Marie-Hélène Soenen
1 Le documentaire Femmes invisibles.
Survivre dans la rue (2015) et le livre Sur
la route des invisibles. Femmes dans la rue
(éd. Michalon, 2015), de Claire Lajeunie.
| France (1h42) | Scénario : L.-J. Petit,
avec Claire Lajeunie et Marion Doussot.
Avec Audrey Lamy, Corinne Masiero,
Noémie Lvovsky, Déborah Lukumuena.
Corinne Masiero (Manu), saisissante de vérité au sein d’une distribution remarquable.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Cinéma
Edmond
Alexis Michalik
Alexis Michalik avait réussi
une pièce alerte (et au succès
triomphal) sur la création effrénée du Cyrano de Bergerac d’Edmond
Rostand. Le voilà encore plus virtuose
dans l’auto-adaptation très cinématographique de son spectacle de théâtre
sur le théâtre. Virevoltante, drôle, cette
comédie hommage aux feux de la ram­
pe est pleine de panache. Elle est portée par une troupe éclectique et gourmande, des plus jeunes (Thomas
Solivérès, parfait dans le rôle-titre) aux
briscards, Mathilde Seigner en capricieuse drolatique, et surtout Olivier
Gourmet, inénarrable en Coquelin aîné,
l’acteur cabot qui porta le premier le
nez de Cyrano. — G.O.
| France (1h50) | Avec Thomas Solivérès,
Olivier Gourmet, Lucie Boujenah.
n
Les Révoltés
Michel Andrieu
et Jacques Kebadian
On a tant discouru sur les
images de Mai 68 que les
(re)découvrir dans ce montage qui les met en valeur nous ouvre
le ­regard. Un demi-siècle après avoir
tourné quelques-unes de ces archives
dans le Quartier latin comme à Billancourt (Renault), Sochaux (Peugeot) ou
Besançon (Yema), Jacques Kebadian et
Michel Andrieu signent un documentaire porté par l’utopie politique dont
elles gardent la trace. Les images d’il y
a cinquante ans forment ainsi un film
d’aujourd’hui, d’une beauté et d’une
énergie toutes musicales, qui entre singulièrement en résonance avec l’actualité sociale. — François Ekchajzer
| Documentaire français (1h20).
Border
Ali Abbasi
n
Une douanière au physique étrange croise un jour son semblable. Un conte
naturaliste stupéfiant, qui brouille les frontières entre l’homme et la bête.
Deux monstres
de tendresse
(Eero Milonoff
et Eva Melander).
Creed II
Steven Caple Jr.
Ni bon cru ni nanar, ce huitième Rocky — le dernier avec
Sylvester Stallone — est le plus
fade. Centré sur Adonis Creed (Michael
B. Jordan), il est lesté par ses détours
mélodramatiques convenus, censés
exal­ter les valeurs familiales. Côté
boxe, rien n’a changé depuis l’opus 4
(1985) : les Russes sont réduits à jouer
les utilités. — Nicolas Didier
| Etats-Unis (2h10) | Avec Michael B. Jordan,
Sylvester Stallone.
;
58
Télérama 3600
09 / 01 / 19
A découvrir
sur Télérama.fr
clin d’œil,
le nouveau blog
de Pierre Murat
consacré
au cinéma.
Tina a un physique étrange et,
disons-le, avec ses traits bestiaux, un visage réellement
disgracieux. Tellement différent qu’on
se demande comment son père, qu’elle
visite tendrement dans sa maison de
­retraite, ou ses collègues de travail arrivent à la regarder sans ciller. Cette employée des douanes n’a pas son pareil
pour renifler (au sens propre, les nari­
nes dilatées comme celles d’une louve)
non seulement les substances illicites
que tentent de faire passer les voyageurs qui descendent du ferry, mais
surtout leurs émotions. Quand ils transpirent la honte, la peur, la culpabilité,
Tina le sent, et ne se trompe jamais.
La police sollicite même son « superpouvoir » pour débusquer, dans un
­immeuble, des pédophiles qui ont l’air
au-dessus de tout soupçon.
Un jour, à son poste de douane,
passe un homme qui lui ressemble : un
physique aussi dérangeant que le sien,
une manière de bouger et même un
sexe inhabituels. Tina (Eva Melander,
dans une incroyable composition derrière les prothèses) aurait-elle, enfin,
trouvé son semblable ? Intriguée, fas-
b
cinée, elle le piste, jusqu’à découvrir
ce qu’elle est, en réalité. Une véritable
métamorphose existentielle pour
­Tina, et un choc cinématographique
inédit pour le spectateur.
Surprenant, le deuxième long métrage d’Ali Abbasi interroge comme
­rarement, à la manière d’un drôle de
thriller et d’un conte naturaliste, les
­notions d’humanité et d’animalité. Le
réalisateur adapte un roman de John
­Ajvide Lindqvist, l’auteur suédois qui
avait déjà inspiré le remarquable Morse
de Tomas Alfredson, où le vampirisme
s’inscrivait dans le quotidien. Dans Border, c’est une autre figure mythologique qui passe pour la forme la plus
pure de la nature humaine. Une
étreinte folle en forêt ou une baignade
dans un lac s’imposent comme des moments amoureux parmi les plus troublants vus depuis longtemps. Dans ce
film où les hommes peuvent être monstrueux, ce sont les monstres qui nous
donnent une superbe leçon de tendresse. — Guillemette Odicino
| Gräns, Suède (1h41) | Scénario :
A. Abbasi. Avec Eva Melander,
Eero Milonoff, Jörgen Thorsson.
Cinéma
L’Ange
Luis Ortega
Gueule d’ange, âme de tueur : le héros
juvénile et amoral de ce thriller
argentin opère dans une ambiance
rose bonbon. Singulier.
Carlitos a 17 ans, des boucles
blondes de mannequin pour
Petit Bateau et une bouche
humide, aussi attractive que répulsive,
qui s’ouvre sur un sourire auquel per­
sonne ne résiste. Dans la séquence
inaugurale, il pénètre avec désinvol­
ture dans une villa qui n’est pas la
sienne, et se lance dans une chorégra­
phie disco délicieusement efféminée.
Le monde est à lui. Au lycée, Carlitos
rencontre Ramon, dont le père orga­
nisedescambriolages.­Immédiatement
adopté par ce gang familial, l’ange va
se révéler un tueur sans merci. Le Bien
et le Mal ? Connais pas…
Ce thriller argentin vintage se pare
d’emblée d’une teinte singulière : la
­lumière du soleil, et du crime, y prend
des reflets rosés ; un fuchsia très pop
Los Angeles Times
COMÉDIE”
“ENTRE NANNI MORETTI
ET WOODY ALLEN”
CinéChronicle
“UN CASTING
ÉTINCELANT”
Télérama
“PÉTILLANT !” “SAVOUREUX !”
Screen’s
LiRE
CG CINÉMA
présente
Juliette
BINOCHE
Guillaume
CANET
DOUBLES
VIES
un film de
Olivier ASSAYAS
Lorenzo Ferro joue le vrai Ange de la mort, Robledo Puch, condamné à perpétuité en 1980.
The Forgiven
Roland Joffé
Pas vraiment réputé pour sa tablement mené les auditions, et un
légèreté, Roland Joffé (Mis- criminel blanc fictionnel (Eric Bana),
sion, Palme d’or de l’exo­ raciste jusqu’au bout des moustaches,
tisme pompier en 1986) adapte ici une fier de de sa condamnation à perpé­
pièce de théâtre ayant pour cadre la tuité et évidemment incapable d’é­
Commission Vérité et Réconciliation prouver le moindre remords. En dépit
instaurée par Nelson Mandela en 1995 du talent des deux acteurs, la confron­
pour dénombrer les exactions com­ tation ne réserve guère de surprises
mises en Afrique du Sud pendant ou d’échappées, comme prisonnière,
l’apartheid. L’occasion d’un nouveau elle aussi, de ses origines dramatiques.
duel psychologique grossièrement ma­ — Jérémie Couston
nichéen entre l’archevêque noir Des­ | Royaume-Uni (1h55) | Avec Forest
mond Tutu (Forest Whitaker), qui a véri­ Whitaker, Eric Bana.
Vincent
MACAIGNE
;
Christa
THERET
Nora
HAMZAWI
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Crédits non contractuels • Illustration : Stéphane Manel • Adaptation : TROÏKA
Christian Geisnaes-META FILM-SPARK FILM & TV-KÄRNFILM | Marcos Ludevid 2017-KRAMER & SIGMAN FILMS-UNDERGROUND PRODUCCIONES-EL DESEO
n
impose une gaieté brutale. Soutenue
par une photo remarquable, la mise
en scène de Luis Ortega colle à l’insou­
ciance meurtrière de son héros : les
meurtres, d’une violence expéditive
digne de Scorsese, semblent suspen­
dus, dans une ambiance cotonneuse
de Barbapapa. Subtilement, le film es­
quisse une homosexualité latente, et
qui restera trouble. Ainsi, lors du cam­
briolage d’une bijouterie, ce n’est pas
le diable qui s’habille en Prada, mais le
diable qui se prend pour une Barbie,
incitant son frère d’armes beaucoup
plus viril à mettre des boucles
d’oreilles « comme Marilyn »…
C’est une histoire vraie: Carlos
Eduardo Robledo Puch, surnommé
l’Ange de la mort, a été condamné à
perpétuité. Le tueur en série est, à ce
jour, le plus ancien prisonnier argen­
tin. En la personne du jeune acteur
­L orenzo Ferro, Luis Ortega lui a
­trouvé un double étonnant, incarna­
tion de l’amoralité la plus juvénile qui
soit, et la plus totale. — G.O.
| El Angel, Argentine (2h) | Scénario :
L. Ortega, Rodolfo Palacios, Sergio Olguín.
Avec Lorenzo Ferro, Ricardo Darín Jr.
“UNE DÉLICIEUSE
Cinéma
Comme elle vient
Swen de Pauw
En 2015, Le Divan du monde
nous plongeait dans les
consultations de Georges Federmann, le « psychiatre des pauvres et
des étrangers ». Comme elle vient en est
la suite : un long entretien avec le médecin, tourné en une nuit dans sa cuisine. Le documentaire est artisanal,
rythmé par les changements de bobines et les écrans noirs, utilisés pour
cadencer ou souligner les propos.
Cette esthétique expérimentale est un
peu gênante parfois. Mais la personnalité solaire et la parole militante du
psychiatre nous absorbent totalement.
Au cœur de son discours, une vive
critique de l’enseignement de la médecine et du système médical, qui n’encouragent pas l’accueil des personnes
pauvres, toxicomanes ou sans papiers.
« Tous ceux qui font chier la bonne
marche du cabinet », ironise-t-il, lui qui
prône une « hospitalité inconditionnelle » de l’humanité, comme elle
vient. Sacrément inspirant.
— Marie-Hélène Soenen
| Documentaire français (1h42).
,
Fuyant le marasme
social et humain,
ils partent en quête
d’un eldorado.
AFCAE & BNP PAriBAs
PrésENtENt
du 16 Au 22
jANviEr 2019
3,50€chaQueséance
decinemaaveclePass
dansTélérama
lasemaineProchaine
ousurTelerama.fr
Télérama 3600
09 / 01 / 19
An elephant sitting still
Hu Bo
Le périple de quatre humiliés dans une Chine industrielle délétère. L’œuvre
ultime de Hu Bo, qui s’est donné la mort à 29 ans. Une noirceur envoûtante.
Un brouillard persistant estompe les couleurs et enveloppe la ville industrielle,
dans le nord de la Chine. Comme un
signe conjugué de la pollution, du
froid et de la panade existentielle dans
laquelle sont embourbés les personnages. Un quatuor que le destin réunit
à la suite d’une altercation entre deux
lycéens. Wei Bu, harcelé par une
bande de lascars, tient tête à son chef,
l’envoie involontairement valdinguer
dans les escaliers avant de s’enfuir.
Une amie lycéenne a une liaison avec
le proviseur adjoint. Un grand-père,
que Wei Bu croise par hasard, est
poussé par ses enfants à quitter le domicile familial pour aller en maison de
retraite. Enfin, un jeune caïd mélancolique à la mèche rebelle, frère aîné de
celui qui a chuté dans les escaliers,
couche avec la femme de son meilleur
ami, lequel se suicide juste après avoir
découvert le forfait.
Mort violente, petite ou grande trahison, chantage, corruption, vous
l’aurez compris, la gaieté n’est pas de
mise ici. Mais c’est une complainte
très envoûtante que ce film, gravé
dans une eau d’autant plus forte que
son jeune auteur, au talent manifeste,
a lui-même mis fin à ses jours, à l’âge
de 29 ans, alors que la post-production
était à peine achevée. Savoir cela
n
­ écuple forcément le trouble, afferd
missant le caractère de nécessité
­impérieuse de cette œuvre au noir.
En plus d’être cinéaste, Hu Bo était
écrivain, auteur d’un roman et d’un recueil de nouvelles (l’une d’elles a inspiré le film). Ce goût partagé pour les
mots et les images, on le retrouve dans
les pérégrinations où chacun des protagonistes, affaibli et confronté à un dilemme, se livre à une sorte d’introspection. Où le détachement fataliste
croise le fer avec le sursaut de révolte.
Dans cette Chine contemporaine
domine une violence sourde, tant économique que physique. Qui n’épargne
aucune génération, favorise l’atomisation sociale, annonce une désagrégation de tout. Pourtant se niche encore
de l’énergie positive, accentuée par
des arpèges de rock fluide. Il y a surtout cette perspective stimulante d’atteindre un curieux eldorado, situé
plus au nord du pays, dans un zoo de
Manzhouli. Là-bas, dit-on, un éléphant, celui-là même évoqué dans le
titre, resterait assis sur ses fesses,
toute la journée, indifférent à l’oppression. Un animal digne de Bouddha ? Il
fallait au moins ça pour être à la hauteur des humiliés en quête de leur
­dignité. — Jacques Morice
| Chine (3h54) | Scénario : Hu Bo. Avec Peng
Yuchang, Zhang Yu, Wang Uvin, Li Congxi.
Cinéma
DVD
Mede, le colosse
mandingue acheté
aux enchères et
dédié au combat
et au… sexe.
Le Sud esclavagiste exposé
crûment en 1975, par un Richard
Fleischer implacable.
Louisiane, 1840. Hammond
Maxwell, héritier d’une riche
plantation de coton, revient au
domaine avec sa cousine, qu’il
vient d’épouser, et Mede, un
colosse mandingue acheté aux
enchères à La Nouvelle-Orléans
qu’il destine aux combats entre
esclaves… Lors de sa sortie en
1975, Mandingo fit scandale par
sa reconstitution sans filtre du
« Sud profond » d’avant la guerre
de Sécession, entre racisme et
frustration sexuelle. Depuis, seuls
Quentin Tarantino, dans Django
unchained (2012), et Steve
McQueen, dans 12 Years a slave
(2013), ont osé offrir une vision de
l’esclavage aussi crue. Et encore :
le premier atténue l’horreur
par l’humour et le second, par le
mélodrame. Richard Fleischer,
In my room
Ulrich Köhler
Amin, trentenaire loser qui
veille sa mère mourante, se
réveille un matin dans sa ville
désertée. Il reste encore des animaux,
mais plus aucune trace d’humains.
Alors que s’annonce une dystopie pessimiste, c’est plutôt du côté de l’utopie
vécue, rousseauiste, que tend le film.
Car le survivant rejoint la campagne,
où il se construit une nouvelle vie en
n
lui, est transgressif de bout en bout.
Mandingo, c’est l’anti-Autant en
emporte le vent : aucun romantisme
(ou délibérément de pacotille), et
un réalisme frontal dans la mise
en scène des rituels esclavagistes.
S’il multiplie les moments chocs
(le marchand qui examine les Noirs
comme du bétail, la clientèle
blanche du bordel qui assiste au
« spectacle » de la lutte à mort entre
Mede et son rival), sa dénonciation
de l’exploitation de l’homme par
l’homme s’exprime aussi à travers
Robinson Crusoé, avant qu’une femme
ne fasse son apparition. Cinéaste allemand remarqué (Montag, Bungalow),
Ulrich Köhler inquiète, déroute, séduit
par son histoire réaliste, parfois crue,
dans le cadre d’une fable qui réfléchit
sur le bonheur, le besoin des autres ou
non. Malgré quelques longueurs, In my
room harmonise de manière singulière
la vie rudimentaire en autarcie et en
­accord avec la nature. — J.M.
| Allemagne (2h) | Avec Hans Löw, Helena
Radonicich.
le paternalisme faussement
bonhomme du patriarche. James
Mason est génial dans le rôle
de cet aristocrate sudiste obsédé
par sa lignée qui, entre autres,
ordonne à un petit garçon de lui
servir de tapis pour soulager ses
rhumatismes. Le pire, si l’on ose
dire, est que, à l’époque de cette
histoire, ce personnage aurait sans
doute fait partie des esclavagistes
« modérés »… — Samuel Douhaire
| Combo Blu-ray + DVD Studio Canal,
collection Make my day !.
UN FILM DE
SPIKE LEE
Ce « gars sérieux » aurait pu ­rigoler » avec des gens qui « reçoivent
faire carrière dans la Marine mais aussi qui donnent ». Depuis, l’Arche
royale britannique, ou suivre a essaimé cent cinquante-quatre comles pas de son père, gouverneur général munautés dans trente-huit pays. Frédédu Canada. Mais Jean Vanier, colosse lu- rique Bedos, qui filme des « héros
mineux de 90 ans, a choisi d’aider les humbles » avec l’ONG qu’elle a fondée,
handicapés mentaux et les faibles, « hu- Le Projet Imagine, a réalisé une série
miliés, opprimés et mis de côté ». En 1964, d’entretiens avec Jean Vanier entre 2013
il crée un premier lieu de vie pour les et 2015. De Calcutta à Bethléem, ces
accueillir, l’Arche, dans le village de ­séquences fortes portent le message
Trosly-Breuil (Oise). Il découvre, dans œcuménique d’un homme d’exception.
cette aventure collective, « quelque — Emmanuelle Skyvington
chose de nouveau, le fait d’être bien, de | Documentaire français (1h33).
n
© 2018 Focus Features LLC. All Rights Reserved.
© 2019 Universal Studios. All Rights Reserved.
Dongchun Films | De Laurentiis-Paramount
Jean Vanier
Le Sacrement de la tendresse
Frédérique Bedos
Télérama 3600
09 / 01 / 19
AGDE
LE TRAVELLING
AGEN
STUDIO FERRY
AIX-EN-PROVENCE
CINÉ MAZARIN • RENOIR
AIX-LES-BAINS
LE VICTORIA
AJACCIO
ELLIPSE CINÉMA
ALBERTVILLE
LE DÔME
ALBI
CGR LAPÉROUSE
ALENÇON
PLANET’CINÉ
ALÈS
CINÉPLANET
AMIENS
CINÉ SAINT-LEU
AURILLAC
LE CRISTAL
AUTUN
ARLETTY
AUXERRE
CGR AUXERRE
AUZIELLE
STUDIO 7
AVALLON
LE VAUBAN
AVIGNON
VOX
BAGNOLESDE-L’ORNE
CASINO DU LAC
BARBEZIEUXSAINT-HILAIRE
LE CLUB
BARCELONNETTE
CINÉ UBAYE
BLOIS
LES LOBIS
BOULOGNEBILLANCOURT
ESPACE LANDOWSKI
BOULOGNESUR-MER
STARS
BOURBON-LANCY
RIO BRAVO
BOURGES
MAISON DE LA CULTURE
BRESSOLS
LA MUSE
BREST
STUDIO
BRIANÇON
ÉDEN STUDIO
BRIE-COMTE-ROBERT
LES 4 VENTS
CAUSSADE
CINÉ THÉÂTRE
CESTAS
CINÉMA REX
CHALLANS
LE CLUB
CHÂLONSEN-CHAMPAGNE
LA COMÈTE
CHALONSUR-SAÔNE
AXEL
CHAMBÉRY
LE FORUM
CHAMPIGNYSUR-MARNE
STUDIO 66
CHARLEVILLEMÉZIÈRES
METROPOLIS
COLOMIERS
LE CENTRAL
CONCARNEAU
CINÉVILLE
COUTANCES
LE LONG COURT
CRÉON
CINÉ MAX LINDER
CREST
ÉDEN
CRÉTEIL
CINÉMAS DU PALAIS
CUCURON
LE CIGALON
DECAZEVILLE
LA STRADA
DÉCINES
CINÉ TOBOGGAN
DIEPPE
DIEPPE SCÈNE NATIONALE
ÉPINAL
PALACE
ÉVREUX
PATHÉ ÉVREUX
FOIX
REX
FONTAINEBLEAU
CINÉPARADIS • ERMITAGE
FOUGÈRES
LE CLUB
FRANCONVILLE
HENRI LANGLOIS
FRÉJUS
LE VOX
FRONTIGNAN
CINÉMISTRAL
FRONTON
CINÉ FRONTON
GAILLAC
IMAGIN’CINÉMAS
JAUX
MAJESTIC
JONZAC
FAMILIA
LA CIOTAT
LUMIÈRE
LAGNY
LE CINQ
LANGRES
NEW VOX
LANNION
LES BALADINS
LAON
CGR CINÉMA
LA ROCHE-CHALAIS
LE CLUB
LA ROCHELLE
LA COURSIVE
LA ROCHE-SUR-YON
CINÉVILLE
DIGNE-LES-BAINS
CINÉ TOILES
DIGOIN
MAJESTIC
DIJON
ELDORADO
DINAN
ÉMER AUDE CINÉMAS
DINARD
LES 2 ALIZÉS
DOLE
LES TANNEURS CGR
DOMONT
CINÉMA DOMONT
DOMPIERRESUR-BESBRE
RENÉ FALLET
DORLISHEIM
LE TRÈFLE
DOUAI
L’HIPPODROME •
MAJESTIC
DOUARNENEZ
LE CLUB
DOURDAN
LE PARTERRE
DREUX
CINÉCENTRE
DUNKERQUE
STUDIO 43
ÉLANCOURT
CINÉ 7
GANNAT
LE CHARDON
GAP
LE CLUB
GARAT
CINÉMASCOP MÉGARAMA
GARDANNE
3 CASINO
GENÇAY
CINÉMA DE GENÇAY
GENNEVILLIERS
JEAN VIGO
GISORS
JOUR DE FÊTE
GRANVILLE
LE SELECT
GRENADE
L’ENTRACT
GRENOBLE
LE CLUB • LE MÉLIÈS
HAUTEVILLE-SUR-MER
CINÉMA DE LA PLAGE
HENDAYE
VARIÉTÉS
HÉROUVILLE-ST-CLAIR
CAFÉ DES IMAGES
HIRSON
SONHIR
IBOS
LE MÉRIDIEN
ISTRES
COLUCHE
LA TESTE-DE-BUCH
GRAND ÉCRAN
LAVAL
CINÉVILLE
LE CHAMBONSUR-LIGNON
CINÉMA SCOOP
LE HAVRE
LE SIRIUS
LE MANS
LES CINÉASTES
LES ANCIZESCOMPS
LA VIOUZE
LES MUREAUX
FRÉDÉRIC DARD
LE TOUQUET
LES 3 AS
LE VÉSINET
JEAN MARAIS
LIBOURNE
GRAND ÉCRAN
LILLE
MAJESTIC • MÉTROPOLE
LIMOGES
LIDO
LISIEUX
MAJESTIC
LONGWY
UTOPOLIS
LONS-LE-SAUNIER
LES CORDELIERS
AFCAE ET BNP PARIBAS
PRÉSENTENT
DU 16
AU 22 JANVIER
2019
ANGERS
400 COUPS
ANGOULÊME
CINÉMA DE LA CITÉ DE LA BD
ANNECY
LES 4 NEMOURS
ANTIBES
LE CASINO
ANTONY
LE SELECT
APT
CÉSAR
ARCACHON
GRAND ÉCRAN ÉDEN
ARGENTEUIL
JEAN GABIN
ARMENTIÈRES
LUMIÈRES ARMENTIÈRES
ARRAS
CINÉMOVIDA
AUBENAS
LE NAVIRE
AUBERVILLIERS
STUDIO
AUBUSSON
COLBERT
AUCAMVILLE
JEAN MARAIS
AUCH
CINÉ 32
AURAY
TI HANOK
BAR-LE-DUC
COLISÉE CONFLUENCES
BASTIA
LE STUDIO
BAZAS
VOG
BEAULIEU-SUR-MER
LE CINÉMA DE BEAULIEU
BEAUNE
CGR BEAUNE
BEAUVAIS
CINESPACE CGR
BÉDARIEUX
CINÉ 3
BELFORT
CINÉMA DES QUAIS PATHÉ
BERGERAC
CYRANO GRAND ÉCRAN
BERRE-L’ÉTANG
CINÉ 89
BESANÇON
PLAZZA VICTOR HUGO
BIARRITZ
LE ROYAL
BISCARROSSE
LE RENOIR
BLAGNAC
REX
BLANQUEFORT
LES COLONNES
BLAYE
LE ZOETROPE
BRIGNOLES
LA BOÎTE À IMAGES
BRIVE-LA-GAILLARDE
REX
BRON
LES ALIZÉS
BUIS-LES-BARONNIES
REG’ART
CACHAN
LA PLÉIADE
CADILLAC
LUX
CAHORS
LE QUERCY
CAMBRAI
PALACE
CANNES
LES ARCADES
CARCASSONNE
CGR LE COLISÉE
CARMAUX
CLAP CINÉ
CARPENTRAS
RIVOLI
CARRY-LE-ROUET
ESPACE FERNANDEL
CASTELGINEST
LE CASTÉLIA
CASTELNAUDARY
LA HALLE AUX GRAINS
CASTRES
CGR LIDO
CHARLIEU
LES HALLES
CHARTRES
LES ENFANTS
DU PARADIS
CHÂTEAU-ARNOUX
LE CINÉMATOGRAPHE
CHÂTEAUBRIANT
ÉMERAUDE
CINÉMAS
CHÂTEAUROUX
CGR CHÂTEAUROUX
CHÂTELLERAULT
LE LOFT • LES 400 COUPS
CHÂTENAYMALABRY
REX
CHAUMONT
CINÉMA À L’AFFICHE
CHERBOURG
ODÉON
CHESSY
STUDIO 31
CHOLET
CINÉMOVIDA
CLAMART
JEANNE MOREAU
CLERMONT-FERRAND
LE CAPITOLE • LE RIO •
LES AMBIANCES
CLUNY
LES ARTS
LORGUES
LE CINÉMA
LORIENT
CINÉVILLE
LUÇON
ESPACE CINÉMA
LYON
CNP BELLECOUR •
LA FOURMI • COMŒDIA •
CINÉDUCHÈRE
MÂCON
CINÉMARIVAUX
MALAKOFF
MARCEL PAGNOL
MANOSQUE
CGR CINÉMA
MANOSQUE
LA VILLETTE
MARIGNANA
MAISTRALE
REX
MONTBRISSON
MONTÉLIMAR
LES TEMPLIERS
MONTGUYON
LE CINÉ
MONTIGNAC
LE VOX
MONTMORENCY
CINÉMA ÉDEN
MONTMORILLON
LE MAJESTIC
MONTPELLIER
NESTOR BURMA
MONTREUIL
LE MÉLIÈS
MORNANT
JEAN CARMET
MORTAGNE-AU-PERCHE
ÉTOILE CINÉMA
NOGENT-SUR-MARNE
LE ROYAL PALACE
NOISY-LE-GRAND
LE BIJOU
NONTRON
LOUIS DELLUC
NOYON
PARADISIO
NYONS
ARLEQUIN
ORLÉANS
LES CARMES
ORSAY
JACQUES TATI
OYONNAX
ARAGON
PALAISEAU
CINÉMA LE PALAISEAU
PARAY-LE-MONIAL
CINÉMA EMPIRE
PLOËRMEL
CINÉLAC
POITIERS
LE DIETRICH •
TAP CASTILLE
PONT-ÀMOUSSON
CONCORDE
PONTIVY
REX
PORNIC
SAINT-GILLES
PORT-LEUCATE
CLAP CINÉ
QUIBERON
LE PARADIS
QUIMPER
QUAI DUPLEIX
RAMONVILLE
L’AUTAN
SAINT-CLOUD
LES 3 PIERROTS
SAINT-DENIS
L’ÉCRAN
SAINT-DIZIER
CINÉ QUAI
SAINTE-FOYLÈS-LYON
JEANNE MOURGUET
SAINTE-LIVRADESUR-LOT
LE SELECT
SAINTES
LE GALLIA
SAINT-ÉTIENNE
MÉLIÈS SAINT-FRANÇOIS
SAINT-GALMIER
LE COLISÉE
SAINT-GAUDENS
LE RÉGENT
SAINT-GENIS-LAVAL
LA MOUCHE
SAINT-GEORGESDE-DIDONNE
LE RELAIS
SAINT-GERMAINEN-LAYE
C2L
SARREBOURG
CINÉSAR
SARREGUEMINES
FORUM
SAUMUR
LE PALACE
SAVENAY
CINÉ NOVA
SAVERNE
CINÉ CUBIC
SAVIGNY-LE-TEMPLE
ESPACE PRÉVERT
SCEAUX
TRIANON
SEMUR-EN-AUXOIS
L’ÉTOILE
SENLIS
CINÉMA DE SENLIS
SENS
CONFLUENCES
SÈTE
COMŒDIA CINÉMOVIDA
SIX-FOUR-LES-PLAGES
SIX N’ÉTOILES
SOISSONS
CGR CINÉMA SOISSONS
PARIS
LUMINOR HÔTEL DE VILLE •
LE GRAND ACTION •
CINÉMA DU PANTHÉON •
STUDIO GALANDE •
LE CHAMPO • CHRISTINE 21 •
LE LUCERNAIRE •
LES 3 LUXEMBOURG •
LE BALZAC • L’ARCHIPEL •
LE BRADY • L’ENTREPÔT •
LE CHAPLIN DENFERT •
LES 7 PARNASSIENS •
LE CHAPLIN ST-LAMBERT •
MAC MAHON •
ÉPÉE DE BOIS • STUDIO 28
PAUILLAC
L’ÉDEN
PÉLUSSIN
CINÉ PILAT
PENMARCH
ECKMÜHL
PÉRIGUEUX
CGR PÉRIGUEUX
PERPIGNAN
CASTILLET
PERTUIS
LE LUBERON
PESSAC
JEAN EUSTACHE
PIERREBÉNITE
MAISON DU PEUPLE
REDON
MANIVEL’CINÉMA
REIMS
OPÉRA
RENNES
ARVOR • CINÉ TNB
RIBÉRAC
MAX LINDER
RIS-ORANGIS
LES CINOCHES
RIVE-DE-GIER
CINÉ CHAPLIN
ROANNE
ESPACE RENOIR
SAINT-HERBLAIN
LUTETIA
SAINT-LÔ
CINÉMOVIKING
SAINT-LOUIS
LA COUPOLE
SAINT-MALO
VAUBAN
SAINT-MAURDES-FOSSÉS
LE LIDO
SAINT-MÉDARDEN-JALLES
L’ÉTOILE
SAINT-MICHELCHEF-CHEF
SAINT-MICHEL
SAINT-NAZAIRE
JACQUES TATI
SAINT-OMER
OCINÉ
SAINT-POLSUR-TERNOISE
LE REGENCY
SAINT-PRIEST
LE SCÉNARIO
SAINTQUENTIN
CGR CINÉQUAI
SAINT-VINCENTDE-TYROSSE
GRAND ÉCRAN
SOMMIÈRES
VILLEURBANNE
LE VENISE
ZOLA
STRASBOURG
VINCENNES
LE CINÉMATOGRAPHE
LE VINCENNES
STAR • LE STAR
VIRE
SAINT-EXUPÉRY
LE BASSELIN
SURESNES
VIRY-CHÂTILLON
LE CAPITOLE
LE CALYPSO
TARARE
VITRY-SUR-SEINE
JACQUES PERRIN
3 CINÉS ROBESPIERRE
THIONVILLE
LA SCALA
THIVIERS
LE CLAIR
TONNEINS
REX
TOULON
ROYAL
TOULOUSE
ABC • LE CRATÈRE
TOURCOING
LES ÉCRANS
TRAPPES
LE GRENIER À SEL
TROYES
CGR TROYES
TULLE
VÉO TULLE
USSEL
LE CARNOT
VAISON-LA-ROMAINE
LE FLORIAN Télérama 3600 09 / 01 / 19
REX
SARLAT
VALENCE
LE NAVIRE
VANNES
LA GARENNE
VARENNES
CONFLUENCES
VÉNISSIEUX
GÉRARD PHILIPE
VERDUN
LE CAROUSSEL
VERRIÈRESLE-BUISSON
BERNARD MANTIENNE
VESOUL
MAJESTIC ESPACE
LES LUMIÈRES
VICHY
CINÉMA ÉTOILE PALACE
VIENNE
CINÉMA AMPHI
VILLEFRANCHESUR-SAÔNE
LES 400 COUPS
VILLENEUVED’ASCQ
KINO CINÉ
VILLERS-COTTERÊTS
LES CLUBS
3,50‘€ CHAQUE
SÉANCE
AVEC LE PASS
MARLY
LE FONTENELLE
MARMANDE
LE PLAZA
MARSEILLE
ALHAMBRA
MAUBEUGE
OCINÉ
MAYENNE
CINÉMA LE VOX
MAZAMET
APOLLO
METZ
KLUB
MEXIMIEUX
L’HORLOGE
MÈZE
LE TAURUS
MONSEMPRONLIBOS
LE LIBERTY
MONSEN-MONTOIS
11×20+14
MONTARGIS
ALTICINÉ
MONTAUBAU
LE PARIS
MONTAUROUX
MAISON POUR TOUS
MONTBÉLIARD
LE COLISÉE CONCORDE
MOUANS-SARTOUX
LA STRADA
MOULINS
CGR MOULINS
MUGRON
ENTRACTE
MULHOUSE
PALACE
MURET
VÉO CINÉ
NANCY
CAMEO COMMANDERIE •
CAMEO SAINT-SÉBASTIEN
NANTERRE
LES LUMIÈRES
NANTES
KATORZA •
LE CONCORDE
NANTUA
LE CLUB
NARBONNE
LE CINÉMA
NEMOURS
LE MÉLIÈS
NEVERS
CINÉ MAZARIN
NICE
RIALTO
NÎMES
LE SÉMAPHORE
NIORT
STUDIO/MOULIN DU ROC
RODEZ
LES CINÉMAS DE RODEZ
ROMAINVILLE
TRIANON
ROQUEFORTLES-PINS
PAVILLON BLEU
ROUEN
OMNIA RÉPUBLIQUE
RUMILLY
LUMIÈRES DE LA VILLE
SAINT-BRÉVINLES-PINS
CINÉ-JADE
SAINT-BRIEUC
LE CLUB
SAINT-CHÉLY-D’APCHER
CINÉ THÉÂTRE
VOTRE PASS
DANS LE
NUMÉRO DE
LA SEMAINE
PROCHAINE
OU SUR
TELERAMA.FR
Télérama 3600
09 / 01 / 19
sorties
*
PLACES EN
AVANT-PREMIÈRE
pour le film
Green Book: sur les routes du Sud,
de Peter Farrelly.
RÉSERVATION SUR INTERNET :
sorties.telerama.fr
BORDEAUX / UGC CINÉ CITÉ
13-15, rue Georges Bonnac
Lundi 14 janvier à 20h00 (VOST)
BREST / CINÉ LIBERTÉ
10, avenue George Clemenceau
Lundi 14 janvier à 19h30 (VF)
CLERMONT-FERRAND / CINÉ JAUDE
18, rue d’Allagnat
Lundi 14 janvier à 19h30 (VF)
LA ROCHELLE / MÉGA CGR MINIMES
Avenue Henri Becquerel
Lundi 14 janvier à 19h30 (VF)
LILLE / UGC
40, rue de Bethune
Lundi 14 janvier à 20h00 (VOST)
LYON / UGC CINÉ CITÉ CONFLUENCE
Pôle de loisirs de commerces,
112, cours Charlemagne,
Lundi 14 janvier à 20h00 (VOST)
NANCY / UGC SAINT-JEAN
54, rue Saint- Jean
Lundi 14 janvier à 20h00 (VOST)
PARIS / GAUMONT OPÉRA CAPUCINES
2, boulevard des Capucines
Lundi 14 janvier à 20h00 (VOST)
* Offre réservée
aux abonnés,
dans la limite des
places disponibles.
Sortie au cinéma
le 23 janvier 2019
Synopsis du film :
En 1962, Tony Lip (Viggo Mortensen), un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour
conduire et protéger le Dr Don Shirley (Mahershala Ali), un pianiste noir de renommée mondiale,
lors d’une tournée de concerts dans les Etats du Sud profond où la ségrégation règne encore.
Durant leur périple les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont
ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser
leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables,
pour découvrir leur humanité commune.
novembre
les films du mois
.
,
N
B
On n’aime pas
On aime un peu
Beaucoup
Passionnément
8, avenue lénine de valérie mitteaux et anna pitoun
Documentaire (TRA 3592)
•
A Bread Factory, part. 1 de Patrick Wang
Avec Tyne Daly et James Marsters (TRA 3594)
•
After my death de Kim Ui-seok
Avec Jeon Yeo-bin et Seo Young-hwa (TRA 3593)
•
Aga de Milko Lazarov
Avec Feodosia Ivanova et Mikhail Aprosimov (TRA 3593)
•
Amanda de Mikhaël Hers
Avec Vincent Lacoste et Isaure Multrier (TRA 3593)
André Robillard, en compagnie d’Henri-François Imbert
Documentaire (TRA 3592)
•
Animaux fantastiques 2 : les crimes de grindelwald (Les) de david Yates
Avec Eddie Redmayne et Katherine Waterston (TRA 3592)
•
Bonnes intentions (Les) de Gilles Legrand
Avec Agnès Jaoui et Alban Ivanov (TRA 3593)
•
Carmen et Lola d’Arantxa Echevarría
Avec Zaira Romero et Rosy Rodríguez (TRA 3592)
•
du 1er au 30 novembre 2018
Casse-Noisette et les quatre royaumes de Lasse HallstrÖm et Joe Johnston
Avec Mackenzie Foy et Keira Knightley (TRA 3594)
•
Célébration d’Olivier Meyrou
Documentaire (TRA 3592)
•
Chatouilles (Les) d’Andréa Bescond et Éric Métayer
Avec Andréa Bescond et Karin Viard (TRA 3592)
•
Chien de garde de Sophie Dupuis
Avec Jean-Simon Leduc et Théodore Pellerin (TRA 3592)
•
Crazy Rich Asians de Jon M. Chu
Avec Constance Wu et Henry Golding (TRA 3591)
•
Derniers jours à Shibati de Hendrick Dusollier
Documentaire (TRA 3594)
•
Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt
Avec Carlotto Cota et Cleo Tavares (TRA 3594)
•
Enfance d’un maître (L’) de Jeanne Mascolo de Filippis et Bruno Vienne
Documentaire (TRA 3593)
•
Family Film d’Olmo Omerzu
Avec Karel Roden et Vanda Hybnerová (TRA 3591)
•
Filles du soleil (Les) d’Eva Husson
Avec Golshifteh Farahani et Emmanuelle Bercot (TRA 3593)
•
Frères de sang de Damiano et Fabio d’Innocenzo
Avec Andrea Carpenzano et Matteo Olivetti (TRA 3592)
Frig d’Antony Hickling
Avec Biño Sauitzvy et Thomas Laroppe (TRA 3594)
•
Game Girls d’Alina Skrzeszewska
Documentaire (TRA 3593)
Grinch (Le) de Yarrow Cheney et Scott Mosier
Animation (TRA 3594)
•
•
•
Gutland de Govinda van Maele
Avec Frederick Lau et Vicky Krieps (TRA 3594)
•
Héritières (Les) de Marcelo Martinessi
Avec Ana Brun et Margarita Irún (TRA 3594)
•
Heureux comme Lazzaro d’Alice Rohrwacher
Avec Adriano Tardiolo et Alba Rohrwacher (TRA 3591)
•
•
•
Kursk de Thomas Vinterberg
Avec Matthias Schoenaerts et Léa Seydoux (TRA 3591)
•
Lola et ses frères de Jean-Paul Rouve
Avec Ludivine Sagnier et José Garcia (TRA 3594)
•
Mauvaises herbes de Kheiron
Avec Kheiron et Catherine Deneuve (TRA 3593)
•
High Life de Claire Denis
Avec Robert Pattinson et Juliette Binoche (TRA 3591)
Millénium : ce qui ne me tue pas de Fede Alvarez
Avec Claire Foy et Sylvia Hoeks (TRA 3592)
•
•
Mimi et Lisa. Les lumières de noël de Katarína Kerekesová et Ivana Sebestová
Courts métrages d’animation (TRA 3593)
•
Mon cher enfant de Mohamed Ben Attia
Avec Mohamed Dhrif et Mouna Mejri (TRA 3592)
•
Télérama 3600
09 / 01 / 19
65
novembre
les films du mois
du 1er au 30 novembre 2018
Mumbai Murders (The) d’Anurag Kashyap
Avec Nawazzudin Siddiqi et Vicky Kaushal (TRA 3593)
Nous, Tikopia de Corto Fajal
Documentaire (TRA 3591)
.
,
N
B
On n’aime pas
On aime un peu
Beaucoup
Passionnément
•
•
Permission (La) de Soheil Beiraghi
Avec Baran Kosari et Amir Jadidi (TRA 3594)
•
Petits contes sous la neige Collectif
Courts métrages d’animation (TRA 3592)
•
Premières solitudes de cLaire Simon
Documentaire (TRA 3592)
•
Rumble de Catherine Bainbridge et Alfonso Maiorana
Documentaire (TRA 3591)
•
Sale temps à l’hôtel El Royale de Drew Goddard
Avec Jeff Bridges et Cynthia Erivo (TRA 3591)
•
Sami, une jeunesse en Laponie d’Amanda Kernell
Avec Lene Cecilia Sparrok et Mia Erika Sparrok (TRA 3592)
•
Samouni Road de Stefano Savona
Documentaire (TRA 3591)
•
Sauver ou périr de Frédéric Tellier
Avec Pierre Niney et Anaïs Demoustier (TRA 3594)
•
Suspiria de Luca Guadagnino
Avec Tilda Swinton et Dakota Johnson (TRA 3592)
•
Terra franca de Leonor Teles
Documentaire (TRA 3593)
•
the Spy Gone North de Yoon Jong-bin
Avec Hwang Jung-min et Lee Sung-min (TRA 3591)
•
Trois petits rêves de Chapour Haghighat
Avec Qurban Sabir et Siyvush Abdulloev (TRA 3593)
•
Un amour impossible de Catherine Corsini
Avec Virginie Efira et Niels Schneider (TRA 3591)
•
•
Un homme pressé d’Hervé Mimran
Avec Fabrice Luchini et Leïla Bekhti (TRA 3591)
•
veuves (Les) de Steve McQueen
Avec Viola Davis et Michelle Rodriguez (TRA 3594)
•
Voyage à Yoshino de Naomi Kawase
Avec Juliette Binoche et Masatoshi Nagase (TRA 3594)
•
Yatzkan (Les) d’Anna-Célia Kendall-Yatzkan
Documentaire (TRA 3591)
Yomeddine de A.B. Shawky
Avec Rady Gamal et Ahmed Abdelhafiz (TRA 3593)
•
Comment
ré-inventer
le service public
de la culture ?
Une journée de débats
le samedi 26 janvier
Théâtre National
de Strasbourg
•
Strasbourg
Entrée gratuite
Toute la
programmation Réservation sur
sur telerama.fr debats@telerama.fr
66
Télérama 3600
09 / 01 / 19
enfants
La Proie
Roman ado + 13 ans
Philippe Arnaud
De son Cameroun natal à la France où on l’emmène, la jeune Anthéa se bat
pour que l’on ne brise pas les rêves et les promesses que portait son enfance.
y
Il y a deux livres dans celui-ci, dont les
forces contraires ne cessent de s’affronter pour lui donner sa tension et sa
beauté. Le premier, lumineux, se passe
au Cameroun, dans un village bamiléké.
Il dit, à fleur de peau, l’enfance d’Anthéa, ses parents, sa cousine, la terre
rouge, l’insouciance et les rires, le
temps suspendu de l’école où la jeune
fille ne brille guère, elle qui a d’autres
dons, raconter des histoires, chanter,
dessiner, modeler la glaise. Au bout
d’une soixantaine de pages, le ciel s’ennuage, le temps se fait contraint,
chaque épisode devient précisément
daté. La famille d’Anthéa a accepté la
proposition d’un couple d’expats qui
propose de l’emmener en France avec
eux : une chance pour elle, elle ira dans
la même école que leurs enfants. Le
monde d’Anthéa bascule alors, de déception en déception, jusqu’à l’horreur.
Enfermée dans le cellier, l’adolescente
devient l’esclave domestique de cette
famille hautement dysfonctionnelle.
Au bout du compte, le livre est un combat aux échos puissants : racisme, néocolonialisme, violences faites aux
femmes. Anthéa puise sa force de résistance dans ses rêves qui la renvoient à
la mémoire des siens. L’ombre et la
­lumière se mêlent et s’empoignent, le
livre court malgré tout vers une fin heureuse. La voix de la jeune fille, infiniment juste, s’affermit, imprègne le lecteur. Et bouleverse. — Michel Abescat
| Ed. Sarbacane, 272 p., 16,50 €.
Taffy
Télévision + 7 ans
y
Au manoir d’une richissime vieille
dame, le chien Bentley n’apprécie pas
la manière dont Scraggs, un raton laveur qui fait les poubelles du quartier,
s’incruste dans sa vie de rêve et à son
domicile. Déguisé en chat de race, rebaptisé Taffy, Scraggs devient le pré­
féré de Mme Millesous. Désespéré,
Bentley cherche des astuces pour délo-
ger cet imposteur démesurément gâté.
Joliment inspiré des années 1950, ce
dessin animé vitaminé, au graphisme
coloré et créatif, revisite l’esprit du cartoon et des poursuites infernales en
passant par l’absurde. Dans la lignée de
l’emblématique duo Tom et Jerry, Bentley et Taffy apparaissent comme les
lointains cousins d’Oggy et les cafards,
version grosse fortune. Taffy a touché
le gros lot, Bentley est parfait en gros
costaud jaloux. Mais dans l’adversité,
ils s’entendent pour garder leurs privilèges. Les images défilent vite, la mise
en scène tient en haleine, et le moindre
moment de repos prépare la prochaine
explosion. Le filon n’est pas nouveau
mais la comédie est maîtrisée. — P.P.-L.
| Série d’animation (78 � 7 mn), dim., 11.00,
mer., 13.25, ven., 19.15, Boomerang.
y Escape news, on n’a pas marché
sur la Lune + 12 ans
L’escape game pédagogique
présenté par Thomas Sotto s’attaque
aux moon hoaxes, ces rumeurs qui
doutent des pas de Neil Armstrong
sur la Lune. Les quatre candidats de
ce jeu interactif, ludique et instructif,
résolvent des énigmes pour déjouer
les pièges de la désinformation.
| Magazine (30 mn), sam., 18.00, France 4.
t Les Lapins crétins + 7 ans
Ces spécimens plus givrés que
jamais quittent la banquise pour
une quatrième saison d’aventures
dans l’absurde. Cap sur l’île aux
bretzels à bord d’un sous-marin
volant. Entre expérimentations
loufoques et situations saugrenues,
les lurons sont toujours aussi joyeux.
| Série d’animation (78 x 7 mn), lun. à ven.,
19.15, France 4.
la télé allumée
Edition Sarbacane
Par Pascale Paoli-Lebailly
u Le Musée des merveilles + 9 ans
La destinée de deux enfants
sourds en vadrouille à New York
à des époques distinctes :
l’adaptation par Todd Haynes
du roman de Brian Selznick,
l’auteur de Hugo Cabret, est une
fresque féerique et émouvante.
Quand l’ivresse de la fugue rime
avec sens de la débrouille.
| Film (112 mn), lun., 20.50, Canal+ Family.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout
Sur Télérama.fr
Toute notre
sélection dans
la rubrique
enfants.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
67
musiques
Entre murmures et
tourments, Chloé
élabore une techno
toute en contrastes.
spontanéité, multiplie les trompel’œil, les effets de loupe, d’écho et de
distorsion. Chloé se dévoile ici comme
une magicienne ou plutôt une divinité
du son : elle est Eole qui, via ses pédales, souffle alternativement le calme
et la tempête (The Dawn, Outer Space) ;
elle est Eos, déesse de l’aurore et chanteuse murmurante, qui nous fait entrevoir la possibilité d’un ciel clair (le
somptueux final Sometimes). Elle est
enfin Eris, déesse de la discorde qui,
armée de ses synthés et de ses boîtes à
rythmes, taille en pièces tout ce que
l’on croyait savoir de la techno, de la
house minimale et du post-punk.
Endless Revisions Live est une œuvre
d’une énergie et d’une beauté folles.
— Erwan Perron
| Lumière noire/!K7.
L’Étrangère
Chanson
Andréel
Endless Revisions Live
Électro
Chloé
Enregistré lors de deux festivals, ce nouvel album se révèle aussi rugueux
que lumineux. Un bijou à écouter d’une traite pour mieux capter sa magie.
a
magie. Ce disque, puissamment danOn avait apprécié son Endless Revi- sant et à écouter d’une traite, est tiré
sions (2017). Avec un bémol qui nous — direct de la console de mix — de deux
empêchait de l’aimer tout à fait : sur ce concerts donnés l’an passé lors des
troisième album studio, la produc- festivals français Marsatac et The
trice française se montrait trop timide, Peacock Society : le public qui crie et
effacée. Comme une peintre sagement siffle est capté par accident à travers
attachée à dessiner au pastel de beaux les micros utilisés par l’artiste pour
et délicats paysages, au risque de l’en- chanter ou amplifier une cymbale de
nui. Cette fois, Chloé a sorti les fusains batterie. Pour le reste, on n’est jamais
pour accentuer les aspérités de sa mu- trop sûr de ce que l’on entend puisque
sique, en faire ressortir les constrastes, cet enregistrement, voulu sans ordinala brume et la lumière, et, au final, la teur pour en garantir la rugosité et la
68
Télérama 3600
09 / 01 / 19
A découvrir
sur Télérama.fr
cONFIDENCES
POUR
CONFIDENCES,
la chronique
chanson de
Valérie Lehoux
et DE BRIC
ET DE ROCK,
la chronique
d’Hugo
Cassavetti
z
Il aura fallu ce sixième (!) album pour
que le discret, mais non moins prolifique, Andréel retienne notre attention. Par son discours : un homme
qui fait des chansons féministes, c’est
suffisamment rare pour qu’on le remarque ; par l’harmonie de ses compositions et de ses arrangements, très
imprégnés de MPB — musique populaire brésilienne — sur laquelle il navigue d’une voix ouatée, approximative
mais charmante, rappelant celles de
Moustaki ou de Pierre Barouh. Comme
ces deux-là, on le devine rétif à la rentabilité de l’industrie du disque. Les
siens, il les fait à la maison, se donnant
la liberté d’y convier qui bon lui semble
— ici, la comédienne Sibel Kekilli,
­remarquée dans le film L’Etrangère
(2010), drame humain qui lui a inspiré
une chanson du même nom. Sous ses
mots d’amour et d’humanisme qui
glissent comme autant de caresses, le
propos d’Andréel se charge parfois
d’acidité (Tu as de l’amour), voire de colère (Danse). On le découvre peu à peu,
et ce n’en est que plus stimulant. Histoire d’un faux rêveur qui, sans chercher à s’imposer, finit par nous épater.
— Valérie Lehoux
| Station Anvers.
e On aime un peu… z … beaucoup a … passionnément r … pas du tout
MUSIQUES
soutenue par guitare (San Luis, Chemicals), banjo (Bullet Holes) ou piano
(Powder). Par instants, l’écrin des
cordes et des claviers, l’ajout de bruitages crée une sensation plus irréelle,
z
On découvrait en 2016 ce musicien comme sur Was I just another one ou
sud-africain exilé aux Etats-Unis, avec l’hypnotique Where you gonna go, sans
un album symphonique où la crème doute les sommets d’un album qui se
de ses albums précédents était réor- laisse hanter par les fantômes de sa
chestrée. Les chansons de celui-ci ne country d’adoption — il a été enregisbénéficient pas d’une pareille am- tré à Boulder, dans le Colorado. Photopleur. Elles ramènent Isakov à une graphié de dos sur une image qu’on
veine d’auteur-chanteur folk plus clas- croirait sortie d’un vieux film russe,
sique, avec une touche de classe dans Gregory Alan Isakov fait l’effet d’un
les arrangements qui le rapproche voyageur du monde, à l’affût de l’esprit
d’un Sufjan Stevens. Passé la relative des lieux et des nuances du ciel.
déception de ne pas sentir le même — François Gorin
souffle épique parcourir la douzaine | Dualtone.
de titres, on se familiarise avec la plupart, le fil rouge entre eux étant la voix Gonam City
chaleureuse et proche, qu’elle soit Jazz
Marc Benham et Quentin Ghomari
Evening Machines
Folk-pop
Gregory Alan Isakov
Earl Sweatshirt, génie de la rime.
Some Rap Songs
Rap
Earl Sweatshirt
Alex DeLaMadeleine | Columbia
a
Repéré dès l’adolescence et présenté
comme le prodige des prodiges, Earl
Sweatshirt n’en finit plus de brouiller
les pistes. Au sein du fameux collectif
Odd Future, le Californien s’est forgé
une réputation de funambule de la
rime dans le sillon de Tyler, the Creator. L’équilibre est précaire, les trous
d’air aussi fréquents que les coups
d’éclat. Son troisième album nous arrive après un long silence plombé par
les accès de dépression et les crises
d’angoisse. A l’image du flou de sa pochette, Some rap songs est un album
nébuleux, sombre et intense, quinze
brefs morceaux ralentis jusqu’à l’ankylose mais chargés d’électricité comme
un ciel d’orage. La voix de James Baldwin en ouverture, l’écho troublé de
musiques africaines dans les dernières
secondes rappellent que Earl Sweathirt n’est pas le pur génie d’une génération spontanée. Dans le civil, il se
nomme Thebe Neruda Kgositsile, fils
de William Kgositsile, grand poète sudafricain et figure de la lutte contre
l’apartheid. Ce père illustre est mort
au début de l’année 2018, et c’est avec
son ombre que se débat le jeune rappeur, explorant les tonalités du deuil et
les tensions d’une relation père-fils
que les impasses politiques et les divergences artistiques n’ont fait que rendre
plus complexes. William Kgositsile
était un spécialiste du jazz, son fils lui
rend un hommage à sa façon dans un
brut et superbe collage de sons du passé et de rumeurs urbaines sur lequel il
pose (très) librement les ruminations
et scansions qui font de lui un des rappeurs les plus fascinants de son temps.
— Laurent Rigoulet
| Columbia/Sony.
C’est dans l’air
Rock, musique conceptuelle, blues : la vielle à roue se
joue de tout. Un potentiel exploré par trois formations.
Il y a plus d’un an, le tandem Bertolino-Le Gac
(de Dupain) faisait l’emballante démonstration de
l’immense potentiel de la vielle à roue. La pratique de
cet instrument millénaire et rustique se dépoussière
encore au contact de viellistes à l’esprit rock’n’roll
comme le Breton Guilhem Desq, qui réussit le tour
de force d’un disque mono-instrumental, Visions 1.
Violon, cornemuse, basse, boîte à rythme… sa vielle
électrique et métamorphe est tout cela. Un pied sur la
pédale d’ampli, l’autre sur la machine à loop (boucles),
il orchestre ainsi d’étourdissantes tourneries
de dancefloor à coups de manivelle hendrixiens.
Sur Abandonnée/Maleja 2, le trio La Tène (vielle
à roue, harmonium, percussions) est plus radical,
malgré le renfort de ses invités qui accordent
cornemuses et guitares à l’humeur monocorde
et ultra-répétitive des mélodies. A ces grincements
lancinants très conceptuels, on préfère la moiteur
blues de Hypnotic Wheels et de son Muddy Gurdy 3
(hurdy gurdy est le mot anglais pour vielle à roue) : un
projet parallèle, conduit par le trio auvergnat dans le
nord du Mississippi avec la scène locale de hill country.
Dans le sillage des frottements de la vielle française,
on s’enfonce ainsi dans le Deep South américain,
avec quelques « fils de », tels Cedric Burnside et
Shardé Thomas. Capté dans son jus, dans les bars
et les fermes, avec croassements, bruits d’orage
et de bitume mouillé, ce blues percussif (des
reprises) qui sent la bière et le foin coupé nous fait
salement tanguer le cœur. — Anne Berthod
1 Les Jeudis du rock/L’Autre distribution z.
2 Three : Four Records/Bongo Joe e.
3 Vizztone a.
z
Des musiciens aussi accomplis que
Marc Benham et Quentin Ghomari ne
risquaient pas de manquer leur rencontre. On peut s’en convaincre dès
Wehe uns, saisissant sésame à ce Gonam City bariolé d’imprévisibilité. La
trompette de Ghomari, déjà appréciée dans plusieurs formations (Papanosh, Lande, Big 4 + 1), paraît descendre des cieux les plus lointains,
tandis que le piano à cent deux
touches spécialement conçu pour
Marc Benham élargit l’espace pour
l’accueillir comme il se doit. Après
cette première épiphanie, les deux
hommes évoluent entre compositions de l’instant et classiques de toujours. Le souffle et les hauteurs tremblantes de Ghomari, choyés par le
martèlement mâle et les strides nostalgiques de Benham, réaniment Petite Fleur, de Sidney Bechet, et restituent la folie malicieuse de Bud
Powell, Thelonious Monk ou Charles
Mingus. Ces titres agissent comme
des résonances plutôt que comme
­références, tant ceux signés par les
deux acolytes les ceignent avec aisance, gardant la même espièglerie,
la même fragilité traversée d’humour
grotesque. La modernité puise ici aux
sources traditionnelles, l’histoire du
jazz se déploie en dehors du progrès
et les vecteurs se heurtent en tous
sens… Ne reste que la passion viscérale pour un genre musical devenu
galaxie. — Louis-Julien Nicolaou
| Neuklang.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
69
Musiques | Classique
Giuseppe Verdi
Opéra
Orchestre et Chœur de la Scala de Milan, Claudio Abbado (dir.)
Subjugué par le génie de Shakespeare, Verdi livre en 1865 un Macbeth
qu’Abbado, un siècle après, sublime littéralement. Une captation mythique.
a
Heureux les lyricomanes qui ont pu
assister aux représentations de ce
Macbeth d’anthologie, monté en décembre 1975 par Giorgio Strehler à la
Scala de Milan, avec Claudio Abbado à
la direction musicale et un plateau vocal proche de la perfection ! Faute
d’une captation vidéo de bonne qualité, on ne peut que chercher une
consolation dans l’enregistrement audio gravé dans la foulée, avec quasi-
ment le même casting — à l’exception
notable du Macduff de Veriano Luchetti, remplacé par celui, rayonnant,
de Plácido Domingo — et des bonus
musicaux voulus par Abbado (tel le
ballet du troisième acte, refusé par
Strehler et présent sur le disque avec
le chœur associé). Après l’avoir inclus
dans un récent coffret consacré au
grand chef d’opéra que fut Claudio
Abbado, Deutsche Grammophon en
propose une réédition luxueuse, avec
Beau geste
Distribution exemplaire, direction
soignée célèbrent avec brio et
en six CD l’impertinent Offenbach.
Grâces soient rendues au metteur
en scène Laurent Pelly et au chef
Marc Minkowski, qui ont fort
bien servi, en tandem, l’esprit
délicieusement mal tourné
de Jacques Offenbach
(1819-1880). Ce coffret de six CD
en porte le témoignage auditif,
70
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Shirley Verrett,
superbe
Lady Macbeth.
si parlant (dans tous les sens du
terme) que l’on en oublie l’absence
d’images. Avec un Orphée
aux enfers savamment déjanté,
une Belle Hélène caustique et
pétillante, et une grande-duchesse
de Gerolstein d’une réjouissante
insolence. Si dame Felicity Lott
(Hélène, la grande-duchesse)
et Yann Beuron (Pâris, Fritz) sont
les vedettes des deux dernières
productions, Natalie Dessay
(Eurydice) et Laurent Naouri
(Jupiter) insufflent dans la première
une irrésistible dinguerie.
des CD remastérisés et un Blu-ray audio pour les mieux équipés.
L’occasion, peut-être, de (re)découvrir cet opéra longtemps sous-estimé.
Ebloui par le génie poétique de Shakespeare, Giuseppe Verdi tente une première fois de l’adapter dans Macbeth
en 1847, avec l’aide du librettiste Francesco Maria Piave, avant de remettre
l’ouvrage sur le métier en 1865 pour
l’Opéra de Paris. C’est cette seconde
version que retient Abbado, ne conservant de la première que l’agonie finale
du tyran criminel. Aussi soucieux que
Verdi de rendre justice au Barde, Abbado met l’accent sur le théâtre et nous
plonge dès l’ouverture orchestrale,
méphitique à souhait, dans d’épaisses
et angoissantes ténèbres.
Il y a, d’emblée, quelque chose
d’implacable et de subjuguant dans le
timbre de Shirley Verrett (Lady Macbeth), immense tragédienne lyrique
disparue en 2010. Sa scène de somnambulisme est un sommet de maîtrise stylistique et dramatique. Face à
elle, le flamboyant Macbeth de Piero
Cappuccilli plie comme un roseau,
avant de tremper son âme dans le
meurtre, l’ambition et la folie. Ces
deux grands fauves sont parfaitement
assortis, et l’intensité vénéneuse de
leur duo du premier acte donne des
frissons. On savoure tout autant la
basse noble et chaleureuse de Nicolai
Ghiaurov, Banquo trop vite condamné
par Shakespeare et son couple fatal.
Mais le drame réside aussi dans les interventions du chœur, chargé de figurer sorcières, courtisans et Ecossais
brimés, et parfaitement à son affaire
dans chacune de ces incarnations.
— Sophie Bourdais
| 2 CD + 1 Blu-ray audio, Deutsche
Grammophon
Les distributions sont exemplaires
(le chant n’y fait jamais les frais
de la comédie), et l’on profite
d’une direction musicale
aérienne et survoltée.
Seul point faible de cette boîte
à trésors : un « livret » réduit à
une liste de pistes. Rien sur
le travail musicologique ni sur
les interprètes. En cette période
de bicentenaire Offenbach,
cette paresse éditoriale surprend
et déçoit. — S.Bo.
| Coffret Offenbach, Marc Minkowski
dir., 6 CD Erato a.
Erio Piccagliani-Teatro alla Scala
Macbeth
concerts
Ségal, en mode électrique, et Cyril
Atef, perruque blonde et tee-shirt pardessus tête, n’ont pas changé. Douze
ans après leur Victoire de la musique
« électro, groove et dance » (raflée avec
un violoncelle et des percussions), ils
sont toujours complices, virtuoses
dans leurs délires technoïdes et, surtout, bien barrés. Le principe ? Un set
complètement improvisé, qui n’a que
peu à voir avec leur dernier album,
Monster Talk : imaginez deux garnements enfermés dans la cave de leurs
parents pour mettre le boxon avec les
potes qui passeraient la tête par le soupirail… Dr Kong (de Congopunq) joue
ainsi l’incruste et l’ambiance devient
vite loufoque. Ça gémit, ça grogne, ça
part en vrille, ce qui n’empêche pas
ces doux dingues de groover à tout-va.
— Anne Berthod
| Le 14 janvier à Paris, le 25 à Beauvais (60),
le 26 à Massy (91), le 4 février à Paris,
le 21 à Hérouville-Saint-Clair (14), le 23
à Cenon (33), le 27 à Strasbourg (67)…
Disiz la Peste
Rap
CHION/DALLE
z
« Pendant c’temps, tu as grandi/J’me suis
perdu en chemin/Et dehors, y a des incendies/Tellementquej’aidesinsomnies/J’me
sens pas vraiment bien », chante-t-il à la
fin du concert, sur Ulysse. Une voix de
petit fille préenregistrée, sereine et
heureuse, lui donne la réplique : « Mon
petit papa, ne t’inquiète pas/J’ai confiance
en toi… » Voilà un genre de duo rarement entendu dans un concert de rap !
Et c’est aussi très habile de la part du
rappeur Disiz la Peste, 40 ans, et déjà
vingt de carrière. Dans le public des
Transmusicales de Rennes, première
date d’une tournée accompagnant son
douzième album, Disiz Zilla, on fait
corps avec cette voix qui l’encourage.
De confiance, Disiz la Peste a dit en
avoir manqué après la longue maladie
de sa mère, à qui il rend hommage
dans plusieurs chansons (le poignant
Terre promise sur fond de piano aux
­accords flottants), et l’échec de son
précédent album, Pacifique, sorti il y a
à peine un an. Mais tel qu’on l’a vu au
festival breton, dans un grand hangar
où l’attention se disperse, il est loin de
manquer d’assurance. En dix-sept
titres joués pied au plancher, le rappeur, accompagné d’un DJ et d’un
­batteur, déploie la puissance d’un
guerrier samouraï ou peut-être d’un
monstre japonais, ces kaiju auxquels
le titre de son disque fait référence.
Sur Fuck l’époque, il lui faut beaucoup
de technique et de souffle pour caler
son flow sur les syncopes ultra rapides
du batteur jouant dans un style
drum’n’bass. L’exercice est courant en
Angleterre, au sein de la scène électro.
Mais on n’avait jamais vu ça chez un
tchatcheur français. — Erwan Perron
| Le 31 janvier à Montpellier (34),
le 1er février à Annemasse (74),
le 2 à Lausanne (Suisse), le 7 à Caen (14),
le 19 à Ramonville (31), le 20 à Tarbes (65)…
Bumcello
Groove
z Il faudrait inventer un genre pour qualifier les expérimentations festives de
Bumcello. En attendant, on hésite
entre joyeux bordel et pataquès berlinois — on aurait pu dire breton ou
congolais, mais ce soir-là, ils ont chanté en allemand… Décidément, Vincent
Sur scène,
le rappeur Disiz
la Peste a des airs
de monstre japonais.
Sur Télérama.fr
180 grammes,
l’actualité
du vinyle par
Laurent Rigoulet
présentent
LE SALON DES MASTERS
& MASTÈRES SPÉCIALISÉS
26 JANVIER 2019
10h - 18h
ENTRÉE GRATUITE
INFOS & INSCRIPTIONS : LESALONDESMASTERS.COM
LES DOCKS
CITÉ DE LA MODE ET DU DESIGN
34, QUAI D’AUSTERLITZ - PARIS
Boris Mikhaïlov
L’âme, un subtil moteur à explosion
Photo
Usines désaffectées, sans-abri, lacs pollués… le photographe ukrainien
n’a cessé de dépeindre l’échec du système soviétique. Sans concession.
u
Boris Mikhaïlov,
Sans titre,
série Salt Lake,
1986.
Ingénieur de formation, Boris
Mikhaïlov, né en 1938 dans l’Ukraine soviétique, s’est mis sérieusement à la
photographie dans les années 1960,
après avoir été renvoyé de son usine
par le KGB pour avoir pris, avec l’appareil photo de l’entreprise, des clichés
de sa femme posant nue. L’artiste entreprend alors de documenter l’histoire de son pays de façon très personnelle. A la fin des années 1990, ses
Vers le songe et l’abstrait
Peinture et dessin
Gustave Moreau
y
A tous ceux qui redoutent les grandes
machines alambiquées de Gustave
Moreau (1826-1898), l’artiste capable
de « mettre des chaînes de montres aux
dieux de l’Olympe » — c’est son vieil ami
Edgar Degas qui l’a dit —, il est fortement conseillé de pousser la porte du
72
Télérama 3600
09 / 01 / 19
images de sans-abri édentés, déglingués par l’alcool dans sa ville natale de
Kharkov, qui rendent visible la misère
engendrée par l’économie capitaliste,
font scandale. Devenu une star inter­
nationale de l’art contemporain,
Mikhaïlov n’a pourtant pas hésité à présenter deux séries d’images dans le petit centre d’art de Douchy-les-Mines, la
cité, dévastée comme tout le nord de la
France par la crise industrielle, lui ayant
rappelé le destin tragique de son pays.
musée du même nom à Paris, un lieu
extraordinaire où sont conservées
vingt-cinq mille œuvres du maître.
Parmi elles figurent des centaines de
pièces diamétralement opposées à ce
que l’on connaît de ce chef de file du
symbolisme, des aquarelles, des dessins ou des toiles composées uniquement de taches et autres formes organiques, évoquant Miró, Soulages,
voire même Dubuffet. Etaient-ce des
tests, des essais de couleurs ou bien
C’est pourquoi il dévoile ici Promzona
(2011), sur le bassin houiller de Kharkov
où il travaillait, un ancien fleuron de
l’économie soviétique sur le point de
fermer. L’artiste capte le site à la façon
d’un Alexandre Rodtchenko (1891-1956)
qui, au début de la révolution bolchevique, exaltait par des vues dynamiques
la beauté de l’industrie. Les contreplongées de Boris Mikhaïlov sur les cheminées d’usines en donnent une tout
autre lecture : ce n’est plus de l’avenir
radieux qu’il est question mais du naufrage d’un système. Un naufrage ayant
entraîné avec lui tout son peuple, thème
déjà traité dans sa sublime série Salt
Lake, également présentée dans les
salles de l’ancienne poste de Douchy.
Mikhaïlov découvrait alors, en 1986,
la ville de son père, Slaviansk, station
thermale paradisiaque du Donbass au
début du xxe siècle. Après six décennies de communisme, l’endroit est à
l’image d’une Ukraine délabrée. Une
usine vétuste a pollué le lac salé, réputé pour ses vertus thérapeutiques.
Conduites, rails, déchets ont transformé les rives en terrain vague. Pourtant
une foule immense continue de se baigner dans ce cloaque industriel. Les
corps mal nourris sont lourds, relâchés.
Femme allongée bien en chair, personnes âgées en sous-vêtements se
transforment sous son objectif en personnages felliniens. Réalisé en moins
de trois heures, comme les plans-­
séquences d’un vieux film aux couleurs sépia, Salt Lake dévoile la force
d’âme paradoxale de ses compatriotes
barbotant dans le bien-être au milieu
de l’horreur. — Luc Desbenoit
| Jusqu’au 24 février au Centre régional
de la photographie des Hauts-de-France,
Douchy-les-Mines (59). Tél. : 03 27 43 56 50.
des peintures achevées ? Moreau n’a
jamais rien expliqué mais a tout
conservé. L’exposition rassemble une
centaine de ces ovnis de l’histoire de la
peinture, des œuvres littéralement
magnétiques redécouvertes par les
surréalistes qui en étaient fous. Gustave Moreau, grand-père de l’abstraction ? — Sophie Cachon
| Jusqu’au 21 janvier, musée GustaveMoreau, Paris 9e. Catalogue coéd. MGM/
Somogy, 29 €. www.musee-moreau.fr
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout
Boris Mikhaïlov
arts
arts
Fendre l’air
Art du bambou
Le musée du Quai-Branly consacre une exposition au panier japonais.
Une tradition séculaire qui a élevé le tressage de bambou au rang d’art.
u
Il aura fallu attendre des décennies
avant que le monde occidental prenne
conscience de l’immense valeur artistique des paniers en bambou du Japon.
Contrairement aux estampes ou au mobilier, ils ont en effet échappé à la tendance japoniste de la fin du XIXe siècle.
Ce pays a pu élever de tels objets usuels
au rang de chefs-d’œuvre parce que,
contrairement à la France, il n’établissait pas de hiérarchie entre « beauxarts » et « arts appliqués ». A partir du
début du XIXe siècle, au fond des campagnes de l’archipel, des dynasties
d’artisans se sont donc spécialisées
dans la fabrication de paniers à fleurs
pour la cérémonie du thé ou pour l’ikebana, cet art de la composition florale.
Au début, ils imitaient leurs confrères
chinois, qui s’inspiraient eux-mêmes
de vases en bronze. Peu à peu, les
formes se sont émancipées.
Chacune des pièces présentées ici
est à la fois une sculpture et une architecture miniature. Rectangulaire ou
ventrue, finement tressée ou constituée de larges lamelles, délicate
comme une résille ou rustique comme
un assemblage de branchages : toutes
les variations sont possibles. Si certains maîtres artisans préfèrent le
Henryk Tomaszewski, Jazz, 1971.
Pologne,
une révolution graphique
Affiches, édition
Henryk Tomaszewski/échirolles, centre du graphisme | musée du quai-Branly - Jacques Chirac, photo Tadayuki Minamoto
u
Attention, on nous regarde… Souvent,
sur leurs affiches, les graphistes polonais de la période socialiste (1945-1989)
dessinent des yeux fixant le spectateur. Ils évoquent bien sûr l’œil de
Moscou, mais avec assez de ruse pour
échapper à la censure. Ainsi est né le
surréalisme polonais, d’une formidable invention. Il l’était d’autant plus
que le régime misait sur la culture
pour façonner « l’homme nouveau ».
Chaque pièce de théâtre, chaque film
avait donc droit à sa campagne d’affichage, signée par les meilleurs artistes.
Le Mois du graphisme d’Echirolles en
présente une fabuleuse sélection. Il
faut en retenir au moins un nom : Henryk Tomaszewski (1914-2005). En
quelques coups de pinceau, il sut inventer un style minimal qui rayonna
dans le monde entier. Comme on peut
le voir aux Moulins de Villancourt, il
influença surtout notre pays. Car, dans
les années 1960, de jeunes graphistes
français se sont formés dans son atelier de Varsovie. A leur tour, ils ont fait
de l’affiche culturelle une œuvre d’auteur, insolente et libre.
— Xavier de Jarcy
| Jusqu’au 31 janvier, Centre du graphisme
d’Echirolles (38). « Merci Henryk ! »,
aux Moulins de Villancourt. « Pologne,
le cinéma à l’affiche », au cinéma La Rampe.
echirolles-centredugraphisme.com
calme et la géométrie, d’autres changent de style au gré de leur fantaisie,
comme le génial Iizuka Rokansai (18901958), qui va jusqu’à employer le bambou frais pour donner à son travail la
légèreté d’une esquisse à la plume.
Après 1945, l’intérêt pour le panier
artisanal disparaît avec la démocratisation du pays et le « miracle économique » nippon. Les fabricants l’abandonnent pour se reconvertir dans la
création pure. Le parcours se termine
donc avec une sélection d’artistes
contemporains, qui sculptent le bambou en liberté. Né en 1973, Tanabe
Chikuunsai IV, par exemple, passe
avec la même virtuosité d’une fine
structure verticale, assemblée grâce à
des moules imprimés en 3D, à une
grosse boule aux fibres enchevêtrées
comme des cheveux bouclés. La scénographie et l’éclairage mettent parfaitement en valeur les nuances du matériau, du jaune paille au brun rouge,
discrètement mat ou d’un brillant éclatant. Signe qui ne trompe pas : on ressort de cette exposition en voyant le
monde plus beau. — X.J.
| Jusqu’au 7 avril au musée
du Quai-Branly - Jacques-Chirac, Paris 7e.
Tél. : 01 56 61 71 72. Catalogue aux éditions
Skira, 304 p., 60 €.
Panier de Tadayuki
Minamoto destiné
à l’ikebana, l’art
de la composition
florale.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
73
scènes
t
Les Idoles
Fresque
nostalgique
Christophe
Honoré
| 2h30 | Mise en
scène Christophe
Honoré. Du 11
janvier au 1er février.
Odéon-Théâtre de
l’Europe, Paris 6e,
tél. : 01 44 85 40 40.
Marina Foïs
et Harrison
Arévalo incarnent
respectivement
Hervé Guibert
et Cyril Collard.
74
Télérama 3600
« Ce que tu aimes bien est ton véritable
héritage. » C’est sur ces mots du poète
maudit Ezra Pound (1885-1972), inscrits en lettres blanches sur un écran
noir au-dessus du plateau, que débute
Les Idoles, la quatrième et dernière
création théâtrale du romancier cinéaste Christophe Honoré. L’artiste
aime à quêter, fouiller les origines de
son art et de son amour pour l’art.
Dans Nouveau Roman (2012), il s’interrogeait déjà sur ces écrivains admirés
qui avaient su préférer la forme au
sens. Dans Les Idoles, il part à la rencontre d’une génération de créateurs
ultérieurs, décimés par le sida et qui
l’ont follement inspiré pour leur
­audace, leur profondeur, leur goût de
l’introspection comme de la légèreté,
alors qu’empêtré de lui-même il débar­
quait à 20 ans de sa Bretagne natale. Il
voit en eux ses racines affectives, sa
­parentèle élective.
Ceux-là s’appelaient Jean-Luc Lagarce (1957-1995), Hervé Guibert (19551991), Bernard-Marie Koltès (19481989), Serge Daney (1944-1992), Cyril
Col­­lard (1957-1993) et Jacques Demy (1931-1990). Ils étaient dramatur­
ges, essayistes ou cinéastes. Dans un
­espace vide, froid et gris — lieu de drague paumé, parking, boîte de nuit
09 / 01 / 19
branchée ou bâtiment industriel désaffecté ? — Christophe Honoré, près
de trente ans plus tard, les fait revivre.
Et danser, et parler, et chanter… Des
femmes ici peuvent camper des hom­
mes, souveraines et bien au-delà des
genres qu’elles sont avec leur excentrique arrogance, entre humour et Quand ça craque, ça craque… (A. Poupard).
­tragédie, exubérance et souffrance.
Marina Foïs incarne ainsi Hervé Gui- J’ai bien fait ?
bert et Marlène Saldana, Jacques De- Comédie grinçante
my. Il y a un côté revue et cabaret affi- Pauline Sales
ché dans ces Idoles, où apparaissent
des icônes aussi éclectiques que Liz y
Taylor, Rock Hudson et Michel Fou- Valentine est prof de français dans le
cault ; où la transmission intellectuelle collège d’une petite ville ; son frère,
et culturelle des maîtres adulés se fait plasticien, est retranché dans son ateen scènes chocs, insolentes, provo- lier, à Saint-Denis, en banlieue paricantes et crues, via travestissement ou sienne. Il a raté le coche du « jeune
diarrhée collective.
émergent ». Elle est une pédagogue qui
Parfois mal rythmée, bizarrement s’est toujours battue, mais voit la décomposée et alignant complaisam- faite s’installer, dans sa classe, dans
ment les monologues, cette ballade son couple. Ce jour-là, elle craque. S’afmémorielle au royaume des fantômes fale dans l’installation de polochons en
fondateurs devient maladroit et lan- pagaille sur laquelle son frère travaille
guissant exercice de style. Y manque (astucieuse scénographie de Marc Laila virtuosité qu’on pouvait trouver né), s’enroule sur elle-même, régresse.
dans le dernier film de Christophe Ho- Elle pèse tant bien que mal sa vie et ce
noré, Plaire, aimer et courir vite (2018) : monde qu’elle est censée transmettre.
encore une odyssée chez les amants
Ecrite par Pauline Sales, auteure à la
passeurs de science et conscience des plume piquante d’une quinzaine de
années d’antan... Pourtant une indé- pièces — qui fut pendant neuf ans direcniable magie opère — en temps et chair trice du Centre dramatique de Vire —
réels cette fois — dans cet hommage cette comédie fut, en 2017, l’un de nos
posthume, ce cri d’admiration et de coups de cœur du off d’Avignon. Voilà
gratitude à ceux qui ont permis peu à le spectacle en tournée, porté par la
peu au metteur en scène cinéaste de même équipe soudée. Hélène Viviès,
devenir sans honte ni reproche le dans le rôle de Valentine, module un
brillant et romantique artiste homo- éventail d’émotions contradictoires.
sexuel qu’il est. C’est qu’il y raconte, En dressant le portrait d’une femme en
avec émotion, tendresse et troublante pleine crise de la quarantaine, Pauline
sincérité, la France de sa jeunesse. Sales glisse quantité de messages, mais
Celle des années 1980 avec ses illu- avec une distance réjouissante. Elle
sions de liberté, d’imagination et de ­décale les répliques de personnages
pouvoir sur les institutions politiques, qui ne s’écoutent pas, enchaîne des
les êtres, les choses et le monde. A tra- ­situations rebondissant sans cesse…
vers de violentes séquences de sexe ou Bref, ne cesse de nous surprendre.
de maladie, Christophe Honoré dresse — Emmanuelle Bouchez
alors, paradoxalement, le portrait | 1h40 | Le 8 janvier à Dôle (39),
d’une époque insouciante, délirante tél. : 03 84 86 03 03 ; le 11 à Belfort (90),
et inventive dont on a depuis long- tél. : 03 84 58 67 67 ; le 15 à Vesoul (70),
temps perdu le secret... Et son geste, tél. : 03 84 75 40 66, et fin janvier
son intention se font magnifi­ques. Ils en Bretagne. De février à mai à Evry,
sont revenus, les divins morts •
Epinay-sur-Seine, Les Ulis, Bellac…
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout
Jean-Louis Fernandez | Tristan Jeanne-Valès
La chronique de Fabienne Pascaud
télévision
Du 12 au 18 janvier
Cinéma
Documentaire
roche productions
Série
Fiction
Musique
Spectacle
Sport
Magazine
Info
Divertissement
Voix du quotidien
en Allemagne nazie
En 1939, des chercheurs de Harvard organisent un concours incitant les Allemands en exil à
raconter le pays qu’ils ont fui. Ils récoltent près de trois cents récits, restés inexploités. Le cinéaste
Jérôme Prieur s’en est emparé pour évoquer cette époque de manière inédite. Et remarquable.
Le 16 août 1939, paraît dans le New York
Times l’annonce d’un concours initié
par l’université Harvard, invitant les
Allemands que le nazisme a contraints
à l’exil à témoigner de leur vie quotidienne en Allemagne, avant et après
l’accession d’Adolf Hitler au pouvoir. A
l’origine de cet appel relayé à travers le
monde par des bureaux juifs d’information et des organismes d’assistance :
le psychologue Gordon Allport, ☞
Télérama 3600
09 / 01 / 19
75
Documentaire
76
Télérama 3600
09 / 01 / 19
terminée, pour ramener le peuple allemand dans le giron démocratique.
Ce à quoi il s’emploie dès le printemps 1945, chargé par les forces d’occupation de la dénazification des universités allemandes. Il y fait preuve de
cette clairvoyance qui l’a toujours guidé, en s’inscrivant dans la minorité
progressiste du gouvernement militaire. « L’attitude punitive qui prédomine alors préconise de ne rouvrir les
universités qu’une fois celles-ci dénazifiées, relève l’historienne Corine Defrance, directrice de recherche au
CNRS. Pour Hartshorne, démocratiser
l’Allemagne sur le long terme suppose
d’offrir rapidement à sa jeunesse les
moyens d’étudier. » Il y travaille avec
une autorité que le gouvernement militaire lui reconnaît au même titre que
les Allemands, dont il comprend la situation mieux que quiconque. Installé
Bâtissant son
documentaire
sur des récits du
quotidien, Jérôme
Prieur a cherché
« ce qui, dans
l’image, pouvait
rimer avec le texte ».
y
Ma vie dans
l’Allemagne
d’Hitler
Mardi 22.20
Arte
Interfoto/LA COLLECTION
☞ l’historien Sidney Fay et son
gendre, le sociologue Edward Hartshorne, qui a séjourné à Berlin en 19351936 et qui a consacré un mémoire aux
universités allemandes sous le national-socialisme. Si ce chercheur de
27 ans a persuadé ses deux aînés de
l’assister dans ce projet, c’est qu’il
tient à convaincre son pays enclin à
l’isolationnisme de l’ampleur du péril
hitlérien. Cinq ans plus tôt, l’université Columbia a lancé un concours analogue qui a pu le frapper par sa légèreté, visant à distinguer « le meilleur récit
autobiographique d’un sympathisant
du mouvement national-socialiste » !
Plus de deux cent quatre-vingts témoignages parviennent en huit mois à
Harvard, manuscrits et tapuscrits de
vingt à trois cents pages, la plupart rédigés en allemand, quelques-uns en
anglais, postés des Etats-Unis comme
de Scandinavie, de Grande-Bretagne,
de France, de Suisse, de Palestine ou
de Shanghai — seule ville au monde à
ne pas réclamer de visa et où nombre
de Juifs trouvent alors refuge. La montée du nazisme et son emprise croissante sur le quotidien se lisent dans
ce volumineux corpus qui, aujour­d’hui
encore, attend des chercheurs disposés à en extraire tout le suc historique.
Ce fonds curieusement méconnu,
le documentariste Jérôme Prieur en a
pris connaissance en consultant un
livre sur la Nuit de cristal 1. « Les textes
qui le constituent sont issus du concours
de Harvard, dont j’ignorais jusqu’alors
l’existence », explique-t-il. Ainsi est né
Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler, excellent documentaire en deux parties qui
tire sa substance de quelques dizaines
de témoignages, fraction infime d’un
ensemble qu’Edward Hartshorne se
serait employé à diffuser si la guerre
ne l’avait pas accaparé.
En septembre 1941, le jeune universitaire décide en effet de passer à l’action. Il obtient de Harvard une mise en
disponibilité et se fait engager par les
services secrets. Expert auprès du COI
(Office of the Coordinator of Information), puis de l’OSS (Office of Strategic
Services), il y transmet ses connaissances sur l’Allemagne hitlérienne et
les ressorts de la propagande nazie. Il
intègre, en octobre 1943, les unités
combattantes, et participe à des opérations de renseignement à Alger, puis à
Rome. Muté à Londres l’été suivant, il
planche sur les moyens qu’il faudra
mettre en œuvre, une fois la guerre
à Marburg (Hesse), il est rejoint en
juin 1946 par son épouse et ses enfants ;
et compte y demeurer pendant deux à
trois ans. La vie en décidera autrement.
Lorsque sa femme et lui rentrent,
le 28 août, d’un congrès dans le Tyrol,
leur véhicule est doublé par une Jeep,
qui, en ralentissant, oblige leur chauffeur à la dépasser à son tour. Une arme,
déclenchant un coup de feu, vise alors
la tête de Hartshorne, qui décède
deux jours plus tard à l’hôpital militaire de Nuremberg. Le 5 septembre,
le New York Times consacre une brève
à son assassinat — sept ans après l’annonce du concours de Harvard.
Qui a tué Edward Hartshorne ? Pour
Uta Gerhardt, ce pourrait être les Amé­
ricains eux-mêmes. Le jeune uni­ver­­
sitaire, passé à l’action par con­viction
et que l’Histoire a injustement oublié,
aurait découvert que son gouverne-
Du 12 au 18 janvier
ment militaire exfiltrait « des nationaux-­
socialistes de haut rang vers l’Amérique
du Sud, via le Vatican », en prévision de
la lutte à venir contre l’Union soviétique. Parmi ceux-ci : Klaus Barbie, qui
résidait justement à Marburg sous une
fausse identité. La chercheuse allemande appuie sa conviction sur un témoignage, recueilli en 1992, auprès de
la sœur de Hartshorne. Celle-ci aurait
reçu de lui, très peu de temps avant sa
mort, des documents relatifs à cette
opération secrète, et les aurait remis à
sa demande à Moscou. Hypothèse séduisante, mais discutable, selon Corine
Defrance, pour qui Hartshorne était
bien trop précieux aux Américains
pour être sacrifié de la sorte. « C’était
l’une des plus grandes figures du gouvernement militaire, assure-t-elle. L’Allemagne de l’immédiat après-guerre était
en proie à de nombreuses violences ; il
arrivait que des officiers alliés soient la
cible d’attentats. Hartshorne a-t-il été tué
par les Américains ou par des Allemands
fanatisés ? Je ne m’avancerais pas… »
Demeure l’héritage spirituel d’un
homme qui aura passé sa courte vie à
défendre la paix, de son combat contre
l’Allemagne d’Hitler à celui dont est née
l’Allemagne d’aujourd’hui. Et le précieux fonds du concours de Harvard,
dont Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler
présente un remarquable aperçu.
— François Ekchajzer
1 Jamais nous ne retournerons dans
ce pays. Nuit de cristal : les survivants
racontent, édition présentée par Uta
Gerhardt et Thomas Karlauf, Albin Michel,
2010. La postface d’Uta Gerhardt traite du
« projet Harvard » et d’Edward Hartshorne.
| Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler et Les Jeux
d’Hitler, Berlin 1936 sont disponibles en
coffret de 2 DVD, chez Arte Editions, 20 €.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Intimes
archives
Quatre ans après Hélène Berr,
une jeune fille dans Paris occupé
(disponible en DVD chez Mélisande
Films), Jérôme Prieur reprend
le principe de montage de textes et
d’archives amateurs pour raconter,
non plus la vie dans la France
de Pétain, mais le quotidien
dans l’Allemagne d’Hitler. Passer
du journal intime tenu par la jeune
Parisienne entre avril 1942 et
février 1944 à un corpus de
quelque vingt mille pages posait
un problème… de taille.
Prenant appui sur le travail
d’indexation réalisé par deux
chercheurs pennsylvaniens,
le documentariste a commencé
par sélectionner soixante-dix
textes, dans lesquels il a effectué
des « coups de sonde », comme
il dit. Aidé par sa conseillère
historique Isabelle Davion,
l’historien allemand Detlef Garz et
une équipe de jeunes germanistes,
il a concocté un récit à plusieurs
voix, sur lequel il lui restait à donner
corps aux souvenirs évoqués.
« Trouver, pour chaque séquence,
ce qui, dans l’image, pouvait rimer
avec le texte. Ou ce qui, dans le
texte, pouvait rimer avec l’image. »
Un travail de correspondances qu’il
qualifie de « musical et poétique »,
tirant parti de la force des films
amateurs allemands des
années 1930 qui, plus que
les images professionnelles
de propagande, livrent sur l’air du
temps un éclairage irremplaçable.
« A travers elles, on sent ce qu’était
la rue en Allemagne en 1935,
ce à quoi les Allemands adhèrent
ou pas… Le film – surtout dans
sa seconde partie – montre une
Allemagne que l’on a rarement
vue. » Là réside d’ailleurs la plus
grande originalité de Ma vie
dans l’Allemagne d’Hitler.
Quels documentaires historiques
peuvent en effet prétendre
renouveler notre vision
d’une époque aussi rebattue ?
Télérama 3600
09 / 01 / 19
77
Documentaire
Heurs et malheurs
de la Ve République
Pour analyser les pouvoirs de l’exécutif face aux crises, Gabriel Le Bomin
a questionné ses plus hauts représentants : Giscard, Sarkozy ou Hollande.
Mai 68, guerre du
Golfe, attentats, gilets jaunes… Comment les présidents
de la Ve République
ont-ils affronté ces
crises, depuis soixante ans ? Un documentaire fleuve fait témoigner certains des principaux intéressés.
Elle vient d’avoir 60 ans. Depuis la
crise algérienne de 1958, qui lui a donné naissance, à la révolte des gilets
jaunes, la Ve République a été rythmée
par une multitude de conflits. Dans un
ample documentaire — coécrit avec
Patrice Duhamel —, Gabriel Le Bomin
en retrace la longue histoire en se focalisant sur leur gestion par le pouvoir
exécutif. Trois anciens présidents (Giscard d’Estaing, Sarkozy, Hollande) et
de nombreux ex-Premiers ministres et
ministres (Valls, Badinter, Villepin…),
racontent ces moments où l’histoire
semble basculer. Ils se sont livrés avec
une franchise parfois étonnante.
y
La Ve République,
au cœur
du pouvoir
Mardi 21.00
France 2
Le pouvoir de l’exécutif
« L’idée du film était de comprendre
comment la Ve République, taillée
pour de Gaulle et conçue pour répondre à la crise algérienne, a fait face
aux crises sociales, économiques et
militaires qui ont émaillé son histoire.
Que prévoit la Constitution dans ces
moments ? Ce qui la caractérise, c’est
la concentration du pouvoir entre les
mains de l’exécutif. C’est-à-dire, bien
souvent, entre celles du chef de l’Etat,
plus puissant que dans toutes les
autres démocraties occidentales. Pour
autant, la Constitution est suffisamment malléable pour aller soit dans le
sens parlementaire, soit dans le sens
de l’exécutif. Les présidents la réforment d’ailleurs régulièrement. J’ai été
étonné de découvrir que Sarkozy, qui
a été taxé d’“hyperprésident”, est celui qui a le plus réformé pour aller
dans le sens du Parlement par exemple
en permettant à l’opposition de présider des commissions. »
Chercher la sincérité
« Je voulais vraiment que les intervenants s’inscrivent dans une perspective historique. Qu’ils puissent apporter de la connaissance, de la réflexion,
pas de la polémique ou des petites
phrases comme au JT. Je viens de la fiction, et pour les “préparer” au tournage, je les ai mis en confiance, comme
des acteurs. Ils ont tous joué le jeu. Ainsi, quand Christine Lagarde et Nicolas
Sarkozy nous racontent comment la
crise financière de 2008 leur est tombée dessus, ou lorsque François Hollande évoque les attentats de 2015, c’est
avec une forme de sincérité. Le seul refus d’apparaître qu’on ait eu, c’est Emmanuel Macron. Peut-être par stratégie
politique, une volonté de ne pas mêler
sa parole à celle des autres interviewés,
représentants de “l’ancien monde”… »
Gilets jaunes
« Le documentaire était déjà fini
quand a éclaté la crise des gilets jaunes.
Mais ça avait une telle résonance avec
notre propos qu’on a intégré ces événements dans le film. Cette crise révèle à
mon avis une évolution des attentes par
rapport au chef de l’Etat. La Ve a créé le
phénomène de l’homme providentiel,
qui est forcément décevant. On attend
du président tout et son contraire : être
plus proche des gens, et en même
temps prendre de la hauteur, avoir une
posture présidentielle. La pression ne
porte plus seulement sur la politique,
mais sur la personne même du chef de
l’Etat, voire sur sa personnalité. Avant,
le Premier ministre servait de paratonnerre, le président pouvait en changer
pour tourner symboliquement la page.
Aujourd’hui ça ne fonctionne plus…
Quand on met en parallèle les crises de
la Ve République, Mai 68 bien sûr, mais
aussi celle de 1984 sur la réforme de
l’école, où Mitterrand a dû reculer alors
qu’il avait tous les outils en main, on
constate une chose : la rue est un vrai
contre-pouvoir. Et tous ces exécutifs
omnipotents restent, malgré tout, très
fragiles face à elle. » — Pierre Ancery
YAMI | REPORTERS ASSOCIES/GAMMA-RAPHO
Jacques Chirac
et Lionel Jospin vers
la fin de la période
de cohabitation,
du 2 juin 1997
au 6 mai 2002.
78
Télérama 3600
09 / 01 / 19
cinéma
En 1964, Françoise
Dorléac au Festival
de Cannes pour
La Peau douce.
La fantaisie
dans la peau
Dans les années 1960, Françoise Dorléac a joué les femmes libres chez Demy
ou de Broca. Avant que Truffaut l’immortalise en amoureuse tragique.
Sa disparition brutale, à 25 ans, dans
un accident de voiture, en a fait une
« étoile filante ». Un cliché qui, dans son
cas, semble moins galvaudé. Car il y a
chez elle la grâce d’une fée un peu
fuyante. Une femme sensuelle, légère,
en mouvement perpétuel. Françoise
Dorléac commence, enfant, par la
danse classique, qui a souligné son port
de tête et sa démarche de chat. Mais sa
vocation véritable est bien d’être comédienne. A peine entrée au Conservatoire, elle triomphe au théâtre dans
Gigi et enchaîne les rôles au cinéma.
De 1960 à 1964, elle tourne pas moins
de onze films, s’affirmant comme un
y
La Peau douce
Samedi 23.30
Ciné+ Classic
feu follet irrésistible, surtout dans
L’Homme de Rio, de Philippe de Broca,
où elle joue une fiancée extravagante
kidnappée, que son amoureux ( JeanPaul Belmondo) parvient à sauver mais
pas du tout à amadouer. Dans cette
­c omédie d’aventures jubilatoire
émaillée de clins d’œil à Tintin, c’est
presque elle qui commande, forçant
son homme à toutes sortes de prouesses.
Elle est d’une modernité exubérante, féminine et féministe balbutiante, indépendante. C’est ainsi
qu’elle se distingue dans les années
1960, où son mélange de fantaisie sophistiquée et de pétulance un peu sauvage détonne. Celle qui est alors la plus
belle du cinéma français est une sorte
sorties
Invitation pour le film L’Ordre
des Médecins, sortie le 23 janvier.
Pour participer, inscrivez-vous
sur sorties.telerama.fr
* Offre réservée aux abonnés dans la limite des places disponibles.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
d’oiseau de nuit qui aime la mode, l’excès, les sorties. Une pile électrique, au
rire effronté, mais qui doute aussi, dissimule. « Elle se cachait derrière tout ce
qu’elle pouvait trouver : un éventail, une
voilette, une mèche de cheveux », disait
d’elle Edouard Molinaro.
Etrangement, Françoise Dorléac
n’aimait guère son physique et trouvait sa sœur cadette, Catherine Deneuve, bien plus ravissante. Au lieu de
la considérer comme une rivale, elle
s’en est fait une alliée, l’entraînant
avec elle, la recommandant sur Les
portes claquent, de Jacques Poitrenaud. L’enchantement des Demoiselles
de Rochefort, de Jacques Demy, vient
pour beaucoup de leur complicité radieuse. A propos de cette comédie musicale, Françoise osait avancer : « Le
public attendait que je fasse un film avec
Catherine, pour dire laquelle il préfère.
J’espère bien que ce sera très difficile de se
prononcer. En réalité, on se complète. »
Il est troublant de voir comment,
tout au long de leurs carrières respectives, les sœurs se cherchent, se croisent, se relaient en tournant parfois
avec les mêmes cinéastes — Roman Polanski et François Truffaut. Ce dernier,
qui appelait l’aînée Framboise, lui a offert son plus beau rôle. C’est dans La
Peau douce, drame de l’adultère découpé comme du Hitchcock, où le cinéaste exploite son registre à la fois
dramatique et érotique, en caressant
ses jambes aux bas zibeline dans une
scène (sur un dessus) de lit inoubliable.
Cette fois, l’éternelle fille de l’air — ici
hôtesse dans un avion — est une amoureuse tragique, à l’origine d’un crime
passionnel. — Jacques Morice
Et aussi, toujours sur Ciné+ Classic :
Cul-de-sac u, de Roman Polanski,
samedi à 20h50 et le documentaire
Françoise Dorléac, une promesse t,
samedi à 22h35.
L’Ordre des Médecins
Un film de David Roux
Simon est un médecin aguerri. L’hôpital,
c’est sa vie. Mais quand sa mère est
hospitalisée dans une unité voisine de
la sienne, l’univers de Simon, ses certitudes
et ses convictions vacillent...
Télérama 3600
09 / 01 / 19
79
série
Gondry s’essaie à
la série et c’est
Carreyment bien
Avec la comédie dramatique Kidding, le réalisateur
français retrouve l’acteur grave et émouvant qu’il avait
dirigé dans Eternal Sunshine of the spotless mind.
En 2004, Michel Gondry, alors connu
pour ses clips d’IAM,
de Björk ou de Daft
Punk, rencontre Jim
Carrey sur le tournage de son deuxième
long métrage, Eternal Sunshine of the
spotless mind. Il fait du clown de The
Mask et d’Ace Ventura un héros mélancolique, déterminé à sauvegarder une
histoire d’amour pourtant malheureuse. C’est ce Carrey grave, émouvant,
que le cinéaste retrouve pour la série
américaine Kidding, qu’il produit et
dont il a réalisé six épisodes. Elle met en
scène Jeff Piccirillo, célèbre animateur
d’une émission de télévision pour enfants sous le pseudonyme de Mr. Pickles,
ravagé par la mort d’un de ses fils, mais
qui tente de garder le sourire devant les
caméras et d’éviter que sa famille n’implose définitivement. Une comédie dramatique bouleversante, qui marque la
première expérience au long cours de
Michel Gondry sur une série 1.
y
Kidding
Saison 1
Jeudi 23.00
Canal+
Quel regard portez-vous sur Jeff ?
Kidding est l’histoire de l’effondrement
d’un homme. Ce qui m’a intéressé,
c’est le contraste entre la souffrance
que Jeff Piccirillo endure, la pire imaginable pour quiconque a des enfants,
et la bienveillance souriante qu’il est
contraint de conserver à la télévision,
dans son rôle de Mr. Pickles. Comment
quelqu’un qui se présente comme un
chevalier de la gentillesse peut-il garder
la tête haute quand le monde s’écroule
autour de lui et que tout s’effrite à l’intérieur de lui ?
Cette bienveillance qu’incarne
Jeff est souvent présente dans
vos œuvres…
Je n’ai pas écrit Kidding, mais ce n’est
pas un hasard si on m’a demandé de la
produire et de la réaliser. L’empathie,
l’intérêt pour l’autre comptent beaucoup pour moi. C’est notamment pour
cela que j’ai aussi tourné des documentaires : pour m’effacer et pour
80
Télérama 3600
09 / 01 / 19
­apprendre à écouter. Naturellement,
on veut s’exprimer, se mettre en avant,
raconter son histoire. Mais patienter
pour découvrir celle des autres est
aussi intéressant. Malgré ce qu’il vit,
Jeff refuse tout cynisme, et la série
montre que sa vision des choses est
loin d’être déraisonnable.
Vous le présentez pourtant
comme quelqu’un de « bizarre ».
Qu’est-ce qu’un être « bizarre » ?
« Bizarre » est un synonyme de « différent », avec un aspect un peu clinique
et franchement louche. Jeff est un
type déchiré entre une colère qui bout
en lui et un comportement au
contraire très doux qui, en soi, peut
sembler suspect aux yeux de certains.
C’est un truc de notre époque, qui a
fait du clown une figure diabolique :
on se méfie des gens trop gentils, ils
sont inquiétants, surtout quand ils
parlent aux enfants…
C’est vous qui avez conçu le monde
de l’émission de Mr. Pickles, avec ses
marionnettes et ses décors colorés…
Je sais imaginer des univers multifacettes avec un budget plus ou moins limité, créer des structures en mouvement, jouer avec les perspectives, etc.
La nouveauté pour moi, dans Kidding,
ce sont les marionnettes à main, ces
personnages un peu chaussettes que
les Américains adorent mais qu’on
voit assez peu en France. Je me suis
amusé à imaginer toute une galerie de
figures, différentes de celles de ­Sesame
Street ou du Muppet Show.
Jeff, cet animateur qui utilise
des formes colorées, enfantines,
pour dire la complexité de
l’existence, c’est un peu vous ?
Je me suis identifié à lui et j’ai utilisé un
peu de moi pour diriger Jim Carrey, certaines frustrations, une part de naïveté.
J’ai perçu ce qui nous rapproche. C’est
mais en réalisant des clips, j’ai pu
constater des similarités entre musique et fiction : les couplets sont autant d’actes, il y a souvent une montée
dramatique, des ponts, une chute, etc.
La musique m’a, par exemple, appris
l’importance d’un montage à contretemps, bien moins lourd.
Comment se sont passées vos
retrouvailles avec Jim Carrey ?
A l’époque d’Eternal Sunshine of the
spotless mind, j’avais peur de son côté
comédien à l’américaine, de cette
conscience trop forte de la caméra
qu’ont la plupart de ses confrères et qui
les empêche d’être dans la scène. Je
suis allé le voir sur un tournage et j’ai
réalisé qu’entre les prises il retrouvait
une forme de solitude naturelle. C’est
ce que j’ai cherché à capter dans le film,
et à nouveau dans Kidding. Jim est à
l’aise en public, drôle, décontracté,
mais plus torturé dans l’intimité. Il sortait d’une période difficile, il avait les
traits marqués, les cheveux longs, j’ai
tout de suite vu Mr. Pickles en lui.
Jean-François Robert pour Télérama | Erica Parise/showtime
utile pour comprendre le personnage
et mieux diriger un acteur, mais ça ne
fait pas de Jeff mon alter ego. Nous
avons un certain nombre d’outils en
commun, mais je ne m’adresse pas aux
enfants. Je parle au côté enfantin des
adultes, ce qui n’est pas la même chose.
Vous avez conservé, comme lui,
votre âme d’enfant…
J’ai découvert, gamin, que les gens
­appréciaient ma créativité, ma capacité à fabriquer des objets à partir
d’autres objets. Et je l’ai entretenue,
même quand je me suis mis à raconter
des histoires d’adultes. Il ne faut pas
« faire enfant », il faut être enfant. Sans
pour autant renoncer à toute technicité, bien au contraire, mais en effectuant un pas de côté. Comme laisser
visibles les ficelles qui soutiennent un
élément de décor. Non pour faire faussement maladroit, mais parce que
c’est la vérité sans fard.
Il y a des séquences chantées dans
Kidding. Qu’offre ce langage musical ?
Il souligne l’humeur de Jeff et permet
de dire des choses très sombres avec
une forme de joie. J’adore la comédie
musicale, plutôt américaine. Cet art
qui consiste à changer le rythme des
dialogues, à leur faire quitter imperceptiblement le parlé pour aller vers le
chanté. Cette transition me passionne.
Dans cette série,
produite par Michel
Gondry (en ombre
chinoise à gauche)
et dont il a réalisé six
épisodes, Jim Carrey
(ci-dessus) joue un
animateur télé qui
essaie de garder
le sourire alors qu’il
a perdu son fils.
Vous êtes aussi musicien. Voyez-vous
des similitudes entre composer
et mettre en scène ?
Sur le tournage, Dave Holstein, le créateur de Kidding, demandait sans arrêt
à la scripte de rappeler aux acteurs leur
texte exact — alors que je déteste qu’on
les fasse redescendre sur terre quand
je les dirige. « Quand j’écris un dialogue,
c’est comme une mélodie, m’expliquaitil. Si tu enlèves un mot, c’est comme si tu
supprimais une note. » Je n’aurais pas
cette prétention avec ma mise en scène,
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
On dit de lui qu’il est incontrôlable…
Il n’est pas facile. Il y a des gens qui sont
irrités par son comportement et ses
exigences, mais j’ai appris à l’aimer. Je
le dirige comme un ami, et il comprend
que je ne peux pas tirer le meilleur de
lui si nous sommes en conflit — il n’est
pas bon quand il est en colère. Ce n’est
pas facile de dire à une star qu’elle a
tort, mais Jim me fait confiance et il est
capable de ne pas avoir d’ego sur un
tournage. C’est un très gros travailleur.
Quelle leçon tirez-vous de cette
première expérience sur une série ?
Nous avons tourné pendant six mois,
dans une forme de routine, une intimité avec l’équipe qui m’a beaucoup plu.
C’est un autre type de narration, où l’exposition est plus simple. Mais le fait
qu’on ne sache pas comment finira
l’histoire demande un grand contrôle
créatif. Or, contrairement au cinéma,
où le réalisateur tient la barre, dans une
série, c’est le scénariste, le showrunner,
qui décide in fine. Je n’aime pas qu’on
interfère dans mon travail. J’ai assez
mal vécu cette différence de statut…
mais je compte bien revenir pour la
deuxième saison, même si je pense réaliser moins d’épisodes.
Propos recueillis par Pierre Langlais
1 Il a dirigé un épisode de la comédie
musicale Flight of the Conchords, en 2009.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
81
Sélection
les rendez-vous de la semaine
Film
Film
Série
u No country for old men
t La Femme sur la Lune
y True Detective
Documentaire
Série
Documentaire
y Homéopathie, bientôt la fin ?
t Timeless
y Enfants placés,
les sacrifiés de la République
En plein désert texan, un cow-boy nonchalant
est suivi par un ange exterminateur…
Polar truculent, effrayant et mélancolique
des frères Coen. Avec Tommy Lee Jones
le désabusé et le terrifiant Javier Bardem.
Dimanche 21.00 France 2
Télérama 3600
Nic Pizzolatto, romancier et scénariste,
a retenu les leçons de l’échec de la saison 2
de son polar. Il revient à ses fondamentaux,
dans une affaire de disparition d’enfants
intense, qui cache un émouvant portrait
de flics. Mahershala Ali est renversant.
Lundi 21.00 OCS City
Les petites billes blanches sont-elles bidon ?
Des médecins et chercheurs veulent en finir
avec elles, dénonçant une « fake » médecine.
Un documentaire malin, qui confronte les
points de vue des pro et anti-homéopathie,
et interroge les limites du soin.
Mardi 20.50 France 5
La course-poursuite entre deux machines
à voyager dans le temps, une pilotée par
un criminel qui veut changer le cours
de l’Histoire, l’autre par une prof qui veut que
rien ne bouge… Une aventure classique,
enlevée, joyeusement divertissante.
Mardi 20.50 Série Club
Film
Documentaire
Magazine
y Radio Days
y La Vie balagan
de Marceline Loridan-Ivens
y Glyphosate :
comment s’en sortir ?
Eloge, tout en nostalgie, de la radio dans
les années 1930 par Woody Allen, l’homme
d’images, qui se donne le rôle du récitant.
Un Américain se souvient de sa jeunesse,
des souvenirs liés aux ondes. Du grand Allen.
Mercredi 22.10 Ciné+ Club
82
Quand le cinéma inspire la science : avec
son film de sélénite, Fritz Lang inaugure
le compte à rebours pour le lancement
de la fusée, qui sera repris plus tard
par la Nasa ! Mais ce joli conte poétique
vaut aussi pour son humour délicieux.
Dimanche 0.35 Arte
09 / 01 / 19
La cinéaste, disparue en septembre dernier,
se raconte lors d’une rencontre enregistrée
en 2014. Un autoportrait plein d’émotion
et d’humour, où elle revient sur sa vie,
marquée par la déportation et l’engagement.
Mercredi 22.35 Arte
Une enquête aussi solide qu’inquiétante
sur les structures de l’Aide sociale
à l’enfance, qui révèle des « incidents »
parfois extrêmement graves et des faits
de maltraitance avérés.
Mercredi 21.00 France 3
Alors que les députés ont renoncé à voter
l’interdiction du glyphosate, Envoyé
spécial analyse en cinq sujets l’herbicide,
de Paris au Sri Lanka, et jusque dans nos
urines… Un robuste tour d’horizon.
Jeudi 21.00 France 2
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Miramax Films | UFA | hbo | 17 Juin Media | Sony Pictures Television Inc. and Universal Tv | Capa | Orion Pictures | Collection privée Marceline Lor | Envoyé spécial/FTV
Par Pierre
Langlais, Anne
Dessuant et,
pour le sport,
Michel Bezbakh
sport en direct
Rugby
Ski alpin
Leinster/
Toulouse
Slalom géant
dames
1er tour de la
Champions Cup
Sachez que l’Irlande
va ouvrir une
ambassade au
Maroc. Pas sûr qu’il
y soit beaucoup
question de rugby.
Et surtout pas de la
victoire de Toulouse
à Leinster.
Samedi 14.00
France 2 et
beIN Sports 2
Elephant | Diligence Films/Tabo Tabo Films/Bande a Part Films | Iota Production/Savage Film/Louise Productions/Offshore | PROD | Jens Koch | Montesi & Antonello
Formule e
GP de
Marrakech
En revanche, on
y parlera peut-être
voiture électrique.
Ce qui ne devrait
pas faire de mal aux
rues embouteillées
de Marrakech.
Samedi
16.00 Eurosport 2
16.30 C+ Sport
(léger différé)
Foot us
Divisional
Round
A Kronplatz
Mais Eurosport aime
toujours autant
les températures
négatives.
Mardi
10.00 et 13.00
Eurosport 2
Hand
Allemagne/
France
1er tour du
Mondial 2019
Refroidir
l’atmosphère, un
truc apprécié des
Experts quand ils
jouent à l’extérieur.
En l’occurrence,
c’est à l’Arena
de Berlin qu’il faut
brancher la clim.
Mardi 20.25
beIN Sports 1
17e journée
de Ligue 1
Dans le Forez,
au mois de janvier,
on a plutôt tendance
à chercher des
sources de chaleur.
Dans cette optique,
le chaudron peut
être utile.
Mercredi 21.00
Canal+
Hockey
sur glace
Poursuite
et relais
Tennis
Open
d’Australie
Du 1er au 3e tour
Autre ambiance
à l’autre bout
du monde.
Températures
étouffantes,
abandons, malaises.
Eurosport a son
Koh-Lanta.
A partir de
dimanche 1.00
Eurosport 1 et 2
y Les Pervers narcissiques
Film
y Moka
Une violence invisible
Cinq femmes racontent l’enfer qu’elles
ont vécu auprès de leur conjoint. Un doc
salutaire qui dessine les méthodes de
ces bourreaux domestiques et la violence
psychologique qu’ils exercent.
Jusqu’au 15 janvier France.tv
Thriller élégant et ambigu où une mère
éplorée traque la chauffarde qui a renversé
son fils. Un face-à-face impressionnant
entre Emmanuelle Devos et Nathalie Baye.
Une atmosphère hitchcockienne, où la peur
et la culpabilité changent de visage.
Jusqu’au 16 janvier France.tv
Film
Documentaire
y Keeper
y Les Dassault
Saint-Etienne/
Marseille
Biathlon
Ces Américains qui
font du sport dans
des frigos géants
en Caroline du Nord.
Dimanche 18.35
C+ Sport
Documentaire
Foot
NFL
Cela dit, le Maroc
n’a pas de leçon
à recevoir des
Etats-Unis en
matière d’empreinte
carbone.
Samedi 2.10
Dimanche 22.25
beIN Sports 1 et 2
Carolina/
Nashville
Replay
Coupe du monde
à Ruhpolding
Retour en
Allemagne, c’est
la mode. Après
Oberhof ce
week-end
(12h45 samedi
et 11h45 dimanche),
étape suivante
à la frontière
autrichienne.
Jeudi et vendredi
14.30
L’Equipe et
Eurosport 1
Volley
Moscou/Tours
1er tour de la Ligue
des champions
Et une touche de
volley pour finir.
Jeudi 17.00
Eurosport 2
Un ado de 15 ans se trouve face à un double
défi : devenir père et gardien de but.
Guillaume Senez désamorce les clichés
sur les adolescents avec ce premier film
d’une maturité étonnante, qui reflète
la complexité des personnages et sonne vrai.
Jusqu’au 16 janvier Arte.tv
Une affaire de famille
Comment Marcel Dassault a-t-il construit
son empire ? Après Serge, le fils, que fera
Olivier, le petit-fils ? Ce récit retrace un
siècle d’industrie, de réussites extérieures
et de conflits familiaux. Captivant.
Jusqu’au 17 janvier France.tv
Documentaire
Série
y Jean-Michel Jarre
y Il Miracolo
Un voyage à travers le son
En 2015, le parrain de la musique électronique
enregistrait un album autour du monde
à la rencontre d’icônes du genre. Une
odyssée de sons synthétiques immortalisée
avec onirisme dans ce joli doc allemand.
Jusqu’au 11 février Arte.tv
Une Vierge pleurant du sang est découverte
après un coup de filet antimafia. Que croire ?
Le Premier ministre charge un général,
une scientifique et un prêtre de dissiper
le mystère. Première réalisation, très réussie,
de l’écrivain italien Niccolò Ammaniti.
Jusqu’au 20 février Arte.tv
Télérama 3600
09 / 01 / 19
83
Sélection
vidéo à la demande
La sélection des
nouveaux films
disponibles
en VOD
par Samuel
Douhaire
Frances
McDormand
dans 3 Billboards,
les panneaux
de la vengeance.
y Sauvage
Léo vend son corps à des hommes,
sans se ménager ni penser au futur.
Et il aime, sans retour, un autre
prostitué... Le premier film cru,
documenté, de Camille VidalNaquet nous bouscule et nous
mène jusqu’au vertige. L’acteur
Félix Maritaud (vu dans le téléfilm
Jonas sur Arte) est époustouflant.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez Pyramide Vidéo.
y La Forme de l’eau
Fin des années 1950. Une femme de
ménage muette, qui travaille dans
un laboratoire gouvernemental
secret, tombe amoureuse d’une
mystérieuse créature sous-marine.
Entre conte fantastique et film
d’espionnage, cette fantasmagorie
de Guillermo del Toro (oscar
du meilleur film 2018) enchante
par sa poésie visuelle.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez Fox.
y My lady
Une juge des affaires familiales
est bouleversée par sa rencontre
avec Adam, un adolescent témoin
de Jéhovah qui refuse de se faire
soigner. Emma Thompson livre
une de ses performances les plus
riches dans cette adaptation fidèle
du beau roman de Ian McEwan,
L’Intérêt de l’enfant.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez ARP Sélection.
84
Télérama 3600
09 / 01 / 19
u 3 Billboards, les panneaux
de la vengeance
Une femme loue trois immenses
panneaux à l’entrée d’une petite
ville du Missouri pour rappeler
à la police le meurtre impuni de
sa fille… Le troisième film de Martin
McDonagh est une belle réussite
qui mêle violence et humour noir,
avec des interprètes (Frances
McDormand, Sam Rockwell, Woody
Harrelson...) aux petits oignons.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez Fox.
y Mug
En Pologne, un ouvrier perd son
visage à la suite d’un accident.
Après une opération de
reconstruction faciale, plus
personne ne le reconnaît… Parfois
un peu balourde, cette fable
de Malgorzata Szumowska (Ours
d’argent au festival de Berlin, et
inédite dans les salles françaises)
surprend et séduit par son mélange
de conte dramatique et de comédie
dérangeante. Une bonne surprise.
| En VOD sur e-cinema.com.
y Le monde est à toi
Un petit dealer de banlieue doit
affronter un jeune caïd dont la
violence n’a d’égale que la bêtise...
Les looks, la musique, le sens
de la caricature : tout contribue
au punch de cette farce pop
de Romain Gavras qui renouvelle
la comédie française. Les seconds
rôles, de Vincent Cassel en ersatz
de Mesrine à Isabelle Adjani
en mère toxique, sont épatants.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez Studiocanal.
y The Guilty
Asger, policier affecté au standard
des urgences, reçoit l’appel d’une
femme kidnappée. La ligne coupe,
mais lui n’abandonne pas. Un huis
clos millimétré, où Gustav Möller
fait monter le suspense à coups
de mini-révélations. Très réussi.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez ARP Sélection.
y Shéhérazade
A Marseille, Zac, 17 ans, sort de
prison et rencontre une prostituée
adolescente, Shéhérazade...
Le premier film réaliste et intense
de Jean-Bernard Marlin offre à une
jeunesse meurtrie la consolation
d’une histoire d’amour qui répare,
aide à grandir. Et nous bouscule.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD chez Ad Vitam.
y Love, Simon
Attention, teen movie phénomène !
Et jalon, puisqu’il est le premier
d’un grand studio (la Fox) à traiter
avec franchise et une certaine
légèreté du coming out. Une
comédie romantique finement
écrite et d’un humour pétillant.
| En VOD sur la plupart des plateformes,
en DVD et Blu-ray chez Fox.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Chronique
Du 12 au 18 janvier
Tout n’est pas beau
dans le paquebot
20
20th Century Fox/Blueprint Pictures | Cédric Villain
En croisière
sur le géant
des mers
Horror humanum est
#YouTube
Qui ? Cédric Villain
Profil « Au départ, je prévoyais d’en
faire une série télé mais je n’ai pas
trouvé d’acheteurs. » Professeur de
« motion design » à mi-temps, Cédric
Villain a choisi de consacrer le reste
de ses heures à sa petite série gore
Horror humanum est, qu’il avait déjà
totalement écrite. « C’est finalement
devenu un hobby », explique-t-il.
Pitch Fini l’angélisme, Cédric souhaite que l’on prenne conscience des
horreurs commises par l’humanité,
peu importe l’époque ou l’endroit.
Utilisant l’animation, à l’aide de petits personnages sans sexe ni couleur,
le spécialiste de motion design, qui
décrit son intention comme « lucide »
plutôt que macabre, universalise la
barbarie avec un brin de cynisme.
Des Khmers rouges au massacre des
païens par Charlemagne, les atrocités évoquées sont entourées de musique classique comme « antidote à
l’horreur », selon le créateur. En deux
minutes, Cédric Villain évoque une
monstruosité de l’Histoire, puis apparaît face caméra pour préciser, recontextualiser. Le tout en cinquante
épisodes, ni plus ni moins.
S’il ne fallait voir qu’une seule vidéo
Ce serait « Unité 731 ». On connaît les
atroces expérimentations commises sur les prisonniers des camps
de concentration par les nazis,
moins celles de l’armée impériale japonaise dans l’unité 731 à la même
époque. Brûlures au lance-flammes,
dépressurisation et autre transfusion sanguine de sang de cheval sont
effectuées sur des détenus vus
comme de simples cobayes. La déshumanisation à son apogée, et en
toute impunité… — Manon Boquen
« Aux heures de pointe, ce n’est pas sûr jours compter sur « près de 2 400 petites
qu’on puisse prendre l’ascenseur. » On mains discrètes, surprenantes, atten­
se croirait dans le métro. Nous sommes tionnées [qui] anticipent les moindres
France 5
à bord du Symphony of the seas, « le désirs des passagers ». « J’aime bien tra­
plus gros bateau du monde ». « A chaque vailler ici, témoigne une femme de méescale, les 6 396 passagers se précipitent nage brésilienne. Au moins, je voyage. »
tous en même temps sur les ascenseurs », « Les pays et les villes, elle les voit de loin,
note le commentaire d’En croisière sur nuance la voix off. Tous travaillent sans
le géant des mers. Le documentaire de relâche à bord du bateau. » « On n’a pas
Philippe Lafaix, diffusé sur France 5, de jour de repos, confie un employé, on
appartient à un genre à part entière, le travaille douze heures par jour pour 900
film de croisière. On y mêle invariable- euros par mois. » Une vie de galérien ?
ment la visite des coulisses de navires « Mais chacun y trouve son compte, évadont « la taille n’a plus de limite » au ré- cue le commentaire. Ils sont nourris et
cit du périple de passagers dont « le logés en contrepartie d’une vie à la dure. »
nombre a doublé en dix ans ». « Les Fran­ Pas question d’enquêter plus loin, pas
çais en rêvent », paraît-il. En tout cas, même de signaler que le méga-rafiot
les Français suivis par Philippe Lafaix construit à Saint-Nazaire — cocorico ! —
sont ravis. « C’est très impressionnant. » bat pavillon des Bahamas, pays peu ré« C’est trop beau ! » « Le solarium est ab­ puté pour les rigueurs de son code du
solument magique. » « On a du mal à travail.
C’est la limite du reportage « embarimaginer qu’on est sur un navire. » Pour
une croisière, c’est embêtant. « On a qué », au propre comme au figuré : il
l’impression d’être dans un grand centre nous mène en bateau. Certes, Philippe
Lafaix pointe les inconvénients du
« tourisme de masse » lors des escales où
des milliers de visiteurs débarquent en
même temps. Mais il s’intéresse encore
Par Samuel Gontier
moins aux dégâts écologiques causés
par son « bijou de technologie » qu’à la
commercial ou à Disneyland. » Avec de condition de ses soutiers. Les « 270 ton­
l’eau tout autour. Dans l’allée centrale nes de fioul par jour » sont revendi­
à ciel ouvert, « on a l’impression d’être quées comme une prouesse alors qu’il
dans une rue de bord de mer. Ça me fait s’agit de 270 000 litres de fioul lourd, le
un effet balnéaire ». Ça tombe bien, on diesel le plus polluant qui soit. « Oubliez
vos rêves d’air pur ! » prévenait Thalassa
navigue entre Barcelone et Majorque.
Comme « le bateau n’est que déme­ (Croisières, le prix du rêve, en 2017 sur
sure », le commentaire se place dans France 3), seul magazine s’étant risqué
son sillage. « Géant des mers », « géant à torpiller l’image idyllique des « géants
d’acier », « ville flottante », « bijou de tech­ des mers », notamment en mesurant la
nologie », « défi aux lois de la nature », le quantité tout aussi géante de soufre et
Symphony of the seas navigue sur un de particules fines sur le pont d’un paocéan de chiffres : « 65 nationalités », quebot. Plus récemment, l’association
« 26 sortes de fruits différents », « 2 759 France nature environnement évaluait
chambres réparties sur 18 ponts » le long la pollution d’un navire à l’arrêt à Marde « couloirs de près de 300 mètres », seille à celle d’un million de voitures. Et
dont « 188 suites à 28 000 euros la se­ une enquête de la chaîne britannique
maine », « une piste de jogging de 700 mè­ Channel 4 comparait la qualité de l’air
tres », « 40 kilomètres-heure », « 20 éta­­ à bord d’un bateau de P&O à celle des
ges, soit 70 mètres », « 33 000 pâtisseries « villes les plus polluées au monde, comme
par jour », « 228 000 tonnes d’acier », New Delhi »… Sur France 5, on se livre à
« des dizaines d’arbres et 12 000 plantes », de plus innocents rapprochements.
« 20 restaurants et 42 bars », « 5 000 kilo­ « Difficile de ne pas comparer le Symphomètres de fils électriques », « pour aller ny of the seas à son ancêtre, le Titanic.
Sur Télérama.fr
danser, Christine et Frédéric se sont mis Mais il y a une énorme différence : la taille,
Ma vie au poste,
le blog de
sur leur 31 »… Oups, pardon, on finit par 269 mètres contre 362. » Et l’absence
Samuel Gontier
s’y noyer. Heureusement, on peut tou- d’icebergs en Méditerranée •
En léger différé
Télérama 3600
09 / 01 / 19
85
samedi
tnt
t 21.00 C8 Spectacle
Les Duos impossibles de Jérémy Ferrari 5
| Enregistré le 8 mars 2018 au Forest national,
à Bruxelles | Réalisation : Emmanuel Carriau
| 150 mn. Rediffusion.
Cinq ans déjà que Jérémy Ferrari, maître
incontesté de l’humour noir made in
France, invite ses collègues blagueurs professionnels sur le plateau des Duos impos­
sibles. Et pour cette nouvelle édition filmée à Bruxelles, le line-up a de quoi faire
envie. Nicole Ferroni, Baptiste Lecaplain,
Guillaume Bats, Arnaud Tsamère, Bun Hay
Mean, Donel Jacks’man, Florent Peyre, Gil
Alma, et bien sûr Laura Laune (gagnante
2017 de La France a un incroyable talent sur ­Lecaplain et Tsamère, hilarants dans une
M6, produite par Ferrari himself) à la co- version revisitée de Notre-Dame de Paris
présentation, ils sont une dizaine à avoir pour un comité d’entreprise d’al-Qaida.
répondu présent pour ces deux heures de Une émission un peu longue et inégale,
mais qui fait éclater une fois de plus (si on
show sur le thème de l’enfance.
Si parmi les séquences proposées, en doutait encore) tout le talent de Ferrari, parfait maître de cérémonie à la plume
toutes ne resteront pas gravées dans nos
affûtée et grinçante, et très bon chef de
mémoires, on retiendra néanmoins les
bande. Certainement l’un des meilleurs
performances de Ferroni, parfaite en
mère farfelue au débit mitraillette patau- humoristes de la scène française actuelle.
geant dans des explications douteuses sur — Rossana Di Vincenzo
la maternité, et surtout de Bats ( jouissif à Siivi de Jérémy Ferrari : Hallelujah bordel !,
enregistré à la Cigale, à Paris, en 2013.
chacun de ses passages), mais aussi de
Avec Laura Laune,
gagnante en 2017
de La France a un
incroyable talent,
émission produite
par qui vous savez…
86
Télérama 3600
y 22.30 LCP-Public Sénat Documentaire
t 21.05 Canal+ Film
French Bashing
Bad Samaritan
| Documentaire de Jean-Baptiste Péretié (France, 2014) | 60 mn. Rediffusion.
Les Français, ce peuple de fainéants qui n’a toujours pas saisi
l’utilité de la douche et du savon, sont infidèles en amour, aussi
snobs que lâches, exaspérants à force de faire la leçon à tout bout
de champ. Vous en voulez encore ? On pourrait continuer longtemps la liste des clichés dont les Anglo-Saxons nous affublent…
La caricature est grossière. Mais à mesure que sont révélés les
motifs de l’inimitié et que s’élargit le champ d’investigation, de la
conquête normande de l’Angleterre au discours flamboyant
­(arrogant ?) de Villepin à l’ONU, de la guerre de l’Indépendance
américaine à l’affaire DSK… on tend l’oreille. Se pourrait-il que la
France et les Etats-Unis s’agacent mutuellement de se disputer un
même créneau, celui DU pays porteur de valeurs universelles ?
Ce film de 2014 à la réalisation chic (trop française, diront nos
amis américains !) a le bon goût de piocher ses saynètes illustratives
un peu partout, dans le cinéma populaire comme dans les archives
historiques. On dira qu’il surfe sur l’écume. Sans doute, mais il tape
dans le mille, aussi. Notamment lorsqu’il suggère que le french
bashing pratiqué par la City et The Economist, très critique envers
notre supposée paresse congénitale, n’a d’autre intention que de
mieux nous imposer la doxa libérale. — Marc Belpois
Rediffusions : 13/1 à 10.00, 19/1 à 23.30, 20/1 à 12.30.
| Film de Dean Devlin (USA, 2018) | Scénario : Brandon Boyce | 105 mn. VM.
Inédit | Avec Robert Sheehan, David Tennant, Kerry Condon, Carlito Olivero.
| Genre : Voleur prolo contre tueur bourgeois.
Après ses débuts ratés dans la réalisation (le catastrophique Geo­
storm), le scénariste d’Independence Day redresse la barre avec ce
thriller dans la grisaille de Portland (Oregon) : un voiturier voleur,
qui s’introduit au domicile des clients d’un restaurant, découvre
une femme séquestrée chez l’un d’entre eux, riche tueur en série.
La bonne idée est de s’aventurer sur le terrain de la lutte des
classes, symbolisée par les véhicules de chacun — épave Volkswagen contre Maserati dernier cri. Le film est porté par ce personnage de millionnaire sociopathe (le dément David Tennant, de la
série Broadchurch), figure de patron tout-puissant et ridicule
dont l’ambition est de corriger les pauvres et dont la parole, costard oblige, compte davantage pour la police que celle du jeune
prolo. C’est aussi un maniaque de la commande à distance, qui
utilise comme des armes l’informatique (piratage d’un compte
Facebook) ou la domotique (déclenchement d’une caméra de
surveillance via un téléphone portable). Dommage, toutefois,
que ces petites astuces scénaristiques ne soient pas converties en
grandes trouvailles de mise en scène. — Nicolas Didier
Rediffusions : 14/1 à 15.50, 17/1 à 0.25, 19/1 à 0.55, 24/1 à 10.00.
09 / 01 / 19
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
samedi 12
r 22.30 France 5 Théâtre
Le Tartuffe
| Pièce de Molière | Enregistrée le 28 décembre
2018 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris
| Mise en scène : Peter Stein
| Réalisation : Dominique Thiel | 120 mn. Inédit
| Avec Pierre Arditi (Tartuffe), Jacques Weber
(Orgon), Isabelle Gélinas (Elmire).
Les plus vifs metteurs en scène, de Louis
Jouvet (1950) à Luc Bondy (2014) en passant par à Ariane Mnouchkine (1995), se
sont fait fort de révéler des visages dérangeants du méchant dévot qui valut à Molière tant de censeurs. Pas Peter Stein. A
81 ans, il choisit, lui, de ne rien dire
de Tartuffe. De juste le regarder détruire
une famille bourgeoise du xviie siècle,
dont il a su séduire le père par sa piété.
Comment celui qui, de 1970 à 1985, révolutionna à la Schaubühne de Berlin l’art
du jeu et de la mise en scène peut-il se
contenter d’un spectacle si inoffensif, à la
direction d’acteurs si conventionnelle ?
Dans cette représentation figée, les comédiens sont souvent immobiles ou assis ;
une caricature de jeune première ne fait
que pleurer sottement, et Orgon, le chef
de famille ( Jacques Weber), plastronner
d’un air bonhomme. Seule Isabelle Gélinas est une épouse d’Orgon ambiguë, dangereusement séduisante. Tartuffe, c’est
Pierre Arditi. Le cheveu long, poivre et sel,
mal coiffé. N’hésitant pas à afficher son
t 20.50 Arte Documentaire
t 23.30 Arte Documentaire
L’Homme et la Lune
DARK SMILE PRODUCTIONS/ANGEL BENA | esa/zdf
| Documentaire d’Eva Schötteldreier (1 à 3/3, Allemagne, 2018) | 3 � 50 mn. Inédit.
Entre l’homme et la lune, c’est une longue histoire. Sans nul doute, le satellite de la Terre,
sphère lumineuse comme suspendue dans le ciel nocturne, a fasciné jusqu’à nos plus
lointains ancêtres — lesquels n’avaient probablement guère d’autres options pour occuper leurs soirées que de regarder en l’air. Ce documentaire en trois parties n’entreprend
pas de remonter chronologiquement le fil de cette relation, il flâne au gré d’un sommaire à la logique ésotérique. Le premier volet, raisonnablement plaisant, évoque aussi bien le disque de Nebra, cette plaque circulaire de bronze représentant la voûte
­céleste fabriquée mille six cents années avant notre ère, que les missions Appolo, qui
outre l’exploit de propulser là-haut des êtres humains, ont permis de rapporter sur
Terre trois cent quatre-vingt-deux précieux kilos de roches lunaires. On y apprend que
la Lune aurait « une odeur de sciure de bois, de poudre à canon et d’œuf pourri ». Et on encourage bien fort l’artiste allemande Agnès Meyer-Brandis qui, s’inspirant d’un roman
de l’évêque anglican Francis Godwin (1562-1633), entraîne dur des oies afin de former
un attelage. Cela car, dit-elle, « les oies lunaires sont l’une des solutions possibles pour les
vols spatiaux commerciaux ». Nous n’en doutons pas.
Le second volet s’attache aux mouvements des marées et à l’influence de la lune sur nos
comportements. Le troisième, aux projets de colonisation du satellite. — Marc Belpois
Dans le cardre du « Winter of Moon ». Suivi du documentaire Opération Lune (lire ci-contre),
du magazine Square idée sur le thème « Alunissage : la naissance des fake news ? »
et d’un numéro spécial du magazine Court-circuit.
âge, torse nu et ventru, pour s’infliger
quelques mollassons et prétendument rédempteurs coups de fouet. Le couple qu’il
forme avec Orgon est bonasse. Comme si
les deux larrons s’harmonisaient sans histoire dans leur lâcheté ou leur concupiscence cachées. Si Pierre Arditi y met,
comme toujours, on ne sait quoi de malice
et de diablerie, de violence feutrée prête à
éclater, Jacques Weber, comme épaté
d’être là, se donne peu de mal. On attendait beaucoup de ce brillant duo d’acteurs
populaires. Justement parce qu’ils
n’avaient plus l’âge de leurs personnages
et que cela pouvait pimenter et éclairer le
texte d’autres manières. Ça ne lui apporte
pas grand-chose… — Fabienne Pascaud
Opération Lune
Entre le fils du ciel
et la fille de la Terre,
une union qui promet.
| Documentaire de William Karel (France, 2002)
| 55 mn. Rediffusion.
En 2002, Arte nous avait vendu ce film
comme une « très grosse plaisanterie » :
l’image de Neil Armstrong foulant le sol de
la lune, en 1969, ne serait rien d’autre
qu’un plan de Stanley Kubrick, tourné sur
terre, en studio. En pleine guerre froide,
cette séquence aurait été imaginée au
sommet de l’Etat américain en cas d’échec
de la mission Apollo 11. Foutaise ? Bien
­entendu. Seulement, cette hypothèse farfelue — et néanmoins prise au sérieux par
quelques petits théoriciens du complot —
devient subitement crédible dans ce film
de William Karel, à la faveur d’un montage
espiègle qui détourne les interviews de
hauts responsables jusqu’à leur faire dire
tout et n’importe quoi.
Ce film est donc un canular (ou un
« documenteur »), une supercherie cosmique à laquelle participent — souvent
sans le savoir — la sœur de Stanley Kubrick, Henry Kissinger, Buzz Aldrin, Donald Rumsfeld, plusieurs experts de la
CIA… Chacun expliquant l’enjeu de la
conquête spatiale et l’impact de ces
images sur l’opinion américaine. Une
farce, donc, mais pas une bouffonnerie :
Karel nous invite à réfléchir au pouvoir de
l’image, à débusquer les manipulations, à
contester la vérité officielle — comme les
contestations de cette vérité.
Ce film a été diffusé pour la première
fois quelques mois après le 11 septembre
2001, alors que s’amorçait le délire révisionniste niant les attentats. En 2018, l’ironie est toujours là, parfois renforcée :
réentendre aujourd’hui Donald Rumsfeld
justifier en riant le mensonge d’Etat — lui
qui, deux ans plus tard, inventera une menace d’armes de destruction massive pour
envahir l’Irak — fait carrément froid dans
le dos. — Erwan Desplanques
Dans le cadre du « Winter of Moon .
Précédé du doc L’Homme et la Lune (lire ci-contre)
et suivi du magazine Square idée sur le thème
« Alunissage : la naissance des fake news ? » et
d’un numéo spécial du magazine Court-circuit.
Rediffusion : 19/1 à 7.30.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
87
tnt
câble | satellite
u 20.50 Canal+ Cinéma Film
Silence
t 20.40 Histoire Documentaire
Visite privée au musée
Tate Britain, à Londres, a depuis proposé
David Hockney à la Royal Academy
une autre grande rétrospective de l’artiste,
| Série documentaire de David Bickerstaff
également présentée au Centre Pompiet Phil Grabsky (1/12, GB, 2015) | 50 mn. Inédit.
dou voici deux ans. Toutefois cette « visite
Difficile de ne pas succomber au regard
malicieux de David Hockney, assurément privée » se regarde sans déplaisir : la réalisation soignée met en valeur les tableaux
l’un des peintres britanniques vivants les
plus célèbres depuis la disparition de Lu- ainsi que les entretiens avec le peintre, qui
cian Freund en 2011. Ce portrait est le pre- revient sur son rejet de l’abstraction et son
mier d’une série de douze. Prochaine- goût pour John Constable.
Plus court que sa version cinéma, le
ment : Canaletto, Michel-Ange, Manet, etc.
Point de départ du film, les deux expo- documentaire s’achève curieusement sur
sitions londoniennes de David Hockney à la tabagie du vieux monsieur : « Je ne m’inla Royal Academy en 2012 et 2016. La pre- téresse pas à ma santé, seulement aux portraits, aux paysages et, dit-il dans un éclat
mière avait pour thème le paysage ; la
­seconde, le portrait en série : quatre- de rire, à la nature morte. » Précisons que
vingt-deux tableaux réalisés dans l’ur- nature morte se dit still life en anglais…
gence — trois jours de travail pour chaque — Jean-Baptiste Duchenne
toile. L’auteur du documentaire n’a pas Samedi prochain : Canaletto et l’art de Venise.
fait preuve d’un tel empressement : la Rediffusions : 18/1 à 23.25, 19/1 à 19.10.
t 22.35 Ciné+Classic Documentaire
Françoise Dorléac,
une promesse
XVIIe siècle. Missionnaires portugais au Japon.
La foi, y croire ou pas… La grâce, l’avoir ou pas.
88
Télérama 3600
09 / 01 / 19
| Documentaire de Frédéric Zamochnikoff
(France, 2018) | 55 mn. Rediffusion.
La légèreté teintée de mélancolie. C’est
ce qui se détache du portrait de cette actrice française des années 1960, trop tôt
disparue, à 25 ans, brûlée vive dans un
terrible accident de voiture.
Françoise Dorléac fut une étoile filante
dont le destin se confond avec l’image vive
mais aussi fiévreuse et mystérieuse qu’elle
laisse. « Elle était fitzgeraldienne », dit
d’elle Philippe Labro. La Solange rousse
inoubliable des Demoiselles de Rochefort,
mais aussi, et peut-être surtout, la maîtresse délaissée de La Peau douce, de François Truffaut 1, est décrite ici comme « fofolle », « excessive », d’« une modernité pop ».
Elle alliait la fantaisie et l’élégance, savait
Felled Trees
on Woldgate,
2008.
apporter un atout de sophistication dans
les comédies, genre où elle s’est surtout
distinguée.
Catherine Deneuve (sa sœur cadette),
Roman Polanski, Michel Legrand et des
journalistes témoignent pour dire à la fois
l’ambition et la réussite précoce de celle
qui est alors l’actrice vedette des sixties,
tournant avec des cinéastes de talent,
français comme étrangers (Ken Russell,
Henry Levin). Elle avait tout pour réussir
et pour durer.
Le documentaire survole un peu vite
ce qui faisait sa griffe (voix un peu
rauque, rire insolent, sens du décalage),
mais arrive à pointer avec pudeur ses
complexes et son inquiétude, une forme
de fêlure sans doute inhérente à son
charme. — Jacques Morice
1 Suivi du film La Peau douce (1964).
Rediffusions : 15/1 à 19.20, 20/1 à 13.00.
Lire page 79.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
AI-Film/Cappa Defina Prod./Cecchi Gori Pictures/SharpSword Films | DAVID HOCKNEY
| Film de Martin Scorsese (USA, 2016)
| Scénario : M. Scorsese, Jay Cocks,
d’après Shusaku Endo | 165 mn. VM. Inédit
| Avec Andrew Garfield (le père Rodrigues),
Adam Driver (le père Garupe), Liam Neeson
(le père Ferreira), Issei Ogata (Inoue).
| Genre : CRISE DE FOI.
Deux missionnaires portugais décident,
en 1633, de gagner le Japon et de retrouver
leur maître disparu là-bas et accusé d’avoir
renié le Christ. C’est dans la plus grande
clandestinité qu’ils débarquent, guidés
par un pauvre hère effrayé et braillard…
Cela faisait des années que Martin Scorsese rêvait de porter à l’écran le roman de
Shusaku Endo. Sans doute y retrouvait-il,
porté à son paroxysme, le thème qui a inspiré toute son œuvre : la culpabilité.
Silence est l’apothéose d’un cinéaste
hanté par la grâce, donnée à certains
presque naturellement, mais que d’autres
poursuivent à jamais et en vain. Et les périls d’une foi qui, parfois, ne reflète que la
vanité de celui qui la professe. C’est un film
lent, ample, rongé par le doute, mais bien
plus apaisé que d’habitude. Devant ces
plans magnifiques, où la nature dépasse
constamment les ambitions humaines, on
mesure à quel point Akira Kurosawa a pu
être, pour le réalisateur américain, une
sorte d’ange gardien. Kagemusha et Ran
sont formellement tout proches…
La force du film vient de son humilité
même. Pas un instant le cinéaste ne se
veut un prosélyte du catholicisme. Au
contraire, il montre ses deux prêtres étonnés, voire dégoûtés par ces villageois japonais incultes, convertis par hasard, qui
­réclament avec une ferveur hystérique
confessions et absolutions. Et s’ils croisent la route de chrétiens qui acceptent de
mourir pour leur foi, leur admiration est
confrontée à l’inutilité de cette mort. Leur
foi vacille… — Pierre Murat
tnt
TF1
1 1 1 1 1
France 2
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
6.30tsTFou
Chuggington.
Le Livre de la jungle.
Ranger Rob. Mini Ninjas.
8.10sTéléshopping samedi
10.35sNos chers voisins Série.
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation :
Jean-Luc Reichmann.
13.00sJournal
13.30sReportages découverte
Les serials récupérateurs.
14.45sGrands reportages
Experts en tout genre.
16.00sReportages faits divers
Les grands flics racontent…
Episode 2.
17.50s50 mn inside
L’actu. Le mag.
19.50sLes apprentis du goût
20.00sJournal
20.35sTirage du Loto
20.40sMerci
20.50sQuotidien express
Divertissement.
Présentation : Yann Barthès.
5.00dsDe Toronto
à Vancouver, à bord
du Transcanadien
5.30sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
6.25sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
6.55sJournal
7.00sTélématin
10.00shAffaire conclue,
tout le monde a
quelque chose à vendre
10.50sMotus Jeu. Présentation :
Thierry Beccaro.
11.20sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
12.00sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
13.00sJournal
13.20sh13h15, le samedi…
14.00shRugby
Leinster (Irl)/Toulouse (Fra).
Champions Cup. 5e journée.
Poule 1. En direct.
16.00sAffaire conclue,
tout le monde a
quelque chose à vendre
16.45shBons baisers d’Europe
17.45sJoker Jeu. Présentation :
Olivier Minne.
18.40sN’oubliez pas les paroles
Jeu. Présentation : Nagui.
20.00sJournal
20.45tsVestiaires (Fr, 2018).
20.50tsParents mode d’emploi
Série (Fr, 2013).
20.55sD’art d’art !
La Cariole du père Junier,
d’Henri Rousseau.
5.35sPlus belle la vie
6.00sLudo Tempête de
boulettes géantes. tLes
Lapins crétins : invasion.
8.15sSamedi Ludo
tLes Lapins crétins :
invasion. La bande à Picsou.
10.50shOn a la solution
Depuis Caen - Produire
son énergie soi-même.
11.30dDans votre région
12.00Le 12/13
12.55shLes nouveaux
nomades
13.20ishUn livre, un jour
Anne… La Maison
aux pignons verts, de
Lucy Maud Montgomery
(éd. Québec Amérique).
13.30shLes grands du rire
Présentation : Yves Lecoq.
15.15shLes carnets de Julie
Le pays montpelliérain, dans
le Languedoc-Roussillon.
La cuisine de Touraine.
17.10sTrouvez l’intrus
Jeu. Présentation :
Eglantine Eméyé.
17.50sQuestions pour
un super champion
Jeu. Présentation :
Samuel Etienne.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
20.10Météo régionale
20.15tshZorro Série (saison 2,
18/39, USA, 1959). Colorisé.
20.40sTout le sport
20.50sTerres de partage
20.55sLa Minute Jamy
Le sursaut du sommeil.
6.30tsZouzous
tT’choupi à l’école.
Docteur La Peluche.
tSimon. tPierre Lapin.
tMily Miss Questions.
10.10shSilence, ça pousse !
11.10shLa maison France 5
12.45dsToits de Paris,
des jardins extraordinaires
(Fr, 2017, 1/2).
13.15tdshLe Buste
de Néfertiti (GB/Can, 2014).
14.05dsLa Corée vue d’en haut
(2016).
Héritage et modernité (1/2).
15.05dsL’Aventurier du goût
(GB, 2015). Bolivie.
15.50dshSale Temps
pour la planète (Fr, 2016).
Costa Rica, un modèle
pour la planète ? (3/5).
16.50dsLes Routes
de l’impossible (Fr, 2018).
Lesotho, le royaume
des neiges.
17.45sTerre de partage,
passion céréales
Végétal et digital.
17.50shC dans l’air En direct.
19.00shC l’hebdo
Talk-show. Présentation :
Ali Baddou. En direct.
20.20dsZoo nursery Berlin
(All, 2016, 3/10).
20.50sBien évidemment
7.10iX:enius
L’énigme des hommes
de Neandertal.
Objectif espace :
à la recherche de planètes
habitables.
8.05sInvitation au voyage
en week-end La Réunion.
8.45ds360°GEO (All, 2018).
L’Andalousie au son des
guitares et du flamenco.
Inde, la lutte à mains nues.
10.40dCuisines des terroirs
(All, 2016). La Touraine.
11.05dsLa Côte Est
des Etats-Unis (All, 2014).
Le New Hampshire et
le Maine (5/5). Au cœur de
la Nouvelle-Angleterre (4/5).
New York, la Grosse Pomme
(3/5). Les Etats du sud (2/5).
14.05dLes Splendeurs
de l’ancienne Russie
(All, 2013). Le legs des tsars
(1/5). Les Nuits blanches
de Saint-Pétersbourg (2/5).
15.35tdRaspoutine (All, 2016).
Meurtre à Saint-Pétersbourg.
16.25shInvitation au voyage
Spécial Indonésie.
17.05dsh360°GEO (Fr/All, 2010).
Les plongeurs fous
du lac Baïkal.
17.50dhLe Retour des derviches
(All, 2018). Une tradition
oubliée des Balkans.
18.35iArte reportage
19.30isLe dessous des cartes
Quel monde vu du Kremlin ?
19.45hArte journal
20.0528 minutes samedi
21.00
21.00
21.00 20.55
20.50 Pas de ça
entre nous !
Destination
Eurovision
Meurtres
en Auvergne
Echappées belles
L’Homme et la Lune
shDivertissement. 155 mn.
Présentation : Arthur.
Invités : Christian Clavier,
Ary Abittan, Dany Boon,
Virginie Hocq, Jérôme
Commandeur, Pascal Obispo.
shDivertissement. 175 mn.
Présentation : Garou.
Avec la participation d’André
Manoukian, Vitaa et Christophe
Willem. En direct.
Le public est invité à choisir
la chanson qui représentera
la France à l’Eurovision,
prochainement en Israël.
Dix-huit artistes sont en lice.
rsjhTéléfilm de Thierry Binisti
(Fr, 2016). 95 mn. Avec Sofia Essaïdi,
Frédéric Diefenthal, Arnaud Binard.
6 Nouvelle région pour
Meurtres à… : cette semaine,
direction l’Auvergne. L’ennui
provoqué par cette histoire
mal ficelée n’est compensé ni
par l’amourette entre deux des
personnages, ni par la beauté
des paysages vallonnés
dans lesquels ils évoluent.
shMagazine. 90 mn.
Présentation : Sophie Jovillard.
Les Rocheuses, l’Ouest sauvage.
Reportages : Les parcs nationaux,
symbole de l’Ouest sauvage.
L’art du camping : sac à dos
contre camping-car.
Sensations fortes
dans les Rocheuses.
Le territoire des dinosaures.
Denver, un cow-boy dans la ville.
La ruée vers l’or.
22.25shPassage des arts
tdhD’Eva Schötteldreier
(All, 2018). Inédit.
Fille de la Terre (1/3).
21.40 Déesse de la nuit. (2/3).
22.35 Un nouveau continent ? (3/3).
6 Saviez-vous que la Lune avait
« une odeur de sciure de bois, de
poudre à canon et d’œuf pourri » ?
C’est l’un des enseignements
de ce doc consacré à notre
relation avec le satellite naturel
de la Terre. Raisonnablement
plaisant. LIRE page 87.
23.55
On n’est pas couché
22.35 r
Meurtres à Carcassonne
22.30 Le Tartuffe
23.30 Opération Lune
shTalk-show. 170 mn.
Présentation : Laurent Ruquier.
rsjhTéléfilm de Julien Despaux
(Fr, 2014). 95 mn. Avec Bruno
Wolkowitch, Rebecca Hampton,
Benjamin Baroche.
6 Pour résoudre un meurtre,
une flic doit faire équipe avec
son ex-mari. L’affaire policière
assez artificielle vire à l’intrigue
sentimentale sans intérêt.
rsPièce de Molière. Inédit.
Mise en scène : Peter Stein.
Enregistré au Théâtre de la Porte
Saint-Martin, en décembre 2018.
Avec Pierre Arditi, Jacques Weber,
Isabelle Gélinas.
LIRE page 87.
23.35 Les Experts
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
samedi 12
T
tsxhSérie (USA, 2008).
195 mn. VM. Avec William
Petersen, Marg Helgenberger,
George Eads, Eric Szmanda.
Attache-moi si tu peux
(saison 9, 5/24).
Grissom demande de l’aide à Lady
Heather à propos d’une enquête
liée au sadomasochisme.
0.25 Bang ! Bang ! (6/24).
Enquête sur une fusillade
lors d’une fête de voisinage.
1.15 Echos du passé (7/24).
Un homme, suspecté de meurtre
douze ans plus tôt, est soupçonné
de la mort récente de son épouse.
2.00 Star de demain… et d’hier
(8/24).
2.45isStupéfiant !
69, année érotique.
Invitée : Jane Birkin
4.05sAffaire conclue,
tout le monde a
quelque chose à vendre
4.45dsParis au fil de l’eau
2 5.25.
2.50Programmes
de la nuit 2 6.30.
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
r
0.10sSoir 3 En direct.
0.40sEugène Onéguine
Opéra de Tchaïkovski.
Par le Chœur du Théâtre
Mariinsky. Mise en scène :
Alexei Stepanyuk. Par
l’Orchestre du Théâtre
Mariinsky. Dir. Valery
Gergiev. Enregistré en 2015.
3.25sLes carnets de Julie
4.20sLes nouveaux nomades
4.40isUn livre, un jour
4.45Les matinales 2 5.05.
r
0.30sA vous de voir
Chris Downey :
architecte visionnaire.
0.55dsLes Trésors de
la parfumerie française
(Fr, 2018).
2.25rdsUne vie de chaton
(GB, 2016).
3.50sLa nuit France 5 2 5.25.
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
T
T
tdshDe William Karel (Fr, 2002).
55 mn. Rediffusion.
6 William Karel fait mine
de démontrer que l’alunissage
d’Apollo n’était qu’une mise en
scène. Une réelle interrogation
sur l’utilisation des images.
LIRE page 87.
0.25hSquare idée Alunissage :
la naissance des fake news ?
0.50iCourt-circuit Spécial
« Winter of Moon ».
1.45hKryo Court métrage de
Christoph Heimer
(All, 2015). VO.
2.15Arte journal
2.35dhMateria oscura
(Ita, 2013).
3.55dsDes monuments et des
hommes (Fr, 2018). Turquie,
la mosquée Süleymaniye
(5/15). 2 5.10.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
89
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
France Ô
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
6.00 sM6 music
8.15 sM6 boutique
Magazine. Présentation :
Pierre Dhostel,
Valérie Pascale
et Laurence Peraud.
10.35 ysModern Family
Série (saison 6, 21/24,
USA, 2015). VM.
11.10 sNorbert, commis
d’office Magazine.
Présentation : Norbert
Tarayre. Jessica, abus
de fromages/Blyvy,
agression à la sardine.
12.45 sLe 12.45
13.20 tsScènes
de ménages Série.
14.45 sChasseurs
d’appart’ Jeu.
Présentation :
Stéphane Plaza.
19.45 sLe 19.45
20.25 tsScènes
de ménages Série.
9.00 Etat de santé
10.00 Le journal
de la Défense
10.30 i#Flash Talk
11.30 J’aimerais vous y voir
12.00 N’ayons pas peur
des mots
13.30 LCP le mag
14.00 Rembob’Ina
Cinq colonnes à la une.
15.30 Le journal
de la Défense
16.00 Circo Magazine.
16.30 hSénat 360
18.00 hMa voix compte
Magazine. Ecologie :
qu’est-ce que je peux
faire, j’sais pas quoi faire…
18.30 Has#tag
19.00 Sénat en action
19.30 Le Magazine de
l’emploi Magazine.
20.00 shLivres & vous…
Magazine. Présentation :
Adèle Van Reeth.
Poésie et vie ordinaire.
Invités : Christian Bobin,
Catherine Meurisse.
7.40 sYoung Justice
9.10 sMarvel’s
Avengers :
Secret Wars Shorts
10.35 sLEGO DC Comics
Super Heroes : Aquaman
Téléfilm de Matt Peters
(USA, 2018).
11.50 sTeen Titans go !
12.55 ysMolusco
13.35 tsMinikeums
18.00 sEscape News
Divertissement.
Présentation :
Thomas Sotto. Déjouer
les pièges de l’info.
18.40 sFort Boyard
Divertissement.
Présentation : Olivier
Minne. Les bonnes fées.
Invités : Maëva Coucke,
Sébastien Cauet, Camille
Cerf, Maxime Guény,
Miko, Pascal Salviani.
20.45 sBien évidemment
Un goûter équilibré.
8.30 shBivouac
8.55 shFitness Island
Caraïbes
9.25 shUn look d’enfer
9.55 sActive ta vie !
Mangez, bougez, vivez
10.25 shCut (saison 6,
31 à 35/70, Fr, 2018).
12.35 ydsCuba,
l’histoire secrète
(Fr, 2016, nº 1).
13.35 yshDancing on
the edge Série (saison 1,
1 et 2/4, GB, 2012).
16.40 dshMada Trek
(Fr, 2018, 2/6).
17.35 shLe Balajuan
Le ragga dancehall. Rock.
Invitée : Hapsatou Sy.
18.30 sInfô soir
18.45 dsLa Réunion,
le renouveau du jardin
créole (Fr, 2017).
19.40 dsUne saison en
Equateur (Fr, 2018, 6/6).
20.30 shLoca Terre
20.45 shVilla Karayib
(saison 2, 27 et 28/70, Fr).
6.00 sWake up Clips.
9.20 sL’hebdo
de la musique
Magazine. Présentation :
Erika Moulet.
11.10 sjGénération
top 50 Magazine.
Présentation :
Jérôme Anthony.
13.20 sAurora Teagarden :
Un crime en héritage
Série (Can, 2015).
15.00 sAurora Teagarden :
Le club des amateurs
de meurtres
Série (Can/USA, 2015).
16.30 sAurora Teagarden :
Affaire secrète
Série (Can, 2016).
18.05 sAurora Teagarden :
Un bébé sur les bras
Série (USA, 2016).
19.55 tsLes Simpson
8.00 Jeunesse…
12.35 tZig & Sharko
12.55 yhOggy
et les cafards
13.35 hLes Super Nanas
14.10 tMagic :
Famille féerique
14.45 hBunsen
est une bête
15.20 Pokémon
15.55 hBeyblade Burst
16.20 hBlazing Team :
Les maîtres
du Yo Kwon Do
16.45 Massive Monster
Mayhem
17.10 tZig & Sharko
17.25 yOggy
et les cafards
17.50 tZig & Sharko
18.15 yOggy
et les cafards
18.40 tZig & Sharko
19.05 hKally’s Mashup,
la voix de la pop
Série (saison 1, 11 et 12/75,
Arg, 2017).
20.45 G ciné Magazine.
21.00 21.00
20.50
20.55
20.55 20.55
NCIS : Los Angeles
Vivre ensemble
Rugby
Zik Truck
Les Simpson
tswhSérie (USA, 2018).
105 mn. Avec Chris
O’Donnell, Daniela Ruah,
LL Cool J.
Le monstre (saison 9, 17/24).
En enquêtant sur une
disparition, le groupe
démasque un tueur,
payé pour mettre en scène
ses crimes.
21.50 Vendetta (18/24).
Les agents du NCIS
collaborent avec l’ATF pour
tenter d’arrêter un trafiquant
d’armes international,
qui vient de revenir
aux Etats-Unis.
dDe Julie Benzoni
(Fr, 2018). 60 mn.
A Souvigny-de-Touraine,
enfants et personnes âgées
se côtoient dans
une résidence qui abrite
sous le même toit maison
de retraite et école
élémentaire.
22.00 hUn monde en docs
Débat. Présentation :
Jérôme Chapuis.
sClermont-Auvergne (Fra)/
Northampton Saints (Gbr).
Challenge Cup. 5e journée.
Poule 1. En direct.
shDivertissement.
La grande finale.
tsDessin animé
(USA, 2016, 2008, 2009).
Fastcarraldo (saison 28,
14/22). Burns est piqué
(saison 20, 8/22). Lisa
la reine du drame (9/22).
Prenez ma vie, je vous en
prie (10/22). Une journée
particulière (saison 28,
9/22). Echange de mots
croisés (saison 20, 6/22).
L’étrange Noël de Krusty
(saison 28, 10/22). Souvenirs
dangereux (saison 20, 5/22).
Cochon de Burns
(saison 28, 11/22). L’échange
(saison 20, 3/22). 2 1.00.
22.45 T
NCIS : Los Angeles
22.30 TT
French Bashing
tswhSérie (USA, 2016,
2013). 140 mn. VM.
Avec Chris O’Donnell,
Miguel Ferrer, LL Cool J,
Daniela Ruah.
Pas de fumée sans feu
(saison 7, 23/24).
Un pompier a trouvé la mort
au cours d’un incendie.
Les policiers découvrent
qu’un disque dur contenant
des informations secrètes
a été volé.
23.35 Le corbeau et
les cygnes (saison 4, 22/24).
Une femme a été agressée
par plusieurs hommes
dans un parking.
Elle a réussi à leur échapper,
tuant trois de ses assaillants.
0.20 Le bon, la brune
et les diamants (23/24).
Les enquêteurs du NCIS
doivent découvrir pourquoi
Monica Davis, hôtesse
dans une boîte de nuit,
a été la cible de tirs.
ydhDe David Bickerstaff
et Jean-Baptiste Péretié
(2014). 60 mn. Rediffusion.
6 Fainéants, snobs,
infidèles… Les clichés
dont nous affublent les
Américains sont légion.
Ce film léger les recense,
mêlant cinéma populaire
et archives. LIRE page 86.
T
1.05 sxSupernatural
Série (saison 11, 13/23,
USA, 2016). VM.
2.10 Programmes
de la nuit 2 6.00.
90
Télérama 3600
23.30 dhMenaces
en mers du Nord
0.30 hHas#tag
Magazine. Présentation :
Hélène Risser.
1.00 sLivres & vous…
Magazine. Présentation :
Adèle Van Reeth.
Poésie et vie ordinaire.
Invités : Christian Bobin,
Catherine Meurisse.
2.00 J’aimerais vous y voir
Magazine. Philippe Bolo,
député MoDem
de Maine-et-Loire,
technicien de métallurgie.
Olivier Damaisin.
2.30 Séance à
l’Assemblée nationale
2 4.30.
09 / 01 / 19
22.50 dsMission
monstres marins
(USA, 2014).
Plongée avec l’anaconda.
Avec l’hippopotame.
Avec le grand requin blanc.
Avec le calamar géant.
1.40 sFestival Fnac Live
2017 Calypso Rose.
2.35 Programmes
de la nuit 2 6.15.
23.55 dsEdith Lefel,
une vie (Fr, 2013).
0.50 sJacob Desvarieux,
un concert
pour l’Histoire
Enregistré au Mémorial
ACTe, à Pointe-à-Pitre,
en 2018.
1.45 sTony Chasseur
chante Al Jarreau
Enregistré à la Marbrerie,
à Montreuil, en février
2018. 2 3.25.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
TFX
T
11 61 11
11 11
Caninator Chien Robot
hTéléfilm de Robin Dunne
(Can, 2016). 95 mn. Avec
Sarah Desjardins, Robin
Dunne, Katharine Isabelle.
Isabel, qui vient de perdre
ses parents, s’attache
à un chien robotisé.
22.30 Gibby Téléfilm
de Phil Gorn (USA, 2016).
Avec Elizabeth Shannon,
Peyton Meyer.
0.00 thGawayn
0.30 yCorneil et Bernie
1.00 hFoot 2 rue extrême
2.25 thTotally Spies
2 3.15.
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
11.45 shRévélations
Magazine. Présentation :
Laurence Roustandjee. 16.45 dswLe crime
parfait n’existe pas
(USA, 2008, 2009).
Destination : le Canada
(nº 6). Double vie
au Mexique (nº 9).
Laissée pour morte (nº 7).
Le Temps de l’oubli (nº 8).
Nouveau visage, nouvelle
identité (nº 13).
6.45 TV achat
8.45 sNos chers voisins
9.45 sLes Mystères de
l’amour Série (saison 19,
10 et 11/26, Fr).
11.55 isQuotidien
13.20 tswCold Case :
affaires classées Série
(saison 4, 16 et 19/24,
USA, 2007)
(saison 5, 2 à 5/18). VM.
18.50 sNos chers voisins
Série.
20.15 sLa Grande Odyssée
9.00 Total rénovation :
ma maison sur mesure
13.35 swSan Andreas :
Alerte séisme
Téléfilm de John
Baumgartner (USA, 2015).
15.15 sLe Souffle
de la Terre Téléfilm
d’Andrew Stevens, Jim
Wynorski (USA, 2009).
17.00 sPéril en altitude
Téléfilm de Jim Wynorski
(Can, 2005).
18.50 sLe big bêtisier
9.10 sPetits Secrets
entre voisins Série.
13.30 Petits plats
en équilibre
13.35 sSection
de recherches
Série (saison 5,
5 à 8/14, Fr, 2010).
17.50 swProfilage
Série (saison 1,
2 à 4/6, Fr, 2009).
20.55 Les Oubliées
20.20
Handball
20.55
Chroniques
criminelles
21.00
Joséphine,
ange gardien
swhMagazine.
Présentation : Julie Denayer.
L’affaire Odile Touche :
Les secrets
du journal intime.
22.40 Présentation :
Magali Lunel.
Affaire Patrick Isoird :
rendez-vous mortel à Sète.
Meurtre sur la voie ferrée.
0.40 Affaire Redoine Faid : la
chute de l’ennemi public
numéro 1. 2 2.30.
sSérie (Fr/Bel, 1999).
205 mn. Avec Mimie Mathy,
Judith El Zein,
Jean-Yves Berteloot.
La part du doute
(saison 3, 1/4).
22.35 tLe tableau noir
(saison 2, 2/2, 1998).
TT
yhwSérie (Fr, 2007).
175 mn. Avec Jacques
Gamblin, Fabien-Aïssa
Busetta, Nathalie Besançon.
(4 à 6/6).
23.50 twUn fils
Téléfilm d’Alain Berliner
(Fr, 2014). Avec Michèle
Laroque, Maxence Perrin.
1.35 Programmes
de la nuit 2 6.00.
shFrance/Serbie. Chpt du
monde. Tour préliminaire.
Groupe A. En direct.
22.20 sw90’ enquêtes
Alcool, stups, drames
familiaux : pas de répit pour
les gendarmes de banlieue.
Accidents, alcool et délits
de fuite : alerte maximale
pour les gendarmes de
l’autoroute. Excès de
vitesse, accidents, radars :
l’autoroute sous haute
surveillance. 2 2.55.
0.25 Programmes
de la nuit 2 6.50.
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
7.00 Télé-achat
9.00 Direct Auto Express
Magazine. Présentation :
Grégory Galiffi.
11.00 Direct auto
Magazine. Présentation :
Grégory Galiffi.
12.10 JT
12.20 wLe Secret d’Eva
Téléfilm
de Patricia Cardoso
(USA, 2010). VM.
13.55 wDisparue
dans la nuit
Téléfilm de Bill L. Norton
(USA, 1996).
17.30 Access
Série (Fr, 2018).
18.30 Les Terriens
du samedi !
Magazine. Présentation :
Thierry Ardisson.
21.00 T
Les Duos impossibles
de Jérémy Ferrari 5
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
thSpectacle enregistré
à Bruxelles, en mars 2018.
Rediffusion.
6 Jérémy Ferrari
rassemble une dizaine
d’humoristes sur le thème
de l’enfance. Deux heures
de show un peu inégal
mais à l’humour ultra
corrosif. LIRE page 86.
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
11.00 dshWheeler
Dealers : occasions à
saisir (GB, 2015). Pontiac
GTO : direction Chicago
(1/20). Ford F100, Seattle
(2/20). MG A, Californie
(3/20). BMW 2002 TII,
Californie (4/20). AMC
Pacer, Californie (5/20).
14.55 dsSeuls face à
l’Alaska (USA, 2017).
L’heure d’hiver (2/17).
Rivière dangereuse (3/17).
Coup du sort (4/17).
Poudre noire (5/17).
Jackpot (6/17). Proie et
prédateur (7/17). La meute
de loups (8/17).
20.50 dshInto the wild :
Alaska (USA, 2016).
Compte à rebours (5/9). Et
la lumière fut (6/9). Voyage
dans le temps (7/9).
23.30 dsSeuls face
à l’Alaska (USA, 2017).
Droit dans le mur (14/17).
Chasse gardée (15/17).
2 1.00.
NRJ 12
12 62 12
12 12
21.00 tsThe Big Bang
Theory Série.
Coup de pied fœtal et
fièvre acheteuse.
Une vérité approximative.
Super cerveau dans
un incubateur… (saison 10,
6 à 8/24, 3 à 5/24,
USA, 2016) (saison 9,
24/24) (saison 10,
1 et 2/24) (saison 9,
21 à 23/24). VM. 2 2.05.
CStar
17 64 17
17 17
23.30 thJérémy Ferrari :
Hallelujah Bordel !
A la Cigale, à Paris,
en 2013.
1.30 Programmes
de la nuit 2 7.00.
21.00 thSupergirl
Série. Espoir déçu.
A armes inégales. Climat
défavorable. Le monde
à ses pieds. Les derniers
enfants de Krypton
(saison 2, 4 à 6/22,
1 et 2/22, USA, 2016). VM.
1.15 hLe before
des Terriens
Magazine. Présentation :
Thierry Ardisson. 2 2.00.
6ter
Chérie 25 25 69 25
25 25
22 67 22
22 22
8.00 shD&CO
9.00 hLa boutique 6ter
11.05 shLes Rois
de la réno Le juste prix.
Capharnaüm. On met
le paquet. Douche froide.
Vintage. Vandales.
Travail d’équipe.
La roue tourne. Imprévus.
Chère ou pas chère ?
15.15 shNorbert, commis
d’office Magazine.
Présentation :
Norbert Tarayre.
10.00 swLes enquêtes
impossibles Magazine.
Promenade mortelle.
Meurtre en sommeil.
Du sang sur l’insigne.
13.05 swSnapped :
les femmes tueuses
Tracy Lawson. Tina
Lunney. Lupita Acuña.
15.55 sSous les jupons
de l’histoire Blanche de
Castille. Sissi. Comtesse
de Châteaubriant. La
duchesse de Fontanges.
21.00
Rénovation
impossible
21.00 T
Mr. Selfridge :
l’histoire vraie du
pionnier du shopping
hTélé-réalité. 300 mn.
C’est pas de la tarte.
21.50 Une affaire de famille.
22.40 Sur des rails.
23.30 Besoin de renfort.
0.20 Vieux loup de mer.
1.15 La porte secrète.
2.00 Programmes de la
nuit 2 6.20.
thSérie (GB, 2013, 2014).
180 mn. Avec Jeremy Piven,
Zoë Tapper.
On récolte ce qu’on sème
(saison 1, 10/10).
22.00 Loin des yeux, près
du cœur (saison 2, 1/10).
23.00 Au bord
de l’abîme (2/10).
0.00 swLes enquêtes
impossibles 2 2.50 .
bouquet canal+
samedi 12
Canal+
4 4 4
4 4
6.15rshFor the people
Série (saison 1, 1/10,
USA, 2018). VM.
6.55sCartoon+ Ella, Oscar
& Hoo. Non-Non. En clair.
8.00yfsjwhLe Grand Jeu
Drame d’Aaron Sorkin
(USA/Can/Ch, 2017). VM.
Avec Jessica Chastain, Idris
Elba.
10.15ishScotch, cuisine
extra forte Menu vintage.
10.35yswhBabylon Berlin
Série (saison 2, 1 et 2/8,
All, 2018). VM.
LIRE TRA 3599, page 94.
12.15ushLes Cahiers
d’Esther En clair.
12.20shCompil JT pressé
En clair.
12.35ishLa semaine de
Catherine et Liliane
Divertissement. En clair.
12.45shTchi tcha
Best of. En clair.
13.45ishLe cercle En clair.
14.30tfsjxhHitman &
Bodyguard Film d’action
de Patrick Hughes
(USA/Ch, 2017). VM.
Avec Ryan Reynolds,
Samuel L. Jackson.
16.25sCanal sports club
En direct.
17.00sFootball
Amiens/Paris-SG. Ligue 1.
20e journée. En direct.
18.50shCanal sports club
En direct. En clair.
19.40shBonsoir !
Le mag de l’époque. En clair.
20.40swhGroland le zapoï
En clair.
21.05 T
Bad Samaritan
tfsjxhThriller de Dean
Devlin (Bad Samaritan, USA, 2018).
105 mn. VM. Inédit.
Avec Robert Sheehan,
David Tennant, Kerry Condon.
6 A Portland, un voiturier
voleur affronte un riche tueur
en série (David Tennant,
dément). Après ses débuts
ratés à la réalisation
(le catastrophique Geostorm),
Dean Devlin redresse la barre
avec ce petit thriller aux accents
de lutte des classes. LIRE page 87.
22.50 Calls
TT
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
8.55 isxSnowfall
Série (saison 2, 1 à 10/10,
USA, 2018). VM.
15.55 hL’hebd’Hollywood
16.05 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
18.50 yswhLe Bureau
des légendes Série (saison 4,
1 et 2/10, Fr, 2018).
20.40 hL’hebd’Hollywood
20.50 yswhLe Bureau
des légendes Série.
Avec Mathieu Kassovitz,
Mathieu Amalric (saison 4,
3 et 4/10, Fr, 2018).
22.40 yswhL’Amie
prodigieuse Série.
Chapitre 1 : les poupées.
Chapitre 2 : l’argent (saison 1,
1 et 2/8, Ita, 2018). VM.
0.35 ysxhEngrenages
Série (saison 6,
5 et 6/12, Fr, 2017).
2.45 shTchi tcha Best of.
3.35 tdshJust kids
(Fr, 2018). 2 5.10.
F Film D Documentaire
43 13 154
43 44
6.40 Les P’tites Canailles+
8.15 tfsjhMary et la Fleur
de la sorcière De Hiromasa
Yonebayashi (Jap, 2017). VM.
9.50 ushLes Cahiers
d’Esther
9.55 tfsjhWonder
De Stephen Chbosky
(USA, 2017). VM.
11.45 ysCartoon+
12.35 tdshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2007, 2013).
Fred Chesneau en Inde.
Fred Chesneau aux Comores.
14.20 tfsjwhDivergente 2 :
l’insurrection De Robert
Schwentke (USA, 2015). VM.
16.15 rfsjwhLe Passeur De
Phillip Noyce (USA, 2014). VM.
17.50 yshWallace & Gromit :
rasé de près De Nick Park
18.20 ysCartoon+
19.30 tfshLe Voyage
extraordinaire de Samy
De Ben Stassen (Bel, 2009). VM.
20.45 ushLes Cahiers
d’Esther
20.50 fhSpy Kids 4 : tout
le temps du monde De Robert
Rodriguez (USA, 2011). VM.
Avec Jessica Alba, Joel McHale.
22.15 rfsjhLa Deuxième
Etoile De Lucien Jean-Baptiste
(Fr, 2017). Avec Firmine Richard.
23.45 rfwhVidocq (Fr, 2001).
1.20 tfsjwhSi tu voyais
son cœur De Joan Chemla
(Fr, 2017).
2.45 tfsjhM
De Sara Forestier (Fr, 2017).
4.20 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2008). Diego
Buñuel à Johannesburg. 2 5.10.
Canal+ Cinéma
40 10 153
40 41
7.45 Surprises
8.00 fsjwhGun City
De Dani de la Torre
(Esp/Fr, 2018). VM.
10.05 tfswhUn jour
dans la vie de Billy Lynn
D’Ang Lee (USA/Ch, 2016). VM.
11.50 rfsjhStars 80 :
la suite De Thomas Langmann
(Fr, 2017).
13.40 yfsjhLe Retour
du héros De Laurent Tirard
(Fr, 2018).
15.05 ihLe cercle
15.50 yfsjwhLe Grand Jeu
D’Aaron Sorkin
(USA/Can/Ch, 2017). VM.
18.10 tfxhSeraphim Falls
De David von Ancken
(USA, 2006). VM.
19.55 hTchi tcha Best of.
20.50 ufsjxhSilence
De Martin Scorsese
(USA, 2016). VM. Inédit.
yshSérie (Fr, 2017). 25 mn.
Avec Andrew Garfield,
11-16/11/2028 Répondeurs
Adam Driver.
téléphoniques (Paris)
6 Scorsese porte à leur
(saison 1, 5/10).
paroxysme les thèmes de la
23.00 16/11/2028 Prise son
culpabilité et de la rédemption,
d’un long-métrage
et traite du sacré avec
(Forêt Domaniale d’Orléans) (6/10). une ferveur inattendue.
w LIRE page 88.
23.15yfsjxhWind River
Film policier de Taylor
23.25 rfwhChloé
Sheridan (USA/Can, 2017).
D’Atom Egoyan (USA/Can/Fr,
VM. Avec Jeremy Renner,
2009). VM. Avec Julianne
Elizabeth Olsen.
Moore, Liam Neeson.
1.00fswhFurious
6 Avait-on besoin d’un remake
Film d’aventures
nord-américain de Nathalie,
de Dzhanik Fayziev et Ivan
d’Anne Fontaine ?
Shurkhovetskiy (Rus, 2017).
Ex-jeune auteur prometteur,
VM. Avec Ilya Malakov,
Atom Egoyan déçoit
Aleksey Serebryakov.
avec ce conte moral…
2.55fsjwhGun City
0.55 yfsjhPetit Paysan
Film policier de Dani de la
De Hubert Charuel (Fr, 2017).
Torre (Esp/Fr, 2018). VM.
2.25 ihLe cercle
Avec Luis Tosar,
3.10 Aria Court métrage (Fr, 2017).
Michelle Jenner.
3.25 Wave Court métrage 2 3.40.
4.55sSurprises 2 5.10.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
Canal+
Family
Canal+
Décalé
44 14 156
44 45
16.40 shLa Gaule d’Antoine
Bourgogne-Franche-Comté.
yRégion PACA.
19.25 isScotch, cuisine
extra forte Menu vide frigo.
19.55 tdshBlack Panther
Power (Fr, 2018).
LIRE TRA 3599, page 127.
20.55 tfsjwhBlack Panther
De Ryan Coogler (USA, 2018).
VM. Avec Chadwick Boseman,
Michael B Jordan.
LIRE TRA 3599, page 127.
23.05 yfshOuvrir la voix
D’Amandine Gay (Fr, 2017).
1.05 svhLe journal du hard
1.25 fsvhVacancières
infidèles (Fr, 2018).
2.40 hLive in Canal 2 3.15.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
11.40 hFormule E Prix de
Marrakech. Essais qualificatifs.
En direct.
12.55 shLate football club
13.55 shInvisible
14.25 hFootball Laval/
Boulogne-sur-Mer. National 1.
18e journée. En direct.
16.25 hFormule E
Prix de Marrakech.
17.30 hRétro 2018
18.00 hZapsport la compile
18.10 xhFight+
19.55 dhSport Reporter
Le foot à Madagascar.
20.30 hD1 le mag
20.50 hFootball Lyon/Rodez. D1
féminine. 15e journée. En direct.
2.55 hJour de foot En direct.
2
23.50 hFormule E Prix
de Marrakech.
0.55 dhSport Reporter
1.30 hGolf Open d’Hawaii.
3e tour. En direct. 2 4.30.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
91
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
12.30 tChaplin
Chorégraphie : Mario
Schröder. Par le ballet
de Leipzig.
Avec l’Orchestre du
Gewandhaus de Leipzig.
Dir. Matthias Foremny.
14.05 yPinocchio Ballet.
Chorégraphie : Ivan
Cavallari. Musique :
Enrico Melozzi. Par le
Ballet de l’Opéra national
du Rhin. Avec l’Orchestre
symphonique de
Mulhouse. Dir. Myron
Romanul. Lire ci-dessous.
15.45 Intermezzo
16.30 Brahms :
Quatuor nº1, Quintette
nº2 Par le quatuor Strada.
17.30 Martha Argerich et
l’Orquestra Neojiba à
la Philharmonie de Paris
19.25 Intermezzo Clips.
13.00 Historiquement show
Commode et Jean-SansTerre méritent-ils leur
mauvaise réputation ?
14.05 La Belle Vie Téléfilm
de Lazare Iglesis (Fr, 1979).
15.30 dLes Carnets
de Barthélemy Mermet
(Fr, 2016).
16.25 dMafia Killers
(GB, 2018,1/6).
17.15 yds
Les Gangsters et
la République (Fr, 2016).
Au nom du drapeau (1/3).
18.05 dPenseurs
des temps anciens
(GB, 2015). Socrate (2/3).
19.10 tdArt, passion
et pouvoir (GB, 2017).
Les Temps modernes (4/4).
LIRE TRA 3599, page 80.
20.05 hHistoriquement
show
15.25 dVues d’en haut
(GB, 2013, 9/14).
15.55 dHorizons
(Fr, 2011, 20/62).
16.55 dTrésors vus du ciel
(Can, 2018, 2015,
nos 2 et 9/18).
18.50 dGare centrale
(2018). New York, Grand
Central Terminal (nº 3).
19.50 dDes trains pas
comme les autres
(Fr, 2017). Chili (3/7).
20.50 dCroisière au fil
du Rhône (Fr, 2010).
21.45 dCroisière
(Fr, 2011). Berlin/Prague :
au fil de l’Elbe.
22.50 dUne Fleur
dans les Grandes
Antilles (Fr, 2015, 1 et 2).
0.50 dCroisière
au fil du Rhône
(Fr, 2010). 2 1.45.
15.45 rsjwBody
of proof Série. VM.
Avec Dana Delany, Jeri
Ryan, John Carroll Lynch
(saison 2, 13 à 17/20,
USA, 2012).
19.40 Ça balance à Paris
20.50 Bernard Mabille
à l’Olympia Spectacle.
En direct. 30 ans
d’insolence.
23.05 dBernard Mabille
sous toutes les coutures
(Fr, 2017).
0.40 Thierry Le Luron
en liberté Spectacle
enregistré au Théâtre
du Gymnase, à Paris,
en 1985.
2.10 Programmes
de la nuit 2 6.00.
20.40 yfxTotal Recall
De Paul Verhoeven (USA,
1990). VM. Avec Arnold
Schwarzenegger.
6 Schwarzie est parfait
en demi-schizo ne sachant
plus à quelle réalité
se vouer.
22.35 yfwCopland
De James Mangold
(USA, 1997). VM.
Avec Sylvester Stallone,
Robert De Niro.
0.20 rfxCliffhanger,
traque au sommet
De Renny Harlin
(USA/Fr/Ita, 1993). VM.
2.10 cLibertinages
2.30 Brigade du crime
Série (saison 5, 20,
21 et 19/25, All, 2005).
4.45 112 unité d’urgence
Série (saison 1, 35/110,
All, 2008). 2 5.10.
9.00 h64’, l’essentiel
1
19.05 h300 Millions
de critiques
20.00 hAcoustic
20.30 hJournal (France 2)
21.00 Destination
Eurovision
Divertissement.
Présentation : Garou.
23.50 hJournal (RTS)
0.15 rwLes Limiers
Série. Avec Jean-Yves
Berteloot, Marc
Ruchmann (saison 1,
2 et 1/6, Fr, 2012).
6 Les flics de la brigade de
recherche des fugitifs
n’ont pas encore réussi à
retrouver la recette du
polar télévisuel sans
bâillements ni clichés.
1.55 hLe journal Afrique
2.30 hStars parade
3.00 hJournal 2 3.20.
20.30
Street Scene
20.40 Visite privée
au musée
National
85 176
Geographic 123 60
Téva
Série Club
13ème Rue
20.40 dVol miracle
au-dessus de l’Hudson
(GB/USA, 2013).
22.20 dLa Bataille d’Hitler
contre la presse
(All, 2018).
23.15 dVol miracle
au-dessus de l’Hudson
(GB/USA, 2013).
0.55 dInside : l’univers
des drogues
(GB, 2015, nº 18). 2 1.45.
15.30 sMaison à vendre
17.10 sCauchemar
en cuisine (Fr, 2018).
Hyères. Tarbes.
2
0.50 rswBones
Série. VM.
Avec Emily Deschanel,
David Boreanaz
(saison 11, 11 à 13/22,
9 à 11/22, USA, 2016).
1.30 Programmes
de la nuit 2 7.05.
17.30 tswBlacklist
Série (saison 4, 9 à 12/22,
USA, 2017). VM.
20.50 sFrankenstein Code
Série. VM. Avec Robert
Kazinsky (saison 1,
5 à 8/11, USA, 2016).
0.05 ycAmerican
Horror Story : Coven
Série. VM. Avec Sarah
Paulson (saison 3, 9 à
13/13, USA, 2013). 2 3.55.
2
0.55 shMeurtres en
Haute-Savoie Téléfilm
de René Manzor (Fr, 2017).
Avec Gwendoline Hamon.
2
2.40 txNew York,
unité spéciale Série. VM.
Avec Christopher Meloni,
Mariska Hargitay
(saison 5, 14/25, USA,
2004) (saison 13, 4/23,
2011) (saison 16, 21 et
23/23, 2015). 2 1.40.
Toute 128 90 183
l’Histoire 121 206
TV
Breizh
Comédie+
Warner TV
20.45 dLes Mensonges
de l’histoire (Fr, 2017,
2016). 1985, le Rainbow
Warrior (nº 1).
Les avions renifleurs (3/3).
22.35 tdwUne histoire
du terrorisme en France
(Fr, 2018, 1 et 2/2).
LIRE TRA 3599, page 96.
0.25 tdLes Mensonges
de l’histoire
(Fr, 2016, 1/3). 2 1.20.
2
0.50 tswCold Case :
affaires classées Série.
VM. Avec Kathryn Morris,
John Finn (saison 3, 8/23,
USA, 2005) (saison 2, 17 à
19/23 et 14/23).
1.00 sjwLe Tueur
du lac Série. Avec Julie
de Bona, Lannick Gautry
(saison 1, 1/8, Fr, 2017).
1.55 Programmes
de la nuit 2 6.10.
hOpéra en 2 actes de Kurt
Weill. Mise en scène : John
Fulljames. Par l’Orchestre et
le Chœur du Teatro Real.
Dir. Tim Murray. Enregistré
au Teatro Real de Madrid, en
2018. Avec Patricia Racette,
Paulo Szot, Mary Bevan.
23.15 Intermezzo Clips.
23.30 Jazz at the
Philharmonie Anouar
Brahem, Dave Holland,
Jack Dejohnette, Django
Bates : « Blue Maqams ».
Enregistré à la
Philharmonie de Paris,
en avril 2018.
1.00 tJazz à La Villette
2015 Autour de Nina.
2.30 dThe Sound of New
York (2017). Mark Turner.
3.00 Jazz sous
les Pommiers 2018
Sylvain Luc Quintet.
2 4.40.
T
tdhDe Phil Grabsky
(GB, 2015). Inédit.
David Hockney
à la Royal Academy (1/12).
6 Visite des deux
expositions de David
Hockney à la Royal
Academy de Londres.
Un peu plan-plan mais
plaisant. LIRE page 88.
21.30 rdhJean Gabin
(Fr, 2015).
22.25 dMLK : révélations
autour d’un assassinat
(USA, 2011).
23.10 dLes Explorateurs
d’épaves (GB, 2008, 2/5).
0.10 tdFerrari 312B
(Ita, 2017).
1.30 tdLa Fabrique
des champions
(Can/All, 2016).
2.25 Historiquement
show 2 3.00.
33 54 71
35 53
32 53 73
38 54
34 56 72
37 29
43 59
81 56
40
78 80
20.55 sLes Duos
impossibles de Jérémy
Ferrari Spectacle
enregistré à l’Aula Magna,
à Louvain-la-Neuve, en
2014, lors du Smile and
Song Festival.
22.45 shWaly Dia garde
la pêche Spectacle
enregistré à la Cigale,
à Paris,en 2016.
2 0.25.
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
42
80 57
2
0.55 tFriends
Série. VM. Avec
George Clooney,
Noah Wyle (saison 1,
17 à 21/24, USA, 1995).
2
3.00 ywhRick et Morty
Série (saison 1, 1 à 11/11,
USA, 2014). VM.
3.00 hTeam Séries
Episode 5 : Le futur.
2 3.30.
le choix de télérama
y 14.05 Mezzo Ballet
y 20.40 Ushuaïa TV Documentaire
6 Le chorégraphe Ivan Cavallari signe une épatante
version du conte de Collodi, interprétée par le Ballet
de l’Opéra national du Rhin. Le récit s’emballe dans
le fantastique en revisitant l’imagerie de Pinocchio,
comme dans une étrange comédie musicale.
6 Bas Van Abel, jeune désigner néerlandais, veut faire
de son Fairphone le smartphone le plus écoresponsable
possible dans un univers ultra mondialisé.
Il va vite être confronté à un système plus fort que lui.
Récit aussi étonnant qu’effrayant.
Pinocchio
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
17.00 Carmen Opéra de
Georges Bizet.
Mise en scène :
Henning Brockhaus. Par
l’Orchestre et les Chœurs
de l’Opéra royal de
Wallonie-Liège. Dir.
Speranza Scappucci.
2
0.00 Intermezzo
2
1.00 Requiem de Mozart
Par le Budapest Festival
Orchestra et le Collegium
Vocale Gent.
Dir. Iván Fischer.
2
2.35 Peter Phillips
et The Tallis Scholars
Obrecht, Browne, Fayrfax,
Gombert.
Par The Tallis Scholars.
Dir. Peter Phillips.
0.15 D’Jazz Nevers
Festival 2014 Bill Frisell
« Guitar in the Space Age ».
1.10 Intermezzo Clips.
2 2.00.
2
0.35 IVC 2014 :
Agata Schmidt
& Bartolomiej Wezner
2
1.05 Lucerne Festival
2014 : Barbara
Hannigan Par l’Orchestre
de chambre Mahler.
2
2.15 Beethoven :
Variations Diabelli
2
3.20 Mozart : Concerto
pour piano nº 25-II
2
3.35 Chostakovitch :
Symphonie nº 5 partie 2
2
3.50 Beethoven :
Symphonie nº 5 partie 2
0.00 Rossini : Le Barbier
de Séville Opéra. Par le
Chœur de l’Opéra de la
ville de Cologne et
l’Orchestre symphonique
de la radio de Stuttgart.
Dir. Gabrielle Ferro.
Avec Cecilia Bartoli.
2.40 Mendelssohn Gala
2009 2 4.15.
92
Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 Téléphone éthique : le mobile de demain ?
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
16.55 tdwhSecrets
d’empires (Rép tch, 2017).
L’Empire romain, né dans
le sang (nº 1). Les Grecs,
dieux, triomphes et
tragédies (nº 2).
18.40 dVétérinaires de
l’extrême (GB, 2014, 1/3).
19.40 dMissions Namibie
(Afr du S, 2015, nº 6).
2
0.05 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA (USA, 2014).
2
0.55 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA
(USA, 2014).
2
3.55 tdwApocalypse :
la Première Guerre
mondiale (Fr, 2012).
Furie (1/5). Peur (2/5).
1.45 dhMystérieuses
aurores boréales
(GB, 2018).
2 2.35.
15.55 tdSur la piste des
derniers tigres (Fr, 2016).
16.50 dUn matin sur Terre
(Fr, 2015). Zambie, au
cœur de la savane (5/5).
17.45 dCuriosity (GB, 2017).
Un voyage pour Mars.
18.45 dLa Science
des forces de la nature
(Fr, 2016, 5/6).
19.40 Une vie de bêtes
20.05 Ushuaïa, le mag
20.40 ydTéléphone
éthique : le mobile de
demain ? Lire ci-dessus.
21.30 dJ’ai vu changer la
Terre (Fr, 2009). Canada.
22.25 dLes Porteurs
d’espoirs (Fr, 2016). Israël.
23.20 ysUshuaïa nature
Le troisième pôle
(Ladakh/Zanskar).
Un jardin pour la planète.
2.40 tdTohoku, le Japon
sauvage (Fr, 2018). 2 3.30.
Polar+ 41
79 55
16.00 whUrgency
Téléfilm de Kantz
(USA, 2010).
17.30 wAffaires
non classées Série
(saison 14, 3 et 4/5,
GB, 2011). VM.
2
0.50 swAffaires
non classées Série. VM.
Avec Emilia Fox, William
Gaminara (saison 14,
5 et 5/5, GB, 2011).
2
2.35 swAffaires
non classées Série. VM.
Avec William Gaminara,
Tom Ward. (saison 14,
2 et 2/5, GB, 2011).
0.30 tNew York, police
judiciaire Série (saison 9,
1/24, USA, 1998). VM.
1.15 Un cas pour deux
(saison 29, 3/12, All, 2009).
2.10 ysxThe Night Of
Série (saison 1, 4/8, USA,
2016). VM. 2 3.10.
Altice Studio
37
12.00 yfRabbit Hole De
John Cameron Mitchell
(USA, 2010). VM.
13.50 rfMoi, moche
et méchant 3
(USA, 2017). VM.
15.20 tfVotre Majesté
De David Gordon Green
(USA, 2011). VM.
17.00 tfxHappy
Birthdead De Christopher
Landon (USA, 2017). VM.
18.35 La Cantine
19.20 fUn mec ordinaire
De L. Kirk (USA, 2016). VM.
20.50 rTaken (saison 1,
5 et 6/10, Fr/USA, 2017).
22.15 wThe Sinner Série.
(saison 2, 5 et 6/8,
USA, 2017).
23.45 tfLion De G. Davis
(USA/Aus/GB, 2016). VM.
1.40 yfxLes Ardennes
De Robin Pront (Bel, 2015).
2 3.15.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
samedi 12
90 31 162
55 123
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
5.55 tfhBaïonnette
au canon De Samuel Fuller
(USA, 1951). NB. VM.
7.30 yfhLe Port de la
drogue De Samuel Fuller
(USA, 1953). NB. VM.
8.50 fA Fuller Life De
S. Fuller (USA, 2013). VO.
10.10 yfhLa Rivière
de nos amours D’André
De Toth (USA, 1955). VM.
11.40 tfhYanks
De John Schlesinger
(USA/All/GB, 1979). VM.
14.00 yfhMud De Jeff
Nichols (USA, 2012). VM.
16.10 hLong Way Back
Home De Jeff Nichols VM.
16.20 tfhLes Sentiers de
la perdition De Sam
Mendes (USA, 2002). VM.
18.20 tfhPapillon
De Franklin J Schaffner
(USA/Fr, 1973). VM.
7.20 rfhDay Watch
(Rus, 2006). VM.
9.30 rfsjRadin ! De
Fred Cavayé (Fr, 2016).
10.55 tfshAve, César !
D’Ethan et Joel Coen
(USA/GB, 2016). VM.
12.40 yfsjhLa
Danseuse De Stéphanie
Di Giusto (Fr/Bel, 2016).
14.30 tfhLe Monde
perdu : Jurassic Park
De Steven Spielberg
(USA, 1997). VM.
16.35 tfsjhRaid
dingue De Dany Boon
(Fr/Bel, 2016).
18.15 En coulisses Ciné+
8.25 yshLe Bureau des
1
légendes Série (saison 1,
9 et 10/10, Fr, 2015).
20.15 hPar ici les sorties
0.35 Hollywood live
2
20.45 Brubaker
20.50
76e Cérémonie
des Golden
Globe Awards
T
tfhDrame de Stuart
Rosenberg (USA, 1980).
135 mn. VM. Avec Robert
Redford, Yaphet Kotto,
Jane Alexander.
6 Un directeur de prison
courageux et généreux
(Redford, parfait)
découvre le pire
dans son établissement…
Film édifiant et efficace
(tiré d’une histoire vraie).
23.00 tfhZardoz De John
Boorman (GB, 1973). VM.
Avec Sean Connery,
Charlotte Rampling.
0.45 tfLe Rideau déchiré
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1966). VM.
2.50 tfxhIncidents de
parcours De George A.
Romero (USA, 1988). VM.
4.40 tfVacances
à Venise De David Lean
(GB/USA, 1955). VM.
2 6.20.
Présentation : Sandra Oh
et Adam Samberg.
23.50 tfsxhLogan
De James Mangold (USA,
2017). VM. Avec Hugh
Jackman, Patrick Stewart.
6 Heureuse surprise :
voici un Wolverine enfin
regardable. Moins
de grosse artillerie
et plus de détours
mélodramatiques
inattendus.
Et Hugh Jackman.
2.00 tfhThe Score
De Frank Oz (USA/All,
2001). VM.
4.10 dScènes de culte
(Fr, 2014). Psychose (nº3).
4.10 rfsjUne vie
De Stéphane Brizé
(Fr/Bel, 2016).
2 6.10.
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
6.15 rfsjhForces
spéciales (Fr, 2011).
8.05 rfsjhCriminal :
un espion dans la tête
(GB/USA, 2016). VM.
9.55 fswh
The Icebreaker
De Nikolay Khomeriki
(Rus, 2016). VM.
11.55 rfxhBallistic
De Wych Kaosayananda
(USA/All, 2002). VM.
13.20 tfwhInception
De Christopher Nolan
(USA/GB, 2010). VM.
15.45 rfshX-Men 2
De Bryan Singer
(USA/Can, 2003). VM.
17.55 ufhMulholland
Drive De David Lynch
(USA/Fr, 2001). VM.
20.20 Le Grand Frisson
5.05 Hollywood live
5.20 fhNoël
De Chazz Palminteri
(USA, 2004). VM.
6.55 rfhMariages !
(Fr, 2003).
8.35 rfhSept Ans au
Tibet (GB/USA, 1997). VM.
10.45 rfshAlliés
(GB/USA, 2016). VM.
12.45 tfsjhBig Eyes
De Tim Burton
(USA, 2014). VM.
14.30 tfhDe l’eau
pour les éléphants
De Francis Lawrence
(USA, 2011). VM.
16.25 rfhUne bouteille
à la mer De Luis Mandoki
(USA, 1999). VM.
18.35 rfhValmont
De Milos Forman
(GB/Fr, 1989). VM.
7.50 tfhL’Etoile
du Nord De Pierre
Granier-Deferre (Fr, 1982).
9.50 tfhHair
De Milos Forman
(USA/All, 1979). VM.
11.50 yfHarvey Milk
De Gus Van Sant (USA,
2008). VM.
13.55 yfhCorps
étranger De Raja Amari
(Fr/Tun, 2016).
15.30 ufsjMoi,
Daniel Blake
De Ken Loach
(GB/Fr/Bel, 2016). VM.
17.10 tfhGarçon
d’honneur D’Ang Lee
(Taiw/USA, 1993). VM.
18.55 yfshGood
Morning Babylone
De Vittorio et
Paolo Taviani (Ita/Fr/USA,
1987). VM.
20.50 Sunshine
20.50 T
Orgueil et préjugés
20.50 T 20.50 Ma petite entreprise Cul-de-sac
rfwFilm de sciencefiction de Danny Boyle (GB/
USA, 2007). 100 mn. VM.
Avec Rose Byrne, Cillian
Murphy, Cliff Curtis.
6 Le soleil est sur le point
de s’éteindre. Ce huis clos
dans un vaisseau spatial
donne une fâcheuse
impression de déjà-vu :
2001, Alien…
En moins bien.
tfhComédie sentimentale
de Joe Wright (GB/Fr/USA,
2005). 120 mn. VM. Avec
Keira Knightley, Rosamund
Pike, Simon Woods.
6 Le chef-d’œuvre
de Jane Austen, fresque
sociale dans l’Angleterre
du XVIIIe siècle.
Des morceaux
de bravoure et la fougue
de la jeune Keira Knightley.
22.30 rfxhPiège à
grande vitesse De Geoff
Murphy (USA, 1995). VM.
Avec Steven Seagal,
Katherine Heigl.
0.00 fvh
Les Séductrices
D’Alberto Boido (2009).
1.50 rfhNarco (Fr, 2004).
3.20 tfswh
Au bout du tunnel
De Rodrigo Grande (Arg/
Esp, 2016). VM. 2 5.15.
22.50 yfhThe Queen
De Stephen Frears (GB/
Fr/Ita, 2006). VM.
Avec Helen Mirren,
Michael Sheen.
0.30 yfsjPlanétarium
De Rebecca Zlotowski
(Fr/Bel, 2016).
2.15 tfshFanny De
Daniel Auteuil (Fr, 2013).
3.55 Lady Frutti
4.25 Princesse
4.35 udhCinéast(e)s
(Fr, 2013, 1/2). 2 5.55.
tfhComédie dramatique
de Pierre Jolivet (Fr, 1999).
85 mn. Avec Vincent
Lindon, Roschdy Zem,
François Berléand.
6 Modeste casse
d’amateurs virant
à l’équipée-défoulement
entre potes. Avec
ce portrait de groupe
à l’humour chaleureux,
Jolivet bâtit une comédie
à l’italienne.
r
mezzo | ushuaïa | ocs max | ocs géants
46 26 141
50 37
16.30 tfhWeek-end
royal De Roger Michell
(GB, 2012). VO.
18.05 fhMon ex-beaupère et moi De Gavin
Wiesen (USA, 2016). VM.
19.30 hStory Movies
19.50 txhVingt-cinq
Série (saison 1,
9 et 10/12, Fr, 2018).
2
0.40 ufhCafé Society
De Woody Allen
(USA, 2016). VM. Avec
Jesse Eisenberg, Kristen
Stewart, Steve Carell.
lire ci-dessus.
2
2.15 fhWe Love Happy
Endings ! De John McKay
(GB, 2013). VM. Avec
Karen Gillan, Stanley
Weber, Iain de Caestecker.
0.00 vhLa Comptable
1.45 rfhLas Vegas 21
De Robert Luketic (USA,
2008). VM. 2 3.30.
22.15 tfwhMarie-Line
De Mehdi Charef (Fr,
2000). Avec Muriel Robin,
Fejria Deliba.
23.55 fchQuartier de
femmes De Jesús Franco
(Esp/Fr/Port, 1973).
1.15 tfchCalmos De
Bertrand Blier (Fr, 1976).
2.50 fwhLa Putain
du roi D’Axel Corti (Autr/
Fr/Ita, 1990). VM. 2 5.00.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
8.55 yfhMikey et
Nicky D’Elaine May
(USA, 1976). VO.
10.40 ufsh
Profession : reporter De
Michelangelo Antonioni
(Fr/Ita/Esp, 1975). VM.
12.40 dhDolce Vitti
(Fr, 2014). Monica Vitti,
de l’incommunicabilité
à la fantaisie.
13.40 ufshCharade
De Stanley Donen
(USA, 1963). VM.
15.30 tfshL’aventure,
c’est l’aventure
De Claude Lelouch
(Fr/Ita, 1972).
17.30 tfhLes Gaspards
De Pierre Tchernia
(Fr, 1973).
19.00 yfhTouche pas à
la femme blanche De
Marco Ferreri (Fr/Ita, 1974).
TTT
ufhDrame de Roman
Polanski (GB, 1966). 105 mn.
VM. Avec Donald Pleasence,
Françoise Dorléac.
6 L’influence de Beckett
éclate à chaque image
de ce film insolite sur les
rapports maître-esclave.
L’un des meilleurs
Polanski. LIRE page 79.
22.35 tdhFrançoise
Dorléac, une promesse
LIRE pages 79 et 88.
23.30 yfshLa Peau
douce De François
Truffaut (Fr, 1964). NB.
LIRE page 79.
1.20 tfwhDanse
macabre D’Antonio
Margheriti (Ita/Fr, 1964).
2.50 fxhSanto y el
sexo De René Cardona
(Mex, 1969). NB. VO.
4.50 tdhLéon
Moussinac, l’héritage
de Spartacus 2 5.50.
u 20.40 OCS Max Film
y 20.40 OCS Géants Film
6 Un chassé-croisé amoureux dans les années 1930
à Hollywood. Woody Allen filme l’âge d’or du cinéma
américain avec une douce distance ironique et chargée
de nostalgie. Les dialogues fusent et la mise en scène
est d’une élégance digne de Lubitsch.
6 Brian De Palma se paie le remake du classique
de Howard Hawks, en remplaçant le whisky prohibé
par la coke cubaine. Al Pacino est Tony Montana,
caïd instinctif dépassé par son aura. Un film culte
un peu roublard, souvent copié, rarement dépassé.
Café Society
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
17.15 uxhLegion
Série (saison 2, 7 et 8/11,
USA, 2018). VM.
18.55 tfwhMy Cousin
Rachel De Roger Michell
(GB/USA, 2017). VM.
LIRE TRA 3599, page 96.
2
0.40 yxh
The Handmaid’s Tale
Série. VM. Avec Elisabeth
Moss, OT Fagbenle,
Joseph Fiennes
(saison 2, 11 à 13/13, USA).
2
3.30 ufhSils Maria
D’Olivier Assayas
(Fr/All/Sui, 2014). VM.
Avec Juliette Binoche,
Kristen Stewart
1.30 tfxhPasolini
D’Abel Ferrara (Bel/Fr/Ita,
2014). VO.
3.00 yfxh
Un monstre à mille têtes
De Rodrigo Plá (Mex,
2015). VM. 2 4.25.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
48 28 143
52 39
14.45 tfwhDuel au
sommet De Philipp Stölzl
(All/Autr, 2008). VM.
16.50 fxhThis Is Your
Death De Giancarlo
Esposito (USA, 2017). VM.
18.30 tfxhCarbone
D’Olivier Marchal (Fr, 2017).
2
0.15 hTu vois le genre ?
2
0.40 rfxhEntre
ses mains D’Anne
Fontaine (Fr/Bel, 2005).
Avec Isabelle Carré,
Benoît Poelvoorde.
2
2.10 fxhBaba Yaga
De Caradog Wolfe James
(GB, 2016). VM. Avec
Katee Sackhoff, Lucy
Boynton, Richard Mylan.
2
3.40 rfwh
La Résistance de l’air De
Fred Grivois (Fr/Bel, 2015).
1.20 rfchTruands De
Frédéric Schoendoerffer
(Fr, 2005). 2 3.10.
Scarface
OCS
Géants
49 29 144
53 40
13.10 tfhUranus De
Claude Berri (Fr, 1990).
14.50 tfhTransamerica
Express D’Arthur Hiller
(USA, 1976). VM.
16.45 tfhLes Sept
Mercenaires De John
Sturges (USA, 1960). VM.
18.50 yfxhThe Thing
De John Carpenter
(USA, 1982). VM.
2
0.40 yfxhScarface
De Brian De Palma (USA,
1983). VM. Avec Al Pacino,
Steven Bauer, Michelle
Pfeiffer. Lire ci-dessus.
2
3.25 ufhScarface
De Howard Hawks
(USA, 1932). NB. VO.
Avec Paul Muni,
Ann Dvorak, George Raft.
0.55 rfh
100 000 dollars au
soleil De Henri Verneuil
(Fr/Ita, 1964). NB. 2 3.00.
12.00 souligné : dernière diffusion
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
14.45 fhMarqué au fer De
R. Maté (USA, 1950). VM.
16.25 hLe Buzz
16.40 tfhUn fauteuil
pour deux De John
Landis (USA, 1983). VM.
18.45 rfhLe Réveil
de la Sorcière rouge
D’Edward Ludwig
(USA, 1948). NB. VM.
2
0.40 rfhTransformers
De Michael Bay (USA,
2007). VM. Avec Shia
LaBeouf, Megan Fox.
2
3.10 ufhLe Parrain
De Francis Ford Coppola
(USA, 1972). VM. Avec
Marlon Brando, Al Pacino,
James Caan.
2.15 tfhGet Rich or Die
Tryin’ De Jim Sheridan
(USA, 2005). VM.
4.10 tfDouble Mise De
Paul Thomas Anderson
(USA, 1996). VM. 2 5.55.
16.30 rfwhSexy Dance
D’Anne Fletcher
(USA, 2006). VM.
18.10 tMerci, les enfants
vont bien ! Série
(Fr, 2007). Congé
paternité ! (5/12)
19.00 rfshUne chance
sur deux De Patrice
Leconte (Fr, 1997).
2
0.50 tfBig De Penny
Marshall (USA, 1988). VM.
Avec Tom Hanks, David
Moscow, Jared Rushton.
2
2.30 tfLe Prince
du Pacifique
D’Alain Corneau (Fr/Esp,
2000). Avec Thierry
Lhermitte, Patrick Timsit,
François Berléand.
0.05 fhEasy Girl De Will
Gluck (USA, 2010). VM.
1.35 rfwhLe Smoking
De Kevin Donovan (USA,
2002). VM. 2 3.10.
Télérama 3600
82 23 149
62 112
09 / 01 / 19
93
dimanche
tnt
Quand les frères Coen signent un film violent, il faut s’attendre à un film superbement violent. Avec Javier Bardem, superbement violent, lui aussi.
u 21.00 France 2 Film
No country for old men
| Film d’Ethan et Joel Coen (USA, 2007) | Scénario : J. et E. Coen, d’après
Cormac McCarthy | 125 mn. VM | Avec Tommy Lee Jones (Ed Tom Bell),
Javier Bardem (Anton Chigurh), Josh Brolin (Llewelyn Moss).
| Genre : violence et langueur
D’emblée, les cadavres pleuvent. Le premier est celui d’un jeune
shérif, étranglé sauvagement par un type bizarre au regard fou,
qui trimballe une lourde bouteille (d’oxygène ?). Puis c’est un
carnage au milieu de nulle part : plusieurs pick-up criblés de
balles autour desquels gisent une demi-douzaine de corps, bilan
sanglant d’un gros deal de came qui a mal tourné…
Les Coen sont au meilleur de leur forme dans un genre de film
noir bien à eux, cocktail improbable d’angoisse, d’humour absurde et d’esquisse philosophique qui a fait le sel de Fargo et
de The Barber. Chez eux, la terreur va de pair avec le grotesque, mais elle va crescendo. Vers la fin, le film est gagné par
une lenteur mélancolique, une méditation qui n’a plus rien de
sarcastique. On voit alors se dessiner le portrait d’un homme
qui ne reconnaît plus son pays ni son père. Un homme hanté
par la perte. — Jacques Morice
Suivi d’un autre film des frères Coen : True Grit (lire page de droite).
t 0.35 Arte Film
La Femme sur la Lune
| Film de Fritz Lang (Frau im Mond, All, 1929)
| Scénario : F. Lang et Thea von Harbou | 175 mn.
NB. Muet. Version restaurée | Avec Gerda
Maurus (Friede), Willy Fritsch (Helius),
Fritz Rasp (Turner), Klaus Pohl (Manfeldt).
| Genre : science-fiction pionnière.
C’est à la fois la dernière œuvre muette de
Fritz Lang et l’ultime superproduction
des studios UFA avant la crise de 1929. Un
roman de son épouse, Thea von Harbou
(ils divorceront au début des années 1930,
lui fuyant l’Allemagne nazie et elle adhérant au national-socialisme), est une fois
encore à l’origine du scénario. Le film
puise son originalité dans son réalisme
pointilleux, qui s’inspire de la recherche
spatiale menée alors par les savants Hermann Oberth et Fritz von Hoppel,
conseillers techniques sur le film et futurs
artisans de la conquête de l’espace.
94
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Un vieux savant, pauvre et farfelu, est
persuadé qu’il y a de l’or sur la Lune. Une
expédition est organisée. Turner, au service d’un groupe de financiers, s’invite
au voyage aux côtés de trois hommes,
une femme, un enfant et une souris. La
deuxième partie, introduite par l’impressionnant départ de la fusée, a pour
théâtre la Lune, dont la surface de sable
clair cache des grottes mystérieuses qui
suscitent curiosité et espérance de « trésors » de la part du groupe.
Fritz Lang aime les situations de tensions extrêmes, de rapports obligés, d’intimités discrètes entre des personnes forcées de vivre ensemble. Sa mise en scène
limpide habille ce joli conte moral d’un
humour délicieux, d’une poésie naïve et
d’un suspense acéré. Tintin n’est pas
bien loin. — Gérard Camy
Fritz Lang, inventeur de la SF expressionniste ?
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
dimanche 13
y 22.35& France 4 Film
u 23.05 France 2 Film
Young Adult
True Grit
| Film de Jason Reitman (USA, 2011) | Scénario : Diablo Cody | 85 mn. VM
| Avec Charlize Theron (Mavis), Patton Oswalt (Matt), Patrick Wilson (Buddy).
| Genre : crise d’adulescence.
Mavis, trentenaire, veut reconquérir un amour de jeunesse. Mais
notre héroïne est tout sauf pimpante. Sa meilleure copine est une
bouteille de bourbon, son compagnon, un petit chien geignard.
Comme toujours, Jason Reitman, à la lisière du cinéma populaire américain, joue à le faire légèrement dérailler. Ses personnages sont des intrus dans le décor : Juno, l’ado enceinte, ou le
cynique lobbyiste de Thank you for smoking font partie de la
même lignée que cette Mavis en tee-shirt Hello Kitty. Elle est sûre,
entre deux cuites, de récupérer son amoureux d’autrefois. Le
type est marié ? Tant pis. Il vient d’avoir un bébé ? Et alors ? Une
belle exploration d’une personnalité borderline.
Si l’on retrouve la verve de Jason Reitman et de sa complice, la
scénariste Diablo Cody, ce portrait de femme sous influence doit
beaucoup à son interprète, Charlize Theron. Elle est experte
pour malmener sa divine beauté, nous faire croire à cette grande
gigue abrasive, narcissique, mais jamais repoussante. Le seul
« monstre » ici, c’est la nostalgie. — Cécile Mury
ver le criminel, échappé en territoire in| Film d’Ethan et Joel Coen (USA, 2010), d’après
dien, elle s’associe à un marshal, justicier
Charles Portis | 110 mn. VM | Avec Jeff Bridges
à gages borgne et imbibé ( Jeff Bridges,
(Reuben « Rooster » Cogburn), Hailee Steinfeld
­impeccable).
(Mattie Ross), Matt Damon (LaBoeuf).
De film en film, les frères Coen explo| Genre : Néo-western.
rent les mille et un recoins, particulaTiré d’un roman de Charles Portis, déjà
rismes et légendes de leur pays. Presque
porté à l’écran par Henry Hathaway (sous
le titre 100 Dollars pour un shérif, en 1969), des cinéastes folk. La minutie de la reconstitution et l’ironie qu’ils portent ici sur le
True Grit plonge aux sources du western
petit monde ainsi recréé sont réjouisclassique, mais en lui filant un sacré coup
santes. A mi-parcours, l’aventure bascule
de jeune : ainsi, le décor cent fois vu de la
petite ville est ressuscité non par l’ultra-­ dans l’univers du conte. Il y aura des embuscades et des coups de revolver, un ours
maniérisme du western spaghetti, mais
sur un cheval et aussi un puits apparemplutôt comme on restaure un tableau, en
ment sans fond, dans lequel notre héroïne,
lui redonnant ses couleurs d’origine. Mise
en scène au cordeau — le hasard est l’enne- mi-Alice (de Lewis Carroll), mi-Dorothy
mi des Coen — pour raconter l’épopée (du Magicien d’Oz), tombera. Un beau
d’une ado, 14 ans, entêtement d’adulte et voyage initiatique. — Aurélien Ferenczi
Précédé d’un autre film des frères Coen :
nattes venues de l’enfance, bien décidée
à venger la mort de son père. Pour retrou- No country for old men (lire page de gauche).
y 21.00 TF1 film
Miramax Films | UFA | Elemiah/Orange Studio/France 3 Cinéma/Pictanovo Région Nord-Pas-De-Calais
Jason Bourne
| Film de Paul Greengrass (USA/GB, 2016)
| 145 mn. VM | Avec Matt Damon (Jason Bourne),
Julia Stiles (Nicky Parsons), Alicia Vikander
(Heather Lee), Tommy Lee Jones (Robert Dewey),
Vincent Cassel (L’Atout), Riz Ahmed (Aaron).
| Genre : le retour.
Au bout d’une heure quarante-cinq, voici,
enfin, Jason Bourne (Matt Damon, de
mieux en mieux) face au chef de la CIA
(Tommy Lee Jones), qui n’a eu de cesse de
vouloir l’éliminer. L’un voudrait apprendre la vérité sur la mort de son père.
L’autre, tout heureux de constater une
faille dans la cuirasse, tente de persuader
le révolté qu’il est resté un bon Américain… C’est l’un des (rares) moments psychologiques d’un film emporté, sous pression, où la CIA, totalement déjantée cette
fois, s’associe secrètement avec une sorte
de Steve Jobs indien pour mieux instaurer
un monde à la George Orwell…
Avant de connaître la gloire avec Jason
Bourne, Paul Greengrass avait réalisé Bloody Sunday : un formidable documentairefiction sur le massacre commis le 30 janvier 1972 par l’armée britannique à
l’encontre des indépendantistes irlandais.
On retrouve son habileté à insuffler un
vrai lyrisme — voire une flamme insurrectionnelle ! — dans les séquences grecques
où Athènes, à feu et à sang, lutte pour protéger la démocratie. Habile aussi, et spectaculaire, la partie londonienne, où Vincent Cassel tente d’éliminer celui qu’il
prend pour un nouvel Edward Snowden :
responsable, par ses révélations, de la
perte d’agents dévoués et efficaces…
Les centaines de voitures qui explosent lors de l’ultime poursuite finissent
en revanche par lasser… On préfère
suivre, au calme, l’ascension, au sein de
la CIA, d’une Eve à la Mankiewicz (Alicia
Vikander), dont Jason Bourne, pas dupe,
se méfie déjà… — Pierre Murat
y 21.00 C8 Film
Discount
Un nuage de Loach
dans notre vin.
| Film de Louis-Julien Petit (France, 2014) | Scénario : L.-J. Petit et Samuel Doux | 120 mn
| Avec Olivier Barthelemy (Gilles), Corinne Masiero (Christiane), Zabou Breitman (Sofia Benhaoui).
| Genre : alimentation générale.
Ils s’appellent Christiane, Gilles, Emma, Alfred et Momo et sont caissiers dans un supermarché hard discount du Nord-Pas-de-Calais. Corvéables à merci, sous-payés,
chronométrés jusque dans leur pause pipi, ils doivent tout de même garder le sourire,
comme les y engage une affiche ridicule destinée au personnel. Et avec l’arrivée de
caisses automatiques, ils sont menacés de licenciement… Ils décident alors de réagir :
ils créent clandestinement un « discount » alternatif.
Voilà une comédie sociale française à la Ken Loach, chaleureuse, entre énergie du
désespoir et humour de résistance, à la manière de Raining Stones, avec son ­réconfortant
système D contre la misère ordinaire. Pour son premier film, Louis-Julien Petit saisit,
avec une mise en scène dynamique, la fraternité du prolétariat, la solidarité au quotidien, sans jamais tomber ni dans le misérabilisme, ni dans l’angélisme. A travers ces
­dindons de la farce économique qui se transforment en Robins des bois antigaspi indociles et tenaces, c’est bien la France d’aujourd’hui que raconte le jeune réalisateur :
celle du ras-le-bol du surendettement, de la précarité de l’emploi ou du logement,
quand la grande distribution s’engraisse et jette de la nourriture — en 2014, la loi tant
attendue interdisant de jeter les invendus alimentaires n’avait pas encore été votée. La
solidarité, elle, n’a pas de date de péremption. — Guillemette Odicino
Télérama 3600
09 / 01 / 19
95
câble | satellite
t 20.40 Histoire Série documentaire
La Guerre du Pacifique
en couleur
D’un océan à l’autre
| Documentaire de Dan J. Wolf (1/8, USA, 2017)
| 55 mn. Inédit.
Le 7 décembre 1941, l’armée japonaise attaque Pearl Harbor (19 navires coulés,
2 400 morts). L’empire nippon, fort de son
armée de 1,5 million d’hommes, n’a plus de
limites à son expansion. Le lendemain, le
Japon s’attaque aux Philippines, sous protection américaine, à la Thaïlande, à Singapour, à Shanghaï… Les États-Unis entrent
dans le conflit mondial. La mobilisation est
générale, les bureaux de recrutement ne
désemplissent pas, une économie de
guerre se met en place. Le pays, marqué par
la récession, accuse un retard certain sur le
terrain militaire, avec son armée de 600 000
hommes, mal équipée et mal préparée.
Ce premier épisode raconte cette
marche inexorable vers la guerre, cette
crainte devenue réalité qui plonge tout un
continent dans la pénombre.
L’ensemble de la série documentaire
s’appuie sur un impressionnant travail
d’archives qui exhume notamment des
images de particuliers, dont on peut aussi
entendre les témoignages. Des récits de
voyage, colorisés pour paraître plus vivants, relatent la vie paisible d’expatriés
dans des îles paradisiaques. C’était juste
avant les premiers bombardements, aussi
foudroyants qu’inattendus, qui font croire
à ce colonel américain derrière sa caméra
à « des manœuvres très réalistes ». Ce premier volet pédagogique est essentiel pour
éveiller les mémoires.
— Etienne Labrunie
Dimanche prochain : Ondes de choc,
précédé de la rediffusion de cet épisode-ci.
Rediffusions : 14/1 à 22.10, 20/1 à 19.45.
t 22.10 OCS City Film
I am not madame Bovary
| Film de Feng Xiaogang (Chine, 2016) | Scénario : Zhenyun Liu | 135 mn.
VO. Inédit | Avec Fan Bingbing, Zhang Jia-yi, Guo Tao, Zonghan Li.
| Genre : star chinoise en crise.
Je ne suis pas une garce est le titre original de ce film et du roman
chinois qui l’a inspiré (publié en France en 2015). De quoi rester
dubtitatif quant à l’idée de l’héroïne flaubertienne, avant tout
une rêveuse, que certains se font. Mais sans doute est-il difficile
d’étiqueter cette saga au long cours sur le combat juridique d’une
femme trahie par son mari après un simulacre de divorce.
C’est une satire (peu virulente) de la bureaucratie chinoise et
de ses mutations. C’est, potentiellement, un film féministe, mais
où l’empathie pour le personnage s’estompe devant l’absurdité
générale. Et où la superstar Fan Bingbing (disgraciée par les autorités chinoises depuis) ne profite guère du système formel,
trop rigide : cadre rond pour la Chine profonde, image carrée
pour les scènes à Pékin. La répétition des démarches de l’héroïne
auprès des autorités publiques vaut surtout pour la trajectoire
tragique qui se dessine lentement. — Louis Guichard
Rediffusions : 17/1 à 15.35, 22/1 à 12.40.
Une société avide
de divertissements
et d’argent facile
dans un film difficile
qui ne rapporta rien
et engagea Bébel
vers une carrière
plus commerciale…
y 20.50 Ciné+ Classic Film
| Film d’Alain Resnais (France, 1974) | Scénario : Jorge Semprún | 110 mn
| Avec Jean-Paul Belmondo (Sacha Stavisky), Anny Duperey (Arlette),
François Périer (Albert Borelli), Michael Lonsdale (Mezy).
| Genre : société du spectacle.
Pour cette évocation du plus grand scandale politico-financier de
la IIIe République, Alain Resnais choisit une narration complexe
et structurée par l’imaginaire. Tout le monde joue dans ce film, à
commencer par Sacha Alexandre Stavisky, l’escroc mythomane
(Belmondo, parfait bateleur en smoking) : « Pour comprendre Alex,
il faut oublier les dossiers, il faut rêver de lui », explique son médecin, Michael Lonsdale. Nombre de ses proches donnent ainsi leur
vison de Stavisky, face caméra, comme des ­témoins d’un procès.
96
Télérama 3600
09 / 01 / 19
La plupart des scènes se déroulent sur des scènes de théâtre,
réelles ou illusoires (le héros déclamant devant une salle de
conseil d’administration vide, ou cabotinant dans le hall du Claridge). « La seule façon d’attirer l’argent, c’est de le montrer »,
­explique Stavisky, et toute la mise en scène de Resnais ­repose sur
la représentation, jusqu’aux décors luxueux, nimbés d’irréel.
Ce grand film sur une société du spectacle victime d’un argent
virtuel et tentée par le fascisme (avec, pour seul symbole du
peuple, la silhouette d’un Trotski exilé) fut incompris à sa sortie
et boudé par le public. Ce qui décida Belmondo à se tourner définitivement vers le cinéma commercial. — Guillemette Odicino
Rediffusion : 14/1 à 13.30, 17/1 à 8.30.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Films Ariane
Stavisky
tnt
TF1
dimanche 13
1 1 1 1 1
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
5.25dsParis insolite Paris
au rythme de la ligne 2.
5.50dsPays et marchés
du monde Moorea.
5.55sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
7.00sMotus Jeu.
7.30dsGrandeurs nature
(Fr, 2015).
Danse avec les dauphins.
8.30shSagesses bouddhistes
8.45shIslam
9.15shA l’origine, Berechit
10.00shPrésence protestante
2019 après Jésus-Christ :
« Semer ».
10.30shLe jour du Seigneur
Messe (à 11h00) en direct
de l’abbaye Saint-Pierre,
à Champagne
12.00sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
13.00sJournal
13.20sh13h15, le dimanche…
14.20sVivement dimanche
Divertissement.
Présentation :
Michel Drucker.
15.30sVivement dimanche
prochain Divertissement.
16.45sStade 2 collection
17.00shStade 2 En direct.
18.10shLes enfants de la télé
Divertissement.
Présentation : Laurent
Ruquier.
20.00sJournal
20.30s20h30 le dimanche
20.55sD’art d’art !
Le Village,
de Chaïm Soutine.
5.05sQuestions pour un super
champion Jeu.
6.00sLudo
8.25sDimanche Ludo Tom
et Jerry et le dragon perdu.
10.50sOn a la solution
A Chambéry Handicap ou pas cap.
11.30Dimanche en politique
en régions
12.00Le 12/13
12.10sDimanche en politique
12.55Les nouveaux nomades
13.35shEchappées belles Lyon,
la gourmandise en héritage.
15.15shDes racines et des ailes
Vauban en héritage.
Lacs et montagnes
en Savoie.
17.10s8 chances
de tout gagner Jeu.
Présentation :
Carinne Teyssandier.
17.50sLe grand slam Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
Vu de la semaine.
20.10Météo régionale
20.15tshZorro Série (saison 2,
19/39, USA, 1959). Colorisé.
20.40sLe journal du Dakar
20.45sTout le sport
20.50sTerres de partage
6.30sZouzous tT’choupi
à l’école. tMofy. tDidou.
8.00shSilence, ça pousse !
8.55ishEntrée libre
9.30dshLe Cézanne de la
fausse monnaie (Fr, 2018).
10.25tshEchappées belles
Mauritanie, l’appel du
désert. LIRE TRA 3599,
page 79.
12.05dshL’Aventurier du goût
en Afrique (GB, 2013).
La région Amhara (nº 1).
12.35shC l’hebdo Talk-show.
Présentation : Ali Baddou.
13.35dshLes Gardiens des îles
de Bretagne (Fr, 2017). (1/4).
14.45dsjhLe Marcheur
de l’Himalaya (GB, 2016).
De l’Afghanistan
au Pakistan (1/5).
15.35dsDynasties (GB, 2018).
Le survivant de la banquise
(2/5).
16.35tdsToutankhamon,
les secrets de la momie
(GB/USA, 2014).
LIRE TRA 3599, page 119.
17.35dsChâteaux forts :
le bon créneau (Fr, 2018).
18.30sTerre de partage,
passion céréales
La voie maltée.
18.35ishC politique En direct.
20.50shBien évidemment
9.35ysjA deux c’est plus
facile Téléfilm d’Emilie
Deleuze (Fr, 2009). Avec
Luce Radot, Michel Galabru.
10.55dhCuisines des terroirs
(All, 2016). L’Irlande du Nord.
11.35dIsraël, le Nord
(All, 2018, 1/2).
12.15dIsraël, le Sud
(All, 2018, 2/2).
13.00dA l’ombre des grands
châteaux (All, 2017).
Predjama (4/5).
13.45dsh360°-GEO (All, 2015).
Yoga, médecine
traditionnelle de l’Inde.
14.30tdsGuédelon (Fr/GB,
2015). Renaissance d’un
château médiéval.
16.05ydsMonuments sacrés
(Fr, 2018). Synagogues :
absence et présence (4/4).
LIRE TRA 3599, page 78.
17.35fshGauguin, je suis un
sauvage Film documentaire
de Marie-Christine Courtès,
Ludivine Berthouloux et
Souad Wedell (Fr, 2017).
18.30hRachmaninov à la Cité
interdite
Daniil Trifonov joue le
« Concerto pour piano nº 2 ».
19.15tdshGraines d’étoiles…
cinq ans après (Fr, 2018).
L’envol (4/5).
19.45hArte journal
20.05ihVox pop
Invité : Robin Maynard.
20.35ishKarambolage
20.45isTout est vrai (ou
presque) Marion Cotillard.
21.00 21.00 21.00
20.55
20.50 No country
for old men
Inspecteur
Barnaby
Il y a des jours…
et des lunes
ufsjxThriller d’Ethan
et Joel Coen (No country for old
men, USA, 2007). 125 mn. VM.
Avec Tommy Lee Jones,
Javier Bardem, Josh Brolin.
6 Un cow-boy nonchalant
est suivi par un ange
exterminateur… Ce polar
truculent, effrayant
et mélancolique, signait
le grand retour des frères Coen.
LIRE page 94.
shSérie (GB, 2018). 90 mn. VM.
Avec Neil Dudgeon, Nick Hendrix,
Fiona Dolman, Annette Badland.
La femme interdite (saison 20, 3/6).
Lorsque lord Argo a été assassiné,
sa sœur Francesca a reçu du
meurtrier un coup qui l’a plongée
dans un long coma. Deux ans plus
tard, elle se réveille sous les yeux
de son fils. Celui-ci part alerter
son entourage. A son retour,
elle est retrouvée morte,
étouffée…
Chambord
1519-2019 :
la renaissance
23.25 T
La Mémoire dans la peau
23.05 True Grit
22.30
Inspecteur Barnaby
tfswFilm d’action de Doug
Liman (The Bourne Identity,
USA, 2002). 130 mn. VM.
Avec Matt Damon, Franka Potente,
Chris Cooper.
6 Un jeune homme amnésique,
traqué par une organisation
secrète. Matt Damon incarne
avec charme ce personnage
en quête d’identité.
La suite sera bien supérieure.
ufswWestern d’Ethan
et Joel Coen (True Grit, USA, 2010).
100 mn. VM. Avec Jeff Bridges,
Hailee Steinfeld.
6 Une ado et un marshal
alcoolique à la poursuite
d’un criminel… Conte savoureux
du vieil Ouest. LIRE page 95.
sjwhSérie (GB, 2013). 90 mn.
Avec Neil Dudgeon, Gwilym Lee,
Fiona Dolman, Tamzin Malleson.
Colère divine (saison 16, 2/5).
Un petit village est le théâtre d’un
meurtre qui semble s’inspirer
de fresques médiévales macabres
découvertes récemment dans
la crypte de l’église.
0.45sCiné sorties
de la semaine
0.55ishHistoires courtes
Soirée « Fric-frac ».
L’Ambassador, de Shane
Atkinson (Fr/GB, 2018).
Je n’ai pas tué Jesse James,
de Sophie Beaulieu (Fr, 2017).
1.35sBivouac
2.00sh13h15, le dimanche…
2.45dsGrandeurs nature
Danse avec les dauphins.
3.40shStade 2 2 4.25.
0.05sSoir 3
0.30sInspecteur Barnaby Série
(saison 20, 2/6, GB, 2018).
VM. L’effet papillon.
2.00tsFaut pas rêver
Au fil du Mékong.
3.55ydsLe Monde de Jamy
(Fr, 2015). Les étonnants
pouvoirs des forêts (no 5).
4.50Les matinales 2 5.05.
TT
Jason Bourne
yfswFilm d’action de Paul
Greengrass (USA/GB, 2016).
145 mn. VM. Avec Matt Damon,
Julia Stiles, Alicia Vikander.
6 Beaucoup de bruit
et de fureur, mais aussi
un certain lyrisme dans ce film
sous pression, où la CIA,
déjantée, traque sans répit
le célèbre agent d’élite.
LIRE page 95.
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
France 2
6.30tsTFou Chuggington.
Mike le chevalier.
Tib et Tatoum. Top Wing,
toutes ailes dehors ! Les
Minijusticiers. Robin des
Bois. Lassie. Miraculous :
Les aventures de Ladybug
et Chat noir. Marblegen.
10.05shAutomoto
11.05shTéléfoot En direct.
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation :
Jean-Luc Reichmann.
12.55sHabitons demain
Upcycling.
13.00sJournal
13.30sGrands reportages
Un jour, je serai chef.
14.45sReportages découverte
Excentriques :
vous avez dit bizarre ?
16.05sBaby boom (Fr, 2018).
Villeneuve-Saint-Georges
(no 2).
17.10sSept à huit life
18.15sSept à huit
19.50sLes apprentis du goût
19.55sLa grande odyssée
20.00sJournal
20.35sTF1, rendez-vous sport
20.40sHabitons demain
La douche du futur.
20.45sA chacun sa ville
Générations.
1.35Programmes de la nuit
2 6.25.
TTT
TTT
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
dsDe Vanessa Dubreuil
(Fr, 2018). 50 mn.
Nouveaux décors, nouveau
vignoble, produits dérivés :
pour célébrer ses 500 ans,
le domaine de Chambord,
bâti à la gloire de François Ier,
se métamorphose en 2019.
21.45dshLes Gardiens
du Paris souterrain
(Fr, 2016).
22.45
L’Ultime Voyage
des Romanov
dshD’Alexandre Dolgorouky
(Fr, 2017). 55 mn.
Il y a cent un ans, le tsar Nicolas II
abdiquait : reconstitution
d’une chute, scellée par
l’assassinat des Romanov, en 1918,
symbole de l’effondrement
des monarchies continentales.
23.40dsEn croisière sur
le géant des mers (Fr, 2018).
1.05dsLa Pub et nous
(Fr, 2018).
Les liaisons cathodiques.
2.35dsSur les rives
de la Luangwa (GB, 2016).
3.25sLa nuit France 5
2 5.40.
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
r
rfComédie dramatique de
Claude Lelouch (Fr, 1990). 120 mn.
Avec Gérard Lanvin, Caroline
Micla, Jacques Gamblin.
6 Sous l’influence de la pleine
lune, une foule de personnages
s’aiment et se déchirent. Récit
tentaculaire, pelletée de têtes
connues et de grands mots
ronflants (la vie, l’amour,
la mort…). Ames sensibles
(à l’agacement) s’abstenir.
22.50 Ciel d’octobre
r
rfComédie dramatique
de Joe Johnston (October Sky,
USA, 1999). 105 mn. VM.
Avec Jake Gyllenhaal,
Chris Cooper, Scott Miles.
6 Quelques jolis moments
dans cette chronique,
par l’auteur de Chérie, j’ai rétréci
les gosses. Mais une galerie
de portraits qui sent
la naphtaline. Gentillet.
0.35tfhLa Femme sur la Lune
Drame de Fritz Lang
(All, 1929). NB. Muet.
Avec Willy Fritsch, Gerda
Maurus. LIRE page 94.
3.20Arte journal
3.40dUn billet pour la Lune
(All, 2018). 2 5.00.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
97
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
France Ô
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
6.00 sM6 music Clips.
7.00 sAbsolument stars
9.10 sM6 boutique
10.50 sTurbo Magazine.
Présentation : Dominique
Chapatte.
La route du rock, du blues
et de la country (1 et 2/2).
12.30 sSport 6 Magazine.
12.45 sLe 12.45
13.20 tsScènes de
ménages Série.
13.50 sRecherche
appartement ou maison
Télé-réalité. Présentation :
Stéphane Plaza.
15.30 sMaison à vendre
Magazine.
17.25 s66 minutes
Magazine. Présentation :
Xavier de Moulins.
18.45 s66 minutes : grand
format Magazine.
19.45 sLe 19.45
20.05 sSport 6
20.20 sE=M6 Présentation :
Mac Lesggy.
10.00 dVivre ensemble
(Fr, 2018).
1.00 hUn monde en docs
1
11.30 ydhFrench
Bashing LIRE page 86.
12.30 dhMenaces en
mers du Nord (2018).
13.30 shLivres et vous…
14.30 Le magazine
de l’emploi
15.00 Sénat en action
15.30 dsC’est vous la
France (Fr, 2018).
16.00 Rembob’INA
Magazine.
17.15 Circo Magazine.
17.30 LCP le mag Prisons :
le combat d’une députée.
18.00 tdDerniers Jours
d’un médecin de
campagne (Fr, 2018).
19.00 Droit de suite Milieu
rural : SOS médecins !
19.30 Le journal de la
Défense Magazine.
20.00 Etat de santé Le rire
médecin ? Ehpad : ce qui
se cache derrière la crise.
7.30 sPetz Club
7.55 sZouzous
10.40 tsLes
Pyjamasques
11.45 sTeen Titans go !
12.45 tsLes
Mystérieuses Cités d’or
14.15 sLego Star Wars :
les chroniques de Yoda
15.00 tsStar Wars Rebels
16.20 sBatman Unlimited :
L’instinct animal
Téléfilm de Butch Lukic
(USA, 2015).
17.40 isDoctor Who
Série (saison 11, 1 et 2/10,
GB, 2016). VM.
19.55 sLe Dakar
20.40 sBien évidemment
Cuisiner sainement.
20.45 tsParents mode
d’emploi Série (Fr, 2013).
11.25 sVoyages et délices
by chef Kelly Magazine.
12.00 shPage 19 Invitée :
Virginie Gossart.
12.15 shDieu m’est
témoin Don et guérison.
12.50 dsUne journée
particulière
13.45 sDe l’or
sous la tôle (3/5).
14.15 dsMadagascar, le
petit train des Hautes
Terres
15.10 dsLa Compagnie
des archipels (Fr, 2012).
16.05 dsLes Joyaux des
mers du Sud (Fr, 2014).
16.40 rfsBlue Crush 2
De Mike Elliott (USA, 2011).
18.30 sInfô soir
18.45 sClair obscur
Magazine. Invitée : Alexia
Laroche-Joubert.
19.40 ish#Flash talk Et si
la prison ne servait à rien ?
20.30 shLoca’Terre
20.45 shVilla Karayib
Série (saison 2, Fr).
6.00 sWake up Clips.
7.30 sLe hit W9 Clips.
8.20 sW9 boutique
Magazine. Présentation :
Pierre Dhostel et Valérie
Pascale.
10.30 sGénération Top 50
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.40 sEchangés
à la naissance Téléfilm
de Christoph Schnee
(All, 2013).
14.25 sMa fille, ma
bataille Téléfilm de John
L’Ecuyer (Can, 2014).
16.10 swMystérieuse
Mère porteuse
Téléfilm de Doug
Campbell (USA, 2013).
17.55 tsKaamelott Série.
8.00 Jeunesse…
12.55 yOggy
et les cafards
13.30 hLe Gu’live en fait
toute une montagne
Hiver : Igloo.
13.40 hSpirit : au galop
en toute liberté
14.10 hLes Super Nanas
15.00 thTotally Spies
15.30 hPokémon
15.55 hBeyblade Burst
16.20 hBlazing Team : Les
maîtres du Yo Kwon Do
16.45 Massive Monster
Mayhem
17.10 tZig & Sharko
17.25 yOggy
et les cafards
17.50 thZig & Sharko
18.15 yOggy
et les cafards
18.50 Tahiti quest
Divertissement.
Présentation :
Chris Marques.
Emission 1.
20.45 G ciné Magazine.
21.00
21.00
21.00 20.55
21.00 20.55 Capital
Rembob’INA
Magazine. Présentation :
Patrick Cohen.
Invités : Marco Lamensch
(cocréateur de « Striptease »), Agnès Chauveau
(directrice déléguée à la
diffusion et à l’innovation de
l’INA). Retour sur l’émission
« Strip-tease ».
22.15 Circo Magazine.
Danièle Hérin,
députée La République
en marche de l’Aude.
22.30 LCP le mag
Made in bio.
L’amour
c’est mieux à deux
Passion outre-mer
shMagazine. Présentation :
Julien Courbet.
Vêtements, aliments,
produits neufs : révélations
sur un gaspillage industriel
scandaleux.
Prêt-à-porter : quand s’habiller
rime avec gaspiller !
En France, sur 600 000
tonnes de textiles mises
sur le marché par an,
un tiers seulement
sera réutilisé ou recyclé.
Alimentation : le vrai prix
du grand gâchis !
Produits neufs à la poubelle :
révélations sur les pratiques
d’Amazon !
Point Break : Le crime C’est pas sorcier
n’a plus de limites
ihMagazine. 145 mn.
23.05
Enquête exclusive
23.00 T
La Ve,
une Constitution
sur mesure ?
shMagazine. 195 mn.
Présentation : Bernard
de La Villardière.
Liban : la vie et la fête
malgré le chaos.
Réputé pour son art
de vivre, sa gastronomie
raffinée et son goût
pour la fête, le Liban
compte dix-huit
communautés religieuses
qui cohabitent tant bien
que mal. Malgré les crises,
le pays du cèdre a scellé
un pacte afin que le pouvoir
soit partagé entre les
chrétiens, les musulmans
sunnites et chiites.
0.40 wAfghanistan : voyage
au cœur de la terreur.
2.25 Programmes
de la nuit 2 6.00.
98
Télérama 3600
tdDe Bénédicte Loubère
(Fr, 2018). 60 mn.
6 Retour sur l’affaire
Dexia, la banque
franco-belge dont les
emprunts toxiques ont
poussé des collectivités
publiques des deux pays
au surendettement.
Edifiant.
0.00 Droit de suite
Magazine.
La Ve : bâtie pour durer ?
0.30 tdSyrie, la
révolution confisquée
(Fr, 2017).
1.30 Droit de suite
Magazine. Guerre en
Syrie : et maintenant ?
Invités : Gérard Bapt,
Sonia Krimi, Paul Moreira,
Olivier Ravanello.
2.00 dsC’est vous la
France (Fr, 2018).
Edouard Detrez : le
fauteuil roulant français.
2.30 hHas#tag Magazine.
3.00 Le magazine de
l’emploi 2 4.30.
09 / 01 / 19
T
tfsjComédie
sentimentale de Dominique
Farrugia et Arnaud Lemort
(Fr, 2010). 95 mn.
Avec Clovis Cornillac,
Virginie Efira, Manu Payet.
22.35 yfsYoung Adult
De Jason Reitman (USA,
2011). VM. Avec Charlize
Theron, Patton Oswalt.
LIRE page 95.
0.05 tsSuits,
avocats sur mesure
Série (saison 1, 1, 1 et 2/12,
USA, 2011). VM.
2 2.05.
shMagazine. Présentation :
Daniel Picouly.
Episode 9.
22.45 « Marion Dufresne »,
navire des îles extrêmes.
0.40 dsMai 67, ne tirez
pas sur les enfants de la
République (Fr, 2017).
1.30 shHistoire
d’outre-mer
Présentation : Fabrice
d’Almeida. Le débat : Mai
67, l’héritage d’une révolte.
2.25 dsMai 67,
un massacre oublié
(Fr, 2012). Mai 1967
en Guadeloupe. 2 3.20.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
r
rfswFilm d’action
d’Ericson Core (USA, 2015).
115 mn. VM. Avec Edgar
Ramirez, Luke Bracey,
Ray Winstone.
6 Remake qui aligne les
scènes de sports extrêmes,
dont l’efficacité
est anéantie par
la vulgarité des raccords
et des bruitages.
i
Présentation : Frédéric
Courant, Jamy Gourmaud et
Sabine Quindou. Gorilles.
21.20 L’A380 : le nouveau
géant du ciel.
21.50 Les Pygmées,
les génies de la forêt.
22.16 Zimbabwee :
lutte contre la faim.
22.45 Zimbabwee :
de l’eau pour tous.
22.55 rfsjBanzaï
De Claude Zidi (Fr, 1982).
Avec Coluche,
Valérie Mairesse.
2 1.00.
3.20 thGawayn
2
23.50 yCorneil et Bernie
0.20 hHubert & Takako
1.00 hFoot 2 rue extrême
2 2.25.
TFX
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
11 61 11
11 11
12.35 swhNon élucidé
Magazine. Présentation :
Arnaud Poivre d’Arvor.
Guet-apens au collège.
Le mystère de la femme
découpée.
15.55 twThe Closer :
L.A. enquêtes
prioritaires Série
(saison 7, 11 à 16/21,
USA, 2012). VM.
20.50 Ciné Story
Rocky Balboa.
13.40 sL’Amour face au
danger Téléfilm de Jason
Bourque (USA, 2011).
15.25 sFace à ma sœur
jumelle Téléfilm
de Hanelle M. Culpepper
(USA, 2011).
17.10 swAu cœur des
secrets Téléfilm de
Richard Roy (USA, 2006).
18.50 sLes Mystères de
l’amour Série (saison 19,
12 et 13/26, Fr).
6.30 sVétérinaires, leur
vie en direct (Fr, 2017).
Le malaise inquiétant de
Filou, le bouvier bernois
(nº 1). Un nouveau
pensionnaire chez les
hippopotames (nº 4).
8.35 TFX infos
8.40 swDragon
Ball Super
10.55 Total rénovation :
ma maison sur-mesure
9.15 sPetits Secrets
entre voisins Série.
14.00 tswForever
Série (saison 1, 19 à 22/22,
USA, 2015). VM.
17.35 sNos chers voisins
Téléfilm de Stephan
Kopecky, Gérard
Pautonnier, Denis
Thybaud et Emmanuel
Rigaut (Fr, 2013).
Avis de tempête.
20.00 sNos chers voisins
Série (Fr, 2013).
20.55 Rocky Balboa
21.00 Cold Case :
affaires classées
20.55 T
Le Mariage
de mon meilleur ami
21.00 Les Canons
de Navarone
tswSérie (USA, 2007).
Avec Kathryn Morris.
Le dessous des cartes
(saison 5, 6/18).
22.00 Fin du monde (7/18).
23.00 Le dernier des cinq
(saison 3, 6/23, 2005).
0.00 La bonne mort
(saison 4, 23/24, 2007).
tfsComédie
sentimentale de Paul J.
Hogan (USA, 1997). 120 mn.
VM. Avec Julia Roberts,
Dermot Mulroney.
Une jeune célibataire
s’échine à faire capoter
le mariage de son meilleur
ami, et ancien amant.
tfsFilm de guerre de J.
Lee Thompson (GB/USA,
1961). 165 mn. VM.
Avec Gregory Peck, David
Niven, Anthony Quinn.
0.30 s90’ enquêtes
Magazine. 2 1.55.
22.55 swChroniques
criminelles Magazine.
2 2.35.
T
tfFilm d’action de et avec
Sylvester Stallone (USA,
2006). 110 mn. Avec Burt
Young, Antonio Tarver.
22.45 yfDétective
Dee II : La légende du
dragon des mers De Tsui
Hark (Ch, 2013). VM. Avec
Mark Chao, Angelababy.
1.00 yfDétective Dee :
Le mystère de la flamme
fantôme De Tsui Hark
(Ch/H-K, 2010). VM.
2 3.05.
T
T
23.45 rLes Douze
Salopards Téléfilm de
Lee H. Katzin (USA, 1987).
Avec Telly Savalas,
Ernest Borgnine.
3.15 Programmes
de la nuit 2 6.50.
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
7.00 Télé-achat
9.00 Les animaux de la 8
Magazine. Présentation :
Sandrine Arcizet et Elodie
Ageron.
13.25 JT
13.35 wLeçons
dangereuses
Téléfilm de Michael Scott
(Can/USA, 2004).
15.20 wVengeance
de femme Téléfilm
de George Erschbamer
(Can, 2005).
16.55 wVengeance à
double face Téléfilm de
Jack Bender (USA, 1996).
18.40 Le before des
Terriens Magazine.
Présentation : Thierry
Ardisson.
19.30 Les Terriens
du dimanche !
Magazine. Présentation :
Thierry Ardisson.
21.00 TT
Discount
yfjComédie dramatique
de Louis-Julien Petit (Fr, 2014).
120 mn. Avec Olivier
Barthélémy, Corinne
Masiero, Pascal Demolon.
6 Citoyenne, chaleureuse,
traitant de sujets sociaux
forts, cette comédie
française à la Ken Loach
fait un bien fou.
Solidaires ! LIRE page 95.
23.00 wEnquête sous
haute tension Magazine.
Présentation : Carole
Rousseau.
1.00 Programmes
de la nuit 2 6.45.
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
6ter
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
15.45 shLes Derniers
Alaskiens (USA, 2015).
Survivre à la nature (7/8).
La fin de l’hiver (8/8).
A la porte de l’hiver (1/8).
Derniers préparatifs (3/8).
Seuls face à la nature (4/8).
Course contre la montre
(5/8).
20.50 dsh39-45 :
les secrets engloutis
(GB, 2016).
21.45 dhA la recherche
du sous-marin allemand
(USA, 2014).
22.40 dsh39-45
Megastructures
(GB, 2016). Le super
sous-marin d’Hitler (4/6).
23.30 tdsRésistants/
collabos, une lutte
à mort (Fr, 2014).
0.50 rdwSacrifice
(Fr, 2014).
Du débarquement
à la libération de Paris.
2 2.20.
NRJ 12
12 62 12
12 12
21.00 swSOS ma famille
a besoin d’aide
Magazine. Présentation :
Pascal Soetens.
Le SOS de Jean-Marc
et Isabelle. Le SOS de
Charlyne et Sonia. Le SOS
de Mayron et Prescilia.
1.40 Programmes
de la nuit 2 6.30.
CStar
17 64 17
17 17
21.00 whChicago Fire
Série. Calomnie.
Le purgatoire.
Vieux démons (saison 5, 13,
14 et 9/22, USA, 2017). VM.
23.30 cLa Première Fois
Téléfilm de Demitri
Nessun (USA, 2007).
Avec Kevin Patrick,
Hannah Harper.
1.10 Programmes
de la nuit 2 7.00.
22 67 22
22 22
Chérie 25 25 69 25
25 25
8.00 shD&CO Magazine.
Présentation : Valérie
Damidot.
9.00 La boutique 6ter
11.05 shRénovation
impossible Trop tard.
Une toile blanche.
Le train-train. Bonne
pioche. Entrer en lice.
Echange de maison.
Faire peau neuve.
Déblayer le plancher.
17.10 tshEn famille
Série.
0.20 C’est mon choix
1
13.25 swSnapped :
les femmes tueuses
Magazine. Présentation :
Evelyne Thomas.
Bernadette Perusquia.
Catherine Hamborsky.
Vonlee Nicole Titlow.
16.10 wCrimes Magazine.
17.55 tMr. Selfridge :
l’histoire vraie du
pionnier du shopping
Série (saison 1, 7 à 9/10,
GB, 2013).
21.00 r
Twilight, chapitre 2 :
Tentation
21.00
Une femme
d’honneur
rfswFilm fantastique de
Chris Weitz (USA, 2009).
130 mn. VM. Avec Kristen
Stewart, Robert Pattinson,
Taylor Lautner.
shSérie (Fr, 2006). 115 mn.
Avec Corinne Touzet,
Stéphanie Lanier.
Ultime thérapie (saison 10).
Une psychiatre est morte
dans un attentat à la voiture
piégée. Un auditeur
de l’émission de radio
à laquelle elle participait
est suspecté.
23.10 rfsTwilight,
chapitre 1 : Fascination
De Catherine Hardwicke
(USA, 2008). VM.
Avec Kristen Stewart,
Robert Pattinson.
2 1.15.
22.55 wCrimes Magazine.
2 0.50.
bouquet canal+
dimanche 13
Canal+
4 4 4
4 4
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
5.10shFormule E ePrix de
Marrakech. Championnat
FIA Formule E. 2e manche.
6.15ishLe cercle
6.55sCartoon+ En clair.
8.00rfshLego Ninjago :
Le film Film d’animation de
Charlie Bean, Paul Fisher et
Bob Logan (USA, 2017). VM.
9.35ishLa semaine de
Catherine et Liliane.
9.50tfsjwhBlack Panther
Film d’action de Ryan
Coogler (USA, 2018). VM.
Avec Chadwick Boseman,
Michael B. Jordan.
LIRE TRA 3599, page 127.
12.05shRencontres de cinéma
Doubles Vies. Invités :
Guillaume Canet, Juliette
Binoche, Vincent Macaigne,
Nora Hamzawi. En clair.
12.20shClique dimanche
l’intro En clair.
12.45shClique dimanche
En clair.
13.55shRoi de la vanne En clair.
14.00shLes reporters
du dimanche
Divertissement.
Présentation :
Cyrille Eldin. En clair.
14.40ysL’Amie prodigieuse
Série (saison 1, 7 et 8/8, Ita,
2018). VM.
16.35dshOmar Sy,
c’est ta chance
18.35dshSport Reporter
Le foot à Madagascar.
19.10shCanal football club
En direct. En clair.
20.55sAvant-match En clair.
8.55 yswhBabylon Berlin
Série (saison 2, 1 et 2/8, All,
2018). VM. LIRE TRA 3599, p. 94.
10.30 ysxhEngrenages
(saison 6, 5 et 6/12, Fr, 2017).
12.40 ysxhCatastrophe
(saison 3, 1 à 3/6, GB, 2017). VM.
13.55 sxhØ Téléfilm de Kasper
Torsting (Dan, 2016). VM.
15.20 swhStudio Bagel,
la collection Les impunis.
15.45 yhThis is us (saison 3, 5 à
7/18, USA, 2018). VO.
17.50 yswhL’Amie
prodigieuse Série (saison 1,
1 et 2/8, Ita, 2018). VM.
19.45 hL’hebd’Hollywood
20.00 hBonsoir !
21.00
Canal+ Cinéma
Football
shMarseille/Monaco.
Ligue 1. 20e journée. En direct.
Le duel entre l’Olympique
de Marseille et l’AS Monaco peine
cette saison à déchaîner
les passions. La faute, tout d’abord,
à l’effondrement du club de la
Principauté qui, malgré l’arrivée
de Thierry Henry, ne parvient
toujours pas à remonter la pente.
Du côté de l’OM, la fin de l’année
a été marquée par une série
d’inquiétantes défaites.
Ce rendez-vous sonnera-t-il
le réveil des deux formations ?
A l’aller, les Monégasques s’étaient
inclinés en toute fin de match (2-3).
22.55shCanal football club,
le débrief En direct.
23.15
J+1
shPrésentation : Nicolas Tourriol
et Laurie Delhostal. En direct.
0.15yfsjwhSparring
Drame de Samuel Jouy
(Fr, 2017). Avec Mathieu
Kassovitz, Olivia Merilahti.
1.50yfsjhK.O. Thriller de
Fabrice Gobert (Fr, 2017).
Avec Laurent Lafitte, Chiara
Mastroianni.
3.35tschCrac-crac
Talk-show. Présentation :
Monsieur Poulpe.
Sexe et politique.
Invité : Kiddy Smile.
LIRE TRA 3599, page 110.
4.20sLa Mort, Père & Fils
Court métrage d’animation
(Fr, 2017)
4.35shFootball Lille/Paris-SG.
D1 féminine. 15e journée.
2 6.15.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
F Film D Documentaire
20.50 yhThis is us Série.
Six Thanksgivings.
The beginning is the end is the
beginning (saison 3,
8 et 9/18, USA, 2018). VO.
22.15 tsxhEscape at
Dannemora Série. Girl from the
north country. Pablo Picasso
(saison 1, 1 et 2/8, USA, 2018).
VM. LIRE TRA 3599, p. 118.
0.10 hThe Gifted Série
(saison 2, 11, USA, 2018). VO.
0.50 fsjwhRattrapage De
Tristan Séguéla (Fr/Bel, 2017).
2.15 whGroland le zapoï
2.30 sh21 cm
3.25 udswSoupçons (Fr/
USA, 2004). Une coïncidence
troublante (3/13). Le procureur
joue au plus malin (4/13).
4.55 tdshLes Paris du
globe-cooker (Fr, 2016).
Les Thaïlandais/Les nouveaux
immigrés (Syriens et Irakiens)
(nº 2). 2 6.05.
40 10 153
40 41
8.00 rfwhChloé D’Atom
Egoyan (USA/Can/Fr, 2009). VM.
9.30 tfsjwhNon-stop
De Jaume Collet-Serra
(USA/Fr/GB, 2014). VM.
LIRE TRA 3599, page 112.
11.15 tfshThe Secret Man :
Mark Felt De Peter Landesman
(USA, 2017). VM.
LIRE TRA 3599, page 112.
12.55 ihLe cercle
13.45 hL’hebd’Hollywood
13.55 hRencontres de cinéma
14.15 Jour de cinéma
de la semaine
14.25 yswhLe Bureau des
légendes Série (saison 4,
3 et 4/10, Fr, 2018).
16.10 Jour de cinéma
de la semaine
16.25 swhTémoin indésirable
d’après Agatha Christie
Série (saison 1, 3 et 4/4,
GB/USA, 2018). VM.
18.00 ihLe cercle
18.45 hRencontres de cinéma
19.05 yfsjxhWind River
De Taylor Sheridan
(USA/Can, 2017). VM.
20.50 fwhFive Minutes of
Heaven D’Oliver Hirschbiegel
(GB, 2009). VM. Avec Liam
Neeson, James Nesbitt.
22.15 iwhTop of the shorts
En piste !
22.45 tfswhUn jour
dans la vie de Billy Lynn
D’Ang Lee (USA/Ch, 2016). VM.
Avec Joe Alwyn, Kristen Stewart.
0.30 hTchi tcha Best of.
1.25 yfshErnest et
Célestine De Vincent Patar,
Stéphane Aubier et Benjamin
Renner (Fr/Bel, 2012).
2.40 rfsjwhGarde
alternée D’Alexandra Leclère
(Fr, 2017). 2 4.20.
Canal+
Family
43 13 154
43 44
6.45 Les P’tites Canailles+
8.15 tfsjhPaddington 2
De Paul King (GB/Fr, 2017). VM.
9.55 ushLes Cahiers
d’Esther
10.00 tfsjhVaiana, la
légende du bout du monde
De Ron Clements et John
Musker (USA, 2016). VM.
11.40 ysCartoon+
12.30 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2008, 2011).
Fred Chesneau à Madagascar.
Fred Chesneau aux Philippines.
14.15 tdshJust Kids (Fr, 2018).
15.55 ushLes Cahiers
d’Esther
16.05 hDéfis extrêmes :
Les célébrités au microscope
Téléfilm de Jennifer Pertsch et
Tom McGillis (Can, 2010).
16.50 ysCartoon+
18.00 rfsjhLa Deuxième
Etoile De Lucien Jean-Baptiste
(Fr, 2017).
19.30 shJamel comedy kids
20.25 shLes P’tits Diables
20.45 ushCahiers d’Esther
20.50 tfsjhSanta & Cie
D’Alain Chabat (Fr, 2017). Avec
Alain Chabat, Audrey Tautou.
22.25 rfsjhStars 80 : La
suite De Thomas Langmann
(Fr, 2017). Avec Richard
Anconina.
0.15 tfsjwhCoexister
De Fabrice Eboué (Fr, 2017).
1.40 yfsjhLe Redoutable
De Michel Hazanavicius
(Fr, 2017).
3.25 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2011). Diego
Buñuel au Kazakhstan. 2 4.15.
Canal+
Décalé
44 14 156
44 45
18.30 isScotch, cuisine extra
forte Menu vide frigo.
18.55 hLes reporters
du dimanche
19.40 hClique dimanche
20.55 tfsjxhBad
Samaritan De Dean Devlin
(USA, 2018). VM. Inédit.
Avec Robert Sheehan, David
Tennant. LIRE page 86.
22.40 ywhInsecure
Série (saison 1, 1 et 2/8,
USA, 2016). VM.
23.35 tchCrac-crac
Sexe et politique.
LIRE TRA 3599, page 110.
0.20 yfschLove Hunters
De Ben Young (Aus, 2016). VM.
2 2.00.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
9.25 hFootball Lyon/Rodez.
D1 féminine. 15e journée.
11.05 Football Amiens/Paris-SG.
Ligue 1. 20e journée.
12.40 hCanal sports club
13.20 hFormule E ePrix de
Marrakech. Championnat FIA
Formule E. 2e manche.
14.30 hFootball Lille/Paris-SG. D1
féminine. 15e journée. En direct.
16.40 dshSport Reporter
17.15 hCesta punta Pro Tour.
A Saint-Jean-de-Luz.
18.35 hHockey sur glace
Carolina Hurricanes/Nashville
Predators. NHL. En direct.
21.30 hFormule E ePrix de
Marrakech. Championnat FIA
Formule E. 2e manche.
22.35 hFootball Lille/Paris-SG. D1
féminine. 15e journée.
0.15 hGolf Open d’Hawaii.
4e tour. Circuit américain.
A Honolulu. En direct. 2 4.00.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
99
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
10.10 yUn conte de Noël
Par le Huelgas Ensemble.
Dir. Paul Van Nevel.
Enregistré en 2014.
11.10 Intermezzo Clips.
12.30 Au fil des voix 2014
Renaud Garcia-Fons solo.
13.15 Banlieues bleues
2017 Harold LópezNussa : « El Viaje ».
14.15 tHindi Zahra
et Fatoumata Diawara.
15.15 Intermezzo Clips.
16.30 yBenvenuto Cellini
Opéra d’Hector Berlioz.
Mise en scène : Terry
Gilliam, Leah Hausman.
Par l’Orchestre
philharmonique de
Rotterdam. Dir. Mark
Elder. Enregistré
à Amsterdam, en 2015.
LIRE ci-dessous.
19.30 Intermezzo Clips.
13.05 Historiquement
show
13.45 tMon fils Jack
Téléfilm de Brian Kirk
(GB, 2007).
15.25 dLes As de l’aviation
britannique (GB, 2009).
16.20 ydwEnemies of
the people (GB, 2010).
LIRE TRA 3599, page 120.
17.25 tdAngkar va vous
recevoir (Fr, 2015).
18.10 dLes Explorateurs
d’épaves (GB, 2008).
Le HMS Curacoa (2/5).
19.10 Historiquement
show
19.40 rdwChine,
« Justes parmi les
nations » (All, 2015).
15.55 dLes Trains
du monde (GB, 2016).
De Tanger à Marrakech
(3/6). De Gênes au col
du Brenner (4/6).
17.50 dChasseurs
d’aventures (Fr, 2017).
Kirghiztan, vers les
steppes infinies (nº 6).
18.50 dMada Trek (Fr, 2013).
Premières épreuves (3/5).
Une charrette et la mer
(4/5).
20.50 dEn train à travers
(All, 2017, 2011).
Le Vietnam. Java.
22.50 dEchappées belles
(Fr, 2015).
Texas, terre des pionniers
(nº 11).
0.25 dVues d’en haut
(GB, 2013). Pays de Galles :
De Snowdonia à Tenby
(9/14). 2 0.50.
2.00 Très très bon
1
13.10 Le zapping de la télé
14.20 swTempête à Las
Vegas Téléfilm de Jack
Perez (USA, 2013).
15.45 sZone d’impact :
Terre Téléfilm de Rex
Piano (USA, 2015).
17.20 sCauchemar
à l’hôtel (USA, 2016).
Le Beachfront Inn and
Inlet (7/8). Le Landoll’s
Mohican Castle (8/8).
Town’s Inn (1 et 2/2).
(3 et 4/8).
20.50 tsKaamelott
Série. Avec Alexandre
Astier, Anne Girouard.
1.25 yxThe Americans
Série. VM. Avec Matthew
Rhys, Keri Russell (saison
4, 9 et 10/13, USA, 2016).
2.55 Programmes
de la nuit 2 7.00.
20.40 rfxA vif De Neil
Jordan (USA, 2007). VM.
Avec Jodie Foster,
Terrence Howard.
6 Jodie Foster dans le film
le plus nauséeux
de sa carrière :
un plaidoyer décomplexé
pour l’autodéfense
et la vengeance privée.
Trop réac.
22.45 xLa Rivière du
crime Téléfilm de Rich
Cowan (USA, 2011). VM.
Avec Ray Liotta,
Christian Slater.
0.20 cFantasmes Série.
1.45 Brigade du crime
Série (saison 5, 19,
14 et 14/25, All, 2005).
4.00 112 unité d’urgence
Série (saison 1, All, 2008).
2 5.10.
19.05 dhDes héros
ordinaires (Su, nº 1).
20.00 hMaghreb-Orient
Express
20.30 hJournal (France 2)
21.00 On n’est pas couché
Talk-show. Présentation :
Laurent Ruquier.
Best of.
0.00 hJournal (RTS)
0.30 hLe Journal
du Dakar
0.35 hAcoustic Magazine.
Présentation : Sébastien
Folin. Invitées :
Les Parisiennes et Anaïs.
1.05 h300 Millions
de critiques
2.00 hLe journal Afrique
2.30 dhSavoureuses
Campagnes (Fr, 2014).
Richerenches.
3.00 hJournal 2 3.20.
20.30 i
Nicholas Angelich
à la Philharmonie
20.40 T National
85 176
Geographic 123 60
La Guerre du
Pacifique en couleur 20.40 dLes trésors cachés
Téva
Série Club
13ème Rue
ihBeethoven, Brahms,
Prokofiev. Enregistré
en 2017. 90 mn.
22.00 ihRenaud
Capuçon, Nicholas
Angelich et le Quatuor
Hermès Debussy, Ravel,
Chausson. Enregistré
à Gstaad, en 2018.
23.35 hBanlieues bleues
2014 Khalil El’Zabar’s
Ritual Trio avec Dwight
Trible.
0.35 dThe Sound
of New York (2017).
Matthew Stevens.
1.05 dPaco de Lucía
2.05 yJazz sous les
pommiers 2018 Anne
Paceo, « Bright Shadows ».
LIRE TRA 3599, page 112.
3.15 dThe Sound of New
York Mark Turner. 2 3.45.
de Toutankhamon (2017).
tdhDe Dan J. Wolf
Des trésors retrouvés (nº 1).
(USA, 2017). Inédit.
21.30 dTrésors sous
D’un océan à l’autre (1/8).
les mers (USA, 2018).
6 Premier volet de cette
Les merveilles perdues de
série en images d’archives,
l’Egypte (nº 8).
consacré au front du
22.20 dLes Vengeurs
Pacifique durant la
d’Auschwitz (GB, 2017).
Seconde Guerre mondiale. 23.15 dLes trésors cachés
Instructif. LIRE page 96.
de Toutankhamon
(2017, nº 1). 2 0.05.
21.35 dsNazi Hunters
(GB, 2009). A la poursuite
Toute
128 90 183
de Martin Bormann (2/13).
l’Histoire 121 206
22.25 ydLa Légende de
Versailles (Fr, 2011). Louis 20.45 yd1918-1939 :
XIV, le rêve d’un roi (nº 1).
les rêves brisés de
0.05 tdJean Cocteau,
l’entre-deux-guerres (Fr/
les constellations du
Lux/Bel, 2018). Trahisons
prince (Fr, 2018).
(7/8). A la vie, à la mort
Première partie
(8/8).
1889-1937. Deuxième
22.35 dUSS Enterprise,
partie 1937-1963.
chronique d’un
1.50 ydLes Enfants
porte-avions (USA, 2008,
terribles du cinéma
nos 1 et 2).
(Fr, 2011).
0.25 dLe Seigneur du ciel
2 2.40.
(Rus, 2014). 2 1.10.
33 54 71
35 53
34 56 72
37 29
43 59
81 56
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
12.45 tUgly Betty
Série (saison 1, 1 à 10/23,
USA, 2006).
2
0.50 tYounger Série. VM.
Avec Sutton Foster,
Miriam Shor (saison 5, 4 à
6/12, 1 à 3/12, USA, 2018).
2
3.40 tUgly Betty Série.
Avec America Ferrera,
Eric Mabius (saison 1, 6
à 9/23, USA, 2006).
2 2.30.
20.50 tsPrivate Eyes
Série. VM. Avec
Doug Gilmour, Jason
Priestley (saison 1, 1,
2 et 1/10, Can, 2016).
23.15 swFrankenstein
Code Série. VM.
Avec Robert Kazinsky,
Dilshad Vadsaria
(saison 1, 1 à 3/11, USA,
2016). 2 1.35.
2
0.55 rwhSpring Tide
Série. VM. Avec Julia
Ragnarsson, Kjell
Bergqvist (saison 2,
3 et 4/10, Suè, 2016).
2
2.35 wStratton Téléfilm
de Simon West (GB, 2017).
VM. Avec Dominic
Cooper, Tyler Hoechlin.
0.10 ychHannibal
Série (saison 1, 5 et 6/13,
USA, 2013). VM. 2 1.45.
TV
Breizh
Comédie+
Warner TV
32 53 73
38 54
40
78 80
2
0.50 sjwLe Tueur du
0.55 sDix Ans
2
lac Série. Avec Julie de
de mariage ! ! ! Pièce
Bona, Lannick Gautry
de et avec Alil Vardar.
(saison 1, 3 à 5/8, Fr, 2017).
Avec Fabienne Carat
2
3.55 rsLa Vallée des
22.35 sLe Clan des
mensonges Téléfilm de
divorcées Pièce de et
Stanislas Graziani (Fr,
avec Alil Vardar. Mise en
2014). Avec Julie de Bona.
scène : Hazis Vardar.
1.40 ysjPetits
Avec Eve Angeli.
Meurtres en famille
Enregistrée au Palace,
Téléfilm (3/4) d’Edwin
à Paris en 2009.
Baily (Fr, 2005). 2 3.10.
2 0.25.
42
80 57
2
0.55 tRizzoli & Isles
Série. VM. Avec Angie
Harmon, Sasha Alexander
(saison 5, 5 à 9/18,
USA, 2014).
0.40 whAnimal
Kingdom Série (saison 3,
11 à 13/13, USA, 2018). VM.
2.55 whThe Last Ship
Série (saison 5, 1/10, USA,
2018). VM. 2 3.35.
le choix de télérama
y 16.30 Mezzo Opéra
y 18.05 Planète+ Documentaire
6 L’ex-Monty Python Terry Gilliam propose
une relecture spectaculaire et réjouissante de l’opéra
d’Hector Berlioz. Chœur, orchestre et plateau vocal
jouent le jeu du metteur en scène avec un plaisir
évident.
6 L’ogre du cinéma français Gérard Depardieu sillonne
le terroir à la rencontre des petits producteurs.
Dans ce premier épisode, il fait halte en Bretagne
pour cuisiner des homards et déguster un lingot
de beurre. Forcément, c’est lyrique et savoureux.
Benvenuto Cellini
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
18.55 yHommage à Hans
van Manen Ballet.
Musique : Beethoven,
Daniel-Lesur, Jacob ter
Veldhuis, Serge Prokofiev
et Benjamin Britten.
Par Dutch national Ballet.
2
0.15 Intermezzo Clips.
2
1.00 Macbeth Opéra de
Verdi. Par la compagnie
del Centro di danza Balletto di Roma . Mise en
scène : Stefano Mazzonis
di Pralafera. Enregistré
à l’Opéra royal de
Wallonie-Liège, en 2018.
2
3.35 Intermezzo Clips.
0.00 ySkoda Jazz
Festival 2014 The Bad
Plus.
1.00 Intermezzo Clips.
2.00 Ravel, Falla, Enesco
Par l’Ensemble Anima
Eterna. Dir. Jos Van
Immerseel. 2 3.45.
2
1.00 uCarmen Ballet.
Chorégraphie : Roland
Petit. Musique : Georges
Bizet. Par le ballet de
l’Opéra national de Paris.
Enregistré en 2007.
2
1.50 Daphnis et Chloé
2
2.25 Schumann :
Concerto pour piano
2
2.55 Bach : Concerto
brandebourgeois nº 6
2
3.10 Mozart : Symphonie
nº 36 « Linz »
2
3.25 Chostakovitch :
Sonate pour violon
deuxième partie
2
3.35 Verdi : Ouverture
Les Vêpres siciliennes
2
3.50 Prado : Mambos
0.00 Prokofiev : Les
Fiançailles au couvent
Opéra. Par le Chœur et
l’Orchestre du Théâtre
Mariinsky. Dir. Valeri
Guerguiev. 2 2.40.
100 Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 A pleines dents !
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
18.05 ydhA pleines
dents ! (Fr, 2015).
La Bretagne (1/5).
L’Ecosse (2/5).
LIRE ci-dessus.
19.35 dMissions Namibie
(Afr du Sud, 2015). Dans
le désert de Namib (nº 7).
2
0.05 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA (USA, 2014).
2
0.55 tdshMont
Saint-Michel, le
labyrinthe de l’archange
(Fr, 2017).
2
2.25 tdwApocalypse :
la Première Guerre
mondiale (Fr, 2012). Enfer
(3/5). Rage (4/5).
0.20 tdshInstinct
sauvage (Fr, 2015). Brésil :
les seigneurs du Pantanal
(1/3). Pérou : le repaire de
l’ours à lunettes (3/3).
2 2.05.
17.25 tdTempêtes dans
le cosmos (GB, 2016). La
météo de l’espace (nº 1).
18.20 ysUshuaïa nature
On a marché sur l’Islande.
19.55 dEcho-logis
(Fr, 2015). Hambourg.
20.40 ydLes Mondes
perdus (Fr, 2016).
Qui a tué les insectes
géants ? (3/3).
21.35 tdSur les routes de
la science (2016). A la
recherche de la sœur
jumelle de la Terre
(Hawaï) (nº 1).
22.25 tdLes Volcans de
l’espace (GB, 2017).
23.15 sUshuaïa nature
La vie malgré tout :
Chili-Bolivie. tLes évadés
du temps, Irian Jaya.
2.25 dLes Plus Beaux
Parcs nationaux d’Asie
(All, 2014, 3/5). 2 3.05.
Polar+ 41
79 55
15.50 twSous les vents
de Neptune Série (1/2)
(Fr/Can, 2006).
17.20 whScotland Yard,
crimes sur la Tamise
Série (saison 17, 1 et 2/2,
GB, 2008) (saison 18,
1 et 2/2).
2
0.50 tMissing Série. VM.
Avec Helena Bergström
(saison 1, 3 et 4/4,
Suè, 2017).
2
2.20 yhThe Killing
Série. VM. Avec
Sofie Grabol, Lars
Mikkelsen (saison 1,
3 et 4/20, Dan, 2007).
6 A l’image des meilleurs
polars nordiques, le
charme de cette série
danoise agit sur la durée.
0.25 tNew York, police
judiciaire Série (saison 9,
2/24, USA, 1998). VM.
2 1.10.
Altice Studio
37
14.15 rTaken Série (saison
1, 3 à 6/10, Fr/USA, 2017).
17.00 tfScott Pilgrim
D’Edgar Wright
(USA, 2010). VM.
18.40 rfLes Heures
sombres (GB, 2017). VM.
20.50 fxWelcome Home
De George Ratliff (USA,
2018). VM. Avec Aaron
Paul, Emily Ratajkowski.
22.25 yfxPrisoners De
Denis Villeneuve (USA,
2013). VM. Avec Hugh
Jackman, Jake Gyllenhaal.
6 Denis Villeneuve (Blade
Runner 2049) signe un
thriller particulièrement
haletant, oppressant et
poisseux, qui ne se dépare
jamais du drame humain.
0.55 tfwColonia
De Florian Gallenberger
(GB/Fr/All, 2015). VM.
2 2.35.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
dimanche 13
90 31 162
55 123
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
7.30 tfhLe Signe
de Zorro De Rouben
Mamoulian (USA, 1940).
NB. VM.
9.00 tfhLa Chute
de l’Empire romain
D’Anthony Mann
(USA, 1964). VM.
11.55 yfxhMissouri
Breaks D’Arthur Penn
(USA, 1976). VM.
14.00 rfhCharro !
De Charles Marquis
Warren (USA, 1969). VM.
15.40 yfhC’était
demain De Nicholas
Meyer (USA, 1979). VM.
LIRE TRA 3599, page 80.
17.30 rfhPhone Game
De Joel Schumacher
(USA, 2002). VM.
18.50 tfhLes Seigneurs
De Philip Kaufman (USA,
1979). VM.
7.50 rfsjhPersonal
Shopper D’Olivier
Assayas (Fr/All/Rép tch,
2016). VM.
9.30 tfsjhJoyeux
Bordel ! De Josh Gordon
et Will Speck
(USA, 2016). VM.
11.15 yfshSing Street
De John Carney
(Irl/USA/GB, 2016). VM.
13.00 ysxhWestworld
Série (saison 1, 3 et 4/10,
USA, 2016). VM.
14.55 76e cérémonie des
Golden Globes Awards
18.00 tfhL’Agence tous
risques De Joe Carnahan
(USA, 2010). VM.
19.55 shLa Culotte
20.05 hTous cinéma
Spécial Golden Globes.
20.45 Malice
20.50 Jack Reacher :
Never go back
r
rfhThriller de Harold
Becker (USA, 1993). 110 mn.
VM. Avec Alec Baldwin,
Nicole Kidman, Bill Pullman.
6 Un couple sous-loue une
chambre à un chirurgien.
Il les dérange, opère
la jeune femme, la rend
stérile… Cruauté super
tarabiscotée et migraine
assurée.
22.35 yfL’homme
qui en savait trop
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock (USA,
1956). VM. Avec James
Stewart, Doris Day.
0.35 yfFrenzy (version
restaurée) D’Alfred
Hitchcock (GB, 1972). VM.
2.30 fhSa dernière
mission De Philip
Leacock (GB, 1953).
NB. VM.
4.05 fHell is sold out
De Michael Anderson (GB,
1951). NB. VO. 2 5.30.
T
tfswhThriller d’Edward
Zwick (USA, 2016). 115 mn.
VM. Avec Tom Cruise.
6 Avec beaucoup
de méchants coups
de latte et de poing
dans la gueule, ce film
d’action rappelle
le cinoche des années
1980. Un petit plaisir.
22.45 tfchPayback De
Brian Helgeland (USA,
1999). VM. Avec Mel
Gibson, Gregg Henry.
0.20 rfswhIntruders
(GB/Esp, 2011). VM.
2.00 tfshLes Liens du
sang De Jacques Maillot
(Fr, 2008).
3.55 dwhMonstres,
l’ennemi intérieur
(Fr, 2015).
4.55 thRaspoutine
Téléfilm de Josée Dayan
(Fr/Rus, 2011). 2 6.40.
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
9.30 rfsDriven
(USA/Can/Aus, 2001). VM.
11.25 tfsjwh
American Ultra
De Nima Nourizadeh
(USA, 2015). VM.
13.00 sx12 Rounds 2 :
Reloaded Téléfilm de Roel
Reiné (USA, 2013). VM.
14.25 hDrakkar Téléfilm de
Chris Crow (GB, 2013). VM.
15.50 swHuit
Centimètres Téléfilm
de Jace Alexander
(USA, 2011). VM.
17.20 xhWolfpack
17.35 dhEtat d’alerte,
le cinéma du contrepouvoir (Fr, 2018).
18.30 yfswDeepwater
De Peter Berg
(USA, 2016). VM.
20.15 Hollywood live
20.30 xhLe Grand Frisson
9.10 tfhL’Affaire Josey
Aimes De Niki Caro
(USA, 2005).
11.10 rfshBeauté
cachée De David Frankel
(USA, 2016). VM.
12.45 hTous cinéma
Spécial Golden Globes.
13.30 yhEmma Téléfilm
d’Alain Tasma (Fr, 2011).
15.00 thConfirmation
Téléfilm de Rick
Famuyiwa
(USA, 2016). VM.
16.50 yhNos
retrouvailles Téléfilm de
Josée Dayan (Fr, 2011).
18.20 yfswMiss
Peregrine et les Enfants
particuliers De Tim Burton
(GB/USA, 2016). VM.
20.25 hCertains
l’aiment faux
20.30 hPar ici les sorties.
9.45 yfsjVictoria
De Justine Triet (Fr, 2016).
11.20 tfwhEros
thérapie De Danièle
Dubroux (Fr, 2004).
13.00 hViva cinéma
13.20 udhCarrière,
250 mètres (Mex, 2011).
14.55 dhLe cinéma fait
le mur (Fr, 2013).
15.50 dhDes cowboys
et des indiens, le cinéma
de Patar et Aubier
(Bel, 2018).
16.55 whAu bruit des
clochettes VO.
17.25 dhJimmy goes to
Nollywood (Fr, 2013).
18.20 tfhSushi sushi
De Laurent Perrin
(Fr, 1991).
19.50 tdhEmmanuelle
Riva, c’est ton nom
(Fr, 2015).
7.30 rfhL’Enlèvement
des Sabines De Richard
Pottier (Ita/Fr/Youg, 1961).
9.00 yfhLolita
De Stanley Kubrick
(GB, 1962). NB. VM.
11.25 fhDans la gueule
du loup De Robert Parrish
(USA, 1951). NB. VM.
12.50 tdhHollywood
ne meurt jamais
13.45 fhL’Evadée
D’Arthur Ripley
(USA, 1946). NB. VO.
15.10 yfhUne vie
difficile De Dino Risi
(Ita, 1961). NB. VO.
17.05 tfsL’Arme à
gauche De Claude Sautet
(Fr/Ita/Esp, 1965). NB.
18.40 yfhLa Banquière
De Francis Girod
(Fr, 1980).
20.50 T
Les 4 Fantastiques
20.50 Gran Torino
20.50 T
Desperate Hours
20.50 Stavisky
tfshFilm fantastique
de Tim Story (USA/All,
2005). 100 mn. VM. Avec
Ioan Gruffudd, Jessica Alba.
6 Des superhéros qui,
plutôt que de lutter contre
le mal, préféreraient
se débarrasser
de leur « anormalité ».
Un blockbuster plein
de fantaisie et d’humour.
yfhThriller de Clint
Eastwood (USA, 2008).
110 mn. VM. Avec Clint
Eastwood, Bee Vang,
Geraldine Hughes.
LIRE ci-dessous.
tfxhThriller de Michael
Cimino (USA, 1990). 100 mn.
VM. Avec Mickey Rourke,
Anthony Hopkins,
Kelly Lynch.
6 Remake du film
de William Wyler.
Un tueur en cavale
se réfugie dans une villa
et prend ses occupants
en otages. Suspense
efficace, récit appliqué.
yfhDrame d’Alain
Resnais (Fr, 1974). 110 mn.
Avec Jean-Paul Belmondo,
François Périer, Anny
Duperey. LIRE page 96.
22.30 tfswWar Dogs
De Todd Phillips
(USA, 2016). VM. Avec
Miles Teller, Jonah Hill.
0.20 chConcerto
extrême en sexe majeur
Téléfilm (2011).
1.35 rfxhUn jeu
d’enfants De Laurent Tuel
(Fr, 2001).
2.55 yfsLes Brigades
du Tigre De Jérôme
Cornuau (Fr, 2006).
4.55 rfxIls (Fr, 2006).
2 6.10.
TT
22.40 yfhMillion
Dollar Baby De Clint
Eastwood (USA, 2004).
VM. Avec Clint Eastwood,
Hilary Swank.
6 Un coach philosophe,
une boxeuse énergique.
Sommet de classicisme,
le film repousse les limites
du mélo pour exalter
les valeurs chères à Clint.
0.50 rfhMariages !
De Valérie Guignabodet
(Fr, 2003).
2.25 fhTrop belle !
De Jim Field Smith (USA,
2010). VM. 2 4.05.
Mezzo | Planète+ | OCS City | Ciné+ Emotion
46 26 141
50 37
22.30 yfsxhLust,
Caution D’Ang Lee
(Ch/USA, 2007). VM.
Avec Tony Leung
Chiu-Wai, Joan Chen.
1.05 chTroublantes
obsessions Téléfilm
d’Emmanuel Silvestre
(2012).
2.25 tfswhMalcolm X
De Spike Lee (USA, 1992).
VM. 2 5.50.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
TT
22.40 ufshCharade
De Stanley Donen (USA,
1963). VM. Avec Cary
Grant, Audrey Hepburn.
6 Peu importe l’intrigue,
le délice vient d’ailleurs.
De la mise en scène
pétillante et sophistiquée,
du charme époustouflant
du couple vedette.
La perfection !
0.30 tfhLa Chance
d’être femme
D’Alessandro Blasetti
(Ita/Fr, 1956). NB. VO.
2.05 yfhCet obscur
objet du désir De Luis
Buñuel (Fr/Esp, 1977).
3.45 tfhLa Voie lactée
De Luis Buñuel (Fr, 1969).
2 5.20.
y 20.40 OCS City Film
y 20.50 Ciné+ Emotion Film
6 Un Anglais débarque à Los Angeles pour venger
la mort de sa fille. Comment réussir un thriller classe et
cinéphile ? Copier la méthode Soderbergh : faire passer
une mise en scène au cordeau pour de la nonchalance,
vénérer Terence Stamp, ressusciter Peter Fonda…
6 Un vétéran raciste intervient dans la guerre des gangs
dont sont victimes ses voisins asiatiques…
Un film testament d’Eastwood, alors âgé de 78 ans,
très vivant. A la fois comédie grinçante, thriller
en prise sur l’Amérique et réflexion morale.
L’Anglais
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
14.50 thGrey Gardens
14.40 yxhThe
Téléfilm de Michael Sucsy
Handmaid’s Tale Série
(USA, 2009). VM.
(saison 2, 12 et 13/13,
16.35 hThe Wizard of lies
USA). VM.
Téléfilm de Barry
16.45 rhTemple Grandin
Levinson (USA, 2017). VM.
Téléfilm de Mick Jackson
18.45 yfhFolles de joie
(USA, 2010). VM.
De Paolo Virzì (Ita/Fr,
18.30 yfwhJimmy’s
2016). VM.
Hall De Ken Loach
2
0.40 rfhLe Chasseur
(GB/Irl/Fr, 2014). VM.
de primes D’Andy
2
0.20 hStory Series
Tennant (USA, 2010). VM. 2
0.40 yfwhL’Anglais
Avec Gerard Butler,
De Steven Soderbergh
Jennifer Aniston,
(USA, 1999). VM. Avec
Gio Perez.
Terence Stamp, Lesley
2
2.30 yxhCounterpart
Ann Warren. LIRE ci-dessus.
2
2.10 tfhI am not
Série (saison 2, 5/10,
madame Bovary
USA, 2019). VM.
De Feng Xiaogang
2
3.30 rfxhLovely
(Ch, 2016). VO. Inédit.
Bones De Peter Jackson
Avec Fan Bingbing.
(USA/N-Z, 2009). VM.
LIRE page 96.
1.45 tfwhMémoires
0.25 yfxhL’Appât
d’une geisha De Rob
De Bertrand Tavernier
Marshall (USA, 2004). VM
(Fr, 1995). 2 2.20.
2 4.05.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
48 28 143
52 39
17.30 xhSniper :
Ultimate Kill Téléfilm de
Claudio Fäh (USA, 2017).
VM.
19.05 yfxhDesierto
De Jonas Cuarón (Fr/Mex,
2015). VM.
2
0.40 xhFuture Man
Série. VM. Avec Josh
Hutcherson (saison 2,
1 et 2/13, USA, 2018).
2
1.55 fwhGuardians
De Sarik Andreasyan
(Rus, 2017). VM. Avec
Anton Pampushnyy,
Valeriya Shkirando.
2
3.20 rfchThe Beast
De Hans Herbots
(Bel, 2014). VO.
1.30 rfxhThe
Descent : Part 2 De Jon
Harris (GB, 2009). VM.
3.05 rfxhWaste Land
De Pieter Van Hees (Bel,
2014). 2 4.35.
Gran Torino
OCS
Géants
49 29 144
53 40
15.20 tdhOne day since
yesterday (USA, 2014).
17.00 dhMelville intime,
le dernier des
samouraïs (Fr, 2013).
18.00 ufhL’Armée des
ombres De Jean-Pierre
Melville (Fr/Ita, 1969).
2
0.20 hStory classique
2
0.40 yfhIl était une
fois la révolution De
Sergio Leone (Ita, 1971).
VM. Avec Rod Steiger,
James Coburn.
2
3.15 fhSymphonie pour
un massacre De Jacques
Deray (Fr/Ita, 1963). NB.
Avec Jean Rochefort,
Michel Auclair,.
1.00 tfh3 Hommes
à abattre De Jacques
Deray (Fr, 1980).
2.35 rfhA cœur joie
De Serge Bourguignon
(Fr/GB, 1967). 2 4.10.
12.00 souligné : dernière diffusion
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
82 23 149
62 112
18.05 rfhLes 2 font
14.45 tfhThe Fighting
la père De Walt Becker
Temptations
(USA, 2009). VM.
De Jonathan Lynn
19.35 tfshPanique au
(USA, 2003). VM.
village De Vincent Patar
16.55 yfhL’Homme
et Stéphane Aubier
des vallées perdues
(Fr/Bel/Lux, 2009).
De George Stevens
2
0.50 tfshL’Opération
(USA, 1953). VM.
Corned Beef
19.00 fhA la folie
De Jean-Marie Poiré
(USA, 2011). VM.
(Fr, 1990). Avec Christian
2
0.40 tfhForrest Gump
Clavier, Jean Reno.
De Robert Zemeckis
2
2.30 rfhNeuf Mois
(USA, 1994). VM.
aussi De Chris Columbus
Avec Tom Hanks, Robin
(USA, 1995). VM. Avec
Wright, Gary Sinise.
Hugh Grant, Julianne
2
3.10 fhStop-Loss
Moore, Robin Williams.
De Kimberly Peirce
0.15 rfhL’Île aux
(USA, 2008). VM.
pirates De Renny Harlin
Avec Ryan Phillippe.
(USA/Fr, 1995). VM.
1.10 yfhMunich
De Steven Spielberg
2.15 tMerci, les enfants
(USA/Can/Fr, 2005). VM.
vont bien ! Série
3.50 yfLe Dahlia bleu
(Fr, 2005). Ça déménage !
De George Marshall (USA,
(1/12). 2 3.45.
1946). NB. VM. 2 5.30.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 101
lundi
tnt
y 22.40 Arte Film
La Compagnie des loups
| Film de Neil Jordan (The Company of wolves,
GB/USA, 1984) | Scénario : N. Jordan et Angela
Carter, d’après sa nouvelle | 90 mn. VM
| Avec Angela Lansbury (la grand-mère), Sarah
Patterson (Rosaleen), David Warner (le père),
Terence Stamp (le prince des ténèbres).
| Genre : conte fantastique.
Rosaleen se dispute sans cesse avec sa
sœur et se réfugie dans la solitude de ses
rêves — ou de ses cauchemars. Elle écoute
sa grand-mère, dont les histoires l’invitent
à se méfier du loup qui sommeille en
l’homme. Justement, ce jour-là, Rosaleen
doit traverser la forêt pour porter des provisions à sa grand-mère…
C’est autant à Bruno Bettelheim, l’auteur de Psychanalyse des contes de fées,
qu’aux films fantastiques de la Hammer
qu’a pensé l’Irlandais Neil Jordan en mettant en parallèle mythe du loup-garou et
fantasmes de la sexualité adolescente. Le
résultat est très étonnant, notamment par
la qualité poétique des décors et par le
brio des effets spéciaux, transformations
à vue qui montrent que, quel que soit
notre degré de civilisation, la bête rôde en
nous. La dimension onirique du film — il
s’agit après tout d’un rêve — autorise un
certain relâchement du scénario, par instants décousu, mais ce n’est pas grave :
c’est l’atmosphère, mystérieuse et empreinte d’une trouble sensualité, qui
compte ici. — Aurélien Ferenczi
Fantasmes et rêves féminins, dans une atmosphère de cauchemar sensuel. Comme si Bruno Bettelheim avait écrit le scénario pour la Hammer…
102 Télérama 3600
t 21.00 France 3 Film
t 21.00 Chérie 25 Film
Monuments Men
De vrais mensonges
| Film de George Clooney (The Monuments Men, USA, 2014)
| Scénario : G. Clooney, Grant Heslov, d’après Robert M. Edsel | 125 mn.
VM | Avec G. Clooney, Matt Damon, Cate Blanchett, Jean Dujardin.
| Genre : mourir pour des tableaux…
Ils sont sept, experts en art, sélectionnés en 1944, pour se lancer
à la recherche des toiles et autres objets d’art volés par les nazis…
Les films réalisés par George Clooney lui ressemblent : charmeurs, originaux et un peu superficiels. Celui-ci évoque les films
d’action de jadis, en plus tendre : on sent Clooney très gêné de
faire tuer certains personnages, interprétés par des comédiens
qu’il aime. Dans ces aventures fantaisistes, inspirées par le livre
sérieux de Robert Edsel, Matt Damon joue un Américain parachuté en France qui croit, à tort, bien parler français, alors que
Cate Blanchett, elle, interprète une Française qui, sans raison
­valable, le parle mal. Leur rencontre et leur flirt chaste sont à
l’image de ce film désuet et généreux, qui affirme — et ce n’est pas
une idée à la mode — que certaines œuvres d’art méritent qu’on
meure pour elles. — Pierre Murat
| Film de Pierre Salvadori (France, 2010) | Scénario : P. Salvadori, Benoît
Graffin | 125 mn | Avec Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila.
| Genre : crêpages de chignons.
Pierre Salvadori tuerait père et mère non pour un bon gag, mais
pour un gag gracieux. La nuance est de taille. Exemple : Emilie la
coiffeuse peste contre son employé surdiplômé : « Depuis le début
de notre conversation, je me demande toutes les quinze secondes si
je n’ai pas fait une faute de français. » Et d’ajouter, après un bref
­silence gêné : « J’en ai faites… fait… faites ? » Des dialogues de cette
qualité, De vrais mensonges en regorge. Pour signifier le complexe d’infériorité, la honte, mais aussi la bonté agaçante ou l’attention étouffante. C’est une missive d’amour transi qui entraîne
ici une suite de malentendus.
Si la vérité n’est pas aimable, la mise en scène, elle, reste élégante. Salvadori fuit le vérisme, ne conçoit la comédie qu’à travers la métaphore. A l’excès peut-être — son film manque un peu
de nerf et de chair. C’est surtout la langue, rehaussée par les comédiennes, qui fait le sel de ce film. — Jacques Morice
09 / 01 / 19
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
lundi 14
t 20.55 Arte Film
Prête à tout
Cannon Films/DR LA COMPAGNIE DES LOUPS | Rank Organisation/Columbia | Mahmoud/Martina Melilli
| Film de Gus Van Sant (To die for, USA/GB, 1995)
| Scénario : Buck Henry | 105 mn. VM
| Avec Nicole Kidman, Matt Dillon, Joaquin Phoenix,
Illeana Douglas, Alison Folland, Casey Affleck.
| Genre : drame de l’ambition.
Suzanne Stone raconte son histoire. On
comprend qu’elle est mêlée à la mort de
son mari. Sur un plateau de télé, ses
proches témoignent. En spirale arrière se
déroule le destin pathétique d’une
odieuse provinciale, prête à tout pour devenir une star de la télé.
La veine classique de ce travail de commande obligea Gus Van Sant à une rigueur
qui lui alla plutôt bien. Il n’y avait plus qu’à
se laisser envahir, envoûter même, par le
personnage de Suzanne Stone, et le tour
était joué. Mais pour qu’il le soit vraiment,
il fallait une actrice qui s’engage à fond. Nicole Kidman fut celle-là. A contre-courant
de ses rôles habituels d’alors, plus éthérés,
elle incarne une parfaite arriviste… qui
n’arrive finalement qu’à présenter la météo sur une minable chaîne locale.
Gus Van Sant épouse la perversité de
son personnage, et c’est ce qui rend parfois son film irritant. La délectation avec
laquelle il distille le venin, sans jamais
faire craquer le vernis pastel de la Little
America, est pourtant contagieuse. Sous
sa panoplie de poupée Barbie, l’héroïne
devient le symbole presque ordinaire
d’un nouveau rêve américain : se figer
dans une image froide et bleutée. Au détour de ce faux documentaire déguisé en
fiction lisse aux images léchées, Van Sant
nous dit bien que ce rêve est un vrai cauchemar. — François Gorin
y 0.10 Arte Documentaire
Ma patrie, la Libye
Entre l’Italie
et la Libye,
il y a beaucoup
de correspondances.
Si on s’écrivait…
| Documentaire de Martina Melilli (Italie, 2017) | 65 mn. Inédit.
Depuis son enfance, Martina Melilli a toujours entendu ses grands-parents parler de la
Libye, la terre (alors colonisée par l’Italie) où ils sont nés, dans les années 1930, et qu’ils
ont dû quitter de force en 1969, à la suite du coup d’Etat de Kadhafi. A partir de leurs
souvenirs de ce paradis perdu, la jeune documentariste entreprend de recomposer le
puzzle de leur histoire. Faute de visa pour se rendre sur place, elle entre en contact, via
les réseaux sociaux, avec Mahmoud, un étudiant libyen qui accepte de lui envoyer des
films et des photographies de Tripoli, en dépit de la surveillance de la milice.
Avec cette correspondance s’ouvre le volet le plus captivant de son film, celui où la
quête intimiste, impressionniste du passé rejoint la détresse présente de tout un peuple.
Au fil des échanges, retranscrits à l’écran, de plus en plus graves et tendus, éclate la réalité du pays, plongé dans le chaos. Photos volées de miliciens surarmés, de corps d’enfants échoués sur la plage. Bruits d’explosions et de tirs… « Je vis en enfer », lance Mahmoud, avant une longue période de silence qui laisse son amie Martina dans le désarroi.
Depuis la côte sicilienne, sa caméra scrute la Méditerranée : « On m’avait dit que je pourrais presque vous voir d’ici… Mais tout ce que je vois, c’est la mer. » Reste ce film, fil fragile
et précieux tendu entre les deux rives, et l’attente, insupportable. — Isabelle Poitte
t 21.00 W9 Film
Braqueurs
Nicole Kidman, poupée bête en peau de bête.
| Film de Julien Leclercq (France, 2015) | 90 mn
Sami Bouajila est presque aussi impassible
| Avec Sami Bouajila, Guillaume Gouix, Youssef
que le Delon du Samouraï. On le voit, touHajdi, Redouane Behache, Baya Belal.
jours solitaire, courir des kilomètres sur le
| Genre : néo-samouraï.
tapis de course de son salon, tenter de se
Les braquages de fourgons, Yanis ne vit réconcilier avec sa mère et placer son fric
que pour ça. Il les prépare méticuleuse- — un peu comme Gabin dans les années
ment, mais il ne peut empêcher son entou- 1950 — dans des immeubles ou des comrage — son jeune frère, notamment — de
merces où il fait travailler les siens. Sombre
faire des bêtises. Le voilà menacé par un et intrigant, il est le maillon fort d’un polar
gang, spécialiste du trafic d’héroïne…
efficace et classique. — Pierre Murat
Télérama 3600
09 / 01 / 19 103
tnt
câble | satellite
u 20.50 Canal+ Family Film
| Film de Todd Haynes (Wonderstruck, USA, 2017)
| Scénario : Brian Selznick | 110 mn. VM. Inédit
| Avec Millicent Simmonds (Rose), Oakes Fegley
(Ben), Julianne Moore (Lillian Mayhew).
| Genre : somptueux cabinet de curiosités.
Ivresse de la fugue. Dès que les deux héros
enfants posent un pied à Manhattan, une
sensation grisante de liberté et de décou­
verte envahit tout. Un demi-siècle ­sépare
pourtant leurs arrivées, qu’on suit en pa­
rallèle. Rose débarque dans la ville en 1927,
Ben en 1977. Rose veut échapper à sa pri­
son dorée d’enfant mal aimée car sourde
de naissance. Ben vient de perdre sa mère
et n’a pas connu son père, qu’il espère
pouvoir retrouver à New York. Lui aussi
est sourd, mais à la suite d’un accident.
Le Musée des merveilles est adapté d’un
roman pour la jeunesse de Brian Selznick,
créateur d’Hugo Cabret. Todd Haynes fait
oublier que l’histoire s’adressait en priori­
té aux enfants et réussit à condenser, dans
ce septième long métrage, tout ce qui sin­
gularise son œuvre. Et d’abord son goût
pour les solitaires, les marginaux, ceux
que leur différence isole. Mais, aussi, sa
peinture des passions contrariées : la pe­
tite Rose brûle d’un amour impossible
pour sa mère ( Julianne Moore), célèbre ac­
trice du muet, tout entière vouée à sa gloire,
et qui, de passage à Broadway, enrage de
voir apparaître en coulisses sa fille.
Si les deux enfants semblent, chacun,
creuser une galerie dans le temps, appelée
à rencontrer celle de l’autre, le cinéaste
­organise, sans cesse, de subtils échos
entre leurs trajectoires et leurs époques.
Entre le New York de 1927, prospère,
d’avant le krach boursier, et celui de 1977,
sale, sexy et dangereux, ce cinéma tient du
carrousel : il donne le tournis, mais un
tournis romanesque. — Louis Guichard
y 21.00 OCS City Série
True Detective
Repêchant la série,
une saison 3 inédite
sur un amour,
« vrai » lui aussi.
Avec Mahershala Ali,
star bientôt
incontournable.
| Série créée par Nic Pizzolatto (saison 3, 1 et 2/8, USA, 2019) | 2 � 60 mn. VM. Inédit
| Avec Mahershala Ali (Wayne Hays), Stephen Dorff (Roland West), Carmen Ejogo (Amelia Reardon),
Ray Fisher (Henry Hays), Scoot McNairy (Tom Purcell), Sarah Gadon (Elisa Montgomery).
Wayne Hays, flic à la retraite, est hanté par le souvenir de la disparition de deux enfants,
Will Purcell, 12 ans, et sa sœur Julie, 10 ans, en 1980. Il accepte de témoigner dans un do­
cumentaire sur l’affaire, mais sa mémoire lui fait défaut. On le retrouve à cette époque
où ses talents de pisteur, développés pendant la guerre du Vietnam, l’aidaient à suivre
la trace des enfants. L’enquête retorse rebondit aussi en 1990, où on le découvre en père
de famille, marié avec l’ancienne professeure d’anglais des deux disparus. Le mystère
Purcell se dénoue lentement, entre ces trois époques…
Après une deuxième saison ratée, True Detective revient à ce qui a fait son succès : un
duo de flics embourbé dans une enquête sordide dans l’Amérique profonde. Ces deux
premiers épisodes, appliqués, laissent craindre un déjà-vu. Heureusement, le suspense
porte une histoire d’amour et d’amitié émouvante, un portrait d’hommes brisés habile­
ment déstructuré, qui peu à peu nous prend. Le formidable Mahershala Ali, oscarisé pour
Moonlight, et la mise en scène impeccable de Jeremy Saulnier (Green Room) sont pour
beaucoup dans ce retour en grâce d’une série qu’on croyait perdue. — Pierre Langlais
Rediffusions : 17/1 à 23.05, 18/1 à 18.00, 20/1 à 16.00.
r 20.40 UshuaïaTV Documentaire
Odisea, retour aux sources
Deux petits fugueurs dans la Grande Pomme,
à deux époques différentes. Abouchement ?
104 Télérama 3600
09 / 01 / 19
| Documentaire de William S. Touitou,
avec Damien Castera et Mathieu Crépel
(Fr, 2018) | 55 mn. Inédit.
Ils s’appellent Mathieu Crépel et Damien
Castera. Ils sont respectivement cham­
pion mondial de snowboard et free surfeur
pro. Accessoirement, ils sont les visages
d’Odisea, une série de documentaires qui
affirme découvrir le monde « au fil de l’eau,
des montagnes à l’océan, du flocon à la vague ». A l’écran, ce lyrisme fond un peu
comme neige au soleil : nos compères par­
lent plutôt de « rider le pic » ou de « mettre
les splits ». Face à la majesté des Pyrénées,
la sentence tombe : « C’était vraiment cool. »
On a l’air de se moquer, mais cet épi­
sode commence de la plus belle des ma­
nières, avec une ascension du pic du Midi.
Le duo visite une station météorologique
au sommet, parle réchauffement clima­
tique avec l’un de ses occupants, puis
surfe, comme seul au monde, sur la neige
immaculée. Les choses se gâtent (la météo
aussi) par la suite. Direction le Pays
basque, par voie fluviale. Seule originalité,
ils voyagent sur une barque fabriquée par
leurs soins. Le reste n’est que plans
mornes de fleuves sous la pluie, images
carte postale de Bayonne et parties de surf
dignes d’une vidéo YouTube. Sur la ré­
gion, on n’apprendra rien. Pas plus que
sur nos deux présentateurs — cet épisode
se veut pourtant, après des voyages dans
les Andes ou en Alaska, un retour aux
sources de leur passion pour les sports de
glisse. Etre cool, c’est bien, mais parfois,
c’est un peu léger. — Thomas Richet
Suivi d’Odisea, réalisé par le même
réalisateur en 2015.
Rediffusions : 18/1 à 13.40, 23/1 à 13.40.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Amazon Studios/Killer Films/Cinetic Media/FilmNation Entertainment/Picrow | 2018 Home Box Office, Inc/HBO å and all related programs are the property of Home Box Office Inc.
Le Musée
des merveilles
tnt
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
TF1
lundi 14
1 1 1 1 1
France 2
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
6.25tsTFou Barbapapa.
Molang. Octonauts. La Tribu
Monchhichi. My little pony :
les amies, c’est magique.
Super Wings. Paw Patrol,
la Pat’Patrouille. Loup.
8.30sTéléshopping
9.20sPetits Secrets en famille
Série.
10.25rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 376, Fr, 2017).
11.00sLes Feux de l’amour
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation :
Jean-Luc Reichmann.
Spécial Pièces jaunes.
13.00sJournal
13.35sPetits plats en équilibre
Flognarde aux pommes
du Limousin.
13.55sUne belle-mère
qui me veut du mal Téléfilm
de Jeff Hare (USA, 2017). VM.
Avec Katie Leclerc,
Catherine Dyer.
15.35swUne mère diabolique
Téléfilm de Christine Conradt
(Can, 2017). Avec Karen
Cliche, Kirby Bliss Blanton.
17.10sQuatre mariages pour
une lune de miel Télé-réalité.
18.15sBienvenue chez nous Jeu.
19.20rsDemain
nous appartient Série
(saison 1, épisode 377,
Fr, 2017).
20.00sJournal
20.35sLe 20h le mag
20.45sMy million
20.50sC’est Canteloup
5.25shDans quelle éta-gère…
Dans l’ombre du brasier,
d’Hervé Le Corre
(éd. Rivages/Noir).
5.25sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
6.00sLe 6h info
6.30sTélématin En direct.
9.30shAmour, gloire
et beauté
9.55shDans quelle éta-gère…
L’Empathie, d’Antoine
Renand (éd. Laffont).
9.55sC’est au programme
10.45sMotus Jeu. Présentation :
Thierry Beccaro.
11.20sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
11.55sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
13.00sJournal
13.45sUne minute, un vignoble
13.55shÇa commence
aujourd’hui
15.00sJe t’aime, etc.
16.15sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
17.55sAffaire conclue :
la vie des objets
18.05sTout le monde a son mot
à dire Jeu. Présentation :
Sidonie Bonnec
et Olivier Minne.
18.40sN’oubliez pas les paroles
Jeu. Présentation : Nagui.
20.00sJournal
20.35sBasique, l’essentiel
de la musique
20.40tshUn si grand soleil
5.05sLe grand slam Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
6.00sLudo yGrizzy et les
lemmings. tBoule et Bill.
8.05sÇa roule en cuisine
8.40sChroniques d’en haut
9.10sO Sud !
9.45sPaname
Autour de la rue de Rivoli.
10.15sAilleurs en France
10.50sEnsemble c’est mieux !
12.00Le 12/13
12.55sMétéo à la carte En direct.
13.50swhRex Série
(saison 13, 7 à 9/12, Ita, 2011).
16.05ishUn livre, un jour
Manuel d’éducation punk,
de Miriam et Ezra Elia
(éd. Flammarion).
16.10sDes chiffres et des
lettres Jeu. Présentation :
Laurent Romejko.
16.45sPersonne
n’y avait pensé ! Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
17.30sSlam Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
18.10sQuestions
pour un champion Jeu.
Présentation :
Samuel Etienne.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
20.10Météo régionale
20.20shPlus belle la vie
20.45sLe journal du Dakar
20.50sUne minute, un vignoble
Le vignoble du Languedoc,
un acteur majeur du
développement durable.
20.55sTout le sport
6.30sZouzous
tLes Pyjamasques.
La Famille Blaireau-Renard.
tApprends avec Timmy.
8.45dshTerre des mondes
(Fr, 2012). La Loire (6/10).
9.20shLa maison
des Maternelles En direct.
10.15shL’œil et la main
Dans le même bateau.
10.50dsLa Loutre après l’éden
(Fr, 2018).
11.45ishLa quotidienne
Talk-show. Présentation :
Maya Lauqué et
Thomas Isle. En direct.
13.05isEntrée libre
13.40shLe magazine
de la santé En direct.
14.40shAllô, docteurs !
En direct.
15.10dshGros Plan
sur la nature (GB, 2013).
La Grande Barrière
de corail (2/7).
15.40dshVu sur Terre
(Fr, 2016). Kirghizistan (2/6).
16.35dshLa Corée
vue d’en haut (2016).
Trésors naturels (2/2).
17.30shC à dire ? ! En direct.
17.45shC dans l’air En direct.
19.00shC à vous Talk-show.
Présentation :
Anne-Elisabeth Lemoine.
En direct.
20.20ishEntrée libre
8.45sInvitation au voyage
9.25dsh360o-GEO
Roumanie, la beauté sacrée
des monastères peints.
Dans la taïga, sur les traces
du tigre de Sibérie.
Sur les routes de glace
de Sibérie.
12.05dLes Eléphants du désert
12.50hArte journal
13.00dhArte regards (All, 2018).
Des reporters face à la mafia.
13.30sDouce Folie et haute
tension Téléfilm de Lars
Becker (All, 2016). VM.
15.05dshVillages de France
(Fr, 2012).
Talmont-sur-Gironde (8/40).
15.35tdhLe Long de
la muraille de Chine
(Fr, 2014). Aux origines
de l’empire du Milieu (1/3).
16.30shInvitation au voyage
17.10ihX :enius
Les nanoparticules : quels
effets pour l’environnement ?
17.35dshDes monuments
et des hommes
(Fr, 2018, 6/15).
Russie, la cathédrale
Saint-Basile-le-Bienheureux.
18.05dhLe Sultanat d’Oman
(All, 2017). Au pays
de Sindbad le marin (1/2).
19.00dshLa Grande-Bretagne
sauvage (GB, 2018).
Montagnes (1/5).
19.45hArte journal
20.05i28 minutes
20.50ishTout est vrai (ou
presque) Alfred Hitchcock.
21.00 21.00 21.00 20.50 20.55 T
T
T
Infidèle
The Detail
Monuments Men
tshSérie (Fr, 2018). 130 mn.
Inédit. Avec Claire Keim,
Jonathan Zaccaï, Félix Lefebvre,
Chloé Jouannet.
(saison 1, 3 et 4/6).
6 Suite de cette adaptation
appliquée de l’anglaise
Dr Foster. Une occasion
pour TF1 de sortir à nouveau
du cadre strict du polar,
mais cette version basque
ne retrouve malheureusement
pas toute l’ambiguïté
de son modèle.
tshSérie (Can, 2018). VM. Inédit.
Avec Shenae Grimes-Beech,
Angela Griffin, Wendy Crewson,
David Cubitt.
Le diable est dans les détails
(saison 1, 3/10).
21.50 Petits secrets de famille
(4/10).
6 Deux nouveaux épisodes
de The Detail, série policière
canadienne. Le premier,
avec son militaire psychopathe,
est plutôt solide. Le second
est correct, sans plus.
tfswFilm de guerre de George
Clooney (The Monuments Men,
USA, 2014). 125 mn. VM.
Avec Cate Blanchett, Matt Damon,
George Clooney.
6 Film d’aventures à l’ancienne,
sympathique, mais un peu mou.
On sent George Clooney
tout heureux de filmer
des comédiens qu’il aime…
LIRE page 102.
23.10 T
New York, unité spéciale
22.35 Stupéfiant !
tsxhSérie (USA, 2012, 2007).
155 mn. VM. Avec Mariska
Hargitay, Danny Pino, Kelli
Giddish, Richard Belzer.
Des mots qui blessent
(saison 14, 3/24).
L’auteure d’un roman érotique est
violée chez elle par un animateur
de télévision qu’elle avait invité.
0.00 Codes-barres (4/24).
L’équipe collabore avec la Sécurité
intérieure pour mettre fin
à un trafic d’êtres humains.
0.55 Le goût du poison
(saison 8, 18/22).
ishMagazine. 80 mn.
Présentation : Léa Salamé.
Best of.
1.45tsxhChicago
Police Department Série
(saison 4, 2/23, USA, 2016).
VM.
2.40Programmes de la nuit
2 6.25.
23.45
Indomptable
Chantal Goya
i
3.55sBivouac
2
0.20shLes Enfants
de la télé Présentation :
Laurent Ruquier.
1.55shDans quelle éta-gère…
L’Empathie, d’Antoine
Renand (éd. Laffont).
2.00sh13h15, le samedi…
2.30shÇa commence
aujourd’hui
3.30dsChuuk : au cœur
des vestiges de l’histoire
(Jap, 2017).
4.10dsCourant d’art
Marionnettes laotiennes.
4.25sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
2 5.25.
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
23.05sSoir 3
dshDe Sandrine Dumarais
(Fr, 2018). 55 mn.
0.40udshBarbara
en liberté (Fr, 2017).
1.35rdsLes Années Bouvard :
le rire et l’impertinence
(Fr, 2018).
3.25isUn livre, un jour
3.30sLes carnets de Julie
La cuisine bretonne.
4.20isUn livre, un jour
4.25Les matinales
4.55sQuestions pour
un champion Jeu.
2 5.35.
T
Les Semailles
et les Moissons
tsTéléfilm de Christian François
(2/2, Fr, 2001). 100 mn.
Avec Elsa Kikoïne, Bruno
Todeschini, Matthieu Rozé.
6 Suite de l’adaptation des
volumes écrits par Henri Troyat
entre 1953 et 1957. Deux destins
de femmes, l’une mère, l’autre
fille, se jouent au creux de ces
années d’entre-deux-guerres.
Une jolie peinture d’époque,
teintée de sensibilité.
T
Prête à tout
tfshComédie de Gus Van Sant
(To die for, USA/GB, 1995). 105 mn.
VM. Avec Nicole Kidman, Joaquin
Phoenix, Matt Dillon.
6 Suzanne épouse Larry,
le roi de la pizza. Mais a d’autres
ambitions : devenir une star
du petit écran. Son mari ?
Un obstacle à éliminer.
Nicole Kidman est odieusement
parfaite dans ce rôle de poupée
froide, arriviste et très sotte.
LIRE page 103.
22.35
C dans l’air
22.40 TT
La Compagnie des loups
sMagazine. 65 mn. Présentation :
Caroline Roux.
yfhFilm fantastique de Neil
Jordan (The Company of wolves,
GB/USA, 1984). 90 mn. VM. Avec
Sarah Patterson, Georgia Slowe.
6 Superbe film fantastique,
inspiré de ceux de la Hammer,
qui met en parallèle mythe
du loup-garou et fantasmes
de la sexualité adolescente.
Décors étonnants. LIRE page 102.
3.40shAvis de sorties
2
23.50sC à vous Talk-show.
Présentation :
Anne-Elisabeth Lemoine.
1.10isEntrée libre
1.35dsChâteaux forts :
le bon créneau (Fr, 2018).
2.25dsLa Guerre des trônes,
la véritable histoire
de l’Europe (Fr, 2018, 3/6).
L’Europe s’embrase
(1561-1569).
3.20sLa nuit France 5 2 5.25.
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
0.10ydhMa patrie, la Libye
(Italie, 2017). Inédit.
LIRE page 103.
1.15Arte journal
1.35ydshJeux vidéo :
les nouveaux maîtres
du monde (Fr, 2015).
2.55ydL’Homme qui répare
les femmes (Bel, 2015).
La colère d’Hippocrate.
3.50dArte Regards 2 5.05.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 105
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
France Ô
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
6.00 sM6 music
7.00 sjM6 kid
8.55 sM6 boutique
10.00 tsDesperate
Housewives
Série (saison 2,
3 à 5/24, USA, 2005).
12.45 sLe 12.45
13.30 tsScènes
de ménages Série.
14.00 sL’Aventure à deux :
le mariage Téléfilm de
Terry Ingram (USA, 2018).
15.55 sUne robe
de mariée pour deux
Téléfilm de Florian
Froschmayer (All, 2011).
17.35 sLes reines
des enchères Jeu.
Présentation :
Cristina Cordula.
18.40 isLes rois
du gâteau Présentation :
Cyril Lignac et Frédéric
Bau. Ile-de-France.
19.45 sLe 19.45
20.25 tsScènes
de ménages Série.
9.00 LCP le mag
10.00 Circo
10.30 Emois et moi
11.00 hLes matins du Sénat
12.30 Le journal des
territoires Magazine.
13.00 Territoires d’infos
13.30 Territoire Sénat
14.00 LCP le mag Prisons :
le combat d’une députée.
tEhpad : le défi
de la dépendance.
15.00 Circo
Aurélien Taché, député
LREM du Val-d’Oise.
Guillaume Garot,
député PS de Mayenne.
15.30 Emois et moi
16.00 J’aimerais vous y voir
Olivier Damaisin.
Bertrand Pancher,
député de la Meuse.
16.30 hSénat 360
18.00 hOn va plus loin
19.00 shAudition
publique Magazine.
20.00 LCP le mag Prisons :
le combat d’une députée.
7.45 sLoliRock
8.35 tsSept Nains
et moi Série (saison 1,
11 et 12/26, Fr, 2016).
9.20 sH2O Série (saison 1,
13 à 15/26, Aus, 2006).
10.40 rsLes Sirènes
de Mako Série (saison 3,
9 et 10/16, Aus, 2015).
11.30 tsMartin Matin
12.10 sZouzous
13.35 dsUne saison
au zoo
(Fr, 2017, nos 12 à 16).
16.00 ysGrizzy
et les Lemmings
16.30 tsMinikeums
19.55 sLe Dakar
20.40 tsParents mode
d’emploi Série (Fr, 2013).
8.20 shBivouac
8.45 shDieu m’est
témoin Don et guérison.
9.20 sDe l’or
sous la tôle (2/5).
9.45 ds4e Cirque
(Fr, 2018).
10.40 dsTumuc-Humac :
sur la piste de l’Eldorado
(Fr, 2018).
11.35 shLes témoins
d’outre-mer Best of.
12.50 sTout va bien !
13.20 sLe Prix du désir
15.40 ishC’est pas
sorcier
16.40 shCut (saison 6,
34 à 36/70, Fr, 2018).
18.00 sInfô soir
18.35 shLes témoins
d’outre-mer Magazine.
19.40 dshMa terre
pour demain
19.55 dsAranui, le long
voyage d’Ismaël
(Fr, 2018).
20.50 shVilla Karayib
Série (saison 2, 67/70, Fr).
6.00 sWake up Clips.
8.40 sW9 hits Clips.
11.00 sW9 hits gold Clips.
11.50 sGénération Top 50
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.40 tswNCIS
Série (saison 4, 17,
12 à 14/24, USA, 2007)
(saison 5, 3/19).
16.40 sUn dîner
presque parfait Jeu.
18.50 swLes princes
et les princesses de
l’amour Télé-réalité.
8.00 Jeunesse…
10.45 tMagic :
Famille féerique
11.15 tZig & Sharko
11.45 yOggy
et les cafards
12.10 tZig & Sharko
12.35 yOggy
et les cafards
12.55 tZig & Sharko
13.30 tIl était une fois…
l’Homme
14.30 G ciné Magazine.
14.40 Objectif Blake !
15.20 Parents, un jeu
d’enfant J’ai des boutons.
15.25 Wazup Magazine.
15.35 tTotally Spies
16.30 Pokémon
17.00 tBienvenue
chez les Loud
18.30 tMagic :
Famille féerique
19.00 Bunsen est une bête
19.30 Rock Academy
Série (saison 1, 4,
3 et 5/12, USA, 2016).
20.45 Wazup Magazine.
21.00 20.30 21.00
20.55
21.00 20.55 Les Junkies
d’Adolf Hitler
Montreux Comedy
Festival
Combo
Braqueurs
rdDe François Pomès
(Fr, 2015). 60 mn.
6 Ardeur au combat et
moral d’acier ? Les nazis
n’avaient pas ça dans les
gènes mais boulottaient
de petites pilules
d’une amphétamine
de synthèse.
21.30 Droit de suite
Présentation : Jean-Pierre
Gratien.
Drogues : une arme
de guerre ? Invités :
William Lowenstein,
Cédric Mas, François
Pomès, Philippe Vigier.
s Spectacle. Best of 2018.
90 mn.
shMagazine. Présentation :
Amanda Scott. Invités :
Yoan, Axel Tony, K-Reen.
tfsjxThriller de Julien
Leclercq (Fr, 2015). 90 mn.
Avec Sami Bouajila,
Guillaume Gouix,
Youssef Hajdi.
6 Polar efficace et
classique où Sami Bouajila
semble aussi impassible
que le Delon du Samouraï.
LIRE page 103.
r
Insaisissables 2
rfsjThriller
de Jon M. Chu (USA, 2016).
135 mn. VM. Avec Jesse
Eisenberg, Mark Ruffalo,
Woody Harrelson.
6 Ils disparaissent,
réapparaissent, filent
entre les doigts du FBI
mais tombent dans
le piège d’un méchant
magicien. On se demande
si les Quatre Cavaliers
vont s’en sortir.
On se demande aussi si
on tiendra jusqu’au bout.
23.15 Insaisissables
r
rfsFilm de Louis Leterrier
(USA, 2013). 130 mn. VM.
Avec Jesse Eisenberg, Mark
Ruffalo, Woody Harrelson.
6 Des agents du FBI
enquêtent sur un gang
d’illusionnistes braqueurs
surnommés les Quatre
Cavaliers. La caméra
montée sur ressorts
et l’accumulation
de cascades
abracadabrantes rendent
le spectacle épuisant.
1.30 Programmes
de la nuit
2 6.00.
106 Télérama 3600
r
22.00
On va plus loin
Magazine. 60 mn.
Présentation :
Rebecca Fitoussi.
23.00 sAudition publique
Magazine. Présentation :
Michel Grossiord.
0.00 LCP le mag Littoral :
alerte à l’érosion.
0.30 ydMais qui a tué
Maggie ? (Fr, 2008).
Les derniers jours
de Margaret Thatcher.
1.30 Droit de suite
Magazine. Présentation :
Jean-Pierre Gratien.
Thatcher : quel héritage
pour la Grande-Bretagne ?
Invités : Jean-Louis
Thériot, Alex Taylor,
Jean-Louis Bourlanges,
Sarah Pickard.
2.00 Séance publique
à l’Assemblée nationale
2 4.30.
09 / 01 / 19
22.30 swMontreux
Comedy Festival 2017
Spectacle. Mise en
scène : Jean-Luc
Barbezat.
Gala Fary - Wiesel.
0.10 sAnne [Rouge]
manoff Spectacle
enregistré au Casino
de Paris en mai 2014.
1.45 sBons plans
1.50 sRock en Seine
2016 Chvrches.
2 2.40.
21.50 shVinyle
Magazine. Présentation :
Juan Massenya.
Invitées : Clara Luciani,
Jeanne Added.
22.40 shMultiscénik
« Le sac de Litha ».
0.05 sRadio village
1.35 sEndemix live Yenu.
2.05 sEn scène : La Rose
et le Bleuet Pièce d’Anaïs
Hébrard et Anne-Françoise
Kavauvea. Mise en scène :
Anaïs Hébrard. 2 4.00.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
T
r
Tintin et
les Oranges bleues
rfFilm d’aventures
de Philippe Condroyer
(Esp/Fr, 1964). 100 mn.
Avec Jean-Pierre Talbot,
Jean Bouise, Félix Fernández.
6 Jean-Pierre Talbot
campe un Tintin troublant
de ressemblance.
Mais c’est plan-plan !
22.30 rsxBones Série.
Superhéros. Gormogon.
Fin de partie (saison 3,
5 et 8/15, USA, 2007)
(saison 2, 12/21).
1.10 Programmes
de la nuit 2 6.00.
22.35 tfLa Grande
Lessive (!) De Jean-Pierre
Mocky (Fr, 1968). Avec
Bourvil, Francis Blanche.
0.15 yCorneil et Bernie
0.40 Hubert & Takako
2 1.00.
TFX
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
11 61 11
11 11
13.50 dswAffaires
résolues (USA, 2008).
Quatre volets.
17.15 dswCes crimes
qui ont choqué le monde
(spécial Australie) (Aus/
GB/Can, 2009). Arthur
Shawcross (2/10).
18.15 tThe Closer : L.A.
enquêtes prioritaires
Série (saison 2, 3 à 5/15,
USA, 2006). VM.
20.45 tVestiaires Série
(saison 2, 18/40, Fr, 2012).
10.05 swSexe et
mensonges à Las Vegas
Téléfilm de Peter Medak
(USA, 2008). VM.
11.55 tsFriends
Série (saison 7, 24/24,
USA, 2001)
(saison 8, 1 à 3/24). VM.
13.55 tswLes Experts
Série (saison 1, 2, 6, 8 à
10/23, USA, 2000). VM.
18.25 isL’avant Quotidien
19.25 isQuotidien
20.55 sLa grande odyssée
20.55
Rien n’est
impossible
21.00 T 21.00
Retour vers le futur 2 Appels d’urgence
21.00 Dr House
tfsFilm de sciencefiction de Robert Zemeckis
(USA, 1989). 120 mn. VM.
Avec Michael J. Fox,
Christopher Lloyd,
Lea Thompson.
yswSérie (USA, 2008).
210 mn. Avec Hugh Laurie,
Lisa Edelstein, Olivia Wilde.
Prise d’otages
(saison 5, 9/24).
21.45 Manger,
bouger (10/24).
22.40 La vie privée
de Numéro Treize (5/24).
23.35 Rêves éveillés (6/24).
2 0.30.
hDébat. Présentation :
Jean-Jacques Bourdin.
En direct.
22.35 sRévélations
Magazine. Présentation :
Laurence Roustandjee.
Le « made in France ».
0.20 Programmes
de la nuit 2 6.00.
23.00 tfsRetour vers
le futur De Robert
Zemeckis (USA, 1985).
VM. Avec Michael J. Fox,
Christopher Lloyd.
1.10 dsRetour vers
le futur : 30 ans d’un film
culte (Fr, 2015). 2 2.25.
9.05 sNos chers voisins
9.25 Drop Dead Diva
Série (saison 1, 11 à 13/13,
USA, 2009). VM.
12.10 wLa villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
14.05 Total rénovation :
ma maison sur mesure
16.50 wLa villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
19.40 t2 Broke Girls
Série (saison 1, 17 à 19/24,
USA, 2012). VM.
20.55 swLolywood Série.
shwPièges de la route
et incendies : les pompiers
de Normandie sur le pont.
21.55 Accidents et urgences
vitales : Samu et pompiers
sous tension à Melun.
Accidents et agressions :
urgences absolues pour
le Samu du Gard.
0.10 Urgences vitales pour
le Samu de campagne.
Accidents, sauvetages et
naissances : le Samu d’Evreux
sous tension. 2 2.25.
9.25 sPetits Secrets
entre voisins Série.
14.15 Petits plats
en équilibre
14.20 sUne nounou
d’enfer Série (saison 3,
13 à 18/27, USA, 1996).
17.15 tsGrey’s Anatomy
Série (saison 6, 9 à 11/24,
USA, 2010). VM.
20.55 Petits plats
en équilibre
TT
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
6.45 Gym direct
7.45 Télé-achat
8.45 Touche pas
à mon poste !
Présentation :
Cyril Hanouna.
12.45 William à midi !
Magazine. Présentation :
William Leymergie.
En direct.
13.50 wAffaires non
classées Série (saison 12,
6 et 6/6, GB, 2008)
(saison 13, 1 et 1/5, 2010).
17.45 C’est que de la télé !
Divertissement.
Présentation :
Valérie Benaïm. En direct.
19.05 TPMP - Le before
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
19.35 Touche pas
à mon poste !
Présentation :
Cyril Hanouna. En direct.
11.45 Mission : protection,
les anges gardiens de
votre quotidien
Magazine.
Razzia sur les métaux.
13.20 Les Routiers
de l’extrême (All, 2017).
La menace Irma (4/6).
Tensions et imprévus
(5/6). Cauchemar en
Ecosse (6/6).
15.50 dsSeuls face à
l’Alaska (USA, 2017).
Jackpot (6/17).
Proie et prédateur (7/17).
La meute de loups (8/17).
Droit de naissance (9/17).
La loi du plus fort (10/17).
L’argent ne fait pas le
bonheur (11/17).
21.00
NRJ 12
12 62 12
12 12
21.00 whCrimes
Magazine.
En Ile-de-France.
Dans le Maine-et-Loire.
Marc Dutroux,
le monstre belge.
2.25 Programmes
de la nuit 2 6.30.
Riddick
fjxFilm de sciencefiction de David Twohy
(USA, 2013). 150 mn. VM.
Avec Vin Diesel, Karl Urban,
Katee Sackhoff.
Laissé pour mort, le criminel
le plus recherché
de l’univers fait face
à des prédateurs aliens
et des chasseurs de primes.
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
20.50 dAlaska Express
(USA, 2015). Braver la
tempête (1/8). Ça déraille
(2/8). Avalanche (3/8).
23.20 dshAlaska Mega
Machines (2016).
Barrage hors norme.
L’insubmersible. 2 1.00.
CStar
17 64 17
17 17
23.30 cDead Rising
Téléfilm de Zach Lipovsky
(USA, 2015). VM.
Avec Jesse Metcalfe,
Meghan Ory.
1.30 Programmes
de la nuit 2 6.45.
21.00 hLes Duos
impossibles de Jérémy
Ferrari 3 Spectacle
enregistré à l’Aula Magna,
à Louvain-la-Neuve,
en Belgique, en 2016.
22.50 hBaptiste
Lecaplain : Origines
Spectacle enregistré
à l’Olympia, à Paris,
en 2017. 2 0.45.
6ter
22 67 22
22 22
Chérie 25 25 69 25
25 25
8.20 shUn trésor dans
votre maison Magazine.
Présentation :
Jérôme Anthony.
12.20 sLa Petite Maison
dans la prairie Série
(saison 5, 9 à 13/24,
USA, 1978).
16.50 dshLes Mamans
(2018). Quatre volets.
19.35 shNorbert, commis
d’office Magazine.
Présentation : Norbert
Tarayre.
0.00 C’est mon choix
1
12.05 American Wives
Série (saison 3,
10 à 12/18, USA, 2009).
14.45 swhLes enquêtes
impossibles
Révélation sanglante.
Au-delà des apparences.
Tentation fatale.
Soirée d’enfer.
16.40 wCrimes
18.15 twMédium
Série (saison 6, 12 à 14/22,
USA, 2010).
T
Hawaii 5-0
21.00 T
De vrais mensonges
tswhSérie (USA, 2012).
300 mn. Avec Alex
O’Loughlin, Scott Caan,
Daniel Dae Kim.
Kupale (saison 2, 17/23).
21.50 Lekio (18/23).
22.40 Kalele (19/23).
23.25 Pu’Olo (14/23).
0.10 Mai Ka Wa Kahiko
(15/23).
1.05 Helu Pu (16/23).
2 2.00.
tfComédie sentimentale
de Pierre Salvadori (Fr, 2010).
125 mn. Avec Audrey
Tautou, Nathalie Baye,
Sami Bouajila.
LIRE page 102.
23.05 rfJe reste !
De Diane Kurys (Fr, 2003).
Avec Sophie Marceau,
Vincent Perez.
1.05 Programmes
de la nuit 2 6.00.
bouquet canal+
lundi 14
Canal+
4 4 4
4 4
6.15shBonsoir !
7.05sThe Last Man on Earth
Série (saison 4, 6/18,
USA, 2017). VM.
7.30isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
8.15tsxhEscape at
Dannemora Série (saison 1,
1 et 2, USA, 2018). VM.
LIRE TRA 3599, page 118.
10.05shCompil JT pressé
10.20rfsjxh24H limit
Film d’action de Brian Smrz
(USA/Ch, 2017). VM. Avec
Ethan Hawke, Rutger Hauer.
11.55shLa boîte à questions
Best of. En clair.
12.05shL’info du vrai, le mag
En clair.
12.50shJT pressé En clair.
12.55isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
13.35rfsjwhLa Promesse
de l’aube Drame
d’Eric Barbier (Fr/Bel, 2017).
Avec Pierre Niney,
Charlotte Gainsbourg.
15.40shLa boîte à questions
Divertissement. Best of.
15.50tfsjxhBad Samaritan
Thriller de Dean Devlin
(USA, 2018). VM.
Avec Robert Sheehan.
LIRE page 86.
17.35isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
Talk-show. En clair.
18.25shL’info du vrai En clair.
19.55shL’info du vrai, le mag
En clair.
20.50shJT pressé Présentation :
Jordi et Martin. En clair.
21.00ishCatherine et Liliane
Divertissement. En clair.
21.05 Babylon Berlin
TT
yswhSérie (All, 2018). 90 mn.
VM. Avec Volker Bruch, Liv Lisa
Fries, Peter Kurth, Matthias Brandt.
(saison 2, 3 et 4/8).
Rath et Gräf entreprennent
une mission dangereuse : trouver
des preuves de l’existence
de l’aérodrome secret allemand
basé en Russie.
22.35
Les Paris
du globe-cooker
dshD’Olivia Chiché et JeanFrançois Julian (Fr, 2018). 60 mn.
Brésil/Ile Maurice.
23.35rfsjhLes Ex Comédie
de Maurice Barthélemy
(Fr, 2017). Avec Jean-Paul
Rouve, Patrick Chesnais.
0.55yfsjwhNos années
folles Drame d’André
Téchiné (Fr, 2017). Avec
Pierre Deladonchamps,
Céline Sallette.
2.35shRencontres de cinéma
Doubles Vies. Invités :
Guillaume Canet, Juliette
Binoche, Vincent Macaigne,
Nora Hamzawi
2.55sSurprises
3.25shLate football club
4.25shFootball
Red Star/Lens. Ligue 2.
20e journée. 2 6.05.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
F Film D Documentaire
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
9.30 hLive in Canal
10.35 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
11.15 tswhGuyane Série
(saison 2, 1 et 2/8, Fr, 2018).
13.10 shThe Big Bang Theory
Série (saison 11, 16 à 18/24,
USA, 2018). VM.
14.10 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
14.50 yhThis is us (saison 3,
8 et 9/18, USA, 2018). VO.
16.15 yfsjxhGood Time
De Benny et Josh Safdie
(USA, 2017). VM.
17.50 shThe Big Bang Theory
Série (saison 11, 16 à 18/24,
USA, 2018). VM.
18.50 tswhGuyane Série
(saison 2, 1 et 2/8, Fr, 2018).
20.40 Le JT pressé, la semaine
Canal+
Family
43 13 154
43 44
6.45 Les P’tites Canailles+
8.15 tfshBob l’éponge
le film : Un héros sort de l’eau
De Paul Tibbitt (USA, 2015). VM.
9.40 shLes P’tits Diables
10.05 ushLes Cahiers
d’Esther
10.10 yfsjhLa Mélodie
De Rachid Hami (Fr, 2017).
11.45 ysCartoon+
13.20 rfsjhBrillantissime
De Michèle Laroque (Fr, 2018).
14.45 tfsjhMy Little Pony :
le film De Jayson Thiessen
(USA/Can, 2017). VM.
16.20 s sCartoon+
18.25 tfshSammy 2
De Ben Stassen et Vincent
Kesteloot (Bel, 2012).
19.55 shJamel comedy kids
20.45 ushLes Cahiers
d’Esther
20.55 hThe Big Bang Theory
Série. The Imitation
Perturbation. The Grant
Allocation Derivation.
The Consummation Deviation.
The Citation Negation.
The VCR Illumination.
The Paintball Scattering.
The Propagation Proposition
(saison 12, 6 à 12/24, USA, 2018).
20.50 ufsjhLe Musée
des merveilles De Todd Haynes
(USA, 2017). VM. Inédit.
6 Todd Haynes (Carol)
entrecroise les destins de deux
enfants en fugue dans New York,
à des époques distinctes : 1927
et 1977. Une fresque féerique
et émouvante. LIRE page 104.
22.55 hYoung Sheldon Série
(saison 2, 12, USA, 2018). VO.
23.15 thBrooklyn Nine-Nine
Série (saison 6, 1, USA, 2018). VO.
23.50 hL’hebd’Hollywood
0.00 yhThis is us (saison 3,
8 et 9/18, USA, 2018). VO.
1.25 yfsjhLe Jeune
Karl Marx De Raoul Peck
(All/Fr, 2016). VM.
3.20 tswhGuyane (saison 2,
1 et 2/8, Fr, 2018). 2 5.05.
22.40 yfsjwhStar Wars
épisode VIII : Les derniers Jedi
De Rian Johnson (USA, 2017). VM.
Avec Mark Hamill, Daisy Ridley.
1.05 tfshLe Crime de
l’Orient-Express De Kenneth
Branagh (USA, 2017). VM.
3.00 rfsjhSales Gosses
De Frédéric Quiring (Fr, 2017).
4.25 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2009).
2 5.15.
Canal+ Cinéma
Canal+
Décalé
40 10 153
40 41
7.10 hRencontres de cinéma
7.25 ihLe cercle
8.15 fwhFive Minutes
of Heaven D’Oliver Hirschbiegel
(GB, 2009). VM.
9.40 fsxhFour Hands
D’Oliver Kienle (All, 2017). VM.
11.10 tfxhSeraphim Falls
De David von Ancken
(USA, 2006). VM.
13.05 tfswhUn jour
dans la vie de Billy Lynn
D’Ang Lee (USA/Ch, 2016). VM.
14.50 ihLe cercle
15.40 rfsjwhGarde alternée
D’Alexandra Leclère (Fr, 2017).
17.20 tfsjhSanta & Cie
D’Alain Chabat (Fr, 2017).
18.55 hRencontres de cinéma
Doubles vies.
19.10 fshBraquage
à l’allemande De Wolfgang
Petersen (All, 2016). VM.
20.45 Jour de cinéma
20.50 rfsjhLes Tuche 3
D’Olivier Baroux (Fr, 2018). Avec
Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty.
6 Le paresseux Jeff Tuche est
élu président de la République.
Olivier Baroux, incapable
d’insuffler le moindre rythme
à sa comédie, est tout aussi
fainéant.
22.15 rfsjhBrillantissime
De Michèle Laroque (Fr, 2018).
Avec Michèle Laroque,
Kad Merad.
23.45 Jour de cinéma
23.50 yfsjhLe Retour
du héros De Laurent Tirard
(Fr, 2018).
1.15 hRencontres de cinéma
1.30 hTchi tcha Best of.
2.20 rfsjhLes Nouvelles
Aventures de Cendrillon De
Lionel Steketee (Fr, 2017). 2 3.50.
44 14 156
44 45
14.25 fswhVegas Academy :
coup de poker pour la fac De A.
Jay Cohen (USA, 2017). VM.
15.50 yfsjwhLe Grand Jeu
D’Aaron Sorkin
(USA/Can/Ch, 2017). VM.
18.15 ysxCasual (saison 1,
5 et 6/10, USA, 2015). VM.
19.05 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
20.00 swhGroland le zapoï
20.55 shLes zozos migrateurs
Danemark 21.55rw
Au pays du Soleil-Levant.
22.50 hClique dimanche
23.50 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
0.35 swhGroland le zapoï
1.30 hJT pressé 2 1.40.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
9.50 hFootball Laval/
Boulogne-sur-Mer. National 1.
18e journée.
11.25 hFootball Lille/Paris-SG.
D1 féminine. 15e journée.
13.05 hFormule E ePrix de
Marrakech. Championnat FIA
Formule E. 2e manche.
14.10 hHockey sur glace
Carolina Hurricanes/Nashville
Predators. NHL.
15.45 hCanal football club
17.10 hFootball Marseille/
Monaco. Ligue 1. 20e journée.
18.45 hJ+1
19.55 Avant-match En direct.
20.40 hFootball Red Star/Lens.
Ligue 2. 20e journée. En direct.
22.40 hLate football club
Magazine. En direct.
23.40 hFootball Marseille/
Monaco. Ligue 1. 20e journée.
1.15 hCanal football club
2 2.50.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 107
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
10.00 hLe Tour du monde
en 80 minutes Ballet.
Chorégraphie :
Maurice Béjart. Par le
Béjart Ballet Lausanne.
11.30 Intermezzo
12.30 yAlcione Opéra
de Marin Marais. Par
Le Concert des Nations,
chœur et orchestre.
Dir. Jordi Savall.
15.35 Intermezzo
16.30 Tugan Sokhiev et
l’Orchestre du Capitole
de Toulouse
Lyadov, Bruch, Elgar.
17.45 Festival Menuhin
de Gstaad 2014
Christian Zacharias dirige
l’Orchestre de Bâle.
18.45 Brahms : Quintette
avec piano
Par le quatuor Strada.
19.30 Intermezzo
13.40 tdRobert Cox,
la voix des disparus
d’Argentine (GB, 2017).
14.30 tdUn film
et son époque (Fr, 2012).
Il était une fois…
« Tout sur ma mère ».
15.30 ydsBaroque
(GB, 2010). Italie (1/3).
16.25 tds
Les Cartographes
(GB, 2004). La carte de
Waldseemüller, 1507 (1/3).
17.20 ydQuand
les Egyptiens
naviguaient sur
la mer Rouge (Fr, 2009).
18.55 dGuerre secrète
(GB, 2011). Le banquier,
les Norvégiens
et la bombe (5/13).
19.50 dLes Stuart,
un règne sanglant (GB,
2018). Jacques Ier (1/4).
20.30
Grigory Sokolov
à la Philharmonie
de Berlin
20.40
Les Stuart,
un règne sanglant
hSchubert, Beethoven,
Rameau. Enregistré en 2013.
140 mn.
22.50 Intermezzo
23.30 yhSingJazz 2017
Youssou N’Dour et
le Super Etoile de Dakar.
6 La voix d’or
du frénétique mbalax
sénégalais présente
l’album Africa Rekk :
une ode panafricaine très
pop à la diversité musicale
du continent.
0.55 Banlieues bleues
2017 The William Parker
Organ Quartet.
1.55 Jazz à Porquerolles
2018 Yamandu Costa
et Vincent Peirani.
2.55 Jazz sous
les pommiers 2018
Sylvain Luc Quintet.
2 4.35.
dhDe Lyndy Saville
(GB, 2018).
Charles Ier (2/4).
Le roi Charles Ier succède
à son père, Jacques Ier,
en 1625 ; les liens entre la
famille Wynn et les Stuarts
sont plus forts que jamais.
21.25 dshLes Reines
d’Henry VIII (GB, 2016).
Anne Boleyn (2/4).
22.10 tdLa Guerre
du Pacifique en couleur
(USA, 2017). D’un océan à
l’autre (1/8). LIRE page 96.
23.10 dsNazi Hunters
(GB, 2009). A la poursuite
de Martin Bormann (2/13).
0.00 dL’Aéropostale,
mythe et réalité (Fr, 2018).
0.55 tdLe Pré des anges
(Fr, 2017).
1.50 dsGenius, rivalité
de génie (USA, 2015).
Colt vs Wesson. 2 2.40.
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
16.00 dL’Autriche vue du
ciel (Aut, 2016). Le Sud.
17.00 dDes trains pas
comme les autres
(Fr, 2013). Brésil (3/6).
17.50 dLes Trains
du monde (GB, 2016).
De la Transylvanie
à la Forêt-Noire (1/6).
18.55 dNe te dégonfle pas
(Fr, 2016). Népal (3/5).
Les voies de la liberté (1/5).
20.50 dGare centrale (Fr,
2018). Vladivostok (nº 2).
21.45 dDes trains pas
comme les autres
(Fr, 2017). Indonésie (1/7).
22.50 dDécouvrir le
monde (Fr, 2012). USA
Côte Ouest et Far West
(2/2). Venise, trésor d’îles.
0.50 dGare centrale
(Fr, 2018). Vladivostok
(nº 2). 2 1.45.
12.55 rsjwBody
of proof Série. VM.
Avec Dana Delany, Mary
Mouser (saison 1, 4 et 5/9,
USA, 2011) (saison 2,
9 à 11/20, 2012).
16.45 rsjwNCIS :
Nouvelle-Orléans Série.
VM. Avec Scott Bakula,
Rob Kerkovich (saison 3,
17, 21 et 24/24, USA, 2017)
(saison 4, 5 et 10/24).
20.50 La Revue de presse
Spectacle. En direct
du Grand Point-Virgule.
23.15 Le Grand Bilan
de l’humour politique
Spectacle. Avec Bernard
Mabille, Roselyne
Bachelot, Philippe Geluck.
1.05 dConflits sociaux :
une histoire bien
française ! (Fr, 2018).
2 2.00.
20.40 yfwUnited 93
De Paul Greengrass
(GB/Fr/USA, 2006). VM.
Avec Christian
Clemenson, Trish Gates.
6 11 septembre 2001 :
le quatrième avion
détourné par al-Qaida
s’écrase dans un champ.
Une fiction poignante,
saisissante de vérité.
22.30 tfwWorld Trade
Center D’Oliver Stone
(USA, 2006). VM. Avec
Nicolas Cage, Maria Bello.
0.40 cFantasmes Série.
1.35 cLibertinages Série.
1.40 Brigade du crime
Série (saison 5,
14 et 22/25, All, 2005)
(saison 6, 3/22, 2006).
4.00 112, unité d’urgence
Série (saison 1, All, 2008).
2 5.10.
9.05 thUn si grand soleil
1
19.30 hLes Merveilles
du patrimoine français
19.40 Tout le monde veut
prendre sa place Jeu.
20.30 hJournal (France 2)
20.55 yfJacquot
de Nantes D’Agnès Varda
(Fr, 1991). NB.
Avec Philippe Maron,
Edouard Joubeaud.
6 Acte d’amour pur :
reconstituer l’enfance
de l’être aimé. Demy est
mort peu après que Varda,
sa compagne, a achevé ce
film-pèlerinage, émouvant
et joyeux.
22.55 hJournal (RTS)
23.30 yfBrèves de
comptoir De Jean-Michel
Ribes (Fr, 2014). Avec
Chantal Neuwirth,
Didier Bénureau. 2 1.05.
National
85 176
Geographic 123 60
Téva
Série Club
13ème Rue
20.40 dTrésors sous
les mers (USA, 2018).
Les illustres navires
de guerre (nº 9). Dangers
dans le Pacifique (nº 1).
22.20 dVoyage
au bout de l’enfer Sous
des tirs croisés (nº 10).
23.15 dTrésors
sous les mers
(USA, 2018). Deux volets.
2 0.55.
15.15 tsDesperate
Housewives Série
(saison 5, 6 à 12/24,
USA, 2009). VM.
2
0.50 tScènes
de ménages Série.
Avec Audrey Lamy,
Loup-Denis Elion.
0.35 tsjDans la peau
d’une grande Téléfilm de
Pascal Lahmani (Fr, 2011).
Avec Claire Keim. 2 2.05.
17.30 tswBlue Bloods
Série (saison 3, 4,
22 et 23/23, USA, 2013)
(saison 4, 1/22). VM.
20.50 tswElementary
Série. VM. Avec Jonny
Lee Miller (saison 2,
18 à 21/24, USA, 2014).
0.00 tsxSupernatural
Série. VM. Avec Jared
Padalecki (saison 8, 1 à
4/23, USA, 2012). 2 2.45.
2
0.55 whLe Labyrinthe
de l’injustice Téléfilm
de Hanelle M. Culpepper
(USA, 2013). VM.
Avec Amanda Schull.
2
2.30 rwChicago Justice
Série. VM. Avec Laroyce
Hawkins (saison 1,
10 à 13/13, USA, 2017).
1.35 tshLe Sang de
la vigne Série (saison 5,
2/4, Fr, 2015). 2 3.10.
Toute 128 90 183
l’Histoire 121 206
TV
Breizh
Comédie+
Warner TV
20.45 tdhLa Française
doit voter (Fr, 2007).
22.10 dSimone Veil, destin,
courage. Entretiens (Fr,
2003). La femme ministre.
23.10 tdMitterrand,
l’héritage impossible
(Fr, 2015).
0.05 tdLa Vérité
sur l’affaire de
l’Observatoire (Fr, 2014).
2 1.00.
15.30 sWalker, Texas
Ranger Série (saison 2,
12, 13 et 15/24, USA, 1994)
(saison 1, 3/4, 1993)
(saison 2, 19/24, 1994)
(saison 3, 4/25).
2
0.50 sSection de
recherches Série. Avec
Xavier Deluc (saison 9,
3 et 4/12, Fr, 2015)
(saison 8, 4 à 6/12, 2014).
2 1.45.
33 54 71
35 53
32 53 73
38 54
34 56 72
37 29
43 59
81 56
40
78 80
20.55 Festival du rire
de Liège Spectacle.
La nouvelle scène.
22.30 yswJérémy
Ferrari : Vends 2 pièces
à Beyrouth Spectacle
enregistré au Zénith
de Lille, le 14 mars 2017.
LIRE ci-dessous.
0.45 ysGaspard Proust
tapine Spectacle. Au
Châtelet, en 2013.2 2.25.
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
42
80 57
2
0.55 txFringe Série. VM.
Avec Anna Torv, Joshua
Jackson. (saison 2,
1 à 2/23, USA, 2009)
(saison 1, 18 à 20/20,
2008).
1.45 rwhThe Last Ship
Série (saison 1, 6 et 7/10,
USA, 2014). VM. 2 3.10.
le choix de télérama
y 22.55 Mezzo Live HD Ballet
y 22.30 Comédie+ Spectacle
6 Un inconnu au bataillon pourtant inscrit
au répertoire d’une cinquantaine de troupes dans le
monde entier. Voilà tout le paradoxe Hans van Manen,
86 ans, figure du néoclassique, que l’on découvre en
France et qui a fait un tabac à Montpellier Danse 2017.
6 Terrorisme, géopolitique, armée… Jérémy Ferrari
ne recule devant aucun sujet. Même, et surtout,
les moins propices à déclencher l’hilarité. Et pourtant,
on rit beaucoup. Comme quoi le talent permet tout,
y compris de repousser certaines limites.
Hommage à Hans van Manen
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
17.55 Südtirol Jazz
Festival 2015 Polar Bear.
18.45 Troyka.
19.30 Intermezzo Clips.
2
1.00 Mata Hari
Ballet. Chorégraphie : Ted
Brandsen. Musique : Tarik
O’Regan. Par le Dutch
National Ballet. Enregistré
au Dutch National Opera
and Ballet, à Amsterdam,
en 2016.
2
2.55 yHommage à
Hans van Manen Ballet.
Musique : Beethoven,
Daniel-Lesur, Jacob ter
Veldhuis, Serge Prokofiev
et Benjamin Britten. Par
le Dutch National Ballet.
A l’Opéra Berlioz/Corum,
en 2017. LIRE ci-dessus.
0.10 Banlieues bleues
2017 Pedrito Martinez.
1.05 Intermezzo Clips.
2 2.00.
2
1.00 Verdi : Nabucco
Opéra. Par l’Orchestre
symphonique d’Europe.
Dir. Ernst Märzendorfer.
Avec Igor Morosov, Bruno
Ribiero, Simon Yang.
Enregistré en 2007,
lors du festival de St.
Margarethen, Autriche.
2
3.05 Liszt : Après
une lecture de Dante
2
3.30 Mendoza :
Guerra de Secciones
2
3.45 Berlioz : Ouverture
« Le Corsaire »
0.00 Telemann :
Pimpinone Opéra.
Par le Combattimento
Consort Amsterdam.
Dir. Jan Willem de Vriend.
Avec Marcel Boone,
Julia Neumann. En 2009
à Amsterdam.
1.30 Le Concert Ramallah
2 3.00.
108 Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 Jérémy Ferrari : Vends 2 pièces à Beyrouth
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
19.05 dsPlanète safari
(Fr, 2018). Skeleton Coast :
les reines du Namib.
2
0.05 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA (USA, 2014).
Impasse sicilienne (nº 20).
2
0.55 dhLa Grande
Histoire des armes
(All, 2018). Armes
de distance (1/10).
Attaques aériennes (2/10).
2
2.40 dwhSecrets
d’empires (Rép. tch,
2017). L’Empire égyptien,
splendeurs et trahisons
(nº3). L’Empire chinois,
dynasties et seigneurs
de guerre (nº 4).
0.25 dhLes Ailes
de la guerre (USA, 2005
et 2007). L’ère des avions
à réaction.
Pas le droit à l’erreur !
2 2.00.
Polar+ 41
79 55
15.30 tfwBlackfish,
12.20 tBoulevard
l’orque tueuse De
du palais Série (saison 15,
Gabriela Cowperthwaite
5 et 6/6, Fr, 2013)
(USA, 2013).
(saison 3, 2/2, 2001).
16.55 dLes Mondes
17.30 tNew York, police
inondés (Fr, 2014, 5/5).
judiciaire Série (saison 8,
17.50 Les Enquêtes
23/24, USA, 1998)
d’Ushuaïa TV Guyane,
(saison 9, 7 et 15/24, 1999).
l’or de la discorde.
2
0.00 ywNew York
18.55 tdGénération
Police Blues Série
Grand Bleu (Fr, 2017).
(saison 5, 13/22,
20.05 Ushuaïa, le mag
USA, 1997). VM.
20.40 rdOdisea,
2
0.50 twLa Trêve
retour aux sources
Série. Avec Yoann Blanc,
(Fr, 2018). Inédit.
Guillaume Kerbusch
LIRE page 104.
(saison 1, 3 et 4/10,
21.35 tdOdisea (Fr, 2015).
Bel, 2015).
Des Andes au Pacifique.
2
2.40 whShetland
22.35 dSur la piste des
Série. VM. Avec Douglas
senteurs (Fr, 2018). Japon,
Henshall (saison 2,
d’Hiroshima à Yakushima.
1 et 2/6, GB, 2014).
23.30 tsUshuaïa nature
0.40 tNew York, police
Message aux petits frères.
judiciaire Série (saison 9,
La molécule bleue.
3/24, USA, 1998). VM.
2 2.55.
2 1.25.
Altice Studio
37
13.35 ufCarol
De Todd Haynes
(GB/USA, 2015). VM.
15.15 rfwGirls Trip
(USA, 2017). VM.
17.20 fPitch Perfect 3 De
Trish Sie (USA, 2017). VM.
18.55 tfwNocturnal
Animals De Tom Ford
(USA, 2016). VM.
20.50 wDeath Race :
Anarchy Téléfilm
de Don Michael Paul
(USA/Bulg, 2018). VM.
22.35 rfxAtomic
Blonde De David Leitch
(USA/All, 2017). VM.
Avec Charlize Theron.
0.30 fMine
De Fabio Guaglione
et Fabio Resinaro
(USA/Ita, 2016). VM.
2.15 yfwLes Chevaux
de Dieu De N. Ayouch
(Fr/Bel/Mar, 2012).2 4.10.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
lundi 14
90 31 162
55 123
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
9.25 yfhLes Amants
du Capricorne
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(GB, 1949). VM.
11.20 ufSueurs froides
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1958). VM.
13.30 yfPas de
printemps pour Marnie
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1964). VM.
15.40 fL’Irlandais De Mike
Hodges (USA, 1987). VM.
17.30 tfhA bout
de souffle made in USA
De Jim McBride
(USA, 1983). VM.
19.15 yfhShotgun
Stories De Jeff Nichols
(USA, 2007). VM.
LIRE TRA 3599, page 128.
8.30 tfhUn plan parfait
De Pascal Chaumeil
(Fr, 2012).
10.10 fsjhA fond
De Nicolas Benamou
(Fr, 2016).
11.40 rfxhNight Watch
(Rus, 2005). VM.
13.30 tfshAve, César !
D’Ethan et Joel Coen
(USA/GB, 2016). VM.
15.10 rfhG.I. Joe :
le réveil du cobra
De Stephen Sommers
(USA/Rép tch, 2009). VM.
17.05 yfswhThe Place
beyond the pines
De Derek Cianfrance
(USA, 2012). VM.
19.20 tfsjh
Le Crocodile
du Botswanga
De Lionel Steketee et
Fabrice Eboué (Fr, 2014).
20.45 T
Le Bal des maudits
20.50 L’Ascension
tfhFilm de guerre
d’Edward Dmytryk (USA,
1958). 170 mn. VM. NB. Avec
Marlon Brando, Montgomery
Clift, Dean Martin.
6 S’il n’a pas le souffle
lyrique d’un Minnelli,
Dmytryk a quelques stars
qui écrasent et/ou sauvent
son film de guerre : Clift
et Brando, fascinants…
tfsjhComédie de
Ludovic Bernard (Fr, 2017).
100 mn. Avec Ahmed Sylla,
Alice Belaïdi, Waly Dia.
Lire ci-dessous.
23.35 yfhFort Bravo De
John Sturges (USA, 1953).
VM. Avec William Holden,
Eleanor Parker.
1.15 ufRebecca
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1940). NB. VM.
3.25 yfhSa Majesté
des mouches
De Peter Brook
(GB, 1963). NB. VM.
4.55 fhÇa t’la coupe
De Fred C. Newmeyer
(USA, 1924). NB. VO.
Muet. 2 6.15.
T
22.30 tfsjBrice 3
De James Huth (Fr, 2016).
Avec Jean Dujardin,
Clovis Cornillac.
6 Même si on aime
toujours son QI de
plancton (et l’autodérision
de Dujardin ), à force,
il lasse un peu, le roi
de la casse…
0.05 fwhEquals
De Drake Doremus
(USA, 2015). VM.
1.45 yfwhCollateral
De Michael Mann
(USA, 2004). VM.
2 3.40.
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
8.10 xhLe Grand
Frisson
8.30 tfsxhAssassin’s
Creed De Justin Kurzel
(GB/Fr/USA, 2016). VM.
10.20 yfshLes Sept
Mercenaires D’Antoine
Fuqua (USA, 2016). VM.
12.30 tdwhAlerte
rouge ! A l’est du nouveau
13.30 tfsh
Les 4 Fantastiques De Tim
Story (USA/All, 2005). VM.
15.10 yfsxhSleepy
Hollow, la légende du
cavalier sans tête De Tim
Burton (USA, 1999). VM.
16.55 tfshRocky
De John G. Avildsen
(USA, 1976). VM.
18.50 yfsjhMains
armées De Pierre Jolivet
(Fr, 2012).
20.35 hPremier Jour
5.20 tfshMarius De
Daniel Auteuil (Fr, 2013).
6.50 tfshFanny De
Daniel Auteuil (Fr, 2013).
8.30 yfhGran Torino
De Clint Eastwood
(USA, 2008). VM.
10.20 tfsjhCloclo
De Florent-Emilio Siri
(Fr/Bel, 2012).
12.45 shLa Voix du père
3.05 hPar ici les sorties
1
13.30 tfsjhMonsieur
et madame Adelman De
Nicolas Bedos (Fr, 2017).
15.25 tfsjhElle l’adore
De Jeanne Herry (Fr, 2014).
17.05 rfsh
The Boyfriend : pourquoi
lui ? (USA, 2016). VM.
18.55 hCe qui nous éloigne
19.10 rfshMes amis,
mes amours De
Lorraine Lévy (Fr, 2008).
8.30 tfxhDesperate
Hours De Michael Cimino
(USA, 1990). VM.
10.10 yfhLa Rose
pourpre du Caire
De Woody Allen
(USA, 1985). NB. VM.
11.35 tfwhIl Divo
De Paolo Sorrentino
(Ita/Fr, 2008). VM.
13.30 tfshVous n’avez
encore rien vu D’Alain
Resnais (Fr/All, 2012).
15.20 yfsjhNoces
De Stephan Streker
(Fr/Bel/Lux, 2016).
16.55 ufhMeurtre dans
un jardin anglais De Peter
Greenaway (GB, 1982). VM.
18.40 shLes Animaux
domestiques
18.50 tfhL’Etoile
du Nord De Pierre
Granier-Deferre (Fr, 1982).
8.30 ufsLa Belle et
la Bête De Jean Cocteau
(Fr, 1946). NB.
10.00 yfshLe Cheik
blanc De Federico Fellini
(Ita, 1952). NB. VM.
11.25 tfhLes Tricheurs
De Marcel Carné
(Fr/Ita, 1958). NB.
13.30 yfhStavisky
D’Alain Resnais (Fr, 1974).
LIRE page 96.
15.20 tfhWanda Nevada
De Peter Fonda
(USA, 1979). VO.
17.05 tfhLa Conquête
de l’Ouest De J. Ford,
H. Hathaway et G. Marshall
(USA, 1962). VM.
19.35 Extrait :
retour de flamme
19.55 ydhJeanne
Moreau, l’affranchie
(Fr, 2017).
20.50 Piranha 3D
20.50 Sexe Intentions
20.50 Paris pieds nus
20.50 Le Train
TT
yfsxhFilm d’horreur
d’Alexandre Aja (USA, 2010).
85 mn. VM. Avec Elisabeth
Shue, Ving Rhames,
Richard Dreyfuss.
6 Alexandre Aja, le
Frenchy exilé à Hollywood,
revisite le classique de Joe
Dante de 1978 pour en tirer
une farce très gore
et extrêmement jouissive.
22.15 tfsxhThe Thing
De Matthijs van
Heijningen Jr (USA, 2011).
VM. Avec Mary Elizabeth
Winstead, Joel Edgerton.
6 Les effets spéciaux sont
stupéfiants de beauté.
23.55 chProjet X
Téléfilm (Fr, 2001).
1.10 rfxhBrocéliande
De Doug Headline
(Fr, 2002).
2.45 tfxhLe Pacte
des loups De Christophe
Gans (Fr, 2001). 2 5.15.
T
tfhComédie dramatique
de Roger Kumble (USA,
1999). 90 mn. VM. Avec
Sarah Michelle Gellar, Ryan
Phillippe. Lire ci-dessous.
22.20 tfsh
Mon beau-père et nous
De Paul Weitz (USA,
2010). VM. Avec Robert
De Niro, Jessica Alba.
6 Troisième opus, succès
planétaire oblige ! Tout le
monde est un peu fatigué.
C’est bien moins drôle.
Mais il y a Robert, Barbra,
Dustin, Owen, alors…
23.55 tfhPour un garçon
De Chris et Paul Weitz
(GB/Fr/USA, 2002). VM.
1.35 rfsjParisManhattan (Fr, 2012).
2.50 fswhBaston
de profs (USA, 2017). VM.
4.30 rfhSept Ans au
Tibet GB/USA, 1997). VM.
2 6.40.
Mezzo Live HD | Comédie+ | Ciné+ Premier | Ciné+ Emotion
46 26 141
50 37
15.20 tfhWeek-end
royal De Roger Michell
(GB, 2012). VO.
16.55 hPizou l’ours blanc,
la traversée de
la banquise Téléfilm
de Roger Spottiswoode
et Brando Quilici
(USA, 2014). VM.
18.35 tfhDalida
De Lisa Azuelos (Fr, 2016).
2
0.40 rfhDiana D’Oliver
Hirschbiegel (GB/Fr,
2013). VM. Avec Naomi
Watts, Naveen Andrews.
2
2.30 yfhJulieta
De Pedro Almodóvar (Esp,
2016). VM. Avec Emma
Suárez, Adriana Ugarte.
0.10 yfhJamais
contente D’Emilie
Deleuze (Fr, 2016).
1.40 yfhLe Terminal
De Steven Spielberg
(USA, 2004). VM. 2 3.45.
T
tfsjhComédie de
Dominique Abel et Fiona
Gordon (Fr/Bel, 2016).
80 mn. Avec Fiona Gordon,
Dominique Abel,
Emmanuelle Riva.
6 Retour du couple
de clowns Abel et Gordon
pour leurs traditionnels
chassés-croisés burlesques
et poétiques.
22.10 tdhEmmanuelle
Riva, c’est ton nom
(Fr, 2015).
23.10 tfshMy week with
Marilyn De Simon Curtis
(GB/USA, 2011). VM.
0.50 yfch
Les Garçons sauvages
De Bertrand Mandico
(Fr, 2017). NB. LIRE TRA
3599, page 104.
2.35 tfchCalmos De
Bertrand Blier (Fr, 1976).
4.55 tfwMerci la vie De
Bertrand Blier (Fr, 1991).
2 6.55.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
T
tfhFilm de guerre de
John Frankenheimer (USA/
Fr/Ita, 1964). 125 mn. VM.
NB. Avec Burt Lancaster,
Suzanne Flon, Jeanne
Moreau.
6 Un colonel allemand
vole des œuvres d’art
françaises. Des résistants
veulent détourner
le convoi. Confrontation
haletante, seconds rôles
de luxe et suspense.
22.55 tfhLa Belle
Espionne De Raoul Walsh
(USA, 1953). VM.
Avec Yvonne De Carlo,
Rock Hudson.
0.25 ufshProfession :
reporter De
Michelangelo Antonioni
(Fr/Ita/Esp, 1975). VM.
2.25 fxhWillard De
D. Mann (USA, 1971). VO.
4.00 tfxhCran d’arrêt
D’Yves Boisset
(Fr, 1970). 2 5.40.
t 20.50 Ciné+ Premier Film
t 20.50 Ciné+ Emotion Film
6 Par amour pour Nadia, le jeune Samy décide
de gravir l’Everest, abandonnant quelques mois
sa cité. Feelgood movie qui célèbre l’intégration
et le dépassement de soi avec une discrétion qui
déjoue toutes les préventions.
6 La dévergondée Kathryn Merteuil pousse le jeune
Valmont à déflorer Cécile… Transposition libre
et actualisée, au sein de la jeunesse dorée new-yorkaise,
des indémodables Liaisons dangereuses.
Audacieux et gracieux.
L’Ascension
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
15.55 tfwhFunny
People De Judd Apatow
(USA, 2009). VM.
18.15 yfwhBabel
D’Alejandro González
Iñárritu (Mex/Fr/USA,
2006). VM.
2
0.40 hStory Series
2
1.00 yhTrue Detective
Série. VM. Inédit.
Avec Mahershala Ali
(saison 3, 1 et 2/8, USA,
2019). LIRE page 104.
2
3.00 rfhDéesses
indiennes en colère De
Pan Nalin (Inde, 2015). VO.
0.45 ufhLa Jeune
Fille sans mains
De Sébastien
Laudenbach (Fr, 2016).
2.00 hChasse royale
2.35 tfhPrimaire
D’Hélène Angel (Fr, 2016).
2 4.35.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
48 28 143
52 39
17.30 rfhLa Confrérie
des larmes
De Jean-Baptiste Andrea
(Fr, 2013).
19.05 rfxhEntre ses
mains D’Anne Fontaine
(Fr/Bel, 2005).
2
0.40 tfwhLa
Mécanique de l’ombre
De Thomas Kruithof (Fr/
Bel, 2016). Avec François
Cluzet, Denis Podalydès,
Sami Bouajila.
2
2.10 rfchTruands De
Frédéric Schoendoerffer
(Fr, 2005). Avec Benoît
Magimel, Philippe
Caubère, Béatrice Dalle.
2
3.55 tfwhLes Derniers
Parisiens De Hamé
et Ekoué (Fr, 2016).
1.40 tfchSuburra
De Stefano Sollima
(Ita/Fr, 2015). VM.
2 4.05.
Sexe intentions
OCS
Géants
49 29 144
53 40
15.35 tfhNe m’envoyez
pas de fleurs De Norman
Jewison (USA, 1964). VM.
17.15 ufhLa Party
De Blake Edwards
(USA, 1968). VM.
18.50 rfhLa Vengeance
du serpent à plumes
De Gérard Oury (Fr, 1984).
2
0.40 tfxhLa Féline
De Paul Schrader
(USA, 1982). VM. Avec
Nastassja Kinski, Malcolm
McDowell, John Heard.
2
2.40 yfxhUn frisson
dans la nuit De Clint
Eastwood (USA, 1971).
VM. Avec Clint Eastwood,
Jessica Walter.
0.20 tdhD’un genre à
l’autre : le psychopathe
de cinéma (Fr, 2015).
1.15 yfxhThe Thing
De John Carpenter
(USA, 1982). VM. 2 3.05.
12.00 souligné : dernière diffusion
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
17.10 fhLe Sentier de
l’enfer De Byron Haskin
(USA, 1951). VM.
18.55 tfh
Les Chroniques de
Spiderwick De Mark
Waters (USA, 2008). VM.
2
0.40 rfhJimmy
Hollywood De Barry
Levinson (USA, 1994). VM.
Avec Harrison Ford.
2
2.45 tfhL’Evadé
d’Alcatraz De Don Siegel
(USA, 1979). VM.
Avec Clint Eastwood,
Patrick McGoohan.
0.50 tfhRed Eye, sous
haute pression De Wes
Craven (USA, 2005). VM.
2.15 tfDocteur Cyclope
D’Ernest B. Schoedsack
(USA, 1940). VO.
3.30 tfStepping out
De Lewis Gilbert (Can/
USA, 1991). VM. 2 5.20.
17.55 tfshChimpanzés
De Mark Linfield
et Alastair Fothergill
(USA, 2012). VM.
19.10 rfwhLe Smoking
De Kevin Donovan
(USA, 2002). VM.
2
0.50 rfsLa forêt
contre-attaque
De Roger Kumble (USA,
2010). VM. Avec Brendan
Fraser, Brooke Shields.
2
2.15 tfhPouic-Pouic
De Jean Girault (Fr, 1963).
Colorisé. Avec Louis
de Funès, Jacqueline
Maillan, Mireille Darc.
2
3.40 tfwhVieille
Canaille De Gérard
Jourd’hui (Fr, 1992).
1.20 yfhLes Aventures
de Robin des bois
De Michael Curtiz
et William Keighley
(USA, 1938). VM. 2 2.55.
Télérama 3600
82 23 149
62 112
09 / 01 / 19 109
y 20.50 Arte Documentaire
y 21.00 Canal+ Film
Les Archives secrètes du ghetto de Varsovie
L’Echange des princesses
| Documentaire de Roberta Grossmann
(USA/Allemagne, 2018) | 90 mn. Inédit.
« Ces récits ressuscités d’entre les morts sont
les témoignages de notre tragédie et de notre
résistance. » Cette phrase fut écrite en 1946
par la journaliste polonaise Rachel Auerbach, rare survivante du ghetto de Varsovie, parmi cinq cent mille coreligionnaires
juifs. Elle résume la conscience historique
des membres du collectif clandestin Oyneg Shabes (« Joie du shabbat ») — dont
Auerbach fit partie — lorsqu’ils créèrent
des archives secrètes, coordonnées par
l’historien Emanuel Ringelblum. Ce fonds
composé de sources ethnographiques
(photos, journaux intimes, entretiens…)
constitue la meilleure chronique du
ghetto. Pour survivre à l’anéantissement,
ce trésor fut divisé en trois puis enfoui.
Deux dépôts ont été retrouvés à ce jour.
Basé sur le livre de l’historien américain Samuel D. Kassow Qui écrira notre
histoire ? 1, ce documentaire-fiction en
forme de poupées russes inscrit chaque
personne, chaque sujet dans des cadres
qui le dépassent : ceux d’Oyneg Shabes,
du ghetto, de la Shoah… Aussi sobre que
bouleversant, le film est fait d’une étoffe
mêlant avec sensibilité images insoutenables filmées par la propagande nazie et
scènes de reconstitution en yiddish, allemand et polonais, sur fond de lecture de
témoignages. Sensation d’immersion
garantie. — Yohav Oremiatzki
1 Ed. Grasset, 2011.
Rediffusion : 25/1 à 9.30.
Ils sont (étaient !) les seuls à n’avoir pas à prouver d’efficacité pour être classés comme médicament.
y 20.50 France 5Magazine
Enquête de santé
Homéopathie, bientôt la fin ?
| Présenté par Marina Carrère d’Encausse et Philippe Charlier
| Documentaire de Magali Cotard (France, 55 mn, 2018) | 100 mn. Inédit.
En octobre 2018, cent vingt-quatre professionnels de santé signaient dans Le Figaro une
tribune musclée contre l’homéopathie et l’acupuncture, les accusant d’« inefficacité » et
d’« ésotérisme ». Réunis au sein de l’association Fakemed, ces médecins et chercheurs
demandent le déremboursement de l’homéopathie et l’arrêt de son enseignement dans
les facultés. Née il y a deux cents ans, remboursée depuis soixante-dix ans, cette médecine douce est clairement menacée — d’où le titre du documentaire. Son sort est entre
les mains de la Haute Autorité de santé qui devait rendre un avis au ministère début 2019,
et l’a finalement repoussé au printemps.
Articulé avec malice, le film nous conduit d’un point de vue convaincant à son
contraire… qui l’est tout autant. Derrière ce jeu de piste, où le courroux des « esprits cartésiens » apparaît légitime pour réclamer « des preuves scientifiques », émerge un phénomène infiniment plus complexe : l’effet placebo. Pas une vulgaire coquille vide mais
un processus encore mal connu, qui permettrait au cerveau des patients de solliciter
leur « propre pharmacie interne » pour se défendre contre des infections. Cette dimension, fascinante, est admise par les pourfendeurs de l’homéopathie, dont l’un reconnaît
clairement que « oui, l’homéopathie marche, mais pas du fait des principes actifs, dilués
au point d’être inexistants dans un tube en 15 CH ». Les millions de Français qui se soignent
avec des petites billes blanches interpellent pourtant les autorités : « Si ça nous fait de
l’effet, n’est-ce pas une forme d’efficacité ? » — Marie-Joëlle Gros
110 Télérama 3600
09 / 01 / 19
| Film de Marc Dugain (France/Belgique, 2017)
| Scénario : M. Dugain et Chantal Thomas, d’après
son livre | 100 mn. Inédit | Avec Lambert
Wilson (Philippe V), Olivier Gourmet (Philippe
d’Orléans), Kacey Mottet Klein (don Luis),
Catherine Mouchet (Mme de Ventadour).
| Genre : MANŒUVRES ROYALES.
Tout est si soigné, si beau, si « pro » que
l’on redoute, d’abord, un de ces films où la
belle image fait figure de style. Or non.
Marc Dugain se sert de la splendeur des
images (de Gilles Porte) et des costumes
(de Fabio Perrone) pour étouffer davantage ses personnages, prisonniers d’un cérémonial auquel ils ne peuvent échapper.
1721. Afin d’assurer une paix durable
avec l’Espagne, le Régent Philippe d’Orléans décide de marier Louis XV à une infante de sept ans plus jeune que lui : la petite Anna Maria Victoria est âgée de 4 ans
à peine. Deux précautions valant mieux
qu’une, il organise, aussi, les noces de son
adolescente de fille, Louise Elisabeth,
avec le futur roi, don Luis.
C’est cet « échange des princesses »,
que filme le cinéaste avec une sorte de fascination perverse. On sent sa jubilation à
saisir, en quelques plans, des grotesques
grandioses. Philippe V d’Espagne (Lambert Wilson), épouvanté par son passé de
guerrier sanguinaire qu’il tente d’effacer
par une foi hystérique. Son fils (Kacey
Mottet Klein) plus touchant certes, parce
qu’écrasé, paumé, déjà fichu.
Sans doute la grande victime de ce jeu
de rôles est-elle Louise Elisabeth, la fille
du Régent, dont l’insolence et les mauvaises manières causeront la perte. Marc
Dugain éprouve visiblement une grande
tendresse pour ce personnage en révolte
et il dirige sa jeune comédienne, Anamaria Vartolomei, comme une sorte d’ado
de banlieue actuelle, qui serait, soudain,
invitée à l’Elysée… — Pierre Murat
Rediffusions sur Canal+ Décalé :
16/1 à 10.00 et 20.55.
A Versailles, en 1721, le Régent s’adonna à des
mariages arrangés qui n’arrangèrent personne.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
phanie | High Sea Production/Scope Pictures/France 3 Cinéma | Hulton Archive/getty images
mardi
tnt
mardi 15
Jérôme Prieur :
« docilité, lâcheté,
soumission, servitude
volontaire… :
des comportements
qui sont d’actualité. »
y 22.20 Arte Documentaire
Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler
| Documentaire de Jérôme Prieur (1 et 2/2, France, 2018)
| Montage : Isabelle Poudevigne | 2 × 50 mn. Inédit.
A qui renvoie cette « vie » désignée par le titre du nouveau film de
Jérôme Prieur (Hélène Berr, une jeune fille dans Paris occupé) ? A
des Allemands qui ont fui leur pays en proie au national-socialisme et qui ont témoigné à chaud de ce qu’ils y ont vu et enduré,
répondant à l’appel lancé en août 1939 par l’université Harvard
dans les colonnes du New York Times. Des dizaines de vies s’exprimant d’une seule voix : celle de la chanteuse Ute Lemper, qui
prête son timbre grave à un montage savamment composé d’extraits de leurs écrits, évocation vibrante d’une société gangrenée,
en phase de décomposition. A ces récits entrelacés de la nazification d’un peuple répondent des images amateur allemandes,
que Jérôme Prieur utilise avec une imagination de cinéaste.
t 20.55 France Ô Film
Loin des facilités illustratives auxquelles sacrifient nombre de
documentaires historiques, celui-ci joue constamment des
écarts avec une justesse qui participe à la beauté du film. Associant à la Nuit de cristal une scène de chasse dans laquelle on
reconnaît Hermann Göring. Ou, à l’évocation de l’arrivée du petit Autrichien au pouvoir, une cohorte de nazis presque réduits
à l’état de silhouettes, défilant en tenant des flambeaux sur une
espèce de lac gelé.
Convoquant une variété de métaphores et de figures de style
comme une pluralité de voix, Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler
parle à notre intelligence dans ses multiples dimensions. Et, ce
faisant, répond aussi excellemment aux exigences du cinéma
qu’à celles de l’histoire. — François Ekchajzer
Lire page 75.
y 21.00 France 2 Documentaire
Un barrage contre le Pacifique
La Ve République, au cœur du pouvoir
| Film de Rithy Panh (Fr/Bel, 2008) | Scénario : Michel Fessler et R. Panh,
d’après Marguerite Duras | 110 mn | Avec Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel.
| Genre : Indochine.
Marguerite Duras disait n’aimer guère les films tirés de ses livres,
préférant les cinéastes amateurs aux professionnels. Peut-être se
serait-elle retrouvée davantage dans cette version de son livre préféré que dans celle de René Clément (1958). Le Cambodgien Rithy
Panh en tire un film modeste, hétéroclite, très peu industriel.
Le barrage a été voulu dans les années 1930 par la mère de Duras, pour protéger les rizières. Entreprise utopique, dérisoire,
tragique, qui renvoie au délitement de la cellule familiale — le vrai
sujet du film. Ce qui fera la matière de L’Amant, la relation sulfureuse entre Marguerite (Suzanne dans la fiction) et le riche planteur chinois, se détache étrangement par sa finesse et son éclat.
Mais la quintessence durassienne se retrouve aussi dans le jeu
d’Isabelle Huppert. Quelle délectation (morose) d’entendre cette
mère décréter que l’orthographe est la clé de toute réussite, elle
qui s’est épuisée à écrire des suppliques aux autorités sans la
moindre faute ni le moindre succès… — Louis Guichard
| Documentaire de Gabriel Le Bomin (Fr, 2018)
| 190 mn. Inédit.
La Ve République a fêté en octobre 2018
ses 60 ans. Taillée sur mesure par de
Gaulle, qui en fut le premier président,
elle innove en donnant plus de poids à
l’exécutif. De fait, comme l’expliquent
tous les intervenants, de toutes les démocraties modernes, la France est celle où
le chef de l’Etat a le plus de pouvoir. Le
film retrace la chronologie de ces
soixante années qui ont vu se succéder
huit présidents, chacun avec leur style,
leur personnalité, mais aussi leur façon
propre d’utiliser une Constitution remarquablement souple.
L’indépendance de l’Algérie, Mai 68,
le vote de l’IVG, la gauche au pouvoir, les
années Chirac, puis les quinquennats de
Sarkozy, Hollande (et même Macron)… La
toile de fond de ce long documentaire,
souvent racontée, est déjà bien connue.
Mais le film a plusieurs atouts dans sa
manche : une écriture très fluide, un vrai
sens du récit, et surtout un « casting » assez exceptionnel. Trois anciens présidents (Giscard d’Estaing, Sarkozy, Hollande), huit Premiers ministres et une
dizaine d’ex-ministres viennent commenter les crises qu’ils ont traversées et les responsabilités qu’ils ont dû endosser lors de
leur passage au pouvoir. Le tout avec une
liberté de ton plutôt étonnante : on se
prend à rire des bons mots de Giscard ou
à écouter avec attention telle anecdote
inattendue de Sarkozy ou de Raffarin…
Une réussite. — Pierre Ancery
Lire page 78.
Télérama 3600
09 / 01 / 19
111
câble | satellite
u 22.45 Ciné+ Club Film
Tesnota : une vie à l’étroit
Une mise en scène
physique de la
claustrophobie
familiale.
t 20.50 Série Club Série
Timeless
| Série créée par Shawn Ryan et Eric Kripke
(saison 1, 1 et 2/16, USA, 2016) | 2 × 40 mn. VM.
Inédit | Avec Abigail Spencer (Lucy Preston),
Matt Lanter (Wyatt Logan), Malcolm Barrett
(Rufus Carlin), Goran Visnjic (Garcia Flynn),
Claudia Doumit (Jiya), Paterson Joseph (Connor).
Lucy Preston, professeure d’histoire, est
sur le point de perdre son poste à l’université. Contrainte de s’occuper de sa mère
malade, elle accepte l’étrange proposition
d’un millionnaire visionnaire : traquer
Garcia Flynn, un criminel qui a volé une
machine à remonter le temps pour,
semble-t-il, changer le cours de l’histoire.
Ses connaissances, lui explique-t-on, permettront à ses coéquipiers, un militaire et
un technicien, de s’adapter à chaque
112
Télérama 3600
09 / 01 / 19
époque visitée. Ils embarquent dans un
autre vaisseau, moins performant. Premier arrêt : 1937, le jour du célèbre accident du zeppelin Hindenburg…
Depuis Retour vers le futur, on sait qu’aller dans le passé, c’est risquer de changer
le présent. Timeless exploite ce risque de
« paradoxe temporel » en équilibre plaisant
entre action simple, parfois un brin fauchée, et enjeux intimes — la vie des héros
se retrouve rapidement modifiée par leurs
voyages. De l’assassinat de Lincoln à l’attaque de Fort Alamo, elle revisite l’histoire
des Etats-Unis, en brodant un suspense au
long cours — l’embauche de Lucy cache
quelque chose… Une aventure rythmée,
souvent drôle, qui rappelle les divertissements des années 1990 façon Code Quantum ou Sliders. — Pierre Langlais
Rediffusions : 15/1 à 23.30, 22/1 à 22.30.
1978. Ariane Mnouchkine, le Théâtre du Soleil
et Philippe Caubère, au sommet de leur gloire.
y 22.35 Ciné+ Famiz Film
Molière, ou la Vie
d’un honnête homme
| Film d’Ariane Mnouchkine (1 et 2/2, Fr, 1978)
| 120 et 130 mn | Avec Philippe Caubère (Molière),
Joséphine Derenne (Madeleine Béjart), Brigitte
Catillon (Armande Béjart), Roger Planchon
(Colbert), Odile Cointepas (madame Poquelin).
| Genre : fresque biographique.
Il fallait oser. Oser, plus de quatre heures
durant, ces longues scènes à peine dialoguées, où, loin de toute légende dorée,
nous est montrée la misère du siècle de
Louis XIV, les cruautés de la noblesse, le
malheur du peuple, les difficultés des artistes. Et ici du plus humain d’entre eux,
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière.
A revoir ce film, on est saisi par son lyrisme. Son refus culotté du réalisme. Jamais Ariane Mnouchkine ne se cantonne
à une étude psycholo­gique de l’homme,
de l’œuvre, mais elle évoque en quelques
scènes visionnaires tout l’imaginaire paradoxal d’une époque. D’un homme.
Même silencieusement. Ainsi de la passion de Jean-Baptiste enfant pour sa mère,
de la violence de sa rupture avec Madeleine Béjart, de sa souffrance avec Arman­
de, de ses conflits avec les « grands », de
sa solitude au moment de mourir, même
au milieu de tous. Admirable moment de
bravoure que cette scène finale, à la fois
sublime et de mauvais goût, où la troupe
entoure une dernière fois son patron
sans pouvoir l’accompagner.
La troupe porte le film de bout en
bout, collectivement, sans qu’aucun rôle
— même celui de Molière — ne s’en détache vraiment. Et voilà pourquoi aussi le
film émeut. Jamais on n’y aura rendu pareil hommage aux grandeurs et rigueurs
de la vie de troupe. Jamais on n’y aura à
ce point approché la magie du théâtre.
— Fabienne Pascaud
Précédé du téléfilm Le Malade imaginaire, de
Christian de Chalonge (2008), avec Christian
Clavier et Marie-Anne Chazel.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Alexander Sokurov’s Fund/Example of Intonation/Lenfilm | 1978 Les Films 13/Les Films du Soleil et de la Nuit/Antenne 2
| Film de Kantemir Balagov (Russie, 2017) | 120 mn. VO. Inédit | Avec Darya Zhovner (Ilana), Veniamin
Kats (David), Olga Dragunova (Adina), Atrem Tsypin (Avi), Nazir Zhukov (Zalim).
| Genre : COUP DE MAÎTRE.
Ce premier long métrage d’un réalisateur de 27 ans est sidérant. Un coup de maître, une
claque, qui frappe, à chaque plan, par son intensité, ses partis pris. Comme son choix
d’emprisonner littéralement les corps et les visages dans un cadre dont ils semblent
sans cesse vouloir s’échapper. Kantemir Balagov s’est inspiré d’un fait divers survenu à
Naltchik, sa ville d’origine, dans la Russie des années 1990, au cœur d’une famille juive
très soudée. Un soir, le fils aîné et sa fiancée sont enlevés par des mafieux. Les parents,
qui ne font pas confiance à la police, préfèrent se tourner vers leur communauté pour
la rançon. Peine perdue. Alors, c’est Ilana, la fille cadette, qui va devoir se sacrifier…
Le moment où elle apprend par sa mère qu’elle va devoir épouser un riche voisin
pour recueillir l’argent de la dot confirme le vrai sujet du film : pas un thriller sur un kidnapping, mais la lutte d’une jeune fille pour son émancipation. Ilana aime Zalim, pompiste kabarde et musulman, mais ne peut trouver auprès de lui aucun réconfort : entre
deux ivresses d’alcool et de musique techno, elle découvre qu’il est fasciné par des
images de propagande islamiste où des soldats russes sont torturés et égorgés…
Le film relie haine séculaire et claustrophobie familiale pour dépeindre une jeunesse
dévorée par tous les maux, ethniques et familiaux. Ilana (Darya Zhovner, magnétique)
pourrait être Suzanne d’A nos amours, de Pialat, se débattant pour sa liberté dans une
ambiance proche du Little Odessa de James Gray. — Guillemette Odicino
Rediffusions : 17/1 à 1.55, 21/1 à 2.25.
tnt
TF1
mardi 15
1 1 1 1 1
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
5.25shDans quelle éta-gère…
L’Empathie, d’Antoine
Renand (éd. Laffont).
5.25sLes z’amours Jeu.
6.00sLe 6h info
6.25sTélématin En direct.
9.30shAmour, gloire
et beauté
9.55shDans quelle éta-gère…
Manifesto, de Leonor de
Recondo (éd. Sabine
Wespieser).
10.00sC’est au programme
10.40sMétéo outremer
10.45sMotus Jeu. Présentation :
Thierry Beccaro.
11.20sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
11.55sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
13.00sJournal
13.45sUne minute, un vignoble
13.55shÇa commence
aujourd’hui
15.00sJe t’aime, etc.
16.15sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
17.55sAffaire conclue :
la vie des objets
18.05sTout le monde a son mot
à dire Jeu. Présentation :
Sidonie Bonnec et Olivier
Minne.
18.40sN’oubliez pas les paroles
Jeu. Présentation : Nagui.
20.00sJournal
20.35sBasique, l’essentiel
de la musique
20.40tshUn si grand soleil
5.35sPlus belle la vie
6.00sLudo yGrizzy et les
lemmings. tBoule et Bill.
8.05sLe goût des rencontres
8.40sCarnets de vol
9.10sLittoral
9.45sCap Sud-Ouest
10.15sAilleurs en France
10.50sEnsemble c’est mieux !
12.00Le 12/13
12.55sMétéo à la carte
En direct.
13.50shRex Série (saison 13,
10 à 12/12, Ita, 2011).
16.05ishUn livre, un jour
Sans Silke, de Michel Layaz
(éd. Zoé).
16.10sDes chiffres
et des lettres Jeu.
Présentation :
Laurent Romejko.
16.45sPersonne
n’y avait pensé ! Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
17.30sSlam Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
18.10sQuestions
pour un champion Jeu.
Présentation :
Samuel Etienne.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
20.10Météo régionale
20.20shPlus belle la vie
20.45sLe journal du Dakar
20.50sTout le sport
6.30sZouzous tLes
Pyjamasques. La Famille
Blaireau-Renard.
tApprends avec Timmy.
8.40dshTerre des mondes
(Fr, 2012). Le Québec (7/10).
9.20shLa maison des
Maternelles En direct.
10.15dsZoo nursery Berlin
(All, 2016, 7/10).
10.50dsUn été austral dans la
savane (Fr, 2013).
11.45ishLa quotidienne
Talk-show. Présentation :
Maya Lauqué et Thomas
Isle. En direct.
13.10isEntrée libre
13.40shLe magazine
de la santé En direct.
14.40shAllô, docteurs !
En direct.
15.15dshGros Plan
sur la nature (GB, 2013).
La forêt côtière du Canada
(1/7).
15.45dshDossiers Bigfoot
(GB, 2013).
Le yéti de l’Himalaya (1/3).
16.40tdsjhVivre loin
du monde (GB, 2013).
Australie (1/4).
17.30shC à dire ? ! En direct.
17.45shC dans l’air En direct.
19.00shC à vous Talk-show.
Présentation : AnneElisabeth Lemoine.
En direct.
20.20ishEntrée libre
9.25dLe Feu et la Glace
(All, 2017). Expédition au
mont Saint Helens.
10.10dAux confins de l’Alaska
(All, 2018). Les fascinantes
îles Aléoutiennes.
11.20dsLe Silence des oiseaux
(Can/Fr/USA, 2015).
Un périlleux voyage (1/2).
12.05dServal, le félin
des savanes africaines
(All, 2018).
12.50hArte journal
13.00dhArte regards (All, 2018).
Les éboueurs du ciel :
des corbeaux pour collecter
les déchets.
13.35tsPersuasion Téléfilm
d’Adrian Shergold
(GB, 2007). VM.
Avec Sally Hawkins.
15.35dhLe Long de la Muraille
de Chine (Fr, 2014).
Les artisans de la Chine
éternelle (2/3).
16.30shInvitation au voyage
17.10iX:enius Pourquoi les
montagnes s’effondrentelles ?
17.35dshDes monuments
et des hommes (Fr, 2018).
France, la cathédrale
de Chartres (7/15).
18.05dhLe Sultanat d’Oman
(All, 2017).
Sur la route de l’encens (2/2).
19.00dshLa Grande-Bretagne
sauvage (GB, 2018).
Forêts (2/5).
19.45hArte journal
20.05i28 minutes
21.00 21.00 21.00 20.50 20.50 r
S.W.A.T.
rswhSérie (USA, 2017). 155 mn.
VM. Avec Shemar Moore,
Stephanie Sigman, Alex Russell.
L’habit ne fait pas le moine
(saison 1, 5/22).
Des cambrioleurs se faisant
passer pour le S.W.A.T. sévissent
dans un quartier huppé.
Deacon et Luca sont en charge
de la protection d’un joueur
de hockey.
21.55 Solution radicale (4/22).
Une série d’attentats secoue
Los Angeles.
22.50 Sous couverture (6/22).
23.35
Blindspot
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
France 2
6.25tsTFou Barbapapa.
Molang. Octonauts. La Tribu
Monchhichi. My Little Pony :
les amies, c’est magique.
Super Wings. Paw Patrol, la
Pat’Patrouille. Loup.
8.30sTéléshopping
9.20sPetits Secrets en famille
Série.
10.25rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 377, Fr, 2017).
11.00sLes Feux de l’amour
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation :
Jean-Luc Reichmann.
Spécial Pièces jaunes.
13.00sJournal
13.55swLe Pacte des non-dits
Téléfilm de Peter Werner
(USA, 2010). VM. Avec Kim
Raver, Greg Grunberg.
15.35swLa nuit où tout a
basculé Téléfilm de Brian
Herzlinger (USA, 2016). VM.
Avec Brady Smith,
Sadie Calvano.
17.10sQuatre mariages
pour une lune de miel
Télé-réalité.
18.15sBienvenue chez nous
Jeu. Sandrine et François.
19.20rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 378, Fr, 2017).
20.00sJournal
20.35sLe 20h le mag
20.45sTirage du Loto
20.50sC’est Canteloup
Présentation :
Alessandra Sublet.
swhSérie (USA, 2017). 155 mn.
VM. Avec Jaimie Alexander,
Sullivan Stapleton, Audrey
Esparza, Rob Brown.
La fille du phoenix (saison 3, 4/22).
Un criminel terrorise Manhattan
en faisant exploser une série
de bombes. L’équipe se lance
à sa poursuite. Jane apprend
un secret datant de sa jeunesse.
0.30 Le petit héritier (5/22).
Jane essaie de résoudre
un problème surgi de son lointain
passé.
1.20 Silence, ça tourne ! (6/22).
L’équipe tente de mettre en échec
les plans d’un terroriste
en se rendant incognito
sur un plateau de tournage.
2.15Programmes de la nuit
2 6.25.
TT
T
TT
La Ve République, Plus belle la vie
Enquête de santé
au cœur du pouvoir tshFeuilleton (Fr, 2018). 105 mn. yshMagazine. 100 mn. Inédit.
ydshDe Gabriel Le Bomin
(Fr, 2018). 190 mn. Inédit.
6 La Ve République a 60 ans :
de l’arrivée de De Gaulle
au pouvoir jusqu’à la crise
des Gilets jaunes, ce film raconte
son histoire et celles
de ses dirigeants. Avec un vrai
sens du récit et un gros
« casting » d’intervenants
(Sarkozy, Hollande…).
LIRE pages 78 et 111.
Avec Stéphane Henon, Joakim
Latzko, Laurent Kerusoré,
Bryan Trésor.
Secrets.
6 Aujourd’hui, c’est trois
heures de Plus belle la vie sur
le service public. Un véritable
business s’est développé autour
du soap marseillais avec des
produits dérivés en tout genre
et même une revue trimestrielle
consacrée à la série, lancée
fin 2018…
0.10
Garde nationale,
deux fois citoyen
22.45
Les Secrets
de Plus belle la vie
dshDe Jean-Marc Surcin
(Fr, 2018). 55 mn.
La Garde nationale, créée par
François Hollande au lendemain
de l’attentat de Nice en 2016,
est composée de réservistes
et de volontaires.
dsh(Fr, 2018). 65 mn.
La force de vivre.
Trois thèmes marquants de la
série sont analysés : les violences
conjugales, la maladie d’Alzheimer
et la reconversion professionnelle.
1.05shDans quelle éta-gère…
1.10sMétéo outremer
1.10sBivouac
1.35shÇa commence
aujourd’hui
2.40sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
4.10dsCourant d’art (Fr, 2007).
Ivan Othenin-Girard.
4.20dsPays et marchés du
monde Israël.
4.30sTout le monde veut
prendre sa place 2 5.25.
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
3.55sSoir 3
2
0.20Météo régionale
0.25sLe pitch cinéma
0.30yfsjJamais de la vie
Drame de Pierre Jolivet
(Fr, 2015). Avec Olivier
Gourmet, Valérie Bonneton.
2.00ydsLa Télé
des années 90 Inédit.
1990-1993 (1/2).
LIRE TRA 3599, page 126.
4.15isUn livre, un jour
4.20Les matinalest
4.55sQuestions
pour un champion 2 5.35.
Présentation : Marina Carrère
d’Encausse et Philippe Charlier.
Homéopathie, bientôt la fin ?
6 Des médecins et chercheurs
veulent en finir avec
l’homéopathie, « fake medecine »
à leurs yeux. Les petites billes
blanches en tube sont-elles une
arnaque ? Pro et anti donnent
à entendre leurs arguments
dans ce doc malin, qui interroge
les limites du soin. LIRE page 110.
22.35
C dans l’air
sMagazine. 70 mn. Présentation :
Caroline Roux.
23.45sC à vous Talk-show.
Présentation : AnneElisabeth Lemoine.
1.00isEntrée libre
1.25tdsSur les toits
de New York (Fr, 2016).
2.20dsTélétransmissions,
des variétés aux
divertissements (Fr, 2018).
3.10sLa nuit France 5 2 5.25.
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
TT
Les Archives
secrètes du ghetto
de Varsovie
ydhDe Roberta Grossmann
(USA/All, 2018). 90 mn. Inédit.
6 Basées sur des archives
secrètes miraculeusement
conservées, les chroniques
du ghetto de Varsovie racontées
dans un docu-fiction sobre
et bouleversant. LIRE page 110.
22.20 TT
Ma vie
dans l’Allemagne d’Hitler
ydhDe Jérôme Prieur (Fr, 2018).
110 mn. Inédit.
La conquête du pouvoir (1/2).
23.10 La mise au pas (2/2).
LIRE pages 75 et 111.
0.10dRosa Luxemburg,
rebelle et visionnaire
1.05dhMourir pour Varsovie
1.55dhUn combat pour la paix
(All, 2015). Histoire
du mouvement pacifiste.
2.50Arte journal
3.15tdsGraines d’étoiles…
cinq ans après (Fr, 2018).
Le chemin des étoiles (3/5).
3.40dsDes monuments
et des hommes Inde,
le temple de Minakshi (1/15).
4.10dArte regards (All, 2018).
Des reporters face
à la mafia. 2 5.00.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 113
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
France Ô
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
6.00 sM6 music Clips.
7.00 sjM6 kid
8.55 sM6 boutique
10.00 tsDesperate
Housewives Série
(saison 2, 4 à 6/24, USA,
2005).
12.45 sLe 12.45
13.30 tsScènes de
ménages Série.
14.00 swErreur de
grossesse Téléfilm de
Florian Knittel (All, 2018).
15.55 sDes miracles en
cadeau Téléfilm de Neill
Fearnley (Can, 2015). VM.
17.35 sLes reines
des enchères Jeu.
Présentation :
Cristina Cordula.
18.40 isLes rois du
gâteau Magazine.
Présentation : Cyril Lignac
et Frédéric Bau.
Semaine 3 : Ile-de-France.
19.45 sLe 19.45
20.25 tsScènes de
ménages Série.
9.00 Séance à
l’Assemblée nationale
10.30 Emois et moi
11.00 hLes matins
du Sénat
12.30 Le journal des
territoires Magazine.
13.00 Territoires d’infos
13.30 Territoire Sénat
14.00 Questions
d’actualité
15.00 Questions au
gouvernement
16.10 Questions
d’actualité, le debrief
16.30 hSénat 360
Magazine. Présentation :
Delphine Girard.
18.00 dsC’est vous la
France (Fr, 2018).
Edouard Detrez : le
fauteuil roulant français.
18.30 hOn va plus loin
Magazine. Présentation :
Rebecca Fitoussi.
19.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
7.45 sLoliRock
8.35 tsSept Nains
et moi Série (saison 1,
13 et 14/26, Fr, 2014).
9.20 sH2O Série (saison 1,
16 à 18/26, Aus, 2006).
10.40 rsLes Sirènes de
Mako Série (saison 3,
11 et 12/16, Aus, 2015).
11.30 tsMartin Matin
12.10 sZouzous
13.40 dsUne saison au
zoo (Fr, 2017, nos 15 à 19).
16.00 ysGrizzy
et les Lemmings
16.30 tsMinikeums
19.55 sLe Dakar
20.45 tsParents mode
d’emploi Série (Fr, 2013).
9.50 dsLes Petits Futés
(Fr, 2018).
10.40 dsLa Renaissance
du jardin créole aux
Antilles (Fr, 2017).
11.35 shLes témoins
d’outre-mer Magazine.
12.50 shChacun son job
13.20 sLe Prix du désir
Feuilleton.
15.40 ishC’est pas
sorcier L’huile d’olive :
l’huile aux trésors.
Les Sorciers coupent
le cheveu en quatre.
16.40 shCut (saison 6,
35 à 37/70, Fr, 2018).
18.00 sInfô soir
18.35 shLes témoins
d’outre-mer Magazine.
19.40 dshMa terre
pour demain
19.55 dsLe Lagon de
Mayotte : une autre idée
du voyage (Fr, 2017).
20.50 shVilla Karayib
Série (saison 2, 68 et
69/70, Fr).
6.00 sWake up Clips.
8.40 sW9 hits Clips.
11.00 sW9 hits gold Clips.
11.50 sGénération Top 50
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.40 tswNCIS
Série (saison 4, 18,
15 à 17/24, USA, 2007)
(saison 5, 4/19).
16.40 sUn dîner presque
parfait Jeu.
18.50 swLes princes
et les princesses de
l’amour Télé-réalité.
Episodes 31 et 32.
8.00 Jeunesse…
10.15 tTotally Spies
10.45 tMagic :
Famille féerique
11.15 tZig & Sharko
11.45 yOggy
et les cafards
12.10 tZig & Sharko
12.35 yOggy
et les cafards
12.55 tZig & Sharko
13.30 tIl était une fois…
l’Homme
14.30 G ciné Magazine.
14.40 Objectif Blake !
15.25 Wazup Magazine.
15.35 tTotally Spies
16.30 Pokémon
17.00 tBienvenue chez
les Loud
18.30 tMagic :
Famille féerique
19.00 Bunsen est une bête
19.30 Rock Academy Série
(saison 1, 6, 8 et 7/12,
USA, 2016).
20.45 Wazup Magazine.
21.00
20.30 21.00 20.55 21.00 20.55
Patron incognito
Despot Housewives
shMagazine. 110 mn.
Jean-Paul Mochet,
DG des supermarchés
de proximité Franprix.
ydDe Joel Soler
(Fr, 2014). 60 mn.
Les grandes dépensières
(1/5).
6 Cette série consacrée
aux femmes de dictateurs
s’avère riche
d’enseignements, au fil
de séquences déroutantes
qui mettent en évidence
leur point commun.
21.30 Droit de suite
Magazine. Femmes de
dictateurs : qui sont-elles ?
Invités : Marie-Reine Hassen,
Renaud Girard, Jacques
Maire, Joel Soler.
22.50
Patron incognito
22.00
On va plus loin
shMagazine. 230 mn.
Xavier Bornhauser, directeur
des agences Demeco.
6 Le « leadership »
de Demeco est « menacé » ?
Heureusement, M6
est là pour faire un peu
de pub à l’entreprise
et à son patron, sur un air
d’« aventure humaine ».
0.45 Lionel Desclée,
président de l’enseigne
d’animaleries Tom & Co.
Magazine. 60 mn.
Présentation :
Rebecca Fitoussi.
2.45 Programmes
de la nuit 2 6.00.
114 Télérama 3600
TT
23.00 hMa voix compte
Magazine. Ecologie :
qu’est-ce que je peux
faire, j’sais pas quoi faire…
23.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
0.30 ydIran, cachecache avec les mollahs
(Fr, 2017).
1.30 Droit de suite
Magazine. Présentation :
Jean-Pierre Gratien.
Jeunesse iranienne :
le feu qui couve ? Invités :
Armin Arefi, Azadeh Kian,
Pouria Amirshahi,
Abnousse Shalmani.
2.00 Séance publique à
l’Assemblée nationale
2 4.30.
09 / 01 / 19
TT
T
T
A l’école
des infirmières
Un barrage
contre le Pacifique
Speed 2 :
Cap sur le danger
y dsDe Guillaume Viart
(Fr, 2018). 210 mn.
(nos 3 et 4).
22.50 (nos 1 et 2).
Le parcours de six étudiants
en Institut de formation en
soins infirmiers, âgés de 19
à 35 ans, suivis pendant leur
première année d’études.
tfswDrame de Rithy
Panh (Fr/Bel, 2008). 110 mn.
Avec Isabelle Huppert,
Gaspard Ulliel. LIRE page 111.
tfsFilm d’action de Jan
de Bont (USA, 1997). 135 mn.
VM. Avec Sandra Bullock,
Jason Patric, Willem Dafoe.
6 Annie et Alex
embarquent pour une
croisière avec l’affreux
Geiger et ses explosifs.
Après le bus fou de Speed,
de Bont s’amuse
avec un nouveau jouet.
0.30 ydsLe Mystère
des jumeaux (Fr, 2009).
2.10 sBasique, les
sessions Pi Ja Ma.
2.25 sFrancofolies de la
Rochelle Lamomali de M.
2 3.50.
22.45 tfsVa, vis et
deviens De Radu
Mihaileanu (Fr/Isr, 2005).
Avec Yaël Abecassis,
Roschdy Zem.
1.10 sBakhita Téléfilm
de Giacomo Campiotti
(Ita, 2009).
3.00 sJacob Desvarieux,
un concert pour
l’Histoire A Pointe-àPitre, en 2018. 2 4.00.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
Les Thunderman
Série (USA, 2013). 150 mn.
Avec Rosa Blasi, Jack Griffo.
Un jour sans cours
(saison 1, 7/20).
21.15 Phoebe et son clone
(8/20).
21.45 C’est un travail pour
les Thunderman (9/20).
22.05 Comète d’Achille (10/20).
22.35 Super baby-sitting
en folie (1/20).
22.55 Le dîner (2/20).
23.15 yfswSpeed De
Jan de Bont (USA, 1994).
VM. Avec Keanu Reeves,
Sandra Bullock. LiRE TRA
3599, page 102. 2 1.30.
3.25 tGawayn
2
23.55 yCorneil et Bernie
0.25 Hubert & Takako
1.00 Foot 2 rue extrême
2 2.25.
TFX
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
11 61 11
11 11
13.50 dswAffaires
résolues (USA, 2008,
nos 2 à 5).
17.15 dswCes crimes
qui ont choqué le monde
(spécial Australie) (Aus/
GB/Can, 2015). Robert
Farquharson (nº1).
18.15 tThe Closer : L.A.
enquêtes prioritaires
Série (saison 2, 6 à 8/15,
USA, 2006). VM.
20.45 tVestiaires Série
(saison 2, 19/40, Fr, 2012).
10.05 sMon voisin si
secret Téléfilm de Leslie
Hope (USA/Can, 2009).
11.55 tsFriends Série
(saison 8, 1 à 4/24, USA,
2001). VM.
13.55 tsLes Experts Série
(saison 1, 3, 8 à 11/23,
USA, 2000). VM.
18.25 isL’avant
Quotidien 19.25 isQuotidien
Présentation :
Yann Barthès.
9.25 Drop Dead Diva Série
(saison 1, 12 et 13/13, USA,
2009) (saison 2, 1/13,
2010). VM.
12.10 wLa villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
14.05 Total rénovation :
ma maison sur mesure
16.50 wLa villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
19.40 t2 Broke Girls Série
(saison 1, 19 à 21/24, USA,
2012). VM.
9.25 sPetits Secrets
entre voisins Série.
14.15 Petits plats
en équilibre
14.20 sUne nounou
d’enfer Série (saison 3,
15 à 20/27, USA, 1996).
17.15 tsGrey’s Anatomy
Série (saison 6, 10 à
13/24, USA, 2010). VM.
20.55 Petits plats
en équilibre
20.55 Climats
21.00
90’ enquêtes
21.00
Big Bounce
sPrésentation : Tatiana Silva.
Vols de carburant,
braquages, délits routiers :
gendarmes de choc contre
délinquants.
Les gendarmes de Bretagne
sur tous les fronts.
Alcool, stups, drames
familiaux : pas de répit pour
les gendarmes de banlieue.
Accidents, alcool et délits
de fuite : alerte maximum
pour les gendarmes
de l’autoroute. 2 2.45.
sJeu. Présentation :
Laurence Boccolini et
Christophe Beaugrand.
La course de trampoline.
21.00 On voulait
tout casser
r
rhTéléfilm de Caroline
Huppert (Fr, 2012). 115 mn.
Avec Yannick Renier,
Raphaëlle Agogué,
Ludmila Mikaël.
Les orages de la passion.
22.50 twToutânkhamon :
le pharaon maudit
Série. Pouvoir. Trahison.
Destinée (saison 1,
1 à 3/3, Can, 2015).
3.50 Programmes
de la nuit 2 6.00.
23.15 sLe big bêtisier
Présentation :
Christophe Beaugrand.
Episodes 1 et 2.
2.55 Programmes
de la nuit 2 6.35.
r
rfsjComédie
dramatique de Philippe
Guillard (Fr, 2015). 100 mn.
Avec Kad Merad, Charles
Berling, Benoît Magimel.
22.40 rfsjwLe Grand
Méchant Loup
De Nicolas Charlet et
Bruno Lavaine (Fr, 2013).
Avec Benoît Poelvoorde,
Kad Merad.
2 0.45.
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
6.45 Gym direct
Présentation : Sandrine
Arcizet, Kevin, Constant,
Mohamed, Marion et
Emma.
7.45 Télé-achat
8.45 Touche pas
à mon poste !
12.45 William à midi
Magazine. Présentation :
William Leymergie.
En direct.
13.50 wAffaires non
classées Série (saison 13,
2 et 3/5, GB, 2010).
17.45 C’est que de la télé
Divertissement.
Présentation : Valérie
Benaïm. En direct.
19.05 TPMP - Le before
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
19.35 Touche pas
à mon poste !
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
21.00 r
Palais Royal !
rfComédie de Valérie
Lemercier (Fr, 2005).
130 mn. Avec Valérie
Lemercier, Lambert Wilson,
Catherine Deneuve.
6 Valérie Lemercier
s’est écrit un rôle de
pseudo-Lady Di, qui subit
des humiliations avant
de se rebiffer. Mais
la satire est plus
paresseuse que prévu.
23.10 rfjwLa Liste de
mes envies De Didier Le
Pêcheur (Fr, 2014). Avec
Mathilde Seigner, Marc
Lavoine. 2 1.45.
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
6ter
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
11.45 Mission : protection,
les anges gardiens
de votre quotidien
Magazine. Senlis,
autoroute sous haute
surveillance.
13.20 sLes Routiers
de l’extrême (All, 2014,
1 à 3/4).
15.50 dsSeuls face à
l’Alaska (USA, 2017).
Dégel précoce (12/17).
Toujours plus haut (13/17).
Droit dans le mur (14/17).
Chasse gardée (15/17).
Le feu par le feu (16/17).
Survivre à la nature (17/17).
20.50 dParis : la face
cachée des monuments
(Fr, 2018).
21.50 dshLes Toits de
Paris, un patrimoine
révélé (Fr, 2017).
22.55 dPalais des papes,
forteresse gothique
(Fr, 2018).
23.55 dsLe Mystère de
Fatima (Fr, 2016). 2 1.20.
NRJ 12
12 62 12
12 12
21.00 rfMadame Irma
De Didier Bourdon et Yves
Fajnberg (Fr, 2006).
Avec Didier Bourdon,
Pascal Légitimus.
22.55 Le super bêtisier
Présentation : Camille
Cerf. Deux émissions.
2.35 Programmes
de la nuit 2 6.30.
CStar
17 64 17
17 17
21.00 whAu cœur de
l’enquête Magazine.
Présentation : Carole
Rousseau. Police,
pompiers, samu : un été
chaud sur la Côte d’Azur
(nos 4 à 6). 100 jours
avec les gendarmes de
l’autoroute des vacances
(3e et 4e volets).
1.45 Programmes
de la nuit 2 7.00.
22 67 22
22 22
Chérie 25 25 69 25
25 25
8.20 shUn trésor dans
votre maison Magazine.
12.20 sLa Petite Maison
dans la prairie Série
(saison 5, 10 à 14/24,
USA, 1978).
16.50 dshLes Mamans
(2018, nos 56 à 59).
19.35 shNorbert, commis
d’office Magazine.
Présentation : Norbert
Tarayre. Laetitia
et son financier/
Alex et son camembert.
10.00 C’est mon choix
Magazine.
12.05 American Wives
Série (saison 3, 11 à 13/18,
USA, 2009).
14.45 swLes enquêtes
impossibles Victime
de sa gourmandise.
Par-delà la fiction.
Du poison à la fontaine.
16.40 wCrimes Magazine.
18.15 twMédium Série
(saison 6, 13, 14 et 16/22,
USA, 2010).
21.00 Loin de la foule
déchaînée
21.00
Snapped :
les femmes tueuses
T
tfjDrame de Thomas
Vinterberg (GB/USA, 2015).
125 mn. VM. Avec Carey
Mulligan, Matthias
Schoenaerts, Juno Temple.
23.05 sLa Lettre de Kelly
Téléfilm de Scott Smith
(USA, 2013). Avec Eric
Mabius, Kristin Booth.
0.50 sLa Lettre de Holly
Téléfilm de Kevin Fair
(USA, 2015). 2 2.25.
swMagazine.
Présentation :
Evelyne Thomas.
Rose Chase.
21.55 Michele Williams.
22.50 Chyann Bratcher.
23.45 Vonlee Nicole Titlow.
0.40 Tracy Lawson.
1.35 Tina Lunney.
2 2.30.
bouquet canal+
mardi 15
Canal+
4 4 4
4 4
6.05shClique dimanche
7.05sThe Last Man on Earth
Série (saison 4, 7/18, USA,
2017). VM.
7.30isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
8.15tfsjhGauguin
Biographie d’Edouard Deluc
(Fr, 2017). Avec Vincent
Cassel, Tuheï Adams.
9.55shRendez-vous avec
Kevin Razy Harcèlement.
10.05fswhLa Reine de la fête
Comédie de Ben Falcone
(USA, 2018). VM.
Avec Melissa McCarthy,
Molly Gordon.
12.00shL’info du vrai, le mag
En clair.
12.55isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
13.35tsxhEscape at
Dannemora Série (saison 1,
épisodes 1 et 2, USA, 2018).
VM. LIRE TRA 3599, page 118.
15.25shLes reporters du
dimanche Divertissement.
Présentation : Cyrille Eldin.
16.00rfsjhLa Deuxième
Etoile Comédie de Lucien
Jean-Baptiste (Fr, 2017).
Avec Lucien Jean-Baptiste,
Firmine Richard.
17.35isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
Talk-show. En clair.
18.25shL’info du vrai En direct.
En clair.
19.55shL’info du vrai, le mag
En clair.
20.50shJT pressé En clair.
21.00ishCatherine et Liliane
En clair.
21.00 L’Echange
des princesses
TT
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
9.00 shL’œil de Links
9.25 hLive in Canal
Scène féminine française.
Spécial sub pop.
10.30 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
11.10 tswhGuyane Série
(saison 2, 3 et 4/8, Fr, 2018).
13.10 shThe Big Bang Theory
Série (saison 11, 19 à 21/24,
USA, 2018). VM.
14.20 yswhBabylon Berlin
Série (saison 2, 3 et 4/8,
All, 2018). VM.
15.50 tfsjxhTout l’argent
du monde De Ridley Scott
(USA, 2017). VM.
17.55 shThe Big Bang Theory
Série (saison 11, 19 à 21/24,
USA, 2018). VM.
18.55 tswhGuyane Série
(saison 2, 3 et 4/8, Fr, 2018).
shMagazine. 50 mn.
23.30rfsjhLes Tuche 3
Comédie d’Olivier Baroux
(Fr, 2018). Avec Jean-Paul
Rouve, Isabelle Nanty.
1.00fsjwhRattrapage
Comédie de Tristan Séguéla
(Fr/Bel, 2017). Avec Anthony
Sonigo, Jimmy Labeeu.
2.25dshLes Paris du
globe-cooker (Fr, 2018).
Les Vietnamiens.
2.55sSurprises
3.15shLate football club
4.20shBasket-ball Strasbourg
(Fra)/Neptunas Klaipeda
(Ltu). Champions League.
11e journée. Groupe D.
2 5.50.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
F Film D Documentaire
43 13 154
43 44
6.45 Les P’tites Canailles+
8.15 rfhLe Grinch De Ron
Howard (USA, 2000). VM.
9.55 ushLes Cahiers
d’Esther
10.00 fshUne délicieuse
petite sorcière De Mike
Schaerer (All/Sui, 2018). VM.
11.45 ysCartoon+
13.15 rfsjhKnock
De Lorraine Lévy (Fr, 2017).
15.05 yfhLe Bossu de
Notre-Dame De Gary Trousdale
et Kirk Wise (USA, 1996). VM.
16.30 sCartoon+
18.25 ufsjhCro Man
De Nick Park (GB/Fr, 2018). VM.
19.50 shJamel Comedy Kids
20.45 ushLes Cahiers
d’Esther
20.55 tsxhEscape at
Dannemora Série. Girl from the
north country. Pablo Picasso
(saison 1, épisodes
1 et 2, USA, 2018). VM.
6 De bons interprètes, mais un
récit trop étiré. On s’ennuie.
LIRE TRA 3599, page 118.
20.50 tfsjwhDivergente 2 :
L’insurrection De Robert
Schwentke (USA, 2015). VM.
Avec Shailene Woodley,
Theo James.
6 Suite spectaculaire de la très
populaire saga dystopique
concurrente de Hunger Games.
Ce qu’on attend du genre,
ni plus ni moins.
22.45 ywYou’re the worst
Série. L’intransigeance
de l’amour (saison 5, 1/13,
USA, 2019). VO.
23.10 sh21 cm
Invité : Maxime Chattam.
0.00 ufsjhL’Atelier
De Laurent Cantet (Fr, 2017).
1.50 tswhGuyane Série
(saison 2, 3 et 4/8, Fr, 2018).
3.45 dswhGame Fever
(2016). 2 5.00.
22.45 rfsjhLa Deuxième
Etoile De Lucien Jean-Baptiste
(Fr, 2017). Avec Lucien
Jean-Baptiste, Firmine Richard.
0.15 yfsjhK.O.
De Fabrice Gobert (Fr, 2017).
2.05 fswhThe Spacewalker
De Dmitriy Kiselev
(Rus, 2017). VM.
4.20 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2007).
Diego Buñuel au Congo. 2 5.10.
Canal+ Cinéma
Canal+
Décalé
40 10 153
40 41
7.45 iwhTop of the shorts
En piste !
yfsjhFilm historique de Marc 8.15 rfwhChloé
D’Atom Egoyan (USA/Can/Fr,
Dugain (Fr/Bel, 2017). 100 mn. Inédit.
2009). VM.
Avec Lambert Wilson, Olivier
9.45 tfsjwhSi tu voyais
Gourmet, Kacey Mottet Klein.
son cœur De Joan Chemla
6 En 1721 le Régent organise
(Fr, 2017).
deux mariages : sa fille avec
11.10 yfsjxhMarvin
le futur roi d’Espagne ; Louis XV
D’Anne Fontaine (Fr, 2017).
(11 ans) avec une infante encore
13.00 yfsjwhLe Grand Jeu
D’Aaron Sorkin (USA/Can/Ch,
plus jeune… Somptueux film
2017). VM.
(photo, costumes, décors)
15.20 rfsxhUnderworld :
qui se révèle, comme souvent
Blood Wars D’Anna Foerster
chez Marc Dugain, un jeu
(USA, 2016). VM.
sur l’apparence. LIRE page 110.
16.50 ufsjxhDetroit De
Kathryn Bigelow (USA, 2017). VM.
19.05 iwhTop of the shorts
En piste !
19.40 ufsjhCarré 35
22.40
D’Eric Caravaca (Fr/All, 2017).
Tchi tcha
Canal+
Family
20.50 tfsjchAmerican
Assassin De Michael Cuesta
(USA, 2017). VM. Avec Dylan
O’Brien, Michael Keaton.
6 Un jeune homme devient
tueur pour la CIA. Copiant les
meilleures formules du cinéma
d’action, ce film conventionnel
prend des airs de série B
sympathique.
22.35 tfsjwhNon-stop
De Jaume Collet-Serra (USA/Fr/
GB, 2014). VM. Avec Liam
Neeson, Julianne Moore.
6 Après Esther et Sans identité,
voilà Jaume Collet-Serra aux
manettes d’un thriller aérien…
Classique et efficace.
LIRE TRA 3599, page 112.
0.25 ihLe cercle
1.10 yfsjxhTueurs De
Jean-François Hensgens et
François Troukens (Fr/Bel, 2017).
2.35 rfwhVidocq De Pitof
(Fr, 2001). 2 4.05.
44 14 156
44 45
17.00 shLes Zozos migrateurs
Dans l’Amérique à Johnny.
18.10 ysxCasual (saison 1,
7 et 8/10, USA, 2015). VM.
19.05 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
19.55 swhGroland le zapoï
20.55 yswhBabylon Berlin
Série (saison 2, 3 et 4/8,
All, 2018). VM.
22.25 dshLes Paris du
globe-cooker (Fr, 2018).
Les Brésiliens et les Mauriciens.
23.25 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
0.05 swhGroland le zapoï
1.15 rfsjhSales Gosses
De Frédéric Quiring (Fr, 2017).
2 2.35.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
14.20 hFormule E ePrix de
Marrakech. Championnat FIA
Formule E. 2e manche.
15.30 hHockey sur glace
Toronto Maple Leafs/Colorado
Avalanche. NHL.
17.00 hGolf+, le mag
17.50 hBasket-ball Ventspils
(Lva)/Le Mans (Fra). Champions
League. 11e journée. Groupe A.
En direct.
19.55 Plateau sport En direct.
20.20 hBasket-ball Strasbourg
(Fra)/Neptunas Klaipeda (Ltu).
Champions League. 11e journée.
Groupe D. En direct.
22.20 hFractionné
22.35 hLate football club
Magazine. Présentation :
Eric Besnard. En direct.
23.35 hHockey sur glace
Toronto Maple Leafs/Colorado
Avalanche. NHL.
1.05 hGolf+, le mag 2 1.50.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 115
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
2.00 Intermezzo Clips.
1
12.30 Œuvres de Brahms
Par l’Orchestre de
Cleveland. Dir. Franz
Welser-Möst. Enregistré
à Cleveland, en 2015.
14.40 Bernard Haitink
dirige Bruckner Par le
Royal Concertgebouw
Orchestra. Enregistré
à Amsterdam, en 2018.
16.10 Intermezzo Clips.
16.30 yLa Veuve joyeuse
Opérette de Franz Lehár.
Mise en scène : Susan
Stroman. Par l’Orchestre
et les Chœurs du
Metropolitan Opéra. Dir.
Andrew Davis. Enregistré
à New York, en 2015.
18.50 Brahms : Quatuor
avec piano nº2 Par le
quatuor Strada.
19.40 Intermezzo Clips.
13.35 rdDeux sœurs,
une histoire (GB, 2018).
Elizabeth II et la princesse
Margareth.
14.15 dUn film & son
époque (Fr, 2013).
Il était une fois…
« La Reine Margot ».
15.10 dA la recherche
de l’art perdu (GB, 2015).
Impression soleil levant.
15.35 tdLe Versailles
secret de MarieAntoinette (Fr, 2018).
17.05 rdQuand Versailles
se refait une beauté
(Fr, 2005).
18.00 dRamsès II, le grand
voyage (Fr/Can, 2010).
18.55 dGuerre secrète
(GB, 2011, 6/13).
19.50 dMafia Killers
(GB, 2018). John Gotti :
The Teflon Don (1/6).
16.00 dL’Autriche
vue du ciel (Autr, 2016).
Salzbourg (nº 5).
17.00 dLes Trains du
monde (GB, 2016).
De la Transylvanie
à la Forêt-Noire (1/6). De
Zermatt à Genève (2/6).
18.55 dNe te dégonfle
pas (Fr, 2016). Les voies
de la liberté (1/5).
19.55 idJ’irai dormir
chez vous (Fr, 2017).
Tanzanie (4/5).
20.50 dEchappées belles
(Fr, 2015). La vallée
de la Maurienne (nº 13).
22.20 dDécouvrir le
monde (Fr, 2016, 2013,
2012). Mayotte, couleur
lagon. Prague, cœur
d’Europe. USA côte Ouest
et Far West (2/2).
2 1.15.
16.45 rsjwNCIS :
Nouvelle-Orléans
Série. VM (saison 3, 15
et 22/24, USA, 2017)
(saison 4, 2, 6 et 11/24).
20.50 rfswLe Solitaire
De Jacques Deray
(Fr, 1987). Avec Jean-Paul
Belmondo.
6 Bébel/Stan jure
de traquer l’assassin
de son copain flic.
Enième polar de Bébèl,
version body-building
et UV. Solitaire ?
Qu’il le reste !
22.35 rfswLe Marginal
De Jacques Deray (Fr,
1983). Avec Jean-Paul
Belmondo, Henry Silva.
0.25 ydcL’Age d’or
du X français (Fr, 2006).
LIRE ci-dessous.
2 1.25.
20.40 rfxL’ Exorcisme
d’Emily Rose De Scott
Derrickson (USA, 2005).
VM. Avec Laura Linney,
Tom Wilkinson.
6 Exorciste nouvelle
manière, qui prétend faire
toute la lumière sur
l’existence du diable.
Aussi manipulateur
que n’importe quel film
d’horreur.
22.45 rfcDragon rouge
De Brett Ratner (USA,
2002). VM. Avec Anthony
Hopkins, Edward Norton.
0.50 cFantasmes Série.
1.45 Brigade du crime
(saison 6, 3/22, All, 2006)
(saison 5, 25/25, 2005)
(saison 6, 4/22, 2006).
4.00 112 unité d’urgence
Série (saison 1, All, 2008).
2 5.10.
9.05 thUn si grand soleil
1
19.40 Tout le monde veut
prendre sa place Jeu.
20.30 hJournal (France 2)
21.00 rhCrimes parfaits
Série. Avec Antoine
Duléry. Mise en scène. Aux
abois (saison 1, Fr, 2017).
22.45 hJournal (RTS)
23.10 hLe Journal
du Dakar
23.20 yhAu service de la
France Série. Avec Hugo
Becker, Jean-Edouard
Bodziak (saison 1, 5 à 8/12,
Fr, 2014).
6 Suite de cette épatante
série d’espionnage
parodique où le scénariste
des OSS 117 (version Jean
Dujardin) dézingue les
années de Gaulle.
1.05 hLe journal Afrique
2 1.35.
20.30
Yaroslavna
20.40
Mafia Killers
National
85 176
Geographic 123 60
Téva
Série Club
13ème Rue
hBallet. Chorégraphie :
Vladimir Varnava. Musique :
Boris Tishchenko. Par le
Ballet du Théâtre Mariinski.
Avec le Chœur et
l’Orchestre du Théâtre
Mariinski. Dir. Valery
Gergiev. Enregistré à
Saint-Pétersbourg, en 2017.
Avec Zlata Yalinich, Yuri
Smekalov, Grigory Popov.
dhDe Tim Conrad
(GB, 2018).
Sammy « The Bull » Gravano
(2/6).
20.40 dMegafactories
Supercars (USA, 2012).
Ford Mustang (26/28).
Lamborghini Aventador.
(28/28, 2012).
22.20 dVoyage au bout
de l’enfer (GB, 2016).
Marijuana et crash aérien
(1/6).
23.15 dMegafactories
Supercars (USA, 2012,
26 et 28/28). 2 0.55.
15.15 tswDesperate
Housewives
Série (saison 5, 8
à 14/24, USA, 2009). VM.
2
0.50 rfsSister Act 2 De
Bill Duke (USA, 1993). VM.
Avec Whoopi Goldberg.
2
2.45 tfsSister Act
D’Emile Ardolino (USA,
1992). VM. Avec Whoopi
Goldberg, Maggie Smith.
2 0.35.
20.50 twTimeless
Série. VM. Avec Abigail
Spencer, Matt Lanter
(saison 1, 1 et 2/16, USA,
2016). LIRE page 112.
22.30 dVoyage dans
le temps : la grande
aventure des séries
(Fr, 2018).
23.30 twTimeless (saison
1, 1 et 2/16, USA, 2016).
VM. LIRE p. 112. 2 1.00.
2
0.55 shCrimes parfaits
Série (saison 2,
épisodes 1 et 2, Fr, 2018).
2
2.50 yDiabolique
Téléfilm de Gabriel
Aghion (Fr, 2015).
Avec Michèle Laroque,
Laurent Stocker.
0.35 twLes Enquêtes de
l’inspecteur Wallander
(saison 1, 1 et 2/3, Suè/GB,
2008). VM. 2 3.40.
Toute 128 90 183
l’Histoire 121 206
TV
Breizh
Comédie+
Warner TV
20.45 dhUSS Enterprise,
chronique d’un
porte-avions
(USA, 2008, nos 3 et 4).
22.30 ydSpoliation nazie
(Fr, 2015). Trois
chefs-d’œuvre miraculés.
23.25 tdLes Marchands
d’Hitler (Fr, 2014).
0.30 tdTenue correcte
exigée (Fr, 2016).
2 1.20.
15.30 sWalker, Texas
Ranger Série (saison 2,
1, 14, 10, 24 et 11/24, USA,
1994) (saison 3, 5/25).
2
0.50 sColumbo Série.
VM. La femme oubliée
(saison 5, 1/6, USA, 1975).
Meurtre au champagne
(saison 11, 1/3, 1991).
0.20 dsColumbo, 50 ans
d’une série culte
(Fr, 2018). 2 1.35.
22.15 hLa Fontaine de
Bakhtchisaraï Ballet.
Chorégraphie : Rostislav
Zakharov. Musique : Boris
Assafiev. Par le Ballet
du Théâtre Mariinski.
Enregistré à SaintPétersbourg, en 2017.
0.10 ySkoda Jazz
Festival 2014
The Bad Plus.
1.10 tJazz à La Villette
2015 Autour de Nina.
2.40 Jazz sous les
pommiers 2018
Dam’nco. 2 3.55.
21.25 ydshLes
Gangsters et la
République (Fr, 2016).
Petits arrangements entre
amis (2/3).
22.20 dLes Stuart, un
règne sanglant (GB,
2018). Charles Ier (2/4).
23.10 dsLes Reines de
Henry VIII (GB, 2016).
Anne Boleyn (2/4).
23.55 dEnquêtes royales
(USA, 2017). Louis II de
Bavière : le roi fou (3/4).
0.40 tds
Les Cartographes
(GB, 2004). L’atlas
de Mercator, 1572 (2/3).
1.30 dswGenius,
rivalité de génie
(USA, 2015). Thomas
Edison vs Nikola Tesla.
2 2.20.
33 54 71
35 53
32 53 73
38 54
34 56 72
37 29
43 59
81 56
40
78 80
20.55 hOlivier de Benoist :
La femme, pour quoi
faire ? Spectacle
enregistré au Cirque
d’hiver Bouglione,
en 2015.
22.40 shOlivier
de Benoist : Très,
très haut débit Spectacle
enregistré à la Cigale,
à Paris,en 2012.
2 0.05.
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
42
80 57
2
0.55 whRiverdale
Série. VM. Avec Vanessa
Morgan (saison 2, 17, 18,
15 et 16/22, USA, 2017).
0.00 hTeam Séries
Episode 6 : Les médicales.
0.30 tThe Last OG
Série (saison 1, 1 à 3/10,
USA, 2018). VM.
1.35 rwhThe Last Ship
Série (saison 1, 7 et 8/10,
USA, 2014). VM. 2 2.55.
le choix de télérama
y 20.55 Planète+ Documentaire
y 0.25 Paris Première Documentaire
6 Quel genre de révolution mène le prince héritier
Mohammed ben Salman, 33 ans, en Arabie saoudite ?
Réponse dans les trois volets de cette série
documentaire de la BBC, claire et ultradocumentée.
6 Un travail d’archives plaisant et fort bien documenté
sur cet âge d’or (1972-1976) du cinéma « sexy ».
Une époque où tout le monde cherchait, pas forcément
pour les mêmes raisons, à culbuter les tabous
et à faire évoluer les mœurs.
Les Saoud : la dynastie de l’or noir
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
17.00 Macbeth Opéra de
Verdi. Mise en scène :
Stefano Mazzonis di
Pralafera. Par l’Orchestre
et les Chœurs de l’Opéra
royal de Wallonie-Liège.
Dir. Paolo Arrivabeni.
19.35 Thomas Dunford
joue Bach Enregistré
au Concertgebouw
de Bruges, en 2017.
2
0.40 Intermezzo Clips.
2
1.00 Ravel, Falla, Enesco
Par l’Ensemble Anima
Eterna. Dir. Jos Van
Immerseel. Enregistré
à Bruges, en 2016.
2
2.45 iPhilippe
Herreweghe dirige Bach
Par le Collegium Vocale
Gent. A Bruges, en 2017.
0.00 Banlieues bleues
2014 Khalil El’Zabar’s
Ritual Trio avec Dwight
Trible. 2 1.00.
2
1.00 Live au Festival de
18.30 dMonster Bug
Saintes 2015 Interprété
Wars ! (Aus, 2012, 11/14).
par le Trio Chemirani.
19.05 dsPlanète safari (Fr,
2
2.15 dThe Waltz King
2018). Madagascar : au
royaume des lémuriens.
2
3.10 Brahms : Symphonie
2
0.05 dshAmerican
no 1 partie 3
2
3.35 Beethoven :
Pickers, la brocante
Symphonie no 6,
made in USA (USA, 2014).
troisième mouvement
2
0.55 ydLes Saoud :
2
3.40 Mozart : Symphonie
la dynastie de l’or noir
nº 35 partie 1
(GB, 2018, 1 à 3/3).
LIRE ci-dessus.
0.00 Antonio Salieri :
3.30 dshTopoï :
Falstaff Opéra. Interprété 2
c’est l’époque qui veut
par le Chœur du Théâtre
ça (Fr, 2017). Design
de Ludwigshafen et
scandinave (nº 2).
l’Orchestre symphonique
0.30 whFaites entrer
de la Radio de Stuttgart.
l’accusé
Dir. Arnold Östman. Avec
Patrick Littorie, les
John Del Carlo, Carlos
crimes de la mangrove.
Feller. Enregistré en 1995.
1.50 tdshRendez-vous
2.30 Fomin joue
en terre inconnue
Schumann, Beethoven
(Fr, 2016). Mélanie Doutey
et Tchaïkovski
chez les nomades de
4.00 Waldbühne 1996 :
Mongolie (nº 23). 2 3.40.
Soirée italienne 2 5.50.
116 Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 L’Age d’or du X français
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
15.30 ydsPapouasie,
un dernier éden
(Fr, 2017, 2016, 2 et 1/2).
LIRE TRA 3599, page 128.
17.20 dAux sources
de l’Essequibo
(All, 2014). Dans les
tumultes du fleuve.
18.20 dAddicted to life
(Sui, 2014).
20.05 Une vie de bêtes
Portes ouvertes à la SPA.
20.40 dObjectif Sauvage :
la légende de la Lagune
Chaplin (Sui, 2017).
21.40 dLost in the Swell, le
paradis perdu (Fr, 2016).
22.35 dLa Loire sauvage
(Fr, 2017).
23.30 tsUshuaïa nature
Madagascar : les
sortilèges de l’île rouge.
Retour vers la planète
des singes : Afrique
équatoriale. 2 2.55.
Polar+ 41
79 55
17.30 tNew York, police
judiciaire Série (saison 8,
24/24, USA, 1998) (saison
9, 10 et 16/24, 1999).
2
0.00 ywNew York
Police Blues (saison 5,
15/22, USA, 1997). VM.
2
0.50 tNew York, police
judiciaire Série. VM.
Avec Jerry Orbach,
Benjamin Bratt (saison 9,
1 et 2/24, USA, 1998).
2
2.20 usxThe Night
of Série. VM. Avec
John Turturro (saison 1,
3 et 4/8, USA, 2016).
6 Un fils d’immigrés
pakistanais est accusé du
viol et du meurtre d’une
inconnue rencontrée un
soir. Atypique et fascinant.
0.20 New York, police
judiciaire Série (saison 9,
4/24, USA, 1998). VM.
2 1.05.
Altice Studio
37
15.25 fxWhat we
become (Dan, 2015). VM.
16.45 tfwColonia
De Florian Gallenberger
(GB/Fr/All, 2015). VM.
18.25 yfwMinority
Report
De Steven Spielberg
(USA, 2002). VM.
20.50 yf5 Ans de
réflexion De Nicholas
Stoller (USA, 2012). VM.
Avec Emily Blunt,
Jason Segel.
6Sympathique. Ironique.
Caustique…
22.55 fSomething new De
Sanaa Hamri (USA, 2006).
VM. Avec Sanaa Lathan.
0.30 rfLes Heures
sombres De Joe Wright
(GB, 2017). VM.
2.40 yfxPrisoners
De Denis Villeneuve
(USA, 2013). VM. 2 5.15.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
mardi 15
90 31 162
55 123
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
6.15 tfUne Anglaise
romantique De Joseph
Losey (GB/Fr, 1975). VM.
8.15 ufLes Enchaînés
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1946). NB. VM.
9.55 fhBanco à
Las Vegas D’Ivan Passer
(GB/USA, 1977). VM.
11.55 tfhL’Arnaqueuse
De Peter Hall
(GB, 1970). VM.
13.30 tfhPapillon
De Franklin J Schaffner
(USA/Fr, 1973). VM.
15.55 tfhComplot
à Dallas De David Miller
(USA, 1973). VM.
17.25 tfhZardoz De John
Boorman (GB, 1973). VM.
19.10 rfhKalidor
De Richard Fleischer
(USA, 1985). VM.
10.35 tfhThe Score
De Frank Oz (USA/All,
2001). VM.
12.35 ydhFrançois
Florent, une journée
particulière (Fr, 2017).
13.30 rfswhIntruders
De Juan Carlos
Fresnadillo
(GB/Esp, 2011). VM.
15.05 tfsjh
Joyeux Bordel ! De Josh
Gordon et Will Speck
(USA, 2016). VM.
16.50 yfshElle
s’appelait Sarah
De Gilles Paquet-Brenner
(Fr, 2010).
18.35 tfsjhCigarettes
et chocolat chaud De
Sophie Reine (Fr, 2016).
20.15 Hollywood live
20.25 hPar ici les sorties
20.45 Hors d’atteinte
20.50 Very Bad Trip
T
T
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
8.30 yfsxhPiranha
3D D’Alexandre Aja (USA,
2010). VM.
9.55 tfsxhThe Thing
De Matthijs van Heijningen
Jr (USA, 2011). VM.
11.40 rfsjhForces
spéciales De Stéphane
Rybojad (Fr, 2011).
13.30 rfsjxh
Criminal : un espion
dans la tête
D’Ariel Vromen
(GB/USA, 2016). VM.
15.15 tfsjwh
American Ultra
De Nima Nourizadeh
(USA, 2015). VM.
16.50 tfshRocky II,
la revanche De Sylvester
Stallone (USA, 1979). VM.
18.45 tfsjwh
Infiltrator De Brad
Furman (GB, 2016). VM.
8.30 yfhInvictus
De Clint Eastwood
(USA, 2009). VM.
LIRE TRA 3599, page 88.
10.35 yfsj
Planétarium De Rebecca
Zlotowski (Fr/Bel, 2016).
12.20 ydhXavier Dolan :
à l’impossible, je suis
tenu (Fr, 2015).
13.15 shDeux Dollars
13.30 tfhSexe
Intentions De Roger
Kumble (USA, 1999). VM.
15.00 tfshMaggie a un
plan De Rebecca Miller
(USA, 2015). VM.
16.40 rfshMr. & Mrs.
Smith (USA, 2005). VM.
18.45 yfsjhLa fête est
finie De Marie GarelWeiss (Fr, 2017).
20.15 idhLand of
science (Fr, 2016).
9.50 yfshLa Cour
de Babel De Julie
Bertuccelli (Fr, 2014).
11.25 tfswh
Philadelphia
De Jonathan Demme
(USA, 1993). VM.
13.30 tfhMa petite
entreprise De Pierre
Jolivet (Fr, 1999).
14.55 tfshLa Fille
de Monaco
D’Anne Fontaine
(Fr, 2008).
16.30 yfh
Les Aventures du baron
de Munchhausen
De Terry Gilliam
(GB/All, 1988). VM.
18.30 swhPunchline
18.40 yfsjhFais de
beaux rêves De Marco
Bellocchio (Ita/Fr, 2015).
VM.
8.30 tfhLe Train
De John Frankenheimer
(USA/Fr/Ita, 1964). NB. VM.
10.35 tfsxhFrench
Connection 2
De John Frankenheimer
(USA, 1975). VM.
12.35 dhLa Saga Warner
Bros (Fr, 2014).
13.30 yfhLolita
De Stanley Kubrick
(GB, 1962). NB. VM.
15.55 tfhLiza De Marco
Ferreri (Fr/Ita, 1972).
17.30 ufhCul-de-sac
De Roman Polanski
(GB, 1966). NB. VM.
LIRE page 79.
19.20 tdhFrançoise
Dorléac, une promesse
(Fr, 2018).
LIRE pages 79 et 88.
20.10 Extrait 20.25 hViva cinéma
20.50 Seven
20.50 Les Figures
de l’ombre
20.50 Pride
20.50 TT
Le Grand Passage
T
tfhFilm policier de
Steven Soderbergh (USA,
1998). 125 mn. VM. Avec
George Clooney, Jennifer
Lopez, Ving Rhames.
6 Soderbergh filme
somptueusement Clooney
en gentleman cambrioleur
en cavale, et Jennifer
Lopez, flic bombesque
lancée à ses trousses.
tfhComédie de Todd
Phillips (USA, 2009). 95 mn.
VM. Avec Bradley Cooper,
Ed Helms, Zach Galifianakis.
6 A Las Vegas, quatre
copains fêtent un
enterrement de vie
de garçon. Le lendemain,
le futur marié a disparu…
Comédie désinhibée,
très imbibée, efficace.
tfsxhThriller de David
Fincher (USA, 1995). 120 mn.
VM. Avec Brad Pitt, Morgan
Freeman, Gwyneth Paltrow.
6 Un polar poisseux,
souvent complaisant,
mais magnifié par la photo
de Darius Khondji
et un style alerte.
Attention, final pervers
vraiment traumatisant.
22.50 ufFenêtre sur
cour (version restaurée)
D’Alfred Hitchcock (USA,
1954). VM. Avec James
Stewart, Grace Kelly.
0.45 yfhSoupçons
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1941). NB. VM.
2.25 fhCommando
sur Saint-Nazaire
De Compton Bennett
(GB, 1952). NB. VM.
4.05 tfCorridors of
blood De Robert Day (GB,
1958). NB. VO. 2 5.35.
22.25 rfsjRadin ! De
Fred Cavayé (Fr, 2016).
Avec Dany Boon,
Laurence Arné.
6 L’émotion est poussive
et l’humour semble,
au bout du compte,
parcimonieux…
23.55 rfsjCézanne
et moi De Danièle
Thompson (Fr, 2016).
1.45 tfchPayback
De Brian Helgeland
(USA, 1999). VM.
2 3.20.
22.50 rfchFight Club
De David Fincher (USA,
1999). VM. Avec Edward
Norton, Brad Pitt.
1.05 chLe Journal de
Pauline Téléfilm de Fred
Coppula (Fr, 2002).
2.20 yfsjxhDogs
De Bogdan Mirica
(Roum/Fr, 2016). VM.
4.00 dwhLa Guerre des
écrans (Fr, 2016). 2 5.00.
T
tfshDrame de Theodore
Melfi (USA, 2016). 120 mn.
VM. Avec Taraji P. Henson,
Octavia Spencer,
Janelle Monae.
6 La Nasa, années 1960 :
des mathématiciennes
font avancer la conquête
spatiale. Mais elles sont
noires et restent
dans l’ombre. Ce film
est une belle revanche.
22.50 yfswMiss
Peregrine et les Enfants
particuliers De Tim
Burton (GB/USA, 2016).
VM. Avec Eva Green,
Asa Butterfield.
0.55 ufhEdward aux
mains d’argent De Tim
Burton (USA, 1990). VM.
2.35 tfshMarius De
Daniel Auteuil (Fr, 2013).
2 4.05.
Planète+ | Paris Première | OCS Choc | Ciné+ Classic
46 26 141
50 37
14.00 rfhLe Chasseur
de primes D’Andy
Tennant (USA, 2010). VM.
15.50 rfhL’Un dans
l’autre De Bruno Chiche
(Fr/Bel, 2017).
17.15 tfhLa Ch’tite
Famille De Dany Boon
(Fr, 2018).
19.05 ufhCafé Society
De Woody Allen
(USA, 2016). VM.
2
0.40 uchThe Deuce
Série. VM. Avec James
Franco, Maggie
Gyllenhaal (saison 2,
5 et 6/9, USA, 2018).
2
2.40 yfxhBlade
Runner 2049 De Denis
Villeneuve (USA/GB/Can,
2017). VM. Avec Ryan
Gosling, Harrison Ford.
1.20 tfhL’Interprète De
Sydney Pollack (GB/USA/
Fr, 2005). VM. 2 3.55.
T
tfshComédie
dramatique de Matthew
Warchus (GB/Fr, 2014).
115 mn. VM. Avec Bill Nighy,
Imelda Staunton,
Dominic West.
6 1984. Des gays
londoniens s’invitent
au pays de Galles pour
soutenir des mineurs
en grève. Le réalisateur
a su donner du cœur
à cette histoire vraie.
22.45 ufchTesnota :
une vie à l’étroit
De Kantemir Balagov
(Russie, 2017). 120 mn.
VO. Inédit. LIRE page 112.
0.45 hTous cinéma
Spécial Golden Globes.
1.30 ufsjMoi, Daniel
Blake De Ken Loach
(GB/Fr/Bel, 2016). VM.
3.10 tfxhLes Nuits
fauves De Cyril Collard
(Fr, 1992). 2 5.10.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
yfhFilm d’aventures
de King Vidor (USA, 1940).
120 mn. VM. Avec Spencer
Tracy, Robert Young,
Walter Brennan.
LIRE ci-dessous.
22.50 rfsxhEl Condor
De John Guillermin
(USA, 1970). VM. Avec Jim
Brown, Lee Van Cleef.
6 Assortiment de poncifs :
attaques, contreattaques… Notons que
le Noir est plus malin
que son collègue blanc,
ça change. Mais ça ne
suffit pas. Sous-western.
0.30 yfhLudwig
ou le Crépuscule
des dieux
De Luchino Visconti
(Ita/Fr/All, 1973). VM.
4.15 dhAnnett Wolf,
instantanés du
XXe siècle (Fr, 2016).
2 5.25.
t 22.25 OCS Choc Film
y 20.50 Ciné+ Classic Film
6 Sous le soleil de Sète, un polar romanesque
où s’affrontent deux mondes : les riches, une mère
et sa fille légèrement handicapée, et les pauvres,
des dealers sous pression… Des moments troublants
et un beau casting inédit, Deneuve et Nekfeu en tête.
6 Passage important, en effet : celui de la MGM
et de King Vidor à la couleur. Cette histoire
de destruction d’un village indien n’a pas
la flamboyante violence de son futur Duel au soleil
mais fait déjà preuve d’une grande intensité.
Tout nous sépare
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
16.05 tfhUne belle fin
D’Uberto Pasolini
(GB/Ita, 2013). VO.
17.40 yfwhApnée
De Jean-Christophe
Meurisse (Fr, 2016).
19.10 rfwhLes Bonnes
Sœurs De Jeff Baena
(Can/USA, 2017). VM.
2
0.40 tfhOù sont passés
les Morgan ? De Marc
Lawrence (USA, 2009).
VM. Avec Hugh Grant,
Sarah Jessica Parker.
2
2.20 txhCamping
Série (saison 1, 1 et 2/8,
USA, 2018). VM.
2
3.25 hDane Cook :
Vicious Circle
Spectacle enregistré
à Boston, en 2006.
1.05 hEn bout de course
1.20 yfwhToni
Erdmann De Maren Ade
(Autr/All, 2016). VO. 2 4.15.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
48 28 143
52 39
17.25 rfxhThe
Descent : Part 2 De Jon
Harris (GB, 2009). VM.
19.00 tfhLes Petits
Princes De Vianney
Lebasque (Fr, 2013).
2
0.40 rfwhDans
la tourmente
De Christophe Ruggia
(Fr, 2011). Avec Clovis
Cornillac, Yvan Attal.
2
2.25 tfwhTout nous
sépare De Thierry Klifa
(Fr, 2017). Avec Catherine
Deneuve, Diane Kruger.
LIRE ci-dessus.
0.05 yfwhRoman de
gare De Claude Lelouch
(Fr, 2007).
1.50 tfchManiac
De William Lustig
(USA, 1980). VM.
3.15 tfhLes Enfants
de la chance De Malik
Chibane (Fr, 2016). 2 4.50.
Le Grand Passage
OCS
Géants
49 29 144
53 40
14.25 tfhLes Sept
Mercenaires De John
Sturges (USA, 1960). VM.
16.30 tfwhSilverado
De Lawrence Kasdan
(USA, 1985). VM.
18.50 yfwhLa Planète
des singes De Franklin J.
Schaffner (USA, 1968). VM.
2
0.40 tfhGorilles dans
la brume De Michael
Apted (USA, 1988). VM.
Avec Sigourney Weaver,
Bryan Brown, Julie Harris.
2
2.50 tfwhLe Secret de
la planète des singes De
Ted Post (USA, 1970). VM.
Avec James Franciscus,
Charlton Heston.
0.25 yfxhLes Dents
de la mer De Steven
Spielberg (USA, 1975). VM.
2.25 tfhUranus
De Claude Berri (Fr, 1990).
2 4.05.
12.00 souligné : dernière diffusion
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
15.20 yfhLes
Désastreuses Aventures
des orphelins Baudelaire
De Brad Silberling
(USA/All, 2003). VM.
17.15 tfhUn ticket pour
deux De John Hughes
(USA, 1987). VM.
18.55 fhTrahisons
conjugales
De David Hugh Jones
(GB, 1983). VM.
2
0.40 yfhLe Parrain 2
De Francis Ford Coppola
(USA, 1974). VM. Avec
Al Pacino, Robert De Niro,
Robert Duvall.
0.05 rfhTop Gun De
Tony Scott (USA, 1986).
VM. Avec Tom Cruise,
Kelly McGillis, Val Kilmer.
2.05 hLe Buzz
2.20 rfhLes Maîtres de
l’ombre De Roland Joffé
(USA, 1989). VM. 2 4.25.
15.20 ufLe Voyage
de Chihiro De Hayao
Miyazaki (Jap, 2001). VM.
17.20 rfshJournal d’un
dégonflé : ça fait suer !
(USA/Can, 2012). VM.
18.55 yshDragons
et princesses
19.10 rfhPalace
pour chiens
(USA/All, 2008). VM.
2
0.50 thLe Malade
imaginaire Téléfilm
de Christian de Chalonge
(Fr, 2008). Avec
Christian Clavier,
Marie-Anne Chazel.
2
2.35 yfhMolière,
ou la vie d’un honnête
homme D’Ariane
Mnouchkine (Fr, 1978,
1 et 2/2). Avec Philippe
Caubère. LIRE page 112.
2 2.45.
Télérama 3600
82 23 149
62 112
09 / 01 / 19
117
tnt
mercredi
t 21.00 Chérie 25 Téléfilm
Bleu catacombes
| Téléfilm de Charlotte Brändström (Fr, 2014)
| Scénario : Gilda Piersanti et Gianguido Spinelli,
d’après le roman de G. Piersanti | 125 mn. Rediff.
| Avec Patrick Chesnais (Rousseau), Camille
Panonacle (Mariella De Luca), Jane Birkin
(Lili Rousseau), Ludmila Mikaël (Lydia Müller).
La tête tranchée d’un célèbre artiste est
découverte dans les catacombes. Profileuse, Mariella De Luca s’attache à retrouver le mystérieux tueur au sabre japonais,
sous l’œil perplexe de Rousseau.
Cette enquête du duo Rousseau-De Luca
repose sur une intrigue semée de référen­
ces et nous entraîne à la frontière entre
réalisme cru et conte horrifique. Malgré
les retrouvailles avec ses personnages
­attachants, le polar a perdu un peu de sa
finesse psychologique, et surtout son
atmos­phère nébuleuse, sa mélancolie
feutrée. — Isabelle Poitte
t 20.55 Arte Film
Irréprochable
« Née rousse, gauchère et juive… », une survivante des camps, toujours révoltée, toujours rieuse.
y 22.35 Arte Documentaire
La vie balagan
de Marceline Loridan-Ivens
| Documentaire d’Yves Jeuland (France, 2018) | 90 mn. Inédit.
« Documentaire », vraiment ? Ce film est, en fait, la captation d’une rencontre mémorable devant le public du Forum des images, à Paris, le 30 octobre 2014. Marceline Loridan-Ivens, disparue en septembre dernier à 90 ans, y racontait sa vie « balagan » (« bordélique », en hébreu) à Yves Jeuland, interviewer complice et chaleureux.
« Toute ma vie, j’aurai 15 ans », assure la réalisatrice de La Petite Prairie aux bouleaux :
l’âge de sa déportation à Auschwitz-Birkenau. Du traumatisme du camp d’extermination, elle n’avait rien oublié. Ni les coups des kapos, ni la honte d’avoir volé, ni « la diarrhée qui coulait entre les jambes », qu’elle décrivait sans tabou, car « il faut donner les détails les plus crus […] pour que les gens puissent imaginer d’où l’on est revenus ».
Elle était « partie révoltée » à Birkenau, en était « revenue révoltée » et l’était toujours,
soixante-dix ans après. D’où son appétit de vivre dans le Saint-Germain-des-Prés de
l’après-guerre, d’où ses engagements en politique, à gauche toute, comme citoyenne et
comme cinéaste, avec son grand amour, le documentariste néerlandais Joris Ivens. Les
souvenirs de Marceline Loridan, ravivés par les photos de ses proches disparus et par
les belles chansons yiddish interprétées sur scène par Eric Slabiak et ses musiciens, sont
dramatiques, parfois douloureux, mais jamais plombés par la gravité. Car ce petit bout
de femme à la chevelure flamboyante avait gardé son franc-parler, sa fantaisie, et son
humour ravageur — la blague juive qui clôt la soirée vaut le détour ! — Samuel Douhaire
r 23.35 Canal+ Magazine
Profession : flic
| Proposé et présenté par Michel Denisot
(France, 2018) | 65 mn. Inédit.
Un curieux nuage de testostérone et de
courtoisie plane au-dessus de la table
ronde. Les invités sourient, manifestement heureux de se trouver là, entre
« grands flics », comme dit Denisot. Il y a le
premier chef du Raid (Ange Mancini), la
première femme à avoir accédé au grade
de commissaire divisionnaire (Danielle
118 Télérama 3600
09 / 01 / 19
| Film de Sébastien Marnier (Fr, 2016) | 100 mn
| Avec Marina Foïs, Jérémie Elkaïm, Joséphine
Japy, Benjamin Biolay, Jean-Luc Vincent.
| Genre : victime trompeuse.
Le titre est un savoureux contresens.
Constance est avant tout… instable. De
­retour en province, chez sa mère, elle
doit abandonner l’espoir de retrouver son
poste dans l’agence immobilière qu’elle
avait quittée pour la capitale. Une jeune
fille vient d’y être embauchée. Alors
Constance devient sa meilleure amie…
Avec cette chômeuse tout droit sortie
du cinéma réaliste, qui évoque a priori la
crise et l’entraide, le jeune réalisateur
(dont le deuxième film, très réussi, L’Heure
de la sortie, est en salles) file ailleurs : vers
le thriller psychologique. D’une victime
sociale il fait une menace. On sent son
plaisir à jouer avec le spectateur. Il y a du
Chabrol dans cette atmosphère qui s’appuie sur la quiétude provinciale pour
mieux faire surgir des comportements
étranges, extrêmes. Les interprètes y mettent de la conviction, Marina Foïs en tête.
Tout en apportant son capital de sympathie au personnage de Constance, la comédienne sait comment devenir inexorablement glaçante… — Frédéric Strauss
Thiéry), un ancien directeur régional de la avouer quelqu’un ? Où se situe la ligne
police judiciaire (Claude Cancès), une ex- jaune à ne pas franchir avec son ­indic
patronne de la brigade de répression du (« On peut boire ou bouffer avec un voyou ou
bandisme (Martine Monteil), l’acteur-réa- une pute, on va pas au mariage de sa fille »,
lisateur et ex-inspecteur Olivier Marchal… propose élégamment Ange Mancini) ? Ils
disent regretter le temps des « beaux
Une belle brochette de « poulets », comme
ils diraient eux-mêmes — ils s’expriment voyous » qui savaient respecter les
volontiers à la façon de personnages de « grands flics ». On soulève parfois une
polar. Mais s’ils passent un bon moment, paupière lorsqu’un invité entreprend de
on s’ennuie. La faute au maître de cérémo- creuser un sujet, mais, vite, Denisot
nie. Ses questions générales n’inspirent — qu’on imagine cocher intérieurement un
guère que des généralités : c’est quoi, un questionnaire préécrit — s’empresse de
passer à autre chose… — Marc Belpois
bon flic ? Comment fait-on pour faire
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
mercredi 16
t 21.00 France 4 Film
Creed :
l’héritage de Rocky Balboa
| Film de Ryan Coogler (USA, 2015) | 120 mn.
VM | Avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone,
Tessa Thompson, Phylicia Rashad, ndre Ward.
| Genre : Kings du ring.
Rocky finit sa vie entre le cimetière, où il
rend visite à ses amis, et son restaurant
à Philadelphie. Alors, quand un jeune
boxeur vient lui demander de le coacher,
il refuse. Avant de s’apercevoir qu’il a
devant lui le fils d’Apollo Creed, qui fut
son adversaire puis son entraîneur et
qui mourut sur le ring. Racontée dans
le tout premier Rocky (1976) et jusqu’à
­ ocky IV (1985), cette histoire trouve ainsi
R
un héritier, Adonis Creed. Les clins d’œil
et les références aux épisodes précédents
sont partout, jusque dans la manière de
filmer Philadelphie, et par-dessus tout
dans la présence de Sylvester Stallone.
­Cabotin en diable mais convaincant, l’acteur soigne sa légende avec un mélange
de ­déclin physique et de sagesse charismatique. En haut de l’affiche, le jeune
­Michael B. Jordan retrouve le réalisateur
de Fruitvale Station (2013). Ce duo issu du
cinéma indépendant donne à l’univers de
Rocky un ancrage plus réaliste, une
­authenticité d’origine. — Frédéric Strauss
La suite, Creed II, réalisée par Steven Caple Jr,
sort le 9 janvier en salles (lire page 58).
y 21.00 France 3 Magazine
Pièces à conviction
Vincent Josse | Alfonso Cacciola/getty images | Hikari
Une enquête au cœur
de l’Aide sociale à
l’enfance, qui révèle
l’ampleur d’une crise
jusqu’ici étouffée.
Enfants placés,
les sacrifiés de la République
| Présentation : Virna Sacchi. Enquête
de Sylvain Louvet (France, 2018) | 100 mn. Inédit.
A Pornic, le foyer des Cèdres bleus accueille une quarantaine d’enfants, de leur
naissance à leur majorité ; des frères et
sœurs comme Julien et Fanny, des enfants
seuls comme Missa, 11 ans, enlevés à leur
famille sur décision de justice pour être
protégés. Mais le sont-ils vraiment ?
« Non », répond Lyes, 24 ans aujourd’hui,
profondément meurtri par les violences
(humiliations, coups, viols à répétition…)
qu’il a subies dans une dizaine de structu­
res. « Placé, le mot traduit vraiment la réa­
lité : on nous met là où il y a de la place,
comme des paquets », estime-t-il. Pour
comprendre, l’équipe de Pièces à convic­
tion s’est infiltrée dans un centre à Eysines,
en Gironde. Choquante à bien des égards,
cette enquête dépeint un système « qui dé­
raille » et des services de l’aide sociale à
l’enfance (à tous les échelons) en grande
difficulté, alors qu’ils sont chargés de trois
cent mille enfants en France. L’enveloppe
annuelle de 8 milliards d’euros est importante, mais le montant des aides consacrées aux enfants varie du simple au triple
dans un même département. Séquence
après séquence, on assiste à un recensement d’« incidents » qui n’en sont plus :
scènes de violence, absence de contrôle
des conditions de vie des résidents. « Cer­
tains gamins sont plus en danger ici que
dans leur famille », dit un éducateur. En
outre, le film pose la question des soins
psychiatriques pour les adolescents agresseurs, chez lesquels on diagnostique
parfois un comportement de « pervers
sexuel ». Malgré la propension du journaliste à se mettre en scène, une enquête
­solide, dans laquelle tout le monde se renvoie la balle. — Emmanuelle Skyvington
Plus fort que Castro vs Kennedy, Kim vs Trump.
Rien de nouveau sous le soleil… nucléaire.
u 20.30 LCP Documentaire
Le Piège des Kim
| Documentaire d’Anthony Dufour et Minju
Song (France, 2018) | 60 mn. Rediffusion.
La DMZ, cette fameuse zone démilitarisée
qui sépare la Corée du Nord de la Corée du
Sud depuis 1953, a longtemps été le symbole du « face-à-face figé pour l’éternité »
qui opposait les deux frères ennemis.
En 2006, un cinquième essai nucléaire
réussi par Pyongyang avait ému l’opinion
internationale. Depuis 2017 et l’arrivée de
Trump, la dictature nord-coréenne mul­
tiplie les démonstrations de puissance
(tirs balistiques capables d’embarquer de
nouvelles ogives, missiles d’une portée
supérieure à 10 000 kilomètres, essai de
bombe H…). L’obsession de la dynastie des
Kim : tenir en joue les Etats-Unis. En septembre 2017, à la tribune de l’ONU, à New
York, Trump a menacé « Little Rocket Man »
de la destruction totale de la Corée du Nord.
Lequel a répliqué sans tarder : « Toute l’A­
mérique est à portée de nos armes nuclé­
aires. Le bouton est toujours sur mon
­bureau. Ce n’est pas une menace, c’est une
simple réalité. »
Anthony Dufour, spécialiste de l’Asie,
et Minju Song, Sud-Coréenne, décryptent,
présidence après présidence, la rela­tion
fébrile entre Washington et Pyongyang.
Tout en donnant la parole à des acteurs de
premier plan (Hans Blix, de l’Agence internationale de l’énergie atomique, William
Perry, ancien secrétaire à la ­Défense des
Etats-Unis, Robert Carlin, expert de la
CIA…), Dufour esquisse un portrait subtil
de la personnalité de Kim Jong-un.
— Emmanuelle Skyvington
Suivi d’un débat animé par Jean-Pierre
Gratien, sur le thème « Trump-Kim : la guerre
n’aura pas lieu ? », avec Pascal Dayez-Burgeon,
Anthony Dufour, Joachim Son Forget
et Nathalie Tourret.
Rediffusions : 19/1 à 10.30, 23/1 à 0.30.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 119
tnt
câble | satellite
t 22.45 Canal+ Family Film
La Planète des singes :
suprématie
| Film de Matt Reeves (USA, 2017) | Scénario :
Mark Bomback, M. Reeves | 135 mn. VM
| Avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn.
| Genre : PRIMATES COMMANDO.
Les deux premiers épisodes de la nouvelle trilogie (Les Origines, en 2011, et L’Affrontement, en 2014) brassaient des peurs
dans l’air du temps, telles que la mutation
génétique, la crise sanitaire, le désastre
écologique… Ces préoccupations disparaissent dans ce troisième volet, au profit
d’un imaginaire qui renvoie au film
­d’action, de guerre et à… Apocalypse
now (1979), à travers le jeu de Woody Harrelson, qui fait tout pour évoquer le Marlon Brando du film de Coppola…
Agitant la promesse d’une noirceur audacieuse, le film se limite toutefois à un
diver­tissement enfantin. C’est la qualité et
le défaut de ces singes de cinéma : ils sont
bons à tout. Jouer des héros de film de
guerre, des personnages de fable ou des
animaux rigolos… — Frédéric Strauss
t 20.50 Canal+ Cinéma Film
Gangsta
| Film d’Adil el-Arbi et Bilall Fallah (Belgique, 2018)
| 120 mn. VM. Inédit | Avec Matteo Simoni,
Nora Gharib, Saïd Boumazoughe, Junes Lazaar.
| Genre : scarface à anvers.
Après l’étonnant Black (2015, inédit en
salles), un Roméo et Juliette bruxellois sur
fond de guerre des gangs, une variation
autour de Scarface à Anvers : quatre
jeunes de banlieue trafiquants de cocaïne.
Baroques et foisonnants mais plus
brouillons, les cinéastes multiplient les
trouvailles : narration éclatée (avec chapitres sur les sept péchés capitaux), emprunts inattendus au jeu vidéo, violence
graphique. Mais, derrière ses couleurs
pop et ses néons fluo, Gangsta reste d’une
profonde noirceur. — Nicolas Didier
y 22.25 OCS City Film
Entre deux rives
| Film de Kim Ki-duk (Geumul, Corée du Sud, 2017) | 115 mn. VO. Inédit | Avec Ryoo Seung-bum
(Nam Chul-woo), Lee Wong-geun (Oh Jin-woo), Kim Young-min (l’inspecteur).
| Genre : géopolitique tragique.
En abordant, pour la première fois de manière directe, le sujet ultrasensible de la partition de la Corée, Kim Ki-duk (L’Ile, Locataires…) redonne à son cinéma une efficacité et
une vigueur politique bienvenues. Avec un symbolisme moins appuyé que d’habitude.
Nam Chul-woo est un modeste pêcheur nord-coréen. Un matin, alors qu’il relève
ses filets sur le lac frontière avec la Corée du Sud, son bateau tombe en panne. Le courant le fait dériver vers les eaux de l’ennemi. Il est aussitôt arrêté et conduit à Séoul.
Pour l’enquêteur chargé de son cas, tous les Nord-Coréens sont des espions en puissance. Le chef du renseignement est, lui, prêt à croire en l’innocence du prisonnier.
Sans comprendre pourquoi il s’obstine à vouloir rentrer chez lui : comment peut-on
préférer la dictature et les pénuries à la liberté et à la société de consommation ? Mais
Nam Chul-woo se moque de la politique, il veut retrouver sa famille.
Entre deux rives renvoie dos à dos les autorités des deux pays avec un humour parfois très noir. Les interrogatoires pratiqués dans la démocratie libérale du Sud ressemblent beaucoup à ceux du Nord communiste. Le parallèle vaut aussi pour les méthodes
de manipulation de l’opinion… De chaque côté, le pauvre pêcheur subit le même cauchemar kafkaïen : il est considéré comme suspect quoi qu’il fasse, avant d’être instrumentalisé par la propagande. Un vrai héros de tragédie, que l’interprétation habitée
de Ryoo Seung-bum rend très émouvant. — Samuel Douhaire
Rediffusion : 22/1 à 14.55.
Un grand problème
que d’être un petit
pêcheur sur un lac
à la frontière entre
les deux Corées.
La beuh, c’est pas sérieux ; la coke, c’est mieux.
Ambitieux, ces messieurs ! Avec Matteo Simoni.
120 Télérama 3600
09 / 01 / 19
sera pas Vénus. Dommage, car elle avait
tout pour faire la parfaite colonie terVoyages
restre. Jumelle par la superficie, elle a surau centre de l’Univers
tout l’énorme avantage d’être la planète la
plus proche de la Terre. Seize missions
| Documentaire d’Eleanor Grant
russes plus tard, on apprend qu’il y fait
(1 et 2/2, USA, 2017) | 2 x 50 mn. Rediffusion.
Ames croyantes s’abstenir. Ce voyage 475 degrés, qu’il neige du métal et que les
évoque la naissance d’un système solaire volcans crachent des gaz toxiques. « Une
sœur jumelle maléfique », avertit le complus qu’ancestral et des possibilités de
mentaire, dont l’atmosphère irrespirable
vies extraterrestres. Et ce n’est pas Paco
est liée à l’emballement de l’effet de serre
Rabanne qui témoigne, mais de très
­sérieux scientifiques s’appuyant sur les — « peut-être un aperçu d’un futur cauchemardesque ». Pour l’éviter, cap sur Mars,
résultats de missions spatiales envoyées
dans le cosmos. Les sondes, robots et au­ où les conditions de vie sont réunies, selon
tres rovers délivrent leurs secrets. Verdict ? les données transmises par les astromobiles présentes sur place. Ce film en deux
Cérès, astéroïde exploré en 2017, a sans
doute abrité la vie dans le passé, et d’au­ parties, brillant et instructif, explore le
tres sont en capacité de le faire. Le docu- cosmos et ressuscite donc quelques vérités scientifiques. — Etienne Labrunie
mentaire propose d’ailleurs quelques
Rediffusions : 18/1 à 22.40, 25/1 à 14.05.
plans de déménagement possibles. Ce ne
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
A Team Productions/Column Film | Kim Ki-duk Film
y 20.55 Planète+ Documentaire
tnt
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
TF1
mercredi 16
1 1 1 1 1
France 2
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
6.25tsTFou Barbapapa.
Molang. Octonauts. La Tribu
Monchhichi. My Little Pony :
les amies, c’est magique.
Super Wings. Paw Patrol,
la Pat’Patrouille. Loup.
8.30sTéléshopping
9.20sPetits Secrets en famille
10.25rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 378, Fr, 2017).
11.00sLes Feux de l’amour
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation :
Jean-Luc Reichmann.
Spécial Pièces jaunes.
12.55sPetits plats en équilibre
Crème au chocolat.
13.00sJournal
13.35sPetits plats en équilibre
Crème au chocolat.
13.55sCoup de foudre avec
une star Téléfilm de Ron
Oliver (USA, 2016). Avec
Shenae Grimes-Beech,
Andrea Brooks.
15.35sAssociées contre notre ex
Téléfilm de Jake Helgren
(USA, 2016). VM. Avec
Tammin Sursok, Brent Bailey.
17.10sQuatre mariages pour
une lune de miel Télé-réalité.
18.15sBienvenue chez nous
Jeu. Sophie-Anne et Sylvie.
19.20rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 379, Fr, 2017).
20.00sJournal
20.35sLe 20h le mag
20.45sTirage du Loto
20.50sC’est Canteloup
5.25shDans quelle éta-gère…
Manifesto,
de Leonor de Recondo
(éd. Sabine Wespieser).
5.25sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
6.00sLe 6h info
6.30sTélématin En direct.
9.30shAmour, gloire et
beauté
9.55shDans quelle éta-gère…
Félix et la source invisible,
d’Eric-Emmanuel Schmitt
(éd. Albin Michel).
9.55sC’est au programme
10.45sMotus Jeu. Présentation :
Thierry Beccaro.
11.20sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
11.55sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
13.00sJournal
13.45sUne minute, un vignoble
13.55shÇa commence
aujourd’hui
15.00sJe t’aime, etc.
16.15sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
17.55sAffaire conclue :
la vie des objets
18.05sTout le monde a son mot
à dire Jeu. Présentation :
Sidonie Bonnec
et Olivier Minne.
18.40sN’oubliez pas les paroles
Jeu. Présentation : Nagui.
20.00sJournal
20.40tshUn si grand soleil
5.35sPlus belle la vie
6.00sLudo yGrizzy et les
lemmings. tBoule et Bill.
8.05sGoûtez voir
8.40sLes gens des Hauts
9.10sD’Umani
9.45sHistoire de se balader
10.15sAilleurs en France
10.50sEnsemble c’est mieux !
12.00Le 12/13
12.55sMétéo à la carte
En direct.
13.50swhRex Série (saison 14,
1 à 3/12, Ita, 2011).
16.05ishUn livre, un jour
Ça raconte Sarah,
de Pauline Delabroy-Allard
(éditions de Minuit).
16.10sDes chiffres et des
lettres Jeu. Présentation :
Laurent Romejko.
16.45sPersonne n’y avait
pensé ! Jeu. Présentation :
Cyril Féraud.
17.30sSlam Jeu. Présentation :
Cyril Féraud.
18.10sQuestions
pour un champion Jeu.
Présentation :
Samuel Etienne.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
20.10Météo régionale
20.20shPlus belle la vie
20.45sLe journal du Dakar
20.50sUne minute, un vignoble
Le vignoble du Languedoc,
un acteur majeur du
développement durable.
20.50sTout le sport
6.30sZouzous
tLes Pyjamasques.
La Famille Blaireau-Renard.
tApprends avec Timmy.
8.40dshTerre des mondes
(Fr, 2012).
La Nouvelle-Zélande (8/10).
9.20shLa maison des
Maternelles En direct.
10.15dsZoo nursery Berlin
(All, 2016, 8/10).
10.50dshMacaques des
neiges (USA, 2014).
11.45ishLa quotidienne
Talk-show. Présentation :
Maya Lauqué
et Thomas Isle. En direct.
13.05isEntrée libre
13.40shLe magazine
de la santé En direct.
14.40shAllô, docteurs !
En direct.
15.10dshGros Plan sur
la nature (GB, 2013).
Le centre Rouge
australien (6/7).
15.40dshLes Vrais Seigneurs
de la savane (Fr, 2013).
16.35dshUn refuge en
Australie (GB/USA, 2016).
Une clinique pour
les kangourous (nº2).
17.30shC à dire ? ! En direct.
17.45shC dans l’air En direct.
19.00shC à vous Talk-show.
Présentation :
Anne-Elisabeth Lemoine.
En direct.
20.20ishEntrée libre
7.15ds360°GEO (All, 2018). En
Ecosse, sur la route du tweed.
8.00dA l’ombre des grands
châteaux (All, 2017).
L’Alhambra (3/5).
8.45sInvitation au voyage
9.25ydsMonuments sacrés
(3/4, Fr, 2018).
Temples d’Asie : la nature,
les hommes et les dieux.
11.20dsLe Faucon crécerelle
(All, 2017).
Un rapace dans la ville.
12.05dLe Retour des derviches
(All, 2018). Une tradition
oubliée des Balkans.
12.50hArte journal
13.00dhArte regards (All, 2017).
Mines illégales en Ukraine.
13.35yfsL’Etrange Histoire
de Benjamin Button Film
fantastique de David Fincher
(USA, 2008). VM. Avec
Brad Pitt, Cate Blanchett.
16.30shInvitation au voyage
17.10ihX:enius La télémédecine :
simple comme un clic ?
17.35dshDes monuments et
des hommes (Fr, 2018). Italie,
le Duomo de Florence (8/15).
18.05dLe Diable de Tasmanie
(GB, 2015).
Un prédateur sans avenir ?
19.00dshLa Grande-Bretagne
sauvage (GB, 2018).
Côtes (3/5).
19.45hArte journal
20.05i28 minutes
20.50ishTout est vrai
(ou presque) Billie Holiday.
21.00 21.00 21.00 20.50 20.55 T
r
New York,
unité spéciale
On va s’aimer
un peu, beaucoup
tswhSérie (USA, 2018).
150 mn. VM. Avec Mariska
Hargitay, Ice-T, Kelli Giddish,
Peter Scanavino.
A la frontière du légal
(saison 20, 3/22).
Victime d’un trafic sexuel,
une jeune femme ne se souvient
de rien à son réveil à l’hôpital.
21.55 Les hommes qui n’aimaient
pas les femmes (4/22).
22.45 Le sommet de la chaîne
alimentaire (8/22).
23.30 T
New York, unité spéciale
tsxhSérie (USA, 2017). 155 mn.
VM. Avec Mariska Hargitay, Kelli
Giddish, Ice-T, Peter Scanavino.
Fake news (saison 18, 17/21).
L’équipe vient en aide à un
membre du Congrès, qui souhaite
mettre un terme aux fausses
rumeurs l’accusant d’avoir des
relations avec des filles mineures.
0.25 wSous son emprise (18/21).
L’équipe est mobilisée
pour enquêter sur un guérisseur
charismatique, accusé de profiter
de son statut pour hypnotiser,
puis violer ses victimes.
1.10 twTourner la page (7/21).
Une femme a été agressée chez
elle. Un homme, qui l’a harcelée
par le passé, devient le principal
suspect de l’enquête.
2.05Programmes de la nuit
2 6.25.
TT
i
T
Pièces à conviction La grande librairie
Irréprochable
rsjwhSérie (Fr, 2017). 110 mn.
Avec Nicole Ferroni, Charlotte des
Georges, Ophelia Kolb, Eric Savin.
Marianne (saison 2, 7/8).
22.00 Audrey (8/8).
6 On aimerait aimer On va
s’aimer…, ne serait-ce que pour
Ophelia Kolb, mais impossible
d’accrocher. Sur un sujet
similaire, on attendra
plutôt l’Anglaise The Split,
encore inédite chez nous.
yshMagazine. 100 mn. Inédit.
Présentation : Virna Sacchi.
Enfants placés,
les sacrifiés de la République.
6 Les enfants placés bénéficientils d’une bonne protection dans
les structures de l’Aide sociale
à l’enfance ? Cette enquête solide
dresse un constat inquiétant.
LIRE page 119.
22.40shLe débat
Comment mieux protéger
les enfants placés ?
23.45sSoir 3
ishMagazine. 90 mn. En direct.
Présentation : François Busnel.
Eric-Emmanuel Schmitt pour
Félix et la source invisible,
aux éditions Albin Michel.
Muriel Barbery pour
Un étrange pays, aux éditions
Gallimard.
22.25tshPandas dans
la brume Zone rouge.
22.30sC dans l’air
tfshThriller de Sébastien
Marnier (Fr, 2016). 100 mn.
Avec Marina Foïs, Jérémie Elkaïm,
Joséphine Japy.
6 Devenue chômeuse à Paris,
Constance retourne à l’agence
immobilière où elle travaillait
en province. Sa place est prise…
La piste sociale file vers
le thriller psychologique
dans ce film à suspense qui joue
avec le spectateur, souvent
plaisamment. LIRE page 118.
22.50 r
On va s’aimer un peu,
beaucoup
0.15 TT
L’Odyssée
des forçats de la mer
23.35
C à vous
22.35 TT
La Vie balagan de
Marceline Loridan-Ivens
rsjSérie (Fr, 2017). 115 mn.
Sofia (saison 1, 7/8).
23.45 Ryan (8/8).
6 Cette nouvelle série pleine
d’avocats, l’aime-t-on :
1 Passionnément ? 2 A la folie ?
3 Pas du tout ? On s’en voudrait
de vous faire perdre
votre soirée : réponse 3.
ydsDe Frédéric Brunnquell
(Fr, 2018). 85 mn. Inédit.
6 La vie des terre-neuvas,
ces marins qui bravaient les
tempêtes pour pêcher la morue
de l’autre côté de l’Atlantique.
Un beau film d’archives.
LIRE TRA 3599, page 95.
0.45shBivouac
1.10shSecrets d’histoire
La du Barry, coup de foudre
à Versailles.
2.55shDans quelle éta-gère…
3.00sEmissions religieuses
4.00dsBerlin, la ville
inattendue
4.25sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
2 5.20.
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
1.40ydsHommes
des tempêtes (Fr, 2018).
LIRE TRA 3599, page 95.
2.35isUn livre, un jour
2.40tdsPrise d’otages
à Nantes
3.35sLes carnets de Julie
4.25isUn livre, un jour
4.30Les matinales
4.55sQuestions pour
un champion Jeu. 2 5.35.
sTalk-show. 75 mn. Présentation :
Anne-Elisabeth Lemoine.
0.50isEntrée libre
1.15dsL’Aventurier du goût
(GB, 2015). Chine.
2.00dsLes Mystères de Tintin
(Fr, 2018).
A la recherche du Lotus Bleu
(3/3).
2.50sLa nuit France 5 2 5.25.
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
ydshD’Yves Jeuland (Fr, 2018).
90 mn. Inédit.
6 La réalisatrice, rescapée
des camps d’extermination,
se raconte en public.
Un autoportrait plein d’émotion
mais aussi d’humour.
LIRE page 118.
0.05fhLes Lettres d’Amina
Drame de Jacob Bitsch
(Dan, 2017). VO.
1.30Arte journal
1.50tfhYouth Drame de Tom
Shoval (Isr, 2013). VO.
3.30dsDes monuments
et des hommes (Fr, 2018).
Birmanie, la pagode
de Shwedagon (2/15).
4.00dArte regards (All, 2018).
2 5.00.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 121
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
6.00 sM6 music
9.00 Séance à
7.00 sjM6 Kid
l’Assemblée nationale
8.55 sM6 boutique
10.30 Emois & moi
10.00 tsDesperate
11.00 hLes matins
Housewives Série
du Sénat
(saison 2, 5 à 7/24,
12.30 Le Journal
USA, 2005).
des territoires Magazine.
12.45 sLe 12.45
13.00 Territoires d’infos
13.30 tsScènes
13.30 Territoire Sénat
de ménages Série.
14.00 Questions
14.00 swMon père est
d’actualité
strip-teaseur Téléfilm de 15.00 Questions au
Florian Gärtner (All, 2018).
gouvernement
15.55 sLe Rêve de
16.10 Questions d’actualité,
mes 16 ans Téléfilm
le debrief Présentation :
de Sven Bohse (All, 2014).
Marion Becker.
17.35 sLes Reines
16.30 hSénat 360
des enchères Jeu.
Magazine. Présentation :
Présentation :
Delphine Girard.
Cristina Cordula.
18.00 tdLes Dessous
18.40 isLes Rois
de la mondialisation
du gâteau Magazine.
(Fr, 2017). Un rêve chinois.
Présentation : Cyril Lignac 1
8.30 hOn va plus loin
et Frédéric Bau.
Magazine. Présentation :
Semaine 3 : Ile-de-France.
Rebecca Fitoussi.
19.45 sLe 19.45
19.30 Ça vous regarde
20.25 tsScènes
Magazine. Présentation :
de ménages Série.
Myriam Encaoua.
7.45 sLoliRock
8.55 tsSept Nains
et Moi Série (saison 1,
15 et 16/26, Fr).
9.40 tsElena d’Avalor
10.45 tsRaiponce :
la série
11.30 tsMartin Matin
12.10 sZouzous
13.35 sGarfield
14.45 tsZip Zip
16.00 ysGrizzy
et les Lemmings
16.30 tsMinikeums
19.55 sLe Dakar
20.45 tsParents
mode d’emploi
Série (Fr, 2013).
21.00
20.30 21.00 Le meilleur pâtissier
- Chefs & célébrités
Le Piège des Kim
shJeu. Présentation :
Julia Vignali.
Souvenirs d’enfance.
Julia Vignali, accompagnée
de Cyril Lignac et Mercotte,
accueille une nouvelle
promotion de célébrités.
Alexandra Rosenfeld,
Waly Dia, Laure Manaudou,
Gilbert Montagné, Christine
Bravo et Djbril Cissé vont
faire équipe avec les plus
grands chefs pâtissiers
de France.
TTT
udD’Anthony Dufour,
Minju Song (Fr, 2018). Inédit.
6 Une enquête
remarquable sur le régime
de Pyongyang face
au reste du monde,
sur la menace réelle
d’escalade militaire entre
les Etats-Unis et la Corée
du Nord. LIRE page 119.
21.30 Droit de suite
Présentation : Jean-Pierre
Gratien. Trump-Kim :
la guerre n’aura pas lieu ?
Invités : Pascal
Dayez-Burgeon, Anthony
Dufour, Joachim Son
Forget, Nathalie Tourret.
23.25
22.00
Le meilleur pâtissier On va plus loin
- Chefs & célébrités : Magazine. 60 mn.
Présentation :
à vos fourneaux !
shJeu. 70 mn.
Présentation : Julia Vignali.
Souvenirs d’enfance.
Cyril Lignac et Mercotte,
revisitent l’un des desserts
d’enfance préférés des
Français : la tarte aux fraises.
0.35 dshIncroyables
Gâteaux (GB, 2017, 19/30,
13/18, 8/30 et 3/18).
2.20 Programmes
de la nuit 2 6.00.
Rebecca Fitoussi.
23.00 hLe Magazine
de l’emploi Magazine.
Présentation :
Kady Adoum-Douass.
23.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
0.30 tdAprès l’attentat
(Fr, 2016).
1.30 Droit de suite
Magazine. Présentation :
Jean-Pierre Gratien.
Victimes d’attentats :
quelle vie après ? Invités :
Carole Damiani, Nadine
Ribet-Reinhart,
Pierre-Etienne Denis,
Elisabeth Pelsez.
2.00 Séance publique à
l’Assemblée nationale
2 4.30.
Creed : l’héritage
de Rocky Balboa
tfswDrame de Ryan
Coogler (USA, 2015).
120 mn. VM. Avec Michael B.
Jordan, Sylvester Stallone.
6 De multiples références
aux précédents opus, un
réalisme prenant et des
acteurs convaincants.
LIRE page 119.
23.00 tdsBlockbusters
80 (Fr, 2016).
23.55 isDoctor Who
Série (saison 11, 1 et 2/10).
1.50 sFrancofolies
de La Rochelle
Mat Bastard. 2 2.45.
09 / 01 / 19
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
8.05 sL’Invité du jour
8.20 shBivouac
8.55 shRiding zone
9.50 dsMai 67,
un massacre oublié
(Fr, 2012, nº21).
10.40 dsMai 67, ne tirez
pas sur les enfants de
la République (Fr, 2017).
11.35 shLes Témoins
d’outre-mer Magazine.
12.50 shVoyages &
délices by Chef Kelly
13.20 sLe Prix du désir
15.40 ishC’est pas
sorcier Les aéroports
(1 et 2/2).
16.40 shCut (saison 6,
36 à 38/70, Fr, 2018).
18.00 sInfô soir
18.35 shLes Témoins
d’outre-mer Magazine.
19.40 dshMa terre pour
demain
19.55 dsAu cœur de
la meute (N-Z, 2017).
20.50 shVilla Karayib
Série (saison 2, 70/70, Fr).
6.00 sWake up Clips.
9.35 sLe hit W9 Clips.
10.40 sL’Hebdo
de la musique
Magazine. Présentation :
Erika Moulet.
11.50 sGénération top 50
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.40 tswNCIS Série
(saison 4, 21, 18 à 20/24,
USA, 2007).
16.00 tswNCIS :
enquêtes spéciales
Série (saison 5,
5/19, USA, 2007).
16.40 sUn dîner
presque parfait Jeu.
18.50 swLes Princes
et les Princesses
de l’amour Télé-réalité.
9.00 tMagic :
Famille féerique
9.50 tTotally Spies
10.45 Pokémon
11.15 tZig & Sharko
11.45 yOggy
et les cafards
12.10 tZig & Sharko
12.35 yOggy
et les cafards
12.55 tZig & Sharko
13.35 Spirit : au galop
en toute liberté
14.05 Friends :
Cinq filles en mission
14.35 Les Super Nanas
15.35 tTotally Spies
16.30 Pokémon
17.00 tBienvenue
chez les Loud
18.30 tMagic :
Famille féerique
19.00 Bunsen est une bête
19.30 Rock Academy
Série (saison 1, 10,
9 et 11/12, USA, 2016).
20.45 Wazup
Magazine.
20.55
21.00
20.55 Investigatiôns
Enquêtes
criminelles
Père et Maire
shMagazine.
Présentation : Nella Bipat.
Asie : entre enfer et paradis.
22.45 Enquêtes
aux Caraibes.
0.45 shQuestions
au Gouvernement
Débat parlementaire.
A l’Assemblée nationale.
2.05 yshPassion
outre-mer
Magazine. Présentation :
Daniel Picouly.
« Marion Dufresne »,
navire des îles extrêmes.
2 4.00.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
swhMag. Présentation :
Nathalie Renoux.
Affaire Paquita Parra :
la victime voulait
porter plainte.
Affaire Angélique Dumetz :
un meurtrier insaisissable.
23.10 Affaire José
Evangelista : le mari trompé
crie son innocence.
Affaire Els Van Doren :
Meurtre en plein ciel.
1.25 Affaire Gomis :
vrais jumeaux, faux
coupable. L’affaire Maillant :
Faux coupable ? 2 3.15.
TFX
11 61 11
11 11
r
rSérie (Fr, 2008). 190 mn.
Avec Christian Rauth,
Sébastien Knafo.
Miracle à Ville-Grand
(saison 8, 1/1).
Une adolescente
paraplégique retrouve
l’usage de ses jambes.
22.35 La famille !
(saison 7, 3/3).
0.05 G ciné
0.15 tGawayn
0.40 yCorneil et Bernie
1.00 Foot 2 rue extrême
2.25 tTotally Spies
2 3.15.
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
13.50 dswAffaires
résolues (USA, 2008).
Quatre volets.
17.15 dswCes crimes
qui ont choqué le monde
(spécial Australie) (Aus/
GB/Can, 2015). Où est
passé Peter Falconino ?
18.15 twThe Closer : L.A.
enquêtes prioritaires
Série (saison 2, 9 à 11/15,
USA, 2006). VM.
20.45 tVestiaires Série
(saison 2, 20/40, Fr, 2012).
10.05 sLa Dernière
Enigme Téléfilm de Gary
Yates (Can, 2010).
11.55 tsFriends Série
(saison 8, 2 à 5/24,
USA, 2001). VM.
13.55 sSection de
recherches Série (saison
2, 7 et 8/8, Fr, 2007)
(saison 3, 1 et 2/10, 2008).
18.25 isL’avant Quotidien
19.25 isQuotidien
Présentation : Yann
Barthès.
9.25 Drop Dead Diva Série
(saison 1, 13/13, USA,
2009) (saison 2, 1 et 2/13,
2010). VM.
12.10 wLa Villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
14.05 Total rénovation : ma
maison sur-mesure
16.50 wLa Villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
19.40 t2 Broke Girls
Série (saison 1, 21 à 23/24,
USA, 2012). VM.
20.55 swLolywood Série.
9.25 sPetits Secrets
entre voisins Série.
14.15 Petits plats
en équilibre
14.20 sUne nounou
d’enfer Série (saison 3,
17 à 22/27, USA, 1996).
17.15 tsGrey’s Anatomy
Série (saison 6, 11
à 14/24, USA, 2010). VM.
20.55 Petits plats
en équilibre
20.55 T
Meurtre
au pied du volcan
21.00
Burger quiz
21.00
Camping Paradis
sJeu.
twhSérie (Isl, 2014).
115 mn. Avec Björn Hlynur
Haraldsson, Heioa Rún
Siguroadorttir.
(saison 1, 1 et 2/4).
23.30 sZe soirée
Spectacle enregistré à
Nantes, au Zénith,
en octobre 2018.
Avec Kev Adams, Anne
Roumanoff, Eric Antoine,
Jarry, Elisabeth Buffet,
Gérémy Crédeville,
Oldela, Laura Laune,
Waly Dia, Tom Villa,
Nadia Roz, Cécile Giroud,
Yann Stotz. 2 1.40.
sjhSérie (Fr, 2013).
220 mn. Avec Laurent
Ournac, Thierry
Heckendorn, Géraldine
Lapalus.
Dancing camping
(saison 5, 3/6).
22.50 Camping circus (2/6).
21.00
Section
de recherches
22.50 tAccusé Série.
L’histoire de Simon.
L’histoire de Claire
(saison 1, 5 et 6/6,
Fr, 2014).
0.45 Programmes
de la nuit 2 6.00.
122 Télérama 3600
T
France Ô
0.40 sConfessions
intimes Magazine.
Présentation :
Christophe Beaugrand.
3.25 Programmes
de la nuit 2 6.45.
swSérie (Fr, 2015).
235 mn. Avec Xavier Deluc,
Chrystelle Labaude,
Franck Sémonin.
Nuit d’ivresse
(saison 10, 6/13).
21.50 wDérives (7/13).
22.50 Diva (4/13).
23.55 Saut de l’ange (5/13).
0.55 Programmes
de la nuit 2 6.50.
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
6.45 Gym direct
7.45 Télé-achat
8.45 Touche pas
à mon poste !
Présentation :
Cyril Hanouna.
12.45 William à midi !
Magazine. Présentation :
William Leymergie.
En direct.
13.50 wAffaires non
classées Série (saison 13,
4 et 5/5, GB, 2010).
17.45 C’est que de la télé !
Divertissement.
Présentation : Valérie
Benaïm. En direct.
19.05 TPMP - Le before
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
19.35 Touche pas
à mon poste !
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
21.00
20.50 Top Gear France
Magazine. Le défi de
Christophe Dechavanne.
Leçon de conduite sur
glace en Finlande.
Invité : Richard Anconina.
La crise de la quarantaine.
Invités : Ari Vatanen et
Michel Cymes. 2 0.20.
12 62 12
12 12
21.00 wApocalypse
Revolution Téléfilm de
Hansjörg Thurn (All, 2013).
Avec Hannes Jaenicke.
23.25 whTerrapocalypse
Téléfilm de Nick Lyon
(USA, 2016). Avec Bryan
Krause, Andrew Katers.
1.10 Les 12 Signes de
l’Apocalypse Téléfilm
de David Sanderson
(Can, 2014). 2 2.50.
hDivertissement.
Présentation :
Patrick Sabatier.
Invité : Cyril Hanouna.
23.50 hLangue de bois
s’abstenir Magazine.
Présentation :
Philippe Labro.
1.00 Programmes
de la nuit 2 6.45.
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
11.45 Mission : protection,
les anges gardiens
de votre quotidien
Dans les coulisses des
Champs-Elysées.
13.20 sLes Routiers de
l’extrême On est les
meilleurs ! Des camions et
des petits tracas (1/4).
Au-delà des limites (2/4).
15.50 dshInto The Wild :
Alaska (USA, 2015 et
2016). Jours sombres
(1/8). Le loup noir (2/8).
Sur le fil (3/8). L’épreuve
du courage (4/8). Le test
de Tanana (5/8). La vie sur
une ligne de trappe (6/8).
NRJ 12
On se retrouve
chez Sabatier
6ter
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
CStar
17 64 17
17 17
21.00 twhShooter,
tireur d’élite Série.
L’étau se resserre.
Feu sur l’ennemi.
En cavale. Protection
rapprochée. La balle du
tueur (saison 1, 7, 8, 3 à
5/10, USA, 2016). VM.
1.15 Programmes
de la nuit 2 7.00.
22 67 22
22 22
Chérie 25 25 69 25
25 25
8.20 shUn trésor dans
votre maison Magazine.
Présentation : Jérôme
Anthony. Jean-Pierre et
Fabienne.
12.20 sLa Petite Maison
dans la prairie Série
(saison 5, 11 à 15/24,
USA, 1979).
16.50 dshLes Mamans
(2018). Quatre volets.
19.35 shNorbert, commis
d’office Présentation :
Norbert Tarayre.
10.00 C’est mon choix
Magazine. Présentation :
Evelyne Thomas.
12.05 American Wives
Série (saison 3, 12 à 14/18,
USA, 2009).
14.45 wCrimes et faits
divers : la quotidienne
Magazine. Présentation :
Jean-Marc Morandini.
18.15 twMédium Série
(saison 6, 14, 16 et 19/22,
USA, 2010).
21.00 This is us
21.00 T
Bleu catacombes
TT
yhSérie (USA, 2017).
150 mn. Avec Mandy Moore,
Justin Hartley, Sterling K
Brown. Réalité décevante
(saison 2, 7/18).
21.50 Numéro un (8/18).
22.35 Numéro deux (9/18).
23.30 sKatie, bannie des
siens Téléfilm de Michael
Landon Jr (USA, 2011).
Avec Danielle Panabaker,
Bill Oberst Jr.
1.05 Programmes
de la nuit 2 6.30.
twTéléfilm de Charlotte
Brändström (Fr, 2014).
125 mn. Rediffusion.
Avec Patrick Chesnais,
Camille Panonacle,
Jane Birkin. LIRE page 118.
23.05 ywHiver rouge
Téléfilm de Xavier
Durringer (Fr, 2011).
Avec Patrick Chesnais,
Camille Panonacle.
1.00 Programmes
de la nuit 2 6.00.
bouquet canal+
mercredi 16
Canal+
4 4 4
4 4
5.50shGolf+, le mag
6.35shLes Reporters du
dimanche Divertissement.
7.05sThe Last Man on Earth
Série (saison 4, 8/18,
USA, 2017). VM.
7.30isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
8.15tfsjhVaiana, la
légende du bout du monde
Film d’animation de Ron
Clements et John Musker
(USA, 2016). VM.
10.00isScotch, cuisine extra
forte Menu gueule de bois.
10.20yfsjhLe Retour du
héros Comédie de Laurent
Tirard (Fr, 2018). Avec Jean
Dujardin, Mélanie Laurent.
12.00shL’Info du vrai, le mag
En clair.
12.55isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
13.35tfshThe Greatest
Showman Biographie de
Michael Gracey (USA, 2017).
VM. Avec Hugh Jackman,
Zac Efron.
15.20tfsjwhBlack Panther
Film d’action de Ryan
Coogler (USA, 2018). VM.
Avec Chadwick Boseman,
Michael B. Jordan.
LIRE TRA 3599, page 127.
17.35isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
Talk-show. En clair.
18.50sAvant-match
En direct. En clair.
19.00shFootball Monaco/Nice.
Ligue 1. 17e journée.
Match reporté. En direct.
20.55sAvant-match
En direct. En clair.
21.05
Football
shSaint-Etienne/Marseille.
Ligue 1 Conforama. 17e journée.
Match reporté. En direct.
Les Verts de Saint-Etienne,
qui n’ont plus battu l’Olympique
de Marseille en championnat
à Geoffroy-Guichard depuis
le 18 mai 2013, semblent en
mesure de mettre fin à cette
longue période de disette.
Avec notamment Wahbi Khazri en
détonateur de l’attaque
forézienne, les hommes
de Jean-Louis Gasset ont
parfaitement géré la première
partie de championnat.
23.00sJour de foot
17e journée reportée
de Ligue 1 Conforama.
23.35 Profession : flic
r
rshMagazine. 65 mn. Inédit.
Présentation : Michel Denisot.
6 Sept « grands flics » (Martine
Monteil, Ange Mancini, Danielle
Thiéry, Olivier Marchal…)
sont cuisinés par Michel
Denisot. Circulez, y’a rien
à voir ! LIRE page 118.
0.40yswhBabylon Berlin
Série (saison 2, 3 et 4/8,
All, 2018). VM.
2.10yfsjwhMort
à Sarajevo Drame de Danis
Tanovic (Fr/Bosnie, 2016).
VM. Avec Snezana Vidovic,
Izudin Bajrovic.
3.30shRencontres de cinéma
Doubles vies.
3.45sL’Info du vrai
4.10sSurprises
4.35shD1 le mag
4.50shFight+ 2 6.35.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
F Film D Documentaire
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
9.00 shAlbum de la semaine
9.25 hLive in Canal
Saint-Valentin. Du bon pied.
10.30 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
11.10 tswhGuyane Série
(saison 2, 5 et 6/8, Fr, 2018).
12.55 wL’hebd’Hollywood
13.10 shThe Big Bang Theory
Série (saison 11, 22 à 24/24,
USA, 2018). VM.
14.10 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
16.55 hL’hebd’Hollywood
17.05 hThe Big Bang Theory
Série (saison 12, 12/24, USA,
2018). VO.
17.30 hYoung Sheldon (saison 2,
épisode 12, USA, 2018). VO.
17.50 shThe Big Bang Theory
Série (saison 11, 22 à 24/24,
USA, 2018). VM.
18.50 tswhGuyane Série
(saison 2, 5 et 6/8, Fr, 2018).
20.35 iLa semaine
de Catherine et Liliane
20.45 Serge le mytho
Canal+
Family
43 13 154
43 44
6.45 LesP’tites Canailles+
8.15 tfshRio De Carlos
Saldanha (USA, 2011). VM.
9.45 sOscillation :
La balançoire
10.00 ushLes Cahiers
d’Esther
10.05 tfsjhSanta & Cie
D’Alain Chabat (Fr, 2017).
11.40 ysCartoon+
13.10 tfsjwhDivergente 2 :
l’insurrection De Robert
Schwentke (USA, 2015). VM.
15.00 tfsjhOpération
Casse-noisette 2
De Cal Brunker (Can, 2017). VM.
16.30 sCartoon+
18.15 tfsjhPaddington 2
De Paul King (GB/Fr, 2017). VM.
19.55 shJamel Comedy Kids
20.45 ushLes Cahiers
d’Esther
20.55 swhDesignated Survivor
Série. Le parti avant tout. Le
neuvième juge. Lazare (saison 1,
16 à 18/21, USA, 2017). VM.
20.50 rfswhJustice League
De Zack Snyder (USA, 2017).
VM. Avec Ben Affleck.
6 Batman, Aquaman
et compagnie. Scénario bâclé,
humour artificiel : comparés
aux Avengers de chez Marvel,
les superhéros DC
sont tristement à la ramasse.
22.55 hRay Donovan Série.
Avec Liev Schreiber, Jon Voight
(saison 6, 12/12, USA, 2018). VO.
23.50 yfsjwhHappy End
De Michael Haneke
(Fr/All/Autr, 2017).
1.35 tswhGuyane Série
(saison 2, 5 et 6/8, Fr, 2018).
3.15 dshElection américaine :
Showtime ! (Fr, 2016).
4.15 hLive in Canal
2 5.25.
22.45 tfswhLa Planète
des singes : suprématie
De Matt Reeves (USA, 2017).
VM. Avec Woody Harrelson,
Amiah Miller. LIRE page 120.
1.00 tfsjhGauguin
D’Edouard Deluc (Fr, 2017).
2.35 yfsjwhUne saison
en France De Mahamat-Saleh
Haroun (Fr, 2017).
4.15 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2006). 2 5.10.
Canal+ Cinéma
Canal+
Décalé
40 10 153
40 41
7.35 iwhTop of the Shorts
Des héros pas comme les autres.
7.55 hRencontres de cinéma
8.15 rfsjwhLa Promesse
de l’aube D’Eric Barbier
(Fr/Bel, 2017).
10.25 tfsjhM
De Sara Forestier (Fr, 2017).
12.00 rfsjwh
Garde alternée
D’Alexandra Leclère (Fr, 2017).
13.40 ihLe cercle
14.30 yfsjwhUne saison
en France De Mahamat-Saleh
Haroun (Fr, 2017).
16.05 tfshLa Montagne
entre nous De Hany Abu-Assad
(USA, 2017). VM.
17.55 hTchi tcha
18.45 fswhFurious
De Dzhanik Fayziev et Ivan
Shurkhovetskiy (Rus, 2017). VM.
20.50 tfschGangsta
D’Adil el-Arbi, Bilall Fallah
(Bel, 2018). 120 mn. VM. Inédit.
Avec Matteo Simoni,
Nora Gharib.
6 Derrière ses couleurs pop,
cette variation autour
de Scarface à Anvers est d’une
profonde noirceur. Baroque,
foisonnant, mais quelque peu
brouillon. LIRE page 120.
22.50 fsxhFour Hands
D’Oliver Kienle (All, 2017). VM.
Avec Frida-Lovisa Hamann,
Friederike Becht.
0.20 Jour de cinéma
0.25 yfsjchA Beautiful
Day De Lynne Ramsay
(GB/Fr, 2017). VM.
1.50 tfschHannibal
Lecter : les origines du Mal
De Peter Webber
(GB/Fr/Ita, 2007). VM.
2 3.45.
44 14 156
44 45
16.05 yfshPremier Contact
De Denis Villeneuve
(USA, 2016). VM.
18.05 yswCasual (saison 1, 9
et 10/10, USA, 2015). VM.
19.00 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
19.55 swhGroland le zapoï
20.50 La Boîte à questions
20.55 yfsjhL’Echange des
princesses De Marc Dugain (Fr/
Bel, 2017). Avec Lambert Wilson,
Olivier Gourmet. LIRE page 110.
22.30 hBonsoir !
Le mag de l’époque.
23.20 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
0.05 swhGroland le zapoï
1.00 shJT pressé 2 1.10.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
14.35 hBasket-ball Champions
League. 11e journée. Ventspils
(Lva)/Le Mans (Fra). Groupe A.
16.10 Strasbourg (Fra)/
Neptunas Klaipeda (Ltu).
Groupe D.
17.40 hFormule E ePrix de
Marrakech. Les temps forts.
18.20 hBasket-ball AEK Athènes
(Grc)/Dijon (Fra). Champions
League. 11e journée. Groupe C.
En direct.
20.20 Plateau sport En direct.
20.25 hBasket-ball Nanterre
(Fra)/PAOK Salonique (Grc).
Champions League. 11e journée.
Groupe B. En direct.
22.20 dhRyder Cup 2018 :
One Family
3.50 hD1 le mag
2
0.05 hFight+
1.50 hHockey sur glace Toronto
Maple Leafs/Colorado
Avalanche. NHL. 2 3.20.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 123
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
10.10 dLes Funérailles
de Louis XIV :
documentaire
10.35 Bernard Haitink
dirige Bruckner
Par le Royal
Concertgebouw
Orchestra.
Dir. Bernard Haitink.
12.10 Intermezzo Clips.
12.30 Brahms
Symphonies nº2 et nº3.
13.40 Brahms : sonates
pour piano nº1, 2 & 3
15.20 Intermezzo Clips.
16.30 tJazz à La Villette
2015 Autour de Nina.
17.55 uLa Nuit du raga
Amjad Ali Khan.
18.55 Au Fil des Voix 2014
Juan José Mosalini et
Sandra Rumolino,
« Alma de Tango ».
19.40 Intermezzo Clips.
13.35 dDeux sœurs,
une histoire (GB, 2018).
Elizabeth Ire et Mary Ire.
14.20 ydUn film et
son époque (Fr, 2010).
15.10 dA la recherche
de l’art perdu (GB, 2015).
Saisir Cézanne. « La Jeune
Fille à la perle ».
16.00 ydArt, passion
et pouvoir (GB, 2017).
Magie noire (1/4).
16.50 dSacred Sites
(Irl, 2016). Le mystère
des oracles.
17.45 ydLa Mort
de Louis XIV (Fr, 2015).
18.40 dGuerre secrète
(GB, 2011). Le désastre
hollandais (7/13).
19.35 ydwEnemies
of the people
(GB, 2010). LIRE TRA 3599,
page 120.
15.05 dSecrets des sites
mythiques d’Amérique
(USA, 2015). Le Lincoln
Memorial (6/8).
Alcatraz (1/8, 2015).
17.00 dLes Trains du
monde (GB, 2016).
De Zermatt à Genève
(2/6). De Tanger à
Marrakech (3/6, 2016).
18.55 dUn train à travers
(P-B, 2012). La Suisse (1/2).
19.30 dEchappées belles
(Fr, 2012). Une journée
à Tokyo (nº1).
20.50 dMada Trek
(Fr, 2013). En pays
Mahafaly (5/5). Le peuple
des épines (1/2, 2016).
22.50 dDécouvrir le
monde (Fr, 2016).
Saint-Barthélemy.
Mayotte, couleur lagon.
2 0.50.
12.55 rsjwBody of
proof Série. VM. Avec
Dana Delany (saison 1,
7/9, USA, 2011) (saison 2,
3, 11 à 13/20, 2012).
16.45 rsjwNCIS :
Nouvelle-Orléans Série.
VM. Avec Scott Bakula,
Rob Kerkovich, Ed Quinn
(saison 3, 18 et 23/24,
USA, 2017)
(saison 4, 1, 7 et 12/24).
20.50 Zemmour et
Naulleau Talk-show.
Présentation : Eric
Naulleau, Eric Zemmour
et Anaïs Bouton.
23.05 Chez Moix Débat.
Présentation : Yann Moix.
0.15 Ça balance à Paris
1.10 Zemmour et
Naulleau Talk-show.
3.15 Programmes
de la nuit 2 7.00.
20.40 tfL’Agence
De George Nolfi (USA,
2011). VM. Avec
Matt Damon, Emily Blunt.
6 Transformer une
nouvelle de Philip K. Dick
en comédie romantique ?
Un pari à moitié réussi.
Heureusement,
Matt Damon est parfait.
22.30 tfc30 Jours
de nuit De David Slade
(USA, 2007). VM.
Avec Josh Hartnett,
Melissa George.
0.20 cFantasmes Série.
1.45 Brigade du crime
Série (saison 6, 4,
1 et 2/22, All, 2006).
4.00 112 unité d’urgence
Série (saison 1, All, 2008).
2 5.10.
9.05 thUn si grand soleil
1
19.30 hLes Merveilles
du patrimoine français
19.40 Tout le monde veut
prendre sa place Jeu.
20.30 hJournal (France 2)
21.00 Complément
d’enquête Magazine.
Présentation : Jacques
Cardoze. Végans, écolos,
chasseurs : touche pas
à mes bêtes !
22.25 hJournal (RTS)
22.50 hLe Journal
du Dakar
23.00 Unité 9 Série. VO.
Avec Guylaine Tremblay,
Céline Bonnier (saison 6,
1 et 2, Can, 2017).
0.30 hLe journal Afrique
1.00 hQuestions à la une
1.55 hAcoustic Invités :
Les Parisiennes et Anaïs.
2 2.25.
20.30
La Traviata
20.40
Cuba, la révolution
oubliée
National
85 176
Geographic 123 60
Téva
Série Club
13ème Rue
20.40 dAir Crash Chute
fatale. Faille au décollage,
vol 1141 Delta Airlines.
22.20 dVoyage au bout
de l’enfer (GB, 2016).
L’enfer des prisons
thaïlandaises (2/6).
23.15 dAir Crash
Chute fatale.
Faille au décollage,
vol 1141 Delta Airlines.
2 0.55.
15.15 tsDesperate
Housewives Série
(saison 5, 10 à 16/24,
USA, 2009). VM.
2
0.50 Déco ou négo
Télé-réalité.
Paige & Jeff.
Tokiko & James.
Carolyn & Jeff. Linnea
& Mike. Amy & Chris.
Kelly & Lorn. Siva & Sinna.
2 2.40.
17.30 tswBlue Bloods
Série (saison 3, 6/23,
USA, 2012) (saison 4, 3 à
5/22, 2013). VM.
20.50 tswElementary
Série. VM. Avec Jonny
Lee Miller, Lucy Liu
(saison 3, 4 à 6/24, USA,
2014) (saison 2, 16 à
18/24).
1.30 Programmes
de la nuit 2 6.50.
2
0.55 twChicago Police
Department Série. VM.
Avec Mariska Hargitay,
Danny Pino. De New York
à Chicago (1/2) (saison 2,
20/23, USA, 2015).
2
1.35 txNew York, unité
spéciale Série. VM
(saison 16, 20/23, USA,
2015) (saison 17, 10, 11 et
19/23, 2016) (saison 5,
13/25, 2004). 2 1.25.
Toute 128 90 183
l’Histoire 121 206
TV
Breizh
Comédie+
Warner TV
20.45 tdMargherita S.
(Fr, 2014). La femme qui
inventa Mussolini.
21.40 ydMussoliniHitler (Fr, 2012).
L’opéra des assassins.
LIRE ci-dessous.
23.15 dThe Eighties
(USA, 2016). L’apparition
des vidéo-clips (7/7). La
lutte contre le sida (3/7)
2 0.45.
15.30 sWalker, Texas
Ranger Série (saison 1, 1
et 2/4, USA, 1993) (saison
2, 17, 8 et 5/24, 1993)
(saison 3, 6/25, 1994).
2
0.50 sMiss Marple Série.
Avec Julia McKenzie
(saison 5, 2/4, GB, 2010)
(saison 4, 1/4, 2008).
0.15 sHercule Poirot
Série. VM (saison 11, 3/4,
GB, 2008). 2 1.45.
hOpéra en 3 actes de Verdi.
Par le Music Book Orchestra.
Dir. Benjamin Pionnier. Mise
en scène : Arielle Dombasle.
Avec l’Ecole de danse AID.
Enregistré en 2015, au
Château de Fontainebleau.
Avec Gabrielle Philiponet,
Paolo Ruggiero, Samy
Camps.
22.30 Intermezzo Clips.
23.30 Jazz en Baie 2015
All Stars Band. Avec
Antonio Faraò, Eddie
Gomez, Biréli Lagrène.
0.35 Banlieues Bleues
2017 Pedrito Martinez.
1.30 Jazz at the
Philharmonie Anouar
Brahem, Dave Holland,
Jack Dejohnette, Django
Bates : « Blue Maqams ».
3.05 Jazz sous les
Pommiers 2018
Sylvain Luc Quintet.
2 4.45.
dhDe Glann Gebhard
(USA, 2014).
Frank Pais et Juan Antonio
Echeverria, révolutionnaires
cubains, ont marqué
l’histoire du pays.
21.40 ydhRouges
Années (Fr, 2017).
Lire ci-dessous.
23.05 dMafia Killers (GB,
2018). Sammy « The Bull »
Gravano (2/6).
23.55 ydsLes Gangsters
et la République (Fr,
2016). Petits arrangements
entre amis (2/3).
0.50 dEnquêtes royales
(USA, 2017, 4/4).
1.35 tds
Les Cartographes (GB,
2004, 3/3). Les cartes du
débarquement du jour J.
2.30 tdsGenius, rivalité
de génie (USA, 2015).
Hearst vs Pulitzer. 2 3.20.
33 54 71
35 53
32 53 73
38 54
34 56 72
37 29
43 59
81 56
40
78 80
20.55 sLes Fous Rires des
Chevaliers du fiel 2017
Spectacle enregistré à
Toulouse, en mai 2017.
22.55 Carte blanche
aux Chevaliers du fiel
Spectacle enregistré
à Liège, en 2018.
0.35 sLes Chevaliers
du fiel chantent Noël
Spectacle. En Avignon,
en 2011. 2 2.10.
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
42
80 57
2
0.55 tfhMission :
Impossible 2 De John
Woo (USA/All, 2000). VM.
Avec Tom Cruise,
Dougray Scott.
2
3.00 tfhMission :
Impossible De Brian De
Palma (USA, 1996). VM.
Avec Tom Cruise.
0.50 tThe Last O.G. Série
(saison 1, 4 et 5/10,
USA, 2018). VM. 2 1.30.
le choix de télérama
y 21.40 Histoire Documentaire
y 21.40 Toute l’Histoire Documentaire
6 Cuba, 1963-1970. Retour sur une époque d’effervescence
politique, sociale et culturelle, par ceux qui l’ont vécue.
Entre archives et interviews, la forme reste classique,
mais le propos est assez distancié sur les icônes
de la révolution et les idéaux déçus.
6 Mussolini ? Un grand « niais ». Et Hitler, un « pauvre
type ». Jean-Christophe Rosé retrace la fatale aventure
du Duce et du Führer avec une bonne dose d’ironie
et d’éloquence.
Rouges Années
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
17.00 iMendelssohn,
Grieg, Beethoven Par
l’Orchestre symphonique
de Flandres. Dir.
Jan Latham-Koenig.
A Bruges, en 2016.
18.25 Anima Eterna
Brugge et Jos Van
Immerseel : Gershwin
A Bruges, le 3 mars 2017.
2
0.00 Intermezzo Clips.
2
1.00 Südtirol Jazz
Festival 2015 Flat Earth
Society. 21.55 Polar Bear.
22.45 Troyka.
2
3.30 Intermezzo Clips.
0.00 Au Fil des Voix 2014
Juan José Mosalini
et Sandra Rumolino,
« Alma de Tango ».
0.45 Intermezzo Clips.
2.00 Requiem de Mozart
Par le Budapest Festival
Orchestra et le Collegium
Vocale Gent. 2 3.35.
2
1.05 tBerlin
Philharmonic in Japan
Dir. Claudio Abbado.
Enregistré au Suntory
Hall de Tokyo, en 1994.
2
2.40 Concours de piano
Liszt : Vinsenso Husin
2
3.25 IVC 2014 :
Agata Schmidt &
Bartolomiej Wezner
2
3.35 Beethoven :
Symphonie nº7,
mouvement II
0.00 Puccini : Turandot
Opéra. Par The Puccini
Festival Orchestra.
Dir. Jacopo Sipari di
Rescasseroli. Avec
Rebeka Lokar, Tso-Han
Ying. Enregistré en 2016,
au Torre del Lago Puccini,
en Toscane.
2.15 Spécial Prokofiev :
Le quatrième concert
2 4.00.
124 Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 Mussolini-Hitler
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
18.40 ydhPiripkura
(Br, 2017).
2
0.05 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA (USA, 2014).
Offrir ou voler (25/37).
2
0.55 ydhVoyages
au centre de l’Univers
(USA, 2017). Rediffusion.
De Mercure à Mars (1/2).
De Jupiter à Pluton (2/2).
LIRE page 120.
2
2.45 whFaites entrer
l’accusé Henri Pacchioni,
pour les yeux d’Emilie.
0.15 tdshTopoï : c’est
l’époque qui veut ça
(Fr, 2017). Complot (nº 1).
1.10 dhFacebook & moi
(USA, 2015).
2.30 ydhA pleines
dents ! (Fr, 2015).
La Bretagne. L’Ecosse.
3.55 tdhL’ADN
(Fr, 2011). 2 4.50.
19.05 ydA la conquête
de Titan (Fr/Jap, 2017).
LIRE TRA 3599, page 80.
20.05 dEcho-logis
(Fr, 2015). Bali,
la « Green School ».
20.30 dChacun sa terre
20.40 dL’Asie en fête
(All, 2014). Songkran,
la fête du nouvel an
en Thaïlande (3/6).
21.25 tdDolma, la petite
Khampa (Fr, 2017).
22.20 dTsukasa
prêtresses des îles
Yaeyama (Fr, 2018).
23.15 tsUshuaïa nature
Parfums de l’Arabie
heureuse (Yémen/Oman).
L’esprit de la forêt,
Colombie-Britannique.
2.25 dJ’ai vu changer
la Terre (Fr, 2011). Népal,
les fêlures du Toit
du monde. 2 3.25.
Polar+ 41
79 55
12.30 tBoulevard du palais
Série (saison 16,
1/6, Fr, 2015) (saison 1, 2/2,
1999) (saison 4, 2/2, 2002).
17.30 tNew York,
police judiciaire Série
(saison 9, 1, 2 et 17/24,
USA, 1999). VM.
2
0.00 ywNew York
Police Blues Série
(saison 5, 17/22,
USA, 1998). VM.
2
0.50 tBoulevard du palais
Série. Avec Anne Richard,
Jean-François Balmer
(saison 16, 1 et/6, Fr, 2015).
0.00 tNew York, police
judiciaire Série (saison 9,
5 et 6/24, USA, 1998). VM.
1.25 Un cas pour deux
Série (saison 24, 8/11,
All, 2004).
2.25 yhThe Killing Série
(saison 1, 15 et 16/20,
Dan, 2007). VM. 2 4.25.
Altice Studio
37
15.15 yfxBullhead
De Michaël R Roskam
(Bel, 2011). VM.
17.20 rfMonster Cars De
C. Wedge (USA, 2016). VM.
19.05 fUne drôle d’histoire
D’Anna Boden et Ryan
Fleck (USA, 2010). VM.
20.50 tfLa Grande
Muraille De Zhang Yimou
(USA/Ch, 2016). VM. Avec
Matt Damon, Pedro Pascal.
6 Les dialogues sont
ineptes, mais les combats
sur la Grande Muraille
puis dans la Cité interdite
en mettent plein la vue.
22.30 rf3 Amis
De Michel Boujenah
(Fr, 2007). Avec Mathilde
Seigner, Pascal Elbé.
23.55 tfwNocturnal
Animals De Tom Ford
(USA, 2016). VM.
2 1.50.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
mercredi 16
90 31 162
55 123
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
5.35 fhCandlelight in
Algeria De George King
(GB, 1943). NB. VO.
7.00 tfLe Plus Grand
Cirque du monde
De Henry Hathaway
(USA, 1964). VM.
9.20 tfLe Rideau déchiré
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1966). VM.
11.25 yfxhMissouri
Breaks D’Arthur Penn
(USA, 1976). VM.
13.30 yfhMud De Jeff
Nichols (USA, 2012). VM.
15.45 tfhLes Sentiers de
la perdition De Sam
Mendes (USA, 2002). VM.
17.45 rfhPhone Game
(USA, 2002). VM.
19.05 yfEngrenages
De David Mamet
(USA, 1987). VM.
6.40 tfshGazon
maudit De Josiane
Balasko (Fr, 1994).
8.30 tfhVery Bad Trip
De Todd Phillips
(USA, 2009). VM.
10.05 yfshSpy Game,
jeux d’espions De Tony
Scott (All/USA, 2001). VM.
12.10 tfsjh
La Consolation De
Cyril Mennegun (Fr, 2017).
13.30 tfsjhRaid
dingue De Dany Boon (Fr/
Bel, 2016).
15.15 yfhJurassic Park
De Steven Spielberg
(USA, 1993). VM.
17.20 tfswh99 Francs
De Jan Kounen (Fr, 2007).
19.00 hHuit
19.10 fswhMindscape
De Jorge Dorado
(USA/Fr/Esp, 2013). VM.
8.30 yfswDeepwater
De Peter Berg
(USA, 2016). VM.
10.10 fwhOpen Water 3 :
Les abîmes de la terreur
De Gerald Rascionato
(Aus, 2017). VM.
11.30 tfshLes 4
Fantastiques De Tim
Story (USA/All, 2005). VM.
13.15 Auto-stop NB.
13.30 yfsjhDoctor
Strange
De Scott Derrickson
(USA, 2016). VM.
15.20 yfwhCollateral
De Michael Mann
(USA, 2004). VM.
17.15 yfsLes Brigades
du Tigre De Jérôme
Cornuau (Fr, 2006).
19.20 tfsjhLa Fine
Equipe De Magaly
Richard-Serrano (Fr, 2016).
8.30 tfshLes Figures
de l’ombre De Theodore
Melfi (USA, 2016). VM.
10.30 tfsjhChez nous
De Lucas Belvaux
(Fr/Bel, 2017).
LIRE TRA 3599, page 120.
12.25 tdhSciences/
Fiction (Fr, 2016).
13.15 hPrincesse
13.30 tfshLa Doublure
De Francis Veber
(Fr, 2006).
14.50 rfhMariages !
(Fr, 2003).
16.30 tfhPour un garçon
De Chris et Paul Weitz
(GB/Fr/USA, 2002). VM.
18.05 shDeux Dollars
18.15 rfwhCasanova
De Lasse Hallström
(USA, 2005). VM.
20.05 hTous cinéma
9.45 yfshUn air
de famille De Cédric
Klapisch (Fr, 1996).
11.30 whOver VO.
11.45 yfhA la petite
semaine De Sam
Karmann (Fr, 2003).
13.30 yfsjwhJackie
De Pablo Larrain (USA/Fr/
Chil, 2016). VM.
15.05 tfshMy Week
with Marilyn
De Simon Curtis
(GB/USA, 2011). VM.
16.40 yfsjhNeruda
De Pablo Larrain
(Chil, 2016). VM.
18.25 ydhParoles
de cinéastes (Fr, 2013).
Yves Boisset.
19.30 yfhLa Fiancée
du désert De Cecilia Atán
et Valeria Pivato
(Arg, 2017). VO.
8.30 yfhLe Grand
Passage De King Vidor
(USA, 1940). VM.
10.30 yfhBastogne
De William A. Wellman
(USA, 1949). NB. VM.
12.35 tdhAva Gardner,
la vie est plus belle
que le cinéma (Fr, 2015).
13.30 tfhComment
l’esprit vient
aux femmes
De George Cukor
(USA, 1950). NB. VM.
15.05 fhParis est
toujours Paris
De Luciano Emmer
(Ita/Fr, 1951). NB.
16.45 yfhLa Nuit de
Varennes D’Ettore Scola
(Fr/Ita, 1982). VM.
19.15 rfhLa Maison
sous les arbres De René
Clément (Fr/Ita, 1971).
20.45 Sept Secondes
en enfer
20.50 Rock’n’ Roll
20.50
Rupture
20.50 TT
A.I., Intelligence
artificielle
20.50 TT
La Rose pourpre
du Caire
20.50 TT
New York, New York
yfhFilm de sciencefiction de Steven Spielberg
(USA, 2001). 140 mn. VM.
Avec Haley Joel Osment,
Jude Law, Frances O’Connor.
6 David est un
merveilleux petit garçon.
Mais sa mère l’abandonne
dans une forêt, pleine
d’androïdes comme lui.
Un conte étonnant.
yfhComédie
sentimentale de Woody
Allen (USA, 1985). 80 mn.
VM. NB. Avec Mia Farrow,
Jeff Daniels, Danny Aiello.
6 Fausse comédie,
faux mélo, mais vrai
chef-d’œuvre et
vertigineuse exploration
du miracle de l’art.
T
tfhWestern de John
Sturges (USA, 1967).
100 mn. VM. Avec James
Garner, Jason Robards.
6 Un western dans la plus
pure tradition, même s’il
écorche pour une fois
le code de l’honneur
des valeureux cow-boys.
22.25 yfL’homme qui
en savait trop (version
restaurée) D’Alfred
Hitchcock (USA, 1956).
VM. Avec James Stewart.
0.25 tfhJoies
matrimoniales
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1941). NB. VM.
2.05 tfxhIncidents de
parcours De George A.
Romero (USA, 1988). VM.
4.00 rfLa Nuit de la
grande chaleur (GB,
1967). VM. 2 5.35.
TT
yfsjhComédie de
Guillaume Canet (Fr, 2017).
120 mn. Avec Guillaume
Canet, Marion Cotillard,
Gilles Lellouche.
6 Comédie qui finit par
donner froid dans le dos,
tant Guillaume Canet suit
avec cruauté son alter ego
dans sa quête de
l’éternelle jeunesse.
22.50 tfsxhLogan
De James Mangold (USA,
2017). VM. Avec Hugh
Jackman, Patrick Stewart.
6 Heureuse surprise :
voici un Wolverine enfin
regardable.
1.00 tfshAve, César !
D’Ethan et Joel Coen
(USA/GB, 2016). VM.
2.45 hTous cinéma
3.35 sLes Nuits
de Las Vegas Téléfilm
de Tim Matheson (USA,
2011). VM. 2 5.00.
fsxhFilm de sciencefiction de Steven Shainberg
(Can/USA, 2016). 95 mn.
VM. Avec Noomi Rapace,
Peter Stormare, Kerry Bishé.
Une mère divorcée
est enlevée et séquestrée
par une organisation,
qui l’utilise comme cobaye.
22.25 tfsjwh
American Ultra De Nima
Nourizadeh (USA, 2015).
VM. Avec Kristen Stewart,
Jesse Eisenberg.
6 Un « agent dormant »
est réveillé par son
instructeur… Scénario
marrant, acteurs sympas
comme tout. Manque
un réalisateur.
0.00 tfshRocky
De John G Avildsen
(USA, 1976). VM.
1.45 fvhSex Night
Fevers (2007).
3.25 rfxhSix-Pack
(Fr, 1999). 2 5.00.
23.10 yfhGran Torino
De Clint Eastwood (USA,
2008). VM. Avec Clint
Eastwood, Bee Vang.
6 A la fois comédie
grinçante, thriller en prise
avec l’Amérique de 2008
et réflexion morale.
1.00 tfhL’Affaire Josey
Aimes De Niki Caro
(USA, 2005).
3.05 tfsjhElle l’adore
De Jeanne Herry
(Fr, 2014). 2 4.45.
histoire | toute l’histoire | ocs city | ciné+ classic
46 26 141
50 37
17.05 yfhOuvert la nuit
D’Edouard Baer (Fr, 2016).
18.40 hPizou l’ours blanc,
la traversée de la
banquise Téléfilm de
Roger Spottiswoode et
Brando Quilici
(USA, 2014). VM.
2
0.20 hStory Movies
2
0.40 tfhTout le monde
debout De Franck
Dubosc (Fr, 2018).
Avec Franck Dubosc,
Alexandra Lamy,
Elsa Zylberstein.
2
2.25 rfh7 Jours pas
plus De Héctor Cabello
Reyes (Fr/Bel, 2017).
Avec Benoît Poelvoorde.
0.00 rfhL’Embarras
du choix D’Eric Lavaine
(Fr, 2017).
1.35 yfhFolles de joie
De Paolo Virzì (Ita/Fr,
2016). VM. 2 3.30.
22.10 yfshRadio Days
De Woody Allen (USA,
1987). VM. Avec Seth
Green, Josh Mostel.
23.40 rfsch
Emmanuelle (Fr, 1974).
1.10 rfsch
Emmanuelle l’antivierge
(Fr, 1975).
2.40 tfshLa Fille de
Monaco D’Anne Fontaine
(Fr, 2008).
4.10 yfshSwagger
D’Olivier Babinet
(Fr, 2016). 2 5.50.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
yfhComédie dramatique
de Martin Scorsese (USA,
1977). 155 mn. VM. Avec Liza
Minnelli, Robert De Niro,
Lionel Stander.
Lire ci-dessous.
23.25 yfxhTaxi Driver
De Martin Scorsese
(USA, 1976). VM.
Avec Robert De Niro,
Cybill Shepherd.
6 Un vétéran du Vietnam
erre dans les rues
de New York avec son taxi.
Scorsese compose
un thriller sulfureux,
violent et fascinant.
Immense Robert De Niro.
1.15 yfhAlice
n’est plus ici
De Martin Scorsese
(USA, 1974). VM.
3.05 fQuatre du Texas
De Robert Aldrich
(USA, 1963). VM. 2 4.55.
y 20.40 OCS City Film
y 20.50 Ciné+ Classic Film
6 Suspense coréen. Deux soldats du Nord sont tués
à la frontière, un officier du Sud est accusé.
Une inspectrice suisse de l’ONU mène l’enquête…
Un thriller militaire sophistiqué, et émouvant,
qui milite pour le rapprochement entre les deux Corée.
6 L’histoire d’amour impossible entre une chanteuse
et un saxophoniste de jazz névrosé, pendant les années
be-bop. Interprétation brillamment hystérique
des deux stars, Liza Minnelli et De Niro. La chansontitre est aujourd’hui plus célèbre que le film. A tort.
JSA : Joint Security Area
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
17.05 tfwhAnother
Happy Day De Sam
Levinson (USA, 2011). VO.
19.05 fwhThe Daughter
De Simon Stone
(Aus, 2015). VO.
2
0.40 yfxhJSA : Joint
Security Area De Park
Chan-wook (Corée du
Sud, 2000). VM. Avec Lee
Yeong-ae, Lee Byung-hun,
Song Kang-ho.
LIRE ci-dessus.
2
2.25 yfwhEntre
deux rives De Kim Ki-duk
(Cor du S, 2017). VO. Inédit.
Avec Ryoo Seung-bum.
LIRE page 120.
0.20 tfwhMimosas,
la voie de l’Atlas D’Oliver
Laxe (Esp, 2016). VO.
1.55 yfwhLes Sept
Jours De Ronit et Shlomi
Elkabetz (Isr/Fr, 2008).
2 4.15.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
48 28 143
52 39
17.05 rfwhEnnemis
rapprochés D’Alan J
Pakula (USA, 1997). VM.
19.00 rfhLa Confrérie
des larmes De
Jean-Baptiste Andrea
(Fr, 2013).
2
0.40 tfxhPanic Room
De David Fincher (USA,
2002). VM. Avec Jodie
Foster, Kristen Stewart.
2
2.30 xhFuture Man
Série (saison 2, 1 et 2/13,
USA, 2018). VM.
2
3.35 hTu vois le genre ?
2
3.50 fxhTommy
De Tarik Saleh
(Suè, 2014). VM.
1.25 rfxhEntre ses
mains D’Anne Fontaine
(Fr/Bel, 2005).
3.00 tfwhRespire
De Mélanie Laurent
(Fr, 2014).
2 4.25.
New York, New York
OCS
Géants
49 29 144
53 40
15.05 tfhLe Sport favori
de l’homme De Howard
Hawks (USA, 1964). VO.
17.05 yfhYentl De
Barbra Streisand (USA/
GB, 1983). VM.
19.15 udhJames
Stewart, Robert
Mitchum : les deux
visages de l’Amérique
(Fr, 2017).
2
0.40 yfhL’Homme de
nulle part De Delmer
Daves (USA, 1956). VM.
Avec Glenn Ford, Ernest
Borgnine, Rod Steiger.
2
2.20 tfhSierra torride
De Don Siegel (USA,
1970). VM. Avec Clint
Eastwood, Shirley
MacLaine.
0.20 yfhIl était une
fois la Révolution De
Sergio Leone (Ita, 1971).
VM. 2 2.50.
12.00 souligné : dernière diffusion
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
17.05 fhLa Femme du
pionnier De Joseph Kane
(USA, 1945). NB. VM.
18.35 hLe Buzz
18.50 tfhDouble
Mise De Paul Thomas
Anderson (USA, 1996).
VM.
2
0.40 tfh48 Heures
De Walter Hill (USA, 1982).
VM. Avec Nick Nolte,
Eddie Murphy, James
Remar.
2
2.25 ufhLe Parrain
De Francis Ford Coppola
(USA, 1972). VM. Avec
Marlon Brando, Al Pacino,
James Caan.
1.30 tfhDead Again De
Kenneth Branagh (USA,
1991). VM.
3.20 tfhUn amour
désespéré De William
Wyler (USA, 1952). NB.
VM. 2 5.20.
18.15 rfhLa Soupe aux
choux De Jean Girault
(Fr, 1981).
19.55 tMerci, les enfants
vont bien ! Série
(Fr, 2007).
Elle ou moi (11/12).
2
0.50 rfshBallroom
Dancing De Baz
Luhrmann (Aus, 1992).
VM. Avec Paul Mercurio.
2
2.20 yfhBabe, le
cochon dans la ville De
George Miller (Aus, 1998).
VM. Avec M. Szubanski.
2
3.55 tfshNous irons
tous au paradis D’Yves
Robert (Fr, 1977).
1.40 tfhTout le monde
n’a pas eu la chance
d’avoir des parents
communistes De J-J.
Zilbermann (Fr, 1993).
2 3.10.
Télérama 3600
82 23 149
62 112
09 / 01 / 19 125
jeudi
tnt
t 23.40 France 3 Documentaire
Notre-Dame-des-Landes, la reconquête
| Documentaire de Thibault Férié (France, 2018)
| 65 mn. Inédit.
17 janvier 2018, l’Etat français renonce à
la construction de l’aéroport de NotreDame-des-Landes. Une première victoire
hautement symbolique pour tous les mi­
litants qui, depuis cinquante ans, s’opposent au projet. « Les terres retrouveront
leur vocation agricole », ajoutaient les pouvoirs publics. Dès lors, comment répartir
les 1 600 hectares de bocage et de forêt qui
devaient être consacrés à l’aéroport ?
Quels projets retenir et selon quels critères ? Un an après la décision gouvernementale, ce doc montre que, sur le site,
c’est toujours la confusion. A travers des
portraits souvent intimistes, il se veut le
récit de la nouvelle lutte entre les zadistes,
porteurs de projets innovants et alternatifs, et l’Etat, qui voit d’un mauvais œil
l’utopie des paysans voulant faire de la
ZAD « un lieu d’expérimentations sociales ».
« Nous sommes dans une phase particulière
qui est la lutte contre un projet et la lutte
pour un projet », soutient l’un de ces agriculteurs. Un véritable combat politique
­illustré par des images des expulsions violentes ordonnées par l’Etat.
Toute l’habileté du réalisateur consiste
à s’effacer pour donner la parole aux protagonistes de cet interminable imbroglio,
afin d’en faciliter la compréhension pour
le spectateur. Une démarche qu’il avait
déjà entreprise en 2013 avec Le tarmac est
dans le pré, son premier film sur NotreDame-des-Landes. — Raoul Mbog
y 21.00 France 2 Magazine
La Spéciale d’Envoyé
Comment se défaire de l’addiction au glyphosate ? Le temps d’un
reportage, deux producteurs céréaliers, l’un bio, l’autre accro au
Roundup, ont joué à Vis ma vie. Ce dialogue, sans manichéisme,
entre deux modèles agricoles, permet de comprendre les résistances. Puis une enquête tente, elle, de démonter les ressorts
du rétropédalage parlementaire. On plonge ensuite au cœur de
la « fabrique du mensonge » mise sur pied par Monsanto pour cacher les dangers de son produit star. Un dernier reportage regarde vers l’avenir, au Sri Lanka, premier pays au monde à avoir
totalement interdit le glyphosate, en 2015, après avoir été
confronté à une épidémie de maladies du rein. Comme le dit le
chercheur qui a établi le lien entre le Roundup et ces affections :
« C’est vous, les Occidentaux, qui avez fabriqué ces produits, à votre
tour de prendre les bonnes décisions ! » —Virginie Félix
Cette émission, initialement programmée le 13 décembre,
avait été annulée en raison de l’actualité liée aux Gilets jaunes.
Rediffusion sur TV5 Monde : 18/1 à 23.20.
Pourquoi cet herbicide, considéré par de nombreux scientifiques comme dangereux pour la santé, est-il toujours autorisé, crénom de Dieu ?!
126 Télérama 3600
09 / 01 / 19
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Envoyé spécial/FTV | 2018 Showtime
Glyphosate : comment s’en sortir
| Présenté par Elise Lucet (France, 2018) | 110 mn. Inédit.
En septembre dernier, au terme d’un abracadabrant débat parlementaire, les députés renonçaient à inscrire dans la loi l’interdiction du glyphosate. A rebours des promesses d’Emmanuel
Macron, qui affirmait dans un tweet, en novembre 2017, vouloir
bannir l’herbicide de Monsanto. Face aux atermoiements des
politiques autour de ce produit classé « cancérigène probable »
par le Centre international de recherche sur le cancer, les Français rencontrés pour ce numéro exceptionnel sont, eux, unanimes : ils souhaitent l’interdiction du glyphosate, conscients,
et inquiets, d’y être exposés au quotidien dans leur alimentation. Sur le marché de Marly-le-Roi (Yvelines), où les journalistes ont promené leur micro, une quinzaine de consommateurs se sont soumis à un test d’urine, tout comme quinze
personnalités. Résultat : même les plus attentifs à ce qu’ils mangent portent des traces du produit dans leur organisme.
jeudi 17
t 21.00 France 3 Film
Le Dernier Diamant
| Film d’Eric Barbier (France/Belgique/Luxembourg,
2014) | Scénario : E. Barbier, Trân-Minh Nam
et Marie Eynard | 110 mn | Avec Yvan Attal,
Bérénice Bejo, Jean-François Stévenin.
| Genre : aventure à l’ancienne.
Une beauté met en vente un somptueux
diamant, attirant un escroc qui comprend
que le vrai bijou, c’est elle…
Un parfum rétro plane sur ce cambriolage, qui n’oublie jamais les bonnes manières. Simple comme bonjour, le film
semble pourtant le résultat d’une petite
cogitation : et si l’on faisait se rencontrer
un héros d’aujourd’hui, sorti d’un film
d’action viril, et le charme plus féminin
des aventures à l’ancienne ? Le casting est
pour cela idéal, avec une Bérénice Bejo en
poupée de porcelaine et un Yvan Attal en
gros dur bien élevé. Il manque toutefois à
cette variation sur des univers de cinéma…
la magie du cinéma. L’histoire est bien racontée et mise en scène avec soin. Mais ce
qui donne vie à une pierre bien taillée,
c’est l’éclat… — Frédéric Strauss
t 21.00 Chérie 25 Film
y 23.00 Canal+ Série
Sixième Sens
Kidding
Vedette d’un show
télé pour enfants,
son job consiste
à s’amuser.
Mais notre monde
cruel va le rattraper.
| Film de M. Night Shyamalan (The Sixth Sense,
USA, 1999) | 125 mn | Avec Bruce Willis,
Haley Joel Osment, Toni Collette.
| Genre : Ne pas raconter à ceux qui ne
| Série créée par Dave Holstein (saison 1, 1 à 3/10, USA, 2018). Réalisation : Michel Gondry
l’ont pas vu…
| 3 × 30 mn. VM. Rediffusion | Avec Jim Carrey (Jeff), Frank Langella (Sebastian), Catherine Keener
Psychologue pour enfants, Bruce Willis
(Deirdre), Judy Greer (Jill), Cole Allen (Will Pickles) et Juliet Morris (Maddy).
s’est donné pour mission d’aider un gamin
Jeff Pickles, animateur d’un célèbre programme de télévision éducatif, va mal. Un an
après le décès de son fils dans un accident de la route, il vit seul, incapable d’exprimer de 8 ans à se débarrasser des fantômes qui
sa douleur. Et si la solution venait du monde enfantin de son émission ? S’il tournait s’en viennent lui faire la causette.
Habilement, ce conte fantastique reun épisode sur la mort ? Contre l’avis de son producteur (qui est aussi son père), il va
fuse au maximum les effets, se dispentâcher de mettre des mots sur sa souffrance, aussi bien dans le monde réel que dans
sant de passages ouvertement horricelui de « Mr Pickles ». Un lâcher-prise périlleux pour cet homme qui passe son temps
fiques. Après un démarrage un peu
à aider les autres, mais pas lui-même…
longuet, le ­récit atteint dans sa partie
Les intentions de Kidding (« plaisanterie »), comédie très mélancolique, sont un
peu trop soulignées — il y est question de deuil et de la difficulté d’être vu tel qu’on est centrale une belle intensité et fiche insivraiment —, mais il se dégage des premiers épisodes une grande générosité, une émou- dieusement les jetons. Dans ses meilleurs
vante tendresse habilement relevée par des éclats de rire inattendus. Michel Gondry, moments, Sixième Sens peut évoquer
dont c’est la première participation sur la longueur à une série (il a réalisé un épisode l’univers de Henry James et l’art qu’il
avait de rendre sensible le poids que les
de Flight of the conchords en 2009), lui apporte ce qu’il faut de couleurs et de poésie
morts font peser sur les vivants. Mais,
pour qu’elle ne soit pas noyée sous les larmes. Jim Carrey, qu’il retrouve quatorze ans
après Eternal Sunshine of the spotless mind, est bouleversant en clown triste, bouillon- dans l’ensem­ble, il est plus proche de
Ghost que de La Chambre verte…
nant sous son sourire bienveillant. — Pierre Langlais
— Aurélien Ferenczi
Lire page 80.
y 20.55 Arte Série
Il Miracolo
| Série créée par Niccolò Ammaniti (4, à 6/8,
Italie/France, 2018) | 3 × 50 mn. VM. Inédit
| Avec Guido Caprino (Fabrizio Pietromarchi),
Alba Rohrwacher (Sandra Roversi),
Tommaso Ragno (père Marcello), Elena Lietti
(Sole Pietromarchi), Sergio Albelli (le général
Votta), Lorenza Indovina (Clelia).
La Madone continue de pleurer du sang,
et plonge dans des abîmes de perplexité
le petit cercle de personnes placées dans
la confidence de son existence. Quatre
jours après sa découverte, la décision est
prise de faire analyser un échantillon des
larmes par un laboratoire américain : et si
l’ADN permettait de dissiper le mystère ?
Dans l’attente des résultats, le chemin
vers la vérité sinue lentement, et non sans
circonvolutions, au gré des initiatives personnelles de chaque protagoniste mis en
contact avec la Vierge…
Comme son générique intrigant le laissait présager, avec ses images de vie cellulaire, Il Miracolo ausculte avec toujours
plus d’à-propos les confins de la pensée
cartésienne et de l’éthique, tout parti­
culièrement à travers le personnage de
l’hématologue Sandra Roversi (Alba
Rohrwacher), confrontée aux limites de
sa foi en la science… Derrière la caméra,
Niccolò Ammaniti continue de mêler subtilement les genres et de s’amuser de la
frontière entre réalité et virtualité, en
­plaçant ses personnages face à des hallucinations et à des rêves terriblement lynchiens. — Emilie Gavoille
Suite et fin jeudi prochain.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 127
tnt
câble | satellite
y 20.30 Mezzo Concert
Naïssam Jalal et Hamid Drake :
“Quest of the invisible”
Un petit Exorciste sous possession espagnole.
t 20.50 Canal+ Cinéma Film
Verónica
| Film de Paco Plaza (Espagne, 2017) | 110 mn. VM.
Inédit | Avec Sandra Escacena, Bruna
González, Claudia Placer, Iván Chavero.
| Genre : horreur à huis clos.
Depuis la déflagration [REC], en 2007,
Paco Plaza a réalisé deux suites, sans jamais retrouver la puissance du film original : un groupe coincé dans un immeuble
contaminé… Verónica en est presque le
contrechamp : un huis clos horrifique
dans un appartement madrilène, habité
par une ado, son petit frère et ses deux
jeunes sœurs, délaissés par leur mère.
Dans ses meilleurs moments, le film
rappelle L’Exorciste, de Friedkin, par son
âpreté quasi documentaire. Les apparitions grand-guignolesques sont bien
moins convaincantes, hélas, que celles
des formes ténébreuses (derrière une
vitre ou un rideau de douche) qui évoquent les effets d’optique du théâtre
d’ombres. — Nicolas Didier
| Enregistré le 28 mars 2017 à La Dynamo de Banlieues bleues, à Pantin | Réalisation : Gilles Le Mao
| 60 mn. Inédit | Avec Naïssam Jalal, Hamid Drake, Leonardo Montana et Claude Tchamitchian.
Le silence après l’improvisation free. L’introspection mystique après le groove exubérant (Rhythms of resistance) et le slam rebelle (Al Akhareen)… Avec Quest of the ­invisible, la
flûtiste Naïssam Jalal se révèle dans un récital intimiste qu’elle ouvre en solo, les yeux fermés, au son roots et nu d’une flûte ney en roseau. A la flûte traversière, elle est ensuite
rejointe par le pianiste Leonardo Montana et le contrebassiste Claude Tchamitchian,
deux pointures du jazz et de l’improvisation avec lesquels elle a créé le projet en 2017.
Pour cette captation à La Dynamo de Banlieues bleues, le batteur et percussionniste
américain Hamid Drake s’est associé à leur quête spirituelle. Peu à peu, le silence résonne dans les frappes feutrées et l’invisible prend forme dans les notes répétitives du
piano, le lyrisme évanescent des cordes et les réminiscences orientales des flûtes. L’idée
de transe chère à Naïssam Jalal est toujours présente, mais celle-ci est plus dépouillée,
plus contemplative, sauf sur le titre Ivresse, qu’elle fait exulter le souffle court et la voix
plus déliée, usant au passage de sa technique signature du soufflé-parlé. Elle revient
néanmoins à l’épure d’une Prière finale autrement plus émouvante. — Anne Berthod
Rediffusions : 25/1 à 9.30, 28/1 à 1.40, 29/1 à 0.15, 30/1 à 16.30, 31/1 à 4.00.
Naïssam Jalal,
flûtiste francosyrienne, les yeux
souvent fermés,
en quête de transe,
de lyrisme, d’épure.
t 22.30 Canal+ Family Film
| Film de Marc Webb (Gifted, USA, 2017) | 95 mn.
VM | Avec Chris Evans, Mckenna Grace,
Lindsay Duncan, Jenny Slate, Octavia Spencer.
| Genre : famille, je vous aime.
Retour à la comédie dramatique pour
Marc Webb, après le succès de (500) Jours
ensemble. Point d’histoire d’amour cette
fois, mais une fable rafraîchissante. A
7 ans, Mary est capable de résoudre des
équations différentielles. D’après sa
grand-mère, son talent la destine à une
école pour surdoués. Son oncle, avec qui
elle vit depuis le décès de sa mère,
cherche, au contraire, à la voir profiter de
son enfance insouciante. Ce désaccord
les entraîne au tribunal…
Impossible d’être indifférent au sort de
Mary : son comportement espiègle, son
caractère bien trempé et son sourire édenté inspirent la bienveillance. Ode à la famille et à l’épanouissement, ce film dégage
une poésie emplie de douceur et d’humanisme. — Valentin Hamon-Beugin
128 Télérama 3600
09 / 01 / 19
u 20.50 Ciné+ Classic Film
La Strada
| Film de Federico Fellini (Italie, 1954)
| Scénario : F. Fellini, Ennio Flaiano | 100 mn. NB.
VO | Avec Giulietta Masina (Gelsomina), Anthony
Quinn (Zampano), Richard Basehart (le Fou).
| Genre : classique.
La vie des pêcheurs est dure, sur cette
plage d’hiver. Pour quelques lires, Gelsomina est vendue par sa mère à Zampano,
un lutteur de foire. L’adolescente lunaire
suit le colosse sur la strada (« la route »)
et l’assiste dans ses spectacles. Incapable de s’avouer son amour pour elle,
Zampano la maltraite. Gelsomina rencontre alors le Fou, un acrobate…
De ce film mythique, le critique André
Bazin disait « C’est l’histoire d’un homme
qui apprend à pleurer… » Ces larmes refoulées — pas par le spectateur — sont le fruit
d’une rencontre improbable entre deux
vagabonds en quête d’identité. Zampano,
l’hercule renfrogné, gagne sa triste vie
avec un numéro de cirque très métaphorique : le cœur convulsé sous les chaînes
encerclant sa poitrine, il retient son
souffle pour tout faire éclater. Gelsomina,
sylphe fragile, survit grâce à son mimétisme : incapable d’imposer au monde sa
personnalité, elle singe la démarche des
bonnes sœurs, ou plie les bras pour ressembler à un petit arbre. Entièrement
tourné en extérieur dans des conditions
infernales, ce film itinérant vogue au gré
de la composition époustouflante des
­acteurs. Brusque et hâbleur, Anthony
Quinn rend sa violence caressante. Avec
sa cape de deuil et sa « face d’artichaut »,
Giulietta Masina oscille entre Charlie
­Chaplin et Stan Laurel. Roulements de
tambour et trépignements : voilà un chefd’œuvre. — Marine Landrot
Rediffusions : 19/1 à 9.25, 25/1 à 0.35.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Apaches Entertainment/Expediente La Pelicula A.I.E. | Mezzo
Mary
tnt
TF1
jeudi 17
1 1 1 1 1
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
5.20shDans quelle éta-gère…
Félix et la Source invisible,
d’Eric-Emmanuel Schmitt
(éd. Albin Michel).
5.25sLes z’amours Jeu.
6.00sLe 6h info
6.25sTélématin En direct.
9.30shAmour, gloire
et beauté
9.50shDans quelle éta-gère…
A la ligne, de Joseph Pontus
(éd. La Table Ronde).
9.55sC’est au programme
10.40sMétéo outremer
10.45sMotus Jeu.
11.20sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
11.55sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
13.00sJournal
13.55shÇa commence
aujourd’hui
15.00sJe t’aime, etc.
16.15sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
17.55sAffaire conclue :
la vie des objets
18.05sTout le monde a son mot
à dire Jeu. Présentation :
Sidonie Bonnec et Olivier
Minne.
18.40sN’oubliez pas les paroles
Jeu. Présentation : Nagui.
19.55sJournal
20.35sBasique, l’essentiel
de la musique
20.40tshUn si grand soleil
5.35sPlus belle la vie
6.00sLudo yGrizzy et les
lemmings. tBoule et Bill.
8.05sÇa roule en cuisine
8.40sC’est là !
9.10sPourquoi chercher
plus loin ?
9.45sChroniques
méditerranéennes
10.15sAilleurs en France
10.50sEnsemble c’est mieux !
12.00Le 12/13
12.55sMétéo à la carte
En direct.
13.50swhRex Série (saison 14,
4 à 6/12, Ita, 2011).
16.05ishUn livre, un jour
Le Cherokee, de Richard
Morgiève (éd. Joëlle
Losfeld).
16.10sDes chiffres et des
lettres Jeu. Présentation :
Laurent Romejko.
16.45sPersonne
n’y avait pensé ! Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
17.30sSlam Jeu.
Présentation : Cyril Féraud.
18.10sQuestions pour
un champion Jeu.
Présentation :
Samuel Etienne.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
20.10Météo régionale
20.20shPlus belle la vie
20.45sLe Journal du Dakar
20.50sTout le sport
6.30sZouzous
tLes Pyjamasques.
La famille Blaireau-Renard.
tApprends avec Timmy.
8.45dshTerre des mondes (Fr,
2012). La Louisiane (9/10).
9.20shLa Maison des
Maternelles En direct.
10.15dsZoo nursery Berlin
(All, 2016, 9/10).
10.50dshPrédateurs
(USA, 2013).
Les tueurs de l’ombre (1/4).
11.45ishLa quotidienne
Talk-show. Présentation :
Maya Lauqué et Thomas
Isle. En direct.
13.10isEntrée libre
13.40shLe magazine
de la santé En direct.
14.40shAllô, docteurs !
En direct.
15.10dshGros Plan sur
la nature (GB, 2012).
La baie de Monterey (4/6).
15.40dshSale Temps pour
la planète (Fr, 2016).
Angleterre, plus isolée
que jamais (4/5).
16.35dsLes Amoureux du
chemin de Compostelle
(Fr, 2017).
17.30shC à dire ? ! En direct.
17.45shC dans l’air En direct.
19.00shC à vous Talk-show.
Présentation : AnneElisabeth Lemoine.
En direct.
20.20ishEntrée libre
7.15ds360°-GEO (All, 2018).
Crémant d’Alsace, des
bulles fines et festives.
8.00dA l’ombre des grands
châteaux (All, 2017).
Neuschwanstein (5/5).
8.45sInvitation au voyage
9.25tdhL’Ombre de Staline
(Fr/Finl, 2013).
11.20dsKevin et les Lions
(USA, 2013).
Le grand départ (1/2). Vers
de nouveaux espaces (2/2).
12.50hArte journal
13.00dhArte regards (All, 2018).
Des aliments recyclés et
revalorisés.
13.35rfCiel d’octobre Comédie
dramatique de Joe Johnston
(USA, 1999). VM. Avec Jake
Gyllenhaal, Chris Cooper.
15.35dhLe Long de la Muraille
de Chine (Fr, 2014).
Les sentiers de la mémoire
chinoise (3/3).
16.30shInvitation au voyage
17.10iX :enius Les prés-vergers,
un patrimoine à préserver.
17.35dshDes monuments et
des hommes (Fr, 2018).
France, le Mont-Saint-Michel
(9/15).
18.05dUruguay (All, 2018).
Gauchos, tango et élégance
latine (1/2).
18.55dshLa Grande-Bretagne
sauvage (GB, 2018, 4/5).
19.45hArte journal
20.05i28 minutes
20.50ishTout est vrai (ou
presque) Bruce Lee.
21.00 21.00 21.00 20.55
20.55 r
Profilage
rshSérie (Fr, 2018). 125 mn.
Avec Juliette Roudet,
Jean-Michel Martial, Philippe Bas,
Raphaël Ferret.
Les maillons de la chaîne
(saison 9, 3/10).
Adèle et Rocher réapprennent
à travailler ensemble au sein
de la 3e DPJ de Paris.
22.05 Imaginaire (4/10).
La dépouille d’un homme
est retrouvée dans une pièce
fermée de l’intérieur. Le seul témoin
est la petite-fille de la victime,
âgée de 5 ans.
23.05 Profilage
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
France 2
6.25tsTFou Barbapapa.
Molang. Octonauts. La Tribu
Monchhichi. My Little Pony :
les amies, c’est magique.
Super Wings. Paw Patrol, la
Pat’Patrouille. Loup.
8.30sTéléshopping
9.20sPetits Secrets en famille
Série.
10.25rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 379, Fr, 2017).
11.00sLes Feux de l’amour
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation : Jean-Luc
Reichmann.
Spécial Pièces jaunes.
13.00sJournal
13.55swQuand le passé
ressurgit… Téléfilm de
Christopher James Lang
(USA, 2018). VM. Avec Sofia
Mattsson, Molly Hagan.
15.35sw17 Ans de captivité
Téléfilm de Nikole Beckwith
(USA, 2015). Avec Saoirse
Ronan, Cynthia Nixon.
17.10sQuatre mariages
pour une lune de miel
Télé-réalité.
18.15sBienvenue chez nous
Jeu. Joelle et Pavlina.
19.20rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 380, Fr, 2017).
20.00sJournal
20.35sLe 20h le mag
20.50sC’est Canteloup
Présentation : Alessandra
Sublet.
TT
La Spéciale
d’Envoyé
yshMagazine. 110 mn. Inédit.
Présentation : Elise Lucet.
Glyphosate : comment s’en sortir ?
6 Alors que les députés ont
renoncé à voter l’interdiction
du glyphosate, Envoyé spécial
met le nez dans le bidon
d’herbicide. Des champs
de céréales aux cuisines
parlementaires en passant par
les Monsanto Papers, un robuste
tour d’horizon. LIRE page 126.
r
22.50
Complément d’enquête
rswhSérie (Fr, 2015). 120 mn.
Avec Odile Vuillemin, Philippe
Bas, Jean-Michel Martial,
Raphaël Ferret.
Démoniaque (saison 6, 6/10).
Alors que Chloé prépare le retour
de Lili, l’équipe est appelée sur
un cas de disparition inquiétante :
une jeune femme et son bébé
se sont volatilisés.
0.10 Ovni (8/10).
Une femme a été retrouvée
désarticulée, après une chute de
plusieurs mètres, en plein milieu
d’un champ tout plat. Comment
expliquer cette énigme ?
shMagazine. 75 mn.
Présentation : Jacques Cardoze.
L’affaire Carlos Ghosn.
1.05rshLes Experts : Cyber
Série (saison 1, 2 et 3/13,
USA, 2015). VM.
2.40Programmes de la nuit
2 6.25.
TT
Le Dernier Diamant La Route de la soie
Il Miracolo
tfsjwThriller d’Eric Barbier
(Fr/Bel/Lux, 2014). 110 mn.
Avec Yvan Attal, Bérénice Bejo,
Jean-François Stévenin.
6 La vente d’un somptueux
diamant attire un escroc qui
comprend que le vrai bijou,
c’est la vendeuse… Une histoire
trop classique mais bien
racontée. Manque… l’éclat.
LIRE page 127.
dshDe Steven R Talley (N-Z).
85 mn.
Un trait entre deux mondes.
La route de la soie, apparue il y a
plus de 4 000 ans sous la forme
d’un immense réseau commercial,
marque la naissance des relations
entre Orient et Occident.
22.20tshPandas dans la
brume Baptême.
yshSérie (Ita/Fr, 2018). VM.
Inédit. Avec Guido Caprino,
Elena Lietti, Alba Rohrwacher,
Tommaso Ragno.
La substance noire (saison 1, 4/8).
21.45 La petite flamme (5/8).
22.30 La princesse des piscines
(6/8).
6 Les larmes de sang d’une
statue de la Vierge continuent
d’obnubiler le Premier ministre,
un prêtre et une hématologue…
Suite d’une série virtuose.
LIRE page 127.
22.25
C dans l’air
23.25 Peaky Blinders
sMagazine. 65 mn. Présentation :
Caroline Roux.
yshSérie (GB, 2015). 170 mn.
VM. Avec Cillian Murphy, Paul
Anderson, Helen McCrory,
Joe Cole (saison 3, 4 à 6/6).
6 Mise en scène remarquable,
comédiens intenses…
Décidément, on l’aime
cette troisième saison. Cillian
Murphy, magnétique, est
toujours aussi impressionnant.
2.55sSoir 3
2
23.35Météo régionale
23.40 T
Notre-Dame-desLandes, la reconquête
0.05shLe Viol de Lucrèce
Opéra de Benjamin Britten.
Mise en scène : Fiona Shaw.
Par le London Philharmonic
Orchestra. Dir. Leo Hussain.
Avec Christine Rice, Duncan
Rock. Enregistré à
Glyndebourne, en 2015.
2.05shÇa commence
aujourd’hui
3.10sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
3.55dsLa Nuit du léopard
4.15dsPays et marchés du
monde Thaïlande : Loei.
4.20sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
2 5.25.
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
T
tdshDe Thibault Férié (2018).
65 mn. Inédit.
6 Récit captivant d’un combat
entre les zadistes et l’Etat
au sujet de l’avenir du bocage
nantais, depuis l’abandon du
projet d’aéroport à Notre-damedes-Landes. LIRE page 126.
0.45ydshTarnac, quand
tout déraille (Fr, 2015).
1.40isUn livre, un jour
1.45ydsLes Dassault, une
affaire de famille (Fr, 2017).
LIRE TRA 3599, page 119.
3.25sLes Carnets de Julie
La cuisine de Touraine.
4.15isUn livre, un jour
4.20Les matinales
4.55sQuestions pour
un champion 2 5.35.
23.30sC à vous Talk-show.
Présentation : AnneElisabeth Lemoine.
0.45isEntrée libre
1.10dsLes Routes de
l’impossible (Fr, 2018).
Lesotho, le royaume
des neiges.
2.00dsLe chat est un animal
sauvage (GB, 2012).
2.50sLa nuit France 5 2 5.25.
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
TT
2.15Arte journal
2.35dsEcureuils, les
acrobates de la forêt (Fr/
All/Autr, 2018).
3.20tdsGraines d’étoiles…
cinq ans après (Fr, 2018).
L’envol (4/5).
3.50dsDes monuments
et des hommes (Fr, 2018).
Japon, le temple
du Daitoku-ji (3/15). 2 4.15.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 129
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
France Ô
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
6.00 sM6 music Clips.
7.00 sjM6 kid
8.55 sM6 boutique
10.00 tsDesperate
Housewives Série
(saison 2, 6 à 8/24, USA,
2005).
12.45 sLe 12.45
13.30 tsScènes
de ménages Série.
14.00 sUn baiser au coin
du feu Téléfilm de James
Head (USA, 2017).
15.55 sMon George à moi
Téléfilm de Kevin Connor
(USA, 2014).
17.35 sLes reines
des enchères Jeu.
Présentation :
Cristina Cordula.
18.40 isLes rois du
gâteau Magazine.
Présentation : Cyril Lignac
et Frédéric Bau.
Semaine 3 : Ile-de-France.
19.45 sLe 19.45
20.25 tsScènes
de ménages Série.
9.00 Séance à l’Assemblée
10.30 Emois & moi
1.00 hLes matins
1
du Sénat
12.30 Le journal des
territoires Magazine.
13.00 Territoires d’infos
Magazine. Présentation :
Cyril Viguier.
13.30 Territoire Sénat
Magazine. Présentation :
Saveria Rojek.
14.00 hSénat 360
Magazine. Présentation :
Delphine Girard.
16.30 Séance à
l’Assemblée nationale
Débat parlementaire.
18.00 hMa voix compte
Magazine. Ecologie :
qu’est-ce que je peux
faire, j’sais pas quoi faire…
18.30 hOn va plus loin
Magazine. Présentation :
Rebecca Fitoussi.
19.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
7.45 sLoliRock
8.35 tsSept Nains
et moi Série (saison 1,
17 et 18/26, Fr).
9.20 sH2O Série (saison 1,
19 à 21/26, Aus, 2006).
10.40 rsLes Sirènes
de Mako Série (saison 3,
13 et 14/16, Aus, 2015).
11.30 tsMartin Matin
12.10 sZouzous
13.35 dsUne saison au
zoo (Fr, 2017, nos 18 et 22).
16.00 ysGrizzy
et les Lemmings
16.30 tsMinikeums
19.55 sLe Dakar
20.40 tsParents mode
d’emploi Série (Fr, 2013).
10.40 dshMada Trek
(Fr, 2017). Vers les lacs
sacrés (3/3).
11.35 shLes Témoins
d’outre-mer Magazine.
12.50 sActive ta vie !
Mangez, bougez, vivez
13.20 sLe Prix du désir
Feuilleton.
15.40 ishC’est pas
sorcier Magazine. Cacao
et chocolat. Le café, les
Sorciers veillent au grain !
16.40 shCut (saison 6,
37 à 39/70, Fr, 2018).
18.00 sInfô soir
18.35 shLes témoins
d’outre-mer Magazine.
19.40 dshMa terre pour
demain Wali Wahetra.
Albert et Nana Yeiwie.
19.55 dsAntilles, les
volcans se réveillent
Dominique, une île en
ébullition.
20.45 shVilla Karayib
Série (saison 2,
26 et 34/70, Fr).
6.00 sWake up Clips.
8.40 sW9 hits Clips.
11.00 sW9 hits gold Clips.
11.50 sGénération top 50
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.40 tswNCIS Série
(saison 4, 19, 21 à 23/24,
USA, 2007)
(saison 5, 6/19).
16.40 sUn dîner presque
parfait Jeu.
18.50 swLes princes
et les princesses
de l’amour Télé-réalité.
Episodes 33 et 34.
8.00 hJeunesse…
11.15 tZig & Sharko
11.45 yhOggy
et les cafards
12.10 tZig & Sharko
12.35 yhOggy
et les cafards
12.55 thZig & Sharko
13.30 hIl était une fois…
l’homme
14.30 G ciné Magazine.
14.40 Objectif Blake !
15.25 Wazup Magazine.
15.35 tTotally Spies
16.30 Pokémon
17.00 tBienvenue chez
les Loud
18.30 tMagic : Famille
féerique
19.00 Bunsen est une bête
19.30 hRock Academy
Série (saison 1, 1 et 12/12,
USA, 2016) (saison 2, 1/13).
20.40 Le Gu’live en fait
toute une montagne
Centre aqualudique :
Hiver.
20.45 hWazup Magazine.
21.00
20.30 21.00
20.55 21.00 20.55
Castle
#Flash talk
Bones
Clem
swSérie (USA, 2009).
125 mn. Avec Nathan Fillion,
Stana Katic, Susan Sullivan.
Calcul glacial
(saison 1, 5/10).
21.40 La piste du vaudou
(6/10).
22.20 Crimes dans la haute
(7/10).
ishTalk-show.
Présentation : Sonia Chironi
et Raphäl Yem.
Askip la langue française
est en danger.
rswSérie (USA, 2014).
300 mn. Avec Emily
Deschanel, David Boreanaz,
Michaela Conlin.
Deux nuances de Booth
(saison 10, 3/22).
L’équipe de l’Institut
Jefferson enquête
sur la mort de l’animateur
d’une émission de radio.
21.50 Game over (4/22).
22.40 La conspiration
(1 à 3/3) (saison 9, 24/24,
saison 10, 1 et 2/22).
1.10 Roman meurtrier
(saison 2, 15/21, 2007).
2 2.00.
hSérie (Fr, 2016). 200 mn.
Avec Victoria Abril, Lucie
Lucas, Philippe Lellouche.
I Matame ! (saison 6, 4/5).
Clem et Jérôme décident
de tout quitter pour
s’installer à la campagne :
un véritable retour
aux sources pour Jérôme,
une nouvelle vie pour Clem.
22.30 Comment
ne pas douter ? (3/5).
TFX
11 61 11
11 11
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
TT
The bridge : le trésor Jeux vidéo :
de Patagonie
les nouveaux
maîtres du monde
shJeu. Présentation :
Stéphane Rotenberg.
Episode 3.
Seize candidats mettent
leurs compétences
en commun pour construire
un pont sur l’île d’un lac
de Patagonie, qui attirait
au siècle dernier les
chercheurs d’or du monde
entier. Le trésor en jeu, d’une
valeur de 150 000 euros, est
caché au milieu d’un lac.
22.50 shThe Bridge :
les secrets du pont
Divertissement.
Episode 3.
ydDe Jérôme Fritel
(Fr, 2015). 60 mn.
6 Comment un loisir
pour adolescents a-t-il-pu
se transformer en média
de masse ? Cette enquête
fouillée décortique
le phénomène et son
impact sur la société.
21.30 Droit de suite
Magazine. Présentation :
Jean-Pierre Gratien.
23.45
Légion étrangère :
un mois au cœur
de l’enfer vert
22.00
On va plus loin
ds(1/3.) De Frédéric
Cristea (Fr, 2016). 70 mn.
Trente-cinq soldats de
l’armée française tentent
de survivre en pleine jungle
sous le commandement de
leurs instructeurs, membres
de la Légion étrangère.
0.55 dsLégion :
mission très spéciale
au cœur de l’enfer vert
2.10 Programmes
de la nuit 2 6.00.
130 Télérama 3600
Magazine. 60 mn.
Présentation :
Rebecca Fitoussi.
23.00 hHas#tag
Magazine. Présentation :
Hélène Risser.
23.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
0.30 ydNouvelleCalédonie : histoire
d’une décolonisation
1.30 Droit de suite
Magazine. Présentation :
Jean-Pierre Gratien.
Nouvelle-Calédonie :
et maintenant ? Invités :
Philippe Gomes, George
Pau-Langevin, Patrick
Benquet, Luther Voudjo.
2.00 Séance à
l’Assemblée nationale
Débat parlementaire.
2 4.30.
09 / 01 / 19
23.05 sLes enfants
de la télé Divertissement.
1.15 tsSuits, avocats
sur mesure (saison 1,
1 et 2/12, USA, 2011). VM.
3.25 sPrintemps
de Bourges 2017
Jabberwocky. 2 4.20.
i
21.50 ds90 Secondes :
l’éruption de la
montagne Pelée
(Fr, 2016).
22.40 tdsL’Histoire
savoureuse de Banania
(Fr, 2013).
23.30 tdsChocolat, une
histoire du rire (Fr, 2015).
0.25 sLégitimus
Incognitus Spectacle.
2 1.50.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
r
0.15 tGawayn
0.40 yCorneil et Bernie
1.00 Foot 2 rue extrême
2.25 tTotally Spies
2 3.15.
17.15 dswCes crimes
qui ont choqué le monde
(spécial Australie)
(Aus/GB/Can, 2015).
Terreur dans un centre
commercial (nº 3).
18.15 tThe Closer :
L.A. enquêtes
prioritaires Série
(saison 2, 12 à 14/15,
USA, 2006). VM.
20.45 tVestiaires Série
(saison 2, 21/40, Fr, 2012).
10.05 swAnna Nicole :
star déchue Téléfilm
de Mary Harron (USA,
2013). VM.
11.55 tsFriends Série
(saison 8, 3 à 6/24, USA,
2001). VM.
13.55 tswLes Experts
Série (saison 1, 9 à 13/23,
USA, 2001). VM.
18.25 isL’avantQuotidien Présentation :
Yann Barthès.
19.25 isQuotidien
9.25 sDrop Dead Diva
Série (saison 2, 1 à 3/13,
USA, 2010). VM.
12.10 wLa villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
14.05 Total rénovation :
ma maison sur-mesure
16.50 wLa villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
Episodes 23 à 25.
19.40 t2 Broke Girls Série
(saison 1, 23 et 24/24,
USA, 2012) (saison 2, 1/24,
USA, 2012). VM.
9.25 sPetits Secrets
entre voisins Série.
14.15 Petits plats
en équilibre
14.20 sUne nounou
d’enfer Série (saison 3,
19 à 24/27, USA, 1996).
17.15 tsGrey’s Anatomy
Série (saison 6, 12 à 15/24,
USA, 2010). VM.
20.55 Petits plats
en équilibre
20.55
Non élucidé
21.00 r
Ange et Gabrielle
21.00 Code Mercury
dswh(Fr, 2018). 110 mn.
L’affaire Françoise Chabé.
rfsjComédie
sentimentale d’Anne Giafferi
(Fr, 2015). 105 mn. Avec
Isabelle Carré, Patrick Bruel,
Alice de Lencquesaing.
21.00 Le Retour
de la momie
22.45 swIndices
Magazine. Présentation :
Elizabeth Tchoungui.
Les amants assassins :
l’affaire Anne Barbot.
Seul l’ADN parlera :
l’affaire Angélique
Dumetz.
0.55 Programmes
de la nuit 2 6.00.
22.45 s90’ enquêtes
Magazine.
L’incroyable vie
des familles les plus
nombreuses de France.
Familles nombreuses :
des fêtes de fin d’année
taille XXL. 2 1.45.
r
rfswFilm fantastique
de Stephen Sommers
(USA, 2001). 140 mn. VM.
Avec Brendan Fraser,
Rachel Weisz, John Hannah.
Dix ans après avoir vaincu
la terrible momie d’Imhotep
dix ans plus tôt, les époux
O’Connell sont à nouveau
confrontés à la créature.
23.20 swChroniques
criminelles 2 3.00.
r
rfswFilm policier de
Harold Becker (USA, 1998).
120 mn. VM. Avec Bruce
Willis, Alec Baldwin.
Un enfant autiste parvient
à décoder le système
de protection de la CIA,
attirant aussitôt sur lui
l’attention de plusieurs
tueurs.
23.00 fswCode Hacker
De Tony Bui (USA, 2015).
VM. 2 0.50.
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
6.45 Gym direct
Présentation : Sandrine
Arcizet, Kevin, Constant,
Mohamed, Marion
et Emma.
7.45 Télé-achat
8.45 Touche pas
à mon poste !
12.45 William à midi
Magazine. Présentation :
William Leymergie.
En direct.
13.50 wAffaires non
classées Série (saison 14,
1 et 2/5, GB, 2011).
17.45 C’est que de la télé
Divertissement.
Présentation : Valérie
Benaïm. En direct.
19.05 TPMP - Le before
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
19.35 Touche pas
à mon poste !
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
11.45 Mission : protection,
les anges gardiens
de votre quotidien
Magazine. Cambriolages :
comment se protéger ?
13.20 sLes routiers
de l’extrême (All, 2013,
2016). Trois volets.
15.50 dshInto the wild :
Alaska (USA, 2015).
Le test de Tanana (5/8).
La vie sur une ligne de
trappe (6/8).
Au tournant (7/8). Dernier
tir (8/8). (2016). Nouvelle
menace (1/9). Opération
d’urgence (2/9).
21.00
NRJ 12
Enquête
sous haute tension
whMagazine.
Présentation : Carole
Rousseau. Incendies,
accidents de la route,
violences urbaines,
cent jours avec les pompiers
du Gard (nos 3 et 4).
21.50 Incendies, accidents
de la route, violences
urbaines, cent jours avec
les pompiers du Gard (nº 4).
23.00 Sujet non
communiqué.
0.30 Programmes de la
nuit 2 6.45.
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
6ter
20.50 dLes Trains de
l’extrême (Can, 2018).
Entre magie et
technologie (1/6).
Croisière dans les nuages
(2/6). Mega convoi
suédois (3/6).
23.45 dsChamonix :
mégastructures
au sommet (Fr, 2018).
2 0.50.
12 62 12
12 12
21.00 rfxLe Dernier des
templiers De Dominic
Sena (USA, 2010). VM.
Avec Nicolas Cage.
22.50 fxWolfhound,
l’ultime guerrier
De Nikolai Lebedev
(Rus, 2007). Avec
Aleksandr Bukharov.
1.25 wLa Malédiction de
la pyramide Téléfilm
(USA/All, 2013). 2 3.00.
CStar
17 64 17
17 17
21.00 rfNous York De
Géraldine Nakache et
Hervé Mimran (Fr, 2012).
Avec Leïla Bekhti,
Géraldine Nakache.
22.50 rfjSituation
amoureuse : c’est
compliqué De Manu
Payet et Rodolphe Lauga
(Fr, 2014). Avec Manu
Payet, Anaïs Demoustier.
2 0.40.
22 67 22
22 22
Chérie 25 25 69 25
25 25
8.20 shUn trésor dans
votre maison Magazine.
12.20 sLa Petite Maison
dans la prairie Série
(saison 5, 12 à 16/24,
USA, 1979).
16.50 dshLes Mamans
(2018, nos 58 à 61).
19.35 shNorbert, commis
d’office Magazine.
Présentation : Norbert
Tarayre. Brigitte et sa
ratatouille frite/Taylor
et son gratin à la russe.
10.00 C’est mon choix
Magazine.
12.05 American Wives
Série (saison 3, 13 à 15/18,
USA, 2009).
14.45 swLes enquêtes
impossibles Magazine.
Crime au capitole.
Plongée en eaux troubles.
La fibre du jeu.
16.40 wCrimes Magazine.
18.15 twMédium Série
(saison 6, 16, 19 et 20/22,
USA, 2009).
21.00
Familles
extraordinaires
21.00 Sixième Sens
hMagazine.
Présentation :
Elodie Gossuin.
Parents de jumeaux ou de
triplés, la folle aventure
des naissances multiples.
Familles très nombreuses :
un exploit quotidien !
Elles ont changé de vie
pour réaliser leur rêve.
2 3.00.
T
tfxFilm fantastique
de M. Night Shyamalan
(USA, 1999). 125 mn.
Avec Bruce Willis, Haley Joel
Osment, Toni Collette.
Un garçon, confronté à de
macabres visions, est pris en
charge par un psychologue
de renom. LIRE page 127.
23.05 rfwA armes
égales De Ridley Scott
(USA, 1997). Avec Demi
Moore, Viggo Mortensen.
2 1.30.
bouquet canal+
jeudi 17
Canal+
4 4 4
4 4
6.35dshLes Paris du
globe-cooker (Fr, 2018).
Les Brésiliens.
7.05swThe Last Man on Earth
Série (saison 4, 9/18,
USA, 2018). VM.
7.30isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
8.15ufsjhCarré 35
Film documentaire d’Eric
Caravaca (Fr/All, 2017).
9.20ishLa semaine de
Catherine et Liliane
9.30yfsjwhLe Grand Jeu
Drame d’Aaron Sorkin (USA/
Can/Ch, 2017). VM. Avec
Jessica Chastain, Idris Elba.
11.55shRendez-vous avec
Kevin Razy Divertissement.
Les ventes d’armes. En clair.
12.25sL’info du vrai En clair.
12.55isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
13.35yswhBabylon Berlin
Série (saison 2, 3 et 4/8, All,
2018). VM.
15.05dshLes Paris du
globe-cooker (Fr, 2018).
Les Libanais.
15.35yfsjxhWind River
Film policier de Taylor
Sheridan (USA/Can, 2017).
VM. Avec Jeremy Renner,
Elizabeth Olsen.
17.20shRencontres de cinéma
Doubles vies.
17.35isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
Talk-show. En clair.
18.25shL’info du vrai En direct.
En clair.
19.55shL’info du vrai, le mag
En clair.
20.50shJT pressé En clair.
21.05 Escape
at Dannemora
T
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
9.00 shL’œil de Links Best of.
9.25 hLive in Canal
Alain Bashung. Direct to the
dancefloor.
10.35 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
11.20 tswhGuyane Série
(saison 2, 7 et 8/8, Fr, 2018).
13.00 twBallers Série (saison 2,
1 à 3/10, USA, 2016). VM.
14.20 sUn entretien Série
(saison 1, épisodes 5 à 7,
Fr, 2015).
14.30 tsxhEscape at
Dannemora Série (saison 1,
épisodes 1 et 2, USA, 2018). VM.
LIRE TRA 3599, page 118.
16.20 rfsjhBrillantissime
De Michèle Laroque (Fr, 2018).
17.50 twBallers Série (saison 2,
1 à 3/10, USA, 2016). VM.
19.10 tswhGuyane Série
(saison 2, 7 et 8/8, Fr, 2018).
20.55 yswhEngrenages
Série. Avec Caroline Proust,
Philippe Duclos (saison 6,
7 et 8/12, Fr, 2017).
22.45 yswhBabylon Berlin
Série. Avec Volker Bruch,
Liv Lisa Fries (saison 2, 3 et 4/8,
All, 2018). VM.
0.10 tsxhEscape at
Dannemora Série (saison 1,
épisodes 1 et 2, USA, 2018). VM.
LIRE TRA 3599, page 118.
2.05 tswhGuyane Série
(saison 2, 7 et 8/8, Fr, 2018).
3.40 dshThe Game : de la
Street à Wall Street (Fr, 2016).
2 5.30.
Canal+ Cinéma
40 10 153
40 41
7.25 ihLe cercle
8.15 yfsjxhWind River
De Taylor Sheridan
tsxhSérie (USA, 2018). 115 mn.
(USA/Can, 2017). VM.
VM. Avec Benicio Del Toro, Patricia
Arquette, Paul Dano, Bonnie Hunt. 9.55 tfswhUn jour
dans la vie de Billy Lynn
(saison 1, épisodes 3 et 4).
D’Ang Lee (USA/Ch, 2016). VM.
Matt et Sweat continuent à croire
1
1.45
Jour de cinéma
en leurs chances de s’évader,
11.50 yfsjwhSparring
en dépit des obstacles. Tilly
De Samuel Jouy (Fr, 2017).
commence à se sentir coupable
13.20 yfsjhPetit Paysan
de ses indiscrétions répétées…
De Hubert Charuel (Fr, 2017).
14.50 tfshLe Crime de
l’Orient-Express De Kenneth
Branagh (USA, 2017). VM.
16.40 fsjwhGun City De Dani
de la Torre (Esp/Fr, 2018). VM.
18.40 iwhTop of the shorts
En piste !
19.10 fsxhFour Hands
D’Oliver Kienle (All, 2017). VM.
23.00 TT 20.45 Jour de cinéma
Kidding
yswhSérie (USA, 2018). VM.
Rediffusion. Avec Jim Carrey.
Le vert veut dire roule
(saison 1, 1/10).
23.30 Pusillanime (2/10).
0.00 Chaque souffrance
porte un nom (3/10).
6 Michel Gondry et Jim Carrey
font à nouveau équipe dans
cette comédie dramatique sur
le deuil et la difficulté à affirmer
son identité. Emouvant et drôle.
LIRE pages 80 et 127.
0.25tfsjxhBad Samaritan
Thriller de Dean Devlin
(USA, 2018). VM. Avec
Robert Sheehan, David
Tennant. LIRE page 86.
2.15dshLa Nouvelle Mode
2.55sSurprises
3.15shLate rugby club
4.15shRugby Nevers/Bayonne.
Pro D2. 18e journée. 2 5.50.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
F Film D Documentaire
20.50 tfschVerónica
De Paco Plaza (Esp, 2017).
110 mn. VM. Inédit.
Avec Sandra Escacena,
Bruna González.
6 Huis clos horrifique,
où les apparitions grand-guignol
sont moins convaincantes que
celles, plus subtiles, de formes
ténébreuses évoquant le théâtre
d’ombres. LIRE page 128.
22.30 fsjchMuse De Jaume
Balagueró (Irl/Esp/Fr, 2017). VM.
Avec Elliot Cowan,
Franka Potente.
0.15 Jour de cinéma
0.20 Surprises
0.45 yfsjxhMarvin
ou la Belle Education
D’Anne Fontaine (Fr, 2017).
2.35 ihLe cercle
2 3.25.
Canal+
Family
43 13 154
43 44
6.45 Les p’tites canailles+
8.15 tfshLe Voyage
extraordinaire de Samy
De Ben Stassen (Bel, 2009). VM.
9.35 shDorothy la vagabonde
9.45 ushLes Cahiers
d’Esther
9.50 fshThe Stronghold
D’Yuriy Kovalyov (Ukr, 2017).
VM.
11.45 ysCartoon+
13.15 rfsjhStars 80 : la suite
De Thomas Langmann
(Fr, 2017).
15.00 rfshOpération
Casse-noisette De Peter
Lepeniotis (Can/USA, 2014).
VM.
16.30 sCartoon+
18.05 tfsjhMy Little Pony :
le film De Jayson Thiessen
(USA/Can, 2017). VM.
19.40 shJamel comedy kids
20.45 ushLes Cahiers
d’Esther
20.50 tfsjhPaddington 2
De Paul King (GB/Fr, 2017). VM.
Avec Hugh Bonneville,
Sally Hawkins.
6 Un film plein d’humour naïf
et de charme désuet.
22.30 tfshMary De Marc Webb
(USA, 2017). VM. Inédit.
Avec Chris Evans, Mckenna Grace.
LIRE page 128.
0.05 rfsjhLes Ex De
Maurice Barthélemy (Fr, 2017).
1.30 ufsjhL’Atelier
De Laurent Cantet (Fr, 2017).
3.20 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2010).
Diego Buñuel en Russie.
2 4.15.
Canal+
Décalé
44 14 156
44 45
15.55 tfsjhSanta & Cie
D’Alain Chabat (Fr, 2017).
17.35 hLive in Canal Il y a dix ans.
18.05 ysCasual Série (saison 2,
1 et 2/13, USA, 2016). VM.
19.05 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
19.55 shProfession :
créateur.rice
20.55 ydshJean Paul
Gaultier : Freak & Chic
22.25 tdschLe Pied à portée
de main (Fr).
23.15 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
0.00 swhGroland le zapoï
1.05 yfsjhLe Redoutable
De Michel Hazanavicius
(Fr, 2017). 2 2.50.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
11.20 shIntérieur sport
Mister Vieira.
12.40 hFight+
14.25 hGolf+, le mag
15.15 hFormule E ePrix de
Marrakech. Les temps forts.
15.40 hBasket-ball AEK Athènes
(Grc)/Dijon (Fra). Champions
League. 11e journée. Groupe C.
17.10 shFootball Saint-Etienne/
Marseille. Ligue 1 Conforama.
17e journée. Match reporté.
18.50 hHockey sur glace
Vancouver Canucks/
Edmonton Oilers. NHL.
20.35 hRugby Nevers/Bayonne.
Pro D2. 18e journée. En direct.
22.35 hLate rugby club
Magazine. Présentation :
Astrid Bard et Jean-Baptiste
Esculié. En direct.
23.35 shRétro 2018
1.15 hGolf Open de La Quinta.
1er tour. En Californie. 2 2.45.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 131
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
10.50 Brahms : Quintette
avec piano Par le quatuor
Strada. Enregistré au
Théâtre des Bouffes du
Nord, Paris, en 2018.
11.35 Intermezzo Clips.
12.30 Katerina Ismailova
Opéra de Chostakovitch.
Mise en scène : Rimas
Tuminas. Par l’Orchestre
du Bolchoï. Dir. Tugan
Sokhiev. Enregistré
à Moscou, en 2016.
15.25 Intermezzo Clips.
16.30 Gustavo Dudamel
dirige Beethoven et
Wagner Par l’Orquesta
sinfónica Simón Bolívar
de Venezuela. Enregistré
à la Philharmonie
de Paris, en 2015.
18.00 Ambronay 2015
Récital Franco Fagioli.
19.30 Intermezzo Clips.
13.50 tdTwiggy, le visage
des années 60 (Fr, 2012).
14.40 ydUn film
et son époque (Fr, 2011).
Il était une fois…
« Le Charme discret de la
bourgeoisie ».
15.35 dA la recherche
de l’art perdu (GB, 2015).
A la lumière de Turner.
15.55 tdArt, passion
et pouvoir (GB, 2017).
Paradis retrouvé (2/4).
16.50 dEmpires et
grandes puissances
Les Pays-Bas à la
conquête du monde.
17.40 rdsLawrence
d’Arabie, récit d’une
légende (GB, 2003, 1/2).
18.40 dGuerre secrète
(GB, 2011, 8/13).
19.35 tdLa Naissance
de Charlot (Fr, 2013).
20.30 TT
Naïssam Jalal
et Hamid Drake :
« Quest
of the invisible »
20.40 La Légende
de Versailles
yhAu Festival Banlieues
bleues 2017. Inédit.
LIRE page 128.
21.30 yFestival
d’Ile-de-France 2014
Melingo invite Juliette,
Vinicio Capossela
et Andrés Calamaro.
LIRE ci-dessous.
22.20 dhMedo(s)
23.50 SingJazz 2017
Raul Midón Trio.
0.40 Sons d’hiver 2015
Otis Taylor.
1.35 Banlieues bleues
2014 Khalil El’Zabar’s Ritual
Trio avec Dwight Trible.
2.35 uLa Nuit du raga
Amjad Ali Khan.
2 3.30.
TT
ydDe Thierry Binisti
(Fr, 2011).
Louis XV, le soleil noir.
6 Le (triste) destin
de l’arrière-petit-fils
du Roi-Soleil. Une fiction
captivante, qui parvient
à combiner exactitude
historique et souffle
romanesque.
22.10 dCuba, la révolution
oubliée (USA, 2014).
23.15 ydRouges Années
(Fr, 2017).
0.45 dLes Explorateurs
d’épaves (GB, 2008).
Le Leopoldville (1/5).
1.35 tdL’Art de parvenir
(GB, 2014). A la cour de
Richard II d’Angleterre
(2/3).
2.35 tdsGenius, rivalité
de génie (USA, 2015).
Wright vs Curtiss.
2 3.25.
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
15.05 dSecrets des sites
mythiques d’Amérique
(USA, 2015, 7 et 2/8).
17.00 dLes Trains
du monde (GB, 2016).
De Tanger à Marrakech
(3/6). De Gênes au col
du Brenner (4/6).
18.55 dUn train à travers
(P-B, 2012).
La Suisse (2/2).
19.30 dEchappées belles
(Fr, 2012). Annecy,
Aix-les-Bains : entre deux
lacs (nº 2).
20.50 dTrésors vus du ciel
(Can, 2018, 2015). Costa
Rica, du ciel à la mer.
L’Islande glaciale.
22.50 dDécouvrir le
monde (Fr, 2011, 2016).
Grèce, Athènes et les îles
au rythme du bouzouki.
Saint-Barthélemy. 2 0.45.
12.55 rsjwBody of
proof Série. VM (saison 1,
2/9, USA, 2011) (saison 2,
6, 12 à 14/20, 2012).
16.45 rsjwNCIS :
Nouvelle-Orléans Série.
VM (saison 3,
19 et 20/24, USA, 2017)
(saison 4, 5, 8 et 13/24).
20.50 rfsPrédictions
D’Alex Proyas (USA,
2009). VM. Avec
Nicolas Cage,
Chandler Canterbury.
6 Film catastrophe
qui se transforme
en bondieuserie.
22.45 rfswRock De
Michael Bay (USA, 1996).
VM. Avec Sean Connery,
Nicolas Cage.
1.20 tdLes Cons…
une espèce presque
rare (Fr, 2018). 2 2.15.
20.40 tfEn cloque,
mode d’emploi De Judd
Apatow (USA, 2007). VM.
Avec Katherine Heigl,
Seth Rogen.
6 Mariage du « teen
movie » et de la comédie
romantique par l’équipe
de 40 Ans, toujours
puceau, pour évoquer
le passage à l’âge adulte.
Juste et drôle.
22.55 rfBaby Mama
De Michael McCullers
(USA, 2008). VM.
Avec Amy Poehler,
Tina Fey.
0.40 cFantasmes Série.
1.40 Brigade du crime
Série (saison 6, 2,
5 et 7/22, All, 2006).
3.55 112 unité d’urgence
Série (saison 1, All, 2008).
2 5.10.
9.05 thUn si grand soleil
1
19.40 Tout le monde veut
prendre sa place Jeu.
20.30 hJournal (France 2)
20.55 hDes racines
et des ailes Magazine.
Présentation :
Carole Gaessler.
Passion patrimoine :
Un balcon sur la Corse.
22.55 hJournal (RTS)
23.20 hLe journal
du Dakar
23.30 tdTunisie, une
mémoire juive (Fr, 2014).
6 La population hébraïque
ne compte plus que trois
mille membres en Tunisie,
mais le pays reste marqué
par une histoire commune
avec les Juifs. Un récit
vivant et instructif.
1.05 hLe journal Afrique
2 1.35.
National
85 176
Geographic 123 60
Téva
Série Club
13ème Rue
20.40 dNazi Megastructures (2019).
Batailles américaines :
Pearl Harbor (nº 4).
21.30 dNazi Megastructures : Guerre en
Russie (GB, 2018). La
guerre éclair à l’Est (1/3).
22.20 dVoyage au bout
de l’enfer (GB, 2016, 4/6).
23.15 dNazi Megastructures (nº 4). 2 0.00.
12.05 sDocteur Quinn,
femme médecin
Série (saison 2, 15, 18, 19
et 22/27, USA, 1994).
15.15 tsDesperate
Housewives Série
(saison 5, 12 à 18/24,
USA, 2008). VM.
2
0.50 sCauchemar
en cuisine Télé-réalité
(Fr, 2015, 2018). Nantes.
Tarbes. Hyères. 2 2.05.
17.30 tswBlue Bloods
Série (saison 3, 8/23,
USA, 2012) (saison 4, 5 à
7/22, USA, 2013). VM.
20.50 sxSupernatural
Série. (saison 13, 20, 21, 18
et 19/23, USA, 2018). VM.
0.00 tsPrivate Eyes
Série. VM. Avec Doug
Gilmour, Jason Priestley
(saison 1, 1 et 2/10, Can,
2016). 2 1.30.
2
0.55 rfxTolérance
zéro De Kevin Bray (USA,
2004). VM. Avec Dwayne
Johnson, Johnny Knoxville.
2
2.30 yfwMiami Vice,
deux flics à Miami De
Michael Mann (USA/All,
2006). VM. Avec Colin
Farrell, Jamie Foxx.
0.45 rwhSpring Tide
Série (saison 2, 3 et 4/10,
Suè, 2016). VM. 2 2.25.
Toute 128 90 183
l’Histoire 121 206
TV
Breizh
Comédie+
Warner TV
20.45 tdJournal filmé
d’un exil (Fr, 2016).
21.40 dVivre en temps
de guerre (Rus, 2010).
L’occupation.
22.25 dLes Mensonges de
l’Histoire (Fr, 2017, 2016).
1985, le Rainbow Warrior.
Les avions renifleurs.
0.15 dLes Amants de
l’Histoire (Fr, 2015, nº 3).
2 1.10.
2
0.50 tswCold Case :
affaires classées Série.
VM. Avec Kathryn Morris,
Danny Pino (saison 3,
10 et 11/23, USA, 2006)
(saison 2, 20, 21 et 15/23,
2005).
1.05 sAlice Nevers,
le juge est une femme
Série (saison 12, 9/10,
Fr, 2013). 2 2.10
33 54 71
35 53
32 53 73
38 54
34 56 72
37 29
43 59
81 56
40
78 80
19.05 tThe Middle Série
(saison 9, 18 à 21/23,
USA, 2017). VM.
20.55 dsJean Dujardin,
The Artist ! (Fr, 2016).
22.50 wLa bande
à Baffie Présentation :
Laurent Boyer.
0.40 dswhLa télé
de Baffie (Fr, 2017).
2.05 Programmes de la
nuit 2 2.05.
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
42
80 57
2
0.55 whThe Last Ship
Série. VM. Avec Eric Dane,
Adam Baldwin (saison 5,
3, 4, 1 et 2/10, USA, 2018).
0.00 tThe Last O.G. Série
(saison 1, 5 à 8/10,
USA, 2018). VM.
1.25 rwhThe Last Ship
Série (saison 1, 9 et 10/10,
USA, 2014) (saison 4, 1/10,
2017). VM. 2 3.30.
le choix de télérama
y 21.30 Mezzo Concert
y 14.00 TV5 Monde Série
6 Une captation soignée, qui rend justice au charme
unique de Melingo, ancien rocker argentin, et de son
tango iconoclaste, à ce crooner canaille dont la voix
vacille sur des mélodies hâves. On l’a connu plus fou,
plus rugissant, mais sa fragilité nous touche.
6 Production made in Arte, cette série désopilante
nous plonge dans les intrigues des services secrets
français des années 1960. Un humour qui rappelle
celui d’OSS 117, mais un propos plus politique
qu’il n’y paraît… Une réussite.
Festival d’Ile-de-France 2014
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
18.45 iPhilippe
Herreweghe dirige Bach
Par le Collegium Vocale
Gent. Enregistré à Bruges,
en 2017.
2
0.00 Intermezzo Clips.
2
1.00 iMendelssohn,
Grieg, Beethoven Par
l’Orchestre symphonique
de Flandres.
Dir. Jan Latham-Koenig.
Enregistré
au Concertgebouw
de Bruges, en 2016.
2
2.25 Anima Eterna
Brugge et Jos Van
Immerseel : Gershwin
Par l’Ensemble Anima
Eterna. A Bruges, en 2017.
0.00 D’Jazz Nevers
Festival 2014 Orchestre
national de jazz et Olivier
Benoît : Europa Paris.
1.00 Intermezzo Clips.
2 2.00.
2
1.00 uProkofiev :
Cendrillon Ballet.
Chorégraphie : Thierry
Malandain. Musique :
Serge Prokofiev. Par
Malandain Ballet Biarritz.
Enregistré à l’Opéra royal
de Versailles, en 2013.
2
2.45 Mozart : Symphonie
no 31, K. 297
2
3.05 Mendelssohn :
Songs for voice
and piano
2
3.35 Beethoven :
Ouverture d’« Egmont »
2
3.50 Chostakovitch :
Symphonie no 5 partie 2
0.00 Domenico
Cimarosa : Il Matrimonio
segreto Opéra. Par
The Drottningholm Court
Theatre Orchestra. Dir.
Hilary Griffiths. Enregistré
en 1986, à Schwetzingen.
2 2.35.
132 Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 Au service de la France
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
19.05 dshInstinct
sauvage (Fr, 2015).
Pérou : le repaire de l’ours
à lunettes (3/3).
2
0.00 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA (USA, 2014).
2
0.55 dwhOpérations
spéciales (Fr, 2015).
Operation Licorne :
Cocody (nº 3).
2
2.10 dwhAircrash
Confidential (GB, 2018).
Erreurs d’instruments
(nº1). Descentes aux
enfers (nº 2).
0.00 dshInside the
storm (GB, 2016).
Fujifilm : innovation
et reconversion (nº 4).
Kodak : chronique d’un
déclin annoncé (nº 2).
1.40 tdwhBlack Code :
surveillances d’Etat
(USA, 2016). 2 3.00.
16.55 tdUn matin sur
Terre (Fr, 2015). Brésil, au
cœur de l’Amazonie (2/5).
17.55 tdAdaptation,
4 � 30 jours au cœur
des extrêmes (Fr, 2018).
LIRE TRA 3599, page 104.
19.30 dLibaru sò (Fr).
20.00 dChacun sa terre
20.10 Une vie de bêtes
Le zoo de Mulhouse.
20.40 dNuit de la glisse :
Magnetic (Sui, 2018).
22.10 dPushing the limits
(Sui, 2017).
Episodes 6 et 7.
23.05 dOkavango,
les meilleurs moments
Une année en Afrique
« Best of ».
0.55 tdLes Mystères
de la Lune (GB, 2018).
1.45 dEntre terre et ciel
(Fr, 2014). Deux volets.
2 2.40.
Polar+ 41
79 55
17.30 tNew York, police
judiciaire (saison 9, 2, 12
et 18/24, USA, 1999). VM.
19.55 ywNew York
Police Blues Série
(saison 5, 19/22,
USA, 1998). VM.
2
0.50 tfwLe Couperet
De Costa-Gavras
(Fr/Bel/Esp, 2005). Avec
José Garcia, Karin Viard.
6 Osmose presque réussie
entre film noir
et pamphlet social.
José Garcia, inquiétant
et grandiose.
2
2.50 tfsjAssociés
contre le crime… De
Pascal Thomas (Fr, 2012).
Avec Catherine Frot,
André Dussollier.
0.35 tNew York, police
judiciaire Série (saison 9,
7/24, USA, 1998). VM.
2 1.20.
Altice Studio
37
13.45 tfwL’Affaire
Rachel Singer De John
Madden (USA/GB, 2010).
VM.
15.40 yfA ghost story
De David Lowery
(USA, 2017). VM.
17.10 rfLes Heures
sombres De Joe Wright
(GB, 2017). VM.
19.15 rfCherche fiancé
tous frais payés D’Aline
Issermann (Fr, 2007).
20.50 wTin Star Série.
Avec Tim Roth (saison 1,
5 et 6/10, GB, 2017).
22.20 rTaken (saison 1,
5 et 6/10, Fr/USA, 2017).
23.45 yfwMinority
Report De Steven
Spielberg (USA, 2002).
VM.
2.05 tfL’Homme parfait
De Mark Rosman (USA,
2005). VM. 2 3.45.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
jeudi 17
90 31 162
55 123
7.20 tfhBaïonnette
au canon De Samuel
Fuller (USA, 1951).
NB. VM.
8.55 fhLes HommesGrenouilles De Lloyd
Bacon (USA, 1951). NB.
VM.
10.35 tfhLe Bal des
maudits D’Edward
Dmytryk (USA, 1958).
NB. VM.
13.30 tfhBrubaker
De Stuart Rosenberg
(USA, 1980). VM.
15.40 ufSueurs froides
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1958). VM.
17.50 tfhLa Chute
de l’Empire romain
D’Anthony Mann
(USA, 1964). VM.
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
8.30 tfsjh
L’Ascension De Ludovic
Bernard (Fr, 2017).
10.10 tfsjhLe
Crocodile du Botswanga
De Lionel Steketee et
Fabrice Eboué (Fr, 2014).
11.35 rfswhIntruders
(GB/Esp, 2011). VM.
13.15 Hollywood live
3.30 tfswhJack
1
Reacher : Never go back
D’Edward Zwick
(USA, 2016). VM.
15.25 rfsjRadin !
De Fred Cavayé (Fr, 2016).
16.50 fwhEquals
De Drake Doremus
(USA, 2015). VM.
18.30 hNouveau Départ
18.50 yfshCaché
De Michael Haneke
(Fr/Autr/All, 2005).
6.45 yfsjhMains
armées De Pierre Jolivet
(Fr, 2012).
8.30 rfshX-Men 2
(USA/Can, 2003). VM.
10.40 rfwSunshine
(GB/USA, 2007). VM.
12.20 dwhLa Guerre
des écrans (Fr, 2016).
13.15 xhSpooked
13.30 rfshLe Jour
d’après (USA, 2004). VM.
15.25 fsxhRupture
De Steven Shainberg
(Can/USA, 2016). VM.
17.05 rfhLe Dernier
Gang D’Ariel Zeitoun
(Fr, 2007).
19.05 hHollywood live
Spécial « Les oubliés
des Golden Globes ».
19.20 tfwhLe
Convoyeur De Nicolas
Boukhrief (Fr, 2004).
8.30 tfhSexe
intentions De Roger
Kumble (USA, 1999). VM.
10.00 tfsjhMary à tout
prix De Bobby et Peter
Farrelly (USA, 1998). VM.
12.00 yfsjhLa fête
est finie De Marie
Garel-Weiss (Fr, 2017).
13.30 fhTrop belle !
De Jim Field Smith
(USA, 2010). VM.
15.10 tfhCoup
de foudre à Manhattan
De Wayne Wang
(USA, 2002). VM.
16.50 tfsjhCloclo
De Florent-Emilio Siri
(Fr/Bel, 2012).
19.15 tfhGabrielle
De Patrice Chéreau
(Fr/All/Ita, 2005).
11.50 tfwhMarie-Line
De Mehdi Charef
(Fr, 2000).
13.30 tfsjhParis pieds
nus De Dominique Abel
et Fiona Gordon
(Fr/Bel, 2016).
14.50 rfsxhThe Birth
of a nation De Nate
Parker (USA, 2016). VM.
16.45 tfxhDesperate
Hours De Michael Cimino
(USA, 1990). VM.
18.30 dhL’image
originelle (Fr, 2018).
Michel Ocelot.
18.55 tfshPanique au
village De Vincent Patar
et Stéphane Aubier
(Fr/Bel/Lux, 2009).
20.10 swhDecorado
20.25 hViva cinéma
8.30 yfhStavisky
D’Alain Resnais (Fr, 1974).
LIRE page 96.
10.20 ufshCharade
De Stanley Donen
(USA, 1963). VM.
12.10 dhEdouard
Molinaro, la comédie
malgré tout (Fr, 2013).
13.15 Extrait 13.30 yfhLe Grand
Passage De King Vidor
(USA, 1940). VM.
15.30 rfsxhEl Condor
De John Guillermin
(USA, 1970). VM.
17.10 tfhLa Légion
saute sur Kolwezi De
Raoul Coutard (Fr, 1980).
18.45 ufsh
Profession : reporter
De Michelangelo
Antonioni (Fr/Ita/Esp,
1975). VM.
20.50 Jobs
20.50 T
Dallas Buyers Club
20.50 La Strada
tfswhDrame
de Jean-Marc Vallée (USA,
2013). 110 mn. VM. Avec
Matthew McConaughey,
Jennifer Garner, Jared Leto.
6 En 1985, un ouvrier
homophobe se découvre
atteint du sida.
Une histoire vraie retracée
de façon classique,
mais stupéfiante
côté interprétation.
ufhDrame de Federico
Fellini (Ita, 1954). 100 mn.
VO. NB. Avec Giulietta
Masina, Anthony Quinn,
Richard Basehart.
LIRE page 128.
20.45 T 20.50
20.50 Les Aventures de
No way out
Rocky III :
Jack Burton dans les fsxhFilm d’action d’Eran L’Œil du tigre
griffes du mandarin Creevy (GB/All, 2016).
tfshFilm d’action
tfhFilm d’aventures de
John Carpenter (USA, 1986).
100 mn. VM. Avec Kurt
Russell, Kim Cattrall, Dennis
Dun. LIRE ci-dessous.
22.25 tfxhBreakdown
De Jonathan Mostow
(USA, 1997). VM. Avec
Kurt Russell, JT Walsh.
0.00 tfhLifeboat
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock (USA,
1944). NB. VM.
1.40 tfVacances à
Venise De David Lean
(GB/USA, 1955). VM.
3.15 fhSa dernière
mission De Philip
Leacock (GB, 1953). NB.
VM.
4.50 fLa Bataille des
sexes De Charles
Crichton (GB, 1960). NB.
VO. 2 6.15.
95 mn. VM. Avec Nicholas
Hoult, Felicity Jones,
Anthony Hopkins.
22.25 yfsjhRock’n’roll
De Guillaume Canet
(Fr, 2017). Avec Guillaume
Canet, Marion Cotillard.
LIRE ci-dessous.
0.25 tfhLe Monde
perdu : Jurassic Park
De Steven Spielberg
(USA, 1997). VM.
2.30 ysxhWestworld
Série (saison 1, 3 et 4/10,
USA, 2016). VM.
4.30 dhMagicland
(Fr, 2018). 2 5.00.
T
de Sylvester Stallone (USA,
1982). 95 mn. VM. Avec
Sylvester Stallone, Mr T,
Talia Shire.
6 L’intrigue tient en une
ligne, mais les combats
sont toujours aussi
haletants et la rage de
Stallone, communicative.
22.25 rfshRocky IV De
Sylvester Stallone (USA,
1985). VM. Avec Sylvester
Stallone, Talia Shire.
23.55 tfsxhSeven
De David Fincher (USA,
1995). VM.
1.50 fvhMax 2 De Fred
Coppula (Fr, 2001).
3.45 dhSpyland
(Fr, 2017).
4.10 yfswhHors-laloi De Rachid Bouchareb
(Fr/Alg, 2010). 2 6.25.
r
rfsjhBiographie de
Joshua Michael Stern (USA,
2013). 120 mn. VM. Avec
Ashton Kutcher, Dermot
Mulroney, James Woods.
6 Un biopic ampoulé
à la gloire de la firme
à la pomme.
22.50 yfshSteve Jobs
De Danny Boyle (GB/USA,
2015). VM. Avec Michael
Fassbender, Kate Winslet.
6 Tout ce que vous auriez
aimé ne jamais savoir sur
le redoutable fondateur
d’Apple. En trois temps
et tout en mouvement.
Avec Michael Fassbender,
très investi.
0.50 tfshLes Figures
de l’ombre De Theodore
Melfi (USA, 2016). VM.
2.50 rfhUne bouteille à
la mer De Luis Mandoki
(USA, 1999). VM. 2 5.00.
Mezzo | TV5 Monde | TCM Cinéma | Ciné+ Premier
46 26 141
50 37
16.00 yfhJulieta
De Pedro Almodóvar
(Esp, 2016). VM.
17.40 hStory Movies
18.00 tfxhWatchmen,
les gardiens De Zack
Snyder (USA, 2009). VM.
2
0.40 rfhBonne Pomme
De Florence Quentin
(Fr, 2017). Avec Catherine
Deneuve, Gérard
Depardieu, Guillaume
de Tonquédec.
2
2.20 tfwhMémoires
d’une geisha De Rob
Marshall (USA, 2004). VM.
Avec Zhang Ziyi, Ken
Watanabe, Michelle Yeoh.
0.45 yfhLes Noces
rebelles De Sam Mendes
(USA/GB, 2008). VM.
2.40 fwhSi j’étais un
homme D’Audrey Dana
(Fr, 2017). 2 4.15.
22.40 fschSpermula
De Charles Matton
(Fr, 1976). Avec Dayle
Haddon, Udo Kier.
0.25 fchTransgressing
De Tinto Brass (Ita, 2000).
1.55 ufchTesnota :
une vie à l’étroit De
Kantemir Balagov (Rus,
2017). VO. LIRE page 112.
3.55 tfhL’Etoile
du Nord De Pierre
Granier-Deferre (Fr, 1982).
2 6.00.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
TTT
22.30 yfhLolita
De Stanley Kubrick
(GB, 1962). NB. VM. Avec
James Mason, Sue Lyon.
6 Nabokov apprécia cette
adaptation, en dépit des
« infidélités » de Kubrick.
James Mason est génial
dans le rôle de l’amant
obsessionnel, lubrique
et affolé.
1.00 rfhLes Trois
Mousquetaires
Les Ferrets de la reine.
2.40 La Vengeance
de Milady. De Bernard
Borderie (Fr/Ita, 1961).
4.25 ydhTod
Browning, un réalisateur
hors norme (Fr). 2 5.25.
t 20.45 TCM Cinéma Film
y 22.25 Ciné+ Premier Film
6 Big John rend hommage au cinéma populaire : serials
du temps du muet, westerns et films d’arts martiaux.
Monstres souterrains et héros fantômes bondissants,
bagarres traditionnelles et surprises magiques…
6 Sa jeune partenaire ne le trouve ni rock’n’roll ni sexy :
Guillaume Canet décide de changer… Comédie qui finit
par donner froid dans le dos, tant Guillaume Canet suit
avec cruauté son alter ego dans sa quête de l’éternelle
jeunesse.
Les Aventures de Jack Burton
dans les griffes du mandarin
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
15.25 hVibrato
15.35 tfhI am not
Madame Bovary
De Feng Xiaogang (Ch,
2016). VO. LIRE page 96.
17.50 txhCamping
Série (saison 1, 1 et 2/8,
USA, 2018). VM.
18.55 txhMy dinner
with Hervé Téléfilm
de Sacha Gervasi
(USA, 2018). VM.
2
0.40 uxhLegion
Série. VM (saison 2,
9 à 11/11, USA, 2018).
2
3.05 yxhTrue
Detective Série (saison 3,
1 et 2/8, USA, 2019). VM.
LIRE page 104.
1.05 yfxhL’Appât
De Bertrand Tavernier
(Fr, 1995).
3.00 yfwhApnée De
Jean-Christophe Meurisse
(Fr, 2016). 2 4.25.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
Rock’n’roll
48 28 143
52 39
17.10 rfhStargate,
la porte des étoiles
De Roland Emmerich
(USA/Fr, 1995). VM.
19.10 hTu vois le genre ?
19.25 xhFuture Man
Série (saison 2, 1 et 2/13,
USA, 2018). VM.
2
0.40 rxhStrike back
Série. VM. Avec Warren
Brown, Phil Dunster,
Katherine Kelly (saison 5,
5 à 7/10, USA/GB, 2018).
2
3.15 fxhFinal Hours
De Zak Hilditch (Aus,
2013). VM. Avec Nathan
Phillips, Angourie Rice.
0.40 fxhEn terrain
miné De Paul Katis
(GB, 2014). VM.
2.30 rfhZidane, un
portrait du XXIe siècle
De Philippe Parreno et
Douglas Gordon (Fr,
2006). 2 4.00.
OCS
Géants
49 29 144
53 40
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
82 23 149
62 112
12.55 tdhHedy Lamarr,
17.00 rfhFamille à louer 16.25 tfshL’Opération
Corned Beef
l’invention d’une star
De Mike Mitchell
De Jean-Marie Poiré
(Fr, 2018).
(USA, 2004). VM.
(Fr, 1990).
13.50 tfh3 Hommes
18.40 tfhVacances sur
à abattre De Jacques
ordonnance De Wayne
18.05 hTous cinéma
Deray (Fr, 1980).
Wang (USA, 2005). VM.
Spécial Golden Globes.
15.25 yfhLiliom De Fritz 2
0.40 tfhBig Jake
18.50 rfhLe Capitan
Lang (Fr, 1934). NB.
De George Sherman
D’André Hunebelle
17.20 tfhUranus De
(USA, 1971). VM. Avec
(Fr/Ita, 1960).
Claude Berri (Fr, 1990).
John Wayne, Richard
2
0.30 yshDragons
19.05 tfwhLe Secret de
Boone, Maureen O’Hara.
et princesses
la planète des singes De 2
2.40 tfhTrack of the cat 2
0.50 rfshLa Zizanie
Ted Post (USA, 1970). VM.
De William A Wellman
De Claude Zidi (Fr, 1978).
2
0.40 tfwhLes Evadés
(USA, 1954). VM. Avec
Avec Louis de Funès,
de la planète des singes
Robert Mitchum, Teresa
Annie Girardot.
De Don Taylor (USA, 1971).
Wright, William Hopper.
2
2.20 tfshHibernatus
VM. Avec Roddy
0.30 fhBlue City
D’Edouard Molinaro
McDowall, Kim Hunter.
De Michelle Manning
(Fr, 1969). Avec Louis de
2
2.15 tfhGorilles dans
(USA, 1986). VM.
Funès, Claude Gensac.
la brume De Michael
1.55 fhMarqué au fer
2
3.40 tfBig De Penny
Apted (USA, 1988). VM.
De Rudolph Maté (USA,
Marshall (USA, 1988). VM.
Avec Sigourney Weaver.
1950). VM. 1.25 rfshUne chance
0.25 tfhPremier de
3.30 yfLe Dahlia bleu
sur deux De Patrice
cordée De Louis Daquin
De George Marshall (USA,
Leconte (Fr, 1997). 2 3.10.
(Fr, 1944). NB. 2 2.00.
1946). NB. VM. 2 5.05.
12.00 souligné : dernière diffusion
Télérama 3600
09 / 01 / 19 133
vendredi
tnt
Un air désemparé… Mais de là à imaginer qu’il partirait en Syrie rejoindre Daech. Une fracture vécue du côté des parents, qui n’ont rien vu venir.
t 20.55 Arte Téléfilm
Le Fils perdu
| Téléfilm d’Emily Atef (All, 2018) | Scénario :
Jana Simon et Kathi Liers | 95 mn. VM. Inédit
| Avec Leonard Carow, Jörg Schüttauf, Ulrike C.
Tscharre, Leonard Scheicher, Emilia Borisch,
Rainer Sellie, Eva Meckbach, Adrian Zwicker.
Outre ses longs métrages qui sortent en
salles (3 Jours à Quiberon), la Berlinoise
Emily Atef réalise aussi des téléfilms.
Comme celui-ci, dans lequel des parents
font face à la radicalisation de leur fils de
19 ans, converti à l’islam. Lors d’une perquisition à leur domicile, ils apprennent
que Jakob a rejoint les rangs de l’Etat islamique. Pour eux, chrétiens à la routine bien réglée, la nouvelle fait l’effet
d’une déflagration — voir la chambre du
jeune homme, sens dessus dessous
après la fouille de la police.
Ce parcours est retracé en trois mouvements. D’abord, l’enquête de proximité
menée par le père. Ensuite, son escapade
en Syrie, où la cinéaste rend palpable la
chaleur, écrasante, et retranscrit l’attente,
quasi absurde. Tant que le « fils perdu »
reste hors champ, le film est plutôt réussi.
Mais il faiblit dans la dernière partie, avec
le retour à la vie normale du garçon (Leonard Carow, trop fade pour le rôle) et les
réactions hostiles de l’entourage à son
encontre (un peu caricaturales). Reste le
doute qui subsiste, symptôme d’une relation de confiance brisée : le héros a-t-il
été dégoûté des horreurs syriennes ou
s’est-il transformé en agent dormant modèle, à la manière de Brody dans la série
Homeland ? — Nicolas Didier
t 22.30 Arte Film
Moonwalker
| Film de Jerry Kramer, Jim Blashfield et Colin Chilvers (USA, 1988)
| Scénario : David Newman, d’après l’histoire de Michael Jackson | 90 mn.
VM | Avec M. Jackson, Joe Pesci, Sean Lennon, Kellie Parker.
| Genre : FOURRE-TOUT musical.
Un montage d’extraits retrace la carrière de Michael Jackson.
Avec, entre autres, une version « enfant » de son clip Bad…
Mélange de clips et de scènes tournées pour le film, Moonwalker est un véritable bric-à-brac où l’on découvre tout à la fois des
extraits de La Chatte sur un toit brûlant, de Richard Brooks, avec
Elizabeth Taylor, et une parabole destinée à mettre en garde les
adolescents contre le péril que représente la drogue. Colin Chilvers a assuré la réalisation de cette dernière partie (Smooth Criminal), alors que Jerry Kramer s’est occupé du montage rétrospectif de la carrière du chanteur.
Complètement disparate, tour à tour curieux et lassant, techniquement très habile — la métamorphose de Michael Jackson en
robot —, mais parfois, aussi, très complaisant, le film est destiné
aux inconditionnels du chanteur. — André Moreau
134 Télérama 3600
09 / 01 / 19
Les séquences
musicales donnent
le vertige, mais
l’autopromotion
qui leur sert de
prétexte donne
à sourire. Tout lui !
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
vendredi 18
t 23.20 France 3 Documentaire
La Vie secrète des chansons
Conquête de l’espace et exploration artistique.
t 0.00 Arte Documentaire
WDR/zeroonefilm/Michael Kotsch | Ultimate Productions | Florianfilm | KEYSTONE-FRANCE
Génération Spoutnik
L’âge d’or de la science-fiction
| Documentaire d’André Schäfer
et Jonas Niewianda (All, 2016) | 55 mn. Rediff.
L’ambition de ce doc, qui retrace les différentes étapes de la conquête spatiale — du
premier satellite Spoutnik, lancé par
l’URSS le 4 octobre 1957, aux pas de l’Américain Neil Armstrong sur la Lune, le
21 juillet 1969 —, était de montrer comment
celle-ci a libéré l’imaginaire des créateurs
de science-fiction. Problème : en choisissant un champ d’étude trop vaste (la SF des
sixties, tous domaines confondus), les auteurs semblent avoir eu les yeux plus gros
que le ventre. En résulte un film au commentaire évasif qui privilégie les généralités au détriment de l’analyse.
Heureusement, il y a les archives. L’aspect brouillon du documentaire lui donne
une forme étrange, entre le cabinet de
curiosités et l’imagier (rétro)futuriste. S’y
côtoient, en vrac, les planches de la BD Valérian et Laureline (créée en 1967), les projets architecturaux utopiques en forme
d’entonnoirs de Walter Jonas, les publicités sexy réalisées par Charles Wilp pour
Afri-Cola, les images du film Barbarella
(Vadim, 1968) ou celles, plus rares, de la
série allemande Commando spatial (1966).
Autant de souvenirs d’une époque où la
foi en la technologie était inébranlable
— Nicolas Didier
Bêtes de chansons
| Série documentaire de Bertrand Dicale. Réalisation : Chloé Chovin (no 23, Fr, 2018) | 55 mn. Inédit.
Derrière son éternel piano à queue, Alain Manoukian nous dévoile les coulisses des plus
grands tubes animaliers façon leçon de musique. « C’est une véritable arche de Noé qui
nous attend », promet, en prélude, le chef d’orchestre à la voix emmiellée. Du Lapin de
Chantal Goya au Stewball d’Hugues Aufray, il parvient quand même à rendre sexy et érudits les standards les plus ringards, parfois bien bébêtes, de la chanson. Une prouesse…
Saviez-vous qu’Ouvrez la cage aux oiseaux, de Pierre Perret, s’inspire de l’histoire
d’un Américain ayant libéré, à sa sortie de prison, tous les pensionnaires d’une oisellerie ? Ou que Francis Cabrel a écrit La Corrida après avoir eu « le cœur soulevé par le massacre d’un taureau » ? Heureusement pour nos tympans, Manoukian convie Dominique
A à revenir aux sources du sublime Courage des oiseaux. C’était l’hiver 1991. Alors objecteur de conscience à Nantes, le jeune homme appuie par hasard sur la touche « 09 technopop » de son synthé. Sa rythmique en poche, il trouvera l’inspiration en contemplant
des mouettes frigorifiées en bord de Loire… avant de prendre son envol musical. Autre
pépite : Le Youki, de Richard Gotainer. Un hommage poilant et complètement « décalco »
au bon vieux toutou à sa mémère. — Eléonore Colin
r 21.00 Canal+ Film
t 21.00 France 3Documentaire
Le Labyrinthe :
le remède mortel
La Télé des années 90
| Film de Wes Ball (USA, 2018) | Scénario : T.S.
Nowlin, d’après les livres de James Dashner
| 145 mn. VM. Inédit | Avec Dylan O’Brien,
Ki Hong Lee, Kaya Scodelario, Walton Goggins.
| Genre : fin de saga.
Les jeunes héros étaient sortis du labyrinthe pour découvrir l’apocalypse (premier volet). Une partie de la population
était devenue des néo-zombies (deuxiè­
me volet). Jusque-là, cette adaptation de
romans dystopiques pour ados était séduisante. Dans ce dernier épisode, mortel
d’ennui, même le méchant change d’avis
entre deux scènes, jusqu’à se débarrasser
du remède qui peut le tenir en vie. Il veut
sans doute en finir, et on le comprend.
— Guillemette Odicino
1994-1999
| Documentaire de Philippe Thuillier.
Réalisation : Pascal Drapier (2/2, France, 2018)
| 140 mn. Inédit.
Suite et fin de ce documentaire fleuve sur
la dernière décennie de la télé française
du xxe siècle. Au cours de la tranche 19941999, Dechavane, Delarue, Nagui, Jacques
Martin, Drucker, Foucault, Pradel, Bouvard, Ardisson, Chain, Morandini (cherchez la femme ! Dorothée ?), Durand… ont
fait main basse sur les programmes. Ils
sont incontournables jusqu’à la nausée,
multiplient les concepts ineptes pour un
public à la fois captif et consentant, quand
éclate le scandale des sommes que certains facturent au service public, sur fond
de guerre des chaînes sordide. Ce sont
Chansons bébêtes
et chansons
pas si bêtes.
aussi les dernières années de Mitterrand.
Balladur et Chirac se haïssent et les Guignols vont entrer dans la danse sur l’air irrésistible de « mangez des pommes ».
« C’est que de la télé », bottaient en
touche les animateurs de l’époque. Mais
elle avait pourtant un sacré pouvoir, une
influence réelle, aujourd’hui dilués dans
les multiples écrans de nos vies. Ce documentaire aux allures de zapping géant
joue sur deux tableaux : le regard dans le
rétroviseur est aussi savoureux qu’une
madeleine de grand-mère et c’est aussi un
aimable cadeau d’adieu. Cette télé-là est
belle et bien enterrée. A regret pour les
protagonistes de l’époque. A raison pour
une partie du public qui peut y voir une
forme de libération. — Marie-Joëlle Gros
Télérama 3600
09 / 01 / 19 135
câble | satellite
t 22.30 Ciné+ Famiz Film
Coup de peigne
| Film de Paddy Breathnach (Blow dry,
USA/GB/All, 2001) | Scénario : Simon Beaufoy
| 85 mn. VM | Avec Alan Rickman, Natasha
Richardson, Rachael Leigh Cook, Bill Nighy,
Rachel Griffiths, Josh Hartnett, Warren Clarke,
Rosemary Harris.
| Genre : décoiffant.
Quand les as de la coiffure extravagante
s’affrontent en compétition, cela tient du
barnum burlesque et de la guérilla sauvage. Soit donc un championnat dans une
petite ville du Yorkshire, où quelques spécimens se sourient toutes (fausses) dents
dehors, tandis qu’ils manigancent en coulisses des coups fourrés aussi tordus que
leurs échafaudages capillaires.
Sous la caricature, une évidente authenticité documentaire qui vaut son pesant de
bigoudis chauffants. Les implants tragicomiques de l’intrigue y ajoutent une tonalité douce-amère qu’on ne voyait pas
venir : en résumé, une famille disloquée
se reconstitue dans l’épreuve (le concours,
auquel participe le fils) et dans l’épreuve
(la mère a un cancer). Du coup passe, dans
une histoire qui paraîtra un peu tirée par
les cheveux (pardon…), un drôle de courant alternatif — dinguerie kitsch et petits
accès de gravité bien dosés — qui suffit à recommander ce Coup de peigne agréablement insolite. — Jean-Claude Loiseau
Rediffusions : 19/1 à 16.05, 21/1 à 8.30.
t 20.40 Ushuaïa TV Documentaire
Les Superpouvoirs du règne animal
Les unités d’élite
| Documentaire de Max Serio et Steven Zorn (All, 2017) | 50 mn. Inédit.
« Fleuves et océans sont de vastes champs de bataille où seuls les
mieux armés ont des chances de survivre. Qui sont ces guerriers du
règne animal dotés de superpouvoirs ? » Si les superhéros se mettent à envahir les documentaires animaliers après avoir conquis
Hollywood, on n’est pas sorti de l’auberge. Mais la grandiloquence, ici, flirte toujours avec le second degré, et le film n’est pas
avare en informations croustillantes. Suivant une logique d’efficacité maximale, il use d’un didactisme certain pour détailler les
pouvoirs d’un certain nombre d’animaux. Franchement, à côté,
Les Quatre Fantastiques semblent un peu ridicules. L’ornithorynque, par exemple, chasse avec une précision extrême sans
vue ni odorat mais uniquement grâce à la détection de champs
électriques. Le périophtalme est un poisson capable de respirer
hors de l’eau, mais aussi de voir à 160 degrés grâce à des yeux révolutionnaires. Instructives, aussi, ces analyses poussées des
moustaches de la loutre de mer et de la trompe de l’éléphant.
C’est beau, c’est exotique. Mais le plus prodigieux de tous
ces superhéros, finalement, nous est plus familier. Sachez que
le saumon sait retrouver son lieu de naissance distant de plusieurs milliers de kilomètres uniquement en suivant le champ
magnétique de la terre. Remarquable, même si une utilisation
pragmatique de Google Maps peut aussi avoir quelque chose
d’impressionnant. — Eléonore Colin
Suivi du deuxième épisode : Les commandos-marine.
Vendredi prochain : Les patrouilleurs et Les suréquipés.
Rediffusion : 22/1 à 16.20.
Sur le Net, on peut s’aventurer à relever des défis pas toujours très nets.
t 20.50 Ciné+ Frisson Film
| Film de Henry Joost et Ariel Schulman (USA, 2016) | Scénario : Jessica
Sharzer, d’après le roman Addict, de Jeanne Ryan | 90mn. VM. Inédit
| Avec Emma Roberts, Dave Franco, Kimiko Glenn, Emily Meade.
| Genre : UNIVERS VIRTUEL.
Une jolie ado intrépide. Un bon copain geek enamouré. Et surtout, un jeu en ligne qui divise le monde en deux catégories :
d’un côté, les joueurs, relevant pour de l’argent des défis de plus
en plus crétins et périlleux ; de l’autre, les voyeurs, masse anonyme et dangereuse.
A l’heure du phénomène Pokémon GO, qui mêle réalité et virtualité, l’intrigue, tirée d’Addict, le roman jeunesse de Jeanne Ryan,
semble assez vraisemblable pour donner le frisson… Si le message
sur la nocivité des effets de groupe et le pillage des données sur le
Net pèse des tonnes, la mise en scène bourrée d’adrénaline s’avère,
elle, redoutablement efficace. — Mathilde Blottière
Rediffusions : 20/1 à 11.25, 22/1 à 15.40.
136 Télérama 3600
09 / 01 / 19
Pour survivre, durer,
il faut être le plus fort,
le plus intelligent
ou le plus équipé.
Si on cumule les trois,
c’est encore mieux.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
Allison Shearmur Productions | ushuaïa TV
Nerve
tnt
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte
TF1
vendredi 18
1 1 1 1 1
France 2
France 3
2 2 2 2 2
3 3 3 3 3
France 5
5 5 5 5 5
Arte
7 7 7 7 7
6.25tsTFou Barbapapa.
Molang. Octonauts. La Tribu
Monchhichi. My Little Pony :
les amies, c’est magique.
Super Wings. Paw Patrol,
la Pat’Patrouille. Loup.
8.30sTéléshopping
9.20sPetits Secrets en famille
Série.
10.25rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 380, Fr, 2017).
11.00sLes Feux de l’amour
12.00sLes douze coups de midi
Jeu. Présentation :
Jean-Luc Reichmann.
Spécial Pièces jaunes.
12.55sPetits plats en équilibre
13.00sJournal
13.35sPetits plats en équilibre
13.55swMa meilleure amie
Téléfilm de Jason Bourque
(Can, 2015). Avec Jamie
Luner, Kirsten Prout.
15.35swPour l’honneur
de ma fille Téléfilm de John
Stimpson (USA, 2012). Avec
Liz Vassey, Jenn Proske.
17.10sQuatre mariages pour
une lune de miel Télé-réalité.
18.15sBienvenue chez nous
Jeu. La finale.
19.20rsDemain nous
appartient Série (saison 1,
épisode 381, Fr, 2017).
20.00sJournal
20.35sLe 20h le mag
20.45sMy million
20.50sC’est Canteloup
Présentation :
Alessandra Sublet.
5.25shDans quelle éta-gère...
A la ligne, de Joseph Pontus
(éd. La Table Ronde).
5.25sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
6.00sLe 6h info
6.30sTélématin En direct.
9.30shAmour, gloire
et beauté
9.55shDans quelle éta-gère...
Le Cherokee,
de Richard Morgiève
(éd. Joelle Losfeld).
9.55sC’est au programme
10.45sMotus Jeu. Présentation :
Thierry Beccaro.
11.15sLes z’amours Jeu.
Présentation : Bruno Guillon.
11.55sTout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
13.00sJournal
13.45sUne minute, un vignoble
13.55shÇa commence
aujourd’hui En direct.
15.00sJe t’aime, etc.
16.15sAffaire conclue,
tout le monde a quelque
chose à vendre
17.55sAffaire conclue : la vie
des objets
18.00sTout le monde a son mot
à dire Jeu. Présentation :
Sidonie Bonnec et Olivier
Minne.
18.40sN’oubliez pas les paroles
Jeu. Présentation : Nagui.
20.00sJournal
20.35sBasique, l’essentiel
de la musique
20.40tshUn si grand soleil
5.35sPlus belle la vie
6.00sLudo yGrizzy et les
lemmings. tBoule et Bill.
8.10sOn a la solution
A Caen, produire
son énergie soi-même.
8.45sBoulevard de la Seine
9.15dDans votre région
10.15sAilleurs en France
10.50sEnsemble c’est mieux !
12.00Le 12/13
12.55sMétéo à la carte
En direct.
13.50shRex Série (saison 14,
7 à 9/12, Ita, 2011).
16.05ishUn livre, un jour
Je t’ai oubliée en chemin,
de Pierre-Louis Basse
(éd. Cherche midi).
16.10sDes chiffres et des
lettres Jeu. Présentation :
Laurent Romejko.
16.45sPersonne n’y avait
pensé ! Jeu. Présentation :
Cyril Féraud.
17.30sSlam Jeu. Présentation :
Cyril Féraud.
18.10sQuestions
pour un champion Jeu.
Présentation :
Samuel Etienne.
19.00Le 19/20
20.00isVu Divertissement.
20.10Météo régionale
20.20shPlus belle la vie
20.45sTout le sport
20.50sUne minute, un vignoble
Le vignoble du Languedoc,
un acteur majeur du
développement durable.
6.30tsZouzous
tLes Pyjamasques.
La famille Blaireau-Renard.
tApprends avec Timmy.
8.40dshTerre des mondes
(Fr, 2012). La Suisse (10/10).
9.20shLa maison des
Maternelles En direct.
10.15dsZoo nursery Berlin
(All, 2016, 10/10).
10.50dshLes Fourmis
coupe-feuille (Jap, 2013).
11.45ishLa quotidienne
Talk-show. Présentation :
Maya Lauqué
et Thomas Isle. En direct.
13.05isEntrée libre
13.40shLe magazine
de la santé En direct.
14.40shAllô, docteurs !
En direct.
15.10dshGros Plan
sur la nature (GB, 2013).
Le désert du Namib (3/7).
15.40dsjhDangers
dans le ciel (Can, 2013).
Crash sur le Potomac,
vol Air Florida 90 (4/11).
16.30dsLes Routes
de l’impossible (Fr, 2018).
Inde, les funambules
de l’Himalaya.
17.30shC à dire ?! En direct.
17.45shC dans l’air En direct.
19.00shC à vous Talk-show.
Présentation :
Anne-Elisabeth Lemoine.
20.25ishEntrée libre
20.50sBien évidemment
8.00dA l’ombre des grands
châteaux (All, 2017).
Predjama (4/5).
8.45sInvitation au voyage
9.25ydsMonuments sacrés
(Fr, 2018). Synagogues :
absence et présence (4/4).
LIRE TRA 3599, page 78.
11.20dsQuatre Saisons
dans la vie d’un chêne
(GB, 2015). Août à février
(1/2). Mars à août (2/2).
12.50hArte journal
13.00dhArte regards (All, 2018).
Réfugiés : Le droit au
regroupement familial.
13.35ufsjLe Voleur
Comédie dramatique de
Louis Malle (Fr/Ita, 1966).
Avec Jean-Paul Belmondo,
Geneviève Bujold.
LIRE TRA 3599, page 95.
15.35dshMadagascar,
expédition en terre Makay
(Fr, 2017).
16.30shInvitation au voyage
17.10iX:enius
Ce que les os disent de nous.
17.35dshDes monuments
et des hommes (Fr, 2018).
Iran, la mosquée du Shah.
18.05dUruguay (All, 2018).
Sur les rives du Río de la Plata.
19.00dshLa Grande-Bretagne
sauvage (GB, 2018).
Campagnes (5/5).
19.45hArte journal
20.05i28 minutes
20.50ishTout est vrai
(ou presque)
Stephen King.
21.10
21.00 21.00 20.55
20.55 Big bounce
Cherif
shJeu. 130 mn.
Présentation : Laurence Boccolini
et Christophe Beaugrand.
La course de trampoline.
rsjhSérie (Fr, 2018). 115 mn.
Avec Abdelhafid Metalsi,
Aurore Erguy, Elodie Hesme,
Greg Germain.
Vengeance en ligne (saison 6, 5/12).
Cherif est confronté à un meurtre
diffusé sur Internet. Avec Le Goff,
il essaie de comprendre comment
la cybersécurité et le milieu
des hackers fonctionnent.
22.00 Le chat connaît
l’assassin (6/12).
Cherif est inquiet pour sa mère.
23.20
Big bounce
22.55 Cherif
shJeu. 90 mn. Présentation :
Laurence Boccolini
et Christophe Beaugrand.
Les secrets de la course.
tsjSérie (Fr, 2017, 2018).
210 mn. Avec Abdelhafid Metalsi,
Carole Bianic, Mélèze Bouzid,
Elsa Lunghini.
Impitoyable sélection
(saison 4, 2/10).
Pendant la cérémonie de mariage
de Deborah et Pierre, Kader
et tous les membres de la brigade
reçoivent un message inquiétant,
accompagné d’une photo.
23.45 Meurtre parfait (3/10).
0.40 Pièce à convictions
(saison 6, 3/12).
1.35 Cherif, fais-moi peur (4/12).
0.50sTirage de l’Euro Millions
0.55shVendredi,
tout est permis avec
Arthur Divertissement.
Présentation : Arthur.
Spécial La Ferme. Invités :
Bruno Guillon, Camille Cerf,
Gérémy Crédeville, Camille
Lellouche, Tristan Lopin,
Tom Leeb, Kévin Levy
2.55Programmes de la nuit
2 6.30.
r
T
2.25shDans quelle éta-gère...
2.30shÇa commence
aujourd’hui
3.35sAffaire conclue,
tout le monde a
quelque chose à vendre
2 5.05.
TNT/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
T
La Télé
des années 90
T
La maison France 5 Le Fils perdu
shMagazine. 85 mn.
Présentation : Stéphane Thebaut.
Besançon.
tjhTéléfilm d’Emily Atef
(Macht Euch keine Sorgen,
All, 2018). 95 mn. VM. Inédit.
Avec Jörg Schüttauf, Ulrike
C Tscharre, Leonard Carow.
6 En Allemagne, des parents
apprennent que leur enfant
de 19 ans a rejoint les rangs
de l’Etat islamique en Syrie.
Honorable téléfilm, signé Emily
Atef (3 jours à Quiberon), qui
en dit long sur une relation de
confiance brisée. LIRE page 134.
22.20
Silence, ça pousse !
22.30 Moonwalker
tdshDe Chloé Chovin (Fr, 2019).
55 mn. Inédit.
Bêtes de chansons (n° 23).
6 Du Lapin de Chantal Goya
au Stewball d’Hugues Aufray,
Manoukian rend sexy les tubes
animaliers les plus ringards.
Mais on ne mourra pas bébête
grâce à Dominique A.
LIRE page 134.
shMag. Présentation : Stéphane
Marie et Carole Tolila.
Do it yourself.
Rencontre : le crufiturier.
Un artisan a trouvé le moyen
de supprimer la cuisson
tout en préservant les goût
et les vertus des fruits.
Découverte : les tisanes.
Visite : l’arboretum du Perche.
Pas de panique : retour
chez Patrice et Dominique.
tfFilm fantastique de Jerry
Kramer, Jim Blashfield et Colin
Chilvers (Moonwalker, USA, 1988).
90 mn. VM. Avec Michael Jackson.
6 Les fans danseront devant
leur écran, les autres crieront :
« You’re bad ! » LIRE page 134.
0.20sSoir 3
0.55shLibre Court
Cycle « All we need is love ».
L’Homme de ma vie,
de Mélanie Delloye.
From San Francisco with love,
de Yohann Kouam.
Des millions de larmes,
de Natalie Beder.
2 2.20.
23.15tshPandas
dans la brume Cohesion.
23.20sC dans l’air
0.25sC à vous Talk-show.
Présentation :
Anne-Elisabeth Lemoine.
1.40isEntrée libre
2.05dsFous de nous...
en Chine (Fr, 2018).
3.00sLa nuit France 5 2 5.25.
tdshDe Pascal Drapier
(2/2, Fr, 2018). 140 mn. Inédit.
1994-1999.
6 Dernier volet de ce doc
en forme de zapping géant.
Les animateurs-producteurs
sont les rois et vont faire sauter
la banque. L’industrie du
spectacle déraille, Mitterrand
est sur le départ... Plus que
de la nostalgie, un enterrement
de première classe ! LIRE page 135.
23.20 La Vie secrète
des chansons
T
s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage
T
0.00tdhGénération Spoutnik
(All, 2016). Rediffusion.
LIRE page 135.
0.55ihTracks
1.35yhAir en concert sous la
coupole Niemeyer à Paris
En juillet 2016.
2.40Arte journal
3.00dMythologies animales
La lumière du Nord (3/3).
3.45dsDes monuments et
des hommes (Fr, 2018).
Mongolie, le monastère
d’Erdene Zuu (4/15).
4.15dArte regards 2 5.00.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 137
tnt
M6
6 6 6
6 6
LCP
13 107 13
13 13
France 4
14 63 14
14 14
France Ô
19 65 19
19 19
W9
9 59 9
9 9
Gulli
18 169 18
18 18
6.00 sM6 music Clips.
7.00 sjM6 kid
8.55 sM6 boutique
10.00 tsDesperate
Housewives
Série (saison 2, 7 à 9/24,
USA, 2005).
12.45 sLe 12.45
13.30 tsScènes de
ménages Série.
14.00 sLa Boutique des
secrets Série (Can, 2018).
15.55 sw
Une dangereuse élève
Téléfilm de Penelope
Buitenhuis (USA, 2014).
17.35 sLes reines
des enchères Jeu.
Présentation :
Cristina Cordula.
18.40 isLes rois
du gâteau Magazine.
Présentation : Cyril Lignac
et Frédéric Bau.
Semaine 3 : Ile-de-France.
19.45 sLe 19.45
20.25 tsScènes
de ménages Série.
9.00 Séance à
l’Assemblée nationale
10.30 Emois & moi
11.00 hLes matins
du Sénat
12.30 Le journal des
territoires Magazine.
13.00 Territoires d’infos
13.30 Territoire Sénat
14.00 Parlement hebdo
14.30 Circo
Aurélien Taché, député
LREM du Val-d’Oise.
Christine Pires-Beaune,
députée PS
du Puy-de-Dôme.
15.00 Séance à
l’Assemblée nationale
16.30 hSénat 360
18.00 hParlement hebdo
18.30 tdLes Dessous
de la mondialisation
(Fr, 2017). Un rêve chinois.
19.00 Le magazine
de l’emploi Magazine.
19.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
7.50 sLoliRock
8.35 tsSept Nains
et moi Série (saison 1,
19 et 20/26, Fr).
9.20 sH2O Série (saison 1,
22 à 24/26, Aus, 2006).
10.40 rsLes Sirènes
de Mako Série (saison 3,
15 et 16/16, Aus, 2015).
11.30 tsMartin Matin
12.10 sZouzous
13.30 sBons plans
13.35 dsUne saison au
zoo (Fr, 2017, nos 21 à 25).
16.00 ysGrizzy
et les Lemmings
16.30 tsMinikeums
19.20 fsJustin et la
légende des chevaliers
De Manuel Sicilia
(Esp, 2013). VM.
20.45 sBien évidemment
8.20 dsLes Joyaux des
mers du Sud (Fr, 2014).
8.50 dsD’ici et d’ailleurs
8.55 ish#Flash talk
9.45 dsLa Compagnie
des archipels (Fr, 2012).
10.40 dshMada Trek
(Fr, 2018, 1/6).
11.35 shLes témoins
d’outre-mer
12.50 dshBleu océan
(2018, 4/10).
13.20 sLe Prix du désir
15.40 ishC’est pas
sorcier Les Mayas.
Le naufrage de l’Erika :
la marée était en noir.
16.40 shCut (saison 6,
38 à 40/70, Fr, 2018).
18.00 sInfô soir
18.35 shLes témoins
d’outre-mer Best of.
19.40 dshMa terre
pour demain
19.55 dsDes volcans
et des îles (1/6).
20.50 shVilla Karayib
(saison 2, 35 et 36/70, Fr).
6.00 sWake up
8.40 sW9 hits
11.00 sW9 hits gold
11.50 sGénération top 50
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.40 tswNCIS
Série (saison 4, 20
et 24/24, USA, 2007)
(saison 5, 1, 2 et 7/19).
16.40 sUn dîner presque
parfait Jeu.
18.50 swLes Princes
et les princesses
de l’amour Télé-réalité.
8.00 Jeunesse...
10.45 tMagic : Famille
féerique
11.15 tZig & Sharko
11.45 yOggy
et les cafards
12.10 tZig & Sharko
12.35 yOggy
et les cafards
12.55 tZig & Sharko
13.30 hIl était une fois...
l’Homme
14.30 G ciné Magazine.
14.40 Objectif Blake !
15.20 Parents, un jeu
d’enfant
15.25 Wazup Magazine.
15.35 tTotally Spies
16.30 hPokémon
17.00 tBienvenue
chez les Loud
18.00 thMagic :
Famille féerique
18.25 Bunsen est une bête
18.55 yfChicken Run
De Peter Lord et Nick Park
(GB, 2000).
20.45 hWazup Magazine.
21.00 20.30
20.50
20.55 21.00
20.55
N’ayons pas peur
des mots
Rugby
Meurtres au paradis
Enquête d’action
Tahiti quest
sDragons (Gbr) /
Clermont-Auvergne (Fra).
Challenge Cup. 6e journée.
Poule 1. En direct.
rshSérie (Fr/GB, 2017).
Avec Kris Marshall,
Sally Bretton.
Un homme à la mer
(saison 6, 5 et 6/8).
22.50 La Maison Cécile (3/8).
23.50 Une victoire de courte
durée (4/8).
shMagazine. Présentation :
Marie-Ange Casalta.
Dangers sur les routes
de France : les gendarmes
en première ligne.
23.00 Danger sur les routes
de France : les ravages
de l’alcool au volant.
0.00 Paris sous tension :
en patrouille avec le GPIS.
2.00 Paris sous tension :
en immersion avec
la brigade des stups.
3.00 Programmes
de la nuit 2 6.00.
hDivertissement.
215 mn. Présentation :
Chris Marques. Emission 2.
22.40 Emission 1.
Cinq familles s’affrontent
autour de trois épreuves :
«Les fusées de la victoire»,
«Des neurones et des
muscles», et enfin, l’épreuve
éliminatoire, «Le bottle flip
challenge».
TFX
11 61 11
11 11
TF1
20 66 20 Séries Films 20 20
T
NCIS
tswhSérie (USA, 2017).
150 mn. Avec Mark Harmon,
Pauley Perrette,
Sean Murray.
En pleine tempête
(saison 15, 4/24).
Une psychologue-légiste
se joint à l’équipe, lancée
à la recherche d’un marin
disparu, au moment
où Washington fait face
à une panne d’électricité.
21.50 Opération Willoughby
(saison 14, 11/24).
De nouvelles informations
sur un terroriste remettent à
jour l’opération Willoughby.
22.45 Infiltration (12/24).
23.30 NCIS
T
tswhSérie (USA, 2012,
2008). 160 mn. VM.
Avec Mark Harmon, Michael
Weatherly, Cote de Pablo,
Pauley Perrette.
Top Gun (saison 10, 4/24).
6 Hommage au film de
Tony Scott, cet épisode
voit DiNozzo et McGee se
prendre pour Maverick et
Iceman, héros de Top Gun.
0.25 Etroite surveillance
(saison 5, 12/19).
Un entrepôt a été placé
sous surveillance par
l’équipe de Gibbs. En effet,
un individu pourrait y avoir
dissimulé un radar naval,
qu’il aurait volé à la Marine.
1.15 Le meilleur ami
de l’homme (13/19).
Dépêché sur une base
navale où un maître chien
a trouvé la mort, le NCIS
doit déterminer si l’animal
est responsable du décès
du marin. Abby prend
sa défense.
Débat. Présentation :
Valérie Brochard.
22.50 dsLes dix serpents
les plus dangereux
Du Costa-Rica.
Des Etats-Unis.
D’Afrique du Sud.
De Chine.
1.45 sFestival Fnac Live
2017 Calypso Rose.
2.40 sProgrammes
de la nuit 2 5.15.
22.00
Livres & vous...
hMagazine. 60 mn.
Présentation : Adèle Van
Reeth. Les mots du peuple.
Invités : Jean-Luc
Mélenchon
et Gérard Noiriel.
23.00 dsC’est vous
la France (Fr, 2018).
Le Groupe Ouest,
un vent d’ouest
sur le cinéma (n° 6).
23.30 Ça vous regarde
Magazine. Présentation :
Myriam Encaoua.
0.30 N’ayons pas peur
des mots
Débat. Présentation :
Valérie Brochard.
2.00 Séance à
l’Assemblée nationale
2 3.00.
2.15 Programmes
de la nuit 2 6.00.
138 Télérama 3600
09 / 01 / 19
r
0.45 shCombo Mag.
Présentation : Amanda
Scott. Invités: Yoan,
Axel Tony, K-Reen.
1.40 shVinyle
Invitées: Clara Luciani,
Jeanne Added.
2.40 shMultiscénik
Le sac de Litha. 2 4.00.
RMC Story 23 68 TMC
23 23 23 10 60 10
10 10
0.30 tGawayn
1.00 Foot 2 rue extrême
2.25 tTotally Spies
2 3.15.
13.50 dwPetits Meurtres
entre amis
(USA, 2012, nos 4 à 7).
17.15 dswCes crimes
qui ont choqué le monde
(Aus/GB/Can, 2015).
Darcey Freeman (n°4).
18.15 tThe Closer : L.A.
enquêtes prioritaires
Série (saison 2, 15/15,
USA, 2006) (saison 3,
1 et 2/15, 2007). VM.
20.50 tVestiaires Série
(saison 2, 22/40, Fr, 2012).
10.05 sFace à ma sœur
jumelle Téléfilm de
Hanelle M. Culpepper
(USA, 2011).
11.55 tsFriends
Série (saison 8,
4 à 7/24, USA, 2001). VM.
13.55 tswLes Experts
Série (saison 1, 10 à 14/23,
USA, 2001). VM.
18.25 isL’avantQuotidien Présentation :
Yann Barthès.
19.25 isQuotidien
9.25 sDrop Dead Diva
Série (saison 2, 2 à 4/13,
USA, 2010). VM.
12.10 wLa Villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
14.05 Total rénovation :
ma maison sur-mesure
16.50 wLa Villa des cœurs
brisés Télé-réalité.
19.40 t2 Broke Girls
Série (saison 2, 1 à 3/24,
USA, 2012). VM.
20.55 swLolywood
Série (Fr, 2015).
9.25 sPetits Secrets
entre voisins Série.
14.15 Petits plats
en équilibre
14.20 sUne nounou
d’enfer Série (saison 3,
21 à 26/27, USA, 1996).
17.15 tswGrey’s
Anatomy
Série (saison 6, 13 à 16/24,
USA, 2010). VM.
20.55 Petits plats
en équilibre
20.55
Les Médicis :
maîtres de Florence
21.00 Mentalist
21.00
La Vie secrète
des chats
21.00 Infidèle
whSérie (GB/Ita, 2018).
255 mn. Avec Daniel
Sharman, Bradley James,
Sarah Parish.
Lorenzo, le magnifique
(saison 2, 1/8).
22.00 Un combat solitaire
(2/8).
23.05 tPéché originel
(saison 1, 1/8, 2016).
0.05 tUn dôme
et un toit (2/8).2 1.10.
T
tswSérie (USA, 2013).
200 mn. Avec Simon Baker,
Robin Tunney, Tim Kang.
La boîte (saison 5, 21/22).
21.45 Les nouvelles règles
du jeu (22/22).
22.40 Derrière le rideau
(18/22).
23.30 La ville secrète (19/22).
0.20 tsxLondres
police judiciaire
Série. Souvenirs enfouis.
Alicia (saison 1, 5 et 7/7,
GB, 2009). VM. 2 2.20.
ds(Fr, 2018). 315 mn.
Mon chat est amoureux !
(n° 6).
21.55 Quand les chats
font la loi (5).
23.00 Itinéraire d’un chat
trop gâté (3).
0.00 Mon chat,
mes enfants et moi (4).
1.05 Entre chats (2).
2.15 Programmes
de la nuit 2 6.15.
T
tsSérie (Fr, 2018). 110 mn.
Avec Claire Keim, Jonathan
Zaccaï, Félix Lefebvre.
(saison 1, 3 et 4/6).
22.50 yswDr House
Série. L’origine du mal.
Consultation à domicile
(saison 5, 4 et 7/24,
USA, 2008). VM.
0.40 Programmes
de la nuit 2 6.40.
VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans x … de 12 ans c … de 16 ans v … de 18 ans
C8
8 58 8
8 8
RMC
24 98 24
Découverte 24 24
6.45 Gym direct Fitness.
7.45 Télé-achat
8.45 Touche pas
à mon poste !
Présentation :
Cyril Hanouna.
12.45 William à midi !
Magazine. Présentation :
William Leymergie.
En direct.
13.50 wAffaires non
classées Série (saison 14,
3 et 4/5, GB, 2011).
17.45 TPMP people
Présentation : Matthieu
Delormeau.
19.05 TPMP ouvert à tous :
le before Présentation :
Benjamin Castaldi.
19.35 TPMP ouvert à tous !
Présentation :
Benjamin Castaldi.
11.45 Mission : protection,
les anges gardiens
de votre quotidien
Magazine. La guerre
aux trafiquants.
13.20 sLes Routiers
de l’extrême (All, 2016).
Jamais sans mon camion
(2/6).
C’est moi le chef (3/6).
Tous complices (4/6).
15.50 dshInto the wild :
Alaska (USA, 2016).
Nouvelle menace (1/9).
Opération d’urgence
(2/9). Vague de froid
(4/9). Compte à rebours
(5/9). Et la lumière fut
(6/9). Voyage dans le
temps (7/9).
21.00
NRJ 12
TPMP spécial
bonnes résolutions
2019
12 62 12
12 12
21.00 hJulie Lescaut
Série. Pour solde
de tous comptes.
Faux coupable.
Sortie de Seine
(saison 20, 5,
4 et 2/6, Fr, 2011).
2.30 Programmes
de la nuit 2 6.30.
hDivertissement.
Présentation : Cyril
Hanouna. En direct.
CStar
22.30 whBalance
ton post ! Présentation :
Cyril Hanouna. En direct.
0.00 wBalance ton post !
Ça continue
Présentation :
Cyril Hanouna. En direct.
1.30 Programmes
de la nuit 2 7.00.
20.35 dhStorage wars :
enchères surprises
(USA, 2016, 2017).
La street-luge (n° 15).
Le mini-cercueil (16).
Cartons et cartoons (17).
A toute vitesse (18).
Les feux de la rampe (3).
Bonne pêche (9).
Le grenier de mémé (5).
Bal, Flop et Swing (12).
Mini-cercueil (16). 2 1.00.
6ter
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8
20.50 dLes Grands
Sabotages de la
Résistance (Fr, 2018).
22.10 dhRésistants (Fr,
2017). Maquis des Glières.
Vercors, le maquis sacrifié
(2/3). Les héros français
du jour J. 2 1.00.
22 67 22
22 22
17 64 17
17 17
Chérie 25 25 69 25
25 25
8.20 shUn trésor
dans votre maison
Magazine. Présentation :
Jérôme Anthony.
12.20 sLa Petite Maison
dans la prairie
Série (saison 5,
13 à 17/24, USA, 1979).
16.50 dshLes Mamans
(2018, nos 59 à 62).
19.35 shNorbert,
commis d’office
Magazine. Présentation :
Norbert Tarayre.
10.00 C’est mon choix
Magazine. Présentation :
Evelyne Thomas.
12.05 American Wives
Série (saison 3,
14 à 16/18, USA, 2009).
14.45 swLes enquêtes
impossibles Magazine.
Rêves brisés. Une bouteille
inestimable.Dérapage.
16.40 wCrimes Magazine.
18.15 twMédium
Série (saison 6,
19 à 21/22, USA, 2010).
21.00
Norbert,
commis d’office
21.00 r
Je hais les vacances
shMagazine.
Anthony, maltraitance
d’escargots / Khaira,
sabotage d’omelette.
Christian, fraude à la
paëlla / Lydie, corruption
de poulet. Alex, vandalisme
de poulet / Yakhouba,
abus de panure.
Dalila et sa paëlla / Olivier
et ses lasagnes.
2 2.10.
rTéléfilm de Stéphane
Clavier (Fr/Bel, 2006).
110 mn. Avec Stéphane
Freiss, Carole Richert,
Stéphane De Groodt.
Les vacances d’un jeune
couple sont gâchées
par toute une série
d’événements inattendus.
22.50 tJe hais les parents
Téléfilm de Didier Bivel
(Fr/Bel, 2005).
Avec Carole Richert,
Stéphane Freiss. 2 0.40.
bouquet canal+
vendredi 18
Canal+
4 4 4
4 4
5.50shFormule E ePrix de
Marrakech. Les temps forts.
Championnat FIA.
2e manche.
6.15shTchi tcha
7.05swThe Last Man on earth
Série (saison 4, 10/18,
USA, 2018). VM.
7.30isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
8.15yfsjxhGood Time
Thriller de Benny et Josh
Safdie (USA, 2017). VM.
Avec Robert Pattinson,
Benny Safdie.
9.55tfsjxhHitman
& bodyguard Film d’action
de Patrick Hughes (USA/Ch,
2017). VM. Avec Ryan
Reynolds, Samuel L.
Jackson.
12.00shL’info du vrai, le mag
En clair.
12.50shJT pressé En clair.
12.55isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
13.35yfsjhLe Retour du
héros Comédie de Laurent
Tirard (Fr, 2018). Avec Jean
Dujardin, Mélanie Laurent.
15.05rshProfession : flic
LIRE page 118.
15.55rfsjhLes Tuche 3
Comédie d’Olivier Baroux
(Fr, 2018). Avec Jean-Paul
Rouve, Isabelle Nanty.
17.25shLe Département Série.
17.35isThe tonight show
starring Jimmy Fallon
Talk-show. En clair.
18.25shL’info du vrai En clair.
19.55shL’info du vrai, le mag
En clair.
20.45shJT pressé En clair.
21.00 r
Le Labyrinthe :
le remède mortel
rfswhFilm de science-fiction
de Wes Ball (Maze Runner:
The Death Cure, USA, 2018).
145 mn. VM. Inédit.
Avec Dylan O’Brien, Kaya
Scodelario, Nathalie Emmanuel.
6 Le premier volet de cette
dystopie avec et pour ados était
excitant, le deuxième très actif,
mais c’est la catastrophe
avec ce dernier, aussi idiot
qu’assommant. Tellement
mortel… d’ennui qu’on veut
retourner dans le labyrinthe !
LIRE page 135.
23.25 Black Panther
T
tfsjwhFilm d’action de Ryan
Coogler (USA, 2018). 130 mn. VM.
Avec Chadwick Boseman, Michael
B. Jordan, Lupita Nyong’o.
6 Le jeune roi du Wakanda,
un pays d’Afrique imaginaire,
possède de fabuleux pouvoirs…
Le premier film de superhéros
100 % « black power ».
LIRE TRA 3599, page 127.
1.35tdshBlack Panther
Power (Fr, 2018).
LIRE TRA 3599, page 127.
2.25yfsjchA beautiful
day Thriller de Lynne
Ramsay (GB/Fr, 2017). VM.
Avec Joaquin Phoenix,
Ekaterina Samsonov.
3.55sSurprises
4.25shHockey sur glace
Vancouver Canucks/
Edmonton Oilers. NHL.
2 5.55.
TNT (1 à 25)/Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
F Film D Documentaire
Canal+
Séries
42 12 155
42 43
9.00 shAlbum de la semaine
JD McPherson.
9.35 shLive in Canal Femmes
des années 90. Disquaire Day.
10.40 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
11.25 sxhØ
Téléfilm de Kasper Torsting
(Dan, 2016). VM.
12.50 wBallers Série (saison 2,
4 à 6/10, USA, 2016). VM.
14.15 yswhEngrenages
Série (saison 6, 7 et 8/12,
Fr, 2017).
16.05 rfsjhStars 80 : la suite
De Thomas Langmann
(Fr, 2017).
17.55 wBallers Série (saison 2,
4 à 6/10, USA, 2016). VM.
19.20 sxhØ
Téléfilm de Kasper Torsting
(Dan, 2016). VM.
20.55 yswL’Amie prodigieuse
Série. Chapitre 3 :
les métamorphoses.
Chapitre 4 : la délimitation
(saison 1, 3 et 4/8, Ita, 2018).
VM.
22.45 yxhVikings
Série. Baldur (saison 5,
18/20, Can/Irl, 2018). VO.
23.30 swhDesignated
Survivor Série (saison 1,
16 à 18/21, USA, 2017). VM.
1.30 whL’hebd’Hollywood
1.45 tfsjhDemain
et tous les autres jours
De Noémie Lvovsky (Fr, 2017).
3.15 ydshRelève
(Fr, 2015).
2 5.05.
Canal+ Cinéma
40 10 153
40 41
7.30 iwhTop of the shorts
7.55 hRencontres de cinéma
8.15 yfsjwhL’Insulte De
Ziad Doueiri (Lib/Fr, 2017). VM.
10.00 yfsjhPetit Paysan
D’Hubert Charuel (Fr, 2017).
11.30 yfsjxhMarvin
D’Anne Fontaine (Fr, 2017).
13.20 tfshLa Montagne
entre nous De Hany Abu-Assad
(USA, 2017). VM.
15.05 tfxhSeraphim Falls
De David von Ancken
(USA, 2006). VM.
16.55 yfsjxhGood Time
De Benny et Josh Safdie
(USA, 2017). VM.
18.30 hRencontres de cinéma
18.50 yfsjhNuméro une
De Tonie Marshall (Fr/Bel, 2017).
20.35 Jour de cinéma
de la semaine
20.50 yfsxhCarlos
D’Olivier Assayas (Fr/All, 2010).
VM. Avec Edgar Ramirez,
Alexander Scheer.
6 Un « digest » de la formidable
série télé d’Olivier Assayas
consacrée à la première star
du terrorisme international.
Edgar Ramírez, quel acteur !
23.25 ihLe cercle
0.15 yfsjwhLe Grand Jeu
D’Aaron Sorkin (USA/Can/Ch,
2017). VM. Avec Jessica
Chastain, Idris Elba.
6 L’histoire vraie de Molly
Bloom, qui organisa les parties
de poker les plus select
d’Amérique. Première
réalisation, très réussie,
du scénariste Aaron Sorkin.
2.30 iwhTop of the shorts
2.55 yfsjhLa Mélodie
De Rachid Hami (Fr, 2017).
4.35 hRencontres de cinéma
Doubles vies. 2 5.05.
Canal+
Family
43 13 154
43 44
6.45 Les P’tites Canailles+
8.15 tfshSammy 2
De Ben Stassen et Vincent
Kesteloot (Bel, 2012).
9.45 ushLes Cahiers
d’Esther
9.50 rfsjhKnock (Fr, 2017).
11.40 ysCartoon+
13.10 rfhLe Grinch
(USA, 2000). VM.
14.50 sOscillation :
La balançoire
15.00 tfshCapitaine
Superslip De David Soren
(USA, 2017). VM.
16.25 sCartoon+
18.00 tfsjhVaiana,
la légende du bout du monde
De Ron Clements et
John Musker (USA, 2016). VM.
19.45 shJamel comedy kids
20.45 ushLes Cahiers
d’Esther
20.50 yfshFerdinand De
Carlos Saldanha (USA, 2017). VM.
6 Un taureau de corrida
qui déteste la violence
et adore les fleurs : un pimpant
divertissement animé
des studios Blue Sky
(les créateurs de L’Age de glace).
22.35 tfsjwhDivergente 2 :
l’insurrection De Robert
Schwentke (USA, 2015). VM.
Avec Shailene Woodley,
Theo James.
0.30 rfsjhBrillantissime
De Michèle Laroque (Fr, 2018).
1.55 yfsjhLe Jeune
Karl Marx De Raoul Peck
(All/Fr, 2016). VM.
3.50 dshLes Nouveaux
Explorateurs (Fr, 2010). 2 4.40.
Canal+
Décalé
44 14 156
44 45
15.50 yfsjhK.O.
De Fabrice Gobert (Fr, 2017).
17.40 hLes reporters
du dimanche
18.10 yswCasual (saison 2,
3 et 4/13, USA, 2016). VM.
19.00 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon
19.55 swhGroland le zapoï
20.55 tsxhEscape
at Dannemora Série.
Avec Benicio Del Toro (saison 1,
3 et 4/8, USA, 2018). VM.
22.50 isScotch, cuisine
extra forte Menu vide frigo.
23.15 hLive in Canal Magazine.
Hip-hop indé. Il y a dix ans.
0.20 iThe tonight show
starring Jimmy Fallon 2 1.00.
Canal+
Sport
41 11 118
41 42
1.55 hLate rugby club
1
12.55 hBasket-ball Nanterre
(Fra)/PAOK Salonique (Grc).
Champions League.
11e journée. Groupe B.
14.30 dhSport reporter
Ligue 1 Made in USA.
15.00 hHockey sur glace
Vancouver Canucks/Edmonton
Oilers. NHL.
16.30 hFight+
18.15 hRugby Nevers/Bayonne.
Pro D2. 18e journée.
19.55 Avant-match En direct.
20.40 hFootball Lille/Amiens.
Ligue 1. 21e journée. En direct.
22.40 hLate football club
Magazine. En direct.
23.40 hHockey sur glace
Vancouver Canucks/
Edmonton Oilers. NHL.
1.10 hGolf Open de La Quinta.
2e tour. Circuit américain.
2 2.40.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 139
câble | satellite
Mezzo 160 181 260
167 263
Histoire 121 89 182
125 205
Voyage
12.30 iHaydn
et Tchaïkovski
Par l’Orchestre
philharmonique d’Oslo.
Dir. Vasily Petrenko.
14.05 L’Orchestre
de chambre de Lausanne
et Bertrand de Billy
Strauss, Martinu, Haydn.
15.30 Intermezzo Clips.
16.00 yCasse-Noisette
Ballet. Chorégraphie :
Kader Belarbi. Musique :
Piotr Ilitch Tchaïkovski.
Par l’Orchestre national du
Capitole. Dir. Koen Kessels.
17.45 yLe Corsaire
Ballet. Chorégraphie :
Kader Belarbi. Musique :
Adolphe Adam, Jules
Massenet. Par le Ballet du
Capitole. Par l’Orchestre
national du Capitole.
19.50 Intermezzo
13.35 ydFrançoise
Sagan, l’élégance
de vivre (Fr, 2015).
14.25 tdLes Beaux-Arts,
effervescence
dans la ville (Fr, 2015).
15.20 tdA la recherche
de l’art perdu (GB, 2015).
Van Eyck, l’insaisissable.
Les sept tournesols
de Van Gogh.
16.05 tdArt, passion
et pouvoir (GB, 2017, 3/4).
17.00 tdSaint-François
et le sultan (GB, 2017).
17.55 rdsLawrence
d’Arabie, récit d’une
légende (GB, 2003, 2/2).
18.50 dPoints de repères
(Fr, 2017, 6/13).
19.15 Historiquement show
19.50 dZones interdites :
autopsie du passé
(GB, 2017, n° 2).
14.05 dDécouvrir le monde
(Fr, 2017).
15.05 dSecrets des sites
mythiques d’Amérique
(USA, 2015, 8 et 3/8).
17.00 dLes Trains
du monde (GB, 2016).
De Gênes au col
du Brenner (4/6).
De Riga à Tampere (5/6).
18.55 dUn train à travers
(P-B, 2012). Le Canada.
19.30 dEchappées belles
(Fr, 2012). Echappée
en baie de Somme (n°6).
20.50 dInsolite et secrète
(Fr, 2018). Venise (n° 1).
21.45 dLes Trésors
d’Europe (Fr, 2017).
Italie (4/10).
22.50 dDécouvrir le monde
(Fr, 2017, 2011).
0.50 dInsolite et secrète
(Fr, 2018, n° 1). 2 1.45.
20.30
Martha Argerich
et ses amis
20.40 T National
85 176
Geographic 123 60
L’Afrique vue par
Ryszard Kapuscinski 20.40 dLe Meilleur
h Enregistré à la
Philharmonie, à Paris, le
17 octobre 2016. 110 mn.
Avec Stephen Kovacevich,
Akane Sakai.
tdD’Olga Prud’homme
Farges (Fr, 2014).
LIRE ci-dessous.
22.20 hBoris Giltburg
joue les maîtres russes
du piano Enregistré
à l’Auditorium de
la Maison de la Radio, à
Paris, le 4 novembre 2017.
23.50 dThe Sound of New
York (2017). Stefon Harris.
0.25 dMedo(s)
1.55 tJazz à La Villette
2015 Autour de Nina.
3.20 dThe Sound
of New York
Mark Turner.
2 3.55.
21.35 dLes Explorateurs
d’épaves (GB, 2008).
Le HMS Audacious (3/5).
22.25 Historiquement show
22.55 dPoints de repères
(Fr, 2017).
Les jeux Olympiques,
miroir de la société (10/13).
23.25 tdVisite privée
au musée (GB, 2015).
David Hockney
à la Royal Academy (1/12).
LIRE page 88.
0.20 rdJean Gabin, une
âme française (Fr, 2015).
1.10 ydQuand Homo
sapiens faisait
son cinéma (Fr, 2015).
2.05 dsGenius, rivalité
de génie (USA, 2015).
Farnsworth vs Sarnoff.
2 2.55.
87 180
122 62
Paris
31 55 70
Première
36 28
RTL9
16.45 rsjwNCIS :
Nouvelle-Orléans
Série. VM (saison 3, 17/24,
USA, 2017) (saison 4,
6, 9, 10 et 14/24).
20.50 La Revue de presse
Spectacle. Enregistré
le 14 janvier 2019.
23.20 tdThierry Le Luron,
l’humour de ma vie
(Fr, 2016).
6 Bio sans grand style,
mais informative et riche
en archives, de l’imitateur
star (1952-1986), qui aura
caché toute sa vie son
homosexualité au public.
1.00 Thierry Le Luron
en liberté Spectacle
enregistré à Paris, en 1985.
2.25 Top à... Présentation :
Maritie Carpentier
et Gilbert Carpentier.
Thierry Le Luron. 2 3.25.
20.40 tfwAlexandre
D’Oliver Stone (USA/All/
Fr, 2004). VM. Avec Colin
Farrell, Angelina Jolie.
6 Après une heure
poussive, il en reste deux à
Oliver Stone pour redresser
le portrait d’Alexandre le
Grand. Il en fait un exalté,
entre rock star et poète.
23.35 tfxKingdom
of heaven De Ridley
Scott (GB/All/USA, 2004).
VM. Avec Orlando Bloom,
Jeremy Irons.
1.55 cLibertinages
2.05 Brigade du crime
Série (saison 6, 7/22,
All, 2006) (saison 5,
24/25, 2005)
(saison 6, 10/22, 2006).
4.20 112 unité d’urgence
Série (saison 1, All, 2008).
2 5.10.
9.05 thUn si grand soleil
1
19.40 Tout le monde veut
prendre sa place Jeu.
Présentation : Nagui.
20.30 hJournal (France 2)
20.55 Zik Truck
La finale Guadeloupe.
22.55 hJournal (RTS)
23.30 yhLa spéciale
d’Envoyé Glyphosate :
comment s’en sortir ?
6 Alors que le Parlement
a renoncé à interdire le
glyphosate, Envoyé spécial
met le nez dans le bidon
d’herbicide. Un panorama
éclectique et édifiant.
LIRE page 126.
1.30 hLe journal Afrique
1.55 dhCentre-ville,
l’âge des lumières
(Can, 2015).
3.00 hJournal
2 3.20.
Téva
Série Club
13ème Rue
33 54 71
35 53
34 56 72
37 29
43 59
81 56
TV5
Monde
35 71 74
34 70
50
des décennies 80 et 90
(nos 9, 10, 19 et 20).
Le monde est petit. La
chute des murs. Ennemis
intérieurs et extérieurs.
Génération connectée.
22.20 dVoyage au bout
de l’enfer (GB, 2016, 3/6).
23.15 dLe Meilleur des
décennies 80 et 90 (nos 9,
10, 19 et 20). 2 0.55.
7.30 tswBlue Bloods
1
15.15 tsDesperate
Série (saison 3, 1/23,
Housewives
USA, 2012) (saison 4,
Série (saison 5, 14
7 à 9/22, 2013). VM.
à 20/24, USA, 2008). VM.
2
0.50 Les dossiers de Téva 20.50 Nos chers voisins
23.15 xSupernatural
Magazine. Présentation :
Série. VO. Avec Jared
Marielle Fournier. Super
Padalecki, Jensen Ackles
nounous au secours des
(saison 14, 10/20,
parents. Journal d’une FIV.
USA, 2018) (saison 13,
Invité : René Frydman.
21 à 23/23) (saison 8,
Le retour de l’éducation
1 et 2/23, 2012). 2 3.25.
à la dure. 2 1.55.
2
0.55 rwUnforgettable
Série. VM. Avec Poppy
Montgomery. La mémoire
dans la peau. Souvenirs
d’enfants. Trahison à tous
les étages (saison 1,
1 à 3/22, USA, 2011).
2
3.10 xNew York, section
criminelle Série. VM.
Avec Vincent D’Onofrio,
Eric Bogosian (saison 8,
9/16, USA, 2009). 2 0.00.
Toute 128 90 183
l’Histoire 121 206
TV
Breizh
Warner TV
18.55 tdwUne histoire
du terrorisme en France
(Fr, 2017, 1 et 2/2).
LIRE ci-dessous
et TRA 3599, page 96.
20.45 dhThe Eighties
(USA, 2016, 2 et 6/7).
22.15 yd1918-1939 : les
rêves brisés de l’entredeux-guerres (Fr/Lux/Bel,
2018, 7 et 8/8). Trahisons.
A la vie, à la mort. 2 0.05.
15.30 sWalker,
Texas Ranger Série
(saison 2, 4, 18 et 7/24,
USA, 1993) (saison 1, 4/4)
(saison 2, 21/24, 1994)
(saison 3, 10/25).
2
0.50 swAlice Nevers,
le juge est une femme
Série. Avec Marine
Delterme (saison 10, 1 et
2/6, Fr, 2011) (saison 13,
6 à 8/10, 2015). 2 1.55.
32 53 73
38 54
Comédie+
40
78 80
20.55 Stéphane Rousseau :
One-man-show au
Bataclan Spectacle
enregistré en 2006.
22.50 Ariane Brodier :
Mytho Spectacle
enregistré en avril 2017.
0.10 Franchise obligatoire
Pièce de théâtre de
Matthieu Burnel et Cédric
Clémenceau. Enregistrée
en 2016. 2 1.40.
42
80 57
2
0.55 rfThe X-Files,
le film De Rob Bowman
(USA, 1998). VM.
Avec David Duchovny,
Gillian Anderson.
2
2.55 rfhJumper De
Doug Liman (USA/Can,
2008). VM. Avec Hayden
Christensen, Jamie Bell.
0.25 tThe Last OG
Série (saison 1, 8 à 10/10,
USA, 2018). VM. 2 1.30.
le choix de télérama
t 20.40 Histoire Documentaire
t 18.55 Toute l’Histoire Documentaire
6 Au cours de cette ultime interview, en 2006, l’écrivain
et reporter de guerre polonais Ryszard Kapuscinski
raconte son Afrique, qu’il sillonna durant
quatre décennies. Un parcours unique et un regard
vécu sur la décolonisation africaine.
6 Depuis la guerre d’Algérie, la France est
régulièrement touchée par des vagues d’attentats.
Ce documentaire rappelle les faits, parfois oubliés,
et analyse les causes de ces actes terroristes,
souvent liés à la situation du monde arabo-musulman.
L’Afrique vue par Ryszard Kapuscinski
Mezzo 182 182 261
Live HD
168 264
Stingray
Brava
16.15 Intermezzo
17.00 Requiem de Mozart
Par le Budapest Festival
Orchestra et le Collegium
Vocale Gent.
Dir. Iván Fischer.
18.35 Peter Phillips
et The Tallis Scholars
Obrecht, Browne,
Fayrfax, Gombert.
2
0.20 Intermezzo
2
1.00 Carmen Opéra
de Georges Bizet.
Mise en scène : Henning
Brockhaus. Par
l’Orchestre et les Chœurs
de l’Opéra royal
de Wallonie-Liège.
Dir. Speranza Scappucci.
Avec ino Surguladze.
0.00 Jazz sous
les pommiers 2010
Dhafer Youssef quartet.
0.55 Intermezzo Clips.
2 2.00.
2
0.00 All of Bach
2
1.00 Nicolaï : Les
Joyeuses Commères de
Windsor Opéra comique.
Mise en scène : D.
Hermann. Dir : Chr.
Zacharias. Avec Franz
Hawlata, Anna Luyten.
Enregistré en 2015
à l’Opéra royal
de Wallonie-Liège.
2
3.30 Mozart :
Concerto pour piano
n° 22, partie II
0.00 Janácek : Katja
Kabanova Opéra. Dir.
Irène Kudela. Avec Kelly
Hodson, Paul Gaugler.
1.35 Waldbühne 2004 :
Nuit avec Tchaïkovski
3.10 Misha Fomin plays
Pieces for solo piano
4.35 Venezuelan
Brass Ensemble :
Gran Fanfaria 2 6.05.
140 Télérama 3600
09 / 01 / 19
163 183 Planète+
169 266 Une histoire du terrorisme en France
80 Ushuaïa 120 88 175
132 59 TV
126 204
17.40 tdhTerres
de glace (Fr/GB, 2011).
Aux bouts du monde (1/6).
18.35 dhMonster Bug
Wars ! (Aus, 2012, 13/14).
19.05 tdshInstinct
sauvage (Fr, 2015).
Brésil : les seigneurs
du Pantanal (1/3).
2
0.00 dshAmerican
Pickers, la brocante
made in USA (USA, 2014).
2
0.55 dwhAircrash
Confidential (GB, 2018).
Scénarios incroyables
(n°3). Atterrissages
en catastrophe (n° 4).
2
2.40 ydhVoyages au
centre de l’univers (USA,
2017). De Mercure à Mars
(1/2). De Jupiter à Pluton
(2/2). LIRE page 120.
0.35 ydLes Saoud :
la dynastie de l’or noir
(GB, 2018, 1 à 3/3). 2 3.10.
Polar+ 41
79 55
16.30 dL’Asie en fête
17.30 tNew York,
Procession de l’Esala
police judiciaire
Perahera au Sri Lanka.
Série (saison 9, 3, 13 et
Le Naadam de Mongolie.
19/24, USA, 1999). VM.
18.05 dNuit de la glisse :
19.55 ywNew York
Imagine, vivre sur le fil
Police Blues
du rasoir (Sui, 2013).
Série (saison 5, 21/22,
19.35 dPushing the limits
USA, 1998). VM.
(Sui, 2017).
2
0.50 tFrères de sang
20.40 td
Téléfilm de Stéphane
Les Superpouvoirs
Kappes (Fr, 2008).
du règne animal
Avec Olivier Loustau,
(All, 2017). Inédit.
Isabelle Renauld.
Les unités d’élite.
6 Un thriller bien ficelé,
LIRE page 136.
mais qui pâtit
Les commandos-marine.
de personnages
22.20 dAux sources
insuffisamment définis.
de l’Essequibo (All, 2014). 2
2.20 hPistes noires
La source mystérieuse.
2
2.50 twLa Trêve Série.
23.20 tUshuaïa nature
Avec Yoann Blanc (saison 1,
Des origines aux mondes
3 et 4/10, Bel, 2015).
perdus, Kamtchatka.
0.35 tNew York,
Tension en eaux troubles.
police judiciaire
2.30 dEntre ciel et terre
Série (saison 9, 8/24,
Islande. 2 3.25.
USA, 1998). VM. 2 1.20.
Altice Studio
37
16.55 rfMes vies
de chien (USA, 2017). VM.
18.35 yfManchester
by the Sea
De Kenneth Lonergan
(USA, 2016). VM.
20.50 tfPris de court
D’Emmanuelle Cuau
(Fr, 2017). Avec Virginie
Efira, Gilbert Melki.
6 Original, pas toujours
vraisemblable, mais avec
Virginie Efira, formidable.
22.10 yfBodybuilder De
Roschdy Zem (Fr, 2014).
Avec Vincent Rottiers,
Yolin François Gauvin.
23.55 fUne drôle d’histoire
D’Anna Boden, Ryan Fleck
(USA, 2010). VM.
1.40 rfwBarry Seal :
American Traffic
De Doug Liman
(USA, 2017). VM.
2 3.35.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas vu mais… faut voir
cinéma
TCM
Cinéma
vendredi 18
90 31 162
55 123
Ciné+ 80 20 146
Premier
59 109
Ciné+ Frisson
81 21 147
60 110
Ciné+ 85 22 148
Emotion
61 111
Ciné+ Club
7.45 yfhSoupçons
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1941). NB. VM.
9.25 tfhBarquero
De Gordon Douglas
(USA, 1970). VM.
11.15 tfhYanks
De John Schlesinger
(USA/All/GB, 1979). VM.
13.30 tfhA la poursuite
du diamant vert
De Robert Zemeckis
(USA, 1984). VM.
15.15 rfhLe Diamant
du Nil De Lewis Teague
(USA, 1985). VM.
17.05 tfTrois Amigos
De John Landis
(USA, 1986). VM.
18.50 yfFrenzy
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(GB, 1972). VM.
5.00 fswhMindscape
De Jorge Dorado
(USA/Fr/Esp, 2013). VM.
6.35 rfsjCézanne
et moi De Danièle
Thompson (Fr, 2016).
8.30 yfhJurassic Park
De Steven Spielberg
(USA, 1993). VM.
10.30 rfhPostman
(USA, 1998). VM.
13.30 yfsjhRock’n’
roll De Guillaume Canet
(Fr, 2017).
15.30 tfshLes Liens du
sang De Jacques Maillot
(Fr, 2008).
17.10 tfsjhJappeloup
De Christian Duguay
(Fr/Can, 2013).
19.20 dhMagicland
(Fr, 2018).
19.45 hPremier Jour
0.05 hTous cinéma
2
6.25 tfsjwh
Infiltrator De Brad
Furman (GB, 2016). VM.
8.30 tfshRocky II,
la revanche De Sylvester
Stallone (USA, 1979). VM.
10.20 yfsxhPulp
Fiction De Quentin
Tarantino (USA, 1994). VM.
12.50 hUn loft au paradis
13.10 xhLe Grand
Frisson
13.30 yfsxhPiranha
3D D’Alexandre Aja
(USA, 2010). VM.
14.55 fswh
The Icebreaker
De Nikolay Khomeriki
(Rus, 2016). VM.
16.55 rfxhSix-pack
(Fr, 1999).
18.40 hPar ici les sorties
19.00 rfsjhForces
spéciales (Fr, 2011).
6.30 tfshMaggie a
un plan De Rebecca
Miller (USA, 2015). VM.
8.10 hPar ici les sorties
8.30 tfshMon
beau-père et nous
De Paul Weitz
(USA, 2010). VM.
10.00 tfsjhElle l’adore
De Jeanne Herry (Fr, 2014).
11.45 yfshSing Street
De John Carney
(Irl/USA/GB, 2016). VM.
13.30 rfsjhJobs
(USA, 2013). VM.
15.30 rfshBeauté
cachée (USA, 2016). VM.
17.05 tfhOrgueil et
préjugés De Joe Wright
(GB/Fr/USA, 2005). VM.
19.10 shLa Culotte
9.15 tfsjBrice 3
1
De James Huth (Fr, 2016).
8.30 tfshVous n’avez
encore rien vu D’Alain
Resnais (Fr/All, 2012).
10.20 yfsjhFais
de beaux rêves
De Marco Bellocchio
(Ita/Fr, 2015). VM.
12.25 tdhEmmanuelle
Riva, c’est ton nom
(Fr, 2015).
13.30 tfswhDallas
Buyers Club De Jean-Marc
Vallée (USA, 2013). VM.
15.20 yfshSwagger
D’Olivier Babinet
(Fr, 2016).
16.45 yfshLa Cour de
Babel De Julie Bertuccelli
(Fr, 2014).
18.20 hLes Princes
de la ville
18.40 yfsjxChouf
De Karim Dridi (Fr, 2016).
20.25 hPar ici les sorties
10.10 ufhLe Mécano
de la « General » De
B. Keaton et C. Bruckman
(USA, 1926). NB. VO. Muet.
11.30 rfhChâteau
de rêve (Fr/All, 1934). NB.
12.55 Extrait :
retour de flamme
13.05 hViva cinéma
13.30 tfhLe Train
De John Frankenheimer
(USA/Fr/Ita, 1964). NB. VM.
15.35 tfhLa Belle
Espionne De Raoul Walsh
(USA, 1953). VM.
17.10 ufhLes Dames
du bois de Boulogne
De Robert Bresson
(Fr, 1945). NB.
18.35 ufhMouchette
De Robert Bresson
(Fr, 1967). NB.
19.50 ydhTati...
par le geste (Fr, 2013).
20.45 Take shelter
20.50 Jurassic Park III
20.50 Nerve
20.50 Fonzy
20.50 Philadelphia
20.50 TT
Noblesse oblige
TTT
ufhDrame de Jeff
Nichols (USA, 2011). 120 mn.
VM. Avec Michael Shannon,
Jessica Chastain.
6 Un jeune père de famille
devient sujet à de violents
cauchemars. L’apocalypse
qui menace est-elle une
tempête sous un crâne ?
Un chef-d’œuvre
d’angoisse.
22.45 rfxhChute libre
De Joel Schumacher
(USA, 1992). VM.
Avec Michael Douglas,
Robert Duvall.
0.35 ufLes Enchaînés
(version restaurée)
D’Alfred Hitchcock
(USA, 1946). NB. VM.
2.15 tfchLa colline a
des yeux De Wes Craven
(USA, 1977). VM.
3.45 yfAttaque !
De Robert Aldrich (USA,
1956). NB. VM. 2 5.30.
T
tfhFilm fantastique de
Joe Johnston (USA, 2001).
90 mn. VM. Avec Sam Neill,
William H. Macy, Tea Leoni.
Lire ci-dessous.
22.20 tfxhEsther
De Jaume Collet-Serra
(USA/Fr/Can, 2009). VM.
Avec Vera Farmiga,
Peter Sarsgaard.
6 Sans renouveler
le thriller d’épouvante,
ce récit d’enfant qui sème
la terreur dans sa famille
d’accueil fait habilement
monter la tension.
0.20 tfhUn plan parfait
De Pascal Chaumeil
(Fr, 2012).
2.00 rfshLa Grande
Boucle De Laurent Tuel
(Fr, 2013).
2 3.35.
T
tfsjhThriller de Henry
Joost et Ariel Schulman
(USA, 2016). 90 mn. VM.
Inédit. Avec Emma Roberts,
Dave Franco, Juliette Lewis.
6 Le message pèse lourd,
mais la mise en scène
est aussi énergique
qu’efficace. LIRE page 136.
22.20 rfsjxh
Criminal : un espion
dans la tête D’Ariel
Vromen (GB/USA, 2016).
VM. Avec Kevin Costner,
Gary Oldman.
0.05 fvhClara
Morgane : Projet X
1.50 yfsjhParis
la blanche
De Lidia Terki (Fr, 2017).
3.00 yfsjhMains
armées De Pierre Jolivet
(Fr, 2012).
4.55 dwMonstres,
l’ennemi intérieur
(Fr, 2015). 2 5.55.
T
histoire | toute l’histoire | Ciné+ premier | Ciné+ classic
46 26 141
50 37
T
tfshComédie d’Isabelle
Doval (Fr, 2013). 95 mn. Avec
José Garcia, Audrey Fleurot,
Lucien Jean-Baptiste.
6 Remake sympathique
de la comédie québécoise
Starbuck : un quadra
immature se découvre
père biologique
de 533 enfants…
José Garcia fait merveille.
tfswhDrame
de Jonathan Demme
(USA, 1993). 120 mn. VM.
Avec Tom Hanks, Denzel
Washington, Jason Robards.
6 Andrew, avocat, atteint
du sida, est licencié. Film
dénonciateur qui, malgré
ses défauts, eut le mérite
de parler de la maladie et
du rejet qu’elle provoque.
22.25 rfshMes amis,
mes amours De Lorraine
Lévy (Fr, 2008).
Avec Vincent Lindon,
Pascal Elbé.
0.00 tfsh
Mes meilleures amies
De Paul Feig
(USA, 2011). VM.
2.05 yfwhLa Reine
Margot De Patrice
Chéreau (Fr/Ita/All, 1993).
4.50 ydhXavier Dolan :
à l’impossible, je suis
tenu (Fr, 2015). 2 5.40.
22.50 tfhHair De Milos
Forman (USA/All, 1979).
VM. Avec John Savage,
Treat Williams.
0.50 tfchAinsi
soient-elles De Patrick
Alessandrin et Lisa
Azuelos (Fr/Esp, 1995).
2.30 rfsch
Emmanuelle De Just
Jaeckin (Fr, 1974).
4.05 yfhYeelen :
la lumière
De Souleymane Cissé
(Mali, 1987). VM.
2 5.50.
Ciné+ Classic
83 25 151
64 114
yfhComédie de Robert
Hamer (GB, 1949).
100 mn. VM. NB.
Avec Alec Guinness,
Dennis Price,
Joan Greenwood.
LIRE ci-dessous.
22.30 fhParis
est toujours Paris
De Luciano Emmer
(Ita/Fr, 1951). NB. Avec
Aldo Fabrizi, Henri Guisol.
0.05 yfshLe Cheik
blanc De Federico Fellini
(Ita, 1952). NB. VM.
1.30 yfh
Les Nuits de Cabiria
De Federico Fellini
(Ita/Fr, 1957). NB. VM.
LIRE TRA 3599, page 120.
3.20 hRetour de flamme
Episode 8 :
Drôles de bêtes.
2 4.50.
t 20.50 Ciné+ Premier Film
y 20.50 Ciné+ Classic Film
6 Joe Johnston (Chérie, j’ai rétréci les gosses) remplace
Steven Spielberg, qui n’est ici que producteur.
Les méchants dinosaures, eux, n’ont pas changé.
L’épouvante, cette fois, a un goût de merveilleux,
et l’humour impose sa distance.
6 Vous êtes le parent pauvre de la famille ?
Faites comme Louis Mazzini d’Ascoyne : élaguez
méthodiquement votre généalogie. Ex-tra-or-di-nai-re
jeu de massacre, sommet d’humour noir anglais,
et le génie d’Alec Guinness en huit rôles !
Jurassic Park III
OCS
Max
84 24 150
63 113
OCS
City
47 27 142
51 38
14.05 ufhCafé Society 14.05 yfxhBiutiful
De Woody Allen
De A. González Iñárritu
(USA, 2016). VM.
(Esp/Mex, 2010). VM.
15.45 ufhFantastic
16.30 tfwhJewish
Mr. Fox De Wes Anderson
Connection De Kevin
(USA, 2009). VM.
Asch (USA, 2010). VM.
17.10 yfhDalton
18.00 yxhTrue
Trumbo De Jay Roach
Detective Série (saison 3,
(USA, 2015). VM.
1 et 2/8, USA, 2019). VM.
19.15 rfhL’Un dans
2
0.00 ihCourt central
l’autre (Fr/Bel, 2017).
2
0.15 hLe grand bain
2
0.40 rfhL’Embarras
2
0.40 uwhSix Feet
du choix D’Eric Lavaine
under Série. VM. Avec
(Fr, 2017). Avec Alexandra
Peter Krause (saison 4,
Lamy, Arnaud Ducret.
7 à 9/12, USA, 2004).
2
2.15 tfhLa Ch’tite
2
3.30 hStory Series
Famille De Dany Boon
2
3.45 tfhPrimaire
(Fr, 2018). Avec Dany
D’Hélène Angel
Boon, Valérie Bonneton.
(Fr, 2016). Avec Sara
0.00 tfhTout le monde
Forestier, Vincent Elbaz.
debout De Franck
1.30 yfhLe Rire de ma
Dubosc (Fr, 2018).
mère De Pascal Ralite
1.45 tfhIl a déjà tes
et Colombe Savignac (Fr/
yeux De L. Jean-Baptiste
Bel, 2017). LIRE TRA 3599,
page 112. 2 3.05.
(Fr, 2016). 2 3.20.
Bouygues Canal Numericable/SFR Orange Free
OCS
Choc
48 28 143
52 39
15.25 fxh68 Kill De Trent
Haaga (USA, 2017). VO.
17.00 hTu vois le genre ?
17.15 tfxhCarbone
D’Olivier Marchal (Fr, 2017).
19.00 fxhThe Last
Winter De
Larry Fessenden
(USA/Isl, 2006). VM.
2
0.40 yfxhACAB : All
cops are bastards
De Stefano Sollima
(Ita, 2012). VM. Avec
Pierfrancesco Favino,
Filippo Nigro.
2
2.30 fchManiac Cop
De William Lustig
(USA, 1988). VM.
Avec Tom Atkins.
0.00 fvhSecrétaires
et heures supp’ (2014).
1.15 tfhLes Enfants
de la chance De
Malik Chibane (Fr, 2016).
2 2.50.
Noblesse oblige
OCS
Géants
49 29 144
53 40
15.35 tfhSi j’étais un
espion De Bertrand Blier
(Fr, 1967). NB.
17.05 tfxhLa Féline
De Paul Schrader
(USA, 1982). VM.
19.05 ufhScarface
De Howard Hawks
(USA, 1932). NB. VO.
2
0.40 yfhLes Proies
De Don Siegel (USA, 1971).
VM. Avec Clint Eastwood,
Geraldine Page,
Elizabeth Hartman.
2
2.30 hStory Classique
2
2.50 yfhBreezy De Clint
Eastwood (USA, 1973). VM.
Avec William Holden, Kay
Lenz, Roger C Carmel.
LIRE TRA 3599, page 128.
0.35 rfhA cœur joie
(Fr/GB, 1967).
2.05 dhRita Hayworth :
Dancing into the dream
(USA, 1990). 2 3.05.
12.00 souligné : dernière diffusion
Paramount
91 32
Channel 160 56 52
Ciné+ Famiz
15.35 fhLa Belle de
San Francisco De Joseph
Kane (USA, 1945). NB. VM.
17.15 fhA la folie De Drake
Doremus (USA, 2011). VM.
18.50 rfhIntersection
De Mark Rydell
(USA, 1994). VM.
2
0.40 tfh
Les Incorruptibles
De Brian De Palma (USA,
1987). VM. Avec Kevin
Costner, Robert De Niro,
Sean Connery.
2
2.50 rfhTransformers
De Michael Bay (USA,
2007). VM. Avec Shia
LaBeouf, Megan Fox.
1.20 tfLe Traître du
Texas De Budd Boetticher
(USA, 1952). VM.
2.45 tfLe monde
lui appartient
De Raoul Walsh (USA,
1952). VM. 2 4.25.
16.50 yfhBabe,
le cochon dans la ville
De George Miller
(Aus, 1998). VM.
18.25 fhLa Peur du loup
De Lionel Richerand
(Fr, 2001).
18.50 yfKiki la Petite
Sorcière De Hayao
Miyazaki (Jap, 1989). VM.
0.35 yshDragons
2
et princesses
2
0.50 yfshToy Story 3
De Lee Unkrich
(USA, 2010). VM.
2
2.30 tfhCoup de peigne
De Paddy Breathnach
(USA/GB/All, 2001). VM.
Avec Alan Rickman,
Natasha Richardson, Josh
Hartnett. LIRE page 136.
2
3.55 rfLa Tulipe noire
De Christian-Jaque
(Fr, 1963). 2 1.45.
Télérama 3600
82 23 149
62 112
09 / 01 / 19 141
votre semaine radio
142 Télérama 3600
Matthieu Noël et son Débrief impitoyable pour les petits ratés et les gros lapsus de ses camarades.
les matins coquins
De 5 à 7, sur Europe 1, de l’information sous tous les angles, revues de presse, entretiens, chroniques…, du rythme et
de la bonne humeur. Une formule fluide que pimente Matthieu Noël, as du détournement et du montage impertinent.
Il est 4h50 et, com­me
tous les jours de la se­
maine depuis la rentrée, c’est le même
ma­nège à Europe 1.
Tandis que l’équipe
de Debout les copains ! est momen­
tanément bannie du studio, Matthieu
Noël et son réalisateur, Philippe Amardeilh, s’y calfeutrent pour réécouter
une dernière fois la ribambelle de
sons savamment détournés (extraits
de chansons, d’interview, et de off )
qui seront diffusés par surprise durant
la pré-matinale, suscitant éclats de
rire et mines faussement outrées par
des montages souvent crapuleux.
C’est là la « patte Matthieu Noël », popu­
larisée par sept années de chroni­
ques dans C à vous, sur France 5, et
qu’il façonne depuis dix ans sur Europe 1 — la saison dernière, il animait
sa propre émission, Rien ne s’oppose
à midi. Une griffe bien aiguisée donc,
qui permet aujourd’hui de se réveiller
le sourire aux lèvres. 4h58 : ignorant
les facéties qui leur sont réservées,
y
Debout
les copains !
Lundi au vendredi
5.00
Europe 1
09 / 01 / 19
mais prêtes à donner le change, Eva la mécanique est désormais bien huiRoque, rédactrice en chef de l’émis- lée. Résultat d’un important travail
sion, et Céline Da Costa (qui ­remplace collectif, « inhabituel pour cette tran­
la mythique Julie Leclerc com­me me- che horaire », précise-t-on en régie. « Je
neuse de jeu) s’installent aux côtés de suis un besogneux, j’écris à l’avance
Matthieu Noël, qui promet, à la façon pendant six heures, pour être rassuré
d’une réclame des années 1950, un et constant, explique l’animateur hors
« 5/7 qui chatouille l’info pour un réveil antenne. Je suis l’inverse d’Edouard
enjoué, et qui chasse la morosité à Baer. » En parallèle, et jusqu’à 19 heu­
grands coups de balai ! ».
res, le producteur Sébastien BordeLa bonne humeur règne, mais pas au nave réécoute pré-matinale et matinale
détriment de l’information. Ponctuée « pour en extraire toute la substanti­
par les journaux d’Hélène Zélany, fique moelle en matière de connerie et
­Céline Kallmann et David Dou­khan, la me la restituer », résume Matthieu Noël
pré-matinale compte parmi ses temps d’un ton caustique. Son réalisateur
forts la revue de presse collective, la sera, lui, de retour à 23 heures, et paspastille historique de Fabrice d’Al- sera la nuit à monter le fruit de ces pil­
meida, et l’interview d’un invité au lages sonores (près de quatre-vingts
cœur de l’actualité. Sans oublier le extraits) pour l’émission du lende­fameux « Débrief » de Matthieu Noël main. Un rythme effréné mais nécesqui, par la magie du montage, s’a­ saire pour relever l’ambitieux défi de
muse à glisser des énormités dans la celui qui se décrit comme un simple
bouche de Nikos Aliagas et de ses jour­ « passeur d’info un peu rieur ».
nalistes. Chroniques, informations et — Irène Verlaque
entretiens se succèdent avec un | Réalisation et production :
rythme soutenu et une fluidité remar- Philippe Amardeilh et Sébastien
quable. Si l’équipe a d’abord tâtonné, Bordenave. 120 mn.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas écouté… à tenter
Du 12 au 18 janvier
Quand les murs dansaient
Une histoire du Bauhaus en quatre épisodes. Ou comment les idées stimulantes
de Walter Gropius ont irrigué l’architecture et le design à travers le monde.
« Architectes, sculp­
teurs, peintres, nous
devons tous revenir
au travail manuel ;
formons une nouvelle
classe d’artisans. » De cette injonction
de Walter Gropius est né le Bauhaus,
pédagogie et idéologie qui favorise
« l’irruption de la modernité dans l’ar­
chitecture et le design », selon Camille
Juza. Pour France Culture, la productrice s’est lancée sur les traces de ces
­inventeurs de formes, qui mêlèrent géo­
métrie et couleurs primaires, ou conçurent « des façades blanches barrées de
balcons noirs », structurées de façon
« un peu mécanique ». Au fil de quatre
épisodes de LSD, la série documentaire,
l’auditeur voyage dans le temps, les
cons­­tructions et les objets.
Tout commence en 1919 à Weimar, en
Allemagne, où l’architecte, designer et
urbaniste Gropius fonde une école qui
réunit l’art et l’artisanat, un laboratoire
où les professeurs sont autant stimulés
que les élèves. Dans une archive, le graveur Albert Flocon, ancien étudiant, se
souvient de certains des « maîtres » : Vassily Kandinsky, « assez autoritaire », ou
Paul Klee, « un grand timide qui parlait
aux gens sans les regarder ». L’ambiance
décrite est joyeuse, communautaire.
y
LSD, la série
documentaire
Lundi à jeudi 17.00
France Culture
Sofia Essaïdi et Carien Keizer, épatantes.
Le concert
Jean-Claude Coutausse pour Télérama | Stage Entertainment France | Rue des Archives/PVDE
Chicago
France Musique
C’est un show trash et pétillant,
noir et glam. Dont les héroïnes
sont des bad girls assassines,
des prisonnières qui se vantent
d’avoir occis leur prochain.
Et cherchent par tous moyens
à s’allier les grâces du bon
peuple et des jurés de leur
procès, via des médias en quête
de sensations, manipulés par
un avocat charismatique.
Créée en 1975 à Broadway par
John Kander, Fred Ebb et Bob
Fosse, la comédie musicale
Chicago est visible sur scène
à Paris, au Théâtre Mogador.
Ce dimanche, dans 42e rue,
sa troupe répond à l’invitation
de Laurent Valière sur France
Musique, pour un « concert
privé ». Elle interprétera en direct
et en public des titres roués
et irrésistibles – comme
All that jazz, traduit par « faut
qu’ça jazz ». Si l’on garde
quelques réserves concernant
la transposition, pas toujours
heureuse, dans la langue
de Molière, on adhère
totalement aux interprétations
de Carien Keizer (Roxie Hart)
ou Sofia Essaïdi (Velma Kelly),
musclées et langoureuses
à la fois. — L.L.S.
| Dimanche, 13h. 59 mn.
Le Ballet triadique,
Metropol Theater
de Berlin, 1926.
Un apport
fondamental
du Bauhaus à la
danse moderne.
Mais les industriels, dont on espère
qu’ils vont produire en masse les objets
imaginés dans les ateliers, ne sont pas
intéressés par cette « démocratisation
de l’art ». En 1925, le Bauhaus, accusé
de « bolchevisme culturel », déménage à
Dessau. Puis à Berlin, en 1932, juste
avant d’être dissous par les nazis.
Emaillés de propos de divers spécialistes (historiens, designers, conservateurs…), les différents documentaires
s’attachent à rendre compte des résonances de ce mouvement avant-gardiste à travers le monde. Lors d’une
­visite guidée de Tel-Aviv, où le Bauhaus
s’épanouit au moment où on l’effaçait
de la vie culturelle allemande, l’auditeur se retrouve dans « un vrai petit
­mu­sée d’architecture moderne », à ima­
giner « des éléments qui donnent du
rythme aux bâtiments ». Sont aussi
­expliquées les influences du Bauhaus
aux Etats-Unis (où d’éminents architec­
tes vont « sculpter de grandes tours de
verre et d’acier ») ou encore en France,
où l’Ecole nationale supérieure de
création industrielle (Ensci) s’est inspirée de certains de ses principes. Une
série ­documentaire riche de descriptions, qui offre autant d’images que
d’analyses. — Laurence Le Saux
| Réal. : Jean-Philippe Navarre. 4 × 59 mn.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 143
Podcasts | À réécouter
Des Histoires à ne plus dormir du tout
Marine Benoit décortique dans ses podcasts des faits divers troublants
et les soumet à des analystes sérieux. Mais pas forcément rassurants.
Etat de New York, début des années 90. Le docteur Gallagher et sa
femme sont réveillés en pleine nuit
par leurs deux chats qui se battent
avec fracas. Un comportement très
étrange de leur part. Le lendemain,
un prêtre et une femme toquent à leur
porte. « Vous avez aimé ce truc avec les
chats, docteur Gallagher ? » demande
la femme, le sourire aux lèvres. Ainsi
débute le premier épisode d’In tenebris, consacré à une histoire de possession démoniaque, dont le docteur
et éminent professeur en psychiatrie
faisait le récit dans le Washington Post,
en 2016. « Je dois avouer que j’avais un
peu peur de bosser là-dessus seule chez
moi, j’étais troublée », confie Marine
Benoit en ne plaisantant qu’à moitié.
Mordue de faits divers réels et mystérieux, cette journaliste web a décidé
de leur consacrer un podcast bimestriel, qu’elle réalise sur son temps
libre, toute seule (à son grand dam). In
Possession,
télékinésie,
Poltergeist…
rien ne nous sera
épargné.
144 Télérama 3600
09 / 01 / 19
tenebris n’a pourtant rien à envier aux
programmes produits par des médias
dédiés. Les sujets sont aussi bien ourlés que la réalisation est soignée. « J’ai
le luxe de pouvoir enregistrer dans le petit studio en sous-sol de mon ami Damien Somville, qui compose une musique originale pour chaque épisode »,
explique la jeune femme — qui rémunère d’ailleurs cet « ingé son-couteau
suisse » de sa poche.
Chaque podcast débute par le récit
d’un événement « sérieux mais sans
conclusion figée », étayé par des archives sonores et lu par un comédien,
de sorte que les épisodes aient « une
couleur propre et un côté livre audio ».
Dans la seconde partie, la journaliste
s’entretient avec un spécialiste, invité
à décortiquer le cas du jour. Dans un
épisode sur une affaire de poltergeist,
survenue en Haute-Bavière en 1967, le
psychologue clinicien Renaud Evrard
apporte son éclairage (neutre) sur les
déplacements d’objets et autres perturbations électriques inexpliqués
qui ont tourmenté les employés d’un
cabinet d’avocats. Ces phénomènes
énigmatiques avaient toujours lieu en
présence d’une jeune femme, qui fut
accusée tantôt de coup monté, tantôt
de « psychokinèse » — plus connue
sous le nom de télékinésie. « Les gens
l’ignorent, mais il y a un vrai débat de
haut niveau sur la psychokinèse, et des
recherches en laboratoire menées par
d’éminents physiciens », explique Renaud Evrard avant d’en détailler les
résultats. Exigeante, Marine Benoit
aborde ces sujets avec sérieux et objectivité, prenant le contre-pied d’approches souvent sensationnalistes ou
méprisantes. « Et je ne suis pas dupe »,
assure-t-elle en riant. Toujours est-il
qu’In tenebris n’offre jamais de dénouement cartésien… Auditeurs à
tendance froussarde, s’abstenir.
— Irène Verlaque
y Réalisation : Marine Benoit, Damien
Somville. 50 mn. podcast.ausha.co/
in-tenebris
Deux places dans l’avion
Doit-on s’excuser d’exister parce qu’on fait 120 kilos ? Au micro de Jennifer
Padjemi, Gabrielle Deydier raconte son combat contre la grossophobie.
« Que la mort vienne me chercher. » Voi- au corps et décortique les injonctions
là ce que voulait, il y a encore quelques et représentations abusives — s’en
années, Gabrielle Deydier. En finir prend à la grossophobie. Sans pinavec ce corps trop gros, trop différent, cettes et avec les mots justes. « Je ne
trop encombrant. Trop. Cent vingt ki- veux culpabiliser personne, mais il y a
los, « l’équivalent d’un frigo plein sur le des gros et vous les maltraitez. » Gados », un poids que tout le monde se brielle Deydier raconte son quotidien
permet de juger, jusqu’à la caissière du — de la difficulté de s’habiller à l’utilité
supermarché soudainement devenue de prendre deux places d’avion —, la
diététicienne, qui détaille et vilipende haine ordinaire et quasi systématique
le contenu de son panier. Dans son qu’elle subit. Et ça remet les idées en
premier épisode, Miroir Miroir — le place. — Julia Vergely
podcast de Jennifer Padjemi qui inter- y 40 mn. www.binge.audio/
roge, sur Binge Audio, notre rapport grossophobie-sexcuser-dexister
Le philosophe Jacques Rancière.
Natacha Nikouline/Vozimage | Philippe MATSAS/Opale/Leemage | Christie’s/Artothek/LA COLLECTION
les mots
clairs
« Je parle vite parce que je n’aime pas parler. » Pourtant, l’homme qui depuis
plus de soixante ans réfléchit « le politique et non la politique » est bavard.
Bienveillant, le philosophe et professeur Jacques Rancière se livre à Aude
Lorriaux pour Vieille branche, sur Nouvelles Ecoutes. Il parle avec autant d’aisance de l’odeur du lilas de son enfance que de footballeurs brésiliens. Il
évoque aussi Saint-Just, dont il reprend les propos : « On ne peut pas régner innocemment longtemps. » Il revient sur le sens exact du mot
démocratie, explique en quoi la situation contemporaine est due à la professionnalisation de la politique. « Je
vois les pensées se bousculer dans sa tête,
puis s’énoncer incroyablement clairement », confie son interlocutrice. Ensemble ils vulgarisent un propos complexe avec acuité. Une complicité
naissante se fait alors ressentir, et donnerait envie que cette discussion se
poursuive. — Coralie Delmur
y Diffusé le 23/10. 52 mn.
www.nouvellesecoutes.fr/vieille-branche
La Lectora,
de Fernando Botero,
2000.
Si je t’aime, prends garde à toi
Très mécontente d’avoir été éconduite, l’ex-copine d’Elie a tenu à le lui
faire savoir. De retour chez lui, il a retrouvé son appartement vidé, et ses
livres « profanés ». « J’ouvrais les pages
et je trouvais des insultes. Le Livre de
l’intranquillité, de Pessoa, avait été rebaptisé Le Livre de l’enculé. Ce que je
trouvais assez drôle, malgré tout », ra-
conte-t-il au micro de Fabienne Laumonier qui signe, pour Les pieds sur
terre (France Culture), un savoureux
reportage sur les vengeances amoureuses. Après ce témoignage, vient celui d’Amandine, qui s’est vengée dans
les règles de l’art d’un goujat de premier ordre. Après bien des déboires
(et une MST), elle décide de récupérer
ses affaires chez le jeune pleutre, épaulée par une amie. Mais une découverte
la fait sortir de ses gonds. La sanction
est impulsive, et libératrice : « On a tartiné son appartement de sauce chinoise
à la crevette ! » — I.V.
y Diffusé le 18/10. 27 mn.
www.franceculture.fr/emissions/
les-pieds-sur-terre
Télérama 3600
09 / 01 / 19 145
sélection du 12 au 18 janvier
La semaine idéale
Cinéma ambitieux
Discussion philosophique
Plan large
Dialogue
LA REDIFF
L’ÉCUME DES JOURS
FRANCE CULTURE
Chloé et Colin s’aiment,
vivent un quotidien paisible
que vient troubler un nénuphar
installé dans le poumon
de Chloé. Dans L’Ecume
des jours, publié en 1947, Boris
Vian peint un univers onirique,
retranscrit avec fantaisie par
le collectif La Bouée, sur France
Culture. Déjà diffusée en 2009,
cette fiction insolite, réalisée
par Jean-Matthieu Zahnd,
redonne son épaisseur aux mots
parfois absurdes de l’auteur.
Vian y critique ironiquement
la valeur « travail » et utilise
l’humour comme politesse
du désespoir. Fidèle au texte,
le fond sonore jazzy rencontre
la déclinaison du sentiment
amoureux, tandis que
les bruitages créent un univers
aussi visuel que l’écriture
du romancier. Incarnée par
Guillaume Marquet (Colin)
et Charlotte Corman (Chloé),
la pièce permet de (re)découvrir
ce texte comme conte ou
satire de la société. Une
captation flamboyante qui irait
jusqu’à faire oublier Romain Duris
et Audrey Tautou, qui incarnaient
le couple dans l’adaptation
cinématographique de Michel
Gondry. — Coralie Delmur
| Dimanche, 21h. 1h56.
Voyage politique
Idées
Philosophe et juriste américain,
Dick Howard publie un nouveau livre : dans
Les Ombres de l’Amérique. De Kennedy
à Trump (éd. François Bourin), il se
préoccupe non pas de l’élection du dernier
président des Etats-Unis, mais des facteurs
qui l’ont déclenchée. Il développera son
analyse au micro de Pierre-Edouard Deldique.
Dimanche 17.10 RFI
Question religieuse
L’heure bleue
Elle est l’une des trois femmes rabbins
de France et une voix médiatique
du judaïsme. Après avoir exploré la place
des femmes dans la religion, Delphine
Horvilleur publie Réflexions sur la question
antisémite (éd. Grasset). Interrogée
par Laure Adler, elle décryptera la façon
dont l’antisémitisme est perçu
dans les textes sacrés.
Lundi 20.00 France Inter
Philosophe, Olivier Abel répondra
aux questions de Sarah Brunel dans
une émission sur les derniers écrits
de Paul Ricœur. Ce philosophe protestant
est l’auteur d’une œuvre dense connue
dans le monde entier : les Brésiliens adulent
son lyrisme, l’Occident aime ses réflexions
sur la phénoménologie ou l‘herméneutique.
Mardi 13.30 RCF
Transmission créative
Le nouveau rendez-vous
Hervé Guibert, Jean-Luc Lagarce,
Jacques Demy. Tous sont morts des suites
du sida et sont à l’honneur dans la pièce de
Christophe Honoré, Les Idoles, actuellement
à l’Odéon, à Paris. Marina Foïs, idole
contemporaine, est aussi sur scène. Pendant
une heure, la comédienne échangera
avec Laurent Goumarre. Elle parlera
de son œuvre et de sa vie, mais surtout
de sa façon d’appréhender ces auteurs,
des années sida et du rapport à la création.
Mercredi 22.00 France Inter
Figure féminine
A voix nue
Longtemps, Christine Delphy a revendiqué
« ne pas être féministe mais ».
Elle fut pourtant l’une des fondatrices
du Mouvement de libération des femmes.
Dès les années 1960, elle dénonce
les inégalités hommes-femmes, participe
à la création de la théorie du genre. C’est
à cette personnalité à la fois pleine d’humour
et saisissante que Charlotte Bienaimé
consacre une série d’émissions.
Vendredi 20.00 France Culture
L’heure bleue France Inter Delphine Horvilleur, l’une des trois femmes rabbins de France.
146 Télérama 3600
09 / 01 / 19
Agip/Leemage | JF PAGA
Malgré un succès critique, les films
d’Alain Cavalier (Thérèse, L’Insoumis…)
peinent à trouver un vaste public. Alors
que la Cinémathèque du documentaire
lui consacre une rétrospective, à Paris,
Antoine Guillot s’intéresse à sa carrière
hétéroclite. De ses films engagés à ceux
plus conventionnels en passant par
son intérêt pour les grands auteurs et
sa collaboration avec des acteurs connus,
comment le travail du réalisateur participe-t-il
à la création d’un nouveau cinéma ?
Samedi 14.00 France Culture
Boris Vian, un souffle poétique et ironique.
de Coralie Delmur
samedi
radio
François Teste
France Culture
6.00 Grand reportage
Rediff. de la veille. Par A. Kieffer.
7.05 Les matins du samedi
Les envies du week-end. 7.10
Invité(e) culture. 7.30 Journal.
7.32 Invité(e) culture. 7.40 La fabrique médiatique. 8.15 Invité(e)
actu. 8.30 La revue de presse.
8.34 Invité(e) actu. 8.45 L’idée
culture. 8.53 Les mitonnages de
Jacky Durand. Par C. Broué.
9.07 Répliques
Peut-on encore faire société ?
Avec Christophe Guilluy, géographe ; Laetitia Strauch-Bonart,
essayiste. Par A. Finkielkraut.
10.00 Concordance des temps
Le poujadisme, une révolte.
Avec D. Borne. Par J.-N. Jeanneney.
11.00 Affaires étrangères
Par C. Ockrent.
12.00 Politique !
Par H. Gardette.
12.45 La suite dans les idées
Par S. Bourmeau.
13.30 Une histoire particulière)
iGardiens de phare : des marins
immobiles (suite demain) - Corentin Coquet : un gardien entré
dans la légende (phare de Tévennec). Par Michel Pomarède et
François Teste.
14.00 Plan large,
l’encyclopédie vivante
du cinéma
C comme Alain Cavalier. Avec
Natacha Théry, maîtresse de
conférences en études cinématographiques à l’Université
d’Amiens ; le documentariste
américain Ross McElwee. En fin
d’émission, la chronique de Charlotte Garson. Par A. Guillot.
15.00 Une vie, une œuvre
i Aharon Appelfeld (1932-2018).
Portrait de l’écrivain. Avec Judith
Appelfeld ; Yigal Schwartz, éditeur ; Ilan Bar David, directeur des
archives de littérature à Heksherim ; Michal Govrin, écrivaine ; Valérie Zanetti, écrivaine et traductrice ; Olivier Cohen, éditeur ;
Michel Spinosa, cinéaste. Par Mariannick Bellot. Réal. L. Quantin.
16.00 La conversation
scientifique
Par E. Klein.
samedi 12
17.00 Le temps des écrivains
Par C. Ono-dit-Biot.
18.10 Avis critique
Par R. Bourgois.
19.00 Juke box,
des histoires en musique
Par A. Chardeau.
20.00 Les masterclasses
Marie Darrieussecq. Par Lucile
Commeaux.
21.00 Samedi noir
Le Golem, de Gustav Meyrink.
Avec notamment Olivier Peigné,
Sandrine Le Berre, Audrey Meulle,
Mouss Mouss, Thibault Vinçon,
Jean-Gabriel Nordmann, François
Siener. Réal. Michel Sidoroff.
22.00 Mauvais genres
i Par F. Angelier.
23.00 Une vie d’artiste,
le magazine de la création
Par A. Charon.
0.00 Les nuits
La nuit rêvée de Valérie Manteau : entretien (1/3), par P. Garbit.
0.36 Les clés du succès - Une vie
une carrière : Jeanne Moreau, par
J.-C. Michel et P. Emmanuèle
(1955). 1.11 Bonnes nouvelles,
grands comédiens : La Marque
sur le mur, de Virginia Woolf, par P.
Galbeau (1983). 1.36 Agora - Maryse Condé, par O.-G. Thomas
(1987). 2.11 Une vie, une œuvre Sarah Kane (1971-1999), par J.
Thèves (2017). 3.11 Entretien (2/3).
3.49 Chrétiens d’Orient - Pinar Selek, par S. de Courtois (2015). Au
cours de ces instants - Aimé Césaire et la révolte, par J. Pivin
(1966). 5.09 Carrousel - Suzanne
Citron, par R. Stégassy (1996).
5.29 Nuits magnétiques - L’étoile
de l’Orient : Oum Kalthoum, par D.
Caux (1985). 6.54 Entretien (3/3).
France Musique
7.00 Sous la couverture
Avec Jean-Philippe Biojout pour
Jacques Offenbach (éd. Bleu nuit).
A l’occasion du bicentenaire de la
naissance de Jacques Offenbach.
Par P. Venturini.
7.30 Génération
France Musique
7.53 Blind test. 8.00 La chronique
d’Antoine Pecqueur. 8.02 La chronique de Thierry Hillériteau. 8.20
Musique en régions. 8.40 Faites
passer par N. Moller. 8.50 Leurs
premiers pas. Par J.-B. Urbain.
9.00 France Musique
est à vous
9.50 La musique vous fait du bien
par A. Moreau. 10.47 Tendez
l’oreille par C. Dilys. Par G. Oliveira-Guyon.
11.00 Etonnez-moi Benoît
iAvec Hervé Niquet, claveciniste,
organiste, chanteur, compositeur,
fondateur du Concert spirituel.
Par B. Duteurtre.
12.30 Guitare, guitares
Par S. Llinares.
13.00 Ciné tempo
2018, un bilan. Par T. Jousse.
14.00 Portraits de famille
i Verdi : version originale ou
sous-titrée ? Par P. Cassard.
16.00 Génération France
Musique, le live
iEn direct et en public, Théâtre
de l’Alliance française, Paris. Prés.
C. Rochefort. Ensemble Apotropaïk. Anne-Lise Gastaldi, piano,
Virginie Buscail, violon, Violaine
Despeyroux, alto, Roland Pidoux,
violoncelle et Loraine Campet,
contrebasse. Isabelle Druet :
mezzo-soprano et Anne Le Bozec,
piano. Vanessa Benelli-Mosell,
piano, Patrick Messina, clarinette
et Henri Demarquette : violoncelle.
13.30 Une histoire particulière France Culture
Le phare de Tévennec, dans le Finistère, a nourri de nombreuses légendes.
18.00 Les légendes du jazz
i Helen Merrill (suite demain). Le
30.10.84, Théâtre de la Ville, Paris.
Prés. J. Badini. Helen Merrill : voix.
Dale Barlow : saxophone soprano,
ténor et flûte. Gordon Beck : piano. Mick Hutton : contrebasse.
Steve Argüelles : batterie.
19.00 Jazz club
i Franck Vaillant, DrummerZ. Le
21.12.18, Triton aux Lilas. Prés.
Y. Amar. Franck Vaillant : batterie
de percussions, compositions.
Pierre de Bethmann : piano,
Rhodes. Bruno Chevillon : contrebasse.
20.00 Concert
i Le 30.09.18, Royal Festival Hall,
Londres. Prés. O. Sambe-de-Ricaud.
Philharmonia Orchestra. Dir.
Esa-Pekka Salonen
- Wagner : Tristan und Isolde - Prelude and Liebestod. Schoenberg : Verklärte Nacht. Bruckner :
Symphonie no 7.
22.00 Ocora,
couleurs du monde
Gabon, fantastique imaginaire
(fin). Reportage de décembre
2018. Par F. Degeorges.
23.30 Création mondiale :
l’intégrale
Baba : Five Workouts for organist.
Par H. Lindwall. Par A. Montaron.
0.00 Les nuits
Webradios de France Musique.
Par O. Le Borgne, B. Hertz et R.Rudolf.
Radio Classique
5.00 Votre matinée
8.00 Votre week-end classique
Par E. Fondacci.
10.00 Votre week-end
classique
Par L. Mézan.
13.00 Déjeuner en musique
14.00 Votre week-end
en musique
Par E. Taver.
17.00 Votre week-end
en musique
Par M. Delattre.
19.00 La grande galerie
Par G. Boyer.
20.00 Dîner en musique
20.30 Récital
iEn direct, Fondation Louis Vuitton, Paris. Par J.-M. Duez.
Fazil Say : piano
- Mozart : Sonate K 331. Chopin :
Sonates nos 19, 20 et 21. Say : Sonate Gezi Park 2 ; Sonate Trojan
(première française).
22.00 Soirée classique
Programme musical. Par F. Drésel.
0.00 Radio Classique la nuit
France Inter
6.00 Le 6/9 du week-end
Fil rouge : E. Delvaux et P. Martin.
6.07 L’actu francophone de la semaine. Par E. Delvaux. 6.23 Revue
des expositions du week-end. Par
P. Martin. 6.40 Les savanturiers.
Par F. Chauvière. 6.48 Titres de la
presse. Par F. Pommier. 6.51 Café
Europe. Par S. Leneuf. 6.54 Chronique culture. Par P. Martin. 7.12
Regardez voir. Par B. Patient. 7.16
Le mot de la semaine. Par P. Martin. 7.43 Le cabinet de curiosités.
Par E. Delvaux. 7.45 La main verte.
Par A. Baraton. 7.51 La personnalité de la semaine. Par P. Martin.
8.10 Journal des sports. Par L. Bernard. 8.20 L’invité(e). Par E. Delvaux. 8.40 Revue de presse. Par
F. Pommier. 8.47 Classic & Co. Par
A. Sigalevitch. 8.52 Un temps de
Pauchon. Par H. Pauchon.
9.05 On n’arrête pas l’éco
i Par A. Bensaid.
10.10 On aura tout vu
i Par L. Delmas et C. Masson.
11.00 Sur les épaules de Darwin
i Par J.-C. Ameisen.
12.00 Le grand face-à-face
Par A. Baddou. Avec N. Polony et
G. Finchelstein.
13.20 Secrets d’info
i Frais de mandat des parlementaires : premier bilan de la réforme. Enquête de Sylvain Tronchet. Par J. Monin.
14.00 CO2 mon amour
i Par D. Cheissoux.
15.00 La librairie francophone
Avec Philippe Claudel pour sa
pièce de théâtre Compromis
(Stock), à partir de janvier au
Théâtre des Nouveautés, à Paris ;
Leïla Bahsaïn, pour Le Ciel sous
nos pas (Albin Michel). Entretien
reportage au centre Sida Amitié
du Dr Jean Robert à Saint-Jérôme,
au Québec, pour Médecin de rue
(XYZ). Par E. Khérad.
16.00 Comme un bruit
qui court
Par G. Anquetil, C. Perry et A. Chao.
17.00 La preuve par Z
i Par J.-F. Zygel.
18.10 Ça peut pas faire de mal
i Par G. Gallienne.
19.20 L’humeur vagabonde
i Agnès Sire à l’occasion de la rétrospective Martine Franck à la
Fondation Henri Cartier-Bresson.
Par K. Evin.
20.00 Babel-sur-Seine
iLes îles Marquises. Avec Titouan Lamazou pour l’exposition
« Bateau atelier » et le livre L’Errance et le Divers (Gallimard) ; la
photographe documentaire Sandra Mehl, pour son œuvre sur la
Louisiane. Par G. Foïs.
22.00 Interférences
iAvec la musicienne Leyla Mc­
Calla. Par M. Conquet.
0.00 Les nuits d’Inter
Multidiffusion.
ET AUSSI
RCF
20.00 Trait d’histoire
1943 - (4/4) : la conférence de Téhéran. Par E. Godaillier.
Radio Libertaire
13.30 Chroniques rebelles
iLa loi d’amnistie générale votée
en Espagne en 1977. Avec Miguel
Chueca et Daniel Pinos autour du
film Le Silence des autres, de
Almudena Carracedo et Robert
Bahar.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 147
Dimanche
radio
17.00 Etre et savoir,
le magazine de l’éducation
de France Culture
17.50 La leçon de choses. Par
L. Tourret.
18.14 Dimanche, et après ?
Par J. Gacon.
19.00 Soft power, le magazine
média et numérique
20.00 L’invité(e) innovation, par
Z. Sfez. 20.10 Le numérique est
politique, par F. Martel.
20.30 Carbone 14,
le magazine de l’archéologie
iMonnaie de Celtes. L’apothéose de l’art gaulois. Avec
­Eneko Iriart, chargé de recherche
au CNRS. Par V. Charpentier.
21.00 Théâtre et Cie
L’Ecume des jours, de Boris Vian.
Avec notamment Claude Aufaure,
Guillaume Marquet, Charlotte
Corman, Jean-Paul Bezzina, Hugo
Horsin. Réal. J-M. Zahnd.
Lire page 146.
23.00 Création on air
0.00 Les nuits
Par P. Garbit, A. Penaranda et
M. Wagman. La Joubjab de Y. Gerbaulet (1993). 1.26 Nuits magnétiques : Portefeuille, s’il vous plaît,
par C. Souliard (1999). 2.26 Tard
dans la nuit : L’Invité de Dracula,
de B. Stoker (1997). 3.16 Jeu de
l’ouïe : Kirsten Flagstad, la wagnérienne du froid, par M. Dumont
(1995). 3.31 Histoire et Histoires :
Histoires d’espionnage soviétique (1/8), par A. Adler (2000).
4.02 Une histoire particulière (rediff. de la veille). 4.30 Une histoire
particulière (rediff. du jour).
France Musique
France Culture
7.05 Questions d’islam
Les portées civilisationnelles de
la littérature et de la poésie en
contextes islamiques. Avec Mohamed Aziza, poète et romancier
franco-tunisien. Par G. Bencheikh.
8.07 Chrétiens d’Orient
Par S. de Courtois.
8.30 Service protestant
Avec Emanuel Lopes, pasteur de
l’Union des Fédérations adventistes, à Toulouse.
9.10 Talmudiques
Par M.-A. Ouaknin.
9.42 Divers aspects
de la pensée contemporaine
10.05 Messe à Périgaux
En direct de l’église SaintGeorges. Prédication du père
Gautier Mornas. .
11.00 L’esprit public
Par E. Aubry.
12.00 Les bonnes choses
12.12 La madeleine de... 12.26 La
cerise sur le gâteau. Par C. Broué.
12.45 Signes des temps
Par M. Weitzmann.
13.30 Une histoire particulière
iGardiens de phare : des marins
immobiles (fin) : Bientôt une résidence d’artistes ? par Michel
­Pomarede et François Teste.
14.00 L’art est la matière
Par J. de Loisy.
15.00 Personnages
en personne
Par C. Dantzig.
15.30 Une saison au théâtre
Citoyenneté, avec Christine Citti.
Avec Christine Citti, actrice et
­auteure de théâtre. Par J. Gayot.
16.00 De cause à effets, le
magazine de l’environnement
Par A. Luneau.
148 Télérama 3600
09 / 01 / 19
6.49 Histoires de musique
Par M. Vourch.
7.00 Le Bach du dimanche
La Cantate : BWV 154 Mein liebster Jesu ist verloren. 7.55 Propos
de Bach. Par C. Schneider.
9.00 Au cœur de l’orchestre
Les orchestres de radio allemands (suite le 20). Par C. Merlin.
11.00 Musique émoi
Par E. Boublil.
12.30 Tour de chant
Pierre Delanoë (3). Pour le centenaire de sa naissance. Parolier de
5 000 chansons, notamment
avec Gilbert Bécaud, et président
d’honneur de la Sacem. Par M. Pénet.
13.00 42e rue
Concert privé avec la troupe et
l’Orchestre de Chicago. En direct
et en public, Carreau du Temple,
Paris. Par L. Valière.
Lire page 143.
14.00 Le meilleur des concerts
de Radio France
Par A. Moreau.
16.00 La tribune des critiques
de disques
Sonatine de Ravel. Avec B. Boissard, M. Khong, A. Lompech. Le
10.01.19, studio 109, Radio France.
Par J. Rousseau.
18.00 Les légendes du jazz
i Helen Merrill (2/2). Le 25.05.91,
Château Beychevelle, Saint-Julien-Beychevelle. Prés. J. Badini.
19.00 Repassez-moi l’standard
St Thomas (Sonny Rollins). Par
L. Valero.
20.00 Adriana Lecouvreur,
de Francesco Cilea
Opéra en quatre actes, sur un livret de Arturo Colautti. Le 12.01.19,
Metropolitan Opera, New York.
Prés. J. Chaine.
Anna Netrebko : Adriana Lecouvreur. Anita Rachvelishvili : Principessa. Piotr Beczala : Maurice
de Saxe. Carlo Bosi : abbé de Chazeuil. Ambrogio Maestri : Michon-
11.00 On va déguster France Inter
Longtemps négligé, le topinambour a de nouveau le vent en poupe.
net. Maurizio Muraro : prince de
Bouillon. Metropolitan Opera
Chorus. Metropolitan Opera Orchestra. Dir. Gianandrea Noseda.
0.00 Les nuits
Webradios de France Musique.
Par O. Le Borgne, B. Hertz et ­R. Rudolf.
Radio Classique
5.00 Votre matinée
8.00 Votre week-end classique
Par E. Fondacci.
10.00 Votre week-end
classique
Par L. Mézan.
13.00 Déjeuner en musique
14.00 Votre week-end
en musique
Par E. Taver.
17.00 Votre week-end
en musique
Par M. Delattre.
20.00 Dîner en musique
21.00 Le grand concert
du dimanche soir
Par. F. Drésel.
0.00 Radio Classique la nuit
France Inter
6.00 Le 6/9 du week-end
Fil rouge : E. Delvaux et P. Martin.
6.07 Par P. Martin. 6.09 Par Jupiter ! Par C. Vanhoenacker, A.
Vizorek et G. Meurice. 6.18 Chronique tourisme. Par P. Lefebvre.
6.23 InterClass’. Par E. Davet. 6.40
Les savanturiers. Par F. Chauvière.
6.47 Titres de la presse. Par F.
Pommier. 6.50 Social Lab. Par V.
Corréard. 6.54 Par P. Martin. 7.13
Regardez voir. Par B. Patient. 7.17
Le coup de cœur de France Inter.
Par P. Martin. 7.43 Ça va mieux en
le disant. Par P. Martin. 7.45 La
main verte. Par A. Baraton. 7.52
Personnalité de la semaine. Par P.
Martin. 8.09 Journal des sports.
Par L. Bernard. 8.20 L’interview.
Par E. Delvaux. 8.40 Revue de
presse. Par F. Pommier. 8.47
Classic & Co. Par A. Sigalevitch.
8.52 Un temps de Pauchon. Par H.
Pauchon.
9.10 Interception
i Loi bioéthique : congélation
des ovocytes. Reportage de Faustine Calmel. Par P. Bardonnaud,
V. Descouraux et G. Hallot.
10.10 Remède à la mélancolie
Avec la pianiste Anne Queffélec.
Par E. Bester.
11.00 On va déguster
iLes tubercules ridicules. Avec
Xavier Mathias, ferme de SainteMarthe ; Franck Baranger, chef du
Pantruche et de Caillebotte. Par
F.-R. Gaudry.
12.00 Questions politiques
Par A. Baddou.
13.15 Foule continentale
Par C. Gillet.
14.00 Une journée particulière
Avec Elsa Bouteville, institutrice.
Le jour où elle a fait rentrer dans la
lecture un enfant qui refusait de
lire. Par Z. Varier.
15.00 Le grand atelier
Avec Jacques Gamblin, pour L’Incroyable Histoire du facteur Cheval ; Raphaëlle Delauney, danseuse ; Eric Karsenti, biologiste,
directeur de recherche au CNRS,
ancien directeur scientifique de
l’expédition Tara Océans, et Charlène Gicquel, second capitaine à
bord de Tara. Denis Vacher, parapentiste. Par V. Josse.
17.00 Vous les femmes
Avec Marie-Claude Pietragalla,
pour Lorenzaccio à la salle Pleyel ;
Christelle Brua, sacrée meilleure
pâtissière du monde au restaurant Le Pré Catelan. Par D. Morin.
18.10 L’œil du tigre
Placer la barre plus haut : l’histoire du saut en hauteur. Avec
Jean Galfione, spécialiste du saut
à la perche ; Jean-Claude Perrin,
ancien entraîneur. Par P. Collin.
19.15 Intersport
19.30 Les p’tits bateaux
Par N. Bréham.
19.55 L’as-tu lu mon p’tit loup ?
Par D. Cheissoux.
20.00 Le masque et la plume
Cinéma. Bienvenue à Marwen,
Robert Zemeckis. Undercover,
Yann Demange. Border, Ali Abbasi. Creed II, Steven Caple. L’Heure
de la sortie, Sébastien Marnier.
Les Invisibles, Louis-Julien Petit.
Qui a tué Lady Winsley, Hiner
Saleem. Par J. Garcin.
21.00 Autant en emporte
l’histoire
i Avec Loup Bourget, pour Peter
Lorre le Maudit, de Berlin à
­Hollywood fiction de Stéphane
Michaka. Réal. Pascal Deux. Par
S. Duncan.
22.00 Lumières dans la nuit
Par E. Baer.
0.00 Les nuits d’Inter
Multidiffusion.
ET AUSSI
RCF
15.00 Contre courant
Madagascar, des bâtisseurs
­d’espoir (1) : le père Jean-Yves
Lhomme et l’hôpital missionnaire
de Mananjary. Par T. Lyonnet.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas écouté… à tenter
Lundi
dimanche 13 | lundi 14
plainpicture/Westend61/Sandra Roesch | Gregor Hohenberg
France Culture
5.00 Les cours
du Collège de France
Coord. Merryl Moneghetti.
6.00 Les petits matins
Les titres, par C. Lecocq Réal.
6.02 Le réveil culturel, par T. Hakem. 6.40 Le journal des idées,
par J. Munier. 6.45 Les enjeux internationaux, par X. Martinet. 6.57
L’humeur du jour, par G. Erner.
7.12 Les matins
Fil rouge : G. Erner. 7.12 La question du jour. 7.20 Le son du jour.
7.22 Les titres de la presse française. 7.24 Reportage de la rédaction. 7.35 La revue de presse internationale, par C. Magnard. 7.40
L’invité(e). 8.16 Le billet politique,
par F. Says. 8.19 L’invité(e). 8.45 Le
billet culturel, par M. Serrell. 8.50
La conclusion définitive, par
A. Bellanger. 8.55 Les partenaires
des Matins.
9.05 La fabrique de l’Histoire
i Citoyenneté et exercice du
pouvoir (1/4). Par E. Laurentin.
10.00 Les chemins
de la philosophie
i 10.55 Journal de la philosophie,
par G. Mosna-Savoye. Par A. Van
Reeth.
11.00 Culturesmonde
11.55 Le tour du monde des idées,
par B. Couturier. Par F. Delorme.
12.02 La grande table
Par O. Gesbert.
13.30 Les pieds sur terre
Par S. Kronlund.
14.00 Entendez-vous l’éco ?
14.55 Les nouvelles de l’éco. Par
T. de Rocquigny.
15.00 La compagnie
des auteurs
i Sade (1/4) : La vie en infamie du
marquis de Sade. Avec Stéphanie Genand, maître de conférences à l’Université de Rouen.
15.30 En compagnie des revues.
15.54 Jacques Bonnaffé lit la poésie. Au sommaire : Chronique de
Baptiste Liger, rédacteur en chef
du magazine Lire. Par M. Garrigou-Lagrange.
16.00 La méthode scientifique
Par N. Martin.
17.02 LSD,
la série documentaire
y Architecture, design : le Bauhaus a 100 ans ! (1/4) : Artistes et
artisans, unissez-vous ! Par
­Camille Juza. Réal. J.-P. Navarre.
Lire page 143.
18.20 Du grain à moudre
Par H. Gardette.
19.03 La dispute
Par A. Laporte.
20.00 A voix nue
iChristine Delphy (1/5) : Se dire
féministe. Par Charlotte Bienaimé. Réal. Annabelle Brouard.
20.30 Le feuilleton
Les Liaisons dangereuses, de
Choderlos de Laclos (1/10). Avec
notamment Elodie Huber, Sophie
Daull, Gabriel Dufay et Flora Brunier. Réal. J-M. Zahnd.
20.55 Les carnets
de la création
Par A. Lavigne.
21.00 Par les temps qui courent
Par M. Richeux.
22.15 Matières à penser
Un monde de pirates (1/5) : Daniel Heller-Roazen. Par A. Garapon. Réal. A.-P. Desvignes.
23.00 LSD,
la série documentaire
i Rediff. du jour.
0.00 Les nuits
Proust à l’écran (3/5) - La Captive
de Chantal Akerman, par F. Colombani, (2009). 1.01 Connaître le
jazz - L’œuvre de Duke Ellington
(5/8) : Le grand orchestre de Duke
Ellington de 1940 à 1942, par
L. Malson (1966). 1.41 Matières à
penser : L’égalité Hommes/
Femmes, où en est-on ?, i par
R. Frydman. 2.31 Nuits magnétiques : Le briquet ordinaire à gaz,
par E. Emptaz (1981). 3.57 Création on air (rediff. de la veille).
France Musique
7.05 Musique matin
7.30 Flash. 7.45 Classique info par
S. Anastasio. 8.00 Journal. 8.15
Musique connectée par S. Gervais. 8.30 L’invité(e) du jour : Raquel Camarinha, soprano. 8.50 La
chronique d’Aliette de Laleu. Par
S. de Ville.
9.00 En pistes !
10.30 Les grands interprètes de la
musique classique (1/5). Par
E. Munera et R. Bruneau-Boulmier.
11.00 Allegretto
Par D. Kerschova.
13.03 Les grands entretiens
i Sofi Jeannin, chef d’orchestre
(1/5). Par J. Chaine.
13.30 Musicopolis
i Giuseppe Maria Orlandini, Baccoco e Serpilla. Par A.-C. Rémond.
13.55 Création mondiale
Siracusa : Cosmophonie élémentaire. Par le compositeur, percussions. Par A. Montaron.
14.00 Arabesques
Par F.-X. Szymczak.
16.00 Carrefour de Lodéon,
Acte II
Par F. Lodéon.
18.05 Open jazz
i Walter Smith III & Matthew Stevens. Jazz au trésor : Ike Quebec
pour Soul Samba. Par A. Dutilh.
19.00 Banzzaï
Par N. Piolé.
20.00 Récital
i Le 11.12.18, Théâtre des ChampsElysées, Paris. Prés. C. Rochefort.
Leif Ove Andsnes : piano - Schumann : Romances op 28. ­Janacek :
Sur un sentier recouvert. Bartók :
Burlesques op 8. Schumann :
­Carnaval op 9.
22.00 Classic club
i En direct et en public, hôtel
Bedford, Paris. Par L. Esparza.
23.00 L’expérimentale
Une émission de l’INA-GRM. Par
F. Bonnet.
0.00 Création mondiale
Rediff. du jour. Par A. Montaron.
0.05 Les nuits
Webradios de Fr. Musique. Par
O. Le Borgne, B. Hertz et R. Rudolf.
Radio Classique
5.00 Les petits matins
6.30 La matinale
Par D. Pavlenko et G. Durand.
9.00 Franck Ferrand raconte...
9.30 Tous classiques
Programme musical. Par C. Morin.
12.00 Entrée des artistes
Par L. Ferrari.
14.00 Franck Ferrand raconte...
14.30 Tempo
Par P. Lambert.
17.00 Le jardin d’Eve
Par E. Ruggieri.
18.00 Passion classique
Par O. Bellamy.
19.00 Classique soir
Par J.-M. Dhuez.
20.00 Le journal du classique
Par L. Mézan.
20.30 Les variations
Programme musical. Par F. Drésel.
23.00 Les discoportraits
Par F. Drésel.
0.00 Radio Classique de nuit
France Inter
5.00 Le 5/7
Fil rouge : M. Munos. 5.12 Chroniques littorales. Par J. M. Lamarque. 5.16 La une du jour. Par
M. Munos. 5.18 Popnews. Par
C. Roux. 5.24 Déjà debout. Par
M. Munos. 5.36 La playlist de
France Inter. 5.40 La revue de
presse. Par C. Askolovitch. 5.45
Le grand angle. 5.49 La chanson
de Fromet. Par F. Fromet. 5.53
C’est mon actu. Par S. Oudin. 6.11
Journal des sports. Par X. Monferran. 6.17 Esprit d’initiatives. Par
E. Moreau. 6.20 L’invité(e). Par
M. Munos. 6.44 Histoires politiques. Par E. Decouty. 6.46 Les
histoires du monde. Par A. Bellanger. 6.48 Histoires économiques.
Par M. Lomazzi. 6.50 Capture
d’écrans. Par D. Barba. 6.57 Le
billet de Daniel Morin (lun au jeu).
7.00 Le 7/9
Fil rouge : N. Demorand et L. Salamé (lundi au jeudi). 7.15 Les 80’’
de Nicolas. 7.16 Le zoom de la rédaction. 7.20 L’édito carré. Par
M. Vidard (lundi au jeudi). 7.22
Pop & Co (sauf le mercredi). Par
R. Manzoni. 7.44 L’édito politique.
Par T. Legrand. 7.48 L’édito éco.
Par D. Seux. 7.50 L’invité(e). Par
L. Salamé (lundi au jeudi). 7.56 Le
billet de Charline Vanhoenacker.
8.15 Géopolitique. Par P. Haski.
8.20 Le grand entretien. Par
N. Demorand et L. Salamé (lundi
au jeudi). 8.30 Le grand entretien
(2 e partie). 8.46 La revue de
presse. Par C. Askolovitch. 8.52
L’édito M. Par S. Devillers. 8.54 Le
billet de Sofia Aram.
9.10 Boomerang
i Par A. Trapenard.
9.40 L’instant M
i Par S. Devillers.
10.00 Grand bien vous fasse !
Bienfaits et méfaits du café. Avec
Christian Grataloup ; Astrid
­Nehling. Par A. Rebeihi.
11.00 La bande originale
Avec Juliette Binoche ; Vincent
Macaigne, pour Doubles vies
d’Olivier Assayas. Par Nagui.
12.30 Carnets de campagne
Par P. Bertrand.
12.45 Le jeu des 1 000 euros
Par N. Stoufflet.
13.30 La marche de l’Histoire
i Par J. Lebrun.
14.00 La tête au carré
iLes voitures en ville. Avec F. Héran, spécialiste des mobilités. Par
M. Vidard.
15.00 Affaires sensibles
Par F. Drouelle.
16.00 Popopop
Vladimir Cosma. Par A. de Caunes.
17.00 Par Jupiter !
Avec Jonathan Zaccaï, réalisateur,
acteur. Par C. Vanhoenacker,
A. Vizorek et G. Meurice.
18.00 Le 18/20
Fil rouge : F. Sintès (lundi au jeudi).
18.15 Un jour dans le monde
19.20 Le téléphone sonne.
20.00 L’heure bleue
i Avec Delphine Horvilleur, pour
Réflexions sur la question antisémite (Grasset). Par L. Adler.
21.00 Very Good Trip
Par M. Assayas (lundi au jeudi).
22.00 Le nouveau rendez-vous
i Avec N. Hamzawi, pour Doubles
Vies ; P.-L. Basse, pour Je t’ai oubliée en chemin (Cherche ­Midi).
Par L. Goumarre (lundi au jeudi).
0.00 Les nuits d’Inter
Multidiffusion.
ET AUSSI
RCF
13.15 La suite de l’histoire
L’effondrement de l’Empire
­romain (toute la semaine). Par
V. Alzieu.
20.00 RécitalFrance Musique
Le pianiste norvégien Leif Ove Andsnes apportera sa touche à Schumann, Bartók et Janacek.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 149
13.30 Musicopolis
i Juan Crisóstomo de Arriaga,
Symphonie en ré mineur. Par
Anne-Charlotte Rémond.
18.05 Open jazz
i Adam O’Farrill. Par A. Dutilh.
20.00 Festival Concerts
d’automne
i Le 26.10.18, Grand Théâtre,
Tours. Prés. C. Rochefort.
Concerto Italiano. Dir. Rinaldo
Alessandrini.
- Bach : Ouvertures BWV 1066 à
1069.
23.00 Le cri du patchwork
23.57 Portraits sonores par A. Berland. Par C. Lebrun.
Radio Classique
18.00 Passion classique
Par O. Bellamy.
France Inter
France Culture
6.00 Les petits matins
Les titres, par C. Lecocq Réale.
7.12 Les matins
Fil rouge : G. Erner.
9.05 La fabrique de l’Histoire
i Citoyenneté et exercice du
pouvoir (2/4). Par E. Laurentin.
10.00 Les chemins
de la philosophie
i Par A. Van Reeth.
15.00 La compagnie
des auteurs
i Sade (2/4) : Un athée en amour.
Avec Michel Delon, professeur
émérite de littérature française
du XVIIIe siècle à l’université ParisSorbonne. 15.30 En compagnie
des revues. 15.54 Jacques Bonnaffé lit la poésie. Au sommaire :
Chronique de Georges-Marc Habib, de la librairie de L’Atelier. Par
M. Garrigou-Lagrange.
17.02 LSD,
la série documentaire
y Architecture, design : le Bauhaus a 100 ans ! (2/4) : Des objets
à la chaîne. Par Camille Juza. Réal.
Jean-Philippe Navarre.
20.00 A voix nue
iChristine Delphy (2/5) : Libération des femmes, année zéro. Par
Charlotte Bienaimé. Réal. Annabelle Brouard.
20.30 Le feuilleton
Les Liaisons dangereuses, de
Choderlos de Laclos (2/10).
22.15 Matières à penser
Un monde de pirates (2/5) : Olivier Abel. Par A. Garapon.
0.00 Les nuits
Une vie, une œuvre - Graham
Greene, par M. Garrigou-Lagrange (2008). 1.06 Connaître le
jazz - L’œuvre de Duke Ellington
(6/8) : Duke Ellington de 1942 à
1950, par L. Malson (1966). 1.51
Mardis du cinéma - Clark Gable,
par C. Hamsy (1989). 3.21 Mégahertz - Radio panique, par
J. Confavreux (2010). 4.26 Les
pieds sur terre (rediff. du jour).
France Musique
7.05 Musique matin
8.50 La chronique de Julie Depardieu. Par S. de Ville.
13.03 Les grands entretiens
i Sofi Jeannin (2/5). Par J. Chaine.
150 Télérama 3600
Mercredi
Mardi
radio
09 / 01 / 19
5.00 Le 5/7
Fil rouge : M. Munos. 5.12 Chroniques littorales. Par J.-M. Lamarque. 5.16 La une du jour. Par
M. Munos. 5.18 Popnews. Par
C. Roux. 5.24 Déjà debout. Par
M. Munos. 5.36 La playlist de
France Inter. 5.40 La revue de
presse. Par C. Askolovitch. 5.45
Le grand angle. 5.49 Le moment
Meurice. Par G. Meurice. 5.53 Net
plus ultra. Par J. Baldacchino. 6.11
Journal des sports. Par X. Monferran. 6.17 Esprit d’initiatives. Par
E. Moreau. 6.20 L’invité(e). Par
M. Munos. 6.44 Histoires politiques. Par M. Wesfried. 6.46 Les
histoires du monde. Par A. Bellanger. 6.48 Histoires économiques.
Par M. Chevallier. 6.50 Capture
d’écrans. Par D. Barba. 6.57 Le
billet de Daniel Morin.
7.00 Le 7/9
Fil rouge : N. Demorand et L. Salamé. 7.15 Les 80’’ de Nicolas. 8.54
Le billet d’Alex Vizorek.
9.10 Boomerang
i Avec Keira Knightley. Par A. Trapenard.
10.00 Grand bien vous fasse !
i Homéopathie : effet placebo ou
non ? Avec M. Cotard, P. Lemoine
et D. Dupagne. Par A. Rebeihi.
11.00 La bande originale
Avec Amanda Sthers, pour son
film Holy Lands. Par Nagui.
14.00 La tête au carré
iAvec Jean-Loup Puget, astrophysicien spécialisé dans les observations du fond cosmologique,
lauréat du prix Gruber de cosmologie et du prix Shaw en astronomie. Par M. Vidard.
16.00 Popopop
iAvec M. Night Shyamalan et
James McAvoy, pour le film Glass.
Par A. de Caunes.
17.00 Par Jupiter !
Par C. Vanhoenacker, A. Vizorek
et G. Meurice.
18.00 Le 18/20
Fil rouge : F. Sintès.
18.15 Un jour dans le monde
19.20 Le téléphone sonne.
22.00 Le nouveau rendez-vous
i Avec Vincent Dedienne, pour
Evrart ou les Derniers jours de Frédéric Nietzsche au Théâtre du
Rond-Point ; Eva Ionesco, pour
Une enfance dorée. Par L. Goumarre.
ET AUSSI
RCF
16.00 Témoin
Avec Franco Gedda, responsable
de la communauté Cenacolo, à
Lourdes. Par N. Dufour.
9.10 Boomerang France Inter
BD, romans, musique, Kent a plus d’une corde à son art.
France Culture
6.00 Les petits matins
6.02 Le réveil culturel, par T. Hakem.
7.12 Les matins
Fil rouge : G. Erner.
9.05 La fabrique de l’Histoire
i Citoyenneté et exercice du
pouvoir (3/4). Par E. Laurentin.
10.00 Les chemins
de la philosophie
i Par A. Van Reeth.
15.00 La compagnie des auteurs
i Sade (3/4) : Les femmes philosophes du marquis de Sade, et
sa femme... Avec Florence Lotterie, professeur de littérature à
l’université Paris 7-Diderot ; Cécile Guilbert, romancière, essayiste. 15.30 En compagnie des
revues. 15.54 Jacques Bonnaffé lit
la poésie. Au sommaire : Chronique d’Alexis Brocas, du Nouveau Magazine littéraire. Par
M. Garrigou-Lagrange.
16.00 La méthode scientifique
16.52 La recherche montre en
main. Par N. Martin.
17.02 LSD, la série documentaire
y Architecture, design : le Bauhaus a 100 ans ! (3/4) : A Tel-Aviv,
sur les traces du Bauhaus.
20.00 A voix nue
iChristine Delphy (3/5) : L’ennemi principal.
20.30 Le feuilleton
Les Liaisons dangereuses de
Choderlos de Laclos (3/10).
22.15 Matières à penser
Un monde de pirates (3/5) : Rodolphe Durand. Par A. Garapon.
0.00 Les nuits
Mémoires du siècle - Dimitri Seseman, traducteur, professeur de
littérature russe, par R. ElkaïmBollinger (1992). 1.01 Connaître le
jazz - L’œuvre de Duke Ellington
(7/8) : de 1950 à 1958, par L. Malson (1966). 1.41 Surpris par la nuit
- Gérard Lebovici, par B. Bourreau
(2004). 3.11 Musique de notre
temps - La musique électroacoustique, nouveau langage, par
G. Léon (1972). 4.26 Les pieds sur
terre (rediff. du jour).
France Musique
7.05 Musique matin
8.50 La chronique de Guillaume
Tion. Par S. de Ville.
13.03 Les grands entretiens
i Sofi Jeannin (3/5).
13.30 Musicopolis
i Agathe Backer Grondahl, Trois
Etudes pour piano.
18.05 Open jazz
i Cannonball Adderley.
20.00 Concert Yellow Shark
i Le 29.09.18, Cité de la musique.
Prés. A. Merlin.
Patrick Pulsinger : DJ. Ens. Intercontemporain. Dir. Matthias
Pintscher.
- Gander : Take Death. Zappa : Naval Aviation in art ? ; Dupree’s Paradise ; The Perfect Stranger. Varèse : Intégrales. Zorn : For your
eyes only. Zappa : Get Whitey ; The
Dog Breath Variations/Uncle Meat
(aka Dog/Meat) ; G-Spot Tornado.
23.00 Le portrait contemporain
Le compositeur Valerio Sannicandro. Pour un concert avec
l’Ens. Court-Circuit. Par A. Merlin.
Radio Classique
18.00 Passion classique
Par O. Bellamy.
France Inter
5.00 Le 5/7
Fil rouge : Mathilde Munos. 5.53
Bulles de BD. Par Laeticia Gayet.
6.44 Histoires politiques. Par
Jannick Alimi. 6.48 Histoires économiques. Par Jacques-Olivier
Martin.
7.00 Le 7/9
Fil rouge : N. Demorand et L. Salamé. 7.24 Manouk & Co. Par A. Manoukian. 8.54 Le billet de Nicole
Ferroni.
9.10 Boomerang
i Avec Kent. Par A. Trapenard.
11.00 La bande originale
Avec Daniel Auteuil et Aurore Auteuil, pour Le Malade imaginaire
au Théâtre de Paris. Par Nagui.
13.30 La marche de l’Histoire
i Saint-Pierre-et-Miquelon, le
temps passé de la grande pêche
industrielle. Avec Cédric Borthaire,
professeur d’histoire-géographie.
Par J. Lebrun.
16.00 Popopop
Avec Paul Smith et Victor, de Her
(live). Par A. de Caunes.
17.00 Par Jupiter !
Marion Messina. Par C. Vanhoenacker, A. Vizorek et G. Meurice.
20.00 L’heure bleue
i Avec Carole Benzaken, pour
son exposition à la galerie de Nathalie Obadia. Par L. Adler.
22.00 Le nouveau rendez-vous
i Avec Marina Foïs, pour Les
Idoles, au Théâtre de l’Odéon.
ET AUSSI
Radio Notre-Dame
15.00 Au rendez-vous de
l’histoire
La renaissance de la diplomatie
vaticane en 1914-1915. Avec Johan
Ickx, directeur des Archives historiques de la secrétairerie d’Etat.
Par E. Picard.
Radio Libertaire
18.30 Femmes libres
iYolaine Guignat : Qui est l’artiste
peintre Artemisia Gentileschi ?
Chantal Montellier fondatrice du
prix Artemisia pour la promotion
de la BD féminine. Qui seront les
heureuses élues cette année ? Par
H. Fernandez.
t On aime un peu… y … beaucoup u … passionnément r … pas du tout I Pas écouté… à tenter
Frank Loriou | KEYSTONE-FRANCE/GAMMA-RAPHO
France Culture
6.00 Les petits matins
Les titres, par C. Lecocq Réale.
7.12 Les matins
Fil rouge : G. Erner.
9.05 La fabrique de l’Histoire
i Citoyenneté et exercice du
pouvoir (4/4) : Rendre le pouvoir
aux citoyens : Louviers 1965-1983.
Par S. Liatard. Réal. M.-L. Ciboulet.
10.00 Les chemins
de la philosophie
i Par A. Van Reeth.
15.00 La compagnie
des auteurs
i Sade (4/4) : Prendre Sade au
sérieux ? Avec Eric Marty, professeur de littérature française à
l’université Paris 7-Diderot. 15.30
En compagnie des revues. 15.54
Jacques Bonnaffé lit la poésie.
Chronique de Bruno Blanckeman,
professeur de littérature française XXe-XXIe siècles à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Par
M. Garrigou-Lagrange.
17.02 LSD,
la série documentaire
y Architecture, design : le Bauhaus a 100 ans ! (4/4) : Vous avez
dit Bauhaus ? Par Camille Juza.
20.00 A voix nue
iChristine Delphy (4/5) : Sexe et
pouvoir. Par Charlotte Bienaimé.
Réal. Annabelle Brouard.
20.30 Le feuilleton
Les Liaisons dangereuses, de
Choderlos de Laclos (4/10). Avec
notamment Elodie Huber, Sophie
Daull, Gabriel Dufay et Flora Brunier. Réal. J-M. Zahnd.
20.55 Les carnets
de la création
Par A. Lavigne.
21.00 Par les temps qui courent
Par M. Richeux.
22.15 Matières à penser
Un monde de pirates (4/5) : Benjamin Loveluck. Par A. Garapon.
23.00 LSD,
la série documentaire
0.00 Les nuits
Une vie, une œuvre - Christa Wolf
(1929-2011), par C. Lecerf (2013).
1.01 Connaître le jazz - L’œuvre de
Duke Ellington (8/8) : Duke Ellington de 1959 à 1966, par L. Malson
(1966). 1.46 L’échappée belle Bruxelles : Rêve de Brouckère, par
M.-H. Fraïssé et A. Dister (1986).
3.16 Projection privée - Robert
Kramer pour son film Point de départ, par M. Ciment (1994). 4.02
La fabrique de l’Histoire, par
E. Laurentin (rediff. du jour). Par
P. Garbit, A. Penaranda et M. Wagman.
France Musique
7.05 Musique matin
8.50 La chronique de Christophe
Chassol. Par S. de Ville.
13.03 Les grands entretiens
i Sofi Jeannin (4/5). Par J. Chaine.
13.30 Musicopolis
i Dimitri Chostakovitch, Symphonie n° 6. Par A.-C. Rémond.
18.05 Open jazz
i Pierre de Bethmann, Medium
Ensemble. Par A. Dutilh.
20.00 Concert
i En direct, auditorium, Radio
France, Paris. Prés. B. François.
Orchestre national de France.
Dir. Neeme Järvi.
- Rachmaninov : Symphonie n° 1.
Chostakovitch : Symphonie n° 6.
23.00 A l’improviste
Hors les murs au Théâtre de l’Alliance française. Le 10.12.18, en
public, Paris. Prés. A. Montaron.
Eric Groleau : batterie, percussions. Anil Eraslan : violoncelle,
électroniques. Matthieu Metzger :
saxophones.
Radio Classique
18.00 Passion classique
Par O. Bellamy.
France Inter
5.00 Le 5/7
Fil rouge : M. Munos. 5.53 Jeux vidéos. Par O. Bénis.6.48 Histoires
économiques. Par G. Fontaine.
7.00 Le 7/9
Fil rouge : N. Demorand et L. Salamé (lundi au jeudi). 7.15 Les 80’’ de
Nicolas. 7.16 Le zoom de la rédaction. 7.20 L’édito carré. Par M. Vidard (lundi au jeudi). 7.22 Pop &
Vendredi
Jeudi
mardi 15 | mercredi 16 | jeudi 17 | vendredi 18
Co. Par R. Manzoni. 7.44 L’édito
politique. Par T. Legrand. 7.48
L’édito éco. Par D. Seux. 7.50
L’invité(e). Par L. Salamé. 7.56 Le
billet de Charline Vanhoenacker.
8.15 Géopolitique. Par P. Haski.
8.20 Le grand entretien. Par N. Demorand et L. Salamé. 8.30 Le
grand entretien (2e partie). 8.46
La revue de presse. Par C. Askolovitch. 8.52 L’édito M. Par S. Devillers. 8.54 Le billet de C. Esquerre.
11.00 La bande originale
Avec Valérie Bonneton et Dany
Boon, pour Huit Euros de l’heure
au Théâtre Antoine. Par Nagui.
13.30 La marche de l’Histoire
i Des prêtres et des scandales.
Avec Anne Philibert, historienne.
Par J. Lebrun.
14.00 La tête au carré
iLes champignons. Avec Francis
Martin, chercheur à l’Inra. Par
M. Vidard.
17.00 Par Jupiter !
Avec Atiq Rahimi. Par C. Vanhoenacker, A. Vizorek et G. Meurice.
18.00 Le 18/20
Fil rouge : F. Sintès.
18.15 Un jour dans le monde
19.20 Le téléphone sonne.
20.00 L’heure bleue
i Avec Esther Duflo, économiste,
conseillère d’Obama. Par L. Adler.
21.00 Very Good Trip
Par M. Assayas.
ET AUSSI
RCF
14.00 L’échappée belle en
musiques
iVoyage autour de certains instruments de musique à anche
double : hautbois, cor anglais et
basson. Par B. Labouyrie.
14.00 L’échappée belle en musique RCF
Gros plan sur les instruments à anche double, ici le basson.
0.00 Les nuits
Au cours de ces instants - Albert
Cossery, par J. Pivin (1965). 1.06
Classiques d’hier et problèmes
d’aujourd’hui - L’humour parmi
nous, par S. Delvé (1972). 2.36
Dans leur intimité - Charles Peguy,
par N. Strauss (1969). 4.31 La matinée des autres - Le couscous,
par R. Stégassy (1997).
France Musique
7.05 Musique matin
8.50 La chronique de Roselyne
Bachelot. Par S. de Ville.
13.03 Les grands entretiens
i Sofi Jeannin (5/5). Par J. Chaine.
13.30 Musicopolis
i Gustav Mahler, Symphonie n° 6.
Par A.-C. Rémond.
18.05 Open jazz
i Jeff Ballard. Par A. Dutilh.
20.00 Concert Mahler
i En direct, auditorium, Radio
France. Prés. B. François.
Orchestre philharmonique de
Radio France. Dir. Mikko Franck.
- Mahler : Symphonie tragique.
22.00 Classic club
i Le club des critiques. Par L. Esparza.
23.00 Tapage nocturne
Emission spéciale Art’s Birthday/
UER. Avec le Duo Philippe Foch &
Elise Dabrowski. Par B. Letort.
Radio Classique
18.00 Passion classique
Par O. Bellamy.
France Culture
6.00 Les petits matins
Les titres, par C. Lecocq Réale.
7.12 Les matins
Fil rouge : G. Erner.
9.05 La fabrique de l’Histoire
i Du Moyen Age au Grand Hiver
de 1709, en passant par le Siècle
d’or hollandais, comment trois
moments de changement climatique ont laissé une empreinte
profonde dans les usages et
dans les arts. Table ronde au Forum France Culture à la Sorbonne
le 12.01.19. Avec J. Jouzel, climatologue ; L. Litzenburger, chercheur
associé au CRULH (université de
Lorraine) ; A. Metzger, géographe ; A. Vasak, maîtresse de
conférences en littérature française à Poitiers. Par E. Laurentin.
10.00 Les chemins
de la philosophie
i Par A. Van Reeth.
14.00 Entendez-vous l’éco ?
14.45 La bibliothèque idéale de
l’éco. Par T. de Rocquigny.
15.00 La compagnie des
poètes
Par M. Farine.
16.00 La méthode scientifique
Journal des sciences. Par N. Martin.
17.02 Grand reportage
Par A. Kieffer.
20.00 A voix nue
iChristine Delphy (5/5) : Qui
sont les autres ? Par Charlotte
Bienaimé. Réal. A. Brouard.
20.30 Le feuilleton
Les Liaisons dangereuses, de
Choderlos de Laclos (5/10).
22.15 Matières à penser
Un monde de pirates (5/5) :
Christian Viviani. Par A. Garapon.
23.00 L’atelier fiction
i Cher Cheval, de Jacques Gamblin. Avec Jacques Gamblin et
Manon Leroy. Réal. Juliette Heymann. Coord. Blandine Masson.
France Inter
5.00 Le 5/7
Fil rouge : M. Munos. 5.53 Séries
télé. Par A. Demeyer. 6.44 Journal
de la tech. Par H. Chevallier. 6.46
Histoires judiciaires. Par A. Bellanger. 6.53 Le quart d’heure de célébrité. Par F. Pommier.
7.00 Le 7/9
Fil rouge : N. Demorand et L. Salamé. 7.16 L’enquête de Secrets d’info. 7.20 La semaine politique. Par
Y. Goosz. 7.48 L’édito éco. Par
D. Seux. 7.50 L’invité(e). Par
A. Baddou. 8.15 Géopolitique. Par
P. Haski. 8.20 Le grand entretien.
Par N. Demorand. 8.30 Le grand
entretien (2e partie). 8.46 La revue de presse. Par C. Askolovitch.
8.52 Les Bobinos de Thomas Legrand. Par T. Legrand. 8.54 Le
billet de François Morel.
17.00 Par Jupiter !
Avec Les Négresses Vertes. Par
C. Vanhoenacker, A. Vizorek et
G. Meurice.
18.00 Le 18/20
Fil rouge : C. Servajean.
18.15 Une semaine en France
19.20 Le téléphone sonne.
20.00 L’heure bleue
i Avec Elie Byzyn, témoin rescapé de la Shoah. Par L. Adler.
21.00 Foule sentimentale
i Avec Voyou. Par D. Varrod.
23.15 Foule sentimentale, le live.
Delgrès.
ET AUSSI
Radio Libertaire
14.30 Les oreilles libres
iLin-Ni Liao, née à Taiwan, pianiste, musicologue, ses recherches s’effectuent autour de
l’identité et de l’héritage culturel
de la musique et le féminisme
dans le domaine de création en
Extrême-Orient. Par C. Frémiot.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 151
Talents
Télérama 3600
09 / 01 / 19
Le rendez-vous emploi et marchés publics
M Publicité - 80, Bd Auguste Blanqui, 75013 Paris • Standard : 01 57 28 20 00
Culture l Enseignement l Communication l Santé-Social l Ressources Humaines l Technique l Administration Générale…
Homologué par l’AEFE
et l’Education Nationale Maternelle à Terminale,
Depuis près de 80 ans, La Cimade est engagée dans une
démarche de « solidarité active » avec les personnes
réfugiées et migrantes. Elle est l’une des plus
importantes associations nationales dans son domaine
d’action, tant par la multiplicité de ses champs
d’intervention que par la dimension de son mouvement
(110 salarié·e·s et plus de 2000 bénévoles actifs). La
Cimade recherche
Recherche pour la rentrée 2019/2020 des personnels titulaires de
l’Education Nationale, issus de l’enseignement public ou privé
français, ou travaillant à l’international, pour des postes en contrat
local (détachement administratif possible et aide financière
disponible si enfant(s) scolarisé(s) au LFC) :
• Professeurs des Écoles
• Enseignants du Secondaire (Collège et Lycée)
• Enseignants Spécialisés(CAP-ASH ou équivalent requis)
Son Secrétaire Général (h/f)
Poste à durée indéterminée
à pouvoir à compter de juin 2019
Date limite de réception des candidatures : 15/02/2019
Postes vacants : SVT, Français/Lettres et Cinéma, Enseignant specialisé option f. Susceptibles d’être
vacants : SES, Mathématiques. Maîtrise de l’anglais indispensable. 3 ans d’expérience (Expérience dans
un établissement à l’étranger appréciée). Solides références exigées. Habilitation FLE appréciée.
Cette fonction recouvre les responsabilités : • de contribution à l’élaboration et au suivi des positionnements politiques
et stratégiques de l’association selon les orientations définies
par les instances • de mobilisation et de cohésion du mouvement • d’administration et de gestion de ses ressources
humaines et financières • de représentation institutionnelle
auprès des pouvoirs publics et de relations avec des partenaires publics et privés • d’expression publique.
> Dossier de candidature complet : CV + Lettre de motivation + notations administratives + rapports
d’inspection + lettre de référence ou de recommandation, à soumettre avant le 25/01/2019 sur le lien :
https://www.lyceechicago.org/fr/simpliquer/travailler-au-lycee Cliquez sur “Recherche
d’Enseignants pour la Rentrée 2019-2020”
Entretiens du 13 février au 17 février 2019 à Paris pour les candidats présélectionnés.
©CD 31
©Getty Images
©CD 31
x
Sont requis : • un engagement fort pour la défense de la
dignité et des droits humains et pour les valeurs de solidarité • une expérience confirmée de direction, dans le
monde associatif si possible • une capacité d’analyse
politique et de prise de parole publique • une pratique du
travail en équipe et le sens des relations humaines.
Poste basé à Paris. Déplacements fréquents en France et
occasionnellement à l’étranger.
UN·E RESPONSABLE
DE L’ANIMATION CULTURELLE
©Fotolia
©Fotolia
Prière d’adresser votre candidature (lettre + CV +
rémunération actuelle) par mail à
recrutement2019@lacimade.org
Recherche pour sa Direction Générale Déléguée Culture et Sports
(200 agents, budget d’environ 10 M€ par an, près de 500 évènements
chaque année sur l’ensemble du territoire départemental).
Sous l’autorité du Directeur Général Délégué à la Culture et aux Sports,
vous élaborez, pilotez et évaluez les projets culturels de la collectivité.
Vous animez et développez l’ensemble des partenariats en faveur du
développement territorial et mettez en œuvre les innovations de la feuille
de route culture adoptée en juin 2018 (journée départementale de la
culture, plateforme numérique culturelle, fonds de soutien aux initiatives
culturelles du territoire, etc). Vous développez l’action d’ingénierie et
d’animation culturelle du CD 31, à partir des actions déjà menées et en
lien avec la DGD développement et attractivité des territoires.
A la tête de votre équipe, vous assurez également le pilotage du partenariat avec l’université Jean Jaurès autour de la politique culturelle et le
secrétariat général des comités de pilotage culture. Vous développez une
veille prospective sur les pratiques émergentes et les créations innovantes.
Justifiant d’une expérience en matière d’élaboration de projet culturel de
territoire, vous maitrisez la méthodologie d’ingénierie culturelle et de
projet, les procédures, la règlementation et les enjeux de la politique
culturelle.
Autonome, rigoureux.se et disponible, vous savez traduire des enjeux et
orientations en plans d’actions et en objectifs opérationnels. Doté.e de
qualités relationnelles et pédagogue, vous avez démontré votre connaissance de domaines culturels divers.
Retrouvez le profil détaillé sur www.haute-garonne.fr
LA HAUTE-GARONNE C’EST VOUS !
152
Télérama 3600
09/01/19
Cadre d’emplois
des Attachés ou
Conservateurs
territoriaux :
Profil détaillé du poste fourni sur demande à la même
adresse mail.
La HEAD – Genève met
au concours un poste de
Professeur-e associé-e HES
Responsable de
son Département Cinéma
Merci d’adresser votre
candidature en priorité sur
www.haute-garonne.fr
ou à M. le Président du
Conseil départemental,
RH - Direction des Moyens :
recrutements-emplois-budget,
1 bd de la Marquette,
31090 Toulouse Cedex 09.
Taux d’activité : 60% (à convenir)
Entrée en fonction : 1er septembre 2019
Délai de candidature : 15 mars 2019
Profil détaillé du poste disponible :
www.head-geneve.ch
emploi
&
marchés
publics
Talents
Culture l Enseignement l Communication l Santé-Social l Ressources Humaines l Technique l Administration Générale…
La Ville de Saint-Etienne recherche pour la Direction des Affaires culturelles
La Médiathèque municipale de Saint-Étienne, animée par une équipe de 109 agents, déploie sur le territoire de la
ville un réseau de 7 médiathèques : la Médiathèque Cinémathèque de Tarentaize et 6 médiathèques de quartier,
complétées par 2 bibliobus.
Elle compte 15 000 abonnés actifs et prête un million de documents par an. Ses collections sont composées de
350 000 références, sur tous supports : livres, textes audio CD, DVD, ainsi qu'un fonds ancien et local forézien, qui
lui confère le statut de Bibliothèque municipale classée.
Elle propose un site web, des livres numériques via le dispositif du PNB, des ressources numériques en ligne, des
accès gratuits à internet, une médiation autour du jeu vidéo et d'internet, par son Atelier numérique. Elle a obtenu
en 2017 le label Bibliothèque Numérique de Référence. Elle est au cœur d'un réseau local de bibliothèques (le
réseau BRISE), qui regroupe une vingtaine d'établissements de lecture publique, d'enseignement supérieur et de
recherche. Elle coopère avec le réseau des villes d'Auvergne Rhône-Alpes autour du portail régional Lectura +,
animé par l'ARALD.
Deux collectivités
ambitieuses, innovantes qui
se fixent un même
objectif : l’attractivité du
territoire.
Saint-Étienne Métropole :
• 53 communes
• 400 000 habitants
(172 000 habitants à
Saint-Étienne).
• Au 1er janvier 2018, elle
sera l’une des 22 grandes
métropoles françaises
• 10 000 emplois dans la
filière numérique dont
300 pures players
• 6e métropole française en
taux de création
d’entreprises
Saint-Étienne :
Capitale française du
design, première ville
française membre du réseau
ville créative Unesco de
design, Saint-Étienne est
aussi labellisée French
Tech/Design Tech. Plus de
700 start-up rayonnent sur
des projets numériques et
design tant au niveau
national qu’international.
Sa dynamique culturelle et
économique est un véritable
atout autant que son
environnement naturel.
Sa communication
multicanal, ouverte à
l’expérimentation et à
l’innovation, donne une
place croissante au
numérique et à la
créativité.
Cet établissement est un acteur essentiel de la vie littéraire du territoire. Dans le cadre de ses multiples actions
de médiation, il accueille régulièrement des écrivains en résidence, est un partenaire de premier plan pour
l'animation de la Fête du Livre de Saint-Étienne et assure une présence professionnelle auprès des acteurs locaux
de la chaîne du livre.
Directeur de la Médiathèque (h/f)
Réf. 1156 - Conservateur territorial de bibliothèque
Rattaché au directeur des Affaires culturelles, vous serez chargé de :
• déterminer, conformément aux grandes lignes de la politique de la Collectivité, les orientations stratégiques pour
la Médiathèque • conseiller la direction et l'élu sur les questions de documentation et de politique des publics
• définir les objectifs, évaluer les moyens (budgétaires, financiers, RH ...) et l'organisation des services nécessaires
à la mise en œuvre de ces objectifs • animer l'équipe de direction et assurer le management actif des équipes,
développer des projets d'évolution des services ou de développement d'équipements nouveaux • assurer la gestion
des moyens, arbitrer, répartir ces moyens entre les différents services • conduire une démarche d'évolution visant
à apprécier le niveau de réalisation des objectifs et la qualité du service rendu • élaborer et suivre la politique
patrimoniale sur les fonds anciens : gestion, enrichissement, mise en valeur de ces derniers • organiser la
participation de la Médiathèque aux réseaux documentaires locaux, régionaux et nationaux, suivre les projets dans
le cadre d'actions de coopération et de partenariat • améliorer et diversifier l'offre en fonction des changements
sociaux, culturels et technologiques, notamment via la mise en application et le suivi du Plan ORSENNA.
D'autre part, vous devrez également gérer et suivre les programmes liés aux labels de l’État :
• mise en place de la politique de sauvegarde (conformément aux principes de la charte de la conservation dans
les bibliothèques), de signalement et de valorisation du patrimoine • conduite de projets numériques dans le cadre
de la politique numérique de l’État et du programme national des Bibliothèques Numériques de Référence
• organisation des actions de coopération régionales et nationales dans le domaine du livre et de la lecture
• participation à des projets de construction ou de rénovation d'équipements ou de réseaux d'équipements.
Profil :
Rompu à la gestion de projet, vous possédez de très bonnes connaissances des enjeux, des évolutions et du cadre
réglementaire des bibliothèques en lien avec les politiques publiques locales et l'évolution du numérique, ainsi que
de la programmation de développement des collections. Vous justifiez de compétences et d’expériences réussies
en matière de management et de conduite du changement et savez impulser de nouveaux projets et mobiliser les
équipes. Doté de très bonnes qualités relationnelles, vous avez le sens de la négociation.
Contacts : Julien BALLY - Responsable recrutement cadres 04 77 48 69 11 / Raphaël JOURJON - Directeur 04 77 48 76 22
Prise de poste en septembre 2019.
Les candidats devront indiquer dans leur candidature leur demande d'intégration directe dans le corps des Conservateurs
d'Etat des Bibliothèques. - Les candidats retenus pour le jury de recrutement devront proposer un projet à court, moyen
et long terme intégrant les enjeux actuels, les spécificités de la lecture dans le territoire stéphanois, accompagné de
propositions chiffrées.
Les candidatures (LM et CV format pdf impératif) sont à envoyer, avant le 10/02/2019, via le site internet
de la ville de Saint-Etienne : http://www.saint-etienne.fr/ (onglet offres d’emploi). Cette date pourrait
être prolongée, dans quel cas, ceci serait préciser sur notre site internet rubrique Offre d’emplois.
Télérama 3600
09/01/19
153
emploi
&
marchés
publics
Culture l Enseignement l Communication l Santé-Social l Ressources Humaines l Technique l Administration Générale…
AVIS DE CONCESSION SIMPLIFIE
New Jersey ( USA)
recrute pour l’année
scolaire 2019-2020
- Des Professeurs(es)
des écoles maternelle et
élémentaire
- Un(e)
Enseignant(e)
certifié(e) Lettres
pour le collège
(une formation IB serait un plus)
Expérience minimale requise : 5 ans.
Merci d’envoyer CV, lettre de motivation,
rapports d’inspection éventuels et deux
lettres de recommandation à
corinne.gungor@ecoleprinceton.org
Nom et adresses : Ville de Paris. Direction de la Jeunesse et des Sports.
Point de contact : Service des projets territoriaux et des équipements - lorene.travers@paris.fr et marie-christine.amable@paris.fr
Intitulé : Délégation de service public relative à la gestion du centre Paris Anim’ Les Halles-Le Marais et son
antenne Saint Honoré situés dans le 1er arrdt.
Description succincte : Le centre Paris Anim’ Les Halles-Le Marais et son antenne Saint Honoré sont situés dans
le 1er arrdt. Ces locaux sont mis à disposition du délégataire qui s’engage à en assurer la gestion pour le compte
de la Ville de Paris. Convention de délégation de service public avec participation annuelle de la Ville de Paris pour
un montant qui fera l’objet de négociations. Les candidats sélectionnés recevront une invitation à soumissionner
indiquant l’adresse d’accès du dossier de consultation.
Description des prestations : Dans le cadre de sa gestion du centre Paris Anim’ Les Halles-Le Marais et de son
antenne Saint-Honoré le délégataire définira et mettra en place un projet d’activités inspiré par les principes de
l’éducation populaire qui visent à l’épanouissement et à l’émancipation des individus. Sa politique d’animation
devra promouvoir la participation active des usagers à la vis du centre, contribuant à les sensibiliser à leur
fonction d’acteurs essentiels dans la vie de la cité. Le projet proposé aura un caractère global qui comportera
notamment des activités à destination des jeunes et des activités d’insertion et de convivialité.
Date limite de remise des candidatures : 15/03/2019 à 16h.
L’avis de concession exhaustif est disponible gratuitement sous les références suivantes :
• Portail : https://marches.maximilien.fr sous la référence 2018V41D9DSP-R7140.
• Bulletin officiel des annonces de marchés publics (https://www.boamp.fr)
avis n°18-179795 publié le 23/12/2018.
• Journal Officiel de l’Union Européenne (https://ted.europa.eu)
avis n°2018/S 248-574922 publié le 26/12/2018.
La Ville de Villeurbanne, 145 000 habitants, surclassée 150 000 habitants, recrute par voie de mutation, détachement ou inscription sur liste
d'aptitude après concours, ou par voie contractuelle, y compris pour les personnes reconnues travailleurs handicapés,
UN.E DIRECTEUR.TRICE DU RÉSEAU DE LECTURE PUBLIQUE
sur le grade de conservateur du patrimoine
Le Réseau des médiathèques de Villeurbanne est constitué de plusieurs
équipements (la médiathèque du Tonkin, la médiathèque du Rize), d’un
service de prêts aux collectivités et d’un équipement tête de réseau, la
Maison du Livre de l’Image et du Son François Mitterrand.
Les médiathèques du réseau sont fréquentées par 20 à 22 000 personnes,
comptent 17 000 inscrits et réalisent près d’un million de prêts par an.
Mais au-delà, le réseau contribue à des politiques municipales
transversales articulées autour de la priorité donnée à l’éducation
artistique et culturelle. En particulier, le réseau participe activement à
l’organisation chaque année d’un événement culturel majeur, la Fête du
Livre Jeunesse de Villeurbanne. Par ailleurs, il organise régulièrement
d’autres événements en ses murs dans le cadre de sa politique générale
de médiation culturelle.
Une démarche, accompagnée par un cabinet de conseil spécialisé, a été
initiée pour interroger l’évolution du projet du Réseau de Lecture Publique
et envisager ses implications en termes organisationnels et de pilotage de
l’activité. Elle répond à un enjeu de redéfinition du projet culturel du
réseau en lien avec les partenaires et les habitants pour les années à venir
« quelles médiathèques pour le 21e siècle ? » et conduira à évaluer les
moyens à allouer, tant en termes de ressources humaines (enjeux
d’organisation) que d’organisation spatiale (réaménagement, construction
de nouveaux équipements de nouvelle génération).
154
Télérama 3600
09/01/19
S
ous la responsabilité du directeur général adjoint culture,
jeunesse et prospective, vous dirigez l’ensemble des services
composant le réseau de lecture publique. Vous conseillez et aidez
les élus et les directions concernées à l’élaboration de la politique
de lecture publique. Vous assurez également le développement et
la promotion de la lecture publique auprès du public villeurbannais. Vous gérez le budget alloué aux services. Vous déterminez
enfin les objectifs et pilotez les projets du réseau de lecture
publique.
Vous possédez une excellente connaissance de la bibliothéconomie et maitrisez les perspectives contemporaines de l’évolution
des bibliothèques et des réseaux de lecture publique. Vous possédez une très bonne culture générale et littéraire, et êtes doté.e
de solides compétences managériales. Vous avez également une
bonne connaissance des nouveaux outils de communication. Vous
avez une très grande capacité à animer des réseaux. Vous savez
définir des priorités, déléguer et contrôler. Vous êtes enfin doté.e
d’un très bon sens relationnel et de très bonnes qualités d’animation d’équipe.
Les candidatures avec CV et lettre de motivation sont à
déposer sur le site Internet de la ville de Villeurbanne, avant le
25 janvier 2019.
Les mots croisés de Marc Aussitot
3600
Problème no 869
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf
75212 Paris Cedex 13
Rédaction : 01 55 30 55 30
Internet : www.telerama.fr
Service clients : 01 48 88 51 00
Directrice de la publication :
Emmanuelle DELAPIERRE-COULONNIER.
Assistante de direction : Dominique LATERRERE.
RÉDACTION
Directrice de la rédaction : Fabienne PASCAUD.
Directeur adjoint en charge du numérique :
Ludovic DESAUTEZ.
Rédacteurs en chef bimédia :
Valérie HURIER (médias, télévision, ciné-télé, radio),
Olivier Pascal-MOUSSELLARD (idées, enquêtes
et reportages),
Yasmine YOUSSI (arts, cinéma, livres, musiques,
scènes).
Assistantes de direction : Frédérique ALLARD,
Michèle BOURCET, Isabelle MUNOZ.
Directeur artistique : Loran STOSSKOPF.
Directeur photo : Laurent ABADJIAN.
Rédacteurs en chef délégués : Cédric BRETTE
(édition), Michel ABESCAT, Vincent REMY.
courrier
Bernard MÉRIGAUD. Michelle LE DUIGOU (assistante).
Reportages et enquêtes
Juliette BÉNABENT, François GORIN, Gilles HEURÉ,
Stéphane JARNO, Laurent RIGOULET, Emmanuel
TELLIER, Weronika ZARACHOWICZ (grands reporters).
Romain JEANTICOU.
CINéMA
Samuel DOUHAIRE, Louis GUICHARD (chefs
de service), Anne DESSUANT (chef de rubrique),
Guillemette ODICINO (chef de rubrique actu),
Laurent RIGOULET, Mathilde BLOTTIÈRE, Jérémie
COUSTON, Jacques MORICE, Cécile MURY, Frédéric
STRAUSS. Sylvie DINTILLAC (assistante de rédaction).
LIVRES
Nathalie CROM (chef de service).
Gilles HEURÉ (grand reporter), Juliette CERF
(chef de rubrique), Marine LANDROT.
Sylvie DINTILLAC (assistante de rédaction).
idées
Juliette CERF (chef de rubrique), Gilles HEURÉ.
questions d'actualités
Valérie Lehoux (rédactrice en chef adjointe).
ARTS-SPECTACLES
Olivier CENA (chronique art). Sophie CACHON,
Luc DESBENOIT, Aurélien FERENCZI, Lorraine
ROSSIGNOL (grands reporters), Emmanuelle
BOUCHEZ, Xavier de JARCY, Luc LE CHATELIER.
MUSIQUES
Hugo CASSAVETTI (chef de service). François GORIN
(chef de rubrique), Sophie BOURDAIS, Michel CONTAT,
Valérie LEHOUX, Bernard MÉRIGAUD, Erwan PERRON.
TéLéVISION
Olivier MILOT (rédacteur en chef adjoint).
Dominique DESRÉ (chef de service câble et satellite),
Marie CAILLETET (chef de service TNT). Anne
DESSUANT, Sébastien MAUGE (chefs de rubrique),
Lucas ARMATI, Marc BELPOIS, François EKCHAJZER,
Virginie FÉLIX, Emilie Gavoille, Samuel GONTIER
(chronique), Pierre LANGLAIS, Hélène MARZOLF,
Isabelle POITTE, Emmanuelle SKYVINGTON,
Marie-Hélène SOENEN. Lise HENRIOT,
Sylvaine WILLAUME (assistantes de rédaction).
RADIO
Laurence LE SAUX (chef de service).
Aude DASSONVILLE, Carole LEFRANÇOIS,
Lucienne BIDAULT (assistante).
Médias
Richard SÉNÉJOUX (grand reporter), Olivier TESQUET.
Colloques
Emmanuel TELLIER.
TéLéRAMA SORTIR
Frédéric PÉGUILLAN (rédacteur en chef délégué).
Olivier GRANOUX (rédacteur en chef adjoint web).
Isabelle ALVARESSE (chef de service).
François CHEVALIER (éditeur web), Sophie BERTHIER,
Frédérique CHAPUIS, Carole LEFRANÇOIS.
Fabienne BUSSAGLIA (première rédactrice graphiste),
Patrice JOUÊTRE, Jean-Jacques LE GALL (premiers
secrétaires de rédaction), Véronique MARQUER,
Pierre MEDAM (rédacteurs réviseurs).
Annie ROHEL (assistante de direction).
DOCUMENTATION
Nathalie MAGNE (chef de service).
Romain CAPELLE, Carole FAVIER.
Origine du papier : Allemagne
Taux de fibres recyclées : 0%
Ce magazine est imprimé
chez Newsprint certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot =
0,005 kg/tonne de papier.
éDITION
Emmanuel FERRARI (directeur artistique adjoint).
Céline BENNE (chef d’édition magazine).
Odile de PLAS (chef d'édition web),
Françoise GERBAL (chef d’édition critiques).
Eric MARSAUT (chef d’édition programmes).
Secrétariat de rédaction : Mathieu BRAUNSTEIN,
Benoît CHANUT (premiers secrétaires de rédaction),
Catherine CABOT, Delphine CHAZELAS, Dominique
MATHIEU-NAZAIRE, Isabelle MOATTI (secrétaires de
rédaction), Karima DOU (éditrice web), Béatrice KAHN.
Révision : Juliette ANDRIEU, Stéphanie BENNE,
Marie-Hélène CHABERT, Sylvie CLAVAL,
Christophe CONSTANTIN, Myriam GRAY,
Anne-Claude RENOUE-THÉBAULT, Marie-Laure SERS
(rédacteurs réviseurs).
Maquette : Gwenn INSOLUBILE, Sabine MOISAND
Nadine PICHON (premières rédactrices graphistes),
Laurent COLLOBERT, Christian DEBBANE,
Henri-Pierre FARGEON, Françoise MARQUET,
Marion PASQUIER, Karine VIGUIER (rédacteurs
graphistes).
Photo : Solange PIERSON (chef de service),
Catherine LE GALLOU, Martine MASSENAVETTE,
Sandrine De RIEMAECKER (premières rédactrices
photo), Corinne MAITREPIERRE, Françoise PAYET
(rédactrices photo), Valérie GARATE (assistante
de rédaction), Françoise CHOCQ (assistante
iconographe).
TéLéRAMA.FR
Thomas BÉCARD (rédacteur en chef délégué).
Caroline BESSE, Jérémie MAIRE, Sophie RAHAL,
Jean-Baptiste ROCH (rédacteurs), Aurélie DELAUNOY,
Maxence SOREL (home page éditeurs),
Julia VERGELY (community manager).
Vidéo : Basile LEMAIRE (chef de service).
Pierrick ALLAIN, François-Xavier RICHARD.
HORS-SÉRIE
Bernard MÉRIGAUD (directeur).
ADMINISTRATION
direction-Gestion
Emmanuelle DELAPIERRE-COULONNIER
(directrice administrative et financière ).
François-Xavier DEVAUX (secrétaire général),
Amélie BRULEY (responsable de la gestion).
TéLéRAMA.FR
Jean-Christophe Potocki (directeur numérique).
Déborah BENZIMRA (directrice adjointe du pôle
multimédia), Jérôme NICOLLE (chef de projet).
Fabrication
Eric CARLE (directeur industriel). Nathalie COMMUNEAU
(directrice de la fabrication), Claire AISENMANN,
Véronique TATARD (chefs de fabrication).
Images numériques
Marie RAYMOND-BERTRAND (chef de service).
Frédéric GODEC, Stéphanie THION.
Marketing
Aurore BERTRAND (directrice).
Céline DESAUNAY (responsable adjointe),
Béatrice LE BAIL (responsable marketing direct),
Joséphine ATTLAN, Armelle BEHELO,
Marion VINCENT (chefs de produit).
Franck Bellouin (assistant chef de produit).
Action culturelle, relations
extérieures, communication
Caroline GOUIN (directrice).
Delphine LICHTENSTEGER (responsable de la
communication), Anne de LAGARDE (chargée des
relations extérieures), Mylène BELMONT, Véronique
VINER-FLÈCHE (chargées des partenariats culturels).
Vincent BRACHET (responsable adjoint web).
Ventes au numéro
Le Monde SA, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013
Paris. Tél. 01 57 28 20 00. Directeur de la diffusion et
de la production : Hervé BONNAUD. Responsable
ventes France et International : Sabine Gude.
Chef de produit : Charlotte GUYOT. Chargée
de promotion : Sylvie FENAILLON. Modifications de
services ventes au numéro, réassorts 0 805 05 01 47.
DIFFUSION : Presstalis, 30, rue Raoul-Wallenberg,
75931 PARIS cedex 19.
M Publicité
80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris.
Tél. 01 57 28 20 00.
Présidente : Laurence BONICALZI BRIDIER
(01 57 28 39 01). Directrice commerciale :
Line GASPARINI (01 57 28 30 21). Directrice de la
publicité commerciale : Cynthia SAINTE-ROSE
(01 57 28 39 94). Directeur délégué des activités
digitales : Arnauld de SAINT PASTOU (01 57 28 37 53).
Imprimeries : NEWSPRINT, ZAC des Hauldres,
1, boulevard d'Italie, 77127 Lieusaint. ROTOFRANCE,
25, rue de la Maison-Rouge, 77185 Lognes.
Télérama SA. Capital 86 400 €. Siège social :
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf, 75212 Paris Cedex 13.
Dépôt légal : à parution. ISSN no 0040-2699.
CPPAP no 0621 C 80864.
Principal actionnaire : Société éditrice du Monde S.A.
Directoire : Emmanuelle DELAPIERRE-COULONNIER
(présidente), Fabienne PASCAUD (vice-présidente).
Groupe Le Monde
Président : Louis DREYFUS.
TIRAGE DU NUMÉRO PRÉCÉDENT : 545 714.
Horizontalement.
I. Elle est peut-être bonne,
encore faut-il qu’elle soit
soumise.
Asiles de fous.
II. A juste un an d’écart
avec le précédent.
Participent au freinage.
III. Protégé des courants
trop violents.
A fait une petite maison,
et de grandes pièces.
Un train dans le chaos.
IV. Touche au son.
Le basket en
conférences. Il faut
le doubler pour entendre
le bruit de la robe.
V. Dessous de table.
Procède au
développement.
VI. En connaissance.
Il a passé son existence
à la mettre en avant.
Eveille des échos
alpestres.
VII. Un accord pour
Theresa May. Montre
une certaine onctuosité.
VIII. Arrivée à Belle-Ile
(deux mots).
Peut vous poursuivre
tout en étant fixe.
IX. Elles font de belles
toiles. De la bonne
volonté.
X. Il vit dans le voisinage
des dingos. Prise de bec
en petit format.
Le matin des Londoniens.
XI. Assure la prise
de l’aigle.
Cause de divergences.
XII. Exercices en classe.
Ancien pare-chocs.
Enveloppe à carreaux.
Aide à l’arrêt
en souplesse.
XIII. Découpe de côte.
S’exprime au perchoir.
Leur régime est strict.
XIV. Homme de droite.
Une perle des Tuamotu.
XV. A grossi avec des
croix. Œuvre japonaise
sur toile.
Solution du problème no 868
Horizontalement.
I. Croque-monsieur.
II. Haruspice. Fil.
III. Atre. Tsars. CIA.
IV. Miettes. Vachers.
V. Posée. Isotherme.
VI. In. Troisième.
VII. Gnon. Entière. Ga.
VIII. Néroli. Atterrit.
IX. Ola. Entrée. Aère.
X. Toner. Cas.
XI. Lest. Institut.
XII. Routiers. Etalon.
XIII. Etrille. Exo. Oie.
XIV. Pi. Eliminatoire.
XV. Uri. Etel. Serres.
Verticalement.
1. Arrive à la fin
de la révolution.
2. Arrivent avant
les autres. Course au
trésor. Sensible à la
manifestation de l’esprit.
3. Modèle réduit.
Un bâtisseur
du IIIe Reich.
Encore plus léger
si on le raccourcit ainsi.
4. Tenues aux barrières.
Règle ses comptes.
Article buñuélien.
5. Son fils aîné fut
le premier meurtrier.
Un sacré coup de canne.
Type pour statistiques.
6. Direction la Riviera.
Offrait une vraie relation.
Base de patriarche.
7. Trouvent-ils
leur dépendance
confortable ? Range
les meilleures raquettes.
8. Retraite de Russie.
Demandée au petit
renfrogné. Avant nous.
Verticalement.
1. Champignon. Repu.
2. Rationnel. Lotir.
3. Orres. Orateur.
4. Quête. No. Ostie.
5. Us. Têt. Lentille.
6. Epte. Reine. Elit.
7. Mission. Trirème.
8. Oca. Sitar. NS. Il.
9. Terrorisme du siècle
dernier. Roulent sur
la piste. Pas pour Quinn.
10. Fille de famille.
Renforce un accord.
Traduit l’écœurement.
11. Lettres en rond.
Sésame brutal.
12. Au son, il en veut.
Eue. Initiales pour
un Gros-Câlin.
13. Recherchées
dans le ciel écossais.
Bienheureux près
de Sancerre.
14. Livre un secret.
Forme poétique.
15. Occupe donc
une place.
Un lieu, un château,
une famille, un écrivain…
9. Nervosité. En.
10. Satiété. Texas.
11. If. Chère. Litote.
12. Ei. Hemera. Ta. Or.
13. Ulcéré. Reculoir.
14. IRM. Giratoire.
15. Casemates. Nées.
Service relations abonnés, commande de hors-séries
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf 75212 Paris Cedex 13. De France : tél. 01 48 88 51 00, fax 01 48 88 45 86 ;
de l’étranger : tél. (33) 1 48 88 51 00, fax (33) 1 48 88 45 86. Courriel : abonnements.telerama@vmmagazines.com
Vous changez d’adresse. Contactez-nous 15 jours avant, en indiquant votre numéro d’abonné qui figure sur
le film de protection de votre revue. Vous souhaitez vous abonner. FRANCE : 1 an 99 € ; 6 mois 50 €. Ecrire à
l’adresse ci-dessus ou par Internet : www.telerama.fr. AUTRES PAYS : nous consulter.
Télérama 3600
09 / 01 / 19 155
EXERCICE DE
STYLE,
LES JAMBES.
COLLANTS & CHAUSSETTES
Paris 101 rue de Rennes _ Lyon 2 rue Victor Hugo
Lille 3 rue de la Monnaie _ www.bleuforet.fr
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
7
Размер файла
99 660 Кб
Теги
Télérama Magazine
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа