close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Les Echos - 22.01.2019

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Restauration
Quand McDonald’s
France mise sur la
designer italienne
Paola Navone.
L’ESSENTIEL
INVESTISSEMENTS : LA
FRANCE ATTIRE TOUJOURS
Plus de 600 millions d’euros d’investissements étrangers ont été annoncés lundi à l’occasion du sommet de
Versailles organisé par Emmanuel
Macron. // P. 4
BREXIT : MAY VEUT REVOIR
LA QUESTION IRLANDAISE
La Première ministre britannique
a choisi son plan B : axer les discussions dans son camp sur les problèmes posés par les flux avec
l’Irlande. // P. 8
DROITS DU FOOT : DANS
LES COULISSES DE MEDIAPRO
L’entreprise catalane a fait irruption dans le paysage audiovisuel
français l’an dernier en raflant les
droits de la Ligue 1. Et s’apprête à
lancer une chaîne télé.
// L’ENQUÊTE P. 13
ENTREPRISES
& MARCHÉS
L’ARRIVÉE DES GAFA
DANS LA CYBERSÉCURITÉ
Amazon, Microsoft et Google
seront au Forum international de la
cybersécurité de Lille ce mardi. Ils
lancent leurs propres services de
sécurité informatique. // PP. 24-25
LES ZONES D’ACTIVITÉ : UN
CASSE TÊTE POUR LES ÉLUS
Depuis un an les intercommunalités gèrent les 30.000 zones d’activité. Un quart est obsolète et doit
être modernisées sous peine de
devenir des friches // P. 26
L’ALLEMAGNE SE MOBILISE
POUR SAUVER SES BANQUES
Tandis que Berlin étudie une
fusion entre Commerzbank et
Deutsche Bank, les banques publiques cherchent à sauver Nord LB.
// P. 28
Shutterstock
CARNET // P. 35
Shutterstock
Impôts Le ras-le-bol
des deux tiers
des Français // P. 4
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE // MARDI 22 JANVIER 2019 // LESECHOS.FR
Retraites :
l’âge de départ
au cœur
du débat
l Le haut-commissaire à la réforme des retraites
propose d’instaurer une surcote après 62 ans.
l Il ne fait pas référence à un « âge pivot »
plus élevé, afin de ne pas braquer les syndicats.
a concertation sur la réforme des retraites a
rouvert lundi entre le gouvernement et les
partenaires sociaux après une longue pause.
Il y est enfin question de l’âge effectif de départ à la
retraite. Un sujet hautement inflammable. Dans le
futur régime universel par points, il n’y aura plus
d’obligation de cotiser 43 ans pour obtenir le taux
plein. Les assurés risquent donc de partir en masse
à 62 ans, à l’âge minimal légal. Au risque d’avoir une
pension trop faible, ou bien de déséquilibrer les
L
comptes de l’assurance-vieillesse. Pour répondre à
ces inquiétudes, Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites ne cherche pas à
instaurer un système de bonus-malus à 63 ou
64 ans. Il propose plutôt une surcote de 3 à 5 % par
an dès 62 ans. Le gouvernement mettrait en avant
des « âges de référence » indicatifs, destinés à guider les assurés dans leurs choix. // PAGE 2,
L’ÉDITORIAL D’ÉTIENNE LEFEBVRE
ET L’ANALYSE DE SOLVEIG GODELUCK PAGE 9
Air France face au pari
de la montée en gamme
AÉRIEN La nouvelle stratégie de montée en gamme d’Air France,
esquissée par Benjamin Smith, est au centre du projet d’accord avec les
pilotes, qui doit être examiné mercredi par le syndicat SNPL AF, avant
d’être probablement soumis par référendum à ses adhérents. Du feu
vert des pilotes dépend en effet la possibilité pour Air France de recentrer son offre sur la clientèle « haute contribution », tandis que KLM se
consacrerait plus spécialement à la clientèle loisirs. // PAGE 17
Croissance : l’alerte chinoise
CONJONCTURE Le PIB chinois n’a progressé que de 6,4 % au dernier trimestre.
Les signes de ralentissements de l’économie
chinoise se multiplient, jusqu’au marché
immobilier qui freine. Sur l’ensemble de
2018, le PIB chinois a augmenté de 6,6 %, sa
plus faible croissance en vingt-huit ans. Le
moral des Chinois est en berne. Même le président Xi Jinping serait critiqué sur ses choix
stratégiques. La deuxième puissance économique du monde est revenue au cœur des
préoccupations des économistes et des
investisseurs. La guerre commerciale avec
les Etats-Unis ne pouvait plus mal tomber,
brisant la confiance des entreprises et des
ménages, au moment où la demande intérieure était déjà pénalisée par les restrictions
d’accès au crédit et la lutte contre le « shadow banking ». Le régime communiste, qui
craint plus que tout une contestation sociale
Tourisme Nouvelle
année record
dans le monde // P. 16
pouvant menacer sa survie, a promis de renforcer son soutien à l’activité, après une série
de mesures décidées ces derniers mois
(baisse des réserves bancaires, des impôts et
des taxes, relance de projets d’infrastructures…). L’ampleur du plan de relance sera
déterminante pour la croissance mondiale.
// PAGES 6-7 ET L’ÉDITORIAL DE
JACQUES HUBERT-RODIER PAGE 9
Non, l’euro
n’a pas fait
flamber le prix
du pain
RÉGULATION ET SUPERVISION :
QUELLE STRATÉGIE POUR L’EUROPE FINANCIÈRE ?
Les Histoires De Demain
Jeudi 14 mars 2019
La chronique
SUR
Jean-Marc Vittori
Huawei est présent en France depuis seize ans et y emploie
un millier de personnes. Photo Nicolas Asfouri/AFP
NICOLAS BARRÉ
À 7H12 DU LUNDI AU VENDREDI
DANS LE 7H-9H DE NIKOS ALIAGAS
La France se prépare à
mieux contrôler Huawei
Le gouvernement planche
sur un amendement à la loi Pacte.
ISSN0153.4831
NUMÉRO 22870
Joël Saget/AFP
Philippe Huguen/AFP
// P. 22
110e ANNÉE
36PAGES
Antilles Réunion 4 €. Guyane-St Martin
5,20 €. Belgique 3,40 €. Espagne 4,30 €.
Grande-Bretagne 3£70. Grèce 4 €. Italie
4,30 €. Luxembourg 3,70 €. Maroc 30 DH.
Suisse 5,70 FS. Tunisie 4,8 TND. Zone CFA
3000 CFA.
TÉLÉCOMS Après avoir temporisé, Paris entre dans le vif du sujet
concernant le chinois Huawei, le numéro un mondial des équipements télécoms déjà bloqué de la 5G dans plusieurs pays. Selon nos
informations, le gouvernement souhaite profiter de la loi Pacte pour
faire passer un amendement « anti-Huawei » augmentant sensiblement les pouvoirs de l’Anssi et du SGDSN, deux organes placés sous
l’autorité du Premier ministre. L’Anssi, chargée de la sécurité des systèmes d’information, pourrait exercer un contrôle a posteriori sur les
équipements des opérateurs télécoms. Ces derniers sont vent
debout. // PAGE 25
Combien vaut une baguette
aujourd’hui ? Et combien valait-elle avant l’euro ? Sur une
question aussi simple, les
Français ont des réponses déconnectées de la réalité. En
dix-sept ans, le prix de la baguette a certes augmenté de
30 %, un peu plus que l’ensemble des prix à la consommation (24 %) mais bien
moins que le SMIC (50 %). Or,
comme on le voit écrit dans
les cahiers de doléances du
grand débat, bon nombre de
Français croient le contraire.
Comment prétendre agir
ensemble quand on est en
désaccord sur l’évidence,
écrit Jean-Marc Vittori.
// PAGE 10
Menez avec TNP les transformations où
Intelligence Artificielle et Intelligence Émotionnelle
feront la différence
Inscriptions : commarket@tnpconsultants.com
En savoir plus : www.tnpconsultants.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
02 //
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
Macron ou la politique
sans filtre
Elus et syndicats demandent que les propositions
qui émergeront du grand débat soient filtrées
par une concertation. Macron y a-t-il intérêt ?
LE FAIT
DU JOUR
POLITIQUE
Cécile
Cornudet
es mêmes mots, le
même jour, de la part
d’acteurs qui se côtoient
peu. Lundi, Laurent Berger,
le patron de la CFDT, réclame
à nouveau « un Grenelle
du pouvoir vivre » qui triera les
idées qui émergeront du grand
débat (« Le Figaro »). Ce même
lundi, les grandes associations
d’élus locaux demandent une
« conférence territoriale
et sociale… Pour filtrer,
hiérarchiser et construire
des solutions face à des
propositions dont le caractère
contradictoire sera absolument
gigantesque », explique
Dominique Bussereau.
Seraient-ils inquiets ?
Pourtant, Emmanuel Macron
a payé cher son refus de
s’appuyer sur des édredons
intermédiaires : quand la
colère n’est pas canalisée ni
« filtrée », elle saute à la face,
brutale, insaisissable, comme
les « gilets jaunes » depuis
deux mois. Des leçons,
semble-t-il, ont été tirées. La
méthode va changer, assure
l’Elysée. Les partenaires
sociaux ont été reçus, et le
seront encore pendant les
débats. La méthode Delevoye
de concertation sur les
retraites est érigée en modèle.
Dessins Fabien Clairefond pour « Les Echos »
L
Et le président lui-même a
choisi un retour filtré auprès
des Français : il s’exprime et
écoute à travers les maires,
tout en tenant un discours
critique sur la démocratie
directe. « Une assemblée
citoyenne, je suis d’accord,
mais cela s’appelle l’Assemblée
nationale », insiste Marc
Fesneau, son ministre des
Relations avec le Parlement
(« L’Humanité »). Le temps
des intermédiaires…
Sauf si d’autres leçons,
inverses, sont également
tirées. Les « gilets jaunes »
sont « décidément la preuve
que les syndicats sont morts »,
note un proche d’Emmanuel
Macron. Parler directement
aux maires est la meilleure
façon de contourner leurs
associations. Le président a
un problème avec l’opinion,
mais reprend des couleurs dès
qu’il redescend dans l’arène.
Si Emmanuel Macron a
souffert du face-à-face avec
les Français, c’est dans ce
même face-à-face qu’il
semble chercher la solution.
En se mettant en première
ligne. En sélectionnant ses
intermédiaires. Et en
s’appuyant sur la démocratie
sans filtre s’il y a intérêt. La
parole libérée des Français
aboutira à « des propositions
contradictoires » ? « C’est le
but, cela permettra d’en tirer
le chemin et les solutions qui
nous arrangent », confie un
proche. L’acte II du
quinquennat, vraiment ?
ccornudet@lesechos.fr
en bref
Travailleurs frontaliers : un surcoût
de 700 millions d’euros pour l’Unédic
SOCIAL Le système actuel d’indemnisation chômage des travailleurs frontaliers, en cours de révision au niveau européen, a
représenté un surcoût d’environ 700 millions d’euros en 2017
pour la France, principalement dû à la Suisse, selon une étude
de l’Unédic. Les règles actuelles prévoient qu’un travailleur
frontalier cotise dans l’Etat où il travaille. S’il se retrouve au chômage, la charge de l’indemnisation revient en revanche à son
Etat de résidence où il bénéfice de droits identiques à celui qui y
a exercé son activité. L’Etat de l’emploi ne rembourse ensuite à
l’Etat de résidence qu’une partie des allocations versées.
Grand débat national : LR dénonce les
« meetings de campagne » de Macron
POLITIQUE Les Républicains entendent participer au grand
débat national « pour que le pays sorte du chaos » – et se démarquer de l’extrême droite –, mais le parti « demande officiellement » combien ont coûté les « meetings de campagne »
d’Emmanuel Macron avec les maires. « Si le contribuable doit
payer ça, nous voulons le chiffrage et nous voulons savoir aussi
quelle partie sera réintégrée au compte de campagne » de La
République En marche dans le cadre des élections européennes, a fustigé l’une des porte-parole de LR, Laurence Sailliet.
SUR
RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX
DANS « L’ÉDITO ECO »
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
Retraites : des incitations
pour retarder les départs
l La concertation avec les partenaires sociaux a repris lundi sur l’âge de départ.
l Pour équilibrer financièrement le futur régime universel, le gouvernement
envisage d’instaurer une surcote mais pas de décote.
SOCIAL
Solveig Godeluck
@solwii
Les sujets qui fâchent sont sur la
table. Rouverte lundi après une longue pause liée à la crise des « gilets
jaunes », la concertation sur la
réforme des retraites vient de franchir un pas important. Il y est enfin
question de l’âge de départ effectif.
Pour faire en sorte que les Français retardent leur départ à la
retraite et ne liquident pas massivement leurs droits dès l’âge minimum, 62 ans, les pouvoirs publics
envisagent d’instaurer une surcote
et de mettre en avant un ou plusieurs « âges de référence ». C’est
l’idée émise par l’équipe du hautcommissaire à la réforme des
retraites Jean-Paul Delevoye, dans
un document de travail fourni aux
partenaires sociaux en amont des
rencontres de cette semaine.
Exit l’obligation des 43 ans
de durée d’assurance
Le point de départ de cette
réflexion, c’est la décision d’instaurer un régime universel par points.
Comme on ne comptera plus les
annuités, toute référence à la durée
de cotisation est censée disparaître.
Exit l’obligation des 43 années de
durée d’assurance. Mais « un départ
trop précoce entraînerait une paupérisation des seniors qui doit impérativement être évitée », écrit le hautcommissariat, qui redoute un effet
de report sur les minima de pension
et sur le minimum vieillesse et, en
fin de compte, une fragilisation du
financement du système de
retraite.
Après les critiques suscitées par
la réflexion sur l’instauration d’un
« âge pivot », à l’automne, l’équipe
Delevoye avance à pas feutrés. Dans
ce document de travail, elle évoque
des « coefficients majorants »
– autrement dit, une surcote – pour
valoriser des départs tardifs. Une
année travaillée en plus rapporterait 3 % ou 5 % de pension supplémentaire (en sus des points addit i o n n e l s) . D e s t a u x p e s é s a u
trébuchet pour refléter les gains
pour le système de retraite (plus de
cotisations, moins de pensions versées) dans le premier cas, ou pour la
société dans le deuxième cas (plus
d’impôts, de cotisations maladie,
chômage, etc.).
« Coefficients majorants », c’est
le nom qu’avaient choisi le patronat
et les syndicats en 2015, lorsqu’ils
« Un départ trop
précoce entraînerait
une paupérisation
des seniors
qui doit
impérativement
être évitée. »
LE HAUT-COMMISSARIAT
À LA RÉFORME DES
RETRAITES
ont instauré un bonus-malus (temporaire, et non viager) lié à l’âge de
départ, pour sauver les régimes de
retraite complémentaire du secteur
privé (Agirc-Arrco). Le gouvernement se contente donc de pousser
la porte entrouverte par les partenaires sociaux eux-mêmes.
Age de référence
Sauf qu’il ne prévoit pas de décote,
qui hérisserait le poil des négociateurs. Pour cela, il faudrait instaurer un « âge pivot », par exemple à
63 ou 64 ans, en dessous duquel on
n’aurait pas suffisamment cotisé
pour mériter le taux plein. Cette
nouvelle borne d’âge sécuriserait
l’équilibre financier du système.
Mais ce n’est pas l’option retenue
par le haut-commissariat, qui préfère les incitations comportementales. S’inspirant de la théorie du
Nudge – mieux vaut amener les
gens à prendre les bonnes décisions
par eux-mêmes plutôt que de les
contraindre –, il évoque « un ou des
âges de référence permettant aux
assurés d’effectuer leurs choix ».
Le système de retraite définirait
ainsi plusieurs profils de carrière, et
indiquerait pour chacun l’âge de
référence permettant de parvenir à
un taux de remplacement ou à un
niveau de pension acceptable, en
fonction des coefficients majorants. Par exemple, si vous partez à
63 ans, attention, vous ne toucherez
que 1.200 euros, contre 1.450 euros
à 66 ans. Ou bien une variante : vous
aurez 50 % du dernier salaire dans
le premier cas, et 65 % dans le
deuxième. L’âge de référence pourrait aussi être uniforme pour chaque génération. Ce serait alors l’âge
d’équilibre financier du système, en
fonction de son espérance de vie à la
retraite.
L’absence de décote ne crée pas
en soi de déséquilibre financier
pour le système de retraite, à enveloppe financière constante. Tout
dépendra de la valeur du point et du
niveau de la pension à 62 ans.
(
L’éditorial
d’Etienne Lefebvre
Page 9
« Il faut que ceux qui partent plus tard
aient une pension plus élevée »
Propos recueillis par S. G.
INTERVIEW
FRÉDÉRIC SÈVE
a CFDT n’est pas opposée à
une pension plus élevée
pour ceux qui partent plus
tard à la retraite, pour des raisons
d’équité. Mais elle ne veut pas d’une
nouvelle borne d’âge en plus de l’âge
minimum.
L
Le Haut-Commissariat
à la réforme des retraites
propose des « coefficients
majorants » pour retarder les
départs à la retraite au-delà de
62 ans. Est-ce une bonne idée ?
Il y a deux questions. La première
consiste à se dire que, pour des raisons d’équité, il faut que ceux qui
partent plus tard aient une pension
plus élevée. Cela peut s’entendre au
sens où ils « profiteront » de leur
retraite moins longtemps. Mais à la
CFDT, on préfère le justifier par la
durée d’activité que par l’espérance
de vie. L’autre question est de
reconstruire ou pas dans le futur
système un repère équivalent au
taux plein, qui sert de référence
pour les individus. Je ne suis pas
convaincu que nous ayons besoin
1
Secrétaire national
chargé des retraites
à la CFDT
Hamilton/RÉA
FRANCE
d’un nouvel âge normatif. L’âge
légal suffit.
Faut-il définir des âges
de référence différents
pour les assurés à faible
revenu dont la carrière
est plate, et pour les assurés à
revenus élevés dont la carrière
est ascendante, comme
le suggère le gouvernement ?
S’il y a une piste intéressante à suivre, c’est celle de personnaliser la
retraite, pour tenir compte, par
exemple, de la pénibilité du travail,
de la longueur de la carrière, du
2
handicap. Le système de retraite est
traditionnellement très normatif
en matière d’âge, pour des raisons
« Il faut donner
aux assurés les
moyens d’avoir de
vraies marges de choix
individuels. »
d’équilibre financier. Mais il faut
donner aux assurés les moyens
d’avoir de vraies marges de choix
individuels. La retraite progressive
est aussi une piste intéressante. Différencier les profils de carrières ou
les niveaux de richesse peut être
intéressant à examiner : les capacités de choix ne sont pas les mêmes
quand on a une retraite confortable
et quand on a une retraite proche
du SMIC, voire inférieure. Je trouverais bien que le futur système se
donne aussi comme mission de
mieux concilier choix individuel et
choix collectif.
Le haut commissariat
reprend le terme de
« coefficient majorant »
de l’accord que vous avez signé
à l’Agirc-Arrco. Pour que vous
ne puissiez pas dire « non » ?
Je ne me sens pas piégé parce que
les mécanismes sont différents.
Dans le cadre de l’accord, la CFDT
va d’ailleurs demander que l’on
rediscute de la valeur des paramètres, notamment les coefficients de
solidarité, mais aussi de la valeur du
point. La situation financière s’améliore plus vite que prévu, les salariés
et les retraités doivent en sentir les
effets. n
3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
© Sven Schrader
Un partenaire de confiance
est responsable
quand il fait valoir sa voix.
Dialogue actionnarial
Parce que la responsabilité est indissociable de la performance durable,
Amundi s’engage aux côtés des entreprises pour les accompagner
dans l’amélioration de leurs pratiques ESG – Environnement, Social,
Gouvernance – et de leurs performances globales :
• avec une équipe d’experts ESG dédiés qui mène un dialogue continu
avec les entreprises et définit une politique de vote autonome
lors des assemblées générales ;
• avec l’ambition d’exercer systématiquement son droit de vote
et la prise en compte permanente des enjeux ESG d’ici 2021.
_
amundi.com
#ResponsiblePartner #Ambition2021
Amundi Asset Management, société par actions simplifiée, SAS au capital de 1 086 262 605 € - société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP04000036 - Siège social : 90 boulevard Pasteur - 75015 Paris France - 437 574 452 RCS Paris - amundi.com - Responsible Partner : Partenaire Responsable. Janvier 2019. | w
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
04 // FRANCE
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
Les dons
aux associations
orientés à la baisse
SOCIAL
Hausse de la CSG,
réforme de l’ISF
et impôt à la source
ont eu un impact
négatif sur
la collecte 2018.
Joël Cossardeaux
@JolCossardeaux
Il y a fort à parier pour que le
monde associatif s’empresse
d’oublier 2018. En matière de
dons, il y aura « probablement
une tendance à la baisse », a indiqué lundi Nathalie Blum, la
directrice générale de Don en
confiance. Cette « haute autorité » chargée de veiller à la
bonne destination des fonds collectés par 90 grandes associations et fondations craint que les
Français se soient montrés
moins prompts à faire un geste.
L’introduction du prélèvement à la source de l’impôt sur
le revenu, dont sont déductibles
les dons aux associations
(2,6 milliards d’euros en 2017),
pourrait avoir eu un impact.
Cette réforme « a pu créer une
incertitude et un frein tout au
long de l’année », juge Nathalie
Blum. Et il n’est pas sûr, selon
elle, que le versement d’une
avance de 60 % remboursable
mi-janvier sur les crédits
d’impôt fera tomber ces préventions. La baisse du nombre de
donateurs occasionnels qui se
dessinait en août pourrait ainsi
se voir confirmée. Le niveau du
« don moyen » a lui aussi dû
baisser. « En octobre, nous étions
sur un recul de 8 %. Nous n’avons
jamais connu une telle baisse »,
signale Thierry Robert, le directeur général du Secours populaire. Une évolution qu’il impute
en grande part à la baisse de
revenus liée à la hausse de la
CSG des retraités. « Beaucoup
nous ont écrit pour nous le dire »,
indique-t-il, en espérant que les
corrections apportées pour
2019 auront un effet positif. Le
responsable du Secours populaire table aussi sur la progression des dons non déductibles
de l’IR, comme les microdons
(arrondis en caisse, SMS, etc.).
IS contre IR
L’Ilot, une structure qui gère des
maisons d’accueil pour personnes en grande détresse, s’attend
aussi à une baisse de sa collecte
en 2018. Et ce, alors que le montant des dons déductibles de l’IR
augmente. Un paradoxe imputable à l’objet de cette association. Au titre de ses chantiers
d’insertion par l’économie, elle
peut collecter, comme les fondations, les dons déductibles de
l’IFI, qui a remplacé l’ISF. Cette
ressource, du fait de la suppression de l’ISF, « a baissé de 50 % et
a été récupérée en partie par les
dons déductibles de l’IR », explique Christian Vilmer, le directeur général de L’Ilot. n
Selon deux tiers des Français,
les impôts ont encore augmenté
FISCALITÉ
Un sondage Opinion
Way témoigne d’un
ras-le-bol fiscal persistant dans l’opinion.
Ingrid Feuerstein
@In_Feuerstein
En matière d’impôts, il y a la température affichée… et la température
ressentie. Un sondage OpinionWay
pour « Les Echos » et Radio Classique montre une nouvelle fois la
déconnexion entre les mesures fiscales votées et la façon dont elles
sont perçues dans l’opinion. Les
deux tiers des Français interrogés
affirment que leurs impôts ont augmenté depuis le début du quinquennat. Seuls 7 % considèrent
qu’ils ont baissé, tandis que 24 % les
perçoivent comme stables.
Ce sentiment est largement partagé, quel que soit le niveau de revenus ou le statut. Cela peut paraître
en contradiction avec les évaluations inscrites dans le budget qui
font état d’une baisse d’impôts de
8 milliards depuis deux ans pour les
ménages. Mais cette baisse a été
répartie de façon inégale selon les
catégories de contribuables. Les
salariés du privé en ont profité par
le biais de la prime d’activité ou de la
baisse de charge salariale.
Les retraités, en revanche, ont été
davantage mis à contribution, du
moins les plus aisés d’entre eux, via
la hausse de la CSG. 75 % d’entre eux
Vendredi 25 janvier
se plaignent de voir leurs impôts
augmenter. « Ce sentiment que les
impôts augmentent, nous l’observons depuis 2013. Et il ne se dément
pas, commente Bruno Jeanbart, le
directeur général adjoint d’OpinionWay. Le pouvoir actuel porte un
sentiment de sensibilité à l’impôt
hérité d’une période plus ancienne. »
Les Français ne sont pas beaucoup plus optimistes pour l’avenir.
Pas moins de 60 % d’entre eux pensent que les impôts vont augmenter
l’année prochaine pour les particuliers, alors qu’aucune mesure de
hausse n’est prévue pour l’instant,
sauf peut-être la taxe carbone si le
gouvernement décide de la réenclencher. En revanche, la taxe
d’habitation devrait disparaître à
horizon 2020 pour les 80 % de
ménages éligibles.
Les services publics divisent
Face à ce constat, on pourrait supposer que les Français seraient
favorables à des baisses massives
d’impôts… Il n’en est rien. Un peu
moins de la moitié (44 %) préfèrent
maintenir le niveau actuel des taxes
pour préserver les services publics.
54 % préfèrent moins d’impôts,
quitte à ce qu’il y ait moins de services publics. « C’est un arbitrage qui
divise fortement la société française.
On revient à un clivage traditionnel
gauche-droite », observe Bruno
Jeanbart.
Si l’on interroge les Français sur
les impôts qui pourraient augmen-
ter, autant que ce soit pour les personnes les plus fortunées. La créat i o n d ’u n e n o u ve l l e t r a n c h e
supérieure d’impôt sur le revenu
recueille 85 % d’opinions positives,
devant même le rétablissement de
l’impôt sur la fortune (71 % de réponses favorables). « Il y a peut-être là
une porte de sortie pour la majorité
actuelle, en augmentant l’imposition
des plus fortunés, sans se déjuger sur
l’ISF », estime Bruno Jeanbart. Seule
l’augmentation des droits de succession suscite un rejet massif : 80 %
des Français s’y opposent.
Sondage réalisé les 17 et 18 janvier 2019
auprès d’un échantillon de 1.042 personnes, selon la méthode des quotas. Marges
d’incertitude : de 1,5 à 3 points.
« Choose France » :
les investisseurs étrangers
restent positifs
INVESTISSEMENTS
Un peu plus de
600 millions d’euros
d’investissements
nouveaux ont été
annoncés lundi lors du
sommet de Versailles.
Guillaume de Calignon
@gcalignon
SUPPLÉMENT
GRATUIT
PLACEMENTS
TOUTES LES BONNES
DÉCISIONS POUR 2019
C’était l’un des objectifs du sommet
« Choose France » organisé lundi à
Versailles avec 120 patrons étrangers,
la quasi-totalité du gouvernement et
le président de la République : montrer que les investissements étrangers irriguent les territoires français
et sont vitaux pour le dynamisme de
l’économie locale. A l’heure des
« gilets jaunes », il était difficile de
recevoir les grands de ce monde sans
prouver les retombées dans la vie
quotidienne des Français.
Une dizaine d’entreprises ont
ainsi officialisé de nouveaux projets.
La somme totale est bien inférieure
à celle annoncée l’an passé lors du
même sommet, puisqu’elle atteint
un peu plus de 600 millions d’euros.
En 2018, les entreprises étrangères
avaient annoncé des investissements de 3,5 milliards d’euros étalés
sur cinq ans, mais l’une d’elles –
l’allemand SAP – représentait à elle
seule 40 % de ce montant.
Signe des temps, en 2019, le plus
gros investissement annoncé est chinois. Il s’agit de la société Microport,
spécialisée dans la santé et le matériel médical, notamment les « pacemakers » et défibrillateurs. Déjà présente à Clamart (Hauts-de-Seine),
elle a l’intention d’investir 350 millions d’euros dans son centre de
recherche et développement. Le
groupe américain d’agroalimentaire
Conversation entre Emmanuel Macron et Lakshmi Mittal,
PDG du groupe ArcelorMittal. Photo Laurence Geai/Sipa
Mars a promis d’investir 120 millions
d’euros dans huit des sites dont il dispose en France. Sur cette somme,
70 millions d’euros seront alloués à
l’usine de M & M’s d’Haguenau, en
Alsace. De son côté, le groupe de
biens de grande consommation
Procter & Gamble investira 50 millions d’euros dans une nouvelle ligne
de production de lessive et de produits d’entretien à Amiens.
« Une crise du capitalisme
mondial »
Les étrangers ont-ils été choqués par
les images des violences qui ont
émaillé le mouvement des « gilets
jaunes » depuis deux mois ? Oui,
mais cela ne remet pas en cause
leurs engagements. Ainsi, Leif
Johansson, patron du groupe pharmaceutique AstraZeneca, a expliqué que son entreprise étudie depuis
près de deux ans un investissement
de 135 millions d’euros dans son
usine de Dunkerque pour produire
des médicaments à destination de
70 pays. « Le gouvernement de
M. Macron propose de grands changements aux Français », ce qui, selon
lui, explique les « gilets jaunes »,
mais ce mouvement « n’a pas changé
sa décision » d’investir en France.
Mathias Dosne, patron du groupe
agroalimentaire américain Mondelez, remarque, lui, que « la France
n’est pas le seul pays à traverser des
turbulences, mais il ne faut pas baisser les bras ». C’est le discours qu’a
tenu Bruno Le Maire. Le ministre de
l’Economie assuré que « la France va
continuer à se transformer pour
devenir une des économies les plus
efficaces du monde ». Car, a-t-il expliqué, « l’attractivité est décisive pour la
France ». Tout en expliquant que « la
crise des “gilets jaunes” est une crise
du capitalisme mondial », de salariés
qui « aspirent à une meilleure rémunération de leur travail ». Un vrai
numéro d’équilibriste, entre « gilets
jaunes » et grands patrons. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FRANCE // 05
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
Contrats courts : syndicats
et patronat tergiversent
L’acte II de
Parcoursup sur
fond de critiques
l Les partenaires sociaux se retrouvent ce mardi pour une séance
de négociation sur la réforme de l’assurance-chômage.
l Elle ne devrait pas rapprocher les points de vue sur la question du bonus-malus.
ENSEIGNEMENT
SUPÉRIEUR
La décision
du Défenseur
des droits relance
la polémique sur
les « algorithmes
locaux » et sur
le recours au critère
du lycée d’origine.
SOCIAL
Alain Ruello
@AlainRuello
Des propositions
« alternatives »
Avec un tel document écrit, le trio
Medef-CPME-U2P allait enfin sortir
des « postures » et argumenter sur
du « concret », avaient-ils dit en sortant de séance. Tout en sachant très
bien que cela ne changerait rien à
Marie-Christine Corbier
@mccorbier
Shutterstock
Syndicats et patronat se retrouvent
ce mardi après-midi au siège du
Medef pour l’avant-dernière des dix
séances de négociation sur l’assurance-chômage qu’ils ont programmées. Comme lors de la septième
séance, le 9 janvier dernier, un seul
sujet – le plus explosif – a été inscrit
à l’ordre du jour : la régulation des
CDD ou missions d’intérim de
moins d’un mois dont le nombre a
été multiplié par 2,5 en vingt ans et
qui coûtent environ 2 milliards par
an, hors intermittents, à l’Unédic.
Et comme il y a deux semaines, il est
fort probable que la séance ne
débouche sur rien d’autre qu’un
nouveau report du moment de
vérité, sans véritable négociation.
Comme promis, le patronat va
mettre sur la table un document
justifiant tout le mal qu’il pense de
l’instauration d’un mécanisme de
type bonus-malus sur les cotisations chômage des employeurs. Les
syndicats, qui réclament un tel dispositif, avaient fait mine de se
réjouir le 9 janvier, de cette promesse.
Le nombre de CDD ou de missions d’intérim de moins d’un mois a été multiplié par 2,5 en vingt ans.
leurs positions qu’ils ne vont pas
manquer de remettre en avant lors
de cette nouvelle séance. La CGT,
par exemple, compte insister sur les
conséquences sur les sous-traitants, histoire d’enfoncer un clou
entre le Medef et ses deux alliés.
Les contrats courts
coûtent environ
2 milliards par an,
hors intermittents,
à l’Unédic.
Pour mieux barrer la route à tout
bonus-malus, le camp patronal a
également promis le 9 janvier des
propositions « alternatives »
détaillées à même de juguler le
recours aux contrats courts. Argument mis avant par Hubert Mongon, chef de file de la négociation
pour le Medef : mieux vaut travailler sur « l’accès à l’emploi » et la
« gestion du parcours professionnel » des personnes plutôt que
d’aborder le sujet sous le seul angle
des conséquences pour l’Unédic.
Jouer la montre
ont accepté de juger sur pièce. Pourquoi jouer la montre ? Parce qu’à ce
stade, personne n’a intérêt à une
rupture. Vu des syndicats, il n’est
pas question de laisser la main au
patronat ou au gouvernement car
la question des contrats courts n’est
pas la seule à traiter (même si elle
est au cœur du réacteur). Chacun
veut aussi attendre le résultat de la
négociation parallèle sur le plan
d’objectifs de Pôle emploi. n
La ministre de l’Enseignement
supérieur, Frédérique Vidal, se
serait bien passée du retour
des polémiques de l’an dernier sur Parcoursup. C’était sans
compter sur la décision
du Défenseur des droits, révélée
lundi par « Le Monde », alors que
les lycéens commencent, ce
mardi, à formuler leurs vœux.
Jacques Toubon réclame plus de
transparence, de mobilité et de
mixité dans le fonctionnement
de Parcoursup.
Manque d’informations
« Au moment de la formulation
de leurs vœux, les candidats ne
disposent pas de l’ensemble des
informations relatives aux
modalités de traitement de leur
candidature », dénonce le
Défenseur des droits. Il rappelle
aux responsables des établissements d’enseignement supé-
rieur « la nécessité de définir de
manière suffisamment précise
les attendus locaux »… alors
même que la ministre a soutenu qu’il n’y en avait pas.
Le Défenseur des droits lui
recommande « de prendre les
mesures » législatives et réglementaires pour « rendre publiques toutes les informations relatives au traitement, y compris
algorithmique, et à l’évaluation
des dossiers des candidats » pour
assurer « la transparence de la
procédure ». L’argument du
secret des délibérations, souvent
brandi par Frédérique Vidal, est
jugé irrecevable. Jacques Toubon pointe aussi la question du
lycée d’origine comme critère de
sélection : il « peut être assimilé à
une pratique discriminatoire ».
Au ministère de l’Enseignement supérieur, on rappelle
qu’une réflexion a été lancée sur
« l’anonymisation » des dossiers
pour « protéger » les candidats.
Sur les obstacles à la mobilité
entre Paris et la banlieue notamment, évoquée aussi dans la décision, le ministère vient d’y répondre : les licences des universités
d’Ile-de-France seront, cette
année, ouvertes à tous les bacheliers de la région. Le Défenseur
des droits voit le verre à moitié
vide. Dans l’entourage de Frédérique Vidal, on s’efforce de le voir
à moitié plein, en parlant des
« améliorations » et d’une décision qui n’a pas relevé de « discrimination avérée ». n
Quelles alternatives ? Les syndicats
critiquent la vacuité des propositions patronales, la seule (ou presque) piste évoquée jusque -là
portant sur les groupements
d’employeurs, ces associations qui
mettent à disposition de leurs adhérents, TPE ou PME, des spécialistes
à temps partiel. Mais là encore, ils
Le Medef contre-attaque sur le bonus-malus
Dans un document de
cinq pages, le patronat
explique les raisons qui le
poussent à refuser l’instauration d’un bonus-malus
sur les contrats courts.
Marie Bellan
@mbellan1
et A. R.
Que faire quand un prix Nobel
d’économie propose une mesure
qui vous rebute ? Trouver un autre
économiste pour dire le contraire.
C’est en résumé la démarche qu’a
entreprise le Medef avec le document qui doit être présenté aux syndicats mardi lors de la huitième
séance de négociation sur l’assurance-chômage. Pour contrer les
travaux de Jean Tirole parus en
2003 qui soutenait le recours à un
mécanisme de type bonus-malus
sur les contrats courts, le patronat a
fait appel à Gilles Saint-Paul, moins
connu que le prix Nobel d’économie, mais tout de même professeur
à la Paris School of Economics.
Dans son article, visiblement
rédigé spécifiquement pour l’occasion, car il ne semble pas avoir été
publié dans une revue scientifique,
Gilles Saint-Paul fait valoir plusieurs arguments que le patronat a
déjà utilisés à plusieurs reprises.
Avec une caution universitaire, le
Medef espère convaincre plus efficacement les syndicats que le
bonus-malus est une impasse.
• FREIN À L’ACTIVITÉ
Parmi les arguments les plus convaincants figure le risque de frein à
l’activité : le bonus-malus peut amener des entreprises à refuser des
commandes au motif qu’elles n’ont
pas assez de visibilité sur la durabilité de l’activité, et qu’elles ne veulent
pas augmenter leur coût du travail.
Le système, qui consiste à augmenter les cotisations sociales pour les
entreprises dont le taux de rupture
de contrats de travail est supérieur à
la moyenne des entreprises dans le
même secteur, a aussi tendance à
fragiliser les entreprises en difficulté
qui mettent en place des plans de
licenciements, car cela fait grimper
leur taux de cotisation. Des entreprises qui peuvent se mettre en danger
si elles renoncent à se restructurer.
Pour contrer les
travaux du prix Nobel
Jean Tirole, qui
soutenaient le recours
au mécanisme
du bonus-malus,
le patronat a fait appel
à Gilles Saint-Paul.
Enfin, si aucune distinction n’est
faite sur le motif de la rupture ou le
type de contrat, un licenciement
pour faute peut être traité de la
même façon qu’un licenciement
pour motif économique ou un CDD
de remplacement.
Le texte revient aussi sur la difficulté particulière pour les PME de
réaffecter en interne leur
main-d’œuvre lorsqu’elles sont en
sureffectif. Mais oublie cependant
de mentionner que le bonus-malus,
s’il voit le jour, ne devrait pas concerner les entreprises de moins de
20 salariés.
• PERTE DE PRODUCTIVITÉ
Le patronat emprunte un chemin
plus glissant lorsqu’il évoque les
pertes de productivité induites par
le bonus-malus et le fait que le sys-
tème pénalisera les entreprises les
plus innovantes. « Les entreprises
qui innovent, qui montent en
gamme, qui se transforment pour
mieux répondre aux attentes de
leurs clients – et qui ont de ce fait
une rotation de leur main-d’œuvre
plus élevée – seront plus fortement
taxées », estime-t-il. Ce qui traduit
une vision singulière de l’innovation que les syndicats auront du
mal à partager : pour innover, il
faut licencier.
Nulle part n’est évoquée la possibilité de former ses salariés, de les
faire monter en compétences pour
ensuite, monter en gamme.
« Freiner les sorties du marché de
l’emploi », c’est « freiner la productivité », selon le texte des organisations patronales. Sans compter
qu’une rotation très élevée des salariés et une succession de contrats
courts ne sont généralement pas
synonymes de productivité.
Strasbourg,
optimiste
à tout prix.
•DERISQUE
DÉLOCALISATION
De même, le texte insiste sur les risques de délocalisation ou d’externalisation qui découleraient du
bonus-malus, alors que les secteurs
qui ont le plus recours aux CDD –
restauration, hôtellerie, événementiel ou encore médico-social – sont
par définition non délocalisables et
difficilement externalisables.
Le texte se termine par la volonté
de trouver « d’autres voies pour
modérer le recours aux contrats de
courte durée ». Un sujet déterminant pour la suite de la négociation
Unédic. Des propositions doivent
être formulées mardi devant les
syndicats. Reste à savoir si elles
seront suffisantes pour les convaincre d’abandonner le bonus-malus
qui, malgré ses défauts, n’a pas été
écarté par le gouvernement. n
4 prix Nobel
en activité.
Et vous, quel optimiste êtes-vous ? quizoptimist.eu
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
06 //
Les Echos
MONDE
en
chiffres
ALLEMAGNE : PRIX À LA
PRODUCTION EN BAISSE
LE CHÔMAGE SLOVÈNE
EST STABLE
Les prix à la production ont
baissé de 0,4 % en décembre
en Allemagne et leur hausse
en rythme annuel est
revenue à 2,7 % sur un an,
selon Destatis. En novembre,
ils avaient augmenté de 0,1 %
sur le mois et de 3,3 %
sur un an. Les économistes
prévoyaient en moyenne une
baisse de 0,2 % en décembre
par rapport à novembre.
Le taux de chômage en
Slovénie est resté stable à
7,9 % de la population active
en novembre, comme en
octobre. Le taux de chômage
ressort en baisse de 0,8 point
sur un an. Selon la norme
européenne harmonisée, le
taux de chômage en Slovénie
s’est établi à 5,1 %
en novembre, après 5,2 %
en octobre.
15
MILLIONS D’ENFANTS NÉS
EN CHINE EN 2018
La chute des naissances
s’accélère en Chine : à peine
plus de 15 millions de bébés
sont nés l’an dernier, soit
2 millions de moins qu’en
2017, une année qui avait
déjà été marquée par une
stagnation des naissances.
CROISSANCE CHINOISE
La Chine s’essouffle
et inquiète le monde
l La croissance chinoise est tombée à 6,4 % au quatrième trimestre.
l Son rythme le plus faible depuis la grande crise financière de 2009.
Frédéric Schaeffer
@fr_schaeffer
— Correspondant à Pékin
Faut-il à nouveau s’inquiéter pour la
Chine ? La deuxième puissance
économique au monde est revenue
au cœur des préoccupations des
économistes et investisseurs, alors
que se multiplient les signes de
ralentissement. Dernier en date,
l’annonce, lundi, d’une croissance
tombée à 6,4 % au quatrième trimestre, son plus faible niveau
depuis la grande crise financière de
2009. Sur l’ensemble de l’année
écoulée, le PIB chinois a augmenté
de 6,6 %, sa plus faible croissance en
vingt-huit ans.
Sans surprise, ce chiffre – aussi
politique qu’économique – est en
ligne avec l’objectif que s’était fixé le
régime communiste (« au moins
6,5 % »). Faute de données fiables,
les économistes s’interrogent sur
l’ampleur réelle du ralentissement
chinois. « Notre propre mesure suggère que la croissance a continué à
ralentir à 5,3 %, contre 5,4 % au troisième trimestre », note Julian EvansPritchard, chez Capital Economics.
Exportations, vente de voitures,
production industrielle… Plusieurs
signaux ont récemment viré au
rouge. La guerre commerciale avec
les Etats-Unis ne pouvait plus mal
tomber pour la Chine, brisant la
confiance des entreprises et des
ménages, au moment où la
demande intérieure était déjà pénalisée par les restrictions d’accès au
crédit et la lutte contre le « shadow
banking ». Les craintes actuelles
font aujourd’hui écho à celles de
2015-2016, lorsque les investisseurs
s’inquiétaient d’un atterrissage brutal de l’économie chinoise, nourri
par une forte chute des marchés et
des sorties massives de capitaux
hors de Chine.
Les craintes actuelles
font écho à celles
de 2015-2016, lorsque
les investisseurs
s’inquiétaient d’un
atterrissage brutal
de l’économie chinoise.
« La croissance ralentit mais ne
s’effondre pas », relativise-t-on chez
Capital Economics. « La situation
n’est pas encore aussi mauvaise
qu’en 2015-2016, lorsque la Chine
avait traversé une période prolongée
de croissance faible et de déflation
dans l’industrie », estime Louis
Kuijs, chez Oxford Economics. Plus
pessimiste, Alicia Garcia Herrero,
chef économiste chez Natixis à
Hong Kong, estime que le ralentissement est plus grave qu’en 2015, à
la fois pour des raisons structurelles (baisse de la productivité du travail, vieillissement et endettement
croissant de la population) et des
facteurs cycliques (restrictions du
crédit, baisse des prix à la production…). « Il y a un besoin urgent de stimuler davantage l’économie pour
contrer le ralentissement économique », estime Alicia Garcia Herrero.
Le régime communiste, qui craint
plus que tout une contestation
sociale pouvant menacer sa survie,
a promis de renforcer son soutien à
l’activité, après une série de mesures décidées ces derniers mois
(baisse des réserves bancaires,
baisse d’impôts et de taxes, relance
de projets d’infrastructures…).
L’ampleur du plan de relance
sera déterminante pour la croissance mondiale. A ce stade, celui-ci
reste plus limité qu’en 2015-2016 et
sans commune mesure avec les
mesures prises lors la crise financière. Pékin maintiendra l’activité
« dans une fourchette raisonnable »,
a fait savoir le politburo du Parti le
mois dernier, au risque de relâcher
l’effort pour réduire le fardeau de la
dette et ajourner encore les réformes structurelles. L’objectif de
croissance – dévoilé chaque année
Exportations, ventes de voitures,
industrie : les signes
de ralentissement se multiplient
Les économistes chinois
et étrangers subodorent
depuis longtemps que
les statistiques officielles
chinoises du PIB sont
« toilettées » et masquent
la réalité du ralentissement
de la croissance chinoise.
Passage en revue d’autres
signaux inquiétants.
Recul historique
des ventes
de voitures
C’est un indicateur très
1 concret de l’état de santé
de l’économie chinoise et il n’est
pas bon. Pour la première fois
en trois décennies, le marché
automobile s’est replié en Chine
l’an dernier, avec des ventes en
baisse de 2,8 %, à 28,1 millions
d’unités. Sur le seul mois de
décembre, les ventes se sont
effondrées de 13 % sur un an,
selon l’Association chinoise des
constructeurs d’automobiles
(CAAM). Cette dernière prévoit
une année 2019 encore difficile,
avec une stagnation des ventes.
Un coup dur pour les constructeurs mondiaux qui se sont massivement tournés vers la Chine,
comptant pour près d’un tiers
des ventes mondiales.
Les exportations
flanchent
Contre toute attente, les
exportations chinoises
ont connu leur plus net recul en
deux ans en décembre (– 4,4 %),
sous l’effet d’une dégradation de la
demande mondiale et de l’impact
de la guerre commerciale avec les
Etats-Unis qui commence à se
faire sentir. Les importations ont,
elles aussi, baissé, signe d’un affaiblissement de la demande intérieure malgré la mise en œuvre
d’une série de mesures de relance.
Pour certains analystes, cela laisse
présager d’une poursuite du
ralentissement de la deuxième
économie mondiale cette année.
2
La production
industrielle souffre
La production industrielle
a perdu de l’élan au cours
des derniers mois. Sa croissance
s’est limitée à 5,7 % en décembre, a
fait savoir Pékin lundi, un chiffre
toutefois supérieur aux attentes.
Selon l’indice PMI de Caixin/Mar-
3
kit, publié précédemment, l’activité manufacturière chinoise
s’est contractée en décembre
pour la première fois en dix-neuf
mois, du fait du tassement prolongé des nouvelles commandes
intérieures et à l’exportation.
Le secteur des services s’en sort
mieux.
Des créances
douteuses
au plus haut
L’a c c u m u l a t i o n d e s
créances à risque ne
semble pas ralentir. Au centre
de toutes les attentions, le ratio
de créances douteuses (« nonperforming loans », NPL) des
banques commerciales chinoises
a atteint, fin 2018, son plus haut
niveau depuis dix ans, à 1,89 %,
représe ntant 258 milliar ds
d’euros. « Les risques restent maîtrisés en général », estime toutefois
l’autorité de tutelle. Les prêts
« à mention spéciale », c’est-à-dire
susceptibles de se transformer en
NPL, ont augmenté à 3.400 milliards de yuans sur la période
considérée, représentant 3,16 % de
l’encours total des prêts des banques commerciales. — F. Sc.
4
en mars à l’occasion de l’ouverture
de la session parlementaire –
devrait être abaissé entre 6 et 6,5 %,
selon le « China Daily ». « La plus
grande incertitude pour 2019 est
l’évolution de la guerre commerciale
et son impact », estime Wang Tao,
analyste chez UBS. Washington et
Pékin se sont donné jusqu’au
1er mars pour parvenir à un accord.
L’essoufflement de la croissance
met Xi Jinping sous pression pour
lâcher quelques concessions, tandis que Donald Trump multiplie les
déclarations optimistes. Pour
Wang Tao, les deux puissances
pourraient se mettre d’accord afin
de prolonger la trêve et éviter l’escalade. Mais les chances d’un « grand
deal » sont faibles, étant donné
l’ampleur du fossé entre la Chine et
les Etats-Unis sur des sujets lourds
(ouverture du marché chinois,
transferts de technologie, rôle du
PCC dans l’économie…). Le choc des
superpuissances est là pour durer.
Avec son lot d’incertitudes.
(
Lire l’éditorial de
Jacques Hubert-Rodier
Page 9
A Yanjiao, la bulle immobilière a d
Après des années de forte
croissance, le marché
s’est brutalement refroidi
dans cette ville aux portes
de Pékin. Les prix chutent
depuis la mise en place
des restrictions à l’achat.
« Vous cherchez un appartement ? »
Dans l’avenue Jingyu, il ne faut pas
deux minutes avant de se faire alpaguer par un agent immobilier. Cette
artère, qui traverse la ville de Yanjiao à une heure de route du centre
de Pékin, a vu le nombre d’agences
et de promoteurs immobiliers
exploser par le passé, à mesure que
les cols blancs travaillant dans la
capitale jetaient leur dévolu sur les
appartements fraîchement sortis
de terre.
Comme d’autres villes aux portes
d e Pé k i n , Ya n j i a o a a t t i r é d e
nombreux Pékinois, sans cesse
contraints de s’éloigner pour échapper à une pression immobilière
galopante.
Mais l’ambiance a bien changé
au cours des derniers mois. Le
client se fait rare sur l’avenue Jingyu
où de nombreuses agences ont mis
la clef sous la porte. « Les deux
tiers ont fermé ces derniers mois »,
estime notre agent immobilier,
réclamant l’anonymat. A l’intérieur
de son agence, une quinzaine de
jeunes vendeurs occupent leur
temps à jouer avec leur smartphone. En ce matin glacial, personne n’est encore venu s’enquérir
des prix des logements de ce nouveau quartier résidentiel présenté
en maquette.
Depuis que les autorités ont mis
en place des restrictions à l’achat
visant à ralentir la flambée du marché au printemps 2017, « les spéculateurs qui s’empressaient d’acheter
plusieurs appartements, voire un
immeuble entier, ont disparu et il est
plus difficile pour les travailleurs de
Pékin d’acheter ici », explique
l’agent. A cela, se sont ajoutées les
incertitudes économiques : « Les
acquéreurs réfléchissent beaucoup
plus avant de signer », poursuit-il.
Résultat, le prix a chuté de près de
moitié en l’espace de vingt mois : « Il
faut compter environ 20.000 yuans
(2.600 euros) le mètre carré, contre
35.000 yuans (4.500) au plus haut
du pic. »
Maîtriser le rythme
de ce ralentissement
Au niveau national, cet ajustement
n’a pas encore commencé. Mais
l’immobilier montre des signes
d’essoufflement. Le prix du neuf a
Comme d’autres villes aux portes de Pékin, Yanjiao a attiré de nombreux Pé
de s’éloigner pour échapper à une pression immobilière galopante. Photo Xin
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ARABIE SAOUDITE : LE FMI
REVOIT LA CROISSANCE 2019
LES INVESTISSEMENTS
DIRECTS ÉTRANGERS BAS
LA PRODUCTION IRANIENNE
DE GAZ EN HAUSSE
Le FMI a abaissé lundi ses
prévisions de croissance pour 2019
en Arabie saoudite et dans
l’ensemble de la région en raison de
la faiblesse des prix du pétrole et des
tensions géopolitiques. Il a ramené
la croissance du PIB saoudien à 1,8 %
cette année (quand Riyad espère
2,6 %) alors qu’il avait prévu 2,4 %
en octobre. Mais le FMI a revu
à la hausse ses prévisions pour 2020
de 0,2 %, à 2,1 %.
Les investissements directs
étrangers ont chuté de 19 % l’an
dernier, à environ 1.200 milliards
de dollars (leur plus bas depuis
2009), en raison notamment de
la réforme fiscale aux Etats-Unis
qui a incité les entreprises à
rapatrier au moins 300 milliards
de dollars de profits de
l’étranger. Les flux nets
d’investissements en Europe ont
chuté de 73 %, selon la Cnuced.
La production iranienne de gaz
a augmenté de 35 % par rapport
à 2012, a déclaré lundi
le ministre du Pétrole. La
production de South Pars, le
plus important gisement gazier
du monde, a atteint 600 millions
de mètres cubes par jour, a-t-il
ajouté. Total et China National
Petroleum Corporation ont
suspendu l’an dernier leur
investissement dans ce projet.
Aslon Arfa/Redux-RÉA
MONDE // 07
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
Xi Jinping critiqué sur ses choix
stratégiques
ux prises avec un net ralentissement économique et
une guerre commerciale
avec les Etats-Unis qui commence à
faire sentir ses effets, Xi Jinping fait
face à des divisions au sein même du
Parti communiste chinois
(PCC). Derrière l’unité de façade, les
débats à huis clos semblent vifs au
sein de l’appareil du Parti, avancent
plusieurs sinologues. « Il y a pas mal
de flottement, les problèmes de fond
ne sont pas réglés », observe JeanPierre Cabestan, professeur à l’Université baptiste de Hong Kong.
Parmi les sujets de discordes, les
dossiers économiques figurent en
bonne place mais ne sont pas les
seuls. « La centralisation du pouvoir,
l’abolition de la limitation des mandats présidentiels ou encore le culte de
la personnalité sont autant de sujets
de mécontentement », poursuit le
sinologue. Du même avis, le politologue Willy Lam, professeur à l’Université chinoise de Hong Kong,
estime que Xi Jinping a mécontenté
de nombreux princes rouges et officiels « en prenant le contre-pied des
politiques de réformes et d’ouverture
mises en place par Deng Xiaoping,
ravivant les pratiques de Mao
Zedong ». Xi Jinping se voit également reprocher d’avoir rompu avec
la politique du profil bas du « petit
timonier ». « Ses discours triomphalistes sur la montée en puissance de la
Chine, les nouvelles routes de la soie
ou encore le plan “Made in China
A
déjà éclaté
ékinois, sans cesse contraints
nhua/Zuma/RÉA
de Frédéric Schaeffer
2025” lui sont reprochés car ils ont
fini par inquiéter beaucoup de pays,
les Etats-Unis en tête », poursuit
Jean-Pierre Cabestan. Xi Jinping est
critiqué pour avoir sous-estimé la
détermination de Donald Trump et
n’avoir pas vu venir les hausses de
droits de douane, abonde Willy
Lam. « Avec sa haute main sur
l’armée et la police, Xi Jinping est certes le chef d’Etat le plus puissant
depuis Mao et ses ennemis gardent le
silence. Mais son autorité et son prestige sont entamés », juge le profes-
Sous pression,
Xi Jinping se prépare
à quelques
concessions tactiques.
seur. Dans de rares et audacieuses
sorties publiques, des critiques contre la politique de Xi Jinping se sont
fait jour au sein de l’élite intellectuelle depuis l’été dernier, rencontrant un certain écho avant d’être
vite censurées sur les réseaux
sociaux chinois. L’offensive a été lancée fin juillet par Xu Zhangrun, professeur de droit à l’université de
Pékin, décrivant un climat de profonde inquiétude, voire de « panique
Le moral en berne, les Chinois se serrent la ceinture
Pour Pékin, tout l’enjeu est de
maîtriser le rythme de ce ralentissement. Un ajustement trop
brutal aurait des conséquences
importantes sur la croissance,
compte tenu du poids des secteurs immobiliers et de la construction dans le PIB mais aussi
dans les bilans des banques. Fin
décembre, le gouvernement chinois a annoncé être prêt à assouplir les restrictions mises en place
tout en maintenant sa volonté de
contrôler la spéculation. De premiers assouplissements sont
récemment intervenus à Heze,
Zhuhai et Canton. « Si Pékin
devait lever les restrictions, cela
trahirait une forte inquiétude sur
l’état de santé de l’économie chinoise », prévient l’économiste.
— F. Sc.
« Les ventes
progressent
modestement
depuis l’été, et l’on
peut logiquement
s’attendre à ce que
la construction
emboîte le pas. »
LOUIS KUIJS
Economiste chez Oxford
Economics
Immobilier, automobiles,
smartphones… les consommateurs chinois lèvent
le pied sur les dépenses.
Yuanyuan et son mari en rêvaient
depuis des années, mais la flambée
de l’immobilier les a longtemps fait
hésiter. Ils ont finalement sauté le
pas il y a un an, lassés des incessantes hausses de loyer réclamées par
leur propriétaire. Les deux journalistes se sont endettés pour acheter
leur propre appartement, un deuxpièces de 50 mètres carrés situé audelà du cinquième périphérique au
sud-est de Pékin.
L e u r l o g e m e n t n ’e s t p a s
immense et est éloigné de leur travail, mais les deux trentenaires ne
pouvaient guère espérer mieux : ils
ont déjà dû débourser 70.000 yuans
(9.000 euros) le mètre carré.
Depuis, ils se serrent la ceinture :
« Je vais moins au restaurant, je fais
moins les magasins et j’achète moins
de choses pour mes parents sur Internet, explique Yuanyuan. Au marché,
je n’achète plus les fruits chers
comme les cerises et les kiwis. Et avec
mon mari, on vient d’annuler un
voyage. » Comme eux, Wang Yijie,
trente-trois ans, fait également plus
attention qu’auparavant malgré des
revenus plutôt confortables : « Je
n’achète que les choses dont j’ai vraiment besoin », indique cette jeune
maman travaillant dans la finance.
« J’aimerais bien avoir un nouveau
téléphone, mais je n’ose pas ! » Déjà
contraints par des coûts de logement exorbitants et de prohibitives
dépenses en frais de garde, d’éducation et de santé, les consommateurs
« C’est avant tout
un problème
de confiance
en l’avenir. »
LOUIS KUIJS
Economiste chez
Oxford Economics
Shutterstock
augmenté de 0,8 % seulement en
décembre par rapport à novembre. « Les ventes progressent
modestement depuis l’été, et l’on
peut logiquement s’attendre à ce
que la construction emboîte le
pas », estime Louis Kuijs, économiste chez Oxford Economics.
Longtemps seul véhicule de placement pour les ménages,
l’immobilier est l’un des moteurs
importants de la croissance
chinoise.
générale ». Et l’année s’est achevée
par un discours décapant de Xiang
Songzuo, célèbre professeur d’économie à l’Université du Peuple,
décrivant une économie chinoise
aux abois, anesthésiée par l’absence
de stratégie claire de Pékin et le
manque de réformes structurelles.
Les élites se déchirent entre conservateurs et libéraux, ces derniers estimant que la Chine doit se saisir de la
guerre commerciale pour accélérer
les réformes et recourir davantage
aux entreprises privées. « Nous
changerons résolument ce qui peut
être réformé et nous ne changerons
pas, résolument, ce qui ne peut pas
l’être », a prévenu le président chinois lors du 40e anniversaire des
réformes entreprises en Chine,
comme pour envoyer une fin de
non-recevoir aux demandes les plus
fortes de Washington et à la frange
libérale du Parti communiste
chinois.
Sous pression, Xi Jinping se prépare tout de même à quelques
concessions tactiques, notamment
dans l’espoir de prolonger la trêve
avec les Etats-Unis. La Chine va
acheter davantage de produits américains, mieux protéger la propriété
intellectuelle ou être plus discrète
sur son plan « Made in China 2025 ».
Mais elle ne renoncera pas à ses
ambitions de superpuissance économique et politique tandis que le
Parti communiste renforce sa mainmise sur l’économie et la société. n
ANALYSE
Le ralentissement de la demande chinoise est un défi pour
de nombreuses multinationales pour qui le géant asiatique n’est
plus seulement une base de production mais un immense marché.
chinois ont, ces derniers mois, levé
le pied sur les dépenses, inquiets du
ralentissement économique intérieur et des tensions commerciales
avec les Etats-Unis. Après des
années de croissance à deux chiffres, les ventes de détail ont nettement décéléré, progressant à leur
rythme le plus faible depuis quinze
ans (+8,2 % au quatrième trimestre). « L’augmentation de la dette
hypothécaire grève le revenu disponible, les revenus des investissements
diminuent et la fermeture de nombreux prêteurs en ligne supprime
une source essentielle de financement de la consommation », note le
courtier Everbright Sun Hung Kai.
« C’est avant tout un problème de
confiance en l’avenir », estime de
son côté Louis Kuijs, économiste
chez Oxford Economics, notant
l’écart qui se creuse entre l’évolution
des revenus et celle de la consommation. « Les Chinois sont plus prudents à l’idée de faire de gros achats. »
Les ventes d’Apple reculent
Le marché de l’immobilier
donne des signes de ralentisse-
ment, pénalisant tous les secteurs
liés à l’équipement du logement.
Pour la première fois en trente ans,
les ventes de voitures se replient.
Dans la high-tech, Apple, qui réalise 20 % de son chiffre d’affaires en
Chine, a récemment tiré la sonnette
d’alarme, souffrant d’une concurrence croissante et d’un essoufflement du marché. Les livraisons de
smartphones se sont effondrées de
15 % l’an dernier en Chine, selon
l’Académie chinoise des technologies de l’information et de la communication (CAICT).
Le ralentissement de la demande
chinoise est un défi pour de nombreuses multinationales pour qui le
géant asiatique n’est plus seulement
une base de production mais un
immense marché. C’est aussi un
casse-tête pour Pékin, qui mise sur
les consommateurs chinois pour
soutenir la croissance et la rendre
moins dépendante des
exportations. Bien décidé à voler
à son secours, le gouvernement s’est engagé à poursuivre les
baisses d’impôts et a évoqué des
mesures prochaines pour stimuler
les achats de voitures et d’électroménager. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
08 // MONDE
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
Le Forum de Davos s’inquiète
pour la mondialisation
Brexit : May mise
tout sur la question
irlandaise
l Le 48e Forum économique commence ce mardi, avec 3.200 participants.
l Son organisateur, Klaus Schwab, espère « moraliser la mondialisation »
pour la préserver.
GRANDEBRETAGNE
SOMMET
Jean-Marc Vittori
@jmvittori
Dites 333. 333, c’est le nombre de
ministres inscrits au Forum économique mondial de Davos qui ouvre
ses portes ce mardi 22 janvier pour
quatre jours. De mémoire de Klaus
Schwab, l’austère professeur de
management qui organise ce sommet depuis maintenant quarantehuit ans dans la station sans grâce des
Grisons helvétiques, il n’y en a jamais
eu autant. De même qu’il n’y aura
jamais eu autant de participants :
3.200. Il faudra bien ça pour « concevoir une nouvelle architecture mondiale à l’âge de la quatrième révolution
industrielle », thème de l’édition 2019.
Elle a fait un geste
en direction
de son propre camp.
Alexandre Counis
@alexandrecounis
— Correspondant à Londres
Cette année, le Forum comptera trois absents de marque : Donald Trump, Theresa May et Emmanuel
Macron, retenus chacun par une actualité très chargée dans leur pays. Photo Fabrice Coffrini/AFP
Bolsonaro et Merkel
La moitié des participants sont des
femmes et des hommes d’entreprise.
Viennent aussi des universitaires de
renom (le plus souvent anglosaxons), des « leaders spirituels »
comme on aime dire au Forum, une
nuée de journalistes et soixante
chefs d’Etat et de gouvernement.
Avec cependant trois défections
pour cause d’actualité trop chargée
au pays : l’Américain Donald Trump
(il avait déjà failli ne pas venir l’an
dernier pour cause de « shutdown »), la Britannique Theresa
May (Brexit compliqué) et le Français Emmanuel Macron (« gilets jaunes » et grand débat).
Mais le nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, y fera son premier déplacement international.
Le Premier ministre japonais,
Shinzo Abe, et le vice-président
chinois, Wang Qishan, font leurs
dix heures d’avion pour venir. La
chancelière allemande, Angela
Merkel, parlera une fois de plus, en
voisine et habituée.
Le Forum est de plus en plus
ramassé : il tiendra cette année en
trois jours et demi, contre
deux semaines à ses débuts. Il commence par une session à 7 heures
du matin où l’on cherche à « réimaginer le travail à l’âge de l’intelligence
artificielle » et s’achève sur « le coût
de l’inégalité » – une sorte de résumé
des espoirs et des angoisses des participants. « Il faut une moralisation
de la mondialisation », a expliqué à
la télévision suisse RTS Klaus
Schwab, qui voudrait « des patrons
plus modestes » (en français dans le
texte). On parlera bien sûr réchauffement climatique, cybersécurité,
progrès technologiques, géopolitique et craquements financiers,
comme chaque année. Mais le fil
rouge 2019 est sans doute l’inquiétude sur la mondialisation, qui a été
à la fois formidablement efficace et
La moitié des
participants sont
des femmes et des
hommes d’entreprise.
Viennent aussi
des universitaires,
des « leaders
spirituels » et
soixante chefs d’Etat
et de gouvernement.
redoutablement dissolvante.
Des voix françaises pourraient se
faire entendre sur ce sujet. Mais
aucun universitaire ne vient de
l’Hexagone, hormis deux professeurs de l’Insead. Une quarantaine
de dirigeants d’entreprise tricolore
font le déplacement, dont Patrick
Pouyanné (Total), Frédéric Oudéa
(Société Générale), Jean-Pascal Tricoire (Schneider Electric), Isabelle
Kocher (Engie), Matthieu Pigasse
(Lazard), Christophe Catoir
(Adecco) et Thomas Buberl (AXA).
En revanche, Carlos Ghosn, une
icône du Forum qui avait participé
l’an dernier à une session titrée
« Vers un meilleur capitalisme »,
sera évidemment absent.
Quatre ministres se glisseront
parmi leurs centaines de collègues : Bruno Le Maire, Muriel
Pénicaud, Agnès Pannier-Runacher et Brune Poirson. Peut-être
trouveront-ils une minute pour
étudier le référendum local, dont
la Suisse est une sorte de paradis.
En septembre dernier, les citoyens
de Davos ont été consultés sur
l’augmentation de 10 % des frais de
sécurité payés par la commune
pour contribuer à la protection du
Forum. Ils ont voté oui. n
L’Europe tire la croissance globale vers le bas
Le FMI a de nouveau
abaissé, à 3,5 %, ses
prévisions de croissance
pour 2019. Une contreperformance liée principalement au ralentissement
dans la zone euro.
Richard Hiault
@RHIAULT
Le moteur de la croissance mondiale commence sérieusement à se
gripper. Au Forum mondial de
Davos, lundi, l’économiste en chef
du Fonds monétaire international
(FMI), Gita Gopinath, a averti que
cette croissance « s’affaiblit à un
rythme un peu plus rapide que
prévu ». Lors du point presse, la
directrice générale du Fonds, Christine Lagarde, a tenu à dédramatiser.
« Une récession mondiale est-elle au
coin de la rue ? Non », a-t-elle dit.
Reste que, par rapport à ses anticipations d’octobre dernier, l’institution multilatérale les a rognées de
deux dixièmes de point à 3,5 % pour
l’année en cours. Pour 2020, la prévision est à peine plus élevée, à 3,6 %.
L’Allemagne à la peine
Les perspectives générales se dégradent principalement en raison
des performances attendues au
niveau européen. Pour reprendre les
mots mêmes de Bruno Le Maire, le
ministre des Finances, présentant les
priorités françaises de la présidence
du G7 au niveau des ministres des
Finances, « ça craque de toute part. La
croissance ralentit et les inégalités progressent ». Si le ministre français
estime que l’activité en France reste
solide, le FMI n’en a pas moins réduit
La Première ministre a présenté lundi
son plan B après
le rejet de son
accord de divorce
avec Bruxelles.
d’un dixième de point sa prévision
2019 à 1,5 % en raison de la crise des
« gilets jaunes ». C’est l’Allemagne
qui est la plus sévèrement touchée.
L’institution multilatérale n’attend
plus qu’une croissance de 1,3 %, soit
six dixièmes de point en moins par
rapport à ses prévisions d’octobre.
« Des difficultés de production dans le
secteur automobile et une demande
extérieure plus faible pèseront sur la
croissance en 2019 », a indiqué Gita
Gopinath. En Italie, en proie à des
tensions financières, la croissance
atteindra péniblement 0,6 %. Aux
Etats-Unis où la hausse du PIB est
encore prévue à 2,5 %, celle-ci devrait
décélérer pour revenir à 1,8 % en
2020 une fois que les effets de la
relance budgétaire de Donald
Trump se seront dissipés.
Forte contraction
de l’activité en Turquie
Les pays industrialisés ne sont pas
les seuls à subir les affres d’une
baisse d’activité. La croissance des
pays émergents et en développement a été revue en baisse de deux
dixièmes de point à 4,5 %. Cette
nouvelle prévision se base principalement sur la forte contraction de
l’activité en Turquie liée au durcissement de la politique monétaire et
à un renchérissement des conditions de financement sur les marchés étrangers. « La croissance du
Mexique a également été fortement
dégradée en 2019-2020, en raison de
la baisse des investissements privés »,
a ajouté Gita Gopinath.
Pour la Chine, le FMI a laissé à
6,5 % sa prévision. Mais « le ralentissement […] pourrait être plus rapide
que prévu, en particulier si les tensions
Theresa May a fait son choix.
Mieux vaut lâcher du lest sur sa
droite que sur sa gauche pour
chercher à constituer une majorité au Parlement britannique
capable de soutenir son accord
de divorce avec Bruxelles.
Mieux vaut promettre une
révision du si critiqué « backstop » devant assurer la fluidité
des échanges à la frontière
irlandaise, pour tenter de convaincre les hard Brexiters du
parti conservateur et les députés unionistes nord-irlandais
du DUP. Un choix qui lui évite
de chercher à glaner des voix
auprès de l’opposition travailliste en se prononçant pour
un Royaume-Uni qui resterait
ad vitam æternam dans une
Union douanière avec l’UE. Le
risque était trop grand de provoquer ainsi l’explosion de son
propre parti. Et tant pis si sa
stratégie manque cruellement
d’imagination.
En présentant lundi aux
députés son plan B pour sortir
de l’impasse, une semaine
après leur rejet massif de son
accord de Brexit avec Bruxelles,
la Première ministre s’est ainsi
engagée à « continuer de s’entretenir avec ses collègues cette
semaine, dont le DUP », sur « la
manière de faire évoluer le backstop qui pourrait avoir le plus
large soutien au Parlement ».
« Je transmettrai les conclusions
de ces discussions à l’UE », a-telle promis. Son pari : que le
vote des députés sur ce plan B et
sur les amendements qu’ils ne
manqueront pas d’y apporter,
la conforte dans ses choix le
29 janvier, et qu’elle puisse ainsi,
une fois finalisées les discussions avec Bruxelles, leur soumettre un nouvel accord de
divorce d’ici à la mi-février.
Chemin étroit
commerciales persistaient. Ces dernières pourraient entraîner des ventes
brutales sur les marchés financiers et
les marchés de matières premières
comme ce fut le cas en 2015-2016 », a
prévenu l’économiste en chef.
Le FMI somme
les leaders mondiaux
de réformer
un « système
commercial fondé
sur des règles ».
Il est donc urgent d’agir afin d’éviter une récession mondiale. Le FMI
somme les leaders mondiaux de
réformer un « système commercial
fondé sur des règles » et de s’abstenir
d’augmenter les droits de douane
ou de mettre en place des mesures
de restriction des échanges commerciaux. Au-delà, une coopération plus étroite est vitale sur un
éventail de questions.
En particulier, il importe de
réduire les possibilités d’évasion fiscale des grandes multinationales –
un des objectifs que se fixe la France
dans sa présidence du G7 – et de
s’attaquer au défi majeur du
réchauffement climatique. Le
potentiel de pertes humanitaire et
économique est immense face aux
températures extrêmes, aux précipitations et aux sécheresses. « La
marge de manœuvre politique de la
communauté internationale est plus
limitée qu’en 2008. La coopération
multilatérale sera encore plus importante en cas de ralentissement plus
marqué de la croissance mondiale »,
met en garde Gita Gopinath. n
L a vo i e q u e l a d i r i g e a n t e
conservatrice a choisi
d’emprunter est sans doute à ses
yeux la plus naturelle, alors
qu’elle vit avec l’épée de Damoclès d’une nouvelle motion de
défiance que le Labour pourrait
à tout moment déposer contre
elle. D’autant que, continuant de
miser sur des élections anticipées, le chef des travaillistes,
Jeremy Corbyn, a refusé d’enta-
mer avec elle la moindre discussion pour tenter de trouver, la
semaine dernière, un compromis transpartisan.
Le chemin qu’elle souhaite
emprunter est néanmoins
étroit. Certes, l’une des figures de
proue des hard-Brexiters du
parti conservateur, Jacob ReesMogg, a fait savoir qu’il soutiendrait un accord qui serait
purgé de la clause de backstop.
Mais une cinquantaine d’élus
« tories » ont prévenu qu’ils continueraient de s’opposer au texte
pour d’autres raisons. Quant à la
Commission européenne, il est
peu probable qu’elle consente à
faire une croix sur le backstop,
ou même à le renégocier.
La Première
ministre vit avec
l’épée de Damoclès
d’une nouvelle
motion de défiance
que le Labour
pourrait déposer
contre elle.
« L’accord de retrait dans tous
ses aspects, y compris la clause de
backstop, est le meilleur accord
possible », a insisté lundi le négociateur en chef de l’UE pour le
Brexit, Michel Barnier. Il s’est dit
prêt, en revanche, à renégocier…
la déclaration politique encadrant les relations futures entre
l’île et le Continent.
Les solutions alternatives
pour éviter le rétablissement
d’une frontière physique entre
les deux Irlande restent encore
à inventer. Un accord bilatéral
avec Dublin ? Le gouvernement
irlandais a déjà douché, sur ce
point, les espoirs de Londres.
Une révision des accords de
paix du Vendredi saint ? Theresa May a juré lundi qu’elle ne
l’avait jamais envisagée. n
Londres ne
fera pas payer
les Européens
installés
outre-Manche
Est officiellement ouverte
depuis lundi la procédure
d’enregistrement qui doit
permettre aux 3,8 millions
d’Européens résidant au
Royaume-Uni de demander aux autorités le « settled status » (statut d’installé) leur donnant le droit
d’y rester après le Brexit.
Elle devait initialement
coûter 65 livres (74 euros).
Mais face aux nombreuses
critiques, Theresa May
a déclaré lundi que ces
frais seraient annulés,
« afin qu’il n’y ait pas
d’obstacle financier pour
les ressortissants de l’UE
qui souhaitent rester ».
Theresa May à la Chambre des communes, lundi. Photo AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 09
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
SOMMAIRE
idées&débats
Le meilleur du Cercle Non à la taxe Gafa !
des Echos
La Chronique
Non, l’euro n’a pas fait flamber le prix
de la baguette
Le Point de vue
Brexit : le début de la fin
Art et culture
Petit musée, grandes collections
Prospective
La reconnaissance visuelle à l’assaut
de l’industrie
LES ÉDITORIAUX DES « ÉCHOS »
Hiver chinois
Pinel pour « Les Echos »
Prime d’activité,
l’encombrant cadeau
Solveig Godeluck
@Solwii
C’est un cadeau de Noël qui se
déballe tous les mois. Le 10 décembre, Emmanuel Macron a promis
aux Français rémunérés au SMIC
un gain net de 100 euros mensuels,
dès 2019, et cela sans coût pour
l’employeur. L’intendance a suivi
tant bien que mal. Début février, le
premier versement interviendra,
sous la forme d’une prime d’activité
augmentée de 90 euros maximum,
au niveau du SMIC, et élargie à de
nouveaux allocataires gagnant un
peu plus que le revenu minimum.
L’Etat paiera, par l’intermédiaire des
caisses d’allocations familiales. En
pleine crise des « gilets jaunes », le
pays a donc découvert la prime
d’activité. Cette prestation sociale a
pourtant été mise en place il y a trois
ans déjà, afin d’encourager l’activité,
en dopant le revenu des travailleurs
pauvres et modestes. Les fonctionnaires et les indépendants peuvent
aussi la réclamer. Au lieu de toucher
2,8 millions de foyers, elle pourrait
bientôt en concerner 3,8 millions.
Or, cette revalorisation, beaucoup plus massive que celle que prévoyaient les équipes gouvernementales avant le 10 décembre, engage
les comptes publics et remodèle à la
fois l’emploi et la protection sociale.
Et cela, dans des proportions telles
qu’il eut été souhaitable de pouvoir
en débattre auparavant. L’impact
sur les fins de mois sera en effet
non négligeable. Un couple avec
deux SMIC, soit 2.400 euros nets,
touchera 208 euros de prime mensuelle. S’ils ont deux enfants à
charge, la prime sera quasiment
doublée. Et si ces parents gagnent
2.900 euros nets, ils auront encore
droit à 360 euros. Un célibataire au
SMIC (1.200 euros) encaissera lui
241 euros de prime d’activité, soit
20 % de bonus sur son salaire. Ce
montant diminuera au fur et à
mesure de l’augmentation de sa
rémunération pour s’éteindre complètement à 1.800 euros, soit à peu
près le niveau du salaire médian.
Nombre de Français sont donc
potentiellement concernés par la
L’ANALYSE
DE LA RÉDACTION
Ce complément
de revenu pour les
travailleurs pauvres
et modestes vient
d’être revalorisé de
façon importante et
va toucher un million
de foyers supplémentaires. L’augmentation de la subvention
étatique à l’emploi
aura des conséquences de long terme sur
la protection sociale.
D
Les points à retenir
La prime d’activité, mise en
•place
il y a trois ans, pourrait
bientôt concerner 3,8 millions
de Français.
Ce complément de salaire
ne coûte rien aux entreprises,
contrairement à une
augmentation individuelle ou
un coup de pouce au SMIC .
Ce dernier nuit à la
compétitivité des entreprises
françaises.
De plus en plus, le salarié
modeste et son patron
comptent donc sur l’Etat pour
boucler les fins de mois.
Une fois la prime installée,
il va devenir quasiment
impossible de la débrancher.
•
•
•
•
montée en charge de la prime d’activité qui prend en compte l’intégralité des ressources du ménage et la
composition de la famille. En ce
moment même, les caisses d’allocations familiales sont submergées de
demandes. Signe que le message est
bien passé auprès des citoyens.
Quant aux entreprises, elles ont
des motifs de satisfaction. Cette
revalorisation ne leur coûte effectivement rien, contrairement à un
coup de pouce au SMIC ou à une
augmentation individuelle. De plus,
elle intervient l’année où les cotisations patronales au niveau du SMIC
diminuent de dix points : 6 points
pour remplacer le crédit d’impôt
compétitivité emploi en voie de disparition, et 4 points décidés par le
gouvernement sur les bas salaires
dès l’automne. En versant un SMIC,
l’employeur ne paiera plus aucune
charge d’ordre général. Il va donc
économiser 1.800 euros par an et
par salarié.
A ce niveau de revenu, les décisions de politique publique de ces
dernières années commencent à
peser très lourd. Allégés de toutes
sortes de cotisations, y compris salariales (maladie et chômage ont été
supprimés en 2018), renfloués à
coups de prime d’activité, sortis de
l’impôt sur le revenu, les smicards et
leurs employeurs sont créditeurs
nets du système. De plus en plus, le
salarié modeste et son patron comptent sur l’Etat pour boucler les fins
de mois ou pour rester dans la
course. « On pourrait dire, même si ce
n’est pas vrai sur le plan juridique,
que l’Etat est en train de devenir
employeur de dernier recours »,
estime Julien Damon, professeur
associé à Sciences Po, en faisant le
parallèle avec le rôle d’« assureur de
dernier recours » via la couverture
maladie universelle. Lionel Jospin
n’avait sans doute pas imaginé une
telle descendance à sa prime pour
l’emploi, créée en 2001 par dépit,
faute d’avoir pu moduler la CSG.
Cette gratification de fin d’année
pour les petits salaires a fusionné
avec le RSA « activité » en 2016. La
prime d’activité est bien plus efficace
et coûteuse. Sa facture s’élève à plus
de 5 milliards par an, auxquels il faudra bientôt rajouter 2,6 milliards de
revalorisation. Après tout, pourquoi
pas, s’il s’agit de l’un des piliers de la
protection sociale de demain. Les
emplois peu qualifiés étant particulièrement menacés par la concurrence des robots et l’intelligence
artificielle, après avoir connu celle
des pays asiatiques, on attend de
l’Etat-providence qu’il soutienne un
large pan du marché du travail.
D’ailleurs, d’ici la fin du quinquennat, un « revenu universel d’activité »
devrait agglomérer les principales
aides au revenu des ménages
modestes : prime d’activité, allocations logement et familiales, etc.
Si la prime d’activité est un instrument efficace de la protection
sociale contemporaine, elle contribue à rendre les augmentations de
salaires peu efficaces. Le consultant
Charles de Froment a calculé que le
passage de 1.200 à 1.800 euros nets
de salaire coûtait 1.400 euros à
l’employeur mais ne rapportait que
220 euros à l’heureux élu, du fait des
cotisations, des impôts, et de la perte
de la prime : un vrai « trou noir salarial », selon lui. Accompagner financièrement la montée en compétences dans une économie de la
connaissance risque d’être difficile
dans ces conditions.
Et puis, on ne mesure pas toutes
les conséquences de ce subventionnement des salaires par l’Etat.
Aujourd’hui, les coups de pouce au
SMIC ne sont plus les bienvenus,
parce qu’ils nuisent à la compétitivité des entreprises françaises. Mais
faudra-t-il tous les ans qu’un comité
d’experts se prononce sur l’opportunité d’une revalorisation exceptionnelle de la prime d’activité ? Cette
prestation sociale va-t-elle s’inviter
aux négociations annuelles obligatoires dans l’entreprise ? Y a-t-il
encore un intérêt pour l’employeur
à développer une politique salariale
pour le bas de la grille ? Une fois la
prime installée, il va devenir quasiment impossible de la débrancher,
et tout le monde va se tourner vers
l’Etat pour obtenir plus. C’est ce qui
s’appelle mettre un doigt dans
l’engrenage. n
La Chine éternue, le monde s’enrhume. A
chaque refroidissement de la croissance
économique chinoise, la formule fait florès.
Mais cette fois-ci, l’alarme résonne encore
plus fortement. Car jamais le monde n’a été
aussi dépendant de la Chine. Elle compte
aujourd’hui pour 18 % de la production
mondiale contre à peine 5 % il y a un quart de
Par Jacques
siècle et représente surtout un gigantesque
Hubert
marché. Demain, près de 70 pays réunissant
-Rodier
plus de la moitié de la population mondiale
pourraient être concernés par le projet
La principale pharaonique de route de la soie, cher au
épée de
président Xi Jinping.
Déjà Apple, Samsung, les constructeurs
Damoclès
automobiles et d’autres multinationales ont
pesant sur
commencé à ressentir les premiers frissons
l’économie
de l’hiver chinois. Certes, le taux de
croissance de 6,4 % au dernier trimestre 2018
chinoise,
de quoi faire pâlir nombre de pays
c’est la dette. aurait
européens mais il s’agit du plus faible rythme
pour le pays depuis la grande crise de 2008.Et
les nuages s’accumulent. La perspective d’une guerre commerciale
avec l’Amérique de Donald Trump n’est qu’une fraction du
problème. Car la principale épée de Damoclès pesant sur l’économie
chinoise est le niveau d’endettement qui aurait dépassé les 300 % du
PIB. Cette frénésie d’emprunts a permis avant tout de financer un
incroyable boom de la construction. Une fièvre aujourd’hui à
contre-courant des besoins de la population, laissant ainsi nombre
de nouveaux logements sans occupant dans les centres urbains.
Car il n’y a pas que l’économie qui ralentit. La Chine connaît son
plus faible taux de natalité depuis 1949. Et la population chinoise,
1,4 milliard d’habitants actuellement, pourrait commencer à
décroître à partir de 2027 avec son corollaire, son irrémédiable
vieillissement. Mais il ne faut pas se tromper. Ce double
ralentissement n’annonce pas la fin de la montée en puissance de la
Chine et encore moins le grand retour de l’Occident. L’Amérique
n’est plus l’unique supergrand de l’après-guerre froide et l’Europe est
trop fragilisée pour jouer la puissance de remplacement. L’Inde,
l’autre grand pays émergent, n’est pas en mesure de rattraper la
Chine. La République populaire n’est pas non plus feu l’Union
soviétique, qui souffrait d’une économie ravagée par des années de
planification autoritaire. Loin de là.
Il reste que ses dirigeants vont devoir jouer serré. Ils ne peuvent
pas sans limite stimuler l’économie en finançant des projets inutiles
au risque de déclencher une crise financière sans précédent. Mais ils
savent aussi que faute de croissance, la paix sociale n’est pas assurée.
Et pour que l’hiver cède la place au printemps, Pékin va devoir
trouver le chemin de nouvelles réformes comme Deng Xiaoping
avait dû le faire en son temps.
(
Lire nos informations
Pages 6-7
Retraite : une pédagogie
nécessaire et habile
Par Etienne Lefebvre
Cette fois, la réforme des retraites est entrée dans le vif du sujet.
Non pas que les étapes précédentes de la concertation aient été
sans intérêt, mais la question de l’âge de départ, et des conditions
financières afférentes, focalise évidemment l’attention. Pour éviter
une brusque montée de la température, Jean-Paul Delevoye et ses
équipes font œuvre de pédagogie dans le document transmis aux
partenaires sociaux. L’âge légal restera fixé à 62 ans, confirme le
haut-commissaire aux retraites, qui pointe aussi les injustices du
système actuel. Et notamment le fait que les carrières courtes et
heurtées sont défavorisées par rapport aux carrières ascendantes, en
raison notamment de la règle des 25 meilleures années dans le privé
et de celle d’une pension équivalente à 75 % des six derniers mois de
salaire pour le public.
Le nouveau système par points devrait offrir plus de liberté dans
les conditions de départ. Mais l’implacable équation financière est
très vite rappelée : comme l’espérance de vie augmente, il est
nécessaire d’inciter les actifs à retarder leur âge de départ, car sinon
les dépenses grimperont et le régime sera déficitaire. Les autres
solutions n’en sont pas : on peut diminuer la valeur des points acquis,
et donc des pensions, mais celles-là vont déjà baisser relativement
aux salaires. On peut aussi augmenter les cotisations, mais
le financement des retraites est déjà, et de loin, le premier poste de
dépenses publiques du pays. Comment, alors, inciter les Français à
travailler au-delà de 62 ans, sachant que l’âge minimal se situe plutôt
autour de 65 ans dans les pays de l’OCDE ? Le haut-commissaire
propose un coefficient majorant les points accumulés de ceux qui
prolongent leur activité. En insistant sur les bonus plutôt que sur les
malus – même si cela revient au même, au final, puisqu’un assuré
partant sans majoration sera de fait pénalisé –, il tente habilement de
faire mieux passer la pilule, alors que la notion « d’âge pivot » avait
suscité une levée de boucliers. De l’issue de ce débat dépend la
consolidation du système de retraite. Et l’avenir de la réforme.
(
Lire nos informations
Page 2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // IDEES & DEBATS
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR
opinions
1. La Chine s’essouffle et inquiète le monde
2. La véritable histoire de Carlos Ghosn
3. Tempête historique sur les métiers de la banque
4. L’Office national des forêts au bord de la faillite
5. Guide Michelin : les gagnants et les perdants de l’édition 2019
LE MEILLEUR DU
CERCLE DES ÉCHOS
DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE
Non à la taxe Gafa !
L’Amérique et l’Iran,
ennemis pour toujours ?
Pour Giuseppe de Martino, ancien
directeur général délégué de Dailymotion,
le gouvernement a tort de vouloir taxer
les entreprises du numérique.
MÊME IMPACT « Le ministre
de l’Economie, Bruno Le Maire, a détaillé
dimanche son plan pour imposer les
entreprises du numérique. […] Il s’inspire
d’un projet européen qui devait, lui, toucher,
selon un rapport parlementaire, “entre 120
et 150 entreprises, dont environ 50 %
américaines, 30 % européennes, les 20 %
restantes concernant surtout l’Asie”.
Il est évident que la mesure française aura
le même impact […]. Des acteurs comme
Criteo, SoLocal ou Cdiscount sont d’ores et
déjà dans le périmètre de la mesure. »
DOUBLE PEINE « Une telle taxe sur
le chiffre d’affaires – à l’inverse de l’impôt sur
les sociétés – s’applique quand bien même
l’entreprise serait déficitaire et ne générerait
pas de profits. Il s’agira d’une double peine :
en plus de ne pas être suffisamment
bénéficiaire, l’entreprise du numérique sera
taxée et perdra encore plus d’argent.
En taxant le succès des uns, le gouvernement
va empêcher le succès des autres. »
DOUBLE TAXATION « En communiquant
sur le concept de taxe Gafa, la mesure fiscale
proposée part du postulat que des
entreprises du numérique ne paieraient pas
d’impôt. Depuis une réforme fiscale de 2017
voulue par le président Trump, l’ensemble
des profits des entreprises américaines sont
taxés aux Etats-Unis. Les profits de ces
entreprises, qu’ils soient réalisés en Europe
ou en Asie, localisés aux Pays-Bas, aux îles
Caïmans ou aux Seychelles, sont ainsi
intégralement taxés aux Etats-Unis. […]
La taxe sur les services numériques ne
permet pas de relocaliser cet impôt. Elle crée
une double taxation sur ces acteurs du
numérique. »
a
A lire en intégralité sur Le Cercle :
lesechos.fr/idees-debats/cercle.fr/
la révolution islamique de 1979
•et laDepuis
détention comme otages de 52 Américains à Téhéran pendant 444 jours,
l’Amérique et l’Iran ont développé une
hostilité réciproque qui a empiré avec
Donald Trump. Cette hostilité encore
exacerbée cette semaine par Mike Pompeo, le secrétaire d’Etat, appelant le
monde à isoler l’Iran, est devenue une
obsession pour les deux pays. Pour le
« New York Times », les deux camps
sont responsables de cette situation avec
les plus durs de leurs faucons, faisant
monter la tension afin de satisfaire leurs
partisans et maintenir leur pouvoir.
« Dénoncer le “Grand Satan” est essentiel
pour continuer de défendre la révolution
et ses fondations religieuses. L’administration américaine, pour sa part, a fait de
l’intensification des pressions sur l’Iran la
clef de voûte de sa politique étrangère. » Le
conseiller à la Sécurité nationale John
Bolton et Mike Pompeo ont pris de
Washington la tête de la croisade antiIran. Aujourd’hui, les deux pays sont des
adversaires depuis si longtemps que le
monde a oublié que leurs relations
furent étroites après l’arrivée au pouvoir
en 1941 de Mohammad Reza Pahlavi.
Mais en 1953, le mécontentement était
devenu latent après le coup d’Etat des
Américains et des Britanniques contre le
gouvernement élu de Mohammad Mossadegh qui avait permis le retour du
Shah. Tout a dérapé après 1979, jusqu’à la
dénonciation par Donald Trump de
l’accord international de 2015 limitant
les capacités du programme nucléaire
iranien en échange d’une levée progressive des sanctions. Pour le « New York
Times », « si Donald Trump veut stabiliser le Moyen-Orient, il doit dialoguer avec
l’Iran ». Reste que l’atmosphère entre les
deux pays est explosive. La normalisation entre les deux pays reste un objectif
très éloigné encore.
— J.H.-R.
LE LIVRE
DU JOUR
Les mémoires
d’un grand Européen
LE PROPOS Entre 1972 et 1996,
Philippe Herzog fut l’un des
principaux dirigeants du Parti
communiste français. Il a été, à cet
égard, l’un des artisans de l’Union
de la gauche, en même temps
qu’une figure politique
« fréquentable » au sein d’un parti
dont l’influence – impensable
aujourd’hui lorsque l’on se réfère à
ses récents scores électoraux –
faisait peur aux bourgeois.
Polytechnicien, européen éclairé, il
a poursuivi un dialogue constructif
avec toutes les figures modérées de
la scène politique française,
notamment au sein de
l’association Confrontations
Europe qu’il a fondée. Il livre ici ses
mémoires et offre sa vision d’une
autre mondialisation possible.
« D’une révolution à l’autre :
Mémoires »
par Philippe Herzog.
Editions du Rocher,
393 pages, 21,90 euros.
LA CITATION « La faute du
L’INTÉRÊT Il faut lire ce livre érudit,
passionnant, pas seulement pour
l’histoire qu’il fait revivre, mais aussi
pour la vision de son auteur. Que
l’on soit, ou non, d’accord avec lui,
Philippe Herzog est un homme qui
réfléchit sur son époque, incarnant
encore la figure estimable de
l’intellectuel en politique dont on
peut avoir la nostalgie.
communisme a été de vouloir faire
l’histoire par la force afin
d’accomplir le rêve de la fin de
l’histoire. [...] Le mensonge du
libéralisme a été de dispenser
l’individu d’une éthique de
responsabilité et de partage à même
de bâtir une société et une économie
juste. »
— Daniel Fortin
En dix-sept ans, le prix de la baguette a augmenté de 30 %, un peu plus que l’ensemble des prix
à la consommation (24 %) mais bien moins que le SMIC (50 %). Photo Gamma-Rapho
Non, l’euro n’a pas fait flamber
le prix de la baguette
Combien vaut une baguette ? Et combien valait une baguette en francs ? Sur
une question aussi simple, les Français ont des réponses déconnectées de
la réalité. Difficile d’agir ensemble quand on est en désaccord sur l’évidence.
LA
CHRONIQUE
de Jean-Marc
Vittori
’était un chiffre saisi au vol, mais
il m’a frappé. Quelqu’un parlait
d’une baguette à 1,20 euro. Ça
fait tout de même beaucoup. Pour
débourser pareille somme dans mon
11e arrondissement parisien, pas dans
les beaux quartiers mais encore moins
dans la France déshéritée, il faut aller
chercher la « tradition » de Maison
Landemaine. Et même dans cette boulangerie, la plus courue du quartier, la
baguette normale n’est qu’à 1 euro. Elle
descend même à 90 centimes au Monoprix voisin, tout en étant bio et plutôt
agréable à manger.
Qui pouvait donc bien parler de cette
baguette à 1,20 euro ? A vrai dire, je ne
sais toujours pas. Mais ce prix figure
dans l’un des nombreux cahiers de
doléances ouverts dans les communes
rurales en vue du « Grrrand » débat
national. Voici la phrase exacte citée
dans « Les Echos » : « Plus le temps
passe, plus on s’approche de la conversion 1 franc = 1 euro. Lors du passage à
l’euro la baguette était à 1,30 franc, maintenant elle avoisine 1,20 euro. »
Diantre ! L’affaire est d’importance.
Si on ajoute une flambée du pain à la
révolte fiscale et aux cahiers de doléances, le paysage commence vraiment à
ressembler à celui de la France au printemps 1789, juste avant la Révolution. Il
faut donc creuser. Commençons par le
prix actuel. Un tapotement sur Google
fait surgir un lot de dix baguettes
E.Leclerc à 41 centimes l’unité via Shoptimise puis une baguette à 39 centimes
chez Carrefour. Mais ce n’est pas représentatif. Il faut passer à la statistique.
C
Ecart de 1 à 3
Trois mots servent alors de sésame
pour accéder à une masse d’informations beaucoup plus large : « Insee prix
baguette ». On ne dira jamais assez
combien Internet et Google simplifient
la vie du journaliste économique en
quête de chiffres ! Le premier lien proposé renvoie à une série mensuelle du
prix du « pain baguette ». Verdict : en
décembre 2018, la baguette standard
v a l a i t e n m o y e n n e e n Fr a n c e …
3,51 euros ! Sauf que l’Insee donne un
prix au kilo. La baguette pesant le plus
souvent 250 grammes, le prix moyen
était donc de 88 centimes. Un quart de
moins que le prix mentionné par
l’auteur de la doléance. Bel écart.
La mine de l’Insee ne se limite pas aux
derniers chiffres. Elle remonte jusqu’à
janvier 1992, ce qui permet la comparaison avec la censément belle époque de
l’avant-euro. La nouvelle monnaie étant
rentrée dans nos porte-monnaie le
1er janvier 2002, il faut comparer avec le
prix de décembre 2001. La baguette
valait alors en moyenne 2,69 euros le
kilo. A l’unité, elle coûtait donc 67 centi-
Si on ajoute une flambée
du pain à la révolte
fiscale et aux cahiers
de doléances, le paysage
commence vraiment
à ressembler à celui
de la France
au printemps 1789.
mes d’euro, soit 4,41 francs. La dernière
baguette en francs était… trois fois plus
chère que ce qu’affirmait le doléant. Il
faudrait revenir dans les années 1970
pour trouver une baguette à 1,30 franc.
Trous de mémoire
Il n’est évidemment pas question de nier
l’augmentation des prix. En dix-sept
ans, le prix de la baguette a augmenté de
30 %, un peu plus que l’ensemble des
prix à la consommation (24 %) mais
bien moins que le SMIC (50 %).
Frappé par la comparaison entre le
ressenti et l’observé, j’ai gazouillé les
chiffres sur Twitter. Les réactions ont
afflué. Il y a d’abord des Français persuadés de se souvenir d’une baguette à
1 franc dans les années 1990, voire d’une
miche deux fois plus grosse au même
tarif. Les trous de mémoire sont parfois
étranges. Les experts expliquent sou-
vent que les consommateurs surestiment la hausse des prix car ils sont plus
sensibles aux prix du quotidien qui augmentent (le café, la baguette) qu’aux prix
des achats moins fréquents qui baissent
(le téléviseur, l’ordinateur). Mais les consommateurs oublient aussi beaucoup
plus vite les prix de tous les jours. J’ai
encore en tête le prix de la dernière voiture que j’ai achetée, en 2010, ou même
de la précédente, en 1996 (c’est facile, ça
se terminait dans les deux cas par quatre zéros). Je n’ai en revanche pas le
moindre souvenir du prix de la baguette
il y a neuf ou vingt-trois ans.
Baguettes caoutchouteuses
D’autres réactions portent sur un problème encore plus sérieux. L’amie Hedwige m’a vertement interpellée : « Tu
fais où tes courses ? En tous les cas, en Ilede-France ce n’est jamais 0,88 euro ! »
Après vérification, elle entendait défendre la boulangerie traditionnelle. « Ce
que ne dit pas l’Insee, c’est que la baguette
à 5 francs était bonne, alors que celle à
0,88 euro ne l’est pas », affirme @tomiocor. De son côté, @HugoEpSyLoN suppose que « les ménages ruraux comparent le prix dans le temps d’une baguette
chez leur bon vieil artisan boulanger ».
Tandis que les statistiques agrègent les
milliards de baguettes caoutchouteuses à prix réduit des grandes surfaces.
L’hypothèse est contestable. Dans les
ruralités que je fréquente, les habitants
peu aisés vont acheter leur pain au
Super U ou à l’Intermarché, parce qu’il
est moins cher et qu’il n’y a pas besoin
d’entrer en ville pour l’acheter. Et des
grandes surfaces font du bon pain bon
marché. Admettons cependant que la
qualité moyenne de la baguette a baissé.
Cela justifie-t-il l’impression d’un prix
réel multiplié par 5 en dix-sept ans ?
Evidemment pas.
« Les chiffres constituent une vérité qui
dérange pour ceux qui sont dans le ressenti, l’a priori, la conspiration », estime
@PetiteFumee. « Echange passionnant
qui pose le problème actuel : comment
gérer le ressenti quand il est contraire aux
faits ? » demande @BucailleThomas.
Oui, comment débattre, négocier, décider ensemble quand on n’est même pas
capable de s’accorder sur un chiffre aussi
simple que le prix d’une baguette ? n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDEES & DEBATS // 11
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
LES ARTICLES LES PLUS PARTAGÉS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
art&culture
1. Tempête historique sur les métiers de la banque
2. Désormais, 26 milliardaires détiennent autant d’argent que la moitié de
l’humanité
3. Davantage de ménages démunis vont accéder à une couverture santé
complète
4. Le spectre de la déconsommation plane sur les commerçants
5. A Versailles, Macron va tenter de rassurer les investisseurs étrangers
LE POINT
DE VUE
Brexit : le début de la fin
de Laurent-Cohen Tanugi
Judith Benhamou
@judithbenhamou
t si le rejet massif par le Parlement
britannique de l’accord de retrait
de l’Union européenne (UE),
laborieusement négocié par Theresa
May, inaugurait non pas le chaos, mais le
retrait… du Brexit lui-même ? L’hypothèse semble à première vue audacieuse,
voire farfelue, mais l’est-elle vraiment ?
L’accord de sortie de l’Union européenne, rejeté mardi soir, représentait
l’aboutissement d’une tentative héroïque de Mme May de concilier l’inconciliable : respecter le vote d’une (courte)
majorité du peuple britannique, tout en
s’efforçant d’en limiter au mieux les
innombrables dégâts pour le Royaume-Uni. Il fut indiqué clairement tant
par Michel Barnier au nom de l’UE
que par Downing Street que cet accord
n’était plus négociable. « This is it ! :
l’accord représente la traduction raisonnable du Brexit dans la réalité, sauf à
envisager un “no deal” désormais très largement considéré comme suicidaire, et
dénoncé par Westminster. »
En rejetant l’accord de divorce conclu
avec l’UE, les parlementaires britanniques ont donc de facto très largement
rejeté le Brexit, ne laissant par défaut
sur la table que la perspective d’un
maintien dans l’UE, selon une modalité
ou une autre. Aussi paradoxale soit-
elle, cette conclusion n’a pas la seule
logique pour elle.
Revenons en arrière. En soumettant
l’avenir européen du Royaume-Uni aux
aléas du référendum pour des raisons
de pure politique intérieure, David
Cameron détournait la plus vieille
démocratie parlementaire de l’époque
LE POINT
DE VUE
Le pouvoir d’achat,
une appellation
non contrôlée
E
de Jacques Lebhar
e pouvoir d’achat est au cœur de
la crise sociale. Et la revendication de sa hausse suscite une
sympathie à peu près générale sans que
les réponses adéquates soient apportées. Au numérateur du ratio revenus/
dépenses, on ne peut objectivement
recommander une forte augmentation
des salaires. C’est une responsabilité de
chaque entreprise et forcer le mouvement pourrait avoir des conséquences
néfastes sur la compétitivité et l’emploi
des moins qualifiés.
Au dénominateur, renforcer les
règles de concurrence aurait des effets
létaux sur la filière agroalimentaire et
encouragerait l’importation de produits à bas prix. Baisser les taxes sur la
consommation aurait un effet marginal
sur les produits de première nécessité à
supposer que ce soit acceptable au
niveau européen.
Enfin, le débat est d’autant plus circulaire que les statistiques plutôt positives
sur le pouvoir d’achat sont tellement
macroscopiques qu’elles divergent du
ressenti négatif de la population.
Il faut donc aborder autrement le
problème qui est moins celui, indéfinissable, du pouvoir d’achat que celui,
bien réel, de la capacité des ménages à
satisfaire les besoins essentiels de consommation qui leur sont propres en
fonction de leur taille, de leur mode de
vie, de leur localisation géographique
et de la source de leurs revenus.
Ainsi posé, on aboutit à une multiplicité de situations qui sont le reflet de la
diversité et de la complexité du tissu
social.
Malgré le côté spectaculaire des faibles niveaux de revenus qui sont brandis, on devine l’absurdité d’une politique globale qui s’appliquerait à un
jeune ménage urbain avec enfants et
L
Petit musée, grandes collections
En rejetant l’accord
de divorce conclu avec
l’UE, les parlementaires
britanniques ont de facto
rejeté le Brexit.
Le vote du 15 janvier n’a
laissé par défaut sur la
table que la perspective
d’un maintien dans l’UE.
moderne de ses traditions et de ses responsabilités. Puis, une fois connue
l’issue du référendum, le « Brexit
means Brexit » de Theresa May continuait de marginaliser un Parlement
divisé, mais qui avait néanmoins voté
pour le maintien dans l’UE à une très
large majorité.
petits salaires, à un chômeur de longue durée dans une petite ville et à un
couple de retraités installés dans une
maison leur appartenant, pour s’en
tenir à quelques exemples. Ajoutons
à cela qu’ils n’achètent pas les mêmes
choses et que les prix de leurs paniers
de consommation peuvent connaître
des évolutions aussi diverses que
leur perception de la cherté et de
l’inflation.
Le problème réside dans
la capacité des ménages
à satisfaire leurs besoins
essentiels
de consommation.
La multiplicité
de situations est le reflet
de la diversité
et de la complexité
du tissu social.
Il faut éviter le dialogue de sourds
exacerbant les tensions et ne pas s’égarer sur le salaire minimum, l’imposition des patrimoines et les vertus supposées de la redistribution pour
améliorer la vie d’une partie de nos
concitoyens. Traiter leurs revendications implique la mise en exergue des
besoins essentiels de consommation
qui doivent faire l’objet de politiques
publiques plus efficaces et plus claires.
On peut accorder une priorité à quatre
d’entre elles :
– Le logement, au cœur de la vie
sociale et de la dignité individuelle. Un
poste de dépense parfois considérable.
Nous disposons depuis 1976 de l’APL,
Westminster reprend aujourd’hui la
main, en se rendant à l’évidence – mieux
vaut tard que jamais : le deal négocié
par Downing Street n’est pas aussi favorable que celui dont bénéficiait le
Royaume-Uni comme membre de l’UE,
et aucun autre accord ne le sera jamais.
La conclusion s’impose.
Dès lors, les voies de sortie du Brexit
peuvent conjuguer plusieurs modalités, avec la bénédiction des Vingt-Sept :
report de la date butoir du 29 mars,
révocation unilatérale de la notification
de l’article 50, second référendum,
mené cette fois en connaissance de
cause et à l’abri des manipulations de
l’opinion, voire vote parlementaire, juridiquement possible dans un pays
dépourvu de tradition référendaire et
où le référendum n’a qu’une valeur
consultative.
Ruse de la raison, ou manière toute
britannique de pratiquer le billard à
plusieurs bandes ? Sans doute un peu
des deux, mais en dépit des arrière-pensées politiciennes des uns et des autres,
le vote du 15 janvier a peut-être ouvert
la voie d’une sortie du Brexit… à
l’anglaise. Il était temps !
Laurent Cohen-Tanugi est avocat
et essayiste.
un formidable outil de solvabilité des
ménages modestes et de mixité sociale,
de plus parfaitement adaptable à la
diversité des situations sociales et géographiques.
– L’éducation et la formation. Toutes
les familles de pensée s’accordent sur
son importance, pas sur les politiques à
mener. Au moins pourrait-on établir un
consensus sur l’allégement de son coût
pour les classes moyennes et pas seulement pour les plus défavorisés.
– Les transports et les communications. En milieu urbain comme en
milieu rural, il faut permettre des dessertes régulières et peu coûteuses pour
les usagers, la fluidité de la circulation
automobile et un stationnement à un
coût abordable, mais aussi une généralisation de l’équipement numérique
à haut débit avec un appui à l’utilisation des solutions de travail et d’approvisionnement à distance. On peut se
garder de politiques générales au
profit de solutions et initiatives décentralisées.
– La solidarité sociale de proximité.
Notre société doit prendre conscience
de la nécessité de retrouver cette valeur
même mise au goût du jour. On peut
aussi encourager les services de proximité par la fiscalité et par des soutiens
locaux sous diverses formes, associatives mais aussi pourquoi pas lucratives.
L’emploi y trouvera son compte.
Certaines de ces politiques peuvent
avoir un coût significatif. Pour être
financées, elles peuvent impliquer des
évolutions de notre modèle social. Loin
de s’en inquiéter, il faut le souhaiter
avant qu’il dépérisse.
Jacques Lebhar, ancien président
d’Entenial, est fondateur et président
de LB-P.
ART
tionneur invétéré qui achetait surtout à l’hôtel Drouot
a fait don au musée d’un
Le chauvinisme local est
A Besançon.
ensemble de 460 tableaux
une chose bien ennuyeuse,
www.mbaa.besancon.fr
et 3.000 dessins anciens. Il
à une exception près : lorsa, par exemple, offert cinq
qu’il se traduit par une générosité exceptionpanneaux de Lucas Cranach (1472-1553),
nelle à l’égard des musées de sa cité. En Frangénie prolifique allemand connu pour ses
che-Comté, Besançon a ainsi inspiré une
scènes bibliques affriolantes comme son
prodigalité hors norme dans le domaine de
remarquable « Adam et Eve », deux panl’art au point que son musée des Beaux-Arts
neaux montrant, nu, le premier couple du
est devenu un des lieux incontournables
paradis, sur le point de croquer la pomme.
pour voir certains chefs-d’œuvre des collections françaises.
« Cosa rarissima »
L’institution vient de rouvrir après quatre
Le même Gigoux a fait don d’une peinture
ans de travaux et une campagne de restaumajeure du peintre de la renaissance véniration massive de ses collections. L’écrin
tienne Giovanni Bellini (vers 1430-1516),
composé d’un bâtiment du XIXe siècle
pour l’instant toujours à Londres, montrée
auquel a été additionnée une architecture
dans la somptueuse exposition « Bellini
radicale toute en béton en 1970 a été aéré,
Mantegna » à la National Gallery (« Les
ménageant partout des points de vue transEchos » du 12 octobre 2018) en échange d’un
versaux et des perspectives. La transformaTitien proposé par l’institution britannique.
tion signée du cabinet d’architectes Adelfo
Dans la catégorie peintures exceptionnelScaranello est élégante. Quelque
les de provenance diverse, on peut admirer à
1.500 mètres carrés ont été adjoints aux
Besançon une « Déploration sur le Christ
espaces d’exposition, qui totalisent désormort » qui s’étend sur 2,80 mètres de haumais 4.000 m2 montrant 1.200 œuvres. Le
teur, signée de l’immense peintre maniériste
directeur du musée, Nicolas Surlapierre, a
florentin Agnolo Bronzino (1503-1572). Le
pris le parti d’un exposé chronologique qui
biographe des peintres de la Renaissance,
met en exergue, justement, les différents
Vasari, qualifia l’œuvre de « cosa rarissima ».
bienfaiteurs de l’institution. Celui qui va
Immanquable aussi : le spectaculaire
marquer par l’ampleur de ses donations est
(3,5 mètres sur 5) « Hallali du cerf », de GusJean Gigoux, un peintre de Besançon qui, au
tave Courbet, sublime allégorie de la soufXIXe siècle, obtint un certain succès à Paris,
france de l’artiste, où le cervidé dans la neige
mais eut aussi l’intelligence d’investir dans
est attaqué par des chiens en folie. Courbet
des terres agricoles de sa région. Ce collecest né à 25 kilomètres de Besançon. n
Musée des BeauxArts et d’Archéologie.
Le musée vient de rouvrir après quatre ans de travaux et une campagne de
restauration massive de ses collections. Photo Architectures A. Scaranello / Yohan Zerdoun
Falk Richter à l’abordage
du bateau ivre européen
Vincent Bouquet
@VincentBouquet
THÉÂTRE
gouffre. Gangrené par la
montée des nationalismes,
de Falk Richter. Théâtre
sans cap, ni boussole, le
Difficile de trouver ville plus
national de Strasbourg
voilà qui se craquelle et
à-propos que Strasbourg
(03 88 24 88 24) jusqu’au
menace de se désintégrer.
pour créer un spectacle avec
24 janvier, puis en tournée
La faute, selon Richter, au
l’Europe au cœur. Siège du
européenne, et du
néolibéralisme qui, par sa
Parlement européen, la ville
18 septembre au 11 octobre
tentation hégémonique, a
symbolise ce carrefour des
au Théâtre de l’Odéon.
fait du néofascisme la seule
langues, des cultures, des
Durée : 2 heures.
alternative aux yeux de
histoires que Falk Richter
populations qui se sentent
s’attache à reconstituer dans « I am
délaissées, voire spoliées, par des élites
Europe », à travers les corps et les voix de huit
déconnectées, ne roulant plus que pour
performeurs qu’il a rencontrés lors d’ateliers
elles-mêmes. La faute, aussi, à ses blessures
organisés au long de plusieurs années.
causées par le colonialisme, savamment
Fiers de leurs identités composites, Lana
masquées et insuffisamment pansées, qui
Baric, Charline Ben Larbi, Gabriel Da Costa,
resurgissent aujourd’hui dans les cœurs et
Mehdi Djaadi, Khadija El Kharraz Alami,
les esprits des nouvelles générations.
Douglas Grauwels, Piersten Leirom et
Conçue comme une éponge capable
Tatjana Pessoa sont l’incarnation d’une
d’absorber tous les maux, y compris les plus
Europe en marche, qui a gommé ses fronrécents, la charge politique est lourde, dense,
tières pour les voir vivre, travailler, aimer
et prend à bras-le-corps une diversité colospar-delà les Etats-nations. Leurs conversasale de sujets – des « gilets jaunes » au terrotions-confessions, conduites en français,
risme, en passant par la violence numériallemand, anglais, espagnol, néerlandais,
que, les menaces environnementales et
arabe, croate ou portugais, font mouche
économiques. Non dénué de quelques naïparce qu’elles donnent à voir, et à entendre,
vetés ou provocations inutiles, ce patchwork
des fragments de vie avec l’Europe comme
pourrait paraître fourre-tout, mais il dit, au
pilier intime, consubstantiel du quotidien.
contraire, beaucoup de la complexité de la
situation. Loin d’un simple constat, il pose
Charge politique
un diagnostic et transforme le théâtre en un
Pour autant, comme le figure le déséquilibre
lieu de débat et de combat. Pris dans sa logiconstant des mouvements chorégraphique d’accumulation, le projet pourrait se
ques conçus par Nir de Volff, l’idéal collectif
révéler désespérant. Il est, au contraire, par
européen danse plus que jamais au bord du
sa belle énergie, intensément stimulant. n
I am Europe
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 // IDEES & DEBATS
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
prospective
Débattre ou
comprendre ?
LA
CHRONIQUE
de Jean-Marc
Jancovici
l était temps qu’il arrive ! Voici venir le grand
débat national, qui va enfin permettre de
comprendre comment passer à l’action sur la
transition écologique d’une manière qui ne mettra
pas les gens dans la rue. Que va-t-il amener de plus
que les débats et commissions portant sur la
question depuis le début des années 2000 ? Il y eut le
débat national sur les énergies en 2003, le Grenelle
de l’environnement en 2007, la commission
Energies 2050 en 2011, le débat national sur la
transition énergétique en 2013, sans oublier
quelques commissions parlementaires ici et là… La
réponse la plus probable est, hélas, pas grand-chose.
Car pour qu’un débat, fût-il petit ou grand, permette
d’avancer sur la bonne (ou la moins mauvaise)
politique publique pour traiter un problème, encore
faut-il que ce dernier soit correctement compris par
le commanditaire. Pour l’heure, ce n’est toujours pas
le cas : le monde politique continue de penser que la
transition écologique n’est qu’une variante de la
croissance perpétuelle. Malheureusement, les faits
nous disent l’inverse. Produire des biens et services,
c’est transformer – donc détruire sous leur forme
initiale – des ressources naturelles extraites de
l’environnement ! Dans ce cadre, la « transition
écologique » est l’équivalent d’un régime qui permet
de vivre plus longtemps : nous choisissons une
baisse de notre consommation – donc une
contraction de l’économie – en contrepartie d’un
confort matériel minimum qui dure le plus
longtemps possible. Cette vision-là ayant sa
cohérence interne, nous pouvons décider de
mesures pour la gérer au mieux. A l’inverse, si nous
réfutons toute idée de baisse de la consommation, la
transition écologique restera un discours. Il n’y aura
pas de croissance perpétuelle pour autant : le monde
étant fini, nous taperons simplement le mur des
ressources un peu plus tard, avec une chute à suivre
bien plus douloureuse, puisque la capacité
d’amortissement demande un minimum de
ressources résiduelles. Avec un peu plus de
7 milliards de terriens sur une planète qui n’a pas
augmenté de taille, la question fondamentale est
devenue simple : se mettre au régime pour durer, ou
non. Demander comment organiser une transition
écologique si elle n’est pas comprise pour ce qu’elle
est, c’est perdre son temps.
I
Jean-Marc Jancovici est associé de Carbone 4
et président de The Shift Project.
o
L’ INVENTION
Un robot entraîné à la fois
dans le virtuel et le réel
NYmal est une sorte de bouledogue fait de
boulons et de vérins. Il a été conçu par des
chercheurs de l’Ecole polytechnique
fédérale (ETH) de Zurich. Le logiciel de
déplacement de ce robot a été réalisé grâce à une
procédure innovante, présentée la semaine
dernière dans la revue « Science Robotics ». Pour
apprendre à marcher, ANYmal s’est entraîné dans
le monde virtuel, grâce à un système d’intelligence
artificielle, en apprenant de ses erreurs. Le
processus d’entraînement était jusqu’à présent
très limité par ce qu’on appelle le « fossé de la
réalité » : quand on passe du virtuel au réel,
généralement, ça ne marche pas. Pourquoi ? Parce
qu’il y a tellement de paramètres dans le monde
réel que les scientifiques n’arrivent pas à tous les
coder dans la simulation. Le robot peut toujours
s’entraîner directement dans le monde réel, mais
dans ce cas il faut des centaines d’heures d’essais,
un processus bien plus long et laborieux que dans
un ordinateur. Les chercheurs ont eu l’idée
d’entraîner un premier logiciel de déplacement
dans le monde virtuel, puis de le tester dans le
monde réel, et de renvoyer les données d’erreur
dans un second logiciel. La combinaison des deux
systèmes et les itérations ont permis au robot de se
mouvoir avec davantage de fluidité et de courir
25 % plus vite, très précisément à la vitesse de
4,32 kilomètres par heure. — R. D.
A
SUR
LE WEB
N’AYONS PAS PEUR
DES BÉBÉS CRISPR
Dans le « New England Journal of
Medecine », trois chercheurs en
génétique expliquent pourquoi la
technologie CRISPR-Cas9 ne
permettra pas de créer des bébés
à l’intelligence supérieure.
https://bit.ly/2MlaDLz
10
ans
UN CHALLENGE
PAS SI ANODIN
Poster des photos de soi à dix ans
d’intervalle : le #10yearschallenge
fait fureur sur les réseaux sociaux.
Mais il peut aussi servir à entraîner
des algorithmes, s’inquiète
Kate O’Nill, dans « Wired ».
https://bit.ly/2CmCK8L
INTELLIGENCE ARTIFICIELLE // Après des années de recherche et de tâtonnements, la reconnais-
sance visuelle trouve aujourd’hui toujours plus d’applications dans les usines et les entreprises.
La reconnaissance visuelle à l’assaut de l’industrie
Rémy Demichelis
@RemyDemichelis
a machine ressemble à une grosse
araignée enfermée dans une cage de
verre. A ses pieds, un tapis roulant
fait défiler des déchets plastiques. Chaque
fois qu’elle en voit un qui n’est pas transparent, sa bouche s’abat sur le détritus, le saisit
par succion et va l’évacuer dans une sortie
sur les côtés. La bête s’appelle « Max-AI », et
son rôle est d’écarter les plastiques opaques,
non recyclables, dans une usine de tri. Veolia en a acquis deux à l’automne, pour son
centre d’Amiens et celui de Nantes. L’entreprise a collaboré pendant six mois avec
BHS, le fabricant, afin d’adapter le logiciel
de reconnaissance visuelle aux déchets
européens. Un outil informatique élaboré
grâce à la technologie d’intelligence artificielle (IA) dite en « réseaux de neurones
artificiels ».
Le grand public pourra peut-être bientôt
en voir une autre application à la cantine de
son entreprise, puisque deux start-up françaises se sont lancées dans la reconnaissance des plateaux au moment du passage
en caisse : Deepomatic et sicara. Elles ont
toutes les deux dévoilé leur solution cet
automne. Pour le système développé par
Sicara et commercialisé par PI Electronique, il s’agit d’une borne équipée de trois
appareils photo. « Il faut qu’il y ait deux
résultats identiques au moins pour facturer », explique Benoît Limare, cofondateur
de Sicara, qui revendique un taux de confiance de l’ordre de 95 %.
L
Le défi de la banane
Si un plat n’est pas reconnu, charge au client
de compléter l’addition. Ces bornes seront
prochainement testées dans un restaurant
parisien – la banane semble encore poser
problème, car « elle n’est jamais disposée de
la même façon sur le plateau ; avec ou sans
assiette, sur le côté, le bas, le haut ». Mais
quand le système fonctionne, il est si rapide
que l’opération paraît instantanée.
Les réseaux de neurones artificiels, la
reconnaissance d’image et le retour en
grâce de l’IA ces dernières années sont intimement liés. Et cela en partie grâce à celui
que l’on surnomme le « parrain de l’IA » : le
chercheur d’origine britannique Geoffrey
Hinton. « Ce n’est pas juste que je ne trouvais
pas de travail au Royaume-Uni, c’est que je
n’arrivais même pas à avoir un entretien », se
souvient-il face à la caméra de Bloomberg. Il
termine sa thèse en IA en 1978 à l’université
d’Edimbourg, à un moment où plus personne ne croit en cette technologie, et certainement pas en l’approche du jeune docteur : le « connexionnisme ». C’est-à-dire les
réseaux de neurones artificiels, qui reproduisent grossièrement le fonctionnement
du cerveau et qui peuvent apprendre automatiquement à partir de données.
En 1989, le Français Yann Le Cun et ses
collègues des Bell Labs d’AT&T réussissent
à appliquer cette technique pour la lecture
des codes postaux manuscrits, une des premières applications des réseaux de neurones dans l’industrie. C’est un progrès, mais il
faudra encore attendre un peu avant
l’explosion de l’IA.
En 2012, Geoffrey Hinton et son équipe de
l’université de Toronto mettent finalement
au point un système de reconnaissance
visuelle qui fait passer le taux d’erreur de
détection d’objets dans une image de 25 % à
16 % (1). Et en 2015, Microsoft annonce avoir
des performances supérieures à celles de
l’humain.
Durant la même période, l’industrie s’est
de plus en plus intéressée à la reconnaissance visuelle pour de multiples usages,
avec ou sans réseaux de neurones. Vinci
Energies, avec sa branche Actemium, propose un produit, dit de « control vision »,
pour l’inspection du fuselage des avions à
Toulouse. Un véhicule à guidage autonome
circule autour de l’appareil et prend des
photos, puis « le système mesure des écarts
entre le modèle et ce qu’il voit », explique
Christophe Dubois Destrizais, manager en
projets d’innovation chez Vinci. Le système
de vision a été mis au point par Diota,
Le robot Max-AI utilise l’intelligence artificielle pour trier les déchets ménagers. Il est installé
dans les centres Veolia à Amiens et à Nantes. Photo Veolia/BHS
Dates clefs
1952
•création
du code-barres.
1957
Frank Rosenblatt met
au point le
Perceptron, système
en réseau de neurones
artificiels qui apprend
les lettres de l’alphabet.
Années 1980
l’entreprise américaine
Automatix commence
la commercialisation
de robots utilisant des
systèmes de
reconnaissance
visuelle.
1989 : Yann Le Cun
et son équipe aux Bell
Labs d’AT&T publient
leurs travaux sur un
système de
reconnaissance
visuelle de chiffres
manuscrits.
2012 : Geoffrey
Hinton présente, avec
ses collègues de
l’université de Toronto,
son système de
reconnaissance
visuelle AlexNet
au concours ImageNet
et permettent
à la discipline de faire
un bond.
2015 : Microsoft
annonce avoir un taux
d’erreur inférieur
à celui de l’humain
(5 %) dans la détection
d’objets dans
une image.
•
•
•
•
•
start-up française qui a développé ses technologies avec le Commissariat à l'énergie
atomique et aux énergies alternatives (CEA).
Les jeunes pousses prennent donc souvent le relais, comme Scortex. La start-up
met au point des systèmes de contrôle qualité, par exemple pour l’industrie automobile, pour les pièces des moteurs ou les peintures sur des tableaux de bord. « Tout ce qui
guide notre solution, c’est la compréhension
du coût de la qualité : inspection, défauts et
collection de données », explique Aymeric de
Pontbriand, PDG cofondateur. Pour l’inspection, « il faut trouver des opérateurs qualifiés, ce qui n’est pas simple et coûte cher ».
Un défaut sur une pièce et la réputation du
fournisseur en prend un coup : « Ça va diminuer son score auprès du client », continue
Aymeric de Pontbriand. Enfin, « un opérateur qui détecte les défauts ne doit pas toujours les référencer ». La reconnaissance
visuelle pallie ce manque d’informations
pour essayer d’identifier où apparaissent
les problèmes sur la chaîne.
Contraintes des métiers
et du terrain
Ce domaine est sans doute l’un de ceux dans
lesquels la machine peut remplacer
l’humain, mais elle permet en même temps
de faire émerger de nouvelles données qui
demandent à leur tour à être analysées.
Comment penchera la balance des emplois
à la fin ? « Bien malin celui qui peut dire ce qui
va se passer », avait déclaré aux « Echos »,
Cédric Villani, député, mathématicien,
auteur d’un rapport sur l’IA.
Pour le moment, les ingénieurs cherchent
déjà à connaître les contraintes des métiers
et du terrain auxquelles ils ne pensent pas
toujours. Lucas Nacsa, PDG et cofondateur
« Tout ce qui guide
notre solution, c’est
la compréhension
du coût de la qualité. »
AYMERIC DE PONTBRIAND
PDG cofondateur de Scortex
de Neovision, en a fait l’expérience pour sa
collaboration avec le Centre Technique du
Cuir, commencée l’année dernière.
Un nouveau marquage des peaux est
actuellement à l’étude pour en améliorer la
traçabilité, il doit être lisible à la fois par une
machine et par un humain. « Au début, on a
demandé au tanneur de prendre des photos
avec un téléphone pour constituer la base de
données, mais il nous a dit que ce n’était pas
possible », explique Lucas Nacsa. Il n’a compris qu’une fois sur place : l’humidité nécessite un appareil étanche et les opérateurs,
qui travaillent avec des gants, ne pouvaient
pas s’attarder à prendre les photos.
Comme les peaux évoluent avec le temps
et au fil de leur traitement – « On ne se l’imagine pas, mais les cuirs passent par une étape
où ils sont bleutés » –, la technologie des
réseaux de neurones artificiels était la plus
adaptée ; bien entraînés, ces systèmes sont
moins sensibles aux variations. Si les bananes leur donnent encore du fil à retordre, ils
sont promis à un bel avenir : le cabinet
Grand View Research estime le marché de
la reconnaissance visuelle à près de 10 milliards de dollars au niveau mondial, un secteur qui devrait connaître une croissance
annuelle de 7,7 % jusqu’en 2025. n
La perfection n’est pas de ce monde
« Souvent on nous demande des technologies qui marchent à 100 %,
mais c’est une méconception, indique Lucas Nacsa, PDG cofondateur
de Neovision. Tout système est défaillant, il y a toujours une probabilité
que le défaut ne soit pas perçu, comme avec un être humain. » La machine
apprend à partir de ce qu’elle connaît, de ce qu’elle a déjà vu, mais elle
ne peut pas anticiper des situations entièrement nouvelles. « L’humain et
la machine ne vont pas détecter les mêmes défauts, ajoute Aymeric
de Pontbriand, PDG cofondateur de Scortex. Une trace de marqueur,
pour la machine, c’est compliqué de savoir que ce n’est pas un défaut. » Le
meilleur système est encore celui qui conserve un humain dans la boucle.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 13
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
enquête
Dans l’immense newsroom
du groupe Mediapro, où
cohabite salle de rédaction
et cabines de commentateurs, des images de sport
du monde entier arrivent.
Photo DR
Marina Alcaraz
@marina_alcaraz
— Envoyée spéciale à Barcelone
n immense bâtiment
de 52.000 mètres
carrés au cœur de
Barcelone, où se croisent
quelque 2.000 des plus de
6.600 salariés de Mediapro. « C’est de ça dont je suis
le plus fier dans ma carr i è r e . » Av e c u n b r i n
d’émotion, le magnat catalan Jaume Roures, lunettes
rondes et front dégarni,
pointe du doigt le siège
social de Mediapro, où sont
logés huit des studios du
groupe. « C’est la meilleure
réponse à ceux qui disent de
nous qu’on n’est que des mercenaires du foot, sans créer quelque chose », sourit le PDG, qui
dirige l’entreprise avec Tatxo
Benet, également ancien de TV3.
Quasiment inconnu des Français,
Mediapro a fait une entrée fracassante en mai dernier en ravissant les
principaux droits de la Ligue 1 au nez et à
la barbe de Canal+, pour presque 800 millions d’euros par an. Un groupe détenu par
des Chinois, à la réputation de cow-boy,
avec un patron qui se dit trotskiste, fervent
défenseur du droit à l’autodétermination de
la Catalogne… Il n’en fallait pas plus pour
mettre le petit monde du PAF en ébullition.
« C’est presque impensable que quasiment
personne ne les ait vus arriver, alors qu’ils
sont très actifs en Espagne, et qu’ils avaient
commencé à s’étendre ailleurs », observe un
bon connaisseur.
Créé en 1994, le groupe catalan, qui affiche un chiffre d’affaires de 1,65 milliard
d’euros en 2017 (plus de 1,95 milliard prévu
en 2018) et un résultat opérationnel de presque 190 millions, est non seulement un
acteur de poids en Espagne, mais est aussi
présent dans une cinquantaine de
pays. Dans son immense newsroom, où
cohabite salle de rédaction et cabines de
commentateurs, des images de sport du
monde entier arrivent. « Nous recevons les
signaux des matchs et on les commente à 90 %
d’ici en plusieurs langues pour les différentes
chaînes. L’idée est de centraliser la production
et réaliser des synergies », explique Emili Planas, chargé de la production. Mediapro
assure la production technique d’une trentaine de chaînes dans le monde. Il détient la
moitié de beIN La Liga en Espagne (à parité
avec l’actionnaire qatari), qui revendique 4,5 millions d’abonnés, ainsi que Gol T,
une chaîne gratuite dédiée au sport, assez
proche de la chaîne L’Equipe mais davantage marquée par le foot, avec une audience
limitée (autour de 1 %). Il vient d’obtenir,
pour l’Espagne, les droits du Mondial 2022
de football, qui se déroulera au Qatar, ainsi
que d’autres compétitions (Mondial féminin etc.). Mediapro va ainsi lancer en 2022
une chaîne temporaire sur le Mondial,
payante dans la péninsule ibérique.
U
Pari ambitieux
En France, l’objectif du groupe est de lancer
une chaîne de sport en 2020 avec la Ligue 1
mais aussi des droits de la Ligue 2 qu’il vient
d’acquérir. Mediapro est en train de finaliser le recrutement d’un directeur. Ce lancement est un pari ambitieux « mais nous
avons le temps devant nous, estime Jaume
Roures. Et surtout, l’expérience », poursuit
le presque septuagénaire à l’allure de startuppeur, avec son jean et sa chemise au col
déboutonné. Peu de détails filtrent encore
sur le business model de cette future chaîne
française, qui ressemblera a priori « beaucoup à beIN Sports, avec des matchs, des
interviews et des magazines autour du foot,
avance Jaume Roures. Avec un budget
annuel de 15 à 20 millions d’euros, hors
droits, on peut faire tourner une chaîne. Et
nous avons déjà du personnel en France, environ 140 personnes principalement pour
beIN… On travaillera pour nous plutôt que
pour d’autres ». Il y a quelques mois, Jaume
Roures avait évoqué un prix d’abonnement
potentiel de 25 euros, jugé élevé par certains, et vise les 4 millions d’abonnés pour
être rentable.
Un certain nombre d’observateurs ont
toutefois des doutes. « Quatre millions
Droits du foot :
dans les coulisses
de Mediapro
REPORTAGE // Le groupe catalan, qui a raflé l’an dernier les droits
de la Ligue 1 à Canal+, se prépare à lancer une chaîne sportive en France.
Coup de projecteur sur un petit empire audiovisuel aux activités
protéiformes et sur son singulier patron, Jaume Roures.
d’abonnés, ça paraît énorme. C’est le niveau
de beIN Sports qui est là depuis des années et
qui est multisports. Le bassin de consommateurs serait plutôt d’un peu plus de 2 millions », commente Christophe Lepetit, économiste du sport, au CDES Limoges. « BeIN
n’est toujours pas rentable et ils ont le Qatar
derrière, est-ce que l’actionnaire chinois va
accepter ça ? » interroge un bon connaisseur de foot. Beaucoup de spécialistes se
demandent s’il y a la place pour quatre chaînes de sport (avec RMC Sport, Canal+, beIN
et la future chaîne), ce qui pourrait donner
lieu à des consolidations.
Revirements passés
Un dirigeant de Canal+ évoquait récemment la possibilité que Mediapro doive au
final revendre des droits même si le groupe
le dément formellement. Et, de fait, en Espagne, le groupe s’est déplumé de plusieurs
droits : il a revendu avant l’été ceux de la
Ligue des champions à Telefonica qui avait
remporté quelques jours avant plusieurs
lots de la Liga pour la période 2019-2022…
« Mais nous avons conservé la diffusion dans
les bars, restaurants, se défend Jaume Roures. Bon nombre d’entre eux ne sont pas
abonnés à des chaînes de sport ou en passent
de manière illégale. En Grande-Bretagne, une
grande partie de l’argent du ballon rond provient des pubs. » BeIN La Liga fermera donc
pour les particuliers à partir de l’été prochain, pour réouvrir, peut-être sous un
autre nom, pour les établissements publics
et Mediapro assurera la production de la
chaîne de Telefonica. En Italie, aussi, le
groupe a connu un revirement de situation
après avoir gagné l’appel d’offres 2018-2021
pour la Série A. Au terme d’une action en
justice menée par son rival malheureux
Sky, la Ligue italienne a demandé des garanties supplémentaires. Or celles-ci devaient
être apportées par son actionnaire chinois Orient Hontai Capital, dont l’entrée au
capital (53,5 %) n’était alors pas encore bouclée… Le deal a du coup capoté. « La Chine
n’est pas toujours bien appréciée à Milan »,
résume pudiquement Jaume Roures.
« Mais n’était-ce pas volontaire, une fois que
Mediapro s’est rendu compte de la difficulté
de rentabiliser la chaîne ? » grince un observateur.
Négociations tous azimuts
Pour Jaume Roures, qui cultive un côté très
zen, point d’inquiétudes : « Pour réussir, il
faut parvenir à faire une chaîne très ciblée, et
non pas plusieurs sports, des séries etc. »
Manière au passage d’égratigner Canal+.
« Nous pouvons faire grossir le bassin d’abonnés. Il y a du potentiel avec une meilleure
organisation. Les clubs et les chaînes ne travaillent pas assez ensemble. En Espagne,
nous discutons beaucoup sur l’accès des
caméras aux vestiaires, les interviews des
joueurs, les horaires des matchs, etc. Quand
on met des centaines de millions d’euros dans
le foot, on peut espérer améliorer les choses »,
poursuit-il. « Or, la culture de Canal+ qui a la
mainmise sur le foot n’est pas vraiment de
discuter. Il est assez rare qu’ils se remettent en
cause », ajoute-il. L’une des clefs de sa réussite est liée aux négociations avec les opérateurs télécoms et Canal+, pour la distribution de sa chaîne, discussions qui devraient
débuter formellement cette année. « Avec
SFR, qui a La Ligue des champions, il est logique que l’on s’entende », pronostique déjà
Jaume Roures. Et le trublion catalan veut
voir plus loin : « Arrêtez de penser un univers
de façon figée. En Inde, on a fait un accord avec
Facebook. On va aussi étudier ce que les Gafa
pourraient nous apporter en France… »
Mediapro est considéré comme un
groupe solide – et « l’actionnaire chinois a dû
mener des due diligence sévères », comme le
rappelle un concurrent même si le groupe
(ou plutôt sa maison mère Invictus), placé
sous surveillance en mai par l’agence S & P,
a connu des périodes très compliquées. Il
s’était placé volontairement sous le régime
des faillites de mi-2010 jusqu’à fin 2011, au
plus fort de ce qu’on a appelé la « guerre du
foot » en Espagne, qui l’a mené plusieurs
fois devant les tribunaux contre son compatriote Prisa. Plus récemment, sa branche
américaine a connu des démêlés avec la justice, sur des paiements litigieux, qui s’est
résolu par un arrangement l’été dernier.
Producteur à succès
En plus son activité principale dans le sport,
Mediapro est aussi un acteur important du
paysage audiovisuel espagnol et même
européen. « Le point commun entre nos différentes activités est de raconter des histoires », commente la porte-parole du groupe.
Au sein du bâtiment du Barcelone, un petit musée est là pour
rappeler la diversité des activités : images de courses de dromadaires filmées par les équipes de Mediapro, paraît-il très
populaires dans les pays du
Golfe, photos de guerres où
Mediapro a envoyé des équipes techniques, affiches de
cinéma… Même les lunettes
cassées ici de Woody Allen
sont exposées, le groupe
ayant assuré la production
de plusieurs films comme
« Midnight in Paris » ou
« Vicky Cristina Barcelona ».
Pour l’anecdote, Jaume Roures raconte avoir écrit à
Wo o d y A l l e n , q u i av a i t
remarqué un film de Mediapro, pour lui proposer de travailler avec lui.
Mediapro peut ainsi se prévaloir de plusieurs récompenses,
dont deux oscars. Et en production
télévisuelle, il se présente comme le
leader en Espagne, avec un quart de la
programmation en prime time des chaînes nationales. Il a aussi travaillé avec des
chaînes ou des producteurs étrangers. Par
exemple, il a vendu l’adaptation de « Vis-àvis » à M6 et coproduit « The Young Pope »
avec Wild Side Films et Haut et Court. Au
total, le « contenu » devrait représenter
259 millions d’euros en 2018, selon la société.
Par comparaison, on estime à un peu moins
de 200 millions d’euros le chiffre d’affaires
de Lagardère Studios, l’un des leaders français… Mais ce sont les « services audiovisuels », son métier historique, qui lui assure
encore l’essentiel des revenus hors sport,
selon Moody’s, puisque Mediapro loue des
cars régie, assure la transmission d’événements, la location de matériel, la création de
studios, etc. C’est Mediapro qui a « monté »
le studio télé de franceinfo, la chaîne du service public lancée en 2016, ou encore lui qui
a mis en place le bureau de France 24 en
espagnol ouvert à Bogotá en 2017.
Mais le groupe étend son expertise bien
au-delà de l’audiovisuel. « Nos équipes ont
beaucoup de liberté pour imaginer des activités. Nous avons un fonctionnement très horizontal », explique Jaume Roures. Mediapro
a ainsi des activités de conception dans
l’urbanisme ou la réalisation de l’organisation de lieux et musée : il a produit une
exposition de réalité virtuelle sur le
réchauffement climatique, pour la société
des eaux de Barcelone – vraiment bluffante
– refait le musée du Barça, et est en train
Mediapro détient la moitié
de beIN La Liga en Espagne
(à parité avec l’actionnaire
qatari), qui revendique
4,5 millions d’abonnés.
de réaménager le musée de la Sciences de la
ville catalane. A l’étranger, il travaille avec
un club français très connu, pour un projet
encore tenu secret, ou sur un musée autour
de Messi en Chine – « un projet de 160 millions d’euros, quand même », sourit David
Xirau, de la division « manifestations ». Justement la Chine. Son nouvel actionnaire
chinois pourrait-il lui ouvrir des portes ?
« C’est un énorme potentiel. Mais on va commencer doucement avec l’e-sport », répond
Jaume Roures, qui vient d’ouvrir un bureau
à Shanghai et est devenu l’intermédiaire
asiatique pour des droits du foot chinois.
Mais l’homme fort du foot européen, qui
a grandi dans la pauvreté, refuse de faire de
grands plans stratégiques, se disant « pragmatique et sachant saisir les opportunités ». Il veut grossir par croissance externe,
scrutant des sociétés de services audiovisuels à l’étranger, « notamment celles de plus
de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires,
précise-t-il. Nous avons la capacité de faire de
grosses acquisitions. » Mediapro est ainsi
régulièrement cité par la presse espagnole
comme un potentiel repreneur du groupe
Zeta, qui possède le journal « El
Periódico ». Quant à une suite en politique,
que certains lui prêtent, ce père de trois
enfants coupe court. « J’ai suffisamment à
faire, non ? » n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 //
Mardi 22 janvier 2019Les Echos
,
Budget de l’Etat 2018 : 390,8 milliards d’euros // PIB 2017 : 2.420 milliards d’euros courants
// Plafond Sécurité sociale : 3.377 euros/mois à partir du 01-01-2019 // SMIC horaire : 10,03 euros
à partir du 01-01-2019 // Capitalisation boursière de Paris : 1.406,33 milliards d’euros (au 28-12-2018)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 103,45 en novembre 2018 // Taux de chômage (BIT) : 9,1 %
au 3e trimestre 2018 // Dette publique : 2.322,3 milliards d’euros au 3e trimestre 2018
Les chiffres
de l'économie
EN FRANCE
À L’ÉTRANGER
MÉTÉO 24 DÉPARTEMENTS
EN VIGILANCE ORANGE NEIGE
AFGHANISTAN RENCONTRE
ENTRE TALIBANS ET AMÉRICAINS
Vingt-quatre départements du centre
et du Nord, dont Paris, ont été placés
lundi en vigilance orange en raison
d’un épisode neigeux hivernal « habituel » qui doit toucher mardi et mercredi un grand quart nord-est du
pays, a indiqué Météo-France. Les
transports scolaires et interurbains
seront suspendus mardi dans l’Aisne,
le Pas-de-Calais et une partie du
Nord, a annoncé le conseil régional.
Les talibans ont annoncé lundi avoir
rencontré des représentants américains à Doha, au Qatar, où ils possèdent un bureau politique, pour un
nouveau round de négociations
visant à mettre un terme à la guerre
en Afghanistan. Le but de cette rencontre était double : faire accepter
par les Américains un ordre du jour
prévoyant de mettre fin à l’invasion
de l’Afghanistan et empêcher que ce
dernier soit utilisé, à l’avenir, contre
d’autres pays.
AUDITION BENALLA RÉPOND
A MINIMA AUX SÉNATEURS
LA PHOTO DU JOUR
Le cirque selon Maria Grazia Chiuri chez Dior
Alain Jocard/ AFP
RUSSIE L’UNION EUROPÉENNE
SANCTIONNE QUATRE RUSSES
DANS L’AFFAIRE SKRIPAL
« Je n e p our ra i p a s répon dre » :
Alexandre Benalla, ex-collaborateur
d’Emmanuel Macron, s’est refusé, ce
lundi, à donner suite aux principales
questions du Sénat sur ses passeports
diplomatiques utilisés de façon abusive après son renvoi de l’Elysée, se
retranchant derrière l’instruction
judiciaire en cours. Dans un propos
liminaire il a seulement reconnu
avoir commis « un certain nombre
d’erreurs » et affirmé ne pas avoir
menti lors de sa première audition.
L’Union européenne a décidé lundi de
sanctionner le chef du service de renseignement militaire russe (GRU), l’un
de ses adjoints et deux officiers mis en
cause dans l’empoisonnement de l’exagent double Sergueï Skripal et de sa
fille Ioulia en mars dernier à Salisbury,
dans le sud de l’Angleterre. Le Conseil
des ministres des Affaires étrangères
de l’UE a décidé de les sanctionner par
un gel de leurs avoirs et une interdiction de voyager dans l’Union.
ÉTATS-UNIS KAMALA HARRIS
EN ROUTE POUR LA MAISONBLANCHE
Le comte de Paris, Henri d’Orléans,
prétendant au trône de France, est
mort lundi, à l’âge de 85 ans. Il était descendant du frère de Louis XIV, mais
aussi de Philippe-Egalité, qui avait voté
la mort du roi Louis XVI. Son décès
coïncide avec l’anniversaire de la décapitation de ce dernier, le 21 janvier
1793. « Le roi est mort, vive le roi », a
tweeté le mouvement royaliste Action
Française.
VIOL DU « 36 » LA PAROLE
DE LA PLAIGNANTE FRAGILISÉE
L’ancienne serveuse du pub où une
touriste canadienne a rencontré des
policiers du 36 quai des Orfèvres, jugés
pour viol aux assises, a fragilisé ce
lundi la version de la plaignante.
« J’avais l’impression que c’était pas tellement la vérité ce qu’elle m’a raconté
cette nuit là [...] Son histoire était un peu
bizarre. Elle a changé des détails », a-telle dit, tout en admettant que certains
de ses souvenirs, qui remontent à 2014,
restent « flous ».
Nicholas Kamm/AFP
ROYAUTÉ MORT DU COMTE
DE PARIS, PRÉTENDANT
AU TRÔNE DE FRANCE
Inépuisable source d’inspiration, le cirque a une fois de plus fourni la matière du défilé haute couture de Dior pour la mode
printemps-été 2019. Ecuyères et acrobates se sont succédé au musée Rodin mettant en valeur la richesse et la précision
du travail des ateliers de l’avenue Montaigne.
La sénatrice américaine Kamala Harris a annoncé lundi sa candidature à
l’élection présidentielle de 2020,
rejoignant le groupe croissant des
prétendants démocrates souhaitant
empêcher Donald Trump d’accéder à
un second mandat. « Le futur de notre
pays dépend de vous et de millions
d’autres personnes élevant nos voix
pour défendre les valeurs américaines », a-t-elle déclaré.
GRÈCE LE PARLEMENT VOTE SUR
SUR LE NOM DE LA MACÉDOINE
Les députés grecs se prononcent
jeudi sur l’accord conclu entre Athènes et Skopje sur le nom de l’ancienne
républicaine yougoslave de Macédoine, a-t-on appris mardi de source
parlementaire. Les députés macédoniens ont déjà validé cet accord qui
prévoit que l’ancienne république se
nommera Macédoine du Nord.
PIÈGES À OISEAUX SAISIE
RECORD CHEZ UN BRACONNIER
GENÈVE L’OMS PLAIDE POUR
MIEUX SOIGNER LES MIGRANTS
La justice a ouvert une enquête après
une saisie record de 1.903 pièges à
oiseaux au domicile d’un braconnier du
Var, chez qui des dizaines d’oiseaux
morts et vivants, pour certains protégés, ont été découverts. « Des dizaines
d’oiseaux morts, 2.000 pièges, 17 armes
de chasse. De la barbarie », a commenté
sur Twitter le ministre de la Transition
écologique François de Rugy.
L’Europe doit garantir un meilleur
accès des migrants aux services de
soins, alerte lundi l’OMS dans son
premier rapport sur la santé des
nouveaux arrivants sur le Vieux
Continent, où leur prise en charge
reste inégale. « Le plus important,
c’est un meilleur accès aux services de
santé », estime Santino Severoni
(OMS Europe).
Photo Swan Gallet/WWD/Rex/Sipa
ON EN PARLE À BOGOTA
Colombie : la guérilla fait dérailler le processus de paix
Un attentat contre une école de police, qui a fait 20 morts, a été revendiqué par l’ELN.
Michel De Grandi
@MdeGrandi
(23 décembre-9 janvier). « Le président n’a pas accordé la dimension nécessaire à ce geste de paix »
et « sa réponse a été de mener des
attaques militaires contre nous,
sur tout le territoire national »,
déclare le mouvement. Il propose la conclusion d’un cessezle-feu bilatéral « pour créer un climat favorable aux efforts de paix »
et se déclare disposé « à ce que
soient respectées des zones déterminées des installations militaires
et de l’ELN ». A la suite de l’attentat, le président Duque, en enterrant le dialogue de paix avec
l’ELN vendredi, a réactivé les
mandats d’arrêt visant les négociateurs de la guérilla.
« En radicalisant la confrontation avec le gouvernement d’Iván
Duque, l’ELN dit vouloir le pous-
tion d’Iván Duque en juin, le climat en Colombie s’est considérablement détérioré. Cette fois,
sans même attendre la revendication officielle de l’attentat, Iván
Duque a mis en cause la guérilla
guévariste et a décidé de rompre
le processus de paix engagé avec
elle. En fait, les discussions qui
avaient lieu à La Havane étaient
déjà suspendues avant que
l’attentat de Bogota n’entraîne
leur fin.
’est un fait majeur qui
confirme que le processus de paix en Colombie est de plus en plus fragilisé. La
guérilla colombienne de l’ELN
(Armée de libération nationale,
extrême gauche) a, en effet,
reconnu, lundi, être responsable
de l’attentat contre l’Ecole nationale de la police à Bogota qui a
fait 20 morts, jeudi, et 68 blessés. « L’opération effectuée contre
ces installations et ces troupes est
licite dans le cadre du droit de la
guerre, il n’y a eu aucune victime
non combattante », s’est justifiée
la direction nationale de l’ELN
dans un communiqué mis en
ligne sur son site. Depuis l’élec-
C
Réponse à Duque
La guérilla justifie son geste
comme une réponse à des activités militaires menées par le gouvernement du président Duque
pendant le cessez-le-feu unilatéral que l’ELN avait déclaré pour
N o ë l e t l a f i n d e l ’a n n é e
ser à retourner à la négociation »,
explique Christophe Ventura,
directeur de recherche à l’IRIS.
Toujours réfractaires à ce processus, ces groupuscules de
l’ELN se sont distingués des
FARC plus nombreux et qui ont,
eux, respecté l’accord conclu
avec le gouvernement. Ils ont
déposé leurs armes, ont rendu
les terres à l’Etat colombien,
mais ne sont pas loin à présent de
se sentir floués. Et ils ne peuvent
guère compter sur le soutien de
la population. « Elle est traversée
par un sentiment composite. En
même temps qu’elle rejette les guérillas, elle exprime un sentiment
de grande lassitude » vis-à-vis de
ce conflit qui dure depuis plus de
cinquante ans, poursuit Christophe Ventura. n
4
5
5
0
7
MERCREDI
CREDI
-1/4
1/4
2
4
8
-1/2
1/6
1
8
2
1
1
6
2/6
2
1
1/6
5
-2/2
2/2
4
2
3
-4/0
4/0
2/6
2
3
JEUDI
8
7
-2/3
2/3
-1/5
3/7
1
12
10
6
9
1/5
10
7
9
-3/1
/
6/9
VENDREDI
1/6
11
2/8
0/3
0/3
9/14
11/14
12/14
-3/0
-3/0
-4/-1
-1/1
0/4
-2/2
17/23
18/24
18/24
-5/1
-6/1
-2/1
12/22
15/20
14/24
6/10
7/14
8/14
2/5
-2/4
0/4
3/9
5/13
6/11
0/6
1/6
1/5
-20/-14
4
-21/-122
-19/-122
-9/-1
0/3
4/7
29/41
28/40
28/40
0
9/14
10/16
11/17
5/13
6/13
8/11
24/30
24/31
24/31
23/31
22/26
22/31
5/13
4/8
3/8
-12/-3
3/4
-2/-1
-3/1
-5/2
-4/1
MERCREDI
-1/3
1/3
3
8
JEUDI
DI
0/2
3/9
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
www.lesechos.fr
L’essor des
diamants
de synthèse
risque d’obliger
les producteurs
à revoir leur
stratégie. // P. 29
DEVISES EUR/GBP 0,8815 EUR/JPY 1,2464 EUR/CHF 1,1339 GBP/USD 1,2897 USD/JPY 1,0962 USD/CHF 0,9974 TAUX EONIA -0,371 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,308 OAT 10 ANS 0,6368 T-BONDS 10 ANS 2,8454
INDUSTRIE & SERVICES
TOURISME
DERNIÈRE HEURE
Nouvelle année record pour
le tourisme mondial. // P. 16
RGPD : la CNIL inflige une amende
historique à Google
AIR FRANCE
Le virage stratégique de la compagnie entre les mains des pilotes.
// P. 17
INFRASTRUCTURES
ArianeGroup
envisage
une mission
sur la Lune
Shutterstock
Anne Bauer
@annebauerbrux
Le Port du Havre a toujours
du mal à développer le transport
fluvial. // P. 18
ADECCO
Le groupe va recruter 10.000 CDI
intérimaires cette année. // P. 20
PSA
Le constructeur poursuit
son retrait de Gefco. // P. 21
MCDONALD’S
La branche française du groupe
de restauration rapide mise sur
le design italien. // P. 22
START-UP
E-COMMERCE
DR
La CNIL reproche notamment au groupe de Mountain View (Californie) de ne pas recueillir convenablement
le consentement des utilisateurs. Photo Moe Zoyari/Redux-RÉA
Wynd peut se renforcer
à l’international. // P. 23
HIGH-TECH & MÉDIAS
DONNÉES
La discrète arrivée des géants
du Net dans la cybersécurité.
Le géant américain devra
débourser 50 millions
d’euros pour ne pas
avoir respecté les nouvelles
règles européennes
en matière de données
personnelles.
// PP. 24-25
PME & RÉGIONS
AMÉNAGEMENT
DU TERRITOIRE
Zones d’activité économiques :
jackpot ou cadeau empoisonné ?
// P. 26
FINANCE & MARCHÉS
BANQUE
Mobilisation générale
de l’Allemagne pour sauver
ses banques. // P. 28
BANQUE CENTRALE
Dublin bien placé pour obtenir
un poste clef à la BCE.
// P. 31
ARDIAN
La société française lève le plus
gros fonds d’infrastructure
européen. // P. 31
CARNET // P. 35
GESTION D’ACTIFS
FONDS
Pourquoi la gestion active n’a pas
atténué la baisse des marchés.
// P. 32
SUR
DANS
« LA CHRONIQUE
BOURSE »
À 13H ET 17H30
DU LUNDI AU VENDREDI
Sébastien Dumoulin
@sebastiendmln
C’est une première qui fait mal. La CNIL a
infligé à Google sa toute première amende au
titre du RGPD (Règlement général sur la protection des données), huit mois après l’entrée
en vigueur de ce texte européen encadrant
l’utilisation des données personnelles.
Et les 50 millions d’euros réclamés au
géant américain font voler en éclat les
compteurs de l’institution. Les sanctions
de la CNIL étaient jusqu’à présent plafonnées à 3 millions d’euros et elle n’était,
dans les faits, montée qu’à 400.000 euros
pour réprimander Uber fin décembre
après un vol de données. Dans les trois
jours suivant l’entrée en vigueur du RGDP,
la CNIL avait été saisie de deux plaintes
visant Google. La première émanait de
l’association NOYB (None of your business), présidée par l’avocat et défenseur de
la vie privée Max Schrems. La seconde
était déposée par La Quadrature du Net et
regroupait près de 10.000 signataires.
Après instruction, la CNIL a conclu à plusieurs manquements de Google, relatifs
aux articles 6, 12 et 13 du RGPD. Elle s’est
penchée sur un cas spécifique, celui d’un
utilisateur d’un téléphone Android (le système d’exploitation mobile de Google)
invité à créer un compte Google. Ses constatations sont cruelles. Malgré les efforts
de Google, les informations fournies à
l’utilisateur ne sont ni facilement accessibles, ni facilement compréhensibles.
Contestation de la compétence
de la CNIL
La CNIL reproche également au géant
américain de ne pas recueillir convenablement le consentement des utilisateurs.
Impossible pour ces derniers de saisir
l’ampleur des informations collectées et
croisées par Google. Et la personnalisation des annonces est « pré-cochée » par
défaut, ce qui est contraire au règlement.
Pour sa défense, le groupe de Mountain
View a fait feu de tout bois, contestant la
compétence de la CNIL, la validité de ses
interprétations mais aussi l’amende de
50 millions d’euros jugée « disproportionnée ». Sans succès. La CNIL a en effet
balayé les objections du géant du numéri-
que. Pour l’autorité indépendante, Google
ne possédait pas, jusqu’à aujourd’hui,
d’établissement principal en Europe. Chaque pays pouvait donc traiter d’éventuelles plaintes. Pour justifier la lourdeur de la
sanction, la CNIL met en avant le caractère continu et grave des infractions. Et ce
de la part d’un acteur qui « dispose d’opérations de combinaisons au potentiel quasi
illimité permettant un traitement massif et
intrusif des données des utilisateurs ».
Google dispose désormais d’un délai de
quatre mois pour faire appel de la décision
devant le Conseil d’Etat. « Les utilisateurs
s’attendent à des standards élevés de transparence et de contrôle de notre part. Nous sommes déterminés à répondre à ces attentes et
aux exigences de consentement du RGPD », a
sobrement commenté un porte-parole de
Google. « Nous étudions la décision de la
CNIL afin de déterminer les prochaines étapes. » Après quelques menues amendes en
Europe, la CNIL française est la première à
frapper aussi fort en s’appuyant sur le RGPD.
Elle pourrait être rapidement imitée.
D’autres géants (Apple, Facebook, Amazon,
Microsoft) sont visés par des plaintes en
Europe et le RGPD fixe un plafond de sanctions très élevé : jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires mondial. 2018 fut l’année de l’entrée en
vigueur des nouvelles règles. 2019 s’annonce
comme celle des sanctions. n
WhatsApp veut brider les « fake news »
Lucas Mediavilla
@Lucas_Medv
Tout comme sa maison mère Facebook,
WhatsApp essaye de prendre des mesures
pour endiguer la propagation des « fake
news » sur sa plate-forme. Le groupe américain, qui compte 1,5 milliard d’utilisateurs
dans le monde, a confirmé lundi qu’il allait
brider la fonctionnalité « partage » de son
application de messagerie. Une opération
destinée à combattre « la désinformation et
les rumeurs » qui se propagent sur le réseau,
explique la direction.
Concrètement, la nouvelle version de
l’application limitera à cinq le nombre de
personnes ou groupe de personnes à qui il
est possible de transférer simultanément
un même contenu. Une limitation drastique si l’on se réfère au début de l’année 2018,
quand il était encore possible d’envoyer un
message à 250 contacts simultanément. La
mise à jour sera d’abord disponible pour les
utilisateurs d’Android, puis ceux d’iOS.
Testé en Inde cet été
Cette mesure trouve son origine dans les
violents heurts survenus en Inde pendant l’été. La plate-forme aux 200 millions d’utilisateurs sur place servait à diffuser des fausses informations en masse.
Ces « fake news » avaient abouti au
lynchage et à la mort d’au moins cinq
personnes.
« Horrifiés » par cette violence selon
les termes d’un porte-parole de What-
sApp interrogé en juillet par le site
Recode, les dirigeants de la société
avaient d’abord lancé une étiquette indiquant les messages qui avaient été
« transférés » pour prévenir les utilisateurs de l’origine d’un message. Puis, à la
mi-juillet, WhatsApp lançait une version
test de son application avec une limitation de partage à vingt contacts.
La nouvelle version adoptée lundi va
donc encore plus loin. Il sera en revanche
impossible à WhatsApp de circonscrire
entièrement le phénomène. L’une des
caractéristiques de la plate-forme réside
dans le fait que les messages sont entièrement cryptés. Autrement dit, impossible
pour l’entreprise de contrôler ce qui est
partagé. n
Constructeur et concepteur des
fusées Ariane 5 et 6 et des missiles
M51, ArianeGroup vient de signer
avec l’Agence spatiale européenne
(ESA) un contrat d’étude pour examiner la faisabilité et le coût d’une
mission sur la Lune avant 2025.
André-Hubert Roussel, qui vient de
succéder à Alain Charmeau à la tête
d’ArianeGroup, espère que ce contrat témoigne d’un regain d’ambition de l’Europe pour la conquête
spatiale.
A la fin de l’année, les Etats membres de l’ESA devront décider d’une
nouvelle vague d’investissements
dans des projets spatiaux et de la façon
dont ils souhaitent participer ou non
au nouvel engouement américanochinois pour retourner sur la Lune.
Dans cette perspective, l’étude porte
sur une mission complète : du lancement à l’alunissage d’un vaisseau, dont
la tâche serait de faire des expériences
sur le régolite, ce minerai lunaire dont
on estime pouvoir extraire de l’eau et
de l’oxygène. Si le régolite était exploitable, cela permettrait, comme le
plaide le patron de l’ESA, Jan Wörner,
d’envisager l’établissement d’une base
lunaire, plus de cinquante ans après la
mission Apollo.
Le futur lanceur
d’ArianeGroup, la fusée
Ariane 6, sera capable
de mener des missions
lunaires, emportant
jusqu’à 8,5 tonnes.
Pour cette étude, ArianeGroup s’est
associé avec une start-up allemande,
PTScientists, et une PME belge, Space
Applications Services. Le futur lanceur
d’ArianeGroup, la fusée Ariane 6 qui
remplacera Ariane 5, sera capable de
mener des missions lunaires, emportant jusqu’à 8,5 tonnes.
Le premier vol d’Ariane 6 est toujours
prévu en 2020. « Les trois moteurs de la
nouvelle fusée sont prêts, le moteur Vinci
réallumable du dernier étage est qualifié,
tandis que les derniers tests sur le moteur
Vulcain et les boosters P120 auront lieu
bientôt », a expliqué André-Hubert
Roussel. « Arianespace doit encore
signer cette année quatre nouvelles missions institutionnelles pour assurer le
démarrage de la transition entre Ariane 5
et Ariane 6 », a précisé le patron d’ArianeGroup. Avec 7 commandes (Arianespace en a déjà 3), le groupe estime qu’il
peut lancer la production d’un premier
lot des 14 fusées Ariane 6.
En début de semaine, Jan Wörner,
soulignait aussi l’importance de 2019
dans les grands choix spatiaux
européens. Poursuite des études sur
les lanceurs, missions d’exploration,
modernisation des constellations
Galileo et Copernicus, développement de services de nettoyage des
débris spatiaux, nouvelle mission
pour aller sur Neptune et Uranus,
recherche d’échantillons sur Mars,
crédits pour la réutilisation des lanceurs, participation à un village
lunaire, les projets ne manquent pas.
Les négociations avec les Etats membres porteront à la fin de l’année sur
une enveloppe souhaitée par l’ESA
d’environ 14 milliards d’euros. n
Shutterstock
Pourquoi l’incertitude plane sur
la valeur des diamants naturels
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 //
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
INDUSTRIE
&SERVICES Nouvelle année record
pour le tourisme mondial
l Pas moins de 1,4 milliard de personnes ont passé au moins une nuit
dans un pays étranger en 2018.
l Soit une croissance de 6 % sur un an, la deuxième plus forte depuis 2010.
Ricciotti/CCC
à suivre
Ricciotti et NGE livreront le multiplexe
« Cineum » de Cannes fin mai 2020
BTP « Cineum », le multiplexe cannois de douze salles de
cinéma en coques et dentelle de béton blanc imaginé par l’architecte Rudy Ricciotti pour représenter la cité du cinéma, va enfin
sortir de terre. Le contrat de construction de ce bâtiment de
9.000 mètres carrés a été signé jeudi par la compagnie cinématographique de Cannes avec Cardinal Edifice, filiale bâtiment
du groupe NGE, pour 20 millions d’euros. Situé à 1 kilomètre du
Palais des festivals, dans la ZAC de la bastide rouge, il devait voir
le jour en 2019 et sera livré par NGE à la fin de mai 2020.
Le château de Chambord a accueilli
plus de 1 million de visiteurs en 2018
TOURISME
TOURISME Le château de Chambord, chef d’œuvre de la Renaissance, a accueilli 1.017.836 visiteurs en 2018, dépassant pour la
deuxième année de suite le million de visiteurs, fait inédit dans
son histoire. Parmi les visiteurs du domaine national, 38 % sont
étrangers, en premier lieu les touristes américains, suivis par
les Chinois, dont le nombre est en hausse de 22 % par rapport à
2017. Les premiers visiteurs français sont les habitants du
département où se trouve le château, le Loir-et-Cher.
Alexandre Rousset
@Alex_Rousset
2018, nouvelle année faste pour le
tourisme international. Selon les
chiffres publiés ce lundi par l’Organisation mondiale du tourisme
(OMT), 1,4 milliard de personnes se
sont rendues l’an dernier dans un
pays étranger, avec au moins une
nuit sur place. Un chiffre qui représente une croissance de 6 % sur un
an, soit la deuxième meilleure progression depuis 2010 et bien plus
que la croissance économique
mondiale de 3,7 %.
« La croissance du tourisme ces
dernières années confirme que le secteur est aujourd’hui l’un des moteurs
les plus puissants de la croissance et
du développement économique »,
s’est félicité le secrétaire général de
l’OMT, Zurab Pololikashvili. Mais il
appelle son organisation à « traduire cette expansion en avantages
réels pour tous les pays, et en particu-
Dassault Aviation se renforce
dans la maintenance des jets d’affaires
AÉRONAUTIQUE Dassault Aviation a annoncé le rachat des
activités de maintenance de l’opérateur de jets d’affaires suisse,
Execujet, filiale du groupe Luxaviation et l’un des plus grands
opérateurs mondiaux d’avions d’affaires. Luxaviation avait luimême racheté Execujet en 2015. Cette acquisition, dont le montant n’est pas dévoilé, va permettre à Dassault d’ajouter au
réseau de maintenance des Falcon, une présence dans une
dizaine de pays, dont l’Afrique du Sud, l’Australie et la Chine.
Une commande
à 6,5 milliards
pour Airbus
AÉRONAUTIQUE Le loueur d’avions SMB C Aviation Capital a
annoncé lundi une commande de
65 Airbus A320 monocouloirs
(50 A320 neo et 15 A321 neo), d’une
valeur totale de 6,56 milliards
d’euros (7,47 milliards de dollars)
au prix catalogue. Cette commande
avait été finalisée fin 2018 et était
incluse dans le bilan commercial
de l’année écoulée. Filiale du
groupe bancaire japonais Sumitomo Mitsui (SMFG), SMBC possède une flotte de 181 appareils,
tous de la famille A320.
SUR
RETROUVEZ ETIENNE LEFEBVRE
DANS « LE DUEL ECO » du
présenté par FRANCIS LETELLIER
chaque mardi dès 22h45 en direct sur France 3
Les Caraïbes plombées
par Irma
A part les années de crise économique profonde (comme sur la saison
2008-2009) ou de tensions diplom a t i q u e s m a j e u r e s (c o m m e
après les attentats du 11 septembre
2001), le tourisme international est
chaque année en croissance.
Selon l’OMT, la barre des 500 millions de touristes internationaux
avait été franchie en 1995, celle
du milliard en 2010 et l’Organisation prévoit qu’en 2030 la planète
comptera 1,8 milliard de touristes
internationaux.
Dans le détail, l’an dernier, le
Moyen-Orient a enregistré la plus
forte croissance avec une hausse de
10 % de sa fréquentation touristique
(64 millions de visiteurs), suivi par
l’Afrique, avec une hausse de 7 %
(67 millions). Pour autant, ces deux
L’Organisation
mondiale du tourisme
avance des prévisions
plus modestes
pour 2019.
régions restent loin derrière les
principales destinations touristiques. Les Amériques ont enregistré
une hausse de fréquentation de 3 %,
avec 217 millions de visiteurs, malgré une baisse sensible des arrivées
de touristes dans les Caraïbes (–2 %),
à cause notamment de l’ouragan
Irma qui a frappé la zone fin 2017.
Mieux encore, l’Asie a reçu 343 mil-
lions de touristes, soit une hausse de
6 %. Mais c’est l’Europe qui reste, et
de très loin, la première destination
touristique mondiale. Le Vieux
Continent capte en effet à lui seul
plus de la moitié des voyageurs, avec
713 millions d’arrivées en 2018, en
hausse de 6 %. Comme les années
précédentes, la croissance a été particulièrement forte le long des côtes
méditerranéennes (7 %).
En revanche, la zone Europe du
Nord a vu sa fréquentation stagner.
Les incertitudes liées au Brexit ont
freiné l’attractivité touristique du
Royaume-Uni.
Outre cette perspective de sortie
de l’UE fin mars, le ralentissement
de l’économie mondiale et les tensions commerciales poussent
d’ailleurs l’OMT à avancer des prévisions plus modestes pour 2019. Ces
freins devraient être néanmoins en
partie compensée par l’essor constant du tourisme venant de pays
émergents, comme l’Inde ou la
Chine. L’organisme table sur une
augmentation de 3 à 4 % des touristes internationaux cette année. n
A quatre-vingt-dix ans, ParisCityVision fait peau neuve
GSK
PHARMACIE Le président du conseil du laboratoire GSK, Philip
Hampton (photo), a annoncé,
lundi, son départ, au moment
même où le groupe britannique
prépare le placement en Bourse de
son activité de médicaments sans
ordonnance et de parapharmacie,
après sa fusion avec l’activité de
même nature de Pfizer. Cette opération est portée par la directrice
générale Emma Walmsley. Le
conseil d’administration a lancé le
processus de recherche d’un successeur au poste de président.
Créé en 1929, l’opérateur
touristique francilien
met en place une nouvelle
organisation après avoir
étoffé ses activités
par croissance externe.
Il s’apprête à se rebaptiser
« Paris Experience Group ».
Christophe Palierse
@cpalierse
Shutterstock
Le président
de GSK
annonce
son départ
lier pour toutes les communautés
locales ». Ces chiffres sont d’autant
plus appréciables que, dans ses prévisions à long terme, l’OMT avait en
2010 indiqué que le cap du 1,4 milliard de touristes ne serait franchi
qu’en 2020. Une avance de deux ans
sur le calendrier que l’organisme
des Nations unies explique par la
bonne santé de l’économie mondiale, le prix toujours plus abordable des billets d’avion et une plus
grande facilitation pour l’obtention
de visas.
Changement de nom, nouveaux
points de vente, développement
dans le numérique… Pour ses quatre-vingt-dix ans, ParisCityVision
s’offre une année bien remplie. Créé
en 1929, l’opérateur touristique francilien (60 millions d’euros de chiffre
d’affaires pro forma en 2018, +18 %
sur un an), s’apprête, en premier
lieu, à faire peau neuve. Sa nouvelle
stratégie de marque vise à mieux
mettre en valeur ses différentes
activités.
A compter d’avril, l’entreprise,
contrôlée par la société d’investissement Ekkio Capital – très active dans
le tourisme et les loisirs –, sera
rebaptisée « Paris Experience
Group », après s’être au préalable
organisée autour de trois grands
pôles. Les excursions et visites thématiques conservent la marque
commerciale ParisCityVision. Les
activités en relation avec la croisière
fluviale, la restauration et l’événe-
mentiel sont regroupées sous le
nom « Paris Seine ». Enfin, un pôle
visites insolites et/ou pédestres à
Paris et en province s’organise
autour des plates-formes numériques Localers (à l’adresse de la clientèle étrangère) et Cariboo. Une nouvelle structure qui intègre de facto
les acquisitions réalisées par l’entreprise en 2018.
Si cette croissance externe lui a
permis de gagner en taille – Paris
Seine et ses trois bateaux représentent 5 millions de chiffre d’affaires
additionnel –, ParisCityVision doit
néanmoins voir cet élargissement
de son périmètre s’accompagner
d’une répartition plus équilibrée de
l’activité, estime sa présidente du
directoire, Florence Beyaert : « Paris
représente encore 60 % de l’activité.
Nous souhaitons un rééquilibrage
Paris-province », souligne-t-elle.
Montée en puissance
Pour autant, l’entreprise, dont la
clientèle est à 80 % étrangère, va
étoffer son dispositif dans la capitale
avec, dès 2019, deux points de vente
supplémentaires grâce à l’obtention
de deux concessions de la Ville de
Paris, à savoir un kiosque mobile à
proximité de l’Opéra, ainsi qu’un
autre – fixe celui-là – situé place
d’Anvers, au pied de la butte Montmartre. Le futur Paris Experience
Group s’est vu par ailleurs confier
par le Port autonome de Paris une
concession au port de Suffren, à
proximité de la tour Eiffel, prévoyant la réalisation d’un bateaurestaurant. Celui-ci doit être livré et
opérationnel fin 2020. Ce projet,
chiffré entre 4 et 5 millions d’euros,
comporte aussi une guinguette à
quai, un marché bio, ainsi qu’une
offre de mobilité « douce ».
Pour ses quatre-vingt-dix ans,
l’opérateur se branche aussi sur les
nouvelles technologies. Il va en effet
expérimenter la réservation basée
sur la chaîne de blocs (blockchain)
avec la jeune pousse BTU Protocol.
Et, au dire de Florence Beyaert,
d’autres initiatives sont à venir dans
les nouvelles technologies. n
« Paris représente
encore 60 %
de l’activité.
Nous souhaitons
un rééquilibrage
Paris-province. »
FLORENCE BEYAERT
Présidente du directoire
de ParisCityVision
LES ECHOS
n FORMATION
Blockchain et industrie pharmaceutique
Au sein de l’industrie pharmaceutique, la
compréhension de la blockchain est une étape
clé pour parvenir à mener des expérimentations
en interne. Cette journée répond à cet enjeu
de formation des équipes pour leur permettre
d’identifier des cas d’usage pertinents dans le secteur de la santé.
Rendez-vous le 12 février 2019 et le 04 juin 2019 à Paris
En savoir plus sur www.lesechos-formation.fr/blockchain.htm
Un service proposé par Les Echos Solutions
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 17
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
AÉRIEN
Les pilotes d’Air France
devront se prononcer
sur un projet d’accord
salarial.
La stratégie de montée
en gamme voulue
par le nouveau patron
du groupe en dépend.
Bruno Trévidic
@BrunoTrevidic
Le patron d’Air France-KLM, Benjamin Smith, sera bientôt fixé sur sa
capacité à appliquer ses choix stratégiques chez Air France. C’est en
effet ce mercredi que le conseil du
SNPL AF, le principal syndicat de
pilotes de la compagnie, devrait se
prononcer sur le projet d’accord
négocié depuis un mois par ses nouveaux dirigeants. Un accord à voca-
tion essentiellement salariale, mais
dont la ratification est la condition
préalable à la stratégie de montée
en gamme annoncée le 6 janvier par
Benjamin Smith, amorcée par la
suppression de Joon.
En contrepartie des augmentations de salaires réclamées par le
SNPL AF, les dirigeants d’Air France
souhaitent en effet revenir sur
l’engagement pris en 2017 par JeanMarc Janaillac de remonter progressivement la part d’Air France
dans la production du groupe
exprimée en siège au kilomètre
offert, à 61,8 % en 2025-2026, contre
58,5 % en 2017-2018.
Un engagement obtenu de longue lutte par les pilotes d’Air France,
inquiets de voir la part de KLM grossir d’année en année, mais qui fait
désormais obstacle à la volonté de
Benjamin Smith de recentrer l’offre
d’Air France sur la clientèle dite
« haute contribution », en augmentant le nombre de sièges des classes
« premium » (première, affaires et
premium éco) à bord des avions
d’Air France.
Car, comme l’explique lui-même
le patron d’Air France-KLM dans sa
lettre aux salariés, « ceci induira
une diminution de notre offre en
siège au kilomètre offert ». « Les fauteuils “premium” nécessitent plus
d’espace dans l’avion que les sièges
“economy”, car ils sont plus spacieux,
détaille-t-il. Nous réduirons ainsi le
nombre de sièges en classe “economy”
et nous agrandirons les cabines “premium”. »
Engagement impossible
à respecter
Pour Benjamin Smith, le recentrage
d’Air France est non seulement conforme à son image de marque et à
celle de la France « leader mondial
dans de nombreux domaines comme
le luxe, la mode, la bijouterie, la cosmétique, la gastronomie… », mais
c’est aussi le meilleur moyen d’augmenter la recette moyenne par passager, et donc « la rentabilité glo-
bale » d’Air France. Cette stratégie
est également plus en rapport avec
le niveau des charges sociales et fiscales françaises et moins douloureuse que la réduction des coûts. En
revanche, elle rend impossible le
respect des engagements de rééquilibrage de l’offre en siège au kilomètre offert avec KLM.
D’autant que si Benjamin Smith
veut réduire le nombre de sièges sur
les avions long-courriers d’Air
France, il prévoit d’augmenter leur
nombre sur les avions de KLM, dont
la croissance est limitée par la saturation de l’aéroport d’AmsterdamSchiphol. La répartition des rôles
serait ainsi clarifiée, avec une marque Air France centrée sur la clientèle affaires et une marque KLM
plus largement ouverte à la clientèle
loisirs, assortie de garanties nouvelles sur le nombre et la taille des avions de la flotte Air France, qui n’a
pas non plus vocation à devenir une
compagnie d’avions d’affaires.
Reste à savoir si les pilotes d’Air
DR
Le virage stratégique d’Air France
entre les mains des pilotes
Le recentrage d’Air France est le meilleur moyen d’augmenter
la recette moyenne par passager et donc sa « rentabilité globale. »
France accepteront un tel deal et
son lot d’incertitudes. Car même
validé par le bureau et le conseil du
SNPL AF, le projet d’accord devra
encore être soumis par référendum
à l’approbation des pilotes, courant
février. Avant Ben Smith, Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey
avaient également misé sur la montée en gamme d’Air France, en
investissant 750 millions d’euros
dans la rénovation des cabines.
Mais l’effort consenti avait juste
permis de ramener Air France au
niveau de ses concurrents, et sur
une partie du réseau seulement,
sans pour autant permettre à la
compagnie de reprendre des parts
de marché ni d’enrayer la baisse de
sa recette unitaire. Ce qui avait conduit les dirigeants d’Air France à
anno ncer u n deu xi ème p l an
de réduction des coûts, qui avait
lui-même engendré l’une des plus
longues grèves de l’histoire de la
compagnie. n
Casino atteint
son premier objectif
de désendettement
NOUS
ACCOMPAGNONS
VOTRE SUCCÈS.
Maximisez chacune de
vos minutes, nos conseillers
DELL savent les fructifier.
BESOIN DE CONSEILS ?
APPELEZ-NOUS AU
DISTRIBUTION
Le distributeur cède
les murs de 26 magasins. L’opération doit
rapporter 392 millions
d’euros. Le 1,5 milliard
promis en juin 2018 est
atteint.
Gabriel Nedelec,
@GabrielNedelec
avec P. B.
Casino continue de lâcher du lest.
Le groupe de distribution a
annoncé lundi avoir signé un nouvel accord avec plusieurs fonds
gérés par Fortress, visant à céder les
murs de 26 de ses hypers et supermarchés. L’opération doit permettre au groupe de Jean-Charles
Naouri de récupérer au moins
392 millions qui seront perçus au
premier semestre 2019. Un bonus
de 150 millions est espéré « dans les
prochaines années ». Casino prend
une participation dans la société
créée pour l’opération et escompte
une plus-value lorsque Fortress
revendra ces actifs qu’il n’a pas
vocation à conserver.
Fortress est une société d’investissement américaine qui a été
rachetée par le géant japonais Softbank et qui investit dans toutes sortes d’actifs, avec un vrai savoir-faire
dans l’immobilier et les actifs sousévalués, illiquides ou en situation
difficile. L’opération concerne
13 Géant Casino, trois Hyper Casino
et 10 supermarchés Casino, principalement situés en province, « dans
les zones historiques du groupe »,
précise le communiqué. Selon
Bloomberg, la transaction devrait
être finalisée le 30 juin 2019. Il s’agit
d’une nouvelle étape dans la vaste
opération de désendettement engagée par Casino en juin dernier avec
la cession de 15 % de la foncière
Mercialys – qui avait alors rapporté
213 millions d’euros. En octobre,
Casino avait également vendu les
murs de 55 magasins Monoprix
pour un total de 565 millions.
Les deux dernières opérations
permettent au groupe de porter à
1,5 milliard ses cessions d’actifs et,
ainsi, de réaliser l’un des objectifs de
son plan de désendettement fixé le
11 juin dernier. Le groupe de JeanCharles Naouri est sous la pression
d’investisseurs qui parient sur une
incapacité à passer ses échéances
de dette.
0801 800 001 *
Formats de proximité
Samedi dernier, Casino a annoncé
avoir conclu des promesses de
vente concernant six de ses hypermarchés Géant, « parmi les moins
performants de son parc », en vue
d’être cédés à des adhérents Leclerc.
Cette cession confirme une nouvelle fois le déclin des très grandes
surfaces alimentaires. Le groupe
veut se concentrer sur ses formats
de proximité rentables. Cette vente,
qui rapportera 100 millions d’euros,
n’entre cependant pas dans la stratégie de cessions d’actifs.
Casino indique qu’il va continuer
à s’attaquer à la réduction de sa
dette. L’entreprise possède encore
de nombreux actifs immobiliers (le
portefeuille s’élevait à 3,9 milliards
avant le début du plan de cessions)
ainsi que des actifs non stratégiques
comme Casino Restauration et Vindemia, la filiale réunionnaise, dont
les noms ont été évoqués par Kepler
Cheuvreux.
(
Lire également « Crible »
Page 36
LATITUDE 15 5000
8e génération de processeur Intel ® Core ™ i7
*De 9h à 18h du lundi au vendredi (Numéro gratuit) Cette ofre est soumise à modiication. Des taxes, des frais d’expédition et d’autres frais peuvent s’appliquer. Dell se réserve le droit
d’annuler des commandes à la suite d’erreurs de tarifs ou autres. Ultrabook, Celeron, Celeron Inside, Core Inside, Intel, le logo Intel, Intel Atom, Intel Atom Inside, Intel Core, Intel Inside, le
logo Intel Inside, Intel vPro, Itanium, Itanium Inside, Pentium, Pentium Inside, vPro Inside, Xeon, Xeon Phi, Xeon Inside et Intel Optane sont des marques commerciales d’Intel Corporation
ou de ses iliales aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Microsoft et Windows sont des marques de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. L’image à l’écran
est une simulation et peut être modiiée. Applications Windows Store vendues séparément. La disponibilité et les fonctionnalités des applications peuvent varier selon le marché. Dell,
EMC et d’autres marques sont des marques de Dell Inc. ou de ses iliales. © 2018 Dell Inc. Tous droits réservés.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // INDUSTRIE & SERVICES
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
Le Port du Havre a toujours du mal
à développer le transport fluvial
l Le premier port français de conteneurs n’est pas pour l’heure relié directement à la Seine.
l La création d’un passage protégé pour les barges fluviales tarde à se concrétiser.
INFRASTRUCTURES
Claire Garnier
— Correspondante au Havre
Pourquoi cette difficulté du port du
Havre, à l’embouchure de la Seine,
à développer le transport fluvial ?
A l’heure du bilan annuel, ce mardi,
d’Haropa, l’ensemble portuaire
de l’axe Seine réunissant les ports
du Havre, Rouen et Paris, la question
n’est pas neutre. Dans le premier
port français de conteneurs, la part
du transport fluvial n’est que de
8,3 %, moins qu’en 2011 (11 %) et surtout très loin des 35 % chez ses concurrents Rotterdam et Anvers.
Pour Michel Segain, le président
de l’Union maritime et portuaire du
Havre (Umep), cela tient d’abord à un
vice de fabrication. « Port 2000 est le
seul port d’estuaire à ne pas être relié
directement à son fleuve », déploret-il. Ses terminaux à conteneurs,
situés dans l’estuaire de la Seine, ne
sont en effet pas accessibles directement depuis le fleuve. Ne pouvant
prendre la mer avec des barges classiques en raison de la houle, les opérateurs fluviaux doivent donc acheter
des bateaux renforcés et agréés Port
2000. Or ils coûtent entre 1,5 et 2 fois
plus cher que les barges classiques.
« Seulement quelques opérateurs
[Compagnie Fluviale de Transport,
Marfret, NDLR] peuvent se payer ces
bateaux », explique Didier Léandri,
président délégué général du
Comité des armateurs fluviaux
(CAF). Et d’ajouter : « Nous ne ferons
pas l’acquisition de nouveaux
bateaux car nous devons être compétitifs par rapport à la route. Nous nous
projetons dans l’accès direct, appelé
“chatière”. »
Digue transversale
Cette chatière est le projet consistant
à couper la digue sud du port intérieur historique, la digue nord de
Port 2000 et à construire une digue
transversale reliant celles-là afin de
créer un passage protégé pour les
barges fluviales. Réclamée depuis
dix ans avec force par les acteurs
économiques, préconisée par le rapport Fourneyron-Revet (2016) sur
« L’attractivité de l’axe Seine », la réalisation de cette chatière a aussi fait
consensus lors de la concertation
sur l’amélioration de l’accès fluvial à
Le Havre est le premier port français de conteneurs. Photo Patrick Lévèque/Sipa
Port 2000 organisée en 2017-2018
par le port du Havre. Ce qui a conduit
ce dernier à l’inscrire − pour 125 millions d’euros − dans son programme
d’investissements stratégiques.
Pourtant, à écouter certains
acteurs, le dossier ne serait pas sur le
dessus de la pile. « Certes, il faut faire
des études, mais il aurait fallu les lancer plus tôt. On sent une certaine lenteur à faire les choses », observe
Didier Léandri. Ce qui a poussé
l’Umep à boycotter la réunion publique du 10 décembre 2018 sur le
transport de conteneurs par voie fluviale. « On sent une attitude très
défensive du port sur ce dossier. C’est
lié au terminal multimodal », analyse
le président du CAF.
Mis en service en 2015, ce terminal destiné à développer le transport
massifié (par le rail et la voie d’eau)
est devenu en 2016 la propriété
1 ÈRE AUDIENCE DE FRANCE *
du port du Havre. Or, en dépit de
sa montée en puissance
− 155.000 conteneurs EVP en 2018 −,
cet équipement peine à trouver son
équilibre. Résultat, explique Didier
Léandri, « le port estime que chaque
conteneur qui passera par la chatière
sera un obstacle à l’équilibre financier
de son terminal ».
La chatière et le terminal multimodal sont complémentaires, juge
cependant Steve Labeylie, responsable des relations institutionnelles de
la Compagnie Fluviale de Transport
(CFT). Selon lui, « l’accès fluvial direct
à Port 2000 était la première chose à
mettre en œuvre au Havre, comme cela
se fait dans tous les ports européens ».
Premier opérateur fluvial sur Port
2000, la CFT est pourtant partie prenante du terminal multimodal, puisque sa maison mère, Sogestran, est
actionnaire de LHTE, l’exploitant. n
Le projet de fusion
des ports de l’axe Seine
s’installe dans les esprits
Annoncée en novembre
par le Premier ministre,
l’intégration plus poussée
des ports du Havre,
de Rouen et de Paris
ne suscite plus d’opposition
chez leurs dirigeants.
(*) Médiamétrie, 126 000 Radio nov-déc 2018, 13 ans et plus, lundi-vendredi, 5h-24h. Les Indés Radios
1 ère audience de France : les 131 stations locales, régionales et thématiques des Indés Radios recueillent
ensemble une audience cumulée (8 363 000) supérieure à celle de chaque radio nationale (Chérie, Europe
1, France Bleu, France Culture, France Info, France Inter, France Musique, Fun Radio, Mouv’, M Radio,
Nostalgie, NRJ, Radio Classique, Radio Nova, RFM, Rire et Chansons, RMC, RTL, RT2, Skyrock, Virgin Radio).
LES INDÉS RADIOS SONT COMMERCIALISÉS SUR LE PLAN NATIONAL ET MULTIVILLES PAR
©iStock - Deagreez
CHAQUE JOUR,
les 131 radios
indépendantes
réunies au sein
des Indés Radios
totalisent ensemble
près de
8,4 MILLIONS
D’AUDITEURS*
« Le pouvoir veut une fusion des ports
de l’axe Seine, nous en prenons acte. »
A entendre Pierre-Marie Hébert, le
directeur de l’Union portuaire, qui
regroupe 130 entreprises clientes du
port de Rouen, on se dit que beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.
Autrefois vent debout contre l’idée
d’une telle fusion, les milieux portuaires rouennais estiment
aujourd’hui que « l’on ne peut pas
nager à contre-courant » du projet
d’établissement unique pour les
trois principaux ports de l’axe
Seine annoncé le 15 novembre par le
Premier ministre Edouard Philippe,
ancien maire du Havre. Rappelant le
début d’intégration réalisé avec le
GIE Haropa (Le Havre, Rouen, Paris)
depuis 2012, ce dernier avait déclaré
qu’il fallait « passer à une intégration
encore plus poussée avec une unité de
commandement et de stratégie sur
tout le Grand Bassin parisien ».
Les acteurs concernés attendent
désormais la nomination du « préfigurateur à la fusion ». Selon certaines sources, celle-ci serait imminente et il ne s’agirait pas d’un
directeur de port, mais plutôt d’un
haut fonctionnaire. Il ou elle sera
chargé(e) de proposer un « contrat
d’objectifs pluriannuels entre le port
et l’Etat », d’élaborer le « projet stratégique » du port et « d’ouvrir le chantier de l’harmonisation sociale ».
Au Havre, Michel Segain, prési-
dent de l’Union maritime et portuaire se dit favorable à une telle
fusion. Elle va permettre à l’axe Seine
d’être piloté par « un seul patron »,
estime-t-il, en pressant l’Etat de faire
vite. Car sinon, « on entrera en période
préélectorale [pour la présidentielle
de 2022, NDLR] et plus rien ne sera
possible ! » Pierre-Marie Hébert
appelle de ses vœux la nomination
« d’un développeur et non d’un gestionnaire » à la tête de l’établissement
unique, et la prise en compte des intérêts privés dans la gouvernance.
Mouvements de grève
« Tous les ans, les investissements privés sont plus importants que les investissements publics. Ceux qui les portent doivent être dans les instances de
gouvernance, tout comme la région »,
insiste le directeur de l’Union portuaire rouennaise. Même tonalité
au Havre. « Nous, le privé, voulons
peser dans l’organisation de la nouvelle gouvernance et ne pas rester avec
un rôle consultatif comme
aujourd’hui, au conseil de développement et au conseil des investisseurs »,
plaide Michel Segain.
Ce n’est pas le même son de cloche
du côté des syndicats. La Fédération
nationale des ports et docks CGT
veut mobiliser agents portuaires et
dockers contre les risques de suppressions d’emplois liés à la fusion.
Le Havre a connu trois journées de
grève de 24 heures depuis l’annonce
du projet de fusion. A Rouen, des
agents portuaires ont menacé de
mettre des bâtons dans les roues
dans l’organisation de l’Armada, rassemblement des plus grands voiliers
du monde programmé du 6 au
16 juin prochains. — C. G.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 19
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
Développement
durable : les groupes
français sortent du lot
CLASSEMENT
Onze des 100 grandes sociétés les plus
durables au monde
sont tricolores,
selon « Global 100
Index » publié ce
mardi à Davos.
Joël Cossardeaux
@JolCossardeaux
Jolie performance tricolore en
matière de développement
durable. Après les Etats-Unis,
l’Hexagone affiche le plus fort
contingent du classement 2019
des 100 entreprises de la planète les plus engagées dans ce
domaine. Réalisé par la société
d’information financière Corporate Knights, et publié dans
le cadre du forum de Davos, ce
classement compte 11 entreprises françaises, dont le groupe
de luxe Kering, qui se positionne à la deuxième place.
Celle de leader revient au
danois Chr. Hansen, spécialistes des solutions vertes pour
l’alimentation et la protection
des plantes.
Ce « Global 100 Index » − tel
est son nom − n’est pas un
tableau d’honneur destiné à
satisfaire l’ego des dirigeants de
grandes entreprises de 21 pays
parmi les plus développés. Réalisé sur la base d’indicateurs
établis par Solactive, un fournisseur allemand d’indices
financiers, ce classement sert
de grille d’analyse aux investisseurs pour comparer les entreprises les unes aux autres.
Il résulte du filtrage de
7.500 compagnies internatio-
nales de plus de 1 milliard de
dollars de revenus.
Fin décembre, les performances boursières affichées
par cet indice créé en
février 2005 dépassaient celles
du MSCI, l’indice des plus fortes
valeurs cotées du monde. « Les
sociétés du Global 100 montrent
que faire ce qui est bon pour le
monde peut également être bon
pour la performance financière », estime Toby Heaps, PDG
de Corporate Knights. Depuis
2017, cet indice englobe en effet
des critères de mesures du
« revenu environnemental »
des entreprises, qui comptent
pour moitié dans leur notation.
La part des femmes dans les
conseils d’administration et
exerçant des responsabilités
managériales, la productivité
énergétique, le volume des
émissions de gaz à effet de serre
à tous les niveaux, la consommation ou encore les traitements des rejets et des déchets
sont passés au peigne fin.
Autant de critères conçus dans
l’esprit et dans la lettre des objectifs de développement durable
(ODD) qui ont été fixés par les
Nations unies.
Plus grande longévité
Cet indice révèle par ailleurs
que les entreprises les plus performantes en matière de développement durable ont la plus
grande longévité. « L’âge moyen
d’une Global 100 société est de
87 ans », indiquent les experts
de Corporate Knights. Les dix
autres entreprises françaises
installées dans ce classement
sont Sanofi, BNP Paribas, bioMérieux, Valeo, Amundi, Dassault Systems, Total, Schneider
Electrics, Alstom et L’Oréal. n
Les petits pas des acteurs
chinois des énergies
vertes en France
ÉNERGIE
Trina Solar, CGN ou
Envision affichent
des projets dans
l’éolien et le solaire.
Véronique Le Billon
@VLeBillon
Ce n’est pas le grand bond en
avant, mais plutôt une politique
des petits pas que dessinent les
acteurs chinois du solaire et de
l’éolien en France. Début janvier,
Trina Solar, l’un des grands producteurs mondiaux de panneaux photovoltaïques, a
annoncé son intention de se lancer dans le développement de
projets solaires en France. Mioctobre, le spécialiste de l’éolien
Envision a levé 15 millions
d’euros pour construire un parc
éolien (développé par la PME
Velocita acquise en 2016) qui
sera équipé, pour la première
fois en France, de turbines du
fabricant chinois.
Stratégies diverses
En août dernier, CGN Europe
Energy, filiale du partenaire chinois d’EDF dans le nucléaire, a
de son côté annoncé avoir été
lauréat d’un appel d’offres pour
une première ferme au sol développée près de Châteauroux
(Indre). Et EDF Renouvelables
indique avoir qualifié la turbine
du leader chinois Goldwind.
« On parle de l’arrivée des
a c t e u rs ch i n o i s d e p u i s u n
moment, mais jusqu’à présent,
c’était extrêmement limité, et c’est
notamment lié au fait qu’ils sont
encore très occupés sur leur marché national », observe Nicolas
Wolff, président de la commission industrie de France Energie
Eolienne, qui fédère les acteurs
du secteur.
Pour entrer sur le marché
français, les stratégies sont
diverses. Présent à Paris depuis
bientôt cinq ans, CGN Europe
Energy s’est d’abord constitué
un portefeuille d’actifs en reprenant des parcs – comme les cinq
fermes éoliennes rachetées à
TTR l’an dernier. « Il y a quelques
années, les panneaux représentaient 60 % du capital investi
pour un parc solaire, mais c’est
moins de 30 % de l’investissement
aujourd’hui. Trina Solar veut
donc évoluer pour capter des
marges via le développement de
projets », explique de son côté
Jérôme Sudres, un ancien de
Quadran recruté par l’équipementier chinois.
Contrairement à CGN EE,
« nous n’aurons pas vocation à
garder les actifs », poursuit-il.
Avec une feuille de route énergétique ambitieuse dans le solaire
pour les dix ans à venir, Trina
Solar espère prendre 10 % du
marché d’ici quelques années,
soit 200 mégawatts (MW) par
an. Envision, lui, tente aussi de
grandir en France dans la gestion de l’énergie. « Nous avons
deux branches chez Envision : la
production et l’Internet des objets,
avec la plate-forme de management de l’énergie Enos », rappelle
son directeur général, Felix
Zhang. Le groupe chercherait
notamment à nouer un partenariat en France. n
Nucléaire belge : Engie
voit le bout du tunnel
ÉNERGIE
Après les problèmes
à répétition de l’an
dernier, la disponibilité des réacteurs
d’Electrabel remonte
en flèche.
Le prochain gouvernement belge devra
décider de la prolongation ou non de la durée
de vie des centrales.
Vincent Collen
@VincentCollen
Depuis l’été dernier, le cours de
Bourse d’Engie vit au rythme de son
parc nucléaire belge. Les problèmes
techniques à répétition rencontrés
par les réacteurs d’Electrabel, la
filiale de l’énergéticien français, ont
fait chuter l’action de 18 % entre la
mi-juin et la fin octobre. Et pour
cause : l’indisponibilité des centrales
aura privé le groupe de près de 1 milliard d’euros de bénéfices sur les
exercices 2018 et 2019.
Depuis le début de l’année,
l’action est à nouveau en hausse, de
près de 10 %, renouant avec ses
niveaux du début de l’été dernier.
Les investisseurs se rassurent au
fur et à mesure qu’Engie parvient à
rétablir la production de certaines
tranches des centrales de Doel (près
d’Anvers) et de Tihange (près de
Liège), pour certaines avec un peu
d’avance sur le calendrier prévu.
Alors qu’un seul réacteur sur les
sept que compte la Belgique fonctionnait début novembre, cinq
d’entre eux sont maintenant opérationnels et les sept devraient l’être
en juin. Les analystes du Credit
Suisse prévoient que le taux de
charge du parc, tombé à 50 % en
moyenne l’an dernier, remonte à
76 % cette année et à 83 % en 2020.
« Le pire de la crise est désormais derrière nous, juge Olly Jeffery, analyste
chez RBC Capital Markets. Engie
devrait donc être bien positionné
pour bénéficier de prix de marché de
l’électricité plus élevés en 2020
et 2021. » « Ce n’est pas encore un
retour à la normale, mais on s’en
approche », estime Pierre Mongin,
directeur général adjoint chargé du
Benelux.
Au-delà de leur coût, les arrêts de
réacteurs ont effrayé l’opinion
publique − avec près de 6 gigawatts
de capacités, le nucléaire assure la
moitié de l’électricité belge − et lourdement pénalisé la réputation
d’Engie en Belgique. Une partie de
la classe politique, y compris le Premier ministre, Charles Michel, a
vertement critiqué l’énergéticien
pour sa gestion de la crise.
Plan de crise
Pour y remédier, Engie a mis en place
un plan d’urgence en coordination
avec le gouvernement et les autres
acteurs du marché de l’énergie pour
mobiliser des moyens alternatifs :
importation massive d’électricité de
l’étranger, remise en service de centrales au gaz, reports de consommation des gros clients industriels…
« Nous n’avons jamais été en situation
d’extrême tension, ce qui prouve que le
dimensionnement du plan était le
bon », se félicite Pierre Mongin.
La crise de l’automne a de nouveau braqué les projecteurs sur la
politique énergétique du royaume.
Une loi votée il y a plus de quinze ans
prévoit que tous les réacteurs
nucléaires belges cesseront de produire d’ici à 2025. Est-ce réaliste ? Le
débat fait rage outre-Quiévrain et la
classe politique est divisée. Ce sera
au futur gouvernement de se prononcer, après les élections du 26 mai
prochain.
L’Etat a déjà lancé une procédure pour la construction de
centrales à gaz d’une capacité de
3,6 gigawatts. Mais ce n’est pas assez.
Il faudrait « rapidement » mettre en
production 10 gigawatts de centrales
à gaz ou 15 gigawatts d’énergies
renouvelables pour compenser la
fin du nucléaire, estiment les analystes d’UBS, ce qui est « peu probable »
étant donné la situation politique en
Belgique, selon eux. « Nous pensons
que la Belgique pourrait être contrainte d’étendre la durée de vie de son
parc nucléaire, comme l’a fait la
France », disent-ils.
Equilibre fragile
Engie plaide donc en ce sens auprès
des autorités belges. « Ce serait dans
l’intérêt du pays, estime Paulo Almirante, directeur général des opérations. Pendant longtemps il n’y a pas
eu assez d’investissements dans cette
région de l’Europe en dehors des
renouvelables. L’équilibre entre l’offre
et la demande est fragile et va le rester
pour les cinq à dix prochaines
années. »
Pour autant le groupe n’est pas
maître du jeu. « C’est une décision qui
relève de la loi et par conséquent du
pouvoir politique », rappelle Pierre
Mongin, qui souligne lui aussi la
situation « de dépendance extrême
vis-à-vis de ses voisins » dans laquelle
la Belgique se trouverait si ses capacités de génération diminuaient. n
TOUT LE JAPON
AVEC ANA
ANA (All Nippon Airways) dessert tous les jours
Tokyo/Haneda au départ de Paris et des grandes
villes de province*.
1re compagnie aérienne japonaise **, ANA dessert
51 destinations dans l’archipel avec
près de 1 000 vols/jour.
Tarif unique avantageux sur les vols intérieurs.
Pour la 6e année consécutive, ANA a été
primée “Compagnie aérienne 5 étoiles”
en raison de l’excellence de son service.
We Are Japan.***
ana.fr
#WeAreJapan
*
**
***
En partenariat avec Lufthansa Group
En nombre de passagers
Nous sommes le Japon
* en partenariat avec Lufthansa Group
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
20 // INDUSTRIE & SERVICES
Arc à nouveau
sur des charbons
ardents
CRISTALLERIE
Le leader mondial
des arts de la table
a un besoin urgent
de trésorerie.
Avec un premier plan
de réorganisation
à l’appui, récusé
par les salariés.
Olivier Ducuing
— Correspondant à Lille
Tensions sociales chez Arc. Une
partie du personnel du géant
verrier a débrayé ces derniers
jours et organisé une grosse
manifestation de 1.200 personnes vendredi devant la direction.
Un événement rare dans une
entreprise qui fut longtemps de
culture familiale. Motif de la
colère des 5.200 salariés : le plan
de réorganisation proposé par
la direction pour sortir à nouveau l’entreprise de l’ornière
leur coûterait 20 jours de travail
en plus par an. « Les gens ne sont
plus prêts à accepter quoi que ce
soit », explique Frédéric Specque, secrétaire CGT du comité
d’entreprise.
Repris en 2015 par l’américain PHP, au prix, entre autres,
d’un abandon de créance très
élevé des banques, le groupe
basé à Arques (Pas-de-Calais)
affiche depuis sa recapitalisation un fort rebond de son activité commerciale : les volumes
de vente ont progressé de 20 %,
tandis que le nombre de jours de
stocks diminuait très fortement
(–30 %). L’usine nordiste tourne
d’ailleurs à plein régime et mise
sur 272.000 tonnes en 2019.
Mais le plan de compétitivité
visant à accroître la rentabilité
de l’usine historique n’a pas
porté ses fruits. Les investissements depuis trois ans ont surtout permis de remettre à
niveau des équipements, qui
avaient beaucoup vieilli, mais
ils n’ont pas suffisamment amélioré la rentabilité. Du coup, la
croissance des ventes génère un
dangereux effet de ciseau, avec
un besoin immédiat de trésorerie de 32 millions d’euros. Faute
de quoi, l’hypothèse d’un dépôt
de bilan dans les trois mois
serait très vraisemblable, puisqu’aucune banque ne souhaite
encore reprendre d’engagements avec Arc.
Le 10 janvier, la direction a
donc présenté un plan de
« refondation de son organisation » sur deux ans, Synergie 2020. Son adoption est un
préalable pour que les investisseurs (le fonds souverain russe
RDIF et CDC s’étaient mobilisés
pour financer le groupe en
2017) accompagnent Arc avec
une levée de 90 millions d’euros
complémentaire. Le plan prévoit notamment la mécanisation des opérations de conditionnement, la transformation
de l’organisation logistique,
avec la vente de certains entrepôts, le passage en une seule
équipe de la maintenance, pour
mutualiser les compétences.
Une bronca du personnel
Mais la direction proposait
aussi un réaménagement du
temps de travail pour le porter
à 35 heures hebdomadaires
annualisées, alors que les salariés postés sont sur une base de
32 heures. Accompagnée de
départs en retraite non remplacés, la mesure devait rapporter 9 millions d’euros.
Devant la bronca du personnel,
le directeur général, Tristan
Borne, a ouvert lundi une réunion de négociation, qui se
poursuivra en fin de semaine.
Arc compte encore plus de la
moitié de ses 10.500 salariés en
France, pour un chiffre d’affaires de 939 millions d’euros en
2017. Contactée, la direction
d’Arc n’était pas disponible
pour nous répondre. n
20 %
L’augmentation du volume
des ventes depuis la reprise
de l’usine en 2015
par l’américain PHP.
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
Adecco va recruter 10.000 CDI
intérimaires cette année
l Le groupe d’intérim va notamment recruter 1.200 personnes
issues des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
l Après sa grande école de l’alternance, il lancera début février
son propre CFA sur les métiers du recrutement.
EMPLOI
Martine Robert
@martiRD
Dans le cadre de Choose France,
une initiative de Business France
destinée à promouvoir l’attractivité
du pays, une soixantaine de dirigeants d’entreprises internationales ont été réunis lundi à Versailles
autour du président de la République et du Premier ministre, afin de
dialoguer avant le sommet de
D avo s . Pa r m i c e u x - c i , A l a i n
Dehaze, le patron monde d’Adecco,
fin connaisseur du marché du travail dans l’Hexagone.
Et il a choisi Choose France pour
faire une annonce de p oids :
« Adecco va recruter 10.000 personnes en CDI intérimaire en France en
2019, dont 1.200 issues des quartiers
prioritaires de la politique de la ville,
après une année 2018, où le groupe a
déjà signé 10.000 CDI intérimaires »,
explique Alain Dehaze aux
« Echos ». Depuis l’entrée en vigueur
en mars 2014 de ce nouveau contrat
– qui consiste à mener des missions
dans le cadre d’un contrat à durée
indéterminée signé avec une agence
d’intérim –, la société en a créé
23.500. « Il faut développer la flexibilité responsable et l’accès à l’emploi,
car les entreprises ont besoin d’agilité
dans un monde volatil, incertain,
complexe », ajoute le dirigeant.
Alain Dehaze, PDG d’Adecco, connaît bien le marché français, premier marché de la société d’intérim suisse.
Photo Tim Dirven/Reporters-RÉA
« Nous entrons dans
une nouvelle ère
où la formation sera
à vie et non plus
séquentielle. »
ALAIN DEHAZE
PDG Adecco
Flexibilité responsable
Adecco a aussi lancé l’an dernier
YOSS, présenté comme la première
place de marché destinée aux indépendants. « Quelque 2,4 millions de
personnes exercent aujourd’hui en
free-lance contre 1,2 million il y a
deux ans. Ce n’est plus marginal »,
constate Alain Dehaze. « Indépendance subie ou choisie, nous connectons ces personnes aux entreprises et
nous les accompagnons avec des services de mutuelle, de coaching, d’aide
juridique, de banque et de co-working », poursuit-il.
1 MATINALE DE FRANCE
RE
RECORD ABSOLU
NICOLAS DEMORAND ET LÉA SALAMÉ, 7H - 9H
AU
Recourir davantage
à l’apprentissage
La France est le premier marché
de la société d’intérim suisse. Celle-ci
n’y emploie pas moins de 9.000 salariés permanents et 120.000 intérimaires par semaine, pour un chiffre
d’affaires de 5,3 milliards d’euros.
Autant dire qu’Adecco est un bon
baromètre de l’activité économique
de l’Hexagone.
Selon l’index GTIC élaboré
par l’Insead, Adecco et Tata,
la France stagne au 21e rang
sur 125 pays analysés.
Adecco vient de révéler son Glob a l Ta l e n t C o m p e t i t i ve n e s s
Index, établi pour la sixième
année, avec l’Insead et Tata. Il
mesure la capacité à attirer, retenir et développer des talents, de
114 villes et de 125 pays, en fonction de 68 critères. La France se
situe au 21e rang seulement, à la
même place que lors de l’édition
précédente, quand dans les dix
premiers, on trouve, outre Singapour et les Etats-Unis, huit pays
européens.
Notre pays est, certes, plutôt
performant pour former et retenir les talents, sauf les très qualifiés – probablement pour des raisons fiscales –, mais il peine, en
revanche, à les attirer. La France
est 101e sur 125, sur le critère de la
coopération entre employeurs et
employés, et 107e pour ce qui est
des relations entre le gouverne-
103
MÉDIAMÉTRIE 126 000 RADIO – NOV.-DÉC. 2018 – AUDIENCE CUMULÉE 7H-9H – 13 ANS ET PLUS – LUNDI VENDREDI
Pour le patron d’Adecco, la formation
doit devenir un investissement que
l’on amortit comme un investissement en capital, avec un traitement
différencié sur le plan fiscal. « Mieux
vaut inciter fiscalement un employeur
à former son personnel plutôt qu’à le
licencier et qu’il devienne une charge
pour la société », insiste-t-il.
P a r m i l ’u n d e s p l u s g r o s
employeurs, sous différentes formes, au niveau mondial, le géant
suisse de l’intérim prône aussi un
recours plus massif à l’apprentissage. « Cela marche très bien dans les
pays qui y font appel plus largement,
comme l’Allemagne, la Suisse, Singapour, car cela apporte aux jeunes des
compétences utilisables immédiatement en entreprise », constate son
dirigeant.
Adecco France a ainsi créé en
2016 sa grande école de l’alternance,
laquelle a déjà formé 12.000 personnes. L’entreprise s’apprête à lancer, début février, son propre CFA
(centre de formation d’apprentis)
sur les métiers du recrutement
p our les étudiants de niveau
bac +3/4. « Et notre rôle d’intégrateur
social de personnes éloignées de
l’emploi passe aussi par l’alternance,
avec 500 contrats en 2019 », conclut
Alain Dehaze. n
La France peine à attirer les talents
e
*
Selon Alain Dehaze, par ailleurs
membre de la Commission mondiale sur le futur du travail au sein
de l’Organisation internationale du
travail (OIT), « il faut accroître les
investissements dans les capacités
des ressources humaines. Nous
entrons dans une nouvelle ère où la
formation sera à vie et non plus
séquentielle. La France est sur le bon
chemin en ayant ouvert le compte
personnel de formation, mais il faut
aller plus loin », explique-t-il.
Le rang de la France pour
les opportunités managériales
à l’attention des femmes.
ment et les entreprises. Sur celui
de la facilité à recruter donnée
aux patrons, la France occupe la
112e position, et la 50e seulement
sur celui de la densité de nouvelles entreprises.
La pertinence du
système éducatif par
rapport aux besoins
de son économie est
également insuffisante
(38e rang)...
… en dépit du bon
classement des écoles
et des universités (9e).
La pertinence du système éducatif par rapport aux besoins de
son économie est également
insuffisante (38e rang), en dépit
du bon classement des écoles et
des universités (9e). Cela ne permet pas de lutter efficacement
contre le chômage, en particulier
des jeunes, et handicape l’insertion professionnelle (42 e ). Les
opportunités managériales pour
les femmes sont également insuffisantes (le pays est au 103e rang).
A la rubrique satisfecit, la qualité de la protection sociale
(6e rang), les compétences des pro-
fessions intermédiaires (5e), la productivité des employés (13e), la facilité à trouver des profils qualifiés
(19e), à innover (16e) et à accéder
aux nouvelles technologies (10e).
Arbitrage entre Londres
et Paris
« Certains indicateurs, tel celui des
activités entrepreneuriales liées à de
nouveaux produits, pour lesquelles la
France est troisième, montrent que les
initiatives du président Macron commençaient à porter leurs fruits, que le
pays entamait un rebond, avant que le
mouvement des “gilets jaunes” ne
vienne arrêter – je n’espère pas casser – une série d’évolutions positives », note Alain Dehaze, le PDG
d’Adecco. Et d’ajouter : « La France
pouvait vraiment tirer avantage du
Brexit, espérer des transferts d’activités mais les images dramatiques véhiculées font que les patrons sont dans
l’attentisme de ce qui va se passer de
part et d’autre de la Manche. »
D’autant que l’arbitrage des chefs
d’entreprise se fait principalement
entre Londres et Paris. Or si la
France est loin derrière le RoyaumeUni classé 9e, sa capitale est, elle,
mieux notée que Londres : 9e contre
14e. « Au-delà des pays, les villes font la
différence, du fait de leur plus grande
flexibilité et de leur capacité à s’adapter à de nouveaux tendances et modèles », souligne le rapport du GTCI.
— M. R.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 21
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
PSA poursuit son retrait
graduel de Gefco
AUTOMOBILE
Le constructeur va
réduire sa participation
au capital du transporteur à l’occasion
de l’IPO de ce dernier.
Avant de sortir
dans un second temps.
Julien Dupont-Calbo
@jdupontcalbo
Pas question de céder tous les titres
– pour le moment. Alors que Gefco
prépare activement son introduction en Bourse dans les prochaines
semaines (sous réserve des conditions de marché), PSA gardera dans
un premier temps un pied chez son
transporteur historique. A l’issue
de l’introduction en Bourse (IPO), le
constructeur détiendra un siège au
conseil et un peu moins de 10 % du
capital de Gefco. « C’est un proces-
sus graduel et nous nous sommes
engagés à rester au capital pendant
au moins deux ans. On sortira complètement ensuite », explique Philippe de Rovira, le directeur financier de PSA. « Pour nous, Gefco n’est
pas une participation stratégique.
Aucun constructeur automobile ne
possède un logisticien », abonde-t-il.
Avec une valeur d’entreprise estimée pour le moment à 2 milliards
d’euros, Carlos Tavares, le patron
du constructeur, peut attendre
entre 200 et 300 millions de cette
opération. En 2012, PSA avait vendu
pour 800 millions d’euros 75 % du
logisticien à RZD, le transporteur
ferroviaire russe. Ce dernier passera d’ailleurs à moins de 50 % des
parts, et conservera le contrôle.
Management autonome
En six ans, Gefco a eu le temps de se
détacher de son ancien propriétaire, de rendre son management
autonome et de se construire un
carnet de commandes hors PSA.
« Aujourd’hui, tout cela est fait »,
La France se mobilise
pour soigner
l’insuffisance cardiaque
SANTÉ
La maladie touche plus
de 1 million de Français et coûte plus de
1 milliard par an à la
Sécurité sociale.
Catherine Ducruet
@CDucruet
A l’heure où Emmanuel Macron
veut convaincre les investisseurs
étrangers que la France ne se
résume pas aux « gilets jaunes », la
démarche présentée lundi au siège
de Sanofi illustre le meilleur de ce
que les Français peuvent faire
quand ils unissent leurs forces. Car
si Sanofi est le chef de ce projet dédié
à l’insuffisance cardiaque – 1,1 million de patients en France, 13 millions dans le monde –, la démarche
réunit aussi autour de la table un
autre industriel, Servier, quatre
start-up et de la recherche publique
(Inserm) et hospitalière (AP-HP).
De même qu’il n’y a
pas un seul type
de cancer du sein
ou du poumon,
il y aurait différents
types d’insuffisance
cardiaque.
Baptisé « Pacific », ce projet de
14 millions d’euros sur cinq ans réunit tous les ingrédients nécessaires
au succès. C’est ce qui lui a valu de
bénéficier d’un financement de
7 millions de bpifrance dans le
cadre du Programme d’investissements d’avenir. Mais pas seulement. La démarche, originale d’un
point de vue scientifique et technologique, devrait redonner un peu de
lustre à la recherche française dans
le domaine cardio-vasculaire. Il est
aussi potentiellement créateur
d’emplois : au moins une centaine,
davantage si le projet acquiert une
portée internationale, grâce à
l’implication de start-up innovantes en quête de développement
Enfin, c’est un projet qui répond à
un vrai besoin médical et de société.
L’insuffisance cardiaque est en effet
une maladie grave et invalidante
(50 % des patients sont décédés
cinq ans après le diagnostic). Et avec
des coûts d’hospitalisation très élevés : 1,1 milliard par an, selon les
données de la Sécurité sociale. « Or,
actuellement, on connaît très mal
cette maladie qui se traduit par une
difficulté croissante du cœur à assurer son rôle de pompe de la circulation sanguine », constate Jean-Sébastien Hulot, cardiologue à
l’hôpital Georges-Pompidou. Surtout, on sait mal la soigner lorsqu’elle ne résulte pas d’un infarctus.
« On soupçonne de plus en plus
que des symptômes identiques soient
l’aboutissement de conditions pathologiques différentes », explique
Benoît Tyl, directeur de la recherche cardio-vasculaire de Servier. De
même qu’il n’y a pas un seul type de
cancer du sein ou du poumon, il y
aurait différents types d’insuffisance cardiaque. C’est cette hétérogénéité qui rendrait les médicaments actuels inopérants, alors
qu’ils sont efficaces dans l’insuffisance cardiaque post-infarctus.
« Le but de Pacific est donc de parvenir à identifier des sous-types de la
maladie afin de mettre au point des
médicaments qui leur soient adaptés », explique Philip Janiak, directeur de la recherche cardio-vasculaire chez Sanofi. Ou bien de
trouver à qui les médicaments existants peuvent être utiles, leur efficacité étant aujourd’hui masquée par
trop d’hétérogénéité.
juge Philippe de Rovira, notant que
le résultat opérationnel du transporteur devrait, selon les objectifs,
passer de 80 à 160 millions
entre 2015 et 2018. En 2018, l’entité
prévoit un chiffre d’affaires compris
entre 4,6 et 4,7 milliards d’euros. La
croissance de la partie non automobile est deux fois supérieure à celle
de l’activité historique
Tout cela ne veut pas dire que les
liens ne restent pas solides entre
PSA et sa filiale créée en 1949. A
l’époque, les Groupages Express de
Franche-Comté étaient chargées
des expéditions au départ de l’usine
berceau de Sochaux. Aujourd’hui,
Gefco s’occupe du transport des
pièces pour toutes les usines du
groupe, et des livraisons de voitures
assemblées vers les concessions. Le
prestataire développe également
des services de pré-assemblage de
composants en bout de chaîne,
notamment dans les sites hexagonaux de la Maison Peugeot.
En 2017, les deux groupes avaient
signé un accord d’exclusivité
Aujourd’hui, Gefco s’occupe du transport des pièces pour toutes les usines du groupe,
et des livraisons de voitures assemblées vers les concessions. Photo Wilfried Maisy/RÉA
d’une valeur de 8 milliards d’euros
pour cinq ans. Mais le duo fait également des affaires au-delà de ce cadre,
notamment à l’international. « C’est
un fournisseur stratégique. Ils ont
prouvé plusieurs fois par le passé qu’ils
savent être très réactifs, en cas de difficulté ponctuelle dans la chaîne logistique », souligne le directeur financier.
Reste Faurecia
Il y a deux ans, Gefco avait participé
au sauvetage de la Peugeot 3008,
dont la production à Sochaux avait
été grandement perturbée par
l’incendie de l’usine d’un fournisseur tchèque. C’est également lui
qui avait affrété un train pour transporter des moteurs essence entre la
Chine et la France.
Chez PSA, il ne restera bientôt
donc plus que la participation de
43 % dans l’équipementier Faurecia – bien plus imposante. « Celle-ci
n’est pas stratégique pour nous non
plus, elle peut être vendue le cas
échéant. Mais ce n’est pas à l’ordre
du jour », explique Philippe de
Rovira. En interne, on estime que
Faurecia, plus diversifié géographi-
quement que sa maison mère, a
encore un potentiel d’amélioration, même si des progrès ont été
faits ces dernières années. De fait,
Carlos Tavares et Patrick Koller, le
patron de l’équipementier, ont toujours dit que la manœuvre pourrait
se faire en cas de grosse acquisition
de PSA.
4
À NOTER
En 2017, PSA représentait 56 %
des recettes de Gefco.
L’AVENIR,
C’EST VOUS
QUI L’EMMENEZ
PLUS LOIN
Nous accompagnons
1 entreprise française sur 3
à l’international.
Approches nouvelles
Pour cela, Pacific va utiliser les données médicales de l’AP-HP pour
sélectionner 500 patients issus des
hôpitaux Georges-Pompidou,
Bichat, Lariboisière, Henri Mondor et La Pitié. Celles-ci seront complétées par des données biologiques (marqueurs sanguins et
urinaires identifiés par la start-up
Firalis), d’imagerie (analyse d’images par Casis), ou de vie réelle. Elles
seront collectées grâce à des approches technologiques nouvelles
(sonde échographique spécifique,
tee-shirt et objets connectés conçus par BioSerenity) et traitées
grâce à les outils d’intelligence artificielle de la start-up Fealinx. Tout
cela pour aboutir à une prise en
charge de la maladie plus efficace
et moins coûteuse. n
1,1
MILLION
Le nombre de personnes
souffrant d’insuffisance
cardiaque en France.
Source : étude CSA - février 2016
Société Générale, S.A. au capital de 1009897173,75 € – 552120222 RCS PARIS – Siège social : 29, bd Haussmann, 75009 PARIS. Crédit photo : Tom Craig – Novembre 2018.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
22 // INDUSTRIE & SERVICES
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
marketing
Quand McDo France mise
sur le design italien
RESTAURATION
Mercure relooke ses
hôtels avec Ligne Roset
La branche française
du géant américain
propose à ses
franchisés une nouvelle
option de décoration
conçue par la designer
italienne Paola Navone.
STRATÉGIE
McDonald’s France dispose désormais de huit options de décor pour ouvrir ou rénover des restaurants.
d’une rencontre », Xavier Royaux
assure aussi de la volonté du
numéro un français de la restauration commerciale (près de
1.450 unités aujourd’hui, dont 80 à
85 % exploités dans le cadre de la
franchise) de vouloir « démocratiser
le design ».
McDo parisien est le septième
désormais à avoir sa griffe, l’ouverture du premier ayant eu lieu à Châtellerault en mars 2017. L’établissement est aussi le premier
restaurant à être exploité directement par McDonald’s France. En
clair, la déclinaison de sa décoration, baptisée en interne « Style », a
été initiée par des franchisés, lesquels disposent aujourd’hui de huit
options de décor pour rénover ou
ouvrir leur(s) établissement(s).
« Nous ne voulons surtout pas d’uniformité », insiste Xavier Royaux.
McDonald’s France continue, par
ailleurs, de déployer son dernier
concept de restaurant, qui remonte
« Surtout pas d’uniformité »
En la matière, cet ancien publicitaire a le sens de la formule : « Tout
le monde a droit au beau, tout le
monde a droit au bon », clame-t-il.
De son côté, Paola Navone observe
que sa collaboration avec McDonald’s France n’a pas d’équivalent
dans sa carrière. A ce stade, ce
à 2015, avec bar à salades et, si la surface de l’établissement le permet,
son McCafé (aujourd’hui il y en a
220), mais aussi le service à table. De
même, la présence de bornes de
prise de commandes est généralisée, avec plus de 95 % du parc couvert. De fait, 90 % des commandes
transitent désormais par les bornes.
Alors que la concurrence est vive,
que de nouvelles tendances de consommation s’installent dans la restauration, McDonald’s France ne
reste pas inactif non plus en matière
d’offre. Sa direction promet en effet
des « annonces fortes » fin février à
l’occasion du Salon international de
l’agriculture. n
Naissance d’un grand du mobilier de luxe
DESIGN
Les marques B&B
Italia, Flos et Louis
Poulsen sont réunies
dans un nouvel
holding détenu par
Carlyle Europe et
Investindustrial.
Branle-bas de combat dans le design
italien. Carlyle Europe et Investindustrial, le holding familial de l’Italien Andrea Bonomi, unissent leurs
forces pour donner naissance à
l’International Design Group (IDG).
Un nouvel ensemble détenu à parts
égales par les deux fonds et appelé à
jouer un rôle dans la consolidation
du marché du mobilier contemporain haut de gamme. L’opération,
finalisée le 18 décembre, crée une
crée une forte demande pour tout ce
qui a trait à la décoration. Carlyle a
réalisé de très belles opérations avec
les marques de luxe Monclerc et Golden Goose, ils souhaitent en faire de
même avec le design », ajoute le
manager. Lui aussi change d’univers après toute une carrière dans le
sportswear (Diesel, Tommy Hilfiger, Levi’s Strauss, Mc Gregor….).
Piero Ambrogio Busnelli, le fondateur de B & B Italia, avait fait entrer
le design dans les foyers italiens
durant les années 1970, en même
temps qu’il avait introduit des process industriels dans une fabrication
de meubles restée artisanale. Cédée
à Investindustrial par la famille
Busnelli en 2015, la PME a racheté un
an plus tard son compatriote Arclinea, un cuisiniste haut de gamme
ainsi qu’Azucena, propriétaire des
archives et de droits sur les créations
du designer, Luigi Caccia Dominioni.
entité pesant 500 millions d’euros
de chiffre d’affaires, déclare aux
« Echos », Armin Broger, le PDG
de B & B Italia. La transaction fait
suite à plusieurs rachats de marques italiennes prestigieuses. Poltrona Frau, Cassina et Cappellini
acquis par l’américain Haworth,
spécialiste de l’aménagement de
bureaux. Muuto, la success
story danoise absorbée par Knoll,
tandis que Boffi (cuisine de luxe) a
mis la main sur le mobilier De
Padova et sur la start-up allemande
du rangement MA/U Studio.
Le modèle LVMH
« C’est un peu le modèle LVMH que
nous avons en tête. L’objectif est de
créer un pôle de marques mondiales
dans le design et l’architecture intérieure », explique Armin Broger.
« Partout, le buzz autour de l’alimentation, recevoir ses amis à la maison,
Réservé aux lecteurs du quotidien
VENTE PRIVÉE
SOLDES
TOUT À
10€
Rapport prix/plaisir parfaitement imbattable
NOS COUP S DE COEUR
CHÂTEAU PEYRABON 2014
Bordeaux - Haut-Médoc
14,5/20
RVF
15.5/20
J. Robinson
10.00€
au lieu de 14.45€
RETROUVEZ TOUTES LES OFFRES SUR
www.venteprivee-lesechos.fr
Commande par téléphone : 0 810 505 015
Prix appel local (Lundi-Vendredi / 9h-18h)
Au sein d’International
Design Group, B & B Italia rejoint
deux PME, spécialistes de l’éclairage, le danois Louis Poulsen, et l’italien Flos, qui avait de son côté acquis
la marque d’éclairage outdoor
Ariès. Toutes ces entreprises réalisent l’essentiel de leur activité hors
d’Italie. L’export représente 80 % des
ventes de B & B Italia – dont 40 % aux
Etats-Unis et en Chine – et 65 % chez
Arclinea. Le cuisiniste vient
d’ailleurs d’inaugurer son premier
show-room à Paris à Beaupassage,
le petit mall luxueux du 7e arrondissement. Ces marques jouissent d’un
fort capital image auprès des architectes et des décorateurs et réalisent
une part croissante de leur business
grâce à des contrats d’aménagement de salles de concert, yachts,
hôtels et autres boutiques de luxe…
Au sein d’une même entité, elles
auront plus de facilité pour créer de
vastes show-rooms, mettant en
valeur leur offre. Le premier du
genre a déjà ouvert à Paris, réunissant les marques Boffi, De Padova et
MA/U Studio. « Cela fait partie de nos
projets », confirme Armin Broger.
20.000 euros dans un canapé
« Il y a, notamment en Chine, une
génération de jeunes consommateurs très aisés, prêts à mettre
20.000 euros dans un canapé. Sensibles à la puissance des marques, ils
n’ont pas forcément le goût de leurs
parents. A nous de leur apporter des
solutions adaptées, prenant en
compte la taille plus réduite de leurs
appartements », relève-t-il encore.
La suite démontrera si l’union fait
vraiment la force et si le modèle qui a
fait ses preuves dans la mode est
transposable à l’univers de la maison
dont les cycles sont bien plus longs.
Avant 2010, des tentatives similaires
de regroupement en Italie, menées
par les fonds Opera et Charm,
s’étaient soldées par un échec.
Armin Broger veut cette fois y croire.
« Les mentalités ont changé. Avant, les
dirigeants de ces entreprises familiales
raisonnaient surtout en fabriquant ;
ils ont maintenant pris conscience du
pouvoir de leurs marques et de la
nécessité de les gérer », dit-il. — V. L.
Valérie Leboucq
@vleboucq
Les Français ont pris goût au
design. Mercure l’a bien compris. L’enseigne d’AccorHotels
s’associe à la marque de mobilier contemporain Ligne Roset
pour donner plus de cachet à
ses établissements, 256 en
France et 790 dans les 63 pays
où elle est implantée. Objectif :
se différencier des autres chaînes du groupe, Novotel, Mama
Shelter, et même Ibis (hôtellerie
économique), qui a fait un gros
effort dans ce domaine.
Jusqu’à fin janvier, les franchisés Mercure (75 % du réseau)
sont invités à se rendre dans le
navire amiral de Ligne Roset
faubourg Saint-Antoine, à Paris,
où tout un étage a été transformé en lobby et chambres
d’hôtel. Deux styles leur sont
proposés, « contemporain inspiré » et « classique revisité »,
Personnalisation
« La moitié du parc a été rénovée il
y a moins de trois ans », ajoute
Vincent Moskovtchenko. Il souligne qu’avant même le partenariat avec Roset, Mercure a entrepris de marquer sa différence en
choisissant des lieux « uniques », liés à l’histoire et au patrimoine des villes où elle
s’implante. A Rochefort, l’hôtel a
élu domicile dans la corderie
royale, à Lyon il est dans les murs
d’un garage et à Rennes, dans
ceux de l’ancienne imprimerie
de « Ouest-France »… Quant à
celui de Fontainebleau, il s’est
donné l’équitation pour fil rouge
que l’on retrouve jusque dans la
décoration des chambres.
Florent Drillon
McDonald’s France s’éloigne toujours plus de l’image de la chaîne de
restauration rapide standardisée.
La branche française du géant américain du fast-food a inauguré, lundi
à Paris, son premier établissement
de centre-ville avec une décoration
conçue par la célèbre designer et
architecte italienne Paola Navone.
Situé en face de la gare Austerlitz, ce
McDonald’s surprend avec sa tonalité bleutée, son design moderne ou
même sa variété de chaises, certaines étant en bois et dotées d’un
grand dossier.
« Paola Navone a eu carte assez
blanche. Le cahier des charges, c’était,
au fond, les seules contraintes techniques », précise Xavier Royaux, le
vice-président de McDonald’s
France chargé du marketing, des
études et du design. Petit détail loin
d’être anecdotique s’agissant de
« l’opérationnel », le revêtement du
sol stratifié est, dit-on, « facile à nettoyer, robuste, et pas glissant »…
Alors qu’à ses dires, « le projet est né
Olivia Bodez/McDonald’s
Christophe Palierse
@cpalierse
Pour donner plus de style
à ses établissements et
se différencier des autres
chaînes d’AccorHotels,
l’enseigne a conclu un
partenariat avec le fabricant
de mobilier contemporain.
rénovation engagée depuis quelques années », dit-il. Un problème sans doute lié aux allers
et retours de la marque, qui
après avoir refusé l’effet chaîne,
a trop poussé la standardisation de ses hôtels avant de revenir, depuis trois-quatre ans, à
plus de différenciation.
Mercure agrandit son réseau
a u r y t h m e d ’u n e d i z a i n e
d’ouvertures par an mais, pour
l’existant et sachant qu’on attend
une petite décennie avant de
rénover un établissement, les
changements mettent du temps
à être perçus du public.
Jusqu’à fin janvier, les franchisés Mercure sont invités
à se rendre dans le navire amiral de Ligne Roset à Paris
pour choisir leur futur mobilier.
l’un et l’autre composés à partir
du catalogue Roset. Quant aux
clients, ceux du Mercure de la
porte d’Orléans ont testé durant
un an deux chambres « pilote » ;
celle, minimaliste, signée par
l’agence Numéro 111 et celle, plus
« déco » de l’Anglais Philip
Watts, qui a notamment choisi
le fauteuil Pumpkin que Pierre
Paulin avait fait pour l’Elysée de
Pompidou. Le premier Mercure
entièrement relooké Roset doit
être inauguré en avril à Orly.
Problème d’image
« Référence des voyageurs en
quête d’authenticité, Mercure a
réussi l’an dernier à augmenter
son revenu moyen par chambre », explique Vincent Moskovtchenko, directeur marketing
opérationnel France de Mercure et Novotel. Ces deux marques milieu de gamme (il préfère parler de « cœur » de
gamme) d’AccorHotels ont un
p r i x m o y e n d e l ’o r d r e d e
130 euros chez Mercure (sans
petit déjeuner). Pour autant, le
dirigeant reconnaît que « le
réseau a un problème d’image et
ne bénéficie pas à plein de la
Le choix de Ligne Roset ? « Il
allait de soi », fait-il encore
valoir. « Notre positionnement
est proche et Roset fabrique en
France, ce qui est cohérent avec
notre ancrage hexagonal ». Max
Flageollet, directeur des activités « contrat » du fabricant de
mobilier, rappelle de son côté
que le groupe a démarré son
activité « en fournissant hôtels et
collectivités de la région lyonnaise ».
Les franchisés Mercure
pourront piocher dans la totalité du catalogue Roset et Cinna,
l’autre marque du groupe. « La
profondeur de nos gammes leur
ouvre un choix très large. Chacun gardera son style. ». Au Mercure de la porte d’Orléans, à
Paris, les clients qui ont dormi
dans les deux chambres pilote
ont demandé à y revenir. Remarques et commentaires ont été
pris en compte. On a ainsi ajouté
plus de points de lumière dans la
chambre et simplifié le petit
meuble porte-bagages : « Le
tiroir pour ranger les vêtements
ne s’imposait pas compte tenu de
la brièveté des séjours », relève
Max Flageollet. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 23
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
LE PRODUIT
START
UP
REBOND
U
Kronos Care vient d’être racheté par
Narvar. La start-up parisienne a mis au
point une solution pour renforcer l’expérience post-achat des consommateurs. De son côté,
l’entreprise américaine était une concurrente directe et
vient ainsi renforcer sa présence en Europe, après avoir
ouvert un bureau à Londres en 2018. Kronos Care faisait partie de l’incubateur LVMH au sein de Station F.
En lire plus sur : www.entrepreneurs.lesechos.fr
-
1,5
MILLION D’EUROS
Cinq ans après sa création, Epopia lève des
fonds auprès d’investisseurs de l’est de la
France. Basée à Strasbourg, la jeune pousse
propose des histoires personnalisées pour
enfants via des échanges de lettres
envoyées par courrier traditionnel.
Avec ses produits écoresponsables pour les familles, Joone
poursuit son développement
dans le B to B. La start-up
devient ainsi le fournisseur en couches et
cosmétiques biologiques d’une douzaine
de crèches en France et des maternités de
trois centres hospitaliers. Créé en 2017 par
C a r o l e J u g e - L l e we l l y n , Jo o n e e s t
composé de 27 personnes pour une
distribution dans 14 pays.
Avec 72 millions d’euros, Wynd
peut se renforcer à l’international
DYDU construit
son avenir
autour de la voix
E-COMMERCE
ROBOTIQUE
La start-up parisienne
vient de boucler
la plus grosse levée
de fonds depuis ce
début d’année auprès
de Nexity notamment.
La start-up lance
un service
de robot vocal
conversationnel.
Guillaume Bregeras
@gbregeras
Ismaël Ould prévient d’emblée :
« Nous avons atteint la rentabilité
opérationnelle, mais nous avons fait
le choix de la croissance. C’est pourquoi notre résultat est négatif. » Le
cofondateur de Wynd se méfie des
interprétations que l’on peut tirer de
sa nouvelle levée de fonds. Avec
72 millions d’euros rassemblés
a u p r è s d e N e x i t y, S o f i n a e t
BNF Capital, ainsi que Sodexo (déjà
présent au tour suivant), il dépasse
la barre des 100 millions d’euros réunis depuis la création de sa start-up
en 2013, qui permet de gérer les flux
logistiques et financiers, jusqu’au
paiement. Quand il s’agit d’évoquer
ce nouveau temps fort pour son
entreprise en hypercroissance, la
précaution est donc de mise.
Avec ces nouvelles ressources,
Wynd ne va pourtant pas user de
précautions. Au programme, le
recrutement de 150 à 200 personnes,
dont une cinquantaine dédiée à
l’intelligence artificielle. L’entrepreneur en est convaincu, pour anticiper les besoins de ses clients
distributeurs ou restaurateurs, il va
falloir leur donner les outils pour
améliorer leurs performances opérationnelles : « Je suis allé observer
les géants de la tech en Chine et ce
L’équipe de Wynd, dirigée par Ismaël Ould (à droite), veut générer un écosystème de services
tiers autour de sa plate-forme. Photo DR
qu’ils développent. Je suis persuadé
que la bataille dans le retail se jouera
sur la performance et non sur le prix.
Avec l’intelligence artificielle, le saut
sera comparable à celui du trading
haute fréquence dans la finance. »
Ismaël Ould a le sens de la
formule. La vision aussi. Le plus difficile pour lui et son équipe, compos é e d e 4 0 0 e m p l oyé s p o u r l e
moment, est d’installer son produit
chez des clients qui vivent ou subissent la transformation numérique
dans leur organisation et dont le
degré de maturité peut être très différent d’une entreprise à l’autre :
« La réalité est que nous évoluons
dans un contexte de transformation
très fort. Notre plate-forme est bonne,
mais il faut s’adapter. On apprend
tous les jours. » Wynd s’appuie donc
sur des intégrateurs pour déployer
sa technologie, mais les recherches
autour de l’intelligence artificielle
ne seront exploitées que dans
plusieurs années.
Premiers clients
référents à l’étranger
D’ici là, la start-up parisienne lorgne l’international pour assurer sa
croissance. 30 % de son chiffre
d’affaires y est déjà réalisé et un
projet sur deux se concrétisera
désormais hors des frontières de
l’Hexagone. Déjà, plusieurs distributeurs d’envergure travaillent
avec les outils de Wynd, comme le
thaïlandais Central Group ou le
marocain Marjane, tous deux multimilliardaires en chiffre d’affaires.
« Nous avons de plus en plus de
clients d’une taille très importante,
explique Ismaël Ould. Et les secteurs
les plus demandeurs sont ceux de la
distribution alimentaire, du luxe et
de la mode. »
A chaque fois, l’engagement de
ses clients s’étale sur cinq ans, ce qui
laisse à la jeune pousse de la visibilité sur ses projets et ses revenus.
Mais aussi de quoi nourrir ses
ambitions. A plusieurs reprises, le
jeune entrepreneur cite Salesforce
comme exemple, notamment pour
sa capacité à générer un écosystème de services tiers autour de sa
plate-forme. C’est ce qu’il en faudra
à Wynd pour confirmer toutes ses
promesses et déloger les grands
éditeurs de logiciels qui sont sur son
chemin, comme Oracle, Manhattan Associates ou Aptos. n
Mooncard veut supprimer les notes de frais
ble de l’entreprise », explique le
cofondateur de la jeune pousse.
Mooncard monétise ainsi sa
solution à la fois grâce à son logiciel,
commercialisé en mode SaaS, à ses
cartes, dont les frais s’élèvent à
15 euros par mois, et aux rétrocommissions qu’elle récupère sur les
transactions. Pour gérer ses cartes
de débit, qui puisent directement
sur un compte géré par l’entreprise,
Mooncard s’adosse à une banque
allemande, Wirecard, qui propose
des solutions en marque blanche.
PAIEMENT
La start-up lève
5 millions d’euros
pour faire connaître
ses solutions
de cartes de paiement
dédiées aux frais
professionnels.
Déborah Loye
@Loyedeborah
Moins de trois ans après sa création, Mooncard signe un nouveau
tour de table de 5 millions d’euros
auprès d’Aglaé Ventures et de Raise
Ventures, ainsi que de ses business
angels historiques, avec lesquels la
start-up avait levé 1 million d’euros
lors du tour précédent. Fondée par
Tristan Leteurtre et Damien
Metzger, rejoints par Pierre-Yves
Roizot, la fintech travaille à fluidifier les processus liés aux frais professionnels, du côté des employés
comme des services support. Jusqu’à « faire totalement disparaître les
notes de frais », affirme son CEO,
Tristan Leteurtre.
A cet effet, Mooncard développe
à la fois une offre de cartes de débit
dont les paramètres peuvent être
Plus de 1.000 entreprises
clientes
Mooncard, facilement paramétrable, peut être pilotée à distance,
par exemple par un manager. Photo Mooncard - Mastercard
réglés à distance et un logiciel qui
simplifie les démarches administratives liées aux frais professionnels. « Notre plus-value par rapport
aux cartes de paiement classiques est
que la Mooncard est paramétrable de
manière précise. On peut bien sûr
fixer des plafonds, mais aussi choisir
la nature des commerces dans lesquels elle peut être utilisée (restaurants, stations-service…) ou encore
s’il est possible de retirer de l’argent
ou de payer sur Internet », détaille
Tristan Leteurtre.
L’entrepreneur espère ainsi lutter
contre la frilosité des entreprises à
distribuer des cartes de paiement à
leurs employés. Sa promesse est en
outre de faciliter la gestion comptable des frais. « Les utilisateurs prennent leurs justificatifs en photo et la
note de frais est créée en temps réel,
pour aller ensuite s’intégrer dans le
logiciel utilisé par le service compta-
La start-up revendique aujourd’hui
plus de 1.000 entreprises clientes,
parmi lesquelles figurent des
start-up, comme Yemanja ou Ledger, ainsi que des grands groupes,
tels qu’Air France ou Vinci. Avec
cette nouvelle levée de fonds, elle va
massivement investir dans la communication et le marketing afin
d’élargir sa base clients. « Jusqu’à
maintenant, nous avons travaillé à ce
que le produit fonctionne parfaitement, indique Tristan Leteurtre.
Maintenant, nous devons nous faire
connaître. » Et si son déploiement
en France se déroule comme prévu,
la jeune pousse partira à l’assaut des
marchés européens dès 2020. n
Marre du « appuyer sur la touche 1 ou 2 » lorsque vous êtes
en ligne avec un ser vice
clients ? Do You Dream Up
(DYDU) pourrait avoir une
solution à cette relation froide
qui effraie d’avance bien des
consommateurs lorsqu’ils ont
besoin de contacter une entreprise. Cette solution est un
« callbot », ou un robot vocal
conversationnel en langage
moins technophile.
Cette nouvelle brique parmi
les solutions proposées par la
start-up installée à Bordeaux et
à Paris lui ouvre un champ de
croissance qu’elle a perçu
lorsqu’elle a commencé à tester
ses premiers algorithmes sur la
question, détaille Cyril Texier,
président et cofondateur de
DYDU : « Ces “callbots” peuvent
devenir une part importante de
notre chiffre d’affaires car la voix
va s’imposer un peu partout.
Mais il faut davantage d’usages,
n ou s n ’ en s om m es q u ’ au x
balbutiements et, en France,
nous sommes un peu en retard
sur le sujet. »
L’entrepreneur mise sur le fait
qu’une partie de la population
décroche son téléphone pour
résoudre une question avec une
entreprise ou une administra-
tion, alors qu’une autre partie y
est allergique.
Pour dérouler son plan
d’action sur la voix, Do You
Dream Up s’appuie sur un cas
d’école réalisé avec la MACSF, la
mutuelle d’assurances des professionnels de santé. Cinq scénarios ont été scriptés et, dans
90 % des appels, une réponse
cohérente a été apportée.
Typiquement, un assuré a pu
déclarer un sinistre en conversant vocalement avec le robot
mis en place, ce qui permet
aussi de déployer les ressources
humaines sur des tâches à
valeur ajoutée. Désormais, la
solution est prête à être
d u p l i q u é e d a n s d ’a u t r e s
secteurs d’activité, comme la
conciergerie, l’hôtellerie ou la
distribution.
Des résultats en hausse
de 40 %
En parallèle, la start-up
annonce des résultats en
hausse en 2018 avec plus de
5 millions d’euros de chiffre
d’affaires (+40 % par rapport à
2017). Sans jamais avoir levé de
fonds, la pépite compte désormais 53 personnes et va recruter dans les douze prochains
mois, et ne ferme plus la porte à
un financement via le capitalrisque, avance Cyril Texier : « La
question de la dilution nous
freine. Nous pourrions toutefois
l’envisager avec un partenaire
avec qui l’on partagerait un objectif commun et qui nous aiderait à
grandir à l’international, notamment aux Etats-Unis. » — G. B.
AXA accroît son
soutien aux start-up
en amorçage
FINANCEMENT
Le fonds de l’assureur augmente
son enveloppe de
130 millions d’euros.
AXA s’intéresse aux start-up,
mais discrètement. Pourtant, via
son fonds AXA Venture Partners
(AVP), l’assureur français a déjà
investi 110 millions de dollars
depuis 2015 pour aider les jeunes
pousses en phase de décollage.
Cette première enveloppe étant
bouclée, AVP l’augmente avec
une nouvelle poche de 150 millions de dollars (130 millions
d’euros) car il estime que c’est la
catégorie d’actifs la plus forte du
moment. Son objectif : détecter
des pépites qui peuvent travailler avec lui, et ainsi augmenter ou améliorer les services proposés à ses clients.
Le champ d’investigation
d’AVP est mondial. Parmi ses
40 participations plusieurs en
Europe, au Moyen-Orient et aux
Etats-Unis. A l’image de Neura,
une start-up israélienne qui
analyse les données santé d’une
personne à travers des appareils
connectés afin de prédire ses
comportements et ses risques.
Ou de PolicyGenius, qui vend de
l’assurance en ligne. Ainsi que la
pépite française Happytal, que
La Poste avait failli racheter
pour étoffer son offre autour des
seniors. Happytal est une plateforme de services de conciergerie pour les personnes hospitalisées et entre dans le pilier
« santé » de l’assureur.
Rachat d’une start-up
Plus globalement, AVP opérait
un total de 450 millions de dollars avant cette nouvelle levée :
175 millions sont destinés à être
investis dans des fonds, 165
pour les étapes de financement
dites de « growth » (plusieurs
dizaines, voire centaines, de
millions) des start-up et 110
pour celles qui démarrent leur
activité. Seule cette dernière
enveloppe a été épuisée, ce qui
explique ce nouvel engagement. Seul manque à cette
palette un rachat, mais qui
devrait se concrétiser durant le
premier semestre 2019. — G. B.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
24 //
Les Echos
Bouygues Telecom
fait une offre sur
le solde de Keyyo
39 %
Elliott a réaffirmé lundi son
souhait de scinder le réseau
fixe de Telecom Italia. Samedi,
le régulateur italien des télécoms
a rejeté le projet mis au point
par l’ancien patron de Tim, Amos
Genish, proche de Vivendi, d’en
faire une société distincte contrôlée à 100 % par TIM. L’action
est à son plus bas depuis 2013.
L’opérateur de Martin Bouygues
a proposé aux actionnaires
de Keyyo, un opérateur télécoms
travaillant uniquement
avec les entreprises, de racheter
la totalité de leurs actions
au prix de 34 euros. Bouygues
Telecom avait déjà acquis
43,6 % du capital de la société
et 42,1 % des droits de vote.
LA PART DES FEMMES
À L’ANTENNE
DR
en
pixels
Giuseppe Cacace/AFP
HIGH-TECH
&MEDIAS
Telecom Italia :
Elliott redemande
la scission du réseau
La part des femmes à la
télévision est passée de 36 %
à 39 % selon le dernier
baromètre du CSA. Toutefois, il reste de nombreux
défis pour aller vers l’égalité,
notamment dans la téléréalité et dans le numérique.
PROTECTION DES DONNÉES
La discrète arrivée des géants
du Net dans la cybersécurité
l Amazon, Microsoft et Google seront présents au Forum international
de la cybersécurité qui ouvre ses portes à Lille ce mardi.
l Ils lancent leurs propres services de sécurité informatique.
Florian Dèbes
@FL_Debes
Ils sont tous là. Comme s’ils se marquaient à la culotte, les géants américains de l’informatique en ligne
(« cloud computing ») ont tous fait
le déplacement à Lille pour le
Forum international de la cybersécurité qui ouvre ses portes ce mardi.
Ce Salon d’envergure européenne
doit réunir pendant deux jours environ 10.000 personnes : des professionnels issus des entreprises, des
cybergendarmes, des dirigeants de
PME du numérique… et Amazon
Web Services, Microsoft et Google,
qui comptent y faire passer de rassurants messages. Ils se disputent
les parts du marché en pleine explosion de l’hébergement et du calcul
en ligne des données alors que la
menace informatique reste forte.
« Ces acteurs ont commencé par dire
que le “cloud computing” était une
technologie plus sûre que ce que les
entreprises pouvaient faire dans leurs
propres centres de données, se souvient Gérôme Billois, l’expert cybersécurité du cabinet de conseil
Wavestone. Puis les entreprises se
sont rendu compte qu’il fallait quand
même protéger les données envoyées
dans le cloud. » « Sauf à payer des
options supplémentaires, les grands
services de “cloud computing” nivellent la sécurité à un niveau standard
que les entreprises ont parfois besoin
de dépasser », regrette Alain Bouillé,
le président du Cesin, une association de responsables de la sécurité
informatique en poste dans des
grands groupes.
Plate-forme centrale
Déterminés à rassurer, Amazon
Web Services (le leader mondial du
marché), Microsoft et Google ont
commencé par laisser les acteurs
traditionnels de la cybersécurité installer leurs antivirus et leurs parefeu informatiques sur les serveurs
loués par leurs clients. Mais, depuis
peu, ils lancent aussi leurs propres
services, à l’image d’Amazon et de
son système d’identification et de
gestion des accès, ou de Microsoft et
son programme Threat Intelligence.
« Auparavant, un problème de
sécurité pouvait remettre en cause
notre modèle économique. Désormais, il s’agit d’un point d’entrée pour
nos clients », note Bastien Legras,
directeur technique pour la France
de Google Cloud Platform. Du chiffrement des données à la gestion des
accès, il assure que son offre comprend toutes les briques fondamentales attendues par le marché. A
coups de petites acquisitions passées sous le radar (Harvest.ai, Sqrrl),
Amazon, lui, enrichit régulièrement
son offre de protection des données.
A mesure que leurs clients font
migrer leurs applications dans les
serveurs à distance du cloud, les
trois géants deviennent les platesformes centrales du marché de la
cybersécurité. Très fragmenté, il
avait jusqu’ici échappé à ce schéma
en dépit de la tentative naissante de
Cisco (lire ci-dessous) ou celle de
Palo Alto Networks, qui n’excluait
pas les éditeurs tiers. « Splunk, avec
l’acquisition récente de Phantom
pour 350 millions de dollars, ou
encore Demisto, essayent aussi de se
positionner au centre du jeu »,
remarque Emmanuel Gras, le PDG
et cofondateur d’Alsid, une start-up
française concurrente d’un des services de cybersécurité de Microsoft.
De fait, aucun acteur français n’a
l’envergure pour se lancer dans la
bataille. Paradoxalement, les
grands groupes français avaient
dans un premier temps hésité à
confier leurs données à des groupes
américains que le lanceur d’alerte
Edward Snowden disait proches des
services secrets américains. Elles
sont maintenant de plus en plus
nombreuses à confier à ces mêmes
géants le soin de les protéger. n
Le marché de l’hébergement et du calcul en ligne des données est en pleine
alors que la menace informatique reste forte. Photo Silas Stein/Zuma/RÉA
INTERVIEW // DAVID GOECKELER Vice-président exécutif et directeur général de Cisco,
chargé des réseaux et de la sécurité
« Cisco va investir massivement dans la cybersécurité »
Propos recueillis
par Fl. D.
et Fabienne Schmitt
@FabienneSchmitt
Comment se réalise le virage
stratégique de Cisco
en direction des logiciels,
de l’Internet des objets
et de la cybersécurité ?
Nous avons mis en place une plateforme technologique extrêmement complète pour permettre
à tous nos clients de réussir leur
transformation digitale. Le monde
technologique devient incroyablement complexe : tout change, les
attentes des salariés en entreprise,
le type d’outils utilisés, le nombre
de connexions aux réseaux qui est
en train d’exploser avec le développement de l’Internet des objets.
Le cloud est devenu une technologie de transition incontournable.
Dans cet univers, le rôle de Cisco,
c’est de simplifier pour nos clients
la construction de leur réseau,
en apportant de l’automatisation
intelligente, du machine learning,
des données analysées, etc.
« Nous allons investir
70 millions de dollars
supplémentaires
en France. »
Qu’apporte concrètement
Cisco dans la sécurité
des réseaux par rapport
à ses concurrents ?
Cisco est l’acteur qui rend les
réseaux plus rapides et plus agiles.
Mais tout cela ne servirait à rien
Vous venez de finaliser l’acquisition de Duo. Cisco dispose-t-il
d’une palette d’outils suffisante
en matière de cybersécurité ?
Nous sommes le plus important
acteur du monde en matière de
cybersécurité et, si nous continuons
à faire des acquisitions dans ce
domaine, c’est parce que nous avons
besoin d’innover. Duo est un bon
exemple de la nouvelle manière
dont on construit nos réseaux et nos
outils. Cisco doit pouvoir apporter la
sécurité à chaque accès à une application et le meilleur moyen de sécuriser un réseau, c’est de déterminer
systématiquement l’identité de celui
qui y accède, ce que permet Duo.
David Goeckeler revient sur le virage de Cisco en direction
des logiciels et de la cybersécurité. Photo Cisco Systems
s’il ne les sécurisait pas, en plus.
On a tout revu dans notre manière
de configurer les réseaux de
manière plus sûre : c’est par là qu’il
faut commencer quand on veut
protéger une entreprise. On a créé
beaucoup d’automatisation et
on a appris à utiliser l’immense
réservoir de data des réseaux pour
résoudre les problèmes.
Quels sont les résultats
de cette stratégie ?
Au premier trimestre, réseaux,
sécurité, applications, toutes nos
activités sont en croissance. Notre
nouvelle gamme de commutateurs, Catalyst 9000, conçue pour
les réseaux nouvelle ère, est probablement le meilleur exemple du
retour à la croissance de notre
entreprise grâce à notre nouvelle
stratégie. La croissance des ventes
a été la plus rapide jamais enregistrée pour un produit dans toute
l’histoire de Cisco !
« Ce qui conduit
à la croissance
dans les technologies,
c’est l’innovation. »
Vous priorisez aujourd’hui
les logiciels. Quel est désormais
l’équilibre entre le software
et le hardware au sein de Cisco ?
Je tiens à rappeler que nous avons
toujours été une entreprise de logiciels, même s’il est vrai qu’on en
a fait une vraie priorité depuis
quelques années. Désormais, dans
mon organisation, j’ai plus de
20.000 développeurs, dont 80 %
sont dans le logiciel. Nos propositions sont toutes basées sur le logiciel, même si notre business est
encore très important dans le hardware. Tout dépend du type d’activité : par exemple, en matière de
cybersécurité, plus de la moitié du
business repose sur du logiciel.
Est-ce qu’à terme ce marché
très fragmenté de la
cybersécurité va être dominé
par un ou deux gros acteurs ?
C’est un marché très fragmenté et
qui, surtout, se développe par l’innovation. Aujourd’hui, des clients
empilent les outils sécuritaires, ce
qui rajoute de la complexité. Nous
pensons chez Cisco qu’une approche avec une plate-forme extensible
est la meilleure voie. Nous allons
continuer à investir massivement
dans cette direction. Nous pouvons
choisir de faire des acquisitions et
nous pouvons aussi nous appuyer
sur nos forces internes que sont nos
300 ingénieurs Talos et 5.000 collaborateurs dans les équipes sécurité.
Etes-vous satisfait du business
de Cisco en France ?
La France est un marché très dynamique ! C’est une part importante de
notre business, même si on souhaite
toujours faire plus encore. Chuck
Robbins, notre PDG, qui fait partie
de la délégation de patrons qui rencontre Emmanuel Macron lundi à
Versailles, annonce d’ailleurs que
nous allons investir 70 millions de
dollars supplémentaires dans
l’Hexagone. On y a déjà fait beaucoup d’investissements. La France a
notamment été le premier pays où
on a développé notre programme
d’accélération digitale des entreprises. On a un centre d’innovation,
50 ingénieurs travaillant avec des
start-up, un laboratoire de recherche, on travaille avec les universités
et grandes écoles… et on va continuer.
Les Français pei
aux grands grou
Les entreprises françaises
se laissent peu convaincre
par l’argument de la
préférence nationale en
matière de cybersécurité.
« Faire émerger une filière numérique de confiance. » A l’image de
Florence Parly, la ministre des
Armées qui a encore émis ce
vœu vendredi 18 janvier, nombreux sont les officiels qui profiteront cette semaine du Forum
international de la cybersécurité
pour appeler au développement
d’entreprises spécialisées françaises, voire européennes.
Mais force est de constater
que, dans un secteur dominé par
les Américains et les Israéliens,
les Français ne sont pas encore
convaincus par l’argument de la
préférence nationale en matière
de sécurité informatique et de
souveraineté sur les données.
Manque de confiance
Huawei est sous pression,
particulièrement
aux Etats-Unis, est-ce que cela
a un impact sur Cisco ?
Notre marché compte de nombreux
concurrents, et on n’agit pas en fonction de ce qui leur arrive. Notre
métier, c’est d’apporter les meilleurs
services à nos clients. Ce qui conduit
à la croissance dans les technologies, c’est l’innovation et c’est là-dessus que je suis concentré. [Chuck
Robbins a récemment déclaré à
Bloomberg que le relèvement des
tarifs douaniers sur les importations chinoises pourrait impacter à
terme les investissements en R&D
des entreprises de la tech, NDLR].
(
Lire nos informations
Page 4
« Quand je rencontre un directeur informatique, il ne se passe
pas cinq minutes avant qu’il
m’explique se sentir obligé à
consommer français, mais qu’il
fera ce qu’il veut parce qu’il pense,
à tort, que les éditeurs français
sont taillés pour le marché des
PME », regrette Jean-Noël de
Galzain, le président d’Hexatrust, un groupe de 51 sociétés
françaises de cybersécurité qui
sensibilise contre l’idée reçue
que les technologies françaises
sont moins bonnes que celles de
leurs concurrents. Mais Hexatrust se heurte à un dicton bien
connu des directeurs informatiques : « Personne n’a jamais été
viré pour avoir acheté du IBM »,
l’expression s’étendant à toute
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HIGH-TECH & MEDIAS // 25
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
1.000
RECRUTEMENTS POUR
FACEBOOK EN IRLANDE
D’ici à la fin de l’année,
le réseau social verra
ses effectifs irlandais passer
de 4.000 à 5.000 salariés.
Les nouveaux postes seront
principalement consacrés
à la lutte contre les contenus
abusifs sur la plate-forme.
Droits
d’auteur :
Bruxelles
coince
CONTENUS
Les Etats européens
peinent à s’entendre
sur les obligations
à imposer
aux plates-formes.
Derek Perrotte
@DerekPerrotte
— Bureau de Bruxelles
La réforme européenne du droit
d’auteur à l’ère numérique peine
toujours à aboutir. Alors que les
institutions européennes devaient, après plus de deux ans de
débats très tendus, enfin en finaliser le texte lundi soir en « trilogue », un énième rebondissement est venu rendre incertaine
l’issue du dossier. Réunis en
amont au Conseil vendredi, les
représentants des Etats ne sont
pas parvenus à un accord sur le
nouveau texte de compromis
proposé par la présidence roumaine. Onze pays, dont l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et la
Pologne, s’y sont opposés. C’est
un coup dur pour les nerfs des
éditeurs de presse, des producteurs de musique et de cinéma,
des artistes et des auteurs, qui
attendent beaucoup d’une
réforme visant à pousser les
Gafa à un meilleur partage des
revenus qu’ils tirent de l’exploitation de leurs œuvres.
Les représentants
des Etats se reverront à une date qui
reste inconnue, mais
le timing se resserre.
explosion,
nent à vendre
pes
solution portée par un grand
acteur américain. « Historiquement, il y a un manque de
confiance entre les entreprises
françaises et l’informatique française », note George Lotigier, le
PDG de Vade Secure, un éditeur
français de logiciels de protection des e-mails.
Les racines du mal sont multiples et ont varié au fil des années.
Les grandes entreprises hésitent
souvent à confier leurs données
stratégiques à des PME bien
plus petites qu’elles. « Souvent
plus modestes que leurs concurrents, les sociétés françaises de
cybersécurité n’ont pas toujours
les moyens de proposer un service
de support 24 heures/24 », relève
Gérôme Billois, expert cybersécurité chez Wavestone. De
plus, ces PME doivent concentrer leurs logiciels sur quelques
fonctionnalités quand les géants
étrangers vendent une plateforme à multiples usages.
« Il faut regarder les technologies partout dans le monde, pas
seulement en France », note
Thierry Auger, le responsable de
la sécurité des systèmes d’information de Lagardère. Bon élève,
il travaille avec Alsid – la start-up
française du moment dans le
secteur – mais ne se ferme
aucune porte. De fait, la préférence nationale n’a que peu de
valeur pour des groupes… internationaux. Dans une filiale américaine, les équipes ont moins
peur des services de renseignements américains, fins connaisseurs des technologies américaines, que des espions français
qui pourraient se pencher de
tout aussi près sur les solutions
made in France. — Fl. D.
Il serait prématuré d’y voir
déjà un enterrement : les représentants des Etats vont se revoir,
à une date encore inconnue.
Mais le timing se tend encore.
L’eurodéputée Julia Reda
(ELLV/Parti pirate), grande
opposante au texte, se réjouit
déjà que ce contretemps « rend
de moins en moins probable une
adoption avant les élections européennes » (le texte final posttrilogue doit repasser devant le
Parlement), ce qui renverrait le
dossier au bon-vouloir incertain
du prochain exécutif européen.
Nous n’en sommes pas encore
là, mais le Commissaire à l’origine du projet, Andrus Ansip, ne
cache pas sa « déception face à ce
délai » et appelle les Etats à « ne
pas perdre de vue […] les accomplissements majeurs du texte ».
La création d’un « droit voisin » pour la presse (article 11) ne
fait pas débat sur le fond. Mais
les discussions achoppent sur le
sort à réserver aux « snippets »,
ces extraits d’articles accompagnant un hyperlien. Idem sur
l’article 13, le plus controversé :
l’idée est actée de rendre les plates-formes, YouTube en tête,
responsables si leurs utilisateurs diffusent des contenus
protégés. Mais la souplesse qu’il
conviendrait de leur laisser
dans les « mesures techniques »
à déployer vire au casse-tête.
Selon nos informations, les discussions entre Etats bloquent
en particulier sur le sort à réserver aux PME (moins de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires). « Il ne faut pas tomber dans
le catastrophisme. Les derniers
réglages sont difficiles, mais on y
est presque et on a encore un mois
pour s’entendre. Le texte a atteint
une telle maturité qu’on y arrivera », estiment des diplomates
européens. Selon eux, les tensions au Conseil sont aussi,
sinon surtout, un moyen nécessaire de faire pression sur le
Parlement européen. n
Les pistes secrètes de l’Etat
pour mieux contrôler Huawei
TÉLÉCOMS
Après avoir temporisé,
le gouvernement
pousserait un amendement à la loi Pacte.
Les pouvoirs de l’Anssi
et du SGDSN seraient
également renforcés.
Raphaël Balenieri
@RBalenieri
D’abord prudente, la France accélère sur le dossier Huawei. Alors
que plusieurs pays ont déjà écarté
le géant chinois des télécoms du
marché de la 5G, et au moment où le
débat monte en Allemagne, Paris
entre dans le vif du sujet. Pour la première fois, le gouvernement envisage de prendre une série de mesures visant à limiter son déploiement
dans l’Hexagone. « Le gouvernement
veut aller vite pour ne pas paraître
moins-disant que les Etats-Unis, il
veut faire des annonces très rapidement », raconte un acteur du secteur. Bercy s’apprêterait en effet à
communiquer prochainement.
Selon nos informations, l’une des
premières mesures consisterait en
une extension du pouvoir d’agrément de l’Anssi, l’Agence nationale
de la sécurité des systèmes d’information. Celle-ci est placée sous
l’autorité du secrétariat général de la
Défense et de la Sécurité nationale
(SGDSN, lui-même sous Matignon)
qui verrait, lui aussi, ses pouvoirs
renforcés. Le gouvernement espère
ainsi mieux contrôler Huawei, mais
sans provoquer ouvertement la
Chine, où Emmanuel Macron avait
promis de se rendre au moins une
fois par an pendant son mandat.
Pour avancer rapidement, le
gouvernement compterait profiter
de la loi Pacte, votée par l’Assemblée
nationale en première lecture en
octobre et actuellement devant le
Sénat, pour faire passer un amendement « anti-Huawei ». Cet amendement a été présenté le 16 janvier lors
d’une réunion à Bercy qui a rassemblé Orange, SFR, Free, Bouygues
Huawei est présent en France depuis seize ans et y emploie
un millier de personnes. Photo Wang Zhao/AFP
Telecom, la Direction générale des
entreprises (DGE), l’Arcep (le régulateur du secteur), la Fédération
française des télécoms et l’Anssi.
Bruno Le Maire n’était pas présent, pas plus que Huawei. Contactés, ni Bercy ni Matignon, pas plus
que l’Anssi et le groupe chinois,
n’ont voulu faire de commentaires.
La semaine précédente, Huawei
avait simplement été prévenu par la
DGE de l’avancement de la loi Pacte.
Effet rétroactif
Aujourd’hui, les opérateurs ne peuvent installer sur leurs réseaux que
des équipements (antennes, cœurs
de réseaux…) préalablement
approuvés par l’Anssi. Le gouvernement voudrait désormais confier à
l’agence un contrôle supplémentaire a posteriori. Cette nouvelle prérogative porterait de surcroît sur un
éventail beaucoup plus large de produits, comprenant à la fois les équipements, leur combinaison, mais
aussi les mises à jour logicielles. Les
autorités auront deux mois pour
valider, ou pas, le matériel. L’Anssi
pourrait aussi avoir un droit de
regard « rétroactif » qui toucherait
alors les produits Huawei installés
lors des générations 3G et 4G. Plutôt
qu’une interdiction pure et simple
ciblant nommément l’équipementier chinois, ce mécanisme permettrait au gouvernement de le bloquer,
mais en faisant peser la responsabilité… sur les opérateurs télécoms
français. Lesquels sont évidemment
vent debout contre ce projet.
Numéro un mondial des équipements télécoms, Huawei est présent
en France depuis seize ans et y
emploie un millier de personnes.
Ses produits sont très présents dans
les réseaux de SFR, Bouygues Telecom et Free, qui déjà ont mené avec
lui plusieurs expérimentations 5G.
Mais les opérateurs doivent cependant respecter quelques lignes rouges non écrites : pas de Huawei dans
2
SAISON
RETROUVEZ
E7
D
O
S
I
P
’É
L
N
I
A
M
E
D
DÈS
ST
A
C
D
O
P
E
L
,
S
E
G
A
L
L
DE SI
!
T
R
A
T
S
S
O
H
C
E
S
E
D
utez les aventures
o
c
é
,
n
o
is
sa
te
et
c
s
Dan
prof,
d’Agathe, une jeune
r ce qui l’attendait
e
in
g
a
’im
d
in
lo
it
a
ét
qui
isode ?
Vous avez raté un ép
Retrouvez-le sur :
dcasts/transmettre
po
r/
.f
os
ch
se
le
t.
ar
st
par
le cœur de réseau (la partie la plus
sensible), pas en Ile-de-France et pas
sur plus de 50 % de leur réseau.
Fondée en 1987 à Shenzhen par
un ancien ingénieur de l’armée
chinoise reconverti dans le privé,
la multinationale est rompue aux
polémiques sur ses liens supposés
avec le pouvoir chinois. Une accusation qu’elle a toujours réfutée, en
mettant en avant son statut de
groupe privé. Mais l’arrestation,
début décembre au Canada, de sa
directrice financière, soupçonnée
par les Etats-Unis d’avoir manipulé
des banques pour permettre à
Huawei de continuer à vendre en
Iran malgré l’embargo américain, a
marqué un palier jamais atteint en
trente ans.
Dans un premier temps, la
France avait temporisé sur cet épineux dossier. Le gouvernement doit
en effet simultanément protéger la
sécurité de ses infrastructures de
toute interférence étrangère et être
au rendez-vous de la 5G, attendue
pour 2020. Or, Huawei est l’équipementier qui a le plus investi dans la
5G. Et ses équipements, de l’avis des
opérateurs, sont de très bonne facture. Plusieurs événements récents
ont cependant forcé le gouvernement à accélérer. Notamment le
projet de SFR, qui avait cherché
récemment à installer des équipements Huawei en région parisienne. « C’est l’étincelle qui a déclenché le feu, jusqu’à l’Elysée », raconte
la source citée plus haut.
Complications
administratives
Les opérateurs redoutent maintenant d’énormes complications
administratives, pile au moment
où la loi Elan, promulguée en
novembre, devait justement leur
simplifier la vie. L’extension des pouvoirs de l’Anssi et du SGDSN pourrait par ailleurs mettre la France en
retard dans la 5G, au moment où les
opérateurs sont toujours sous pression pour déployer la 4G dans les
zones non couvertes. « Bientôt,
l’Anssi vérifiera même la couleur des
boulons sur nos réseaux ! » peste un
représentant des télécoms. La
bataille est lancée. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
26 //
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
en
direct
Marseille a relogé
500 personnes
HAUTS-DE-FRANCE Le groupe
PACA Deux mois et demi après
pharmaceutique britannique a
inauguré lundi l’extension de son
usine de Dunkerque (Nord),
spécialisée dans la production de
traitements inhalés pour soigner
l’asthme et d’autres maladies
respiratoires. Un investissement
de 135 millions d’euros annoncé
en 2015 et devant se traduire par
la création de 130 emplois au total.
l’effondrement de deux immeubles du centre de Marseille, qui a
fait 8 morts, environ 500 des
quelque 2.000 personnes évacuées ont retrouvé un logement
définitif, a affirmé le maire (LR)
Jean-Claude Gaudin. Trois cent
quatre-vingt-dix-neuf ont pu
regagner leurs logements d’origine, dans 68 immeubles désor-
AFP
PME
&REGIONS
AstraZeneca plus
gros à Dunkerque
mais sécurisés, et 129 ont signé
des baux ou des conventions
d’occupation. Reste encore environ 1.500 personnes hébergées de
façon temporaire, dans des hôtels
ou des foyers. Deux cent trente
immeubles menaçants ruine ont
été évacués. Mise en cause, la
municipalité affirme avoir investi
120 millions d’euros depuis 2005
dans la lutte contre l’habitat
indigne. Par ailleurs, Jean-Claude
Gaudin a répété qu’il entendait
aller au bout de son mandat.
Zones d’activités économiques : jackpot
ou cadeau empoisonné ?
l Un an après le transfert des zones d’activités économiques (ZAE) aux intercommunalités, les nouveaux
gestionnaires doivent revaloriser ce foncier.
l Un quart de ces espaces réservés aux entreprises sont obsolètes et tous ont besoin de nouveaux services.
La Bretagne passe
ses ZAE à la loupe
AMÉNAGEMENT
DU TERRITOIRE
Marion Kindermans
@MaKindermans
Un travail de fourmi réalisé
par les Chambres
de commerce et d’industrie
et les agences d’urbanisme
a permis de répertorier
les zones d’activités.
Des bombes à retardement financières ? Maintenant qu’elles sont
aux manettes des quelque 24.000 à
32.000 zones d’activités économiques, les intercommunalités vont
devoir relever le défi : redonner du
souffle à ces espaces créés par les villes depuis les années 1970 et devenues dans leur grande majorité
obsolètes. Des zones qui couvrent
pas moins de 450.000 hectares. Sur
le papier, l’opération semble tout
bénéfice. Dans le cadre de la loi
NOTRe, les communautés de communes ou d’agglomération ont
récupéré depuis le 1er janvier 2017 la
création, l’aménagement, l’entretien et la gestion des zones d’activités
économiques (ZAE), anciennement
confiés au bloc communal.
Stanislas du Guerny
— Correspondant à Rennes
(Cerema) auprès de 234 intercommunalités (dont une centaine qui
ont répondu). Le devenir de ces
zones est crucial. « Il se pose avec
encore plus d’acuité car avec la reprise
économique, de nombreuses entreprises ont besoin de procéder à des extensions », décrit Olivier Crépin. Dans
un contexte où l’artificialisation des
sols est de plus en plus contraint, où
la protection des espaces agricoles
est majeure, il ne s’agit plus de créer
de nouvelles zones. L’urgence est
donc la requalification de celles qui
émaillent déjà l’Hexagone. Or, à part
quelques locomotives bien connues
– comme le Technopole de Savoie, le
parc d’activités Artois-Flandres dans
le Nord, le technopole de l’environnement Arbois-Méditerranée à Aixen-Provence – qui ont su mêler
mobilité, services et haute qualité
immobilière, ces emprises ont été
longtemps délaissées. Dans
l’enquête, deux tiers des communautés d’agglomération se déclarent
Requalification
Un transfert qui s’est opéré – parfois
avec des heurts, comme pour les
43 zones récupérées par le Grand
Besançon – quand il s’est agi d’estimer les charges financières. Mais
une opportunité pour ces collectivités de prendre la main sur la stratégie économique. « Sur le papier, c’est
un cadeau, car elles acquièrent la maîtrise de leur territoire », fait remarquer Olivier Crépin, responsable du
développement économique à
l’Assemblée des communautés de
France (ADCF). Mais la réalité de terrain risque d’être moins rose. C’est ce
qui ressort de l’enquête « Sites d’activité économique et immobilier
d’entreprise » parue en décembre
2018 menée par l’association d’élus
et le Centre d’études et d’expertise
sur les risques, l’environnement, la
m o b i l i t é e t l ’a m é n a g e m e n t
concernées par des enjeux de requalification pour la totalité ou la majorité des sites. Car un quart des zones
sont en déclin. Vieillissement des
bâtiments, manque de transports,
absence de restauration, mauvais
équipement numérique, faiblesse
des réseaux… Plus d’un quart (27 %)
des directeurs généraux des services
interrogés conditionnent leur avenir
à une requalification et 24 % pensent
qu’elles sont menacées à court ou
moyen terme.
« Logique d’investisseur »
Pour leur donner un nouveau souffle, il faut changer de logiciel. Rien
ne sert de refaire la signalétique ou
les espaces publics à coups de millions comme dans les années 2000.
Il faut aller plus loin. Et passer d’une
« logique d’aménageur à celle d’investisseur », préconisent les auteurs.
C’est-à-dire développer les services,
mobiliser les entreprises présentes
pour qu’elles se rénovent, densifier
les zones pour optimiser le foncier,
accompagner la mutation de certaines parcelles. « Pour y parvenir, il
faut que les intercos étoffent leur service économique et mettent en place
de vrais plans stratégiques », prévient
Pierre-Cécil Brasseur, consultant au
cabinet Synopter. Car face aux nouvelles méthodes de travail (télétravail, Fab Lab…), les zones d’activités
risquent de perdre tout attrait. Mais
les intercos n’en sont pas encore là.
Reste que le gros point noir réside
dans le diagnostic. La définition
même de zone d’activités est floue.
Leur nombre est approximatif, leurs
situations hétérogènes. Pour pallier
ce vide, les Chambres de commerce
et d’industrie se sont emparées du
sujet. Après la Bretagne, l’Ile-deFrance vient de faire un recensement des forces et faiblesses de ses
zones d’activités. Il y a urgence. Près
de 1,4 million d’emplois y sont
concentrés, soit 20 % de l’emploi
total de la région capitale. n
La Bretagne est confrontée avec
acuité au problème du foncier.
Démographie active qui réclame
de plus en plus de constructions
neuves, poids de l’agriculture
toujours très friande de terres
cultivables et commerce à la
recherche incessante de
nouveaux espaces dans la périphérie des villes poussent à la
recherche d’emprises : les causes
sont connues.
A la demande de la région Bretagne et de la Direction régionale
de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal)
qui ont voulu y voir plus clair
concernant l’évolution des zones
d’activités, les CCI et les agences
d’urbanisme ont réalisé une
étude chiffrée permettant de
déterminer avec précision la
situation des 1.587 ZA de plus de
2 hectares répartis sur son territoire composé de 1.270 communes. « Seulement 10 % de la surface
de ces zones est immédiatement
disponible, soit 2.800 hectares »,
indique le document.
Au cours des deux décennies
écoulées, la Bretagne a pourtant
« doublé les surfaces artificialisées ». Résultat, précise le rapport,
« la consommation d’espace a pro-
gressé à un rythme deux fois
supérieur à celui de la population ». Les différentes zones
concentrent 19 % des terres
artificialisées.
Les gros bourgs et les petites
villes disposent tous au moins
d’une zone d’activités. Chacune
d ’e n t r e e l l e s r a s s e m b l e e n
moyenne 31 établissements dans
lesquels se répartissent 450 salariés. « Elles concentrent, insistent
les auteurs, entre 30 et 40 % des
emplois de la région » et sont donc
des atouts de premier plan pour
la croissance des collectivités,
quelle que soit leur taille. 36 % de
ces espaces sont polyvalents. Ils
accueillent aussi bien des commerces que des artisans ou des
industries. 22 % sont dédiés uniquement à l’artisanat, 12 % à la
logistique et 10 % au commerce et
au tertiaire.
Limiter le grignotage
des espaces naturels
Soucieuses de préserver au maximum leur environnement naturel souvent très prisé des
touristes, les communes et intercommunalités s’entendent
depuis plusieurs années pour
limiter le grignotage. C’est l’ambition de la région, qui a créé une
« Charte pour la gestion économique du foncier en Bretagne ». Elle
se traduit par des zones d’activités
beaucoup moins gourmandes en
espaces grâce, par exemple, à des
parkings partagés entre les
entreprises, mais aussi la réhabilitation quasi systématique des
friches industrielles. n
« Il y a trop de foncier dédié à l’accueil des entreprises »
Vous êtes très critique
sur les zones d’activités
économiques. Pourquoi ?
Les zones se sont multipliées. Il est
plus porteur pour un maire de
créer une nouvelle zone d’activités
pendant son mandat que d’investir
à long terme dans la réhabilitation
des anciennes. Les rénover est
assez compliqué car la collectivité
n’est souvent propriétaire au final
que de 20 % de la zone (voiries,
espaces publiques…). Pour le reste,
il faut mobiliser les entreprises et
les propriétaires privés. Mais en
créer toujours plus est une fuite en
avant. On a fait croire que c’était
l’eldorado, mais c’est faux. La zone
d’activités représente une surconsommation de foncier pour le territoire, offre une qualité de vie au travail moindre pour les salariés,
comme le démontrent un fort taux
de turnover , et ne contribue pas à la
compétitivité des entreprises qui
sont très isolées.
1
INTERVIEW
PIERRE-CECIL
BRASSEUR
DR
Urbaniste
consultant
au cabinet
Synopter
Ont-elles de la valeur pour
les intercommunalités qui
les récupèrent ?
La plupart des communes, et maintenant des intercommunalités qui en
héritent, n’ont aucune idée de ce que
leur rapportent les zones d’activités
et de ce qui a été investi. Seule une
petite minorité a de la valeur. La plupart du temps, elles concentrent les
2
emplois les moins qualifiés, avec de
la logistique, de la petite production
et de l’artisanat, pendant que le tertiaire est en ville. Elles ont du mal à se
remplir et à attirer les entreprises car
elles n’ont pas de politique d’accueil.
Par ailleurs, 90 % des implantations
sont des entreprises qui sont à moins
de 30 kilomètres. Elles proviennent
donc du tissu local. Cela ne crée pas
de valeur puisque c’est un simple
déplacement d’entreprise.
Cela vaut-il le coup
d’y investir alors ?
Oui, mais cela ne sert à rien de rénover comme dans les années 2000 où
on a juste refait les voiries et harmonisé la signalétique. Il faudrait
d’abord densifier les zones existantes. Cela permettrait de faire émerger des services partagés dans la
mobilité (covoiturage, navette, vélo
électrique), la restauration, les conciergeries ou les services partagés
entre entreprises (salle de réunion,
espaces de stockage, stationnement, achats groupés, emplois partagés…). Nous sommes dans une
situation de suroffre, la question
d’un moratoire sur la création de
telles zones mérite d’être posée. Il y
a trop de foncier dédié à l’accueil des
entreprises. Pour les remplir, on y
implante même des collèges.
Propos recueillis par M. K.
3
Les zones d’activités bretonnes concentrent entre 30 et 40 %
des emplois de la région. Photo Thierry Joyeux/Océanopolis
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PME & REGIONS // 27
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
40
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
42.000 m 2 de zone végétalisée,
6,6 km de murs végétaux,
600 arbres plantés et une petite
vingtaine d’équipements sportifs.
Il emprunterait notamment des
portions de la petite ceinture verte
ou des boulevards périphériques.
B.Cruet
KILOMÈTRES DE COURSE
L’Atelier parisien d’urbanisme
(Apur) vient de publier une étude
dans laquelle il propose d’aménager un parcours de santé le long
des boulevards des Maréchaux de
la capitale d’ici aux JO de 2024. Cet
anneau de 40 km disposerait de
innovateurs
Plus de parcmètres
à Lyon
Lyon a décidé d’augmenter
le nombre de places de stationnement payant de 3.665, soit un
total de 43.565. Six des neuf
arrondissements sont concernés, notamment le 6e arrondissement, avec 1.048 places payantes supplémentaires. L’opération
s’accompagne de la mise en
place du ticket résident.
Philippe Benquet
réinvente l’économie du
bâtiment avec Acorus
Sofradir va investir 150 millions pour
ses détecteurs de nouvelle génération
Sofradir et sa filiale
Ulis vont investir
150 millions d’euros
en Isère pour gagner
en performants.
Gabrielle Serraz
— Correspondante à Grenoble
Des caméras embarquées dans le
casque des pompiers détectant
malgré la fumée des personnes en
danger, des voitures qui freinent
automatiquement si un piéton distrait traverse la route : autant
d’applications que permet la technologie développée par Sofradir et
sa filiale Ulis.D’ici à 2022, dans le
cadre d’un programme baptisé
« Nano-2022 », les deux sociétés,
annoncent investir 150 millions
d’euros principalement sur les sites
de production de Veurey-Voroize,
en Isère, et à Palaiseau, en Essonne.
Seront construits : une ligne pilote
pour les nouvelles filières technologiques comprenant des équipements de microélectronique et des
surfaces de salle blanche pour
accueillir ces équipements.
Sofradir va créer une ligne pilote pour les nouvelles filières
technologiques. Photo DR
Validé par la Commission européenne dans le cadre de l’IPCEI
(Important Project of Common
European Interest), ce projet commun entre la France, l’Allemagne,
l’Italie et le Royaume-Uni va apporter 1,75 milliard d’euros de soutien à
la recherche en microélectronique.
Dans le cas de Sofradir les contributions se montent à 20 % du budget
d’investissement annoncé. La
région Auvergne-Rhône-Alpes a
décidé de participer à hauteur de
35 millions d’euros à ce programme
Nano 2022 qui compte d’autres
sociétés comme STMicroelectronics et Soitec.
Observations spatiales
Concrètement, Sofradir veut faire
évoluer ses capteurs de très grande
dimension destinés aux observa-
tions spatiales et à l’astronomie,
avec pour cible par exemple le Très
Grand Télescope du Chili, ou dans
le monitoring du CO2. De son côté,
Ulis va travailler sur des détecteurs
infrarouges de nouvelle génération
pour répondre à la demande croissante des systèmes autonomes
pour les bâtiments intelligents (gestion de l’espace de travail et économie d’énergie, par exemple). La
société cible également la sécurité
auto et le contrôle de l’environnement intérieur des véhicules,
comme des capteurs permettant de
détecter l’endormissement du conducteur.Issues du CEA-Leti dont
elles développent la technologie et
avec qui elles continuent de collaborer, les deux sociétés ont permis
notamment de diviser par quatre la
taille des pixels (de 45 à 12 micromètres). « Les technologies infrarouges apportent des solutions utiles
pour améliorer l’assistance à la personne, la mobilité, l’efficacité énergétique, les systèmes de sécurité et de
surveillance environnementale, des
enjeux essentiels pour nos sociétés »,
souligne Jean-François Delepau,
président de Sofradir et d’Ulis.
Safran et Thales sont actionnaires à
parts égales de ces deux sociétés
qui, ensemble, emploient près de
1.000 collaborateurs. n
DR
AUVERGNERHÔNE-ALPES
entreprise spécialisée dans la
rénovation pour le compte de
bailleurs sociaux en Ile-deFrance. Son audace entrepreneuriale va la transformer en
modèle de réussite nationale,
avec une courbe de croissance
plus caractéristique de la nouvelle économie que d’un secteur
traditionnel comme le bâtiment.
Date de création : 1996
Président : Philippe Benquet
Chiffre d’affaires : 140 millions
Effectif : 880 personnes
Secteur : bâtiment
Chantal Houzelle
@HouzelleChantal
Philippe Benquet a le profil idéal
du lauréat du Prix Félix 2018,
dans la catégorie Entrepreneur,
décerné lundi soir par les associations de CentraleSupelec. Diplômé de Centrale Paris
(1993) et de Sciences Po (1994), il
a construit les quatorze premières années de sa carrière au sein
des groupes Veolia et Elis, avant
de tenter l’aventure entrepreneuriale. Sa motivation : « Mettre en œuvre réellement une
approche managériale différente,
fondée sur l’autonomie et
l’accompagnement, et prouver
son efficacité », explique-t-il.
Pour faire sa démonstration, il
acquiert en 2010 Acorus, une
Aéronautique : sorti du plan
de continuation, Recaero réinvestit
Le spécialiste des
pièces de rechange
d’avion va investir
11 millions d’euros pour
moderniser ses usines.
Laurent Marcaillou
— Correspondant à Toulouse
Fin des déboires financiers pour le
spécialiste de la pièce de rechange
aéronautique Recaero, implanté à
Verniolle (Ariège). Placé sous sauvegarde en 2011, le fabricant était
en conflit avec son actionnaire, le
fonds Pechel Industries, qui détenait 43 % du capital et des obliga-
tions convertibles. Finalement, le
fonds iXO PE, à Toulouse, a racheté
les parts de Pechel en décembre 2017, la famille Pobeau conservant 57 % du capital. Puis il a
obtenu à l’été 2018 un prêt de 4 millions d’euros du Crédit Agricole, de
HSBC, de la Banque Populaire
Occitane et de bpifrance pour refinancer sa dette et sortir du plan de
c o n t i n u a t i o n ave c t r o i s a n s
d’avance.
Pièces de cabine
Stabilisé, Recaero, qui emploie
630 salariés, réinvestit pour porter
son chiffre d’affaires de 45 à 60 millions d’euros d’ici à 2022. En plus de
reproduire les pièces d’origine des
anciens avions et hélicoptères qui
ne sont plus construits, il a consti-
tué l’an dernier un bureau d’études
agréé de 5 ingénieurs pour modifier
des pièces de cabine pour les compagnies aériennes qui changent
l’aménagement intérieur. « Airbus
le propose pour les grandes flottes
mais il y a un marché à prendre pour
les petites et moyennes compagnies,
explique Nicolas Pobeau, président
de Recaero. Nous avons commencé
avec la portugaise EuroAtlantic et la
mexicaine Interjet. »
Le fabricant modernise aussi
ses moyens de production pour
augmenter la productivité. Il prévoit d’investir 11 millions d’euros
en trois ans, dont 9 millions dans
ses usines de Verniolle et de Mirepoix (Ariège). Il mise sur la fabrication de pièces de rechange du
moteur CFM56 des A320, dont la
production s’arrêtera bientôt. A
Verniolle, il installe des palettes de
chargement automatique du
métal dans les machines d’usinage. Des investissements sont
réalisés dans le parc de tournage et
l’automatisation du traitement de
surface. Dans l’usine de composites de Mirepoix, des machines de
découpe automatique et de détourage vont être installées.
Le groupe s’est diversifié dans les
pièces de série qui forment 40 % de
son chiffre d’affaires. Il a ouvert une
usine à Bangalore (Inde) en 2007,
qui fabrique des pièces pour Safran,
Airbus, Tata et GE. Elle a doublé ses
effectifs en cinq ans, à 300 salariés,
et il y investira 2 millions d’euros
pour la diversifier dans la chaudronnerie. n
Ashler & Manson simule le prêt immobilier
LA PME À SUIVRE
NOUVELLE
AQUITAINE
Effectif : 10 salariés
Chiffre d’affaires : 1,5 million
Activité : courtage
Frank Niedercorn
@FNiedercorn
— Correspondant à Bordeaux
Aymerick Penicaut a fondé Ashler &
Manson, entreprise de courtage
immobilier en 2003, avec un nom à
consonance anglo-saxonne choisi
pour des raisons marketing. Il a
depuis traité 20.000 dossiers pour
environ 1,3 milliard d’euros de prêts
cumulés. « La première question que
pose le client à la recherche d’un prêt
immobilier est souvent mon dossier
va-t-il passer ? », remarque-t-il. Si le
marché du courtage reste diffus avec
7.000 professionnels, il est désormais dominé par quelques gros
acteurs comme Meilleurtaux, Cafpi,
La Centrale de Financement, ou la
Compagnie Européenne de Crédit.
L’entreprise, qui emploie 10 salariés et annonce 1,5 million d’euros
de chiffre d’affaires, s’est développée grâce au bouche-à-oreille. Pour
se distinguer, elle veut s’adresser
directement au client. En 2016, elle a
lancé Sitigeo, un site d’annonces
immobilières gratuites et géolocalisées. Puis, tout récemment, l’application Preacor. Encore en version
de bêta test, elle permet à un
emprunteur de connaître en quelques minutes le pourcentage de
chances de voir sa demande de crédit immobilier accordée.
Machine learning
Le logiciel, développé avec l’aide de
la société Scorelab spécialisée en
intelligence artificielle, a été nourri
avec 50.0000 dossiers de crédit déjà
traités. « Le logiciel s’appuie sur le
machine learning. Il prend en compte
les informations fournies par le
client et regarde si les dossiers similaires ont eu un accord. Nous affi-
nons le logiciel continuellement en le
confrontant à des dossiers réels et
nous espérons pouvoir sortir une
première version bientôt », précise
Aymerick Penicaut. L’ambition du
courtier, qui est partenaire d’une
quarantaine de banques, est désormais de diffuser Scorelab. Il devrait
être intégré au logiciel professionnel Global Courtage, utilisé par
700 courtiers. L’étape suivante consistera à nouer des accords avec des
professionnels comme des agents
immobiliers ou des promoteurs qui
intégreront Preacor à leur
offre. « Notre objectif est ainsi d’augmenter le nombre de dossiers que ces
professionnels nous envoient »,
espère Aymerick Penicaut. n
En huit ans, Acorus a vu son
effectif décupler de 80 à
880 salariés et son chiffre d’affaires décoller de 24 à 140 millions
d’euros en 2018, avec des clients
référents tels Aéroports de
Paris, Disney ou AXA. Il a réussi
en pariant sur la création
d’emplois dans un domaine où
la sous-traitance est la norme, et
en saisissant des opportunités
d’acquisition : Peintisol en 2015
et Air Technology en 2017. Il est
aussi le précurseur du « lean »
dans la construction, une approche visant à identifier et à éliminer les sources de gaspillage.
Mais le président d’Acorus n’a
pas donné la pleine mesure de
ses ambitions, miroitant
350 millions de chiffre d’affaires
et 1.800 salariés d’ici à trois ans.
« Maintenant que nous avons un
réseau de 100 mini-entreprises
autonomes, qui collaborent grâce
à un réseau social interne, et les
patrons pour les piloter, nous
sommes mieux armés en termes
de ressources humaines et de plate-forme numérique pour mener
des acquisitions dans un secteur
qui reste très fragmenté. » n
Dovni, l’expérience
éducative immersive
au service de l’histoire
Dominicains de Haute-Alsace,
au nord-ouest de Mulhouse, qui
est à l’origine de ce projet. « Pendant vingt minutes, les spectateurs replongent dans la période
de la Grande Guerre et de ses conséquences en Alsace, au fil des
images issues des fonds des archives du Haut et du Bas-Rhin. »
Audrey Nowazyk
OCCITANIE
Réseau de mini-entreprises
LE PRIX
ACORUS
Dans les collèges
LE PROJET
DOVNI
Porteur : CCR Les Dominicains de Haute-Alsace
Directeur : Philippe Dolfus
Budget : 1,6 million d’euros
Equipe : 12 personnes
Secteur : culture
Jacques Henno
@jhennoparis
Prenez un ancien couvent
devenu un centre culturel porteur d’un projet numérique.
Ajoutez un dôme de 8 mètres de
diamètre pouvant accueillir
15 personnes, conçu par la
société germano-polonaise
Freedomes, et les compétences
uniques en France d’une équipe
capable de concevoir un film en
3D pour être projeté dans ce
dôme, baptisé « Dovni ». « C’est
une expérience inédite, immersive, entre exposition, narration
et spectacle », explique Philippe
Dolfus, directeur du Centre culturel de rencontre (CCR) Les
Le Dovni est surtout le fruit d’un
travail de toute une équipe : un
texte a été écrit par les archives
départementales du Haut-Rhin,
puis enregistré par les acteurs
d’une compagnie de théâtre
alsacienne, Støken Teartet’, à
Eguisheim, au sud-ouest de Colmar. Mathieu Schneider, compositeur associé à cette troupe, a
réalisé la bande-son, qui a été
spatialisée en Dolby stéréo par
deux artistes en résidence aux
Dominicains : le compositeur
russe Scann-Tec, et le spécialiste
de la musique ambient Vincent
Villuis. Les images ont été retravaillées par deux créateurs
visuels associés au centre culturel, Claire Willemann et Jérôme
Tromson, ainsi qu’un Canadien,
Nicolas Noël Jodoin, spécialiste
de la spatialisation 3D, en résidence aux Dominicains pour
transmettre son savoir-faire.
Après avoir été accueilli au Conseil départemental du HautRhin, à Colmar, le Dovni va être
installé dans plusieurs collèges
au printemps 2019. Le premier à
l’accueillir sera le collège RenéCassin, à Cernay. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
28 //
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
L’ESPAGNE VA ÉMETTRE
DES OBLIGATIONS À 10 ANS
FINANCE
&MARCHES
L’Espagne a mandaté BBVA, Citi,
Crédit Agricole, HSBC, JP Morgan
et Société Générale pour l’accompagner dans le placement, via une
syndication, d’obligations à 10 ans.
L’année dernière à la même époque, le trésor espagnol avait ainsi
levé 10 milliards d’euros. La
semaine dernière l’Italie avait
attiré une demande de plus de
35 milliards d’euros pour sa syndication de titres à 15 ans.
les
indices
Mobilisation générale de l’Allemagne
pour sauver ses banques
Olaf Scholz,
médecin malgré lui
de la finance allemande
l Tandis que Berlin étudie une fusion
de Deutsche Bank et Commerzbank,
les banques publiques planchent
sur un sauvetage de Nord/LB.
l Un changement de culture outre-Rhin.
BANQUE
Pauline Houédé
@Pauline_H
— Correspondante à Francfort
Il faut sauver le soldat Nord/LB.
Dans son siège de la Charlottenstrasse, au centre de Berlin, la Fédération des caisses d’épargne allemandes (DSGV) a réuni ses troupes
en urgence lundi pour étudier comment protéger leur ancienne
vedette. Nord/LB, la banque publique régionale contrôlée par le Land
de Basse-Saxe et plusieurs caisses
d’épargne, risque le pire. Faiblement capitalisé, l’établissement
plombé par ses portefeuilles de crédits maritimes douteux n’a pas
encore trouvé les quelque 3 milliards d’euros dont il a besoin. Les
discussions lancées avec des investisseurs, dont les fonds américains
Cerberus ou Centerbridge, n’ont
toujours pas abouti. Le Land de Basse-Saxe devait présenter une solution avant la fin 2018. La nouvelle
échéance serait désormais février…
Eviter la liquidation
Le patron de la Fédération des caisses d’épargne, Helmut Schleweis,
souhaitait initialement éviter une
privatisation de l’établissement en
l’intégrant à une « super Landesbank » née d’un rapprochement
avec la banque régionale de Hesse
et Thüringen (Helaba), puis avec
celle du Bade -Wurtemb erg
(LLBW). Le projet, qui permettait
de consolider un marché très fragmenté, n’a jusqu’ici rien donné.
Le dirigeant veut maintenant éviter une liquidation de Nord/LB, une
issue possible en cas d’échec des
discussions avec les investisseurs
privés. Parmi les pistes possibles :
une prise de participation de plusieurs Landesbanken. La disparition de Nord/LB coûterait en effet
très cher aux banques publiques
contraintes, selon leurs règles internes, de se soutenir mutuellement
en cas de difficultés.
Considérée comme un
sauvetage bancaire, une
fusion entre Deutsche Bank
et Commerzbank serait
difficile à valoriser pour
le chef de file du SPD
qui brigue la succession
d’Angela Merkel.
Ces efforts font écho à ceux
déployés par le gouvernement allemand pour venir en aide à la première banque privée Deutsche
Bank, en étudiant sa fusion avec le
numéro deux, Commerzbank. Partisan d’une politique industrielle
assumée, le ministre des Finances
social-démocrate (SPD) Olaf Scholz
plaide en faveur d’un secteur bancaire allemand fort, capable
d’accompagner les entreprises du
pays à l’étranger. Son ministère a
intensifié cet automne ses échanges
avec les deux établissements et
même sondé un rapprochement
des deux banques auprès de la
BaFin, le gendarme financier du
pays, selon « Handelsblatt ».
« Nous avons besoin d’une industrie financière durable, compétitive
au niveau global, a déclaré la
semaine dernière le ministre des
Finances. C’est central pour l’Allemagne et l’Europe. » Olaf Scholz est
aussi conscient des difficultés de
l’ex-fleuron Deutsche Bank, dans le
rouge depuis trois ans, et à nouveau plombé par une série d’affaires. L’Etat allemand détient par
ailleurs toujours 15 % du capital de
Commerzbank, dont il est venu à la
rescousse pendant la crise.
Très critiqué dans le sillage de la
crise financière, le secteur bancaire a
longtemps fait figure de parent pauvre de l’économie du pays. Quand la
branche automobile faisait encore la
fierté des Allemands avec son label
« Made in Germany ». Outre l’arrivée d’Olaf Scholz au ministère des
Finances et les déboires de Deutsche
Bank, le Brexit a pu contribuer à ce
changement de culture. En se rendant à Francfort en septembre pour
soutenir la place financière dans sa
campagne pour attirer les banquiers
londoniens dans l’ère post-Brexit,
Angela Merkel avait amorcé un
dégel avec la finance allemande. Un
appui bien accueilli mais jugé bien
tardif : vu d’Allemagne, l’actif lobbyisme d’Emmanuel Macron avait
déjà fait perdre à Francfort l’Autorité
bancaire européenne (EBA) partie
s’installer à Paris. n
Ninon Renaud
@NinonRenaud
— Correspondante à Berlin
Les sauvetages bancaires, le ministre des Finances allemand connaît
déjà bien. Quelques semaines avant
de prendre ses fonctions de vicechancelier, il y a près d’un an, Olaf
Scholz avait en effet bouclé la vente
à perte de l’établissement bancaire
public régional HSH Nord Bank
aux fonds Cerberus et JC Flowers.
Contrairement à son prédécesseur
Wolfgang Schäuble, l’ancien ministre-président de Hambourg est en
outre un homme de terrain qui
connaît bien les problématiques
industrielles, ne serait-ce que parce
que la ville-Etat qu’il dirigeait
dispose de plusieurs centaines
de participations financières dans
des sociétés privées.
Olaf Scholz s’est en outre adjoint
les services d’un banquier chevronné : Jörg Kukies, son secrétaire
d’Etat en charge de l’Europe et de la
réglementation des marchés financiers, était auparavant coprésident
du directoire de la filiale allemande
de Goldman Sachs. Cet ancien chef
des jeunes sociaux-démocrates
de Rhénanie-du-Nord-Westphalie
dans les années 1990 dispose ainsi
d’un carnet d’adresses précieux
lui permettant d’ouvrir des portes
à Francfort.
Aussi discret et prudent
que la chancelière
« S’il faut le faire parce que Deutsche
Bank est au bord du gouffre, Olaf
Scholz orchestrera la fusion de
l’établissement avec Commerzbank
parce qu’il est pragmatique, conclut
Elmar Wiesendahl, directeur
d’Apos, une agence de stratégie
politique à Hambourg. Sinon, il n’a
Une opération politiquement
risquée pour le ministre
des Finances allemand,
Olaf Scholz. Photo AFP
pas de raison de se lancer dans une
opération politiquement risquée
pour lui », précise-t-il. Aussi discret
et prudent qu’Angela Merkel, le
vice-chancelier ne cache pas son
ambition de lui succéder en 2021.
D’ici là, entre les élections européennes et régionales, qui font
craindre une montée des partis
populistes et les tensions commerciales internationales, la période est
si incertaine qu’Olaf Scholz devrait
prendre soin d’éviter les embûches.
Dans ce contexte, le sauvetage
de Deutsche Bank, établissement
bancaire le plus mal-aimé des Allemands, n’est a priori pas l’opération
dont les sociaux-démocrates rêvent
de se prévaloir. En particulier à
l’automne prochain, lorsqu’ils
feront le bilan de leur participation
au gouvernement. La décision du
ministre des Finances de ne pas se
rendre à Davos cette année en dit
d’ailleurs long sur son souhait de se
tenir à distance de thématiques peu
populaires. n
Déconvenue pour BNP Paribas outre-Rhin
Le deal annoncé en juin
dernier entre BNP Paribas
et DWS dans les métiers de
titres ne verra pas le jour.
Edouard Lederer avec P. H.
@EdouardLederer
Mauvaise surprise pour BNP Paribas en Allemagne. La banque de la
rue d’Antin avait conclu en juin un
accord préliminaire avec DWS, l’un
des principaux gérants européens.
Elle voit finalement s’envoler ce
mandat majeur qui portait sur les
métiers de titres et lui aurait permis
d’obtenir 240 milliards d’euros
d’actifs supplémentaires en conservation.
« DWS et BNP Paribas Securities
Services ont décidé d’un commun
accord de ne pas poursuivre la transaction annoncée en juin 2018 »,
explique DWS, confirmant les
informations du « Handelsblatt ».
Tout en précisant : « DWS et BNP
Paribas Securities Services restent en
bonnes relations ». DWS ne précise
pas si le contrat sera attribué à un
autre prestataire, mais indique
« évaluer toutes les options pour
encore améliorer son efficacité ».
Entre BNP Paribas, qui nourrit de
grandes ambitions outre-Rhin, et
DWS, la filiale en gestion d’actifs de
Deutsche Bank, tout s’annonçait
pourtant bien. « Une fois cet accord
finalisé », se félicitait en juin dernier
le groupe français « BNP Paribas
Securities Services fournira des services d’administration de fonds à
DWS », ainsi que « que des services
240
MILLIARDS D’EUROS
Montant sur lequel portait
le deal entre BNP Paris et DWS.
de conservation et de banque dépositaire pour les fonds de DWS destinés
à la clientèle de détail, en Allemagne
et au Luxembourg ».
Le premier volet, l’administration
de fonds, correspondait à un transfert d’activités (et de quelques dizaines de salariés de DWS vers BNP
Paribas)…qui resteront finalement
chez DWS. Le second volet, les services de conservation, aurait permis à
BNP Paribas d’augmenter encore sa
force de frappe dans les métiers
titres. A fin 2017, « Securities Services
est l’un des principaux acteurs mondiaux du métier titres, avec des actifs
en conservation en progression
de 9,4 %, à 9.423 milliards d’euros par
rapport à 2016 », indique le géant
bancaire. Toutes choses égales par
ailleurs, un mandat à 240 milliards
d’euros aurait donc constitué à lui
seul un gain supérieur à 2 %.
Un double contretemps
L’échec des discussions est un contretemps pour BNP Paribas en Allemagne, où il occupe la première
place en tant que banque dépositaire et conservatrice. Le groupe a
expliqué fin 2018 vouloir augmenter ses revenus totaux dans le pays
de 1,5 milliard d’euros en 2016 à
2 milliards d’euros à horizon 2020.
Autre motif de frustration : développer les métiers de titres est
devenu central pour les banques
d’investissement car ceux-ci génèrent des revenus stables – là où les
activités de marché peuvent être
bien plus volatiles – mobilisent peu
de fonds propres et permettent par
ailleurs de fidéliser de grands
clients.
En 2017, Securities Services a
représenté 16,7 % des revenus
(1,95 milliard d’euros) de la banque
de financement et d’investissements de BNP Paribas, et 10,9 % de
son résultat avant impôts (371 millions d’euros). n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 29
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
Pourquoi l’incertitude plane sur la valeur
des diamants naturels
MATIÈRES
PREMIÈRES
L’essor des diamants
de synthèse dans
la bijouterie risque
d’obliger les producteurs de pierres
naturelles à repenser
leur stratégie.
Muryel Jacque
@MuryelJacque
L’été dernier, pour la première fois,
on les a vus suspendus aux lobes de
Penelope Cruz. Le chemin
parcouru par les diamants synthétiques depuis leur création chez
General Electric dans les années
1950 est immense. Longtemps
cantonnés à une utilisation industrielle, ils ont fait récemment, grâce
aux progrès de la technologie, une
entrée remarquée dans le monde
de la bijouterie. Au point que la
montée en puissance de ces diamants fabriqués en laboratoire en
quelques jours pourrait remettre
en question la valeur même des
pierres naturelles, nées il y a un,
voire deux ou trois milliards
d’années.
C’est l’idée avancée par la banque
ABN Amro, financeur historique
du secteur du diamant. « Une
grande incertitude fait douter de
l’évaluation future des diamants
« L’industrie du
diamant est passée
d’un environnement
relativement
stable à un
environnement
hautement
aléatoire. »
GEORGETTE BOELE
Analyste
naturels », indique l’analyste
Georgette Boele dans une note.
« L’industrie du diamant est passée
d’un environnement relativement
stable à un environnement hautement aléatoire. » L’an passé,
De Beers, 129 ans, s’est lancé dans
les pierres de synthèse, un marché
qu’il avait longtemps décrié. Le
groupe minier les commercialise
depuis septembre sous une nouvelle marque de bijoux, Lightbox.
« Ce fut un choc pour le secteur »,
rappelle Georgette Boele. « Mais,
avec l’annonce de De Beers, les diamants synthétiques sont devenus
plus légitimes. »
Ce nouveau segment ne représente qu’entre 1 et 10 % d’un
marché mondial des diamants
estimé à plus de 90 milliards de
dollars. Mais leur production
pour la bijouterie augmente. Les
diamants fabriqués par la main
de l’homme sont désormais de
meilleure qualité, ils sont aussi
plus gros. Et ils commencent à
séduire les consommateurs, les
plus jeunes en particulier.
Le géant russe
Alrosa revient
au Zimbabwe
Répercussions graves
Le Zimbabwe vient d’ouvrir
son secteur du diamant
à Alrosa, l’un des premiers
producteurs mondiaux
de pierres précieuses.
Le groupe russe, qui avait
arrêté de travailler dans
le pays d’Afrique de l’Est
en 2016, va y développer
des opérations d’extraction
minière avec le soutien
du gouvernement. Aucun
autre grand producteur
n’est actif aujourd’hui au
Zimbabwe. Rio Tinto en est
parti en 2015 et De Beers
depuis plus de dix ans.
Détenu en majorité par l’Etat
russe, Alrosa s’est jusqu’à
présent concentré sur la
Russie. Son principal actif
en dehors du pays se situe
en Angola où il possède
une participation dans
la mine de Catoca, une des
plus grandes de la planète.
ABN Amro voit les diamants artificiels entrer dans une phase de
croissance à partir de 2019 et les
années qui suivront. Pour les
acteurs du secteur traditionnel,
« il y aura des répercussions graves ». Les groupes miniers vont
devoir repenser leur stratégie
compte tenu de l’incertitude
entourant la demande de diamants naturels, et des questions
sur la valeur d’une gemme, estime
Georgette Boele. Car, cela ne serait
qu’une question de temps avant
que les plus belles pierres – segment où les marges sont les plus
importantes – soient, elles aussi,
concurrencées par les diamants
de synthèse. Vont-ils produire plus
ou au contraire arrêter de chercher de nouvelles mines, vont-ils
s’associer avec les producteurs de
diamants artificiels ? Pour l’heure,
les options restent ouvertes.
Les ventes de bijoux en diamants
synthétiques devraient atteindre
15 milliards de dollars d’ici à 2035,
contre moins de 2 milliards l’an
dernier, projette l’analyste indépend a n t P a u l Z i m n i s k y. M a i s l e
contexte n’est pas aussi désastreux
que certains le disent, tempère-t-il.
Pour lui, « l’histoire du secteur du
diamant est longue, fascinante et
impeccablement résiliente, jalonnée
d’études de cas largement répandues
dans les livres. L’industrie a surmonté la législation antitrust, les
menaces du zircon cubique, de la
moissanite et autres simulants, la
superproduction “Blood Diamond”
et des générations d’évolution des
goûts et des mentalités des consommateurs ». Un bilan qui doit,
selon l’expert, faire réfléchir les
investisseurs à deux fois avant
d’abandonner le secteur. n
en bref
La montée en puissance des diamants de synthèse fabriqués en quelques jours pourrait remettre
en question la valeur même des pierres naturelles, formées il y a un, voire deux ou trois milliards
d’années. Photo Shutterstock
AVEC LE SOUTIEN DE
SALON DE
Royaume-Uni : près de 100 milliards
de livres de dividendes en 2018
de l’économie britannique, les sociétés cotées à Londres ont
distribué l’an passé 99,8 milliards de livres sterling de dividendes (113 milliards d’euros), selon la société de conseil
Link Asset Services. Le montant représente une hausse de
5,1 % sur un an. Ce très bon cru est dû à une croissance des
bénéfices conjuguée au versement de dividendes exceptionnels plus élevés que prévu. Le recul de la devise britannique
au second semestre a permis d’atténuer l’effet négatif des
changes (environ 40 % des dividendes versés au RoyaumeUni le sont en dollars). Les vedettes du FTSE 100, l’indice
phare de la Bourse d’outreManche, figurent parmi les plus
généreuses envers leurs actionnaires. British American
Tobacco, porté par le rachat de l’américain Reynolds, a versé
à lui seul 900 millions de livres. Suivent les géants pétroliers
Shell et BP.
Blockchain : l’ex-gouverneur de la
Banque de France rejoint une fintech
AFP
BANQUE Christian Noyer
va r e j o i n d r e l e c o n s e i l
d ’a d m i n i s t r a t i o n d e l a
start-up SETL. Cette fintech britannique utilise la
blockchain, technologie
derrière les cryptomonnaies, pour faciliter les
opérations financières sur
les marchés. Les solutions
de SETL sont par exemple
utilisées par ID2S, une
filiale d’Orange, pour le
règlement-livraison de
financements de marché à
court terme.
© Photo Alexis Limousin et Fotolia
BOURSE En 2018, en plein Brexit et malgré un ralentissement
APPRENTISSAGE, ALTERNANCE & MÉTIERS
DU CAP À BAC + 5
DE 15 À 30 ANS
Découvrez les formations et les métiers qui recrutent dans votre région.
OBJECTIF : EMPLOI !
E DE VERSAILLES
PO PORT
25 - 26 JANVIER • PARIS EX
INVITATION SUR
Espaces conseils personnalisés :
emploi - orientation
Conférences et rencontres
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
30 // FINANCE & MARCHES
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
Dublin bien placé pour obtenir un poste clef
à la Banque centrale européenne
INSTITUTIONS
Le processus
de nomination au poste
de chef économiste
de la BCE, qui devrait
revenir à l’Irlandais
Philip Lane, est lancé.
Celle des successeurs
de Benoît Cœuré
et de Mario Draghi
interviendra plus tard.
Guillaume Benoit
@gb_eco
La nomination de Luis de Guindos
au poste de vice-président de la
Banque centrale européenne en
février dernier avait donné le coup
d’envoi. Mais le jeu de chaises musicales au sein de la BCE entre dans
une phase plus active.
D’ici à novembre, pas moins de
trois figures actuelles du directoire
vont être remplacées : le chef économiste - le Belge Peter Praet -, le Français Benoît Cœuré et le président de
l’institution, Mario Draghi.
Cette vague de remplacements
intervient dans un contexte complexe pour la banque centrale, qui
peine à convaincre les marchés
qu’elle réussira à monter ses taux
face à une inflation atone et un
ralentissement de la croissance. Et
elle va donner lieu à d’intenses trac-
tations qui dépassent le seul cadre
de l’Institut d’émission mais dépendent également du choix du successeur de Jean-Claude Juncker à la
tête de la Commission européenne.
Lundi, lors de la première réunion
de l’année des membres de l’Eurogroupe, Dublin a confirmé la candidature de Philip Lane au poste de
chef économiste. Le gouverneur de
la Banque d’Irlande part grand
favori. Prétendant malheureux au
poste de vice-président l’an dernier,
cet universitaire reconnu, spécialiste
des enjeux macroéconomiques
(taux de change, flux de capitaux,
intégration monétaire…), jouit d’une
excellente réputation auprès de ses
pairs banquiers centraux.
Un atout qui devrait être déterminant : le poste qu’il vise nécessite
des grandes qualités techniques et
occupe une place centrale au sein
de l’institution.
Poste très technique
Le chef économiste est un personnage central à la BCE.Il dirige l’équipe
qui a la vision la plus complète de
l’économie de l’ensemble de la zone
euro, souvent plus que les gouverneurs des banques centrales nationales. Autre atout : aucun Irlandais
n’a jamais siégé au directoire de la
BCE, ce qui donne une légitimité
politique à sa candidature. La nomination de Philip Lane s’inscrirait
dans une continuité. Il a affiché un
soutien marqué aux mesures exceptionnelles prônées par Mario Draghi pour répondre à la crise. Au
point, chuchote-t-on chez les bons
connaisseurs de l’institution, que les
partisans d’une politique monétaire
plus « dure » auraient cherché à soutenir la candidature de Sharon Donnery, vice-gouverneure de la Banque d’Irlande au poste de patron du
Conseil de surveillance prudentielle, le superviseur en chef des banques de la zone euro, afin de lui couper la route. En vain : la fonction a
échu à Andrea Enria. Le choix de
l’Eurogroupe sera connu à mi-février. n
Aucun Irlandais n’a jamais
siégé au directoire de la BCE,
ce qui donne une légitimité
politique à Philip Lane.
Photo Mariscal/EFE/Sipa
ANNLEGALECH
en bref
annonces judiciaires & légales
REPUBLIQUE FRANCAISE
Préfet des Hauts-de-Seine
Préfet de la Seine-Saint-Denis
Préfet de l’Essonne
RAPPEL - AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE
AVIS D’OUVERTURE D’ENQUÊTE PUBLIQUE
ENVIRONNEMENTALE PREALABLE :
- à l’autorisation au titre de la loi sur l’eau en application de l’article
L.214-3 du code de l’environnement;
- à la dérogation au titre des habitats et espèces protégés
en application de l’article L.411-2 du code de l’environnement ;
- à l’autorisation de défrichement en application de l’article L.341-3
du code forestier;
- à l’autorisation de travaux en sites classés, en application de
l’article L.341-10 du code de l’environnement.
en vue de la délivrance, au profit de la Société du Grand Paris,
de l’autorisation environnementale relative à la création et à
l’exploitation de la ligne 15 Ouest du futur réseau de transport public
du Grand Paris Express reliant les gares de Pont de Sèvres (exclue)
à Saint-Denis Pleyel (exclue).
En application des dispositions de l’arrêté préfectoral du n°2018-207 du
27 décembre 2018, il sera procédé :
du lundi 21 janvier 2019 à partir de 9 h
jusqu’au vendredi 22 février 2019 à 17h30,
soit pendant une durée de 33 jours consécutifs, à une enquête publique
environnementale préalable :
- à l’autorisation au titre de la loi sur l’eau en application de l’article
L.214-3 du code de l’environnement;
- à la dérogation au titre des habitats et espèces protégés en application de l’article
L.411-2 du code de l’environnement ;
- à l’autorisation de défrichement en application de l’article L.341-3 du code forestier;
- à l’autorisation de travaux en sites classés, en application de l’article L.341-10 du
code de l’environnement
au titre de l’article L181-1 et suivants du code de l’environnement, au profit de la
Société du Grand Paris pour les activités répertoriées sous les rubriques suivantes
de la nomenclature introduite par l’article R.214-1 du code de l’environnement
concernées par le projet au titre de la loi sur l’eau :
▪ autorisation pour les rubriques 1.1.2.0, 2.1.5.0, 2.2.3.0, 3.1.1.0, 3.1.2.0, 3.2.1.0,
3.2.2.0 et 5.1.1.0 ;
▪ déclaration pour les rubriques 1.1.1.0, et 3.1.5.0.
La ligne 15 Ouest, d’une longueur de 21 km, sur un tracé entièrement souterrain,
desservira deux départements (les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis), et
comprendra neuf gares : Saint-Cloud, Rueil-Malmaison-Suresnes-Mont Valérien,
Nanterre La Boule, Nanterre La Folie, La Défense, Bécon-les-Bruyères, BoisColombes, Les Agnettes, Les Grésillons.
Cette opération concerne :
- onze communes du département des Hauts-de-Seine : Saint-Cloud, Suresnes,
Rueil-Malmaison, Nanterre,
Neuilly-sur-Seine, Puteaux, Courbevoie, BoisColombes, Gennevilliers, Asnières-sur-Seine, et Sèvres ;
- trois communes du département de la Seine-Saint-Denis : L’Île-Saint-Denis, SaintOuen, et Saint-Denis ;
- trois communes du département de l’Essonne : Vigneux-sur-Seine, Verrières-leBuisson et Draveil.
Par décision rendue le 8 novembre 2018, monsieur le président du tribunal
administratif de Cergy-Pontoise a désigné une commission d’enquête composée
comme suit :
- M. François Huet, président, ingénieur chargé d’affaires VRD ;
- M. Christian Frémont, titulaire, directeur de service de gestion de copropriété en
retraite ;
- M. Gérard Radigois, titulaire, géomètre expert foncier DPLG.
Elle se tiendra à la disposition du public avec le dossier d’enquête publique
et le registre d’enquête permettant à chacun de consigner éventuellement ses
observations et propositions, lors des permanences assurées aux lieux, dates et
heures suivantes :
• Mairie de Nanterre – direction de l’infrastructure – Tour A – 7ème étage – 130,
rue du 8 mai 1945 :
- le lundi
21 janvier
2019 de
9h00 à 12h00 ;
- le vendredi 15 février
2019 de 16h00 à 19h00 ;
- le vendredi 22 février
2019 de 14h30 à 17h30.
• Mairie de Saint-Cloud – service technique – 13 place Charles de Gaulle :
- le mercredi 30 janvier
2019 de 13h45 à 16h45 ;
- le samedi
9 février
2019 de
9h00 à 12h00 ;
- le lundi
18 février
2019 de 14h00 à 17h00.
• Mairie de Rueil-Malmaison – direction de l’urbanisme et de l’aménagement –
1er étage – 13 boulevard Foch :
- le lundi
28 janvier
2019 de 13h30 à 16h30 ;
- le mercredi 6 février
2019 de 13h00 à 16h00 ;
- le jeudi
14 février
2019 de 10h00 à 13h00 ;
• Mairie de Bois-Colombes – Salle des permanences au guichet unique – 15 rue
Charles Duflos :
- le mercredi 23 janvier
2019 de 13h30 à 16h30 ;
- le samedi
2 février
2019 de
9h00 à 12h00.
et dans la salle de réunion au sous-sol de la mairie :
- le vendredi 22 février
2019 de 13h30 à 16h30.
• Mairie de Gennevilliers – Centre administratif Waldeck-L’Huillier – direction
générale des services techniques – 13ème étage – bureau 1303 :
- le lundi
28 janvier
2019 de 13h30 à 16h30 ;
- le mercredi 6 février
2019 de
9h00 à 12h00 ;
- le samedi
16 février
2019 de
9h00 à 12h00.
Pendant toute la durée de l’enquête, les pièces du dossier et le registre
seront mis à disposition du public, notamment l’étude d’impact, l’avis de l’autorité
environnementale et le mémoire en réponse de la Société du Grand Paris, aux jours
et aux heures d’ouverture habituelle des mairies susmentionnées ainsi que dans les
préfectures des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et de l’Essonne.
Le dossier soumis à enquête publique sera également consultable sur les sites
suivants :
http://autorisationenvironnementale.ligne15ouest.enquetepublique.net
http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-etprevention-des-risques/Environnement/Eau/Eau-Arretes-et-Enquetes-publiques-Eau
http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnementpaysage-risques-naturels-et-technologiques-bruit-nuisances-publicite/
Consultations-publiques/Dossiers-Loi-sur-l-eau
http://www.essonne.gouv.fr/publications/Enquetes-publiques/Eau
https://www.projets-environnement.gouv.fr
Durant l’enquête publique, le public pourra adresser ses observations et
propositions par voie postale à l’adresse suivante : Hôtel de ville de Nanterre –
direction de l’infrastructure – Tour A – 130, rue du 8 mai 1945- 92000 Nanterre, à
l’attention de monsieur François Huet, président de la commission d’enquête.
Ces observations seront annexées aux registres d’enquête.
Le public pourra aussi formuler ses observations et propositions sur le registre
dématérialisé à l’adresse suivante :
autorisationenvironnementale.ligne15ouest@enquetepublique.net
ainsi que sur la boîte fonctionnelle de la préfecture des Hauts-deSeine : pref-enquetes-publiques-dre@hauts-de-seine.gouv.fr
Pendant toute la durée de l’enquête publique, les pièces du dossier seront en
outre consultables sur un poste informatique mis à disposition dans les mairies
susmentionnées ainsi que dans les préfectures concernées.
Le présent avis d’enquête publique sera publié, par les soins des préfets des
Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis, et de l’Essonne, et en caractères apparents,
quinze jours au moins avant le début de l’enquête et rappelé dans les huit premiers
jours de celle-ci, dans deux journaux diffusés dans leurs départements respectifs.
Une insertion sera également réalisée quinze jours avant le début de l’enquête
publique dans deux journaux à diffusion nationale.
Dans les mêmes conditions, cet avis sera publié sur les sites internet des
préfectures des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et de l’Essonne, aux
adresses suivantes :
http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-etprevention-des-risques/Environnement/Eau/Eau-Arretes-et-Enquetes-publiques-Eau
http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnementpaysage-risques-naturels-et-technologiques-bruit-nuisances-publicite/
Consultations-publiques/Dossiers-Loi-sur-l-eau
http://www.essonne.gouv.fr/publications/Enquetes-publiques/Eau
et par voie d’affiches dans les communes susmentionnées ainsi que dans les
préfectures concernées.
Dans les mêmes conditions, le responsable du projet, en l’occurrence, le chargé
d’opérations de la Société du Grand Paris, procèdera à l’affichage du même avis sur
les lieux prévus pour la réalisation du projet.
Le rapport et les conclusions de la commission d’enquête seront tenus à disposition
du public, à réception et pendant un an à compter de la clôture de l’enquête publique,
dans les mairies susmentionnées, et dans les préfectures des Hauts-de-Seine, de
la Seine-Saint-Denis et de l’Essonne. Ils pourront aussi être consultés sur les sites
internet suivants:
http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-etprevention-des-risques/Environnement/Eau/Eau-Arretes-et-Enquetes-publiquesEau
http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnementpaysage-risques-naturels-et-technologiques-bruit-nuisances-publicite/
Consultations-publiques/Dossiers-Loi-sur-l-eau
http://www.essonne.gouv.fr/publications/Enquetes-publiques/Eau
https://www.projets-environnement.gouv.fr
A l’issue de la procédure, les préfets des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis
et de l’Essonne prendront par arrêté une décision d’autorisation assortie du respect
de prescriptions ou de refus, sur la demande présentée par la Société du Grand
Paris pour la création de la ligne 15 Ouest du futur réseau de transport public du
Grand Paris Express reliant les gares de Pont de Sèvres (exclue) à Saint-Denis
Pleyel (exclue).
Toute information relative au dossier d’enquête publique concernant le projet de
création et l’exploitation de la ligne 15 Ouest du futur réseau de transport public
du Grand Paris Express reliant les gares de Pont de Sèvres (exclue) à Saint-Denis
Pleyel (exclue), pourra être demandée au responsable du projet :
Monsieur Etienne Pihouée
Chargé de mission Ligne 15 Ouest
Direction de l’ingénierie environnementale
Société du Grand Paris - Immeuble Le Cézanne
30, avenue des Fruitiers - 93200 Saint-Denis
Tél : 01.82.46.20.00
Ou à l’autorité coordinatrice :
Préfet des Hauts-de-Seine
Direction de la coordination des politiques publiques
et de l’appui territorial
Bureau de l’environnement, des installations
classées et des enquêtes publiques
167-177 avenue Joliot Curie - 92013 Nanterre Cedex
Tel : 01.40.97.20.00
EP18-599
enquête-publique@publilegal.fr
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.
Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
De faux sites détournent les noms
de Depardieu et de Patrick Sébastien
CRYPTO-ACTIFS Pour escroquer les épargnants, certains vendeurs de crypto-actifs redoublent d’imagination. Dernière tactique en date, l’utilisation abusive et trompeuse du nom de personnalités bien connues du grand public. Après Bernard Tapie,
c’est au tour de Gérard Depardieu et de Patrick Sébastien de voir
leur nom détourné. De faux sites prétendent que l’acteur et
l’humoriste ont investi plusieurs millions dans une start-up de
placement en crypto-monnaie, Bitcoin Markets et Bitcoin
Robot, afin de concurrencer les grandes banques françaises.
Messier Maris : deux associés
de la banque d’affaires s’en vont
BANQUE Départs au sein de la banque d’affaires de Jean-Marie
Messier et Erik Maris. Selon Capital Finance, François Roussely et
Fady Lahame quittent la boutique qu’ils ont rejointe il y a trois ans.
Cette annonce intervient alors que les deux fondateurs ont ouvert
des discussions avec Mediobanca pour faire monter le groupe italien progressivement à son capital. La banque d’affaires avait déjà
enregistré le départ de l’expert en restructuration et fonds d’investissement, François Guichot-Pérère pour Lazard.
L’ACTUALITÉ DU M&A AVEC
LES SOINS DE LA PEAU DE FILORGA
POURRAIENT CHANGER DE MAINS
Selon les informations de Capital Finance, HLD et l’entrepreneur
Didier Tabary, qui détiennent ensemble la marque de cosmétique
Filorga, envisagent d’en revendre l’activité de soins de la peau,
vendus notamment dans les pharmacies. Goldman Sachs et BNP
Paribas ont été mandatés pour tester l’appétit de grandes marques de cosmétiques. Ce périmètre pourrait changer de mains
pour une valorisation de l’ordre de 1 milliard d’euros, évoquent
plusieurs sources. En revanche, Filorga n’aurait pas vocation à se
séparer de la gamme de produits qu’elle commercialise auprès
des médecins esthétiques et des dermatologues.
LE GESTIONNAIRE D’EHPAD DOMIDEP BIENTÔT EN VENTE
Le marché français des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) continue d’attirer les investisseurs de tout bord. Moins de deux ans après la cession de DomusVi
au fonds ICG, c’est au tour du numéro cinq tricolore, Domidep, de
passer sur le devant de la scène. Selon les informations de Capital
Finance, le groupe contrôlé par son dirigeant Dominique Pellet
devrait prochainement accorder un mandat de cession à la banque Edmond de Rothschild Corporate Finance. Au cours des cinq
dernières années, le périmètre de Domidep a été multiplié par
deux pour passer à plus de 70 établissements. Il pourrait atteindre
la barre des 80 millions d’euros d’Ebitda dès 2019.
Retrouvez
chaque mardi
ABONNEMENT
dans
Pour plus d’informations :
Sophie Vinceneux
Tél. : 01 87 39 74 90
boutique.capitalfinance.eu
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 31
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
Ardian lève le plus gros fonds
d’infrastructure européen
INVESTISSEMENT
La société française
va annoncer la levée
de 6 milliards d’euros.
Du jamais-vu sur
le Vieux Continent.
Anne Drif
@Anndrif
Ardian s’offre un nouveau record. La
société d’investissement fondée par
Dominique Senequier, l’unique
français du Top 10 mondial des
fonds de private equity avec plus de
80 milliards de dollars d’actifs, lève le
plus gros fonds d’infrastructures de
l’histoire en Europe.
Le fonds dédié a attiré plus de
10 milliards d’euros pour investir
dans les routes, les pipelines et les
aéroports dans l’Union européenne.
Après avoir dû relever la limite,
l’équipe de Mathias Burghardt
s’apprête à arrêter le compteur à
6 milliards d’euros ! L’annonce, évoquée par le « Financial Times », doit
être faite dans les pro chains
jours. En l’espace de deux ans, les
gérants auront doublé la taille de
leur véhicule d’investissement : le
dernier, en 2016, ne dépassait pas
2,65 milliards.
Privatisations en vue
De quoi leur permettre de s’attaquer
sans problème aux trois gros dossiers de privatisation attendus sur le
Vieux Continent : la cession d’Aéro-
L’équipe dirigée
par Mathias Burghardt
affiche des performances
à faire pâlir plus
d’un gérant de LBO. Photo DR
ports de Paris (valorisé 16,2 milliards
en Bourse), la vente d’Eneco, producteur d’énergie verte néerlandais
estimé à plus de 3 milliards d’euros,
ou encore un ticket dans le groupe
d’énergie et de télécom allemand
EWE, qui pèse plus de 6 milliards
d’euros. « Ardian pourra investir avec
plus de facilité sans être contraint de
recourir à de la dette ou des partenaires pour d’uniques raisons financières », indique une source.
Investisseur dans Luton, le cinquième aéroport britannique d’où il
a tiré quatre fois sa mise, dans les
parkings Indigo, approchés par des
chinois pour 4 milliards d’euros, ou
encore dans la société d’autoroutes
française Sanef, Ardian Infrastructure affiche des performances qui
font pâlir plus d’un gérant de LBO : là
où les fonds d’infrastructure, investis sur des durées plus longues, promettent 10 % de rendement à leurs
investisseurs, Ardian leur a retourné
20 % de TRI sur ses deux dernières
générations de fonds. Or à l’inverse,
de nombreux fonds d’infrastructure
qui se diversifient dans des industries classiques comme les cliniques,
Ardian est resté un puriste du genre.
« A la différence des Anglo-Saxons qui
ont toujours pu accéder à des capitaux facilement et peuvent être confrontés à un problème d’allocation,
Ardian est resté très concentré sur sa
« Les infrastructures
sont en première
ligne dans
la disruption de
l’ancienne économie
par la technologie. »
MATHIAS BURGHARDT
Ardian infrastructure
La lente ascension
des femmes dans les conseils
d’administration
PARITÉ
Dans le monde, 17,9 %
des sièges d’administrateur sont occupés
par des femmes.
La Corée fait figure
de plus mauvais élève.
La Norvège
est exemplaire.
Laurence Boisseau
@boisseaul
Pour que les femmes occupent 30 %
des sièges dans les conseils d’administration, il faudra attendre 2029.
Soit deux ans de plus que prévu. Ce
seuil de 30 % est important car c’est
un point de basculement, en dessous duquel la présence des femmes
ne relève que du symbole. Selon le
fournisseur d’indices MSCI, les progrès en matière de promotion de la
parité femmes-hommes dans les
conseils d’administration ont été
plus lents qu’attendu. Et ce, bien que
diverses initiatives de dirigeants
d’entreprise, de décideurs politiques
ou d’investisseurs aient été prises en
compte ces dernières années.
Kering, Thales et Icade
en bonne position
Sur les 2.694 sociétés qui composent
l’indice MSCI ACWI (tous pays), les
femmes occupent actuellement
17,9 % des sièges d’administrateur.
Un peu plus que l’an passé (17,3 %),
mais en deçà des 19,5 % prédits par
MSCI en 2015 pour l’exercice 2018.
Cette réalité diverge fortement selon
les pays. Dans les pays développés, le
ratio est de 21,6 %. Aux Etats-Unis, il
atteint 23,4 %, et dans les pays émergents, 11,2 % seulement.
Seules 11 sociétés ont des conseils
avec une majorité de femmes,
32 sociétés sont à parité 50-50. First
Financial Holding, la société financière de Taïwan, figure en tête de
liste avec 69,2 % de femmes administratrices. Elle est suivie de près
par Kering, le groupe de luxe de
François-Henri Pinault (63,6 % de
femmes). Thales est en bonne position (avec 56,4 % de femmes) dans
le classement, Icade aussi
(53,9 %). La Norvège, la France et
l’Italie, qui ont mis en place des quotas de femmes, sont les seuls grands
pays dont les sociétés comptent toutes au moins trois femmes parmi
leur conseil d’administration.
Plus d’un cinquième des 2.694
entreprises de l’indice ont des
conseils exclusivement masculins
– la plupart d’entre eux sont basés
dans des pays d’Asie de l’Est. En
Corée du Sud, 83,5 % des conseils
d’administration ne comprennent
aucune femme. Le Japon n’est pas
très en avance avec 43 % des entreprises cotées sans administratrices.
Fait surprenant, les sociétés technologiques de la Silicon Valley sont
plutôt des mauvaises élèves malgré
l’obligation imposée par la Californie aux sociétés cotées d’augmenter
le nombre de femmes au sein des
conseils d’administration. n
stratégie initiale pour ne pas dévier de
sa ligne d’investissement », poursuit
cette source.
Ce qui ne l’empêche pas de chasser désormais sur les terres des
Américains – il a levé son premier
fonds outre-Atlantique de 900 millions de dollars – et d’investir massivement sur les enjeux numériques
des infrastructures.
Alors que Google a investi dans
13 systèmes de câbles sous-marins,
passant du statut de moteur de
recherche à celui d’infrastructure
digitale d’information, ou que Verizon s’est attiré la fureur de Netflix
pour avoir restreint sa bande passante, Mathias Burghardt avait en
effet déclaré être convaincu que « les
infrastructures sont en première ligne
dans la disruption de l’ancienne économie par la technologie ».
Jugés plus sûrs et à plus long
terme, les fonds d’infrastructure
connaissent un regain d’attractivité
sans précédent. Plus de 90 milliards
de dollars ont été levés l’an dernier
par des fonds dédiés dans le monde,
selon le cabinet Preqin, un plus haut
historique. Cette classe à part, beaucoup plus restreinte que les autres –
68 fonds d’infrastructures ont levé
des capitaux l’an dernier sur
1.733 fonds au total dans le monde –,
s’apprête à entrer dans une nouvelle
ère. L’américain GIP et le canadien
Brookfield sont aussi en passe de
lever leur plus gros fonds de l’histoire, à plus de 20 milliards de dollars chacun. En Europe, EQT vise un
fonds de 7,5 milliards d’euros et en
France même, Antin brigue les
5,5 milliards. n
Optimind armé
pour développer
sa plate-forme
GESTION
DES RISQUES
Le fonds Ardian
Growth investit
25 millions d’euros
dans Optimind.
Le but : développer
sa plate-forme
dédiée aux assureurs, banques et
grandes entreprises.
parce qu’il s’agit de « positionner Optimind comme l’acteur
indépendant leader du conseil en
gestion des risques. »
Non contente d’afficher une
croissance annuelle de 20 % sur
ces deux derniers exercices,
l’entreprise revendique un chiffre d’affaires de plus de 30 millions d’euros et la place de premier employeur d’actuaires
conseil en France avec la plus
grosse équipe de gestionnaires
de risques pour servir les assureurs, les banques et les grandes
entreprises (200 personnes).
Antoine Boudet
@ABoudet
Participation minoritaire
Au regard des milliards d’euros
qu’Ardian, sa maison mère et
parmi les leaders mondiaux de
l’investissement privé, engagée
notamment dans les infrastructures, les 25 millions investis par
Ardian Growth dans Optimind
peuvent sembler insignifiants.
Cependant, si cette équipe spécialisée dans l’accompagnement
des entreprises en forte croissance a jeté son dévolu sur ce
spécialiste français de la gestion
des risques, pour le fondateur et
directeur général de celle-ci,
Christophe Eberlé, il s’agit
d’« une opération très importante ».
Pas seulement parce
qu’« une telle levée de fonds est
inédite dans notre secteur et sur
ce type de sociétés », indique-t-il,
mais aussi, comme en témoigne Alexis Saada, managing
director chez Ardian Growth,
Avec cette prise de participation
minoritaire, qu’accompagne le
management tandis que le fondateur reste majoritaire, Optimind se donne les moyens
financiers de développer des
plates-formes technologiques et
de s’étendre à l’international.
Par exemple, explique Christophe Eberlé, « nous avons mis en
œuvre un laboratoire qui met
l’intelligence artificielle et la robotisation au service des assureurs
pour lire, notamment, les certificats de vie. » Mais, insiste le dirigeant, « la technologie que nous
détenons, c’est notre compréhension de la gestion des risques grâce
à l’expertise rare de nos actuaires
et des modèles de calcul que seuls
eux peuvent produire. »
D e ce marché de ni che,
Ardian Growth entend, en
accompagnant Optimind,
« faire un marché de masse à très
forte valeur ajoutée ». n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 22 JANVIER 2019
GESTION D’ACTIFS
FONDS // Un certain nombre de gestionnaires avaient misé sur les petites et moyennes valeurs
LA PERSONNALITÉ
pour doper leurs portefeuilles. Elles ont été cédées en priorité lorsque la volatilité est remontée.
Sophie Rolland
@Sorolland
uelles leçons tirer de
la mauvaise performance
de la gestion active en
2018 ? Le retrait progressif des banques centrales et le retour de la volatilité devaient remettre les gérants
« de conviction » à l’honneur et
montrer les limites de la gestion
indicielle. En réalité, une majorité
de fonds gérés « activement » ont
fait moins bien que leur indice de
référence. Même Carmignac Patrimoine, qui s’était illustré en résistant à la tempête de 2008, a perdu
11 % alors que son indicateur de référence a terminé l’année à l’équilibre.
Bon nombre de « stock pickers »
qui s’étaient distingués en 2016
et 2017 ont, quant à eux, résisté pendant la première partie de l’année
mais ont fini par être entraînés par
la vague du dernier trimestre. En
cause : des marchés atypiques bien
sûr, mais aussi pour certains une
attitude moutonnière, à la fois dans
la composition des portefeuilles et
dans les décisions de vente.
« Un certain nombre de gérants
avait tordu leur univers d’investissement en se dirigeant vers les small et
mid caps ces dernières années. Dans
un premier temps, cela leur a permis
de générer un supplément de rendement par rapport aux indices représentatifs de l’évolution des grandes
capitalisations », explique un professionnel. Le problème ? Ces gestionnaires se sont pour la plupart
dirigés vers les mêmes valeurs.
Q
Moins liquides, elles ont été
cédées en priorité lorsque la volatilité est remontée. « Les valorisations
étaient devenues intenables et la correction a été extrêmement brutale. »
Le mode de calcul du risque des
fonds a parfois pesé sur les choix
des gérants. « La gestion des risques
sur la base de la “value at risk” (VaR),
par exemple [perte potentielle
maximale sur une valeur ou un portefeuille avec une probabilité donnée sur un horizon donné, NDLR],
est dominée par le passé et conduit à
avoir une approche très court-termiste », observe Wolfgang Fickus,
membre du comité d’investissement de Comgest. Ainsi, lorsque les
sociétés de gestion ont pris la volatilité des années 2016-2017 comme
référence pour calculer leur VaR
l’année dernière, ils ont pu accumuler beaucoup de risque dans leurs
portefeuilles, car celle-ci intégrait
une volatilité historiquement faible. « C’est comme conduire sur
l’autoroute en regardant uniquement dans son rétroviseur », résume
Bernard Aybran.
Battre le S&P 500
Les gérants actifs continuent néanmoins à affirmer leur différence.
« Ce n’est pas parce qu’un marché est
très liquide qu’il est exempt de biais
psychologiques. L’approche factorielle permet de tirer profit de ces
biais », estime notamment Etienne
Vincent, responsable de la gestion
quantitative chez BNP Paribas
Asset Management. Prenant
l’exemple du S&P 500, qui regroupe
les plus grandes capitalisations
américaines, il remarque que beaucoup d’investisseurs privilégient les
ETF, au motif que la liquidité abondante favoriserait un arbitrage
rapide dès qu’une idée d’investissement intéressante est identifiée.
« Mais des études psychologiques
sur le processus de prise de décision
en groupe concluent à l’inefficacité de
la “pensée de groupe” », souligne-t-il.
La solution pour générer une « surperformance tout-terrain », selon
lui : l’investissement multifactoriel.
Celui-ci « utilise des algorithmes
pour la sélection de valeurs afin de se
concentrer sur les informations
inhérentes aux actions [les “facteurs”, comme la valorisation, le
momentum, la qualité ou la faible
volatilité, NDLR] qui ont démontré
au fil des ans leur capacité à générer
une surperformance régulière ».
Un certain nombre de gérants
insistent également sur la nécessité
d’évaluer la surperformance sur
plusieurs années. « Dans nos fonds
phares, comme Comgest Growth
World ou Renaissance Europe, nous
investissons uniquement dans des
grandes capitalisations dont le bénéfice croît de plus de 10 % chaque année.
La qualité de la croissance de ces
valeurs nous a toujours permis de battre le marché à 3 ou 5 ans, mais, sur
une période d’un an, il est tout à fait
possible que nous affichions de temps
en temps une sous-performance »,
souligne Wolfgang Fickus. n
Jean Maunoury,
directeur général
adjoint d’iM Global
Partner.
Photo IM Square
« Une publicité pour
les fonds indiciels »
Bernard Aybran,
directeur général
délégué et directeur
de la multigestion
d’Invesco. Photo DR
la présidence d’Anatec.
La fintech Anatec
est rachetée
par Amundi
• SON ACTUALITÉ
Amundi a annoncé le rachat de
la totalité du capital de la société
que Zakaria Laguel a développée avec Jonathan Herscovici et
dont le groupe de gestion
d’actifs détenait jusqu’alors
49 %. La start-up française a
notamment conçu sous la marque WeSave un service de conseil financier automatisé (roboadvisor) à destination des
particuliers. Elle gardera son
« autonomie opérationnelle et
commerciale ». L’opération est
présentée par Amundi comme
une façon de renforcer « sa
capacité à servir ses clients distributeurs ».
• SON PARCOURS
Passé sur les bancs de l’Ecole
nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise et ceux de l’université de
Manchester, l’entrepreneur âgé
de 31 ans était jusqu’alors directeur général d’Anatec. Il avait
rejoint la société en 2013 en tant
que directeur technique. Il en
prend la présidence tandis que
Gaëtan Hoquidant devient
directeur général.
• SA SOCIÉTÉ
L’analyse de trois gérants
« Mieux surveiller
la croissance des actifs »
— Zakaria Laguel prend
DR
Pourquoi la gestion active n’a pas
atténué la baisse des marchés
« L’effet boomerang
des petites valeurs »
Louis Abreu,
responsable
de la sélection d’OPC
au sein de la gestion
privée chez Dorval AM.
Anatec propose, outre des services de conseil financier automatisé en gestion sous mandat
en assurance-vie et en gestion
conseillée, une offre d’agrégation des comptes censée permettre aux clients de mieux
gérer leur épargne. Elle est
notamment destinée à des
réseaux de conseillers en gestion de patrimoine. A la fin de
2017, Anatec s’était fixé pour
objectif d’agréger 10 milliards
d’euros et de servir 100.000 utilisateurs d’ici à 2020. — S. P.
Photo DR
en bref
Jean Maunoury, le directeur général adjoint d’iM Global
Partner, est habitué à évaluer les gestionnaires d’actifs.
C’est en effet lui qui se charge d’identifier les sociétés de
gestion dans lesquelles iM Global Partner va investir. Il cite
trois éléments essentiels. D’abord, aligner les pratiques de
gestion sur l’objectif affiché. « Depuis plusieurs années, les
gestions concentrées sur 20, 30 ou 40 valeurs ont le vent en
poupe, mais il faut s’assurer que les gérants sont habitués à
gérer ce type de portefeuille, dans lequel les premières lignes
peuvent facilement peser de 30 à 40 %. » Ensuite, pour
éviter les comportements court-termistes et permettre un
travail de qualité, il recommande d’allonger non seulement les horizons d’investissement, mais aussi d’évaluation des gérants. « Les performances sont souvent mesurées
sur un temps plus court, par exemple 1 an, et s’alignent sur
les mesures de performance les plus regardées par les clients,
alors qu’un investissement devrait s’évaluer à 3 ou 5 ans. »
Permettre aux gérants de donner leur pleine mesure
signifie aussi « accepter des tracking error [déviation de la
performance par rapport au marché, NDLR] élevées ». Le
directeur général adjoint de la plate-forme multi-boutiques veille enfin « à ne pas faire grandir les fonds au-delà de
leur capacité ». Certaines sociétés de gestion, tentées de
faire évoluer leur gestion pour capter davantage d’actifs
« ont pu constater qu’il était alors très difficile de maintenir
la même performance ». n
« Une belle campagne marketing pour les fonds indiciels. »
C’est ainsi que Bernard Aybran, le directeur général délégué et directeur de la multigestion d’Invesco, voit le dernier trimestre 2018. « Les investisseurs constatent qu’ils ne
peuvent plus compter sur la gestion active pour les protéger.
Les grandes sociétés de gestion, elles, comprennent qu’elles ne
peuvent se passer d’une offre en gestion passive. » Depuis un
an et demi, la société de gestion américaine a réalisé trois
acquisitions pour se renforcer dans ce domaine : Source,
Guggenheim Investments et Oppenheimer Funds.
Autre conséquence, selon lui : la montée en puissance
de la gestion factorielle ou multifactorielle. « Les classes
d’actifs traditionnelles et les zones géographiques sont de
plus en plus corrélées. Le dernier trimestre l’a montré. A
l’inverse, la diversification factorielle [les titres sont alors
classés en fonction de leurs caractéristiques : “value”,
“croissance”, “momentum”, “qualité”, “low vol”, etc., NDLR]
fonctionne assez bien. »
Autre leçon à tirer des turbulences de fin 2018 : l’importance de bien calibrer sa gestion du risque. « La Value at
Risk [qui évalue la perte potentielle d’un titre ou d’un
portefeuille, NDLR], notamment, est calculée en référence à
la volatilité passée. En 2018, certains gérants ont ajouté trop
de risque à leur portefeuille car ils ont basé leurs calculs sur
la période 2016-2017, au cours de laquelle la volatilité était
historiquement basse », souligne Bernard Aybran. n
Pour Louis Abreu, responsable de la sélection d’OPC au
sein de la gestion privée chez Dorval Asset Management,
trois facteurs ont accentué les effets des turbulences
boursières de la fin de l’année chez les gérants spécialistes
de la sélection de titres (« stock picking »). « En 2016 et en
2017, beaucoup de gérants actions dits “de conviction” avaient
battu leur indice de référence grâce à un biais petites et
moyennes capitalisations. Mais dans un contexte de tensions
géopolitiques, les investisseurs ont massivement vendu leurs
actifs les moins liquides, comme les petites et moyennes
valeurs », explique-t-il. A Londres, Thomas Cook a perdu
75 %. A Paris, Technicolor a cédé 67 %, Altran Technologies 44 %, Nexans 52 % et FNAC Darty 43 %, par exemple.
« Il a suffi d’avoir deux ou trois de ces valeurs en portefeuille
pour faire moins bien que l’indice. »
A cette extension de l’univers d’investissement, s’ajoute
le caractère moutonnier des gérants de conviction. Ainsi,
lorsque la volatilité des marchés est remontée, tout le
monde s’est trouvé dans l’obligation de vendre les mêmes
titres au même moment. Les gérants actifs soumis à des
limites de risque ont en outre dû couper leurs positions au
moment où le marché subissait déjà d’importants flux
vendeurs en provenance des gestions indicielles et systématiques. La leçon à en tirer ? « Les gérants ne peuvent plus
faire l’impasse sur la surveillance des flux », estime Louis
Abreu. n
BLACKROCK ET GOLDMAN
PRÊTS À TRANSFÉRER DES
GÉRANTS AUX ÉTATS-UNIS
Selon Reuters, BlackRock et
Goldman Sachs AM seraient
prêts à transférer temporairement à New York certains
gérants basés en GrandeBretagne en cas de Brexit
sans accord. Ils auraient au
final vocation à être transférés en Europe continentale.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 33
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
euronext
SÉANCE DU 21 - 01 - 2019
CAC 40 : 4867,78 (-0,17 %) NEXT 20 : 10929,24 (-0,24 %)
CAC LARGE 60 : 5410,79 (-0,17 %)
CAC ALL-TRADABLE : 3811,7 (-0,15 %)
DATE DE PROROGATION : 28 JANVIER
CAC 40
SRD Suite
VALEURS MNÉMO / INFO /
OST
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV
ACCOR (AC) R
A
FR0000120404
AIR LIQUIDE (AI) R
11/05/18 1,05
A
FR0000120073
28/05/18 2,65
AIRBUS GROUP (AIR) R
A
NL0000235190
16/04/18 1,28
ARCELORMITTAL (MT)
A
LU1598757687
ATOS SE (ATO) R
FR0000051732
AXA (CS) R
17/05/18 0,09
A
31/05/18 1,7
A
FR0000120628
03/05/18 1,26
BNP PARIBAS (BNP) R
A
FR0000131104
BOUYGUES (EN) R
30/05/18 3,02
A
FR0000120503
CAP-GEMINI (CAP) R
02/05/18 1,7
A
FR0000125338
CARREFOUR (CA) R
04/06/18 1,7
A
FR0000120172
21/06/18 0,46
CREDIT AGRICOLE (ACA) R
A
FR0000045072
DANONE (BN) R
22/05/18 0,63
A
FR0000120644
04/05/18 1,9
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A
FR0000130650
ENGIE (ENGI) R
29/05/18 0,58
A
FR0010208488
10/10/18 0,37
ESSILORLUXOTTICA (EI) R
A
FR0000121667
26/04/18 1,53
HERMES INTL (RMS) R
A
FR0000052292
KERING (KER) R
07/06/18 7,6
A
FR0000121485
L.V.M.H. (MC) R
15/01/19 3,5
A
FR0000121014
LEGRAND (LR) R
04/12/18 2
A
FR0010307819
L'ORÉAL (OR) R
01/06/18 1,26
A
FR0000120321
25/04/18 3,55
OUV
VOL.
NB TITRES
38,6
746830
290.969.205
105,15
355945
429.423.434
93,26
735952
776.469.994
20,21
2758424
1.021.903.623
73,64
262792
106.884.219
20,465
3729039
2.424.916.626
42,44
2545457
1.249.798.561
30
675517
372.377.939
96,08
387922
167.293.730
16,565
1968765
789.252.839
10,3
3077002
2.866.437.156
62,49
1744790
685.055.200
111,45
165314
261.541.129
13,795
2595718
2.435.285.011
111,5
601353
426.777.218
500
33131
105.569.412
409,1
127177
126.279.322
254
483650
505.028.789
50,92
384675
267.471.813
199,05
263644
560.341.550
CLOT
+ HAUT
+ BAS
38,8
39,08
38,55
105,15
105,5
104,8
94,5
94,5
93,01
19,848
20,25
19,818
72,6
73,78
72,52
20,485
20,56
20,385
42,3
42,5
42,09
29,69
30,06
29,51
95,64
96,4
95,14
16,405
16,6
16,36
10,228
10,388
10,182
62,94
63,66
62,33
111,6
111,95
110,85
13,73
13,82
13,69
112,3
112,35
111,15
501,4
503,2
497,9
412,9
414,4
408
257,25
257,85
253,3
51,12
51,4
50,86
198,85
199,55
197,8
% VEIL
% MOIS
% 52 S.
- 0,56
+ 8,59
- 15,63
- 0,38
- 2,28
- 3,53
+ 0,9
+13,72
+ 1,84
- 0,81
+ 7,54
- 34,06
- 1,44
+ 3,71
- 43,44
- 0,37
+ 8,99
- 25,06
- 0,4
+ 7,09
- 36,82
- 1,43
- 3,73
- 34,9
- 0,77
+11,21
- 11,81
- 1,26
+10,62
- 10,65
- 0,93
+ 8,4
- 32,73
+ 0,95
+ 1,14
- 10,58
- 0,09
+11,43
+ 18,57
- 0,76
+ 9,75
- 4,79
+ 0,22
+ 1,77
+ 0,22
+ 0,2
+ 5,47
+ 12,65
+ 0,71
+ 4,24
+ 7,79
+ 1,52
+ 1,5
+ 6,76
+ 0,08
+ 5,34
- 23,43
- 0,48
- 0,92
+ 7,02
% AN
BPA
+ HAUT AN PER
+ BAS AN RDT
+ 4,55
39,09
36
2,71
- 3,04
107,95
102,05
2,52
+ 12,55
3,4
94,5
27,83
77,5
1,59
+ 9,42
20,25
17,056
+ 1,57
75,14
67,5
2,34
+ 8,63
20,61
18,428
6,15
+ 7,16
43,08
38,135
7,14
- 5,26
31,21
29,26
5,73
+ 10,18
96,46
79,8
1,78
+ 10,03
16,82
14,485
2,8
+ 8,46
10,424
9,095 6,16
+ 2,32
63,66
60,2
3,02
+ 7,62
111,95
96,02
0,52
+ 9,62
1,21
13,89
11,39
12,17
2,7
+ 1,67
112,6
108,95
1,36
+ 3,42
503,2
462,4
1,52
+ 0,32
429,8
380,7
0,85
- 0,37
266,2
243,65
0,78
+ 3,69
51,4
47,91
2,47
- 1,17
201,2
194,55
1,79
VALEURS MNÉMO / INFO /
OST
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV
MICHELIN (ML) R
A
FR0000121261
ORANGE (ORA) R
22/05/18 3,55
A
FR0000133308
04/12/18 0,3
PERNOD-RICARD (RI) R
A
FR0000120693
PEUGEOT (UG) R
28/11/18 1,35
A
FR0000121501
02/05/18 0,53
PUBLICIS GROUPE (PUB) R
A
FR0000130577
RENAULT (RNO) R
FR0000131906
SAFRAN (SAF) R
06/06/18 2
A
21/06/18 3,55
A
FR0000073272
29/05/18 1,6
SAINT-GOBAIN (SGO) R
A
FR0000125007
SANOFI (SAN) R
11/06/18 1,3
A
FR0000120578
11/05/18 3,03
SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A
FR0000121972
02/05/18 2,2
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A
FR0000130809
SODEXO (SW) R
30/05/18 2,2
A
FR0000121220
01/02/18 2,75
STMICROELETRONICS (STM) R A
NL0000226223
17/12/18 0,05
TECHNIPFMC (FTI) R
A
GB00BDSFG982
TOTAL (FP) R
19/11/18 0,13
A
FR0000120271
25/09/18 0,64
UNIBAIL-R/WFD (URW)
A
FR0013326246
VALEO (FR)
A
DIV 3 06/06/16
FR0013176526
04/06/18 1,25
VEOLIA ENV. (VIE) R
A
FR0000124141
VINCI (DG) R
14/05/18 0,84
A
FR0000125486
VIVENDI (VIV) R
06/11/18 0,75
A
FR0000127771
20/04/18 0,45
OUV
VOL.
NB TITRES
92,92
379549
179.750.453
13,475
4910700
2.660.056.599
139,95
272448
265.421.592
21,31
1263187
904.828.213
52,72
439574
235.249.801
57,44
678144
295.722.284
109,5
608108
435.767.951
29,94
1285083
546.585.004
72,76
1365203
1.247.395.472
60,02
989020
579.138.192
28,395
3801068
807.917.739
94
175974
147.454.887
12,775
1510350
911.156.920
20,98
841862
450.145.880
47,77
3571465
2.641.814.774
151
314455
138.286.626
26,57
1183087
240.253.100
18,305
1528309
565.593.341
75,3
659603
597.515.984
21,86
1524982
1.305.804.297
SRD
CLOT
+ HAUT
+ BAS
93,2
93,5
92,4
13,45
13,49
13,35
138,7
139,95
137,9
21,25
21,39
21,19
52,88
53,42
52,62
56,91
57,48
56,85
110,1
110,45
109,5
29,73
29,96
29,535
73,09
73,52
72,59
60,38
60,6
59,92
28,275
28,46
28,015
94
94,36
93,42
12,92
13,02
12,775
20,64
21,04
20,62
47,385
47,845
47,215
149,26
151
148,62
26,68
26,7
26,08
18,17
18,35
18,055
74,74
75,38
74,44
21,76
21,92
21,69
% VEIL
% MOIS
% 52 S.
+ 0,22
+10,3
- 28,03
- 0,88
- 5,11
- 6,92
- 0,65
- 2,53
+ 6,69
- 0,38
+14,25
+ 15,05
- 0,3
+ 5,84
- 8,98
- 0,33
+ 3,21
- 36,97
+ 0,05
+ 7,26
+ 20,64
- 0,6
+ 3,95
- 38,2
+ 0,23
- 3,42
+ 0,19
+ 0,2
+4
- 20,17
- 1,15
+ 0,66
- 37,62
- 0,17
+ 5,93
- 14,31
+ 0,47
+ 7,4
- 36,76
- 1,15
+21,48
- 23,39
- 0,84
+ 2,91
+ 0,2
- 0,65
+ 8,24
+ 0,15
+ 6,81
- 59,19
- 0,9
+ 0,41
- 13,72
- 0,9
+ 4,65
- 14,84
- 0,96
+ 2,54
- 7,95
% AN
BPA
+ HAUT AN PER
+ BAS AN RDT
+ 7,5
93,5
83,74
3,81
- 4,98
14,34
13,325 2,23
- 3,21
142,3
136
0,97
+ 13,97
21,59
17,87
2,49
+ 5,59
53,74
48,7
3,78
+ 4,33
57,48
51,98
6,24
+ 4,46
110,45
101,1
1,45
+ 1,94
30,165
28,275 4,37
- 3,4
75,68
72,59
4,15
+ 1,11
60,98
57,58
3,64
+ 1,64
30,385
26,88
7,78
+ 5,03
95,8
86,78
2,93
+ 3,48
0,23
13,02 56,85
10,635 0,41
+ 16,94
21,04
16,6
+ 2,61
48,075
44,775
1,35
+ 10,24
151,5
130,18
+ 4,59
28,41
23,5
4,69
+ 1,2
18,4
17,5
4,62
+ 3,78
75,96
70,2
1
+ 2,26
22,1
20,8
2,07
VALEURS FRANÇAISES
VALEURS MNÉMO / INFO /
OST
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV
OUV
VOL.
NB TITRES
AB SCIENCE (AB) g
CLOT
% VEIL % AN
BPA
+ HAUT % MOIS + HAUT AN PER
+ BAS % 52 S. + BAS AN RDT
B 3,978
3,894
16604
3,98
40.789.901
3,878
B 6,18
6,17
16870
6,18
FR0004040608
27/11/18 0,2 58.512.053
6,12
ABIVAX (ABVX) g
B 10,56
10,02
28153
10,82
FR0012333284
10.024.182
9,8
ACANTHE DEV. (ACAN) g
C 0,504
0,502
15695
0,516
FR0000064602
08/02/18 0,3 147.125.260
0,5
ACTIA GROUP (ATI) g
C 3,44
3,47
34420
3,6
FR0000076655
13/06/18 0,12 20.099.941
3,43
ADOCIA (ADOC) g
B 15,14
15,2
7090
15,24
FR0011184241
6.916.753
14,92
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G
A 163
164,8
53877
165,4
FR0010340141
06/12/18 0,7 98.960.602
162,2
AIR FRANCE-KLM (AF) G
A 9,856
10,21
5894930
10,345
FR0000031122
14/07/08 0,58 428.634.035
9,828
51,7
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) g
B 51,8
19081
51,8
FR0004180537
29/06/18 0,49 20.291.990
50,5
AKWEL (AKW) g
B 16,64
16,36
7644
16,76
FR0000053027
06/06/18 0,3 26.741.040
16,32
ALD (ALD)
A 11,6
11,72
21988
11,73
FR0013258662
30/05/18 0,55 404.103.640
11,58
ALPES (CIE DES ) (CDA) g
B 24,4
24,05
8272
24,4
FR0000053324
13/03/18 0,5 24.413.271
23,7
ALSTOM (ALO) LR
A 33,88
35,2
1511025
35,63
FR0010220475
20/07/18 0,35 223.256.020
33,5
ALTAREA (ALTA) g
A 173,6
174,8
3554
174,8
FR0000033219
22/05/18 12,5 16.061.329
172
ALTEN (ATE) G
A 78,3
77,75
24831
78,3
FR0000071946
25/06/18 1 33.829.958
77,25
ALTRAN TECHNOLOGIES (ALT) G A 8,575
8,375
1083724
8,575
FR0000034639
11/05/18 0,24 257.021.105
8,27
AMPLITUDE SURG. (AMPLI) g
3,29
3,27
6105
3,29
FR0012789667
47.804.841
3,21
AMUNDI (AMUN) G
A 49,54
49,73
EX-DS 15/03/17
54752
49,86
FR0004125920
22/05/18 2,5 201.704.354
49,3
APRIL GROUP (APR)
B 20,6
20,9
107419
20,9
FR0004037125
10/05/18 0,27 40.904.135
20,6
ARCHOS (JXR) g
C 0,337
0,327
760357
0,337
FR0000182479
57.851.743
0,317
ARKEMA (AKE) L
A 83,74
82,56
238107
83,74
FR0010313833
25/05/18 2,3 76.532.456
81,82
ARTPRICE.COM (PRC) g
C 15
15
2323
15,26
FR0000074783
6.651.515
14,96
ASSYSTEM (ASY) g
B 29
28,5
OPA 24/11/17
393
29,15
FR0000074148
19/06/18 1 15.668.216
28,5
ATARI (ATA)
C 0,348
0,339
478024
0,348
FR0010478248
255.105.360
0,339
AUBAY (AUB) g
C 32
32,65
13261
33,3
FR0000063737
08/11/18 0,27 13.136.796
32
AUREA (AURE)
C 5,9
5,68
9626
5,9
FR0000039232
27/06/18 0,15 12.017.008
5,56
AVENIR TELECOM (AVT) g
C 0,159
0,161
16181
0,161
FR0000066052
21/10/11 0,05 112.001.888
0,157
AXWAY SOFTWARE (AXW) g
B 11,9
12,34
14864
12,44
FR0011040500
02/07/18 0,2 21.210.546
11,88
BÉNÉTEAU (BEN)
A 12,96
13,1
43987
13,16
FR0000035164
14/02/18 0,25 82.789.840
12,8
BIC (BB) G
A 91,6
90,85
47249
91,6
FR0000120966
28/05/18 3,45 45.988.387
89,65
BIGBEN INT. (BIG) g
C 9,17
9,45
38731
9,5
FR0000074072
30/07/18 0,1 19.500.119
9,14
BIOMÉRIEUX (BIM)
A 61,2
61,7
44302
61,9
FR0013280286
05/06/18 0,34 118.361.220
61
BOIRON (BOI) g
A 51
51
2876
51,5
FR0000061129
31/05/18 1,6 17.565.560
51
BOLLORÉ (BOL) G
A 3,622
3,612
466268
3,64
FR0000039299
07/09/18 0,02 2.927.197.152
3,59
BONDUELLE (BON) g
B 31,55
31,5
19196
31,75
FR0000063935
14/12/18 0,5 32.538.340
31,4
BUREAU VERITAS (BVI) L
A 19,22
19,08
646417
19,36
FR0006174348
18/05/18 0,56 442.216.000
19,025
BURELLE SA (BUR)
A 946
948
116
950
FR0000061137
05/06/18 16 1.853.315
936
CARMILA (CARM)
C 16,1
16,36
21386
16,38
FR0010828137
23/05/18 0,75 136.561.695
16,08
CASINO (CO) LR
A 39,5
38,97
507453
39,78
FR0000125585
03/12/18 1,56 109.729.416
38,68
CATANA GROUP (CATG) g
C 2,6
2,59
49543
2,62
FR0010193052
30.514.178
2,58
CGG (CGG) G
C 1,507
1,529
2972390
1,549
FR0013181864
709.944.398
1,486
CHARGEURS (CRI) g
C 19,47
19,23
21198
19,47
FR0000130692
12/09/18 0,3 23.551.755
19,07
CHRISTIAN DIOR (CDI)
A 348
351,9
EX D OP 08/06/17
10897
354
FR0000130403
04/12/18 2 180.507.516
348
CIE DU CAMBODGE (CBDG)
A
/170119
FR0010557264
ABC ARBITRAGE (ABCA) g
FR0000079659
A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates. Mise en ligne intégrale des informations réglementées sur www.lesechos-comfi.fr
07/06/18 180 559.735
- 1,82
+15,82
- 56,64
+ 0,82
+ 5,11
- 5,22
- 4,75
- 9,73
+ 12,21
- 1,95
- 3,09
- 38,48
+ 2,06
+17,23
- 55,68
+ 0,66
+21,6
- 6,17
+ 1,1
+ 1,6
+ 0,67
+ 5,24
+ 8,78
- 22,18
- 0,39
+20,94
+ 0,58
- 1,68
+10,69
- 52,92
+ 1,38
+14,23
- 19,51
- 0,62
+10,32
- 32,82
+ 2,18
- 0,28
- 4,03
+ 2,34
+ 6,98
- 17,16
- 1,27
+ 8,51
+ 0,32
- 1,82
+28,25
- 38,01
+ 12,28
4,128
3,378
+ 1,48
6,27
5,98
- 15,37
12,8
9,8
+ 1,21
0,52
0,491
+ 2,66
3,61
3,24
- 8,1
17,08
14,24
- 0,42
171,3
159,1
+ 7,7
10,345
8,68
+ 16,97
52,3
42,1
+ 1,61
17,6
15,3
+ 12,69
11,73
10,1
- 2,63
24,8
22,55
- 0,2
36,1
33,4
+ 5,43
175,4
163,4
+ 6,95
78,8
70,25
+ 19,56
8,575
6,51
+ 18,91
+24,81
3,29
- 11,86
2,75
+ 0,51 + 7,73
+ 6,88 49,86
- 31,8
44,59
+ 1,46 + 4,76
+32,7
21
+ 31,86 19,95
- 1,8 - 10,41
+13,54
0,397
- 53,95
0,294
- 1,71 + 10,14
+11,42 84,04
- 23,09 72,88
+ 4,46
+37,36 15,48
- 11,66 13,1
- 1,72 + 5,36
+ 7,55 29,8
- 5,94 25,75
- 2,03 - 0,59
+ 5,78
0,386
- 30,78
0,32
+ 2,03 + 15,99
+26,06 33,3
- 9,56 25,8
- 1,39 + 3,27
+ 7,17
6,08
- 32,06
5,18
+ 2,23 + 4,22
+ 0,63
0,188
- 44,08
0,146
+ 3,7 - 0,64
+ 2,15
13,52
- 45,52
11,8
+ 1,71 + 14,11
+21,75 13,16
- 41,26 10,72
- 0,82 + 1,91
+ 2,42 92,45
- 6,82 85,35
+ 3,28 + 17,98
+17,68
9,6
- 38,95
7,8
+ 0,49 + 7,3
+11,17
61,9
- 20,49 53,1
- 0,59 + 4,19
+ 6,25 54,3
- 32,45 47,5
- 0,5 + 3,2
+ 5,24
3,714
- 22,26
3,412
+ 0,16 + 10,92
+12,5
31,75
- 28,73 28,2
- 0,94 + 7,22
+10,7
19,36
- 20,47 16,99
+ 0,85 + 19,1
+24,08 950
- 31,8 730
+ 2,25 + 1,24
16,64
- 31,83 15,76
- 0,56 + 7,24
+ 9,53 39,78
- 18,03 34,01
- 0,39 + 12,61
+35,89
2,965
- 24,49
2,115
+ 1,8 + 32,27
+44,65
1,549
- 54,11
1,081
+ 0,16 + 14,46
+21,55 19,47
- 30,68 16,18
+ 1,3 + 5,39
+ 6,06 354,6
+ 16,83 323,9
+ 7,14
+ 7,14 6000
- 20 5700
VALEURS MNÉMO / INFO /
OST
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV
CLARANOVA (CLA) g
C 0,661
1926207
393.613.788
A 19,81
131366
FR0000120222
03/05/18 0,84 686.618.477
COFACE (COFA) g
A 8,2
184997
FR0010667147
24/05/18 0,34 153.899.261
COLAS (RE)
A 135,6
399
FR0000121634
30/04/18 8,2 32.654.499
COVIVIO (COV) G
A 87,4
56762
FR0000064578
15/05/18 4,5 82.902.898
COVIVIO HOTELS (COVH)
A 24,9
939
FR0000060303
11/04/18 1,55 118.057.886
DASSAULT AV. (AM) G
A 1276
3990
FR0000121725
01/06/18 15,3 8.348.703
DASSAULT SYSTÈMES (DSY) R
A 111,45
165314
FR0000130650
29/05/18 0,58 261.541.129
DBV TECHNOLOGIES (DBV) G
B 12,32
341706
FR0010417345
30.137.977
DERICHEBOURG (DBG) g
B 3,96
264597
FR0000053381
13/02/18 0,14 163.878.780
DEVOTEAM (DVT) g
C 96,8
4101
FR0000073793
14/06/18 0,9 8.332.407
DNXCORP (DNX) g
C 5,58
1255
FR0010436584
10/07/18 0,6 2.834.575
EDENRED (EDEN) G
A 36,47
283785
FR0010908533
14/05/18 0,85 239.266.350
EDF (EDF) LR
A 14,32
EX-DS 7/03/17
868832
FR0010242511
06/12/18 0,15 3.010.267.676
EIFFAGE (FGR) LR
A 79,2
252412
FR0000130452
22/05/18 2 98.000.000
EKINOPS (EKI) g
2,855
47751
FR0011466069
21.529.161
ELIOR (ELIOR) G
A 12,8
317373
FR0011950732
16/03/18 0,42 172.289.164
ELIS (ELIS) G
A 13,67
479149
FR0012435121
29/05/18 0,37 219.927.545
EOS IMAGING (EOSI)
C 2,7
28909
FR0011191766
26.237.907
ERAMET (ERA) Gg
A 68,55
91504
FR0000131757
29/05/18 2,3 26.633.660
ERYTECH PHARMA (ERYP) g
B7
27847
FR0011471135
17.940.035
ESI GROUP (ESI) g
C 26,8
1208
FR0004110310
6.017.892
EURAZEO (RF) G
A 64,95
100874
FR0000121121
30/04/18 1,25 76.518.341
EURO RESSOURCES (EUR)
C 3,14
4459
FR0000054678
12/06/18 0,15 62.491.281
EUROFINS SCIENTIFIC (ERF) G
A 359,8
62030
FR0000038259
28/06/18 2,04 17.649.834
EUROPCAR GROUPE (EUCAR) G
A 7,96
320586
FR0012789949
29/05/18 0,15 161.030.883
EUTELSAT COM. (ETL) LG
A 18,18
263918
FR0010221234
20/11/18 1,27 232.774.635
EXEL INDUSTRIES (EXE) g
B 73,2
51
FR0004527638
14/02/18 1,58 6.787.900
FAURECIA (EO) G
A 37,3
366728
FR0000121147
01/06/18 1,1 138.035.801
FFP (FFP) g
A 89,6
2311
FR0000064784
22/05/18 2 24.922.589
FIGEAC AERO (FGA) g
B 12,72
8365
FR0011665280
31.839.473
FIN. ODET (ODET)
A 784
110
FR0000062234
07/06/18 1 6.585.990
FNAC DARTY (FNAC)
A 63,05
36067
FR0011476928
26.605.439
FONCIÈRE LYONNAISE (FLY)
A 60,8
1548
FR0000033409
30/04/18 2,3 46.528.974
FROMAGERIES BEL (FBEL)
A 326
28
FR0000121857
18/05/18 7 6.872.335
FUTUREN (FTRN) g
B 1,135
N/P REGR.
3825
FR0011284991
277.776.587
GECI INTERNATIONAL (GECP) g
C 0,114
224700
FR0000079634
01/10/01 0,1 163.325.030
GECINA (GFC) G
A 121,5
63521
FR0010040865
12/06/18 2,65 76.265.492
GEMALTO (GTO) L
A 50,68
47335
NL0000400653
22/05/17 0,43 90.920.356
GENFIT (GNFT) G
B 18
59051
FR0004163111
31.166.437
GENSIGHT (SIGHT)
C 2,95
103986
FR0013183985
24.766.723
GENTICEL (GTCL) g
1,1
24850
FR0011790542
79.347.621
GETLINK (GET) LR
A 12,5
545650
FR0010533075
22/05/18 0,3 550.000.000
GL EVENTS (GLO) g
B 18,26
11468
FR0000066672
13/06/18 0,65 29.982.787
FR0004026714
CNP ASSURANCES (CNP) GR
3,24
3,46
0,43
1,35
1,83
4,69
2,08
0,99
1,29
2,87
5,03
1,29
2,79
3,51
0,83
2,64
1,62
1,91
3,8
1,06
0,55
3,14
0,55
1,59
2,94
1,69
4
1,56
0,97
3
OUV
VOL.
NB TITRES
CLOT
% VEIL % AN
BPA
+ HAUT % MOIS + HAUT AN PER
+ BAS % 52 S. + BAS AN RDT
0,652
0,661
0,638
19,93
19,97
19,71
8,03
8,2
8,03
135,8
135,8
134
87,1
87,45
86,7
24,8
25
24,7
1296
1303
1265
111,6
111,95
110,85
11,95
12,4
11,85
3,976
4,012
3,96
94,9
96,8
93
5,58
5,58
5,5
36,51
36,95
36,41
14,105
14,42
14,1
78,74
79,26
78,26
2,88
2,965
2,855
12,49
12,9
12,4
13,6
13,93
13,5
2,585
2,705
2,575
65,7
68,95
64,85
7,03
7,1
6,775
27
27
26,5
65,55
65,65
64,95
3,05
3,14
2,96
359,4
361,4
345,6
7,795
7,97
7,655
18,11
18,21
17,97
71,4
73,2
71,4
37,1
37,39
36,72
88,9
89,6
88,2
12,58
12,78
12,5
794
794
782
63,45
64,45
62,9
61
61,4
60,2
320
326
320
1,13
1,135
1,13
0,112
0,114
0,111
120,2
122,2
119,6
50,7
50,7
50,68
17,98
18,28
17,85
2,88
3
2,86
1,08
1,114
1,072
12,415
12,515
12,365
18
18,38
17,92
- 1,36 + 5,33
+25,38
0,7
- 29,13
0,563
+ 0,66 + 7,61
+ 8,91
19,97
- 2,02 17,92
- 1,23 + 1,26
+ 9,7
8,37
- 14,67
7,73
+ 0,15 - 3
+ 1,34 139,8
- 26,99 133,6
- 0,34 + 3,44
+4
87,7
- 1,75 81,95
+ 1,64 + 2,06
+ 3,33 25
- 14,48 23,5
+ 2,21 + 7,11
+ 9,55 1303
- 5,54 1168
- 0,09 + 7,62
+11,43 111,95
+ 18,57 96,02
- 3,78 + 12,63
+35,8
14,97
- 71,09 10,35
+ 0,46 - 0,55
+ 3,06
4,298
- 51,09
3,812
- 0,73 + 15,03
+18,18 97,5
+ 16,16 76,5
+ 25,96
+23,73
5,58
- 16,22
4,63
- 0,33 + 13,7
+15,76 36,95
+ 37,51
31,44
- 1,4 + 2,21
+ 4,06 14,42
+ 29,17
13,55
+ 0,41 + 7,92
+9
79,26
- 18,71
71,04
+ 1,77 + 8,27
+21,52
3,045
- 39,75
2,535
- 2,57 - 4,36
- 1,26 13,74
- 33,74 12,4
- 0,59 - 6,53
- 4,43 15,41
- 42,32 13,26
+ 0,19 - 23,63
-21,67
3,46
- 55,74
2,525
- 4,02 + 8,86
+12,31
71,4
- 47,1
55,4
+ 0,72 + 12,48
+21,73
7,2
- 61,56
6,02
- 2,7
28,75
- 39,93 26,2
+ 1
+ 6,07
+ 8,17 65,65
- 18,6
60,55
+ 0,99 + 10,11
+29,79
3,18
- 10,56
2,69
- 0,11 + 10,25
+13,59 361,4
- 32,51 313,2
- 2,44 - 0,89
+ 5,55
8,395
- 32,22
7,53
- 0,33 + 5,26
+ 3,75 18,68
- 4,63 16,99
- 1,65 + 5
+13,33 79,2
- 40,5
65
- 0,83 + 12,19
+15,47 38,84
- 49,86 30,12
- 0,34 + 10,85
+12,39 90,1
- 13,35 78,1
+ 14,36
+16,05 13,1
- 34,14 10,24
+ 1,54 - 0,25
+ 3,93 802
- 21,77 764
+ 0,87 + 11,12
+24,29 64,45
- 33,21 55
+ 0,99 + 0,33
+ 0,66 61,4
+ 4,45 57,8
- 0,62 + 9,59
+ 7,38 342
- 33,88 286
- 0,44
+ 4,19
- 44,83
- 0,83
+ 1,61
- 24,59
+ 0,44
+ 2,32
+ 0,22
+10,44
- 29,1
- 2,37
-19,78
- 48,94
- 0,92
+ 9,2
- 43,16
- 0,84
+ 8,19
+ 11,5
+11,8
- 28,79
1,14
1,13
+ 10,89
0,124
0,101
+ 6,37
122,2
110,3
+ 0,08
50,76
50,64
+ 3,63
19,18
16,55
- 13,51
3,79
2,76
+ 6,3
1,288
0,98
+ 5,84
12,545
11,615
+ 4,53
18,5
15,92
4,22
4,23
6,04
1,18
0,52
3,52
0,95
25,09
1,06
2,54
3,36
2,72
3,5
1,91
4,92
0,67
1,95
7,01
2,21
2,97
2,25
0,13
2,19
4,21
12,03
2,42
VALEURS FRANÇAISES
VALEURS MNÉMO / INFO /
OUV
CLOT
OST
VOL.
+ HAUT
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES
+ BAS
GROUPE CRIT (CEN) g
B 51,1
52,8
2198
52,8
FR0000036675
27/06/18 4,4 11.250.000
50,8
GROUPE FLO (FLO) g
B 0,198
0,208
EX D S 13/06/17
22775
0,208
FR0004076891
08/07/14 0,06 765.157.113
0,198
GROUPE GORGÉ (GOE) g
B 10,44
10,12
4788
10,48
FR0000062671
19/06/18 0,32 13.502.843
10,04
GROUPE LDLC (LDL) g
C 7,06
7,21
NOM.
16145
7,34
FR0000075442
06/10/16 0,5 6.322.106
7,06
GROUPE PARTOUCHE (PARP)
19,2
19,65
REGR.
927
19,65
FR0012612646
11/09/17 0,31 9.627.034
19,2
GTT (GTT) Gg
A 70,6
72,15
64461
72,55
70,05
FR0011726835
26/09/18 1,33 37.028.800
HAULOTTE GROUP (PIG)
B 9,15
8,96
9090
9,15
FR0000066755
10/07/18 0,22 31.371.274
8,96
HIGH CO (HCO) g
C 5,34
5,5
30287
5,56
FR0000054231
01/06/18 0,14 22.421.332
5,34
HUBWOO (HBW) g
C 0,168
0,168
1000
0,168
FR0004052561
136.345.527
0,168
ICADE (ICAD) G
A 71,95
71,15
52784
71,95
FR0000035081
02/05/18 4,3 74.535.741
70,5
ID LOGISTIC (IDL) g
B 136,8
136,6
346
136,8
FR0010929125
5.628.475
135,2
ILIAD (ILD) G
A 106,5
105,65
62892
106,5
FR0004035913
20/06/18 0,68 58.975.840
104,35
IMERYS (NK) G
A 45,9
45,5
75533
46,46
FR0000120859
11/05/18 2,08 79.604.285
45,5
INGENICO GROUP (ING) LR
A 52,68
52,44
145039
53,14
FR0000125346
23/05/18 1,6 63.144.527
52,18
INNATE PHARMA (IPH) g
B 7,175
7,035
95861
7,245
FR0010331421
63.932.655
7,015
INSIDE SECURE (INSD)
C 1,79
1,758
39574
1,79
FR0010291245
44.119.162
1,746
INTERPARFUMS (ITP) g
A 41,35
42
28180
42
FR0004024222
09/05/18 0,67 42.965.628
40,9
IPSEN (IPN) G
A 120,6
120,75
51733
121,25
FR0010259150
04/06/18 1 83.794.128
120,05
IPSOS (IPS) G
A 21,2
21,26
30979
21,6
FR0000073298
02/07/18 0,87 44.436.235
21,2
JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 16,7
16,58
76773
16,7
FR0000033904
04/07/18 0,7 24.028.438
16,02
JCDECAUX (DEC) G
A 25,58
25,54
85354
25,76
FR0000077919
22/05/18 0,56 212.810.350
25,34
KAUFMAN & BROAD (KOF)
B 33,92
33,7
10232
34,18
FR0004007813
09/05/18 2,1 21.864.074
33,68
KLEPIERRE (LI) LR
A 28,26
28,04
506564
28,32
FR0000121964
26/04/18 1,96 314.356.063
27,93
KORIAN (KORI)
A 33,94
33,66
66873
34,02
FR0010386334
21/06/18 0,6 81.976.425
33,16
LAFARGEHOLCIM (LHN)
A 41,81
41,18
22725
41,85
CH0012214059
CHF 11/05/18 2 606.909.080
41,16
LAGARDÈRE (MMB) G
A 22,95
22,81
128416
23,11
FR0000130213
07/05/18 1,3 131.133.286
22,72
LATECOERE (LAT) g
C 2,86
2,89
106371
2,895
FR0000032278
29/06/07 0,75 94.744.952
2,82
LE BÉLIER (BELI) g
C 36,8
35,9
2427
36,8
FR0000072399
29/05/18 1,18 6.582.120
35,65
LNA SANTÉ (LNA) g
B 47,7
46,6
4584
47,7
FR0004170017
06/07/18 0,32 9.705.937
46
LECTRA (LSS)
B 21
20,95
3389
21,2
FR0000065484
02/05/18 0,38 31.577.881
20,95
LINEDATA SVICES (LIN) g
B 36,3
35,6
452
36,3
FR0004156297
05/07/18 1,35 7.132.856
35,55
LISI (FII) g
A 25,2
25,05
13493
25,2
FR0000050353
02/05/18 0,48 54.114.317
24,5
LUMIBIRD (LBIRD) g
C 13,22
12,56
10652
13,22
FR0000038242
16.754.425
12,3
M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G
A 13,42
13,38
78381
13,55
FR0000053225
16/05/18 0,95 126.414.248
13,37
MAISONS DU MONDE (MDM)
B 21,26
21,3
136801
22,06
FR0013153541
18/06/18 0,44 45.241.894
21,2
MAISONS FRANCE CONF. (MFC) g B 34,9
34,5
1293
34,9
34
FR0004159473
05/06/18 1,7 6.937.593
MANITOU (MTU) g
B 23,8
23,85
7003
23,9
FR0000038606
18/06/18 0,62 39.668.399
23,55
MARIE BRIZARD W & S (MBWS)
B 2,75
2,7
11395
2,75
FR0000060873
27/09/07 0,5 28.338.654
2,7
MAUNA KEA (MKEA)
C 2,41
2,34
72575
2,41
FR0010609263
23.147.338
2,31
MERCIALYS (MERY) g
A 13,04
12,88
70036
13,04
FR0010241638
19/10/18 0,5 92.049.169
12,8
MERSEN (MRN) g
B 27,2
26,8
28841
27,35
FR0000039620
03/07/18 0,75 20.636.663
26,65
METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 1,606
1,57
22402
1,606
FR0004177046
23.261.500
1,56
NANOBIOTIX (NANO) g
B 11,78
12,04
45252
12,09
FR0011341205
19.633.373
11,77
NATIXIS (KN) LR
A 4,601
4,566
4100290
4,61
FR0000120685
28/05/18 0,37 3.150.288.592
4,54
NEOEN (NEOEN)
A 20
20,45
20885
20,5
FR0011675362
84.957.498
19,96
NETGEM (NTG) g
C 1,23
1,23
2222
1,23
FR0004154060
16/05/18 0,1 29.664.667
1,2
NEXANS (NEX) G
A 25
24,86
89574
25,2
FR0000044448
22/05/18 0,7 43.604.914
24,8
NEXITY (NXI) G
A 40,52
40,72
48864
40,74
FR0010112524
05/06/18 2,5 56.129.724
40
NICOX (COX)
B 6,185
6,165
46906
6,24
FR0013018124
22.869.669
6,16
NRJ GROUP (NRG) g
B 7,44
7,52
964
7,58
FR0000121691
05/06/18 0,15 78.107.621
7,44
OENEO (SBT) g
B 9,9
9,95
10235
9,98
FR0000052680
31/07/18 0,15 64.103.519
9,9
ONXEO (ONXEO) g
B 0,931
0,94
76447
0,958
FR0010095596
53.376.375
0,931
ORPÉA (ORP) G
A 89,46
90,56
93832
90,98
FR0000184798
13/07/18 1,1 64.586.323
89,2
PARROT (PARRO) g
B 3,33
3,365
7032
3,38
FR0004038263
30.174.671
3,33
PHARMAGEST INT. (PHA)
58,9
58,8
3471
58,9
FR0012882389
02/07/18 0,75 15.174.125
58
PIERRE & VACANCES (VAC) g
B 19
18,8
11401
19,38
FR0000073041
19/03/12 0,7 9.804.565
18,52
PIXIUM VISION (PIX) g
C 1,81
1,828
50055
1,84
FR0011950641
21.606.363
1,806
PLASTIC OMNIUM (POM) G
A 23,87
23,95
156385
24,02
FR0000124570
02/05/18 0,67 148.566.107
23,62
PLASTIVALOIRE (PVL)
B 9,3
9,11
DIV 8 02/05/17
26274
9,35
FR0013252186
05/04/18 0,27 22.125.600
9,06
RALLYE (RAL)
A 9,23
9,255
31229
9,33
FR0000060618
30/05/18 1 53.738.266
9,195
RAMSAY GDS (GDS)
A 19,4
20
580
20
FR0000044471
02/12/14 1,4 75.957.095
19,4
RECYLEX SA (RX)
C 6,765
6,8
13440
6,9
FR0000120388
04/07/90 0,61 25.886.482
6,705
RÉMY COINTREAU (RCO) G
A 102
103,3
80653
103,5
FR0000130395
31/07/18 1,65 50.949.787
102
REXEL (RXL) G
A 10,05
9,974
624634
10,1
FR0010451203
04/07/18 0,42 303.988.899
9,924
ROBERTET SA (CBE)
B 410
400
C.I.P.
7
410
FR0000045601
28/06/18 5,2 143.582
400
ROBERTET SA (CBR)
B
/040119
C.D.V. NOM.
FR0000045619
ROTHSCHILD & CO (ROTH) G
A 30
29,95
6537
30,05
FR0000031684
22/05/18 0,68 77.512.776
29,7
RUBIS (RUI)
A 52,2
52,2
DIV 2 28/07/17
148180
52,2
FR0013269123
08/06/18 1,5 96.811.004
51,55
SARTORIUS STED. BIO. (DIM)
A 88
89,45
DIV 6 10/05/16
20220
89,85
FR0013154002
09/04/18 0,46 92.180.190
88
SAVENCIA (BH)
B 59
58,8
581
59,4
FR0000120107
14/05/18 1,4 14.032.930
58,4
SCOR (SCR) LR
A 41,7
42,06
233029
42,06
FR0010411983
30/04/18 1,65 192.784.482
41,55
% VEIL % AN
BPA
% MOIS + HAUT AN PER
% 52 S. + BAS AN RDT
+ 4,55 - 0,38
+ 8,98 55,8
- 28,94 48,8
8,33
+ 2,46 + 6,67
+ 2,97
0,212
- 24,64
0,185
- 3,07 + 20,33
+27,62 10,5
- 43,72
8,26
+ 1,55 + 24,74
+25,17
8,9
- 64,22
5,66
+ 2,34 - 1,75
+ 2,34 20
- 45,87 18,55
+ 1,62 + 7,45
+10,57 73,15
+ 34,99 63,7
1,84
- 0,99 + 1,47
+10,89
9,65
- 50,72
8,18
+ 3,77 + 24,58
+22,77
5,56
+ 5,16
4,305
2,55
- 3,45 + 24,44
+20
0,175
+ 5
0,138
- 0,97 + 6,99
+10,05 72,35
- 17,17 64,05
- 0,29 + 18,78
+17,76 137,4
- 6,18 112,2
- 0,19 - 13,86
-11,52 123,65
- 48,69 101,8
0,64
+ 8,38
+ 7,97 46,74
- 45,44 40,6
4,56
- 0,61 + 5,85
+ 6,37 53,14
- 42,41 46,63
- 1,68 - 5,38
+ 1,37
8,08
+ 33,36
7,015
+ 27,76
+48,23
1,986
- 41,3
1,302
+ 1,94 + 24,44
+27,66 42
+ 24,53 32,05
1,6
+ 0,12 + 7
+ 9,62 121,25
+ 6,53 107,65
0,83
- 0,19 + 3,51
+ 6,09 22,42
- 38,38 20,08
4,09
- 0,72 + 6,83
+13,56 17,96
- 47,7
15,08
4,22
- 0,78 + 4,16
+ 4,42 27,2
- 29,99 23,84
2,19
+ 0,3 + 0,9
+2
37
- 17
32,76
- 1,41 + 4,01
+ 3,62 28,58
- 22,11
26,26
- 0,77 + 8,3
+13,33 34,28
+ 24,85 30,08
- 1,48 + 14,93
4
+15,64 41,98
- 18,36 35,21
- 0,83 + 3,59
+ 5,07 23,11
- 12,17
21,36
5,7
+ 2,48 + 3,96
+19,92
3,035
- 49,21
2,61
- 0,55 + 18,68
+26,63 36,8
- 38,42 28,9
3,29
- 1,06 + 7
+ 2,42 48,7
- 16,49 43,2
- 0,71 + 15,24
+20,54 21,5
- 17,03 17,84
1,81
- 1,79 + 13,02
+18,08 38,3
- 2,47 31,3
3,79
- 0,6 + 22,2
+32,96 25,85
- 38,83 20,2
1,92
- 2,48 + 14,18
+15,02 13,46
+ 81,64 10,66
- 0,3 - 4,7
- 3,25 14,27
- 38,4
12,76
7,1
+ 0,19 + 27,47
+34,98 22,06
- 42,8
16,15
2,07
- 1,15 + 7,64
+14,43 34,9
4,93
- 42,79 30
+ 0,21 + 6,47
+17,2
25,2
- 25
20,8
2,6
+ 0,19 + 2,66
-26,73
2,89
- 77,91
2,4
- 3,7 + 16,42
+17,94
2,59
- 50,79
1,984
- 0,92 + 7,6
+ 3,04 13,19
- 30,15
11,78
- 0,92 + 14,04
+15,02 27,35
- 33
22,8
2,8
- 1,26 - 2,36
- 1,75
1,66
- 34,03
1,56
+ 2,29 + 3,44
+12,63 13,82
- 18,1
11,2
- 0,55 + 10,85
+12,88
4,61
- 36,88
4,06
8,1
+ 2
+ 7,97
+ 9,01 20,5
+ 23,94 18,8
+ 0,82 + 25,51
+41,38
1,26
- 55,6
0,94
40,65
- 0,56 + 2,18
+ 7,16 25,95
- 50,54 23,13
2,82
+ 0,64 + 3,35
+ 3,72 40,8
- 18,56 37,78
6,14
- 0,96 + 23,05
+24,7
7,145
- 39,85
4,96
+ 1,35 + 1,35
+ 8,67
7,7
- 16,81
7,26
2
+ 0,71 + 14,11
+20,46 10
- 7,53
8,58
+ 7,8
+ 7,74
1,045
- 47,78
0,871
+ 1,57 + 1,5
+ 2,68 94,1
- 10,43 84,82
1,22
+ 0,15 + 5,32
+ 5,16
3,49
- 59,01
3,19
- 0,17 + 15,07
+13,08 60,3
+ 28,1
50
+ 0,64 + 17,5
+17,94 19,38
- 56,38 15,62
+ 2,12 + 9,2
+15,7
1,978
- 32,84
1,652
+ 0,8 + 18,74
+20,17 24,3
- 41,7
19,1
- 0,55 + 2,47
+ 1,56
9,77
- 50,11
8,17
+ 1,48 + 2,72
+ 6,32
9,33
- 36,65
8,7
10,81
+ 3,63 - 6,54
- 2,91 22
+ 20,48 18,9
+ 0,59 + 21,43
+22,97
7,47
- 50
5,47
+ 1,47 + 4,4
+ 6,28 103,5
- 4,35 94,15
1,6
- 0,56 + 7,25
+ 5,95 10,1
- 32,1
8,752
4,21
- 6,98 - 6,98
- 6,98 410
+ 21,21 400
- 0,17
+ 2,04
- 2,92
+ 0,48
+16,21
- 13,14
+ 1,3
+ 8,42
+ 36,98
+ 0,69
+ 2,08
- 27,41
+ 0,96
+11,03
+ 14,92
44
44
- 2,92
30,85
29,05
+ 11,35
52,2
45,8
+ 2,4
91,5
83
+ 5,38
62,6
55,4
+ 6,75
42,06
37,95
2,27
2,87
SRD Suite
VALEURS FRANÇAISES
VALEURS MNÉMO / INFO /
OUV
OST
VOL.
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES
SEB (SK) G
A 128
25135
FR0000121709
21/05/18 2 50.169.049
SEQUANA (SEQ)
C 0,21
107250
FR0011352590
65.183.351
SES-IMAGOTAG (SESL) g
B 22
18140
FR0010282822
25/06/12 0,5 14.376.762
SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g
B 2,7
41201
FR0013006558
34.623.503
SIPH (SIPH) g
B
FR0000036857
14/06/18 0,79 5.060.790
B 60
SOITEC (SOI) G
EX-DS 13/05/16 REGR.1P20
237144
FR0013227113
30.311.510
SOLOCAL GPE (LOCAL) g
B 0,52
REGR.
941340
FR0012938884
583.630.365
SOMFY (SO)
A 68,9
2434
FR0013199916
01/06/18 1,3 37.000.000
SOPRA STERIA GP (SOP)
A 88,7
30343
FR0000050809
03/07/18 2,4 20.547.701
SPIE (SPIE) G
A 13,93
213780
FR0012757854
26/09/18 0,17 150.000.000
SQLI (SQI)
17,92
8366
FR0011289040
21/07/17 0,88 4.426.597
ST DUPONT (DPT) g
C 0,133
11
FR0000054199
16/09/14 0 524.279.556
B 79,8
STEF (STF) g
1968
FR0000064271
04/05/18 2,45 13.165.649
STENTYS (STNT) g
C 0,472
94904
FR0010949404
26.824.657
SUEZ ENVIRONNEMENT (SEV) LR A 11,605
1798905
FR0010613471
22/05/18 0,65 621.362.579
SUPERSONIC IM. (SSI) g
C 1,39
8912
FR0010526814
23.209.127
SWORD GROUP (SWP) g
B 33,1
10412
FR0004180578
12/11/18 3,06 9.544.965
SYNERGIE (SDG) g
B 29,2
5299
FR0000032658
20/06/18 0,8 24.362.000
TARKETT (TKTT) G
A 18,91
80226
FR0004188670
03/07/18 0,6 63.722.696
A 1,005
TECHNICOLOR (TCH) G
1139886
FR0010918292
21/06/17 0,06 414.461.178
A 147,8
TELEPERFORMANCE (RCF) G
62114
FR0000051807
25/04/18 1,85 57.780.000
TERREIS (TER)
B 37,8
753
FR0010407049
13/11/18 0,44 25.327.454
TF1 (TFI) G
A 6,66
313887
FR0000054900
30/04/18 0,35 209.912.140
TFF GROUP (TFF)
B 42,88
4149
FR0013295789
06/11/18 0,35 21.680.000
THALES (HO) LR
A 99,62
132003
FR0000121329
04/12/18 0,5 213.104.081
THERMADOR GROUPE (THEP)
B 48,5
6865
FR0013333432
9.109.752
TIKEHAU CAPITAL (TKO)
A 19,1
EX D S 03/07/17
2124
FR0013230612
30/05/18 1 103.477.599
C 5,2
TOUAX (TOUP) g
3072
FR0000033003
30/12/14 0,5 7.011.547
TRANSGÈNE (TNG)
B 2,86
24598
FR0005175080
62.275.923
TRIGANO (TRI) g
B 84,9
21407
FR0005691656
11/01/19 2 19.336.269
UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 77,92
152780
FR0000054470
112.968.495
VALLOUREC (VK) G
A 1,776
4727397
FR0000120354
04/06/15 0,81 457.987.760
VALNEVA (VLA) g
B 3,66
85421
FR0004056851
92.106.952
VICAT (VCT) G
A 43,36
32338
FR0000031775
20/04/18 1,5 44.900.000
A 57,4
VILMORIN & CIE (RIN) G
3850
FR0000052516
12/12/18 1,35 22.917.292
VIRBAC (VIRP) g
A 118,8
11940
FR0000031577
26/06/15 1,9 8.458.000
VRANKEN-POMMERY M. (VRAP)
B 23,6
903
FR0000062796
06/07/18 0,8 8.937.085
WAVESTONE (WAVE)
B 26,5
6964
FR0013357621
20.196.492
WENDEL (MF) G
A 108,3
28506
FR0000121204
22/05/18 2,65 46.279.301
WORLDLINE (WLN) G
A 44,9
57561
FR0011981968
182.554.317
X-FAB SILICON (XFAB)
A 5,22
32092
BE0974310428
130.781.669
A 318
XPO LOGISTICS (XPO) g
22
FR0000052870
12/07/18 0,8 9.836.241
CLOT
+ HAUT
+ BAS
128,4
129,3
126,9
0,215
0,22
0,21
23
23,4
21,3
2,615
2,705
2,61
63
63,4
60
0,521
0,53
0,515
67,2
70
67,2
87,95
88,75
86,75
13,69
14,01
13,6
17,9
18,08
17,2
0,133
0,133
0,133
79,6
80,5
79,6
0,455
0,472
0,451
11,4
11,65
11,37
1,37
1,39
1,362
32,6
33,3
32,6
27,9
29,2
27,75
19,2
19,38
18,87
0,996
1,009
0,982
146,4
148,7
146,4
37,9
37,9
37,3
6,82
6,84
6,5
42,86
43,3
42,5
100,95
101,1
99,56
49,1
50,6
47,8
19,25
19,3
19
5,2
5,24
5,2
2,81
2,86
2,785
82,3
84,9
82,25
78,66
79,14
77,92
1,755
1,802
1,731
3,575
3,68
3,53
44,46
44,66
43,36
56,1
57,9
56
115,6
118,8
115,4
23,5
23,7
23,5
25,65
26,6
25,65
108,3
109,3
108,2
44,86
45,5
44,32
5,21
5,27
5,15
312
318
312
% VEIL % AN
BPA
% MOIS + HAUT AN PER
% 52 S. + BAS AN RDT
+ 0,63 + 13,83
+18,34 130,5
- 25
107
+ 2,87 + 5,13
+ 4,88
0,26
- 72,82
0,195
+ 5,51 + 26,51
+31,43 26,9
- 23,21
16,84
- 2,43 + 8,51
+11,51
3,055
- 75,31
2,37
- 0,61 + 0,37
+ 0,25 84,3
- 4,12
81
+ 5 + 24,51
+28,21 63,4
- 6,94 48,6
+ 0,87 + 3,38
+11,46
0,562
- 48,72
0,473
- 2,47 + 6,67
+ 8,91 70
- 17,65 61,7
- 0,85 + 9,05
+12,9
89
- 47,3
78,1
2,73
- 1,51 + 18,12
+19,35 14,23
- 36,91 10,99
2,92
- 1
+ 8,62
+16,54 18,2
- 52,96 15,5
+ 5,98
+ 5,56
0,135
- 18,9
0,12
+ 0,13 + 3,38
+12,11
81
- 21,81 75
3,08
- 3,5 + 4,84
+ 6,81
0,586
- 73,37
0,416
- 1,98 - 1,13
- 3,14
11,845
- 17,33
11,185
5,7
- 1,44 + 0,74
+10,31
1,5
- 37,73
1,296
+ 0,93 + 12,41
+11,64 33,3
- 1,95 28,35
11,04
- 3,96 + 14,11
+17,72 29,5
- 42,59 22,6
2,87
+ 1,7 + 9,59
+ 9,03 19,4
- 39,7
16,96
3,13
- 1,34 + 4,35
+ 9,88
1,058
- 68,22
0,87
- 0,41 + 4,87
+ 8,12 148,7
+ 16,93 133,7
1,26
+ 5,28
+ 5,28 37,9
- 19,36 35,4
- 1,66 - 3,67
+ 0,37
7,215
- 44,51
6,435
5,13
+ 22,47
+23,52 43,6
- 7,03 34
0,82
+ 1,13 - 1,03
- 0,05 105,2
+ 10,62 98,32
0,5
- 1,8 + 10,34
+12,87 50,6
- 21,44 43
+ 1,32 - 2,04
- 1,28 20,7
- 12,9
18,6
5,2
+ 6,56
+ 7,44
5,46
- 56,85
4,69
- 0,36 + 2,93
+ 6,04
3,01
- 7,11
2,695
- 3,06 + 2,05
+ 6,81 86,1
- 47,58 70,65
2,43
+ 0,56 + 11,61
+16,57 79,96
+ 13,9
65,8
- 1,76 + 7,94
+11,15
1,966
- 68,98
1,554
- 1,52 + 12,78
+18,77
3,78
+ 10
3,1
+ 2,68 + 7,24
+ 6,11 44,66
- 32,33 40,84
3,37
- 2,09 + 9,22
+15,35 60
- 30,03 48,636
2,41
- 1,37 + 1,58
+ 1,23 126
- 2,86 111,8
- 0,42 - 0,84
- 1,26 23,8
+ 3,07 23,2
- 3,21 + 10,8
+ 4,27 29,55
- 38,93 23,45
- 0,09 + 3,44
+ 6,91 109,7
- 26,68 101,4
2,45
- 0,18 + 6,3
+10,49 45,5
- 1,49 38,44
+ 0,97 + 22,3
+24,94
5,27
- 51,49
4,145
- 0,64
+ 1,96 320
+ 23,81 306
0,26
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
GEMALTO (GTO) L
NL0000400653
NOKIA (NOKIA) R
FI0009000681
SES (SESG) LR
LU0088087324
A 50,68
47335
22/05/17 0,43 90.920.356
A 5,328
350157
31/05/18 0,13 5.635.945.159
17,195
441178
23/04/18 0,68 360.037.272
50,7
+ 0,08
50,7
+ 0,44 50,76
50,68
+ 2,32 50,64
5,346 + 0,83 + 5,57
5,366 + 6,71
5,366
5,294 + 34,49
4,874
17,17
- 0,55 + 2,75
17,27
+ 5,89 17,89
17,035 + 31,62 16,26
4,21
12,03
0,3
18,05
3,55
4,66
VALEURS ZONE INTERNATIONALE
GENERAL ELECTRIC (GNE)
8,1
5251
USD 19/12/18 0,01 8.698.115.000
7,341
10677
GB0005405286
USD 11/10/18 0,1 20.035.547.017
LAFARGEHOLCIM LTD (LHN)
A 41,81
22725
CH0012214059
CHF 11/05/18 2 606.909.080
SCHLUMBERGER (SLB)
A 39,2
4189
AN8068571086
USD 04/12/18 0,5 1.434.212.164
STALLERGENES GREER (STAGR) A 29,9
3067
GB00BZ21RF93
19.738.742
US3696041033
HSBC (HSB)
8,01
8,1
8
7,361
7,374
7,337
41,18
41,85
41,16
39,2
39,9
39
29,65
29,9
28,8
- 1,23 + 20,81
+25,94
8,11
- 39,96
6,46
- 0,07 + 1,92
+ 1,76
7,407
- 16,95
6,996
- 1,48 + 14,93
+15,64 41,98
- 18,36 35,21
+ 0,77 + 19,51
+23,27 39,9
- 37,78 30,9
+ 3,13 + 4,77
+ 2,77 29,9
- 26,61 27,15
1,29
52,19
4
3,45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
34 // FINANCE & MARCHES
Mardi 22 janvier 2019 Les Echos
euronext//taux&changes//matières premières
ACTIONS
FRANÇAISES
EURONEXT HORS SRD
ISIN
VALEUR
OUV
+HT +BS
FR0013341781 2CRSI
C 8,96 9,08
8,96
C 5,98 5,98
5,6
FR0000076887 A.S.T. GROUPEg
FR0013185857 ABEO
C 30,2 30,9
30,1
FR0000076861 ACTEOSg
C 1,74
1,925
1,74
BE0974269012 AD CAPITAL
FR0000062978 ADL PARTNERg
C 14,45 14,8
14,45
FR0012821890 ADUX (EX:HI MEDIA) C 2,9
3,15
2,9
FR0004152874 ADVENISg
C 1,405 1,405 1,405
FR0013296746 ADVICENNE
C 10,898 10,898 10,62
FR0000053043 ADVINI
C 28
28
28
FR0000044612 AFONE PART.
C 11,9
11,9
10,8
FR0000062804 ALPHA MOS
C 0,33 0,42
0,33
B 15
15,08 15
FR0000053837 ALTAMIRg
FR0000039216 ALTAREIT
B436 436
436
FR0011051598 AMOEBAg
C 2,26 2,34
2,25
FR0013258589 ANTALIS
B 0,912 0,922 0,91
FR0010481960 ARGANg
B 47,4
47,5
46,1
FR0012185536 ARTEA
C 15,2
15,2
15,2
FR0000076952 ARTOIS
A
FR0011992700 ATEME
C 12,76 13,26
12,76
FR0000061780 AUGROS CP
C 5,6
5,6
5,6
FR0013183589 AURES TECH.
C 35,6
35,8
35,1
1,225 1,32
1,19
FR0011800218 AWOXg
FR0000064123 BACCARAT
B
MC0000031187 BAINS MONACO
B 48,4 48,4
48,4
FR0013258399 BALYO
C 4,05 4,05
3,85
FR0000062788 BARBARA BUI
C
FR0000035370 BASTIDE
C 29,6
29,9
29,3
FR0000062150 BLEECKER
C
FR0011592104 BLUE SOLUTIONSg
B 16,45 16,45 16,45
FR0004548873 BOURBONGg
A 3,585 3,59
3,515
FR0000074254 BOURSE DIRECT
C 1,2
1,2
1,18
C
FR0000078958 BUSINESS ET DEC.g
FR0010151589 CAFOM
C 6,3
6,45
6,3
FR0012969095 CAPELLI
39,6 40
38,8
FR0000064156 CARP.DE PARTIC.
C
FR0000072894 CASTg
C 3,86 3,93
3,85
FR0000064446 CATERING INTER.g
B 9,7
9,96
9,7
FR0010193979 CBO TERRITORIAg
C 3,23
3,25
3,2
FR0000078339 CCA INTERN.
C
FR0000053506 CEGEDIMg
B 22,3
22,4
21,3
FR0010309096 CEGEREALg
B 34,6 35
34
FR0012633360 CELLNOVOg
C 1,384 1,384 1,316
B 0,547 0,552 0,511
FR0012616852 CERENISg
FR0000037475 CFI
C 0,81
0,81
0,81
FR0000060907 CHAUSSERIA SA
C
FR0000054322 CIBOX INTER.g
C 0,12
0,12
0,111
FR0000060824 CLAYEUXg
C
FR0000053399 CNIMg
B 83,4 83,4
82,4
FR0013335742 COGELEC
C 6,94
7,025 6,94
FR0004031763 COHERISg
C 1,63
1,635
1,605
FR0000065393 COURTOIS
C 126
126
126
FR0000044323 CR ALPES PROV.
C108,8 111,38 108,8
FR0000185506 CR ATL. VENDÉE
C134
134
134
FR0010483768 CR BRIE PICARD.
B 25,6
25,6
25,25
FR0000045213 CR ILLE VILAINE
C 101,02 101,02 101
FR0010461053 CR LANGUEDOC
C 75
75
75
FR0000045239 CR LOIRE HTE-LOIRE C 93,41 94
93,41
FR0000045551 CR MORBIHAN
C 84,11 84,11
83
FR0000185514 CR NORD FRANCE
B 22,25 22,6
22,25
FR0000044364 CR NORM. SEINE
C 129,8 129,8
129,7
FR0000045528 CR PARIS IDF
B 92,15 92,59 92,15
FR0000045346 CR RHÔNE-ALPES
C205,05 205,05 205,05
FR0000045544 CR TOULOUSE
C 114
115,48 114
FR0000045304 CR TOUR. POITOU
C 115
115
115
FR0000050395 CROSSWOOD
C
FR0007317813 CS-COM. ET SYST.g
C 3,93
3,93
3,93
FR0011026749 DALETg
C 12,4
12,4
12
FR0000036774 DANE-ELEC MEMORYg C
FR0010879056 DEINOVE
1,64
1,69
1,64
FR0013283108 DELTA PLUS GROUP B 38,6 38,6
37,6
FR0000035784 DIGIGRAM
C 0,9
0,9
0,9
FR0012202497 DMS
C 1,185 1,185
1,095
FR0000065260 DOCKS PÉTROLES A C
B 13,1
13,5
13,1
FR0010099515 ECAg
FR0000072373 EGIDEg
C 1,37
1,445 1,36
FR0000031023 ELECT. STRASBOURG B 103,5 103,5 103,5
FR0012650166 ELECTRO POWERg
C 14,45 14,45 14,1
FR0004030708 ENCRES DUBUITg
C 5,14
5,14
5,1
FR0000120669 ESSOg
B 33,8 34
33,8
FR0000061475 EURASIA FONC INV
C
FR0000075343 EUROMEDIS GROUPEg C 6,6
6,6
6,6
FR0010490920 EUROPACORPg
C 1,15
1,165
1,145
FR0000064164 EXACOMPTA CLAIREF. C 119
119
119
FR0000037343 EXPL. PROD. CHIM.
C
FR0000039026 EXPL. PROD. CHIM.
C
FR0000062341 F.I.E.B.M.
C
FR0000062507 F.I.E.B.M.
C
FR0000038184 F.I.P.P.
C
FR0000063034 FAUVET-GIREL g
C
FR0011271600 FERMENTALGg
2,77
2,89
2,75
FR0000062101 FERMIÈRE CANNES
B
FR0000061418 FIDUCIAL OFFICE
C 28,4 28,4
28,4
FR0000060535 FIDUCIAL RE
B 169
169
169
FR0000076986 FIN. MONCEY
A
FR0000035123 FINATIS
B 41,2
41,2
41
FR0000074759 FLEURY MICHON
B 45,3 45,3
44,6
FR0000065930 FONCIÈRE 7 INV.
C 1,8
1,8
1,8
FR0000064362 FONCIÈRE ATLAND
C 113
113
113
FR0000038499 FONCIÈRE EURIS
B 29,4 29,4
29,4
FR0010341032 FONCIÈRE INEA
B 39,2
39,5
39
FR0011277391 FONCIÈRE PARIS NORD C 0,033 0,033 0,031
FR0000053944 FONCIÈRE VOLTA
C
FR0013030152 FRANÇAISE ENERGIE C 12,65 12,85
12,65
FR0010588079 FREY
B 27,6
27,6
27,6
FR0000031973 FSDV
C
FR0000030611 GALIMMO
C 24,6 24,6
24,6
FR0000034894 GAUMONT
B 117
118,5
117
FR0000053035 GEA
C 84
85,4
84
C 3,48 3,48
3,48
FR0010501692 GENERIXg
FR0011799907 GENOMIC VISIONg
0,307 0,315
0,304
FR0000061459 GÉRARD PERRIER
B 52,4 53,2
52,4
FR0000065971 GRAINES VOLTZ
C
FR0000124232 GROUPE IRD
C 23,6 24
23,6
FR0004010338 GROUPE JAJ
C
C 17,56 17,56 16,56
FR0004050300 GROUPE OPENg
FR0010214064 GROUPE PIZZORNO
C 14,7
14,8
14,65
FR0004155000 GROUPE SFPIg
C 2,35 2,44
2,35
FR0000032526 GUERBETg
B 53,2 54,2
53
FR0000066722 GUILLEMOT CORP.g
C 3,69 4,05
3,68
FR0004035061 GUY DEGRENNE
C 0,226 0,226 0,224
FR0000038531 HF COMPANYg
C 5,9
5,9
5,7
FR0012821916 HIPAY GROUP
C 8,42 8,6
8,42
6,7
FR0000065278 HOPSCOTCH GROUPEg C 6,74 6,86
FR0000051393 IDI
B 40,3
41
40,3
C 135
135
134,5
FR0000030827 IGE + XAOg
FR0000033243 IMMO. DASSAULT
B 55,2
57,2
55,2
FR0000036980 IMMO. HÔTELIÈRE
C
FR0000066219 IND. FIN. ENT.
C
FR0000071797 INFOTELg
C 44,8 45
43,8
FR0000064297 INNELEC MULT.g
C 4,94 4,94
4,7
FR0000060451 INSTALLUX SA
C
FR0000064958 INTEXA
C
FR0013233012 INVENTIVA
B 6
6
5,92
C 7,04 7,12
6,92
FR0000072597 IT LINKg
C 3,74
3,78
3,74
FR0004026151 ITESOFTg
C 4,94 4,97
4,78
FR0000073843 ITS GROUPg
FR0012872141 JACQUES BOGART
C 6,2
6,2
6,2
FR0004029411 KEYRUSg
C 5,34 5,58
5,14
FR0000039638 LA FONCIÈREVERTE C
FR0000066607 LACROIX SA
C 20
21
20
FR0000035263 LAFUMA
C 22,4 22,6
22,4
FR0004027068 LANSON-BCC
B 28,8 29,2
28,8
FR0006864484 LAURENT-PERRIER
B 92,2 92,6
91,6
C
FR0000075673 LE TANNEURg
FR0000121295 LEBON
C 139
139
136
FR0004165801 LES HÔTELS DE PARIS C 2,52
2,52
2,52
FR0004023208 LES NX CONSTR.
B 34
34
33
FR0000033599 LEXIBOOKg
C 0,91
0,91
0,86
FR0000121352 LOCINDUS
B 26,5 26,7
26,5
FR0000030074 MALTERIES FR-B
C600 600
600
FR0000032302 MANUTAN INTER.g
B 62
62,2
60,2
FR0000051070 MAUREL & PROMG
A 3,635 3,635 3,525
FR0011742329 MCPHY ENERGYg
4,73
4,85
4,67
FR0000061244 MECELEC
C 1,49
1,49
1,48
C 0,32 0,32
0,3
FR0000052623 MEDASYSg
FR0000064404 MÉDIA 6
C 12,5
12,5
12
CLÔT ÉCART VOL
9,08 + 1,34
562
5,9 + 1,03
44112
30,1 + 1,01
754
1,815+ 4,61
9891
0,095
14,75 + 2,08
3,15 + 2,94
1,405
10,62 - 2,55
28
- 2,1
11,3 - 5,04
0,42 + 21,74
15,08 - 0,79
436 + 0,46
2,27 + 0,44
0,917+ 0,44
46,5 - 2,92
15,2 + 6,29
1584
2931
1
2422
34
2468
8610
855
1
6456
73103
1588
2
5050
12,88
5,6
35,1
1,29
+
+
+
1,26
0,9
1,4
5,74
11564
90
5383
33831
48,4
3,95 - 2,83
2
79862
200
7
29,6 + 0,68
6234
105
16,45 + 0,31
3,555 + 1,57
1,19 + 0,85
7,49 - 2,97
6,45 + 2,38
38,8 - 3
11231
19447
3838
471
2188
45,6
3,93 + 1,81
9,96 + 2,89
3,24 + 0,31
3697
3429
12049
4,99
22,4
35
+ 1,16
1,346+ 3,22
0,528- 4,87
0,81 - 34,15
6236
154
122665
341812
98
7,7
0,112 - 4,29 227990
0,216
83,4 + 0,48
7
- 0,85
1,625+ 0,31
126
108,8 - 1,09
134
- 1,83
25,255 - 0,92
101
75
94 + 0,64
83
22,6 + 0,44
129,7 - 0,23
92,58 + 0,47
205,05 + 0,02
115,48 - 0,86
115
205
554
2040
1
386
227
4613
50
1
18
26
4058
262
1195
149
337
68
4,8
3,93 + 0,77
12
- 2,44
300
3201
0,56
1,66 + 1,34
38,4 + 2,13
0,9 - 4,26
1,115 - 0,45
13565
1510
577
35488
466
13,4 + 2,29
1,39 + 1,46
103,5 - 0,48
14,3 - 0,69
5,1 - 0,39
33,85 + 0,15
530
19979
50
6068
590
1327
0,244
6,6
1,145- 0,44
119
+ 6,25
1
19687
28
ISIN
FR0004065605
FR0010298620
FR0000077570
FR0000064180
FR0004034320
FR0000060196
FR0000037970
FR0011341205
FR0013018041
FR0000120560
FR0004050250
FR0012789386
FR0010298901
FR0010428771
FR0000075392
FR0013190410
FR0010609206
FR0013318813
FR0010263202
FR0000038465
FR0011027135
FR0000053514
FR0000066441
FR0012432516
FR0000060832
FR0004044600
FR0012613610
FR0010380626
FR0000060329
FR0010211615
FR0000075954
FR0000039091
FR0013344173
FR0000060071
FR0000060121
FR0006239109
FR0000039109
FR0004175842
FR0011950682
FR0000060790
FR0000074122
FR0013214145
FR0004016699
FR0010209809
FR0000072563
FR0000078321
FR0000038804
FR0000075517
FR0000065864
FR0000131732
FR0000063307
VAR.
VEILLE
EN %
VAR.
ANNÉE
EN %
DOLLAR US
1,137
LIVRE STERLING
0,8815
FRANC SUISSE
1,1339
COURONNE DANOISE
7,4664
COURONNE NORV.
9,7411
KUNA CROATE
7,4259
COURONNE SUEDOISE
10,2467
DOLLAR CANADIEN
1,5112
YEN JAPONAIS
124,64
DOLLAR AUSTRALIEN
1,5885
ROUBLE RUSSE
75,4588
ROUPIE INDIENNE
80,941
DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,6887
COURONNE TCHEQUE
25,586
FORINT HONGROIS
317,69
ZLOTY POLONAIS
4,284
LEV BULGARE
1,9558
DOLLAR HONG-KONG
8,9199
WON SUD COREEN
1286,83
PESO MEXICAIN
21,8145
REAL
4,2769
DOLLAR SINGAPOUR
1,5455
RAND SUD-AFRICAIN
15,7101
LIVRE TURQUE
6,0537
RENMIBI YUAN
7,7293
RUPIAH
16170,8409
PESO PHILIPPIN
59,9758
RINGGIT MALAIS
4,689
BATH THALANDAIS
36,1449
0,04
-0,17
0,18
0,02
0,17
-0,04
-0,07
0,21
-0,06
-0,13
0,21
-0,07
0,12
0,06
-0,08
-0,11
-0,03
0,05
0,49
0,54
0,28
0,10
-0,03
-0,11
0,33
0,47
0,12
0,30
0,12
-0,84
-2,16
0,64
0,00
-1,69
0,09
0,03
-2,88
-1,93
-2,62
-5,04
1,28
-1,13
-0,48
-1,05
-0,19
-0,29
-0,81
0,82
-3,30
-4,03
-1,11
-5,52
-0,30
-1,95
-2,06
-0,50
-1,08
-2,32
32,2
2,89 + 4,52
7062
1380
28,4
169
1
1
5450
41
- 1,44
44,6 - 1,55
1,8 - 10
113
29,4
39,5 + 0,77
0,033 - 1,21
213
602
255
1
847
405
39046
3,98
12,85 + 1,58
27,6
1003
32
36,2
24,6
118,5
85,4
3,48
0,31
53,2
+ 1,28
+ 0,47
+ 0,81
+ 1,53
1
138
82
661
98144
135
36,2
24
+ 1,7
151
1,45
16,84 - 3,11
14,65 - 0,68
2,41 + 2,55
54 + 2,08
3,88 + 6,59
0,224
5,74 - 1,71
8,6 + 0,23
6,86 + 1,78
41
+ 1,99
134,5 - 1,47
56,8 + 2,53
30130
106
55187
3538
29773
13300
751
1888
1171
120
35
174
1,04
53
43,9 - 1,57
4,76 - 3,64
1694
3162
334
2,3
5,96 - 1,97
7,12 + 0,85
3,78 + 1,07
4,97 + 0,61
6,2 - 0,64
5,14 - 1,15
3098
666
161
2424
26
19898
57
21 + 5
22,6
29,2 + 1,39
92,6 + 0,65
1853
98
131
171
2,06
136
- 2,16
2,52 - 10
33,6 - 1,18
0,91 + 1,11
26,7 - 0,37
600
- 0,83
60,6 - 2,57
3,56 - 1,11
4,795+ 2,79
1,48 - 0,67
0,3 - 6,25
12
- 4
107
700
2362
5020
1283
94
1055
64248
23052
214
2957
81
645
7,68 + 0,79
1,41 + 1,44
7,68
1,4
441
4801
64
11,77
12,04 + 2,29
1,79
1,82 - 1,09
25,42
25,82 + 1,18
19
19,05
89
89
+ 1,14
0,74
0,74
2,73
2,75 + 0,37
5,46
5,46
0,53
0,53 - 1,85
2,49
2,49 - 1,97
19,5
19,74 + 1,23
76,5
77
+ 1,32
3,43
3,53 + 2,92
16
16
13,58
13,6 + 0,15
34
34
5,25
5,29
174
174
+ 2,35
9,2
9,2 - 0,65
2,9
2,935 - 0,17
0,445
0,445- 1,11
33,1
33,2 - 1,78
45252
16016
40550
19482
11
1893
6257
2135
5312
1037
81
48
380
1059
580
44
35031
10
1610
16389
29874
668
18,8
1,81
1,812 - 0,88
538
560
+ 1,82
14,2
14,2 - 6,58
138
138
- 1,43
21
21
6,45
6,45 - 0,77
29,8
30
86,5
86,5 + 0,58
6
6
- 0,99
12,5
12,5 - 1,19
21,6
21,7 - 4,41
14,726 15,05 - 0,53
18,02
18,62 + 2,87
6177
2065
1705
247
1891
1
1224
42
1001
958
1826
231256
1910
1,51
16,6
16,6 + 9,21
180
24,4
23,5
2,61
180
- 1,64
24,4
24,4 + 3,83
2,61
30
0,955
PRINCIPAUX TAUX DIRECTEURS
BCE
+ 1,7
CLÔT ÉCART VOL
6,55
488
2,03 + 0,5
461
1,13 + 0,44
11437
12
190
1604
29
1,36
ISIN
FR0004529147
FR0000066482
FR0000060949
FR0000064388
FR0000039240
FR0000036816
FR0010127662
FR0000054215
FR0000034548
FR0000074197
FR0000062465
FR0004186856
FR0000066680
FR0000050049
FR0000035719
FR0000065765
FR0004183960
FR0011995588
FR0004034072
FR0011471291
VALEUR
TESSIg
TIPIAK
TIVOLY
TONNA ELECT.
TOUPARGEL GROUPE
TOUR EIFFEL
TXCELLg
UNIBEL
UNION FIN. FR. BQUE g
UTIg
VERNEUIL PART.
VETOQUINOLg
VIDELIO (EX:IEC)
VIEL ET CIEg
VIKTORIA INVESTg
VISIODENTg
VOLUNTIS
VOLTALIA
XILAM ANIMATIONg
YMAGISg
OUV
B160
C 77
C 32,2
C
C 2,04
B 38,7
+HT
160,5
79
32,8
+BS
160
77
32,2
CLÔT ÉCART VOL
160
17811
79
+ 6,76
250
32,8 + 1,86
31
2,04 + 0,99
39
+ 0,78
2,04
38,7
1
8763
ISIN
FR0010641449
FR0010397760
FR0012788065
FR0012816825
FR0011053636
FR0011648716
FR0010907956
FR0000035818
FR0004166197
FR0000044810
FR0010342329
FR0012819381
FR0013204070
FR0000077562
FR0004153930
FR0010458729
FR0004155687
FR0011584549
FR0004032746
FR0004171346
FR0000064529
FR0000061608
FR0004197747
FR0013263878
FR0004155240
FR0004045847
735
22,6
0,53
23,1 + 2,21
0,51 - 3,77
23,1
22,6
0,532 0,51
716
2346
1,89
47,9 49
1,87
1,87
4,85 5
2,82 2,82
46,5
1,87
4,75
2,82
49
+ 0,2
1,87
4,75 - 2,06
2,82
5
9,9
41
2,1
5
9,5
39,3
2,03
5,02 + 2,44
9,56 - 2,45
39,3 - 4,15
2,03 - 4,7
4729
1
3076
122
2,52
5,02
9,9
41,3
2,13
1290
28906
13853
37354
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
LU0569974404
BE0974260896
NL0010949392
BE0974290224
NL0006294274
IE00BJYS1G50
BE0003853703
FI0009000681
BE0946620946
NL0000289783
NL0000289817
APERAM
CELYAD
CNOVA NV
DEXIA
EURONEXT
MAINSTAY MEDICAL
MONTEA CVA
NOKIAR
RENTABILIWEB GPg
ROBECO NV
ROLINCO
A
C
A
C
A
26,08 26,3
20
20,96
3,62
3,62
3,68 3,68
53,4 53,75
25,79 - 1,04
20,28 + 2,06
3,6
3,62 - 0,28
53,55
4,2 + 1,25
59,8
5,346+ 0,83
25,71
19,77
3,6
3,62
53,25
60
60
59,6
A 5,328 5,366 5,294
C
37,93 37,93
37,93
38,8 38,8
38,8
26271
77
743
52649
AGTA RECORD
BRAS. OUEST AFR.
BRASS. CAMEROUN
CATERPILLAR INC.
CFOA
DIAGEO
LILLY AND CO
FORESTIÈRE EQ.
GENEUROg
HEXCEL
INFOSYS
MAROC TELECOM
MERCK AND CO INC
B 66,5
C
B 90
19,91
C 43,4
A 125
43,4
127
43,4
125,5
43,4
125
- 0,46
- 1,18
+ 4,98
12,6
C
57
314
0,02
66,5
66
VALEUR
AGROGENERATION
AUPLATA
BIOCORP
BIOPHYTIS
BLOCKCHAIN GROUP
CARBIO
CARMAT
ESKER
EVOLIS
EUROPLASMA
GAUSSIN
GROUPE GUILLIN
GROUPE PAROT
HIOLLE INDUSTRIES
HYBRIGENICS
IMPLANET
MASTRAD
MNDg
NEOVACS
NEXTEDIA
NSC GROUPE
PISCINES DESJOYAUX
THERADIAG
UMANIS
VERGNET
VOY. DU MONDE
OUV
0,11
0,053
9
1,682
0,167
5,07
23,8
70
21,2
+HT +BS
0,168 0,103
0,054 0,05
9,52
8,72
1,726
1,682
0,167
0,158
5,26
5,01
23,85 22,75
71,3
70
21,7
21,2
CLÔT ÉCART VOL
0,132+ 45,47 7993682
0,051 - 1,55 10424583
9,12 + 2,47
6009
1,7 + 0,59
14684
0,162 - 0,74
76716
5,18 + 4,23
13165
23
- 3,36
14745
70,7 + 1
4029
21,7 + 1,88
369
0,29
20,65
5,44
4,28
0,171
0,158
0,464
1,382
0,199
0,779
0,302 0,281
21
20,55
5,44
5,26
4,28
4,28
0,172
0,143
0,158
0,151
0,491 0,464
1,388 1,26
0,2
0,195
0,779 0,703
0,286+ 0,35
20,9 + 1,21
5,4 - 1,46
4,28 - 0,47
0,145- 14,59
0,153
0,488- 1,61
1,3 - 5,8
0,198 - 1
0,727+ 3,27
0,038
3248907
8434
3191
1
1262594
102020
48800
91284
261806
15172
78
11,8
11,9
11,8
11,8 + 0,43
821
1,205 1,205 1,155
1,185 - 1,66
5569
8,34 8,34
8,3
8,3 - 0,96
731
0,245 0,245 0,232
0,243+ 4,08 540407
123
125
121
124,5 + 0,81
944
350157
8,98
37,93 + 1,39
38,8 + 1,57
CERTIFICAT/FONDS
INVESTIR 10 GRANDES VALEURS
INVESTIR PEA PALATINE
VALEURS ZONE INTERNATIONALE
CH0008853209
SN0008626971
CM0000035113
US1491231015
SN0000033192
GB0002374006
US5324571083
CI0000053161
CH0308403085
US4282911084
US4567881085
MA0000011488
US58933Y1055
+ 0,5
79,2
59,13
EURONEXT GROWTH (Sélection)
2,58
A
B
C
C
B
C
C
C
C
C
B
C
PROCTER & GAMBLE
RORENTO CDH
RUSAL PLC
TELEVERBIER
TOTAL GABON
VALE SA
ZCI LIMITED
0,41
2,04
39,7
66
- 0,75
709
+ 0,56
+ 1,32
224
31,055+ 0,81
+ 4,17
949
INVESTIR 10
114.37
86.08
I10GS - FR0011630474
FR0013284114
0
0,19
680
90
90
90
119
C
4,02
31,945 31,945
31,015
101
C
B 3,06
750
3,06
2,95
2,99 - 2,29
- 13,79
989
50
C
15,2
13,4
66,5
13,45
66,5
13,35
66,5
13,4 - 0,37
66,5 + 0,76
3002
103
TAUX DE RÉFÉRENCE
TAUX EN %
21-01-2019
EUR
USD
1
1,137
0,8815
1,1339
10,2467
7,4664
1,2464
1,5112
EUR
USD
GBP
CHF
SEK
DKK
JPY
CAD
GBP
0,8795
1,1344
1
1,2897
0,7754
1
0,9974
1,2861
9,0121
11,6226
6,5666
8,4691
1,0962 141,3679
1,3291
1,7142
MARCHÉ OBLIGATAIRE
TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
COURS DE CHANGES CROISÉS
COURS
BCE
21-01-2019
1 EURO EN DEVISE
820
0,281
+BS
6,5
2,02
1,13
CHANGES : COURS AU COMPTANT
PAYS
5,3
VALEUR
OUV
+HT
MEDINCELL
C 6,5
6,6
MEMSCAPg
C 2,02 2,03
MICROPOLEg
C 1,145 1,155
MOUL. STRASBOURG C
MR BRICOLAGE SA
B 7,68
7,68
MRM
C 1,4
1,41
MUSÉE GRÉVIN
C
NANOBIOTIXg
B 11,78 12,09
NAVYA
B 1,9
1,9
NEOPOSTG
A 25,66 25,94
NEURONESg
B 19,2
19,25
NEXTSTAGE
C 89
89
OFFICIIS PROPERTIESg C 0,74 0,74
OL GROUPEg
C 2,73
2,78
ORAPIg
C 5,46 5,46
ORCHESTRA-PRE.
C 0,54 0,54
OREGE
2,55 2,58
PARAGON ID
C 19,5
19,74
PAREFg
C 76,5
77
PASSAT
C 3,43 3,53
PATRIMOINE & COM
B 16,1
16,2
PCAS g
B 13,58 13,6
POUJOULAT
C 34
34
POXELg
C 5,25
5,34
PRECIA g
C 174
174
PRISMAFLEXg
C 9,26 9,76
PRODWAYS GROUP
B 2,97
2,97
PROLOGUEg
C 0,459 0,459
PSB INDUST.
B 33,9 33,9
QUOTIUM TECH.
C
RIBERg
C 1,828 1,836
ROBERTET SA
B570
576
ROCHE BOBOIS
B 15,4
15,4
S.A.M.S.E.
B140
140
SABETON
C 21
21
SCBSMg
C 6,45 6,45
SÉCHÉ ENV.g
B 30
30,1
SELECTIRENTE
C 86,5 86,5
SERGEFERRARI GROUP C 6
6
SIGNAUX GIROD
C 12,7
12,7
SII
C 22,6
22,6
SMCP
A 15
15,098
SMTPCg
B 18,32 18,62
SOC. FR. CASINOS
C
SODIFRANCE
C 16,6
16,6
SODITECH ING.
C
SOFIBUS
C180
180
SOFT COMPUTINGg C 24,4 24,4
SOGECLAIRg
C 23,5 24,4
SPIR COM.
C 2,61
2,61
TAYNINH
C
US7427181091
LU0934195610
US9098831004
CH0008175645
GA0000121459
US91912E1055
BMG9887P1068
ACTIONS
FRANÇAISES
EURONEXT HORS SRD Suite
TAUX ET CHANGES
860
105
ACTIONS
FRANÇAISES
EURONEXT HORS SRD Suite
CHF
SEK
DKK
0,8819
1,0026
0,7776
1
9,0372
6,5851
109,925
1,3329
0,0976
0,111
0,086
0,1107
1
0,7287
12,1631
0,1475
0,1339
0,1523
0,1181
0,1519
1,3723
1
0,1669
20,2408
JPY (100)
CAD
0,8023
0,9123
0,7074
0,9097
0,0822
5,9908
1
1,2129
0,6617
0,7524
0,5834
0,7503
6,7802
4,9405
0,8245
1
21-01-2019
MARCHÉS MONÉTAIRES
1 MOIS
3 MOIS
JOUR
6 MOIS
1 AN
ZONE EURO -0,31/-0,61 -0,24/-0,54 -0,13/-0,43 -0,12/-0,42-0,04/-0,34
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
21-01-2019
6 MOIS
ALLEMAGNE 100,23
PORTUGAL
-0,23
FRANCE
-0,02
ESPAGNE
-0,04
ITALIE
-0,21
2 ANS
5 ANS
7 ANS
10 ANS
-0,58
0,46
0,11
0,38
0,87
-0,27
0,68
0,25
0,43
1,48
-0,02
1,04
0,31
0,71
2,05
0,21
1,38
0,43
1,07
2,41
EUROMTS
INDICE
FRANCE
1-3 ANS
5-7 ANS
10-15 ANS
PLUS 15 ANS
PLUS 25 ANS
EMTXI-BE
246,77
171,34
237,55
287,91
338,14
347,84
235,99
VAR %
-0.07
-0.04
-0.06
-0.03
-0.08
-0.12
-0.05
31/12 VAR %
245,87
171,32
236,50
287,33
337,19
346,89
235,28
0.44
0.35
0.50
0.26
0.36
0.40
0.35
COURS A TERME DE L’EURO CONTRE LES PRINCIPALES DEVISES
USD
GBP
CHF
SEK
DKK
JPY (100)
CAD
1,1370
1,1370
0,8814
0,8817
1,1338
1,1339
10,2417
10,2517
7,4652
7,4676
124,6200
124,6600
1,5107
1,5117
-0,0024
-0,0025
-0,0027
-0,0030
0,0005
0,0001
-0,0085
-0,0006
0,0008
0,0025
-0,0024
0,0223
-0,0030
-0,0025
-0,0081
-0,0081
-0,0024
-0,0048
0,0012
0,0007
-0,0118
-0,0043
0,0038
0,0040
-0,0184
0,0032
-0,0083
-0,0079
-0,0171
-0,0172
-0,0075
-0,0079
0,0024
0,0018
-0,0174
-0,0102
0,0077
0,0066
-0,0380
-0,0299
-0,0172
-0,0169
-0,0359
-0,0362
-0,0142
-0,0147
0,0049
0,0040
-0,0348
-0,0295
0,0130
0,0119
-0,0364
-0,0445
-0,0369
-0,0369
21-01-2019
COMPTANT
ACHAT
VENTE
A 1 MOIS
ACHAT
VENTE
A 3 MOIS
ACHAT
VENTE
A 6 MOIS
ACHAT
VENTE
A 12 MOIS
ACHAT
VENTE
TAUX PRET MARGINAL 0.25 %
taux repO (refi)
0.00 %
taux depOt
-0.40 %
ROYAUME UNI TAUX JOUR LE JOUR
0.45 %
taux de base
0.75 %
USA
TAUX JOUR LE JOUR
2.33 %
fOnds federaux
2.50 %
2 ans
2.65 %
10 ans
2.85 %
JAPON
BOJ TOKYO
-0.10 %
taux JOur le JOur
-0.40 %
taux repO (refi)
-0.10 %
10 ans
0.01 %
TAUX BONS DU TRÉSOR
BTF
TAUX
1 MOIS
3 MOIS
6 MOIS
9 MOIS
1 AN
2 ANS
5 ANS
10 ANS
-0,56
-0,57
-0,56
-0,56
-0,55
-0,48
-0,04
0,64
INDICES DE RÉFÉRENCE DES EMPRUNTS À TAUX VARIABLES
MOY.
MENS.
NOV. 16
DÉC. 16
JANV. 17
FÉV. 17
MARS 17
AVR. 17
MAI 17
JUIN 17
JUIL. 17
AOÛT 17
SEPT. 17
OCT. 17
NOV. 17
DÉC. 17
JANV. 18
FÉV. 18
MARS 18
AVR. 18
MAI 18
JUIN 18
JUIL. 18
AOÛT 18
SEPT. 18
OCT. 18
NOV. 18
DÉC. 18
TMM
EURIBOR
1 MOIS
3 MOIS
-0,3486
-0,3501
-0,3511
-0,353
-0,3532
-0,3563
-0,3585
-0,3569
-0,359
-0,3561
-0,3573
-0,3589
-0,3513
-0,3411
-0,3614
-0,3649
-0,3628
-0,3648
-0,3628
-0,3614
-0,3636
-0,359
-0,3609
-0,3662
-0,3614
-0,3608
-0,373
-0,373
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,373
-0,373
-0,373
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,369
-0,369
-0,37
-0,371
-0,372
-0,371
-0,37
-0,37
-0,369
-0,371
-0,37
-0,369
-0,367
-0,313
-0,313
-0,325
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,33
-0,33
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,328
-0,328
-0,329
-0,328
-0,329
-0,326
-0,322
-0,321
-0,319
-0,319
-0,318
-0,316
-0,312
TME
0,70
0,80
0,91
1,11
1,10
0,97
0,87
0,71
0,89
0,78
0,77
0,77
0,65
0,62
0,82
0,97
0,85
0,80
0,83
0,83
0,68
0,73
0,79
0,86
0,81
0,74
SOURCE CDC IXIS
TMOR.
PUB. PRIV.
MOY.
EONIA
EURIBOR
TEC
HEBDO
1 MOIS 3 MOIS 10
THE
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
12-12
13-12
14-12
17-12
18-12
19-12
20-12
21-12
24-12
26-12
27-12
28-12
31-12
02-01
03-01
04-01
07-01
08-01
09-01
10-01
11-01
14-01
15-01
16-01
17-01
18-01
21-01
0,71
0,71
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,72
0,72
0,72
0,72
0,73
0,73
0,73
0,73
0,70
0,70
0,70
0,70
0,70
0,73
0,73
0,73
0,73
0,73
0,67
0,67
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
1,17
1,05
1,00
1,03
1,03
0,88
0,93
0,99
1,06
1,01
0,94
-0,358
-0,36
-0,36
-0,362
-0,362
-0,364
-0,366
-0,367
-0,374
-0,369
-0,369
-0,369
-0,355
-0,356
-0,356
-0,368
-0,365
-0,365
-0,365
-0,362
-0,365
-0,366
-0,366
-0,366
-0,369
-0,37
-0,371
-0,368
-0,368
-0,368
-0,368
-0,369
-0,369
-0,369
-0,367
-0,366
-0,365
-0,365
-0,364
-0,364
-0,363
-0,362
-0,363
-0,363
-0,363
-0,363
-0,364
-0,364
-0,365
-0,368
-0,369
-0,369
-0,368
-0,368
-0,312
-0,312
-0,311
-0,311
-0,311
-0,311
-0,309
-0,31
-0,31
-0,309
-0,309
-0,309
-0,31
-0,309
-0,31
-0,309
-0,309
-0,31
-0,308
-0,308
-0,308
-0,308
-0,308
-0,308
-0,308
-0,308
-0,308
0,69
0,70
0,69
0,71
0,70
0,70
0,67
0,68
0,68
0,68
0,68
0,69
0,69
0,64
0,65
0,66
0,69
0,73
0,74
0,68
0,65
0,63
0,61
0,62
0,62
0,65
0,63
THOR.
PUB.
PRIV.
0,91
0,91
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,92
0,92
0,92
0,92
0,93
0,93
0,93
0,93
0,90
0,90
0,90
0,90
0,90
0,93
0,93
0,93
0,93
0,93
0,87
0,87
0,91
0,91
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,92
0,92
0,92
0,92
0,93
0,93
0,93
0,93
0,90
0,90
0,90
0,90
0,90
0,93
0,93
0,93
0,93
0,93
0,87
0,87
MATIÈRES PREMIÈRES
MÉTAUX PRÉCIEUX
MÉTAUX NON FERREUX
MÉTAUX STRATÉGIQUES
PARIS
OR (EUROS CPROR/*COURS HEBDO)
21/01
18/01
COURS PRIME PREC.
LINGOT
36960
0
36960
10 FLORINS
224
0,18
224
5 DOLLARS*
310
11,54
328
10 DOLLARS
648
16,57
648
20 DOLLARS
1250
12,4
1250
5 ROUBLES*
0
-100
0
50 PESOS
1392,5
0,47
1392,5
LATINE
210
-2,14
214
NAPOLEON
219,5
2,29
222,7
1/2 NAPOLEON* 125,5
16,97
118
SOUVERAIN ELI I* 279,9
3,46
287
SOUVERAIN
269
-0,57
277
1/2 SOUVERAIN* 140
3,49
140
SUISSE
219,2
2,15
220,2
TUNISIENNE*
215
0,19
215
MARK*
275
3,92
275
KRUGERRAND
1205
4,82
1205
LINGOTIN 500GRS 18700
1,19
18850
LINGOTIN 250GRS 9300
0,65
9440
LINGOTIN 100GRS 3750
1,46
3720
ARGENT C3E (EURO PAR KILO) (CSFANMP)
517,75
523,16
CUIVRE (GIRM):
LONDRES
(EN DOLLARS)
PALLADIUM (EURO PAR KILO) (CSFANMP)
FIX1
39 163
39 980
FIX2
38 292
38 778
CATHODES : 2429 A COMPTER DU 21/01/
AUTRES DEMI PRODUITS CUIVREUX :
BASE CUIVRE
621,67 DEPUIS LE 21/01
BASE LAMINÉ LAITON 1 TITRE 525,74 DEPUIS LE 21/01
BASE LAMINÉ LAITON 70/30
534,46 DEPUIS LE 21/01
BASE LAMINÉ LAITON 85/15
578,06 DEPUIS LE 21/01
BASE LAMINÉ BRONZE 94/6
720,21 DEPUIS LE 21/01
BASE LAMINÉ BRONZE 94/4
687,37 DEPUIS LE 21/01
LONDON METAL EXCHANGE
21/01
18/01
ALLIAGE D`ALUMIN. (EN $ PAR TONNE)
CASH
3 MOIS
VOL.
1400-1405
1430-1440
10140
ALUMINIUM (EN $ PAR TONNE)
CASH
3 MOIS
VOL.
1850-1851
1857-1858
1303475
1803-1804
1827-1828
1304000
CUIVRE (EN $ PAR TONNE)
CASH
3 MOIS
STOCKS
LONDON BULLION MARKET
21/01
18/01
ARGENT (EN CENTS PAR OZ)
FIXAGE
1 526
1 533
ETAIN (EN $ PAR TONNE)
1 284
PALLADIUM (EN DOLLARS PAR ONCE TROY)
1 353
1 375
PLATINE (EN DOLLARS PAR ONCE TROY)
798
801
SETTLEMENT
18/01
15,29
15,36
15,45
15,54
15,7
21/01
JANV. 19
15,26
MARS 19
15,31
MAI 19
15,38
JUIL. 19
15,47
SEPT. 19
15,56
OR (EN DOLLARS PAR ONCE)
SETTLEMENT
SETTLEMENT
JANV. 19
FÉV. 19
AVR. 19
JUIL. 19
OCT. 19
21/01
793,1
794,1
799
804
809,3
CASH
3 MOIS
VOL.
18/01
1281,3
1287,5
1293,7
1300,9
1313,3
SETTLEMENT
18/01
803,2
800,9
800,7
805,6
810,8
5932-5933
5964-5965
134975
20740-20745
20600-20625
1160
11605-11610
11630-11640
201228
11445-11450
11490-11495
201384
PLOMB (EN $ PAR TONNE)
1970-1972
1980-1982
93025
1947,5-1948
1960-1962
98400
ZINC (EN $ PAR TONNE)
CASH
3 MOIS
VOL.
2576-2577
2567-2569
121650
2501,5-2502
2492,5-2493
122875
NEW YORK
CUIVRE (EN CENTS PAR LB)
SETTLEMENT
21/01
JANV. 19
1278,7
AVR. 19
1286,1
JUIN 19
1292,5
AOUT 19
1298,5
DÉC. 19
1310,2
PLATINE (EN DOLLARS PAR ONCE)
20875-20900
20650-20700
1150
ANTIMOINE 99,65% (PAR TONNE)
8050
8050
BISMUTH 99,99% (PAR LB)
3,75
3,75
CADMIUM 99,95% (PAR LB)
1,35
1,35
COBALT (CATHODES) 99,80% (PAR LB)
25,5
25,5
EPONGE DE TITANE 99,60% (PAR KG)
6,95
6,95
FERRO MANGANESE (HC) (PAR TONNE)
975
975
FERRO MOLYBDENE (PAR KG)
27,25
27,25
GERMANIUM (PAR KG)
1300
1300
SELENIUM 99,50% (PAR LB)
14,5
14,5
SILICIUM (PAR TONNE)
1905
1905
ICE
(EN GBP PAR MWH)
CLÔTURE
21/01
BASE
40,69
POINTE
46,28
ICE FUTURES
(EN GBP PAR MWH)
NICKEL (EN $ PAR TONNE)
CASH
3 MOIS
VOL.
NEW YORK
ARGENT (EN CENTS PAR ONCE)
SETTLEMENT
CASH
3 MOIS
VOL.
SETTLEMENT SETTLEMENT
JANV. 19
FÉV. 19
MARS 19
AVR. 19
21/01
2,71
2,69
2,68
2,7
18/01
2,73
2,72
2,71
2,72
VOL
1
39
30144
27
KUALA LUMPUR
ETAIN (EN DOLLARS PAR TONNE)
SETTLEMENT SETTLEMENT
JOU R
21/01
20650
18/01
20650
18/01
ÉLECTRICITÉ
6021-6022
6043-6045
135100
PLATINE (EURO PAR KILO) (CSFANMP)
FIX1
22 565
22 854
FIX2
22 585
22 590
OR (EN DOLLARS PAR OZ)
FIX
1 280
1400-1405
1440-1450
10220
21/01
VOL
BASE FEB 19
BASE MAR 19
POINTE FEB 19
POINTE MAR 19
CLÔTURE
18/01
40,69
46,28
CLÔTURE
CLÔTURE
21/01
63,89
60,53
68,1
64,17
18/01
63,89
60,53
70,4
64,17
VOL
364004
192492
VOL
PRODUITS PÉTROLIERS
SUCRE
ROTTERDAM
(BARGES - FOB) (EN $ PAR TONNE)
GAS OIL 0.1% SUL.
537
London Daily Price:
392,5
367,5
384
359
SINGAPOUR
GASOLINE 97
GAS OIL
FUEL OIL (180)
FUEL OIL (380)
64,65
72,02
438,5
406,5
64,1
71,68
430,5
398,5
ÉMISSION CO2
NYMEX EMISSIONS (EN EUROS PAR TONNE)
SETTLEMENT SETTLEMENT
CLÔTURE
VOL
AVR. 19
MAI 19
JUIN 19
JUIL. 19
AOUT 19
CLÔTURE
21/01
54,2
54,9
54,73
54,98
55,15
18/01
54,3
54,65
55
55,28
55,43
VOL
39
4
CLÔTURE
CLÔTURE
VOL
21/01
13,03
13,16
13,3
13,6
14,24
18/01
13,08
13,2
13,33
13,62
14,24
MARS 19
MAI 19
JUIL. 19
OCT. 19
MARS 10
VOL
GAZ NATUREL
CLÔTURE
CLÔTURE
21/01
3,31
3,11
2,86
18/01
3,42
3,18
2,87
CLÔTURE
21/01
NORD DA 23,12
21/01
FEV 2018 22,94
MARS 2019 22,63
AVR 2019 22,45
VOL
CLÔTURE
2943
3104
1475
704
848
VOL
18/01
2304
2336
2372
2386
2396
SETTLEMENT SETTLEMENT
VOL
MARS 19
MAI 19
SEPT. 19
DÉC. 19
21/01
104,95
108,05
113,45
117,3
VOL
18/01
105,25
108,35
113,75
117,65
CHICAGO (EN $ PAR 1000 BDFT)
18/01
359,3
365,7
373,5
VOL
SETTLEMENT SETTLEMENT
NEW YORK (CONT. NO2 - EN CENTS PAR LB)
JOU R
21/01
18/01
112,45
115,7
VOL
21/01
18/01
MARS 19 10,57
10,66
MAI 19
10,77
10,84
JUIL. 19
10,62
10,98
AVOINE À CHICAGO
(EN CENTS PAR BOISSEAU)
VOL
SETTLEMENT SETTLEMENT
21/01
161,5
172
173,5
VOL
18/01
173
172,5
173,5
10
49
VEAU VIVANT - BRESIL - BRL :
152.5
LE 18/01//19
BETAIL VIVANT - CME - USD : 1.26525
LE 17/01//19
BETAIL D'ENGRAIS - CME - USD : 1.4145
LE 17/01//19
PORC MAIGRE - CME - USD :
0.61225
LE 17/01//19
PORC FRANCE E - EUR :
1.5
LE 02/03//17
RJ CRB
SETTLEMENT SETTLEMENT
VOL
INDICES
JUS D’ORANGE
SETTLEMENT SETTLEMENT
SETTLEMENT SETTLEMENT
BETAILS
VOL
21/01
18/01
JANV. 19 1525
1508
7
MARS 19 1539
1543
2402
MAI 19
1560
1565
783
JUIL. 19
1579
1583
289
SEPT. 19
1596
1600
117
NEW YORK-ARABICA (EN CENTS PAR LB)
18/01
73,95
76,66
74,73
513
139
46
SETTLEMENT SETTLEMENT
LONDRES-ROBUSTA (EN $ PAR TONNE)
CLÔTURE
VOL
21/01
18/01
MARS 19 380,5
380,75
MAI 19
389
389,25
JUIL. 19
394
396,5
RIZ À CHICAGO (EN CENTS PAR LB)
VOL
BOIS
MARS 19
MAI 19
JUIL. 19
VOL
JANV. 19
MARS 19
MAI 19
CLÔTURE
VOL
21/01
18/01
MARS 19 182
181,25
JUIN 19
184,75
184
AOUT 19 188
188
MAIS À CHICAGO (EN CENTS PAR
BOISSEAU)
CAFÉ
NEW YORK (CONT. N°2 - CENTS PAR LB)
21/01
354,9
361,3
369,4
SETTLEMENT SETTLEMENT
Prix indicatif de l'Organisation internationale du
café (cents US/livre) :
Prix composé : 102.34
Moyenne quinze derniers jours : 205.461
18/01
23,26
22,9
22,65
SETTLEMENT SETTLEMENT
21/01
2307
2340
2377
2386
2402
VOL
21/01
18/01
MARS 19 507,5
517,75
MAI 19
512,5
523,5
SEPT. 19
516
536,75
MAIS À PARIS (EN EUROS PAR TONNE)
VOL
18/01
23,21
COTON
21/01
73,89
76,59
75,13
MARS 19
MAI 19
SEPT. 19
DÉC. 19
JUIL. 10
SETTLEMENT SETTLEMENT
21/01
18/01
MARS 19 205
204
12526
MAI 19
205,75
205
6017
SEPT. 19
188,25
187,5
2628
BLÉ À CHICAGO (EN CENTS PAR BOISSEAU)
21/01
18/01
MARS 19 298
298,25
MAI 19
290,5
294,5
JUIL. 19
290
293,5
BLÉ FOURRAGER À LONDRES
(EN £ PAR TONNE)
INDICE COTLOOK A : 83,8, LE 21/01//19
Mars 19
Juil. 19
Oct. 19
CLÔTURE
SETTLEMENT SETTLEMENT
CLÔTURE
BLÉ DE MEUNERIE N°2 À PARIS
(EN EUROS PAR TONNE)
SETTLEMENT SETTLEMENT
21/01
18/01
MARS 19 1668
1670
MAI 19
1682
1689
JUIL. 19
1693
1700
SEPT. 19
1701
1709
DÉC. 19
1707
1716
NEW YORK (EN $ PAR TONNE)
NYMEX ( EN $ PAR MBTU)
FÉV. 19
MARS 19
AVR. 19
VOL
1067
469
104
32
2
Prix indicatif de l'Organisation internationale du
cacao (dollars/tonne) : le 17/01/
Prix indicatif : 2265,57
LONDRES (EN £ PAR TONNE)
18/01
28,85
29,15
29,25
SETTLEMENT SETTLEMENT
21/01
18/01
FÉV. 19
574,75
574,25
28962
MARS 19 575,5
575
32642
AVR. 19
574,75
574,5
14802
MAI 19
574,25
574
6672
JUIL. 19
576,25
576,25
3058
NEW YORK NYMEX WTI (EN $ PAR BARIL)
CLÔTURE
21/01
28,85
29,15
29,25
CLÔTURE
CACAO
URANIUM NYMEX (EN $ PAR LB)
JANV. 19
MAI 19
JUIN 19
CLÔTURE
21/01
18/01
MARS 19 354,8
353,9
MAI 19
363,3
362
AOUT 19 368,1
366,5
OCT. 19
371,7
369,1
DÉC. 19
376
374,6
NEW YORK (EN CENTS PAR LB)
VOL
POWERNEXT GAS FUTURES
VOL
21/01
18/01
JOUR
62,68
62,7
MARS 19 62,68
62,7
123753
AVR. 19
62,5
62,59
86749
LONDRES-GAZOLE (EN $ PAR TONNE)
CLÔTURE
CLÔTURE
18/01
23,55
URANIUM
LONDRES-BRENT (EN $ PAR BARIL)
CLÔTURE
CLÔTURE
21/01
24,22
POWERNEXT GAS SPOT
10
PRODUITS PÉTROLIERS
CLÔTURE
LONDRES (EN DOLLARS PAR TONNE)
540
FUEL
FUEL OIL (HS 180)
FUEL OIL (HS 380)
SPOT
CÉRÉALES
13,24 cts/lb
VOL
112.45
21/01
18/01
0
189,05
REUTERS COM. 2379,99
2373,45
MOODYS COM. 5755,14
5733,58
OR INDUSTRIEL 36412
36501
2873,2
2842
LMEX
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 35
Les Echos Mardi 22 janvier 2019
DERNIER
DIVIDENDE NET
EN EUROS**
MONT. DATE
Mirabaud Asset Management
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com
marketing@mirabaud-am.com
A la recherche d’une gestion active
de conviction ?
Tous les details de nos solutions d’investissement
à disposition ici : www.mirabaud-am.com
Pictet Asset Management
34, avenue de Messine 75008 Paris
Tél. : 01 56 88 71 00
www.assetmanagement.pictet
LU0155303323 PICTET-ASIAN EQ. JAPAN
240,4
LU0090689299 PICTET-BIOTECH
693,37 18/01
LU0280430660 PICTET-CLEAN ENERGY
18/01
CODE ISIN
DÉSIGNATION
DES VALEURS
LU0130728842 PICTET-EMERGING EUROPE
322,37 18/01
LU0130729220 PICTET-EMERGING MKTS
534,11 18/01
DERNIER
DIVIDENDE NET
EN EUROS**
MONT. DATE
CODE ISIN
DÉSIGNATION
DES VALEURS
LU0128490280 PICTET-EUR BONDS
551,03 21/01
241,6
LU0128467544 PICTET-GLOBAL EMERG.DEBT
370,94 21/01
LU0935268721 RAM (L) SF EM MKT CORE EQ
LU0168449691 PICTET-GREATER CHINA
511,98 18/01
LU0188501257 PICTET-HEALTH
266,33 18/01
496,4
LU0070964530 PICTET-INDIAN EQ.
VAL. UNIT DATE
HORS FRAIS DE LA
EN EUROS** VALOR.
DERNIER
DIVIDENDE NET
EN EUROS**
MONT. DATE
CODE ISIN
DÉSIGNATION
DES VALEURS
97,31 18/01
LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF)
96,64 18/01
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ
167,56 18/01
LU1626129727 SWISS ALL CAPS (CHF)
102,37 18/01
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ
415,05 18/01
LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD)
LU1048876350 RAM (L) SF GB SHLDR YLD EQ
120,46 18/01
LU0851564897 EUROPEAN EQUITY (EUR)
LU0176900511 PICTET-JAPANESE EQ. SEL.
14093,51 18/01
LU0705072691 RAM (L) SF L/S EM MKT EQ
118,09 18/01
LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR)
LU0217139020 PICTET-PREMIUM BRANDS
143,62 18/01
LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ
148,68 18/01
LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR)
LU1279334210 PICTET-ROBOTICS
132,06 18/01
LU0375630729 RAM (L) SF NORTH AM EQ
280,14 18/01
LU0338483075 PICTET-RUSSIAN EQUITIES
60,15 18/01
LU1074511459 RAM (L) TF CONV EUROPE
139,84 18/01
LU0340554913 PICTET-DIGITAL
299,75 18/01
LU0130732364 PICTET-SMALL CAP EUR.
LU0255798109 PICTET-EMERG LC DEBT
161,48 21/01
LU0104884860 PICTET-WATER
224,8
18/01
1086,29 18/01
DERNIER
DIVIDENDE NET
EN EUROS**
MONT.
DATE
SYNCHRONY (LU)
18/01
18/01
VAL. UNIT DATE
HORS FRAIS DE LA
EN EUROS** VALOR.
Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Tél. 04 72 07 31 50
bcgef.fr/fonds
LU0144509717 PICTET-EUROPEAN SUST. EQ.
LU0256846139 PICTET-SECURITY
78,43 18/01
VAL. UNIT DATE
HORS FRAIS DE LA
EN EUROS** VALOR.
CLASSIFICATION
VAL. UNIT DATE
HORS FRAIS DE LA
EN EUROS** VALOR.
CLASSIFICATION
DÉSIGNATION
DES VALEURS
CLASSIFICATION
CODE ISIN
CLASSIFICATION
sicav//fcp
LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET
141,85 18/01
LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET
137,76 18/01
97,21 18/01
146,01 18/01
92,44 18/01
144,28 18/01
292,83 18/01
Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembourgeoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».
carnet
fr
PORTRAIT
par Leïla Marchand
@leilamarchand
DR
François
Sillion va faire
voler les taxis
d’Uber
C’est ce qu’on appelle une pointure. Si le nom de
François Sillion n’est pas connu du grand
public, dans le petit monde de l’intelligence artificielle, ce chercheur est particulièrement
renommé. C’est pour son « expérience inégalée »
– selon le communiqué qui officialise sa nomination – qu’Uber l’a choisi pour piloter son centre de recherche à Paris, le premier créé en
dehors de l’Amérique du Nord. La mission de ce
Français : faire en sorte que des taxis volants
puissent décoller avant 2023.
Concision, rigueur, jamais un mot plus haut
que l’autre… Quelques minutes d’échange avec
François Sillion suffisent à dévoiler son bagage
scientifique. Un bagage conséquent : master en
physique des solides, doctorat à l’Ecole normale
supérieure, post-doc à la prestigieuse université
américaine Cornell. Et on ne parle ici que de la
partie formation.
A 54 ans, lui ne fait pas grand cas de ces
années passées sur les bancs de l’école. « Je
trouve que l’on insiste beaucoup trop là-dessus,
souligne-t-il. Moi je commencerais encore avant.
J’ai toujours été passionné par la science. »
Durant son enfance à Roanne, dans la Loire,
il s’amuse à « construire un appareil photo » ou
encore à « fabriquer un film sensible à la
lumière ». « C’était un peu trop ambitieux !
Mais on apprend beaucoup de ses échecs », sou-
ENTREPRISES
WHIRLPOOL CORPORATION
Gilles Morel
deviendra président Europe,
Moyen-Orient et Afrique, et viceprésident exécutif le 1er avril.
rit le chercheur à lunettes rondes. Féru
d’astronomie, l’adolescent n’hésite pas non
plus à contacter des planétariums, aux EtatsUnis, pour acheter par correspondance des
images célestes. Le jeune François se laisse
guider par ses passions, qui l’amènent loin des
carrières de son père, ingénieur en entreprise,
et de sa mère, « dans les langues ». Après des
études de physique et d’informatique de
l’autre côté de l’Atlantique, où il a apprécié
« les moyens » alloués aux grandes universités
américaines, mais moins l’esprit de « compétition » qui y règne, il fait le choix, en 1991, de
revenir en France. Il travaille quelques années
au CNRS, puis entre, en 1998, à l’Inria, où il restera plus de vingt ans. Non sans occuper des
postes de chercheur invité au MIT ou chez
Microsoft.
PDG de l’Inria par intérim
S’il a renoncé à fabriquer des appareils photo,
son domaine d’expertise n’en est pas si éloigné.
« Je suis spécialiste de la synthèse d’image », précise-t-il. C’est-à-dire ? « Le principe est de créer le
modèle numérique d’une scène, et de calculer ce
que l’on verrait si cet environnement était réel.
Comme il est entièrement virtuel, il faut tout faire
avec de la simulation, en tenant compte des lois
physiques sous-jacentes », tente-t-il de vulgariser.
(Europe du Nord et Europe centrale) de Savencia Fromage &
Dairy. Auparavant, il a occupé des
postes de directions régionales au
sein de Mars Inc., dont celui de président régional, Europe et Eurasie.
NATIXIS
Gilles Morel, 51 ans, est titulaire
d’un master en management international agroalimentaire de
l’Essec. Il est actuellement président-directeur général régional
Marie-Laure Faller
sera directrice générale
de Natixis Asset Management
Finance à compter
du 8 février.
Avide de repousser les limites de la connaissance, le chercheur n’a rien perdu de ce sens
pratique qui l’incitait enfant à concevoir ses
propres appareils. « Je me soucie que mes travaux aient des applications concrètes, qu’ils puissent apporter des solutions dans la vie des gens »,
souligne le scientifique, père de trois enfants.
Nommé directeur du centre de recherche de
l’Inria à Grenoble, avant de devenir PDG de
l’institut par intérim, il met ainsi les mains dans
le cambouis en travaillant avec des entreprises.
« Leurs besoins étaient très variés. Ça pouvait
aller de la télédétection, en simulant, par exemple, ce qu’une caméra embarquée sur un satellite
peut voir au sol, à la simulation d’effets d’imagerie
par aquarelle pour faire des dessins animés »,
raconte-t-il.
Son dernier poste l’amène à coordonner le
volet recherche du rapport Villani sur l’intelligence artificielle, rendu en mars 2018. « Ça m’a
donné envie d’aller un cran plus loin et de rejoindre une entreprise pour participer à cette traduction concrète de toutes ces avancées dans l’IA ».
C’est là qu’Uber a croisé sa route.
Le service de VTC américain a dévoilé début
janvier un prototype de taxi volant, mais tout
reste à faire avant que les premiers véhicules ne
prennent leur envol dans les villes tests de Dallas et Los Angeles. François Sillion et l’équipe
qu’il va bientôt recruter seront justement chargés de réduire cet écart entre le rêve et la réalité,
avec une première enveloppe de 20 millions
d’euros sur cinq ans.
Gestion des trajectoires, autonomie des
batteries, systèmes de recharge… « On va
regarder comment l’IA peut être utilisée pour
résoudre les problèmes soulevés par le transport aérien », résume-t-il, avant d’ajouter,
conquis : « Ce que j’ai particulièrement aimé,
c’est la vision très ambitieuse et très complète
d’Uber. Aucun problème n’est caché sous le
tapis et il y a une feuille de route scientifique ».
Que sa future équipe soit prévenue : il se
montre « aussi exigeant avec les autres
qu’avec lui-même ». « J’aime viser haut »,
concède-t-il. Ce qui tombe plutôt bien pour
« Uber Elevate ». n
Marie-Laure Faller, 54 ans, est
titulaire d’un DEA de droit privé,
d’un DEA de droit international
privé et du Capa. Elle a démarré sa
carrière en qualité d’avocate à la
cour pour les cabinets Jeantet &
Associés et Deloitte Touche Juridique et Fiscal. Elle est devenue
responsable du pôle juridique
produits de Société Générale
Asset Management avant de prendre, en 2002, la direction juridique
de Natixis AM. Entre 2008 et
novembre dernier, elle était directrice générale d’Axeltis.
LANVIN
Bruno Sialelli
est le nouveau directeur
artistique de la maison Lanvin.
Bruno Sialelli, 31 ans, diplômé du
Studio Berçot, fut designer sur les
pré -collections femme chez
Balenciaga, puis senior designer
des collections femme chez Acne
Studios et chez Paco Rabanne.
Dernièrement, il était design
director des lignes homme chez
Loewe.
SELOGER
Soria Belkhir
est nommée directrice
des ressources humaines,
membre du comité exécutif
du groupe SeLoger. A ce titre,
elle pilotera notamment
le rapprochement des équipes
de SeLoger et de LogicImmo.
Soria Belkhir, 40 ans, titulaire
d’un DESS de ressources humaines de l’université de la S orbonne, a rejoint il y a quinze ans
Eurosp ort (groupe TF1, puis
groupe Discovery Communications). Elle y a notamment occupé
la fonction de directrice des ressources humaines.
BOUYGUES TELECOM
Benoît Torloting
Aurélie Stock-Poeuf
Edward Bouygues
Benoît Torloting voit
ses responsabilités élargies
puisqu’il prend en charge
l’ensemble des activités grand
public et pros, composées
du marketing, des canaux
physiques de vente
et de relation client, du digital
et de l’expérience client
et collaborateur. Aurélie StockPoeuf assurera la direction
digitale, et Edward Bouygues
devient directeur de la stratégie
et membre du comité
de direction générale
de Bouygues Telecom.
Benoît Torloting, 52 ans, ancien
élève de Polytechnique et des
Mines de Paris, demeure directeur général adjoint. En 1999, il a
rejoint Bouygues Telecom où il a
assumé différentes fonctions
dans le marketing et la relation
client multi-canale. Après avoir
dirigé Réseau clubs Bouygues
Telecom (RCBT), il a été nommé
directeur de B&You et du digital
en 2012, puis des divisions fixe et
mobile en 2014. L’année suivante,
il s’est vu chargé du marché grand
public et pros.
Aurélie Stock-Poeuf, 43 ans, est
diplômée de l’IEP et de l’Essec.
Après des débuts comme consultante télécoms et médias chez
Capgemini, elle est devenue
directrice marketing chez
Orange, Canal + et Boursorama.
Depuis 2016, elle assurait la direction de la stratégie de Bouygues
Telecom.
Edward B ouygues, 34 ans,
diplômé de l’ESSCA et de la London Business School, a débuté, en
2007, dans les activités de construction du groupe Bouygues. En
2014, il a rejoint Bouygues Telecom. Il a assumé diverses fonctions au marketing, avant d’accéder à la direction générale de
Réseau clubs Bouygues Telecom
(RCBT) en 2017.
ILS SONT NÉS
UN 22 JANVIER
Philippe Arraou,
président de BDO France, 65 ans.
Hervé Barbaret,
ex-administrateur général
du musée du Louvre, 53 ans.
Didier Bourdon,
acteur, 60 ans.
Isabelle Camus,
productrice, 56 ans.
Michel Corbière,
fondateur du groupe
Forest Hill, 77 ans.
Jean-Paul Delevoye,
ancien ministre, ex-président
du CESE, Haut-commissaire à
la réforme des retraites, 72 ans.
Alexandre Hanlet,
président du conseil de
surveillance des Pianos Hanlet,
79 ans.
Jim Jarmusch,
réalisateur, 66 ans.
Frank Lebœuf,
ex-footballeur, comédien, 51 ans.
Pascal Picq,
paléoanthropologue, 65 ans.
Jean-Frédéric Poisson,
président du Parti chrétiendémocrate, 56 ans.
Pierre Verluca,
ex-président du directoire
de Vallourec, 75 ans.
Qing Xu,
actrice, 49 ans.
, Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
crible
Mardi 22 janvier 2019
` SUR LE WEB WWW.LESECHOS.FR
Le passe-muraille
Casino se désendette moins que le fruit
de ses cessions immobilières.
LA SÉANCE DU 21 JANVIER 2019
La Bourse
de Paris
commence
la semaine
en repli
Bourse de Paris a clôturé
•enLabaisse
de 0,17 % lundi.
L’ i n d i c e C A C 4 0 a p e r d u
8,15 points à 4.867,78 points,
dans un volume d’échanges faible de 2 milliards d’euros. Vendredi, il avait fini en nette
hausse de 1,70 %. Les marchés
américains sont fermés à l’occasion d’un jour férié. Dans le
reste de l’Europe, la Bourse de
Francfort a perdu 0,62 %.
L’indice Euro STOXX 50 s’est
replié de 0,31 %. La Bourse de
Londres a terminé à l’équilibre
(+0,03 %).
Le ralentissement de la croissance chinoise a p esé sur
l’ensemble des places boursières. Pékin a annoncé un taux de
croissance de 6,6 % du produit
intérieur brut en 2018, son
rythme le plus faible en 28 ans,
confirmant le ralentissement
économique dans le pays. Le
Fonds monétaire international
a jugé que la croissance mondiale était encore solide, mais
s’affaiblissait plus que prévu.
Du côté des valeurs françaises, 13 valeurs de l’indice
CAC 40 ont terminé en hausse
et 27 en baisse. LVMH a signé la
plus forte hausse avec un gain
de 1,52 % à 257,25 euros, alors
que se tient la fashion week à
Paris. Il était suivi par Danone
(+0,95 %, à 62,94 euros) et Airbus (+0,90 % à 94,5 euros). Ce
dernier a profité de l’annonce
d’une commande ferme par le
loueur SMBC Aviation Capital
de 50 Airbus A320neo et 15
A321neo, d’une valeur totale de
7,47 milliards de dollars ;
Le titre Casino a p e rdu
0,56 %, à 38,97 euros. Le groupe
a annoncé lundi la cession des
murs de 26 supermarchés et
hypermarchés valorisés à
501 millions d’euros. Le secteur
bancaire abandonnait du terrain. Société Générale abandonnait 1,15 % à 28,27 euros alors
que Crédit Agricole SA cédait
0,93 % à 10,22 euros, et BNP
Paribas 0,40 % à 42,3 euros.
LES ENTREPRISES CITÉES
ABN Amro 29
AccorHotels 22
Acorus 27
Adecco 20
Air France-KLM 17
Amazon 24
Arc 20
ArianeGroup 15
Ashler & Manson 27
AXA 23
B & B Italia 22
BHS 12
Bouygues Telecom 25
Cappellini 22
Central Group 23
CGN Europe Energy 19
Cisco 24
De Beers 29
Deepomatic 12
Diota 12
Dorval AM 32
Dans la lessiveuse
« S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème. » Jean-Charles
Naouri ferait certainement sienne la logique des Shadoks s’il n’avait besoin
de pomper en permanence ses actifs pour maintenir son groupe à
flot. Les cessions de 26 murs d’hypermarchés et de supermarchés hexagonaux annoncées lundi par Casino illustrent parfaitement ce syndrome de
Sisyphe. Bien que valorisée 501 millions d’euros par le repreneur, le fonds
Fortress, la transaction ne devrait désendetter l’épicier qu’à hauteur d’environ 300 millions. Les loyers qu’il paiera désormais (soit 31,8 millions
d’euros par an) doivent en effet depuis cette année être réintégrés aux passifs de l’entreprise, capitalisés sur six ans. Si le distributeur a atteint, avec
cette dernière opération, son programme de 1,5 milliard d’euros de désengagement annoncé mi-2018, l’effet net sur la dette (4,1 milliards aux normes
IFRS à fin 2017, n’incluant pas divers instruments financiers qui la porteraient à plus de 6 milliards) est limité à 1,2 milliard, un niveau insuffisant
pour circonscrire celle de la maison mère Rallye (2,7 milliards). Bien que la
notion de passoire soit, selon le raisonnement shadokien, indépendante de
la notion de trou, les 5 milliards d’euros de mesures de désendettement engagées depuis trois ans n’ont pas empêché la fuite de 800 millions d’euros
de capitalisation boursière. Le passe-muraille doit prendre de l’épaisseur.
Telecom Italia subit un dur retour au réel.
Ce n’est pas un mal.
« Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois
d’après demain. » Au pays du théorème de feu le chancelier Helmut
Schmidt, il est difficile de faire passer une variante comme le fait Henkel.
Le grand lessivier germanique (Persil, Le Chat, Mir…) explique à ses actionnaires que les investissements d’aujourd’hui sont les profits de demain et
les dividendes d’après-demain. Pourtant, loin de laver plus blanc, son patron belge Hans Van Bylen a plutôt noirci l’horizon, en annonçant des dépenses supplémentaires – 300 millions d’euros, soit plus de 8 % du bénéfice
opérationnel de l’année dernière – juste pour conserver ses couleurs à la
croissance organique des ventes. Car la température programmée pour
cette dernière restera identique (2 à 4 %) à celle des années précédentes.
Seule certitude, le long cycle d’amélioration de la marge opérationnelle
(2009) est stoppé, vu la phase d’essorage prévue cette année (16 à 17 % en
2019 contre 17,6 % en 2018), pour tenir son rang, notamment outre-Atlantique face à des géants comme Procter & Gamble. Le coup de calcaire qui en
a découlé à Francfort (–8 % pour l’action) s’avère plus marqué que le recul
prévu du bénéfice par action (–5 %) mais moins sévère que la dilution
des espérances des analystes (–12 %). La promesse d’une hausse du taux
de distribution (de 5 points de pourcentage) s’est retrouvée diluée car elle repose à ce jour surtout sur la bonne santé du bilan, en attendant de voir
le bénéfice par action repartir à la hausse, comme si 2020 paraissait encore
bien loin aux investisseurs.
EN VUE
Les Echos est une publication du
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH)
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION & PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 Tél. : 01 87 39 70 00.
www.lessechos.fr
ÉDITRICE Capucine Marraud des Grottes
ÉDITRICE ADJOINTE Clémence Callies
DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Henri Gibier
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Nicolas Barré
DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DE LA RÉDACTION
Dominique Seux et François Vidal
RÉDACTEURS EN CHEF
David Barroux (Entreprises)
Laura Berny (Enquêtes)
Daniel Fortin (Magazine, Opinions, Innovation)
Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
et opérations spéciales)
Etienne Lefebvre (France et International)
Clémence Lemaistre (Information digitale)
Guillaume Maujean (Finance-Marchés)
Pascal Pogam (Information
et transformation digitale)
RÉDACTEUR EN CHEF TECHNIQUE Didier Boileau
DIRECTEUR DE CRÉATION Fabien Laborde
DIRECTRICE ARTISTIQUE ADJOINTE
Marion Moulin
EDITORIALISTES
Cécile Cornudet,
Jacques Hubert-Rodier, Eric Le Boucher,
Jean-Francis Pécresse, Jean-Marc Vittori,
Sabine Delanglade, Laurent Flallo,
Sylvie Ramadier (Le Crible)
LES ECHOS EXECUTIVES
RÉDACTRICE EN CHEF Muriel Jasor
LES ECHOS WEEK-END
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Henri Gibier
RÉDACTEURS EN CHEF Gilles Denis,
Karl de Meyer et Lucie Robequain
DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud
SÉRIE LIMITÉE
RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet
DIRECTRICE ARTISTIQUE
Clarice Fensterseifer
DIRECTEUR DE LA DIFFUSION ET DU MARKETING CLIENTS Etienne Porteaux
DIRECTEUR STRATÉGIE ET COMMUNICATION Fabrice Février
PUBLICITÉ Les Echos Team Media Tél. : 01 87 39 78 00.
PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTEUR GÉNÉRAL Philippe Pignol
DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE Céline Vandromme
DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE Emmanuelle Denis
DIRECTRICE PUBLICITÉ LIFESTYLE Anne-Valérie Oesterlé
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex
Tél. : 01 70 37 61 36. Fax : 01 55 56 70 38 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h
IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier).
TIRAGE DU 21 JANVIER 2019 : 88.180 exemplaires
Origine du papier : Belgique. Taux de fibres recyclées : 100%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen
sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.013kg/tonne de papier
Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est
interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
Ce numéro comporte un 3e cahier de 20 pages « Les Echos Sociétés »
Quand Henkel relance sa croissance,
Francfort retient l’effet immédiat sur la marge.
Aggiornamento téléphoné
Neovision 12
Neura 23
Orange 25
ParisCityVision 16
PolicyGenius 23
Poltrona 22
Procter & Gamble 4
PSA 21
Rio Tinto 29
Sanofi 21
SAP 4
SFR 25
Sicara 12
Sofradir 27
Trina Solar 19
Ulis 27
Veolia 12
Vinci Energies 12
Wirecard 23
Wynd 23
YouTube 25
Dovni 27
DWS 28
Electrabel 19
Engie 19
Envision 19
Frau 22
Free 25
Gefco 21
Google 15, 24
Happytal 23
Invesco 32
Kering 19
Lightbox 29
Ligne Roset 22
MACSF 23
Marjane 23
Mars 4
McDonald’s 22
Mediapro 13
Microsoft 24
Mooncard 23
Dans tous les carnavals, les masques finissent par tomber. On n’en est pas
vraiment à ce moment crucial dans le dossier Telecom Italia. Mais au
moins l’ancien monopole des télécoms a-t-il commencé par faire son aggiornamento sur la réalité de son marché domestique. Après les six premiers mois où la douche froide des offres à prix cassés de Iliad semblait
glisser sur lui comme sur les plumes d’un canard, il lui a fallu se rendre à
l’évidence : son avertissement sur ses résultats de 2018 en fin de semaine
dernière signifie une chute de son Ebitda à l’intérieur de ses frontières entre
5 % et 15 % au dernier trimestre, calcule UBS, soit bien plus forte qu’anticipé. Pris entre le marteau dans le fixe d’Open Fiber (Enel) et l’enclume mobile du groupe de Xavier Niel, Telecom Italia a reconnu qu’il ne pourrait pas
desserrer l’étau au premier semestre, une tendance que les analystes vont
probablement prolonger au-delà. Jusqu’ici, ceux-ci espéraient que la progression des résultats brésiliens ferait plus que compenser l’érosion italienne en 2019. D’une certaine façon, ce retour au réel est un mal pour un bien.
Après l’abandon des objectifs de désendettement en novembre, le plan
stratégique, que présentera le mois prochain le nouveau directeur général,
Luigi Gubitosi, devra intégrer une contrainte supplémentaire, l’hémorragie d’un marché vache-à-lait qui rappelle la situation d’Orange il y a sept
ans. Ce dernier s’est sorti de l’impasse par des recentrages (sortie du Royaume-Uni), des renforcements (acquisitions en Espagne) et surtout des investissements. Voilà qui ne milite pas pour la séparation du réseau, réclamée
à cor et à cris par l’activiste Elliott.
Leo Varadkar
e Premier ministre irlandais a la
gueule de bois. Non qu’il ait fait
de réels excès pour fêter ses
40 ans le week-end dernier. Mais Theresa May vient de lui faire un coup pendable. Prête à tout pour sauver sa tête,
elle n’hésite pas à ressusciter les vieilles
querelles entre les deux Irlandes
pourvu qu’un accord sur le Brexit soit
voté. La « Dancing Queen » est ainsi
toute disposée à piétiner l’accord de
paix entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande. Accord qui, outre la fin
d’une guerre sanglante, avait réglé la
question de la frontière entre les deux
pays. Le magazine « Time » a beau le
classer parmi les 100 personnalités les
plus influentes du monde, Theresa May
affiche ainsi une fâcheuse tendance à
prendre le petit Leo pour un bleu. Et
pour cause : il n’avait même pas 10 ans
quand fut signé ce fameux accord du
Vendredi saint. Homosexuel assumé,
L
fils d’immigré indien, il est dans la veine
de ces jeunes dirigeants qui se disent ni
de gauche ni de droite. Il a fait son
coming out à la radio et s’est imposé, sur
le tard, comme un ardent défenseur de
l’avortement. Un sacré cocktail dans ce
pays de 4,6 millions d’habitants, plutôt
réac. Même le pape en prend pour son
grade : « Les familles se présentent sous
de nombreuses formes, y compris celles
dirigées par […] un parent isolé, des
parents de même sexe ou divorcés », lui a
lancé le Premier ministre lors de sa
visite à Dublin, en août dernier. Les
catholiques n’ont pas forcément apprécié. Mais son combat contre Theresa
May pourrait bien faire de lui un héros
national… un peu comme ces rugbymen irlandais qui n’ont cessé de mater
les Anglais récemment.
(
Lire nos informations
Page 8
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 22 JANVIER 2019 // CAHIER DES ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES AU NUMÉRO 22870 | ISSN 01534831 NE PEUT PAS Ê TRE VENDU SÉPARÉMENT
ANNLEGALWK
75 • PARIS
Siège social : 27 rue Cassette, 75006
Paris Capital : 1000 € Gérance : M.
Teddy PAL, 14 place de Séoul, 75014
PARIS Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
SOCIETES
CONSTITUTIONS
418690B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
IOTA EXPERTISE & CONSEIL
Objet social : Exercice de la profession
d’Expert-Comptable
Siège social : 21, Rue Clément Marot,
75008 Paris Capital : 1000 € Président :
M. Othman AISSAOUI BENNANI demeurant : 18, Rue de Vouillé, 75015 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
418824B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
15/01/2019 il a été constitué une SCI
nommée :
MD IMMO
Objet social : ACQUISITION, REVENTE, GESTION ET ADMINISTRATION CIVILES DE TOUS BIENS IMMOBILIERS.
Siège social : 17 avenue d’italie, 75013
PARIS Capital : 1000 € Gérant : Mme
AMINA DIEDHIOU, 17 AVENUE D’ITALIE, 75013 PARIS Cessions de parts
sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
418786B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
15/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
SENSE EXPERTISE
IMMOBILIERE
Objet social : Expertise en évaluation
immobilière Conseil en immobilier
Siège social : 91 boulevard Murat,
75016 PARIS Capital : 5000 € Président : Mme Cécile Dubois demeurant :
91 boulevard Murat, 75016 PARIS élu
pour une durée indéterminée Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
418802B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SELARL nommée :
OSPREY AVOCATS
Objet social : Exercice de la profession
d’avocat
418863B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SARL
nommée :
A.AIMENE
Objet social : Entreprise générale de bâtiment, gros œuvres, nettoyage. Tous
corps d’états.
Siège social : 26 rue des Rigoles, 75020
Paris Capital : 10000 € Gérance : M.
Abdenour AIMENE, 21 rue Pierre Lefevre, 93800 Epinay Sur Seine Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
418887B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
ACADEMIE DIEN CHAN
Objet social : - Le conseil, l’expertise, la
réalisation d’études et de services, dans
le domaine des activités de santé non ré-
glementées, de l’alimentation, du bienêtre et du développement personnel humain et animal ; - La formation, en
présentiel et à distance, des professionnels et des particuliers, directement ou
en sous-traitance ; - La conception et la
commercialisation de tout produit de
bien-être humain ou animal : - L’édition
de publications dans le domaine des activités ci-dessus ;
Siège social : 99 rue Brancion, 75015
PARIS Sigle : ADC Capital : 15000 €
Président : Mme Le Yen ZYS demeurant : 6 rue Michel Ange, 75016 PARIS
élu pour une durée indéterminée Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Paris
418890B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
BLUE OCEAN CONSULTING
Objet social : Conseil en gestion et stratégie des entreprises : développement
commercial et marketing.
Siège social : 95 bis rue du Mont Cenis,
75018 Paris Capital : 500 € Président :
M. Cédric Jumel demeurant : 95 bis rue
du mont cenis, 75018 Paris élu pour une
durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
419026B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
LES SAUVAGEONNES
Objet social : Vente et création de vêtements et accessoires de prêt-à-porter
boutique et e-commerce
Siège social : 10 bis rue Lamartine,
75009 Paris Capital : 16500 € Président : Mlle Léa SCHAFFHAUSER demeurant : 7 rue Pihet, 75011 Paris élu
pour une durée indéterminée Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
419074B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SAS
nommée :
A.M FIBRE
Objet social : -Installation de la fibre optique et Télécom -Dépannage, réseaux
informatique et télécommunication,
maintenance à l’échelle nationale et internationale
Siège social : 26 RUE LIGNER, 75020
PARIS Capital : 500 € Président : Mme
LOUDMILLA ADAFER demeurant : 26
RUE LIGNER, 75020 PARIS élu pour
une durée indéterminée Admission aux
assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord
du Président de la société. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
419208B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
I.D.F PROTECTION
Objet social : Activités des agences de
placement de main d’œuvre, sécurité incendie, Accueil.
Siège social : 9 rue parrot, CS, 75590
PARIS CEDEX 12 Sigle : I.D.F.P Nom
commercial : I.D.F PROTECTION Capital : 100 € Président : M. FABRICE
VENCESLAS BONGO demeurant : 12
CHEMIN DES PERRIERES, 34170
CASTELNAU LE LEZ élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Paris
419223B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
18/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
KENKO
Objet social : Création, confection, promotion et vente de tous vêtements, accessoires de prêt-à-porter et tous produits de décoration d’intérieur.
Siège social : 88 rue de Cléry, 75002
Paris Capital : 100 € Président : Mme
Monika Jadach demeurant : 88 rue de
Cléry, 75002 Paris élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Paris
par décision collective extraordinaire.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
419309B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
24/12/2018 il a été constitué une SELEURL nommée :
Aux termes d’un acte SSP en date du
02/01/2019 il a été constitué une SCI
nommée :
DV GROUP
Objet social : La constitution, au moyen
de fonds propres ou empruntés, l’administration, la mise à disposition à titre gratuit, d’un patrimoine immobilier. L’acquisition de biens immobiliers.
Siège social : 9 rue saint sauveur,
75002 Paris Sigle : SCI DV GROUP Capital : 1000 € Gérant : Mme EVA ALRASHED, 355, rue des Pyrénées, 75020
Paris Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles
au profit d’un Associé. Toute cession à
un tiers de la société est soumise au
préalable à agrément de la collectivité
des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
419394B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
18/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
LA GALERIE FESTIVE
Objet social : exploitation de fonds de
commerce de restauration rapide et traditionnelle et de bar traditionnel et à
thème ; la conception et la commercialisation de vins et spiritueux et produits alimentaires ; et tous produits ou activités
connexes ou annexes à ces activités
Siège social : 4 rue des Italiens, 75009
PARIS Nom commercial : la grande surface Capital : 10000 € Président : PASSAGE ENCHANTE, au capital de
20000 €, immatriculée au RCS de Paris
sous le numéro 838 841 344, domiciliée
3 rue Barbette 75003 PARIS représentée
par PIETONS CORP par Frédéric LAMBERT élu pour une durée indéterminée
Assemblées : chaque associé est convoqué et chaque action donne droit à une
voix. Agrément préalable des cessions
419446B – LES ECHOS
MEJA
Objet social : l’exercice de la profession
de psychiatre
Siège social : 35 rue de l’Arbalète,
75005 Paris Capital : 1000 € Gérance :
M. MEJA ANDRIANARISOA, 13 rue Titon, 75011 PARIS Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
12137753 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 23/11/2018, à PARIS.
Dénomination : IMMOBILIERE DE
STATIONNEMENT. Forme : S.C.I.
Siège : 2, rue de Versigny, 75018 PARIS. Objet : l’acquisition, l’exploitation,
par bail, location, de toutes places de stationnement. Durée de la société : 99
ans. Capital : 1.000 €. Montant des apports en numéraire : 1.000 €. Cession
de parts et agrément : cessions avec
l’agrément de la collectivité des associés
par décision extraordinaire. Gérant :
M. Nicolas Denise-Bourot, 2 rue de Versigny, 75018 Paris La société sera immatriculée au RCS de Paris. Pour avis. Le
gérant.
12137420W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à PARIS du 16/01/2019, il a été constitué une
société à responsabilité limitée présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : Goodman Logisassure (France) SARL
Siège social : 24 rue de Prony 75017 Paris.
Capital social : 1.000 €
Objet : Activités des agents et courtiers
d’assurances.
Durée : 99 ans.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
2 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Gérance : M. Philippe ARFI, demeurant 8
avenue Vélasquez 75008 Paris et M. Aurélien NOEL, demeurant 44 rue d’Estienne
d’Orves 92500 Rueil Malmaison.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de PARIS.
LA GERANCE
12137426W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP en date du 9 janvier
2019, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : ALPHA PARK
Forme juridique : Société en Nom Collectif
Durée : 99 ans
Siège social : 1-3-5 rue Paul Cézanne
75008 Paris
Capital : 1.000 €
Objet social : L’acquisition d’un terrain
d’une superficie totale de 30.847 m2, situé
à Cergy, 10 avenue du Centaure et
composé des parcelles cadastrées section DY numéros 10 et 11 (le terrain) ;
L’acquisition, le cas échéant, de tous autres terrains mitoyens nécessaires à la
réalisation de l’ensemble immobilier ciaprès défini.
Gérant : QUARTUS Logistique, SAS dont
le siège social se situe 1-3-5 rue Paul Cézanne 75008 Paris, immatriculée au RCS
de Paris sous le Nº 502 089 485
Associé(s) :
QUARTUS LOGISTIQUE, SAS dont le
siège social se situe 1-3-5 rue Paul Cézanne 75008 Paris, immatriculée au RCS
de Paris sous le Nº 502 089 485
GREESTONE IMMOBILIER, SAS dont le
siège social se situe 74 D rue de Paris
35000 Rennes, immatriculée au RCS de
Rennes sous le Nº 818 817 355
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
12137487W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 15 janvier
2019 , il a été constitué une Société Civile
de Construction Vente :
Dénomination sociale : RIS-ORANGIS
TERRES SAINT-LAZARE
Siège social : 33 rue du Docteur Roux
75015 Paris
Capital social : 1.000 €
Objet : L’acquisition d’un terrain AW nº20
situé à Ris Orangis (91130) situé 20 Chemin du clos Langlet propriété de la SC 14
rue de Paris à Orsay.
Durée : 20 ans.
Cession des parts sociales : libre
Gérant : La société QUANIM située 33
rue du Docteur Roux 75015 Paris (522
153 220 RCS Paris).
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis
12137508W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP à Paris, le 16 janvier 2018,
il a été constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : MAYA MANAGEMENT
Capital : 1 €, divisé en cent (100) actions
d’une valeur nominale d’un centime d’euro
(0,01 €) chacune
Siège social : 21 rue La Pérouse, 75116
Paris
Objet : la prise de participation, par voie
d’apport, d’achat, de souscription ou autrement, dans toutes sociétés, quelle
qu’en soit la forme et l’objet ; toutes prestations de services et de conseil en matière administrative, comptable, financière,
informatique, commerciale, de gestion ou
autre ; l’exploitation de tous brevets et
marques, notamment par voie de licence
Durée : 99 ans
Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins.
Transmission des actions : Libre.
Président : Olivier Nemsguem demeurant
5, rue Jules Lefebvre 75009 Paris – CAC
titulaire : PricewaterhouseCoopers Audit,
63, rue de Villiers, 92208 Neuilly-surSeine cedex – 672 006 483 RCS Nanterre
La société sera immatriculée au RCS Paris
Mardi 22 janvier 2019
12137513W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137649W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP à Paris, le 16 janvier 2018,
il a été constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : Financière Maya
Capital : 1 €, divisé en cent (100) actions
d’une valeur nominale d’un centime d’euro
(0,01 €) chacune
Siège social : 21 rue La Pérouse, 75116
Paris
Objet : la prise de participation, par voie
d’apport, d’achat, de souscription ou autrement, dans toutes sociétés, quelle
qu’en soit la forme et l’objet ; toutes prestations de services et de conseil en matière administrative, comptable, financière,
informatique, commerciale, de gestion ou
autre ; l’exploitation de tous brevets et
marques, notamment par voie de licence.
Durée : 99 ans
Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins.
Transmission des actions : Libre.
Président : Olivier Nemsguem demeurant
5, rue Jules Lefebvre 75009 Paris – CAC
titulaire : PricewaterhouseCoopers Audit,
63, rue de Villiers, 92208 Neuilly-surSeine cedex – 672 006 483 RCS Nanterre
La société sera immatriculée au RCS Paris.
AtlasCorner
12137517W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date à Paris du 15/01/2019, il a été constitué société civile immobilière entre :
- La Société Civile "VALDA" ayant son
siège social 35-37"rue Beaubourg –
75003 Paris, immatriculée au R.C.S. de
Paris sous le nº 802 948 786
- Monsieur Benjamin SIMON, né le
29/04/1982 à Domont (95), domicilié
85 avenue de Wagram à Paris 17ème
Objet :
- L’Administration, la mise en valeur, l’exploitation par bail ou sous quelque forme
que ce soit, la location de tous biens immobiliers bâtis ou non bâtis qui seront apportés à la Société au cours de la vie sociale ou acquis par elle.
- La prise de participations financières,
l’acquisition de parts ou actions de tous
types de sociétés, civiles ou commerciales, cotées ou non, pourvu que lesdites
parts ou actions puissent en droit des sociétés être acquises par une Société civile
immobilière sans remettre en cause son
caractère civil, valeurs mobilières de toute
nature, organismes de placements collectifs en valeurs mobilières.
- Accessoirement, la Société pourra procéder aux cessions des parts, actions ou
valeurs mobilières acquises, pourvu que
ces cessions aient un caractère exceptionnel et ne remettent pas en cause le
caractère civil de ladite société.
Dénomination sociale : "SCI PASSI"
Siège social : 90 avenue de Wagram
75017 PARIS.
Durée : 99 années à compter de son immatriculation au registre du commerce et
des sociétés.
Capital social : mille euros (1.000 €) divisé en 100 parts de dix euros (10 €) chacune.
Gérant : Monsieur David PASTOR, domicilié 6, avenue Vion Whitcomb – 75016
PARIS, est nommé gérant pour une durée
indéterminée aux termes de l’article 50
des statuts.
La société sera immatriculée au Registre
du Commerce et des Sociétés de Paris.
12137533W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte reçu le 11/01/2019
par Me Stéphane LEVI-MARTIN, Notaire
titulaire d’un Office Notarial à Paris 17ème,
107 rue de Courcelles, il a été constitué
une Société Civile dénommée :
SCI LA MER
Siège social : 3 rue de Traktir, 75016 PARIS. Capital social : 1.600 €. Objet social : L’acquisition par voie d’achat ou
d’apport, la propriété, l’administration de
tous biens et droits immobiliers. Durée :
99 ans. Gérant : Mr Alexandre GRANDCHAMP demeurant 3 rue de Traktir,
75016 PARIS. Immatriculation au RCS de
PARIS.
Société par actions simplifiée au
capital de 1.000 euros
Siège social :
50 Bis rue de l’Ourcq - 75019 PARIS
Aux termes d’un acte sous signature privée en date à PARIS du 09/01/2019, il a
été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes : Forme : Société par actions simplifiée. Dénomination : AtlasCorner
Siège : 50 Bis de l’Ourcq, 75019 PARIS.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au Registre du commerce et
des sociétés. Capital : 1.000 euros.
Objet : La mise en relation des commerçants du monde entier avec des acheteurs
du monde entier par le biais d’un site internet qui constitue un Marketplace pour
la vente de biens de toutes natures.
Transmission des actions : La cession
des actions de l’associé unique est libre.
Président : Monsieur Simon ROHART,
demeurant 50 Bis Rue de l’Ourcq, 75019
PARIS. La Société sera immatriculée au
Registre du commerce et des sociétés de
PARIS.
12137659W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant un acte en date du 16 janvier
2019, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
FORME : Société par Actions Simplifiée
OBJET : L’acquisition et l’exploitation d’un
fonds de commerce de type supermarché
sis à SURESNES (92150) 35 avenue
Edouard Vaillant, sous l’enseigne CARREFOUR CITY ou toute autre enseigne
appartenant au Groupe Carrefour à l’exclusion de toute autre. La fourniture de
tous services, de toutes prestations de
services à la clientèle et la vente de marchandises y afférentes, l’activité de location à court terme de véhicules terrestres
à moteur, sans chauffeur.
DENOMINATION : LOZANO DISTRIBUTION
SIEGE SOCIAL : 24 rue Jean Mermoz
75008 PARIS
DUREE : 99 ans
CAPITAL : 300.000 euros
PRESIDENT : GEMMA, SAS au capital de
1.000.000 euros, dont le siège est à PARIS (75008), 24 rue Jean Mermoz, immatriculée au RCS de PARIS sous le numéro
391 042 835
COMMISSAIRES AUX COMPTES :
Titulaire : Mademoiselle Véronique HERMET, 2 rue Crillon 75004 PARIS
Suppléant : Monsieur Jean-Pierre TOMSIN, 38-40 rue du 20 Août 1944, 77403
LAGNY SUR MARNE
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS.
12137698W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 4 janvier 2019 a été
constituée une SAS dénommée :
KITAN
Objet : Le conseil aux entreprises et aux
particuliers en management et gestion
sous toutes ses formes.
Capital : 1.000 €. Siège social : 20 rue
Saint Fiacre 75002 Paris. Durée : 99 ans.
Admission aux assemblées - Vote : Les
associés peuvent se faire représenter par
toute personne de leur choix. Chaque
mandataire peut disposer d’un nombre illimité de mandats. Chaque action donne
droit à une voix. Transmission des actions : non restreintes. Président :
M. Olivier TANNEVEAU, 26, rue Jacques
Dulud 92200 Neuilly-sur-Seine. Immatriculation : RCS de Paris.
12137725W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du17 janvier 2019, il a
été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : EUROPEAN
HOMES 113
Forme juridique : Société Civile de
Construction vente
Siège social : 10-12, Place Vendôme
75001 Paris
Durée : 30 ans.
Capital social : 1.000 €
Objet : Au moyen soit de capitaux propres, soit de capitaux d’emprunt l’acquisition de tous terrains ou droits immobiliers
comprenant le droit de construire, la
construction, sur ces terrains ou droits immobiliers, de tous immeubles, de toutes
destinations et usages, la vente, en totalité ou par fractions, des immeubles
construits, avant ou après leur achève-
ment, accessoirement, la location desdits
immeubles.
Gérant : EUROPEAN HOMES CENTRE,
SAS dont le siège social se situe 10, Place
Vendôme 75001 Paris, immatriculée au
RCS de Paris sous le nº 479 322 562.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
Président : M. Kamal CHARCHAR demeurant 6, allée du Platane 92710 VANVES.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de PARIS.
12137728W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du17 janvier 2019, il a
été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : EUROPEAN
HOMES 114
Forme juridique : Société Civile de
Construction vente
Siège social : 10-12, Place Vendôme
75001 Paris
Durée : 30 ans.
Capital social : 1.000 €
Objet : Au moyen soit de capitaux propres, soit de capitaux d’emprunt l’acquisition de tous terrains ou droits immobiliers
comprenant le droit de construire, la
construction, sur ces terrains ou droits immobiliers, de tous immeubles, de toutes
destinations et usages, la vente, en totalité ou par fractions, des immeubles
construits, avant ou après leur achèvement, accessoirement, la location desdits
immeubles.
Gérant : EUROPEAN HOMES CENTRE,
SAS dont le siège social se situe 10, Place
Vendôme 75001 Paris, immatriculée au
RCS de Paris sous le nº 479 322 562.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
12137735W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte s.s.p. en date à Paris du
15.01.2019, il a été constitué une Société
à responsabilité limitée présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : VERDOSO IMMOBILIER 13 GUYANCOURT
Capital : 1.000 €
Siège social : 39, avenue Pierre 1er de
Serbie – 75008 PARIS
Objet : l’acquisition, la location, la gestion,
la cession de biens immobiliers.
Durée : 99 ans.
Gérant : M. Alain FEINGOLD demeurant
107, avenue Henri Martin – 75016 Paris.
La Société sera immatriculée au RCS de
PARIS.
12137769W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 09 janvier
2019 , il a été constitué une Société civile :
Dénomination sociale :
Société Civile Immobilière
Bretshine
Siège social : 39 rue de la Chine 75020
Paris
Capital social : 1.000 €
Objet : L’acquisition, par voie d’achat,
d’échange, d’apport ou par tout autre
moyen, de tous immeubles bâtis et nonbâtis, leur détention, leur gestion, leur exploitation par bail, location ou autrement
et leur administration, la restauration et la
construction de tous immeubles.
Durée : 99 ans.
Cession des parts sociales : agrément
préalable des associés pour toutes les
cessions.
Gérant : M. Romain Bretet demeurant
39 rue de la Chine 75020 Paris.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis.
12137785W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 30/08/2018, il a été
constitué une SAS dénommée
DOCTAROO
Siège social : 31 avenue de Ségur, 75007
Paris. Capital social : 1.000 €.
Objet social : La conception, le développement, l’édition, l’exploitation, l’hébergement et la maintenance d’applications informatiques et de logiciels, ainsi que plus
généralement de tous développements à
caractère informatique et/ou multimédia,
sur tout support connu ou inconnu à ce
jour et dans tous domaines d’activités et
principalement dans le secteur de la
santé.
Durée : 99 ans. Président :Mr Elisha Liyai
SORE demeurant 1 rue du Chateau
d’Eau, 75010 Paris. Immatriculation au
RCS de Paris.
12137793W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 16/01/2019,
il a été constitué une Société par actions
simplifiée :
Dénomination sociale : LES 2 NOUNOURS
Siège social : 88, avenue Philippe Auguste 75011 PARIS
Capital social : 5.000 €
Objet : La propriété, le financement et
l’exploitation directe, indirecte ou comme
mandataire de tout café, bar, restaurant,
de toute nature et de toutes catégories et
plus généralement tous établissements se
rapportant à la restauration.
Durée : 99 ans
Cession des actions : Les actions de
l’associé unique sont librement cessibles.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Admission aux assemblées et vote :
Tout associé peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses actions, chaque action donnant droit à une
voix.
12137805W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte sous seing privé à
PARIS le 15 janvier 2019, il a été constitué
une Société ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : SENS GOURMAND INVEST
FORME : S.A.S.U.
Capital : 500 €
Siège : 22, rue Drouot – 75009 PARIS
Objet : La société a pour objet l’activité de
gestion de services de restauration, d’activité traiteur, pour la préparation, la logistique, le stockage, la livraison de plats et
d’aliments, ainsi que l’organisation de manifestations événementielles ; et de société holding, en France et à l’étranger, et
à ce titre détenir des titres sociaux, parts
sociales et actions de société.
Durée : 99 années
Admission aux asssemblées et droit de
vote : chaque action donne droit à une
voix. Le droit de vote attaché aux actions
est proportionnel au capital qu’elles représentent. Toute cession d’actions est libre.
Président : Monsieur Fabien GOMEZ,
demeurant 10, Chemin de la Sariette,
85160 Orouet.
Immatriculation : au RCS de PARIS
Pour avis.
12137822W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP à PARIS (75) du
18/01/2019, il a été constitué une société
civile immobilière :
Dénomination : KOLINA
Siège : 144, boulevard Masséna 75013
PARIS
Durée : 99 ans
Capital : 200.000 € en numéraire
Objet social : acquisition administration
sous toutes ses formes de tout bien immobilier, et exceptionnellement la vente
des biens immobiliers acquis.
Gérant : Monsieur Anthony KOUO, demeurant 142, boulevard Masséna 75013
Paris.
Immatriculation : RCS de PARIS
12137892W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Paris
du 13/01/2019 a été constituée une SAS
nommée :
Société Internationale
d’Internet
Objet : Ineternet
Capital : 1.000 € Siège social : 128 Rue
de la Boetie, 75008 Paris. Durée : 99 ans.
Président : M. Jean-Louis SOREL, 38
Cité Diaka, 97290 Marin (Martinique).
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Paris.
12137933W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à PARIS du 15/01/2019 a été constituée une
SASU nommée :
SFDS
Objet : la formation et le conseil en matière de stratégie, de finance, de développement commercial et supply chain. Sigle : SFDS. Capital : 100 €. Siège
social : 54-56 avenue Hoche, 75008 Paris. Durée : 99 ans. Président : Mme Hélène CORNS, 10 bis avenue Général Leclerc, 78100 Saint-Germain-en-Laye.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Paris.
12137576 – LA VIE JUDICIAIRE
Avis est donné de la constitution d’une
société présentant les caractéristiques
suivantes : Dénomination : CARAVAGE
AVOCATS BORDEAUX. Forme :
S.E.L.A.S. d’avocats. Siège : 23, rue de la
Tombe d’Issoire 75014 PARIS. Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS. Capital : 5.000 €. Objet : Exercice de la profession d’avocat. Exercice
du droit de vote : Tout associé peut participer aux décisions collectives sur justification de son identité et de l’inscription en
compte de ses actions avant la décision
collective. Sous réserve des dispositions
légales, chaque associé dispose d’autant
de voix qu’il possède ou représente d’actions. Président : Mme Laura BERTRAND, épouse SANNIER, 61, rue Georges Mandel 33000 Bordeaux La société
sera immatriculée au RCS de Paris. Pour
avis. Le Président.
Les Echos Sociétés
12137758 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 14/1/2019, à Paris. Dénomination : STUDIO MAISS. Forme :
S.A.S. Siège : 112, rue de Clignancourt
75018 Paris.
Objet : Conseil en communication,
création graphique, réalisation et impression sur tous types de supports, vente de
tous types d’objets et supports imprimés.
Durée de la société : 99 ans. Capital :
1.000 € divisé en 100 actions de 10 € chacune, réparties entre les actionnaires proportionnellement à leurs apports respectifs. Cession d’actions et agrément :
Toute cession soumise à agrément des
associés à la majorité des voix. Admission aux AG et exercice du droit de
vote : Dans les conditions statutaires et
légales. Ont été nommés : Président :
Mme Anaïs Bamdad 112, rue de Clignancourt 75018 Paris. DG : Mme Melissa Duboc 98, rue Doudeauville 75018 Paris. La
société sera immatriculée au RCS de Paris. Pour avis.
12137764 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un ASSP en date à Paris
du 8/1/2019, il a été constitué une société
présentant les caractéristiques suivantes :
Forme : S.C.I. Dénomination : 2TD.
Siège : 89, avenue Denfert Rochereau,
75014 PARIS.
Objet : La gestion de tous biens immobiliers et tous droits immobiliers, l’acquisition, la vente, la mise en valeur, l’administration et l’exploitation, par location ou
autrement, de tous immeubles et droits immobiliers dont elle pourrait devenir propriétaire par voie d’acquisition, d’échange,
d’apport ou autrement.
Durée de la Société : 99 ans à compter
de la date de l’immatriculation de la société au RCS. Gérance : M. Thierry Duchesne, 105, rue Chantaloup, 45300 Dadonville, M. Thibaut Duchesne,
89, avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris. Clauses relatives aux cessions de
parts : agrément requis dans tous les cas
agrément des associés représentant au
moins les trois-quarts des parts. Immatriculation de la société au RCS de Paris.
Pour avis, La Gérance.
12137855 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 6/1/2019, à Paris. Dénomination : SAGET. Forme : S.C.I.
Siège : 78, avenue de Suffren, 75015 PARIS. Objet : Acquisition, administration et
gestion par location de tous immeubles ou
biens immobiliers. Durée de la société :
99 ans. Capital : 1.000 €. Montant des
apports en numéraire : 1.000 €. Cession de parts et agrément : Les parts
sont librement cessibles entre associés et
avec autorisation préalable de l’AG pour
toute autre cession.. Gérant : M. Eric SAGET, 83, rue de la Santé, 75011 Paris. La
société sera immatriculée au RCS de Paris. Pour avis.
12137858 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 1/11/2018, à Paris. Dénomination : Holding Work Team. Sigle : HWT. Forme : S.A.S.U. Siège : Tour
CIT Montparnasse, 9ème Etage, Bureau
911, 3, rue de l’Arrivée, 75015 PARIS. Objet : Prise de participation et conseil à toutes entreprises ou sociétés créées, ou à
créer pouvant se rattacher à l’objet. Durée
de la société : 99 ans. Capital : 1.000 €.
Cession d’actions et agrément : Les actions sont librement cessibles entre associés. Admission aux AG et exercice du
droit de vote : Dans les conditions statutaires et légales. Ont été nommés : Président : M. Jérémy Castillo Penas 18, route
de la Croix, La Beuglais 35350 St Meloir
des Ondes. La société sera immatriculée
au RCS de Paris. Pour avis.
12137872 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un acte SSP en date à
Paris des 25/10/2018 et 6/12/2018, il a été
constitué une S.A.S. dénommée DISCOVER MUSIC. Siège : 58, avenue de Wagram 75017 PARIS. Capital : 7.500 € divisés en 1000 actions de 7.50 €. Objet :
En France et dans le monde entier ; l’édition musicale, phonographique et graphique, sous quelque forme et sur tous supports connus ou à venir que ce soit, la
production de phonogrammes, de vidéogrammes, de vidéo musiques, de jeu vidéo et de produits multimédia par tous les
moyens connus ou inconnus à ce jour,
ainsi que toutes les opérations dépendantes, annexes ou s’y rattachant, notamment
l’édition, l’exploitation, l’achat, la vente la
distribution et la diffusion. Admission aux
assemblées-exercice du droit de vote :
Chaque action donne droit, dans les bénéfices et dans l’actif social, à une part
proportionnelle à la quotité du capital
qu’elle représente. La propriété d’une action emporte de plein droit adhésion aux
statuts de la Société et aux décisions des
actionnaires. Président : M. Bruno Sochan 2, rue de Moulin 89100 Saligny est
désigné Président sans limitation de durée. Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 3
Les Echos Sociétés
12137904 – LA VIE JUDICIAIRE
412523A – LES ECHOS
412788A – LES ECHOS
Il a été constitué par acte SSP à AUBUSSON le 17/1/2019 une société enregistrée au SPF-E de GUERET, le
18/1/2019 réf 2304P01.2019A00178. Dénomination : "GROUPE CPN 75" notaires. Forme : S.A.S. Objet : La société a
pour objet l’exercice en commun de la profession de notaire dans un ou plusieurs
offices auxquels elle est nommée. Durée :
99 ans. Capital fixe : 3.000 € divisé en 30
actions de 100 € chacune, réparties entre
les actionnaires proportionnellement à
leurs apports respectifs. Cession d’actions et agrément : Les cession et transmission quelle qu’elles soient sont soumises à agrément . Admiss ion aux
assemblées générales et exercice du
droit de vote : Dans les conditions statutaires et légales. Siège : 13 rue Vauvenargues 75018 PARIS. La société sera immatriculée au RCS de Paris. Président :
M. Pierre-Henri PFEIFFER, 2 Confolens
23200 MOUTIER ROZEILLE, sans limitation de durée.
Par ASSP du 19/12/18, il a été constitué
la SCI dénommée SCI LES PINS 1.Siège
social : 8 pl de breteuil 75015 Paris.Capital : 100 €.Objet : acquisition et gestion de
biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. MICHEL FELDGAJER, 8 pl de
breteuil 75015 Paris. Cessions soumises
à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
Par ASSP du 19/12/18, il a été constitué
la SCI dénommée SCI LES PINS 5.Siège
social : 8 pl de breteuil 75015 Paris.Capital : 100 €.Objet : acquisition et gestion de
biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. MICHEL FELDGAJER, 8 pl de
breteuil 75015 Paris. Cessions soumises
à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
412561A – LES ECHOS
Par ASSP le 18/12/2018, il a été constitué
la SAS : CT ORIGIN Capital : 1000 €. Objet : Société de service aux entreprises et
aux institutions, activité de conseil et développement de solutions, et de conduite
de projets. Siège : 128 Rue la Boétie ,
75008 PARIS. Président : SEBASTIEN
Paul demeurant rue Goetz Monin,
10,1205 Geneve Suisse. Durée : 99 ans.
Au RCS de PARIS
412795A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/18, il a été constitué
la SCI dénommée SCI LES PINS 4.Siège
social : 8 pl de breteuil 75015 Paris.Capital : 100 €.Objet : acquisition et gestion de
biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. MICHEL FELDGAJER, 8 pl de
breteuil 75015 Paris . Cessions soumises
à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
412798A – LES ECHOS
412079A – LES ECHOS
412634A – LES ECHOS
Par acte SSP du 4/12/2018 constitution de
la SAS GRANOLALALA. Nom commercial : GRANOLALALA PARIS. Capital :
1002 €. Siège social : 45 rue lepic 75018
paris. Objet : Fabrication, production,
commercialisation de produits alimentaires non frais (granola, muesli). Président :
Angélina Nieddu, 45 rue lepic 75018 paris.
Directeurs généraux : Océane Le BrasBianchi, 13 rue coustou 75018 paris et Judith Miot, 84 rue molière 94200 ivry-surseine. Durée : 99 ans à compter de
l’immatriculation au RCS de Paris.
Creation de la sci : Benboum, 9 rue raffaelli 75016 Paris. Cap. : 120 €. Obj. : immobilier. Grt : Seloua Beneloucif, 9 rue raffaelli 75016 Paris. 99 ans au rcs de Paris.
412131A – LES ECHOS
Par ASSP du 14/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée SPEKTR.Siège social : 5bis villa thoreton 75015 Paris.Capital : 10000 €. Objet : Vente de vêtements
et d’accessoires Streetwear (Casquettes,
Bonnets, Bananes, ect..).
Président : M. Jonathan Benmussa, 5bis
villa thoreton 75015 Paris.Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de PARIS.
412174A – LES ECHOS
Par ASSP du 14/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée LÉKOTO.Siège social :29 bd barbès 75018 Paris.Capital :2000 €.Objet :Société de négoce de
vins :Intermédiaire dans la recherche de
clients pour le compte de vignerons.Organisation d’événements pour la vente de
vins (pas d’organisation de spectacles vivants.).Conseil dans l’accord mets et vins
pour événements. Conseil pour constituer
une cave à vins.Intermédiaire ou achat de
stock dans le même domaine.Président :Mme Justine Dalmas,29 bd barbès
75018 Paris.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de PARIS.
412276A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 09/12/2018 de la
SCI à capital variable : MAGUELONE Capital : 100 €. Capital min. : 100 €. Siège :
85 Rue la Fayette , 75009 Paris. Objet :L’acquisition et/ou gestion de biens
immobiliers en vue de location non-meublée et accessoirement meublée.Gérance : NOIRIE Stephane - 85 Rue la
Fayette, 75009 Paris ; NOIRIE Jacques- 1
Rue des Mimosas, 34750 -Villeneuve-lèsMaguelone Durée : 99 ans. Au RCS de
PARIS
412284A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/12/2018 constitution
de la SASU : SBECKER-IT. Capital : 500
euros. Siège social : 155 boulevard brune
75014 paris. Objet : Développement de
jeux et de sites internet, et conseil lié. Président : Sébastien Becker, 155 Boulevard
Brune 75014 Paris. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Paris.
412308A – LES ECHOS
Par ASSP le 19/12/2018, il a été constitué
la SAS : NARRATOR Capital : 1 €. Objet : Narrateur est un réseau social basé
sur la voix. Nous développons également
des solutions d’intelligence artificielle pour
la compréhension de la voix, ainsi que des
interfaces vocales. Siège et Président :
GHALEBI Hamze, 10 rue pierre de la levéé 75011 Paris.Durée : 99 ans. Au RCS
de PARIS
412321A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/12/2018 constitution
de la SASU : CASSIOPÉE. Capital :
10.000 €. Siège social : 17 rue marcadet
75018 paris. Objet : Fourniture de prestations intellectuelles en conseil et accompagnement des entreprises. Président :
Maxime Speroni, 17 rue marcadet 75018
paris. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Paris.
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
la SCI dénommée SCI LES PINS 2.Siège
social : 8 place de breteuil 75015 Paris.Capital : 100 €.Objet : acquisition et
gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. MICHEL FELDGAJER,
8 place de breteuil 75015 Paris. Cessions
soumises à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
412645A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée DAVID ENERGY
COMPANY.Siège social :40 rue des
blancs manteaux 75004 Paris.Capital :1000 €.Objet :réalisation de toutes
prestations de conseils, d’apports d’affaires,d’assistance opérationnelle aux entreprises et autres organisations publiques,
para-publiques, et associatives en France
et à l’étranger.Président :M.Vivien
Etard,50 rue des carrières 92150 Suresnes.Durée :99ans.Immatriculation au
RCS de PARIS.
412804A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
la SCI dénommée SCI LES PINS 7.Siège
social : 8 place de breteuil 75015 Paris.Capital : 100 €.Objet : acquisition et
gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. MICHEL FELDGAJER,
8 place de breteuil 75015 Paris. Cessions
soumises à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
412808A – LES ECHOS
412668A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 10/12/2018 de la
SCCV : SCCV LAPLACE-HENRY Capital : 100 €. Objet : La construction d’un
immeuble en vue de sa vente en totalité
ou par fractions, 69 avenue verdier à Montrouge (92), la signature de contrats d’option, de contrats de réservation, la vente
en l’état futur d’achèvement. Gérance et
siège : LAPLACE JACQUES - 3 rue de la
Cité Universitaire, 75014 PARIS ; Durée :
99 ans. Au RCS de PARIS
412725A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée HORS DE
CONFLIT.Sigle : HDC.Siège social : 9 rue
des epinettes 75017 Paris.Capital : 300 €. Objet : Formation d’aide à la
défense en combat rapproché.Président : M. Vincent Florian Benjamin MAX,
9 rue des epinettes 75017 Paris. DG : M.
Antoine Romain Hubert LE TOUZE, 4 boulevard jean jaurès 92100 Boulogne-billancourt. ; M. MICHAËL ADAM OBADIA, 14
rue du puits 95380 Puiseux-en-france.Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
PARIS.
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
la SCI dénommée SCI LES PINS 6.Siège
social : 8 place de breteuil 75015 Paris.Capital : 100 €.Objet : acquisition et
gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. MICHEL FELDGAJER,
8 place de breteuil 75015 Paris. Cessions
soumises à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
412837A – LES ECHOS
Creation de la sci : Cefalu, 25 rue de la
gare de reuilly 75012 Paris. Cap. : 500 €.
Obj. : immobilier. Grts : Denis Descat et
Caroline Thomas, 25 rue de la gare de
reuilly 75012 Paris. 99 ans au rcs de paris.
413024A – LES ECHOS
Par ASSP du 20/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée COUNTIFY.Siège
social :46 av de la grande armée 75017
Paris.Capital :5000 €.Objet :Développement et distribution de logiciels et produits
informatiques.Président :M. Cristian Alzati, levetzowstrasse 13 10555 Berlin (Allemagne).Durée :99ans.Immatriculation
au RCS de PARIS.
413048A – LES ECHOS
412742A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée 139 STUDIO.Siège
social :139 bd saint-michel 75005 Paris.Capital :100 €.Objet :Direction artistique,commissariat d’exposition, production
et organisation d’événements liés aux
secteurs de l’art, de la culture et des médias.Président :Mme Anna Labouze,139
bd saint-michel 75005 Paris.DG :M. Keimis Henni,9 rue brière de boismont 94160
Saint-mandé.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de PARIS.
412752A – LES ECHOS
Par ASSP du 18/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée INNER CLUB.Siège
social : 9 passage du chemin vert 75011
Paris.Capital : 1000 €. Objet : la détention
et la gestion de participations dans d’autres sociétés et la fourniture de services
administratifs et financiers à ces sociétés
(activités de holding).Président : M. Georges Garnier, 9 passage du chemin vert
75011 Paris.Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
412760A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée REACH.Siège social :67 rue myrha 75018 Paris.Capital :150 €.Objet :conseil et assistance aux
entreprises et autres organisations en matière de relations publiques, de communication et de publicité.Président :M. Lucas
Pommier,67 rue myrha 75018 Paris.DG :M. Léo Portal,8 route de lourdes
65380 Ossun ; M.Valentin Bouvèle,62 rue
edouard vaillant 93100 Montreuil.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
PARIS.
Par ASSP du 18/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée CM CONSEIL.Siège
social : 53 rue de la tombe-issoire 75014
Paris.Capital : 1000 €. Objet : réalisation
de prestations de conseils, d’apports d’affaires, d’assistance opérationnelle aux
particuliers, aux entreprises et autres organisations publiques. Président : M. Cyrille De Montgolfier, 53 rue de la tombeissoire 75014 Paris.Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de PARIS.
413194A – LES ECHOS
413250A – LES ECHOS
415881A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 21/12/2018 constitution de la SASU :JIALA TRANSPORTS
Par ASSP du 20/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée EUTOPIA GESTION.Siège social : 5 rue saint-joseph
75002 Paris.Capital : 1000 €. Objet : Gestion de fonds d’investissements,
dans les limites fixés par l’agrément délivré par l’autorité des marchés financiers.
Par acte SSP du 01/01/19 il a été constitué une SCI : STEGOSAURE Capital : 100 € Siège social : 1 Place Robert
Desnos 75010 PARIS Objet social : La
prise de participation par achat, souscription, apport, fusion et par tout autre
moyen, et la gestion de toutes valeurs mobilières, ainsi que l’acquisition de tous
biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute société ou entité juridique Gérance : Mme
Cécile ALLELY demeurant au 1 Place Robert Desnos 75010 PARIS Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de PARIS.
Capital fixe : 1000 €.Siège social : 29 Rue
de romainville 75019 Paris.Objet social : Transports de voyageurs par
Taxis.Président :M.JIALAABDELAZIZ, de
nationalité française demeurant au 29 rue
de Romainville 75019 Paris.Clauses
d’agrément : les actions sont librement
cessibles uniquement entre actionnaires
avec l’accord du Président de la société.Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris.
413209A – LES ECHOS
Par ASSP le 20/12/2018, il a été constitué
la SASU : ROTOR PORTAGE Capital :
1000 €.Objet : Le portage entrepreneurial, l’hébergement entrepreneurial, le portage de micro entrepreneur, quel que soit
le secteur d’activité. Siège : 118-130, av
Jean Jaures, 75169 PARIS. Président :
KIBOVITS John, 17 Rue Curial , 75019
Paris.Durée : 99 ans. Au RCS de PARIS
413054A – LES ECHOS
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée Andrew Jolliffe SASU Capital :
1000 € Siège social : 47 Rue de
Malte 75011 PARIS Objet : Conseil et services dans le domaine de la communication et des médias, notamment la rédaction publicitaire ; formation non
réglementée dans les domaines précités. Président : JOLLIFFE Andrew 47 Rue
de Malte 75011 PARIS Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS PARIS
413065A – LES ECHOS
Creation de la sci garrett, 13b av. de la
motte picquet 75007 Paris. Cap :100 €.
Obj :immobilier. Grt :Sci Derek, 13b av. de
la motte picquet 75007 Paris. 99 ans au
rcs de Paris.
413099A – LES ECHOS
Par acte du 19/12/2018 constitution de la
SASU Identitly. Capital : 1000 €. Siège social : 18 Rue de Naples 75008 Paris. Objet
social : Services d’accélération digitale et
commerciale destinés aux entreprises et
conseil lié. Président : Kristina Birukova, 18 Rue de Naples 75008 Paris. Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris.
Président : M. Antoine Fine, 25 rue coquillière 75001 Paris. DG : M. Antoine Régis,
49 rue pétion 75011 Paris.CAC titulaire :
Deloitte, SAS au capital de 23428650, 6
Place de la Pyramide 92800 Puteaux,
434 209 797 RCS de Nanterre, représentée par Sami RahalDurée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
413258A – LES ECHOS
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée BOUGON.FR Capital : 500 €
Siège social : 82 Rue Blanche 75009 PARIS Objet : Conseil et services en systèmes et logiciels informatiques ; Développement, édition et vente de logiciels, de
sites web et d’applications web et mobiles ; Formation dans les domaines précités. Président : BOUGON Edouard 82
Rue Blanche 75009 PARIS Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS PARIS
413236A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/12/2018 constitution
de la SASU : AESTER COGNITIO. Sigle :
AE’CO. Nom commercial : AETCO. Capital minimum : 2500 € Capital souscrit : 25000 € Capital maximum : 700000 €. Siège social : 130 bld
malesherbes 75017 paris. Objet : étude
technique, recherche scientifique. Président : Jean François Hochedez, 130 bld
malesherbes 75017 paris. Durée : 99 ans
à compter de l’immatriculation au RCS de
Paris.
413239A – LES ECHOS
Par ASSP du 17/12/18, il a été constitué
une SAS à capital variable dénommée VIE
SIMPLE ASSISTANCE ADMINISTRATIVE SAS.Siège social : 16 bd saint-germain 75237 Paris cedex 05.Capital
min :100 €,capital initial :100 €,capital
max :1000000 €.Objet : appui et l’aide à la
rédaction des correspondances courantes, aux formalités administratives.facilitation des contacts et des relations, avec les
administrations publiques, association et
service privé.Président :Mme Katarzyna
Rubel,38 rue du cardinal lemoine 75005
Paris.Durée :99ans.Immatriculation au
RCS de PARIS.
415817A – LES ECHOS
Par acte SSP du 02/01/19 il a été constitué une SCI : SCI ATRALICE. Capital :
1.000 €. Siège social : 5 rue Maillard,
75011 PARIS. Objet social : La prise de
participation par achat, souscription, apport, fusion et par tout autre moyen, et la
gestion de toutes valeurs mobilières, ainsi
que l’acquisition de tous biens mobiliers
ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute société ou entité juridique. Gérance : Mme Alice ATRAMONT
demeurant au 5 rue Maillard, 75011 PARIS. Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles au
profit d’un associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de PARIS.
417068A – LES ECHOS
Acte SSP du 09/01/2018 : Constitution
d’une société par actions simplifiée
Objet :Conception,acquisition,développement,exploitation et/ou commercialisation
,sous toutes formes, d’applications et/ou
sites internet et/ou plateformes et/ou logiciels destinés à la sécurité des accès et/ou
la conformité réglementaire et/ou la protection des données personnelles et/ou la
gestion d’identité ;
Dénomination : Misakey
Siège : 66 Av. des Champs-Élysées
75008 Paris - Capital : 10.000 € - Durée :
99 ans
Président : Arthur Blanchon, demeurant
15 rue Henri Ribière,Appt 1003, 75019 Paris-Directeur Général : Antoine Vadot, demeurant 79 rue Villiers de l’Isle Adam
75020 Paris
La transmission des actions est soumise
à agrément (art.10statuts). La société sera
immatriculée au RCS de Paris
417533A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
BBMENTHE
Siège social : 9 rue Joseph DIJON 75018
PARIS. Capital : 500 €. Objet : Culture,
production de menthe et herbes aromatiques sur des terrians agricoles. Gérant :
M BOURAS Boualam, 9 rue joseph Dijon
75018 PARIS. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
417754A – LES ECHOS
418324A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
Par acte SSP du 15/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
METAL IMAZ
MAREY GROUP
Siège social : 75 RUE DE LOURMEL
75015 PARIS. Capital : 8.000 €. Objet :
POSE DE MENUISERIE ALU. Gérant : M
ARSANOUKAEV ROUSLANBEK SOULAMBEKOVITCH, 19 RUE DE LA QUINTINIE 75015 PARIS. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
Siège social : 54, Avenue philippe auguste 75011 PARIS. Capital : 8.000 €.
Objet : Maçonnerie, peinture, travaux
d’agencement et de rénovation. Gérant :
M MAREY WAEL, 4, Rue de fourcherolles
91120 PALAISEAU. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
417827A – LES ECHOS
418347A – LES ECHOS
Par acte SSP du 05/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée :
Par acte SSP du 15/01/2019 il a été constitué une SAS dénommée : GONK STUDIO. Siège social : 42 rue de Maubeuge,
CS70049 75009 PARIS. Capital : 1.200 €.
Objet : Production, réalisation de bande
son de toutes productions. Toutes activités connexes à la production de bandes
sons. Président : Mme BOUZER Céline,
24 rue du Pressoir 93130 NOISY LE SEC.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
BSD ROSNY
Siège social : 62 RUE BOTZARIS 75019
PARIS
Capital : 300 €
Objet : Locations de terrains et d’autres
biens immobiliers
Gérant : M BENSAMOUN Dan, 37 Rue de
L’EGALITE 93260 LES LILAS.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS
417894A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : BDMA
CONSULTING. Siège social : 4 rue Carcel
75015 PARIS. Capital : 2.000 €. Objet : Le
développement de toutes opérations de
conseil en communication, stratégie réglementaire, marketing et commerciale aux
entreprises, ainsi que dans le domaine du
développement des affaires (Business
Development, Fusions, Acquisitions). Président : M BRUN Pierre hervé, 4 rue Carcel 75015 PARIS. Admission aux assemblées et droits de vote : la propriété d’une
action comporte de plein droit adhésion
aux statuts et aux décisions des assemblées générales pas de vote double prévu.
Clauses d’agrément : les actions sont librement transmissibles, sauf disposition
législative et réglementaire contraire. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
PARIS.
417968A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
OSONS CAUSER
Siège social : 128 avenue d’italie 75013
PARIS. Capital : 3.000 €. Objet : la production, l’organisation et la diffusion d’informations à l’égard du public, sur tous
supports. Gérance : M CHEUNG Xavier,
128 avenue d’italie 75013 PARIS, M TORBEY Ludovic, 135 boulevard de ménilmontant 75011 PARIS et M LAMBERT
Stéphane, 30 Rue du Clos d’Orléans
94120 FONTENAY SOUS BOIS. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
417975A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée :
L.M BUSINESS SASU
Siège social : 13 Passage Penel, 75018
PARIS. Capital : 15.000 €. Objet : La Société a pour objet directement ou indirectement, tant en France qu’à l’étranger . Import-export tout produit, achat vente. En
détaille et semi gros en éventaires, marchés et internet. Et tous autres services
en ligne. Président : M BEN YOUSSEF
LOTFI, 13 Passage Penel, 75018 PARIS.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
418498A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/12/2018 il a été constitué une SCI dénommée : LORETTA.
Siège social : 109 RUE DE LA REUNION
75020 PARIS. Capital : 2.000 €. Objet : La
société a pour objet l’acquisition de tous
immeubles de toute nature, la propriété,
l’administration, la gestion par bail ou autrement, l’attribution gratuite en jouissance
aux Associés des locaux occupés par euxmêmes, la disposition des biens dont elle
sera propriétaire par voie d’acquisition,
échange, apports ou autrement. Gérant :
M GIDOIN CEDRIC, 171 RUE DE ROMAINVILLE 93100 MONTREUIL. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une EURL dénommée : AZURITE
CONSULTING. Siège social : 9 Rue Victor Duruy 75015 PARIS. Capital : 100 €.
Objet : Conseil en stratégie, communication et assurances. Gérant : M MICHON
Nicolas, 9 Rue Victor Duruy 75015 PARIS. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de PARIS.
418111A – LES ECHOS
Par acte SSP du 13/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
SLIM NET
Siège social : 10 Rue de Penthièvre
75008 PARIS. Capital : 500 €. Objet :
Nettoyage des bureaux, commerces, immeubles, vitrerie ainsi que les services associés (désinfections, remise en état, trie,
entretiens des espaces verts et jardins) ;
Lavages et nettoyage écologique de tous
objets (moquettes, tapis, sièges, surfaces
et véhicules). Président : M SLIMANI
Massinissa, 65 Allée Edwige Feuillère
45190 BEAUGENCY. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
418144A – LES ECHOS
Par acte SSP du 02/06/2018 il a été constitué une EURL dénommée :
GUENAIZI SCHOOL
Siège social : 2 rue Madeleine Brès
75013 PARIS. Capital : 2.000 €. Objet :
soutien scolaire. Gérant : M GUENAIZI
Abdellatif, 2 rue Madeleine Brès 75013
PARIS. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PARIS.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de PARIS.
419000A – LES ECHOS
Par acte SSP du 03/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : BDLG IMMO.
Siège social : 1-3 rue de penthièvre
75008 PARIS. Capital : 1.000 €.
Objet : L’acquisition par voie d’apport ou
d’achat, la propriété, la mise en valeur, la
transformation, l’aménagement, l’administration et la location de tous biens et droits
immobiliers, de tous biens et droits pouvant constituer l’accessoire, l’annexe ou le
complément des biens et droits immobiliers en question. Et ce, soit au moyen de
ses capitaux propres, soit au moyen de
capitaux d’emprunt, ainsi que de l’octroi,
à titre accessoire et exceptionnel, de toutes garanties à des opérations conformes
au présent objet civil et susceptibles d’en
favoriser le développement. Et, plus généralement, toutes opérations civiles se rattachant directement ou indirectement à
l’objet social, pourvu qu’elles en facilitent
la réalisation et qu’elles n’affectent en rien
le caractère civil de la Société.
Gérant : Mme HERLEMONT Béatrice,
57 Bis Rue du Président Wilson, 78230 LE
PECQ. Co-Gérant : M. BOYER DE LA GIRODAY Jean-René, 57 Bis Rue du Président Wilson, 78230 LE PECQ. Cession
des parts sociales : Les parts sociales
sont librement cessibles entre associés,
soumises à agrément dans les autres cas.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS.
418719A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : J&G. Siège social : 19 Boulevard Saint Martin, 75003
PARIS. Capital : 1.000 €.
Objet : L’acquisition, en état futur d’achèvement ou achevés, l’apport, la propriété,
la mise en valeur, la transformation, la
construction, l’aménagement, l’administration, la location et la vente (exceptionnelle) de tous biens et droits immobiliers,
ainsi que de tous biens et droits pouvant
constituer l’accessoire, l’annexe ou le
complément des biens et droits immobiliers en question. Le tout soit au moyen de
ses capitaux propres soit au moyen de capitaux d’emprunt, ainsi que de l’octroi, à
titre accessoire et exceptionnel, de toutes
garanties à des opérations conformes au
présent objet civil et susceptibles d’en favoriser le développement. Et, généralement toutes opérations civiles pouvant se
rattacher directement ou indirectement à
cet objet ou susceptibles d’en favoriser le
développement, et ne modifiant pas le caractère civil de la société.
Gérant : M. JIANG Shifeng 5 Villa des Pyrénées 75020 PARIS. Cession des parts
sociales : Les parts sont librement cessibles entre associés et au profit de l’ascendant ou du descendant d’un associé, toutes les autres cessions sont soumises à
l’agrément préalable à l’unanimité des associés. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS.
418930A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Paris du 15 janvier 2019, il a été
constitué la société suivante :
Dénomination : OmniDoc
Forme : Société par Actions Simplifiée
417987A – LES ECHOS
Cessions de parts sociales : les parts
sociales sont librement cessibles au profit
d’un associé. Toute cession à un tiers de
la société est soumise au préalable à
agrément de la collectivité des associés
réunis en Assemblée Générale.
Objet : la création, l’édition, le développement, la gestion et la commercialisation
sous toute forme de logiciel ou de plateforme électronique (web et/ou mobile) permettant la mise en relation de médecins
et leur collaboration, notamment en réalisant des télé-expertises ou en permettant
l’échange d’informations et de documents.
Siège social : 41 rue des Bois 75019 PARIS
Durée : 99 ans
Capital : 1.000 euros
Président : Monsieur Baptiste TRUCHOT, demeurant 8 rue de la Fontaine
89660 CHATEL CENSOIR
Directeur Général : Monsieur Pierre DUQUESNE, demeurant 41 rue des Bois
75019 PARIS
419025A – LES ECHOS
Par ASSP du 16/01/19,il a été constitué
une SAS dénommée BS DESIGN.Siège
social : 16 rue spontini 75016 Paris.Capital : 1.000 €. Objet : entreprise générale
du bâtiment :construction et rénovation
tout corps d’état.Président : M. ALAA eddine BENHAMED, 6 rue de l’amiral la roncière le noury 75012 Paris.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
PARIS.
419040A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : KOMPORTEMENTALIST . Nom commercial : KOMPORTEMENTALIST. Siège social :
48 rue montmartre, 75002 PARIS. Capital : 1.000 €.
Objet : Aux termes de l’acte SSP en date
du 17/1/2019, il a été constitué une SAS
avec les caractéristiques ci-après : en
France et à l’étranger : La conception et
le développement de modèles et de solutions dédiés à la formation professionnelle
et au conseil de dirigeants, de managers
et de toutes personnes assimilées ; Le développement d’outils de perfectionnement
des relations et des comportements professionnels ; La dispense de formations et
de services à destination des entreprises.
Président : GUTLE Frédérique, 48 rue
montmartre, 75002 PARIS. Transmission des actions : Actions librement cessibles entre associés uniquement. Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : Tout Actionnaire est
convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Durée : 99 ans
à compter de l’immatriculation au RCS de
PARIS.
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
418948A – LES ECHOS
419046A – LES ECHOS
Par ASSP du 09/01/19,il a été constitué
une SAS dénommée JCMT SASU.Siège
social :127 rue amelot 75011 Paris.Capital :1000 €.Objet :installation cuisine, salle
de bain,installation eau, gaz, le remaniement et la rénovation de bâtiments déjà
existants tels que les immeubles à appartements, les maisons et les bâtiments non
résidentiels de tous types. Service d’entretien aux entreprises et aux particuliers.Président :M. JACQUES CHARLES,77 rue narcisse brunette 51100
Reims.Durée :99ans.Immatriculation au
RCS de PARIS.
Capital : 15 000 €
Siège social : 68 rue d’Assas 75006 PARIS
Objet social : administration et gestion de
biens immobiliers dont elle est propriétaire
ou qu’elle viendrait à être propriétaire
Gérance : Mr Yann NING et Mme Jing
NING, demeurant ensemble 68 rue d’Assas 75006 PARIS
Par acte SSP en date du 19/12/2018, il a
été constitué une EURL denommée PARADISE CAB
Capital : 1500 euros Siège Social : 10
RUE JEAN MOREAS 75017 PARIS Objet
social : EXPLOITATION DE VEHICULES
DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR
(VTC) ET LOCATION DE VEHICULES
SANS CHAUFFEUR Gérance : M. SYLVAIN NICOL demeurant 10 RUE JEAN
MOREAS 75017 PARIS Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de PARIS
419242A – LES ECHOS
Par acte SSP du 18/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée : ETOILE TOP
NET Siège social : 76-78 avenue des
champs elysees 75008 PARIS Capital :
10.000 € Objet : NETTOYAGE INDUSTRIEL Gérant : Mme SASSI Manar 29
Rue DES BRETONS 95100 ARGENTEUIL Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
419257A – LES ECHOS
Par ASSP en date du 11/01/2019, il a été
constitué une SCI dénommée :
SCI CLER-BOSQUET
Société Civile Immobilière au capital de
1 000 €
Siège social : 2 rue Bosquet et 46 rue
Cler
75007 PARIS
Objet social : L’acquisition par voie
d’achat ou d’apport, la propriété, la mise
en valeur, la transformation, la construction, l’aménagement, l’usage et la jouissance à titre personnel ou à titre professionnel par les associés, l’administration,
la location de tous biens immobiliers, de
tous biens et droits pouvant constituer l’accessoire, l’annexe ou le complément des
biens et droits immobiliers en question.
Gérance : Mr Grégoire QUENNEJEAN,
demeurant 41 Boulevard du Commandant
Charcot-92200 NEUILLY-SUR-SEINE
et Mr Armand QUENNEJEAN, demeurant
15-17 Avenue de Juvisy Cottage - 91600
SAVIGNY-SUR-ORGE.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de PARIS.
419062A – LES ECHOS
Suivant assp du 16/1/19, constit de la
SASU New Vision. Cap : 100 €. Siège : 66
avenue des Champs Elysées (75008).
Objet : systèmes informatiques. Prés :
DERHALI ADIL 9 RUE DE LA PAIX
(78260). Durée : 99 ans au RCS de Paris.
Par ASSP du 16/01/2019, il a été constitué
une SAS dénommée EASYWAYPEOPLE.Siège social : 149 avenue du maine
75014 Paris.Capital : 200 €. Objet : le développement et la commercialisation d’applications pour téléphones mobiles.Président : M. Romain Mozer, 19 avenue du
serpolet 83700 Saint-raphaël.Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
AVIS DE CONSTITUTION
CULINARIES PARIS 11
Aux termes d’un acte sous signature privée en date à PARIS du 09/01/2019, il a
été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes :
Forme sociale : Société civile de moyens
Dénomination sociale : Centre Kiné &
Sport Paris 5
Siège social : 4 rue Edouard Quénu,
75005 PARIS
Objet social : la mise en commun de tous
les moyens matériels nécessaires en vue
de faciliter l’exercice des activités professionnelles des associés, et notamment
l’acquisition ou la prise à bail de tous les
immeubles et droits immobiliers nécessaires à l’exercice de ces professions, ou au
logement de ses membres ou de son personnel, et généralement, toutes opérations destinées à concourir directement ou
indirectement à la réalisation de l’objet social
Durée de la Société : 99 ans à compter de
la date de l’immatriculation de la Société
au RCS
Par acte SSP du 17/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée : CREPERIE
PARTDIEU Siège social : 10 rue mabillon
75006 PARIS Capital : 2.000 € Objet :
Restauration traditionnel, crêperie Gérant : M. BERTHET Emeric 6 Avenue DE
MADRID 92200 NEUILLY SUR SEINE
Co-Gérant : M. JAMET Thomas 9 Rue
CASIMIR PINEL 92200 NEUILLY SUR
SEINE Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
Suivant acte SSP du 14/01/2019 constitution de la SASU TRIP CAR
Capital fixe : 1000 € Siège social : 126
Boulevard Haussmann 75008 PARIS Objet social : LOCATION DE VEHICULE
SANS CHAUFFEUR Président : Mr MOHAMED LEMSADDEK demeurant 2 Rue
Branly 59800 LILLE élu pour une durée
illimitée Directeur Général : Mr BADRE
EL HACHMI demeurant 2 ALLEE DE LA
FRESNERIE - RESIDENCE ALFI - APPART Nº A201 78330 FONTENAY LE
FLEURY Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de PARIS
Par acte SSP du 01/01/2019 il a été constitué une SAS à capital variable dénommée : FONCIÈRE IMMONIANCE. Sigle :
FI. Nom commercial : FONCIÈRE IMMONIANCE. Siège social : 13 rue rodier
75009 PARIS. Capital : 100.000 €. Capital min : 10.000 €. Capital max :
100.000.000 €.
Président : CHAUMONT Naïk 72 rue paul
vaillant couturier 92300 LEVALLOIS PERRET. Transmission des actions : Les
actions sont librement cessibles entre actionnaires. Admission aux assemblées
et exercice du droit de vote : Les actionnaires se réunissent en assemblée sur
convocation du Président au siège social
ou en tout autre lieu. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
PARIS.
Par décision de L’AGE en date du
30/12/2018 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
1002,00 € à 1059 €. Mention en sera faite
au RCS de Paris
418773B – LES ECHOS
OCKHAM TECHNOLOGIES
SAS au capital de 15000,00 €
179 rue d’Alésia, 75014 Paris
837589613 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
14/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 86 rue Voltaire, 93100 Montreuil à compter du
14/01/2019. La société sera immatriculée
au RCS de Bobigny et sera radiée du RCS
de Paris
418775B – LES ECHOS
Gérance : Monsieur Flavio BONNET et
Monsieur Adrien DAVID, demeurant respectivement 344, rue Saint-Jacques,
75005 PARIS et 18 rue Voltaire, 94140
ALFORTVILLE
SAS au capital de 112000,00 €
75 rue de Richelieu, 75002 Paris
839045697 RCS Paris
Clauses relatives aux cessions de
parts : agrément des associés représentant au moins les trois-quarts des parts sociales requis dans tous les cas, excepté la
cession à un associé uniquement.
HARFANGLAB
Immatriculation de la Société au RCS de
PARIS. Pour avis. La Gérance.
Par décision en date du 14/12/2018 il a
été pris acte de la démission du DG M.
Philippe L’Héritier, à compter du
14/12/2018. M. Xavier Boreau, DG, demeure seul dirigeant à compter de cette
même date. Mention en sera faite au RCS
de Paris
419430A – LES ECHOS
418781B – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 04/01/2019 constitution de la SASU ROITMANN DIGSMED
Capital fixe : 300 € Siège social : 93
RUE DE LA FOLIE MERICOURT 75011
PARIS Objet social : CONSEIL, FREELANCE, DATA, DESIGN Président : Mme EVA ROITMANN demeurant
93 RUE DE LA FOLIE MERICOURT
75011 PARIS élu pour une durée illimitée Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de PARIS
Suivant acte SSP du 07/11/2018 constitution de la SAS RBCV CONSULTING
419292A – LES ECHOS
SAS au capital de 1002,00 €
24 Rue Duhesme, 75018 PARIS
834315574 RCS Paris
Capital social : 1 000 euros, constitué
uniquement d’apports en numéraire
419443A – LES ECHOS
Objet : Locations de terrains et autres
biens immobiliers.
419150A – LES ECHOS
418754B – LES ECHOS
Par ASSP du 18/01/2019, il a été constitué
une SAS dénommée KING TECHNOLOGIE.Siège social : 3 rue custine 75018 Paris.Capital : 1.500 €. Objet : commerce de
détail de matériel et d’appareils électroniques, de matériel de télécommunications
et accessoires. Et réparation d’appareils
électroniques. Président : M. Almamy
Conte, 11 rue de savonnière 28230 Épernon. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de PARIS.
Capital fixe : 1000 € Siège social : 126
BOULEVARD HAUSSMANN 75008 PARIS Objet social : CONSEIL AUX ENTREPRISES ET APPORTEUR D’AFFAIRES Président : Mr BRUNO VINOT
demeurant54 BOULEVARD SAINT DENIS 77270 VILLEPARISIS élu pour une
durée illimitée Directeur Général : Mr
ROMAIN CARDUCCI demeurant 20 ALLEE DU PRESIDENT KENNEDY 95460
EZANVILLE Durée de la société : 99 ans
à compter de son immatriculation au RCS
de PARIS
Les Echos Sociétés
419410A – LES ECHOS
419288A – LES ECHOS
419374A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 04/01/2019, il a
été constitué une SCI dénommée :
LAURENT LUCAS
419236A – LES ECHOS
419301A – LES ECHOS
Droit de vote : chaque action donne droit
à une voix lors des décisions collectives
Transmission des actions : les actions
sont librement cessibles.
Mardi 22 janvier 2019
419454A – LES ECHOS
Suivant assp du 17/1/19, constit SAS Absoliss Cosmetic. Cap : 1000 €. Siege : 66
av des Champs Elysées (75008). Objet :
import cosmétique. Pres : Bahia Nachet,
3bis rue de la fileuse (77310). Durée : 99
ans, RCS de Paris.
MODIFICATIONS
SENSEVIDENCE
SARL Unipersonnelle au capital de
7500,00 €
13 rue jean ZAY, 75014 Paris
521974550 RCS Paris
Par décision du Gérant en date du
09/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 2 square de
Sendai, 35700 Rennes à compter du
15/01/2019. La société sera immatriculée
au RCS de Rennes et sera radiée du RCS
de Paris
418791B – LES ECHOS
INNOV-RENOV75
SARL Unipersonnelle au capital de
935,00 €
70 BD DE MAGENTA, 75010 PARIS
838460541 RCS Paris
Par décision du Gérant en date du
15/01/2019 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
15/01/2019
Nouvel objet social : CHARGEUR DE
TROTTINETTE EN LIBRE SERVICE
Autres modifications :
- il a été pris acte de changer la dénomination de la société.
Ainsi, la dénomination sociale de la société est désormais :
TROTTIMIX75. Mention en sera faite au
RCS de Paris
418818B – LES ECHOS
EGIP
418671B – LES ECHOS
MILLENNIAL CONSULTING
SASU au capital de 100,00 €
135 avenue de Pérouse,
13090 Aix-en-Provence
839318334 RCS Aix-en-Provence
Par décision du Président en date du
09/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 65 rue Marcadet, 75018 Paris à compter du
01/02/2019.
Présidence : M. Jean-Louis Kwamou, demeurant 65 rue Marcadet, 75018 Paris
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Aix-enProvence
418688B – LES ECHOS
SIMON & CO
SARL au capital de 1000,00 €
10 rue Greneta, 75003 PARIS
842708703 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 02/01/2019 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au WARF- 253
rue Saint Honoré, 75001 PARIS à compter
du 02/01/2019. Mention en sera faite au
RCS de Paris
418698B – LES ECHOS
GORILLA GROUP
SAS au capital de 45000,00 €
42 rue de Maubeuge, 75009 PARIS
833673445 RCS Paris
Par décision en date du 14/01/2019 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au domicile du Président M
François Dupont, 5 rue de la Gorge, 13007
Marseille à compter du 18/01/2019. La société sera immatriculée au RCS de Marseille et sera radiée du RCS de Paris
SARL Unipersonnelle au capital de
7500,00 €
38 rue de Berri, 75008 Paris
429878879 RCS Paris
Par décision du Gérant en date du
01/01/2019 il a été pris acte de proroger
la durée de la société de 31 années, ce
qui aura pour conséquence de porter cette
durée jusqu’au 17/01/2050, sauf nouvelle
prorogation ou dissolution anticipée. Mention en sera faite au RCS de Paris
418823B – LES ECHOS
SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE
CHARLAUDE
SCI au capital de 152,45 €.
160 Chemin de la Madrague Ville,
13015 Marseille
401751623 RCS Marseille
Par décision de L’AGE en date du
10/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 4 rue de Tocqueville, 75017 Paris à compter du
10/12/2018.
Suite à ce transfert, il est rappelé les caractéristiques suivantes :
Objet : Acquisition de terrains ou d’immeubles en vue de construire, rénover
pour soumettre à location ses actifs immobiliers. Société de gestion.
Durée : 99 ans
Gérance : M. Renaud VELIN, demeurant
4 rue de Tocqueville, 75017 Paris
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
Renaud VELIN, demeurant 4 rue de Tocqueville 75017 Paris en qualité de nouveau cogérant, et Mme Michèle JOLIVET,
demeurant 8 avenue de Bonneveine
13008 Marseille en qualité de nouveau cogérant, à compter du 10/12/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
Gérard VELIN, Gérant démissionnaire.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 5
Les Echos Sociétés
- il a été décidé de modifier le capital de
la société en le portant de 152,45 € à
1000 €
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Marseille
418839B – LES ECHOS
MBB MEDIA
SAS au capital de 62500,00 €
43 rue Gazan, 75014 Paris
828285668 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
15/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 6 Boulevard
Jourdan, 75014 Paris à compter du
16/01/2019. Mention en sera faite au RCS
de Paris
418947B – LES ECHOS
SEA SPA DIFFUSION
SAS au capital de 5000,00 €
25 RUE DE PONTHIEU, 75008 PARIS
538573130 RCS Paris
Par décision du Président en date du
10/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 49 RUE DE
PONTHIEU, 75008 PARIS à compter du
22/12/2018.
Présidence : M. RIDA BOUGHANMI, demeurant 3/5 AVENUE JEAN JAURES,
94340 JOINVILLE LE PONT. Mention en
sera faite au RCS de Paris
419078B – LES ECHOS
CREATION VERONIQUE
DEBROISE
SAS au capital de 100000,00 €
59, boulevard du Général Martial Valin,
75015 Paris
452485840 RCS Paris
Par décision en date du 20/12/2018 il a
été pris acte de changer la dénomination
de la société, à compter du 20/12/2018,
pour SENTOSPHERE. Mention en sera
faite au RCS de Paris
419463B – LES ECHOS
SAS au capital de 5000,00 €
46 rue Bouret, 75019 Paris
824779565 RCS Paris
SELARL au capital de 2.000 euros
Par délibération en date du 21/11/2018,
de L’AGE statuant en application de l’article L.225.248 du Code de Commerce, a
décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Paris
817 909 443 RCS Paris
12137563 – LE PUBLICATEUR LEGAL
M DIRECT JOAILLIER S.A.S. au capital de 600 € Siège : 17, avenue Théophile
Gautier, 75016 PARIS 819 528 662 RCS
Paris. Aux termes d’une décision du
26/10/2018, l’associée unique, statuant en
application de l’article L.225-248 du Code
de commerce, a décidé qu’il n’y avait pas
lieu à dissolution de la société. Pour
avis Le Président.
12137574 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Société dénommée JUROPI S.C. au
capital de 216.000 €, sise au 137, avenue
de Versailles 75016 PARIS, 823.431.846
RCS Paris. Suivant décision collective des
associés en date du 22/12/2018, les associés ont décidé de transférer à compter
du 28/12/2018, le siège de la société au
63, 14e Avenue 60260 LAMORLAYE. La
société sera radiée du RCS de Paris et
immatriculée au RCS de Compiègne.
12137578 – LE PUBLICATEUR LEGAL
V.F.P. XII S.A.S. au capital de
783.265,50 € Siège : 16, rue Vavin 75006
PARIS 389 460 932 RCS Paris. Suivant
l’AGO du 1/12/2018, les associés ont
nommé, Président, en remplacement
de Mme Joëlle LE FLOCH, démissionnaire, M. Jean Guy LE FLOCH, 4, allée
du Bourdonnel à QUIMPER (29000), et à
compter du même jour. Pour avis.
12137579 – LE PUBLICATEUR LEGAL
ENERSOL A
ARMOR-FINANCES S.A.S. au capital
de 925.594,21 € Siège : 16, rue Vavin
75006 PARIS 397 534 033 RCS Paris.
Suivant l’AGO du 1/12/2018, les associés
ont nommé, Président, en remplacement de Mme Joëlle LE FLOCH, démissionnaire, M. Jean Guy LE FLOCH,
4, allée du Bourdonnel à QUIMPER
(29000), et à compter du même jour. Suivant décision du Président en date du
1/12/2018, Mme Joëlle LE FLOCH, 4, allée du Bourdonnel à QUIMPER (29000) a
été nommée DG, et à compter du même
jour. Pour avis.
Par décision de L’Associé Unique en date
du 17/01/2019 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 33 AVENUE DU MAINE, 75015 PARIS à compter
du 17/01/2019. Mention en sera faite au
RCS de Paris
419084B – LES ECHOS
SCI JEMCA
SCI au capital de 33539,00 €
Lieudit LE POLLIAT,
01160 SAINT MARTIN DU MONT
424696599 RCS Bourg-en-Bresse
Par décision de L’AGE en date du
24/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 3 Avenue du
Colonel Bonnet, 75016 PARIS à compter
du 01/01/2019.
Suite à ce transfert, il est rappelé les caractéristiques suivantes :
Objet : Propriété administration et exploitation par location ou autre d’immeubles
acquis ou apportés à la société
SELARL AWLT
SAS COURS MESGUICH
419082B – LES ECHOS
SARL au capital de 100,00 €
63 RUE PIERRE CHARRON, 75008
PARIS
793109760 RCS Paris
12134115W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège social :
20 rue Lafitte - 75009 Paris
Aux termes de l’assemblée générale du
03 décembre 2018, les associés ont décidé de fixer le montant du capital minimum à 400.000 euros et le capital maximum à 800.000 euros et d’augmenter le
capital social d’une somme de 398.000 €,
pour le porter de 2.000 € à 400.000 €.
Pour avis.
ZINDER S.A.S. Capital : 10.000 €
Siège 10-12, avenue Jules Janin 75016
PARIS 814.392.874 RCS PARIS, SIRET :
814.392.874.00016. Aux termes d’un PV
des décisions en date du 8/1/2019 l’associée unique a été décidé de transférer le
siège situé au 10-12, avenue Jules Janin
75016 PARIS au 36, route de Lyon
38300 BOURGOIN JALLIEU à compter
de cette même date. Les statuts ont été
modifiés en conséquence. En conséquence la société fera l’objet d’une nouvelle immatriculation au RCS de Vienne.
Pour avis.
12136136W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ZIEPACK
Gérance : Mme Isabelle RATEAU, demeurant 3 Avenue du Colonnel Bonnet,
75016 PARIS
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Bourg-enBresse
419204B – LES ECHOS
D’HAUTEVILLE
SCI au capital de 152449,00 €
3, rue d’hauteville, 75010 PARIS
405331513 RCS Paris
Par décision de L’AGO en date du
17/01/2019 il a été pris acte de la nomination de Gérant M. CHRISTIAN JUMEL,
demeurant 21, Boulevard Delessert,
75016 PARIS, et Gérant M. JEAN MARIE
JUMEL, demeurant 140, chemin de la
Huppe, 34200 SETE à compter du
17/01/2019. Mention en sera faite au RCS
de Paris
419205B – LES ECHOS
JUMEL
SCI au capital de 80000,00 €
3, rue d’hauteville, 75010 PARIS
432801751 RCS Paris
Par décision de L’AGO en date du
17/01/2019 il a été pris acte de la nomination de Gérant M. CHRISTIAN JUMEL,
demeurant 21, Boulevard Delessert,
75016 PARIS, et Gérant M. JEAN MARIE
JUMEL, demeurant 140, chemin de la
Huppe, 34200 SETE à compter du
17/01/2019. Mention en sera faite au RCS
de Paris
12137865 – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI HEREDIA S.C.I. au capital de
191.300 € Siège : 16, rue José-Maria de
Hérédia 75007 PARIS 478 346 851 RCS
Paris Aux termes d’une AGE du
18/12/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège du 16, rue José-Maria
de Hérédia, 75007 PARIS au 7, rue de
Presles, 75015 PARIS à compter du
20/3/2017, et de modifier en conséquence
l’article 4 des statuts. Modification sera
faite au GTC de Paris. Pour avis La Gérance.
12137871 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Dénomination : ARPEGE SOLUTIONS
AUDIT. Sigle : A.S.A.. Forme : S.A.R.L.
Capital : 298.080 €. Siège : 14, square
Desaix, 75015 PARIS. 492 393 707 RCS
Paris. Aux termes d’une décision en date
du 29/6/2018, l’associé unique a décidé
de transformer la société en S.A.S. Président : Mme Marie-Emmanuelle Noury,
La Marouillère - chemin de Cumont, 53000
Laval. Transmission des actions : Les cessions d’actions consenties par l’associé
unique sont libres. Le droit de vote attaché
aux actions est proportionnel à la quotité
du capital qu’elles représentent. Chaque
action donne droit à une voix. Mention
sera portée au RCS de Paris.
12137416W – LE PUBLICATEUR LEGAL
THE FRENCH VIKINGS
Siège social : 32 rue Damrémont
75018 Paris
814 232 138 RCS PARIS
414 147 298 RCS Paris
Suivant décisions des associés en date du
20 novembre 2018, il a été décidé de nommer Mr Nadir BELGHOUL demeurant 26
avenue de Verdun - 94200 Ivry sur seine,
en qualité de Directeur Général. Mention
au RCS de Paris.
Aux termes de l’assemblée générale ordinaire du 17 décembre 2018, les actionnaires ont nommé en qualité de :
12137422W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SA au capital de 295.716 euros
Siège social :
14 rue de Bassano - 75116 Paris
Commissaire aux comptes titulaire : La
société ERNST & YOUNG et Autres située 1/2 place des Saisons, Paris la défense 1, 92400 Courbevoie (438 476 913
RCS Nanterre ) en remplacement de
KPMG SA.
Et en qualité de commissaire aux
comptes suppléant : La société AUDITEX située 1/2 place des Saisons, Paris
l a D é f en s e 1 , 9 2 4 0 0 C o u r b e v o i e
(377 652 938 RCS Nanterre) en remplacement de Salustro Reydel.
Pour avis.
ALPHA SYSTEM
SASU au capital de 49.601, 30 €
SCI au capital de 500 €
87 bis rue Fondary
75015 PARIS
492 854 484 RCS PARIS
Aux termes du procès verbal du
31/12/2018, l’assemblée générale a décidé de transférer le siège social au 4 Villa
des Entrepreneurs 75015 Paris et de modifier corrélativement les statuts.
Pour avis.
12137255W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ECT ENERGIE BRIE
S.A.S. au capital de 5.000 €
20, rue de Paris - 77230
VILLENEUVE-SOUS-DAMMARTIN
- nommer en qualité de président ACT-E,
SAS au capital de 50.000 €, 140, avenue
des Champs Elysées 75008 Paris,
522 002 104 RCS PARIS, en remplacement de Monsieur David VERHILLE.
Les statuts sont modifiés en conséquence.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Paris.
Pour avis.
12137256W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ECT ENERGIE - LES GABOTS
S.A.S. au capital de 30.000 €
524 534 922 RCS MEAUX
- transférer le siège social au 140, avenue
des Champs Elysées 75008 Paris à
compter du 14/1/2019.
- nommer en qualité de président ACT-E,
SAS au capital de 50.000 €, 140 avenue
des Champs Elysées 75008 Paris,
522 002 104 RCS PARIS, en remplacement de Monsieur David VERHILLE.
Les statuts sont modifiés en conséquence.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Paris.
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire en date du 31 décembre 2018,
il a été décidé d’augmenter le capital de
400.000 € pour le porter de 20.000 € à
420.000 €.
La société SLG EXPERTISE SAS, 10 rue
Pergolèse 75016 Paris, 320 853 518 RCS
PARIS, a été nommée en qualité de
commissaire aux comptes titulaire. Selon
décisions du 24/12/2018 du Président , il
a été constaté la réalisation définitive de
la réduction de capital de 881.400 € décidée le 12/11/2018 le ramenant à
14.394.900 €. Les statuts ont été modifiés
en conséquence.
12137464W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 9 Janvier 2019, l’associé
unique de la société ANBLAN, SAS, capital 57.504 €, siège : 4 place Casadesus
75018 Paris, 343 518 957 RCS PARIS, a
décidé de transférer le siège social au 10
place des Etats-Unis 75116 Paris. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. En outre, l’associé unique a pris
acte de la démission de Mme Andrée MORETTI de ses fonctions de Directeur général. Pour avis.
12137470W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HULO
SCI au capital de 1.000 euros
12137495W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SELECTEL
SAS au capital de 38.400 Euros
Siège social :
174 Rue de Charonne - 75011 Paris
392 151 494 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal des résolutions de l’assemblée générale ordinaire
annuelle et extraordinaire des associés du
28/09/2018, il a été décidé qu’il n’y avait
pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis.
Aux termes des décisions des associés du
6 décembre 2018, le capital social a été :
VATEL GESTION
(i) réduit d’un montant de 500 euros, par
l’annulation de 50 parts social de 10 euros
de valeur nominale ;
SARL au capital de 2.631 €
12137423W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 15/01/2019, de MERIDIEN SAS, Société par actions simplifiée
au capital de 5.000.000 €, siège social :
Tour Maine Montparnasse - 33 avenue du
Maine 75015 Paris, 339 119 406 RCS Paris, le Président a décidé de transférer le
siège social 3 rue Téhéran 75008 Paris.
Les Statuts ont été modifiés en conséquence.
12137433W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 15/01/2019, de SOCIETE DES HOTELS MERIDIEN, Société
par actions simplifiée au capital de
46.739 €, siège social : Tour Maine Montparnasse - 33 avenue du Maine 75015 Paris, 562 126 359 RCS Paris, le Président
a décidé de transférer le siège social 3 rue
Téhéran 75008 Paris. Les Statuts ont été
modifiés en conséquence.
(ii) puis augmenté, d’un montant 160 euros, par émission de 16 parts sociales de
10 euros de valeur nominale. Le capital
social est désormais fixé à 660 euros divisé en 66 parts sociales de 10 euros de
valeur nominale chacune. Les statuts ont
été modifiés en conséquence.
12137471W – LE PUBLICATEUR LEGAL
54 ONE
SARL à associé unique au capital de
10.000 Euros
66 quai Louis Blériot - 75016 PARIS
823 650 379 RCS PARIS
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire du 19/11/18, il a été désigné
en qualité de gérant Mr Mamadou AIDARA à compter du 19/11/18 en remplacement de Mr David LACOFFRETTE.
12137475W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GABRIEL D-S
12137442W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SARL au capital de 8.000 €
PITCH PROMOTION SAS
Siège social :
75 rue de Belleville - 75019 PARIS
SAS au capital de 38.100 Euros
429 419 179 RCS PARIS
Siège social : 8 avenue Delcassé
75008 PARIS
Suivant DAU du 03/12/2018, il a été décidé de transformer la société en S.A.S
sans création d’un être moral nouveau
mettant. Son objet, son capital et sa durée
ne sont pas modifiés. Président : Mr Gabriel DABI-SCHWEBEL demeurant 75 rue
de Belleville, 75019 PARIS. Les statuts
ont été modifiés en conséquence. Mention
au RCS de PARIS.
450 042 338 R.C.S PARIS
Suite au PV des DAU en date du
15/01/2019, M. Stéphane DALLIET demeurant 95 boulevard Malesherbes 75008
PARIS a été nommé en qualité de président et administrateur en remplacement
de M. Christian TERRASSOUX démissionnaire, M. Philippe JOSSE demeurant
27 rue de l’Abreuvoir 92100 BOULOGNE
BILLANCOURT a été nommé administrateur en remplacement de M. Benoît CHABASSOL démissionnaire, ce dernier ayant
également démissionné de ses fonctions
de directeur général, seul M. Philippe ULIVIERI demeure directeur général. Mention
au R.C.S. de PARIS.
12137477W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCCV ATLAND BONDOUFLE
GRAND NOYER
SCCV au capital de 1.500 Euros
Siège social :
103 rue de Grenelle - 75007 PARIS
12137445W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PFIZER PFE FRANCE
Société par actions simplifiée au
capital de 110.275.337 €
Siège social :
23-25 avenue du Docteur Lannelongue,
75014 Paris
807 902 770 RCS Paris
Aux termes d’un procès-verbal en date du
14 janvier 2019, l’associé unique a nommé
Madame Emilie Bugeat demeurant 23-25
avenue du Docteur Lannelongue, 75014
Paris, en qualité de Directeur général, à
compter du 15 janvier 2019.
808 699 763 RCS PARIS
Aux termes du PV des DUA en date du
19/12/2018, il a été décidé de nommer en
qualité de Commissaires aux comptes titulaire : AGM AUDIT LEGAL SAS sise
3 avenue de Chalon Bât B 71380 SAINT
MARCEL immatriculée au RCS de CHALON SUR SAONE sous le numéro
326 465 689 ; de transférer le siège social
au 40 avenue George V 75008 PARIS ; et
il a été pris acte du changement de dénomination de l’associé-gérant, désormais
ATLAND DEVELOPPEMENT, et des
adresses des deux associés, désormais le
40 avenue George V 75008 PARIS. Mention en sera faite au RCS de PARIS.
12137478W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137456W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ORGANISATION CONSEIL
INFORMATIQUE ET SYSTEME
OCIS
821 234 887 RCS PARIS
Aux termes des décisions du Président en
date du 1er janvier 2019, il a été décidé de
transférer le siège social au 4 bis, rue du
Dahomey 75011 Paris.
Pour avis.
12137379W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SASU au capital de 20.000 €
Siège social : 40, rue Damrémont
75018 PARIS
443 682 422 R.C.S. PARIS
20, rue de Paris - 77230
VILLENEUVE-SOUS-DAMMARTIN
Suivant acte en date du 14/1/2019, il a été
décidé de :
SCAFOM-RUX FRANCE
432 430 304 RCS Créteil
752 544 288 RCS MEAUX
- transférer le siège social au 140, avenue
des Champs Elysées 75008 Paris à
compter du 14/1/2019.
12137486W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Selon AGE du 12/11/2018 de IKAT, Société par actions simplifiée au capital
de 15.276.300 €, Siège social : PARIS
(75008) 105, rue du Faubourg Saint-Honoré, 490 366 200 RCS PARIS ;
Siège social :
208 rue Saint-Maur - 75010 Paris
12136901W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI MARCOTTE / SCHNEIDER
12137463W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège social :
13/15, rue Chevreuil
94700 MAISONS-ALFORT
La société sera ré-immatriculée au RCS
de Paris.
Durée : 99 ans
Gérance : M. Christophe RATEAU, demeurant 3 Avenue du Colonel Bonnet,
75016 PARIS
Par décisions du 15/01/2019, de STARWOOD (M) FRANCE HOLDINGS SAS,
Société par actions simplifiée au capital de
36.966.368 €, siège social : Tour Maine
Montparnasse - 33 avenue du Maine
75015 Paris, 483 947 362 RCS Paris, le
Président a décidé de transférer le siège
social 3 rue Téhéran 75008 Paris. Les Statuts ont été modifiés en conséquence.
SAS au capital de 100 €
Suivant acte en date du 14/1/2019, il a été
décidé de :
12137755 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137413W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TV PRESSE PRODUCTIONS
SAS
SASU au capital de 37.000 €
Siège social :
49/51 rue Vivienne 75002 Paris
S.A.R.L. au capital de 200.000 €
479 049 918 RCS Paris
24, rue Louis Blanc - 75010 PARIS
534 288 170 RCS PARIS
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 7 décembre 2018, il a été décidé :
Suivant AGE en date du 27/12/2018, il a
été décidé de nommer en qualité de
commissaire aux comptes titulaire, à
compter du 1 janvier 2019, AUDIXIA, 91,
rue Jean Jaurès 92800 PUTEAUX
481 639 862 RCS NANTERRE.
de réduire le capital social de 1.512.780 €
pour le ramener de 1.549.780 € à
37.000 €.
d’augmenter le capital social de
1.512.780 € pour le porter de 37.000 € à
1.549.780 €
A3BC HOLDING FRANCE
SAS au capital de 440.000 euros
Siège social :
15 rue Lafayette - 75009 Paris
840 828 164 R.C.S. PARIS
12137501W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège social :
24, rue de Clichy - 75009 Paris
510 247 455 RCS Paris
Aux termes de l’acte SSP exprimant le
consentement de tous les associés en
date du 19 décembre 2018, il a été pris
acte de la fin des fonctions de gérant, de
Mr. François Gerber, à compter du 11 décembre 2018.
12137507W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI AB IMMOBILIER 001
Société civile immobilière au capital de
1.000 €
Siège social :
73-75, rue Paul Vaillant Couturier
92300 LEVALLOIS-PERRET
822 339 594 RCS NANTERRE
L’Assemblée du 28/9/2018 de la société
susvisée ayant pour gérant M. Alexis
BERREBY demeurant à Paris (75016), 4,
rue Crevaux, a décidé de transférer le
siège social à compter du 28/9/2018 à PARIS (75016), 4, rue Crevaux.
La société immatriculée au RCS de Nanterre sous le nº 822 339 594 fera l’objet
d’une nouvelle immatriculation au RCS de
Paris où seront déposées les pièces.
12137510W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI AB IMMOBILIER 002
Société civile immobilière au capital de
1.000 €
Siège social :
73-75, rue Paul Vaillant Couturier
92300 LEVALLOIS-PERRET
822 339 529 RCS NANTERRE
L’Assemblée du 28/9/2018 de la société
susvisée ayant pour gérant M. Alexis
BERREBY demeurant à Paris (75016),
4, rue Crevaux, a décidé de transférer le
siège social à compter du 28.9.2018 à PARIS (75016), 4, rue Crevaux.
La société immatriculée au RCS de Nanterre sous le nº 822 339 529 fera l’objet
d’une nouvelle immatriculation au RCS de
Paris où seront déposées les pièces.
12137522W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VATEL CAPITAL
SAS au capital de 200.000 €
Siège social :
24, rue de Clichy - 75009 Paris
507 646 883 RCS PARIS
Aux termes de l’assemblée générale mixte
en date du 21 novembre 2018 et décisions
du Président du 18 décembre 2018, il a
été :
- pris acte de la fin des fonctions de Président, de Mr François Gerber, de Directeur Général de Mr Marc Meneau et de
Directeur Général Délégue de Mr Antoine
Herbinet à compter du 1er janvier 2019,
- décidé de nommer en qualité de Président, Mr Marc Meneau demeurant
39 bis, rue de la Paroisse 77300 Fontainebleau, à compter du 1er janvier 2019,
- décidé de nommer en qualité de Directeur Général, Mr Antoine Herbinet demeurant 3, rue de l’Abbé Roger Derry 75015
Paris, à compter du 1er janvier 2019.
Aux termes des décisions des associés du
11 juillet 2018, des décisions du président
du 14 décembre 2018 et des décisions du
président du 20 décembre 2018, le capital
social a été augmenté, d’un montant de
50.000 euros, par émission de 50.000 actions B d’un euro de valeur nominale. Le
capital social est désormais fixé à la
somme de 490.000 euros divisé en
490.000 actions de différentes catégories.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
6 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
12137540W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137573W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ARK PROPERTY HOLDINGS
SNC
ITM ALIMENTAIRE
SUD OUEST
SNC au capital de 10.504.766 €
Siège social :
6, place de la Madeleine
75008 Paris
828 715 995 RCS PARIS
Aux termes des décisions des associés
prises par acte SSP en date du 24 décembre 2018, il a été décidé d’augmenter le
capital de 2.589.695 € pour le porter de
10.504.766 € à 13.094.461 €.
12137550W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Financière Estran
Société par actions simplifiée au
capital de 100 euros
Siège social :
19, avenue de l’Opéra
75001 Paris
843 242 157 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique et de l’assemblée générale, il a été
décidé :
(i) une augmentation de capital de
3.049.472 euros par l’émission de
3.049.472 d’un euro de valeur nominale,
puis une augmentation de capital de
2.372.517 euros par l’émission de
2.372.517 actions d’un (1) euro de valeur
nominale, une augmentation de capital
742.754 euros par l’émission de
742.754 actions d’un euro de valeur nominale, une augmentation de capital de
50.000 euros par l’émission de 50.000 actions d’un euro de valeur nominale et une
augmentation de 11.260.657 euros par
l’émission de 11.260.657 actions d’un
euro de valeur nominale chacune. Le capital est désormais fixé à 17.475.500 euros composé 17.475.500 actions d’un
euro de valeur nominale ;
(ii) de nommer en qualité de membres du
Conseil de Surveillance de la Société Denis Le Chevallier demeurant 5, rue du
Bois de Boulogne, 92200 Neuilly-surSeine ; Thomas Babinet demeurant
27, rue de Croulebarbe, 75013 Paris ; Camille Coutelet demeurant 23, rue des
Moines, 75017 Paris ; ldia Participations,
SAS le siège social est situé 12, place des
EtatsUnis, 92120 Montrouge et dont le numéro unique d’identification est
438 309 775 RCS Nanterre, Sofiproteol
Capital 1, SAS dont le siège social est situé 11, rue de Monceau, 75008 Paris dont
le numéro unique d’identification est
834 020 638 RCS Paris Agro lnvest, SAS
dont le siège social est situé 11-13, rue de
Monceau, 75008 Paris et dont le numéro
unique d’identification est 497 774 059
RCS Paris ;
(iii) de nommer Yannick GUEHO demeurant 27 avenue Aristide Briand,
35000 Rennes en qualité de président en
remplacement de Denis Le Chevallier.
12137551W – LE PUBLICATEUR LEGAL
IMMOBILIERE LUTECE
SNC au capital de 7.700 €
Siège social :
6 rue de Penthièvre
75008 PARIS
304 555 501 R.C.S PARIS
Suite au PV des DUA en date du
15/01/2019, il a été décidé de nommer
M. Stéphane DAILLET demeurant 95 boulevard Malesherbes 75008 PARIS en qualité de gérant en remplacement de M. Benoît CHABASSOL démissionnaire.
Mention au R.C.S. de PARIS.
12137561W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RETROFUTURE ELECTRIC
VEHICLES
S.A.S au capital de 100 €
5 rue Cambon - 75001 Paris
844 201 699 RCS PARIS
Suivant décisions en date du 18/12/2018,
l’associé unique a décidé d’augmenter le
capital social d’un montant nominal total
de 3,1 €, pour le porter de 100 € à
103,10 € par l’émission de 310 actions
nouvelles d’une valeur nominale d’un centime d’euro chacune.
Suivant décision unique en date du
11/01/2019, le Président a constaté la
souscription à l’augmentation de capital
social et a modifié en conséquence les
statuts.
Pour avis.
12137570W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MAXSOLU
SARL au capital de 2.000 €
117 rue Charles Tillon,
93300 Aubervilliers
841 653 355 RCS Bobigny
Aux termes d’une décision en date du
17/01/2019, le gérant a décidé de transférer le siège social à 17 rue Daniel Stern,
75015 Paris, à compter du 18/01/2019.
Gérant : M. Saijia ZHU, 117 rue Charles
Tillon, 93300 Aubervilliers
Radiation du RCS de Bobigny et immatriculation au RCS de Paris.
Société par actions simplifiée au
capital de 48.000 €
Siège social :
24, rue Auguste Chabrières
75015 PARIS
452 539 679 RCS PARIS
Par décisions de l’associée unique du
22/11/2018, il a été pris acte de la nomination à compter du 6/11/2018 de M. Julien FOURNIER demeurant à Parempuyre
(33290), 45, rue de Chênes en qualité de
nouveau président en remplacement de
M. Jean-Bernard LACROIX, démissionnaire à compter du 05/11/2018.
Pour avis.
12137599W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EIGHT PARTNERS
INTERNATIONAL
SAS au capital de 63.308.029 euros
Siège social :
40 rue de Courcelles - 75008 Paris
824 897 623 R.C.S. PARIS
Aux termes des décisions du président du
21 juin 2018, des décisions du président
du 29 juin 2018, de l’assemblée générale
du 29 juin 2018 et des décisions du président du 2 juillet 2018, le capital social a
été augmenté, en numéraire, d’un montant de 355.552 euros, par émission de
355.552 actions ordinaires d’un euro de
valeur nominale, puis d’un montant de
200.000 euros, par émission de
200.000 actions ordinaires d’un euro de
valeur nominale. Le capital social est désormais fixé à la somme de
63.863.581 euros, divisé en
63.863.581 actions de différentes catégories. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
12137600W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du 28/12/2018, le Président
de la société FASTE COMMUNICATION,
SAS au capital de 98.880 €, siège social :
71, avenue de Wagram 75017 PARIS,
312 273 329 RCS PARIS, a constaté la
réalisation définitive de la réduction du capital d’un montant de 42.080 €, telle que
décidée par l’Assemblée Générale Extraordinaire du 20/11/2018, portant ainsi le
capital à 56.800 €. Les statuts ont été modifiés en conséquence. Pour avis.
Mardi 22 janvier 2019
12137639W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ZYRIT
S.A.R.L. au capital de 7.500 €
Siège social :
29/33, avenue de Laumière
75019 PARIS
801 184 474 RCS PARIS
Suivant un procès-verbal en date du
26 octobre 2018, l’Associé unique décide ;
- de transférer le siège social à PARIS
(75015) 148, rue du théâtre à compter du
5 novembre 2018
- de modifier l’objet social qui se rédige
désormais comme suit :
L’exploitation d’un fonds de commerce de
type supermarché sis à PARIS (75015)
148, rue du théâtre, sous l’enseigne "
CARREFOUR CITY" ou toute autre enseigne appartenant au groupe CARREFOUR, à l’exclusion de toute autre.
Les articles 2 et 4 des statuts sont modifiés en conséquence.
Mention sera faite au RCS de Paris.
CAUTIALIS
SC QUATUOR
TEXACORP
Société civile au capital de
12.000 euros
S.A.S. au capital de 102.130.862 €
Siège social :
87, quai Panhard et Levassor
75013 Paris
303 766 422 RCS PARIS
Par décision en date du 12 décembre
2018, le Conseil d’Administration a pris
acte :
- de la nomination de Monsieur Cyril GASPAROTTO, demeurant au 1629 route des
Bordes, 31620 Gargas, en qualité de représentant permanent de la société SACICAP SUD MACIF CENTRAL, administrateur de la société CAUTIALIS, en
remplacement de Monsieur Ludovic MONTAUDON ;
- de la démission de la SACICAP ARCADE de ses fonctions d’administrateur
de la société CAUTIALIS.
Pour avis
PHARMACIE SAINT CHARLES
S.E.L.A.R.L au capital de 10.000 €
Siège social :
122 rue Saint Charles
75015 PARIS
813 624 863 RCS PARIS
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 30/10/2018 à 12h, il a été
décidé de réduire le capital social d’une
somme de 4.900 € par voie de rachat et
d’annulation de 4.900 parts sociales pour
le ramener à 5.100 €.
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 30/10/2018 à 20h, il a été
décidé :
- De transformer la société en S.P.F.P.L.
A.R.L. sans création d’une personne morale nouvelle, de fait l’objet social devient : "la prise de participation, l’acquisition, la détention, la gestion, la cession et
la transmission de parts ou d’actions de
sociétés constituées pour l’exercice de la
profession de Pharmacien sous formes de
SARL, de SA, de SAS ou des SCA régies
par les dispositions du Livre II du Code de
Commerce". Gérant : Mr Louis BELHADDAD demeurant 122 rue Saint Charles,75015 PARIS ;
- De modifier la dénomination sociale qui
sera désormais "P.F.P.L. FINANCIERE
SAINT CHARLES SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES DE PROFESSION LIBERALE DE PHARMACIENS D’OFFICINE" ;
Toutes ces décisions ont été prises sous
la condition suspensive de l’enregistrement de la déclaration de modification de
la société à l’Ordre des Pharmaciens, lequel est intervenu avec effet au
01/01/2019 et à l’absence d’opposition
des créanciers, le certificat de non opposition l’actant au 14/01/2019.
Les statuts ont été modifiés en conséquence. Mention au R.C.S de PARIS.
Siège social : 82 rue de l’Université
75007 Paris
518 768 726 RCS PARIS
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire du 21 décembre 2018, il a été
décidé de nommer Mademoiselle Juliette
PANHARD demeurant 82 rue de l’Université 75007 Paris, en qualité de gérant, en
remplacement de Monsieur Alain PANHARD et Madame Blandine PANHARD,
démissionnaires et modifier l’article 4.1
des statuts.
12137644W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCCV LES TERRASSES
D’ENGHIEN
SCCV au capital de 1.000 Euros
Siège social :
103 rue de Grenelle - 75007 PARIS
813 870 318 RCS PARIS
Aux termes du PV des DUA en date du
19/12/2018, il a été décidé
- de nommer en qualité de Commissaires
aux comptes titulaire : AGM AUDIT LEGAL SAS sise 3 avenue de Chalon Bât B
71380 SAINT MARCEL immatriculée au
RCS de CHALON SUR SAONE sous le
numéro 326 465 689 ;
- de transférer le siège social au 40 avenue George V 75008 PARIS ;
- et il a été pris acte du changement de
dénomination de l’associé-gérant, désormais ATLAND DEVELOPPEMENT, et des
adresses des deux associés, désormais le
40 avenue George V 75008 PARIS. Mention en sera faite au RCS de PARIS.
CROCODILE SAS
SAS au capital de 1.000 €
43 rue de la Harpe, 75005 Paris
819 254 202 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
02/01/2019, le Président a décidé de
transférer le siège social à 23 Allée Colette Heilbronner, 75017 Paris, à compter
du 02/01/2019.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris.
12137657W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CAPITALDATA
Société par actions simplifiée
Au capital de 19.610 €
511 560 211 RCS PARIS
L’Associé unique, en date du 31 décembre 2018, a décidé :
- d’augmenter le capital social de
1.185.730 €, pour le porter de 19.610 € à
1.205.340 €, par création et émission de
118.573 actions nouvelles de 10 € chacune de valeur nominale, toutes de même
catégorie ;
- d’augmenter le capital social par incorporation d’une somme prélevée sur les
comptes prime d’émission et d’apport de
40.360 €, pour le porter de 1.205.340 € à
1.245.700 €, par création de 4.036 actions
de 10 € de valeur nominale chacune entièrement libérées à raison d’une action
nouvelle pour une ancienne ;
- sous la condition suspensive de la réalisation définitive desdites augmentations
de capital, de réduire le capital social d’un
montant de 1.226.090 € par imputation du
montant total des pertes supportées par la
Société à due concurrence, pour le ramener de 1.245.700 € à 19.610 €, et par annulation de 122.609 actions toutes de
même catégorie ;
- de conférer au Président le pouvoir de
constater la réalisation de l’augmentation
puis la réduction de capital et en conséquence de modifier corrélativement les
statuts de la Société.
La Présidente, en date du 31 décembre
2018, a :
- constaté la réalisation définitive des augmentations de capital décidées par l’associé unique et la réduction subséquente de
capital ; le capital social ayant ainsi été ramené à 19.610 € divisé en 1.961 actions
de 10 € de valeur nominale chacune ;
- modifié corrélativement les statuts de la
Société en ajoutant un dernier alinéa à
l’article 6 « APPORTS ».
Pour avis.
12137665W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137646W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI UNIVERCHASSE
Société civile au capital de
100.000 euros
Siège social :
82, rue de l’Université 75007 Paris
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire du 21 décembre 2018, il a décidé de modifier l’objet social comme suit :
l’acquisition de tous biens immobiliers, la
détention, la gestion, l’administration, la
mise en location, l’usage par les associés,
l’aménagement de tous immeubles et notamment l’acquisition, la détention et la
mise à disposition à titre gratuit au profit
de Mesdemoiselles Marie et Juliette PANHARD et Messieurs Pierre et Félix PANHARD, leur vie durant, d’un appartement
sis à Paris 7ème - 82 rue de l’Université et
de modifier l’article 2 des statuts.
Pour avis.
CHRISTIE & CO
SASU au capital de 120.000 €
Siège social :
7, rue de la Paix
75002 Paris
417 971 959 RCS PARIS
Aux termes des décisions de l’associé unique et des délibérations du conseil d’administration en date du 15 janvier 2019, il
a été
- pris acte de la fin des fonctions de Directeur Général, de Mrs David Rugg et de
Christopher Day,
- décidé de nommer en qualité de membre
du conseil d’administration, Mr David
Rugg demeurant Keston Court Farm Rectory Road BR2 6AE Keston Kent
(Royaume-Uni), Mr Christopher Day demeurant 18 Viceroy Court 1 Carew
Road HA6 3ND Northwood (RoyaumeUni) et Mme Carine Bonnejean demeurant
9a Inglethorpe Street SW6 6NS Londres
(Royaume-Uni),
- décidé de nommer en qualité de Président du Conseil d’administration, Mr David
Rugg (nommé ci-dessus).
12137654W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BRION SISTERS
SAS au capital de 61.670 euros
Siège social :
6 rue de l’Amiral Coligny
75001 Paris
500 188 206 R.C.S. PARIS
Aux termes des décisions des associés du
21 décembre 2018, le capital social a été
augmenté, en numéraire, d’un montant de
5.600 euros, par émission de 560 AO de
10 euros de valeur nominale. Le capital
social est désormais fixé à la somme de
67.270 euros divisé en 6.727 actions de
10 euros de valeur nominale chacune. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
37, rue de la Victoire
75009 PARIS
820 803 484 RCS PARIS
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 27/7/2016 et du président,
agissant sur délégation, en date du
5/1/2019, le capital social a été augmenté
d’une somme de 1.156.486 € pour le porter à 103.287.348 € par création et émission de 1.156.486 actions ADPR nouvelles de 1 €.
SNC au capital de 1.000 Euros
Siège social :
103 rue de Grenelle
75007 PARIS
814 456 869 RCS PARIS
Aux termes du PV des DUA en date du
19/12/2018, il a été décidé
- de nommer en qualité de Commissaires
aux comptes titulaire : AGM AUDIT LEGAL SAS sise 3 avenue de Chalon, Bât B,
71380 SAINT MARCEL immatriculée au
RCS de CHALON SUR SAONE sous le
numéro 326 465 689 ;
- de transférer le siège social au 40 avenue George V, 75008 PARIS ;
- et il a été pris acte du changement de
dénomination de l’associé-gérant, désormais ATLAND DEVELOPPEMENT, et des
adresses des deux associés, désormais le
40 avenue George V, 75008 PARIS. Mention en sera faite au RCS de PARIS.
LE COMPTOIR GENERAL
12137733W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SARL au capital de 80.000 €
80 Quai de Jemmapes
75010 PARIS
483 787 560 RCS PARIS
Aux termes des décisions en date du
18/01/2019, l’associé unique a décidé
d’augmenter le capital social d’une
somme de 2.800 €, pour le porter à
82.800 € et de modifier corrélativement
les statuts.
Pour avis.
12137672W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAS LES FORGES
Société par actions simplifiée au
capital de 1.000 €
Siège social :
8, rue François Villon
75015 PARIS
844 641 340 RCS PARIS
Le 11/01/2019, le Président a transféré le
siège de la société du 8, rue François Villon, 75015 PARIS au 45, avenue
George V, 75008 PARIS. L’article 4 des
statuts a été modifié en conséquence.
12137691W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCCV HERBLAY
AMBASSADEURS
CityFast
Société par actions simplifiée au
capital de 58.448.100 €
Siège social :
59 avenue Pierre Mendès France
75013 Paris
843 934 696 RCS PARIS
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date du 14 décembre 2018, les associés
ont décidé d’augmenter le capital social de
58.297.950 euros pour le porter de
150.150 euros à 58.448.100 euros, par
émission de 388.653 actions ordinaires de
150 € chacune. L’augmentation de capital
a été définitivement réalisée le 19 décembre 2018. Les articles 6.1 et 6.2 des statuts ont été modifiés en conséquence.
12137770W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ACTIAN FRANCE
S.A.S. à associé unique au capital de
37.000 euros
27, avenue de l’Opéra
75001 PARIS
487 632 044 RCS PARIS
Suivant décisions en date du 6/12/2018,
l’associé unique a décidé de nommer en
qualité de nouveau Directeur Général,
M. Lewis BLACK, demeurant 16131 Viewfield Rd., Monte Sereno, Californie 95030
(Etats-Unis d’Amérique).
Pour avis.
SCCV au capital de 1.000 Euros
Siège social :
103 rue de Grenelle
75007 PARIS
809 725 955 RCS PARIS
Aux termes du PV des DUA en date du
19/12/2018, il a été décidé
- de nommer en qualité de Commissaires
aux comptes titulaire : AGM AUDIT LEGAL SAS sise 3 avenue de Chalon Bât B
71380 SAINT MARCEL immatriculée au
RCS de CHALON SUR SAONE sous le
numéro 326 465 689 ;
- de transférer le siège social au 40 avenue George V, 75008 PARIS ;
- et il a été pris acte du changement de
dénomination de l’associé-gérant, désormais ATLAND DEVELOPPEMENT, et des
adresses des deux associés, désormais le
40 avenue George V, 75008 PARIS. Mention en sera faite au RCS de PARIS.
12137696W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DENTELIA
SAS au capital de 14.000 euros
Siège social :
9 rue Choron - 75009 Paris
830 729 273 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’assemblée
générale extraordinaire du 24 décembre
2018, des décisions du Président du
31 décembre 2018, il a été décidé d’augmenter le capital social , d’un montant de
1.800 euros, par l’émission de 1.800 actions de 1 euro de valeur nominale, d’augmenter le capital social d’un montant de
200 euros, par l’émission de 200 actions
de 1 euro de valeur nominale. Le capital
social est désormais fixé à la somme de
16.000 euros divisé en 16.000 actions de
1 euro de valeur nominale chacune. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
12137708W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GROUPE PYRAMIDALE
SAS au capital de 61.000 €
Siège social :
21 avenue de Messine
75008 Paris
812 266 435 RCS Paris
Aux termes de l’assemblée générale des
associés du 28 décembre 2018, il a été
pris acte de l’augmentation de capital le
portant de 61.000 € à 271.100 €.
12137711W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PARAMEDICA
SAS au capital de 12.860.100 euros
Siège social :
23 bis avenue de Messine
75008 Paris
834 123 010 RCS Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
12137712W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137669W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Pour avis.
12137666W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SNC PARIS CHARONNE
Aux termes des décisions de l’assemblée
générale mixte du 13 décembre 2018, il a
été décidé d’augmenter le capital social
par numéraire d’un montant de
5.900.000 euros, par l’émission de
5.900.000 actions de 1 euro de valeur nominale. Le capital social est désormais fixé
à la somme de 18.760.100 euros divisé en
18.760.100 actions de 1 euro de valeur
nominale chacune. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Par décisions du 16/01/2019 de LE CLUB
DES EXTRAS, SAS, capital 9.245 €,
siège : 3, rue de Gramont 75002 Paris,
820 245 348 Rcs Paris, le Président a
constaté l’augmentation de capital d’u
montant de 1.025 € pour le porter à
10.270 €. Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
Pour avis.
Siège social :
8, rue de la Rochefoucauld
75009 PARIS
502 351 349 RCS PARIS
12137638W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137667W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Société coopérative de caution
mutuelle à capital variable ayant pour
objet de cautionner ses membres à
raison de leurs opérations
professionnelles
12137645W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137601W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137656W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Les Echos Sociétés
12137774W – LE PUBLICATEUR LEGAL
IMAGE ET DIALOGUE
SAS au capital de 65.760 €
88, avenue Kléber, 75116 Paris
492 587 472 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
15/01/2019, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 10 bis, avenue
de la Grande Armée, 75017 Paris, à
compter du 28/12/2018.
L’article 3 des statuts est modifié en
conséquence.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris.
12137775W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SELF IMAGE
SARL au capital de 30.489,80 €
88, avenue Kléber, 75116 Paris
340 235 134 RCS Paris
Aux termes d’une décision en date du
28/12/2018, le gérant a décidé de transférer le siège social à 10 bis, avenue de la
Grande Armée, 75017 PARIS, à compter
du 28/12/2018.
L’article 4 des statuts est modifié en
conséquence
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris.
12137788W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI PARIS MADELEINE
Société civile immobilière au capital de
500 euros
4 Villa Monceau 75017 PARIS
RCS PARIS 525 254 843
Par AGE du 19/12/2018 nomination de
ADATIS, Société à responsabilité limitée
au capital de 500 euros ayant son siège
social 24 rue d’Anjou 75008 PARIS, RCS
PARIS 480 960 582 à compter du même
jour, en remplacement de Monsieur
GRIMBERT Antoine.
Pour avis.
12137789W – LE PUBLICATEUR LEGAL
YOSHI
Société par actions simplifiée au
capital de 8.000.000 euros
91 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS
RCS PARIS 843 551 060
Par AGO du 21/12/2018 nomination de
ALIOS, société à responsabilité limitée
ayant son siège social 2 rue des Fresnes
40100 DAX - RCS DAX 507 440 998 en
qualité de co-commissaire aux comptes titulaire, à compter du même jour.
Pour avis.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 7
Les Echos Sociétés
12137792W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137885W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137592 – LA VIE JUDICIAIRE
LABORATOIRES THERATECH
SCI ALEXIA LALEU
Société Anonyme au capital de
130.000 euros
Siège social :
20 rue Jean Daudin - 75015 PARIS
401 959 903 R.C.S. PARIS
Aux termes d’une délibération en date du
30 mars 2018, l’Assemblée Générale Ordinaire a nommé la Société LAFLUTE AUDIT ASSOCIES, SARL, dont le siège social est situé 6 avenue Eglé, 78600
MAISONS-LAFFITTE, immatriculée sous
le numéro 449 663 467 RCS VERSAILLES, en qualité de Commissaire aux
comptes suppléant, en remplacement de
la société CHRISTIAN BENARD - EXPERTISE COMPTABLE, pour une période de six exercices, soit jusqu’à l’issue
de la réunion de l’Assemblée Générale Ordinaire des actionnaires appelée à statuer
sur les comptes de l’exercice clos le
30 septembre 2023.
SCI au capital de 40.000 €
23 rue du départ, 75014 Paris
498 703 636 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
31/12/2018, les associés ont décidé de
modifier la dénomination sociale et
d’adopter à compter du 31/12/2018 la dénomination :
Dénomination : PRIMA. Forme :
E.U.R.L. Capital : 1.050.000 €. Siège :
23/25, rue Jean-Jacques Rousseau
75001 PARIS. 502265614 RCS Paris. Aux
termes d’une décision en date du
21/12/2018, l’associé unique a décidé, à
compter du 21/12/2018, de transférer le
siège au 3, rue de l’Hommeau 49100
ANGERS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence : "Ancienne mention" : Le siège est fixé au 23/25, rue JeanJacques ROUSSEAU - 75001 PARIS.
"Nouvelle mention" : le siège est fixé au
3, rue de l’Hommeau - 49100 ANGERS.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS d’ANGERS. Pour avis, Le
représentant légal.
SCI WI2
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris.
12137527 – LA VIE JUDICIAIRE
URBAN FACTORY
S.A.S. au capital de 45.000 €
14, rue du 18 aout,
93100 MONTREUIL
12137806W – LE PUBLICATEUR LEGAL
532 699 279 RCS BOBIGNY
TROIS A - AAA
Par décisions de l’AGM du 30/3/2018 et
du Président du 23/4/2018, il fut décidé
de :
Société à responsabilité limitée au
capital de 15.240 €
Siège : 2, square Claude Debussy
75017 PARIS
409 896 339 RCS PARIS
Aux termes des décisions de l’assemblée
générale extraordinaire du 10 janvier
2019, il a été décidé de modifier en intégralité l’objet social de la société. En
conséquence, l’article 2 des statuts se lira
comme suit :
La société a pour objet en France et à
l’étranger :
- l’étude et le conseil en matière d’aménagement mobilier et d’intérieurs, décoration,
- l’étude et le conseil en matière d’administration, de gestion, d’organisation et de
management,
- et généralement toutes opérations mobilières, immobilières ou financières se rattachant directement ou indirectement à
l’objet ci-dessus ou à tous objets similaires, connexes ou susceptibles d’en faciliter l’accomplissement ou le développement.
Le tout en France ou à l’étranger, tant pour
elle-même que pour le compte de tiers ou
en participation, sous quelque forme que
ce soit, notamment par voie de création
de société, de souscriptions, d’apports, de
commandite, de fusion ou d’absorption ou
par tout autre mode.
Pour avis.
12137813W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA COMPAGNIE DU MEXIQUE
SARL, 93.298 €
14 Rue Charles V - 75004 Paris
314 748 708 RCS PARIS
Aux termes du PVAGE du 01/01/2019, la
collectivité des associés a décidé de transférer le siège social au 88 Avenue de l’Europe, 77184 Emerainville à compter du
01/01/2019.
L’article 4 des statuts a été modifié.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Meaux.
Pour avis.
12137828W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ALTAREA COGEDIM IDF
SNC au capital de 1.000.000 €
Siège social :
8 avenue Delcassé 75008 PARIS
810 928 135 R.C.S PARIS
Suite au PV des DUA en date du
15/01/2019, il a été décidé de nommer
M. Alexis MOREAU demeurant 3 boulevard des Sablons 92200 NEUILLY SUR
SEINE en qualité de gérant en remplacement de M. Stéphane DALLIET démissionnaire. Mention au R.C.S. de PARIS.
12137833W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LABORATOIRE SHIGETA
Société à responsabilité limitée au
capital de 217.950 euros
Siège social :
62, boulevard Davout
75020 Paris
519 493 258 RCS Paris
Aux termes des décisions en date du
31 décembre 2018, il a été décidé de :
(i) modifier la dénomination sociale de la
Société en Shigeta ;
(ii) modifier l’objet social de la Société en
La recherche, formulation, production et
vente de produits cosmétiques. Formulation et conditionnement à façon ; La Fabrication et la vente de produits cosmétiques
d’aromathérapie et alimentaires spécialisées ; Le conseil en entreprise et en coaching individuel ;
(iii) de transférer le siège social de la Société au116, rue du Bac 75007 Paris ;
(iv) de transformer la Société en société
par actions simplifiée,
(v) de nommer en qualité de président de
la Société Shigeta Monsieur Emmanuel
Olivier demeurant 5, rue Édouard Fournier
75116 Paris ;
(vi) de désigner en qualité de directeur général Monsieur Pierre-Laurent Bonnet demeurant 14, rue Montgallet 75012 Paris.
- transférer le siège social du : 14, rue
du 18 aout, 93100 MONTREUIL, au :
2, rue Charles Renouvier, 75020 PARIS,
Président : M. Frédéric CORVEZ, demeurant 11, rue du 18 aout, 93100 MONTREUIL.
- augmenter le capital d’une somme de
11.250 € pour le porter de 45.000 € à
56.250 €, par émission de 1.125 actions
nouvelles.
Les articles 4, 6 et 7 des statuts ont été
modifiés corrélativement.
Dépôt légal au RCS de Bobigny et PARIS.
12137555 – LA VIE JUDICIAIRE
SCI 55/57/59 RUE JP TIMBAUD S.C.I.
au capital de 16.769,39 € Siège : 76, avenue des champs Elysées 75008 PARIS.
342 011 376 RCS Paris. Aux termes d’un
PV de l’AGE du 3/10/2013, il a été décidé
de transférer le siège au 1, rue du Trou
Nizeau 95470 SAINT-WITZ. La société
fera l’objet d’une radiation du RCS de Paris.
12137560 – LA VIE JUDICIAIRE
SCI DU PARC S.C.I. au capital de
128.057,17 € Siège : 76, avenue des
champs Elysées 75008 PARIS. 350 643
482 RCS Paris. Aux termes d’un PV de
l’AGE du 3/10/2013, il a été décidé de
transférer le siège au 1, rue du Trou Nizeau 95470 SAINT-WITZ. La société fera
l’objet d’une radiation du RCS de Paris.
12137577 – LA VIE JUDICIAIRE
AVENUE RACHEL STUDIO S.A.R.L.
au capital de 10.000 € Siège : 8, avenue
Rachel 75018 PARIS 523 356 913 RCS
Paris. L’AGE du 31/12/2018 a pris acte, a
validé et a accepté la démission, à
compter de ce jour, de Mme Florence LAFARGE de ses fonctions de cogérante
de la société, pour convenance personnelle. L’article 10 des statuts a été modifié
en conséquence. Dépôts légaux au RCS
de Paris.
12137582 – LA VIE JUDICIAIRE
CORDONNERIE MODERNE S.A.R.L.
au capital de 15.244,90 € Siège :
164, avenue de Suffren 75015 PARIS 321
592 677 RCS Paris. Aux termes d’une délibération du 2/1/2019, la collectivité des
associés a pris acte de la démission de
M. Lorenzo ALALI de ses fonctions de
gérant et a nommé nouveau gérant
M. Franck ZEITOUN, 33, rue Jean P. Timbaud 92400 Courbevoie, pour une durée
illimitée à compter du 2/1/2019. Pour avis
La Gérance.
12137586 – LA VIE JUDICIAIRE
Dénomination : 20 SUR VIN. Forme :
S.A.S. Capital : 38.500 €. Siège : 5, rue de
Charonne 75011 PARIS. 405166968 RCS
Paris. Aux termes de l’AGE en date du
3/12/2018, les actionnaires ont décidé, à
compter du 1/1/2019, de transférer le
siège à 36, rue de l’Abbé Bonpain,
59117 WERVICQ SUD. Président :
M. Jean-Marc DALLE, 28, rue du Bourgmestre 11800 Bruxelles. Radiation du
RCS de Paris et immatriculation au RCS
de Lille.
12137587 – LA VIE JUDICIAIRE
INITIAL SECURITE S.A.R.L. au capital
de 420.000 € Siège : 26, rue de Bassano
75116 PARIS 441 575 388 RCS Paris.
Aux termes d’une AGE du 31/12/2018, la
société a été transformée en S.A.S.,
avec effet à compter du 1/1/2019. Ce
changement de forme entraîne les modifications suivantes des mentions antérieurement publiées : Les fonctions de cogérants ont pris fin : - Anciens cogérants :
M. Jacques PEYRONNET et Mme Christel VON DER BRÜGGEN. La direction et
la représentation de la société étant désormais assurées à compter du 1/1/2019
par : - Un Président : Jacques PEYRONNET, à Paris (75008), 70, avenue Marceau. Pour avis
12137747 – LA VIE JUDICIAIRE
THAMARA S.A.S.U. au capital de
50.000 € Siège : 2, avenue Hoche 75008
PARIS 505 028 241 RCS Paris. Par décisions du 12/12/2018, l’associé unique a
nommé M. Alexandre TURREL, né le
20/5/1978 à Paris 75018, 18, rue Baron à
Paris (75017) Président à compter de ce
jour et pour une durée illimitée, en remplacement de Mme Sylvie MAILLOT démissionnaire. A nommé Mme Sylvie MAILLOT, née le 5/2/1951 à Paris 17 ème ,
2, avenue Hoche à Paris (75008), DG à
compter de ce jour et pour une durée illimitée.
12137748 – LA VIE JUDICIAIRE
SNC DIVINUM S.N.C. au capital de
1.050 € Siège : 11, rue Piccini 75116 PARIS 808 696 538 RCS Paris. Aux termes
du PV de l’AGE du 11/12/2018, la société
susvisée a constaté que : - la société
HESTIA, S.A.R.L. au capital de 2.000 €,
sise 53bis, rue du Docteur Blanche à
75016 PARIS, 751 038 100 RCS Paris, a
reçu le 20/10/2018, par transmission universelle de patrimoine de la société HECTOR, les 35 parts sociales de la société
DIVINUM qui appartenaient à la société
HECTOR ; - la société RIC ET RAC,
S.A.R.L. au capital de 2.000 €, sise 35bis,
rue Roger Jourdain 92500 RUEIL-MALMAISON, 751 005 802 RCS Nanterre, a
reçu le 20/10/2018, par transmission universelle de patrimoine de la société MIMOSAS, les 35 parts sociales de la société DIVINUM qui appartenaient à la
société MIMOSAS ; - les sociétés HESTIA et RIC ET RAC sont de ce fait associées de la Société à compter du même
jour. Les statuts seront modifiés en conséquence et mention sera faite au RCS de
Paris. La gérance.
12137749 – LA VIE JUDICIAIRE
Dénomination : SCI SOJEK. Forme :
S.C.I. Capital : 100 €. Siège : 71, rue Ganneron 75018 PARIS. 495359358 RCS Paris. Aux termes de l’AGE en date du
11/9/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège à 32, avenue de
Saint-Ouen 75018 PARIS. Mention sera
portée au RCS de Paris.
12137756 – LA VIE JUDICIAIRE
La S.A.R.L. LC LUMIERE CREATIVE
au capital de 10.000 €, sise au 8, square
Charles Dickens 75016 PARIS
512922568 RCS Paris. Suite à l’AGE du
2/1/2019, les associés ont décidé de
transférer son siège du 8, square Charles Dickens 75016 PARIS au 3, rue Olivier Messiaen 94440 SANTENY, à
compter du 2/1/2019. L’article 4 des statuts sera modifié en conséquence et la société sera fermée au RCS de Paris et affiliée au RCS de Créteil La gérance.
12137763 – LA VIE JUDICIAIRE
AERO Capital S.A.S. au capital de
3.608.284,55 € Siège : 1, rue de Stockholm, 75008 PARIS 529 197 014 RCS Paris Aux termes d’une décision en date du
10/9/2018, l’associée unique, statuant en
application de l’article L.225-248 du Code
de commerce, a décidé qu’il n’y avait pas
lieu à dissolution de la société. Pour
avis, Le Président
12137766 – LA VIE JUDICIAIRE
COMPAGNIE FRANCAISE DES CACAOS DE PLANTATION C.F.C.P.
E.U.R.L. au capital de 7.623,00 €. Sise 46
rue de l’université 75007 PARIS.
411 370 638 RCS Paris.
Aux termes d’une délibération de l’associé unique en date du 28/6/2018, l’AGE
a décidé la transformation de la société
en S.A.S. à compter du même jour, sans
création d’un être moral nouveau, et a
adopté le texte des statuts qui régiront désormais la société. L’objet de la société,
le capital, sa durée, demeurent inchangés.
Cette transformation rend nécessaire la
publication des mentions suivantes :
Forme : La société, précédemment sous
forme de S.A.R.L., a adopté celle de
S.A.S. Président : M. Christian Constant
95, avenue Gambetta 75020 Paris. Admission aux assemblees generales et
exercice du droit de vote : Tout actionnaire a le droit d’assister aux AG et de participer aux délibérations personnellement
ou par mandataire, quel que soit le nombre d’actions qu’il possède. Transmission des actions : La cession d’actions à
l’exception de la cession aux actionnaires
ou au profit du conjoint, d’un ascendant ou
d’un descendant de l’actionnaire titulaire
des actions doit, pour devenir définitive,
être autorisée par le cédant au cpte du
cessionnaire, sur production d’un ordre de
mouvement. Le président.
12137768 – LA VIE JUDICIAIRE
BELLISSIMA FILMS S.A.S. au capital
de 42.858 € 14, rue de Marignan, 75008
PARIS 522 946 037 RCS Paris. Par décisions de l’AGE du 12/12/2018, il a été décidé de : - modifier la dénomination de
la Société qui devient : BLING FLAMINGO, - transférer le siège du 14, rue
de Marignan 75008 PARIS au 11 cité de
Trévise 75009 PARIS, - nommer M. Riccardo Marchegiani, 11 cite de Trévise à
Paris (75009) Président, en remplacement de M. Fabio Conversi, démissionnaire. Par décisions de l’AGE du
12/12/2018 et du Président du
28/12/2018, le capital a été augmenté
d’une somme de 2.142 € pour être porté
de 42.858 € à 45.000 €, par émission de
2.142 actions nouvelles. Les articles 3, 4,
6 et 7 des statuts ont été modifiés en
conséquence. Le dépôt légal sera effectué au RCS de Paris.
12137864 – LA VIE JUDICIAIRE
Dénomination : LOREN PRODUCTIONS. Forme : S.A.R.L. Capital :
7.500 €. Siège : 80, rue de l’Abbé Carton,
75014 PARIS. 443580501 RCS Paris. Aux
termes de l’AGE en date du 21/11/2018,
les associés ont décidé, à compter du
21/11/2018, de transférer le siège à
3, quai d’Anjou, 75003 PARIS. Mention
sera portée au RCS de Paris.
12137900 – LA VIE JUDICIAIRE
CHELI S.A.R.L. au capital de 2.000 €,
24, rue Beaurepaire - 75010 PARIS 818
087 322 RCS PARIS. Aux termes d’une
AG du 21/12/2018, il a été pris acte de la
démission de Mme Alice GLACHANT de
ses fonctions de gérante à compter du
31/12/2018 et décidé de ne pas procéder
à son remplacement. Pour avis La Gérance
412787A – LES ECHOS
418166A – LES ECHOS
Sensory center, sasu au cap. de 30000 €,
18 rue de la pépinière 75008 Paris.
824194211 rcs paris. Par Dau du
03/10/18, il a été décidé de ne pas dissoudre la société bien que les capitaux propres soient inférieurs à la moitié du capital.
SAS au capital de 5.000 €. Siège social :
98 Boulevard Auguste Blanqui, 75013 PARIS. RCS 839 872 058 PARIS.
412816A – LES ECHOS
CREAP OOL , SARL au capi tal de
693360 €. Siège social : 10 RUE PIERRE
ET MARIE CURIE 75005 PARIS
504561648 RCS PARIS. Le 10/12/18 les
associés ont pris acte de la démission en
date du 14/12/18 de AMELIE HOPPENOT
- RECOPE DE TILLY, ancien Gérant ; en
remplacement, décidé de nommer Gérant
M. GREGOIRE RECOPE DE TILLY, RUA
DA ESPERANCA 60-3 1200-658 LISBONNE ; . Mention au RCS de PARIS
412868A – LES ECHOS
DALMATAGROUP. SAS au capital
de 1000 €. Siège social : 8-10 rue de Tiquetonne 75002 paris. 828 360 354 RCS
paris. Le 8/10/2018, l’AGE a décidé d’augmenter le capital d’une somme de 152,5 €
par apport de numéraire pour le porter à
1152,5 €. Modification au RCS de paris.
VARNIER AUDIT ET CONSEIL.
S.A.S.U. au capital de 10.6714,31 €,
16, rue Victor Massé à Paris (75009). 423
543 305 RCS PARIS. Aux termes d’une
décision en date du 10/1/2019 l’associée
unique a décidé à compter du 10/1/2019 :
- de transférer le siège de la société du
16, rue Victor Massé à Paris (75009) au
7, Place Tristan Bernard à Paris
(75017) ; - de nommer M. Hervé GENDROT, 26, rue de Vauboyen à Bièvres
(91570), Président en remplacement de
Mme M. Pascal Varnier à compter du
10/1/2019. Mention sera portée au RCS
de Paris.
12138007 – LA VIE JUDICIAIRE
MVCMI-Michel Vaissaire Conseil-Management-Investisseur S.A.R.L. Au capital de 3.000.000 €, 8, rue Chauveau Lagarde, 75008 PARIS, 752 779 983 RCS
PARIS. Par décision du 1er/12/2018, l’Associé unique à nommé Mme Lucile VAISSAIRE, 5, rue de Brea 44000 NANTES en
qualité de cogérant pour une durée illimitée, à compter du 1er/1/2019.
NAPPYME SAS au capital de 15000 €.
Siège social : 23/25 RUE Jean-jacques
Rousseau 75001 Paris 819750746 RCS
PARIS. Le 12/12/18 les associés ont pris
acte de la démission en date du 30/08/18
de ANGEMOND RAGGI ancien Président ; en remplacement, décidé de nommer Président M. ANGE BOUABLE, 4240
Duncan Avenue 63110 MO St Louis ;
Mention au RCS de PARIS
417565A – LES ECHOS
SASU au capital de 10.000 €. Siège social : 50 rue Victor Boissel, 53000 LAVAL.
RCS 843 550 153 LAVAL.
Le Président, en date du 17/12/2018, a décidé de transférer le siège social au 31
avenue de Ségur, 75007 PARIS, à
compter du 02/01/2019. Président : M
LENTIN Angevin, 50 rue Victor boissel
53000 LAVAL. Radiation du RCS de LAVAL et immatriculation au RCS de PARIS.
MEDICAL RESPIRATOIRE
SARL au capital de 1035248 €
Siège :60 rue belles feuilles 75116 Paris
RCS PARIS 508623394
L’AGE du 19/12/2018 a transformé la société en SAS à compter du 19/12/2018,
sans création d’un être moral nouveau.
Président :Héloise VANACKER, 60 rue
des belles feuilles 75116 Paris. Mention
RCS Paris
PRIMAULT LEMAIRE AVOCAT
SARL au capital de 5.000 €. Siège social :
11 boulevard de Sébastopol 75001 PARIS. RCS 839 715 299 PARIS.
412365A – LES ECHOS
GESANA consulting, SASU au capital de
100 €. Siège social : 28-30 rue Pradier
75019 Paris. 840173546 RCS Paris. Le
29/11/18 l’associé unique a décidé de
transférer le siège social au 85 Avenue
Mozart 75016 Paris Mention au RCS de
Paris.
Le Président, en date du 01/01/2019, a décidé de transférer le siège social au 17 rue
des colonnes du trone 75012 PARIS.
Mention au RCS de PARIS.
418210A – LES ECHOS
LEBERVILLE
SCI au capital de 16.000 €. Siège social :
47 rue Saint-Placide 75006 PARIS. RCS
817 933 666 PARIS
L’AGE du 07/01/2019 a décidé de transférer le siège social au 26 Rue Jacob
75006 PARIS, à compter du 15/01/2019.
Mention au RCS de PARIS.
418336A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 95
TA BATIMENT
SASU au capital de 4.000 €. Siège social :
5, Allée de la pepiniere, 95300 PONTOISE. RCS 844 032 151 PONTOISE.
L’AGE du 09/01/2019 a décidé de transférer le siège social au 54, Avenue Philippe Auguste, 75011 PARIS. Gérant :
Mme TAWDAROUS amira, 5, Allée de la
pepiniere 95300 PONTOISE. Radiation du
RCS de PONTOISE et immatriculation au
RCS de PARIS.
418355A – LES ECHOS
RISKOVER
SAS au capital de 30.000 €. Siège social :
104 avenue de France 75013 PARIS.
RCS 803 982 396 PARIS
Le Président, en date du 02/01/2019, a décidé de transférer le siège social au 11
Rue de Lourmel 75015 PARIS, à compter
du 01/01/2019. Mention au RCS de PARIS.
418694A – LES ECHOS
DATA SOLUCE
Société par Actions Simplifiée
Siège social : 38 rue Jean Mermoz
417804A – LES ECHOS
Aux termes du procès-verbal de l’AGO du
09/01/2019, il résulte que le siège social
a été transféré au 13 Route de l’Innovation
- CS 55031 - 29561 QUIMPER Cedex 9,
à compter du 01/01/2019.
SCI au capital de 1.000 €. Siège social : 6
RUE RAOUL NORDLING, 92200
NEUILLY SUR SEINE. RCS 451 847 958
NANTERRE.
L’AGE du 28/11/2018 a décidé de transférer le siège social au 51 RUE DE MAUBEUGE, 75009 PARIS, à compter du
28/11/2018. Durée de la société : Jusqu’au 11/02/2108. Objet : L’acquisition, la Transformation, L’administration. et la location de biens et droits
immobiliers. Radiation du RCS de NANTERRE et immatriculation au RCS de PARIS.
Au capital de 73.500 €
75008 PARIS
RCS PARIS 820 958 882
L’article « Siège social » des statuts a été
modifié en conséquence.
Mention sera faite au RCS de PARIS.
418722A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES BONDOUFLE SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 100.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
RCS PARIS 484 066 253
417976A – LES ECHOS
CSKN TRANSPORT
SARL au capital de 6.500 €. Siège social :
7, rue Louis Bonnet 75011 PARIS. RCS
838 942 480 PARIS.
L’AGE du 13/01/2019 a transformé la société en SAS, sans création d’un être moral nouveau, à compter du 13/01/2019 et
a nommé Président M COSKUN Yasin, 7,
rue Louis Bonnet 75011 PARIS. Admission aux assemblées et droits de vote :
Tout actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action donne un droit à une
voix. Clauses d’agrément : Actions librement cessibles entre les associés uniquement. Le reste demeure inchangé. Mention au RCS de PARIS.
412682A – LES ECHOS
e-fluence SARL au capital de 4000 €.
Siège social : 5 rue Bonaparte 06300
NICE 53911774700029 RCS NICE. Le
01/12/18 les associés ont décidé de transférer le siège social au 20 rue dauphine
75006 PARIS 06 à compter du 01/12/18
Objet : Autres activités informatiques
(6209Z). Gérance : Stanislas Gobert, 20
rue Dauphine 75006 PARIS 06. Radiation
au RCS de NICE. Inscription au RCS de
PARIS
LORDS OF RIVERS
SAS au capital de 1.000 €. Siège social :
54 rue Jeanne d’Arc 75013 PARIS. RCS
832 488 050 PARIS.
L’associé unique, en date du 04/01/2019,
a décidé de transférer le siège social au
87 boulevard Haussmann 75008 PARIS,
à compter du 04/01/2019. Mention au
RCS de PARIS.
412279A – LES ECHOS
PLAZA ASSURANCE, SASU au capital
de 100 € Siège social : 10 rue montera
75012 Paris 840365340 RCS PARIS. Le
11/12/18 l’associé unique a décidé de
transférer le siège social au 26 Boulevard
Exelmans 75016 PARIS à compter du
01/12/18 Mention au RCS de PARIS
418181A – LES ECHOS
417650A – LES ECHOS
SCI SOJA
412112A – LES ECHOS
L’AGO du 15/11/2018 a décidé de transférer le siège social au Voie Communale
de Pontpoint, Haras du Plessis 60300
CHAMANT. Radiation du RCS de PARIS
et immatriculation au RCS de COMPIEGNE.
413165A – LES ECHOS
4WEELS TURNS & CO
12138002 – LA VIE JUDICIAIRE
ALF ENDURANCE ET RANDONNEES
418133A – LES ECHOS
OUEST TRANSPORTS
SASU au capital de 10.800 €. Siège social : 54, Avenue Philippe Auguste 75011
PARIS. RCS 834 708 240 PARIS.
L’AGE du 03/01/2019 a nommé président : M CHEHBANI Hatem, 15, Boulevard Gouvion Saint Cyr 75017 PARIS en
remplacement de M ASSADI atef. Mention au RCS de PARIS.
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 19 décembre 2018, il a
été pris acte de la démission de Monsieur
Andrew STACEY, de ses fonctions de Directeur Général.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
418746A – LES ECHOS
PMS ASSOCIES
Société à responsabilité limitée
au capital de 10 000 euros
porté à 100.000 €
Siège social : 18 rue de l’Exposition,
75007 PARIS
530766757 RCS PARIS
L’Assemblée Générale Extraordinaire réunie en date du 07/12/2018 a décidé d’augmenter le capital social de 90 000 euros
par l’incorporation directe de réserves au
capital, ce qui rend nécessaire la publication des mentions ci-après relatées.
Ancienne mention : Le capital social est
fixé à dix mille euros (10 000 euros)
Nouvelle mention : Le capital social est
fixé à cent mille euros (100.000 €)
Pour avis
La Gérance
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Mardi 22 janvier 2019
418831A – LES ECHOS
419031A – LES ECHOS
419232A – LES ECHOS
418760B – LES ECHOS
12137566 – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA FAYETTE PARTICIPATIONS
WECANOPY EMBEDDED
POWERTRAIN
CABINET A.DUMAS
SULTAN MIKE CONSULTING
Société par Actions simplifiée au Capital
de 30.000 euros
Société par Actions Simplifiée
SCM au Capital de 360 €
Au capital de 30.000 euros
Siège : 47 rue de Bagnolet 75020 Paris.
Siège Social : 39 rue La Fayette - 75009
PARIS
Siège social : 17 rue Bouchardon 75010
PARIS
RCS PARIS : 802 889 295
ETCHECHUMIA SCI en liquidation au
capital de 1.000 € Siège : 5, rue de tilsitt
75008 PARIS 490.366.267 RCS Paris.
Suivant décision collective des associés
en date du 24/12/2018 : Les associés ont
décidé la dissolution anticipée de la Société à compter de ce jour et sa mise en
liquidation. L’AG susvisée a nommé
comme Liquidateur M. Thibault RIVIER,
15, avenue Bosquet 75007 Paris, avec les
pouvoirs les plus étendus pour réaliser les
opérations de liquidation et parvenir à la
clôture de celle-ci. Le dépôt des actes et
pièces relatifs à la liquidation sera effectué
au GTC de Paris Le siège de la liquidation
est fixé 5, rue de Tilsitt 75008 Paris,
adresse à laquelle toute correspondance
devra être envoyée, et, actes et documents relatifs à la liquidation devront être
notifiés. Pour avis, le liquidateur.
R.C.S. Paris 429 891 658
RCS PARIS 834 663 205
Par décision en date du 28 septembre
2018, l’associé unique de La Fayette Participations a procédé au changement du
représentant permanent de son président
personne morale, Monsieur Steven DUCHATELLE, 11 boulevard Voltaire, 75011
Paris, remplaçant Monsieur Claude FALGON avec effet immédiat.
Aux termes du PV de l’Assemblée Générale extraordinaire du 31 décembre 2018,
il a été décidé de transférer le siège social
du 17 rue Bouchardon 75010 PARIS au 7
rue du Colonel Moll 75017 PARIS.
NOTIFICATION AU RCS DE PARIS
Mention en sera faite au RCS de PARIS
Au terme de l’AGE en date du 06/11/2018,
est nommé le 01/01/2019 M Arnaud DUPOUX demeurant au 60 rue de Benfleet
93230 ROMAINVILLE en qualité de CoGérant, en remplacement de Mme Françoise BLOT démissionnaire.
Modification au RCS de Paris.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
PJP FACTORY’S
SARL au capital de 7.622 €
Siège : 3 RUE STE CROIX DE LA
BRETONNERIE 75004 PARIS
389302514 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 17/12/2018, il a
été décidé de la transformation de la
SARL en SAS, sans création d’un être moral nouveau et a adopté le texte des statuts qui régiront désormais la Société. La
dénomination de la Société, son objet, son
siège, son capital, sa durée et les dates
d’ouvertures et de clôture de son exercice
social demeurent inchangés. M. SALSON
Jean-Pierre 15 boulevard Voltaire 75011
PARIS a céssé ses fonctions de Gérant
du fait de la transformation de la Société.
Sous sa nouvelle forme de SAS, la Société est dirigé par M. SALSON Jeanpierre 15 boulevard voltaire 75011 PARIS,
en qualité de président.
Mention au RCS de PARIS
418960A – LES ECHOS
CABINET TASSART
Société d’exercice libéral à responsabilité
limitée à associé unique au capital de
5.699 €
Siège : 1 RUE BOURDALOUE 75009
PARIS
440568558 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 02/05/2018, il a
été décidé de :
- transférer le siège social au 17 bis rue
de la station 92600 ASNIERES SUR
SEINE.
- nommer Gérant Mme TASSART Pauline
17 ter rue de la station 92600 ASNIERES
SUR SEINE
Radiation au RCS de PARIS et ré-immatriculation au RCS de NANTERRE
419032A – LES ECHOS
SCI au capital de 5200 €
PGCE
siège Social au 59 rue du Faubourg
Saint-Denis – 75010 PARIS
SARL au capital de 100 000 €
RCS PARIS 443 860 879
28 rue du Docteur Finlay 75015 PARIS
Par acte du 20/12/2018, l’AG extraordinaire a décidé de transférer son siège au
69 rue Hauteville 75010 Paris, de changer
la dénomination qui devient : SCI COOLINPARIS et de nommer Monsieur Guillaume NAIRAUD, demeurant 3 rue des
Velettes – 92150 SURESNES et Monsieur
Dany ALLAL, demeurant 69 rue Hauteville
– 75010 PARIS co-gérants en remplacement de Madame Carole DAHAN, née
BEN SOUSSAN
489 375 394 RCS Paris
Le 27/12/2018 l’AG a transformé la société en Société par actions simplifiée
sans création d’une personne morale nouvelle et nommé Président M. Pierre Guimard, demeurant 55 avenue de Breteuil
75007 PARIS.
419039A – LES ECHOS
OLM DISTRIBUTION
SARL unipersonnelle
au capital de 4 000 euros
Siege social : le govezo 56500 plumelin
791 826 159 RCS LORIENT
Par décision en date du 14/01/2019 il a
été pris actes :
- De transférer à compter du 14/01/2019
le siège social qui était à : Le Govezo
56500 PLUMELIN à l’adresse suivante :
24 rue louis blanc 75010 PARIS.
- De modifier l’objet social (achat, vente
de piscines, spas, saunas, hammam,
abris de piscine, accessoires, mobilier de
jardin, système de sécurité et toutes opération pouvant se rattacher directement ou
indirectement à l’objet spécifié ou tout autre objet similaire ou connexe, la création,
le référencement de sites internet, la formation) à compter du 14/01/2019 pour
(achat vente de produits divers alimentaire
et non alimentaire, l’assèchement de locaux, recherche de fuites, réparation,
vente et assemblage d’ordinateurs et péréphériques, formation)
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
LE METAYER Olivier 21 rue pierre guillemot 56500 locmine demeure gérant de la
société.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Lorient.
418980A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-BRETIGNY SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Pour avis et mention
419092A – LES ECHOS
419319A – LES ECHOS
SNC Rue Laffitte
SNC au capital de 3000 €
Siège social : 6 rue de Lota 75116 Paris
RCS de Paris : 501 415 293
Par décision d’une AGE en date du
31/10/2018 il a été constaté l’arrivée en
qualité de nouvel associé : SAS Paris International Golf – Sigle : PIG, SAS au Capital de 6427 € Siège social : 18 rue du
Golf 95560 Baillet en France, RCS de
Pontoise : 433 463 296 ; et pris acte que
la société Pelat Sarl n’est plus associé à
compter du même jour.
Mention au RCS de PARIS
419421A – LES ECHOS
CEA INFORMATIQUE
EURL au capital de 2000 Euros
Siège social : 32 PAVILLON VINCEY
BOURGET 88450 VINCEY
R.C.S : 495 408 296 EPINAL
TRANSFERT DE SIEGE
SCI CAMPAGNE INVEST
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
SCI au capital de 1.000,00 €
15 avenue du Recteur Poincaré
- transférer le siège de la Société, domiciliée au « 32 PAVILLON VINCEY BOURGET – 88450 VINCEY », elle sera désormais domiciliée au « 126 BOULEVARD
HAUSSMANN 75008 PARIS ».
75016 PARIS
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 19 décembre 2018, il a
été pris acte de la démission de Monsieur
Andrew STACEY, de ses fonctions de Directeur Général.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
418991A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-ERAGNY SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 300.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
RCS PARIS 482 467 693
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 19 décembre 2018, il a
été pris acte de la démission de Monsieur
Andrew STACEY, de ses fonctions de Directeur Général.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
418993A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 91
CAP INGENIERIE. SARL A ASSOCIE
UNIQUE au capital de 1.000 €. Siège social 6 Allée Claude Debussy 91160 BALLAINVILLIERS. R.C.S EVRY
812 461 572. Par AGE du 02 01 2019 il a
été décidé le transfert du siège social au
128 rue LA BOETIE Immeuble D 75008
PARIS gérante Mme MONTEIRO Marlène
BOCARREN demeurant 156 chemin
Royal 91310 LINAS notification au RCS
d’EVRY immatriculation au RCS de PARIS.
Par décision de l’Assemblée Générale Ordinaire réunie en date du 3 décembre
2018, il a été décidé de procéder au remplacement du Gérant - la société Compagnie Foncière du Grand Commerce (RCS
Paris Nº 482530904).
Monsieur Lionel BITON, demeurant à Paris (75016) - 15 Avenue du Recteur Poincaré est désigné en qualité de nouveau
Gérant avec prise d’effet et entrée en fonctions immédiate à compter du 3 décembre
2018 pour une durée illimitée. L’article 26
– a) des statuts a été modifié en conséquence.
Mention en sera faite au Registre du
Commerce et des Sociétés de Paris.
419099A – LES ECHOS
SCCV LIMAY LES GRANDS VALS
SCCV au capital de 1.000 €
Siège social : 2 rue de Penthièvre 75008
PARIS
RCS PARIS 819 701 962
L’AGOA du 14/12/18 a décidé de nommer
commissaire aux comptes titulaire le cabinet MAUGÉ, MICHEL & ASSOCIES –
CMMA, SAS (RCS VERSAILLES
652 019 985), 13 rue Jouvencel 78000
VERSAILLES ; et commissaire aux
comptes suppléant le cabinet P. CASTAGNET, SAS (RCS PARIS 602 024 283),
9 rue de l’Echelle 75001 PARIS. RCS PARIS
ABC BB
SARL au capital de 1000 €
10 rue de Penthièvre, 75008 Paris
510 782 683 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
14/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 14/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur M. Alexey
KOTELNIKOV, 40 rue Carnot, 92100 Boulogne Billancourt et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au
siège de la société. Mention en sera faite
au RCS de Paris.
- enlever le mot « LA MAINTENANCE »
dans l’activité de la Société.
L’article 2 « OBJET SOCIAL » et L’article
4 « SIEGE SOCIAL » des Statuts ont été
modifiés en conséquence. Toutes les démarches ont été faites à cet effet. Le dépôt
légal sera effectué au RCS de PARIS.
419462A – LES ECHOS
INSIGHT SIGNALS Société par actions
simplifiée au capital de 38.800 € Siège :
133 bis rue de l’Université 75007 PARIS
808774921 RCS de PARIS Par décision
de l’AGE du 15/01/2019, il a été décidé de
transférer le siège social au 128 Rue de
la Boétie 75008 PARIS. Mention au RCS
de PARIS.
DISSOLUTIONS
418687B – LES ECHOS
L PAINVIN & ASSOCIES
SARL au capital de 7700 €
55 boulevard Murat, 75016 PARIS
(16ème Arrondissement)
448459909 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. Lionel
Painvin 55 boulevard Murat, 75016 PARIS
(16ème Arrondissement), pour sa gestion
et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
PHILIPPE ROUSSELET
CONSEIL
SARL au capital de 1.000 €
563 rue de Prony
75017 PARIS
752 371 039 RCS PARIS
ANNE DU MAYNE
Le siège de liquidation est fixé 53 rue de
Prony 75017 Paris.
Par décision de l’Associé unique en date
du 31/12/2018 l’associé unique a :
C’est à cette adresse que la correspondance devra être envoyée et que les actes
et documents concernant la liquidation devront être notifiés.
Pour avis.
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Mme Anne
Devars du Mayne 12 rue Ferdinand Duval,
75004 Paris, pour sa gestion et décharge
de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée.
Autres modifications :
Adresse de correspondance chez le liquidateur. Radiation au RCS de Paris
419331B – LES ECHOS
THOMAS BATIMENT
SASU au capital de 1000,00 €
41 RUE DE CRONSTADT, 75015 PARIS
822271425 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 28/12/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 28/12/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Samir
JAZIRI, 41 RUE DE CRONSTADT, 75015
PARIS et fixé le siège de liquidation et
l’adresse de correspondance au siège de
la société. Mention en sera faite au RCS
de Paris
419343B – LES ECHOS
THOMAS BATIMENT
SASU au capital de 1000 €
41 RUE DE CRONSTADT, 75015 Paris
822271425 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
29/12/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Monsieur
Samir JAZIRI 41 RUE DE CRONSTADT,
75015 PARIS, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Paris
12137205W – LE PUBLICATEUR LEGAL
35-37 VIVIENNE
SC au capital de 345.000 €
35-37 rue Vivienne
75002 Paris
524 863 594 RCS PARIS
A u x t e r m e s d u p r o c è s v e r b al d u
27/12/2018, l’assemblée générale a décidé d’approuver les comptes de liquidation, de donner quitus au liquidateur de sa
gestion et de prononcer la clôture de liquidation de la société.
Les comptes de liquidation sont déposés
au greffe du tribunal de commerce de Paris.
ADMONIS
SARL au capital de 28000 €
39 rue Michel Ange, 75016 Paris
749820189 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. URVOY
Patrick 39 rue Michel Ange, 75016 PARIS,
pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Paris
Siège social :
7 bis, rue Laromiguière
75005 PARIS
493 600 233 RCS PARIS
L’Assemblée générale des associés,réunie le 27 décembre 2018 à 18 heures, à
la diligence du liquidateur, Monsieur Henri
Nicolas, demeurant 7 bis, rue Laromiguière 75005 Paris, a approuvé le compte
définitif de liquidation, décidé de la répartition du produit net de la liquidation et prononcé la clôture de la liquidation à même
date.
Les comptes du liquidateur seront déposés au greffe du tribunal de commerce de
Paris.
12137532W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CODIMED
SARL au capital de 16.000 €
Siège social :
19 rue de la Butte aux Cailles
75013 PARIS
402 313 894 RCS PARIS
Par AGO du 28 décembre 2018, les Associés ont approuvé les comptes définitifs
de liquidation, donné quitus au liquidateur
pour sa gestion et constaté la clôture de
la liquidation. Mention en sera faite au
RCS de PARIS.
12137575W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Senejean ConsultingSenejean
Consulting
SAS au capital de 5.000 €
54 avenue Théophile Gautier
75016 Paris
SIREN 807 874 508 RCS Paris
L’Assemblée Générale Mixte du 26 novembre 2018 enregistrée au SIE Paris STSulpice le 19 décembre 2018 dossier 2019
00000032, référence 7584P61 2018 A
21026, a prononcé la dissolution anticipée
de la société à compter de ce même jour
et nommé Monsieur Patrick Senejean, ancien Président toujours domicilié à la
même adresse, Liquidateur de la société.
Le siège de liquidation est laissé au siège
social.
Le dépôt sera fait au RCS de Paris.
Pour avis.
12137580W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137414W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE FINANCIERE
D’ARBITRAGE - SOFIDAR
S.A.R.L en cours de liquidation
Senejean ConsultingSenejean
Consulting
SAS au capital de 5.000 €
54 avenue Théophile Gautier
75016 Paris
Au capital de 7622,45 €
SIREN 807 874 508 RCS Paris
Siège social :
10 rue de la Paix, 75002 PARIS
L’Assemblée Générale Extraordinaire du
30 novembre 2018 a approuvé les
comptes de liquidation qui lui ont été présentés, donné quitus au Liquidateur et décide de la radiation de la société au Registre du Commerce et des Sociétés à
compter de ce même jour.
Siège de la liquidation :
76, rue de Richelieu - 75002 PARIS
420 417 321 RCS PARIS
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire du 5 décembre 2018, les
comptes définitifs de la liquidation ont été
approuvés, quitus de sa gestion et décharge de son mandat ont été donné au
Liquidateur puis il a été prononcé la clôture des opérations de la liquidation. Les
comptes de liquidation seront déposés au
greffe du tribunal de commerce de Paris.
La Société sera radiée au RCS de Paris.
Le liquidateur.
Le dépôt sera fait au RCS de Paris.
12137690W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NIVA
Société civile particulière au capital de
3.050 €
En cours de liquidation
12137479W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COFFEE REPUBLIC
SASU au capital de 1.500 €
419402B – LES ECHOS
NUXIA SARL
S.A.R.L. en liquidation au capital de
7.500 €
12136456W – LE PUBLICATEUR LEGAL
419075B – LES ECHOS
SARL Unipersonnelle au capital de 7622 €
44 RUE DE MIROMESNIL, 75008 PARIS
382806974 RCS Paris
12137518W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Le liquidateur.
Aux termes des décisions en date du
15/12/2018, l’associé unique a décidé la
dissolution anticipée de la société, sa mise
en liquidation et a nommé en qualité de
liquidateur, Monsieur Philippe ROUSSELET, 53 rue de Prony 75017 Paris.
419327A – LES ECHOS
RAISIN - SAS au capital de 5000 € - 88,
rue de la Villette, 75019 Paris. RCS Paris
817402878. L’AGE du 19/12/18 a augmenté le capital 400 € par apport de numéraire pour le porter à 5400 €. Modification au RCS de Paris.
Au capital de 100.000 euros
RCS Paris Nº 497 830 937
418879B – LES ECHOS
Mention au RCS de Paris.
Par décision de l’associé unique du
03/12/2018, il a été décidé de :
RCS PARIS 481 390 888
Par décision de L’Associé Unique en date
du 10/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 10/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur M. Mike
Sultan, 16 boulevard soult, 75012 Paris et
fixé le siège de liquidation et l’adresse de
correspondance chez le liquidateur M.
Mike Sultan. Mention en sera faite au RCS
de Paris
419272A – LES ECHOS
SCI SION
418840A – LES ECHOS
SASU au capital de 100,00 €
16 boulevard soult, 75012 Paris
845046093 RCS Paris
Les Echos Sociétés
13 rue d’Aligre, 75012 Paris
808 038 202 RCS paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/01/2019, l’associé unique a décidé la
dissolution anticipée de la société à
compter du 25/09/2018. Mme Christine VILAYSACK, demeurant 16, rue Linné,
75005 Paris a été nommé liquidateur.
Le siège de la liquidation est à l’adresse
du liquidateur, adresse où doit être envoyée la correspondance.
44, rue de la Faisanderie
75116 PARIS
442 009 437 RCS PARIS
Aux termes d’un P.V. d’AGO du
16.01.2019, il a été décidé d’approuver les
comptes de clôture de liquidation, de décharger le liquidateur de son mandat et de
lui donner quitus de sa gestion. Il a été
constaté la clôture de la liquidation à
compter du même jour.
La société sera radiée du R.C.S. de PARIS.
12137804W – LE PUBLICATEUR LEGAL
L’ACROPOLE
RCS de paris.
S.A.RL. au capital de 7.622,45 €
12137491W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSILIUM PHARMA
SAS au capital de 37.000 €
Siège social :
42, avenue Montaigne
75008 PARIS
492 009 899 RCS PARIS
Par décisions du 31/12/2018, l’Associé
unique a approuvé les comptes de liquidation, donné quitus au liquidateur et prononcé la clôture de liquidation de la société. Radiation au RCS de PARIS.
3, rue de l’Ecole de Médecine
75006 PARIS
732 007 851 RCS PARIS
Suivant acte en date du 30/9/2018, les associés ont décidé :
- d’approuver les comptes de liquidation,
- de donner quitus au liquidateur de sa
gestion,
- de prononcer la clôture de liquidation de
la société.
Les comptes de liquidation sont déposés
au greffe du tribunal de commerce de Paris.
Pour avis
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 9
Les Echos Sociétés
12137762 – LA VIE JUDICIAIRE
414712A – LES ECHOS
419382A – LES ECHOS
12137854 – LA VIE JUDICIAIRE
SCI RAPHAEL S.C. au capital de
13.720.411,55 € 12-14, avenue Raphaël
75016 PARIS 350 126 033 RCS Paris. Par
PV du 28/11/2018, la société SFEC II,
SAS, 352 757 702 RCS Paris, au capital
de 21.572.112 €, sise 21, rue Clément Marot 75008 PARIS, associée unique de la
SCI RAPHAEL, a décidé la dissolution
sans liquidation de cette société dans les
conditions de l’article 1844-5 alinéa 3 du
Code civil. Les créanciers de la SCI RAPHAEL peuvent former opposition devant
le TC de Paris dans les 30 jours de la présente publication.
3ACPF, SASU au capital de 1000 €. Siège
social : 111 av victor hugo 75784 Paris cedex 16. 818312258 RCS Paris. Le
17/12/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. Ludovic Bialostotski, 326
avenue de Camargue 30132 Caissargue,
et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au RCS de Paris.
BIN BEAUTE SASU au capital de 2000 €
Siège social : 66-68 Rue de Javel 75015
Paris RCS Paris 833139256 Le
15/12/2018 a décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
15/12/2018. Mr LIU Bin demeurant 13 Rue
Denfert Rochereau 93200 Saint Denis, a
été nommé liquidateur. Le siège de liquidation a été fixé au 66-68 Rue de Javel
75015 Paris. Modification au RCS de Paris. Le 31/12/2018, l’AGE a approuvé les
comptes de liquidation, a donné quitus au
liquidateur et a constaté la clôture des
opérations de liquidation, à compter du
31/12/2018. Radiation au RCS de Paris.
Aux termes d’un acte SSP en date du
7/1/2019 à Paris, enregistré le 16/1/2019
au SIE - Paris - dossier 2019.00002686 /
référence 7544P61.2019 A 00878 :
PHNOM PEN-SAIGON S.A.R.L., sise
41, rue Sainte-Anne, 75001 PARIS sous
le numéro 499332435., immatriculé au
GTC de Paris A cédé à : BIG PICKY
S.A.R.L. au capital de 2.000 €, sise 41, rue
Sainte, 75001 Paris, immatriculée au
greffe du Paris sous le numéro
844280040. Moyennant le prix de
270.000 € son fonds de commerce de
bar restaurant exploité 41, rue SainteAnne, 75001 Paris. Entrée en jouissance
au 7/1/2019. Les oppositions, s’il y a lieu,
seront reçues dans les dix jours de la dernière en date des publications légales, au
fonds vendu.
12137809 – LA VIE JUDICIAIRE
WEST BAR
S.A.R.L. au capital de 8.000 €
Siège social :
11, boulevard de Sébastopol
75001 PARIS
443 782 966 RCS PARIS
Aux termes du procès-verbal en date du
15/1/2019, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus de
sa gestion au liquidateur et prononcé la
clôture de la liquidation à compter du
15/1/2019.
Les comptes de liquidation seront déposés au greffe du tribunal de commerce
de Paris.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de Paris.
Le liquidateur.
417794A – LES ECHOS
EURL RAYA SAN SYSTEM
au capital de 7622 €. 67 avenue Parmentier 75011. 381146687 RCS de Paris.
Le 31/12/2018, l’AGO a approuvé les
comptes définitifs de la liquidation, donné
quitus au Liquidateur, Mme MESSIKA
SANDRA 67 av. Parmentier 75011, pour
sa gestion et le décharge de son mandat,
prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de l’AGO. Radiation au RCS de PARIS. Pour avis et
mention.
417989A – LES ECHOS
ZEYMACOSMETICS. SARL au capital de
7.500 €. Siège social : 231 rue saint honoré 75001 PARIS. RCS 790 426 662 PARIS. L’AGE du 21/12/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en
liquidation amiable à compter du
31/12/2018, nommé liquidateur M BELGASIM bouarfa, 14 rue tainturier 93220
GAGNY et fixé le siège de la liquidation
au siège social. Mention au RCS de PARIS.
412048A – LES ECHOS
ER LIFESTYLE, EURL au capital de
1000 €. Siège social : 2 r de buenos ayres
75007 Paris. 801171885 RCS PARIS. Le
12/12/18, l’associé unique a approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PARIS.
412139A – LES ECHOS
FINANCIAL & MARKETING ON LINE
CONSULTING, EURL au capital de
1000 €. Siège social : 118-130 av jean jaurès 75171 Paris. 789159456 RCS PARIS.
Le 10/12/18, l’associé unique a approuvé
les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la
clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PARIS.
412148A – LES ECHOS
T DRIVE, SASU au capital de
1500 €. Siège social : 10 rue de penthièvre 75008 Paris. 824783898 RCS PARIS.
Le 30/09/18, l’associé unique a approuvé
les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la
clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PARIS.
418036A – LES ECHOS
L’AGE du 17/12/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable, nommé liquidateur M SCHNEIDER Antoine, 70, rue Samatan 13007
MARSEILLE et fixé le siège de la liquidation au siège social. Mention au RCS de
PARIS.
418349A – LES ECHOS
ANEXIS. SARL au capital de 4.000 €.
Siège social : 42 RUE DE MAUBEUGE
75009 PARIS. RCS 823 475 215 PARIS.
L’AGO du 14/01/2019 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du 14/01/2019, nommé
liquidateur Mme TAIEB ALINE, 11 RUE
DELTA 75009 PARIS et fixé le siège de la
liquidation au siège social. Mention au
RCS de PARIS.
Rising Styles
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 5.000 euros
Hotel Bleu, SASU au capital de
2000 €. Siège social : 28 r de saint-quentin 75010 Paris. 835182973 RCS Paris. Le
02/11/18, l’associé unique a approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Paris.
412281A – LES ECHOS
SOCIAL ETHIC, SASU au capital de
10000 €. Siège social : 6 avenue franklin
roosevelt 75008 Paris. 797899309 RCS
PARIS. Le 30/09/18, l’associé unique a
approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PARIS.
RCS PARIS 831 846 118
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 3 janvier 2019, il a été
décidé de dissoudre la société par anticipation et de la mettre en liquidation amiable sous le régime conventionnel. Le siège
de liquidation est fixé au 210 rue de Rivoli
75001 PARIS. Madame Marie-Christine
VALERO, demeurant 210 rue de Rivoli
75001 PARIS, est nommée liquidateur.
Aux termes du PV des Décisions du 3 janvier 2019, l’Associé unique a approuvé les
comptes de liquidation, a donné quitus de
sa gestion au liquidateur, l’a déchargé de
son mandat et a prononcé la clôture des
opérations de liquidation.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
418941A – LES ECHOS
SMIKMA. SCI au capital de 1000 €. Siège
social : 24 rue de la ville l’évêque 75008
paris. 838 273 365 RCS paris.
Le 09/01/19, l’AGE a décidé la dissolution
anticipée de la société à compter du
09/01/19. Mme Kristina Krivash demeurant 24 rue de la ville l’évêque 75008 paris, a été nommé liquidateur. Le siège de
liquidation a été fixé au siège social. Modification au RCS de paris.
412890A – LES ECHOS
TUGAK, SAS au capital de
351720 €. Siège social : 89 rue truffaut
75017 Paris. 517631297 RCS PARIS. Le
12/12/18, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PARIS.
419342A – LES ECHOS
ARCANIN
Société Civile en liquidation au capital de
995 500 €
Siège social : 16 rue de Sèvres 75007
PARIS
RCS PARIS 438 012 320
413136A – LES ECHOS
Port91, SAS au capital de SAS €. Siège
social : 21b rue du simplon 75018 Paris.
821957172 RCS Paris. Le 20/12/17, les
associés ont approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
Paris.
Additif à l’annonce parue dans "Le Publicateur Légal" du 15/01/2018 concernant
la transformation de la société MONCEAU
HOLDING. Il faut lire : L’AGE du
26/12/2018 a nommé Mr Raphaël BELLAICHE demeurant 5 rue de Logelbach 75017 Paris, en qualité de Directeur Général. Mention au RCS de Paris.
8200488 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’annonce parue dans "Le Publicateur Légal" du 15/01/2018 concernant
la transformation de la société SFVN. Il
faut lire : L’AGE du 26/12/2018 a nommé
Mr Patrick BELLAICHE demeurant 5 rue
Dobropol - 75017 Paris, en qualité de Directeur Général. Mention au RCS de Paris.
419029A – LES ECHOS
Le 05/07/2018, l’assemblée générale des
associés a décidé la dissolution anticipée
de la société à compter du 05/07/2018. M.
Timothée WIRTH demeurant 16 rue de
Sèvres 75007 PARIS, a été nommé liquidateur. Le siège de liquidation a été fixé
au 16 rue de Sèvres 75007 PARIS et la
correspondance est à adresser à cette
adresse.
Modification au RCS de PARIS.
UNIQUE GÉRANCE
12137701 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP en date à Paris en
date du 14/12/2018, la société A LA
ROSE DE TUNIS, S.A.R.L. au capital de
8.000 €, dont le siège se situe 7, boulevard d’Ornano, 75018 Paris, 352 645 303
RCS Paris, représentée par son Gérant,
M. Waël Achache, dûment habilité à cet
effet, a donné en location-gérance à : la
société LA ROSE DE CAMBRONNE,
S.A.R.L. au capital de 100 €, dont le siège
se situe 7, boulevard d’Ornano, 75018 Paris, 834 349 029 RCS Paris, représentée
par son Gérant, M. Noureddine Achach
Ghomrasni, dûment habilité à cet effet, un
fonds de commerce ayant pour activité
la vente et commercialisation de tous
produits de boulangerie, pâtisserie,
confiserie et plats cuisinés, exploité au
92, rue de Cambronne, à Paris (75015),
sous la forme d’un établissement secondaire, à compter du 1/1/2019, pour une durée d’un an. Pour insertion.
419080A – LES ECHOS
AVIS DE SAISINE DE LEGATAIRE
UNIVERSEL – DELAI D’OPPOSITION
Additif à l’annonce parue le 17/01/2019,
concernant la société GALA LIMÒN, ajouter : GALA LIMÓN SAS
419180A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos du 20/12/2018 pour la société MR
CRAFT BEER : il fallait lire transfert au 64
rue de Charonne 75011 PARIS.
419188A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos du 28/11/2018, pour la société BIRDIZ : il fallait lire « aux termes du PV
d’AGE du 31/10/2018
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12137368W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 08/01/2019 à Paris, enregistré au Service Départemental
de l’Enregistrement Paris St-Sulpice le
14/01/2019, Dossier 2019 00001556, référence 7584P61 2019 A 00524,
La société MALLO, S.A.R.L au capital de
10.000 €, située 6, avenue René Coty,
75014 Paris, 479 956 799 RCS PARIS
a cédé à :
La société SDS COTY, S.A.S au capital
de 1.000 €, située 6, avenue René Coty,
75014 Paris, 844 261 537 RCS PARIS.
LE FONDS DE COMMERCE de RESTAURATION, sis et exploité 6, avenue
René Coty, 75014 PARIS, moyennant le
prix de 140.000 €. L’entrée en jouissance
a été fixée au 08/01/2019. Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues dans les
dix jours de la dernière en date des publications légales, au fonds cédé, pour la validité et la correspondance. Pour avis.
12137751 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP en date à Paris en
date du 14/12/2018, la société A LA
ROSE DE TUNIS, S.A.R.L. au capital de
8.000 €, dont le siège se situe 7, boulevard d’Ornano, 75018 Paris, 352 645 303
RCS Paris, représentée par son Gérant,
M. Waël Achache, dûment habilité à cet
effet, a donné en location-gérance à : la
société LA ROSE DE BELLEVILLE,
S.A.R.L. au capital de 100 €, dont le siège
se situe 7, boulevard d’Ornano, 75018 Paris, 834 349 003 RCS Paris, représentée
par son Gérant, M. Noureddine Achach
Ghomrasni, dûment habilité à cet effet, un
fonds de commerce ayant pour activité
la vente et commercialisation de tous
produits de boulangerie, pâtisserie,
confiserie et plats cuisinés, exploité au
67, boulevard de Belleville, à Paris
(75011), sous la forme d’un établissement
secondaire, à compter du 1/1/2019, pour
une durée d’un an. Pour insertion.
418199A – LES ECHOS
Par acte SSP du 02/01/2019, MOUSSAOUI Mustapha 2 avenue du Chaperon
Vert Bat HW2 94250 GENTILLY, immatriculé au RCS CRETEIL sous le numéro
501 140 818 a donné location gérance à
TAXI MOUSSAOUI SASU en cours d’immatriculation au RCS de CRETEIL 4 avenue du Chaperon Vert Bat E Esc 6, 94250
GENTILLY, son fonds de commerce de LICENCE DE TAXI y compris l’autorisation
de stationnement sis et exploité à PARIS .
Le présent contrat est consenti pour une
durée de 5 ans à compter du 02/01/2019
au 31/12/2024, renouvelable par tacite reconduction.
Loi nº 2016-1547 du 28 novembre 2016
Suivant testament olographe en date du
19 mai 2016, Monsieur Pierre Louis Marcel TESTE, en son vivant retraitée, demeurant à PARIS (75012), 115 rue de
Reuilly, née le 27 novembre 1951 à PARIS (75012), célibataire, a consenti un
legs universel. Consécutivement à son décès, ce testament a fait l’objet d’un dépôt
aux termes du procès verbal d’ouverture
et de description de testament reçu par
Maître Xavier DUPONT, Notaire à PARIS
12ème ARRONDISSEMENT, 191-193
Avenue Daumesnil, le 17 octobre 2018 ;
duquel il résulte que les légataires universelles remplissent les conditions de saisine. Opposition à l’exercice de leur droits
pourra être formée par tout interessé auprès du Notaire chargé du règlement de
la succession : Maître Xavier DUPONT,
Notaire à PARIS (75012), référence
CRPCEN : 75221, dans le mois suivant la
réception par le greffe de l’expédition du
procès verbal d’ouverture du testament et
copie de ce testament. En cas d’opposition, les légataires seront soumis à la procédure d’envoi en possession.
78 • YVELINES
SOCIETES
CONSTITUTIONS
418769B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
10/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
ALERT’NUISIBLES
Objet social : Toutes prestations de dératisation, désinsectisation, désinfection
de locaux, piégeage et accessoirement, la
vente de produits biocides
Siège social : 7, rue de Seine, 78260
ACHERES Capital : 3000 € Président :
Mme Violaine PETITFILS demeurant : 7,
rue de Seine, 78260 ACHERES élu pour
une durée indéterminée DG : M. Olivier
SANDRON demeurant : 7, rue de Seine,
78260 ACHERES Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Versailles
412704A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 19/12/2018 de la
SCI : FLOMAC Capital : 2000 €. Objet :L’acquisition et/ou gestion de biens
immobiliers en vue de location non-meublée et accessoirement meublée. Siège
et Gérance : COURTAIS FLORENT - 5
GRANDE RUE, 78490 MAREIL LE
GUYON ; Durée : 99 ans. Au RCS de
VERSAILLES
DIVERS
412842A – LES ECHOS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
Creation de la sasu : Kaab Conseil, 24 rue
de la fosse de hautmont 78510 Triel sur
Seine. Cap. : 500 €. Obj. : conseil en marketing. Pdt : Abdel Cissé, 24 rue de la
fosse de hautmont 78510 Triel sur Seine.
99 ans au rcs de versailles.
12137852 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137405W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP établi à Paris
en date du 19 décembre 2018, enregistré
le 28 décembre 2018 au SERVICE DEPARTEMENTAL DE L’ENREGISTREMENT PARIS ST-HYACINTHE, dossier
2019 00002038, référence 7544P61 2018
A 29228, la société SYBARIS, SARL, au
capital de 1.000 euros, dont le siège social
est situé 86 rue des Archives - 75003 Paris, 809 563 968 R.C.S. Paris
Suite au décès survenu à Paris (75018)
le 25/6/2018 de Mlle Hélène Paulette Marie- Joseph Soulabaille, célibataire majeure, à Paris (75018), 9, passage Daunay, née à Plessala (22330), le 18/5/1938,
Me Didier Pincemin, notaire à Plemet
(22210), 15, rue des Champs Gautier, est
chargé du règlement de cette succession.
Il est précisé qu’il existe un testament
contenant un legs universel. Les oppositions éventuelles seront reçues en
l’étude du notaire sus-nommé. Pour avis.
a cédé à :
la société GOTE, SAS au capital de
1.000 euros dont le siège social est situé
62 rue Léo n F rot - 7501 1 P aris,
833 965 940 R.C.S. Paris, son fonds de
commerce de restauration, exploité par
le Vendeur dans l’établissement principal
situé 86 rue des Archives - 75003 Paris,
sous l’enseigne SYBARIS, moyennant un
prix de 128.000 euros. Entrée en jouissance par la prise de possession réelle
fixée au 19 décembre 2018. Les oppositions s’il y a lieu seront reçues dans les
dix jours de la dernière en date des publications légales à l’adresse du séquestre :
Maître Samia Sarah CHERFAOUI, avocat, 62 rue Caumartin - 75009 Paris.
413068A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée SMART-T.Siège social :50 rue de villacoublay 78140 Vélizyvillacoublay.Capital :8000 €.Objet :édition
et la commercialisation de logiciels utilisés
à des fins professionnelles ou personnelles installés sur des serveurs distants.Président :M. Frih Patrick Kouassi,50 rue de
villacoublay 78140 Vélizy-villacoublay.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
VERSAILLES.
418677A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique reçu par
Maître Constance VIDALENC, Notaire au
sein de la SELARL VIDALENC & ARNAL,
6 Place Saint-Michel, 75006 PARIS.
Le 16/01/2019, il a été établit l’acte de notoriété et de contrôle de la saisine du légataire universel suite au décès de Mme
Itala Guillia Luciana MARIOTTI, veuve
CANU, née le 22/06/1913 à LONDRES
(Royaume-Uni), décédée le 27/09/2018 à
PARIS (75015), demeurant en son vivant
6 rue Lacretelle, 75015 PARIS.
Le Procès-verbal de dépôt et de description de testament en date du 15/04/2011,
417984A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : SCI
JANA. Siège social : 35 bis rue Jean Jaures 78540 VERNOUILLET. Capital :
2.000 €. Objet : achat et gestion immobilière. Gérance : M EL KHATTABI REFAI,
35 bis rue Jean Jaures 78540 VERNOUILLET et M DEMIREL HUGUES, 26 AVENUE DES FONTENELLES 78510 TRIEL
SUR SEINE. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de VERSAILLES.
Article 1007 du Code Civil
Article 1378-1 du Code de Procédure
Civile
Additif
418750A – LES ECHOS
Siège social : 210 rue de Rivoli 75001
PARIS
WHITRED. SAS au capital variable de
2000 euros. Siège social : 90 rue Doudeauville 75018 Paris. 809 657 893 RCS
PARIS. Le 11/10/2018, l’associé unique a
approuvé les comptes de liquidation, a
donné quitus au liquidateur et a constaté
la clôture des opérations de liquidation, à
compter du 11/10/2018. Radiation au RCS
de Paris.
82004790 – LE PUBLICATEUR LEGAL
MOVIES ANGELS
SAS au capital de 202.000 €. Siège social : 45 Rue Boissy d’Anglas 75008 PARIS. RCS 530 219 203 PARIS.
412149A – LES ECHOS
412214A – LES ECHOS
DIVERS
a été reçu par Maître Constance VIDALENC le 26/12/2018. La défunte a institué
un légataire universel. L’opposition est formée auprès du notaire susmentionné
dans les conditions de l’article 1007 du
code civil.
417978A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée :
EOS INGENIERIE
Siège social : 29 RUE ST MATHIEU
78550 HOUDAN. Capital : 200 €. Objet :
BUREAU D’ÉTUDES TECHNIQUES.
Président : M AGOGUE OLIVIER, 28
RUE DE L’YVELINE 78790 SEPTEUIL.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de VERSAILLES.
418628A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : MC QUENTIN
Siège social : 19 avenue du château
78340 LES CLAYES SOUS BOIS Capital : 50.000 € Objet : L’acquisition et la
gestion, par voie de location ou autrement,
de tous immeubles. Gérant : M. MILLET
Rodolphe 19 Avenue du château 78340
LES CLAYES SOUS BOIS Cession des
parts sociales : Les parts sociales sont librement cessibles entre associés. Toutes
autres cessions de parts entre vifs ne peuvent intervenir qu’avec l’agrément préalable des associés résultant d’une décision
collective prise à l’unanimité. Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de VERSAILLES
418805A – LES ECHOS
Par acte SSP du 20/12/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
AIGLE MULTISERVICES
Siège social : 12 rue de dreux 78711
MANTES LA VILLE
Capital : 20.000 €
Objet : Installation d’échaffaudages.
Gérant : Mme MUTEBUA KAMPALA 5
Rue de la Justice Mauve 95000 CERGY
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
419328A – LES ECHOS
Par ASSP du 10/1/19, constitution de la
SASU "JMB Consulting". Capital : 5000 €.
Siège : 49, rue Max Linder, 78370 Plaisir.
Pdt : Jean-Michel Bihoues, 49, rue Max
Linder, 78370 Plaisir. Objet : conseil informatique. Tout actionnaire est convoqué
aux AG. 1 action donne droit à 1 voix et
est cessible entre actionnaires si accord
du Pdt. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de Versailles.
419449A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 20/12/2018 constitution de la SAS SAS TEAM CORPORATE
Capital fixe : 1000 € Siège social : 12
RUE FRANCOIS GAILLARD 78220 VIROFLAY Objet social : Agence immobilière et accompagnement des agents immobiliers Président : Mr JEAN-PHILIPPE
DUCHENOY demeurant 12 RUE FRANCOIS GAILLARD 78220 VIROFLAY élu
pour une durée illimitée Durée de la société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de VERSAILLES
MODIFICATIONS
418795B – LES ECHOS
HSH
SARL au capital de 3000,00 €
16 ter PLACE GEORGES POMPIDOU,
78300 POISSY
797598752 RCS Versailles
Suite à la décision du Gérant en date du
17/01/2019 il a été pris acte de la nomination de M. AHMED LACHIHEB, demeurant 14 rue de Ménilmontant 75020 PARIS
en qualité de nouveau Gérant, à compter
du 17/01/2019 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. MOHAMED AMAIRI,
Gérant démissionnaire. Mention en sera
faite au RCS de Versailles
418891B – LES ECHOS
BERRY
SCI au capital de 100,00 €
33 rue Victor Hugo,
95870 Bezons
528921828 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 24 rue duBerry, 78500 Sartrouville à compter du
01/01/2019.
Suite à ce transfert, il est rappelé les caractéristiques suivantes :
Objet : l’acquisition des biens immobiliers
la gestion et l’administration
Durée : 99 ans
Gérance : M. Djamel DJENNAD, demeurant 33 rue Victor Hugo, 95870 Bezons
La société sera immatriculée au RCS de
Versailles et sera radiée du RCS de Pontoise
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Mardi 22 janvier 2019
419392B – LES ECHOS
12137996W – LE PUBLICATEUR LEGAL
418935A – LES ECHOS
418907B – LES ECHOS
SMB GESTION
QUATRE TEMPS
SCM LES TILLEULS
SELFEDEN
SARL au capital de 1000,00 €
1 Ferme d’Erainville, 78660 Allainville
821936283 RCS Versailles
Par décision de L’AGM en date du
01/01/2019 il a été pris acte de la nomination de Gérant M. Mathieu Bandrac, demeurant 1 Ferme d’Erainville, 78660 Allainville à compter du 01/01/2019.
Autres modifications :
- il a été pris acte de modifier l’objet social
Nouvelle mention : La planification et
conception de systèmes informatiques et
le conseil en développement de logiciel
personnalisé. Mention en sera faite au
RCS de Versailles
SARL au capital de 2.000 €
8 rue de l’avenir
92360 medon la forêt
MENAGE ET VOUS
SARL au capital de 40000,00 €
6 AVENUE CHARLES DE GAULLE,
78150 LE CHESNAY
403226228 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
15/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 5 COURS
EXELMANS, 78150 ROCQUENCOURT à
compter du 15/01/2019. Mention en sera
faite au RCS de Versailles
12137684 – LE PUBLICATEUR LEGAL
EXACTE OPTIQUE
Société à responsabilité limitée au
capital de 7.622,45 €
Siège social :
Résidence Murat,
rue des Bons Raisins
92500 RUEIL-MALMAISON
419 797 766 RCS NANTERRE
Aux termes d’une délibération en date du
2 janvier 2019, l’Assemblée générale extraordinaire des associés de la société à
responsabilité limitée EXACTE OPTIQUE
a décidé de transférer le siège social du
"Résidence Murat", rue des Bons Raisins,
92500 RUEIL-MALMAISON au 151, rue
Paul Doumer, 78510 TRIEL-SUR-SEINE
à compter du 1er janvier 2019, et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts.
La soc iété , i mmatr icul ée sou s l e
nº 419797766 fera l’objet RCS NANTERRE d’une nouvelle immatriculation
auprès du registre du commerce et des
sociétés de Versailles.
Gérance : Monsieur Stéphane MALI, demeurant 10, avenue de Vaucresson,
78150 LE CHESNAY.
12137824 – LE PUBLICATEUR LEGAL
SELAS PHARMACIE DU PARC
SELAS au capital de 40.000 euros
Siège social :
128, avenue de la République
92120 MONTROUGE
539 682 005 RCS NANTERRE
L’Assemblée du 16/1/2019 a :
- modifié la dénomination sociale qui devient "SELAS PHARMACIE CENTRALE",
- augmenté le capital de 40.000 € pour le
porter à 80.000 € par la création de
20.000 actions nouvelles d’égal montant
au moyen d’une souscription en numéraire,
- nommé Mme Marie-Clémentine GREGOIRE demeurant à CROISSY-SURSEINE (78290), 54 avenue de Verdun, Bâtiment A1 en qualité de Président à
compter du 1er/02/2019 en remplacement
de Mme Delphine BONNET, épouse
RUOCCO, démissionnaire à la même
date,
- décidé de transférer le siège social à
compter du 1 er /02/2019 au VESINET
(78110), 18, rue du Maréchal Foch.
La société immatriculée sous le
nº 539 682 005 RCS NANTERRE fera
l’objet d’une nouvelle immatriculation au
RCS de Versailles où seront déposées les
pièces.
827 964 115 RCS Nanterre
78960 Voisins-le-Bretonneux
440 884 773 RCS de Versailles
Ajouter activités : Formation Massage,
l’Un l’Autre, Naturiste ; Nom commercial :
A&T Lucky.
Gérant : Mme Songyan WANG, 106 rue
de Fontaine, 92220 Bagneux.
Radiation du RCS de Nanterre et immatriculation au RCS de Versailles.
SASU SOPHIE de MONTOZON, SASU
au capital de 100 € Siège social 2 B rue
Moliere 78150 Le Chesnay 828484881
RCS Versailles. Le 06/12/18 l’associé unique a décidé de transférer le siège social
au 8 rue des Clayes 78450 Chavenay
Mention au RCS de Versailles
SCI LA BELLE GAULE S.C. au capital de
152,45 € rue de l’Eau - Lieu-dit " Le trou
Bourdon " - chemin de Halage 78840 Freneuse, 331 089 805 RCS VERSAILLES.
Aux termes du pv des associés du
29/12/2018, il a été a pris acte du décès
de M. Georges ANCEMENT mettant ainsi
fin à son mandat de cogérant. Pour avis.
12138009 – LE PUBLICATEUR LEGAL
CERFORM S.A.R.L. au capital de
7.622,45 €, 52, rue de Levis 75017 Paris,
393 210 240 RCS PARIS. Aux termes du
pv des décisions de l’associé unique du
31/12/2018, il a été décidé : - d’adopter la
dénomination sociale : BÉNÉFISCIENCES - de transférer le siège au 9, place
de l’Eglise 78170 La Celle-Saint-Cloud
à compter du 01/03/2018. Les statuts sont
modifiés en conséquence. M. Joël Reisberg reste gérant de la société. La société
sera radiée du greffe de paris et immatriculée au greffe de Versailles.
L’AG Mixte du 15/12/2018 a décidé de modifier le capital social de la société en le
portant de 1000 Euros, à 750 Euros
Modification au RCS de Versailles
418944A – LES ECHOS
SCI ELLEB Société civile immobilière au
capital de 1.000 € Siège : 48 Avenue de
Saint Germain 78600 MAISONS LAFFITTE 797770286 RCS de VERSAILLES
Par décision de l’AGE du 02/01/2019, il a
été décidé de transférer le siège social au
83 Rue de la Palestine 35700 RENNES.
Radiation au RCS de VERSAILLES et réimmatriculation au RCS de RENNES
419011A – LES ECHOS
418345A – LES ECHOS
SASU TOP MULTISERVICE. SASU au
capital de 1.000 €. Siège social : 4 BIS
CHEMIN BEAUCHET 78490 MERE. RCS
831 853 551 VERSAILLES. L’associé unique, en date du 13/12/2018, a nommé président : M HRENIUC NARCIS-MARIANPETRISOR, 4 BIS CHEMIN BEAUCHET
78490 MERE en remplacement de M POCOL IOAN STELIAN. Mention au RCS de
VERSAILLES.
418683A – LES ECHOS
PILOTE AIR SERVICES
MAINTENANCE
SARL au capital de 2000 €
Siège social : Aéroport de Toussus le
Noble Zone Est Bât 103
78117 TOUSSUS LE NOBLE
451 461 610 RCS VERSAILLES
L’AGO du 10/11/2018 a nommé Mme
Ghislaine THOMAS, 8 rue Louis Vallière
34300 AGDE, gérante en remplacement
de M. Jérôme CHAUSSON, démissionnaire au 11/09/2018. Modification au RCS
de Versailles.
418723A – LES ECHOS
SCI HORUS Société civile immobilière au
capital de 402.000 € Siège : 37 Rue Pereire 78100 ST GERMAIN EN LAYE
534069778 RCS de VERSAILLES Par décision du gérant du 15/01/2019, il a été
décidé de transférer le siège social à
compter du 01/02/2019 au 55 Rue de Mareil 78100 ST GERMAIN EN LAYE. Mention au RCS de VERSAILLES.
418752A – LES ECHOS
AREKA
SAS au capital de 158 775 €
Siège social : Chemin départemental 158
78920 GUERVILLE
421 226 440 RCS VERSAILLES
Le 14/06/2018, l’associée unique a décidé
de nommer Président l’EURL ED&CO
dont le siège social est sis 10 Av. du Maréchal Juin 92100 Boulogne Billancourt,
immatriculée au RCS de NANTERRE
sous le nº839 616 547 en remplacement
de M. Edouard PEIX, démissionnaire et ce
à compter du 1 juillet 2018. L’associée unique a également décidé de nommé Directeur Général, Monsieur Philipe Pruvost
demeurant 5 Av. du Duc de Brézé, 28260
ANET. Modification au RCS de VERSAILLES.
418827A – LES ECHOS
AJV COM
SASU au capital de 1.000 €
12138003 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège social : 14 rue des Tilleuls
Aux termes de l’AGE en date du
04/01/2019, le gérant a décidé de transférer le siège social à 5 Allée de Normandie,
78230 Le Pecq, à compter du 04/01/2019.
412234A – LES ECHOS
419453B – LES ECHOS
SCM au capital de 1000 €
Siège social : 5 B avenue de la Bedoyere 92380 GARCHES
841 844 731 RCS NANTERRE
Par décision du président du 17/01/2019,
il a été décidé de transférer le siège social
à compter du 01/01/2019 au 80 rue Corneille, Pavillon 61, 78150 LE CHESNAY.
Présidente : Mme Veronique AFONSO,
80 rue Corneille, Pavillon 61, 78150 LE
CHESNAY. Radiation au RCS de NANTERRE et immatriculation au RCS de
VERSAILLES
Cette annonce paraît dans les départements 78 et 92
SCI MADEMOISELLE
Société Civile immobilière
Au capital de 1.000 euros
Siège social : 9 bis rue Paul Lafargue
92800 PUTEAUX
SAS au capital de 32000,00 €
12 Avenue des Près, BL Nº 315, Montigny
le Bretonneux, 78180 YVELINES
822617080 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
16/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 16/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur M. Pierre
PLEVIN, 4 Rue de Melesse, 35270
COMBOURG et fixé le siège de liquidation
et l’adresse de correspondance chez le liquidateur M. Pierre PLEVIN. Mention en
sera faite au RCS de Versailles
412555A – LES ECHOS
patisserieLovers, SASU au capital de
920,80 €. Siège social : 9 rue pablo neruda 78570 Andrésy. 832606768 RCS
Versailles. Le 14/12/18, l’associé unique a
approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Versailles.
414759A – LES ECHOS
SKH FOOD, SAS U au capi tal de
7500 €. Siège social : 42 rue de lorraine
78200 Mantes la jolie. 830696977 RCS
Versailles. Le 21/11/18, l’associé unique a
décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. Andy PHILETAS, 4 allée colette 78130 les mureaux,
et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au RCS de Versailles.
Durée : 99 ans jusqu’au 28/06/2110.
Objet social : la propriété, l’administration
et l’exploitation par bail ou location des
biens immobiliers qui seront apportés à la
société au cours de la vie sociale ou acquis par elle.*
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de NANTERRE et VERSAILLES
419178A – LES ECHOS
FUNDEV
SARL au capital de 1.000 €
Siège : 73 Avenue du Capitaine Glaner
93400 Saint ouen
837.632.983 RCS Bobigny
Les associés lors des AGE du 01/10/2018
ont décidé :
- de modifier l’objet social en prise de participation,
- le transfert du siège au 6 Parc des fontenelles 78870 BAILLY
- le remplacement en tant que gérant de
DORLEAC Adrien par DORLEAC Philippe
demeurant 5 Avenue de Brétigny 92380
GARCHES.
ET donc de modifier en conséquence les
articles 2 et 5 des statuts et sa durée reste
de 99 ans .Elle dépendra du RCS de Versailles.
DISSOLUTIONS
418757B – LES ECHOS
ACMA ENERGIES
SARL au capital de 10000,00 €
6, avenue Beausite, 78700 CONFLANS
SAINTE HONORINE
519561518 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
01/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 01/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur Mme Corine DALLET, 6, avenue Beausite, 78700
CONFLANS SAINTE HONORINE et fixé
le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention en sera faite au RCS de Versailles
418768B – LES ECHOS
ANDALA
418929A – LES ECHOS
SARL au capital de 1000,00 €
36, avenue Marceau, 78600
LE-MESNIL-LE-ROI
809806383 RCS Versailles
HUVAGAU AND CO Société par actions
simplifiée à associé unique au capital de
65.000 € Siège : 48 Avenue de Saint Germain 7860 0 MAIS ONS LAFF ITTE
822901039 RCS de VERSAILLES Par décision de l’associé unique du 01/01/2019,
il a été décidé de transférer le siège social
au 83 Rue de la Palestine 35700 RENNES. Radiation au RCS de VERSAILLES
et ré-immatriculation au RCS de RENNES
Par décision de L’AGE en date du
01/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 01/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur Mme Danielle CAMIGLIERI, 36, avenue Marceau,
78600 LE-MESNIL-LE-ROI et fixé le siège
de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention en
sera faite au RCS de Versailles
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
12137509W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ADDITIF à l’insertion parue dans "Les
Echos Legal" du 20/12/2018, concernant
la société scm groupe de specialistes
medicaux, annonce nº3310510590 nouveaux gérants au 19/11/2018 : M Moulis,
A Vallage, F Biron, A Messdaghi, Y Tessier, P Romejko, H Veber, JM Lordez,
B Vaziaga, P Naudo, P Guyard, A Guyard.
418566A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
13/11/2018, concernant la société M. ET
MME YANNICK FABRY, il y avait lieu de
lire : Les oppositions seront reçues, pour
la validité, en l’Etude de Me Vincent DRAGON, Huissier de justice au 1 avenue du
Maréchal Joffre 78400 CHATOU, et pour
la correspondance, au Cabinet de Me Véronique BESSON VAN VEEREN, Avocat
au 2 boulevard Montmartre 75009 PARIS,
dans les dix jours de la dernière en date
des insertions prévues par la Loi.
91 • ESSONNE
418748A – LES ECHOS
S.C.P.P
SARL au capital de 627.750 €
Siège social : 40, avenue de Saint Cloud
78000 VERSAILLES
RCS VERSAILLES 423 894 088
Aux termes de la décision de la Sarl CH
INVEST, associée unique, en date du
17/01/ 2019, la dissolution de la société a
été prononcée après décision de transmission universelle du patrimoine à son
profit. Les créanciers sociaux disposent
d’un droit d’opposition à exercer dans les
trente jours de la présente publication. Les
oppositions devront être présentées devant le tribunal de commerce du lieu du
siège de la société. Mention au RCS de
VERSAILLES
419127A – LES ECHOS
MSELECTION
SOCIETES
CONSTITUTIONS
Par ASSP le 14/12/2018, il a été constitué
la SASU : OULIANOV Capital : 100 €.Objet : Tous travaux de BTP gros et second
oeuvre,fondation au zone Inondables ou
Rocheuses, Construction de maison individuelle,mobil-home écologique,achat et
vente isolants thermique produits réfractaires. Siège et Président : OULIANOV
Vladimir demeurant 104 av du Dr Roux ,
91390 Morsang-sur-Orge.
412225A – LES ECHOS
Par acte SSP du 13/12/2018 constitution
de la SASU "LE PHONOGRAPHE". Nom
commercial : "Elle est où la poulette ?
". Capital : 1000 euros. Siège social : 7 rue
adonis rousseau 91490 moigny-surécole. Objet : Production, montage, édition, distribution de films et enregistrements sonores. Président : Franck
Delabre, 7 Rue Adonis Rousseau 91490
Moigny-Sur-École. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Evry.
SARL au capital de 7.622,45 €
Siège social : 45 avenue Aristide Briand 78360 MONTESSON
411 102 981 RCS VERSAILLES
Par décision de l’AGE du 01/12/2018, il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur M. SABRON
Francois, 32 allée du Lac Supérieur 78110
LE VESINET, et fixé le siège de liquidation
au siège social. Mention au RCS de VERSAILLES.
412349A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée AZEMA.Siège social : 7 rue victor 91350 Grigny.Capital : 6000 €. Objet : Gros-oeuvre Travaux
de terrassements courants Revêtement
de sols et murs Démolitions Travaux de
façades.Président : M. Levent alkan, 7 rue
victor 91350 Grigny.Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de EVRY.
419200A – LES ECHOS
412954A – LES ECHOS
PROTECTION DE MARIE. SASU au capital de 500 €. 44, rue Saint Joseph,
78150 Le Chesnay. RCS Versailles
834876377. L’AGE du 2/11/18 a décidé la
dissolution de la société dès le 2/11/18.
Sabine Tilloy, 44, rue St Joseph, 78150 Le
Chesnay est nommée liquidateur (liquidation réalisée au siège). Modification au
RCS de Versailles. L’AGE du 30/11/18 a
approuvé les comptes, donné quitus au liquidateur et constaté la clôture de la liquidation, àdès le 30/11/18. Radiation au
RCS de Versailles.
Par ASSP du 21/12/18,il a été constitué
une SAS à capital variable dénommée ENOVATION.Siège social :3 rte de corbeil
91230 Montgeron.Capital min :5000 €,capital init :10.000 €,capital
max :10000 €.Objet :Import/export/distribution tout produits tendances non réglementés et cela par tout canaux de distribution direct ou indirect court ou
long.Président :Mme Monia,5bis rte de
corbeil 91230 Montgeron.Durée :99
ans.Immatriculation au RCS de EVRY.
419420A – LES ECHOS
415902A – LES ECHOS
Les comptes de liquidation seront déposés au Greffe du Tribunal de Commerce
de Versailles.
Suivant acte SSP du 28/12/2018 constitution d’une SASU : SASU DEROME ; Capital social : 100 € ; Siège social : 14 Ter
rue du Général Leclerc 91420 MORANGIS Objet : Participation par achat souscription apport fusion et par tout autremoyen et la gestion de toutes valeurs
mobilières et l’acquisition de tous biens
mobiliers et immobiliers ; Président :
Mr Maxime DEROME demeurant au 14
Ter rue du Général Leclerc 91420 MORANGIS, élu pour une durée illimitée ; Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : chaque actionnaire est
convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Clauses
d’agrément : Les actions sont librement
cessibles entre actionnaires uniquement
avec accord du Président de la société.
Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de EVRY.
419444A – LES ECHOS
417756A – LES ECHOS
CM IMMOBILIER SARL au capital :
8000 €. 68 RUE ARISTIDE BRIAND,
78130 LES MUREAUX RCS : 442096210
de VERSAILLES En date et à compter du
31/12/2018, les associés décident à l’unanimité de la dissolution anticipée de la société. Liquidateur et siège : FEROT
MARC, 53ter Bd ANGIBOUT 78740 VAUX
SUR SEINE. Modification au RCS de
VERSAILLES
Par acte SSP du 10/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
Architecture station 756
SARL au Capital de 20.000,00 Euros
4, rue Léon Bobin
78320 Le Mesnil Saint Denis
RCS VERSAILLES : 529 661 894
Par décision prise en Assemblée Générale Extraordinaire du 31 décembre 2017,
les associés de la S.A.R.L. ARCHITECTURE STATION 756, en application des
dispositions prévues à l’article trente des
statuts de cette Société, ont approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur et prononcé la clôture des opérations de liquidation à la date du 31 décembre 2017.
417983A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une EURL dénommée :
POSITRONIC CONSULTING
Siège social : 10 RUE DES GLYCINES
91600 SAVIGNY SUR ORGE. Capital :
1.000 €. Objet : Le conseil, la conception,
la réalisation, l’intégration et l’exploitation
de systèmes d’information, de logiciels et
de matériels informatiques, la formation
en développement informatique, gestion
de projet et développement personnel.
Gérant : M HAUDRY JULIEN, 10 RUE
DES GLYCINES 91600 SAVIGNY SUR
ORGE. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de EVRY.
418598A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : K ET CO Siège
social : 10 rue jean rostand 91300 MASSY
Capital : 1.000 € Objet : Acquisition et location de tous immeubles Gérant : M.
TAIBI Karim 10 Rue JEAN ROSTAND
91300 MASSY Cession des parts sociales : Les cessions sont soumises à agrément. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY
418721A – LES ECHOS
412153A – LES ECHOS
RCS NANTERRE 533 274 130
Aux termes du PV de l’Assemblée Générale extraordinaire du 10 décembre 2018,
il a été décidé de transférer le siège social
du 9 bis rue Paul Lafargue 92800 PUTEAUX au 3 chemin des Bourbiers 78380
BOUGIVAL, à compter du 14 janvier 2019.
DIVERS
Les Echos Sociétés
ALTISS CONSTRUCT
Siège social : 3 rue guesde 91130 RIS
ORANGIS. Capital : 5.000 €. Objet : Maçonnerie. Gérant : M TALEB Slimane, 147
av marceau 77190 DAMMARIE LES LYS.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de EVRY.
Par ASSP du 21/12/18,il a été constitué la
SCI dénommée MULANIMMOBILIER.Siège social :3b av de la république
91230 Montgeron.Capital :200 €.Objet :acquisition et gestion de biens mobiliers et immobiliers.Gérance :M.Pierre Fagaburu,3b av de la république 91230
Montgeron ; Mme Marie-Thérèse Fagaburu,3b av de la république 91230 Montgeron ; Mme Marina Fagaburu,3b av de la
république 91230 Montgeron ; Mme Héléna Fagaburu,3b av de la république
91230 Montgeron.Cessions soumises à
agrément.Durée :99ans.Immatriculation
au RCS de EVRY.
418865A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 10/01/2019 constitution de la SAS SASU LES FILLES SOLIMAN. Capital fixe : 1 000 €. Siège social : 18, Avenue de Morangis 91200
ATHIS MONS. Objet social : L’acquisition, la propriété, l’administration, la gestion de tous placements, la réalisation de
toutes opérations financières, la prise de
participation, par tous moyens, dans toutes les entreprises créées ou à créer, toutes activités entrant dans le cadre de l’objet de sociétés financières ou holding.
Président : M François SOLIMAN demeurant 18, Avenue de Morangis 91200
ATHIS MONS élu pour une durée illimitée.
Admissions aux assemblées et exercice du droit de vote : chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Clauses
d’agrément pour toutes les cessions. Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de EVRY.
419015A – LES ECHOS
Par ASSP du 15/01/19,il a été constitué
une SARL dénommée SAFE-DRIVER.Siège social :210 chemin de la justice 91640 Briis-sous-forges.Capital :1500 €.Objet :exploitation de voiture
de transport avec chauffeur (VTC).La location de véhicules de tourisme sans
chauffeur.Achat et vente de biens et services liés au transport de personnes.Gérance :M.Sidi Mohammed azzedine
Souiah,210 chemin de la justice 91640
Briis-sous-forges Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de EVRY.
419066A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 16/01/2019 constitution de la SAS :
KAPONOR
Société par Actions Simplifiée au
capital de 10.000 €
Siège social : 6 rue des mésanges
91220 - LE PLESSIS PATE
Société en cours de formation
Objet social : Certificats de surface (Carrez, habitable), Diagnostique termites,
Etats parasitaires, Diagnostics mérules,
Repérages réglementaire amiante dans
les bâtiments (vente, partie privative, DTA,
avant travaux, avant démolition, examen
visuel après travaux de désamiantage,
contrôle périodique), Constat des risques
d’exposition au plomb et autres diagnostics plomb (avant travaux, avant démolition, mesure d’empoussièrement au sol
après travaux)...
Président : Mr Cyril KOLSCH demeurant 6 rue des Mésanges - 91220 LE
PLESSIS PATE, désigné pour une durée
illimitée.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS d’EVRY.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
419138A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : S&H REAL ESTATE Siège social : 11 bis rue de nainville
91750 CHAMPCUEIL Capital : 1.000 €
Objet : Acquisition par voie d’achat ou
d’apport, la propriété, la mise en valeur, la
transformation, la construction, l’aménagement, l’administration, la location et la
vente à titre exceptionnel de tous biens et
droits immobiliers Gérant : M. PEDRONO
Sébastien 11 Bis Rue de Nainville 91750
CHAMPCUEIL Co-Gérant : Mme BEN
HASSOUN Heïdi 11 Rue Langlois 91490
MILLY LA FORET Cession des parts sociales : Les cessions au profit de tiers non
associés sont soumises à un droit de
préemption au profit des associés ainsi
qu’à un agrément par décision collective
extraordinaire des associés. Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de EVRY
MODIFICATIONS
419096A – LES ECHOS
SAS KIKA au capital de 1.000 €
28 Rue De Mail - 91600 SAVIGNY-SURORGE,
RCS D’EVRY 828 282 434
Le 7/12/2018, l’AGO a nommé Présidente, Mlle TRABELSI Amira, demeurant 16 rue de la Bretonnerie 94 190 Villeneuve St George en remplacement de
M. M. Jean-Michel Marinakis, démissionnaire.
Modification au RCS d’Évry
419289A – LES ECHOS
BRUMERE ASSURANCES. SARL au capital de 211600 euros. Siège social : 10,
Avenue Emile Aillaud 91350 GRIGNY.
Nº 521 546 887 RCS EVRY. Par AGE du
02/01/2019, il a été décidé de transférer
le siège social au 3 rue Louise de Vilmorin
91540 MENNECY à compter de ce jour.
Modification au RCS de EVRY.
419037B – LES ECHOS
419303A – LES ECHOS
VERTECK 3E
VFT INVEST. SARL à associé unique au
capital de 136 400 euros. Siège social :10,
Avenue Emile Aillaud 91350 GRIGNY.
Nº 808 730 345 RCS EVRY. Par décision
de l’associé unique du 02.01.2019, il a été
décidé de transférer le siège social au 3,
rue Louise de Vilmorin 91540 MENNECY
à compter de ce jour. Modification au RCS
de EVRY.
SARL au capital de 30000,00 €
119 TER RUE PAUL FORT, 91310
MONTLHERY
799133814 RCS Evry
Sigle : V3E
Par décision de L’AGE en date du
10/01/2019 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
30000,00 € à 70500 €. Mention en sera
faite au RCS de Evry
419198B – LES ECHOS
LA PIZZA DE MANDRES
SASU au capital de 1000,00 €
35, avenue du Président Carnot, 91100
CORBEIL-ESSONNES
828918532 RCS Evry
Par décision en date du 02/01/2019 il a
été pris acte de la nomination de M.
BAOUANE OMAR, demeurant 15 rue de
brie 94520 Mandres les Roses en qualité
de nouveau Président, à compter du
02/01/2019 pour une durée illimitée, en
remplacement de Mme ATIKA MEZIANI
EPOUSE BAOUANE, Président démissionnaire. Mention en sera faite au RCS
de Evry
419334B – LES ECHOS
SCI MAKIL
SCI à capital variable de 1000,00 €
9, Rue de LAUNAY, 91380 Chilly Mazarin
841002173 RCS Evry
Par décision de L’AGE en date du
02/01/2019 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
02/01/2019
Nouvel objet social : Acquisition, administration, gestion par location de tous immeubles et bien immobiliers, cession des
biens immobiliers et vente (exceptionnelle) de tous bien immobiliers. Mention
en sera faite au RCS de Evry
412643A – LES ECHOS
SCI G 2 M. SCI au capital de 1.000 €.
Siège social : 119-131 Avenue René Morin 91420 Morangis. 501 765 580 R.C.S.
Evry. Le 10/12/2018, l’AGE a nommé Gérant, Thierry Mazet demeurant 22 Rue de
l’Amiral Mouchez, 75014 Paris en remplacement de Claude Marcie démissionnaire.
Modification au RCS de Evry.
418141A – LES ECHOS
LONGJUMEAU 2 A MARKET
SAS au capital de 1.000 €. Siège social :
3 BIS rue général LECLERC 91160
LONGJUMEAU. RCS 813 547 155 EVRY.
Le Président, en date du 14/01/2019, a
nommé président : M SUSIKARAN Joseph, 50 avenue du château 91160
LONGJUMEAU en remplacement de M
AHMED AIT Elmouden, à compter du
14/01/2019. Mention au RCS de EVRY.
418516A – LES ECHOS
SOCIETE TIA Société par actions simplifiée au capital de 120.000 € Siège : 10
Rue DU BOIS DE LA 91670 ANGERVILLE 394052104 RCS de EVRY Par décision de l’AGO du 20/12/2018, il a été décidé de : - nommer Directeur général M.
BOURMAUD Jean-loup 764 avenue du
général de gaulle 84850 CAMARET SUR
AIGUES.Mention au RCS de EVRY
418536A – LES ECHOS
L’ARBRE A FRUITS
SARL au capital de 500 €
Siège : 62 RUE DE GRAVIGNY 91380
CHILLY MAZARIN
830299137 RCS de EVRY
Par décision de l’AGE du 20/12/2018, il a
été décidé à compter du 01/01/2019 de :
- nommer Gérant M. BOUKOUNA Ali 63
avenue de la paix 94310 ORLY en remplacement de BOUKOUNA SAMY démissionnaire.
Mention au RCS de EVRY
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 11
Les Echos Sociétés
419415A – LES ECHOS
DELCOURT FERROVIAIRE (DFC)
SAS au capital de 50.000 €
Siège social : 9 rue Louise de Vilmorin
ZAC de Montvrain II, 91540 MENNECY
481709186 RCS EVRY
Le 13/11/2018, l’associée unique a
nommé la société ACOFEX, SAS au capital de 16.000 € immatriculée au RCS de
CRETEIL sous le numéro 420 634 602,
domiciliée 27 rue des Laitières 94300 VINCENNES en qualité de Commissaire aux
Comptes suppléant en remplacement de
M. Thierry LAROQUE, domicilié 28 avenue du Général Leclerc 77610 FONTENAY TRESIGNY, lui-même appelé aux
fonctions de Commissaire aux Comptes titulaire en remplacement de Madame Martine AVENARD, en raison de la démission
de cette dernière.
419429A – LES ECHOS
LOGISTIFER
SAS au capital de 50.000 €
Siège social : 8 Rue Georges Sand - ZAC
de Montvrain II, 91540 MENNECY
817 819 550 RCS EVRY
Le 13/11/2018, l’associée unique a
nommé la société ACOFEX, SAS au capital de 16.000 € immatriculée au RCS de
CRETEIL sous le numéro 420 634 602,
domiciliée 27 rue des Laitières 94300 VINCENNES en qualité de Commissaire aux
Comptes suppléant en remplacement de
M. Thierry LAROQUE, domicilié 28 avenue du Général Leclerc 77610 FONTENAY TRESIGNY, lui-même appelé aux
fonctions de Commissaire aux Comptes titulaire en remplacement de Mme Martine
AVENARD, en raison de la démission de
cette dernière.
DISSOLUTIONS
412429A – LES ECHOS
D.N.G CONTROLE AUTO, SARL au capital de 10000 €. Siège social : 4 av de la
baltique 91140 Villebon-sur-yvette.
509457438 RCS EVRY. Le 31-10-18, les
associés ont approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
EVRY.
DIVERS
419212B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 03/01/2019, concernant la société SCI FFJ, lire Par décision de l’AGE
en date 12/01/19 les associés ont : en lieu
et place de Par décision de l’AGE en date
13/10/18 les associés ont :
92 • HAUTS-DE-SEINE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
418758B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
24/12/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
S.NAILSTUDIO
Objet social : Beauté des mains et des
pieds, prothesiste ongulaire, vente de produits et accessoires de béaute
Siège social : 93 Rue Henri Barbusse,
92110 Clichy Capital : 2000 € Président :
Mme Jelena Cosic demeurant : 93 Rue
Henri Barbusse, 92110 Clichy élu pour
une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Nanterre
418876B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
MEH CONSULTING
Objet social : - La conception, l’édition, le
développement et l’exploitation de sites internet et mobiles, dans tous domaines
d’activités ; - La réalisation de prestations
de services ou de formation, dans tous domaines ;
Siège social : 65 AVENUE JEAN MOULIN, 92390 VILLENEUVE LA GARENNE
Capital : 500 € Président : M. Mohammed EL HAJJIOUI demeurant : 65 AVENUE JEAN MOULIN, 92390 VILLENEUVE LA GARENNE élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Nanterre
419222B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
18/01/2019 il a été constitué une SAS à
capital variable nommée :
PATMAN CONSULTING
Objet social : La société a pour objet
d’apporter conseil /expertise en matière
de recherche, de développement, de
commercialisation et de marketing de
Technologies ou de Produits cosmétiques, alimentaires, chimiques et pharmaceutiques
Siège social : 7 allée Claude Monet,
92300 Levallois Perret Capital minimum : 3000 €, en dessous duquel il ne
peut être réduit Capital initial : 3000 €
Capital maximum : 30000 € Président :
Mme Patricia Manissier demeurant : 7 allée Claude Monet, 92300 Levallois Perret
élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et exercice du droit
de vote : chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Toutes sessions d’actions est soumise à
agreement Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Nanterre
Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins.
Transmission des actions : Libre.
Président : ADIT, SAS, 27 bis, quai Anatole France, 75007 Paris - 448 747 360
RCS PARIS.
CAC : La Société Advolis, SA, 38, avenue
de l’Opéra, 75002 Paris. 451 567 226 RCS
PARIS.
La société sera immatriculée au R.C.S. de
NANTERRE.
Dénomination : Franklin Participations
Capital : 100 euros divisé en une action
de 100 euros.
Siège social : 100-101 terrasse Boieldieu, Tour Franklin 23ème étage - 92800
Puteaux.
Objet : L’acquisition, la détention, la gestion et le transfert (sous quelque forme
que ce soit, notamment par voie d’apport,
de souscription ou d’achat de titres ou
droits sociaux, de fusion) de valeurs mobilières émises par la société GEOS
Groupe.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au R.C.S.
Suivant acte SSP à NANTERRE en
date du 17/01/2019, il a été institué une
S.A.S.U. dénommée FKM CONSULTING, au capital de 1.000 €, siège : 21
AVENUE CHANDON 92230 GENNEVILLIERS, objet : CONSEIL INFORMATIQUE BIG DATA. Durée : 99 ans. Agrément : La cession des actions de
l’actionnaire unique est libre. Président :
Abdelmajid EL MORTADA, 21 AVENUE
CHANDON 92230 GENNEVILLIERS.
RCS NANTERRE.
Par acte SSP du 27/12/18 il a été constitué une SCI : SCI SKOBISK INTL Capital : 120 € Siège social : 5 rue MarieLaure 92270 BOIS COLOMBES Objet
social : La prise de participation par
achat, souscription, apport, fusion et par
tout autre moyen, et la gestion de toutes
valeurs mobilières, ainsi que l’acquisition
de tous biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute
société ou entité juridique Gérance : Mme
Cécile LABURTHE demeurant au 5 rue
Marie-Laure 92270 BOIS COLOMBES
Cessions de parts sociales : les parts
sociales sont librement cessibles au profit
d’un associé. Toute cession à un tiers de
la société est soumise au préalable à
agrément de la collectivité des associés
réunis en Assemblée Générale. Durée de
la société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de NANTERRE.
412438A – LES ECHOS
Selon un acte SSP du 16/01/2019, il a été
constitué une société par actions simplifiée au capital de 50.000 € dénommée
OMEA. Siège social : BOULOGNE-BILLANCOURT (92100) - 114, rue Gallieni.
Durée : 99 ans. Objet : Conseil en systèmes informatiques. Les cessions d’actions
s’effectuent librement sous réserve, le cas
échéant, du respect des stipulations du
pacte d’associés qui serait conclu entre
les associés de la société . Une action
égale une voix. Accès aux assemblées :
Les associés peuvent se faire représenter
aux délibérations de l’assemblée par un
autre associé ou par un tiers. Président :
Monsieur Ricardo Bruno PEREIRA CARVALHO demeurant 50, Salisbury Road,
The Vistra Center, Suite B810 Hounslow,
TWA 6JQ - Londres. Commissaire aux
comptes titulaire : Cabinet FINEXSI AUDIT SA, 14, rue de Bassano 75116 PARIS, 412 029 357 Rcs Paris. Immatriculation : Rcs Nanterre.
Par ASSP du 07/11/2018, il a été constitué
une SAS dénommée DIDIER JOSEPH
AVOCAT.Siège social : 21 place des nations unies 92110 Clichy.Capital : 100 €. Objet : La Société a pour objet
l’exercice de la profession d’avocat telle
qu’elle est définie par la loi. Elle ne peut
accomplir les actes de cette profession
que par l’intermédiaire de son Président
ayant qualité pour l’exercer.Président :M.
didier JOSEPH, 15 grande rue 95460
Ezanville. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de NANTERRE
12137882W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à NANTERRE du 03/01/2019 a été constituée
une SAS nommée :
NAYA
412570A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 06/12/2018 de la
SCI : AVANA Capital : 1000 €. Objet :L’acquisition et/ou gestion de biens
immobiliers en vue de location non-meublée et accessoirement meublée. Siège
et Gérance : BELLAÏCHE Paola - 135 bd
du Général Koenig , 92200 Neuilly-surSeine ; Durée : 99 ans. Au RCS de NANTERRE
412607A – LES ECHOS
Objet : Acquisition, gestion et exploitation
d’un salon de coiffure.
Capital : 1.000 €. Siège social : 15 place
des Muguets, 92000 Nanterre. Durée : 99
ans. Président :M. Abdalaziz SABIR, 8
rue du Maréchal delattre de TAssigny,
92110 Clichy.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
Par ASSP le 19/12/2018, il a été constitué
la SASU : AMISE Capital : 100 €.Objet :
Exploitation de véhicule de tourisme avec
chauffeur. Président et siège : AITTERRAMI Mohamed demeurant 28 Rue Béranger , 92320 Châtillon.Durée : 99 ans.
Au RCS de NANTERRE
12137546 – LA VIE JUDICIAIRE
Par ASSP du 18/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée YSA WELL.Siège
social :119 rue danton 92300 Levalloisperret.Capital :30000 €.Objet :commercialisation de tous produits alimentaires,
d’accessoires et de services pour animaux, par tous moyens, en France, et
dans le Monde.Président : M. Sacha Bigiaoui, 119 rue danton 92300 Levalloisperret.DG :M.Alexis Zalta,5 rue béranger
92100 Boulogne-billancourt ; DG délégué : Yann Carfantan,17 av du parc de
sceaux 92160 Antony.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de NANTERRE.
412686A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date à
CLAMART du 19/12/2018, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes : CORTHIMAX. S.A.R.L.
au capital de 1.000 €. Sise 34, rue Paul
Vaillant Couturier, 92140 CLAMART.
Objet : L’acquisition, la construction et
l’exploitation de tout bien immobilier en location meublée avec service para-hôtelier ; l’acquisition et la construction de tous
locaux à usage d’habitation ou au sein de
résidences de tourisme, ou résidences
avec services, de locations saisonnières,
chambres meublées, de résidences étudiantes, de résidences hôtelières ou para
hôtelières, ainsi que l’acquisition de terrains ; l’acquisition des meubles, équipements et aménagements destinés à garnir
les locaux ; leur gestion sous toutes ses
formes et, en particulier, la location par
tout contrat de location meublée.
Durée : 99 ans à compter de la date de
l’immatriculation de la société au RCS.
Gérance : M. Gilles CLIDIERE, Clamart
(92140), 34 rue Paul Vaillant Couturier.
Immatriculation de la société au RCS de
Nanterre. Pour avis. La Gérance.
412769A – LES ECHOS
Par acte SSP, il a été constitué une EURL
dénommée CZ DIGITAL SOLUTIONS Capital : 1000 € Siège social : 1
Rue du Progrès 92220 BAGNEUX Objet :
Conseil et services en systèmes et logiciels informatiques ; Développement, édition et vente de logiciels, de sites web et
d’applications web et mobiles ; Formation
dans les domaines précités. Gérant :
ZHOU Chengbo 1 Rue du Progrès 92220
BAGNEUX Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS NANTERRE
12137583 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 21/12/2018, il a été constitué par
acte SSP une S.A.R.L. dénommée "DIAHEN", Capital : 1.250 €, Siège : 179, rue
Armand Silvestre 92400 COURBEVOIE,
Objet : Gestion d’un patrimoine financier
et immobilier familial, Durée : 99 ans, Gérant : M. Jacques BUNOD 179, rue Armand Silvestre 92400 Courbevoie, La Société sera immatriculée au RCS de
Nanterre.
12137760 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à Nanterre en date
du 15/1/2019, il a été institué une S.A.S.U.
dénommée GBrains Consulting, Capital : 1.000 €, Siège : Etg 1 Logt 217 Bat
B 289, avenue Georges Clemenceau
92000 NANTERRE, Objet : Développements informatiques. Durée de la société : 99 ans. Agrément : La cession des
actions de l’actionnaire unique est libre.
Président : Issam Guissouma, Etg 1 Logt
217 Bat B 289, avenue Georges Clemenceau 92000 Nanterre. RCS Nanterre.
12137730W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte sous seing privé à Paris, le
17 janvier 2019, il a été constitué une SAS
ayant les caractéristiques suivantes :
415796A – LES ECHOS
12137835W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137767 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du
8/1/2019 à Montrouge, il a été constitué
une société présentant les caractéristiques suivantes : Forme : S.A.S. Dénomination : MATT AND LUC. Siège :
72, avenue Jean Jaurès, 92120 MONTROUGE. Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS. Capital :
5.000 €. Objet : coiffure, parfumerie,
soins de beauté, esthétique. Exercice du
droit de vote : Tout associé peut participer aux décisions collectives sur justification de son identité et de l’inscription en
compte de ses actions au jour de la décision collective. Sous réserve des dispositions légales, chaque associé dispose
d’autant de voix qu’il possède ou représente d’actions. Agrément : Les cessions
d’actions, à l’exception des cessions aux
associés, sont soumises à l’agrément de
la collectivité des associés. Présidente :
Mme Nguyen Thérèse, 12, rue du Poitou,
92120 Montrouge. La Société sera immatriculée au RCS de Nanterre. Pour avis,
La Présidente.
12137905 – LA VIE JUDICIAIRE
12137851 – LA VIE JUDICIAIRE
Acte SSP du 14/1/2019 à Neuilly-SurSeine. Dénomination : SOUSSEN INVESTISSEMENTS. Forme : S.A.R.L.
Siège : 45/47, rue de la Comète 92600
ASNIERES-SUR-SEINE. Objet : en
France et à l’étranger, marchand de biens
immobiliers. Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS. Capital :
2.000 € divisé en 200 parts de 10 € chacune. Clause sur cession de parts :
agrément par la majorité des associés représentant au moins la moitié des parts
sociales. Gérant associé : M. Charles
Elie Soussen 15, rue Pauline Borghèse
92200 Neuilly-Sur-Seine. Immatriculation
au RCS de Nanterre.
415865A – LES ECHOS
Par acte SSP du 21/12/18 il a été constitué une SCI : SCI ANGWES Capital : 100 € Siège social : 90 rue de la Garenne 92350 LE PLESSIS
ROBINSON Objet social : La prise de
participation par achat, souscription, apport, fusion et par tout autre moyen, et la
gestion de toutes valeurs mobilières, ainsi
que l’acquisition de tous biens mobiliers
ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute société ou entité juridique Gérance : Mr Christian SGHERRI demeurant au 90 rue de la Garenne 92350
LE PLESSIS ROBINSON Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de NANTERRE.
418490A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : LION RENOV. Siège social : 18 rue du val 92190
MEUDON. Capital : 2.000 €. Objet : Travaux d’installation électrique dans tous locaux et à titre accessoire conduite de travaux. Président : M GARCES APONTE
Leonardo, 18 rue du val 92190 MEUDON.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de NANTERRE.
418727A – LES ECHOS
Par acte SSP du 15/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée : RATATAK
Siège social : 5 allée auguste renoir 92300
LEVALLOIS PERRET Capital : 1.000 €
Objet : Désinfection, désinsectisation, dératisation, ventes de produits de désinsectisation et dératisation. Gérant : M. PARTOUCHE Elie 5 Allée AUGUSTE RENOIR
92300 LEVALLOIS PERRET Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de NANTERRE
419106A – LES ECHOS
Creation de la sasu, quater tech, 12 rue
de frères lumiere 92500 Rueil Malmaison.
Sigle : QT. Cap. : 1000 €. Obj. : informatique. Pdt : Khaled Ben Taleb, 12 rue de
frères lumiere 92500 Rueil Malmaison. 99
ans au rcs de Nanterre.
419194A – LES ECHOS
412797A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée EGGS’N BACON.Siège social : 40 boulevard victor
hugo 92200 Neuilly-sur-seine.Capital : 100 €. Objet : réalisation de toutes
prestations de conseils, apports d’affaires,
assistance opérationnelle aux entreprises
et autres organisations publiques. Président : M. gregoire bautier, 40 boulevard
victor hugo 92200 Neuilly-surseine. DG : Mme Anne-Laure Weulersse,
17 rue béranger 75003 Paris.Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de NANTERRE.
412818A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée ISOTEKIN.Siège social :69 rue louise michel 92300 Levallois
perret.Capital :8000 €.Objet :installation
dans des bâtiments ou d’autres projets de
construction des systèmes de chauffagePrésident :M. Andrej Mickovski,10 rue des
écoles 60149 Saint-crépin-ibouvillers.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
NANTERRE.
Suivant acte SSP du 14/01/2019 constitution de la SASU VALENTIN T
Capital fixe : 1500 € Siège social : 3 ALLEE FERNAND LEGER 92000 NANTERRE Objet social : EXPLOITATION
DE VEHICULES DE TRANSPORT AVEC
CHAUFFEUR (VTC) Président : Mr VALENTIN TODOROV demeurant 3 ALLEE
FERNAND LEGER 92000 NANTERRE
élu pour une durée illimitée Durée de la
société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de NANTERRE
419335A – LES ECHOS
Par ASSP du 18/1/19, constitution de la
SASU "HR Business Partner". Capital :
1000 €. Siège : 103, rue du Point du Jour,
92100 Boulogne Billancourt. Objet : Management de transition. Pdt : Jean-Marc
Egloff, 103, rue du Point du Jour,
92100 Boulogne Billancourt. Tout chaque
actionnaire est convoqué aux AG. 1 action
donne droit à 1 voix et est cessible entre
actionnaires si accord du Pdt. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de Nanterre.
419364A – LES ECHOS
413043A – LES ECHOS
Par ASSP le 17/12/2018, il a été constitué
la SAS : S3A CONSULTING Capital :
1000 €. Objet : Conseils en informatique
et la réalisation de prestations de services
associés. Siège et Président : KHECHINE SAMIR demeurant 7 rue moliere
App39,92400 COURBEVOIE. Directeur
général : SLIMI ep. KHECHINE AHLEM
demeurant 7 Rue Moliere App39,92400
COURBEVOIE.Durée : 99 ans. Au RCS
de NANTERRE
Par acte SSP du 04/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : CATS DRIVE
Siège social : 11 allée jean de la fontaine
92000 NANTERRE Capital : 1.500 € Objet : Transports de voyageurs avec chauffeurs ayant carte VTC achats ventes et locations de véhicules d’occasions
Président : M. BORDJI Mohammed 11 allée jean de la fontaine 92000 NANTERRE
Transmission des actions : Actions librement cessibles entre associés uniquement. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de NANTERRE
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
419474A – LES ECHOS
419024B – LES ECHOS
Par acte SSP du 18/01/2019 à SURESNES, il a été constitué une SAS dénommée Ai4plan. SIEGE SOCIAL : SURESNES (92150) 8 bis rue Michelet, Esc. 2
Boîte 9. OBJET : La conception, l’édition,
le développement, la maintenance, la
vente et la commercialisation de logiciels
et services informatiques et d’applications,
en particulier, mais pas uniquement, d’applications web ou mobile, ainsi que la gestion de projet et le conseil y relatifs. DUREE : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de NANTERRE.
CAPITAL : 15000 €. ADMISSION AUX
ASSEMBLEES ET DROIT DE VOTE :
Chaque actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. AGREMENT : Agrément des
cessions d’actions à des tiers par les actionnaires. PRESIDENT : M. Guillaume
ALDEBERT, demeurant à SURESNES
(92150) 8 bis rue Michelet, Escalier 2 boîte
9. DIRECTEUR GENERAL : M. Julien
BARROIS, demeurant à THONON LES
BAINS (74200) 5 rue François Morel, Résidence "Le Savoy". Pour avis.
SCM LIBERTE
MODIFICATIONS
418761B – LES ECHOS
LA MAISON BLEUE - 102
SARL au capital de 1,00 €
148-152 Route de la Reine, 92100
Boulogne-Billancourt
834041634 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 13/12/2018 il a été pris acte de changer
la dénomination de la société, à compter
du 13/12/2018, pour LA MAISON BLEUE
- MC EST 2. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
418764B – LES ECHOS
LA MAISON BLEUE - 105
SARL au capital de 1,00 €
148-152 Route de la Reine, 92100
Boulogne-Billancourt
834041493 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 13/12/2018 il a été pris acte de changer
la dénomination de la société, à compter
du 13/12/2018, pour LA MAISON BLEUE
- MC PACA 5. Mention en sera faite au
RCS de Nanterre
418766B – LES ECHOS
Société Civile De Moyens au capital de
3850,00 €
4 Place des Reflets, 92400 Courbevoie
399420041 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
02/12/2018 il a été pris acte de la nomination de M. Dimitri IVANOFF, demeurant
32 rue SORBIER 75020 Paris en qualité
de nouveau cogérant, à compter du
01/01/2019 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. Damien SALDUCCI,
Gérant démissionnaire. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
419118B – LES ECHOS
JD CAPITAL
SASU au capital de 2000,00 €
7 allée des Impressionnistes, 92200
NEUILLY SUR SEINE
522495894 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
02/01/2019 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
02/01/2019
Nouvel objet social : Extension de l’objet
social de la société à la fourniture de prestations de consultance et d’expertise.
Mention en sera faite au RCS de Nanterre
419210B – LES ECHOS
COBRA PRODUCTION
SAS au capital de 4000,00 €
59 AVENUE PIERRE GRENIER, 92100
BOULOGNE BILLANCOURT
753875368 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
01/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 76 AVENUE
EDOUARD VAILLANT, 92100 BOULOGNE BILLANCOURT à compter du
01/01/2019. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
419305B – LES ECHOS
AM DESIGN
SAS à capital variable de 1000,00 €
95 RUE DE CHEZY, 92200 NEUILLY
SUR SEINE
824008478 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
24/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 20 Bis Rue
Louis Philippe, 92200 NEUILLY SUR
SEINE à compter du 07/01/2019. Mention
en sera faite au RCS de Nanterre
Mardi 22 janvier 2019
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Nanterre.
Pour avis.
12137091-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BRC PRESTIGE
S.A.R.L. au capital de 10.000 €
40, rue du Général Leclerc
78400 CHATOU
843 031 691 RCS VERSAILLES
Suivant acte en date du 8/1/2019, il a été
décidé de transférer le siège social au 56,
rue du Gué 92500 RUEIL MALMAISON à
compter du 8/1/2019.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Dirigeant : Monsieur Baptiste RENOUARD, 40, rue du Général Leclerc
78400 CHATOU
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Nanterre.
Pour avis.
Par décision de L’Associé Unique en date
du 13/12/2018 il a été pris acte de changer
la dénomination de la société, à compter
du 13/12/2018, pour LA MAISON BLEUE
- LOUVRES. Mention en sera faite au
RCS de Nanterre
418807B – LES ECHOS
SAS WITY
SASU au capital de 1000,00 €
70 rue Jules Guesde, 92300 Levallois
Perret
818154577 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 15/01/2019 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 5 Avenue
des Marechaux, 16000 Angouleme à
compter du 15/01/2019. La société sera
immatriculée au RCS de Angoulême et
sera radiée du RCS de Nanterre
L2S
SARL au capital de 10000,00 €
3, Rue Castéja, 92100
Boulogne-Billancourt
789338100 RCS Nanterre
1, square Chaptal
92300 LEVALLOIS PERRET
Par décision en date du 15/12/2018 il a
été pris acte de changer la dénomination
de la société, à compter du 15/12/2018,
pour LABEL 2 SCENE.
Autres modifications :
- il a été pris acte de modifier l’objet social
Nouvelle mention : La société a pour objet, en France comme à l’étranger : „
Comme activité principale : la production,
la distribution, la diffusion (booking), le
management d’artistes, le développement
de carrière et l’édition musicale. „ Comme
activité accessoire : la promotion d’artistes
et de spectacles, le conseil et la formation
dans le domaine musical et le spectacle
vivant. Mention en sera faite au RCS de
Nanterre
Suivant acte en date du 11/12/2018, l’associé unique a décidé de transférer le
siège social à Tour Ariane 5, place de la
Pyramide 92800 PUTEAUX à compter du
11/12/2018.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis.
12137401W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CEGEDIS
S.A.S. au capital de 125.000 €
10 Boulevard des Frères Voisin
92130 ISSY LES MOULINEAUX
399 561 349 RCS NANTERRE
Le procès verbal du 7/1/2019 a constaté
la fin des fonctions de Monsieur Michel
BARBAISE , directeur général délégué à
effet du 31/12/2018.
Pour avis.
SA au capital de 3.355.000 €
5 rue du 19 Mars 1962
92622 GENNEVILLIERS CEDEX
309 103 877 RCS NANTERRE
Aux termes du procès verbal du
14/12/2018, le Conseil d’administration a
pris acte de la démission de Monsieur Daniel DEVELAY de ses fonctions d’administrateur, à effet au 02/07/2018.
Pour avis.
CERBA HEALTHCARE AFRICA
SAS au capital de 27.151.251 euros
Siège social :
11-13 rue René Jacques
92130 Issy Les Moulineaux
840 101 760 RCS Nanterre
Aux termes des décisions de l’associé unique du 7 décembre 2018, des décisions
du Président du 7 décembre 2018, il a été
décidé d’augmenter le capital social par
apport en numéraire, en plusieurs fois,
d’un montant de 27.151.250 euros, par
l’émission de 27.151.250 actions d’1 euro
de valeur nominale ; d’un montant de
24.077.525 euros, par l’émission de
24.077.525 actions d’1 euro de valeur nominale. Le capital social est désormais fixé
à la somme de 51.228.776 euros divisé en
51.228.776 actions d’1 euro de valeur nominale chacune. Il a été décidé la nomination de Stéphane CARRE demeurant
28 Avenue du Lac Domaine Croix Marie 78121 Crespières en qualité de Président
en remplacement de Jérôme THILL. Il a
été décidé d’adopter comme nouvelle dénomination sociale : CERBA LANCET
AFRICA. . Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
843 031 691 RCS VERSAILLES
Suivant acte en date du 8/1/2019, il a été
décidé de transférer le siège social au
56, rue du Gué 92500 RUEIL MALMAISON à compter du 10/1/2019. L’article 4
des statuts a été modifié.
Dirigeant : Monsieur Baptiste RENOUARD, 40, rue du Général Leclerc
78400 CHATOU.
Aux termes des décisions des associés du
11 janvier 2018, des décisions du Président du 11 janvier 2018, des décisions du
Président du 11 janvier 2019, il a été décidé d’augmenter le capital social par apport en numéraire, d’un montant de
162 euros, par l’émission de 180 ADP de
0.90 euro de valeur nominale. Le capital
social est désormais fixé à la somme de
9.570.736,80 euros divisé en
10.634.152 actions de 0.90 euro de valeur
nominale chacune Les statuts ont été modifiés en conséquence.
12137411W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ABO COSMETIQUES
S.A.S. au capital de 200.000 €
10 Boulevard des Frères Voisin
92130 ISSY LES MOULINEAUX
400 417 788 RCS NANTERRE
Le procès verbal du 7/1/2019 a constaté
la fin des fonctions de Monsieur Michel
BARBAISE, directeur général délégué à
effet du 31/12/2018.
Pour avis.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
SIREN 332 062 140 RCS Nanterre
Le Conseil d’Administration du 29 novembre 2018 prend acte du changement de
représentant de la Caisse d’Epargne et de
Prévoyance Ile de France, administratrice
de la S.E.M.P.R.O, qui est désormais représentée par Monsieur Lorenz Wilsius
né le 27 octobre 1986 à Paris, de nationalité française, demeurant à Maisons-Alfort (94700) 18 avenue Léon Blum, en
remplacement de Madame Adèle Bouvry.
Le dépôt sera fait au RCS de Nanterre.
12137664W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137468W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NEOPOST SA
Pour avis.
GROUPE ORMES ADVANTAGE
SAS au capital de 40.000 €
Siège social :
40, avenue Pierre Lefaucheux
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
435 094 529 RCS NANTERRE
Aux termes des décisions du 14/01/2019,
l’associé unique a pris acte de la démission de Mme Brigitte NISIO de ses fonctions de Direteur Général à effet du
11/01/2019.
Modification au RCS de Nanterre.
12137689W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DE L’IF
12137472W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EMOVIS
SASU au capital de 51.082.403,50 €
Siège : 86 rue Henry Farman
92130 Issy-les-Moulineaux
Aux termes des décisions de l’associé unique prises par acte SSP en date du 13 décembre 2018, il a été décidé de réduire le
capital social de 39.300.419,50 € pour le
ramener de 51.082.403,50 € à
11.781.984 €.
12137473W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AGEAS PATRIMOINE
SAS au capital de 899.160 €
SASU au capital de 5.000 €
11 rue des Grands Buissons
92000 Nanterre
791 587 108 RCS Nanterre
Aux termes de l’AGE en date du
21/12/2018, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social à 14 rue du Sergent Bobillot, 92400 Courbevoie, à
compter du 01/01/2019.
Le Président : M. Loïc CHARPENTIER 3
avenue Rhin et Danube 92250 LA GARENNE COLOMBES
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Nanterre.
12137693W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI LOMIENA
11 Rue des Grands Buissons
92000 Nanterre
775 659 238 RCS NANTERRE
802 663 781 RCS Nanterre
Aux termes du procès verbal du
19/11/2018, l’assemblée générale a désigné, en qualité de Président, Monsieur
Alain REGNAULT, 12 rue Antoine Pinay
94490 Ormesson-sur Marne, en remplacement de Monsieur Bertrand HAU et a
pris acte de la demission de Monsieur
Alain REGNAULT de ses fonctions de directeur général.
Aux termes de l’AGE en date du
21/12/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 3 avenue Rhin
et Danube, 92250 la Garenne-Colombes,
à compter du 01/01/2019.
Pour avis.
12137482W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DI
Siège social :
8, rue Henri Poincaré
92110 Clichy
831 969 720 RCS Nanterre
Aux termes de l’assemblée générale décision unique du président associé en date
du 7 janvier 2019, il a été décidé de transférer le siège social au 44, rue de la Vallée
Yart 78640 Saint-Germain de la Grange,
à compter du 1er janvier 2019.
La société sera ré-immatriculée au RCS
de Versailles.
12137542W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AQUASTOP D.F.P.
SAS au capital de 100.000 €
Siège social :
62 rue des Meuniers
92220 Bagneux
401 890 454 RCS Nanterre
Suivant décisions de l’associé unique du
11 janvier 2019, il a été décidé de nommer
en qualité de Président, Mr Paolo DA
SILVA, demeurant 65 rue du Moulin à vent
94370 Sucy en Brie, en remplacement de
Mr Yann LE CORRE démissionnaire.
GAMEDE
SCI au capital de 5.000 €
30 AVENUE VICTOR HUGO
92170 Vanves
498 497 288 RCS Nanterre
Aux termes de l’AGE en date du
10/12/2018, le gérant a décidé de transférer le siège social à LIEU DIT MORTELLA
- ROUTE DE GHISONI, 20240 GHISONACCIA, à compter du 10/12/2018.
Radiation du RCS de Nanterre et immatriculation au RCS de Bastia.
12137759 – LA VIE JUDICIAIRE
THEVA S.A.R.L. au capital de 2.000 €,
sise au 10, place Gabriel Péri 92270
BOIS-COLOMBES 484572797 RCS Nanterre. Suite à l’AGE du 1/1/2019, les associés ont décidé de transférer le siège,
à compter du 1/1/2019, et de modifier l’article 5 des statuts en conséquence. Ancienne mention : 10, place Gabriel Péri
92270 BOIS-COLOMBES Nouvelle mention : 169, avenue Victor Hugo villa des
Fleurs 92270 BOIS-COLOMBES. Pour
avis. La Gérance.
412145A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 92 et 75
NICOLAS CLIM PLOMBERIE, EURL au
capital de 2800 € Siège social : 75 rue de
Lourmel 75015 Paris 793557331 RCS Paris. Le 30/11/18, l’associé unique a décidé
de transférer le siège social au 23 rue Marcel Miquel 92130 Issy-les-Moulineaux
avec effet au 30/09/2018. Radiation au
RCS de Paris, inscription au RCS de Nanterre.
412264A – LES ECHOS
JBM PARTNERS SAS au capital de
8000 €. Siège social : 91 RUE LOUIS
ROUQUIER 92300 LEVALLOIS PERRET
844222943 RCS NANTERRE Le 17/12/18
les associés ont décidé de modifier l’objet
social qui devient les transactions sur immeubles et fonds de commerce, l’intermédiation en matière d’achat, de vente, de
location de biens immobiliers pour le
compte de tiers Mention au RCS de NANTERRE
SCI au capital de 100.000 €
Village 5 - 50 place de L’Ellipse
CS 30024
92985 PARIS LA DEFENSE CEDEX
12137552W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137091W – LE PUBLICATEUR LEGAL
40, rue du Général Leclerc
78400 CHATOU
834 356 958 RCS Nanterre
SAS au capital de 10.000 €
GAELLE MAUDUIT EDITIONS
S.A.RL. au capital de 5.000 €. Siège :
5, rue Mansard 92170 VANVES
504 158 999 RCS Nanterre. Aux termes
d’une décision en date du 26/1/2018, l’associée unique, statuant en application de
l’article L.223-42 du Code de commerce,
a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution de la société. Pour avis, La Gérance.
S.A.R.L. au capital de 10.000 €
Place de la Mairie
92350 Le Plessis-Robinson
500 717 103 RCS Nanterre
12137406W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BRC PRESTIGE
SEML au capital de 229.500 €
Siège social :
19/21 avenue Dubonnet
92400 Courbevoie
383 474 350 RCS NANTERRE
12137548 – LE PUBLICATEUR LEGAL
La SCI Clemad, capital 76.220 €,
12, rue des Ouches, 89550 HERY,
44293619100018 RCS Auxerre. Aux termes du PV d’AGE en date du 16/1/2019,
l’AGE a décidé de transférer le siège au :
Le Surena, face au 5, quai Marcel Dassault, 92150 SURESNES à compter du
16/1/2019. L’article 4 des statuts est modifié en conséquence. M. Roy reste gérant
de la société. La durée de la société court
jusqu’au 6/8/2101. L’objet de la société est
l’acquisition de biens mobiliers et immobiliers. Radiation au RCS d’Auxerre et immatriculation au RCS de Nanterre.
SAS au capital de 9.570.574,80 euros
"IMAGE INTERACTIVE" S.A.S. au capital de 2.000 € 144, avenue du Général
De Gaulle 92200 NEUILLY-SUR-SEINE
812.986.222 RCS Nanterre. Aux termes
du PV de l’AGE en date 5/12/2018, il a été
décidé : De changer la dénomination de
l’entreprise comme suit "IMAGINN" et
de modifier l’article 3 correspondant des
statuts en conséquence. La libération de
la totalité du capital par intégration
d’un montant de 1.000 € du report à
nouveau et de modifier l’article 8 des statuts en conséquence. La nomination de
M. Denis CHEVET DG 5, chemin des clos
78580 Herbeville en remplacement de
M. Robin GUYARD démissionnaire. Pour
avis et insertion Le Président.
Suivant décisions en date du 11/01/2019,
le Conseil d’Administration a décidé de
coopter en qualité d’administrateur indépendant Mme Marta Helena BEJAR demeurant 2500 Evergreen Point Road, Medina, Wa. 98039, USA, pour la durée
restant à courir du mandat de Mme Catherine POURRE, démissionnaire.
TRACTEBEL ENGINEERING
12137754 – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.E.M.P.R.O.
SOCIETE D’AMENAGEMENT
DU CENTRE DE L’EGLISE DE
HOUILLES - S.A.M.C.E.H
AXEVAL EXPERTISES ET
CONSEILS
418829B – LES ECHOS
PX NEXT
402 103 907 RCS NANTERRE
12137402W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du Gérant en date du
21/12/2018 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
1500,00 € à 10000 €. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
12137702 – LA VIE JUDICIAIRE
12137386W – LE PUBLICATEUR LEGAL
419481B – LES ECHOS
SARL Unipersonnelle au capital de
1500,00 €
100 RUE CHAPTAL, 92300
LEVALLOIS-PERRET
487677031 RCS Nanterre
12137651W – LE PUBLICATEUR LEGAL
42-46 Avenue Aristide Briand
92220 Bagneux
LA MAISON BLEUE - 103
SARL au capital de 1,00 €
148-152 Route de la Reine, 92100
Boulogne-Billancourt
834042012 RCS Nanterre
12137439W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.A au capital de 34.562.912 euros
S.N.C au capital de 1.500 €
Les Echos Sociétés
Gérant : Loïc Charpentier 3 avenue Rhin
et Danube 92250 La Garenne Colombes
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Nanterre.
12137820W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aecom France
Société par actions simplifiée
Au capital de 1.096.108,43 euros
Siège social :
10 Place de Belgique
92250 La Garenne- Colombes
402 298 624 RCS Nanterre
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 18 octobre 2018, il a été
décidé de nommer Marcello Barone demeurant à School House Farm, School
House Lane, Horsmonden, Kent, TN12
8BN, Royaume-Uni en qualité de DG en
remplacement de Bertand Latrobe.
12137553 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes des décisions de l’Associé
unique du 02/11/2018, de la société
JEAN-PHILIPPE LE COVEC SARL
,S.A.R.L.U. au capital de 60.000 €, siège
38, rue de Silly 92100 BOULOGNE 384
487 336 RCS Nanterre. Il a été décidé de
transformer la S.A.R.L.U. en S.A.S.U. à
compter du jour de ladite assemblée.
Cette transformation n’entraîne pas la
création d’un être moral nouveau. Président : M. Jean-Philippe LE COVEC 45, rue
Henri Tariel 92130 Issy-Les-Moulineaux.
Cessions d’actions et agrément : Agrément pour toutes les cessions. Admission
aux AG et exercice du droit de vote : Tout
associé peut participer aux assemblées
sur justification de son identité et l’inscription en compte de ses actions. Chaque associé dispose d’autant de voix qu’il possède ou représente d’actions. Le dépôt
légal sera effectué au GTC de Nanterre.
Pour avis.
412342A – LES ECHOS
PPA CONSEIL. EURL au capital de 1000
euros. Siège social : 59 rue des peupliers
92100 boulogne-billancourt.
493 720 213 RCS nanterre. Le 01/01/19,
l’associé unique a décidé de transformer
la société en SASU à compter du
01/01/19, sans création d’un être moral
nouveau et de mettre fin aux fonctions de
la gérance. Il a été nommé M. Philippe
Paccalin, demeurant 59 rue des peupliers
92100 boulogne-billancourt, en qualité de
président. Modification au RCS de nanterre.
412494A – LES ECHOS
SCI LA GLACIERE. SCI au capital
de 1000 euros. Siège social : 35 bis rue
de la belgique 92190 meudon. 793 961
731 RCS nanterre. Par AGE du 30/11/18,
il a été décidé de transférer le siège social
au 132 rue du bois de fleury 92190 meudon. Modification au RCS de nanterre.
412688A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 92 et 75
FUBU CORP. SAS au capital de 10 €.
Siège social : 129 rue de Lourmel bâtiment 5 bis 75015 PARIS 833880982 RCS
PARIS. Le 14/11/18 les associés ont décidé de transférer le siège social au 1922
avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE
à compter du 20/12/18 Radiation au RCS
de PARIS. Inscription au RCS de NANTERRE
412782A – LES ECHOS
Les fleurs Narcisse, SCI au capital de
220000 €. Siège social : 3 avenue Pierre
Grenier 92100 Boulogne-Billancourt
843149865 RCS Nanterre. Le 19/12/18
les associés ont décidé de transférer le
siège social au 9 allée Claude Bernard
77420 Champs-sur-Marne Radiation au
RCS de NANTERRE. Inscription au RCS
de MEAUX
413019A – LES ECHOS
Hus Bâtiment Industrie. SARL au capital
de 20.000 €. Siège social : 37 Boulevard
de la République, 92250 la garenne colombes. 452 237 001 R.C.S. 92000 Nanterre. Le 17/12/2018, l’AGE a nommé Gérante Claudine Hus demeurant 40 Avenue
Foch 92250 la Garenne-Colombes en
remplacement de Jean-Luc Hus démissionnaire. Modification au RCS de Nanterre.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 13
Les Echos Sociétés
413340A – LES ECHOS
418971A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 92 et 75
SAS au capital de 61.000 €
ZEDSIL, SARL au capital de 5000 € Siège
social : 27 rue deparcieux 75014 Paris
508661436 RCS Paris. Le 03/11/18, les
associés ont décidé d’augmenter le capital de la société par apport en numéraire
pour le porter à 20000, de transférer le
siège social au 51 av Victor Hugo
92170 Vanves à compter du 01/11/18 ; de
nommer Gérant M. Fabien Vienot, 22 rue
Ledru rollin 92260 Fontenay-aux-roses en
remplacement d’Elina IROULART, à
compter du 20/11/18 ; de modifier la dénomination sociale de la société qui devient INVIENO ; d’étendre l’objet social .
Nouvelle activité : Activité des sociétés de
holding. Radiation au RCS de PARIS, Inscription au RCS de NANTERRE
AGK CONSEIL
Siège social : 24 B, Rue de la Ferme à
NEUILLY-SUR-SEINE (92200)
490 283 ? 157 RCS NANTERRE
Les associés, par AG du 31/12/2018 à 9h,
ont pris acte du décès de M. Christian KOZAR, Président, et ont décidé de nommer
en qualité de nouveau Président, pour une
durée illimitée à compter du 26/12/2018,
Mme Denise KOZAR, domiciliée 24 B,
Rue de la Ferme à NEUILLY-SUR-SEINE
(92200). Modification au RCS de NANTERRE.
419093A – LES ECHOS
DISSOLUTIONS
418815B – LES ECHOS
OLÉALOGIE
SASU au capital de 1000,00 €
12 rue de Chatillon, 92170 Vanves
838608602 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 01/12/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 01/12/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Vincent Desfossez, 12 rue de Chatillon,
92170 Vanves et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au
siège de la société. Mention en sera faite
au RCS de Nanterre
MERCER (FRANCE)
417798A – LES ECHOS
SCI SOJA
SCI au capital de 1.000 €. Siège social :
6 rue Raoul NORDLING, 92200 NEUILLY
SUR SEINE. RCS 451 847 958 NANTERRE.
L’AGE du 28/11/2018 a décidé de transférer le siège social au 51 rue de MAUBEUGE, 75009 PARIS, à compter du
28/11/2018. Radiation du RCS de NANTERRE et immatriculation au RCS de PARIS.
SAS au capital de 30.539.670 €
Siège social : 5, Place de la Pyramide Tour Ariane - 92800 PUTEAUX
RCS NANTERRE 390 589 455
L’Associé Unique a pris acte le 04/01/2019
de la démission de Mr Bernard BARRERE, Directeur Général. RCS NANTERRE
419104A – LES ECHOS
SCI AVA
SCI de 1 524,49,00 €
418337A – LES ECHOS
58 bd du Général Leclerc
BYTOMTOM. EURL au capital de 1 €.
Siège social : 60B RUE DE L’EST 92100
BOULOGNE BILLANCOURT. RCS
482 915 998 NANTERRE. L’associé unique, en date du 09/01/2019, a décidé de
transférer le siège social au 133B RUE DU
VIEUX PONT DE SEVRES 92100 BOULOGNE BILLANCOURT, à compter du
09/01/2019. Mention au RCS de NANTERRE
92200 NEUILLY SUR SEINE
418674A – LES ECHOS
AVIS
GRAND CRU IMMOBILIER
SARL au capital de 1 172.000 €
Siège : 67 avenue Puvis de Chavannes
92400 COURBEVOIE
519 233 811 RCS Nanterre
En date du 20 mai 2018, l’associée unique, statuant en application de l’article L.
223-42 du Code de commerce, a décidé
qu’il n’y avait pas lieu à dissolution de la
Société. Pour avis.
418751A – LES ECHOS
RCS Nanterre 409 572 005
Le 18 novembre 2018, les associés réunis
en AGE ont pris acte de la démission de
M. Stéphan CHETRIT de ses fonctions de
gérant, et ont nommé en remplacement,
Mme Laurence BENISTY, épouse CHETRIT, demeurant 58 bd du Général Leclerc – 92200 NEUILLY SUR SEINE.
Mention sera faite au RCS de Nanterre.
419125A – LES ECHOS
SCI ARSHAV
SCI de 1 600,00 €
58 bd du Général Leclerc
Mention sera faite au RCS de Nanterre.
L’AGE du 31 décembre 2018 décide de
transférer le siège social au 11, Chemin
des Glirettes - 95500 LE THILLAY. Le dépôt légal sera effectué au RCS de PONTOISE. Le gérant.
419152A – LES ECHOS
SCI CHATEAU 92
SCI de 1 000,00 €
58 bd du Général Leclerc
92200 NEUILLY SUR SEINE
418857A – LES ECHOS
HYUNDAI MOTOR FRANCE
SAS au capital de 7349627,00 Euros
6-26 Boulevard National, 92250 LA
GARENNE COLOMBES
411394893 R.C.S. Nanterre
RCS Nanterre 842 107 872
- pris acte de la démission de M. Stéphan
CHETRIT, de ses fonctions de gérant, et
ont nommé en remplacement, Mme Ava
CHETRIT, demeurant 58 bd du Général
Leclerc – 92200 NEUILLY SUR SEINE.
- décidé de transférer le siège social au
14 rue du Château – 92200 Neuilly sur
Seine, à compter du même jour.
Mention en sera faite au Registre du
Commerce et des Sociétés de Nanterre.
SARL au capital de 370000 euros
AIRGEAI
SARL au capital de 10.000 euros
Siège social : 35 avenue de Verdun 92120
MONTROUGE
Nº 792 487 167 RCS NANTERRE
Par décision de l’associé unique du
19/11/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 30 Boulevard Camélinat
92240 MALAKOFF à compter du
1/10/2018. Modification au RCS de NANTERRE.
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/12/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. ADAM
ATTIE, 133 RUE DE SILLY, 92100 BOULOGNE BILLANCOURT et fixé le siège de
liquidation et l’adresse de correspondance
chez le liquidateur M. ADAM ATTIE. Mention en sera faite au RCS de Nanterre
Mention sera faite au RCS de Nanterre.
419197A – LES ECHOS
SAPHILSODEC
Siège social : 7 Rue de la pastorale d’Issy
92130 ISSY LES MOULINEAUX
RCS 805308483 NANTERRE
Par ASSP du 3/1/2019, il a été decidé de
prendre pour nouvelle Dénomination : SAPHILSAUDIT à compter du 3/1/2019 ;
Modification au RCS de NANTERRE.
WHITE LINE, EURL au capital de
100 €. Siège social : 101 bd voltaire 92600
Asnières-sur-seine. 824786990 RCS nanterre. Le 13/12/18, l’associé unique a approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de nanterre.
412377A – LES ECHOS
SAJ, SCI au capital de 1500 €. Siège social : 24 à 32 rue ernest renan 92700 Colombes. 834496341 RCS NANTERRE. Le
28/11/18, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de NANTERRE.
417886A – LES ECHOS
RAPIDVTC
SASU au capital de 100 €. Siège social :
24 avenue audra 92700 COLOMBES.
RCS 841 478 985 NANTERRE.
Le Président, en date du 31/12/2018, a décidé la dissolution de la société et sa mise
en liquidation amiable à compter du
31/12/2018, nommé liquidateur M BUSCH
Sébastien, 24 avenue audra 92700 COLOMBES et fixé le siège de la liquidation au siège social.
Le Président, en date du 31/12/2018, a approuvé les comptes de liquidation, donné
quitus au liquidateur, l’a déchargé de son
mandat et prononcé la clôture de liquidation, à compter du 31/12/2018. Radiation
au RCS de NANTERRE.
417985A – LES ECHOS
PONTEM
SARL au capital de 2.000 €. Siège social :
47 Rue Leblond, 47 92500 RUEIL
MALMAISON. RCS 831 853 692
NANTERRE
L’AGO du 14/01/2019 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation, à
compter du 31/12/2018. Radiation au RCS
de NANTERRE.
AXXER
SASU au capital de 1000 €
SARL au capital de 5000,00 €
80 Rue Rouget de Lisle, 92150 Suresnes
519244495 RCS Nanterre
Siège social : 26 rue de Paris 92100
BOULOGNE BILLANCOURT
Par décision de L’AGE en date du
20/12/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 20/12/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Georges Hanouna, 80 Rue Rouget de Lisle,
92150 Suresnes et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au
siège de la société. Mention en sera faite
au RCS de Nanterre
Le 11/12/2018, l’associé unique a décidé
la dissolution anticipée de la société à
compter de ce jour. Sophie RIOTTOT demeurant 26 rue de Paris 92100 BOULOGNE BILLANCOURT, a été nommée liquidateur. Le siège de liquidation a été fixé
au 26 rue de Paris 92100 BOULOGNE
BILLANCOURT. Modification au RCS de
NANTERRE.
RCS NANTERRE 821641180
419494B – LES ECHOS
418937A – LES ECHOS
RLS DIFFUSION
AXXER
SASU au capital de 1000,00 €
62 bis avenue Jean Baptiste Clément,
92100 Boulogne-Billancourt
750260556 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 31/12/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/12/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Richard Sykes, 62 bis avenue Jean Baptiste
Clément, 92100 Boulogne-Billancourt et
fixé le siège de liquidation et l’adresse de
correspondance au siège de la société.
Mention en sera faite au RCS de Nanterre
SASU au capital de 1000 euros
Siège social : 26 rue de Paris 92100
BOULOGNE BILLANCOURT
Dénomination : BLUE COCOON.
Forme : S.A.R.L. société en liquidation.
Capital : 3.000 €. Siège : 5 avenue du Marechal Leclerc, 92380 GARCHES.
491962148 RCS Nanterre. Aux termes de
l’AGE en date du 13/12/2018, l’associé
unique a décidé la dissolution anticipée de
la société à compter du 22/12/2018.
Mme Patricia Guillemin, 20 chemin de la
Croisette 78770 Goupillieres a été nommé
liquidateur et lui a conféré les pouvoirs les
plus étendus. Le siège de la liquidation est
à l’adresse du liquidateur, adresse où doit
être envoyée la correspondance. Pour
avis.
NICO CONSULTING S.A.S.U. En liquidation. Au capital de 2.000 €, 41, rue
YVES KERMEN - bât. A, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT, 754 016 871 RCS
NANTERRE. Par décision en date du
30/9/2018, l’associé unique, Laurent
SCIARRA, demeurant 41 rue Yves Kermen - Bâtiment A - 92100 Boulogne Billancourt en sa qualité de liquidateur, a établi les comptes de liquidation et prononcé
la clôture de la liquidation à compter du
30/9/2018. Les actes, pièces et comptes
définitifs de la liquidation sont déposés au
GTC de Nanterre. Mention sera faite au
RCS de NANTERRE. Pour avis.
SIMRA PRODUCTION
SASU au capital de 1.570.000 euros
Siège social :
19 rue d’Arras - 92000 NANTERRE
489 369 694 RCS Nanterre
Aux termes des décisions de l’associé unique du 31/12/2018, la société SIMRA a
approuvé le traité de fusion simplifiée
signé le 12/11/2018 avec la société SIMRA PRODUCTION relatif à l’absorption
de cette dernière. Le dépôt du projet de
fusion a été effectué le 15/11/2018 au
greffe du tribunal de commerce de Nanterre.La fusion n’a pas entraîné d’augmentation de capital social. Le traité de fusion
a un effet rétroactif comptable et fiscal au
1er/01/2018.L’associé unique constate la
réalisation définitive de l’opération de fusion simplifiée par voie d’absorption et la
dissolution immédiate et de plein droit,
sans liquidation, de SIMRA PRODUTION
à compter du 31/12/2018 par le seul fait
de la réalisation définitive de la fusion.
Pour avis
418604A – LES ECHOS
LES CAMPACRECHES
SAS au capital de 10 000 €
524 109 956 RCS Nanterre
AU PAYS DES LOUPIOTS
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
752 553 107 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société AU
PAYS DES LOUPIOTS par la société LES
CAMPACRECHES a été réalisée le
17/12/2018.
La société AU PAYS DES LOUPIOTS
sera radiée et le dépôt légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
418607A – LES ECHOS
LES CAMPACRECHES
SAS au capital de 10 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
524 109 956 RCS Nanterre
BIOTIFUL BABY’Z
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
537 874 398 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société AU
BIOTIFUL BABY’Z par la société LES
CAMPACRECHES a été réalisée le
17/12/2018.
La société BIOTIFUL BABY’Z sera radiée
et le dépôt légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de
Nanterre.
SAS au capital de 10 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
524 109 956 RCS Nanterre
CLEMENCE
Siège social : 24 B, Rue de la Ferme à
NEUILLY-SUR-SEINE (92200)
490 283 157 RCS NANTERRE
Les associés, par AG du 31/12/2018 à
11h, ont décidé la dissolution anticipée de
la société à compter du 31/12/2018. Mme
Denise KOZAR demeurant 24 B, Rue de
la Ferme, 92200 NEUILLY-SUR-SEINE a
été nommée liquidateur. Le siège de liquidation a été fixé au siège social où la correspondance devra être envoyée, et où les
actes et documents concernant la liquidation devront être notifiés. Modification au
RCS de Nanterre.
SARL au capital de 92 000 €
804 746 626 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société CLEMENCE par la société LES
CAMPACRECHES a été réalisée le
17/12/2018.
La société CLEMENCE sera radiée et le
dépôt légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
LES CAMPACRECHES
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
524 109 956 RCS Nanterre
DOME MINOTS CRECHE
SARL au capital de 1 000 €
Siège social au 27 bis rue louis rolland
92120 Montrouge
804 816 528 RCS Nanterre
Le 31/12/2018, l’assemblée générale extraordinaire a décidé la dissolution anticipée de la société à compter de cette date.
Mr BEN SAAD Oussama demeurant 7
Place des Colonnes 95800 Cergy, a été
nommé liquidateur. Le siège de liquidation
a été fixé à l’adresse du liquidateur. Mention sera faite au RCS de Nanterre
SARL au capital de 61 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
798 098 026 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société ELENA par la société LES CAMPACRECHES a été réalisée le 17/12/2018.
La société ELENA sera radiée et le dépôt
légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
418616A – LES ECHOS
LES CAMPACRECHES
SAS au capital de 10 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
524 109 956 RCS Nanterre
GRIOTTE
SARL au capital de 1 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
817 787 856 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société
GRIOTTE par la société LES CAMPACRECHES a été réalisée le 17/12/2018.
La société GRIOTTE sera radiée et le dépôt légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
418617A – LES ECHOS
LES CAMPACRECHES
SAS au capital de 10 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
524 109 956 RCS Nanterre
VICTOIRE
SARL au capital de 1 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
815 064 332 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société VICTOIRE par la société LES CAMPACRECHES a été réalisée le
17/12/2018.
La société VICTOIRE sera radiée et le dépôt légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
418619A – LES ECHOS
LPCR GROUPE
SAS au capital de 56 884 976 €
6 Allée Jean Prouvé, Le Vega, 92110
CLICHY
528 570 229 RCS Nanterre
LES MINUSCULES LE TONKIN-69
SARL au capital de 1 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société LES
MINUSCULES LE TONKIN-69 par la société LES CAMPACRECHES a été réalisée le 17/12/2018.
La société LES MINUSCULES LE TONKIN-69 sera radiée et le dépôt légal pour
la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
418623A – LES ECHOS
LPCR GROUPE
SAS au capital de 56 884.976 €
6 Allée Jean Prouvé, Le Vega, 92110
CLICHY
528 570 229 RCS Nanterre
LES MINUSCULES VILLEURBANNE
SARL au capital de 1 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
418612A – LES ECHOS
Société par actions simplifiée en
liquidation au capital de 1500 €
RCS 828566471 NANTERRE
524 109 956 RCS Nanterre
ELENA
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
SAS au capital de 10 000 €
26 JUILLET
SAS au capital de 10 000 €
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
522 985 365 RCS Nanterre
LES CAMPACRECHES
SAS au capital de 61.000 €
LES CAMPACRECHES
SARL au capital de 10 000 €
Le 11/12/2018, l’associée unique a approuvé les comptes de liquidation, a
donné quitus au liquidateur et a constaté
la clôture des opérations de liquidation, à
compter de ce jour. Radiation au RCS de
NANTERRE.
418977A – LES ECHOS
418614A – LES ECHOS
SARL au capital de 60 000 €
418609A – LES ECHOS
419452A – LES ECHOS
12138008 – LA VIE JUDICIAIRE
SIMRA
SASU au capital de 1.901.000 euros
Siège social :
19 rue d’Arras - 92000 NANTERRE
817 465 602 RCS Nanterre
RCS NANTERRE 821641180
AGK CONSEIL
12137857 – LA VIE JUDICIAIRE
12137481W – LE PUBLICATEUR LEGAL
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
418936A – LES ECHOS
Le 18 novembre 2018, les associés réunis
en AGE ont :
Par décision de L’Associé Unique en date
du 31/12/2018 il a été pris acte de la nomination de Monsieur WANG CHUL SHIN,
demeurant 6-26 Boulevard National
92250 LA GARENNE COLOMBES en
qualité de nouveau Président, à compter
du 01/01/2019 pour une durée de 3 ans,
en remplacement de Monsieur KYOOBOK
LEE, Président dont le mandat est arrivé
à échéance.
418882A – LES ECHOS
SAS Nº10
SAS au capital de 1000,00 €
133 RUE DE SILLY, 92100 BOULOGNE
BILLANCOURT
842714347 RCS Nanterre
GEORGE PUBLISHING
SOCIETE EQUIPEMENT ET SERVICES
S.E.S. - SARL au Capital de 102.000 € 2, Rue Victor Hugo - 92270 BOIS-COLOMBES - RCS NANTERRE 433
081 791.
Mention au RCS de NANTERRE
418942B – LES ECHOS
Le 18 novembre 2018, les associés réunis
en AGE ont pris acte de la démission de
M. Stéphan CHETRIT et Mme Laurence
BENISTY épouse CHETRIT, de leurs
fonctions de gérant, et ont nommé en remplacement, Mme Sharon CHETRIT, demeurant 58 bd du Général Leclerc –
92200 NEUILLY SUR SEINE.
Siège : 10 B RUE DOCTEUR GABRIEL
LEDERMANN 92310 SEVRES
- nommer Président la société CONSEIL
GESTION COMPTABILITE PARTNERS,
SAS au capital de 7.000 €, sise 88 t avenue du general leclerc 92100 BOULOGNE
BILLANCOURT Nº825194418 RCS de
NANTERRE représentée par Mme KALUGINS Ekaterina en remplacement de M.
NAGY TIBOR démissionnaire
Par décision de L’AGE en date du
07/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 07/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur M. Dominique Vidal, 17 avenue de la fontasse,
34690 FABREGUES et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance
chez le liquidateur M. Dominique Vidal.
Mention en sera faite au RCS de Nanterre
418963B – LES ECHOS
419148A – LES ECHOS
- transférer le siège social au 88ter av du
Général Leclerc 92100 BOULOGNE BILLANCOURT.
SARL au capital de 9500,00 €
293 Bd Saint Denis, 92400 Courbevoie
521777284 RCS Nanterre
RCS Nanterre 793 533 308
SAS au capital de 1.000 €
834692444 RCS de NANTERRE
NETWORK VIDÉO SERVICES
92200 NEUILLY SUR SEINE
DANICAB
Par décision de l’AGE du 10/01/2019, il a
été décidé de :
418860B – LES ECHOS
FUSION
412122A – LES ECHOS
6 Allée Jean Prouvé 92110 CLICHY
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société DOME MINOTS CRECHE par la société LES CAMPACRECHES a été
réalisée le 17/12/2018.
La société DOME MINOTS CRECHE sera
radiée et le dépôt légal pour la société LES
CAMPACRECHES sera effectué au RCS
de Nanterre.
518 267 539 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société LES
MINUSCULES VILLEURBANNE par la
société LES CAMPACRECHES a été réalisée le 17/12/2018.
La société LES MINUSCULES VILLEURBANNE sera radiée et le dépôt légal pour
la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
418625A – LES ECHOS
LPCR GROUPE
SAS au capital de 56 884.976 €
6 Allée Jean Prouvé, Le Vega, 92110
CLICHY
528 570 229 RCS Nanterre
LES SENS CIEL
SARL au capital de 1 000 €
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
6 Allée Jean Prouvé, c/o LPCR Groupe,
92110 CLICHY
798 702 528RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société LES SENS CIEL par la société LES
CAMPACRECHES a été réalisée le
17/12/2018.
La société LES SENS CIEL sera radiée et
le dépôt légal pour la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de
Nanterre.
418627A – LES ECHOS
LPCR GROUPE
SAS au capital de 56 884.976 €
6 Allée Jean Prouvé, Le Vega, 92110
CLICHY
528 570 229 RCS Nanterre
MICRO-CRECHES BABYDOUX
SARL au capital de 3 000 €
6 Allée Jean Prouvé, c/o LPCR Groupe,
92110 CLICHY
788 523 264 RCS Nanterre
Conformément au projet de fusion en date
du 29/10/2018 et en l’absence d’opposition, la fusion-absorption de la société MICRO-CRECHES BABYDOUX par la société LES CAMPACRECHES a été
réalisée le 17/12/2018.
La société MICRO-CRECHES BABYDOUX sera radiée et le dépôt légal pour
la société LES CAMPACRECHES sera effectué au RCS de Nanterre.
DIVERS
418819B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 18/12/2018, concernant la société SEE MODELS SARL, lire Objet social : La société a pour objet l’audit et la
recherche de marchés dans le domaine
de la mode, l’import export et la distribution de toutes marchandises non réglementées Gérance : M. Pierre-Antoine
Rousset, 20 rue Vauthier 92100 Boulogne
Billancourt
419207B – LES ECHOS
Additif à l’annonce parue dans Les Echos
(Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire),
le 27/12/2018, concernant la société
OPTI’LINE CONSULTANTS, lire Il a été
décidé de procéder au départ du CAC
suppléant Mme Valérie Hamayon sans renouvellement du fait de son statut en
SASU.
Moyennant le prix de 15.000 euros son
fonds de commerce de Salon de coiffure mixte exploité 15 places des Muguets, 92000 Nanterre
Entrée en jouissance par la prise de possession réelle fixée au 14/01/2019.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, pour la validité
au domicile du cédant et pour la correspondance chez Me Adel JEDDI, Avocat,
63, rue Paul Vaillant Couturier 95100 ARGENTEUIL
UNIQUE GÉRANCE
12135994-10 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 31/12/2018, le contrat de
location-gérance du 30/10/2017, concernant l’autorisation de stationnement
nº 2203 et le véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse, 92110
Clichy, conclu entre COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, loueur de
fonds, et Monsieur BAHLOUL BRAHIM,
demeurant 28, rue Brenu, 92230 Gennevilliers, locataire-gérant, a été résilié le
31/12/2018.
12135994-110 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 2/1/2019, la SA COMPAGNIE PARISIENNE DE GESTION AUTOMOBILE C.O.P.A.G.L.Y., 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, a donné en locationgérance à Monsieur TAMBARA SAMPO,
demeurant 11, allée Xavier Bichat, 77420
Champs-sur-Marne, le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 2214 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
2/1/2019 au 1er/1/2020, renouvelable par
tacite reconduction.
12135994-130 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 19/12/2018, la SA COMPAGNIE PARISIENNE DE GESTION AUTOMOBILE C.O.P.A.G.L.Y., 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, a donné en locationgérance à Monsieur MERTHI WALID, demeurant 45, rue Solferino, 92700 Colombes, le fonds de commerce
d’autorisation de stationnement
nº 2376 et du véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
19/12/2018 au 18/12/2019, renouvelable
par tacite reconduction.
12135994-150 – LE PUBLICATEUR LEGAL
VENTE DE FONDS GERANCE
Par acte du 20/12/2018, la SA COMPAGNIE PARISIENNE DE GESTION AUTOMOBILE C.O.P.A.G.L.Y., 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, a donné en locationgérance à Monsieur REDJADJ ALI, demeurant 30, rue de la Solidarité, 75019
Paris, le fonds de commerce d’autorisation de stationnement nº 2083 et du véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue
Henri Barbusse, 92110 Clichy. Cette location-gérance a été consentie pour une durée allant du 20/12/2018 au 19/12/2019,
renouvelable par tacite reconduction.
OPPOSITIONS
12135994-170 – LE PUBLICATEUR LEGAL
419416B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 17/01/2019, concernant la société MY DATA SOLUTION FRANCE, lire
Dénomination : MDS FRANCE - My Data
Solution France
12137765W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 11 Janvier 2019 enregistré à SDE NANTERRE le 15 Janvier 2019
dossier 2019 00002600
reference 9214P03 2019 A 0033
La société d’investissement dans le
commerce organisé (SICOMOR), société à responsabilité limitée au capital de
278.400 euros, située à 131 Avenue Aristide Briand Antony Park, 92160 ANTONY,
RCS NANTERRE 348 534 462
a cédé à
La société XL FISH, société par actions
simplifiée au capital de 8.800 euros, située 3 Square Gabriel Fauré, 92160 ANTONY , RCS NANTERRE 844 796 573
LE FONDS DE COMMERCE de Restauration achat vente de produits alimentaires à emporter ou à consommer sur place
sis et exploité 131 avenue Aristide Briand
92160 ANTONY, moyennant le prix de
250.000 euros. L’entrée en jouissance a
été fixée au 11 janvier 2019.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, au siège du
fonds cédé pour la validité et au séquestre
juridique de L’Ordre des Avocats de Paris
pour la correspondance.
Pour avis.
Par acte du 21/12/2018, la SA COMPAGNIE PARISIENNE DE GESTION AUTOMOBILE C.O.P.A.G.L.Y., 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, a donné en locationgérance à la Société MYRFAR TAXI SERVICES, 9, rue du Bachagha Boualam,
93420 Villepinte, en cours d’immatriculation au RCS de Bobigny le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 1828 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
21/12/2018 au 20/12/2019, renouvelable
par tacite reconduction.
12135994-190 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 2/1/2019, le contrat de location-gérance du 16/7/2018, concernant
l’autorisation de stationnement nº 2228
et le véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre COPAGLY, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et la
société CSZ TAXIS, immatriculée sous le
nº 841 908 825 RCS CRETEIL, locatairegérant, a été résilié le 2/1/2019.
12135994-210 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137888W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à NANTERRE du 14/01/2019, enregistré le
17/01/2019 au SIE - NANTERRE 3 - bordereau 201900003277 / case
9214P032019 :
STUDIO COIFFURE SAS au capital de
2.000 €, sise 15 place des Muguets,
92000 Nanterre, immatriculée sous le numéro 518 338 116
a cédé à
NAYA SAS au capital de 1.000 €, sise 15
place des Muguets, 92000 Nanterre, en
cours d’immatriculation
Par acte du 31/12/2018, le contrat de
location-gérance du 22/11/2017, concernant l’autorisation de stationnement
nº 2275 et le véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse, 92110
Clichy, conclu entre COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, loueur de
fonds, et Monsieur DEROUICHE
MOHAMMED, demeurant 24, rue du Capitaine Dreyfus, 93150 BLANC MESNIL,
locataire-gérant, a été résilié le
31/12/2018.
Mardi 22 janvier 2019
12135994-230 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 20/12/2018, le contrat de
location-gérance du 4/9/2017, concernant
l’autorisation de stationnement nº 2293
et le véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre COPAGLY, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et
Monsieur KEGOUM JONATHAN, demeurant 42, avenue Gaston Monmousseau,
93240 Stains, locataire-gérant, a été résilié le 20/12/2018.
12135994-30 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 31/12/2018, le contrat de
location-gérance du 24/4/2018, concernant l’autorisation de stationnement
nº 1861 et le véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse, 92110
Clichy, conclu entre COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, loueur de
fonds, et Monsieur MEKARI PATRICK,
demeurant 84, allée de la Chapelle, 93390
Clichy-sous-Bois, locataire-gérant, a été
résilié le 31/12/2018.
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Bobigny
418675B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SARL
nommée :
CLEAN CAR NETTOYAGE
Objet social : Le nettoyage de véhicules
particuliers et professionnels ainsi que de
location et tous autres travaux de nettoyage (locaux, bureaux, chantiers...)
Siège social : 181 AVENUE DES NATIONS, 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Sigle : C.C.N. Capital : 1000 € Gérance :
Mlle ANITA LEELAH, 10 AVENUE DU
CHATEAU, 95500 LE THILLAY Cogérant : M. PREETAM LEELAH, 100 ALLEE
DES CHENES, 95670 MARLY LA VILLE
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Bobigny
418700B – LES ECHOS
12135994-70 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 2/1/2019, la SA COMPAGNIE PARISIENNE DE GESTION AUTOMOBILE C.O.P.A.G.L.Y., 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, a donné en locationgérance à Monsieur MENSAH-NYAGA
AMAVI EDEM, demeurant 2, square Gustave Maroteau, 91000 Evry, le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 157 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
2/1/2019 au 1er/1/2020, renouvelable par
tacite reconduction.
12135994-90 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 27/12/2018, la SA COMPAGNIE PARISIENNE DE GESTION AUTOMOBILE C.O.P.A.G.L.Y., 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, a donné en locationgérance à Monsieur DOMINGOS AMBROSIO, demeurant 1, place Camille
Saint-Saens, 95200 Sarcelles, le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 494 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
27/12/2018 au 26/12/2019, renouvelable
par tacite reconduction.
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12138005 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un acte notarié reçu par
Me Patrick-Jacques GUIRAUD, notaire à
CLERMONT (Oise), le 16/1/2019 il résulte
que M. Bernard HETIER, né le 6/8/1936
à FORGES LES BAINS (91), de nationalité française, et Mme Véronique DUMOUCHEL de PREMARE, son épouse,
née le 27/7/1942 à IVRY SUR SEINE (94),
de nationalité française, demeurant ens e m bl e à S A I N T- C L O UD ( 9 2 21 0 )
58, boulevard de la République, mariés à
la mairie de IVRY SUR SEINE (94) le
29/12/1967 sous le régime de la communauté de biens réduite aux acquêts, à défaut de contrat de mariage préalable, ont
adopté pour l’avenir le régime de la
communauté universelle avec clause
d’attribution intégrale au dernier vivant. Conformément à l’article 1397 alinéa 3 du code civil, les oppositions des
créanciers pourront être faites dans un délai de trois mois et devront être notifiées à
Me Patrick-Jacques GUIRAUD, notaire à
CLERMONT (60600) 19, rue de Paris.
93 • SEINE-SAINT-DENIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
418669B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SCI nommée :
TAMAGO
Objet social : l’acquisition par voie
d’achat ou d’apport, la propriété, la mise
en valeur, la transformation, l’aménagement, l’administration et la location de tous
biens et droits immobiliers
Siège social : 63 rue Voltaire, 93100
MONTREUIL Capital : 1000 € Gérant :
M. François FORTIN, 63 rue Voltaire,
93100 MONTREUIL Cessions de parts
sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un acte SSP en date du
09/01/2019 il a été constitué une SARL
nommée :
MMS
Objet social : Peinture intérieure et extérieure, ravalement et tous corps d’états.
Siège social : 2 RUE PAUL CEZANNE,
93200 ST DENIS Capital : 5000 € Gérance : M. Samir EL SHIKH ALI, 2 RUE
PAUL CEZANNE, 93200 ST DENIS Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Bobigny
418789B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SAS
nommée :
GASY GASY
Objet social : Commerce détail en ligne ;
vêtements, accessoires, modifiés ou non.
Siège social : 15 Bis rue de la nouvelle
France -302, 93300 Aubervilliers Sigle :
GG Capital : 2000 € Président : Mme
Lise GERMAINE demeurant : 15 Bis rue
de la nouvelle France -302, 93300 Aubervilliers élu pour une durée indéterminée
DG : M. Kenvy DELTA demeurant : 15 Bis
rue de la nouvelle France -318, 93300 Aubervilliers Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président de la
société. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Bobigny
418804B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
PRO’CLINN SERVICE
Objet social : Nettoyage général
Siège social : 125 rue parmentier, 93380
Pierrefitte sur seine Capital : 1 € Président : M. Ybirahima SAOUNERA demeurant : 125 rue parmentier, 93380 Pierrefitte sur seine élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Bobigny
418822B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
10/12/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
GMS DESIGN
Objet social : Tous les travaux intérieurs
et extérieurs de maçonnerie
Siège social : 12, ALLEE DE LA NOISERAIE, 93160 NOISY LE GRAND Capital :
5.000 € Président : M. Grzegorz, Pawel
Stepniewicz demeurant : 41, rue Saussure, 75017 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Bobigny
418898B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/01/2019 il a été constitué une SCI nommée :
418911B – LES ECHOS
12137596W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/12/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
Aux termes d’un acte SSP en date à SaintOuen du 02/01/2019 a été constituée une
SAS nommée :
SASU BÂTI
Objet social : Entreprise générale du bâtiment
Siège social : 16 résidence du Parc,
93120 LA COURNEUVE Capital : 500 €
Président : M. Huibin CHEN demeurant :
16 résidence du Parc, 93120 LA COURNEUVE élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Bobigny
Siège social : 2 allée des violettes, 93340
LE RAINCY Capital : 2000 € Gérant :
Mme EUGENIE EGGENSCHWILER, 13
rue des BELLES FEUILLES, 4 ém étage
droite, 75116 PARIS Cogérant : Mme
LISE THUILLIER, 2 allée des VIOLETTES, 93340 LE RAINCY Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Bobigny
MY GREEN SHOP CAFETERIA
Objet : fourniture au comptoir d’aliments
et de boissons à consommer sur place ou
à emporter
Capital : 1.000 € Siège social : 9 avenue
Michelet, 93400 Saint-Ouen Durée :
99 ans Admission aux assemblées Vote : Tout actionnaire peut participer aux
assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Transmission des actions : libre Président : M. Matthieu Queval, 22
rue du fbg St-Martin, 75010 Paris
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Bobigny
419085B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
du 17/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
TNM
Objet social : La production, l’édition et la
distribution musicale, le management d’artiste, l’audit.
Siège social : 12 RUE ANSELME, 93400
SAINT OUEN Capital : 500 € Président :
M. ZAKARIA EL HADAD demeurant : 38
avenue d’enghien, 93800 Epinay sur
seine élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Bobigny
419215B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
07/01/2019 il a été constitué une SAS
nommée :
MABM
Objet social : Détention et la gestion de
valeurs mobilières, toutes prestations de
services, assistance, conseils, études en
faveur des sociétés ou entreprises dans
lesquelles la société détient des participations, sur les plans administratif, comptable, technique, commercial, financier ou
autres
Siège social : 39 avenue Faidherbe,
93100 Montreuil Capital : 100 000 € Président : M. Bruno DUTEIL demeurant : 61
rue Louis Rouquier, 92300 Levallois Perret élu pour une durée indéterminée DG :
M. Emmanuel DUBE demeurant : 8 rue Aimée Lepercq, 77690 Montigny sur Loing
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Bobigny
12137861 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à Bobigny en date du
17/1/2019, il a été institué une S.A.S.U.
dénommée APITECK, Capital : 1.000 €,
Siège : 1 rue de la Noue Bat 7B 93170
BAGNOLET, Objet : Conseil en systemes
et logiciels informatiques. Durée de la société : 99 ans. Agrément : La cession des
actions de l’actionnaire unique est libre.
Président : Marwen Zaghdoudi, 43 rue
Lacepede 75005 Paris. RCS Bobigny.
12137867 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à Bobigny en date du
15/1/2019, il a été institué une S.A.S.U.
dénommée EVOKE CONSULTING, Capital : 1.000 €, Siège : Bâti B 3E Lettre K
Pte 32 / Bat B 132 boulevard Victor Hugo
93400 ST OUEN, Objet : Société de services qui a pour mission la réalisation des
études techniques en ingénierie ferroviaire. Durée de la société : 99 ans.
Agrément : La cession des actions de
l’actionnaire unique est libre. Président :
Abderrazak El Mansari, Bâti B 3E Lettre K
Pte 32 / Bat B 132 boulevard Victor Hugo
93400 St Ouen. RCS Bobigny.
12137903 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à BOBIGNY en date
du 15/01/2019, il a été institué une S.A.S.
dénommée IBO SMART CONSULTING,
Au capital de 1.500 €, siège : 1ER
ETAGE 2 RUE DES TULIPIERS 93110
ROSNY SOUS BOIS, objet : Consultation
informatique. Durée : 99 ans. Agrément :
La cession des actions de l’actionnaire
unique est libre. Président : ILYASS
BOUGAD, 1ER ETAGE 2 RUE DES TULIPIERS 93110 ROSNY SOUS BOIS.
RCS BOBIGNY.
419344B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
09/01/2019 il a été constitué une SARL
nommée :
PRO HYGIENE SOLUTION
RENNES
Objet social : Dératisation, Désinsectisation, Désinfection, Herméticité des locaux,
Prévention et Protection contre les volatiles gênants (non protégés), Prévention et
Protection contre les insectes xylophages
et termites, Fumigation, Ainsi que les services complémentaires suivants : Curage
des canalisations, Entretien des gaines de
vide-ordures, Entretien des toits et terrasses, Nettoyage des gouttières et chêneaux, Débarras
Siège social : 252 rue de Rosny, 93100
MONTREUIL SOUS BOIS Sigle : PHS
RENNES Capital : 3000 € Gérance : M.
Kamel DEKALI, 28 Boulevard Saint Simon, 93700 DRANCY Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Bobigny
419354B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
18/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
FRANCE FRITES
Objet social : Import-Export Alimentation
générale sans alcool, Commerce de gros
et de produit surgelés
Siège social : 72 Rue Vaillant Couturier,
93130 NOISY LE SEC Capital : 2000 €
Président : M. Iskender GOKMEN demeurant : 10 Rue Charles Peguy, 93240
STAINS élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Bobigny
LE BALOURETTES
Objet social : achats, location et gestion
de patrimoine immobilier
Les Echos Sociétés
12138000 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 4/1/2019, à AUBERVILLIERS. Dénomination : SIMBIUM.
Forme : S.A.S. Siège : 2, rue de Presles,
93300 AUBERVILLIERS. Objet : Conseil
et services informatiques, achat et revente
de matériel informatique et de télécommunication. Durée : 99 année(s). Capital
fixe : 5.000 € divisé en 100 actions de
50 € chacune, réparties entre les actionnaires proportionnellement à leurs apports
respectifs. Cession d’actions et agrément : Libre entre les actionnaires, agrément préalable à la cession d’actions aux
tiers. Admission aux assemblées générales et exercice du droit de vote : Dans
les conditions statutaires et légales. Président : M. Alexandre RIVALLAIN 2-4, rue
de Presles 93300 AUBERVILLIERS. La
société sera immatriculée au RCS de Bobigny. Pour avis.
412311A – LES ECHOS
Creation de la sci : Cristal Real Estate, 18
rue des marronniers 93160 Noisy le grand.
Cap. : 1000 €. Obj. : immobilier. Grt : Justine Anne, 18 rue des marronniers 93160
Noisy le grand. 99 ans au rcs de Bobigny.
412605A – LES ECHOS
Creation de la sci Ncs, 20 rue germain
planque 93600 Aulnay sous bois. Cap. :
3000 €. Obj. : immobilier. Grt : Alican
Nefs, 64 av. peuteuil 93700 Drancy. 99
ans au rcs de bobigny.
412835A – LES ECHOS
Creation de la sas Placideo, 17 rue des
lilas 93100 Montreuil. Cap :1000 €. Obj :
gardiennage. Pdt :Mohamed Tabib, 5b rue
magenta 93500 Pantin. 99 ans au rcs de
Bobigny.
12137427W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à MONTREUIL du 16/01/2019 a été constituée
une EURL nommée :
jolinet
Objet : Conseils en stratégie digitale et
web design. Création de contenus web et
objets de communication visuelle.
Capital : 3.000 € Siège social : Pavillon
l’épi, 56 RUE PIERRE CURIE, 93100
MONTREUIL Durée : 99 ans Gérance :
M. Pierre Hédrich, Pavillon l’épi, 56 RUE
PIERRE CURIE, 93100 Montreuil.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Bobigny
412983A – LES ECHOS
Par ASSP du 19/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée TEMPORIA.Siège
social :12rue anselme 93400 Saintouen.Capital :100 €.Objet :l’achat et la
vente au détail sur internet de tous articles
et produits marchands non réglementés,la
prestation de services sur internet de tous
produits numériques marchands non réglementés sous toutes ses formes d’opérations et tous services pouvant s’y rattacher.Président :M.Khaled Badr,42 rue
danielle casanova escalier 4 porte
152 93300 Aubervilliers.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de BOBIGNY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 15
Les Echos Sociétés
417532A – LES ECHOS
Par acte SSP du 03/01/2019 il a été constitué une EURL dénommée :
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale. La Société sera immatriculée au RCS de BOBIGNY.
ARBORIGEST
Siège social : 10 RUE DES FRERES
TISSERAND 93330 NEUILLY SUR
MARNE. Capital : 1.000 €. Objet : Élagage, Taille des haies, Débroussaillage,.
Gérant : M BOUTIN GUILLAUME,
CHRISTOPHE, 14 PL JEAN BART 93330
NEUILLY SUR MARNE. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
417893A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : WORLD OF
HANGERS - HOLDING. Siège social : 37,
Boulevard Jeanne D’Arc 93100 MONTREUIL. Capital : 10.000 €. Objet : la
prise d’intérêts ou de participations dans
toutes sociétés et entreprises françaises
ou étrangères, quel qu’en soit l’objet, et
sous quelque forme que ce soit. L’animation du groupe, à savoir la participation active à la définition, à la conduite et au
contrôle de la stratégie et de la politique
de la Société et des Filiales, par la réalisation de prestations de services et de
conseils. Président : M SPILET David, 9,
allée Claude Monet 92300 LEVALLOIS
PERRET. Admission aux assemblées et
droits de vote : la propriété d’une action
comporte de plein droit adhésion aux statuts et aux décisions des assemblées générales pas de vote double prévu. Clauses d’agrément : les actions sont
librement transmissibles, sauf disposition
législative et réglementaire contraire. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
BOBIGNY.
417994A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/12/2018 il a été constitué une SARL dénommée : TOP OCCAS.
Siège social : 160 Avenue Paul Vaillant
Couturier 93120 LA COURNEUVE. Capital : 1.000 €. Objet : L’achat, la vente, réparation et dépannage de tous véhicules
et de pièces détachées. Gérant : M BEN
ABDALLAH MOUNIR, 8 Rue Berthe Morisot 94450 LIMEIL BREVANNES. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
418212A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
419019A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du 17
Janvier 2019 , il a été constitué une SAS
instituée par les lois et règlements, présentant les caractéristiques suivantes : OBJET : activité de restaurauration
plats à consommer sur place et à emporter. DENOMINATION : TRATTORIA DI
ROMA. Siège social : 27, avenue Henri
Barbusse – 93370 MONTFERMEIL. DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au RCS. CAPITAL : 1.000 euros divisé en 100 actions de 10 euros
chacune. Président : Monsieur Nashaat
SALAMA, demeurant 16, rue Paul Eluard
– 93140 BONDY, a été nommé Président
de la Société pour une durée illimitée. Les
cessions d’actions sont soumises à l’agrément de la collectivité des associés. La
Société sera immatriculée au RCS DE
BOBIGNY.
419083A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 09/01/2019 constitution de la SASU NEGOCE TRADING
Capital fixe : 2600 € Siège social : 8
AVENUE HENRI BARBUSSE 93000 BOBIGNY Objet social : COMMERCE DE
GROS DE PRODUITS NON REGLEMENTES, APPORTEUR D’AFFAIRES Président : Mr SAMUEL BENSIMHON demeurant 16 RUE JACQUES IBERT 92300
LEVALLOIS PERRET élu pour une durée
illimitée Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de BOBIGNY
419103A – LES ECHOS
Par ASSP du 07/01/19, il a été constitué
la Société Civile de construction vente à
capital variable dénommée SCCV BEAUREPAIRE.Siège social :12 rue vaucanson
93500 Pantin.Capital min :1000 €,capital
initial :1000 €,capital max : 1000000 €Objet :acquisition et gestion de valeurs mobilières et de biens immobiliers.Gérance :Mme mathilde riot maieli,12 rue
vaucanson 93500 Pantin.Cessions soumises à agrément.Durée :99 Immatriculation
au RCS de BOBIGNY.
FRANCE MEDIA
Siège social : 278 RUE DE ROSNY
93100 MONTREUIL. Capital : 10.000 €.
Objet : RESEAUX TELECOM ET FIBRE
OPTIQUE ACHAT VENTE MULTIMEDIA.
Gérant : M BENARAB SEFIANE, 278
RUE DE ROSNY 93100 MONTREUIL.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de BOBIGNY.
418331A – LES ECHOS
Par acte SSP du 15/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée :
SPEED CAR
Siège social : 11 rue des Aulnes 93600
AULNAY SOUS BOIS. Capital :
200 €. Objet : EXPLOITATION DE VEHICULE DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR. LOCATION DE VEHICULES
AVEC OU SANS CHAUFFEURS. ACHAT
ET VENTE DE VEHICULES. Président :
M TABRHOURT ABDESLAM, 11 rue des
Aulnes 93600 AULNAY SOUS BOIS. Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de BOBIGNY
418858A – LES ECHOS
Par acte SSP du 11/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée :
SINGH AUTOMOBILE
Siège social : 113 avenue de la division
leclerc 93430 VILLETANEUSE
Capital : 1.000 €
Objet : Achat vente de pièces détachées
accessoires pneumatiques entretien et réparation automobiles
Président : Mme ARZOUN SINGH Salima 21 rue aimé logier 95400 VILLIERS
LE BEL
Transmission des actions : Les cessions d’actions sont soumises à l’agrément des actionnaires
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de BOBIGNY
418914A – LES ECHOS
Par acte S.S.P. à PARIS du 15 Janvier
2019, il a été constitué une SCI présentant
les caractéristiques suivantes : Dénomination : « SCI G F ». Siège social : 3, avenue Marcel Dassault, 93370 MONTFERMEIL.
Objet : L’acquisition, la propriété, l’emprunt, l’hypothèque en vue d’acquérir tous
biens ou droits immobiliers et l’édification
de toutes constructions. L’administration
par bail ou autrement, la gestion de tous
biens immobiliers.
Durée : 99 ans. Capital : 100 €uros divisé
en 100 parts de 1 €uro chacune. Gérance : Mr Fatih CEBE, demeurant 3, avenue Marcel Dassault, 93370 MONTFERMEIL a été nommé gérant pour une durée
non limitée. Les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
419108A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 27/12/2018 constitution de la SASU TARGET VISION
Capital fixe : 100 € Siège social : 278
rue de Rosny 93100 MONTREUIL Objet
social : IMPORT EXPORT ET DISTRIBUTION DE PRODUITS CHIMIQUES ET
PHARMACEUTIQUES ET ÉQUIPEMENTS DE LABORATOIRE Président : Mr MAAZ TAGELDIN IBRAHIM demeurant 17 RUE DE L’ESSONNE 91000
EVRY élu pour une durée illimitée Durée
de la société : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de BOBIGNY
419177A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : SCI KFU Siège
social : 4 allée joséphine rdc 93160
NOISY LE GRAND Capital : 200 € Objet :
Toutes opérations immobilières Gérant :
M. NIM Tran Fung 4 Allée Joséphine rdc
93160 NOISY LE GRAND Co-Gérant : M.
PANG Kun 4 Joséphine rdc 93160 NOISY
LE GRAND Cession des parts sociales :
Cession libre entre associés, Immatriculation au RCS de Bobigny Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
BOBIGNY
419244A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07 01 2019 il est constitué une : S.A.R.L. Dénomination :
BIOMTA GARAGE. Capital social : 1 000
euros. Siège social : 78 rue de la Fraternité 93170 BAGNOLET. Durée : 99 ans.
Objet : Réparation mécanique et entretien
de tous véhicules automobiles. Gérant :
Mr TABI Omer Bienvenu demeurant 78
rue de la Fraternité 93170 BAGNOLET.
Immatriculation au RCS de BOBIGNY
MODIFICATIONS
418682B – LES ECHOS
SOCIETE CIVILE IMMOBILIER
CHEMIN DU HALLAGE
SCI au capital de 100,00 €
27 rue des vignes, 93800 EPINAY SUR
SEINE
489152710 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
15/01/2019 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
06/07/2009
Nouvel objet social : Acquisition, administration, de tous immeubles et biens immobiliers, toutes opérations financières
immobilières. Mention en sera faite au
RCS de Bobigny
418793B – LES ECHOS
R2A
419211B – LES ECHOS
ETHICPHONE
12137535W – LE PUBLICATEUR LEGAL
T-C-E
SASU au capital de 10000,00 €
135 ROUTE DE MITY, 93600 Aulnay sous
Bois
833112618 RCS Bobigny
SAS au capital de 7520,00 €
Incubat bond’innov campus ird fce nord,
32 av henri varagnat, 93140 BONDY
795272020 RCS Bobigny
Par décision en date du 16/01/2019 il a
été pris acte de la démission du DG M.
Dogan Kayaalp, à compter du 16/01/2019.
M. Aladin Rebiaa, Président, demeure
seul dirigeant à compter de cette même
date. Mention en sera faite au RCS de Bobigny
Par décision en date du 17/01/2019 il a
été pris acte de la nomination de M. Servais BONAZEBI, demeurant 6 bis allée de
Patay 93220 GAGNY en qualité de nouveau Président, à compter du 17/01/2019
pour une durée illimitée, en remplacement
de M. Mouhamed DIAKITE, décédé. Mention en sera faite au RCS de Bobigny
Aux termes d’une décision en date du
17/01/2019, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social 45, rue Laënnec, 93700 DRANCY, à compter du
17/1/2019.
418814B – LES ECHOS
419221B – LES ECHOS
Radiation du RCS de Beauvais et immatriculation au RCS de Bobigny.
OCKHAM TECHNOLOGIES
SAS au capital de 15000,00 €
179 rue d’Alésia,
75014 Paris
837589613 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
14/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 86 rue Voltaire, 93100 Montreuil à compter du
14/01/2019.
Présidence : M. Damien Guery, demeurant 179 rue d’Alésia, 75014 Paris
DG : M. Thomas Hecht, demeurant 61 rue
Carnot, 86000 Poitiers
DG : M. Nicolas Bresson, demeurant
Haydnstraße 6, 80336 Munich Allemagne
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Paris
418861B – LES ECHOS
KEBAB DU CENTRE
SARL à capital variable de 10000,00 €
38 bis place du 18 octobre,
28200 CHATEAUDUN
820679645 RCS Chartres
Par décision de L’AGE en date du
01/07/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 100 avenue
du général Leclerc, 93500 PANTIN à
compter du 01/07/2018.
Gérance : M. SAMET OZFIDAN, demeurant 13 RUE BRANLY, 28200 CHATEAUDUN
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
FRANSICO JOSE BATISTA DA SILVA
FREIRE, demeurant 378 rue de la gare
45590 Saint Cyr en Val en qualité de nouveau Gérant, à compter du 01/07/2018
pour une durée illimitée, en remplacement
de M. SAMET OZFIDAN, Gérant démissionnaire.
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Chartres
418862B – LES ECHOS
SOLENSI EDITIONS
SARL au capital de 8000,00 €
24, rue du Lieutenant Lebrun, 93000
Bobigny
491187878 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
08/01/2019 il a été pris acte de la nomination de M. Jean Paul BéRARD, demeurant 8, bld Simiand 13012 Marseille en
qualité de nouveau Gérant, à compter du
09/01/2019 pour une durée illimitée, en
remplacement de Mme Hélène POLLARD, Gérant démissionnaire. Mention en
sera faite au RCS de Bobigny
418920B – LES ECHOS
KAFEX GESTION
SAS au capital de 17755688,00 €
2 RUE JEAN MOULIN, 93350 LE
BOURGET
810697672 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 34 RUE DES
VIEILLES VIGNES, 77183 CROISSYBEAUBOURG à compter du 01/01/2019.
La société sera immatriculée au RCS de
Meaux et sera radiée du RCS de Bobigny
419201B – LES ECHOS
DELIBREAD
SAS au capital de 1000,00 €
44 bis Allée Etienne Dolet, 93190
LIVRY-GARGAN
822983003 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
17/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au Parc Clémenceau 1-3 Avenue Georges Clémenceau,
93420 VILLEPINTE à compter du
17/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Bobigny
BIOMUNITY 621
SAS au capital de 501,00 €
10 rue Waldeck Rochet, Plaine
Coworking, Batiment 521, 93300
Aubervilliers
841889660 RCS Bobigny
Sigle : B621
Par décision de L’AGE en date du
03/01/2019 il a été pris acte de la démission pour ordre de Mme Karine Touya, de
ses fonctions de Président à compter du
03/01/2019. Mention en sera faite au RCS
de Bobigny
SASU au capital de 3.000 €
Chemin de la Grenouillère
ZAIAC District Urbain
60250 Mouy
Le 17 décembre 2018, l’AGE a décidé la
transformation de la société en Société
par Actions Simplifiée. En conséquence :
1º) il a été mis fin aux fonctions de M. Eric
BALLI, Gérant. 2º) A été nommé Président : M. Eric BALLI demeurant 25 rue Lécuyer 93300 AUBERVILLIERS. Le reste
sans changement.
822 897 245 RCS Beauvais
Président : M. Allan HOKIC, 77 avenue
de la Renaissance, 95190 Goussainville.
12137772W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LAL’SHOP
SARL au capital de 12.000 €
418170A – LES ECHOS
ALI TRAVEL
SAS au capital de 5.000 €. Siège social :
22 allée des hêtres 93140 BONDY. RCS
841 064 066 BOBIGNY.
L’AGE du 23/12/2018 a nommé président : M HAN XIAOYU, 22 allée des hêtres 93140 BONDY en remplacement de
Mme HUANG WANMING. Mention au
RCS de BOBIGNY.
418716A – LES ECHOS
13BIS/15 avenue pierre kerautret,
93130 Noisy-le-Sec
Cette annonce paraît dans les départements 93 et 75
798 085 403 RCS Bobigny
CreateRocks SAS. Cap : 4000 €. Siege :
43 rue de Levis (75017). Par assp du
16/1/19., transfert du siège au 12 rue Anselme (93400). Radiation au RCS de Paris, immatriculation à Bobigny.
Aux termes de l’AGO en date du
28/12/2018, les associés ont pris acte de
la modification de la gérance de la société
à compter du 31/12/2018 :
- MME BENTEFRIT NADIA (partant)
419353B – LES ECHOS
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Bobigny.
419009A – LES ECHOS
12137590 – LA VIE JUDICIAIRE
SARL au capital de 6 000 €
ONDEL TRAITEUR S.A.S. au capital
de 10.000 € 41 rue de Bellevue 93600
AULNAY SOUS BOIS 753.188.770 RCS
Bobigny. Suivant PV d’AGE du
31/12/2018, la société susvisée a décidé
de transférer son siège au 26, rue Adolphe Petrement 93600 AULNAY SOUS
BOIS, à compter du 1/1/2019. Les statuts
ont été modifiés en conséquence. Dépôt
sera fait au RCS de Bobigny. Pour avis,
Le Président.
Siège social : 25 AV du Président
Kennedy Loft 2 RDC
FRANCE BTR
SARL au capital de 5000,00 €
46, rue des Prévoyants, 93240 Stains
534094776 RCS Bobigny
Par décision en date du 04/10/2018 il a
été pris acte de la nomination de M. Marian CIUPERCA, demeurant 46, rue andre
lurcat 93240 Stains en qualité de nouveau
Gérant, à compter du 04/10/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
Marian RADU, Gérant démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de Bobigny
12137902 – LE PUBLICATEUR LEGAL
MICRO-FILMS S.A.S. au capital de
238.201,59 €, 73, rue Victor Hugo 93170
BAGNOLET, RCS BOBIGNY 340 285
253. Aux termes d’un PV du 30/10/2018
le Président de la Société a décidé de
transférer le siège sous réserve de ratification ultérieure par la collectivité des associés. À compter du 1er/11/ 2018 le siège
qui était 73, rue Victor Hugo 93170 BAGNOLET sera au 17, rue de la Poterie 93200 SAINT-DENIS. L’article 3 des statuts a été modifié en conséquence. Mention sera faite au RCS de Bobigny. Pour
avis,
SABTECH
93360 NEUILLY PLAISANCE
Nº 840 884 944 RCS BOBIGNY
L’AGE du 2 juillet 2018 a décidé de transférer le siège social au 9, rue Sully Prudhomme - Local H - 97420 LE PORT
La société sera radiée du RCS de BOBIGNY et Immatriculée au RCS de SAINTDENIS (LA REUNION).
12137752 – LA VIE JUDICIAIRE
419173A – LES ECHOS
Dénomination : AFCI -NEWSOFT.
Forme : S.A.S. Capital : 154.000 €.
Siège : 261 rue de Paris, 93100 MONTREUIL. 349343384 RCS Bobigny.
L’AGO annuelle du 28/6/2018 a pris acte
de la nomination, à compter de ce jour
de M. Younes Maalal, 12, rue Etienne
Desforges, 92320 Chatillon, CAC titulaire
en remplacement de M. Luc Campanella
démissionnaire - M. Bergmann Vincent
CAC suppléant démissionnaire n’a pas
été remplacé. Mention sera portée au
RCS de Bobigny.
ALL GUARD SECURITE Société à responsabilité limitée au capital de 1.000 €
Siège : 191/19 rue Decreme 59100 ROUBAIX 812903540 RCS de LILLE METROPOLE Par décision de l’AGE du
10/01/2019, il a été décidé de transférer
le siège social au 90 Boulevard Anatole
France 93200 ST DENIS. Gérant : M.
BERREHAL Abdelhamid 191/19 rue Decréme 59100 ROUBAIX Radiation au
RCS de LILLE METROPOLE et ré-immatriculation au RCS de BOBIGNY.
12137291W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FRANCOFA EURODIS
SAS au capital 659.780 euros
Siège social :
13 rue Sir Alexander Fleming
93360 Neuilly Plaisance
401 662 036 RCS Bobigny
En date du 08 janvier 2019, l’associé unique a désigné en qualité de Président
M. Thomas Moreau demeurant 13 rue Sir
Alexander Fleming-93360 Neuilly Plaisance et ce en remplacement de M. Patrick Rayet démissionnaire.
Pour avis.
12137440W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI DU 8 IMPASSE JULES VERNE, SCI
au capital de 50.000 €, siège social : 92,
rue Pierre et Marie Curie, 80350 MERSLES-BAINS, 478 629 751 RCS AMIENS.
L’A.G.E, en date du 08/01/2019, décide de
transférer le siège au 28, rue Gambetta
93360 NEUILLY-PLAISANCE, à compter
du 08/01/2019. Durée 99 ans. Objet : La
société a pour objet l’acquisition d’immeuble et de terrain en vue de les louer ou de
les mettre à la disposition des associés.
La société sera dorénavant immatriculée
au GTC de BOBIGNY.
12137444W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE DE DECORATION INTERNATIONALE, S.A.R.L au capital de
7.622,45 €, siège social 29, rue Jeanne
d’Arc, 94110 ARCUEIL, 433 489 200 RCS
CRETEIL. L’A.G.E, en date du
08/01/2019, décide de transférer le siège
au 28, rue Gambetta 93360 NEUILLYPLAISANCE, à compter du 08/01/2019.
Gérante : BARSI Sophie demeurant 25,
rue Louis Barrault, 93600 Aulnay-sousBois. La société sera désormais immatriculée au GTC de BOBIGNY.
12138004 – LA VIE JUDICIAIRE
SCI ARKAMA S.C.I. au capital de
251.540 €, 22, rue Quetigny 93800 Epinay
Sur Seine. 399.937 895 RCS BOBIGNY.
Au termes de l’AGE en date du 1er/
1/2019, les associés ont décidé de transférer le siège au 14, avenue Gallieni
93800 Epinay Sur Seine, et de modifier
son objet : l’acquisition, la construction, la
propriété, l’administration et l’exploitation
par bail, location, ou autrement, d’immeubles, fractions d’immeubles, parts de SCI,
etc., et notamment des propriétés qui sont
apportées aux termes des présentes sises
PARIS (1er), 28, rue du Mont Thabor et à
SANNOIS (Val d’Oise), 3, rue Alline Leguay, l’emprunt de tout ou partie des capitaux nécessaires à la réalisation de l’objet social ; Mention sera portée au RCS de
Bobigny.
419266A – LES ECHOS
ECHOS PLANETE
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 1.000 euros
Siège social : 3 place du Général
Leclerc 93310 LE PRE SAINT GERVAIS
RCS BOBIGNY 840 998 041
Aux termes du PV de l’Assemblée Générale extraordinaire du 7 décembre 2018, il
a été décidé de modifier la dénomination
sociale en INNOV PLANETE CONSEIL.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de BOBIGNY
419372A – LES ECHOS
12138006 – LA VIE JUDICIAIRE
SCI ARKAMA. S.C.I.. 22, rue Quetigny,
93800 Epinay Sur Seine. 399 937 895
RCS BOBIGNY. Aux termes de l’AGE en
date du 11/3/2000, les associés ont décidé de modifier le capital en le portant de
381122.54 € à 251540 €. Mention sera
portée au RCS de Bobigny.
412270A – LES ECHOS
PVI. SAS au capital de 2478 €. Siège social : 6 rue morand 93400 saint-ouen. 803
674 720 RCS bobigny. Le
24/10/2018, l’AGE a décidé qu’il n’y avait
pas lieu à dissolution de la société malgré
les pertes constatées, en application de
l’art. L225-248 du Code de commerce.
Modification au RCS de bobigny.
SASU HITA
SAS au capital de 10 000 €
97 Boulevard Maurice Berteaux 95110
SANNOIS
818 007 528 RCS Pontoise
Le 02/01/2019 l’associé unique a nommé
Président M. Jan OLSZEWSKI, demeurant 29 Rzeczypospolitej Avenue, apt 18,
02-972 Warsaw (Pologne), en remplacement de M. Jean-Claude RAZAFINDRAKOTO, et transféré le siège social au 9 rue
de l’Eglise 93800 EPINAY SUR SEINE.
Radiation au RCS de Pontoise, immatriculation au RCS de Bobigny.
419407A – LES ECHOS
LE ROUX VTC
EURL au capital de 1500 Euros
12137505W – LE PUBLICATEUR LEGAL
413198A – LES ECHOS
PHARMACIE DU PONT DE
GOURNAY
le 17.10.2018 l’age de la sci jade, capital
3000 €, siège social 53 av pasteur 93260
les lilas, rcs bobigny 492524327, transfère
le siège social au domicile du gérant yasmina hacheche épouse leghraba sis 8 all
des violettes 93340 le raincy. rcs bobigny.
S.E.L.A.R.L. au capital de 109.000 €
Siège social :
4, avenue du Maréchal Joffre
93460 GOURNAY SUR MARNE
500 736 277 RCS BOBIGNY
Suivant décisions du 31/12/2018, l’Associé unique a nommé M. Florian RINGOT
demeurant à Charenton le Pont (94220),
15, rue du Général Leclerc, en qualité de
gérant de la société à compter du
01/01/2019.
Mention sera faite au RCS de Bobigny.
418097A – LES ECHOS
ABSOLUMENT DESIGN
SARL au capital de 7.500 Euros
Siège social : 25 rue Lécuyer
93300 AUBERVILLIERS
Siège social : 16 Bis Boulevard Aristide
Briand APPT 112 4ET BT C 93100 MONTREUIL
R.C.S : 832 846 331 BOBIGNY
TRANSFERT DE SIEGE
Par décision de l’associé unique du
12/10/2018, il a été décidé le transfert du
siège de la Société, domiciliée au « au 16
bis Boulevard Aristide Briand, APPT 112
4ET BT C, 93100 MONTREUIL », elle
sera désormais domiciliée au « 48 Avenue
de la République, 94700 MAISON ALFORT ». L’article 4 « SIEGE SOCIAL »
des Statuts a été modifié en conséquence. Toutes les démarches ont été faites à cet effet. Le dépôt légal sera effectué
au RCS de BOBIGNY.
492 538 046 RCS BOBIGNY
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Mardi 22 janvier 2019
DISSOLUTIONS
12137634W – LE PUBLICATEUR LEGAL
419110A – LES ECHOS
418699B – LES ECHOS
N-P.R.D.
Société civile en liquidation
EXO COURNEUVE
Au capital de 10.000 €
Rectificatif à l’annonce parue dans LES
ECHOS le 17/01/2019, concernant la société PRESTIGE RENOVATION. Il a lieu
de lire : Nom du gérant : Mr IWANOW Tomasz Lukasz au lieu de Mr SEZGIN Smail.
SARL au capital de 7622,00 €
23 AVENUE DU MARECHAL LECLERC,
10 CENTRE COMMERCIAL DE LA
TOUR, 93120 LA COURNEUVE
395360928 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
30/06/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 30/06/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. KING
YEUN KOUMMARASY, 19 MAIL GERARD PHILIPPE, 77185 LOGNES et fixé
le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention en sera faite au RCS de Bobigny
418707B – LES ECHOS
EXO COURNEUVE
SARL au capital de 7622,45 €
23 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE,
10 CENTRE COMMERCIAL DE LA
TOUR, 93120 LA COURNEUVE
395360928 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
30/09/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. KOUMMARASY KING YEUN 19 MAIL GERARD
PHILIPPE, 77185 LOGNES, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Bobigny
Siège social : 72 rue Vaillant Couturier
93130 NOISY-LE-SEC
519 492 201 RCS BOBIGNY
Aux termes d’un procès verbal d’AGO en
date du 30/11/2018, les Associés ont approuvé les comptes de liquidation, donné
quitus de gestion et décharge de mandat
au liquidateur et prononcé la clôture des
opérations de liquidation.
Dépôt des actes et comptes de liquidation
au RCS de Bobigny.
414742A – LES ECHOS
EYA COMMUNICATION, SAS au capital
de 35180 €. Siège social : 232 rue de paris 93100 Montreuil. 518338991 RCS BOBIGNY. Le 30/11/18, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur M. YANN BENLOLO,
43 Boulevard de Polangis, Batiment
D2 94340 Joinville-le-Pont, et fixé le siège
de liquidation au siège social. Modification
au RCS de BOBIGNY.
AIRPARKA, SARL au capital de
65000 €. Siège social : 27 avenue de stalingrad 93170 Bagnolet. 432550432 RCS
bobigny. Le 17/12/18, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur M. Sylvain MEIMOUN,
28 bis rue de Strasbourg 94300 VINCENNES, et fixé le siège de liquidation au
siège social. Modification au RCS de bobigny.
417553A – LES ECHOS
SARL au capital de 1000,00 €
8 Allée de Maintenon, 93160 NOISY LE
GRAND
488306796 RCS Bobigny
SASU CONFORT DRIVE. SASU au capital de 1.500 €. Siège social : 2 avenue
Amilcar Cabral 93210 LA PLAINE ST DENIS. RCS 812 617 991 BOBIGNY
Par décision de L’AGE en date du
26/11/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 26/11/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Dominique CAVANNA, 7 Route de Fontenay,
77220 TOURNAN EN BRIE et fixé le siège
de liquidation et l’adresse de correspondance chez le liquidateur M. Dominique
CAVANNA. Mention en sera faite au RCS
de Bobigny
L’AGE du 30/06/2017 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du 30/06/2017, nommé
liquidateur M RICHE David, 2 avenue
Amilcar Cabral 93200 ST DENIS et fixé le
siège de la liquidation au siège social.
L’AGE du 31/07/2017 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation, à
compter du 31/07/2017. Radiation au RCS
de BOBIGNY
419086B – LES ECHOS
AZ ALIMENTATION
SARL au capital de 7622,00 €
132 Avenue du 08/05/1945, 93150 Le
blanc Mesnil
424945798 RCS Bobigny
Par décision en date du 17/01/2019 il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société et sa mise en liquidation amiable
à compter du 17/01/2019, nommé en qualité de liquidateur M. Ahmed AITSI, 3 rue
Georges Bizet, 95500 Gonesse et fixé le
siège de liquidation et l’adresse de correspondance chez le liquidateur M. Ahmed
AITSI.
418158A – LES ECHOS
AYMEN
SARL au capital de 1.000 €. Siège social :
175 rue de Paris 93100 MONTREUIL.
RCS 833 372 907 BOBIGNY.
L’associé unique, en date du 01/12/2018,
a décidé la dissolution de la société et sa
mise en liquidation amiable à compter du
31/12/2017, nommé liquidateur M CHABANE Yacine, 90,boulevard Jean Jaurès
93190 LIVRY GARGAN et fixé le siège de
la liquidation chez le liquidateur. Mention
au RCS de BOBIGNY.
419476B – LES ECHOS
CHAUFFEUR VTC CONSULT
SASU au capital de 500,00 €
21 RUE TOFFIER DECAUX, 93500
PANTIN
837783711 RCS Bobigny
Par décision de L’Associé Unique en date
du 03/01/2019 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 03/01/2019,
nommé en qualité de liquidateur M. ABDESSALEM BIZID, 21 RUE TOFFIER DECAUX, 93500 PANTIN et fixé le siège de
liquidation et l’adresse de correspondance
au siège de la société. Mention en sera
faite au RCS de Bobigny
419373A – LES ECHOS
SASU HITA
SAS au capital de 10 000 €
9 rue de l’Eglise 93800 EPINAY SUR
SEINE
818 007 528 RCS Bobigny
Le 02/01/2019 la société LOBAL IMPEX
SP. Z O O (société de droit polonais au
capital de 5 000 ZL , AL. JEROZOLIMSKIE 85 M. 21 , , immatriculée au Registre
du Commerce sous le numéro REGON
366438951, NIP 7010660049) associée
unique a décidé la dissolution anticipée
sans liquidation de la société SASU HITA.
Les créanciers peuvent faire opposition à
la dissolution dans les délais prévus aux
dispositions de l’article 1844-5 du Code civil et de l’article 8 alinéa 2 du décret
nº78-704 du 3 juillet 1978, à compter de
la publication du présent avis. Ces oppositions doivent être présentées devant le
Tribunal de commerce de Bobigny.
12137633W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DIVERS
N-P.R.D.
412922A – LES ECHOS
Société civile au capital de 10.000 €
Siège social : 72, rue Vaillant Couturier
93130 NOISY-LE-SEC
519 492 201 RCS BOBIGNY
Aux termes d’un procès verbal des décisions prises par les associés réunis en
AGE le 30/11/2018, il a été décidé la dissolution anticipée de la société à compter
du même jour et sa mise en liquidation
amiable sous le régime conventionnel.
Mme Danièle REGUESSE, gérante, a été
désignée en qualité de liquidateur.
Le siège de la liquidation a été fixé à
l’adresse du siège social.
Dépôt légal au RCS de Bobigny.
418798A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/01/2019, M. OLLIVON
Bruno 10 av gabriel peri 78700
CONFLANS-STE-HONORINE a confié en
location-gérance à la société SASU TAXIPARISIEN au capital de 500 €, sise 38 rue
paul langevin 93120 LA COURNEUVE en
cours d’immatriculation au RCS de BOBIGNY représentée par M. MAHIEDDINE
Mohammed, son fond de commerce de
taxi sis et exploité au 38 rue paul langevin
93120 LA COURNEUVE. La présente location-gérance est consentie et acceptée
pour une durée de 54 mois à compter du
14/01/2019 renouvelable par tacite reconduction.
DIVERS
AUTRES LÉGALES
12137697 – LE PUBLICATEUR LEGAL
AVIS D’ENQUETE
PUBLIQUE UNIQUE
Par arrêté interpréfectoral
nº 2019-01 DCSE/BPE/E du 9/1/2019 est
prescrite pendant 32 jours consécutifs du
lundi 18/2/à 9h au jeudi 21/3/2019 à
17h30, en mairie de Chelles et dans les
bureaux de la direction des services techniques de la mairie de Montfermeil, une
enquête publique unique portant sur la demande d’autorisation environnementale
unique "Installations, Ouvrages, Travaux
et Activités - IOTA" loi sur l’eau et les demandes de permis d’aménager sur les
communes de Chelles et de Montfermeil
présentées par la SAFER Ile-de-France,
pour l’aménagement en parc paysager du
site de la Plaine du Sempin situé sur les
communes de Chelles et de Montfermeil.
Le projet relève de la rubrique
2.1.5.0 (A) de la nomenclature IOTA loi sur
l’eau.
Le siège de l’enquête est fixé à la mairie
de Chelles (Parc du Souvenir Emile Fouchard 77505 Chelles Cedex).
Pendant toute la durée de l’enquête,
le dossier d’enquête sera tenu à la disposition du public :
* en format papier :
- en mairie de Chelles (Parc du Souvenir Emile Fouchard 77505 Chelles Cedex),
- dans les bureaux de la direction des
services techniques de la mairie de Montfermeil (service développement urbain),
55, rue du lavoir 93370 Montfermeil ; aux
jours et heures habituels d’ouverture au
public.
* en version numérique :
- en mairie de Chelles, sur un poste informatique dédié fourni par Publilégal,
Autres modifications :
L’AGE du 17/01/2019 a approuvé les
comptes de liquidation, a donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation à
compter du 17/01/2019. Mention en sera
faite au RCS de Bobigny
UNIQUE GÉRANCE
415450A – LES ECHOS
418777B – LES ECHOS
QUAPE
VENTE DE FONDS GERANCE
Additif à l’annonce parue dans "Les Echos
société" le 20/12/18, concernant la société
Exotic Food Express Il a lieu de lire que
Monsieur Antoine Yapo démissionne en
sa qualité de Directeur Général en date du
19/11/18
418502A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
15/01/2019, concernant la société JR
CLEAN, il y avait lieu de lire : il a été
constitué une SASU dénommée : JR
CLEAN SERVICES
- sur les sites Internet des préfectures
de Seine-et-Marne et de la Seine-SaintDenis aux adresses suivantes :
Préfecture de Seine-et-Marne :
www.seine-et-marne.gouv.fr/Publications/
Enquetes-publiques, Préfecture de la
Seine-Saint-Denis : www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-paysage-risques-naturels-ettechnologiques-bruit-nuisances-publicite/Consultations-publiques/DossiersLoi-sur-l-eau.
Pendant toute la durée de l’enquête,
le public pourra consulter et consigner
ses observations et propositions :
* sur les registres d’enquête en format papier côtés et paraphés par le
commissaire enquêteur ouverts à la mairie de Chelles et à la direction des services
techniques de la mairie de Montfermeil,
aux jours et heures habituels d’ouverture
au public ;
* sur le registre dématérialisé accessible :
- en mairie de Chelles à partir du poste
informatique dédié fourni par Publilégal,
- sur les sites Internet des préfectures
de Seine-et-Marne et de la Seine-SaintDenis aux adresses suivantes :
Préfecture de Seine-et-Marne :
www.seine-et-marne.gouv.fr/Publications/
Enquetes-publiques, Préfecture de la
Seine-Saint-Denis : www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-paysage-risques-naturels-ettechnologiques-bruit-nuisances-publicite/Consultations-publiques/DossiersLoi-sur-l-eau,
- par courrier électronique à l’adresse
suivante : plainedusempin-chellesmontfermeil@enquetepublique.net. Les observations et propositions du public pourront
également être adressées par voie postale à l’attention du commissaire enquêteur pendant et avant la fin de l’enquête
au siège de l’enquête précité. Elles seront
annexées au registre papier et tenues à la
disposition du public.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Les observations du public sont
communicables aux frais de la personne
qui en fait la demande pendant toute la
durée de l’enquête.
Le tribunal administratif de Melun a
désigné Mme Brigitte BELLACICCO,
ancienne cadre de la fonction publique territoriale, retraitée, commissaire enquêteur,
pour diligenter cette enquête publique
unique. Elle se tiendra à la disposition du
public pour recevoir les observations et
propositions des intéressés aux lieux, dates et heures suivants :
* lundi 18/2/2019 : de 9h à 12h - mairie
de Chelles (début de l’enquête)
* mardi 26/2/2019 : de 14h à 17h - direction des services techniques de la mairie de Montfermeil
* vendredi 8/3/2019 : de 9h à 12h - direction des services techniques de la mairie de Montfermeil
* samedi 16/3/2019 : de 9h à 12h - mairie de Chelles
* jeudi 21/3/2019 : de 9h à 12h - direction des services techniques de la mairie
de Montfermeil
* jeudi 21/3/2019 : de 14h30 à 17h30 mairie de Chelles (fin de l’enquête).
Toute information relative au projet
pourra être obtenue auprès de la SAFER
Ile-de-France (interlocuteur : M. JeanBaptiste Schweiger - directeur prospective
et aménagement territorial 01 42 65 49 24, jean-baptiste.schweiger@safer-idf.com ). Le présent avis est
consultable sur les sites Internet précités.
Toute personne peut, sur sa demande
et à ses frais, obtenir communication du
dossier d’enquête auprès de la préfecture
de Seine-et-Marne - DCSE BPE (12, rue
des Saints-Pères 77010 Melun Cedex).
Les dossiers sont également téléchargeables sur les sites Internet précités. Copie du rapport et des conclusions du
commissaire enquêteur sera tenue à la
disposition du public pendant un an à
compter de la clôture de l’enquête en mairies de Chelles et de Montfermeil. Ils seront également consultables pendant le
même délai sur les sites Internet des préfectures de Seine-et-Mame et de la SeineSaint-Denis aux adresses précitées.
Aux termes de l’enquête publique unique, les préfets de Seine-et-Marne et de
la Seine-Saint-Denis statueront sur la demande d’autorisation environnementale
unique IOTA par arrêté interpréfectoral et
les maires des communes de Chelles et
de Montfermeil statueront sur les demandes de permis d’aménager.
94 • VAL-DE-MARNE
SOCIETES
419202B – LES ECHOS
12137863 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/01/2019 il a été constitué une SCI nommée :
Suivant acte SSP à Créteil en date du
24/12/2018, il a été institué une S.A.S.U.
dénommée SIAMO TECH, Capital :
200 €, Siège : 16 rue du 4eme Zouaves
94360 BRY-SUR-MARNE, Objet : Développement, conception des logiciels informatiques. Durée de la société : 99 ans.
Agrément : La cession des actions de
l’actionnaire unique est libre. Président :
Mehdi Cheghal, 16 rue du 4eme Zouaves
94360 Bry-Sur-Marne. RCS Créteil.
JIXIANG
Objet social : L’acquisition, la gestion, la
mise en valeur, l’administration et l’exploitation directe ou indirecte par bail, location
ou autrement, de tous biens, meubles et
immeubles, soit au moyen de ses propres
fonds, soit au moyen de deniers d’emprunt.
Siège social : 31 rue Edouard Tremblay,
94400 VITRY SUR SEINE Capital :
1000 € Gérant : M. Guan LI, 31 rue
Edouard Tremblay, 94400 VITRY SUR
SEINE La cession de parts sociales,
même entre Associés, doit être constatée
par écrit et autorisée par tous les Associés. Toute cession à un tiers de la société
est soumise au préalable à l’agrément de
la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
419304B – LES ECHOS
412813A – LES ECHOS
Siège social : 7 allée max ophuls, 94000
Creteil Capital : 1000 € Président : M. jérémie TARNAUD demeurant : 7 allée max
ophuls, 94000 Creteil élu pour une durée
indéterminée Admission aux assemblées et exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une
voix. Clauses d’agrément : Les actions
sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président
de la société. Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Créteil
418964B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/12/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
AMIRAL PRODUCTION
Objet social : La production, la réalisation, l’illustration musicale et sonore pour
son compte ou pour le compte de tiers.
Production de spectacles, de tournées et
booking. Communication, promotion et
management. L’édition musicale sous toutes ses formes ainsi que la perception de
droits d’auteurs y afférents
Siège social : 28 avenue des pépinières,
94260 Fresnes Capital : 1000 € Président : M. Amir Thoma demeurant : 1 allée
du puits, 94260 Fresnes élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
Par ASSP du 14/12/18, il a été constitué
une EURL dénommée VERY NICE
TRIP.Siège social : 7 rue jean monnet
94270 Le kremlin-bicêtre.Capital : 500 €.Objet : l’exploitation de voiture
de transport avec chauffeur (VTC). Gérance : M. Si mohamed Badri, 7 rue jean
monnet 94270 Le kremlin-bicêtre. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
CRETEIL.
413074A – LES ECHOS
419450B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
21/12/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
FRAICHEUR BIO
Objet social : Import-Export et commerce
des fruits et légumes
Siège social : 6 RUE ALBERT CAMUS,
94190 VILLENEUVE SAINT GEORGES
Capital : 1500 € Président : M. YOUSSEF BENMOUSSA demeurant : 6 RUE
ALBERT CAMUS, 94190 VILLENEUVE
SAINT GEORGES élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Créteil
Suivant acte SSP du 10/01/2019, il a été
constitué une S.A.S. dénommée
Siège social : 8 rue d’Estienne d’Orves,
94000 CRETEIL Capital : 30000 € Président : M. Paul BEAUCORNY demeurant :
18 route de Roissy, 95500 LE THILLAY
élu pour une durée indéterminée DG : M.
Christophe COLL demeurant : Chemin du
bas des vignes, 77390 OZOUER LES
VOULGIS Tout associé peut participer
aux assemblées. Chaque associé dispose
d’autant de voix qu’il possède d’actions.
Les actions ne peuvent être cédées y
compris entre associés qu’avec l’agrément préalable des associés. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Créteil
412608A – LES ECHOS
HYBRIDE PLOMBERIE
418756B – LES ECHOS
CBL ENVIRONNEMENT
Par acte SSP, il a été constitué une EURL
dénommée François Morin Consulting Capital : 1000 € Siège social : 42 Rue
du Président Kennedy 94880 NOISEAU
Objet : Conseil pour les affaires et autres
conseils de gestion ; Pilotage de projets
dans les domaines précités. Gérant : MORIN François 42 Rue du Président Kennedy 94880 NOISEAU Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS CRETEIL
Objet social : Tous travaux de plomberie,
ventilation, dépannage, installation chauffage et sanitaire.
Aux termes d’un acte authentique en date
du 18/01/2019 il a été constitué une SAS
nommée :
12137736W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Objet social : Collecte, recyclage et valorisation de métaux ferreux et non ferreux
ainsi que de déchets industriels, location
de bennes et de matériels, curage, location de voitures sans chauffeur, démolition.
411788A – LES ECHOS
Creation de la sci : Habekhora, 16 av.
charles de gaulle 94100 St Maur des Fossés. Cap. : 1000 €. Obj. : immobilier. Grt :
Melanie Zagouri, 16 av. charles de gaulle
94100 St Maur des Fossés. 99 ans au rcs
de Créteil.
CONSTITUTIONS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SAS
nommée :
Les Echos Sociétés
DANY RENOV
Capital social : 1.000 €. Siège social :
90 rue de Chevilly, 94800 VILLEJUIF. Objet social : La maçonnerie générale. Durée : 68 ans. Président : Mr Daniel BUZEA demeurant 90 rue de Chevilly, 94800
VILLEJUIF. Immatriculation au RCS de
CRETEIL.
12137946W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à VILLEJUIF du 20/01/2019 a été constituée
une SASU nommée :
DMM94
Objet : Saisie comptable - Secrétariat Traitement de la paye.
Capital : 200 € Siège social : 54 avenue
de Paris, 94800 Villejuif Durée : 99 ans
Président : Mme Maryse Dumont-Monnet, 54 avenue de Paris, 94800 Villejuif.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Creteil.
Par ASSP du 18/12/2018, il a été constitué
une SAS dénommée BUET NATURE.Siège social : 26 rue de verdun
94500 Champigny-sur-marne.Capital : 3000 €. Objet : services de paysagiste : création et entretien des espaces
verts (travaux de jardinage, arrosage, élagage, etc), aménagement des espaces
publics et privés, des abords paysagers,
des voies de circulation, des terrains de
sports et de golf.Président : M. Clément
Buet, 26 rue de verdun 94500 Champignysur-marne.Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de CRETEIL.
413273A – LES ECHOS
Par ASSP du 20/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée NO DIET
CLUB.Siège social :43 rue de paris 94340
Joinville-le-pont.Capital :100 €.Objet :Nous organisons des guides touristiques gastronomiques à vélo dans plusieurs villes.Président :Mme Benvinda
Martins Concha De Almeida,43 rue de paris 94340 Joinville-le-pont.DG :M. Anthony
Panuel, 43 rue de paris 94340 Joinville-lepont.Durée :99ans.Immatriculation au
RCS de CRETEIL.
417619A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/12/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
JIN QIAN
Siège social : 11 avenue Colonel Fabien
94380 BONNEUIL SUR MARNE. Capital : 5.000 €. Objet : Restauration rapide.
Gérant : Mme QIAN Lianfang, 28 rue Vercingetorix 94400 VITRY SUR SEINE. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
CRETEIL.
418122A – LES ECHOS
Par acte SSP du 13/01/2019 il a été constitué une SASU à capital variable dénommée :
12137569 – LA VIE JUDICIAIRE
TAXI MOUSSAOUI
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 11/1/2019, à Vitry-surSeine. Dénomination : Cabinet DG
Conseils. Forme : S.A.S.U. Siège : Résidence Leclos des Lilas, 95, rue Charles
Infroit, 94400 VITRY SUR SEINE. Objet :
Le conseil et l’assistance aux entreprises
ou à toute autre entité et aux particuliers
en matière de gestion, d’études de planification stratégique et organisationnelle,
de marketing, de planification en matière
de ressources humaines, de développement, de restructuration, de montages financiers ; la formation professionnelle.
Durée de la société : 99 ans. Capital :
1.000 € divisé en 100 actions de 10 € chacune, réparties entre les actionnaires proportionnellement à leurs apports respectifs. Cession d’actions et agrément :
Tant que la Société demeure unipersonnelle, toutes les transmissions d’actions
s’effectuent librement. Admission aux
AG et exercice du droit de vote : Dans
les conditions statutaires et légales. Ont
été nommés : Président : M. Eduglé, David GBEDEMAH Résidence Leclos des Lilas, 95, rue Charles Infroit 94400 Vitry-surSeine. La société sera immatriculée au
RCS de Créteil. Pour avis.
Siège social : 4 avenue du Chaperon Vert
Bat E Escalier 6 94250 GENTILLY. Capital minimum : 1.000 €. Capital initial :
1.000 €. Capital maximum : 500.000 €.
Objet : Transport de voyageurs par taxi.
Président : M MOUSSAOUI MohamedAmin, 4 avenue du Chaperon Vert Bat E
Escalier 6 94250 GENTILLY. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
418588A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07/01/2019 il a été constitué une SASU à capital variable dénommée : WAJID TRANSPORT. Siège social : 77 rue auber appt 331 94400 VITRY
SUR SEINE. Capital minimum : 200 €. Capital initial : 2.000 €. Capital maximum :
20.000 €. Objet : Transport publics routiers de marchandises, déménagement ou
location de véhicules avec conducteurs
destinés au transport de marchandises à
l’aide de véhicules n’excédant pas 3,5 tonnes. Président : M LAKEL Ahmed, 77 rue
auber appt 331 94400 VITRY SUR SEINE.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de CRETEIL.a
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 17
Les Echos Sociétés
418695A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date à MAISONS ALFORT (94) du 03/01/2019, il a
été constitué une sas dénommée LS SERVICE - Siège social : MAISONS ALFORT
(94700) 151 rue Jean Jaurès - Objet : Apporteur de rendez-vous ou de projets - Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Créteil - Capital : 1 € Admission aux assemblées et droit de
vote : Chaque associé a le droit d’assister
aux assemblées, sur justification de son
identité et de l’inscription de ses actions
dans les comptes de la société. Chaque
membre de l’assemblée a autant de voix
qu’il possède ou représente d’actions Cessions d’actions : En cas de pluralité
d’actionnaires, toutes les cessions d’actions, à titre onéreux ou gratuit, sont soumises à l’agrément préalable de la collectivité des actionnaires - Président : M.
William CHEKLI, demeurant à MAISONS
ALFORT (94700) 151 rue Jean Jaurès.
Pour avis.
418715A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 29/11/2018 il a
été constitué la société suivante
COSMODISPLAY FRANCE
Forme : SASU Capital Social : 10.000 €
Siège social : 11 rue du Clos Fleuri 94800
VILLEJUIF. Objet : import-export des mobiliers, luminaires, produits acryliques,
verre, mannequins et produit de décoration ; service de design concept magasin
et de design mode. Présidence : Monsieur QIU Jianfeng demeurant 11 rue du
Clos Fleuri 94800 VILLEJUIF Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de CRETEIL
418953A – LES ECHOS
Par acte SSP du 20/12/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
ATELIER AU VITRAIL DE SAINT
MAUR
Siège social : 80 bd de champigny 94210
LA VARENNE ST HILAIRE
Capital : 1.000 €
Objet : Fabrication, restauration et vente
de tous types de vitraux et produits dérivés
Gérant : Mme LAGOUTTE Sandrine 80
bd de Champigny 94210 LA VARENNE
ST HILAIRE
MODIFICATIONS
418697B – LES ECHOS
JULIAN RESTINO AD
SARL Unipersonnelle au capital de
1000,00 €
138 BIS RUE DE MAROLLES, 94470
BOISSY SAINT LEGER
830961454 RCS Créteil
Par décision du Gérant en date du
14/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 37 TER RUE
DE LA GREVE, 17700 SURGERES à
compter du 01/01/2019. La société sera
immatriculée au RCS de La Rochelle et
sera radiée du RCS de Créteil
419213B – LES ECHOS
RONAN SECURITE PRIVEE
SARL au capital de 5000,00 €
49 avenue gravellle, 94220
Charenton-le-pont
814645974 RCS Créteil
Sigle : RSP
Par décision de L’AGE en date du
22/12/2017 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 7 place de
l’hotel de ville, 93600 Aulnay sous bois à
compter du 22/12/2017.
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
Alexandre RUCURA, demeurant 12 RUE
DE GRILLON 77240 VERT SAINT DENIS
en qualité de nouveau Gérant, à compter
du 22/12/2017 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. RONAN JOSS CAHEREC, Gérant démissionnaire. La société sera immatriculée au RCS de Bobigny et sera radiée du RCS de Créteil
Capital fixe : 100 € Siège social : 13
PLACE DES LIBERTES 94380 BONNEUIL SUR MARNE Objet social : CONSEIL EN SYSTEMES INFORMATIQUES ET VENTE DE LOGICIELS
ET MATERIEL INFORMATIQUE Président : Mr AMADOU DIALLO demeurant
13 PLACE DES LIBERTES 94380 BONNEUIL SUR MARNE élu pour une durée
illimité Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de CRETEIL
418989A – LES ECHOS
Par acte SSP du 06/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : SCI GOLD AND
DO Siège social : 35 avenue de gravelle
94220 CHARENTON LE PONT Capital :
1.000 € Objet : L’acquisition, l’administration et la gestion par bail, location au autrement de tous immeubles et biens immobiliers. Gérant : M. ANCONINA Yoni 35
Allée de gravelle 94220 CHARENTON LE
PONT Cession des parts sociales : LIBRE
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de CRETEIL
419245A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 21 décembre 2018
constitution de la SAS :
POURQUOI PRINCESSE
Capital fixe : 15.000 €
Siège social : 45 Rue des Rosettes –
94120 Fontenay-sous-Bois.
Objet social : création, exploitation de
magasins expérienciels ; conception, exploitation de plateformes média digitale ;
conception, fabrication et commercialisation de vêtements, jouets et accessoires ;
Président : Mme Laura DREWETT demeurant 8, rue Espérandieu à Marseille
(13004) désignée pour une durée illimitée.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Créteil.
PARIS ET COMPAGNIE
SARL au capital de 60.000 €
Siège social :
2 rue du Gers
Case Postale-60196,
94535 RUNGIS CEDEX
562 097 055 RCS CRETEIL
Par décision du 28 Décembre 2018, l’associé unique a décidé la transformation de
la Société en SAS, sans que cela n’implique la création d’un être moral nouveau.
Cette déclaration entraine la fin du mandat
du dirigeant de la société sous son ancienne forme. Sous sa nouvelle forme la
société aura pour Président Mr Sylvain
NEUFCOUR demeurant 85 bis voie de
Châtenay, 91370 VERRIERES LE BUISSON et pour Directeur Général Mr Eric LAPLAINE, demeurant 1 avenue Voltaire,
91260 JUVISY SUR ORGE. Les Commissaires aux comptes ont été confirmés
dans leurs fonctions.
Admission aux assemblées : Tout associé peut participer aux assemblées sur justification de son identité et de l’inscription
en compte de ses actions. Chaque associé dispose d’autant de voix qu’il possède
ou représente d’actions. Transmission
des actions : Les cessions d’actions s’effectuent librement entre associés. Les actions ne peuvent être cédées à des tiers
qu’avec l’agrément préalable de la collectivité des associés statuant à la majorité
des voix des associés disposant du droit
de vote. Mention sera faite au RCS CRETEIL.
12137817W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Dénomination : SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE DES PARCLAIRS. Forme :
S.C.I. Capital : 51.100 €. Siège : 6 bis, rue
des Parclairs, 94170 LE PERREUX-SURMARNE. 517393039 RCS Créteil. Aux termes de l’AGE en date du 1/1/2019, le gérant a décidé, à compter du 1/1/2019, de
transférer le siège à 10 avenue des Minimes, 94300 VINCENNES. En conséquence, l’article 4 des statuts a été modifié. Mention sera portée au RCS de
Créteil.
MUNDOSHOP EUROPE
SARL à associé unique, 10.000 €
30 Rue Carnot
94130 Nogent-sur-Marne
751 735 556 RCS CRETEIL
Aux termes du PV de décisions extraordinaires de l’associé unique du 01/01/2019,
l’associé unique a décidé de transférer le
siège social au 88 Avenue de l’Europe 77184 Emerainville à compter du
01/01/2019.
L’article 4 des statuts a été modifié.
SCI MD FRESNES S.C.I. au capital de
1.000 € Siège : 19, rue de la Poterne
94260 FRESNES 532 059 151 RCS Créteil. Aux termes d’une délibération en date
du 1/12/2018 l’AGE a décidé de transférer le siège du 19, rue de la Poterne,
94260 FRESNES au 6, place Boucicault,
Beaufort en Vallée 49250 BEAUFORT
EN ANJOU à compter du 1/12/2018 et de
modifier en conséquence l’article 5 des
statuts. En conséquence, la Société,
532 059 151 RCS Créteil, fera l’objet d’une
nouvelle immatriculation au RCS d’Angers. Pour avis La Gérance.
12137899 – LE PUBLICATEUR LEGAL
FAST4BANK S.A.S. au capital de
5.000 €, 36, avenue d’Italie, 75013 Paris,
753 955 988 RCS Paris. Par décision en
date du 30/11/2018 il a été décidé de
transférer le siège de la société au 10, rue
Gaston Monmousseau, 94200 Ivry/
Seine à compter du 30/11/2018. Président : Iulia Simion 10 rue Gaston Monmousseau, 94200 Ivry. Mention en sera
faite au RCS de Paris et Créteil.
12133199W – LE PUBLICATEUR LEGAL
M.D.A.K.
419109A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/01/2019 il a été constitué une SCI dénommée : ALLSTEPH
Siège social : 51, rue des carrières 94400
VITRY SUR SEINE Capital : 5.000 € Objet : Acquisition, l’administration, la gestion
par location ou autrement de tous immeubles et biens immobiliers. Gérant : M. LABIADH Hichem 51, rue des carrières
94400 VITRY SUR SEINE Cession des
parts sociales : LIBRE Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
CRETEIL
LES ATELIERS TASTY. SAS au capital
de 1.000 €. Siège social : ZA Les Flandres, 98 Av de Choisy 94190 VILLENEUVE ST GEORGES. RCS 808 811 814
CRETEIL. L’AGE du 04/10/2018 a décidé
de modifier le capital social pour le porter
à 1.500 €. Mention au RCS de CRETEIL.
12137538W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137572 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12137859 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 14/01/2019 constitution de la SASU DIALLO SI
417556A – LES ECHOS
S.A.S. au capital de 8.000 euros
174, avenue de Paris
94160 Saint-Mandé
823 332 457 RCS CRETEIL
Suivant procès-verbal en date du
10/12/2018, l’assemblée générale extraordinaire a décidé de transférer le siège social au 2, rue du Château 63119 Chateaugay, et ce à compter du 31/12/2018.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Clermont-Ferrand.
Pour avis.
12137407W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.P.F.P.L. FINANCIERE
PHARMAZEN
SOCIETE DE PARTICIPATIONS
FINANCIERES DE
PROFESSION LIBERALE DE
PHARMACIENS D’OFFICINE
S.P.F.P.L. A.R.L. au capital de 399.600 €
Siège social :
86 avenue du Général de Gaulle
94160 SAINT MANDE
822 560 108 RCS CRETEIL
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de MEAUX.
Pour avis.
417981A – LES ECHOS
J.P.C.S. SARL au capital de 10.000 €.
Siège social : 14 Rue de Grenoble, ZAC
Alfortville Sud 94140 ALFORTVILLE. RCS
808 354 864 CRETEIL. L’AGO du
26/12/2018 a nommé gérant : M GOMES
VILACA CEDRIC, 29 ROUTE DE VERSAILLES, RESIDENCE MARLY SOLEIL
BATIMENT 6B 78560 LE PORT MARLY
en remplacement de M PAGE JEAN-PATRICK, à compter du 01/01/2019. Mention
au RCS de CRETEIL.
ACTION SERVICE MOMENTANÉ 94.
SASU au capital de 1.500 €. Siège social :
1 voix felix eboue 94000 CRETEIL. RCS
821 565 165 CRETEIL. L’associé unique,
en date du 28/12/2018, a nommé directeur général : Mme BELHAMICI BEKKHIR
HAMMANI SONIA, 6 allee MODIGLIANI
94140 ALFORTVILLE. Mention au RCS
de CRETEIL.
12137761 – LA VIE JUDICIAIRE
N.R. CONSEIL S.A.S. au capital de
41.400 € Siège : 7, rue Parmentier 94140
Alfortville 391 626 009 RCS Créteil. Aux
termes d’un PV de l’AGE du 5/12/2018, et
d’un PV des décisions du Président en
date du 6/12/2018, Le capital qui était de
41.400 € a été augmenté d’une somme
de 200 € et porté à 41.600 € au moyen
de la création de 1 action nouvelle de
200 € chacune assortie d’une prime
d’émission totale de 6.606 €, entièrement
souscrites et libérées en numéraire. Aux
termes d’un Procès-Verbal de l’AGE du
27/12/2018, Il a été pris acte de la démission de M. Denis LARISTAN de ses
fonctions de CAC titulaire, lequel a été
remplacé dans ces fonctions, par la société PASCAL DEFONDS, S.A.S. au capital de 200.000 €, sise 25boulevard Jean
Jaurès 92100 Boulogne-Billancourt, pour
la durée restant à courir du mandat de son
prédécesseur. Il a été pris acte que la
société n’était plus tenue de désigner
un CAC suppléant en application des dispositions de l’article L.823-1, I, alinéa 2 du
Code de commerce, modifié par la loi
nº 2016-1691 du 9/12/2016. L’inscription
modificative sera effectuée au RCS de
Créteil.
DISSOLUTIONS
418785B – LES ECHOS
ARELYO
SASU au capital de 5000 €
72 AVENUE PIERRE SEMARD, 94210
LA VARENNE ST HILAIRE
809555105 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
25/12/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
PASIKERO Société civile immobilière au
capital de 1.000 € Siège : 3 Avenue Gambetta 94100 ST MAUR DES FOSSES
840938799 RCS de CRETEIL Par décision du gérant du 01/12/2018, il a été décidé de transférer le siège social à
compter du 31/12/2018 au 48 Avenue
Louis Blanc 94210 LA VARENNE ST HILAIRE. Mention au RCS de CRETEIL.
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Créteil
419038B – LES ECHOS
LBA CONSEILS
SARL Unipersonnelle au capital de 500 €
52 avenue jeanne, 94430
CHENNEVIERES SUR MARNE
801476854 RCS Créteil
Par décision de l’Associé unique en date
du 28/12/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Mme Latifa
Badri 52 avenue jeanne, 94430 CHENNEVIERES SUR MARNE, pour sa gestion et
décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Créteil
CGM SERVICES. S.A.S. en liquidation.
Capital : 1.500 €. 22, rue de Madrid,
94140 ALFORTVILLE. 830 370 243 RCS
Créteil. Aux termes d’une décision en date
du 17/12/2018, l’associé unique a décidé
la dissolution anticipée de la société à
compter du 31/12/2019. M. Christophe
GAZIKIAN, 22, rue de Madrid 94140 ALFORTVILLE a été nommé liquidateur et lui
a conféré les pouvoirs les plus étendus.
Le siège de la liquidation est au siège,
adresse où doit être envoyée la correspondance. Pour avis.
418992A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 94 et 75
WEHOLDING
SARL au capital de 70 250 €
Siège social : 30, rue du Grenier
Saint-Lazare
75003 PARIS
833 654 254 RCS PARIS
Les associés, par AG du 26/12/2018, ont
décidé de transférer le siège social de la
société au 6, place Moreau David à FONTENAY-SOUS-BOIS (94120), à compter
du 26/12/2018. L’article 4 des statuts a été
modifié en conséquence. M. Julien MASSIAT, gérant, est domicilié 6, place Moreau David à FONTENAY-SOUS-BOIS
(94120). Le dépôt légal sera effectué auprès des Greffes du Tribunal de
Commerce de Paris et de Créteil.
419249A – LES ECHOS
SARL LABEL INFORMATIQUE
SARL au capital de 6.000 €. Siège social :
8 Rue de Strasbourg 94500 CHAMPIGNY
SUR MARNE. RCS CRETEIL B 810 426
486
Par AGE en date du 27/11/ 2018, les associés, ont décidé de prononcer la dissolution anticipée de la société et sa mise en
liquidation amiable, à compter du même
jour. Madame Chantal LAHANQUE a été
nommé par l’Assemblée en qualité de liquidateur bénéficiant des pouvoirs les
plus étendus pour terminer les affaires en
cours et en conclure de nouvelles le cas
échéant, ainsi que pour réaliser l’actif et
acquitter le passif. En outre, l’assemblée
a décidé de désigner l’adresse suivante,
soit le 8, Rue de Strasbourg 94500 CHAMPIGNY SUR MARNE, en tant que siège
de la liquidation. Dès lors, toute correspondance devra être envoyée à cette
adresse, de même que les actes et documents relatifs à la liquidation. Le dépôt légal des actes et pièces relatifs à l’opération de liquidation s’effectuera au greffe du
tribunal de commerce de CRETEIL.
- donné quitus au Liquidateur, M. LIONEL
MERY 72 AVENUE PIERRE SEMARD,
94210 LA VARENNE ST HILAIRE, pour
sa gestion et décharge de son mandat,
12137906 – LA VIE JUDICIAIRE
418479A – LES ECHOS
12137757 – LA VIE JUDICIAIRE
S.A.R.L. LC LUMIERE CREATIVE au
capital de 10.000 €, sise au 8, square
Charles Dickens 75016 PARIS
512922568 RCS Paris. Suite à l’AGE du
2/1/2019, la société susvisée, dont le gérant est M Jouane Jean-Michel au 12B rue
de Koufra 44300 Nantes, a décidé de
transférer son siège du 8, square Charles Dickens 75016 PARIS au 3, rue Olivier Messiaen 94440 SANTENY, à
compter du 2/1/2019. L’Art. 4 des statuts
sera modifié en conséquence et la société
sera radiée du RCS de Paris et immatriculée au RCS de Créteil. Pour avis, La gérance.
Par décision de l’associé unique du
12/10/2018, il a été décidé le transfert du
siège de la Société, domiciliée au « au 16
bis Boulevard Aristide Briand, APPT 112
4ET BT C, 93100 MONTREUIL », elle
sera désormais domiciliée au « 48 Avenue
de la République, 94700 MAISON ALFORT ». L’article 4 « SIEGE SOCIAL »
des Statuts a été modifié en conséquence. Toutes les démarches ont été faites à cet effet. Le dépôt légal sera effectué
au RCS de CRETEIL.
417980A – LES ECHOS
COGECLIM INDUSTRIE. SARL au capital de 8.000 €. Siège social : 14 Rue de
Grenoble, Zac Alfortville sud 94140 ALFORTVILLE. RCS 510 408 941 CRETEIL.
L’associé unique, en date du 26/12/2018,
a nommé gérants : M GOMES VILACA
CEDRIC, 29 ROUTE DE VERSAILLES,
RESIDENCE MARLY SOLEIL BATIMENT
6B 78560 LE PORT MARLY et M LEFEBVRE SYLVAIN, 101 Avenue Maurice Berteaux, Résidence des chênes bâtiment
6 94420 LE PLESSIS TREVISE en remplacement de M PAGE JEAN-PATRICK,
à compter du 01/01/2019. Mention au
RCS de CRETEIL.
417997A – LES ECHOS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de CRETEIL
418984A – LES ECHOS
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 05/11/2018, il a été décidé
de modifier la dénomination sociale ainsi
qu’il suit : « SPFPL FINANCIERE ZENOU ». Les statuts ont été modifiés en
conséquence. Mention au R.C.S de CRETEIL.
412372A – LES ECHOS
Crossbird, SASU au capital de
6000 €. Siège social : 50 quai du parc
94100 Saint-maur-des-fossés.
527940134 RCS Creteil. Le 22/11/18, l’associé unique a approuvé les comptes de
liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
Creteil.
413171A – LES ECHOS
ACE GESTION, SASU au capital de
1000 €. Siège social : 16 avenue thérèse
94420 Le plessis-trévise. 823674973 RCS
Creteil . Le 16/10/18, l’associé unique a
approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Creteil .
APPORT
12137488W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TRESCAL
SAS au capital de 4.340.250 euros
Siège social : 8 rue de l’Esterel Parc
d’Affaires Silic BP 30441
94593 Rungis Cedex
562 047 050 RCS Créteil
A+ METROLOGIE
SAS à associé unique au capital de
6.468.000 euros
Siège social : Route de Gipsy Parc
Burospace Bâtiment 3 91570 Bièvres
431 325 141 RCS Evry
Aux termes d’un acte SSP du 28/11/2018,
la Société A+ METROLOGIE a fait apport, à titre de fusion, à la société TRESCAL de tous ses éléments d’actif sur la
base des comptes sociaux arrêtés au
31/08/2018, lesdits éléments étant évalués à 19.787.902 €.
Cet apport a été consenti moyennant la
prise en charge par la société TRESCAL
de l’intégralité du passif de la société A+
METROLOGIE pour 13.626.547 €.
La valeur de l’actif net apporté s’établit à
6.161.355 €.
Pour rémunérer cet apport, la société
TRESCAL a augmenté son capital de
672.280 € par l’émission de 67.228 actions nouvelles de 10 € chacune, entièrement libérées, attribuées à l’associé de la
société A+ METROLOGIE à raison de
l’action de la société TRESCAL pour
6,414 actions de la société A+ METROLOGIE.
Le capital est ainsi porté de 4.340.250 € à
5.012.530 €.
La prime de fusion s’élève à 5.489.075 €.
L’absorption par voie de fusion de la société A+ METROLOGIE par la société
TRESCAL est devenue définitive au
02/01/2019, ainsi qu’il résulte :
- du procès-verbal des décisions de l’associé unique de la société A+ METROLOGIE du 02/01/2019,
- du procès-verbal des décisions de l’associé unique de la société TRESCAL du
02/01/2019, aux termes desquels, il a été
approuvé le projet de fusion.
En conséquence, les articles 6 et 7 des
statuts relatif au capital social et aux apports ont été modifiés.
Pour avis.
DIVERS
413182A – LES ECHOS
419065A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 94 et 75
WEHOCOM
SAS au capital de 12000 €
Siège social : 30, rue du Grenier Saint
Lazare, 75003 PARIS
FERAMO, SASU au capital de
1000 €. Siège social : 3 rue georges pompidou 94270 Le kremlin bicêtre.
821848124 RCS Créteil. Le 30/11/18, l’associé unique a approuvé les comptes de
liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
Créteil.
797 578 580 RCS PARIS
L’associée unique, par décisions du
26/12/2018, a décidé de transférer le
siège social de la société au 6, place Moreau David à FONTENAY-SOUS-BOIS
(94120), à compter du 26/12/2018. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. La société WEHOLDING, présidente, est domiciliée 6, place Moreau
David à FONTENAY-SOUS-BOIS
(94120). Le dépôt légal sera effectué auprès des Greffes du Tribunal de
Commerce de Paris et de Créteil.
8200489 – LE PUBLICATEUR LEGAL
L’annonce légale parue le 15 janvier
2019 dans "La Vie Judiciaire/les Echos"
94 - VAL DE MARNE, concernant la transformation de l’association ECORESO AUTONOMIE VAL DE MARNE en SCIC doit
être rectifiée comme suit :
CAPITAL INITIAL : 5.300 euros
CAPITAL MINIMUM : 1.400 euros.
414739A – LES ECHOS
studissimo, SASU au capital de
1000 €. Siège social : 1-5 rue de la Sablière 94370 Sucy. 813121548 RCS CRETEIL. Le 01/06/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur, et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au
RCS de CRETEIL.
418051A – LES ECHOS
413176A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 94 et 75
NOST SCI au capital de 1000 € Siège social : 6 Bd Saint-Denis 75010 Paris
831103205 RCS Paris. Le 20/12/18 les
associés ont décidé de transférer le siège
social au 3 rue du Quartier Parisien 94200
Ivry-sur-Seine Radiation au RCS de PARIS. Inscription au RCS de CRETEIL
ELYA TRANSPORTS
419409A – LES ECHOS
LE ROUX VTC
EURL au capital de 1500 Euros
Siège social : 16 Bis Boulevard Aristide
Briand APPT 112 4ET BT C 93100 MONTREUIL
R.C.S : 832 846 331 BOBIGNY
SASU au capital de 1.000 €. Siège social :
9 RUE DU CLIQUART 94000 CRETEIL.
RCS 820 563 757 CRETEIL.
L’AGE du 31/12/2018 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation, à
compter du 31/12/2018. Radiation au RCS
de CRETEIL.
TRANSFERT DE SIEGE
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
8200487 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 21 décembre
2018 à PARIS, enregistré le 7 janvier 2019
à SERVICE DEPARTEMENTAL DE L’ENREGISTREMENT CRETEIL,
Dossier 2019.00000221,
référence 9404P61.2019 A 00111,
La société LA MAISON, SARL à associé unique au capital de 20.000 €, siège
social 53, rue de la Loge Silic 427.94263
FRESNES CEDEX, 532 193 265 RCS
CRETEIL,
Son fonds de commerce de commercialisation de meubles pour cuisines et
salles de bains, de rangements et de tables et chaises, connu sous l’enseigne
Cuisinella sis et exploité Parc Commercial
de la Cerisaie, sis rue de la Loge 94260
FRESNES, moyennant le prix en principal
de 250.000 €.
L’entrée en jouissance a été fixée au
21/12/2018 à 23h59.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues dans les dix jours de la dernière en
date des publications légales, au fonds
vendu pour la validité et chez GDM et Associés, Avocats, 44 ter, boulevard SaintAntoine 78150 LE CHESNAY.
Pour avis.
413079A – LES ECHOS
416500A – LES ECHOS
417571A – LES ECHOS
418708A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date à SANNOIS du 15/01/2019 a été constituée une
SARL nommée :
Par ASSP du 20/12/18,il a été constitué
une EURL dénommée VOTRECONFIG.Siège social :15 le parc aux fermettes
95270 Belloy-en-france.Capital :1000 €.Objet :Commerce de détail
d’ordinateurs,de composants, de périphériques et de logiciels.Assemblage sur mesure d’ordinateurs, entretiens et réparations.Gérance :M.Anthony Rodrigues,15
le parc aux fermettes 95270 Belloy-enfrance.Durée :99ans.Immatriculation au
RCS de PONTOISE.
Suivant un acte ssp en date du
01/10/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination : IMH DRIVER Siège social : 3 Rue De La Vigne 95120 ERMONT
Capital : 1500 € Activités principales : vtc
Durée : 99 ans Président : M. EL JAAFARY Hakim 3 Rue De La Vigne 95120
ERMONT Cession d’actions : LIBRE Immatriculation au RCS de PONTOISE
Suivant un acte ssp en date du
14/12/2018, il a été constitué une SASU
Par acte SSP du 15/01/2019, il a été
constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes :
SARL MOZAIK 2
Objet : RESTAURANT, RESTAURATION
RAPIDE, SUR PLACE, A EMPORTER,
SANDWICHERIE, PIZZA, CUISINE A
EMPORTER, GRILLADE, GRILL TOURNANT ET NOTAMMENT DES SPECIALITES ETRANGERES.
Capital : 8.000 €. Siège social : 112
BOULEVARD CHARLES DE GAULLE,
95110 SANNOIS. Durée : 99 ans. Gérance : Mme Melanie KAVAK, 14b, Rue
Hippolyte Jamot, 95110 Sannois.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Pontoise.
12137927W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Villiers-Le-Bel du 21/11/2018 a été constituée une SASU nommée :
Alti Expertise
Objet : Expertise Comptable & activités
Annexes. Capital : 1.000 €. Siège social : 168 Bis Avenue Pierre Semard,
95400 Villiers-le-Bel. Durée : 99 ans. Admission aux assemblées - Vote : Tout
actionnaire peut participer aux assemblées. Chaque action donne droit à une
voix. Président : M. Ahmed Megggouri,
20 rue de la Fontaine, 60700 Bazicourt.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Pontoise.
SOCIETES
Aux termes d’un acte authentique en date
à ARGENTEUIL du 04/01/2019 a été
constituée une SASU nommée :
Team IT Consulting
Objet : Conseils en logiciels, tests et qualité des systèmes d’informations.
CONSTITUTIONS
Capital : 1.000 €. Siège social : 33 rue
etienne chevalier, 95100 Argenteuil. Durée : 99 ans Président : Mme Tinhinane
IZOUAOUEN, 44 QUAI DE LA MARNE,
75019 Paris.
418904B – LES ECHOS
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Pontoise.
Par acte authentique du 31/12/2018 il a
été constitué une société :
MTLS
Objet social : Transports de personnes
par taxi Siège social : 1 impasse des sablons, 95330 DOMONT Forme :
EURL Nom commercial : MTLS Capital :
1500 € Gérant : Marcel ATYS, 1 impasse
des sablons, 95330 DOMONT Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Pontoise
419199B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/01/2019 il a été constitué une SASU
nommée :
SASU LAAS CONSEIL
Objet social : Conseil pour les affaires et
autres conseils de gestion
Siège social : 25 AVENUE DESCARTES,
BATIMENT C, 95230 SOISY SOUS
MONTMORENCY Nom commercial :
LAAS CONSEIL Capital : 250 € Président : M. RAPHAEL COHEN demeurant :
25 AVENUE DESCARTES, BATIMENT C,
95230 SOISY SOUS MONTMORENCY
élu pour une durée indéterminée Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Pontoise
416617A – LES ECHOS
413096A – LES ECHOS
Creation de la sasu : Parcell, 21 rue du gal
de gaulle 95640 Marines. Cap. : 100 €.
Obj. : export de produits en outre-mer.
Pdt : Chris Otrante, 21 rue du gal de gaulle
95640 Marines. 99 ans au rcs de Pontoise.
413226A – LES ECHOS
Par ASSP du 21/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée RENOCONCEPT.Siège social :57 av michel poniatowski 95290 L’isle-adam.Capital :200 €.Objet :peinture intérieure et
extérieure des bâtiments, renovation,carrelage,cloison.Président :M. morad
taalbi,57 av michel poniatowski 95290
L’isle-adam.Tout actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action
donne droit à une voix.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de PONTOISE.
Suivant un acte ssp en date du
15/12/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination :
AJK TRANSPORT
Siège social : 18 Rue Charles Lecoq
95100 ARGENTEUIL
Capital : 25000 €
Activités principales : transports de marchandises excédant 3,5 tonnes ; commissionnaire de transport. ; achat, vente et location de véhicules sans chauffeur ;
logistique, import-export de tous produits
non réglementés.
Durée : 99 ans
Président : M. JAOUANI Bechir 18 Rue
Charles Lecoq 95100 ARGENTEUIL
411033A – LES ECHOS
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée SMART EMERGENCE. Capital : 1.000 € Siège social : 5 Rue Robespierre 95100 ARGENTEUIL. Objet :
Conseil, services et coaching en développement personnel, et accompagnement
individuel et collectif à destination des particuliers et des professionnels ; Formation
dans les domaines précités. Président :
BENDRIS Fakhr-Eddine, 5 rue Robespierre 95100 ARGENTEUIL. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS PONTOISE
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Par ASSP du 17/12/18, il a été constitué
la SCI dénommée SCI KLEEMAIR.Siège
social : 8 allee madeleine luka 95560 Maffliers.Capital : 1000 €.Objet : acquisition et
gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. Joao DE AMORIM, 8
allee madeleine luka 95560 Maffliers. ;
Mme Anne DE AMORIM, 8 allee madeleine luka 95560 Maffliers. Cessions soumises à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Pontoise.
Dénomination :
SCI DE TASSIGNY II
Nom commercial : SCI DE TASSIGNY II
Siège social : 67 Rue De La Vallée 95450
SAGY
Capital : 1000 euros €
Activités principales : acquisition, revente,
location,gestion et administration civiles
de tous biens et droits immobiliers lui appartenant.
Durée : 99 ans
Gérant : M. EL BOUANANI Khalid 67 Rue
De La Vallée 95450 SAGY
Cession de parts sociales : Libre
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Suivant un acte ssp en date du
04/01/2019, il a été constitué une SASU
Dénomination :
A-S.CLEAN
Siège social : 38, Rue De Poirier Fourrier
95100 ARGENTEUIL
Capital : 3000 €
Activités principales : nettoyage industriel,
rénovation d’intérieur, petite maçonnerie,
vente et location d’outillage de chantier de
bâtiment, entretiens des espaces verts.
412734A – LES ECHOS
Par ASSP du 06/12/18,il a été constitué
une SAS dénommée CARRE
CONSEILS.Siège social :21 rue de charles hibert 95290 L’isle adam.Capital :1500 €.Objet :Ingénierie,études techniques et comptables, notamment sur les
taxes foncières. Apporteur d’affaires en
matière de certificat énergétique.Président :M. Stephane Di Duca,21 rue de
charles hibert 95290 L’isle
adam.DG :M.Maxime Borgoo,16 route de
villevaude 77400 Pomponne. ; M. Nicolas
Emeriau,917 route d’Armiaz, 74380 Lucinges. Tout actionnaire est convoqué aux
assemblées. Chaque action donne droit à
une voix.Durée :99ans.Immatriculation au
RCS de PONTOISE.
Par ASSP du 20/12/18,il a été constitué
u n e S A S d é n o m m é e N F E N T RE PRISE.Siège social :2 rue de l’école
95280 Jouy-le-moutier.Capital :1500 €.Objet :Maintenance des installations de désenfumage mécanique,réalisation de mesures de désenfumage dans
tous les types d’établissements.Président :Mme Erika Barbotin-Mohimont, 2 rue
de l’école 95280 Jouy-le-moutier.DG :M.Bastien Mohimont,13 rue romy
schneider 95220 Herblay.Tout actionnaire
est convoqué aux assemblées. Chaque
action donne droit à une voix.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
PONTOISE.
Activités principales : la prise de participation, par voie d’apport, d’achat, de souscription ou autrement dans toutes sociétés, quelle qu’en soit la forme ou l’objet
Durée : 99 ans
Président : M. BOUDAOUD Salim 8 Allée
Des Jardins 95230 SOISY SOUS MONTMORENCY
Cession d’actions : Soumise à agrément
Immatriculation au RCS de PONTOISE
417847A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/12/2018 il a été constitué une EURL dénommée :
J2M ASCENSEURS
Siège social : 10 rue michel simon 95190
GOUSSAINVILLE. Capital : 3.000 €. Objet : L’installation et la modernisation d’ascenseurs. Gérant : M MOOTOO Louis
Johnny, 10 rue michel simon 95190
GOUSSAINVILLE. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PONTOISE.
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Par acte ssp en date du 03/11/2018 il a
été constitué une SARL Dénomination :
SARL ARCADE Objet : Tout corps d’état
Capital : 10.000 € Siège social : 87 rue
des Courlis 95100 Argenteuil Durée : 99
ans Gérance : M. MASSOUBRE Serge
demeurant 96 Quai de la Loire 7019 Paris
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Suivant un acte ssp en date du
10/01/2019, il a été constitué une SASU
Dénomination :
PZ TRANSPORT
Siège social : 2 Rue Des Genevriers
95800 CERGY
Capital : 5400 €
Suivant un acte ssp en date du
07/01/2019, il a été constitué une SASU
Dénomination : SEVRES AUTO TRANSPORT Siège social : Rn 370 - Espace
Godard 95500 GONESSE Capital :
1500 € Activités principales : exploitant de
vtc, logistique, achat vente location de véhicules Durée : 99 ans Président : M.
GUERRI Michael Khemais 2 Rue De
L’hermine 77600 BUSSY ST GEORGES
Cession d’actions : Libre entre associés
uniquement Exercice du droit de vote :
Une action égale une voix Conditions
d’admission aux assemblées : Tout actionnaire est convoqué aux assemblées
Immatriculation au RCS de PONTOISE
416115A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
21/12/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination : LA HOUSE Siège social : 64 Avenue Gaston Vermiere 95340
PERSAN Capital : 100 € Activités principales : tous type de restauration rapide
Durée : 99 ans Président : M. BENABDELHAK ALI 8b Avenue Du General De
Gaulle 33500 LIBOURNE Immatriculation
au RCS de PONTOISE
417996A – LES ECHOS
Par acte sous seing privé du 08/01/2019,
il a été constitué une SCI ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
SCI OSCAR
Objet social : Acquisition, revente, gestion et administration civiles de tous biens
et droits immobiliers lui appartenant.
Siège social : 16 rue des Trois Mousquetaires 95220 Herblay
Durée : 99 ans
Cession d’actions : LIBRE
Activités principales : transport de marchandise de -3,5t
Durée : 99 ans
Président : M. ZOLA PATRICK 2 Rue
Des Genevriers 95800 CERGY
Cession d’actions : SOUMISE A AGREMENT
Immatriculation au RCS de PONTOISE
417469A – LES ECHOS
Par acte ssp en date du 01/01/2019, il a
été constitué une SARL unipersonnelle
Gérance : Mme Ducros Mélanie, demeurant 16 rue des Trois Mousquetaires,
95220 Herblay
Clause d’agrément : Les parts sociales
ne peuvent être cédées qu’avec un agrément. Toutefois, seront dispensées
d’agrément les cessions consenties à des
associés ou au conjoint de l’un d’eux ou à
des ascendants ou descendants du cédant.
Immatriculation au RCS de Pontoise
418003A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
10/01/2019, il a été constitué une SAS
Dénomination :
DATAFLOW
Nom commercial : Dataflow Systems
Siège social : 40 Rue Des Pâtis 95300
PONTOISE
Capital : 850.00 €
Activités principales : conception et développement de solutions informatiques
et/ou électroniques.
Durée : 3 ans
Président : M. OTTAVIANO Aurélien 40
Rue Des Pâtis 95300 PONTOISE
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Dénomination :
MOUV/ER
Siège social : 7 Rue Antonio Vivaldi
95440 ECOUEN
Capital : 10 €
Activités principales : coaching sportif et
bien être, et tout ce qui se rapproche de
manière direct ou indirect de l’activité principale
Durée : 99 ans
Gérance : M. RAVENELLE Nicolas 7 Rue
Antonio Vivaldi 95440 ECOUEN
Suivant un acte ssp en date du
27/09/2018, il a été constitué une SASU
418356A – LES ECHOS
Par acte SSP du 02/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : C.P.P. Siège
social : 95 BIS avenue Henri Barbusse 95400 ARNOUVILLE LES GONESSE. Capital : 15.000 €. Objet : CARREL AGE , P EINTUR E, PARQ UET.
Président : M OZMEN HASAN, 95 BIS
avenue Henri Barbusse 95400 ARNOUVILLE LES GONESSE. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de PONTOISE.
418535A – LES ECHOS
Dénomination :
Siège social : 06 Grand Place Gal De
Gaulle 95000 CERGY
Capital : 1000 €
Activités principales : exploitation de voiture de tourisme avec chauffeur vtc
Durée : 99 ans
Président : Mme BRAIK LOUIZA 06
Grand Place Gal De Gaulle 95000
CERGY
Cession d’actions : LIBRE
Exercice du droit de vote : UNE ACTION
EGALE UNE VOIX
417570A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
11/01/2019, il a été constitué une SASU
Dénomination :
TENI CONSULTING
Siège social : 18 Rue D’aulnay 95500
GONESSE
Capital : 1000 €
Activités principales : consultant, administrateur, analyste fonctionnel, recette fonctionnel
Durée : 99 ans
Président : M. MOHAMED Assad 18 Rue
D’aulnay 95500 GONESSE
Cession d’actions : soumise à agrement
Conditions d’admission aux assemblées :
UNE ACTION EGALE UNE VOIX
Conditions d’admission aux assemblées :
Une action égale une voix
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Immatriculation au RCS de PONTOISE
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
OFC
Objet social : Fabrication et location de
matériel audio-visuel. Commerce inter-entreprises de fournitures et équipements divers pour le commerce et le service
Siège social : 27 Rue Gabriel Péri 95130
Le Plessis-Bouchard.
Capital : 1000 €
Durée : 99 ans
Président : M. RUNDERKAMP Nicolas,
demeurant 27 Rue Gabriel Péri, 95130 Le
Plessis-Bouchard
Directeur Général : M. SPIESSERT Lionel, demeurant 31 Bis rue du 18 juin,
95120 Ermont
Admission aux assemblées et droits de
votes : Tout actionnaire peut participer
aux assemblées quel que soit le nombre
de ses actions, chaque action donnant
droit à une voix.
Clause d’agrément : Cession soumise à
agrément.
Immatriculation au RCS de Pontoise
418765A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 16/01/2019, il a
été constitué une SARL denommée :
Capital : 5000 euros
Siège Social : 18 avenue des Bleuets
95500 GONESSE
Objet social : la prise d’intérêt sous quelque forme que ce soit dans toutes sociétés
Gérance : M. ERMAGAN Sébastien demeurant 18 avenue des Bleuets 95500
GONESSE
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de PONTOISE
418808A – LES ECHOS
Par acte SSP du 20/12/2018 il a été constitué une SNC dénommée :
TABAC DE LA MAIRIE
Siège social : 5 avenue gabriel peri
95870 BEZONS
Capital : 1.000 €
Objet : A) L’achat, la vente, gestion et l’exploitation de fonds de commerce ou titres
de sociétés ayant une activité de bar, tabac, brasserie, loto, amigo, produits de la
française des jeux, vins et liqueurs, restaurant, presse, cartes, téléphones et plus
particulièrement l’exploitation d’un fonds
de commerce " TABAC - JEUX FDJ - PMU
- DEBIT DE BOISSONS - PRESSE - LIBRAIRIE -PAPETERIES - RATP" auquel
sont attachés, après obtention des agréments, la gérance d’un débit de TABAC.,
d’un point PMU, d’un bureau de LOTO ET
TOUS PRODUITS DE LA FRANCAISES
DES JEUX (Amigo, Parions sports, jeux
de grattage), une licence de débit de boissons de QUATRIEME CATEGORIE, dépositaire de la Régie Autonome des
Transports Parisiens (R.A.T.P.), diffuseur
du PARISIEN
Gérant : M. YABAS Alexandre henk 42
rue victor hugo 95200 SARCELLES
Associé en nom : M. YABAS Pascal 15 rue
monfleury 95200 SARCELLES
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
418809A – LES ECHOS
Par acte SSP du 12/11/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
Immatriculation au RCS de PONTOISE
416450A – LES ECHOS
Dénomination :
SEMAJ
Président : M. BEN ROMDHANE REZGUI OMAR 29 Rue Jules Ferry 95110
SANNOIS
417137A – LES ECHOS
MELINA CAP
413063A – LES ECHOS
Capital : 1000 €
Capital : 500 €
12137652W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 10/01/2019, il a
été constitué une SAS UNIPERSONNELLE présentant les caractéristiques
suivantes :
Dénomination : FELYA
Capital : 10.000 €
Agrément : Les cessions ou transmissions, sous quelque forme que ce soit, des
actions détenues par l’associé unique sont
libres. La cession de titres de capital et de
valeurs mobilières donnant accès au capital à un tiers ou au profit d’un associé
est soumise à l’agrément préalable de la
collectivité des associés statuant à la majorité des voix des associés disposant du
droit de vote.
Droit de vote : chaque action donne droit
à une voix
Siège social : 5, rue du Moulin (95850)
Mareil en France
Durée : 99 ans
Objet social : Organisation d’évènements
privés et professionnels, vente de tous
produits, services et accessoires s’y rapportant, toutes opérations industrielles et
commerciales et généralement toutes
opérations quelconques contribuant à la
réalisation de l’objet social.
Président : Mme Muguet SAHIN demeurant 5, rue du Moulin (95850) Mareil en
France
Immatriculation : RCS PONTOISE
SB HOLDING
Siège social : 8 Allée Des Jardins 95230
SOISY SOUS MONTMORENCY
Durée : 99 ans
415615A – LES ECHOS
415619A – LES ECHOS
412719A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
09/01/2019, il a été constitué une SCI
Dénomination :
416758A – LES ECHOS
415526A – LES ECHOS
12137945W – LE PUBLICATEUR LEGAL
95 • VAL-D'OISE
Les Echos Sociétés
12137918W – LE PUBLICATEUR LEGAL
a cédé à :
La société A.P.A.C.H.., S.A.S. au capital de 10.000 €, siège social 11, rue des
4 vents 92380 GARCHES, 838 886 927
RCS NANTERRE,
Mardi 22 janvier 2019
Par acte SSP du 14/01/2019 il a été constitué une SASU dénommée : FGO INVESTISSEMENTS Siège social : 8 avenue des
bois 95130 FRANCONVILLE LA GARENNE Capital : 2.000 € Objet : La Société a pour objet en France et à l’étranger
les activités de holding, à savoir notamment la gestion de participations et de filiales, ainsi que la participation à la
conduite de la politique desdites participations et filiales, à leur contrôle et, à titre
purement interne au groupe, les prestations de services administratifs, juridiques,
comptables, financières ou immobilières.
Président : GOMES Frédéric 8 avenue
des bois 95130 FRANCONVILLE LA GARENNE Transmission des actions : Actions librement cessibles entre associés
uniquement. Admission aux assemblées
et exercice du droit de vote : Tout Actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de PONTOISE
MOPTI TRANSPORTS
SERVICES
Sigle : MTS
Siège social : 6 rue pierre semard 95190
GOUSSAINVILLE
Capital : 15.000 €
Objet : Transports de marchandises de
moins de 3.5T
Président : M. SOW Mohamed 6 rue
pierre semard 95190 GOUSSAINVILLE
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 22 janvier 2019
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 19
Les Echos Sociétés
418927A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP à Beaumont sur
Oise en date du 08/01/2019, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Forme sociale : Société à responsabilité limitée,
Dénomination sociale : BEAUMONT BATTERIES,
Siège social : 84, rue de Senlis – 95260
Beaumont sur Oise,
Objet social : vente de matériel d’électricité automobile,
Durée de la Société : 99 ans à compter de
la date de l’immatriculation de la Société
au RCS,
MODIFICATIONS
418797B – LES ECHOS
THALYNN
SCI au capital de 2500,00 €
3 CHEMIN DES FROMAGERS, 95500 LE
THILLAY
751081183 RCS Pontoise
Par décision en date du 26/12/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 9 CHEMIN DES FROMAGERS, 95500 LE THILLAY à compter du
26/12/2018. Mention en sera faite au RCS
de Pontoise
Capital social : 5 000 euros,
Gérance : Mme Christine SABIAUX, demeurant 6 B, Avenue Paul Bejot – 95260
Beaumont sur Oise,
Immatriculation de la Société au RCS de
PONTOISE.
419168A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/07/2018 il a été constitué une SARL dénommée : L2K TRANSPORTS Siège social : 8 rue des monts
rouge 95130 FRANCONVILLE LA GARENNE Capital : 3.000 € Objet : Transport
de biens et de marchandises Gérant : M.
TOURE Issouf 8 Rue Des Monts Rouge
95130 FRANCONVILLE LA GARENNE
Co-Gérant : M. MEITE El Hadj 1 Rue
JEAN RENOIR 77200 TORCY Co-Gérant : M. MEITE Youssouf 17 Allée Ange
Jacques Gabriel 94600 CHOISY LE ROI
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
419255A – LES ECHOS
Par acte SSP du 18/12/2018 il a été constitué une Société civile dénommée :
AREVLM Siège social : 1 avenue des flanets 95580 ANDILLY Capital : 100.100 €
Objet : Gestion d’un portefeuille de Valeurs Mobilières Gérant : M. MELKONIAN
Michael 1 Avenue DES FLANETS 95580
ANDILLY Cession des parts sociales :
Cession soumise à l’agrément du gérant
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
419310A – LES ECHOS
Par acte SSP du 28/09/2018, il a été
constitué une SARL ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
KH
Objet social : Transport n’excédent pas
3.5 tonnes et déménagement.
Siège social : 17 avenue du Général De
Gaulle 95310 Saint-Ouen-l’Aumône.
Capital : 2700 €
Durée : 99 ans
Gérance : M. KHBAIZ M’BARK, demeurant 17 avenue du Général De Gaulle,
95310 Saint-Ouen-l’Aumône
Immatriculation au RCS de Pontoise
419317A – LES ECHOS
418812B – LES ECHOS
BOURBON AIR FILTRATION
SASU au capital de 12000,00 €
14 RUE CHARLES GOUNOD, 95280
JOUY LE MOUTIER
844934216 RCS Pontoise
Sigle : BAF
Par décision de L’AGO en date du
09/01/2019 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 52 BIS CHEMIN DE LA PISCINE, BOIS DE NEFLES,
97411 SAINT PAUL à compter du
09/01/2019. La société sera immatriculée
au RCS de Saint Denis et sera radiée du
RCS de Pontoise
418837B – LES ECHOS
ENTREPRISE GOMES
SAS au capital de 80000,00 €
21 RUE VILLENEUVE, 95870 BEZONS
440854230 RCS Pontoise
Par décision en date du 02/11/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 23 RUE VILLENEUVE,
95870 BEZONS à compter du 01/10/2018.
Mention en sera faite au RCS de Pontoise
418889B – LES ECHOS
BERRY
SCI au capital de 100,00 €
33 rue Victor Hugo, 95870 Bezons
528921828 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 24 rue duBerry, 78500 Sartrouville à compter du
01/01/2019. La société sera immatriculée
au RCS de Versailles et sera radiée du
RCS de Pontoise
418943B – LES ECHOS
PIZZA NANO
SASU au capital de 100,00 €
156 Rue Antonin George Belin, 95100
Argenteuil
838418762 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
31/12/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 136 Avenue
Jean Jaures, 95100 Argenteuil à compter
du 01/01/2019.
Autres modifications :
Siège social : 1 rue jean hérard 95440
ECOUEN
Capital : 1.000 €
- il a été pris acte de modifier l’objet social
Objet : Conseils et gestion aux entreprises et particuliers formalités légales
Nouvelle mention : L’achat et la vente de
véhicules d’occasions et de deux-roues
d’occasions, la vente de pièces détachées
d’occasions, la vente d’accessoires destinés aux dites véhicules et deux-roues
d’occasions, la location de véhicules légers et deux-roues sans chauffeurs
JSK CONSULTING
Gérant : M. YALAP Steve 43 Avenue de
la Ruche 95200 SARCELLES
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
- il a été pris acte de changer la dénomination de la société.
419488A – LES ECHOS
Par acte SSP du 18/01/2019, il a été
constitué une SASU ayant les caractéristiques suivantes :
Ainsi, la dénomination sociale de la société est désormais :
DIC AUTO. Mention en sera faite au RCS
de Pontoise
Dénomination :
NIRVANUT TRADING
Objet social : Import, transformation et
conditionnement de produits alimentaires
destinés à l’export, à la vente de gros ou
de détail ( e-commerce pour le détail ).
Siège social : 6 Avenue du Général Leclerc 95390 Saint-Prix.
Capital : 5000 €
Durée : 99 ans
Président : M. HAKIMIPOOR Armand,
demeurant 6 Avenue du Général Leclerc,
95390 Saint-Prix
Admission aux assemblées et droits de
votes : Le droit de vote attaché aux actions de capital est proportionnel à la quotité de capital qu’elles représentent et chaque action donne droit à une voix au
moins.
Clause d’agrément : Les cessions d’actions sont soumises à l’agrément des actionnaires
Immatriculation au RCS de Pontoise
ALLIANCE GUMS &
INDUSTRIES
A.G.I.
Société par actions simplifiée au
capital de 76.240 euros
222, rue Michel Carré
95870 BEZONS
428 889 760 RCS PONTOISE
Le 25 juin 2018, l’associée unique a pris
acte que les mandats de
la société DYNEXPERT, commissaire aux
comptes titulaire,
Monsieur Martin FISCHBACH, commissaire aux comptes suppléant,
sont arrivés à expiration, et a décidé de
nommer en remplacement :
la société KPMG, domiciliée Tour Eqho 2, avenue Gambetta - 92066 PARIS-LA
DEFENSE Cedex, immatriculée sous le
nº 775 726 417 RCS NANTERRE, pour
une durée de six exercices, nommé en
qualité commissaire aux comptes titulaire.
Le 25 juin 2018, l’Associée unique a pris
acte de la démission de Monsieur Eric
BERNOS de son mandat d’Administrateur, et a nommé en remplacement, Monsieur Charles-Antoine DUBOIS, demeurant 2, rue Michel Raillart - 59420
MOUVAUX.
12137653W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SASU MEKNASSI
- il a été pris acte de la nomination de M.
Mahamdou DICKO, demeurant 136 Avenue Jean Jaures 95100 Argenteuil en qualité de nouveau Président, à compter du
01/01/2019 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. Gaetan RAYNAUD,
Président démissionnaire.
Par acte SSP du 16/01/2019 il a été constitué une SARL dénommée :
12137415W – LE PUBLICATEUR LEGAL
419018B – LES ECHOS
ATELIER 95
SARL au capital de 1000,00 €
1 RUE LOUIS ARMAND, 95230 SOISY
SOUS MONTMORENCY
523676229 RCS Pontoise
Par décision en date du 15/10/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 7 ALLEE L’EAU DES COLLINES, 95120 ERMONT à compter du
15/10/2018. Mention en sera faite au RCS
de Pontoise
SASU au capital de 1.000 €
Siège social : 16 Ter rue des Ecoles,
95500 LE THILLAY
820 633 089 RCS PONTOISE
L’AGE du 16/01/2019 a décidé de transférer le siège social de la société 168, avenue Paul Vaillant Couturier, 93120 LA
COURNEUVE, à compter du 16/01/2019.
Radiation au RCS de Pontoise et réimmatriculation au RCS de Bobigny.
crits à un compte ouvert à son nom depuis
cinq jours au moins avant la date de la
réunion. Tout actionnaire peut également
voter par correspondance. Chaque membre de l’assemblée a autant de voix qu’il
possède d’actions, sans limitation. Transmission des actions La cession d’actions
à l’exception de la cession aux actionnaires ou au profit du conjoint, d’un ascendant ou d’un descendant de l’actionnaire
titulaire des actions sont librement négociables. Le président.
412358A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 95 et 75
CHIV HOME SCI au capital de 100 €
Siège social : 48 Boulevard de Magenta
75010 Paris 834432825 RCS Paris. Le
14/12/18 les associés ont décidé de transférer le siège social au 15 BOULEVARD
HENRI POINCARE 95200 SARCELLES.
Radiation au RCS de PARIS. Inscription
au RCS de PONTOISE
412951A – LES ECHOS
SCI GMY. SCI au capital de 1000 Euros.
Siège social : 2 Rue des Mystères de Paris 95400 VILLIERS LE BEL. RCS Nº :
832455158 de PONTOISE. L’AGE du 5
décembre 2018 a décidé de transférer le
siège social au 43 Avenue Jean Jaurès
75019 PARIS à compter du 5 décembre
2018. En conséquence, elle sera immatriculée au RCS de PARIS. Mention sera
faite au RCS de PONTOISE
415518A – LES ECHOS
ILSON BTP
SARL au capital de 5000 €
Siège social : 41 Rue Jean Jaures 93230
ROMAINVILLE
753976026 RCS de BOBIGNY
12137731W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MARY DELOR
SARL au capital de 7.622,45 euros
Siège social : 25 rue de Grétry
95160 MONTMORENCY (Val d’Oise)
335 149 522 RCS PONTOISE
Aux termes d’un PV d’AGE du 01/12/2018,
il résulte que les associés ont décidé à
l’unanimité la transformation de la société
en SAS, sans création d’un être moral
nouveau. Cette transformation a entraîné
la modification des anciennes mentions
devenues caduques qui sont remplacées
par celles-ci-après :
FORME : Société par actions simplifiée.
ADMISSION AUX ASSEMBLEES ET
DROIT DE VOTE : Tout associé a le droit
de participer aux décisions collectives et
aux délibérations personnellement ou par
mandataire, quel que soit le nombre de
ses actions, sur simple justification de son
identité, dès lors que ses titres sont libérés
des versements exigibles et inscrits en
compte à son nom au jour de la décision
collective des associés. AGREMENT :
Toutes les cessions d’actions, à titre onéreux ou gratuit, sont soumises à l’agrément préalable de la collectivité des associés. NOUVEAUX ORGANES DE
DIRECTION : Président : Mme Marie Line
DIGOIN-DANZIN, 25 rue de Grétry, 95160
MONTMORENCY. Dépôt légal au greffe
du tribunal de commerce de PONTOISE.
12137834W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Le 02/01/2019, l’associé de la SARL
AUTOMATISME ET CONCEPTIONS
ELECTRIQUES TECHNIC "A.C.E.
TECHNIC" au capital de 8.000 €, 9 rue Lavoisier 93100 Montreuil, 384 926 572 RCS
BOBIGNY, ayant pour Gérant M. Cyril
MARCHAIS, 41 Bis rue de Paris 95130
Franconville la Garenne, a transféré le
siège au 12-14 rue Philippe Seguin,
95130 Franconville. La société sera donc
immatriculée au RCS Pontoise.
12137750 – LA VIE JUDICIAIRE
AMILOU S.A.R.L. au capital de 5.000 €.
Sise 5 rue Ferrie, ZAC de la Porte de
Vexin, 95300 ENNERY. 803 151 273 RCS
Pontoise.
Aux termes d’une délibération en date
du 26/11/2018 les associés, statuant aux
conditions de quorum et de majorité prévue par l’article L.227-3 du Code de
commerce, a décidé la transformation
de la société en S.A.S. à compter du
même jour, sans création d’un être moral
nouveau et a adopté le texte des statuts
qui régiront désormais la société. L’objet
de la société, sa durée, son siège et sa
dénomination demeurent inchangés.
Le capital de la société reste fixé à
5.000 € divisé en 2 actions de 2.500 € de
valeur nominale chacune, intégralement libérées. La société, précédemment sous
forme de S.A.R.L. a adopté celle de S.A.S.
Sous sa nouvelle forme la Société est administrée par un Président et un DG. Président : Mme Caroline Dominici au
103, rue de Paris, 95310 Saint-Ouen l’Aumône. DG : Mme Christelle TAKACS au
7 clos de Bessancourt, 95550 Bessancourt. Admission aux AG et exercice du
droit de vote : Tout actionnaire a le droit
d’assister au AG et de participer aux délibérations personnellement ou par mandataire, quel que soit le nombre d’actions
qu’il possède, sur simple justification de
son identité, dès lors que ses titres sont
libérés des versements exigibles et ins-
Par AGE du 03/01/2019, il a été décidé de
transférer le siège social au 06 Place
Rude 95400 VILLIERS LE BEL, à compter
du 03/01/2019.
Gérance : MANDES MOREIRA SANCHES 6 Place Rude 95400 VILLIERS LE
BEL
Radiation au RCS de BOBIGNY et immatriculation au RCS de PONTOISE
415576A – LES ECHOS
EKKO PLUS SAS au capital de 50000 €
Siège social : 29/31 Bd De La Muette
95140 GARGES LES GONESSE
817734072 RCS de PONTOISE Par AGE
du 01/01/2019, il a été décidé de transférer le siège social au 24 Parc De La Calarde 95500 GONESSE, à compter du
01/01/2019 Mention au RCS de PONTOISE
415691A – LES ECHOS
G. SERVICES NETTOYAGE SAS au capital de 15000 € Siège social : 1 Avenue
De L’eguillette 95310 ST OUEN L’AUMONE 834640195 RCS de PONTOISE
Par AGE du 14/12/2018, il a été décidé de
nommer nouveau président Mme LARRIERE HIRI PATRICIA demeurant 29 Allee D’arlequin 92000 NANTERRE à
compter du 14/12/2018 en remplacement
de Mme AYA HONORINE WANHY SEDE
DEMISSION Mention au RCS de PONTOISE
- 1º) ACCEPTE LA DEMISSION DE M.
KHELLAT HILEL ET NOMME M. KHELLAT NASSER SIS 12 RUE DE LA TOURELLE 95200 SARCELLES EN QUALITE
DE GERANT. 2º) MODIFIE L’OBJET SOCIAL PAR "VTC"
Mention au RCS de PONTOISE
832 538 474 RCS VERSAILLES
AMAN VOYAGES SARL au capital de
64000 € Siège social : 124 Rue Henri
Barbusse 95100 ARGENTEUIL
775721368 RCS de PONTOISE Par AGE
du 01/12/2018, il a été décidé de nommer
nouveau co-gérant M. YAGOUBI
CHAOUKI demeurant 9 Rue Maldegem
95120 ERMONT à compter du 01/12/2018
Mention au RCS de PONTOISE
- transférer le siège social au 65 rue de
Paris 95220 HERBLAY
417208A – LES ECHOS
E.ZEL SARL au capital de 5000 € Siège
social : 2-4 Place Du Grand Hunier 95000
CERGY 533 333 035 RCS de PONTOISE
Par AGE du 15/11/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 1 Bis Rue De
L’industrie 93000 BOBIGNY, à compter du
15/11/2018 Mention au RCS de PONTOISE
Mention au RCS de PONTOISE
416114A – LES ECHOS
REAL-PROD SARL unipersonnelle au capital de 20000 € Siège social : 26 Rue
Damrèmont 75018 PARIS
18 529362618 RCS de PARIS L’associé
unique en date du 01/01/2019, a décidé
de transférer le siège social au 51 Grande
Rue 95550 BESSANCOURT, à compter
du 02/01/2019 Gérance : BERNARD GUILITE 30 Rue D’andilly BAT B Esc 2 étage
2 Droite 95230 SOISY-SOUS-MONTMORENCY Radiation au RCS de PARIS et
immatriculation au RCS de PONTOISE
416496A – LES ECHOS
MH DRIVER
SARL au capital de 5000 €
Siège social : 12 Rue De La Tourelle
95200 SARCELLES
814467718 RCS de PONTOISE
Par AGE du 09/01/2019, il a été décidé à
compter de ce même jour :
- changer la dénomination sociale pour :
GREEN LION
- nommer Gérant M. KUNA Oleh Lychakivska, 122 app. 10 79000 LVIV
(UKRAINE), en remplacement de M. RASKOVSKYY Illya démissionnaire.
Radiation au RCS de VERSAILLES et immatriculation au RCS de PONTOISE
418637A – LES ECHOS
SAM CAB
SARL au capital de 1000 €
Siège social : 13 allée des Lilas
95110 Sannois
FS MULTIMEDIA SARL au capital de
7500 € Siège social : 61 Rue De Paris
95130 FRANCONVILLE 800364655 RCS
de PONTOISE Par AGE du 14/12/2018, il
a été décidé de nommer nouveau gérant
M. OUANES HICHEM demeurant 69 Avenue Du General De Gaulle 95310 ST
OUEN L’AUMONE à compter du
14/12/2018 en remplacement de M. ATHMANI HAICHEM démissionnaire Mention
au RCS de PONTOISE
790 988 794 RCS de Pontoise
417658A – LES ECHOS
SCI VERLAINE
SCI au capital de 1.524,49 €. Siège social : 38 avenue du Château 95100 ARGENTEUIL. RCS 335 044 400 PONTOISE.
L’AGE du 31/12/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 8 rue
louis Armand, 95600 Eaubonne, à
compter du 31/12/2018.
Mention au RCS de Pontoise
418820A – LES ECHOS
EMIL FREY FRANCE
SASU au capital de 190.750.000 Euros
Siège social : 1 avenue du Fief
PA des Bethunes Saint-Ouen l’Aumône,
BP 9059,
95071 CERGY PONTOISE CEDEX
341 984 839 RCS PONTOISE
L’AGO du 08/01/2019 a nommé co-gérant : Mme BRAUD-MUSSI Murielle, 62 allée des Cormeilles 95110 SANNOIS et
Mme OLIVEAU-MUSSI Nathalie, 27 rue
Martin Fontaine 95100 ARGENTEUIL en
remplacement de M MUSSI Giustino, décédé. L’AGE du 08/01/2019 a décidé de
transférer le siège social au 151 rue Michel Carré 95100 ARGENTEUIL. Mention
au RCS de PONTOISE.
Par décisions du 9 janvier 2019 et à
compter du 1er février 2019, l’associé unique de la société a décidé de changer la
dénomination sociale qui devient : EMIL
FREY HOLDING FRANCE
418161A – LES ECHOS
SAS au capital de 77.749 €
ACM TP, SARL au capital de 9.000 €.
Siège : ESPACE GODARD - RN 370 95500 GONESSE, 809 716 327 RCS
PONTOISE. Par PV des décisions des associés du 22/11/2018, il a été décidé de
transformer la société en SAS sans création d’un être moral nouveau, et de transférer le siège social au 10 rue Gustave Eiffel 95190 Goussainville. Est nommé
Président M. Sezer KABALI, 21 rue CAMELINAT 95190 Goussainville. Par PV
des décisions des associés du
08/11/2018, il a été décidé de nommer
commisssaire aux comptes la société
F.R.A, SARL au capital de 10.000 €, sise
22 bis bld du Général Leclerc 92200
Neuilly sur seine, 479.568.073 RCS Nanterre. RCS PONTOISE
Siège social : 2 RUE DE LA FAUVETTE,
95100 Argenteuil
418417A – LES ECHOS
418551A – LES ECHOS
528668403 RCS de PONTOISE
- étendre l’objet social à : Installation et entretien des fibres optiques
417407A – LES ECHOS
Siège : 11 RUE JEAN RACINE 95400
VILLIERS LE BEL
En date du 01/12/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour : Adjonction
d’activité de transport par véhicule de tourisme
Siège social : 23 avenue de l’Europe
78400 CHATOU
Par décision de l’AGE du 01/12/2018, il a
été décidé de :
SASU au capital de 5.000 €
PURPLE MONEY
AC INGENIERIE
SARL au capital de 1.000 €
416832A – LES ECHOS
GLUCK AUTOMOBILE SOLUTIONS,
SARL au capital de 1.000 €. Siège : 1 Rue
Pasteur 95150 TAVERNY, 842 110 173
RCS PONTOISE. L’AGE du 29/12/2018 a
décidé d’étendre l’objet social à : le négoce de tous produits, marchandises et
matériels destinés au secteur du BTP et
des travaux Publics. Modification au RCS
de PONTOISE.
415869A – LES ECHOS
418590A – LES ECHOS
Modification au RCS de PONTOISE
418956A – LES ECHOS
ETS PEUCH FILS
562 118 794 RCS de Pontoise
l’associé unique du 20/12/2018 a nommé
à compter du même jour en qualité de
Commissaire Aux Comptes Titulaire :
AXION AUDIT, SAS au capital de 1.000
euros, ayant son siège social 71 AVENUE
GAMBETTA, 75020 Paris, 818 693 103
RCS de Paris, en remplacement de M.
DURAND BERNARD.
Modification du RCS de Pontoise
418969A – LES ECHOS
SCM CABINET MEDICAL LES MARONNIERS, SCM au capital de 1524.49 euros,
Allée de la gare IMM ISBA 95570 Bouffemont. RCS Pontoise 318733169. Suite
A.G.E du 05-12-2018 et à compter du
31-12-2018 : La dénomination devient :
SCM DR TIRVEILLIOT ET MARTINOVICI. Démission gérant : M. LERICHE Philippe Jacques. Nomination nouveau gérant : Mme Veronique TIRVEILLIOT, 40
rue de la boulangerie 93200 St Denis. Statuts mis à jour. Formalités au RCS de Pontoise.
418985A – LES ECHOS
WEELEV LOCATION
SAS au capital de 4.000 €
Siège social : 90 Boulevard Anatole
France, 93200 Saint-Denis
824 575 393 RCS de Bobigny
L’AGE du 30/11/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 4-6 rue
des Chauffours, CS 70006 95095 CERGY
CEDEX, 95000 Cergy, à compter du
30/11/2018.
- Nommer en qualité de Président M.
CHETTAR Mohammed, demeurant 5 rue
Jehan de Brie, 77000 Melun, en remplacement de M. BOURABHA Abdelghani.
SCM CABINET MEDICAL LES
MARONNIERS
SCM CABINET MEDICAL LES MARONNIERS, SCM au capital de 1524.49 euros,
Allée de la gare IMM ISBA 95570 Bouffemont. RCS Pontoise 318733169. Suite
A.G.E du 05-12-2018 et à compter du
31-12-2018 : La dénomination devient :
SCM DR TIRVEILLIOT ET MARTINOVICI. Démission gérant : M. LERICHE
Philippe Jacques. Nomination nouveau
gérant : Mme Veronique TIRVEILLIOT,
40 rue de la boulangerie 93200 St Denis.
Statuts mis à jour. Formalités au RCS de
Pontoise.
Radiation au RCS de Bobigny et réimmatriculation au RCS de Pontoise.
418586A – LES ECHOS
ROYAL DECO RENOV SARL au capital
de 8.000 € Siège : BATIMENT 4 62
SQUARE DE LA GARENNE 95500 GONESSE 810943241 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 10/10/2018, il a
été décidé de : - transférer le siège social
au 103 BD MACDONALD 75019 PARIS.
- nommer Gérant Mme DEFRONZO Ivana
2 rue vasso 93230 ROMAINVILLE en remplacement de M. DAWIDAR MOHAMED
démissionnaire Radiation au RCS de
PONTOISE et ré-immatriculation au RCS
de PARIS
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
20 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
419154A – LES ECHOS
SOCIETE EQUIPEMENT ET SERVICES
S.E.S. -SARL au capital de 102.000 € - 11,
Chemin des Glirettes - 95500 LE THILLAY
- RCS de Pontoise 433 081 791
Objet : L’étude, le conseil, la location, le
montage et la vente de tous matériels de
bâtiments ; la prise en location gérance de
tout fonds, la participation de la société à
toutes entreprises ou sociétés crées ou à
créer se rapportant à l’objet social, notamment par création de sociétés nouvelles,
apports, fusions, alliances ou groupements. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation. Gérant : M. IDE Rasit demeurant à GONESSE (95500), 21 Rue
des Voliges. L’AGE du 31 décembre 2018
décide à compter du 31/12/2018 de transférer le siège social au 11, Chemin des
Glirettes - 95500 LE THILLAY, de prendre
pour nouvelle dénomination : SOCIETE
EQUIPEMENT ET SERVICES et pour
nouveau sigle : S.E.S. Le dépôt légal sera
effectué au RCS de PONTOISE. Le gérant.
419270A – LES ECHOS
MAGELEC
SAS au capital de 12.500 €
Siège social : 220, Rue Michel CARRE
95870 BEZONS
844 557 751 R.C.S. PONTOISE
Par décisions en date du 21/12/2018, l’associé unique a augmenté le capital social
en numéraire d’un montant de 2.010 €
pour le porter de 10.000 € à 12.010 € par
l’émission de 2 010 actions nouvelles et a
modifié les articles 6 et 7 des statuts.
Par décisions unanimes en date du
31/12/2018, les associés ont augmenté le
capital social corrélativement à l’apport en
nature d’un montant de 490 € pour le porter de 12.010 € à 12.500 € par voie de
création de 490 actions nouvelles et ont
modifié les articles 6 et 7 des statuts.
Pour avis
419346A – LES ECHOS
D.I.P TRANSPORT
SASU au capital de 1500 €
Siège social : 21, Boulevard Poniatowski
75012 Paris
823 497 235 RCS de Paris
En date du 15/01/2019, l’associé unique a
décidé de transférer le siège social de la
société 59, rue Alfred Labrière, 95100 Argenteuil, à compter du 15/01/2019. Président : M. ROJBI Hatem, demeurant 59,
rue Alfred Labrière, 95100 Argenteuil.
Radiation au RCS de Paris et réimmatriculation au RCS de Pontoise
419359A – LES ECHOS
DIGITAL PERSPECTIVE
SARL au capital de 110.542,50 €
Siège : 35 BOULEVARD DE LA MUETTE
95140 GARGES LES GONESSE
444733828 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 01/11/2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
35 Boulevard FOCH 93800 EPINAY SUR
SEINE. Radiation au RCS de PONTOISE
et ré-immatriculation au RCS de BOBIGNY
Aux termes d’une délibération en date du
28/12/2018, l’Assemblée Générale Extraordinaire des associés, statuant dans
les conditions prévues par l’article L. 227-3
du Code de commerce, a décidé la transformation de la Société en société par actions simplifiée à compter du même jour,
sans création d’un être moral nouveau et
a adopté le texte des statuts qui régiront
désormais la Société.
La dénomination de la Société, son objet,
son siège, sa durée et les dates d’ouverture et de clôture de son exercice social
demeurent inchangées.
Le capital social reste fixé à la somme de
9 146,94 Euros.
ADMISSION AUX ASSEMBLÉES ET
DROIT DE VOTE : Tout associé peut participer aux assemblées sur justification de
son identité et de l’inscription en compte
de ses actions.
Chaque associé a autant de voix qu’il possède ou représente d’actions.
TRANSMISSION DES ACTIONS : La
cession d’actions au profit d’associés ou
de tiers doit être autorisée par la Société.
Monsieur Dominique AUVRAY gérant, a
cessé ses fonctions du fait de la transformation de la Société.
Sous sa nouvelle forme de société par actions simplifiée, la Société est dirigée par :
PRESIDENT DE LA SOCIÉTÉ : Monsieur
Dominique AUVRAY demeurant 13 rue de
l’Amiral - 95 000 CERGY
DIRECTEUR GÉNÉRAL : Monsieur Camille RAYMOND demeurant 9 rue du pont
Saint Côme – 78250 MEULAN.
SAS au capital de 10 000 €
97 Boulevard Maurice Berteaux 95110
SANNOIS
818 007 528 RCS Pontoise
Le 02/01/2019 l’associé unique a transféré le siège social au 9 rue de l’Eglise
93800 EPINAY SUR SEINE.
Radiation au RCS de Pontoise, immatriculation au RCS de Bobigny.
LES CHENES BJ
SCI en liquidation au capital de 1.000 €
Siège social :
28 bis rue des Vallées
95450 SERAINCOURT
512 933 557 RCS PONTOISE
Siège de liquidation :
chez FEUGAS AVOCATS
29 rue de Lorraine
78200 Mantes La Jolie
Aux termes de l’Assemblée Générale Ordinaire du 21/12/2018, les associés ont
approuvé les comptes de liquidation,
donné quitus au liquidateur de sa gestion,prononcé la clôture de liquidation de
la Société. Les comptes de liquidation sont
déposés au greffe du tribunal de
commerce de Pontoise.
412381A – LES ECHOS
BTISSAMA, SOURIRE ORIENTAL, EURL
au capital de 10000 €. Siège social : 4 villa
de l’eglantine 95280 Jouy-le-moutier.
493686547 RCS PONTOISE. Le
30/11/18, l’associé unique a approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PONTOISE.
412661A – LES ECHOS
STARTR. SAS au capital de 250 €. Siège
social : 8 crs des merveilles 95800 cergy.
812 342 285 RCS Pontoise. Le
19/11/2018, l’AGE a approuvé les
comptes de liquidation, a donné quitus au
liquidateur et a constaté la clôture des
opérations de liquidation, à compter du
19/11/2018. Radiation au RCS de pontoise.
413058A – LES ECHOS
KISS & SHARK, EURL au capital de
1000 €. Siège social : 30 ter r jean bart
95240 Cormeilles-en-parisis. 809858384
RCS Pontoise. Le 31/10/18, l’associé unique a approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations
de liquidation. Radiation au RCS de Pontoise.
SEN TRANSPORTE
SARL au capital de 4000 €
Siège social : 238 ROUTE D’ENGHIEN
95100 ARGENTEUIL
Société à responsabilité limitée
transformée en société par actions
simplifiée
Au capital de 9 146,94 Euros
Siège social : 62 rue des Pincevents
95610 ERAGNY
RCS PONTOISE B 411 996 069
Le 17.12.2018, l’AGO de la ’SCI PAVELA’,
société en liquidation au capital de
380000 €, dont le siège social et de liquidation est à SAINT-OUEN-L’AUMONE
(Val-d’Oise) 3 rue Louis Delage, a approuvé le compte définitif de liquidation,
déchargé M. Pierre JALLU-BERTHIER,
demeurant à SAINT-OUEN-L’AUMONE
(Val-d’Oise) 3 et 5 rue Louis Delage, de
son mandat de liquidateur, donné à ce
dernier quitus de sa gestion et constaté la
clôture de la liquidation à compter du
même jour. Les comptes de liquidation seront déposés au greffe du Tribunal de
commerce de SAINT-OUEN-L’AUMONE,
en annexe au RCS.
SARL au capital de 7500 €
Siège social : 101 Ter Rue De Paris
95720 LE MESNIL AUBRY
812 270 882 RCS de PONTOISE
Par AGE du 31/05/2018, il a été décidé la
dissolution anticipée de ladite société à
compter du 31/05/2018. M. MARDESSON
Philippe 101 Ter Rue De Paris 95720 LE
MESNIL AUBRY a été nommé liquidateur.
Le siège de liquidation a été fixé au siège
social, adresse à laquelle toute correspondance devra être envoyée, et, actes et documents relatifs à la liquidation devront
être notifiés.
Mention au RCS de PONTOISE
416848A – LES ECHOS
PIZZA RAPIDO SARL au capital de
1.000 € Siège social : 21 Bis avenue
Foch 95240 CORMEILLES EN PARISIS
RCS PONTOISE 799 782 719 L’AGE du
30/12/2018 à décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
30/12/2018, a été nommé Liquidateur Mr
AIT KHELIFA Salim, demeurant 3 Chemin
des Cordelets 95240 Cormeilles en Parisis. Le siège de la liquidation a été fixé au
21 Bis avenue Foch 95240 CORMEILLES
EN PARISIS Mention sera faite au RCS
de PONTOISE
416986A – LES ECHOS
FLO LAVAGE
Siège social 17 RUE RENE CASSIN
95220 HERBLAY
S.C.I. FLEURY/ORLEANS
SOCIETE DE L’AMIRAL DE
CHELLES
BAGAGE-AUTO-RETRO
12137807W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.C.I. FLEURY/ORLEANS, SCI au capital
de 50000 euros, 8 Rue Du Ponceau 95000
Cergy. RCS Pontoise 443351259. A
compter A.G.E du 22-08-2018 : Transfert
du siège social à : 102 Boulevard De Sebastopol, 75003 Paris. Formalités au RCS
de Paris.
419433A – LES ECHOS
418584A – LES ECHOS
SASU au capital de 500 €
416448A – LES ECHOS
419377A – LES ECHOS
416533A – LES ECHOS
DISSOLUTIONS
419371A – LES ECHOS
SASU HITA
Mardi 22 janvier 2019
RCS PONTOISE 529 353 211
L’AGE du 12/12/2018 à décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
12/12/2018, a été nommé Liquidateur Mr
GONZALEZ MORALES Milton Adrian, demeurant 12 avenue Dode de La Brunerie
75016 PARIS. Le siège de la liquidation a
été fixé au 238 ROUTE D’ENGHIEN
95100 ARGENTEUIL.
Mention sera faite au RCS de PONTOISE
RCS PONTOISE 800 069 627
L’AGE du 30/12/2018 à décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
30/12/2018, a été nommé Liquidateur Mr
AIT KHELIFA Salim, demeurant 3 Chemin
des Cordelets 95240 Cormeilles en Parisis. Le siège de la liquidation a été fixé au
17 RUE RENE CASSIN 95220 HERBLAY.
Mention sera faite au RCS de PONTOISE
417037A – LES ECHOS
MADINA AUTOMOBILES
418999A – LES ECHOS
ZAIQASARL au capital de 1000 €Siège
social :13 AVENUE DES ENTREPRENEURS95400 Villiers-le-Bel815 185 665
RCS de PontoiseL’AGE du 02/11/2018 a
décidé la dissolution de la société et sa
mise en liquidation amiable à compter du
même jour, nommé en qualité de liquidateur Mme Bilal Sahar, demeurant 33 Rue
du Bel-Air, 93240 Stains et fixé le siège
de liquidation au siège social.L’AGO du
02/11/2018 a approuvé les comptes de liquidation, donné quitus au liquidateur et
l’a déchargé de son mandat et constaté la
clôture des opérations de liquidation à
compter du même jour.Les comptes de
clôture seront déposés au greffe du tribunal de commerce de Pontoise.Radiation
du RCS de Pontoise
419445A – LES ECHOS
811158237 RCS de PONTOISE
Aux termes de l’assemblée générale en
date du 31/12/2017 les associés ont approuvé les comptes définitifs de liquidation
et constaté la clôture de la liquidation à
compter du 31/12/2017.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de PONTOISE.
417201A – LES ECHOS
JBR CONSEIL
Sas au capital de 2.000 €
Siège social : 32 rue de la Libération,
95640 Marines
825 099 997 RCS PONTOISE
L’AGE du 30/11/2018 a décidé la dissolution anticipée de la Société, a fixé le siège
de la liquidation au siège social et a
nommé en qualité de liquidateur Mme Josyane BLANQUET, 32 rue de la Libération, 95640 MARINES
Mention en sera faite au RCS de Pontoise
417214A – LES ECHOS
BAGAGE-AUTO-RETRO SARL au capital
de 7500 € Siège social : 101 Ter Rue De
Paris 95720 LE MESNIL AUBRY
812 270 882 RCS de PONTOISE Par
AGO du 31/05/2018, il a été approuvé les
comptes définitifs de liquidation, donné
quitus au liquidateur M. MARDESSON
Philippe 101 Ter Rue De Paris 95720 LE
MESNIL AUBRY pour sa gestion, l’a déchargé de son mandat et constaté la clôture définitive de la liquidation à compter
du 31/05/2018 Radiation du RCS de PONTOISE
418574A – LES ECHOS
L’AGE du 30/11/2018 de la SCI PAVELA
au capital de 380.000 € sise à SAINTOUEN-L’AUMONE (Val-d’Oise) 3 rue
Louis Delage, nº 521 469 494 RCS PONTOISE, a décidé la dissolution anticipée
de la Société à compter du 30/11/2018 et
sa mise en liquidation amiable sous le régime conventionnel dans les conditions
prévues par les statuts et les délibérations
de ladite assemblée.
Elle a nommé comme liquidateur M.
Pierre JALLU-BERTHIER demeurant à
SAINT-OUEN-L’AUMONE (Val-d’Oise)
3 et 5 rue Louis Delage, pour toute la durée de la liquidation, avec les pouvoirs les
plus étendus tels que déterminés par la
loi. Le siège de la liquidation est fixé à
SAINT-OUEN-L’AUMONE (Val-d’Oise)
3 rue Louis Delage. Les actes et pièces
relatifs à la liquidation seront déposés au
Greffe du Tribunal de commerce de PONTOISE en annexe au Registre du
Commerce et des Sociétés.
AVIS DE TRANSFORMATION
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Mention sera faite au registre du
commerce et des sociétés de Pontoise.
DIVERS
419206B – LES ECHOS
Additif à l’annonce parue dans Les Echos
(Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire),
le 08/11/2018, concernant la société CLOVER, lire Mme Fanny LEYGNAC-LAFITTE, née ULRICH, 76 rue des Bas Rogers, 92800 Puteaux, a remplacé
M Francis KLEIN (95450 Avernes) démissionnaire de la fonction Direction Générale. L’objet social complété : en France et
à l’étranger, Conseil en gestion d’entreprise sur réflexion et mise en place de tout
ou partie de leur stratégie de Talent Management (identification, développement,
fidélisation des collaborateurs clés),
Conseil en gestion de carrière auprès de
personnes en quête de voie, identification
de leurs valeurs et secteurs d’épanouissement, recherche d’entreprises correspondantes et placement le cas échéant.
418845A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
09/01/2019, concernant la société ERNEST DISTRIBUTION, il y avait lieu de
lire : Transfert de siège au 1/3 avenue du
bosquet 95560 BAILLET EN FRANCE le
01/12/2018 au lieu du 20/11/2018
SAS au capital de 1.000 €
Siège social : 12 rue Gutenberg
95420 MAGNY-EN-VEXIN
801 266 396 RCS Pontoise
L’AGE du 12/11/2018 a décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
12/11/2018 et sa mise en liquidation amiable. M. Guillaume LEMULLIER demeurant
14 rue Maurice Utrillo 27140 Gisors a été
nommé en qualité de liquidateur et le
siège de liquidation a été fixé au siège social.
Modification au RCS de Pontoise
419457A – LES ECHOS
BODYFITNESS JCL
SAS en liquidation
au capital de 1.000 €
Siège de dissolution : 12 rue Gutenberg
95420 MAGNY-EN-VEXIN
801 266 396 RCS Pontoise
L’AGO du 12/11/2018 a approuvé les
comptes définitifs de liquidation, donné
quitus au liquidateur, le décharger de son
mandat et prononcé la clôture de liquidation au 12/11/2018.
Radiation du RCS de Pontoise
APPORT
12137729W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NOVAIR GAZ INDUSTRIELS
FRANCE
SAS au capital de 50.000 €
Siège social :
139, rue de la Belle Etoile
95700 ROISSY EN FRANCE
834 389 496 RCS PONTOISE
Société bénéficiaire
NOVAIR
SAS au capital de 1.130.528 €
Siège social :
139, rue de la Belle Etoile
95700 ROISSY EN FRANCE
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
417600A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/12/2018, enregistré
auprès du SIE de ERMONT,
le 04/01/2018, Bordereau
no 201900000272, Case
no 9504P61 2019 A 00011,
M. Martial YOU, 3 ruelle sous la solitude
95390 SAINT-PRIX, a cédé à : RED LAZULI, SAS au capital de 500 €, sise 13 rue
de Laborde 75008 PARIS, 844 244 889
RCS de PARIS, un fonds de
commerce de Conseil en relations publiques et communication, sis et exploité : 3
ruelle sous la solitude, 95390 SAINTPRIX, comprenant La clientèle, moyennant le prix de 50.000 €. La date d’entrée
en jouissance est fixée au 27/12/2018. Les
oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publicités légales à l’adresse du fonds
cédé.
UNIQUE GÉRANCE
- le total du passif pris en charge s’établit à : 345.544,25 €
- l’actif net apporté est donc de :
962.144,24 €
En rémunération de l’apport partiel d’actif,
la société NOVAIR GAZ INDUSTRIELS
FRANCE a augmenté son capital social
d’une somme de 962.000 € pour le porter
à 1.012.000 €, au moyen de la création de
962.000 actions nouvelles, d’une valeur
nominale de 1 € chacune, entièrement libérées et attribuées à la société NOVAIR.
415581A – LES ECHOS
La location gérance du fonds de
commerce de autorisation de stationnement nº 3363 sis et exploité au 2 Rue José
Garcia 95140 GARGES LES GONESSE
confiée par acte ssp en date du
02/01/2018 par M. DANGER Boujoli, demeurant 28 Avenue Des Bleuets 95500
GONESSE RCS PONTOISE à M. MORTEY Yaovi Honoré 28 Avenue Des
Bleuets 95500 GONESSE RCS PONTOISE, a pris fin le 31/12/2018 par sa résiliation par acte ssp en date du
05/01/2019.
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12137536 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de GERCY-PONTOISE en date du 15/09/2017 le Directeur
de la DNID, Les Ellipses, 3 avenue du chemin de Presles, 94417 Saint-Maurice cedex, a été nommé curateur de la succession vacante de Mme CASCARINO
Paulette décédée le 26/06/2015 à Villiersle-Bel (95). Réf. 9938036414/GDE. Les
créanciers doivent déclarer leur créance
par lettre recommandée avec AR.
12137537 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de CERGY-PONTOISE en date du 06/11/2018 le Directeur
de la DNID, Les Ellipses, 3 avenue du chemin de Presles, 94417 Saint-Maurice cedex, a été nommé curateur de la succession vacante de Mme ZADI Ange
décédée le 08/10/2017 à Osny (95). Réf.
9938037600/GSI/PV. Les créanciers doivent déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
Par décision du TGI de CERGY-PONTOISE en date du 30/10/2018 le Directeur
de la DNID, Les Ellipses, 3 avenue du chemin de Presles, 94417 Saint-Maurice cedex, a été nommé curateur de la succession vacante de M. BOUQUET Jean
décédé le 08/03/2018 à Eaubonne (95).
Réf. 9938037588/GSI/SC. Les créanciers
doivent déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
la société SUPREME DELICE SARL, au
capital de 1000 €, immatriculée au RCS
de PONTOISE sous le numéro
810300491, domiciliée 10 B RUE DE GENERAL DE GAULLE 95480 PIERRELAYE représentée par Lahoucine
HSSAINE,
a donné en location gérance à
la société ATF SASU, au capital de
1000 €, immatriculée au RCS de PONTOISE sous le numéro en cours, domiciliée 10 B RUE DE GENERAL DE GAULLE
95480 PIERRELAYE représentée par AIT
TAIFAUR Lahcen,
un fonds de commerce de
Le contrat est renouvelable par tacite reconduction d’une période de 12 mois
- l’actif total apporté s’élève à :
1.307.688,58 €
CESSATIONS DE
GARANTIE
12137544 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Société apporteuse
Il résulte que l’apport par la société NOVAIR à la société NOVAIR GAZ INDUSTRIELS FRANCE de sa branche complète
et autonome d’activité de location de matériel industriel est devenu définitif, selon
les modalités suivantes :
AVIS DIVERS
419391B – LES ECHOS
Réalisation de l’apport partiel d’actif
placé sous le régime des scissions
Aux termes du traité d’apport partiel d’actif
sous seing privé en date du 23/11/2018 et
des décisions unanimes des associés de
la société NOVAIR et des décisions unanimes des associés de la société NOVAIR
GAZ INDUSTRIELS FRANCE, en date du
31/12/2018 :
Suivant acte ssp en date du 26/01/2019
La société GAT, SAS au capital de
643273 €, RCS 552 017 402 CRETEIL 44
Av Gnl De Gaulle 94240 L’HAY LES ROSES, représentée par M.JACOPIN a
donné en location gérance à M. FERREIRA Joao Paulo 23 Rue De La Marseillaise 95100 ARGENTEUIL RCS , un fonds
de commerce de Licence Taxi nº15399 sis
et exploité au 23 Rue De La Marseillaise
95100 ARGENTEUIL, pour une durée allant du 01/01/2019 au 31/12/2019 renouvelable par tacite reconduction
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 24/12/2018 enregistré le
14/01/2019 au SPFE de VANVES,
restauration rapide, pizzeria, sandwicherie situé 10 B RUE DE GENERAL DE
GAULLE, 95480 PIERRELAYE, à
compter du 01/02/2019 jusqu’au
31/01/2020
311 275 481 RCS PONTOISE
415808A – LES ECHOS
DIVERS
BODYFITNESS JCL
SARL au capital de 8.000 €
Siège : 106 BOULEVARD MAURICE
BERTEAUX 95110 SANNOIS
La différence entre la valeur des biens apportés et l’augmentation du capital de la
société bénéficiaire, soit une prime d’apport de 144 € a été inscrite à un compte
"prime d’apport".
Les Echos Sociétés
Pour unique insertion
412286A – LES ECHOS
suivant acte ssp en date du 02/01/2018
M.Pantalacci jean baptiste demeurant au
104 boulevard maurice berteaux 95110
sannois a donné à titre de location gérance à monsieur Toumi Djamel demeurant 12 allée des fauvettes Chatenay Malabry 92290 son fonds de comerce de
transports de voyageurs par taxis exploité
sis 104 boulvard maurice berteaux 95110
sannois du 02/01/2018 au 30/07/2029.
12137521W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Mme POLICARPO ELODIE, demeurant
3, rue du Petit Noyer, 95470 FOSSES,
agissant au nom de son enfant mineur
Mme MARQU ES Elé anah , née le
10/02/2017 à Stains (93240), dépose une
requête auprès du Garde des Sceaux afin
qu’elle s’appelle à l’avenir : POLICARPO
MARQUES.
12137870 – LA VIE JUDICIAIRE
Par testament olographe en date du
29/7/1978, Mme Paulette Mélanie Legrand, née Demarle, à avenue Gaston de
Levis 95300 Ennery, veuve de M. Jacques
Gabriel Legrand, née le 2/6/1930 à Margny les Compiegne (Oise) et décédée le
8/5/2018 à Ennery (Val d’Oise), a institué
une légataire universelle. Ce testament a
été déposé au rang des minutes de Me
Thibault Bernard, Notaire, 4, rue des Minimes 60200 Compiegne, suivant PV en
date du 15/1/2019, dont une copie authentique a été reçue par le TGI de Cergy Pontoise (95). Les oppositions sont à former
en l’étude de Me Frédéric Petit, Notaire,
2, rue de Paris, 95150 Taverny, chargé du
règlement de la succession.
419472A – LES ECHOS
M. MARTIN-LEFEBVRE Arnaud 12 rue de
l’abbaye 95000 CERGY né le 01/03/1999
à Nogent-sur-Marne France, dépose une
requête auprés du Garde des Sceaux à
l’effet de substituer à son nom patronymique actuel devenant ainsi MARTIN
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
26
Размер файла
10 184 Кб
Теги
Les Echos
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа