close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L’Auto-Journal N°1025 Du 17 au 30 Janvier 2019-compressed

код для вставкиСкачать
Tous les plaisirs de l’automobile
Du 17 au 30 janvier 2019
N°1025
projets secrets
2019-2020
25 NOUVEAUTÉS
POUR
ÉCONOMISER !
E
D
I
R
B
Y
H
,
L
E
S
E
I
D
,
E
C
N
ELSeSsE n o u v e l l e s s o l u t i o n s
r
e
s
n
e
p
é
d
s
n
i
o
pour m
dossier essais
comparatif
L’AUDI A6 FACE
À SES RIVALES
La dernière arrivée
a-t-elle toujours raison ?
enquête
ETLaSImarque
FIAT DISPARAISSAIT
?
italienne semble
délaissée au sein de son propre
groupe. Au point d’être
condamnée?
M 01117 - 1025 - F: 3,90 E
BEL : 4 € - ESP : 4 € - GR : 4 € - DOM S : 4 € - DOM A : 5 € - ITA : 4 € - LUX : 4 € - PORT CONT : 4 €
CAN : 6 $CAN - MAR : 45 DH - TOM S : 600 CFP - TOM A : 1000 CFP - CH : 6 FS - TUN : 8 DTU
QUE VALENT
VRAIMENT LES
NOUVEAUX MOTEURS
ESSENCE ?
10 MATCHS
POUR JUGER !
NOUVELLE BMW X5.
ÉGALEMENT DISPONIBLE* EN VERSION HYBRIDE RECHARGEABLE.
• Record d’autonomie en 100% électrique pour un hybride : 80 km.
• Un moteur essence 6 cylindres en ligne BMW TwinPower Turbo et un moteur électrique
BMW eDrive pour une puissance cumulée de 394 ch.
• Des émissions de CO2 de 49 g/km seulement.
POUR PLUS D’INFORMATIONS ET PRÉ-COMMANDER LA NOUVELLE
BMW X5 HYBRIDE RECHARGEABLE DÈS MAINTENANT, SCANNEZ
CE QR CODE OU RENDEZ-VOUS SUR www.BMW.fr/bethefirst-x5phev
* Premières livraisons prévues au second semestre 2019.
Consommations en cycle mixte de la Nouvelle BMW X5 : 2,1 à 8,9 l/100 km. Émissions de CO2 : 49 à 204 g/km selon la norme européenne NEDC corrélée.
BMW France, S.A. au capital de 2 805 000 € - 722 000 965 RCS Versailles - 3 avenue Ampère, 78180 Montigny-le-Bretonneux.
Le plaisir
de conduire
TOYOTA FRANCE – 20, bd de la République, 92420 Vaucresson – SAS au capital de 2 123 127 € – RCS Nanterre B 712 034 040.
Félicitations
à l’équipe
TOYOTA GAZOO Racing
Vainqueur
du Championnat
du Monde des Rallyes
Constructeurs FIA 2018
*
repousser les limites pour le meilleur.
N
o
Du 17 au 30 janvier 2019
1025
Mercedes-AMG GT
Coupé 4 portes 63 S / P. 32
Les nouvelles solutions pour moins dépenser/P. 12
Sommaire
Le musée Alfa Romeo / P. 74
Découvrir
12 Les nouvelles solutions
pour moins dépenser
Électriques : Citroën e-C4 III, Peugeot
e-2008 et e-208, DS 3 Crossback E-Tense…
Hybrides : Peugeot 3008 Hybrid4 et 508
Hybrid, Renault Clio e-tech, Toyota Corolla…
Thermiques : Mazda3, Seat Leon 1.5 TGI Evo
PAULO MARIA / DPPI
Comprendre
28 Et si Fiat disparaissait ?
Conduire
32 Mercedes-AMG GT Coupé 63 S 639 ch
39 Que valent vraiment
les nouveaux moteurs essence ?
50 Ford Edge 2.0 EcoBlue 238 ch
52 Lexus ES 300h 218 ch F-Sport Executive
56 L’Audi A6 40 TDI 204 ch face à ses rivales
66 Skoda Kodiaq RS 2.0 TDI 240 ch
70 Les Experts : Volvo V60 D3 150 ch
73 Dernier essai : BMW Série 6
Ogier vs Loeb au Monte-Carlo / P. 80
Que valent vraiment
les nouveaux moteurs essence ? / P. 39
Vibrer
74 Le musée Alfa Romeo
80 Rallye : Ogier vs Loeb au Monte-Carlo
82 Rétro : Citroën BX 4x4
Partager
86 La vie de vos autos
87 Le chef des essais vous répond
S’offrir
88 Configurateur : Jaguar E-Pace
92 Occasion : Fiat 500L
95 Prix du neuf
Le tarif des voitures neuves
102 Les professionnels s’affichent
Les petites annonces
MESURES Auto-Journal SUR CIRCUIT D'ESSAIS
Nos deux techniciens mesurent chaque
année, sur le circuit de Montlhéry, les vraies
performances de plus de 450 modèles :
consommations, reprises, accélérations…
Skoda Kodiaq RS 2.0 TDI / P. 66
Une partie de la diffusion France métropolitaine est vendue en pack avec
Sport Auto n° 684.
L’Audi A6 40 TDI face à ses rivales / P. 56
Lexus ES 300h F-Sport Executive / P. 52
ÉLECTRIQUE & TELLEMENT PLUS
4 roues motrices
Électrique jusqu’à 135 km/h**
Autonomie électrique : 45 km***
Émissions de CO2 : 46 g/km***
Capacité de traction : 1,5 tonne
MITSUBISHI
À PARTIR DE
299 € /MOIS
(1)
LLD sur 49 mois et 40 000 km | 1er loyer majoré de 8 000 €
*Dépassez vos ambitions.**Sur circuit uniquement.***Selon normes WLTP. (1) Exemple de Location Longue Durée (LLD) de 49 mois et 40 000 km pour le financement
d’un MITSUBISHI OUTLANDER PHEV Business. 1er loyer majoré de 8 000 € TTC, suivi de 48 loyers mensuels de 299 € TTC. Modèle présenté : financement d’un Mitsubishi
Outlander Hybride Rechargeable Instyle (peinture métallisée incluse). 1er loyer majoré de 8 000 € TTC suivi de 48 loyers mensuels de 479 € TTC.
Exemples hors assurances et prestations facultatives. Offres réservées aux particuliers valables pour tout achat d’un MITSUBISHI OUTLANDER PHEV
neuf commandé entre le 01/01/2019 et le 31/03/2019 chez tous les distributeurs participants. Sous réserve d’acceptation par PRIORIS, SAS au capital
de 15 500 000 €, 69 avenue de Flandre 59700 Marcq-en-Baroeul, SIREN 489 581 769 - RCS Lille Métropole. Garantie et assistance Mitsubishi Motors :
5 ans ou 100 000 km, au 1er des 2 termes échu, selon conditions générales de vente. Tarifs Mitsubishi Motors maximums autorisés en vigueur en
France métropolitaine au 02/01/18. M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SAS au capital de 10 000 000 € - RCS PONTOISE n° 428 635 056 - 1 avenue
du Fief 95067 Cergy-Pontoise Cedex.
Valeurs WLTP selon règlements (EC) 715/2007 et (EU) 2017/1347
Consommation normalisée Outlander Hybride Rechargeable (l/100 km) : 2,0
Émissions CO2 (g/km) : 46
Retrouvez-nous sur Facebook et Instagram
w w w . m i t s u b i s h i - m o t o r s .f r
ÉDITO
ABONNEZ-VOUS !
CLÉMENT CHOULOT
Retrouvez toutes nos
offres p.38 et sur
www.kiosquemag.com
PUISSANCE
QUATRE…
Tandis qu’au CES de Las Vegas,
puces et calculateurs s’affolent en
tous sens, revenons un peu sur terre.
Le changement de norme pour
la mesure des émissions n’a pas
seulement chamboulé le marché. Il
a aussi mis le doigt sur un fait que
nous, à L’Auto-Journal, avions relevé
depuis longtemps : le downsizing,
cette réduction de la taille des
moteurs à puissance équivalente,
n’est pas la solution miracle pour
la consommation. Jetez un œil à
notre dossier Essais sur les nouvelles
motorisations. Les consommations
réelles des 3 cylindres, telles
que mesurées par nos soins, ne sont pas obligatoirement
extraordinaires. Quelques entêtés s’amusent même à faire
mieux avec un 4 cylindres atmosphérique de relativement
forte cylindrée. Interrogés sur le sujet du downsizing, des
ingénieurs de chez Toyota m’ont gentiment ri au nez : “Cela
ne marche que pour les normes. Ou plutôt, cela ne marchait…
car les règles ont changé ! En conditions réelles, nos 4 cylindres
atmosphériques à cycle Atkinson, avec notre hybridation,
donnent de biens meilleurs résultats que les petits moteurs
suralimentés.” Faut-il s’en réjouir ? Si l’on est constructeur, et que
l’on a investi des millions pour développer de nouveaux petits
moteurs essence, évidemment non.
En revanche, du point de vue de l’utilisateur, j’ose affirmer que
c’est une bonne nouvelle. À titre personnel, je n’ai jamais aimé le
diesel. Même sur les meilleurs moteurs, vibrations, bruit, plage
d’utilisation réduite nuisaient à mon plaisir au volant. Je me
réjouissais donc, ces derniers temps, que le diesel ne soit plus
“obligatoire”… avant de me rendre compte qu’à la place, on me
proposait généreusement un 3 cylindres, tout aussi bruyant et
vibrant. Certes, il y a des exceptions. Certains constructeurs
maîtrisent mieux que d’autres le sujet. Mais en général, je ne
retrouve pas sur ces petits moteurs l’agrément, la douceur, le
silence que j’attends d’un bloc essence. Dans ces conditions,
accueillons comme un bienfait que, par la grâce de normes plus
réalistes, ils ne représentent plus la seule voie royale du progrès
motorisé. Avec un peu de patience, on devrait même assister
bientôt au retour en fanfare de nouveaux 4 cylindres essence,
doux et économes à la fois.
Rédacteur en chef
jeaneric.raoul@mondadori.fr
ÇA VOUS A FAIT RÉAGIR…
Je vous écris à propos de votre édito titré “Ceci n’est pas un
constructeur.” Il s’y trouve une imprécision : je confirme l’absence de
véhicules sur le stand Volvo durant les journées presse de Los Angeles.
Par contre, il s’y trouvait un démonstrateur de type voiture autonome,
et diverses réflexions sur le futur de l’automobile. Lors des journées
publiques, on a pu découvrir un stand magnifique. Une mise en scène
renouvelée, avec des portraits, une gamme bien présente, un stand
aéré, espacé, qui respire le renouveau.
Stephan Barral
La communication de Volvo ne disait rien du démonstrateur évoqué et soulignait la démarche
nihiliste d’un stand “conceptuel”. Quant aux journées publiques, cela questionne la manière dont
les constructeurs s’adressent aux journalistes. Les journées presse permettent de parler d’un Salon
lorsqu’il ouvre, avec des conditions de travail plus commodes que lorsque le public est présent.
Mais si ce qui est présenté au public n’a rien à voir avec ce que l’on nous montre, quel intérêt?
Je comprends bien les différences entre hybrides classiques,
hybrides rechargeables et hybridation légère. Je m’interroge
cependant à propos du plug-in: est-ce que la batterie se
recharge à la manière des hybrides classiques, ou seulement
sur une prise de courant, ce qui en limiterait l’intérêt?
Gérard Wagner
Les hybrides rechargeables fonctionnent selon trois modes : tout électrique
(le moteur thermique n’entre pas en action), hybride normal (avec action
cumulée des deux motorisations) et recharge forcée. Dans ce dernier cas, le
moteur thermique est sollicité pour recharger la batterie et pouvoir ensuite
accéder en tout électrique à des zones qui l’imposeraient. Mais l’énergie
cinétique au freinage est toujours récupérée, comme sur une hybride
normale. Récupération d’énergie (également utilisée sur les tout électriques,
d’ailleurs) qui est à la base du meilleur rendement de ces motorisations.
ON A AIMÉ,
CETTE QUINZAINE
CECI N’EST PAS UNE VOITURE
C’est bien plus que cela, et c’est Hyundai qu’il faut saluer
pour avoir profité du CES de Las Vegas en présentant, après
trois années de travail, un concept car qui ose aller plus loin
que des roues gigantesques, une carrosserie futuriste et un
potentiel d’industrialisation évidemment nul. Son concept
Elevate met le design et la technologie au service de l’usager,
notamment les plus vulnérables : capable d’enjamber les
obstacles ou de placer la cabine en haut d’un escalier grâce
à des jambes articulées, ce véhicule doté de moteurs
électriques intégrés aux roues peut intervenir sur tous les
terrains et par tous les temps, notamment après une
catastrophe naturelle, et enjamber des obstacles de 1,50 m.
Mais une fois sur la route, il se déplace à la même allure
que les voitures. Une belle idée.
HYUNDAI
11
12
[ DÉCOUVRIR ]
ÉLECTRIQUES, HYBRIDES, THERMIQUES
LES TECHNOS
GAGNANTES
Les
solutions
pour
moins
dépenser
AFIN DE FAIRE PASSER LEURS MOYENNES DE REJETS DE CO2 SOUS LA BARRE DES 95 g/km
EN 2021, LES CONSTRUCTEURS VONT MULTIPLIER LES MODÈLES ÉLECTRIFIÉS EN 2019 ET 2020.
ET, BONNE NOUVELLE, TOUS LES SEGMENTS SERONT CONCERNÉS. MALGRÉ UN PRIX
D’ACHAT PLUS ÉLEVÉ, ILS DEVRAIENT PERMETTRE D’ÉCONOMISER, EN RAISON D’UN COÛT
D’UTILISATION BIEN MOINDRE : CARTE GRISE À MOITIÉ PRIX OU GRATUITE SELON LES
DÉPARTEMENTS, COÛTS D’ENTRETIEN ET PRIME D’ASSURANCE DIMINUÉS ET, SURTOUT,
COÛTS EN CARBURANT (HYBRIDE) ET EN ÉLECTRICITÉ RÉDUITS.
Par Florian Chopin
ILLUSTRATION : JEAN-FRANÇOIS HUBERT
comparaisons ne tiennent compte que des tarifs du carburant et de l’électricité : le prix du SP95-E10 est établi à 1,401 € le litre, le prix du kWh
³ Les
à 0,1467 € (option de base pour un abonnement à 9 kVA).
Économie de
CITROËN e-C4 III
460
€
pour 10 000 km
par rapport à la
Citroën C4 Cactus
PureTech 130
À partir de 33 000 €*
Commercialisation courant 2020
1
ILLUSTRATION : JEAN-FRANÇOIS HUBERT
LES 100 % ÉLECTRIQUES
PSA branche
sa gamme
13
Le groupe français passe à l’offensive
grâce à sa nouvelle base
technique CMP. Toutes les marques,
à commencer par DS, disposeront
d’une offre entièrement électrique.
Économie de
470 €
pour 10 000 km
par rapport au
Peugeot 2008
PureTech 130
PEUGEOT e-2008
À partir de 34 000 €*
Commercialisation en automne 2020
Économie de
PEUGEOT e-208
par rapport à
la Peugeot 208
PureTech
110 BVA
D
WILLIAM CROZES
ILLUSTRATION : JEAN-FRANÇOIS HUBERT
À partir de 31 000 €*
Commercialisation au printemps 2020
440 €
pour 10 000 km
èws le printemps prochain, DS ouvrira les commandes
pour le DS 3 Crossback E-Tense, son tout premier véhicule 100 % électrique. Il inaugurera, pour le compte du
groupe PSA, la plate-forme e-CMP qui intégrera une batterie lithium-ion d’une capacité de 50 kWh alimentant un électromoteur
de 100 kW (136 ch). De quoi offrir, selon la marque, une autonomie de
300 km (en cycle WLTP). DS annonce la possibilité de récupérer 80 %
de la charge de la batterie en 30 mn sur une borne de 100 kW (il faudra
cinq heures sur une Wallbox de 11 kW). Pour le reste, ce SUV urbain
sera quasiment semblable au reste de la gamme DS 3 Crossback. C’est
le souhait de PSA qui a choisi de ne pas (trop) différencier ses modèles
100 % thermiques des versions 100 % électriques. Ainsi, la future Peugeot
208, prévue pour l’automne prochain (présentation en mars, à Genève)
disposera d’une déclinaison e-208 reprenant les éléments techniques cités
ci-dessus, et se distinguera à peine de la citadine essence ou diesel. L’aérodynamique sera revue (calandre et boucliers fermés), roues plus étroites,
échappement éliminé, trappe à carburant servant de prise de recharge.
Pour le reste, l’auto sera identique, y compris sur le plan de l’habitabilité.
Cette plate-forme CMP/e-CMP servira également à la prochaine génération du Peugeot 2008, mais aussi à la future Citroën C4. Cette base
technique modulaire peut en effet convenir à des modèles compacts
dont l’empattement peut atteindre 2,65 m. Ces véhicules devraient coûter
environ 10 000 à 15 000 € de plus que les versions équivalentes essence,
mais ils pourront être mieux équipés et, surtout, disposer du bonus de
6 000 € (du moins pour 2019…).
Économie de
440 €
pour 10 000 km
par rapport au
DS 3 Crossback
PureTech
130 BVA
DS 3 Crossback E-Tense
À partir de 39 500 €*
Commercialisation en automne 2019
* Estimation
[ DÉCOUVRIR ] LES 100 % ÉLECTRIQUES
moins
dépenser
VOLKSWAGEN I.D.
RENAULT
À partir de 36 000 €*
Commercialisation début 2020
ET AUSSI …
14
Les
solutions
pour
Économie de
450 €
Renault K-ZE
pour 10 000 km
VOLKSWAGEN
par rapport à
une VW Golf 1.5 TSI
Evo 130 ch
Une gamme à part
Économie de
550 €
pour 10 000 km
KIA
FLORIAN CHOPIN
I
autonomie de 330 km (cycle WLTP). Pour comparaison,
l’e-Golf sur le même cycle offrait 231 km. Les versions
4 roues motrices basées sur cette plate-forme MEB recevront un électromoteur synchrone sur l’essieu avant et
pourront disposer d’une batterie de plus de 80 kWh
pouvant offrir jusqu’à 550 km d’autonomie.
Kia Soul EV
La plate-forme MEB repose sur un empattement très
long offrant une belle habitabilité.
HONDA Urban EV
À partir de 30 000 €*
Commercialisation en automne 2019
HONDA
.D. n’est pas une marque, mais l’offre 100 % électrique de Volkswagen. Une sorte de gamme dans
la gamme. Contrairement à PSA, qui a choisi de
décliner un même modèle en tout thermique et tout électrique, le groupe allemand a fait le choix de proposer une
gamme spécifique pour ses modèles 100% électriques.
Pour cela, une plate-forme ad hoc a été créée. Baptisée
MEB, elle est, comme ses homologues MQB ou MLB,
entièrement modulaire: elle peut s’adapter à la taille du
véhicule, à son segment, mais elle peut aussi embarquer
un ou deux moteurs électriques ainsi que différentes
capacités de batterie. Premier modèle de la gamme, l’I.D.
Neo est une compacte de la taille d’une Golf mais offrant
un empattement de la gamme supérieure. Son offre de
base se composera d’un électromoteur asynchrone sur
l’essieu arrière et d’une batterie de 50 kWh offrant une
Présenté en marge du
Mondial de l’auto, ce
concept, reposant sur une
Kwid, annonce l’offensive
électrique de Renault en
Chine et dans d’autres pays
émergents. Ce véhicule, aux
caractéristiques techniques
inconnues, devrait s’afficher
à moins de 15 000 €. Pour
l’Europe, Renault comptera
sur la seconde génération
de Zoe, prévue pour 2020.
NISSAN
par rapport à une
Jazz 1.5 i-VTEC
130 ch
Sous le style toujours aussi
original se cache un cœur
100% électrique repris de
l’e-Niro. L’électromoteur,
délivrant 150 kW (204 ch), est
alimenté par une batterie de
64 kWh. Le tout devrait offrir
une autonomie de 450 km.
La commercialisation
en France est prévue pour
le printemps.
Nissan
Leaf 3.Zero e+
Jouet électrique
résentée à Francfort en 2017, la Honda Urban
EV est une citadine de moins de 3,90 m (plus
petite qu’une Jazz) à la séduisante bouille néorétro évoquant la petite N360 produite au Japon à la fin
des années 60. Contrairement au concept initial, la version de série, sans doute dévoilée au prochain Salon de
P
Genève (du 4 au 14 mars) disposera de 5 portes. Si la fiche
technique est secrète, l’auto sera bien 100% électrique,
ce qui lui permettra de disposer d’un bel espace intérieur. Au regard du prix des batteries, il sera délicat pour
Honda de positionner ce modèle à un tarif aussi compétitif que celui d’une Jazz. Le bonus sera le bienvenu…
* Estimation
Cette série limitée à
5 000 unités dispose d’un
moteur de 160 kW (215 ch)
alimenté par une batterie de
62 kWh (contre 40 kWh pour
la version standard). Ce qui
lui octroie une autonomie
de 385 km (contre 270 km
pour l’actuelle). Le prix est
aussi en nette hausse :
45 500 €, soit 9 600 € de plus
que l’entrée de gamme.
16
[ DÉCOUVRIR ]
2
LES HYBRIDES
Économie de
475 €
pour 10 000 km
par rapport à un
Peugeot 3008
PureTech
180 BVA
Économie de
490 €
PEUGEOT 508 Hybrid
PEUGEOT
À partir de 50 000 €*
Commercialisation printemps 2020
pour 10 000 km
par rapport
à une Peugeot 508
PureTech
225 ch GT
Les français
à fond sur
l’hybride
ILLUSTRATIONS JEAN-FRANÇOIS HUBERT
Les constructeurs français rattraperont
leur retard en proposant, à partir de
la fin de l’année, pléthore de modèles
hybrides : simples ou rechargeables.
À chacun sa technologie…
S
300 €
pour 10 000 km
par rapport
à un Renault Captur
TCe 130
500 €
pour 10 000 km
estimée par rapport
à un Renault Captur
TCe 130
RENAULT Captur
e-tech plug-in
À partir de 24 000 €*
Commercialisation courant 2020
À partir de 45 000 €*
Commercialisation courant 2020
uivant l’adage: “Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas
d’avis”, Renault a révisé sa position sur la technologie hybride
et lancera, dès l’année prochaine, des modèles disposant d’un
moteur thermique (1,6 l atmo) associé à une machine électrique.
Deux systèmes seront proposés. Le premier, baptisé e-tech hybrid, est composé d’un petit électromoteur alimenté par une batterie modeste, d’une
capacité de 1,2 kWh, pouvant offrir quelques kilomètres en mode tout électrique. Selon les dires des responsables de la marque, l’autonomie sera plus
importante que celle des modèles intégrant une technologie hybride simple,
actuellement sur le marché. Tablons sur 5 km. La future Clio V, qui sera
présentée sous peu (avant la fin janvier?), profitera de cette déclinaison. Un
second système, nommé e-tech plug-in, pourra être rechargé. Il bénéficiera
d’une batterie plus capacitaire (9,8 kWh) offrant ainsi une autonomie en
tout électrique d’au moins 40 km et affichant une consommation moyenne
encore plus basse. Cette architecture sera disponible sur le prochain Captur,
mais aussi sur la Mégane restylée (la plate-forme CMF-C/D ayant été pré-
Économie de
Économie de
PEUGEOT 3008
Hybrid4
RENAULT Clio e-tech
À partir de 22 000 €*
Commercialisation début 2020
Les
solutions
pour
moins
dépenser
Économie de
500 €
pour 10 000 km
par rapport à un
DS 7 Crossback
225 So Chic
BVA8
LAURENT NIVALLE
DS 7 Crossback
E-Tense
À partir de 50 000 €*
Commercialisation fin 2019
Économie de
490 €
pour 10 000 km
par rapport à un
Citroën C5 Aircross
PureTech 180
BVA
CITROËN C5 Aircross
Hybrid
À partir de 40 000 €*
Commercialisation courant 2020
CITROËN
vue à l’origine pour être électrifiée). L’innovation vient de la transmission
dépourvue d’embrayage, mais fonctionnant grâce au moteur électrique.
Une seconde machine électrique sert d’alterno-démarreur.
Chez PSA aussi, l’hybride arrive. Mais contrairement à celle de Renault, les
propositions sont toutes rechargeables (dans un premier temps) et surtout
musclées. En effet, la gamme débute à 225 ch pour culminer à 300 ch. La
première puissance est dédiée à l’offre 2 roues motrices (Peugeot 508 Hybrid
et Citroën C5 Aircross Hybrid). Le bloc 1.6 PureTech 180 couplé à la boîte
e-EAT8 est alors associé à un électromoteur de 80 kW (110 ch) placé sur
l’essieu avant. La batterie affiche une capacité de 11,8 kWh. La seconde
puissance est destinée aux modèles à 4 roues motrices (DS 7 Crossback
E-Tense et Peugeot 3008 Hybrid4). Le moteur thermique est poussé à
200 ch. Un électromoteur supplémentaire de 80 kW est placé sur l’essieu
arrière. La batterie offre alors une capacité de 13,2 kWh. Dans les deux cas,
PSA annonce une autonomie en tout électrique de 40 km (cycle WLTP)
pour une consommation de moins de 2,2 l/100 km.
Économie de
490 €
ILLUSTRATION JEAN-FRANÇOIS HUBERT
pour 10 000 km
par rapport à
une Renault Mégane
TCe 140
RENAULT Mégane
restylée e-tech plug-in
À partir de 30 000 €*
Commercialisation 2020
*Estimation
[ DÉCOUVRIR ] LES HYBRIDES
SB MEDIEN
moins
dépenser
ET AUSSI…
18
Les
solutions
pour
Skoda Superb
restylée
À l’occasion de son restylage
(très léger) de mi-carrière
prévu pour ce printemps,
la Superb disposera d’une
offre hybride rechargeable.
L’auto intégrera le moteur
1.4 TSI de 150 ch associé
à un électromoteur de 80 kW
(110 ch) et la batterie offrira
une puissance de 13 kWh
permettant d’approcher
les 70 km d’autonomie en
tout électrique.
Économie de
TOYOTA Corolla
240 €
À partir de 26 950 €
Commercialisation en mars 2019
pour 10 000 km
par rapport
à la Peugeot 308
PureTech 130
que 3,4 l/100 km (cycle WLTP). Il est secondé par le
tout récent moteur 2 l de 180 ch équipant le nouveau
RAV4. Une puissance qui, associée à la plate-forme
TNGA bien née, devrait procurer un bel agrément
de conduite. Toyota annonce une consommation
contenue à 3,8 l/100 km (cycle WLTP). L’auto est également disponible en break (Touring Sports), mais
aussi en version Sedan (4 portes), dont la venue en
Europe est prévue dans le courant de l’année.
Volkswagen Golf VIII
TOYOTA
P
our sa nouvelle Corolla (ne l’appelez surtout plus Auris…), Toyota a fait le choix
du tout hybride (essence + électrique) non
rechargeable. Venant du constructeur japonais, ce
n’est pas une surprise… En revanche, la gamme
se compose de deux puissances. Le ticket d’entrée
est tenu par la version 1,8 l de 122 ch déjà présente
dans les entrailles des Prius et C-HR. Une motorisation qui, selon Toyota, permet de ne consommer
ILLUSTR. J. -F HUBERT
Un choix raisonné
Économie de
680 €
pour 10 000 km
par rapport
au Ford Kuga 1.5
EcoBoost 150
FORD Kuga III
SB MEDIEN
À partir de 30 000 €*
Commercialisation courant 2020
Au régime!
a gamme Ford, en Europe, ne compte actuellement qu’une offre hybride : la Mondeo.
Courant 2020, le constructeur américain
lancera une grande opération d’hybridation de son
catalogue, en débutant avec le nouveau Kuga. Le SUV
compact disposera d’un système rechargeable associant un électromoteur à un bloc thermique essence.
Pour avoir une idée des données techniques du mo-
L
dèle, il faudra regarder de près le futur Escape, homologue de notre Kuga outre-Atlantique, qui devrait arriver dans le courant de l’année, et qui embarquera la
même technologie hybride rechargeable. Gageons que
cette nouvelle mouture devrait permettre une belle
économie à la pompe au vu de l'appétit du modèle
actuel. Notez que le véhicule sera également assemblé
et commercialisé en Chine dès 2020.
*Estimation
Ce n’est pas une version
hybride, mais une gamme
complète qu’il faut prévoir
pour la future Golf. Ainsi,
elle profitera d’une offre dite
“légère”, via des batteries
de 12 V (diesel) ou 48 V
(essence). La version GTE
reviendra au catalogue, mais
avec deux moteurs essence:
le 1.5 TSI de 150 ch et le
2.0 TSI de plus de 200 ch,
associés à un électromoteur
d'environ 80 kW.
Dacia Sandero
e-tech
La prochaine génération
de la Sandero montrera
le bout de son capot
en 2020. Elle délaissera
sa vieille plate-forme B0
(Renault Clio II) pour la base
technique CMF-B dans sa
version Access. Certains
modules d’aide à la conduite
ne seront pas proposés,
mais elle disposera, à partir
de 2021, d’une version
hybride simple, comme sur
la future Clio V. À suivre…
20
[ DÉCOUVRIR ]
3
LES THERMIQUES
MAZDA3
À partir de 24 100 €
Commercialisation au printemps 2019
Économie de
150 €
pour 10 000 km
par rapport
à la Mazda3
2.0 SkyActiv-G
165
Mazda repense l’essence
M
moteur, car la nouvelle compacte japonaise a également
travaillé sur son châssis et sur son aéro. De quoi gagner
encore quelques décilitres pour se rapprocher de ce que
propose un moteur diesel…
Pompe à
carburant
haute
pression
Compresseur
mécanique
soufflant à
1,7 bar max.
Activateur
d’ouverture/
fermeture
des soupapes
MAZDA
azda est connu pour ne pas aimer suivre la
tendance. Le constructeur japonais le prouve
une nouvelle fois avec la nouvelle Mazda3.
Outre le style tout en rondeurs, là où nombre de concurrents, notamment allemands, s’entêtent à tendre les
lignes, la compacte inaugurera un tout nouveau moteur
mêlant les avantages de l’essence (silence de fonctionnement, rejets de particules plus faibles…) à ceux du diesel (consommation réduite, rejets de CO2 moins importants…). Ce bloc essence 2 l de 190 ch, baptisé SkyActiv-X,
affiche ainsi un taux de compression élevé (16 :1), une
injection à très haute pression et des bougies offrant une
meilleure homogénéisation du mélange afin de permettre
un auto-allumage dans 80 à 90 % du temps d’utilisation.
Ajoutez à cela un alterno-démarreur alimenté par une
petite batterie lithium-ion en 24 V (qui sera également
monté sur le moteur SkyActiv-G de 122 ch) pour proposer
des redémarrages plus souples, et vous obtenez une baisse
de consommation, selon Mazda, d’environ 20 % par rapport à un moteur équivalent. Et ça, c’est juste sur la partie
Les
solutions
pour
Seat veut convertir
la France
n France, les infrastructures délivrant du gaz naturel pour véhicules sont à ce point inexistantes
(à peine plus d’une centaine de pompes), qu’il est
plus facile de trouver une borne de recharge électrique…
Malgré cela, Seat se lance sur le marché avec la Leon TGI
Evo disposant du moteur 1,5 l essence 130 ch, couplé à une
boîte manuelle à 6 rapports ou à la transmission à double
embrayage DSG 7. Cette version “hybride” comporte trois
E
moins
dépenser
réservoirs pouvant contenir 19 kg de gaz, procurant une
autonomie de 500 km et, lorsqu’ils sont vides, le système
bascule sur l’essence (9 l) qui offre 150 km supplémentaires. Notez que 1 kg de GNV permet de rouler environ
50 % plus longtemps que 1 l d’essence, pour un coût de
1,10 €/kg. L’auto est également disponible en version break
et sera bientôt épaulée par le petit SUV de la gamme,
l’Arona, équipé pour l’occasion d’un 3 cylindres de 90 ch.
SEAT Leon 1.5 TGI Evo
À partir de 25 990 €
Commercialisation au printemps 2019
Économie de
320 €
pour 10 000 km
Audi à la pointe
des e-carburants
Lors de notre prise
en main d’un prototype
Mazda (une ancienne
Mazda3), notre essayeur
avait pu se rendre compte
de l’intérêt de ce nouveau
moteur SkyActiv-X.
es ressources pétrolières ne sont pas infinies, mais pour continuer à alimenter
les véhicules à moteur thermique, qui
resteront encore largement majoritaires dans les
années à venir, certains constructeurs se tournent
vers les carburants de synthèse. Audi s’est
ainsi associé avec l’entreprise française Global
Bioenergies pour développer un substitut à l’essence en partant de produits issus de l’agriculture.
L
AUDI
ARNAUD SAUNIER
SEAT
par rapport
à la Seat Leon
TSI 150
Cette e-essence ne contient
ni soufre ni benzène et rejette moins de polluants lors
de sa combustion, qui peut se
faire à des taux de compression
plus importants. Prochaine étape,
ne plus utiliser les produits issus de la biomasse.
Le constructeur commercialise déjà de l’e-gas et
produit également de l’e-diesel.
ARNAUD SAUNIER
IL SUFFIT D’UNE ÉTINCELLE…
S’ils ne représentaient que 6,32 %(1) du marché français en 2018, les véhicules électrifiés (hybrides et
100 % électriques) seront assurément plus nombreux à la fin 2020. Les constructeurs français ayant enfin
décidé de proposer de vraies gammes, et non plus un modèle perdu au milieu de leur catalogue. Les
électriques verront leur autonomie s’améliorer au point de convenir aux gros rouleurs (si l’infrastructure
suit). Mais les temps de recharge et le prix élevé, surtout si le bonus vient à disparaître, seront toujours des
freins. Toutefois, cette fée Électricité, comme d’autres améliorations technologiques, permettra aux moteurs
thermiques, notamment essence, de perdurer encore longtemps.
(1) Données du Comité des constructeurs français d’automobiles (hybrides + hybrides rechargeables : 4,89 % ; électriques : 1,43 %).
22 [ DÉCOUVRIR ]
L’ACTU DE VOTRE MARQUE
Nouveaux modèles, restylages, évolutions mécaniques :
découvrez, chaque quinzaine, ce qui change chez les constructeurs.
Hyundai Santa Fe
ULI SONNTAG
H
yundai
Santa Fe Un temps retenu au poste
frontière pour cause de motorisations jugées
trop gourmandes par le constructeur luimême, le nouveau Santa Fe obtient son visa
d’entrée en France. En l’occurrence, Hyundai
fait simple. Un moteur, une finition, et on en
reste là. La mécanique en question est un
diesel 2.0 CRDi libérant ses 185 ch sur les
quatre roues par l’intermédiaire de la BVA8.
A
Z
De
à
La finition répond à l’appellation Executive,
et le tout combiné est facturé 51 900 €.
Rajoutez 2 610 € pour le malus. La dotation
de série affiche complet, de l’écran tactile
8 pouces au chargeur smartphone par
induction, du toit ouvrant panoramique aux
places latérales arrière chauffantes, des
projecteurs bi-LED directionnels au
régulateur de vitesse adaptatif. Sellerie cuir
et jantes alliage 19 pouces de rigueur.
Par Daniel Carroux
K
Kia ProCeed
Motorisations / boîtes
Malus
Finition
Prix
Essence
LA GAMME KIA PROCEED
1.0 T-GDi 120 ch BVM6
1.4 T-GDi 140 ch BVM6
1.4 T-GDi 140 ch BVR7
1.6 T-GDi 204 ch BVR7
90 €
253 €
90 €
1 101 €
GT Line / GT Line Premium
GT Line / GT Line Premium
GT Line / GT Line Premium
GT
26 590 / 30 930 €
27 590 / 31 390 €
29 090 / 32 890 €
34 990 €
Diesel
ProCeed Rangé parmi les
shooting brake, ou “breaks de
chasse”, comme on disait dans le
temps, le break ProCeed ne sacrifie
pas ses capacités d’emport sur
l’autel de l’apparence physique, au
demeurant réussie. Les 594 dm3
libérés par le coffre en témoignent.
La banquette fractionnable en trois
parties 40/20/40, l’ouverture mainslibres du hayon motorisé et le toit
ouvrant panoramique sont fournis
de série à partir de la seconde
finition GT Line Premium. La
finition GT offre en sus les places latérales
arrière chauffantes. Écran tactile 8 pouces
(+ interface smartphone + GPS), caméra de
recul et accès et démarrage mains-libres
pour tout le monde.
KIA
ia
1.6 CRDi 136 ch BVM6
1.6 CRDi 136 ch BVR7
0 €
0 €
GT Line / GT Line Premium
GT Line / GT Line Premium
29 990 / 33 790 €
31 490 / 35 290 €
23
Range Rover Evoque
L
and Rover
Malus
Finition
Prix
Ess.
LA GAMME LAND ROVER RANGE ROVER EVOQUE
P200 - 2.0 200 ch BVA9 4x4
P250 - 2.0 249 ch BVA9 4x4
P300 - 2.0 300 ch BVA9 4x4
NC
NC
NC
Evoque / S / SE / HSE
Evoque / S / SE / HSE
Evoque / S / SE / HSE
45 650 / 50 750 / 56 050 / 61 150 €
49 900 / 54 350 / 59 650 / 64 700 €
54 550 / 58 950 / 64 250 / 69 300 €
Diesel
Motorisations / boîtes
D150 - 2.0 150 ch BVM6 4x2
D150 - 2.0 150 ch BVA9 4x4
D180 - 2.0 180 ch BVA9 4x4
D240 - 2.0 240 ch BVA9 4x4
NC
NC
NC
NC
Evoque / S
Evoque / S / SE / HSE
Evoque / S / SE / HSE
Evoque / S / SE / HSE
39 350 / 44 500 €
44 550 / 49 700 / 55 000 / 60 100 €
46 650 / 51 800 / 57 100 / 62 200 €
50 500 / 54 950 / 60 300 / 65 350 €
MAZDA
Mazda Mazda3
azda
Mazda3 La nouvelle Mazda3 entame sa
carrière en tenue légère. De fait, la gamme se
réduit à deux motorisations, un bloc essence
et un diesel associés au choix, à la BVM6 ou à
la BVA6. Voici les prix. Mazda3 2.0 SkyActivG de 122 ch BVM6 : de 24 100 à 28 600 €.
Idem avec la BVA6 : de 28 400 à 30 600 €.
Mazda3 1.8 SkyActiv-D de 116 ch BVM6 :
de 28 400 à 30 600 €. Idem avec la BVA6 : de
M
30 400 à 32 600 €. Émissions de CO2 et éventuels malus allant avec non communiqués.
L’écran central (non tactile) de 8,8 pouces,
l’interface smartphone, l’écran de 7 pouces
pour l’ordinateur de bord, l’affichage tête
haute, le régulateur de vitesse adaptatif et le
limiteur de vitesse couplé à la reconnaissance
des panneaux de vitesse sont fournis de série
d’entrée de jeu.
Mercedes AMG GT
ercedes-AMG
GT La nouvelle Mercedes-AMG GT, (voir
essai p. 32) arrive en concessions. Grosso
modo, le restylage demeure discret, un
combiné d’instrumentation entièrement
numérique fait son apparition (12,3 pouces
pour la dalle) et l’écran central s’élargit
– 10,3 pouces, contre 8,4 pouces au
précédent épisode. Estampillé Euro 6dTemp, le V8 4.0 biturbo décline quatre
variantes, toutes associées à la BVA7 dans
le louable but d’entraîner les seules roues
arrière. Voici les prix. GT de 476 ch :
DAIMLER
en comble, affilié au Velar sur le plan
physique, le nouvel Evoque maintient le statu
quo sous son capot. Enfin, presque. L’offre
essence s’enrichit d’une unité réduite à 200 ch,
les deux unités suivantes gagnent chacune
10 ch supplémentaires et les trois diesels se
voient reconduits tels quels. Sur le fond, du
moins : hormis le diesel D150 quand il a la
charge d’entraîner les seules roues avant par
l’intermédiaire de la BVM6, chaque bloc est
désormais soumis à une hybridation légère
– un électromoteur alimenté par une batterie
de 48V soutient le moteur thermique dans ses
efforts. Au résultat, et pour ne citer que les
diesels, Land Rover donne les consommations
mixtes de 5,6, 5,7 et 6,2 l/100 km pour
respectivement les D150 (BVA9 et 4x4), D180
et D240. Les émissions de CO2 servant de base
de calcul pour la taxe écologique ne sont pas
communiquées à cette heure. Finition
Evoque : banquette fractionnable en trois
parties 40/20/40, clim. automatique 2 zones,
capteurs de pluie et de luminosité, caméra de
recul, radars de parking avant/arrière,
projecteurs à LED, jantes alliage 17 pouces –
18 pouces avec P250, P300 et D240.
Multimédia : écran central tactile 10 pouces
+ Bluetooth + 2 ports USB + radios
numériques DAB. Assistances : freinage
d’urgence autonome + aide au maintien dans
la voie de circulation. Finition S : sellerie cuir,
sièges électriques sans mémoires, rétroviseurs
rabattables électriquement, dégivrants et
photosensibles, rétroviseur central
photosensible, régulateur de vitesse adaptatif,
jantes 18 pouces toutes motorisations. GPS
+ interface smartphone + routeur wi-fi.
Reconnaissance des panneaux de vitesse.
Finition SE : combiné d’instrumentation
numérique écran 12,3 pouces (c’est nouveau
sur l’Evoque), écran central dédoublé (deux
écrans superposés), radars de parking
latéraux, commutateur feux de croisement/de
route automatique, hayon motorisé, mémoires
pour les sièges électriques, jantes alliage
20 pouces. Manœuvres de stationnement
automatiques + alerte trafic en marche arrière.
Finition HSE : accès mains-libres, ouverture
mains libres pour le hayon motorisé, sellerie
cuir perforée, garnissages intérieurs en cuir,
installation audio de la marque Meridian
– 380 W et 10 HP. Surveillance d’angles morts
+ freinage d’urgence autonome à haute vitesse
+ fonction “stop & go” pour le régulateur de
vitesse adaptatif. L’affichage tête haute et le
toit panoramique fixe réclament
respectivement 908 et 1 482 €. La transmission
4x4 est servie d’office avec les modes de
conduite tout-terrain sélectifs du système
Terrain Response 2. L’Evoque, enfin, décline
une gamme parallèle dite R-Design, composée
d’éléments de design spécifiques à l’extérieur
comme à l’intérieur. Rajoutez 2 500 € aux prix
indiqués ci-dessus.
LAND ROVER
Range Rover Evoque Revu de fond
131 000 € pour le coupé, 143 700 € pour
le roadster. GT S de 522 ch : 150 100 € pour
le coupé, 162 800 € pour le roadster. GT C
de 557 ch : 161 800 € pour le coupé,
175 000 € pour le roadster. GT R de 585 ch :
cette version n’est disponible qu’en coupé
au prix de 178 600 €. Malus “plein pot”
pour tout le monde, soit 10 500 €.
Le profil de ce futur SUV urbain évoque une ligne qui n’a plus rien à
voir avec l’Ecosport actuel. Et c’est tant mieux...
Reposant sur la même plate-forme que la récente Fiesta, ce futur petit
SUV Ford promet un bon compromis entre confort et comportement.
PHOTOS :SB DEBIEN
ZONE ROUGE
Tout ce qui fait le buzz cette quinzaine
dans l’automobile… Par Brice Perrin et Guy L’Hospital
Ford prépare un nouveau SUV urbain
Trop décalé pour une
clientèle avide avant tout
de style et d’agilité en
ville, l’Ecosport va laisser
la place à un SUV au style
davantage en accord avec
les critères du segment.
F
ord a parfois le nez creux, mais sur le
segment des SUV urbains, la marque
américaine a péché par excès de timidité. Elle a trop attendu pour importer, en 2014,
un Ecosport conçu avant tout pour l’Amérique
latine et pas en phase avec les attentes du marché. Restylé en 2017, enfin débarrassé de sa
roue de secours sur le hayon, l’Ecosport n’a
toujours pas les ingrédients qui font le succès
du segment, à commencer par un style dynamique et une présentation plus séduisante. Mais Ford a compris
la leçon, et prépare
un SUV citadin
qui va jouer
le rôle
du
trouble-fête sur un marché déjà encombré.
Il est probable que Ford lui attribue un autre
patronyme pour marquer le changement. Pour
autant, il ne faut pas s’attendre à une révolution
technique : ce troisième Ecosport (le premier
n’a jamais été vendu en Europe) reposera sur
la plate-forme B2E, déjà utilisée par la Fiesta
actuelle et le précédent Ecosport, et qui a fait
ses preuves en matière de légèreté, de confort
et de dynamisme.
Le style sera en revanche chamboulé.
Au revoir l’allure de baroudeur prêt à gravir
les montagnes, bonjour le style sportif,
presque acéré. Cet Ecosport sera plus large,
et donc, logiquement, un peu plus habitable
que la Fiesta qui partage ses dessous. Il sera
également plus haut, du fait d’une garde au
sol rehaussée.
Le développement entame sa phase finale, et si
les mulets ont tourné de la fin de l’hiver jusqu’à
l’automne, les prototypes de la version finale
viennent enfin de prendre la route – certains éléments, notamment les optiques,
sont toutefois des pièces provisoires.
Cet Ecosport de troisième génération,
qui reprendra les motorisations, les
équipements et la présentation intérieure de l’actuelle Fiesta (avec
notamment le large écran surplombant la console centrale),
sera présenté début 2020.
LES INFOS CLÉS
Commercialisation :
courant 2020
Prix : à partir de 18 000 €
La face avant évoque une Fiesta “suvisée” : Ford adopte
la même stratégie que Renault avec son Captur.
Concurrent des Renault
Captur, Peugeot 2008, Kia
Stonic, VW T-Cross, Seat
Arona, Citroën C3 Aircross.
INDUSTRIE
Carlos Ghosn,
P.D.-G. de Renault et président de l’Alliance RenaultNissan, le 8 janvier, devant un tribunal de Tokyo.
ARNAUD SAUNIER
25
JOËL SAGET/AFP
“Je suis innocent des
accusations proférées
à mon encontre.
J’ai toujours agi avec
intégrité et je n’ai jamais
été accusé d’avoir mal
agi en plusieurs
décennies de carrière.”
Volvo en pleine forme
La marque suédoise
ne fait pas partie
des plus importants
constructeurs, mais
cela ne l’empêche pas
de croître année après
année, et de convaincre
les automobilistes
qui recherchent des
véhicules premium qui
changent des références
germaniques. En 2018,
Volvo a immatriculé plus
de 642 000 autos, soit
le meilleur résultat de
toute son existence. Et
elle a parfaitement réussi
son internationalisation :
en Chine – où siège son
propriétaire, Geely –
elle a vendu plus de
130 000 voitures sur
l’année (+ 14 %), ce qui
en fait son premier
marché. Les États-Unis
sont seconds avec plus
de 98 000 ventes, et
une croissance de plus
de 20 %. Le récent SUV
XC60 reste la Volvo
la plus vendue, avec
près de 185 000 unités
écoulées en 2018.
OCCASION
Un marché en légère baisse
Le marché de la voiture d’occasion est
resté important en 2018 avec 5,68 millions
de transactions, mais il s’est légèrement
contracté (- 1,3 % par rapport à 2017).
Et, surtout, il a reflété le retournement que
connaît le marché du neuf : le diesel reste
majoritaire (62,8 % des ventes), mais il baisse
légèrement (64,5 % du marché de l’occasion
en 2017). Les voitures de moins de 5 ans
constituent plus de 42 % des ventes, et l’âge
moyen des véhicules d’occasion achetés en
2017 a légèrement baissé : il est de 8,8 ans,
contre 9,1 ans en 2017. Notez enfin qu’en
occasion, hybrides et électriques restent
minoritaires puisqu’elles ont représenté 1,4 %
des ventes en 2018 (contre 1,07 en 2017).
DU 6 AU 10
FÉVRIER
RÉTROMOBILE
VOLVO
www.retromobile.fr
Les chiffres du marché français en décembre 2018
- 14,5 %
Immatriculations de voitures neuves par rapport
à décembre 2017.
+13,4%
C’est la hausse des
ventes de PSA en
France en 2018, soit
698 985 unités.
L’industriel tricolore
creuse l’écart avec le
groupe Renault, qui se
contente de + 2,5 % ;
soit 547 704 autos.
165 390
C’est le nombre de voitures
neuves immatriculées en
France au mois de décembre,
soit 2,17 millions depuis le début de l’année (+ 3 %).
123 658
C’est le nombre de Clio IV neuves immatriculées en France en
2018, ce qui en fait, une fois encore, la voiture la plus vendue,
devant les Peugeot 208 (102 395 unités) et 3008 II (84 834).
S’il fallait se contenter de quelques
chiffres pour résumer ce rendez-vous
immanquable pour les passionnés de
très belles anciennes : 650 exposants,
72 000 m² d’exposition, 600 voitures
exposées, et plus de 100 clubs... De
nombreux constructeurs seront également
de la partie, ainsi que la classique vente
aux enchères, menée par Artcurial.
ZONE ROUGE
(36
(
C’EST LA PROPORTION DU DIESEL
ET DES SUV SUR LE MARCHÉ
DES VOITURES NEUVES EN FIN
D’ANNÉE 2018. La part du marché
du diesel a chuté alors que celle des
SUV a explosé. La conjonction de ces
deux facteurs entraîne une hausse
des émissions moyennes de CO2, qui
s’établissent à 112 g/km pour 2018,
contre 110 g/km pour 2017.
LAS VEGAS
Mercedes
parie sur le
’est au CES de Las Vegas, Salon dédié
aux nouvelles technologies, que
Mercedes a décidé de dévoiler son
nouveau CLA. Comme son prédécesseur,
ce coupé ‘‘4 portes’’ mise principalement
sur un style dynamique pour séduire. Mais
il peut aussi s’appuyer sur son instrumentation digitale MBUX, héritée de la Classe A,
qui transfigure totalement l’habitacle, et sur
un assistant vocal encore plus performant.
Le nouveau CLA mesure 4,69 m de long, soit
près de 5 cm de plus que l’ancien. Il conserve
pratiquement la même hauteur mais s’élargit
de 5,3 cm. Malgré un empattement qui progresse de 3 cm, l’espace à bord devrait rester
compté. Sans surprise, il calque sa gamme
de motorisations sur celles des Classe A et
B. Outre le 2.0 turbo de 224 et 306 ch, il profitera des différentes versions du 1.3 turbo
essence et des nouveaux diesels de 150 et
190 ch. Prix de base estimé à 29 000 €.
™
Les critères
déjà modifiés
Dans notre précédent numéro, nous
avons détaillé les mesures fiscales
qui concernent les automobilistes
en 2019, en particulier l’évolution
de la prime à la conversion. Dont
certains critères ont changé à la
dernière minute, avec le décret
n° 2018-1 318 publié le 28 décembre
2018. Ce qui change : pour pouvoir
bénéficier de la prime en achetant
un véhicule thermique neuf ou
d’occasion, ce dernier ne doit pas
émettre plus de 122 g/km (contre
130 g/km jusqu’alors) et bénéficier
de la vignette Crit’Air 1 (ce qui
exclut les diesels), ou Crit’Air 2 mais
uniquement pour les ménages non
imposables. La mesure, qui était
déjà une usine à gaz, se complexifie.
LES 16 ET 17
MARS
26 RALLYE
e
DE PARIS
www.rallystory.com
š
™ Plus long et plus large, le nouveau CLA calque
sa ligne, toujours dynamique, sur son aîné.
šL’habitacle ne surprendra pas les habitués de la
marque : il reprend le tableau de bord à 2 écrans.
PHOTOS : DAIMLER
C
CLA
PRIME À LA
CONVERSION
Savoureux mélange de roulage
sur route ouverte et de sorties sur
piste (Magny-Cours et le Bugatti
au Mans), le Rallye de Paris est une
bonne occasion pour admirer de
belles sportives entre les étapes,
ou pour réchauffer sa Porsche ou sa
Ferrari après l’hiver ! Inscription à
2 450 € pour deux personnes).
27
PUB
Sortir des sentiers
battus
Comme bien d’autres marques, Jeep vend
des SUV qui sont avant tout utilisés sur route,
voire en ville. Mais la marque a de vrais gènes
tout-terrain, et une légitimité à défendre. Ça
passe notamment par la pub, comme avec cette
publicité brésilienne qui annonce : “Lorsque vous
trouvez une route tranquille, faites un détour”,
et dont le visuel montre un pont de singe qui
imite la célèbre calandre et les feux des
modèles emblématiques. Réussi,
à défaut d’être diablement
original...
VOITURE ÉLECTRIQUE UNE ANNÉE RECORD POUR TESLA
représente près de 146000
immatriculations sur l’année 2018.
D’après le constructeur: ‘‘Il reste
des opportunités importantes
pour continuer à augmenter
les ventes de la Model 3
en s’étendant sur les marchés
internationaux, en introduisant
des variantes moins chères
et en proposant du leasing.
Les livraisons internationales en
Europe et en Chine débuteront
en février 2019. L’expansion
des ventes de la Model 3 sur
d’autres marchés, y compris
avec une variante avec conduite
à droite, aura lieu plus tard en
2019.’’ La marque prévoit depuis
plusieurs années d’atteindre
500000 immatriculations
annuelles dès 2020. Un objectif
qui paraît désormais réalisable.
Chez BMW, le principe du
Gran Coupé est simple : il
s’agit de transformer un
coupé en berline à 4 portes.
Après la Série 4 et la Série 6,
c’est la Série 2 qui va avoir
droit à ce traitement
stylistique. Elle sera basée
sur la Série 1 (traction)
lancée cette année, et
viendra combler le trou dans
la gamme entre la version
berline de cette dernière
(indisponible en Europe)
et la Série 3.
L’État réclame une pause
Traditionnellement, les tarifs des péages autoroutiers
augmentent chaque année au 1er février. La hausse
moyenne peut varier du simple au double en fonction
des années (0,76 % en 2017 et 1,36 % en 2018), et cette
valeur moyenne masque une facture qui augmente bien
plus que l’inflation pour certains tronçons. Pour 2019, le
ministère des Transport précise que la ministre Élisabeth
Borne a ‘‘appelé les sociétés concessionnaires à entendre
l’attente forte qui s’exprime en faveur du pouvoir d’achat,
et à faire des propositions à la hauteur dans
le cadre de leurs politiques tarifaire et commerciale.’’
En clair : il faut limiter la hausse des tarifs autoroutiers.
Des discussions sont en cours entre l’État et les sociétés
concessionnaires. Verdict dans quelques jours...
Le GLB bientôt prêt
JEAN-FRANÇOIS OTTONELLO/PHOTO-PQR
PÉAGES AUTOROUTIERS
Lancée en 2015, la familiale
britannique bénéficiera
d’un lifting pour mieux
affronter sa concurrence,
essentiellement germanique,
mais elle ne se distinguera
guère du style de sa grande
sœur la XF. Au programme
de cette cure de jouvence
qui devrait être dévoilée à
Genève : nouveaux boucliers,
optiques redessinées et
nouvelle gamme de jantes.
Une motorisation hybride
48V est également prévue.
Une BMW
Gran Coupé d’entrée
de gamme
CHRISTIAN MARTIN
En 2018, Tesla a immatriculé
plus de 245000 voitures, dont
plus de 90000 sur le seul
dernier trimestre. Ce résultat
annuel reste modeste pour
un constructeur d’envergure
internationale, mais près de
2,5 fois plus élevé que les ventes
de la marque en 2017, preuve que
Tesla réussit enfin le pari de la
montée en cadence. La Model 3
La Jaguar XE
bientôt restylée
Mercedes suit la même
logique industrielle et
commerciale que ses
concurrents, et s’apprête
à lancer son SUV qui
s’intercalera entre le GLA
et le GLC. Ce GLB reposera
sur la même plate-forme
que le CLA (voir ci-contre),
empruntera les mêmes
propulseurs, et reprendra
la planche de bord à deux
écrans qui équipe l’ensemble
de la famille Classe A.
Le GLB pourra accueillir
jusqu’à 7 personnes.
[ L’ENQUÊTE DE LA QUINZAINE ]
28
ET SI
DISP
ABSENCE DE STRATÉGIE, GAMME VIEILLISSANTE ET VENTES EN BAISSE : LA MARQUE
LE GROUPE FCA. ELLE NE MÉRITE PAS LA TRISTE FIN QUI SEMBLE, HÉLAS,
500X
500L
V
500
ous pourrez éplucher les
communiqués de presse
et les rapports annuels :
vous ne trouverez pas le
détail des immatriculations de voitures par
marque au sein de Fiat Chrysler Automobiles
(FCA). De fait, pas de quoi pavoiser. Les ventes
du groupe déclinent depuis quatre ans alors que
le marché global progresse, et Fiat ne profite
pas du sursaut vécu par Alfa Romeo, Maserati
ou encore Jeep. La marque a malgré tout vendu
dans le monde 1,5 million de véhicules neufs en
2017, dont plus d’un million de voitures particulières. Un score que dépassent la plupart des
autres généralistes occidentaux, à l’exception
de Seat, dont la croissance est toutefois rapide.
Les résultats commerciaux de la marque Fiat
ne sont pas catastrophiques, mais la marque
est bien trop dépendante de l’Europe, où elle
réalise plus des deux tiers de ses livraisons
de voitures particulières, et la moitié de ces
ventes sont réalisées en Italie. En vingt ans, la
part de marché de Fiat sur le Vieux Continent
a chuté de 9 % à 5 %. Et Fiat a rencontré un
échec en Chine, pourtant le premier débouché
pour l’auto. Ses immatriculations annuelles y
sont passées de près de 70 000 unités en 2014
à moins de 2 500 en 2017. Relancée aux ÉtatsUnis en 2011, la marque y a également subi un
revers : après un pic à plus de 46 000 ventes en
2014, les immatriculations de Fiat neuves ont
chuté à moins de 27 000 voitures en 2017.
VENTES : UNE LENTE MAIS IRRÉMÉDIABLE ÉROSION
(Voitures neuves immatriculées par Fiat en Europe)
En moins de trois
décennies, les ventes
de Fiat ont été divisées
par deux. Et la tendance
reste à la baisse...
1600000
1400000
1200000
1000000
800 000
600 000
400 000
200 000
0
1990
1995
2000
2005
2010
2015
2018
29
PARAISSAIT ?
FIAT, POURTANT RICHE D’UNE HISTOIRE PASSIONNANTE, SEMBLE DÉLAISSÉE PAR
SE PROFILER POUR ELLE À PLUS OU MOINS LONG TERME.
Par Brice Perrin
PHOTOS FIAT
TIPO
124 SPIDER
PANDA
TOP 5 DES VENTES LES CITADINES ET LOW-COST SE DÉMARQUENT
200000
FIAT PANDA
FIAT TIPO
190000
FIAT 500X
130000 130000
FIAT MOBI
94000
(Immatriculations globales sur l’année 2017)
UNE STRATÉGIE SANS AMBITION
PIERO CRUCIATTI / AFP
FIAT 500
Il y a des signes qui ne trompent pas : lors de la présentation du dernier
plan stratégique de FCA en juin dernier, feu Sergio Marchionne évoqua à
peine la marque Fiat, alors que de lourds investissements et de
nombreux projets furent promis pour les autres entités du groupe. Les
développements annoncés ? Une variante électrifiée de la 500 en 2020,
des SUV destinés à l’Amérique latine et… c’est tout. Le constructeur
n’ambitionne même plus de venir concurrencer les marques populaires
en Chine, ni de séduire la côte ouest des États-Unis avec sa future 500
pourtant adaptée aux exigences locales. Par ailleurs, Fiat va décliner la
technologie hybride sur ses modèles, mais reste silencieuse sur le
chapitre de la conduite autonome. Les SUV ne représentent même pas
15 % de ses ventes, et malgré une tentative d’incursion avec la 500X,
Fiat n’a pas saisi l’opportunité que constitue l’envolée de ce marché des
SUV et c’est son cousin Jeep qui rafle finalement la mise. Enfin, la
marque n’annonce aucun investissement pour le moyen terme, que ce
soit sur les plans industriel, commercial ou technologique.
FIAT
30 [ L’ENQUÊTE DE LA QUINZAINE ] ET SI FIAT DISPARAISSAIT ?
DES MODÈLES VIEILLISSANTS ET UNE CONCURRENCE VIRULENTE
La star de Fiat, c’est la 500, qui surfe avec
succès sur la vague néorétro. Ce modèle entre
pourtant dans sa treizième année de
commercialisation ! Mais ses ventes sont
stables depuis le début de sa carrière, et
c’est en 2017 qu’elle a réalisé son meilleur
score en Europe ! Malgré tout, Fiat doit
mettre son modèle à la page et la 500 sera
enfin renouvelée en 2020 – et additionnée
d’une version break baptisée Giardiniera,
comme autrefois. L’avenir est moins
enthousiasmant pour le reste de la gamme :
la Punto, commercialisée en 2005 et dont la
production a cessé cet été, ne sera pas
renouvelée. Et la Tipo, lancée en 2016 pour
contrer la concurrence low cost, ne sera pas
remplacée faute de succès : ses ventes ont
commencé à baisser dès le printemps 2018.
Quant à la Panda, lancée en 2012, il n’est pas
non plus prévu autre chose qu’un restylage.
DÉBOUCHÉS : L’EUROPE ET L’AMÉRIQUE LATINE EN TÊTE
(Top 10 des marchés de Fiat dans le monde, immatriculations de voitures et utilitaires neufs au 1er semestre 2018)
ITALIE
ENCORE DE
RÉELS ATOUTS
Fiat
est absente
des principaux
marchés mondiaux,
et dépend fortement
de deux débouchés
commerciaux
localisés : l’Italie
et le Brésil.
FRANCE
ARGENTINE
ALLEMAGNE
ESPAGNE
TURQUIE
ROYAUME-UNI
POLOGNE
BELGIQUE
0
50000
100000
150000
200000
250 000
UN PASSIF INQUIÉTANT
DANS LE GROUPE
LANCIA
Outre un passé riche de
modèles emblématiques –
les actuelles 500 et Panda
jouissent d’ailleurs de cet
héritage –, Fiat peut
compter sur des modèles
citadins séduisants, même
si le temps de leur
renouvellement est venu,
sur des stylistes doués –
à commencer par Roberto
Giolito, qui a signé la
Panda actuelle, ainsi que la
nouvelle 500 et ses dérivés
– mais aussi sur des petits
moteurs qui émettent peu
de CO2 (même si leur
consommation réelle est
souvent bien plus élevée
que selon les valeurs
normalisées, par exemple
dans le cas du Twinair).
Et la marque bénéficie
d’un avantage que ses
concurrents chinois, par
exemple, peuvent lui
envier : une image de
marque installée depuis
plusieurs décennies à
l’échelle internationale.
Fiat est une marque qui
suscite la sympathie,
et qui pourrait
légitimement décliner
sa gamme depuis les
citadines jusqu’aux
familiales en passant par
des modèles plus sportifs.
Car Fiat a encore des
atouts et cela rend sa mise
en jachère insupportable.
BRÉSIL
L’avenir de Fiat ne serait pas source d’inquiétude pour les
salariés, les clients et les amoureux de la marque si le groupe
FCA n’avait pas déjà enterré un mythe. Créée en 1906,
réputée pour des modèles légendaires, Lancia a périclité
avant de sombrer. Les dernières années, la marque se bornait
à commercialiser des modèles Chrysler rebadgés puis s’est
contentée de la vieillissante Ypsilon (lancée en 2003), et qui
n’est désormais plus disponible que sur le marché italien
(moins de 50 000 unités vendues en 2018). Gamme rétrécie,
modèles vieillissants, abandon de marchés importants :
l’histoire évoque ce qui est en train d’arriver, certes à une
autre échelle, à la marque Fiat. Qui, à l’instar de Lancia, ne
mérite vraiment pas un tel abandon. L’histoire récente du
groupe FCA, avec l’exemple d’Alfa Romeo, montre toutefois
qu’il sait également relancer avec brio une marque déclinante.
FCA PEUT-IL RELANCER FIAT, ET COMMENT ?
Avoir raté le coche du marché chinois
menace d’autant plus la survie de la
marque, mais Fiat n’est pas pour autant
condamnée. Si elle réussit le
remplacement de ses produits phares
(500 et déclinaisons, Panda) et même en
se concentrant sur ses marchés phares
(Europe et Amérique latine concentrent
plus de 90 % des ventes de la marque),
elle peut perdurer. Grâce à des modèles
de segment A (peu à peu délaissé par la
concurrence occidentale), à un réseau
commercial qui demeure étendu et à
condition de proposer des motorisations
modernes, des habitacles connectés et
des produits qui se distinguent toujours
par un tarif accessible sans pour autant
renier le style intérieur ou extérieur, la
Fabbrica Italiana Automobili Torino
pourra continuer à séduire les
automobilistes, et afficher des ventes de
voitures particulières supérieures à un
million d’unités annuelles – ce qui reste
peu pour un généraliste et des modèles
accessibles, mais potentiellement
suffisants pour survivre. Mais il est
évident que FCA va davantage consacrer
son énergie et ses ressources sur ses
autres marques, notamment Jeep, RAM
et Alfa Romeo, dont les modèles plus
haut de gamme sont plus faciles à
rentabiliser et plus conformes aux
attentes du marché global. Tout le
cynisme de la manœuvre réside dans
l’antinomie entre le nom du groupe, Fiat
Chrysler Automobiles, et la stratégie de
cet industriel italo-américain qui consiste
à délaisser progressivement ces deux
marques centenaires. Si le sort de Lancia
semble scellé, Fiat peut survivre en
Europe grâce aux futures 500 et Panda.
Sources : OICA, ACEA, FCA, Focus2Move, Jato, Statista
32
[ 1er ESSAI ] MERCEDES-AMG GT Coupé 4 portes 63 S 4Matic+
Affaire de
famille
33
Nous savions déjà que, grâce à Audi RS, BMW M, Porsche et AMG,
nous pouvions concilier vie de famille et sportivité. Mais ce dernier pousse le
curseur plus loin avec la déclinaison 4 portes de sa redoutable GT,
qui devient l’AMG la plus puissante du catalogue. La GT 63 S 4Matic+ pourrait
bien occasionner quelques divorces…
Par Sylvain Vétaux Photos Adrien Cortesi
34
[ 1er ESSAI ] MERCEDES-AMG GT Coupé 4 portes 63 S 4Matic+
B
alayons d’emblée une question tout à fait légitime, voire
la seule qui vaille vraiment:
l’AMG GT Coupé 4 portes
était-elle nécessaire dans
une gamme qui compte déjà une soixantaine de
modèles? Évidemment, non. Même en se contentant de l’offre purement familiale, AMG dispose
déjà de plus de 30 versions. En ajouter 4 (AMG
GT coupé 4 portes 43, 53, 63 et 63 S) n’est donc
pas indispensable. Le débat est clos! Mais passer
à côté de la plus puissante des AMG serait une
erreur. Car oui, plus que les impressionnantes
versions 65, au V12 doublement suralimenté, le
beau coupé-berline azur qui exhibe ici ses lignes
trapues est bel et bien le modèle le plus musclé de
la gamme. Du V8 4 litres biturbo, qui fait déjà le
bonheur des propriétaires des C, G, S, E, SL, GT
et autres 63, AMG a extrait 639 ch et… 900 Nm.
Voilà qui doit permettre de se défaire sans trop
de mal des hordes de R18, 190 et autres Logan
au million de kilomètres qui circulent (et zig-
zaguent) sur les routes marocaines sur lesquelles
nous l’avons essayé. Ces dernières offrent un revêtement abrasif mais un surfaçage des plus médiocres. Pas étonnant donc que, dès les premiers
mètres, l’AMG 4 portes ne nous apparaisse pas
comme la bétaillère idéale. La suspension pneumatique AMG Ride Control+ a beau analyser en
continu l’état de la chaussée, elle fait trop flotter
l’auto en mode Confort. Mieux vaut donc lui
préférer un programme plus sportif, d’autant
que le gain en fermeté n’est pas caricatural.
Que notre grosse Bertha (5,05 m) repose sur des
jantes de 20 pouces (de série) et puisse, moyennant finances, être surclassée en 21 pouces, ne
change guère la donne.
L’une des principales qualités de
cette familiale atypique réside dans sa
motricité. Il faut dire qu’AMG n’y est pas
allé de main morte.
La transmission 4Matic+, de série sur toutes
les AMG GT Coupé 4 portes, favorise princi-
palement l’arrière, et il n’y a guère qu’en phase
de perte de grip que l’essieu avant est sollicité.
L’auto, en dépit de son gabarit, se comporte donc
à la fois avec agilité et efficacité. Sur la version
haut de gamme ici à l’essai, AMG ajoute un différentiel autobloquant électronique. Le terme
électronique pourrait laisser penser que l’AMG
s’en remet à une intervention des plaquettes de
freins pour générer un effet vectoriel et aider le
couple à mieux passer au sol. Il n’en est rien. C’est
un petit moteur qui commande l’ouverture et la
fermeture d’un embrayage transférant jusqu’à
l’intégralité du couple, renvoyé derrière, sur
l’une ou l’autre des roues.
Alors que la route est très poussiéreuse, l’AMG
transforme chaque virage en rampe de lancement. Il n’y a bien que lorsque l’ESP est entièrement muselé que le caractère bad boy de ce
panzer reprend le dessus. Mais s’il est un secteur
dans lequel il (d)étonne, c’est la direction. Très
peu démultipliée, elle est intégrale. Les roues
arrière braquent jusqu’à 1,5° dans le sens inverse ª
ALORS QUE LA ROUTE EST TRÈS POUSSIÉREUSE, L’AMG TRANSFORME
CHAQUE VIRAGE EN RAMPE DE LANCEMENT yyy
35
Ne vous fiez pas à ses mensurations
pantagruéliques : l’AMG GT
4 portes se comporte presque
comme sa frangine Coupé.
On a dit presque…
PLUS
Comportement sportif
Motricité
Polyvalence
—
MOINS
Tarif
Poids trop important
Raison d’être
™
™ Cette petite
molette, à droite
du volant, permet
de jouer entre les
différents modes de
conduite… š Il n’y a
pas que les liaisons
au sol, la sonorité à
l’échappement ou la
réponse moteur qui
varient : l’affichage
aussi évolue lorsqu’on
change de mode.
š
36
[ 1er ESSAI ] MERCEDES-AMG GT Coupé 4 portes 63 S 4Matic+
™
›
š
™ Même si le profil est plutôt charnu,
cette GT est quand même une belle bête
de plus de 5 mètres. š Il est possible
d’activer l’aileron via un bouton sur la
console centrale. Dans les modes Sport,
il est déployé. › Faute de règle sous la
main, impossible de vérifier l’habitabilité
de cette GT, mais deux mètres s’y casent
sans (trop) de difficulté…
LA SONORITÉ DU V8 BITURBO EST
PRESQUE UN PEU TROP TIMORÉE
POUR L’ENGIN yyy
37
des roues avant à basse vitesse, avant de faire le
contraire au-delà de 100 km/h.
Il en résulte une AMG GT Coupé
4 portes qui se jette à la corde avec un
entrain qui surprend pour une auto de
cette taille.
Et comme les jolies (mais mal entretenues)
routes qui grimpent dans l’Atlas ne sont qu’une
succession de virages plus ou moins serrés, l’allemande s’y sent comme un poisson dans l’eau,
virevoltant avec aisance.
Mais je vous ai dit que ce modèle était le plus
puissant du catalogue et le chapitre mécanique
n’a toujours pas été ouvert. C’est parce qu’il nous
faut le survoler, hélas. Faute d’une essence suffisamment “octanée”, le 4 litres ne distille pas
toute sa puissance. Certes, la teutonne dépasse
les cars de touristes par grappes de dix, mais la
poussée du V8 n’est pas celle d’un moteur développant 639 ch. Autre grief : la sonorité. Les
enfants réclament des coups de gaz lorsqu’on
traverse leurs villages, mais les expectorations
de l’échappement sont plus timorées que dans
une GT R, par exemple. Et contrairement à cette
dernière, ce n’est pas la boîte à double embrayage
à 7 vitesses qui officie, mais, pour des raisons
d’implantation, une 9G Tronic, à embrayage
humide et privée de convertisseur. Elle n’offre
pas l’onctuosité d’une transmission auto traditionnelle, mais mouline moins, au profit des sensations et des performances. Ces dernières sont
ahurissantes avec la barre des 100 km/h atteinte
en 3,2 s et une vitesse maximale annoncée de
315 km/h… que nous avons vérifiée.
L’AMG GT Coupé 4 portes est performante,
sportive, ébouriffante, mais est-elle pratique ?
La présentation est un mélange de la GT 2 portes
et d’une Classe E. Le nouveau volant dispose de
commandes permettant de jongler rapidement
entre les différents programmes de conduite et,
si les sièges sont fermes, ils garantissent suffisamment d’espace pour voyager sereinement.
Quant au coffre, avec 461 dm3 annoncés, il est
profond et bien découpé mais son seuil de chargement est un peu haut. Q
Avec 639 ch, cette
familiale atypique
est l’AMG
la plus puissante
de la gamme !
MERCEDES-AMG GT
Coupé 4 portes 63 S 4Matic+
DONNÉES CONSTRUCTEUR
Moteur / Transmission
Puissance maxi
„
Couple maxi
„ 900 Nm à 2 500 tr/mn
Type
639 ch à 5 500 tr/mn
V8 biturbo, essence
3 982 cm3 / 57 CV
Cylindrée / puissance fiscale
Transmission
intégrale
Boîte / nombre de rapports
robotisée / 9
Châssis
12,6 m
Diamètre de braquage
„
Pneumatiques AV / AR
265/40 R20 / 295/35 R 20
Dimensions / Poids
L / l / h / empattement
5,05 / 1,95 / 1,45 / 2,95 m
Poids / tractable freiné
2 120 / 2100 kg
Performances
0 à 100 km/h
„
3,2 s
Vitesse maxi
„
315 km/h
„
461 dm3
Prix
„
170 500 €
Malus (CO2)
„
10 500 € (257 g/km)
„
2 ans, km illimité
Habitabilité / Coffre
Volume de coffre
LE BUDGET
Prix du modèle essayé*
209 800 €
Garantie
*Avec options et malus inclus.
Équipements de série „
7 airbags, accès et démarrage sans clé, AFIL, aide au
parking avec caméras, clim auto bizone, contrôle de
pression des pneus, direction paramétrique, ESP, hayon
électrique, hi-fi Burmester avec 14 HP, jantes
20 pouces, roues AR directrices, sellerie cuir, sièges AV
sport AMG chauffants et électriques, surveillance
d’angle mort, suspension pilotée AMG Ride Control,
système multimédia avec GPS/prise USB…
Options „
Affichage tête haute (1 200 €), airbags latéraux AR
(450 €), cache moteur en carbone (900 €), clim auto
3 zones (1 050 €), freins carbone/céramique (8 350 €),
inserts décoratifs en carbone (3 550 €), peinture mate
(3 550 €), sièges Performance (2 350 €), toit ouvrant
(1 350 €), volant Performance en carbone (400 €)
Consommations
L’avis de Sylvain Vétaux
La déclinaison
4 portes ressemble
un peu trop à un
CLS recarrossé.
Mais sa tenue de
Quotient
route est formidable. Émotionnel
80%
Mixte
„
11,3 l/100 km
Urbaine / extra-urbaine
„
15,2 / 8,9 l/100 km
Réservoir
„
80 l
Note EuroNCAP
En cours
Pays de fabrication
Allemagne
LE BILAN DE L’AUTO-JOURNAL

Attendons d’avoir cet immense coupé
quatre portes nourri au sans-plomb 98
pour nous faire une véritable idée de
ses prestations mécaniques.
Mais pour ce qui est du dynamisme,
c’est tout bon, quitte à faire en partie
l’impasse sur le confort.
„ bon / „ moyen / „ mauvais dans sa catégorie
Abonnez-vous à
l’Offre Sans Engagement de
fre
Avec l’of
:
agement
g
n
e
s
n
sa
her et
Je paie - c c de
le sa
je reçois
CADEAU
N
E
e
g
a
y
vo
Recevez directement chez vous
1 jeudi sur 2 :
L’Auto-Journal
dont le Spécial Salon
5 Guides dans l’année
EN CADEAU
La montre silver
(valeur : 23 €)
6
,99€
= 37%
de réduction !
par mois
SEULEMENT
au lieu de 11,09€
LA MONTRE SILVER
Dotée de deux mouvements japonais Seiko et d’un verre minéral, la montre de L’Auto-Journal a un style intemporel qui s’inspire des grandes tendances horlogères rééditant des modèles
oubliés. Son double cadran et son bracelet façon croco noir lui
donne un look à la fois classe et rétro. Garantie deux ans.
la version numérique offerte !
BULLETIN D’ABONNEMENT
A compléter et à renvoyer à Service Abonnement
L’AUTO-JOURNAL- CS 90125 - 27091 EVREUX CEDEX 9
1 - JE CHOISIS MON OFFRE D’ABONNEMENT :
L’OFFRE SANS ENGAGEMENT :
La meilleure offre d’abonnement !
-37%
L’Auto-Journal 1 jeudi sur 2 directement chez moi + 5 guides
dans l’année pour 6,99€ par mois seulement au lieu de 11,09€*(1029016)
Je recevrai la montre silver en cadeau
Ce tarif préférentiel est garanti pendant 1 an minimum. J’ai la possibilité de résilier
mon abonnement à tout moment sans frais. Tarif après un an 7,92 €/mois
Je lis gratuitement la version numérique de L’Auto-Journal sur tous mes écrans
L’AUTO-JOURNAL 1 AN :
L’Auto-Journal (25 n°) dont le Spécial Salon pour
77€ au lieu de 102,79€ (1029024)
-25%
Je lis gratuitement la version numérique de L’Auto-Journal sur tous mes écrans
Je complète l’IBAN et le BIC présent sur mon RIB. Je n’oublie pas de joindre mon RIB.
IBAN :
BIC :
Vous autorisez EMAS, société éditrice de L’Auto-Journal à envoyer des instructions à votre banque pour débiter
votre compte, et votre banque à débiter votre compte conformément aux instructions d’EMAS. Créancier : EMAS
S.N.C - 8, rue François Ory - 92543 Montrouge Cedex 09 - FRANCE - Identifiant du créancier : FR 77 ZZZ 434057.
Je choisis mon mode de règlement :
Chèque bancaire ou postal à l’ordre de L’Auto-Journal
CB n°
Expire Fin :
Cryptogramme
2 - J’INDIQUE MES COORDONNÉES :
Nom / Prénom :
Dater et signer obligatoirement
Adresse :
CP :
FAIT A :
Ville :
LE :
Indispensable pour gérer mon abonnement et accéder aux services numériques :
Tél :
Mobile :
Date de
naissance :
Signature :
Email :
Je souhaite bénéficier des offres promotionnelles des partenaires de L’Auto-Journal (Groupe Mondadori)
Tarif kiosque L’Auto-Journal 24 n° à 3,90 €/n°, 2 n° exceptionnels à 4.50 € + 1 n° Spécial Salon à 7.99 € + les guides : 1 guide de l’auto journal à 6.50 € / 4 AJ évasion à 5.95 € . Offre exceptionnelle valable jusqu’au 30/03/2019 pour tout nouvel abonnement uniquement
et paiement par prélèvement automatique, chèque ou CB. Délai de livraison : 4 semaines à réception de votre règlement. Vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours à compter de la réception du magazine et/ou du support pour la montre silver en notifiant clairement
votre décision à notre service abonnements ou via le formulaire de rétractation accessible dans nos CGV sur le site www.kiosquemag.com. Le coût de renvoi des produits est à votre charge. Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique
destiné à Mondadori Magazines France pour la gestion de son fi chier clients par le service marketing et la direction des abonnements. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations
qui vous concernent en écrivant à l’adresse d’envoi du bulletin. Ces informations pourront être cédées à des tiers. Si vous ne le souhaitez pas, merci de cocher la case ci-contre
+ simple + pratique + rapide… Abonnez-vous sur www.kiosquema .com/abonnement/auto- ournal
Nos conseillers vous répondent par tel : 01 46 48 48 75 – Courrier : Service abonnement de L’Auto-Journal – CS 90125 – 27091 EVREUX cedex 9
Éditions Mondadori Axel Springer (EMAS), RCS 347 863 060 Nanterre - Capital 152 500 € - 8 rue François Ory - 92543 Montrouge Cedex
[ DOSSIER ESSAIS ]
Réalisé par Guy L’Hospital, Mélina Priam et Pascal Richard
Que valent
vraiment
les nouveaux
Les
solutions
pour
moins
dépenser
moteurs
essence?
DS 7 Crossback
Volkswagen T-Roc
L’excès en tout est un défaut.
Après avoir dominé le marché
pendant des lustres, le diesel
est plus que jamais paria.
Mais est-ce vraiment mérité ?
Faut-il revenir à l’essence à
tout prix ? D’un excès
à l’autre, il n’y a qu’un pas.
Mazda CX-3
Nissan Qashqai
Fiat 500X
Ford Focus
Renault Mégane
Peugeot 3008
BMW X2
Volvo XC40
L
e dieselgate a servi de détonateur à
une prise de conscience générale.
Et 2019 signe l’entrée en vigueur de
nouvelles méthodes de contrôle des
cycles de consommation, de normes
antipollution plus drastiques et d’une refonte des
taxes sur les carburants. Déclaré carburant non
grata, le mazout offre au sans-plomb un retour en
grâce. Mais il ne faudrait pas jeter le bébé avec l’eau
du bain trop vite.
Certes, les moteurs essence ne rejettent pas, ou nettement moins, de particules et de NOx. Certes, ils ont
aussi, en quelques années, abaissé leur consommation. Et certes encore, ils sont moins chers à l’achat.
En prime, ils s’avèrent plus agréables. Enfin, avec aujourd’hui un prix au litre du gazole équivalent à celui
du sans-plomb, on se demande bien ce qu’il reste
au diesel. C’est oublier un peu vite que les moteurs
diesel restent les champions de la consommation,
donc des rejets de CO2, sur lesquels sont indexés les
malus. Alors, les nouveaux moteurs essence sont-ils
vraiment le bon choix ? Réponse en dix matchs car,
plus que jamais, tout dépend de votre usage.
40 [ DOSSIER ] Que valent vraiment les nouveaux moteurs essence ?
Le 18i 140 ch du BMW X2 face au 18d 150 ch
PHOTOS YANN LEFEBVRE
RIEN QUE POUR LE COMPTE-TOURS
Si le 3 cylindres essence du BMW X2 18i n’est pas
très démonstratif, il rivalise avec le diesel par
sa disponibilité et ses performances et participe au
confort de conduite.
M
NOTRE CHOIX BMW X2 18i
À prix équivalent, nous vous conseillons sans hésitation le X2 18d, plus
sobre et aussi performant et plaisant que le X2 18i. Mais voilà, amortir
une différence de pratiquement 4 000 € demande du temps et des
kilomètres. Si vous n’êtes pas un très gros rouleur, optez pour l’essence.
Comme d’habitude chez BMW, le style n’est pas gratuit.
Nombre d’éléments d’habillage et d’équipements sont
facturés en option. Sur les deux versions…
18i 140 ch DKG7 à partir de 34650 €
18d 150 ch BVA8 à partir de 38450 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
oins habitable, moins confortable et moins pratique qu’un X1, le X2
est une véritable voiture coup de cœur. Dans ce contexte, le plaisir de
conduite et l’agrément de vie à bord ont leur importance. Il n’est pas
pour autant plus aisé de répondre à la question “Faut-il choisir une version
essence ou diesel ?” Pour de multiples raisons. Primo, lorsqu’il est associé à
la transmission automatique à 8 rapports, le 4 cylindres diesel du X2 18d ne
manque ni de coffre ni de souplesse. Ses performances, à défaut d’être sportives,
restent très correctes alors que la consommation moyenne demeure très sage
en toutes circonstances. Malgré une courbe de couple qui se remplit assez tôt
et une boîte robotisée très réactive, le X2 18i se montre au final un peu moins
alerte, même en le poussant dans ses retranchements et en allant titiller la zone
rouge perchée au-delà des 6 000 tr/mn.
Dès lors, vous vous dites que l’affaire est pliée et qu’il vaut mieux opter pour la
version diesel. Ce serait sans compter sur la différence de prix à l’achat entre
l’essence et le diesel. Avec 3 800 € de crédit, le X2 18i peut voir venir. Malgré le
fait que le X2 18d peut espérer économiser pratiquement 12 € par centaine de
kilomètres parcourus, il lui faudra plus de 170 000 km (soit plus de 8 ans pour qui
parcourt 20 000 km/an) avant d’espérer amortir la différence de coût à l’achat. „
13,6
15
10,8
10
5
0
4,5
5,5
4,5
5,1
70
90
7,4
6,4
110
8,2
7,8
130
10,9
8,9
150
Vitesse constante (km/h)
Le moteur essence du
X2 18i brille davantage
par sa souplesse que
par ses performances.
Sa consommation
ne s’envole pas en
augmentant l’allure.
EN CHIFFRES 18i 140 ch DKG7 : 3 cyl. turbo essence • 1 499 cm3 • 7 CV • 140 ch à 4 600 tr/mn • 220 Nm à 1 480 tr/mn • 0 à 100 km/h : 9,8 s • Reprises en Drive :
9,2 s • V. max. : 198 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 8,1 / 9,2 / 7,6 / 7,4 l/100 km • Autonomie : 629 km • Malus : 113 € • Rejets de CO2 : 129 g/km
EN CHIFFRES 18d 150 ch BVA8 : 4 cyl. turbo diesel • 1 995 cm3 • 7 CV • 150 ch à 4 000 tr/mn • 350 Nm à 1 750 tr/mn • 0 à 100 km/h : 9,6 s • Reprises en Drive :
9 s • V. max. : 203 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 6,6 / 7 / 6,4 / 6,4 l/100 km • Autonomie : 772 km • Malus : 40 € • Rejets de CO2 : 118 g/km
170
Les
solutions
pour
moins
dépenser
Le PureTech 180 ch
du DS 7 Crossback face au
BlueHDi 180 ch
Le DS 7 Crossback s’apprécie davantage pour
sa prestance sur la route et son comportement
rassurant que pour son agilité.
PHOTOS ADRIEN CORTESI
POUR L’AGRÉMENT
Le fleuron des SUV français peut rouler des
mécaniques : essence ou diesel, ils sont à la hauteur.
Mais tant qu’à privilégier l’originalité, le confort et
l’agrément, autant pousser la logique jusqu’au bout.
P
NOTRE CHOIX DS 7 Crossback PureTech
Certes, avec un seuil de rentabilité à 121 000 km, les gros rouleurs
resteront fidèles au diesel. Mais pour les esthètes qui voient dans le DS 7
Crossback une pure voiture plaisir, le PureTech de 180 ch est un choix
qui privilégie l’agrément de conduite, sans coûter réellement plus cher.
L’ergonomie présente quelques “particularités” propres à
DS : pas toujours très pratiques ni intuitives de prime abord,
mais tellement exotiques !
PureTech 180 ch EAT8 à partir de 38950 €
BlueHdi 180 ch EAT8 à partir de 41550 €
Test consommations AJ
20
15,1
Consommation (litres/100 km)
our espérer titiller les concurrents allemands haut de gamme, le DS 7 Crossback
a mis les petits plats dans les grands. Son look ne plaît pas forcément à tout
le monde et les choix de design intérieur ne servent pas toujours l’ergonomie ni une prise en mains facile, mais force est de reconnaître qu’il a la classe.
Pour ne pas faire tache avec un écrin si élégant et original, il faut des moteurs à
la hauteur. Ceux du groupe PSA le sont, même si nous n’aurions rien trouvé à
redire à la présence d’un 6 cylindres sous le capot. L’heure n’étant plus aux grosses
cylindrées, le DS 7 Crossback, qu’il carbure au sans-plomb ou au diesel, entend
aussi surveiller sa consommation et cultiver sa fibre écolo. Certes, le 2.0 BlueHDi
de 180 ch se montre le plus économique (7,4 l/100 km contre 8,7), mais en tirant
une puissance identique d’un moteur de plus petite cylindrée, le 1.6 turbo essence
n’est pas un affreux glouton pour autant. Et officiellement, il ne rejette que 4 g/km
de plus de CO2, ce qui lui évite un trop lourd malus. Moins cher à l’achat de 2600 €,
il renvoie le seuil de rentabilité du diesel à plus de 121 000 km. Pour les gros rouleurs, ce n’est pas insurmontable. Néanmoins, même si ce moteur n’est pas le plus
expressif du marché, il sied bien au caractère plus rassurant et confortable que
réellement dynamique du châssis du SUV. Plus mélodieux que le diesel, souple à
bas régime, il forme, à notre sens, un duo plus en phase avec la philosophie DS. „
13,2
15
8,5
10
5,5
5
4,2
0
70
10,5
6,8
5,2
90
12,6
10,4
7,1
110
8,4
130
150
Vitesse constante (km/h)
EN CHIFFRES PureTech 180 ch EAT8 : 4 cyl. turbo essence • 1 598 cm3 • 10 CV • 180 ch à 5 500 tr/mn • 250 Nm à 1 650 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,5 s • Reprises
en Drive : 12,2 s • V. max. : 209 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 8,7 / 9,3 / 8,4 / 8,1 l/100 km • Autonomie : 712 km • Malus : 210 € • Rejets de CO2 : 132 g/km
EN CHIFFRES BlueHDi 180 ch EAT8 : 4 cyl. turbo diesel • 1 997 cm3 • 10 CV • 180 ch à 3 750 tr/mn • 400 Nm à 2 000 tr/mn • 0 à 100 km/h : 9,9 s • Reprises en Drive :
10,6 s • V. max. : 202 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 7,4 / 8 / 7,1 / 7,1 l/100 km • Autonomie : 743 km • Malus : 90 € • Rejets de CO2 : 128 g/km
170
Les
solutions
pour
moins
dépenser
Le GSE T3 120 ch de la Fiat 500X
face au MultiJet 120 ch
Depuis son restylage
de septembre, la 500X
bénéficie d’un nouveau
moteur essence qui
allie joie de vivre et
une certaine retenue
en consommation.
PRIME À LA JEUNESSE !
PHOTOS ARNAUD SAUNIER
Si le restylage de la 500X passe relativement
inaperçu en ce qui concerne le style, il en va tout
autrement lorsqu’on soulève son capot…
ê
NOTRE CHOIX Fiat 500X GSE T3
Le diesel n’a pas eu l’ombre d’une chance face à un moteur essence
moderne qui est à la fois plus plaisant et qui sait se tenir en consommation.
Reste au mazout un petit avantage : il peut, contrairement à l’essence,
être associé à la boîte à double embrayage DCT (1 500 €).
La finition de la 500X est plutôt convaincante.
Et la présentation intérieure est aussi joyeuse que la
silhouette de l’auto.
GSE T3 120 ch BVM6 à partir de 18990 €
MultiJet 120 ch BVM6 à partir de 21790 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
tre à la mode, ce n’est pas uniquement arborer un joli minois. C’est aussi
être à la page techniquement. Dans ce domaine, les moteurs essence qui
jusqu’ici officiaient sous le capot de la 500X n’étaient pas vraiment à la page.
Pour remédier à cela, la version restylée du petit SUV de Fiat dispose depuis le
mois de septembre d’un tout nouveau 3 cylindres turbo. Affichant une cylindrée de 1 000 cm3 et une puissance de 120 ch, ce bloc revendique d’honnêtes
performances et, malgré un léger souffle au cœur à bas régime, il propose un
réel agrément de conduite quel que soit le terrain sur lequel on évolue.
En face, c’est-à-dire chez les diesels, nous trouvons toujours le 1.6 MultiJet qui
annonce lui aussi 120 ch. S’il propose une valeur de couple bien plus importante (320 Nm contre 190 Nm), ce diesel manque lui aussi de nerf à bas régime.
Comme cela ne s’arrange pas vraiment plus haut dans les tours, son bilan est
plutôt mitigé en matière de plaisir de conduite ! Prend-il sa revanche en consommation ? La réponse est oui. Mais il s’agit là d’un oui trop timide car, avec une
consommation moyenne de 5,9 l/100 km, il ne s’impose face à l’essence “que”
de 1 l/100 km. Sachant que l’écart de prix, à finition égale, est de 2 800 €, il vous
faudra pas moins de 187 391 km pour rentabiliser l’achat de la version diesel.
Irréaliste… ou presque ! „
13,3
15
11
8,6
10
5
4,5
4,2
0
70
5,5
5,2
90
7
6,6
110
12
10
8,3
130
150
170
Vitesse constante (km/h)
EN CHIFFRES GSE T3 120 ch BVM6 : 3 cyl. turbo essence • 999 cm3 • 6 CV • 120 ch à 5 750 tr/mn • 190 Nm à 1 750 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,3 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
10,4 / 12,4 / 15,7 s • V. max. : 183 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 6,9 / 7,1 / 6,7 / 7 l/100 km • Autonomie : 695 km • Malus : 253 € • Rejets de CO2 : 133 g/km
EN CHIFFRES MultiJet 120 ch BVM6 : 4 cyl. turbo diesel • 1 598 cm3 • 6 CV • 120 ch à 3 750 tr/mn • 320 Nm à 1 750 tr/mn • 0 à 100 km/h : 11,4 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
10 / 11,2 / 13,6 s • V. max. : 181 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 5,9 / 6,1 / 5,6 / 5,9 l/100 km • Autonomie : 814 km • Malus : 70 € • Rejets de CO2 : 124 g/km
Que valent vraiment les nouveaux moteurs essence ?
[ DOSSIER ] 43
L’EcoBoost 125 ch de la Ford Focus face à l’EcoBlue 120 ch
LA LOI DU PLUS ÉCONOMIQUE
PHOTOS FLORIAN GROUT
Pour retrouver le chemin du succès, la Focus mise
sur le “petit” 1.0 turbo essence maintes fois
plébiscité pour ses qualités, mais aussi sur un
nouveau diesel très vertueux.
E
NOTRE CHOIX Ford Focus EcoBlue
Associé à la nouvelle BVA8, le 1.0 de 125 ch devient vite trop gourmand
pour tenir la comparaison avec un nouveau diesel EcoBlue de 120 ch,
certes plus bruyant mais plus performant et, surtout, rentable avant
60 000 km ! Le surcoût lié aux pleins d’Adblue n’est alors pas significatif.
À bord, ce n’est pas vraiment la fête : la Focus est plutôt
sérieuse, pour ne pas dire triste. Mais l’ergonomie a été
améliorée et l’équipement de série est assez complet.
EcoBoost 125 ch BVA8 à partir de 25050 €
EcoBlue 120 ch BVA8 à partir de 27050 €
Test consommations AJ
20
16,3
Consommation (litres/100 km)
lle se fond déjà dans le décor, cette 7e Focus ! Au point de passer inaperçue, ou
presque, ce qui n’est pas vraiment l’effet recherché d’une nouvelle génération :
son but est bien de faire parler d’elle. Ne lui reste plus qu’à faire du bruit ! Et
là, elle peut en effet compter sur ses moteurs. Pétillant et plein de bonne volonté,
son valeureux petit 1.0 turbo essence chatouille plutôt agréablement les oreilles.
Un peu trop parfois pour les ouïes sensibles, quand il grimpe dans les tours.
Souple et disponible à bas régime, le petit 3 cylindres se révèle néanmoins assez
plaisant. Il faut toutefois reconnaître que le duo qu’il peut former avec la nouvelle
boîte de vitesses automatique à 8 rapports est plus programmé pour optimiser
la consommation que les relances, assez décevantes.
Sur ce point, grâce à un couple supérieur, le nouveau diesel EcoBlue, doté d’un
catalyseur de NOx, s’en sort un peu mieux. Mais au prix d’une sonorité nettement
moins agréable. En revanche, il sait parler à votre porte-monnaie : le surcoût à
l’achat n’est que de 2 000 € et il se révèle surtout nettement moins gourmand
(5,7 l/100 km contre 8,1 l/100 km). D’autant que la différence se creuse encore
en appuyant davantage sur l’accélérateur. Dès lors, malgré des prix de carburant
très proches, il ne faudra pas plus de 54 000 km pour rentabiliser l’achat du diesel.
Dommage pour l’agrément ! „
15
12,6
9,9
10
5,4
6,3
5
3,7
0
70
4,2
90
7,7
5,5
110
9
10,3
7,1
130
150
170
Vitesse constante (km/h)
EcoBoost ou EcoBlue, même
combat ! Ils se révèlent assez
économiques. Dommage
que les versions de 125 ch et
120 ch ne permettent pas de
profiter à fond du bon châssis
de la Focus.
EN CHIFFRES EcoBoost 125 ch BVA8: 3 cyl. turbo essence • 998 cm3 • 6 CV • 125 ch à 5500 tr/mn • 170 Nm (200 Nm avec overboost) à 1800 tr/mn • 0 à 100 km/h: 11,8 s
• Reprises en Drive: 12,2 s • V. max.: 183 km/h • Conso moy./ville/route/autoroute: 8,1/8,7/7,9/7,7 l/100 km • Autonomie: 641 km • Malus: 70 € • Rejets de CO2 : 124 g/km
EN CHIFFRES EcoBlue 120 ch BVA8 : 4 cyl. turbo diesel • 1 499 cm3 • 6 CV • 120 ch à 3 600 tr/mn • 300 Nm à 2 000 tr/mn • 0 à 100 km/h : 11 s • Reprises en Drive :
10,6 s • V. max. : 191 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 5,7 / 6,1 / 5,4 / 5,5 l/100 km • Autonomie : 824 km • Malus : 0 € • Rejets de CO2 : 111 g/km
44 [ DOSSIER ] Que valent vraiment les nouveaux moteurs essence ?
Le 2.0 SkyActiv-G 121 ch du Mazda CX-3
face au 1.8 SkyActiv-D 115 ch
PHOTOS FLORIAN GROUT
MON CŒUR BALANCE
Après avoir essayé les deux motorisations de CX-3,
il est bien difficile de se décider… malgré des
arguments opposés.
M
NOTRE CHOIX Mazda CX-3 2.0 SkyActiv-G 121 ch
… si et seulement si vous appartenez à la catégorie des petits rouleurs
(moins de 15 000 km/an). Dans ce cas, l’agrément quotidien et le confort
du CX-3 essence deviennent de solides arguments.
Ce n’est pas la grande gaîté à bord. Surtout, l’habitabilité et
la capacité de chargement sont bien modestes.
2.0 SkyActiv-G 121 ch BVA6 à partir de 25600 €
1.8 SkyActiv-D de 115 ch BVA6 à partir de 27600 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
azda ne fait rien comme tout le monde. Alors que la très grande majorité
des constructeurs mise désormais sur le downsizing et sur la multiplication
des vitesses, la marque japonaise continue à travailler avec des 4 cylindres
bien dimensionnés et une boîte automatique à 6 rapports. Ce qui n’empêche
nullement Mazda d’innover. Nos deux modèles, qu’il s’agisse de l’essence ou du
diesel, affichent des rapports performances/consommation qui n’ont rien à envier
aux meilleurs de la catégorie. Au moment de faire votre choix, il faudra pourtant
bien trancher. Et cela risque de ne pas être trop simple.
Dans la colonne des “plus” du SkyActiv-G, il faudra épingler une belle souplesse
à bas régime, une absence totale de vibrations et une certaine aisance lors des
recherches de performances. Des qualités dont ne peut se prévaloir le SkyActivD. Mais ce dernier pourra se flatter d’économiser plus d’un litre de carburant
aux 100 kilomètres en moyenne, tout en offrant de meilleures reprises. Une différence conséquente qui permet de rentrer dans ses frais à hauteur de 10 € tous
les 100 km. C’est toutefois insuffisant pour espérer rentabiliser les 2 000 € de
différence à l’achat avant 100 000 km, soit 5 ans pour un rouleur médian. Cette
durée peut cependant fondre assez vite si vous forcez un peu sur l’accélérateur
ou si vous roulez souvent en montagne. En effet, comme le montrent nos courbes
de consommation, l’écart se creuse au fur et à mesure que la vitesse augmente. „
14,5
15
11,7
10
4,7
6,1
5
3,8
0
70
5,3
90
7,6
6,4
110
9,3
8
130
12,6
10,2
150
170
Vitesse constante (km/h)
Dans la conduite de
tous les jours, le 2.0
essence affiche de
sérieux arguments
face au diesel. Souple,
il répond présent à
tous les régimes.
EN CHIFFRES 2.0 SkyActiv-G 121 ch BVA6 : 4 cyl. turbo essence • 1 998 cm3 • 7 CV • 121 ch à 6 000 tr/mn • 206 Nm à 2 800 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,6 s
• Reprises en Drive : 10,2 s • V. max. : 187 km/h* • Conso moy. / ville / route / autoroute : 7,3 / 7,4 / 6,8 / 7,7 l/100 km • Autonomie : 657 km • Malus : 690 € • Rejets de CO2 : 140 g/km.
EN CHIFFRES 1.8 SkyActiv-D de 115 ch BVA6 : 4 cyl. turbo diesel • 1 759 cm3 • 6 CV • 115 ch à 4 000 tr/mn • 270 Nm à 1 600 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,7 s
• Reprises en Drive : 9,9 s • V. max. : 184 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 6 / 6,2 / 5,4 / 6,4 l/100 km • Autonomie : 800 km • Malus : 113 € • Rejets de CO2 : 129 g/km.
*Donnée constructeur
Les
solutions
pour
moins
dépenser
Ce Qashqai arrive certes en
fin de carrière, mais avec
de tout nouveaux moteurs
essence et diesel, il n’a pas dit
son dernier mot.
Le 1.3 DIG-T 140 ch du Nissan
Qashqai face au 1.5 Blue dCi 115 ch
PHOTOS ARNAUD SAUNIER
BAROUD D’HONNEUR
Pour bien commencer l’année, le Qashqai se met au
pas des nouvelles normes antipollution et soigne
ses montures : l’occasion de relancer la lutte interne
essence/diesel !
M
NOTRE CHOIX Égalité
Pour les gros rouleurs, le dCi de 115 ch est plus rentable à long terme.
Mais 115 ch, c’est parfois juste pour voyager en famille avec armes et
bagages. Le DIG-T de 140 ch est plus plaisant, mais… plus gourmand,
notamment sur autoroute. Il se choisit alors pour l’agrément.
Le style commence à dater et les matériaux ne sont pas
irréprochables, mais le Qashqai s’était mis à jour des dernières
technos lors de son restylage. L’écran du GPS est un peu petit.
1.3 DIG-T 140 ch BVM6 à partir de 24650 €
1.5 dCi 115 ch BVM6 à partir de 26300 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
ême pour un pionnier, le succès n’est jamais acquis ! Prenez le Qashqai.
Sans ce précurseur, qui sait si les SUV compacts auraient connu le même
sort. Nissan a eu le nez creux et s’est d’ailleurs assuré une large part des
ventes du segment pendant quelque temps. Mais, désormais en fin de carrière, le
Qashqai souffre face à des concurrents plus fringants. Pourtant, il a des atouts :
une tenue de route équilibrée, un confort appréciable et du sens pratique pour
séduire les familles. Surtout, comme il n’entend pas se laisser faire ni sortir par
la petite porte, il puise dans la banque Renault pour se mettre à jour mécaniquement. Exit donc le 1.2 DIG-T 115 ch, place au 1.3 de, tenez-vous bien, 140 ch.
Forcément avec une telle cavalerie, les progrès sont notables tant à l’accélération
(8/10e de seconde) qu’en relance (plus de 5 s en 5e, rien que ça !). En prime, il ne
consomme pas plus, voire moins sur autoroute (0,5 l/100 km).
Mais côté diesel, il y a aussi du changement avec le même objectif : consommer
moins. Pour sûr, nous serions tentés de nous jeter dans les bras du 1.7 dCi de 150 ch.
Mais à 31 250 € minimum, son seuil de rentabilité nous propulse à plus d’une
décennie ! D’autant que le 1.5 dCi revoit aussi sa copie. Le changement est moins
spectaculaire : 5 ch de plus et un nouveau système de dépollution des NOx. Malgré
ce coup de pouce, les performances sont en retrait, mais évidemment, il consomme
moins et comme il ne coûte que 1 650 € de plus que l’essence, il est amorti assez
vite. À peine plus de 62 000 km, c’est une formalité pour un bon rouleur. „
15
12
9,7
10
4,8
5,8
5
3,8
0
70
4,6
90
7,3
5,7
110
9,9
7,6
130
150
170
Vitesse constante (km/h)
EN CHIFFRES 1.3 DIG-T 140 ch BVM6 : 4 cyl. turbo essence • 1 332 cm3 • 7 CV • 140 ch à 5 000 tr/mn • 240 Nm à 1 600 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,2 s • Reprises 4e / 5e /
6e : 8,8 / 11,3 / 14,6 s • V. max. : 197 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 7,6 / 8,1 / 7,4 / 7,3 l/100 km • Autonomie : 723 km • Malus : 70 € • Rejets de CO2 : 124 g/km
EN CHIFFRES 1.5 dCi 115 ch BVM6 : 4 cyl. turbo diesel • 1 461 cm3 • 6 CV • 115 ch à 3 750 tr/mn • 260 Nm à 2 000 tr/mn • 0 à 100 km/h : 12,3 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
11,7 / 13,8 / 22,1 s • V. max. : 176 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 5,9 / 6,1 / 5,8 / 5,7 l/100 km • Autonomie : 932 km • Malus : 0 € • Rejets de CO2 : 105 g/km
Les
solutions
pour
moins
dépenser
Tonique mais un chouïa gourmand en version
essence, le 3008 est plus sobre… mais aussi
plus calme lorsqu’il carbure au diesel.
Le choix résultera de vos priorités.
Le PureTech 130 ch du Peugeot 3008
face au BlueHDi 130 ch
PHOTOS YANN LEFEBVRE
CHACUN SON RÔLE !
On avait tendance à l’oublier, mais l’essence et
le diesel ne mènent pas le même combat. Cette
confrontation est là pour nous le rappeler.
S
NOTRE CHOIX Égalité
L’achat d’un diesel reste un achat sensé, pour peu d’avoir, comme le dit
la pub, la vie qui va avec ! Le gazole au prix de l’essence ne change rien
au fait qu’un diesel consomme entre 20 et 30 % de moins qu’un essence.
Mais l’essence garde l’avantage du plaisir de conduite.
Qu’il soit essence ou diesel, le Peugeot 3008 propose un
habitacle à la fois original et très bien fini.
PureTech 130 ch BVM6 à partir de 27000 €
BlueHDi 130 ch BVM6 à partir de 31600 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
i le 3008 est devenu la coqueluche de la gamme Peugeot, ce n’est pas, en tout
cas pas uniquement, grâce à sa bonne bouille. Le dynamisme de son comportement et le plaisir de conduite qu’il sait prodiguer à son conducteur sont
eux aussi responsables de son succès. Dès lors, nous serions “forcément” tentés
de l’associer à une mécanique essence pleine de caractère comme l’est le moteur
PureTech 130 ch. C’est effectivement tentant, mais c’est oublier un peu vite que
le 3008 est aussi taillé pour la vie de famille et les balades au long cours. Pour
cela, il met en avant un réel sens de l’accueil, un bon confort… et une mécanique
diesel certes moins brillante que son homologue essence mais qui sait se montrer
discrète au moment de passer à la pompe.
Ainsi, alors que le PureTech 130 ch “engloutit” 7,7 l/100 km en moyenne, le BlueHDi
130 ch se satisfait de 5,9 l soit un écart de 1,8 l. Pas mal. Disponible dès la finition
Access, le moteur essence vous reviendra 4 600 € de moins que le diesel. Dans
cette configuration, la rentabilité du diesel tient de la science-fiction puisqu’il
vous faudra parcourir pas moins de 173 467 km pour rentrer dans vos billes.
En revanche, à finition égale, l’affaire sera bouclée au bout de 94 276 km, ce qui,
pour une famille en mal d’aventure, n’a, vous en conviendrez, rien d’utopique. „
15
12,7
10
10
5
4,6
3,9
0
70
6
5
90
7,7
6,2
110
8,2
130
10
150
170
Vitesse constante (km/h)
EN CHIFFRES PureTech 130 ch BVM6 : 3 cyl. turbo essence • 1 199 cm3 • 7 CV • 130 ch à 5 500 tr/mn • 230 Nm à 1 750 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,7 s • Reprises 4e / 5e /
6e : 10,2 / 13,1 / 17,9 s • V. max. : 187 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 7,7 / 8 / 7,4 / 7,4 l/100 km • Autonomie : 670 km • Malus : 40 € • Rejets de CO2 : 118 g/km
EN CHIFFRES BlueHDi 130 ch BVM6 : 4 cyl. turbo diesel • 1 499 cm3 • 6 CV • 130 ch à 3 750 tr/mn • 300 Nm à 1 750 tr/mn • 0 à 100 km/h : 11,6 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
11,4 / 14,8 / 18,6 s • V. max. : 180 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 5,9 / 6,1 / 5,8 / 5,9 l/100 km • Autonomie : 898 km • Malus : 0 € • Rejets de CO2 : 106 g/km
Que valent vraiment les nouveaux moteurs essence ?
[ DOSSIER ] 47
Le TCe 115 ch de la Renault Mégane face au Blue dCi 115 ch
MISER PLUS POUR GAGNER PLUS
PHOTOS FLORIAN GROUT
La Mégane n’est plus toute jeune. Qu’importe : ses
moteurs, eux, le sont. Pour autant, le moins cher des
TCe n’est pas forcément le plus économique !
E
NOTRE CHOIX Égalité
Le TCe de 115 ch n’offre pas le meilleur rapport performances/conso de
la gamme, surtout lorsqu’il est sollicité. Son homologue de 140 ch dégage
plus de rondeur, se montre plus à l’aise et moins gourmand. Le nouveau
Blue dCi aussi, mais son tarif reste plus élevé. Tout dépend de votre usage.
Face à une 308 ou une Golf, l’intérieur fade et les plastiques
durs marquent le pas. Mais la Mégane a d’autres cordes à
son arc : son confort et ses moteurs dernier cri.
TCe 115 ch BVM6 à partir de 21300 €
Blue dCi 115 ch BVM6 à partir de 26900 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
lle n’est plus toute jeune, la Mégane ! Mais elle a encore des atouts : son
confort, sa douceur, son habitacle bien pensé. Surtout, sous son “vieux”
capot logent les dernières générations de moteurs. Conçu avec Nissan et
Daimler, le TCe a vu sa cylindrée passer de 1,2 à 1,3 l pour gagner en couple,
souplesse à bas régime et donc agrément et performances. La version 115 ch
n’est cependant pas la mieux armée pour taquiner le chrono, mais elle s’avère
suffisante au quotidien. Nous lui reprocherons juste d’être un peu sonore,
défaut plus imputable à l’insonorisation qu’au moteur.
Doté d’un filtre à particules, ce TCe se veut un modèle de vertu. En réalité, il n’est
pas le meilleur de sa classe – 0,5 l/100 km de plus que le 1.0 TSI de la Golf – et il
est plus gourmand que le TCe 140 ch. De peu, mais par les temps qui courent,
0,1 l/100 km (0,4 l/100 km sur autoroute), ça compte ! Il gagnerait aussi à être
secondé par la boîte EDC, malheureusement non proposée. Il faut là encore
lorgner du côté du TCE 140 ch ou… du Blue dCi 115 ch ! La comparaison est
encore plus sévère face à ce dernier qui a tout pour plaire : un catalyseur contre
les NOx, 5 ch de plus que l’ancien dCi et sa consommation tombe à 5,4 l/100 km.
Mais il impose de ravitailler en AdBlue régulièrement et n’est disponible qu’à
partir de la livrée Zen. À équipement identique, le dCi est plus cher de 3 600 €,
ce qui impose de parcourir plus de 170 000 km avant de rentrer dans ses frais. „
15
10,7
10
5
0
4,3
5,3
5,3
3,3
4,2
4,2
70
90
110
6,8
8,5
8,7
5,4
130
6,9
150
170
Vitesse constante (km/h)
Sans être gourmande, la Mégane TCE
ne bat pas de record de consommation.
Mais ses performances figurent parmi
les meilleures de la catégorie.
EN CHIFFRES TCe 115 ch BVM6 : 4 cyl. turbo essence • 1 332 cm3 • 6 CV • 115 ch à 4 500 tr/mn • 220 Nm à 1 500 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,5 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
10,2 / 12,9 / 16,8 s • V. max. : 190 km/h* • Conso moy. / ville / route / autoroute : 6,9 / 7,5 / 6,8 / 6,8 l/100 km • Autonomie : 714 km • Malus : 70 € • Rejets de CO2 : 124 g/km
EN CHIFFRES Blue dCi 115 ch BVM6 : 4 cyl. turbo diesel • 1 461 cm3 • 6 CV • 115 ch à 3 750 tr/mn • 260 Nm à 2 000 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,4 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
9 / 10,9 / 18,8 s • V. max. : 180 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 5,4 / 5,5 / 5,4 / 5,4 l/100 km • Autonomie : 833 km • Malus : 0 € • Rejets de CO2 : 102 g/km
*Donnée constructeur
48 [ DOSSIER ] Que valent vraiment les nouveaux moteurs essence ?
Le 1.5 TSI 150 ch du Volkswagen T-Roc face au 2.0 TDI 150 ch
UN CHOIX (PRESQUE) IMPOSÉ
PHOTOS ADRIEN CORTESI
Chez Volkswagen, rouler en diesel est économique
mais se paie cher à l’achat. Pas grave, l’allemand
excelle avec un 1.5 TSI très plaisant et vertueux.
D
NOTRE CHOIX Volkswagen T-Roc 1.5 TSI 150 ch
C’est à croire que Volkswagen ne veut pas vendre son T-Roc 2.0 TDI. En
étant obligatoirement disponible avec la boîte DSG et la transmission
4Motion, cette version est bien trop chère. En outre, son homologue
TSI de 150 ch a tout pour plaire, notamment un appétit fort raisonnable.
Comme toujours chez le constructeur d’outre-Rhin, c’est
propre et bien rangé, pratique et fonctionnel. Mais sur le
T-Roc, la qualité des matériaux est décevante pour le prix.
1.5 TSI 150 ch BVM6 à partir de 26620 €
2.0 TDI 150 ch DSG7 4Motion à partir de 33750 €
Test consommations AJ
20
Consommation (litres/100 km)
epuis le dieselgate, le mazout n’est plus en odeur de sainteté chez
Volkswagen. Enfin… n’exagérons pas, le constructeur reste pragmatique
et sait que pour ceux qui roulent beaucoup, c’est encore la solution privilégiée. D’autant que ses diesels sont parmi les plus sobres. Mais – et c’est le
paradoxe – l’allemand ne peut plus le claironner. En outre, suivant l’évolution
du marché, la marque a compris que le diesel n’était plus à la mode sous le capot
des “petites” voitures, comprenez les citadines.
Oui mais justement, avec ses 4,24 m de long, son T-Roc a le cul entre deux
chaises. Il est plus grand et donc plus spacieux que les petits Captur, 2008 & Co,
mais il est plus petit et moins chic que les compacts 3008, Tiguan et autres
C5 Aircross. Du coup, que lui installer sous le capot ? Les TSI ou TDI de 115 ch
font le job, mais ils sont un peu courts pour lui offrir une véritable dimension
familiale et routière. Sauf qu’au-delà, en diesel, le 2.0 TDI de 150 ch est d’office
associé à la boîte DSG7 et à la transmission 4x4. Ce n’est pas un défaut, mais
forcément, la facture s’en ressent. Il n’en faut pas plus au 1.5 TSI pour tenir
sa revanche. D’autant que ce turbo essence de même puissance se révèle très
plaisant, plus silencieux et ne consomme guère plus que le TDI lorsqu’il est
secondé par une boîte mécanique. Et même en ajoutant la boîte DSG (1 980 €),
il reste moins cher à l’achat. „
14,3
15
11,4
10
5
0
4,7
5,8
4,5
5,5
70
90
7,3
7,1
110
9,1
8,5
130
13,1
10,3
150
170
Vitesse constante (km/h)
Avec un gabarit
intermédiaire de
4,24 m, le T-Roc peut
prétendre à un usage
de petite familiale.
Encore faut-il lui fournir
un moteur à sa taille.
EN CHIFFRES 1.5 TSI 150 ch BVM6 : 4 cyl. turbo essence • 1 498 cm3 • 8 CV • 150 ch à 6 000 tr/mn • 250 Nm à 1 500 tr/mn • 0 à 100 km/h : 9,6 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
9,5 / 12,6 / 15,4 s • V. max. : 194 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 7,2 / 7,3 / 6,9 / 7,3 l/100 km • Autonomie : 694 km • Malus : 65 € • Rejets de CO2 : 123 g/km
EN CHIFFRES 2.0 TDI 150 ch DSG7 4Motion : 4 cyl. turbo diesel • 1 968 cm3 • 8 CV • 150 ch à 4 000 tr/mn • 340 Nm à 1 750 tr/mn • 0 à 100 km/h : 8,4 s
• Reprises en Drive : 8,5 s • V. max. : 192 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 6,8 / 6,8 / 6,5 / 7,1 l/100 km • Autonomie : 808 km • Malus : 253 € • Rejets de CO2 : 133 g/km
Les
solutions
pour
moins
dépenser
Le XC40 s’illustre
plus pour son
comportement
rassurant et
équilibré que pour
son dynamisme. S’il
embarquait moins de
poids, il consommerait
sans doute moins.
PHOTOS TIBO
Le 1.5 T3 156 ch du Volvo XC40
face au 2.0 D3 150 ch
UN MOINS-CHER QUI
COÛTE PLUS CHER
Dans la vie, il faut trouver le juste milieu. Vouloir
jouer à tout prix les profils bas avec un “petit”
3 cylindres essence et une boîte mécanique n’est
pas toujours payant.
C
NOTRE CHOIX VOLVO XC40 2.0 D3 150 ch
Le petit T3 s’affiche certes à un tarif plus abordable – mais diminué une
fois le malus pris en compte. Surtout, il se montre vite gourmand et
pousse ainsi très facilement les familles dans les bras du D3 de 150 ch
qui se révèle en outre un compagnon agréable quoiqu’un peu bruyant.
Les intérieurs Volvo se distinguent par leur style épuré
très agréable. Désormais, la plupart des réglages de bord
s’opèrent via l’écran tactile.
1.5 T3 156 ch BVM6 à partir de 31350 €
2.0 D3 150 ch Geartronic8 à partir de 35950 €
Test consommations AJ
20
16,5
Consommation (litres/100 km)
hez Volvo, faire jeu égal avec les allemands ne signifie pas les copier, mais
cultiver sa différence. Le XC40 se distingue par son look original, son habitacle chaleureux à l’esprit cocooning made in Sweden, un sens pratique fort
appréciable, des matériaux et une finition plutôt agréables à l’œil même si, lors de
notre essai 10 000 km avec le modèle D3 (L’AJ n° 1023), nous n’avons pas manqué
de formuler quelques critiques : personne n’est parfait !
Justement, en parlant d’imperfection, Volvo a beau soigner sa fibre écologique, le
XC40 n’est pas le moins gourmand de sa classe et ce, quel que soit son carburant.
Pourtant, cela fait belle lurette que le suédois a renoncé aux grosses cylindrées. Le
T3 tourne sur trois pattes et s’interdit tout mariage avec une transmission 4x4 et
une boîte auto, histoire d’alléger la bête pour qu’elle boive moins. Malgré cela et
sans être un affreux glouton, le petit 3 cylindres est un peu porté sur la boisson dès
qu’il est sollicité, ce qui est inévitable pour animer le bébé (voir courbe de conso cicontre). Dès lors, même s’il n’est pas non plus le plus vertueux des diesels de 150 ch
et qu’il impose un surcoût de 2 600 € (1 635 € une fois les malus pris en compte avec
la même transmission), il devient vite rentable : au bout de 72 000 km. De plus, ceux
qui veulent s’affranchir de l’embrayage et/ou crapahuter avec une transmission
intégrale pourront le faire moyennant respectivement 2 000 et 2 100 €. „
12,9
15
10
5,4
6,4
5
4,1
0
70
5,1
90
8,3
6,6
110
10,2
12,6
8,1
130
9,9
150
170
Vitesse constante (km/h)
EN CHIFFRES 1.5 T3 156 ch BVM6 : 3 cyl. turbo essence • 1 477 cm3 • 9 CV • 156 ch à 5 000 tr/mn • 265 Nm à 1 650 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,6 s • Reprises 4e / 5e / 6e :
9,2 / 14 / 19,6 s • V. max. : 190 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 8,4 / 8,7 / 8,3 / 8,3 l/100 km • Autonomie : 642 km • Malus : 1 050 € • Rejets de CO2 : 144 g/km
EN CHIFFRES 2.0 D3 150 ch Geartronic8 : 4 cyl. turbo diesel • 1 969 cm3 • 8 CV • 150 ch à 3 750 tr/mn • 320 Nm entre 1 750 et 3 000 tr/mn • 0 à 100 km/h : 10,6 s
• Reprises en Drive : 9,7 s • V. max. : 189 km/h • Conso moy. / ville / route / autoroute : 7 / 7,7 / 6,6 / 6,6 l/100 km • Autonomie : 771 km • Malus : 173 € • Rejets de CO2 : 131 g/km
50
[ ESSAI GRAND ANGLE ] FORD EDGE
IL N’A PAS FROID AUX YEUX
Deux ans après sa sortie, le Edge se modernise. Les changements esthétiques,
mécaniques et technologiques le rendent encore plus hors normes. De là à faire
trembler les nouveaux BMW X5 et VW Touareg, il ne faut peut-être pas pousser.
Par Charles Thouluc Photos Florian Grout
LA GUEULE
DE L’EMPLOI
Ici, au moins, les changements
se voient ! Les nouveaux
projecteurs, calandre et
boucliers “musclent” l’Edge
et lui donnent un look
en parfait accord avec sa
philosophie. À l’arrière, plus
que les feux redessinés et la
suppression du bandeau qui
les reliait, les deux sorties
d’échappement verticales
et non plus horizontales
attirent l’œil. Ainsi remodelé,
l’Edge mesure 4,84 m de long
(contre 4,81 m auparavant) :
un gabarit imposant qui ne
facilite pas les manœuvres.
PLUS DE PRESSION
Ford fait le ménage sous le capot ! Le 2.0 4 cylindres diesel
biturbo est décliné en 238 ch et non plus en 180 et 210 ch. Les
ingénieurs ont travaillé sur la pression de suralimentation pour
augmenter la puissance et le couple gagne 50 Nm.
Ce n’est pas trop pour déplacer ce lourd SUV. Doux à l’usage,
le 2.0 est bien épaulé par la nouvelle BVA à 8 rapports,
parfois sujette à des petits à-coups. Au cours de notre essai,
l’ordinateur de bord affichait 9,3 l/100 km, ce qui reste
raisonnable pour un engin pareil.
L’avis de Charles Thouluc
Sa “gueule” et sa
conduite donnent
le sourire. Son prix
délirant beaucoup
moins. Surtout de la
part de Ford.
80%
Quotient
Émotionnel
51
FORD EDGE 2.0 EcoBlue
238 ch BVA8 AWD Vignale
DONNÉES CONSTRUCTEUR
Moteur / Transmission
Puissance maxi
„
Couple maxi
„ 500 Nm à 2 000 tr/mn
4 cylindres en ligne
biturbo diesel
Type
238 ch à 4 000 tr/mn
1 996 cm3 / 15 CV
Cylindrée / puissance fiscale
Transmission
intégrale
Boîte / nombre de rapports
automatique à 8 rapports
Châssis
CHIC, MAIS PAS TROP
L’Edge se décline uniquement en livrées haut de gamme, ST-Line (53 500 €) ou Vignale (notre
modèle d’essai) à 56 900 €. Des tarifs élevés en partie compensés par la dotation riche (sellerie
cuir, peinture métallisée, phares adaptatifs full LED…). Pour profiter des dernières technologies
(régulateur de vitesse adaptatif, stationnement ou pilote semi-automatique…), il faut toutefois
ajouter 1 000 €. Autre regret : des imperfections d’assemblage qui n’auraient pas lieu d’être sur
un SUV à plus de 50 000 € persistent ici et là.
Diamètre de braquage
„
Pneumatiques
11,9 m
255 / 45 R 20
Dimensions / Poids
L / l / h / empattement
4,84 / 1,99 / 1,74 / 2,85 m
Poids / tractable freiné
2 116 kg / 2 000 kg
Performances
0 à 100 km/h
„
9,6 s
Vitesse maxi
„
216 km/h
„
602 dm3
Prix
„
56 900 €
Malus (CO2)
„
7 340 € (180 g/km)
Habitabilité / Coffre
Volume de coffre
LE BUDGET
SPACIEUX… POUR DEUX !
À l’arrière, la belle largeur de la banquette
permet à trois passagers de s’installer sans
jouer des coudes. Mais la place centrale n’est
pas recommandable. Étroite et ferme au
niveau du dossier qui intègre l’accoudoir, elle
n’offre pas le même niveau de confort que les
deux latérales. Heureusement, le petit tunnel
de servitude limite la gêne pour les jambes.
Prix du modèle essayé*
69 090 €
Garantie
„
2 ans (km illimité)
*Avec options et malus inclus.
Équipements de série „
7 airbags, AFIL active, accès et démarrage sans clé,
aide au parking + cam. de recul, Bluetooth, chargeur
induction, clim auto bizone, détecteurs pluie /
luminosité, freinage auto. d’urgence + détection de
piéton, hayon électrique, jantes alu 20 pouces,
lecture des panneaux, phares full LED adaptatifs +
éclairage d’angle et passage en codes/phares auto,
régul/lim de vitesse, sellerie cuir, sièges AV
chauffants, syst. multimédia écran couleur
8’’ / GPS / radio-CD MP3 / prises USB / Apple Carplay et
Android Auto / Wifi (3 mois offerts)…
Options
Pack Technologie Vignale (1 000 €)*, Park Assist
(250 €), suspensions sport (300 €), surveillance des
angles morts (500 €), toit ouvrant pano (1 400 €).
*Inclus : régulateur de vitesse adaptatif avec fonction
Stop&Go et conduite semi-autonome, système de surveillance
des angles morts, caméra AV grand angle.
Consommations
Mixte
„
6,9 l/100 km
Urbaine / extra-urbaine
„
8,7/5,9 l/100 km
Réservoir
64 l
Note EuroNCAP
En cours
Pays de fabrication
Canada
LE BILAN DE L’AUTO-JOURNAL
I COMME… INTELLIGENT
Ford a aussi optimisé la transmission intégrale pour améliorer la tenue de route. Dans la
plupart des situations, la motricité s’opère via les roues avant, mais en cas de besoin (forte
accélération, détection d’une amorce de patinage), la puissance est répartie sur les quatre
roues, en seulement 10 millisecondes. Ce principe de connexion et déconnexion de la
transmission 4x4 est totalement transparent pour le conducteur et permet d’économiser
du carburant. Toutefois, sur routes glissantes, mieux vaut ne pas remettre les gaz trop
vite, la perte de motricité peut apparaître avant que le système ne réagisse.

L’imposant Edge s’apprécie pour son
exotisme “made in USA”. Les nouveaux
équipements d’aide à la conduite lui
apportent une modernité bienvenue
et relèvent le niveau de sécurité. Mais
en livrée Vignale, il affiche un tarif
très ambitieux au vu de la qualité des
matériaux et des assemblages.
„ bon / „ moyen / „ mauvais dans sa catégorie
52
[ 1er ESSAI ] LEXUS ES 300h 218 ch F-Sport Executive
UNE HYBRIDE
SINON RIEN
Lexus n’entend pas abandonner le segment des berlines familiales
à ses rivaux, notamment allemands. Le japonais se décide enfin
à commercialiser son ES en France, à condition qu’elle soit hybride.
Par Mélina Priam Photos Yann Lefebvre
Présentation et matériaux ne
manquent pas de soin. Mais
le style se cherche un peu
entre des éléments modernes
(écran XXL, pavé tactile…) et
des détails au goût suranné, à
l’image de la barrette
de boutons traditionnels.
E
t si nous jouions à Questions
pour un champion ? “Née en
1989, je suis une berline familiale
de 4,98 m de longueur, rivale
des Mercedes Classe E, BMW
Série 5 et autres Audi A6. Véritable best-seller d’un
constructeur haut de gamme japonais, j’ai été vendue à près de 2,3 millions d’unités dans le monde,
en 6 générations de modèles. Je suis aujourd’hui la
septième du nom et, accessoirement, je refuse de
carburer au diesel. Je suis… je suis… je suis… la
Lexus ES, voyons !”
Vous n’aviez pas trouvé, cher lecteur ? Si, bien sûr… Mais avouez que vous
avez dû relire l’intitulé principal de l’article.
Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Vous n’avez
pas loupé un épisode : si la Lexus ES ne vous dit
rien, c’est parce qu’elle n’a jamais vu le jour chez
nous. Jusqu’ici, la marque de luxe de Toyota préférait nous proposer sa GS. Mais il faut croire que,
devant le succès très relatif (moins de 200 ventes) de
l’autre familiale maison, ou considérant que celle-ci
n’était pas assez longue (4,85 m) et qu’il n’y avait
pas la place pour deux, Lexus a changé son fusil
d’épaule. La notoriété étant ce qui fait le plus défaut
à la marque, autant miser sur le meilleur cheval, du
moins celui qui gagne outre-Atlantique.
Exit donc la GS. Bienvenue à l’ES. Ce qui, au passage, se traduit par près de 13 cm de plus de car-
rosserie et, surtout, le passage de la propulsion
à la traction. Autant dire que pour circuler en
ville, il y a mieux. Mais pour son entrée sur le
marché européen, l’ES inaugure un nouveau
châssis (dit plate-forme GA-K, pour ceux qui
raffolent des termes abscons à placer dans un
dîner). Vous me direz que ce n’est pas une raison pour passer sur les roues avant. Oui, mais
aujourd’hui, un châssis, ça se partage, et celui
de l’ES sera aussi celui du prochain RAV4. Évidemment, une traction, c’est contradictoire
avec le blason F-Sport de notre modèle d’essai.
Mais l’ES n’en est pas à une contradiction près.
Ne vous y trompez pas : derrière sa ligne racée,
ses jantes de 19 pouces et son petit becquet, ce
n’est pas une sportive ou une GT. Mais bel et
bien une berline familiale traditionnelle, qui
privilégie le confort, la douceur de conduite
et le silence. Après tout, n’est-ce pas ce que les
amateurs du genre attendent ?
D’ailleurs, aussi élégante, imposante, spacieuse
et luxueuse soit-elle (et elle l’est !), elle joue profil bas sous le capot. Profil bas, certes, mais original et… dans l’air du temps ! Écusson Lexus
oblige, c’est le système hybride, cher au groupe
Toyota, que l’on retrouve. En France, et dans
la plupart des pays européens, l’ES ne laissera
pas le choix. Si le tandem 2,5 l 4 cylindres de
178 ch/moteur électrique de 88 kW a bien des
vertus, à commencer par celle de faire baisser la ª
54
[ 1er ESSAI ] LEXUS ES 300h 218 ch F-Sport Executive
L’avis de Mélina Priam
Elle a de la “gueule” !
Et sa douceur
est plaisante. Mais
l’ergonomie
des commandes me
Quotient
donne la migraine.
Émotionnel
70%
LE CHOIX DE L’HYBRIDE EST CELUI DE LA RAISON ET DU CONFORT, MAIS
IL MANQUE UN PEU DE BRIO FACE AUX 6 CYLINDRES ALLEMANDS yyy
™
consommation, il n’a pas celle d’offrir le grand
dans les enchaînements plus rapides. Il faut
frisson. D’autant que, sans être plus lourde
toutefois préciser que les versions F-Sport
que ses rivales, l’ES n’est pas légère (1 740 kg).
bénéficient d’une suspension variable adaptaIci, point de feulement sourd de V6. En ville,
tive sur pas moins de 650 niveaux ! Tout juste
reprocherons-nous à la direction d’être un peu
c’est le monde du silence quand elle évolue
lourde et de manquer de précien mode EV (électrique) ou en
PLUS
roue libre, lorsque les conditions
sion. De toute façon, même en
Douceur et confort
de conduite
le permettent (profil de la route,
mode Sport + (dont on se lasse
Équipement complet
charge de la batterie…). Pour Consommation et absence vite), l’ES invite à adopter une
de malus
autant, la grande Lexus n’est
conduite sereine.
—
pas ennuyeuse. Nous louerons
MOINS
Puissance
un
peu juste pour
Le système hybride
même les progrès apportés par
la catégorie
n’est pas sa seule spécialité.
la nouvelle boîte-pont, bien plus
Coffre peu pratique
Ergonomie
particulière
du
réactive et agréable. Elle n’est pas
À bord aussi, l’ES se distingue.
système multimédia
encore aussi efficace qu’une boîte
Mais là, le meilleur côtoie le
à 8 ou 9 rapports de BMW ou Mercedes, mais
moins bon. Pour les bons points, nous retienelle ne mouline plus autant dans les tours, et ne
drons un habitacle tiré à quatre épingles, des
fait plus hurler le moteur comme sur une Prius.
matériaux choisis avec goût – pas forcément
De plus, l’ES est bien servie par un châssis qui,
celui de tout le monde, mais assez classique
n’ayant pas à faire face à un débordement de
pour plaire au plus grand nombre –, une finipuissance, se révèle équilibré, bien amorti et
tion soignée, une habitabilité généreuse, un
confortable. Sur les petites routes andalouses,
niveau d’équipement riche, le tout donnant
l’impression de s’installer dans une voiture de
l’ES virait à plat sans s’affaler à la première
la catégorie supérieure. Mais difficile de passer
épingle, et faisait preuve d’une belle aisance
™ Les versions haut de gamme reçoivent un
éclairage LED ultra-performant et des clignotants
séquentiels également à LED. š Les livrées
F-Sport sont vendues d’emblée avec des jantes
de 19 pouces. Le confort n’en souffre absolument
pas, grâce à la suspension variable adaptative,
elle aussi de série et exclusive à ces versions.
š
55
LEXUS ES 300h 218 ch
F-Sport Executive
DONNÉES CONSTRUCTEUR
Moteur / Transmission
™
178 ch à 5 700 tr/mn +
88 kW électrique (1)
221 Nm de 3 600 à
5 200 tr/mn
„
+ 202 Nm électrique
Puissance maxi
š
™ L’instrumentation de bord est lisible. Pour
faire apparaître le menu de l’ordinateur de
bord, le compteur se décale. Mais là encore,
naviguer dans les menus de réglages via
les touches au volant requiert un temps
d’apprentissage. š L’écran central de 12 pouces
n’est pas directement tactile. Il faut en passer
par ce pavé façon souris d’ordinateur portable
qui, lui, l’est. Sur le principe, on pourrait penser
que c’est super. À l’usage, en roulant, pas du
tout ! Cela détourne énormément l’attention.
„
Couple maxi
Type
4 cyl. en ligne, ess. + élec.
Cylindrée / puissance fiscale
2 487 cm3 / 9 CV
Transmission
aux roues avant
Boîte / nombre de rapports
boîte-pont / 1
nickel-métal
hydrure / 244,8 V
Batterie
Châssis
Diamètre de braquage
„
Pneumatiques AV / AR
L’ES ne manque pas de prestance, mais ne vous fiez pas à sa ligne
fuselée et à son badge F-Sport : elle privilégie le confort, la douceur
et surveille sa consommation !
12,6 m
235/40 R 19
Dimensions / Poids
L / l / h / empattement
4,98 / 1, 87 / 1,45 / 2,87 m
Poids / tractable freiné
1 740 kg / NC
Performances
0 à 100 km/h
„
8,9 s
Vitesse maxi
„
180 km/h
„
454 dm3
Prix
„
58 990 €
Malus (CO2)
„
0 € (100 g/km) (2)
Habitabilité / Coffre
Volume de coffre
LE BUDGET
Prix du modèle essayé (3)
Garantie
sous silence les tics persistants chez Lexus, à
savoir une ergonomie des commandes “dispersée” qui prête à confusion et, surtout, un
type de commande du système multimédia peu
intuitif. Si la taille et la résolution de l’écran
central séduisent, le fait de devoir utiliser un
pavé tactile fonctionnant sur le même principe
qu’une souris d’ordinateur portable est une
purge. Ce qui est pratique à la maison ou au
bureau ne l’est pas dans une voiture en conduisant. Il requiert trop d’attention et de doigté et
oblige à détourner le regard de la route.
L’ES se fait pardonner en tirant les prix. Accessible à partir de 47 490 €, alors qu’elle intègre
toutes les aides à la conduite et dispositifs de
sécurité attendus, elle fait presque figure de
bonne affaire. Surtout si l’on ajoute l’absence de
malus écologique, une carte grise gratuite dans
de nombreux départements et une consommation propre à faire rougir une Clio 75 ch. Une
promesse que nous n’avons pas retrouvée lors de
cet essai, mais les 7 l/100 km qu’indiquait notre
ordinateur de bord restent tout de même très
raisonnables pour une berline de ce calibre. Q
58 990 €
„
3 ans ou 100 000 km
(1) Puissance cumulée : 218 ch. (2) NEDC corrélé.
119,5 g/km de CO2 et 5,3 l/100 km en WLTP.
(3) Avec options et malus inclus.
™
Équipements de série „
™ Le coffre ne donne qu’une envie : appeler
le bagagiste. Il est assez grand, mais entre un
seuil haut et décalé par rapport au plancher
et une ouverture étroite, il cumule les défauts.
š À l’arrière, c’est royal : les passagers ont
l’impression de voyager dans la catégorie
supérieure. Les versions F-Sport n’ont pas
droit à l’inclinaison du dossier : dommage.
š
10 airbags, accès et démarrage sans clé, affichage
tête haute, AFIL, aide au parking, alerte de précollision
avec détection piétons et freinage auto d’urgence,
avertisseur de sortie de voie, Bluetooth, caméra de
recul, chargeur induction, clim auto, coffre électrique,
détecteurs de pluie/luminosité, ESP, gestion auto
codes/feux de route adaptatifs, jantes alliage
19 pouces, lecture des panneaux, peinture métallisée,
phares LED, régul./lim.de vitesse adaptatif, réglage
modes de conduite, sièges AV élec. et chauffants,
susp. variable adaptative, syst. multimédia avec écran
12,3 pouces/GPS/pavé de réglage tactile/prises USB,
syst. audio Mark Levinson, toit ouvrant…
Options Aucune
Consommations
Mixte
„
Urbaine / extra-urbaine
Réservoir
NC
„
Note EuroNCAP
4,4 l/100 km (2)
50 l
5 étoiles
Pays de fabrication
Japon
LE BILAN DE L’AUTO-JOURNAL

Tout best-seller Lexus soit-elle, titiller
les références européennes s’annonce
ardu. Pour gagner son pari, l’ES peut
compter sur son charme, son confort et
sa motorisation hybride économique à
l’usage. À bord, son originalité et son
ergonomie parfois farfelue risquent de
moins faire l’unanimité.
„ bon / „ moyen / „ mauvais dans sa catégorie
56 [ COMPARATIF ] L’AUDI A6 FACE À SES RIVALES
BMW 520d
190 ch BVA Sport
MERCEDES E 220 d
194 ch AMG Line
Croqueuses
Nos cinq concurrentes du jour possèdent en commun un 2 l
4 cylindres turbo diesel d’environ 190 ch et, surtout, 400 Nm
de couple… au minimum ! Mais pour le reste, chacune présente
une personnalité propre. Et forte !
Par Stany Meurer Photos Yann Lefebvre
57
JAGUAR XF 2.0 D
180 ch BVA R-Sport
VOLVO S90 D4
190 ch Geartronic R-Design
AUDI A6 40 TDI
204 ch S tronic S line
P
remière précision d’importance : l’Audi et la Volvo
sont des tractions, et les
trois autres, des propulsions. Toutes peuvent cependant recevoir une transmission intégrale
permanente, à l’exception de l’A6 lorsqu’elle est
équipée de ce moteur. Rayon boîte de vitesses,
seules les BMW et Jaguar sont disponibles
avec un changement manuel de rapport, la
tendance pour la catégorie étant bien évidem-
ment la BVA… ou assimilée (robotisée double
embrayage sur l’Audi). Par ailleurs, l’amortissement piloté figure au programme optionnel
de tous ces modèles, mais il est exclusivement
couplé à la suspension pneumatique sur le
train arrière pour la Volvo. Justement, concernant ce raffinement ultime dans sa variante
sur les quatre roues, il constitue un privilège
exclusif, disponible moyennant supplément,
sur la Mercedes, mais aussi l’Audi… quand
celle-ci est équipée de moteurs 6 cylindres !
Enfin, catégorie oblige, ces cinq routières haut
de gamme proposent un catalogue étendu
d’options qui vous permettra de commander
un modèle fidèle à vos désirs. Il va sans dire
que cette personnalisation poussée a un prix et
peut gonfler considérablement la note. Aussi,
pour établir notre hiérarchie, nous avons évité
de nous perdre dans ces listes interminables,
préférant nous concentrer pour l’essentiel sur
des finitions typées “sportives”. Mais assez
parlé, place au verdict.
ª
58 [ COMPARATIF ] L’AUDI A6 FACE À SES RIVALES
Jaguar XF
e
2.0 D 180 ch BVA
R-Sport
55 470 €
SUR LA ROUTE Nous n’avons jamais
été de grands fans du moteur Ingenium,
et ce ne sont pas ses prestations dans la
XF qui nous feront changer d’avis ! Se
caractérisant par son fonctionnement
rugueux, en contradiction absolue avec
le caractère raffiné attendu d’une mécanique Jaguar, ce 2.0, d’une puissance
inférieure à la concurrence, gratifie
la lourde XF de performances quelconques. Il parvient toutefois à donner
le change avec une valeur de couple plus
généreuse. Si la direction comme la
boîte ne méritent aucune remarque, les
trains roulants se révèlent quant à eux
peu agréables en dynamique, et plutôt
inconfortables pour les passagers. Nous
attendons mieux d’une Jaguar.
VIE À BORD Les cotes d’habitabilité s’inscrivent dans la moyenne de
la catégorie. Idem pour le volume du
coffre. Ce que ces chiffres ne disent
pas, en revanche, c’est l’interférence
de certains éléments, comme la longue
console centrale qui empiète sur l’espace aux jambes du passager arrière
assis au centre. Si l’équipement de série
est généreux et la présentation plutôt
flatteuse, il ne faut pas être un grand
expert pour constater que la qualité des
matériaux utilisés est inférieure à celle
des standards germaniques ou suédois.
C’est le cas de l’habillage en plastique
dur des parois de la console centrale
avant, là où le genou du conducteur
vient précisément prendre appui.
BUDGET Dans l’esprit de tous, une
Jaguar est plus abordable que ses rivales. C’était surtout vrai hier, cela ne
l’est plus guère… même si la richesse
des équipements peut en partie compenser cette politique. Comme si cela
ne suffisait pas, la XF se caractérise
par son plus gros appétit en carburant, alors qu’elle dispose du moteur
le moins performant. Pour faire passer
la pilule, ses garanties sont plus généreuses que la moyenne. „
LE BILAN
Privée de boiseries, l’ambiance à bord de la Jaguar relève plus
de l’école germanique que britannique. De nuit, la commande
des rétroviseurs, non éclairée, est difficilement repérable.
À la loupe
Jaguar y tient comme à la prunelle de ses yeux. Enfin,
y tenait… si l’on en juge par son abandon sur l’E-Pace !
L’intérêt de cette commande rotative de boîte
tient à son originalité, qui plaît essentiellement aux
responsables du marketing de la marque. Pour
le reste, cette commande est tout sauf fonctionnelle.

Débarrassée de sa réputation
sulfureuse de “nid à problèmes”,
la Jaguar XF ne manque
pas de charme… à l’arrêt.
En action, surtout quand on vient
de conduire une de ses rivales,
la comparaison n’est pas à son
avantage. Cruel, mais c’est ainsi.
L’avis de Stany Meurer
La Jaguar déçoit aussi
bien par le manque
d’agrément de son
moteur que par
le typage trop ferme
de ses suspensions.
60%
Quotient
Émotionnel
Son moteur
est efficace et
robuste, mais son
fonctionnement
rustre m’exaspère.
L’avis de Stany Meurer
70%
Quotient
Émotionnel
Je lui aurais donné
plus si elle avait
gardé la sobriété de
style de la génération
précédente.
Audi a notamment choisi
de refuser à la 40 TDI
la possibilité de la transmission
intégrale : c’est regrettable.
Audi A6
40 TDI 204 ch
S tronic S line
59 060 €
SUR LA ROUTE L’A6 propose bien évidemment la traction intégrale, mieux
connue sous l’appellation Quattro, et
peut recevoir en option une suspension
pneumatique, mais pas dans sa configuration 40 TDI ! Pour se faire pardonner, elle dispose du moteur le plus
puissant. À l’usage pourtant, elle ne tire
que moyennement profit de cet avantage. Les chronos relevés la relèguent
plutôt en queue de peloton en termes
d’accélérations mais la propulsent en
tête lors des reprises. Si ces résultats
relèvent de l’anecdote pour la majorité des acheteurs de cette catégorie de
véhicules, ceux-ci seront, en revanche,
ravis d’apprendre que la nouvelle A6 se
comporte sur la route comme une petite
A8, avec tout ce que cela suppose.
VIE À BORD Est-il vraiment nécessaire de vous préciser que la finition est
remarquable et le système multimédia
top ? Non, tous deux sont parfaitement
dignes de l’écusson porté. La présentation du tableau de bord est spectaculaire et aussi impressionnante que…
salissante ! À bord, l’espace ne manque
pas et, de nos cinq prétendantes, l’A6
4
e
est celle qui donne l’impression d’être à
bord de la plus grosse voiture. Pourtant,
les passagers arrière n’ont guère de place
pour leurs jambes. Si l’habillage du
cocon est soigné, il n’y règne cependant
pas la même ambiance chaleureuse qu’à
bord de la Volvo. Cela est dû à des petites attentions, les fameux détails qui,
justement, font la différence.
BUDGET Audi n’y va pas avec le dos
de la cuillère : la nouvelle A6 est chère.
Pour corser le tout, la version 40 TDI est
un peu considérée par le constructeur
comme un modèle à prix d’attaque…
avec pour conséquence une liste réduite
d’équipements de série ou en option.
Vous serez toutefois heureux d’apprendre que ses consommations sont
basses, beaucoup moins de découvrir
que les garanties sont juste légales. „
LE BILAN

Cette nouvelle A6 est bien née.
Dommage que la 40 TDI n’existe
qu’en traction et nous prive
de l’accès à certains raffinements
techniques. D’autant que son
tarif est costaud. Toutefois,
on ne saurait l’éliminer de la liste
des prétendantes.
Le dessin de la planche de bord est spectaculaire. Les finitions
d’un noir brillant laissent toutefois apparaître la moindre
trace de doigt et attirent la poussière comme des aimants.
À la loupe
À la commande rotative utilisée par Audi jusqu’à
présent, la nouvelle A6 a préféré des touches.
On se demande où se situe vraiment le progrès,
et s’il y en a un. Ce système basique déroute au
départ, même si on s’y habitue vite. D’un point
de vue visuel, comme au toucher, cette commande
fait un peu “bon marché”.
60 [ COMPARATIF ] L’AUDI A6 FACE À SES RIVALES
BMW 520d
190 ch BVA Sport
54 750 €
SUR LA ROUTE Grâce à son binôme
moteur-boîte remarquable, la 520d reste
en quelque sorte le choix des puristes,
du moins des passionnés de conduite.
De tous les 2.0 turbo diesel ici présents,
celui de BMW se révèle le plus à même
de faire oublier qu’il fonctionne au gazole. Cela, grâce à sa sonorité travaillée
et… une insonorisation qui l’est tout autant. Autre bon point, la direction vous
informe précisément et sans pesanteur
du travail des roues avant. Très bon
également, le freinage. Toutefois, étant
pointilleux sur le comportement routier, nous émettons une petite réserve
quant à l’invulnérabilité du châssis face
aux vents latéraux violents.
VIE À BORD “On est bien à l’avant,
hein ? Un peu moins bien à l’arrière”,
pourrait-on dire avec une pointe d’humour taquin. Notamment en raison
d’un espace aux jambes un peu court !
La présentation intérieure est propre
à la marque, incarnée par une façade
de tableau de bord convexe et un écran
rapporté façon tablette. Rien à dire sur
la finition ; pas davantage sur la qualité
des matériaux qui s’inscrivent dans la
Fidèle à la réputation de la marque,
le comportement de la BMW est le plus
sportif… même sur cette version.
3
e
tradition germanique. Comme la suspension, les sièges sont fermes, ce qui
n’empêche pas un excellent niveau de
confort, bien supérieur à celui de la
Jaguar. En revanche, l’ensemble des
deux n’offre pas le même “moelleux”
que sur la Volvo et la Mercedes, surtout
lorsque ces dernières bénéficient de la
suspension pneumatique.
BUDGET Surprise : dans cette finition
Sport, la BMW est tout simplement la
moins chère (ou la plus abordable) du
lot. Comme, par ailleurs, les frais d’entretien d’une BMW comptent parmi les
plus bas (cela ne se sait pas forcément),
il va sans dire que la 520d marque ici de
précieux points. Un beau tableau qu’embellissent des consommations raisonnables. Seule ombre : des garanties tout
juste légales, comprenez minimales. „
LE BILAN
La forme convexe du tableau de bord semble exclure
le passager de l’univers du conducteur. Si la présentation n’est
guère originale, la finition ne souffre aucune critique.
À la loupe
L’esprit sportif de BMW est perceptible dans les détails :
pas question de perdre du temps pour sélectionner
le mode de conduite désiré. Pour ce faire, comme
en compétition où les commandes sont directes,
la 520d adopte un système aussi simple que
rapide, forcément intuitif, pour permettre à chacun
d’accéder facilement à son choix. Bravo.

La 520d fait honneur à BMW.
L’amateur de conduite sportive
la choisira pour son moteur et
sa direction. Mais elle manque
un peu de charisme pour
convaincre l’épicurien, et sa liste
d’équipements n’est pas aussi
riche que celle de la Mercedes.
L’avis de Stany Meurer
70%
Quotient
Émotionnel
La conduite sportive
de la BMW est
un régal. On aime
un peu moins le
mode “farniente”…
L’avis de Stany Meurer
Sous cet angle, on pourrait presque
penser que la Volvo dispose d’un hayon.
Ce n’est pourtant pas le cas.
90%
Quotient
Émotionnel
Volvo S90
2
D4 190 ch
Geartronic R-Design
55 850 €
SUR LA ROUTE Face à l’armada
allemande et, surtout, à son armée de
motoristes tous plus brillants les uns
que les autres, Volvo avait du souci à
se faire. Et si le moteur de la S90 n’est
pas le plus transcendant de tous, il tire
remarquablement bien son épingle du
jeu, comme en témoignent les chronos
relevés. Ce que ceux-ci n’indiquent
pas, en revanche, c’est si ce dernier est
agréable ou pas à utiliser. Sans hésitation, la réponse est oui. Pour le reste,
bonne boîte réactive et douce, direction
précise, freinage efficace et comportement sûr suffisent pour décerner à cette
Volvo le titre d’excellente routière.
VIE À BORD C’est incontestablement le point fort de la S90. Pour s’en
convaincre, il suffit d’ouvrir la porte.
Vous découvrirez alors un habitacle
qui pourrait passer pour le prolongement de votre logement, avec de jolis
matériaux utilisés à bon escient. Rien
d’ostentatoire, simplement la sensation de s’immiscer dans un intérieur
pensé par un décorateur scandinave
L’agencement
de l’habitacle
contribue à créer
une atmosphère
absolument unique.
e
contemporain. Pour ne rien gâcher, les
cotes d’habitabilité sont généreuses (les
Suédois sont grands !) et si le coffre ne
dispose pas d’un volume exceptionnel,
au moins s’avère-t-il très accessible. Les
suspensions sont plus typées confort
que sport, une constante chez Volvo.
BUDGET Ne comptez plus sur la
marque pour vous offrir une proposition au rabais ou tenter de vous séduire
par des réductions délirantes. La S90
est affichée au juste prix, et les seules
affaires que vous pouvez faire se situent
dans les packs d’équipements bien pensés et vendus à des tarifs plus intéressants que ses rivales. La consommation
s’inscrit, elle, dans la moyenne de la catégorie et les garanties sont minimales. „
LE BILAN

Première berline de la nouvelle
génération Volvo, la S90, née
en 2016, séduit toujours. Elle
offre une réelle alternative aux
routières germaniques, dont elle
se différencie par un intérieur
luxueux, moderne, sans superflu
mais pas triste. Du grand art.
Le choix des matériaux, le mariage des couleurs, la position
des différentes commandes rendent absolument unique
l’atmosphère de l’habitacle de cette voiture spacieuse.
À la loupe
Ce n’est pas encore celle de la Tesla, mais telle qu’elle
se présente, la tablette tactile qui sert d’écran central
s’avère très agréable à utiliser sans pour autant
distraire l’attention du conducteur. Elle s’intègre plutôt
bien dans le cocon habitable, au point qu’elle pourrait
presque passer pour un ordinateur de bureau…
62 [ COMPARATIF ] L’AUDI A6 FACE À SES RIVALES
L’avis de Stany Meurer
90%
Quotient
Émotionnel
Pour 2019, il ne reste plus
que deux finitions dans la gamme
Classe E : Avantgarde Line
et AMG Line.
1
re
La E 220 d est
juste parfaite pour
parcourir de longues
distances. Surtout
avec la suspension
pneumatique.
Mercedes E 220 d
194 ch AMG Line
59 400 €
VIE À BORD Si le moteur ne réalise aucun chiffre exceptionnel, avec
ses 194 ch et ses 400 Nm de couple,
il permet pourtant à la E 220 d de
signer d’excellents chronos, en accélérations comme en reprises. Le mérite
en revient aussi à la boîte de vitesses
exceptionnelle à 9 rapports, aussi réactive que douce. Outre le chrono, cette
Mercedes impressionne par l’agrément
du binôme cité ci-dessus. Un agrément
que rien ne vient ternir : ni la direction,
précise et s’illustrant par un diamètre
de braquage ultracourt, ni le freinage
efficace – même s’il pourrait se montrer encore plus féroce pour ralentir la
voiture à grande vitesse – ni les trains
roulants, aussi compétents en matière
de tenue de route que de confort. Pour
améliorer ce dernier, nous recommandons, même si cela impose un investissement supplémentaire, l’option Air
Body Control, une suspension pneu-
matique avec amortissement piloté, qui
rend la E 220 d plus agréable encore
sans nuire à son comportement routier,
bien au contraire. S’il fallait résumer la
E 220 d, cette voiture serait comme une
excellente recette réalisée à la perfection. Rien d’extravagant en elle. Mais
l’homogénéité de tous ses composants
lui donne une note rare, celle de l’équilibre. On peut trouver plus puissante
qu’elle, plus dynamique, plus confortable – dans le sens moelleux – plus
“tout ce que l’on voudra”, mais aucune
de ses rivales ici alignées ne peut revendiquer un ensemble de qualités cohabitant dans une aussi parfaite harmonie.
VIE À BORD Pourquoi le cacher,
avec cette dalle numérique de grande
dimension, ces nombreuses ouïes
de ventilation et cette large console
centrale, le style intérieur est un peu
clinquant (bling-bling comme il est
d’usage maintenant). Si la qualité des
™
™ Ce petit levier
à la droite du volant
ne commande pas
les essuie-glaces,
mais la boîte de
vitesses. š Le bloc
instrumental
est paramétrable.
Sa lisibilité
est absolument
parfaite.
š
™
™ Le tableau de bord
en forme de vague
est surplombé par la
dalle numérique…
pas forcément bien
intégrée. š Après
la Volvo, la Mercedes
est la plus
généreuse avec les
passagers arrière.
› Beau volume
de coffre, même
si l’accès pourrait
être meilleur.
š
matériaux employés et leur assemblage
ne souffrent aucune critique, cette présentation, pour le moins spectaculaire,
ne donne pas le même cachet intemporel à son habitacle qu’à celui de l’Audi
ou de la Volvo. Mais les goûts et les
couleurs diffèrent et Mercedes a préféré la carte de la mode à celle du classicisme. Rien de particulier à noter en
matière d’habitabilité, sinon peut-être
que la E 220 d est la moins généreuse
en largeur aux coudes à l’avant, mais
de quelques malheureux centimètres…
Via les différents programmes de personnalisation, le constructeur permet
de se façonner un intérieur à la carte.
BUDGET Évidemment, l’addition est
salée : la Mercedes est tout simplement
la plus chère. Et la note augmente encore quand on s’aventure dans le dédale
de la liste d’options. Si vous ne deviez
en choisir qu’une, comme déjà mentionné, prenez sans hésitation l’Air
›
LE TRIOMPHE DE LA MERCEDES
EST DÛ À L’HOMOGÉNÉITÉ DE
SA PRESTATION, COMPRENEZ :
L’ÉQUILIBRE DU VÉHICULE.
CERTES, CELA A UN PRIX yyy
À la loupe
Mercedes a placé
son levier de vitesses
“à l’américaine”,
autrement dit sur
la colonne de
direction. Ce choix
permet d’intégrer sur
la console centrale
un (grand) rangement
avec couvercle,
particulièrement pratique car à portée immédiate
de main, aussi bien pour le conducteur que pour
le passager avant.
Body Control, un raffinement ultime,
accessible pour 2 300 €, mais presque
indispensable pour conférer à la E 220 d
toute sa dimension. Vous en déduirez
que l’Étoile se mérite ou, du moins,
réclame quelques efforts financiers.
La contrepartie, c’est une voiture qui
ne devrait pas poser trop de problèmes
à la revente et le privilège de rouler à
bord de la routière la plus économique
en carburant : ce qui est bon pour nous
est aussi, dans le cas présent, bon pour
la planète ! Sur le plan des garanties,
Mercedes ne fait aucun cadeau avec ses
2 ans, kilométrage illimité. „
LE BILAN

S’offrir une E 220 d, c’est
acquérir la meilleure routière
dans son segment. Ce privilège a
un prix… le plus élevé. Tant qu’à
faire, évadez-vous dans la liste
des options et faites-vous plaisir
en vous concoctant la machine
personnalisée de vos rêves.
64 [ COMPARATIF ] L’AUDI A6 FACE À SES RIVALES
AUDI A6 40 TDI
204 ch S tronic S line
VOLVO S90 D4
190 ch Geartronic R-Design
MESURES
Auto-journal
SUR CIRCUIT D'ESSAIS
NOS MESURES
Depuis plus de soixante ans, nos techniciens vérifient, grâce à des appareils d’une grande précision, comportement routier, performances, freinage et consommation
sur l’anneau de vitesse de 2,5 km et le circuit routier de 6,5 km de l’autodrome de Linas-Montlhéry.
Mercedes Classe E
Volvo S90
BMW Série 5
Audi A6
Jaguar XF
Moteur / Transmission
Puissance maxi
„
194 ch à 3 800 tr/mn
„
190 ch à 4 250 tr/mn
„
190 ch à 4 000 tr/mn
„
204 ch de 3 750
à 4 200 tr/mn
„
180 ch à 4 000 tr/mn
Couple maxi
„
400 Nm de 1 600
à 2 800 tr/mn
„
400 Nm de 1 750
à 2 500 tr/mn
„
400 Nm de 1 750
à 2 500 tr/mn
„
400 Nm de 1 750
à 3 000 tr/mn
„
430 Nm de 1 750
à 2 500 tr/mn
Type
4 cyl. en ligne, turbo diesel
Cylindrée
4 cyl. en ligne, turbo diesel 4 cyl. en ligne, turbo diesel 4 cyl. en ligne, turbo diesel 4 cyl. en ligne, turbo diesel
1 950 cm3
Puissance fiscale
969 cm3
1 995 cm3
1 968 cm3
1 999 cm3
10 CV
10 CV
10 CV
10 CV
10 CV
Transmission
aux roues arrière
aux roues avant
aux roues arrière
aux roues avant
aux roues arrière
Boîte / nombre de rapports
automatique / 9
automatique / 8
automatique / 8
robotisée double embr. / 7
automatique / 8
Châssis
Diamètre de braquage
11,6 m
„
Pneumatiques
„
245/45 R 18
11,9 m
„
245/45 R 18
12,1 m
„
245/45 R 18
12,2 m
„
245/45 R 19
12 m
245/45 R 18
Dimensions / poids
L / l / h / empattement
4,93 / 1,86 / 1,47 / 2,94 m
4,97 / 1,88 / 1,45 / 2,95 m
4,94 / 1,87 / 1,48 / 2,98 m
4,94 / 1,89 / 1,46 / 2,93 m
4,96 / 1,88 / 1,46 / 2,96 m
Poids / tractable freiné
1 833 / 2 100 kg
1 731 / 1 800 kg
1 712 / 2 000 kg
1 826 / 2 000 kg
1 840 / 2 000 kg
Performances
1 000 m d. a.
„
29,2 s
„
29,8 s
„
29,3 s
„
29,6 s
„
31,3 s
0 à 100 km/h
„
8,2 s
„
8,6 s
„
8,1 s
„
8,6 s
„
9,7 s
90-130 km/h en D
„
7,1 s
„
7,6 s
„
7,6 s
„
6,8 s
„
8,9 s
Vitesse maxi
„
229 km/h
„
222 km/h
„
221 km/h
„
223 km/h
„
205 km/h
Freinage à 50 / 90 / 130 km/h
„
10 / 32 / 66 m
„
10 / 33 / 65 m
„
10 / 31 / 63 m
„
11 / 33 / 63 m
„
11 / 31 / 64 m
„
„
„
30 cm
152 / 149 cm
557 dm3
„
„
„
35 cm
154 / 150 cm
488 dm3
„
„
„
26 cm
155 / 149 cm
519 dm3
„
„
„
28 cm
155 / 151 cm
569 dm3
„
„
„
29 cm
153 / 146 cm
542 dm3
„
43,7 / 62,5 / 66,9 dB
„
46,7 / 65,3 / 67,2 dB
„
45,9 / 63,1 / 67,2 dB
„
47,2 / 62,4 / 65,8 dB
„
45,5 / 65 / 68 dB
Habitabilité / Coffre
Longueur aux jambes AR
Largeur aux coudes AV / AR
Volume de coffre
Niveau sonore
Au ralenti / 90 / 130 km/h
„ bon / „ moyen / „ mauvais dans sa catégorie
MERCEDES E 220 d
194 ch AMG Line
LE BUDGET
Prix
Malus (CO2)
„
„
Prix du modèle essayé*
Garantie
BMW 520d
190 ch BVA Sport
Mercedes Classe E
59 400 €
65 € (123 g/km)
„
„
66 115 €
Volvo S90
55 850 €
0 € (116 g/km)
„
„
62 560 €
JAGUAR XF 2.0 D
180 ch BVA R-Sport
BMW Série 5
54 750 €
0 € (117 g/km)
„
„
62 500 €
Audi A6
59 060 €
0 € (117 g/km)
„
„
64 910 €
Jaguar XF
55 470 €
613 € (139 g/km)
61 823 €
„ 2 ans, kilométrage illimité „ 2 ans, kilométrage illimité „ 2 ans, kilométrage illimité „ 2 ans, kilométrage illimité „ 3 ans, kilométrage illimité
*Avec options et malus inclus
Équipements communs
6 airbags, aide au démarrage en côte, Bluetooth, clim. auto., détecteurs pluie/luminosité, jantes en alliage 18 pouces (19 sur Audi), ordinateur de bord, régulateur/limiteur de vitesse,
rétroviseurs électriques, système mulitmédia avec écran tactile / GPS / prises USB, syst. audio, vitres électriques, volant réglable dans les deux axes…
Options
Affichage tête haute
1 200 €
1 350 €
Amortissement piloté/
non disponible seul / 2 300 € non disponible seul / 1 980 €*
suspension pneumatique
Caméra de recul/instal. hi-fi
série / de 1 050 à 4 900 €
510 € / de 930 à 3 400 €
Palettes de changement
série
190 €
de vitesses au volant
Peintures spéciales
de 1 200 à 3 500 €
de 1 100 à 1 500 €
Régulateur de vit. adaptatif
1 750 € (pack)
série
Sellerie cuir
de 2 100 à 2 650 €
de 840 à 1 260 €
Toit ouvrant
2 150 €
1 200 €
Transmission intégrale
2 400 € / –
2 600 € / –
permanente/syst. 4 roues dir.
série
1 650 €
–
1 350 € / –
850 € / –
1 155 € / –
série / de 500 à 1 100 €
série / de 1 000 à 7 250 €
série / de 656 à 2 017 €
160 €
série
série
de 350 à 2 350 €
1 790 €
de 1 700 à 4 550 €
1 450 €
de 600 à 3 200 €
2 350 € (pack)
1 150 €
1 950 €
de 944 à 1 889 €
1 624 €
série
1 312 €
2 800 € / 1 900 €
–/–
2 620 € / –
*Ensemble comprenant l’amortissement piloté sur les 4 roues mais la suspension pneumatique sur les roues AR uniquement.
Consommations
Moyenne
„
6 l/100 km
„
6,4 l/100 km
„
6,3 l/100 km
„
6,8 l/100 km
„
7,3 l/100 km
Ville / Route / Autoroute
Autonomie / Réservoir
„
„
6,9 / 5,8 / 5,3 l/100 km
1 100 km / 66 l
„
„
7,3 / 6,1 / 5,8 l/100 km
859 km / 55 l
„
„
7,1 / 6,1 / 5,6 l/100 km
1 047 km / 66 l
„
„
7,3 / 6,6 / 6,6 l/100 km
1 073 km / 73 l
„
„
8,1 / 7,3 / 6,6 l/100 km
904 km / 66 l
Note EuroNCAP
Pays de fabrication
5 étoiles
Allemagne
5 étoiles
Suède
5 étoiles
Allemagne
5 étoiles
Allemagne
5 étoiles
Royaume-Uni
CLASSEMENT GÉNÉRAL
Sur la route
La vie à bord
Le budget
Mercedes Classe E
Volvo S90
BMW Série 5
Audi A6
Jaguar XF
1re
4e
3e
2e
5e
2e ex æquo
1re
4e
2e ex æquo
5e
3e ex æquo
2e
1re
5e
3e ex æquo
LE CHOIX DE L’AUTO-JOURNAL
MERCEDES E 220 d
La Mercedes s’impose devant la Volvo, seule européenne capable
de constituer une alternative aux éternelles allemandes. Sur la troisième
marche du podium, la BMW plaira aux adeptes d’une conduite sportive.
Pour un peu, celle-ci aurait pu se faire souffler sa place par l’Audi qui
souffre de deux défauts majeurs, à savoir son offre limitée dans cette
version 40 TDI et ses prétentions financières exagérées. Quant à la Jaguar,
elle manque trop de raffinement technique pour prétendre à mieux.
66
[ ESSAI ] SKODA KODIAQ RS 2.0 TDI 240 ch
L’ours
se rebiffe
Né pour transporter des familles nombreuses, le Kodiaq se découvre une
nouvelle vocation dans cette version RS : celle de procurer du plaisir de
conduite grâce à un puissant moteur diesel biturbo de 240 ch…
Par Stany Meurer Photos Arnaud Saunier
67
PLUS
Rapport prix/prestations
Consommations
Disponible en 5 ou 7 places
—
MOINS
Impression de masse
Accessibilité au 3e rang
(version 7 places)
Gros malus
V
oici un chrono marquant,
établi par la pilote Sabine
Schmitz au volant du Kodiaq
RS, pour parcourir la boucle
nord du Nürburgring :
9’29’’84. Certes, nul n’achète un SUV pour signer des chronos sur un circuit, mais la performance établie force le respect et a de quoi donner
la banane à tous les pères de famille nombreuse.
Et aussi une forme de fierté : celle d’être au
volant du SUV à 7 places le plus rapide sur la
Nordschleife. Le meilleur résultat, certes, dans la
catégorie, en 7’49”37, revient au Mercedes-AMG
GLC 63 S 4Matic animé par un redoutable V8 de
4 litres biturbo de 510 ch, mais il faut replacer les
choses dans leur contexte. Le Skoda est un SUV
familial à 7 places abordable (deux fois moins
cher que le Mercedes !), animé par un “petit”
moteur diesel de 2 litres de cylindrée. Ensuite, le
chrono signé par Sabine Schmitz est proche de…
celui de Fangio en 1957 dans sa Maserati 250 F
“usine” de Formule 1 lors des essais qualificatifs
du Grand Prix (9’25”60) ! Ce qui donne un tout
autre éclairage à la performance.
Au-delà de l’exploit, le Kodiaq s’avère d’ores
et déjà une réussite commerciale pour la
marque. Présenté à la fin de l’année 2016, ce gros
SUV a déjà séduit plus de 277 000 acheteurs, un
chiffre à rapprocher des 450 000 ventes réalisées depuis 2015 par le Renault Kadjar évoluant
dans un segment certes plus populaire mais
aussi plus disputé.
Sur le plan esthétique, le Kodiaq RS reprend peu
ou prou la définition de la finition Sportline, à
quelques différences mineures près comme les
boucliers spécifiques ou un diffuseur arrière ª
68
[ ESSAI ] SKODA KODIAQ
propre à cette version. Plus distinctives sont les
jantes 20 pouces qui abritent des disques arrière
plus grands avec des étriers de frein peints en
rouge. À l’intérieur, le Kodiaq RS s’habille exclusivement d’un mélange cuir/Alcantara (aucune
sellerie intégralement en cuir n’est disponible) et
reçoit de série un combiné instrumental numérique qui offre cinq modes d’affichage, dont
un résolument sportif avec un grand comptetours central.
Ses épices, le Kodiaq les cache
sous le capot.
C’est là, en effet, qu’a trouvé refuge le 2 litres
diesel biturbo développant 240 ch et, surtout,
fournissant un couple de 500 Nm de façon
constante entre 1 750 tr/mn et 2 500 tr/mn.
De quoi animer avec une certaine allégresse
ce SUV frisant les 2 tonnes avec le conducteur
à bord. L’utilisateur de lourdes remorques déplorera néanmoins qu’équipé de ce moteur, le
Kodiaq RS voit sa capacité à tracter réduite de
250 kg par rapport à un modèle plus classique,
Sportline y compris.
Ce moteur, le plus puissant de la gamme Skoda
actuelle de route, est obligatoirement secondé
par une boîte DSG à double embrayage à
7 rapports. Cette dernière doit transmettre
le potentiel mécanique aux 4 roues en permanence… dans la majorité des cas, les roues
avant étant seules motrices uniquement sous
faible charge. La suspension bénéficie pour sa
part d’un amortissement piloté de série, calibré
spécialement pour cette version. Notons enfin
que le Kodiaq RS est équipé d’une direction à
assistance progressive.
Pas moins de 6 modes de conduite sont accessibles au conducteur qui pourra choisir entre
Eco, Confort, Normal, Sport, Individuel (celui
où il a mémorisé ses préférences) et Neige. Sur
beaucoup de voitures, les différents modes sont
à ce point proches l’un de l’autre qu’ils relèvent
du gadget. Ce n’est pas le cas ici. Les différents
modes confèrent chacun une personnalité
propre au Kodiaq.
Assurant une excellente position de conduite,
les sièges avant auraient été parfaits avec un réglage en longueur d’assise. Très travaillé sur le
™
™ Grâce à son couple somptueux, le Kodiaq RS bouscule les chronos… et les habitudes !
š Une seule transmission possible : l’excellente boîte robotisée à 7 rapports.
› Les jantes de 20 pouces sont largement découpées pour mieux refroidir les disques.
š
›
™
š
™ Beaucoup de place aux jambes pour
les passagers de la seconde rangée, mais une
accessibilité plus délicate pour ceux
du 3e rang. š Les différents modes de
conduite sont superbement représentés
sur l’écran. › On se croirait dans une voiture
de sport, non ? œ L’affichage le plus radical
fait place à l’essentiel.
plan sonore grâce au système Dynamic Sound
Boost monté à proximité du pot d’échappement arrière, le moteur parvient à faire oublier
son alimentation en gazole.
Pour autant que le parcours soit rapide, le
Kodiak RS gratifiera son conducteur d’un authentique plaisir de conduite. Dès que celui-ci
se complique par une succession de virages serrés, le poids de l’engin ne peut cependant plus
guère être masqué. Derrière le volant, surgit
alors une impression de masse qui vous rappellera la vocation première de l’engin. La pose de
roues en 20 pouces combinée à des réglages de
châssis sportifs pouvait faire craindre le pire
en matière de confort. Il n’en est heureusement
rien, le Kodiaq RS ne trahissant que quelques
trépidations bénignes sur routes défoncées ou
encore en ville, lors du passage d’obstacles.
Merci à l’amortissement piloté !
Proposé à 50 940 € en version 5 places et
51 920 € en 7 places, le Kodiaq RS a tout de
la bonne affaire. Ses consommations basses
abondent dans le même sens. Mais attention
au gros malus à payer et à la tentation de succomber au charme des nombreuses options,
certes peu chères mais qui feront vite déraper
l’addition finale ! Q
69
SKODA KODIAQ
RS 2.0 TDI 240 ch
DONNÉES CONSTRUCTEUR
Moteur / Transmission
Puissance maxi
„
Couple maxi
„
Type
500 Nm de 1 750 à
2 500 tr/mn
4 cylindres en ligne,
biturbo diesel
1 968 cm3 / 14 CV
Cylindrée / puissance fiscale
Transmission
240 ch à 4 000 tr/mn
intégrale permanente
Boîte / nombre de rapports
robotisée dble emb. / 7
Châssis
Diamètre de braquage
„
Pneumatiques
›
11,6 m
235/45 R 20
Dimensions / Poids
œ
L / l / h / empattement
4,70 / 1,89 / 1,69 / 2,79 m
Poids / tractable freiné
1 941 / 1 750 kg
Performances
0 à 100 km/h
„
7s
Vitesse maxi
„
220 km/h
Habitabilité / Coffre
Volume de coffre
(5 / 7 places selon banquette „
coulissante)
530 à 725 / 230 dm3
LE BUDGET
L’avis de Stany Meurer
Prix
„
51 920 €
Malus (CO2)
„
4 253 € (167 g/km*)
„
2 ans, km illimité
Prix du modèle essayé**
J’adore le
concept original,
mais je regrette
la lourdeur
ressentie derrière Quotient
le volant.
Émotionnel
80%
Garantie
62 593 €
* Norme EDC corrélée. ** Avec options et malus inclus.
Équipements de série „
7 airbags, aides parking AV/ AR (radars), banquette AR
coulissante 2/3-1/3, Bluetooth, caméra de recul, clim
auto bizone, dét. pluie/luminosité, jantes alliage
20 pouces, phares full LED, régulateur adaptatif de
vitesse, sellerie cuir/Alcantara, sièges AV baquet,
surveillance angles morts, suspension pilotée, système
multimédia avec écran tactile 8 pouces/autoradio CDmp3/GPS, volant réglable en hauteur et profondeur...
Options
Appuie-tête AR avec maintiens latéraux (170 €), AFIL
actif (390 €), banquette rabattable depuis le coffre
(90 €), clim trizone (270 €), hi-fi Canton (390 €),GPS
sur écran 9,2 pouces (1 600 €), peintures spéciales
(250 à 770 €), prises USB (200 €)…
Consommations
„
6,4 l/100 km
Urbaine / extra-urbaine
„
7,4 / 5,8 l/100 km
Réservoir
„
60 l
Mixte
Note EuroNCAP
5 étoiles
Pays de fabrication
République tchèque
LE BILAN DE L’AUTO-JOURNAL

DÈS QUE LE PARCOURS SE COMPLIQUE PAR UNE
SUCCESSION DE VIRAGES SERRÉS, LE POIDS
DE L’ENGIN NE PEUT PLUS ÊTRE MASQUÉ yyy
Un gros costaud doté d’un moteur
à la sonorité travaillée qui convient
parfaitement, mais hélas frappé d’un
lourd malus. Sa consommation est
raisonnable. Boîte DSG réactive et
douce. Belle agilité sans pénaliser le
confort. Excellente direction, mais
diamètre de braquage excessif.
„ bon / „ moyen / „ mauvais dans sa catégorie
Même si Volvo s’est mis à la mode SUV, avec en prime un beau succès à la clé, la
marque perpétue la tradition du break inscrite dans son ADN. Mais un modeste diesel
de 150 ch est-il à la hauteur du standing du nouveau V60 ? Nos Experts l’ont vérifié.
Le V60 n’est pas
un poids plume
et privilégie le
confort, surtout dans
cette version. Son
comportement est sain
mais un poil pataud.
Le V60 reprend la présentation des autres Volvo. C’est à la fois
original, classe et chaleureux tout en restant assez fonctionnel.
VOLVO
PHOTOS YANN LEFEBVRE
V60
D3 150 ch Geartronic 8 Momentum - 41 560 €
Malus écologique : 50 € (120 g/km CO2)
Le long museau du V60 contribue à lui donner sa ligne élancée, mais
de fait, l’empattement n’est pas très long et l’habitabilité moyenne.
Il faut être franc, le V60 est plus un break de charme qu’un break de charge : son
coffre affiche un volume de 411 dm3, c’est limité au vu du gabarit.
Franck Lagorce
(Pilote)
Mélina Priam
(Journaliste)
X Formule 1
X Des centaines
chez Ligier
en 1994-1995.
X 10 participations
aux 24 Heures
du Mans et plus de
24 victoires en
Trophée Andros.
de voitures essayées
en plus de 15 ans,
de la Ford T des
24 Heures du Mans
de 1923 à la
Lamborghini
Aventador ou la
Ferrari F458 Speciale.
˝
L’environnement de
conduite est vraiment
très agréable, mais
la mécanique a du mal
à suivre le standing.
˝
L’avis du
pilote
65%
Quotient
Émotionnel
Bon, évacuons LE sujet qui
fâche : le moteur n’a rien dans
le sac ! Il est sous-dimensionné
pour une auto de ce poids
(NDLR : 1 797 kg vérifiés) et de
ce standing. Même si nous
devons rouler à 80 km/h, il est
des situations où il faut avoir
une réserve de puissance pour
se sortir du trafic rapidement.
Dommage, car à bord, c’est
une auto très plaisante,
chaleureuse et conviviale.
Je lui reprocherai juste une
planche de bord trop haute,
position qui entraîne des
reflets dans le pare-brise.
Du coup, on n’appréhende pas
forcément très bien les limites
avant de la voiture. Sa conduite
est douce, reposante et les
suspensions assurent une
bonne filtration de la chaussée.
En revanche, je reste dubitatif
sur le freinage. Il manque de
mordant, et surtout d’efficacité
à haute vitesse. Jusqu’à 90
ou 100 km/h, ça va, mais à
130 km/h, l’attaque de pédale
manque de franchise et l’ABS
n’intervient pas pour autant
de manière autoritaire. C’est
un peu déroutant.
˝
Le diesel de 150 ch n’est
pas à la hauteur du V60.
Surtout avec armes et
bagages ! Mais je reste
fan des intérieurs Volvo.
˝
L’avis
de la
journaliste
60%
Quotient
Émotionnel
Opter pour un “petit” moteur
pour faire baisser la facture
d’achat a ses limites lorsqu’il
s’agit d’animer un engin
comme le V60. Nous en avons
la démonstration en chiffres !
Sur notre base d’essai de
Montlhéry, nous avons relevé
pour ce D3 de 150 ch une
consommation moyenne de
6,9 l/100 km. Pas de quoi crier
au loup, mais la version D4 de
190 ch (L’AJ n° 1022) se
contente de 6,6 l/100 km. Et
plus la mécanique est sollicitée,
plus l’écart s’accroît (0,5 l/100 km
sur route et autoroute). Il n’y a
qu’en ville (pas vraiment le
terrain de jeu idéal d’un grand
break) que le D3 est plus
avantageux. Rappelons au
passage qu’il s’agit du même
bloc décliné en deux niveaux
de puissance. Ajoutez à cela
que sans être un grand sportif,
le D4 réalise de bien meilleures
performances. Tout cela pour
dire qu’il vaut mieux parfois
casser sa tirelire. Dans le cas
présent, l’effort porte sur
3 300 € : c’est une somme, mais
qui peut être “lissée” par un
loyer ou un crédit.
Ghislain
Bacon
(Taxi)
X 20 ans
d’expérience.
X Des millions
de kilomètres
parcourus.
˝
PORTRAITS CLEMENT CHOULOT
71
Dommage de ne pas
pouvoir profiter de cet
agréable cocon à cinq !
La place arrière centrale
est une punition.
˝
L’avis du
taxi
80%
Quotient
Émotionnel
Les intérieurs Volvo sont
reconnaissables entre mille.
Ils s’illustrent par ce style
scandinave épuré et par leur
ergonomie bien pensée. J’aime
bien l’interface multimédia et
l’écran tactile vertical : c’est
intuitif. Mais l’ambiance est
presque trop sobre, il manque
une note de fantaisie, de
couleur… Question de goût,
car la qualité des matériaux
et la finition égalent la
concurrence allemande. Le son
du système hi-fi aussi est
remarquable, bien aidé par la
bonne insonorisation. Le diesel
est assez discret, à tous points
de vue d’ailleurs ! Ce V60
s’apprécie plus pour son
confort que pour son
dynamisme. À l’arrière, les
passagers sont choyés… mais
la place centrale est inutilisable
à cause du tunnel de servitude.
Pourtant, Volvo n’a pas
oublié les aspects fonctionnels,
notamment dans le coffre.
Il n’est pas immense, mais
le volet pour retenir les sacs
de commissions ou le
cache-bagages multipositions
sont pratiques.
Quelle famille n’a pas compté parmi ses
membres un détenteur d’une Mobylette.
Après une présentation de Motobécane
devenue MBK, ce hors-série vous
guidera à travers l’histoire de la
Mobylette de sa création en 1949 à
nos jours, en passant par les modèles
Suivez-nous sur
Pour une info en continu
[ DERNIER ESSAI ]
73
Biographie
SITE DE PRODUCTION
DINGOLFING (Allemagne)
EXEMPLAIRES VENDUS
Durant l’exercice 2017,
il s’en est vendu
91 exemplaires à peine en
France. Un chiffre nettement
inférieur à celui de 2016
(221 unités).
MOTORISATIONS
DIESEL : 6 cyl. 3 l 313 ch.
(N.D.L.R. : ne s’applique pas
à la 6 GT qui propose une
gamme de moteurs
spécifiques)
ESSENCE : 6 cyl. 3 l 320 ch ;
V8 407 puis 450 ch ;
V8 biturbo 560 puis
600 ch (M6)
MODÈLE LE PLUS VENDU
640D XDRIVE GRAN
COUPÉ EXCLUSIVE
YANN LEFEBV
Oubliez le diesel et optez
pour un V8 4.4.
Si vous désirez davantage,
orientez-vous vers
une M6 plus expressive.
Mais sincèrement, pour
un usage strictement
routier, le V8 4.4 “normal”
suffit largement.
RE
Sa seconde vie
en occasion
Née en 2011
Fin de carrière
2
018
BMW Série 6
Par Stany Meurer
Sportive luxueuse à l’origine, la Série 6 a peu à peu déplacé le curseur pour devenir
surtout luxueuse. Une évolution qui a pu passer pour une trahison aux yeux de certains.
L’histoire de la Série 6 est particulière. Lorsqu’elle
est née en 1976, elle a pour vocation d’être le
coupé de la Série 5 et, à ce titre, est développée rapidement pour briller en compétition. Ce qu’elle
fit d’ailleurs dans les différents championnats
où elle a été engagée, contribuant ainsi à forger
l’image sportive de la marque. Quand elle disparaît en 1989, elle n’est curieusement pas remplacée
directement, la Série 8 qui suivit ne pouvant pas
être considérée comme sa descendante légitime.
Il faudra attendre 2004 pour voir apparaître une
seconde Série 6, une voiture déclinée en coupé
et, pour la première fois, en cabriolet. Hélas pour
certains, elle est alors habillée d’une ligne dans
la tradition du maître designer Bangle, comprenez plus imposante que vraiment fine et élégante.
Forcément, l’accueil reçu fut partagé et l’on pouvait craindre que BMW enterre définitivement
cette lignée. Ce ne sera heureusement pas le cas,
la marque bavaroise remettant le couvert en 2011
avec cette fois trois versions : aux coupé et cabriolet sera ajouté le Grand Coupé à quatre portes.
Un peu avant la fin apparaîtra même une 6 GT
plutôt méconnue, venue remplacer la 5 GT à la
carrière loupée. Ce devrait même être la seule à
faire vivre le chiffre 6 dans la gamme BMW dans
un proche futur… à moins que… „
74
[ REPORTAGE ] MUSÉE ALFA ROMEO
La visite de ce
sanctuaire permet de
(re) découvrir le passé
sportif d’Alfa Romeo et
ses désirables témoins,
comme cette splendide
GP Tipo 159 Alfetta.
75
D’Alfa à omega
Riche et passionnante, l’histoire d’Alfa Romeo méritait un lieu à la hauteur de ses
mythes. C’est le cas depuis trois ans et si l’endroit reste perfectible, les 70 modèles
exposés feront frissonner les amoureux du Trèfle à quatre feuilles. Visite guidée.
Par Brice Perrin Photos Joël Peyrou
A
rese. Si le nom est plaisant, la ville, 20 000 âmes
au dernier recensement, est sans grand intérêt.
Nous sommes à 15 km au nord-ouest de Milan, la
ville qui a vu naître Alfa Romeo. La marque et son
cortège de bolides mythiques, son passé glorieux,
son histoire riche, son avenir prometteur. Mais alors, quel rapport avec
Arese ? C’est tout simplement ici qu’Alfa Romeo a implanté, au début des
années 60, son site industriel le plus important, pour suppléer l’usine
de Portello devenue trop petite. Peu à peu, et notamment en raison des
plaintes des riverains, l’usine d’Arese a réduit son activité, et Fiat a fini
par se débarrasser du site au début des années 2000, en déménageant la
production dans d’autres usines, puis, plus récemment, en transférant le
centre de style à Turin. Le premier musée Alfa Romeo, qui avait ouvert
sur le site en 1976, a fermé ses portes en 2011. Il n’était déjà plus possible
de le visiter que sur réservation. De l’abandon du site d’Arese a résulté
une immense friche industrielle de 200 hectares, qui accueille désormais
un centre commercial et un vaste centre logistique.
Puis Alfa Romeo s’est décidé à mettre à nouveau en valeur son superbe et
riche patrimoine en rouvrant son musée, complètement restructuré, au
sud de ce site historique. L’établissement est annoncé quelques centaines
ª
76
[ REPORTAGE ] MUSÉE ALFA ROMEO
La vitesse, l’un des
trois thèmes qui
structurent l’exposition
du musée d’Arese.
Un sujet inévitable
pour une marque aux
gènes sportifs…
de mètres en amont, par un carrefour giratoire évocateur implanté sur la
viale Alfa Romeo, boulevard qui rend hommage à la marque automobile
locale. Au centre du carrefour, cerné par un vibreur circulaire rouge et
blanc, une silhouette sans équivoque surplombe les mots Museo Storico
Alfa Romeo, suivis du mythique logo au biscione.
Le 30 juin 2015, au terme de douze mois de travaux, et quelques jours
après la présentation de l’Alfa Romeo Giulia qui s’est symboliquement
tenue dans ce lieu réhabilité, le musée a de nouveau accueilli les visi-
Les carrossiers italiens ont bien sûr joué un rôle dans le mythe Alfa. Ici,
la Giulia Sprint Speciale de 1965 et la Carabo, deux concepts Bertone.
teurs, évidemment charmés par la perspective de pouvoir admirer des
dizaines d’automobiles d’exception. À l’extérieur, l’ensemble de bâtiments
plutôt anonyme est rehaussé par un imposant ruban métallique rouge
vif qui guide les visiteurs depuis le parking. Dans le hall, qui sert aussi
de showroom et où les clients peuvent se faire livrer leur véhicule neuf,
le ton est donné, avant même de pénétrer dans l’antre. Le jour de notre
visite, deux modèles y étaient exposés : les prototypes (encore camouflés) de la Giulia et du Stelvio Quadrifoglio qui ont récemment affolé
Certains modèles
transcendent la fonction
automobile pour devenir
œuvres d’art. C’est le cas
de cette Disco Volante.
Les véhicules sont nombreux, splendides, respectés.
Mais l’aménagement du lieu ne leur fait pas honneur.
L’exposition est
organisée selon les
thématiques de la
beauté, de la vitesse
ou, comme ici, par
ordre chronologique.
le chronomètre sur la boucle nord du Nürburgring, en Allemagne. Le
message est reçu : si Alfa est riche d’une copieuse mythologie, la marque
est toujours bien vivante. Plus que jamais, en fait.
C’est l’architecte Benedetto Camerana qui, explique
Alfa, “a imaginé un nouveau projet capable de concilier les objectifs
de relance avec les contraintes de tutelle qui pèsent sur cet édifice”. Si la
nécessité de préserver le patrimoine architectural a effectivement repré-
L’exposition mêle
des modèles
courants (Alfa Giulia
Coupé), peu diffusés
(Coupé 1600 Junior
Zagato) et très rares
(TZ de 1963)…
senté une importante contrainte, il est évident que la marque a veillé à
mettre en valeur ses modèles, qui se trouvent par ailleurs dans un état
de conservation (ou de restauration) le plus souvent remarquable, ce qui
n’est pas toujours le cas, même chez certains industriels germaniques
pourtant réputés pour leur rigueur.
Le visiteur passe d’une salle à l’autre en alternant couloirs et escaliers.
L’exposition, organisée en trois grands thèmes – la chronologie, la beauté,
la vitesse –, permet de délimiter des espaces clairs – les anciens modèles ª
78
[ REPORTAGE ] MUSÉE ALFA ROMEO
L’éclairage est particulièrement réussi, tout comme
l’alternance entre voitures de série et modèles de
compétition, représentative de l’histoire d’Alfa Romeo.
de série, les moteurs d’avions (sublimissimes !), les voitures de course, les
prototypes et maquettes, etc. – afin de faciliter le décryptage de la visite
pour les néophytes. Reste que le lieu est froid – une ambiance qui tient
parfois de l’hôpital ou de la galerie commerciale – et la scénographie est
clairement d’un autre âge : les voitures sont le plus souvent posées sur un
simple socle, ou à même le sol, sans aucune mise en scène. Évidemment,
il n’est dans l’absolu nul besoin de fioritures pour montrer à quel point
certaines Alfa traversent les âges sans que leur perfection mécanique
ou stylistique puisse s’effriter, mais le lieu manque d’autant plus d’une
âme que les modèles de la marque sont chargés d’émotion et d’histoire.
Remplacés par des panneaux en plexiglas, les capots de cette
étonnante Alfa Bimotore permettent d’admirer ses deux moteurs !
Le concept 33.2 Speciale de Pininfarina (1968) embarque le V8 2.0
de l’Alfa 33 de compétition, et affiche 720 kg à peine. Spectaculaire.
Faut-il pour autant bouder son plaisir, tourner les talons
faute de pouvoir accéder à des animations modernes – une
salle de cinéma 4D et des vidéos en réalité virtuelle sont tout de même là
pour tenter de contredire cette critique – ou profiter d’une scénographie
plus enthousiasmante qu’un carrelage anonyme et des murs blancs ?
Certainement pas : ce musée présente plus de 70 modèles exceptionnels et
pour certains uniques ou rarissimes, tous faciles à admirer et à détailler,
remarquablement éclairés, et qui susciteront souvenirs et désirs chez
l’immense majorité des passionnés qui arpenteront ce lieu. Ils découvriront également des aspects moins connus de la marque, que ce soit
sur le plan sportif ou industriel, et pourront flâner dans la boutique,
au bar-restaurant ou aux abords du circuit de quelques centaines de
mètres aménagé au sud du musée, qui permet à tous ces trésors roulants
de s’ébrouer. Car les voitures emblématiques d’Alfa préservées en ce
lieu sont aussi, pour la plupart, en parfait état de marche ! Et les futures
expositions temporaires pourront constituer un excellent prétexte pour
une nouvelle visite… „
79
À savoir
Produit à près de
4 000 exemplaires,
le grand coupé
Montreal est
présenté dans
sa célèbre livrée
orange.
MUSEO STORICO ALFA ROMEO
Adresse : viale Alfa Romeo,
20020 Arese (Italie)
Horaires d’ouverture : tous les jours
sauf le mardi, de 10 h à 18 h
Tarif : 12 € (plein tarif)
www.museoalfaromeo.com
Alfa n’oublie pas de mettre en valeur les
modèles de série qui continuent à forger sa
légende : 75, 164, 156, et 8C Competizione.
80
Carré
[ SPORT ] RALLYE
àMonteCarlo
U
n favori pour la victoire? Euh… Traditionnelle ouverture de la saison
du WRC, le Rallye Monte-Carlo se présente toujours comme un
mystère sur les forces en présence. À la différence de la Formule 1,
chaque équipe effectue ses essais d’hiver de son côté. Aucun élément
de comparaison possible. Alors, sur le rayon des certitudes ne s’alignent
que des valeurs sûres de l’an dernier: les pilotes. Sébastien Ogier, sacré une
sixième fois d’affilée en novembre, est tête de liste, avec ses farouches rivaux,
Sébastien Ogier
35 ans
Citroën C3 WRC
6
Thierry Neuville et Ott Tänak. Un trio infernal auquel s’ajoute Sébastien
Loeb. Mais ce retour du “Jedi” s’accompagne déjà de zones grises.
À tout seigneur tout honneur, l’Alsacien aux neuf
couronnes s’est lancé un défi inédit à ce niveau : enchaîner
le Dakar (au Pérou du 7 au 17 janvier) et le Monte-Carlo.
titres en WRC (de 2013
à 2016 avec Volkswagen
puis en 2017 et 2018 avec
M-Sport Ford).
Comme si ce n’était pas suffisant, il ne découvrira vraiment sa Hyundai
44
6
blessé le fidèle Daniel Elena en 2018. Sébastien Loeb n’a pas choisi la voie
victoires
victoires à Monte-Carlo
(5 en WRC et 1 en IRC, 2009)
i20 WRC qu’à la veille des reconnaissances (les 21 et 22 janvier). Et encore
faut-il qu’il évite les pièges des dunes péruviennes, qui avaient sévèrement
de la facilité cette année, en partie à cause du groupe PSA. Peugeot se retirant prématurément du championnat du monde de Rallycross et Citroën
à court de budget pour une troisième voiture en 2019, il était à pied début
décembre. Hyundai s’est alors empressé de lui offrir ce qu’il voulait, un
engagement en WRC à mi-temps. “Un nouveau défi excitant”, selon les
propos de Sébastien Loeb. Même s’il affirme : “Pour le Monte-Carlo, tout
sera nouveau pour moi, la voiture, l’équipe, le parcours… J’espère que vous
PAULO MARIA/DPPI
serez indulgents…” Mais comment douter qu’il joue encore une fois les
premiers rôles ?
De son côté, Sébastien Ogier a également changé de
“crèmerie” en cette nouvelle année.
De retour chez Citroën avec son inséparable copilote, Julien Ingrassia, il
a pu, lui, procéder à plusieurs journées de tests au volant de la C3 WRC,
d’as
81
Ogier contre Loeb ! Le duel des champions
fait l’affiche du 87e Monte-Carlo
(24-27 janvier). Mais la paire d’ambitieux,
Neuville et Tänak, vient aussi les défier.
Sébastien Loeb
Par François Dauré
PAULO MARIA/DPPI
44 ans
Hyundai i20
Coupe WRC
a cependant pas mal changé depuis son départ, fin 2011. Elle a aussi
dégringolé au classement des constructeurs, se contentant de quelques
succès épars. “Ce qui nous attire, c’est d’essayer de ramener Citroën aux
titres en WRC
(2004 à 2012) avec Citroën
ÉRIC VIARGOLU/DPPI
en novembre et en décembre. S’il a reconnu quelques visages, l’équipe
9
79
7
victoires
victoires à
Monte-Carlo (WRC)
avant-postes”, a expliqué le champion du monde en exercice. Noble et
lourde tâche ! La C3 a prouvé sa compétitivité sur quelques rallyes (voir la
victoire de Loeb en Catalogne l’an passé), mais aussi ses défauts sur d’autres
courses. Raison pour laquelle Sébastien Ogier insiste sur la recherche de la
constance dans la performance. Néanmoins, ces deux dernières saisons,
au volant d’une Ford Fiesta loin d’être la plus rapide du plateau, il a su
s’imposer, au Monte-Carlo comme au championnat.
La stabilité reste, en revanche, la marque de
fabrique de Thierry Neuville.
Pilote Hyundai depuis 2014, il se révèle aussi régulier au championnat :
il est le dauphin de Sébastien Ogier depuis trois ans. Une position de
“Poulidor” du rallye qu’il n’apprécie guère, d’autant qu’en 2018, il possédait
27 points d’avance sur le pilote français en milieu de saison. Quelques
erreurs et une fin d’exercice mal gérée ont anéanti ses espoirs de titre mondial, entraînant aussi le directeur de l’équipe, Michel Nandan, par-dessus
bord, début janvier. Pas forcément une bonne nouvelle à trois semaines
vitesse du Belge, avec une i20 WRC qu’il connaît à la perfection. Même
combat pour Ott Tänak, aux commandes de la Toyota Yaris depuis l’an
dernier et avec laquelle il a remporté quatre victoires. Désormais bien
intégré dans le team dirigé par Tommi Mäkinen, l’Estonien s’est affirmé
comme le leader de l’équipe et l’étoile montante du rallye mondial, à l’aise
sur toutes les surfaces. Considérée comme la meilleure WRC en 2018, la
Yaris sera une arme redoutable dans ses mains sur le Monte-Carlo. Alors,
à vos jeux, faites vos jeux, la partie ne fait que commencer ! Q
THOMAS FENETRE/DPPI
du départ du Monte-Carlo. Pas de quoi cependant plomber la pointe de
Annoncée comme l’épouvantail de la saison 2019, la Toyota Yaris
sera redoutable au Monte-Carlo, avec Ott Tänak, mais aussi Jari-Matti
Latvala et Kris Meeke au volant.
82
[ RÉTRO ]
C’était en
rier 1989
s L’Auto-Journal…
EN MESURES
L/l/h:
4,24 / 1,68 / 1,37 m
Poids : 1 123 kg
Puissance :
107 ch DIN
à 6 000 tr/mn
1 000 m d. a. : 33,4 s
V. max. :
174 km/h
Consommation
à 90 km/h :
7,15 l/100 km
On ne peut pas dire que la BX, affublée d’un style lourd, soit le symbole même de l’élégance à la française. Cela ne l’empêchera
pas de connaître un franc succès !
83
LA CITROËN
BX 4X4 À L’ESSAI
Chez Citroën, la star de la gamme dans les années 80 est la BX, une berline
moyenne censée succéder à la GS. Son design cubique, très eighties,
abrite des technologies éprouvées, comme la suspension hydraulique.
La BX se risquera aussi sur le terrain des intégrales en devenant 4x4…
Par André Costa (1989) / Thomas Riaud (2018)
Extraits…
Q “Tout arrive ! Une bonne dizaine d’années
après les marques allemandes, ne voilà-t-il
pas qu’un constructeur français ose
enfin s’aventurer officiellement sur le terrain
apparemment glissant de l’intégrale.“
Q “En attendant l’apparition de la XM à
propos de laquelle Citroën semble nourrir des
ambitions de plus en plus élevées à mesure
que sa date de présentation approche, nous
voilà en présence d’une BX 4 roues motrices
dont l’importance est sans doute plus grande
qu’il n’y paraît.“
Q “Il est impossible de ne pas se souvenir
de la défunte BX 4TC, qui pourrait sans aucun
doute postuler au titre de la voiture la plus
ratée de ce demi-siècle.“
Q “La BX 4x4 qu’on nous propose aujourd’hui
est une « vraie » voiture moderne, en ce sens
qu’il s’agit d’une transmission intégrale, dont les
quatre roues sont entraînées en permanence.“
Q “Un attendant un moteur 125 ch disponible
au printemps – il s’agit du groupe de la GTi
–, elle se trouve animée par le 4 cylindres
1 905 cm3 107 ch à 6 000 tr/mn que l’on trouve
aussi sur les BX 19 deux roues motrices… ainsi
que sur la 405 Peugeot GR ou SR.“
Q “Citroën est parvenu à conserver son
plancher plat et le volume du coffre n’a pas
été diminué, ce qui a nécessité une refonte
importante du berceau arrière désormais
porteur d’un pont suspendu.“
Le tableau de bord de la BX est à l’image de la carrosserie : moche, anguleux et construit dans des plastiques
clinquants peu valorisants. Seule consolation : l’ergonomie est bien pensée.
˝
Par rapport au modèle deux roues motrices,
l’embrayage a été renforcé.
˝
84
[ RÉTRO ]
Ses qualités
Ses défauts
EXCELLENTES QUALITÉS ROUTIÈRES
MÉCANIQUE BRUYANTE
“La BX 4x4 est moins sous-vireuse que la 2 roues motrices et, de ce fait,
la conduite est beaucoup plus agréable, sans perdre pour autant de sa
facilité. La voiture est devenue beaucoup plus « nette » au volant. En
toutes circonstances, elle réagit plus rapidement et avec plus de précision,
donnant à son pilote le sentiment d’être plus adroit qu’à l’ordinaire.”
“Bien que les chiffres ne prédisposent absolument
pas à l’enthousiasme, la conduite réserve plutôt
d’heureuses surprises, tout au moins si l’on accepte
de jouer souvent avec une boîte qui commence
à dater vraiment beaucoup, tout comme le filtrage
des vibrations mécaniques et l’insonorisation.”
SUSPENSION EFFICACE
“Les réactions de la suspension s’harmonisent bien avec le caractère
de la voiture. Sa fermeté ne va pas jusqu’à la caricature comme sur
la 16 soupapes, mais sa tendance au roulis est plutôt faible et son
amortissement efficace.”
APTITUDES “TOUT CHEMIN” INDÉNIABLES
“La possibilité de régler la garde au sol représente un avantage
extrêmement important, sitôt que l’on quitte le goudron,
et aussi sur la neige !”
SIÈGES MAL ÉTUDIÉS
“Le dessin et l’exécution des sièges datent
terriblement. Le corps n’est maintenu ni par le galbe,
ni par la méthode de garnissage.”
CONSOMMATION ASSEZ IMPORTANTE
À GRANDE VITESSE
“Ma consommation routière de 13 l/100 km
à grande vitesse m’a semblé relativement élevée.”
™
š
™ et š Rapportée à l’encombrement, l’habitabilité est bonne, mais le dessin médiocre des sièges maintien mal le corps. › Cette
variante 4x4 est identique à une BX deux roues motrices, excepté le gros stripping collé sur les flancs, pas vraiment du meilleur goût...
›
˝
L’aspect extérieur de la BX étant ce qu’il est,
on peut simplement noter que l’année 90 verra
apparaître un certain nombre de retouches.
˝
CITROËN BX 4X4
™
Extraits…
š
Q “A l’arrière, on trouve, au choix, soit un différentiel
classique muni d’un système autobloquant à 30 %,
soit un ensemble Torsen assurant simultanément la
répartition normale de l’effort de traction en fonction
des trajectoires et du contrôle de l’adhérence.”
™ Outre ses 4 roues motrices,
cette BX conserve sa fameuse
suspension hydraulique,
permettant de faire varier
la hauteur de caisse. Un atout
majeur sur une intégrale,
unique sur le segment.
š À défaut du bloc de 125 ch
de la GTi, qui arrivera plus
tard, la BX 4x4 doit débuter
sa carrière avec ce plus
modeste 1.9 de 107 ch.
Heureusement que la caisse
est légère ! › À côté du levier
de vitesses, à la commande
perfectible, prend place la
tirette permettant de régler
la hauteur de la suspension.
›
Q “Lancée avec deux personnes à bord sur l’anneau
de Montlhéry, la BX 4x4 a fourni une vitesse de
pointe de 174 km/h, cela alors que le constructeur
revendique 183 km/h. Ce n’est pas la première fois
qu’une Citroën s’avère décevante à ce point de vue,
mais il est vrai qu’une certaine équivoque est peutêtre entretenue entre la version pourvue du Torsen et
celle équipée d’un pont arrière « normal ».”
Q “Il ne m’a pas encore été possible d’apprécier
la nouvelle transmission sur la neige ou la glace mais,
par contre, la pluie, la boue et la terre pure et simple
se sont offertes sans retenue à mon examen.”
Q “Payer plus de 100 000 francs et ne pas disposer
pour autant d’un rétroviseur droit, cela paraît exagéré,
tout comme la survivance d’un bouchon de réservoir
intégré à la trappe de protection, le tout clos par une
serrure bien primitive.”
Q “Par rapport à la même voiture en 2 roues motrices,
il est permis de penser que 27 000 francs pour le 4x4
et l’ABS, c’est quand même beaucoup.”
Vu d’aujourd’hui
Par Thomas Riaud
Malgré son style taillé à la serpe, l’ingrate BX a été adoptée aveuglément par les fidèles citroënistes. Et c’est ce qui
a permis de sauver la marque ! Si, objectivement, la BX a en effet tout du vilain petit canard, elle était en revanche
souvent plus efficace et homogène que ses rivales, grâce à son rapport poids-puissance favorable, et sa suspension
“magique”. Aujourd’hui, Citroën a déserté les berlines à suspension hydraulique, de surcroît en 4x4, pour tout miser
sur les SUV… 2 roues motrices !
85
86 [ COURRIER DES LECTEURS ]
La vie de vos autos
Cette rubrique est la vôtre. Tous les 15 jours, L’Auto-Journal présente les voitures de ses lecteurs.
L’occasion de partager votre expérience d’automobiliste : les joies, les déceptions, les surprises…
Tous les événements vécus avec votre voiture ont leur place ici !
ÇA VOUS EST ARRIVÉ…
CHEZ PEUGEOT
“Je suis propriétaire d’une 208 GTi 208 ch
d’avril 2016 achetée avec 35 km au compteur,
entretenue à Nancy. Les problèmes
commencent en avril 2017 à 12 136 km,
remplacement sous garantie d’un compresseur
de climatisation. En juillet 2017, premier
entretien annuel à 14 795 km ; je signale une
anomalie sur les clignotants avant. RAS pour
Peugeot malgré une preuve vidéo. Août 2018,
deuxième entretien annuel à 26 476 km,
garantie terminée. Le 1er décembre dernier, je
constate un bruit invraisemblable au niveau
du circuit d’accessoire. Je prends rendez-vous
le 12 décembre, et j’en profite pour rappeler
le problème des clignotants. Verdict : pompe
à eau et blocs optiques avants HS, facture de
4 077,17 € à ma charge. Évidemment, je
demande une prise en charge de Peugeot,
finalement accordée, mais insuffisante
(75 %) : il est intolérable de changer autant
d’éléments à ce kilométrage.”
Kévin Granger
Richard Boulanger nous parle
de sa BMW 545i Pack M
ACHETÉE D’OCCASION EN MAI 2011
(À 126 000 km). 51 000 km PARCOURUS
“Les passages de vitesses de la boîte auto
me semblaient heurtés. J’ai amené l’auto
au garage BMW ByMyCar de Chenevières
où je la fais entretenir. Deux jours plus
tard, le garage m’informe que, pendant
l’essai sur route, ma voiture a rencontré
une autre voiture dans un rond-point…
J’ai réussi à la récupérer à moitié réparée.
Le capot bougeait et le phare neuf éclairait
le ciel et prenait l’eau. L’expert de
l’assurance du garage demanda qu’on
change le bouclier avant. Encore un mois
d’attente. Maintenant, ça fonctionne, j’ai
payé 121 €, et à part ça, tout va très bien.”
Pierre Vroylandt nous parle de sa
Mini Cabrio SD BVA
“C’est une voiture agile et avec un super moteur,
mais elle est trop chère pour ce qu’elle est.”
“Malgré l’agrandissement de la famille, je me
suis séparé de ma spacieuse Peugeot 508 SW
pour un véhicule plus  égoïste ». Je parcours
plus de route qu’avant (110 km par jour) avec,
surtout, plus de bouchons, donc échanger ma
péniche  vieillissante » contre une petite voiture agile était une bonne idée. Le choix du
nouveau véhicule un peu moins… Ce choix
est globalement une erreur. Certes, le moteur
est super, la boîte auto avec les palettes est parfaite et la qualité excellente : rien ne bouge.
Mais c’est trop cher pour ce que c’est. J’ai
choisi une finition bien dotée, malgré cela,
il me manque des fonctions qui ne devraient
plus être en option en 2018 ! Par exemple, le
rétroviseur intérieur automatique. Quand j’ai
dû tirer sur la languette au premier tunnel,
j’ai cru me retrouver au volant de ma vieille
ZX d’étudiant ! Pareil pour la désactivation
de l’airbag passager. Un jour, ma femme a
récupéré la voiture après la révision. Ne pouvant pas placer notre bébé dans son cosy sur
le siège avant à cause de l’airbag, elle a dû
décapoter sous la pluie pour réussir à placer
le cosy sur la banquette arrière! Je sais que les
constructeurs premium aiment proposer un
vaste choix d’options, mais là, ça n’a aucun
sens. Je trouve cela mesquin et ça me gâche le
plaisir d’être au volant de cette auto. Et cela
vient aussi du service avant et après-vente de
la marque. Le vendeur m’a mal conseillé et m’a
menti sur mon futur véhicule et les services
associés. Quant au SAV, il est plutôt moyen, ce
qui est dommage pour une marque premium
et un véhicule à 36000 €. Je ne serai plus client
BMW à l’avenir, encore moins Mini. Je trouve
que le rapport qualité/prix/service était meilleur sur mes anciens véhicules Peugeot.”
ACHETÉE NEUVE (LOA) EN JUILLET 2016 ; 68 000 km PARCOURUS ; CONSO.
MOYENNE : 7,4 l/100 km
SES PANNES : la capote s’auto-trouait (le mécanisme frottait la toile de l’intérieur et
commençait à percer la toile de la capote), réparation prise en charge sous garantie.
SON ENTRETIEN : compris dans le loyer (600 € par mois sur 3 ans et 90 000 km).
L’avis de Brice Perrin
Nous avons régulièrement l’occasion d’écrire que les Mini sont sympathiques
mais coûteuses au vu de leurs prestations – sans même parler des options, qui en
rajoutent une couche, en effet. Quant au SAV, Pierre découvre, comme d’autres
avant lui, qu’il n’est hélas pas toujours à la hauteur du tarif “haut de gamme”.
Vos autos nous intéressent
Vous souhaitez témoigner? Envoyez un mail à brice.perrin@mondadori.fr
Retrouvez toutes nos actualités
et nos essais sur
.fr
Le chef
des essais
CLÉMENT CHOULOT
vous
répond
Par Guy L’Hospital
Quelle voiture pour remplacer ma C3 ?
C3 Aircross
Quel SUV pour tracter?
Entre un Peugeot 5008 BlueHDi 180 EAT8 GT et un
Skoda Kodiaq 2.0 TDI 150 DSG7 L&K, pourriez-vous
m’indiquer lequel est le plus adapté pour tracter une
caravane de 1 400 kg ? G. P.
Le poids tractable pour un Kodiaq 2.0 TDI 150 DSG7 est de
2 000 kg alors que, pour un Peugeot 5008 BlueHDi 180 EAT8
(ou BlueHDi 150), il est de 1 800 kg. Autant dire que, dans
les deux cas, ces modèles ne rencontreront aucune difficulté pour
tracter votre caravane. J’aurais une préférence pour le Peugeot
car la boîte automatique à convertisseur me semble plus adaptée si
vous répétez fréquemment ce type d’opération.
Un meilleur confort avec
de plus petites jantes?
Propriétaire d’une Renault Talisman Estate équipée de
jantes de 19 pouces, je trouve la suspension un peu raide.
Pensez-vous que le passage en 18 pouces améliorerait
sensiblement le confort ? J. R.
Passer de jantes de 19 pouces à des 18 pouces peut avoir une
incidence sur la capacité de filtration de la voiture. Et, en effet,
plutôt dans le bon sens. Cependant, veillez à conserver la même
circonférence de roulement pour ne pas fausser certaines
informations au tableau de bord. Vous pourrez compter sur une
hauteur de flanc plus importante pour un meilleur confort.
Renault Talisman Estate
ARNAUD SAUNIER
YANN LEFEBVRE
Skoda Kodiaq vs Peugeot 5008
YANN LEFEBVRE
Mon épouse possède une Citroën C3 1.4 essence avec
120 000 km au compteur. Elle entame une activité
d’infirmière libérale en campagne avec donc beaucoup
de petits trajets et d’arrêts. Selon vous, quels seraient
le véhicule et la motorisation les plus adaptés ? D. G.
Tout dépend de son kilométrage annuel, sans doute élevé. Si
celui-ci reste supérieur à 20 000 km, je vous conseille d’opter pour
une motorisation diesel et de rester dans la catégorie des citadines,
aujourd’hui toutes très confortables.
Mes préférées :
▶ Citroën C3 ou C3 Aircross
▶ Renault Clio ou Captur
▶ Peugeot 208 ou 2008
▶ Skoda Fabia
Préférez une occasion ; le marché s’étant réorienté sur l’essence
ces derniers mois, il est possible de faire une bonne affaire sur une
petite citadine diesel, notamment en ciblant sa recherche sur les
grandes agglomérations.
POSEZ VOS QUESTIONS et retrouvez l’ensemble des réponses sur: www.lechefdesessais.fr
ou contactez-nous par courrier/email: 8, rue François-Ory, 92543 Montrouge Cedex - autojournal@mondadori.fr - www.autojournal.fr
88
[ CONFIGURATEUR ]
JAGUAR E-PACE
Vous recherchez un SUV compact qui propose un haut niveau de standing et qui, si
c’est possible, n’a pas fait allemand première langue ? Alors l’E-Pace va vous plaire !
Par Pascal Richard Photos Yann Lefebvre
A
près avoir lancé son premier SUV
en 2015 (le F-Pace), Jaguar a
remis le couvert en 2017 avec un
engin plus compact, mais toujours aussi
séduisant, l’E-Pace. Cette fois, ce sont
les Audi Q3, BMW X1 et Land Rover
Evoque qui sont ciblés. Pour s’imposer,
le “petit” SUV de Jaguar mise, comme
son grand frère, sur sa silhouette à la fois
chic et sportive et le plaisir de conduite.
Sur ce point, l’E-Pace peut compter sur le
dynamisme de son châssis, qui lui procure
une belle agilité.
À bord, la présentation n’est pas désagréable, mais la finition mériterait sans
doute plus de soin. Dans ce domaine, on
notera que la gamme s’articule autour de
deux grandes familles : les versions standard et les R-Dynamic à la présentation
plus sportive. Ces deux variantes sont
déclinées en quatre niveaux de finition et
peuvent être associées à six motorisations.
Au final, le catalogue ne compte pas moins
de 56 E-Pace… Reste à trouver le bon !
Sur le plan du style comme
sur celui de l’agrément de
conduite, l’E-Pace privilégie
le dynamisme. Le résultat
ne manque pas d’allure.
Essence
Diesel
LA GAMME
Moteurs / Prix
E-Pace
S
SE
HSE
Malus écologique
D150
35 900 €
40 650 €
–
–
de 953 à 1 153 €
D150 AWD
38 400 €
43 200 €
–
–
de 1 153 à 1 373 €
D150 AWD Auto
40 850 €
45 650 €
49 250 €
54 000 €
de 2 773 à 3 473 €
D180 AWD
40 550 €
45 300 €
–
–
de 1 490 à 1 613 €
D180 AWD Auto
43 000 €
47 750 €
s 51 350 €
s 56 100 €
de 2 773 à 3 473 €
D240 AWD Auto
–
53 000 €
56 600 €
61 350 €
de 6 053 à 6 810 €
P200 AWD
40 550 €
45 300 €
48 900 €
53 650 €
de 7 890 à 9 050 €
P250 AWD
43 350 €
48 150 €
51 750 €
56 500 €
de 8 753 à 9 973 €
P300 AWD
–
53 400 €
s 57000 €
s 61 700 €
10 500 €
s NOS COUPS DE CŒUR
89
LES MOTEURS
DIESEL
D150
Ce 2 l n’affiche pas une puissance
délirante mais sa valeur de couple
(380 Nm) est honorable. Reste
que sur le plan mécanique,
on attend un peu plus de la part
d’un SUV de cette catégorie.
s D180
™
™ La présentation n’est pas désagréable, mais la finition pourrait être plus soignée. š Le moteur D180
ne donne pas des ailes à l’E-Pace, mais il permet tout de même de profiter du potentiel du châssis.
Toujours le même bloc, mais avec
30 ch de mieux. Du coup, les
performances progressent. Reste
que ce diesel n’est pas le bloc
le plus plaisant de sa catégorie.
Heureusement, sur le chapitre
du plaisir de conduite, le châssis
donne le change, ce qui garantit
un bon agrément de conduite.
D240
š
LES TRANSMISSIONS
MANUELLE
Seules les versions D150 et D180 sont équipées,
de série, d’une boîte de vitesses manuelle. Cette
dernière n’a pas grand-chose à se reprocher.
Simplement, sur ce type d’auto, une transmission
automatique s’impose !
s AUTOMATIQUE
Montée de série sur tous les modèles essence et le
diesel D240, la boîte de vitesses automatique est
proposée en option (2 450 €) sur les D150 et D180
AWD. Cette transmission compte 9 rapports et se
montre très plaisante à l’usage.
INTÉGRALE
Si l’on met de côté la version D150 où elle est
proposée en option (2 500 €), tous les E-Pace sont
équipés, de série, d’une transmission intégrale.
Cette dernière ne transforme pas ce SUV en
baroudeur, mais le rend très efficace sur la route !
L / l / h / empattement : 4,39 / 1,90 / 1,65 / 2,68 m
MOTEURS DIESEL
D150*
s D180
D240
150 à 3 500
380 à 1 750
180 à 4 000
430 à 1 750
240 à 4 000
500 à 1 500
199
10,1
NC
188
10,3
10,4
212
7,9
7,3
5,4
8,3
8,5
MOTEURS ESSENCE
P200*
P250
s P300
Puissance maxi (ch à tr/mn)
Couple maxi (Nm à tr/mn)
200 à 5 500
340 à 1 250
249 à 5 500
365 à 1 200
300 à 5 500
400 à 1 500
216
8,2
NC
231*
8,5
7,5
235*
7,4
6,7
8
11,1
11,4
Puissance maxi (ch à tr/mn)
Couple maxi (Nm à tr/mn)
Performances
Vitesse maxi (km/h)
Accélération 0-100 km/h (s)
Reprise 90-130 en Drive (s)
Budget
Consommation moyenne (l/100 km)
Performances
Vitesse maxi (km/h)
Accélération 0-100 km/h (s)
Reprise 90-130 en Drive (s)
Budget
Consommation moyenne (l/100 km)
* Données constructeur
Le plus puissant des diesels
reprend toujours pour base le 2 l
vu précédemment, avec, donc,
les mêmes réserves en matière
d’agrément d’utilisation. Reste
que les chronos réalisés sont
d’un bon niveau et que la
consommation est stable
par rapport à celle du D180
(+ 0,2 l/100 km).
ESSENCE
P200
Nouvellement introduit dans
la gamme, ce moteur revendique
une honnête puissance mais,
à l’instar de tous les autres blocs
essence, il est lourdement
pénalisé par le malus écologique
(voir tableau des prix, page
de gauche).
P250
Ce 2 l turbo ne manque pas de
tonus et il forme un “gentil petit
couple” avec le châssis. L’agilité
de l’ensemble est plaisante mais le
passage à la caisse… douloureux.
s P300
Encore plus de puissance ! 300 ch
dans un SUV de ce gabarit, cela
peut paraître incongru, mais pas
ici. Il faut bien reconnaître que le
résultat ne manque pas de
charme. La consommation,
comme pour le P250, manque
singulièrement de mesure.
ª
90
[ CONFIGURATEUR ] JAGUAR E-Pace
ÉQUIPEMENTS COMMUNS À TOUTES LES VERSIONS
6 airbags + airbag piéton, aide au démarrage en côte, assistant au maintien de voie, banquette AR fractionnable, caméra
de recul, climatisation automatique, déclenchement automatique des phares et des essuie-glaces, ensemble audio/multimédia
avec écran tactile de 10 pouces, freinage d’urgence autonome, radar de stationnement AV/AR, régulateur-limiteur de vitesse,
rétroviseurs électriques et dégivrants.
ÉQUIPEMENTS / OPTIONS
E-Pace
S
SE
HSE
Affichage tête haute
1 155 €
1 155 €
1 155 €
1 155 €
s526 €
s526 €
série
série
736 €
736 €
736 €
série
772 € (1)
série
série
série
2 393 € (2)
2 393 € (2)
690 €
772 € (1)
série
série
690 €
série
série
série
série
série
série
série
série
série
s 1 260 €
s 1 260 €
s 1 260 €
s 1 260 €
Hayon motorisé
Instrumentation digitale
Régulateur de vitesse adaptatif
+ reconnaissance des panneaux
Sellerie cuir
Sièges AV à réglages électriques
Stationnement automatique
Système de navigation
Toit en verre panoramique fixe
(1) Options groupées, impliquant le Pack Connect Pro (463 €) - (2) Options groupées.
E-PACE
En entrée de gamme, l’E-Pace
dispose d’une dotation
d’équipement honorable, mais en
matière de présentation, on ne
peut pas dire que le compte
y soit, ce qui, sur un engin qui
prétend à un certain niveau de
standing, est tout de même
un peu dommage. Côté moteur,
les D240 et P300 ne sont pas
disponibles ici.
S
À partir de cette finition, qui au
passage vous sera facturée 4 750 €
de plus que la précédente,
l’E-Pace se rapproche du
standing que l’on attend de lui.
Aussi, on note l’entrée en lice
de la sellerie cuir, des sièges avant
à réglages électriques et d’un
système de navigation. À noter
que les versions R-Dynamic ont
le droit, en plus, à des coutures
de sellerie contrastées.
™
š
s SE
› œ
™ L’instrumentation, classique ici, peut être remplacée par un ensemble digital de 12,3 pouces à
affichage variable. Montée de série sur HSE, elle est facturée 736 € sur les autres finitions.
š Le grand écran tactile central (10 pouces) qui pilote l’ensemble multimédia est monté de série sur
toute la gamme. › Sur la version D180 AWD, la boîte automatique à neuf rapports implique un surcoût
de 2 450 €. Une somme importante mais le gain en matière de plaisir de conduite est réel.
œ Les surpiqûres contrastées sont l’apanage des versions R-Dynamic.  Si la largeur aux coudes est
correcte (145 cm), l’espace aux jambes (24 cm) est, lui, un peu juste pour un SUV de cette catégorie.
ž Le coffre propose un volume un peu juste (397 dm3) par rapport à la moyenne de la catégorie
(461 dm3). En revanche, son seuil de chargement (74 cm) est raisonnable.

LES FINITIONS
ž
Il faut débourser 3 600 € pour
passer de la finition S à la SE.
Côté équipement, cette “petite”
rallonge permet d’obtenir, en plus
des points indiqués dans notre
tableau, les feux à LED avec
gestion automatique feux de
route/feux de croisement, des
jantes alliage qui passent de
18 à 19 pouces, des rétroviseurs
rabattables électriquement et
un ensemble audio plus abouti.
À noter que les réglages de
sièges électriques passent de
10 à 14 directions.
sHSE
Passer de la finition SE à la
finition HSE implique un effort
financier de 4 700 €. En clair,
toutes les versions dépassent ici
largement la barre des 50 000,
voire des 60 000 € ! Des sommes
rondelettes donc, qui sont
justifiées par une présentation
raffinée (cuir Windsor perforé,
tableau de bord virtuel…) et la
présence d’assistances à la
conduite (détecteur d’angles
morts, freinage d’urgence
autonome à haute vitesse).
91
LES TEINTES
Peintures opaques (gratuites)
Fuji White
Narvik Black
Caldera Red
Peintures métallisées (893 €)
Les deux sorties d’échappement (de série sur R-Dynamic) apportent une touche sportive
parfaitement en accord avec le caractère de l’E-Pace.
Santorini Black
Yulong White
Corris Grey
Indus Silver
Firenze Red
Caesium Blue
LES PRINCIPALES OPTIONS
s R-DYNAMIC
(DE 2 500 À 2 550 €)
La gamme E-Pace se décompose
en deux familles : standard et
R-Dynamic. Cette dernière apporte
une présentation plus sportive qui se
traduit par la présence de boucliers
spécifiques, de projecteurs antibrouillard,
de doubles sorties d’échappement, de sièges
sport en cuir, d’un pédalier en alu, d’un
volant cuir avec palette de changement de
vitesses, d’un ciel de toit en tissu noir et de
seuils de portes en alu. À noter que les
quatre finitions (E-Pace, S, SE et HSE) sont
disponibles en versions standard et
R-Dynamic. Le dynamisme lui va si bien…
s DRIVE PACK (978 €)
Ce pack d’équipement est proposé en
option sur la finition d’entrée de gamme,
la S, et la SE (série sur HSE). Il comprend
la surveillance des angles morts, le
régulateur de vitesse adaptatif et le freinage
d’urgence à haute vitesse. Ce pack est
incompatible avec les modèles équipés
d’une boîte de vitesses manuelle.
CONSEILLÉ PAR L’AJ
MULTIMÉDIA (DE 51 À 2 518 €)
En plus du système audio 6 HP-125W
monté en série, Jaguar propose en option
(série sur SE et HSE) un ensemble plus
abouti (10 HP-380W) facturé 1 050 €. Les
mélomanes les plus exigeants opteront, eux,
pour le système Surround (15 HP-825W),
facturé 2 518 € en entrée de gamme et S et
1 469 € sur SE et HSE. La radio numérique
DAB est également au programme (369 €),
tout comme un tuner TV (1 050 €).
Côté navigation, le GPS est de série, sauf
sur la finition sur les E-Pace “de base”
sur lesquels il impose un surcoût de 772 €.
Enfin, la fonction Miror Screen implique
un surcoût, un peu mesquin sur un engin
de ce prix, de 51 €.
Borasco Grey
Peintures métallisées Premium (1 784 €)
DÉCONSEILLÉ PAR L’AJ
AIDE À LA CONDUITE
(DE 372 À 1 155 €)
Dans ce domaine, l’E-Pace propose
plusieurs équipements intéressants,
à commencer par l’affichage tête haute
facturé 1 155 € sur l’ensemble des finitions.
Le tableau de bord virtuel qui s’affiche
sur un écran de 12,3 pouces est également
au menu. Enfin, très pratique lors des
manœuvres, la caméra panoramique
(372 €) permet d’avoir une vision à 360° de
la voiture.
CONSEILLÉ PAR L’AJ
s PRÉSENTATION
Farallon Pearl
Black
Silicon Silver
LES JANTES
Jantes de série sur
E-Pace et E-Pace
R-Dynamic.
Jantes de série
sur S.
Jantes de série
sur SE.
Jantes de série
sur HSE.
Jantes de série
sur R-Dynamic S.
Jantes de série
sur R-Dynamic SE.
Jantes de série sur
R-Dynamic HSE.
Jantes en option
de 840 à 3 781 €.
(DE 316 À 1 732 €)
À bord, en plus de la “traditionnelle”
sellerie cuir (voir tableau), Jaguar propose
un ciel de toit en suédine facturé 1 732 € sur
les versions standard et 1 470 € sur les
versions R-Dynamic. Les étriers de freins
peints en rouge (390 €) sont également
proposés, tout comme des entourages de
vitres chromés (316 €).
CONSEILLÉ PAR L’AJ
(parce qu’il le vaut bien !)
NOTRE CHOIX
D180 AWD Auto R-Dynamic HSE
56 100 € - Malus écologique de 2 773 à 3 473 €
On ne va pas tourner autour du pot : le choix du moteur diesel D180 est un peu un choix par
défaut. Ce bloc, pas plus plaisant que ça, assure ici un service minimum, mais il le fait en
restant dans les clous (ou presque…) sur le plan financier. Les autres blocs sont, soit trop justes,
soit trop gourmands et lourdement pénalisés par le malus écologique. Partant de là, nous avons
privilégié la présentation en optant pour l’exécution haut de gamme et la ligne R-Dynamic.
s NOS COUPS DE CŒUR
92
[ FICHE OCCASION ]
FIAT 500L
La 500L, version monospace de la citadine chic de Fiat, associe deux mondes,
celui de la fantaisie et celui de l’esprit pratique. Des qualités qui peuvent faire d’elle
une bonne occasion ? Par Pascal Serres Photos Thomas Antoine/Ace Team
E
LES INFOS CLÉS
Essence : à partir de 8 490 €
Diesel : à partir de 7 900 €
Génération : actuelle (1re)
Commercialisation : depuis 2012
Restylage : 2017
Carrosserie : monospace,
versions à 7 places (Living ou
Wagon) et tout chemin (Trekking
ou City Cross) en 2013.
Modèles en circulation : 38 740
LA GAMME
Essence
Modèles
Diesel
n reprenant moult traits de la petite 500, la
500L, la version monospace de la gamme,
dispose d’un charme certain. Mais cette
500 XXL séduit surtout par sa modularité quasi
exemplaire. La banquette arrière fractionnable et
coulissante sur 12 cm peut se manœuvrer à souhait
pour configurer le volume du coffre comme on
le souhaite ou bien donner un maximum d’espace
aux passagers des places arrière. Dommage
que son comportement routier soit un peu décevant, notamment à cause d’une suspension
trop souple qui gère mal la prise de roulis et de
tangage. Même si sur ce point, cela s’arrange depuis le restylage, ce n’est pas encore la panacée.
Heureusement, côté mécanique, cela se passe plutôt bien et les blocs proposés, excepté le poussif
2 cylindres 0.9 Twinair de 85 ch, sont globalement
agréables à l’usage.
Puissance Conso. moy.
moteur (ch) (l/100 km)
0.9
Twinair
GNV
85
6
0.9
Twinair
105
5
1.2
69
6
1.4
95
6,5
1.4 T-Jet /
GPL
120
7
1.3 Multijet
85 / 95
4
1.6 Multijet
105
4
1.6 Multijet
120
4,2
Notre avis
Cette version, assez rare, au gaz naturel
est peu dynamique mais elle permet
de rouler à moindre coût.
Malgré le manque de reprise
à bas régime, ce petit bloc fait l’affaire
dans la plupart des cas.
Un moteur très ancien qui n’est pas
vraiment intéressant car trop poussif et
relativement gourmand.
Une version assez agréable qui rend
le monospace un peu plus polyvalent.
Cette mécanique, disponible
en mode bicarburation, est agréable
en toutes circonstances.
En préférant la puissance la plus
importante, on bénéficie d’un moteur
raisonnable et relativement sobre.
Un diesel appréciable sur route
qui aurait mérité d’être mieux insonorisé.
Ce bloc est aussi un peu bruyant
mais il offre des reprises plus franches.
Plus adapté à la route.
93
LES PANNES
PANNES IMMOBILISANTES / PÉNALISANTES
MOTEURS DIESEL
(
NOTRE CHOIX
1.3 MJT 95 LOUNGE
de 2016
1er prix prospecté : 9 900 €
64 787 km
(
Sur les premiers modèles diesel, fort risque d’encrassement des vannes EGR, turbo,
FAP… engendrant des pertes de puissance. Des cas de dilution du carburant dans
l’huile risquant l’emballement et la casse du moteur.
FREINAGE
Blocage des étriers de freins arrière qui continuent de serrer les disques après avoir
desserré le frein de stationnement. En cause, des ressorts de rappel défectueux.
AUTRES DÉFAILLANCES
MOTEURS ESSENCE
MESURES
Auto-Journal
SUR CIRCUIT D'ESSAIS
NOS MESURES
HABITACLE
Moteur / Transmission
Puissance maxi
Couple maxi
Type
Cylindrée / puissance fiscale
Transmission
Boîte / nombre de rapports
95 ch à 3 500 tr/mn
200 Nm à 1 500 tr/mn
4 cylindres en ligne, diesel
1 248 cm3 / 5 CV
aux roues avant
BVM 5
Châssis
Diamètre de braquage
Pneumatiques
11,1 m
225 / 45 R 17
4,25 / 1,79 / 1,67 / 2,61 m
1 445 kg / NC
Performances
1 000 m d. a.
0 à 100 km
90-130 km/h en 4e / 5e
Vitesse maxi
Freinage à 90 / 130 km/h
37,7 s
15,8 s
15 / 20,3 s
158 km/h
31 / 65 m
Habitabilité / Coffre
Longueur aux jambes AR
Largeur aux coudes AV / AR
Volume de coffre
de 23 à 34 cm (1)
152 / 147 cm
de 393 à 477 dm3 (1)
(1) banquette AR coulissante
LE BUDGET
Assurance* : 710 €
Carte grise** : 199,80 €
Consommations
Moyenne
Ville / Route / Autoroute
Autonomie / Réservoir
Nombreux bugs du système multimédia (Uconnect) qui imposent une mise à jour.
Dysfonctionnements des essuie-glaces, du système stop/start… (reprogrammation
de l’ordinateur de bord). Apparition de vibrations au niveau de la planche de bord
(modèles avant restylage).
LES RAPPELS
MAJEURS
Dimensions / Poids
L / l / h / empattement
Poids / tractable freiné
Vibrations, ratés de fonctionnement, difficultés de démarrage du moteur
0,9 Twinair imposant une reprogrammation du boîtier d’injection.
6 l/100 km
5,9 / 5,8 / 6,2 l/100 km
833 km / 50 l
Coût de l’entretien
Amortisseurs AV 250 €
Kit de distribution 180 €
Amortisseurs AR 170 €
Embrayage
480 €
Disques AV
250 €
FAP
550 €
Disques AR
170 €
Pneus (1 paire)
250 €
Plaquettes AV
130 €
Feu AV
220 €
Plaquettes AR
120 €
Feu AR
280 €
Filtre à air
35 €
Bouclier AV
350 €
Filtre à huile
24 €
Bouclier AR
300 €
„ bon / „ moyen / „ mauvais dans sa catégorie
*Base de calcul : automobiliste parisien avec 30 % de bonus
et assuré pour un trajet travail/promenade.
**Base de calcul : moyenne nationale de 33,30 € par cheval.
ALIMENTATION EN CARBURANT
(MARS 2018)
Sur les véhicules fabriqués entre
juin 2017 et janvier 2018, le bouclier
thermique sous le plancher peut
frotter contre la canalisation
d’alimentation en carburant et
provoquer une fuite.
AIRBAG (FÉVRIER 2015)
Sur les modèles équipés de l’option
Pack Sécurité (numéros de châssis
compris entre 5 000 021 et 5 176 830) :
non-conformité de l’airbag de genoux
(remplacement du module de
commande).
GESTION MOTEUR (MARS 2017)
BOÎTE DE VITESSES
AUTOMATIQUE (MARS 2014)
Sur les versions 1.4 de 2014, la
commande d’accélérateur peut ne pas
réagir comme il faut avec, soit un
temps de réponse important, soit une
difficulté à maintenir une vitesse
stabilisée (reprogrammation).
Sur les 500L du millésime 2014,
difficulté ou impossibilité de passer les
rapports. En cause, le boîtier de gestion
de la boîte de vitesses automatique
(reprogrammation) ou les modules de
passage des rapports (à remplacer).
&
MINEURS
CAMÉRA (AOÛT 2015)
Défaillance de la fixation de la caméra sur le pare-brise (code des pare-brise
concernés : 3373AGACMWZ2P).
LE BILAN FIABILITÉ
Peu de gros pépins à signaler sur la 500L qui hérite de mécaniques
ayant fait leurs preuves, par ailleurs. La tenue dans le temps
est plutôt d’un bon niveau même si l’on regrette parfois un vieillissement
un peu trop rapide des matériaux.
SÉLECTIONNÉS POUR VOUS PAR VOTRE MAGAZINE
Les points forts de votre croisière
• Un programme ORIGINAL : 9 jours de croisière
(8 nuits à bord) et 3 à terre (dont 2 nuits en hôtel).
• TOUTES les visites et spectacles inclus.
• Un tarif SPÉCIAL LECTEURS tout compris !
Hô-Chi-Minh (Saigon) - Phnom Penh - Temples d’Angkor
Découvrez les hauts lieux classés
au patrimoine mondial de
l’Unesco au rythme des flots du
Mékong : 13 jours pour découvrir
la chaleureuse et trépidante
Hô-Chi-Minh-Ville, les
majestueux temples d’Angkor,
Phom Penh la coloniale et sa
pagode d’argent, le fascinant
spectacle des danses Khmers.
NOUVEAUTÉ 2019  2 conforts au choix
Classic (4 ancres) ou Premium (5 ancres)
DATES ET TARIFS DES CROISIÈRES 2019
Février
06/02 4 Ancres
3 323€

22/02 4 Ancres
3 323€

28/02 4 Ancres
3 323€

Angkor
Mars
10/03 4 Ancres
3 323€

16/03 4 Ancres
3 323€

26/03 4 Ancres
3 323€

Avril
07/04 5 Ancres
3 168€

11/04 4 Ancres
2 897€

17/04 4 Ancres
2 897€

(par personne au départ de Paris, en cabine double sur le pont principal)
Août
25/08 5 Ancres
3 228€

30/08 4 Ancres
3 166€

Sens en remontant : HO-CHI-MINH VILLE - SIEM REAP
Sens en descendant : SIEM REAP - HO-CHI-MINH VILLE
Avec L’auto-journal, tout est compris dans votre tarif lecteurs :
Le vol Paris / Hô-Chi-Minh Ville et Siem Reap / Paris - les transferts aéroport / hôtel et bateau / aéroport
ou inverse - en cabine double pont standard - l’hébergement en hôtel 4* NL en chambre double à Siem
Reap - la pension complète pendant tout le circuit - les transferts, les visites et excursions mentionnées au
programme - les services d’un guide national francophone pour les visites - des guides locaux pendant la
croisière - les services de notre directeur de croisière CroisiEurope à bord - les boissons à tous les repas
(1 soda ou 1 bière ou 1 eau minérale et café et thé par personne et par repas) - l’assurance assistance
rapatriement - les pourboires (pour le personnel pendant la croisière), taxes aéroport et visa vietnamien.
Non inclus : voir la brochure.
Phnom Penh
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h et le
samedi de 9h à 12h,
en précisant le code
AUTO JOURNAL
Septembre
04/09 5 Ancres
3 393€

05/09 4 Ancres
3 166€

10/09 5 Ancres
3 393€

15/09 4 Ancres

3 166€
20/09 5 Ancres

3 393€
21/09 4 Ancres
3 166€

Octobre
06/10 5 Ancres
3 393€

07/10 4 Ancres
3 166€

12/10 5 Ancres
3 393€

22/10 5 Ancres

3 393€
23/10 4 Ancres

3 166€
Décembre
04/12 4 Ancres
3 386€

10/12 4 Ancres
3 166€

15/12 5 Ancres
3 393€

25/12 5 Ancres

3 738€
26/12 4 Ancres

3 546€
Informations & réservation : 01 41 33 59 00
Pour recevoir une documentation détaillée de votre croisière retournez ce bon à :
L’auto-journal - Croisière Mékong - CS 90125 - 27091 EVREUX Cedex 9.
Nom _______________________________________________________________________
Prénom _________________________________________________________________
Adresse ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Code postal
Téléphone :
Ville _______________________________________________________________________________________________________________________________
E-mail : _______________________________________________________________________________________________________________
Conformément à la loi “ Informatique et Liberté ” du 6 janvier 1978, nous vous informons que les renseignements ci-dessus sont indispensables au traitement de votre commande
et que vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression de ces données par simple courrier. Sauf refus de votre part, ces informations peuvent
être utilisées par des partenaires.
CE19MKP
LE PRIX DU NEUF
ALFA ROMEO
TYPE
CV B/M* PRIX
MITO
1.4 MPI 78 ch Edizione
5
0.9 TwinAir 105 ch Imola
5
1.4 TB MultiAir 140 ch Imola TCT
7
Veloce TCT
9
1.3 JTDm 95 ch Edizione
4
Surcoût Imola: Edizione + 4 340 €
Surcoût Veloce S : Veloce + 1 670 €
GIULIETTA
1.4 T-Jet 120 ch
7
1.4 TB MultiAir 150 ch
8
1.4 TB MultiAir 170 ch Super TCT
9
Veloce TCT
14
1.6 JTDm 120 ch
6
2.0 JTDm 150 ch
7
2.0 JTDm 175 ch Super TCT
9
Surcoût Super: “base” + 2 160 €
Surcoût Lusso : Super + 2 950 €
Surcoût Veloce S : Veloce + 3 200 €
GIULIA
2.0 Turbo 200 ch Auto.
11
2.0 Turbo 280 ch Veloce Auto. Q4
17
Quadrifoglio Auto.
40
2.2 Diesel 136 ch
7
2.2 Diesel 160 ch
9
2.2 Diesel 190 ch Super
10
2.2 Diesel 210 ch Veloce Auto. Q4
12
Surcoût Super: “base” + 4 800 €
Surcoût Sport Edition : Super + 5 000 €
Surcoût Lusso : Sport Edition + 4 800 €
Surcoût Nring : Quadrifoglio + 40 700 €
STELVIO
2.0T 200 ch Q4 Auto.
12
2.0T 280 ch Super Q4 Auto.
17
Quadrifoglio Auto. Q4
41
2.2 Diesel 160 ch Auto.
9
2.2 Diesel 190 ch Auto.
10
2.2 Diesel 210 ch Super Q4 Auto.
12
Surcoût Super : “base” + 4 500 €
Surcoût Sport Edition : Super + 4 800 €
Surcoût Turismo : Sport Edition + 4 800 €
Surcoût Lusso : Sport Edition + 4 800 €
Surcoût Nring : Quadrifoglio + 32 600 €
4C
Standard Edition
14
Surcoût Edizione Speciale: Standard Edition + 4 300 €
Surcoût Competizione : Standard Edition + 9 300 €
4C SPYDER
Surcoût: coupé + 9 800 €
140
0
70
70
0
15 490
20 930
24 430
26 380
19 390
3 756
173
0
M 3 473
M
65
0
0
22 690
25 190
30 600
36 400
25 490
27 490
33 500
M
M
M
M
M
M 2 010
M 6 553
M 10 500
M 253
M 253
M 253
M 953
M 7 613
M 7 340
M 10 500
M 410
M 410
M 1 050
M
37 500
57 700
83 300
31 400
33 700
40 900
54 900
44 300
52 500
91 400
39 900
42 300
50 400
2 610 63 200
ALPINE
TYPE
CV B/M* PRIX
NOUVELLE A110
Pure
15 M
Surcoût Légende: Pure + 3 800 €
540 54 700
ASTON MARTIN
TYPE
CV B/M* PRIX
V8 Vantage AMR Coupé
V8 Vantage AMR Roadster
V12 Vantage AMR Coupé
V12 Vantage AMR Roadster
DB11 V8 Coupé
DB11 V12 Coupé
Vanquish S
Vanquish S Volante
Rapide S
NC
NC
NC
NC
NC
NC
NC
NC
NC
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
128 062
140 163
195 625
207 726
185 546
210 464
264 968
280 094
197 455
AUDI
TYPE
B
26 380
28 460
35 030
27 770
34 210
36 330
27 420
29 490
35 870
55 510
63 600
28 970
31 050
37 420
31 920
33 960
38 150
60 760
33 450
35 490
41 830
36 620
41 830
59 560
74 800
41 220
30 960
32 480
38 940
63 420
66 960
30 930
32 710
34 910
40 160
31 970
37 680
48 310
71 930
33 410
35 480
40 770
40 970
50 980
54 560
A4 AVANT (BREAK)
RS 4 Avant Tiptronic
34 M 10 500
Surcoût: berline + 1 700 €
A4 ALLROAD QUATTRO
2.0 TFSI 252 ch Design S tronic
15 M 1 373
2.0 TDI 163 ch Design S tronic
9 M
90
2.0 TDI 190 ch Design S tronic
10 M
90
3.0 TDI 218 ch Design S tronic
12 M 473
3.0 TDI 272 ch Design Tiptronic
16 M 613
Surcoût Design Luxe: Design + 5 350 €
A5 COUPÉ
1.4 TFSI 150 ch S tronic
8 M
0
2.0 TFSI 190 ch
11 M
90
2.0 TFSI 252 ch S tronic
15 M 173
S5 Tiptronic
24 M 6 300
RS 5 Tiptronic
34 M 10 500
2.0 TDI 150 ch
7
0
2.0 TDI 190 ch
10
0
2.0 TDI Ultra 190 ch
10
0
3.0 TDI 218 ch Quattro S tronic
12 M
45
3.0 TDI 286 ch Quattro Tiptronic
17 M 473
Surcoût Design : “base” + 4 150 €
Surcoût S line : Design + 3 900 €
Surcoût Design Luxe : S line + 2 800 €
Surcoût Avus : Design Luxe + 3 290 €
A5 SPORTBACK
1.4 TFSI 150 ch S tronic
8 M
70
2.0 TFSI 190 ch
10 M 173
2.0 TFSI 252 S tronic
15 M 210
S5 Tiptronic
24 M 4 050
2.0 TDI 150 ch
7
0
2.0 TDI 190 ch
10
0
2.0 TDI Ultra 190 ch
10
0
3.0 TDI 218 Quattro S tronic
12 M
45
3.0 TDI 286 ch Quattro Tiptronic
16 M 773
Surcoût Design : “base” + 4 150 €
Surcoût S line : Design + 3 900 €
Surcoût Design Luxe : S line + 2 800 €
Surcoût Avus : Design Luxe + 3 290 €
NOUVELLE A5 CABRIOLET
Surcoût : coupé + 4 600 €
Q5
2.0 TFSI 252 ch Quattro S tronic
15 M 2 153
2.0 TDI 150 ch
8
0
2.0 TDI 163 ch Quattro S tronic
9 M 113
2.0 TDI 190 ch Quattro
10 M 253
3.0 TDI 286 ch Quattro Tiptronic
18 M 1 490
Surcoût Design : “base” + 4 150 €
Surcoût S line : Design + 5 200 €
Surcoût Design Luxe : S line + 1 500 €
Surcoût Avus : Design Luxe + 3 300 €
NOUVELLE A6
40 TDI S tronic
11
0
45 TDI Quattro Tiptronic
13 M 860
50 TDI Quattro Tiptronic
17 M 860
Surcoût S line: “base” + 7 900 €
Surcoût Avus: S line + 500 €
Surcoût Avus Extended: Avus + 11 100 €
NOUVELLE A6 AVANT
Surcoût: berline + 2 600 €
NOUVELLE A7 SPORTBACK
55 TFSI Quattro S tronic
22 M 3 660
50 TDI Quattro Tiptronic
17 M 860
Surcoût S line: “base” + 6 500 €
Surcoût Avus: S line + 4 000 €
Surcoût Avus Extended : Avus + 10 000 €
NOUVELLE A8
55 TFSI Quattro Tiptronic
23 M 5 113
50 TDI Quattro Tiptronic
17 M 1 373
Surcoût Avus: “base” + 14 10 €
Surcoût Avus Extended: Avus + 5 600 €
Q7
3.0 TDI Ultra Clean Diesel 218 ch Tiptronic
12 M 1 050
3.0 TDI Clean Diesel 272 ch Tiptronic
15 M 1 490
CV B/M* PRIX
NOUVELLE A1
30 TFSI 116 ch Design
Surcoût S line: Design + 4 100 €
Surcoût: Design Luxe: S line + 1 000 €
*
Q2
30 TFSI 116 ch
6 M
45
35 TFSI COD 150 ch
8 M
80
40 TFSI 190 ch Quattro S tronic
11 M 613
30 TDI 116 ch
6 M
55
35 TDI 150 ch Quattro S tronic
8 M
70
40 TDI 190 ch Quattro S tronic
10 M
90
Surcoût Sport: “base” + 2 800 €
Surcoût Design : Sport + 0 €
Surcoût S line : Design + 3 400 €
Surcoût Design Luxe : S line + 2 400 €
A3 BERLINE (4 PORTES)
30 TFSI
6
0
35 TFSI COD
8 M
45
40 TFSI S tronic
10 M
75
S3 Quattro S tronic
20 M 3 473
RS3 Quattro S tronic
29 M 9 660
30 TDI
6
0
35 TDI
7
0
40 TDI Quattro S tronic
8 M
70
Surcoût Design: “base” + 2 600 €
Surcoût Sport : Design + 0 €
Surcoût S line : Sport + 2 900 €
Surcoût Design Luxe : S line + 2 700 €
A3 SPORTBACK (5 PORTES)
Berline - 550 € à -1 400 €
A3 CABRIOLET
1.4 TFSI 115 ch
6 M
50
1.5 TFSI 150 ch
7 M
40
2.0 TFSI 190 ch S tronic
10 M 173
S3 S tronic
20 M 2 010
1.6 TDI 116 ch
5
0
2.0 TDI 150 ch
7
0
2.0 TDI 184 ch Quattro S tronic
10 M 140
Surcoût Sport: “base” + 2 600 €
Surcoût Design: Sport + 0 €
Surcoût S line: Design + 2 900 €
Surcoût Design Luxe: S line + 2 600 €
TT
1.8 TFSI 180 ch
10 M 300
2.0 TFSI 230 ch
13 M 473
S Quattro S tronic
20 M 2 300
RS Quattro S tronic
28 M 10 500
2.0 TDI 184 ch
9 M
60
Surcoût S line: “base” + 4 500 €
TT ROADSTER
Surcoût: coupé + 3 000 €
Q3
1.4 TFSI 125 ch
7 M 253
1.4 TFSI COD Ultra 150 ch
8 M
85
2.0 TFSI 180 ch Quattro S tronic
10 M 1 613
RS Quattro S tronic
23 M 10 500
RS Performance Quattro S tronic
26 M 10 500
2.0 TDI 120 ch
6
0
2.0 TDI Ultra 150 ch
8
0
2.0 TDI 150 ch Quattro
8 M
85
2.0 TDI 184 ch Quattro S tronic
10 M 210
Surcoût Ambiente: “base” + 2 950 €
Surcoût S line: Ambiente + 2 600 €
Surcoût Ambition Luxe: S line + 2 400 €
A4
1.4 TFSI 150 ch
8 M
65
2.0 TFSI Ultra 190 ch S tronic
10
0
2.0 TFSI 252 ch Design Quattro Ultra S tronic
15 M 860
S4 Quattro Tiptronic
24 M 4 673
2.0 TDI 122 ch
6
0
2.0 TDI 150 ch
7
0
2.0 TDI 190 ch S tronic
10
0
2.0 TDI Ultra 190 ch S tronic
10
0
3.0 TDI 218 ch Design Quattro S tronic
12
0
3.0 TDI 272 ch Design Quattro Tiptronic
16 M 300
Surcoût Design: “base” + 4 150 €
Surcoût S line: Design + 3 600 €
Surcoût Design Luxe: S line + 2 100 €
6
0 23 470
Bonus écologique (en €) ; M Malus écologique (en €). Montants calculés en fonction de l’équipement pneumatique des finitions de base.
92 000
51 160
48 460
50 270
53 830
57 410
39 760
41 320
47 550
76 920
96 520
39 830
42 680
42 915
51 830
55 390
39 760
41 320
47 550
76 920
39 830
42 680
42 915
51 830
55 390
50 650
41 490
47 390
46 580
57 570
50 300
57 200
60 300
74 000
73 000
97 900
92 600
62 930
67 380
SQ7 TDI Tiptronic
32
e-tron
13
Surcoût S line: “base” + 4 400 € à + 6 900 €
Surcoût Ambition Luxe: S line + 900 €
Surcoût Avus: Ambition Luxe + 6 900 € à + 7 700 €
Surcoût Avus Extended: Avus + 5 500 € à 6 100 €
NOUVEAU Q8
50 TDI Quattro Tiptronic
18
Surcoût S line : “base” + 6 900 €
Surcoût Avus : S line + 4 000 €
Surcoût Avus Extended : Avus + 11 600 €
R8
V10 S tronic
45
V10 Plus S tronic
49
R8 SPYDER
Surcoût : coupé + 14 400 €
M 9 973 109 960
0 84 510
M 5 340 78 300
M 10 500 171 300
M 10 500 204 130
BENTLEY
TYPE
CV B/M* PRIX
Flying Spur V8
Flying Spur W12
Continental GT V8
Continental GT
Continental GT V8 Convertible
Continental GT Convertible
Bentayga W12
Bentayga Diesel
Mulsanne
NC
NC
NC
NC
NC
52
NC
NC
NC
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
185 280
200 880
176 040
195 120
193 680
214 680
210 240
NC 175 800
M 10 500 289 688
BMW
TYPE
NOUVELLE i3
CV B/M* PRIX
170 ch
3 B 6 000
S
3 B 6 000
Surcoût iLife: “base”/S + 2 600 €
SÉRIE 1 (3 PORTES)
116i Première
6 M 300
118i Lounge
7 M 300
120i Lounge Auto.
NC M 300
125i Lounge Auto.
13 M 410
M140i Auto.
NC M 4 460
114d Première
5
0
116d Première
6
0
118d Lounge
7
0
120d Lounge
10 M
55
125d Lounge Auto.
12 M
65
Surcoût Lounge: Première + 1 300 €
Surcoût Sport: Lounge + 4 100 €
Surcoût Urbanchic: Sport + 650 €
Surcoût M Sport Ultimate: Urbanchic + 950 €
SÉRIE 1 (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 750 €
SÉRIE 2 COUPÉ
218i Lounge
7
0
220i Lounge Auto.
10 M
85
230i Lounge Auto.
15 M 173
M240i Auto.
22 M 4 253
M2 Competition
46 M 10 500
218d Lounge
7
0
220d Lounge
10
0
225d Lounge Auto.
12
0
Surcoût Sport: Lounge + 3 200 €
Surcoût UrbanChic: Sport + 1 500 €
Surcoût M Sport: UrbanChic + 1 050 €
SÉRIE 2 CABRIOLET
Surcoût : coupé + 4 600 € à + 5 500 €
NOUVELLE SÉRIE 2 ACTIVE TOURER
216i Première Auto.
5 M 210
218i Première Auto.
7 M 210
220i Première DKG
10
NC
225xe iPerformance Première
5
0
216d Première
6 M
45
218d Première
7
0
220d Première Auto.
10
0
Surcoût Lounge: Première + 1 250 € à + 2 150 €
Surcoût Sport: Lounge + 3 300 à + 3 950 €
39 950
43 550
23 200
27 400
32 700
36 000
49 650
24 400
26 050
29 900
32 900
38 200
31 800
37 800
40 700
53 950
66 950
34 000
37 000
42 300
25 950
29 250
34 500
40 000
30 600
32 700
37 500
[ LE PRIX DU NEUF ]
96
Surcoût Luxury: Sport + 1 350 € à + 1 400 €
Surcoût M Sport: Sport + 2 450 € à + 2 850 €
NOUVELLE SÉRIE 2 GRAN TOURER
Surcoût : Active Tourer + 1 550 € à + 2 000 €
X1
sDrive18i Lounge
7 M 210
sDrive20i Lounge DKG
11 M 410
sDrive16d Premiere
6
0
sDrive18d Lounge
7 M
45
sDrive20d Lounge Auto.
10
0
Surcoût Lounge : Premiere + 1 600 €
Surcoût Sport: Lounge + 4 350 €
Surcoût xLine: Sport + 450 €
Surcoût M Sport: xLine + 1 700 € à + 3 300 €
NOUVEAU X2
sDrive20i Première
NC M 253
xDrive20d Première
NC
0
xDrive25d Première
NC
0
Surcoût Lounge: Première + 1 450 €
Surcoût M Sport : Lounge + 6 700 €
Surcoût M Sport X : M Sport + 0 €
NOUVELLE SÉRIE 3
330i Lounge Auto.
15 M 210
320d Lounge
10
0
Surcoût Edition Sport: Lounge + 4 100 €
Surcoût Luxury: Edition Sport + 5 450 €
Surcoût M Sport: Edition Sport + 5 150 €
SÉRIE 3 GRAN TURISMO
320i Lounge Auto.
10 M 773
330i Lounge xDrive Auto.
15 M 2 940
340i Lounge xDrive Auto.
21 M 7 073
318d Lounge
8 M
65
320d Lounge
10 M 210
330d Lounge Auto.
15 M 1 373
335d Lounge xDrive Auto.
20 M 2 610
Surcoût Sport: Lounge + 4 250 €
Surcoût Luxury : Sport + 5 350 €
Surcoût M Sport : Sport + 3 450 €
SÉRIE 4 COUPÉ
420i Lounge
10 M 1 490
430i Lounge Auto.
NC M 1 613
440i Lounge Auto.
NC M 4 253
M4
32 M 10 500
M4 Pack Compétition
34 M 10 500
420d Lounge
10 M
45
430d Lounge Auto.
15 M 1 490
435d xDrive Lounge Auto.
20 M 2 610
Surcoût Sport: Lounge + 4 250 €
Surcoût Luxury: Sport + 5 850 €
Surcoût M Sport: Sport + 4 850 €
SÉRIE 4 GRAN COUPE
Surcoût : coupé + 0 €
SÉRIE 4 CABRIOLET
Surcoût : coupé + 6 900 € à + 9 650 €
NOUVEAU Z4
sDrive20i
NC
NC
sDrive30i
NC
NC
M40i
NC
NC
Surcoût Sport : “base” + 4 550 €
Sucoût M Sport : Sport + 2 100 €
Surcoût First Edition : M40i + 9 450 €
NOUVEAU X3
xDrive20i Lounge Auto.
11 M 3 660
xDrive30i Lounge Auto.
15 M 3 753
M40i Auto.
25 M 10 500
sDrive18d Première
8 M 300
xDrive20d Lounge Auto.
10 M 690
xDrive25d xLine Auto.
13 M 1 101
xDrive30d Lounge Auto.
16 M 2 353
M40d Auto.
21 M 4 673
Surcoût Lounge : Première + 2 750 €
Surcoût xLine : Lounge + 5 650 €
Surcoût Luxury : xLine + 3 500 €
Surcoût M Sport : xLine + 2 400 €
NOUVEAU X4
xDrive20i Lounge Auto.
11 M 3 660
xDrive30i Lounge Auto.
15 M 3 756
M40i Auto.
25 M 10 500
xDrive20d Lounge Auto.
11 M 860
xDrive25d Lounge Auto.
13 M 1 101
xDrive30d Lounge Auto.
16 M 2 010
M40d Auto.
21 M 4 890
Surcoût xLine: Lounge + 5 850 €
Surcoût M Sport: Lounge Plus + 2 250 €
Surcoût M Sport X : M Sport + 0 €
SÉRIE 5
520i Lounge Auto.
10 M 210
530i Lounge Auto.
14 M 210
540i Lounge Auto.
22 M 3 290
M5 Auto.
52 M 10 500
M5 Compétition Auto.
55 M 10 500
530e Lounge
13
0
518d Lounge Auto.
NC
0
520d Lounge
10 M
45
530d Lounge Auto.
15 M 173
*
B
32 400
39 650
32 350
36 200
41 600
39 700
43 600
46 000
46 800
41 900
42 700
50 700
56 900
39 800
43 250
52 400
58 500
41 650
48 450
55 550
87 900
94 700
43 650
53 050
59 250
540d Lounge xDrive Auto.
20 M 1 490
M550d xDrive Auto.
28 M 5 113
Surcoût Sport: Lounge + 4 400 € à + 4 800 €
Surcoût Luxury : Sport + 850 € à + 3 250 €
Surcoût M Sport : Luxury + 450 € à + 1 950 €
NOUVELLE SÉRIE 5 TOURING
Surcoût: berline + 1 600 € à + 2 600 €
NOUVELLE SÉRIE 6 GRAN TURISMO
630i Lounge Auto.
16 M 1 373
640i Lounge Auto.
23 M 5 573
620d Lounge Auto.
NC M
85
630d Lounge Auto.
16 M 1 153
640d Lounge xDrive Auto.
20 M 2 300
Surcoût Sport : Lounge + 4 550 €
Surcoût Luxury : Sport + 600 €
Surcoût M Sport : Luxury + 4 400 €
NOUVELLE SÉRIE 8
M850i xDrive
NC
NC
840d xDrive
NC
NC
Surcoût M Sport: “base” + 5 300 €
Surcoût M Sport Technic : M Sport + 4 150 €
NOUVEAU X5
xDrive40i Lounge Auto.
23 M 10 500
xDrive30d Lounge Auto.
16 M 2 773
M50d Auto.
28 M 7 073
Surcoût xLine: Lounge + 5 100 €
Surcoût M Sport: xLine + 1 550 €
X6
xDrive30d Lounge Plus Auto.
16 M 8 173
xDrive40d Lounge Plus Auto.
16 M 8 173
M50d Auto.
26 M 10 500
Surcoût Exclusive: Lounge Plus + 12 050 € à + 12 800 €
Surcoût M Sport: Lounge Plus + 10 200 € à + 10 700 €
SÉRIE 7
740e iPerformance
13
0
725d Auto.
13 M
90
730d Auto.
15 M 613
740d xDrive Auto.
20 M 2 300
750d xDrive Auto.
28 M 3 756
Surcoût Exclusive: “base” + 13 000 €
Surcoût M Sport: Exclusive + 3 850 € à + 20 000 €
NOUVEAU X7
xDrive40i
23 M 10 500
xDrive30d
16 M 3 660
M50d
28 M 8 753
Surcoût Exclusive: “base” + 4 450 €
Surcoût M Sport : Exclusive + 1 300 €
NOUVELLE i8
Hybride rechargeable
11
0
NOUVELLE i8 ROADSTER
Hybride rechargeable
11
0
68 050
90 650
64 450
71 500
60 450
68 700
76 700
124 750
99 700
74 300
72 400
100 350
74 300
79 500
104 300
96 300
94 400
120 450
142 050
157 050
Jusqu’à -40%
50 700
56 400
77 200
54 900
58 550
61 400
75 200
48 850
56 150
62 950
127 550
136 500
57 400
45 850
47 550
60 400
03 81 36 30 30 www.autojm.fr
C-ZERO
CV B/M* PRIX
Confort
1 B 6 000 26 900
E-MEHARI
Soft Top
1 B 6 000 25 500
C1 (3 PORTES)
1.0 VTi 72 ch Live
4
Surcoût Feel: Live + 1 800 €
Surcoût Shine: Feel + 1 400 €
C1 (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 500 €
C3
1.2 PureTech 68 ch Live
4
1.2 PureTech 82 ch Feel
4
1.2 PureTech 110 ch Feel
5
1.5 BlueHDi 100 Feel
5
Surcoût Feel: Live + 1 550 €
Surcoût Shine : Feel + 1 850 €
C3 AIRCROSS
1.2 PureTech 82 ch Live
4
1.2 PureTech 110 ch Feel
6
1.2 PureTech 130 ch Shine
7
1.5 BlueHDi 100 ch Live
5
1.5 BlueHDi 120 Feel Auto.
6
Surcoût Feel: Live + 1 800 €
Surcoût Shine : Feel + 2 400 €
C-ELYSÉE
1.2 PureTech 82 ch Live
4
1.6 BlueHDi 100 ch Live
5
NOUVELLE C4 CACTUS
1.2 PureTech 110 ch Live
5
1.2 PureTech 130 ch Feel
7
26 300
28 500
34 150
33 350
24 700
33 150
28 900
36 050
21 950
21 850
23 100
26 450
NOUVEAU DS 3 CROSSBACK
1.2 PureTech 100 ch Chic
5
0
1.2 PureTech 130 ch Chic Auto.
6
0
1.2 PureTech 155 ch So Chic Auto.
8 M
70
1.5 BlueHDi 100 ch Chic
5
0
1.5 BlueHDi 130 ch Chic Auto.
NC
NC
Surcoût So Chic: Chic + 3 600 €
Surcoût Performance Line : So Chic + 200 €
Surcoût Performance Line+ : Performance Line + 3 300 €
Surcoût Grand Chic : Performance Line+ + 2 200 €
Surcoût La Première : Grand Chic + 3 200 €
NOUVEAU DS 7 CROSSBACK
1.2 PureTech 130 ch Chic
7 M
55
1.6 PureTech 180 ch So Chic Auto.
10 M 210
1.6 PureTech 225 ch So Chic Auto.
13 M 300
1.5 BlueHDi 130 ch Chic
6
0
2.0 BlueHDi 180 ch So Chic Auto.
10 M
90
Surcoût So Chic: Chic + 4 100 €
Surcoût Performance Line : So Chic + 1 000 €
Surcoût Performance Line + : Performance Line + 3 800 €
Surcoût Grand Chic : Performance Line + + 1 600 € à + 2 700 €
0 10 550
0
0
0
0
13 200
15 650
17 300
18 550
0
0
0
0
0
16 200
19 650
22 950
19 300
23 600
TYPE
SANDERO
CV B/M* PRIX
DS AUTOMOBILES
0 13 750
0 16 950
0 18 650
0 21 200
DS 3
1.2 PureTech 110 ch Be Chic Auto.
Surcoût So Chic: Be Chic + 2 000 €
Surcoût Performance Line : So Chic + 1 300 €
Surcoût Forever : Performance Line + 1 100 €
Bonus écologique (en €) ; M Malus écologique (en €). Montants calculés en fonction de l’équipement pneumatique des finitions de base.
30 600
39 200
41 800
31 600
41 800
FERRARI
CV B/M* PRIX
Portofino
488 GTB
488 Spider
GTC4Lusso T
GTC4Lusso
812 Superfast
NC
61
61
NC
NC
NC
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
193 410
219 610
243 910
230 260
266 200
287 425
FIAT
1.0 SCe 75 ch
4
0 7 990
0.9 TCe 90 ch Ambiance
5 M
50 10 500
1.5 Blue dCi 75 ch Ambiance
4
0 11 800
1.5 Blue dCi 95 ch Lauréate
4
0 13 500
Surcoût Lauréate: Ambiance + 1 100 €
SANDERO STEPWAY
1.0 SCe 75 ch Urban
4
0 10 500
0.9 TCe 90 ch
5 M 113 12 720
1.5 Blue dCi 95 ch
5
0 14 620
LOGAN
1.0 SCe 75
4
0 7 790
0.9 TCe 90 ch Ambiance
5 M
50 10 300
1.5 Blue dCi 75 ch Ambiance
4
0 11 600
1.5 Blue dCi 95 ch Lauréate
5
0 13 300
Surcoût Lauréate: Ambiance + 1 100 €
LOGAN MCV
1.0 SCe 75 ch
4
0 8 990
0.9 TCe 90 ch Silverline
5 M
50 12 050
1.5 Blue dCi 75 ch Silverline
4
0 13 350
1.5 Blue dCi 95 ch Silverline
4
0 13 950
LOGAN MCV STEPWAY
0.9 TCe 90 ch
5 M 113 13 600
1.5 Blue dCi 95 ch
4
0 15 500
LODGY
1.6 SCe 100 ch
6 M 2 610 10 150
1.5 Blue dCi 95 ch Silver Line
5
0 15 100
1.5 Blue dCi 115 ch Silver Line
5
0 15 900
Surcoût Silver Line: “base” + 1 600 €
LODGY STEPWAY
1.5 Blue dCi 115 ch
6
0 17 000
DUSTER
1.6 SCe 115 ch
7 M 2 153 11 990
1.5 Blue dCi 95 ch
5
0 14 350
1.5 Blue dCi 115 ch Essentiel
6
0 16 800
Surcoût Essentiel: “base” + 1 850 € à + 1 860 €
Surcoût Confort: Essentiel + 1 100 €
Surcoût Prestige : Confort + 1 100 €
DOKKER
1.6 SCe 100 ch
6 M 3 290 9 650
1.5 Blue dCi 75 ch Silver Line
4
0 14 500
1.5 Blue dCi 95 ch Silver Line
5
0 15 000
Surcoût Silver Line: “base” + 1 600 €
DOKKER STEPWAY
1.5 Blue dCi 95 ch
5
0 16 400
TYPE
23 500
26 500
31 600
24 500
27 500
TYPE
DACIA
96 900
85 450
89 800
100 250
111 650
48 650
54 700
67 650
TYPE
20 800
25 000
TYPE
CITROËN
47 700
53 400
75 250
41 900
51 900
55 550
58 400
74 250
1.5 BlueHDi 100 Live
5
0
1.5 BlueHDi 120 Feel Auto.
6
0
Surcoût Feel: Live + 1 600 €
Surcoût Shine : Feel + 2 300 €
C4 SPACETOURER
1.2 PureTech 130 ch Live
7
0
1.5 BlueHDi 130 ch Live
6
0
2.0 BlueHDi 160 Feel Auto.
9 M
70
Surcoût Feel: Live + 2 150 €
Surcoût Shine: Feel + 2 800 € à + 2 950 €
GRAND C4 SPACETOURER
Surcoût: C4 Picasso + 1 200 €
1.6 PureTech 180 ch Feel Auto.
10 M
90
NOUVEAU C5 AIRCROSS
1.2 PureTech 130 ch Start
7 M
40
1.6 PureTech 180 ch Feel Auto.
10 M
90
1.5 BlueHDi 130 ch Live
6
0
2.0 BlueHDi 180 ch Feel Auto.
9 M
70
Surcoût Live: Start + 1 800 €
Surcoût Feel : Live + 2 650 €
Surcoût Shine : Feel + 3 100 €
NOUVEAU BERLINGO TAILLE M
1.2 PureTech 110 ch Live
6 M
45
1.5 BlueHDi 75 ch Live
4
0
1.5 BlueHDi 100 ch Live
5
0
1.5 BlueHDi 130 ch Feel
7
0
Surcoût Feel: Live + 1 600 €
Surcoût Shine: Feel + 2 000 €
NOUVEAU BERLINGO TAILLE XL
Surcoût : Taille M + 1 000 €
CV B/M* PRIX
6 M
45 20 600
500
CV B/M* PRIX
1.2 69 ch Pop
4 M
70
0.9 TwinAir 85 ch Lounge
4
0
Surcoût Popstar: Pop + 1 100 €
Surcoût Lounge: Popstar + 1 200 €
Surcoût Club: Lounge + 1 500 €
ABARTH 595
595
8 M 613
595 Pista
9 M 613
595 Turismo
9 M 613
595 Competizione
10 M 613
Surcoût XSR Yamaha : Turismo + 5 100 €
Surcoût Rivale : Competizion + 2 750 €
500C (CABRIOLET)
Surcoût : berline + 2 300 €
ABARTH 595C
Surcoût : berline + 2 000 €
500L
1.3 MultiJet 95 ch City Cross
5
0
1.6 MultiJet 120 ch City Cross
6 M
70
500L WAGON
1.3 MultiJet 95 ch
5
0
1.6 MultiJet 120 ch
6 M
70
PANDA
1.2 69 ch
4 M 140
Surcoût Pop : “base” + 1 100 €
Surcoût Easy : Pop + 1 000 €
Surcoût Lounge : Easy + 1 000 €
PANDA CITY CROSS
1.2 69 ch Waze
4 M 113
Surcoût “base” : Waze + 500 €
Surcoût Plus : “base” + 500 €
PANDA 4X4
0.9 TwinAir 85 ch Wild
5 M
65
0.9 TwinAir 90 ch Cross
5
NC
Surcoût “base” : Wild + 1 000 €
NOUVELLE 500X
1.0 FireFly Turbo 120 ch Urban
6 M 253
1.3 FireFly Turbo 150 ch City Cross DCT
8 M 6 690
1.3 MultiJet 95 ch Opening Edition
5
0
1.6 MultiJet 120 ch Opening Edition
6 M
70
2.0 MultiJet 150 ch Cross Auto. 4x4
9 M 3 756
Surcoût Opening Edition: Urban + 3 000 €
Surcoût City Cross : Urban + 2 000 €
Surcoût Cross : City Cross + 2 000 €
Surcoût Club : Cross + 4 000 €
TIPO BERLINE
1.4 95 ch
5 M 1 101
1.3 MultiJet 95 ch
4
0
1.6 MultiJet 120 ch Easy
4
0
Surcoût Pop: “base” + 1 500 €
Surcoût Easy : Pop + 1 500 €
NOUVELLE TIPO 5 PORTES
Surcoût Tipo Berline + 1 500 €
Surcoût Lounge : Easy + 1 500 €
NOUVELLE TIPO STATION WAGON
Surcoût : 5 Portes + 1 500 €
124 SPIDER
1.4 MultiAir 140 ch
8 M 953
Surcoût Lusso: “base” + 2 000 €
Surcoût Lusso Plus : Lusso + 2 000 €
12 990
17 190
18 600
21 500
22 700
25 650
22 490
24 490
24 390
25 390
9 690
12 690
15 590
18 290
18 990
23 990
23 490
24 790
30 090
13 090
16 590
21 090
26 290
97
ABARTH 124 SPIDER
1.4 Turbo 170 ch
9 M
75 34 500
Surcoût Turismo: “base” + 3 000 €
Surcoût GT : Turismo + 3 400 €
QUBO
1.3 MultiJet 80 ch Trekking
4 M 140 17 490
1.3 MultiJet 95 ch Trekking
5 M 140 17 990
DOBLO
1.6 MultiJet 95 ch Lounge
5 M 1 050 22 090
1.6 MultiJet 120 ch Lounge
6 M 1 050 22 590
Surcoût Trekking: Lounge + 1 300 €
DOBLO MAXI
1.6 MultiJet 120 ch Lounge
6 M 1 050 23 390
FORD
TYPE
CV B/M* PRIX
NOUVELLE KA+
1.2 70 ch Essential
4 M
35
1.2 85 ch Ultimate
5
0
1.5 TDCi 95 ch Ultimate
5
0
Surcoût White Edition/Black Edition: Ultimate + 600 €
NOUVELLE KA+ ACTIVE
1.2 85 ch
5 M 113
1.5 TDCi 95 ch
5
0
FIESTA (3 PORTES)
1.1 70 ch Essential
5
0
1.1 85 ch Essential
5
0
1.0 EcoBoost 100 ch Trend
5
0
1.0 EcoBoost 125 ch ST-Line
6
0
ST Pack
11 M 410
1.5 TDCi 85 ch Essential
4
0
1.5 TDCi 120 ch ST-Line
6
0
Surcoût Trend: Essential + 800 €
Surcoût ST-Line : Trend + 1 300 €
Surcoût Titanium : ST-Line + 0 €
Surcoût Vignale : Titanium + 1 450 €
Surcoût ST Plus : ST Pack + 1 400
FIESTA (5 PORTES)
Surcoût: berline 3 portes + 600 €
NOUVELLE FIESTA ACTIVE
1.0 EcoBoost 85 ch
5
0
1.0 EcoBoost 100 ch Pack
6
0
1.0 EcoBoost 125 ch Pack
6
0
1.0 EcoBoost 140 ch Plus
7
0
1.5 TDCi 85 ch
4
0
1.5 TDCI 120 ch Pack
6
0
Surcoût Pack: “base” + 1 200 €
Surcoût Plus : Pack + 1 500 €
NOUVEL ECOSPORT
1.0 EcoBoost 100 ch Trend
7 M
55
1.0 EcoBoost 125 ch Trend
6 M
50
1.0 EcoBoost 140 ch ST-Line
7 M
50
1.5 EcoBlue 100 ch Trend
5
0
1.5 EcoBlue 125 ch Titanium
7
0
Surcoût Titanium: Trend + 3 050 €
Surcoût ST-Line : Titanium + 1 300 €
NOUVELLE FOCUS
1.0 EcoBoost 85 ch Trend
4
0
1.0 EcoBoost 100 ch Trend
5
0
1.0 EcoBoost 125 ch Titanium
6
0
1.5 EcoBoost 150 ch Titanium
8 M
40
1.5 EcoBoost 182 ch ST-Line
10 M
45
1.5 EcoBlue 95 ch Trend
4
0
1.5 EcoBlue 120 ch Titanium
6
0
2.0 EcoBlue 150 ch Titanium
NC
NC
Surcoût ST-Line : Titanium + 750 €
Surcoût Vignale : ST-Line + 2 150 €
NOUVELLE FOCUS ACTIVE
1.0 EcoBoost 125 ch
NC
0
1.5 EcoBoost 150 ch
NC M
40
1.5 EcoBlue 120 ch
NC
0
2.0 EcoBlue 150 ch
NC
0
NOUVELLE FOCUS SW (BREAK)
Surcoût: berline + 950 €
NOUVELLE FOCUS SW ACTIVE
Surcoût: berline + 950 €
C-MAX
1.0 EcoBoost 100 ch Trend
5 M
85
1.0 EcoBoost 125 ch Trend
6 M 113
1.5 TDCi 95 ch Trend
5 M
75
1.5 TDCi 120 ch Trend
6 M
75
2.0 TDCi 150 ch Sport
8 M 540
Surcoût Sport: Trend + 2 100 €
Surcoût Titanium : Sport + 250 €
Surcoût Titanium X : Titanium + 1 700 €
GRAND C-MAX
Surcoût: C-MAX + 1 300 €
KUGA
1 5 EcoBoost 120 ch Trend
8 M 2 453
1.5 EcoBoost 150 ch Trend
8 M 2 453
1.5 TDCi 120 ch Trend
8 M 410
2.0 TDCi 150 ch Trend
8 M 2 153
2.0 TDCi 180 ch Titanium 4x4
10 M 3 290
Surcoût Titanium: Trend + 3 650 €
Surcoût ST-Line : Titanium + 1 900 €
Surcoût Vignale : ST-Line + 3 250 €
10 350
12 050
14 050
13 750
15 750
13 950
14 900
16 900
19 000
23 200
17 300
20 700
17 900
19 600
20 400
22 400
19 600
22 100
MONDEO
Hybrid 187 ch Titanium (4 portes)
9
0
2.0 TDCi 150 ch Titanium
7 M
90
2.0 TDCi 180 ch Titanium PowerShift
9 M 300
Surcoût ST-Line : Executive + 2 450 €
Surcoût Vignale : ST-Line + 3 650 €
MONDEO SW
Surcoût: berline + 1 000 €
S-MAX
1.5 EcoBoost 165 ch Titanium
NC
NC
2.0 EcoBlue 150 ch Titanium
8 M 210
2.0 EcoBlue 190 ch Titanium
10 M 210
2.0 EcoBlue 240 ch ST-Line Auto.
14 M 2 153
Surcoût ST-Line: Titanium + 1 600 €
Surcoût Vignale : ST-Line + 5 100 €
GALAXY
1.5 EcoBoost 160 ch Titanium
9
NC
2.0 EcoBlue 120 ch Trend
6 M 353
2.0 EcoBlue 150 ch Trend
8 M 253
2.0 EcoBlue 190 ch Titanium
10 M 253
2.0 EcoBlue 240 ch Titanium Auto.
14 M 2 773
Surcoût Titanium: Trend + 2 200 €
NOUVEAU EDGE
2.0 EcoBlue 238 ch ST-Line Auto. AWD
15 M 7 340
Surcoût Vignale : ST-Line + 3 400 €
NOUVELLE MUSTANG FASTBACK
2.3 EcoBoost
19 M 10 500
GT
36 M 10 500
Bullitt
37 M 10 500
NOUVELLE MUSTANG CONVERTIBLE
Surcoût: Fastback + 4 000 €
TOURNEO COURIER
1.0 EcoBoost 100 ch Ambiente
5 M 173
1.5 TDCi 75 ch Ambiente
4
0
1.5 TDCi 100 ch Ambiente
5
0
Surcoût Trend: Ambiente + 750 €
Surcoût Sport : Trend + 1 740 €
Surcoût Titanium: Sport + 0 €
NOUVEAU TOURNEO CONNECT
1.0 EcoBoost 100 ch Ambiente
6
NC
1.5 TDCI 100 ch Ambiente
5
NC
1.5 TDCi 120 ch Trend
6
NC
Surcoût Trend: Ambiente + 1 880 €
Surcoût Titanium: Trend + 1 920 €
NOUVEAU GRAND TOURNEO CONNECT
Surcoût: “court” + 600 €
36 150
34 350
37 650
37 350
38 850
40 850
46 750
40 750
38 550
40 050
44 250
48 550
53 500
39 900
47 900
54 900
13 840
14 840
15 460
22 190
23 830
25 270
HONDA
18 900
20 150
24 550
21 250
24 850
19 550
20 150
24 650
25 650
27 400
22 150
26 650
27 850
25 400
26 400
27 400
28 600
24 150
25 350
26 150
27 350
30 650
23 050
25 750
27 000
29 250
35 600
TYPE
CV B/M* PRIX
NOUVELLE JAZZ
1.3 i-VTEC 102 ch Elegance
5 M
35
1.5 i-VTEC 130 ch Dynamic
7 M 300
Surcoût X-Road Elegance : Elegance + 1 380 €
Surcoût Executive: Elegance + 1 400 €
Surcoût X-Road Executive : Executive + 1 380 €
Surcoût Exclusive: Executive + 1 600 €
Surcoût X-Road Exclusive : Exclusive + 1 380 €
CIVIC (5 PORTES)
1.0 i-VTEC Elegance
6
0
1.5 i-VTEC Sport
10 M
75
Type-R GT
21 M 6 810
1.6 i-DTEC 120 ch Elegance
6
0
Surcoût Executive : Elegance + 2 000 €
Surcoût Exclusive : Executive + 2 600 €
Surcoût Exclusive Premium : Exclusive + 1 000 €
Surcoût Sport Plus : Sport + 2 000 €
Surcoût Prestige : Sport Plus + 2 300 €
CIVIC (4 PORTES)
1.5 i-VTEC Elegance
10 M
75
1.6 i-DTEC 120 ch Elegance
6
0
Surcoût Exclusive : Elegance + 4 300 €
NOUVEAU HR-V
1.5 i-VTEC 130 ch Elegance
7 M 173
Surcoût Executive: Elegance + 2 630 €
Surcoût Exclusive: Executive + 1 700 €
Surcoût First Edition : Exclusive + 600 €
NOUVEAU CR-V
1.5 i-VTEC 173 ch Comfort
10 M 773
1.5 i-VTEC 193 ch Executive 4WD CVT
11 M 2 773
Hybrid Comfort
NC
NC
Surcoût Elegance: Comfort + 2 600 € à + 2 750 €
Surcoût Executive: Elegance + 3 120 € à + 5 430 €
Surcoût Exclusive : Executive + 3 500 € à + 5 500 €
Surcoût Origin Edition : Exclusive + 2 200 € à + 2 250 €
NSX
3.5
41 M 10 500
17 190
20 250
HYUNDAI
TYPE
i10
1.0 66 ch Initia
4 M
1.2 87 ch Intuitive
5 M
Surcoût Intuitive: Initia + 1 350 €
Surcoût Creative: Intuitive + 2 000 €
NOUVELLE i20
1.2 75 ch Initia
4 M
1.2 84 ch Intuitive
5 M
1.0 T-GDi 100 ch Intuitive
5
Surcoût Creative : Intuitive + 1 500 €
NOUVELLE i20 ACTIVE
1.0 T-GDi 100
5
ix20
1.4 90 ch Intuitive
5 M
1.6 125 ch Intuitive
7 M
1.6 CRDi 115 ch Intuitive
6
Surcoût Executive: Intuitive + 3 300 €
KONA
1.0 T-GDi 120 ch Intuitive
6 M
1.6 T-GDi 177 ch Executive 4WD DCT
10 M
1.6 CRDi 115 ch Intuitive
NC
1.6 CRDi 136 ch Creative DCT
7
Electric 136 ch Creative
NC B
Electric 2014 ch Creative
NC B
Surcoût Creative : Intuitive + 2 100 €
Surcoût Executive : Creative + 2 500 €
i30
1.0 T-GDi 120 ch Intuitive
6 M
1.4 T-GDi 140 ch N Line
7 M
N
17 M
1.6 CRDi 115 ch Intuitive
NC
Surcoût Edition #Navi : Intuitive + 1 000 €
NOUVELLE i30 FASTBACK
Surcoût : berline + 700 €
NOUVELLE i30 SW
Surcoût : berline + 700 €
IONIQ
Hybrid Intuitive
5
Plug-in Executive
3
Electric Creative
1 B
Surcoût Creative: Intuitive + 3 200 €
Surcoût Executive : Creative + 1 950 € à + 3 000 €
i40
1.6 CRDi 136 ch Creative DCT
NC
i40 SW (BREAK)
Surcoût : berline + 1 200 €
Surcoût Executive : Creative + 2 150 €
NOUVEAU TUCSON
1.6 GDi 132 ch Creative
8 M
1.6 T-GDi 177 ch Executive DCT
10 M
1.6 CRDi 115 ch Intuitive
6 M
1.6 CRDi 136 ch Creative
7 M
2.0 CRDi 185 ch Hybrid 48V Executive HTrac Auto. 10 M
Surcoût Creative: Intuitive + 2 200 €
Surcoût Premium : Creative + 2 100 €
Surcoût Executive: Premium + 4 900 €
NOUVEAU NEXO
Hydrogène
NC B
26 360
25 730
22 820
29 790
40 530
34 600
197 500
35 11 050
75 13 000
55 14 300
55 17 100
0 18 000
Q30
140 18 700
613 19 950
0 21 500
75
2 300
NC
NC
6 000
6 000
21 400
30 000
23 500
27 100
38 400
42 400
5
140
6 810
0
22 700
28 500
34 800
25 100
0 26 450
0 36 450
6 000 36 200
0 36 800
2 940
2 940
80
80
1 490
28 900
38 400
29 300
32 800
45 300
6 000 72 000
CV B/M* PRIX
1.6t Pure
7
2.0t Luxe Tech AWD DCT
12
2.2d DCT
9
Surcoût Luxe: Pure + 2 680 €
Surcoût Luxe Tech : Luxe + 9 650 € à + 11 440 €
Surcoût Sport : Luxe + 1 500 € à + 5 440 €
Surcoût Sport Tech : Sport + 8 500 €
QX30
2.0t Luxe Tech AWD DCT
NC
2.2d Luxe AWD DCT
9
Surcoût Luxe Tech: Premium + 7 500 €
Q50
2.0t Premium Auto.
12
3.0t Sport Auto.
29
Hybrid Premium
19
2.2d 170 ch
9
Surcoût Premium: “base” + 3 800 €
Surcoût Sport : Premium + 4 000 €
Surcoût Sport Tech : Sport + 5 200 €
NOUVEAU Q60
2.0t Premium Auto.
12
3.0t Sport Auto. AWD
29
Surcoût Premium Tech: Premium + 6 500 €
Surcoût Sport : Premium + 2 500 €
Surcoût Sport Tech : Sport + 6 500 €
Q70
3.7 Sport Tech
22
Hybrid Premium
19
2.2d
NC
Surcoût Premium: “base” + 3 450 €
Surcoût Premium Tech : Premium + 4 200 €
Surcoût Sport : Premium + 4 150 €
Surcoût Sport Tech : Sport + 3 000 €
QX70
3.7 GT
5.0 S Premium
Surcoût GT Premium: GT + 5 720 €
Surcoût S : GT + 3 010 €
Surcoût S Premium : S + 5 720 €
Surcoût Design : S Premium + 900 €
M
M
M
2 153 26 820
4 890 45 280
540 32 390
M
M
5 810 46 600
2 300 38 540
M 1 153
M 10 500
M 613
44 900
58 750
49 580
0 38 900
M 2 453
M 10 500
44 390
56 950
M 10 500
M 1 101
M
70
62 400
58 300
46 400
23 M 10 500 55 150
30 M 10 500 74 810
JAGUAR
0 19 500
INFINITI
TYPE
23 590
28 340
40 680
25 010
CV B/M* PRIX
Marne La Vallée
Véhicules Neufs
et Occasions
Tél : 01 64 68 40 00
www.jaguar-marne-la-vallee.fr
TYPE
CV B/M* PRIX
XE
2.0 200 ch Pure Auto.
12 M 3 473
2.0 250 ch Pure Auto.
15 M 3 473
2.0 300 ch Pure AWD Auto.
19 M 2 610
S Auto.
23 M 10 500
2.0 D E-Performance 163 ch Pure
8 M
70
2.0 D 180 ch Pure
10 M
90
2.0 D 240 ch Pure AWD Auto.
14 M 473
Surcoût Prestige: Pure + 4 300 € à + 4 600 €
Surcoût Portfolio : Prestige + 3 000 € à + 3 700 €
Surcoût R-Sport : Prestige + 1 550 € à + 2 250 €
NOUVEL E-PACE
P200 AWDAuto.
NC M 7 890
P250 AWD Auto.
NC M 8 753
P300 S AWD Auto.
NC M 10 500
D150
NC M 953
D180 AWD
NC M 1 490
D240 S AWD Auto.
NC M 6 053
Surcoût R-Dynamic: “base” + 2 500 €
Surcoût S : “base” + 4 750 €
Surcoût S R-Dynamic : S + 2 550 €
Surcoût SE : S + 3 250 € à + 3 600 €
Surcoût SE R-Dynamic : SE + 2 500 €
Surcoût HSE : SE + 4 750 €
Surcoût HSE R-Dynamic : HSE + 2 500 €
XF
2.0 200 ch Pure Auto.
12 M 2 153
2.0 250 ch Pure Auto.
15 M 4 050
2.0 300 ch Prestige AWD Auto.
NC M 4 890
3.0 380 ch S Auto.
27 M 10 500
2.0 D E-Performance 163 ch Pure
8 M 113
2.0 D 180 ch Pure
9 M 140
2.0 D 240 ch Pure Auto.
15 M 2 300
3.0 D 300 ch Prestige Auto.
19 M 2 610
Surcoût Prestige: Pure + 4 760 € à + 5 150 €
Surcoût Portfolio: Prestige + 8 960 €
Surcoût R-Sport: Prestige + 2 920 €
Surcoût S : R-Sport + 5 950 €
NOUVELLE XF SPORTBRAKE
Surcoût: berline + 2 500 €
F-TYPE COUPÉ
2.0 300 ch Auto.
19 M 7 073
3.0 340 ch
24 M 10 500
3.0 380 ch
28 M 10 500
R Auto.
46 M 10 500
SVR AWD Auto.
50 M 10 500
Surcoût R-Dynamic: “base” + 4 840 €
NOUVELLE F-TYPE CABRIOLET
Surcoût: coupé + 7 050 € à + 7 060 €
F-PACE
2.0 250 ch Pure AWD Auto.
NC M 7 073
2.0 300 ch Pure AWD Auto.
NC M 10 500
3.0 380 ch S 4x4 Auto.
27 M 10 500
2.0 D E-Performance 163 ch Pure
NC M 1 101
2.0 D 180 ch Pure AWD
10 M 1 873
2.0 D 240 ch Pure AWD Auto.
NC M 5 573
3.0 D 300 ch Pure AWD Auto.
19 M 4 890
Surcoût Prestige: Pure + 5 200 €
Surcoût Portfolio: Prestige + 7 748 € à + 8 298 €
Surcoût R-Sport: Prestige + 4 300 € à + 4 350 €
Surcoût S: R-Sport + 9 898 €
NOUVEL I-PACE
EV400 S
NC B 6 000
Surcoût SE: S + 7 970 €
Surcoût HSE : SE + 6 010 €
XJ
3.0 Diesel 300 ch Luxe Auto.
19 M 8 460
Surcoût Luxe Premium: Luxe + 4 780 €
Surcoût XJ50 : Luxe Premium + 4 910 €
Surcoût Portfolio : Luxe Premium + 7 460 €
Surcoût Autobiography : Portfolio + 22 690 €
37 360
43 060
50 300
64 550
37 460
37 460
47 100
40 550
43 350
53 400
35 900
40 550
53 000
46 540
50 070
61 990
84 840
41 820
44 120
50 880
65 000
59 700
68 770
83 090
119 190
142 590
52 060
55 620
83 508
44 410
47 010
53 760
59 810
78 380
87 060
98
[ LE PRIX DU NEUF ]
JEEP
TYPE
CV B/M* PRIX
RENEGADE
1.0 GSE T3 120 ch Sport
7 M 353
1.3 GSE T4 150 ch Longitude Auto.
8 M 860
1.6 MultiJet 120 ch Longitude
6 M
85
2.0 MultiJet 140 ch Longitude 4x4
8 M 1 373
Surcoût Longitude: Sport + 3 100 €
Surcoût Limited: Longitude + 4 200 €
COMPASS
1.6 MultiJet 120 ch Sport
6 M 2 300
2.0 MultiJet 140 ch Longitude 4x4
8 M 113
2.0 MultiJet 170 ch Limited 4x4 Auto.
9 M 4 050
Surcoût Longitude : Sport + 2 750 €
Surcoût Limited : Longitude + 3 650 €
Durcoût Trailhawk : Limited + 900 €
NOUVELLE WRANGLER
2.0 T 272 ch Sport Auto.
NC M 10 500
2.2 MultiJet Sport Auto.
12 M 10 500
Surcoût Sahara : Sport + 6 600 €
Surcoût Rubicon : Sahara + 0 €
Surcoût Overland : Rubicon + 2 950 €
NOUVELLE WRANGLER UNLIMITED
Surcoût : Wrangler + 2 500 €
NOUVEAU CHEROKEE
2.2 MultiJet 150 ch Longitude
9 M 2 940
2.2 MultiJet 195 ch Longitude Auto.
11 M 3 290
Surcoût Limited: Longitude + 4 500 €
Surcoût Overland : Limited + 6 000 €
GRAND CHEROKEE
5.7 Hemi 352 ch Overland Auto.
27 M 10 500
SRT Auto.
39 M 10 500
Trackhawk
70 M 10 500
3.0 CRD 250 ch Limited Auto.
16 M 8 460
Surcoût Trailhawk: Limited + 7 500 €
Surcoût Overland: Trailhawk + 4 500 €
Surcoût Summit: Overland + 4 000 €
19 400
25 650
25 200
28 100
27 800
33 750
41 700
46 000
46 000
PICANTO
1.0 67 Motion
1.2 84 Design
Surcoût Active: Motion + 1 500 €
Surcoût Design : Active + 1 000 €
Surcoût GT Line : Design + 1 100 €
Surcoût X Line : GT Line + 300 €
36 450
39 950
70 400
86 400
120 000
58 400
0 11 000
45 15 100
RIO
1.2 84 ch Motion
4 M
60
1.0 T-GDi 100 ch Active
5
0
1.0 T-GDi 120 ch Design
5
0
Surcoût Active: Motion + 1 700 €
Surcoût Design : Active + 1 500 €
Surcoût GT Line : Design + 1 000 €
Surcoût GT Line Premium : GT Line + 1 000 €
STONIC
1.0 T-GDi 100 ch Motion
5
0
1.0 T-GDi 120 ch Active
6 M
40
1.6 CRDi 115 ch Active
6
0
Surcoût Active: Motion + 2 000 €
Surcoût Design : Active + 1 400 €
Surcoût Premium : Design + 1 000 €
SOUL EV
EV
1 B 6 000
Surcoût Ultimate: EV + 1 500 €
NOUVELLE CEED
1.0 T-GDi 120 ch Motion
6 M
75
1.4 T-GDi 140 ch Motion
7 M 140
1.6 CRDi 115 ch Motion
6
0
1.6 CRDi 136 ch Motion
7
0
Surcoût Active : Motion + 2 100 €
Surcoût Edition #1 : Active + 1 000 €
NOUVELLE CEED SW (BREAK)
Surcoût: 5 portes + 1 000 €
NIRO
Motion
5
0
Rechargeable Active
4
0
Surcoût Active: Motion + 2 000 €
Surcoût Design : Active + 2 000 €
Surcoût Premium : Active + 2 000 €
NOUVEAU SPORTAGE
1.6 GDi 132 ch Motion
8 M 2 940
1.6 CRDi 115 ch Motion
6 M
80
1.6 CRDi 136 ch Active
7 M
80
2.0 CRDi 48V 185 ch GT Line Auto. 4x4
10 M 1 490
Surcoût Active: Motion + 3 500 €
Surcoût Design : Active + 1 000 €
Surcoût GT Line : Design + 1 100 €
Surcoût GT Line Premium : GT Line + 3 500 €
NOUVELLE OPTIMA
1.6 T-GDi 180 ch GT Line DCT
10 M 1 050
1.6 CRDi 136 ch Premium DCT
7 M
73
Surcoût GT Line: Premium + 5 000 €
*
B
TYPE
48 200
50 400
60 800
45 400
LAMBORGHINI
CV B/M* PRIX
Huracán LP 580-2
Huracán LP 610-4
Huracán LP 610-4 Spyder
Aventador LP 700-4
Aventador LP 700-4 Roadster
Aventador LP 750-4 Superveloce
Aventador LP 750-4 Superveloce Road.
Urus 4.0 650 ch
NC
NC
NC
NC
NC
NC
NC
NC
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
180 000
203 400
223 740
324 000
360 000
396 600
432 960
205 715
LAND ROVER
CV B/M* PRIX
4
4 M
LEXUS
TYPE
TYPE
KIA
TYPE
NOUVELLE OPTIMA SW
Surcoût : berline + 1 500 €
SORENTO
2.2 CRDi 200 ch GT Line Auto.
12 M 2 453
Surcoût GT-Line Ultimate: GT-Line + 6 150 €
STINGER
2.0 T-GDi 240 ch GT Line Pack Premium
16 M 7 613
GT
27 M 10 500
2.2 CRDi 200 ch GT Line
11 M 2 153
Surcoût GT Line Pack Premium :GT Line + 3 900 €
13 690
16 490
18 690
17 790
20 290
22 490
36 400
20 990
21 990
23 590
24 390
27 450
36 550
24 390
26 390
30 890
38 990
38 490
35 290
CV B/M* PRIX
EVOQUE / EVOQUE COUPÉ
2.0 Si4 240 ch Pure Auto.
15 M 3 853 45 150
2.0 Si4 290 ch HSE Dynamic Auto.
NC M 5 573 63 650
2.2 eD4 150 ch Pure
9
0 36 000
2.2 TD4 180 ch Pure
12 M
75 40 800
2.0 SD4 240 ch SE Auto.
NC M 2 010 53 200
Surcoût SE: Pure + 3 900 €
Surcoût SE Dynamic: SE + 4 600 €
Surcoût HSE: SE Dynamic + 3 850 €
Surcoût HSE Dynamic : HSE + 2 600 €
Surcoût Autobiography : HSE Dynamic + 6 000 €
EVOQUE CABRIOLET
2.0 Si4 240 ch SE Dynamic Auto.
16 M 10 500 58 850
2.0 TD4 150 ch Pure Auto.
9 M 1 490 49 550
2.0 TD4 180 ch SE Dynamic Auto.
11 M 1 490 57 850
Surcoût SE Dynamic: Pure + 5 100 €
Surcoût HSE Dynamic: SE Dynamic + 5 850 €
DISCOVERY
2.0 Si4 300 ch S
NC M 10 500 55 500
3.0 Si6 340 ch SE
NC M 10 500 62 700
2.0 TD4 180 ch S
NC M 3 660 52 800
2.0 SD4 240 ch S
NC M 10 500 56 700
3.0 TD6 258 ch SE
NC M 10 500 61 700
Surcoût SE: S + 3 000 €
Surcoût HSE : SE + 8 700 € à + 8 800 €
Surcoût HSE Luxury : HSE + 6 600 €
DISCOVERY SPORT
2.0 Si4 240 ch Pure Auto.
15 M 10 500 41 800
2.0 Si4 290 ch SE Auto.
NC M 10 500 53 500
2.0 eD4 150 ch Pure
8 M 1 490 34 700
2.0 TD4 180 ch Pure
10 M 4 460 39 400
2.0 SD4 240 ch SE Auto.
NC M 7 613 51 900
Surcoût SE: Pure + 4 500 € à + 4 800 €
Surcoût HSE: SE + 5 600 €
Surcoût HSE Luxury: HSE + 6 200 €
RANGE ROVER VELAR
P250 Auto.
16 M 7 073 57 200
P300 Auto.
NC M 8 753 60 700
D180 Auto.
11 M 1 873 57 200
D240 Auto.
15 M 5 113 61 400
D275 Auto.
NC M 5 573 64 730
D300 Auto.
20 M 5 573 66 500
Surcoût R-Dynamic: “base” + 3 400 €
Surcoût S : R-Dynamic + 2 800 €
Surcoût R-Dynamic S : S + 3 400 €
Surcoût SE : R-Dynamic S + 500 €
Surcoût R-Dynamic SE : SE + 3 400 €
Surcoût HSE : R-Dynamic SE + 4 400 €
Surcoût R-Dynamic HSE : HSE + 3 400 €
RANGE ROVER SPORT
2.0 Si4 300 ch S
21 M 10 500 67 700
5.0 Supercharged 525 ch HSE Dynamic
43 M 10 500 99 800
SVR
51 M 10 500 134 900
P400e SE
18
0 89 400
3.0 SDV6 249 ch S
NC M 10 500 70 200
3.0 SDV6 306 ch SE
19 M 10 500 79 800
4.4 SDV8 339 ch HSE Dynamic
24 M 10 500 96 200
Surcoût SE: S + 4 100 €
Surcoût HSE: SE + 5 900 €
Surcoût HSE Dynamic: HSE + 2 600 € à + 2 900 €
Surcoût Autobiography Dynamic: HSE Dyn. + 12 900 € à + 13 300 €
RANGE ROVER
5.0 Supercharged 525 ch Vogue
45 M 10 500 126 200
SVAutobiography Dynamic
50 M 10 500 178 400
P400e Vogue
18
0 121 700
3.0 SDV6 275 ch HSE
NC M 10 500 104 600
4.4 SDV8 339 ch Vogue
24 M 10 500 120 000
Surcoût Vogue: HSE + 7 600 €
Surcoût Autobiography: Vogue + 17 500 €
Surcoût SVAutobiography Dynamic: Autobiography + 63 100 €
CV B/M* PRIX
CT
200h
5
Surcoût Pack: “base” + 1300 €
Surcoût Luxe: Pack + 5 300 €
Surcoût F-Sport: Luxe + 0 €
Surcoût F-Sport Executive : F-Sport + 7 400 €
Surcoût Executive: F-Sport Executive + 0 €
NOUVEAU UX
250h
7
Surcoût Pack: “base” + 1 000 €
Surcoût Luxe : Pack + 5 000 €
Surcoût F-Sport : Luxe + 3 500 €
Surcoût Executive : F-Sport + 9 000 €
Surcoût F-Sport Executive : Executive + 1 500 €
IS
300h
9
Surcoût Pack: “base” + 1700 €
Surcoût Sport Edition : Pack + 2 300 €
Surcoût Luxe: Pack + 5 000 €
Surcoût F-Sport: Luxe + 0 €
Surcoût Executive: F-Sport + 7 200 €
Surcoût F-Sport Executive: Executive + 3 300 €
RC
F Auto.
38
300h Luxe
10
Surcoût F-Sport: Luxe + 4 400 €
Surcoût Executive: F-Sport + 3 200 €
Surcoût F GT: F + 9 000 €
Surcoût F Carbon: F GT + 6 000 €
NX
300h
8
Surcoût Pack: “base” + 2 700 €
Surcoût Luxe : Pack + 8 100 €
Surcoût F-Sport : Luxe + 6 200 €
Surcoût Executive : F-Sport + 4 000 €
Surcoût F-Sport Executive : Executive + 2 500 €
ES
300h
9
Surcoût Luxe: “base” + 5 500 €
Surcoût F-Sport: Luxe + 1 000 €
Surcoût F-Sport Executive : F-Sport + 5 000 €
Surcoût Executive: F-Sport Executive + 4 000 €
RX
450h Pack
16
Surcoût Luxe : Pack + 7 700 €
Surcoût F-Sport: Luxe + 6 000 €
Surcoût F-Sport Executive: F-Sport + 3 300 €
Surcoût Executive: F-Sport Executive + 1 700 €
RX L
Surcoût: RX + 3 200 €
NOUVELLE LS
500 Luxe 4WD
32
500h
10
Surcoût Luxe +: “base” + 14 000 €
Surcoût F-Sport : Luxe + 0 € à + 4 000 €
Surcoût Executive : F-Sport + 16 000 € à + 20 000 €
LC
500 Executive
39
500h Executive
19
Surcoût Sport +: Executive + 10 000 €
0 30 090
0 36 490
0 40 890
M 10 500
81 290
0 52 890
M
85 41 690
0 47 490
M
210 65 200
M 10 500
M
123 000
860 97 000
M 10 500
M
109 500
1 613 109 500
CV B/M* PRIX
GHIBLI
3.0
23
S Q4
31
Diesel
17
Surcoût Granlusso: “base” + 11 750 €
Surcoût Gransport : Granlusso + 0 €
LEVANTE
Q4
25
S Q4
33
Diesel
18
Surcoût Granlusso: “base” + 12 700 € à + 12 750 €
Surcoût Gransport : Granlusso + 0 €
QUATTROPORTE
S Q4
30
Diesel
17
Surcoût Granlusso: “base” + 11 650 €
Surcoût Gransport : Granlusso + 0 €
M 10 500
75 200
91 950
M 8 460 71 350
M 10 500
10500 81 250
95 250
M 10 500 76 200
M
M 10 500
M 10 500
M 10 500
119 650
103 550
MAZDA
TYPE
CV B/M* PRIX
MAZDA2 (5 PORTES)
1.5 SkyActiv-G 90 ch Élégance
5
1.5 SkyActiv-G 115 ch Sélection
5 M
Surcoût Dynamique: Élégance + 1 400 €
Surcoût Sélection : Dynamique + 1 350 €
Bonus écologique (en €) ; M Malus écologique (en €). Montants calculés en fonction de l’équipement pneumatique des finitions de base.
21 400
28 600
23 400
23 500
26 100
25 600
29 300
25 300
30 750
30 000
39 450
31 600
38 450
30 200
38 100
32 100
40 800
MERCEDES
TYPE
MASERATI
TYPE
NOUVEAU CX-3
2.0 SkyActiv-G 121 ch Élégance
NC M 773
2.0 SkyActiv-G 150 ch Sélection 4x4
NC M 3 113
1.8 SkyActiv-D 115 ch Élégance
NC
0
Surcoût Dynamique: Élégance + 2 400 €
Surcoût Sélection : Dynamique + 1 100 €
MAZDA3
2.0 SkyActiv-G 120 ch Élégance
6 M
45
2.0 SkyActiv-G 165 ch Signature
9 M 353
1.5 SkyActiv-D 105 ch Elégance
5
0
2.2 SkyActiv-D 150 ch Signature
7
0
Surcoût Signature : 1 400 €
Surcoût Sélection : Elégance + 3 800 €
MX-5
1.5 SkyActiv-G 131 ch Élégance
7 M 953
2.0 SkyActiv-G 160 ch Sélection
9 M 2 453
Surcoût Dynamique: Élégance + 2 100 €
Surcoût Sélection : Dynamique + 1 200 €
NOUVEAU MX-5 RF
Surcoût : MX-5 + 2 500 €
MAZDA6
2.0 SkyActiv-G 165 ch Élégance
9 M 1 613
2.5 SkyActiv-G 192 ch Sélection Auto.
11 M 2 453
2.2 SkyActiv-D 150 ch Élégance
7 M
45
2.2 SkyActiv-D 175 ch Sélection
9 M
80
Surcoût Dynamique: Élégance + 2 050 €
Surcoût Sélection : Dynamique + 2 650 €
MAZDA6 WAGON (BREAK)
Idem berline
NOUVEAU CX-5
2.0 SkyActiv-G 165 ch Élégance
10 M 1 101
2.5 SkyActivG 194 ch Sélection 4x4
NC M 3 290
2.2 Skyactiv-D 150 ch Élégance
8 M
90
2.0 Skyactiv-G 175 ch Sélection 4x4
10 M 473
Surcoût Dynamique: Élégance + 2 400 €
Surcoût Signature : Dynamique + 2 000 €
Surcoût Sélection : Dynamique + 4 100 €
0 16 450
70 20 150
CV B/M* PRIX
NOUVELLE CLASSE A
160 Style Line
NC M
75
180 Style Line
NC M
40
200 Style Line 7G-DCT
8 M
45
250 Progressive Line 4Matic 7G-DCT
NC M 953
180 d Style Line 7G-DCT
6
0
Surcoût Progressive Line: Style Line + 3 200 €
Surcoût AMG Line: Progressive Line + 1 650 €
NOUVELLE CLASSE A BERLINE
Surcoût : Classe A + 650 €
CLA COUPÉ
180 Inspiration
7 M 540
200 Inspiration
8 M 773
220 Inspiration 4Matic Auto.
10 M 3 473
250 Inspiration
12 M 2 300
45 AMG 4Matic Auto.
26 M 10 500
200 d Inspiration
7 M 773
220 d Inspiration Auto.
9 M 540
Surcoût Sensation: Inspiration + 4 025 €
Surcoût Starlight Edition : Sensation + 3 000 €
Surcoût Fascination: Sensation + 4 200 €
CLA SHOOTING BRAKE
Surcoût: coupé + 900 €
CLASSE B
160 Intuition
6 M 860
180 Intuition
6 M 540
200 Intuition
8 M 773
220 Inspiration 4Matic Auto.
10 M 2 010
250 Inspiration
12 M 2 300
200 d Intuition Auto.
7 M 773
220 d Inspiration Auto.
9 M 540
Surcoût Inspiration: Intuition + 1 950 € à + 2 150 €
Surcoût Sensation: Inspiration + 1 300 € à + 1 850 €
Surcoût Sport Edition : Sensation + 400 €
Surcoût Starlight Edition : Sensation + 750 €
Surcoût Fascination: Sensation + 5 000 €
GLA
180 Intuition
7 M 540
200 Intuition
9 M 773
250 Inspiration
12 M 2 300
45 AMG 4Matic Auto.
26 M 10 290
200 d Intuition
6 M 773
220 d Inspiration Auto.
7 M 540
Surcoût Inspiration: Intuition + 2 000 €
Surcoût Sensation : Inspiration + 2 500 €
Surcoût Starlight Edition : Sensation + 750 € à + 3 000 €
Surcoût Fascination : Sensation + 3 300 €
NOUVELLE CLASSE C
180 Avantgarde Line
NC M 300
200 Avantgarde Line Auto.
10 M 410
43 AMG 4Matic Auto.
29 M 10 500
63 AMG S Auto.
NC M 10 500
27 650
28 650
32 900
44 100
32 200
29 900
35 100
39 500
38 600
63 500
36 450
40 450
24 950
27 900
30 550
36 500
35 450
32 300
38 400
29 700
33 250
39 300
63 850
35 100
41 450
38 800
44 800
71 700
108 200
99
180 d Avantgarde Line
NC
0
200 d Avantgarde Line Auto.
8
0
220 d Avantgarde Line Auto.
10 M
35
300 d Avantgarde Line 4Matic Auto.
NC M 540
Surcoût AMG Line: Avantgarde Line + 1 700 €
NOUVELLE CLASSE C BREAK
Surcoût: berline + 1 200 €
NOUVELLE CLASSE C COUPÉ
180 Avantgarde Line
NC M 300
200 Avantgarde Line Auto.
10 M 410
43 AMG 4Matic Auto.
29 M 10 500
63 AMG S Auto.
NC M 10 500
200 d Avantgarde Line Auto.
NC
0
220 d Avantgarde Line Auto.
10 M
35
300 d Avantgarde Line 4Matic Auto.
NC M 540
Surcoût AMG Line: Avantgarde Line + 2 100 €
NOUVELLE CLASSE C CABRIOLET
Surcoût: coupé + 7 800 €
SLC
180
8 M 690
200
10 M 1 613
300 Auto.
14 M 2 300
43 AMG Auto.
25 M 8 753
250 d Auto.
11
0
Surcoût Executive: “base” + 4 700 €
Surcoût Sportline : Executive + 3 000 €
Surcoût Fascination : Sportline + 3 500 €
GLC
250 4Matic Auto.
12 M 5 113
300 Executive 4Matic Auto.
15 M 6 810
43 AMG 4Matic Auto.
25 M 10 500
63 AMG 4Matic Auto.
NC M 10 500
63 AMG S 4Matic Auto.
NC M 10 500
350 e Executive 4Matic
10
0
220 d 4Matic Auto.
9 M 2 300
250 d 4Matic Auto.
11 M 2 300
350 d Executive 4Matic Auto.
16 M 6 553
Surcoût Executive: “base” + 5 100 €
Surcoût Sportline : Executive + 1 550 €
Surcoût Fascination : Sportline + 3 800 €
GLC COUPÉ
250 Executive 4Matic Auto.
12 M 5 113
300 Executive 4Matic Auto.
15 M 6 810
43 AMG 4Matic Auto.
25 M 10 500
63 AMG 4Matic+ Auto.
NC M 10 500
63 AMG S 4Matic+ Auto.
NC M 10 500
350 e Executive 4Matic
10
0
220 d Executive 4Matic Auto.
9 M 2 300
250 d Executive 4Matic Auto.
11 M 2 300
350 d Executive 4Matic Auto.
16 M 6 300
Surcoût Sportline : Executive + 3 200 €
Surcoût Fascination : Sportline + 5 000 €
CLASSE E
200
10 M 2 153
63 S AMG 4Matic+ Auto.
53 M 10 500
200 d Auto.
7 M
65
220 d Auto.
10 M
65
400 d Executive 4Matic Auto.
15 M 2 153
Surcoût Executive: “base” + 4 600 €
Surcoût Sportline: Executive + 2 150 €
Surcoût Fascination: Sportline + 7 250 €
CLASSE E BREAK
Surcoût : berline + 2 800 €
CLASSE E ALL-TERRAIN
220 d 4Matic Auto.
11 M 1 490
CLASSE E COUPÉ
200 Executive Auto.
10 M 2 940
300 Executive Auto.
15 M 7 613
220 d Executive Auto.
10 M
80
Surcoût Sportline: Executive + 6 300 €
Surcoût Fascination : Sportline + 6 400 €
NOUVELLE CLASSE E CABRIOLET
Surcoût : coupé + 6 400 €
NOUVEAU CLS COUPÉ
450 Executive 4Matic Auto.
26 M 6 300
300 d Executive Auto.
NC M 253
400 d Executive 4Matic Auto.
23 M 2 153
Surcoût AMG Line+ : Executive + 9 200 €
CLASSE S
450 Executive 4Matic Auto.
25 M 8 460
560 Fascination 4Matic Auto.
36 M 10 500
63 AMG 4Matic + Limousine Auto.
53 M 10 500
65 AMG Limousine Auto.
57 M 10 500
650 Maybach Auto.
36 M 10 500
560 e Limousine
NC
0
350 d Executive Auto.
17 M 2 453
400 d Executive 4Matic Auto.
22 M 3 473
Surcoût Fascination: Executive + 9 000 €
Surcoût Maybach : Fascination + 40 500 €
NOUVELLE CLASSE S COUPÉ
450 Executive 4Matic
NC M 10 500
560 Executive 4Matic
NC M 10 500
63 AMG 4Matic+
53 M 10 500
65 AMG
57 M 10 500
NOUVELLE CLASSE S CABRIOLET
560 Executive
36 M 10 500
38 800
44 800
48 300
54 300
39 200
45 200
73 200
110 200
45 200
48 700
54 700
36 100
41 000
48 900
66 000
45 200
46 450
56 950
68 550
99 600
108 500
58 350
48 600
49 950
58 300
56 700
62 100
73 700
104 000
112 900
63 500
58 850
60 200
63 450
63 AMG 4MAtic+
NC M 10 500
65 AMG Auto.
53 M 10 500
Surcoût AMG Line: Executive + 4 400 €
SL
400 Auto.
25 M 10 500
500 Executive Auto.
35 M 10 500
63 AMG Auto.
50 M 10 500
NOUVELLE AMG GT COUPÉ 4P.
63 S 4Matic+
NC M 10 500
AMG GT
GT
35 M 10 500
GT S
41 M 10 500
GT C
47 M 10 500
GT R
52 M 10 500
AMG GT ROADSTER
Surcoût: coupé + 12 700 €
NOUVEAU CLASSE G
500 Style Line Auto.
NC M 10 500
63 AMG Auto.
NC M 10 500
GLE
350 d 4Matic Auto.
16 M 10 500
Surcoût Executive: “base” + 5 300 €
Surcoût Sportline: Executive + 6 500 €
Surcoût Fascination: Sportline + 3 200 €
GLE COUPÉ
400 4Matic Auto.
NC M 10 500
43 AMG 4Matic Auto.
26 M 10 500
63 AMG 4Matic Auto.
48 M 10 500
63 S AMG 4Matic Auto.
51 M 10 500
350 d 4Matic Auto.
16 M 10 500
Surcoût Executive: “base” + 6 100 €
Surcoût Sportline: Executive + 6 200 €
Surcoût Fascination: Sportline + 4 100 €
GLS
400 4Matic Auto.
16 M 10 500
500 Executive Auto.
nc M 10 500
63 AMG 4Matic Auto.
36 M 10 500
350 d 4Matic Auto.
51 M 10 500
Surcoût Executive: “base” + 7 000 €
CITAN TOURER LONG
112 Pure
NC M
90
108 CDI Pure
NC
0
109 CDI Pure
NC
0
111 CDI Pure
NC
0
Surcoût Plus: Pure + 2 886 €
Surcoût Prime : Plus + 3 918 €
CITAN TOURER EXTRA-LONG
111 CDI Pure
NC
0
Surcoût Plus: Pure + 1 962 €
Surcoût Prime : Plus + 2 796 €
212 300
272 600
105 700
135 600
181 400
170 500
128 800
147 900
159 600
176 400
49 100
134 500
46 850
50 950
70 750
65 800
64 200
54 650
59 400
56 500
76 100
71 900
82 900
103 850
126 550
187 750
239 750
216 950
118 650
93 250
100 450
74 900
91 600
134 500
145 000
72 700
95 650
121 150
148 150
90 150
22 728
22 416
22 824
23 940
26 916
17 700
19 100
22 000
26 800
34 500
20 700
23 500
30 000
23 500
26 400
31 200
38 900
27 900
34 400
24 300
26 300
30 600
39 900
27 300
29 300
34 500
25 700
27 700
32 400
41 300
39 800
28 700
30 700
36 300
MITSUBISHI
120 100
146 100
196 300
256 600
159 000
TYPE
I-MIEV
ÉlectriQ
CV B/M* PRIX
1 B 6 000 23 350
SPACE STAR
1.0 Mivec 71 ch In
1.2 Mivec 80 ch Invite
Surcoût Intense: Invite + 2 000 €
4
4
Jusqu’à -40%
03 81 36 30 30 www.autojm.fr
CV B/M* PRIX
NOUVELLE MINI 3 PORTES
One 75 ch
4 M
60
One 102 ch
5 M
60
Cooper 136 ch
7 M
60
Cooper S 192 ch
11 M 1 101
John Cooper Works
13
NC
One D 95 ch
4
0
Cooper D 116 ch
5
0
Cooper SD 170 ch
9
0
NOUVELLE MINI 5 PORTES
Surcoût: 3 portes + 900 €
NOUVELLE MINI CABRIO
One 102 ch
6 M
85
Cooper
7 M
85
Cooper S
11 M 2 153
John Cooper Works
13
NC
Cooper D
6
0
Cooper SD
10
0
CLUBMAN
One
5 M 173
Cooper
7 M 173
Cooper S
11 M 1 740
John Cooper Works All4
14 M 4 460
One D
6
0
Cooper D
8
0
Cooper SD
10 M
35
COUNTRYMAN
One
8 M 300
Cooper
8 M 300
Cooper S
11 M 1 373
John Cooper Works All4
14 M 6 053
e-All4
NC
0
One D
8
0
Cooper D
8 M
45
Cooper SD
11 M
45
NISSAN
110 700
164 500
MINI
TYPE
ASX
1.6 Mivec 115 ch Invite Style
6 M 773 23 990
Surcoût Black Collection: Invite Style + 2 000 €
NOUVEL ECLIPSE CROSS
1.5 Mivec 163 ch Invite
9 M 2 940 24 990
Surcoût Intense: Invite + 3 000 €
Surcoût Instyle : Intense + 5 000 €
OUTLANDER
PHEV Invite
5
0 36 490
Surcoût Intense: Invite + 6 000 €
Surcoût Instyle: Intense + 6 500 €
0 10 990
0 12 990
TYPE
CV B/M* PRIX
MICRA
1.0 IG 71 Visia
4
0.9 IG-T 90 Visia Pack
5
1.5 dCi 90 Visia Pack
5
Surcoût Visia Pack: Visia + 1 000 €
Surcoût Acenta : Visia Pack + 1 400 €
Surcoût N-Connecta : Acenta + 1 700 €
Surcoût Tekna : N-Connecta + 1 000 €
JUKE
1.6 94 ch Visia
7
1.2 DIG-T 115 ch Acenta
6
1.6 117 ch Xtronic Acenta
6
1.5 dCi 110 ch Acenta
6
Surcoût N-Connecta : Acenta + 2 100 €
NOUVELLE LEAF
Acenta
5
Surcoût N-Connecta : Acenta + 1 800 €
Surcoût Tekna : N-Connecta + 1 800 €
QASHQAI
1.3 DIG-T 140 ch Visia
7
1.3 DIG-T 160 ch Acenta
8
1.5 dCi 115 ch Visia
6
Surcoût Acenta : Visia + 2 300 €
Surcoût N-Connecta : Acenta + 1 800 €
Surcoût Tekna : N-Connecta + 2 100 €
Surcoût Tekna+ : Tekna + 2 250 €
X-TRAIL
1.6 DIG-T 163 ch Visia
9
1.6 dCi 130 ch Visia
7
2.0 dCi 177 Acenta All-Mode 4x4-i
10
Surcoût Acenta : Visia + 2 300 €
Surcoût N-Connecta : Acenta + 2 300 €
Surcoût Tekna : N-Connecta + 2 600 €
370 Z COUPÉ
3.7 328 ch
23
Nismo
25
Surcoût Pack : “base” + 3 400 €
370 Z ROADSTER
Surcoût : coupé + 3 000 €
GT-R
3.8 570 ch Premium Edition
49
Nismo
53
Surcoût Black Edition : Premium Edition + 2 889 €
Surcoût Gentleman Edition : Black Edition + 2 000 €
Surcoût Track Edition : Gentleman Edition + 9 000 €
M
M
M
M
M
M
55 13 990
40 15 890
0 18 090
540
90
613
73
16 200
19 900
20 800
22 100
B
6 000 35 700
M
70 24 650
70 28 700
0 26 300
M
1 101 27 200
113 29 200
M 1 373 35 400
M
M
M 10 500
M 10 500
M 10 500
M 10 500
33 500
45 400
99 911
184 950
1.4 Turbo 100 ch Design Edition
5 M
90 16 300
GSi
8 M 773 20 700
Surcoût Design Edition : Enjoy + 1 210 €
Surcoût Black Edition: Design Edition + 700 €
CORSA (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 600 €
Surcoût Edition : Enjoy + 360 €
CROSSLAND X
1.2 82 ch Edition
5
0 18 750
1.2 Turbo 110 ch Edition
6
0 20 200
1.2 Turbo 130 ch Design
7
0 23 900
1.5 Diesel 102 ch Edition
5
0 21 700
1.5 Diesel 120 ch Innovation Auto.
0 25 100
Surcoût Innovation : Edition + 1 500 €
Surcoût Design : Innovation + 1 200 €
Surcoût Ultimate : Design + 2 750 €
MOKKA X
1.4 Turbo 140 ch Edition
8 M 1 260 21 550
1.6 Diesel Ecotec 110 ch Edition
6
0 24 400
1.6 Diesel 136 ch Innovation
7 M
85 26 150
Surcoût Innovation: Edition + 1 200 €
Surcoût Black Edition: Innovation + 1 450 €
Surcoût Elite: Innovation + 2 100 €
Surcoût Ultimate : Elite + 1 950 €
ASTRA (5 PORTES)
1.0 Ecotec Turbo 105 ch Edition
5
0 21 050
1.4 Turbo 125 ch Black Edition
6 M
75 24 150
1.4 Turbo 150 ch S
7 M
75 27 000
1.6 Diesel 110 ch Edition
5
0 24 000
1.6 Diesel 136 ch Black Edition
7
0 27 000
1.6 Diesel BiTurbo 150 ch S
8 M
90 30 050
Surcoût Black Edition : Edition + 2 200 €
Surcoût S : Black Edition + 2 150 €
Surcoût Innovation: Black Edition + 250 €
Surcoût Elite : Innovation + 1 650 €
ASTRA SPORTS TOURER
Surcoût: berline + 1 000 €
ZAFIRA
1.6 Diesel 136 ch Innovation
7 M 173 31 400
Surcoût Elite: Innovation + 2 800 €
GRANDLAND X
1.2 Ecotec Turbo 130 ch Edition
7 M
40 26 050
1.6 Turbo 180 ch Ultimate Auto.
10 M 210 38 150
1.5 Ecotec Diesel 130 ch Edition
7
0 28 250
2.0 Diesel 177 ch Ultimate Auto.
9 M
70 39 950
Surcoût Innovation: Edition + 2 500 €
Surcoût Design Line : Innovation + 900 €
Surcoût Ultimate : Innovation + 5 600 €
INSIGNIA GRAND SPORT
1.5 Turbo 140 ch Edition
8 M
80 27 650
1.5 Ecotec Turbo 165 ch Innovation
9 M
80 32 100
1.6 Turbo 200 ch Elite
10 M 613 36 950
1.6 Ecotec Diesel 110 ch Edition
6 M
35 30 150
1.6 Diesel 136 ch Innovation
7 M
60 33 200
2.0 Diesel 170 ch Elite
10 M 613 38 050
2.0 Diesel BiTurbo 210 ch Elite Auto.AWD
13 M 7 613 43 550
Surcoût Elite: Innovation + 2 950 €
INSIGNIA SPORTS TOURER (BREAK)
Surcoût: Grand Sport + 1 300 € à + 1 500 €
NOUVELLE INSIGNIA COUNTRY TOURER
2.0 Diesel 170 ch
10 M 1 101 39 550
NOUVEAU COMBO LIFE
1.2 110 ch Essentia
6 M
45 21 300
1.5 Diesel 75 ch Essentia
4
0 21 300
1.5 Diesel 100 ch Enjoy
5
0 23 450
1.5 Diesel 130 ch Enjoy
7
0 25 050
Surcoût Enjoy: Essentia + 1 000 €
Surcoût Innovation : Enjoy + 2 600 €
PEUGEOT
OPEL
TYPE
CV B/M* PRIX
KARL
1.0 73 Edition
4
Surcoût Edition Plus: Edition + 800 €
Surcoût Innovation: Edition Plus + 1 550 €
KARL ROCKS
1.0 73
4
ADAM
1.2 70 ch Unlimited
4
1.4 87 ch Unlimited
5
1.0 Turbo 115 ch Glam
6
Surcoût Glam : Unlimited + 1 500 €
Surcoût Black Edition : Glam + 100 €
ADAM ROCKS
1.4 87 ch
5
1.0 Turbo 115 ch
6
CORSA (3 PORTES)
1.4 75 ch Enjoy
4
1.4 90 ch Enjoy
5
0 11 950
Jusqu’à -40%
03 81 36 30 30 www.autojm.fr
0 13 700
M
M
90 14 550
90 15 100
0 19 050
M
90 17 800
0 20 250
M
113 13 890
85 14 390
M
TYPE
Active
ION
CV B/M* PRIX
1 B 6 000 26 900
108 (3 PORTES)
1.0 VTi 72 ch Access
4
0 10 700
Surcoût Active: Access + 1 300 €
Surcoût Style : Active + 900 €
108 (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 500 €
Surcoût Allure : Active + 2 050 €
Surcoût Collection : Allure + 200 €
Surcoût GT Line : Allure + 1 150 €
Surcoût Top! Roland Garros : GT Line + 1 800 €
100 [ LE PRIX DU NEUF ]
208 (5 PORTES)
1.2 PureTech 68 ch Like
4
0 14 500
1.2 PureTech 82 ch Active
4
0 17 000
1.2 PureTech 110 ch Allure
5
0 20 900
1.5 BlueHDi 100 ch Active
5
0 19 600
Surcoût Active: Like + 1 500 €
Surcoût Signature : Active + 650 €
Surcoût Allure : Signature + 1 650 €
Surcoût Tech Edition : Allure + 750 €
Surcoût GT Line : Tech Edition + 350 €
2008
1.2 PureTech 82 ch Active
4
0 18 850
1.2 PureTech 110 ch Allure
5
0 22 750
1.2 PureTech 130 ch Style
7
0 21 700
1.5 BlueHDi 100 ch Active
5
0 21 600
1.5 BlueHDi 120 ch Allure
6
0 25 000
Surcoût Style : Active + 750 €
Surcoût Allure: Active + 2 300 €
Surcoût GT Line : Allure + 1 200 €
Surcoût Crossway : GT Line + 450 €
NOUVELLE 308
1.2 PureTech 110 ch Access
5
0 20 650
1.2 PureTech 130 ch Allure
6
0 26 500
1.6 THP 225 ch GT Auto.
13 M 253 34 650
GTi by Peugeot Sport
16 M 1 373 38 700
1.6 BlueHDi 100 ch Access
5
0 22 800
1.5 BlueHDi 130 Active
6
0 26 500
2.0 BlueHDi 150 ch Allure
7
0 30 150
2.0 BlueHDi 180 ch GT Auto.
9
0 35 950
Surcoût Active: Access + 2000 € à + 2 350 €
Surcoût Allure: Active + 2 450 € à + 2 500 €
Surcoût GT Line : Allure + 2 100 €
NOUVELLE 308 SW
Surcoût: berline + 850 € à + 950 €
3008
1.2 PureTech 130 ch Access
7 M
40 26 400
1.6 PureTech 180 ch Allure Auto.
10 M
90 35 650
1.5 BlueHDi 130 ch Active
0 31 100
2.0 BlueHDi 180 ch GT Line Auto.
10 M
70 41 050
Surcoût Active : Access + 2 100 €
Surcoût Allure: Active + 2 750 €
Surcoût Crossway : Allure + 1 700 €
Surcoût GT Line: Crossway + 400 €
Surcoût GT : GT Line + 1 850 €
5008
1.2 PureTech 130 ch Access
7 M
40 27 200
1. PureTech 180 ch Allure Auto.
10 M
90 37 650
1.5 BlueHDi 130 ch Active
6
0 33 800
2.0 BlueHDi 180 ch GT Line Auto.
10 M
70 43 050
Surcoût Active : Access + 4 000 €
Surcoût Allure: Active + 2 050 €
Surcoût Crossway : Allure + 1 700 €
Surcoût GT Line: Crossway + 400 €
Surcoût GT : GT Line + 1 850 €
NOUVELLE 508
1.6 PureTech 180 ch Active Auto.
10 M
65 34 600
1.6 PureTech 225 ch GT Auto.
13 M 140 46 000
1.5 BlueHDi 130 ch Active
6
0 32 300
2.0 BlueHDi 150 Allure Auto.
9 M
40 38 800
2.0 BlueHDi 180 ch GT Line Auto.
9 M
70 43 300
Surcoût Allure: Active + 3 000 €
Surcoût GT Line : Allure + 2 400 €
Surcoût GT : GT Line + 4 300 €
Surcoût First Edition : GT + 2 350 € + 2 750 €
NOUVELLE 508 SW
Surcoût: berline + 1 300 €
NOUVEAU RIFTER
1.2 PureTech 110 ch Active
6 M
45 23 150
1.5 BlueHDi 100 ch Active
5
0 24 300
1.5 BlueHDi 130 Active
7
0 26 050
Surcoût Allure: Active + 1 500 €
Surcoût GT Line : Allure + 2 050 €
NOUVEAU RIFTER LONG
Surcoût : Rifter + 1 000 €
PORSCHE
TYPE
718 CAYMAN
CV B/M* PRIX
2.0
S
GTS
19 M 4 460 55 040
24 M 8 460 67 790
25 M 10 500 78 830
718 BOXSTER
2.0
S
GTS
Carrera
Carrera T
Carrera S
Carrera GTS
Targa 4
Targa 4S
Turbo
Turbo S
GT3
*
B
19 M 4 460
24 M 8 460
25 M 10 500
911 COUPÉ (TYPE 991 II)
25 M 10 500
26 M 10 500
31 M 10 500
34 M 10 500
26 M 10 500
31 M 10 500
44 M 10 500
49 M 10 500
42 M 10 500
57 080
69 830
80 870
100 295
110 015
114 575
128 375
120 935
135 215
179 975
208 415
155 255
GT3 RS
GT2 RS
44 M 10 500 198 335
66 M 10 500 289 175
911 CABRIOLET (TYPE 991 II)
Surcoût: coupé + 13 200 €
PANAMERA
3.0
22 M 5 113 93 407
4S
33 M 10 500 118 007
Turbo
46 M 10 500 159 047
4 E-Hybrid
31
0 111 902
Turbo S E-Hybrid
43
0 189 062
NOUVELLE PANAMERA SPORT TURISMO
Surcoût: berline + 2 880 € à + 5 040 €
MACAN
2.0
15 M 5 340 58 835
S
23 M 10 500 64 355
GTS
25 M 10 500 77 555
Turbo
29 M 10 500 87 350
Turbo Pack Performance
33 M 10 500 94 790
NOUVEAU CAYENNE
3.0
24 M 10 500 77 184
S
34 M 10 500 94 464
Turbo
47 M 10 500 141 744
E-Hybrid
21
NC 92 304
RENAULT
TALISMAN
1.8 TCe 225 ch Intens EDC
13
1.7 Blue dCi 150 ch Zen
8
Surcoût Limited : Zen + 400 €
Surcoût Intens: Zen + 2 800 €
Surcoût Initiale Paris: Intens + 5 300 €
TALISMAN ESTATE
Surcoût: berline + 1 200 € à + 1 400 €
KOLEOS
2.0 Energy dCi 175 ch Life X-Tronic
10
Surcoût Zen: Life + 2 100 €
Surcoût Intens : Zen + 3 100 €
Surcoût Initiale Paris : Intens + 2 400 €
ESPACE
1.8 TCe 225 ch Zen EDC
13
2.0 Blue dCi 160 ch Life EDC
9
2.0 Blue dCi 200 ch Intens EDC
11
Surcoût Zen : Life + 3 100 €
Surcoût Intens: Zen + 3 800 €
Surcoût Initiale Paris: Intens + 4 000 €
3 660 37 800
M
60 32 300
M
M
3 660 34 550
4 460 41 500
353 38 900
M 613 48 300
M
M
ROLLS-ROYCE
TYPE
CV B/M* PRIX
Ghost
Wraith
Dawn
49 M 10 500 281 430
NC M 10 500 295 860
NC M 10 500 332 400
SEAT
TYPE
CV B/M* PRIX
Mii (3 PORTES)
1.0 60 ch Reference
3
0
9 895
Mii (5 PORTES)
TYPE
TWINGO
1.0 SCe 70 ch Life
0.9 TCe 90 ch Zen
GT
Surcoût Limited : Life + 1 300 €
Surcoût Zen: Life + 1 500 €
Surcoût Intens: Zen + 1 000 €
CV B/M* PRIX
4 M
4
6 M
75 11 400
0 13 900
90 17 400
ZOE
R90 Life
Q90 Life
R110 Intens
Surcoût Zen : Life + 1 500 €
Surcoût Intens: Zen + 800 €
1 B 6 000 32 600
1 B 6 000 33 100
1 B 6 000 35 200
CLIO
0.9 TCe 75 Trend
4
0 15 300
0.9 TCe 90 Trend
5
0 16 300
1.5 dCi 75 Trend
4
0 17 700
1.5 dCi 90 Limited
4
0 19 600
Surcoût Limited : Trend + 800 €
Surcoût Intens : Limited + 2 150 €
CLIO IV ESTATE (BREAK)
Surcoût: berline + 600 €
CAPTUR
0.9 TCe 90 ch Life
5 M
65 17 500
1.3 TCe 150 ch Intens
8 M
80 23 900
1.5 dCi 90 ch Zen
4
0 21 900
Surcoût Zen: Life + 1 900 €
Surcoût Intens: Zen + 2 100 €
Surcoût Initiale Paris : Intens + 3 400 €
MÉGANE
1.3 TCe 115 ch Life
6 M
70 21 000
1.3 TCe 140 ch Zen
7 M
75 24 800
1.3 TCe 160 ch Intens
8 M
75 28 300
R.S.
17 M 2 300 37 600
1.5 Blue dCi 95 ch Life
4
0 23 300
1.5 Blue dCi 115 ch Zen
5
0 26 600
Surcoût Zen: Life + 2 000 €
Surcoût Limited : Zen + 600 €
Surcoût Intens: Zen + 2 300 €
MÉGANE ESTATE
Surcoût: berline + 900 € à + 1 700 €
SCÉNIC
1.3 TCe 115 ch Life
6 M 410 25 000
1.3 TCe 140 ch Zen
7 M 410 28 300
1.3 TCe 160 ch Intens
9 M 410 31 900
1.7 Blue dCi 120 ch Life
6 M
85 27 700
1.7 Blue dCi 150 ch Intens
8 M
85 34 200
Surcoût Zen : Life + 2 100 €
Surcoût Limited : Zen + 600 €
Surcoût Intens : Zen + 2 600 €
Surcoût Initiale Paris : Intens + 3 600 €
GRAND SCÉNIC
Surcoût: Scénic + 600 €
NOUVEAU KADJAR
1.3 TCe 140 ch Life
NC M 353 26 200
1.3 TCe 160 ch Intens
NC M 353 32 300
1.5 Blue dCi 115 ch Life
NC
0 28 100
Surcoût Wave Blue : Life + 2 500 €
Surcoût Intens: Life + 4 600 €
Surcoût Black Edition : Intens + 1 800 €
Surcoût: 3 portes + 500 €
NOUVELLE IBIZA
1.0 75 ch Référence
4
0
1.0 EcoTSI 95 ch Style
5
0
1.0 EcoTSI 115 ch Style
6
0
1.5 TSI Evo 150 ch FR
8
0
1.6 TDI 80 ch Référence
4
0
1.6 TDI 95 ch Référence
5
0
1.6 TDI 115 ch Style
6
0
Surcoût Style: Référence + 1 820 €
Surcoût Urban : Style + 605 €
Surcoût Xcellence: Style + 1 070 €
Surcoût FR : Xcellence + 1 380 €
NOUVEL ARONA
1.0 EcoTSI 95 ch Référence
5
0
1.0 EcoTSI 115 ch Style
6
0
1.5 TSI EVO ACT 150 ch FR
8
0
1.6 TDI 95 ch Référence
5
0
1.6 TDI 115 ch Style
6
0
Surcoût Style: Référence + 2 445 €
Surcoût Xcellence : Style + 2 350 €
Surcoût FR : Xcellence + 880 €
TOLEDO
1.0 TSI 110 ch Premium
5
0
LEON
1.2 TSI 110 ch Référence
6
0
1.0 EcoTSI 115 ch Style DSG
6
0
1.4 EcoTSI ACT 150 ch Xcellence
8
0
1.8 TSI 180 ch Xcellence
10 M 540
Cupra
19 M 1 153
1.6 TDI 115 ch Référence
6
0
2.0 TDI 150 ch Xcellence
8
0
2.0 TDI 184 ch Xcellence
10
0
Surcoût Style: Référence + 2 535 € à + 2 810 €
Surcoût FR : Xcellence + 0 €
LEON ST (BREAK)
Surcoût: 5 portes + 1 150 €
LEON X-PERIENCE (BREAK)
1.8 TSI 180 ch DSG 4Drive
10 M 1 873
2.0 TDI 150 ch DSG 4Drive
8 M 300
2.0 TDI 184 ch DSG 4Drive
10 M 613
ATECA
1.0 TSI 115 ch Référence
6 M
50
1.4 EcoTSI ACT 150 ch Style
6 M
65
2.0 TSI 190 ch Xcellence DSG 4Drive
11 M 2 940
1.6 TDI 115 ch Référence
6
0
2.0 TDI 150 ch Style 4Drive
8 M 113
2.0 TDI 190 ch Xcellence 4Drive DSG
10 M 253
Surcoût Style: Référence + 3 080 €
Surcoût Xcellence : Style + 2 810 € à + 2 985 €
Surcoût FR : Xcellence + 0 €
NOUVEAU CUPRA ATECA
2.0 TSI 300 DSG 4Drive
NC
NC
ALHAMBRA
1.4 TSI 150 ch Style
9 M 2 300
2.0 TDI 150 ch Référence
8 M 210
2.0 TDI 184 ch Premium 7 DSG
10 M 613
Surcoût Style: Référence + 3 450 €
Surcoût Premium 7: Style + 2 655 €
Bonus écologique (en €) ; M Malus écologique (en €). Montants calculés en fonction de l’équipement pneumatique des finitions de base.
13 860
16 700
17 450
21 170
16 905
17 880
20 200
16 500
19 665
24 095
19 100
22 265
22 970
19 990
24 940
27 640
28 095
35 895
23 160
29 905
31 060
33 410
34 485
36 255
21 990
27 150
35 430
26 055
33 085
38 635
43 150
38 215
36 795
46 040
SKODA
TYPE
CV B/M* PRIX
CITIGO (3 PORTES)
1.0 MPI 60 ch Active
3
0
1.0 MPI 75 ch Active
3
0
Surcoût Edition : Active + 1 690 €
Surcoût Monte-Carlo : Edition + 690 €
Surcoût Style: Monte-Carlo + 10 €
CITIGO (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 500 €
NOUVELLE FABIA
1.0 MPI 60 ch Active
4
0
1.0 MPI 75 ch Active
4
0
1.0 TSI 95 ch Edition
5
0
1.0 TSI 110 ch Edition
5
0
Surcoût Edition: Active + 1 910 €
Surcoût Monte-Carlo: Clever + 880 €
Surcoût Style : Monte-Carlo + 500 €
NOUVELLE FABIA COMBI (BREAK)
Surcoût: berline + 600 €
RAPID SPACEBACK (5 PORTES)
1.0 TSI 95 ch Clever
NC
NC
1.0 TSI 110 ch Clever
NC
NC
Surcoût Monte-Carlon: Clever + 1 000 €
KAROQ
1.0 TSI 116 ch Ambition
6
0
1.5 TSI ACT 150 ch Ambition
8
0
2.0 TSI 190 Sportline DSG 4x4
NC
NC
1.6 TDI 116 ch Ambition
6
0
2.0 TDI 150 ch Ambition
8 M
35
2.0 TDI 190 Ambition DSG 4x4
NC
NC
Surcoût Scout : Ambition + 2 070 €
Surcoût Sportline : Scout + 1 060 €
Surcoût Style : Sportline + 170 €
OCTAVIA
1.0 TSI 115 ch Active
6
0
1.5 TSI ACT 150 ch Edition
7
0
2.0 TSI 190 ch Style DSG
10 M 131
RS 245
14 M 1 260
1.6 TDI 116 ch Active
5
0
2.0 TDI 150 ch Edition
7
0
2.0 TDI 184 ch RS DSG
10
0
Surcoût Edition : Active + 3 700 €
Surcoût Style: Edition + 1 800 €
Surcoût Laurin & Klement: Style + 3 100 €
OCTAVIA COMBI (BREAK)
Surcoût: berline + 1 100 €
OCTAVIA SCOUT (BREAK)
2.0 TSI 190 ch DSG
NC
NC
2.0 TDI 150 ch DSG
8 M 210
2.0 TDI 184 ch DSG
10 M 690
SUPERB
1.5 TSI ACT 150 ch Ambition
8
0
2.0 TSI 272 ch Sportline 4x4 DSG
17 M 1 490
1.6 TDI 120 Active DSG
NC
NC
2.0 TDI 150 ch Active
7
0
2.0 TDI 190 ch Style DSG
10
0
Surcoût Ambition: Active + 2 800 €
Surcoût Style: Ambition + 3 600 €
Surcoût Sportline : Style + 1 500 €
Surcoût Laurin & Klement: Sportline + 3 900 €
SUPERB COMBI (BREAK)
Surcoût: berline + 1 100 €
KODIAQ
1.5 TSI ACT 150 ch Active
NC M 613
2.0 TSI 190 ch Scout DSG 4x4
NC
NC
2.0 TDI 150 Active 4x4
8 M 860
2.0 TDI 190 Ambition DSG 4x4
11 M 210
RS
NC M 1 873
Surcoût Ambition: Active + 3 350 €
Surcoût Scout : Ambition + 3 500 €
Surcoût Style : Scout + 600 €
Surcoût Sportline : Style + 700 €
Surcoût Laurin & Klement : Sportline + 3 950 €
9 500
10 O00
13 290
13 990
17 000
17 460
20 490
21 290
26 570
28 580
37 490
29 580
31 180
36 450
21 490
27 090
31 690
34 490
24 090
29 090
34 990
34 050
34 750
35 690
30 350
44 350
30 750
30 650
40 350
26 700
39 950
33 200
39 350
50 940
SMART
TYPE
FORTWO
CV B/M* PRIX
1.0 71 ch Pure
4
0.9 90 ch Passion
4
EQ Pure
NC
Surcoût Passion: Pure + 1 650 € à + 2 175 €
Surcoût Urbanshadow Edition : Passion + 0 €
Surcoût Perfect : Passion + 125 €
Surcoût Prime: Passion + 2 025 €
Surcoût Brabus Style : Prime + 1 745 € à + 1 750 €
FORTWO CABRIO
Surcoût : Coupé + 3 300 €
FORFOUR
1.0 71 ch Pure
4
0.9 90 ch Passion
4
EQ Pure
1
Surcoût Passion: Pure + 1 650 € à + 2 175 €
Surcoût Urbanshadow Edition : Passion + 0 €
Surcoût Perfect : Passion + 125 €
Surcoût Prime : Perfect + 1 125 € à + 2 025 €
Surcoût Brabus Style : Prime + 1 750 € à + 1 950 €
M
B
0 11 290
40 14 550
6 000 23 250
M
M
B
35 12 190
60 15 450
6 000 24 150
101
SSANGYONG
TYPE
CV B/M* PRIX
TIVOLI
160 e-XGi Urban+ AEBS
7 M 1 490
160 e-XDi Urban+ AEBS
6
0
Surcoût Sport Bi-ton Safety Pack : Urban+ AEBS + 3 250 €
Surcoût Smart Black : Sport Bi-ton Safety Pack + 450 €
Surcoût Luxury Safety Pack : Luxury + 1 450 €
TIVOLI XLV
160 e-XDi Sport Bi-ton Safety Pack
6 M
55
KORANDO
220 e-XDi Pack Sport
10 M 6 613
RODIUS
220 e-XDi
11 M 10 500
17 990
19 990
24 640
25 990
30 690
SUBARU
TYPE
CV B/M* PRIX
IMPREZA
1.6 114 ch Confort Lineartronic
6 M 1 740
Surcoût Premium GPS : Confort + 2 000 €
Surcoût Luxury : Premium GPS + 1 000 €
XV
1.6i 114 ch Confort Lineartronic
6 M 2 610
Surcoût Premium GPS: Confort + 2 000 €
Surcoût Luxury : Premium GPS + 1 000 €
FORESTER
2.0i 150 ch Confort Lineartronic
8 M 4 460
Surcoût Luxury: Confort + 2 000 €
Surcoût Exclusive : Luxury + 2 000 €
OUTBACK
2.5i 173 ch Premium GPS Lineartronic
10 M 4 050
Surcoût Luxury: Premium GPS + 2 000 €
Surcoût Exclusive: Luxury + 3 000 €
BRZ
2.0i 200 ch
12 M 10 500
26 490
26 990
32 990
39 990
32 990
SUZUKI
TYPE
CV B/M* PRIX
CÉLÉRIO
1.0 VVT 68 ch Avantage
3
Surcoût Privilège: Avantage +1600 €
Surcoût Pack: Privilège + 800 €
IGNIS
1.2 Dualjet Avantage
5
1.2 Dualjet Hybrid SHVS Pack
4
Surcoût Privilège: Avantage + 1 150 €
Surcoût Pack : Privilège + 1 600 €
SWIFT
1.2 Dualjet Avantage
4
1.2 Dualjet Hybrid SHVS Pack
4
1.0 Boosterjet Privilège
5
1.0 Boosterjet Hybrid SHVS Pack
5
Sport
7
Surcoût Privilège: Avantage + 1 250 €
BALENO
1.2 Dualjet Privilège
4
1.2 Hybrid SHVS Pack
4
1.0 Boosterjet Pack
5
Surcoût Pack: Privilège + 1 700 €
NOUVEAU JIMNY
1.5 VVT Avantage
6
Surcoût Privilège: Avantage + 700 €
Surcoût Pack : Privilège + 2 070 €
NOUVEAU VITARA
1.0 Boosterjet Avantage
6
1.4 Boosterjet Pack
7
Surcoût Privilège: Avantage + 1900 €
Surcoût Style: Pack + 2 500 €
S-CROSS
1.0 Boosterjet Avantage
6
1.4 Boosterjet Style
7
Surcoût Privilège: Avantage + 2 400 €
0
9 790
0 12 990
0 16 540
0
0
0
0
75
M
13 440
16 890
15 890
18 090
20 700
0 14 590
0 17 250
0 17 490
M
2 153 17 225
M
55 18 390
173 23 790
M
M
M
50 19 740
353 25 390
CV B/M* PRIX
MODEL S
75D
100D
P100D
1 B 6 000 82 800
1 B 6 000 105 700
1 B 6 000 142 800
MODEL X
75D
100D
P100D
1 B 6 000 90 700
1 B 6 000 110 300
1 B 6 000 152 300
TOYOTA
TYPE
CV B/M* PRIX
NOUVELLE AYGO (3 PORTES)
1.0 VVT-i 72 ch x
4
Surcoût x-play: x + 1850 €
Surcoût x-cite : x-play + 1 000 €
AYGO (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 400 €
Surcoût x-trend : x-cite + 0 €
0 11 190
14 350
16 400
19 650
23 400
29 300
24 250
26 550
30 800
39 300
33 000
34 950
37 400
32 490
VOLKSWAGEN
TYPE
TESLA
TYPE
YARIS (3 PORTES)
1.0 VVT-i 69 ch Active
4
0
1.5 VVT-i 110 ch France
6
0
Surcoût France: Active + 900 €
YARIS (5 PORTES)
100h France
5
0
Surcoût: 3 portes + 600 €
Surcoût Design: France + 1 400 €
Surcoût Dynamic : France + 2 200 €
Surcoût Collection : Dynamic + 1 600 €
C-HR
1.2 Turbo 116 ch Active
7 M 540
122h Dynamic
6
0
Surcoût Dynamic: Active + 3 000 €
Surcoût Graphic : Dynamic + 3 300 €
Surcoût Distinctive : Graphic + 0 €
Surcoût Collection : Distinctive + 3 700 €
AURIS (5 PORTES)
1.2 Turbo 116 ch Design
6 M
50
136h Tendance
4
0
Surcoût Design: Tendance + 850 €
Surcoût TechnoLine : Design + 500 €
Surcoût Collection: TechnoLine + 750 €
AURIS TOURING SPORTS (BREAK)
Surcoût: berline 5 p + 1 100 €
PRIUS
Dynamic
4
0
Rechargeable Dynamic Pack Premium
3
0
Surcoût Dynamic Pack Premium : Dynamic + 1 000 €
Surcoût Lounge: Dynamic Pack Premium + 2 300 €
Surcoût Solar : Dynamic Pack Premium + 1 200 €
PRIUS +
136h Active
4
0
Surcoût Dynamic: Active + 1 500 €
Surcoût SkyView: Dynamic + 1 000 €
Surcoût Lounge: SkyView + 2 550 €
NOUVEAU RAV4
Hybride Active
NC
NC
Surcoût Dynamic: Active + 2 150 €
Surcoût Lounge: Dynamic + 5 900 €
Surcoût Collection: Lounge + 2 000 €
LAND CRUISER (3 PORTES)
2.8 D-4D 177 ch Le Cap
11 M 10 500
Surcoût Life: Le Cap + 5 100 €
Surcoût Légende: Life + 3 100 €
Surcoût Lounge: Légende + 4 400 €
LAND CRUISER (5 PORTES)
Surcoût: 3 portes + 2 700 € à + 6 600 €
Surcoût Lounge Pack Techno: Lounge + 11 900 €
GT86
2.0 200 ch
12 M 9 050
CV B/M* PRIX
UP! (3 PORTES)
1.0 60 ch Take up!
3
1.0 75 ch Move up!
4
1.0 TSI 90 Move up!
5
GTI
6
Surcoût Move up! : Take up! + 2 500 €
Surcoût Connect : Move up! + 0 €
Surcoût High up! : Move up! + 1 930 €
UP! (5 PORTES)
e-Up!
2
Surcoût: 3 portes + 500 €
CROSS UP!
1.0 TSI 90
5
POLO
1.0 65 ch Trendline
4
1.0 TSI 95 ch Trendline
5
1.0 TSI 115 ch Copper Line
6
GTI DSG
11
1.6 TDI 80 Trendline
4
1.6 TDI 95 Confortline
5
Surcoût Confortline: Trendline + 2 280 €
Surcoût Connect : Confortline + 150 €
Surcoût Copper Line : Connect + 1 820 €
Surcoût Carat: Confortline + 2 010 €
Surcoût R-Line: Carat + 0 €
Surcoût Carat Exclusive : R-Line + 1 510 €
NOUVEAU T-CROSS
1.0 TSI 115 First Edition
NC
T-ROC
1.0 TSI 115 ch
6
1.5 TSI EVO 150 ch Lounge
8
2.0 TSI 190 ch Carat 4Motion DSG
11
1.6 TDI 115 ch
NC
2.0 TDI 150 ch Lounge 4Motion DSG
8
Surcoût Lounge : “base” + 2 350 €
Surcoût Carat : Lounge + 2 650 €
Surcoût Carat Exclusive : Carat + 2 800 €
Surcoût R-Line : Carat Exclusive + 0 €
0
0
0
0
B
10 700
13 590
14 230
16 860
6 000 28 000
0 16 900
M
0
0
0
300
0
0
14 780
16 100
21 150
29 090
18 490
21 230
NC 26 300
0
0
M 2 010
0
M 253
22 340
26 620
34 430
25 720
33 750
GOLF VII (5 PORTES)
1.0 TSI 85 ch Trendline
5
0
1.0 TSI 115 ch Trendline
6
0
1.5 TSI EVO 130 ch Confortline
7
0
1.5 TSI EVO 150 ch Carat
8
0
GTI Performance
14 M 1 613
1.6 TDI 115 ch Trendline
6
0
2.0 TDI 150 ch Confortline
7
0
eGolf
4 B 6 000
Surcoût Connect : Trendline + 1 770 €
Surcoût Confortline: Trendline + 2 220 €
Surcoût Carat : Confortline + 2 490 €
Surcoût Carat Exclusive : Carat + 3 950 €
GOLF VII SW (BREAK)
1.0 TSI 115 ch Trendline
6
0
1.5 TSI EVO 130 ch Confortline
7
0
1.5 TSI EVO 150 ch Carat
8
0
1.6 TDI 115 ch Trendline
6
0
2.0 TDI 150 ch Confortline
8
0
Surcoût Connect : Trendline + 1 770 €
Surcoût Confortline: Trendline + 2 220 €
Surcoût Carat : Confortline + 2 490 €
GOLF ALLTRACK
2.0 TDI 150 ch DSG
8 M 300
NOUVELLE GOLF SPORTSVAN
1.0 TSI 115 ch Trendline
6
0
1.5 TSI EVO 130 ch Confortline
7
0
1.5 TSI EVO 150 ch Carat DSG
8
0
1.6 TDI 115 ch Trendline
6
0
Surcoût Confortline: Trendline + 2 580 €
Surcoût Connect : Confortline + 300 €
Surcoût Carat: Confortline + 3 050 €
COCCINELLE
1.4 TSI 150 ch Ultimate DSG
8 M
80
2.0 TSI 220 ch Ultimate DSG
13 M 2 610
COCCINELLE CABRIOLET
Surcoût : Coccinelle + 3 680 € à + 4 200 €
TOURAN
1.5 TSI EVO 150 ch Confortline
8 M
50
1.6 TDI 115 ch Trendline
6
0
2.0 TDI 150 ch Confortline
8 M
50
Surcoût Confortline: Trendline + 3 000 €
Surcoût Connect : Confortline + 100 €
Surcoût Carat: Confortline + 2 920 €
Surcoût R-Line: Carat + 2 230 €
TIGUAN
1.5 TSI EVO 150 ch Trendline
8 M 140
2.0 TSI 190 ch Carat 4Motion DSG
NC
NC
2.0 TDI 150 ch Trendline
8 M
60
2.0 TDI 190 ch Carat 4Motion DSG
11 M 1 490
Surcoût Confortline: Trendline + 3 090 € à 3 160 €
Surcoût Connect : Confortline + 150 €
Surcoût Carat : Confortline + 3 410 €
Surcoût Carat Exclusive : Carat + 3 530 € à + 3 540 €
NOUVEAU TIGUAN ALLSPACE
Surcoût : Tiguan + 3 240 € à + 3 900 €
PASSAT
1.5 TSI EVO 150 ch Confortline
NC
0
2.0 TDI 150 ch Confortline
7
0
2.0 TDI 190 ch Carat 4Motion DSG
10
0
Surcoût Connect : Confortline + 990 €
Surcoût Carat: Confortline + 5 580 €
Surcoût Carat Exclusive: Carat + 3 010 €
PASSAT SW (BREAK)
Surcoût berline: + 1 290 € à + 1 570 €
PASSAT ALLTRACK
2.0 TDI 190 ch DSG
11 M
85
ARTEON
1.5 TSI 150 ch DSG
NC M
80
2.0 TSI 272 ch Elegance 4Motion DSG
NC M 1 490
2.0 TDI 150 ch
8
0
2.0 TDI 190 ch Elegance DSG
10
0
Surcoût Elegance: “base” + 4 480 €
Surcoût R-Line : Elegance + 240 €
Surcoût Elegance Exclusive : R-Line + 4 150 € à + 4 350 €
Surcoût R-Line Exclusive : R-Line + 3 760 €
SHARAN
1.4 TSI 150 ch Trendline
8 M 1 260
2.0 TDI 150 ch Confortline
8 M 210
Surcoût Confortline: Trendline + 2 250 €
Surcoût Connect : Confortline + 580 €
Surcoût Carat : Confortline + 4 060 €
NOUVEAU TOUAREG
3.0 TDI 231 ch
NC M 4 253
3.0 TDI 286 ch Carat
NC M 4 253
Surcoût Carat: “base” + 8 930 €
Surcoût R-Line : Carat + 2 550 €
Surcoût Carat Exclusive : R-Line + 5 900 €
Surcoût R-Line Exclusive : Carat Exclusive + 1 900 €
CADDY
1.4 TSI 130 ch Trendline
NC M 1 740
2.0 TDI 75 ch Conceptline
4 M 410
2.0 TDI 102 ch Trendline
5 M 540
2.0 TDI 122 ch Conceptline 4Motion
7 M 1 613
2.0 TDI 150 ch Trendline
8 M 1 050
20 270
23 250
27 160
31 120
37 970
26 300
31 390
40 040
24 250
28 160
32 120
27 300
32 390
38 600
24 650
28 780
35 420
27 910
33 990
37 490
30 000
28 440
33 160
30 610
43 400
33 700
46 240
31 980
35 170
46 030
46 800
40 740
54 730
41 560
50 320
37 060
42 690
56 100
70 460
22 560
18 890
24 150
24 910
27 390
Surcoût Trendline: Conceptline + 2 640 € à + 3 470 €
Surcoût Confortline: Trendline + 2 410 € à + 3 050 €
Surcoût Alltrack: Confortline + 2 950 €
CADDY MAXI
Surcoût: Caddy + 2 150 € à 2 300 €
VOLVO
TYPE
V40
CV B/M* PRIX
T2 Kinetic
6 M 473
T3 Momentum
8 M 613
T5 R-Design Geartronic
14 M 473
D2 éco Kinetic
5 M
60
D3 éco Momentum
7 M
55
D4 Momentum
10
0
Surcoût Momentum: Kinetic +2 300 €
Surcoût R-Design: Momentum + 2 000 €
Surcoût Inscription: R-Design + 1 250 €
Surcoût Inscription Luxe: Inscription + 2 500 €
V40 CROSS COUNTRY
T3
8 M 210
T4 Pro AWD Geartronic
10 M 1 490
T5 Pro AWD Geartronic
16 M 1 490
D2
6 M
60
D3
8 M
55
D4
10
0
Surcoût Pro: “base” + 3 250 €
Surcoût Luxe: Pro + 3 500 €
NOUVEAU XC40
T3
9 M 1 050
T4 Momentum Geartronic
11 M 2 153
T5 Momentum AWD Geartronic
15 M 3 756
D3
8 M
85
D4 Momentum AWD Geartronic
10 M 173
Surcoût Momentum : “base” + 2 750 €
Surcoût R-Design: Momentum + 4 070 €
Surcoût Inscription : R-Design + 0 €
Surcoût Inscription Luxe : Inscription + 5 380 €
S60
T3 Momentum
8 M 173
T4 Momentum Geartronic
10 M 300
T6 R-Design AWD Geartronic
19 M 3 290
Polestar Geartronic
25 M 7 073
D2 éco Kinetic
6
0
D3 éco Kinetic
7
0
D4 éco Momentum
8
0
D5 Momentum Geartronic
12 M
45
Surcoût Momentum: Kinetic + 2 710 €
Surcoût R-Design: Momentum + 3 560 €
Surcoût Summum: R-Design + 300 €
Surcoût Xenium: Summum + 4 390 €
NOUVELLE V60
T8 R-Design
NC
NC
D3 150 ch
8 M
35
D4 190 ch Geartronic
10 M
45
Surcoût Momentum : “base” + 2 860 €
Surcoût R-Design : Momentum + 6 260 €
Surcoût Inscription : R-Design + 780 €
Surcoût Inscription Luxe : Inscription + 5 950 €
XC60
T4 Momentum Geartronic
11 M 3 853
T5 Momentum AWD Geartronic
15 M 4 673
T8 Twin Engine Momentum AWD
18
0
D3 Momentum
8 M 173
D4 Momentum
10 M 113
D5 Momentum AWD Geartronic
14 M 1 260
Surcoût R-Design: Momentum + 4 800 € à + 5 250 €
Surcoût Inscription : R-Design + 1 400 €
Surcoût Inscription Luxe : Inscription + 4 930 € à + 6 080 €
S90
T4 Momentum Geartronic
11 M 2 300
T5 Momentum Geartronic
15 M 2 153
T8 Twin Engine Momentum
18
0
D3 Momentum
8 M
60
D4 Momentum Geartronic
10 M
55
D5 Momentum AWD Geartronic
14 M 860
Surcoût R-Design : Momentum + 6 700 € à + 7 950 €
Surcoût Inscription: R-Design + 1 400 € à + 1 750 €
Surcoût Inscription Luxe: Inscription + 3 650 € à + 3 750 €
V90
Surcoût S90 + 2 450 € à + 2 900 €
V90 CROSS COUNTRY
T5 AWD Geartronic
16 M 5 340
T6 AWD Geartronic
21 M 6 300
D4 AWD Geartronic
11 M 613
D5 AWD Geartronic
14 M 1 373
Surcoût Pro : “base” + 7 950 €
Surcoût Luxe : Pro + 5 350 €
XC90
T8 Twin Engine Momentum
18
0
D5 Momentum Geartronic AWD
14 M 2 773
Surcoût R-Design : Momentum + 7 650 €
Surcoût Inscription : R-Design + 0 €
Surcoût Inscription Luxe : Inscription + 2 750 € à + 4 200 €
Surcoût Excellence : Inscription Luxe + 35 100 €
24 440
28 700
39 350
25 660
29 900
32 400
30 690
39 840
44 690
29 950
31 890
34 390
31 350
40 050
44 950
33 950
44 100
31 810
36 850
51 560
65 300
29 200
31 300
36 060
43 050
61 570
36 500
42 000
45 210
50 860
67 310
42 260
45 160
54 260
46 000
51 400
69 200
43 200
47 900
55 300
59 050
65 350
56 050
60 350
80 900
63 500
LES
SIONNE
S’AFFIC LS
HENT
PROFES
UNE ÉQUIPE
À VOTRE ÉCOUTE :
• Directeur de publicité : Marc Queillé • Assistante : Sylviane Ragusa 01 41 33 55 54
• Directrice de clientèle : Julie Aldabo 01 41 33 55 45 - julie.aldabo@mondadori.fr
• Graphiste : Alexandre Guillard - alexandre.guillard@mondadori.fr • www.autojournal.fr
Diminuez votre budget carburant. À partir de 299€.
www.kitpower.fr
Tél.
06.60.17.68.58
4 fois sans frais
Test de consommation : -12%
FIAT 500 1.3 JTD. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 CH 195 NM
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .100 CH 247 NM
o p t i m i s at i o n m o t e u r
AUDI A3 1.6 TDI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 CH 250 NM
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .130 CH 310 NM
GAIN
DE COUPLE
BMW X6 30D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 245 CH 530 NM
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 302 CH 645 NM
GAIN DE
PUISSANCE
RENAULT MEGANE 1.5 DCI . . . . . . . . . . . . . . 110 CH 240 NM
Spécialiste de la préparation
et optimisation des moteurs essence et
diesel depuis 1995.
Autos
Bateaux
Camping Car
4x4
agricoles
*Satisfait ou remboursé. Livraison gratuite en 48 heures.
Connecteurs d'origine. Plus de 50 centres de montage. Garantie 8 ans
*Voir conditions. Réservé à la compétition.
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 CH 300 NM
MERCEDES C250 BLUE EFFIC. . . . . . . . . . . 204 CH 500 NM
découvrez de
nouvelles
sensations
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 258 CH 630 NM
DACIA SANDERO 0,9 TCE. . . . . . . . . . . . . . . . .90 CH 140 NM
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 CH 184 NM
SEAT LEON 2.0 TFSI CUPRA R. . . . . . . . . . . 265 CH 350 NM
KITPOWER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 304 CH 415 NM
DISTRIBUTEUR OFFICIEL
SUR L'ILE DE LA RÉUNION
Nos additifs sur le site :
TÉL 06.92.09.42.76
www.silub.fr
103
104
LES PROFESSIONNELS S'AFFICHENT
105
2
2
SAVOIE MOTORS
Parc Olympique
515 av Joseph Fontanet
73200 ALBERTVILLE
Tél : 04.79.37.19.99
SAVOIE MOTORS
ZI la trousse
Rue Pierre & Marie Curie
SAVOIE MOTORS
RLC
RLC
MOUCHEROTTE AUTOMOBILES
39 Chemin de la Fruitière
74000 ANNECY
1094 Avenue A. Lasquin
73490 CHAMBERY LA RAVOIRE
74700 SALLANCHES
2 rue Gaspard Monge
74100 ANNEMASSE
117 cours Jean Jaurès
38130 ECHIROLLES
Tél : 04.79.71.35.99
Tél : 04.50.67.89.11
Tél : 04.50.47.94.73
Tél : 04.50.38.09.55
Tél : 04.76.09.16.24
106 [ À SUIVRE… ]
Une publication des Éditions Mondadori Axel Springer
“EMAS” SNC
Président: Ernesto Mauri
À découvrir dans notre prochain numéro
axel springer
1026
N°
du 31 janvier 2019
Président Axel Springer France: Frank Mahlberg
RÉDACTION
8, rue François-Ory - 92543 Montrouge Cedex
Tél.: 01 41 33 55 94
E-mail: autojournal@mondadori.fr
(Pour joindre directement votre interlocuteur,
composez le 01 41 33… suivi du numéro de poste)
Directeur de la rédaction : Laurent Chiapello
Rédacteur en chef : Jean-Éric Raoul,
assisté de Karine Roumestand (55 94)
Rédacteur en chef adjoint : Guy L’Hospital (53 96)
Directrice artistique : Véronique Martin
Actus, nouveautés : Brice Perrin (chef de rubrique, 56 33),
Florian Chopin (chef de rubrique, 55 95)
Essais: Mélina Priam (chef de rubrique, 5416), Stany Meurer (5307)
Service/Pratique : Pascal Richard (chef de rubrique, 55 66)
Technique : Vincent Coppin, Frédéric Haas
Convoyage : Sylvain Cambier (responsable)
Secrétaire général de rédaction : Denis Riflade
Secrétariat de rédaction : Valérie Frölich
(1re secrétaire de rédaction), Alain Le Roch
Chef de studio : Nicolas Georgieff
Maquette : Frédéric Cauchy, Sabah Slimani
Photographes : Yann Lefebvre, Christian Martin
Responsable service photo : Jeanne-Marie Woitiée (56 50)
A collaboré à ce numéro : Danielle Molson
DIRECTION - ÉDITION
Directeur de la publication : Carmine Perna
Directeur exécutif : Stéphane Haïtaïan
Éditeur : Tommaso Albinati
CHRISTIAN MARTIN
ABONNEMENTS ET DIFFUSION
Directeur marketing clients/diffusion : Christophe Ruet
Abonnements : Catherine Grimaud (directrice marketing
direct), Agnès Tran (chef de produit)
Ventes au numéro : Christophe Chantrel (directeur des
ventes), Philippe Merrien (responsable marché)
MARKETING
Directrice marketing : Sylvie Siguret
Responsable marketing : Frédérique Gasbarian
L’Audi A1 face à la Mini
Rencontre au sommet entre deux des
citadines les plus chics du marché.
La Mini attend de pied ferme la nouvelle
A1, qui n’a rien négligé pour s’imposer
face à l’icône des beaux quartiers.
PUBLICITÉ
Tél. : 01 41 33 53 52.
Directrice exécutive : Cécile Chambaudrie
Contacts publicité : Caroline Soret (53 54),
Paul Bellaïche (56 00)
Planning : Angélique Consoli (53 52),
Stéphanie Guillard (53 50)
Trafic : Véronique Alex (50 56)
TOYOTA
YANN LEFEBVRE
MARCHÉS DIRECTS
1er essai : Toyota RAV4
Il fut un temps où le RAV4 régnait
sur la catégorie des SUV. Débordé
par la concurrence, il tente
un come-back avec une nouvelle
génération pleine d’ambition.
Le Citroën C5 Aircross
face à ses rivaux
Le nouveau SUV de Citroën est-il
à la hauteur du Peugeot 3008 et
du Renault Kadjar… C’est ce que
nous allons savoir!
Et aussi… En kiosque
Et où que vous
soyez, sur
SMARTPHONE
et
TABLETTE
ENT
LEM
ACTUEL
L’Auto-Journal Évasion & 4x4 n° 87
164 pages
L’offre des SUV continue à s’étoffer. Jusqu’au plus haut
niveau… à Ferrari près ! Le BMW X7, le DS 3 Crossback,
le Mercedes GLB, le nouveau Peugeot 2008, le nouveau
Renault Captur s’annoncent. Nous avons essayé
l’Audi Q3, le Citroën C5 Aircross et, en prime, vous
offrons un supertest du Porsche Cayenne E-Hybrid !
Tél. : 01 41 33 55 54
Directeur de publicité : Marc Queille
Commerciale : Julie Aldabo
Assistante/maquettiste : Sylviane Ragusa
Maquettiste : Alexandre Guillard
FABRICATION
Directeur des opérations industrielles : Dominique Aymard
Directeur de la fabrication : Isabel Delanoy
Chefs de fabrication : Alexia Froment (50 53),
Valérie Brunehaut (48 42)
Responsable service prépresse : Sylvain Boularand (29 88)
Adjoint responsable service prépresse: Christophe Guérin (4919)
FINANCE
Finance manager : Guillaume Zaneskis
Éditeur : Éditions Mondadori Axel Springer “EMAS” SNC
Siège social : 8, rue François-Ory - 92543 Montrouge Cedex
Cogérants : Carmine Perna et Frank Mahlberg
Actionnaires principaux : Mondadori France SAS
et Axel Springer France SAS
Imprimeur : Maury, BP 12, route d’Étampes, 45331 Malesherbes
Nº ISSN : 0005-0768
Commission paritaire : 0323 K 82833
Dépôt légal : janvier 2019
AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL
Origine du papier
Allemagne
Taux de fibres recyclées
0%
Certification
PEFC
Impact sur l'eau
Ptot 0,016 kg/tonne
ABONNEMENT
Vous souhaitez vous abonner ou vous avez besoin
d’un renseignement sur votre abonnement ? Pour toute
question sur votre abonnement, téléphonez au 01 46 48 48 75
(du lundi au samedi de 8 h à 20 h). Par courrier : Service
abonnements L’Auto-Journal - CS 90125 - 27091 Évreux Cedex 9
Abonnement France : 77 € (1 an, 25 numéros dont Spécial Salon),
98 € (1 an, 25 numéros dont Spécial Salon + 5 hors-séries). Prix de
vente incluant T.V.A. à 2,10 %. Belgique (Édigroup Belgique Sprl, tél. :
070 233 304, abobelgique@edigroup.org) : 89,95 € (1 an, 25 numéros).
Suisse (Édigroup S.A. Tél. : 022 860 84 01, abonne@edigroup.ch) :
139 CHF (1 an, 25 numéros).
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
28
Размер файла
87 502 Кб
Теги
L’Auto-Journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа