close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L'Obs - 10.01.2019 - 16.01.2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cahier numéro un de l’édition n° 2827 du 10 au 16 janvier 2019
OUIGOURS
LE TÉMOIGNAGE CHOC D’UNE
RESCAPÉE DES CAMPS
P. 58
GILETS JAUNES
LE VRAI VISAGE
D’ÉRIC DROUET
P. XX P. 38
AFR. CFA 3800 F CFA, ALG. 410 DA, ALL. 5,90 €, AND. 5,50 €, AUT. 5,90 €, BELG. 5,30 €, CAN. 8,35 $CAN, DOM 5,30 €, ESP. 5,50 €, GB 4,90 £, GRÈCE 5,50 €, ITA. 5,50 €, LUX. 5,50 €, LIB. 9500 LBP, MAR. 45 DH, PAYS-BAS 5,60 €, PORT. CONT. 5,50 €, SUI. 7,20 CHF, TOM 950 XPF, TUNISIE 6,00 DT
LE CANCER DES
M 02228 - 2827 - F: 4,90 E
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@s@c@r@a";
AVEC
Comment il attaque la démocratie P. 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTES OUVERTES
DU 18 AU 21 JANVIER**
Le SUV
en classe confort
Modèle présenté : Nouveau SUV Citroën C5 Aircross PureTech 130 S&S BVM6 Shine avec options Jantes alliage 19’’ ART Diamantées, Pack
Park Assist, teinte Blanc Nacré et Pack Color Red Anodisé (390 €/mois après un 1er loyer de 3 700 € selon les conditions de l’offre détaillée ci-après). (1) Exemple pour
la Location Longue Durée sur 36 mois et 30 000 km d’un Nouveau SUV Citroën C5 Aircross PureTech 130 S&S BVM6 Start neuf, hors option ; soit un 1er loyer de 3 700 € puis
35 loyers de 249 € incluant l’assistance, l’extension de garantie et l’entretien au prix de 23€/mois pour 36 mois et 30 000 km (au 1er des deux termes échu). Montants exprimés
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVEAU SUV
CITROËN C5 AIRCROSS
Suspensions avec Butées Hydrauliques Progressives®
3 sièges arrière indépendants et de même largeur
Volume de coffre record jusqu’à 720 L*
Grip Control avec Hill Assist Descent*
Boîte de vitesses automatique EAT8*
Sièges Advanced Comfort*
20 aides à la conduite*
À PARTIR DE
249€
/ MOIS (1)
APRÈS UN 1ER LOYER DE 3 700 €
SANS CONDITION, LLD 36 MOIS/30 000 KM
3 ANS : ENTRETIEN, GARANTIE
ÉLIGIBLE À LA PRIME À LA CONVERSION GOUVERNEMENTALE
TTC et hors prestations facultatives. Offre non cumulable, valable jusqu’au 31/01/19, réservée aux particuliers, dans le réseau Citroën participant et sous réserve d’acceptation du dossier par CREDIPAR/PSA Finance France, locataire
gérant de CLV, SA au capital de 138 517 008 €, RCS Nanterre n° 317 425 981, 9 rue Henri Barbusse CS 20061 92623 Gennevilliers Cedex. Citroën C5 Aircross est éligible à la prime à la conversion gouvernementale (conditions sur
www.service-public.fr sous réserve de publication du décret pour l’année 2019). *Équipement de série, en option ou non disponible selon version. **Selon autorisation préfectorale.
CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE NOUVEAU SUV CITROËN C5 AIRCROSS : DE 4,1 À 5,8 L/100 KM ET DE 106 À 132 G/KM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PLUS DE
8000 AGENTS
DÉDIÉS À VOTRE
BIEN-ÊTRE *
VOYAGEZ AVEC VOTRE TEMPS
RENDEZ-VOUS SUR
, EN GARES, BOUTIQUES, AGENCES DE VOYAGES AGRÉÉES SNCF ET PAR TÉLÉPHONE.
'ōLFL $"$" OD 61&) WUDQVIRUPH OHV 7*9 HQ 7*9 ,128,! 7«O«SDLHPHQW REOLJDWRLUH VXU ,QWHUQHW HW SDU W«O«SKRQH DX %(%' "&" Ş 77& SDU PLQXWH FR½W GH OD FRPPXQLFDWLRQ! 8QH «TXLSH ¢ YRWUH «FRXWH GX G«EXW ¢ OD ,Q GX YR\DJH HQ JDUHV HW ERXWLTXHV ¢ TXDL
HW GDQV OHV WUDLQV DLQVL TXH GHV VHUYLFHV H[FOXVLIV SRXU FRQWLQXHU YRWUH YR\DJH FKDXIIHXU EDJDJHV ¢ GRPLFLOH!!!! 2IIUH YDODEOH XQLTXHPHQW VXU OHV WUDLQV «OLJLEOHV 7*9 ,128,! 7*9 ,128, HVW XQH PDUTXH G«SRV«H GH 61&) 0RELOLW«V! 7RXV GURLWV GH UHSURGXFWLRQ U«VHUY«V!
61&) 0RELOLW«V Ŋ * UXH -HDQ 3KLOLSSH 5DPHDX Ŋ &6 $""#$ Ŋ *%$"" 6DLQW 'HQLV &HGH[ Ŋ 5!&!6! %2%,*1< % ''$ "&* &&)!
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il suffit de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui figurent entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre correspondant, il suffit de taper l’initiale de son
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DIRECTION
Conseil de surveillance : Christian Blanckaert (président), Juan Luis Cebrian,
Jean Daniel, Louis Dreyfus (vice-président), Louis Gautier, Ursula Gauthier,
Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Claude Perdriel, Matthieu Pigasse
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉDACTION
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Directeur du numérique : Alexandre Phalippou (34.61).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles (37.80),
François Sionneau ( Numérique :34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17),
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
Courrier des lecteurs : lecteurs@nouvelobs.com
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski, Claire Nouvian (34.26).
Dessinateurs : Riad Sattouf, Wiaz (34;26).
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20),
Cécile Amar (37.66), Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56),
Rémy Dodet (34.16), Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89),
Alexandre Le Drollec (37.77), Serge Raffy (40.20).
Dissensus : Carole Barjon (34.64),
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32).
Etranger : Sara Daniel (35.14), Sarah Halifa-Legrand ( chef adj. 36.02),
Doan Bui (35.82), Sarah Diffalah (36.31), Nathalie Funès (35.75),
Ursula Gauthier (35.35), Vincent Jauvert (35.81),
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68).
Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome).
Economie : Claude Soula (34.57), Charlotte Cieslinski (40.35),
Sophie Fay (36.46), Clément Lacombe (35.48),
Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10).
Affaires : Caroline Michel-Aguirre (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27),
Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88),
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69).
Société / Rue 89 : Morgane Bertrand (36.05), Arnaud Gonzague (34.60),
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27),
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09),
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15),
Gurvan Le Guellec (35.61), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07),
Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71).
Idées : François Armanet (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24),
Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90).
Culture : Jérôme Garcin (3513),
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71),
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13),
Elisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22).
Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard (36.95), Boris Manenti (chef adj. 36.01),
Corinne Bouchouchi (34.99), Christel Brion (35.46),
Claire Fleury (34.58), Yasmine Kayser (40.57),
Dorane Vignando (40.71).
Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin (37.70), Nebia Bendjebbour (35.44),
Véronique Groussard ( 35.95), Guillaume Loison (36.14),
Hélène Riffaudeau (37.92), Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Internet : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (34.42),
Guillaume Stoll (36.62)
Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), Cyril Bonnet (36.18),
Julien Bouisset(34.82),Emmanuelle Hirschauer (35.58),
Louis Morice (34.23), Jade Raoulx (37.18)
Édition web : Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle Bonneau (37.73),
Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25).
Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31),
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74),
Caroline Tatard (35.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),
Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23),
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
Photo : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck (1re rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41).
Documentation : Florence Malleron (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45),
Lise Tiano (35.04).
ADMINISTRATION
Directeur général : Grégoire de Vaissière.
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable des ressources
humaines : 36.64), Jessica Dubois (36.11).
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Numérique : Emmanuel Babin (directeur : 36.80), Adrien Briand (37.32)
Ide Parenty (36.52), Olivier Theureaux (37.06).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Modification Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 34.06),
Mariette Chassel (35.02), Marina Lesschaeve (40.73), Sophie Mariez (35.34).
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Xavier Loth ( directeur 36.40).
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56)
Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),
Lydie Bruni (36.99), Dimitri Gerce (36.41),
Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02).
Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux
et système d’info : 37.45), Paul Laleu (35.71).
RÉGIE
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris.
Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Assistante : Tania Sauvage (39.97).
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63).
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur délégué activités digitales, et opérations spéciales :
Vincent Salini (37.00).
Directeur Commercial International et Régional : Richard Caron (39.58).
Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94).
Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929
(édition métropolitaine) Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.
L’OPINION
Coupable
complaisance
Par PA S CA L R I C H É
L
e mouvement des
« gilets jaunes » avait
bien démarré. Trans­
formant les ronds­
points en autant de
forums, des Français,
en majorité en province, en majorité
modestes, s’étaient révoltés contre l’éro­
sion de leur pouvoir d’achat. C’était légi­
time : faire porter sur les moins favorisés
la facture de la transition énergétique
était de mauvaise politique. Face à un
gouvernement d’abord aveugle, puis
sourd, le mouvement a reçu un soutien
massif de l’opinion. Il a résisté aux récu­
pérations politiciennes, notamment
celle de la droite, qui a vite reculé lorsque
la question du retour de l’ISF a surgi.
Emmanuel Macron a fni par lâcher plus
de 10 milliards d’euros, trop tard pour
éteindre le feu.
Hélas, cette révolte est polluée par
tout ce qui s’est greffé autour. Les
menaces de mort contre les « modérés ».
L’incendie d’une préfecture. Les appels
à prendre l’Elysée, comme jadis le palais
d’hiver. Les fake news en pagaille (lire
p. 24). Les quenelles à relents anti­
sémites. Les firts entre rouges et bruns.
Le sac de l’Arc de Triomphe. La porte
enfoncée d’un ministère. La violence,
débridée. Des comportements évoquant
la guerre civile, bien éloignés de l’idée
républicaine, et que toute personne atta­
chée à la démocratie devrait dénoncer
vigoureusement.
Or ce n’est pas le cas. A gauche, rares
sont ceux qui, à l’instar de Laurent Ber­
ger, leader de la CFDT, ont eu le courage
de condamner clairement les « factieux »
qui « veulent renverser la démocratie ». A
droite, Laurent Wauquiez se cache. Et
les extrêmes soufent sur les braises :
Marine Le Pen, naguère si prompte à
dénoncer « l’ensauvagement de la
France », se contente d’accuser Macron
de nier les « droits des opposants ». Les
leaders de La France insoumise, bercés
par un romantisme révolutionnaire naïf
ou cynique, vont plus loin encore. Jean­
Luc Mélenchon déclare sa « fascination » pour Eric Drouet, l’homme qui
exhortait les manifestants à entrer dans
l’Elysée (lire p. 38). D’autres s’extasient
devant l’action « incroyable » du boxeur
de la passerelle Senghor à Paris… Autant
de propos irresponsables, inimaginables
il y a encore quelques mois. Le 1er mai
dernier, Mélenchon ne dénonçait­il pas
les « insupportables violences » qui
avaient ponctué le déflé ?
A ceux qui les critiquent, ces apo­
logistes de la violence répondent en
renvoyant à celle de l’Etat : sociale, poli­
cière… Une défense faible dans une
démocratie, où des élections régulières
permettent de renverser les pouvoirs
impopulaires.
Mais le gouvernement fait face à un
problème : dans les enquêtes d’opinion,
une majorité des Français continue de
soutenir les « gilets jaunes ». Et pour
cause : malgré la profusion d’images
spectaculaires, les casseurs ne repré­
sentent qu’une minorité du mouvement.
La décrue de ce soutien ne viendra ni
de la multiplication des arrestations pré­
ventives, des coups de matraque et tirs
de Flash­Ball, ni de la restriction du droit
si précieux de manifester. Ce serait jeter
de l’huile sur le feu. Cette violence de la
rue, qui se cristallise contre le chef de
l’Etat et les « élites », est avant tout le
symptôme d’une crise profonde des
représentations, déjà ancienne. Seule
une régénération de la démocratie elle­
même, qui rende aux citoyens la convic­
tion d’être écoutés, de ne plus être les
simples jouets d’un pouvoir concentré et
sourd, permettra de sortir du piège. Les
« gilets jaunes » et Emmanuel Macron
ont en commun de souhaiter un débat
sur le sujet. Il est urgent de l’engager.
P. R.
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13.
✎ STÉPHANE MANEL
L’OBS/N°2827-10/01/2019
7
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L ES
OÙ SONT LES “NEW DE ALERS” ?
Par
N ICOLA S COLI N
Associé fondateur de la société The Family et enseignant à l’Institut d’Etudes politiques de Paris
a presse se fait l’écho d’une vague de
départs dans la garde rapprochée
d’Emmanuel Macron. Après l’afaire
Benalla, la crise des « gilets jaunes »
semble avoir eu raison de la cohésion
et de la détermination de l’équipe de
choc installée à l’Elysée depuis 2017. A tout cela s’ajoute
une sensation d’épuisement. Ces gens, lit-on, sont au
bout du rouleau. La cause des « réformes » leur semble
probablement moins enthousiasmante si cela se paie pour
eux en nuits blanches et renoncement à leur vie de famille.
Les nouvelles sur la valse des conseillers pourraient paraître anecdotiques. L’important, après tout, ce sont les politiques menées, pas
les personnes. Mais la réalité est autre : dans une période comme la
nôtre, le choix des personnes positionnées dans l’appareil d’Etat est
en réalité critique.
Il existe d’ailleurs un précédent pour comprendre la situation
d’Emmanuel Macron : c’est Franklin D. Roosevelt, président des
Etats-Unis de 1933 à 1945. Comme notre président, Roosevelt est
arrivé au pouvoir à l’aube d’un monde nouveau – à l’époque, l’économie fordiste, qui en était encore à ses balbutiements. Et comme
Macron, Roosevelt a été élu sur un programme on ne peut plus
vague, promettant simplement de dépasser le clivage gauche-droite
et d’expérimenter des idées nouvelles.
Une fois au pouvoir, Roosevelt a mis en œuvre ce qu’on a appelé le
New Deal : une extraordinaire salve d’innovations dans le champ des
politiques publiques, portée par une idée, à l’époque révolutionnaire,
celle selon laquelle l’Etat devait intervenir dans l’économie pour corriger les imperfections du marché et redistribuer la richesse. Le New
Deal n’aurait pas été possible sans un groupe de gens déterminés, unis
par les mêmes idées mais disséminés dans tout l’appareil d’Etat, qu’on
a appelés les « new dealers ». Certains sont devenus ministres ou
membres du Congrès. D’autres ont rejoint les nouvelles agences et autorités de régulation issues du New Deal. Un troisième groupe est resté à
la lisière de l’administration, concentrant ses eforts sur la circulation
des idées et la mise en relation des individus.
Comme les Etats-Unis de Roosevelt, la France d’aujourd’hui a besoin
d’une politique radicale, qui ne peut être portée que par une avant-garde
de « new dealers ». Car le changement ne se décrète jamais d’en haut.
Il se passe par glissements progressifs, grâce aux eforts de quelques
individus déterminés et bien positionnés. Les professionnels de la
L
8
L’OBS/N°2827-10/01/2019
conduite du changement savent qu’il faut toujours
s’appuyer sur un tel petit groupe pour marginaliser les
grincheux et emporter l’adhésion du gros des troupes.
Avoir l’équivalent des « new dealers » est d’autant
plus critique aujourd’hui que l’organisation de l’Etat
français est plus complexe que jamais. Nous ne
sommes plus au temps de la Libération, où un petit
groupe d’anciens résistants, comme Pierre Laroque ou
Edgard Pisani, pouvait tout reconstruire en un clin d’œil
sur un champ de ruines. Nous ne sommes plus non plus en
1981, quand le nouveau pouvoir socialiste prenait possession
d’une organisation ultracentralisée et pouvait remplacer en quelques
mois l’ensemble des directeurs d’administration centrale et des patrons
d’entreprise publique.
Aujourd’hui, l’Etat est moins centralisé du fait des transferts de
compétences aux collectivités territoriales et des démembrements au
proft d’établissements publics. Il est aussi mieux encadré et donc plus
rigide. De nombreux garde-fous ont été mis en place pour empêcher
le « fait du prince » et protéger l’administration et les entreprises
publiques des interventions politiques. Dans ce contexte, les nominations sont plus critiques, précisément parce qu’elles sont plus rares.
Une dernière raison pour laquelle il nous faut des « new dealers » est
le besoin d’idées nouvelles. Dans notre économie numérique, si diférente, les politiques à mener ne peuvent être celles qui avaient cours
avant la crise de 2008. Et comme les idées nouvelles sont encore mal
comprises et mal formulées, il est indispensable de positionner à des
postes clefs, dans l’administration, des individus à mi-chemin entre
deux mondes. Ceux-là doivent savoir actionner l’administration de l’intérieur pour faire avancer les choses. Mais ils doivent aussi découvrir
les idées nouvelles là où elles sont, c’est-à-dire à l’extérieur – souvent
loin, très loin des ors des palais de la République.
Dans notre monde en mal d’innovation, où les marges de
manœuvre sont si réduites, le choix des personnes est déterminant.
Plutôt que de gloser sur les départs de quelques conseillers proches,
voilà donc sur quoi les journalistes devraient se concentrer : où sont
les « new dealers » d’Emmanuel Macron ? Où est cette nouvelle
génération, éprise d’idées nouvelles et déterminée à agir, qu’il aurait
disséminée dans l’administration pour mettre en œuvre son « New
Deal » à lui ? Les mois qui viennent diront si elle existe, ou bien si la
France est condamnée à l’éternelle répétition des mêmes erreurs.
N. C.
✎ STÉPHANE MANEL
La Poste – SA au capital de 3 800 000 000 € – 356 000 000 RCS Paris – Siège social : 9, rue du Colonel Pierre Avia 75015 Paris – Getty Images –
–
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mes documents
importants se classent
automatiquement.
Digiposte +
Factures, bulletins de paie, relevés d’assurance maladie...
Digiposte collecte et classe automatiquement
tous vos documents importants sous format numérique,
pour les avoir toujours à portée de main. Vous pouvez
aussi les scanner directement depuis l’application.
La Poste présente ses dernières innovations au CES.
Retrouvez-les toutes sur groupelaposte.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES CHRONIQUES
IL FAUT SAVOIR FINIR UNE GUERRE
Par
PI E R R E H A S K I
’est la plus longue guerre de l’histoire des
Etats-Unis : l’Afghanistan. Elle a coûté la
vie à des dizaines de milliers d’hommes,
de femmes et d’enfants, soldats et civils
en grande majorité afghans, mais aussi
combattants américains, français, allemands, canadiens, venus à partir de 2001 « punir » les commanditaires de l’attaque du 11-Septembre dans leur sanctuaire.
Une guerre ruineuse, aussi : plus de 1 000 milliards de dollars
– 1,07 « trillion », au sens américain du terme, au 31 décembre 2018,
selon les chifres ofciels. Une somme astronomique, à comparer avec
les 5 milliards de dollars sur lesquels s’afrontent le Congrès américain
et Donald Trump pour la construction du fameux « mur » face au
Mexique. En 2018, elle a coûté encore 45 milliards, alors qu’il ne reste
« que » 14 000 soldats en Afghanistan, contre 150 000 membres de la
coalition dirigée par les Etats-Unis au plus fort de la guerre.
Avec son bon sens d’homme d’afaires, Donald Trump veut y mettre
un terme. C’était une de ses promesses électorale, mais il était resté
jusqu’ici dans une continuité inattendue : ni escalade ni retrait. C’est
terminé. Donald Trump a pris la décision de rapatrier la moitié du
contingent américain, et d’en fnir rapidement avec cette guerre. Il l’a
fait unilatéralement, sans consulter ses généraux.
Mais voilà, on n’arrête pas une guerre comme on coupe un investissement défcitaire. Tout Washington est d’accord pour arrêter les frais
en Afghanistan, et Barack Obama le premier, lorsqu’il avait annoncé en
2009 un renforcement massif des efectifs américains sur place pour
une campagne de dix-huit mois (le fameux « Surge ») qui devait être
suivie d’un retrait total. Dix ans plus tard, il reste encore 14 000 soldats
américains, formateurs ou conseillers, théoriquement peu de combat-
C
10
L’OBS/N°2827-10/01/2019
tants ; et partir n’est pas aussi simple que prévu, dans cette
guerre qui aurait sans doute dû s’arrêter une fois les talibans
et Al-Qaida chassés de Kaboul en 2001.
Peut-on, après dix-sept ans de confit, partir en se lavant
les mains des conséquences ? C’est ce que fait Donald Trump
en Syrie. Mais, dans le cas de l’Afghanistan, l’implication et
l’échelle d’un tel retrait sont sans commune mesure. Précipité,
il a toutes les chances de provoquer l’efondrement du régime de
Kaboul, et donc un retour au pouvoir des talibans, ceux-là mêmes qui
avaient été chassés en 2001.
Le paradoxe est que Donald Trump a nommé en septembre un diplomate respecté, Zalmay Khalilzad, pour entamer des négociations
de paix en Afghanistan, impliquant évidemment les talibans. Mais
Khalilzad n’a pas été consulté par le président lorsque ce dernier a
décidé de réduire de moitié le contingent sans condition. Sa position
de négociation se trouve dès lors afaiblie.
Comment quitter l’Afghanistan sans que ce pays ne retombe dans
l’obscurantisme qu’il a déjà connu avec les talibans, qu’il ne redevienne
une base arrière d’un djihadisme (qui a tout sauf disparu) ou qu’il
ne produise un déséquilibre régional au proft du Pakistan, de l’Iran
ou d’une Chine très active, et donc ne génère d’autres problèmes ?
En refusant que son pays continue à être le « gendarme du monde »,
Donald Trump entonne une musique qui plaira autant à sa base
électorale qu’aux détracteurs d’un impérialisme américain d’un autre
temps. Mais un retrait sans réfexion ni préparation, qui laisserait le
champ libre à la loi du plus fort, est la recette du désastre. Les Afghans
ont trop soufert pour mériter d’être un pion dans la politique à la petite
semaine d’un président inconséquent.
P. H.
✎ STÉPHANE MANEL
La Poste – SA au capital de 3 800 000 000 € – 356 000 000 RCS Paris – Siège social : 9, rue du Colonel Pierre Avia 75015 Paris – Getty Images –
–
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mes colis
partent de chez moi
sans moi.
Avec l’Envoi en boîte aux lettres,
envoyez vos Colissimo sans vous déplacer.
Connectez-vous sur laposte.fr/colissimoenligne,
imprimez et collez votre étiquette sur votre colis
avant de le déposer dans votre boîte aux lettres
et le facteur vient le chercher.
La Poste présente ses dernières innovations au CES.
Retrouvez-les toutes sur groupelaposte.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Carmen
© Vincent Pontet / OnP - ES : 1-1075037, 1-1075038, 2-1075039, 3-1075040
Georges Bizet
DIRECTION MUSICALE
AVEC
LORENZO VIOTTI
ANITA RACHVELISHVILI /
KSENIA DUDNIKOVA
ROBERTO ALAGNA /
JEAN-FRANÇOIS BORRAS
NICOLE CAR /
ANETT FRITSCH
ROBERTO TAGLIAVINI
MISE EN SCÈNE
CALIXTO BIEITO
CHEF DES CHŒURS
ALESSANDRO DI STEFANO
ORCHESTRE ET CHŒURS
DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS
MAÎTRISE DES HAUTS-DE-SEINE /
CHŒUR D’ENFANTS DE L’OPÉRA
NATIONAL DE PARIS
OPÉRA BASTILLE
DU 11 AVRIL
AU 23 MAI 2019
erté,
Amour ou lib isir ?
pourquoi cho
OPERADEPARIS.FR
08 92 89 90 90
(0,35 € TTC/MIN) РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
N° 282 7 - DU 10 AU 16 JA N VIER 20 19
En couverture
LE CANCER DES FAKE NEWS
Cahier numéro un de l’édition n° 2827 du 10 au 16 janvier 2019
TÉMOIGNAGE CHOC D’UNE
VRAI VISAGE
GILETS JAUNES LED’ÉRIC
OUIGOURS LERESCAPÉE
DES CAMPS
DROUET
P. 58
24
P. XX P. 38
On trouve de tout sur les réseaux sociaux,
le meilleur comme le pire. Sauf qu’aujourd’hui
le pire menace le meilleur, le faux prend le pas
sur le vrai, le mensonge sur le fait vérifié.
Les fake news pullulent et les théories complotistes
enflent. Qui fabrique ces rumeurs ? Comment
se propagent-elles ? Comment les déjouer ? Plongée
au cœur du système de la désinformation organisée.
LE CANCER DES
AVEC
Comment il attaque la démocratie P. 24
Grands formats
38
Idées
38
42
46
52
58
62
« Gilets jaunes » Le vrai visage d’Eric Drouet
Migrants « Aquarius », leur vie d’après
Innovation Dix atouts français à Las Vegas
Portfolio Les givrés de la météo
Ouigours Le témoignage choc d’une rescapée des camps
Médias Les bêtes noires de la Maison-Blanche
65
68
70
Anthropologie Maudites céréales
Sociologie La campagne n’est pas si loin de la ville
Religion L’antisémitisme analysé par Delphine Horvilleur
71
76
80
82
83
84
Cinéma « Doubles Vies », d’Olivier Assayas : l’édition face caméra
Théâtre La rencontre Thomas Ostermeier-Didier Eribon
Récit de voyage Sur les traces de Lawrence d’Arabie
Cinéma Le facteur Gamblin
L’humeur de Jérôme Garcin
Le cahier critique Livres, cinéma, musique, expos, théâtre…
Notre sélection
96
Les lundis de Delfeil de Ton. Les mots croisés
97
98
101
102
104
105
On en parle Sape Bar, the place to drink
Phénomène La lingerie à l’heure de #MeToo
Trop bon ! Nantes, entre Loire et terroir
Success story Nicolas Pourcheresse, écolo pur jus
Aller simple Anvers, le joyau flamand
L’Observatrice par Sophie Fontanel
106
Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
65
Culture
71
Tendances
97
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 0%.
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot = 0.005 kg/tonne de papier.
La publication comporte 108 pages. Pour les abonnés, un encart 6 pages Cigale Voyages et un encart BD Le Monde posés sur la totalité de la diffusion France métropolitaine. Un cahier « Télé Obs » de 24 pages est joint. Chiffre de tirage : 252.591 exemplaires. Imprimerie
NEWSPRINT et MAURY. Directrice du journal, directrice de la rédaction : Dominique Nora. Président du directoire, directeur de la publication : Grégoire de Vaissière. Numéro CPPAP : 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N : 2416-8793. Dépôt légal : à parution. Abonnements : France (un
an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et entreprises : nous consulter. Relations abonnés , 8 rue Jean-Antoine de Baïf CS 51402, 75647 Paris cedex 13 – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnements@nouvelobs.com. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel Observateur
and distributed in the USA by UKP Worldwide, 3390 Rand Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals postage paid at Rahway, NJ. and additional mailingd offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
✎ ILLUSTRATION : OLIVIER CHARPENTIER POUR “L’OBS”
FRANÇOIS GUILLOT / AFP – CAROLE BETHUEL – STEVE HERUD
13
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
RIC
Les anciens
présidents se méfient
du référendum
A
lors que les « gilets jaunes » réclament la création du
référendum d’initiative citoyenne (RIC), trois
anciens présidents livrent leur avis sur le référendum tel que pratiqué depuis 1958, dans la fresque
documentaire « Ve République, au cœur du pouvoir », (Patrice
Duhamel et Gabriel Le Bomin, France 2 le 15 janvier). Et ils sont
unanimement… circonspects. « Le référendum, il faut s’en
méfer, dit Giscard (ci-contre), car les Français ne votent pas sur
la question, ils votent pour ou contre le pouvoir. » Pour Sarkozy,
c’est « à manier avec précaution : il faut que la question soit très
simple, qu’on puisse y répondre par oui ou par non ». Quant à
François Hollande, il se dit « réticent car le référendum divise
profondément ». Il le réserverait aux sujets ayant trait aux
modifcations profondes des institutions, comme l’instauration du quinquennat. VÉRONIQUE GROUSSARD
CASTANER ÉPINGLE GRIVEAUX
A la fin de l’hommage aux
victimes de « Charlie Hebdo »,
dans le 11e arrondissement de
Paris, le 7 janvier, Christophe
Castaner (photo), généralement
peu disert sur ses collègues,
s’en est pris ouvertement,
devant son entourage, à
l’attitude de Benjamin Griveaux,
porte-parole du gouvernement.
Motif de la grogne du locataire
de la place Beauvau ? Griveaux,
en jouant les victimes après
l’intrusion d’une bande de
casseurs dans la cour de son
ministère, a donné une image
de faiblesse du gouvernement.
Le message du « premier flic
de France » a été très vite
entendu, car quelques heures
plus tard Griveaux rectifiait
le tir en reprenant la ligne
« pas de quartier pour les
voyous » défendue par
« Castaner la Castagne ».
14
L’OBS/N°2827-10/01/2019
HIDALGO VISITE
LE CHARLES-DE-GAULLE
Depuis plusieurs semaines,
on sait la maire de Paris en
opération « reconquête »
de son électorat. Pour peaufiner
son image de femme d’Etat,
elle rend visite, les 17 et
18 janvier, aux marins du
porte-avions le « Charlesde-Gaulle ». Elle sera
accompagnée d’une soixantaine
de collégiens et lycéens
parisiens qui auront le privilège
de dormir sur le fleuron de
la marine de guerre française,
actuellement ancré dans
la rade de Toulon. Anne Hidalgo
effectue chaque année cette
visite, la ville de Paris étant
marraine du bâtiment, mais c’est
la première fois qu’elle emmène
un groupe de jeunes Parisiens,
histoire de rappeler qu’elle
pourrait bien être la « candidate
de la jeunesse » en 2020.
ROYAL INVITE L’ARCTIQUE
À PARIS
Répondant aux critiques sur son
activité comme ambassadrice
pour les pôles, l’ancienne ministre
a obtenu qu’une conférence
de l’Arctic Circle, réseau de
coopération internationale pour
l’avenir du pôle Nord, se tienne à
Paris en décembre 2019. Résultat
de son activité diplomatique,
de ses bonnes relations avec les
pays du cercle polaire arctique
– qu’elle a tous visités en dix-huit
mois, souligne-t-elle – de
sa complicité avec l’ancien
président islandais et président
fondateur de l’Arctic Circle Ólafur
Grímsson et des relations nouées
avec la communauté scientifique,
cette conférence française fera
une large place aux experts et
donnera la parole aux peuples
autochtones menacés par le
réchauffement climatique.
Leurs savoir-faire et leurs cultures
seront mis en valeur. Une
exposition et un appel à projets
artistiques compléteront cet
événement en partenariat avec
les instituts de recherche français,
fédérés pour l’occasion.
Retrouvez tous les
mercredis « L’OBS » dans
« ON VA PLUS LOIN »,
présenté par Rebecca Fitoussi
à 18h30 sur Public Sénat.
YAMI - PHILIPPE LOPEZ /AFP - STÉPHANE DE SAKUTIN/AFP - ARCTIC CIRCLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
POLÉMIQUE
VU/LU
Une plainte
pour contrefaçon enflamme
l’“avocature”
L
’afaire aurait pu se régler à l’amiable
entre avocats mais elle soulève tant
de passions qu’elle se retrouvera
avant l’été devant un tribunal parisien. Le célèbre pénaliste parisien Daniel
Soulez Larivière demande le retrait du livre
d’une jeune avocate toulonnaise, Aurore
Boyard . Le juriste de 76 ans, fgure des grands
débats juridiques français, reproche à sa
consœur de 47 ans, férue de fantaisies littéraires, d’avoir donné comme titre à son livre
un néologisme qu’il
aurait seul inventé :
« l’avocature ». La longue
assignation, que « l’Obs »
a pu consulter, est déposée pour contrefaçon et
sera examinée par les
juges de la troisième
chambre civile de Paris.
Déjà la profession
s’agite, comme s’il s’agissait du procès de l’année : Aurore Boyard s’est
adjoint les services d’Olivier Morice, connu pour
avoir ferraillé dans plusieurs affaires d’Etat.
Daniel Soulez Larivière
a, pour sa part, fait appel
à Christophe Bigot, l’un
des meilleurs spécialistes du droit de la
presse, et même à Henri
Leclerc, qu’on ne pré-
sente plus. Soulez Larivière dénonce des
« agissements fautifs délibérés ». Les défenseurs de l’avocate varoise estiment eux que
le néologisme l’« avocature » est « dépourvu
d’originalité » et n’appartient pas à Daniel
Soulez Larivière… Aurore Boyard jure qu’elle
ne connaissait pas l’œuvre de son confrère.
De son côté, Daniel Soulez Larivière, dépité,
soupire : « Ils ont dû croire que j’étais mort. Je
ne vois pas d’autre explication possible. »
PRÉCISION
facteur clinique ou
biologique n’est
suffisamment
pertinent à l’heure
actuelle pour
permettre de les
prédire et de les éviter
à 100%. D’un côté, le
médecin reste de ce
fait assez démuni face
à cette problématique,
de l’autre, il doit
Valérie Boige,
oncologue à l’Institut
Gustave Roussy, nous
écrit : « Je souhaiterais
apporter un démenti à
la phrase parue dans
l’article “Le 5-FU
nouveau scandale
sanitaire ?” (“L’Obs”
n°2826) : “Depuis la
mise au point des
chimiothérapies,
les morts toxiques
sont tenues pour
inévitables. La
profession a
développé une
insensibilité face à ces
décès.” Bien que les
morts toxiques liées
aux chimiothérapies
restent heureusement
exceptionnelles, aucun
YOHANNE LAMOULÈRE/TENDANCE FLOUE POUR « L’OBS »-
MATHIEU DELAHOUSSE
Aurore Boyard, l’avocate
attaquée en justice.
LES MAGISTRATS
RACONTENT LA CORSE
Ils ne s’expriment jamais,
personne ne connaît le détail
de leur travail, et encore moins
leurs visages. Pour la première
fois, neuf magistrats ayant
exercé en Corse ces vingt
dernières années prennent la
parole dans un livre à paraître
cette
semaine (1)
et livrent des
récits
personnels,
édifiants et
passionnants.
Tous
racontent,
sans
exception,
les pressions exercées sur eux.
Ce baron de la Brise de mer, qui,
dans un couloir, n’a même pas
besoin de parler pour que la
menace soit explicite. L’un des
plus anciens à avoir exercé en
Corse raconte encore comment
sa porte a été dynamitée en
1995. Les trous dans la façade
du tribunal. Les dossiers
d’instruction qui disparaissent.
Ce temps-là est-il fini ? Pas du
tout… Le dernier procureur de
Bastia a été obligé, après de
violentes menaces, de vivre
sous protection avant de quitter
l’île. Etre magistrat en Corse,
c’est aussi subir parfois les
pressions de la raison d’Etat.
Il fut un temps, raconte un
procureur, où les « bons »
nationalistes étaient moins
lourdement condamnés que
les « mauvais ». Les instructions
étaient écrites sur des
circulaires. Il fut un temps, aussi,
où les gendarmes brûlaient des
paillotes sur ordre du préfet.
Ce temps-là, on l’espère, est au
moins révolu.
VIOLETTE LAZARD
« Juges en Corse », sous la direction de Jean-Michel
Verne, Robert Laffont.
prendre en compte le
risque de décès lié au
cancer. Loin d’être
insensible aux morts
toxiques, le médecin
doit et s’attache
à appliquer les
recommandations en
vigueur et à informer
au maximum le
patient des risques
encourus. »
LES INFORMÉS DE
Une émission de JeanFrançois Achilli, du lundi
au vendredi de 20h à 21h
chaque jeudi avec « l’Obs ».
L’OBS/N°2827-10/01/2019
15
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE / ARGENT
F
IO
ΠI L de
LE CONSEIL
RE NTIN
Du bon
usage de
la Bourse
2018 a été la pire année sur
les marchés financiers depuis
la crise de 2008. Les marchés
boursiers ont, dans leur très
grande majorité, terminé dans
le rouge. Pour 2019, le consensus
est au mieux prudent, au pire,
catastrophiste. Mais le
consensus, on le sait, a toujours
tort… Faut-il investir aujourd’hui
en Bourse ? Non. Même si les
indices, et notamment le
CAC 40, ont un potentiel de
rebond de 10 à 15% en cas
d’accord commercial entre les
Etats-Unis et la Chine – et il y
aura accord, suivi de l’annonce
d’un programme de relance
massif de l’économie chinoise –,
il ne faut pas miser sur eux mais
plutôt sur quelques valeurs. Si
vous misez sur les indices, vous
risquez de connaître une
volatilité extrême. En revanche,
si vous sélectionnez quelques
valeurs, vous misez sur des
entreprises avec leurs managers,
leurs marchés, leur potentiel de
croissance. Et il y a aujourd’hui,
après le massacre de 2018
notamment sur les valeurs
moyennes, de nombreuses
sociétés dont les cours ne
reflètent pas la valeur
fondamentale. Alors comment
les choisir? Si vous n’êtes pas
connaisseur, faites confiance à
des gérants spécialisés en les
sélectionnant en fonction de
leurs performances. Mais si vous
avez du temps à consacrer à la
Bourse, faites votre propre choix
en vous appuyant sur les
publications et les sites
spécialisés. On n’est jamais
mieux servi que par soi-même.
M. F.
PAGE RÉALISÉE AVEC
16
Quelles alternatives
aux fonds en euros ?
O
L’
L’OBS/N°2827-10/01/2019
D
epuis quelques années, les rendements des fonds en euros s’érodent. En 2018, il devrait s’établir
en moyenne autour de 1,5% et
l’inflation devrait être supérieure à ce taux.
Alors comment améliorer notre stratégie
sans prendre de risques inconsidérés et
sans perdre de vue le profil conservateur
de nos placements ?
Ils ont pour mission de nous ofrir
une performance
dans la durée en préservant le capital et en
maîtrisant le risque. Ils entrent dans la catégorie des fonds diversifiés. La stratégie
repose sur plusieurs classes d’actifs : actions,
obligations monétaires, matières premières, devises, etc. Vous pouvez opter
pour une allocation 70% sur le fonds en
euros du contrat d’assurance-vie et 30% sur
cinq de ces diférents fonds patrimoniaux.
Une alternative souvent payante : vous
pouvez, si le contrat
le permet, loger des SCPI ou OPCI au sein de
l’assurance-vie. Les revenus générés bénéficieront d’une fiscalité plus douce que celle
METTRE DE L’IMMOBILIER
DANS L’ASSURANCE-VIE
OPTER POUR LES FONDS
PATRIMONIAUX
INTRODUIRE DES UNITÉS
DE COMPTES EN ACTIONS
Les marchés ont
fortement baissé.
Sans avoir la certitude que c’est le bon moment, il est certain que c’est moins cher qu’il y a un trimestre. Nous pouvons envisager une
répartition 85% de fonds en euros et 15%
en OPCVM actions en diversifiant les
zones géographiques (France, Europe,
Etats-Unis et pays émergents).
des revenus fonciers. Selon les horizons de
placement, nous pouvons aller jusqu’à 60%
de fonds en euros et 40% d’immobilier.
CONCOCTER
UN BON MIX
La meilleure solution ? Utiliser l’ensemble de ces actifs
afin de mettre en place l’allocation optimale. Pour un profil d’investissement conservateur : 50% de fonds en euros,
25% d’immobilier dans un contrat d’assurance-vie, 15% de fonds patrimoniaux et 10%
d’actions ou produits structurés.
Pour réussir cette diversification, il convient
de s’appuyer sur un contrat performant à
frais réduits permettant d’utiliser à sa guise
l’ensemble des classes d’actifs évoquées
ci-dessus… Et de faire ses calculs ! YANNICK HAMON
LE CHIFFRE
-10,95
%
C’est la performance
annuelle du CAC 40
en 2018
Ce repli est la conséquence
de plusieurs facteurs : la baisse
des indices boursiers dans
le monde, la remontée des
taux d’intérêt aux Etats-Unis,
l’affrontement commercial
entre la Chine et les Etats-Unis,
le ralentissement de la croissance
mondiale, la situation politique
française et l’impact négatif
sur l’économie du mouvement
des « gilets jaunes ».
✎ STÉPHANE MANEL
ÉRIC PIERMONT/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Marc Fauvelle
7h-9h30
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHOTO DE LA SEMAINE
Budapest
défie Orbán
PAR LASZLO BALOGH / GET T Y IMAGES
Le gouvernement hongrois a augmenté le nombre
d’heures supplémentaires qu’un employeur peut
exiger de ses salariés de 250 à 400 heures. Et
autorisé un paiement diféré de ce travail, jusqu’à
trois ans. Cela a provoqué une révolte qui remet en
cause la manière de gouverner du Premier ministre
Viktor Orbán. Le 5 janvier, une foule de
manifestants s’est rassemblée grâce aux réseaux
sociaux devant le Parlement, à Budapest, pour
protester contre ce qu’ils appellent « une loi
esclavagiste ». Ils brandissaient la torche de leur
téléphone portable au-dessus de leur tête.
Le contraste avec la façade ancienne du Parlement
était saisissant. J’ai appris depuis que les
protestataires étaient environ dix mille à braver
ainsi le pouvoir de manière pacifque.
Ce mouvement, qui fédère de nombreuses
organisations politiques, avait déjà démarré en 2014
en réaction à l’augmentation des taxes sur l’usage
d’internet. Il n’est sans doute pas
près de s’éteindre…
L’INSTANT D’ AVANT
« Stop Orbán » : la protestation sociale vire
à la contestation du régime « illibéral » et populiste
qui domine la Hongrie depuis 2010.
18
L’OBS/N°2827-10/01/2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’OBS/N°2827-10/01/2019
19
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 CHOSES À SAVOIR SUR…
1 FILLE DE…
Franklin D. Roosevelt
surnommait
affectueusement son
père, Thomas D’Alesandro,
« Tommy ». Et l’un de ses
frères, né le jour où « FDR »
devint président en 1933, fut
nommé Franklin D. Roosevelt
D’Alesandro. C’est dire si le parti
démocrate court dans les veines
de cette famille catholique de
Baltimore, dont le père et l’un
des fils ont été maires. Dès l’âge
de 13 ans, Nancy se plonge dans
les campagnes électorales.
C’est une virtuose de la politique
à l’ancienne.
2 “MADAM
SPEAKER”
Nancy Pelosi
A la Chambre des représentants, une nouvelle
majorité démocrate défie Donald Trump. A sa tête,
une femme de grande expérience…
« Maman, lâche-moi les baskets. »
Une fois sa mère élue, la fille en
remet une louche : « Maman,
quel adolescent ne rêverait pas
de voir ses parents loin de la
maison trois soirs par semaine ? »
de dollars. Cela lui a souvent valu
d’être accusée de faire partie de
la gauche caviar, d’autant plus
qu’elle représente San Francisco,
cœur du pouvoir de la Silicon
Valley.
5 7 TIMIDE
A 78 ans, elle a fait
exploser un nombre
impressionnant de
« plafonds de verre »,
dont le plus prestigieux :
première femme speaker
(présidente) de la Chambre des
représentants, de 2007 à 2011,
puis depuis le 3 janvier. Très
habile, exigeant une loyauté sans
faille et connaissant les rouages
du Capitole comme personne,
elle a empêché la gauche
démocrate de (trop) se diviser.
Son plus gros succès :
l'Obamacare, la réforme de
l’assurance-maladie.
Sa mémoire prodigieuse
ne l’aide guère : Pelosi
n’a jamais été à l’aise
avec la télévision, même
après avoir recouru, en
début de carrière, à un coach
de la parole et étudié les vidéos
de ses interviews. Elle a un style
« cubiste, plein d’angles
imprévus », dit joliment le « New
York Times ». Mais elle corrige
ce handicap avec un sens aigu
de l’usage des couleurs. Face
à Trump, elle porte une robe
rouge au signal « ne va pas me
chercher » qui ne trompe pas.
3 6 FÉMINISTE
Moquée en 1987
(sa première élection
à la Chambre), elle
a vu le nombre de
congresswomen passer
de deux douzaines à 102 sur 435.
« La seule fois où j’ai été invitée
dans le bureau du “speaker”
démocrate, c’est quand je suis
moi-même devenue “speaker” »,
rappelle-t-elle. « Les misogynes
ne manquent pas. Mais il y a
un bon côté : les femmes qui
vous soutiennent. » Ses priorités
pour 2019-2020 : les écarts
de salaires et la lutte contre
le harcèlement sexuel.
4 MÈRE
AU FOYER
VIGNOBLE
Son jardin secret ?
Un vignoble,
avec villa de style
palladien et piscine
en forme de Z, à
100 kilomètres au nord de
San Francisco, sur les bords
de la Napa River. Nancy
Pelosi n’est pas pauvre :
avec son mari, elle
est à la tête d’un
patrimoine
estimé entre 16
et 30 millions
TRUMP
Un « homme très
dangereux », qui « essaie
de détruire la conscience
collective de notre pays ».
Elle a comparé son
obsession du mur à « un truc
de virilité ». Trump, lui, semble
fasciné par cette femme de sa
génération qu’il a évité d’attaquer
de front. Il lui accorde même
« beaucoup de crédit pour ce
qu’elle a accompli ». Que l’on se
rassure, cela ne
durera pas.
8 PUNCHING-BALL
Non sans une solide
dose de sexisme,
la droite a fait de Nancy
Pelosi une sorte de
croquemitaine de
gauche. Pendant la campagne
de 2018, plus de 135 600 spots
l’ont épinglée ! Cela a fait grimper
son impopularité, sans trop
émouvoir l’intéressée : « Ils ne
s’en prendraient pas à moi si je
n’étais pas efficace. » Aux yeux
des troupes démocrates, cette
détestation est plutôt un atout.
9 SŒURS
ENNEMIES
On a vite fait de
les opposer : l’aînée
tutélaire et la benjamine
qui rue dans les
brancards. Alexandria OcasioCortez, plus jeune élue du
Congrès (29 ans) et prodige
de la politique américaine, a
commencé son mandat en
s’opposant bille en tête au
leadership de Pelosi… avant de
voter pour elle comme speaker.
On soupçonne la doyenne
de regarder avec une certaine
tendresse la jeune flibustière, qui
incarne parfaitement sa devise
favorite : « Les gens ne vous
donnent pas le pouvoir. Vous
devez le leur prendre. »
10
IMPEACHMENT
L’indulgence a ses
limites : Pelosi
surveille la gauche
du parti comme le
lait sur le feu. Elle a
donné un gage aux jeunes-turcs,
en promettant de passer la main
en 2022 (elle aura 82 ans, un
record pour un speaker). Mais
leurs appels prématurés à
l’impeachment de Trump
la font sortir de ses gonds :
celui-ci devrait « clairement
être bipartisan » et « nous
ne devrions pas destituer
pour des raisons
politiques », dit-elle.
Fermez le ban !
PHILIPPE BOULETGERCOURT
Sa première carrière
à plein temps a
été d’être mère de
cinq enfants (elle a
huit petits-enfants). Avant de
se lancer dans la course au
Congrès, elle demande à la petite
dernière, en terminale : « Si
tu préfères, je peux rester avec
toi un an de plus. » Réponse :
20
L’OBS/N°2827-10/01/2019
SARAH SILBIGER/THE NEW YORK TIMES-REDUX-REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DISSENSUS
Clémentine Autain
est députée de La France insoumise de Seine-Saint-Denis
depuis les législatives de 2017.
“N’ayons pas peur
de la démocratie”
Pourquoi soutenez-vous le référendum d’initiative citoyenne ?
Le niveau de défance à l’égard des institutions est aujourd’hui tel qu’il est inévitable de les redéfnir du sol au plafond.
La soif de démocratie s’est cristallisée
autour du RIC : pourquoi ne pas l’entendre ? Depuis 2008, on peut organiser
des référendums d’« initiative partagée »,
mais il faut l’assentiment de 185 parlementaires, ce qui les rend, de fait, impossibles. Il faut aller plus loin pour que les
citoyens ne puissent plus penser que la
vie publique est un spectacle sur lequel
ils n’ont aucune prise.
La France insoumise réclame, elle, le
référendum « révocatoire », qui permettrait de sanctionner les élus à
mi-mandat. Ne risque-t-on pas l’instabilité politique ?
Aux yeux des technocrates néolibéraux,
le courage politique consiste à prendre
des mesures impopulaires. Un comble !
Depuis trente ans, ils creusent les inégalités, détruisent l’environnement et
assèchent la démocratie tout en prétendant que le peuple est incapable de se
projeter dans le temps long. Cela dit, à
côté de ce référendum sanction, il faut
trouver des mécanismes de propositions
pour donner aux citoyens les moyens
d’être acteurs de la démocratie.
Les référendums législatifs et abrogatifs pourraient aboutir à une succession de propositions sans cohérence,
ou contradictoires : par exemple,
22
L’OBS/N°2827-10/01/2019
baisser les impôts et augmenter les
services publics…
Pour l’éviter, il faut créer les conditions d’un
débat de qualité. En 2005, la campagne du
« non de gauche » au traité constitutionnel
européen a permis d’inféchir un vote présenté comme plié d’avance. Mais il est vrai
que le référendum est un choix binaire (oui
ou non) pris à la majorité. Il ne remplace pas
les processus de médiation ni la confrontation entre visions du monde. Le RIC n’est
pas la recette miracle. C’est un outil parmi
d’autres qui doit s’articuler à l’élaboration
d’une VIe République.
LE “RIC”, REMÈDE
À LA CRISE DE
LA DÉMOCRATIE ?
Et si une telle consultation remettait
en question le mariage homosexuel ?
Par CA RO L E BA R J O N
Propos recueillis par R É M I N OYO N
Les « gilets jaunes » ont remis
au goût du jour le RIC,
le « référendum d’initiative
citoyenne », avatar
du référendum d’initiative
populaire, vieille idée
d’Emmanuel Mounier reprise
par Pasqua, Giscard et Le Pen.
En le rebaptisant « citoyen »
dans son programme
présidentiel, Jean-Luc
Mélenchon y avait ajouté la
possibilité de révoquer des élus
en cours de mandat. Lors de
ses vœux, Emmanuel Macron
ne l’a pas évoqué, souhaitant
simplement « redonner toute sa
Le RIC ne devrait pas permettre de toucher au socle des droits constitutionnels,
qu’il faudra élargir en y incluant les droits
des personnes LGBT. Certes, l’état de l’opinion sur certaines questions, comme l’immigration, est préoccupant. Faut-il pour
autant craindre le débat ? Il faut mener la
bataille idéologique pour une politique
d’accueil si l’on veut gagner dans les têtes.
On ne résoudra pas le problème en le mettant sous le tapis. Sinon, on fnira avec
Le Pen à l’Elysée. On retrouve dans l’opposition au RIC la méfance classique envers
un peuple qui serait forcément impulsif et
réactionnaire. Cela me rappelle les inquiétudes qui ont précédé le droit de vote des
femmes : soumises au clergé, elles allaient
forcément voter pour les conservateurs.
N’ayons pas peur de la démocratie !
MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP – SÉBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jean-Louis Debré
est à la tête du Conseil supérieur des Archives, après avoir présidé
l’Assemblée (2002-2007) et le Conseil constitutionnel (2007-2016).
“Le type même
de la fausse bonne idée”
Que vous inspire l’idée d’un référendum d’initiative citoyenne ?
vitalité à notre démocratie » et faire
« évoluer » nos institutions. Pour
permettre au système démocratique
de vivre en dehors des échéances
électorales, on peut certes adopter la
solution des consultations citoyennes
de temps à autre. Mais on pourrait
peut-être réféchir aussi à dissocier
élection présidentielle et élections
législatives. L’instauration
du quinquennat et la concordance
de la présidentielle et des législatives
ont en efet abouti à supprimer,
de facto, les législatives à
mi-parcours, donc une respiration
possible pendant le mandat
présidentiel. Faute de retour possible
à un régime parlementaire,
pourquoi ne pas aller jusqu’au bout
de la logique du quinquennat et aller
vers un vrai régime présidentiel ?
Contrairement à ce qu’on croit,
ce régime garantit un Parlement
puissant, d’autant plus que le chef
de l’Etat n’y dispose pas du droit
de dissolution… Faire évoluer
nos institutions ? Pourquoi pas ?
A condition d’en profter pour leur
redonner une cohérence perdue
à force de réformes successives.
Et cesser de bricoler.
JOËL SAGET / AFP
En politique, il ne faut jamais se laisser
séduire par l’apparence ou l’illusion, car
la déception n’en est que plus amère. En
attendant d’en savoir plus sur ses contours,
le référendum d’initiative citoyenne me
semble être le type même de la fausse
bonne idée.
Mais des consultations citoyennes
peuvent faire respirer un peu le pays…
On confond le fonctionnement des insti­
tutions et le comportement des res­
ponsables politiques ! Est­ce vraiment le
système politique qui a failli, ou nos gou­
vernants ? Commençons donc par faire
fonctionner ce qui est déjà prévu par le
règlement de l’Assemblée, comme l’exa­
men des pétitions que lui envoient les
citoyens. Celles­ci pourraient éventuel­
lement servir de base à un référendum.
Pour cela, on pourrait exiger que ces
pétitions émanent d’au moins un million
de personnes et de trois quarts des
départements. Les souhaits exprimés
dans ces pétitions donneraient lieu à un
débat dans l’Hémicycle. Libre ensuite à
chaque groupe parlementaire de formu­
ler une proposition de loi, ou à l’exécutif
d’élaborer un projet de loi ou d’organiser
un référendum.
Du coup, l’initiative « citoyenne »
serait très contrôlée par les élus…
L’essentiel est d’instaurer des garde­fous
afin d’éviter la remise en question
de la démocratie représentative. Les
demandeurs de ces consulta­
tions devraient être au moins un million
et fgurer sur les listes électorales. Résider
en France ne suft pas. Ensuite, afn
d’éviter une instabilité législative et une
crise politique, la fréquence de ces réfé­
rendums devrait être limitée et les parle­
mentaires devraient y être associés. Il ne
faut pas jouer le peuple contre le Parle­
ment. Quant au champ de compétences
de ces référendums, il devrait être res­
treint aux questions de société, ne pas tou­
cher à la fscalité, au budget de l’Etat ou au
domaine des traités internationaux, sauf à
accroître la crise de la représentativité.
Enfn, comment contrôlera­t­on les
signatures ? Comment votera­t­on ? Je
mets en garde contre le vote électronique :
les experts du contentieux électoral sont
unanimes pour dire que le vote papier est
le plus fable. Je rappelle que l’un des
acquis de la Révolution française est le
bon vieil isoloir qui protège les citoyens
de toute pression.
Et que dites-vous du référendum
« révocatoire » préconisé par JeanLuc Mélenchon et La France insoumise ?
C’est une idée délirante. Sa mise en œuvre
signiferait ni plus ni moins le pouvoir de
la foule, donc la fn de la démocratie. Le
seul pays au monde à avoir instauré ce
principe révocatoire est le Venezuela de
Hugo Chávez, grand démocrate comme
chacun sait. C’est dire…
Propos recueillis par CA RO L E BA R J O N
L’OBS/N°2827-10/01/2019
23
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
ALERTE AUX
FAKE
NEWS !
Infos bidon et théories complotistes
pullulent sur les réseaux sociaux.
Qui fabrique ces rumeurs ? Comment
se propagent-elles ? Comment les
déjouer ? Plongée au cœur du système
de la désinformation organisée
Par M A R I E G U I C H O U X
L’OBS/N°2827-10/01/2019
25
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
e 11 décembre dernier, Strasbourg compte
ses morts après la fusillade perpétrée par
Cherif Chekatt sur son marché de Noël. Le
pays, sous tension depuis plusieurs
semaines avec les afrontements entre
« gilets jaunes » et forces de l’ordre, voit resurgir le
spectre de Daech. « Habile pour stopper le mouvement
des GJ. Bien joué », écrit Marc sur Twitter. « C’est un
complot, un coup d’Etat attention pasque [sic] maintenant ça va faire mal », ajoute Alfonso. D’autres y voient
la main « des services secrets ». Même Maxime Nicolle,
alias Fly Rider, fgure radicale des « gilets jaunes » s’y
met, déclarant sur Facebook : « Dites-vous bien que le
mec qui veut faire un attentat vraiment, il attend pas
qu’il y ait 3 personnes dans une rue le soir à 20 heures, il
va au milieu des Champs-Elysées quand il y a des millions de personnes et il se fait exploser. »
Les plus paranoïaques avancent une preuve, une
image issue de BFM TV reproduisant un tweet de la
préfecture du Bas-Rhin daté de 11h47 appelant à éviter le secteur touché. Soit bien avant que Cherif Chekatt n’agisse. Pure fake news : par défaut, Twitter est
réglé sur l’heure du Pacifque… Soit 9 heures de moins
qu’en France. Les administrateurs de groupes Facebook de « gilets jaunes » ont réagi en condamnant ces
théories malsaines. Mais une fake news ne meurt
jamais sur les réseaux sociaux. Car cette industrie de
plusieurs milliards tourne à plein régime. Comme le
trafc de drogue, qui a besoin de cultivateurs, de passeurs, de revendeurs, de junkies, de parrains, elle a son
prolétariat, ses centres logistiques, ses consommateurs
et ses parrains. A l’inverse des cartels, elle ne tue pas.
Mais elle menace la démocratie.
Aujourd’hui, la désinformation règne sur Facebook,
YouTube, Twitter, Snapchat, le pire éclipse le meilleur,
L
le faux prend le pas sur le vrai, le mensonge avéré sur
le fait vérifé. Des plus anodines aux plus ignobles,
fausses informations et idées complotistes contaminent la Toile à la vitesse de l’éclair. Celles consécutives aux attaques terroristes, à New York comme à
Paris, sont des classiques. Mais aucun sujet n’échappe
aux fake news : réchaufement climatique, santé,
rendez-vous électoraux, chifres sur l’immigration. Le
pays des Lumières est lui-même rongé par la défance
envers ses institutions. La France de Pierre et Marie
Curie met en doute jusqu’à la science. Ce sont 8 Français sur 10 qui croient à une ou plusieurs théories
conspirationnistes, atteste l’étude inédite conduite par
l’Université de Cambridge, dont nous publions les
résultats (voir p. 30). Mêmes chifres dans le sondage
Ifop réalisé pour la Fondation Jean-Jaurès et le site
français Conspiracy Watch. « Nous faisons collectivement face à un phénomène majeur, qui imprègne les
représentations collectives à un degré préoccupant »,
estime Rudy Reichstadt, fondateur du site.
L’ŒUVRE DES ALGORITHMES
Les réseaux sociaux sont devenus des agents de déstabilisation politique. En France, mais aussi dans toute
l’Europe, la théorie du « grand remplacement », qui
voudrait qu’un plan secret organise la « submersion »
des populations « de souche » par des musulmans
venus du Maghreb et d’Afrique, gangrène les esprits.
La fachosphère est à la manœuvre, plus active que
jamais dans la perspective des européennes de mai. La
France en a eu la démonstration sur le pacte de Marrakech, signé le mois dernier par Emmanuel Macron.
Ce texte préparé sous l’égide des Nations unies, destiné
à mieux coopérer sur les migrations, a été salué par un
déchaînement de fake news – « ouverture totale des
SEPT INFOX
VIRALES
DE 2018
2 L’image d’une femme
au crâne ensanglanté,
rouge comme son
manteau, supposément
frappée par un CRS lors
du premier acte des
« gilets jaunes ». La photo
datait en réalité du 1er mai
2016.
4 Le compteur
électrique Linky, qui
est peu à peu déployé,
a donné lieu à de
nombreux fantasmes :
présence d’une caméra
espion, toxicité,
collecte de données…
6 Des dizaines de pages
Facebook antivaccins
ont partagé un texte
expliquant que l’obligation
vaccinale avait été abrogée.
Une invention du « Conseil
national de Transition »,
mouvement issu des
sphères complotistes.
1 Le pacte de Marrakech
recense des principes
humanitaires souvent
déjà présents dans la
« Déclaration des droits de
l’homme ». Une intox a fait
croire qu’il validait
l’ouverture totale des
frontières et menaçait la
souveraineté de la France.
3 La loi Schiappa du
3 août a été accusée
d’initier les jeunes enfants
à la sexualité, voire
« d’autoriser la
pédophilie ». Au contraire,
elle renforce la protection
des mineurs et durcit
les sanctions maximales
prévues.
5 En avril,
le gouvernement
a été accusé de vouloir
limiter le droit de grève.
Il s’agissait en réalité
d’une proposition de
loi des Républicains
enregistrée à
l’Assemblée, et qui est
restée lettre morte.
7 Une photographie
de Bernard-Henri Lévy
debout sur une barricade…
dans un décor de studio.
Pur photomontage. La
photo originale sur la
barricade est authentique,
et le philosophe s’est
bien rendu en Ukraine
en mars 2014.
26
L’OBS/N°2827-10/01/2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
secrétaire d’Etat au Numérique venu de l’univers des
start-up, alerte : « Nous avons
un problème avec le vrai. Le
complot, c’est délicieux, ça
sonne bien, ça ressemble plus à
la vérité que la vérité ! On
accepte d’y croire parce que
c’est simple. »
Désormais, chacun a « sa »
vérité. Et chacun peut être son
propre média, sur Facebook,
YouTube, Twitter, Instagram,
WhatsApp… Casquette vissée
en arrière et barbe rousse,
Maxime Nicolle est ainsi
devenu quelqu’un dans la
galaxie des groupes des « gilets
jaunes » sur Facebook. Sa page
« Fly Rider Infos Blocage » est
l’une des plus suivies du
mouvement, avec plus de
150 000 membres. Il suft à cet
intérimaire des Côtes-d’Armor
de se poster face à son ordinateur pour livrer son analyse
des événements et ses prophéties, propos complotistes
Mike Borowski, fondateur du site Lagauchematuer, se met en scène dans
inclus. Sidérant mais pas étonnant : quand il est question de
des vidéos dans lesquelles il lance ou relaie des intox.
s’informer, Facebook, suivi de
YouTube, talonne désormais la
frontières », « c’est donner la souveraineté de la France à télé et la radio, frappées de défance. Pour les infos,
l’ONU » – attisé par Marine Le Pen. Sachant qu’une révèlent les sondages, une majorité de gens font désorfausse information a un potentiel viral six fois supérieur mais davantage confance à leur famille et à leurs amis
à celui d’une vraie, selon le MIT, on mesure la contagion. (1). Les médias professionnels commettent des erreurs
L’Histoire regorge de contrevérités, d’écrits apo- et ne sont pas à l’abri de manipulations. La déontolocryphes, d’opérations de désinformation élevées au gie leur impose de vérifer l’information et d’en recroirang d’art par le KGB de Staline ou les mensonges orga- ser les sources. Ils sont censés, aussi, la hiérarchiser.
nisés par l’administration Bush à l’origine de la guerre Leur devoir est de reconnaître quand il y a eu erreur
en Irak. Mais la nouveauté tient aujourd’hui à une crise ou intoxications, ce qui, malheureusement, ne va pas
de confance inédite envers les institutions et à un chan- toujours de soi. La philosophe Hannah Arendt avait
gement d’échelle phénoménal dans la circulation de mis en garde contre la fragilité des faits. Cette fragilité
l’information. Prenons Facebook : toutes les vingt a désormais gagné les démocraties en crise.
Le web 2.0, imaginé comme une vaste agora collaminutes s’y échangent dans le monde 2,7 millions de
messages, 1 million de liens, 2,7 millions de photos, borative, a produit in fne de l’entre-soi. Nous échangeons au sein de « bulles »,
10 millions de commentaires…
grâce à une personnalisation
De quoi nourrir un tsunami de
mise en place à notre insu.
fake. Filant la métaphore boursière, Matthew d’Ancona, éditoC’est l’œuvre des algorithmes.
rialiste au « Guardian » et auteur
Guillaume Chaslot, fondateur
d’un livre intitulé « Post-vérité,
d’AlgoTransparency et ex-saguide à l’ère des fake news »,
larié de YouTube, a révélé le
pot aux roses sur le système de
déplore la « chute libre de la
valeur vérité » : « Nous assistons
recommandation des vidéos
au triomphe du viscéral sur la
du mastodonte. « Je me suis
raison, de la simplicité tromrendu compte que les algorithmes qu’on produisait enferpeuse sur l’honnêteté commaient les utilisateurs dans
plexe. » Mounir Mahjoubi, le
MOUNIR MAHJOUBI, SECRÉTAIRE D’ÉTAT
“ LE COMPLOT, C’EST
DÉLICIEUX, ÇA SONNE BIEN,
ÇA RESSEMBLE PLUS À
LA VÉRITÉ QUE LA VÉRITÉ.”
LAGAUCHEMATUER/YOUTUBE
DE QUOI
PARLE-T-ON ?
Fake news
(fausses
informations) :
contenus
factuellement
faux, fabriqués
pour avoir une
apparence de
crédibilité dans
le but de nuire à
la cible visée et de manipuler les
internautes qui en
sont destinataires.
Théorie
complotiste :
récit théorique
qui se prétend
cohérent et
cherche à
démontrer
l’existence d’un
complot entendu
comme le fait
qu’« un groupe de
gens puissants se
coordonne en
secret pour
entreprendre une
action illégale et
néfaste afectant
le cours des
événements ».
Post-vérité :
l’« Oxford
Dictionary » a
introduit « posttruth » en 2016. Le
mot « fait référence
à des circonstances
dans lesquelles des
faits objectifs sont
moins importants
pour la formation
de l’opinion
publique que le
recours à l’émotion
et à des croyances
personnelles ».
Le mot a fait son
entrée dans « le
Robert » en 2018.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“C’EST CE QUE
J’APPELLE LE
COMPLOTISME
ARROGANT,
À DISTINGUER
DU COMPLOTISME
DIFFUS. POUTINE
EST DANS
LA VENGEANCE.”
PHILIPPE DE L ARA,
PROFESSEUR À ASSAS
Vladimir
Poutine et
son cuisinier
Yevgeny
Prigozhin
(à gauche).
Ce-dernier
est accusé
d’ingérence
dans l’élection
américaine
de 2016 par
le biais de son
usine à trolls.
des “bulles fltrantes” », a-t-il raconté. Il avait proposé de donner plus de contrôle à l’utilisateur « afn
qu’il ne se fasse pas entraîner de manière passive dans
des groupes de vidéos juteuses pour YouTube, comme
celles des théories du complot ». Aucun responsable
de la frme n’a poussé le projet. Et pour cause : ces
correctifs risquaient de réduire le temps de visionnage, un sérieux manque à gagner. Conclusion de
Chaslot : « Le cœur du problème, ce ne sont pas les fake
news, mais le fait que celles-ci soient recommandées
automatiquement. Si les gens voyaient à quel point l’algorithme amplife les théories racistes ou fascistes, qui
font le plus réagir et maximisent le temps de vue, ils
inciteraient YouTube et Facebook à agir. »
DU FAUX À L’ÉCHELLE INDUSTRIELLE
Le business des fake news n’est pas seulement juteux
pour les plateformes. Des « artisans » y trouvent leur
compte. Alors que nous cherchions la provenance
d’une fake news racontant que « la maquilleuse de
Brigitte Macron touche 10 000 euros mensuels »,
nous sommes tombés sur Nordpresse et son créateur,
Vincent Flibustier. « Cet article, je ne l’ai pas écrit moi-
même, je ne sais même pas si je l’ai lu jusqu’au bout.
C’est potache et un peu con, mais c’est comme un tube
en musique, ça marche ! » Il nous explique que le marché est « de 1 euro de recette publicitaire pour
1 000 pages vues. Un article qui a très bien marché,
c’est entre 100 000 et 150 000 pages vues ». A une
époque, il postait dix articles par jour, de quoi gagner
sa vie. Flibustier le bien nommé prétend user de la
satire pour mieux dénoncer les fake news. Mais il
partage volontiers ses articles sur des groupes d’extrême droite… Il anime aussi des sessions d’éducation aux médias dans les établissements scolaires.
Ce qui n’est guère plus rassurant.
En France, Mike Borowski se met en scène dans
des vidéos sur Facebook. Le créateur du site Lagauchematuer se dit ancien militant UMP. L’équipe des
Décodeurs du journal « le Monde » a eu l’idée de
comparer la viralité de son site à celle de Libération.
fr. D’un côté, un blog fort d’une dizaine de contributeurs et pourvoyeur de fake news ; de l’autre, un
média d’information généraliste alimenté par une
centaine de journalistes. Le résultat est à désespérer :
en 2017, le blog de Borowski totalisait 13,6 millions
Un numéro exceptionnel de
Canal 13 | publicsenat.fr
Présentée par
Hélène Risser
HAS #TAG
JEUDI 10
JANVIER
À 23H
l’émission qui décrypte la politique
sur les réseaux sociaux
sur les fake news
#htag
En partenariat avec L’Obs.
28
L’OBS/N°2827-10/01/2019
MISHA JAPARIDZE/AP/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
de mentions « j’aime », partages et commentaires sur
Facebook quand Libé en afchait 11,4 millions.
L’empire du faux, c’est aussi ses industries lourdes.
Les cybersoldats de Poutine, par exemple. Grâce au
travail d’une journaliste russe, Lyudmila Savchuk, infltrée dans une des principales usines (ou « fermes ») à
trolls de son pays, l’Internet Research Agency de
Saint-Pétersbourg, on en sait plus sur leurs activités.
Savchuk décrit une organisation rodée, où plusieurs
centaines de jeunes, animés par « le sentiment de servir leur pays », sont payés 400 dollars par mois pour
créer des faux profls en ligne et propager des fake
news. Ces dernières sont « produites par une autre
ferme dédiée à leur création, qui tord les faits ou les
invente ». L’Internet Research Agency est dans le viseur
des autorités américaines pour interférence dans la
présidentielle de 2016 et l’élection de Donald Trump.
L’enquête est ardue car les réseaux blanchissent l’origine des faux et la délocalisation des activités brouille
les pistes (voir reportage en Macédoine p. 34). Le procureur Robert Mueller, chargé de l’enquête, vient d’inculper 13 citoyens et 3 entités russes. Principal accusé :
Evgueni Prigojine, un allié de Vladimir Poutine.
« C’est ce que j’appelle le complotisme arrogant, à distinguer du complotisme difus, analyse Philippe de Lara,
professeur en sciences politiques à Assas. Les “gilets
jaunes” sont, par exemple, les clients d’un complotisme
difus, déprimé. Le monde est lourd de menaces, épidémies, bouleversements climatiques, islamistes… Le “on
nous dit rien, on nous cache tout” permet d’enrayer l’angoisse, la panique. » Le complotisme arrogant, lui, « propage des informations auxquelles ses acteurs ne croient
pas eux-mêmes. Poutine est dans la vengeance, l’expansionnisme. La destruction de l’Union européenne, pour
étendre son infuence sur le continent, est son objectif ».
ACQUÉRIR DES RÉFLEXES UTILES
A l’Elysée, comme dans les couloirs de la Commission,
on se prépare à vivre des semaines infammables d’ici
aux européennes avec la dissémination à grande
échelle de rumeurs. Ce sera le baptême du feu pour la
loi contre ces fake news. Emmanuel Macron en avait
fait l’annonce en janvier 2018, insistant sur la nécessité
d’enrayer le phénomène en période électorale. En présentant ses vœux pour 2019, il a enfoncé le clou : « On
peut débattre de tout, mais débattre du faux peut nous
égarer, surtout lorsque c’est sous l’impulsion d’intérêts
particuliers. » Il a fait « le vœu de vérité [...] afn de
demeurer une démocratie robuste, de mieux nous protéger des fausses informations, des manipulations et des
intoxications ». Macron le sait, il est déjà la cible numéro
un des faussaires en tout genre. L’apparition, cet été,
d’un compte Twitter intitulé Le Journal de l’Elysée,
avec faux logo ofciel, agace élus, ministres et président. Le compte « parodique » pilonne les éléments
de langage de la majorité.
Il suft d’un faible investissement pour se lancer
dans ce business, comme l’a rappelé la Commission
européenne : avec 2 600 euros, il est possible de s’ofrir
TWITTER
300 000 followers sur Twitter ; avec 5 000 euros d’acheSur Twitter,
ter des commentaires haineux ; et il en coûte le compte
40 000 euros pour lancer une opération de propa- baptisé
gande… Une misère pour déstabiliser une démocratie ! « Le Journal
Comment combattre l’empire du faux ? Les plate- de l’Elysée »
formes, simples hébergeurs, pourraient devenir des propage,
éditeurs (avec une responsabilité éditoriale). Facile à sous couvert
dire, difcile de contraindre ces mastodontes à chan- de parodie,
ger de cap. La campagne Delete Facebook, quoique des fake news.
spectaculaire, n’a pas fait dévier le géant.
Mais chaque usager de ces plateformes peut acquérir
des réfexes utiles et interroger ce qu’il a sous les yeux.
« Qui a fabriqué ce récit ? A qui profte-t-il ? Il faut systématiquement se poser ces deux questions »,
insiste Hugo Leal, coauteur de l’étude de
l’Université de Cambridge. Stupéfait de
constater que un Français sur quatre croit
à une conspiration sur les vaccins, il alerte
sur les intérêts économiques qu’en tire l’industrie des médecines alternatives. Le pré- 4 sites professionnels
cédent Alex Jones doit, dit-il, nous éclairer : spécialisés dans la
« Cet animateur américain et conspiration- vérifcation :
niste numéro un a bâti son empire média1 Le Monde (Décodeurs)
tique en faisant la promotion et la vente de
compléments alimentaires. » Tous en sont www.facebook.com/lesdecodeurs
persuadés, la mère des batailles doit se
2 AFP (Factuel)
livrer à l’école, dès le plus jeune âge. A
quand des cours d’éducation aux médias www.facebook.com/afpfactuel
et à la désinformation, aussi indispensables
3 20 Minutes (Fake Of )
que les mathématiques, la science et l’histoire ? Il y a urgence. Q
www.facebook.com/20Minutes
DÉJOUER LES
FAKE NEWS
(1) 83% des Français considèrent comme « vrai » ou « proche de la
vérité » ce que disent les membres de leur famille (78% quand il s’agit de
leurs amis). Alors qu’ils sont 71% à ne « pas du tout » ou « pas vraiment »
croire ce que racontent les ministres.
4 Libération (CheckNews)
www.facebook.com/CheckNewsFr
L’OBS/N°2827-10/01/2019
29
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Parmi les affirmations
suivantes, lesquelles
sont vraies ?
Des complots secrets qui portent
atteinte à la nation sont
plus courants dans votre pays
que dans les autres pays
Des humains sont entrés
en contact avec des extraterrestres
et ce fait a été délibérément
caché au grand public
14%
19%
24%
8%
14%
3%
5%
8%
6%
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
Le gouvernement
cache sciemment la vérité
au sujet du nombre d’immigrés
qui vivent dans le pays
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
Laquelle
de ces sources
utilisez-vous
deux à trois fois
par semaine pour
vous informer ?
Réponse
des sondés français
14%
10%
9%
8%
14%
5%
5%
15%
8%
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
La vérité au sujet
de la nocivité
des vaccins est volontairement
cachée au grand public
20%
13%
21%
32%
21%
29%
35%
48%
30%
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
30% 31%
Un journal
quotidien
Le site internet
d’un journal
Indépendamment des gouvernements
et des organisations, il y a un petit groupe
de gens qui contrôle les événements
et gouverne le monde
29%
42%
29%
18%
17%
12%
19%
25%
14%
L’immigration musulmane
dans votre pays fait partie d’un plan plus
vaste pour que la population musulmane
devienne majoritaire
14%
10%
15%
26%
15%
13%
17%
23%
10%
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
17%
9%
19%
18%
15%
24%
20%
20%
18%
18%
15%
43%
75%
Un site
d’information
sans lien avec
un journal
Une newsletter
par email ou
un flux RSS
(Facebook, Twitter,
YouTube...)
Un média social
La télévision
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Lequel de
ces médias sociaux
utilisez-vous pour
vous informer ?
84%
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
Tumblr
Snapchat
LinkedIn
2%
26%
33%
19%
Réponse
des sondés
français
13%
9%
VRAI
La version officielle
de l’Holocauste est un
mensonge et le nombre de
juifs tués par les nazis a été
délibérément exagéré
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
-
5%
3%
6%
4%
4%
3%
9%
2%
49%
La radio
FAUX
Aucune
de ces affirmations
n’est vraie
Italie
Portugal
Pologne
France
Etats-Unis
Suède
Allemagne
Hongrie
Royaume-Uni
21%
Des magazines
Une étude, conduite dans neuf pays par
l’université de Cambridge, révèle la poussée
des idées complotistes, particulièrement sur
l’immigration. Son coauteur, Hugo Leal,
chercheur et spécialiste de la désinformation,
décrypte le cas français et l’enjeu européen
Propos recueillis par M A R I E G U I C H O U X
’université de Cambridge mène un vaste
projet transnational sur les « théories du
complot ». Cette enquête, « Conspiracy
and Democracy » (« Conspiration et
Démocratie »), menée en collaboration
avec la société d’études YouGov, comprend des
questions sur les migrations, l’islamophobie, l’antisémitisme, le scepticisme face aux vaccins, le déni
du changement climatique... Elle a été réalisée dans
neuf pays : Italie, Portugal, Pologne, France, EtatsUnis, Suède, Allemagne, Hongrie et Royaume-Uni.
Entretien avec Hugo Leal, chercheur à Cambridge
et cheville ouvrière du projet.
L
28%
20%
28%
24%
36%
48%
35%
15%
40%
A cinq mois des élections européennes, vos résultats semblent un mauvais présage. Assiste-t-on
à une épidémie de complotisme ?
4%
Des podcasts
Dans le cadre du projet « Conspiracy and Democracy » de l’université
de Cambridge, l’enquête YouGov a été menée dans neuf pays, auprès d’un
échantillon représentatif de 1 000 personnes au moins dans chaque pays.
Les interviews ont été réalisées par internet du 13 au 31 août 2018.
CREDIT PHOTO
“UNE VÉRITABLE
CONTAGION”
Hugo Leal,
chercheur
à Cambridge
et cheville ouvrière
du projet.
UNIVERSITY OF CAMBRIDGE
Lors de la conception de notre projet, nous pensions que les théories complotistes étaient marginales. Elles sont depuis devenues un phénomène
mainstream. Regardez pour la France l’ampleur
des résultats : une personne sur quatre est persuadée qu’on lui cache la vérité sur les efets nocifs
des vaccins et une personne sur cinq croit en la
« théorie du remplacement », c’est-à-dire en l’existence d’un complot secret visant à substituer
L’OBS/N°2827-10/01/2019
31
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“LES IDÉES COMPLOTISTES CHAMBOULENT LA DONNE ÉLECTORALE
DANS LES DÉMOCRATIES OCCIDENTALES.”
une population majoritairement musulmane,
venue principalement d’Afrique et du Maghreb, à
celle d’origine ! Ces résultats donnent des clés pour
comprendre la popularité des partis populistes et
nationalistes qui chamboulent la donne électorale
dans les démocraties occidentales. Les idées complotistes sont au premier rang des campagnes.
étude ET n’ont pas ou peu accès aux réseaux sociaux
y sont imperméables. Politiquement, les théories
contre les migrants sont clairement associées à des
électorats qui votent très à droite. En France, elles
touchent 23% des sympathisants de la droite et 56%
de ceux de l’extrême droite. Les hommes sont surreprésentés, comme les plus de 45 ans. Les 18-34 ans
sont moins nombreux à considérer que le « grand
remplacement » est vrai. En revanche, ceux qui
croient à un complot sur les vaccins sont, pour parts
égales, des personnes qui ont des afnités avec la
gauche radicale et la droite radicale.
La crédulité est donc bien partagée…
Dans les neuf pays sondés, le niveau de scepticisme à l’égard des idées complotistes est très
faible. En France, seules 24% des personnes
interrogées considèrent que les théories que
nous leur avons soumises sont toutes fausses.
Cela veut dire que, pour toutes les autres, une
théorie, au moins, est vraie ! Même en Suède où
les sceptiques sont les plus nombreux (48%), ils
ne sont pas majoritaires.
Le succès rencontré par ce complot sur les
vaccins est-il spécifque à la France ?
Quelle est la virulence des idées conspirationnistes sur l’immigration ?
Elles gagnent partout du terrain, depuis la crise
des migrants de 2015. La magnitude du phénomène m’a surpris. Une proportion importante
d’Européens croit que leur gouvernement leur
cache la vérité sur le nombre de migrants vivant
réellement sur leur sol. S’y ajoute le fait que la
« théorie du remplacement », issue de l’ultradroite
française avec Renaud Camus, essaime dans toute
l’Europe. C’est une véritable contagion. Les
chifres traduisent l’acceptabilité sociale de cette
narration. Le « grand remplacement » par des musulmans
fait même des adeptes aux
Etats-Unis, pourtant plus préoccupés par l’immigration
venue d’Amérique latine. Sur
la Toile, des « opérateurs » de
droite et d’extrême droite,
souvent liés à des partis extrémistes, Rassemblement national en France, Ukip en
Grande-Bretagne, AfD en
Allemagne… ont amplifé ce
récit, destiné à intoxiquer
l’opinion.
Manifestation
contre la
vaccination
obligatoire
devant le
ministère de
la Santé en
septembre 2017.
Les 26% de Français qui croient qu’on leur cache la
vérité sur les efets nocifs des vaccins représentent
une population bien plus large que le « noyau dur »
des anti-vaccins. Que la France exprime une telle
défance dans la science est stupéfant. A cause de
cette croyance, présente dans tous les pays, nous risquons de voir surgir des épidémies qu’on croyait disparues. On constate déjà un regain de la rougeole. Il
est temps que les pouvoirs publics afrment, à travers des campagnes, que les bénéfces des vaccins
sont largement supérieurs aux risques. Il faut convoquer les universitaires et chercheurs qui, dans
l’efondrement général de la confance envers les institutions, sont les seuls à conserver du crédit auprès
de 53% des Français. Q
Ces croyances folles varientelles en fonction du niveau
d’éducation et des afnités
politiques ?
On les a souvent liées à l’ignorance d’une partie de la population peu éduquée. C’est une
erreur. Seuls les ultradiplômés
et ceux qui n’ont fait aucune
32
L’OBS/N°2827-10/01/2019
XAVIER DE TORRES/HANS LUCAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
ET M AINTENANT,
LES FAUSSES VIDÉOS !
Bienvenue dans la nouvelle ère des “deepfakes”,
ces petits flms trafqués pour faire dire ou faire faire
ce qu’on veut à n’importe qui
Par B O R I S M A N E N T I
ORIGINALE
FAKE
Au printemps dernier, Obama prêtait ses traits à une vidéo synthétique montrant
qu’à partir d’images et de sons réels, on pouvait manipuler et « éditer » des voix humaines.
ous êtes efrayé par le déferlement des fake news ? Vous
n’avez encore rien vu. Voici
poindre la génération suivante, les deepfakes, ces vidéos
plus vraies que nature mais trafquées à
l’aide de logiciels sophistiqués. Elles permettent de faire dire (ou faire faire) n’importe quoi à n’importe qui. En matière d’humiliation, de chantage et de manipulation,
le pire est devant nous. Avec des conséquences politiques faciles à imaginer.
La boîte de Pandore a été ouverte par l’intelligence artifcielle. Comme toujours, les
innovations infernales sont pavées de
bonnes intentions. Prenez la technique du
V
« LE MONDE »/CAPTURE D’ÉCRAN
deep learning : elle permet aux logiciels d’interpréter par eux-mêmes les contenus qu’on
leur présente et d’en tirer des enseignements pour s’améliorer. Très bien. Les
géants en ont nourri leurs assistants vocaux
dernier cri. Mais Google a commis un
impair en rendant public son système d’apprentissage TensorFlow, capable de traduire à la volée des panneaux, de décrypter
l’objet d’une photo et même de créer d’oniriques images. En 2017, un petit malin l’a
détourné pour créer des vidéos porno dans
lesquelles les visages sont remplacés par
ceux de célébrités. Celui qui se surnomme
« Deepfakes » a opéré le mariage vicieux du
deep learning et des fake news. Depuis, c’est
l’escalade. Les bidouilleurs rivalisent dans
la réalisation de leurs fantasmes, plongeant
des actrices ou chanteuses de K-pop dans
des scènes torrides. Il n’a pas fallu longtemps pour voir apparaître des cas d’anonymes ciblés. Le « Washington Post » a ainsi
montré à une quadra américaine une vidéo
sexuelle où son visage était incrusté à partir
de ses 491 photos Facebook. Cette horreur
a déjà un nom, le fake porn.
Fred Pailler, doctorant en sciences de l’information et communication, relativise :
« Pour l’heure, il faut des compétences, du
matériel, du temps et de l’argent pour réaliser
ces “deepfakes”. Il y a plus facile pour nuire... »
Dans les bas-fonds du web, on déniche toutefois des forums glaçants où l’on peut passer commande de séquences trafquées : il
suft de fournir une vidéo où le visage d’une
personne apparaît, choisir la scène porno,
et s’acquitter d’une dîme auprès du « créateur » – autour de 20 dollars. On imagine
les harcèlements, pressions ou chantages
possibles... La journaliste indienne Rana
Ayyub en a fait l’amère expérience. En
novembre, après sa critique du parti au pouvoir, elle a vu son image intégrée à un flm X.
« Il a fni sur presque tous les téléphones du
pays », raconte-t-elle, mortifée. La mécanique des deepfakes retrouve
celle de la haine. Tourmenter son ex, faire
virer un collègue, fabriquer de fausses
preuves... Les déstabilisateurs de tout acabit
ont bien compris l’intérêt. On l’a vu avec le
vaste relais d’une vidéo trafquée montrant
Emma González, fgure de proue du mouvement anti-armes aux Etats-Unis, en train
de déchirer la Constitution américaine. Les
chercheurs en intelligence artifcielle ont
benoîtement donné du grain à moudre à ce
phénomène en se disputant les innovations
dans la manipulation de séquences, réussissant, pêle-mêle, à ajouter du texte dans
un discours de Barack Obama, à contrôler
les expressions faciales de Theresa May ou
à transformer un quidam en danseuse
étoile. Chefs d’Etat ou anonymes deviennent
des marionnettes, mais, heureusement, pas
« en quelques clics ». Complexes et émergentes, ces altérations sont encore détectables : une expression suspecte, un clignement d’œil étrange, une main qui disparaît,
un fou à l’arrière-plan permettent souvent
de découvrir la supercherie. Mais jusqu’à
quand ? « Il s’agit déjà d’un déf majeur »,
insiste Catalina Briceño, universitaire spécialiste du numérique, qui juge indispensable d’imposer « un code de déontologie »
chez les développeurs de technologies. Q
L’OBS/N°2827-10/01/2019
33
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Vélès, ses
immeubles
en béton, ses
cybercafés
et ses...
150 sites
pro-Trump.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
VOYAGE DANS
LA FABRIQUE
DU MENSONGE
voyeurs de ces fameuses pages Facebook pro-Trump
qui ont fait des records d’audience et auraient
influencé les électeurs avec leurs contenus fantaisistes.
« De toute façon, les médias traditionnels font des “fake
news” eux aussi, non ? Moi, j’aime bien Trump, c’est un
homme fort, un self-made-man. Mais ce qui m’intéresse,
c’est de gagner de l’argent. Plus vous avez d’audience
aux Etats-Unis, plus vous gagnez d’argent avec les pubs
Facebook ou Google. Et les contenus pro-Trump sont
des moteurs d’audience... Une dizaine de mes anciens
étudiants sont devenus millionnaires grâce à ça ! »
La recette ? Poster des contenus « politiques »
conspirationnistes – des délires sur les réseaux pédophiles des Clinton ou sur le soutien du pape à
Trump – et, surtout, les rendre les plus « viraux » possible, en explorant tous les « groupes » Facebook, pour
avoir le maximum d’audience. « Bon, aujourd’hui, c’est
plus compliqué, les contenus politiques. Facebook a durci
ses conditions » (voir l’encadré). Mirko précise qu’on
peut toujours faire beaucoup d’argent avec quantité
d’autres sujets : régimes, diététique, conseils beauté
et anti-âge miracles, recettes anti-cancer. « L’important, c’est le titre. Vous n’allez pas mettre “Recette de
salade au curcuma”, mais “Devinez le nom de l’ingrédient mystère de ce régime miracle anti-cancer adopté
par Jennifer Lopez”. » Il réfléchit. « Ou “les Secrets
minceur de Melania Trump”. Melania Trump, ça
marche, ça ! »
Bienvenue dans l’ère de la post-vérité et de la grande
« supercherie universelle » décrite par Orwell ! Dans
« 1984 », une armée de fonctionnaires au sein du
« ministère de la Vérité » était chargée de récrire l’histoire à coups de « faits alternatifs », terme cher à
Trump. En 2018, leurs descendants sont de jeunes
Macédoniens jonglant avec de faux profils Facebook.
Beaucoup viennent de Vélès, une petite ville à une
heure de Skopje. « CNN, la BBC et même Al Jazeera
sont venues à Vélès !, dit l’ancien maire Slavcho
Chadiev. Au moins, ça nous a fait connaître. De toute
façon, personne n’a rien fait d’illégal. Et si on a pu aider
à élire Trump et à faire l’histoire, tant mieux ! »
A Vélès, en Macédoine, on fabrique
des “fake news” à la chaîne. Soupçonné
d’avoir pesé sur les élections américaines,
ce petit pays, sous la double influence
d’un lobbying pro-Trump et de la Russie,
est devenu la contrée de la “post-vérité”.
Reportage
TITRES RACOLEURS ET PROFILS BIDON
De notre envoyée spéciale D OA N B U I
’homme qui a contribué à faire élire Donald
Trump ! » C’est écrit en gros sur sa carte de
visite. Depuis que la Macédoine a gagné le
titre d’usine mondiale à fake news,
accusée par Obama himself d’avoir
biaisé les résultats des élections, Mirko
Ceselkoski a trouvé la meilleure publicité
pour dénicher des clients et vendre son expertise de « consultant marketing internet » et « stratège Facebook ». Les fake news ? Mirko ne s’en
cache pas, c’est lui qui a formé par wagons toute
une cohorte d’étudiants, devenus les plus gros pour-
L
SERBIE
KOSOVO
Vélès
SKOPJE
ALB
M ACÉDO
A NI
INE
GRÈCE
E
GUY MARTIN/PANOS-REA
BULGARIE
0
60 km
Vélès, c’est tout petit : une rangée de cafés concentrés
dans une seule rue bordée d’immeubles en béton. Ici,
on en veut beaucoup aux journalistes qui ont mis le
projecteur sur cette commune de 45 000 personnes
et ses 150 sites pro-Trump. « Vous avez tué la poule
aux œufs d’or », râle un habitant. Sous pression, Facebook fait en efet désormais la chasse aux pages émanant de Macédoine. Goran peste : « J’ai perdu
15 000 dollars en pubs Google ! Ma page a été interdite alors que je me suis toujours tenu à l’écart de la
politique. Je ne faisais que des recettes diététiques
et beauté. » Bogdan, expert internet, a fait des fake
news politiques quelques mois, « pour voir ». Il a
vite laissé tomber. « Ça me déprimait. Plus c’était
débile, plus ça faisait de l’audience. C’est fou toutes les
idioties que les fans de Trump peuvent gober. » Il se
L’OBS/N°2827-10/01/2019
35
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
souvient : « Il y a une dizaine de personnes dans cette
ville qui ont réussi à monter des sites atteignant le million de visiteurs et qui ont fait beaucoup d’argent. Mais
les autres, c’était des petits joueurs. »
Dans cette armée des ombres, il y avait Csesko,
19 ans, aux joues rondes enfantines : « On a vu tant de
gens gagner plein d’argent très vite, acheter des appartements, de belles voitures ! J’étais au lycée en 2016.
Dans ma classe, tout le monde s’y était mis. Même les
profs ! C’était fatigant car, avec le décalage horaire, il
fallait poster des articles entre 20 heures et 4 heures du
matin pour s’adapter au rythme du public américain.
Du coup, pendant la journée, à l’école, on dormait. »
Comme ses camarades, Csesko se contentait de faire
du copier-coller sur des sites américains de fake news,
en faisant des titres encore plus racoleurs, puis en les
disséminant sur divers groupes Facebook via des profls bidon. Pendant six mois, il a gagné quelques centaines d’euros, ce qui, quand on sait que le salaire mensuel moyen en Macédoine est inférieur à 500 euros,
est plus qu’honorable. Parfois, il proposait des contenus « originaux », toujours en anglais, pour son public
américain : « Mon record ? Un sondage que j’avais intitulé : “20 000 migrants arrivent chez vous, décidez-vous
de les chasser ou de ne rien faire ?” Ça marchait bien
les trucs sur les migrants. » Et pourquoi ne pas écrire
en macédonien ? « Ce sont les clics américains qui rapportent le plus. »
DES ÉTUDIANTS PAYÉS 2 DOLLARS L’ARTICLE
Ici, tout le monde semble en efet vivre à l’heure des
Etats-Unis. C’est cet ancien journaliste reconverti
dans une chaîne YouTube pour fans américains de
tanks et d’armements qui gagne 10 000 dollars par
mois. Cet autre qui a fait fortune dans les applications
de musculation pour smartphone. Mirko confrme :
FACEBOOK SOUS LE FEU
DES CRITIQUES
« Je suis juif et il y a un
groupe de gens qui nient
que l’Holocauste a existé.
Je trouve cela très choquant
mais je ne crois pas que
notre plateforme devrait
“dépublier” ce genre
d’argument. » C’est ce que
Mark Zuckerberg expliquait
cet été, résumant le paradoxe
de Facebook dont les
algorithmes censurent la
moindre image de téton mais
pas les contenus haineux ou
de désinformation. Attaqué,
le réseau social s’était engagé
36
L’OBS/N°2827-10/01/2019
Mirko
Ceselkoski,
un adepte de
la post-vérité
qui a fait
fortune dans
le business des
« fake news ».
à limiter la difusion de fake
news et a annoncé cet été
qu’il commencerait même
à les supprimer s’ils « incitent
à la violence ». Comme au
Sri Lanka, où un post très
partagé expliquant que les
musulmans empoisonnent la
nourriture des bouddhistes
a donné lieu à des émeutes.
Modération à géométrie
variable ? Le site
conspirationniste américain
Infowars, qui afrme
régulièrement que les
fusillades de Parkland
ou de Sandy Hook ont été
« montées », n’est quant à lui
toujours pas banni, malgré
de nombreuses procédures
judiciaires en cours. D. B.
« Mon premier site qui m’a rapporté des sous, c’était
sur le basket et la NBA, mais je n’arrivais plus à tenir
le rythme et à poster assez de contenus. Alors j’ai
employé des étudiants indiens. Je les payais entre 2 et
3 dollars l’article de 500 mots. » Quand le business des
fake news politiques a explosé, à Vélès, les « parrains »
du secteur se sont eux aussi mis à sous-traiter. Ils ont
carrément employé… des étudiants américains. Devenant ainsi de véritables « fermes à contenus ». C’est
le cas par exemple d’Orces, qui avait lui-même travaillé dans une (vraie) ferme de (vrais) cochons avant
de monter une ferme (virtuelle) à contenus pro-Tump
à la véracité toute relative.
Les Macédoniens se sont-ils mis à produire du « proTrump » seulement par efet d’aubaine ? Pour Saska
Cvetkovska, journaliste d’investigation et membre du
collectif OCCRP (Organized Crime and Corruption
Reporting Project), les liens entre la Macédoine et la
droite américaine sont bien plus tortueux qu’il n’y
paraît : « Depuis quelques années, l’“alt-right” orchestre
un lobby nous présentant comme un maillon stratégique
en Europe qu’il faudrait préserver de l’infuence “libérale” de George Soros, la bête noire de Steve Bannon
[l’ex-âme damnée de Trump, NDLR]. Ce n’est pas un
hasard si la Macédoine est devenue le hub des “fake
news” pendant la campagne américaine. La vraie question est : d’où venait l’argent ? »
Une de ses récentes enquêtes publiée par BuzzFeed
a ainsi dévoilé le rôle majeur d’un avocat de Vélès, Trajche Arsov, dit Tale Arsov, 33 ans, dont la page Facebook
avait atteint l’audience faramineuse de 2 millions
d’abonnés. Fait notoire : Tale Arsov a fait contribuer sur
son site plusieurs fgures de la droite américaine,
comme Paris Wade, animateur du site ultraconservateur
GUY MARTIN/PANOS-REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
A Vélès,
tout le monde
s’est mis
à monter des
sites. Mais la plupart
ne gagnent
que quelques
centaines
d’euros.
En septembre a eu lieu le référendum sur le changement de nom du pays. La Macédoine devait-elle se
rebaptiser « Macédoine du Nord » afin d’apaiser le voisin grec et entrer dans l’UE ? Le scrutin a été l’objet des
manipulations les plus folles. « Un milliardaire russe
a injecté 300 000 euros dans des groupuscules d’ultradroite militant pour le “non”, dont des hooligans qui ont
participé à des échaufourées, poursuit Saska Cvetkovska. On a aussi découvert que des trolls russes utilisaient des faux comptes pour semer la zizanie et… divulguer aussi des “fake news” ! » Ou l’arroseur arrosé.
UN CITIZEN KANE TRÈS À DROITE
Liberty News et candidat républicain dans le Nevada
qui a été battu lors des midterms. Tale Arsov serait
actuellement au cœur d’investigations du FBI et du
service de renseignements macédonien, lesquels coopèrent avec l’enquête menée par le procureur spécial
Robert Mueller, dont la mission est de rechercher « tout
lien et/ou coordination entre le gouvernement russe et
des individus associés à la campagne de Donald Trump ».
L’enquête a déjà mis en évidence les activités d’une
ferme à trolls russe : l’Internet Research Agency, dont
une dizaine de leaders sont actuellement mis en examen. Parmi eux, Anna Bogacheva. Cette mystérieuse
jeune femme intéresse particulièrement les enquêteurs en raison de son profil « globe-trotter ». C’est
elle qui faisait les repérages, en 2014, aux Etats-Unis,
dans certains des Etats clés, pour les primaires et la
présidentielle. Et elle, qui, selon les investigations de
BuzzFeed, s’est rendue en Macédoine un mois avant
la création du premier site politique de fake news.
« Depuis très peu de temps, il y a une guerre d’influence
russe en Macédoine qui converge avec l’“alt-right” américaine sur la guerre anti-Soros », dit Saska Cvetkovska.
“CNN, LA BBC
ET MÊME
AL JAZEERA
SONT VENUES
À VÉLÈS.
SI ON A PU
AIDER À FAIRE
ÉLIRE TRUMP,
TANT MIEUX !”
SLAVCHO CHADIEV,
ANCIEN MAIRE DE VÉLÈS
Tale Arsov a accepté de nous rencontrer à Skopje parce
que, nous dit-il, « il n’a rien à cacher ». Comme Mirko,
c’est un adepte de l’ère de la post-vérité. « Ce sont les
médias gauchistes comme le “Washington Post”, CNN
ou BuzzFeed qui ont difusé des “fake news” sur Vélès !
Moi, en tout cas, je n’ai rien fait d’illégal. » Tale Arsov
tient surtout à démentir tout lien avec les Russes : « C’est
du conspirationnisme ! » En revanche, il assume totalement ses convictions politiques très à droite et libertariennes. « Je suis fier d’avoir contribué à faire élire
Trump. » Arsov se voit comme un entrepreneur média.
« Mon objectif, c’était de rivaliser avec Breitbart News [le
média d’extrême droite américain, longtemps dirigé
par Steve Bannon, NDLR]. On cartonnait. Mais bien sûr
la censure de Facebook nous a fait fermer. A cause des
médias gauchistes, qui ont peur de voir leur influence
diminuer. Le papier, c’est terminé. »
Notre Citizen Kane macédonien s’agace un peu
quand on lui montre certains articles fantaisistes postés sur son site : « Les révélations choquantes de l’ex-petit copain de Barack Obama ! » ou « Enorme scandale :
Chelsea Clinton n’est pas la fille de Bill ! »… « On a posté
20 000 articles et vous me parlez de ça ! » Il explique
avoir trouvé un mode de management révolutionnaire
pour « produire du contenu ». « Je n’ai jamais payé de
salaire fixe à mes journalistes. Je les payais au clic et à
l’audience. Pourquoi les payer s’ils ne me rapportent rien
en pub ? » Les résultats obtenus par Arsov laissent en
tout cas songeur : « On était à 30 millions de pages vues
par mois ! C’est plus que tous les médias macédoniens. Et
vous, vous faites combien ? » Plus, tout de même, mais
avec un ratio de rentabilité qui, avouons-le, n’a rien à
voir. Enquêter, vérifier, faire son boulot de journaliste :
à l’heure de la post-vérité, c’est tellement démodé. Q
15 JANVIER – 10 FÉVRIER, 18H30
PRÉVERT
RÉSERVATIONS 01 44 95 98 21
WWW.THEATREDURONDPOINT.FR
DOAN BUI
SPECTACLE MUSICAL AVEC YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER
GUITARE SERGE BEGOUT
CLAVIER, CUIVRES, SCIE MUSICALE, BRUITAGES PIERRE PAYAN
ACCORDÉON, CUIVRES, PERCUSSIONS SCOTT TAYLOR
L’OBS/N°2827-10/01/2019
37
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“GILETS JAUNES”
S
ur les photos de son mur Facebook, deux mondes s’entrechoquent. D’un côté, celui d’un
routier de 33 ans, amateur de
tuning et de cylindrées, habitant dans son petit pavillon de Melun avec
sa femme, comptable, et sa petite flle. De
l’autre, celui d’un combattant afchant un
gilet jaune juché sur des barricades, brandissant un drapeau tricolore devant des
Champs-Elysées en feu… Cette page Facebook schizophrénique, qui ressemble aux
comptes de dizaines de milliers de « gilets
jaunes », c’est celle d’Eric Drouet. Depuis
son premier appel à résister contre la
hausse du carburant en octobre, jusqu’aux
images bien orchestrées de son arrestation pour une garde à vue début janvier, le
routier est devenu emblématique de cette
vague qui bouscule les réseaux sociaux et
tout un pays. Un leader, un porte-parole,
un symbole. On ne sait pas trop quel mot
choisir, vu que le mouvement n’est pas
structuré, et que lui-même refuse systématiquement d’être désigné comme
« chef ». Ce qu’il est, pourtant. Au même
titre que Priscillia Ludosky ou Maxime
Nicolle, autres fgures du mouvement, qui
ont chacun, via les réseaux sociaux, réussi
à mobiliser autour de leur nom. Un leader
un peu particulier, qui ne dit pas ce qu’il
va faire ni où il sera. « Même à nous, qui le
suivons depuis le début du mouvement, il
ne répond jamais », commente Farouk,
agent municipal dans une ville de banlieue parisienne. « Des messages, Il en
reçoit des centaines par jour, sans parler des
appels du monde entier. Il est dépassé. »
Pour obtenir quelques bouts de phrases
de celui qui se dit « timide », il faut le courser sur le terrain, entre deux déplacements professionnels. Car le routier,
salarié d’une entreprise de Melun (Seineet-Marne), continue de conduire son
camion. Pour le comprendre, il faut
38
L’OBS/N°2827-10/01/2019
La révolution
selon Drouet
Il est l’une des figures emblématiques d’un
mouvement qui affole le pouvoir. Portrait
d’Eric Drouet, routier devenu leader
Par E M M A N U E L L E A N I Z O N
surtout aller le chercher là où il s’exprime
vraiment : sur sa page La France énervée,
qu’il gère avec sa maman, fonctionnaire
dans un centre d’information et d’orientation, sur le site La France en colère, qu’il
partage avec les autres leaders, et, surtout,
dans ses lives sur Facebook. Un live, pour
ceux qui ne connaîtraient pas, permet de
se flmer et de répondre en direct aux
questions des membres qui se connectent.
Il s’y adonne une à plusieurs fois par
semaine, selon un rituel devenu familier
aux internautes. Il se connecte, attend que
les premières questions arrivent en
mâchonnant la lanière de son inamovible
sweat, parfois remplacée par un chewinggum. Il parle à chacun tranquillement,
simplement, tant pis pour les fautes de
français, comme s’il était attablé devant
une bière, avec ce léger tic que les « gilets
jaunes » connaissent bien maintenant, la
bouche et le nez qui se tordent sporadiquement, façon « sorcière bien-aimée,
mais je n’en ai pas le pouvoir ». Il y raconte
son train de vie – « avec ma femme on paie
700 euros d’impôts par mois ! [...] j’ai acheté
une voiture il y a quatre ans, ce ne serait pas
possible d’en acheter une neuve
aujourd’hui ! à la fn du mois c’est pas Versailles [...] on a acheté une maison : le crédit,
les assurances, l’essence… ». Mais il interroge surtout sur les actions à mener,
débriefe les manifestations passées, partage ses doutes, avec ce refrain permanent, « ce n’est pas moi, c’est nous », « c’est
grâce à vous qu’on a réussi », « les “gilets
jaunes”, mes amis, ma famille ». Une
famille « solidaire » : pour ses frais de
LAFARGUE RAPHAEL/ABACA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Eric Drouet, lors d’un Facebook
live à bord de son camion.
Le 27 novembre, il est reçu
avec Priscillia Ludosky au ministère
de l’Ecologie par François de Rugy.
40
L’OBS/N°2827-10/01/2019
justice – il passe devant le tribunal correctionnel le 15 février pour « organisation
d’une manifestation non déclarée » – son
meilleur pote Bruno dit « Bubu », camionneur, a organisé une cagnotte : 7 520 euros
recueillis. Sur son live, Eric répond aussi
aux critiques : oui, il a accepté une première réunion avec un ministre (qu’il a flmée en direct et en cachette), mais a
refusé la suivante, parce qu’il ne se sent
pas la légitimité d’« un représentant ». Oui,
il privilégie des actions sur Paris car « c’est
là qu’est le pouvoir », et tant pis si ce n’est
pas la stratégie de Priscillia, avec qui il a
des relations plutôt distanciées.
Une phrase lui a fait beaucoup de tort.
C’était le 5 décembre, sur BFMTV : « Si on
arrive devant L’Elysée, on rentre dedans. »
Pour le pouvoir, il devient alors l’incarnation de la dérive « factieuse » du mouvement. Face au tollé, il se défend : « C’était
pour le symbole […] je ne suis pas un anarchiste. » Les forces de l’ordre ont retrouvé
une fois sur lui un bâton à la sortie d’une
manifestation mais de fait, il n’appelle pas
à la violence. « L’usage de la force face à la
répression ? Trop facile pour moi, on doit
aller au-delà de tout ça », dit-il lors d’un
récent live. Mais son silence est assourdissant sur les violences qui touchent les
forces de l’ordre, les journalistes ou les
lieux institutionnels. « Pourquoi les médias
parlent tous d’une porte enfoncée, alors
qu’on a des “gilets jaunes” blessés ? », l’at-on entendu grogner, sur le terrain. Cette
semaine, La France énervée a relayé sans
sourciller le message de soutien au boxeur
qui a roué de coups un gendarme à Paris
lors d’une manifestation, avec ce commentaire : « Nous serons là pour toi !!! »
“ABSENCE DE CULTURE POLITIQUE”
Les journalistes l’ont cherché sur ses
influences politiques cachées. Mais à
l’image de nombre de « gilets jaunes », le
leader ne paraît pas franchement engagé. Il
afrme n’avoir voté qu’une fois dans sa vie,
à la dernière présidentielle. Pour Mélenchon, aurait-il confé en of à BFM. Et s’il
apprécie le très droitier journaliste Vincent
Lapierre, c’est seulement, dit-il, « parce qu’il
retranscrit bien » les manifestations des
CAPTURE D’ÉCRAN FACEBOOK - GILLES BASSIGNAC/DIVERGENCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTRAIT
« gilets jaunes », et il se fche d’apprendre
que c’est un proche du polémiste antisémite Alain Soral : « Je sais même pas qui
c’est. » Dans l’entourage de Macron, une
personne qui l’a rencontré confrme : « J’ai
été frappée par son absence de culture politique, il n’a pas le discours d’une personne
nourrie par le Front national ou La France
insoumise. Il est en ce sens emblématique
d’une certaine frange des “gilets”. Il est fascinant car il est le symbole même de ce pourquoi on n’arrive plus à faire société. Parce
qu’on n’a plus de projet. » Depuis le début du
mouvement, Eric Drouet n’a qu’une obsession : empêcher toute récupération. François Rufn le contacte ? « Comme c’était
politique, on n’a pas répondu à sa demande. »
Jean-Luc Mélenchon se dit « fasciné » et le
compare au révolutionnaire Jean-Baptiste
Drouet ? Ça ne l’émeut pas. Et il se
démarque sans cesse des leaders plus politisés, d’ailleurs marginalisés par les « gilets
jaunes », comme Benjamin Cauchy ou
Jacline Mouraud.
Reste qu’il faut bien proposer quelque
chose. Comment passer de la grogne contre
“AVEC LE RÉFÉRENDUM
D’INITIATIVE CITOYENNE ON
POURRA METTRE N’IMPORTE
QUEL PRÉSIDENT, DROITE,
GAUCHE, EXTRÊME DROITE.
IL POURRA NOUS RENDRE
DES COMPTES.”
ÉRIC DROUET
Macron de « vendre la France à l’ONU », et
de submerger le pays d’une vague migratoire incontrôlée – « 480 millions de
migrants sur huit pays » –, soit environ
60 millions par Etat, le routier se contente
de s’exclamer, les yeux écarquillés : « C’est
chaud, c’est chaud, c’est chaud. » Eric Drouet
apprend, et son avis fuctue. La « destitution » d’Emmanuel Macron. Il y était
opposé avant le 17 novembre, elle devient
« un mot d’ordre » le 6 décembre, il ne l’estime plus nécessaire aujourd’hui : « Avec le
RIC [référendum d’initiative
citoyenne] on pourra mettre
n’importe quel président,
droite, gauche, extrême droite.
Il pourra nous rendre des
comptes. »
“C’EST UN SYMBOLE
POUR NOUS”
Eric Drouet apprend et il est
roué. Il a évité la récupération
politique. Maintenu sa ligne :
« On ne va pas au Champ-deMars », fait quelques « jolis
coups », comme cette fausse
annonce de manifestation à
Le 2 janvier, il est mis en garde à vue pour avoir organisé
Versailles, qui provoque le verrouillage de la ville par les
une « manifestation » sans déclaration préalable.
CRS, alors que l’action se
une taxe de carburant à des propositions déroulait ailleurs. Il a su instaurer un lien
construites ? « Eric n’a pas de références poli- de confance fort avec les « gilets jaunes » :
tiques ou économiques », commente « C’est un symbole pour nous », « Il est trop
Farouk, « Mais il se nourrit au fur et à fort », « Il tombera pas dans la politique », « Il
mesure. » Pas auprès des intellectuels. « Les se met pas au-dessus de nous », entendait-on
réunions, c’est pas mon truc », reconnaît-il. chez les « gilets jaunes », lors de la manifesMais au fl des rencontres de terrain. « Par tation du 5 janvier. Mais aujourd’hui, il sent
exemple, la révolution des casseroles en que le rituel « samedi-manif » commence
Islande, c’est moi qui lui en ai parlé », à lasser, veut passer à autre chose, demande
explique Farouk. Parfois, les nourritures à ses internautes d’autres idées d’actions
peuvent être hasardeuses : quand Maxime « qui percutent, restent dans la légalité,
Nicolle, leader un rien complotiste, évoque fassent chier au plus haut point ! » Il cherche
dans une vidéo commune le pacte de à « jouer des médias », qu’il n’aime pas –
Marrakech, qui permettrait à Emmanuel seuls Brut et RT (la télé de Poutine)
CAPTURE D’ÉCRAN/TWITTER/CL PRESS FR
trouvent grâce à ses yeux, parce qu’ils « ne
coupent pas ce qu’on dit ».
L’opération qu’il a montée mercredi
2 janvier illustre cette nouvelle stratégie. Il
avait prévenu sur Facebook. « Ce soir, on va
pas faire une grosse action, mais on veut choquer l’opinion publique. » Il s’est renseigné
auprès de son avocat : « L’attroupement est
caractérisé que lorsqu’un groupe est statique », il faudra donc être mobile, et sans
gilets. A l’heure dite, 19 heures, face au
McDo des Champs, point de rendez-vous
habituel, ils sont une centaine à l’attendre,
le nez sur leur téléphone. A 20 heures : « Ça
y est, il fait un live ! Regardez, il est place de la
Concorde ! Il a déposé des bougies en hommage aux victimes ! » La petite troupe du
McDo se rue vers la Concorde pour le
retrouver. Eric Drouet, jogging gris et bonnet noir, déambule comme un touriste qu’il
n’est pas. Il sait pertinemment que sa présence seule, à quelques centaines de mètres
de l’Elysée, est une provocation pour le
pouvoir. Il claque la bise, tranquille et souriant. Les CRS débarquent, encerclent et
plaquent le groupe contre le mur. Les
« gilets jaunes » (sans gilets) ainsi parqués
protestent et sortent les téléphones pour flmer ce qui deviendra la preuve infniment
dupliquée sur les réseaux sociaux de la violence. Les forces de l’ordre ont manifestement reçu la consigne d’arrêter Eric Drouet.
Mais le groupe fait corps autour de son
symbole, chante « la Marseillaise », et
même, pour rire, « Libéréééééé ! ». Lui, toujours calme, essaie de se cacher. Les CRS
recommencent leur charge, à plusieurs
reprises. C’est violent. Les coups partent. Le
leader est embarqué sous les huées de la
foule qui scande « Eric, Eric ! Eric ! ». Les
premières images font vite le tour des
réseaux sociaux. Et dès le soir, sur les plateaux, on débat sur les limites de la liberté
de circuler. Eric Drouet a réussi son opération. A sa sortie de garde à vue, dans un live,
il explique : « On voulait montrer aux Français qu’on n’était pas libres […]. Tu as un gilet
jaune, tu es arrêté. Tu as un masque, tu es
arrêté. […] Le coup de com, je crois qu’on l’a
fait là.[…] »
Sur son Facebook, Eric a aussi afché
une liste, de celles qu’on s’envoie entre
potes, pour rire, entre deux horoscopes.
La liste s’appelle « 10 vérités sur Eric » : on
y apprend entre autres qu’il est « toujours
à l’écoute », « inarrêtable », « têtu comme
une mule », qu’il « se bat comme un guerrier » et qu’il « tient toujours ses promesses ». Tout un programme. Q
L’OBS/N°2827-10/01/2019
41
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MIGRANTS
“Aquarius”,
leur vie
d’après
Que sont devenus les réfugiés
sauvés en Méditerranée par le
navire humanitaire ? Depuis l’été,
quarante-deux d’entre eux, venus
du Soudan et passés par la Libye,
se reconstruisent une vie à Lille
Par C É C I L E A M A R , photos O L I V I E R T O U RO N
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
n est quel jour aujourd’hui ? »
Ibrahim se lance : « Lundi. »
Titouan, le prof, corrige :
« Non, hier, on était mercredi. » Abdessalam, avec un
grand sourire : « Alors, on est jeudi. » Titouan
montre ensuite à ses élèves la photocopie
d’un billet de train : « Qu’est-ce que c’est ? »
demande-t-il. « Un chèque », répond Saleh.
« Le ticket d’un train », rectife Amin. Ce
matin de fn novembre, ces anciens réfugiés
de l’« Aquarius », débarqués à Lille l’été dernier, suivent leur cours de français. Thème
du jour : les chemins de fer. Ils apprennent
ce que « composter » veut dire et comment
s’appelle « là où tu dois marcher pour prendre
le train ». « Le trottoir ? » Presque. « Le
quai ! » Ces jeunes Soudanais, qui ne sont
jamais montés dans un train, doivent assimiler une nouvelle langue en même temps
qu’ils découvrent un nouveau monde.
Dans leur pays d’origine, ils parlaient la
langue de leur ethnie et l’arabe, la langue
ofcielle. « Le français, c’est très difcile,
mais j’apprends tous les jours. Quand je
parlerai bien, je chercherai un travail »,
affirme Abdessalam, du haut de ses
24 ans. Quand on lui demande comment
il va, son visage s’illumine. « Ça va, ça va
maintenant. C’est bien d’être à Lille. »
Amin, lui, avait appris l’anglais au Soudan,
en cours du soir : il connaissait déjà notre
alphabet. Il a 20 ans et voulait « juste
prendre le bateau pour partir en Europe ».
Ici, il rêve de devenir mécanicien. Il se
sent enfn « en paix. Tout est bien ».
De la France, ces migrants ne connaissent
que la face lumineuse. Les Lillois qui leur
ont donné des vêtements ; les éducateurs de
l’association de la Sauvegarde du Nord qui
O
Mustafa Adallah, 18 ans,
a quitté le Darfour à 15 ans. Il a
été secouru par l’« Aquarius »
alors qu’il tentait de gagner
l’Europe sur un canot
pneumatique (photo du haut).
OLIVIER TOURON/DIVERGENCE POUR « L’OBS »
les bichonnent ; la maire, Martine Aubry, qui
a demandé à les accueillir dans sa ville et
leur a permis d’obtenir en trois semaines un
statut de réfugié ; les entreprises qui leur ont
ofert des appareils de cuisine, des rideaux,
des téléphones ; la boulangerie qui leur
donne du pain tous les jours ; les bénévoles
qui les aident en français et ceux qui les
emmènent faire de longues balades à vélo…
Et pourtant, que leur parcours fut rude pour
en arriver là ! Souvenez-vous : juin 2018,
629 migrants embarqués à bord du navire
« Aquarius », afrété par l’association SOS
Méditerranée, dont aucun pays européen
ne semble vouloir. L’Italie et Malte refusent
l’accès à leurs ports, le bateau accoste fnalement en Espagne. Après des hésitations,
le gouvernement français fait un (petit)
geste : il décide d’accueillir 78 migrants.
Dont « les 42 » de Lille, le plus gros
contingent. Dès qu’ils sont sortis du bus en
provenance de Roissy, le 12 juillet au soir, ils
ont immédiatement arraché les bracelets
en plastique portant le numéro qu’on leur
avait attribué au port de Valence. Lille est
vite devenu pour eux synonyme de liberté.
Le plus jeune a 18 ans, le plus vieux à peine
30. Trois jours après leurs premiers pas,
dans la ville nordiste, ils ont fêté à la mairie
la victoire des Bleus en Coupe du Monde
de foot. Ils ont fni la soirée la tête enroulée
dans des drapeaux français, chantant dans
les rues « on est les champions ». « Ils sont
incroyables, ils ont tellement envie de vivre,
admire Martine Aubry. On les rencontre au
marché, dans les rues, dans les événements
lillois. Ils sont complètement intégrés à la
ville. Ils veulent travailler. Ils vont s’en sortir. »
DES MOIS DANS L’ENFER LIBYEN
Cet après-midi, Mustafa Adallah doit aller
se faire vacciner. Il a peur. Il a déjà détesté
la prise de sang qu’il a dû efectuer quelques
jours plus tôt. C’est en le voyant appréhender la séance de vaccination – « trois piqûres,
je vais mourir » – puis en sortir triomphant
– « je suis un homme » – qu’on réalise qu’il
n’est qu’un enfant de 18 ans. Il est parti de
chez lui, seul, à 15 ans, a vu ses compagnons
mourir en Méditerranée avant de monter
à bord de l’« Aquarius ». Mais aujourd’hui,
il va bien. Fuyant le Darfour en guerre, il est
d’abord resté deux ans en Egypte, le temps
de gagner assez d’argent pour payer des
passeurs en Libye. Il est un des rares à
accepter de raconter les mois d’efroi dans
l’enfer libyen. « C’est l’anarchie. Il n’y a pas
de président, pas de gouvernement, tout le
monde est armé, les petits, les grands. La
L’OBS/N°2827-10/01/2019
43
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Au Soudan,
Baher Yagoub
a fait des études
d’infirmier.
Aujourd’hui,
il se verrait bien
rester à Lille et
travailler dans
une pharmacie.
“ILS ONT
PLUS LA
NIAQUE QUE
LES AUTRES,
LE DÉSIR DE
MONTRER CE
QU’ILS ONT
DANS LE
VENTRE.”
UN PATRON DE
BRASSERIE
mort est partout. Ils enlèvent des gens, les
transforment en esclaves. Merci Dieu, je n’ai
pas vécu cela, même si j’ai été en prison un
mois. » En l’écoutant, on mesure la valeur
de l’immense sourire qui éclairait son
visage sur son canot pneumatique, après
24 heures en mer, quand il a compris que
l’« Aquarius » allait le sauver. Il sort son téléphone pour nous montrer la photo de la
délivrance (voir p. 43) : « Regarde, c’est moi. »
Il se sent bien à « la maison », comme ils
l’appellent tous. C’est en fait une ancienne
résidence pour retraités, rouverte pour
eux, comme elle l’avait été en 2015 pour des
familles syriennes et afghanes. Gérée par
la Sauvegarde du Nord, c’est une bulle de
bienveillance. Les 42 anciens de l’« Aquarius » continueront à y vivre jusqu’en juillet
prochain. Ils font le ménage et la cuisine à
tour de rôle, découvrent les jeux de société,
le rituel de Noël. Et les « soirées pizza-foot »
tous les week-ends, devant les matchs
44
L’OBS/N°2827-10/01/2019
européens dont ils connaissent presque
tous les joueurs. Une vie dont ils n’auraient
jamais osé rêver. « Depuis cinq mois, mon
monde a changé. Je sens que ça va être positif pour moi. Je trouve que la vie est belle ici.
J’imagine mon futur ici. Inch Allah », confe
Mustafa. S’il fallait trouver le visage de la
résilience, ce serait le sien. Solaire, joyeux.
Celui d’un adolescent qui a la vie devant lui.
Il aimerait être cariste, le métier qu’il a
exercé pendant deux ans en Egypte.
« J’aime ce travail. Au début, ce sera difcile
à cause de la langue. Mais ça ira. » Ce mois
de janvier, il entrera en « garantie jeunes »,
un dispositif d’aide à la formation et à la
recherche de travail. « Pour l’instant, tout
est beau, j’aime tout. » Sauf les vaccins.
“ICI, IL FAIT TRÈS FROID”
Abdulrassoul, 23 ans, est l’un des deux
seuls réfugiés qui ont déjà un emploi : un
CDI à mi-temps dans un restaurant (les
autres ne perçoivent pas d’allocation
spécifque en tant que réfugiés, leur statut
leur ouvre juste le droit au travail, à la
CMU…). « Je fais la vaisselle, j’aide les cuisiniers. J’apprends le français plus vite. » Il
n’en revient toujours pas : « Je suis là depuis
moins de cinq mois, j’ai déjà un travail. J’ai
des papiers pour dix ans. » Jean-Sébastien
Brisebard, le patron du Comptoir 44, ne
tarit pas d’éloges sur ses deux recrues : « Ils
ont plus la niaque que les autres, le désir de
montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Ils ont
plus envie de regarder vers l’avenir que de se
tourner vers le passé. Je voulais donner leur
chance à ceux qui ne l’ont pas et montrer, y
compris à mon équipe, que le migrant n’est
pas un envahisseur. » Abdulrassoul a quitté
le Darfour en juin 2015. Et quand on le voit
se promener dans la ville, sa casquette rose
ornée d’un énorme « oy » sur la tête, rien
ne permet de deviner ce qu’il a enduré.
Heureux lui aussi, il veut « remercier tous
ceux qui [les] ont aidés et ceux avec qui [il]
travaille ». Il se donne encore quelques
mois pour maîtriser la langue, passer en
salle ou en cuisine, voler de ses propres
ailes. Et après ? « Je voudrais travailler dans
le social, aider les gens. Moi, on m’a aidé. »
De l’aide, ils en ont tous reçu. Cet
après-midi-là, Baher Yagoub profte d’un
ordinateur mis à sa disposition à la mission
locale et d’un logiciel qu’on lui a indiqué
pour se faire un joli CV. Au Soudan, tous
ceux qui étaient déjà venus en France lui
avaient promis que c’était « un pays de la
liberté et de l’égalité, comme les EtatsUnis ». Et « c’est vraiment ça », confrmet-il. Au Soudan, il a été carreleur, coifeur,
boulanger. Il a fait des études d’infrmier.
Mais en France, il aimerait travailler dans
une pharmacie. « Je veux tout essayer dans
ma vie. Et sans la santé, il n’y a rien. Je souhaiterais même découvrir de nouveaux
médicaments, à cause de toutes les maladies
qu’il y a dans le monde. » A 26 ans, il doit
d’abord apprendre cette langue qu’il
trouve lui aussi « difcile » mais belle. C’est
le passeport pour trouver un emploi. A
Lille, comme ses compagnons, il trouve les
gens « très sympathiques ». Tout lui plaît.
Ou presque. « Ici, il fait très froid. Très, très
froid. C’est dur, mais l’être humain s’adapte
à son environnement », susurre celui que
la vie a rendu sage. Baher se voit bien rester à Lille. Fonder une famille. « Tous les
rêves ne vont pas devenir une réalité. Mais
dans mes rêves, j’aimerais avoir trois
enfants. » Sa vie d’après l’enfer est déjà
toute tracée. Q
OLIVIER TOURON/DIVERGENCE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CHAQUE MERCREDI À 20H50
JUSQU’OÙ IRONT-ILS DANS CETTE 5ÈME SAISON ?
PHILIPPE LELLOUCHE
BRUCE JOUANNY
DeBonneville-Orlandini
LE TONE
DISPONIBLE SUR LE CANAL 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INNOVATION
Dix atouts français
à Las Vegas
L’un des stands du CES, salon mondial
de l’électronique qui se tient chaque année
dans la grande ville du Nevada.
46
L’OBS/N°2827-10/01/2019
CES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCRYPTAGE
C’est reparti pour le CES, le grand salon annuel de la tech et
des objets connectés. Nouveauté de cette édition : la voiture
prend de plus en plus d’importance. Une fois encore, les start-up
françaises sont nombreuses au rendez-vous. Notre sélection
Par C L É M E N T L AC O M B E , T H I E R RY N O I S E T T E et C L AU D E S O U L A
omme tous les mois de janvier, on parlera
beaucoup français dans les allées du
Consumer Electronics Show (CES) de
Las Vegas, le plus grand rendez-vous
mondial des entreprises de technologie.
Après les Etats-Unis, c’est la France qui sera le plus
représentée, avec 400 sociétés sur un total de
4 500 exposants venus de 150 pays. « Tout l’écosystème
des objets connectés se retrouve ici », résume Maxime
Sabahec, de Business France, l’organisme public
d’aide à l’exportation. Pourquoi un tel engouement ?
Parce que les hommes politiques et les ministres, à
commencer par Emmanuel Macron, en ont fait un
sujet d’orgueil national en s’y rendant en masse – ce
ne sera pas le cas cette année – et parce qu’il est finalement plus simple de faire des afaires à Las Vegas
qu’à Paris ! Les investisseurs vont y chercher des projets à financer, les commerçants y vont pour remplir
leurs rayons, les journalistes vont y débusquer des
sujets. Les coûts d’exposition ne sont même pas
prohibitifs – un petit stand est vendu 10 000 euros,
une somme partiellement prise en charge par les
régions ou par des organismes comme Business
France. Parmi celles qui représenteront la France,
voici une sélection de notre nouveau savoir-faire.
C
HAVR
LES SERRURES CONNECTÉES
« Las Vegas ? On y va pour les contacts internationaux
et surtout pour rencontrer les distributeurs français. Quand vous exposez
pour la première fois, ils vous
observent et jugent votre produit.
La deuxième année, si on est
toujours en vie, ils commencent
à travailler avec vous. Alors,
pour notre retour, on espère bien
réussir le lancement commercial de Havr. » Simon Laurent,
23 ans, présente pour la deuxième
HAVR
fois au CES sa serrure connectée. Et cette année, il
arrive avec un atout en poche : il a décroché le
prestigieux Innovation Award décerné par le Salon.
Il a conçu Havr il y a deux ans avec Alexandre Ballet,
23 ans également, pendant leurs études à l’Université
de Technologie de Compiègne. Appuyés par le serrurier Thirard, ils ont pu se mettre au travail avec un
million d’euros en caisse : « Il existe déjà des serrures
qui s’ouvrent à distance [via le wi-fi ou le Bluetooth,
NDLR], mais on peut les pirater facilement. Notre solution garantit la sécurité totale : nous utilisons le Li-Fi,
une norme dont se servent les militaires britanniques.
Ce sont les vibrations cryptées de la lumière LED de
votre smartphone qui transmettent l’ordre d’ouverture
à la porte. » Le système, vendu 400 euros, pourra se
substituer à la clé physique. Mais celle-ci restant
quand même assez pratique, il ne la supprimera pas
forcément : il la complétera, et permettra d’adapter
nos logements aux nouveaux modes de vie. Nous
pourrons ouvrir à distance à un livreur, un plombier
ou un locataire occasionnel sans avoir à laisser notre
clé sous le paillasson : ils utiliseront l’application gratuite sur leur smartphone, avec notre permission
temporaire. La solution est également adaptée aux
salles de réunion ou aux voitures qu’on met en location entre particuliers.
LEDGER
LES BITCOINS EN SÉCURITÉ
L’explosion de la bulle du bitcoin, dont le cours s’est
efondré en 2018, ne leur a pas fait peur. Ledger, spécialiste de la protection des cryptomonnaies, s’est
ofert un immense stand à Las Vegas : 300 mètres
carrés, qui seront animés par 25 des 200 salariés de
l’entreprise. « C’est comme si on se payait un spot de
pub pendant la finale de la Coupe du Monde de Football ! » résume Eric Larchevêque. Le cofondateur et
président de Ledger veut mettre sur orbite sa nouvelle création : la Nano X. Un « cofre-fort » portable
et sans fil, destiné à imposer Ledger sur le marché
L’OBS/N°2827-10/01/2019
47
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
tiques pour comprendre nos ordres. Avec les processeurs de Snips, les données ne partent donc plus
dans les clouds de Google, Apple, Amazon ou
Microsoft (via Home, Siri, Alexa et Cortana) pour
être analysées. C’est la garantie qu’aucune de nos
demandes n’arrivera à des oreilles indiscrètes ou à
des publicitaires. Et les fabricants qui adopteront
cette technologie ne seront plus dépendants des
grandes plateformes américaines. Sur le stand de
Las Vegas, on pourra tester les nouvelles fonctions
qui permettent de diriger, à la voix, l’électroménager, la machine à café, la musique, les lumières ou
le chaufage de l’appartement.
A P P - E L L E S LA SÉCURITÉ POUR LES FEMMES
asiatique. Les autres continents, Ledger les séduit
déjà avec la première Nano pour PC. Ce mini-ordinateur crée un code secret diférent chaque fois que
l’on accède à son compte en bitcoins, ce qui bloque
les efractions, courantes dans cet univers fréquenté
par les hackers – l’équivalent de 2,3 millions d’euros
serait volé chaque jour, selon Ledger. La Nano s’est
vendue – à 99 euros pièce – à 1,5 million d’exemplaires dans 165 pays : « Nous sommes, de loin, le
numéro un mondial du secteur, qui va encore grandir :
seulement 2 millions des 30 à 100 millions de comptes
bitcoins sont sécurisés », dit l’entrepreneur. Il profitera
aussi du CES pour s’établir comme l’un des rois mondiaux de la blockchain, la technologie sur laquelle
reposent les cryptomonnaies, et les « contrats intelligents » (des protocoles informatiques permettant
l’exécution automatique d’engagements) dont les
entreprises sont friandes. Sa start-up est richement
dotée : elle a levé 60 millions d’euros il y a dix-huit
mois, de quoi s’imposer sur ce marché.
S N I P S LA VIE PRIVÉE PRÉSERVÉE
La Nano X
de Ledger, un
« coffre-fort »
portable pour
protéger nos
monnaies
virtuelles.
Sélectionnée par Business France, l’association
Resonantes (nantaise comme son nom l’indique)
œuvre à faire reculer les violences faites aux femmes.
Réalisé en partenariat avec plusieurs start-up ainsi
que Capgemini, son projet App-Elles (www.appelles.fr) a été lancé fin 2015 par l’artiste et militante
Diariata N’Diaye. Cette application est gratuite et
disponible sous Android – une version pour iPhone
est prévue en milieu d’année. Elle s’adresse aux
victimes et aux témoins de telles violences et réunit
trois fonctions : alerter ses proches, amis ou tout
interlocuteur de son choix ; contacter les secours et
associations dédiées ; s’informer sur les aides et les
ressources, au niveau local comme national. En cas
d’alerte, trois contacts choisis par l’utilisatrice
peuvent recevoir la position GPS et entendre via le
micro du mobile. La position et le son,
enregistrés, pourront servir ensuite
pour une enquête sociale ou judiciaire.
L’appli permet d’appeler le 112 ou le
114 et de déclencher un tchat avec la
police. Resonantes a aussi conçu un
bracelet d’alerte, plus discret que le
smartphone en cas d’urgence : déclenché, il active le GPS et le micro du téléphone. La société Need, coréalisatrice
du bracelet, en assure la distribution.
Est-ce l’année du grand décollage commercial pour
Snips, l’une des start-up françaises les plus renommées dans les cercles de l’IA, l’intelligence artificielle ? Sa technologie vient de recevoir le prix du
CES Best of Innovation dans la catégorie « technologie embarquée ». Son fondateur Rand Hindi a été
visionnaire quand il a fait le pari, avant les scandales
Facebook, que le respect de la vie privée serait au
cœur de nos choix de consommateurs. Ses chercheurs ont mis au point une méthode de reconnaissance vocale : elle permet de décrypter la voix directement dans nos machines, sans qu’elles aient
besoin de se connecter à de gros serveurs informa-
48
L’OBS/N°2827-10/01/2019
LEDGER - APP-ELLES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
AVEINE
LE VIN MAGNIFIÉ
La petite brosse à dents, c’est fini. Voilà un grand Y
que nous devrons enfoncer dans notre bouche. Il
promet de nous laver efcacement en 10 secondes
seulement, grâce à ses poils en Nylon qui vibrent.
Les start-up françaises se passionnent pour le brossage intelligent : la société Kolibree avait reçu en
2017 un prix du CES pour ses innovations et ses
modèles ont été adoptés depuis par le géant Colgate
ou par les magasins Apple. Les concepteurs de
Y-Brush vont encore plus loin : « Il faudrait se brosser les dents deux minutes, deux fois par jour ; mais la
durée réelle ne dépasse pas 45 secondes. Alors, nous
avons travaillé pendant trois ans pour mettre au point
un brossage ultrarapide », explique le PDG, Benjamin
Cohen, qui garantit un brossage de 5 secondes pour
chaque dent. D’autres brosses connectées ont
AVEINE
ÉCLAIRÉE PAR
LA PHILOSOPHIE
MENSUEL N° 126
Février 2019
DÉ
L’A PAS
M RCH SER
D OD ITE
C IALO ERN CTU
RE
et FhristiaGUE EE
ran n d NT
çois e P RE
Jull ortza
ien m
pa
rc
TH
REE
ANmontre
V
E
ÈL on de e »
AD Emers solituréatric
«
e la e c
qu ut êtr
pe
QU’EST-CE QU’UNE
ON
ORT , LA
Y SMPIREDZE ESST! »
H
T
IMO « RE ON OU
T
M N
DU ÈRE
FINERRI
D
GILETS JAUNES
ET MAINTENANT ?
LE REGARD ET LES PROPOSITIONS DE
Valérie Charolles, Chantal Delsol,
Luc Ferry, Frédéric Gros, Michel Onfray,
Corine Pelluchon, Bernard Stiegler,
Francis Wolff, Pierre Zaoui
SAINE COLÈRE?
CAHIER CENTRAL
QU’EST-CE
QU’UNE SAINE
COLÈRE ?
PETER
SLOTERDIJK
Colère et Temps
(extraits)
CAHIER CENTRAL
Ne peut être vendu séparément. © Basso Cannarsa/Opale/Leemage. Illustration : StudioPhilo/William L.
Y-BRUSH
LE BROSSAGE DE DENTS ÉCLAIR
L’ACTUALITÉ
Mensuel / France : 5,90 € Bel./Lux./Port. cont. : 6,50 € Suisse : 11 CHF Andorre : 6,20 € Allemagne : 6,90 € Canada : 11,50 $CA DOM : 8 € COM :1 000 XPF Maroc : 70 DH Tunisie 11,30 TND
Ah, cette bouteille de bordeaux qui attendait la
grande occasion depuis des années… et le bon
moment pour l’ouvrir, ce sera dans 10 minutes !
Pas le temps d’attendre : comment l’aérer
pour qu’elle révèle toute sa subtilité ?
Nicolas Naigeon, fils de viticulteur et
ingénieur, a résolu le problème en
concevant un aérateur intelligent : vous
scannez l’étiquette avec son Aveine, un
accessoire que vous placez ensuite sur le
goulot, et ça suft : il reconnaîtra le
breuvage grâce à sa banque de données de
10 000 vins et en quelques secondes, il
injectera la quantité d’air nécessaire, en
fonction du breuvage. S’il ne
connaît pas le vin, son algorithme fera une estimation
en fonction de sa provenance
et de son cépage. Plus besoin
d’attendre des heures la bonne
aération. « C’est un gain de temps
énorme pour les restaurants : les
sommeliers pourront servir n’importe quelle bouteille de leur cave,
même les plus rares, à leur meilleur
niveau », explique Orna Bembaron, la directrice commerciale. Assemblé en
France, l’Aveine, qui
a été financé avec
l’aide de la BPI (Banque
publique d’Investissement), sera vendu
199 euros. Ce prix limitera sa cible aux professionnels et aux amateurs exigeants, mais si le succès
commercial est au rendez-vous, Nicolas Naigeon
développera toute une gamme de produits intelligents autour du vin.
COLERE
ET TEMPS
DE PETER
SLOTERDIJK
M 09521 - 126 - F: 5,90 E - RD
3’:HIKTPC=VUZ^UZ:?a@b@m@g@k";
EN VENTE CHEZ VOTRE
MARCHAND DE JOURNAUX
ET EN VERSION NUMÉRIQUE
SUR www.philomag.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
tout moment à des proches où vous vous trouvez et
il est équipé d’un bouton SOS. « Notre système est breveté dans 151 pays, explique Romain Afelou (fils
d’Alain), le président de Cosmo Connected, qui
compte 15 salariés. L’une de nos grandes ambitions de
2019 est de s’imposer sur le marché américain. »
ATAWEY
L’ H Y D R O G È N E V E R T
déjà adopté la forme du Y, mais « elles sont faites
avec des rouleaux en silicone, qui nettoient moins efcacement que le Nylon ». La société, qui a investi
500 000 euros dans l’aventure, vend son appareil
pour 110 euros. Elle compte d’abord séduire les
collectivités, comme les hôpitaux et maisons de
retraite où le personnel soignant n’a souvent pas le
temps de s’occuper convenablement les dents des
personnes âgées ou invalides.
COSMO CONNECTED
L E C A S Q U E Q U I A L E R T E Créée en 2015, la start-up Cosmo Connected revient
pour la troisième année au CES. En 2017, elle avait
présenté un feu amovible, à installer sur l’arrière d’un
casque de moto, qui s’allumait pour signaler tout freinage. Vendu depuis à 31 000 exemplaires, ce boîtier
connecté peut aussi prévenir les proches, voire appeler les secours en cas de détection d’une
chute. En 2018, elle avait imaginé un
feu stop à installer à l’arrière des
casques de vélo ou sous la selle,
auquel a été ajoutée une fonction
« clignotant ». Cette année, Cosmo
Connected présente son propre
casque connecté pour vélo, trottinette électrique ou gyropode, avec des
fonctions analogues au
boîtier pour moto. Il
sera commercialisé en
avril. Autre nouveauté :
un casque connecté
pour le ski, qui permet
d’être visible en cas de
« jour blanc ». Il indique à
50
L’OBS/N°2827-10/01/2019
L’appareil
Y-Brush, dont
l’élaboration
a nécessité
trois ans
de travail.
Pour prendre le relais de la voiture à moteur thermique, beaucoup misent sur le véhicule électrique
à batterie. D’autres tablent, à plus long terme, sur
l’hydrogène transformé en électricité par une pile à
combustible. Problème, si l’hydrogène est l’élément
le plus présent dans l’univers, il est aujourd’hui
presque intégralement produit à partir de méthane
(CH4),en émettant de fortes quantités de CO2. La
start-up savoyarde Atawey, créée en 2012, conçoit et
produit de petites stations qui fabriquent de l’hydrogène « vert ». Comment ? En cassant une molécule
d’eau (H2O) pour isoler le dihydrogène (H2), qui est
ensuite stocké. Il peut ensuite alimenter une petite
flotte de véhicules : jusqu’à 50 voitures par unité.
« Depuis 2016, nous avons vendu 15 stations à hydrogène en France, principalement à des collectivités »,
explique-t-on chez Atawey, qui emploie 15 personnes et a réalisé l’an dernier environ 1,5 million
d’euros de chifre d’afaires. La société mise sur sa
présence au CES de Las Vegas pour se faire connaître
aux Etats-Unis : la moitié des 10 000 voitures qui
roulent aujourd’hui à l’hydrogène dans le monde se
trouve en Californie.
CARFIT
L’ A U T O S O U S S U R V E I L L A N C E
Le « prédictif » est une nouvelle lame de fond dans
l’industrie : grâce à l’intelligence artificielle, on peut
prédire l’usure d’une machine. Il coûte bien moins
cher de changer une pièce avant qu’elle ne se casse
et ne stoppe toute la chaîne de production. La
méthode se développe dans des domaines plus grand
public. Le Français Henri-Nicolas Olivier et l’Américain Peter Hauser ont développé avec Carfit un
algorithme et un boîtier spécifique pour « analyser
les vibrations du train roulant de votre voiture. Les
capteurs sur le moteur peuvent notamment déceler les
problèmes de parallélisme, qui usent les pneus de façon
précoce », explique Pierre Garrigues, responsable des
partenariats. Cette solution intéresse des chaînes de
réparation automobile, comme Norauto, mais également les industriels : le groupe Jaguar Land Rover
a été l’un des premiers investisseurs dans Carfit,
créée dans la Silicon Valley il y a deux ans avant de
revenir établir sa recherche à Saclay, près de Paris (il
intégrera sa solution dans ses nouveaux modèles).
La société, qui a levé 4,5 millions d’euros, présente
au CES un nouveau boîtier doté d’une carte sim pour
Y-BRUSH - COSMO CONNECTED - FAURECIA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCRYPTAGE
envoyer messages et notifications sur votre smartphone en cas de problème potentiel, voire pour
prendre rendez-vous automatiquement chez le
réparateur. « Nous espérons aussi nouer des
collaborations avec d’autres fabricants de capteurs, et
rencontrer de nouveaux investisseurs : le CES est en
train de devenir un grand Salon de l’Automobile depuis
que les voitures deviennent des objets connectés »,
ajoute Pierre Garrigues.
FAURECIA
LA VOITURE AUTONOME
Le CES n’est pas seulement l’apanage des start-up. Le
Salon est aussi un point de passage obligé pour bon
nombre d’entreprises vénérables, soucieuses d’apparaître innovantes, comme La Poste ou Engie. C’est le
cas de l’équipementier automobile Faurecia (17 milliards d’euros de chifre d’afaires, 109 000 salariés).
Le groupe français va présenter une nouvelle version
de ce qu’il pense être le « cockpit du futur », à l’intérieur d’une Volvo XC 90. Le véhicule, via la reconnaissance faciale, reconnaît le conducteur et ses passagers,
ajuste les sièges en fonction de leur morphologie et
l’environnement sonore ou lumineux en fonction de
leurs goûts. Une fois la conduite autonome activée, le
volant va venir se ranger dans le tableau de bord. Puis
Le « cockpit
du futur » conçu
par Faurecia
pour une
voiture sans
chauffeur.
trois types d’usages sont proposés : un mode individualisé, où les sièges de chacun des quatre occupants
de la voiture vont se déplacer pour être décalés les uns
par rapport aux autres, créant quatre « bulles », et permettant ainsi à l’un de passer un coup de fil sans que
les autres ne l’entendent grâce à des enceintes dans
l’appui-tête ; un mode « relaxation », où les sièges s’inclinent et peuvent masser ; et enfin un mode « home
cinéma », où les sièges de l’avant pivotent de 15 degrés
pour que chacun des passagers, y compris ceux de
l’arrière, voie parfaitement l’écran de 32 pouces qui
sort de la planche de bord. Q
Du 9 janvier au 5 février
www.roche-bobois.com
PARIS 3e* • PARIS 7e* • PARIS 12e* • PARIS 14e* • PARIS 17e* • ATHIS-MONS • COIGNIÈRES • HERBLAY / MONTIGNY-LÈS-C.(1) • ORGEVAL • SAINTE-GENEVIÈVE-DES-BOIS • SAINT-MAXIMIN* • SURESNES
VAL D’EUROPE C. CIAL / SERRIS • VERSAILLES*. (1) Magasin franchisé indépendant. Liste de tous les magasins participant à l’opération sur www.roche-bobois.com
OUVERTURES EXCEPTIONNELLES LES DIMANCHES 13, 20 ET 27 JANVIER (sauf * ouverts uniquement le 13 et le 20 janvier)
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
Depuis 1894, des
météorologues se sont
succédé à l’observatoire
du mont Aigoual, perché
à 1 567 mètres dans les
Cévennes. Ils ne sont plus
que quatre à faire vivre
la station Météo France,
dans des conditions
parfois extrêmes. La
photographe Florence
Joubert a partagé
leur quotidien
52
L’OBS/N°2827-10/01/2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Ancien marin,
Rémy travaille
comme technicien
météo à l’Aigoual
depuis 2007.
La station est la
dernière en France
à être habitée nuit
et jour.
54
L’OBS/N°2827-10/01/2019
FLORENCE JOUBERT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
Vers 1850, le massif avait presque entièrement
perdu sa forêt, victime notamment de l’exploitation
du bois. On doit son reboisement à l’ingénieur forestier
Georges Fabre, qui entreprit aussi la construction
de l’observatoire de 1887 à 1894.
Les météorologues ont ouvert un petit musée dans
leurs locaux. Ils y expliquent leur travail aux visiteurs,
à qui ils font aussi découvrir d’anciens instruments
météo, comme cet anémomètre portatif de 1950,
qui mesure la vitesse du vent.
FLORENCE JOUBERT
Eric est en poste à l’Aigoual depuis vingtsept ans. Ce technicien météo a choisi
le site pour son climat rude et changeant.
« Le beau temps m’ennuie », confe-t-il.
Le massif est plongé dans le brouillard 240 jours par an.
La neige, qui tombe parfois jusqu’en mai, peut rendre
la route d’accès impraticable en hiver, obligeant les occupants
à monter en dameuse ou avec des raquettes. Les vents y
atteignent quelquefois 170 km/h, avec des pointes à 300 km/h.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Rémy mesure l’épaisseur
du givre au matin. Celle-ci
peut atteindre 120 cm
en quarante-huit heures.
Chantal, technicienne météo, est la chef de centre. Comme ses collègues, cette
Parisienne arrivée en 2003 est très attachée à l’observatoire, et s’est battue
depuis des années pour le mettre en valeur et empêcher sa fermeture. A l’heure
où Météo France ferme tous ses centres locaux et ne remplace pas neuf départs
à la retraite sur dix, les habitants de l’Aigoual font fgure d’irréductibles.
Lorsque l’air chaud et humide remontant de la Méditerranée
rencontre le « puissant organe de condensation » qu’est
la barrière de l’Aigoual, de violents orages éclatent,
accompagnés de pluies intenses. Ces « épisodes cévenols »
durent généralement de un à trois jours.
56
L’OBS/N°2827-10/01/2019
Un héliographe de 1879, conservé au musée.
L’appareil, équipé d’une lentille, mesure la durée
d’ensoleillement dans l’année.
FLORENCE JOUBERT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
FLORENCE JOUBERT
L’OBS/N°2827-10/01/2019
57
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
OUÏGOURS
“Ils veulent nous
transformer en
zombies”
Gulbahar Jelilova,
Kazakhe d’origine
ouïgoure, réfugiée
à Istanbul.
58
L’OBS/N°2827-10/01/2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TÉMOIGNAGE
Dans la province chinoise
du Xinjiang, un million
de Ouïgours, turcophones
et musulmans, sont
emprisonnés dans des camps
de concentration pour être
“rééduqués”. Une ancienne
détenue kazakhe témoigne
de l’horreur
Par U R S U L A G AU T H I E R
Photo : E M I N OZ M E N
ans un appartement spartiate de la banlieue d’Istanbul, Gulbahar Jelilova parle.
Malgré la peur des rétorsions, elle décrit
sa longue et traumatisante détention dans
les camps de concentration chinois, un
récit plein de détails sauvages et révoltants : les pieds
constamment enchaînés, la chaise métallique sur
laquelle les détenues sont ligotées vingt-quatre heures
d’aflée les jours d’interrogatoire, l’humiliation des
fouilles dans les parties intimes du corps, l’abrutissement dû aux techniques de lavage de cerveau
ou aux injections de substances inconnues, la
saleté, la promiscuité, le confinement, le
manque d’air, de soleil, d’eau, de nourriture…
Citoyenne kazakhe d’origine ouïgoure (sa
famille est installée à Almaty depuis trois générations), cette énergique commerçante de
54 ans dirigeait depuis vingt ans une prospère
société d’import-export. Mais un jour de mai
2017, elle a été précipitée dans un maelström de
soufrances inouïes imaginées par la Chine pour
mettre au pas ses minorités musulmanes perçues comme récalcitrantes. Gulbahar a fni par
être relâchée, un an, trois mois et dix jours plus
tard, aussi arbitrairement qu’elle avait été arrêtée. Seuls certains ressortissants étrangers ont
pu quitter les murs couronnés de barbelés de
ces goulags d’un nouveau genre.
Réfugiée en Turquie, elle se sent toujours à
la merci de ses tourmenteurs. « Ils m’ont formellement interdit de parler de ce que j’avais
vu et vécu », dit-elle en tremblant. Elle a peur
de sortir, d’être assassinée en pleine rue par
D
EMIN OZMEN/MAGNUM PHOTOS POUR « L’OBS »/NG HAN GUAN/AP/SIPA
des agents chinois. Mais le besoin de raconter est
trop fort, et surtout celui de tenir la promesse faite à
ses compagnes d’infortune. « Toi, Gulbahar, tu as
de la chance, lui disaient-elles, tu es de nationalité
kazakhe, ils fniront par te relâcher. Ne nous oublie pas
quand tu seras dehors. »
Comment pourrait-elle oublier ? L’enfer des
camps l’obsède. Chaque question déclenche une avalanche de paroles débitées dans un mélange d’horreur et d’incrédulité. Jusqu’à ce fatidique jour de
mai 2017, Gulbahar n’avait connu de la Chine que ces
scintillantes mégapoles côtières où elle allait acheter
les stocks de vêtements qu’elle revendait dans la
capitale kazakhe. Elle montre des photos d’elle
« avant » : chevelure luxuriante, vêtements fashy,
assise dans le bureau tapissé de boiseries de sa compagnie à Urumqi, capitale du Xinjiang, la province
chinoise d’où sa famille est originaire.
« Au printemps 2017, mon associée m’a fait venir à
Urumqi pour discuter de notre business. » Pour son
malheur, Gulbahar ignore qu’une grande vague d’internements arbitraires a commencé à s’abattre sur la province turcophone. Elle ne sait pas que sa partenaire a
été prise dans une des premières rafes, tous ses contacts
emprisonnés un à un. Dès son arrivée à Urumqi, elle est
emmenée au poste de police, accusée par des fics
menaçants d’être la complice de terroristes, d’avoir viré
17 000 yuans (2 200 euros environ) à une société turque.
Gulbahar n’a jamais entendu parler de cette société, ni
de cette transaction. Les policiers ne trouveront d’ailleurs aucun indice dans ses papiers. Peu importe :
Un des camps
d’internement
dans le Xinjiang :
celui de Kunshan
à Artux.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
59
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
elle fait désormais partie de la cohorte
de Ouïgours « suspects » que Pékin a décidé
de mettre à l’ombre pour les « rééduquer »
de force. On lui met des menottes, on
enfonce une capuche noire sur sa tête,
direction « Sankan », une ancienne prison
pour hommes d’Urumqi reconvertie en
camp de « rééducation » pour femmes.
Selon les estimations des chercheurs
qui recoupent des informations de
diverses sources – des images satellites
aux vidéos volées –, au moins un million
de personnes sont enfermées dans ces
prisons sévèrement gardées. Les détenus
y subissent des privations, des mauvais
traitements et des tortures assorties de
Patrouille de police à la sortie d’une mosquée à Kachgar (2017).
manipulations mentales extrêmement
brutales. Le Parti communiste chinois est célèbre
Gulbahar est précipitée dans un univers qui a tout
pour ses redoutables techniques de lavage de cer- du cauchemar éveillé. Les gardes lui donnent un teeveau – cette expression est d’ailleurs empruntée au shirt, un pantalon et un gilet orange – couleur qui
chinois : « xinao » – mises au point sur ses ennemis signifie « en attente de jugement » –, les seuls vêtetant de l’intérieur que de l’extérieur.
ments qu’elle aura pendant toute la durée de son
incarcération. On lui met aux pieds des lourdes
chaînes qu’elle ne quittera plus jamais, même pour
se laver ou pour dormir. Elle est emmenée dans une
cellule longue et étroite, 7 mètres sur 3, pleine à craRUSSIE
quer. Dans une atmosphère fétide et étoufante s’enKAZAKHSTAN
tassent une trentaine de femmes. Elles ont toutes la
tête rasée. Au fil des rafles, elles seront jusqu’à
MONGOLIE
soixante à se partager un espace à peine sufsant
Karamay
pour dix. Des Ouïgoures pour la plupart, quelques
Almaty
URUMQI
femmes d’ethnies kazakhe ou ouzbèke, aucune
Ili
Chinoise de la majorité han. « Elles avaient des chausHami
KIRGHIZISTAN
settes usées et trouées, et toutes avaient les orteils à l’air.
Turfan
Aksu
Bayingol
Elles les avaient taillées elles-mêmes en les frottant sur
Kachgar
la vitre des toilettes afin de confectionner une bande
Yarkand
GANSU
qu’elles enfilaient au niveau des chevilles pour tenter
Hotan
de protéger un peu la peau blessée par le frottement
constant des lourdes chaînes de pied… »
Le surpeuplement est tel que, la nuit, les prisonnières dorment à tour de rôle par tranches de deux
Centres
heures : pendant que la moitié d’entre elles se tiennent
QINGHAI
de détention et
Tibet
debout, les autres peuvent s’allonger, serrées comme
de rééducation
des sardines, sur une sorte d’estrade en béton qui
0
360 km
occupe les trois quarts de la pièce… Les néons sont
allumés jour et nuit. Il n’y a pas de fenêtre, pas de
lumière naturelle, pas d’aération. La seule ouverture
est une petite trappe dans la porte métallique par
turcophones et musulmans, sont l’ethnie principale du
Turkestan oriental, que la Chine appelle « région autonome ouïgoure du Xinjiang ». laquelle les gardes font passer la nourriture – si bruIls représentent 11 millions des 22 millions d’habitants de la région. En réaction aux talement qu’une bonne part tombe sur le sol.
discriminations infligées par les colons chinois han, le pays ouïgour a été le théâtre
C’est dans ces 20 mètres carrés que les femmes
de violentes révoltes. Après avoir misé sur la pacification par le développement,
passent l’intégralité de leur journée, sous l’œil des
Pékin a changé de méthode : depuis 2016, des centaines de bâtiments publics ont
caméras placées aux quatre coins de la pièce. « On ne
été transformés en centres de détention entourés de barbelés et de miradors.
sort jamais de la cellule, sauf pour être punie : emmeAujourd’hui, au moins 1 million de Ouïgours et autres minorités turcophones
née en salle d’interrogatoire ou au cachot. » La toilette,
y sont enfermés pour subir un lavage de cerveau en règle. Par ailleurs, 2 millions
les besoins se font au vu et au su de tous, dans un
sont « rééduqués » dans des « camps de jour ». La totalité de la population est
minuscule coin douche-sanitaires qui occupe un côté
soumise à un contrôle intégral rendu possible par l’usage de technologies de pointe.
de la cellule derrière une vitre transparente. Le matin,
Ce système de surveillance commence à être appliqué dans les provinces voisines
elles ont une minute pour se laver le visage. Une fois
où vivent des minorités musulmanes.
Xinjiang
CHIN
E
LES OUÏGOURS,
60
L’OBS/N°2827-10/01/2019
JOHANNES EISELE/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TÉMOIGNAGE
par semaine, une douche froide de deux
minutes, qu’elles doivent prendre à deux
dans la cabine aux parois transparentes.
Un seul savon est distribué par cellule,
qu’elles doivent couper à l’aide d’un
peigne en 30 minuscules fragments. « Ça
sufsait à peine pour se laver le visage et
les mains… A cause de l’impossibilité de
nous nettoyer, nous avions des maladies de
peau épouvantables. Ça fait trois mois que
je suis sortie et que je peux me soigner, mais
mes démangeaisons m’empêchent toujours
de dormir », dit-elle en dévoilant les
plaques boursouflées qui dévorent la
peau de ses bras et de son ventre.
Hormis vingt minutes d’« exercice » par
jour – qui consiste à se mettre debout et à secouer ses
membres, sans trop bouger à cause du manque de
place – le plus clair de la journée est dévolu à la « rééducation » : elles doivent rester assises au sol, jambes
croisées, mains posées sur les genoux, alignées par
rangs de quinze, sur trois rangées, à écouter les hautparleurs qui crachent sans cesse de la propagande. « Il
faut rester totalement immobile, à regarder le mur et
écouter la radio. Si on essaie de chuchoter un mot à sa
voisine, si on tourne un peu la tête, les gardes qui nous
surveillent grâce aux caméras nous hurlent des injures
dans le haut-parleur. Si on récidive, c’est la punition. »
La plus légère des rétorsions, c’est la diminution
de la ration de nourriture, pourtant déjà insufsante.
L’ordinaire consiste en efet en un petit pain rassis
accompagné d’une soupe claire dans laquelle surnage un minuscule morceau de concombre, sans sel
et sans une goutte d’huile. Est-ce la malnutrition ou
l’efet des injections périodiques ? Les femmes voient
leurs règles disparaître.
La punition peut être plus sévère quand une détenue s’exprime en ouïgour : les gardes lui attachent
alors les poignets aux chaînes des pieds, l’obligeant
à rester tordue dans une position douloureuse. La
seule langue autorisée est le chinois, même pour les
femmes âgées illettrées qui ne connaissent que leur
patois, ou pour une ressortissante étrangère comme
Gulbahar. Cette dernière apprendra d’ailleurs rapidement les paroles des hymnes à la gloire du Parti
communiste chinois et de Mao que les détenues
doivent chanter quotidiennement.
Le châtiment maximal, celui qui fait trembler toutes
les femmes, c’est le cachot, un réduit de moins de
2 mètres carrés plongé dans le noir total. « Toutes celles
qui ont subi le “trou noir” en sont sorties changées. Elles
étaient devenues folles à l’idée que leur eau, leur nourriture et leur corps étaient à la merci des rongeurs qu’elles
entendaient courir dans l’obscurité », raconte Gulbahar
avec efroi.
Périodiquement, les détenues sont emmenées
pour subir des interrogatoires musclés. On attend
d’elles qu’elles avouent des crimes variés qui tous
se résument à une opposition au Parti. Les femmes,
SHAWN ZHANG/BUSINESS INSIDER
attachées aux terrifiantes « chaises de tigre », sont
alors soumises à des tortures, battues, électrocutées… « Elles en ressortaient couvertes de sang, tremblant de tous leurs membres, mutiques… Certaines
n’en revenaient pas. »
Des nouvelles de ces camps ayant fuité, les autorités
chinoises doivent faire face à un tollé mondial. Pékin
afrme que ces camps prodiguent aux Ouïgours des
formations à de métiers, des cours de langue chinoise,
etc. Ce que Gulbahar conteste avec véhémence : « La
plupart de ces femmes appartiennent à l’élite, elles sont
avocates, médecins, professeurs, artistes…, et parlent le
chinois mieux que les gardes ! Il y a aussi des commerçantes, des employées de municipalité, qui ont un métier
ou un business. » Gulbahar se souvient spécialement
des toutes jeunes lycéennes, parfois à peine 14 ans,
plongées dans une épouvante perpétuelle ; des accouchées désespérées à qui on avait arraché leur bébé et
qui devaient se tirer le lait à la main ; des mères de
famille folles d’inquiétude sur le sort de leurs enfants
en bas âge livrés à eux-mêmes ; des femmes âgées,
malades, percluses de rhumatismes…
Pour Gulbahar, les gardes avaient une obsession
unique : interdire toute expression de l’identité ouïgoure ou musulmane. Surveillance constante pour
empêcher tout ce qui pouvait ressembler aux gestes de
la prière ; accès à l’eau réduit pour éviter les ablutions
rituelles ; fouilles répétées pour vérifier qu’elles
n’avaient pas caché des textes saints dans leurs parties
génitales… « Ils veulent nous transformer en zombies
sans âme, sans croyance, sans fierté, qui savent juste hurler : “Vive le Parti communiste chinois ! Merci à Xi
Jinping pour ses bontés ! Je suis fière d’être chinoise, je
suis chinoise !” » Q
Des images
satellites de
l’expansion
d’un des camps
de Kachgar.
A gauche en
février 2017,
à droite
en août 2018.
“ELLES
RESSORTAIENT
[DES
INTERROGATOIRES]
COUVERTES
DE SANG,
TREMBLANT DE
TOUS LEURS
MEMBRES,
MUTIQUES…”
EXCLUSIF
Retrouvez le témoignage intégral de
Gulbahar Jelilova et un dossier complet
du calvaire des Ouïgours sur notre site
nouvelobs.com.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
61
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MÉDIAS
Les bêtes noires
de la Maison-Blanche
“Fils de pute”, “loser”…
Les insultes volent bas
à l’égard des journalistes
les plus détestés par
le président américain.
Galerie de portraits
Par PH I L I PPE
B O U L E T- G E RC O U RT
I
ls ont chacun leur style et leurs
méthodes. Le vétéran (Bob Woodward) accumule les interviews par
centaines, avant de lancer son pavé
dans la mare. Le famboyant (Jim
Acosta) a un ego au moins aussi développé
que celui de Trump. La discrète (Maggie
Haberman) parvient à sortir ses scoops
ravageurs sans couper les ponts avec la
Maison-Blanche. L’entomologiste (David
Fahrenthold), patient et toujours équipé
de son carnet à spirales, détaille les mille
combines d’un milliardaire rapace. Le
dénicheur de mensonges (Glenn Kessler)
les recense par milliers sans jamais se lasser, même quand le président les répète
plus de quatre-vingts fois…
Tous les journalistes stars ne fgurent
pas dans cette liste. Certains, comme
Rachel Maddow sur la chaîne d’info
MSNBC, constituent le pendant à gauche
de la propagande droitière de Fox News,
et leur journalisme de commentaire
indifère Trump. D’autres n’y fgurent pas
parce qu’ils ne sont pas à proprement
parler des journalistes, à l’instar du prix
62
L’OBS/N°2827-10/01/2019
Donald Trump interpellé par Jim Acosta (à droite), le correspondant de CNN
à la Maison-Blanche connu pour ses échanges musclés récurrents avec le président.
Nobel d’économie Paul Krugman, auteur
de tribunes dans le « New York Times ».
Aucun d’entre eux ne fait un métier facile.
Opposer les faits aux mensonges de
Trump ? Le locataire de la Maison-Blanche
s’en moque. Le contrer en interviews ou
en conférences de presse ? Il dégaine ses
insultes et accusations de fake news. En
attaquant sans relâche les médias, Donald
Trump alimente chez ses partisans l’idée
d’un président assiégé, trahi par le microcosme médiatico-politique. Mais comme
le montrent au quotidien ces bêtes noires
du président, il est encore possible, pour
la presse, de jouer son rôle de contrepouvoir.
ANDREW HARNIK/AP/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCRYPTAGE
“J’AI DÉJÀ ÉTÉ ENGAGÉE
DANS DES COMBATS, MAIS
JAMAIS À CETTE ÉCHELLE.”
APRIL RYAN, CORRESPONDANTE À
WASHINGTON AUJOURD’HUI MENACÉE DE MORT
BOB WOODWARD
Le flingueur méthodique
American Urban Radio Networks
On ne présente plus le héros du Watergate.
Avec « Peur. Trump à la Maison-Blanche »,
vendu à 1,6 million d’exemplaires aux EtatsUnis, Bob Woodward, 75 ans, montre qu’il
n’a pas perdu la main. Il n’a jamais mis les
pieds dans un briefing de la Maison-Blanche
ni dans une conférence de presse présidentielle, mais cela ne l’empêche pas de rassembler des infos de premier ordre. Comme
ces conseillers de Trump qui escamotent
discrètement l’accord de libre-échange
liant Washington à la Corée du Sud, traînant sur son bureau, ou son entourage qui
le qualifie en privé d’« idiot », de « déséquilibré » ou de « putain de menteur »…
Avec Abby Phillip (CNN) et Yamiche
Alcindor (PBS), elle est l’une des rares
journalistes noires à couvrir la MaisonBlanche. Trump les traite de la pire des
façons, avec une attention particulière
pour April Ryan, à ce poste depuis vingt
et un ans, qu’il qualifie de « loser » ou
d’« incompétente ». Calme et précise, elle
n’hésite pas à poser des questions brut de
brut, comme celle-ci : « Monsieur le président, êtes-vous raciste ? », ce qui lui a valu
des menaces de mort. « J’ai déjà été engagée dans des combats, dit-elle, mais jamais
à cette échelle. »
JIM ACOSTA
DAVID FAHRENTHOLD
APRIL RYAN
La cible privilégiée
CNN
“Washington Post”
L’ennemi patenté
Le Sherlock Holmes percutant
La scène a fait le tour du monde : une
stagiaire de la Maison-Blanche tente
d’arracher le micro que tient le correspondant de CNN à la Maison-Blanche
interrogeant Donald Trump sur sa politique migratoire. Retrait de son accréditation, action en justice de la chaîne, ordre
d’un juge rétablissant ladite accréditation… Ce fils de réfugiés cubains, rapidement devenu aux yeux du président
l’ennemi numéro un et le parangon des
fake news, a gagné son bras de fer. Cela ne
l’empêche pas d’être détesté par nombre
de ses confrères pour cause d’ego surdimensionné.
Prix Pulitzer 2018 pour sa couverture de
la campagne de 2016, ce journaliste du
« Washington Post » est un animal à
part : il est le Sherlock Holmes des
afaires de Trump et de ses actions (ou
plutôt non-actions) caritatives, dont il
tient la liste qu’il partage sur les réseaux
sociaux, demandant souvent un coup de
main pour vérifier une info. Conflits
d’intérêts, pingrerie du milliardaire...
David Fahrenthold frappe là où ça fait
mal. C’est lui qui a notamment sorti l’enregistrement dans lequel on entend le
candidat Trump se vanter d’« attraper
les femmes par la chatte ».
A. LOHR-JONES/DPA/AFP - M. NGAN/AFP - P. FARAONE/GETTY IMAGES/AFP - A. P. BERNSTEIN/GETTY IMAGES/AFP.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
63
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARTY BARON
ET DEAN BAQUET
GLENN KESSLER
“Washington Post” et “New York Times”
Le roi du fact-checking
L’opposante tenace
Impossible de les séparer : deux ans que
les patrons des deux premières rédactions du pays se tirent la bourre, comme
aux plus grandes heures du Watergate.
Une compétition féroce, grâce aux
moyens déployés par leurs propriétaires
respectifs (Jef Bezos et Arthur Gregg
Sulzberger). Au « Post », le sobre Marty
Baron, adulé par ses troupes, encourage
la confrontation ouverte avec la Maison-Blanche ; au « Times », le très urbain
Dean Baquet préfère un vernis plus
neutre. Peu importe la manière, les deux
camps dégainent les scoops en rafales,
tous dévastateurs pour Trump.
C’est un compteur à mensonges, un
piège à bullshit… Dans sa rubrique
désormais célèbre, ce vétéran du journalisme attribue des « Pinocchios » (de
un à quatre, selon la gravité des mensonges proférés par les politiques). Lors
d’une récente rencontre à la MaisonBlanche, le sénateur démocrate Chuck
Schumer a lancé à Donald Trump :
« Le “Washington Post” vous a décerné
un bon nombre de “Pinocchios” aujourd’hui ! » Glenn Kessler, assisté de deux
journalistes, vient d’ajouter une nouvelle catégorie spécial Trump, réservée
aux contre-vérités répétées plus de
vingt fois.
Quand on vous critique autant à
droite qu’à gauche, c’est que vous êtes
peut-être dans le vrai. L’adage s’applique à la star du « Times », cible de
Trump (« journaliste de troisième
zone ») mais aussi destinataire d’un
torrent d’insultes venant de ceux qui
lui reprochent d’être trop chaleureuse
avec le président. Critique imbécile :
Maggie Haberman, qui connaît parfaitement Trump pour l’avoir suivi
avant sa campagne présidentielle, n’a
pas besoin d’efets de manches indignés pour sortir scoop sur scoop à
propos des scandales de cette administration.
JONATHAN LEMIRE
CECILIA VEGA
CHUCK TODD
Associated Press
ABC
Les boss opiniâtres
“Washington Post”
MAGGIE HABERMAN
“New York Times”
NBC
Le vainqueur par K.-O.
La victime de propos sexistes
L’analyste politique jalousé
Helsinki, juillet 2018, conférence de
presse Trump-Poutine. L’imperturbable Lemire s’adresse à Trump : « Qui
croyez-vous ? Poutine, qui nie toute
interférence dans la campagne de 2016,
ou vos services de renseignements, qui
afrment le contraire ? – Le président
Poutine vient de dire que ce n’était pas la
Russie, répond Trump. Je ne vois aucune
raison pour laquelle ce serait elle. » La
gafe est telle que le président doit rectifier le tir le lendemain, non sans avoir
demandé qui a eu l’idée saugrenue de
choisir ce satané Lemire pour lui poser
une question !
Trump, s’adressant à la journaliste de la
chaîne ABC : « Je sais que vous ne pensez
pas. Vous ne pensez jamais. » Propos
banals dans la bouche d’un président
misogyne : quand il s’adresse aux femmes
journalistes ou parle d’elles, Trump le fait
sur le mode du mépris (l’excellente Katy
Tur, consœur de Cecilia Vega, est afublée
du surnom de « Little Katy »), sexiste
(quand il évoque le lifting d’une présentatrice), insultant (à l’égard de Maureen
Dowd, du « Times », traitée de « dingue »)
ou carrément vulgaire. Juste retour à l’envoyeur : en novembre, les électrices ont
massivement boudé le parti républicain.
Trump l’a taxé de « fils de pute » et de
« monstre ». « Il me traite de façon très
malhonnête, se plaint le président américain. Quand vous regardez son émission, on dirait qu’il se met en colère
contre les gens qui disent que j’ai fait du
bon boulot. Et ils ne sont pas réinvités. »
Pourquoi une telle animosité ? Peutêtre parce que Trump a connu le succès
sur la même chaîne, avec « The Apprentice ». Ou bien parce que ce journaliste,
qui se garde bien de se lancer dans une
escalade d’insultes avec Trump, anime
plusieurs émissions politiques très
regardées. Q
64
L’OBS/N°2827-10/01/2019
M. IOCCISANO/GETTY IMAGES/ AFP - WASHINGTON JOURNAL - A. E. RODRIGUEZ/GETTY IMAGES/AFP - COURTESY OF JONATHAN LEMIRE
- B. BEDDER /GETTY IMAGES/AFP - D. DIPASUPIL/GETTY IMAGES/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Maudites céréales
Il y a dix mille ans, la domestication du blé a ouvert la voie à l’apparition d’un pouvoir
politique centralisé, l’Etat, généralement présenté comme un progrès. Mais était-ce une
si une bonne idée ?, se demande l’anthropologue américain James Scott
Par É R I C A E S C H I M A N N
ers le milieu d’« Homo domesticus »,
James Scott évoque l’esclavage à Uruk,
l’une des premières cités de la Mésopotamie, vers l’an 3000 av. J.-C. Sous le
contrôle des autorités, des ateliers textiles, dont la production était vendue aux peuplades
alentour en échange de métaux, employaient jusqu’à
9 000 femmes, pour la plupart esclaves. Sur un total
estimé à 45 000 habitants, c’est beaucoup. D’autres
esclaves réalisaient les travaux pénibles, creusement
des canaux ou érection des murailles. Tout cela per-
V
✎
OLIVIER CHARPENTIER POUR « L’OBS »
mettait l’existence d’une « couche émergente d’élites
religieuses, civiles et militaires ». C’était une machine
d’Etat, où, déjà, ceux d’en haut commandaient à ceux
d’en bas. Et le lecteur de se demander ce qui a rendu
possible, sitôt dans l’histoire de l’homme, une organisation si manifestement néfaste.
L’existence des Etats est une question vertigineuse.
Répondent-ils à une nécessité ? D’où viennent-ils ?
Pourquoi des peuples entiers acceptent-ils d’être
gouvernés par quelques dirigeants ? La Boétie s’en
étonnait dans son « Discours de la servitude
SOMMAIRE
p. 68
La campagne n’est pas
si loin de la ville
p. 70
Qu’est-ce que
l’antisémitisme ?
L’OBS/N°2827-10/01/2019
65
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
volontaire ». D’autres penseurs, de Marx à
tade : « Ce n’est pas nous qui avons domestiqué
LE BLÉ ET L’ORGE
Foucault, ont examiné les conditions éconole blé, c’est lui qui nous a domestiqués. »
miques et politiques du pouvoir étatique. GloL’apport de James Scott est de faire un gros
CONSTITUAIENT
balement, l’Etat reste pourtant perçu comme
plan sur le moment précis de la domestication.
UNE BASE FISCALE
Qu’a-t-il bien pu se passer lorsque, pour la preun passage obligé vers la civilisation. Le seul
IDÉALE :
courant de pensée qui prenne au sérieux l’idée
mière fois, un homme a déposé une graine dans
que l’homme pourrait s’en passer s’appelle
un sol préparé à cet efet ? Longtemps, ce point
LES GRAINES
de bascule a fait fantasmer. En réalité, Sapiens
l’« anthropologie anarchiste ». Ses représenSONT FACILES
tants les plus connus sont le Français Pierre
n’est pas passé brusquement de l’obscurité à la
Clastres, dont « la Société contre l’Etat », paru
lumière. Cueillir et chasser nécessitaient
À COMPTER,
en 1974, reste un classique de la philosophie
depuis longtemps des techniques, des obserÀ TRANSPORTER
politique ; et l’Américain David Graeber, auteur
vations et une connaissance minutieuse du
de « Dette. 5 000 ans d’histoire » (2011). James
milieu environnant. Mobilisant les dernières
ET À STOCKER.
Scott en est une autre fgure importante, et
découvertes en archéologie, Scott montre que
dans l’ouvrage qui sort cette semaine, il s’intéles chasseurs-cueilleurs de la Mésopotamie
resse à un facteur pour le moins inattendu de l’appariavaient commencé à sculpter le paysage autour d’eux.
tion des premiers Etats : la domestication du blé.
Ils repéraient les voies migratoires des animaux, distinguaient les vertus des diférentes plantes, pratiquaient
Le lien entre les débuts de l’agriculture et les
le brûlis. Leur intelligence du vivant était vaste et variée
embryons d’administration a déjà été raconté, mais
et ils avaient même appris à récolter des céréales et des
dans le cadre d’un « récit standard » – pour reprendre
légumineuses sauvages, à les semer, à les faire pousser.
l’expression de Scott – destiné à légitimer les Etats
Seulement, cela n’était qu’une des techniques à leur dismodernes. Cette version ofcielle brosse un tableau
position, parmi d’autres.
noir de la vie de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs :
Autre découverte : les chasseurs-cueilleurs n’étaient
luttant chaque jour pour leur subsistance, pris entre
pas toujours nomades et pouvaient vivre en sédenl’insouciance et la peur de manquer, ils se déplaçaient
taires, dans des villages, pour peu que le milieu écolosans cesse, limitaient leur procréation (un couple ne
gique s’y prêtât, en particulier dans les zones humides
pouvait avoir que deux enfants au maximum, car il
et chaudes, riches en végétaux et en animaux. Ce
fallait pouvoir les porter) et étaient incapables de se
milieu, on le retrouve précisément en Mésopotamie, à
projeter dans l’avenir, d’inventer de nouvelles techniques, de « progresser »… L’agriculture, elle, aurait
Jéricho, dans la baie de Hangzhou, le long de l’Indus
ouvert la voie à la sédentarité, aux premières villes, à la
ou sur le lac Titicaca, soit dans presque tous les lieux
spécialisation des tâches, avec des agriculteurs, des
où l’agriculture s’est peu à peu généralisée. Pour le
prêtres, des savants, des marchands… et des dirigeants !
Moyen-Orient, le processus commence à partir de
Grâce à quoi, l’homme aurait trouvé enfn le temps
9000 av. J.-C., alors que les premières cités-Etats ne
d’améliorer ses outils, de maîtriser son environnement,
sont apparues que vers 3200 av. J.-C. Durant ce long
d’inventer l’écriture et de se livrer à des occupations
intervalle, Homo domesticus réalise un énorme travail
plus nobles comme l’art ou la science.
de modifcation du vivant. Les pages que James Scott
écrit sur cet aspect méconnu de la domestication des
LA PREMIÈRE GRAINE SEMÉE
céréales sont fascinantes. Il raconte comment des
PAR L’HOMME
dizaines de générations d’agriculteurs ont sélectionné
Ce récit a déjà été sérieusement nuancé. En 1976, dans
le blé, préférant celui dont les graines étaient les plus
« Age de pierre, âge d’abondance », l’anthropologue
grosses, qui germait le plus facilement et qui ne s’égrenait pas trop vite lorsqu’on le récoltait (car si les graines
américain Marshall Sahlins (proche de l’anthropologie anarchiste) avait estimé que le temps que les chastombent au sol, elles sont difciles à récupérer). La
seurs- cueilleurs mettaient à trouver de quoi se noursélection est allée si loin que le maïs d’aujourd’hui et
son ancêtre, la téosinte, n’ont plus grand-chose en comrir se situait entre trois et cinq heures par jour. A eux
mun. « Il faut un certain efort d’imagination pour les
la belle vie ! Plus récemment, l’historien israélien
classer dans la même espèce. »
Yuval Noah Harari, dans son best-seller « Sapiens »,
Quant aux animaux, leur domestication a consisté
consacre un long chapitre au sujet. En domestiquant
à choisir dans la nature certaines espèces « prél’ancêtre du blé, l’homme a certes pu avoir plus d’enfants, mais il s’est retrouvé piégé dans un mode de
adaptées », capables de vivre en troupeau et de se
subsistance éreintant et stressant : il lui faut alors non
reproduire en captivité, en modifant jusqu’à leur morseulement travailler la terre, recruter de la mainphologie. En dix mille ans sous la férule de l’homme,
d’œuvre, mais aussi construire des entrepôts, se
les moutons ont connu une réduction de 24% de la
taille de leur cerveau. L’atrophie porte essentiellement
méfer de ses voisins, perçus comme des voleurs
sur le système limbique, responsable de l’activation des
potentiels, etc. Comparant le sort de l’homme à celui
de la graminée qui, à partir d’un petit peuplement sur
hormones et des réactions du système nerveux aux
le plateau d’Anatolie, est devenue l’organisme vivant
menaces et aux stimuli externes. Le chien et les autres
espèces domestiquées ont connu la même évolution,
le plus répandu sur Terre, il concluait par une bou-
66
L’OBS/N°2827-10/01/2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
qui s’est traduite par la baisse radicale de leur réactivité
émotionnelle. Une expérience a montré comment, en
sélectionnant les renards les plus dociles sur vingt
générations, on arrive à des individus capables de
remuer la queue et de répondre aux caresses comme
un chien, et physiquement altérés : oreilles pendantes,
queue surélevée, fécondité accrue.
« La domestication repose sur une base génétique
extrêmement étroite et fragile : une poignée d’espèces
cultivées, un petit nombre de races de bétail et un
paysage radicalement simplifié qui devait être
constamment défendu contre la reconquête des éléments naturels qui en avaient été exclus », souligne
Scott. Et l’homme lui-même, peu à peu, va changer :
stature réduite, dents plus petites, faciès et mâchoire
raccourcis. Dépendant de quelques plantes, son
mode de vie se cale sur un calendrier très strict de
travaux. A date fxe, il faut défricher, labourer, semer,
désherber, biner, couper, lier, battre, sécher, trier,
moudre… Là où le chasseur-cueilleur jonglait avec
les rythmes diférents des multitudes d’organismes
vivants dont il se nourrissait, l’agriculteur est
enchaîné par des « routines méticuleuses », qui
✎
OLIVIER CHARPENTIER POUR « L’OBS »
JAMES C.
SCOTT
est anthropologue
et professeur à Yale.
Son œuvre a
commencé à être
traduite en français
avec « la Domination
et les Arts de
la résistance », paru
chez Amsterdam
en 2009. « Homo
domesticus. Une
histoire profonde des
premiers Etats » sort
ce mois-ci à
La Découverte.
donnent naissance peu à peu à des rites, des fêtes,
des cultes… Pour James Scott, tout ce processus a
ouvert l’espace social où a pu s’installer l’Etat.
“DES LISTES ET ENCORE DES LISTES”
Car le premier acte d’un Etat, c’est de lever un impôt.
En Mésopotamie, c’était souvent un cinquième de la
récolte, et, pour le receveur des impôts qui sillonnait
la campagne, le blé et l’orge constituaient une base
fscale idéale. Scott y voit la véritable raison de leur
succès par rapport à d’autres plantes aux qualités
nutritives comparables. Le blé pousse à la vue de tous,
contrairement aux pommes de terre ; et ses épis se
récoltent tous en même temps, contrairement aux
légumineuses. La surveillance est donc aisée. Le produit de la récolte prend la forme de graines faciles à
compter, à transporter et à stocker. Recenser, mesurer,
arpenter furent les principales activités des Etats
mésopotamiens, et l’écriture elle-même fut à l’origine
un outil du contrôle fscal. Les premières tablettes
administratives d’Uruk, vers 3300-3100 av. J.-C., sont
« des listes, des listes et encore des listes, principalement
de céréales, de main-d’œuvre et de taxes ».
L’OBS/N°2827-10/01/2019
67
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Mais alors, toute agriculture engendre-t-elle inéluctablement ce type de régime ? Non, répond Scott.
Pendant des millénaires, l’Etat a été une forme d’organisation marginale et contestée. La cité mésopotamienne mettait la pression sur les agriculteurs, exigeait
toujours plus d’impôts, plus de récoltes. Elle épuisait
les sols par déforestation, salinisation, érosion, et les
hommes mouraient en nombre, victimes des épidémies ou des mauvaises conditions de vie. Elle construisait des murailles, enrôlait de force les paysans des
environs, prospérait quelques décennies, puis se disloquait souvent sous l’efet des maladies et des épidémies,
tandis que les habitants en proftaient pour retourner
à la campagne. L’une des fonctions des enceintes
autour des villes était de retenir les fuyards, et le premier mur qui fut construit entre le Tigre et l’Euphrate,
bien avant la muraille de Chine, jouait déjà ce rôle-là.
ÉLOGE DES ÂGES OBSCURS
Les premiers Etats, dit Scott, n’avaient rien de désirable… et ne le sont aujourd’hui qu’aux yeux des archéologues. Ceux-ci adorent exhumer des palais antiques,
comme s’ils résumaient à eux seuls la vie des hommes
de ces époques. Témoins, les notions d’« efondrement » et de « périodes sombres », si courantes dans
l’historiographie antique. De quel effondrement
s’agit-il, sinon celui de la mince élite ? L’efondrement
est une notion « étato-centrée », « palato-centrée »,
rétorque Scott, qui cite un extrait de la « Lamentation
sur la ruine d’Ur », un poème de 2000 av. J.-C. relatant
la chute de la cité-Etat : « La faim envahit la ville comme
de l’eau […], le roi soupire lourdement dans son palais,
tout seul, ses hommes ont abandonné leurs armes. » Un
esclave qui recouvre la liberté ou un paysan débarrassé
du percepteur avait-il l’impression de plonger dans un
« âge obscur » ? Parce qu’elles n’utilisaient pas l’écriture
et n’ont pas laissé d’archives, on imagine que ces
périodes furent forcément malheureuses. Et si elles
avaient été au contraire des moments de créativité
renouvelée ? Après tout, « l’Iliade » et « l’Odyssée » ont
été composées dans une période « obscure », entre la
chute de Troie et l’apogée d’Athènes.
Le « récit standard » sur la genèse de l’Etat a été forgé
au sein des premiers Etats-nations de l’Europe des
Lumières, notamment par Hobbes qui expliquait que
l’Etat ofre la sécurité à ses sujets en échange de leur
liberté. Au fond, l’ouvrage de James Scott est une
longue réponse à Hobbes pour dire qu’au contraire,
l’Etat est source de servitude mais aussi d’insécurité.
Son apport décisif pour le lecteur contemporain est
d’en dévoiler le substrat agricole. Car, alors que
l’humanité est face à des choix environnementaux et
agricoles cruciaux, veillons à ne pas répéter les erreurs
de nos ancêtres en fonçant tête baissée vers des formes
d’agriculture en apparence plus efcaces, mais dont
les conséquences politiques peuvent être désastreuses.
En matière de végétaux comme dans d’autres
domaines, il faut se méfer de ce qui est trop rectiligne,
trop aligné, trop domestiqué ! Q
68
L’OBS/N°2827-10/01/2019
La campagne n’est pas
si loin de la ville
A l’heure des “gilets jaunes”, l’urbaniste
Eric Charmes publie “la Revanche des villages”,
où il estime que l’opposition entre les grandes métropoles
et les zones périurbaines est dépassée
Par X AV I E R D E L A P O RT E
n aurait aimé avoir lu ce livre avant le
mouvement des « gilets jaunes », il nous
aurait protégés des analyses caricaturales. Eric Charmes s’intéresse depuis
longtemps au « périurbain », cet espace
vaste et hétérogène qui n’est ni la grande ville, ni la
banlieue proche, ni la ruralité profonde, un espace
qui rassemble presque un quart de la population française et dont on a dit que les occupants des rondspoints étaient une émanation directe.
Beaucoup a été dit sur les grandes fractures dont
serait faite la France d’aujourd’hui, notamment celle
qui opposerait des centres urbains dynamiques et
ouverts au monde à des périphéries délaissées et renfermées sur elles-mêmes. Beaucoup d’interprétations
ont renvoyé dos à dos des modes de vie et des aspirations inconciliables. Que ce soit pour dénigrer cette
France périurbaine ou pour justifer son ressentiment, l’idée s’est peu à peu installée que notre pays
était désormais coupé en deux. Dans son dernier livre,
Eric Charmes invite à la nuance. Pour lui, le périurbain est la manifestation la plus évidente d’une réalité
nouvelle : « La vieille opposition entre villes et campagnes est dépassée. »
Si l’exode rural continue d’être une réalité dans
certaines régions, de nombreux villages voient leur
population s’agrandir. « Aujourd’hui les petites communes rassemblent une part de la population française
équivalente à celle qui était la leur dans les années 1960. »
Qu’est-ce qui caractérise ces communes ? Elles se
situent dans la zone d’infuence d’une grande ville. Pour
le dire autrement, ce qui dynamise les campagnes, c’est
de devenir les satellites d’une métropole. Les gens qui
quittent les centres pour le grand air choisissent souvent leur lieu de résidence en fonction du lien à la ville
et restent attachés à celle-ci, par l’emploi notamment.
La vraie rupture avec la ville est assez minoritaire.
Par ailleurs, on observe depuis les années 1960 une
convergence des modes de vie ruraux avec les modes
de vie urbains. Des diférences subsistent, bien sûr,
mais elles sont moindres que celles observables au
sein des grandes agglomérations : en matière de pratiques quotidiennes, « les quartiers bourgeois des
centres sont plus distants des banlieues populaires que
des villages embourgeoisés du Luberon ». S’opère un
O
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
« brouillage des frontières vécues » qui dépendent des
modes de vie de chacun. Des gens vivent à la campagne mais travaillent et trouvent en ville leurs distractions. D’autres vivent en zone pavillonnaire, pas
loin du centre, mais en sortent peu.
Dès lors, c’est le rapport au village qui s’est transformé : « L’un des changements les plus marquants est
le passage de la communauté politique (où des gens qui
n’ont pas choisi de vivre ensemble s’interrogent sur ce
qu’ils ont en commun) au club résidentiel (où des gens
qui ont choisi de vivre ensemble sont unis derrière la
défense de leur cadre de vie). » Eric Charmes appelle
ce phénomène la « clubbisation ». Faut-il n’y voir
qu’un renfermement sur soi et une crainte de l’autre
qui expliqueraient en partie la montée du Rassemblement national dans ces zones ? Encore une fois,
c’est plus compliqué. D’abord, une évolution semblable s’observe dans les villes, où « le quartier tend à
devenir un club plutôt qu’une communauté politique ».
Ensuite, vivre en dehors d’une grande ville conduit-il
vraiment à l’entre-soi ? « Les expériences quotidiennes
✎
JULIEN PACAUD POUR « L’OBS »
ÉRIC
CHARMES
est sociologue et
urbaniste, spécialiste
de la périurbanisation.
Auteur de plusieurs
livres, il vient de
publier « la Revanche
des villages. Essai
sur la France
périurbaine », aux
éditions du Seuil.
des périurbains et des habitants des campagnes
urbaines ne sont pas aussi plates et aseptisées que le
laissent entendre certaines critiques. » Et l’auteur de
citer les grands centres commerciaux où se
retrouvent les populations très diférentes : « Des
femmes voilées y côtoient des militantes du Front
national, des adolescents en mal d’aventures y côtoient
des pères de famille venus avec leurs enfants. » Enfn,
ces villages voient émerger des engagements locaux
qui contrecarrent la stricte logique de clubbisation.
On y voit apparaître des associations œuvrant au lien
avec l’agriculture, des mesures d’aide à l’installation
de jeunes ménages, des mobilisations pour le maintien de classes. Au point qu’Eric Charmes y voit le
ferment d’un « droit à l’expérience concrète de l’agir
en commun » qui pourrait faire du village ou de la
petite ville un lieu politique plus intéressant que la
simple défense d’un mode de vie.
Autre question, qui touche cette fois au regard que
l’on porte sur ces lieux : dans quelle mesure l’étalement
urbain joue-t-il contre la transition écologique ? On le
sait, l’habitat individuel – en particulier loin des centres
– accroît la dépendance à la voiture, entraîne l’artifcialisation des sols (la maison individuelle occupe du terrain), est coûteux en énergie et en infrastructures
publiques (réseaux routiers et numériques). Bref, « le
rêve de la maison individuelle à la campagne peut toujours être considéré comme égoïste et inconscient ». Cette
idée a longtemps prévalu, et on l’a souvent entendue
lors du mouvement des « gilets jaunes ».
Là encore, Eric Charmes tempère. Si l’on s’en tient
aux transports, la campagne est certes moins écologique au quotidien que la ville. Mais la vie urbaine
incite davantage à des déplacements ponctuels fortement émetteurs de CO2, par exemple un aller-retour
lointain en avion pour les vacances. Quant à l’artifcialisation des sols, quantitativement, elle ne guette pas la
France qui a encore beaucoup de place pour l’extension
des villes. La menace pour l’agriculture est plutôt qualitative : l’habitat en zones rurales peut avoir des conséquences sur la biodiversité et le paysage, et engendre
des confits entre agriculteurs et résidents des territoires urbanisés autour de l’usage des pesticides, des
nuisances sonores, etc. Le problème est donc moins
l’étalement urbain en lui-même que son émiettement,
le fait que les villages s’étendent de manière non planifée, non coordonnée.
On touche là un point important du raisonnement
de l’auteur : le rôle des pouvoirs publics dans ce processus. Le problème n’est pas la périurbanisation de
la France en soi, mais le fait qu’elle ne soit pas pensée
comme un fait politique global. Eric Charmes invite
à réféchir autant à un plan d’ensemble d’aménagement du territoire qu’au pouvoir des municipalités,
conditions pour faire converger des aspirations individuelles légitimes et des préoccupations collectives
nécessaires. Si le « grand débat national » organisé
par le gouvernement en est vraiment un, il devra
poser ces questions. ■
L’OBS/N°2827-10/01/2019
69
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Qu’est-ce que
l’antisémitisme ?
Pour Delphine Horvilleur, femme rabbin et essayiste,
les antisémites reprochent aux juifs d’appartenir à une religion
qui ne veut être ni universelle ni prosélyte
Par M I C H A E L F ΠS S E L , philosophe
orsque l’on évoque de nos jours
l’antisémitisme, c’est souvent
pour savoir qui est antisémite.
Devant la multiplication des
insultes, des attaques, parfois
des crimes dont les juifs sont victimes
aujourd’hui en Europe, la question est
inévitable : quels sont les porteurs contemporains de cette haine ancestrale ? Alors
commencent les polémiques. Certains
dénoncent un nouvel antisémitisme d’origine musulmane, d’autres pensent que cette
détestation demeure surtout un héritage
chrétien. Certains y voient une caractéristique constante de l’extrême droite, d’autres
une dérive toujours possible de la gauche
radicale. On se passionne pour la question
« qui est antisémite ? » et on se demande
rarement « qu’est-ce que l’antisémitisme ? ».
Le dernier livre de Delphine Horvilleur
afronte ce problème avec talent. Dans
« Réfexions sur la question juive », Sartre
L
70
L’OBS/N°2827-10/01/2019
afrmait que c’est le regard qu’autrui pose
sur un juif qui fait de lui un juif, suggérant
que l’antisémite invente le judaïsme. Dans
« Réfexions sur la question antisémite »,
l’auteure change de focale, mais elle retient
l’idée selon laquelle les juifs entrent dans
l’histoire avec un adversaire impitoyable
sur leurs pas.
La Bible hébraïque ne parle d’abord que
des Hébreux (les « passants »), un peuple
qui, comme Abraham, rêve d’une terre sur
laquelle il n’est pas né. Horvilleur rappelle
que les Hébreux n’ont pas d’identité religieuse, ils sont en quête d’un lieu où vivre
et d’une liberté à exercer. C’est seulement
Rabbin d’obédience libérale et théologienne,
DELPHINE HORVILLEUR
a publié plusieurs essais, dont « En tenue
d’Eve » (Grasset, 2013). « Réflexions sur la
question antisémite » sort aux éditions Grasset.
dans le « Livre d’Esther » que les juifs sont
nommés, et ils le sont en compagnie de leur
ennemi. Originaire de Judée, épouse du roi
de Perse Assuérus, Esther est poursuivie
par la haine du ministre Haman, qui veut
exterminer tous les juifs du royaume.
Qui est Haman ? Le livre présente une
généalogie passionnante de celui qui
deviendra l’archétype de tous les antisémites à venir. Le lecteur croise les fgures
d’Amalek et de sa mère, Timna, dont une
tradition talmudique afrme que les rabbins ont refusé de l’admettre dans la maison
d’Israël. L’hypothèse est historiquement
sujette à caution, mais Horvilleur garde ce
qui la motive : et si l’on ne pardonnait pas
aux juifs d’appartenir à une religion qui ne
veut être ni universelle ni prosélyte ?
Bien sûr, tous les antisémites ne rêvent
pas de devenir juifs. Mais ils fantasment sur
une identité à laquelle ils n’appartiennent
pas. L’auteur déroule ce fl en montrant
comment, depuis Rome, le principal adversaire des juifs est le désir d’empire. L’empire
veut être une communauté universelle
régie par la loi des hommes alors que les
juifs incarnent la séparation au nom de la
loi de Dieu. Les juifs représentent d’autant
plus l’impossibilité de « faire Tout » qu’ils
ont le mauvais goût de s’obstiner dans leur
foi, malgré les persécutions. Que peut bien
être cette identité qui empêche les autres
(les « gentils ») de ne faire qu’un ?
Delphine Horvilleur montre l’importance du thème de l’élection dans la rhétorique antisémite : le juif « n’est pas haï pour
ce qu’il n’a pas, mais pour ce qu’il a ». On lui
reproche d’avoir l’argent, le pouvoir, les privilèges, mais on lui en veut surtout d’une
élection venue du ciel et dont le reste de
l’humanité serait exclu. Or, cette élection
n’est pas quelque chose que les juifs possèdent comme un trésor, elle désigne plutôt
la tâche toujours inachevée de se consacrer
à la transcendance. Les juifs, dit l’auteur,
« ont un rapport douloureux à l’origine ».
Dieu leur fait don de la Loi, certes, mais les
Tables des commandements sont brisées
par Moïse. C’est ce que ne leur pardonnent
pas les « intégristes de l’intégrité » qui rêvent
d’une origine stable, dicible et réitérable.
L’antisémitisme est la logique mortifère
selon laquelle « pour que le monde soit en
paix, il faudrait se débarrasser de ce qui
divise, et que le juif incarne ». C’est la crainte
que le Tout (religion universelle, nation,
empire) soit menacé dans son intégrité.
C’est une angoisse identitaire dont rien
n’indique qu’elle ait cessé d’être actuelle. ■
✎
JACQUES FLORET POUR “L’OBS”
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
OSTERMEIER-ERIBON P. 76 JEAN ROLIN P. 80 JACQUES GAMBLIN P. 82
CINÉMA
L’édition
face caméra
Les éditeurs ressemblent-ils à GUILLAUME
CANET dans “Doubles Vies” ? Cinq d’entre
eux ont vu pour “l’Obs” le film que consacre
OLIVIER ASSAYAS aux dessous de
SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS. Verdict
Propos recueillis par
É L I SA B E T H PH I L I PPE
CAROLE BETHUEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« DOUBLES VIES »,
par Olivier Assayas,
en salles le 16 janvier.
C
’est Olivier Nora qui a écrit les dialogues »,
plaisante Manuel Carcassonne, le patron
des éditions Stock, pendant la projection.
Rires dans la salle. Il faut dire que le public
est un peu particulier. Il se compose uniquement d’éditeurs. Un panel d’initiés qui
peut saisir la boutade sibylline, ainsi que les
clins d’œil du film d’Olivier Assayas.
« Doubles Vies » raconte les rapports délicieusement ambigus entre Alain, un éditeur joué par Guillaume Canet avec une
élégance rouée, et Léonard, un écrivain
interprété par Vincent Macaigne, version
barbue et dépressive de Christine Angot.
Les deux hommes sont amis, dînent
ensemble avec leurs compagnes respectives : Séléna, actrice incarnée par Juliette
Binoche, et Valérie, assistante parlementaire campée par Nora Hamzawi. Tout se
complique quand Alain refuse un manuscrit de Léonard. Est-ce seulement pour des raisons littéraires ?
Marivaudage rohmérien en diable, trufé d’échanges sur le marché du livre – d’où la blague de Carcassonne –, les dérives de
l’autofction et la menace numérique fgurée par une jeune arriviste (Christa Théret), le flm d’Assayas tend au monde de l’édition un miroir sur grand écran. Déformant ou non, c’est la question que nous avons posée à cinq éditeurs : Manuel Carcassonne
(Stock), Antoine Gallimard (Gallimard), Frédéric Martin (Le
Tripode), Olivier Nora (Grasset) et Stéphanie Polack (Fayard).
Ça tourne à Saint-Germain-des-Prés !
72
L’OBS/N°2827-10/01/2019
“ON NE VOIT JAMAIS
L’ÉDITEUR ÉDITER”
Olivier Nora,
PDG des éditions Grasset
« C’est un pari audacieux que de flmer
l’inflmable : le milieu de l’édition
n’étant pas cinégénique, Olivier
Assayas a choisi de réaliser un flm de
mots, de dialogues, dans la lignée du
cinéma très français des Carné, Renoir, Trufaut ou Rohmer. On
ne voit jamais le romancier écrire ni l’éditeur éditer : l’écrit est
représenté par l’oral, la création par la conversation.
Le flm aborde beaucoup de sujets actuels du métier : l’autofction, le basculement numérique, le rachat des éditeurs indépendants par de grands groupes multimédias. Il évoque moins
la vraie difculté que nous rencontrons actuellement, à savoir
la désertion du lectorat au proft des réseaux sociaux et des
séries télévisées (l’Allemagne a ainsi perdu 6 millions de lecteurs en dix ans…). La jeune maîtresse de l’éditeur, qui travaille
CAROLE BETHUEL - OLIVIER ROLLER/DIVERGENCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
Guillaume Canet (Alain, l’éditeur)
et Vincent Macaigne (Léonard, l’auteur).
tion. Nous sommes beaucoup plus sérieux. Tout le monde ne
couche pas avec tout le monde ! Je ne me suis pas une seconde
reconnu dans le personnage de Canet. Je ne vois pas quel éditeur le pourrait. A part quelques jours avec Daniel Pennac, je
suis rarement parti en vacances avec des auteurs. Je préfère
partir avec des gens de la mer, par exemple.
L’auteur attend beaucoup de son éditeur : une aide fnancière, des encouragements, des prix littéraires ; il peut aussi
se rebeller. Les relations peuvent être beaucoup plus
intenses, plus dures. Dans le flm, ça reste gentillet : l’auteur encaisse sans rien dire le refus de son manuscrit. J’en
connais qui seraient partis en cassant la vaisselle.
Le flm donne une vision un peu rapide de notre métier, entre
cocktails et discussions superfcielles. Chez Gallimard, on
reçoit entre 6 000 et 10 000 manuscrits par an. On prend le
temps de discuter, de débattre. Et nous ne sommes pas à ce
point déconnectés de la réalité et de l’actualité. Nous essayons
au contraire de sentir la société. Nous avons la revue « le
Débat », et sur la question de l’islamisme, par exemple, nous
publions Gilles Kepel. Comme disait Proust, « le rôle de la littérature est de révéler les vérités cachées sous les réalités
acquises ». Notre vrai sujet de préoccupation, c’est l’érosion du
marché et le temps consacré à la lecture. J’ai personnellement
peur d’une génération perdue. Il y a un refux, avec de plus en
plus de livres et de moins en moins de lecteurs.
“ON NE REFUSE PAS UN
MANUSCRIT EN OFFRANT
UNE TERRINE”
avec lui comme responsable de la transition numérique, incarne
très bien cet entre-deux-mondes puisqu’elle se situe à la fois
entre le papier et l’écran, et entre deux sexualités – homo et
hétéro. Dans l’ensemble, le flm représente notre milieu de façon
réaliste, même s’il y a une dimension satirique évidente. Je me
suis retrouvé dans les déchirements de l’éditeur interprété par
Guillaume Canet, tiraillé entre la tradition et la modernité. »
“TOUT LE MONDE NE COUCHE
PAS AVEC TOUT LE MONDE !”
Antoine Gallimard,
président des éditions Gallimard
et du groupe Madrigall
« J’ai publié un livre d’Olivier Assayas
sur les racines de sa culture cinématographique [« Présences. Ecrits sur le
cinéma », 2009]. Dans le prolongement de « Sils Maria », son flm est une comédie de mœurs
sur la valse des ego davantage qu’une satire du milieu de l’édi-
LÉA CRESPI/PASCO - LE TRIPODE
Frédéric Martin, fondateur
des éditions Le Tripode
« A mes yeux, le flm ne représente ni
ce qu’a été l’édition, ni ce qu’elle est
devenue. Pour moi, un éditeur, c’est
Pierre-Jules Hetzel avec Jules Verne,
Gaston Gallimard avec Céline… Je pourrais citer cinquante
noms d’éditeurs dont la vie ne correspond pas à ce qu’en
montre Assayas. Le personnage de Canet roule dans une belle
voiture, possède une belle maison, ce n’est pas l’éditeur qui
gagne 2 000 euros brut… Notre quotidien ne consiste pas à
jouer à cache-cache avec un auteur. Je ne vois pas quel éditeur
peut se démerder aussi mal pour refuser un manuscrit. On ne
peut pas s’en sortir en ofrant une terrine. Il faut un minimum
de respect. Des histoires de trahison existent, bien sûr, mais
c’est du petit calibre, du Woody Allen ou du Nanni Moretti de
basse intensité. En revanche, le flm est juste dans sa façon
d’aborder le rapport de l’auteur avec son œuvre. Pour lui, c’est
sa vie. Quand un écrivain remet son manuscrit, c’est comme
dans « le Salaire de la peur » : il vous confe de la nitroglycérine qu’il faut conduire à bon port. Plus une œuvre est importante, atypique, plus l’éditeur a une vraie responsabilité. Il
L’OBS/N°2827-10/01/2019
73
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
y a forcément une tension, car vous pouvez détruire
quelque chose de beau.
La vision d’Assayas est tout de même un peu dépressive, avec
une nostalgie par anticipation assez proustienne. Bien sûr,
c’est la crise, mais nous avons tous de quoi manger. Et je ne
suis pas sûr qu’il y a vingt ou trente ans, créer une maison
comme Le Tripode aurait été possible. La vraie révolution
numérique, c’est la diminution des coûts de fabrication et des
moyens mis pour la difusion des livres. Ce qui m’a par exemple
permis de publier une œuvre comme celle de Charlotte Salomon [un livre de 820 pages qui réunit textes et peintures]. »
“TOUS LES ÉDITEURS
RESSEMBLENT
À GUILLAUME CANET”
Manuel Carcassonne,
directeur général de Stock
« Au cinéma, les éditeurs sont souvent
montrés comme des aigrefns qui
n’ont jamais lu un livre et s’intéressent uniquement au nombre de
palettes qu’ils peuvent écouler. Le flm d’Assayas est plus vraisemblable. Son éditeur est cultivé, aime lire, se trouve
confronté aux mêmes problématiques que nous. Et bien sûr,
nous avons tous une ressemblance physique avec Guillaume
Canet ! L’écrivain campé par Vincent Macaigne est lui aussi
très réaliste, totalement “égocentré”, comme beaucoup d’auteurs. C’est un auteur d’autofction qui se voit reprocher d’utiliser la vie de ses proches. En tant qu’éditeur d’Emilie Frèche
[qui a provoqué un scandale avec son livre “Vivre ensemble”
mettant en scène son beau-fls, NDLR], je connais bien le débat !
Les rapports entre le romancier et l’éditeur me semblent aussi
Léonard (Vincent Macaigne), en signature dans une librairie.
74
L’OBS/N°2827-10/01/2019
assez justes. Comme Canet dans le flm, moi aussi il m’arrive de
partir en vacances avec mes auteurs. Ce sont des relations très
particulières, qui ne sont désintéressées ni dans un sens ni dans
l’autre. Il y a toujours une tendance à faire de l’éditeur le plus
démoniaque du couple, mais ce n’est pas tout à fait vrai.
Le flm m’a fait rire. Une phrase comme “Les tweets sont les
haïkus d’aujourd’hui”, je l’ai entendue mille fois ! Je ne peux
pas totalement donner tort au tableau très germanopratin
qu’Assayas fait de notre milieu. On travaille sur quelques
arrondissements de Paris et lorsqu’on se rend en province,
on va toujours chez les mêmes libraires. L’édition pratique
une économie de l’entre-soi assez forte. Mais justement, je
fais ce métier parce que je sais que je suis coupé du réel. Mon
rapport avec le réel passe par les textes. »
“L’AUTEUR EST HUMILIÉ
PAR TOUT LE MONDE”
Stéphanie Polack,
directrice littéraire chez Fayard
« J’ai trouvé le flm plutôt réaliste, dur et
désenchanté. La langue employée, la
teneur des discussions, tout m’a semblé
assez juste. L’éditeur incarné par Guillaume Canet dit bien le mélange de
cynisme et de foi que l’on développe dans ce biotope. Il faut les deux
pour avancer dans un monde si menacé d’obsolescence et qui ne
sait plus se penser lui-même. (Ce personnage est capable de dire
tout et son contraire, en fonction de son interlocuteur.) Quant à
l’auteur, Assayas prend le parti d’en faire la fgure humiliée du flm.
Il est humilié par tout le monde : par son éditeur, par sa compagne,
par lui-même, alors que dans l’inconscient collectif, il n’y a rien de
plus prestigieux qu’être écrivain. Mais tous les éditeurs qui ont été
des référents pour moi – je pense notamment à Jean-Marc Roberts [ancien
patron de Stock, mort en 2013] – mettaient l’auteur au centre du dispositif.
L’édition a toujours été du côté du
minoritaire. C’est encore plus vrai
aujourd’hui. Comment rendre le livre
désirable face aux nouvelles alternatives ? On le voit aussi avec l’actrice jouée
par Juliette Binoche : elle incarne
Phèdre mais doit camper une fic dans
une série grand public. Que l’on soit écrivain ou comédienne, il est devenu difcile de vivre de son art. Il y a ce contrechamp terrible où l’on voit qu’il n’y a que
trois personnes dans la salle pour assister à une rencontre littéraire. On l’a tous
vécu. En revanche, la vision de l’édition
comme milieu totalement déconnecté
du réel me semble un peu forcée. L’ambition d’un éditeur est que ses livres
témoignent de l’époque. Le flm donne
aussi l’impression que l’on gagne tous un
argent dingue. Les salaires ne sont pas ce
que l’on croit. » Q
FRANCK FERVILLE/AGENCE VU - MARC SOYEZ/ALAMO - CAROLE BETHUEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
Vu le temps qui s’écoule entre son écriture et sa
sortie, « Doubles Vies » ne risquait-il pas de sembler en partie obsolète ?
Je me suis immédiatement posé la question de l’obsolescence. Mais le vrai sujet du flm n’est pas le monde
de l’édition, c’est le changement : des gens confrontés
à l’évolution, la transformation, voire la disparition de
ce qui leur semblait immuable. Or, les modalités de
cette adaptation sont identiques selon les époques et
les métiers. Un boulanger regardera le flm selon ses
modalités, un plombier, selon les siennes. Bizarrement,
je pense que plus un flm traite d’un sujet spécifque,
moins il vieillit.
Le débat autour de l’e-book est-il encore vraiment d’actualité ?
Non, et c’est ce qui m’intéressait. L’e-book est venu et
reparti. Il incarnait le renouveau et fnalement, non.
Ce qui croît aujourd’hui, ce sont les livres lus par des
personnalités et les podcasts. C’était imprévisible il y
a quelques années.
Olivier Assayas :
“Le monde change,
l’édition aussi…”
Propos recueillis par N I C O L A S S C H A L L E R
Pourquoi ce personnage d’éditeur, fnalement
incarné par Guillaume Canet, vous poursuivait-il ?
Parce qu’il est tiraillé entre l’ancien et le nouveau. Il
n’est pas une victime de cette transformation du
monde, mais se pose des questions morales à un
endroit où il est actif, décideur.
Vous êtes-vous inspiré d’un éditeur particulier ?
Non, ce n’est pas un flm à clé. J’ai publié quelques
livres, le monde de l’édition ne m’est pas complètement
étranger mais mes personnages sont de pures fctions.
NOËL BERTRAND/SIPA
Caricatural, je ne l’espère pas. Mais satirique, oui. Au
cinéma, quand on parle d’idées, mieux vaut le faire avec
légèreté, humour. Le ton est assez semblable à celui de
mon flm « Irma Vep », qui traitait de la transformation
du cinéma indépendant. En revanche, je ne suis pas du
tout second degré. J’ai besoin d’être solidaire de chaque
personnage. Chaque fois qu’ils parlent, je suis avec eux.
Le décalage entre le microcosme germanopratin et les mouvements qui agitent la France en ce
moment est éloquent…
Pourquoi ce flm sur le milieu de l’édition ?
Au début des années 2000, j’avais écrit un scénario
sur un éditeur confronté à la transformation du terrain. Un projet assez ambitieux, que je devais tourner
avec Daniel Auteuil, Géraldine Pailhas et Asia Argento.
Il ne s’est pas fait, faute de fnancement. Après « Sils
Maria », je l’ai relu : son romanesque n’était plus en
phase avec ma manière de penser, mais le personnage
de l’éditeur me revenait de façon lancinante. Je suis
reparti de zéro : je l’ai fait vivre dans une scène, la première de « Doubles Vies ». Ce qui m’intéressait, c’était
les idées débattues. Comment s’articulent la vie et la
réfexion au sein d’une profession ? Scène après scène,
le flm s’est révélé beaucoup plus léger que mon projet antérieur et la problématique du numérique s’est
invitée : c’est le vecteur du changement dans le monde
contemporain, et dans l’édition en particulier.
Le ton du flm est assez insaisissable. L’avezvous voulu satirique, voire caricatural ?
La temporalité du cinéma n’est pas celle du journalisme. Ceci dit, je souhaitais qu’il y ait le moins d’espace possible entre la production du flm et sa sortie.
Il était fni en juin dernier mais le distributeur a préféré attendre janvier. Quand je l’ai présenté au Festival de New York, j’ai lu dans le « New York Times »
que deux chaufeurs de taxi s’étaient suicidés : ils ne
supportaient pas la façon dont les plateformes numériques de type Uber ont bouleversé leur monde.
Le décalage tient surtout au déflé d’appartements et de maisons cossus que met en scène
votre flm…
OLIVIER ASSAYAS
est né le 25 janvier 1955
à Paris. Ancien élève de
l’Ecole des Beaux-Arts
et titulaire d’une
maîtrise de lettres
modernes, il a réalisé
notamment « Désordre »
(1986), « les Destinées
sentimentales » (2000),
« Clean » (2004),
et « Carlos » (2010).
Je suis très attentif à l’exactitude sociologique de mes
flms. Aujourd’hui, dans le cinéma français, il y a une
forme de misérabilisme que je trouve très faux.
Socialement, les classes moyennes sont plus à vif
qu’un prolétariat qui soufre d’être automatisé et de
plus en plus obsolescent. Les « gilets jaunes » ne
vivent ni plus ni moins bien que Léonard (Vincent
Macaigne) et Valérie (Nora Hamzawi). Léonard,
l’écrivain, ne gagne rien. Valérie a un salaire pas mirifque, de quoi louer un 60-m2 dans le 20e arrondissement de Paris. Ce qui peut créer un fossé avec l’actualité, comme vous dites, c’est le fait qu’ils ont des
livres. Quand je flme un appartement d’intellectuel,
il y a des livres. Si le spectateur, hélas, considère
comme élitiste de lire des livres… Q
L’OBS/N°2827-10/01/2019
75
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le grand metteur en scène
allemand THOMAS
OSTERMEIER adapte
“Retour à Reims”,
de DIDIER ERIBON.
Un spectacle très
POLITIQUE, dont ils nous
expliquent les enjeux
De notre envoyé spécial à Lausanne
JAC Q U E S N E R S O N
Photo M AT H I L DA O L M I /
T H É ÂT R E D E V I DY
RETOUR À REIMS, d’après Didier Eribon.
Mise en scène Thomas Ostermeier.
Théâtre de la Ville à l’Espace Cardin,
du 11 janvier au 16 février.
Puis en tournée jusqu’au 23 mai.
THÉÂTRE
“La gauche
parle le langage
de la droite”
A l’origine de « Retour à Reims », que le metteur en
scène allemand Thomas Ostermeier présente – en
français – ces jours-ci à l’Espace Cardin, se trouve un
livre publié sous le même titre par le sociologue Didier
Eribon. C’est à la fois un récit autobiographique et un
essai sociologique. Eribon y parle de la honte de ses origines modestes, qui l’a longtemps taraudé, et du glissement signifcatif de sa famille, des ouvriers chez qui
voter communiste allait de soi, vers le lepénisme. Le
directeur de la Schaubühne y a trouvé l’inspiration d’un
spectacle qui s’est déjà joué en Angleterre et en Allemagne. L’infatigable Ostermeier en mettra bientôt une
autre version en chantier à l’intention de l’Italie. Nous
les avons rencontrés, Didier Eribon et lui, pendant les
répétitions du spectacle au Théâtre Vidy-Lausanne.
Thomas Ostermeier, comment avez-vous pris
connaissance de ce livre ?
Thomas Ostermeier. Je l’ai acheté après avoir lu la
critique du « Deutsche Zeitung » au moment de sa
sortie en Allemagne, en 2016. La honte sociale, l’enfance difcile, le père alcoolique, tout résonnait avec
mes propres origines. Ma mère était vendeuse dans
un supermarché, mon père, un soldat de grade subalterne. Quand j’ai terminé le bouquin, lu en trois jours,
je me suis dit : « Je ne suis pas seul. »
Comment s’est faite la jonction EribonOstermeier ?
76
L’OBS/N°2827-10/01/2019
MATHILDA OLMI/THÉÂTRE DE VIDY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
Didier Eribon. La traduction du livre en allemand a
pris du temps. Il n’est sorti en Allemagne que sept ans
après la France. Peu après, j’ai participé à un débat à
la Schaubühne. Après celui-ci, Thomas m’a dit : « Je
voudrais, si tu le permets, faire quelque chose de ton
livre, mais je ne sais pas encore quoi. » Un mois plus
tard, il m’a dit : « J’ai l’idée. »
Le livre est pourtant peu dialogué, aussi peu
théâtral que possible…
D. E. Le récit y est en efet toujours imbriqué dans l’analyse, et l’analyse dans le récit. Mais il faut rappeler qu’en
2016 Laurent Hatat en a déjà tiré un spectacle pour le Festival d’Avignon.
En somme, vous avez écrit une pièce à partir du
livre ?
T. O. Appeler ça une pièce serait de la triche. C’est un
hybride de théâtre avec un flm documentaire qui montre
le retour de Didier à Reims.
D. E. Nous nous y sommes rendus deux fois ensemble
pour flmer les lieux de ma jeunesse. Notamment l’usine
maintenant désafectée où ma mère travaillait à la chaîne
dans les années 1970. Elle symbolise bien le destin de la
classe ouvrière, cette usine en ruines. Du temps de ma
mère, 1 700 ouvriers et ouvrières y étaient employés. Dont
500 syndiqués à la CGT. Aujourd’hui, des afches de
Marine Le Pen sont collées sur la façade…
Quel est le dispositif théâtral ?
D. E. La pièce se déroule dans un studio où une actrice
enregistre la voix of d’un documentaire. (En Angleterre
et en Allemagne, c’était Nina Hoss ; en France, ce sera
Irène Jacob.) Mais elle n’est pas d’accord avec le découpage du livre auquel le réalisateur a procédé. Il y a ensuite
une deuxième partie, plus axée sur la politique, l’évolution
de la gauche en Europe. Et un dialogue entre Cédric
Eeckhout, qui joue le réalisateur du flm, et Blade MC
AliMBaye, l’ingénieur du son. Pour fnir, alors que Nina
Hoss a raconté l’histoire de son père, ancien ouvrier communiste, Blade racontera celle de son grand-père, un
tirailleur sénégalais venu en France pour servir de chair
à canon pendant la Seconde Guerre mondiale.
Ça ne nous dit pas qui est l’auteur du spectacle…
T. O. Disons qu’il s’agit d’une « écriture de plateau »,
comme on dit en France. Je n’aime pas ce terme mais
on peut l’employer dans la mesure où, hier par exemple,
j’ai interviewé Blade pour obtenir de lui le matériau de
la dernière partie. Didier faisant de nombreux parallèles avec les mouvements de libération des Noirs aux
Etats-Unis décrits par James Baldwin et les mouvements d’émancipation des ouvriers en France, je crois
justifé d’insérer l’histoire du tirailleur sénégalais à la
fn du spectacle. Mais on ne peut pas parler d’écriture.
D. E. Cette dernière partie est entièrement le fruit du
travail de Thomas avec ses acteurs, j’aurais été incapable de l’écrire. Le spectacle est issu de notre rencontre. Une histoire d’amitié. Un jour, j’ai demandé à
Thomas quand il nous montrerait la version fnale, et
il a répondu : « Jamais, je peux toujours changer. »
Pourquoi « Retour à Reims » a-t-il un tel écho en
Allemagne ?
T. O. Pour ce qui concerne l’Allemagne, je peux
répondre : le livre est tombé à point nommé. En ce
moment, il y a chez nous une montée de l’extrême
droite qui, compte tenu de notre histoire, nous désespère. Tout le monde veut comprendre d’où elle vient
et savoir comment s’y opposer. Deuxième raison : ce
livre ofre une analyse très profonde des mouvements
sociaux, de l’évolution des partis socialistes et
sociaux-démocrates en Europe depuis trente ou quarante ans, mais c’est en même temps un livre très personnel, intime. La biographie rend l’analyse crédible.
Ce n’est pas quelqu’un qui nous explique le monde,
mais quelqu’un qui se confesse.
Vous dites, Didier Eribon, avoir longtemps eu
plus honte de vos origines modestes que de votre
homosexualité…
D. E. La honte de ma sexualité, je l’ai dépassée. Dans
« Réfexions sur la question gay » ou « Une morale du
minoritaire », mon essai sur Genet, j’analyse la honte
comme un afect central dans les existences individuelles et collectives. J’ai abordé d’autres hontes – la
honte raciale par exemple. Mais pas cet autre aspect
de mon expérience personnelle : être fls de
Organisé par
ACCOR HOTELS
Feel Welcome
PRÉFET
DE LA RÉGION
PROVENCE-ALPES
CÔTE D'AZUR
BIO EXPRESS
Né en 1968 à Soltau, dans
le nord de l’Allemagne,
THOMAS OSTERMEIER
codirige la Schaubühne
de Berlin, avec la
chorégraphe Sasha Waltz,
depuis 2000. On lui doit de
nombreuses mises en
scène, dont « Richard III »
(en 2015 au Festival
d’Avignon) et « la Nuit
des rois », de Shakespeare
(en 2018 à la ComédieFrançaise).
Né en 1953, ancien
journaliste au « Nouvel
Observateur »,
DIDIER ERIBON
a longtemps enseigné
la philosophie à
l’université d’Amiens
et aux Etats-Unis.
Il a notamment publié
« Michel Foucault »
(1989), « Réflexions
sur la question gay »
(1999) et « Retour
à Reims » (2009).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ganiser, résister. Si les gens n’ont que des emplois précaires ou sont au chômage, ils ne peuvent pas faire
grève. Le travail a changé, la classe ouvrière a changé
– même si les conditions de travail des caissières d’hypermarché restent proches de celles de ma mère
autrefois. La gauche a cessé de se préoccuper des
ouvriers, des démunis, du travail précaire. A partir des
années 1980, elle s’est mise à parler le langage de la
droite : modernisation de l’économie, etc.
Ce qui correspond selon vous à sa conversion à
« l’économie de marché corrigée », pour
reprendre l’expression de Laurent Fabius ?
Irène Jacob
pendant une
répétition de
« Retour à Reims ».
“LA RÉVOLTE
DES ‘GILETS
JAUNES’
NE M’ÉTONNE
PAS”
pauvres. J’ai quitté mon milieu pour un autre.
Occulté mon passé. Menti sur mes origines. Puis, à la
mort de mon père, je me suis dit : « Pourquoi n’ai-je
jamais parlé de ça ? Qu’est-ce que c’est qu’un intellectuel
qui prétend critiquer la société et n’ose pas aborder la
question de l’appartenance sociale ? » A la sortie de
« Retour à Reims », Annie Ernaux évoquait dans « le
Nouvel Observateur » une espèce de coming out social.
THOMAS OSTERMEIER Vous annonciez déjà, voici dix ans, que la gauche
avait perdu sa capacité à représenter le peuple.
D’où le glissement à droite de la classe ouvrière,
si tant est qu’elle existe encore…
D. E. Mon livre analyse cette évolution. Je repense à
l’usine où travaillait ma mère, aux longues grèves de
1978 lors desquelles un gréviste a été tué. Où sont les
enfants, les petits-enfants de ces ouvriers ? Où sont les
500 cartes de la CGT ? Je n’ai pas la nostalgie des
grandes usines, les conditions de travail y étaient
épouvantables. Mais on pouvait s’y rassembler, s’or-
78
L’OBS/N°2827-10/01/2019
D. E. Disons qu’à ce moment-là, il y a eu une dérive
des continents vers la droite. Gigantesque. Le discours
marxiste a disparu, la notion de lutte des classes a été
considérée comme archaïque. Mais quand on fait
disparaître la notion de classe ouvrière, on ne fait pas
disparaître les gens qui en font partie. Et s’il n’y a plus
à gauche une pensée politique à laquelle s’identifer,
ils vont voter en face. Je me suis lancé dans ce livre
quand j’ai découvert que ma famille jadis communiste
(on disait « le Parti ») vote désormais pour l’extrême
droite. Comment a-t-elle pu changer à ce point ? Que
s’est-il passé pour qu’il soit aussi évident pour mes
frères de voter Front national qu’il était évident pour
mes parents de voter communiste ? Les mots sont
importants. La façon dont on décrit le monde est une
façon de le construire. Pourquoi mes parents sont-ils
passés d’un temps où l’on disait « Nous les ouvriers »
(opposé à « Eux les bourgeois, les patrons, les exploiteurs ») à un autre « Nous » : « Nous les Français »
(opposé à « Eux les étrangers qui viennent profter des
allocations familiales, etc. ») ?
Ils avaient entre-temps acheté une voiture, un
téléviseur, un « canapé en simili cuir »…
D. E. Oui, ils aspirent à ne plus être ce qu’ils étaient. Et
les immigrés pauvres qui débarquent chez eux sont
l’image repoussoir de ce qu’ils ne veulent plus être. La
gauche n’a pas su trouver un langage qui leur permette
de penser leur expérience. C’est pourtant le rôle des
partis. Dans « Nations et Nationalismes », l’historien
anglais Eric Hobsbawm montre bien que ce ne sont
pas les nations qui produisent le nationalisme, mais le
discours des intellectuels. Dans les vingt dernières
années, il s’est joué dans les pays européens une
bataille des discours, perdue par la gauche quand elle
a abandonné son vocabulaire pour adopter le discours
technocratique d’Emmanuel Macron, qui est l’aboutissement de trente ans d’évolution vers la droite. Mais
quand la gauche ne se réfère plus à Marx, Sartre ou
Bourdieu et se donne Aron pour penseur, on voit le
résultat. J’avais raison de dire que voter Macron n’était
pas voter contre Marine Le Pen mais pour Marine Le
Pen dans cinq ans : elle risque d’arriver en tête aux
élections européennes.
Que pensez-vous des « gilets jaunes », Thomas ?
T. O. En Allemagne plus encore qu’en France, les
médias répandent l’image d’un mouvement lepéniste.
Ce n’est pas vrai, il y a des lepénistes chez les « gilets
MATHILDA OLMI/THÉÂTRE DE VIDY - MATHILDA OLMI/THÉÂTRE DE VIDY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
jaunes », mais d’autres forces aussi. Cette révolte ne
m’étonne pas, je m’étonne qu’elle ait tant tardé à venir.
Pourquoi n’y a-t-il pas de « gilets jaunes » chez
vous ? T. O. A cause de notre goût de la discipline et de la paix
sociale. Nos syndicats ne sont pas aussi combatifs que
votre CGT. Nos leaders syndicaux sont plus proches des
patrons que des travailleurs. Il n’y a pas si longtemps,
chez Volkswagen, on leur ofrait les services de prostituées dans un appartement mis à leur disposition à
Braunschweig. Il y a eu d’autres scandales. Si une part
des Allemands ont les mêmes problèmes qu’un tiers des
Français, ils restent fers de la puissance de leur pays :
« On domine l’Europe, nos voitures, nos machines sont les
meilleures, nos ingénieurs sont les plus forts… » Le discours nationaliste marche toujours chez nous. C’est à
nous que la monnaie commune profte avant tout. Mais
si la crise économique venait à nous toucher…
D. E. J’ai quand même été frappé par le nombre de
gens qui restaient pour discuter après la représentation à Berlin. Le théâtre que fait Thomas n’est pas
détaché du monde.
T. O. Je suis un artiste mais aussi un citoyen. Le retour
de l’antisémitisme, de l’islamophobie, m’inquiète. Je
ne suis pas naïf au point de croire que le théâtre suft
à changer les choses. Il est important de descendre
dans la rue, comme lors de la manifestation contre le
racisme organisée en octobre dernier à Berlin par le
collectif #unteilbar (« indivisible »). Le problème, c’est
qu’en Allemagne comme en France, la gauche est divisée : Sahra Wagenknecht a donné pour consigne aux
adhérents de son parti, Die Linke, de ne pas participer
au déflé. Le nationalisme et le populisme infltrés
dans une partie de la gauche sont extrêmement nocifs.
Vous craignez que l’extrême droite n’accède au
pouvoir en Allemagne ?
AGAT FILMS & CIE
PRÉSENTE
« Retour
à Reims » :
« Un hybride de
théâtre avec un
documentaire ».
T. O. Pas impossible. Voyez l’Autriche où l’on parle allemand, où les mentalités sont proches des nôtres : il y a
là-bas une collusion entre la droite et l’extrême droite.
Et vous, Didier, croyez-vous que le risque existe
chez nous ?
D. E. Non. De la même manière que je n’ai jamais cru
que Marine Le Pen allait gagner les élections en 2017,
je ne crois pas que le Rassemblement national gagnera
la prochaine présidentielle, ni les législatives. Mais il
risque de se retrouver massivement représenté dans
nos institutions, à l’Assemblée nationale, dans les mairies, etc. Et l’on a vu son pouvoir de nuisance quand il
s’est emparé de certaines villes en 1986 : coupes dans
les budgets de la culture, des bibliothèques, des associations d’aide aux migrants… Tout ce que nous détestons est alors mis en place à grande échelle. Q
“LA GAUCHE
A CESSÉ
DE SE
PRÉOCCUPER
DES
DÉMUNIS”
DIDIER ERIBON Une comédie policière façon
Agatha Christie.
Original et drôle.
LʼOBS
APRÈS
ND
PEPPER LA
T
E
E
W
MY S
L’OBS dans La DISPUTE,
UN FILM DE
EEM
HINER SAL
ACTUELLEMENT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉCIT DE VOYAGE
Sur les traces
de Lawrence
d’Arabie
Dans “Crac”, JEAN ROLIN raconte
comment il s’est rendu en SYRIE, sur
les traces de T. E. Lawrence, pour
visiter des châteaux forts redevenus
des lieux de GUERRE. Entretien
Propos recueillis par G R É G O I R E L E M É N AG E R
CRAC, par Jean Rolin,
P.O.L, 192 p., 19,90 euros.
D’où vous est venue, dès le début de la guerre en Syrie, l’idée
d’aller là-bas pour visiter le Crac des Chevaliers ?
J’avais vu un reportage d’AFP-TV où cette forteresse était occupée par des rebelles. Cet édifce extraordinaire, que j’avais visité
dans des temps plus cléments, était l’objet d’un siège, ce qui d’une
certaine façon est sa vocation : depuis les Croisades jusqu’au
80
L’OBS/N°2827-10/01/2019
xixe siècle, le Crac n’a cessé d’être assiégé, partiellement détruit,
reconstruit. D’un coup, il retrouvait cette vocation militaire dans
des circonstances tragiques. Par ailleurs, je voulais refaire du
reportage un peu sérieux. Non que je trouve négligeable d’en
avoir fait un sur les grenouilles de Notre-Dame-des-Landes,
mais enfn, dans un futur pas si lointain, il y a des choses que je
ne pourrai plus faire. Notamment parce que je serai mort, et ne
pourrai donc plus faire grand-chose.
Mais vous ne vous y êtes fnalement rendu qu’après avoir
lu Lawrence d’Arabie ?
Oui, j’ai découvert que T. E. Lawrence avait fait sa thèse à Oxford
sur l’architecture militaire des Francs. Il avait parcouru la France
à bicyclette puis avait traîné ses guêtres au Crac, avant 1914. J’ai
appris aussi qu’il avait passé une partie de son enfance à Dinard,
comme moi… Je suis allé au Liban et en Syrie à l’automne 2017 ;
puis au Liban et en Jordanie à la fn de l’hiver 2018. J’avais cette
fois un projet présentable. Si j’avais dit aux autorités syriennes :
« Je veux voir ce que devient le Crac dans la guerre », quand il
était sous le contrôle des rebelles, je n’aurais pas eu une réponse
favorable. Me présenter comme un gentil garçon – ce que je suis
par ailleurs, ou du moins ce que je peux être – qui va refaire le
voyage de Lawrence, c’était autre chose. Et c’était la vérité, sauf
que Lawrence l’avait intégralement fait à pied, et en plein été, ce
qui est dingue… Je voulais en particulier visiter les forteresses
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
Le Crac
des Chevaliers à l’ouest de la Syrie,
construit en 1031.
tuiles tombées du toit… En Syrie, j’étais accompagné par un
interprète et un chaufeur, très sympathiques. Je savais qu’ils
devraient rendre compte de tout ce que je faisais. J’ai appris
depuis que la directrice du Crac ne l’était plus. Je vois mal comment ça pourrait être du fait de ma visite, d’autant qu’elle n’a fait
que me raconter des atrocités sur les rebelles. Mais ce régime
est si policier et si paranoïaque…
Dans quel état est le Crac, par rapport aux souvenirs que vous en
aviez ?
De loin, on ne voit aucune diférence.
Puis on y accède par une extraordinaire rampe coudée qui forme un
tunnel, et on se retrouve à l’air libre,
dans la cour principale, où il y a énormément de choses détruites : des
murs efondrés, des trous causés par
des projectiles de très gros calibre et
des bombes d’aviation. Mais ce n’est
pas comparable à Palmyre. Là, c’est
réparable.
Quel avenir voyez-vous pour la
Syrie ?
BIO
Né en 1949 à Boulogne-Billancourt,
Jean Rolin est notamment
l’auteur de « la Ligne de front »
(prix Albert-Londres 1988),
« l’Organisation » (prix Médicis
1996), « les Evénements » (2015) et
« Peleliu » (2016, réédité par la Table
Ronde dans « la Petite Vermillon »).
qui ont connu un regain d’actualité, soit militaire comme Beaufort au Liban, soit lié au terrorisme comme Kerak en Jordanie.
C’est une région où l’islamisme semble assez fort.
Qu’avez-vous vu de la guerre, en Syrie ?
A l’automne 2017, on savait que les rebelles avaient perdu la
guerre, mais elle n’était pas du tout fnie. A Damas, on entendait
des bombardements massifs sur le quartier de Jobar et de la
Ghouta. J’ai vu décoller des Soukhoï russes, il y avait des checkpoints partout. J’imagine que c’est toujours le cas. La guerre n’est
pas terminée. La région d’Idlib reste sous contrôle des rebelles.
Vous faites beaucoup d’allusions à une présence invisible
des Russes…
Le régime n’a dû sa survie qu’à leur appui, faute de quoi il aurait
été balayé. Au sol, il paraît qu’ils n’ont pas fait grand-chose, mais
j’ai visité le château de Saône [forteresse de Saladin]. Avec le
Crac, c’est l’un des deux châteaux dont Lawrence dit qu’il est
le plus beau du monde : il faudrait savoir, mais entre les deux
mon cœur balance aussi. Bref, il m’a semblé à certains signes
que ce château avait dû être pris d’assaut par un commando,
peut-être la nuit… On m’a dit que c’étaient les forces spéciales
russes. Mais je n’en sais foutre rien ! Les gens ont si peur qu’ils
disent n’importe quoi. Ils racontent toujours n’importe quoi
dans les pays en guerre. Je me souviens, dans les Balkans, on te
disait que tel monastère était détruit. Tu arrivais, il y avait trois
MANUEL COHEN/AFP
Je n’en sais rien, je ne parle pas arabe.
Mais je suis très pessimiste, évidemment. La fausse victoire du régime se traduit par des dizaines
de milliers de morts, des centaines de milliers de déplacés, une
haine pire que jamais entre les communautés. Dans le quartier
ancien de Tartous, qui est sunnite à en juger par les tenues des
femmes ou les peintures de la Kaaba sur des murs, on était
accompagnés sans l’avoir demandé. J’ai éprouvé la peur et
l’hostilité des gens devant le groupe que nous formions. J’ai
rangé mon carnet. J’avais l’impression de visiter un zoo, avec
des gardiens de zoo. Et j’ai été frappé par d’extraordinaires
amoncellements d’ordures. Le Moyen-Orient a une conception
particulière de la gestion des déchets, et là il y avait la guerre.
Malgré tout, je n’ai jamais vu ça. J’étais persuadé qu’il y avait
une volonté de laisser, en gros, les sunnites croupir dans leur
merde. Mais peut-être y avait-il une grève du syndicat CGT des
éboueurs de Tartous.
Après avoir vu tant de guerres, votre confance en l’homme
est-elle devenue inversement proportionnelle à l’intérêt
que vous portez à la nature et aux oiseaux ?
Je crains que oui. Ça paraît solennel et un peu cynique, mais il
est difcile de ne pas penser que l’homme est maudit. Donc
moi aussi. Ce qui s’est passé en Syrie est absolument horrible,
mais l’extinction de toute forme de vie animale, la destruction
de la nature fnissent par me préoccuper beaucoup plus que
les problèmes politiques. Je ne veux pas dire que l’homme est
mauvais : non, il n’est ni bon ni mauvais, mais enfn, il ne fait
que des conneries. Seuls des régimes autoritaires pourraient
prévenir la catastrophe écologique qui vient. Sauf que ce ne
sera pas le cas non plus puisque même la Chine, qui n’a pas à
s’embarrasser de gens en gilets jaunes ou de maires craignant
de ne pas être réélus, n’en a rien à faire de l’écologie. Elle
souhaite devenir la première puissance mondiale, et continue
de ravager la faune partout où il en reste, pour boulotter des
couilles de singe et des grifes de tigre. Q
L’intégralité de cet entretien est à lire sur BibliObs.com
L’OBS/N°2827-10/01/2019
81
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CINÉMA
Le facteur
Gamblin
Dans le film de NILS TAVERNIER,
Jacques Gamblin incarne le FACTEUR CHEVAL,
qui a construit de ses mains, pendant trente
années, un “Palais idéal”. Rencontre
Par B E R NA R D G É N I È S
L’INCROYABLE HISTOIRE DU FACTEUR CHEVAL,
par Nils Tavernier, en salles le 16 janvier.
Le facteur l’a sonné. Epaté même. « Je
connaissais vaguement son histoire, dit
Jacques Gamblin, j’avais entendu parler de
son “Palais idéal”, mais c’était bien fou. Je
me demandais quelle était la part de légende
dans cette histoire. En fait, la vie du facteur
Cheval est remplie de trous, d’épisodes inconnus. Pour moi, c’est un héros. » Il nous
raconte comment, après avoir découvert le
personnage, il l’a peu à peu investi : « Ce n’est
pas un rôle qu’on peut tenir quand on a
20 ans. Un rôle, c’est une coquille vide, il ne
prend forme que si l’on parvient à être touché
par une émotion. Ce qui m’a touché chez ce
facteur, c’est le cadeau qu’il nous apporte sur
un plateau : la liberté. La liberté de dire : j’ai
82
L’OBS/N°2827-10/01/2019
fait un rêve, je fonce, je vais le réaliser, contre
vents et marées, je n’abandonnerai pas. Tout
cela pour construire de ses propres mains un
objet totalement abstrait qui est désormais
considéré comme une œuvre d’art. »
Jacques Gamblin égrène les étapes de ce
parcours rural hors du commun, les tournées quotidiennes du facteur, longues de
plus de trente kilomètres, les pierres qu’il
ramasse le long des chemins et transporte
ensuite dans une brouette, puis l’improbable chantier mené après sa journée de
travail, les mains rongées par la chaux vive.
Il tombe ? Il se relève. Ses deux épouses sont
successivement emportées par la maladie,
ses deux enfants meurent. « Et il continue
malgré tout, poursuit Jacques Gamblin.
Est-il cinglé, comme le disaient certains des
habitants de Hauterives, ce village de la
Drôme où il érige son palais ? A défaut de le
savoir, je dirais que c’est un obsessionnel.
C’est aussi un taiseux, il ne parvient pas à
exprimer ses sentiments. Il n’est pas facile
d’entrer dans la peau de ce personnage. C’est
un homme sec, osseux, il a une incroyable
énergie physique et mentale. Malgré toutes
les difcultés rencontrées, il garde une part
d’innocence, il a un regard d’enfant sur le
monde qui l’entoure. Et je trouve ça vraiment
beau. Pendant le tournage, j’étais complètement immergé dans cette aventure extraordinaire, j’ai eu du mal à m’en sortir. Je ne me
prenais pas pour le facteur Cheval, mais son
histoire m’a vraiment retourné. C’est
quelqu’un qui a donné un sens à sa vie. »
Quelques semaines avant sa sortie en
salles, le flm de Nils Tavernier a été projeté
à Hauterives, devant 800 personnes,
conquises, et ailleurs, devant une assemblée
de sportifs de haut niveau. « Après la projection, j’ai discuté avec Arsène Wenger, ancien
joueur de foot et ex-entraîneur d’Arsenal. Il
m’a dit que l’équipée du facteur Cheval présentait des points communs avec le monde du
foot. Pour les joueurs, c’est la durée de la motivation qui compte. Cette chose ne s’apprend
pas. Elle repose sur un sentiment d’humilité.
C’est ce que j’ai ressenti chez le facteur Cheval.
Il a une ambition, un orgueil et en même
temps il fait preuve d’une profonde humilité.
Il dit qu’il ne fait qu’assembler les pierres que
la nature a sculptées… »
Heureux, le facteur Gamblin ? Quand on
évoque le succès de son spectacle « Je parle
à quelqu’un qui ne tient pas en place » (en
tournée à travers la France), spectacle bâti
autour des échanges qu’il a eus avec le navigateur Thomas Coville, il fait aussitôt le lien
avec le flm de Tavernier : « Thomas fait partie de ces gens que j’admire profondément.
Comme le facteur Cheval, il donne envie
d’agir. Pour moi, c’est un exemple. Ce n’est pas
une considération morale quand je dis cela.
Mais je le ressens d’une manière organique.
Il y a une forme d’amour là-dedans. »
Habitant en Bretagne, non loin du golfe
du Morbihan, Jacques Gamblin avoue
son bonheur. Il aime marcher, faire du
VTT, se baigner, il ne va pas souvent au
cinéma, ne lit pas beaucoup de livres,
n’attend pas que son téléphone sonne. Il
est heureux de planter des arbres, de
lever un mur en pierre sèche. Des projets ? Oui, il en a toujours. Q
Retrouvez tous les jeudis
L’OBS dans La DISPUTE,
produite par Arnaud Laporte
de 19 heures à 20 heures
sur France Culture.
SND
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HUMEUR
Par J É RÔ M E G A RC I N
upont Lajoie », le titre du flm
d’Yves Boisset, est devenu
une expression usuelle pour
désigner le Français moyen,
le beauf salace, le fer-à-bras
veule. L’acteur qui, non sans
provocation, l’incarna en 1975
ne mesurait pas combien ce
rôle bouleverserait sa vie. Si
Jean Carmet, qui courait en
ce temps-là après les cachets, avait accepté de jouer un
pur salaud, une quintessence d’ordure, c’est que le
cinéaste, très engagé à gauche, lui avait expliqué que
son flm serait une charge contre la xénophobie
ordinaire et le racisme anti-Arabes. C’était vrai, mais
c’était compter sans la vague d’émotion que « Dupont
Lajoie » susciterait dans tout le pays. Car, du jour au
lendemain, aux yeux du grand public, Jean Carmet fut
identifé à Georges Lajoie, ce cafetier parisien en
vacances au camping Beau-Soleil, qui viole et tue la
flle (Isabelle Huppert) d’un couple d’amis, dépose sa
proie près d’un baraquement d’ouvriers algériens et
provoque une ratonnade meurtrière. Dans « BelleFille » (NiL, 15 euros), Tatiana Vialle raconte le
cauchemar que vécut Jean Carmet, coupable d’avoir
rendu anodin, patelin, « presque sympathique », un
personnage ignoble. Dans les rues, on le prit à partie,
l’insulta, le menaça. On lança des projectiles contre sa
maison, dans la banlieue parisienne, et brisa les
fenêtres de sa cuisine. Gagné par la paranoïa, il décida
alors de vivre derrière des volets clos, de ne plus ouvrir
à personne. Et quand Tatiana, âgée de 15 ans, se vit
proposer par un réalisateur de jouer un petit rôle, Jean
Carmet, comme s’il voulait la protéger, explosa : « Moi
vivant, tu ne feras pas ce métier ! » En somme, dans
cette triste afaire, son seul crime était d’avoir le talent
de disparaître sous ses personnages. Dans la lettre
posthume que, en le tutoyant de bout en bout, en
l’aimant après l’avoir détesté, elle adresse à son
beau-père, Tatiana Vialle décrit un homme
misanthrope, mélancolique, despotique, dipsomane,
sous l’épaule duquel il ne fut pas toujours facile de
grandir. Parce qu’il le lui avait interdit et qu’elle voulait
le défer, elle ft le choix d’être comédienne, metteuse
en scène de théâtre et directrice de casting. « BelleFille », où elle rend aussi un délicat hommage à son
père biologique (l’acteur Max Vialle), est son premier
texte. Il a été joué, l’été dernier, à Avignon, par Maud
Wyler. Dans la salle du Petit-Louvre, le public était
ému. Si, en lisant cet adieu, on l’est également, c’est que
Carmet y joue son rôle le plus secret. Le dernier.
Il a pris un peu de ventre pour le rôle et l’accent rital de Brooklyn, a teint ses cheveux en noir : en chaufeur-videur un peu simplet, il est parfait dans « Green
Book » de Peter Farrelly (en salles le 23 janvier). Viggo Mortensen (photo),
l’acteur classieux de « la Route » (2009), change de registre. Le scénario, inspiré
par le récit d’un voyage en voiture dans le Deep South des années 1960, rassemble
deux personnages opposés, un pianiste classique black, cultivé et élégant
(Mahershala Ali), et un accompagnateur un peu bourrin. Comment imaginer
Viggo Mortensen, artiste complet, producteur, photographe, musicien, poète,
peintre, parlant et écrivant dans une demi-douzaine de langues, dans la peau
d’un sous-ffre adepte du coup de boule ? La métamorphose relève de la magie.
D’ailleurs, on parle déjà d’un oscar du meilleur acteur.
J. G.
FRANÇOIS FORESTIER
D
BALTEL/SIPA - UNIVERSAL STUDIOS/PATTI PERRET
84 Lire 89 Voir 92 Ecouter 94 Sortir
AVANT-PREMIÈRE
Un oscar pour Viggo ?
L’OBS/N°2827-10/01/2019
83
LIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
En cheville avec Chevillard
L’EXPLOSION DE LA TORTUE, PAR ÉRIC CHEVILLARD, MINUIT, 256 P., 18,50 EUROS.
LE PRIX BD FNAC/
FRANCE-INTER
Les cinq albums
finalistes sont
« Il faut flinguer
Ramirez » de
Nicolas Petrimaux
(Glénat),
« Malaterre » de
Pierre-Henry
Gomont (Dargaud),
« l’Age d’or » de
Cyril Pedrosa et
Roxanne Moreil
(Dupuis), « Cinq
Branches de coton
noir » d’Yves Sente
(Dupuis) et « Moi, ce
que j’aime, c’est
les monstres »
d’Emil Ferris
(Monsieur Toussaint
Louverture).
Le lauréat sera
désigné le 16 janvier.
84
« Ce qui me semble beau, ce que je voudrais faire,
écrivait Flaubert, en 1852, dans une lettre fameuse à
Louise Colet, c’est un livre sur rien, un livre sans attache
extérieure, qui se tiendrait de lui-même par la force interne
de son style, [...] un livre qui n’aurait presque pas de sujet ou
du moins où le sujet serait presque invisible, si cela se peut. »
Mettons que, pour Eric Chevillard, notre meilleur styliste,
le rien, ou plutôt le presque-rien, ce soit une tortue. Une
insignifante tortue de Floride d’à peine cinq centimètres,
achetée quai de la Mégisserie, à Paris, dont la mort, au
début du roman, est décrite avec la même solennité afigée que l’agonie de Louis XIV par le duc de Saint-Simon.
La minuscule cistude s’appelait Phoebe. Le narrateur
l’avait abandonnée dans un aquarium posé au fond d’une
baignoire remplie d’eau, sur laquelle fottait un canard en
plastique rose, le temps d’aller prendre le soleil d’été sur
une île grecque. A son retour, il avait saisi Phoebe dans sa
main et, sans le vouloir, d’une infme pression du pouce,
avait crevé sa fne et sèche carapace. Phoebe venait de
rendre l’âme. Désormais, malgré l’amertume de toutes
choses – « l’endive, la chicorée, le pamplemousse » –, il fallait « rester vivant pour chanter encore la petite tortue
morte, édifer un tombeau à sa mesure et inscrire son histoire dans la grande geste de ce monde ». Quelle pompe
pour un si dérisoire reptile, même pas domestique et
L’OBS/N°2827-10/01/2019
encore moins comestible. Quelle drôlerie, aussi. On
découvrira ensuite comment le narrateur, accablé par ce
deuil et la mauvaise conscience, trouvera dans l’œuvre de
l’oublié Louis-Constantin Novat (1839-1882), dont il est
un spécialiste, et notamment dans ses livres « l’Arche fantôme » et « l’Anguille sous roche », un troublant écho à son
immense chagrin. Dans ce bestiaire fou, on apprendra
également que l’éléphant n’assume pas ses pets, qu’on
peut arracher son noyau au caniche abricot, que l’hippopotame aime débarquer sur les plages bretonnes, qu’il
arrive au lapin à la moutarde de bondir hors du plat, qu’il
est traumatisant de couper la queue d’un lézard, ou dans
quelles circonstances il convient de mettre des chapeaux
aux orangs-outans et des serpents dans les cercueils. Mais
aussi que, sans le trou qu’il obstrue, le bouchon n’a aucun
intérêt et que le chardon non seulement se mange, mais
encore se transforme en kimono. L’excellent Chevillard a
beau suggérer en épilogue que tous les écrivains
empruntent à leurs prédécesseurs – quand ils ne les
pillent pas –, il ne pourra pas renier ce roman très ressemblant, écrit dans le style cinglant de son journal « l’Autofctif », où il concentre tous ses talents : l’afabulation,
l’érudition, la digression, la dérision, la subversion. Jusqu’à
l’explosion de la tortue.
JÉRÔME GARCIN
PLAINPICTURE/WESTEND61/NADINE GINZEL - DANIEL HOFER/LAIF REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÉTRANGER
La liseuse
OLGA, PAR BERNHARD SCHLINK, TRADUIT
DE L’ALLEMAND PAR BERNARD LORTHOLARY,
GALLIMARD, 272 P., 19 EUROS.
« Enfn elle put lire tout ce qu’elle avait toujours voulu lire : des
classiques et des modernes, des romans et des poèmes, des livres sur l’histoire des femmes, celle des aveugles, des sourds-muets, sur l’Empire et sur
la République de Weimar, des partitions de musique qu’elle avait jouées à
l’orgue, et aussi de la musique qu’elle aurait aimé jouer. » Lire pour fuir,
pour oublier. Olga Rinke cherche à s’évader de la prison des souvenirs.
Elle a aimé Herbert, au temps de sa jeunesse. Née pauvre à la fn du
xixe siècle, elle a connu ce fls de famille alors qu’une grand-mère acariâtre avait recueilli la jeune flle. Douée pour les études, elle a tapé dans
l’œil du jeune homme, au grand dam de sa famille qui eût préféré un
meilleur parti. Envoyée en Prusse-Orientale, Olga devient institutrice.
Elle se morfond et s’épanouit à la fois dans son métier, éprouvant à distance de l’amour pour Herbert. Lequel est gagné par la fèvre nationaliste qui sévit en Allemagne. Il s’engage dans un bataillon qui part « civiliser » l’Afrique et puis, galvanisé par cette expérience, se lance dans une
expédition polaire. Et n’en reviendra pas. Olga est prise de fureur à l’idée
de cette « mort stupide », et que Herbert ait sacrifé leur amour à la patrie.
Mais elle voit surtout dans cet engagement une attirance pour le néant
dont on ne sait si, selon Bernhard Schlink (photo), l’auteur du « Liseur »,
elle caractérise aussi la culture allemande : « Elle estimait que c’était avec
Bismarck que le funeste malheur avait commencé. Depuis qu’il avait assis
l’Allemagne sur un cheval trop grand pour qu’elle pût le chevaucher, les
Allemands avaient tout voulu trop grand. » Olga a maintenant plus de
50 ans, et elle a survécu à la Seconde Guerre mondiale dans un trou
perdu, en Silésie. Après nous avoir raconté sa vie une première fois, le
romancier allemand la relate une seconde fois. Olga se confe cette fois
à un jeune garçon, chez les parents duquel elle fait des travaux de couture. Dernier acte du roman : les lettres envoyées par la jeune femme à
Herbert, au temps de son expédition polaire. Ultime trace d’un amour
inassouvi que Bernhard Schlink ressuscite dans ce livre émouvant, avec
la nostalgie qu’on lui connaît et un rafnement de tous les instants.
DIDIER JACOB
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
P RE MIE R ROM A N
FOULQUES
PAR VÉRONIQUE BOULAIS
JC Lattès, 256 p., 16 euros.
Foulques-Marie
Béranger-Castex est le nom du
dandy désenchanté qui fut ami
de la narratrice. A des années
de distance, elle se remémore
celui qu’il fallait prendre
« tel qu’il était, comme un
personnage, un attendrissant et
insupportable obsessionnel ».
Célibataire, client assidu
des psychanalystes,
Foulques vivait de ses rentes
et n’aspirait qu’à dilapider
sa fortune en faisant
bénéficier de ses largesses
quelques amis choisis qu’il
traitait comme un roi ses
courtisans. On entend dans
ce premier roman à l’élégance
désespérée les échos
enchanteurs du Daimler
de Frédéric Berthet.
VÉRONIQUE
CASSARIN-GRAND
LE POCHE
L’été meurtrier
SUMMER, PAR MONICA SABOLO,
LE LIVRE DE POCHE, 288 PAGES, 7,40 EUROS.
transformait son âme en « un
écho d’ondes et de souffles ».
DIDIER JACOB
ROM A N
É T R A NGE R
PEINE PERDUE
PAR KENT
Le Dilettante, 192 p., 17 euros.
Musicien blasé,
ex-Casanova autosatisfait,
Vincent reçoit une nouvelle
brutale : Karen, sa femme, star
du street art, s’est tuée au volant.
Curieusement les larmes ne
viennent pas. A l’enterrement,
il aimerait s’effondrer comme ses
proches, mais reste en panne
d’affliction. Il entreprend alors
de rattraper le temps perdu avec
cette épouse qui semble lui avoir
rogné les ailes. Il renoue des liens
rompus, retrouve d’anciennes
liaisons. En vain. Vincent explore
alors ses profondeurs et
découvre certaines vérités.
Le chanteur-dessinateur-auteur
Kent (photo) nous donne un très
beau roman sans concession sur
l’ego artistique et la désillusion
amoureuse.
CLAIRE JULLIARD
É T R A NGE R
Pour saisir la psyché des adolescentes et la fascination
qu’exercent ces créatures sur notre société de consommation prédatrice, il existe deux options : lire les « Premiers Matériaux pour une
théorie de la Jeune-Fille » élaborée par la revue « Tiqqun » ou se
plonger dans l’œuvre romanesque de Monica Sabolo (photo). Objets
de fantasmes, ses jeunes héroïnes suscitent et subissent le désir des
hommes. Ainsi, Summer. Partie pique-niquer avec ses amies au bord
d’un lac, elle a disparu l’été de ses 19 ans, à jamais fgée dans son image
de « reine de beauté de feuilleton américain ». Kidnappée ? Enfuie ?
Noyée dans les méandres opaques, telle Ophélie ? Vingt-quatre ans
après qu’elle s’est évaporée, son frère, Benjamin, cherche toujours la
réponse. Plus il s’aventure dans les abysses de sa mémoire, plus il
s’enfonce dans la vase visqueuse des secrets de famille. Après
« Crans-Montana », Monica Sabolo remue à nouveau les eaux
troubles de la haute bourgeoisie suisse et fait briller un soleil noir sur
ce « Summer ». Un thriller cruel, dans la lignée de Laura Kasischke
ou de Joyce Carol Oates.
ÉLISABETH PHILIPPE
86
L’OBS/N°2827-10/01/2019
LA MAÎTRESSE
DE CARLOS GARDEL
PAR MAYRA SANTOS-FEBRES,
TRADUIT DE L’ESPAGNOL PAR
FRANÇOIS-MICHEL DURAZZO
Zulma, 320 p., 22,50 euros.
Lorsque Mano Santo,
vieille guérisseuse de Campo
Alegre, est appelée au chevet
de Carlos Gardel, le dieu du
tango n’est plus que l’ombre de
lui-même. La syphilis le ronge,
provoquant vomissements et
maux de tête. Micaela, la
petite-fille de Mano Santo, va
devoir veiller sur lui, et écouter,
pendant des heures, les
confidences de Gardel. Elle
finira par devenir sa maîtresse.
L’auteur de « Sirena Selena »
raconte, dans un style qui
emprunte à la musique des
Caraïbes, l’amour de Micaela
pour cet homme-légende dont
la voix, ensorcelante,
SOUS LES BRANCHES
DE L’UDALA
PAR CHINELO OKPARANTA,
TRADUIT DE L’ANGLAIS
PAR CARINE CHICHEREAU
Belfond, 384 p., 22 euros.
Fin des années 1960, le
Nigeria et le Biafra se déchirent.
Ijeoma, une adolescente igbo,
tombe amoureuse d’Amina, une
Haoussa. Mais leur liaison est vite
découverte, et la mère d’Ijeoma
se charge de lui rappeler, en
s’appuyant sur la Bible, que son
orientation sexuelle fait d’elle une
« abomination ». Représentante
de la nouvelle vague nigériane,
Chinelo Okparanta analyse avec
délicatesse le monde où son
héroïne lutte pour affirmer son
identité. Sa manière faussement
simpliste d’aborder les tabous
culmine dans une courageuse
ode à la tolérance, alors que son
pays condamne toujours les
relations entre personnes du
même sexe.
AMANDINE SCHMITT
A L BUM
PLUS UN CHAT ?
PAR DIDIER
DECOIN, ILLUSTRÉ PAR
NICOLAS VIAL
Le Chêne, 112 p., 35 euros.
Dans la vie, Nicolas Vial
a deux passions, Venise… et les
chats. Il nous avait déjà offert
« Sales Chats », en collaboration
avec Anne Wiazemsky. Cette
fois-ci, son nouveau complice est
Didier Decoin. A eux deux, ils
nous offrent un tableau
magnifique de Venise où les
chats ont presque tous disparu.
Voici les déambulations des
derniers félins de la Sérénissime
le long des canaux et des ruelles
de la ville. Le résultat est
magnifique. WIAZ
BALTEL/SIPA - FRANK LORIOU/AGENCE VU - NICOLAS VIDAL/LE CHÊNE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
RÉCIT
ÉTRANGER
On ne naît pas grosse
La confession
d’Elena Ferrante
HUNGER, PAR ROXANE GAY, TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR SANTIAGO
ARTOZQUI, DENOËL, 336 P., 20,90 EUROS.
Habituellement, les récits sur
l’obésité suivent la même formule. Une
fable autour de l’avant et de l’après, le
bonheur retrouvé en même temps que
la minceur. « Hunger » est diférent.
Pour l’essayiste Roxane Gay (photo),
l’histoire de son corps est celle d’une
soufrance. Ayant atteint 261 kilos pour
1,91 mètre dans « un monde qui
n’accepte pas les corps en surpoids »,
elle vit une humiliation permanente.
Il lui faut réserver deux sièges dans les
avions, subir les sermons des médecins
lorsqu’elle consulte pour un rhume.
Stupeur quand elle explique être restée accroupie deux heures lors d’une
conférence : sous elle, la chaise avait
craqué. A l’origine de cette « cage de
chair » qu’elle s’est façonnée, il y a le
viol collectif qu’elle a subi à l’âge de
12 ans. Roxane Gay abordait déjà le
sujet dans « Bad Feminist ». Comme
acculée, elle décrit ici, crûment, les
efets du traumatisme sur son quotidien. Mais c’est à travers l’écriture
qu’elle se défait de son statut de victime. Elle trouve le courage, trente ans
après les faits, d’accuser ses agresseurs,
mais aussi la culture toxique qui
apprend aux femmes à lutter contre
leur propre corps. Féroce.
AMANDINE SCHMITT
FRANTUMAGLIA, PAR ELENA FERRANTE,
TRADUIT DE L’ITALIEN PAR NATHALIE BAUER,
GALLIMARD, 464 P., 23 EUROS.
Elena Ferrante telle qu’en elle-même. La romancière la plus secrète au monde a publié en 2016 un
livre-confession où, sans dévoiler sa véritable identité,
elle raconte ses origines et l’élaboration de son best-seller
en quatre époques, « l’Amie prodigieuse ». A la fois recueil
de lettres et d’interviews (« l’Obs » en avait publié il y a
deux ans les bonnes feuilles), « Frantumaglia » (un mot
du dialecte napolitain qui désigne une agitation intérieure, une confusion des sentiments) est un vademecum de l’esprit Ferrante : évoquant la manière dont
elle envisage le féminisme aujourd’hui, elle parle des longues heures passées auprès de sa mère couturière, des
fgures masculines dans l’Italie de son enfance, de sa passion pour la romancière Elsa Morante et des rues dangereuses de la Naples (photo) misérable d’où elle est originaire (elle raconte qu’elle a pris tardivement conscience
que sa ville se situait au bord de la mer). « Naples est ma
ville, et je ne suis pas capable d’en faire abstraction, pas
même quand je la déteste. Je vis ailleurs, mais je dois y
retourner souvent, car c’est là, et seulement là, que j’ai l’impression de me racheter et d’écrire avec conviction. »
DIDIER JACOB
ROMAN
Braquage à l’éthanol
BACCHANTES, PAR CÉLINE MINARD,
RIVAGES, 112 P., 13,50 EUROS.
Voici un livre qui fait exploser
l’éthylotest. Céline Minard a dû être
œnologue dans une vie antérieure pour
si bien parler d’alcool. Déjà, dans « le
Grand Jeu », son précédent roman, l’héroïne fuyait le monde, mais non sans
embarquer dans sa retraite de solides
provisions de rhum. Cette fois, c’est carrément à « la cave la plus sécurisée » de
Hongkong que l’écrivain s’attaque. Ou
plutôt ses trois braqueuses de choc. Au
petit matin, alors qu’un typhon menace
la baie, le trio a réussi à s’introduire dans
les anciens bunkers qui abritent les plus
grands crus de la planète et appartiennent à un ancien diplomate sud-
JAY GRABIEC - ALESSIO PADUANO/REDUX-REA
africain, un certain Eric Coetzer (clin
d’œil à Coetzee ?). Munies d’explosifs et
juchées sur des escarpins qui laissent
perplexe la brigade d’intervention
(« – 32% des femmes chaussent du 42.
– Et 90% des drags, des queers et des trans
MtF sont capables de cambrer le pied
comme Beyoncé »), les ménades sans
thyrses ni couronnes de lierre transforment leur hold-up en orgie dionysiaque. Après avoir tâté du western ou
de la SF, Minard s’en donne à cœur joie
avec cette comédie à la « Ocean’s 8 ». Pas
un millésime inoubliable, mais un
roman gaiement gouleyant.
ÉLISABETH PHILIPPE
L’OBS/N°2827-10/01/2019
87
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN CHIFFRES
Né en 1958 à
Bagneux (Hautsde-Seine), Gilles
Leroy est l’auteur
d’« Alabama Song »
(prix Goncourt
2007, 400000
exemplaires vendus)
et de « Nina Simone,
roman » (2013,
32000 ex.).
« Le Diable emporte
le fils rebelle »
a été tiré à
8000 exemplaires.
LES RAISONS D’UN SUCCÈS
Mon fils, cet homo
Comment une mère peut-elle chasser son garçon de 15 ans ?
Gilles Leroy, prix Goncourt 2007, pose la question
LE DIABLE EMPORTE LE FILS REBELLE, PAR GILLES LEROY, MERCURE DE FRANCE, 144 P., 15 EUROS.
Au début, il y a le feu. En bottes dans la neige, « l’air d’un
épouvantail à seulement 32 ans », une mère incendie les
afaires de son fls aîné : sa casquette préférée – la bleue
« avec le dinosaure brodé », ses photos, son matelas, tout.
C’est à se demander s’il n’est pas mort, ce fls aîné. Il n’est
pas mort. C’est presque pire : on a dit à Lorraine
que son Adam se livrait à des « pratiques dépravées » avec des garçons. Elle lui a demandé si c’était
vrai. Le ton est monté. L’adolescent l’a « insultée de
junkie et de salope ». Elle a expulsé Adam et son
skateboard de la maison, comme Dieu a éjecté nos
aïeux du paradis. Misère de l’homophobie ordinaire, dans un bled paumé du Wisconsin.
A première vue, cette femme-là est une mère
abominable. Quand il comprend ce qu’elle a fait,
même son mari a froid dans le dos, lui qui n’a
jamais froid. « Tu as chassé notre fls. Qui fait ça ? »
Un fls de 15 ans, dehors, en plein hiver, avec sa
planche de skate dans la neige ? A y regarder de plus près,
pourtant, cette mère-là est aussi une femme sacrifée, bousillée par ses grossesses successives et le décor sordide dans
lequel elle a grandi, exclusivement entourée d’hommes.
C’est connu : il faut avoir soi-même beaucoup soufert pour
se montrer si méchant. Mais le savoir est une chose, nous
le faire sentir en est une autre. Pour cela, Gilles Leroy a
trouvé la formule, à mi-chemin entre la narration classique
et le soliloque févreux, avec des dialogues qui ont quelque
chose d’un peu théâtral, mais qui le sont à la manière
incandescente du théâtre de Tennessee Williams. « Le
Diable emporte le fls rebelle » est une version white trash
d’« En fnir avec Eddy Bellegueule », qui ofrirait enfn un
contrechamp sur le personnage de la mère. Et la confrmation que l’auteur d’« Alabama Song », prix Goncourt 2007
pour avoir su faire parler Zelda Fitzgerald avec beaucoup
de sensibilité, sait donner une voix aux fêlures féminines
les plus intimes. GRÉGOIRE LEMÉNAGER
PALMARÈS LIVRES
Semaine du 24 au 30 décembre 2018
ROMANS/FICTION*
AUTEURS
Editeurs
ESSAIS/DOCUMENTS
AUTEURS
Editeurs
1
LEURS ENFANTS APRÈS EUX
NICOLAS MATHIEU
Actes Sud
1
DEVENIR
MICHELLE OBAMA
Fayard
2
LE SIGNAL
MAXIME CHATTAM
Albin Michel
2
UN HOSANNA SANS FIN
JEAN D’ORMESSON
Ed. Héloïse
d’Ormesson
3
LA JEUNE FILLE ET LA NUIT
GUILLAUME MUSSO
Calmann-Lévy
3
LE LAMBEAU
PHILIPPE LANÇON
Gallimard
4 PAR ACCIDENT
HARLAN COBEN
Belfond
LEÇONS
4 21
POUR LE XXIE SIÈCLE
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
5
DAVID DIOP
Seuil
5
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
LAURENT
GOUNELLE
Calmann-Lévy
6 QU’EST-CE QU’UN CHEF ?
PIERRE DE VILLIERS Fayard
FRÈRE D’ÂME
6 JE TE PROMETS LA LIBERTÉ
SAPIENS. UNE BRÈVE
HISTOIRE DE L’HUMANITÉ
7
LA DISPARITION
DE STEPHANIE MAILER
JOËL DICKER
De Fallois
7
IDISS
ROBERT BADINTER
Fayard
8
J’AI ENCORE MENTI
GILLES
LEGARDINIER
Flammarion
8
ROMANESQUE :
LA FOLLE AVENTURE
DE LA LANGUE FRANÇAISE
LORÀNT DEUTSCH
M. Lafon
9 DE SI BELLES FIANÇAILLES
MARY HIGGINS
CLARK
Albin Michel
9 LA VIE SECRÈTE DES ARBRES PETER WOHLLEBEN Les Arènes
10 LA VRAIE VIE
ADELINE
DIEUDONNÉ
L’Iconoclaste
10 FRAGILE : SOUVENIRS
MURIEL ROBIN
XO
Classement réalisé par l’institut GfK à partir d’un échantillon de 5 000 points de vente (librairies, grandes surfaces spécialisées,
super et hypermarchés, internet) en France métropolitaine. (*) Hors livres jeunesse.
88
L’OBS/N°2827-10/01/2019
STÉPHANE HASKELL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VOIR
CRITIQUES
BENIGNI EN
GEPPETTO
Seize ans après
avoir tourné
sa version de
« Pinocchio », où il
jouait le rôle-titre,
Roberto Benigni
sera Geppetto
dans celle de
Matteo Garrone.
Le réalisateur de
« Dogman » a
déclaré que
« mettre en scène
“Pinocchio” et
diriger Roberto
Benigni sont
deux rêves qui
se réalisent ».
Tournage
début 2019.
DEL TORO ET
PINOCCHIO
Guillermo del Toro,
qui avait remporté
quatre oscars en
2017 pour « la
Forme de l’eau »,
va écrire et réaliser
pour Netflix une
comédie musicale
en stop motion
consacrée au
célèbre pantin de
bois qui devient un
vrai petit garçon.
« Aucun personnage
n’a eu de connexion
aussi personnelle
avec moi que
Pinocchio », confie
le metteur en scène.
WARNER BROS
LE CHOIX DE L’OBS
“Rocky”, suite et fn ?
CREED II, PAR STEVEN CAPLE JR. DRAME AMÉRICAIN, AVEC MICHAEL B. JORDAN,
SYLVESTER STALLONE, TESSA THOMPSON (2H10).
C’est l’histoire d’un petit prolo issu de l’immigration italienne devenu une icône du rêve américain. A
l’écran, il boxe et se prénomme Rocky. A la ville, il est
acteur et s’appelle Stallone. Combien de personnages
mythiques du cinéma ont-ils à ce point fait corps avec leur
interprète, épousé les hauts et les bas de sa carrière ?
Rocky a incarné l’école de la rue (« Rocky »), la revanche
des losers (« Rocky 2 »), ces thèmes ancrés dans le Nouvel
Hollywood des années 1970, avant de virer guignol des
rings (« Rocky 3 ») et suppôt aux dents blanches du nanar
patriotique (« Rocky 4 ») sous Reagan. Aujourd’hui, il a
plus de leçons à donner que de coups à prendre. C’est ce
qu’avait compris Ryan Coogler qui, dans le premier
« Creed », reléguait Rocky au second plan pour en faire
l’entraîneur et mentor d’Adonis Creed, un gosse de riche
revêche, fls de son ex-acolyte Apollo Creed. Contre toute
attente, « Creed » se révélait être le meilleur flm de la saga,
avec les deux premiers « Rocky ». « Creed II » prolonge
la formule. Champion du monde des poids lourds, Adonis
Creed apprend qu’il va devenir papa quand il est sollicité
par un promoteur pour afronter le fls de Drago, la
machine à boxer soviétique qui, dans « Rocky 4 », tuait
son père lors d’un match d’exhibition. Ainsi, Stallone,
coauteur du scénario, perpétue la mythologie en mieux,
joue la carte de la nostalgie via le retour touchant de Dolph
Lundgren/Drago (dont on découvre l’origine ukrainienne) et celui de Brigit Nielsen en marâtre poutinienne,
rescapés de l’épisode le plus risible de la saga où Rocky
mettait quasiment fn à la guerre froide. Rien de tel ici : le
héros ne combat plus pour son pays, il est noir et il est fer.
Fuck Trump, ou presque ! « Creed II » est un flm sur la
fgure du père, absent, en devenir ou de substitution. Un
mélo sportif au premier degré peu fnaud mais bienvenu.
Creed est campé par l’excellent Michael B. Jordan (photo),
plus convaincant que dans le super-héroïque « Black Panther ». La relation qu’il entretient avec sa fancée (Tessa
Thompson), chanteuse malentendante et femme de tête,
compte autant que les scènes de combat, dont le réalisme
vous scotche à votre fauteuil. Quant à Stallone, comment
ne pas être touché par sa fausse modestie de vieux sage
qui passe le fambeau mais sort par la petite porte pour
qu’on ne voie que lui. C’est, dit-il, son dernier « Rocky ».
Avant le prochain.
NICOLAS SCHALLER
L’OBS/N°2827-10/01/2019
89
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES SORTIES
C’EST RATÉ
LES INVISIBLES
PAR LOUIS-JULIEN PETIT
Comédie sociale française, avec
Audrey Lamy, Corinne Masiero,
Noémie Lvovsky, Déborah
Lukumuena (1h42).
Il y a, chez Louis-Julien
Petit, Français né en Angleterre,
comme un croisement de Ken
Loach et de Gilles Lellouche.
Et dans « les Invisibles », un
mélange de « The Full Monty »
et du « Grand Bain ». Parce
qu’elles n’acceptent pas que,
dans le nord de la France, leur
centre d’accueil de jour pour
femmes SDF soit soudain
fermé, quatre travailleuses
sociales décident en effet de
se révolter et d’œuvrer, en
toute illégalité, à secourir leurs
malheureuses protégées afin
de leur assurer un avenir. Elles
les logent dans un squat, leur
apprennent à exorciser leurs
souffrances, exercer un métier,
se réinsérer, rédiger un CV,
se présenter à la caméra,
reprendre goût à la vie. Nos
quatre justicières (dont la
toujours impressionnante
Corinne Masiero et l’épatante
Audrey Lamy, qui mérite
décidément mieux que
« Scènes de ménages ») s’y
Tutu pour les nuls
Noémie Lvovsky (à gauche).
emploient avec d’autant plus
d’ardeur qu’elles font face,
elles aussi, à des problèmes
personnels. En somme, elles se
sauvent en sauvant les autres.
Les autres, qui se sont donné
des surnoms provocateurs
(Brigitte Macron, Brigitte
Bardot, Lady Di ou Mimie
Mathy), ce sont des femmes
esseulées, exténuées, abîmées,
venues de la rue et parfois
de la prison, que l’utopiste
Louis-Julien Petit (« Discount »)
filme avec une tendresse
jamais appuyée et un humour
délicat, sans tricher pour
autant avec une réalité sociale
désespérante. A la fin, ces
invisibles, presque toutes non
professionnelles, rayonnent.
Pour un peu, on y croirait.
JÉRÔME GARCIN
90
L’OBS/N°2827-10/01/2019
FORGIVEN, PAR ROLAND JOFFÉ. DRAME BRITANNIQUE,
AVEC FOREST WHITAKER, ERIC BANA (1H55).
Terry Norton et Forest Whitaker.
Nous sommes en 1994, en Afrique du Sud. L’apartheid n’existe plus. L’archevêque Desmond Tutu, à
la tête de la commission Vérité et Réconciliation,
dialogue avec un policier blanc, en prison. Il
cherche à comprendre la rage et le racisme terrible
de cet homme. Tiré d’une pièce de Michael Ashton,
le flm de Roland Jofé (« Mission ») est démonsL’HEURE DE LA SORTIE
PAR SÉBASTIEN MARNIER
Thriller français, avec Laurent
Laftte, Emmanuelle Bercot (1h43).
Découvert il y a trois
ans avec « Irréprochable »,
Sébastien Marnier confirme son
goût pour le cinéma de genre
et son talent pour revisiter
les codes. La preuve avec cette
fiction qui oscille entre fable
sociologique et fantastique.
Un jeune professeur (Laurent
Lafitte, épatant) est appelé
tratif, bavard, trop long, mais du moins nous fait-il
réaliser la haine absolue que l’apartheid a voulu
légitimer et donne-t-il à Forest Whitaker, dans le
rôle de Tutu, l’occasion de déployer son talent.
Voilà pourquoi tout n’est pas à jeter dans ce flm
vraiment raté.
FRANÇOIS FORESTIER
pour remplacer un collègue
qui s’est jeté par la fenêtre.
Il débarque dans une classe de
surdoués qui ne cachent pas
leur hostilité envers le nouveau
venu. Défiance et inquiétude
nihiliste de la jeunesse : le
scénario brosse le portrait d’une
génération en proie à un doute
mortifère tandis que la mise
en scène place le héros et
le spectateur dans une anxiété
dont l’issue fatale glace d’effroi.
XAVIER LEHERPEUR
Laurent Lafitte dans le rôle de Pierre, un professeur entouré d’élèves inquiétants…
BORDER
PAR ALI ABBASI
Drame fantastique suédois,
avec Eva Melander, Eero Milonof,
Jörgen Thorsson (1h41).
Attention, moins
vous en saurez sur ce film
inouï, prix Un certain regard à
Cannes, plus vous l’apprécierez.
L’étrangeté de « Border » est
mouvante. Elle tient d’abord à
notre regard dubitatif face à Tina,
son héroïne, une contrôleuse
de douane au visage bestial
que son entourage traite
comme quelqu’un de normal.
Est-ce parce qu’elle est dotée
d’une intuition hors norme, voire
d’une prescience des choses,
qui la rend indispensable
dans son métier? Un jour, Tina
rencontre Vore, un type au
physique semblable au sien
qui lui fait cette révélation :
« Tu es un troll. » Dès lors, c’est
le film qui devient étrange,
poétique, transgressif. Tina
doit-elle croire Vore, ses
théories spécistes et tourner
le dos à son humanité? On
ne cesse de douter devant ce
conte d’apparence naturaliste,
SAJE DISTRIBUTION - JC LOTHER - HAUT ET COURT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
Eero Milonoff et Eva Melander dans « Border ».
qui défie nos croyances,
questionne la notion d’identité,
de monstruosité, et donne
envie de se précipiter sur
l’œuvre du romancier John
Ajvide Lindqvist, déjà à l’origine
du sublime « Morse ».
NICOLAS SCHALLER
IN MY ROOM
PAR ULRICH KÖHLER
Film fantastique allemand, avec
Hans Löw, Elena Radonicich (2h00).
Le quotidien d’Armin
est fait de renoncements
et d’échecs répétés. Jusqu’au
jour où il se réveille dans une
ville morte. Plus un habitant.
Aucun signe de vie. Armin va
apprendre à s’adapter. Une
parabole sur la seconde
chance dans laquelle l’auteur
de « Montag » renoue avec
son penchant pour l’étrange
et le surréalisme. Il détourne le
film d’apocalypse en privilégiant
le sensoriel et l’organique.
Si le scénario de la deuxième
partie, avec l’hypothèse du
recommencement de l’humanité,
fait un peu de surplace (mais
la conclusion est surprenante),
la force de mise en scène reste
incontestable.
X. L.
EDMOND
PAR ALEXIS MICHALIK
Comédie française, avec Thomas
Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde
Seigner (1h50).
Alexis Michalik adapte
sa pièce à succès sur « Cyrano
de Bergerac », dont il dit qu’elle
était initialement destinée à
être un film. La distribution est
plus vendeuse qu’au théâtre.
Face à Thomas Solivérès
(Edmond Rostand), Olivier
Gourmet et Mathilde Seigner
cabotinent avec plus ou moins
de bonheur. Ils sont à l’image
d’un divertissement qui se
cherche, entre la comédie sur
le monde du théâtre et le conte
populaire dans le Paris de
la Belle Epoque. De lourdeurs
boulevardières en affabulations
virevoltantes, « Edmond » finit
par nous emporter grâce à son
panache. N. S.
AN ELEPHANT SITTING
STILL
PAR HU BO
Drame chinois, avec Yu Zhang,
Wei Kong (3h50).
Une première œuvre
(hélas son ultime, ce cinéaste
s’étant donné la mort à 29 ans),
découverte à la Berlinale, digne
du naturalisme de Jia Zhangke
et de l’ampleur formelle de
Béla Tarr (dont il fut l’élève).
Tout en témoignant d’une
indéniable personnalité et d’une
impressionnante puissance de
conteur. Dans une ville noyée
dans la grisaille de la pollution,
quatre personnages tentent
de fuir un déterminisme social
en berne. Un récit fleuve et
labyrinthique de près de quatre
heures porté par une mise en
scène à fleur de visages
ÇA RESSORT
Malick à Guadalcanal
LA LIGNE ROUGE, PAR TERRENCE MALICK.
DRAME DE GUERRE AMÉRICAIN, AVEC SEAN PENN,
JIM CAVIEZEL, NICK NOLTE (1999, 2H50).
1942, les Américains se préparent à attaquer Guadalcanal.
La compagnie Charlie perd ses hommes dans un massacre absurde.
Terrence Malick a gardé quelques éléments du livre de James Jones
(déjà adapté en 1964 par Andrew Marton) pour en faire un chœur à
huit voix. Malgré la multiplicité des personnages, aucune psychologie : les GI avancent dans les hautes herbes, la soif à la gorge, sans voir
l’adversaire. Contrairement aux codes du flm de guerre, Malick fournit peu d’indications. Le sergent Keck (Woody Harrelson) est un crétin qui se fera sauter lui-même ; le capitaine Staros (Elias Koteas) est
plutôt gentil ; le caporal Fife (Adrien Brody) est un innocent… Huit
monologues intérieurs s’entrecroisent, sans qu’on sache toujours qui
parle. La guerre est une saloperie, le flm est magnifque. F. F.
John C. Reilly (au centre) et Sean Penn (à droite).
METROPOLITAN FILM EXPORT - UGC DISTRIBUTION - CINÉ SORBONNE
désespérés, avec des acteurs
époustouflants d’incarnation.
Grandiose.
X. L.
L’ANGE
PAR LUIS ORTEGA
Drame argentin, avec Lorenzo Ferro,
Chino Darín (1h58).
Lorenzo Ferro.
Dans l’Argentine du
début des années 1970, en plein
régime dictatorial institué par
les généraux, un lycéen, ado
hypersexué, commet des larcins
et des crimes de sang. Dans son
sillage macabre, il entraîne un
autre collégien dont il fait son
amant et son complice. Un film
dont la mise en scène stylisée
exacerbe l’attraction-répulsion
qu’exerce sur nous cet ange
macabre. Une parabole
sanglante et érotique sur l’idée
que les régimes fascisants
finissent, tels des Frankenstein
contemporains, par créer les
monstres qu’ils méritent et
qui finissent immanquablement
par se retourner contre eux.
X. L.
COMME ELLE VIENT
PAR SWEN DE PAUW
Documentaire français, avec
Georges Federmann (1h42).
Cent minutes d’un
entretien face caméra, en plan
fixe. On a connu plus sexy.
Mais si la forme peut rebuter,
le contenu est passionnant.
Au cœur de ce dispositif,
Georges Federmann, médecin
psychiatre et humaniste engagé,
qui apporte depuis plusieurs
décennies un soutien médical
aux traumatisés de toutes les
exclusions. Tout en s’interrogeant
sur les manquements et la
responsabilité du monde
médical dans les tragédies du
XXe siècle. Un homme dont la
parole, structurée et analytique,
alerte. Le film est à voir pour lui.
X. L.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
91
ÉCOUTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SHAKIRA LA
FRAUDEUSE
Déjà citée dans
l’affaire des Paradise
Papers, la chanteuse
colombienne
Shakira est accusée
d’évasion fiscale par
la justice espagnole.
Alors qu’elle résidait
à Barcelone, elle
aurait négligé de
payer 15 millions
d’euros au fisc entre
2012 et 2014, au
prétexte qu’elle
vivait aux Bahamas.
JE TRAVERSE LA
RUE AVEC ELVIS Sur la place
Elvis-Presley à
Friedberg, en
Allemagne, où
le chanteur a fait
son service militaire
entre 1958 et
1960, les petits
bonshommes verts
et rouges des feux
de signalisation ont
désormais la
silhouette et le
déhanché du King.
92
LE CHOIX DE L’OBS
Gianmaria Testa, es-tu là ?
PREZIOSO, PAR GIANMARIA TESTA (BONSAÏ).
Soudain, un chant mat et profond revenu du
nord-ouest de l’Italie tamise les lumières alentour. Dès
les toutes premières minutes de la toute première chanson, un court instant, on pense à son compatriote Paolo
Conte. Mais surgit surtout le souvenir récent de « You
Want It Darker », l’ultime album de Leonard Cohen.
« Prezioso », le disque posthume de Gianmaria Testa
(sortie prévue le 18 janvier), poète barbu et chef de gare,
contient la même émotion crépusculaire, la même tonalité testamentaire.
Avant de rejoindre à 57 ans les cieux de son Piémont
natal, il y a deux ans, le chanteur avait laissé chez lui,
dans le village de Castiglione Falletto, des enregistrements épars, à l’état de projets, inachevés. Que fallait-il
faire de toute cette matière brute ? Paola Farinetti, sa
veuve, et l’ingénieur du son Roberto Barillari ont eu à
cœur de tout rassembler, ordonner, fnaliser. Comme si
Gianmaria Testa avait lui-même pensé et conçu ce « Prezioso » de bout en bout. Le titre annonce sans fagornerie son contenu : un enchaînement de chansons d’une
L’OBS/N°2827-10/01/2019
nudité bouleversante, en guitare/voix pour l’essentiel,
pimenté ici et là d’un trait d’harmonica, d’une clarinette,
d’un dobro, d’une contrebasse.
D’emblée, Gianmaria Testa, fls d’agriculteurs, cultive
sa mélancolie dans un poignant plaidoyer pour la terre.
C’est « Povero tempo nostro », un inédit. Puis on se régale
de la version italienne du « Plat Pays » de Jacques Brel
sous le titre « Questa pianura », autant que de la reprise
du traditionnel « Merica merica », interprétée naguère
par Caetano Veloso. Dans « Post-moderno rock », on l’entend railler nos existences parallèles et virtuelles sur les
réseaux sociaux. La reprise de « la Tua voce », l’une de
ses chansons phares, est un concours d’élégance entre
sa voix et celle de la Brésilienne Bia Krieger (avec laquelle
il partagea la scène en 2014). Il se réapproprie aussi les
chansons qu’il avait écrites pour le comédien Paolo
Rossi, dont la sensuelle et indélébile « Carezza d’amor ».
Superbe album, en somme, où gît tout Gianmaria Testa,
1958-2016, poète jazz, sentimental et engagé.
SOPHIE DELASSEIN
DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
présente
LES GRANDS PERSONNAGES
DE L’HISTOIRE EN BANDES DESSINÉES
édition de prestige
GOUTAL ARTWORKS
© CHRISTOPHE REGNAULT
“L’histoire est
la mémoire du monde”
RETROUVEZ NOTRE COLLECTION SUR :
www.lesgrandspersonnagesenbd.com
ACTUELLEMENT EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
SORTIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
SCULPTURES
JAPONAISES
Du 23 janvier au
18 mars, le Musée
national des Arts
asiatiques-Guimet
va recevoir un prêt
exceptionnel
accordé par la ville
japonaise de Nara :
deux sculptures et
une effigie en bois
du bodhisattva
Kshitigarbha
(Jizô bosatsu en
japonais). Ces
œuvres médiévales
quittent pour
la première fois
le Japon.
LA VENTE NAHON
Les 19 et 20 mars
prochains,
Sotheby’s va mettre
aux enchères, à
Paris, la collection
des anciens
galeristes Marianne
et Pierre Nahon. Ils
furent parmi les
premiers en France
à exposer Warhol
et Basquiat.
94
Emmanuelle Bercot, tragédienne
FACE À FACE, D’INGMAR BERGMAN. THÉÂTRE DE L'ATELIER, PARIS-18E,
01-46-06-49-24, 21 HEURES. DU 16 JANVIER AU 24 FÉVRIER.
Nombre de réalisateurs de cinéma écument les
théâtres pour y faire leur marché. Depuis quelque temps,
la scène leur rend la pareille, elle se nourrit de cinéma.
Spectacle le plus marquant depuis septembre ? « Après la
répétition », tiré du flm de Bergman par le collectif tg Stan.
Et maintenant c’est « Face à face », du même auteur, que
Léonard Matton porte magnifquement à la scène. Il est
vrai que Bergman, créateur multicarte, était à la fois
homme de théâtre, de cinéma et de télévision (avant d’être
un flm, « Face à face » fut un téléflm en quatre épisodes,
en 1976). C’était aussi un écrivain. Il suft pour s’en
convaincre de lire ses scénarios. Du flm, Bergman se montrait malcontent. Il se reprochait d’avoir guidé Liv Ullmann
dans de mauvaises directions. Emmanuelle Bercot l’aurait-elle satisfait davantage ? Il aurait en tout cas été saisi
par la justesse de son interprétation. Elle incarne ici Jenny
Isaksson, psychiatre réputée, modèle d’équilibre et d’énergie, qui plonge dans la dépression et cherche à mettre fn
à ses jours à la suite d’une tentative de viol. Bien que le sujet
ne soit pas folichon, le spectacle est rendu prenant et même
L’OBS/N°2827-10/01/2019
fascinant par la subtile mise en scène de Léonard Matton,
l’excellence de sa distribution (Evelyne Istria, comédienne
rare aux deux sens du terme : à la fois exceptionnelle et
trop peu employée, Nathalie Kousnetzof, Lola Le Lann,
David Arribe, Thomas Gendronneau). Et bien sûr Emmanuelle Bercot, plus familière de l’écran que des planches,
qui se précipite au fond du goufre avec son personnage et
nous y entraîne à sa suite. Il y a quelque chose de Maria
Casarès dans la puissance de son jeu. Jadis les cris d’épouvante d’une actrice nommée Paula Maxa provoquaient,
paraît-il, des évanouissements en pagaille dans le public
du Grand-Guignol. Sans aller jusque-là, Emmanuelle Bercot transmet si bien l’efroi du médecin devenu malade, en
proie à des hallucinations terrifantes, qu’on en sursaute et
frissonne avec elle. Ce n’est pas seulement un spectacle
mais une formidable expérience sensorielle. Une exploration des abysses dont on revient secoué mais apaisé. Le
pouvoir cathartique du texte prouve qu’il confne à la
grande tragédie.
JACQUES NERSON
PASCAL VICTOR/ARTCOMPRESS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
THÉÂTRE
EXPOSITION
Marivaux
en plein drame
Un architecte
érotique
LE PRINCE TRAVESTI, DE MARIVAUX.
LE 10 JANVIER AU PERREUX-SUR-MARNE
(CENTRE DES BORDS DE MARNE), DU 23 JANVIER AU
1ER FÉVRIER À MALAKOFF (SCÈNE NATIONALE 71), DU 6 AU
10 FÉVRIER À VERSAILLES (THÉÂTRE MONTANSIER).
JEAN-JACQUES LEQUEU, BÂTISSEUR DE FANTASMES,
PETIT-PALAIS, PARIS-8E ; 01-53-43-40-00. JUSQU’AU 31 MARS.
CATALOGUE : PETIT-PALAIS/BNF/NORMA, 192 P., 39 EUROS.
C’est une tragi-comédie politique qui n’est pas dans les couleurs habituelles de Marivaux. On dirait qu’à 36 ans, il a envie de renouer
avec « Annibal », son unique tragédie. Malheureusement, comme si le
spectateur n’était pas capable d’en sentir tout seul la noirceur, Yves
Beaunesne l’exagère. Excepté les réjouissantes interventions d’Arlequin
(Thomas Condamine), on a plus l’impression d’assister à un drame
romantique allemand qu’à une comédie d’un philosophe français des
Lumières. Tout est sombre, décor, costumes, éclairage. Impossible
d’interpréter Marivaux plus à contresens. On peut avec lui se dispenser
de cheveux poudrés à blanc et de robes à paniers, mais pas de légèreté
ni d’éclat. J. N.
EXPOSITION
Paris et Tokyo
se regardent
JAPON-JAPONISMES, 1867-2018, MUSÉE DES ARTS
DÉCORATIFS, PARIS-1ER ; WWW.MADPARIS.FR.
JUSQU’AU 3 MARS.
Vase en grès émaillé
de Jean Carriès (1892).
Le Musée des Arts décoratifs a été l’un
des pionniers de l’art japonais en France,
dès sa création à la fin des années 1860.
Cette exposition grand format permet de
revisiter le fonds important d’œuvres
appartenant à ses collections. A quoi
viennent s’ajouter des prêts consentis par
d’autres institutions et collectionneurs.
Tout cela pour mettre en lumière le jeu des
échanges auxquels se sont livrés artistes
japonais et européens, les uns et les autres
se nourrissant de leurs influences réciproques. Objets d’art et de design, bronzes,
textiles, créations de mode, photographies se
déploient sur les trois niveaux du musée.
Cette profusion (plus de 1 500 œuvres) déroute
parfois. Mais, au Japon comme ailleurs, il est bon
de rester zen. B. G.
BNF - MAD, PARIS/JEAN THOLANCE
« Ce qu’elle voit en songe », de Jean-Jacques Lequeu.
Le Petit-Palais est devenu un lieu étrange. Alors que l’exposition consacrée au mystérieux peintre Alfred Khnoppf se poursuit
(jusqu’au 17 mars, voir « l’Obs » du 20 décembre), les œuvres d’un
artiste tout aussi singulier font l’objet d’une présentation remarquable. Soit près de cent cinquante dessins de Jean-Jacques Lequeu
(1757-1826). Ce dessinateur-architecte, à défaut de voir ses projets se
réaliser, a mené une paisible carrière au bureau des cadastres à Paris,
apportant parfois son aide aux architectes qui ont recours à ses
talents de dessinateur. Et quel dessinateur ! Ses plans d’hôtels particuliers, de jardins, d’appartements, de « cabanes des sauvages » –
presque tous imaginaires – témoignent d’une pratique artistique
subtilement maîtrisée. Auteur de portraits incongrus (comme ce
« Grand Bailleur »), Lequeu met en scène des îles merveilleuses
(« l’Ile d’amour et repos de pêche »), des palais oniriques (« Ce qu’elle
voit en songe »). Mais il est aussi une belle canaille : ses dessins érotiques, rassemblés dans la dernière salle du parcours, sondent avec
le même souci de réalisme pictural les sexes de femmes et d’hommes,
ouverts ou dressés. Ainsi aux colonnes des bâtiments et aux grottes
des jardins citadins viennent répondre ces visions de corps mis à nu,
architectures sensuelles révélées en pleine lumière. Pour mieux
connaître Lequeu et son univers, outre le catalogue de l’exposition,
on en profitera pour lire le magistral essai que Philippe Duboÿ
(« J.-J. Lequeu », Gallimard) a consacré à cet esprit décidément curieux.
BERNARD GÉNIÈS
L’OBS/N°2827-10/01/2019
95
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES MOTS CROISÉS
LES LUNDIS DE DELFEIL DE TON
Parr RO B E RT S C I PI O N
Tout confort
Où l’on voit que pas pour tout le monde
Problème du 4/1/1985
Horizontalement
I. Se mettent évidemment sur leur
trente-et-un. – II. S’est tout de suite créé
à la douzaine. Doit s’attendre à un coup
de torchon. – III. Arrose le foie gras. Sa
victoire s’est jouée dans son mouchoir.
Napoléon l’entoura de tous les soins.
– IV. Très aimés… ou très aimants.
Licence de lettres. – V. Quand elle arrive,
c’est la fin des tuiles. Quand Napoléon
en pinçait, il en était tout retourné.
– VI. Prenait tout son temps pour faire
la synthèse. Atteint par l’épuration.
– VII. Boîte de couture. Bis pour Henri
VIII. – VIII. Opposée à « Terre des
Hommes ». Ce qui l’est, dans un sens,
au deuxième du V ne peut l’être. Enfant
de troupe. – IX. Devraient, en principe,
pratiquer la langue verte.
Verticalement
1. Répétition générale.
– 2. Indispensables pour se qualifier.
– 3. Donne de la tension. – 4. N’est pas
mère. – 5. Lettres de Voltaire. Eau de
Vichy. – 6. Appareil à sous… et même pas
mal de sous. Avec lui, hélas, il n’y a
vraiment plus de Pyrénées. – 7. A son
colloque, il devait y avoir autant de
faisans que de pigeons. – 8. Jamais en
panne des sens. En pratique. – 9. De bas
en haut : en bottes ou, mieux encore,
dans des bottes. Solitaire quand il n’est
pas solitaire. – 10. En personne. Sont
reçus au siège. – 11. Vieil argent ou
argent frais. Charcotait sans doute ses
patients. – 12. Même sans l’aide de son
bras droit, il a bien mené son coup.
Voyelles. – 13. Avec tout leur argent, ils
n’avaient pas tellement envie de bûcher !
Solution du n° 2826
96
L’OBS/N°2827-10/01/2019
aris s’embellit tous les jours
et voici que rouvre (façon de
parler) la prison de la Santé
entièrement rénovée. Tout y
respire le presque luxe, le
presque calme, la volupté.
Huit cents places, et déjà 1 200 pensionnaires sont prévus. C’est dire si l’établissement est couru. Aussi est-il désormais
réservé aux habitants de Paris, y ayant leur
domicile ou bien sans-logis recueillis à Paris
par une association parisienne d’aide aux
miséreux. La Santé, adresse prestigieuse et
voilà qui ne va pas réduire la fracture entre
le centre et la périphérie. Arrière, peuple
hors-les-murs, le confort derrière nos
murailles pénitentiaires n’est pas pour toi.
Même si je suis de Neuilly ?
Même si. De Neuilly-sur-Seine ?
Oui, pour Neuilly-sur-Seine, la
prison est à Nanterre. Mais je ne
vais jamais à Nanterre, mes
amis, mes afaires, mes plaisirs
sont à Paris. Vous votez à Paris ?
Ah non, je vote à Neuilly.
Neuilly, en ce cas, c’est Nanterre
on vous l’a dit, la Santé c’est pour les Parisiens. Je me plaindrai, j’ai des relations, je
veux bien aller en prison mais on ne se
fichera pas de moi comme ça : Nanterre, on
aura tout vu, pourquoi pas Bobigny ?
Jusque dans nos régions, la justice
se modernise. A Lyon, lisait-on dans
« le Monde », des visio-audiences étaient
prévues pour être inaugurées en ce début
d’année. Il s’agissait de juger à distance les
recours de demandeurs d’asile, déboutés
dans les départements du ressort du tribunal
administratif lyonnais. Cette technologie,
était-il fait valoir, ne peut que faciliter la vie
des justiciables en leur épargnant de coûteux
déplacements. Les avocats s’y sont pourtant
opposés. Ce type d’audience ne leur dit rien
qui vaille, à nous non plus. Ce serait mettre le
doigt dans l’engrenage d’une justice rendue
au rabais. Visio-audience ! On commence par
les demandeurs d’asile, ensuite tout le monde.
Ou alors, et qu’on veuille vraiment nous
P épargner les frais de transport, que la visioaudience se passe à domicile. Puisqu’il n’y
aura plus de décorum judiciaire, qu’on fasse
ça à la bonne franquette. Comparution en
pantoufles devant le tribunal, un œil sur
l’écran où est le juge, l’autre sur la télé où passe
la série préférée. Reprendre un coup de jaja
en cas de difculté. Le juge aussi, dis donc !
Des murs de la Santé au mur de Trump, il
n’y a qu’un pas à faire, fût-ce en passant par
Lyon. Le gaillard s’entête. Si les Démocrates
l’empêchent de construire ses milliers de
kilomètres de mur à la frontière mexicaine,
il bloquera les budgets fédéraux aussi longtemps qu’ils n’y auront pas renoncé. Des amis
proches, jugeant qu’il n’est pas raisonnable
de fermer les administrations du gouvernement fédéral, le pressent de se
contenter d’un grillage. C’est
efcace, un grillage, plus difcile à escalader qu’un mur.
Trump se moque d’eux : un
grillage, rien de plus facile pour
le migrant que d’y faire un trou.
Facile, répondent-ils, mais un
mur, on ne repère le migrant
qu’une fois qu’il l’a escaladé. Si on n’est pas
tout près, c’est déjà trop tard pour l’attraper.
Vu de Paris (où on a la Santé), l’alternative est
ridicule. Ce qu’il faut, c’est un mur, un grillage
au-dessus. Repéré, le migrant n’a pas le
temps de trouer et l’Amérique est sauvée.
Poutine aussi a ses soucis. L’ivoire des éléphants étant interdit de commerce par
accord mondial, c’est une ruée en Sibérie vers
les défenses de mammouth pour nourrir le
marché chinois. Ces vestiges préhistoriques
sont le plus souvent déterrés sans précaution
et, si les exportations légales se montent à
quelques dizaines de tonnes annuellement,
pour des réserves estimées à 500 000 tonnes,
de leur côté les contrebandiers présentent
leurs arguments. Jeune lecteur, entraîne-toi
pour le bac avec ce propos de Prokopi
Novogovitsyne rapporté par l’AFP : « Nos
squelettes morts sauvent des éléphants
vivants. » Expliquer, disputer.
D. D. T.
Un coup
de jaja en cas
de difficulté.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
O N D ÉC R I T · O N D ÉC RY P T E · O N D ÉC R È T E
LA LINGERIE
NANTES,
À L’HEURE DE #METOO ENTRE LOIRE ET TERROIR
P. 9 8
P. 1 0 1
The place
to drink
« A Paris, quand certains ont peur
des attaques terroristes, d’autres ont
peur de dire : “Je peux porter du
rose” », se désole Jocelyn Armel,
plus connu sous le nom du
« Bachelor » dans le quartier de la
✎ STEVE HERUD
LES
TENDANCES
DE “L’OBS”
gare du Nord. Ce personnage haut
en couleur, éminent membre de la
Société des Ambianceurs et Personnes élégantes (« Sape »), a inspiré un bar arty, installé au premier étage de l’hôtel 25hours, dans
le 10e arrondissement de Paris.
Lové dans une banquette ou
accoudé au comptoir lustré, dans
une ambiance tamisée tout en
velours, parquet massif et
mosaïque dorée, entre tableaux et
vinyles inspirés du bling congolais, on déguste de succulents
NICOLAS POURCHERESSE, LA CHRONIQUE DE
ÉCOLO PUR JUS
SOPHIE FONTANEL
P. 1 0 2
P. 1 0 5
cocktails (à partir de 9 €) imaginés
par le maître de Hambourg, Joerg
Meyer – mention spéciale à son
Gin Basil Smash. Une équation
réussie qui va imposer le Sape Bar
comme la nouvelle adresse incontournable des soirées branchées
de la capitale.
BORIS MANENTI
Sape Bar, au premier étage de l’hôtel 25hours,
12, boulevard de Denain, Paris-10 e . Ouvert
tous les jours à partir de 17 h. DJ sets
les vendredis et samedis, de 20 heures à 2 heures.
Rens. : 01-42-80-82-31 et 25hours-hotels.com
L’OBS/N°2827-10/01/2019
97
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHÉNOMÈNE
La lingerie à l’heure
de #MeToo
Exit strings, paillettes et décolletés surgonfés : la jeune génération réclame confort
et authenticité. Un courant qui bouscule l’industrie du sous-vêtement
Par C O R I N N E B O U C H O U C H I
et M AG A L I M O U L I N E T
98
L’OBS/N°2827-10/01/2019
YSÉ
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
nant une nouvelle possession du corps par les
femmes. Sur les réseaux, le mouvement Body Positive prend de l’ampleur. Trop grosses, trop maigres,
SUR DES CORPS
trop plates, trop blanches… Les flles refusent en bloc
PARFAITEMENT
les normes et afchent leurs corps avec vergetures,
IMPARFAITS.
cellulite et taches de grossesse. Les 18-24 ans, premiers acheteurs de sous-vêtements, sont avides de
transparence, d’authenticité. « Ils refusent les images
retouchées et ont totalement acquis l’idée que la beauté
est multiforme, insiste Pascal Montfort, consultant
en mode et fondateur du cabinet de tendances REC.
Pour eux, être ronde et belle est une évidence. Même
a fesse est rebondie à souhait, le dos, joli- la notion de genre leur semble ringarde. »
ment cambré, et la culotte, un savant entreFaire défler des mannequins transgenres ou de
lacs de rubans et de dentelles. « Parlez-vous grande taille ? « Non, je ne pense pas que nous devrions
Aubade ? » interroge le fabricant français […] parce que notre show est un fantasme », a expliqué,
de lingerie juste au-dessous du cliché en dans une interview à « Vogue » début novembre, le
noir et blanc placardé au fronton des Galeries directeur marketing de L Brands, maison mère de la
Lafayette à Paris. Il a suf d’un tweet de l’élue chargée marque Victoria’s Secret, provoquant un tollé outrede l’égalité femmes-hommes à la Mairie de Paris pour Atlantique, suivi d’excuses circonstanciées. Avec ses
que la polémique enfe : « Sérieusement, les Galeries « anges » bodybuildés, à la plastique impeccable, cheLafayette, en 2018, en pleine vague #MeToo et à velure glossée et soutiens-gorge en diamants, l’enseigne
quelques jours de Noël, vous n’avez rien de mieux à af- américaine a tout faux. Et ça se voit. Chute des ventes,
cher que les fesses d’une femme sans visage ?! a épinglé démission du PDG… Après avoir révolutionné un secHélène Bidard, mi-décembre. Je demande le retrait teur ronronnant et fgé, la marque ne fait plus rêver et
immédiat de cette campagne sexiste ! » Sur les réseaux véhicule un message qui manque cruellement de subsociaux, des centaines de femmes interpellent Aubade tilité. Impardonnable à une époque où les réseaux
et le grand magasin à coups de messages
sociaux peuvent détruire une réputation en
un claquement de doigts. Et en bâtir de
assassins. L’afche est retirée, mais l’incident est loin d’être anodin. Et le constat,
nouvelles aussi vite.
“LES
sans appel : aujourd’hui, ce type de mise
Le nom de Savage x Fenty ne vous dit
rien ? Peu connue en France, cette nouvelle
en scène est de moins en moins toléré.
18-24 ANS
de sous-vêtements dite « inclusive »,
Rien à voir avec un regain de pudibondeONT ACQUIS ligne
rie. Bienvenue dans l’après-#MeToo.
imaginée par la popstar Rihanna, cartonne
aux Etats-Unis. Régulièrement critiquée
Au Bon Marché, le magasin sélect de la
L’IDÉE QUE
pour ses rondeurs, la chanteuse milite
rive gauche, on ne plaisante pas au rayon
LA BEAUTÉ
lingerie. « Aubade est une très belle marque,
contre les diktats de la lingerie. En sepmais c’est typiquement ce modèle de comEST MULTI- tembre dernier, son déflé réunissait toutes
munication à destination des hommes dont
les morphologies et toutes les couleurs de
FORME.”
les femmes ne veulent plus », analyse Laupeau, dont le mannequin Slick Woods, alors
rence Dekowski, directrice du départeenceinte de neuf mois. Un pied de nez
PASCAL MONTFORT,
ment. Depuis quelques années, les visiassumé aux stéréotypes véhiculés par VicCONSULTANT EN MODE
toria’s Secret. Même état d’esprit du côté de
teurs masculins en quête d’un cadeau
l’américain Aerie : « Ne vous changez pas,
sensuel se font rares et, sur les catalogues
changez de soutien-gorge ! » clame leur dermaison, les mannequins n’apparaissent
qu’habillés. Libre ensuite aux fabricants de jouer la nier slogan publicitaire. Leurs cabines d’essayage sont
carte de la séduction dans leurs publicités. Tant pis parsemées de Post-it annotés de compliments, leurs
s’ils se brûlent les doigts faute d’avoir compris que la photos non retouchées laissent apparaître les marques
société a changé. Les ventes de strings, best-sellers (légères) de cellulite. La bienveillance est poussée à son
dans les années 1990, ont plongé de 54% entre 2006 paroxysme pour faire du « body-positivisme » un engagement – et un argument commercial.
et 2013, et continuent de décroître !
Et ne croyez pas que cette partition ne se joue qu’au
« La lingerie est une photographie de l’époque »,
martèle Karine Sfar, déléguée générale de la Fédé- pays de l’Oncle Sam. Etam, le leader du secteur en
ration de la Maille, de la Lingerie et du Balnéaire. En France (11% du marché), vend plus de brassières ins1968, les féministes n’ont-elles pas brûlé leurs sou- pirées du sport, plus de triangles sans armatures et
tiens-gorge, symboles de l’oppression et du purita- moins de soutiens-gorge coques qu’il y a cinq ans. « La
nisme bourgeois ? Cinquante ans plus tard, l’afaire lingerie révèle la puissance des femmes, leur liberté,
Weinstein a servi de détonateur pour une nouvelle souligne Caroline Japy, la directrice marketing de l’enlibération de la parole sous le hashtag MeToo, entraî- seigne. Il n’y a qu’à voir la force d’une Beyoncé en
YSÉ, UNE JUSTE
DOSE DE FÉMINITÉ
L
L’OBS/N°2827-10/01/2019
99
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
body sur scène. » Un féminisme sous la dentelle
que les nouveaux labels digitalisés cultivent à l’envi.
Clara Blocman a fondé la marque Ysé, pour une
lingerie rafnée, tout en transparence et élégance.
Mais les corps qu’elle met en scène peuvent dévoiler
des cicatrices, des plis sur le ventre, des taches sur le
visage. « Merci pour ces corps si féminins et parfaitement imparfaits », félicite une cliente sous un cliché
Instagram. « C’est tellement décomplexant », approuve
une autre. « L’image de la femme à travers la lingerie
refète de plus en plus la réalité et véhicule un message
de confance en soi », abonde la créatrice. Dans ses
collections, pas la peine de chercher des soutiens-gorge rembourrés, ils n’existent pas. « Des
matières délicates apportent la juste dose de féminité
sans pour autant transformer le produit en objet de
séduction et surtout de correction. » Un sentiment partagé par Anémone Anthon, une des deux créatrices
100
L’OBS/N°2827-10/01/2019
TEHYA ELAM,
ÉGÉRIE DE LA
NOUVELLE LIGNE
CHANTELLE.
de la marque Albertine, dont la lingerie
joue la carte « dessus-dessous » loin des
clichés trop glamour. Car si le « sexy »
n’est pas mort dans cette nouvelle carte de
Tendre, il doit être décliné en fnesse. C’est
sur de petites culottes en dentelle de
coton blanc qu’Henriette H brode en couleur des prénoms d’amants et des petites
phrases coquines…
Sont-elles hors sujet, nos belles marques
françaises, les Chantelle, Aubade, Simone
Pérèle et autres, dont les dentelles précieuses emballées dans de jolis papiers de
soie ont enchanté des générations de
femmes et alimenté les fantasmes d’autant
d’hommes ? La réalité est comme toujours
un peu plus nuancée. Martina Brown,
directrice générale déléguée d’Aubade,
refuse de commenter la polémique
déclenchée par l’afche des Galeries, mais
défend le savoir-faire corsetier français en
insistant sur la recherche du confort,
rendu possible par la maîtrise technique
et le travail de nouvelles matières. Rappelant que, dans ses collections, les brassières
sportives côtoient les tangas ajourés. « La
femme est libre de ses choix. Ce n’est pas
nous qui allons lui dicter sa conduite en
matière de séduction ni la juger ! »
Chez Chantelle, Renaud Cambuzat, un
ancien photographe de mode recruté il y
a deux ans, a entièrement redéfni l’ofre
et l’identité visuelle du groupe. « Je trouvais les codes de la lingerie dégradants… »
Exit les modèles avec armatures aux
détails chargés, le fabricant mise à présent sur le Soft Stretch, des sousvêtements déclinés en taille unique,
simples et sans couture – déjà écoulés à
près de 5 millions d’exemplaires ! Et sa
nouvelle égérie, Tehya Elam, une jeune
métisse aux cheveux roux et aux formes généreuses,
est photographiée dans un cadre minimaliste, bien
loin du cliché « talons aiguilles-appartement
haussmannien-corps huilé ».
Même remise en question chez Simone Pérèle.
« Avant, nos publicités étaient axées sur la séduction,
mais nos clientes nous ont dit : “Tout ce qu’on voit, c’est
un mannequin photoshopé avec un produit qui nous plaît
plus ou moins” », avoue Stéphanie Pérèle, petite-flle de
la fondatrice et responsable produit. Alors, pour reconquérir sa clientèle, la marque met en scène ses
« Simones », comme la chef Valentine Davase, la designer Gesa Hansen, l’écrivaine Marie-Eve Lacasse…
Quel type de sous-vêtements portent-elles sous leurs
tenues du quotidien ? Une bretelle rouge sur une épaule
dénudée ou un brin de dentelle noire dépassant d’un
chemisier entrouvert ne laissent aucun doute. Pas la
peine de zoomer sur une paire de fesses. Q
CHANTELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
TROP BON !
Nantes, entre Loire et terroir
Du comptoir à gâteaux à la table gastronomique, voici nos bonnes adresses dans la Cité des Ducs
Par A N N E- L AU R E P H A M
1 SOURCES
L’épicerie, qui a migré
l’an dernier non loin de
son ancienne adresse,
a été métamorphosée
en restaurant par les
trentenaires Ingrid
Defein et Guillaume
Decombat. On peut
toujours acheter
quelques produits
locaux pointus, tels les
vinaigres artisanaux
de Laurent Agnès.
Au déjeuner, une
impeccable formule,
dont un merlan en
escabèche ou une
pintade sauce chorizo.
En soirée, petites
assiettes à partager
– guetter les conseils
du sympathique
sommelier.
7 VINCENT
GUERLAIS
5
7
3
Impensable de ne
pas faire un crochet
par l’une des adresses
du meilleur
chocolatier et
pâtissier du coin, en
activité depuis plus
de vingt ans. Pour
commencer, un P’tit
Beurre – version
ultra-gourmande du
classique nantais.
Pour fnir, une création
blufante comme
le Florida
Pamplemousse.
6
1
4
11, rue Franklin
(02-40-08-08-79)
ou au marché de Talensac
(02-40-35-49-02).
Environ 4,50 €
la pâtisserie.
8
22, rue de Verdun.
Tél. : 02-40-89-42-42.
Entrée + plat + dessert 20 € ;
assiettes du soir de 4 à 23 €.
8 LE BRAS
DE FER
2
2 LULU ROUGET
Installé fn 2017 près
des Machines de l’Ile,
dans un étonnant cube
de bois et de verre, le
très acclamé Ludovic
Pouzelgues excelle à
surprendre avec des
plats frais et ludiques.
ans entre clins d’œil
à l’Asie et au terroir
nantais. Ses menus,
renouvelés toutes
les semaines, font la
part belle aux viandes
issues de races locales.
4, place Albert-Camus.
Tél. : 02-40-47-47-98.
Entrée + plat + dessert
26 € ; menu du soir 56 €.
2, rue du Marais.
Tél. : 02-51-84-11-89.
Entrée + plat + dessert
22 € ; menu du soir 46 €.
3 PICKLES
Derrière les vitres
de sa cuisine donnant
sur une grande salle, le
British Dominic Quirke
virevolte depuis cinq
✎ POPY MATIGOT POUR « L’OBS »
4 IMAGINE
Originaire du
Morbihan, Anne-Lise
Genouel a ouvert son
restaurant en octobre
2017 dans le quartier
Graslin. Avec ses
assiettes, l’ancienne
étudiante en chimie
provoque des
réactions en chaîne :
des ravioles de foie
gras, champignons et
poire nashi, afolantes,
ou un lieu jaune et ses
gnocchis à l’encre de
seiche, plaisir fondant.
A noter : les desserts,
également de haut vol.
5 CAFÉ
DU MUSÉE
6 ABC
TERROIRS
Eric Guérin, chef
étoilé de La Mare aux
Oiseaux, a pensé ce
restau-café au Musée
d’Arts – à gauche
du hall –, tout en bois
clair. Aux manettes,
Claire Habchi propose
des plats malins,
tendance bistrot.
Tout sauf un piège
à touristes ! Près
de 70 producteurs
et artisans de LoireAtlantique sont
représentés dans ces
boutiques. Parmi les
hits, le gin nantais 1924,
les Bières de Charlotte
et le fondant baulois.
12, rue Gresset.
Tél. : 02-40-34-06-11.
Entrée + plat + dessert 19 € ;
menu du soir 30 € ; tapas
de 4 à 15 €.
10, rue Clemenceau.
Tél. : 02-51-12-93-09.
Entrée + plat + dessert
25 € ; menu du soir 39 € ;
brunch : 27 €.
5, place Saint-Pierre
(02-40-89-76-26) ou 9, rue
Franklin (02-28-29-30-08).
Paniers garnis nantais
autour de 23 €.
Une « fabrique à vins »
sur l’île ? C’est
l’aventure osée des
frères Ferchaud.
Dans une ancienne
imprimerie de 600 m2,
de moelleux canapés,
des cuves et un bar –
on y boit la production
maison et une
sélection bio-nature
– ouvert du jeudi au
samedi soir. Concerts,
ateliers œnologiques
et rencontres
alimentent une
programmation pour
tous publics.
34, boulevard de
la Prairie-au-Duc.
Tél. : 06-85-06-59-99.
L’OBS/N°2827-10/01/2019
101
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SUCCESS STORY
Nicolas Pourcheresse,
écolo pur jus
Deux étoiles au “Michelin”, un sacré sens du développement durable et une passion
pour le monde végétal : ce cuisinier lillois dépote
Par A N N E- L AU R E P H A M
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
onnet rouge culminant à 1,85 mètre,
tignasse et barbe rousses… Il est facile de
repérer Nicolas Pourcheresse ce matin
d’hiver, au milieu du parvis de la gare de
Lille. Point de veste de chef pour le propriétaire du restaurant Le Vagabond, mais une panoplie
tout-terrain : doudoune, jeans, bottes costaudes – des
Heschung, fabriquées en Alsace. « Faut être cohérent et
consommer local », explique-t-il d’une voix mi-douce
mi-vindicative. On se cale tant bien que mal entre la
portière de sa camionnette aux airs de seconde maison
– plaid à gros carreaux, sols terreux – et le fanc de
Napoléon, son setter irlandais.
A 47 ans, le pirate Pourcheresse navigue le long
d’une rive droite, nette, à l’image de sa franchise et de
sa cuisine, brute. Mine impassible, à l’aise sur sa barque.
L’autre rive, c’est celle de l’idéalisme : son indéniable
bon sens écolo se nourrit tant des discours de l’économiste américain Jeremy Rifin que de
ses vacances à l’étranger. « Voir l’Amazonie à Manaus ou la furie touristique à Bali,
réaliser qu’on est toujours avec nos
déchets, à pointer la faute chez les autres…
La surconsommation, cela me fait réféchir. Recycler, récupérer, ça, on ne le fait
pas. » D’où le désir de construire son
propre système vertueux, en économie
circulaire. Une rencontre avec un pionnier de la biodynamie dans le Jura, le
maraîcher Emmanuel Kovarik, « a semé
la graine » il y a maintenant treize ans. Il
se fait alors une promesse : « Un jour, je ferai mon petit
resto pour douze personnes, en partie alimenté par mon
jardin. » Ce sera Le Vagabond, ouvert en 2016, « la
pierre fondatrice » dudit système, couplée à sa future
deuxième adresse, Chez Mon Cousin, à Lambersart,
commune limitrophe de la capitale des Hauts-deFrance. « Les restos me permettront à terme de me payer
une belle grange, de quoi organiser de supers banquets »,
s’enthousiasme ce Jurassien d’origine.
Sa joie est palpable quand on pénètre dans son
royaume en permaculture. Soit 12 000 mètres carrés à
Hem, au nord-est de Lille. Un seigle cultivé en engrais
vert, de l’orge – « on va faire du gin ! » –, des lauriers
récupérés grâce à des haies éclaircies, trois ruches qui
ont donné 60 kilos de miel… Tout lui procure un plaisir
communicatif. Il prodigue mots doux et caresses – ainsi
que les déchets du Vagabond – à son duo de porcs laineux, Louis et Seize. Puis il s’adonne à son exercice préféré, la cueillette. Silencieux, admiratif, il touche, sent,
récolte, parmi ses 40 à 50 variétés de végétaux semés
tout au long de l’année, coriandre, persil, jeunes carottes
avec leurs fanes, tomates de toutes tailles et variétés
sous serre… Glaner les plus beaux spécimens l’obsède.
B
SAUL ABRAHAM
AU VAGABOND,
UNE CUISINE S A I N E ,
ÉLÉGANTE ET
NAT U R E L L E .
Pourtant, sa passion potagère n’a pas été tout de suite
une évidence. « Je n’aimais pas du tout, mais alors pas
du tout, récolter les petits pois quand j’étais petit. »
On entend des caquètements. Napoléon tourne
autour des nouvelles poules un poil stressées. « J’avais
deux andalouses – boufées par une buse. Elvira était
encore vivante quand je suis arrivé, à s’agiter avec sa tête
arrachée. » Il poursuit, déterminé : « C’est la nature, c’est
comme ça. L’urbain est détaché de la notion primaire de
la vie. Il faut pourtant retrouver l’honneur, la ferté
d’avoir les mains dans la terre et de produire. » Un sacré
virage naturaliste pour celui qui a tutoyé tous les sommets. Avec des parents qui ont tenu un hôtel-restaurant
à Dole, dans le Jura, il est déjà dans le bain. Dès l’âge de
16 ans, il passe par les cases obligatoires : plongeur,
apprenti, stagiaire cuisinier, se formant notamment au
côté de grands tels Alain Passard à l’Arpège, à Paris, ou
Georges Blanc à Vonnas, dans l’Ain. Puis, retour au
pays jurassien en 2003, afn d’ofcier aux
fourneaux de l’Auberge de Chavannes, à
Courlans. Il y devient le plus jeune chef
étoilé en France. « Quand on a une étoile
à 30 ans, on n’est pas prêt. Cela m’a rendu
très, très con, prétentieux, parce que j’ai pu
vite accéder au succès, à la médiatisation. » Alors, en 2008, il trouve refuge
dans un Nord sans amis ni famille. Méert,
l’institution lilloise, vient le chercher : un
« beau confort de travail » avec 25 personnes à gérer. Pourtant, il éprouve très
vite le besoin de respirer. Il s’ofre alors
deux ans « à surfer et à traîner » au Sri Lanka, en Thaïlande, en Indonésie, au Brésil… Parfait « pour dégonfer
le boulard ». Après tout, ce sont ses toutes premières
vraies vacances. « J’ai dû revenir en France parce que je
n’avais plus de sous. » Il ouvre un steakhouse, Le
Saint-Jo, et s’investit dans le collectif Mange, Lille ! et
ses événements grand public. En 2015, il renoue avec
la médiatisation, en intégrant le casting de l’émission
« Top Chef », une « très chouette expérience », avant
d’enchaîner au Clarance, un hôtel de luxe du centre
lillois. Au bout de neuf mois, il apprend la nouvelle
d’une deuxième étoile. Et cette fois, il la prend « moins
perso » et la fête avec toute l’équipe.
Il s’interrompt, happé par la lueur de son smartphone : « On a la meilleure note du Tout-Lille sur le
“Gault & Millau”. » On décèle un mince sourire
quand il sirote le rituel demi de Jupiler d’avantservice. Le silence tombe, les ordres pleuvent sur les
deux employés. Le pirate maintient le cap. Il faut
préparer le dîner. Q
Le Vagabond, 112, rue Saint-André, Lille. Menu quatre plats
à 80 €. Ouvert du mardi au samedi, de 12 h 15 à 23 heures.
Rens. sur le-vagabond.net
L’OBS/N°2827-10/01/2019
103
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Y ALLER
En deux heures
depuis Paris avec
le Thalys.
Environ 145 € A/R.
Rens. : thalys.com
Y DORMIR
LE MAS, DESSINÉ PAR
WILLEM JAN NEUTELINGS.
ALLER SIMPLE ✈ BELGIQUE
Anvers, le joyau
famand
A seulement deux heures de Paris, la cité de Rubens cultive un esprit créatif
qui en fait une des visites les plus excitantes d’Europe
Par É D I T H PAU LY
D
eux heures assis dans le train à regarder
la brumeuse campagne défler sufsent,
au départ de Paris, pour rejoindre la belle
famande. Premier choc à l’arrivée : la
gare, une folie néo-baroque inaugurée en
1905 avec sa coupole culminant à 75 mètres de hauteur.
Riche de son patrimoine historique des xvie et
xviie siècles, Anvers n’en dédaigne pas pour autant les
architectures les plus contemporaines, de la Maison du
Port de Zaha Hadid au MAS (musée ethnographique)
de Willem Jan Neutelings. Epicentre de la mode, des
diamantaires, des musées et des restaurateurs défricheurs, la cité belge mérite amplement une visite.
Certes, ce n’est ni Bruges ni Amsterdam, mais ce n’en
est pas moins une ville d’eau. Celle de l’Escaut et son
gigantesque port, deuxième d’Europe, sans oublier tous
ses canaux souterrains à explorer. Ici, aucun pont ne
franchit le feuve, seuls des tunnels permettent de passer d’une rive à l’autre. Doté d’escalators géants en bois,
le Sint-Annatunnel au style Art déco est réservé aux
piétons, une curiosité de plus de 500 mètres de longueur à parcourir à vélo pour les plus paresseux.
Dans l’ancienne ville, deux monuments dominent :
la tour Boerentoren, premier gratte-ciel européen avec
ses faux airs d’Empire State Building, et la cathédrale
Sainte-Marie, superbe édifce gothique paré d’œuvres
d’art remarquables dont « l’Homme qui porte la croix »,
sculpture de Jan Fabre, et de somptueux Rubens. Que
104
L’OBS/N°2827-10/01/2019
l’on peut également admirer dans sa maison-musée qui
dévoile aussi de magnifques Antoine van Dyck et
Bruegel l’Ancien. Reconnu également par les fns gourmets, Anvers compte pléthore de bons petits restos.
Exemple avec le Jane, autrefois chapelle militaire,
aujourd’hui réaménagée par le designer Piet Boon, avec
ses vastes fenêtres aux vitraux revisités par les créatifs
trublions de Studio Job, et un lustre dément de la manufacture libanaise PSLab. Un conseil : avec ses deux
étoiles au Michelin, réservez très, très en amont. Sinon,
vous pourrez toujours prendre un cocktail accompagné de petites assiettes dans l’Upper Room Bar.
A ne pas manquer aussi, l’actuelle exposition
« Chambre des Merveilles 1 » au Diva, nouveau musée
du diamant. Axel Vervoordt, éminent architecte d’intérieur, s’en est vu confer le commissariat. L’expo se
présente tel un cabinet de curiosités où sont exposées
des pièces hétéroclites et exceptionnelles : un porcelet
tatoué de motifs de l’artiste Wim Delvoye, des bocaux
avec animaux, une molaire de mammouth, ou encore
l’œuvre « Random Triangle Mirror » d’Anish Kapoor...
D’autres grands noms de l’art contemporain sont aussi
de la partie comme Alexander Calder, Lucio Fontana,
Marina Abramović, David Huycke… Enfn, pour du
100% glamour, allez quelques salles plus loin vous extasier devant les diadèmes, broches et parures de maharajas, princesses et autres stars hollywoodiennes. Le
Diva se visite des carats plein les yeux. ■
Hotel Julien : au cœur
de la ville, 22 chambres
dans une bâtisse du
xvie siècle. Un décor
élégant parsemé de
pièces des plus
grands designers.
Terrasse sur le toit.
A partir de 169 €. Rens. :
hotel-julien.com
De Witte Lelie :
10 suites à
la décoration
hallucinante (ou
hallucinée ?), un rien
psychédélicobaroque ! Terrasse
sur le toit et jardin.
A partir de 265 €.
Rens. : dewittelelie.be
À VOIR
Diva, Antwerp Home
of Diamonds, un
musée du diamant.
Exposition « Chambre
des Merveilles 1 »
jusqu’au 28 avril.
Rens. : divaantwerp.be
À RAPPORTER
Des petits gâteaux
secs de la Bakkerij
Goossens.
Korte Gasthuisstraat 31.
Et l’Elixir d’Anvers,
un digestif à base
de 32 plantes
et épices macérées.
Haantjeslei 132.
Rens. : elixirdanvers.be
BIBIKOW.HEMIS.FR - HOTEL JULIEN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
« JE VAIS AVOIR
MON MOUTON CHEZ
RVATR
E
S
MOI, ET JE LE
– L’OB
TONDRAI DE TEMPS
EN TEMPS, ET JE
TISSERAI SA LAINE. »
P
ar
SO
PHIE FO
N
E
n 2018, Dieu est
du temps. Je jure que, si jamais
j’achète un truc avec un
témoin que votre
imprimé indien, ce sera juste
serviteuse a fait
par hasard et non pas parce
des âneries. Et
que j’adore toute la collection
même toutes les
âneries du monde par rapport
de Paco Rabanne et que je
à la mode. Mais, cette année,
pourrais lécher les étiquettes
cela va changer. Ou pas. Je
tellement c’est beau. Je jure
vous laisse deviner, dans la
que je ne rêverai d’aucun proliste suivante, quelle résoluduit de luxe. Je jure que ça
irait même jusqu’au point suition sera tenable. Ou pas.
Je jure, si je vais chez H&M,
vant : puisque c’est un luxe de
de prendre le truc le plus cher
lire de la poésie, par exemple,
de la boutique pour que ça
eh bien je ne lirai plus. Je jure
fasse moins fast fashion. Je
que je peux être no brain
jure, si malgré tout j’achète
(brain = « cerveau », pour les
un truc atrocement peu cher,
niveau 1) autant que no look.
de mentir ensuite en disant
Je jure que je vais acheter bio,
même les fringues. Je jure que
que c’était 39 euros et pas
si c’est écrit « organic », je vais
3,99 euros. Je jure de ne rien
me jeter dessus, y compris si
acheter sans m’être dit avant :
En ce début d’année 2019,
la forme de la chemise n’est
« En ai-je vraiment besoin ? »
pas jouable et qu’elle a des
Je jure de ne pas me dire
je jure de délaisser la fast fashion et
boutons en liège. Je jure que
pareil si un beau garçon me
la forme et les boutons, on s’en
remarque au café. Je jure de
de me mettre au vert. Ou pas
tape. Je jure que – limite – je
ne rien acheter qui ne puisse
veux être informe et tarte. Je
être encore à la mode dans
trois cent cinquante ans – donc je jure de m’en tenir aux basiques jure que si « mettre les formes » est un luxe, je peux m’en passer.
les plus rasoir de la Terre. Je jure, une fois habillée entièrement en Je jure que d’ailleurs, je vais inventer une nouvelle esthétique
basiques d’un mortel ennui, de ne devenir ni bigote, ni réac, ni fondée sur je sais pas quoi. Je jure que je vais avoir mon mouton
même de droite. Je jure, si je deviens réac, de ne jamais l’être au chez moi, et je le tondrai de temps en temps, et je tisserai sa laine,
point de refuser de porter du jaune. Je jure de regarder la prove- et me ferai des vestes avec, et aussi des maillots de bain. Je jure
nance de mes vêtements. Je jure de ne pas me métamorphoser en que ce sera sympa chez moi parce que mon mouton n’aura pas
crispée qui ne veut acheter que français. Je jure de rester univer- seulement bonne laine, il aura aussi bonne haleine, vu qu’il ne
selle. Je jure, si je veux acheter des vêtements faits entièrement en boira que de l’eau filtrée. Je jure que je ne vendrai pas trop cher
Europe, au motif que, sinon, ils font des trajets ultra-polluants en mes pulls faits maison. Je ne me ferai pas une marge de malade,
bateau (c’est vrai !), de ne plus prendre ensuite moi-même le ferry je vendrai juste le pull 4 000 euros, parce que tous ceux qui ont
pour aller d’Athènes à Hydra.
déjà dormi avec un mouton dans Paris savent que ça coûte une
Je jure de me foutre totalement de la mode, quitte à m’acheter fortune en antimite. Bon, je jure que je ne tuerai aucune mite, bien
un truc démodé. Je jure de jouir même si je ne suis pas dans le sûr. Enfin, je jure que tout ce que je viens d’écrire là est vrai,
coup. Je jure d’ignorer que les imprimés indiens seront dans l’air sachant que je jure aussi être une menteuse. Q
Mes résolutions
post-mode
MINT IMAGES/AFP
L’OBS/N°2827-10/01/2019
105
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA BANDE DESSINÉE DE RIAD SATTOUF
Les cahiers d’Esther
106
L’OBS/N°2827-10/01/2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
AFCAE & BNP PARIBAS
PRÉSENTENT
VOIR ET REVOIR
LES MEILLEURS
FILMS DE L’ANNÉE
DANS LES SALLES
ART ET ESSAI
3,50€ CHAQUE SÉANCE
AVEC LE PASS DANS
TÉLÉRAMA OU
SUR TÉLÉRAMA.FR
PHANTOM THREAD
BURNING
COLD WAR
AMANDA
PLAIRE, AIMER
ET COURIR VITE
THE RIDER
UNE AFFAIRE DE FAMILLE
LETO
EN LIBERTÉ !
LES FRÈRES SISTERS
NOS BATAILLES
LA PRIÈRE
LA MORT DE STALINE
GIRL
UNE PLUIE SANS FIN
L’ÎLE AUX CHIENS
ET DES FILMS
EN AVANT-PREMIÈRE
DU 16 AU 22
JANVIER 2019
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CROISIÈRE
Islande, terre de glace et de feu
À bord de l’Ocean Diamond - 100 cabines seulement
2019 : du 25 juin au 5 juillet (dernières cabines)
2020 : du 16 au 25 juin
Fjords de l’Ouest - Islande
L’2FHDQ 'LDPRQG (100 cabines)
/GT FW
)TQGPNCPF
Siglufjördur
Grimsey
/GT FG
0QTXÄIG
4
6 Húsavik
5 Akureyri
3
Isafjördur
Seydisfjördur 7
2 Stykkishólmur
Djupivogur 8
Reykjavík 1 10 Cercle d’Or
10 11
& Lagon Bleu
2CTKU
Embarquez à bord de l’2FHDQ 'LDPRQG (100 cabines seulement) à la découverte des contrastes fascinants de
l’Islande, entre fjords, volcans, cascades, glaciers, geysers… Cette terre magique offre la vision d’un spectacle
inoubliable, celui d’un monde à l’état brut, refuge merveilleux pour une multitude d’animaux terrestres et
marins. Vous serez accompagné de Sylvain Mahuzier et de Jean-Charles Thillays, guides et conférenciers
passionnés qui vous dévoileront les secrets de ces décors grandioses, mis en lumière par le soleil d’été.
9
1EÅCP
#VNCPVKSWG 0QTF
(séjour terrestre)
Vestmannaeyjar
* Se référer à la brochure pour le détail des prestations et les
conditions générales de vente. Licence n° IM075150063.
Photos : © iStock, © Iceland ProCrusies et © Croisières d’exception.
Création graphique : nuitdepleinelune.fr
OFFRE SPÉCIALE
- 500 €/pers. pour toute réservation avant le 15 février 2019 (code REVE)
soit la croisière à partir de 6 590 € 6 090 €/pers.* au départ de Paris à bord de l’2FHDQ 'LDPRQG
*
Vols depuis Paris, pension complète, boissons (sélection), conférences et taxes inclus.
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr
ou sur www.croisieres-exception.fr/brochures (code OBS10 à renseigner).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L E C AHIER N°2 DE
L’ÉDIT ION N°2 82 7
DU 10 JANVIER 2 01 9
L E GU ID E D U S A M E D I 1 2 AU V E N DR EDI 1 8 J AN VI ER 2 0 1 9
DOC
DOC
SAMEDI PUBLIC
SÉNAT
VIVRE ENSEMBLE
p. 5
MAG
DIMANCHE M6
FILM
LUNDI TMC
DOC
MARDI FRANCE 2
DOC
JEUDI FRANCE 3
MAG
VENDREDI FRANCE 3
CAPITAL
RETOUR VERS
LE FUTUR 2
VE RÉPUBLIQUE, AU
CŒUR DU POUVOIR
LA VIE SECRÈTE
DES CHANSONS
p. 10
p. 12
NOTRE-DAMEDES-LANDES,
LA RECONQUÊTE
p. 7
p. 17
p. 20
DU 09-01 AU 19-02
Dans le plus grand espace mobilier composable à Paris,
le meilleur de la création française et européenne, façades en pierre, céramique, bois & laque. Études et devis personnalisés.
s
Photos non contractuelles.
ldes
©
CANAPÉS, LITERIE, MOBILIER : 3000 M2 D’ENVIES !
Paris 15e • 7j/7 • M° Boucicaut • P. gratuit
143 - 145 - 147 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81
63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40
Canapés, literie, armoires lits,
dressings, gain de place :
toutes nos adresses sur
www.topper.fr
Photos non contractuelles.
s
tables extensibles, plateaux bois, laque, verre et céramique, procédés anti-rayures, fabrication française et européenne.
DU 09-01 AU 19-02
Dans le plus grand espace tables et chaises de repas à Paris,
ldes
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
LA SÉRIE
LE DOCDOCUMENTAIRE
“Pièces à conviction” : “Enfants placés, les sacrifiés
de la République” Mercredi 21h00 France 3
DÉFAILLANCE D’ÉTAT
France 3 consacre une soirée
spéciale à l’Aide sociale à l’Enfance.
Le réalisateur SYLVAIN LOUVET, dont
l’enquête, diffusée ce soir, révèle
des dysfonctionnements accablants,
répond à nos questions.
Propos recueillis par Hélène Riffaudeau
CAPA
P
endant huit mois, le journaliste Sylvain
Louvet s’est intéressé aux « enfants
placés », ces jeunes retirés à leur famille parce que leurs parents sont violents,
absents ou dans l’incapacité de s’en occuper. Pour les protéger, l’Aide sociale à l’Enfance les place dans des foyers d’urgence,
des maisons d’enfants ou des familles
d’accueil. Cette enquête révèle les dysfonctionnements multiples de ce système qui, au
lieu d’assurer leur protection, laisse certains
de ces mineurs en grande détresse devenir
des victimes de violences psychologiques,
de maltraitances, voire d’abus sexuels.
TéléObs. – Comment votre enquête a-t-elle
débuté ?
Sylvain Louvet. – Tout est parti d’une lettre
ouverte de huit éducateurs d’un foyer situé
à Eysines, en Gironde. Les signataires
y dénonçaient l’insécurité grandissante
régnant au sein de cet établissement qui
accueille plusieurs centaines d’enfants placés en urgence après avoir été retirés à leur
famille pour diverses raisons : crise famiL ’ H E B D O D E S MÉDIAS
liale, carences éducatives ou mauvais traitements. Cette lettre avait pour but d’alerter les pouvoirs publics sur la « violence
omniprésente » dans le centre : maltraitances, agressions sexuelles… Entre 2016
et 2017, ces travailleurs sociaux avaient
recensé pas moins de 190 incidents. Vu
la gravité des faits, j’ai été très étonné
que cette missive ne provoque pas plus de
réactions des services de l’Etat. J’ai alors
décidé d’enquêter.
Pourquoi avoir demandé à un journaliste
d’infiltrer précisément ce foyer d’accueil ?
Nous avions sollicité le département de la
Gironde à plusieurs reprises afin de pouvoir filmer le centre de manière ouverte,
ce que nous aurions nettement préféré.
En vain. Afin de prendre la mesure de ce
qui s’y passait depuis la publication de la
lettre ouverte, nous avons donc demandé
à un journaliste d’infiltrer le centre. En une
semaine, avec un faux CV ne mentionnant
ni diplôme dans l’éducation ni expérience
dans ce domaine, et après un court entretien, il a été embauché comme éducateur.
Nous avons ainsi découvert que les foyers
n’ont aucune obligation d’employer des
éducateurs diplômés. Plus grave, à aucun
moment le casier judiciaire de notre journaliste n’a été vérifié. Durant ses quelques
jours en immersion, les images qu’il a pu
tourner montrent un encadrement dé-
passé et témoignent de l’emploi régulier
de la force. Je pense à cette scène particulièrement choquante où un enfant se
voit malmené par un éducateur pour une
banale bataille de coussins. Par la suite,
nous avons aussi exhumé des faits de viols
à répétition entre enfants. Et nous avons
découvert que les victimes, malgré les
notes d’incident dont elles faisaient l’objet,
devaient, faute de place, cohabiter avec
leurs bourreaux. A peine croyable…
Au-delà de ce centre, l’enquête révèle
une faillite de la protection de l’enfance
à l’échelle nationale…
C’est toute la chaîne qui dysfonctionne !
Dans ce documentaire, nous partageons
avec les téléspectateurs nos découvertes et
notre sidération au fur et à mesure de notre
investigation. Dans un foyer d’urgence,
l’accueil est inconditionnel : il est impossible de refuser une admission. Tous les
enfants vivent donc ensemble, quels que
soient leur âge ou leurs problèmes. Or plus
de 70 000 enfants placés sont porteurs de
handicaps. Certains d’entre eux – ceux,
notamment, qui présentent des troubles
de perversion sexuelle – devraient être
orientés en pédopsychiatrie. Mais, bien
souvent, ces lieux manquent de places.
Nous mettons aussi en évidence des maltraitances dans tous les types de structures : foyers et familles d’accueil. Ce que
nous avons découvert, c’est que les acteurs
sont pieds et poings liés. Il y a des défaillances à tous les étages, y compris dans
la communication, par exemple : au sein
même des structures, mais aussi entre
structures et départements, départements
et ministère.
Comment expliquer une telle défaillance
de l’Etat ?
Jusque dans les années 1980, la protection
de l’enfance relevait d’une compétence
nationale. A la faveur de la décentralisation, celle-ci a été transférée aux départements qui décident donc du sort des
300 000 enfants placés chaque année.
Cette délégation a eu un effet désastreux.
Il faudrait un plus grand suivi des familles
d’accueil, davantage de réglementations…
D’après la Cour des comptes, les structures
ne sont contrôlées, en moyenne, qu’une
fois tous les… vingt-six ans ! Pourtant,
près de 8 milliards d’euros sont consacrés
chaque année à la protection de l’enfance.
Une partie est reversée à des associations
au fonctionnement parfois opaque. L’enquête revient ainsi sur un détournement
de près de 200 000 euros par un responsable de centre d’accueil.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
LA SÉRIE
DERNIÈRE MISSION
En 10 épisodes de 50 minutes,
« WHEN HEROES FLY », série
israélienne diffusée sur Netflix,
évoque sur fond d’aventures exotiques
le syndrome post-traumatique
frappant de jeunes vétérans de la
seconde guerre du Liban.
U
détaille ce quadragénaire, qui a écrit seul
et en huit mois cette première saison avant
de la mettre en scène – il prépare actuellement la deuxième. Un de ses choix forts a
consisté à déplacer de Chicago à la Colombie le terrain d’investigation des quatre
amis. « Je souhaitais me rapprocher de la
route de la drogue traversant le Mexique
vers les Etats-Unis, se justifie Givon. J’avais
choisi San Diego mais, pour des raisons budgétaires, j’ai dû revoir mes plans. La chaîne
m’a suggéré la Colombie. Je me suis laissé
convaincre. C’était d’autant plus pertinent
que, par tradition, les jeunes Israéliens effectuent un voyage d’un an à l’étranger après
leur service militaire. La plupart d’entre
eux partent en Inde, en Thaïlande, mais ils
sont de plus en plus nombreux à se rendre
en Amérique latine. La série se nourrit ainsi
de l’air du temps. »
Si ce cocktail de suspense et de sentimentalisme, pas si éloigné d’un album de
Tintin (on pense beaucoup au « Temple
du Soleil »), se révèle plutôt efficace, la clé
du succès israélien de « When Heroes Fly »
tient à son évocation des séquelles psychologiques frappant les acteurs du douloureux conflit libanais de 2006. Une guerre à
laquelle Omri Givon a lui-même participé.
« Oui, la série résonne de façon particulière
pour moi, même si, par chance, je n’ai pas
été confronté à une séquence aussi sanglante
que celle mise en scène ici. » Quand le programme a été diffusé en prime time en
Israël, le réalisateur a reçu des tonnes de
messages de remerciements de spectateurs
qui l’ont vu comme un prélude à une thérapie. « C’est par essence un mal invisible dont
les manifestations ne sont jamais les mêmes
d’un individu à l’autre. Le seul moyen de le
faire apparaître est d’en parler. Le cinéma
et la télévision peuvent jouer ce rôle. »
ne série israélienne dont l’immense
succès national est appelé à déborder
le cadre de ses frontières : ainsi pourrait-on
définir « When Heroes Fly ». Diffusée en
prime time sur la chaîne privée Keshet 12
en mai dernier, elle a battu des records
d’audience. Netflix la met en ligne le 10 janvier. Conçue par Omri Givon, déjà créateur
d’« Hostages », série d’action ayant accouché d’un remake américain, « When Heroes
Fly » met en scène quatre vétérans de la seconde guerre du Liban, séparés par les aléas
de la vie avant d’être à nouveau soudés par
un but commun : partir à la recherche de
Yaeli, l’ex-petite amie de l’un d’eux, dont
le visage réapparaît au hasard d’une photo
de presse, dix ans après sa mort présumée
dans un accident en Colombie.
La série est la libre adaptation d’un célèbre
roman-fleuve d’Amir Gutfreund, ancien
colonel de l’armée de l’air qu’Omri Givon
a eu « la chance » de côtoyer quelques années avant sa mort, en 2015. « J’ai décidé
de focaliser l’intrigue sur la dernière partie
du roman, dédiée à la quête de la fiancée »,
X Avec Moshe Ashkenazi, Michael Aloni,
Ninet Tayeb, Tomer Kapon, Nadav Neits.
Disponible à partir du 10 janvier sur Netflix.
LE GUIDE 10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02.
ABONNEMENTS : 01-40-26-86-13
GUILLAUME LOISON
Téléphone – Composez le 01-44-88… suivi des 4 chiffres qui figurent à la suite de chaque nom.
Internet – Tapez l’initiale du prénom suivie, sans espace ni point, du nom et de @nouvelobs.com
RÉDACTION Directeur de la rédaction : Dominique Nora (3426). Rédactrice en chef adjointe : Sophie Grassin (3770). Coordinatrice : Marie-Laure Michelon (3560).
Rédaction : Nebia Bendjebbour (3544) ; François Forestier (3560) ; Véronique Groussard ; (3595) ; Jean-Claude Guillebaud (3560) ; Marjolaine Jarry (3658) ; Guillaume Loison
(3614) ; Hélène Riffaudeau (3792) ; Anne Sogno (3674) ; et les services Photo, Secrétariat de rédaction-révision , Maquette, Photogravure de « l’Obs ». Grilles de
programmes : We TV, Paris.
PUBLICITÉ REGIE OBS, 80, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS . Laurence Bonicalzi Bridier Présidente 01 57 28 39 97 .
Vincent Salini Directeur Délégué des Activités Digitales et OPS 01 57 28 37 00
COUVERTURE : GETTYIMAGES
Ce magazine est impr im é chez N E W S P RIN T cer ti fi é P E FC
Ori g i n e du papier : Suède. Taux de fibres recyclées : 0% . E utrop hi s ati on : P Tot = 0.005 k g /tonne d e p ap i er.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
NETFLIX
Le témoignage de Lyes, ancien enfant placé,
montre que la vie dans les familles d’accueil
peut aussi être désastreuse…
Ces familles accueillent la moitié des enfants placés. Depuis sa naissance, Lyes
Louffok, 24 ans, a changé huit fois de lieu
d’accueil et a subi violences et viols. Il en
témoigne dans son livre, « Dans l’enfer des
foyers » (Flammarion). Aujourd’hui travailleur social et membre du Conseil national
de la Protection de l’Enfance, il se bat pour
défendre le droit des enfants. Et évoque
une « maltraitance institutionnelle ». Nous
montrons que la condamnation d’une famille d’accueil n’entraîne pas automatiquement la perte de son agrément…
Vous filmez une jeune fille de 15 ans qui vit
dans un hôtel. Livrée à elle-même…
Faute de place, de plus en plus d’enfants
se retrouvent dans cette situation : aux
portes de Paris, parfois dans des hôtels de
passe. Et le phénomène touche toute la
France. Bien souvent, ce sont des mineurs
que l’administration juge « incasables ». Or
s’ils peinent parfois à s’adapter au collectif,
c’est aussi parce qu’ils sont en grande souffrance. Ils vivent en dehors de toute structure, sans encadrement, et sont régulièrement changés d’établissement…
Quelle suite comptez-vous donner à ce film ?
Ces dysfonctionnements ont des conséquences considérables sur notre société.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un SDF
sur quatre et 30 % des mineurs délinquants
sont d’anciens enfants placés. C’est une
cause nationale. Nous espérons vivement
qu’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités
et de la Santé, sera présente sur le plateau
après la diffusion de l’enquête. Et j’envisage très sérieusement de créer un collectif avec plusieurs journalistes qui ont, eux
aussi, enquêté sur le médico-social : Ehpad,
hôpitaux psychiatriques… Toutes ces problématiques, au fond, se rejoignent. Ce collectif permettrait de faire un état des lieux,
de montrer ce qui fonctionne et d’envisager, in fine, des propositions concrètes. Q
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 12 J A N V I E R
5
Les bienfaits de la cohabitation
21h00 PUBLIC SÉNAT
Vivre ensemble
Documentaire de Julie Benzoni
(2018). 37 min.
Les Ehpad ne sont pas toujours
synonymes de scandale, de mouroir ou de maltraitance. Souvignyde-Touraine, petite commune
d’Indre-et-Loire (386 habitants),
a eu l’idée de créer, en 2015, une
Marpa Ecole qui regroupe, dans
un même bâtiment, une maison
d’accueil pour les personnes
âgées et une école. La première
héberge, dans 22 appartements, des retraités encore autonomes.
La seconde reçoit 53 enfants, de la maternelle au CM2. Rapprocher ces deux populations « était, au départ, un projet utopique »,
reconnaît Laurent Borel, le maire de la ville. Mais l’établissement
favorise le lien intergénérationnel au quotidien. « D’habitude,
l’intergénérationnel est conçu pour une journée, ici, il est permanent,
le concept est donc totalement innovant », souligne Anne-Sophie
Housseau, responsable de la Marpa. « Cette idée de mêler enfants
et grands-parents apporte de la jeunesse. Le problème des maisons
de retraite, c’est que des vieux y voient mourir d’autres vieux, alors
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 8.10 6 Téléshopping - Samedi. 10.35 6 Nos chers voisins. Série.
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.30 6 Reportages découverte. 14.45 6 Grands reportages. Experts
en tout genre. 16.00 6 Reportages faits
divers. Les grands flics racontent. 17.50
6 50’ Inside. 20.00 6 Le 20h. 20.50
6 Quotidien express.
FRANCE 2
2
2
12.00 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 13.00 13 heures. 13.20 6 13h15,
le samedi... 13.50 Rugby : Coupe d’Europe.
Leinster/Toulouse. 5e jour. À la RDS Arena,
à Dublin (Irlande). DIRECT. 16.00 6 Affaire
conclue. 16.45 6 Bons baisers d’Europe.
17.45 6 Joker. 18.40 6 N’oubliez pas les
paroles ! 20.00 20 heures. 20.45 6 Vestiaires. Série. Ça déménage.
FRANCE 3
3
3
CANAL +
4
4
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Samedi Ludo. 10.50
6 On a la solution ! À Caen. 11.30 6 Dans
votre région. 12.00 12/13. 12.55 6 Les
nouveaux nomades. 13.30 6 Les grands du
rire. 15.15 6 Les carnets de Julie. L 17.10
6 Trouvez l’intrus. 17.50 6 Questions pour
un super champion. 19.00 19/20. 20.00
6 Vu. 20.15 6 Zorro. Série. Zorro contre
Cupidon. 20.40 6 Tout le sport.
10.35 6 Babylon Berlin. Série. 12.20 Compil
JT pressé # 12.35 La semaine de Catherine et Liliane # 12.45 Tchi tcha. # 13.45
Le cercle # 14.30 Hitman & Bodyguard.
Comédie (2017). VM. 16.25 Canal Sport
Club # 17.00 Football : Ligue 1. Amiens/
Paris-SG. 20e journée. DIRECT. 18.50 Canal Sport Club. 19.40 Bonsoir ! Le mag
de l’époque # 20.40 Groland le Zapoï #
21.00 Pas de ça entre nous !
21.00 Destination Eurovision
21.00 Meurtres en Auvergne
21.00 Bad Samaritan
Talk-show. Présenté par Arthur. Invités : Christian Clavier, Pascal Obispo,
Ary Abittan, Jérôme Commandeur,
Dany Boon, Virginie Hocq. INÉDIT.
23.35 Les experts ù Attache-moi si tu
peux. (Saison 9, 5/24). Avec Laurence
Fishburne. 0.25 Bang ! Bang ! (Saison 9,
6/24). 1.20 Échos du passé. (Saison 9,
7/24). 2.00 Star de demain... et d’hier.
(Saison 9, 8/24).
Divertissement. Présenté par Garou.
Téléfilm policier français de Thierry Binisti (2016). 1h30. Avec Sofia Essaïdi,
Frédéric Diefenthal, Arnaud Binard.
Film policier de Dean Devlin (2018).
VM. 1h50. Avec David Tennant. INÉDIT.
FRANCE 5
5
5
INÉDIT. Dix-huit artistes se livrent bataille
dans l’espoir de représenter la France à
l’Eurovision 2019.
23.55 On n’est pas couché Talk-show.
Présenté par Laurent Ruquier. INÉDIT.
Laurent Ruquier reçoit une personnalité
politique et des artistes venus de
différents horizons. 2.50 6 Stupéfiant !
4.05 6 Affaire conclue.
M6
6
6
6.00 M6 Music. 8.15 M6 boutique. Magazine. 10.35 Modern Family. Série. Question
d’intégrité. 11.10 Norbert commis d’office.
Un cadavre est trouvé près du lac Pavin,
en Auvergne. La mise en scène du
meurtre rappelle une légende du lac.
22.35 Meurtres à Carcassonne Téléfilm.
Comédie politique de Julien Despaux
(2014). 1h42. Avec Bruno Wolkowitch.
0.10 6 Soir/3. 0.40 Eugène Onéguine.
ARTE
7
7
Un cambrioleur en pleine action découvre
une fille séquestrée et prévient la police.
L22.50 Calls ùù 11-16/11/2028 Répondeurs téléphoniques (Paris). (Saison 1, 5/10). 23.00 16/11/2028 - Prise
son d’un long-métrage (forêt domaniale d’Orléans). (Saison 1, 6/10). 23.15
6 Wind River.Film. 1.00 6 Furious. Film.
C8
8
58
11.05 La côte Est des États-Unis. 14.05
Les splendeurs de l’ancienne Russie. 15.35
7.00 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
11.00 Direct auto. 12.10 JT. 12.20 Le se-
Jessica, abus de fromages/Blyvy, agression à la sardine. 12.45 Le 12.45. 13.20
Scènes de ménages. Série. 14.45 Chasseurs d’appart’. 19.45 Le 19.45. 20.25
Scènes de ménages. Série. Avec Claire
Chust, Vinnie Dargaud, Valérie Karsenti.
Raspoutine, meurtre à Saint-Pétersbourg.
16.25 6 Invitation au voyage. 17.05 Les
plongeurs fous du lac Baïkal. 17.50 Le retour des derviches : une tradition oubliée
des Balkans. 18.35 Arte reportage. 19.30
6 Le dessous des cartes. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes samedi.
cret d’Eva. Téléfilm. Drame (2010). Avec
Martha Higareda, Chad Michael Murray, Yul
Vázquez. 13.55 Disparue dans la nuit. Téléfilm. Drame (1996). (1 et 2/2). Avec Shannen Doherty, Kevin Dillon, Edward Asner.
17.30 Access. Série. 18.30 Le before des
Terriens. 19.30 Les Terriens du samedi !
L20.50 Échappées belles
21.00 NCIS : Los Angeles
20.50 L’homme et la Lune
Magazine. Présenté par Sophie Jovillard. Les Rocheuses, l’Ouest sauvage.
Série. Le monstre. (Saison 9, 17/24).
Avec Chris O’Donnell, LL Cool J. INÉ-
Série doc. de Eva Schötteldreier
(2018). Fille de la Terre. INÉDIT. La Lune,
21.00 Les duos impossibles
de Jérémy Ferrari
INÉDIT. Dans ce numéro, Sophie Jovillard
DIT. Mosley
compagne nocturne de notre planète, est
en réalité sa «fille». Elle est le fruit d’une
collision. 21.40 Déesse de la nuit. INÉDIT.
22.35 L’homme et la Lune Série docu-
scène de Peter Stein (2018). 2h05. Avec
Pierre Arditi, Jacques Weber, Isabelle
Gélinas. INÉDIT. 0.30 6 À vous de voir. 0.55
sans feu. (Saison 7, 23/24). 23.35 Le
corbeau et les cygnes. (Saison 4, 22/24).
0.20 Le bon, la brune et les diamants.
(Saison 4, 23/24). 1.05 Supernatural.
10.05 6 Silence, ça pousse ! 11.05 6 La
maison France 5. 12.45 6 Toits de Paris,
des jardins extraordinaires. 13.10 6 Le
buste de Néfertiti. 14.05 6 La Corée vue
d’en haut. 15.00 6 L’aventurier du goût.
15.50 6 Sale temps pour la planète ! 16.50
6 Les routes de l’impossible. 17.45 6 C
dans l’air. 19.00 6 C l’hebdo. 20.00 6 C
l’hebdo, la suite. 20.20 6 Zoo Nursery Berlin.
et Callen cherchent un trapart à la découverte de l’immense bar- fiquant d’arme. 21.50 Vendetta. (Saison 9, 18/24). INÉDIT.
rière des Rocheuses.
L22.25 Le Tartuffe Théâtre. Mise en 22.45 NCIS : Los Angeles Pas de fumée
AFP
que, là, on est en contact avec la
vie », ajoute Jean, l’un des résidents. Dans les espaces communs, ils font des gâteaux d’anniversaire, des promenades ou
des jeux. Les nounous amènent
les tout-petits, une fois par mois,
pour des coloriages et du collage.
Deux fois par semaine, tout le
monde déjeune ensemble. On se
raconte des histoires, les petits
posent « des questions très pertinentes », selon Marilaine, qui
a fait le choix de s’installer dans
cet établissement à la suite d’un
problème cardiaque : « Ce qui m’a décidée, c’est le contact avec les
enfants. Avec eux, je ne pense ni à mon âge ni à mes douleurs. » Cette
cohabitation des aînés et des enfants est « un élément déterminant
psychologiquement », ajoute Anne-Sophie Housseau. Elle rompt
la solitude des premiers qui font profiter les petits de leur expérience et voient reculer leur perte d’autonomie. « Une personne
âgée est un être humain qui vit comme tout le monde. Ceux qui se
moquent, eux aussi seront âgés un jour… », conclut le jeune Youri.
La vérité sort, décidément, de la bouche des enfants.
Nebia Bendjebbour
6 Les trésors de la parfumerie française.
N°2827
Spectacle. Cinquième édition. INÉDIT.
Jérémy Ferrari et la décapante Laura
Laune co-présentent cette soirée sur le
thème de l’enfance.
23.30 Jérémy Ferrari : «Hallelujah
mentaire. De Eva Schötteldreier (2018). bordel !» Spectacle.
Un nouveau continent ? INÉDIT. 23.30 Jérémy Ferrari s’interroge sur les
6 Opération Lune. 0.25 Square idée. 0.50 religions et les textes sacrés d’une
Court-circuit. Spécial «Winter of Moon». façon... très personnelle.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 12 J A N V I E R
6
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
NRJ12
12 62
L20.55 Les Simpson ùù
L20.20 Handball : Championnat
20.55 Chroniques criminelles
L21.00 The Big Bang Theory ùù
Série. Fastcarraldo. (Saison 28, 14/22).
du monde
INÉDIT. Tous les fast-food de Springfield se
«France/Serbie». Commentaires : Grégoire Margotton, Philippe Gardent.
Tour préliminaire. DIRECT. Les Bleus vont
Magazine. Présenté par Julie Denayer.
L’affaire Odile Touche : les secrets du
journal intime. INÉDIT. Le 25 mai 2007,
Série. Coup de pied fœtal et fièvre
acheteuse. (Saison 10, 6/24). Avec
Johnny Galecki. Sheldon et Amy tentent
une nouvelle expérience. 21.25 Une vérité approximative. (Saison 10, 7/24).
21.50 Super cerveau dans un incubateur. (Saison 10, 8/24).
L22.15 The Big Bang Theory ùù Une
dépendance irrépressible. (Saison 10,
3 et 4/24). 22.40 Première cohabitation.
tournent vers un menu plus sain. 21.15 Burns
est piqué. (Saison 20, 8/21). 21.35 Lisa,
la reine du drame. (Saison 20, 9/21).
21.55 Prenez ma vie, je vous en prie.
(Saison 20, 10/21). L22.25 Les Simpson ùù Une journée particulière. (Saison 28, 9/22). 22.45 Echange de mots
croisés. (Saison 20, 6/21).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
c’est la stupeur à Roost-Warendin, une
devoir tout faire pour conserver leur cou- petite commune du nord de la France.
ronne mondiale acquise en 2015 et 2017. 22.40 Chroniques criminelles Maga22.20 90’ enquêtes Magazine. Pré- zine. Présenté par Julie Denayer.
senté par Tatiana Silva. Alcool, stups, Au sommaire du magazine : «Affaire
drames familiaux : pas de répit pour Patrick Isoird : rendez-vous mortel à
les gendarmes de banlieue.
Sète» - «Meurtre sur la voie ferrée».
FRANCE 4
CSTAR
14 63
17 64
GULLI
18 169
L20.00 Livres & vous...
20.50 Rugby : Challenge européen 21.00 Supergirl
20.55 Caninator - Chien robot
Mag. Présenté par A. Van Reeth. Mélenchon, Noiriel : les mots du peuple.
Invités : Jean-Luc Mélenchon, Gérard
Noiriel. Cette émission se penche sur
l’actualité littéraire. L21.00 Vivre ensemble ùù LIRE NOTRE ARTICLE. 22.00
Un monde en docs. 22.30 Programme non
«Clermont/Northampton». 5e journée
- Poule 1. DIRECT. Les Jaunards restent
Série. Espoir déçu. (Saison 2, 4 et
5/22). Avec Melissa Benoist. Kara et
clairement favoris pour finir à la première
place de cette poule 1.
22.50 Mission monstres marins
Alex enquêtent sur le meurtre d’un alien
non enregistré. 21.50 À armes inégales.
22.40 Supergirl Climat défavorable.
(Saison 2, 6/22). Un parasite extraterrestre
prend le contrôle d’un scientifique, le Dr
Jones. 23.30 Le monde à ses pieds. (Sai-
Comédie canadienne de Robin Dunne
(2016). 1h28. Avec Sarah Desjardins,
Katharine Isabelle, Jonathan Whitesell.
Série documentaire (2017). Plongée
avec l’anaconda. Steve Backshall et
communiqué.
son équipe se rendent à Bonito, au Bré23.30 Menaces en mer du Nord Doc. sil, pour étudier les grands anacondas.
De Jacques Loeuille (2016). 0.30 Hashtag. 23.35 Plongée avec l’hippopotame.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
son 2, 1/22). 0.20 Les derniers enfants
de Krypton. (Saison 2, 2/22).
6TER
20 66
22 67
20.55 Zik Truck
21.00 Joséphine, ange gardien 21.00 Rénovation impossible
Mag. La finale. INÉDIT. «Zik Truck» a sillonné
Série. La part du doute. (Saison 3,
1/4). Avec Mimie Mathy. Joséphine va
les routes de six régions et pays d’outremer pour déceler les talents de demain.
23.55 Edith Lefel, une vie Doc. (2013).
Ponctué de témoignages d’amis, ce film
retrace la vie de la chanteuse créole
Édith Lefel. 0.45 6 Jacob Desvarieux, un
concert pour l’histoire au Memorial Act.
1.45 6 Tony Chasseur chante Al Jarreau.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
Téléréalité. C’est pas de la tarte. INÉDIT.
Paige et Raf remportent la vente aux
aider un patron pêcheur à prouver qu’il enchères à 700 dollars d’une maison très
est innocent du crime dont on l’accuse. bien entretenue à River Oaks.
22.35 Joséphine, ange gardien Le 21.50 Rénovation impossible Téléréatableau noir. (Saison 2, 1/2). José- lité. Une affaire de famille. À Fort Worth,
phine endosse l’habit de professeur et Toni et Donna achètent 1 000 dollars une
vient en aide à un enseignant dans une maison de 90 m2 avec tout le confort à
l’intérieur. 22.40 Sur des rails.
banlieue difficile.
CHÉRIE 25
POLAR +
25 69
41
La vie de la jeune Isabel change le jour
où elle rencontre Archie, un chien aux
pouvoirs extraordinaires.
22.30 Gibby Téléfilm de Phil Gorn (2016).
1h27. Avec Shelby Lyon.
0.00 Gawayn. 0.30 Corneil et Bernie. 1.00
Foot 2 rue extrême. Série.
RMC STORY
23 68
20.55 Les oubliées ùù
Série. Nathalie, disparue le 2 mai
1991. (Saison 1, 4/6). Avec Jacques
Gamblin. Guerrand est tué par le père
de Sylvie. Déstabilisé par la disparition
du tueur, Janvier ne sait plus où chercher.
21.55 Les oubliées ùù Elsa, disparue le 24 mai 2005. (Saison 1, 5/6).
22.50 Catherine, disparue le 21 mars
2003. (Saison 1, 6/6).
SÉRIE CLUB
43
20.50 Into The Wild : Alaska
21.00 Mr Selfridge
20.50 Affaires non classées
20.50 Frankenstein Code
Série doc. (2016). À court de provisions. INÉDIT. L’arrivée de l’hiver entraîne
Série. On récolte ce qu’on sème. (Saison 1, 10/10). Avec Jeremy Piven.
Série. Le fils prodigue (1 et 2/2). (Saison 14, 9 et 10/10). Avec William Gaminara, Emilia Fox. Nikki et Harry sont
Série. Cobra 9. (Saison 1, 5/11).
Avec Robert Kazinsky. La maladie de
une course pour stocker les provisions. Édouard VII est convié à une séance de
21.45 Eureka. INÉDIT.
shopping privée. 22.00 Loin des yeux,
22.40 Into The Wild : Alaska Série do- près du cœur. (Saison 2, 1/10).
cumentaire (2016). Un hiver difficile. INÉ- 23.00 Mr Selfridge Au bord de l’abîme.
DIT. Les températures négatives ont gelé (Saison 2, 2/10). 0.00 6 Les enquêtes
la réserve souterraine d’eau du village. impossibles. Meurtre à domicile. - Obses23.30 6 Seuls face à l’Alaska.
sion fatale. - Jeux interdits.
TÉVA
54
20.50 Bones ù
Série. Défense de tuer. (Saison 11,
11/19). Avec Emily Deschanel, David
Boreanaz, Michaela Conlin. Huit se-
PARIS PREMIÈRE
appelés en urgence à l’ambassade des
Pays-Bas après une fusillade.
22.40 Affaires non classées La fille
perdue (1 et 2/2). (Saison 14, 3 et 4/10).
0.30 New York, police judiciaire. Série.
Trafic d’enfants. 1.15 Un cas pour deux.
RTL9
55
56
Mary est rendue publique. Elle demande
à Connor de prendre soin de son frère.
21.35 Frankenstein Code Métamorphose. (Saison 1, 6/11). 22.30 Une blessure secrète. (Saison 1, 7/11). 23.20
Erreur de vieillesse. (Saison 1, 8/11).
0.05 American Horror Story : Coven. Série.
TV5 MONDE
71
20.50 Bernard Mabille à l’Olym- L20.40 Total Recall ùù
21.00 Secrets d’Histoire
pia - 30 ans d’insolence !
Film de science-fiction américain de Magazine. Présenté par Stéphane
Paul Verhoeven (1990). 1h49. Avec
Arnold Schwarzenegger.
Bern. Le prince Charles aux marches
du trône. Stéphane Bern revient sur la
maines après l’explosion, Jack Hodgins Mabille taille des costards à tout va et
Efficace. Et Sharon Stone
sort enfin de l’hôpital, paralysé des jambes. offre ses insolences à un public conquis. botte les fesses de Schwarzy.
vie, les passions et les engagements du
futur roi d’Angleterre, le prince Charles.
PLANÈTE+
80
20.55 American Pickers
- Chasseurs de trésors
Spectacle. Présenté par Corinne
Tong Chaï. Trente ans déjà que Bernard
USHUAIA TV
HISTOIRE
88
181
20.30 Street Scene
Magazine. Présenté par Hélène Gateau.
Doc. de Phil Grabsky (2015). David
Hockney à la Royal Academy. INÉDIT.
Opéra de Kurt Weill. Chef d’orchestre :
Tim Murray (2018). 2h45. Avec Jéni Bern.
23.15 Intermezzo. 23.30 Anouar Bra-
Damien Castera est un surfeur
Choisir le Sud est payant quand l’État de professionnel d’un genre à part.
l’Alabama propose un lot d’objets 20.40 Téléphone éthique : le mobile
inhabituels.
de demain ? Doc. De G. Rozinga (2016).
21 138
MEZZO
20.40 Visite privée au musée
Téléréalité. Sweet Homes Alabama.
L’ÉQUIPE
89
20.05 Ushuaïa, le mag
CANAL+ SPORT
Les plus grandes peintures du monde
racontent les histoires des plus grands
artistes du monde.
EUROSPORT 1
11
121
20.45 Automobile : Trophée Andros 20.50 Football : D1 féminine
hem, Dave Holland, Jack Dejohnette,
Django Bates Concert.
BEIN SPORTS 1
124
20.25 Snowboard :
Commentaires : Marc Minari, Fran- «Lyon/Rodez». 15e journée. Au Grou- Coupe du monde
L19.55 Football : Ligue 1
çois Chatriot, France Pierron. 1re
journée. À Isola 2000.
22.30 Catch américain Raw. Commentaires : Christophe Agius, Florian Gazan.
Cinq rencontres sont au programme de
ce multiplex : Caen/Lille - Dijon/
Montpellier - Guingamp/Saint-Étienne
- Nice/Bordeaux - Nîmes/Angers.
N°2827
20e journée, Multiplex. DIRECT.
pama Stadium, à Lyon.
Slopestyle. À Kreischberg (Autriche).
Incroyable ! À mi-parcours, l’Olympique
lyonnais ne compte que deux points
d’avance sur son rival, le Paris-SG.
21.30 Ski Freestyle : Coupe du monde
Épreuve de bosses. À Calgary (Canada). DIRECT.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 12 J A N V I E R
CANAL+ CINÉMA
CANAL+ SÉRIES
10
12
CINÉ+ PREMIER
20
7
CINÉ+ FRISSON
21
L20.50 Silence ùù
L20.55 Le bureau
L20.50 76e cérémonie
20.50 Sunshine ù
Drame historique de Martin Scorsese (2016). VM. 2h41. Avec Andrew
Garfield, Adam Driver, Liam Neeson.
Série. (Saison 4, 3 et 4/10). Avec
Mathieu Kassovitz. Arrêté pour espion-
Cérémonie. Présenté par Sandra Oh,
Andy Samberg. Les Golden Globes ré-
Film de science-fiction britannique
de Danny Boyle (2007). VM. 1h40.
Avec Rose Byrne, Cliff Curtis.
XVIIe siècle, deux prêtres jésuites se
rendent au Japon pour retrouver leur
mentor, le père Ferreira.
L23.25 Chloé ùù Drame de Atom
Egoyan (2009). VM. 1h39. Avec Julianne Moore, Liam Neeson. 1.00 6 Petit
des légendes ùùù
des Golden Globes
Un huis clos spatial aux
nage par les services russes, Malotru est compensent le meilleur du cinéma et de
effets spéciaux soignés.
jeté en pâture aux détenus d’une prison. la télévision en 2018.
L22.40 L’amie prodigieuse ùù Les L23.50 Logan ùù Science-fiction 22.35 Piège à grande vitesse Avenpoupées. (Saison 1, 1/8). Avec Elisa Del
Genio, Ludovica Nasti. Elena Greco ra-
conte l’histoire de sa longue amitié avec
paysan. Drame français de Hubert Charuel Raffaella Cerullo, disparue sans laisser de
(2017). 2.25 Le cercle. 3.10 Surprises.
traces. 23.35 L’argent. (Saison 1, 2/8).
CINÉ+ ÉMOTION
CINÉ+ CLUB
22
24
américain de James Mangold (2017).
VM. 2h15. Avec Hugh Jackman, Boyd
Holbrook. 2.05 The Score. Policier américain de Frank Oz (2001). VM. 4.15 Une vie.
Drame de Stéphane Brizé (2015).
CINÉ+ CLASSIC
25
tures américain de Geoff Murphy (1995).
VM. 1h39. Avec Steven Seagal.
L’acteur du challenge.
0.15 Les chiennes. Téléfilm classé X (2009).
1.40 Narco. Comédie dramatique (2004).
TCM CINÉMA
31
L20.50 Orgueil et préjugés ùù L20.50 Ma petite entreprise ùù
L20.50 Cul de sac ùùù
20.45 Brubaker
Comédie romantique américaine de
Joe Wright (2004). VM. 2h00. Avec
Keira Knightley. Dans un village anglais
Drame britannique de Roman Polanski
(1966, NB). VM. 1h48. Avec Trévor
Delaney, Jacqueline Bisset, William
Franklyn. Deux gangsters en cavale per-
Drame américain de Stuart Rosenberg (1980). 2h05. Avec Robert Redford, Yaphet Kotto, Jane Alexander.
Comédie dramatique française de
Pierre Jolivet (1999). 1h36. Avec
Vincent Lindon, François Berléand,
Roschdy Zem.
de la fin du XVIIIe siècle, Mrs. Bennet cherche
à marier ses deux filles.
Les Pieds-Nickelés à
L22.50 The Queen ùù Historique de l’assaut du capital.
Stephen Frears (2006). VM. 1h40. Avec 22.15 Marie-Line ù Comédie dramaHelen Mirren, Mark Bazeley.
Pour la composition
d’Helen Mirren.
0.30 Planétarium. Drame (2016).
OCS MAX
turbent l’existence d’un couple étrange
qui habite un vieux château.
L22.40 Françoise Dorléac, une protique française de Mehdi Charef (2000). messe Documentaire. De Frédéric Za1h40. Avec Muriel Robin, Fejria Deliba. mochnikoff (2018). 23.30 La peau douce.
23.55 Quartier de femmes. Drame (1973). Drame (1964, NB). 1.25 La danse macabre.
1.15 Calmos. Comédie (1975).
Horreur (1963, NB). VM.
OCS CITY
26
27
OCS CHOC
28
Le nouveau directeur d’un pénitencier
difficile se dissimule pendant quelques
jours parmi les détenus.
L23.00 Zardoz ùù Fantastique britannique de John Boorman (1974).
1h40. Avec Sean Connery, Charlotte
Rampling. 0.45 Le rideau déchiré. Espion-
nage d’Alfred Hitchcock (1966).
OCS GEANTS
29
L20.40 Café Society ùù
L20.40 The Handmaid’s Tale ùùù
L20.40 Entre ses mains ùù
L20.40 Scarface ùùù
Comédie dramatique américaine de
Woody Allen (2016). VM. 1h25. Avec
Jesse Eisenberg, Kristen Stewart.
Série. Holly. (Saison 2, 11/13). Avec
Elisabeth Moss. June, sur le point d’ac-
Drame français d’Anne Fontaine (2005).
1h30. Avec Benoît Poelvoorde, Isabelle Carré. Une jeune épouse s’éprend
Film policier américain de Brian De
Palma (1983). VM. 2h45. Avec Al
Pacino. Au début des années 1980, un
coucher, est livrée à elle-même.
Un sens de la réplique 21.30 Postpartum. (Saison 2, 12/13).
ragaillardi et une bonne dose de 22.20 Le mot. (Saison 2, 13/13).
mélancolie.
L23.30 Sils Maria ùùù Drame de
22.15 We Love Happy Endings ! Olivier Assayas (2014). VM. 2h03. Avec
Comédie dramatique britannique de
John McKay (2013). VM. 1h40. Avec
Karen Gillan, Stanley Weber.
Juliette Binoche, Kristen Stewart.
d’un séduisant vétérinaire, qu’elle soup- gangster cubain émigre aux États-Unis
et devient un caïd du trafic de drogue.
çonne ensuite d’être un tueur.
22.10 Baba Yaga Horreur britannique de L23.25 Scarface ùùù Policier améCaradog W. James (2017). VM. 1h35.
Avec Katee Sackhoff, Lucy Boynton.
23.40 6 La résistance de l’air. Drame français
ricain de Howard Hawks (1931), NB.
VO. 1h34. Avec Paul Muni, George Raft.
0.55 6 Cent mille dollars au soleil. Aven-
Une brillante réflexion
sur les fragilités du métier d’actrice. de Fred Grivois (2014). Avec Reda Kateb. tures (1964, NB). Avec Jean-Paul Belmondo.
D I M A N C H E 13 J A N V I E R
Le grand gâchis
21h00 M6
Capital
CAPTURE D’ÉCRAN/M6
Vêtements, aliments, produits
neufs : révélations sur un gaspillage
industriel scandaleux. Présenté
par Julien Courbet. 1h30.
Dommage que cette enquête de
« Capital » qui décrypte l’ampleur
du gaspillage industriel n’ait pas
été diffusée avant les fêtes, période
ô combien propice à la surconsommation comme en témoigne
le nombre vertigineux de produits
revendus sur les sites spécialisés dès le 24 décembre à minuit. Elle aurait pu faire réfléchir les
spectateurs, prompts à rejeter la faute sur les grandes enseignes.
Exemple : Cédric et sa famille, pourtant réduite à trois personnes,
déballent sous l’œil de la caméra le 36e colis commandé en seulement trois mois sur un site marchand. Les Français utilisent en
moyenne 30 % de leur garde-robe et les ménages sont à eux seuls
responsables de 42 % du gâchis alimentaire, 15 % incombant à la
grande distribution. S’il appartient à chacun d’entre nous de consommer moins au vu des perspectives peu réjouissantes concernant
N°2827
l’avenir de notre planète, c’est au
gouvernement de légiférer pour
inciter les acteurs du marché à
freiner le gaspillage. Depuis 2016,
la loi Garot interdit de jeter ou
de détruire des produits encore
consommables et les grandes
surfaces sont incitées à offrir
leurs invendus aux associations
d’aide aux démunis, en échange
d’une baisse d’impôts. Cette loi
a fait naître de nouvelles entreprises qui gagnent de l’argent
en aidant les grandes surfaces
à optimiser leurs dons. Les hypermarchés jouent-ils tous le jeu ? En trois parties, « Capital » décortique les pratiques de l’industrie alimentaire mais aussi celles
de la mode, la deuxième plus polluante au monde, et zoome de
manière édifiante sur Amazon. M6 a réussi à filmer de l’intérieur
la mécanique du gâchis organisée par la direction de l’entreprise
américaine. Sur le plus petit de ses sites hexagonaux, Amazon a
envoyé 293 000 produits presque tous neufs à la casse en seulement neuf mois. Une gigantesque absurdité économique, écologique et sociale…
Anne Sogno
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D I M A N C H E 13 J A N V I E R
8
TF1
1
1
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
11.00 6 Messe. 11.40 6 Le jour du Seigneur. 12.00 6 Tout le monde veut prendre
sa place. 13.00 13 heures. 13.20 6 13h15,
le dimanche... 14.20 6 Vivement dimanche.
15.30 6 Vivement dimanche prochain. 16.45
6 Stade 2 collection. 17.00 Stade 2. 18.10
6 Les enfants de la télé. 19.20 6 Les enfants de la télé, la suite. 20.00 20 heures.
20.30 20h30, le dimanche.
3
3
CANAL +
6.00 6 Ludo. 8.25 6 Dimanche Ludo. 10.50
6 On a la solution ! 11.25 Dimanche en
politique. 11.30 Dimanche en politique en
régions. 12.00 12/13. 12.10 6 Dimanche en
politique. 12.55 6 Les nouveaux nomades.
13.35 6 Échappées belles. 15.15 6 Des
racines et des ailes. 17.10 6 8 chances de
tout gagner ! 17.50 6 Le grand slam. 19.00
19/20. 20.15 6 Zorro. 20.45 6 Tout le sport.
9.35 La semaine de Catherine et Liliane.
9.50 6 Black Panther. Fantastique (2018).
VM. 12.05 Rencontres de cinéma. # 12.20
Clique dimanche, l’intro # 12.45 Clique dimanche # 13.55 Roi de la vanne # 14.00
6 Les reporters du dimanche # 14.10
L’amie prodigieuse. 16.35 Omar Sy, c’est
ta chance. 18.35 Sport reporter. Le foot à
Madagascar. 19.10 Canal football club #
21.00 Inspecteur Barnaby
L21.00 Football : Ligue 1
Série. La femme interdite. (Saison 20,
3/6). Avec Neil Dudgeon. INÉDIT.
«Marseille/Monaco». 20e journée. Au
stade Vélodrome, à Marseille. DIRECT.
Lorsque Lord Argo a été assassiné, sa
sœur a reçu du meurtrier un coup qui
l’a plongée dans le coma.
22.30 Inspecteur Barnaby Colère divine. (Saison 16, 2/5). Le corps de Nancy
(2002). VM. 1h58. Avec Matt Damon, Coen, Ethan Coen (2011). VM. 2h05. est retrouvé dans l’écluse d’un village, la
Franka Potente.
Avec Jeff Bridges. 1.00 Histoires courtes. tête recouverte d’un sac. 0.10 6 Soir/3.
Marseille, qui vise une place européenne
en fin de saison, accueille une équipe de
Monaco en pleine crise.
22.55 Canal football club, le débrief
6.30 6 Tfou. 10.05 6 Automoto. 11.05
6 Téléfoot. 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30 6 Grands
reportages. Un jour, je serai Chef. 14.45
6 Reportages découverte. Excentriques :
vous avez dit bizarre ? 16.05 6 Baby Boom.
Villeneuve-Saint-Georges. 17.10 6 Sept à
huit - Life. 18.15 6 Sept à huit. 20.00 6 Le
20h. 20.35 6 TF1 Rendez-vous sport.
L21.00 No Country
L21.00 Jason Bourne ùù
Film d’action américain de Paul Greengrass (2016). VM. 2h03. Avec Matt
Damon, Tommy Lee Jones. INÉDIT.
for Old Men ùùù
Thriller américain de Joel Coen, Ethan
Coen (2007). VM. 2h03. Avec Tommy
Lee Jones. Un homme, poursuivi par
Alors qu’il a trouvé un semblant de paix,
Jason Bourne est arraché de sa retraite. des criminels, se lance dans une cavale
L23.25 La mémoire dans la peau ùù à travers le Texas.
Espionnage américain de Doug Liman 23.05 True Grit ùùù Western de Joel
FRANCE 5
5
5
9.25 6 Le Cézanne de la fausse monnaie.
10.25 6 Échappées belles. 12.05 6 L’aventurier du goût en Afrique. 12.35 6 C l’hebdo.
13.35 6 Les gardiens des îles de Bretagne.
14.45 6 Le marcheur de l’Himalaya. 15.35
6 Dynasties. 16.35 6 Toutânkhamon, les
secrets de la momie. 17.35 6 Châteaux
forts : le bon créneau. 18.35 6 C politique.
19.55 6 C politique, le débat.
M6
6
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars.
9.10 M6 boutique. 10.50 Turbo. 12.30
Sport 6. 12.45 Le 12.45. 13.20 Scènes de
ménages. Série. 13.50 Recherche appar-
7
7
12.15 Israël, le Sud. 13.00 À l’ombre des
grands châteaux. 13.45 Yoga, médecine
traditionnelle de l’Inde. 14.30 Guédelon :
renaissance d’un château médiéval. 16.05
6 Monuments sacrés. 17.35 6 Gauguin,
«Je suis un sauvage». 18.30 Rachmaninov à la Cité interdite. 19.15 6 Graines
d’étoiles... cinq ans après. 19.45 Arte journal. 20.05 Vox pop. 20.35 Karambolage.
tement ou maison. Vincent/Béatrice/Laura
et Aymeric. 15.30 Maison à vendre. 17.25
66 minutes. 18.45 66 minutes : grand
format. 19.45 Le 19.45. 20.05 Sport 6.
20.20 E=M6.
L20.50 Il y a des jours
20.50 Chambord : la renaissance L21.00 Capital
Doc. (2018). INÉDIT. Cinq siècles après Magazine. Présenté par Julien Courbet. et des lunes ùù
le début de sa construction, le domaine Vêtements, aliments, produits neufs : Comédie dramatique française de
royal de Chambord fascine toujours autant. révélations sur un gaspillage industriel Claude Lelouch (1989). 1h57. Avec
21.40 6 Les gardiens du Paris souterrain. scandaleux. INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE. Gérard Lanvin. Treize personnages se
22.40 L’ultime voyage des Romanov 23.05 Enquête exclusive Mag. Présenté cherchent, s’évitent et se croisent au
Doc. De A. Dolgorouky (2017). 23.35 par B. de La Villardière. Liban : la vie moment de la pleine lune.
6 En croisière sur le géant des mers. 1.05 et la fête malgré le chaos. 0.40 Afgha- 22.50 Ciel d’octobre Drame de Joe
6 La pub et nous, les liaisons cathodiques. nistan : voyage au cœur de la terreur. Johnston (2000). 1h47. Avec Chris Cooper.
W9
9
59
21.00 Point Break
Film d’action américain de Ericson
Core (2014). VM. 1h53. Avec Edgar
Ramirez, Luke Bracey, Ray Winstone.
INÉDIT. Une série de braquages spectacu-
laires aux quatre coins du monde met en
péril l’équilibre des marchés financiers.
22.55 Banzaï Comédie de Claude Zidi
(1982). 1h42. Avec Coluche. Un employé
de bureau casanier et craintif est entraîné
dans un voyage rocambolesque.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
TFX
10 60
21.00 Cold Case : affaires
classées ù
L20.55 Le mariage
Série. Le dessous des cartes. (Saison 5, 6/19). Avec Kathryn Morris,
John Finn. Lilly Rush se penche sur une
Comédie sentimentale américaine de
P.J. Hogan (1997). VM. 1h45. Avec
Julia Roberts. Une jeune femme va tout
affaire de meurtre, celle d’un jeune mathématicien, survenue en 1997.
22.00 Cold Case : affaires classées ù
faire pour reconquérir son meilleur ami,
sur le point de se marier à une autre.
22.55 Chroniques criminelles Magazine. Présenté par Magali Lunel. «Affaire
Laëtitia Monier : call-girl et meurtrière ?».
- «Un tueur en série à Manchester ?».
La fin du monde. (Saison 5, 7/19). 23.00
Le dernier des cinq. (Saison 3, 6/23).
0.00 La bonne mort. (Saison 4, 23/24).
FRANCE 4
CSTAR
14 63
21.00 L’amour, c’est mieux
Mag. Présenté par Patrick Cohen. à deux ù
propose trois épisodes de l’émission de
documentaires franco-belge créée en 1985.
22.15 Circo. 22.30 LCP, le mag. Made in bio.
23.00 La Ve, une Constitution sur
mesure ? Doc. De Bénédicte Loubère
(2018). 23.30 Débat.
FRANCE Ô
19 65
Comédie d’Arnaud Lemort, Dominique
Farrugia (2009). 1h36. Avec Clovis Cornillac. Deux amis aux visions opposées
sur l’amour rencontrent deux femmes.
Une « romcom » de plus.
22.35 Young Adult Comédie dramatique
de Jason Reitman (2012). VM. 1h34.
Avec Charlize Theron, Patrick Wilson.
TF1 SERIES FILMS
léfilm. Comédie dramatique (2004). Avec
Erika Eleniak, Patricia Kalember, Ken Tremblett. 15.20 Vengeance de femme. Téléfilm.
Drame (2005). 16.55 Vengeance à double
face. Téléfilm. Thriller (1995). Avec Erika
Eleniak, Michael Bergin. 18.40 Le before des
Terriens. 19.30 Les Terriens du dimanche !
L21.00 Discount ùù
Comédie de Louis-Julien Petit (2014).
1h42. Avec Olivier Barthélémy. Cinq
employés d’un supermarché du nord de la
France entrent à leur manière en résistance.
23.00 Enquête sous haute tension
Mag. Présenté par C. Rousseau. Des
journalistes ont suivi le travail des forces de
l’ordre, pompiers ou équipes de secours.
NRJ12
17 64
Magazine. Présenté par Pascal Soetens. Jean-Marc et Isabelle.
Jean-Marc, 19 ans, vit avec sa mère et
son beau-père, Michel, avec qui la
cohabitation se passe très mal.
22.35 S.O.S. ma famille a besoin
d’aide Magazine. Présenté par Pascal
Soetens. Charlyne et Sonia.
0.20 Mayron et Prescilia.
GULLI
18 169
21.00 Chicago Fire
20.55 C’est pas sorcier
Série. Calomnie. (Saison 5, 13/22).
Avec Jesse Spencer, Taylor Kinney,
Monica Raymund. Sur les lieux d’un
Magazine. Présenté par Frédéric Courant, Jamy Gourmaud. Les gorilles.
accident, le chef Boden prend une décision contraire à celle d’Anderson. 21.50
Le purgatoire. (Saison 5, 14/22).
22.40 Chicago Fire Vieux démons.
(Saison 5, 9/22). 23.30 La première fois.
Téléfilm érotique.
6TER
20 66
C8
7.00 Téléachat. 9.00 Les animaux de la 8.
13.25 JT. 13.35 Leçons dangereuses. Té-
21.00 S.O.S. ma famille
a besoin d’aide
de mon meilleur ami ùù
L21.00 Rembob’Ina
«Strip-tease». Invités : Marco Lamensh,
Agnès Chauveau. INÉDIT. «Rembob’INA»
11 61
Magazine. Présenté par Hervé Mathoux.
23.10 J+1. 0.10 6 Sparring. Drame (2017).
1.45 K.O. Thriller (2017). 3.35 Crac-crac.
22 67
Fred Courant nous emmène à la
découverte de l’un de nos plus proches
cousins : le gorille. 21.20 L’A380 : le
nouveau géant du ciel. - Les Pygmées.
22.15 C’est pas sorcier Mag. Zimbabwe : lutte contre la faim. 22.45 Zimbabwe : de l’eau pour tous. 23.20 Gawayn.
RMC STORY
20.55 Des volcans et des îles
L21.00 Les canons
Série doc. de Philippe Lespinasse
(2019). La Dominique, une île en
ébullition. INÉDIT. La Dominique abrite
de Navarone ùù
21.00 Twilight - chapitre 2 : L20.55 Rocky Balboa ùù
Tentation ù
Drame américain de Sylvester Stal-
Film de guerre britannique de J. Lee
Thompson (1961). VM. 2h30. Avec
Gregory Peck, David Niven.
Film fantastique américain de Chris
Weitz (2009). VM. 2h15. Avec Kristen
Stewart, Robert Pattinson.
un boiling lake, l’un des deux seuls cratères bouillonnants au monde.
N°2827
Un classique.
Déjà pour les ados.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
lone (2006). 1h45. Avec Sylvester
Stallone, Burt Young. Devenue res-
taurateur, une ancienne légende de la
boxe décide d’enfiler à nouveau les gants.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D I M A N C H E 13 J A N V I E R
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 39-45 : les secrets
engloutis
Doc. (2016). Aujourd’hui, grâce aux der-
CHERIE 25
25 69
54
41
SÉRIE CLUB
21.00 Une femme d’honneur @ 20.50 Missing
20.50 Private Eyes
Série. Ultime thérapie. (Saison 10,
3/4). Avec Corinne Touzet, Franck
Capillery, Stéphanie Lanier. Isabelle
Série. Partenaires particuliers. (Saison 1, 1/10). Avec Jason Priestley,
Cindy Sampson, Barry Flatman.
nières technologies, chaque épave de la
guerre 39-45 peut raconter son histoire. enquête sur un attentat à la voiture piégée,
21.45 À la recherche du sous-ma- dans lequel une psychiatre est décédée.
rin allemand Documentaire (2018).
22.55 Crimes Magazine.
TEVA
POLAR +
9
PARIS PREMIÈRE
55
Série. (Saison 1, 3 et 4). Avec Helena
Bergstrom, Mattias Nordkvist.
Maja Silver lève le voile sur un secret qui
ne tarde pas à se répandre dans la ville. Matt Shade est un ancien joueur de
L22.25 The Killing ùùù Jour 3 - hockey professionnel. Il s’occupe de la
Mercredi 5 novembre. (Saison 1, 3/20). carrière d’un jeune joueur.
RTL9
56
TV5 MONDE
71
20.50 Younger
20.50 Kaamelott ù
20.40 À vif @
21.00 On n’est pas couché
Série. Le talentueux Monsieur Ridley. (Saison 5, 4). Avec Sutton Foster.
Série. (Saison 1). Avec Alexandre Astier.
Thriller américain de Neil Jordan
(2007). 2h02. Avec Jodie Foster.
Talk-show. Présenté par Laurent Ruquier. 0.00 Le journal de la RTS.
0.30 Acoustic Magazine. 1.00 300 mil-
Ve siècle, en Bretagne. Le royaume de
INÉDIT. Liza est séduite par Don Ridley, Kaamelott s’organise autour du roi Arthur
un charmant journaliste.
à la recherche du Saint Graal.
Bronson.
PLANÈTE
80
USHUAIA TV
88
20.55 Mont-Saint-Michel,
le labyrinthe de l’archange
20.40 Les mondes perdus
chaque année plusieurs millions de visiteurs venus du monde entier.
millions d’années, des libellules et des
mille-pattes XXL régnaient sur Terre.
Sors de ce corps Charles
HISTOIRE
lions de critiques.
89
MEZZO
181
20.40 La guerre du Pacifique L20.30 Nicholas Angelich
Série doc. (2016). Qui a tué les in- en couleur
à la Philharmonie : Bach, Brahms,
Doc. (2017). Sa silhouette aimante sectes géants ? Il y a trois cent vingt Doc. (2017). D’un océan à l’autre. INÉDIT. Prokofiev
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
21.00 La grande soirée
La Guerre du Pacifique reste inégalée en Concert. Au programme notamment :
termes d’échelle et de sauvagerie.
Johann Sebastian Bach.
EUROSPORT 1
121
18.35 Hockey sur glace :
Magazine. Présenté par Messaoud Championnat de la NHL
20.00 Snooker : Masters
de Londres
Benterki. Marseille/Monaco. «La Grande
1re journée. À l’Alexandra Palace, à
Londres (Angleterre). DIRECT. Le tenant
Soirée» permet de suivre les faits marquants d’une grande rencontre de football.
CANAL+ CINÉMA
10
«Carolina Hurricanes/Nashville Predators» Présentation : Romain Del
Bello, Eddy Ferhi.
CANAL+ SÉRIES
12
20.50 Five Minutes of Heaven
L20.50 This is Us ùùù
VM. 1h30. Avec Liam Neeson. L’his-
8/18). Avec Milo Ventimiglia, Mandy
Moore. Les Pearson sont à table pour un
du titre est le Nord-Irlandais Mark Allen.
CINÉ+ PREMIER
20
20.50 Jack Reacher :
Drame de Oliver Hirschbiegel (2009). Série. Six Thanksgivings. (Saison 3, Never Go Back
toire de deux hommes brisés par la violence qui contamine l’Irlande du Nord.
22.15 Top of the Shorts. En piste ! 22.50
Un jour dans la vie de Billy Lynn
Guerre américain de Ang Lee (2016).
VM. 1h50. Avec Joe Alwyn, Garrett
Hedlund. En 2005, Billy Lynn fait partie
dîner de Thanksgiving assez peu conventionnel. 21.35 The Beginning Is the End
Is the Beginning. (Saison 3, 9/18).
L22.15 Escape at Dannemora ùù
(Saison 1, 1/8). Avec Benicio Del Toro,
Patricia Arquette. Tilly Mitchell, mère de
d’un régiment d’infanterie victime d’une famille, supervise l’atelier de couture
violente attaque en Irak. 0.35 Tchi tcha. d’une prison, dans le nord de l’État de
1.30 Ernest et Célestine. Animation (2012). New York. 0.10 The Gifted. Série.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
BEIN SPORTS 1
124
20.40 Football : Liga
«Betis Séville/Real Madrid». 19e journée. Au stade Benito-Villamarín, à
Séville (Espagne). DIRECT.
22.45 This Is Paris Magazine.
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Les 4 Fantastiques
Film d’action américain de Edward
Zwick (2016). VM. 1h58. Avec Tom
Cruise. Accusé de meurtre et mêlé à
Film fantastique de Tim Story (2004).
VM. 1h40. Avec Ioan Gruffudd, Jessica Alba. Quatre humains aux pouvoirs
surnaturels tentent de mettre en échec
une sombre affaire d’espionnage, Jack les plans d’un être diaboliques.
Reacher se retrouve seul contre tous.
L22.35 War Dogs ùù Comédie de
22.45 Payback ù Policier américain de Todd Phillips (2016). VM. 1h55. Avec
Brian Helgeland (1999). VM. 1h40. Avec Miles Teller. Les mésaventures rocamMel Gibson, Maria Bello. 0.25 Intruders. bolesques de deux jeunes Américains
Horreur (2011). VM. 2.00 Les liens du sang. propulsés dans la vente d’armes au plus
Policier (2007). 3.55 Monstres, l’ennemi haut niveau. 0.25 Concerto extrême en sexe
intérieur. 4.55 Raspoutine. Téléfilm (2011). majeur. Téléfilm érotique (2011).
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
L20.50 Gran Torino ùùù
L20.50 Desperate Hours ùù
L20.50 Stavisky ùù
20.45 Malice
Drame américain de Clint Eastwood
(2008). VM. 1h46. Avec Clint Eastwood,
Bee Vang, Christopher Carley.
Thriller de Michael Cimino (1990). VM.
1h41. Avec Mickey Rourke. Traduit
Drame d’Alain Resnais (1974). 1h52.
Avec Jean-Paul Belmondo, François Perrier. Au début des années 30,
Thriller américain de Harold Becker
(1993). 1h42. Avec Alec Baldwin,
Nicole Kidman, Bill Pullman.
Un vétéran de la guerre de Corée solitaire
et haineux fait la connaissance d’un
jeune Asiatique.
L22.45 Million Dollar Baby ùùù
Drame américain de Clint Eastwood
(2004). VM. 2h12. Avec Clint Eastwood.
en justice pour avoir grièvement blessé
un gardien de prison, le tueur Michael
Bosworth s’évade du tribunal.
L22.35 Lust, Caution ùùù Drame
historique de Ang Lee, Tony Chiu-Wai
Leung (2007). VM. 2h30. Avec Tang
Wei. Dans la Chine occupée de 1942,
Eastwood et Swank par K.-O. une jeune espionne entame une liaison
trouble avec un chef collabo. 1.05 Troubelle ! Comédie (2008). VM.
blantes obsessions. Téléfilm érotique (2012).
0.50 Mariages ! Comédie (2003). 2.30 Trop
OCS MAX
26
OCS CITY
27
Alexandre Stavisky voit ses «affaires» Un jeune chirurgien ambitieux transforme
menacées par un inspecteur des impôts. la vie d’un couple en véritable enfer.
L22.45 Charade ùù Comédie policière L 22.35 L’homme qui en savait
américaine de Stanley Donen (1963). trop ùùù Policier de Alfred HitchVM. 1h49. Avec Audrey Hepburn, Cary
Grant. Un aventurier américain vient en
aide à une traductrice parisienne, pour- un homme dévoile à un médecin qu’un
suivie par trois hommes. 0.35 La chance attentat doit être commis à Londres. 0.35
d’être femme. Comédie (1956, NB). VO. Frenzy. Suspense (1972).
OCS CHOC
28
20.40 Le chasseur de primes
L20.40 L’Anglais ùù
20.40 Future Man
Comédie américaine de Andy Tennant (2009). VM. 1h41. Avec Jennifer
Aniston, Gerard Butler. Chasseur de
Film policier américain de Steven
Soderbergh (1999). VM. 1h30. Avec
Terence Stamp. A sa sortie de prison,
Série. (Saison 2, 1). Avec Troy Brenna,
Eliza Coupe. INÉDIT. En 2162, Josh, Wolf
primes, Milo Boyd se voit confier la mis- un truand anglais se rend à Los Angeles
sion de ses rêves : traquer son ex-femme. pour enquêter sur la mort de sa fille.
L22.30 Counterpart ùù Shadow 22.10 I Am Not Madame Bovary CoPuppets. (Saison 2, 5). Avec J.K. Simmons, Guy Burnet. Howard et son double
médie dramatique de Xiaogang Feng
(2016). VO. 2h18. Avec Bingbing Fan.
cock (1956), NB. 2h00. Avec James
Stewart, Doris Day. Avant de mourir,
et Tiger apprennent que leur mission n’a
pas fonctionné. Ils vont de nouveau devoir
sauver le monde et se demandent comment ils vont devoir opérer.
21.55 Guardians Action russe de Sarik
Andreasyan (2017). VM. 1h30. Avec
OCS GEANTS
29
L20.40 Il était une fois
la révolution ùùù
Western italien de Sergio Leone (1972).
VM. 2h32. Avec James Coburn, Rod
Steiger, Romolo Valli. Mexique, 1913.
Un bandit est embarqué malgré lui dans
la révolution avec un Irlandais en exil.
23.10 Symphonie pour un massacre
Drame français de Jacques Deray (1963).
se retrouvent chacun coincés dans le INÉDIT. Li Xuelian et son mari Qin Yuhe Anton Pampushnyy, Sebastien Sisak. 1h55. Avec Michel Auclair, Claude Daumonde de l’autre. 23.30 Lovely Bones. simulent un divorce pour obtenir un 23.20 The Beast. Thriller de Hans Herbots phin. 1.00 6 Trois hommes à abattre. PoliDrame (2009). VM. Avec Mark Wahlberg. second appartement. 0.25 L’appât. Film. (2014). VO. Avec Geert Van Rampelberg. cier (1980). Avec Alain Delon.
N°2827
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 14 J A N V I E R
10
C’était demain
21h00 TMC
cette suite pousse le défi conceptuel d’un cran. Marty, qui a de
nouveau déréglé le cours des
événements durant son incursion en 2015, ne peut se rattraper
Comédie fantastique de Robert
qu’en revenant en 1955, époque
Zemeckis (1989). Avec Michael
qu’il a déjà traversée dans le film
J. Fox, Christopher Lloyd. 1h40.
précédent. La virtuosité consiste
alors à dérouler le fil des avenLe 21 octobre 2015, une kyrielle
d’images de « Retour vers le futures du héros en menaçant sans
tur 2 » refluaient sur les réseaux
cesse de l’entortiller avec celui du
sociaux, tirant ce second volet
premier épisode. Rarement prode la trilogie de Robert Zemecduit hollywoodien a fait preuve
kis vers une lumière réservée
d’autant d’audace, notamment
d’ordinaire au premier épisode.
pour une suite, habituellement
Ce jour-là, l’avenir exploré par
dévolue à recopier la formule
le jeune Marty McFly et son ami Doc Brown reflétait en effet… le du film originel et à compenser l’absence de surprise par une
présent. Ce changement de paradigme donna lieu à un inventaire surenchère de moyens. Le panache de « Retour vers le futur 2 »
géant autour de la pertinence des gadgets futuristes conçus trente tient aussi à ce qu’il obéit modestement à la définition même
ans plus tôt : baskets autolaçantes, planche de skateboard lévitant d’une redite : en dépit de sa folle sophistication, le syndrome de
à quelques centimètres du bitume, intelligence artificielle préfigu- déjà-vu est filmé au pied de la lettre, promettant au spectateur
rant Siri, on en passe et des meilleures. Mais le plus marquant ici le double de voyages temporels, de rebondissements et d’effets
repose moins sur les bonnes intuitions de Zemeckis que sur son spéciaux. Robert Zemeckis l’a d’autant moins considéré comme
art inégalable de jongler avec la logique et les caprices du hasard. un chef-d’œuvre qu’il l’a tourné simultanément avec le troisième
Non content de reproduire la formule de « Retour vers le futur », épisode – le plus faible de la franchise.
Guillaume Loison
Retour vers
le futur 2
1
1
qui me veut du mal. Téléfilm. Thriller (2017).
VM. 15.35 6 Une mère diabolique. Téléfilm
à suspense (2017). 17.10 6 4 mariages
pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue
chez nous. Florence et Thierry. 19.20
6 Demain nous appartient. Feuilleton.
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag.
20.50 6 C’est Canteloup.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
10.00 6 C’est au programme. 10.45
6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55
6 Tout le monde veut prendre sa place.
13.00 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.00 6 Je t’aime, etc. 16.15
6 Affaire conclue. 18.05 Tout le monde a
son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas les
paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un si
grand soleil. Feuilleton.
3
3
CANAL +
4
4
9.10 Ô Sud ! 9.45 Paname. 10.15 Ailleurs
en France. 10.50 Ensemble c’est mieux !
12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte.
13.50 6 Rex. Série. 16.10 6 Des chiffres
et des lettres. 16.45 6 Personne n’y avait
pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions
pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00
6 Vu. 20.20 6 Plus belle la vie. 20.45 Le
journal du Dakar. 20.50 6 Tout le sport.
12.05 L’info du vrai, le mag # 12.50 Le JT
pressé. Best of # 12.55 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 La promesse
de l’aube. Comédie (2017). 15.40 La boîte
à questions. 15.50 6 Bad Samaritan. Policier (2018). VM. 17.35 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon # 18.30 L’info du vrai
# 19.55 L’info du vrai, le mag # 20.50 Le
JT pressé # 20.55 Catherine et Liliane #
21.00 Infidèle
21.00 The Detail
21.00 Monuments Men @
L21.00 Babylon Berlin ùù
Série. (Saison 1, 3 et 4/6). Avec Claire
Keim, Jonathan Zaccaï. INÉDIT.
Série. Le diable est dans les détails.
(Saison 1, 3/10). Avec Shenae GrimesBeech, Angela Griffin. INÉDIT.
Film historique de George Clooney
(2014). VM. 1h58. Avec George
Clooney, Matt Damon, Bill Murray.
Série. (Saison 2, 3/8). Avec Volker
Bruch, Liv Lisa Fries, Peter Kurth. INÉDIT.
Décidée à en savoir plus, Emma paye
Linda pour qu’elle parvienne à se lier Le cadavre de Greg Larson, un SDF, vient En 1944, un commando de passionnés
d’être retrouvé, les mains liées avec du d’art doit récupérer les toiles de maîtres
d’amitié avec Candice.
23.10 New York, unité spéciale Des fil électrique. 21.50 Petits secrets de volées par les nazis. 23.10 6 Soir/3.
mots qui blessent. (Saison 14, 3/24). famille. (Saison 1, 4/10). INÉDIT.
23.50 Qui sommes-nous ? DocumenAvec Mariska Hargitay. 0.00 Codes- L22.35 Stupéfiant ! Magazine. Pré- taire.1.35 6 Les années Bouvard : le rire
barres. (Saison 14, 4/24). 0.55 Le goût senté par Léa Salamé. Best of. 23.55 et l’impertinence. 3.30 6 Les carnets de
du poison. (Saison 8, 18/22).
6 Bivouac. 0.20 6 Les enfants de la télé. Julie. La cuisine bretonne.
FRANCE 5
5
5
M6
6
ARTE
6
7
7
Trochin vole des documents confidentiels
à l’ambassade soviétique pour récupérer
ses hommes de main.
22.35 Les Paris du globe-cooker
Série doc. De J.-F. Julian et O. Chiché
(2018). Les Brésiliens et les Mauriciens.
INÉDIT. 23.35 6 Les ex. Comédie (2016).
0.55 6 Nos années folles. Drame (2017).
C8
8
58
7.00 M6 Kid. 8.55 M6 boutique. 10.00
Desperate Housewives. Série. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
14.00 L’aventure à deux : le mariage. Téléfilm. Comédie romantique (2018). 15.55
13.00 Arte Regards. 13.30 Douce folie et
Thriller américain de Jon M. Chu
Comédie dramatique de Christian (2016). VM. 1h55. Avec Lizzy Caplan,
François (2001). 1h37. (2/2). Avec Daniel Radcliffe, Dave Franco. INÉDIT.
Un groupe de magiciens justiciers est
Elsa Kikoïne, Matthieu Rozé.
Film policier américain de Gus Van
Sant (1994). 1h42. Avec Nicole Kidman, Matt Dillon, Joaquin Phoenix.
Film de science-fiction américain
de David Twohy (2013). 1h56. Avec
Vin Diesel, Jordi Molla, Matt Nable.
Une femme imagine un plan diabolique
pour se débarrasser d’un mari qui gêne
sa carrière à la télé.
22.40 La compagnie des loups Fantas-
Riddick a été laissé pour mort sur une
planète brûlée et doit lutter pour sa
survie contre des prédateurs.
23.30 Dead Rising Téléfilm d’action
tique de Neil Jordan (1984). 1h45. Avec
Angela Lansbury, David Warner. INÉDIT.
Tu me vois ? Tu me vois plus. 0.10 Ma patrie, la Libye. 1.15 Arte journal.
de Zach Lipovsky (, 2015). 1h58. Avec
Jesse Metcalfe. Une épidémie transforme
10.15 6 L’œil et la main. 10.45 6 La loutre
après l’éden. 11.45 6 La quotidienne. 13.05
6 Entrée libre. 13.40 6 Le magazine de la
santé. 14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Gros
plan sur la nature. 15.40 6 Vu sur Terre.
16.35 6 La Corée vue d’en haut. 17.30
6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00
6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la suite.
20.20 6 Entrée libre.
20.50 Les semailles
et les moissons
Megève, 1933. Élisabeth est devenue
une belle jeune fille, très courtisée.
22.30 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.35 6 Avis de sorties. 23.50 6 C à vous. 0.50 6 C à vous,
la suite. 1.05 6 Entrée libre.
N°2827
haute tension. Téléfilm. Comédie (2016).
15.05 6 Villages de France. 15.35 Le long
de la Muraille de Chine. Aux origines de
l’Empire du Milieu. 16.30 6 Invitation au
Une robe de mariée pour deux. Téléfilm. voyage. 17.10 Xenius. 17.35 6 Des monuComédie (2012). 17.35 Les reines des en- ments et des hommes. 18.05 Le sultanat
chères. 18.40 Les rois du gâteau. 19.45 Le d’Oman. 19.00 La Grande-Bretagne sau19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. vage. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
21.00 Insaisissables 2 @
L20.55 Prête à tout ùù
aux prises avec un millionnaire
machiavélique qui veut les utiliser.
23.15 Insaisissables @ Thriller de Louis
Leterrier (2013). VM. 1h55. Avec Jesse
Eisenberg, Mark Ruffalo.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
6.45 Gym direct. 7.45 Téléachat. 8.45
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Affaires non classées. Série.
Rachel (1 et 2/2). - Conflit d’intérêts (1 et
2/2). 17.45 C’est que de la télé ! : première
partie. 18.30 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
21.00 Riddick
les gens en zombies...
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
TMC
TF1
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 Une belle-mère
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 14 J A N V I E R
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
11
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Braqueurs
L21.00 Retour vers le futur 2 ùù
21.00 Appels d’urgence
21.00 Crimes en Île-de-France
Film policier français de Julien Leclercq
(2015). 1h21. Avec Sami Bouajila,
Guillaume Gouix, Youssef Hajdi. INÉDIT.
Comédie fantastique américaine de
Robert Zemeckis (1989). VM. 1h40.
Avec Michael J. Fox. LIRE NOTRE ARTICLE.
Magazine. Présenté par Hélène Mannarino. Pièges de la route et incendies : les pompiers de Normandie
sur le pont. INÉDIT.
21.55 Appels d’urgence Accidents et
urgences vitales : Samu et pompiers
sous tension à Melun. 23.05 6 Accidents
et agressions : urgences absolues pour
le Samu du Gard. 23.05 6 Urgences
vitales pour le SAMU de campagne.
Magazine. INÉDIT. Au sommaire : «Le
Yanis est à la tête d’une bande spéciaUn classique du genre.
lisée dans le braquage de fourgons L23.00 Retour vers le futur ùù
Science-fiction de Robert Zemeckis
blindés. Son affaire marche bien.
22.30 Bones ù Super-héros. (Saison 3, (1985). VM. 1h52. Avec Michael J. Fox.
5/15). Avec Emily Deschanel. 23.25
Culte.
Gormogon. (Saison 3, 8/15). 0.20 Fin 1.10 6 Retour vers le futur : 30 ans d’un
de partie. (Saison 2, 12/22).
film culte. Documentaire.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
14 63
CSTAR
17 64
20.30 Les junkies d’Adolf Hitler 21.00 Montreux Comedy Festival 21.00 Les duos impossibles
de Jérémy Ferrari 3
Doc. de François Pomès (2015).
Spectacle. Best of. INÉDIT.
Pourquoi l’Allemagne du IIIe Reich a-telle drogué à la méthamphétamine ses
cadres et ses soldats ?
21.30 Débat.
23.00 Audition publique Magazine.
Pour ceux qui ont raté le Montreux
Comedy Festival 2018, voici une petite
séance de rattrapage.
22.30 Montreux Comedy Festival
Spectacle. Gala Fary-Wiesel.
Entourés de nombreux humoristes, Fary
LCP, le mag. Littoral : alerte à l’érosion. et Thomas Wiesel sont réunis sur la
0.30 Mais qui a tué Maggie ? 1.00 Les scène du Montreux Comedy Festival.
matins du Sénat. 1.30 Débat.
0.10 6 Anne [Rouge]manoff.
Présenté par Michel Grossiord. 0.00
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
violeur à la mobylette». Le 9 octobre
1997, la vie d’Alice tourne au véritable
cauchemar. Alors qu’elle se promène
seule en forêt de Sénart, un individu à
mobylette surgit - «Un crime parfait ?»
22.45 Crimes dans le Maine-et-Loire
Magazine. Au sommaire : «Un flirt avec
la mort» - «Les époux criminels». 0.35
Crimes. Marc Dutroux, le monstre belge.
GULLI
18 169
20.55 Tintin et les oranges bleues
Spectacle. Présenté par Jérémy Ferrari, Chantal Ladesou. Invités, notamment : Oldelaf, Alain Berthier, Olivier
de Benoist, Jean-François Cayrey.
Film d’aventures franco-espagnol
de Philippe Condroyer (1964). 1h37.
Avec Jean Bouise. Tintin et le capitaine
se lancent à la recherche d’un ami de
Tournesol, enlevé par un émir.
Jérémy Ferrari constitue sur scène des L22.35 La grande lessive ! ùù Coduos impossibles mêlant plusieurs médie satirique française de Jean-Pierre
Mocky (1968). 1h35. Avec Bourvil. 0.15
générations d’humoristes.
22.50 Baptiste Lecaplain : «Origines» Corneil et Bernie. 0.40 Hubert et Takako.
Spectacle.
1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
6TER
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Combo
L21.00 Dr House ùù
21.00 Hawaii 5-0
20.55 Rien n’est impossible
Magazine. Présenté par Amanda
Scott. Invités : Esy Kennenga, Lycinaïs Jean, Jann Beaudry. INÉDIT.
Série. Prise d’otages. (Saison 5,
9/24). Avec Hugh Laurie, Omar Epps.
Série. Kupale. (Saison 2, 17/22).
Avec Alex O’Loughlin, Scott Caan.
Débat. Présenté par Jean-Jacques
Bourdin. Jean-Jacques Bourdin convie
Le docteur House, Numéro Treize, une
infirmière et plusieurs patients sont pris
en otages par un homme armé. 21.45
Un homme vêtu en guerrier Hawaïen est
retrouvé assassiné dans la jungle.
deux personnalités que tout oppose pour
débattre sur des questions d’actualité.
22.35 Révélations Magazine. Présenté
Yoan est un véritable phénomène, auteur,
compositeur, interprète, c’est un artiste
à l’univers détonnant.
21.45 Vinyle Mag. Présenté par Juan
Massenya. 22.40 6 Le sac de Litha. 0.00
Radio village. 1.30 6 Outre-mer : express.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
Manger, bouger. (Saison 5, 10/24).
L22.40 Dr House ùù La vie privée
de N°13. (Saison 5, 5/24). 23.35 Rêves
éveillés. (Saison 5, 6/24).
CHÉRIE 25
25 69
21.50 Lekio. (Saison 2, 18/22).
22.40 Hawaii 5-0 Kalele. (Saison 2,
19/23). 23.25 Pu’Olo. (Saison 2, 14/22).
0.10 Mai Ka Wa Kahiko. (Saison 2,
15/22). 1.05 I Helu Pu. (Saison 2, 16/22).
POLAR +
41
par Laurence Roustandjee. Le Made in
France. Deux consommateurs sur trois
seraient prêts à payer plus cher pour un
produit fabriqué dans l’Hexagone.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Alaska Express
L21.00 De vrais mensonges ùù
L20.50 La trêve ùù
20.50 Elementary ù
Série documentaire (2015). Braver la
tempête. INÉDIT. Les cheminots doivent
Comédie française de Pierre Salvadori
(2009). 1h40. Avec Audrey Tautou,
Nathalie Baye, Sami Bouajila.
Série. (Saison 1, 3 et 4/10). Avec
Yoann Blanc, Guillaume Kerbush.
Série. Le dénicheur. (Saison 2, 18/24).
Avec Jonny Lee Miller, Lucy Liu.
L’inspecteur Drummer se méfie des
méthodes peu orthodoxes de Peeters et
le questionne sur l’opération Berger.
22.40 Shetland Noire solitude. (Sai-
Sherlock démontre qu’un scientifique
retrouvé mort avec une lettre d’adieux a
en fait été tué.
21.35 Elementary ù Les dents de la
son 2, 1 et 2/6). 0.45 New York, police
judiciaire. Série. 1.25 Un cas pour deux.
Série. 2.25 The Killing. Série.
mort. (Saison 2, 19, 20 et 21/24). 22.25
Charbon ardent. 23.15 Un drone de
moustique. 0.00 6 Supernatural. Série.
affronter la tempête pour livrer à temps
près de 11 tonnes de conduite de pétrole. Une lettre d’amour anonyme provoque
21.50 Ça déraille !
une série de quiproquos entre une mère,
22.40 Alaska Express Série documen- sa fille et un soupirant.
taire (2015). Avalanche. INÉDIT.
23.05 Je reste ! @ Comédie sentimentale
23.20 Alaska Mega Machines. Barrage français de Diane Kurys (2003). 1h45.
hors normes. - L’insubmersible.
Avec Sophie Marceau, Vincent Perez.
TÉVA
54
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
TV5 MONDE
71
20.50 Scènes de ménages
20.50 La revue de presse
L20.40 Vol 93 ùùù
L21.00 Jacquot de Nantes ùùù
Série. (Saison 10). Avec Claire Chust,
Vinnie Dargaud, Valérie Karsenti.
Talk-show. Présenté par Jérôme de
Verdière.
Film catastrophe américano-britannique de Paul Greengrass (2005).
1h45. Avec Christian Clemenson.
Comédie dramatique d’Agnès Varda
(1991). 1h54. Avec Philippe Maron.
Un tournant s’annonce pour Liliane et Jérôme de Verdière et ses tontons
José car, cette année, José a pris ses flingueurs commentent l’actualité
fonctions de maire !
politique à leur façon.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
88
A 8 ans, Jacques Demy fabrique des maLe grand film sur le rionnettes et organise pour ses parents et
11-Septembre.
son frère des mini-séances de cinéma.
HISTOIRE
89
MEZZO
181
20.55 La grande histoire
des armes
20.45 Odisea
20.40 Les Stuarts Doc. de Damien Castera et Mathieu un règne sanglant
20.30 Grigory Sokolov :
Schubert, Beethoven, Rameau
Série doc. de Björn Wieders (2018).
Armes de distance. INÉDIT. Les armes
Crépel (2018). Retour aux sources.
Concert.
INÉDIT. Les aventures de Damien Castera
Documentaire de Lyndy Saville (2018).
Charles Ier. INÉDIT.
à distance permettent aux combattants et Mathieu Crepel au travers d’une expéd’augmenter leurs chances de survie. dition sportive et humaine.
Le roi Charles Ier succède à son père, le
roi Jacques Ier, en 1625.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
20.50 Coupe du monde de biathlon 20.40 Football : Ligue 2
20.00 Snooker :
Magazine. Best of de la 4e étape à «Red Star/Lens». 20e journée. Au Masters de Londres
Oberhof. Qui de Martin Fourcade ou
stade Bauer, à Saint-Ouen. DIRECT.
de Johannes Boe aura pris le dessus ce Défait sur sa pelouse juste avant la trêve
week-end ? C’est ce que nous saurons hivernale, Lens a perdu le contact direct
avec les deux premiers du classement.
en regardant ce long résumé.
N°2827
2e journée. À l’Alexandra Palace, à
Londres (Grande-Bretagne). DIRECT.
Le vainqueur du tournoi remportera
200 000 Livres.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Programme notamment : Franz Schubert, Quatre Impromptus D 899 ; Franz
Schubert, Trois Klavierstücke D 946.
BEIN SPORTS 1
124
L20.25 Handball :
Championnat du monde
«France/Corée unifiée». Groupe A.
À la Mercedes-Benz Arena, à Berlin
(Allemagne). DIRECT.
22.30 Mondial 2019 Magazine.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 14 J A N V I E R
12
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Les Tuche 3@
L20.50 The Big Bang Theory ùù 20.50 L’ascension
20.50 Piranha 3D ù
Comédie française d’Olivier Baroux
(2017). 1h32. Avec Jean-Paul Rouve,
Isabelle Nanty, Claire Nadeau.
Série. The Imitation Perturbation. (Saison 12, 6, 7, 8 et 9/24). Avec Johnny
Galecki. 21.10 The Grant Allocation
Derivation. 21.30 The Consummation
Deviation. 21.50 The Citation Negation.
Comédie française de Ludovic Bernard (2017). 1h43. Avec Ahmed
Sylla, Alice Belaïdi, Moussa Maaskri.
Film d’horreur américain de Alexandre
Aja (2009). VM. 1h29. Avec Elisabeth
Shue. À la suite d’un séisme, des piran-
et 12/24). 22.35 The Propagation Proposition. 22.55 Young Sheldon. Série.
23.15 Brooklyn Nine-Nine. Série. 23.45
L’hebd’Hollywood. 0.00 This is Us. Série.
James Huth (2015). 1h35. Avec Jean
Dujardin, Clovis Cornillac. 0.05 Equals.
Jeff Tuche se présente à l’élection
présidentielle et est élu au plus haut
sommet de l’État.
22.20 Brillantissime @ Comédie française de Michèle Laroque (2017). 1h35.
Avec Michèle Laroque. 23.45 Jour de
cinéma. 23.50 6 Le retour du héros. Historique (2018). 1.15 Rencontres de cinéma.
CINÉ+ ÉMOTION
22
Un jeune homme tente de réaliser has s’échappent au bord d’un lac où se
l’impossible pour impressionner la fille déroule une fête étudiante.
On se laisse pêcher.
L22.10 The Big Bang Theory ùù qu’il aime.
The VCR Illumination. (Saison 12, 10 22.35 Brice 3 Comédie française de 22.15 The Thing Horreur américain de
CINÉ+ CLUB
Drame américain de Drake Doremus (2015).
VM. 1.45 Collateral. Thriller (2004). VM.
CINÉ+ CLASSIC
24
25
Matthijs van Heijningen Jr. (2011). VM.
1h43. Avec Mary Elizabeth Winstead.
23.55 Projet X. Téléfilm érotique (2001).
1.15 Brocéliande. Thriller (2003).
TCM CINÉMA
31
20.50 Sexe Intentions ù
20.50 Paris pieds nus ù
L20.50 Le train ùù
L20.45 Le bal des maudits ùù
Drame américain de Roger Kumble
(1998). VM. 1h35. Avec Ryan Phillippe, Sarah Michelle Gellar.
Comédie franco-belge de Dominique
Abel, Fiona Gordon (2015). 1h23.
Avec Fiona Gordon, Dominique Abel.
Drame franco-italien de John Frankenheimer (1964, NB). VM. 2h10.
Avec Burt Lancaster, Paul Scofield.
Film de guerre américain de Edward
Dmytryk (1957). 2h40. Avec Marlon
Brando, Montgomery Clift.
Une version pour teen- Une Canadienne décide de venir s’occu- En 1944, alors que les Allemands battent
agers des « Liaisons dangereuses ». per de sa tante à Paris.
en retraite, le colonel Franz von Waldheim
22.25 Mon beau-père et nous ù Co- 22.10 Emmanuelle Riva c’est ton nom affrète un train.
médie américaine de Paul Weitz (2009). Documentaire de Michelle Porte (2015). L23.00 La belle espionne ùù ComéVM. 1h34. Avec Robert De Niro, Ben 23.10 My Week With Marilyn. Biographie die dramatique américano-britannique
Stiller. 0.00 Pour un garçon. Comédie sen- de Simon Curtis (2012). VM. 0.50 Les gar- de Raoul Walsh (1953). VM. 1h27. Avec
timentale (2002). VM. 1.35 Paris-Manhat- çons sauvages. Fantastique (2016). 2.40 Yvonne De Carlo. 0.25 Profession : reportan. Comédie romantique (2012).
Calmos. Comédie de Bertrand Blier (1975). ter. Drame (1975). VM.
Pendant la Seconde guerre mondiale,
l’affrontement d’un officier nazi et de
deux soldats américains.
L23.35 Fort Bravo ùù Western amé-
OCS MAX
26
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
ricain de John Sturges (1953). 1h34.
Avec William Holden. 1.15 Rebecca.
Drame (1940, NB). 3.25 Sa majesté des
mouches. Drame (1964).
OCS GEANTS
29
L20.40 Counterpart ùù
21.00 True Detective
L20.40 La mécanique
L20.40 La féline ùù
Série. Twin Cites. (Saison 2, 6). Avec
J.K. Simmons, Guy Burnet. INÉDIT.
Série. The Great War and Modern
Memory. (Saison 3, 1 et 2/8). Avec
Mahershala Ali. INÉDIT. Le détective
de l’ombre ùù
Film d’horreur de P. Schrader (1982).
VM. 1h55. Avec Nastassja Kinski. INÉ-
Howard Silk et son double se retrouvent
chacun coincés dans le monde de l’autre
et vont devoir s’adapter pour survivre.
21.40 Diana @ Biographie franco-britannique de Oliver Hirschbiegel (2013).
VM. 1h58. Avec Naomi Watts.
Aïe aïe aïe.
23.30 6 Julieta. Drame (2016). VM.
Wayne Hays enquête sur un crime macabre commis au cœur des monts Ozarks.
22.00 Kiss Tomorrow Goodbye. INÉDIT.
23.00 Déesses indiennes en colère
Comédie dramatique (2015). VO. 1h43.
Avec Anuj Choudhry. 0.45 La jeune fille
sans mains. Animation (2016).
Film d’espionnage français de Thomas
Kruithof (2015). 1h27. Avec François
Cluzet, Denis Podalydès.
22.10 Truands Policier français de
Frédéric Schoendoerffer (2007). 1h47.
Avec Benoît Magimel, Philippe Caubère.
DIT. Victimes d’une malédiction, un frère
et sa sœur se transforment en panthères.
L22.40 Un frisson dans la nuit ùùù
Suspense américain de Clint Eastwood
(1971). VM. 1h40. Avec Clint Eastwood.
Un acteur-réalisateur
Caubère, oui, mais sur
débutant : Eastwood en disc-jockey.
scène, non ?
23.55 Les derniers Parisiens. Drame (2015). 0.20 D’un genre à l’autre : le psychopathe.
M A R D I 15 J A N V I E R
Une histoire d’aujourd’hui
à Michel Charasse, que je leur laisse un
millimètre des pouvoirs que la Constitution me confère. » Reste que celle-ci
n’a pas empêché un abus de pouvoir :
les écoutes commanditées par l’Elysée
Documentaire français de Gabriel
sous
Mitterrand ; qu’elle reste très
Le Bomin et Patrice Duhamel (2018).
floue en cas d’incapacité physique ou
3h00.
mentale d’un président à gouverner ;
Le référendum d’initiative citoyenne
et qu’une modification – la synchroréclamé par des « gilets jaunes » ? Le
nisation des scrutins présidentiel et
changement de Premier ministre évolégislatif – en a changé l’esprit : l’Asqué pendant la crise ? La réduction du
semblée nationale ne peut plus être
nombre de parlementaires annoncée
un contre-pouvoir. Les innombrables
par Emmanuel Macron ? Ces trois
témoignages font de ce programme
questions, au cœur de l’actualité, ont trait à la Constitution. Ce texte un document. On y apprend que, malade, Mitterrand pouvait planfondateur de la démocratie française telle qu’elle existe depuis le ter là le Conseil des ministres pour se faire faire une piqûre ; que la
4 octobre 1958 n’a rien de poussiéreux. Patrice Duhamel et Gabriel France aurait pu se laisser abuser par une lettre (un faux !) du préLe Bomin en font le fil rouge de leur fresque sur la Ve République. sident du Niger attestant que son pays fournissait de l’uranium à
Rébarbatif ? Non, passionnant quoique long (trois heures !). Cette Saddam Hussein et que, donc, l’Irak détenait des armes de destrucConstitution qui a sorti le pays de son instabilité chronique s’est tion massive ; ou encore que pendant la crise financière de 2008,
révélée très souple. D’ailleurs, son adversaire le plus virulent, Fran- Sarkozy (photo), réveillé en pleine nuit pour donner son aval au
çois Mitterrand, a été le seul, une fois à l’Elysée, à n’en pas changer rachat d’une banque (« un chèque de plusieurs milliards d’euros »),
une virgule. Mieux, pendant sa cohabitation avec Jacques Chirac, il est saisi de vertige en comprenant soudain que le système mondial
a trouvé dans ce texte un allié : « Il n’est pas question, avait-il confié n’est qu’un château de cartes.
Véronique Groussard
21h00 FRANCE 2
e
N°2827
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
YAMI
V République,
au cœur du pouvoir
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 15 J A N V I E R
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.55 6 Le pacte des nondits. Téléfilm. Drame (2010). VM. 15.35
6 La nuit où tout a basculé. Téléfilm.
Drame (2016). VM. 17.10 6 4 mariages
pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue
chez nous. 19.20 6 Demain nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le
mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
21.00 S.W.A.T.
Série. L’habit ne fait pas le moine.
(Saison 1, 5 et 4/22). Avec Shemar
Moore. INÉDIT. Des cambrioleurs se font
FRANCE 2
2
2
10.00 6 C’est au programme. 10.45
6 Motus. 11.20 Les z’amours. 11.55 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00 13
heures. 13.55 Ça commence aujourd’hui.
15.00 6 Je t’aime, etc. 16.15 6 Affaire
conclue. 18.05 6 Tout le monde a son
mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas les
paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un si
grand soleil. Feuilleton.
L21.00 Ve République, au cœur
du pouvoir ùù
Doc. de Gabriel Le Bomin (2018). INÉDIT.
Anciens présidents et Premiers ministres
passer pour le S.W.A.T. afin de s’introduire racontent comment Les crises se vivent
dans les maisons des quartiers huppés. «au cœur du pouvoir». LIRE NOTRE ARTICLE.
21.55 Solution radicale. INÉDIT.
0.10 Garde nationale : deux fois
22.50 S.W.A.T. Sous couverture. (Sai- citoyen Documentaire de Jean-Marc
son 1, 6/22). Avec Stéphanie Sigman. Surcin (2018). INÉDIT. 1.15 6 Bivouac.
INÉDIT. 23.35 6 Blindspot. Série.
1.35 6 Ça commence aujourd’hui.
FRANCE 5
5
5
M6
6
6
FRANCE 3
3
13
3
10.15 6 Ailleurs en France. 10.50 6 Ensemble c’est mieux ! 12.00 6 12/13. 12.55
6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex. Série.
16.10 Des chiffres et des lettres. 16.45
6 Personne n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam.
18.10 6 Questions pour un champion.
19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus
belle la vie. Feuilleton. 20.45 Le journal du
Dakar. 20.50 6 Tout le sport.
CANAL +
4
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 Escape at Dannemora.
Série. 15.30 Les reporters du dimanche.
16.00 6 La deuxième étoile. Comédie
(2017). 17.30 Catherine et Liliane. 17.35
21.00 Plus belle la vie
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon
# 18.30 L’info du vrai # 19.55 L’info du
vrai, le mag # 20.50 Le JT pressé # 20.55
Catherine et Liliane #
L21.00 L’échange
Comédie romantique française de
Philippe Dajoux (2018). 1h35. Avec
Sylvie Flepp. INÉDIT. Alors que Boher se
Film historique français de M. Dugain
(2017). 1h40. Avec Lambert Wilson.
croit hors de danger, Mathias révèle un
vieux secret et devient la cible des Cortez.
22.45 Les secrets de «Plus belle la
vie», la force de vivre Doc. (2018). INÉDIT. 23.55 6 Soir/3. 0.25 6 Le pitch cinéma. 0.30 6 Jamais de la vie. Thriller (2014).
ARTE
7
7
des princesses ùù
INÉDIT. Philippe d’Orléans propose à Phi-
lippe V d’Espagne que Louis XV, 11 ans,
s’unisse à Maria Anna Victoria, 4 ans.
22.40 Tchi tcha Mag. Présenté par
Laurie Cholewa. 23.30 6 Les Tuche 3.
Comédie (2017).
C8
8
58
10.50 6 Un été austral dans la savane.
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.40 6 Allô docteurs. 15.10 6 Gros plan
sur la nature. 15.40 6 Dossiers Bigfoot.
16.40 6 Vivre loin du monde. Australie.
17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.55 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. Série.
12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages.
Série. 14.00 Erreur de grossesse. Téléfilm.
Comédie (2018). 15.55 Des miracles en
cadeau. Téléfilm. Drame (2015). 17.35
Les reines des enchères. 18.40 Les rois
du gâteau. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
12.05 Serval, le félin des savanes africaines.
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 6 Persuasion. Téléfilm. Drame
(2007). VM. 15.35 Le long de la Muraille
de Chine. 16.30 6 Invitation au voyage.
17.10 Xenius. 17.35 6 Des monuments et
des hommes. 18.05 Le sultanat d’Oman.
19.00 La Grande-Bretagne sauvage. Forêts. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
20.50 Enquête de santé
21.00 Patron incognito
L20.50 Les archives secrètes
à mon poste !
L21.00 Palais royal ! ùù
Mag. Présenté par M. Carrère d’Encausse, P. Charlier, E. Strack. Homéopathie, bientôt la fin. INÉDIT. Plus de
Divertissement. Jean-Paul Mochet,
DG des supermarchés de proximité
Franprix. INÉDIT. Jean-Paul Mochet,
Documentaire américano-allemand de
Roberta Grossmann (2018). 1h30. INÉ-
Comédie française de Valérie Lemercier (2005). 2h00. Avec Valérie
Lemercier. Une orthophoniste, mariée
deux siècles après son invention, l’étau
se resserre autour de l’homéopathie.
22.35 C dans l’air Mag. Présenté par
Caroline Roux. 23.40 6 C à vous. 23.50
6 C à vous, la suite. 1.00 6 Entrée libre.
54 ans, directeur général de la chaîne DIT. Fin 1940, des résistants ont constitué au fils cadet du roi, devient reine malgré
Franprix, se rend incognito sur le terrain. un corpus de témoignages clandestins. elle à la mort du monarque.
22.50 Patron incognito Divertisse- 22.20 Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler 23.10 La liste de mes envies Comé-
W9
9
59
21.00 Speed 2 :
cap sur le danger @
Film d’action de Jan de Bont (1996).
VM. 2h10. Avec Sandra Bullock.
ment. Xavier Bornhauser, directeur des
agences Demeco.
TMC
10 60
A fond sur le champignon.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
Documentaire de Jérôme Prieur (2018)
(1/2). La conquête du pouvoir. INÉDIT.
TFX
11 61
die dramatique de Didier Le Pêcheur
(2013). 1h34. Avec Mathilde Seigner.
NRJ12
12 62
21.00 90’ enquêtes
21.00 Big Bounce
21.00 Madame Irma @
Magazine. Présenté par Tatiana Silva.
Vols de carburant, braquages, délits
routiers : gendarmes de choc contre
délinquants. INÉDIT. La Bretagne est
Divertissement. Présenté par Laurence
Boccolini, Christophe Beaugrand.
Comédie française de Didier Bourdon, Yves Fajnberg (2005). 1h35.
Avec Didier Bourdon.
Pendant une croisière, un agent de l’antigang affronte des terroristes embarqués loin d’être épargnée par la délinquance.
sur le paquebot.
22.20 90’ enquêtes Alcool, chaufL23.15 Speed ùù Action américain fards, vols, agressions : les gendarmes
de Jan de Bont (1994). VM. 1h50. Avec
Keanu Reeves, Sandra Bullock.
du ghetto de Varsovie ùùù
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 8.45
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
13.50 Affaires non classées. Série. Contradictions. - Mensonges. 17.45 C’est que de
la télé ! : première partie. 18.30 C’est que
de la télé ! 19.05 TPMP : le before. 19.35
TPMP : première partie. 20.35 Touche pas
de Bretagne sur tous les fronts. 23.55
6 Alcool, stups, drames familiaux : pas
de répit pour les gendarmes de banlieue.
FRANCE 4
14 63
Des concurrents vont rivaliser de prouesses pour accéder à la grande finale de Un cadre supérieur mis au chômage se
cette course de trampoline.
reconvertit en... voyante, tout en le
23.15 Le Big bêtisier Divertissement. cachant à sa famille.
Présenté par Christophe Beaugrand.
La cousine fauchée de
Bonne humeur, fous rires et surprises Madame Doubtfire.
déjantées, voici le menu du «Big bêtisier». 22.55 Le super bêtisier Divertissement.
1.05 6 Le Big bêtisier.
Présenté par Camille Cerf.
CSTAR
17 64
GULLI
18 169
20.30 Despot Housewives
21.00 À l’école des infirmières 21.00 Au cœur de l’enquête
20.55 Les Thunderman
Série doc. de Joël Soler (2015).
Les grandes dépensières.
Série doc. de Guillaume Viart. INÉDIT.
Série. Un jour sans cours. (Saison 1,
5/20). Avec Kira Kosarin. 21.15 Phoebe
et son clone. (Saison 1, 14/20). 21.45
C’est un travail pour les Thunderman.
(Saison 1, 6/20).
22.05 Les Thunderman La comète
d’Achille. (Saison 1, 11, 1 et 3/20).
22.35 Super baby-sitting en folie. 22.55
Le dîner. 23.25 Gawayn.
L’apprentissage d’élèves infirmiers qui
Portrait de femmes de despotes qui ont ont choisi une profession pas comme les
utilisé leurs charmes pour s’enrichir sans autres. Qui sont-ils ?
complexes. 21.30 Débat.
22.50 À l’école des infirmières Série
23.30 Ça vous regarde Mag. Présenté documentaire. De Guillaume Viart. 0.30
par Myriam Encaoua. 0.30 Iran, cache- 6 Le mystère des jumeaux. 2.10 6 Basique,
cache avec les mollahs. 1.30 Débat. 2.00 les sessions. I2.25 6 Les Francofolies de
Questions d’actualité, l’intégrale.
La Rochelle. Lamomali de M.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
Magazine. Présenté par Carole Rousseau. Police, Pompiers, Samu : été
chaud sur la côte d’Azur.
Les pompiers, les policiers municipaux
et le Samu assurent la sécurité de
4,5 millions de touristes.
23.40 Au cœur de l’enquête Magazine. 100 jours avec les gendarmes de
l’autoroute des vacances.
6TER
22 67
RMC STORY
L20.55 Un barrage
21.00 On voulait tout casser
21.00 Loin de la foule déchaînée ù 20.55 Climats
Drame de Rithy Panh (2007). 2h00.
Avec Isabelle Huppert. En Indochine,
Comédie dramatique français de
Philippe Guillard (2014). 1h30. Avec
Kad Merad. Cinq amis découvrent que
Drame de Thomas Vinterberg (2015).
VM. 1h59. Avec Carey Mulligan. INÉDIT.
contre le Pacifique ùù
e
23 68
Comédie dramatique française de
Caroline Huppert (2010). 1h50. Avec
Yannick Rénier. En 1934, Philippe, fils
À la fin du XIX siècle, en Angleterre, les
en 1931, une femme met toute son éner- le plus assagi de la bande plaque tout aventures d’une femme qui se retrouve unique d’une riche famille, épouse la
gie dans la construction d’un barrage. pour faire son tour du monde en bateau. à la tête d’une ferme.
belle Odile. Mais le couple se fissure.
N°2827
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 15 J A N V I E R
14
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
POLAR +
25 69
20.50 Paris : la face cachée
des monuments
21.00 Snapped :
les femmes tueuses
Doc. de Raphaël Rouyer (2018). INÉDIT.
Magazine. Présenté par Evelyne Thomas. Rose Chase. INÉDIT.
Certains monuments de Paris abritent
des sépultures de guerre parfois Rose et Adam souhaitent fonder une
invisibles. La plupart des passants famille, mais Adam est stérile. Quand le
ignorent qu’elles renferment des secrets. miracle se produit, Adam disparaît.
TEVA
54
PARIS PREMIÈRE
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 New York, police judiciaire 20.50 Timeless
Série. Trafic d’enfants. (Saison 9,
1/24). Avec Jerry Orbach.
Une mère retrouve son bébé mort au Un scientifique met au point une machine
pied de son berceau, mais la chute n’est à remonter le temps mais un terroriste
pas la cause du décès.
notoire met la main dessus. 21.35 L’as21.35 Délit de faciès. (Saison 9, 2/24).
RTL9
55
Série. Baptême du temps. (Saison 1,
1 et 2). Avec Abigail Spencer. INÉDIT.
56
sassinat d’Abraham Lincoln. INÉDIT.
TV5 MONDE
71
20.50 Sister Act 2
20.50 Le solitaire
20.40 L’exorcisme d’Emily Rose ù 21.00 Crimes parfaits
Comédie musicale américaine de
Bill Duke (1993). VM. 1h45. Avec
Whoopi Goldberg, Barnard Hughes,
Kathy Najimy.
Film policier de Jacques Deray (1987).
1h35. Avec Jean-Paul Belmondo.
Film d’horreur américain de Scott
Derrickson (2005). 1h54. Avec Jennifer Carpenter. Une étudiante fait appel
PLANÈTE
80
20.55 Les Saoud :
la dynastie de l’or noir
Série doc. (2018). Le jeune prince héri-
Pour les fans absolus
à un prêtre pour l’exorciser.
de Bebel.
USHUAIA TV
HISTOIRE
88
89
Série. Mise en scène. (Saison 2,
1/2). Avec Antoine Duléry. Delaunay
et son adjointe suspectent un brillant juge
d’instruction d’être l’auteur d’un crime.
MEZZO
181
20.45 Objectif Sauvage
20.40 Mafia Killers
20.30 Yaroslavna
Documentaire (2017). La légende de
la Lagune Chaplin. INÉDIT. La «Lagune
Doc. de Tim Conrad (2018). Sammy
«The Bull» Gravano. INÉDIT. Sammy «The
Ballet.
22.15 La Fontaine de Bakhtchisarai
tier de l’Arabie Saoudite, Mohammed ben Chaplin» fait office de véritable chimère Bull» Gravano est bien plus qu’un malfai- Ballet. 0.10 The Bad Plus au Skoda Jazz
Salmane, a promis de réformer son pays. pour les autochtones et les scientifiques. teur vicieux ayant commis 19 meurtres. Festival. 1.10 Autour de Nina.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
EUROSPORT 1
11
121
BEIN SPORTS 1
124
20.50 Pétanque :
Trophée des villes
20.20 Basket-ball :
Ligue des champions
20.00 Snooker :
Masters de Londres
L20.25 Handball : Championnat
Commentaires : Xavier Richefort,
Jean-Luc Robert. Finale tirs de précision et best of.
«Strasbourg/Neptunas Klaipeda».
Groupe D. Au Rhenus Sport, à Strasbourg. 22.20 Fractionné. 22.30 Zapsport.
3e journée. À l’Alexandra Palace, à
Londres. DIRECT. Battu au premier tour
«Allemagne/France». Groupe A. À la
Mercedes Benz Arena, à Berlin (Allemagne). DIRECT.
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
du monde
l’an dernier, Mark Selby sera revanchard.
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 American Assassin
L20.50 Escape at Dannemora ùù
L20.50 Very Bad Trip ùù
L20.50 Seven ùùù
Thriller américain de Michael Cuesta
(2017). VM. 1h51. Avec Dylan O’Brien,
Taylor Kitsch. Nouvelle recrue d’une
Série. (Saison 1, 1/8). Avec Benicio
Del Toro, Patricia Arquette, Paul Dano.
Comédie américaine de Todd Phillips (2009). VM. 1h30. Avec Bradley
Cooper. Après un enterrement de vie de
Thriller américain de David Fincher
(1996). VM. 2h00. Avec Brad Pitt.
Tilly Mitchell, mère de famille, supervise
équipe d’élite , Mitch Rapp va suivre un l’atelier de couture d’une prison, dans le
rude entraînement.
nord de l’État de New York.
L22.35 Non-stop ùù Thriller améri- 22.45 You’re the Worst L’intransigeance
cano-français de Jaume Collet-Serra
(2013). VM. 1h46. Avec Liam Neeson.
de l’amour. (Saison 5, 1/13). Avec
Chris Geere. INÉDIT. L’histoire d’amour
garçon, les trois amis du fiancé s’aperçoivent que celui-ci a disparu.
Le mauvais goût peut
avoir des vertus. La preuve.
22.25 Radin ! Comédie française de
Un bon thriller sur une
histoire à dormir debout.
0.20 Jour de cinéma. 0.25 Le cercle. 1.15
6 Tueurs. Policier (2017).
comique entre deux personnes toxiques
et auto-destructrices. 23.10 21 cm. Invité :
Maxime Chattam. 0.05 L’atelier. Drame
(2017). 1.55 Guyane. 3.50 Game Fever.
Fred Cavayé (2016). 1h29. Avec Dany
Boon, Laurence Arné. 23.55 Cézanne et
moi. Biographie (2016). 1.45 Payback. Policier (1999). VM. 3.45 Cinéast(e)s.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
CINÉ+ CLASSIC
24
25
Un vieux policier et son jeune successeur
traquent un tueur qui s’inspire des sept
péchés capitaux.
Glauque et sublime.
L 22.55 Fight Club ùù Action de
David Fincher (1999). VM. 2h15. Avec
Brad Pitt, Edward Norton.
Règle numéro un : ne
pas rater la fin.
1.10 Le Journal de Pauline. Téléfilm érotique.
TCM CINÉMA
31
20.50 Les figures de l’ombre ù L20.50 Pride ùù
L20.50 Le grand passage ùù
L20.45 Hors d’atteinte ùù
Biographie américain de Theodore
Melfi (2017). VM. 2h06. Avec Taraji
P. Henson. Le destin des trois scien-
Comédie britannique de Matthew
Warchus (2014). VM. 1h57. Avec Bill
Nighy, Dominic West, Andrew Scott.
Western américain de King Vidor
(1940). VM. 2h05. Avec Spencer Tracy.
Film policier américain de Steven Soderbergh (1998). 2h00. Avec George
Clooney. En Louisiane, un prisonnier
tifiques afro-américaines qui ont pris
part aux recherches menées pour la
conquête spatiale.
L22.50 Miss Peregrine et les enfants
particuliers ùùù Fantastique améri-
En Grande-Bretagne, dans les années
1980, des activistes gay viennent en aide
à des mineurs en grève.
22.45 Tesnota, une vie à l’étroit. Drame
cano-belge de Tim Burton (2016). VM.
2h07. Avec Eva Green. 0.55 Edward aux
russe de Kantemir Balagov (2017). VO.
2h00. Avec Atrem Cipin, Olga Dragunova. 0.45 Tous cinéma. 1.30 Moi, Daniel
Blake. Drame (2016). VM. 3.10 Les nuits
mains d’argent. Fantastique (1990). VM.
2.35 Marius. Comédie dramatique (2013). fauves. Drame (1992). Avec Cyril Collard.
OCS MAX
26
OCS CITY
En Nouvelle-Angleterre, pendant la
colonisation, des rangers tentent de profite d’une confusion pour s’évader
et rejoindre ainsi un complice.
conquérir une terre indienne.
Pour la scène du coffre
22.50 El condor ù Western américain
de John Guillermin (1970). VM. 1h45. de la voiture.
Avec Jim Brown. Un bagnard et un aven- L22.50 Fenêtre sur cour ùùù Susturier tentent de prendre une forteresse pense américain de Alfred Hitchcock
mexicaine qui contient un dépôt d’or. (1954). 1h50. Avec James Stewart.
Chef-d’œuvre !
0.30 Ludwig ou le crépuscule des dieux.
0.45 Soupçons. Suspense (1941, NB).
Biographie (1973). VM.
OCS CHOC
27
28
OCS GEANTS
29
L20.40 The Deuce ùù
L20.40 Où sont passés
L20.40 Dans la tourmente ùù 20.40 Gorilles dans la brume ù
Série. All You’ll Be Eating is Cannibals. (Saison 2, 5/9). Avec Maggie
Gyllenhaal. La vie à New York en 1977
les Morgan ? ùù
Drame français de Christophe Ruggia
(2011). 1h47. Avec Clovis Cornillac.
Comédie américaine de Marc Lawrence
(2009). VM. 1h40. Avec Hugh Grant.
pendant l’âge d’or de la pornographie Un couple doit fuir ensemble au fin fond
dans le quartier de Midtown. 21.40 We’re du Wyoming pour échapper à un tueur.
All Beasts. (Saison 2, 6/9).
Sarah Jessica Parker de
L22.40 Counterpart ùù Twin Cities. la city à la cambrousse.
(Saison 2, 6). Avec Laura Bellini, Sarah 22.20 Camping Pilote. (Saison 1, 1 et
Bellini. 23.40 Blade Runner 2049. Film 2/8). Avec Janicza Bravo. 22.50 Desde science-fiction américain de Denis Vil- cente en ville. 23.25 Dane Cook: Vicious
leneuve (2017). VM. Avec Ryan Gosling. Circle. Documentaire (2006). VO.
N°2827
Dans la région de Marseille, un patron
prépare à l’insu de ses ouvriers la
délocalisation de son usine et un
détournement d’argent. Franck, un
salarié, l’apprend et décide d’agir.
22.25 Tout nous sépare ù Drame
français de Thierry Klifa (2016). 1h38.
Avec Catherine Deneuve. 0.05 6 Roman
Biographie américain de Michael Apted (1988). VM. 2h16. Avec Sigourney
Weaver, Bryan Brown, Julie Harris.
La lutte de la zoologue Dian Fossey
contre le braconnage des gorilles des
montagnes du Zaïre.
22.50 Le secret de la planète des
singes Science-fiction américain de Ted
Post (1970). VM. 1h35. Avec Charlton
Heston, Linda Harrison. 0.25 6 Les dents
de gare. Policier de Claude Lelouch (2006). de la mer. Horreur (1975). VM.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 16 J A N V I E R
15
In memoriam
22h35 ARTE
La Vie balagan
de Marceline
Loridan-Ivens
Documentaire français d’Yves
Jeuland (2018). 1h27.
Les personnages sur la photo sont
légèrement dédoublés, comme
si la pellicule s’était enrayée. Le
cliché en noir et blanc montre le
visage confiant d’une jeune fille qui se sait aimée. Sur son épaule
repose la main rassurante et protectrice du père. Dans l’album d’une
époque au bord du précipice, juste avant la catastrophe annoncée
de l’extermination des Juifs par les nazis, cette image floue de
Marceline Loridan-Ivens et de son père Salomon Rozenberg symbolise le fardeau de la mémoire porté par cette femme, éternelle
inconsolée, éternelle révoltée ayant échoué à la fin de sa vie, pour
son plus grand regret, à changer les consciences. Cette photo, projetée en arrière-plan sur la scène du Forum des Images, le 30 octobre 2014, constitue la trame de la conversation qui s’est tenue
entre Marceline, alors âgée de 86 ans, et le réalisateur Yves Jeuland.
Elle est là, trace du bonheur enfui, quand Marceline évoque son
TF1
1
1
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 Coup de foudre
avec une star. Téléfilm. Comédie romantique
(2016). 15.35 6 Associées contre notre
ex. Téléfilm. Comédie romantique (2016).
VM. 17.10 6 4 mariages pour 1 lune de
miel. 18.15 6 Bienvenue chez nous. 19.20
6 Demain nous appartient. Feuilleton. 20.00
6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag. 20.45
6 Loto. 20.50 6 C’est Canteloup.
FRANCE 2
2
2
10.00 6 C’est au programme. 10.45
6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55
6 Tout le monde veut prendre sa place.
13.00 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.00 6 Je t’aime, etc. 16.15
6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un
si grand soleil. Feuilleton.
enfance dans une famille juive
polonaise émigrée en France,
le pays de la liberté ; quand elle
parle de sa déportation, avec son
père, pour l’enfer d’AuschwitzBirkenau et de son retour douloureux, seule, dans une société
française délibérément sourde.
Elle est là, en surplomb de ce récit d’une vie « balagan », un mot
hébreu qui évoque la pagaille.
Elle est là, enfin, flottant sur les
chants français et yiddish qu’Eric
Slabiak interprète, entre deux confessions, dans l’obscurité de la
salle recueillie. Pour commémorer la Journée internationale dédiée à la Mémoire des Victimes de l’Holocauste, Arte convoque ce
témoin essentiel de la Shoah, disparu en septembre dernier. Alors
qu’aujourd’hui, en France, un nombre important de jeunes gens
n’ont jamais entendu parler du génocide juif, alors que l’antisémitisme est, plus que jamais, un fléau qui hante le Vieux Continent,
cette soirée de télévision est essentielle. Quelle force vitale exemplaire chez cette grande dame frêle, tour à tour grave et facétieuse
face aux questions de son interlocuteur ! Toute sa vie, Marceline
aura eu 15 ans, l’âge de sa déportation, l’âge de l’innocence brisée…
Florence Malleron
FRANCE 3
3
3
10.15 6 Ailleurs en France. 10.50 6 Ensemble c’est mieux ! 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. Feuilleton. 20.45 Le
journal du Dakar. 20.50 6 Tout le sport.
CANAL +
4
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 The Greatest Showman.
Comédie musicale (2017). VM. 15.20
6 Black Panther. Fantastique (2018). VM.
17.30 La boîte à questions. Best of. 17.35
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon
# 18.50 Avant-match. # 19.00 Football :
Ligue 1. Monaco/Nice. 17e journée. DIRECT
# 20.55 Avant-match. #
L21.00 Football : Ligue 1
21.00 New York, unité spéciale 21.00 On va s’aimer un peu, L21.00 Pièces à conviction
Série. À la frontière du légal. (Saison 20, beaucoup...
Magazine. Présenté par Virna Sacchi. «Saint-Étienne/Marseille». 17e journée
3 et 4/22). Avec Kelli Giddish. INÉDIT.
Série. Marianne. (Saison 2, 7/8). Avec
Benson et Stone prennent des mesures Catherine Marchal. INÉDIT. Marianne
radicales après avoir sauvé une fille d’un se heurte depuis dix-huit mois au refus
trafic sexuel. 21.55 Les hommes qui obstiné de son mari Benoît de divorcer.
n’aimaient pas les femmes. INÉDIT.
22.00 On va s’aimer un peu, beau22.45 New York, unité spéciale Le coup... Audrey. (Saison 2, 8/8). Avec
sommet de la chaîne alimentaire. (Saison 20, 8/24). INÉDIT. 23.30 Fake News.
(Saison 18, 17/21).
DR/COLLECTION PRIVÉE
FRANCE 5
5
5
Ophélia Kolb. INÉDIT. 22.50 Sofia. (Saison 1, 7 et 8/8). 23.45 Ryan. 0.45 6 Bivouac. 1.10 6 Secrets d’Histoire.
M6
6
6
9.20 6 La maison des maternelles. 10.15
6 Zoo Nursery Berlin. 10.50 6 Macaques
des neiges. 11.45 6 La quotidienne. 13.05
6 Entrée libre. 13.40 6 Le magazine de la
santé. 14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Gros
plan sur la nature. 15.40 6 Les vrais seigneurs de la savane. 16.35 6 Un refuge
en Australie. 17.30 6 C à dire ?! 17.45
6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00
6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée libre.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.55 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. 14.00 Mon père est strip-teaseur.
L20.50 La grande librairie
chefs & célébrités
Magazine. Présenté par François
Busnel. Au sommaire : «Entretiens» -
Divertissement. Présenté par Julia
Vignali. Souvenirs d’enfance. INÉDIT.
«La librairie de la semaine» - «La Gazette»
- «L’univers d’un écrivain».
22.20 Pandas dans la brume.
22.25 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.30 6 C à vous.
0.30 6 C à vous, la suite. 0.50 6 Entrée
libre. 1.15 6 L’aventurier du goût. Chine.
Dans cet épisode inaugural, six
célébrités font équipe avec de grands
chefs pâtissiers français.
23.25 Le meilleur pâtissier, chefs &
célébrités : à vos fourneaux ! Diver-
N°2827
Enfants placés, les sacrifiés de la
République. INÉDIT.
Ce documentaire s’intéresse à des
enfants dont la vie a commencé dans la
douleur à cause de leurs parents.
L 22.40 Débat Présenté par Virna
Rendez-vous au sommet entre deux les
clubs historiques du football français aux
ambitions européennes.
23.00 Jour de foot Magazine. Présenté
Sacchi. Comment mieux protéger les par Karim Bennani. 23.35 Profession. Flic.
enfants placés ? INÉDIT. 23.45 6 Soir/3. 0.30 Babylon Berlin. Série. 2.00 6 Mort
0.15 6 L’odyssée des forçats de la mer. à Sarajevo. Drame (2016). VM.
ARTE
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 6 L’étrange histoire de Benjamin
Button. Drame fantastique (2008). 16.30
6 Invitation au voyage. 17.10 Xenius.
17.35 6 Des monuments et des hommes.
18.05 Le diable de Tasmanie, un prédateur
sans avenir ? 19.00 La Grande-Bretagne
sauvage. Côtes. 19.45 Arte journal. 20.05
Téléfilm. Comédie romantique (2018).
15.55 Le rêve de mes 16 ans. Téléfilm.
Comédie (2014). 17.35 Les reines des
enchères. 18.40 Les rois du gâteau. 19.45
Le 19.45. 20.25 Scènes de ménages.
28 minutes.
L20.55 Irréprochable ùù
21.00 Le meilleur pâtissier,
tissement. Souvenirs d’enfance. INÉDIT.
0.35 Incroyables gâteaux.
(match reporté). Au stade GeoffroyGuichard, à Saint-Étienne. DIRECT.
Thriller français de Sébastien Marnier (2015). 1h43. Avec Marina Foïs.
Une femme, agent immobilier au chômage, se met en tête de ravir le poste
qui a été attribué à une autre.
L22.35 La vie balagan de Marceline
Loridan-Ivens ùù Documentaire
C8
8
58
6.45 Gym direct. 7.45 Téléachat. 8.45
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Affaires non classées. Série.
Zones d’ombres (1 et 2/2). - Terminus (1 et
2/2). 17.45 C’est que de la télé ! : première
partie. 18.30 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
21.00 On se retrouve
chez Sabatier
Talk-show. Présenté par Patrick Sabatier. Invité : Cyril Hanouna. INÉDIT.
Ce talk-show est construit autour d’une
personnalité et des camarades de classe
qu’elle a choisi de retrouver.
L23.50 Langue de bois s’abstenir
d’Yves Jeuland (2018). INÉDIT. LIRE NOTRE Magazine. INÉDIT. Philippe Labro réunit
ARTICLE. 0.05 Les lettres d’Amina. Drame autour de lui les meilleurs polémistes et
éditorialistes pour débattre de l’actualité.
(2017). VM. 1.30 Arte journal.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 16 J A N V I E R
16
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Enquêtes criminelles :
le magazine des faits divers
L21.00 Burger Quiz
21.00 Camping Paradis @
21.00 Apocalypse Revolution
Jeu. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Nathalie
Renoux. INÉDIT.
Alain Chabat a quitté la présentation de
«Burger Quiz». Il est remplacé par
plusieurs personnalités, qui prennent à
tour de rôle les manettes du programme.
Comédiens, humoristes et chanteurs
viennent toujours aider les candidats
pour donner les bonnes réponses.
L22.35 Burger Quiz Jeu.
23.30 6 Ze soirée.
Série. Dancing camping. (Saison 5,
3/6). Avec Laurent Ournac, Philippine
Leroy-Beaulieu, Thierry Heckendorn.
Téléfilm d’action allemand de Hansjörg Thurn (2013). 2h23. Avec Christiane Paul. Une expérience provoque la
Une célèbre troupe de danseuses
débarque au camping, accompagnée de
leur intraitable chorégraphe.
22.50 Camping Paradis @ Camping
destruction de tous les satellites, coupant
les communications sur Terre.
23.25 Terrapocalypse Téléfilm de
«Affaire Paquita Parra : la victime voulait
porter plainte» - «Affaire Angélique
Dumetz : un meurtrier insaisissable».
23.10 Enquêtes criminelles : le magazine des faits divers Mag. Présenté
par Nathalie Renoux. 1.25 Enquêtes criminelles : le magazine des faits divers.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
20.30 Le piège des Kim
Documentaire de Anthony Dufour et
Minjou Song (2017).
L’escalade des tensions entre Pyongyang
et Washington se poursuit. Enquête sur
les enjeux géopolitiques.
21.30 Débat. 23.30 Ça vous regarde.
0.30 Après l’attentat Documentaire de
Sylvain Desmille (2016). 1.30 Débat. Victimes d’attentats : quelle vie après ? 2.00
Questions d’actualité, l’intégrale.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Singapour,
l’île aux multiples voyages
Documentaire (2019). INÉDIT.
Singapour est connue pour son revenu
par habitant parmi les plus élevés au
monde. 21.45 6 Les villes violentes.
22.45 Simon Reeve aux Caraïbes Série doc. de Matt Brandon et Olly Bootle
(2015). Venezuela. 23.45 6 Honduras.
0.45 6 Questions au gouvernement.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
FRANCE 4
Circus. (Saison 5, 2/6). Avec Laurent
Ournac, Thierry Heckendorn.
0.40 6 Confessions intimes.
CSTAR
14 63
21.00 Creed, l’héritage
de Rocky Balboa ù
17 64
science-fiction américain de Nick Lyon
(, 2016). 1h22. Avec Andrew J. Katers.
1.10 Les 12 signes de l’apocalypse. Télé-
film de science-fiction (2014).
GULLI
18 169
21.00 Shooter
20.55 Père et maire
Drame de Ryan Coogler (2015). VM.
2h15. Avec Michael B. Jordan.
Série. L’étau se resserre. (Saison 1, 7
et 8/10). Avec Ryan Phillippe, Shantel
VanSanten. INÉDIT. Bob Lee part sur la
Série. Miracle à Ville-Grand ! (Saison 6, 6/6). Avec Christian Rauth.
Le fils d’Apollo Creed demande à Rocky
Balboa de l’entraîner.
23.00 Blockbusters 80, la folle décennie d’Hollywood Documentaire de
piste du tireur inconnu tandis que Julie
doit gérer une trahison au sein de sa
famille. 21.50 Feu sur l’ennemi. INÉDIT.
22.40 Shooter En cavale. (Saison 1,
Jean-Martial Lefranc (2017).
23.55 6 Doctor Who. Série. 1.50 6 Les
3/10). Avec Ryan Phillippe. INÉDIT. 23.30
Protection rapprochée. (Saison 1, 4/10).
0.20 La balle du tueur. (Saison 1, 5/10).
Francofolies de La Rochelle. Mat Bastard.
TF1 SERIES FILMS
6TER
20 66
22 67
Le jour de l’inauguration d’un bassin
d’ornement, une jeune paraplégique
retrouve l’usage de ses jambes.
22.35 Père et maire Ah, la famille !
(Saison 6, 4/6). Avec Christian Rauth,
Sébastien Knafo. 0.05 G ciné. 0.15
Gawayn. 0.40 Corneil et Bernie. 1.00 Foot
2 rue extrême. Série. 2.25 Totally Spies.
RMC STORY
23 68
21.00 Section de recherches
L21.00 This is Us ùùù
20.55 Meurtre au pied du volcan
Série. Nuit d’ivresse. (Saison 10, 6/13).
Avec Xavier Deluc, Franck Sémonin.
Série. Réalité décevante. (Saison 2,
7/18). Avec Milo Ventimiglia. INÉDIT.
Série. (1 et 2/4). Avec Björn Hlynur
Haraldsson, Heiða Rún Sigurðardóttir.
Un enterrement de vie de garçon vire au
cauchemar. Le futur marié se réveille
enfermé dans un cercueil.
Dans le passé, Jack et Rebecca finalisent
l’adoption de Randall, qu’ils élèvent
comme leur fils. 21.50 Numéro un.
21.50 Dérives. (Saison 10, 7/13).
22.50 Section de recherches Diva.
(Saison 10, 4/13). Avec Xavier Deluc.
23.55 Saut de l’ange. (Saison 10, 5/13).
(Saison 2, 8/18). INÉDIT.
Björn, baron véreux de la finance, est
retrouvé mort dans sa maison, située sur
une péninsule volcanique.
22.50 Accusé L’histoire de Simon. (Sai-
CHÉRIE 25
L22.35 This is Us ùùù Numéro deux.
(Saison 2, 9/18). INÉDIT. 23.30 6 Katie,
bannie des siens. Téléfilm. Drame (2011).
POLAR +
25 69
41
son 1, 5/6). Avec Bruno Wolkowitch,
Julie-Anne Roth. 23.45 L’histoire de
Claire. (Saison 1, 6/6).
SÉRIE CLUB
20.50 Top Gear France
21.00 Bleu catacombes
20.50 Boulevard du Palais
20.50 Elementary ù
Magazine. Présenté par Philippe Lellouche, Le Tone, Bruce Jouanny. Le
défi de Christophe Dechavanne. Invités : Christophe Dechavanne. INÉDIT.
22.00 Top Gear France Magazine. Leçon de conduite sur glace en Finlande.
Invités : Richard Anconina, Ari Vatanen.
23.10 La crise de la quarantaine. Invités :
Ari Vatanen, Michel Cymes.
Téléfilm policier français de Charlotte
Brandström (2013). 1h36. Avec Patrick Chesnais, Camille Panonacle.
Série. Une vie au placard. (Saison 16,
1/6). Avec Anne Richard.
Série. Bella. (Saison 3, 4/24). Avec
Jonny Lee Miller. Sherlock va devoir
Stéphane, un SDF de 42 ans, gît mort
dans son «box» de 4m2. Le commandant
Rovère enquête.
22.30 Boulevard du Palais Un bien
résoudre le meurtre du créateur d’un
logiciel d’intelligence artificielle. 21.35
TÉVA
54
Un commissaire et son adjointe mènent
l’enquête au sujet d’une tête retrouvée
dans les catacombes.
23.05 Hiver rouge Téléfilm français
de Xavier Durringer (2011). 1h40. Avec
Camille Panonacle.
PARIS PREMIÈRE
pour un mal. (Saison 16, 2/6). 0.00 New
York, police judiciaire. Série. 1.30 Un cas
pour deux. Série. 2.25 The Killing. Série.
RTL9
55
56
Diamants de sang. (Saison 3, 5/24).
22.30 Elementary ù Meurtres à la
carte. (Saison 3, 6/24).23.15 Combat de
coqs. (Saison 2, 16, 17 et 18/24). 0.00
Pavillons en berne. 0.45 Le dénicheur.
TV5 MONDE
20.50 Déco ou négo
20.50 Zemmour et Naulleau
20.40 L’Agence ù
L21.00 Complément d’enquête
Magazine. Paige & Jeff.
Talk-show. Présenté par Anaïs Bouton,
Éric Zemmour, Éric Naulleau. INÉDIT.
Film de science-fiction américain de
George Nolfi (2011). 1h47. Avec Matt
Damon, Emily Blunt, Terence Stamp.
Magazine. Présenté par Jacques Cardoze. Vegans, écolos, chasseurs :
touche pas à mes bêtes ! Invités :
Emmanuelle Pouydebat, Aurélien
Barrau, Jean-Pierre Digard.
Ces propriétaires ne peuvent plus voir
leur maison en peinture, il est peut-être Éric Zemmour et Éric Naulleau passent
temps de penser à déménager. Sauront- l’actualité politique en revue et débattent
Un très modeste ersatz
ils retomber amoureux de leur foyer ?
avec des invités de leurs points de vue. d’« Inception ».
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
HISTOIRE
88
20.55 Voyages au centre
de l’univers
20.40 L’Asie en fête
Série doc. de Eleanor Grant (2017).
De Mercure à Mars. Très proche du
Songkran, la fête du nouvel an en
Thaïlande. C’est à la mi-avril qu’est
Soleil, Mercure a été explorée grâce aux célébré le nouvel an thaï, le Songkran, la
sondes Mariner 10 et Messenger.
plus importante fête bouddhiste.
L’ÉQUIPE
89
MEZZO
20.40 Cuba, la révolution oubliée L20.30 La Traviata : Au Château
Série doc. de Stefanie Appel (2014). Doc. de Glann Gebhard (2014).
de Fontainebleau
21 138
CANAL+ SPORT
Cuba : La révolution oubliée raconte
l’histoire méconnue des révolutionnaires
cubains Frank Pais et Juan Antonio
Echeverria, instituteur et étudiant.
EUROSPORT 1
11
121
Opéra de Giuseppe Verdi. Chef d’orchestre : Benjamin Pionnier (2015).
2h02. Avec Gabrielle Philiponet, Samy
Camps, Paolo Ruggiero.
BEIN SPORTS 1
21.00 La grande soirée
L20.20 Basket-ball :
Magazine. Présenté par Messaoud
Benterki. Saint-Étienne/Marseille.
Ligue des champions
20.00 Snooker :
Masters de Londres
«Nanterre/PAOK Salonique». Groupe
B. À la salle Maurice-Thorez. DIRECT.
4e journée. À l’Alexandra Palace, à
Londres (Angleterre). DIRECT.
«Saint-Étienne/Marseille». 17e journée
(match reporté). Au stade GeoffroyGuichard, à Saint-Étienne. DIRECT.
La dotation totale du tournoi est de
600 000 livres.
Rendez-vous au sommet entre deux des
clubs historiques du football français.
«La Grande Soirée» permet de suivre les
faits marquants d’une grande rencontre Les Franciliens n’ont plus le choix, ils
de football : analyses, chiffres-clés...
doivent désormais tous leurs matchs.
N°2827
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
L20.55 Football : Ligue 1
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 16 J A N V I E R
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
17
CINÉ+ FRISSON
20.50 Gangsta
20.50 Designated survivor
L20.50 Rock’n Roll ùù
20.50 Rupture
Film d’action belge de Adil El Arbi,
Bilall Fallah (2018). VM. 2h00. Avec
Paloma Aguilera Valdebenito. INÉDIT.
Série. Le parti avant tout. (Saison 1,
16/21). Avec Kiefer Sutherland, Adan
Canto, Natascha McElhone. INÉDIT.
Comédie française de Guillaume Canet
(2016). 2h03. Avec Guillaume Canet,
Marion Cotillard, Gilles Lellouche.
Film d’horreur américano-canadien de
Steven Shainberg (2016). VM. 1h37.
Avec Noomi Rapace, Kerry Bishé.
Anvers. Quatre amis d’enfance, fan de
«Scarface» et petits dealers se rêvent en
futurs parrains du crime organisé.
22.50 Vengeance à quatre mains Thril-
Le président conclut une alliance
politique. 21.35 Le neuvième juge.
Vexé par les réflexions d’une jeune
comédienne, Guillaume Canet se remet
profondément en question.
L22.50 Logan ùù Science-fiction
Une jeune femme sans histoire se fait
enlever par de mystérieux individus qui
la confrontent à ses phobies.
22.30 American Ultra Comédie d’ac-
ler de Oliver Kienle (2017). VM. 1h35.
Avec Frida-Lovisa Hamann. 0.20 Jour
de cinéma. 0.25 A Beautiful Day. Thriller
(Saison 1, 18/21). INÉDIT. 22.55 Ray Donovan. Série. The dead. 23.50 Happy End.
Drame (2017). 1.35 Guyane. Série. 3.20
tion de N. Nourizadeh (2015). VM. 1h30.
Avec K. Stewart. 0.00 Rocky. Action (1976).
VM. 2.00 Art Porn 2 : les chaleurs de la
de Lynne Ramsay (2017). VM.
Élection américaine : Showtime !
de James Mangold (2017). VM. 2h15.
Avec Hugh Jackman, Boyd Holbrook.
1.05 Ave, César ! Comédie de Ethan et
Joel Coen (2014). VM. 2.50 Tous cinéma.
CINÉ+ ÉMOTION
22
L20.50 A.I. Intelligence
(Saison 1, 17/21). INÉDIT.
22.15 Designated survivor Lazare.
CINÉ+ CLUB
24
L20.50 La rose pourpre
CINÉ+ CLASSIC
25
artificielle ùù
du Caire ùùù
Comédie fantastique de Woody Allen
(1985). VM. 1h19. Avec Mia Farrow.
Au début des années 30, une serveuse voit
Un couple, dont le fils est malade, adopte sa vie bouleversée quand un personnage
un prototype d’enfant-robot doté de de film entre en contact avec elle.
Traversez l’écran !
sensibilité.
L23.10 Gran Torino ùù Drame de L22.10 Radio Days ùùù Comédie
La rivalité entre deux époux, elle est une
chanteuse talentueuse et lui un
saxophoniste ambitieux.
L 23.25 Taxi Driver ùùù Drame
Clint Eastwood (2008). VM. 1h46. Avec
Clint Eastwood. 1.05 L’affaire Josey Aimes.
de Woody Allen (1986). VM. 1h28. Avec
Mia Farrow, Seth Green. 23.40 Emma-
VM. 1h49. Avec Robert De Niro, Jodie
Foster, Cybill Shepherd, Albert Brooks.
Drame de Caro Niki (2005).
nuelle. Érotique de Just Jaeckin (1973).
OCS MAX
OCS CITY
TCM CINÉMA
L20.50 New York, New York ùùù 20.45 Sept secondes en enfer
Film d’anticipation américain de Steven Spielberg (2001). VM. 2h20.
Avec Haley Joel Osment, Jude Law.
26
nuit. Téléfilm classé X (2007).
27
Comédie musicale américaine de
Martin Scorsese (1977). VM. 2h36.
Avec Liza Minnelli, Robert De Niro.
Western américain de John Sturges
(1967). 1h35. Avec James Garner,
Jason Robards, Robert Ryan.
Pour venger son frère, Wyatt Earp fait fi
de ses grands principes moraux et se
détourne de la loi.
L 22.25 L’homme qui en savait
américain de Martin Scorsese (1975). trop ùùùPolicier américain de AlCulte !
OCS CHOC
fred Hitchcock (1956), NB. 2h00. Avec
James Stewart. 0.25 Joies matrimoniales.
Comédie d’Alfred Hitchcock (1941).
28
OCS GEANTS
20.40 Tout le monde debout
20.40 Joint Security Area
L20.40 Panic Room ùù
L20.40 L’homme de nulle part ùù
Comédie française de Franck Dubosc
(2018). 1h50. Avec Franck Dubosc,
Alexandra Lamy, Elsa Zylberstein. INÉDIT.
Film de guerre Corée du sud de
Chan-Wook Park (2000). 1h50. Avec
Yeong-ae Lee, Lee Yeong-Ae.
Thriller américain de David Fincher
(2002). VM. 1h50. Avec Jodie Foster,
Forest Whitaker, Jared Leto.
Western américain de Delmer Daves
(1956). VM. 1h37. Avec Glenn Ford,
Ernest Borgnine, Rod Steiger.
Un dragueur invétéré se retrouve malgré
lui à séduire une jolie femme en se
faisant passer pour un handicapé.
22.25 7 jours pas plus Comédie dra-
Une commission de l’ONU enquête sur
une tuerie sur le lieu de la partition de la
péninsule coréenne.
22.25 Entre deux rives Drame de Ki-
Shep Horgan, rancher, découvre le cowboy Jubal Troop au sortir d’une tempête
de neige. L’homme est blessé.
L22.20 Sierra torride ùù Western
matique de Héctor C. Reyes (2016).
1h31. Avec Benoît Poelvoorde. 23.55
Duk Kim (2016). VO. 1h54. Avec Ryoo
Seung-bum. INÉDIT. 0.20 Mimosas, la voie
6 L’embarras du choix. Comédie (2017).
de l’Atlas. Drame (2016). VO.
Pour fuir des malfrats, une mère et sa
fille se réfugient dans une pièce
sécurisée de leur maison.
22.30 Future Man (Saison 2, 1 et
2). Avec Troy Brenna. 23.35 Tu vois le
genre ? 23.50 Tommy. Drame suèdois de
Tarik Saleh (2014). VM. Avec Moa Gammel.
américain de Don Siegel (1970). VM.
1h50. Avec Clint Eastwood. 0.20 Il était
une fois la révolution. Western (1972). VM.
J E U D I 17 J A N V I E R
Récit d’un bras de fer
23h35 FRANCE 3
Notre-Damedes-Landes,
la reconquête
POINT DU JOUR
Documentaire de Thibault Férié
(2018).
Cinq ans après « Le tarmac est
dans le pré », un documentaire
sur Notre-Dame-des-Landes, Thibault Férié plante sa caméra dans
la ZAD le 17 janvier 2018, date du
discours d’Edouard Philippe qui annonce l’abandon du projet d’aéroport, la volonté du gouvernement de « mettre fin à la zone de nondroit et la nécessité pour les occupants de partir d’eux-mêmes d’ici le
printemps sous peine d’en être expulsés ». Son film donne la parole à
tous les protagonistes : zadistes partisans d’un projet collectif commun pour une agriculture alternative, politiques fermement opposés à ce « modèle Larzac » plutôt enclins à visiter, meute médiatique
aux trousses, d’autres exploitations innovantes en Loire-Atlantique,
agriculteurs traditionnels vivant en bordure de la réserve foncière,
éjectés de leurs parcelles et bien décidés à obtenir des baux ruraux
sur les terres qu’ils exploitent (500 hectares sur les 1 650 que compte
N°2827
la ZAD). Des positions irréconciliables que Thibault Férié s’efforce
d’éclairer. Il assiste aux premières
arrivées des forces de l’ordre et
aux survols d’hélicoptères mais
enregistre surtout les débats plutôt
acerbes entre les parties concernées. « Vous ne savez pas ce que
vous faites, lancent des éleveurs
aux policiers. Ça fait cinq ans qu’on
habite ces champs. Cette maison,
ce hangar, cette éolienne, on les a
construits. » Le documentaire a
beau suivre la chronologie des
expulsions, des rencontres à la chambre d’agriculture ou à la préfecture, de l’élaboration par les zadistes de leurs fiches de projets
individuels, il brasse trop de personnages à la fois. Se contenter de
suivre Vincent et Amalia, éleveurs maraîchers, eût, par exemple,
été plus profitable : ils haranguent les gendarmes qui viennent de
jeter des grenades lacrymogènes sur leur parc à moutons, déplorent
l’absence de pérennité engendrée par les conventions d’occupation
précaire proposées, et dénoncent le fait de devoir les signer alors que
des drones font entendre leurs vibrations au-dessus de leurs têtes,
autrement dit, « avec un couteau sous la gorge », comme le résume
un de leurs camarades.
Sophie Grassin
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J E U D I 17 J A N V I E R
18
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.55 6 Quand le passé ressurgit...
Téléfilm. Thriller (2018). VM. 15.35 6 17
ans de captivité. Téléfilm. Drame (2015).
17.10 6 4 mariages pour 1 lune de miel.
18.15 Bienvenue chez nous. Joelle et Pavlina. 19.20 6 Demain nous appartient.
Feuilleton. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 C’est Canteloup.
21.00 Profilage
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
10.00 6 C’est au programme. 10.45
6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55
6 Tout le monde veut prendre sa place.
13.00 6 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.00 6 Je t’aime, etc. 16.15
6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un
si grand soleil. Feuilleton.
L21.00 Envoyé spécial
3
3
CANAL +
4
4
10.15 6 Ailleurs en France. 10.50 6 Ensemble c’est mieux ! 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. Feuilleton. 20.45 6 Le
journal du Dakar. 20.50 6 Tout le sport.
12.25 L’info du vrai, le mag # 12.55 The
Tonight Show Starring Jimmy Fallon. 13.35
6 Babylon Berlin. Série. 15.05 Les Paris
du globe-cooker. 15.35 Wind River. Thriller
(2017). VM. 17.20 Rencontres de cinéma.
17.35 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon # 18.30 L’info du vrai # 19.55 L’info
du vrai, le mag # 20.50 Le JT pressé #
20.55 Catherine et Liliane #
21.00 Le dernier diamant ù
L21.00 Escape at Dannemora ùù
Série. Les maillons de la chaîne. (Saison 9, 3/10). Avec Philippe Bas, Juliette
Roudet, Jean-Michel Martial. INÉDIT.
Mag. Présenté par Élise Lucet. Glyphosate : comment s’en sortir ? INÉDIT.
Film d’action français d’Eric Barbier
(2014). 1h58. Avec Yvan Attal.
Série. (Saison 1, 3 et 4/8). Avec Benicio Del Toro, Patricia Arquette. INÉDIT.
Une émission spéciale entièrement
Après cinq ans d’absence, Adèle Delettre consacrée à l’herbicide produit par
reprend du service comme criminologue. l’entreprise Monsanto.
22.05 Profilage Imaginaire. (Saison 9, L22.50 Complément d’enquête Mag.
Matt et Sweat tentent de continuer à
croire en leurs chances de s’évader.
23.00 Kidding Le vert veut dire roule.
4/10). INÉDIT. 23.05 Démoniaque. (Saison 6, 6/10). 0.10 Ovni. (Saison 6, 8/10).
1.05 Les experts : Cyber. Série.
Présenté par Jacques Cardoze. L’affaire
Carlos Ghosn. INÉDIT. 0.05 Le viol de Lucrèce. 2.05 6 Ça commence aujourd’hui.
Simon, cambrioleur de haut vol, monte
le coup de sa vie : dérober le Florentin,
un diamant mythique. 22.55 6 Soir/3.
L23.35 Notre-Dame-des-Landes,
la reconquête Doc. De Thibault Férié
FRANCE 5
5
5
10.50 Prédateurs. 11.45 6 La quotidienne.
13.05 6 Entrée libre. 13.40 6 Le magazine
de la santé. 14.35 6 Allô docteurs. 15.10
6 Gros plan sur la nature. 15.40 6 Sale
temps pour la planète ! 16.30 6 Les amoureux du chemin de Compostelle. 17.30 6 C
à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C
à vous. 20.00 6 C à vous, la suite. 20.20
6 Entrée libre.
20.50 La route de la Soie :
un trait entre deux mondes
M6
6
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.55 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 14.00 Un baiser au coin
du feu. Téléfilm. Comédie (2017). 15.55
Jeu. Présenté par S. Rotenberg. INÉDIT.
La route de la soie est apparue il y a plus Les chercheurs d’or encore en lice
de 4000 ans sous la forme d’un immense doivent rattraper leur retard dans la
réseau commercial.
construction du pont.
22.20 C dans l’air Mag. Présenté par 22.50 The Bridge : les secrets du pont
Caroline Roux. 23.25 6 C à vous. 0.15 Magazine. INÉDIT. 23.45 Légion étrangère :
6 C à vous, la suite. 0.45 6 Entrée libre. 1 mois au cœur de l’enfer vert.
W9
9
59
7
7
12.05 6 Kevin et les lions, vers de nouveaux
espaces. 12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards. 13.35 Ciel d’octobre. Drame (2000).
15.35 Le long de la Muraille de Chine. 16.30
6 Invitation au voyage. 17.10 Xenius. 17.35
6 Des monuments et des hommes. 18.05
Mon George à moi. Téléfilm. Comédie
(2014). 17.35 Les reines des enchères. Uruguay : gauchos, tango et élégance latine.
18.40 Les rois du gâteau. 19.45 Le 19.45. 19.00 La Grande-Bretagne sauvage. 19.45
20.25 Scènes de ménages. Série.
Arte journal. 20.05 28 minutes.
L20.55 Il miracolo ùù
21.00 The Bridge :
le trésor de Patagonie
Doc. de Steven R. Talley (2019). INÉDIT.
(2018). LIRE NOTRE ARTICLE.
0.45 6 Tarnac, quand tout déraille.
TMC
Série. La substance noire. (Saison 1,
4/8). Avec Guido Caprino. INÉDIT.
La madone pleure toujours. 21.45 La
petite flamme. (Saison 1, 5/8). INÉDIT.
22.30 La princesse des piscines.
(Saison 1, 6/8). INÉDIT.
L23.25 Peaky Blinders ùù (Saison 3,
4 et 5/6). Avec Cillian Murphy.
TFX
10 60
11 61
(Saison 1, 1/10). Avec Jim Carrey.
23.30 Pusillanime. (Saison 1, 2/10).
0.00 Chaque souffrance porte un nom.
(Saison 1, 3/10).
C8
8
58
6.45 Gym direct. 7.45 Téléachat. 8.45
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Affaires non classées. Série.
Apparences trompeuses (1 et 2/2). - La
fille perdue (1 et 2/2). 17.45 C’est que de
la télé ! 18.30 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : le before. 19.35 TPMP : première
partie. 20.35 Touche pas à mon poste !
21.00 Enquête sous haute tension
Mag. Présenté par Carole Rousseau.
Incendies, accidents de la route, violences urbaines : 100 jours avec les
pompiers du Gard. INÉDIT.
Les 2 600 pompiers du Gard sont sur
tous les fronts.
23.00 Enquête sous haute tension
Magazine. Présenté par Carole Rousseau.
NRJ12
12 62
21.00 Bones ù
21.00 Ange et Gabrielle ù
21.00 Le retour de la momie ù 21.00 Le dernier des Templiers @
Série. Deux nuances de Booth. (Saison 10, 3/22). Avec Emily Deschanel,
David Boreanaz, Michaela Conlin.
Comédie romantique de Anne Giafferi (2015). 1h31. Avec Isabelle Carré,
Patrick Bruel, Alice de Lencquesaing.
Film d’aventures américain de Stephen Sommers (2001). VM. 2h05.
Avec Brendan Fraser, Rachel Weisz.
Film d’aventures américain de Dominic Sena (2008). VM. 1h30. Avec
Nicolas Cage, Ron Perlman.
Aubrey se montre très insistant pour Gabrielle élève seule sa fille Claire.
collaborer avec Booth. 21.50 Game Celle-ci est enceinte de Simon qui refuse
over. (Saison 10, 4/22).
de se voir imposer ce bébé.
22.40 Bones ù La conspiration. (Sai- 22.45 90’ enquêtes Magazine. La
Rick O’Connell se retrouve encore une
fois opposé à Imhotep, qui veut s’allier
au roi Scorpion.
23.20 Chroniques criminelles Magazine. Présenté par Magali Lunel. Au
sommaire : «L’affaire Brunel : jalousie
mortelle» - «Le monstre de Manitowoc».
Escortant une jeune fille accusée de
sorcellerie, deux chevaliers devront
affronter loups et démons.
22.50 Wolfhound Téléfilm fantastique
son 9, 24/24). 23.25 La conspiration (2/3).
(Saison 10, 1/22). 0.15 La conspiration
(3/3). (Saison 10, 2/22).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
folle vie des familles nombreuses. 0.20
Familles nombreuses : des fêtes de fin
d’année taille XXL.
FRANCE 4
CSTAR
14 63
17 64
de Nikolaï Lebedev (2007). 2h16. Avec
Aleksandr Bukharov. 1.25 La malédiction
de la pyramide. Téléfilm d’action (2013).
GULLI
18 169
20.30 Jeux vidéo : les nouveaux 21.00 Castle ù
21.00 Nous York ù
20.55 Clem
maîtres du monde
Série. Calcul glacial. (Saison 1, 5/10). Comédie française de Géraldine Na- Série. i Matame ! (Saison 6, 4/5). Avec
Doc. de Jérôme Fritel (2015).
Avec Nathan Fillion, Stana Katic.
En une trentaine d’années, le jeu vidéo
a conquis un public sans cesse plus
large. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Mag. Présenté
par Rebecca Fitoussi. 23.00 Hashtag.
23.30 Ça vous regarde. 0.30 NouvelleCalédonie, histoire d’une décolonisation.
Beckett doit rouvrir une affaire non
classée vieille de cinq ans qui lui rappelle
sa propre histoire. 21.40 La piste du
FRANCE Ô
19 65
vaudou. (Saison 1, 6/10).
22.20 Castle ù Crimes dans la haute.
(Saison 1, 7/10). 23.05 6 Les enfants de
la télé. 1.15 6 Suits, avocats sur mesure.
TF1 SERIES FILMS
kache, Hervé Mimran (2012). 1h38.
Avec Leïla Bekhti, Géraldine Nakache.
Trois trentenaires de Nanterre débarquent à New York.
L22.50 Situation amoureuse : c’est
compliqué ùù Comédie de Rodolphe
Lauga, Manu Payet (2013). 1h35. Avec
Manu Payet, Anaïs Demoustier.
6TER
20 66
22 67
Victoria Abril, Lucie Lucas, Léa Lopez.
Entre Adrian et Alyzée tout est fini,
malgré l’incompréhension de la jolie et
jeune avocate.
22.30 Clem Comment ne pas douter ?
(Saison 6, 3/5). Avec Victoria Abril, Lucie Lucas. 0.15 Gawayn. 0.40 Corneil et
Bernie. 1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
RMC STORY
23 68
20.55 #FlashTalk
21.00 Code Mercury
21.00 Familles extraordinaires 20.55 Non élucidé
Débat. Présenté par Raphäl Yem,
Sonia Chironi. Askip, la langue Française est en danger. INÉDIT. Anglicisme,
Film policier américain de Harold
Becker (1998). VM. 1h51. Avec Alec
Baldwin, Bruce Willis, Miko Hugues.
Mag. Présenté par É. Gossuin. Parents
de jumeaux ou de triplés, la folle aventure des naissances multiples. INÉDIT.
23.10 Familles extraordinaires Magazine. Présenté par Élodie Gossuin.
écriture inclusive ou encore langage texto,
Du cinéma d’aéroport
autant de sujets qui agiteront le débat. mais c’est regardable.
N°2827
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
Mag. Présenté par A. Poivre d’Arvor.
L’affaire Françoise Chabe. INÉDIT. Chaque
année, 1000 homicides sont commis en
France, dont 200 restent non élucidés.
22.45 Indices Magazine.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J E U D I 17 J A N V I E R
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
POLAR +
19
41
SÉRIE CLUB
20.50 Les trains de l’extrême
L21.00 Sixième sens ùù
L20.50 Le couperet ùù
20.50 Supernatural
Série doc. Entre magie et technologie. INÉDIT. Le réseau ferroviaire Kiwi Rail,
Film fantastique de M. Night Shyamalan (1999). 1h43. Avec Bruce Willis.
Drame français de Costa-Gavras
(2005). 2h02. Avec José Garcia,
Karin Viard, Ulrich Tukur.
Série. Le panthéon nordique. (Saison 13, 20/23). Avec Jensen Ackles,
Jared Padalecki, Misha Collins.
Pour retrouver un poste à son niveau, un
cadre supérieur au chômage tue un à un
ses concurrents.
Gabriel est de retour et il entraîne les
frères Winchester dans sa vengeance.
riche en technologie de pointe, traverse Un psychologue prend en charge un
la Nouvelle-Zélande.
jeune garçon traumatisé par des visions
21.50 Les trains de l’extrême Série et des hallucinations.
doc. Croisière dans les nuages. INÉDIT.
Pour son final.
TEVA
54
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
21.30 La faille. (Saison 13, 21/23).
TV5 MONDE
20.50 Cauchemar en cuisine
20.50 Prédictions ù
L20.40 En cloque,
21.00 Des racines et des ailes
Magazine. Présenté par Philippe
Etchebest. Nantes. Philippe Etchebest
Film thriller de Alex Proyas (2009).
VM. 1h55. Avec Nicolas Cage. Un
mode d’emploi ùù
Mag. Présenté par C. Gaessler. Passion
patrimoine : un balcon sur la Corse.
se déplace à Nantes, où il va tenter de statisticien déchiffre un message codé
redresser la crêperie tenue par Monique. et découvre qu’il annonce l’apocalypse.
PLANÈTE
80
20.55 Opérations spéciales
USHUAIA TV
88
Comédie américaine de Judd Apatow
(2007). 2h10. Avec Katherine Heigl.
La Corse compte 120 sommets à plus
Seth Rogen est un génie. de 2000 m d’altitude.
HISTOIRE
89
MEZZO
20.40 Nuit de la glisse : Magnetic 20.40 La légende de Versailles 20.30 Naïssam Jalal
Concert. La flûtiste poursuit sa quête
Comment un jeune roi aimé de son de sens en formant un quartette de rêve
L’opération Licorne, qui s’est déroulée en sa vie à chasser les éléments, à guetter peuple va finir son règne dans la pour aborder le jazz par la face spirituelle
Côte d’Ivoire, est détaillée étape par étape. les changements du ciel ou de la houle... déchéance et la haine.
et mystique.
Série doc. de F. Guérin et S. Rybojad
(2015). Opération Licorne : Cocody.
L’ÉQUIPE
21 138
Doc. Suisse de Thierry Donard (2018).
1h55. INÉDIT. On ne prévoit pas de passer
CANAL+ SPORT
11
Série. Louis XV, le soleil noir.
EUROSPORT 1
121
20.50 Kick Boxing : Enfusion 72 20.35 Rugby : Pro D2
BEIN SPORTS 1
20.00 Snooker :
Commentaires : Jean-Charles Barès, «Nevers/Bayonne». 18e journée. Au Masters de Londres
Championnat du monde
Aurélien Duarte. À Madrid. INÉDIT. Des
«France/Russie». Groupe A. À la Mer-
stade du Pré Fleuri, à Nevers. DIRECT.
L20.25 Handball :
Quarts de Finale. À l’Alexandra Palace. DIRECT. L’an dernier, les deux fina-
combats au sommet, parmi lesquels ceux C’est une rencontre au sommet entre
cedes-Benz Arena, à Berlin. DIRECT.
de deux figures du kickboxing français. deux équipes en concurrence directe.
listes étaient Mark Allen et Kyren Wilson. 22.30 Mondial 2019 Magazine.
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
CINÉ+ FRISSON
20.50 Verónica
L20.55 Engrenages ùù
20.50 No Way Out
20.50 Rocky III : L’œil du tigre ù
Film d’épouvante espagnol de Paco
Plaza (2017). VM. 1h50. Avec Sandra
Escacena, Bruna Gonzalez. INÉDIT.
Série. (Saison 6, 7 et 8/12). Avec
Caroline Proust, Philippe Duclos,
Fred Bianconi.
Thriller de Eran Creevy (2016). VM.
1h35. Avec Nicholas Hoult, Felicity
Jones, Anthony Hopkins.
Film d’action américain de Sylvester Stallone (1982). VM. 1h36. Avec
Sylvester Stallone, Mr. T, Talia Shire.
Après avoir participé à une séance de
spiritisme, une jeune fille est assaillie par
des créatures surnaturelles.
22.30 Muse Horreur espagnol de Jaume
Même si elle refuse de porter plainte,
Joséphine ne compte pas laisser son
violeur impuni.
L22.45 Babylon Berlin ùù (Saison 2,
Balagueró (2017). VM. 1h44. Avec Elliot
Cowan, Franka Potente. 0.15 Jour de
cinéma. 0.20 Surprises. 0.45 6 Marvin.
3/8). Avec Volker Bruch, Liv Lisa Fries.
Un Américain nommé Casey vit avec sa Rocky Balboa, parvenu au faîte de la
compagne en Allemagne. Un jour, celle-ci gloire, doit affronter un terrible
est victime d’une insuffisance rénale.
adversaire, Clubber Lang.
L22.25 Rock’n Roll ùù Comédie
Ça se gâte.
française de Guillaume Canet (2016). 22.25 Rocky IV @ Action américain de
Trochin vole des documents confidentiels
à l’ambassade soviétique pour récupérer
Drame français d’Anne Fontaine (2016). ses hommes de main. 0.15 Escape at
Avec Finnegan Oldfield. 2.35 Le cercle.
Dannemora. Série. 2.05 Guyane. Série.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
2h03. Avec Guillaume Canet, Marion
Cotillard. 0.25 Le monde perdu : Jurassic
Park. Aventures américain de Steven SpielOn en tombe du ring.
berg (1997). VM. 2.35 Westworld. Série. 23.55 Seven. Thriller (1996). VM.
CINÉ+ CLASSIC
25
20.50 Jobs
L20.50 Dallas Buyers Club ùù
L20.50 La strada ùùù
Biographie de Joshua Michael Stern
(2013). VM. 2h07. Avec Ashton Kutcher, Dermot Mulroney, Josh Gad.
Drame de Jean-Marc Vallée (2013).
VM. 1h57. Avec Matthew McConaughey, Jared Leto, Jennifer Garner.
Drame italien de Federico Fellini (1954,
NB). VO. 1h40. Avec Giulietta Masina,
Anthony Quinn, Richard Basehart.
La carrière de Steve Jobs, cofondateur En 1985, un séropositif texan crée un
d’Apple, de 1971 jusqu’en 2001.
club pour tenter de prolonger sa vie et
L22.55 Steve Jobs ùù Biographie celle d’autres malades.
américain de Danny Boyle (2015). VM.
Un pas de plus dans la
2h03. Avec Michael Fassbender, Kate renaissance de Matthew McConaughey.
Winslet. 0.50 Les figures de l’ombre. Bio- 22.45 Spermula Érotique de Charles
graphie de Theodore Melfi (2017). VM. Matton (1976). 1h45. Avec Dayle HadAvec Taraji P. Henson. 2.55 Une bouteille don, Udo Kier. 0.30 Transgressing. Éroà la mer. Drame romantique (1999). VM. tique italien de Tinto Brass (2000).
OCS MAX
26
OCS CITY
27
VM. 2h33. Avec James Mason, Shelley Winters. 1.00 Les trois mousquetaires
OCS CHOC
28
20.40 Legion
20.40 Strike Back ù
Série. Chapter 17. (Saison 2, 9/11).
Avec Dan Stevens, Jean Smart.
Série. Retribution. (Saison 5, 5/10).
Avec Sullivan Stapleton.
américain de Rob Marshall (2004). VM.
2h20. Avec Gong Li, Ziyi Zhang.
19. (Saison 2, 11/11).
23.05 True Detective The Great War
and Modern Memory. (Saison 3, 1/8).
Avec Mahershala Ali. 23.55 Kiss Tomorrow Goodbye. (Saison 3, 2/8).
Décoratif.
gique de Sam Mendes (2008). VM.
N°2827
20.45 Les aventures de Jack Burton
dans les griffes du mandarin
Film d’aventures américain de John
Carpenter (1986). 1h35. Avec Kurt
Russell, Dennis Dunn, Kim Cattrall.
Film d’aventures américain de Jonathan
Mostow (1997). 1h35. Avec Kurt Russell,
Kathleen Quinlan. 0.00 Lifeboat. Drame
première époque : les ferrets de la reine.
américain de Alfred Hitchcock (1944, NB).
Aventures de Bernard Borderie (1961).
20.40 Bonne pomme @
0.40 Les noces rebelles. Drame psycholo-
TCM CINÉMA
Une jeune fille est vendue à un homme
de foires dont elle tombe peu à peu Un camionneur bagarreur et roublard
vient en aide à un ami, dont la fiancée a
amoureuse.
L22.35 Lolita ùùù Drame psycho- été kidnappée.
logique de Stanley Kubrick (1962), NB. 22.25 Breakdown, point de rupture ù
Comédie française de Florence Quentin (2017). 1h51. Avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve.
David joue de malchance et se fait
Gérard déménage dans un petit village, enlever par une mystérieuse sphère alors
que Farouk est en cavale. 21.30 Chapter
où il rencontre une aubergiste.
22.20 Mémoires d’une geisha Drame 18. (Saison 2, 10/11). 22.10 Chapter
Sylvester Stallone (1985). VM. 1h35.
Avec Sylvester Stallone, Dolph Lundgren.
OCS GEANTS
20.40 Les évadés de la planète
des singes
Film fantastique américain de Don
La Section 20 retrouve Markov chez un Taylor (1971). VM. 1h33. Avec Roddy
malfrat biélorusse. 21.25 Retribution. McDowall, Natalie Trundy, Kim Hunter.
(Saison 5, 6/10). 22.05 Retribution. Cornélius et Zira parviennent à retourner
dans le passé, et débarquent au XXe
(Saison 5, 7/10).
23.15 Final Hours Drame australien siècle à Los Angeles.
de Zak Hilditch (2013). VM. 1h23. Avec 22.15 Gorilles dans la brume ù BioNathan Phillips, Angourie Rice.
0.40 En terrain miné. Drame britannique
graphie de Michael Apted (1988). VM.
2h16. Avec Sigourney Weaver. 0.20
de Paul Katis (2014). VM. Avec David Elliot. 6 Premier de cordée. Drame (1944, NB).
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 18 J A N V I E R
Le carnaval des animaux
23h20 FRANCE 3
La Vie secrète
des chansons, bêtes
de chansons
Magazine, présenté par André
Manoukian (2019). 2h00.
Comment naissent les chansons que
nous chérissons ? Le sujet est varié,
inépuisable, chacune d’entre elles
ayant forcément une histoire. Régulièrement, André Manoukian nous
en révèle la vie intime. Les animaux, prétexte à paroles enfantines
ou engagées, sont cette fois à l’honneur de « la Vie secrète des chansons ». Il y a de tout, du plus léger au très lourd. Manoukian débute
fort avec Francis Cabrel et sa « Corrida », dont la création remonte
à 1994 – elle ouvre l’album « Samedi soir sur la Terre ». La gloire de
la petite ville d’Astaffort, dans le Lot, a assisté dégoûté, outré même,
à deux corridas. A l’époque, le chanteur inspiré par Dylan est essentiellement connu pour ses ballades sentimentales, à commencer
par « Petite Marie ». Pour dénoncer les scènes cruelles auxquelles
il a assisté, le chanteur se met à la place du taureau : « Est-ce que
ce monde est sérieux ? », se répète la bête condamnée. Francis Cabrel révèle qu’il a été plus d’une fois obligé de débattre avec les afiTF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
FRANCE 2
2
cionados de corrida. L’autre temps
fort de l’émission est la présence de
Dominique A, venu parler de cette
chanson pour lui fondatrice qu’est
« le Courage des oiseaux ». Au début
des années 1990, le jeune chanteur
vit toujours chez ses parents, on
comprend même qu’il vivote en
attendant que sa vie commence.
Un jour de grand froid, il entend
chanter des oiseaux et se dit qu’il
faut un sacré courage pour siffloter
alors qu’on grelotte. Finalement, la
chanson en question, point de départ de sa carrière, évoquera un
peu malgré lui, au fil de la plume, la fin de son premier « grand
amour », celui qui lui donne envie de « se foutre en l’air ». Assis à
son piano, André Manoukian fait défiler des chanteurs de styles
très différents pour évoquer le thème rassembleur des animaux.
Parmi eux, le Québécois Pierre Lapointe et son « Lion imberbe »
ainsi que Hugues Aufray et son fameux « Stewball », ou l’épopée
tragique d’un cheval de course. Enfin, surprise, Manoukian reçoit
celle qui enchanta plusieurs générations d’enfants. Chantal Goya
est là pour rappeler combien son lapin, son panda, son loup, son
Chat botté, bien sûr, mais aussi ses chouettes et ses écureuils lui
auront porté chance.
Sophie Delassein
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
mariages pour 1 lune de miel. 18.15 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 Le 20h
le mag. 20.50 C’est Canteloup.
9.30 6 Amour, gloire et beauté. 10.00
6 C’est au programme. 10.45 6 Motus.
11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le
monde veut prendre sa place. 13.00 13
heures. 13.55 Ça commence aujourd’hui.
15.00 6 Je t’aime, etc. 16.15 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 N’oubliez pas les paroles ! 20.00 20
heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
8.45 6 Boulevard de la Seine. 9.15 6 Dans
votre région. 10.15 6 Ailleurs en France.
10.50 6 Ensemble c’est mieux ! 12.00
6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte. 13.50
6 Rex. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
12.50 Le JT pressé # 12.55 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Le
retour du héros. Historique (2018). 15.05
Profession. Flic. 16.00 6 Les Tuche 3.
Comédie (2017). 17.25 Le département.
17.35 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon # 18.30 L’info du vrai # 19.55 L’info
du vrai, le mag # 20.45 Le JT pressé #
20.55 La boîte à questions. #
21.00 Big Bounce
21.00 Cherif
21.00 La télé des années 90
Divertissement. Présenté par Laurence Boccolini, Christophe Beaugrand. La finale. INÉDIT.
Série. Vengeance en ligne. (Saison 6,
5 et 6/10). Avec Abdelhafid Metalsi.
Doc. de Pascal Drapier (2019) (2/2).
1994-1999. INÉDIT.
21.00 Le labyrinthe : le remède
mortel
6 Ma meilleure amie. Téléfilm. Drame
(2015). 15.35 6 Pour l’honneur de ma
fille. Téléfilm. Drame (2012). 17.10 6 4
Découvrez la spectaculaire finale de «Big
Bounce», la plus grande course de
trampoline jamais réalisée !
23.20 Big Bounce Divertissement.
Un meurtre diffusé en direct sur La décennie 90 va balayer l’insouciance
Internet entraîne Cherif et LeGoff dans et la légèreté de la télévision des années
le milieu de la cybersécurité. 22.00 Le 80 ! Le ton se durcit.
chat connaît l’assassin. INÉDIT.
L23.20 La vie secrète des chansons
22.55 Cherif Impitoyable sélection. Mag. Présenté par André Manoukian.
Présenté par L. Boccolini, C. Beaugrand. Les secrets de la course. INÉDIT.
0.55 Vendredi, tout est permis avec Arthur.
(Saison 4, 2/10). 23.45 Meurtre parfait.
(Saison 4, 3/10). 0.40 Pièce à convictions. (Saison 6, 3/12).
FRANCE 5
5
5
10.50 6 Les fourmis coupe-feuille. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 Entrée libre. 13.40
6 Le magazine de la santé. 14.35 6 Allô
docteurs. 15.10 6 Gros plan sur la nature. 15.40 6 Dangers dans le ciel. 16.30
6 Les routes de l’impossible. 17.30 6 C
à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C
à vous. 20.00 6 C à vous, la suite. 20.20
6 Entrée libre.
INÉDIT.
M6
6
Bêtes de chansons. INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE. 0.20 6 Soir/3. 0.55 Libre court. All We
Need Is Love. 2.20 6 Les grands du rire.
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.55 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 14.00 La boutique des
secrets : une photo compromettante.
Téléfilm (2018). 15.55 Une dangereuse
élève. Téléfilm. (2014). 17.35 Les reines
des enchères. 18.40 Les rois du gâteau.
19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes de ménages.
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 6 Le voleur. Comédie (1966). 15.35
6 Madagascar, expédition en terre Makay. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.10
Xenius. 17.35 6 Des monuments et des
Film de science-fiction américain de
Wes Ball (2018). VM. 2h21. Avec
Dylan O’Brien. INÉDIT. Thomas et les
Blocards s’engagent dans une ultime
mission, plus dangereuse que jamais.
23.25 Black Panther Fantastique
américain de Ryan Coogler (2018).
VM. 2h14. Avec Chadwick Boseman.
1.35 Black Panther Power.
C8
7.45 Téléachat. 8.45 Touche pas à mon
poste ! 12.45 William à midi, première
partie. 13.15 William à midi. 13.50 Affaires
hommes. 18.05 Uruguay, sur les rives du
Río de la Plata. 19.00 6 La Grande-Bretagne sauvage. 19.45 Arte journal. 20.05
28 minutes.
non classées. Série. Stress post-traumatique (1 et 2/2). - Les liens du sang (1 et
2/2). 17.45 TPMP People : première partie.
18.30 TPMP People. 19.05 TPMP ouvert à
tous : le before. 19.35 TPMP ouvert à tous :
première partie. 20.35 TPMP ouvert à tous.
20.50 La maison France 5
21.00 NCIS
20.55 Le fils perdu
21.00 TPMP Spécial
Magazine. Présenté par Stéphane
Thebaut. INÉDIT.
Série. En pleine tempête. (Saison 15,
4/24). Avec Mark Harmon, Maria Bello.
Drame allemand de Emily Atef (2018).
VM. 1h29. Avec Jörg Schüttauf. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Cyril
Hanouna. Bonnes résolutions 2019.
Au sommaire, notamment : «Changer : INÉDIT. Alors qu’un ouragan sévit dans la
Stéphane Millet doit déplacer une cuisine région, l’équipe est mobilisée sur le kidnapping d’une enseigne de vaisseau.
et créer une chambre d’amis».
22.20 Silence, ça pousse ! Mag. 21.50 O p é r a t i o n W i l l o u g h b y.
Le parcours de parents désemparés face
à la radicalisation de leur fils, parti combattre en Syrie.
22.30 Moonwalker Comédie musicale
Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont
pris de bonnes résolutions pour fêter
2019. Quelles sont-elles ?
22.30 Balance ton post ! Divertis-
américaine de Jerry Kramer, Jim Blash-
sement. Présenté par Cyril Hanouna.
Présenté par Stéphane Marie, Carole
Tolila. L’art de la cuisine est un art de
vivre. INÉDIT. 23.15 6 C dans l’air. 0.20
6 C à vous. 0.40 6 C à vous, la suite.
N°2827
(Saison 14, 11/24).
22.45 NCIS Infiltration. (Saison 14, 12/24). field, Colin Chilvers (1988). VM. 1h33. Cyril Hanouna anime un talk-show... qui
23.30 Top Gun. (Saison 10, 4/24). 0.25 Avec Michael Jackson. 0.00 Génération ne parle pas que de médias !
Étroite surveillance. (Saison 5, 12/19). Spoutnik : l’âge d’or de la science-fiction. 0.00 Balance ton post ! ça continue.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
FRANCE.TV
20
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 18 J A N V I E R
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
11 61
21
NRJ12
21.00 Enquête d’action
21.00 Mentalist ù
21.00 La vie secrète des chats 21.00 Julie Lescaut
Magazine. Présenté par Marie-Ange
Casalta. Dangers sur les routes de
France : les gendarmes en première
ligne. INÉDIT. Dans l’Est, «Enquête d’ac-
Série. La boîte. (Saison 5, 21/22).
Avec Simon Baker, Robin Tunney.
Série documentaire. (2017).
Mon chat est amoureux !
par Marie-Ange Casalta. Danger sur
les routes de France : les ravages de
l’alcool au volant. 0.00 Enquête d’action.
(Saison 5, 18 et 19/22). Avec Simon Baker, Robin Tunney. 23.30 La ville secrète.
0.20 6 Londres, police judiciaire. Série.
J.J. LaRoche a abattu un homme chez
lui qu’il a surpris en train de forcer son
tion» a suivi le peloton motorisé de gen- coffre-fort. 21.45 Les nouvelles règles
darmerie de Besançon.
du jeu. (Saison 5, 22/22).
23.00 Enquête d’action Mag. Présenté 22.40 Mentalist ù Derrière le rideau.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
14 63
Série. Pour solde de tout compte.
(Saison 20, 5/6). Avec Véronique
Genest. Julie et Roland rejoignent Motta
Après le succès de la première saison,
«La vie secrète des chats» est de retour sur les lieux d’un meurtre commis sur
avec un nouvel axe d’étude.
les bords de Seine.
21.55 Quand les chats font la loi.
22.50 Julie Lescaut Faux coupable.
23.00 La vie secrète des chats
(Saison 20, 4/6). Julie et son équipe
Série documentaire (2017). Itinéraire découvrent le corps sans vie de Chloé,
d’un chat trop gâté. 0.00Mon chat, employée d’un spa de luxe à Paris. 0.40
mon enfant et moi. 1.05 Entre chats.
CSTAR
17 64
Sortie de Seine. (Saison 20, 2/6).
GULLI
20.30 N’ayons pas peur des mots 21.00 Rugby : Challenge européen 20.35 Storage Wars : enchères 20.55 Tahiti Quest
Magazine. Présenté par Valérie Bro- «Newport/Clermont». Poule 1. Au surprises
Divertissement. Présenté par Chris
chard. Autour de Valérie Brochard, di-
Rodney Parade, à Newport (Pays
verses personnalités décryptent l’actualité de galles). DIRECT.
nationale et internationale.
Lors du match aller au stade Michelin,
L22.00 Livres & vous... Magazine. les Jaunards ont pulvérisé leurs
Présenté par Adèle Van Reeth. Molière, adversaires (49-24).
cet illustre inconnu ? Invités : Agathe 22.50 Les dix serpents les plus danSanjuan, Georges Forestier, Stéphane gereux Série doc. Costa Rica.
Braunschweig. 23.30 Ça vous regarde. 23.35 6 Les dix serpents les plus dan0.30 N’ayons pas peur des mots.
gereux. 1.45 6 Festival Fnac Live 2017.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
20.55 Meurtres au paradis
21.00 Infidèle
Série. Un homme à la mer (1 et 2/2).
(Saison 6, 5 et 6/8). Avec Kris Marshall.
Série. (Saison 1, 3 et 4 /6). Avec
Claire Keim, Jonathan Zaccaï, Félix
Lefebvre. Décidée à en savoir plus,
Tom Lewis est découvert mort sur son
bateau, le crâne ensanglanté. La thèse Emma paye Linda pour qu’elle parvienne
de l’accident est vite écartée.
à se lier d’amitié avec Candice.
22.50 Meurtres au paradis La Maison L22.50 Dr House ùù L’origine du mal.
Cécile. (Saison 6, 3/8). 23.45 Une victoire de courte durée. (Saison 6, 4/8).
0.45 6 Combo. 1.40 6 Vinyle.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
(Saison 5, 4/24). Avec Hugh Laurie.
23.45 Consultation à domicile.
(Saison 5, 7/24).
CHÉRIE 25
25 69
Téléréalité. INÉDIT.
Marques. INÉDIT. Les quatre équipes res-
Aux États-Unis, quand les loyers des
garde-meubles sont impayés, leur
contenu est vendu aux enchères. Mais
les enchérisseurs n’ont pas le droit de
pénétrer dans les box dont ils achètent
le contenu !
22.30 Storage Wars : enchères surprises Téléréalité. INÉDIT.
tantes vont se défier autour de l’épreuve
emblématique du «Messager Tatoo».
22.40 Tahiti Quest Divertissement.
6TER
22 67
Présenté par Chris Marques.
Dans cette émission, cinq familles aux
multiples talents vont s’affronter autour
de trois épreuves.
0.30 Gawayn. 1.00 Foot 2 rue extrême.
RMC STORY
21.00 Norbert commis d’office 20.55 Les Médicis : maîtres de
Magazine. Présenté par Norbert Tarayre. Florence
Anthony, maltraitance d’escargots/
Khaira, sabotage d’omelette. INÉDIT.
22.20 Norbert commis d’office Magazine. Présenté par Norbert Tarayre.
Christian, fraude à la paëlla/Lydie, corruption de poulet.
23.35 6 Alex, vandalisme de poulet/
Yakhouba, abus de panure.
POLAR +
41
Série. Lorenzo, le magnifique. (Saison 2, 1/8). Avec Daniel Sharman. INÉDIT.
Lorenzo et Giuliano de Médicis cherchent
à savoir qui sont ces ennemis.
22.00 Les Médicis : maîtres de Florence Un combat solitaire. (Saison 2,
2/8). INÉDIT. 23.05 Péché originel. (Saison 1, 1/8).
SÉRIE CLUB
20.50 Les grands sabotages de 21.00 Je hais les vacances
20.50 Frères de sang
20.50 Nos chers voisins
la Résistance
Comédie dramatique française de Drame français de Stéphane Kappès Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte,
Doc. de Laurent Portes (2019). INÉDIT.
(2008). 1h30. Avec Isabelle Renauld.
Isabelle Vitari, Gil Alma.
Les vacances en Corse de Bruno et
Florence sont gâchées par toute une
série d’événements inattendus.
De Romain Clément (2017). Maquis des 22.50 Je hais les parents ! Téléfilm
La tranquillité de la famille Lemeunier
s’effondre lorsque que leur fils aîné est
soupçonné de meurtres.
22.25 Pistes noires.
L22.50 La trêve ùù (Saison 1, 3 et
La vie et les relations souvent amicales,
quelquefois tendues, mais toujours
drôles, d’une bande de voisins.
23.15 Supernatural Nihilism. (Sai-
Glières : les héros de la Résistance.
23.10 Vercors, le maquis sacrifié.
4/10). Avec Yoann Blanc.
0.40 New York, police judiciaire. Série.
Le Débarquement a été facilité par les
opérations de sabotage menées par les
Résistants français.
22.10 Résistants Série documentaire.
TÉVA
54
Stéphane Clavier (2006). 1h25. Avec
Stéphane Freiss, Carole Richert.
français de Didier Bivel (2006). 1h30.
Avec Stéphane Freiss.
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
son 14, 10/20). Avec Jensen Ackles.
INÉDIT. 23.55 La faille. (Saison 13, 21/23).
0.40 Exodus. (Saison 13, 22/23).
TV5 MONDE
20.50 Les dossiers de Téva
20.50 La revue de presse
20.40 Alexandre ù
21.00 Zik Truck
Magazine. Présenté par Marielle Fournier. Super nounous au secours des
parents. Sur 2,5 millions d’enfants de
Talk-show. Présenté par Jérôme de
Verdière.
Film historique américano-allemand
de Oliver Stone (2004). 2h50. Avec
Colin Farrell. De sa naissance en Ma-
Magazine. Finale Guadeloupe.
Jérôme de Verdière et ses tontons
moins de 3 ans en France, seuls 17 % flingueurs commentent l’actualité
ont obtenu une place en crèche.
politique à leur façon.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
88
20.55 Aircrash Confidential
cédoine en 356 avant J.-C. à sa mort, la
vie du conquérant Alexandre le Grand.
HISTOIRE
89
«Zik Truk» a sillonné les routes de 6
territoires d’outre-mer pour déceler les
talents de demain.
22.55 Le journal de la RTS.
MEZZO
20.40 Les superpouvoirs
Série doc. de Patrick Dickinson du règne Animal
20.40 L’Afrique vue
par Ryszard Kapuscinski
20.30 Martha Argerich & Friends
à la Philharmonie de Paris
(2013). Incredible Causes. INÉDIT. Le
Doc. de Olga Prud’homme Farges
Concert.
Doc. (2017). Les unités d’élite. INÉDIT.
12 décembre 1985, un avion assurant Dans la nature, le combat pour la vie est (2014). Grand reporter, le Polonais Rys- 22.20 Boris Giltburg joue les maîtres
s’envole depuis l’aéroport de Gander, au permanent. Seuls les plus forts, et les zard Kapuscinski fut le témoin de la dé- russes du piano Concert. 23.50 The
Canada, direction Les États-Unis.
mieux équipés ont une chance de survivre. colonisation de l’Afrique.
Sound of New York. Stefon Harris.
L’ÉQUIPE
21 138
CANAL+ SPORT
11
20.45 Rugby : Fédérale 1
20.40 Football : Ligue 1
B. August, C. Dominici. Poule 3. Au
stade Ernest-Argelès, à Blagnac. DIRECT.
22.40 L’Équipe du soir Magazine.
Présenté par Olivier Ménard.
Pierre-Mauroy, à Lille. DIRECT.
22.40 Late Football Club Magazine.
Présenté par Éric Besnard, Gauthier
Kuntzmann.
EUROSPORT 1
121
20.00 Snooker :
«Blagnac/Narbonne». Commentaires : «Lille/Amiens». 21e journée. Au stade Masters de Londres
N°2827
Quarts de Finale. À l’Alexandra Palace, à Londres (Angleterre). DIRECT.
L’an dernier, les deux finalistes étaient
Mark Allen et Kyren Wilson.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
BEIN SPORTS 1
19.55 Football : Ligue 2
21e journée, multiplex. DIRECT.
22.00 L’après-match # 22.15 BeIN e-sports.
22.45 Vendredi Ligue 1 Magazine.
Présenté par Florian Genton, Luis
Fernandez.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 18 J A N V I E R
22
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
L20.50 Carlos ùùù
L20.55 L’amie prodigieuse ùù
20.50 Jurassic Park 3 @
20.50 Nerve
Biographie française d’Olivier Assayas
(2009). VM. 2h40. Avec Edgar Ramirez, Nicolas Briançon.
Série. Les métamorphoses. (Saison 1,
3 et 4/8). Avec Elisa Del Genio, Gaia
Girace, Margherita Mazzucco.
Film d’aventures américain de Joe
Johnston (2001). VM. 1h32. Avec
Sam Neill, William H. Macy, Tea Leoni.
Thriller américain de Henry Joost, Ariel
Schulman (2016). VM. 1h36. Avec
Emma Roberts, Dave Franco. INÉDIT.
L’histoire du terroriste international Ilich
Ramírez Sánchez, alias Carlos, entre
1970 et 1994.
L23.30 Le cercle Magazine. Présenté
Elena a réussi à entrer au collège tandis
que Lila travaille à la cordonnerie de son
père. 21.55 La délimitation.
22.45 Vikings ù Aldur. (Saison 5,
par Augustin Trapenard.
0.15 Le grand jeu. Thriller américain de
18/20). Avec Katheryn Winnick, Clive
Standen. INÉDIT. 23.30 Designated survivor.
Série. 1.30 L’hebd’Hollywood. 1.45 Demain
Des parents tentent de retrouver leur fils,
disparu sur une île abritant des
dinosaures en liberté.
Des dérives d’une saga.
22.20 Esther Horreur de Jaume Col-
Vee et Ian décident de s’associer à
«Nerve», un jeu qui diffuse en direct sur
Internet des défis filmés.
22.25 Criminal, un espion dans la
tête Thriller américain de Ariel Vromen
let-Serra (2009). VM. 1h58. Avec Vera
Farmiga, Peter Sarsgaard. 0.20 Un plan
(2016). VM. 1h53. Avec Gal Gadot.
0.15 Clara Morgane : Projet X. Téléfilm
(2001). 1.40 Paris la blanche. Drame (2017).
Aaron Sorkin (2017). VM. Avec Jessica
Chastain. 2.30 Top of the Shorts. En piste !
CINÉ+ ÉMOTION
22
et tous les autres jours. Drame (2017).
CINÉ+ CLUB
parfait. Comédie romantique (2012).
CINÉ+ CLASSIC
24
25
TCM CINÉMA
20.50 Fonzy @
L20.50 Philadelphia ùù
L20.50 Noblesse oblige ùùù
L20.45 Take Shelter ùùù
Comédie française d’Isabelle Doval
(2013). 1h39. Avec José Garcia, Audrey Fleurot, Lucien Jean-Baptiste.
Drame américain de Jonathan Demme
(1993). VM. 2h00. Avec Tom Hanks.
Comédie britannique de Robert Hamer (1949, NB). VM. 1h30. Avec Alec
Guinness, Dennis Price, Audrey Fildes.
Drame américain de Jeff Nichols
(2011). 1h57. Avec Michael Shannon.
Un homme qui a donné son sperme à
maintes reprises découvre qu’il est le
géniteur de 533 enfants.
22.30 Mes amis, mes amours @ Comédie romantique française de Lorraine
Lévy (2007). 1h35. Avec Vincent Lindon, Pascal Elbé. 0.05 Mes meilleures
amies. Comédie (2011). VM.
OCS MAX
26
Si vous aimez sangloter
en écoutant Springsteen.
L22.55 Hair ùù Comédie musicale de
Milos Forman (1979). VM. 2h00. Avec
John Savage, Treat Williams.
Un hymne à la paix, où l’on
chante à poil ou en chemises bariolées.
0.50 Ainsi soient-elles. Comédie de mœurs
(1994). Avec Florence Thomassin.
OCS CITY
Héritier des ducale d’Ascoyne-Chalfont,
Louis Mazzini souhaite retrouver le titre
qui lui est dû.
Un délice.
22.35 Paris est toujours Paris Aventures italo-français de Luciano Emmer
(1952). 1h39. Avec Aldo Fabrizi. 0.10
Le cheikh blanc. Comédie (1952, NB). VM.
OCS CHOC
27
28
Curtis La Forche mène une vie paisible
avec sa famille quand il est assailli par
des cauchemars.
Michael Shannon hallucinant.
22.45 Chute libre Policier américain
de Joel Schumacher (1992). 1h50.
Avec Michael Douglas, Robert Duvall.
0.35 Les enchaînés. Suspense (1946, NB).
OCS GEANTS
20.40 L’embarras du choix
L20.40 Six Feet Under ùùù
20.40 A.C.A.B.
L20.40 Les proies ùùù
Comédie française d’Éric Lavaine
(2017). 1h37. Avec Alexandra Lamy,
Jamie Bamber, Arnaud Ducret.
Série. Une photo bouleversante.
(Saison 4, 7, 8 et 9/12). Avec Peter
Krause, Frances Conroy.
Film policier italo-français de Stefano Sollima (2012). VM. 1h52. Avec
Pierfrancesco Favino, Filippo Nigro.
Drame psychologique américain de
Don Siegel (1970). VM. 1h45. Avec
Clint Eastwood, Géraldine Page. Pen-
Une sémillante quadragénaire qui n’a
jamais su faire de choix tombe sous le
charme de deux hommes.
22.15 La ch’tite famille ù Comédie
David annonce à Claire, qui vit chez lui
depuis son agression, qu’il n’a plus
besoin d’aide. 21.30 Solitudes. 22.20
Le tour de ronde. 23.30 Story Series.
L23.45 Primaire ùù Comédie drama-
Trois policiers d’une brigade proche de
l’éxtrême-droite font face à la violence
urbaine à laquelle ils sont quotidiennement confrontés.
22.30 Maniac Cop Film policier de
dant la guerre de Sécession, un soldat
blessé est recueilli dans un pensionnat
pour jeunes filles. 22.25 Story classique.
22.50 Breezy Drame psychologique
tique française d’Hélène Angel (2016).
1h45. Avec Sara Forestier, Vincent Elbaz.
William Lustig (1988). VM. 1h22. Avec
Tom Atkins, Bruce Campbell.
française de Dany Boon (2018). 1h47.
Avec Dany Boon, Pierre Richard. 0.00
6 Tout le monde debout. Comédie (2018).
américain de Clint Eastwood (1973).
VM. 1h47. Avec William Holden. 0.30
À cœur joie. Comédie dramatique (1966).
“DU RING À LA PISCINE :
L’HISTOIRE DE MAMADOU
LE ROUBAISIEN”
de Victor Macé de Lépinay
et Anne Fleury (52 min)
FRANCE CULTURE
En 2017, Germain Hirselj, historien de l’art, trouve par hasard un
vitrail dans un dépôt-vente de Villeneuve-d’Ascq représentant un
certain Mamadou N’Diaye. Intrigué par l’inscription sur le vitrail,
« Au cher Monsieur Mamadou
qui m’a sauvé la vie. Témoignage
reconnaissant. La Marquise », ce
collectionneur décide de retracer
la vie de cette figure roubaisienne
du siècle dernier. L’occasion pour
Victor Macé de Lépinay et Anne
Fleury d’enquêter à leur tour. Qui
N°2827
était-il ? Pourquoi cette marquise
le remerciait-elle ? A travers des
archives et des témoignages de
Roubaisiens, l’existence de ce
personnage romanesque au destin hors norme est ici dévoilée.
Né en 1905 au Sénégal, il s’engage
comme mousse en 1922 avant de
débarquer à Roubaix où il demeurera jusqu’à sa mort, en 1985. Il
devient boxeur, gagne un surnom
(« la Panthère noire ») et fonde le
Boxing Club colonial de Roubaix.
Dans les années 1950, il met en
pratique ses dons de guérisseur
qui le rendent célèbre dans le
quartier du Pile où il ouvre son
cabinet. Mais son activité lui vaut
de comparaître 22 fois devant la
justice pour exercice illégal de la
médecine. Soutenu par ses patients, il est défendu par Me André
Diligent, futur maire de la ville,
et n’est condamné que symboliquement. Depuis cet automne,
le vitrail figure en bonne place au
musée La Piscine de Roubaix.
Nebia Bendjebbour
BOXSONS
de Pascale Clark et Candice Marchal
En libre accès
Aprè s dix-huit
mois d’existence,
le site de podcasts
payant lancé par
Pascale Clark et Candice Marchal est
contraint de faire
une pause, faute de
moyens : « BoxSons a décidé de marquer une pause pour réfléchir et se
transformer. Nous allons tenter de
concilier nos idéaux et un modèle
économique viable […] », explique
l’ex-journaliste de France Inter.
BoxSons privilégie les récits au
long cours autour de rencontres,
d’entretiens, de témoignages et de
documentaires. On y trouve aussi
des rubriques, des rendez-vous tels
qu’« Un bien beau brouhaha », une
revue de sons de Pascale Clark,
« Corps en kit », où l’on apprend
tout sur l’oreille, le nombril ou les
mains, ou « Des lettres d’amour ».
Dans « Deuxième Sexe », Xavier
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
et Jérôme expliquent pourquoi
ils ont choisi la vasectomie pour
ne pas laisser peser la charge de
la contraception sur leur femme.
Dans « Du chanvre au cannabis
thérapeutique », Vincent explique
comment il s’est lancé dans la
culture du chanvre et attend que
la France autorise – ce qu’elle vient
de faire – le cannabis à des fins
thérapeutiques. Vincent Guiot,
lui, est atteint de la maladie de
Lyme : il livre son journal de bord.
Il y a aussi l’histoire des Hmong,
un peuple des montagnes installé à la frontière du Laos, du
Vietnam et de la Chine depuis
des millénaires. Ils ont combattu
aux côtés des Français pendant
la guerre d’Indochine et la guerre
du Vietnam, puis se sont retrouvés en métropole et en Guyane.
Une histoire qui rappelle celle des
harkis. En attendant sa refonte,
découvrez les quelque 230 reportages et podcasts de BoxSons,
mine de sujets à la fois intimes
et universels.
N. B.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
A. LEPRINCE - BOXSONS
NOTRE SÉLECTION DE PODCASTS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VOUS ÊTES
ABONNÉ À
ACTIVEZ VOTRE COMPTE EN LIGNE
ET VIVEZ L’EXPÉRIENCE “OBS” !
Plus d’articles
exclusifs et réservés
aux abonnés :
c’est “l’Obs”
en temps réel !
Votre hebdo en
version numérique et
en avant-première
dès le mercredi
20 heures
7 newsletters pour
s’informer tous azimuts
(actu, tendances,
politique, livres, télé,
en images…)
COMMENT FAIRE ?
☞ Connectez-vous sur www.nouvelobs.com
☞ Sélectionnez la rubrique « m’identifier »
☞ Cliquez sur « activer mon compte »
☞ Entrez le numéro d’abonné qui
✎ MEHDI BENYEZZAR
figure sur le blister de votre “Obs”*
☞ Créez votre identifiant et votre mot de passe
Cliquez sur le lien de l’e-mail de confirmation
pour finaliser l’inscription
En cas de problème, contactez-nous au 01-40-26-86-13 ou par e-mail à abonnement@nouvelobs.com
* Pour les abonnés servis par porteur, envoyez-nous par e-mail à abonnement@nouvelobs.com vos nom, prénom
et adresse postale complète et nous vous adresserons votre numéro d’abonné. Ou contactez-nous au 01-40-26-86-13.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
8
Размер файла
28 949 Кб
Теги
L'Obs
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа