close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Rustica N°2560 Du 18 Janvier 2019-compressed

код для вставкиСкачать
SPÉCIAL LUNE
✽ Semer des fraisiers ✽ 8 variétés de pommes de terre résistantes
au mildiou ✽ Soigner les fèves ✽ Composer un tableau végétal
+ GRATUIT
Le magazine n°1 du jardinage au naturel
DU SEMIS À LA RÉCOLTE
Comment
Jardiner
avec la LUNE
Mois par mois, les conseils
et bons gestes pour cultiver ses
légumes, fruits et fleurs
Un maxi-poster
calendrier jour
après jour
Réussir
avec
LA LUNE
✽ Participer à la protection des races traditionnelles
de volailles ✽ Menus et recettes gourmandes avec
des pommes de garde ✽ Bien nettoyer sa cuisine
Semer,
planter, tailler,
bouturer,
diviser et
récolter
Du 18 au 24 janvier 2019
L 16287 - 2560 S - F: 3,90 € - RD
Belg. : 4,20 €
DOSSIERS PRATIQUES
GNEZ
REJOI iers gourmands
ands.fr
es jardin
le Club d esjardiniersgourmettes...
sur www.l conseils, des rec
avec des
n° 2560 semaine du 18 au 24 janvier 2019
SOMMAIRE
4 ACTUALITÉS
8 AGENDA
9 À FAIRE AU JARDIN
KDSHUTTERMAN/SHUTTERSTOCK
CETTE SEMAINE
Potager l Je butte les rangs de
fèves l Je collecte des matériaux
pour réaliser des buttes de culture
l Fleurs l Je compose une potée
avec des tulipes et des pensées
l Arbres l Je pratique une taille
de transparence Fruits l Je sème
des fraisiers ‘Des quatre saisons’
Suivez la lune
au fil des mois p. 19
Tout au long de l’année, selon
les plantes, nous vous indiquons
les gestes à effectuer au jardin.
CI-CONTRE : C. HOCHET/RUSTICA - CANARD : ARIOKO
19 DOSSIER spécial lune
l Tout ce qu’il faut savoir sur
les principes du jardinage avec
la lune l Chaque mois, tous
les travaux à réaliser au jardin.
Vive la richesse
des basses-cours ! p. 52
34 DEMAIN AU JARDIN
Si la poule Coucou de Rennes
a été sauvée de l’extinction, le savoureux
canard de Duclair reste menacé.
Huit variétés de pommes de terre
38 INTERVIEW
Élie Semoun
40 DE LA TERRE À LA TABLE
l Les
pommes de garde
menus de la semaine
l 6 recettes de saison
l Vos
Nouvelles rubriques
Soins aux fèvess
dans le Sud p. 10
48 VIE PRATIQUE
Cuisine nettoyée sans chimie
Les rangs de fèves semées en automne
ont besoin de quelques travaux d’hiver :
sarclage, buttage et pincements.
52 ANIMAUX
DIGITALICE/BIOSPHOTO
Belles volailles de nos terroirs
COOKLOOK/PAVILLON FRANCE
À croquer p. 40
C’est de saison ! Mettez les pommes
à toutes les sauces, comme avec ces
délicieux filets de barbue au cidre.
56 TERROIR
Dix stations-villages de ski
61 BIEN-ÊTRE
L’argile pour les articulations
62 COURRIER
64 CARNET D’ADRESSES
66 JEUX
ABONNEZ-VOUS VITE ! RENDEZ-VOUS p. 65
Photos couv. : P. Durville/Naturimages (lune) - Unkas Photo/Shutterstock (poules) - V. Quéant/Rustica (panier). Ce numéro comporte 3 encarts publicitaires : Linvosges sur une
sélection d’exemplaires abonnés, Aterno sur l’ensemble des exemplaires abonnés, Jacques Briant sur l’ensemble des exemplaires abonnés, et un encart rédactionnel de 32 p.
“Mon calendrier lune 2019” et un encart rédactionnel poster 8 pages, brochés au centre de tous les exemplaires, et un marque-page 3D sur une sélection d’abonnés.
3
Vos actualités
SP
Le prix Fleur
d’or revient à
Angers (49).
60 ans de cités fleuries !
B. MERZ/LOOK/PHOTONONSTOP
UN BINÔME
VERT EN RUSSIE
Baptiste Fabre (à gauche) et Louis
Solignac (à droite), de Midi-Pyrénées,
sont tout sourire. Les jeunes gens de
21 ans ont remporté les Olympiades
des métiers dans la catégorie jardiniers
paysagistes, le 1er décembre, à Caen
(14). Les épreuves ont duré trois jours.
Ils ont donc gagné leur billet pour les
WorldSkills, qui se tiendront à Kazan
(Russie), en août. “On ne pouvait pas
espérer mieux”, se réjouit Baptiste.
Pour Louis : “Ça fait bien sur un CV !”
Le Conseil des villes et villages fleuris célèbre les 60 ans
d’existence du concours. Une année festive à venir…
C’
A. MASNOVO/SHUTTERSTOCK
EL NIÑO DE RETOUR
AU BULLETIN
Pas de corne en Suisse
Les Suisses ont voté non à 54 %, le
25 novembre, aux subventions allouées
aux agriculteurs ne pratiquant pas
l’écornage des vaches et des chèvres.
Aujourd’hui, près de 90 % des vaches
et 30 % des chèvres n’ont pas de
cornes dans la confédération.
4
n° 2560 du 18 janvier 2019
La température de l’océan Pacifique a
augmenté au cours de l’automne, l’eau
de surface s’élevant de 1,5 °C de
plus que la normale. Ce phénomène
a des conséquences sur l’ensemble
du globe et correspond à un épisode
El Niño. Celui-ci devrait être modéré
et se prolonger de février à avril,
d’après l’Organisation météorologique
mondiale (OMM). En général, il est
associé à un fort accroissement des
précipitations sur le continent sudaméricain. À l’inverse, la sécheresse
risque de sévir en Asie du Sud-Est et
en Afrique. L’Europe devrait connaître,
elle, des températures plus douces.
GIGLEUX-SPITZ CATHERINE/FREDON CORSE
est une année particulière qui s’ouvre pour le label des Villes et Villages
fleuris. Le Conseil national fête ses 60 ans. Rustica ne pouvait manquer
de s’associer à cet événement puisque votre magazine s’est beaucoup battu
pour le fleurissement de la France dans les années 1950, créant le Concours
des maisons fleuries. Il a donc contribué à la création du Concours des Villes
et Villages fleuris, qui voit le jour en 1959. Les festivités démarrent le 13 février
par la remise des prix au plan national. À cette occasion, le label dévoilera son
nouveau panneau, qui ornera bientôt près d’une commune sur trois.
Un nouveau
thrips en Corse
Hercinothrips dimidiatus a été observé
pour la première fois à Ajaccio, en Corse.
Il a été identifié sur des plants d’aloès,
auxquels il s’attaque principalement.
Originaire d’Afrique du Sud, l’insecte de
1 à 2 mm, a déjà été signalé au Portugal
et aux Pays-Bas. Si le thrips est difficile à
repérer, les dégâts occasionnés sont bien
visibles : les végétaux se dépigmentent,
puis leurs feuilles rougissent et tombent.
Heureusement, seule une attaque importante peut causer de gros dommages.
Les thrips transmettent aussi des maladies.
Vos actualités
Récolte de
lavande.
Les plantes à parfum
ont le vent en poupe
Les producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales peuvent se frotter
les mains. Le secteur se porte bien et la
récolte a été plutôt bonne, notamment
dans la Drôme. La récolte de lavandin est
supérieure de 4 % à celle de l’an dernier.
Pour la lavande, c’est même une hausse
de 29 %. La production couvre 53 000 ha,
dont près de 22 000 sont dédiés à la
lavande et au lavandin. La France est le
premier producteur mondial de lavandin
(80 % de la production mondiale) et le
deuxième producteur mondial de lavande.
J-C MALAUSA/BIOSPHOTO
Après plus d’un an de
discussions et un report du
vote, l’Union européenne
a accordé une nouvelle
homologation au cuivre
pour 7 ans à compter
du 1er février. Toutefois, la
dose maximale de cuivre
autorisée a été abaissée
à 4 kg (au lieu de 6 kg)
par hectare et par an en
moyenne. La décision
était attendue, mais tout
le monde craignait une
surprise de dernière
minute. Les agriculteurs
bio peuvent souffler.
PAS DE QUARTIER
POUR LE PALMIVORE
L’Europe a aboli les mesures d’urgence
concernant le charançon rouge, prises en
2017, après son arrivée. Mais la France
entend poursuivre la lutte contre ce ravageur des palmiers, désormais répandu. Le
combat se complique depuis l’interdiction
des traitements à base d’imidaclopride,
insecticide de la famille des néonicotinoïdes. On attend les conclusions de
l’Agence nationale de sécurité sanitaire, qui
doit se prononcer sur le biocontrôle.
Des alternatives
au glyphosate
Sans bouillie bordelaise,
les rendements des légumes
baissent de 10 à 15 %.
A.PASCAL/BIOSPHOTO
V. QUÉANT/RUSTICA
L’Europe garde
le cuivre
L’Agence nationale de sécurité sanitaire,
qui réévalue les autorisations de mise sur
le marché, a écarté 132 produits à base
de glyphosate. Ils ne feront donc pas
l’objet d’une demande de renouvellement. Pour les 69 dossiers d’autorisation
restants, les produits seront interdits s’il
existe une alternative, a prévenu
l’Agence. La France s’est engagée à sortir
du glyphosate d’ici à 2020.
Les recherches de l’Institut national de la
recherche agronomique sur les vignes
résistantes au mildiou, à l’oïdium et à la
sécheresse ont débuté en 2005. En 2018,
les 16 cépages mis au point ont été
expérimentés dans des parcelles de 1 ha.
Les viticulteurs ont déjà pu constater leur
résilience aux maladies cryptogamiques.
Les tests vont s’accélérer. Sans attendre
de savoir si le vin sera de qualité, les
nouvelles variétés sont en cours d’inscription
au catalogue et les IGP devraient modifier
leur cahier des charges en 2019.
L’enjeu est de taille : 20 % des pesticides
en France sont utilisés sur le vignoble.
6
n° 2560 du 18 janvier 2019
SANDDEBEAUTHEIL/SHUTTERSTOCK
LE VIN SE PASSE
DE TRAITEMENTS
Nouveau
N°2
À découvrir chez votre Marchand de Journaux
Agenda
St-Pourcain-sur-Sioule (03)
L’Union avicole bourbonnaise
organise le 25e Salon avicole, l’un
des plus importants d’AuvergneRhône-Alpes, les 26 et 27 janvier.
Championnats de France de la
tourterelle, exposition de volailles
et petits animaux, matériel avicole.
Tarif : 3 €. www.unionavicole
bourbonnaise.fr.sitew.com
Moussoulens (11)
Vézelay (89).
Partout en France… ()
Rendez-vous le 29 janvier à Paris
et dans neuf villes de France, dont
Angers, Bordeaux, Lille, Reims…,
où se tiennent un colloque
ainsi que des ateliers participatifs
sur les enjeux du biocontrôle.
Comment protéger les plantes
grâce à des produits et des agents
utilisant des mécanismes
naturels ? Toutes les informations
sont sur www.ibmafrance.com
Les Ampélofolies du Cabardès
réunissent, le 27 janvier, les
amateurs de truffes, de vin et de
produits du terroir. Grand marché
aux truffes dès 14 h 30. L’entrée
est libre. Tél. : 04 68 24 92 46.
Puydarrieux (65)
Les Hivernales vous invitent,
les 26 et 27 janvier, à des ateliers,
expositions et conférences. Ne
manquez pas celle du paysagiste
Gilles Clément, le 26, intitulée
“Jardiner : faire avec et non contre
la nature”. À la maison de la Nature
et de l’Environnement. Entrée : 4 €.
www.maisondelanature65.com
Lyon (69)
Le salon Piscines & Bateaux, dédié
à la passion du nautisme, se tient
à la halle Tony-Garnier du 25 au
27 janvier. Outre l’univers de la
piscine et celui de la navigation de
loisir, vous découvrirez le monde
du tourisme fluvial. Tarif : 7 €.
www.salon-piscines-bateaux.com
Paris (75)
L’Association des auditeurs des
cours du Luxembourg propose aux
amateurs de plantes une balade,
le 29 janvier, pour découvrir les
écorces décoratives des arbres
dans les jardins du Luxembourg
et les squares alentour. À 14 h.
Tarif : 6 €. Tél. : 01 43 25 43 03.
Vézelay (89)
La “colline éternelle” accueille,
les 26 et 27 janvier prochains,
la 75e édition de la Saint-Vincent
tournante de Bourgogne. Deux
jours de festivités ponctués par
deux banquets de chefs (samedi
19 h, dimanche 13 h 30). Tarif :
150 €/pers. www.vezelay2019.fr
Ottignies (Belgique)
OT BORMES LES MIMOSAS
Les pépinières Le Try présentent
jusqu’au 15 février une splendide
collection d’arbustes à floraison
hivernale. Hamamélis, sarcococcas,
viornes, lonicéras… enchantent
la saison. Entrée libre aux horaires
de la pépinière. www.letry.be
Salon
Piscines
Bormes-les-Mimosas (83)
&Bateaux
SPAS, ABRIS, ÉQUIPEMENTS, TOURISME, FLUVIAL, PÊCHE …
TÉLÉCHARGER
VOTRE INVITATION
salon-piscines-bateaux.com
n° 2560 du 18 janvier 2019
Texte : Pierre Nessmann.
JANVIER
2019
AVEC LA FÉDÉRATION DES PROFESSIONNELS
DE LA PISCINE ET DU SPA
AVEC LE SOUTIEN DE
ISUZU
Lyon (69).
8
25 -�27
© Création MADRIAN / Photos : De Netfalls Remy Musser, SAPhotog, Shutterstock.com
La Cité du mimosa organise, les 26 et
27 janvier, la 22e édition de Mimosalia.
Plus de 80 exposants sont réunis autour du
thème “La communication entre les arbres”.
De nombreuses animations sont prévues
ainsi que des ateliers de jardinage pour
les enfants. Entrée : 4 €. Tél. 04 94 01 38 38
ou www.bormeslesmimosas.com
LA HALLE
TONY GARNIER
LYON
UN ÉVÈNEMENT
Potager
Fleurs
10
12
Arbres
et fruits
Balcon
et terrasse
Jardiner
avec
la lune
Fiches
à
conserver
14
16
17
18
p.
cette semaine
F. STRAUSS/BIOSPHOTO
ÉPIS BIEN FAGOTÉS
Attachez les graminées pour
faciliter le nettoyage du sol au
pied de celles-ci. En outre, elles
ne ploieront pas sous le poids de
la neige. Le moment venu, la
coupe de la touffe sera, elle aussi,
plus aisée et permettra, ensuite,
de transporter la botte ainsi
fagotée au compost. Si la touffe
est trop grande, resserrez-la avec
un grand tendeur, puis ficelez-la.
9
Nous aimons
UN AIL À PART
Geste de saison
SOINS À APPORTER AUX FÈVES DU SUD
Semées dès l’automne sous les climats méridionaux, les planches
de fèves ont besoin de petits travaux : sarclage, buttage et pincement.
PREMIÈRES RÉCOLTES
DE CHICORÉE SAUVAGE
Semée en fin d’été, la chicorée
dite “sauvage”, telle la variété
‘Rouge de Vérone’, est très
résistante au froid. Elle commence
à former des pommes de feuilles
qui peuvent déjà être récoltées.
Au printemps, la montée à fleurs
peut intervenir tôt. Il faut alors
échelonner sa consommation.
J
E. BRENCKLÉ/RUSTICA
10
n° 2560 du 18 janvier 2019
Buttage
des fèves.
ardiniers du Sud, vous
avez peut-être semé
d’octobre à décembre cette
Fabacée peu exigeante
pour la récolter dès avril.
L’avantage est double. Vous
bénéficiez précocement de
ce légume délicieux. Et le
légume estival qui remplace rapidement la fève
profite de l’azote fixé sur
ses racines restées en terre.
Il n’est pas nécessaire
d’apporter du compost ou
d’autres fertilisants à ces
fèves cultivées en lignes
sur des rangs espacés de
50 cm : elles se développent vigoureusement.
Après la germination, les
plantules, qui présentent
quelques feuilles en rosette, restent près du sol.
Une terre nue se réchauffe
vite et leur convient mieux
qu’un paillage, peu adapté
à ce type de culture.
Mais les herbes sauvages
profitent elles aussi de l’espace disponible… Le sarclage devient inévitable.
Pratiquez un ou deux passages superficiels de sarcloir et n’attendez pas que
les herbes se développent.
Ce travail permet aussi de
briser la croûte de terre et
de limiter le risque de battance (tassement et imperméabilité) provoqué par
les pluies hivernales.
Comme les pieds de fèves,
très fragiles, se cassent facilement, il est conseillé de
butter les pieds. Réalisez
cette opération en plusieurs
étapes au rythme de la
montée des plantes en tige
et lorsque la terre n’est pas
trop humide. Un pincement
des tiges peut être réalisé
au-dessus du 5e groupe de
fleurs pour chasser les pucerons du sommet des
pousses et favoriser le développement des gousses.
Aneth
intercalée
L’aneth peut être semée,
au mois de mars,
entre les rangs de fèves.
Cette Apiacée joue
alors le rôle de répulsif
contre les pucerons
qui adorent la Fabacée.
En plus, elle fleurit
joliment entre les fèves.
DIGITALICE/BIOSPHOTO
A. PETZOLD/RUSTICA
Sélectionné pour sa résistance
aux virus, l’ail rose ‘Arno’ est,
aussi, très adapté aux terres
lourdes. En outre, comme il ne
fleurit pas – c’est son autre
particularité –, il consacre plus
d’énergie à la formation de
bulbilles. De récolte tardive, cet
ail se plante plutôt au printemps.
Idées ligneuses
AMALGAMEZ
SOL ET COMPOST
TROIS MATÉRIAUX
À RÉCUPÉRER
F. MARRE/RUSTICA
Avant d’obtenir ce
matériau un peu
magique, le jardinier
doit surveiller le bon
déroulement du
processus assez long de
décomposition. Les
matières fraîches et les
déchets ligneux sont
dégradées par les microorganismes. L’oxygène
leur est indispensable.
Aussi faut-il aérer le
compost. Épandez-le et
brassez-le avec la terre
pour l’y incorporer avec
la bêche sur 20 cm de
profondeur. Ne tassez
pas. Les vers de terre
vont s’en nourrir
rapidement et le
transformer en humus.
A. PETZOLD//BIOSPHOTO
Branchages : les rameaux
et les branches de petits et gros
diamètres représentent une
ressource très riche en lignine.
Tenter la culture de salades dans des caissettes, en intérieur, ainsi que
les radis des quatre saisons. Faire un inventaire des graines potagères
et préparer les commandes. Semer des carottes courtes, des fèves, des
chicorées, et du persil sous climat doux. Chauler ou marner le terrain.
Ouvrir les tunnels, serres et châssis, si le temps est doux. Choisir un
coin pour la future rhubarbe, amender. Préparer une aspergeraie.
Textes : Jean-Yves Meignen, Karin Maucotel et Patricia Kadijevic (p. 15).
F. STRAUSS/BIOSPHOTO
Dans certaines situations, la culture
sur butte s’impose. La confection de
ce substrat réclame maints résidus
essentiellement végétaux. Il
est temps de réunir les matières
sèches riches en carbone et des
matériaux frais qui permettront sa
mise en œuvre (décrite dans un
article de Rustica n° 2563 à paraître
le 8 février). Collectez des rameaux
broyés, résidus de taille, herbes
sèches, fumier même peu
composté et cartons non vernis.
Herbes sèches et brindilles :
gardez tous les résidus de taille et
de désherbage, même les racines
de chiendent à faire sécher.
A. PETZOLD/RUSTICA
F. MARRE/RUSTICA/LE CHAMP DE PAGAILLE (37)
POUR BIEN BUTTER,
COLLECTEZ BEAUCOUP
Cartons : conservez cette
matière carbonée intéressante
s’ils sont dépourvus d’imprimés,
de vernis et de ruban adhésif.
11
25 à 30 € pour cette composition
Conseils pratiques
Potée modèle
OÙ L’INSTALLER ?
TULIPES BIEN PENSÉES
Placez la potée sur une terrasse
ensoleillée ou mi-ombragée par
des feuillages légers. Pour fleurir
généreusement, les plantes
de cette composition ont besoin
de soleil et au printemps,
il est rarement trop chaud.
Les tulipes sont parfois plus faciles à cultiver en pot qu’en massif :
voici une composition lumineuse avec primevères et pensées.
Choisissez une large coupe en céramique
vernissée de couleur plutôt sombre : les
fleurs jaunes et blanches seront encore
plus éclatantes. Assurez-vous que le fond
est percé. Les bulbes de tulipes se
plantent normalement en automne. S’ils
ne sont plus disponibles dans les jardineries, orientez-vous vers des bulbes
forcés. Les autres plantes sont disponibles jusqu’au printemps.
COMBIEN DE TEMPS ?
Une fois les achats effectués,
la plantation de cette potée
prendra une heure environ.
NETTOYEZ LES
FLEURS FANÉES
Si vous faites régulièrement
le nettoyage des pétales flétris,
les pensées peuvent s’épanouir
tout l’hiver en situation abritée,
et cette corbeille-d’argent,
8 mois sur 12, à partir du mois
de mars ! Laissez fleurir les
tulipes en avril, puis supprimez
simplement l’extrémité des
tiges fanées. Conservez les
feuilles même disgracieuses :
elles vont sécher naturellement
mais seront en grande partie
dissimulées au cœur d’un
ensemble bien foisonnant.
Plan-patron
Préparation
Répartissez au fond de la poterie 2 cm
de billes d’argile, puis remplissez-la à
demi de terreau pour plantes fleuries.
Avant d’installer les plantes, immergezles (sauf les bulbes) dans un seau rempli
d’eau pour bien hydrater les mottes.
Plantation
Positionnez les bulbes, pointe vers le
haut, au centre de la coupe. Ils devront
être recouverts de 2 fois leur hauteur de
terreau. Dépotez ensuite chaque plante
sans défaire la motte. Si les racines vous
semblent très serrées, défaites simplement les amas aux 4 coins inférieurs de
la motte. Plantez chacune d’elles dans le
pot en suivant le schéma de plantation.
Le haut des mottes doit se situer 2 cm en
dessous du rebord du pot. Comblez les
vides de terreau, tassez et arrosez.
ø 35 cm
Entretien
Acclimatez la composition au froid en
la rapprochant de l’habitation avant de
l’installer à l’intérieur. Maintenez le terreau frais en arrosant plutôt le pourtour
de la composition. Pour autant, ne
“noyez” pas les bulbes.
C. HOCHET/RUSTICA
Surveiller que le substrat des potées et jardinières ne sèche pas. S’il
12
n° 2560 du 18 janvier 2019
est sec en surface, arroser en milieu de journée lorsque le terreau est
moins gelé. Tasser la terre autour des mottes déchaussées par les
effets du gel/dégel. Rapprocher les contenants accrochés aux
balustrades d’une façade pour les abriter du vent froid et du gel.
Envelopper les arbustes frileux dans un voile d’hivernage.
Texte : Annie Lagueyrie et Pierre Nessmann.
DESSIN I.FRANCES/RUSTICA - PHOTO P. 13 : F. STRAUSS/BIOSPHOTO - LOUPES : A. FBO/RUSTICA - B. F. MARRE/RUSTICA - C. VISIONS PICTURES/BIOSPHOTO - D. SPL/SCIENCE PHOTO LIBRARY/BJORN SVENSSON/BIOSPHOTO - E. C. HOCHET/RUSTICA - F. JEAN-YVES GROSPAS/BIOSPHOTO
Achats
A. 12 bulbes
TULIPE
Tulipa x hybridum
‘Yellow Flight’
B. 2 plants
LAÎCHE D’OSHIMA
Carex oshimensis
‘Everest’
C. 1 plant
CORBEILLED’ARGENT
Iberis
‘Masterpiece’
D. 3 plants
PENSÉE À PETITES
FLEURS
Viola wittrockiana
La corbeille-d’argent
forme un épais coussin
aux feuilles sombres.
E. 2 plants
PRIMEVÈRE
Primula acaulis
‘Everlast Yellow’
F. 3 plants
PENSÉE À
GRANDES FLEURS
Viola wittrockiana
13
PHOTOS K. MAUCOTEL/RUSTICA/JARDIN INTÉRIEUR À CIEL OUVERT, DOMINIQUE ET BENOÎT DELOMEZ, ATHIS-DE-L’ORNE (61)
Nous aimons
FAUX HOUX
VRAIMENT ARGENTÉ
F. MARRE/RUSTICA
Persistant, Olearia macrodonta
‘Major’ présente un feuillage
proche du celui du houx. Il
supporte bien le bord de mer,
où il formera une haie de 2 ou 3 m
de hauteur. Des fleurs blanches
odorantes éclosent en été.
Peu rustique, il se plante au soleil.
Conseil de pro
APPORT DE TERREAU
EN SURFACE
H. LENAIN/BIOSPHOTO
Après la plantation d’un arbuste,
ici un amandier de Chine, étalez
une couche de terreau sous les
branches. Vous protégerez les
racines du froid, elles y sont plus
sensibles le premier hiver. Les vers
de terre vont l’enfouir peu à peu.
Ce substrat va enrichir et alléger
le sol. Mais ne l’incorporez pas.
14
n° 2560 du 18 janvier 2019
Conservez les plus
belles branches qui
donnent une forme
élégante ou étonnante.
Taillez au moyen d’une
scie ou d’un ébrancheur.
Les branches principales
dégagées des rameaux
latéraux sont plus belles.
2
1
TAILLE DE TRANSPARENCE :
VOIR AU TRAVERS DES ARBRES
C
e type de taille modèle la base des grands arbustes ou des
petits arbres formés en cépée. Elle laisse passer le regard
à travers les branches et découvre les plantes situées à l’arrière.
Elle met aussi en valeur les arbustes taillés.
Vous profiterez mieux de la couleur des écorces des érables
à peau de serpent (photo 1) ou cannelle, des bouleaux, des
cerisiers (du Tibet ou de Mandchourie ‘Amber Beauty).
La lumière sera plus abondante et vous pourrez installer
des plantes de mi-ombre (photo 2) ou dégager une élégante
silhouette érigée (photo 3).
La taille de transparence magnifie les branches tordues, vrillées des noisetiers tortueux (photo 4), arbousiers, eucalyptus…
Opérez en hiver, en dehors des périodes de gel pour les arbres
caducs. Le repérage des branches est plus facile sans les feuilles.
Attendez mars pour les persistants. Intervenez quelques années après la plantation, quand l’arbre a pris son port naturel.
Mais pas plutôt, sinon les branches latérales coupées laissent
des cicatrices inesthétiques. Ôtez toutes les branches mortes,
puis les plus grêles, celles qui sont trop proches. La taille s’effectue au ras du sol, ou au niveau d’une ramification, à 1 cm env.
3
4
Arroser les jeunes plantations d’automne s’il ne pleut pas et après
une période de grand froid. Retirer la neige des bambous et autres
arbres persistants. Élaguer les grands arbres. Planter tous les
arbustes à racines nues, ainsi que les haies. Apporter du compost au
pied. Retirer le gui. Éliminer des cocons de pyrales dans les buis
s’il en reste. Tailler les glycines, les vignes vierges, s’il ne gèle pas.
Textes : Thérèse Trédoulat et Karin Maucotel.
FRUITS
La bonne technique
SEMIS ET REPIQUAGE
DE FRAISIERS
V. QUÉANT/RUSTICA
Disposez les akènes à la surface
d’une terrine. Tassez sans
recouvrir. Humidifiez. Laissez
germer dans une pièce chaude.
SEMIS DE FRAISIERS : ACTE II
Si vous ne l’avez pas fait cet automne, il est encore temps de semer
la variété ‘Des quatre saisons’ à la saveur de fraise des bois.
L
es variétés de fraisiers ‘Des quatre terreau spécial semis, ou très humifère
saisons’, un peu plus grosses que et tamisé. Maintenez le substrat humide.
les fraises des bois, se récoltent dans Quinze jours sont nécessaires. De noml’année. Pour elles, le semis est rapide breux jardiniers découpent des lamelles
et, bien sûr, plus avantageux que l’achat de fraises et les disposent directement
de plants. Ces fraises goûteuses doivent dans les pots. En trois semaines, les preêtre plantées en nombre, leur rendement miers cotylédons font leur apparition.
au mètre carré étant deux fois moindre Dès les premières vraies feuilles, proque les variétés à gros fruits.
cédez au repiquage et maintenez les
Les sachets de graines sont disponibles plants au frais. Un semis en février, suivi
chez tous les grainetiers,
d’une plantation en mars,
dans les jardineries ou en
donne une récolte dès l’été.
ligne. Les akènes, c’est-àUn autre en début d’audire les graines extérieures,
tomne permet une mise
Les fraisiers ‘Des quatre
sont également récupéen place avant l’hiver.
saisons’ produisent sans
rables. Pour cela, il faut réPlantez en zone modérédiscontinuer de mai
duire les fruits en purée,
ment ombragée et très hujusqu’en octobre une
diluer la chair dans l’eau,
mifère lorsque les racines
abondance de petits
puis placer les semences
se sont bien développées.
fruits très parfumés.
au réfrigérateur plusieurs
Ces variétés font rapideIls se multiplient
semaines pour lever la dorment un couvre-sol très eftraditionnellement en
mance. Après quoi, dispoficace et n’ont pas besoin
nombre par semis.
sez-les en surface sur un
d’être paillées longtemps.
Prélevez à l’aide d’un crayon
les plantules parvenues au stade
“deux vraies feuilles” (avant que
les racines ne se développent).
Textes : Éric Costan.
I.FRANCES/RUSTICA
Leur nom
l’indique
Faites un trou dans un godet
de terreau avec une tige ou un
crayon. Introduisez le plant
et refermez la terre autour de lui.
15
Équipez-vous
Alternative aux jardins
miniatures japonais, cet
assemblage expose vos
succulentes à la verticale
et vous leur épargnez
ainsi l’excès d’humidité.
SP
FLORE PALIX/MES PLANTES DÉCO/RUSTICA EDITIONS
PALISSAGE
SUR MESURE
OUTSIDE LIVING
INDUSTRIES
Pour bien accueillir une plante
grimpante le long d’un mur,
un support doit laisser circuler
l’air entre la construction et le
végétal. Ce système très simple
est composé de 6 longues vis
qui se fixent solidement au mur
dans leurs chevilles et d’un câble
métallique de 10 m de longueur
et 1,8 mm de diamètre. Une fois
bien tendu, le câble est maintenu
solidement serré entre deux
écrous. Selon la forme et la
vigueur de votre volubile, vous
pourrez installer avec précision
le palissage qui lui convient le
mieux. L’ensemble, extensible,
est fabriqué en acier galvanisé.
Outside Living Industries. Kit
complet de fixation : 16 € env.
ON AIME
• La discrétion du dispositif
(quasi-invisibilité du câble et
des quelques vis) laisse toute
la vedette à la plante !
• Sur le câble épais, torsadé et
donc rugueux, les tiges n’ont
pas tendance à glisser comme
sur un fil de fer.
16
n° 2560 du 18 janvier 2019
En guise
d’arrosage,
quelques
pulvérisations
suffisent.
1
UNE COURONNE
DE SUCCULENTES À EXPOSER
A
doptez la charmante tradition qui consiste à accrocher
des couronnes de bienvenue. Associant des végétaux
secs (pommes de pin) et d’autres bien vivants, cette composition permet de cultiver durablement sedums et sempervivums. Il vous en faudra sept au total pour une couronne de
25 cm de diamètre confectionnée en recyclant un ancien
moule à gâteau (savarin ou baba au rhum).
Commencez par y percer quelques trous destinés à assurer
le drainage quand la couronne sera accrochée. Avec du fil de
fer souple de fleuriste, crochetez la base des pommes de pin
et groupez-les en bouquets de deux ou trois (1).
Dépotez et mettez à tremper dans l’eau les mottes des plantes.
Composez un mélange de 2/3 de terreau et 1/3 de pouzzolane
dont vous remplirez le moule tout en répartissant les plantes
(2). Ajoutez du terreau et tassez bien.
Posez de la toile de coco utilisée pour les suspensions dans
les espaces libres. Maintenez-la par plusieurs tours de fil de
pêche puis piquez-y les pommes de pin. Dissimulez les rebords du moule (3) avec des rameaux souples (chèvrefeuille,
saule). Laissez les plantes s’enraciner avant de suspendre.
2
3
Surfacer ou rempoter les agrumes. Protéger les potées contre le
froid. Installer des pensées par temps doux. Arroser si le temps
est sec mais sans gel. Aérer quand le temps est doux. Installer
des rosiers à racines nues dans des grandes potées. Semer au chaud
des bégonias, des coléus, des impatiens et des lantanas. Faire des
potées de bulbes de printemps forcés. Chauffer la serre si besoin.
Textes : Annie Lagueyrie et Karin Maucotel.
JARDINER
avec la lune
Le bon geste
“À la Saint-Vincent, tout dégèle et tout fend.”
ARBUSTES À RACINES
NUES BIEN PLANTÉS
Ne jardinez pas 5 h avant le nœud lunaire ascendant.
Ne jardinez pas le 21 (éclipse totale de lune et périgée).
Vendredi
Samedi
Lundi
Dimanche
Mardi
Mercredi
Les arbustes à fleurs s’installent
en lune descendante, quand elle
traverse les constellations de
la Balance et des Gémeaux.
Opérez lors de périodes douces,
sans gelées à venir.
Les bonnes dates : les 20 (avant
18 h 48), 28 et 29 janvier, et les
16 (après 10 h 56), 24 et 25 février.
Quels arbustes ? ceux à fleurs
à racines nues, les althéas,
cytises, forsythias, groseilliers
à fleurs, lilas et rosiers.
Comment faire ? Au sécateur
coupez les racines cassées,
épointez les autres. Préparez
une boue épaisse avec de
la terre et de l’eau. Trempez les
racines nues pendant environ
15 minutes. Elles doivent être
bien entourées par ce pralin qui
évite leur dessèchement. Ouvrez
un trou plus grand, ameublissez
le fond. Mélangez un peu de
compost et de la corne broyée
à la terre. Versez une couche.
Placez l’arbuste, le collet au
niveau du sol. Puis comblez les
vides, tassez et arrosez.
Jeudi
18 19 20 21 22 23 24
Ste Prisca
St Marius
✹
St Sébastien
✹
Ste Agnès
✹
St Vincent
✹
✹
St Barnard St François de S.
✹
✹
●
●
lever 8 h 38
lever 8 h 37
lever 8 h 37
lever 8 h 36
lever 8 h 35
lever 8 h 34
lever 8 h 33
coucher 17 h 24 coucher 17 h 26 coucher 17 h 27 coucher 17 h 29 coucher 17 h 30 coucher 17 h 32 coucher 17 h 33
●
coucher 7 h 49
lever 16 h 46
0 h 18
MONTANT
E
●
coucher 8 h 45
lever 18 h 01
●
coucher 9 h 30 coucher 10 h 07 coucher 10 h 38
lever 19 h 21
lever 20 h 42
lever 22 h 02
6 h 12
Éclipse
totale de
lune
DESC
ENDA
NTE
NŒUD LUNAIRE
ASCENDANT
PLEINE LUNE
Jours-feuilles
Jours-fruits
Les heures sont données en heures légales.
Pour plus d’informations reportez-vous à Jardinez
avec la lune 2019 par Céleste, Rustica éditions,
ainsi qu’à notre calendrier inclus dans ce numéro.
Jours-racines
Sous châssis, semer en lignes des
carottes courtes en dispersant bien
les graines. Tasser avec une
planchette, arroser en pluie fine.
Jours-fleurs
8 h 53
Jours-fleurs
2 h 06
Jours-racines
12 h 57
6 h 16
Périgée
20 h 59
23 h 48
Planter en caissette les cannas
et bégonias tubéreux pour avancer
leur culture. La placer à la lumière,
à une température de 15 à 20 °C.
Jours-feuilles
Préparer un emplacement pour
les asperges. Ouvrir des tranchées
de 40 cm de largeur et de 25 cm
de profondeur, tous les 80 cm.
Jours-fruits
Brosser les troncs et grosses branches
des arbres fruitiers pour ôter les
lichens. Pulvériser une huile blanche
pour asphyxier les parasites.
Textes : Thérèse Trédoulat.
F. STRAUSS/BIOSPHOTO
●
16 h 13
●
coucher 5 h 34 coucher 6 h 45
lever 14 h 48
lever 15 h 41
Pralinez aussi
les racines
mises à nu
des arbustes
vendus en
conteneur.
17
Chèvrefeuille de Tartarie
FICHES
DE
‘Hack’s Red’
culture
A. PETZOLD/RUSTICA - TEXTE ÉRIC COSTAN
Cc
ARBUSTE À FLORAISON
PRINTANIÈRE
Caprifoliacées
Lonicera tatarica
Hauteur : 2 ou 3 m.
Étalement : 2,50 m.
Croissance : normale
à rapide.
Feuillage : caduc, vert
glauque, jaune en
automne.
Floraison : rouge-violet
de mai à juin.
Semis : automne et mars.
Plantation/repiquage :
toute période sauf gel
et épisode de canicule.
Sol : tout sol drainé
même calcaire.
Rusticité : excellente.
Arrosage : nécessaire et
abondant pour la reprise
puis inutile.
Une abondante floraison
printanière rose-pourpre est
suivie de baies bien colorées.
UTILISATION Résistant parfaitement
à la sécheresse, à tous les sols et toutes
luminosités, l’emploi du chèvrefeuille de
Tartarie ‘Hack’s Red’ est vraiment diversifié. Il se taille très bien, même sévèrement, et peut donc être utilisé en haie
fleurie, en massif ou en isolé.
SEMIS/PLANTATION La variété s’est
naturalisée, on peut la semer sur place
en automne ou la planter en motte en
prévoyant de l’espace de chaque côté
pour son développement.
ENTRETIEN On préféra tailler après
la floraison. La plante n’est jamais
malade – ce n’est pas un moindre atout !
MULTIPLICATION Par marcottage,
semis automnal ou de printemps, mais
surtout par bouturage de tiges aoûtées.
Secret de jardinier
Pour germer et être semées en
mars, les graines de chèvrefeuille
doivent passer l’hiver au frais.
Érable palmé
‘Taylor’
F. BOUCOURT/RUSTICA - TEXTE ÉRIC COSTAN
c
ARBUSTE À FEUILLAGE
DÉCORATIF
Acéracées
Acer palmatum
Hauteur : 2 ou 3 m.
Étalement : 1,50 m.
Croissance : lente
à normale.
Feuillage : caduc, rose
tendre au printemps, vert
marginé de rose en été,
puis jaune et rose en
automne.
Floraison : insignifiante.
Semis : non (pas de
fidélité variétale).
Plantation/repiquage :
début d’automne et
de printemps.
Sol : drainé et frais ;
pH acide à neutre.
Rusticité : – 20 °C.
Arrosage : fréquent la
première année.
Cet élégant érable palmé
décline des roses tendres tout
au long de la belle saison.
UTILISATION ‘Taylor’ exhibe ses couleurs à condition de ne pas sécher aux
expositions brûlantes et aux vents
agressifs. Le feuillage marginé le rend
très sensible. On le placera donc à la
mi-ombre ou bien en pot pour pouvoir
le déplacer avec les saisons.
PLANTATION Le sol doit être drainé,
acide ou très humifère. Dans les régions
calcaires, on ouvrira une large fosse
amendée de terreau du commerce ou
de feuilles par-dessus un feutre de plantation. Un épais paillage permet de
garder la fraîcheur du sol.
ENTRETIEN On peut bassiner le feuillage les soirs de canicule.
MULTIPLICATION Uniquement par les
techniques de greffage.
Secret de jardinier
Préférez des terreaux au pH neutre
pour les érables palmés, réservez la
terre de bruyère pour les surfaçages.
JARDI N ER AVEC LA LU N E
KDSHUTTERMAN/SHUTTERSTOCK
SUIVEZ LA LUNE
au fil des mois
De cet astre toujours changeant, dépendent les travaux à effectuer
au jardin. Fruits, fleurs, légumes… Selon les plantes, nous vous indiquons
les gestes à faire tout au long de l’année. ☙ Thérèse Trédoulat
JANVIER
Les jours dédiés aux plantations et aux gestes d’entretien dominent.
PHOTOS RUSTICA. 1 : É. BRENCKLÉ/LA BORDE. 2 : C. HOCHET. 3 : F. MARRE. 4 : F. BOUCOURT
2
3. Érables du Japon
3
1. Futures asperges
Gagnez du temps en préparant
le sol de l’aspergeraie en lune
descendante, devant la constellation du Scorpion, les 30 ou
31 janvier. Les asperges apprécient un sol léger, bien
émietté. Ouvrez des tranchées
espacées de 80 cm, larges de
40 cm et profondes de 25 cm.
Assouplissez la terre et désherbez soigneusement. Ensuite, rebouchez et repérez les
tranchées avec des bâtons
piqués à leurs extrémités. La
plantation printanière sera plus
rapide qu’en sol tassé.
4
2. Bégonias et cannas
Le développement de ces
plantes étant long, une plantation à chaud est nécessaire
avant de les installer au jardin.
Procédez en lune descendante, devant la constellation
des Gémeaux, le 20 (avant
18 h 48), ou de la Balance, les
28 ou 29 (avant 19 h 18). Remplissez à moitié une caissette
de terreau. Posez les bégonias tubéreux et les bulbes de
cannas à plat, les yeux vers le
haut. Couvrez-les et identifiezles. Placez-les à la lumière, à
une température de 15 à 20 °C.
Arrosez sans excès.
20
n° 2560 du 18 janvier 2019
Lors de la lune descendante,
devant le Scorpion, les 30 et
31, plantez les arbustes à feuillage caduc. S’il ne gèle pas,
installez les érables, charmes
ou hêtres, en isolé ou en haie.
Pralinez les racines si elles
sont nues, ou hydratez la
motte, avant de mettre l’arbuste en place dans un grand
trou. Bouchez, tassez puis
arrosez.
4. Nouveaux rosiers
En lune descendante, devant
les Gémeaux et la Balance,
installez les rosiers et les arbustes à fleurs à racines nues,
les 20, 28 et 29. Coupez les
racines cassées et épointez
les autres. Délayez de la terre
avec de l’eau dans une bassine, plongez-y les racines. Ce
pralin évitera leur dessèchement. Ouvrez un grand trou.
Mélangez de la corne broyée
et du compost à de la terre
extraite, et versez ce mélange
au fond. Placez l’arbuste, le
collet hors du sol. Comblez les
vides, tassez et arrosez.
ET AUSSI…
En lune descendante,
les 22, 23 et 24 (avant
16 h 13), brossez les
troncs et les grosses
branches des arbres
fruitiers, pulvérisez
un traitement d’hiver
aux huiles blanches.
Les 30 et 31, élaguez les
grands arbres caducs.
Éclipse de lune
Le 21 janvier, une éclipse
totale de lune se produit
(maximum à 6 h 12) car
la pleine lune est proche
d’un nœud lunaire. La
Terre, située entre le
soleil et la lune, projette
son ombre sur cette
dernière. Les plantes
sont sensibles à ce phénomène, tout comme
au périgée qui a lieu quelques heures plus tard.
Ne jardinez donc pas le 21 janvier.
J. ZAHND/SHUTTERSTOCK
1
1. Petits fruitiers
Taillez ces arbustes en lune
descendante, devant le Lion,
les 19 (après 15 h 03) et 20 février, ou le Sagittaire, le 28, s’il
ne gèle pas. Au sécateur, rabattez au ras du sol les tiges
âgées, qui ne produisent plus
ou peu, des groseilliers et des
cassissiers. Ôtez le bois mort
ou trop faible, ainsi que les
branches qui se gênent. La
ramure doit être bien aérée.
2. Arbres palissés
Les fruitiers en cordon ou en
palmette se taillent en lune
descendante, devant le Lion,
les 19 (après 15 h 03), 20 ou
28. Opérez sur les pommiers,
poiriers, abricotiers et pêchers avant l’éclatement des
bourgeons. En ce qui concerne
les deux premiers, conservez
Ce mois-ci, consacrez-vous principalement aux fruits.
les coursonnes productives,
les brindilles couronnées et les
dards. Pour les arbres à noyau,
coupez les rameaux qui ont
fructifié l’an passé, ils n’auront
plus de fruits. Gardez les rameaux mixtes, branches chiffonnes et bouquets de mai.
1
2
3. Aubergines
Semez ces légumes-fruits en
lune ascendante, devant les
constellations du Sagittaire et
du Bélier, les 2 et 12 (avant
20 h 40). Remplissez une caissette de terreau, tassez à
l’aide d’une planchette. Espacez les graines dans de petits
sillons. Couvrez-les un peu,
tassez à nouveau et vaporisez
d’eau. Posez une vitre et placez à la lumière, sans soleil
direct, à 20 °C. Essuyez et retournez la vitre tous les jours.
4
3
4. Grands fruitiers
Pour les pommiers et les poiriers de pleins-vents, il s’agit
plus d’un nettoyage que d’une
taille, à réaliser en lune descendante, devant le Lion, les
19 (après 15 h 03) et 20, ou le
Sagittaire, le 28. Utilisez un
ébrancheur ou une scie à
manche télescopique depuis le
sol. Ôtez les branches mortes
et celles qui se dirigent vers le
sol ou, au contraire, sont trop
verticales : il s’agit de gourmands. Taillez au niveau de
jeunes ramifications quelques
branches de grosseur moyenne
qui encombrent le centre de la
ramure et produisent peu.
Réduisez celles qui sont trop
longues ou déséquilibrent la
silhouette de l’arbre.
PHOTOS 1, 2 ET 3 : C. HOCHET/RUSTICA
FÉVRIER
DOSSI ER SPÉCIAL LU N E
ET AUSSI…
En lune descendante,
les 21, 22 et 23, installez
les échalotes et l’ail
rose. Placez les caïeux
tous les 15 cm, en rangs
espacés de 30 cm.
C. HOCHET/RUSTICA
Lune descendante
La lune effectue sa rotation autour de la Terre en
un peu plus de 27 jours, précisément 27 jours, 7 heures,
43 minutes et 11 secondes. On parle de “mois lunaire”
ou de “lunaison”. Pendant la moitié de cette durée,
elle est descendante, d’une partie des Gémeaux à une
partie du Sagittaire. Cette période est bénéfique
pour entreprendre certains gestes au jardin. Profitezen pour réaliser le travail du sol, les apports de matières
organiques ou d’engrais naturels. Éclaircissez les
semis, repiquez-les et/ou plantez-les. Bouturez,
divisez, marcottez, taillez, pincez les plantes. Enfin,
c’est le moment de récolter les légumes-racines.
21
MARS
La longue période de lune ascendante permet d’intensifier les semis.
2
3
PHOTOS RUSTICA. 1 : É. BRENCKLÉ - 2 : BG - 3 : F. MARRE
1
1. Premiers poireaux
En lune ascendante, devant
les constellations du Capricorne
et du Taureau, les 3, 12, 13, 14,
30 et 31 mars, semez en terrine
des poireaux pour l’automne
et l’hiver. Opérez sous châssis
en régions douces. Marquez
des sillons avec un bâtonnet,
espacez les graines de 1 cm
en tous sens et couvrez-les.
Tassez et arrosez en pluie fine.
La levée a lieu entre 10 et
20 jours plus tard.
2. Lit de semences
Avant les semis en pleine
terre, travaillez cette dernière
pour l’affiner en lune descendante, devant la constellation
de la Vierge, les 20 (après
14 h 09), 21, 22 et 23 (avant
13 h 55). À l’aide d’un croc ou
d’une aérabêche, ameublissez
le sol sans le retourner et cassez les plus gosses mottes.
Enlevez les plantes adventices. Nivelez et préparez les
planches de semis au râteau.
Plus les graines à semer sont
fines, plus la terre doit l’être.
une serfouette ou une barre
de fer, ouvrez un sillon profond
de 2 cm. Espacez les rangs
de 25 à 30 cm. Disséminez les
graines sans les serrer, puis
couvrez de terre fine. Tassez
avec le dos du râteau et arrosez en pluie fine.
3. Tendres carottes
4. Tomates variées
Ces légumes-racines se sèment en lune ascendante, devant le Capricorne et le Taureau,
les 3, 12, 13, 14, 30 et 31. Avec
Profitez de la multitude des variétés de tomates. Semez-les
en lune ascendante, devant les
constellations du Bélier, le 11,
4
ET AUSSI…
Les mêmes jours que les
tomates, en lune montante,
semez les concombres,
melons et physalis. Les 3,
12, 13, 14, 30 et 31, semez
le céleri-rave à 18-20 °C.
Lune ascendante
Pendant l’autre moitié de sa rotation, soit environ
13 jours et demi, la lune est ascendante (ou montante).
Elle traverse les constellations allant de la fin du
Sagittaire au début des Gémeaux. La lune montante
agit sur tous les semis et les greffes, du prélèvement
des greffons à leur pose. Les légumes récoltés n’en
seront que meilleurs, plus goûteux, plus riches en
vitamines et en minéraux. Tenez-en compte si vous
souhaitez faire des conserves ou confitures, car pour
la consommation en frais, les récoltes se font au fur
et à mesure. Associez la cueillette des légumes-feuilles,
fleurs, graines et fruits aux bonnes constellations.
É. BRENCKLÉ/RUSTICA
22
et du Sagittaire, les 1er, 2 (après
17 h 03), 28 (après 13 h 55), 29
(avant 9 h 08). Remplissez une
terrine de terreau pour semis,
tassez la surface avec une
planchette. Divisez-la avec des
bandes de carton et placez
une étiquette pour repérer les
différentes variétés. Espacez
les graines de 2 à 3 cm dans
des sillons. Refermez-les, tassez et vaporisez de l’eau. Une
température de 20 °C facilite
la levée, en 6 à 10 jours.
n° 2560 du 18 janvier 2019
Continuez les semis durant ce mois, la lune ascendante étant dominante.
1. Belles capucines
3. Cosmos légers
Naines ou grimpantes, les
capucines fleurissent longtemps dans les massifs ou au
potager. Semez-les en place,
en lune ascendante, devant la
constellation du Verseau, les
2, 3, 29 et 30 avril. Ouvrez des
poquets tous les 30 ou 40 cm,
profonds de 3 cm. Placez 4 ou
5 graines, fermez, tassez à la
main et arrosez. Repérez les
emplacements. Pour une levée plus rapide, faites tremper
les graines 24 h à l’avance.
Jaunes, orange, blancs, roses
ou pourpres, les cosmos se
sèment en lune ascendante,
devant le Verseau, les 2, 3, 29
et 30. Remplissez une caissette de terreau, tassez-le
avec une planchette. Semez
en rangs diverses variétés, en
les identifiant. Couvrez un peu
les graines, tassez à nouveau
et vaporisez de l’eau. Placez
sous châssis et arrosez de
temps en temps.
2. Tournesols colorés
Au potager, semez le panais en
lignes, quand la lune ascendante passe devant les constellations du Capricorne et du
Taureau, les 9, 10, 26 (après
10 h 58), 27 et 28 (avant 15 h 19).
Ouvrez un sillon peu profond le
long d’un cordeau. Dispersez
les graines, ramenez la terre pardessus. Tassez avec le dos du
râteau et arrosez en douceur.
Maintenez le sol frais jusqu’à la
levée, 2 à 3 semaines plus tard.
Semez les soleils en lune ascendante, devant le Verseau,
les 2, 3, 29 et 30 avril. En début de mois, opérez en godet,
à raison de 1 ou 2 graines par
pot (préférez ceux en tourbe,
qui évitent le stress du repiquage). Couvrez les graines de
1 cm de terreau. Arrosez et
placez à la lumière tamisée. En
fin de mois, semez en pleine
terre, comme les capucines.
1
4. Panais délicieux
4
2
3
PHOTOS RUSTICA. 1 : BG - 2 ET 3 : C. HOCHET
AVRIL
DOSSI ER SPÉCIAL LU N E
ET AUSSI…
Du 4 au 6, semez en
pépinière des choux de
Bruxelles et cabus. En
lune descendante,
du 17 au 19, plantez des
pommes de terre ; les 20
et 21, des fleurs vivaces.
On appelle ainsi la lunaison
qui débute en avril. Cette
année la nouvelle lune est
le 5 ; elle se termine à la
nouvelle lune suivante, le
5 mai. Ce n’est pas la lune
qui est rousse, mais les
jeunes pousses grillées par le gel. Par beau temps,
l’amplitude entre le jour et la nuit est élevée,
or les jeunes plantes gorgées d’eau sont sensibles
à la moindre gelée. La lune n’est pas responsable de
ces dégâts. Pour les éviter, prévoyez des protections.
F. BOUCOURT/RUSTICA
É. BRENCKLÉ/RUSTICA/JARDIN DE BENOÎTB ZARCHI
La lune rousse
23
MAI
Vous disposez de 18 jours pour semer encore légumes et fleurs.
PHOTOS RUSTICA. 1 : É. BRENCKLÉ/CHÂTEAU DE CHENONCEAU - 2 : F. MARRE - 3 : C. HOCHET
semez des salades résistantes
à la montée à graines et à la
chaleur. Les laitues à couper,
de nombreuses batavias et les
laitues pommées à feuilles
épaisses sont parfaites. Opérez en pépinière ou sous châssis laissé ouvert, en rangs
espacés de 10 cm. Dispersez
bien les graines, recouvrez et
tassez. Arrosez en pluie fine.
4. Cardes et feuilles
1
2
3
1. Rouges betteraves
Pour les consommer en hiver,
semez les betteraves en lune
ascendante, devant le Taureau
et le Capricorne, les 5 (après
16 h 05), 6, 7, 8 (avant 11 h 46),
24 et 25 mai. Avec la langue
d’une serfouette, ouvrez un sillon peu profond. Posez un glomérule (il contient plusieurs
graines) tous les 5 ou 6 cm.
Couvrez-les de 1 cm de terre,
tassez et arrosez. Espacez les
lignes de 40 à 50 cm.
Les poirées se sèment en lune
ascendante, devant les Poissons, du 1er (après 6 h 59) au 4
(avant 18 h 15) et du 28 (après
14 h 56) au 31. Au fond d’un
sillon, placez 3 semences en
poquet tous les 40 cm. Fermez-le en couvrant les glomérules de 2 cm de terre. Tassez
et arrosez. Si la terre est sèche,
mouillez le sillon avant d’y
cacher les semences. Arrosez
souvent jusqu’à la levée.
ET AUSSI…
Aux mêmes dates
que les laitues, semez
en pépinière du céleribranche et du fenouil
doux. Le 12, en lune
descendante, plantez
aubergines, physalis,
poivrons et tomates.
4
Les 12 constellations
VLADYSTOCK/SHUTTERSTOCK
Lors de sa rotation autour
de la Terre, la lune traverse
les douze constellations
du zodiaque. Le Taureau,
le Capricorne et la Vierge
sont favorables au sol,
donc aux légumes-racines.
Les Poissons, le Cancer et le Scorpion sont bénéfiques
aux légumes-feuilles et aux plantes sans fleurs.
Le Verseau, la Balance et les Gémeaux sont dédiés aux
fleurs et aux légumes-fleurs. Le Bélier, le Sagittaire et
le Lion profitent aux graines et aux fruits.
24
n° 2560 du 18 janvier 2019
À peau blanche, contrairement
aux scorsonères, les salsifis se
sèment en lune ascendante,
devant le Taureau et le Capricorne, les 5 (après 16 h 05), 6,
7, 8 (avant 11 h 46), 24 et 25.
Attendez que le sol soit réchauffé pour disperser les
graines dans des lignes espacées de 30 cm. Ramenez 1 ou
2 cm de terre par-dessus, tassez et arrosez. Maintenez frais
jusqu’à la levée, qui a lieu 10 à
15 jours plus tard.
3. Salades d’été
En lune ascendante, devant
les Poissons, du 1er (après
6 h 59) au 4 (avant 18 h 15) et
du 28 (après 14 h 56) au 31,
É. BRANCKLÉ/RUSTICA/JARDINS FRUITIERS DE LAQUENEXY
2. Blancs salsifis
DOSSI ER SPÉCIAL LU N E
JUIN
Premières récoltes et semis des légumes frileux sont au programme.
En lune ascendante, devant
les Poissons, du 25 au 28 juin
(avant 12 h 27), récoltez les
orties, la prêle et la consoude
pour confectionner vos purins.
Faites sécher les plantes que
vous n’utilisez pas tout de
suite à plat dans des cageots,
dans un local aéré, chaud et
sombre. Puis, stockez-les dans
des sacs en papier où vous
inscrirez l’année de récolte.
2. Courges & Cie
Semez les courgettes, petites
courges et pâtissons en lune
ascendante, devant le Bélier ou
le Sagittaire, les 1er, 19 (après
8 h 50) ou 28 (après 12 h 27).
2
Remplissez de terreau des
godets en tourbe, enfoncez-y
deux graines à 1 cm de profondeur. Tassez avec l’extrémité des doigts. Vaporisez de
l’eau et placez sous châssis.
Vous pouvez aussi semer en
place, en poquets espacés de
1 m en tous sens.
1
3. Fraises parfumées
Devant le Bélier et le Sagittaire,
en lune ascendante, les 1er, 19
(après 8 h 50) et 28 (après
12 h 27), récoltez les fraises et
les framboises qui sont parfaitement mûres. Cueillez les
fraises avec leurs queues, les
framboises sans les rafles. Dégustez-les rapidement, passées sous un filet d’eau. Si la
récolte est abondante, transformez-les en confiture ou en
gelée, ou bien congelez-les.
4. Début des haricots
Qu’ils soient nains ou grimpants, les haricots se sèment
en lune ascendante, devant le
Bélier ou le Sagittaire, les 1er,
19 (après 8 h 50) et 28 (après
12 h 27). En ce qui concerne
les variétés naines, espacez
les rangs de 40 à 50 cm et
posez un grain tous les 4 cm.
Pour les grimpants, opérez en
poquets, devant les rames.
Placez 6 à 8 grains par trou.
Bouchez, tassez et arrosez.
L’étendue des étoiles
Chaque constellation est composée d’un nombre
plus ou moins important d’étoiles, et occupe donc une
surface plus ou moins vaste, exprimée en degrés.
La lune les traverse plus ou moins complètement.
Cela se traduit par des durées différentes pour
chaque constellation, visibles sur notre calendrier.
Les constellations d’air (Verseau, Balance, Gémeaux)
sont les moins étendues : 71° au total. La durée dont
on dispose pour s’occuper des fleurs est donc la plus
courte. À l’inverse, celles de Terre, qui concernent le
sol et les racines, sont les plus longues : le Capricorne,
le Taureau et la Vierge totalisent ensemble 110°.
3
ET AUSSI…
Les 2, 3, 20 et 21, semez
des endives. Le 24,
cueillez les fleurs pour
les tisanes. Le 14, en lune
descendante, bouturez
les deutzias, potentilles
et seringats, et plantez
des brocolis. Les 8 et 9,
éclaircissez les poires.
4
PHOTOS RUSTICA. 1, 2 : C. HOCHET - 3 : F. MARRE - 4 : É. BRENCKLÉ/POTAGER DE M. ARIBOUD
1. Orties utiles
Les périodes montantes et descendantes sont bien équilibrées ce mois-ci.
1. Salades d’été
1
En lune ascendante, de préférence devant les Poissons, les
22 (après 6 h 16), 23, 24 et
25 juillet, mais surtout selon
vos besoins, récoltez les salades de saison. À l’aide d’un
couteau, taillez les trognons
des chicorées frisées et scaroles, des laitues pommées,
batavias ou romaines. Prélevez les plus belles feuilles des
laitues à couper une à une,
depuis la périphérie. Lavez-les
et dégustez-les rapidement.
2. Fleurs à venir
Pour fleurir l’automne ainsi
que le printemps prochain,
semez en pépinière des bisannuelles : myosotis, pâquerettes, pensées, violas… Opérez en lune ascendante,
devant la constellation du Verseau, les 19 (après 16 h 23),
20 et 21 (après 6 h 58). Ouvrez
des petits sillons, un par variété à identifier. Répartissezy les semences, que vous
2
3
recouvrirez ensuite légèrement. Tassez avec le dos du
râteau et arrosez en douceur.
3. Jolis bouquets
Cueillies en lune ascendante,
devant le Verseau, les 19
(après 16 h 23), 20 et 21 (après
6 h 58), les fleurs destinées
aux bouquets tiendront plus
longtemps. Prélevez les fleurs
à peine ouverte, le matin ou le
soir. Taillez les tiges en biais et
4
faites-les boire dans un grand
seau d’eau fraîche pendant
quelques heures. Formez ensuite vos bouquets.
PHOTOS RUSTICA. 1 : É. BRENCKLE - 2 : FBO - 3 : V. QUÉANT
JUILLET
4. Tendre mâche
Les premiers semis de mâche
commencent en lune ascendante, devant les Poissons,
les 22 (après 6 h 16), 23, 24
et 25. Préférez la variété ‘À
grosse graine’, à récolter avant
les gelées. Travaillez peu l’emplacement, car la mâche apprécie un sol ferme. Répartissez les graines de préférence
dans des sillons : la récolte
sera plus facile. Refermez, tassez fortement au râteau. Arrosez et maintenez le sol frais
jusqu’à la levée. Par temps
sec, couvrez de toile de jute à
garder toujours humide.
ET AUSSI…
Les 1er, 18, 27 et 28,
semez des rutabagas.
En lune descendante,
le 6, taillez les tomates.
Les 11 et 12, plantez
des choux-fleurs et
marcottez les glycines,
ou les bignones.
C. HOCHET/RUSTICA
L’éclipse de soleil
Si la nouvelle lune se trouve à proximité d’un nœud
lunaire, qu’il soit ascendant ou descendant, une
éclipse de soleil se produit. La lune est placée entre
le soleil et la Terre, qui est alors en partie ou totalement
plongée dans l’ombre. C’est le cas le 2 juillet
(éclipse totale à 21 h 22), avec un nœud ascendant
le lendemain matin, à 8 h 53. Ce phénomène sera
invisible en France. Il commencera dans le Pacifique
Sud et se terminera dans une partie du Chili et de
l’Argentine. Cependant, les plantes y sont sensibles :
ne jardinez pas 5 h avant ni 5 h après. Arrêtez-vous
le 2 juillet à 16 h et reprenez le lendemain à 14 h.
DOSSI ER SPÉCIAL LU N E
AOÛT
Cueillez, puis ressemez les planches des légumes déjà récoltés.
1
2
3
4
2. Oignons nouveaux
Semez en lune ascendante les
oignons blancs en toutes
régions et ceux de couleur en
régions douces, devant le
Capricorne et le Taureau, les
14, 15, 23, 24 et 25. En pépinière, tracez des sillons peu
profonds tous les 10 à 15 cm
d’écartement. Déposez les
graines sans les serrer, ramenez de la terre fine par-dessus. Tassez avec le dos du
râteau et arrosez en douceur.
La germination survient de 10
à 20 jours plus tard. Vous les
récolterez au printemps.
3. Choux cabus
Devant la constellation des
Poissons, durant la lune ascendante, du 18 (après 12 h 51)
au 21, semez en pépinière des
choux cabus. Tracez des sillons écartés de 10 cm, disposez les graines sans les serrer.
Couvrez-les légèrement, tassez avec le râteau et arrosez.
Par temps chaud, ombragez à
l’aide d’un cageot. Maintenez
le sol frais.
4. Fruits mûrs
Récoltez de préférence les
fruits et légumes-fruits quand
la lune ascendante passe devant le Sagittaire, les 12 (avant
11 h 44) et 13 (avant 17 h), et
devant le Bélier le 22. Privilégiez ces dates pour la transformation (conserves, confitures…). Pour la consommation
en frais, agissez selon vos besoins et la maturité des fruits.
Sont concernés les aubergines, concombres, courges,
cornichons, courgettes, haricots, piments, poivrons, tomates, abricots, cassis, figues,
framboises, groseilles, mûres,
myrtilles,
pêches,
poires,
pommes, prunes et raisins.
ET AUSSI…
En lune ascendante,
les 16, 18 (avant 12 h 51),
greffez les rosiers.
Du 19 au 21, semez des
laitues d’hiver. Les 14,
15, 23, 24 et 25, semez
des navets et des radis
d’hiver. Les 7 et 8,
en lune descendante,
plantez les hémérocalles,
iris et bulbes d’automne.
PHOTOS RUSTICA. 1 ET 3 : É. BRENCKLÉ - 2 : V. QUÉANT - 4 : F. MARRE
Récoltez-les en lune ascendante, de préférence devant les
constellations du Bélier et du
Sagittaire, les 12 (avant 11 h 44),
13 (avant 17 h), 22 août et en
dehors de ces dates, quand
ils sont mûrs. La pleine maturité se reconnaît quand un
craquèlement est visible autour du pédoncule. Coupez-le
au sécateur, tenez-le dans les
mains, pas par la queue. Les
fruits lourds sont bien juteux.
Conservez-les dans un local
frais et dégustez-les deux à
trois jours plus tard : leur parfum sera plus prononcé.
L’apogée
La Lune tourne autour
de la Terre en formant
une orbite elliptique,
et non un cercle. La
distance la plus grande
entre la lune et notre
planète est appelée
apogée. Sa distance est
d’environ 406 700 km.
L’attraction de la lune est alors faible, elle agit peu sur
les plantes ; mieux vaut ne rien faire. L’apogée a
lieu le 17 août à 12 h 49. Attendez 17 h 49 pour jardiner.
HW PHOTOWORK/SHUTTERSTOCK
1. Melons juteux
27
SEPTEMBRE
Ce mois-ci, l’astre favorise les légumes-racines et feuilles.
2
3
PHOTOS RUSTICA. 1 : É. BRENCKLÉ - 2 : C. HOCHET - 3 : A. PETZOLD
1
1. Feuilles croquantes
En lune descendante, devant
le Scorpion et le Cancer, les
5 (après 8 h 59), 6, 24 (après
7 h 58) et 25 septembre (avant
16 h 18), plantez des salades.
Les chicorées frisées et scaroles, les laitues pommées ou
à couper se récoltent avant les
gelées, les laitues d’hiver au
printemps prochain. Installez
les plants tous les 30 à 40 cm.
Protégez-les des limaces.
2. Coupes nettes
Taillez les bordures de buis,
les topiaires et toutes les haies
d’arbustes persistants en lune
descendante, devant le Scorpion et le Cancer, les 5 (après
8 h 59), 6, 24 (après 7 h 58) et
25 septembre (avant 16 h 18).
Ôtez les pousses dépassant
des silhouettes à la cisaille ou
au taille-haie. Reculez-vous
pour bien apprécier le résultat.
Évacuez les déchets au fur et à
mesure ; broyez-les et portezles au compost s’ils sont sains.
(après 7 h 58) et 25 (avant
16 h 18). Privez-les de lumière
en les entourant ou en les
couvrant d’un élément opaque
pour les attendrir. Attendez
10 ou 15 jours pour les chicorées, 2 à 3 semaines pour les
céleris, et comptez-en une de
plus pour les cardons.
3. Cœurs tendres
Les céleris à côtes, cardons et
chicorées doivent être blanchis avant la consommation.
Opérez en lune descendante,
devant le Scorpion et le Cancer, les 5 (après 8 h 59), 6, 24
4. Jeunes semis
Éclaircissez vos semis de légumes-racines en lune descendante, devant la constellation
É. BRENCKLÉ/RUSTICA
n° 2560 du 18 janvier 2019
ET AUSSI…
Du 15 au 17, en lune
ascendante, c’est le
moment de semer une
nouvelle pelouse. Le 4,
en lune descendante,
plantez les pivoines, et
du 28 au 30, les oignons
semés à la mi-août.
Les types de plantes
4
28
de la Vierge, les 1er, 2 et 3
(avant 12 h 15), et du 28 (après
9 h 23) au 30. Quelques jours
après la levée, arrachez les
plantules les plus frêles des
carottes, navets, oignons, poireaux, radis et salsifis. La distance entre les plants conservés, de 3 à 15 cm, dépend de
la dimension des racines. Tassez le sol autour des plantules
qui restent en terre.
Comment savoir si une plante est classée en racine,
feuille, fleur ou fruit et graine – et donc connaître
les constellations qui lui sont associées ? Pour les
légumes, c’est la partie consommée qui permet le
classement. Par exemple, les ails, carottes, oignons ou
radis sont des racines. Les cardons, choux cabus et
laitues, des feuilles. Les choux-fleurs, artichauts et
brocolis sont des légumes-fleurs. Quant aux aubergines,
cassis, courges, fèves, maïs, tomates, ce sont des fruits
ou graines. Côté plantes ornementales, les buis,
charmes, éléagnus et le gazon se classent dans les
feuilles. Les forsythias, lilas, tulipes, etc., sont des fleurs.
Vous jardinerez plus longtemps en lune descendante qu’ascendante.
1. Choux cabus
3. Boutures variées
En lune descendante, devant
le Cancer et le Scorpion, les 3,
4 (avant 13 h 06), 21 (après
14 h 56), 22, 30 ou 31 octobre,
installez les choux cabus semés en août (ou achetez-les en
godets). Arrosez et extrayez les
plants avec une motte. Ouvrez
un sillon profond de 5 cm, placez-y un chou tous les 40 cm.
Bornez de chaque côté avec
un plantoir. Fermez le sillon en
enterrant la base des feuilles.
Profitez de la lune descendante, devant le Cancer et le
Scorpion, pour bouturer les
arbustes persistants, les 3, 4
(avant 13 h 06), 21 (après
14 h 56), 22, 30 et 31. Les
buis, conifères, éléagnus ou
lauriers-sauce reprendront plus
facilement en cette saison.
Prélevez des extrémités de
rameaux, retirez les feuilles
basales. Piquez-les dans des
godets remplis de sable et de
tourbe. Arrosez modérément,
enfermez sous un plastique et
placez sous châssis.
2. Bulbes printaniers
Jacinthes, narcisses et tulipes
fleurissent le printemps mais
se plantent maintenant, en
lune descendante, devant la
Balance et les Gémeaux. Intervenez les 1er, 2 (avant 17 h 33),
20 (après 10 h 07), 21 (avant
14 h 56), 28 ou 29. Ouvrez des
trous avec un plantoir à bulbes
tous les 10 à 15 cm et autant
en profondeur. Posez un
bulbe à plat, remettez la terre
en place, n’arrosez pas.
1
2
4. Fleurs à venir
Devant la Balance et les Gémeaux, en lune descendante,
installez des arbustes à fleurs,
des vivaces, des graminées.
Opérez les 1er, 2 (avant 17 h 33),
20 (après 10 h 07), 21 (avant
14 h 56), 28, 29. Hydratez les
pots avant la mise en place,
au soleil ou à la mi-ombre
selon les plantes.
4
3
PHOTOS RUSTICA. 1 ET 2 : V. QUÉANT - 3 : É. BRENCKLÉ
OCTOBRE
DOSSI ER SPÉCIAL LU N E
ET AUSSI…
Les 1er, 28 et 29, plantez
le muguet et arrachez
les bulbes d’été.
Les 23 et 24, installez
les fraisiers. En lune
ascendante, du 12 au
14, semez les épinards.
BG/RUSTICA
Le moment où la lune est au
plus proche de la Terre s’appelle
le périgée. La distance qui
nous sépare de l’astre est alors
d’environ 356 500 km.
Cet événement se produit
une fois par lunaison ; les
effets de la lune sur les plantes sont trop forts.
Les plantes semées à ce moment s’étiolent, restent
frêles, et leur vigueur est moindre durant toute
leur vie. Aussi, ne jardinez pas 5 h avant ni 5 h après
le périgée, qui ce mois-ci a lieu le 26, à 12 h 39.
CHAIYONS021/SHUTTERSTOCK
Le périgée
29
NOVEMBRE
Des semis, des récoltes et des plantations sont à réaliser.
1
16 h 56), 13, 14 ou 15. Ameublissez le substrat, tracez des
sillons de 1 à 2 cm de profondeur. Déposez les graines sans
les serrer. Couvrez-les de terre
fine, tassez à l’aide d’une planchette. Arrosez en douceur.
4. Fruits de saison
3
Sol au naturel
BG/RUSTICA
Pour que la lune agisse au
maximum, il est nécessaire
de respecter le sol. Travaillez
la terre en douceur, sans la
retourner, ou bien cultivez
sur butte. Pour l’enrichir,
utilisez des engrais (verts,
organiques, minéraux) et des produits autorisés en
jardinage biologique. Faites vos purins, favorisez
les auxiliaires, paillez le sol. Tenez compte des bonnes
associations de plantes. Enfin, choisissez des
variétés adaptées à votre sol et à votre climat.
30
n° 2560 du 18 janvier 2019
1. Fèves et pois
En régions douces, durant la
lune ascendante, devant le
Sagittaire et le Bélier, semez
les fèves, pois ronds et
mange-tout, les 2, 3 (avant
11 h 30), 12, 29 (après 11 h 33)
ou 30 novembre. Opérez en
rangs espacés de 30 à 40 cm.
Déposez un pois tous les 2 ou
3 cm, une fève tous les 10 cm.
Bouchez les sillons, tassez
avec le dos du râteau et arrosez. Prévoyez des rames ou
un filet entre des piquets pour
les pois nains et grimpants.
ET AUSSI…
En lune ascendante, le 6,
récoltez brocolis et
choux-fleurs ; du 8 au 11,
la mâche, les choux
de Chine et de Bruxelles.
En lune descendante,
les 17 et 25, plantez
les grimpantes à fleurs ;
les 19 et 20, les arbustes
à petits fruits.
2. Épinards vitaminés
En lune ascendante, devant les
Poissons, du 8 au 11, récoltez
les épinards d’hiver. Coupezles à la main ou avec un couteau. Commencez par les plus
grandes, à la périphérie. Les
feuilles se renouvelleront au
cœur des rosettes. Réservez
les plus petites, plus tendres,
pour les déguster en salade.
3. Carottes courtes
Sous châssis, semez en lune
ascendante, devant le Capricorne et le Taureau, des carottes de type grelot. Opérez
les 3 (après 11 h 30), 4, 5 (avant
C. HOCHET/RUSTICA
PHOTOS RUSTICA. 1 : É. BRENCKLÉ/JARDIN DE L’ABBAYE DE VALSAINTE - 2 : F. MARRE - 3 : BG
2
Lors de la lune ascendante,
devant le Sagittaire et le Bélier,
les 2, 3 (avant 11 h 30), 12, 29
(après 11 h 33) et 30, récoltez
coings, poires et pommes
avant les premières gelées.
Tournez-les afin de casser les
pédoncules. Triez-les, transformez ceux qui sont tachés.
Placez les autres dans des cageots sans qu’ils se touchent,
dans une pièce fraîche, hors
gel, aérée et sombre. Cueillez
les nèfles blettes et faites-en
des confitures.
4
La lune ascendante occupe plus de la moitié du mois : semez, récoltez.
1
2
Que la lune soit ascendante ou
descendante, devant le Verseau, les Gémeaux ou la Balance, les 3, 4, 14, 22, 23 et
31 décembre, occupez-vous
des plantes d’intérieur à fleurs.
Groupez-les devant une fenêtre, elles auront plus de lumière. Arrosez-les sans excès
ou baignez-les. Posez des
billes d’argile dans les cachepots et maintenez-les humides
pour pallier l’air trop sec. Retirez les fleurs fanées.
2. Radis ronds
En lune ascendante, devant le
Capricorne et le Taureau, semez des radis ronds sous
châssis, les 1er, 2, 10, 11, 12,
28 ou 29. Marquez des sillons
en surface tous les 20 cm.
Déposez les graines de radis
une à une tous les 3 cm, couvrez-les d’un demi-centimètre
de terreau. Tassez avec une
planchette et arrosez.
3. Pélargoniums
Pour avoir des fleurs dès le début de l’été prochain, semezles maintenant en lune ascendante, devant le Verseau, les
3, 4, 30 (après 9 h 27) et 31.
Remplissez une terrine de terreau fin. Affermissez avec une
planchette, déposez les graines
une à une, tous les 3 ou 4 cm.
Tamisez par-dessus 1 cm de
terreau, tassez à nouveau.
Vaporisez de l’eau, couvrez
d’une vitre. Placez à la lumière,
sans soleil direct, à 20 °C.
4. Bégonias annuels
Leur croissance étant lente,
semez maintenant les Begonias semperflorens en lune ascendante, devant le Verseau,
les 3, 4, 30 (après 9 h 27) et 31.
Répartissez sans les serrer les
graines dans une miniserre
remplie de terreau humidifié.
Très fines, elles sont souvent
vendues enrobées pour mieux
les écarter. Tassez avec une
planchette, sans ajout de
substrat. Fermez le couvercle
et placez à la lumière, à 20 °C.
ET AUSSI…
En lune ascendante, le 9,
prélevez les greffons des
arbres fruitiers. En lune
descendante, les 14, 22
et 23, plantez les rosiers
à racines nues ; le 17, les
arbres fruitiers ; les 15 et
24, forcez des endives.
4
PHOTO 1 : OFFICE HOLLANDAIS DES FLEURS
3
1. Belles fleurs
PHOTOS RUSTICA. 2 : É. BRENCKLÉ/POTAGRE DE M. ARIBAUD - 3 ET 4 : C. HOCHET
DÉCEMBRE
DOSSI ER SPÉCIAL LU N E
Décaler les dates
Les dates données pour tel ou tel geste à effectuer
ne peuvent pas toujours être suivies. Elles sont parfois
trop précoces ou trop tardives, selon le climat de
votre région. Il se peut aussi que la météo ne soit pas
propice (pluies, gelées…) le jour J, ou que vous n’ayez
pas le temps de jardiner. Ce n’est pas grave ! Grâce
à notre poster, trouvez une autre période favorable
en lune montante ou descendante, en choisissant
la bonne constellation selon le type de plante. Par
exemple, vous n’avez pas pu prélever des greffons de
fruitiers le 9, en Bélier, faites-le le 27 : la lune est
montante, devant le Sagittaire favorable aux fruits.
31
POUR CULTIVER 100% “ BIO ”,
L’ESSENTIEL EST DANS L’HUMUS
Les micro-organismes :
ces “ ouvriers ” qui font vivre
le sol
Réduction
des émissions
de CO2
Captage des éléments
de l’air : carbone et azote
ALIMENTATION
NATURELLE
DE LA PLANTE
1 Autotrophes
2 Décomposeurs
4 Rhizosphériques
Création d’humus
véritable garde-manger
(Plus de 60 éléments nutritifs)
3 Humificateurs
STOCKAGE DE L’EAU ET DU CARBONE
L
e sol est souvent utilisé à tort
comme un simple support aux
engrais pour perfuser les plantes,
bien qu’il contienne déjà naturellement
tous les éléments nutritifs nécessaires
à la croissance des végétaux, mais à
condition qu’il soit riche en humus.
L’humus (ou complexe argilo-humique)
agit comme un “garde-manger” pour
nourrir les plantes et comme un “poumon” pour que le sol respire. Mais des
facteurs tels que les fertilisants
chimiques, l’érosion, appauvrissent le
sol en humus, l’asphyxient, le compactent et le déstructure, chassant La
microfaune qui le peuple et le faire vivre.
Des technologies uniques pour
la santé des sols et la qualité
des récoltes.
Il existe des technologies uniques et
efficaces qui développent rapidement
la teneur en humus du sol pour obtenir
une fertilité naturelle et pour le restructurer. Elles ont été mises au point par
Marcel Mézy, un paysan de l’Aveyron.
Avec trente ans d’avance, cet homme
de la terre, a prouvé qu’il était possible
de récolter autant, voire plus, des
produits de qualité, sans aucun apport
d’engrais ou de fumier (ce dernier
générant souvent trop de nitrates dans
les légumes). Sa recette est unique, elle
agit grâce à l’action d’une sélection de
micro-organismes aérobies issus d’un
savant cocktail de composts de végétaux et de minéraux. En enrichissant
le sol en humus, plus de soixante
éléments nutritifs indispensables à la
bonne croissance et à la qualité nutritive des végétaux sont rendus
disponibles.
Ce mode d’alimentation naturel sans
excès ni carence, répond aux besoins
réels des végétaux et les rend plus
résistants aux maladies ce qui limite le
recours aux produits phyto- sanitaires.
Quand le sol est vivant, l’activité de la
microfaune qui y règne permet de l’oxygéner et de l’aérer. La terre est plus
souple, plus facile à travailler. L’eau de
pluie est mieux drainée, mieux gérée,
on économise les arrosages. Les végétaux s’enracinent plus profondément
et trouvent l’eau qu’il leur est nécessaire en période de sécheresse grâce
à l’humus qui la stocke comme une
éponge. Les technologies Marcel Mézy
sont aujourd’hui utilisées par plus
de 10 000 agriculteurs dont de nombreux producteurs en agriculture
biologiques.
1 - Les micro-organismes autotrophes fixent le
carbone et l’azote de l’atmosphère sous forme
de matière organique qui servira d’éléments
nutritifs pour la plante.
2 - Les micro-organismes décomposeurs
transforment une partie de la matière organique
et minérale du sol, pour que ces éléments
soient directement assimilables par les plantes.
3 - Les micro-organismes humificateurs
transforment la part inutilisée de matière
organique en humus.
4 - Les micro-organismes rhizosphériques
communiquent avec les racines pour décupler
la zone de prospection pour réguler la zone
d’alimentation de la plante en eau et en éléments
nutritifs. Ils permettent de rendre assimilables
les éléments minéraux notamment comme le
phosphore, la potasse et les oligo-éléments.
Les professionnels le disent :
la qualité est là
Pour les maraîchers* et les arboriculteurs*
ayant adopté ce mode de fertilisation, les
constats sont unanimes. Des terres difficiles
à travailler redeviennent plus souples. Les
récoltes sont abondantes. Les végétaux font
plus de racines, ils sont plus résistants et moins
en proie à la sécheresse et aux maladies,
ce qui permet de réduire considérablement
les traitements et de faire des économies.
Les légumes bulbes tels que l’ail et l’échalote
se conservent mieux. Les consommateurs
le disent, les légumes et les fruits ont plus
de goût. Au niveau qualités alimentaires,
les résultats d’expérimentation* menées en
partenariat avec des organismes officiels et
professionnels démontrent une faible présence
de nitrates dans les épinards ou la salade,
une richesse supérieure en vitamines pour le
haricot vert et en sucre pour la carotte. Ces
exemples parmi d’autres démontrent les
bienfaits de la bonne relation entre un sol en
bonne santé, riche en humus et les qualités
nutritionnelle des végétaux récoltés.
*Consultez les nombreux témoignages d’utilisateurs et les
résultats d’expérimentations sur www.sobac.fr (rubrique
Témoignages et résultats)
Publireportage
Semez de la vie dans votre sol
pour réussir votre jardin avec l’objectif “ 0 PHYTO ”
Pour les jardiniers, les technologies Marcel Mézy se retrouvent à travers les produits
L’ECO-fertilisant BACTÉRIOSOL en tant qu’amendement organique et BACTÉRIOLIT
comme activateur de compost. La gamme s’est récemment enrichie avec le QUATERNA
Plantations et Potager. Complémentaire au BACTÉRIOSOL, ce produit optimise le
développement du système racinaire Ces produits sont fabriqués en France par SOBAC.
Ils sont utilisables en Agriculture Biologique et sont efficaces sur tous les végétaux :
légumes, fruits, gazon, arbustes, arbres, haies.
L’ECO-fertilisant
BACTÉRIOSOL
pour créer rapidement de l’humus
Granulés facile d’utilisation et prêt à l’emploi ;
les granulés de BACTÉRIOSOL s’épandent
en surface à l’automne pour préparer la terre
et au printemps lors des travaux du sol,
semis, plantations ou repiquages, à raison de
30 à 50 g au m2. Pour agir de façon optimale,
il est nécessaire d’arroser une première fois
ou si le climat est trop sec. Utilisation sur un
sol d’une température supérieure à 8-10 c°
(ne pas utiliser sur sol gelé). Il n’est pas utile
d’enfouir les granulés.
La technologie BACTÉRIOLIT
Pour obtenir un compost noble,
riche en humus
Les micro-organismes aérobies de
BACTÉRIOLIT ont la particularité de
transformer rapidement tous les déchets
ménagers ou organiques en humus.
Cette action naturelle permet d’obtenir un
compost aéré, sans avoir à le brasser. Riche
et sans odeur de pourrissement, le compost
offre ainsi une grande qualité fertilisante et
structurante pour tous les sols.
www.sobac.fr
Une action naturelle
sur l’univers vivant du sol
UN SOL FERTILE SANS PHYTOS
UNE CROISSANCE EXCEPTIONNELLE
Les technologies BACTÉRIOSOL + QUATERNA
le duo qui optimise la relation sol-plante
L’éco-fertilisant BACTÉRIOSOL crée
l’environnement idéal pour nourrir
naturellement les végétaux grâce à la
production d’humus. Les micro-organismes
du QUATERNA agissent sur le réseau
racinaire de la plante. La conjugaison de
ces deux actions favorise la communication
entre le sol et la plante afin que l’un réponde
aux mieux aux besoins de l’autre. Ces deux
actions complémentaires, réunissent les
conditions optimum pour réussir vos cultures
potagères en alliant santé du sol, protection
et vigueur des végétaux.
Des produits reconnus pour leurs vertus
environnementales
Les technologies Marcel Mézy BACTÉRIOSOL et BACTÉRIOLIT sont reconnues
pour leur pouvoir à fixer le carbone dans les sols et à en réduire les émanations dans
l’air. Elles comptent parmi les solutions contre le réchauffement climatique. Qualifiées
de “véritables pièges à carbone”, ces solutions ont été présentées sur le stand du Club
ADEME International* pendant la COP21 à Paris en 2015, la COP22 à Marrakech
en 2016 et la COP23 à Bonn en 2017.
*Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie
34
n° 2560 du 18 janvier 2019
Demain au jardin
LA BONNE GRAINE/SP
1
2
POMMES DE TERRE
à l’abri du mildiou !
Misez sur les pommes de terre résistantes au champignon
et ce, sans traitement. Voici huit variétés, de précoces à tardives,
qui ne lui donnent pas asile. ☙ Thérèse Trédoulat
L
a saison de plantation des pommes
de terre approche. Elle a lieu de la
mi-février à la fin mars pour les
primeurs, de la mi-mars à la mi-mai pour
celles de conservation, selon votre climat.
Préparez l’endroit qui leur est destiné en
ameublissant le sol et en y enfouissant
un engrais riche en potasse. Choisissez
des variétés qui tolèrent les attaques de
mildiou sans traitements et qui resteront
saines, en tenant compte de vos utilisations culinaires. Les variétés sont classées
F. MARRE/RUSTICA
1. Calibre blanc
Assez grosse, ‘Blanche’ est de
peau et de chair claires. C’est
une pomme de terre primeur
ou de conservation (groupe B).
2. Peau rouge
‘Sarpo Mira’ fait preuve d’une
bonne qualité culinaire et est
très productive (groupe B).
en trois catégories. À chair ferme
(groupe A), elles se tiennent bien après
une cuisson à l’eau ou à la vapeur et se
dégustent en salade, sautées, en robe des
champs. Les chairs tendres (groupe B)
sont excellentes en gratin, purée ou au
four. Les variétés à chair farineuse
(groupe C) se défont après cuisson et sont
idéales en potage, gratin, purée et frite.
Prenez les deux
Les variétés précoces se récoltent jeunes,
après deux à trois mois de culture, et se
conservent peu. Celles dites de conservation restent de trois à cinq mois dans le
sol, certaines étant plus tardives que
d’autres. Si vous avez la place, optez pour
une de chaque. Si les plants que vous avez
achetés n’ont pas germé, rangez-les dans
des clayettes et exposez-les à la lumière.
Plantez-les un mois plus tard, quand les
germes sont beaux, mais encore courts.
35
4
LA BONNE GRAINE/SP
3
F. MARRE/RUSTICA
Demain au jardin
Choisissez vos variétés selon vos priorités,
résistance, précocité, utilisation.
3. Récolte au choix
Ovale, ‘Bernadette’ se
ramasse en juin, en primeur
ou en août, pour la
conservation (groupe A).
5
4. Cycle court
‘Artémis’ est de bon
rendement et se cultive bien
en primeur (groupe B).
6
5. France au panier
À peau rouge et chair jaune
pâle, ‘Rose de France’ est une
variété récente (groupe A).
7
6. Bon pied, bon œil
Les “lunes” de ‘Blue Bell’
soulignent ses yeux. Elle
possède une chair jaune un
peu sucrée (groupe B).
8. Cœur tendre
Réguliers et allongés, les
tubercules de ‘Fleur bleue’
ont une peau et une chair
violettes (groupe B).
36
n° 2560 du 18 janvier 2019
F. MARRE/RUSTICA
7. Lune de miel
‘Appolo’ produit de gros
tubercules, mais
ils sont de conservation
courte (groupe B).
LA BONNE GRAINE
8
COMMENT LES CULTIVER
1. ‘BLANCHE’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
réduit
Précocité : moyenne, comptez de 3 à 4 mois de culture après la plantation.
Conservation : longue. Utilisations : elle est bonne en frite, purée, salade, gratin.
Notre conseil : cette variété est peu sensible à la sécheresse.
2. ‘SARPO MIRA’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
normal
FLORA PRESS/NOVA PHOTO GRAPHIK/BIOSPHOTO
Précocité : variété demi-tardive, de 4 à 5 mois de culture. Conservation :
excellente. Utilisations : tout convient à cette pomme de terre très polyvalente.
Notre conseil : essayez les autres variétés de la série Sarpo.
3. ‘BERNADETTE’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
normal
Précocité : moyenne, de 3 à 4 mois de culture. Conservation : très longue.
Utilisations : dégustez-la en salade, à la vapeur, rissolée ou encore en potage.
Notre conseil : cette pomme de terre est très facile à éplucher.
4. ‘ARTÉMIS’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
normal
Précocité : bonne. Conservation : moyenne à bonne. Utilisations : cette
variété polyvalente est délicieuse au four, à la vapeur, en salade, frite, purée.
Notre conseil : elle est bien adaptée aux régions du nord de la France.
5. ‘ROSE DE FRANCE’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
réduit
Précocité : elle est moyenne, de 3 à 4 mois de culture après la plantation.
Conservation : moyenne. Utilisations : en salade, à la vapeur, rissolée.
Notre conseil : elle supporte vaillamment un manque d’eau passager.
6. ‘BLUE BELL’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
normal
Précocité : demi-tardive. Conservation : assez bonne, autour de 7 mois.
Utilisations : elle s’accommode aussi bien en frite, purée, potage, ou au four.
Notre conseil : elle entre dans la préparation de recettes sucrées.
7. ‘APOLLO’
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
normal
Précocité : bonne, comptez de 2 à 3 mois de culture. Conservation : faible,
autour de 3 mois. Utilisations : à la vapeur ou rissolée, elle est polyvalente.
Notre conseil : à planter en février-mars pour une récolte en primeur.
LA BONNE GRAINE/SP
8. ‘FLEUR BLEUE’
Voir notre carnet d’adresses
soleil, mi-ombre
ameubli, drainé
normal
Précocité : tardive. Conservation : bonne car la dormance est longue.
Utilisations : polyvalente, elle est goûteuse au four, à la vapeur, en purée, chips.
Notre conseil : étonnez vos invités avec sa chair violette après cuisson.
Légende pictogrammes :
exposition
type de sol
arrosage
37
Interview
Les petites passions
En librairie
LES MAINS
DANS LA TERRE
D'ÉLIE SEMOUN
M. DI DOMENICO / ULMER
Élie Semoun vient de publier Pelouse interdite. Rencontre avec
un humoriste aux mains vertes. ☙ David-Manuel Fouillé
L
e rendez-vous est fixé dans un café
près de la maison de la Radio, à Paris.
L’humoriste arrive à l’heure, souriant et détendu. “Excusez-moi, j’ai
juste quelques petits trucs à régler et je suis
à vous.” Il pianote sur son téléphone. Le comédien est sur tous les fronts. Il a sorti son
troisième album, Des Paroles en l’air, en
septembre, participe à l’émission de RTL, Les
Grosses Têtes, prépare son prochain spectacle
Élie Semoun et ses monstres, la suite de
Ducobu… Mais, pour parler de plantes, il a
toujours un moment à accorder.
Rustica : On ne vous attendait pas forcément
sur un livre de jardinage…
Élie Semoun : On m’avait proposé d’écrire
sur ma vie, j’ai préféré faire un livre sur mon
jardin. C’est une autre façon de parler de
moi. Parce que je jardine vraiment. J’ai des
CREDIT
A. GOBERT / ULMER
Les jardiniers aiment en
général faire visiter leur
espace vert. Élie Semoun
n’échappe pas à la règle.
L’humoriste raconte avec
simplicité comment il a bâti
son jardin. Il évoque ses
succès, ses joies, comme
l’arrivée d’un olivier, mais
aussi ses échecs, à l’instar
de ses camélias plantés
en plein soleil. Didier Willery,
journaliste horticole et
auteur, ajoute des précisions
utiles sur les plantes
favorites de l’humoriste. En
dévoilant ses souvenirs
de jardinier, Élie Semoun
met au jour un aspect
méconnu de sa personnalité.
Pelouse interdite,
par Élie Semoun, Ulmer,
188 p., 19,90 €.
38
n° 2560 du 18 janvier 2019
La pièce d’eau
est l’élément
central du jardin
d’Élie Semoun.
amis qui ont des super jardins, mais ils sont
créés par des paysagistes et entretenus par
des professionnels. Moi, je n’aime pas que
l’on fasse les choses à ma place. Le jardinage,
c’est mon sport. Je transporte des gravats,
du terreau, des arbustes, des pierres… Avant
de rentrer en scène, Muriel Robin me dit
parfois : “Dis donc Élie, t’as vu tes ongles ?”
R. : D’où vient cet amour pour les plantes ?
É. S. : Mes parents avaient un lopin de terre
dans le Loiret. On y allait chaque semaine.
Au début, c’était la corvée. Mais je crois que
j’y ai trouvé un refuge quand ma mère est
décédée. J’avais 11 ans. C’est là que j’ai commencé à m’intéresser au monde végétal,
notamment aux fougères.
R. : Une passion qui ne vous a jamais quitté…
É. S. : Je suis heureux de faire partie de ce
club. Avec les infirmiers et les comédiens,
LE “DEALER” PRÉFÉRÉ
C. HOCHET/RUSTICA
il n’y a rien de plus beau que les jardiniers.
Quand je vivais à Paris, mon appartement
était rempli de plantes. Dès que j’ai pu, j’ai
cherché un bout de terrain. Je me suis installé
au nord de la région parisienne. J’ai visité le
jardin d’abord et la maison ensuite. J’ai commencé par arracher cette haie de thuyas.
R. : Vous avez redessiné le jardin…
É. S. : C’est vrai. Le jardinage, c’est comme
chercher un trésor. On ne sait jamais ce que
l’on va trouver : une terre pourrie, du sable,
de l’humus. Un jardin, c’est plein de poésie,
c’est un lieu que l’on peut transformer ou au
contraire laisser libre. Mon jardin est en chantier permanent, il change tous les deux ans.
Dernièrement, j’ai déplacé un hortensia et je
l’ai installé au pied d’un marronnier. Je pense
qu’il sera mieux à cet endroit. Parfois, je compare mon jardin à une œuvre. Cependant, j’ai
un gros défaut : je manque de patience. Ce
qui m’a valu pas mal de déboires !
R. : Où trouvez-vous l’inspiration ?
É. S. : Je pioche des idées à droite, à gauche,
dans les magazines comme Rustica, mais
aussi chez les pépiniéristes.
R. : Vous parlez des pépiniéristes comme de
vos dealers. C’est un peu fort non ?
É. S. : Pas du tout ! Je suis un drogué des
plantes. Ce sont donc mes dealers ! Plus
sérieusement, les pépiniéristes sont de vrais
passionnés, des gentils fous. C’est un métier
tellement dur ! Et puis, ils commencent à
me connaître. Je reviens toujours de tournées
les bras chargés de plantes.
R. : Quels sont vos végétaux préférés ?
É. S. : J’aime les fougères et je suis un grand
fan de plantes exotiques. La dernière fois que
je suis allé au Puy-du-Fou, j’ai rapporté un
penstémon et une fougère arborescente.
R. : Vous écrivez dans votre jardin ?
É. S. : Non, je préfère écrire dans les cafés. Mais
je ressens une grande paix dans mon jardin.
C’est comme si j’étais dans une bulle. En revanche, ma conscience écologique a grandi
avec lui. Un jour, je me suis dit : comme notre
pauvre planète souffre ! Les hommes sont tantôt des dieux tantôt des démons.
P. ITO / ULMER
“Si vous voulez connaître
le vrai Élie Semoun,
allez voir son jardin. Je me
dis parfois qu’il préfère
les plantes aux hommes.”
Jean-Paul Rouve, acteur.
Thierry Delabroye fournit régulièrement
Élie Semoun en végétaux. “Le courant
est tout de suite passé entre nous. Je le
connais depuis quinze ans. Pour Élie,
le jardinage n’est pas une histoire de
mode. Je l’ai déjà vu dessoucher
des bambous à la pioche. Ce qui me
surprend, c’est qu’il a vraiment un œil
aiguisé. Peut-être parce qu’il a l’habitude
d’observer la société pour écrire ses
sketches, mais il repère une plante à
20 mètres. Un peu comme un peintre.”
De la terre à la table
LES POMMES
sont de garde tout l’hiver
Récoltées en automne, les pommes
m s
tardives, cultivées sans pesticides,
ti id
se conservent plusieurs mois au fruitier
et y développent leurs arômes.
Sachez les distinguer pour en profiter
toute l’année ! ☙ Maryse Charlot
Chez le producteur
À Alençon (61), Bernard Coulon bichonne
sa collection de pommiers. “Plusieurs centaines, que je taille de novembre à fin mars.
J’ai 64 variétés de reinettes, une vingtaine de
calvilles et au moins une trentaine de
pommes de longue conservation. Toutes sont
récoltées avant la mi-novembre, mais certaines n’arrivent à maturité qu’au fruitier,
en janvier ou février. Les plus répandues
portent souvent plusieurs noms, comme
‘Delicious’, à croquer jusqu’en mars, dont on
a répertorié 54 synonymes !”
Variétés de nos terroirs
Chaque région possède ses stars de
longue durée : ‘Court pendu gris’
(Limousin), ‘Cusset’ (Rhône) et ‘Patte de
loup’ (Maine-et-Loire) jusqu’en mai ;
‘Blanc Dureau’ (Auvergne et Normandie)
jusqu’en juin. ‘De l’Estre’ (Centre et SudOuest) et la petite ‘Alfred Jolibois’
(Bourgogne) atteignent juillet. Quant à
‘Calville blanc d’hiver’, déjà connue des
Romains, elle a traversé les siècles sans
perdre de sa notoriété.
40
n° 2560 du 18 janvier 2019
Astuce de Normand
En guise de farce dans une volaille à rôtir,
Bernard Coulon conseille d’y introduire
deux ou trois petites pommes entières.
“Avec la peau, bien sûr !” À la cuisson, leur
fumet se développe dans la chair de l’animal, qui n’en sera que plus moelleux. Pour
les meilleurs desserts aux pommes (bourdins, tartes, chaussons…) rendez-vous au
concours annuel de Vimoutiers (61).
Patrimoine à sauvegarder
“Au fruitier, j’inspecte régulièrement
mes pommes pour retirer celles qui s’abîment”, précise Bernard Coulon, qui en
vend toute l’année (à 1,50 €/kg). Pourtant
innombrables et souvent anciennes, les
variétés de terroir ne représentent que
10 % des pommes consommées en
France : elles sont concurrencées par les
quelques dizaines de variétés récentes
issues de l’arboriculture industrielle.
Un oignon à déguster
t cru, un fromage doux
à pâte persillée et une orange juteuse.
Moins fort que le
jaune, l’oignon rouge
affiche une chair
blanche à nervures
pourpres dans une
salade. Son petit
piquant se dissipe
en fondant à la
cuisson. Pochés et
vidés, les gros bulbes
peuvent être farcis
de viande ou de
légumes. Sur les étals,
les plus courants sont
‘Rouge de Brunswick’
et ‘Red Baron’.
Cultivées sans
intrants chimiques,
les pommes de garde
se mangent avec
la peau. Congelez
les trognons, chargés de
pectine, pour réaliser
des confitures.
Aussi appelé bleu de
Sassenage, il est issu
de l’alliance de lait
cru et de lait frais du
matin. Le persillé qu’il
développe donne une
pâte moelleuse, aérée
et douce. Affiné au
minimum 25 jours, il
se déguste en raclette
(vercouline). C’est
aussi un régal sur un
gratin, ou encore avec
des ravioles, dans une
sauce ou un soufflé.
ORANGE NAVEL
Son signe distinctif ?
Le petit nombril (navel,
en anglais) ornant
l’une de ses extrémités.
À condition d’être bio,
sa peau souple, facile
à retirer, offre un zeste
un peu acidulé, sans
amertume. Sa pulpe
juteuse, comportant
peu de pépins,
accompagne la viande
blanches et le canard.
Son jus parfume
les carottes au cumin
et les vinaigrettes.
Par Maryse Charlot
V. QUÉANT/RUSTICA
À chacune sa recette
Le goût des pommes évolue au fil des
mois et n’est pas le même d’une année
sur l’autre, ni d’une région à l’autre. D’où
l’avantage d’en avoir une belle diversité
au fruitier, pour adapter chaque variété à
une recette : fondante et sucrée pour la
tarte, onctueuse à texture fine pour la
compote, ferme et acidulée avec la viande
et le boudin, croquante en salade…
BLEU
DU VERCORS
SHUTTERSTOCK - BLEU DE SASSENAGE-SP - SHUTTERSTOCK
OIGNON ROUGE
HUILE DE GOÛT
DESSERT 100 % VÉGÉTAL
Issue d’une récolte
précoce, cette huile
d’olive vierge extra
de Sicile dévoile des
notes d’herbes
fraîches et de
pomme.
Oliviers & Co. Affiorato
Geraci, 1 l, 34 € env.
Fabriqués en Bretagne, ces yaourts
à base de graines de soja bio
issu de la filière française révèlent
un délicieux
parfum
de citron.
Vrai. Végétal,
2 x 100 g,
1,50 € env.
MUNSTER DES VOSGES
SARDINES REVISITÉES
Crémeux, ce petit munster fermier
est fabriqué dans le parc naturel des
Ballons des
Vosges, avec du
lait bio. Un vrai
régal sur du pain
aux noix !
Bonneterre.
220 g, 6 € env.
Dégustez sur du pain de campagne
toasté ces sardines parfumées
au thym citron et au
poivre Timut une
épice rare du Népal
aux saveurs de
pamplemousse rose.
La Belle-Iloise. Boîte
de 115 g, 3,50 € env.
Voir notre carnet d’adresses
41
Honneur à la pomme : le fruit préféré des Français est apprécié pour ses vertus nutritionnelles.
À l’instar de nos idées culinaires, invitez-la donc à plusieurs reprises.
Chouquettes
au fromage
Millefeuilles de
Granités
pomme et boudin aux clémentines
Carpaccio
de haddock aux
pommes
Feuilles du jardin
sauce persillée
Compote
de pommes
à la poudre
d’amandes
Soupe de
légumes oubliés
Roastbeef
en brioche sur
rosettes de
mâche
Soupe de poires
et nonnettes
Quiche aux
pommes et bleu
du Vercors
Râpé de chou
au raifort
Flans
à la verveine
Avocats,
oignons rouges,
petites graines
Colombo
d’agneau et riz
créole
Bricks de
pommes et
châtaignes
‘Barbe de
capucin’ à l’huile
truffée
Gambas grillées
au piment
d’Espelette
Pain d’épice
à l’orange
Endives au
fromage blanc
de brebis
Pastillas de
boudin, pommes
et marrons
Cake à l’orange
Potage
de betterave
Poêlée
de chicorée,
pommes de terre
et carottes
Grog à l’orange
et à la badiane
Salade de pâtes
aux olives
Veau mariné
au citron et au
chorizo
Pommes au four, Croque-monsieur
spéculoos
oignon
et cannelle
et saucisse
Velouté
d’endives à l’ail
Crème
de citron
Céleri râpé
à la moutarde
ancienne
Roulés de dinde,
pommes
et oignons
Fromage blanc
au miel
Soupe de courge
‘Butternut’ au
curry
Polenta
aux carottes et
pecorino
Flan
à la papaye
Minigratins
de champignons
de Paris
Filets de barbue
aux pommes
Tiramisu
aux spéculoos
Œufs
à la coque
Fondue
de poireaux
Cannelés
bordelais
Par Joëlle Pierrard
42
Bruno et
Anne Duffau,
vignerons
à Gaillac (81).
“Au domaine Duffau, nous traitons
les cépages avec nos purins
d’ortie, de prêle et de fougère. Afin
d’améliorer la structure des sols
argilo-calcaires de nos coteaux,
classés en gaillac-premières-côtes,
nous enherbons un rang de vignes
sur deux avec des semis de colza,
féverole, orge, triticale ou trèfle.”
n° 2560 du 18 janvier 2019
SP
SP
Rencontre
• Domaine Duffau
La cuvée Loin de l’œil,
issue de raisins passerillés,
doit son nom à un cépage
blanc de la région de
Gaillac. Ce vin est délicieux
avec une tarte.
9 € env. départ cave.
• L’Enclos des roses
Un effervescent, méthode
ancestrale, brut 100 %
mauzac, mêlant arômes
de pomme acidulée
et de fruits exotiques.
12 € env. départ cave.
• Château de Rhodes
Ce rouge bio aux tannins
soyeux et notes épicées
se boit carafé, à 18 °C.
9 € env. départ cave.
De la terre à la table
Carpaccio de haddock aux pommes
1. Lavez les ‘Reinette du Mans’. Sans les
peler, retirez le cœur à l’aide d’un videpomme. Émincez-les très finement avec un
couteau bien aiguisé ou une mandoline.
Disposez délicatement les rondelles obtenues sur un plat de service.
2. Brossez, zestez et pressez les agrumes.
Versez le jus du demi-citron jaune sur les
pommes pour qu’elles ne brunissent pas.
3. Taillez de fines tranches de haddock.
Répartissez ces “pétales” de poisson sur
les rondelles de pomme. Ensuite, parsemez-les des zestes de citron vert et
d’orange. Arrosez la préparation avec le jus
de citron vert et l’huile d’olive.
4. Répartissez les brins d’aneth sur le
poisson. Parfumez de baies roses concassées (ou d’éclats de noix de cajou,
d’amandes ou de noisettes).
Conseil : faites durcir le haddock environ 30 min au congélateur afin de faciliter sa découpe en carpaccio.
P DUFOUR/INTERFEL-SP
Préparation : 15 min – Pour 4 personnes
✽ 3 pommes ‘Reinette du Mans’ ✽ 300 g de haddock fumé ✽ 1/2 citron jaune
✽ 1 citron vert ✽ 1 orange navel non traitée ✽ 10 baies roses
✽ 2 brins d’aneth ✽ 3 cuill. à s. d’huile d’olive vierge extra fruitée
Quiche aux pommes et bleu du Vercors
1. Préchauffez votre four à 210 °C (th. 7).
2. Épluchez les pommes ‘Cusset’, évidezles et coupez-les en petits morceaux. Dans
une poêle, faites fondre le beurre et faites-y
revenir les pommes à feu moyen durant
10 min. Hachez les cerneaux de noix. À
mi-cuisson, ajoutez-les dans la poêle, ainsi
que le miel.
3. Étalez la pâte dans un moule. Piquez le
fond avec une fourchette et faites cuire à
blanc 7 à 8 min, à 210 °C (th. 7). Sortez-la
et répartissez la préparation aux pommes
dessus. Coupez le bleu du Vercors en
lamelles. Disposez-le sur les pommes compotées, puis parsemez le thym.
4. Cassez les œufs dans un bol. Ajoutez
la crème fraîche et battez le tout au fouet.
Si vous trouvez le mélange trop compact,
mouillez avec un peu de lait. Poivrez et
versez la préparation sur les pommes.
Enfournez à 180 °C (th. 6) durant 35 min
env., jusqu’à ce que la quiche soit dorée.
SHUTTERSTOCK
Préparation : 20 min – Cuisson : 50 min env. – Pour 6 personnes
✽ 4 pommes ‘Cusset’ ✽ 1 pâte feuilletée ✽ 100 g de bleu du Vercors ✽ 3 œufs
✽ 25 cl de crème fraîche ✽ 25 g de cerneaux de noix ✽ 1 cuill. à s. de miel
✽ 15 g de beurre demi-sel ✽ 1 pincée de thym séché ✽ poivre du moulin
Pain d’épice à l’orange
1. Râpez finement le gingembre. Portez le
jus d’orange à ébullition avec le sucre
semoule dans une casserole. Ajoutez le
gingembre râpé. Remuez. Laissez frémir
3 min, puis retirez du feu. Passez au
chinois et réservez.
2. Pelez les oranges à vif, coupez-les en
fines tranches et réservez-les au frais.
3. Battez les œufs avec le lait. Trempez les
tranches de pain d’épice dans ce mélange
pour les imbiber légèrement. Déposez-les
ensuite dans un plat et recouvrez-les
d’une couche de cassonade.
4. Mettez le beurre à fondre dans une
poêle. Faites caraméliser 3 min à feu doux
chaque face des tranches de pain d’épice.
5. Placez deux tranches de pain d’épice
dans chaque assiette. Répartissez dessus
les lamelles d’orange. Arrosez-les d’un
peu de sirop d’orange parfumé au gingembre. Parsemez le tout de quelques
éclats de noisettes.
BONNETERRE-SP
Préparation : 20 min – Cuisson : 10 min – Pour 4 personnes
8
tranches
de pain d’épice Bonneterre ✽ 10 g de gingembre frais ✽ 2 œufs
✽
30
cl
de
jus
d’orange
✽
✽ 60 g de sucre semoule ✽ 3 oranges ✽ 40 cl de lait entier
40
g
de
cassonade
✽
✽ 20 g de beurre ✽ 20 g de noisettes concassées
43
De la terre à la table
Pastillas de boudin, pommes et marrons
CNIEL-SP
Préparation : 15 min – Cuisson : 15 min – Pour 4 personnes
✽ 3 pommes ‘Cassou’ des Landes ✽ 150 g de boudin noir ✽ 12 marrons cuits
✽ 40 g de beurre demi-sel ✽ 4 feuilles de brick ✽ 50 g de poudre de noisettes
1. Préchauffez votre four à 210 °C (th. 7).
Coupez le boudin en tronçons de 2 cm.
2. Rincez les pommes sous l’eau courante. Après les avoir pelées et coupées
en petits morceaux, faites-les revenir dans
une poêle, dans 20 g de beurre demi-sel.
Ajoutez les marrons cuits. Laissez mijoter
environ 5 min à feu doux.
3. Étalez les feuilles de brick. Badigeonnezles de beurre fondu à l’aide d’un pinceau.
Répartissez la compotée de pommes aux
marrons et les tronçons de boudin.
4. Parsemez de poudre de noisettes.
Repliez les bords pour former des pannequets. Déposez ces derniers sur la plaque
du four couverte de papier cuisson. Baissez
la température à 180 °C. Enfournez durant
10 min environ, jusqu’à ce que les pannequets soient dorés.
Conseil : la feuille de brick est un produit phare de la cuisine orientale, utilisé pour les samoussas, pastillas,
nems… Plutôt que de les frire, optez
pour la cuisson au four, plus légère.
Filets de barbue aux pommes
COOKLOOK/PAVILLON FRANCE
Préparation : 40 min – Cuisson : 20 min – Pour 4 personnes
✽ 4 pommes ‘Alfred Jolibois’ ✽ 2 oignons rouges ✽ 4 filets de barbue
✽ 4 cuill. à s. de vinaigre de cidre ✽ 150 ml de cidre brut ✽ 200 g de crème fraîche
✽ 150 g de beurre ✽ 2 cuill. à c. de sucre ✽ sel ✽ poivre vert du moulin
1. Épluchez et émincez finement les
oignons. Faites fondre 50 g de beurre dans
une poêle et faites-y suer les oignons à feu
doux. Lorsqu’ils deviennent transparents,
saupoudrez-les de sucre semoule. Laissezles caraméliser légèrement avant de les
arroser de vinaigre de cidre. Faites réduire
5 min, puis versez le cidre dans la poêle.
Laissez réduire de moitié. Baissez le feu,
ajoutez la crème fraîche et faites frémir
3 min. Salez, poivrez.
2. Lavez et coupez les pommes en petits
quartiers, sans les éplucher. Faites-les
revenir avec 50 g de beurre dans une poêle
pendant 4 min. Poivrez.
3. Poêlez pendant environ 7 min les deux
faces des filets de barbue dans le beurre
restant. Poivrez et salez légèrement.
4. Dressez les quatre filets de poisson
dans des assiettes préalablement chauffées. Ajoutez les quartiers de pommes
cuites et nappez de sauce.
Pommes au four, spéculoos et cannelle
P COLIN/INTERFEL
Préparation : 10 min – Cuisson : 35 min – Pour 4 personnes
4
pommes
‘Court pendu gris’ ✽ 1 cuill. à c. de cannelle en poudre
✽
8
biscuits
de type spéculoos ✽ 4 fines tranches
✽
de pain rassis ✽ 30 g de beurre salé ✽ 4 petits bâtons de cannelle
44
n° 2560 du 18 janvier 2019
1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
2. Rincez les pommes sous l’eau courante, sans les éplucher. Ôtez les trognons.
Pour cela, tenez la pomme à la verticale.
Enfoncez le vide-pomme bien droit au centre
du fruit, tournez et retirez l’ustensile.
3. Réduisez les spéculoos en miettes.
Dans un bol, incorporez-les à 30 g de
beurre salé ramolli à température ambiante.
Ajoutez la cannelle en poudre. Mélangez
pour obtenir une pâte granuleuse.
4. Tartinez les tranches de pain de beurre.
Posez les pommes dessus et disposez-les
dans un plat à four. Garnissez-les de la
préparation aux biscuits. Enfournez durant
35 min. Décorez avec 4 petits bâtons de
cannelle que vous pourrez réutiliser après
les avoir rincés sous l’eau. Dégustez chaud.
Variantes : les plus gourmands accompagneront les pommes cuites d’une
cuillerée de crème fraîche ou d’une
quenelle de glace à la vanille.
RECETTE : A. BEAUVAIS - PHOTOS : C. HERLÉDAN/CERCLES CULINAIRES DE FRANCE-SP
Millefeuilles de pommes et boudin
Préparation : 20 min – Cuisson : 25 min – Pour 4 personnes
✽ 4 pommes ‘Patte de loup’ ✽ 4 feuilles de brick ✽ 4 boudins noirs
✽ 2 oignons rouges ✽ 20 g de beurre demi-sel ✽ 20 g de cassonade
✽ 2 cuill. à s. d’huile d’olive vierge extra ✽ sel ✽ poivre du moulin
1. Émincez très finement les oignons
rouges. Chauffez une poêle avec 1 cuill.
à s. d’huile. Faites réduire les oignons
émincés sur feu très doux environ
8 min. Ajoutez 5 g de cassonade.
Mélangez. Réservez au chaud.
2. Pelez les pommes, retirez les trognons et détaillez en tranches de 1 cm
d’épaisseur. Dans une poêle, faites
fondre 15 g de beurre demi-sel. Ajoutez
les tranches de pommes. Saupoudrezles de 15 g de cassonade. Faites-les
compoter pendant 8 min (photo 1).
Elles doivent être cuites, mais conserver
une belle tenue. Réservez-les au chaud.
3. Incisez les boudins dans le sens de
la longueur. Retirez la peau. Récupérez
la chair. Dans la même poêle que les
pommes, faites-la cuire dans 1 cuill. à
s. d’huile pendant 7 min env. Poivrez.
Salez légèrement. Réservez au chaud.
4. Étalez les feuilles de brick sur le plan
de travail. À l’aide d’une paire de
ciseaux, découpez dans chaque feuille
quatre cercles de 10 cm de diamètre.
Avec un pinceau, badigeonnez-les
d’huile d’olive (photo 2). Disposez-les
sur la plaque du four couverte de papier
sulfurisé. Enfournez à 180 °C (th. 6)
jusqu’à coloration.
5. Montez les millefeuilles dans les
assiettes en commençant par un cercle
de feuille de brick. Déposez dessus une
petite portion de pommes et d’oignons
(photo 3). Recouvrez d’un autre cercle
de feuille de brick. Alternez ensuite
couches de boudin noir, d’oignons
rouges, de pommes cuites et de feuille
de brick. Terminez par deux tranches
de pommes et quelques oignons.
Servez chaud, accompagné d’une
salade, par exemple de la mâche.
45
De la terre à la table
Croque-monsieur oignon et saucisse
CIGC IMAGE ET ASSOCIES
Préparation : 15 min – Cuisson : 20 min env. – Pour 4 personnes
✽ 1 gros oignon rouge ✽ 4 lamelles épaisses de comté ✽ 20 g de beurre
✽ 8 tranches de pain de mie ✽ 8 tranches de saucisse de Morteau ✽ huile
1. Épluchez l’oignon rouge. Émincez-le
très finement. Dans une poêle, faites fondre
une noisette de beurre avec 1 cuill. à s.
d’huile. Ajoutez les lamelles d’oignon et
laissez-les suer 10 min sur feu très doux,
jusqu’à ce qu’elles se colorent légèrement.
Ensuite, réservez.
2. Faites dorer les tranches de saucisse
de Morteau de chaque côté pendant 5 min
dans un filet d’huile. Réservez.
3. Beurrez une face de chaque tranche
de pain de mie avant de confectionner les
croque-monsieur en répartissant l’oignon
rouge sur les faces non beurrées. Ajoutez
deux tranches de saucisse et une généreuse lamelle de comté. Couvrez d’une
seconde tranche de pain de mie, face
beurrée tournée vers l’extérieur.
4. Faites cuire environ 5 min dans un
appareil à croque-monsieur ou sous un gril.
Variantes : vous pouvez remplacer la
saucisse de Morteau par un petit reste
de blanc de poulet, de jambon ou de
carottes râpées.
Roulés de dinde, pommes et oignons
POMMES FRANÇAISES/Y. BAGRO-SP
Préparation : 15 min – Cuisson : 20 min – Pour 4 personnes
✽ 2 pommes ‘Cox’s Orange Pippin’ ✽ 4 fines escalopes de dinde ✽ 2 tranches
de pain d’épice ✽ 2 cuill. à s. de jus d’orange navel non traitée ✽ 1 oignon rouge
✽ 20 g de beurre ✽ 2 cuill. à s. d’huile d’olive ✽ sel de Guérande ✽ poivre du moulin
1. Pelez les pommes ‘Cox’s Orange Pippin’,
évidez-les et coupez-les en petits cubes.
Émincez finement l’oignon rouge.
2. Chauffez 10 g de beurre et 1 cuill. à s.
d’huile dans une poêle. Ajoutez les dés
de pommes et l’oignon rouge émincé.
Faites revenir ce mélange sur feu doux,
pendant environ 10 min.
3. Émiettez le pain d’épice. Mouillez-le
avec le jus d’orange avant de l’ajouter à la
préparation. Mélangez délicatement.
4. Poivrez et salez légèrement les escalopes de dinde. Répartissez sur chacune
une portion de farce aux pommes et à
l’oignon. Roulez les escalopes et fermezles à l’aide de ficelle de cuisine.
5. Faites fondre 10 g de beurre dans la
poêle avec 1 cuill. à s. d’huile d’olive.
Ajoutez les roulés de dinde et laissez-les
cuire 10 min sur feu doux, jusqu’à ce que
la viande soit dorée. Servez en décorant de
fines lamelles de pommes non pelées.
Bricks aux pommes et châtaignes
P BARRET/SABATON-SP
Préparation : 25 min – Cuisson : 25 min – Pour 4 personnes
4
cuill.
à c. de confiture de châtaignes d’Ardèche Sabaton ✽ 12 châtaignes
✽
au sirop ✽ 4 feuilles de brick ✽ 2 pommes ‘de l’Estre’ ✽ 50 g de beurre doux
46
n° 2560 du 18 janvier 2019
1. Épluchez les pommes, épépinez-les et
coupez-les en huit morceaux. Égouttez les
châtaignes et réservez leur sirop.
2. Faites revenir les quartiers de pommes
à la poêle 8 min, dans 20 g de beurre
fondu. Incorporez 3 cuill. à s. de sirop de
châtaignes. Laissez encore mijoter sur feu
doux pendant 2 min.
3. Faites fondre 30 g de beurre dans la
poêle. Pliez en deux une feuille de brick et
déposez-la dans la poêle. Étalez au centre
1 cuill. à café de confiture de châtaigne.
Ajoutez 4 morceaux de pommes et 3 châtaignes grossièrement émiettées.
4. Refermez la feuille de brick en triangle
et rabattez les bords arrondis. Faites de
même avec les autres feuilles de brick.
Badigeonnez toutes les faces des bricks
de beurre fondu.
5. Garnissez la plaque du four d’une feuille
de papier sulfurisé. Déposez les bricks
dessus. Enfournez à 180 °C (th. 6) pour
15 min environ. Retournez-les à mi-cuisson. Dégustez tiède.
INFO SANTÉ - LA RÉVOLUTION CURCUMA ET GELÉE ROYALE - par SIMON PORTER
COMMUNIQUÉ
“ Fatigue, épuisement, maladie
Mon état de santé
s’empirait jour après jour.
Tout ceci jusqu’à ce que je découvre
une étonnante combinaison
de Curcuma et Gelée Royale”
L
inda a souffert de graves
problèmes de santé les
5 dernières années. Elle
attribuait tous ses problèmes
à l’âge. Les douleurs, les
problèmes articulaires, le
manque d’énergie, la prise
de poids Linda pensait qu’elle
devrait faire avec comme une
fatalité.
j’étais de plus en plus fatiguée,
voire épuisée déjà depuis
plusieurs mois. Il avait bien noté
que moi qui aimait être occupé à
faire du shopping, du jardinage,
marcher avec mes chiens tôt le
matin et bien jours après jours
je restais de plus en plus assise
à ne rien faire. J’étais de plus en
plus fatiguée, épuisée jour après
jour. Pire je tombais malade en
permanence (grippe, angine,
infections diverses) avec cerise
sur le gâteau des kilos en trop
qui s’accumulaient.je sentais
que je manquais d’énergie et un
peu dépressive. Je savais que je
devais réagir, je devais reprendre
le contrôle de la situation, ne pas
accepter toute cette fatigue et ce
manque d’enthousiasme comme
une fatalité.
Mais tout cela allait changer grâce
à une étonnante combinaison
de curcuma et gelée royale
mise au point par le laboratoire
WELLFORME. C’est Linda
elle-même qui nous explique
comment sa vie a changé grâce
à cette étonnante découverte.
“Lettre ouverte de Linda
a toutes celles et ceux
qui veulent expulser
la maladie et la fatigue
de leur corps”
“J’étais de plus en plus
fatiguée et épuisée au fil
des mois qui passaient”
« Mon mari avait remarqué que
J’ai lu plusieurs articles de
professionnels de la santé à
propos des effets bénéfiques
extraordinaires du curcuma et
de la gelée royale sur la santé.
Il s’agit en réalité de 2 anciens
remèdes de santé mais dont on
s’est récemment aperçu qu’ils
pouvaient faire des miracles sur
la santé de personnes dans ma
situation.
“Les effets miraculeux
du Curcuma et de la
gelée royale sur la santé”
On avait recommandé à mon
mari une cure de Curcuma
Complex des laboratoires
WELLFORME il y a de cela
quelques mois. Alors que lui
aussi traversait une période de
fatigue en quelques semaines
avec Curcumine extra plus (c’est
le nom de cette cure) il avait
retrouvé une pêche incroyable à
56 ans. J’en avais été le témoin et
pour vous dire la vérité à le voir
dans une telle forme j’ai voulu
essayer moi aussi. Je n’avais rien
à perdre, je voulais voir si cela
pouvait avoir le même effet sur
moi et surtout me faire revenir
en bonne santé !
“Je n’avais rien à perdre”
J’ai pris mes 2 gélules par jour
et vous me croirez ou non mais
après la première semaine je me
sentais beaucoup mieux. Mes
jambes n’étaient plus lourdes et
je me sentais pleine d’énergie
sans fatigue, ma digestion était
bien meilleure, je n’avais plus de
douleurs dans les articulations
et enfin je constatais que je
commençais à flotter un peu
dans mon pantalon (normal
VOICI TOUT CE QUE PEUT FAIRE CETTE ASSOCIATION
CURCUMA &
GELÉE ROYALE
SUR VOTRE SANTÉ
Curcuma Complex
Maintenant CURCUMA COMPLEX est enrichie en
gingembre + ginseng + poivre + citron pour augmenter l’efficacité de ses 2 actifs santé que sont
le curcuma et la gelée royale. On estime cette nouvelle formule 6,2 fois plus efficace. Et compte tenu
de son succès son prix reste identique même avec
une formule plus efficace.
RCS Paris 854 848 071 - 15 rue de Bruxelles 75009 PARIS
Identités modifiées pour préserver l’anonymat.
Photos non contractuelles
Service client par téléphone ou en ligne
01 84 88 99 39
APPEL LOCAL
www.wellforme.fr
TOUTES LES INFORMATIONS
PRINCIPAUX BƒNƒFICES :
Booste votre système immunitaire
Augmente l’énergie (dépressions légère)
Agit comme puissant anti-inflammatoire
Soulage et répare les articulations
Solutionne les problèmes urinaires
(prostate, cystites, incontinence, fuite)
Retarde les effets du vieillissement (anti-âge)
Anti-douleur
Anti-bactérie
Probiotic
Guérit de l’intérieur
Perte de poids
Traite diarrhée, constipation, ballonnement
et autres problèmes intestinaux
Les informations personnelles font l’objet d’un traitement informatique, nécessaire à la gestion de votre commande et de nos relations commerciales. Elles peuvent
être communiquées à des sociétés tierces afin de vous permettre de recevoir leurs offres par courrier ou téléphone. Si vous ne le souhaitez pas, vous pouvez vous
opposer à l’utilisation de vos données personnelles en nous écrivant. Pour éviter de faire l’objet de d émarchage téléphonique, inscrivez-vous sur http:/bloctel.gouv.
fr Conformément au RGPD du 25 avril 2016, vous disposez des droits de retrait, accès, rectification, effacement, opposition, limitation et portabilité de vos données,
et d’en définir le sort après votre décès. Pour cela, écrire à WELLFORME. Vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours à réception de votre commande.
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. www.mangerbouger.fr
j’éliminais beaucoup plus si vous
voyez ce que je veux dire).
“J’ai commencé à me
sentir en pleine forme ”
Mon mari lui aussi a pu voir
comment je changeais jour après
jour. Je retrouvais mon niveau
d’activité pleine d’énergie et de
bien-être (c’est vrai que c’est
plus facile sans douleurs et avec
8 kilos en moins). Lui et moi
nous sommes impressionnés par
l’efficacité de cette combinaison
de 2 anciens remèdes associés
dans la cure curcumine extra
plus. Cela a marché pour moi et
mon mari, alors pourquoi cela
ne marcherait pas pour vous ??
essayer et vous verrez très vite
votre santé s’améliorer.
SATISFACTION à 100% GARANTIE
Vous disposez de 3 longs mois après la réception de votre cure Curcuma Complex pour juger
son efficacité Si vous n’êtes pas satisfait les résultats obtenus (énergie, douleurs, digestion, etc)
il vous suffira de renvoyer vos pots entamés ou même vides à n’importe quel moment de cette
longue période d’essai de 3 longs mois et dès réception vous serez remboursé du montant de
votre cure par chèque à votre nom.
✓ Commande lecteur : Curcuma Complex
A retourner ˆ : WELLFORME - MBE 331 - 83 Av. de Nice
06805 CAGNES-SUR-MER Cedex
Sous-Total
Qté. Prix
Cure Essai 15 jours : 45 gélules
29,95 €
Cure Normale 1 mois : 1 pilulier de 90 gél.
49,95 €
Cure Intensive 2 mois : 2 piluliers de 90 gél.
89,95 €
Cure FORTE 4 mois : 4 piluliers de 90 gél.
dont 1 pilulier GRATUIT
129,95€
✓ Contribution unique aux frais d’expédition et d'emballage
Offre valable en France Métropolitaine
Pour eviter toute erreur
merci d’écrire lisiblement
CODE cc999
Chèque à ordre WELLFORME
7,95 €
TOTAL
Carte :
Nº
Signature obligatoire :
M.
Mme
Expire le
Mlle
Nom
Prénom
Adresse
C.P.
E-mail
Tél
Ville
@
Né(e) le
3 chiffres
dos carte
Vie pratique
PIKSELSTOCK/SHUTTERSTOCK
Un entretien régulier,
c’est autant de temps de gagné.
FORMULES SANS CHIMIE
et la cuisine s’illumine !
Quel plaisir de cuisiner dans une pièce propre et ordonnée ! Nos conseils pour trier, ranger
et fabriquer soi-même ses produits nettoyants naturels. ☙ Nathalie Pasquier
L
a cuisine reste la pièce
la plus usuelle de la
maison. On y prépare
et prend ses repas, on y lit le
courrier ou le journal… C’est
là aussi que nos animaux
domestiques viennent se
rassasier. Par conséquent,
cette pièce se salit vite.
Commencez par la débarrasser de tout ce qui l’encombre.
Nettoyez la vaisselle qui
traîne, ou placez-la au lavevaisselle, et dégagez le plan
48
n° 2560 du 18 janvier 2019
de travail, qui doit être lavé
après chaque utilisation.
Préparez un nettoyant multiusage que vous emploierez
sur vos surfaces carrelées,
céramiques, marbre, PVC…
Mélangez 25 cl de vinaigre
blanc dans 50 cl d’eau et ajoutez l’écorce de 3 ou 4 citrons.
Laissez macérer une semaine
avant de filtrer le liquide et
de le transvaser dans un
spray. C’est idéal aussi pour
la crédence ou les plaques de
cuisson. Sur le marbre, vinaigre et citron pourraient
tacher. Optez pour de l’eau
chaude avec quelques
gouttes de liquide vaisselle.
Lutte antigras
Si la gazinière est encrassée,
utilisez une solution composée de 1 volume de cristaux de
soude pour 3 volumes d’eau
chaude. Frottez, puis rincez et
séchez. Retirez les brûleurs
et les plaques et laissez-les
tremper dans une eau savonneuse. Pour détacher la
plaque en vitrocéramique, le
spray multi-usage est parfait.
Pour dégraisser la hotte, passez un chiffon humide sur le
revêtement extérieur et une
fois par mois, ôtez le filtre et
faites-le tremper dans la solution aux cristaux de soude
utilisée pour la gazinière.
Frottez-le, rincez-le et attendez qu’il soit sec avant de le
remettre en place.
NEW AFRICA/SHUTTERSTOCK
Avis de grand ménage
sur la zone cuisson !
Un peu de vinaigre blanc
sur la vitre du four.
L’évier peut se révéler un nid
à microbes, aussi pensez à le
nettoyer à fond chaque semaine. Confectionnez votre
crème à récurer en mélangeant 1 cuillerée de savon
noir à 5 cuillerées de bicarbonate de soude et un peu
d’eau. Étalez cette pâte à
l’éponge pour ne pas rayer
les matériaux (Inox, faïence
ou résine). Débarrassez la
robinetterie des traces de
calcaire avec le spray multiusage, ou en frottant avec un
reste de citron et séchez-la
avec un chiffon sec. Une fois
par mois, rafraîchissez le
lave-vaisselle avec 2 cuillerées à soupe d’acide citrique,
à glisser dans le bac à dosettes, avant de faire tourner
un cycle complet à vide.
Pas de poussière
Faites le tri dans vos placards
et jetez ce qui est périmé, le
cas échéant. Dépoussiérez le
dessus des meubles avec une
solution composée de 1 volume de cristaux de soude
pour 3 volumes d’eau chaude.
Étalez du papier journal, que
vous remplacerez chaque
mois pour limiter les dépôts
graisseux. Lavez les portes,
les poignées et l’intérieur des
placards à l’aide d’une lingette en microfibre trempée
dans une eau savonneuse et
ANDREY_POPOV/SHUTTERSTOCK
SHUTTERSTOCK
Du citron dans
un bol d’eau 2 min
au micro-ondes.
HARO SUR LES RÉSIDUS DU FOUR !
Si votre four n’a pas de système de nettoyage
automatique (catalyse ou pyrolyse), profitez de la fin
du repas et de ce que le four est encore tiède
pour passer à l’action. Retirez les grilles avant
d’humecter les parois d’un coup d’éponge humide.
Ajoutez une couche de bicarbonate de soude si
l’appareil est sale. Laissez agir au minimum 2 h avant
de rincer. Occupez-vous de la grille et des autres
plaques en les trempant dans 3 volumes d’eau
chaude pour un volume de cristaux de soude afin
de dissoudre les résidus brûlés. Aidez-vous d’une
éponge abrasive ou d’un morceau d’aluminium roulé
en boule et rincez abondamment. Dans le four
à micro-ondes, placez un bol d’eau additionnée de
jus de citron avant de mettre l’appareil en route.
La buée générée va décoller facilement les projections
alimentaires des parois et de la porte et le citron
éliminer les odeurs désagréables. Retirez le plateau
tournant et nettoyez-le avec une eau savonneuse.
Rincez-le et séchez-le avant de le remettre en place.
49
Vie pratique
Placards
au carré.
UNITED PHOTO STUDIO/SHUTTERSTOCK
PHOTOS SHUTTERSTOCK. ANDREY_POPOV - AFRICA STUDIO (CI-DESSUS)
Passez une lavette sur
le plan de travail après
chaque utilisation.
Quelques astuces
d’organisation facilitent grandement
rangement et ménage.
essorée. Si des emballages
sont abîmés, transvasez vos
denrées dans des bocaux en
mentionnant la date de péremption sur une étiquette.
Contre le tartre
Redonnez une nouvelle jeunesse à votre petit électroménager. Élaborez une pâte avec
du bicarbonate de soude et
un peu d’eau. Déposez une
noisette sur l’éponge et frottez vos appareils. Nettoyez les
interstices à l’aide d’une
vieille brosse à dents. Rincez
et séchez. Lessivez le carrelage
avec une solution à base de
80 cl d’eau pour 3 cuill. à soupe
de savon noir, additionnée
50
n° 2560 du 18 janvier 2019
d’une vingtaine de gouttes
d’huile essentielle de citron
ou d’eucalyptus, à l’odeur
agréable et aux propriétés
antibactériennes.
Ne reste plus qu’à vider la
poubelle et à la laver à l’eau
chaude et au savon noir, à
raison de 1 cuill. à soupe pour
1 l d’eau. Ajoutez quelques
gouttes d’huile essentielle
de tea-tree aux vertus antibactériennes et antifongiques. Après l’avoir rincée
et séchée, saupoudrez-la de
bicarbonate de soude, qui
absorbera les odeurs. Pour
finir, glissez votre éponge
dans le lave-vaisselle et changez vos torchons !
Crédence carrelée
au savon noir.
CHAÎNE DU FROID SANS BACTÉRIES
Retirez toutes les denrées du réfrigérateur avant
de passer sur les étagères un chiffon en microfibre
bien propre, imbibé de vinaigre blanc. N’oubliez
pas le joint de la porte. Ôtez ensuite les bacs à légumes
et autres clayettes et lavez-les dans l’évier dans une
eau savonneuse. Profitez-en pour trier vos produits.
Une fois par mois, procédez à un nettoyage plus
approfondi. Débranchez l’appareil, videz-le et enlevez
les clayettes et autres contenants amovibles. Étalez
à l’intérieur et sur le joint une crème réalisée avec
du bicarbonate de soude et un peu d’eau. Laissez agir
une heure avant de rincer, puis nettoyez avec une
lingette en microfibre imbibée de vinaigre blanc. Pour
limiter la consommation de l’appareil, dépoussiérez
la grille de condensation une fois par an. Aidez-vous
d’un pinceau ou de l’aspirateur – avec délicatesse.
Dans un même souci d’économie, un dégivrage
du congélateur s’impose tous les trois mois, sauf s’il
est équipé du système “no frost” à dégivrage
automatique. Débarrassez-le de tout ce qu’il contient,
puis débranchez-le. Disposez une serpillière
devant l’appareil et installez un récipient d’eau chaude
à l’intérieur pour accélérer la fonte de la glace.
Procédez au même nettoyage que pour le réfrigérateur.
DÉJÀ PLUS DE 50 000 INSTALLATIONS DANS TOUTE LA FRANCE
Monte-escaliers : choisissez
S’adapte à tous les escaliers
CRÉDIT
D’IMPÔT
%*
Escalier droit, courbe, avec palier, ancien ou
moderne, intérieur ou extérieur, tout est possible.
25
Sécurité d’utilisation totale
Ceinture de sécurité, interrupteur marche/arrêt,
capteurs d’obstacles, tout pour une parfaite
sécurité.
NOUVEAU
le N° 1 du maintien à domicile
Pose ultra-rapide et sans travaux
Commande simplifiée
Une journée de pose seulement.
Ceinture à enrouleur
haute sécurité
Personnalisable
Une intégration parfaite dans tous les types
d’intérieur et de déco, avec une large gamme
de couleurs.
Siège et marche-pied,
repliage ultra-facile
Financement facilité et ajusté
Il existe un monte-escalier pour chaque budget.
Contactez-nous pour connaître nos offres...
“Une seule journée pour poser mon monte-escalier,
c’est épatant ! Si j’avais su, je me serais décidée
plus tôt… Enfin maintenant c’est fait et c’est
vraiment ce qu’il me fallait. Avec mon arthrose, ça
devenait vraiment trop difficile de monter dans ma
chambre. Je suis très, très contente de votre
prestation. Merci beaucoup !”
De nombreux coloris
et matières au choix
Nadine C. (Clermont Ferrand 63)
DEVIS GRATUIT
ET SANS ENGAGEMENT
APPELEZ-NOUS AU :
0 800 58 58 58
SERVICE ET APPEL 100 % GRATUIT
Indépendance Royale :
Libre Réponse N° 42906 • 87089 Limoges Cedex 9
SOCIÉTÉ FRANÇAISE
Conformément à la Loi Informatique et Libertés, vous pouvez
exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en
contactant : dpo@independanceroyale.com ou en téléphonant au 0 800 58 58
58. Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Indépendance Royale pour la gestion de votre demande.
Par notre intermédiaire votre adresse peut être transmise à des tiers. Vous
pourriez ainsi recevoir des propositions d’autres entreprises. Nous vous informons de l’existence
de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous
inscrire en ligne sur www.bloctel.gouv.fr ou par courrier adressé à la société Opposetel, Service
Bloctel, 6 rue Nicolas Siret, 10000 Troyes. Photos non contractuelles. RCS LIMOGES 449
559806.
OUI, je souhaite recevoir mon
nouveau GUIDE GRATUIT
Madame
UX
FRAIS POSTA
OFFERTS
Monsieur
Nom ..................................................................................................................................................................................................................................
Prénom.........................................................................................................................................................................................................................
Adresse ........................................................................................................................................................................................................................
Code Postal
Ville ......................................................................................................................................
Téléphone
RENVOYEZ VITE CE COUPON SANS AFFRANCHIR À :
Indépendance Royale - Libre Réponse N° 42906 - 87089 Limoges Cedex 9
RUS M 180119
* En fonction de la loi de finances.
ARIOKO
Animaux
Poule Ardennaise.
VIVE LA RICHESSE
de nos basses-cours !
La diversité de nos races domestiques impressionne, mais elle ne survit que grâce à la passion
d’aviculteurs engagés. Ils préservent les volailles tels des diamants bruts. ☙ Franck Schmitt
I
l existe à travers le monde
plus de 350 races de poule,
plus d’une centaine d’espèces de canard ou d’oie…
Certaines lignées ont été
créées par l’homme dès
l’Antiquité à force de croisements. Ce travail de sélection
s’est poursuivi tout au long
des siècles par des générations de paysans pour s’accentuer à la fin du xviiie siècle.
C’est d’ailleurs pour cette
raison qu’un grand nombre
de races de volaille sont régionales et adaptées à un
52
n° 2560 du 18 janvier 2019
territoire particulier. Ce précieux patrimoine génétique
pourrait, dans les années à
venir, retrouver ses lettres de
noblesse, d’autant que l’on
cherche aujourd’hui à se
réapproprier la saveur des
volailles d’autrefois.
Fragile biodiversité
En France, des milliers d’éleveurs amateurs ou professionnels œuvrent pour cette
belle cause par des initiatives
personnelles et non référencées ou encore grâce à des
associations, à travers des
expositions et des concours.
Car cette biodiversité est mise
à mal par l’industrialisation,
l’élevage intensif nécessitant
des animaux de bon rapport.
Dès la fin de la Seconde
Guerre mondiale, l’homme a
voulu sélectionner les meilleures pondeuses ou les
poules les plus charnues,
négligeant les races anciennes. Dans notre pays,
parmi les plus “fragiles”, on
recense la Cotentine (photo
à droite, en haut), poule noire
originaire du Cotentin, qui
avait quasiment disparu
après 1945. Ce n’est qu’après
les années 2000 qu’elle a resurgi, grâce à quelques éleveurs, mais sa présence reste
discrète. Enfin, les épisodes
de grippe aviaire, qui ont
imposé des mesures de protection drastiques, ont mis à
rude épreuve la passion des
aviculteurs. Résultat : certains
d’entre eux ont capitulé.
Régulièrement, des espèces
sont en danger d’extinction.
Heureusement, les jardiniers
Coq Gauloise dorée.
Poule
Cotentine.
en effet, brise sa coquille à
l’aide du diamant positionné
sur son bec, mais s’en extirpe
en poussant avec ses pattes.
Leur faible longueur est donc
un véritable handicap lors de
l’éclosion.
Parmi les petits modèles, la
poule Ardennaise (à gauche)
fait aussi figure de délaissée.
Elle a pourtant fière allure
et son port élancé donne très
envie de l’adopter. Déjà, au
xixe siècle, elle avait failli
disparaître, mais son élevage
avait été relancé dans les
années 1980 par des amoureux de la race. Cette jolie
petite poule saumonée au
comportement très sauvage
est pourtant une mère accomplie et vole parfaitement sur une vingtaine de
mètres. On la surnomme “la
poule des haies”.
Emblème gaulois
Les races de grande taille,
comme la Gauloise dorée
(ci-contre), ne sont pas pour
autant à l’abri de l’extinction. Même
si son coq
Coq Courtes-Pattes.
F. BOUCOURT/RUSTICA - ROCHER/ARIOKO - LABAT / ROUQUETTE / ARIOKO
n’ont pas ces contraintes de
production et peuvent participer au maintien d’un patrimoine vivant.
Ce sont les poules naines
d’ornement qui font partie
des souches les plus menacées du fait de leur petite
taille. À l’image de la CourtesPattes (ci-dessous), qui était
pourtant bien représentée
au début du xxe siècle, mais
que l’on trouve de moins en
moins facilement chez les
éleveurs. C’est une espèce
pourtant assez rustique, qui
n’est gênée par ses tarses
courts que pour s’envoler. À
l’étranger, ses cousines écossaises (Scots Dumpy) ou allemandes (Krüper) semblent
davantage préservées. La
Pictave (photo p. 54), originaire du Poitou, était, au
début du xxe siècle, utilisée
comme mère couveuse pour
incuber les œufs de faisan.
Cette poule naine (pesant de
600 à 800 g), presque uniquement de couleur dorée, ne
survit que grâce à une poignée de convaincus. Il faut
néanmoins savoir que l’élevage de ces races à pattes
courtes est très compliqué
car le taux de mortalité des
poussins à la naissance est
plus important que
chez les individus
de grande taille.
Le poussin,
Houdan pour longtemps
Adhérent de la Société avicole cunicole colombicole
des Yvelines (Saccy), André Chauvard est loin d’être
un débutant. Depuis plus de vingt ans, il élève,
entre autres, des poules de Houdan dans le Gers,
où il a choisi désormais de résider.
Rustica : Pourquoi avoir choisi la poule de Houdan ?
André Chauvard : C’est une poule magnifique (peut-être
l’une des plus belles), mais très difficile à élever. Elle est
huppée, barbue, possède cinq doigts : cela fait beaucoup
de critères à respecter pour obtenir la volaille parfaite.
R. : Pourquoi est-elle en danger d’extinction ?
A. C. : Pendant un moment, elle a été élevée comme
poulet de chair, mais il reste aujourd’hui peu de producteurs.
Il faudrait plus de passionnés pour dynamiser la race.
53
Animaux
Coq Pictave.
est l’emblème de la Gaule, il
est de moins en moins visible
sur les foires avicoles et les
marchés fermiers. Cette
Gauloise est pourtant décorative et se révèle bonne pondeuse. Les historiens pensent
que, proche des poules sauvages d’Asie, elle ferait partie
de la première lignée élevée
en France. Elle mérite donc
Coq et poule Le Merlerault.
toute notre attention.
La poule Le Merlerault (cidessus) comme la La Flèche
peuvent impressionner avec
leur crête en forme de corne.
Cette particularité serait-elle
à l’origine du désamour dont
elles font l’objet ? Ce sont
pourtant d’excellentes volailles de chair et de ponte
qui, bien heureusement,
Sauvetage d’une Bretonne
La poule Coucou de Rennes a été sauvée grâce
au soutien de l’écomusée de Rennes (35).
Bien que bénéficiant d’une bonne réputation gastronomique,
cette poule a subi la concurrence des races étrangères,
en particulier américaines, dont la croissance est plus rapide.
Dans les années 1980, elle était jugée éteinte. Mais en 1988,
Jean-Luc Maillard, le conservateur de l’écomusée de Rennes,
retrouve quelques sujets chez un maraîcher et réunit des
éleveurs bretons pour concentrer leurs efforts sur sa sauvegarde.
En 1994, la poule Coucou est citée dans L’Inventaire du
patrimoine culinaire de Bretagne, réalisé par le Conseil national
des arts culinaires (Cnac). Finalement, un peu avant 2000,
l’association des éleveurs de cette race est créée et une filière
d’élevage est relancée. Un sauvetage bien orchestré !
C. HOCHET/RUSTICA
54
trouvent grâce aux yeux de
certains éleveurs. D’autres
volatiles de basse-cour sont
aussi en danger. C’est le cas
de la dinde noire de Sologne
(à droite), pourtant parée de
toutes les qualités de pondeuse et de couveuse, même
si elle est de taille moyenne.
Cette volaille au plumage
noir profond et aux pattes
n° 2560 du 18 janvier 2019
bleutées est peut-être délaissée en raison de sa couleur
noire, une cause de désaffection observée aussi pour
certaines poules.
Autres palmipèdes…
Il faut peu de choses pour
qu’une race renaisse (voir
encadré ci-contre). Souvent,
un simple coup de pouce suffit. Pour l’Institut national de
la recherche agronomique
(Inra), la pintade Perle noire
du Berry (à droite) présente
un caractère traditionnel,
patrimonial et local et mérite
donc d’être valorisée. C’est
pourtant une pintade assez
récente. Elle a été développée
dans les années 1970 en raison
de ses caractéristiques physiques, sa couleur foncée et la
qualité de sa chair. Sa race est
préservée par une poignée
d’éleveurs professionnels.
Côté palmipède, l’oie Blanche
de Touraine (ci-dessus), au
beau plumage immaculé, est
en péril. Ses yeux bleu clair
et son bec orangé ne sont pas
suffisants pour motiver les
éleveurs. Elle a néanmoins
connu son heure de gloire au
début du siècle dernier car
sa chair comme son caractère
paisible étaient très
appréciés.
Avocat au sang
Dans les familles de canard,
le de Duclair (ci-contre), d’origine normande, est reconnaissable au jabot blanc
ornant son plumage noir, qui
lui vaut le surnom “d’avocat”.
Il est connu pour avoir inspiré
la recette du canard au sang.
Cette espèce savoureuse et
décorative est cependant
menacée, comme le canard
d’Estaires, originaire du nord
de la France. Beaucoup moins
charnu que le canard de
Bourbourg, issu de la même
région, ce palmipède fort et
M. GRENET ET A. SOUMILLARD/BIOSPHOTO - C. HOCHET/RUSTICA - THIRIET/ANDIA - PÔLE BIODON’CENTRE - URGC - SP
Pintade Perle noire du Berry.
rustique est prolifique. La
canne est dotée d’excellentes
qualités de couveuse. Mais sa
population reste faible et ne
s’est jamais étendue au-delà
de sa région d’origine.
La liste des animaux de
basse-cour en danger est
interminable ! Il faut saluer
au passage le travail des éleveurs amateurs qui se
battent pour maintenir ces
races, aussi valeureuses les
unes que les autres. Notre
patrimoine vivant et domestique est aussi inestimable
que la faune sauvage
et il est important
de se mobiliser pour le
sauvegarder autant que pour
celle-ci. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice en
élevant une souche ou une
autre et en veillant à ce
qu’elle ne soit pas mélangée,
de manière à conserver au
maximum ses caractéristiques génétiques et esthétiques. À vous de jouer !
Dinde Noire
de Sologne.
Canard
de Duclair.
Les trouver
Le meilleur moyen
d’acquérir des sujets
de basse-cour de race
est de contacter les
éleveurs via les clubs
avicoles spécialisés.
Certains clubs regroupent
des éleveurs de plusieurs
espèces de poule ou
de palmipède et pourront
vous orienter vers des
éleveurs. L’association
des Yvelines, la Saccy (voir
encadré p. 54) rassemble
des éleveurs de poules,
canards, pigeons et
lapins. Dans toutes les
régions de France, des
clubs organisent des
expositions avicoles où
l’on peut rencontrer des
spécialistes ou obtenir
leurs coordonnées.
Vous trouverez aussi des
informations sur le site
de la Société centrale
d’aviculture de France :
http://s.c.a.f.free.fr
THIRIET / ANDIA - ARIOKO
Oie Blanche de Touraine.
55
GILLES LANSARD/PHOTONONSTOP
Pralognan-la-Vanoise,
aux portes du parc national
de la Vanoise, en Savoie.
DIX STATIONS-VILLAGES
pour les sports d’hiver
Elles ont en commun un patrimoine montagnard et des paysages préservés au fil des
décennies, tout en ouvrant leurs territoires aux sports de glisse. ☙ Corinne Vilder
I
l est temps d’ajuster son
bonnet, de prendre ses
bâtons et de chausser ses
skis. Non pas pour se bousculer sur les pistes de ski, mais
plutôt pour arpenter les forêts
enneigées, profiter du patrimoine montagnard et remplir sa hotte de produits du
terroir. C’est beau, c’est calme
et c’est authentique.
Au nord des Alpes, la neige a
changé le Haut Jura en carte
postale. Au cœur de la vallée
56
n° 2560 du 18 janvier 2019
de la Valserine, les maisons
de Mijoux (866 à 1 680 m) sont
décorées de fresques. On visite
le musée des Pierres et du
Lapidaire avant de s’élancer
sur les pistes de Monts-Jura.
Route du sel
En Hautes Vosges, pays des
fermes-auberges, Gérardmer
(750 à 1 150 m) bénéficie des
pistes de ski de la Mauselaine,
à 5 minutes de son centreville. Au départ du domaine
nordique, sept sentiers balisés
en forêt guident vos pas vers
les sommets.
Direction les Alpes du Nord.
En Savoie, dans la vallée de la
Tarentaise, sur l’ancienne
route du sel et du beaufort,
Pralognan-la-Vanoise (1 400 à
2 350 m) est une destination
connue des alpinistes, depuis
le xixe siècle, à la conquête de
la Grande Casse, et des randonneurs du parc national de
la Vanoise. Au départ des
chalets de pierre aux toits en
lauze et tavaillons, on enfile
ses raquettes pour explorer la
forêt de la Glière et suivre les
traces du chamois, du bouquetin et du gypaète barbu.
L’Isère aussi a revêtu son blanc
manteau. Le village de SaintPierre-de-Chartreuse (900 à
1 800 m) mêle“villas” du début
du xxe siècle aux maisons
dauphinoises traditionnelles.
Ces hameaux sont surplombés par les emblématiques
Ski de randonnée.
©THIBAUT BLAIS/SP
Sept sentiers balisés en
forêt démarrent de Gérardmer,
en Hautes Vosges.
Charmant Som (1 867 m),
Grand Som (2 026 m) et
Chamechaude (2 082 m).
Bout du monde
Quelques minutes de route
et nous voilà à Saint-Huguesde-Chartreuse. Le bourg est
le point de départ des circuits
à raquettes du plateau de Flin.
Mais, avant tout périple, il ne
faut pas oublier de visiter le
musée d’Art sacré et celui de
la Grande-Chartreuse, près
du monastère.
Les Alpes du Sud proposent
quelques pépites à l’abri des
circuits touristiques. Comme
Vallouise-Pelvoux (1 106 à
2 300 m). À l’entrée du massif
des Écrins, le village a gardé
son charme d’antan avec ses
maisons de pays ornées de
cadrans solaires, ses granges
en troncs de mélèze et ses
chapelles. Le ski de randonnée
avec un guide est idéal pour
slalomer entre les mélèzes
depuis la crête de Reychard
(2 800 m) ou entreprendre une
descente par le col de Bal.
Ceillac a comme un air de bout
du monde. Le village (1 700 à
2 450 m) domine la vallée du
Cristillan. Nous sommes dans
le parc naturel régional du
Queyras. Une promenade au
lac Miroir s’impose. Au retour,
on se réchauffe avec le “tourteau prime”, une crêpe au
GERARDMER-SP
SHUTTERSTOCK
Balade à raquettes
hors des sentiers battus.
PISTEZ LES ANIMAUX
Une des plus passionnantes enquêtes qui soit
se trouve dans la nature : “Sortez dans des secteurs
sauvages où il n’y a pas de traces d’humains et
veillez à ne pas déranger ceux qui trottent, galopent,
marchent et sautent dans la neige”, recommande
Martin Guillaume, guide naturaliste dans les Pyrénées.
On confond parfois les traces du renard avec celles
du chien. Or elles sont plus fines, ses coussinets sont
plus rapprochés et sa ligne d’empreinte est droite.
Le lièvre laisse des marques qui forment un Y avec
deux trous l’un devant l’autre. Pour échapper
au renard, il saute de côté dans tous les sens. Son
adaptation hivernale est parfaite : il devient blanc
pour se camoufler dans la neige ! Comme le lagopède
alpin ou perdrix des neiges, dont les pattes se
hérissent de poils en hiver pour une meilleure portance
sur la neige. Le sanglier a un grand sabot avec
deux pointes derrière. Il creuse la neige avec son
ventre si bien que l’on voit des creux laissés par
les pattes au milieu d’une piste de luge !
57
A CITRON - STOCK.ADOBE.COM
Les Angles, dans les PyrénéesOrientales, est devenue une station
de ski dans les années 1960.
OT SANCY/SP
Une sortie à raquettes
dans le massif du Sancy,
dans le Puy-de-Dôme.
Se ressourcer
dans le calme et la beauté
des cimes enneigées.
petit-lait, salée au bleu du
Queyras, sucrée à la confiture
de myrtille… l’hiver a du bon !
Vin chaud
Que dire des petites stations
du Massif central ? En HauteLoire, le village des Estables
(1 033 à 1 725 m) dresse, face
au mont Mézenc, ses fermes
de pierre noire balayées par
la burle, le vent du Nord.
À ne pas manquer, une escapade avec les chiens de traîneaux et, le 12 janvier, la
sortie nocturne en raquettes
“au coin du feu”, avec soupe
à la châtaigne et vin chaud.
Le Mont-Dore (1 200 à1 850 m),
dans le Puy-de-Dôme, allie
58
n° 2560 du 18 janvier 2019
montagne et thermalisme
d’architecture Belle Époque.
Cap sur le puy de Sancy, au
plus haut du Massif central
(1 886 m), qui offre un panorama unique.
En matière de charme les
Pyrénées n’ont pas à rougir.
Saint-Lary-Soulan (830 à
2 400 m) est typique de la
vallée d’Aure, avec ses fermes
bigourdanes où l’on sert une
garbure, un cassoulet ou un
gâteau à la broche. Les Angles,
(1 650 à 2 400 m), station de ski
des Pyrénées-Orientales, est
au cœur de la vallée du Capcir
et domine le lac de Matemale.
Qui a dit que l’on ne pouvait
concilier ski et terroir ?
BART47 - STOCK.ADOBE.COM
La piste de Corneblanque,
à Saint-Lary-Soulan,
dans les Hautes-Pyrénées.
LA RACLETTE, UNE MONTAGNARDE
Faire fondre le fromage près de la cheminée puis le
racler pour le faire glisser chaud dans l’assiette :
telle serait l’origine d’un des mets les plus populaires
de nos massifs. Ce “fromage rôti” nous viendrait
des bergers suisses du canton du Valais. “En Savoie
et Haute-Savoie, on a toujours fait des ‘brasirades’,
ou fromage à la cheminée, servi sur des pommes
de terre avec du lard salé et séché”, rappelle David
Cochereau, chef au restaurant La Calèche, à Chamonix.
La raclette se démocratise dans les années 1970.
De nos jours, il existe un fromage raclette de Savoie
doté d’une IGP (Indication géographique protégée),
élaboré à partir des races Montbéliarde, Abondance
et Tarine. Le fromage est affiné huit semaines
au minimum. On l’emploie soit en demi-meule soit
coupé en morceaux dans des poêlons. Si l’on sert
la raclette avec des charcuteries, on peut ajouter
aux pommes de terre d’autres légumes : oignons,
champignons, carottes, brocolis… Et, bien sûr, il est
toujours possible de faire fondre aussi d’autres
fromages, du morbier, du saint-nectaire, du beaufort,
du reblochon et de la tomme de chèvre. De quoi
se réchauffer et recharger ses batteries après une
longue journée de sport en plein air.
Petites annonces
Olivier FLOT - Tél. : 01 44 84 84 53 - o.flot@cambium-media.com | Fax : 01 53 26 30 08 | Pascal DECLERCK - Tél. : 01 44 84 84 92 - p.declerck@cambium-media.com
ESPACES NATURE
LES POÊLES À GRANULÉS
OLIGER FONCTIONNENT
SANS ÉLECTRICITÉ
Serre Alu- Verre-Rétro-Tunnel
+ de 500 modèles de serres
Acheteurs, ALLEMANDS, ANGLAIS,
FRANCAIS, HOLLANDAIS, SUISSES, ...
Recherchent Maison, Villa, Appt.
Espaces Nature - BP 109
59332 Tourcoing cedex
Catalogue Gratuit au 03 20 24 25 36
www.espaces-nature.fr
L’IMMOBILIER 100%
ENTRE PARTICULIERS
DIRECT
D’USINE
0 800 14 11 60
*suivant le réglage de l’allure de chauffe
VENDEZ/ACHETEZ
entre particuliers !!
Paula
05 RU 18
Un investissement pour la vie.
Il suffit de remplir le réservoir de granulés
pour assurer le feu de 6 à 20 H *
Un choix de 10 modèles possibles
dans 20 coloris différents.
OLIGER FRANCE - Inventeur fabricant - 40, rue du Stade - 57820 SAINT-LOUIS
Réaliser son propre compost ?
C’est tout naturel avec Mantis !
RAPIDE
& SANS
ODEUR
GUIDE GRATUIT
sur
1200 ARTICLES
www.mantis.fr/compost1
De la couveuse au poulailler,
une sélection de matériel testé et
adapté au bien-être de vos animaux !
ou en appelant au :
0810 211 865
250 ESPÈCES
D’ANIMAUX
Service 0,06 E / min
+ prix appel
Le MEILLEUR rapport QUALITÉ / PRIX
en vente directe !
BROYEURS
THERMIQUES
DÈS
750,00 € TTC
MOTOCULTEURS
DÈS
825,00 € TTC
Garantie 2 ans
LIVRAISON EXPRESS
sous 4 jours
W W W.
DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE
164 PAGES GRATUIT
0
0 26
SIRET : 5
17133000
2
5330171
017
3000
TONDEUSES
THERMIQUES
DÈS
348,00 € TTC
VÉRITABLES FOURS À BOIS
Fabriqués en France
Faciles à monter
La Ferme de Beaumont Tél : 02.35.86.15.94
BP 2 / 76260 Eu
RU18
WWW.FERMEDEBEAUMONT.COM
FILETS DE VOLIERES
GARANTIE 10 ANS
FILETS DE PROTECTION
Régalez vos amis et votre famille
Pizzas ∙ Pains ∙ Grillades ∙ Plats mijotés...
Mailles 14, 22, 35, 60 et 125 mm
PAIEMENT 3X SANS FRAIS
Piscines, habitations, cultures, sports, chantiers
NOTRE CATALOGUE
GRATUIT au
Tramails, sennes, pantes, reprise, nasses, cordages
LARRIEU FRERES Fabricant
04 80 96 99 02
M E C A C R A F T
.COM
Photo : M.Laurent
53318101
VOTRE
Nous élevons
des poules, canards,
cygnes paons, faisans,
lapins, pigeons
FILETS DE PECHE ET CHASSE
51 rue Sainte Colombe BP 151
33036 BORDEAUX Cedex
Tél. 05 56 52 59 00
www.larrieufreres-filets.fr
Vente en ligne - Catalogue gratuit sur demande
03 29 65 20 53
fourgrandmere.com
Petites annonces
Olivier FLOT - Tél. : 01 44 84 84 53 - o.flot@cambium-media.com | Fax : 01 53 26 30 08 | Pascal DECLERCK - Tél. : 01 44 84 84 92 - p.declerck@cambium-media.com
Tout le matériel pour le Fait maison
.com
29. Collectionneur de
35. Langon. Vends maison
pomme de terre cherche
6 tubercules. Des variétés
‘Pousse-debout’, ‘Belle
versaillaise’, ‘Ruban rose’.
62 m2. 2 chambres, cuisine,
séjour, sdb, wc séparés,
2 caves de 33 m2,
grand garage 17 m2, jardin
Tél. : 09 51 74 44 79
Prix : 65 000 € à débattre
(Vers midi ou 17h et 19 h)
Tél. 02.99.08.60.86.
Paris 19e. Vend 1348 fiches
de Nicolas le jardinier,
répertoriées en 10 spécialités.
Etat neuf, 12 X 16 cm.
Fiches en couleurs,
explications, conseils
+ de 5000
articles
05 63 71 44 99
CATALOGUE
Rens. au tél. : 06 27 76 02 75
GRATUIT !
Je souhaite recevoir le catalogue 2018 (192 pages)
Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
RU2560
RU2555_56
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tél . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Retourner à : TOM PRESS - ZA de la Condamine - 81540 SORÈZE
ou demander directement sur tompress.com
Vente de serres de jardin, abris de
jardins en bois, accessoires pour serres.
Aménagement et décoration du jardin
Tél : 05 49 74 33 20
www.delavieaujardin.fr
PARTICULIERS, votre petite annonce dans cette rubrique
POUR PASSER VOTRE ANNONCE
Par courrier à RUSTICA PETITES ANNONCES
57, rue Gaston-Tessier, CS 50061, 75166 Paris cedex 19.
Libeller votre annonce sur papier libre en écrivant
en majuscule (35 caractères par lignes, espaces compris).
TARIF (5 LIGNES)
1 PARUTION 45 € OU 2 PARUTIONS 75 €
Joindre à votre courrier
le règlement par chèque à l’ordre de Rustica
CONTACTEZ CÉDRIC TURPIN : TÉL. 01 53 26 34 69 • cedric.turpin@cambium-media.com
Bien-être
L'ARGILE
au secours des articulations
L’argile utilisée en cataplasme se révèle être un remède très efficace
en cas de rhumatisme, d’arthrose ou encore d’entorse.
l’argile en morceaux, un
temps de repos de 2 h est
conseillé avant de mélanger.
Pour l’argile en poudre, le
mélange se fait en versant
l’eau. Dans les deux cas, on
doit obtenir une pâte qui
pourra s’étaler sans couler.
Cataplasme
d’argile verte.
D
otée de propriétés
antalgiques, anticongestives et antiinflammatoires, l’argile peut
soulager les articulations
douloureuses. Mélangée à
PHOTOS SHUTTERSTOCK
Au bain-marie
l’eau et appliquée en cataplasme, elle est très simple à
mettre en œuvre. Le mieux
est de recouvrir d’eau, dans
un bol, 100 g d’argile concassée ou en poudre. Avec de
Une couche de pâte de 1 à
2 cm d’épaisseur sera ensuite
appliquée sur l’articulation
concernée et fixée par une
bande ou un film alimentaire.
L’argile ne doit pas sécher. Un
temps de pose d’au moins
30 min sera respecté. On peut
aussi laisser le cataplasme
toute une nuit.
Si l’articulation est gonflée
et chaude sous la main, on
pose l’argile à température
ambiante. Mais si la douleur
ne s’accompagne pas de ces
signes, on peut chauffer un
peu l’argile au bain-marie
afin de faciliter l’afflux sanguin. Il faut éviter de la mettre
au contact du plastique ou
du métal : préférez les ustensiles en bois et les poteries.
Du cyprès contre les varices
Emblématique de la Méditerranée, le cyprès (Cupressus
sempervirens) présente des inflorescences mâles et femelles,
appelées cônes. À maturité, les cônes femelles forment
des écussons polygonaux que l’on appelle noix. Antiinflammatoires et astringentes, ces dernières sont utiles
pour réguler la circulation, agir sur le système hormonal,
traiter les varices ou encore soulager les jambes lourdes.
Mettez deux cuillerées à soupe de noix de cyprès dans 50 cl
d’eau froide. Faites chauffer et laissez bouillir 15 min
avant de filtrer. Cette décoction est à consommer
à petites gorgées tout le long de la journée.
Textes : Adeline Gadenne et Sophie Macheteau.
BAUME LÈVRES
Mettez dans un bol 3 g
de beurre de karité,
3 ml d’huile d’amande
douce, 1 g de cire
d’abeille, puis faites fondre
au bain-marie. Lorsque
tous les ingrédients
ont fondu, retirez du feu.
Ajoutez 1 ml de glycérine,
1 goutte de vitamine E
et 5 gouttes d’extrait
de vanille. Mélangez avec
soin et versez dans
un petit pot. Réservez
pendant 1 h. Enduisez
vos lèvres plusieurs fois
par jour de ce baume
réparateur et protecteur.
SUS AUX POUX !
Pour lutter contre les poux,
l’aromathérapie a une
carte à jouer aussi bien
préventivement que
curativement. L’huile
essentielle de lavandin
super (Lavandula burnatii
super) est pour cela
d’une efficacité redoutable.
Elle est tout à fait adaptée
aux enfants, dès l’âge
de 3 ans. Mélangez 250 ml
de base lavante neutre
avec 70 gouttes de cette
huile essentielle. Utilisez
ce shampooing deux fois
par semaine. Renouvelez
l’opération jusqu’à la
disparition des indésirables.
61
Alain
Delavie
Karin
Maucotel
Faux poivrier
“Chez moi, vers Narbonne,
pousse un beau faux
poivrier. Ses baies sontelles comestibles ?”
Raymond M. (par courriel)
SHUTTERSTOCK
A
ussi appelé baie rose de
Bourdon, café de Chine
ou poivre brésilien, le faux poivrier (Schinus molle) possède
des baies roses comestibles.
Une fois séchées, elles peuvent
servir en cuisine comme condiment, broyées ou entières.
Attention toutefois à ne pas
les utiliser en excès car une
grosse quantité (au-delà d’une
dizaine de grains par plat) peut
provoquer diarrhées et vomissements. C’est un arbre gracieux qui repousse facilement
par rejet après un gel (pas trop
sévère) ou une taille drastique.
Le parfum de poivre au froissement du feuillage lui doit de ne
quasiment jamais être visité
Pommes atteintes de tavelure
“j’ai cueilli des pommes tachées
dans un verger, lesquelles sont
immangeables. De quoi s’agit-il ?”
Raymond M., Lys-Haut-Layon (49)
C
es pommes sont atteintes par
la maladie fongique de la tavelure
(Venturia inaequalis). Des taches
brunes envahissent les feuilles ainsi
que les fruits. Les premières tombent
prématurément et des boursouflures
se développent sur les fruits. En hiver,
il est possible de voir des chancres
sur les troncs ou bien les ramifications.
62
n° 2560 du 18 janvier 2019
F. MARRE - RUSTICA
F. MARRE/RUSTICA
F. MARRE/RUSTICA
Vous vous heurtez à un problème
jardinier, il vous manque une
information ? Vous voulez faire
connaître une de vos réussites, de
vos trouvailles ? N’attendez plus pour
échanger avec nous : écrivez-nous !
C. HOCHET/RUSTICA
Courrier des lecteurs
À long terme, l’arbre fruitier s’affaiblit.
Pour prévenir la tavelure, au moment
du prédébourrement des feuilles,
vous devez pulvériser une solution
de cuivre puis, en début de végétation,
du soufre. Une décoction de prêle
sera aussi utile en saison. Veillez
à ramasser régulièrement toutes les
feuilles et fruits tombés au sol. Il est
possible aujourd’hui de planter des
variétés moins sensibles à la tavelure,
comme ‘Ariane’. Pensez à faire des
apports de compost pour redonner de
la vigueur à votre arbre fruitier. KM
Hubert
Fontaine
Patricia
Kadijevic
par les parasites. Originaire
d’Amérique du Sud (plus particulièrement du Pérou), il
apprécie les climats aux hivers
doux et les sols bien drainés. Il
pousse vite et son port retombant rappelle le saule pleureur.
Une utilisation en arbre isolé
le mettra en valeur. PK
Punaises tigres
“L’été dernier, des punaises
tigres ont envahi mes
arbres fruitiers. Comment
éviter le problème ?”
Jean L.M., Le Mans (72)
L
e tigre est un insecte hétéroptère ressemblant à une
punaise, appelé aussi punaise
dentellière. Le tigre (Stephanitis
piri) s’attaque principalement
au poirier et au pommier mais
aussi aux autres arbres fruitiers. En nombre réduit, ces
insectes ne mettent pas l’arbre
en danger. En revanche, s’ils
pullulent par milliers, les
feuilles se décolorent sous l’effet des piqûres. Il n’est pas rare
de voir se développer sur les
excréments une fumagine
(champignon noir) qui obstrue
les stomates des feuilles, entraînant une défoliation complète.
Son principal prédateur est une
punaise miride (Miridae), qui
fait partie de la même famille,
celle des hétéroptères, d’où la
difficulté de lutter contre le
ravageur sans détruire l’auxiliaire. En hiver, badigeonner les
troncs avec du lait de chaux
réduit la prolifération des larves
qui hivernent dans les anfractuosités des écorces. HF
Attaque de cochenilles
“Mon citronnier et mon kumquat sont
envahis par des cochenilles. Le premier
ne fleurit plus, alors que l’autre n’est pas
impacté. Pourquoi ?” Pierrette P., Montpellier (34)
U
PHOTO LECTEUR
ne attaque de cochenilles n’empêche pas
la fructification des agrumes. Elle peut
même parfois favoriser la floraison. Cependant
mieux vaut se débarrasser des ravageurs,
qui risquent d’entraîner d’autres désagréments
comme la fumagine, un champignon qui
bouche les stomates des feuilles. Le kumquat
est plus facile à entretenir que le citronnier.
Il peut, dans cette région de France, être planté
en peine terre pour peu que les températures
ne descendent pas en dessous de – 10 °C. Autre
avantage : il supporte l’hivernage dans une
pièce bien éclairée et ne dépassant pas 1 °C alors
que le citronnier n’hivernera que dans un local
oscillant entre – 3 °C et + 5 °C. Pour que votre
citronnier fleurisse, il faudrait qu’il subisse
une petite période de froid, autour de zéro degré.
Une attaque d’acariens est probable lorsque
l’agrume est exposé en plein soleil. HF
“Cette plante a poussé spontanément dans un
massif du jardin et réapparaît chaque année. Quel
est son nom ?” Éliane B., Montrevel-en-Bresse (01)
Il s’agit d’une camomille à fleurs doubles (Tanacetum parthenium
‘Flore Pleno’). C’est une plante bisannuelle de la famille des
Astéracées. Elle se ressème facilement quand elle est cultivée dans
un terrain où la terre est dégagée, comme un potager. Elle possède
des propriétés médicinales calmantes et digestives. AD
to
pho
a
L des s
r
eu
lect
PHOTO LECTEUR
“Voici la photo d’une plante
dont je ne connais pas le
nom. Pouvez-vous m’aider ?” Francine A. (courriel)
Vous avez un splendide cactus
orchidée (Epiphyllum crenatum). Cette plante succulente
aux tiges aplaties produit des
fleurs immenses, mais éphémères. Cette espèce, comme
la plupart des cactus orchidées,
a besoin d’un substrat humifère
bien drainé, que l’on garde frais
pendant toute la période de végétation. Après la floraison,
maintenez au repos en réduisant les arrosages pendant
quelques semaines. AD
ADRESSEZ-NOUS VOS QUESTIONS,
VOS ASTUCES OU VOS PHOTOS :
PHOTO LECTEUR
1.Envoyez un courriel en
précisant vos nom, prénom et
lieu de résidence à :
courrier@rustica-info.fr
Comme Emie est fière de brandir cette tomate ! Elle a été cueillie
dans le potager de son grand-père, Michel M., de Cuzion (36).
2.Ou adressez votre
courrier à :
Rustica rédaction,
57, rue Gaston-Tessier, CS 50061,
75166 Paris Cedex 19
Une sélection sera
publiée dans notre
magazine. Aucune réponse
personnelle ne vous sera
directement adressée.
Pour toute question
concernant votre
abonnement,
tél. : 03 44 62 52 28.
63
CARNET D’ADRESSES
POUR TOUT TROUVER...
À FAIRE AU JARDIN
CETTE SEMAINE
Mes arbustes, tél. : 06 13 56 02 10
DEMAIN AU JARDIN
Huile d’olive :
Office de tourisme de
Oliviers & Co, vente en ligne
Pralognan-la-Vanoise,
sur : www.oliviers-co.com
290, avenue de Chasseforêt,
Yaourt végétal :
73710 Pralognan-la-Vanoise.
Ail rose ‘Arno’ :
Willemse France,
Promesse de fleurs, 23, route
59984 Tourcoing Cedex.
Pommes de terre
‘Blanche’, ‘Bernadette’,
‘Rose de France’ :
du Fresnel, 59116 Houplines.
Tél. : 0 892 700 205
Les Graines Bocquet, 255, rue
Vrai, en grandes et moyennes
Tél. : 04 79 08 79 08
Tél. : 03 61 76 08 10
ou www.willemsefrance.fr
de la Mairie, 59283 Moncheaux.
surfaces. Rens. : www.vrai.fr
ou www.pralognan.com
ou www.promessedefleurs.com
Rosiers :
Tél. : 03 27 80 11 36
Pommes :
Office de tourisme Cœur
Chicorée sauvage
‘Rouge de Verone’ :
Pépinières et roseraies Georges
ou www.graines-bocquet.fr
Verger de collection de Bernard
de Chartreuse, place de la Mairie,
Delbard, 9, route de Commentry,
Ferme de Sainte Marthe,
Coulon, 35, rue de la Demi-Lune,
38380 Saint-Pierre-de-
Vilmorin, 65, rue de Luzais, BP 37,
03600 Malicorne.
7, rue Lavoisier, 49800 Brain-sur-
61000, Alençon. Tél. : 06 81 83 36 35. Chartreuse. Tel. : 04 76 88 62 08
38291 Saint-Quentin-Fallavier
Tél. : 04 70 64 87 30
l’Authion. Tél. : 02 41 44 11 77 ou
Vins :
ou www.chartreuse-tourisme.com
Cedex. Tél. : 04 74 82 11 11
ou www.georgesdelbard.com
www.fermedesaintemarthe.com
Domaine Duffau, 915, route
Office de tourisme
ou www.vilmorin-jardin.com
Meilland-Richardier,
de Barat, 81600 Gaillac.
intercommunal du Pays
Palissage :
CS 9006, 38790 Diemoz.
Pomme de terre
‘Sarpo Mira’ :
Tél. : 05 63 58 43 13
des Écrins, 6, avenue de
Outside living industries sarl,
Tél. : 04 78 34 46 52
Graines Baumaux,
ou 06 29 51 19 65
Vallouise, 05120 L’Argentière-
17, rue de la Baignerie,
ou www.meillandrichardier.com
BP 100, 88503 Mirecourt Cedex.
ou www.domaine-duffau.com
la-Bessée. Tél. : 04 92 23 36 12
59000 Lille. Tél. : 03 20 17 93 93
Les Roses anciennes André Ève,
Tél. : 03 29 43 00 00
Château de Rhodes,
ou www.paysdesecrins.com
ou www.outsideliving.com
CS 11001, 45170 Neuville-aux-Bois.
ou www.graines-baumaux.fr
lieu-dit Boissel, 81600 Gaillac.
Office de tourisme
Laîche d’Oshima ‘Everest’,
corbeille-d’argent
‘Masterpiece’ :
Tél. : 02 38 30 01 30 ou
La Bonne Graine, 36, rue
Tél. : 05 63 57 06 02
du Guillestrois Queyras,
www.roses-anciennes-eve.com
de la Boulaie, 49540 Tigné.
ou www.chateau-de-rhodes.com
Le Charpenel, maison
Site : www.labonnegraine.com
Château L’Enclos des roses,
du Tourisme, 05350 Château-
Jardiland, tél. : 01 64 80 84 00
Faux-houx (Olearia
macrodonta) ‘Major’ :
32, route de La Salamandrié,
Ville-Vieille. Tél. : 04 92 46 76 18
ou www.jardiland.com
Hortimarine, route
Pommes de terre ‘Artémis’,
‘Blue Bell’, ‘Fleur bleue’ :
81150 Sainte-Croix.
ou www.queyras-montagne.com
Pensée à grandes fleurs
et à petites fleurs :
des Châteaux, Lévizit,
Graines Baumaux,
Tél. : 05 63 56 80 52
Office de tourisme Mézenc
29120 Combrit-Sainte-Marine.
voir ci-dessus.
ou www.famillebalaran.com
Loire Meygal, place du Mézenc,
Ball Ducrettet, 14, rue René-
Tél. : 02 98 824 825
La Bonne Graine, voir ci-dessus.
Cassin, parc d’activités
ou www.hortimarine.fr
Ferme de Sainte Marthe,
TERROIR
de la Châtelaine, 74240 Gaillard.
Lepage Bord de mer, 2, Park-Meur,
voir ci-dessus.
Office de tourisme du Pays
ou www.mezencloiresauvage.com
Tél. : 04 50 95 01 23
22560 Pleumeur-Bodou.
Pomme de terre ‘Appolo’ :
de Gex, rue Royale,
Office de tourisme du Mont-
ou www.ducrettet.com
Tél. : 02 96 47 27 64
Les Graines Bocquet,
01410 Mijoux. Tél. : 04 50 28 09 16
Dore, avenue de la Libération,
Primevère ‘Everlast
Yellow’ :
ou www.pepiniere-bretagne.fr
voir ci-dessus.
ou www.ain-tourisme.com
63240 Le Mont-Dore.
Érable palmé ‘Taylor’ :
La Bonne Graine, voir ci-dessus.
Office de tourisme
Tél. : 04 73 65 20 21
Barnhaven Primroses, 11, rue
Truffaut, tél. : 0 810 810 698
intercommunal des Hautes
ou www.sancy.com
du Pont-Blanc, 22310 Plestin-
ou www.truffaut.com
Vosges Gérardmer, 4, place
Office de tourisme
les-Grèves. Tél. : 02 96 35 68 41
Chèvrefeuille de Tartarie
‘Hack’s Red’ :
des Déportés, 88400 Gérardmer.
de Saint-Lary, 37, rue Vincent-
Sardines en boîte :
Tél. : 03 29 27 27 27
Mir, 65170 Saint-Lary-Soulan.
Arbuste à fleurs
à racines nues :
Pépinières Chatelain,
La Belle-Iloise, tél. (service
ou www.gerardmer.net
Tél. : 05 62 39 50 81
50, route de Roissy,
client) : 02 30 17 00 85
Coopérative laitière
ou www.saintlary.com
Le Jardin du Pic-Vert, 2, rue
95500 Le Thillay.
ou www.labelleiloise.fr
de Moutiers, avenue
Les Angles Infos, 2, avenue
du Moulin, 80110 Domart-
Tél. : 01 39 88 50 88. Courriel :
Munster fermier :
de Chasseforêt,
de l’Aude, 66211 Les Angles.
sur-la-Luce. Tél. : 03 22 46 69 86
chatelain@lespepinieres.fr ou
Bonneterre, en magasins bio.
73710 Pralognan-la-Vanoise,
Tél. : 04 68 04 32 76
ou www.jardindupicvert.com
www.pepinieres-chatelain.com
www.bonneterre.fr
tél. : 09 67 09 79 98.
ou www.lesangles.com
ou www.barnhaven.com
ou www.mesarbustes.fr
DE LA TERRE
À LA TABLE
Média Participations, Rustica SA,
57, rue Gaston-Tessier, CS 50061, 75166 Paris Cedex 19
Standard : 01 53 26 33 00
Internet : http://www.rustica.fr
Directeur des rédactions :
Alain Delavie.
Rédactrice en chef :
Corinne Beaudouin.
Chef de service maison : Nathalie Collin.
Chef de service jardin :
Karin Maucotel.
Chef de rubrique (actus, animaux, terroir,
bien-vivre) : David-Manuel Fouillé.
Chef de service (agenda, jardin d’ici,
coin du bricoleur, massif modèle) :
Pierre Nessmann.
Rédactrice : Patricia Kadijevic.
Directeur artistique : Xavier Peyrottes.
Rédacteurs-graphistes :
Aline Bahuchet (1re), Marc Béguin,
Gérard Bahuchet.
Secrétaire générale de la rédaction :
Véronique Gonzalez.
Secrétaires de rédaction :
Florence Blondel, Claude Bourdel,
Jérôme Verroust (1er).
Chef du Pôle Image : Isabelle Dalle.
Iconographes : Annie Hermans, Anne
Calvet, Stéphanie Chaillot.
Photographe : Frédéric Marre.
Assistante de la rédaction :
Muneerah Shamsudine.
Président directeur général
de la société Rustica SA
et directeur de la publication :
Vincent Montagne.
Directrice générale :
Caroline Thomas.
Service abonnements,
B 200, 60643 Chantilly Cedex.
Tél. : 03 44 62 52 28,
du lundi au vendredi de 9 h à 18 h.
Publicité et contents : Cambium Média
Solutions, tél. : 01 53 26 30 05
www.cambium-media.com/solutions
Directrice : Anne Clébant, tél. : 01 53 26 32 65.
A.Clebant@cambium-media.com
Directeur de publicité :
Pascal Declerck. Tél. : 01 44 84 84 92.
P.Declerck@cambium-media.com
Directeur de clientèle : Olivier Flot. Tél. :
01 44 84 84 53. O.Flot@cambium-media.com
Chefs de publicité :
Fanny Lambert. Tél. : 01 53 26 34 71.
F.Lambert@cambium-media.com
Marine Arnoux Tél. : 01 70 38 55 54.
M.Arnoux@cambium-media.com
Responsable administration des ventes :
Cédric Turpin. Tél. : 01 53 26 34 69.
C.Turpin@cambium-media.com
43150 Les Estables.
Tél. : 04 71 08 31 08
Écrivez - nous à l’adresse suivante :
abonnements@rustica.fr
Tarif abonnement France : 50 nos à 84,90 €.
Tarif abonnement Belgique : 50 nos à 95,40 €.
Directeur acquisition et fidélisation :
Benoit Fron. Tél. : 01 53 26 32 65.
B.Fron@cambium-media.com
Responsable des ventes et contact
diffuseurs et dépôts de presse :
Rodolphe Durand. Tél. : 01 53 26 32 64.
R.Durand@cambium-media.com
Communication : Agence Think +,
tél. : 06 16 34 40 60. think@bourgarel.eu
Directeur de la fabrication :
Claude Pedrono. Tél. : 01 53 45 80 80.
Photogravure : Key Graphic,
4, allée Verte, 75011 Paris.
Impression : Maury - Malesherbes (45).
Dépôt légal janvier 2019.
Vente au numéro MLP.
Commission paritaire n° 0223 K 82753.
ISSN 2270-1915.
Papiers 100 % PEFC.
Provenance papier intérieur : Finlande.
Couverture : Italie.
Carnet abonnés, kiosque et poster :
Finlande. Taux de fibres recyclées : 0 %.
Impact sur l’eau : Ptot 0.004 kg/tonne
(kiosque) ; Ptot 0.007 kg/tonne (abonnés)
N° 2461 DU 25 AU 31 JANVIER 2019
LA SEMAINE PROCHAINE
Dossier
La prêle
(préparation 508)
en décoction.
ET AUSSI…
DEMAIN
AU JARDIN
T. ALAMY
DES TRÉSORS
DE BIODYNAMIE
La pépinière Koen
Van Poucke (Belgique)
DE LA TERRE
À LA TABLE
Apprenez que les composts
évoluent plus vite grâce à des
préparations spéciales, que
la bouse de corne accroît
l’activité biologique du sol, que
les mauvaises herbes sont
bonnes en pulvérisations…
Et une foule d’autres
La tomme de Savoie
TERROIR
Mimosalia
ANIMAUX
BIEN-ÊTRE
VIE PRATIQUE
COURRIER
MA SEMAINE AU JARDIN
POTAGER # Je découvre le coqueret du Pérou # J’achète une
miniserre chauffante # FLEURS # Je cultive les perce-neige
# BALCON # Je dorlote les agrumes en pots # JARDINER
AUTREMENT # Je m’inspire de techniques venues d’ailleurs.
Bulletin
d’abonnement
à retourner accompagné de votre réglement dans une enveloppe
ABONNEZVOUS VITE !
SANS L’AFFRANCHIR à : Rustica - Libre réponse 23102 - 60647 Chantilly Cedex
✔ OUI, je m’abonne pour 50 NUMÉROS à Rustica en version papier +
❑
numérique. Je règle 84,90 € au lieu de 145,40 € (1) soit 5 mois GRATUITS.
Mme
Nom
Prénom
Adresse
Code postal
Date de naissance
Tél.
!
chaque semaine
+ 1 carnet pratique
Ville
CHAQUE MOIS
+ la version numérique
GRATUITE
Mobile
POUR ACCÉDER À LA VERSION NUMÉRIQUE GRATUITE et nous permettre
de mieux gérer votre abonnement veuillez renseigner votre e-mail ci-dessous
!
E-mail :
+
❑ Oui, je souhaite recevoir les newsletters du site Rustica.fr et les meilleures offres
du moment RUSTICA.
❑ Oui, je souhaite recevoir les newsletters et les bons plans des partenaires de RUSTICA.
Expire le :
Cryptogramme :
@
Par internet sur
abo.rustica.fr/DP73
➚
DAP73
vous abonner
Date et signature obligatoires :
Par téléphone au
03 44 62 52 28
du lundi au vendredi de 9h à 18h
Livraison du cadeau dans un délai de 6 semaines environ, dans la limite des stocks disponibles. (1) Prix de vente au numéro. Offre valable 1 mois en France métropolitaine. Loi informatique
et Libertés du 06/01/78 et LCEN du 22/06/04. Les informations demandées sont indispensables au traitement de votre abonnement. Vous pouvez accéder aux informations
vous concernant, les rectifier et vous opposer à leur transmission éventuelle en écrivant au Service abonnements.
EN CADEAU
12 sachets de graines
✁
Mon réglement
❑ Chèque bancaire à l’ordre de Rustica
❑ Carte bancaire n°
Vous pouvez aussi
1€70
Rustica
M
Pour
par N°
JEUX
MOTS FLÉCHÉS
Pays de rêve
deuxième
un des héros
déPression
creusée Par
l’imPact d’une
météorite
homme
à marcher
sur elle
la rouille
de
la guerre
de troie
Formules
est
son ennemie
singe
LA LUNE
note
livres Pour
Qui lui
la ville du
Pain-de-sucre
il a réalisé
Le Voyage
dans La Lune
la messe
est relatiF
on en Pince
Pour lui
théâtre
jaPonais
alcaloïdes
végétaux
travail
sélectiF
le sien est
de 3 474 km
conFiné
emPloyé
d’une
Personne
Forte
administration
elle Figure
Pour
Parler
de lui
au centre du
draPeau de ce
Pays d’asie
grand cratère
aux
remParts
montagneux
nements
sans bruit
temPs
les Quatre
Quand elle
est nouvelle
saisons
bien
marQuée
ville
drôme
instrument
sur l’orne
Pour
la chasse
étoile
Premier ou
il est
en Forme
de lettre
Platine
elle
est son
satellite
naturel
ou kyrielle
réPandues
couleurs
Pour
s’assurer
une récolte
nuancées
DEVINETTE
moyen
4
7
5
3
6
5
3
5 2
3
1
6
2
3
9
7
2
3
4 1
8
1
3
3
1
6
4
8
9
7
difficile
5
8 4 1
9 7 1
2 1
6
5 9
3
2 9 4 3 6
3
8 9
1
3 6
8 9 5
2 1 6
7
LAMBEAUX D’OR
Quel est le pays d’origine
de l’arbuste Hamamelis mollis ?
• Chine
• Corée
• Japon
V. QUÉANT/RUSTICA
En vous aidant des chiffres déjà placés, remplissez la grille de manière que :
- chaque ligne - chaque colonne - chaque carré de 3 par 3, ne contiennent qu’une seule
fois tous les chiffres de 1 à 9.
Réponse : Hamamélis de Chine.
SUDOKU
1
Fils de noé
sur toile
dernier
myriade
8
revêt
de beaux
habits
(se)
le vent
le gonFle
en mer
PréPosition
suisse
7
elle
est celui
de la nuit
ment
l’astate
canton
éléments
Polluants
Pronom
réFléchi
déParte-
associas
elle y
est visible
élimine des
Par
traction
Français
(yves)
élargit
l’ouverture
des gens
de la
allongés
chaud
Pianiste
LUNES : HOMESTUDIO/SHUTTERSTOCK
couron-
article
terres
d’archiPel
il tombe
lien
Jouez avec
et testez vos connaissances
MOTS CROISÉS
Horizontalement : A. Un peuplier à l’écorce lisse. Arbuste ornemental du
Japon. B. Brassicacée à racine charnue. Autre nom de la balsamine. C. Astate
au labo. Entame de l’histoire. Finit par accepter. D. De même. Préposition.
Cheville ouvrière. Réfléchi. E. Effectuer un nouveau labour. Moto de course.
F. Une cerise sauvage. Retirées des affaires. G. Peau morte. Bienheureuse.
Temps universel. H. Le gars de la belle. Possibilité. I. Patrie d’Abraham. Air
déplacé. Encore appelé pied-de-veau. J. Symbole du thorium. Mouton ou
mouflon. Encarté. K. Le thym sauvage du pourtour méditerranéen. Il est
dangereux de s’y aventurer.
1
2
3
4
5
6
7
8
9 10 11 12 13 14
Verticalement : 1. Travaux sur les cultures agricoles. 2. Pomme de terre.
Rayon bronzant. Interjection. 3. Envoi intra-muros. Un arbre ou un mollusque
marin. 4. Animal marin urticant. Action de rugby. 5. Anneau de cordage. Sigle
de ciné-club. 6. État de Monrovia. Méprisable. 7. Victimes de leur sensibilité.
Herbacée ornementale. 8. Platine. Compagnon de mortaise. 9. Méson instable. Argon au labo. Poulbot. 10. Éléments de fleurs. Phase lunaire. 11. Se
baisse à la fin de la pièce. Ville de Roumanie. 12. Unité physique. Artifices de
chasseurs. 13. Infante défunte. Petit patron. Le bœuf avant la charrue.
14. Fleur en étoile. Hauts sommets.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
PHOTOS-MYSTÈRES
COMBINAISONS GAGNANTES
Rapportez l’ustensile spécialisé à sa denrée.
1
2
4
CYGNE CHANTEUR
OIE CENDRÉE
CYGNE TUBERCULÉ
BERNACHE DU CANADA
PIXEL-SHOT/SHUTTERSTOCK
3
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
A.
B.
C.
D.
E.
F.
G.
Ciseaux
Lancette
Pelle
Pince
Planche
Poêle
Râpe
Crustacés
Huître
Marrons
Pain
Spaghetti
Spaetzle
Tarte
Réponses : 1-A. 2-B. 3-G. 4-E. 5-D. 6-C. 7-F.
1. FIRST LIGHT/DESIGN PICS/PHOTONONSTOP - 2. SPL - SCIENCE PHOTO LIBRARY/DAVID AUBREY/BIOSPHOTO - 3. INCAMERASTOCK/PHOTONONSTOP -. MIKE LANE/BIOSPHOTO
QUELS SONT CES ANATIDÉS REPLIÉS ?
Réponses : 1-Bernache du Canada. 2-Cygne tuberculé. 3-Oie cendrée. 4-Cygne chanteur.
SO
R
UN
A
A
R
E
S
A
L
A
I
N
P
L
A
N
T
E
S
F
I
L
T
R
E
T
A
R E
C
E
E
R
E A
M U S
E
S A
U R
I
C L E T T
E A U
I S
S C
B
E
G
A S S A U
B L E S
P
A
P OMP
C S
R A Y
O T E R
B L E
E N
E N A
E
E
D E CO
P H
R A N
I E R A
S
T
U
E
E
S
T
R
I
E
SCROF
A R OMA
I U L E
N ERS
T E S T A
PS A L
A TH S
URUS
L AM I N
I DE S
AERER
U L AR I
T I S ER
E T
J I
S E E S
S P T
I S E G
A EDE
RP
I L
A I RE
UNE P
S ECA
ACE E
ROC
J E U
SAS
I S I S
I ONO
N N
E EN
T I TO
ARA I
T EUR
sudoku
S
SC
O
T R
E
A S
les mots croisés
les mots fléchés
LES SOLUTIONS DU NUMÉRO 2559
2
9
5
3
4
1
8
7
6
1
4
8
5
6
7
3
9
2
3
7
6
2
9
8
5
4
1
6
3
4
1
8
5
9
2
7
9
8
1
7
2
4
6
5
3
7
5
2
6
3
9
1
8
4
5
6
9
4
1
2
7
3
8
moyen
4
1
7
8
5
3
2
6
9
8
2
3
9
7
6
4
1
5
3
8
1
6
7
9
2
5
4
4
6
7
5
2
3
9
1
8
5
9
2
4
8
1
6
7
3
6
1
5
3
9
7
8
4
2
8
4
3
1
5
2
7
9
6
7
2
9
8
6
4
5
3
1
difficile
9
3
8
2
4
5
1
6
7
1
7
6
9
3
8
4
2
5
2
5
4
7
1
6
3
8
9
COMMUNIQUÉ
LA LÉGÈRE
LA MANIABLE
Tout le plaisir du jardinage
sans effort avec votre Mantis
LA
PUISSANTE
Il faut cultiver notre jardin, disait Voltaire. Deux cent cinquante ans
plus tard, jamais le jardinage n’aura eu autant d’adeptes. Certains
entretiennent un magnifique jardin d’agrément, d’autres cultivent
de succulents fruits et légumes dans leur potager.
B
ien plus qu’une simple
mode, le jardinage est
devenu la principale
passion de millions de
Françaises et de Français, qui y
retrouvent tant la joie de vivre
que des économies substantielles. Ah, déguster ses propres
tomates en admirant sa pelouse
et ses fleurs, y a-t-il vision plus
adéquate du bonheur ?
Vous me répondrez que tout
cela est bien beau, mais que le
jardinage demande de gros
efforts si vous voulez parvenir à
un résultat satisfaisant.
Eh bien en réalité, le jardinage
peut être beaucoup plus facile
que cela, à condition de posséder le bon outil. Pour ma part,
j’ai fait le choix d’une motobêche Mantis, aprè s l’avoir
essayée chez des amis. Cet
engin extraordinaire m’a tout de
suite séduite.
Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est son efficacité, sa
facilité d’utilisation, sa sécurité, sa robustesse, sa maniabilité et sa puissance. Jamais je
n ’a u r a i s i m a g i n é q u ’ u n e
motobêche aussi légère pouvait être aussi puissante ! Sans
compter que j’ai amorti le coût
de ma Mantis en un rien de
temps.
Pour vous, il y a mieux encore,
Mantis vient d’éditer un tout
nouveau Guide Gratuit, et ils
vous l’envoient sans le moindre
engagement sur simple retour
du coupon-réponse ci-dessous.
N’attendez pas pour le demander ! Vous comprendrez alors
pourquoi certains appellent la
Mantis « La Star des jardins et
des potagers. » n
D. Valentin
Cliente Mantis
Motobineuse
4 temps
MOTEUR HONDA
LE SAVIEZ-VOUS ?
n Plus de 2 millions d’utilisateurs
dans le monde.
n Facile d’utilisation même pour
Les légumes qu’on fait
pousser soi-même sont
toujours les meilleurs !
Avec Mantis, c’est facile
de faire son potager et
c’est bon pour ma santé.”
Marilyne .
les débutant(e)s.
n Idéal pour bêcher, labourer,
creuser, défricher, désherber,
en serre ou en extérieur.
n Plusieurs options disponibles
(butteuse, planteuse, scarificateur,
aérateur, nettoyage, coupe
bordures…)
n Entretien facile.
BON POUR UN GUIDE GRATUIT
n Dents motobêche
garanties à vie.
n Plusieurs modèles au choix,
À retourner sous enveloppe sans affranchir à : MANTIS, Libre Réponse 23021,
selon votre jardin et vos envies.
57159 MARLY Cedex - ou téléphonez au :
Votre
GUIDE
GRATUIT
Tout est dans le
Guide Gratuit
ou rendez-vous sur : www.mantis.fr/rustica2
OUI,
je souhaite recevoir GRATUITEMENT
et sans aucun engagement mon Guide MANTIS
et mon DVD EN CADEAU. Veuillez me les expédier dès réception de ce Bon.
Nom.........................................................................................
20 rue des Garennes - 57 155 Marly
Adresse : .................................................................................
SARL au capital social de 16 000 Euros.
RCS METZ 412 462 749.
CP
Ville ............................................................
Téléphone
Email (facultatif) .........................................................................
33319101
Votre
DVD
OFFERT
Prénom ...................................................................................
Conformément à la Loi Informatique et Libertés n° 78.17 du 6 janvier
1978 - Art. 27, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux
données vous concernant. Par notre intermédiaire votre adresse peut
être transmise à des tiers. Vous pourriez ainsi recevoir des propositions
d’autres entreprises. Si vous ne le souhaitez pas, il vous suffit de nous
contacter par mail à frinfo@mantisonline.net. Photos non contractuelles. © maetva .
DE 13
CO M
NS OIS
EI
LS
DE FÉVRIER 2019 À FÉVRIER 2020
MON
CALENDRIER
LUNE
ENCART DE RUSTICA N° 2560 - NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT
2019
Pour mieux jardiner au jour le jour. Conseils
et travaux à faire aux meilleures dates.
LES CARNETS
Chez votre marchand de journaux
F. MARRE - RUSTICA
BIEN FAIRE AU BON MOMENT
V
oici le calendrier annuel qu’un grand nombre de jardiniers
attend avec les bonnes dates lunaires jusqu’en février
2020. Ce guide indispensable pour jardiner avec la lune
est appelé à devenir votre fidèle compagnon. En suivant les
conseils donnés au fil des mois et des pages, vous ne devriez
plus avoir de salades qui montent à graines, de radis qui se
creusent, de persil qui ne lève pas. Au contraire, vous allez mettre toutes les
chances de votre côté en suivant au plus près les influences lunaires. Travailler le
sol, semer, planter, bouturer, diviser, greffer, tailler, autant de gestes importants
qui nécessitent de l’exactitude, de l’attention et de la précision pour réussir. Belle
et bonne année jardinière avec la Lune !
Alain Delavie
Constellations de Terre
favorables aux racines
Taureau
Vierge
Capricorne
Constellations d’Eau favorables
aux tiges et aux feuilles
Cancer
Scorpion
Poissons
Constellations d’Air favorables
aux fleurs
Gémeaux
Balance
Verseau
Constellations de Feu favorables
Racines Feuilles
aux fruits et aux graines
Bélier
Lion
Sagittaire
♉
♊
♍
♎
Nouvelle
lune
♑
♒
♋
♈
Premier
quartier
♏
♓
♌
♐
Fleurs
Pleine
lune
Fruits
et graines
Dernier
quartier
Jardiner avec la lune, jardiner au naturel
Quels que soient les gestes préconisés dans ce calendrier, adoptez des méthodes
de jardinage respectueuses de l’environnement afin que votre jardin soit plus
réceptif aux influences lunaires. Suivez le rythme des saisons, privilégiez les végétaux
adaptés au climat de votre région et au sol de votre jardin. Il vous le rendra !
Photo de couverture : F. Strauss/Biosphoto (tomates) - V. Klécka (laitue) et F. Marre (carottes)/Rustica
Média Participations, Rustica SA,
57, rue Gaston-Tessier, CS 50061, 75166 Paris Cedex 19
Impression : Agir Graphic, www.agir-graphic.fr
Février 2019
1 h 45
22 h 03
1
2
♐
3
13 h 45
4
5
6
Lune montante
7
23 h 26
8
9
10
♑
20 h 31
♒
13
14
♓
0 h 45
16
17
18
16 h 53
19
Lune descendante
20
21
22
25
12 h 27 26
27
28
Au chaud, semez des choux cabus ‘Coeur de boeuf’ et ‘Tête de pierre’. Vous les repiquerez quand
ils auront 2 ou 3 feuilles en pépinière bien exposée. À récolter en juin-juillet. Sous châssis, semez
des laitues pommées ‘Appia’, ‘Gotte jaune d’or’, ‘Reine de mai’, à couper ‘Grenadine’, ‘Red Salad
Bowl’, batavias ‘Blonde de Paris’, ‘de Pierre bénite’. Dispersez bien les graines et enterrez-les peu.
Semez aussi le cresson alénois, la roquette, le persil et le cerfeuil en place, en lignes distantes de
20 à 30 cm. Maintenez humide jusqu’à la levée.
Semez les pois ronds, mangetout et les fèves. Binez quelques jours après la germination.
♉
Semez les oignons de couleur ‘Jaune paille des vertus’, ‘de Brunswick’, ‘Red Baron’, ‘Rouge de
Florence’, ‘Sturon’ ou blancs ‘de Barletta’, ‘de Paris’, ‘de Vaugirard’, ‘Printanier parisien’, en place,
en rangs larges espacés de 30 à 40 cm, à 1 ou 2 cm de profondeur. Fermez les sillons, tassez et
arrosez. À éclaircir après la levée, en laissant un plant tous les 15 à 20 cm. Vous les récolterez
en juillet-août.
23 h 31
♊
13 h 30
♋
20 h 28
♌
Repiquez au chaud, en godets, les choux-fleurs semés les 10 et 11 janvier. Plantez les anémones de
Caen et les renoncules. Divisez les perce-neige en vert. Bouturez les jeunes pousses des chrysanthèmes, fuchsias et pélargoniums. Le 17, ne jardinez pas avant 15 h 50 (nœud ascendant).
Installez une haie d’arbustes feuillus. Ouvrez des trous tous les 80 cm à 1 m, enrichissez la terre
avec du compost. Pralinez les racines ou hydratez les mottes. Mettez en place.
Le 19, ne jardinez pas avant 15 h 10 (périgée).
S’il ne gèle pas, taillez les fruitiers palissés, cordons et petites formes libres à 3 yeux pour
favoriser la fructification. Intervenez sur les pommiers, poiriers, pêchers et abricotiers. Taillez
les petits fruits, actinidias et vignes. Bouturez les coupes des cassissiers et groseilliers.
2 h 54
♍
23
24
En serre, à 20-22 °C, semez en caissette des bégonias semperflorens, des œillets Chabaud et
des pélargoniums. Ne couvrez pas les graines des bégonias, placez à la lumière, maintenez frais,
sans excès. Entre 15 et 18 °C, semez en terrine les choux-fleurs d’été ‘Merveille de toutes saisons’,
‘Neckarperle’, ‘Serac’.
♈
20 h 40
15
10 h 56
En pépinière bien abritée ou sous châssis, semez des poireaux à récolter en juin-juillet ‘Gros
long d’été 2’, ‘Jaune gros du Poitou’, ‘Électra’. Opérez en lignes espacées de 15 cm ou à la volée
en dispersant bien les graines.
Le 5, ne jardinez pas avant 15 h 35 (apogée).
10 h 09
11
12
À 20 °C, en caissette, tous les 2 à 3 cm, semez les aubergines ‘de Barbentane’, ‘Baluroi’, les
piments et poivrons ‘Doux d’Espagne’, ‘Doux long des Landes’, ‘de Cayenne’, ‘de la Bresse’, les
tomates ‘Coeur de boeuf’, ‘Saint-Pierre’, ‘des Andes’, ‘Green Zebra’, ‘Poire jaune’, ‘Pyros’. Couvrez
les graines. Tassez, arrosez et posez une vitre. Éliminez la condensation.
Le 3, ne jardinez pas avant 12 h 40 (nœud descendant).
3 h 46
♎
2 h 03
♏
En toutes régions, plantez les échalotes et l’ail rose ‘Printanor’, ‘Flavor’ ou ‘Cledor’, en sol ameubli
et non fumé récemment. Espacez les sillons de 20 à 30 cm, les caïeux de 10 à 15 cm. Rebouchez
en couvrant peu les caïeux. Éclaircissez les navets et les carottes semés les 17 et 18 janvier.
Arrachez les plants les plus faibles, conservez les plus beaux tous les 5 à 10 cm.
Après les grands froids, enlevez les protections des artichauts. Apportez du compost. Laissez les
deux plus beaux œilletons à chaque pied. Prélevez les autres quand ils ont 20 cm de hauteur et
installez-les ailleurs. Repiquez en terrine les bégonias semés les 6 et 7 février.
Taillez les bordures de buis et les topiaires à la cisaille. Repiquez sous châssis les laitues et en
pépinière les choux cabus semés du 9 au 11 février. Préparez le sol de la future aspergeraie.
Ouvrez des tranchées de 40 cm de largeur et 25 cm de profondeur, tous les 80 cm.
0 h 42
♐
Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les arbres fruitiers et les buissons de petits fruits.
Mes observations
Mars 2019
7 h 17
1
2
3
4
5
17 h 03
6
7
♐
19 h 47
♑
2 h 40
♒
16 h 08
Lune montante
8
11 h 27
9
♓
10
11
5 h 36
Lune descendante
Comme tous les mois, quand la lune est en Poissons, semez en place ou en pépinière des laitues
pommées ‘Appia’, ‘Gotte jaune d’or’, ‘Reine de mai’, romaines ‘Verte maraîchère’, batavias ‘Blonde de
Paris’, ‘de Pierre bénite’ ou à couper ‘Grenadine’, ‘Red Salad Bowl’. Dispersez bien les graines, tassez
et arrosez. Semez en place les épinards de printemps ‘America’, ‘Lagos’, ‘Junius’, ‘Palco’. Semez
également les pissenlits en place, en lignes distantes de 20 à 30 cm. Maintenez humide jusqu’à la
germination.
Semez à 20-25 °C les concombres, cornichons, melons et physalis.
12
13
♉
Au chaud (entre 18 et 20 °C), en caissette, dans un mélange léger, semez le céleri-rave ‘Monarch’.
Recouvrez légèrement les graines, tassez avec une planchette et maintenez humide jusqu’à la germination. En pépinière, en lignes espacées de 20 cm, à 1 ou 2 cm de profondeur, semez des poireaux
pour l’automne. Choisissez ‘Gros long d’été 2’, ‘Jaune gros du Poitou’, ‘Malabare’. Vous éclaircirez les
jeunes plants, tous les 5 cm.
14
17
13 h 55
Remplissez une terrine de terreau tamisé, tassez avec une planchette. Dispersez les graines d’impatiens en surface, tassez à nouveau, sans couvrir les graines. Vaporisez d’eau, posez une vitre et
placez au chaud. En pépinière bien exposée, semez les choux-fleurs d’été ‘Neckarperle’ et ‘Serac’, le
brocoli ‘Romanesco’, à repiquer dans un mois, tous les 10 cm.
♈
16
5 h 09
Semez les carottes ‘Nanco’, ‘Touchon’, ‘Valor’ et des radis de tous les mois, sous châssis ou sur une
côtière bien exposée. Opérez sur rangs larges espacés de 20 à 30 cm. Mélangez les deux semences :
en récoltant les radis en premier, vous éclaircissez en même temps les carottes.
Le 4, ne jardinez pas avant 17 h 35 (apogée).
2 h 47
19 h 02 15 3 h 23
2 h 42
En serre, en terrine, à 18-20 °C, semez des tomates ‘Cœur de bœuf’, ‘Pyros’, ‘Saint-Pierre’, des
aubergines, piments et poivrons. Greffez les fruitiers en fente et en incrustation avec les greffons
prélevés les 5 et 6 janvier. Le 2, ne jardinez pas avant 17 h 10 (nœud descendant).
♊
22 h 57
♋
18
6 h 53
19
♌
20
14 h 09
21
22
♍
23
13 h 55
24
♎
25
10 h 49
26
♏
27
8 h 11
28
♐
29
30
31
2 h 22
♑
Taillez les rosiers remontants, les buissons à 30 cm du sol, les rameaux des arbustifs d’un tiers de
leur longueur. Enlevez les tiges âgées. Repiquez en pot les choux-fleurs semés les 6 et 7 février.
Le 16, ne jardinez pas après 12 h 15 (nœud ascendant).
Plantez les asperges. Étalez les griffes sur des monticules, bouchez la tranchée et couvrez les racines
de 5 cm de terre. Arrosez. Plantez les persistants en conteneurs.
Terminez la taille des fruitiers et de la vigne. Taillez les pêchers en début de floraison, les oliviers.
Dans les deux cas, aérez la ramure et rapprochez la fructification. Repiquez en godets les aubergines,
piments, poivrons et tomates semés les 1er et 2 février. Binez les pois semés le 12 février, ramez les
grimpants. Le 19, ne jardinez pas après 15 h 40 (périgée).
Installez les plants germés de pommes de terre précoces ‘Agata’, ‘Belle de Fontenay’, ‘BF 15’,
‘Rosabelle’. Espacez les rangs de 80 cm, placez un plant tous les 35 cm, les germes vers le haut, à
10 cm de profondeur. Rebouchez. Vous les butterez quand le feuillage aura 25 cm de hauteur. Plantez aussi les plants achetés ou conservés de l’an dernier de crosne, topinambour et raifort. Éclaircissez les carottes semées les 3 et 4 mars.
Taillez les arbustes à floraison estivale. Coupez les rameaux 4 à 5 cm au-dessus du sol ou de la charpente
permanente. Plantez sous abri les choux-fleurs semés les 10 et 11 janvier. Éclaircissez tous les 5 cm les
impatiens semées les 5 et 6 mars.
Plantez les choux cabus semés du 9 au 11 février et les laitues semées du 8 au 10 mars. Blanchissez
des pissenlits. Éclaircissez les épinards semés du 8 au 10 mars. Plantez ou divisez ciboulette, estragon, oseille et rhubarbe. Apportez du compost.
Semez les pois ronds ‘Express à longue cosse’, ‘Petit provençal’ ou ridés ‘Dorian’, ‘Excellenz’ et les
mangetout ‘Corne de bélier’, ‘Carouby de Maussane’. Semez aussi les fèves ‘de Séville à longue cosse’,
‘d’Aguadulce à très longue cosse’, en lignes distantes de 30 à 40 cm et profondes de 5 cm. Binez
après la germination.
Le 29, ne jardinez pas après 9 h (nœud descendant).
En place, semez des carottes ‘de Colmar’, ‘de Meaux’, ‘Nantaise améliorée 2’ en rangs espacés de
30 cm, à 2 cm de profondeur. Tassez et arrosez. Semez des radis de tous les mois, ‘Flamboyant 5’,
‘Gaudry 2’, ‘National 2’, et en rangs larges des betteraves ‘Noire d’Égypte’, ‘Détroit 3’.
Mes observations
Avril 2019
1
2
3
4
10 h 50
5
♑
Le 1er, ne jardinez pas avant 7 h 20 (apogée).
♒
Semez en place les annuelles peu frileuses comme les alysse odorante, belle-de-jour, bleuet,
capucine, clarkia, godétia, immortelle, lavatère, pied-d’alouette, nigelle de Damas, pavot de Californie, tournesol. Elles combleront les vides des massifs ou formeront rapidement de jolies bordures.
Semez 4 ou 5 graines en poquets espacés de 20 à 30 cm pour limiter l’éclaircissage.
10 h 13
23 h 38
♓
Lune montante
6
2 h 00
Lune descendante
21 h 05
13 h 12
7
11 h 30
♈
Greffez les fruitiers en couronne. À 20-25 °C, semez 3 ou 4 graines de melon par godet, humidifiez.
8
9 h 24
9
♉
Semez les panais en place, en lignes espacées de 30 à 40 cm. Choisissez ‘Demi-long de Guernesey’,
de bonne qualité, productif et rustique. À récolter en automne. Semez des navets de printemps
‘de Nancy’, ‘de Croissy’, ‘Norfolk à collet rouge’, ‘Rouge plat hâtif à feuille entière’. Semez en
pépinière des poireaux pour l’automne, ‘Malabare’, ‘de Carentan’ ou ‘Électra’.
10
11
Plantez les glaïeuls tous les 20 cm, à 10 cm de profondeur et, en régions douces, les dahlias,
protégez des limaces. Repiquez en pépinière les œillets Chabaud semés les 6 et 7 février, les
choux-fleurs et brocolis semés les 5 et 6 mars, et en godets les impatiens semées en même
temps. Le 12, ne jardinez pas après 15 h (nœud ascendant).
12
13
6 h 40
14
♋
Tondez et scarifiez la pelouse. Apportez un engrais azoté. Taillez les bordures le long des massifs.
Plantez cerfeuil, persil, romarin, sauge, thym, au jardin ou en pots.
15 h 38
En régions douces, installez les aubergines, piments, poivrons, tomates, semés les 1er et 2 février,
les concombres, cornichons, melons semés le 11 mars. Apportez du compost. Repiquez en godets
les quatre premiers légumes, semés les 1er et 2 mars, les physalis semés le 11 mars. Binez et buttez
les pois et fèves semés du 27 au 29 mars. Plantez des fraisiers remontants, groseilliers à grappes,
à maquereau, cassissiers, framboisiers et en terre acide des myrtilliers. Arrosez copieusement.
Le 17, ne jardinez pas avant 5 h 10 (périgée).
À la floraison du lilas, plantez les pommes de terre de conservation ‘Charlotte’, ‘Désirée’, ‘Manon’,
‘Nicola’, ‘Roseval’. À butter quand le feuillage aura 25 cm de hauteur. Installez en rangs espacés
de 30 cm tous les 10 cm les poireaux semés les 4 et 5 février. Repiquez pour la première fois les
céleris-raves semés du 12 au 14 mars. Éclaircissez les betteraves et carottes semées les 30 et
31 mars.
Plantez les vivaces et les arbustes à fleurs. Taillez les forsythias, corêtes du Japon, groseilliers à
fleurs fanés. Coupez le bois mort ou âgé. Ôtez les branches qui se croisent à leur base ou après
une ramification. Installez les choux-fleurs semés les 6 et 7 février.
15
16
17
18
♌
0 h 42
♍
19
21
22
23
24
25
0 h 18
6 h 11
♊
20
23 h 17
En pépinière bien exposée, semez des choux cabus ‘Quintal d’Alsace’, ‘Tête de pierre’, ‘Tête noire
3’, des choux de Bruxelles ‘Jade Cross’, ‘de Rosny’ pour l’automne, du chou kale pour l’hiver. Écartez les sillons de 10 cm, dispersez les graines et fermez-les. Tassez avec le dos du râteau et
arrosez en pluie fine. Semez des chicorées frisées ‘de Meaux’, ‘Très fine maraîchère’, ou scarole
‘Grosse bouclée 2’, ‘Natacha’. Opérez en terrine, au chaud (25 °C), pour obtenir une germination
très rapide. Lune rousse, le 5 avril.
1 h 21
♎
21 h 42
♏
18 h 04
♐
26
10 h 58
27
♑
28
29
30
Repiquez sous abri les chicorées semées du 4 au 6 avril quand les plants ont 5 vraies feuilles.
Espacez les plants de 10 cm en tous sens. Aérez souvent. Opérez en pépinière pour les choux cabus
et de Bruxelles semés aux mêmes dates. Enterrez leurs bases.
Semez des courgettes, des courges et des pâtissons dans des godets en tourbe, pour éviter le stress
du dépotage à la plantation. Enfoncez 3 graines par pot, à 1 cm de profondeur. Humidifiez-les et
placez-les à 18-20 °C, à la lumière, sans soleil direct. À la levée, conservez le plus beau plant. À
installer vers la mi-mai pour des récoltes à partir de juillet. Semez des pois à grains ridés, nains
ou grimpants. Le 25, ne jardinez pas après 11 h 55 (nœud descendant).
Semez des navets sur rangs larges, espacés de 20 cm. Vous récolterez ‘de Croissy’, ‘des Vertus
marteau’, ‘Jaune boule d’or’ dans environ 2 mois. Près des poireaux, semez des carottes ‘de Carentan’, ‘de Meaux’, ‘Jaune du Doubs’, ‘Nanco’, ’Touchon’, pour lutter contre la mouche et la teigne.
Le 28, ne jardinez pas après 15 h 10 (apogée).
17 h 27
♒
Directement en place, semez les alysse odorante, belle-de-jour, bleuet, capucine, clarkia, godétia,
immortelle, lavatère, pied-d’alouette, nigelle de Damas, pavot de Californie, tournesol. Opérez en
poquets et couvrez légèrement les graines. Tassez avec le dos du râteau et arrosez en pluie fine.
Mes observations
Lune montante
Mai 2019
0 h 45
1
2
3
4
5
6
7
7 h 45
Lune descendante
Semez 3 graines de melon, concombre et cornichon par poquet enrichi de compost mûr.
♉
En place, tous les 20 cm, semez les salsifis et les scorsonères. Couvrez peu les graines, tassez et
arrosez. À éclaircir quand les plants auront 2 feuilles. Semez aussi des endives ‘Crénoline’, ‘Zoom’,
des betteraves ‘Crapaudine’, ‘Noire d’Égypte’, ‘de Détroit 3’, des carottes ‘de Colmar’, ‘Flyaway’,
‘Maestro’.
♊
Le 9, ne jardinez pas après 15 h 45 (nœud ascendant). Plantez les bégonias semperflorens, œillets
Chabaud et pélargoniums semés les 6 et 7 février. Plantez les choux-fleurs et les brocolis, semés les
5 et 6 mars. Espacez les pieds de 70 cm en tous sens. Éclaircissez les annuelles semées les 2 et 3 avril.
10
11 h 57
Sous un tunnel, plantez tous les 40 cm les chicorées semées du 4 au 6 avril. En pot ou au jardin,
plantez les aromatiques (basilic, cerfeuil, ciboulette, estragon, menthe, sauge, thym). Elles repousseront les parasites.
12
13
♋
21 h 14
♌
14
7 h 41
15
♍
16
10 h 17
18
♎
19
7 h 06
20
♏
21
3 h 15
22
♐
23
24
25
26
27
Lune montante
♈
16 h 05
9
8 h 37
18 h 33
18 h 15
11 h 46
17
23 h 11
♓
En pépinière bien exposée (température du sol supérieure à 11 °C), semez du céleri à côtes ‘Tall Utah’
ou ‘Géant doré amélioré’. Semez en place des poirées ‘Blonde à carde blanche’ ou ‘Verte à carde
blanche’. Arrosez préalablement le sol s’il est sec. Ouvrez des sillons distants de 40 cm. Espacez bien
les graines, rebouchez et arrosez. Semez aussi du fenouil doux ‘Selma’ en pépinière abritée ou sous
tunnel. Semez en place des laitues lentes à monter à graines : ‘Kamikaze’, ‘Craquerelle du Midi’,
‘Cressonnette marocaine’, ‘Hussarde’.
8
11
3 h 12
6 h 59
28
19 h 16
♑
1 h 15
♒
31
Plantez les poireaux semés du 12 au 14 mars. Laissez-les sécher un jour ou deux à même le sol
pour lutter contre la teigne. Coupez les racines à 2 cm et les feuilles à 10 cm. Mettez-les en place,
tous les 10 cm en enterrant profondément la base. Éclaircissez à 20 cm les panais semés les 9 et
10 avril, à 10 cm, les carottes et les navets, tous deux semés les 27 et 28 avril. Binez et désherbez
les entre-rangs. Effectuez en pépinière le 2d repiquage des céleris-raves semés du 12 au 14 mars.
Épointez les racines pour favoriser la formation de la rave. Distancez-les de 12 cm en tous sens.
En pots ou en massifs, plantez les impatiens semées les 5 et 6 mars et autres annuelles, les bégonias
tubéreux, cannas, dahlias, glaïeuls. Taillez les arbustes à floraison printanière défleuris. Éclaircissez
les semis de fleurs réalisés les 29 et 30 avril.
Tondez la pelouse. Plantez les choux cabus et de Bruxelles semés du 4 au 6 avril. Pour un bon enracinement, enterrez les plants jusqu’aux premières feuilles. Bornez et arrosez copieusement.
Le 22, ne jardinez pas après 16 h (nœud descendant).
Semez les haricots nains ou grimpants, mangetout, à filet, vert ou beurre, à écosser. Pour les nains,
espacez les rangs de 40 à 50 cm, déposez un grain tous les 4-5 cm. Pour les grimpants, déposez
6 à 8 grains au pied des rames. Semez en poquets enrichis de compost les courges, courgettes et
pâtissons.
En place, sur rangs larges, semez les betteraves ‘Crapaudine’, ‘de Détroit 3’, ‘Noire d’Égypte’. Écartez
bien les glomérules pour limiter l’éclaircissage. À récolter en automne. Semez des endives en lignes,
en enterrant peu les graines. En pépinière, semez des poireaux pour l’hiver ‘Bleu de Solaise’, ‘Bleu
d’hiver’, ‘de Carentan 2’, ‘de Mézières’.
Le 26, ne jardinez pas après 10 h 20 (apogée).
Semez en pépinière les choux-fleurs ‘Neckarperle’, ‘Serac’, les brocolis ‘Chevalier’, ‘Verdia’, ‘Romanesco’.
Ouvrez de petits sillons distants de 10 cm. Enterrez les graines à 2 cm, tassez avec le dos du râteau
et arrosez en pluie fine. À récolter en automne. Semez en place les dernières annuelles à croissance
rapide.
14 h 56
29
30
Installez les aubergines, piments, poivrons et tomates semés les 1er et 2 mars, les physalis semés le
11 mars. Plantez les melons semés les 7 et 8 avril, les courgettes, courges, pâtissons semés du 23 au
25 avril. Arrosez, protégez si besoin.
Le 13, ne jardinez pas après 18 h 45 (périgée).
♓
En place, semez différentes salades : chicorées frisées ‘Fine de Louviers’, ‘de Meaux’ et scaroles
‘Cornet d’Anjou’, laitues pommées qui résistent à la montée à graines ‘Craquerelle du Midi’, ‘Kinemontepas’, ‘Pasquier’, à couper ‘Red Salad Bowl’, ‘Salad Bowl’, de la roquette, du pourpier, du mesclun.
Semez également en place le cardon. Pour l’hiver, semez en pépinière des choux de Bruxelles ‘de
Rosny’, ‘Genius’, ‘Sanda’ et des choux de Milan ‘Roi de l’hiver 2’, ‘de Pontoise 2’, ‘Gros des Vertus 4’.
Mes observations
Juin 2019
1
2
12 h 01
3
4
14 h 59 5
6
7 h 59
Lune descendante
♉
18 h 56
♊
18 h 00
Semez des carottes ‘Chantenay à cœur rouge 2’, ‘de Colmar 2’, ‘Flyaway’, ‘Maestro’, ‘Purple Haze’
pour la consommation hivernale et des radis ‘Noir long poids d’horloge’, ‘Rose de Chine’ ou ‘Violet
de Gournay’. Alternez les rangs tous les 25 à 30 cm d’écartement, avec les carottes, les radis seront
plus doux. Quelques jours après la germination, vous éclaircirez les jeunes plants tous les 10 à 15 cm.
Bouturez les deutzia, potentille, seringat. Divisez les bulbes printaniers, narcisse, tulipe, jacinthe, quand
leur feuillage est jaune. Conservez les plus beaux, stockez-les au sec ou plantez-les à un autre endroit.
Le 6, ne jardinez pas avant 5 h 55 (nœud ascendant).
Éclaircissez à 40 cm les poirées semées du 1er au 4 mai. Installez en pépinière, tous les 10 cm, les
céleris à côtes et en place le fenouil semés aux mêmes dates.
8
2 h 42
9
♌
Le 8, ne jardinez pas avant 6 h 20 (périgée).
Après la chute naturelle des fruits, éclaircissez les pommes et poires. Conservez le plus beau par
bouquet, au centre pour les pommes et un de la périphérie pour les poires. Taillez les gourmands
des tomates, les courges, concombres, melons. Éclaircissez les courges, courgettes, pâtissons
semés du 21 au 23 mai.
10
12
13
14
15
13 h 03
♍
♎
Repiquez en pépinière les choux-fleurs et les brocolis semés les 26 et 27 mai. Arrachez de beaux plants
et installez-les tous les 10 à 15 cm en tous sens. Tassez le sol près des tiges et arrosez copieusement.
14 h 52
Éclaircissez les chicorées, laitues, cardons, la roquette, le pourpier, repiquez en pépinière les choux
de Bruxelles et de Milan, tous semés du 29 au 31 mai. Blanchissez les chicorées. Liez les feuilles sans
serrer ou posez par-dessus des pots opaques. Taillez les haies de persistants, les topiaires et les
bordures de buis. Aidez-vous d’un cordeau ou d’un gabarit.
♏
17
11 h 31
20
♐
3 h 25
21
♑
22
9 h 05
23
♒
24
25
26
Plantez les poireaux semés le 10 avril. Arrachez-les et laissez-les sécher pendant 1 à 2 jours à même
le sol pour éliminer les larves de la teigne. Raccourcissez les feuilles et les racines. Alternez les rangs
avec des carottes. Éclaircissez les semis des 24 et 25 mai : les betteraves tous les 10-12 cm, les endives
tous les 8-10 cm. Plantez les céleris-raves semés du 12 au 14 mars.
17h05`
16
19
11 h 46
Semez les courgettes, concombres, cornichons et coloquintes pour décorer la maison en hiver.
♋
17 h 27 18
Lune montante
♈
0 h 21
7
11
10 h 30
2 h 59
22 h 53
♓
27
Semez les haricots ‘Phénomène’, ‘Soissons gros blanc’, ‘Argus’, ‘Morgane’, ‘Fruidor’, ‘Contender’ et à
côté des capucines pour piéger les pucerons. Semez 4 ou 5 grains de maïs doux en poquets distants
de 50 cm. À éclaircir après la levée. Récoltez les fraises et les framboises, transformez le surplus.
Le 19, ne jardinez pas avant 8 h 55 (nœud descendant).
En rangs espacés de 30 cm, semez des endives ‘Crénoline’, ‘Zoom’ pour un forçage plus facile sans
terre de couverture, couvrez les graines de 1 cm et des carottes pour la consommation hivernale
‘Touchon’, ‘Nandor’, ‘Chantenay à cœur rouge 2’, ‘de Colmar 2’.
Le 23, ne jardinez pas avant 14 h 55 (apogée).
Cueillez le tilleul en pleine floraison pour vos tisanes. Semez en pépinière les bisannuelles, campanule
médium, giroflée ravenelle, myosotis, œillet de poète et des vivaces, pavot d’Orient et rose trémière.
Maintenez le sol frais, protégez des limaces. Identifiez bien toutes ces fleurs.
En milieu de journée, par beau temps, avant leur floraison, coupez les aromatiques, estragon, marjolaine, origan, romarin, sarriette, sauge, thym ; l’ortie, la consoude, la prêle pour vos purins. Faites-les
sécher à plat ou suspendez-les en botte dans un endroit aéré, chaud et sombre, à l’abri de la poussière.
Semez les chicorées, sauvages ‘Pain de sucre’ et italiennes ‘Palla Rossa 2’, ‘Rouge de Trévise’, ‘Rouge
de Vérone’, en place, sur rangs espacés de 30 cm. Semez des laitues qui supportent la chaleur comme
‘Iceberg’, ‘Sucrine’ ou ‘Rossia’.
28
12 h 27
♈
En poquets enrichis de compost, semez 3 ou 4 graines de concombres, cornichons, courgettes.
29
9 h 36
30
♉
Semez des radis d’hiver ‘Rose de Chine’, ‘Noir gros long d’hiver de Paris’, ‘Noir gros rond d’hiver’, ‘Noir
long poids d’horloge’ ou ‘Violet de Gournay’. Espacez les rangs de 30 à 40 cm. Après la germination,
éclaircissez-les tous les 15 cm environ.
Mes observations
Juillet 2019
21 h 16
0 h 04
1
♉
2
4 h 02
3
4
Plantez les céleris à côtes semés du 1er au 4 mai. Réduisez feuilles et racines, enterrez la base
des tiges. Le 5, ne jardinez pas avant 12 h 05 (périgée).
5
9 h 55
6
♌
Taillez en vert les formes palissées des pommiers et des poiriers vigoureux. Supprimez les
pousses inutiles ou stériles qui détournent une partie importante de la sève. Taillez également
les gourmands des tomates qui naissent à l’aisselle des feuilles, les pousses trop longues
ou stériles des courges et des potirons.
8
9
18 h 50
♍
Lune descendante
10
0 h 42
Lune montante
23 h 38
11
12
13
14
15
16
22 h 34
♎
20 h 56
♏
18 h 17
♐
17
10 h 43
18
♑
19
20
21
22
23
24
3 h 18
Le 2, ne jardinez pas après 16 h (éclipse de soleil). Marcottez la glycine et la bignone. Courbez
une tige à dénuder sur la partie enterrée, tuteurez l’extrémité. Plantez les brocolis semés les 26 et
27 mai, tous les 60 cm en tous sens. Le 3, ne jardinez pas avant 14 h (nœud ascendant).
♋
7
12 h 54
♊
2 h 08
Semez des rutabagas en lignes espacées de 30 à 40 cm. Vous les éclaircirez après la levée
tous les 30 cm.
25
26
27
28
29
10 h 09 30
31
16 h 23
♒
6 h 16
♓
21 h 01
♈
Récoltez les pommes de terre précoces. Arrachez-les selon vos besoins et consommez-les
rapidement car elles ne se conservent pas. Arrachez l’ail, l’oignon, l’échalote. Éclaircissez
les carottes semées du 2 au 4 juin, les endives semées les 20 et 21 juin et les radis d’hiver
semés les 29 et 30 juin. Plantez les poireaux semés les 24 et 25 mai. Raccourcissez les
feuilles et les racines. Alternez les rangs avec des carottes.
Tous les 60 à 70 cm, plantez les choux-fleurs semés les 26 et 27 mai. Pour une reprise plus facile,
prélevez les pieds avec une motte. Enterrez-les jusqu’aux premières feuilles pour renforcer l’enracinement. Tassez fortement et arrosez abondamment.
Installez les choux de Bruxelles et de Milan semés du 29 au 31 mai. Espacez les pieds de 50 à
60 cm en tous sens, enterrez la base des tiges. Éclaircissez les laitues et les chicorées semées du
25 au 27 juin. Repiquez les plants arrachés sur d’autres rangs.
Greffez en écusson les pommiers, poiriers et pruniers. Prélevez les greffons, ôtez les morceaux de
bois à l’arrière, sans abîmer les yeux. Glissez-les dans une incision en T. Ligaturez avec du raphia.
La greffe est réussie si le morceau de pétiole conservé tombe 15 jours après. En poquets enrichis,
semez 3 graines de courgette ‘Verte de Milan’, couvrez-les de 3 cm. Conservez le plus beau plant
après la levée. À récolter de septembre aux gelées. Le 16, ne jardinez pas (nœud descendant).
Semez des navets ‘Jaune boule d’or’, ‘Norfolk à collet rouge’, ‘de Nancy’, ‘Blanc dur d’hiver’, ‘des
Vertus marteau’, ‘Petrowski’ et des carottes ‘Chantenay à cœur rouge 2’, ‘de Colmar 2’, ‘Flyaway’,
‘Maestro’, ‘Purple Haze’ pour l’hiver. Distancez les rangs de 20 cm, dispersez les graines. Tassez
avec le dos du râteau et arrosez.
En pépinière, semez les pensées et les pâquerettes, les vivaces, agastaches, ancolies, lins et, en
place, les lupins. Ouvrez des lignes espacées de 15 cm. Dispersez bien les graines et fermez les
sillons. Tassez avec le dos du râteau, arrosez et identifiez les fleurs.
Le 21, ne jardinez pas avant 7 h 05 (apogée).
Semez la mâche sur une parcelle précédemment occupée par des pois ou des fèves. Opérez en
lignes, tous les 20 à 30 cm. Pour ce premier semis, optez pour ‘à Grosse graine’ à récolter avant
les grands froids. Semez du pourpier ‘Doré à larges feuilles’, en lignes espacées de 20 cm. À
récolter à partir de septembre. Semez aussi le chou de Chine, en rangs distants de 30 cm, pour le
récolter en automne. Semez enfin des frisées et des scaroles, en place, mais très clair pour limiter
l‘éclaircissage.
À bonne exposition, semez les derniers haricots nains. Ils produisent plus vite.
18 h 39
♉
14 h 10
♊
12 h 10
En lignes espacées de 30 à 40 cm, semez des rutabagas. Après la germination, éclaircissez les
pieds tous les 30 cm. Semez des radis d’hiver ‘Rose de Chine’, ‘Noir gros long d’hiver de Paris’,
‘Noir gros rond d’hiver’, ‘Noir long poids d’horloge’ ou ‘Violet de Gournay’. Distancez les rangs de
20 à 30 cm. Après la levée, conservez un plant tous les 15 à 20 cm.
Le 30, ne jardinez pas après 13 h 55 (nœud ascendant). Bouturez le laurier-rose dans l’eau,
puis en pot quand les racines auront 4 cm de longueur. Le lilas des Indes directement en pot ou
sous châssis. Repiquez en pépinière les bisannuelles et les vivaces semées du 22 au 24 juin.
Blanchissez les frisées et les scaroles selon vos besoins.
Mes observations
Août 2019
Lune descendante
5 h 11
1
2
3
♋
Couvrez frisées et scaroles d’une cloche opaque ou liez-les sans serrer. À récolter dans 10 à 15 jours.
♌
Le 2, ne jardinez pas avant 14 h 15 (périgée).
Taillez en vert les pommiers et les poiriers palissés vigoureux. Supprimez les pousses inutiles ou
stériles. Coupez également les gourmands des tomates qui naissent à l’aisselle des feuilles, les pousses
trop longues, sans fruits, des courges et des potirons.
19 h 23
4
2 h 39
5
♍
6
19 h 30
7
8
9
10
6 h 23
11
12
13
14
14 h 29
15
Lune montante
16
4 h 27
♎
2 h 27
♏
23 h 59
♐
♑
22 h 55
♒
18
12 h 51
19
♓
21
16 h 56
22
3 h 35
23
2 h 28
24
♉
♈
25
Lune
descendante
19 h 49 26
12 h 37
27
Installez les iris, hémérocalles, crocus, safran, cyclamen, colchique et sternbergia. Mettez en place
le lis de la Madone en enterrant les bulbes de seulement 3 cm. Bouturez les pélargoniums odorants
et zonaux.
Si vous devez semer une nouvelle pelouse en septembre, préparez le sol dès maintenant. Bêchez,
affinez la terre, aplanissez. Les mauvaises herbes vont germer, vous les éliminerez le 6 septembre.
Éclaircissez les chicorées, choux de Chine et la mâche semés du 22 au 25 juillet.
Le 12, ne jardinez pas après 11 h 40 (nœud descendant).
Écussonnez les pommiers, poiriers et pruniers. Prélevez les greffons, retirez les esquilles de bois, sans
abîmer les yeux. Conservez un morceau du pétiole. Mettez-les en place dans une incision en forme
de T et ligaturez. Si le pétiole tombe 15 jours après, la greffe est réussie. Dans le Midi, semez des
haricots nains à récolter en octobre.
17 h 00
17
20
Préparez le sol pour les semis d’oignons des 14 et 15 août. Choisissez une parcelle non fumée récemment et n’ayant pas eu de fèves, pois ou haricots cette année. Arrachez l’ail, les échalotes et les oignons
quand les fanes sont jaunes, laissez-les une journée au soleil et rentrez-les dans un local sec et aéré.
Pour que l’ail reste blanc, protégez les gousses avec les fanes d’autres pieds. Déterrez les pommes de
terre de conservation sans les abîmer. Éclaircissez les navets et les carottes, semés les 18 et 19 juillet.
23 h 46
♊
22 h 42
En régions douces, semez les oignons ‘Rouge pâle de Niort’, ‘Espagnol’, ‘Rouge de Florence’, les
oignons blancs ‘de Barletta’, ‘de Vaugirard’, ‘de Paris’. Opérez en pépinière, en rangs espacés de 20 à
30 cm. Vous éclaircirez les jeunes plants tous les 5 cm quelques jours après la levée.
Récoltez selon vos besoins les artichauts, les brocolis et les choux-fleurs. Greffez les églantiers avec
des greffons de vos roses préférées. Taillez un écusson, gardez un morceau de pétiole. Ôtez la partie
ligneuse derrière l’œil, sans le blesser. Incisez la base de l’églantier en T, glissez le greffon, ajustez
et ligaturez. En pépinière, semez des pensées, violas et pâquerettes.
Le 17, ne jardinez pas avant 17 h 55 (apogée).
Semez des variétés de mâche qui résistent au froid ‘Coquille de Louviers’, ‘Verte d’Étampes’, ‘Verte de
Cambrai’ et du chou de Chine. Semez l’épinard ‘Géant d’hiver’, ‘Monstrueux de Viroflay’, des laitues à
couper, à récolter avant les grands froids, ou des variétés d’hiver ‘Brune d’hiver’, ‘Merveille d’hiver’, ‘Verpia’
pour le printemps. En pépinière, semez des choux cabus ‘Cœur de bœuf’, ‘Très hâtif de Louviers’.
Mettez les graines de tomates avec leur jus dans un verre, laissez moisir. Lavez-les et séchez-les.
Semez des navets ‘Jaune boule d’or’, ‘Blanc dur d’hiver’, ‘de Nancy’, ‘des Vertus marteau’ ou ‘Norfolk à
collet rouge’ en lignes espacées de 20 cm. Maintenez le sol humide jusqu’à la levée. En place, semez les
derniers radis d’hiver ‘Noir gros long d’hiver’, ‘Noir long poids d’horloge’, ‘Rose de Chine’ ou ‘Violet de
Gournay’. Après la germination, conservez un pied tous les 15 à 20 cm.
Bouturez les rosiers. Prélevez des rameaux de l’année de 15 cm de longueur. Ôtez les feuilles de
la base et enterrez-les de 5 à 10 cm. Repiquez les pensées, pâquerettes et vivaces semées les 20 et
21 juillet, à 10 cm en tous sens.
Le 27, ne jardinez pas avant 8 h 55 (nœud ascendant).
♋
Taillez les haies de persistants, thuyas, cyprès, éléagnus, fusains, les charmes, les topiaires et les
bordures de buis. Débroussaillez les endroits incultes.
29
6 h 07
30
♌
31
12 h 41
Après la récolte, taillez les pêchers et abricotiers. Coupez les branches qui ont fructifié après les
2 rameaux de la base. Taillez les cannes fructifères des framboisiers non remontants à ras du sol.
Plantez tous les fraisiers. N’enterrez pas le collet et arrosez copieusement.
Le 30, ne jardinez pas après 12 h 45 (périgée).
Éclaircissez les navets et radis semés du 23 au 25 août.
28
Mes observations
Lune descendante
Septembre 2019
5 h 10
1
2
♍
3
12 h 15
4
♎
5
8 h 59
6
7
11 h 36 8
♏
11
6 h 32
♐
♑
4 h 55
13
♒
18 h 56
Lune montante
15
16
♓
17
18
8 h 33
19
8 h 46
20
♉
♈
21
4 h 40
22
Lune descendante
3 h 51 23
20 h 26
24
25
26
27
28
29
Blanchissez les cardons 3 à 4 semaines, les céleris à côtes 2 à 3 semaines, les chicorées 10 à
15 jours pour les attendrir avant de les récolter. Éclaircissez les légumes semés du 19 au
21 août.
Le 8, ne jardinez pas après 14 h 30 (nœud descendant).
Récoltez les haricots à écosser (grains en sec). Écossez-les et mettez les grains quelques
jours au congélateur pour éliminer les bruches, un parasite qui les rend véreux. Cueillez les
pommes et poires d’automne, qui se conservent peu, les fraises et les framboises remontantes.
22 h 46
12
14
Installez les vivaces vendues en godets. Plantez ou divisez les anciennes touffes de pivoines herbacées, couvrez les bourgeons de 3 cm de bonne terre. Dans le Midi, plantez les artichauts à 1 m en
tous sens dans des trous enrichis de compost bien décomposé.
5 h 49
9
10
Arrachez selon vos besoins les betteraves, les céleris-raves, les carottes, les navets et les radis d’automne. Consommez-les rapidement, ils sont gorgés de vitamines et de minéraux. Déterrez les dernières
pommes de terre et les oignons de couleurs. Laissez-les sécher quelques heures à même le sol, puis
conservez-les dans un local au sec.
7 h 32
♊
7 h 58
♋
16 h 18
♌
En régions douces, en pépinière, en rangs espacés de 20 à 30 cm, semez des oignons blancs et de
couleurs. Les jeunes plants seront éclaircis à 5 cm. Semez les poireaux “baguette” en place, en lignes
espacées de 20 cm. Vous les éclaircirez en gardant un plant tous les 5 cm, ils ne se repiquent pas.
Le 13, ne jardinez pas après 10 h 25 (apogée).
Semez les annuelles peu frileuses, pied-d’alouette, pois de senteur, pavot de Californie pour une
floraison plus précoce l’an prochain. Vous éclaircirez les jeunes plants un peu après leur germination.
Greffez les églantiers en écusson (voir les 16 et 17 août).
Terminez d’aplanir la surface à ensemencer en gazon, roulez-la. Répartissez les graines à la volée,
en deux passages croisés. Couvrez de terreau et roulez à nouveau. Arrosez en pluie fine pour ne pas
déplacer les graines. S’il ne pleut pas, arrosez souvent pendant 3 à 4 semaines. Au potager, semez à
la volée des engrais verts, moutarde, navette, vesce, seigle sur les parcelles libérées. À enfouir au
printemps prochain. Semez en lignes de la mâche qui résiste au froid et des épinards d’hiver. Dispersez les graines, fermez les sillons, tassez avec le dos du râteau et arrosez en pluie fine.
Dégagez les tomates et les grappes de raisin pour favoriser leur maturité. Récoltez les fruits et les
légumes-fruits de saison.
Semez en place, en lignes espacées de 20 cm, les radis de tous les mois ‘de Dix-huit jours’, ‘Flamboyant
5’, ‘Gaudry 2’, ‘National 2’. Répartissez bien les graines, fermez les sillons, tassez et arrosez en pluie
fine. Vous les éclaircirez quelques jours après la levée. S’il ne pleut pas, arrosez régulièrement pour
que les radis ne creusent pas et ne soient pas piquants.
Plantez les bulbes printaniers à floraison précoce, narcisse, crocus, perce-neige, les bisannuelles
semées du 22 au 24 juin et les 20 et 21 juillet. Repiquez en pépinière les pensées, violas et pâquerettes
semées les 16 et 17 août.
Le 23, ne jardinez pas avant 13 h 35 (nœud ascendant).
Bouturez sous châssis les arbustes persistants. Protégez-les en hiver. Repiquez en pépinière, tous les
10 cm, les choux cabus semés du 19 au 21 août.
Installez les fraisiers tous les 30 cm en espaçant les rangs de 40 cm. S’ils sont à racines nues, formez
une butte et étalez les racines pralinées dessus. Rebouchez sans enterrer le collet. Plantez les petits
fruits vendus en pots. Placez une pierre plate sous les potirons et les courges pour les protéger de
l’humidité et accélérer leur maturité.
23 h 38
♍
30
22 h 11
Le 28, ne jardinez pas avant 9 h 30 (périgée).
Plantez les oignons semés les 14 et 15 août. Arrachez en premier les plus beaux, laissez les autres
grossir. Coupez l’extrémité des feuilles et les racines à 1 cm du bulbe. À bonne exposition, tracez des
lignes tous les 15 cm, placez un oignon tous les 8 cm, à 3 cm de profondeur. Bornez, n’arrosez pas.
Mes observations
Octobre 2019
1
2
3
4
18 h 00 5
18 h 47
Lune montante
6
9
11 h 02
10
11
13
17
18
19
20
21
22
Lune descendante
♐
♑
16
23
24
♒
♓
13 h 34
♈
♉
13 h 27
♊
14 h 56
♋
0 h 20
♌
26
♍
29
Installez les conifères et les arbustes persistants vendus en conteneurs. Ils commenceront à
s’enraciner avant les grands froids. Blanchissez les chicorées frisées et scaroles, les cardons et les
céleris à côtes.
Le 5, ne jardinez pas après 15 h 40 (nœud descendant).
En régions douces, semez les pois à grains ronds ‘Petit provençal’, ‘Plein le panier’ ou mangetout ‘Carouby de Maussane’, ‘Corne de bélier’. Binez après la levée. Pour obtenir des portegreffes, stratifiez les noyaux de pêches, abricots et prunes dans un pot rempli de sable.
Enterrez au pied d’un mur au nord.
Sous abri, en terre bien affinée, semez des carottes demi-longues ‘Touchon’, ‘Nanco’, ‘Boléro’.
À récolter en primeur, en avril-mai. Tamisez le compost ancien, utilisez-le au potager ou dans
les massifs. Étalez-le en couche fine, sans l’incorporer. Alimentez le nouveau tas avec les
déchets de saison.
Le 10, ne jardinez pas après 15 h 20 (apogée).
Devant un grillage, semez en poquet le pois de senteur vivace. Ajoutez du sable en sol lourd.
Écartez 5 graines par trou, bouchez, tassez et arrosez. Repérez les emplacements car la germination n’interviendra qu’en mars-avril 2020. Récoltez les stigmates du safran. Faites-les sécher.
Semez en lignes les épinards d’hiver ‘Monstrueux de Viroflay’, ‘Parys’, ‘Samos’, ‘Résistatou’, ‘Géant
d’hiver’, la mâche ‘Verte d’Étampes’, ‘Verte de Cambrai’, ‘Coquille de Louviers’, les laitues d’hiver
‘Merveille d’hiver’, ‘Val d’Orge’, ‘Brune d’hiver’, ‘Rougette de Montpellier’. Protégez si besoin avec
un tunnel. Semez un engrais vert sur les parcelles libres. Répartissez les graines à la volée, ratissez
pour les enterrer légèrement. À couper et à enfouir au printemps.
En régions douces, semez les fèves. Récoltez les fruits et légumes-fruits avant les gelées.
14 h 27
9 h 33
28
Plantez les azalées, rhododendrons, piéris dans une terre acide et riche. Couvrez le sol de compost.
Installez le muguet à la mi-ombre. Enterrez à peine les griffes, tous les 10 cm. Vous pouvez aussi
diviser des pieds anciens.
1 h 08
25
27
4 h 38
13 h 06
8
15
14 h 39
♏
4 h 59
14
10 h 07
17 h 33
7
12
23 h 07
♎
7 h 59
♎
30
2 h 46
31
21 h 12
♏
Sous châssis ou sous tunnel, semez quelques radis de tous les mois ‘Flamino’, ‘Gaudo’ ou ‘Gaudry 2’.
Éclaircissez-les après la levée et récoltez-les dans 3 à 4 semaines. Stratifiez les graines de cerfeuil
tubéreux. Semez-les dans un pot contenant du sable. Couvrez d’un grillage, enterrez le pot au pied
d’un mur au nord. À semer en mars. Cette méthode facilite la germination des graines.
Installez les bulbes de printemps et les lis (sauf celui de la Madone). Protégez les pieds d’artichaut.
Liez-les sans serrer. Buttez sur 25 cm de hauteur. Paillez maintenant ou plus tard selon le climat.
Le 20, ne jardinez pas avant 14 h 35 (nœud ascendant).
Coupez et brûlez les tiges des asperges. Débuttez, apportez du compost. Plantez les choux cabus
semés du 19 au 21 août. Espacez-les de 40 cm en tous sens.
Plantez les fraisiers, les petits fruits à 1 m de distance, devant une armature pour les framboisiers.
Ouvrez les trous de plantation des fruitiers à installer en novembre-décembre. Ramassez les
fruits momifiés et les feuilles mortes. Brûlez-les. Pulvérisez de la bouillie bordelaise pour cicatriser les plaies.
Le 26, ne jardinez pas (périgée).
Installez les oignons semés les 10 et 11 septembre. En toutes régions, plantez l’échalote grise. Récoltez les légumes qui ne restent pas en terre et mettez-les en silo. Protégez les autres. Arrachez les
endives sans abîmer les racines. Laissez-les sécher quelques jours sur place pour provoquer l’arrêt
de la végétation. Éclaircissez les carottes semées les 7 et 8 octobre.
Plantez les pensées, violas et pâquerettes semées les 16 et 17 août. Terminez les plantations de vivaces
et d’arbustes à fleurs vendus en conteneurs. Arrachez les bégonias tubéreux, cannas, dahlias et glaïeuls.
Stockez-les dans un local hors gel.
Conservez les plus belles endives arrachées. Coupez les feuilles à 3 cm et les racines à 20 cm. Plantez-les dans une fosse au jardin ou une caisse en cave. Comblez les vides et arrosez. Couvrez de paille
et d’un plastique noir.
Mes observations
Novembre 2019
1 h 33
11 h 23
1
2
♐
3
11 h 30
4
♑
5
Lune montante
6
7
8
9
10
11
14 h 34
12
13
14
15
14 h 53 16
17
18
Lune descendante
22 h 10
♒
♓
19 h 14
♈
♉
17 h 59
♊
19 h 19
♋
20
♌
22
23
24
26
15 h 59
♍
17 h 41
♎
13 h 01
27
♏
28
7 h 12
11 h 33 29
Selon vos besoins, récoltez les brocolis ainsi que les choux-fleurs. En régions douces, taillez les fleurs
fanées des hortensias. Coupez au-dessus du premier bourgeon situé sous la fleur. Ailleurs, vous
taillerez en fin d’hiver.
Le 7, ne jardinez pas avant 14 h 40 (apogée).
Récoltez la mâche, les épinards, laitues pommées et à couper, choux de Chine, kale, cabus et de
Milan, cardons, céleris à côtes et le fenouil doux. Après les premières gelées, récoltez les variétés
d’hiver de chou de Bruxelles. Commencez par les pommes du bas des tiges. Coupez les tiges de
l’estragon à 10 cm du sol. Couvrez avec une bonne couche de feuilles sèches ou de la paille.
Après les premières gelées, récoltez les nèfles ainsi que les kakis. Faites-les blettir. Portez vos
olives mûres au moulin.
19 h 57
5 h 08
21
Sous châssis ou tunnel, semez des carottes courtes de type grelot ‘Marché de Paris 4’ ou ‘Caracas’
et des radis ronds ‘Gaudo’ ou ‘Gaudry 2’. Dégermez les pommes de terre. Contrôlez les légumes
stockés en silo.
7 h 03
19
25
16 h 05
16 h 56
Le 1er, ne jardinez pas après 17 h 30 (nœud descendant).
En régions douces, semez les pois à grains ronds, nains ‘Douce Provence’, ‘Petit provençal’, grimpants
‘Express à longue cosse’, ‘Roi des conserves’, ‘Serpette Guilloteaux’ ou mangetout ‘Corne de bélier’,
‘Carouby de Maussane’. Binez après la levée.
♐
30
20 h 21
Profitez de cette période creuse pour faire le bilan des récoltes et des échecs de l’année. Faites
le plan de votre potager pour 2020. Tenez compte des rotations – un même légume ne se cultive
pas au même endroit avant 3 à 5 ans – et des associations bénéfiques ou à éviter. Repérez les
parcelles qu’il ne faut pas fertiliser.
Le 16, ne jardinez pas avant 14 h 55 (nœud ascendant).
Arrachez et stockez au sec les bégonias tubéreux, dahlias (et divisez-les), cannas et glaïeuls. Installez une clématite au pied d’un mur garni d’un treillage ou d’un arbre. Inclinez la motte dans le trou,
guidez les tiges vers le support. Plantez les dernières hémérocalles et pivoines à racines nues.
Blanchissez les chicorées, cardons et céleris à côtes. Nettoyez les pissenlits, couvrez-les de pots
opaques. À récolter dans 3 ou 4 semaines.
Hors période de gel, plantez les fruitiers à racines nues. Apportez du compost et de la corne broyée.
Tuteurez les pleins-vents. N’enterrez pas les points de greffe. Apportez 1 à 2 arrosoirs d’eau par arbre.
Quand les feuilles des fruitiers sont tombées, pulvérisez de la bouillie bordelaise. Bouturez les figuiers
en prélevant des rameaux avec une crossette. Buttez les fèves semées les 15 et 16 octobre.
Dans le Midi, plantez les échalotes ‘Jermor’, ‘Longor’, ‘Mikor’ et partout ‘Griselle’. Séparez les rangs
de 25 cm et les caïeux de 15 cm, la pointe à peine enterrée. Plantez aussi l’ail blanc et violet. Selon
vos besoins, arrachez les crosnes, salsifis, scorsonères, raiforts, topinambours, panais et poireaux.
Paillez le sol pour continuer les récoltes même s’il gèle. Bêchez les sols lourds sans briser les
mottes, le gel s’en chargera.
Le 23, ne jardinez pas avant 13 h 45 (périgée).
Réduisez les rosiers arbustifs. Traitez-les tous à la bouillie bordelaise. Coupez les vivaces sèches.
Broyez-les et compostez-les si elles sont saines. Ne taillez pas les graminées et les plantes peu
rustiques.
Forcez une autre série d’endives au jardin ou en cave. Finissez d’installer les choux cabus. Plantez les lierres, vignes vierges devant un mur, les troènes, éléagnus, charmes, hêtres en haie.
Dans les régions douces, semez les fèves et les pois à grains ronds. Dans le Midi, récoltez les
olives si elles n’étaient pas mûres le 12 novembre. Portez-les au moulin pour en extraire l’huile.
Pour obtenir des porte-greffes, stratifiez des pépins de pommes et de poires en pots.
Le 29, ne jardinez pas avant 10 h 20 (nœud descendant).
Mes observations
Décembre 2019
1
2
3
7 h 58
4
5
♑
0 h 54
♒
Lune montante
6 h 12
3 h 49
♈
En régions douces, semez les pois à grains ronds et les mangetout.
10
4 h 03
11
♉
Sous châssis, semez des radis ronds ‘Gaudo’, ‘Gaudry 2’ et des carottes courtes. Vous éclaircirez
en conservant un plant tous les 5 cm. Aérez par temps doux. Contrôlez les légumes en silo.
Éliminez au plus vite ceux qui pourrissent pour qu’ils ne contaminent pas les autres. Quand le
futur plan du potager pour 2020 est arrêté, déterminez et achetez rapidement les semences, le
choix sera plus important.
12
14
Lune descendante
21 h 08
♊
1 h 21
16
10 h 35
17
♌
19
20
♋
22
23
24
26
28
♍
Continuez la préparation des sols lourds. Bêchez sans casser les mottes. Au printemps, vous terminerez le travail du gel en affinant et en aplanissant la terre. Selon vos besoins, récoltez les crosnes,
panais, topinambours, salsifis, scorsonères. Repérez quelques beaux pieds de crosne, de raifort et de
topinambour à conserver pour redémarrer la culture au printemps prochain. En régions douces,
plantez l’ail blanc et violet.
0 h 57
♎
21 h 29
♏
16 h 22
♐
5 h 27
29
♑
30
9 h 27
31
Le 13, ne jardinez pas après 10 h 10 (nœud ascendant).
S’il ne gèle pas, plantez les rosiers et les arbustes à fleurs à racines nues. Buttez les points de
greffe des rosiers nouvellement plantés. Prélevez les églantiers et mettez-les en place. Vous les
grefferez l’été prochain.
Forcez une autre série d’endives, au jardin ou en cave dans une caisse. Comblez les vides avec de la
terre ou de la paille et couvrez d’un plastique noir.
Débutez la taille des fruitiers de plein-vent. Coupez les gourmands, aérez la ramure en ôtant quelques
branches âgées moins productives ou qui se croisent. Enlevez les mousses et lichens sur les troncs.
Brûlez-les. Apportez du compost et un engrais à décomposition lente à la périphérie des ramures,
en ouvrant des trous à la barre à mine. Arrachez et replantez les rejets de framboisiers.
Le 18, ne jardinez pas après 16 h 20 (périgée).
21 h 27
21
27
Lune montante
1 h 06
15
25
6 h 13
Récoltez les choux de Bruxelles, la mâche, l’épinard, les laitues. Protégez les plus fragiles par un voile
d’hivernage ou un tunnel. Dans un germoir ou une petite coupelle, faites germer des lentilles, des
pois chiches, du soja. Vous dégusterez les jeunes pousses riches en vitamines et en minéraux. À la
maison, au chaud, en pot ou en terrine, semez quelques pépins d’agrumes, orange, citron, pomelo.
Vous obtiendrez de jolies plantes vertes à l’allure exotique qui ne donneront pas de fruits.
9
18
5 h 27
♓
8
13
21 h 58
À la maison, soignez vos plantes fleuries (azalées, cyclamens…). Baignez-les dans une eau à température ambiante, non calcaire. Laissez-les s’égoutter et remettez-les en place. En serre, en
terrine, au chaud, semez les bégonias semperflorens et les pélargoniums.
Le 5, ne jardinez pas avant 10 h 15 (apogée).
14 h 49
6
7
Dégermez les pommes de terre pour que les tubercules ne se vident pas de leurs réserves. Contrôlez
les légumes conservés en silo. Éliminez ceux qui pourrissent afin qu’ils ne contaminent pas les autres.
Nettoyez les outils, poncez les manches en bois, huilez-les. Affûtez et graissez les fers des bêches.
♒
S’il ne gèle pas, taillez les clématites à floraison estivale. Coupez une tige sur deux à 30-40 cm du
sol. À la maison, plantez des amaryllis en pots. Enterrez à moitié les bulbes dans un mélange léger.
Hors période de gel, élaguez les grands arbres caducs. Curetez les suçoirs du gui. Mastiquez les plaies
et les coupes de plus de 5 cm de diamètre. Taillez les noisetiers. Gardez les belles rames comme
tuteurs.
Le 26, ne jardinez pas (nœud descendant et éclipse annulaire de soleil).
S’il ne gèle pas, prélevez les greffons sur les arbres fruitiers pour réaliser les greffes de printemps.
Coupez des rameaux de l’année dernière, vigoureux et sains de 30 cm et liez-les en bottes. Identifiez
les variétés. Enterrez-les au pied d’un mur au nord pour retarder leur démarrage végétatif.
Sous châssis, à 10 °C, semez des radis ‘Gaudry 2’ ou ‘Flamboyant 5’ avec des carottes ‘Marché de
Paris 4’ ou ‘Caracas’. Mélangez les deux semences : en récoltant les radis en premier, vous éclaircirez
en même temps les carottes. Couvrez légèrement les graines et arrosez en pluie fine.
En régions douces, récoltez les derniers choux-fleurs d’automne.
Bonne année !
Mes observations
Janvier 2020
1
2
5 h 45
3
♒
En terrine, au chaud (15 à 18 °C), semez des choux-fleurs ‘Sérac’ ou ‘Neckarperle’. À éclaircir après
la levée et à repiquer au chaud, les 6 et 7 février.
♓
Le 2, ne jardinez pas avant 7 h 35 (apogée). Semez au chaud (12 à 15 °C) des laitues pommées
‘Appia’, ‘Gotte jaune d’or’, ‘Reine de mai’. Opérez en terrine, enterrez légèrement les graines, tassez
et arrosez doucement. Sous châssis, semez à la volée ou en rangs espacés de 20 cm, du pourpier
doré. Conservez le sol frais. Vous récolterez les feuilles dans deux mois pour accompagner vos salades.
Pour continuer de cueillir la mâche, les épinards, les laitues d’hiver, protégez-les avec un voile d’hivernage maintenu en place avec des briques ou des planches.
23 h 01
Lune montante
4
5
6
7
8
7 h 02
Lune descendante
20 h 21
13 h 58
En place, semez la fève ‘de Séville à longue cosse’, en rangs distants de 30 à 40 cm.
♉
Sur couche ou sous châssis, à 15 °C, semez en lignes tous les 20 cm, des navets ‘Jaune boule d’or’,
‘de Croissy’, ‘de Milan rouge’, ‘Norfolk à collet rouge’. Aérez souvent et maintenez le sol frais. En
place, semez des oignons blancs à confire ‘de Barletta’, ‘de Vaugirard’ ou ‘Premier’. Écartez les rangs
de 20 cm, espacez les semences. N’éclaircissez pas, vous les récolterez dans deux à trois mois. En
début de culture, protégez si besoin avec un tunnel ou un châssis.
10 h 26
10
♊
11
9 h 47
12
18 h 05
13
14
Préparez le sol de la future aspergeraie. Ouvrez des tranchées de 40 cm de largeur et 25 cm de
profondeur, en les espaçant de 80 cm. Vous y placerez les griffes en mars.
♌
Le 13, ne jardinez pas après 16 h 15 (périgée).
Plantez les fruitiers et petits fruits à racines nues. Ajoutez de la corne et du compost à la terre.
Tuteurez les arbres, laissez les points de greffe hors de terre, enterrez la base des arbustes. Enlevez
les mousses et lichens des troncs, pulvérisez un traitement d’hiver.
3 h 21
16
♍
17
20
21
22
4 h 34 23
24
25
26
27
28
En régions douces et en sol léger, plantez l’ail blanc ‘Messidrôme’, ‘Thermidrôme’ ou violet ‘Germidour’,
sur une parcelle non fumée récemment et n’ayant pas eu des fèves, haricots, pois ou un engrais vert
de la famille des Fabacées l’an dernier. Ouvrez des sillons espacés de 20 cm, placez les plus beaux
caïeux du tour des têtes, pointe en l’air tous les 10 à 12 cm. Enterrez à peine l’ail. N’arrosez pas.
Installez les échalotes longues ‘Jermor’ et ‘Longor’ en les espaçant de 15 cm. L’ail et l’échalote se
récolteront en juillet.
6 h 26
♎
3 h 41
♏
23 h 29
♐
13 h 27
♑
Travaillez les emplacements qui accueilleront les futurs artichauts. Ameublissez la terre sans la
retourner et enrichissez-la avec du compost bien décomposé. Nivelez la surface au râteau.
S’il ne gèle pas, élaguez les arbres caducs en respectant leur silhouette. Mastiquez les grosses plaies.
Plantez sous châssis les laitues semées du 2 au 4 janvier. Espacez-les de 30 à 40 cm, laissez flotter
les collets et protégez des limaces.
Le 22, ne jardinez pas après 16 h 25 (nœud descendant).
En régions douces, semez les pois à grains ronds nains, ‘Douce Provence’, ‘Petit provençal’, ‘Plein le
panier’ ou grimpants, ‘Caractacus’, ‘Express à longue cosse’, ‘Roi des conserves’, ‘Serpette Guilloteaux’.
Espacez les rangs de 30 cm pour les nains, de 40 cm pour les ramants, et les grains de 3 cm. Fermez
les sillons, tassez au râteau et arrosez.
En pépinière bien abritée ou sous châssis, semez des poireaux d’été ‘Electra’, ‘Gros long d’été 2’,
‘Malabare’, ‘Furor’, ‘Gros long d’été 2’ ou ‘Jaune du Poitou’ en lignes tous les 15 cm, en dispersant
bien les graines. Identifiez les variétés. Vous les récolterez en juin-juillet.
17 h 32
♒
29
6 h 55
30
♓
31
Installez les arbustes à fleurs à racines nues (althéa, buddléia, deutzia, forsythia, groseillier à fleurs,
lilas). Pralinez les racines et étalez-les dans les trous. Placez le collet au ras du sol, bouchez, tassez
et arrosez. Le 10, ne jardinez pas avant 6 h (nœud ascendant) et après 14 h (éclipse).
♋
15
19
Lune montante
♈
13 h 20
9
18
22 h 41
13 h 00
En serre, à 20-22 °C, semez des bégonias semperflorens (sans couvrir les graines), des œillets Chabaud
et des pélargoniums. En terrine, au chaud (15 à 18 °C), semez également des choux-fleurs ‘Sérac’ ou
‘Neckarperle’. Vous éclaircirez les plants après la levée et les repiquerez début mars.
Le 29, ne jardinez pas après 17 h 20 (apogée).
Sous châssis, semez des laitues pommées ‘Appia’, ‘Gotte jaune d’or’, ‘Reine de mai’, à couper ‘Red
Salad Bowl’ ou batavias ‘Reine des glaces’, ‘Rouge grenobloise’. Dispersez les graines dans les sillons
et enterrez-les peu. Tassez au râteau ou avec une planchette et arrosez en pluie fine. Récoltez la
mâche, les épinards, les choux de Bruxelles, de Milan et frisé non pommé.
Mes observations
Février 2020
1
Lune montante
2 h 41
2
3
4
7
8
Lune descendante
23 h 17
9
Sous climat doux, semez les fèves ‘de Séville à longue cosse’, en rangs distants de 30 à 40 cm ;
partout, les pois ronds et mangetout.
♉
Semez des oignons de couleur ‘Espagnol’, ‘Jaune paille des Vertus’, ‘de Brunswick’, ‘Pâle de Niort’
ou ‘Rouge de Florence’, en place, en rangs larges, espacés de 30 à 40 cm, à 1 ou 2 cm de profondeur. Fermez les sillons, tassez avec le dos du râteau et arrosez. Vous les éclaircirez après la levée,
en laissant un plant tous les 15-20 cm et les récolterez de juillet à septembre.
20 h 47
♊
20 h 17
♋
4 h 09
♌
11
11 h 48
12
13
♍
14
12 h 33
15
♎
16
9 h 10
18
9 h 53 19
20
21
22
Lune montante
♈
22 h 23
10
17
16 h 31
Semez au chaud des choux cabus ‘Cœur de bœuf’, ‘Précoce de Louviers’, ‘Roi des précoces’, ‘Tête de pierre’.
5
17 h 09 6
8 h 33
♓
20 h 59
23
♏
5 h 03
♐
♑
0 h 25
♒
25
13 h 59
26
♓
28
29
S’il ne gèle pas, plantez une haie d’arbustes feuillus vendus à racines nues ou en conteneur.
Pralinez les racines ou hydratez les mottes. Coupez les rames de noisetier qui serviront de tuteur.
Hors période de gel, taillez les fruitiers palissés ou les petites formes libres. Conservez les éléments
fertiles les plus proches des charpentières. Pulvérisez de la bouillie bordelaise. Taillez les petits
fruits, actinidias et vignes. Bouturez les cassissiers et groseilliers.
Le 10, ne jardinez pas après 16 h 20 (périgée).
En toutes régions, en sol ameubli et non fumé récemment, plantez les échalotes ‘Mikor’, ‘Jermor’
ou ‘Longor’. Espacez les rangs de 25 cm, les caïeux de 15 cm, enterrez à peine les pointes. N’arrosez pas. Installez l’ail rose ‘Printanor’, ‘Flavor’ ou ‘Cledor’ en conservant les gousses du tour des
têtes. Rebouchez les sillons en couvrant peu les caïeux. Récoltez les crosnes, poireaux et salsifis.
Après les grands froids, ôtez les protections des artichauts et œilletonnez-les, apportez du compost.
Plantez les rosiers à racines nues. Repiquez en terrines les bégonias semés les 27 et 28 janvier.
Divisez les perce-neige en vert.
Préparez le sol de la future aspergeraie (voir les 11 et 12 janvier). Plantez sous abri les laitues
semées du 29 au 31 janvier. Espacez les pieds de 30 à 40 cm, laissez flotter les collets, arrosez sans
excès. Protégez des limaces et aérez. Par temps doux, posez un cordeau le long des bordures de
buis et taillez-les à la cisaille.
Le 19, ne jardinez pas avant 6 h 15 (nœud descendant).
À 20 °C, en caissette, semez les aubergines ‘de Barbentane’, ‘Baluroi’, ‘Violette longue’, les piments
et poivrons ‘Doux d’Espagne’, ‘Doux long des Landes’, ‘de Cayenne’, ‘de la Bresse’ tous les 2 ou
3 cm, couvrez un peu les graines. Tassez, arrosez, posez une vitre. Retournez-la tous les jours pour
ôter la condensation.
19 h 47
24
27
Le 6, ne jardinez pas avant 15 h 05 (nœud ascendant).
À chaud, repiquez en pot les choux-fleurs semés le 1er janvier. Plantez les anémones de Caen et
renoncules. Bouturez les chrysanthèmes, fuchsias, et pélargoniums. Mettez en culture les bégonias
tubéreux et les cannas.
3 h 06
♈
Sous châssis, semez les carottes ‘Nanco’, ‘Touchon’, ‘Valor’ et des radis de tous les mois, ronds
‘Gaudo’, ‘Gaudry 2’ ou demi-longs ‘Flamino’, ‘Flambo’. Mélangez les deux semences dans le même
rang, en récoltant les radis, vous éclaircirez les carottes.
En pépinière bien exposée ou sous châssis, semez les choux-fleurs ‘Neckarperle’, ‘Snow Crown’, et
les brocolis ‘Chevalier’, ‘Green Magic’, ‘Romanesco’. Ouvrez des sillons tous les 10 cm, répartissez
bien les graines. Couvrez-les légèrement de terre fine, tassez avec le dos du râteau et arrosez en
douceur. En terrines, au chaud, semez les impatiens et les pétunias.
Le 26, ne jardinez pas (apogée).
Semez les épinards de printemps ‘Lagos’, ‘Junius’, ‘Viking’, en rangs espacés de 30 cm et profonds
de 2 cm. Semez en place ou en pépinière, des laitues pommées ‘Merveille des quatre saisons’, ‘du
Bon jardinier’, des romaines ‘Verte maraîchère’, des batavias ‘Reine des glaces’, ‘Rouge grenobloise’
ou à couper. Semez du cresson alénois, de la roquette, des pissenlits, en place, en lignes distantes
de 20 à 30 cm. Maintenez frais jusqu’à la levée.
En serre, au chaud à 18-20 °C, semez des tomates ‘Lemon Boy’, ‘Fandango’, ‘Super Marmande’, ‘des Andes’.
La lune et vous
en 2019
Super lune et grandes marées
Lune rousse à
partir du 5 avril
VISUAL AND WRITTEN /ALAN DYER/BIOSPHOTO
Les printemps se suivent,
tantôt doux, tantôt frais,
parfois trop secs ou au
contraire trop humides.
Instable d’un point de vue
météorologique, cette saison
intermédiaire est pourtant
capitale pour les jardins car
le renouveau de la nature
s’accompagne de nouvelles
mises en culture. C’est la
période de toutes les envies,
de tous les espoirs. La
vigilance s’impose car plus
la végétation est poussée,
plus elle est fragile. C’est
pourquoi la lune rousse,
période qui correspond à
la pleine lune de la lunaison,
qui débute en avril, cette
année le 5, pour se terminer
en mai, le 5, reste un moment
redouté en raison du risque
de gelées tardives.
S. BOUILLAND/BIOSPHOTO
l Au cours de sa révolution autour de la Terre, la Lune est à une
distance qui oscille entre 406 700 km pour son maximum (Lune à
l’apogée) et 356 500 km pour son minimum (Lune au périgée). Cette
variation est perceptible à l’œil nu quand on observe l’aspect du
globe lunaire qui semble avoir un diamètre apparent plus ou moins
grand dans le ciel. En 2019, les plus grosses pleines lunes ont lieu
les 21 janvier et 19 février.
l L’influence de la lune sur les marées a été depuis longtemps scientifiquement démontrée. En 2019, les grandes marées les plus fortes
sont prévues le 23 janvier (coefficients 108/108), les 21 (115/115) et
22 février (113/110), les 21 (111/114) et 22 mars (115/115), le 20 avril
(108/107), le 31 août (108/112), les 1er (113/113), 29 (113/115) et 30 septembre (116/115) et les 28 (109/111) et 29 octobre (111/109).
Les éclipses
À chaque fois que la pleine lune ou la nouvelle lune se produit lors du
passage à un nœud, il y a éclipse de Lune ou éclipse de Soleil. Les
influences exercées sur Terre par la Lune ont un effet négatif sur le
développement des plantes. Dès qu’il y a un nœud lunaire ou une éclipse,
il ne faut plus jardiner. En 2019, il y aura 5 éclipses : les 6 (soleil) et 21 janvier (lune), les 2 (soleil) et 16 juillet (lune) et le 26 décembre (soleil).
Chez votre
marchand de
journaux
JARDIN - CUISINE - MAISON - NATURE – BIEN-ÊTRE
CALENDRIER 2019
DU JARDIN EN PERMACULTURE
F. MARRE/RUSTICA/MICROFERME DE LA BOURDAISIÈRE
HAIN
VOTRE PROC
NTE LE
E
CARNET EN V
2019
R
IE
15 FÉVR
VIE DU SOL, POTAGER, VERGER, RUCHER, BASSE-COUR…
RETROUVEZ NOS CONSEILS POUR DE BELLES RÉCOLTES
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
4
Размер файла
101 237 Кб
Теги
rustica
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа