close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Le Guide De L’Auto-Journal N°41 – Janvier-Mars 2019-compressed

код для вставкиСкачать
Le
Guide
FAMILIALES
ROUTIÈRES
nv
19
340
INDISPENSABLE
IND
pour choisir
votre auto
COMPACTES
TOUS LES MODÈLES DU MARCHÉ
Ja
CITADINES
2p2ag8es
41
n°
i er / M ar s 2 0
VOITURES
A L’ESSAI
S
MONOSPACES/LUDOSPACES
TOUT-CHEMINS/PICK-UP
COUPÉS/CABRIOLETS
SPORTIVES
tenue de route, confort, consommations…
 TOUTES LES INFOS :
prix, équipements, bonus/malus…
LAND ROVER EVOQUE
SKODA SCALA
BEL : 6,80€ - ESP : 6,90€ - GR : 6,90€ - DOM S : 6,90€ - ITA : 6,90€ - LUX : 6,80€ - PORT CONT :
6,90€ - CAN : 10,75$CAN - MAR : 75DH - TOM S : 825CFP - CH : 9FS - TUN : 13DTU.
 NOS TESTS :
M 02556 - 41 - F: 6,50 E - RD
SUV FAMILIAUX ET LUXE
3’:HIKMPF=[U[ZUZ:?k@a@o@b@a";
SUV URBAINS ET COMPACTS
RENAULT CLIO V
46 NOUVEAUTÉS 2019
PEUGEOT 208 II
ÉDITO
508 taille break
S
ix mois après le lancement de la nouvelle 508,
voulue plus racée et donc moins pratique que sa
devancière, au tour de la version SW de pointer le
bout de sa calandre. Avec la berline, Peugeot, qui
s’est inspiré de l’Audi A5 Sportback, a fait un pari
sur le style en osant le concept du coupé cinq portes avec ses
vitres sans montant ! Joli mais pas sans conséquences sur
l’accès aux places arrière (plus basse de 6 cm que le précédent
modèle) et la contenance du coffre (487 dm3 au lieu de 515),
même si celui-ci est devenu plus accessible grâce à l’adoption
d’un hayon à la place d’une malle classique.
Pour le break, que les essayeurs de l’Auto-Journal ont pu
prendre en mains (voir pages 62/63) juste avant sa commercialisation, Peugeot a fait le même choix : le style plutôt que
la capacité de chargement. En reprenant le même empattement que la carrosserie 4 portes (2,80 m), la SW ne pouvait
pas faire de miracle en matière d’habitabilité. Si elle n’est guère
plus accueillante aux places arrière, en revanche « les grands
gabarits n’ont plus besoin de se contorsionner pour s’installer ».
La découpe moins fuyante des portes arrière et la garde au
toit légèrement plus importante (4 cm d’après nos mesures)
permettent de s’y sentir plus à l’aise que dans la berline.
La taille break est également profitable aux bagages : « avec
un supplément de 4 cm au niveau de la longueur (gagné sur
le porte-à-faux arrière) le volume de chargement affiche une
hausse de 50dm3 ». Les formes plus régulières du coffre,
la hauteur sous cache-bagages plus importante, le seuil de
chargement plus bas, ainsi que l’aménagement combinant
filet (option à 200 €), rails et crochets (de série sur la finition
GT Line essayée) vont également dans ce sens. Et au volant ?
Grâce à des prises de roulis contenues, la 508 SW se montre
aussi « précise, agile, dynamique et réjouissante à conduire »
que la berline. Et si la première vraie rivale de la 508 (pour
1300 € de plus lors de la signature du bon de commande)
n’était autre que sa déclinaison break ?
Olivier Bernis
Guide de
Président : Ernesto Mauri
Président Axel Springer France : Frank Mahlberg
Rédaction
8, rue François-Ory - 92543 Montrouge Cedex
Tél. : 01 41 33 50 00
E-mail : autojournal@mondadori.fr
Directeur de la rédaction : Laurent Chiapello
Rédacteur en chef : Olivier Bernis,
assisté de Karine Roumestand (5594)
Responsable des hors-série : Franck Mozzanini
Directrice artistique : Sandrine Penain
Maquette/Photogravure :
Rip Consulting, 5 rue du Mont Valérien, 92150 Suresnes.
Couverture : Sandrine Penain
Rédacteurs : Florian Chopin, Niels de Geyer, Benoît
Le Floc’h, Elisabeth Robert, Erwan Serveau, Jacques
Warnery
Photographes : Clément Choulot, Greg, Florian Grout,
Yann Lefebvre, Christian Martin, Alexandre Paumard,
Joël Peyrou, Serge Pissot, Elisabeth Robert, Arnaud
Saunier, Nicolas Soler, Tibo, Philippe Tissier
Abonnements et Diffusion
Publicité
Tél. : 01 41 33 53 52 - Fax : 01 41 33 57 03
Directrice exécutive : Cécile Chambaudrie
Directrice du pôle automobile : Caroline Soret (5344)
Contact publicité : Paul Bellaïche (5600)
Planning : Angélique Consoli (5352), Stéphanie Guillard (5350)
Trafic : Véronique Alex, Véronique Barluet
Marchés directs
Directeur marketing clients/diffusion : Christophe Ruet
Abonnements:
Directrice marketing direct : Catherine Grimaud
Chef de produit : Agnès Tran
Ventes au numéro:
Directeur des ventes : Christophe Chantrel
Responsable marché : Philippe Merrien
Tél. : 01 41 33 55 54 - Fax : 01 41 33 57 61
Directeur de publicité : Marc Queillé (5572)
Commerciale : Julie Aldabo (5545)
Assistante : Sylviane Ragusa
Maquettiste : Alexandre Guillard
Directrice marketing : Sylvie Siguret
Responsable marketing : Frédérique Gasbarian
Finance
Marketing
Fabrication
Chefs de fabrication : Alexandra Millet, Christophe
Mestdach
Finance manager : Renaud Terrade
Origine du papier : Suède - Taux de fibres recyclées : 0% - Certification : PEFC - Impact sur l’eau : Ptot 0,01 kg/tonne
GUIDE DE L’ACHETEUR
3
SPÉCIAL ESSAIS
Direction – Édition
Éditeur :
Editions Mondadori Axel Springer “EMAS” SNC
Siège social : 8, rue François-Ory
92543 Montrouge Cedex
Cogérants : Carmine Perna et Frank Mahlberg
Directeur de la publication : Carmine Perna
Directeur exécutif : Stéphane Haïtaïan
Actionnaires principaux : Mondadori France SAS et
Axel Springer France SAS
Éditeur : Tommaso Albinati
Imprimeur : Maury - Imprimeur SAS, 45330 Malesherbes
Photogravure couverture : Key Graphic, 4, allée Verte,
75011 Paris
Nº ISSN : 1969-9689
Nº CPPAP : 0521 K 89846
Dépôt légal : janvier 2019
SOMMAIRE
Mazda CX-3
Mercedes Classe C Cabriolet 43 AMG
Suzuki Jimny
Porsche Macan
Renault Kadjar
NOUVEAUTÉS 2019
Peugeot 208 II
Renault Clio V
Skoda Scala
Mazda 3
Jeep Gladiator
Mitsubishi L200
BMW Série 8 Cabriolet
Bentley Continental GT Convertible
McLaren 720S Spider
Mercedes AMG GT Coupé & Roadster
Land Rover Evoque
Kia Soul
Honda HR-V Sport
Audi Q2 L e-tron
Toyota Prius
Hyundai i40 Wagon
Toyota Corolla Sedan
Porsche 911
Audi R8
p. 6, 7
p. 6, 7
p. 7
p. 7
p. 8
p. 8
p. 10, 11
p. 11
p. 11
p. 11
p. 12, 13
p. 13
p. 13
p. 13
p. 14
p. 14
p. 14
p. 16
p. 16
CITADINES
Audi A1 10 TFSI 200
Alfa Romeo MiTo 0.9 Twin Air 105
BMW i3s 94 Ah 184
Citroën C1 1.0 VTi 72
Citroën C3 1.2 PureTech 110
Citroën C3 1.2 PureTech 68
Dacia Sandero 1.0 SCe 75
DS 3 1.2 PureTech 130
Fiat Panda 0.9 85 TwinAir
Fiat 500 1.2 69
Ford Fiesta 1.0 EcoBoost 140
Ford Fiesta 1.5 TDCi 85
Hyundai i10 1.2 87
Hyundai i20 T-GDi 100
Kia Picanto 1.0 67
Kia Rio 1.0 T-GDi 100
Mazda 2 1.5 SkyActiv-G 90
Mitsubishi Space Star 1.2
Nissan Micra 0.9 IG-T 90
Opel Karl 1.0 75
Opel Adam 1.4 Twinport 87
Opel Corsa 1.0 Ecotec Turbo 115
Peugeot iOn Électrique
Peugeot 108 1.2 PureTech 82
Peugeot 208 1.2 PureTech 68
Peugeot 208 1.2 Puretech 110
p. 18, 19
p. 20
p. 20
p. 21
p. 21
p. 22
p. 22
p. 23
p. 23
p. 24
p. 24
p. 25
p. 25
p. 26
p. 27
p. 27
p. 28
p. 28
p. 29
p. 29
p. 30
p. 30
p. 31
p. 31
p. 32
p. 32
Peugeot 208 1.6 BlueHDi 100
Renault Twingo 0.9 TCe 90
Renault Clio 0.9 TCe 75
Renault Clio 1.2 TCe 120
Renault Clio 1.5 dCi 110
Seat Ibiza 1.0 TSI 115
Smart Fortwo Electric
Skoda Fabia 1.0 TSI 95
Smart Forfour 1.0
Suzuki Celerio 1.0 68
Suzuki Swift 1.0 Boosterjet 111
Suzuki Baleno 1.2 Hybrid 90
Toyota Aygo 1.0 VVT-i 72
Toyota Yaris Hybride 100h
Volkswagen up! 1.0 TSI 90
Volkswagen Polo 1.0 TSI 95
p. 33
p. 33
p. 34
p. 35
p. 35
p. 36
p. 36
p. 37
p. 38
p. 38
p. 39
p. 39
p. 40
p. 40
p. 41
p. 41
Volkswagen Golf SW 1.6 TDI 115
Volvo V40 D3
FAMILIALES
Peugeot 508 SW 2.0 BlueHDi 160
Alfa Romeo Giulia 2.0 TB 280
Audi A3 Berline 2.0 TDI 150
Audi A4 Avant 2.0 TDI 190
Audi A5 Sportback 2.0 TDI 190
BMW 320d
BMW 420d Gran Coupé
Ford Mondeo 2.0 TDCi 150
Hyundai i30 Fastback 1.4 T-GDi 140
Hyundai Ioniq Electric Creative
Hyundai Ioniq Hybrid Plug-in
Infiniti Q50 S Hybrid
Kia Optima 2.0 GDi 205 Hybride
Mazda 6 2.0 SkyActiv-G 165
Mercedes Classe C 200
Mercedes Classe C Break 220 d
Opel Insignia Grand Sport 2.0 Diesel 170
Peugeot 508 2.0 BlueHDi 160
Renault Talisman 1.6 Energy dCi 130
Skoda Octavia 1.0 TSI 116
Tesla Model 3 462
Toyota Prius Hybride
Toyota Prius Hybride Rechargeable
Volkswagen Passat 2.0 TDI 150
Volvo V60 D4 190
COMPACTES
Ford Focus 1.0 EcoBoost 125
Alfa Roméo Giulietta 1.6 JTDm 120
Audi A3 Sportback 1.0 TFSI 115
BMW 118d
Citroën C-Elysée 1.6 BlueHDi 100
Citroën C4 Cactus 1.2 Puretech 110
Citroën C4 Cactus 1.2 Puretech 130
Dacia Logan MCV 1.5 dCi 90
DS 4 1.6 BlueHDi 120
Fiat Tipo 1.3 Multijet 95
Fiat Tipo 1.6 Multijet 120
Honda Civic 1.6 i-DTEC 120
Hyundai i30 1.0 T-GDi 120
Hyundai i30 SW 1.6 CRDi 136
Infiniti Q30 2.2d 170
Kia Ceed 1.0 T-GDi 120
Lexus CT 200h
Mazda3 2.0 Skyactiv-G 120
Mercedes Classe A 200
Mini Clubman Cooper S
Nissan Leaf Electrique 150
Opel Astra 1.0 T 105
Opel Astra 1.6 CDTi 136
Opel Astra Sports Tourer 1.6 CDTi 160
Peugeot 308 1.2 PureTech 130
Peugeot 308 1.5 BlueHDi 130
Renault Mégane 1.3 TCe 140
Renault Mégane 1.3 TCe 163
Seat Leon 1.0 TSI 115
Subaru Impreza 1.6i 114
Volkswagen Golf 1.5 TSI EVO 130
p. 42, 43
p. 44
p. 44
p. 45
p. 45
p. 46
p. 46
p. 47
p. 47
p. 48
p. 48
p. 49
p. 49
p. 50
p. 50
p. 51
p. 52
p. 52
p. 53
p. 54
p. 54
p. 55
p. 55
p. 56
p. 56
p. 57
p. 57
p. 58
p. 58
p. 59
p. 59
GUIDE DE L’ACHETEUR
p. 60
p. 60
p. 62, 63
p. 64
p. 64
p. 65
p. 65
p. 66
p. 67
p. 67
p. 68
p. 68
p. 69
p. 69
p. 70
p. 70
p. 71
p. 72
p. 73
p. 73
p. 74
p. 74
p. 75
p. 76
p. 76
p. 77
p. 77
ROUTIÈRES
Audi A6 Avant 40 TDI 204
p. 78, 79
Audi A7 Sportback 55 TFSI
p. 80
Audi A8 V6 50 TDI 286
p. 80
Audi A6 45 TDI Quattro
p. 81
Bentley Mulsanne 6.75 V8 Speed
p. 82
BMW 530e
p. 82
BMW 530d Touring
p. 83
BMW 640i GT xDrive 340
p. 83
BMW M 760 Li xDrive
p. 84
Jaguar XF Sportbrake 25d
p. 84
Jaguar XJ R 575
p. 85
Kia Stinger 3.3 V6 T-GDI 370 GT
p. 85
Lexus LS 500h
p. 86
Mercedes Classe CLS 450 4Matic
p. 86
Mercedes Classe S 450 4Matic Limousine
p. 87
Mercedes Classe E 350e
p. 88
Porsche Panamera 4.0 V8 Turbo 550
p. 88
Porsche Panamera 4 E-Hybrid 462
p. 89
4
SPÉCIAL ESSAIS
Rolls-Royce Phantom VIII 6.75 V12 571
Skoda Superb Combi 2.0 TDI 150
Volkswagen Arteon 2.0 TDI 150
Volvo S90 D4 190
Volvo V90 D5 235 4WD
p. 89
p. 90
p. 90
p. 91
p. 91
MONOSPACES ET LUDOSPACES
Mercedes Classe B 200 d
p. 92, 93
BMW Série 2 Gran Tourer 218i
p. 94
Citroen C4 SpaceTourer 1.2 PureTech 130
p. 95
Citroën C4 SpaceTourer 2.0 BlueHDi 150
p. 95
Citroën Berlingo 1.5 BlueHDi 130
p. 96
Citröen Space Tourer 1.6 BlueHDi 115 XS
p. 97
Dacia Lodgy 1.5 dCi 110
p. 97
Fiat 500L 1.6 MultiJet 120
p. 98
Ford Grand C-Max 1.5 TDCi 120
p. 98
Ford S-Max 2.0 TDCi 180
p. 99
Ford Galaxy 2.0 TDCi 180
p. 99
Peugeot Rifter 1.5 BlueHDi 130
p. 100
Kia Venga 1.6 CRDi 115
p. 101
Renault Scénic 1.3 TCe 115
p. 101
Renault Grand Scénic 1.3 TCe 140
p. 102
Renault Grand Scénic 1.5 dCi 110 Hybrid
p. 102
Renault Grand Scénic 1.6 dCi Energy 160
p. 103
Renault Espace 1.6 dCi 160
p. 103
Toyota Prius+ 136h
p. 104
Volkswagen Touran 1.4 TSI 150
p. 104
Volkswagen Golf Sportsvan 1.5 TSI 130 EVO p. 105
TOUT CHEMINS ET PICKUP
Ford Ka+ 1.2 85
p. 106, 107
Audi A4 Allroad 2.0 TDI 190
p. 108
Dacia Sandero Stepway 1.5 dCi 90
p. 108
Dacia Logan MCV Stepway 0.9 TCe 90
p. 109
Dacia Dokker Stepway 1.5 dCi 95
p. 109
DS 4 Crossback 2.0 BlueHDi 180
p. 110
Fiat Panda Cross 4x4 0.9 TwinAir 90
p. 110
Fiat 500L Cross 1.3 Multijet 95
p. 112
Ford Fiesta Active 1.0 Ecoboost 140 Plus
p. 111
Kia Picanto 1.2 84
p. 112
Mercedes Classe E 220d All Terrain
p. 113
Mercedes Classe GLA 220d
p. 113
Mercedes Classe X 250 d 4MATIC
p. 114
Opel Adam Rocks 1.0 T 115 Ecotec
p. 114
Opel Insignia Country Tourer 2.0 Diesel 210 p. 115
Renault Alaskan 2.3 dCi 190 4x4
p. 116
Subaru XV 2.0 156
p. 116
SsangYong Musso 220 e-XDi 4WD
p. 117
Suzuki Ignis 1.2 Dualjet 90 Hybrid SHVS
p. 118
SOMMAIRE
Audi e-tron
Opel Corsa GSi
Lexus CT 200h
Tesla Model 3
Toyota Hilux 2.4 D-4D 150
Volkswagen Amarok 3.0 TDI 224 4MOTION
p. 119
p. 119
SUV URBAINS ET COMPACTS
Citroën C5 Aircross 1.6 PureTech 180
p. 120, 121
Audi Q2 1.4 TFSI 150
p. 122
BMW X1 25d xDrive
p. 122
Audi Q3 35 TFSI 150
p. 123
BMW X2 20d xDrive 190
p. 124
Citroën C3 Aircross 1.2 PureTech 82
p. 124
Citroën C3 Aircross 1.6 BlueHDi 120
p. 125
Dacia Duster Blue dCi 115 4x4
p. 125
Fiat 500X 1.0 FireFly T3 120 Cross
p. 126
Ford EcoSport 1.0 EcoBoost 125
p. 126
Honda HR-V 1.6 i-DTEC 120
p. 127
Hyundai Kona 1.0 T-GDi 120
p. 127
Hyundai Kona electric 204
p. 128
Hyundai Tucson 2.0 CRDi 185
p. 128
Jaguar E-Pace D180 AWD
p. 129
Jeep Renegade 1.0
p. 129
Jeep Compass 2.0 Multijet 140 4x4
p. 130
Kia Stonic 1.0 T-GDi 120
p. 130
Kia Soul EV Ultimate
p. 131
Kia Niro 2.0 141 hybride
p. 131
Kia Niro 1.6 GDi 141 Hybride Rechargeable p. 132
Kia Sportage 1.6 CRDi 136
p. 132
Mazda CX-3 2.0 SkyActiv-G 121
p. 133
Lexus UX 250h 178 E-Four
p. 134
Mini Countryman Cooper SE 224
p. 134
Mitsubishi Eclipse Cross 1.5 163 4WD
p. 135
Nissan Juke 1.5 dCi 110
p. 135
Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140
p. 136
Nissan Qashqai 1.6 dCi 130 All Mode
p. 136
Opel Mokka X 1.6 CDTI 136
p. 137
Opel Crossland X 1.2 Turbo 110
p. 137
Opel Grandland X 1.2 PureTech 130
p. 138
Peugeot 2008 1.6 BlueHDi 120
p. 138
Porsche Macan S 3.0 V6 354
p. 139
Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130
p. 140
Renault Captur 1.3 TCe 150
p. 140
Renault Kadjar 1.3 TCe 140
p. 141
Seat Arona 1.0 TSI 95
p. 142
Seat Ateca 1.6 TDI 115
p. 142
Skoda Karoq 1.0 TSI 116
p. 143
SsangYong Tivoli XLV 160 e-XDi 115 AWD
p. 143
Suzuki Jimny 1.5 VVT 102 AllGrip
p. 144
Suzuki S-Cross 1.0 Boosterjet 111
p. 144
Suzuki Vitara 1.6 DDiS 120
p. 145
Toyota C-HR Hybride 122 2WD
p. 145
Volkswagen T-Roc 1.0 TSI 115
Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 150
Volvo XC40 T3
Volvo XC40 D4 190 AWD
COUPÉS et CABRIOLETS
p. 146
p. 146
p. 147
p. 147
BMW Z4 M40i
p. 172, 173
Audi A5 Cabriolet 2.0 TFSI 252
p. 174
Audi A5 Coupé 2.0 TDI 190
p. 174
Audi TT 2.0 TDI 184 Ultra
p. 175
Audi TT Roadster 2.0 TFSI 230 Quattro
p. 175
Audi R8 Spyder 5.2 V10
p. 176
Bentley Continental GT 6.0 W12 635
p. 176
BMW i8 Roadster 1.5 Hybride
p. 177
Caterham Seven SuperSprint
p. 178
DS 3 Cabrio 1.2 PureTech 130
p. 178
Ferrari Portofino 3.8 V8 600
p. 179
Ford Mustang Convertible 2.3 EcoBoost 290 p. 179
Infiniti Q60 Coupé 3.0 V6
p. 180
Jaguar F-Type Coupé 2.0 300
p. 180
Jaguar F-Type Cabriolet 2.0 300
p. 181
Land Rover Evoque Cabriolet 2.0 TD4 180
p. 181
Lexus LC 500h
p. 182
Mazda MX-5 2.0 184
p. 183
McLaren 570S Spider 3.8 V8 570
p. 183
Mercedes Classe SLC 43 AMG
p. 184
Mercedes Classe C Cabriolet 43 AMG 4Matic p. 185
Mercedes Classe E Coupé 220d
p. 185
Mercedes Classe SL 500
p. 186
Mercedes AMG GT C Roadster
p. 186
Mini Cabriolet Cooper S
p. 187
Rolls-Royce Dawn 6.6 V12 571
p. 187
SUV FAMILIAUX et LUXE
Mercedes Classe GLE 450 4Matic
p. 148, 149
Alfa Romeo Stelvio 2.0T 200
p. 150
Audi Q5 2.0 TDI 190 Quattro
p. 150
Audi E-tron Electrique
p. 151
Audi Q7 e-tron
p. 152
Audi Q8 50 TDI 286
p. 152
BMW X3 20d xDrive 190
p. 153
BMW X4 xDrive 30i
p. 153
BMW X5 M50d
p. 154
BMW X6 M50d xDrive
p. 154
DS 7 Crossback 1.6 PureTech 225
p. 155
DS 7 Crossback 2.0 BlueHDi 180
p. 155
Honda CR-V 1.5 i-VTEC 173 2WD
p. 156
Jaguar I-Pace EV400 AWD
p. 156
Jeep Wrangler 2.2d 200
p. 157
Jaguar F-Pace 2.0 D 180 AWD
p. 158
Land Rover Discovery Sport 2.0 TD4 150
p. 158
Land Rover Discovery 3.0 TDV6 258
p. 159
Land Rover Velar D300
p. 159
Land Rover Range Rover P400e PHEV
p. 160
Lexus RX 450hL
p. 161
Mazda CX-5 2.2 SkyActiv-D 150 AWD
p. 161
Mercedes Classe GLC Coupé 250d 4Matic p. 162
Mercedes Classe G 500
p. 162
Mitsubishi Outlander 2.4 PHEV
p. 163
Nissan X-Trail 2.0 dCi 177 All Mode
p. 164
Peugeot 5008 1.2 PureTech 130
p. 164
Porsche Cayenne E-Hybrid
p. 165
Renault Koleos 2.0 dCi 175
p. 166
Seat Tarraco 2.0 TDI 150
p. 167
Skoda Kodiaq 2.0 TDI 150
p. 166
Skoda Kodiaq 2.0 TDI 190
p. 168
Tesla Model X 100D
p. 168
Toyota RAV4 Hybride 197 2WD
p. 169
Volkswagen Tiguan Allspace 2.0 TDI 150
p. 169
Volkswagen Touareg 3.0 V6 TDI 286
p. 170
Volvo XC60 T8 Twin Engine
p. 170
Volvo XC60 D5 235 AWD
p. 171
Volvo XC90 D5 2.0 235 AWD
p. 171
GUIDE DE L’ACHETEUR
SPORTIVES
Lamborghini Aventador 6.5 V12 SVJ
p. 188, 189
Abarth 595 1.4 T-Jet 180 Competizione
p. 190
Abarth 124 Spider 1.4 T-Jet 170
p. 190
Alfa Romeo Giulia 2.9 V6
p. 191
Alfa Romeo Stelvio 2.9 V6 510 Quadrifoglio p. 191
Alfa Romeo 4C Spider 1.8 T 240
p. 192
Alpine A110 1.8 T 252
p. 192
Aston Martin Vantage 4.0 V8 510
p. 193
Aston Martin DBS 5.2 V12 Superleggera
p. 193
Audi S1 Sportback 2.0 TFSI Quattro
p. 194
Audi RS3 Sportback 2.5 TFSI 400 Quattro
p. 194
Audi RS4 Avant 2.9 V6 450 Quattro
p. 195
Audi RS5 3.0 V6 biturbo 450
p. 195
Audi R8 5.2 V10
p. 196
BMW M2 Coupé 3.0 410 Competition
p. 196
BMW M850i xDrive
p. 197
BMW Gran Coupé 440i xDrive
p. 198
BMW M5 4.4 V8 600
p. 198
5
SPÉCIAL ESSAIS
Jeep Grand Cherokee Trackhawk
DS 3 1.6 THP 208 Performance
Cupra Ateca 2.0 TSI 300 4Drive
Ferrari 488 3.9 V8 Pista
Ferrari 812 Superfast 6.5 V12 800
Ford Fiesta 1.5 turbo 200 ST Pack
Ford Mustang Fastback 5.0 V8 450
Honda Civic 2.0 i-VTEC 320 GT
Honda NSX 3.5 V6 Hybrid
Hyundai i30 N 2.0 275
Jaguar XE SV Project 8
Jaguar F-Type 5.0 V8 SVR
Jeep Grand Cherokee V8 turbo 707
Lamborghini Huracán 5.2 V10 640 Performante
Lamborghini Urus 4.0 V8 650
McLaren 600LT 3.8 V8 600
McLaren Senna 4.0 V8 800
Maserati GranTurismo 4.7 V8
Mercedes Classe C Coupé 63 AMG S
Mercedes Classe A 35 AMG 4Matic
Mercedes Classe GLC 63 AMG S
Mercedes Classe G 63 AMG 585
Mercedes Classe E 63 AMG S 4MATIC+
Nissan 370Z 3.7 V6 Nismo
Peugeot 308 1.6 GTI
Opel Corsa 1.4 Turbo 150 GSi
Porsche 718 Boxster 2.5 T 365 GTS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche Panamera 4.0 V8 460 GTS
Porsche Cayenne Turbo
Renault Clio R.S.
Renault Mégane R.S.
Skoda Octavia Combi 2.0 TSI 245
Suzuki Swift 1.4 Boosterjet 140
Toyota GT86 2.0 200
Volkswagen up! 1.0 115 GTI
Volkswagen Polo 2.0 200 GTI
Volkswagen Golf 2.0 245 GTI
p. 199
p. 200
p. 199
p. 201
p. 201
p. 202
p. 202
p. 203
p. 203
p. 204
p. 204
p. 205
p. 206
p. 206
p. 207
p. 208
p. 209
p. 209
p. 210
p. 211
p. 211
p. 212
p. 213
p. 213
p. 214
p. 215
p. 215
p. 216
p. 216
p. 217
p. 217
p. 218
p. 218
p. 219
p. 219
p. 220
p. 220
PRIX DU NEUF
p. 221
Les consommations et émissions de CO2 sont mesurés
provisoirement sur une valeur NEDC correlée en
attendant la mise en place définitive des cycles WLTP.
Ainsi en fonction des marques et des normes, les
indications dans nos pages sont sujettes à variations.
Notre prix du neuf est à jour au 1er janvier 2019.
Numéro imprimé sur papier recyclé
NOUVEAUTÉS
Peugeot 208 II vs Renault Clio V
DUO GAGNANT
Les deux citadines
seront présentées en
avant-première au
public à l’occasion du
salon de Genève en
mars 2019, avant une
commercialisation
plus tardive. Chacune
disposera de versions
électrifiées (100 % ou
hybride).
L
es citadines françaises seront à la fête en ce
début d’année. En effet, Peugeot et Renault
lèveront le voile sur les remplaçantes des 208
et Clio dans les semaines à venir. Dans les deux
cas, les autos ne seront plus disponibles qu’en version 5 portes (la Clio perdra sa déclinaison break,
et la 208 n’aura plus de version 3 portes). Autre
similitude pour nos deux autos : une nouvelle
base technique. La 208 inaugurera pour
Peugeot la plate-forme CMP (elle est déjà
utilisée par la DS 3 Crossback) qui lui
permettra d’être disponible à la fois en
versions 100 % thermique (les moteurs
essence et diesel iront de 100 à 155 ch,
avec une boîte automatique à 8 rapports
dans certains cas), mais aussi en version
100 % électrique (un moteur de 100 kW,
alimenté par une batterie de 50 kWh
offrant une autonomie de 300 à 350 km).
De son côté, la Clio inaugurera, pour
l’Alliance Renault-Nissan, la
plate-forme CMF-B, dans
son dérivé High Definition.
RENAULT CLIO V
COMMERCIALISATION : ÉTÉ 2019
Prix estimé : à partir de 14 500 €
UNE CLIO MIEUX FINIE
Grief souvent reproché à l’actuelle Clio : la qualité. Sur
la cinquième génération, Renault a corrigé le tir en
proposant des matériaux de meilleure facture.
A
` Audi RS4
Le break A4 reçoit, au sommet de sa gamme, la
tonitruante version RS4 et son V6 biturbo développant
450 ch délivrés aux quatre roues. De quoi s’offrir
un 0 à 100 km/h en 4,1 secondes, tout en disposant
d’une belle contenance de 505 dm3. Il vous faudra
néanmoins débourser la bagatelle de 92 000 €. C’est
sans compter les options…
` Alfa Romeo Giulia Veloce TI
Cette version conserve les moteurs de la Veloce (2.0
essence de 280 ch et 2.2 diesel de 210 ch), et reçoit
un look proche de celui de la sulfureuse Quadrifoglio :
éléments en carbone (coques de rétroviseurs,
béquets…) et jantes noires de 19’’. Le différentiel arrière
autobloquant et l’amortissement piloté sont présents,
son prix débute à 61 000 €.
` Audi TTS
A l’occasion de son restylage, et des 20 ans du modèles,
le TT reçoit de menues évolution, bien visibles sur la
version S avec ses boucliers très ajourés (ouïes fictives
à l’arrière). Son moteur 2.0 TFSI passe de 300 à 306
ch ce qui permet au coupé de passer de 0 à 100 km/h
en 4,5 secondes et au roadster de réaliser le même
exercice en 4,8 secondes.
GUIDE DE L’ACHETEUR
6
SPÉCIAL ESSAIS
NOUVEAUTÉS
Skoda Scala Tout un programme !
Skoda s’offre enfin une compacte digne de ce
nom : en termes de tailles (4,36 m de longueur,
soit quelques cm de plus que la Spaceback qui
sort du catalogue français), et surtout d’équipements. Ainsi la Scala peut disposer de compteurs numériques, d’un écran tactile allant de
6,5 à 9,2 pouces, de clignotants à défilement (à
l’arrière), de feux 100 % LED, d’un hayon électrique. Sa gamme de moteurs comprend le petit
3 cylindres 1.0 TSI de 95
UNE PEUGEOT PLUS SÉRIEUSE
Le style de la 208 s’apparentera à celui d’une petite
308 : plus sérieuse et moins rondouillarde que
l’actuelle.
PEUGEOT 208 II
COMMERCIALISATION : AUTOMNE 2019
Prix estimé : à partir de 15 000 €
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS
Prix estimé : à partir de 23 000 €
Mazda3 L’exception japonaise
Pour sa quatrième génération, la Mazda3
reprend le style séduisant du concept Kai (Tokyo
2017). Si l’auto perd à peine plus d’un cm en
longueur, à 4,66 m, elle gagne 2,5 cm en empattement à 2,73 m. À bord, la présentation tourne
autour d’un écran de 8,8 pouces non tactile. Au
lancement, l’auto dispose de l’essence 2.0 SkyActiv-G de 122 ch, ainsi que du diesel 1.8 SkyActiv-D de 116 ch (BVM ou BVA à 6 rapports dans les deux cas). Dans le
courant de l’année, le catalogue sera
C’est-à-dire qu’elle pourra disposer de toutes les
dernières innovations liées à cette plate-forme
(contrairement à la version CMF-B Access destinée aux futures Dacia). Ainsi, la Clio V pourra
disposer d’une offre hybride simple associée à un
moteur essence atmosphérique d’origine Nissan
(1,6l). Baptisé E-Tech, le système, placé dans une
transmission robotisée, sera alimenté par une batterie d’une capacité de 1,2 kWh, de quoi évoluer
quelques km en tout électrique. Les deux autos
évolueront esthétiquement (la 208 plus que la
Clio), et proposeront des habitacles modernisés
(la Clio plus que la 208). De nombreuses aides à la
conduite, comme le régulateur de vitesse adaptatif ou le maintien dans la voie seront au catalogue.
Enfin, la Clio V comme la 208 II disposeront de
nouvelles plates-formes techniques leur permettant d’offrir des versions électrifiées.
B
et 116 ch, mais aussi le 1.5 TSI de 150 ch à désactivation des cylindres. L’offre diesel se contentant, en France, du 1.6 TDI de 116 ch. La boîte
DSG est au catalogue.
complété par le bloc essence 2.0 SkyActiv-X
de 190 ch, intégrant un nouveau système de
contrôle de l’autoallumage.
COMMERCIALISATION : DÉBUT 2019
Prix : à partir de 24 100 €
C
` Chevrolet Silverado HD
` BMW 330i M Sport
Point de bloc 6 cylindres ici, mais un quatre pattes 2.0
turbo de 258 ch pour un couple de 400 Nm. De quoi
permettre à la berline de passer de 0 à 100 km/h en 5,8
secondes. En finiton M sport, l’auto reçoit les feux
100 % LED, les palettes au volant pour la BVA8,
les freins M sport, la suspension et la direction
DirectDrive… Son prix : 56 200 €.
Plus imposant que le Silverado standard avec lequel elle
ne partage aucun élément de carrosserie, cette version HD se reconnaît à sa calandre barrée de l’immense inscription
Chevrolet. Sous le capot, elle reçoit un V8
diesel de 445 ch associé
à une BVA10, ou un
nouveau
bloc
essence
couplé
à une
BVA6.
GUIDE DE L’ACHETEUR
7
SPÉCIAL ESSAIS
` Chevrolet Colorado ZR2 Bison
Ce pick-up est destiné à un usage hors-route :
il dispose de 5 plaques de protection pour les
trains roulants, la boîte de transfert ou encore les
différentiels électroniques avant et arrière. Cette
version est dotée d’un bloc diesel 2.8 de 186 ch associé
à une BVA6. Disponible sur le marché nord-américain,
ce véhicule ne sera jamais proposé en Europe.
NOUVEAUTÉS
Jeep Gladiator
AMERICAN WAY OF LIFE
La marque américaine renoue avec les pick-up en
proposant le Gladiator dont la base technique dérive
du récent Wrangler. Son arrivée en Europe n’est pas
COMMERCIALISATION : 2020
attendue avant 2020.
Prix estimé : à partir de 50 000 €
S
pécialiste du tout-terrain, Jeep ne disposait
plus de pick-up dans sa gamme depuis près
de trente ans. Ce manque sera comblé, courant 2019 (aux Etats-Unis) avec l’arrivée du Gladiator. L’engin, massif, reprend le style mais également
les éléments techniques du récent Wrangler 5 portes.
D’ailleurs, les deux autos partagent la même carrosserie jusqu’aux portes arrière incluses. Seule la partie
arrière a été redessinée pour intégrer la benne pouvant accepter jusqu’à 725 kg de charges utiles. Ainsi
équipé, le Gladiator mesure 5,18 m de longueur, soit
30 cm de plus que le Wrangler Unlimited. Sous le
capot, il dispose d’un V6 (le 3,6 Pentastar essence de
285 ch ou le 3.0l diesel de 260 ch) associé d’office à
une boîte automatique à 8 rapports. Ça c’est pour
le marché nord-américain. Lors de sa venue
en Europe, le Gladiator pourrait recevoir
un 4 cylindres 2.2 l diesel. Outre ses capacités de franchisseurs, grâce à ses différentiels électroniques avant et arrière
ou encore à ses pneus de 33 pouces, le
Gladiator est capable, comme le Wrangler de tomber les portes et les panneaux
de toit pour profiter pleinement d’une escapade à l’air libre.
Mitsubishi L200 Robuste
Pour sa sixième génération, le pick-up maison (connu en Asie sous
l’appellation Triton), arbore un style plus robuste. Sa calandre baptisée par Mitsubishi « Dynamic shield » s’inspire du concept e-Evolution (Tokyo 2017). L’habitacle conserve son agencement mais
semble adopter de nouveaux matériaux plus qualitatifs
mais offrant toujours cette impression de robustesse.
La grand nouveauté technique de ce L200 vient de
ses transmissions intégrales : Super-Select 4WD
ou Easy-Select 4WD. Elles offrent, en fonction du
revêtement, de multiples réglages agissant sur la
puissance et le couple du moteur.
COMMERCIALISATION : COURANT 2019
Prix estimé : à partir de 23 000 €
F
` Ford Territory
Présenté au récent salon de Guangzhou (Chine), le
nouveau Territory, un SUV 7 places déjà présent
en Australie, a spécialement été développé pour le
marché local en partenariat avec JMC (Jiangling
Motor Corp Ltd) et Punch Powertrain qui s’est occupé
de la transmission CVT associée à un système 48 V.
` Ferrari SP3JC
Développé sur la base d’une F12tdf, ce roadster est une
demande particulière d’un client. Le coloris très Pop
Art est original, mais les détails esthétiques comme le
contour de la calandre ou le bossage du capot arrière
surprennent encore plus. L’auto conserve le V12 6.3 de
780 ch de la F12, mais pas de détail sur le toit : rigide
pivotant ou en toile ?
` Ford Focus Active SW
Comme la berline, le break (SW) adopte un look
aventurier avec la version Active. On note une garde
au sol rehaussée, des protections plastiques ici et là,
des boucliers modifiés, des jantes de 17 pouces. Les
moteurs vont de 120 à 150 ch et les modes Trails et
Terrain Glissant font leur apparition en plus des modes
Normal, Eco et Sport.
GUIDE DE L’ACHETEUR
8
SPÉCIAL ESSAIS
NOUVEAUTÉS
BMW Série 8 Cabriolet
EN TOUTE LIBERTÉ
La Série 8 se décline
désormais en cabriolet
dynamique. Comme sur
le Coupé, BMW propose
seulement deux moteurs
pour le moment, mais
tous sont équipés, de
série des roues arrière
directrices. De quoi
s’amuser cheveux au
vent.
A
près le Coupé (et en attendant la version
Gran Coupé à 5 portes), BMW lance la
Série 8 Cabriolet. Comme sa devancière, la
Série 6, cette découvrable reste fidèle à la capote en
toile. Un choix qui a permis de limiter le surpoids
de l’auto à 125 kg (renfort du châssis inclus). A
noter que le volume du coffre est annoncé à 350
dm3, soit 70 dm3 de moins (seulement) que celui
du coupé. Cette capote peut se manœuvrer jusqu’à
50 km/h et cela ne prend pas plus de 15 secondes
(contre près de 25 secondes sur la Série 6). Il est
également possible de manipuler l’ouvrant à distance, grâce à l’écran tactile de la clé. La présentation extérieure (boucliers, jupes, jantes…) ainsi que
l’agencement intérieur sont strictement identiques
à ceux du coupé.
On retrouve ainsi
les compteurs
numériques via une
dalle de 12,3 pouces, ainsi que
l’écran tactile (10,25 pouces) du système d’infodivertissement. Des buses de chauffage prennent
toutefois place dans les appuie-tête histoire de
venir réchauffer la nuque des occupants lors des
balades cheveux au vent. A l’arrière, l’espace est
compté en raison de la verticalité des dossiers et
de la présence des renforts. Mieux vaudra placer
le filet anti-remous livré de série. Toutes les versions sont d’office équipées d’une boîte automatique à 8 rapports, de la transmission intégrale,
DEUX MOTEURS
Ce cabriolet n’est disponible, au lancement,
qu’avec deux moteurs : un V8 de 530 ch et
un V6 diesel de 320 ch.
RAPIDE
La capote se manipule en moins de 15
secondes de façon 100 % électrique et en
roulant jusqu’à 50 km/h.
H
K
` Kia Forte GT
` Honda Passport
Ce SUV familial s’intercale, dans la gamme nordaméricaine, entre le CR-V et le Pilot. Il est équipé d’un V6
3.5l essence de 280 ch associé à une boîte automatique
à 9 rapports. Sa transmission intégrale de dernière
génération i-VTM4 permet de
transférer jusqu’à 70 % du
couple vers les roues
arrière en cas de
besoin. Il sera
indisponible
en Europe.
` Hyundai Palissade
Sur le marché nord-américain, la gamme Hyundai
comptera désormais un SUV 7 places au-dessus du
Santa Fe. Le Palissade mesure 4,98 m de longueur,
et dispose d’un V6 3.8l de 295 ch couplé à une boîte
auto à 8 rapports. A noter la présence du Drive Talk, un
système de communication entre le conducteur et les
passagers du dernier rang…
GUIDE DE L’ACHETEUR
10
SPÉCIAL ESSAIS
Cette version de la berline dispose du moteur 4
cylindres 1.6 turbo de 201 ch, soit 54 ch de plus que la
Forte la plus puissante au catalogue nord-américain.
Elle reçoit des suspensions indépendantes, des jantes
de 18 pouces, un béquet arrière, des phares LED, et un
échappement sport. Elle ne sera pas disponible sur le
marché européen.
NOUVEAUTÉS
Bentley Continental GTC Luxe et volupté Pour la troisième génération de sa Continental
GTC, Bentley annonce une capote capable de se
manipuler de façon entièrement électrique en 19
secondes, jusqu’à 50 km/h. Une fois la capote
rangée, le coffre ne fait plus que 235 dm3, contre
358 dm3 pour le coupé récemment présenté.
En plus des chauffes-nuque, tout est chauffant
à bord : sièges, volant et même accoudoirs. Le
bloc retenu est le W12 6.0 de 635 ch et 900 Nm
de couple. Le tout est transmis aux quatre roues
via la boîte auto à 8 rapports et permet à l’engin,
malgré ses quelques 2,5 t, de passer de 0 à 100
km/h en 3,8 secondes et d’atteindre une vitesse
de pointe de 333 km/h.
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS 2019
Prix estimé : à partir de 220 000 €
des roues arrière directrices et de la suspension
adaptative. La version 850i (V8 essence de 530
ch) dispose, en sus, d’un différentiel électronique
arrière. L’autre version disponible est la 840i équipée d’un 6 cylindres en ligne diesel de 320 ch. Une
probable M8 développant plus de 600 ch devrait
faire son apparition dans les mois à venir.
TOUT NUMÉRIQUE
A bord, la Série 8 Cabriolet reçoit une instrumentation
100 % numérique et un écran tactile pour la navigation.
McLaren 720S Spider Le bon choix
Il s’agit de la version découvrable du coupé 720S.
Comme celui-ci, ce roadster dispose du V8 4.0l
biturbo de 720 ch et de 770 Nm de couple, ce
qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en
2,9 secondes, comme le coupé. Toutefois, l’auto
affiche bien des avantages par rapport à ce dernier. Elle dispose, de série d’un toit escamotable en fibre de carbone qui se manipule
en 11 secondes. Ce toit peut, en
option, être en verre électrochrome, et s’obscurcir à la demande… Le
poids supplémentaire
n’est que de 49 kg, ce
qui ne l’empêche pas d’atteindre 341 km/h
(toit fermé) et 325 km/h (toit ouvert).
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS 2019
Prix : à partir de 282 500 €
Mercedes-AMG GT Bête de course
COMMERCIALISATION : MARS 2019
Prix : à partir de 107 700 €
A l’occasion du restylage de son bolide (coupé
et roadster), Mercedes-AMG en profite pour le
faire évoluer subtilement : la calandre reprend
le dessin de la récente version 4 portes qui prête
également son agencement intérieur. La puissance du V8 n’évolue pas : 476 ch (GT), 522 ch
(GT S), 557 ch (GT C) et 585 ch (GT
R). Mercedes-AMG propose
une inédite version
GT Pro R au look
et aux réglages
de suspensions et
aérodynamiques
spécifiques. Pour
couronner ce lancement, la marque s’est offert,
avec ce dernier modèle, un record sur la boucle
nord du Nürburgring avec un tour effectué en
7’04’’632.
L
COMMERCIALISATION : DÉBUT 2019
Prix : à partir de 131 000 €
M
` Lincoln Aviator
` Lamborghini SC18
Première réalisation « one off » du département course
de Lamborghini (Squadra Corse), cette SC18 repose
sur une base d’Aventador SVJ avec quelques éléments
provenant des versions course de la Huracan. Sa garde
au sol n’est que de 10,9 cm. Le moteur est toujours le
V12 6.5 de 770 ch associé à une antédiluvienne boîte à
simple embrayage.
Ce grand SUV familial, au look particulier, peut embarquer
jusqu’à 7 passagers dans un grand confort grâce à une
suspension pneumatique. Il reçoit un V6 3.0 de 400 ch, qui
peut également être associé à un système électrique lui
permettant de grimper
à 450 ch (hybride
rechargeable).
Dans les deux
cas, la boîte
automatique
dispose de 10
rapports.
GUIDE DE L’ACHETEUR
11
SPÉCIAL ESSAIS
` Mazda3 Sedan
Reprenant le même style que la version 5 portes
(voir p. 7), cette version tricorps se distingue par
une silhouette élancée grâce à un montant arrière
très incliné. L’auto affiche 20 cm de plus que la 5
portes, mais conserve le même empattement (2,73
m). Cette déclinaison devrait arriver sur le marché
européen courant 2020.
NOUVEAUTÉS
Land Rover Range Rover Evoque II
IL VA FAIRE UN CARTON
Véritable succès grâce
à son style séduisant,
l’Evoque manquait de
modernité dans ses
technologie et de qualité
dans sa présentation
intérieure. Avec cette
deuxième génération,
Land Rover a remis les
pendules à l’heure.
P
our la deuxième génération de son Range
Rover Evoque, Land Rover a conservé ce qui
avait fait le succès de la première mouture :
le style avec cette silhouette coupé (les versions 3
portes et Cabriolet passent à la trappe). Dans le
détail, l’auto s’apparente à un petit Velar, notamment avec ses poignées de portière escamotable.
Toutefois Land Rover ne s’est pas arrêté au style,
comme sur le précédent opus, les ingénieurs ont
pu partir d’une toute nouvelle plate-forme, baptisée PTA (Premium Transverse Architecture) qui
intègre de nouveaux aciers à hautes résistances et
de l’aluminium. Le but n’a pas été d’alléger l’engin
(dommage…), mais de pouvoir intégrer des systèmes hybrides. Ainsi, toutes les versions disposant
de la boîte automatique à 9 rapports sont associées
à une batterie 48 V et à un système d’alterno-démarreur qui
coupe le moteur lorsque la
vitesse passe sous les 17
km/h. Cette BVA9 est
disponible sur l’ensemble de la gamme :
en option avec le diesel
de 150 ch, de série sur
les autres motorisations (essence 200, 250
et 300 ch ; diesel 180 et
240 ch). A noter qu’une
inédite version hybride
rechargeable apparaîtra
courant 2020 associant un
PETIT VELAR
Le style du nouvel Evoque s’apparente à
celui d’un petit Velar avec ses poignées
de portières escamotables.
VERS L’HYBRIDE
L’ensemble des motorisations dotées de la boîte
automatique à 9 rapports reçoivent un système
d’hybridation légère via une batterie 48V.
N
DEFAULT
` Nissan Murano
Désormais uniquement présent sur les marchés nordaméricains le Murano s’est refait une beauté à l’occasion
du récent salon de Los Angeles. Au programme, les
boucliers ont été redessinés, le visage remodelé, de
nouvelles jantes (de 18 à 20’’) ainsi que des équipements
modernisés.
` Nissan Maxima
La Maxima s’offre un restylage pour le marché nordaméricain. Optiques avant et calandre modernisées, et
surtout l’apparition du Safety Shield 360°, un système
de protection comprenant le freinage d’urgence avec
détection des piétons, le détecteur d’angles morts,
l’alerte de trafic arrière… Le V6 3.5 essence dispose
toujours 300 ch associé à une boîte CVT.
GUIDE DE L’ACHETEUR
12
SPÉCIAL ESSAIS
P
` Porsche 911 GT2 RS Clubsport
Il s’agit de la version piste de la déjà radicale GT2 RS
qui pourra, par ailleurs, être engagée dans certaines
courses. Le flat-6 3.8 biturbo affiche toujours 700 ch et
il est encore associé à la boîte à double embrayage PDK.
La nouveauté se trouve dans le régime effectué :
150 kg gagnés à 1390 kg. Son prix : 486 000 € et
seulement 200 unités.
NOUVEAUTÉS
Kia Soul III A brancher !
COMMERCIALISATION : MARS 2019
Prix : à partir de 39 350 €
L’iconoclaste SUV de Kia s’offre une troisième génération
toujours aussi originale en termes de style, même si son
intérieur sera plus conventionnel dans sa présentation. Côté technologie, l’auto ne sera proposée, en
France, que dans sa version électrique. Elle disposera du moteur et de la batterie de son grand frère,
le e-Niro : 150 kW (204 ch) alimenté par la batterie de 64 kWh de capacité. Le tout devrait offrir
une autonomie entre 450 et 500 km. Il disposera
également d’équipements high-tech : recharge par
induction du smartphone, régulateur de vitesse adaptatif, maintien dans la voie de circulation…
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS 2019
Prix estimé : à partir de 39 000 €
Honda HR-V Sport Il met le turbo
3 cylindres 1.5 de 200 ch à un électromoteur
de 90 kW (108 ch) alimenté par une batterie au
lithium-ion de 11,3 kWh. La nouvelle transmission
4x4 transfère le couple entre les deux essieux mais
également entre les roues arrière. Le passage de 2
roues en 4 routes motrices ne prend pas plus de 400
millisecondes. A bord, les similitudes avec le Velar
sont grandes : même instrumentation numérique,
même écran tactile intégrée… L’espace à l’arrière
n’est pas le même, mais il est en progression par
rapport à la précédente génération.
Jusqu’ici, le SUV de Honda se contentait d’un
moteur essence atmosphérique de 130 ch.
Quelques mois après son restylage, le HR-V
peut bénéficier d’une version turbocompressée
de son 1.5 i-VTEC pour offrir 182 ch. Quant au
couple, il en profite pour grimper à 240 Nm
(220 Nm si vous optez pour la boîte CVT). Toutefois, cette puissance sera toujours délivrée
aux seules roues avant. Le châssis ainsi que
les suspensions ont été retravaillés en conséquence. L’engin se pare d’un look plus sportif
(jantes de 18 pouces, boucliers imposants,
double sortie d’échappement…) et d’un intérieur biton noir et rouge.
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS 2019
Prix estimé : à partir de 25 000 €
Audi Q2 L e-tron La Chine s’électrise
MIEUX FINI
La présentation intérieure est en net progrès par
rapport à l’ancienne version, notamment avec l’écran
tactile mieux intégré.
R
Déjà distribué depuis peu en Chine, le Q2 L (version
rallongée du Q2) recevra dans le courant de l’année
une version 100 % électrique. Audi reste discret sur
la fiche technique de ce modèle. Le Q2 L affiche 38
mm de plus en longueur (4.23 m) que la version
européenne qui roule actuellement, dont 28
mm en sus pour l’empattement (2.63 m). Ce
modèle est fabriqué par FAW-VW, présent
depuis 1988 en Chine. Le catalogue local
ne compte qu’une version 35 TFSI équipée du moteur essence 1.4 TFSI de 150
ch. Cette nouvelle version électrique ne
sera pas disponible en Europe.
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS (CHINE)
Prix estimé : à partir de 50 000 $
` Rivian R1S
` Renault Mégane R.S. Trophy
Cette version dispose d’une puissance de 300 ch tirée
de son 1.8 TCe et d’un couple pouvant atteindre 420
Nm (avec la boîte à double embrayage EDC, + 1 800
€). Le châssis Cup, le différentiel Torsen à glissement
limité, les disques de frein bi-matière et des clapets
actifs dans les échappements sont de série. Son prix :
44 100 €.
Comme le R1S, il s’agit d’un véhicule 100 % électrique,
dont les moteurs sont placés au niveau des roues. La
puissance de ces derniers varie de 407 à 764 ch en
fonction des batteries choisies dont la capacité va de
105 à 180 kWh. Doté d’une double cabine et d’une benne
pouvant embarquer jusqu’à 800 kg, ce pick-up ne sera pas
commercialisé en
Europe.
GUIDE DE L’ACHETEUR
13
SPÉCIAL ESSAIS
` Rivian R1T
Ce constructeur américain suit l’exemple de Tesla
et entend ne proposer que des véhicules 100 %
électriques. Ce SUV de 5,04 m de longueur dispose de
quatre moteurs électriques offrant 407, 709 ou 764 ch
en fonction du pack de batterie choisi. L’autonomie de
cet engin pouvant embarquer jusqu’ à 7 passagers va
de 386 à 660 km. Il ne viendra pas en Europe.
NOUVEAUTÉS
C
Toyota Prius
ASSAGIE
A l’occasion de son restylage de mi-carrière, la Prius,
dans sa version hybride simple, montre un visage
plus sage et se dote de nouveaux équipements, qui
n’arriveront malheureusement pas en Europe.
COMMERCIALISATION : FÉVRIER 2019
Prix : à partir de 30 300 €
Hyundai i40 Remise à jour
Le couple berline et break (Sport
Wagon) i40 reçoit une cure
de rajeunissement.
Tant sur le plan
esthétique
avec une nouvelle calandre,
mais surtout
sur le plan mécanique. Ainsi, l’offre die- COMMERCIALISATION : PRINTEMPS 2019
sel dispose désormais du
Prix estimé : à partir de 38 000 €
1.6 l avec système SCR
(AdBlue) pour remplacer le vieux 1.7 l. Il développe 115 ch (avec BVM6)
et 136 ch (BVM6 ou à double embrayage à 7 rapports). La gamme gagne
également une version essence : 1.6 GDi de 135 ch (BVM6). L’équipement
s’enrichit du freinage automatique d’urgence et de nouvelles jantes…
Toutefois, toutes ces nouveautés ne bénéficieront pas au public français, Hyundai France ayant décidé d’arrêter sa commercialisation.
’est à l’occasion du Salon de Los Angeles (fin
2018) que Toyota a présenté sa Prius restylée. Il s’agit de la version hybride simple qui
adopte un visage plus sage avec des optiques aux
contours moins compliqués la rapprochant ainsi de
la version rechargeable. A l’arrière, les feux viennent
désormais empiéter sur le hayon. A l’intérieur, la
Prius adopte un tout nouveau système d’info-divertissement via un écran tactile de 8 pouces placé en
hauteur. On note un affichage tête haute à la définition améliorée et une zone agrandie pour recharger
son smartphone par induction. Côté mécanique,
l’auto conserve son duo essence (1.8 l) – électrique
proposant une puissance cumulée de 122 ch. Toutefois, celle-ci peut être transmise aux quatre roues
via le même système quatre roues motrices que sur
le récent RAV4 (un moteur électrique sur l’essieu
arrière). Une architecture déjà présente au Japon
et qui arrive aux Etats-Unis. Pas de prévision de
commercialisation de cette version en Europe. Pas
de prévision, non plus, de l’arrivée d’une éventuelle version plus puissante basée sur
le moteur 2.0 l de la Corolla.
A noter que si le prix de
la version d’entrée de
gamme baisse, l’auto
passe en 15 pouces…
Toyota Corolla Berline Troisième larron
Après la berline 5 portes et le break,
la Corolla se décline maintenant en
version berline tricorps qui arrivera
bel et bien en Europe. Reposant sur
la plate-forme TNGA, l’auto reprend
le même empattement (2.70 m) que
le break. Côté style, elle se différencie de ses deux sœurs par un visage
spécifique et des optiques plus effilées. La calandre sera, d’ailleurs différente selon les marchés. A bord,
la planche de bord est parfaitement similaire à celle des
autres Corolla. Sous le capot,
l’auto peut disposer d’une
S
offre essence de 132 ch et d’une version hybride de 122 ch. Viendra-telle en France ?
COMMERCIALISATION : PRINTEMPS 2019
Prix estimé : à partir de 30 000 €
` Subaru Crosstek Hybrid
Derrière cette appellation se cache celui que nous
connaissons sous le nom de XV. Le SUV compact
reçoit un système hybride rechargeable comprenant
un 2.0 Boxer et deux électromoteurs : le premier sert
à démarrer l’auto et recharge la batterie, le second
permet de rouler en tout électrique durant 27 km
jusqu’à 100 km/h. Arrivée prévue en Europe fin 2019.
` Skoda Fabia Combi Scoutline
Récemment restylée, la citadine reçoit aujourd’hui
l’appui, pour sa déclinaison break (Combi), d’une version
Scoutline. Au programme : un look d’aventurier avec
bas de caisse et passages de roues protégés… Point
d’assiette rehaussée ou de transmission 4x4. L’offre ne se
compose que de blocs essence, mais la gamme française
n’est pas encore arrêtée.
` Skoda Kodiaq GT
`
La marque tchèque lance son premier SUV coupé sur la
base de son grand Kodiaq. Contrairement à ce dernier,
le GT ne pourra jamais embarquer jusqu’à 7 passagers
en raison de sa ligne de pavillon fuyante. L’auto est
aussi plus courte de 7 cm par rapport à son grand frère.
Uniquement proposé en Chine, le GT disposera de
moteurs 2.0 TSI de 186 et 220 ch.
GUIDE DE L’ACHETEUR
14
SPÉCIAL ESSAIS
POUR LES CŒURS
B I E N AC C R O C H É S .
N o u ve lle A u d i R S 5 et s o n m ot e u r
V6 2.9 Biturbo de 450 ch.
# L e a g u e O f P e r f o r m a n c e (1)
Volkswagen Group France S.A. – RCS SOISSONS B 602 025 538.
Audi recommande Castrol EDGE Professional. *Audi Occasion :plus et Audi Service.
(1)Ligue de la performance. Vorsprung durch technik = L’avance par la technologie.
Audi RS 5 Coupé : Consommations NEDC en cycle mixte : 8,7 l/100km.
Emissions CO2 NEDC en cycle mixte : 197 g/km. « Tarif » au 07.12.2017 maj au 11.01.2018.
Valeurs susceptibles d’évoluer à la hausse. Pour plus d’informations, contactez votre partenaire.
www.bauerparis.fr
Audi Vorsprung durch Technik
NOUVEAU
Audi City Paris
48, pl. du Marché St-Honoré
75001 Paris
01 55 35 30 00
Audi Bauer Paris Saint-Ouen
78-80, rue du Docteur Bauer
93400 Saint-Ouen
01 49 18 30 00
Audi Bauer Paris Wagram
21, rue Cardinet
75017 Paris
01 42 12 30 00
Audi Bauer Paris Roissy
1, rue des Marguilliers
95700 Roissy-en-France
01 85 74 30 00
Audi Bauer Paris Nanterre*
36, av. Vladimir Ilitch Lénine
92000 Nanterre
01 85 76 30 00
NOUVEAUTÉS
Porsche 911
UN BON CRU
P
La 911 se renouvelle et cela se voit… Du moins pour
les connaisseurs : l’auto conserve les attributs qui ont
fait sa notoriété, mais Porsche n’hésite pas à la faire
entrer dans une ère de modernité.
our sa huitième génération de 911, Porsche a
repris sa recette ancestrale : faire évoluer le
style avec subtilité et innover sur le plan technique. On retrouve ainsi tous les codes stylistiques
inhérents au modèle avec toutefois une largeur plus
importante à l’avant (+45 mm). Elle est identique à
l’arrière sur les modèles 2 et 4 roues motrices. A noter
que l’aileron escamotable sera imposant et similaire
sur l’ensemble de la gamme. A bord, cette 911 type
992 adopte un large écran tactile de 10.9 pouces
pour l’info-divertissement, quand les compteurs
se composent toujours d’un compte-tours central
analogique désormais encadré par des éléments
100 % numériques. La console s’est débarrassée de
bon nombre de boutons et le levier de vitesses de
la boîte PDK se résume maintenant à une simple
manette. Il est toujours possible de passer les
rapports via les palettes situées derrière
le volant. La vision de nuit ou encore un
régulateur de vitesse adaptatif font leur
apparition au catalogue. Le flat-6
3.0 développe désormais 450 ch
et il est uniquement proposé en
association avec la boîte à double
embrayage à 7 rapports. D’autres
puissances sont attendues dans
le courant de l’année.
COMMERCIALISATION : DÉBUT 2019
Prix estimé : à partir de 175 000 €
Audi R8 La fin d’une époque
En guise de fin de carrière, sous cette architecture, Audi offre de minimes
évolutions à sa R8. Le dessin de la calandre se fait plus incisif et les boucliers
plus ajourés que jamais. A bord, les modifications se concentrent
sur de nouvelles teintes de sellerie. Côté mécanique, le V10
atmo gagne un filtre à particules et 30 chevaux à 570
ch et un couple de 550 Nm. L’auto passe ainsi de 0 à
100 km/h en 3.4 secondes (0.1 seconde de moins
pour le roadster). La version Performance affiche
620 ch, 560 Nm de couple et gagne 0.3 seconde
sur l’exercice. La version deux roues motrices est
retirée du catalogue.
COMMERCIALISATION : DÉBUT 2019
Prix : à partir de 122 255 €
T
` Toyota Avalon TRD
` Toyota RAV4 Adventure
Renouvelé en 2018, le SUV familial s’offre une version
baroudeuse baptisée Adventure. Elle se distingue par ses
jantes de 19 pouces, sa grille de calandre spécifique, et
son offre 4x4 proposée d’office.
A bord, il se distingue par
une présentation plus
chaleureuse.
Comme la Camry, la berline routière est passée entre les
mains de la branche sport de Toyota (TRD). Le châssis a
été abaissé de 1.5 cm, les boucliers se font plus ajourés,
un béquet apparaît au somme de la malle, les disques de
freins passent à 328 mm avec double piston. Le V6 3.5
développe 300 ch, et il est toujours associé à la BVA8.
` Toyota Camry TRD
Développée par la division sport Toyota Racing
Development, la berline familiale se transforme
en sportive. Les modifications se concentrent sur
l’aérodynamique (aileron arrière, diffuseur, assiette
abaissée…) et le châssis plus que sur le moteur qui
reste le V6 3.5 l développant 300 associé à une boîte
automatique à 8 rapports avec palettes au volant.
GUIDE DE L’ACHETEUR
16
SPÉCIAL ESSAIS
CITADINES
Début d’année calme
Audi A1
chez les citadines où Caractère en berne
c’est l’inédite Audi A1 `10 TFSI 200 S Line
32 900 €
Sportback de deuxième
Souvent critiqué pour renouveler ses modèles sans grand changement, Audi a cette
génération qui fait
fois pris à contre-pied les observateurs. La nouvelle A1, uniquement disponible en 5
l’actualité. Une petite portes, a été conçue à partir d’une plate-forme inédite et reçoit de nouveaux blocs.
armi les berlines, les pêchait au niveau de l’habitabilité à 6 rapports possède des arguurbaine premium qui
breaks, les cabriolets et du confort. Un oubli domma- ments avec notamment une
ou encore les SUV, la geable car ces deux critères sont puissance de 200 ch. Les percommercialisée par Audi aussi recherchés. Pour la nouvelle formances sont par exemple bien
devra bientôt coexister gamme
est pléthorique. Cependant, tous génération, Audi a donc entière- présentes avec un exercice du 0 à
les modèles n’enregistrent pas le ment revu sa copie. Esthétique- 100 km / h abattu en 6,5 s. Mais
avec deux rivales de
les sensations
même succès surtout au niveau ment, l’avant
moindres
économique. La première petite se disting ue
L’Audi A1 conserve sont
notamment à
une illustration par- par une large
choc : les Peugeot 208 II A1faite.enAuestmoment
son patronyme mais cause d’accéde sa sortie, calandre hexachange de plumage lérations très
la marque aux anneaux voulait go n a l e s u ret Renault Clio V.
et de ramage
linéaires. Et
avant tout contrer le succès gran- montée de trois
Rejet de CO2 : nc
Malus écologique : 690 €
Puissance fiscale : 11 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
P
SOMMAIRE
Audi A1 10 TFSI 200
Alfa Romeo MiTo 0.9 Twin Air 105
BMW i3s 94 Ah 184
Citroën C1 1.0 VTi 72
Citroën C3 1.2 PureTech 110
Citroën C3 1.2 PureTech 68
Dacia Sandero 1.0 SCe 75
DS 3 1.2 PureTech 130
Fiat Panda 0.9 85 TwinAir
Fiat 500 1.2 69
Ford Fiesta 1.0 EcoBoost 140
Ford Fiesta 1.5 TDCi 85
Hyundai i10 1.2 87
Hyundai i20 T-GDi 100
Kia Picanto 1.0 67
Kia Rio 1.0 T-GDi 100
Mazda 2 1.5 SkyActiv-G 90
Mitsubishi Space Star 1.2
Nissan Micra 0.9 IG-T 90
Opel Karl 1.0 75
Opel Adam 1.4 Twinport 87
Opel Corsa 1.0 Ecotec Turbo 115
Peugeot iOn Électrique
Peugeot 108 1.2 PureTech 82
Peugeot 208 1.2 PureTech 68
Peugeot 208 1.2 Puretech 110
Peugeot 208 1.6 BlueHDi 100
Renault Twingo 0.9 TCe 90
Renault Clio 0.9 TCe 75
Renault Clio 1.2 TCe 120
Renault Clio 1.5 dCi 110
Seat Ibiza 1.0 TSI 115
Smart Fortwo Electric
Skoda Fabia 1.0 TSI 95
Smart Forfour 1.0
Suzuki Celerio 1.0 68
Suzuki Swift 1.0 Boosterjet 111
Suzuki Baleno 1.2 Hybrid 90
Toyota Aygo 1.0 VVT-i 72
Toyota Yaris Hybride 100h
Volkswagen up! 1.0 TSI 90
Volkswagen Polo 1.0 TSI 95
p. 18, 19
p. 20
p. 20
p. 21
p. 21
p. 22
p. 22
p. 23
p. 23
p. 24
p. 24
p. 25
p. 25
p. 26
p. 27
p. 27
p. 28
p. 28
p. 29
p. 29
p. 30
p. 30
p. 31
p. 31
p. 32
p. 32
p. 33
p. 33
p. 34
p. 35
p. 35
p. 36
p. 36
p. 37
p. 38
p. 38
p. 39
p. 39
p. 40
p. 40
p. 41
p. 41
dissant de la Mini. Lors de la
conception, les ingénieurs allemands avaient ainsi soigné le
style, le plaisir de conduite et
la finition. Des ingrédients qui
d’habitude séduisent les clients
de modèles dits premiums. Malheureusement, la petite urbaine
Habitabilité
✚ Souplesse mécanique
Confort
–
Comportement peu incisif
Finition décevante
Prix élevé
ouïes d’aération
qui rappellent les Quattro Sport
des glorieuses années 80. Et pour
différencier encore davantage
la nouvelle de l’ancienne, Audi
propose un surplus de personnalité avec la finition S Line doté
de feux à LED, de boucliers spécifiques et d’un diffuseur noir
mat. Cependant, ce plumage
ne parvient pas à supplanter le
caractère beaucoup plus sage
de cette génération. Etonnant
car le moteur essence 2.0 TFSI
accouplé à une boîte robotisée
le passage en
mode Sport ne révolutionne
pas ce constat. L’A1 est devenue
moins exubérante. Pour retrouver un peu plus de « folie », le pack
Performance doit être ajouté. Ce
dernier apporte un châssis sport
(de série sur S Line), des amortisseurs biposition et une sonorisation virtuelle du bruit moteur
via les hauts-parleurs. Il est aussi
possible de régler quatre éléments
(direction, moteur / boîte, suspension et sonorité) pour définir
une configuration plus joueuse.
Plus grande, l’A1 possède une meilleure habitabilité
mais encore des dimensions adaptées aux centres-villes.
GUIDE DE L’ACHETEUR
18
SPÉCIAL ESSAIS
NOUVEAU
NOUVEAU
MOTEUR MODÈLE
Le comportement routier est dès
lors plus sain mais il manque une
once d’agilité pour que cette A1
devienne réellement amusante.
Trop d’efficacité tue l’efficacité.
Néanmoins, le conducteur restera
encore sur sa faim… au contraire
des occupants. La dernière A1
prend soin de ces derniers avec
un confort très appréciable grâce
notamment à son niveau de filtration des défauts de la chaussée. De même, les bruits de roulement et aérodynamiques sont
bien contenus. L’habitabilité est
La disponibilité
du moteur facilite
l’usage quotidien
mais côté
sensation, nous
restons sur notre
faim.
Réservé aux
modèles haut
de gamme à ses
débuts, le Virtual
Cockpit se décline
désormais sur la
petite A1.
aussi en hausse avec un empattement de 2,57 m soit 10 cm de plus
par rapport à l’ancien modèle.
Le volume du coffre a enfin
été agrandi atteignant dorénavant 335 dm3 (+ 65 dm3), soit à
peu près autant que celui d’une
Renault Clio. Dernier point en
progrès, le niveau technologique
des équipements. La marque aux
anneaux a implanté le fameux
Virtual cockpit (permet de paramétrer la dalle numérique du
combiné d’instruments), une
alerte de franchissement de
ligne, des projecteurs à LED ou
encore un écran central multimédia 8 pouces. Des attentions
agréables mais qui restent finalement logiques car l’A1 en finition S Line est facturée 32 900 € !
Un tarif conséquent qui pourrait être acceptable si Audi avait
fait l’effort de gommer certains
défauts peu en adéquation pour
une marque premium. Il est, par
exemple, désagréable de découvrir des matériaux quelconques
sur les contre-portes et les parties
basses de l’habitacle. La nécessité
de rationaliser certains processus pour améliorer la rentabilité
figurait visiblement en première
ligne du cahier des charges.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 984
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
200 à 4 400
320 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,03 / 1,74 / 1,41
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
335
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
235
nc
6,5
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : nc
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 40
* Données constructeur.
X Essai paru dans l’AJ n° 1022.
NOTRE AVIS 
En métamorphosant l’A1, Audi a peutêtre pris le risque de déboussoler
ses clients habituels. En revanche,
en apportant plus d’habitabilité et
de confort, la marque pourrait en
séduire d’autres qui ne devront pas
être trop regardants sur la qualité de
finition ou quelques mesquineries
en matière d’équipements.
GUIDE DE L’ACHETEUR
19
SPÉCIAL ESSAIS
Équipements de série
6 airbags, aide au stationnement arrière,
applications décoratives étendues, avertisseur
de franchissement de ligne, châssis sport,
climatisation automatique bizone, combiné
d’instrument numérique Virtual Cockpit, écran
central multimédia 8 pouces, jantes alliage,
projecteurs à LED, régulateur de vitesse,
rétroviseur intérieur jour / nuit automatique,
sélecteur de mode de conduite, sièges sport…
Options (€)
Accès mains-libres
Aide au démarrage en côte
Caméra de recul
440
70
400
CITADINES
Alfa Romeo MiTo Coup de boost
`0.9 Twin Air 105 Imola
Rejet de CO2 : 99 g / km
Bonus / Malus : 0 €
20 930 €
Puissance fiscale : 5 CV
Style réussi
✚ Châssis égayant
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur tonique…
–
…mais creux et gourmand
Suspensions sautillantes
Aspects pratiques
précédent restylage reste le coup de
boost porté au Twin Air passé de
85 à 105 ch. Moins vibrant, mais
toujours creux à bas régime, il ne
donne le meilleur de lui même
qu’une fois sollicité, et offre alors
un surcroît de tonus bienvenu à
condition de conserver la position
Dynamic sur la commande DNA.
En mode Normal, il manque en
revanche de tonus, mais devient
un peu plus sobre.
X Essai non paru.
R
estylée de façon anecdotique en 2013, la MiTo a
récidivé à l’été 2016.
Une version qui joue au jeu des 7
erreurs, même si les rares petites
modifications changent un peu
sa face avant. En effet, jusqu’ici, la
calandre était dotée d’un entourage
chromé et les projecteurs avant
recevaient un fignolage sombre,
Restylée, la MiTo
reçoit des grilles
de calandre et de
bouclier en nid
d’abeilles. Des
modifications assez
légères.
NOTRE AVIS 
empruntés à la finition Quadrifoglio Verde. Les revêtements intérieurs revus améliorent la qualité
perçue et l’actuel GPS désormais
en série est nettement plus ergonomique que l’ancien. Un ensemble
mieux conçu que précédemment,
mais qui ne vaut pas pour autant
l’interface de la Giulietta… En
fait, la principale modification du
Mieux motorisée, la MiTo Twin Air
devient alors plus volontaire. Mais
elle vous oblige, comme toujours, à
choisir entre caractère enjoué au
bel appétit et consommations basses
avec un manque d’agrément flagrant.
C’est d’autant plus dommage que
le châssis reste réussi, malgré un
amortissement sautillant.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
2 cyl. en ligne, essence
875
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
105 à 5 500
145 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,06 / 1,72 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
270
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
184
nc
11,4
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,2
Ville : 5
Route : 3,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 1 070 Capacité réservoir (l) : 45
* Données constructeur.
Équipements de série
ABS, airbags frontaux, latéraux AV, rideaux et
genoux, antibrouillards, climatisation
automatique, Bluetooth, ESP, jantes alliage 16
pouces, ordinateur de bord, autoradio-CD mp3,
réglages lombaires sur sièges AV, régulateur de
vitesse, sellerie cuir, toit de couleur, verrouillage
centralisé par télécommande, volant cuir
multifonctions, GPS…
Options (€)
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
590
1 000
BMW i3s Les doigts dans la prise
`94 Ah 184
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
42 000 €
Puissance fiscale : 3 CV
Performances intéressantes
✚ Comportement rigoureux
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
Présentation soignée
MODÈ LE
–
MOTEUR RESTYLÉ
Confort ferme
Autonomie très variable
Prix / polyvalence
WLTP), il sera difficile de franchir
les 200 km dans la vraie vie. D’autant que la jauge fluctue beaucoup
au regard de la conduite, du mode
sélectionné et de la température
choisie... Difficile d’anticiper les
arrêts pour recharger. Il peut être
préférable d’opter pour l’entrée de
gamme dotée d’un prolongateur
d’autonomie. Il vous en coûtera
2 650 € de moins pour théoriquement dépasser les 350 km.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
Batterie / Capacité (kWh) Lithium-ion / 33,2
Puissance maxi (ch à tr / mn)
184 à 4 800
270 à 0
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA1
4,01 / 1,80 / 1,59
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
220
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
D
Pour rouler l’esprit
tranquille, le
prolongateur
d’autonomie
s’impose sur cette
version sportive.
pousse toujours fort, avec une
vitesse de pointe supérieure de
10 km / h. Sur le plan dynamique,
le châssis rabaissé de 10 mm,
ainsi que les amortisseurs plus
fermes, offrent à l’i3S une excellente tenue de cap. Les points noirs
de cette citadine restent alors son
confort et son autonomie. Si BMW
table sur 235 km (selon la norme
GUIDE DE L’ACHETEUR
20
NOTRE AVIS 
Pour proposer un modèle électrique
sportif, il faut d’abord s’assurer que
l’autonomie ne pâtira pas trop de
ce mode de conduite. Or ce n’est
pas le cas de cette version “s” qui
affiche, certes, des velléités dynamiques certaines, mais qui ne pourra
pas finir le parcours dans le cas où
le rythme serait toujours soutenu.
SPÉCIAL ESSAIS
6,8
35 / 67
Autonomie
X Essai paru dans l’AJ n° 1000.
éjà bien pourvue en
termes de puissance, la
petite i3 se voit rajouter
14 ch en plus au gré de son restylage. Si, cette version “s” se reconnaît à ses nouveaux boucliers, ses
élargisseurs d’ailes et ses jantes
de 20 pouces, à l’intérieur, BMW
conserve l’ambiance futuriste
et dépouillée. Côté conduite : ça
160
29,7
7,6
1
Moyenne (km) : 127
Ville : 148
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
21,3
11 h / 39 min1
Wall box 3,7 kW / borne 50 kW (charge à 80 %).
Équipements de série
6 airbags, clim. auto., capteurs de
pluie / luminosité, régul. / lim. de vitesse, syst.
multimédia avec écran tactile de 8,8 pouces,
GPS, jantes alliage 20 pouces…
Options (€)
Caméra de recul
Pack Advanced Security
Radars AV / AR
Wall box (+ installation)
Peinture spéciale
450
1 000
250
1 720
670
CITADINES
Citroën C1 Souris des villes
`1.0 VTi 72 Airscape Feel 5 portes
Rejet de CO2 : 95 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 800 €
Rapport prix / équipements
✚ Gros progrès de finition
Garantie : 2 ans, km illimité
Toit ouvrant génial
–
Diamètre de braquage
Étagement de boîte trop long
Couacs GPS / Smartphone
une si modeste motorisation. Pas
de révolution sous le capot : le bon
vieux 1.0 est toujours là, secondé
par une boîte de vitesses à 5 rapports à l’étagement bien trop long.
Pour preuve, la C1 parvient à pousser une pointe jusqu’à 156 km / h
en 4e, plafonnant à 149 km / h en
5e. Ce que l’auto perd en performances, elle le récupère sur la
consommation en se contentant
de 5 l / 100 km sur route.
X Essai paru dans l’AJ n° 915.
S
i la triplette de citadines
C1 / 108 / Aygo construite
en collaboration en République tchèque ne manquait pas
d’attrait, elle commençait à dater.
Remise au goût du jour, elle révèle
une C1 inédite. Cela valait le coup
d’attendre en ce qui concerne la
présentation, l’équipement et la
finition. À bord, que de progrès !
Pour se distinguer
de l’Aygo, la C1
propose un toit
ouvrant en toile qui
contribue beaucoup
à l’agrément...
mais s’en passer
réduit la facture de
2 050 € !
Certes, l’habitabilité reste limitée
et le coffre trop petit, mais l’ensemble présente mieux, l’ergonomie est logique et l’arrivée d’un
écran tactile comme support du
système multimédia est de série
sur cette finition. Cependant, ne
rêvez pas, cette C1 1.0 VTi de 72
ch reste une pure urbaine. Difficile
d’envisager de longs parcours avec
NOTRE AVIS 
Sans cet étagement de boîte trop
long et un diamètre de braquage
décevant, la C1 1.0 VTi aurait tout
pour plaire. Heureusement, il lui reste
sa mine joviale, un format de poche
parfait pour se faufiler et un comportement routier sans souci assorti
d’un confort correct. En prime, un
toit ouvrant en toile très sympa !
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
72 à 6 000
95 à 4 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,47 / 1,62 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
240
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
149
36,1
13,9
41,8 / 24,7
33 / 79
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,2
Ville : 5,4
Route : 5
Autoroute : 5,2
Autonomie (km) : 673 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
6 airbags, radio-CD mp3, ASR, banquette AR
50 / 50, Bluetooth, clim. manuelle, détection de
sous gonflage, ESP, feux diurnes à LED, Isofix,
jantes 15’’, limit. de vitesse, ordi. de bord, prise
USB, rétros et vitres AV élect., toit ouvrant en
toile, stop-start…
Options (€)
Rétroviseurs élec. et chauffants
Peintures spéciales
Sellerie cuir
Vitres et lunette surteintées
Jantes alliage 15
100
230
1 000
110
600
Citroën C3 Citadine Pullman
`1.2 PureTech 110 Shine
Rejet de CO2 : 103 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
18 750 €
Style et présentation
TECHNIQUE ET MESURES
Maniabilité en ville
Caractéristiques
✚ Confort de haut niveau
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Rétros rabattables... à la main
Châssis perfectible
1.2 paresseux au démarrage
de citadines ne font pas mieux.
L’habitabilité, enfin, surtout à l’arrière, est à saluer pour sa générosité.
A l’usage, cette citadine dévoile un
caractère… apaisé. La C3 privilégie le confort de ses occupants
et offre une douceur de conduite
très agréable en ville. Hors de son
terrain de jeu préféré, ce modèle
manque un peu de tonus au démarrage mais une fois lancé, le 1.2 THP
de 110 ch s’en tire correctement.
X Essai paru dans l’AJ n° 969.
O
ubliée la précédente
C3, l’actuelle s’offre un
style plus dynamique
avec notamment une ligne de
toit abaissée de 5 cm, quatre feux
implantés sur la calandre avant et
les fameuses protections latérales
de portes Airbumps. Sous la carrosserie, elle reprend les dessous de
la cousine Peugeot 208 avec remise
Avec une longueur
de quatre mètres
tout rond, la C3
affiche un gabarit
dans la moyenne
des citadines
actuelles.
à niveau du châssis et adaptation
aux nouvelles normes piétons de
l’EuroNCAP. Dans l’habitacle, le
constat de changement est tout
aussi évident avec une ambiance
moderne, agréable et dotée d’une
pointe d’originalité rafraîchissante.
La finition est perfectible et certains
matériaux peuvent décevoir, même
s’il faut garder en tête que nombre
GUIDE DE L’ACHETEUR
21
NOTRE AVIS 
Si la C3 évolue largement par rapport
à sa devancière, elle conserve toutes
les qualités premières que l’on attend
d’une Citroën : confort et douceur
de conduite. Malgré d’évidents (et
indispensables) progrès, son dynamisme reste en retrait par rapport
à la 208. Mais son positionnement
sage en fait une citadine aboutie.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 5 500
205 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4 / 1,75 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
300
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
181
32,1
10
13,6 / 10,6
32 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 6,7
Route : 6,3 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : 681 Capacité réservoir (l) : nc
Équipements de série
6 airbags, AFIL, aide au parking AR, aide au
démarrage en côte, Airbumps latéraux,
boucliers, bas de caisse et passages de roues
protégés, antibrouillard, syst. audio mp3 6 HP +
écran tactile 7…
Options (€)
Peinture métallisée
Système de navigation
Toit vitré panoramique
Absence d’Airbumps
Jantes alliage 16 pouces
540
750
500
gratuit
300
CITADINES
Citroën C3 Douceur réclamée
`1.2 PureTech 68 Feel
Rejet de CO2 : 110 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 500 €
Confort
TECHNIQUE ET MESURES
Prix / équipements
Caractéristiques
✚ Présentation
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Volume du coffre
Consommation
Vibrations
orientera vers une conduite plus
souple et donc plus sobre. Côté
habitabilité, cette C3 se montre
accueillante et moderne dans sa
présentation. Son coffre aurait
mérité un seuil de chargement
moins haut. Sur la question de la
dotation en équipements, Citroën
propose une belle panoplie technologique (AFIL, lecture des panneaux de signalisation...), surtout
au vu du prix demandé.
X Essai non paru.
L
e petit moteur 3 cylindres
essence atmosphérique de
la C3 se montre à la fois
bruyant, et ce dès le démarrage,
et procure quelques vibrations
gênantes. Cependant, parfaitement secondé par une boîte de
vitesses à 5 rapports bien étagés, il se montre vif et répond
à la moindre sollicitation. Ces
La Citroën C3 joue
la carte du confort
et de la sérénité.
Son petit moteur vif
se montre un peu
bruyant.
belles performances en accélération ont pour contrepartie
une vitesse de pointe plus limitée
que la concurrence et surtout un
appétit plus élevé. De toute façon
cette Citroën C3 n’est pas vraiment faite pour la performance.
Ce qu’elle aime, c’est procurer
un confort certain à ses passagers. Un état d’esprit qui vous
NOTRE AVIS 
Malgré une puissance très modeste,
ce petit 3 cylindres se montre vif et
alerte -attention à sa consommation-. Mais cela ne cadre pas forcément avec l’état d’esprit de cette C3
qui aime être menée avec douceur et
calme. Au rayon des équipements,
Citroën propose une belle dotation,
le tout à un prix très attractif.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
68 à 5 750
106 à 2 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
nc
4 / 1,75 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
298
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
159
36,2
14,2
28,9 / 17,6
34 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 6,7
Route : 5,9 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : 692 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
Airbags frontaux et latéraux AV + rideaux
AV / AR, AFIL, antibrouillards, Bluetooth + USB,
Isofix aux places latérales AR,
régulateur / limiteur de vitesse, banquette
rabattable monobloc, clim manuelle, radio MP3,
vitres AV et rétros extérieurs électriques, volant
multifonction réglable dans les deux plans…
Options (€)
Toit vitré panoramique
Aide au stationnement arrière
500
250
Dacia Sandero Du neuf sous le capot
`1.0 SCe 75 Lauréate
Rejet de CO2 : 117 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
10 350 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Look modernisé
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Rapport qualité / prix
–
Amortissement
Sonorité
Performances
directe, baptisé 1.0 SCe. Les bénéfices se trouvent au niveau de la
consommation avec une baisse
de 0,6 l / 100 km en usage mixte
ainsi qu’une douceur appréciable.
Niveau sonorité et performances,
en revanche, ce moteur ne transfigure par les caractéristiques de
la Sandero. Pour relancer l’auto,
il faut régulièrement rétrograder
par exemple. L’étagement de la
boîte est aussi assez court.
X Essai non paru.
D
acia est cer tes u n
constructeur low-cost
mais il prend grand soin
d’entretenir le pouvoir de séduction de ses modèles. La Sandero a
ainsi reçu en fin d’année dernière
plusieurs modifications. Esthétiquement, rien de révolutionnaire mais des retouches assez
réussies avec notamment une
La dernière mouture
de la Sandero,
apparue fin 2016,
se distingue
par sa calandre
avant subtilement
redessinée.
calandre modernisée, des feux
arrière redessinés ou encore un
volant à quatre branches inédit.
Toutefois, la dernière citadine
roumaine se démarque de l’ancienne par un nouveau moteur
essence en entrée de gamme. A la
place de l’antique 1.2 16V 75 ch (20
ans !) se trouve désormais un bloc
trois cylindres de 73 ch à injection
GUIDE DE L’ACHETEUR
22
NOTRE AVIS 
Dacia maîtrise parfaitement “l’art”
de concevoir des véhicules low-cost.
La dernière Sandero en est la dernière preuve flagrante. Le constructeur roumain est en effet parvenu
à moderniser esthétiquement et
mécaniquement sa citadine... tout
en maintenant les précédents tarifs!
Une jolie performance.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
73 à 6 300
97 à 3 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,06 / 1,74 / 1,52
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
366
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
151
36,8
14,7
28,9
33 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 6,9
Route : 6,1 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 746 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
2 airbags, ABS, alerte de non bouclage de
ceinture, ESP, autoradio avec prises jack / USB et
Bluetooth, ordinateur de bord, lunette AR
dégivrante, vitres avant électriques, rétroviseurs
extérieurs élec. / dégivrants, clim. manuelle…
Options (€)
Régulateur / limiteur de vitesse
Radar de recul
Caméra de recul + GPS
Peinture métallisée
Vitres AR électriques
150
200
400
420
150
CITADINES
DS 3 Une mise à jour (trop ?) subtile
`1.2 PureTech 130 Sport Chic
Rejet de CO2 : 105 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
24 150 €
Dynamisme sur la route
✚ Moteur plaisant
Garantie : 2 ans, km illimité
Volume du coffre
–
Finition à parfaire
Habitabilité
Tarif et équipement
beauté complète, à l’instar de la
Mini. De même, certains équipements manquent, comme l’accès et le démarrage mains-libres.
Heureusement, le chapitre dynamique vient rattraper ces défauts.
La direction très précise et les trains
roulants redoutables assurent à la
petite DS un excellent comportement routier. Le 3-cylindres de 130
ch se montrant disponible à tous les
régimes, voire fougueux au besoin.
X Essai paru dans l’AJ n° 956.
L
a Citroën DS3 n’est plus.
Place à la DS 3. Un léger
changement de patronyme accompagné d’un restylage tout aussi subtil. Les évolutions se concentrent ainsi sur la
calandre, avec l’application des
chromes “DS Wings”, alors que
les antibrouillards sont désormais à leds. Et puis... c’est tout. A
Les modifications
apportées lors du
restylage de cette
DS citadine se
situent surtout sur
le masque avant
qui adopte une
nouvelle calandre.
l’intérieur, même recette. La DS
3 conserve l’agencement de 2015
en ajoutant tout de même l’écran
tactile. Dommage que des détails
de finition (matériaux des parties
basses et assemblages) subsistent.
Au final, ce modèle accuse le poids
des ans et cette mise à jour peine
à faire illusion, surtout face à une
concurrence qui s’est refait une
NOTRE AVIS 
Cette DS 3 n’est autre qu’une DS3
avec une nouvelle calandre. Pour
le reste, elle garde ses qualités
(bouille séduisante, dynamisme...)
et ses défauts (finition, équipement
pas assez moderne...). Toutefois avec
l’appui de son efficace 3-cylindres
essence de 130 ch, cette citadine chic
et tendance demeure un bon parti.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 500
230 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
3,96 / 1,72 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
312
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
198
30,3
8,8
12,4 / 9,6 / 7,8
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 6,8
Route : 6,5 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 746 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, ABS, AFU, aides au dém. en côte et au
stationnement AV / AR, antibrouillards,
Bluetooth, capteur pression pneus, clim. auto.,
écran tactile 7’’, ESP, freinage auto. actif jusqu’à
30 km / h, jantes alliage 17’’, Isofix, ordi. de bord,
capteurs pluie / lum., régul. / limit. vitesse, rétro.
int. jour / nuit, sièges AV régl. en haut., vitres AV
et rétros élec., volant cuir multifonction…
Options (€)
Caméra de recul
Système de navigation
Fonction Mirror Screen
300
600
200
Fiat Panda Canard boiteux
`0.9 85 TwinAir Lounge
Rejet de CO2 : 99 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 190 €
Habitacle astucieux
✚ Finition en progrès
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur vivant...
–
... mais fatigant
Châssis pataud
Poids élevé ne manque pas de tempérament ni
de tonus à mi régimes. Mais voilà,
il se montre beaucoup trop présent,
aussi bien par son niveau sonore
que par ses vibrations. Ajoutez des
consommations élevées assorties
d’un caractère creux à bas régimes
et vous obtenez un moteur finalement peu adapté à cette petite
Panda. Surtout que le châssis peu
dynamique n’incite pas à hausser
le rythme.
X Essai non paru.
A
l’aspect fashionita de la
500, la Panda préfère le
pragmatisme chez les
citadines Fiat. Derrière sa bouille
rondouillarde et joviale se cache
une voiture pratique. Ses places
arrière ne sont pas franchement
accueillantes et son coffre qui n’a
rien d’une soute (225 dm3), ne
l’empêchent pas de se montrer
La gamme
Panda évolue,
s’enrichissant de
versions typées
tout-terrain mais
conservant cette
architecture 4x2.
astucieuse. Toutefois, il faut ajouter 250 € pour s’offrir la banquette
arrière fractionnable. En revanche
plus de version coulissante en
option. Mais l’habitacle ne manque
pas d’astuces : deux boîtes à gants,
nombreux rangements et ergonomie plutôt soignée. Sans oublier une
présentation sympathique. Fort de
ses 85 ch, le bicylindres 0.9 TwinAir
GUIDE DE L’ACHETEUR
23
NOTRE AVIS 
Bien adapté à la petite 500, le TwinAir
convient bien moins à la Panda. Son
manque de punch à très bas régimes,
ses vibrations, son appétit vorace et
son caractère bien trempé ne font
pas bon ménage avec cette citadine
placide. Moins brillant sur le papier, le
quatre cylindres 1.2 de 69 ch reste le
meilleur choix pour 1500€ de moins.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
2 cyl. en ligne, essence
875
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
85 à 5 500
145 à 1 900
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,66 / 1,65 / 1,56
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
225
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
177
nc
11
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,2
Ville : 5
Route : 3,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 37
* Données constructeur.
Équipements de série
4 airbags, ABS, antibrouillards, Bluetooth, ESP,
fermeture centralisée, jantes alu 14 pouces,
ordinateur de bord, autoradio CD avec prise USB,
vitres avant électriques, volant multifonctions,
climatisation automatique, radar de recul…
Options (€)
Banquette fractionnable
Airbags latéraux
Peinture métallisée
Siège AV droit rabattable
Barres de toit noires
Jantes alliage de 15 pouces
400
200
450
100
150
400
CITADINES
Fiat 500 Le jeu des sept erreurs
`1.2 69 Lounge
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
15 290 €
Bouille craquante
✚ Présentation intérieure
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur agréable…
–
… mais gourmand
Places arrière
Confort ferme
mieux. Souple et discret, il reste
un excellent compagnon pour un
usage urbain. Évidemment, ses
accélérations modestes n’en font
pas un dévoreur de kilomètres,
mais là n’est pas sa vocation première. Attention toutefois à son
appétit vorace face à des rivales
plus sobres. Toujours aussi compacte, la 500 continue d’oublier
les usages aux places arrière, mais
conserve un coffre correct.
X Essai non paru.
D
ifficile de changer une
icône comme la 500. Du
coup, Fiat a pris sont
temps et au final n’a pris aucun
risque lors de son tout dernier
restylage : un bouclier légèrement
rechangé par ici, des feux à peine
modifiés par là et un éclairage de
jour à leds. Pas de quoi bousculer les habitués. Toujours aussi
À l’exception des
boucliers et des
optiques avant et
arrière légèrement
retouchés, le
restylage extérieur
de la 500 est
imperceptible.
sexy, la lolita italienne change son
habitacle de manière subtile. Elle
s’offre ainsi un écran tactile plus
moderne sans dénaturer cette
présentation intérieure toujours
aussi chic et rétro. Fidèle au poste,
le vénérable quatre-cylindres 1.2
de 69 ch reste le plus rustique des
moteurs au catalogue. Mais c’est
finalement celui qui lui sied le
NOTRE AVIS 
Le restylage ne nous a pas changé
notre 500 et c’est plutôt une bonne
nouvelle. Toujours aussi craquante,
cette citadine conserve sa forte
personnalité et ses défauts qui
la rendent si attachante. Elle y
ajoute une interface plus moderne
en faveur d’une ergonomie (un peu)
plus intuitive.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 242
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
69 à 5 500
102 à 3 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,58 / 1,63 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
207
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
162
35,6
14
26 / 18,2
33 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 6,9
Route : 5,6 Autoroute : 6,7
Autonomie (km) : 547 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
ABS, 7 Airbags, antibrouillards, clim. manuelle,
Bluetooth, écran tactile 5”, combiné de bord à
affichage numérique, ESP, jantes alliage 15”, kit
chromes, radars de recul, autoradio-CD mp3
avec ports USB, rétroviseurs électriques, vitres
AV élec., volant cuir réglable en hauteur…
Options (€)
Climatisation automatique
GPS
Phares bixénon
Peinture métallisée
Toit ouvrant
400
350
650
500
450
Ford Fiesta Toujours une valeur sûre
`1.0 EcoBoost 140 ST-Line 3 portes
Rejet de CO2 : 102 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
19 500 €
Agrément moteur
✚ Confort / tenue de route
Garantie : 2 ans, km illimité
Ergonomie simplifiée
–
Finition inégale
Garde au toit AR (toit ouv.)
Commande de boîte
définition qui s’accorde idéalement avec le pétillant 1.0 EcoBoost
de 140 ch, associé ici à une inédite
boîte manuelle à six rapports (dont
la commande accroche parfois un
peu). Le caractère de cette mécanique, qui sait rester discrète à
allure normale, est pour beaucoup
dans l’agrément. Autre chapitre où
la elle progresse : celui des assistances à la conduite, s’offrant (en
option) un arsenal ultra complet.
X Essai paru dans l’AJ n° 988.
A
u premier abord, on peut
douter qu’il s’agisse d’un
nouveau modèle car
seule la poupe change vraiment.
Mais si elle évolue en douceur,
elle adopte un positionnement
plus haut de gamme, laissant le
rôle de modèle d’accès à la Ka+.
La qualité perçue fait notamment
un bond en avant, de même que
Digne évolution
de la précédente,
la dernière Fiesta
se fait encore plus
dynamique surtout
dans cette version
ST-Line.
l’ergonomie grâce à l’arrivée d’un
vaste écran tactile (à partir de la
finition Trend) aux menus intuitifs. Au volant, on retrouve avec
joie le dynamisme caractéristique
des précédentes Fiesta, exacerbé
par une caisse à la rigidité renforcée et, sur cette version STLine, d’excellents sièges sport et
une suspension plus ferme. Une
GUIDE DE L’ACHETEUR
24
NOTRE AVIS 
Ford a beau n’avoir pris aucun risque
esthétique, cette nouvelle Fiesta est
une réussite, notamment grâce à une
présentation désormais valorisante
et une technologie embarquée à la
pointe du segment. En attendant la ST
et ses 200 ch, le plaisir de conduite est
plus que jamais au rendez-vous dans
cette version gentiment typée sport.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 6 000
180 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,07 / 1,78 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
292
Performances
188
Vitesse maxi (km / h)
nc
1 000 m D. A. (s)
9
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 15,4 / 11,6 / 9,3
nc
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,3
Ville : 7,1
Route : 7,4 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 575 Capacité réservoir (l) : 42
Équipements de série
6 airbags, AFIL active, Bluetooth, clim. manuelle,
jantes alliage 17 pouces, kit carrosserie, pédalier
alu, radar de recul, sièges AV sport, volant sport,
suspension sport, syst. multimédia avec écran
tactile 6,5 pouces compatible Apple CarPlay et
Android Auto…
Options (€)
Régul. / limiteur de vitesse
Accès et démarrage sans clé
Clim. automatique
GPS + syst. audio hifi
Pack Sécurité
150
200
250
700
650
CITADINES
Ford Fiesta Chevaux légers
`1.5 TDCi 85 Titanium 5 portes
Rejet de CO2 : 95 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
20 000 €
Comportement vivant
TECHNIQUE ET MESURES
Rapport prix / équipements
Caractéristiques
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Performances en retrait
Habitabilité / coffre
Concurrence de l’essence
de la catégorie. Pas de quoi passer son chemin pour autant. Le
châssis enjoué, vif, précis et sûr
donne le sourire à son conducteur
et prend une longueur d’avance
sur ses rivales moins agiles. Le
tout dans un confort moelleux
et reposant sur petits et longs
trajets. Et elle n’oublie pas non
plus les aspects pratiques en dépit
d’une habitabilité arrière et d’un
volume de coffre en retrait.
X Essai non paru.
U
n diesel, cinq portes et
un équipement suffisamment généreux pour
20 000 € seulement : la Fiesta
TDCi 85 Titanium sent la bonne
affaire. A ce prix en revanche,
n’attendez pas un foudre de
guerre. La puissance limitée du
petit quatre cylindres au demeurant discret se ressent vite sur les
La Fiesta peut
compter sur son
châssis enjoué,
son confort et
son bon rapport
prix / prestations.
longs trajets et les performances
sont même un peu plus modestes
que celles de ses concurrentes
directes. En outre, les derniers
rapports de sa boîte à six rapports sont trop longs et obligent à
d’incessants rétrogradages pour
se relancer énergiquement. De
leur côté, les consommations
sont à peine dans la moyenne
NOTRE AVIS 
Le petit diesel d’entrée de gamme se
montre souple et agréable, à condition de ne pas être pressé. Il reste
financièrement intéressant, à condition de rouler vraiment beaucoup. Le 3
cylindres essence de 100 ch a beau se
montrer logiquement plus gourmand
à la pompe, il est aussi plus performant et revient à 1 000 € de moins.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
85 à 3 750
215 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,04 / 1,74 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
298
Performances
173
Vitesse maxi (km / h)
34,5
1 000 m D. A. (s)
12,6
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 23,7 / 17,6 / 14,1
32 / 66
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,2
Ville : 5,6
Route : 4,9 Autoroute : 5,1
Autonomie (km) : 807 Capacité réservoir (l) : 42
Équipements de série
6 airbags, ABS, aide au stationnement AR, alerte
de vigilance conducteur, clim auto, détection de
sous gonflage, ESP, ensemble audio avec écran
tactile, Bluetooth, prises USB, Apple Car Play et
Android Auto, jantes alliage 16 pouces, phares
et essuie-glace auto, régulateur de vitesse…
Options (€)
GPS
Park Assist
Peinture métallisée
650
450
500
Hyundai i10 Elle a son public !
`1.2 87 Creative
Rejet de CO2 : 114 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
14 900 €
Comportement enjoué
TECHNIQUE ET MESURES
Rapport prix / équipement
Caractéristiques
✚ Présentation avenante
Garantie : 5 ans, km illimité
–
Concurrence plus en vogue
Appétit encore perfectible
Tarif en hausse
cinq si le trajet n’est pas trop long.
La planche de bord séduit tant par
son dessin avenant et moderne que
par ses matériaux, certes durs, mais
de bonne consistance. L’ensemble
apparaît soigné et l’auto passerait
presque pour un modèle du segment supérieur. Enfin la dotation
de cette exécution est pratiquement
sans faille. Certes le tarif est un
peu moins compétitif mais l’auto
est aussi légèrement plus sobre.
X Essai non paru.
A
pparue en 2013, cette
génération de i10 profite
d’un léger mais très réussi
restylage. Dotée d’un nouveau bouclier l’auto paraît plus dynamique.
Un dessin vivifiant qui va bien avec
le tempérament assez vigoureux de
son petit 1.2 de 87 ch. Offrant des
performances satisfaisantes, il est
surtout très réactif, profite d’une
Le restylage est
léger. Mais ce
changement de
bouclier insuffle
un nouveau souffle
à la i10, plus
dynamique que
jamais.
boîte manuelle à cinq rapports bien
étagée, et n’agace pas quand il se
fait entendre. Presque sportif, il est
parfait pour une conduite pressée
en ville, et peut à l’occasion s’autoriser un trajet autoroutier. Car s’il
y montre des limites, la vie à bord
prend le relais. Le confort est ferme
mais progressif et l’habitacle est
assez spacieux pour quatre, voire
GUIDE DE L’ACHETEUR
25
NOTRE AVIS 
Si ces chiffres de ventes la cantonnent à une carrière discrète,
l’i10 marque les esprits et fait des
propriétaires contents. Habitabilité,
présentation, matériaux, aspects
pratiques, compacité, elle multiplie
les atouts auquels cette version 1.2
Creative ajoute l’agrément moteur
ainsi qu’une dotation généreuse.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 248
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
87 à 6 000
120 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,67 / 1,66 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
252
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
168
33,8
11,5
22,9 / 16
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 6,8
Route : 5,8 Autoroute : 6,7
Autonomie (km) : 625 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
6 airbags, antibrouillards, contrôle de la pression
des pneus, autoradio mp3 + Bluetooth,
banquette arrière 60 / 40, climatisation
automatique, ESP, jantes alliage 14 pouces,
ordinateur de bord, prises auxiliaire et USB,
rétros ext. élec., vitres AV / AR électriques…
Options (€)
Boîte de vitesses automatique
Peinture métallisée
Alerte de collision frontale et assistance
au maintien de voie
800
500
450
CITADINES
Hyundai i20 Nouveau départ
`T-GDi 100 Creative
Rejet de CO2 : 118 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
MODÈ LE
22 500 €
RESTYLÉ
Garantie : 5 ans, km illimité
1
1
Estimation.
Hyundai continue son offensive en France. La citadine i20 reçoit en effet un lifting comprenant
quelques retouches esthétiques, une mise à jour des équipements et une nouvelle transmission.
E
n France, être compétitif dans la catégorie des
citadines n’est pas aisé
pour un constructeur étranger. Les Renault Clio ou Peugeot
208 monopolisent le segment.
Mais malgré ce constat, Hyundai insiste avec sa deuxième i20
qui, il est vrai, se vend bien. Toutefois il faut faire mieux. Ainsi
Présentation réussie
✚ Moteur agréable
Équipement riche et moderne
–
Suspensions trépidantes
Finition perfectible
Maintien de la banquette
pour séduire davantage, la citadine coréenne adopte un nouveau
style avec une calandre redessinée
en cascade, des boucliers et des
optiques remaniés. Au catalogue,
les moteurs essence ont disparu
pour laisser place aux 4 cylindres
atmosphériques 1.2 de 75 ou 84 ch
et 3 cylindres turbo essence T-GDi
de plus petit cylindrée (1.0), mais
qui développe 100 ch. Une belle
réussite car ce dernier dévoile un
tempérament vaillant et volontaire
fort plaisant. Il est associé soit à
une boîte manuelle soit à la transmission automatique à double
embrayage et 7 vitesses DCT-7.
Douce et réactive, celle-ci améliore le confort de conduite en ville
et notamment dans les embouteillages. A bord,
Parfaite mais très en revanche, la
est
bien équipée, elle continuité
de mise… malgagne toujours à heureusement.
être connue
L’écran tactile de
7 pouces, est positionné trop bas et oblige à quitter
la route des yeux. La qualité des
matériaux n’est pas sans reproche
L’écran tactile de 7
également. Néanmoins, l’i20 se
pouces, placé trop
bas, est de série à rattrape avec une dotation riche
partir du deuxième comprenant par exemple les systèmes Apple CarPlay et Android
niveau Intuitive.
Auto, le freinage automatique d’urgence autonome, la gestion automatique du passage des codes aux
phares, ou encore de l’assistance
active au maintien dans la voie.
X Essai paru dans l’AJ n° 1011.
NOTRE AVIS 
Au-delà des évolutions stylistes,
cette dernière génération de l’i20 se
remarque davantage par ses nouveaux équipements, son 3-cylindres
plaisant, volontaire et discret ainsi
que ses transmissions manuelle et
automatique. De nouveaux arguments qui en font l’une des citadines les plus modernes du moment.
GUIDE DE L’ACHETEUR
26
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
100 à 4 500
172 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA7
4,04 / 1,74 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
326
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
179
33,8
11,6
nc
31 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 6,9
Route : 6,6 Autoroute : 6,7
Autonomie (km) : 746 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, accès et dém. mains-libres, aide
active au maintien dans la voie, aide au dém. en
côte, aide au parking AV / AR, antibrouillards,
Bluetooth, cam. de recul, clim. auto. bizone,
détecteurs pluie / lum., freinage d’urgence auto.,
gestion auto. codes / phares, rétros et vitres
électriques, fermeture centralisée à distance,
jantes alliage 17 pouces…
Options (€)
Peinture spéciale ou métallisée
200
CITADINES
Kia Picanto Avec les encouragements du jury
`1.0 67 Active
Rejet de CO2 : 101 g / km
Bonus / Malus : 0 €
12 500 €
Puissance fiscale : 4 CV
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
Présentation / habitabilité
TECHNIQUE ET MESURES
Direction / commande de boîte
Caractéristiques
✚ Equipement de série
–
Souplesse du moteur
Confort de suspension
Carrosserie exposée
flatteuse. Sous le capot, cette version se contente d’un 1.0 essence
de 67 ch. Un bloc un peu juste
mais qui devrait pourtant assurer
le gros des ventes ! Son manque
de peps oblige trop souvent à
jouer du levier de vitesses, surtout si l’auto est chargée. Si cela
ne convient pas, il faudra opter
pour le 3 cylindres de 84 ch ou
encore espérer l’arrivée du bloc
1.0 turbo de 100 ch !
X Essai paru dans l’AJ n° 982.
L
a Picanto n’a pas la notoriété des Renault Twingo,
Peugeot 108, Citroën C1
et Fiat 500. Mais loin de baisser les bras, elle progresse à
chaque génération. Si l’actuelle
évolue peu en terme de gabarit,
son style moderne et frondeur
séduit. Sa grande maniabilité, sa
boîte de vitesses bien guidée et sa
Elle ne mérite
pratiquement que
des éloges si ce
n’était son bloc de
67 ch, un peu juste.
Heureusement, la
Picanto en propose
deux autres.
direction aussi douce que légère
jouent aussi pour elle. De plus, la
Picanto propose un bel espace à
vivre, agréable spacieux, même
pour les grand(e)s. Autre bonne
surprise, le coffre gagne 55 dm3,
l’un des plus grands du segment.
Le design épuré de la console
laisse, malgré de nombreux
plastiques durs, une impression
NOTRE AVIS 
Maniable en ville et bien équipée,
la Picanto séduit aussi par sa belle
habitabilité et son coffre astucieux,
aussi grand que pratique. On regrette
alors les performances mesurées du 3
cylindres qui l’anime, et qui se contente
de 67 ch. Son manque de tonicité à bas
régime nuit à l’agrément de conduite.
Vivement le 1.0 T-GDI de 100 ch.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
67 à 5 500
96 à 3 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,60 / 1,60 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
255
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
167
36,3
14,6
30,4 / 19,6
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,9
Ville : 6,2
Route : 5,2 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 593 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
6 airbags, antibrouillards, Bluetooth, aide au
démarrage en côte, allumage automatique des
feux, autoradio-MP3 + prises USB et AUX,
climatisation manuelle, ordinateur de bord,
fermeture centralisée des portes à distance,
régulateur-limiteur de vitesse, volant cuir
multifonction, vitres avant électriques…
Options (€)
Système de freinage autonome
Peinture métallisée
Ecran tactile de 7 pouces
350
510
1 000
Kia Rio L’âge de raison
`1.0 T-GDi 100 Premium
Rejet de CO2 : 102 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
19 890 €
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
Qualité de fabrication
TECHNIQUE ET MESURES
Equipement moderne
Caractéristiques
✚ Agrément mécanique
–
Tarifs élevés
Carrosserie peu protégée
Présentation austère
évite d’incessantes sollicitations et
temporise son appétit. Autrefois un
peu fade à conduire, la Rio se remet
à niveau. La direction enfin précise
et le bon compromis confort / efficacité donnent même le sourire au
conducteur. L’habitacle n’est pas
non plus en reste : sobriété, assemblages sérieux malgré certains plastiques durs et équipements technologiques dernier cri (freinage
actif, détecteur de piétons, AFIL...).
X Essai paru dans l’AJ n° 979.
P
etit à petit, les Kia se rapprochent des standards
européens... et de leurs
tarifs aussi ! La nouvelle Rio ne fait
pas exception, forte de sa garantie
sept ans. Digne héritière de la précédente, dotée d’un style un brin
plus ramassé, elle compte se faire
moins discrète. Elle abrite sous
son capot sculpté un inédit petit
Sans manquer
d’allure, la Rio
s’offre un style
assez classique et
s’étire sur 4,07 m.
trois cylindres turbo dernier cri,
qui anime depuis quelques mois
la cousine Hyundai i20. Une petite
douceur irrésistible qui offre un
excellent confort de conduite et
vous épargne de nombreux rétrogradages. Ses vibrations maîtrisées, sa discrétion et sa souplesse
lui permettent de se faire oublier
au quotidien. Son tonus suffisant
GUIDE DE L’ACHETEUR
27
NOTRE AVIS 
C’est sûr, la Kia Rio monte d’un cran
avec des prestations à la hauteur des
références. Son petit bloc essence
réussi, ses prestations dynamiques
en net progrès et la qualité de sa vie
à bord en font une citadine parfaitement accomplie. Mais le tarif devient
salé. Avec une image de marque
encore à parfaire, c’est un peu osé.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
100 à 4 500
171 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,07 / 1,73 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
325
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
182
32,5
10,7
16,8 / 11,6
31 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 6,3
Route : 5,9 Autoroute : 6,1
Autonomie (km) : 737 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, accès mains libres, alerte
franchissement de ligne, antibrouillards,
Bluetooth, caméra de recul, clim auto., freinage
d’urgence auto., GPS, jantes alu 16 pouces,
phares et essuie-glaces auto., radars de recul,
radio + 2 USB, régul. / lim. de vitesse, rétro int.
jour / nuit auto., 4 vitres élec., surteintées à l’AR,
rétros extérieurs rabattables électriquement…
Options (€)
Jantes alliage 17 pouces
Peinture métallisée
300
550
CITADINES
Mazda 2 Belle à presque tout faire
`1.5 SkyActiv-G 90 Dynamique
Rejet de CO2 : 105 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
18 000 €
Polyvalence
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Technologie moteur
Présentation séduisante
–
Dotation riche mais coûteuse
Gabarit / habitabilité
Peu de rangements
même les voies rapides ne font pas
peur à son petit moteur généreux
et vigoureux. Tout juste affiche-t-il
une certaine mollesse à bas régime
nécessitant d’être relancé bien trop
régulièrement. Mais la commande
de la boîte est un régal. On pestera néanmoins sur l’étagement
long comme un jour sans pain de
ladite boîte. Mais cela répond aux
normes invitant les constructeurs
à contenir leurs consommations.
X Essai paru dans l’AJ n° 928.
L’
actuelle Mazda2 est
l’une des citadines les
plus séduisantes du marché. Mais avec 14 cm de plus en
longueur que sa devancière, l’habitabilité aurait pu être améliorée.
Malheureusement, les passagers
arrière se contentent du minimum
syndical. Même le coffre n’est pas
gâté. si son volume est correct, son
Grâce à son
agrément et à ses
performances,
la Mazda2 est à
l’aise sur toutes les
routes.
utilisation est peu pratique. Ajoutez à cela une banquette rabattable
mais sans plancher plat et vous
vous demandez si l’auto est vraiment une bonne affaire. Une fois
sur la route, oui ! La Mazda2 est
aussi à l’aise en ville que sur routes.
Les manœuvres sont aisées grâce
au petit rayon de braquage et le
confort parfaitement maîtrisé. Et
NOTRE AVIS 
La nouvelle Mazda2 possède de
sérieux atouts pour attiser, au
minimum, la curiosité. La citadine
japonaise est en effet séduisante,
agréable à conduire à la ville comme
à la campagne, sobre et performante.
Il ne lui manque qu’un habitacle plus
spacieux et des équipements optionnels un peu moins coûteux.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 496
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 6 000
148 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,06 / 1,70 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
265
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
168
33,1
11,1
26 / 14,5
34 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 4,6
Ville : 5,9
Route : 5,8 Autoroute : 6,3
Autonomie (km) : 733 Capacité réservoir (l) : 44
Équipements de série
6 airbags, antibrouillards, AFIL, banquette AR
2 / 3 - 1 / 3, Bluetooth, écran tactile, jantes
alliage, capteurs de pluie et de luminosité, prises
USB, radars de recul, autoradio-CD mp3,
régul. / limit. de vitesse, sièges AV chauffants,
vitres et rétros élec., lunette AR dégivrante…
Options (€)
Boîte automatique à 6 rapports
Sellerie rouge
GPS
Peinture métallisée
Peinture rouge métallisée
1 600
250
500
400
550
Mitsubishi Space Star L’évolution permanente
`1.2 Invite
Rejet de CO2 : 95 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
12 990 €
Garantie : 5 ans ou 100 000 km
Ensemble moteur / boîte auto.
TECHNIQUE ET MESURES
Équipement à la page
Caractéristiques
✚ Consommation sans excès
–
Rapport prix / dotation
Moteur juste hors des villes
Maintien latéral des sièges
certaines commandes redessinées
arrivent aussi. Pour le reste, l’auto
conserve quelques commodos
rustiques et vis apparentes mais
aussi sa bonne habitabilité, son
confort très correct et son insonorisation correcte... sous 110 km / h.
Au-delà, les bruits d’air s’intensifient mais l’autoroute n’est pas
sa vocation première. Elle excelle
plutôt en ville ou l’on apprécie la
grande douceur de sa boîte CVT...
X Essai non paru.
L
a Space Star se bonifie avec
le temps. Arrivée fade et
discrète en 2013, elle se
dote d’une boîte automatique
à variateur fin 2015 et fait l’objet d’un appréciable restylage
au printemps 2016. Désormais
parée d’une vraie calandre et
de boucliers plus sportifs, elle
dote aussi sa proue de quelques
Restylée début
2016, la Space Star
affiche un peu plus
de personnalité
depuis.
chromes avenants. Côté personnalisation, l’offre Selection (650 €)
permet une seconde couleur pour
le toit, les rétroviseurs et poignées
de portes. La Space Star soigne
donc son allure pour ne plus passer inaperçue. Elle évolue aussi
à l’intérieur avec de nouveaux
inserts laqués sur la console et
le volant. Une sellerie inédite et
GUIDE DE L’ACHETEUR
28
NOTRE AVIS 
Remise au goût du jour, la Space Star
est une alternative intéressante aux
citadines classiques. Spacieuse,
sobre et agréable à mener dans cette
version automatique, elle décevra les
conducteurs pressés et qui attendent
du répondant. Le 1.2, un peu limité
avec la boîte manuelle, transforme ici
son handicap en douceur de conduite.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 193
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
80 à 6 000
106 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA1
3,71 / 1,67 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
235
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
173
nc
12,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,1
Ville : 3,7
Route : 4,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 35
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, ABS, ESP, capteurs de pluie et de
luminosité, climatisation, système audio 4
HP / CD / mp3 / Bluetooth, jantes en alliage 14
pouces, régulateur de vitesse, vitres et lunettes
arrière surteintées, vitres électriques, rétros
extérieurs élec. et dégivrants, ordinateur de
bord, rangement sous plancher de coffre…
Options (€)
Peinture métallisée
500
CITADINES
Nissan Micra Retour gagnant
`0.9 IG-T 90 Tekna
Rejet de CO2 : 104 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
19 990 €
Rapport prix / équipement
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Comportement routier
Equipements technos
–
Angle mort de 3 / 4 arrière
Moteur linéaire et anémique
Habitabilité limitée
à manivelle !). Hormis ce détail
anachronique, l’habitacle séduit.
La planche de bord est très réussie,
surtout quand elle est habillée d’un
revêtement similicuir. Le choix des
matériaux et la finition progressent
nettement malgré quelques plastiques durs persistants. Dommage,
au vu de ses dimensions, que l’habitabilité ne soit pas plus généreuse,
surtout pour un modèle sensé remplacer aussi la Nissan Note.
X Essai paru dans l’AJ n° 976.
L
a Micra change tout, sauf
son nom, optant pour un
style incisif et un gabarit
rivalisant avec les citadines françaises. Elle compte d’ailleurs sur
son “made in France”, étant fabriquée dans l’usine... Renault de Flins,
pour séduire. Si sa mécanique et ses
rétros viennent de la Clio, le châssis serait celui, revu, de l’ancienne
La cinquième
génération de
Micra change tout,
son style, sa taille,
ses moteurs... sauf
son nom.
génération. L’ensemble offre un
comportement routier agile et
enjoué, bien aidé, il est vrai, par une
direction assez précise et un petit
3 cylindres turbo qui fait preuve
d’une agréable souplesse. Plaisante
à l’usage, la Micra peut aussi mettre
en avant ses atouts technologiques
(freinage actif, caméras 360°...),
enfin presque (lève-vitres arrière...
NOTRE AVIS 
Félicitations à Nissan. L’important
travail effectué sur cette Micra
peut être salué. La citadine japonaise propose en effet un moteur
turbo essence moderne, un châssis
équilibré et confortable, une finition
correcte, une présentation agréable
et pour ne rien gâcher un rapport
prix / équipement séduisant.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
898
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
89 à 5 500
140 à 2 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,00 / 1,75 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
300
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
172
33,4
11,6
21,4 / 12,2
32 / 64
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 6,8
Route : 6,5 Autoroute : 6,1
Autonomie (km) : 630 Capacité réservoir (l) : 41
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, accès / démarrage sans clé, AFIL, aide
au parking AR + caméra de recul, antibrouillards,
Bluetooth, clim. auto., capteurs pluie / luminosité,
ESP, feux de route adaptatifs, freinage d’urgence
actif, GPS, jantes alliage 17 p., régul. / limit. de
vitesse, surveillance de la pression des pneus,
syst. multimédia avec écran tactile / prise USB…
Options (€)
Peinture métallisée
Phares LED
Pack intérieur orange ou bleu
Sellerie cuir + sièges AV chauffants
530
400
350
1 150
Opel Karl Décomplexée
`1.0 75 Innovation
Rejet de CO2 : 104 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 300 €
Polyvalence
✚ Technologie moteur
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation séduisante
–
Style passe-partout
Gabarit / Habitabilité
Peu de rangements
bon comportement à la fois sain
et confortable grâce à des suspensions souples. Notre modèle d’essai en finition Innovation représente le haut du panier et dispose
d’une belle dotation, dont l’alerte
de franchissement de ligne, un
équipement plus souvent présent
sur les gammes supérieures. Son
tarif est son autre atout majeur, car
pour moins de 13 000 €, vous avez
tout pour vous déplacer.
X Essai paru dans l’AJ n° 936.
O
pel propose deux citadines aux philosophies
très différentes : l’Adam
et la classique Karl qui succède à
l’Agila. Elle n’existe qu’en 5 portes
mais affiche une longueur plus
importantes que la concurrence.
De quoi accueillir confortablement
cinq passagers. La présentation
intérieure est assez austère et si les
Si la Karl n’est pas
aussi attractive
que l’Adam, elle
dispose désormais
elle-aussi d’une
variante Rocks,
bientôt à l’essai.
plastiques sont de bonne facture,
ils marquent vite. Avec son petit
bloc 3 cylindres de 75 ch, l’auto
est à son aise en ville, grâce aux
premiers rapports vifs de sa boîte.
Si elle démontre une belle polyvalence sur route, quel dommage que
les derniers rapports trop longs
pénalisent autant les relances.
La Karl propose néanmoins un
GUIDE DE L’ACHETEUR
29
NOTRE AVIS 
La Karl n’est assurément pas la plus
sexy des citadines. Mais elle affiche
une belle polyvalence avec assez de
place pour quatre passagers plus
un, et un moteur vaillant plutôt bien
secondé.Mais c’est sur son rapport
prix / équipements qu’elle peut vraiment compter. A ce petit jeu, la Karl
s’avère très bien placée.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
75 à 6 500
96 à 4 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,68 / 1,70 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
215
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
154
35,7
13,7
30,5 / 18,8
33 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,1
Route : 5,4 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 533 Capacité réservoir (l) : 32
Équipements de série
6 airbags, aide au démarrage en côte, AFIL,
capteurs pression pneus, antibrouillards +
éclairage statique d’intersection, banquette
60 / 40 et 3 places, Bluetooth, ESP, Isofix, jantes
alliage 15”, ordi. de bord, radar de recul,
radio-CD mp3 + aux et USB, régul. / limit. de
vitesse, rétros élect. et dégivrants, vitres élect.,
clim. auto., siège conducteur et volant
multifonction réglables en hauteur…
Options (€)
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
520
700
CITADINES
Opel Adam L’essence de la citadine
`1.4 Twinport 87 Unlimited
Rejet de CO2 : 118 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
15 100 €
Personnalisation
TECHNIQUE ET MESURES
Système multimédia
Caractéristiques
✚ Agrément en ville
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Inconfort en 18 pouces
Moteur limité
Coffre exigu
vitesses pour relancer la machine.
Fatigant à la longue, même si
son maniement est agréable. En
revanche, en ville, la petite Adam
bénéficie d’une direction très vive
qui lui permet de se faufiler partout. Un mode surassisté permet
de ne rater aucune manœuvre.
Mais avec 3,70 m de long, la voiture n’est pas très encombrante.
Pour profiter du confort, évitez les
imposantes jantes de 18 pouces.
X Essai paru dans l’AJ n° 869.
A
fin de se démarquer de
ses concurrentes sur le
marché très relevé des
citadines chics et branchées, Opel
a mis l’accent sur la personnalisation. Vous pouvez tout choisir
à votre goût (ou presque). L’argument d’Opel est qu’il n’y aura pas
deux Adam identiques. Certes,
mais attention, car l’addition
La présentation est
personnalisable
à souhait (ou
presque). C’est le
point fort de cette
citadine.
risque d’être bien plus salée…
Afin de rester raisonnable en
matière de tarifs, Opel a choisi de
ne proposer que des blocs essence.
Pour cette version de milieu de
gamme (87 ch), nous aurions aimé
un peu plus de pêche hors agglomération afin de s’insérer aisément dans la circulation. Il faut
bien trop souvent jouer du levier de
NOTRE AVIS 
Personnaliser son auto selon ses
propres goûts (jantes, autocollants, coloris, habitacle…) est une
excellente chose. Mais attention à
ne pas vous laisser entraîner dans
cette frénésie. Avec des jantes de
18 pouces, l’auto est certes belle,
mais inconfortable. Notons que le
système multimédia est très réussi.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 398
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
87 à 6 000
130 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,70 / 1,72 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
170
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
169
34,4
12,1
19,4 / 13,2
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,5
Route : 6,6 Autoroute : 7,6
Autonomie (km) : 528 Capacité réservoir (l) : 38
Équipements de série
6 airbags, aide au démarrage en côte, ESP,
banquette AR 50 / 50, Bluetooth, clim. man.,
jantes alliage 16”, ordi. de bord, Système
IntelliLink, régul. / limit. de vitesse, rétros ext.
élec., sièges AV réglables en hauteur, volant cuir
réglable, contrôle pression pneus…
Options (€)
Ciel de toit à LED
Clim. auto.
Couleur de toit personnalisée
Peinture métallisée
300
400
500
500
Opel Corsa Bonne vieille recette
`1.0 Ecotec Turbo 115 Innovation 5 portes
Rejet de CO2 : 114 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
20 100 €
Finition en net progrès
✚ Agrément de conduite
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur vif...
–
... réservé à la finition Cosmo
Système multimédia lent
Ligne peu moderne
en proposant du couple à bas
régime et en étant pétillant vers
le haut. Dommage qu’il ne soit
commercialisé que sur la finition
Cosmo. Dans l’habitacle, la Corsa
a également progressé au niveau
de la présentation moins terne
et de la finition plutôt sérieuse
grâce à une qualité d’assemblage
correcte et des plastiques moussés. Signalons enfin le système
IntelliLink tactile assez pratique.
X Essai paru dans l’AJ n° 921.
C’
est dans les vieux
pots qu’on fait la
meilleure soupe !
Voici une expression française
que les Allemands maîtrisent
parfaitement sous l’appellation “carry over”. Il s’agit de
reconduire les bonnes idées du
modèle précédent tout en ajoutant des évolutions esthétiques
Difficile de
distinguer les
générations.
Dommage, car
les évolutions
techniques sont
flagrantes.
et technologiques. La dernière
Opel Corsa a ainsi peu changé
au niveau de la carrosserie, mais
ses entrailles ont été franchement optimisées. La direction est
désormais plus précise et consistante, le châssis a été rigidifié, les
trains roulants retravaillés, etc.
De même, le petit moteur essence
de 115 ch offre un bel agrément
GUIDE DE L’ACHETEUR
30
NOTRE AVIS 
Les propriétaires de l’ancienne Corsa
n’en reviendraient pas. Cette nouvelle génération a été transfigurée à
tous les niveaux avec un dynamisme
séduisant, un moteur agréable,
une finition sans réel défaut et une
présentation plus pimpante. Deux
bémols : une ligne datée et un système multimédia lent.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 5 000
170 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,03 / 1,78 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
285
Performances
182
Vitesse maxi (km / h)
33,1
1 000 m D. A. (s)
11,5
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 20,8 / 15 / 10,5
nc
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7
Ville : 7,2
Route : 6,5 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 643 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, aide au stationnement AR,
antibrouillards, banquette 2 / 3-1 / 3, clim. auto.,
contrôle de la pression des pneus, ESP, jantes
alliage 16’’, capteurs pluie / luminosité, système
IntelliLink, régul. / limit. de vitesse, rétro.
intérieur jour / nuit auto., vitres élec. AV, volant
cuir multifonction…
Options (€)
Caméra de recul
Lecture des panneaux + AFIL
Porte-vélos intégré
Toit ouvrant
350
500
650
800
CITADINES
Peugeot iOn Basse tension
`Électrique
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 1 CV
1
26 900 €
Silence de fonctionnement
✚ Coût à l’usage
Garantie : 2 ans, 50 000 km
1
Habitabilité
Garantie : 5 ans ou 50 000 km pour batterie et chaîne de traction électrique.
–
Prix cumulé
Performances et autonomie
Pas de bornes de recharge
ni par sa finition ni par son tarif
– pourtant en baisse de près de
7 500 € depuis son lancement,
auxquels s’ajoutent les 6 000 € de
bonus, voir les 10 000 € de super
bonus. Mais dans tous les cas, la
citadine ne fait pas le poids face à la
Renault Zoe. Et si c’est vraiment ce
modèle qui vous plaît, optez pour
la version japonaise i-Miev, aux
promotions plus alléchantes et à
l’agrément plus ludique.
X Essai paru dans l’AJ n° 812.
C
ette Mitsubishi i-Miev
recarrossée constitue une
offre purement citadine.
Avec moins de 3,50 m de long et
1,50 m de large, la iOn est en effet
à l’aise dans les petites ruelles. Son
microgabarit ne l’empêche pas
d’être lourde: 1125 kg. La faute aux
batteries… Ces dernières assurent
une autonomie de 150 km, limitée
Mitsubishi i-Miev
rebadgée, la iOn
est pratiquement
identique à la
japonaise, mais
se montre moins
ludique à l’usage
et plus chère de
3 550 € !
mais suffisante en ville. Les performances sont plus que modestes
(près de 40 secondes sur le kilomètre...) cependant le dynamisme
apporté par le couple immédiatement disponible la rend agréable
à utiliser. À l’arrière, pas plus de
deux places, mais l’habitabilité est
correcte et les dossiers s’inclinent
indépendamment. La iOn ne brille
NOTRE AVIS 
La iOn est sympathique, dynamique
et a le mérite d’exister. N’y cherchez
pas les standards Peugeot (style,
finition), c’est une Mitsubishi. Elle
s’utilise en ville et nécessite d’avoir
une prise de courant accessible. Être
écocitoyen n’est pas désagréable
mais revient cher, à moins de sauter sur les promotions…
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
li-ion / 16
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
64 à
180 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
Réducteur
3,48 / 1,48 / 1,61
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
181
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
127
38,1
15,9
23,2
36 / 72
Autonomie
1
Moyenne (km) : 150
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
13,5
6h / 30 mn1
Rapide pour 80 % de charge
Équipements de série
ABS, AFU, 6 Airbags, allum. auto. des feux,
antibrouillards, banquette AR 50-50, clim. auto.,
ESP, jantes alliage 15’’, ordi. de bord, prises aux.
et USB, radio-CD mp3 + 4 HP, rétros ext. élec.
rabat. élec., siège cond. régl. en haut., vitres
élec. teintées, volant et pommeau cuir…
Options (€)
Peinture métallisée
Peinture métallisée nacrée
Pack froid
Système de navigation
500
600
210
379
Peugeot 108 La bonne génération
`1.2 PureTech 82 Top ! Collection 5 portes
Rejet de CO2 : 99 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
15 800 €
Bonnes performances
✚ Comportement routier
Garantie : 2 ans, km illimité
Dotation correcte
–
Qualité des plastiques
Diamètre de braquage
Vibrations moteur
perfectible et ses vibrations souffreteuses, notamment en ville à
cause de l’absence d’arbre d’équilibrage. Mais l’avantage, c’est la
frugalité de ce bloc. À l’intérieur,
la planche de bord est inédite : elle
est plus moderne, mais la qualité
des plastiques reste discutable.
Question habitabilité, le dos des
sièges avant a été redessiné ce qui
permet de glisser facilement ses
pieds à l’arrière.
X Essai paru dans l’AJ n° 910.
P
our la deuxième génération de sa 108, et en
raison d’une question
de coûts, Peugeot est reparti de
la première version en améliorant ce qui péchait, à savoir les
trains roulants, la direction et les
amortissements. Cela a permis
de concevoir une toute nouvelle
voiture, à l’air plus robuste, bien
Avec cette
deuxième
génération, la
108 s’est bonifiée.
Surtout au niveau
du confort et des
performances
routières.
plus confortable et plus plaisante
à conduire. Dommage que Peugeot n’ait pas été jusqu’au bout de
sa démarche concernant le rayon
de braquage qui reste perfectible,
surtout pour une citadine. Sous
le capot, le 3-cylindres 1.2 de 82
ch est parfait pour sortir de la
jungle urbaine. On lui reprochera
néanmoins son insonorisation
GUIDE DE L’ACHETEUR
31
NOTRE AVIS 
Techniquement, la 108 ne révolutionne pas le genre. Pas de moteur
arrière, pas de rayon de braquage
réduit, comme la Renault Twingo.
Mais au final, peu importe. Peugeot
a su travailler les points essentiels
pour améliorer comportement et le
confort par rapport à la précédente
génération. Et ça, c’est déjà pas mal.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
82 à 5 750
116 à 2 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,48 / 1,62 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
240
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
164
33,9
11,6
19,9 / 13,6
32 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,7
Ville : 5,9
Route : 5,2
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 614 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
6 airbags, antibrouillards, ASR, radio-CD mp3 +
aux + USB, banquette AR 50 / 50, Bluetooth,
caméra de recul, clim. man., contrôle pression
pneus, ESP, feux diurnes à LED, Isofix, jantes
alliage 15’’, ordi. de bord, limit. de vitesse, rétros
et vitres AV élect., système multimédia avec
écran tactile 7 pouces, toit ouvrant en toile,
volant réglable en hauteur…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Peinture métallisée
Sièges AV en cuir et chauffants
310
500
1 200
CITADINES
Peugeot 208 Il en faut peu pour être heureux
`1.2 PureTech 68 Like
Rejet de CO2 : 105 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 150 €
Performance
TECHNIQUE ET MESURES
Volume de coffre
Caractéristiques
✚ Agrément
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Confort
Consommation
Equipement
ce qui invite encore à se laisser
aller sur le pied droit. Votre dos
vous rappellera néanmoins à la
raison. La 208 mériterait, en effet,
de proposer un confort plus doux.
Certains continueront de pester
contre son ergonomie particulière. Et si dans cette version Like,
la banquette est monobloc, le tarif
se fait particulièrement attractif.
Elle dispose en sus d’un volume
de coffre convenable.
X Essai non paru.
E
n entrée de gamme, la 208
propose toujours son tout
petit 3 cylindres atmosphérique développant 68 ch. Sur le
papier, cela n’augure pas des sensations décoiffantes. Au démarrage
comme en usage, ce bloc se montre
assez présent tant au niveau sonore
que dans les vibrations qu’il procure. Grâce à une boîte de vitesses
Une puissance
de 68 ch cela
peut paraître bien
modeste, mais la
Peugeot 208 s’en
tire honorablement.
manuelle aux 5 rapports bien étagés, ce petit moteur se montre
d’une belle vivacité, permettant
ainsi à la 208 de se faufiler aisément dans la circulation. Ses performances ne sont pas indigentes.
Revers à cette belle médaille, la
consommation a tendance à grimper un peu rapidement. L’auto se
montre par ailleurs dynamique,
NOTRE AVIS 
Malgré sa faible puissance sur le
papier, la 208 équipée de ce bloc
essence 3 cylindres se montre vivante
et très agréable à manier, notamment
grâce à une boîte de vitesses bien
étagée. Certes la consommation peut
apparaître un peu élevée, et le confort
perfectible, mais au vu du prix, cette
Peugeot est une bonne affaire.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
68 à 5 750
106 à 2 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,98 / 1,74 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
332
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
161
35,4
13,2
24,8 / 16,6
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,6
Route : 5,8 Autoroute : 6,6
Autonomie (km) : 793 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Airbags frontaux et latéraux AV, Isofix aux places
latérales AR, régulateur / limiteur de vitesse,
banquette rabattable monobloc, clim manuelle,
radio MP3, vitres AV et rétros extérieurs
électriques, volant multifonction réglable dans
les deux plans…
Options (€)
Bluetooth et prises USB
200
Peugeot 208 Petite mais gourmande
`1.2 Puretech 110 GT Line 5 portes
Rejet de CO2 : 99 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
21 450 €
Agrément mécanique
✚ Comportement dynamique
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort
–
Rapport prix / équipement
Habitabilité
Freinage à 130 km / h
prouve qu’un châssis “ludique”
peut aussi préserver les lombaires.
Bon point également à la finition,
soignée. L’exécution GT Line réservant de belles surprises à l’instar
de sièges sport à l’excellent maintien. Sur le plan du budget, la 208
alterne le bon (sa consommation
de chameau) et le moins bon : un
bien piètre rapport prix / équipement. Dans ce domaine, même la
Polo fait mieux !
X Essai paru dans l’AJ n° 995.
U
n coup à droite, un coup à
gauche... Sur cette petite
route de campagne, la
208 saute d’un virage à l’autre avec
gourmandise. Agile, précise, la
208 est de surcroît animée par un
bloc vaillant. Un 3 cylindres turbo
essence aussi à l’aise en ville que
sur départementale, et qui supporte sans faiblesse les longs trajets
La citadine Peugeot
fait toujours figure
de référence.
Équilibrée, facile
et amusante, elle a
le mérite, en plus,
de proposer un
très bon niveau de
confort.
autoroutiers. Seul bémol à ce stade
des relevés : des distances de freinage à 130 km / h tout juste dans la
moyenne. Il en va de même pour
l’habitacle, un peu étroit au niveau
de l’espace réservé aux jambes à
l’arrière, et aux coudes... quelle que
soit sa place. En revanche, la citadine au lion maîtrise parfaitement
son sujet en termes de confort et
GUIDE DE L’ACHETEUR
32
NOTRE AVIS 
En matière de plaisir de conduite,
la 208 reste incontestablement LA
référence de la catégorie des citadines. Ajoutez à cela un soin tout particulier apporté à la finition et, dans
cette version GT Line, des atours du
plus bel effet... Mais il reste tout de
même difficile de masquer le montant élevé de l’addition.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 5 500
205 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,97 / 1,74 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
332
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
183
32,1
10,2
14 / 10,5
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,5
Route : 6
Autoroute : 6,3
Autonomie (km) : 794 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, radars de recul, capteurs de
pluie / luminosité, autoradio-MP3 et Bluetooth,
banquette arrière fractionnable, climatisation
automatique, jantes alliage, ordinateur de bord,
antibrouillards, régulateur de vitesse,
rétroviseurs élec. et dégivrants, vitres AV / AR
élec., siège conducteur réglable en hauteur,
volant ajustable dans les deux plans…
Options (€)
Peinture métallisée
GPS
Boîte de vitesses auto.
540
550
1 400
CITADINES
Peugeot 208 Dernière salve
`1.6 BlueHDi 100 Allure
Rejet de CO2 : 95 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
21 900 €
Moteur performant
TECHNIQUE ET MESURES
Châssis efficace
Caractéristiques
✚ Sobriété
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Ergonomie discutable
Tarif élevé
Confort à parfaire
La 208 n’oublie pas non plus de procurer du plaisir en virages, grâce
à un châssis dynamique et agile.
Le petit volant que les plus grands
pourraient trouver installé trop bas
amplifie de manière artificielle
cette impression. Comme toujours,
l’ergonomie générale que l’on adore
ou pas reste clivante. Sa finition
Allure n’oublie pas de soigner sa
présentation malgré son âge avancé
et lui offre une dotation complète.
X Essai non paru.
P
lus de trois portes et un
seul diesel au catalogue :
la 208 se rapproche d’une
retraite bien méritée ! En attendant, sa remplaçante présentée
en mars prochain au salon de
Genève, mamie fait de la résistance avec un BlueHDi 100 ch
toujours aussi attractif pour les
gros rouleurs. Malgré une boîte à
La 208 reste
toujours aussi
moderne, malgré
son âge avancé et
une remplaçante
dans les startings
blocks.
cinq rapports seulement, ce 1.6 se
montre tonique, efficace dès les plus
bas régimes et très souple. A l’usage,
cette souplesse permet d’éviter de
constamment jouer du levier de
vitesses et l’agrément général en
profite aussi bien sur route qu’en
ville. S’y ajoutent des consommations incroyablement basses de 4,8
l / 100 km en moyenne seulement.
NOTRE AVIS 
La 208 conserve de beaux restes. Son
unique diesel disponible réserve une
belle polyvalence et une étonnante
sobriété, pour le plus grand plaisir
des gros rouleurs. Toujours agréable
à conduire, la petite Peugeot compense un tarif élevé sur le papier par la
possibilité de remises intéressantes
sur un modèle en toute fin de vie.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 560
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
100 à 3 750
254 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,98 / 1,74 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
332
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
174
33,1
10,9
16,9 / 11,7
34 / 72
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 4,8
Ville : 5
Route : 4,6 Autoroute : 4,8
Autonomie (km) : 938 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, ABS, aide au stationnement AR, clim
auto, détection de sous gonflage, ESP, ensemble
audio avec écran tactile avec GPS, Bluetooth,
prises USB, Apple Car Play et Android Auto,
jantes alliage 16 pouces, phares et essuie-glace
auto, régulateur de vitesse…
Options (€)
Aide au stationnement AV
Freinage auto d’urgence
Peinture métallisée
620
300
540
Renault Twingo Mariage réussi
`0.9 TCe 90 Intens
Rejet de CO2 : 120 g / km
Malus écologique : 50 €
Puissance fiscale : 5 CV
16 100 €
Boîte douce
TECHNIQUE ET MESURES
Aptitudes urbaines
Caractéristiques
✚ Rayon de braquage
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Pas de commandes au volant
Indisponible sur SCe 70
Inconfort
l’absence de palettes au volant,
(même en option) oblige à jouer
du levier dans un sens contraire à
la logique : on pousse vers l’avant
pour monter un rapport et on tire
vers l’arrière pour rétrograder.
Plus douce que réellement rapide,
la boîte EDC dégrade légèrement
les performances, mais apporte
un plaisir de conduite absolument incomparable, surtout dans
le cadre d’une utilisation urbaine.
X Essai paru dans l’AJ n° 944.
J
usqu’ici, il fallait se
contenter de passer les
rapports manuellement
sur la Twingo. Ennuyeux sur une
citadine. Renault propose enfin
une boîte automatique EDC à
double embrayage, emprunté à la
grande soeur Clio. Uniquement
disponible avec le moteur turbo
de 90 ch, elle revient à 1 100 € de
La boîte
automatique
robotisée à double
embrayage EDC
(1 200 €) s’étend
désormais à toutes
les motorisations
de la Twingo.
plus que la commande classique.
Un surcoût plutôt élevé compensé
par un bel agrément de conduite.
Les rapports s’égrènent en douceur et la gestion intelligente permet de déléguer le passage des
vitesses au mode tout automatique. Un programme manuel
permet de reprendre la main
en cas de besoin. Seul problème,
GUIDE DE L’ACHETEUR
33
NOTRE AVIS 
Bien que chère (surcoût de 1 200 €),
cette boîte EDC correspond parfaitement à la vocation urbaine de
cette Twingo. Dommage qu’elle ne
soit disponible qu’avec le moteur le
plus puissant. La petite Renault reste
plus que jamais une citadine accomplie un peu moins à l’aise sur la route
et hélas toujours inconfortable…
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
898
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 5 500
135 à 2 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
3,60 / 1,65 / 1,56
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
205
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
164
35,2
13,1
13,8
33 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,6
Route : 5,8 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 556 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
ABS, ESP, Aide au parking AR, bluetooth, phares
et essuie glace automatiques, décoration
extérieure spécifique, fermeture centralisée par
télécommande, prise USB, régulateur / limiteur,
de vitesse, sellerie spécifique cuir tissu…
Options (€)
Pack Techno (R link + cam. de recul)
Peinture métal.
Toit ouvrant en toile
Capteur pluie et clim. automatique
1 000
520
1 000
400
CITADINES
Renault Zoe Toujours plus de watts
`R110 Intens
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 1 CV
35 200 €
Performances
✚ Equipements de série
Garantie : 2 ans, km illimité
Conduite Zen
EVOLUTION
–
MOTEUR
Confort
Maintien des sièges
Carrosserie peu protégée
la Zoe progresse en relance avec
3,8 s gagnées sur le 80 à 120 km / h.
Au chapitre confort, des progrès
sont en revanche encore à faire
car l’amortissement reste ferme.
Le prix à payer pour conserver un
comportement routier rassurant
malgré le poids élevé. Dernier
point enfin, la conception qui
commence à dater ne permet toujours pas de bénéficier des aides
à la conduite récentes.
X Essai non paru.
R
enault mise toujours sur
la technologie électrique.
La gamme de sa citadine
Zoe continue ainsi de se développer grâce au lancement de
la R110. Evolution de la R90, ce
modèle gagne en performances
et conserve son autonomie. Sur
le papier, la marque au losange
annonce toujours 300 kilomètres
Renault propose
aussi cette citadine
électrique Zoe R110
Intens à 26 300 €
avec des batteries
disponibles en
location.
sans recharger. En pratique, il faut
plutôt tabler sur 280 km en ville et
moins de 200 km sur autoroute.
Les temps de recharge n’évoluent
pas par rapport à la R90 (2h30 sur
une Wall-Box et 20h sur une prise
secteur). Néanmoins, l’attrait de
cette R110 se situe au niveau de son
agrément de conduite et de son
dynamisme. En gagnant 16 ch,
NOTRE AVIS 
Avec cette R110, la Zoe continue
de s’améliorer grâce à des performances supérieures. Mais malgré
ces progrès, cette citadine électrique reste onéreuse avec un tarif
élevé de 26 300 € après remise et
bonus. Pour encore alléger la facture de 8 900 €, la solution passe par
la formule location des batteries.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 41
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
108 à 3 395
225 à 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA1
4,09 / 1,73 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
350
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
138
34,2
11,4
11,1
34 / 69
Autonomie
Moyenne (km) : 235
Ville : 277
Route : 241 Autoroute : 188
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
17,9
20 / 2h30
Équipements de série
6 airbags, accès et dém. sans clé, câble de
recharge Wall Box, syst. multimédia R-Link,
audio Bose, Bluetooth, USB, caméra de recul +
radar de parking, GPS, clim. auto, écran tactile,
ESP, jantes alliage 16, ordi. de bord, capteurs
pluie / luminosité, vitres électriques, régul. / limit.
de vitesse, volant cuir multifonctions…
Options (€)
Caméra de recul
Jantes alliage 17 pouces
Peinture métallisée
350
350
540
Renault Clio Dernier rappel
`0.9 TCe 75 Trend
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
15 300 €
Consommation
TECHNIQUE ET MESURES
Agrément
Caractéristiques
✚ Moteur discret
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Habitabilité
Boîte longue
Equipement
rythme. Un choix qui se traduit
par une certaine sobriété dans
la consommation. Côté châssis,
l’auto se montre toujours aussi
agile et sécurisante. elle offre un
agrément de conduite toujours
aussi agréable. Malgré un gabarit imposant pour la catégorie,
la Clio est loin d’être un modèle
d’espace à bord. Le coffre affiche
un volume correct pour la catégorie Son ergonomie est bien pensée.
X Essai non paru.
A
quelques mois de la
retraite, la Clio abandonne son antédiluvien moteur 4 cylindres atmosphérique de 75 ch pour un 3
cylindres 898 cm3 affichant la
même puissance. Grâce à l’apport
du turbo, le couple gagne 13 Nm
pour atteindre 120 Nm. Ce bloc
surprend par sa discrétion à tous
La Clio troque
son petit moteur
atmosphérique
contre un plus petit
mais doté d’un
turbo. Cela fait
toute la différence.
les régimes. En revanche, il faudra
faire avec quelques à-coups à très
faible régime dans les embouteillages. La boîte de vitesses dispose
de trois premiers rapports très
courts qui permettent d’offrir de
belles accélérations, et de deux
derniers qui semblent interminables. Il faudra rétrograder régulièrement afin de ne pas perdre le
GUIDE DE L’ACHETEUR
34
NOTRE AVIS 
Pour rester la citadine la plus vendue en Europe, la Clio, même en fin
de vie, ne pouvait pas abandonner le
marché des motorisations essence
d’entrée de gamme à ses rivales. Ce
petit 3 cylindres turbo se montre à la
fois volontaire, discret et d’une belle
sobriété. Il fera assurément sensation dans la future Clio V.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
898
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
75 à 5 000
120 à 2 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,07 / 1,74 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
330
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
162
36
14,2
29,4 / 14,4
34 / 70
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 6,4
Route : 5,7 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 737 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
Airbags frontaux et latéraux AV, Isofix aux places
latérales AR, régulateur / limiteur de vitesse,
banquette rabattable, clim manuelle, radio MP3,
Vitres AV et rétros extérieurs électriques,
Bluetooth, prises USB, volant multifonction
réglable dans les deux plans…
Options (€)
Peinture métallisée
540
CITADINES
Renault Clio Le coup de blush
`1.2 TCe 120 Intens
Rejet de CO2 : 118 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
19 850 €
Comportement routier
✚ Polyvalente (avec le 1.2 TCe)
Garantie : 2 ans, km illimité
Aides à la sécurité
–
Manque de souplesse moteur
Tarif... de compacte !
Finition toujours perfectible
TCe 120 ch. Silencieux à l’usage, il
est plus souple que vraiment puissant. Si les à-coups au passage des
vitesses, demeurent trop présents,
l’agrément général est convaincant. Mature, la Clio a bien évolué dans tous les domaines où cela
était nécessaire. De quoi susciter
la jalousie de nombre de concurrentes. Séduisante, amusante à
conduire et sécurisante, elle a
encore de beaux jours devant elle.
X Essai paru dans l’AJ n° 995.
M
odernisée en 2016 mais
à peine modifiée, au
niveau des optiques
et du bouclier avant, la Clio se
veut surtout plus cossue depuis.
L’approche intérieure est identique mais on note l’arrivée d’un
volant redessiné, d’un pommeau
de levier de vitesses emprunté aux
Mégane, d’aérateurs centraux
La Clio restylée
en 2016 ne vous
interpellera pas à
moins d’avoir bien
mémorisé l’ancien
bouclier et le
dessin intérieur des
phares.
agrandis, d’une connectivité revue
et de sièges entièrement repensés,
avec des renforts latéraux plus
musclés. Un Park Assist, disponible sur cette offre facilite la vie
pour se garer en créneau, en épi ou
de façon perpendiculaire. Le châssis reste inchangé. Le constructeur propose désormais une boîte
manuelle à 6 rapports avec ce 1.2
NOTRE AVIS 
Le restylage n’avait pas changé grand
chose, un peu plus chic, la Clio profite
depuis d’un moteur plus souple que
puissant, mais manquant d’élasticité.
Boîte longue. Possibilité d’un Park
Assist évolué. Châssis efficace. Avec
les jantes de 17 pouces, le confort
est un peu dégradé, sans pour autant
que cela devienne insupportable.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 197
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 5 500
205 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,07 / 1,74 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
300
Performances
187
Vitesse maxi (km / h)
32,6
1 000 m D. A. (s)
10,7
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 14,7 / 11,6 / 9,6
32 / 66
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7,4
Route : 6,6 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 662 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, autoradio CD-mp3, capteurs
pluie / luminosité, climatisation automatique,
écran tactile 7 pouces, jantes alliage 16 pouces,
kit mains-libres, projecteurs full LED, radars de
stationnement AR, régulateur / limiteur de
vitesse, sellerie mixte similicuir / velours,
système de navigation Media Nav Evolution, 4
vitres électriques, volant cuir…
Options (€)
Radar de parking AV + caméra AR
Roue de secours
Toit en verre panoramique
350
120
400
Renault Clio Au sommet de sa forme
`1.5 dCi 110 Intens
Rejet de CO2 : 90 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
22 950 €
Position de conduite agréable
✚ Bloc performant et silencieux
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation intérieure
–
Habitabilité décevante
Amortissement ferme en ville
Prix d’achat élevé
moussés, chromes et alu brossé,
sur cette finition Intens). Renault
a également profité de cette mise à
jour pour introduire de nouveaux
équipements technologiques,
comme le système de stationnement automatique... qui ne nous
a pas vraiment convaincus. Autre
ombre au tableau : l’habitabilité de
la Clio n’est pas aussi spacieuse que
son gabarit, très généreux, ne le
suggère, en particulier à l’arrière.
X Essai paru dans l’AJ n° 966.
E
xtérieurement, elle n’a
que peu changé. Seuls ses
boucliers ont a été subtilement retouchée. En revanche,
la reine des citadines françaises
sort de sa cure de jouvence bardée d’un intérieur aux matériaux
plus élégants et, sous le capot, d’un
gros diesel de 110 ch. Un bloc dCi
éprouvé, qui sait se montrer aussi
Souveraine sur
la route, la Clio
se révèle très
polyvalente. Mais
son gros gabarit
pourrait gêner les
“créneauphobes”.
discret en ville que performant
sur route et grands axes. Ce qui
assure à la citadine un surcroît
de polyvalence. A bord, la position de conduite s’avère tout aussi
agréable, le poste de conduite est
simple sans être austère, facile à
appréhender. Les informations
sont lisibles. Les matériaux, eux,
ont donc été améliorés (plastiques
GUIDE DE L’ACHETEUR
35
NOTRE AVIS 
Intérieur plus élégant et dotation technologique optimisée, toujours aussi
plaisante à conduire, la Clio s’assure une
polyvalence accrue grâce à son nouveau bloc. Bien aidé par une boîte parfaitement étagée, le dCi 110se montre
silencieux et souple à bas régime, volontaire sur route. Seul hic, le mauvais
rapport gabarit/habitabilité de l’auto.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 4 000
260 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,07 / 1,74 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
320
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
182
33,2
11
14 / 11,8 / 10
31 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,1
Ville : 5,3
Route : 5
Autoroute : 5
Autonomie (km) : 882 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
4 airbags, autoradio avec prise USB et écran
tactile, Bluetooth, clim auto., feux de jour à leds,
jantes alliage, GPS, ordi de bord, phares et
essuie-glace auto., radar de recul, régulateur de
vitesse, rétros électriques et dégivrants, vitres
électriques, volant multifonction…
Options (€)
Cam. de recul et radar stationnement AV 350
400
Toit panoramique
Système de stationnement automatisé +
GPS + système audio Bose et interface 1 090
connectée R-Link
CITADINES
Seat Ibiza En quête de podium
`1.0 TSI 115 Xcellence
Rejet de CO2 : 108 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
19 020 €
Motorisation
✚ Habillage et finition
Garantie : 2 ans, km illimité
Diamètre de braquage
–
Assise ferme
Amortissement
Autonomie
des amortisseurs, insuffisants sur
chaussée dégradée. Mais les progrès sont là. Dans l’habitacle aussi.
Cela se traduit ici par des inserts
Capuccino sur la planche de bord,
les contre-portes, le volant et la
sellerie. Côté budget, le rapport
prix / équipement est concurrentiel
et les options sans excès. Dernier
point positif, un appétit contenu qui
permet 625 km d’autonomie malgré un petit réservoir de 40 litres.
X Essai paru dans l’AJ n° 995.
P
artageant plateforme MQB
A0 et mécaniques avec la
récente Polo, dont ce petit
3 cylindres turbo essence de 115
ch, la nouvelle Ibiza arrive bardée
d’atouts. Ce bloc pour commencer:
gaillard et direct, ces bonnes performances mettent en lumière les
progrès du châssis. Très équilibré,
le comportement ne réserve aucune
Ligne taillée à la
serpe, l’Ibiza soigne
son style et le reste
tient la route !
surprise, à quelques remontées
de couple dans la direction près.
Et si l’Ibiza s’avère moins joueuse
qu’une 208, elle reste à l’aise sur
les tous les terrains, ne rechignant
jamais à hausser le ton. Dommage
que la fermeté de l’assise, qui laissait d’emblée augurer des instants
douloureux pour les lombaires,
ne soit pas plus aidée par le jeu
NOTRE AVIS 
Cette nouvelle génération d’Ibiza
constitue une belle surprise. Bien
motorisée, joliment présentée dans
cette exécution Xcellence, elle doit
aujourd’hui être considérée par ses
rivales comme un outsider de poids.
Seules les personnes adeptes d’une
sellerie douillette reconsidèreront
à deux fois la question de son choix.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 5 500
200 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,06 / 1,78 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
367
Performances
186
Vitesse maxi (km / h)
31,6
1 000 m D. A. (s)
10
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 16,8 / 12,8 / 9,7
33 / 67
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 6,4
Route : 6,1 Autoroute : 6,6
Autonomie (km) : 625 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, radars
AR, capteurs pluie / lum., autoradio-MP3 et
Bluetooth, banquette AR fractionnable,
climatisation automatique, jantes alliage, ordi.
de bord, antibrouillards, régulateur de vitesse,
rétros élec. et dégivrants, vitres AV / AR élec.,
siège conducteur réglable en hauteur, volant
ajustable dans les deux plans…
Options (€)
Radars de parking AV
Peinture métallisée
Boîte de vitesses auto.
90
500
1 350
Smart Fortwo Petite auto pour petit trajet
`Electric Prime
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 1 CV
26 400 €
Présentation moderne
✚ Maniabilité et braquage
Garantie : 2 ans, km illimité1
1
Tenue de route en progrès
Batteries garanties 8 ans.
–
Tarif élevé
Usage surtout urbain
Autonomie perfectible
en suspension), elle allie agrément
et vivacité. Idéale au quotidien, en
ville, elle ne souffre que d’un autre
défaut : un gabarit qui restreint
l’emport de batteries, limitant son
autonomie à 100 km. Impossible
donc de s’éloigner trop de chez
soi. Mais, bien organisé avec une
recharge en 5h, voire moins avec
une Wallbox à domicile (en option),
elle permet d’éradiquer pour de
bon le passage à la pompe.
X Essai paru dans l’AJ n° 974.
L
e premier atout d’une Fortwo : sa taille. Grâce à elle, la
Smart est véritablement à
l’aise en ville, prête à se faufiler partout, pratique à garer, faisant demitour quasiment sur elle-même. L’urbaine optimale ou presque car elle
n’offre que deux places et 260 dm3.
Et si sa présentation moderne et ses
matériaux plaisants séduisent, sa
Rapide, douce,
sans à-coups, la
boîte Twinamic
dispose d’un mode
séquentiel au
levier. Mais les
palettes au volant
sont en option
(670 €).
finition ne peut que progresser.
D’autant que le tarif d’une Fortwo n’est pas donné... et c’est pire
encore dans cette version électrique! Mais le mode de propulsion
convainc d’emblée en ville. Zéro
pollution aux particules et aucun
bruit, tonique avec sa puissance
instantanée et dotée d’un comportement sain (mais encore sec
GUIDE DE L’ACHETEUR
36
NOTRE AVIS 
La Fortwo Electric aurait presque tout
pour elle si son tarif n’était si élevé
pour deux sièges et un petit coffre.
Dotée du moteur de la Zoe mais pas de
sa capacité de batterie, elle souffre
d’une autonomie limitée. Néanmoins,
elle reste parfaite pour la ville, alliant
les atouts d’une Fortwo normale aux
avantages de l’électrique.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
Lithium-ion / 17,6
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
81 à
160 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA1
2,70 / 1,67 / 1,55
Dimensions (L / l / h) (m)
2
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
260
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
133
35,3
12,4
14,8
34 / 72
Autonomie
Moyenne (km) : 94
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
nc
5h / 3h30
Équipements de série
5 airbags, feux avant et arrière à leds, aide
démarrage en côte, capteurs pluie / luminosité,
clim. auto., radio-CD mp3 + USB, écran tactile 7
pouces, Bluetooth, jantes alliage 15, rétros
élect., sièges chauff., limit. / régul. de vitesse…
Options (€)
Avert. franchissement de ligne
Aide au parking + caméra de recul
Accoudoir central
Peinture métallisée
Système anticollision
390
650
100
400
260
CITADINES
Skoda Fabia Sortir de l’ombre
`1.0 TSI 95 Style
Rejet de CO2 : nc
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
MODÈ LE
17 980 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
Grâce au restylage de sa Fabia, Skoda espère replacer sa citadine sur le devant de la scène. La
marque mise sur quelques évolutions esthétiques et techniques. Mais cela sera-t-il suffisant ?
P
armi les citadines, les véhicules les plus médiatiques
se nomment Peugeot 208,
Renault Clio ou encore Volkswagen
Polo. La Skoda Fabia est plus confidentielle alors qu’elle ne démérite
pas. Par exemple, sous le capot, son
3 cylindres essence, remplaçant du
vieillissant bloc 4 cylindres 1.2 TSI,
offre des prestations correctes. Il
Agrément moteur
✚ Habitabilité et praticité
Finition soignée
–
Boîte trop longue
Confort juste
Châssis peu joueur
se montre volontaire et très réactif
dès les plus bas régimes grâce à la
mise en route rapide du turbo. En
outre, il se révèle très discret et ne
vibre absolument pas, ce qui est
très rare pour ce type d’architecture. Associé à une boîte manuelle
à 5 rapports, il ne donne toutefois
pas la pleine mesure de son potentiel en raison d’un étagement de
cette transmission bien trop long.
Heureusement, le maniement de
la boîte n’a rien d’un calvaire, au
contraire, ses verrouillages sont
francs et le guidage précis. Cela
facilite les rétrogradages pour
des relances vives. Au chapitre
consommation, notre Fabia affichait sur l’ordinateur de bord
une moyenne de 6,5 l / 100 km et
non 4,8 l comme
annoncée par
La Skoda Fabia
Skoda. Sur la
est une auto
route, la citadine
sérieuse, mais elle présente un commanque de saveur portement routier
sain et sécurisant.
En revanche, le dynamisme reste
toujours en retrait face à une Peugeot 208. Dans l’habitacle, des proLa présentation
grès existent mais des problèmes
intérieure évolue
aussi. Les plastiques sont toujours
peu, mais affiche
aussi durs, l’ambiance demeure
une qualité de
austère, même si elle peut être
finition soignée.
réchauffée par des inserts de couleur. L’assemblage est en revanche
sérieux, l’habitabilité convenable
et les espaces de rangement en
nombre.
X Essai paru dans l’AJ n° 1016.
NOTRE AVIS 
La Fabia est bien sous tous rapports:
elle est bien construite, elle offre
de nombreux éléments pratiques, sa
finition est sérieuse et soignée, elle
se modernise avec des équipements
de sécurité dernier-cri, et son rapport prix / équipements est toujours
bien placé. Mais il lui manque ce petit
truc en plus qui la rendrait désirable.
GUIDE DE L’ACHETEUR
37
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
95 à 5 500
160 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,00 / 1,74 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
3361
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
184
nc
10,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,8
Ville : 5,6
Route : 4,2 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 45
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, Bluetooth, caméra de recul, clim. auto,
capteurs pluie / lum., freinage auto d’urgence,
jantes 16’’, phares full LED, rétro. int. jour / nuit
auto, régul. / limit. de vitesse, surveillance de
l’angle mort, info-divertissement avec écran
tactile / prise USB, volant cuir multifonction…
Options (€)
Aide au parking AV
Peinture métallisée
Régulateur de vitesse adaptatif
Toit panoramique
310
460
240
820
CITADINES
Smart Forfour De la place pour quatre
`1.0 Passion
Rejet de CO2 : 97 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 065 €
Comportement rassurant
✚ Ambiance intérieure
Garantie : 2 ans, km illimité
Diamètre de braquage
–
Moteur pas assez puissant
Boîte trop longue
Direction à haute vitesse
fait des courses alimentaires. La
Forfour dispose de deux portes
à l’arrière s’ouvrant à 85° ; très
pratique pour y attacher son
enfant dans son siège. Question prestations, le 3-cylindres
essence se montre un peu léger
en puissance, d’autant plus que
les rapports de boîte sont longs.
Cependant, rien à redire quant
au comportement routier, qui se
montre rassurant grâce à l’ESP.
X Essai non paru.
L
ors du lancement de la première Smart, la marque
allemande avait pour
ambition de décliner une multitude de modèles. La Forfour
(pour “4” en français) faisait partie de ces projets qui ont pris
corps entre 2004 et 2006. Hélas,
ce fut un échec retentissant pour
cet opus. Dix ans plus tard, Smart
À cause d’un
bloc trop léger, la
Forfour sera plus à
l’aise en ville que
sur route.
revient donc avec une nouvelle
version. Développée sur la base de
la Renault Twingo, cette citadine
dispose d’un moteur arrière qui
permet d’optimiser le braquage
des roues avant. Malheureusement, l’isolation thermique du
coffre en patit, ce qui est problématique pour le respect de
la chaîne du froid lorsque l’on
NOTRE AVIS 
Cette deuxième génération de Smart
4 portes a tout pour réussir. Fabriquée en Slovénie – aux côtés de la
Renault Twingo – la petite citadine
apporte une ligne un peu plus décalée par rapport à cette dernière. Ses
prestations sont correctes, à condition de ne pas trop sortir du périmètre de la ville.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
71 à 6 000
91 à 2 850
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVM5
3,50 / 1,67 / 1,56
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
200
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
147
37,9
16,5
44,5 / 25,1
33 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,2
Route : 5,5 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 583 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
ABS, 5 Airbags, contrôle de pression des pneus,
fixations Isofix AR, régulateur / limiteur de
vitesse, banquette 50 / 50, Bluetooth, clim. auto.,
ordinateur de bord, jantes alu 15”, radio USB +
streaming audio, vitres AV et rétros élec., volant
cuir multifonctions réglable en hauteur…
Options (€)
Compte-tours
Peinture métallisée
Radar de recul
Jantes alliage 16”
Toit vitré / toile ouvrante
160
400
310
100
500
Suzuki Celerio Pratique, mais limitée
`1.0 68 Pack Plus
Rejet de CO2 : 84 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 3 CV
12 290 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Comportement
TECHNIQUE ET MESURES
Rayon de braquage
Caractéristiques
✚ Espace arrière
–
Confort
Moteur
Boîte
vitesses pâtit d’un étagement trop
long. Dans le même registre, que
penser de la direction assistée qui
est lourde et se centre mal ? Heureusement, tout n’est pas à jeter.
Le rayon de braquage dispense
à la Celerio une maniabilité bien
agréable, notamment en ville. Le
comportement routier génère également une bonne surprise, surtout quand la citadine est lancée
à 130 km / h sur autoroute.
X Essai paru dans l’AJ n° 932.
R
emplaçante de l’Alto et
de la Splash, la Celerio
s’intercale entre les deux.
Le bénéfice au niveau de l’habitabilité est indéniable, surtout
au niveau des places arrière. Le
volume de coffre est également
convenable. Cependant l’ambiance est austère. Il est vrai que
cette petite Suzuki a d’abord été
Dotée d’un
physique qui se
doit de plaire au
plus grand nombre,
au niveau mondial,
la Celerio est un
peu trop discrète.
conçue pour s’implanter dans les
pays émergents comme l’Inde. Sur
la route, le bilan est peu réjouissant. Le freinage est juste, car
l’ABS intervient beaucoup trop
tôt ce qui limite l’efficacité globale. Le bloc, vibrant et creux à
bas régime, ne s’anime qu’à partir
de 4 000 tr / min, une hérésie pour
une citadine. De même, la boîte de
GUIDE DE L’ACHETEUR
38
NOTRE AVIS 
Avec ce tarif assez bas, il est difficile
de reprocher à la Suzuki Celerio ses
nombreux défauts. D’autant que la
citadine japonaise possède aussi des
qualités. Mais son plus gros problème
se situe au niveau de la concurrence,
particulièrement avec une dénommée Dacia Sandero qui offre plus à
un prix quasi équivalent.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
68 à 6 000
90 à 3 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,60 / 1,60 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
250
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
142
35,6
13,6
38,8 / 24,1
32,9 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,7
Ville : 5,7
Route : 5,3 Autoroute : 6,1
Autonomie (km) : 614 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
4 airbags, contrôle de pression des pneus,
ordinateur de bord, banquette 2 places
rabattables, porte-gobelets AV / AR, jantes
alliage, rétros ext. électriques,autoradio CD +
USB, vitres AV / AR élec., stop-start, aide au
démarrage en côte, feux de jours à diodes…
Options (€)
Peinture métallisée
Pack Cross (extension d’ailes, jupes
latérales, etc.)
Pack Style (becquet, jantes alliage, etc.)
430
458
357
CITADINES
Suzuki Swift Elle gagne à être connue
`1.0 Boosterjet 111 SHVS Pack
Rejet de CO2 : 97 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
18 040 €
Rapport prix / équipements
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Système micro hybride
Moteur plaisant
–
Plastiques durs peu avenants
Petits détails de finition
Pas de possibilité d’option
se montre à la fois vif et sobre. Il est
bien aidé par le système SHVS : un
alterno-démarreur et une batterie
Li-ion de 12V restituent l’énergie
cinétique du freinage lors de phases
d’accélération. Résultat : 50 Nm de
mieux et une consommation qui
baisse. On regrettera la présentation
un peu rigide (mais moderne) et ses
plastiques durs. L’auto se reprend
par ailleurs sur la dotation très complète de cette finition.
X Essai paru dans l’AJ n° 981.
T
oujours dotée d’une bonne
bouille mais un peu plus
costaude notamment au
niveau des hanches, la nouvelle
Swift est très compacte. Plus large
de 4 cm mais conservant grosso
modo le gabarit de la précédente...
elle est pourtant plus habitable ! En
reprenant la base technique de la
Baleno, la Swift avoue, selon Suzuki,
Moteur alerte et
direction précise,
la Swift Boosterjet
111 s’apprécie. Sans
module hybride,
la version BVA (+
700 €) est tout aussi
agréable à mener.
120 kg de moins sur la balance. Si
c’est vrai, elle tomberait alors sous
la barre de la tonne. A vérifier. Toujours est-il que cette légèreté nouvelle se ressent sur la route. L’auto
est alerte et vive. Si elle a perdu un
peu de son tempérament sportif,
c’est pour se faire plus confortable.
Le tout est parfaitement emmené
par le petit 3 cylindres de 111 ch qui
NOTRE AVIS 
Une bouille craquante, un agrément de conduite réel, de nombreux
aspects pratiques, une consommation limitée, une dotation généreuse
et des tarifs plutôt attractifs font de
cette nouvelle Swift une candidate
idéale pour tous ceux qui recherchent
une citadine. On aurait toutefois aimé
une présentation plus inspirée...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
111 à 5 500
170 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,84 / 1,74 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
2651
1
Donnée constructeur
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
31,2
9,5
13,8 / 10,6
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,6
Ville : 5,4
Route : 5,4
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 660 Capacité réservoir (l) : 37
Équipements de série
6 airbags, accès / dém. sans clé, radar AR + cam.
de recul, AFIL, alerte de vigilance du conducteur,
Bluetooth, clim auto, capteurs pluie / lum.,
freinage auto. d’urgence, feux de route auto.,
GPS, jantes alliage 16’’, phares à LED,
régul. / lim. de vitesse adaptatif, rétros. ext. et
vitres AV élec., sièges AV chauffants, écran
tactile 7’’, prise USB AppleCarPlay / Androïd
Auto / Mirror Link…
Options (€)
Peinture métallisée
Peinture bi-ton
530
850
Suzuki Baleno Elève en progrès
`1.2 Hybrid 90 SHVS Pack
Rejet de CO2 : 93 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
17 250 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Sobriété / performances
TECHNIQUE ET MESURES
Prix canon
Caractéristiques
✚ Habitabilité XXL
–
Soubresauts en ville
Ambiance intérieure austère
Système hybride léger
figurent un régulateur de vitesse
adaptatif, un freinage automatique d’urgence, des sièges chauffants ou encore un écran tactile
couleur avec GPS. Sur la route,
la Baleno s’en sort correctement
même si sa motorisation hybride
(alterno-démarreur) offre des
performances limitées. Si ce système hybride est un peu opaque
à l’usage, il permet une consommation moyenne convenable.
X Essai paru dans l’AJ n° 960.
P
a rmi les citadines,
la Suzuki Baleno ne
figure pas au premier
rang des désirs d’achat. Pourtant, la nippone affiche des qualités qui méritent de s’y attarder.
Au niveau de l’habitabilité par
exemple, la Baleno offre un espace
au niveau des places arrière digne
d’une berline compacte... alors
Le style de la
Baleno est assez
réussi si l’on
passe sur l’avant
manquant de
charisme. Et cette
ligne permet
d’offrir une belle
habitabilité.
qu’elle ne mesure que 4 m de long.
De même, son volume de coffre
de 362 dm3 lui permet de supplanter aisément la concurrence.
A l’avant, l’ambiance suscite en
revanche moins d’éloge à cause
principalement de plastiques
durs. Un défaut qui toutefois
est rapidement occulté grâce au
niveau d’équipements. De série
GUIDE DE L’ACHETEUR
39
NOTRE AVIS 
Si l’aspect statutaire est le cadet de
vos soucis, la Suzuki Baleno pourrait bien vous contenter. Face à ses
rivales, cette citadine possède en
effet un rapport prix / équipements
sans équivalent. La seule véritable
critique peut concerner une proue
et un habitacle trop classiques, mais
rien de gênant à l’usage !
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 242 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 6 000
120 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,00 / 1,75 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
362
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
168
33
11
22,5 / 13,8
34 / 70
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,5
Ville : 5,4
Route : 5,3 Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 673 Capacité réservoir (l) : 37
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé,
Bluetooth, caméra de recul, climatisation auto,
détecteurs de pluie / luminosité, ESP, freinage
automatique d’urgence, système de navigation
sur écran tactile couleur, jantes alliage 16
pouces, phares au xénon et feux de jour à LED,
prise USB, régulateur de vitesse adaptatif,
sièges AV chauffants…
Options (€)
Peinture métallisée
500
CITADINES
Toyota Aygo Sortir du lot
`1.0 VVT-i 72 x-cite 5 portes
Rejet de CO2 : 95 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 440 €
Look
TECHNIQUE ET MESURES
Agréable en ville
Caractéristiques
✚ Moteur sobre
Garantie : 3 ans, km illimité
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Boîte manuelle trop longue
Direction lourde
Habitabilité
la direction manque quant à elle
de légèreté. Cela n’empêche toutefois pas l’Aygo d’être à son aise en
ville, son terrain de prédilection,
et agréable à conduire. Côté portemonnaie, Toyota contient la hausse
à 300 €, ce qui est une bonne nouvelle, compte-tenu de la dotation
plutôt bien fournie. A noter que
l’Aygo est toujours proposée en
deux carrosseries. La version trois
portes réclamera 400 € de moins.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
72 à 6 000
93 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
3,46 / 1,61 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
240
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
R
L’Aygo reçoit une
évolution de son
petit 3 cylindres
qui développe
désormais 72 ch.
mécanique, c’est toujours le petit
3 cylindres essence 1.0 qui officie
mais il est passé de 69 à 72 ch. Plus
de puissance, mais pas plus glouton, ce bloc se montre toujours aussi
sobre. Associé à une boîte manuelle
aux rapports un peu longs (cela
devient pénalisant sur routes et
voies rapides), il affiche une belle
souplesse en ville. Dommage que
NOTRE AVIS 
L’Aygo n’est pas à plaindre sur le marché des minis-citadines. Sa part de
marché est passée de 4,2 % en 2013
à 7,1 % en 2017. Mais pour progresser encore, Toyota a décidé de lui
donner un petit coup de jeune. Outre
des coloris avenants et une offre
multimédia remise au goût du jour,
l’auto reçoit un moteur plus sobre.
34,6 / 22,2
34 / 72
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,1
Ville : 5,2
Route : 4,8 Autoroute : 5,2
Autonomie (km) : 686 Capacité réservoir (l) : 35
X Essai non paru.
estylée en 2018, l’Aygo
conserve un style péchu,
avec une calandre inspirée et des feux à LED redessinés à l’avant et inédits à l’arrière.
L’agencement intérieur n’évolue
pas excepté l’écran du système
multimedia qui passe à 7 pouces
et permet désormais de connecter son smartphone. Sur le plan
160
37,4
16,4
Équipements de série
Feux de jour à LED, aide au démarrage en côte,
système multimedia x-touch avec écran tactile
7’’, caméra de recul, limiteur de vitesse, rétros
ext. électriques, jantes alliage 15’’, feux
antibrouillards, Mirror Link, toit noir…
Options (€)
Boîte robotisée
Pack x-zen (capteur luminosité,
climatisation automatique...)
700
650
Toyota Yaris La ville est son royaume
`Hybride 100h Collection
Rejet de CO2 : 82 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 3 CV
22 050 €
Douceur de conduite
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Insonorisation améliorée
Dotation de série
–
Prix
Agrément sur autoroute
Autonomie électrique
électrique sont vite consommés et
le moteur thermique se met alors à
mouliner sous l’effet du train épicycloïdal qui assure la transmission.
Mieux vaut donc éviter d’écraser
l’accélérateur. Rien d’insurmontable cependant même si la ville et
ses alentours restent ses terrains
de prédilection. Grâce à sa motorisation atypique, la Yaris Hybride
se montre aussi très sobre mais fait
payer cher cet appétit d’oiseau.
X Essai paru dans l’AJ n° 982.
A
rrivée en 2011, restylée
en 2014, la Yaris récidive en 2017 avec une
face avant retendue, de nouveaux
feux arrière et quelques évolutions
sur la planche de bord. Sa motorisation hybride reste en revanche
inchangée, associant toujours un
1.5 essence et un moteur électrique
pour une puissance cumulée de
Ce second
restylage n’apporte
pas grand chose à
la Yaris qui affichait
déjà une mine très
offensive.
100 ch. Capable de rouler régulièrement sur sa seule puissance électrique malgré l’absence de batterie
rechargeable, la Yaris Hybride n’a
pas de rivale en ville où son silence
et sa douceur de fonctionnement
font merveille, alliés à un amortissement désormais plus confortable. Sur route et autoroute, ses
quelques kilomètres d’autonomie
GUIDE DE L’ACHETEUR
40
NOTRE AVIS 
Si la Yaris essence peine à sortir du lot,
cette version hybride offre toujours un
agrément et une sobriété incomparables en ville grâce à son mode électrique parfaitement optimisé. Sur les
grands axes, le tableau est moins idyllique à cause des envolées du moteur
thermique, mais la petite nippone n’en
reste pas moins très attachante.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 497 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
75 à 4 8001
111 à 3 8002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
variation continue3
3,95 / 1,70 / 1,51
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
286
1
3
+ 61 ch élec. pour 100 ch cumulés 2 + 169 Nm élec.
train épicycloïdal
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
162
35,4
13,4
14,2
33 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,6
Ville : 4,1
Route : 5,9 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 643 Capacité réservoir (l) : 36
Équipements de série
7 airbags, alerte franchissement de ligne,
caméra de recul, clim. auto bizone, volant
multifonctions, freinage automatique, jantes
alliage 16 p., lecture panneaux, régul. de vitesse,
autoradio Bluetooth, rétros et vitres électriques,
fermeture centralisée à distance…
Options (€)
Accès mains libres
GPS
Radar de recul
350
650
300
CITADINES
Volkswagen up! Voici LA référence de la catégorie
`1.0 TSI 90 Move 5 portes
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
14 520 €
Agrément de conduite
✚ Confort élevé
Garantie : 2 ans, km illimité
Dotation complète
NOUVEAU
–
MODÈLE
Reprise en cinquième
Tarif trop élevé
Pas de boîte automatique
d’optimiser ses performances,
un moteur turbo est désormais
au catalogue : le 1.0 TSI de 90 ch
au tonus inédit dès 1 500 tr / mn.
Une version à l’agrément accentué
et à l’appétit contenu. Saluons aussi
l’excellente insonorisation, l’amortissement très correct ou l’habitacle
soigné (matériaux, assemblage)
et pratique (rangements, ergonomie)... mais oublions le coffre,
pour rester sur de bonnes notes.
X Essai non paru.
M
algré ses efforts, Volkswagen ne parvient
toujours pas s’imposer dans la catégorie des mini-citadines. La marque allemande réajuste donc à nouveau son offre pour
que les ventes de sa up ! décollent
enfin. Au menu : un léger lifting
(capot, phares, feux arrière...) et
surtout un traitement plus haut
Equipement,
finition,
comportement
routier et
motorisation
irréprochables : la
up ! ne devrait plus
peiner à séduire.
de gamme. Dès la version de base,
la up ! intègre ainsi dorénavant de
série de précieux systèmes de sécurité : phares, essuie- glaces, freinage d’urgence automatisés... Au
chapitre dynamique, en revanche,
elle change peu. Normal, le premier opus était déjà si efficace et
rassurant qu’il faisait référence
dans la catégorie. Toutefois, afin
NOTRE AVIS 
Cette évolution améliore sans conteste
la première génération de la up!. Tout
en conservant ses qualités, Volkswagen
a ajouté un moteur doté d’un meilleur
agrément et offre davantage d’équipements. Plus polyvalente, elle s’affiche
à un tarif encore trop élevé, surtout
dans une catégorie où ce critère fait
souvent office de juge de paix.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 5 000
160 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,60 / 1,65 / 1,51
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
272
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
173
33
11,1
19,4 / 11,7
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 5,9
Route : 5,5
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 603 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
4 airbags, ABS, ESP, aide au démarrage en côte,
climatisation manuelle, Bluetooth, phares et
essuie-glace automatiques, contrôle de pression
des pneus, système anti-collision à basse
vitesse, feux de jour à LED, vitres AV électriques,
fixations Isofix, double plancher de coffre…
Options (€)
Peinture métallisée
Climatisation automatique
Jantes alliage
Pack Contrôle (régulateur de vitesse, etc)
Toit ouvrant électrique
520
400
740
590
950
Volkswagen Polo Passage en technicolor
`1.0 TSI 95 Carat
Rejet de CO2 : 107 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
21 660 €
Confort
TECHNIQUE ET MESURES
Agément de conduite
Caractéristiques
✚ Equipement high-tech
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MODÈLE
Format pour une citadine
Options nombreuses
Subwoofer coffre mal intégré
gestion du moteur, de la boîte, de la
direction et de la climatisation sont
modifiés en fonction. Résultat, le
moteur 1.0 TSI de 95 ch, accouplé
à la remarquable boîte à double
embrayage DSG7, peut s’animer à
la convenance du conducteur. Les
performances enfin sont satisfaisantes. Un bilan très positif à une
anomalie technologique près : la
Polo propose encore des freins à
tambour à l’arrière.
X Essai paru dans l’AJ n° 991.
A
u premier abord, elle rappelle la précédente Polo...
mais en plus grande (+
8,1 cm en longueur et 6,9 cm en
largeur). Accentuant aérodynamisme et agressivité sans trop
forcer, elle se démarque surtout
dans l’habitacle avec sa possible
planche colorée (160 €). La dotation
technologique est très à jour (mais
Déjà implanté sur
l’Audi A1, le moteur
essence 1.0 TSI de
95 ch confirme tout
son potentiel dans
la Polo.
souvent optionnelle même sur ce
haut de gamme Carat). Reprenant la plate-forme modulaire
MQB, multipliant les aides (système anticollision, de protection
des piétons, régulateur de vitesses
actif...), elle soigne son agrément
routier, proposant quatre modes
de conduite : Eco, Normal, Sport
et Individual. L’amortissement, la
GUIDE DE L’ACHETEUR
41
NOTRE AVIS 
La nouvelle Polo est paradoxale.
Cette citadine s’avère en effet de
moins en moins adaptée à la ville à
cause notamment de son gabarit en
hausse. Pour exploiter parfaitement
ses qualités, moteur vigoureux, suspensions assouplies et boîte DSG7
agréable, il vaut effectivement mieux
sortir des centres urbains.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
95 à 5 000
175 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,06 / 1,76 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
351
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
179
33,7
11,7
11,6
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,1
Ville : 7,4
Route : 6,9 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 563 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
6 airbags, clim. auto. bizone, capteurs
pluie / luminosité, jantes alliage 17…
Options (€)
Active City Brake
Caméra de recul Rear View
Détecteurs d’angles morts
Park assist
Recharge téléphone induction
Roue de secours galette
300
300
330
200
440
60
COMPACTES
Pas de vraie nouveauté Ford Focus
dans la catégorie des L’âge de raison
compactes depuis
`1.0 EcoBoost 125 ST-Line
25 400 €
l’arrivée des Ford Focus Nouvelle plateforme, nouvelle carrosserie, arrivée massive d’aides à la conduite
et Kia Ceed. Mais
dernier cri... La quatrième génération de Focus met le paquet pour revenir sur le
devant de la scène. Reste qu’elle aura fort à faire face à une concurrence relevée.
l’année 2019 devrait
oici vingt ans que la de style pour affirmer la per- payant puisque la consommation
Focus fait les beaux jours sonnalité de l’auto ? Probable- durant notre essai n’a pas dépassé
regorger de nouveautés
de Ford. Trois généra- ment. À moins que ce ne soit pour 8 l / 100 km, sur un parcours montions et 16 millions d’exemplaires éviter de la confondre avec une tagneux exigeant (et 7,2 l / 100 km
entre les imminentes (dont 7 millions en Europe) plus autre. Sur le plan de la conduite, en moyenne sur notre parcours
la quatrième Focus a pour malgré son petit 1.0 EcoBoost type mesuré). Sur ce terrain, nous
lourde tâche de faire au moins sous le capot,
avons retrouvé
Skoda Scala et Mazda 3, tard,
les bons gènes
aussi bien que ses aïeules. Ce qui, cette Focus est
Sur parcours
des précédents
sur le désormais très concurren- taillée pour les
la Renault Mégane
sinueux, on
opus. Agi le,
tiel marché européen des berlines voyages. N’ouretrouve bien les
d y n a m ique ,
compactes, relève de la gageure. blions pas que
restylée, la huitième
gènes de la Focus cette quatrième
Sans surprise, la nouvelle venue ce bloc a été
reprend la large calandre appa- couronné de
du nom affiche
la dernière Fiesta. Le reste nombreux prix. Grâce au bon un comportement routier séduigénération de Golf chez ruelaissesurtoutefois
un sentiment de travail des suspensions et aux sant. Heureusement d’ailleurs,
déjà-vu, un air de famille avec efforts réalisés en insonorisation, car en dépit de ses indéniables
Volkswagen et la
certains modèles allemands ou le confort se révèle très prévenant qualités, la Focus IV peine à sorSeule originalité : à et agréable, à peine troublé par tir du lot, y compris au niveau du
troisième BMW Série 1! asiatiques.
l’arrière, le large bandeau Focus les vocalises du 3 cylindres lors prix. À l’intérieur, elle affiche un
qui traverse le hayon. Un effet des fortes accélérations. Dans sa design classique. Mais c’est pour
Rejet de CO2 : 104 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
V
SOMMAIRE
Ford Focus 1.0 EcoBoost 125
Alfa Roméo Giulietta 1.6 JTDm 120
Audi A3 Sportback 1.0 TFSI 115
BMW 118d
Citroën C-Elysée 1.6 BlueHDi 100
Citroën C4 Cactus 1.2 Puretech 110
Citroën C4 Cactus 1.2 Puretech 130
Dacia Logan MCV 1.5 dCi 90
DS 4 1.6 BlueHDi 120
Fiat Tipo 1.3 Multijet 95
Fiat Tipo 1.6 Multijet 120
Honda Civic 1.6 i-DTEC 120
Hyundai i30 1.0 T-GDi 120
Hyundai i30 SW 1.6 CRDi 136
Infiniti Q30 2.2d 170
Kia Ceed 1.0 T-GDi 120
Lexus CT 200h
Mazda3 2.0 Skyactiv-G 120
Mercedes Classe A 200
Mini Clubman Cooper S
Nissan Leaf Electrique 150
Opel Astra 1.0 T 105
Opel Astra 1.6 CDTi 136
Opel Astra Sports Tourer 1.6 CDTi 160
Peugeot 308 1.2 PureTech 130
Peugeot 308 1.5 BlueHDi 130
Renault Mégane 1.3 TCe 140
Renault Mégane 1.3 TCe 163
Seat Leon 1.0 TSI 115
Subaru Impreza 1.6i 114
Volkswagen Golf 1.5 TSI EVO 130
Volkswagen Golf SW 1.6 TDI 115
Volvo V40 D3
p. 42, 43
p. 44
p. 44
p. 45
p. 45
p. 46
p. 46
p. 47
p. 47
p. 48
p. 48
p. 49
p. 49
p. 50
p. 50
p. 51
p. 52
p. 52
p. 53
p. 54
p. 54
p. 55
p. 55
p. 56
p. 56
p. 57
p. 57
p. 58
p. 58
p. 59
p. 59
p. 60
p. 60
Équipements de sécurité
✚ Habitabilité améliorée
Ergonomie en progrès
–
Volume de coffre
Étagement de boîte long
Rétrovision
version 125 ch, celui-ci affiche en
outre une belle souplesse, évoluant à 1800 tr / mn sans effort.
Sa bonne volonté est indéniable,
même si l’étagement long des
rapports favorise la sobriété, au
détriment des reprises. Un choix
Si le design classique reste une affaire de goût,
il entraîne un défaut indiscutable : de trois quarts arrière, la visibilité est quasiment nulle.
GUIDE DE L’ACHETEUR
42
SPÉCIAL ESSAIS
la bonne cause. En 2012, la Focus
III se paraît d’une planche de
bord massive, dont la profusion
de boutons donnait la migraine.
Ford l’a bien compris et a réduit de
moitié le nombre de commandes.
Résultat : une présentation plus
aérée et surtout plus claire. L’ergonomie s’en trouve ainsi grandement simplifiée. D’autant que
les menus de l’écran tactile de
8 pouces permettent de basculer d’une fonction à l’autre d’un
simple geste. Ce coup de balai
dans l’habitacle a un autre avantage : il réduit le nombre d’ajustements, perfectibles sur l’ancienne
Focus. La qualité perçue s’améliore elle aussi nettement, même
si l’usage persistant d’un plastique dur et brillant sur la partie
inférieure de la console centrale
détonne un peu. Au final, l’ensemble fait donc bonne impression et gagne en modernité avec
l’affichage tête haute, sans égaler toutefois le niveau des meilleurs généralistes. Autres progrès
accessible à tous, l’habitabilité
arrière et le volume de coffre en
hausse (+ 12 dm3), même si ce
La planche de
dernier
reste inférieur à ce que
bord gagne en
lisibilité grâce à un proposent les françaises. Freinombre de touches nage automatique d’urgence avec
raisonnable.
détection de piétons, aide active
L’ensemble étant
au maintien dans la voie, la noud’assez bonne
velle Focus se met aussi au niveau
qualité.
En dépit de
quelques
trépidations sur
autoroute, les
suspensions
parviennent à offrir
un bon confort.
côté sécurité. Et ce dès la version
de base Trend. Mais le plus innovant est proposé sur les finitions
supérieures dans un pack Technologie à 600 euros. Au menu : un
régulateur de vitesse adaptatif ;
la reconnaissance des panneaux ;
l’alerte vigilance conducteur ; la
gestion automatique des phares
et un système d’aide à l’évitement
d’urgence. Un package au top de
la catégorie accessible dès 22 350
euros sur une 1.0 EcoBoost 100
ch Trend Business. Dans l’ensemble, la Focus se montre donc
agréable à vivre mais sur le plan
de la conduite, elle ne laisse pas
un souvenir impérissable, c’est
sûrement là que réside sa principale faiblesse.
X Essai paru dans l’AJ n° 1013.
NOTRE AVIS 
Équipements high-tech, habitabilité
en hausse, ergonomie améliorée, le
nouvelle Focus surpasse l’ancienne sur
de nombreux points. Si elle reste plaisante à conduire, il lui manque encore
pour l’instant un atout imparable, ce
petit quelque chose en plus qui lui permettrait de se démarquer de la rude
concurrence qui sévit sur ce segment.
GUIDE DE L’ACHETEUR
43
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
125 à 5 500
170 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,38 / 1,82 / 2,70
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
375
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
32,7
11
19,2 / 14,6 / 12
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,6
Route : 7
Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 722 Capacité réservoir (l) : 52
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage mains-libres, aide
au parking AV / AR, antibrouillards, Bluetooth,
clim. auto. bizone, détecteurs pluie-luminosité.,
jantes alu 17 pouces, régulateur-limiteur de
vitesse, rétros extérieurs dégivrants et vitres AR
élec., syst. multimédia avec écrant tactile 4,2
pouces, GPS, prise USB…
Options (€)
Affichage tête haute
Toit ouvrant électrique panoramique
Sellerie cuir-tissu + sièges AV chauff. +
siège cond. élec.
450
1 150
850
COMPACTES
Alfa Roméo Giulietta Coup de plumeau
`1.6 JTDm 120 Super
Rejet de CO2 : 99 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
29 100 €
Boîte réussie
TECHNIQUE ET MESURES
Style affriolant
Caractéristiques
✚ Châssis sérieux
Garantie : 2 ans, km illimité
–
compromis confort / efficacité et
se montre un peu plus “sportif”
en optant pour le programme
Dynamic sur le DNA. L’habitacle
ne change guère. Si la présentation continue de faire illusion, la
qualité de fabrication n’est plus
à la hauteur des références du
genre. Sans oublier une habitabilité toujours comptée à l’arrière.
Mais le physique rattrape parfois
beaucoup de choses...
X Essai paru dans l’AJ n° 957.
U
n second restylage sur la
Giulietta, ou ça ? Il faut
l’oeil de Sherlock Holmes
pour noter l’apparition d’une grille
de calandre revue, de nouveaux
inserts sur le spoiler avant ou des
optiques redessinées avec parcimonie. La compacte italienne
peut en revanche compter sur
l’ensemble formé entre le diesel 1.6
Le style de la
Giulietta évolue
très timidement.
Il faut dire qu’elle
conserve de beaux
restes, non ?
Multijet de 120 ch et la boîte TCT.
Cette unité à double embrayage
adoucit les moeurs d’un moteur
un peu bruyant à froid. Les rapports passent en douceur pour le
plus grand bonheur des évolutions
en ville. Sur la route, les performances sont parfaitement dans
le coup. Le châssis aussi, malgré
son âge avancé. Il conserve un bon
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 750
280 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,35 / 1,80 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
358
Qualité de fabrication
Tarif élevé
Places arrière
NOTRE AVIS 
Le second restylage de le Giulietta
est plus technique que cosmétique.
En proposant la boîte robotisée TCT
sur le diesel coeur de gamme, la compacte italienne gagne en douceur
d’utilisation. Mais elle facture ses
qualités au prix fort. Car 1 950 €
cela fait vraiment beaucoup pour
une boîte, aussi réussie soit-elle.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
187
32,6
10,7
9,5
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 6,2
Route : 5,5 Autoroute : 5,7
Autonomie (km) : 1 034 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
6 airbags, autoradio, climatisation automatique,
déclenchement automatique des phares et des
essuie-glaces, jantes alliage, ordinateur de bord,
projecteur antibrouillard, radar de stationnement
AR, régulateur de vitesse, rétroviseurs
électriques / dégivrants et rabattables
électriquement, sélecteur de modes de conduite,
vitres AV / AR électriques, volant ajustable dans
les deux plans, Auto-radio…
Options (€)
Peinture métallisée
750
Audi A3 Sportback Le jeu des sept erreurs
`1.0 TFSI 115 Sport
Rejet de CO2 : 107 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
31 160 €
Conduite facile
TECHNIQUE ET MESURES
Présentation soignée
Caractéristiques
✚ Vaillance du moteur
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Habitabilité et coffre moyens
Politique tarifaire / optionnelle
Conso juste correcte
remplacés par un écran de 12,3
pouces affichant au choix vitesse,
GPS, téléphone, radio, ordinateur
de bord, etc. En revanche, sous
le capot, les motoristes ont travaillé. L’A3 dispose d’un inédit
bloc essence 1.0 TFSI de 115 ch.
Ce dernier distille des performances satisfaisantes, un agrément général correct et un volume
sonore contenu au ralenti. Seule
la consommation est à surveiller.
X Essai paru dans l’AJ n° 960.
R
edynamiser l’auto sans
trop faire évoluer le style :
Audi maîtrise l’art du
restylage consensuel ! Les évolutions de la dernière A3 Sportback
sont, dans cette logique, minimalistes, de quoi plaire aux futurs
propriétaires, sans frustrer ceux
qui le sont déjà. A l’extérieur, les
boucliers redessinés rappellent
Même si tout a
changé, l’actuelle
Audi A3 se
démarque peu de
la précédente. Le
restylage de 2016,
n’a pas marqué non
plus.
ceux de l’Audi TT, la calandre
est un peu élargie et les optiques
sont désormais dotées à l’avant
de feux de jour à diodes en série.
Dans l’habitacle, même traitement. Les futurs clients pourront
juste profiter du système virtual
cockpit (en option). Pour rappel,
les classiques compteurs grâce
à cette technologie peuvent être
GUIDE DE L’ACHETEUR
44
NOTRE AVIS 
Pour diminuer les émissions de gaz
d’échappement, l’A3 Sportback est
passée à la mode du moteur trois
cylindres. Et bonne surprise, cette
greffe est assez réussie. A part un
niveau sonore plus élevé et une
consommation légèrement en
hausse, ce 1.0 TFSI distille un bon
agrément. Un choix pertinent.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 5 000
200 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA7
4,31 / 1,79 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
363
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
183
32,8
10,7
10,4
33 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,4
Ville : 7,6
Route : 7,3 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 675 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags, ABS, ESP, châssis sport, clim. bizone,
Bluetooth, essuie-glaces et phares auto., jantes
alliage 17 pouces, phares au xénon, feux de jour
à diodes, programmes conduite, radars de recul,
radio + prise USB, régulateur de vitesse,
rétroviseur int. électrochrome, sièges AV sport…
Options (€)
Airbags latéraux AR
Caméra de recul
GPS couleur + pavé tactile
Toit en verre panoramique
425
495
2 810
1 330
COMPACTES
BMW Série 1 Une joie de vivre qui fait mouche
`118d M Sport 5 portes
Rejet de CO2 : 110 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
38 550 €
Plaisir de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation sage
Caractéristiques
✚ Présentation / finition
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Places arrière étriquées
Sonorité moteur
Tarif élevé
ambiance intérieure très agréable.
Finition et présentation sont en
effet irréprochables. Si l’on ne peut
en dire autant de l’habitabilité, surtout aux places arrière, la Série 1
ne souffre d’aucun reproche sur
le plan du confort (excepté à basse
vitesse sur chaussée dégradée). Le
seul gros bémol concerne la grille
des tarifs. On frôle les 40000 euros!
C’est quand même beaucoup pour
une compacte, même premium !
X Essai paru dans l’AJ n° 969.
E
n perte de vitesse face
aux Audi A3 et Mercedes Classe A, la compacte Série 1, lancée en 2011, s’est
vu offrir un lifting en 2015. Pourvue ici d’un bloc à tout faire (plutôt bien) mais sans charme, l’auto
tire profit d’un schéma technique
classique mais ô combien efficace :
celui du moteur avant et des roues
Au niveau du plaisir
de conduite, la
Série 1 prend la
première place
des compactes
premium devant
l’Audi A3 et la
MercedesClasse A.
arrière motrices. Équilibrée, vive,
amusante à conduire, l’allemande
s’allie les services (en option) d’une
excellente boîte automatique à 8
rapports qui permet de gommer
le caractère un poil revêche du bloc
diesel. Châssis rigoureux, position de conduite basse et engoncée juste comme il faut, on fait vite
corps avec la machine, dans une
NOTRE AVIS 
Même avec un petit moteur, la BMW
Série 1 fait du plaisir de conduire sa
priorité... et c’est un succès dans
cette version 118d. Mais si la qualité
de vie à bord ne dépareille pas avec
les standards élevés de la marque
allemande, ses tarifs salés et son
habitabilité mesurée pourraient
légitimement en rebuter certains.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 4 000
320 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
4,33 / 1,76 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
358
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
210
30,9
9,2
8,9
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,7
Route : 5,8 Autoroute : 5,6
Autonomie (km) : 833 Capacité réservoir (l) : 52
Équipements de série
6 airbags, autoradio avec lecteur MP3 et
connexion Bluetooth, banquette AR
fractionnable, climatisation automatique,
capteurs pluie / luminosité, ordinateur de bord,
régulateur de vitesse, vitres électriques, volant
ajustable en hauteur et profondeur, système de
navigation, fermeture centralisée à distance…
Options (€)
Park Assist
Peinture métallisée
Sellerie cuir
370
790
1 450
Citroën C-Elysée Une question de priorités
`1.6 BlueHDi 100 Live
Rejet de CO2 : 103 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
16 950 €
Rapport prix / prestations
TECHNIQUE ET MESURES
Sobriété
Caractéristiques
✚ Habitabilité et coffre généreux
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Chauffage perfectible
Châssis pataud
Freinage à la traîne
réelle sobriété mais l’insonorisation est limitée, le comportement manque de précision tandis
que le confort de suspension ou le
freinage se révèlent juste corrects.
Enfin, la sécurité passive et les
assistances à la conduite demeurent
rudimentaires, ce qu’on ne peut pas
vraiment reprocher à la modeste
Citroën à ce tarif. Mais une Fiat
Tipo à peine plus chère offre un
compromis plus avantageux.
X Essai paru dans l’AJ n° 982.
A
rrivée discrètement en
France en 2016, la C-Elysée a profité en 2018 d’un
léger restylage. Pour autant sa mission ne change pas : offrir des prestations de familiale pour un tarif
de citadine. Il ne faudra donc pas
se montrer trop regardant sur la
présentation assez austère (même
si l’assemblage est sérieux) ou sur
En France depuis
deux ans, la
C-Elysée évolue
depuis 2012 sur
d’autres marchés,
ceci expliquant ce
restylage, si rapide
pour nous.
l’ergonomie perfectible. La C-Elysée se rattrape en offrant des places
arrière et un coffre très accueillants. Si l’auto partage ses dessous
avec la C3 et la Peugeot 208 et ses
commodos avec... la Peugeot 206,
l’agrément de conduite semble
pourtant passé à la trappe. Le 1.6
HDi peut pourtant mettre en avant
une certaine santé et surtout une
GUIDE DE L’ACHETEUR
45
NOTRE AVIS 
Vaste, sobre et correctement équipée
à un tarif défiant toute concurrence
(à l’exception d’une Dacia Logan plus
petite et encore plus spartiate), la
C-Elysée en offre pour son argent,
c’est indiscutable. À condition d’être
prêt à faire une croix sur le plaisir
de conduite, et de se satisfaire d’un
confort acoustique dépassé.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 560
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
100 à 3 750
254 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,42 / 1,75 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
553
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
176
33,2
11
15,2 / 11,8
34 / 70
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,3
Ville : 5,3
Route : 5
Autoroute : 5,5
Autonomie (km) : 943 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
4 airbags, banquette 2 / 3 1 / 3, volant réglable en
hauteur, fermeture centralisée à distance,
climatisation manuelle, écran 7 pouces, USB,
Bluetooth, régulateur de vitesse, vitres AV élec.,
rétros électriques dégivrants…
Options (€)
GPS
Pack Urbain : accoud. central AV + radar
de recul + vitres AR élec.
Pack Urbain + caméra de recul
Peinture métallisée
600
400
650
550
COMPACTES
Citroën C4 Cactus Changement de genre
`1.2 Puretech 110 Shine
Rejet de CO2 : 119 g / km
Bonus / Malus : 0 €
24 050 €
Puissance fiscale : 6 CV
Confort de suspension
✚ Présentation originale
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipement généreux
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Habitabilité
Coffre
Insonorisation
carrément royal. Côté moteur,
le 1.2 Puretech se montre toujours
aussi tonique et il se marie parfaitement à la boîte auto EAT6.
L’insonorisation peut en revanche
s’améliorer. La C4 Cactus profite aussi d’une mise à jour de sa
technologie embarquée et s’offre
un nouvel écran tactile capacitif.
Cela s’accompagne d’une mise à
niveau des tarifs, qui restent toutefois compétitifs.
X Essai paru dans l’AJ n° 1003.
R
ares sont les restylages
entraînant autant de
changements esthétiques. C’est le cas du C4 Cactus
qui abandonne ses airs faussement baroudeurs pour une étiquette plus berline histoire de
se placer en face d’une Volkswagen Golf. Le problème c’est qu’à
l’intérieur, l’habitabilité n’a pas
Déjà utilisée par le
C5 Aircross chinois,
la suspension
à butées
hydrauliques
progressives est
issue des Citroën
de rallye.
progressé et il lui sera difficile de
rivaliser. En revanche, en termes
de confort, Citroën propose ses
suspensions à doubles butées
hydrauliques. Pour un résultat
convaincant, tant sur les petites
irrégularités que sur les grosses
déformations. Si vous ajoutez le
moelleux des sièges Advanced
Comfort (en option), c’est
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 5 500
205 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,17 / 1,72 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
358
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
10,4
33 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,4
Ville : 7,6
Route : 7,1 Autoroute : 7,5
Autonomie (km) : 675 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
NOTRE AVIS 
Qu’elle endosse les traits d’un SUV ou
d’une berline compacte, la C4 Cactus reste assez inclassable, et ses
défauts ne ressortent que davantage
sur un segment aux standards plus
exigeants. Mais elle dégage toujours
un charme bien à elle, aujourd’hui
renforcé par un confort souverain.
Une vraie Citroën, en somme.
178
33,1
11
6 airbags, radars AV / AR, accès et démarrage
sans clé, alerte de franchissement de ligne,
caméra de recul, capteurs pluie / lum., écran
tactile 7’’, freinage auto. d’urgence, lecture des
panneaux, USB, Bluetooth, régul. / limiteur de
vitesse, Mirror Screen, vitres AV électriques,
jantes alu 17 pouces…
Options (€)
Alerte angle mort
Grip Control
Sièges AV chauffants
Toit panoramique
250
300
200
600
Citroën C4 Cactus Un peu plus de piquant
`1.2 Puretech 130 Shine
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
23 500 €
Puissance fiscale : 7 CV
Confort
✚ Moteur pétillant
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
Prix / équipement
MODÈ LE
–
MOTEUR RESTYLÉ
Mouvements de caisse
Finition inégale
Habitabilité limitée
EAT6. Les performances sont donc
plaisantes mais le dynamisme très
relatif. La présentation change à
peine, toujours rafraîchissante
quoique perfectible par endroits.
Rançon de dimensions contenues,
l’habitacle se révèle étriqué aux
standards des compactes, mais
ce nouveau départ est l’occasion
pour Citroën de revoir l’équipement à la hausse sans faire exploser l’addition. On apprécie le geste.
X Essai paru dans l’AJ n° 1015.
N
ée crossover, la C4 Cactus
est officiellement devenue une compacte lors
de son restylage. Hormis ce repositionnement marketing, elle en
profite pour accueillir deux évolutions techniques majeures. La
première est l’arrivée en haut de la
gamme du 1.2 130 ch, dont le peps
et la sobriété font merveille dans
N’essayez pas
de baisser les
vitres arrière, vous
pourrez seulement
les entrebâiller.
une caisse aussi légère (malgré un
étagement de boîte trop long). La
seconde est l’adoption d’amortisseurs à double butée progressive,
couplés à une sellerie extramoelleuse pour renouer avec le légendaire confort Citroën. Mission
accomplie, au prix d’un tangage
assez prononcé mais moins caricatural que sur la version 110 ch
GUIDE DE L’ACHETEUR
46
NOTRE AVIS 
La C4 Cactus se cherche toujours
mais se bonifie avec l’âge. Au confort
ouaté de sa nouvelle suspension, elle
ajoute dans cette version un moteur
plaisant, performant et sobre. Seul
le sens pratique lui fait décidément
défaut, mais à ce tarif et avec un
équipement aussi complet, on peut
lui pardonner beaucoup.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
131 à 5 500
230 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,17 / 1,72 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
405
Performances
191
Vitesse maxi (km / h)
30,6
1 000 m D. A. (s)
9
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 14,4 / 10,8 / 8,4
32 / 66
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 6,8
Route : 6,4
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 746 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, clim.
auto., alerte risque collision, alerte de
franchissement involontaire de ligne, aide
stationnement AV, reconnaissance des
panneaux, régul. de vitesse, GPS, Bluetooth,
caméra de recul…
Options (€)
Grip Control / pneus M+S
Aide au stationnement
Sièges AV chauffants
Toit vitré panoramique
Peinture métallisée
300
550
200
600
630
COMPACTES
Dacia Logan MCV Imbattable dans sa catégorie
`1.5 dCi 90 Silverline
Rejet de CO2 : 90 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
13 600 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Rapport prix / équipements
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Volume de coffre
–
Bruit
Présentation triste
Ergonomie perfectible
1 / 3, il atteint même 1 518 dm3
en configuration deux places.
En revanche, les familles nombreuses ne pourront plus se
tourner vers le break roumain
car l’option sept places n’existe
plus. Au catalogue, le monospace
Lodgy répond désormais à cette
demande pour un tarif pratiquement équivalent. Pour le reste, la
“nouvelle” Logan MCV conserve
ses atouts et ses défauts.
X Essai non paru.
T
out comme sa petite soeur
Sandero, le break Logan
profite de quelques améliorations esthétiques, recevant
des feux de jour à LED ainsi
qu’une nouvelle calandre modernisée adoptée par toute la gamme
Dacia. A l’arrière, à part l’implantation d’optiques inédites,
la Logan MCV ne change rien.
A part la Logan
MCV, aucun break
n’est aujourd’hui
capable d’offrir un
coffre de 672 dm3 à
partir de 8 990 €.
Ayant abandonné les portes battantes avec cette génération, le
break reçoit une ouverture classique à hayon plus pratique pour
charger ou décharger. Avec 672
dm3, le volume du coffre concurrence largement celui des breaks
familiaux. Bien conçu avec son
appréciable plancher plat et sa
banquette rabattable en 2 / 3
NOTRE AVIS 
Il est loin le temps où Dacia proposait
une Logan certes peu onéreuse mais
surtout insipide. Depuis, le constructeur roumain a passé un cap. Ses
modèles, dont l’actuel break MCV,
offrent un design plus séduisant, des
mécaniques correctes et surtout un
rapport qualité prix / prestation sans
aucune équivalence.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 3 750
220 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,50 / 1,74 / 1,55
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
672
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
171
34,6
12,6
18,8 / 12,4
34 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,3
Ville : 5,5
Route : 5,1 Autoroute : 5,4
Autonomie (km) : 943 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Airbags frontaux et latéraux, ABS, banquette
2 / 3 1 / 3, barres de toit, cache-bagages, radio
CD-mp3 + prises jack / USB, Bluetooth, ESP,
fermeture centralisée à distance, jantes alliage
15 pouces, vitres AV électriques…
Options (€)
Accoudoir
Filet de retenue des bagages
Roue de secours
Sellerie cuir
100
100
120
600
DS 4 Retour sur terre
`1.6 BlueHDi 120 So Chic
Rejet de CO2 : 100 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
31 550 €
Agilité en progrès
TECHNIQUE ET MESURES
Présentation flatteuse
Caractéristiques
✚ Consommation contenue
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Habitabilité arrière limitée
Découpe des portes arrière
Vitres arrière fixes
motorisation, le bloc diesel de
120 ch n’est pas à la fête. Malgré un couple plutôt généreux, il
manque de tonus en raison d’un
étagement trop long de la boîte
manuelle à 6 rapports. Mais la
consommation n’en pâtit pas.
Dommage, car le châssis est plutôt affûté et l’auto se montre agile.
En revanche, pour le confort,
notamment aux places arrière,
on repassera.
X Essai paru dans l’AJ n° 948.
A
l’occasion de son restylage, la DS4 est devenu
DS 4. Un petit espace qui
en dit long. L’auto n’est désormais
plus une Citroën, mais une DS...
Les chevrons ont ainsi disparu.
L’autre nouveauté c’est que l’auto
n’est plus haut perchée, sa garde
au sol a été abaissée de 3 cm. Le
style est plus moderne avec une
La “nouvelle”
marque DS poursuit
son chemin. Après
l’arrivée du DS 7,
cette originale DS
4 devrait bientôt
partir en retraite.
calandre redessinée. L’habitacle
est peu ou prou le même, à l’exception d’un nouvel écran tactile pour l’info-divertissement.
Il permet de réduire le nombre
de boutons sur la console. L’ergonomie en est simplifiée. Cette DS
4 conserve ses défauts, notamment ses places arrière étroites
et ses vitres arrière fixes. Côté
GUIDE DE L’ACHETEUR
47
NOTRE AVIS 
Pas facile de trouver un intérêt à
cette DS 4 si ce n’est son profil original. L’auto n’est pas vraiment confortable, elle est loin d’être spacieuse,
elle n’est pas pratique et s’affiche
à un tarif plutôt élevé... Quant au
moteur, il manque clairement d’allant. Sa consommation et son agilité
sauvent à peine le tableau...
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 560
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 500
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,28 / 1,81 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
465
Performances
184
Vitesse maxi (km / h)
34,1
1 000 m D. A. (s)
12,4
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 18,4 / 13,3 / 11,4
32 / 65
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,6
Ville : 5,9
Route : 5,3 Autoroute : 5,5
Autonomie (km) : 1 071 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
6 airbags, banquette 60 / 40, climatisation
manuelle, ESP, fermeture centralisée, jantes
alliage 16 pouces, autoradio-CD mp3,
régulateur / limiteur de vitesse, vitres AR et
lunette surteintées…
Options (€)
Bluetooth et prise USB
GPS
Peinture métallisée
Pack automatique
Sellerie mixte
310
1 510
700
510
710
COMPACTES
Fiat Tipo L’illustration d’une stratégie
`1.3 Multijet 95 Easy 5 portes
Rejet de CO2 : 99 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
19 790 €
Tarif
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Equipement de série
Volume du coffre
–
Finition moyenne
Confort ferme
Moteur paresseux
impression générale acceptable.
Pour ne rien gâcher, l’écran tactile 7 pouces apporte une touche
de modernité bienvenue. Sur la
route, le bilan est aussi dans la
moyenne. Le moteur diesel de
95 ch se montre assez bruyant
lors des accélérations et souffre
d’un important creux sous 2000
tr / mn. Malgré ce défaut, sur des
trajets quotidiens, il remplit son
rôle avec vaillance et suffit.
X Essai paru dans l’AJ n° 859.
S
i l’actuelle Tipo n’a rien à
voir avec celle apparue en
1988, c’est pourtant cette
version 5 portes qui s’en rapproche
le plus. Si la ligne est plutôt réussie, c’est le rapport qualité / prix
optimum qui prime. L’italienne, à
dotation équivalente, s’affiche en
effet en moyenne 4000 € moins
chère que ses concurrentes, hors
Même en cinq
portes, la dernière
Tipo ne manque
pas d’allure mais
c’est surtout avec
son tarif qu’elle
compte convaincre.
modèles low cost Dacia. Une vraie
performance ! Et si la finition peut
recevoir quelques critiques pour
certains plastiques quelconques
et ajustements perfectibles, on
appréciera le dessus moussé de
la planche de bord. De même,
les touches façon alu ou encore
le volant et le pommeau de levier
de vitesses en cuir, laissent une
NOTRE AVIS 
Parmi les compactes, la lutte est
particulièrement féroce entre des
constructeurs parfaitement bien établis. Pour se faire une place, Fiat a
donc opté pour une stratégie différenciante tout en conservant les
basiques réclamés par la clientèle.
Prix attractif et dotation généreuse
sont ses premiers atouts.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 248
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
95 à 3 750
200 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,37 / 1,80 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
440
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
nc
12
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 3,7
Ville : 4,5
Route : 3,3 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, ABS + AFU, aide au démarrage en
côte, antibrouillards + éclairage d’intersection,
banquette 2 / 3 - 1 / 3, Bluetooth, capteur de
pression des pneus, clim auto, capteurs
pluie / luminosité, écran tactile 7, ESP, jantes
alliage16, radar de recul, régul. de vitesse…
Options (€)
Caméra de recul + GPS
Freinage auto. + régul. vitesse actif
Jantes alliage 17 pouces
Peinture métallisée
Roue galette
500
500
500
600
120
Fiat Tipo Un classicisme de bon aloi
`1.6 Multijet 120 Easy
Rejet de CO2 : 110 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
19 790 €
Prestance de la silhouette
✚ Habitabilité
Garantie : 2 ans, km illimité
Rapport prix / équipement
–
Plastiques perfectibles
Confort de suspension
Moteur bruyant
bien équilibré, au comportement
rassurant dans les virages. D’indéniables qualités dynamiques mises
en avant par son efficace 1.6 Mjt 120
ch, souple, volontaire, performant...
mais pas assez discret. Un défaut
qui s’ajoute au manque de progressivité des suspensions. La Tipo ne
s’imposera donc pas comme une
référence en matière de confort
mais pour le tarif demandé, nous
sommes prêts à lui pardonner !
X Essai paru dans l’AJ n° 950.
P
our revenir sur le marché
des familiales, Fiat a choisi
le patronyme Tipo... Par
manque d’inspiration ou parce
que le segment se délite ? Difficile
de répondre d’autant que l’auto se
décline en compacte 5 portes et en
break. Dans tous les cas, les designers italiens ont soigné le style.
À bord, la présentation classique
Volumes bien
proportionnés,
lignes dynamiques,
la dernière
compacte 4 portes
de Fiat ne manque
vraiment pas de
style.
ne déçoit pas pour autant, se satisfaisant d’une ergonomie sérieuse
mais légèrement différente des
versions 5 portes et breaks, dotées
d’un écran multimédia plus grand.
L’habitabilité est assez généreuse
et le coffre spacieux offre 10 dm3
de plus qu’une Dacia Logan. Côté
conduite, recevant la plateforme de
la 500X, la Tipo profite d’un châssis
GUIDE DE L’ACHETEUR
48
NOTRE AVIS 
Pour faire son trou dans le monde
concurrentiel des compactes familiales, la Tipo mise avant tout sur un tarif
très attractif pour un niveau d’équipement et d’agrément très correct,
ainsi que sur une ligne élégante et une
belle habitabilité. Sera-ce suffisant
pour faire abstraction de ses faiblesses
en matière de confort et de finition?
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 750
350 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,54 / 1,80 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
520
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
192
32,4
10,5
11,3 / 9,7 / 8,8
32 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,4
Ville : 5,6
Route : 5,3 Autoroute : 5,2
Autonomie (km) : 833 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
Airbags cond., pass. et lat., ESP, feux auto.,
capteur de pluie et de pression des pneus, rétros
int. photochrom. et ext. élec. dégivrants,
antibrouillards AV, jantes alliage 17, accoudoir
central AV couliss. et réglage lombaire cond.,
banquette rab. asymétrique, clim auto.,
commandes audio au volant, volant et pommeau
gainés de cuir, vitres élec., régul. de vit.,
ordinateur de bord, écran 3,5, radar de recul…
Options (€)
Peinture métallisée
Jantes alliage bicolore 17 pouces
600
500
COMPACTES
Honda Civic En résistance
`1.6 i-DTEC 120 Exclusive Premium
Rejet de CO2 : 93 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
30 190 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Moteur agréable
TECHNIQUE ET MESURES
Coffre volumineux
Caractéristiques
✚ Rapport prix / équipements
–
Style particulier
Poids élevé
Ergonomie
rugueux, souple en ville comme
sur la route. A noter que le poids
conséquent de l’auto pénalise les
performances et la consommation. En revanche, rien à redire
sur le comportement, ni sur le
confort qui se place au niveau
des références de la catégorie. Au
rayon du budget, la Civic n’est pas
la moins chère, mais elle a le bon
goût de proposer une belle liste
d’équipements de série. Bien joué.
X Essai paru dans l’AJ n° 1005.
T
ous les constructeurs
n’abandonnent pas le
diesel. Honda remanie
ainsi son offre 1.6 i-DTEC. Des
pistons au turbo en passant par
l’injection, il a été sérieusement
remis au goût du jour. Il parvient
à répondre aux normes antipollution Euro 6d, sans l’aide d’un
catalyseur SCR et n’ayant donc
L’excellent moteur
diesel aurait pu
faire encore mieux
en consommation
avec un poids
de l’auto mieux
contenu.
pas besoin d’Adblue. Il parvient même à abaisser ses rejets
de CO2 en cycle WLTP. Le bloc
s’installe dans la Civic au look
et dimensions décalées. Ce dernier élément permet une belle
habitabilité et un volume de chargement conséquent. Côté ergonomie on repassera. A l’usage, le
moteur se montre civilisé, peu
NOTRE AVIS 
Le diesel n’est pas mort. La preuve
avec ce bloc à la fois convaincant en
termes d’agrément, de sonorité et de
vibrations contenues. La consommation plus élevée qu’attendue est
à mettre sur le compte du poids de
l’auto. Il en va de même pour les
performances. Ce diesel est plus
agréable que bien des essence...
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 597
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 4 000
300 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,52 / 1,80 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
480
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
188
32,5
10,5
15,8 / 12 / 10,6
31 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,6
Ville : 5,6
Route : 5,6 Autoroute : 5,6
Autonomie (km) : 821 Capacité réservoir (l) : 46
Équipements de série
6 airbags, accès / démarrage sans clé, AFIL, aide
au parking AV / AR, détect. pluie / lumin,
Bluetooth, clim auto bizone, contrôle pression
pneus, ESP, freinage d’urgence autonome, régul.
vitesse adapt., sell. cuir, sièges AV élec. et
chauffants, syst. multimédia sur écran tactile 7
pouces avec GPS, phares AV à LED, prises
jack / USB, toit ouvrant, surv. angles morts…
Options (€)
Attelage
Peinture métallisée
690
600
Hyundai i30 Elle a (presque) tout d’une grande
`1.0 T-GDi 120 Edition 1#
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
24 550 €
Equipement riche
✚ Comportement sûr
Garantie : 5 ans, km illimité
Moteur tonique
–
Finition perfectible
Habitabilité arrière
A-coups et vibrations
tonique et plaisant à mener. Aussi
vif à bas régime que volontaire dans
les tours, il est bien épaulé par une
commande de boîte efficace. Et
l’ensemble n’est pas gourmand.
Seuls griefs : de petits à-coups et
des vibrations ressenties à faible
allure. Côté tarif, si l’i30 n’est plus
aussi attractive, elle reste encore
dans la bonne moyenne, surtout
au regard de sa garantie et de son
équipement généreux.
X Essai paru dans l’AJ n° 976.
Q
ue manque-t-il à l’i30
pour s’immiscer parmi
les stars de sa catégorie ?
La première génération misait sur
son tarif, la seconde sur sa dotation
généreuse, et celle-ci conserve la
dotation y ajoutant un style plus
séduisant et plus chic... La bonne
recette ? Presque, sauf que ses tarifs
ne sont plus aussi compétitifs et que
L’élégante mais
discrète compacte
i30 profite d’un
restylage...
difficilement
discernable de
cette version.
son style élégant manque un brin
de charisme. L’habitacle se veut
moderne et soigné, doté d’une ergonomie des commandes optimisée
mais des progrès restent à faire sur
le choix des matériaux et la finition.
D’autre part, habitabilité et confort
arrière ne sont que passables. Dommage, car sur la route, le 3 cylindres
turbo de 120 ch se montre agréable,
GUIDE DE L’ACHETEUR
49
NOTRE AVIS 
La récente i30 dispose d’arguments
pour donner du fil à retordre à ses
concurrentes: présentation moderne,
équipement complet, garantie de cinq
ans et bonnes qualités routières. Son
petit 3 cylindres offre une agréable
polyvalence. Mais finition, habitabilité
et agrément de conduite ne sont pas
encore au niveau des références.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 6 000
171 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,34 / 1,80 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
395
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
179
33,1
11,4
22,1 / 16,1 / 12
30 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,3
Route : 7,2
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 694 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, accès et dém. mains-libres, aide au
démarrage en côte et au parking AV / AR,
antibrouillards et éclairage d’intersection,
Bluetooth et prise USB, cam. de recul, clim auto.,
détecteurs pluie-lum., GPS, jantes alu 17 pouces,
régul.-lim. de vit., syst. multimédia sur écran
tactile 8, rétros chauff. réglables / rabattables.
élec., vitres élec., sellerie cuir et tissu…
Options (€)
Roue de secours temporaire
Peinture métallisée
Toit ouvrant panoramique
100
600
990
COMPACTES
Hyundai i30 SW Un bon compromis tout compris
`1.6 CRDi 136 Creative
Rejet de CO2 : 112 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
32 050 €
Finition en progrès
✚ Consommation contenue
Garantie : 5 ans, km illimité
Comportement routier
–
Confort perfectible
Présentation classique
Tarifs en hausse
améliore le bilan. et l’ensemble se
révèle plutôt sobre. Par ailleurs, ce
break réserve d’agréables surprises
sur le plan dynamique. Les progrès sont notables et résultent du
travail effectué sur le châssis, qui
démontre une réelle efficacité. De
même, la direction précise dirige un
train avant bien guidé, permettant
d’obtenir une voiture plutôt agile
capable d’enchaîner courbes et
virages serrés sans se désunir. Des
X Essai paru dans l’AJ n° 991.
S
éduisant avec sa ligne de
toit plongeante, le break
i30 ne sacrifie pas son
coffre sur l’autel du style, se positionnant même un poil au-dessus de la moyenne de la catégorie.
Autres bons points: seuil de chargement assez bas et forme régulière.
L’habitabilité, en revanche, est en
retrait au regard de la concurrence.
Le comportement
routier a progressé
grâce à un châssis
optimisé mais perd
en confort. Comme
la version 5 portes,
ce break va profiter
d’un remaniement.
Si l’ambiance autant que le dessin de
la planche de bord n’incitent pas à
la rigolade, on appréciera davantage
les progrès évidents de la finition et
la riche dotation. Au chapitre dynamique, le break i30 SW souffle le
chaud et le froid. Le 1.6 CRDi de 136
ch manque de vigueur et la boîte
robotisée (+ 1 500 €) n’est pas assez
réactive. Néanmoins très douce, elle
NOTRE AVIS 
L’argument du rapport qualité / prix
mis en avant par Hyundai depuis des
années n’est plus légitime. La qualité
est toujours au rendez-vous mais
les prix, notamment celui de l’i30
SW, sont désormais du niveau de
la concurrence. Heureusement, la
dotation de série reste encore généreuse et attirera des clients.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 582
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
136 à 4 000
280 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,58 / 1,79 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
561
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
194
32,1
10,4
10,1
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,2
Route : 5,8
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 833 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Antibrouillards et éclairage d’intersection, aide
au dém. en côte, capteurs pluie / lumin., 6
airbags, cam. de recul, clim. auto. bizone, jantes
alliage 17 p., GPS, radars de stationnement
AV / AR, sellerie mixte cuir / tissu, siège
conducteur à réglages élec., régul.-lim. de
vitesse, syst. multimédia + écran tactile 8, rétros
chauff. réglables / rabattables. électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
Toit ouvrant panoramique
Safety Pack
600
990
450
Infiniti Q30 Japonaise sauce allemande
` 2.2d 170 Luxe
Rejet de CO2 : 173 g / km
Malus écologique : 50 €
Puissance fiscale : 9 CV
34 300 €
Confort et agrément
TECHNIQUE ET MESURES
Espace arrière
Caractéristiques
✚ Duo moteur / boîte
Garantie : 3 ans, km illimité
–
Dotation de série
Qualité de finition
Prix élevé
que cet équipement vienne grever le poids de l’auto, ce qui pénalise son agilité. A l’intérieur, on
retrouve certains commodos de
la Classe A, mais la planche de
bord spécifique est réussie. Aux
places arrière, l’espace se révèle
convenable et confortable. Enfin,
malgré un prix de vente assez
élevé, il faudra piocher dans les
options pour obtenir une dotation convenable.
X Essai paru dans l’AJ n° 946.
E
n partant du SUV compact
de Mercedes, les ingénieurs d’Infiniti ont misé
sur la meilleure des Classe A. Ils
ont en outre procédé à des réglages
de suspension pour davantage
de confort et amélioré l’insonorisation. Le moteur s’avère ainsi
bien moins présent que dans les
productions allemandes. Il s’agit
Courbes originales,
proportions
audacieuses... la
Q30 brille par son
look, autant que par
ses performances.
pourtant du même bloc, le 2.2d de
170 ch, aussi souple à bas régime
que volontaire lorsqu’on le sollicite. Son association avec la boîte
à double embrayage, estampillée
Mercedes, fait elle aussi merveille.
Le tout est complété par une transmission intégrale qui offre un réel
sentiment de sécurité sur route
humide et sinueuse. Dommage
GUIDE DE L’ACHETEUR
50
NOTRE AVIS 
Si vous aimez vous différencier de la
masse, cette Infiniti Q30 est faite pour
vous. Elle offre un excellent confort
de suspension, et dispose d’un moteur
alerte et vif. On regrettera que la
dotation en équipements de série soit
si chiche, surtout pour une japonaise.
Comme quoi, il ne faut pas toujours
faire comme les allemands !
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 143
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
170 à 3 400
350 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,43 / 1,81 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
368
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 7e / 6e / 5e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
209
30,6
9
14,6 / 10,8 / 8
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7,5
Route : 6,5 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 824 Capacité réservoir (l) : 56
Équipements de série
ABS, accès mains-libres, aide au démarrage en
côte, 7 airbags, AFIL, antibrouillards, Bluetooth,
caméra de recul, peinture métallisée, radar
anticollision, radio-CD MP3 avec écran tactile
couleur 7’’ et deux prises USB, jantes alliage 18
pouces, clim. manuelle…
Options (€)
Aide au parking + caméra 360° + régul.
actif
GPS + reconnaissance des panneaux
Toit en verre panoramique
2 050
1 570
650
COMPACTES
Kia Ceed La discrète
`1.0 T-GDi 120 Edition #1
Rejet de CO2 : 125 g / km
Malus écologique : 113 €
Puissance fiscale : 6 CV
NOUVEAU
24 090 €
MODÈLE
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
Outre son patronyme légèrement retouché, la troisième génération de Kia Ceed doit toujours se
faire une place chez les compactes. Derrière ses airs sages se cachent d’évidentes qualités.
N
e l’appelez plus Cee’d
mais Ceed. Après avoir
révolutionné l’image de
Kia, dans sa première mouture, la
Cee’d est retombée dans l’oubli.
Bien que conscient de la compétitivité de ce marché, cette troisième
génération entend bien corriger le
tir. Cela commence par une ligne
différente de sa devancière, mais
Finition
✚ Habitabilité
Ergonomie
–
Poids élevé
Rapports trop longs
Style quelconque
toujours très classique. D’autres
modèles dérivés de la Ceed seront
chargés de jouer les séducteurs
ultérieurement. En attendant, la
compacte souhaite surtout ne pas
déplaire. Ce conventionnalisme
se retrouve aussi dans l’habitacle.
Derrière le vaste écran flottant
se trouve encore suffisamment
de boutons pour faciliter l’ergonomie générale sans s’empêtrer
dans divers sous-menus compliqués. La qualité de fabrication est
à la hauteur des références par le
choix des matériaux, mais aussi le
sérieux des assemblages. La Ceed
y ajoute une qualité de vie à bord
agréable. Le petit trois cylindres
essence d’entrée de gamme de 120
ch étonne par son allant et son
allégresse au delà
Autrefois pataude, de 5 000 tr / min.
Pour un moteur
la Ceed devient
su r a l i me nt é ,
plus dynamiqueet c’est un compliplus agile
ment. Revers de
médaille, il doit
s’accommoder d’un poids supérieur de 100 kg par rapport aux
références européennes et d’un
Présentation et
étagement de boîte long. Résulfinition léchée,
ergonomie et sens tat, les consommations s’envolent
vite. Autrefois pataude, elle devient
de l’accueil : la
Ceed sait recevoir. plus dynamique et agile. Au point
même de se montrer occasionnellement survireuse avec un ESP parfois un peu long à la détente ! Malgré ses évidents progrès, une 308 se
montre largement plus enjouée.
X Essai paru dans l’AJ n° 1014.
NOTRE AVIS 
La Ceed progresse côté châssis et
qualité perçue tout en se montrant
accueillante. Sa garantie sept ans et
son équipement généreux typique en
font rationnellement une bonne compacte. Reste à convaincre la clientèle avec des tarifs identiques à la
concurrence européenne et une
personnalité plus insipide.
GUIDE DE L’ACHETEUR
51
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 6 000
172 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,31 / 1,80 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
404
Performances
183
Vitesse maxi (km / h)
33,8
1 000 m D. A. (s)
12,1
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 23,4 / 16,6 / 12,4
31 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7
Ville : 7,2
Route : 6,7
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 714 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, aide au stationnement AR,
Bluetooth, caméra de recul, clim auto, ESP,
jantes alu 17 pouces, phares et essuie-glace
automatiques, recharge téléphone par induction,
rég. / lim. de vitesse, rétros ext. rabattables, GPS
avec écran tactile 8 pouces, port USB / smartlink
Carplay / Android Auto…
Options (€)
Pack alertes angles morts + piétons +
lecture panneaux
Peinture métallisée
Toit ouvrant
700
630
800
COMPACTES
Lexus CT Dernier sursaut
`200h F Sport
Rejet de CO2 : 93 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
36 590 €
Agrément de conduite
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
MODÈ LE
✚ Confort des sièges
Restylage dynamique
–
RESTYLÉ
Ergonomie des commandes
Rétrovisibilité ¾ arrière
Volume du coffre
un habitacle luxueux et confortable.
Un peu austère à l’allemande, la
présentation se veut dynamique
et soignée dans cette finition F
Sport qui gagne de nombreuses
touches de cuir biton et d’alu. Les
plastiques sont moussés et les rares
éléments rigides, de bonne qualité.
Pour qui n’est pas pressé, ni avide de
nouveauté, cette auto peut encore
séduire et devrait bénéficier de
belles ristournes en concession !
X Essai non paru.
A
pparue en 2011 cette rivale
des compactes premium
allemandes commence à
dater malgré ses restylages de 2014
et 2017. Elle termine donc tranquillement sa carrière en conservant
quelques atouts. Uniquement proposée en hybride, recevant la même
motorisation que l’ancienne Toyota
Auris, sa cousine, elle se contente
Trois ans après
ses débuts, la
Lexus CT 200h
a reçu quelques
modifications
esthétiques.
de 136 ch en cumulé. Avec sa boîte
CVT, qui mouline, ne comptez
pas sur un tempérament sportif.
En revanche, quand la batterie est
rechargée (au freinage, à la décélération) elle peut rouler en silence
sur près de 3 km en continu en
mode électrique. Outre son comportement sérieux, sécurisant et
son agrément correct, il faut ajouter
NOTRE AVIS 
Ce deuxième restylage (2017) a permis à la CT de se mettre à jour. Même
si son petit coffre et certains éléments
désuets de sa présentation lui nuisent,
pour le reste, la CT offre un style dynamique dans cette finition F Sport, un
bon confort, une dotation généreuse
et une motorisation hybride. Un compromis encore satisfaisant.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 798 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
99 à 5 2001
142 à 2 8002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
variation continue
4,32 / 1,76 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
2323
1
3
+ 82 ch élec. pour 136 ch cumulés. 2 +207 Nm élec.
+ 42 dm3 sous plancher.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
175
33,7
12
10,9
34 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 4,8
Route : 6,4 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : 750 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
ABS, AFU, 7 Airbags, Bluetooth, capteurs
pluie / luminosité, clim. auto. bizone, ESP,
fermeture centralisée, feux diurnes à leds, Isofix,
jantes alliage 17 pouces, prise 12V, syst.
multimédia 13 HP + USB + aux., rétroviseurs
extérieurs élec. et chauffants, vitres AV / AR
électriques, fermeture centralisée à distance…
Options (€)
Sellerie cuir + sièges AV élec.
Toit noir et peinture métallisée
2 500
1 200
Mazda3 Révolution de salon
`2.0 Skyactiv-G 120 Sélection 5 portes
Rejet de CO2 : 119 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
27 300 €
Agrément moteur
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Dotation très complète
Comportement sécurisant
–
Habitabilité moyenne
Visibilité de 3 / 4 arrière
Tarif pas assez concurrentiel
en montant dans les tours et permet
de profiter du châssis agile ainsi
que du comportement dynamique
de la japonaise. Limitée en roulis,
grâce au système GVC, envoyant
plus de puissance sur la roue avant
extérieure, elle conserve une belle
motricité sur sol mouillé. Malgré
quelques trépidations, l’amortissement est bon. Seule la boîte, certes
agréable, souffre d’un étagement
un peu long des derniers rapports.
X Essai paru dans l’AJ n° 974.
S
éduisante compacte
fourmillant d’atouts, la
Mazda3 pâtit toujours
d’un manque de reconnaissance.
Et ce n’est pas le léger restylage des
optiques et de la calandre qui y
changera quelque chose. Dommage car elle soigne aussi son intérieur à la finition plus léchée et
enrichie de nouveaux matériaux.
Restylée fin
2016, la Mazda3
adopte depuis
une calandre un
peu élargie. La
nouvelle génération
présentée depuis
peu gagne en
originalité.
Ainsi parées, planche de bord et
console centrale se font plus attractives même si certains plastiques
durs et rayables demeurent. Confort
et agrément sont également satisfaisants avant de prendre la route.
Ici dotée d’un “gros” 2.0 essence de
120 ch, très à l’aise à bas régime, la
3 se montre plaisante en ville. Discret, le bloc se montre performant
GUIDE DE L’ACHETEUR
52
NOTRE AVIS 
Soyons directs, face à ses rivales plus
reconnues, son tarif un peu élevé ne
jouera pas en sa faveur. Et malgré son
restylage, léger mais réussi, il y a peu de
chance que la popularité de la 3 explose.
Dommage car l’auto déjà attrayante
avant progresse largement en qualité
perçue. Et cette version 2.0 essence
offre agrément et performances.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 4 000
210 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,47 / 1,79 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
401
Performances
191
Vitesse maxi (km / h)
32,1
1 000 m D. A. (s)
10,1
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 21,6 / 14,6 / 10,2
33 / 68
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,9
Ville : 6,9
Route : 7,1 Autoroute : 6,6
Autonomie (km) : 739 Capacité réservoir (l) : 51
Équipements de série
6 airbags, accès démarrage sans clé, affichage
tête haute, AFIL, ESP, radio-CD mp3 + USB, clim.
auto. bizone, Bluetooth, éclairage d’intersection,
capteurs luminosité / pluie, écran tactile 7”, feux
diurnes à LED, jantes alliage 18”, surveillance
d’angle mort, phares directionnels xénon, radar
de parking AV / AR, régul. vitesse adapt., rétros
ext. élec. dégiv. et rabat., syst. anticollision actif,
GPS, volant cuir chauff., sièges cuir…
Options (€)
Boîte de vitesses automatique
Sellerie cuir blanc
2 000
150
COMPACTES
Mercedes Classe A Le spectacle est à bord
`200 AMG Line
Rejet de CO2 : 123 g / km
Malus écologique : 73 €
Puissance fiscale : 8 CV
NOUVEAU
37 750 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
Depuis sa refonte en compacte dynamique, la Classe A en met plein la vue. Si la livrée AMG Line
de ce nouvel opus n’est pas la plus discrète, c’est bien depuis l’intérieur que la magie opère.
S
i la nouvelle Classe A évolue avec subtilité sur le
plan extérieur, la vraie
nouveauté se trouve à l’intérieur.
Les deux écrans (compteurs 100 %
numériques et dalle tactile pour
l’info-divertissement) offrent des
résolutions haute définition. Ils
peuvent en outre être commandés
par les deux petits pavés sensitifs
Agrément
✚ Ambiance à bord
Consommation
–
Prix toujours plus élevé
Liste des options
Habitabilité arrière
placés sur le volant. La personnalisation des compteurs est quant
à elle presque infinie. Il est aussi
possible de questionner à volonté
le système de commandes vocales
ultra-perfectionné, capable de
donner le temps de trajet ou de
gérer la température à bord. Au
vu du très grand nombre de fonctions proposées, cette technologie
facilite grandement l’ergonomie
et permet au conducteur de se
concentrer sur ce qu’il a à faire. Et
ça tombe bien, car cette nouvelle
Classe A est sacrément plaisante à
conduire. Elle est équilibrée, précise, presque agile. La direction
est souple et fait remonter les
informations nécessaires. Sur
le plan du confort, cette Classe A
s’améliore aussi.
Mê me si , e n
Elle ravira les
Sport, il est
fans de nouvelles mode
bon de conserver
technologies et
l’adresse de son
de conduite
kiné. A noter, que
l’auto fait aussi
un bond en avant sur le plan de
Cette nouvelle
l’insonorisation. Quant au bloc,
Classe A fait le
sobre, s’il est bien secondé par
spectacle avec
une boîte à double embrayage, il
ses larges écrans
manque un peu de vigueur à bas
numériques
personnalisables à régime et se montre plus à l’aise
dans les montées en régime. Autre
l’infini.
point de détail perfectible, la visibilité arrière réduite à presque
rien avec une petite lunette et
des appuie-têtes arrière encombrants. Des détails...
X Essai paru dans l’AJ n° 1011.
NOTRE AVIS 
Plus on monte dans cette nouvelle
Classe A, plus on l’apprécie. Son intérieur, déroutant au début, offre une
belle palette de personnalisation.
Son châssis parfaitement mis au
point permet de se faire plaisir et
son moteur souple affiche une grande
plage d’utilisation. Reste le prix, qui
se fait plus difficilement apprécier !
GUIDE DE L’ACHETEUR
53
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 332
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
163 à 5 500
250 à 1 620
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,42 / 1,80 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
363
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
218
29,8
8,6
8,2
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 8
Route : 6,5 Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 632 Capacité réservoir (l) : 43
Équipements de série
6 airbags, AFIL, radars AV / AR, Bluetooth, cam.
de recul, châssis Sport, clim auto bizone,
capteurs pluie / lum., compteurs numérique,
jantes 18’’, phares LED, rétros ext. et vitres élec.,
régul. / lim. de vitesse, sièges AV Sport
chauffants, écran tactile 10’’ et pavé
tactile / GPS / 4 prises USB C, volant réglable
dans les deux plans…
Options (€)
Avertisseur d’angle mort
Caméra de recul 360°
Peinture métallisée
550
500
750
COMPACTES
Mini Clubman Nouvelles compétences
`Cooper S
Rejet de CO2 : 144 g / km
Malus écologique : 1 490 €
Puissance fiscale : 11 CV
30 600 €
Sensations de conduite
✚ Look attractif
Garantie : 2 ans, km illimité
Performances
–
Prix / équipements
Caractère moteur
Finition perfectible
direction est précise, les prises de
roulis sont bien mieux maîtrisées
qu’auparavant. Côté ergonomie, le
levier de vitesses tombe bien sous
la main. Le confort est préservé
pour tous les passagers, même
dans cette version dynamique. Le
moteur sait se montrer vigoureux
mais toujours dans une ambiance
feutrée. Côté facture, il faudra se
montrer raisonnable pour ne pas
tomber dans la liste des options...
X Essai paru dans l’AJ n° 943.
A
vec trente centimètres de
plus que la précédente
version, le nouveau
Clubman mérite enfin son titre
de break de la gamme Mini. En
sus, il se montre pratique : seuil
de chargement bas, banquette
facile à rabattre, plancher presque
plat, et volume de coffre convenable (pour une Mini !) de 360
Il n’y a pas de
secrets, pour
offrir volume et
habitabilité, il faut
être assez long...
dm3. Dommage qu’il conserve ses
portes de coffre battantes. Pour
le reste, le Clubman est conforme
aux autres Mini : tout est dans le
détail. La présentation est soignée
avec des boutons chromés, des
formes douces et polies. On ne
s’attardera pas trop sur certains
assemblages douteux pour rester concentrer sur la conduite. La
NOTRE AVIS 
Le Clubman est mort, vive le Clubman... Mini nous propose le même
esprit, mais totalement repensé.
L’auto est enfin pratique, dispose
enfin d’un coffre et se montre enfin
confortable. Même dans cette livrée
Cooper S, le Clubman sait rester
confortable en toute circonstance.
Attention au tarif en augmentation !
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
192 à 5 000
300 à 1 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,26 / 1,80 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
360
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
225
28,4
7,7
10,9 / 8,8 / 6,8
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,1
Ville : 9,1
Route : 7,6 Autoroute : 7,7
Autonomie (km) : 593 Capacité réservoir (l) : 48
Équipements de série
6 airbags, antibrouillards, banquette rabattable
2 / 3-1 / 3, clim. auto. bizone, ESP, frein de parking
élec., Isofix AR, jantes alliage 17”, capteurs
pluie / luminosité, Bluetooth, radio-CD mp3 +
USB et aux., régul. de vitesse, sièges AV sport,
volant cuir multifonction…
Options (€)
Caméra + radar de recul
GPS
Peinture métallisée
Phares 100 % leds
Sellerie cuir
790
910
630
1 110
1 920
Nissan Leaf De mieux en mieux
`Electrique 150 Tekna
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 5 CV
38 900 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Performante
TECHNIQUE ET MESURES
Présentation
Caractéristiques
✚ Finition
–
Habitabilité
Temps de recharge
Autonomie
trains roulants ont été revus : ils se
montrent bien plus confortables,
même si certaines irrégularités se
font sentir avec la monte de 17’’. La
dotation en équipements est très
complète avec le système ProPilot
(régulateur adaptatif, maintien
dans la voie...), et la e-Pedal permettant de conduire avec l’unique
pédale d’accélérateur. Le prix reste
celui d’une compacte diesel équivalente mais moins bien dotée.
X Essai paru dans l’AJ n° 1001.
F
ort d’un première succès,
Nissan rempile. La Leaf II
progresse en tout, profite
enfin d’un design avenant et d’un
intérieur mieux fini. La position
de conduite peut gêner mais on
s’adapte vite. Même constat pour
l’espace aux places arrière. Le
coffre gagne 65 dm3 mais devra
progresser en modularité ! Enfin
La Leaf conserve la
même plate-forme
et les mêmes
dimensions que sa
devancière, mais le
style s’améliore.
c’est surtout le gain de puissance
du moteur électrique (+ 41 ch)
qui transfigure l’auto. Les accélérations impressionnent tout
comme les relances entre 110 et
130 km / h. Sur le plan de l’autonomie, l’auto fait de réels progrès
augmentant l’autonomie moyenne
de 50 km et offrant jusqu’à près de
300 km en ville ! D’autre part, les
GUIDE DE L’ACHETEUR
54
NOTRE AVIS 
La voiture électrique ne sera pas
prête pour tout le monde demain,
mais elle progresse vite et bien. La
Leaf en est la preuve. La deuxième
mouture est plus polyvalente, plus
performante, plus confortable. Il
reste le problème de l’autonomie
et du temps de recharge... Mais les
évolutions viendront.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 40
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 283
320 à 0
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
Réducteur
4,49 / 1,79 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
435
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
149
31,6
9
7,4
34 / 69
Autonomie
Moyenne (km) : 197
Ville : 292
Route : 180 Autoroute : 120
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
23
21 / 7h30
Équipements de série
6 airbags, accès et dém. sans clé, câble pour
charge rapide, clim auto, capt. pluie / lum,
e-Pedal, jantes alliage 16’’, régul. vitesse adapt,
rétros et vitres élec., sellerie cuir / Alcantara,
syst. écran 7’’, GPS, syst. ProPILOT, volant cuir
multifonction, Vision 360°…
Options (€)
Aide de stationnement automatique
Peinture métallisée
Roue de secours galette
500
620
120
COMPACTES
Opel Astra Un moteur polyvalent
`1.0 T 105 Black Edition
Rejet de CO2 : 107 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
23 250 €
Rapport prix / équipement
TECHNIQUE ET MESURES
Comportement routier
Caractéristiques
✚ Moteur agréable
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Boîte à seulement 5 rapports
Présentation austère
Performances
Les chiffres ne sont en effet pas
fulgurants avec 33,4 s pour réaliser le 1000 m départ arrêté ou
encore 14,8 s pour passer de 80
à 120 km / h en cinquième. Face
à cette faiblesse, les occupants
pourront heureusement se tourner vers de nombreux équipements pour égayer leur trajet.
Dans sa version Black Edition,
l’Astra offre ainsi la climatisation
bizone, le Bluetooth, etc.
X Essai non paru.
F
ace aux Peugeot 308,
Renault Mégane ou Volkswagen Golf, l’Opel Astra
a souvent eu du mal à tirer son
épingle du jeu. Heureusement
pour la marque au Blitz, la dernière génération est une réussite et fait dorénavant partie des
compactes les plus abouties. Un
statut qu’elle possède grâce à son
Après plusieurs
générations aux
succès relatifs,
la dernière Astra
affiche des qualités
indéniables.
châssis mais surtout à son dernier
moteur trois cylindres 1.0 essence.
Un bloc aussi souple que discret,
d’une douceur appréciable en ville
et capable de se montrer à son aise
sur les grands axes. Le conducteur
regrettera juste la boîte manuelle
à cinq rapports car une sixième
vitesse et un étagement plus resserré auraient dopé les reprises.
NOTRE AVIS 
L’ère du tout diesel est terminée.
Opel l’a bien compris et commercialise donc son Astra avec un bloc
essence de petite cylindrée intéressant. Ses performances sont limitées avec seulement 115 ch mais
l’agrément pallie ce problème. Et
au quotidien, la compacte germanique offre douceur et souplesse.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
105 à 5 500
170 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,37 / 1,81 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
314
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
33,4
nc
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 6,6
Route : 6,4 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 48
Équipements de série
Airbags frontaux, latéraux et rideaux AV, ABS,
ESP, Bluetooth, contrôle de pression des pneus,
climatisation auto bizone, phares et essuie-glace
auto, caméra Opel Eye (reconnaissance des
panneaux, alerte anti collision, freinage auto
d’urgence), sièges AV sport…
Options (€)
Peinture métallisée
Phares Matrix adaptatifs à LED
630
1 350
Opel Astra Tonnerre mécanique
`1.6 CDTi 136 Elite
Rejet de CO2 : 103 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
28 450 €
Rapports prix / équipement
TECHNIQUE ET MESURES
Moteur tonique
Caractéristiques
✚ Technologie abordable
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Présentation austère
Châssis pataud
Consommations
d’une centaine de kilos. Résultat
des courses, le train avant perd en
précision et le sous virage apparait plus tôt à un rythme soutenu. Malgré les efforts d’Opel,
la présentation reste encore tristounette et la qualité de certains
matériaux discutable. L’Astra se
rattrape toutefois par son équipement généreux dans cette finition Dynamic et sa technologie
accessible.
X Essai paru dans l’AJ n° 951.
L
a voiture de l’année 2016
peut compter sur d’excellents diesel. Dans sa version forte de 136 ch, le petit 1.6
CDTi est diablement costaud !
Tonique et disponible dès les plus
bas régimes, il domine aisément
ses concurrents de même puissance. Au point même de s’attaquer à la catégorie supérieure qui
Avec les
générations, la
silhouette de
l’Astra s’affine.
Cet opus se révèle
également plus
léger à la pesée.
ne lui fait pas peur. Ses relances
supérieures à celles d’une Golf
TDI de 150 ch en sont un brillant
exemple… mais attention aux
consommations un peu élevées…
Dommage que ce dynamisme ne
se retrouve pas en courbes. Plutôt
agile avec le petit bloc essence,
elle devient moins enjouée avec
ce diesel qui alourdit la balance
GUIDE DE L’ACHETEUR
55
NOTRE AVIS 
Bien plus moderne que sa devancière,
l’Astra se relance dans une catégorie des compactes très disputée. Son
diesel lui donne des ailes, son rapport
prix / prestations détonne, mais son
châssis reste en deçà des références et
la présentation austère chagrine. Les
quatre étoiles sont donc un peu généreuses mais les trois étoiles sévères…
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
136 à 3 500
320 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,37 / 1,81 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
314
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
198
30,8
9
11,2 / 9,2 / 8
31 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 5,9
Route : 5,8 Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 828 Capacité réservoir (l) : 48
Équipements de série
Airbags frontaux, latéraux et rideaux, ABS, ESP,
contrôle de pression des pneus, clim auto
bizone, phares et essuie-glace auto, caméra
Opel Eye (reconnaissance des panneaux, alerte
anti collision, freinage auto. d’urgence), interface
Intellilink 4.0 avec applications smartphones,
connexion bluetooth, sièges AV Sport…
Options (€)
GPS
Peinture métallisée
690
630
COMPACTES
Opel Astra Sports Tourer Charge lourde
`1.6 CDTi 160 BiTurbo Innovation
Rejet de CO2 : 112 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
28 450 €
Rapport prix / prestations
✚ Moteur réussi
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipements technologiques
–
Qualité de certains matériaux
Ergonomie à parfaire
Manque de petits rangements
Tourer reste agréable à vivre à l’arrière, malgré une présentation un
peu austère et certains matériaux
bon marché. Ce break étrenne par
ailleurs un tout nouveau diesel 1.6
CDTi de 160 ch. Son bon rendement est assuré par ses deux turbos qui fonctionnent de manière
étagée. Très souple à bas régimes,
il apporte une allonge jusqu’ici
inconnue sur un tel diesel sans
consommer de manière excessive.
X Essai non paru.
C
ette version break baptisée Sports Tourer s’allonge de 33 cm par rapport à la berline. Le coffre offre
170 dm3 de plus pour une contenance totale correcte de 540 dm3.
L’espace alloué reste tout de même
pratique malgré une hauteur limitée : seuil de chargement bas et
vaste ouverture. Les dossiers de
Ce break Astra
a suffisamment
d’atouts pour
redorer l’image de
marque d’Opel.
la banquette arrière se rabattent
en deux parties et libèrent une
surface plane allant jusqu’à 1 630
dm3. Une fois équipée du pack
Flexibilité (250 €), les dossiers en
question se divisent en trois parties (40 / 20 / 40). Ne manque qu’un
siège passager capable de se replier
en portefeuille pour le transport
d’objets très longs. L’Astra Sports
NOTRE AVIS 
Dans cette version Sports Tourer, l’Astra conserve ses qualités: rapport prix
équipement canon, châssis sûr et suffisamment efficace malgré quelques
trépidations à basse vitesse. Son nouveau diesel très réussi apporte un agrément de conduite supplémentaire à un
break qui se donne les moyens de faire
évoluer l’image de marque maison.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 618
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
160 à 4 000
350 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,70 / 1,81 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
570 / 1 630
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
210
30,1
8,6
11 / 9,4 / 7,6
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,5
Ville : 5,8
Route : 5,4 Autoroute : 5,3
Autonomie (km) : 873 Capacité réservoir (l) : 48
Équipements de série
Airbag frontaux, latéraux et rideaux AV, ABS,
ESP, Bluetooth, clim auto bizones, interface Opel
Intellilink, ports USB, radio CD, écran tactile 7
pouces, aide au stationnement AV et AR, alerte
de franchissement de ligne, accès et démarrage
mains libres, système anti collision à basse
vitesse, ouverture et fermeture de coffre
motorisé avec détection du mouvement de pied,
jantes alliage 17 pouces, barres de toit…
Options (€)
Filet de séparation coffre / siège AR
Phares Matrix adaptatifs à LED
160
1 350
Peugeot 308 La référence à un prix
`1.2 PureTech 130 GT Line
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
28 600 €
Plaisante à conduire
✚ Finition soignée
Garantie : 2 ans, km illimité
Performances
–
Prix
Habitabilité arrière
Moteur vibrant et sonore
selon le réglage du siège. Sur le
plan mécanique, cette 308 mise
sur un bloc 3 cylindres 1.2 fort de
130 ch qui en impose à ses rivales.
On déplorera alors le haut niveau
de vibrations et la commande de
boîte perfectible, même si son étagement est bon. Le comportement
routier est lui sécurisant. Côté prix,
en revanche, la 308 a du souci à se
faire. Et ne pourra tout justifier par
son niveau d’équipement.
X Essai paru dans l’AJ n° 1019.
F
ace à une concurrence renforcée (nouvelle Ford Focus
et Mégane au bloc étonnant...), la Lionne ne compte pas
céder son trône. Elle peut compter
sur un habitacle de belle facture,
avec des matériaux de qualité et
une finition soignée. Petit bémol
au niveau du confort à l’arrière.
L’assise de la banquette est courte
Côté confort, la
française fait
honneur à sa
réputation, même
si les passagers
embarqués à
l’arrière seront
moins à l’aise.
et implantée fort bas. Malgré ce
choix, l’habitabilité n’est pas des
plus généreuse. Peugeot a fait
l’étrange pari de favoriser le volume
du coffre au détriment de l’espace
dédié aux passagers. Bien pour les
bagages mais, au quotidien, l’espace
dévolu aux jambes est réduit. Autre
petit reproche, la lisibilité du bloc
instrumental peut être entravée
GUIDE DE L’ACHETEUR
56
NOTRE AVIS 
La 308 n’a plus rien a prouver. Et c’est
peut être cet excès de confiance, qui
se traduit par des tarifs plus élevés que
ceux de la concurrence, qui risque de
lui poser problème à l’heure du choix.
Reste que ses atouts sont indéniables,
avec un habitacle de qualité, une motorisation (excepté les vibrations) performante et une tenue de route rassurante.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 500
230 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,26 / 1,81 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
451
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
199
30,8
9,3
19,2 / 14,6 / 12
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,6
Route : 6,9 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 736 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
6 airbags, autoradio-CD MP3 avec commandes
au volant, Bluetooth, capteurs pluie-luminosité,
climatisation auto. bizone, frein de parking élec.,
écran couleur, ESP, GPS Europe, jantes alliage,
radars de stationnement AV / AR, régul.-lim. de
vit., rétro intérieur électrochromatique,
stop / start, système de freinage d’urgence,
volant cuir réglable sur les deux plans…
Options (€)
Surveillance angle mort
Toit panoramique fixe
Sellerie cuir
310
610
1 900
COMPACTES
Peugeot 308 Se racheter une conscience
`1.5 BlueHDi 130 GT Line
Rejet de CO2 : 96 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
31 100 €
Sobriété
✚ Excellent châssis
Garantie : 2 ans, km illimité
Ergonomie
NOUVEAU
–
MOTEUR
Tarif élevé
Moteur creux à bas régime
Bruit à froid
start. A froid, le bruit est celui,
désagréable, d’un diesel. Heureusement, cela passe vite. Sous les 1 800
tr / mn, le moteur est creux, ce qui
explique ses accélérations juste correctes. C’est mieux jusqu’à 4 000,
voire 5 000 tr / mn, il change alors
de registre et offre ainsi de belles
reprises. En revanche, sur le plan
de la consommation, d’après nos
mesures, il ne fait pas beaucoup
mieux que l’ancien et déjà sobre 1.6.
X Essai paru dans l’AJ n° 993.
L
e diesel n’a plus le vent en
poupe, ce qui n’empêche
pas Peugeot d’offrir à sa
308 un inédit 1.5 BlueHDi de 130
ch. Nouvelle culasse à 4 soupapes
par cylindres, nouveau système de
catalysation SCR à deux étages, ce
bloc entend se montrer vertueux,
annonçant une élimination de
99,9 % des particules et de 90 %
Restylée et parée
de la finition GT
Line, la 308 offre un
dessin sportif mais
discret.
des NOX... pour une augmentation du tarif de 350 € par rapport
à l’ancien 1.6 BlueHDi 120. Si la
présentation de l’auto, fraîchement
remise à jour à l’extérieur et avec
un nouvel écran tactile à l’intérieur, affiche une belle sportivité,
notamment dans cette définition
GT Line, celle-ci disparaît à l’usage,
au moment d’appuyer sur le bouton
NOTRE AVIS 
Pétri de qualités, ce petit moteur
parvient à préserver des belles
performances tout en affichant des
consommations contenues et surtout
en respectant les normes antipollution
devenues beaucoup plus strictes. Toutefois, si vous n’êtes pas un gros rouleur, préférez le 3 cylindres essence
de 130 ch, bien moins cher.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 3 750
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,26 / 1,81 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
451
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
195
32
10,2
14 / 11 / 8,8
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,4
Ville : 5,5
Route : 5,3 Autoroute : 5,4
Autonomie (km) : 981 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, jantes
alliage 17’’, cam. de recul, clim. auto, Bluetooth,
capteurs pluie / lum., freinage d’urgence actif,
radar parking AV / AR, phares leds, rétros élect.
dégivrants et rabat. élect., écran tactile, GPS,
USB, volant régl. dans les deux plans…
Options (€)
Peinture métallisée
Roue de secours galette
Sellerie cuir
Surveillance angle mort
Toit panoramique
650
110
1 900
550
610
Renault Mégane Elle fait le job
`1.3 TCe 140 Intens
Rejet de CO2 : 125 g / km
Malus écologique : 113 €
Puissance fiscale : 7 CV
27 100 €
Produit équilibré
✚ Moteur épatant
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation en net progrès
–
Un manque de personnalité
Rétrovision
Distances de freinage
le bonnet d’âne sur le plan de la
rétrovision. En cause, sa petite
lunette, d’épais montants et deux
appuie-tête non encastrables. La
Renault est en outre dotée d’un
bloc qui séduit par sa rondeur,
son agrément et sa sonorité. Performant, il n’a pas à rougir face à
celui qui anime la 308 de même
rang. Et si le comportement routier
est peu enjoué, la Mégane, fidèle à
sa réputation, accomplit sa tâche.
X Essai paru dans l’AJ n° 1019.
V
ieillissante, la Mégane? En
tout cas, elle ne lâche rien
face à la 308, qui règne sur
la catégorie. Comme le bon vin,
sa finition s’améliore au fil des
années. Dans cette version Intens,
le résultat est même très honorable. Les sièges avant, confortables, offrent un excellent maintien latéral. Mention particulière
La Mégane ne
provoque pas de
coup de cœur, mais
séduit par son
homogénéité.
aux appuie-tête, réglables en profondeur. A l’arrière, la banquette
est du même acabit, si ce n’est
qu’elle est un peu courte et assez
basse. Le volume du coffre est, lui,
à peine inférieur à celui de la référence 308, mais la Mégane offre un
meilleur compromis entre place
aux jambes à l’arrière et capacité de
la soute. Elle décroche en revanche
GUIDE DE L’ACHETEUR
57
NOTRE AVIS 
Ce n’est pas la compacte des exploits,
mais plutôt celle qui réalise un parcours
sans faute en toute discrétion. Celle sur
qui on peut compter et qui affichera un
appétit contenu quelles que soient les
circonstances. Mieux finie, agréable à
mener, la compacte de Renault peut
surtout s’enorgueillir de disposer d’un
moteur en tout point excellent.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 332
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 5 000
240 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,36 / 1,82 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
442
Performances
203
Vitesse maxi (km / h)
30,9
1 000 m D. A. (s)
9,7
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 15,2 / 11,8 / 9,4
34 / 67
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,9
Ville : 7,7
Route : 6,5 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 681 Capacité réservoir (l) : 47
Équipements de série
6 airbags, autoradio-CD MP3 avec commandes
au volant, Bluetooth, capteurs de pluie-lum.,
clim. auto. bizone, frein de parking élec., écran
couleur, ESP, GPS Europe, jantes alliage, radars
de parking AV / AR, régulateur-limiteur de
vitesse, rétro intérieur électrochromatique,
stop&start, freinage d’urgence, volant cuir
réglable sur les deux plans…
Options (€)
Régulateur de vitesse adaptatif
Système radiophonique Bose
Toit vitré ouvrant
300
600
900
COMPACTES
Renault Mégane Moins c’est mieux
`1.3 TCe 163 Intens
Rejet de CO2 : 117 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
29 700 €
Prix
✚ Boîte douce
Garantie : 2 ans, km illimité
Comportement
NOUVEAU
–
MOTEUR
Moteur brusque
Consommation élevée
Performances limitées
la transmission réclame pour sa
part de la douceur. Mieux vaut
que vous conserviez les 1 200 €
qui séparent ce moteur de la version 140 ch pour les investir dans
un Pack GT Line (+ 1 500 €) qui
permettra par ailleurs à votre
Mégane d’afficher un look plus
sympa qui conviendra parfaitement à cette version Intens très
bien équipée (caméra de recul,
phares full Leds...).
X Essai non paru.
R
enault renouvelle son
offre moteurs essence.
En remplacement du
vieux 1.6 TCe de 165, on retrouve
ainsi le nouveau 1.3 TCe 163,
développé en partenariat avec
Daimler. Grand frère de la version TCe 140, ses 23 ch supplémentaires sont aux abonnés absents : accélérations et
Dans cette version
163 ch, la Mégane
se montre plus
gourmande et
moins performante
qu’avec le 140 ch.
reprises régressent d’ailleurs
si on reste en mode Drive de la
boîte à double embrayage EDC à
7 rapports (+ 1 700 € par rapport
à la boîte manuelle à 6 rapports).
A l’inverse, la consommation
grimpe de près d’1 l / 100 km.
L’association avec la boîte robotisée n’est pas bonne : le moteur se
montre bien trop brusque quand
NOTRE AVIS 
Franchement, nous cherchons toujours les 163 ch promis par ce nouveau moteur. Moins performant et
surtout bien plus gourmand que la
version 140 ch, il n’a finalement
que peu d’intérêt à nos yeux. Pour
le même prix, vous pouvez avoir
une auto mieux équipée et offrant
un meilleur équilibre moteur / boîte.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 330
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
163 à 5 500
270 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,36 / 1,82 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
442
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
198
31,2
9,5
9,1
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 8,3
Route : 7,2 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 618 Capacité réservoir (l) : 47
Équipements de série
6 airbags, régul. / limt. vitesse, clign. à Leds,
Isofix AR, aide au démarrage en côte, rétros ext.
élec. dégivrants et rabattables élec., Bluetooth,
feux de jours à Leds AV / AR, caméra de recul,
freinage actif d’urgence, Multi-Sense, écran
tactile 8.7’’, USB, GPS, capteurs pluie / lum. feux
de route auto, clim. auto bizone, vitres élec.
impulsionnelles, jantes 17’’, feux full Leds…
Options (€)
Affichage tête haute
Peinture métallisée
Régulateur de vitesse adaptatif
400
650
300
Seat Leon Coucou j’existe!
`1.0 TSI 115 Style
Rejet de CO2 : 103 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
26 740 €
Moteur / boîte réussi
✚ Confort / tenue de route
Garantie : 2 ans, km illimité
Rapport prix / prestations
–
Gamme TSI 115 réduite
Ambiance intérieure austère
Restylage trop anecdotique
silence de fonctionnement que par
l’absence de vibrations. La douceur
de passage des rapports favorise
également une conduite coulée.
Seul le manque de réactivité de la
boîte au rétrogradage pénalise la
vivacité des relances. De plus cet
ensemble moteur boîte n’est disponible qu’en finition Style certes
bien équipée mais onéreuse. Et
nombre d’options peuvent encore
faire grimper la note.
X Essai non paru.
L
égère mise à jour pour
la “Golf ibérique”, qui
emprunte tout ou presque
à sa cousine allemande pour un
tarif moindre d’environ 2500 €.
Attractive mais faisant les frais
d’un certain anonymat, l’auto s’est
vendue dix fois moins qu’une Peugeot 308 en France en 2016, avec
7 240 immatriculations. Et son
Il faudra un sens de
l’observation avisé
pour distinguer la
nouvelle calandre
et le bouclier plus
échancré.
léger restylage, à peine identifiable
par une inédite calandre à damier
ainsi qu’un bouclier avant un peu
plus échancré ne révolutionnera
rien. En coeur de gamme essence,
le récent trois cylindres 1.0 TSI de
115 ch n’est désormais disponible
qu’avec la boîte DSG à sept rapports. Ce petit bloc reste toujours
aussi discret, aussi bien par son
GUIDE DE L’ACHETEUR
58
NOTRE AVIS 
Cette Leon restylée se donne les
moyens de se rappeler à votre bon
souvenir. Le mariage entre le 1.0 TSI
et la boîte DSG apparait réussi et
propose une alternative crédible au
diesel qui prend de plus en plus de
plomb dans l’aile. Le bon compromis confort efficacité et l’équipement généreux la rendent attirante.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 5 000
200 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,27 / 1,82 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
401
Performances
195
Vitesse maxi (km / h)
32,2
1 000 m D. A. (s)
10,4
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 7 / 6 / 5 16,4 / 11,7 / 9,9
31 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 7,3
Route : 6,3 Autoroute : 6,3
Autonomie (km) : 757 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
ABS, 7 airbags, antibrouillards, aide au parking
AR, banquette 60 / 40, Bluetooth, clim. auto.
bizones, détect. de pluie et de luminosité, ESP,
frein à main élec., fixations Isofix, GPS, jantes
alu 16 pouces, phares full LED, régul. de vitesse,
rétros élec., syst. multimédia avec écran 8
pouces, radio CD 6 HP, prise USB, volant cuir
multif. réglable en haut. et profondeur…
Options (€)
Aide au parking AV
Pack Drive Assist
Peinture métallisée
245
740
645
COMPACTES
Subaru Impreza Plaisir d’ingénieur
`1.6i 114 Luxury
Rejet de CO2 : 153 g / km
Malus écologique : 2 773 €
Puissance fiscale : 7 CV
28 490 €
Comportement routier
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Espace à bord
Rapport prix / équipement
–
Couple en berne
Boîte de vitesses
Important malus
confort et efficacité. La révolution
est plutôt à bord avec une présentation moderne et inspirée, des plastiques convaincants et bien assemblés. Les sièges, fermes, offrent un
bon maintien, l’espace consacré aux
jambes à l’arrière se montre généreux. Dans la moyenne, le coffre se
contente de 385 dm³ avec une faible
hauteur sous tablette. La dotation
est complète. Bien née, l’auto peut
plaire... si ce n’était son malus.
X Essai paru dans l’AJ n° 1000.
S
ept ans après, une Impreza
inédite revient. Rigoureuse, habitable mais dotée
d’un dessin classique, elle ne propose qu’un unique 1.6i de 114 ch.
Certes c’est bien un 4 cylindres à
plat mais sa discrétion, son manque
de couple et son indolente boîte
CVT déçoivent. Et les palettes au
volant n’y changent rien. L’Impreza
Son nouveau
châssis constitue
le point fort de
l’Impreza. Elle vire à
plat, se place avec
vivacité et précision
tout en préservant
le confort.
se “pilote” calme et décontractée, au
risque sinon d’en payer le prix à la
pompe. Dotée d’un comportement
dynamique irréprochable, stable,
efficace et douce, elle est à l’aise
en virage, vire à plat, tandis que
la transmission intégrale permanente veille à répartir parfaitement
le couple en sortie de virage. Les
suspensions ont le bon goût d’allier
NOTRE AVIS 
Un moteur / boîte sous-dimensionné
par rapport aux capacités du châssis,
une approche de la sécurité particulièrement soignée au service d’une
efficacité dynamique obtenue sans
rien sacrifier sur le plan du confort,
voilà pour l’essentiel de cette nouvelle
Impreza. En pinaillant, la direction
pourrait se montrer plus informative.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. à plat, essence
1 600
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
114 à 6 200
150 à 3 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA7
4,46 / 1,78 / 2,67
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
385
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
nc
12,4
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 8,3
Route : 5,9 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, alerte de franchissement de
ligne / déviation de trajectoire, caméra de recul,
clim. auto. bizone, contrôle de la pression des
pneus, écran central multimédia 8 pouces,
lecture des panneaux, phares additionnels et
code / routes auto., régul. de vitesse actif,
sellerie cuir, sièges AV chauffants, systèmes,
anticollision actif et anti-angle mort, toit ouvrant
électrique, vitres électriques…
Options (€)
Pack STI (bas de caisse, boucliers et
pommeau STI, jantes alliage 18 pouces)
3 990
Volkswagen Golf L’essence en force
`1.5 TSI EVO 130 BlueMotion DS Carat
Rejet de CO2 : 110 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
30 330 €
Agrément moteur / boîte
TECHNIQUE ET MESURES
Habitabilité
Caractéristiques
✚ Présentation léchée
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Une certaine austérité
Coffre un peu étriqué
Tarifs
très plaisant grâce à une direction
bien consistante et un amortissement ferme juste ce qu’il faut.
Restylée en 2017, la Golf peut
toujours mettre en avant une
présentation extrêmement flatteuse, une ergonomie limpide et
un excellent rapport encombrement / habitabilité (au détriment
du coffre, dans la moyenne basse).
Décidément, la Golf vieillit bien...
mais ses prix ne baissent pas.
X Essai paru dans l’AJ n° 1003.
L
e Diesel n’a plus droit de
cité ? Tant pis, la Volkswagen Golf a d’autres cordes
à son arc. Son ultra moderne 1.5
TSI 130 fait redécouvrir s’il en
était besoin les plaisirs d’un bon
moteur essence. Associé à une
boîte DSG 7, ce bloc peut désactiver deux cylindres s’il n’est
pas sollicité, voire se mettre de
Cette version
BlueMotion est
aussi disponible
avec une boîte
mécanique.
lui-même en roue libre, ce qui lui
permet d’atteindre une sobriété
remarquable. Le tout en préservant une souplesse déconcertante, un fonctionnement parfaitement fluide et un vrai brio
lorsque le pied se fait lourd. Le
comportement se montre quant à
lui un peu moins entraînant que
celui d’une Peugeot 308 mais reste
GUIDE DE L’ACHETEUR
59
NOTRE AVIS 
Dans cette nouvelle version, la Golf
réussit une démonstration de force en
matière d’agrément mécanique, tout en
continuant d’aligner des prestations de
référence sur tous les autres chapitres.
Dommage qu’à cumuler ainsi les éloges,
la compacte de Wolfsburg semble avoir
définitivement pris la grosse tête en
ce qui concerne les tarifs.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 498
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 000
200 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,26 / 1,80 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
376
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
199
31,7
9,9
9,2
32 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 7
Route : 6,4 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 769 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Accès et démarrage sans clé, caméra de recul,
clim. auto. bizone, capteurs pluie / luminosité,
freinage d’urgence auto., USB, Bluetooth,
régulateur adaptatif, syst. multimédia avec écran
tactile, vitres électriques…
Options (€)
Amortissement piloté
Sellerie cuir
Siège conducteur électrique
Toit ouvrant électrique
1 202
1 810
576
1 180
COMPACTES
Volkswagen Golf SW Entre sérieux atouts et handicaps
`1.6 TDI 115 Confortline
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
29 190 €
Habitacle soigné
✚ Consommation
Garantie : 2 ans, km illimité
Coffre grand et pratique
–
Capacités de reprise
Boîte 5 vitesses
Dotation insuffisante
quant à elles quasi irréprochables.
De nombreuses louanges... qui
s’accompagnent de quelques critiques : les sensations de conduite
se révèlent insipides, la souplesse
à bas régime, l’accélération, les
relances et, plus globalement,
l’agrément de conduite pâtissent
de l’association bloc moteur-boîte
5 vitesses très imparfaite. Dommage. Les breaks Renault Mégane
et Peugeot 308 s’en sortent mieux.
X Essai non paru.
L’
esthétique de la Golf a
peu évolué lors du restylage de fin 2016, et même
pas du tout sur la poupe du break.
A l’intérieur aussi cela relève du
détail. Et alors ? L’habitacle de
l’auto se révèle toujours être l’un
des plus soignés de sa catégorie :
finition, matériaux, ergonomie
et habitabilité séduisent. Les
Derrière un dessin
classique, la malle
de coffre de la
Golf SW cache
569 dm3. De quoi
embarquer !
rangements sont vastes, à l’instar du coffre, et nombreux. En
ouvrant le hayon, on découvre des
parois planes et un seuil de chargement bas. Parfait. La tenue de
route et le freinage ne sont pas loin,
là encore, des meilleurs du genre.
La commande de boîte se montre
agréable. La direction, la position
de conduite et la visibilité sont
NOTRE AVIS 
Cette Golf rallongée et cossue n’a
pas un comportement aussi équilibré
que la 308 SW ou la Mégane Estate,
mais elle rassure et son confort est
appréciable. Pratique, spacieux, son
habitacle soigne les détails. Hélas,
la mécanique mise à disposition
manque de caractère, et la boîte,
d’un sixième rapport...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 3 250
250 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,57 / 1,80 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
569
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
192
32,6
10,8
15,5 / 10,8 / 11
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,7
Ville : 5,8
Route : 5,8 Autoroute : 5,6
Autonomie (km) : 877 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags dont 1 genoux conduct., système de
freinage auto., clim. automatique bizone,
antibrouillards, phares et essuie-glaces auto.,
régul. / limiteur de vitesse, aide au démarrage en
côte, banquette 2 / 3-1 / 3, écran tactile, radars
de recul, vitres et rétros élec., volant cuir
multifonction, fermeture centralisée à
distance…
Options (€)
Caméra de recul
Accés et dém. sans clé
Système de navigation
260
415
770
Volvo V40 Poudre aux yeux
`D3 R-Design
Rejet de CO2 : 104 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
33 900 €
Sécurité active et passive
✚ Confort et finition soignés
Garantie : 2 ans, km illimité
Consommation maîtrisée
–
Garde au toit arrière et coffre
Syst. de sécurité omniprésents
Boîte auto peu réactive
ch, cette V40 se montre assez
dynamique pour peu que l’on
utilise le mode sport de la boîte
automatique 6 rapports. Sinon,
celle-ci, peu pressée, se satisfait
de son fonctionnement doux.
Bien campée sur ses jantes de
17 pouces, dotée d’un comportement typé confort mais comblée
par un amortissement progressif, l’auto offre un bel agrément
général. A utiliser tous les jours !
X Essai non paru.
L
a ligne séduisante, le
profil seyant, l’actuelle
V40 n’avait pas vraiment
besoin d’être restylée. Mais
pour rester dans la course face
aux Audi A3 inédite et Classe
A remaniée, il fallait y passer.
C’est donc le strict minimum
soit une calandre un brin modifiée et des optiques en T couché
Les quelques
modifications
apportées à la V40
vont bien avec le
kit sportif de cette
version R-Design.
façon XC90. Pour le reste, cette
version R-Design dotée d’un
kit carrosserie spécifique plus
sportif, est identique. A l’intérieur certains éléments ont aussi
évolué mais cela tient du détail.
L’auto conserve ses qualités et
ses défauts, à l’instar de sa version Cross Country (voir p. 128).
Motorisée par un bloc D3 de 150
GUIDE DE L’ACHETEUR
60
NOTRE AVIS 
A l’allure élancée de la V40, cette version R-Design ajoute un brin de caractère sportif. Mais à l’usage c’est plutôt
douceur et confort. Certes le bloc D3
dispose de 150 ch, efficace en mode
Sport, mais la boîte auto affiche un
fonctionnement tout en douceur. Et
si l’on veut conserver un petit appétit, mieux vaut entrer dans son jeu !
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 750
320 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,37 / 1,86 / 1,42
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
335
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
201
31,2
9,6
8,4
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 6,7
Route : 6,4 Autoroute : 6,1
Autonomie (km) : 969 Capacité réservoir (l) : 62
Équipements de série
8 airbags, syst. anticollision, capteurs de pluie et
luminosité, ESP, clim. auto. bizone, GPS, jantes
alliage 17, feux xénon direction. + LED, radar de
recul, radio-CD mp3 + USB, Bluetooth, régul. de
vit., rétros. chauff. rabat. électriques, sellerie
cuir / Nubuck perforé, pédalier sport et inserts
alu., vitres + sièges AV élec., kit R-Design…
Options (€)
Châssis sport
Jantes alliage 18 pouces
Rétroviseur sans contour + boussole
Peinture métallisée
445
780
80
750
Recevez
directement chez vous
1 jeudi sur 2
L’OFFRE SANS ENGAGEMENT
L’OFFRE CLASSIQUE
L’AUTO-JOURNAL ET SES GUIDES
1 Jeudi sur 2
6
4 Auto-Journal
évasion /an
par mois
SEULEMENT
VW
2018
Tous les plaisirs
1 Jeudi sur 2
1 Guide de
L’Auto-Journal/an
37%
,99€
Du 11 au 23 mai
L’AUTO-JOURNAL
77€ 25%
/an
de réduction
de réduction
de l’automobile
N°1008
TIGUAN CC
TOUAREG I I
ATLAS
CROSS SPORT
I.D. CROZZ
MISE TOUT SUR
LES
SUV !
D’ici à 2020, 10
THARU
la version numérique offerte !
modèles dévoilés
T-CROSS
dossier essais
Face-à-face
/ Peugeot 308
toutes griffes
Une 2CV dans
la course
Se frotter aux
Ferrari ? Même
pas peur !
dossier deux-roues
essai
Toujours
plus attachante
!
FORD MUSTANG
Pour
redécouvrir
la ville en
liberté !
dehors !
F: 3,90 E
Un combat franco-français,
M 01117 - 1008 -
Renault Mégane R.S.
reportage
GTi
3’:HIKLLB=\UX^UY:?b@a@k@s@a";
AVEC SA NOUVELLE
SUSPENSION,
C4 CACTUS
LA CITROËN
REDÉFINIT-ELLE
LE CONFORT
?
➤ Grand
test
pour le savoir de 10 compactes
➤ Nos
toutes catégories meilleurs choix,
confondues
BEL : 4 € - ESP : 4 €
CAN : 6 $CAN - MAR- GR : 4 € - DOM S : 4 € - DOM
A : 5 €
: 45 DH - TOM S :
600 CFP - TOM A - ITA : 4 € - LUX : 4 € - PORT CONT
: 1000 CFP - CH :
6 FS - TUN : 8 DTU : 4 €
Quelles sont
les voitures
les plus confor
tables ?
BULLETIN D’ABONNEMENT
✂
A compléter et à renvoyer à Service Abonnement
L’AUTO-JOURNAL- CS 90125 - 27091 EVREUX CEDEX 9
1 - JE CHOISIS MON OFFRE D’ABONNEMENT :
L’OFFRE SANS ENGAGEMENT :
La meilleure offre d’abonnement !
-40%
Je complète l’IBAN et le BIC présent sur mon RIB. Je n’oublie pas de joindre mon RIB.
L’Auto-Journal 1 jeudi sur 2 directement chez moi + 5 guides dans
l’année pour 6,99€ par mois seulement au lieu de 11,09€*. (1029032)
Ce tarif préférentiel est garanti pendant 1 an minimum. J’ai la possibilité de résilier
mon abonnement à tout moment sans frais. Tarif après un an 7,42 €/mois
Je lis gratuitement la version numérique de L’Auto-Journal sur tous mes écrans
L’OFFRE CLASSIQUE :
L’Auto-Journal (25 n°) dont le Spécial Salon pour
77€ au lieu de 102,79€ (1029040)
-26%
Je lis gratuitement la version numérique de L’Auto-Journal sur tous mes écrans
IBAN :
BIC :
Vous autorisez EMAS, société éditrice de L’Auto-Journal à envoyer des instructions à votre banque pour débiter
votre compte, et votre banque à débiter votre compte conformément aux instructions d’EMAS. Créancier : EMAS
S.N.C - 8, rue François Ory - 92543 Montrouge Cedex 09 - FRANCE - Identifiant du créancier : FR 77 ZZZ 434057.
Je choisis mon mode de règlement :
Chèque bancaire ou postal à l’ordre de L’Auto-Journal
CB n°
Expire Fin :
Cryptogramme
2 - J’INDIQUE MES COORDONNÉES :
Indispensable pour gérer mon abonnement et accéder aux services numériques :
Mobile :
Tél :
Email :
Date de
naissance :
Dater et signer obligatoirement
FAIT A :
LE :
Je souhaite bénéficier des offres promotionnelles des partenaires de L’Auto-Journal (Groupe Mondadori)
Signature :
Nom / Prénom :
Adresse :
CP :
Ville :
*Tarif kiosque L’Auto-Journal 24 n° à 3,90 €/n°, 2 n° exceptionnels à 4.50 € + 1 n° Spécial Salon à 7.99 € + les guides : 1 guide de l’auto journal à 6.50 € / 4 AJ évasion à 5.95 € . Offre valable jusqu’au 30/03/2019 en France métropolitaine. Votre abonnement vous sera adressé dans un délai de 4 semaines après réception de votre
règlement. Vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours à compter de la réception du magazine en notifiant clairement votre décision à notre service abonnements ou via le formulaire de rétractation accessible dans nos CGV sur le site www.kiosquemag.com. Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un
traitement informatique destiné à Mondadori Magazines France pour la gestion de son fi chier clients par le service abonnements. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent en écrivant à l’adresse d’envoi du
bulletin. J’accepte que mes données soient cédées à des tiers en cochant la case ci-contre : Éditions Mondadori Axel Springer (EMAS), RCS 347 863 060 Nanterre - Capital 152 500 € - 8 rue François Ory - 92543 Montrouge Cedex
+ simple + pratique + rapide… Abonnez-vous sur www.kiosquemag.com/abonnement/auto-journal
Nos conseillers vous répondent par tel : 01 46 48 48 75 – Courrier : Service abonnement de L’Auto-Journal – CS 90125 – 27091 EVREUX cedex 9
Éditions Mondadori Axel Springer (EMAS), RCS 347 863 060 Nanterre - Capital 152 500 € - 8 rue François Ory - 92543 Montrouge Cedex
FAMILIALES
Dernières familiales
Peugeot 508 SW
prises en main par nos Chargée... de charme
essayeurs, l’élégante `2.0 BlueHDi 160 GT Line
42 500 €
variation break de la
L’histoire de Peugeot est parsemée de breaks. La réputation du savoir-faire de la
récente Peugeot 508
marque n’est ainsi plus à faire. La dernière 508 ne pouvait échapper à cette tradition.
de seconde génération, Mais, la 508 SW mise davantage sur le style que sur sa capacité de chargement.
ui dit break, dit meil- des portes arrière évidemment Attention toutefois au plancher
leure habitabilité et moins fuyante et à une garde au qui n’est pas parfaitement plat
la nouvelle BMW
volume de chargement toit légèrement plus importante lorsque les sièges sont rabaissés.
en hausse. La nouvelle Peugeot (4 cm d’après nos mesures), les La modularité, en revanche, a
Série 3 et l’étonnante 508 SW remplit-elle ce cahier grands gabarits n’ont plus besoin été soignée car il suffit d’actioncharges ? Autant le dire de de se contorsionner pour s’ins- ner les poignées implantées sur
suite, les progrès par rapport à la taller. Les occules côtés pour
américaine électrique : des
faire basculer
berline existent mais ne sont pas pants apprécieLe break 508 SW
les dossiers. La
spectaculaires. Certains breaks, ront néanmoins
la Tesla Model 3…
offre un plaisir de Peugeot 508
notamment germaniques, offrent l ’ i m p r e s conduite similaire SW n’est donc
des prestations nettement supé- sion d’espace
En attendant d’ici
à la berline
pas un break
rieures. En reprenant le même à c ond it i on
pour déménaempattement que la carrosse- d’avoir coché
rie quatre portes (2,80 m), la SW l’option toit panoramique vitré, ger des armoires normandes. Le
la fin de l’année, la
ne pouvait pas faire de miracle. facturée 1300 €. Reste la question constructeur de Sochaux a prén’est, par conséquent, pas du coffre. Avec un supplément féré en fait préserver les qualités
Toyota Prius restylée, Elle
franchement beaucoup plus de 4 cm au niveau de la longueur dynamiques du véhicule. Et sur
aux places arrière. gagné sur le porte-à-faux arrière, ce point, n’importe quel conducla deuxième Mercedes accueillante
Heureusement, l’accès à bord a le volume de chargement affiche teur ne pourra que convenir des
été facilité. Grâce à la découpe une hausse de 50 dm . De plus, bonnes prestations routières à
les formes régulières, l’aména- disposition. Le break est en effet
Classe CLA et l’inédite
gement prévoyant filet (200 €), aussi précis, agile, dynamique, en
rails et crochets (de série sur résumé : réjouissant à conduire,
DS 8 !
la finition GT Line), la hauteur que la berline. Les petites routes
Rejet de CO2 : 118 g / km
Malus écologique : 40 €
Puissance fiscale : 8 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
Q
3
Agrément de conduite
✚ Comportement routier
Ambiance à bord
–
SOMMAIRE
Peugeot 508 SW 2.0 BlueHDi 160
Alfa Romeo Giulia 2.0 TB 280
Audi A3 Berline 2.0 TDI 150
Audi A4 Avant 2.0 TDI 190
Audi A5 Sportback 2.0 TDI 190
BMW 320d
BMW 420d Gran Coupé
Ford Mondeo 2.0 TDCi 150
Hyundai i30 Fastback 1.4 T-GDi 140
Hyundai Ioniq Electric Creative
Hyundai Ioniq Hybrid Plug-in
Infiniti Q50 S Hybrid
Kia Optima 2.0 GDi 205 Hybride
Mazda 6 2.0 SkyActiv-G 165
Mercedes Classe C 200
Mercedes Classe C Break 220 d
Opel Insignia Grand Sport 2.0 Diesel 170
Peugeot 508 2.0 BlueHDi 160
Renault Talisman 1.6 Energy dCi 130
Skoda Octavia 1.0 TSI 116
Tesla Model 3 462
Toyota Prius Hybride
Toyota Prius Hybride Rechargeable
Volkswagen Passat 2.0 TDI 150
Volvo V60 D4 190
p. 62, 63
p. 64
p. 64
p. 65
p. 65
p. 66
p. 67
p. 67
p. 68
p. 68
p. 69
p. 69
p. 70
p. 70
p. 71
p. 72
p. 73
p. 73
p. 74
p. 74
p. 75
p. 76
p. 76
p. 77
p. 77
sous cache-bagages plus importante et le seuil de chargement
plus bas raviront les voyageurs.
Visibillité arrière
Habitabilité
Ecran GPS petit
Le coup de crayon qui a transformé la berline
en break est une réussite. La 508 SW possède un joli popotin.
GUIDE DE L’ACHETEUR
62
SPÉCIAL ESSAIS
sont littéralement avalées grâce à
une bonne précision et des prises
de roulis contenues. Soulignons
NOUVEAU
MODÈLE
d’ailleurs la direction incisive qui
démontre son efficacité aussi
bien dans les grandes courbes
que dans les virages serrés. Et
pourtant, le poids total a été augmenté de 15 kg. Il est vrai que
les ingénieurs ont pris le soin
d’ajuster les réglages des trains
roulants en conséquence. Peugeot précise par ailleurs que les
corrections apportées sur les versions dotées de suspensions pilotées (1000 €) n’ont pas été révolutionnaires et plutôt opérées
à la marge. Ajoutez un moteur
diesel de 160 ch et une boîte automatique EAT à 8 rapports et le
plaisir de circuler à bord de ce
véhicule pourrait devenir systématique… à condition d’oublier le prix d’achat. Peugeot
facture un peu cher en effet les
charmes de sa 508 SW en réclamant un supplément de 1300 €.
Pas donné, mais la marque au
Comme sur les
derniers modèles
lion a eu la bonne idée, en contreproduits par
partie, d’être assez généreuse
Peugeot, le break
en équipements de série. Sur la
508 dispose de
livrée GT Line, le propriétaire
l’original i-cockpit
et d’un petit volant. pourra profiter d’un régulateur
Grâce à une
silhouette basse et
large, la 508 SW
affiche un beau
dynamisme et une
prestance certaine.
de vitesse adaptatif assez performant, de sièges avant électriques et chauffants, de phares
Full LED avec éclairage statique
en virage et gestion automatique
des codes et feux de route, et la
liste est encore longue... La fonction stop&go et l’aide active au
maintien dans la voie restent
cependant en option (450 €). Pour
information, ce dernier équipement s’assimile à un système de
pilote semi-automatique dit de
niveau 2. En pratique, une assistance peut intervenir dans des
embouteillages. En circulation,
le changement de file est interdit
et le conducteur a l’obligation de
ne pas lâcher le volant.
X Essai paru dans l’AJ n° 1022.
NOTRE AVIS 
Entre le style et les capacités “utilitaires” de son break, Peugeot affiche
sa préférence. Plutôt que de la place
et du volume en plus, le constructeur
français a préféré conserver intactes
les qualités routières de la berline
afin que les occupants continuent
à savourer le remarquable équilibre
entre dynamisme et confort.
GUIDE DE L’ACHETEUR
63
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
160 à 3 750
400 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,79 / 1,86 / 1,42
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
539
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
226
nc
8,5
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,5
Ville : 5,5
Route : 3,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 55
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, AFIL, accès / démarrage mains libres,
aide au parking + caméra de recul, Bluetooth,
clim. auto, capteurs pluie / luminosité, ESP,
jantes alliage 18…
Options (€)
Aide active au parking + caméra à 360°
Sellerie cuir
Hayon mains libres
Régulateur de vitesse adaptatif avec
fonction stop&start
Roue de secours galette
Suspension pilotée
600
2 100
450
450
120
1 000
FAMILIALES
Alfa Romeo Giulia Aux origines du plaisir
`2.0 TB 280 Veloce Q4
Rejet de CO2 : 148 g / km
Malus écologique : 2 010 €
Puissance fiscale : 17 CV
55 590 €
Agrément de conduite
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Compromis confort / efficacité
Confort en progrès
–
Malus et prix excessif
Habitabilité arrière
Coffre peu accessible
l’auto affiche de beaux chronos en
accélération. La Giulia conserve un
ADN de propulsion pour le plus
grand plaisir du conducteur. Elle
se montre agile, parfois un peu vive.
Un délice ! Il est même possible
d’affiner le comportement grâce
au sélecteur de conduite. Et ce, sans
jamais dénaturer le confort. Seul
bémol: la direction peu informative
et trop légère. Mais son vrai point
négatif, c’est son tarif... et son malus.
X Essai paru dans l’AJ n° 972.
L
ongtemps attendue, la
Giulia est enfin là, avec
ces modèles alléchants
telle cette sportive Veloce, bien
plus utilisable au quotidien que la
Quadrifoglio de 510 ch. un régal
sur la route, cette version limitant
l’électronique embarquée et les
assistances trop intrusives, revenant aux fondamentaux du plaisir
La version Veloce
se montre efficace
en accélération
grâce à ses 280 ch
et à sa boîte auto à
8 rapports.
de conduite. Elle profite d’un châssis et de réglages optimisés et déçoit
juste par la sonorité trop banale du
4 cylindres. Il se montre néanmoins
disponible dès les plus bas régimes,
bien secondé par l’excellente boîte
automatique à 8 rapports qui équipe
aussi sa rivale, la BMW Série 3.
Malgré le surpoids annoncé de
50 kg de sa transmission intégrale,
NOTRE AVIS 
L’association entre le bloc 2.0 turbo
essence de 280 ch et ce châssis fonctionne à merveille. Le tout est parfaitement secondé par une transmission intégrale n’entravant en rien les
ardeurs de l’auto qui conserve l’ADN
d’une propulsion. Nous aurions aimé une
direction moins assistée, une sonorité
plus travaillée et un tarif raisonnable!
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
280 à 5 240
400 à 2 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,65 / 1,86 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
3881
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
240
nc
5,2
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 8,9
Route : 4
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 58
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, AFIL, aide au parking AV / AR + cam.
recul, système alerte anticollision, Bluetooth,
clim. auto., capteurs pluie / lum., GPS, jantes
alliage 18’’, ferm. centr. à dist., phares bi-xénon,
régul. / lim. vitesse, sellerie cuir, sièges AV Sport
élec. / chauff., écran tactile / prise USB…
Options (€)
Accès et démarrage mains-libres
Pack assistance
Pack performance
Peinture métallisée
580
450
2 450
890
Audi A3 Berline Changement dans la continuité
`2.0 TDI 150 S Line
Rejet de CO2 : 118 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 08 CV
38 220 €
Qualité de fabrication
✚ Boîte réussie
Garantie : 2 ans, km illimité
Technologie
–
Options parfois indispensables
Addition salée
Confort ferme en S Line
disponibilité offrant de bonnes
performances et un agrément correct. La réactivité de la boîte S Tronic participe au plaisir de conduite.
Le châssis très sûr conserve une
agilité correcte, même si une Peugeot 308 offre un meilleur compromis confort / efficacité. Dans sa
version S Line, dotée d’un châssis
sport, l’amortissement est assez
ferme. La suspension pilotée permet d’améliorer les choses.
X Essai non paru.
R
estylée, si si, l’A3 en profite
surtout pour se mettre
à niveau. Mais regardez
de plus près, bouclier, calandre et
optiques sont inédits. L’habitacle
évolue davantage... à condition
d’opter pour le Virtual Cockpit
(365 €), un écran entièrement personnalisable niché dans le bloc
d’instrumentation. L’A3 peut aussi
La calandre et
les feux sont
légèrement plus
effilés depuis
le restylage. Un
détail !
recevoir en option des aides vers
une conduite semi-autonome dans
les bouchons. Statu quo pour le
reste : présentation flatteuse, excellente qualité de fabrication...Dans
cette version à malle, le coffre
gagne 45 dm3 sur la Sportback
mais s’avère moins accessible et
modulable. Le bloc 2.0 TDI de
150 ch conserve toujours une belle
GUIDE DE L’ACHETEUR
64
NOTRE AVIS 
Esthétiquement moins typée que sa
rivale Mercedes CLA, l’Audi A3 Berline
reste plus homogène et plus facile à
vivre que sa rivale directe. Son restylage ne change pas grand chose à
un produit abouti, même s’il apporte
aussi une dose de technologie renouvelée... avec des tarifs toujours corsés, image de marque oblige !
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,46 / 1,80 / 1,42
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
425
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
224
nc
8,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,6
Ville : 5,4
Route : 4,2 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 1 080 Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
ABS, 6 airbags, ESP, Audi Drive Select, clim.
auto. bizone, phares à LED, jantes alliage 18
pouces, phares et essuis-glaces automatiques,
rétroviseur jour / nuit automatique, radio CD
MP3, navigation GPS, Bluetooth, Audi Sound
System, volant réglable en hauteur et en
profondeur, inserts décoratifs S Line…
Options (€)
Advanced Key
Régulateur adaptatif
Sellerie cuir / alcantara
Suspension pilotée Magnetic Ride
485
650
715
1 190
FAMILIALES
Audi A4 Avant Pas si malle
`2.0 TDI 190 S Line
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 10 CV
50 220 €
Prise en main facile
✚ Présentation soignée
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipements technologiques
–
Coffre limité
Prix et options
Sensations filtrées
inexistantes dans la berline : le
hayon motorisé mains-libres (en
option), le cache-bagages automatique, la banquette aisément
rabattable pour obtenir une vaste
zone de chargement plane... Plus
séduisant que la berline et plus
pratique, le break ne cède en rien
sur le plan dynamique et sur celui
du confort, grâce à un moteur
silencieux et sobre, bien épaulé
par une boîte douce et réactive.
X Essai paru dans l’AJ n° 944.
U
n break n’offre pas toujours un volume de
coffre plus important
que la berline dont il dérive. Ceci
est surtout vrai pour les familiales
allemandes, et la nouvelle Audi
A4 Avant ne déroge pas à la règle.
Selon nos mesures, le volume de
chargement de cette version est
ainsi inférieur de 50 dm3 à celui
C’est pour son
style élégant et
ses quelques
fonctionnalités en
plus que le break
séduit davantage
que la berline.
de la récente berline. Quel est
alors son intérêt, et pourquoi tant
d’engouement pour cette carrosserie ? Il suffit déjà de regarder les
deux versions pour être séduit
par l’Avant. Et, alors qu’à bord
le conducteur retrouve une instrumentation 100 % digitale et
une présentation identiques, le
break dispose de fonctionnalités
NOTRE AVIS 
L’A4 Avant plaît par son élégance, plus
que par son volume de chargement.
Elle offre un agrément de conduite
confortable, une appréciable facilité
de prise en main et une belle sobriété.
Mais elle mériterait d’être plus pratique à l’usage et, surtout, plus amusante. Côté tarif et options, elle reste
une vraie Audi dans l’âme...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 3 800
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,73 / 1,84 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
418
Performances
224
Vitesse maxi (km / h)
28,9
1 000 m D. A. (s)
7,9
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 7e / 6e / 5e 27,8 / 11,8 / 7,4
31 / 63
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 6,5
Route : 6
Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 656 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
Aides au parking avant / arrière, 6 airbags, clim
auto. trizone, Virtual Cockpit, Bluetooth, GPS,
jantes 18’’, leds + xénon, phares et essuie-glaces
automatiques, Drive Select, radio CD-MP3 + Aux
+ USB, régulateur-limiteur de vitesse…
Options (€)
Affichage tête haute
AFIL
Caméra de recul
Châssis sport
Clé mains-libres
Phares Matrix LED
1 190
550
550
410
690
2 300
Audi A5 Sportback Pas utile, mais désirable
`2.0 TDI 190 S Line
Rejet de CO2 : 109 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 10 CV
53 030 €
Qualité de finition
✚ Duo moteur / boîte
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipement high-tech
–
Rapport prix / équipement
Tarifs des options
Réservoir d’origine
mordant à souhait. L’auto affiche
également une belle dotation en
équipements technologiques (Virtual Cockpit, GPS avec Google
Maps, système MMI...). De quoi
permettre à Audi de justifier des
tarifs, alors que certaines rivales
proposent les mêmes éléments
de série, ou du moins à des tarifs
plus accessibles. Heureusement,
l’option réservoir de carburant de
54 litres n’est pas facturée.
X Essai paru dans l’AJ n° 1013.
E
ntre une berline A4 traditionnelle et une A5 Sportback à la silhouette plus
élancée, le choix de la clientèle
se porte désormais plus sur la
seconde proposition. L’offre se pose
comme un excellent compromis
entre accessibilité et dynamisme.
Avec le duo 2.0 TDI 190 - boîte à
double embrayage, vous ne serez
L’A5 Sportback est
aussi séduisante
à regarder qu’elle
est agréable à
conduire.
pas déçu. Certes, il ne s’agit pas de
la version la plus puissante, mais
les chronos ne sont pas indigents.
La transmission se montre réactive
quand le bloc s’avère d’une grande
discrétion. Les modes de conduites
proposés permettent d’affiner les
réglages, surtout si vous optez pour
la suspension pilotée. La direction est consistante et le freinage
GUIDE DE L’ACHETEUR
65
NOTRE AVIS 
Elle n’est pas irréprochable cette A5
Sportback. Ne serait-ce que par le
prix qu’il faudra débourser avant de
pouvoir en profiter. Sans oublier qu’il
faudra remettre la main au porte-monnaie pour disposer de certains équipements que les autres fournissent
gracieusement. Mais une fois que tout
cela sera passé, ce sera du plaisir pur.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 200
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,74 / 1,85 / 1,39
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
425
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
217
29,2
8,3
16,2
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 7,1
Route : 6,1 Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 634 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
6 airbags, radars AR / AV, Bluetooth, clim auto
bizone, démarrage sans clé, capteurs pluie / lum.,
hayon élect., compteurs numériques, régul. / lim.
de vitesse, rétros rabattables élect., GPS,
autoradio, prise USB, volant réglable en hauteur
et profondeur…
Options (€)
Accès mains-libres
Amortissement piloté
Caméra de recul
Peinture métallisée
Toit ouvrant
690
770
550
1 010
1 520
FAMILIALES
BMW Série 3 Saison 7
`320d Edition Sport
Rejet de CO2 : 112 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
NOUVEAU
48 200 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
BMW renouvelle son best-seller. Pas évident et pourtant, l’auto conserve ce qui a fait le succès
des générations précédentes en y ajoutant une pointe de modernité et de technologie bienvenues.
P
our faire court, la nouvelle
Série 3 se positionne clairement dans la lignée de
ses devancières et plus précisément de la précédente génération.
Cette septième édition ne partage
rien avec elle, mais l’air de famille
est indéniable dans la silhouette
mais aussi dans les détails qui
forment les plis de carrosserie.
Plaisir de conduite
✚ Performances
Ergonomie
–
Habitabilité
Tarifs des options
Moteur bruyant
On notera néanmoins que malgré l’augmentation du gabarit
de l’auto (+ 7,6 cm), l’habitabilité n’est toujours pas son point
fort. En revanche, la dotation en
équipements fait un bond en avant
dans la modernité et la technologie (protection active des piétons
avec freinage automatique d’urgence, conduite semi-autonome
de niveau 2, arrêt d’urgence en cas
de malaise du conducteur...). Tout
ceci est disponible via des packs,
en option bien sûr. Toutefois, elle
reste l’une des berlines les plus
agréable à conduire. Le châssis est
entièrement revu, l’empattement
et les voies ont été élargis, ce qui lui
permet de maintenir le cap sans
se laisser aller au roulis ou au tangage. Le confort
est ferme, surtout
Elle a tout d’une
avec cette monte
Série 3, et c’est
de 18 pouces,
surtout ce qu’on
e t on noter a
attend d’elle
quelques rebonds
intempestifs du
train arrière sur certaines irrégularités. Quant au moteur il se
La présentation
montre docile en mode Confort
intérieure évolue
et tonitruant en mode Sport. Trop
vers un monde
plus technologique parfois au point de se faire un peu
mais offre une belle trop entendre à bord malgré l’excellente insonorisation. Ce bloc est
ergonomie.
parfaitement épaulé par la boîte
auto aux rapports fluides. Quant
à la direction, elle se montre parfois quelque peu artificielle, sans
pour autant nuire aux sensations.
X Essai paru dans l’AJ n° 1023.
NOTRE AVIS 
La Série 3 reste l’une des berlines familiales les plus plaisantes à conduire.
Son dynamisme est bien réel grâce à
un poids revu à la baisse. Son agrément
de conduite ne souffre aucune critique grâce à un duo moteur/boîte très
homogène. Et il n’est pas besoin d’opter pour toutes les aides à la conduite
pour prendre du plaisir à son volant.
GUIDE DE L’ACHETEUR
66
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 000
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
4,71 / 1,83 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
4801
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
240
nc
6,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,2
Ville : 4,9
Route : 3,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 51
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, aide au freinage d’urgence avec
détection piétons, aide parking semi auto,
banquette fract. 40 / 20 / 40, Bluetooth, clim.
auto. trizone, capteurs pluie / lum., jantes 17’’,
phares 100 % LEDs, régul. / limit. de vitesse,
écran tactile GPS / USB, volant sport
multifonctions…
Options (€)
Affichage tête haute
Drive Assist
Suspensions + direction DirectDrive
1 150
900
600
FAMILIALES
BMW Série 4 Gran Coupé L’autre coupé
`420d Sport
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 10 CV
49 650 €
Performances
TECHNIQUE ET MESURES
Confort
Caractéristiques
✚ Souplesse
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Garde au toit arrière
Tarif
Dotation perfectible
appréciables. Et pour compléter
ce tableau positif, la boîte automatique à 8 rapports optimise
la douceur de conduite. Dans
l’habitacle, la présentation se veut
sobre et sans surprise. La finition
est, quant à elle, sans reproche
avec des plastiques moussés et un
assemblage sans fausse note. Au
chapitre habitabilité signalons
tout de même la faible garde au
toit pour les passagers arrière.
X Essai non paru.
L
a famille Série 3 / Série 4
est de plus en plus nombreuse. Aux côtés des berline, coupé, cabriolet, break et GT
à toit haut, la carrosserie Gran
Coupé ne dépareille pas. Techniquement, cette déclinaison
adopte le châssis du coupé, voit
sa garde au sol abaissée de 10 mm
et ses voies élargies par rapport à
Grâce à cette
version Gran Coupé
Série 4, BMW se
positionne pour
lutter contre l’Audi
A5 Sportback.
la berline. Des changements qui
impliquent bien évidemment des
conséquences au niveau de la
conduite. Cette version se montre
en effet plaisante en étant plus
efficace et plus dynamique que
la tricorps classique tout en préservant le confort. Sous le capot,
le diesel 4 cylindres en ligne de
190 ch offre des performances
NOTRE AVIS 
Raffinée, la BMW Gran Coupé 420d
apporte une alternative intéressante
aux clients qui apprécient modérément la berline mais qui trouvent
l’habitabilité du coupé trop limitée.
Reste, comme souvent, la problématique du prix élevé surtout au regard
des équipements qui ne sont pas tous
du dernier cri.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 000
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
4,64 / 1,83 / 1,39
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
456
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
219
29,4
nc
nc
nc / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 6,6
Route : 6,1 Autoroute : 5,5
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 57
Équipements de série
6 airbags, contrôle de pression des pneus,
capteurs pluie / luminosité, régulateur / limiteur
de vitesse, Bluetooth, climatisation automatique
bizone, GPS, ordinateur de bord, radar de recul,
radio MP3+USB, vitres et réroviseurs électriques,
fermeture centralisée à distance…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Freinage automatique d’urgence
Sièges AV électriques
Suspensions pilotées
650
550
1 110
1 150
Ford Mondeo Vivement la prochaine !
`2.0 TDCi 150 ST-Line
Rejet de CO2 : 142 g / km
Malus écologique : 1 240 €
Puissance fiscale : 8 CV
38 600 €
Habitabilité
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Volume du coffre
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Confort
Performances
Finition
fabrication bien en dessous de la
concurrence. Des qualités ? Heureusement oui même si elles sont
insuffisantes. L’habitabilité offre
un agrément appréciable pour les
passagers. De même, le volume du
coffre avec 566 dm3 figure sur le
podium de la catégorie. L’ouverture
grâce à son hayon se révèle également très pratique au quotidien.
Le dernier bon point concerne la
consommation raisonnable.
X Essai non paru.
F
ace aux incontournables
françaises, la Mondeo
n’est jamais parvenue à
s’imposer comme une alternative sérieuse. Plusieurs raisons
expliquent ce désamour. La familiale américaine manque, par
exemple, de dynamisme. A cause
de son poids, le comportement
routier se montre assez pataud
Malgré un style
séduisant avec
notamment une
calandre inspirée
des Aston Martin,
la Mondeo déçoit.
alors que le moteur 2.0 TDCi de
150 ch s’essouffle vite. A bord, les
défauts s’identifient également
rapidement. Les plastiques durs
sont en très grand nombre et le système multimédia manque cruellement d’intuitivité. La présentation commence à dater. Enfin, la
finition en retrait démontre que
la Ford souffre d’une qualité de
GUIDE DE L’ACHETEUR
67
NOTRE AVIS 
La Mondeo ne fait pas dans le
compromis. Cette berline 5 portes
semble en effet avoir été conçue
pour les passagers et non le conducteur. Ce dernier subit des performances modestes et un comportement routier ennuyeux. A l’inverse,
les seconds profitent d’une habitabilité spacieuse idéale pour voyager.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
350 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,88 / 1,86 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
566
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
32,6
11
9,6
32 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 7
Route : 6,7 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 925 Capacité réservoir (l) : 62
Équipements de série
6 airbags, ABS, ESP, freinage d’urgence
automatique, capteurs pluie / luminosité,
régulateur / limiteur de vitesse, aide au
stationnemnt AV / AR, clé mains libres,
cllimatisation automatique bizone, GPS, écran
tactile, radio MP3+USB, vitres AR surteintées…
Options (€)
Peinture métallisée
Sellerie cuir + sièges AV chauffants
électriques
Toit panoramique
700
2 000
1 000
FAMILIALES
Hyundai i30 Fastback Tout compris ou presque
`1.4 T-GDi 140 Executive
Rejet de CO2 : 129 g / km
Malus écologique : 253 €
Puissance fiscale : 7 CV
32 650 €
Moteur discret
TECHNIQUE ET MESURES
Boîte robotisée en progrès
Caractéristiques
✚ Equipement riche
Garantie : 5 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MODÈLE
Habitabilité arrière
Seuil de chargement
Suspension trépidante
débordé sur revêtement dégradé.
Le moteur, en revanche, est une
réussite. Discret, souple et performant, il est de surcroît bien épaulé
par la boîte à double embrayage et
sept rapports, douce et réactive.
Agréable, il n’a qu’un défaut, celui
d’être gourmand (+ 0,4 l / 100 km
face à une 5 portes dotée du même
bloc). Un coût qui s’ajoute à un tarif
élevé, en partie compensé par une
dotation pléthorique.
X Essai paru dans l’AJ n° 1003.
A
vec sa silhouette élégante,
l’inédite Fastback offre
une alternative séduisante aux autres compactes. Sa
ligne de toit abaissée et sa poupe
retravaillée ajoutent 12 cm face
à la 5 portes mais la Fastback se
montre moins accueillante aux
places arrière, fermes. Le coffre
gagne 60 dm3 mais pâtit d’un haut
Sur route bosselée,
l’affermissement
des suspensions
est très sensible
par rapport à la
compacte.
seuil de chargement. La planche de
bord est inchangée à l’instar de la
finition flatteuse... et de l’ambiance
austère. Dotée d’une suspension
rabaissée (- 5 mm) et affermie de
15 %, d’excellents pneus Michelin,
la Fastback s’offre un tempérament
plus dynamique. Dommage que
la direction se révèle sans relief et
que l’amortissement s’avère vite
NOTRE AVIS 
Un coupé ? L’i30 Fastback en cumule
les défauts sur le plan pratique, sans
que sa silhouette ou sa conduite
laissent pour autant un souvenir
impérissable. Un surcroît de caractère n’aurait assurément pas été de
trop pour justifier le positionnement
de cette voiture, par ailleurs bien
équipée et bien motorisée.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 353
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 6 000
242 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,46 / 1,80 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
427
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 7e / 6e / 5e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
197
31,2
9,5
16 / 12,2 / 9,4
30 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,7
Ville : 7,9
Route : 7,6 Autoroute : 7,5
Autonomie (km) : 649 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags, accès / démarrage sans clé, aide au
parking AV / AR, clim. auto. bizone, freinage
d’urgence automatique, régul. / limit. de vitesse,
sellerie cuir, sièges AV électriques ventilés et
chauffants, syst. multimédia et GPS sur écran
tactile 8 pouces, toit ouvrant, volant chauffant,
alerte angles morts, prises jack / USB, phares AV
à LED, vitres électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
Roue de secours temporaire
630
100
Hyundai Ioniq Deuxième voiture de rêve ?
`Electric Creative
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 1 CV
35 200 €
Agrément de conduite
✚ Tempérament
Garantie : 5 ans, km illimité1
1
Dotation très complète
8 ans pour la batterie.
–
Comportement pataud
Sellerie peu avenante
Autonomie perfectible
sans à-coups sa conduite est un
régal. Même dans les embouteillages où son régulateur de vitesse
actif permet d’avancer sans toucher
au pédalier. Il freine jusqu’à l’arrêt
complet si besoin, pour repartir
sur une simple pichenette sur le
volant. Parfaite pour ne pas fatiguer dans les bouchons. L’habitacle
spacieux, la présentation réussie
et l’ergonomie soignée des commandes ne gâtent rien !
X Essai non paru.
P
as vraiment avenante avec
sa calandre grise plastique, cette Ioniq 100 %
électrique l’est par ses prestations !
A peine moins optimiste que l’eGolf, elle table sur 280 km d’autonomie, soit un peu plus de 200 km
dans la “vraie vie”. Un peu moins à
rythme soutenue. Et c’est un peu le
souci: passé en mode sport, écraser
Si la Ioniq affiche
une ligne assez
réussie, cette
version électrique
doit faire avec une
calandre des plus
insipide.
l’accélérateur est des plus tentants.
L’auto s’autorise alors une puissante et linéaire poussée, qui certes
trouve ses limites mais qui rend
aussi les dépassements instantanés. Pas sportive pour autant, l’auto
peut surprendre à une allure plus
élevée. Mais de toute façon c’est à
une vitesse de plaisance qu’elle
s’apprécie le plus : silencieuse et
GUIDE DE L’ACHETEUR
68
NOTRE AVIS 
La Ioniq électrique demande un certain investissement, mais s’exempte
de locations de batteries, et son autonomie la limite à une utilisation départementale voire un peu plus en s’organisant bien. Mais quel régal à l’usage.
Une conduite linéaire et apaisante,
sans bruit, sécurisante mais qui peut
faire preuve d’un sacré punch !
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
Li-ion poly. / 28
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à
295 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA1
4,47 / 1,82 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
343
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
167
32,4
10
9,4
33 / 67
Autonomie *
Moyenne (km) : 280
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
nc
17 / 8
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, ABS + AFU, accès et démarrage
mains-libres, AFIL, aides au parking AV / AR +
caméra de recul, antibrouillards, Bluetooth, clim.
auto bizone, ESP, freinage anticollision, jantes
alliage 16’’, régul. / lim. de vitesse actif, volant
cuir multifonction à méplat, syst. multimédia +
écran tactile couleur 8’’ + prises aux. / USB, ferm.
centralisée, double prise 12 V, recharge
téléphone par induction…
Options (€)
Peinture métallisée
600
FAMILIALES
Hyundai Ioniq Prête à charger !
`Hybrid Plug-in Executive
Rejet de CO2 : 26 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 3 CV
36 450 €
Agrément satisfaisant
✚ Bonnes performances
Garantie : 5 ans, km illimité
Dotation généreuse
–
Coffre juste suffisant
Amortissement perfectible
Tarif pas assez attractif
Mais à allure de plaisance, la Ioniq
tient largement la distance. Autre
point d’importance: son comportement dynamique. Pas sportive mais
virant à plat, elle ne manque pas de
tonicité bien aidée par une boîte à
double embrayage assez réactive
et un mode sport énergique. L’auto
alterne entre modes eco, normal et
sport en fonction du parcours et
de l’humeur. Un produit convaincant... au tarif conséquent.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 580 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion
Batterie / Capacité (kWh)
polymère / 1,56
Puissance maxi (ch à tr / mn)
105 à 5 7001
147 à 4 0002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,47 / 1,82 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
322
1
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
V
La Ioniq est
calibrée pour le
confort avec une
excellente filtration
et les performances
sont suffisantes.
Chargée à bloc (en 3h30), la Ioniq
“démarre” sans un bruit. En mode
électrique en manoeuvre et à petite
vitesse (batterie chargée), l’auto
s’avère agréable, reposante, et peut
vous emmener sur plus de 50 km
et ce jusqu’à 135 km / h. Au delà, le
moteur thermique prend le relais.
Bien entendu, plus le rythme est
soutenu, plus la batterie souffre.
NOTRE AVIS 
Loin d’avoir l’expérience d’une Prius,
la Ioniq déboule sans crier gare et se
pose comme une vraie alternative.
Ligne avenante, habitacle classique
mais spacieux et confortable, agréable
à l’usage et dotée d’une vraie autonomie électrique, l’auto ne manque pas
d’atouts. Chère, elle est pourtant l’une
des rechargeables les plus abordables.
182
31,7
10,1
9,4
32 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,3
Ville : 4,5
Route : 5,5 Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 811 Capacité réservoir (l) : 43
X Essai paru dans l’AJ n° 989.
éritable rivale de la Prius,
la Ioniq ne manque pas
d’arguments. Une grande
calandre agressive, une ligne homogène et une présentation intérieure
sans fausse note. Cela commence
bien. Les commandes tombent sous
la main et la position de conduite est
vite trouvée. Le volant à méplat et
le pédalier alu sportif s’apprécient.
+ 60,5 ch électrique. 2 + 170 Nm électrique.
Performances
Équipements de série
7 airbags, ABS + AFU, accès et démarrage
mains-libres, AFIL, aides au parking AV / AR +
caméra de recul, antibrouillards, Bluetooth, clim.
auto bizone, ESP, freinage anticollision, jantes
alliage 16’’, régul. / lim. de vitesse adaptatif,
sièges AV chauff., volant cuir multifonction,
sellerie cuir, syst. multimédia avec radio MP3 et
écran tactile couleur 8’’ + prises aux. / USB…
Options (€)
Peinture métallisée
Détection circulation AR et angles morts
600
450
Infiniti Q50 Elle gagne (toujours) à être connue
`S Hybrid Sport
Rejet de CO2 : 144 g / km
Malus écologique : 773 €
Puissance fiscale : 19 CV
61 780 €
Comportement et confort
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
MODÈ LE
✚ Performance et sobriété
Châssis dynamique
–
RESTYLÉ
Volume / modularité du coffre
Hybridation perfectible
Présentation vieillissante
elle a assez de répondant pour se
faire plaisir, et délivre de vives et
(relativement) sonores accélérations (en mode Sport). Dommage à
l’inverse qu’en conduite coulée, ses
68 ch électriques s’ébrouent à peine
que le thermique prenne le relais : il
faut avoir le pied leste pour arriver
à rouler sur quelques centaines de
mètres en électrique. Mais la prochaine génération devrait largement progresser sur le sujet.
X Essai paru dans l’AJ n° 894.
C
oncurrente méconnue
des familiales premium
la Q50 pourrait presque
concurrencer le segment supérieur avec son grand gabarit... mais
l’habitabilité ne suit pas. Surtout
à l’arrière ou il vaut mieux n’être
que deux! Autre regret, le coffre qui
abandonne 100 dm3 aux batteries,
par ailleurs mal placées derrière les
Difficile de se faire
une place sur le
marché premium
entre deux marques
allemandes... Mais
si Lexus a réussi,
Infiniti doit aussi
pouvoir !
sièges, sapant toute modularité. Sur
la route la Q50 révèle un comportement sage et sécurisant. L’excellente
adhérence favorisée par les quatre
roues motrices rassure et séduit, le
leitmotiv de cette berline restant le
confort même si derrière ses différents modes de conduite, elle dispose d’un V6 hybride cumulant
364 ch. Pas réellement sportive,
GUIDE DE L’ACHETEUR
69
NOTRE AVIS 
Avec la Q50, pas de révolution. Mais un
excellent compromis pour qui veut de
la puissance et du confort, de l’hybride
et de la technologie, du premium et du
style mais pas de modèles allemands.
Pas de véritable défaut donc pour ce
modèle d’agrément si ce n’est un tarif
pas assez compétitif, un mode hybride
à perfectionner et un coffre trop petit.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V + élec, essence
3 498 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn) 306 (+68) à 6 8001
350 à 5 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA7
4,80 / 1,82 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
400
1
68 ch élec. à 1 700 tr / mn pour 364 ch cumulés.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,1
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,1
Ville : 8,2
Route : 5,1 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 70
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, jantes de 19 pouces, rétros ext. élec.
chauff. et rabattables, clim. bizone auto., double
écran tactile (7 et 8’’) + caméra de recul, syst.
audio 6 HP + GPS, régul. de vitesse, sellerie cuir
intégrale et sièges AV chauff., susp. sport…
Options (€)
Aide au parking actif + syst. caméras
360° et feux directionnels
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
1 300
1 000
1 100
FAMILIALES
Kia Optima L’option vertueuse
`2.0 GDi 205 Hybride Ultimate
Rejet de CO2 : 37 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
45 990 €
Mode 100% élect. en ville
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
✚ Dotation de série
Garantie de 7 ans
–
Confort ferme
Lenteur de la boîte de vitesses
Volume de coffre réduit
auto est assez lente. Dommage, car
les performances sont là, l’Optima
profitant d’une tenue de route saine
et rassurante. Si son agrément routier perfectible et son volume de
coffre de citadine grèvent son bilan,
pas de quoi faire une croix sur cette
Kia, qui peut miser sur sa garantie
record et sa dotation technologique
pléthorique. D’autant que sur le segment, les hybrides rechargeables
ne courent pas les rues !
X Essai paru dans l’AJ n° 969.
E
xtérieurement, seuls ses
boucliers, ses inserts bleu
et sa trappe à prise électrique sur l’aile avant gauche distinguent cette hybride d’une version thermique. Dotées de batteries
lithium-ion polymère (avec système de récupération d’énergie)
logées derrière la banquette, elle
demande 5 h de charge (220 volts)
Un style racé pour
un comportement
un peu pataud mais
une offre hybride
rechargeable
intéressante...
disponible aussi
sur le break pour
1 500 € de plus.
pour offrir jusqu’à plus de 40 km
(54 km annoncés) d’autonomie
électrique. Plutôt plaisante en ville,
douce, silencieuse et reposante,
elle convainc moins sur les grands
axes. Le réveil du moteur essence
se fait discret, sans à-coups, dans
un confort sonore appréciable mais
son comportement routier n’est pas
des plus dynamiques... et sa boîte
NOTRE AVIS 
Avec un châssis plus dynamique
et une boîte plus réactive, cette
Optima hybride aurait presque tout
pour plaire. Reste que, bénéficiant
d’une réelle autonomie électrique,
d’un habitacle cossu à l’habitabilité
généreuse, suréquipée de série, là où
la concurrence allonge à l’envi la liste
des options, elle a tout du bon plan.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 999 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
205 à 6 000
189 à 5 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,86 / 1,86 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
307
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
192
nc
9,4
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 1,6
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 55
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, accès et dém. mains-libres, aide au
parking AV / AR et aide active, cam. de recul,
capteurs de pression des pneus, clim. auto.
bizone, écran tactile 8, GPS, syst. multimédia
avec radio-MP3 et hi-fi Harman Kardon, capteurs
pluie / lum. / angle mort, Bluetooth, jantes alliage
17, lecture des panneaux, peinture métallisée,
sellerie cuir, vol. chauff. en cuir multifonction,
toit ouvrant, rétros, sièges AV et vitres élec.,
syst. de freinage d’urgence…
Options (€)
Peinture nacrée
150
Mazda 6 Embourgeoisement assumé
`2.0 SkyActiv-G 165 Dynamique
Rejet de CO2 : 141 g / km
Malus écologique : 1 153 €
Puissance fiscale : 10 CV
35 050 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Dotation
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Confort
Performances
Prix
Présentation
côtés du 2.2 diesel passé de 175 à
184 ch, la6 dispose de ce bloc 2.0
essence de 165 ch. Sur la route, ce
moteur est assez agréable mais
peine à bas régime par manque de
turbo ! Heureusement, la consommation (annoncée) reste contenue.
En fait, cette évolution encourage plus à rouler en bon père de
famille comme le prouvent par
ailleurs des réglages de suspensions et de direction plus souples.
X Essai non paru.
T
out aussi succint que le
précédent en 2014, ce
restylage est l’occasion
pour la Mazda6 de se mettre technologiquement à jour. Derrière
une proue subtilement revisitée
et rehaussant la prestance de la
voiture, c’est sur la dotation que
ses futurs clients seront ravis :
affichage tête haute, lecture des
L’évolution touche
les optiques, les
chromes de la
calandre et le
bouclier mais cela
reste anecdotique.
panneaux de signalisation, régulateur de vitesse adaptatif, surveillance des angles morts, stop&start
(sur les versions à boîte auto.), aide
active au maintien dans la voie
(sur Elegance), de quoi faire. L’habitabilité arrière reste spacieuse
quand le coffre conserve 480 dm3
et demeure facile d’accès même
sans hayon. Sous le capot, aux
GUIDE DE L’ACHETEUR
70
NOTRE AVIS 
Le restylage de la Mazda 6 apporte
plusieurs points positifs. Le confort
est ainsi en progrès et la dotation de
série plus riche. Malheureusement,
le constructeur fait payer ces améliorations avec un tarif augmenté de
1000€ qui continue de la placer parmi
les plus onéreuses de sa catégorie
hormis les premiums.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
165 à 4 000
213 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,87 / 1,84 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
480
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
216
nc
9,4
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,2
Ville : 7,3
Route : 5,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 62
* Données constructeur.
Équipements de série
ABS, ESP, 6 airbags, capteurs pluie / luminosité,
radar de parking AV / AR, caméra de recul,
climatisation auto. bizone, GPS avec écran
tactile, rétros à réglages électriques et
rabattables, sièges AV et volant chauffants,
Bluetooth, démarrage mains libres, affichage
tête haute, lecture des panneaux, régulateur de
vitesse adaptatif…
Options (€)
Peinture métallisée
500
FAMILIALES
Mercedes Classe C Un pilote sous le capot
`200 Avantgarde
Rejet de CO2 : 136 g / km
Malus écologique : 410 €
Puissance fiscale : 11 CV
NOUVEAU
44 800 €
MOTEUR RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
La nouvelle Mercedes Classe C est arrivée. Et, avec elle, un cortège d’assistances à la conduite
spectaculaires, ainsi que des évolutions mécaniques et technologiques très intéressantes.
L
a nouvelle Classe C dispose
de 6 500 pièces inédites. À
l’avant, le bas des boucliers
a été redessiné et l’intérieur des
phares a été modifié. Dans l’habitacle, le bloc instrumentation
est 100 % numérique et le volant
intègre de nouvelles commandes.
L’écran en haut de la console centrale devient tactile et passe de 7 à
Equipements modernes
✚ Présentation / finition
Agrément de conduite
–
Tarif
Aspects pratiques
Options nombreuses
10,25 pouces. Mais le gros plus se
situe au niveau de la conduite autonome. Un système d’une efficacité
incroyable. Il cale l’allure de la voiture sur le véhicule qui la précède
et gère la direction. Encore plus
spectaculaire, l’auto est capable
de réussir un dépassement toute
seule ! Le conducteur se contentant de l’ordonner par une impulsion sur le clignotant. Le second
gros atout se trouve sous le capot.
Notre modèle bénéficiait du nouveau 4 cylindres essence de 184
ch et, surtout, d’un inédit réseau
d’électrification en 48 volts. La
Classe C adopte ainsi une fonction
micro-hybride aux multiples
avantages : effet « boost » à l’accélération ; récupération d’énergie au freinage ;
Les multiples aides consommation
Merà la conduite sont adoucie.
cedes annonce
tout simplement
6 l / 100 km en
fascinantes
moyenne. Même
si, lors de notre
test, nous avons eu du mal à descendre sous les 8 litres, cette valeur
100 % numériques, reste convenable. Niveau comporles compteurs
tement routier, les ingénieurs ont
offrent trois styles
choisi de privilégier le confort,
de présentation :
sportif, classique et au détriment du dynamisme en
virages. Une caractéristique ampliprogressif.
fiée par les suspensions pilotées.
Mais cet apport est une option
(1 100 €). Une stratégie commerciale qui touche de nombreux équipements et fait grimper l’addition.
X Essai paru dans l’AJ n° 1014.
NOTRE AVIS 
La dernière Classe C ne fera pas
encore tourner les têtes par ses
évolutions stylistiques. En revanche,
les futurs propriétaires, seront, eux,
stupéfaits derrière leur volant car
ils profiteront d’aides à la conduite
encore jamais vues dans la catégorie
et des qualités habituelles comme le
confort. Un bon millésime !
GUIDE DE L’ACHETEUR
71
MODÈ LE
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 497
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
184 à 5 800
280 à 3 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA9
4,69 / 1,84 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
455
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
239
nc
7,7
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 7,9
Route : 4,9 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, aide active au parking, antibrouillards,
Bluetooth, caméra de recul, clim. auto bizone,
capteurs pluie-luminosité, freinage d’urgence
auto., phares à leds, régulateur-limiteur de
vitesse, jantes alu 17 pouces, rétros et vitres
élec., sièges AV semi-élec., système multimédia
avec écran tactile-GPS-prises USB, volant
multifonction, fermeture centralisée…
Options (€)
Caméra panoramique
Hi-fi Burmester
Instrumentation de bord numérique
550
1 000
900
FAMILIALES
Mercedes Classe C Break Atout charme
`220 d AMG Line
Rejet de CO2 : 117 g / km
Malus écologique : 35 €
Puissance fiscale : 10 CV
MODÈ LE
51 200 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
Choisir un break plutôt qu’une berline ne veut pas dire que l’on renonce au plaisir de conduire, ni à celui
d’une belle auto. La preuve avec ce break Classe C restylé qui dispose d’un nouveau moteur diesel.
P
endant longtemps, les
breaks ont été cantonnés au rang de déménageur. Ils devaient être plus utiles
pour transporter que séduisants
à regarder. Mais ça, c’était avant...
Aujourd’hui, le break peut aussi
se faire beau. Pour certains, c’est
même la première caractéristique.
Loin d’être un break de chasse,
Duo moteur / boîte
✚ Présentation soignée
Qualités routières
–
Habitabilité limitée
Coffre petit
Prix
le Classe C sera plus agréable à
conduire qu’à transporter des
cartons. A l’occasion de son récent
restylage, l’auto adopte un nouveau bloc diesel 2.0 de 194 ch qui
se montre doux à l’usage et parfaitement secondé par une transmission automatique à 9 rapports. A
noter que dans cette livrée AMG
Line, l’auto dispose d’une direction Sport qui se montre un peu
lourde. Sur autoroute, la stabilité est parfaite, les relances sont
toniques, le silence est royal et
cadre parfaitement avec le confort
de roulement. Sur petites routes, la
Classe C est alerte et démontre que
Mercedes a bien fait de faire évoluer son moteur désormais plus
performant.A bord de ce break,
il faudra voyager
Le break Classe C léger, le coffre
moins grand
est aussi agréable est
que celui d’une
à regarder qu’à
Renault Mégane
conduire
Estate. Quant aux
passagers, s’ils ne
sont pas trop grands, cela pourra
La présentation
aller. Heureusement, le confort
intérieure évolue
est excellent même avec le châssis
avec l’adoption,
Sport de notre finition. La présenentre autre, de
tation est soignée et à la fois sporcommandes
tive et technique. L’auto adopte
sensitives sur le
les nouvelles commandes senvolant.
sitives sur le volant. La dotation
est complète au regard d’un prix
déjà élevée. Heureusement, avec
son nouveau moteur, la Classe C
fait preuve d’une belle sobriété.
X Essai paru dans l’AJ n° 1021.
NOTRE AVIS 
Avec ce break Classe C, Mercedes a
su prouver qu’il était possible pour
un break d’être séduisant. Certes,
pas autant que le V60 de Volvo, plus
spacieux... Toutefois, l’offre de l’allemand se montre convaincante tant
sur la route, grâce à son nouveau
moteur, que dans sa présentation et
sa dotation en équipements.
GUIDE DE L’ACHETEUR
72
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 950
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
194 à 3 800
400 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA9
4,70 / 1,83 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
405
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
233
28,8
7,6
7,2
33 / 71
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,9
Ville : 6,7
Route : 5,8 Autoroute : 5,3
Autonomie (km) : 1 118 Capacité réservoir (l) : 66
Équipements de série
7 Airbags, alerte vigilance conducteur, banquette
AR fract 40 / 20 / 40, Bluetooth, filet de
séparation coffre / habitacle, freinage d’urgence
autonome, hayon motorisé, jantes alliage 18’’,
caméra et stationnement auto, régulateurlimiteur de vitesse, sélecteur de mode de
conduite, GPS…
Options (€)
Affichage tête haute
Peinture métallisée
Régul. adapt. + conduite autonome
1 200
1 050
2 500
FAMILIALES
Opel Insignia Grand Sport Avaleuse de kilomètres
`2.0 Diesel BlueInjection 170 Elite
Rejet de CO2 : 136 g / km
Malus écologique : 690 €
Puissance fiscale : 10 CV
37 900 €
Belle habitabilité
✚ Equipements high-tech
Garantie : 2 ans, km illimité
Transmission 4x4 possible
–
Moteur bruyant
Suspension peu raffinée
Visibilité arrière moyenne
agricole qui semble provenir d’un
autre âge. L’amortissement piloté
Flex Ride nous a laissé aussi dubitatif car l’absorption des bosses et
trous laisse à désirer. Le comportement routier manque de dynamisme sur le réseau secondaire. Les
ingénieurs ont à l’évidence réglé
l’Insignia pour qu’elle réponde à
sa mission première : avaler des
kilomètres avant tout sur son terrain de prédilection, l’autoroute.
X Essai paru dans l’AJ n° 981.
L
e style statuaire, la ligne élégante, la seconde Insignia
soigne ses traits. Particulièrement habitable également, à
l’avant comme à l’arrière, elle dispose aussi d’un coffre assez généreux. La présentation se veut sobre
et élégante avec une réorganisation
intelligente des commandes autour
d’un écran tactile de 8 pouces. Petit
L’amortissement
piloté Flex
Ride offre un
comportement des
plus particuliers
qui ne semble pas
tenir compte du
revêtement.
bémol, la qualité de finition doit
encore progresser. Généreuse, la
finition Elite offre nombre d’équipements dont l’ingénieux système
IntelliLux à LED qui permet de
conserver les pleins phares en toutes
circonstances. Mais évidemment,
il y a un mais. Le bloc diesel de 170
ch associé à la boîte manuelle à 6
rapports est décevant par son bruit
NOTRE AVIS 
La dernière génération d’Insignia
souffle le chaud et le froid. Sur le plan
technique, elle se montre correcte,
notamment par sa boîte bien étagée, sa direction précise et son freinage puissant et endurant. Mais, son
moteur diesel est bruyant et l’amortissement piloté ne convainc pas en
étant quelque peu rustre.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 956
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
170 à 3 750
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,90 / 1,87 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
543
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
220
30,4
9,2
12,1 / 9,6 / 8,2
31 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 6,5
Route : 5,6 Autoroute : 5,4
Autonomie (km) : 1 068 Capacité réservoir (l) : 62
Équipements de série
6 airbags, banquette AR rabattable 40 / 20 / 40,
capteurs pluie / lum., clim auto bizone, écran
tactile 8’’, Bluetooth, jantes alliage 18’’, phares
full LED IntelliLux, caméra de recul, régul. / lim.
vitesse, sellerie cuir, sièges AV élec., chauff. et
massants, volant réglable dans les deux plans…
Options (€)
Affichage tête haute
Amortissement piloté
Park assist
Régulateur de vitesse adaptatif
Toit ouvrant électrique
950
900
1 000
1 000
650
Peugeot 508 Plus féline que jamais
`2.0 BlueHDi 160 GT Line
Rejet de CO2 : 121 g / km
Malus écologique : 53 €
Puissance fiscale : 8 CV
41 200 €
Agrément de conduite
✚ Comportement routier
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort et ambiance à bord
NOUVEAU
–
MODÈLE
Habitabilité moyenne
Mode sport pas assez réactif
Menus médias peu intuitifs
une bonne précision et des prises
de roulis contenues. Soulignons
d’ailleurs la direction incisive qui
démontre son efficacité aussi bien
dans les grandes courbes que dans
les virages serrés. Dommage que les
160 ch du 2.0 BlueHDi soient insuffisants. Mais, cette puissance limitée offre un bon agrément grâce à sa
souplesse et une faible consommation, la boîte automatique apportant douceur et réactivité.
X Essai paru dans l’AJ n° 1011.
L
es designers Peugeot se sont
creusé la tête : la nouvelle
508 séduit avec ses feux
diurnes à LED verticaux façon
dents de sabre. Plus large de 2 cm
mais surtout plus basse de 6 cm,
la lionne adopte aussi un physique
plus trapu. A l’intérieur, le même
soin a été apporté. Le tableau de
bord incorpore le fameux i-cockpit.
L’esthétisme
génère un réel
pouvoir de
séduction mais
limite l’habitabilité
si chère aux
familles.
L’ergonomie générale est aussi correctement pensée. Les sièges participent au confort pouvant être
chauffants (200 €), voire massants
(800 €). L’habitabilité est passable.
Enfin sur l’asphalte, la 508 passe
le test sans souci. La berline française est en effet agile et facile à
prendre en main. Les petites routes
sont littéralement avalées grâce à
GUIDE DE L’ACHETEUR
73
NOTRE AVIS 
Après les succès des 2008, 3008 et
5008, Peugeot devrait continuer de
surfer sur la même vague de réussite.
Cette nouvelle génération de 508
offre en effet un look et des qualités
dynamiques de tout premier plan qui
séduiront... à condition d’accepter
une habitabilité moyenne et un tarif
de plus de 40 000 €.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
160 à 3 750
400 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,75 / 1,86 / 1,41
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
487
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
217
31,5
10,1
9,2
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 7,6
Route : 6,6 Autoroute : 5,9
Autonomie (km) : 820 Capacité réservoir (l) : 55
Équipements de série
6 airbags, accès / dém. mains-libres, AFU, AFIL,
syst. anti-collision, aide au parking AV / AR,
Bluetooth, caméra de recul, clim auto., capteurs
pluie / luminosité, ESP, frein de parking élec.,
codes / phares auto., jantes alliage 18…
Options (€)
Hayon mains-libres
Night Vision
Régul. vitesse actif + AFIL actif
Peinture métallisée
Sellerie cuir
Suspension pilotée
450
1 400
450
720
2 100
1 000
FAMILIALES
Renault Talisman Toujours debout
`1.6 Energy dCi 130 Intens
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
36 700 €
Confort de haut niveau
TECHNIQUE ET MESURES
Habitabilité généreuse
Caractéristiques
✚ Comportement serein
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Présentation banale
Performances en berne
Rayon de braquage
au compromis confort / dynamisme de la Peugeot, même avec
le pack 4Control optionnel (suspension pilotée et quatre roues
directrices, 1 500 €) qui améliore
nettement son agilité. Ce petit
Diesel limite de toute façon les
ambitions de la Talisman, mais
il remplit ses objectifs avec une
douceur et une discrétion qui
l’honorent, bien aidé par la boîte
EDC optionnelle (1 700 €).
X Essai paru dans l’AJ n° 1015.
J
eunesse oblige, la Peugeot 508 s’est accaparée la
vedette chez les familiales
généralistes en 2018. Mais n’enterrez pas trop vite la Talisman.
Malgré ses trois ans bien sonnés,
le vaisseau amiral Renault a toujours de sérieux arguments à faire
valoir, à commencer par des cotes
intérieures de vraie familiale.
Sans les roues
arrière directrices,
la Talisman
a besoin de
12,3 m pour faire
demi-tour. C’est
beaucoup.
Que ce soit en espace aux jambes
à l’arrière ou en capacité de chargement, elle n’est pas loin de ridiculiser la fringante sochalienne,
il est vrai sensiblement plus compacte. Dommage que le seuil de
coffre soit un peu haut, et que l’atmosphère manque globalement
de cachet. Sur la route, elle doit
en revanche s’avouer vaincue face
NOTRE AVIS 
Si vous cherchez de l’originalité ou du
panache, vous ne frappez sans doute
pas au bon carreau. Mais pour tout le
reste, la Talisman peut difficilement
être prise en défaut. Logeable, confortable et pas maladroite sur la route, la
grande Renault fait mieux que rester
dans la course, notamment face à une
508 charismatique mais étriquée.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 4 000
320 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,85 / 1,87 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
596
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
189
33,1
11,1
10,2
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 6,9
Route : 6,4 Autoroute : 6,1
Autonomie (km) : 800 Capacité réservoir (l) : 52
Équipements de série
6 airbags, clim. auto., phares et essuie-glaces
auto., freinage d’urgence auto., régulateur
adaptatif, radar de stationnement AV / AR, accès
mains-libres, système de navigation…
Options (€)
Pack City : caméra de recul + av. angles
morts + coffre mains-libres +
stationnement semi-auto.
Affichage tête haute
Toit ouvrant panoramique
Peinture métallisée
1 270
350
1 200
740
Skoda Octavia Que demander de plus ?
`1.0 TSI 116 Business
Rejet de CO2 : 109 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
26 190 €
Habitabilité / coffre
✚ Rapport prix / équipement
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur 1.0 TSI vaillant
–
Technologie en option
Atmosphère un peu austère
Dynamisme perfectible
encore le freinage automatique
d’urgence avec reconnaissance
des piétons. Equipée du petit 3
cylindres essence 1.0 TSI de 116
ch, l’auto s’avère parfaitement à
son aise. Le moteur se montre
vaillant et disponible pour se
permettre de mener cette familiale à un bon train. L’Octavia se
montre toujours aussi spacieuse à
l’arrière et toujours aussi confortable pour tous les passagers.
X Essai paru dans l’AJ n° 979.
D
epuis 2016, le restylage
de l’Octavia ne passe
pas inaperçu : la proue
arbore un regard qui, avec ses
quatre optiques, rappelle celui
des anciennes Mercedes Classe
E. Les jantes adoptent un nouveau dessin et à l’arrière, les
feux ont été redessinés. A l’intérieur, on notera la présence
Les phares de
l’Octavia restylée
constituent la
principale évolution
esthétique du
remaniement de
2016.
de nouveaux motifs de selleries
ainsi que d’inserts ici ou là. Mais
le changement le plus notable
vient de l’écran tactile du système
d’info-divertissement qui peut
aller jusqu’à 9,2 pouces. Dans
le même esprit technologique,
l’Octavia peut désormais recevoir le détecteur d’angle mort, le
régulateur de vitesse adaptatif ou
GUIDE DE L’ACHETEUR
74
NOTRE AVIS 
A l’heure où le diesel n’est plus vraiment en odeur de sainteté, opter pour
un moteur essence même sur une
familiale peut faire sens. Avec ce petit
bloc 1.0 TSI, l’Octavia se débrouille
fort bien sans perdre ce qui fait ses
principales caractéristiques : son
confort et son habitabilité. Et pour
ne rien gâcher, elle est bien équipée.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
116 à 5 500
200 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA7
4,67 / 1,81 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
590
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
198
33
11
10,2
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 7
Route : 6,6 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 757 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags, ABS, ESP, clim. auto. bizone, contrôle
de pression des pneus, feux de jour à LED,
abonnement 1 an aux services connectés, ordi.
de bord, phares et essuie glaces auto., radars de
stationnement AV / AR, régul. de vitesse, radio
CD MP3 + écran tactile, Bluetooth, GPS…
Options (€)
Assist. de stationnement
Caméra de recul
Toit électrique en verre
Peinture métallisée
Sièges AV et AR chauffants
600
380
990
590
410
FAMILIALES
Tesla Model 3 Bienvenue dans le futur
`Performance 462
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : nc
NOUVEAU
71 000 €
MODÈLE
Garantie : 4 ans, 80 000 km
1
1
Prix estimé
On demande à voir ce que donnera la petite Tesla dans sa version d’entrée de gamme à 35 000 $.
Mais pour le double du prix, cette Model 3 Performance livre une véritable démonstration de force.
S
i les fantaisies d’Elon
Musk et les tribulations
financières de Tesla
peuvent laisser songeur, il y a bien
longtemps que leurs voitures ne
font plus rire la concurrence. La
dernière-née, la Model 3, nargue
ainsi le premium allemand au
classement des ventes sur le marché américain. On comprend vite
Performances
✚ Réseau de superchargeurs
Autonomie
–
Finition décevante
Confort ferme
Prix
pourquoi à son volant. D’abord
parce qu’avec un peu d’habitude,
elle parvient presque à affranchir
son conducteur de la sensation de
fil à la patte, grâce à un réseau de
superchargeurs désormais raisonnablement développé et un
planificateur de trajet efficace.
Ensuite parce que sa conduite
est absolument addictive : elle
s’arrache comme une supercar en
ligne droite et malgré son couple
titanesque et instantanément disponible, la motricité est impossible
à prendre en défaut en sortie de
virage grâce à l’architecture à un
moteur sur chaque essieu. Il n’a
peut-être jamais été aussi facile
d’aller aussi vite... Mais tout n’est
pas parfait : la tenue de cap laisse
à désirer à haute
vitesse, la suspenIl faut une M3 ou
n’est guère
une Giulia QV pour sion
conciliante, tantenir le rythme de dis que les passala Model 3
gers arrière et les
bagages seront un
peu confinés (on peut toutefois
Impressionnant
compter sur un deuxième coffre
d’intelligence
à l’avant). La qualité perçue reste
sur autoroute,
quant à elle à bonne distance d’une
l’Autopilot peut
rendre la main sans familiale premium européenne.
La technologie embarquée fait vite
crier gare sur le
réseau secondaire. oublier ces défauts triviaux, que ce
soit l’énorme tablette tactile qui
centralise toutes les fonctions,
ou l’Autopilot, perfectible mais
beaucoup plus convaincant que
les systèmes de la concurrence.
X Essai paru dans l’AJ n° 1018.
NOTRE AVIS 
Si l’avenir de l’automobile ressemble
à ça, on signe tout de suite... dès qu’il
y aura des superchargeurs à tous les
coins de rue. Grâce à son autonomie remarquable et son agrément
étonnant, la Tesla Model 3 est sans
doute la meilleure voiture électrique
du moment. Et à coup sûr une auto
très attachante dans l’absolu.
GUIDE DE L’ACHETEUR
75
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
deux moteurs électriques
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 75
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
462 à 0
640 à 0
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
Réducteur
4,70 / 1,94 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
425
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
1
2301
nc
3,5
nc
nc
250 km / h avec pack Performance Upgrade.
Autonomie *
Moyenne (km) : 500
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
nc
10 h / 30 min
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, écran tactile 15 pouces, GPS,
assistance au stationnement avec commande
par smartphone, reconnaissance vocale, freinage
auto. d’urgence, sièges chauffants, toit pano.,
prises USB AV / AR, peinture noire…
Options (€)
Conduite semi-autonome de niveau II
Pack Performance Upgrade
Peinture métallisée
Sellerie cuir blanc
2 000$
5 000$
1 500$
1 500$
FAMILIALES
Toyota Prius Nettement plus plaisante
`Hybride Dynamic
Rejet de CO2 : 76 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
30 800 €
Douceur
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Consommation contenue
Volume du coffre
–
Moteur apathique (voie rapide)
Direction sans consistance
Style clivant
(NiMh), mais la consommation
est en baisse. Lors de notre essai,
la moyenne n’est jamais tombée
sous la barre des 5 l / 100 km, loin
des 3,3 l / 100 km annoncés par
Toyota, mais en dessous des résultats mesurés sur la version III.
Pour le reste, la Toyota ne change
pas ou peu. Au chapitre des progrès, la finition s’est améliorée tout
en restant perfectible. Enfin, l’habitabilité suffit pour bien voyager.
X Essai paru dans l’AJ n° 953.
Q
ui a déjà conduit une
Toyota Prius sait à
quoi s’attendre avec ce
modèle. Il n’a clairement pas été
pensé pour des enragés de l’asphalte mais pour des maîtreszen. Passons vite sur son style,
pour nous attarder sur la vraie
évolution apportée par cette quatrième génération : la conduite.
Toyota vient déjà
de présenter le
restylage de la
Prius, qui atténue
légèrement le
dessin singulier des
optiques de cette
version.
C’est, de loin, la plus agréable de
toutes à l’usage. La répartition
des masses et l’équilibre sont bien
meilleurs avec une implantation
des batteries sous le plancher. La
mécanique est toujours la même :
moteur essence (en cycle Atkinson) associé à un petit moteur
électrique alimenté par une batterie au nickel-métal hydrure
NOTRE AVIS 
Une fois passé au-delà de son style
particulier, la Prius IV s’affirme
comme une auto agréable à conduire
à plus d’un titre. En ville, son mode
tout électrique est un atout majeur.
Son confort et son agrément ont
sérieusement été revus à la hausse.
Dommage que les longs trajets ne
soient toujours pas faits pour elle.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 798 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
122 à 5 200
142 à 3 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
variation continue
4,54 / 1,76 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
502
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
33,4
11,9
9,9
33 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 4,6
Ville : 3,7
Route : 5
Autoroute : 5,2
Autonomie (km) : 935 Capacité réservoir (l) : 43
Équipements de série
7 Airbags, AFIL adaptatif, détect. angles morts,
cont. pression pneus, jantes alliage 16’’,
phares / codes auto, lecteur panneaux, détect.
luminosité, régul. vitesse adapt., détect. piétons,
clé mains-libres, Bluetooth, chargeur téléphone
à induction, clim. auto. bizone, écran tactile 7’’,
rétros ext. et vitres élect., caméra de recul…
Options (€)
Aide au stationnement AR
Système de navigation
Jantes alliage 15 pouces
Peinture métallisée
350
1 000
- 500
650
Toyota Prius Hybride optimisée
`Hybride Rechargeable Dynamic Pack Premium
Rejet de CO2 : 22 g / km
Bonus écologique : 1 000 €
Puissance fiscale : 3 CV
39 300 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Agément de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Confort
Caractéristiques
✚ Autonomie en hausse
–
Seulement 4 places
Volume du coffre
Style particulier
par jour, selon le niveau d’ensoleillement. La pompe à chaleur, enfin, permet de chauffer
l’habitacle sans intervention du
bloc thermique. Question temps
de charge, l’auto se contente
désormais de “faire le plein” en
3h10 sur une prise normale ou 2h
avec une spécifique. Du mieux
donc mais qui engendre de sacrés
désagréments : un coffre plus
petit et seulement quatre places !
X Essai paru dans l’AJ n° 978.
I
l était difficile de distinguer
la Prius de sa variante rechargeable. Ce n’est plus le cas.
Proue et poupe spécifiques, la
seconde soigne son aérodynamisme avec sa lunette arrière à
double bosselage et son becquet
limitant la résistance au vent. La
capacité de la batterie est passée
de 4,4 à 8,8 kWh. Grâce à ce gain,
Ultra agressive, la
ligne de la Prius
Rechargeable
est aussi plus
esthétique que
celle la Prius
classique.
Toyota revendique une autonomie de 50 km en électrique. Autre
nouveauté, en couplant les accumulateurs à deux petits moteurs
électriques, la vitesse de croisière peut atteindre 130 km / h (en
mode électrique). Et que dire du
toit solaire photovoltaïque : livré
en série, il permet d’emmagasiner
jusqu’à 5 kilomètres additionnels
GUIDE DE L’ACHETEUR
76
NOTRE AVIS 
Les performances environnementales sont tirées vers le haut avec
cette Prius Rechargeable. Les rejets
de CO2 se limitent à 22 g / km alors
que la consommation se contente
de 4,4 l / 100 km. Malheureusement,
ses résultats réclament quelques
sacrifices. Mais pour les fans, ceuxci apparaissent comme secondaires.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 798 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
122 à 5 200
142 à 3 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
variation continue
4,64 / 1,76 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
237
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
165
33,6
11,9
11,2
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 4,4
Ville : 3,7
Route : 4,5 Autoroute : 5,1
Autonomie (km) : 997 Capacité réservoir (l) : 43
Équipements de série
7 airbags, aide au parking avec caméra de recul,
aide au démarrage en côte, antibrouillards,
climatisation à pompe à chaleur automatique
bizone, détecteurs de pluie / luminosité, ESP,
prise 12V, régulateur / limiteur de vitesse,
système multimédia avec écran couleur tactile 8
pouces, GPS et prises USB, toit solaire
photovoltaïque, volant multifonctions…
Options (€)
Peinture métallisée
Peinture blanc nacré ou rouge passion
650
850
FAMILIALES
Volkswagen Passat Santé, sobriété !
`2.0 TDI 150 Carat
Rejet de CO2 : 107 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
40 750 €
Habitabilité / coffre
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Performances
–
Tarif élevé
Options dispendieuses
Comportement un peu pataud
puissance. Le tout avec une sobriété
de chameau. Comptez environ
5,5 l / 100 km en utilisation normale dans la vraie vie. Plutôt pas
mal, non ? Ainsi gréée, la Passat
réalise à merveille ce que l’on attend
d’elle et devient donc une infatigable dévoreuse de kilomètres. Si
elle n’efface pas les virages avec la
légèreté et la finesse d’une Peugeot
508, son confort moelleux en fait
une compagne reposante.
X Essai non paru.
C
omme beaucoup de VW,
la Passat ne conserve que
les moteurs au fort potentiel commercial. Plus de TDI 120
pour baisser la facture: le bon vieux
2.0 TDI cœur de gamme de 150
ch constitue aujourd’hui la première offre en diesel. La proposition indécente commence à partir de 35 170 €, mais donc notre
La Passat reste une
incontournable
routière qui facture
ses qualités au
prix fort.
version Carat revient à 40 750 €.
Une belle somme, même si la dotation technologique fait heureusement honneur au positionnement
maison. Comme toujours, le TDI
de 150 ch est à la hauteur de sa
fiche technique, voire même un
peu plus vu son punch. Accélérations et reprises tiennent le haut
du pavé dans cette catégorie de
NOTRE AVIS 
Difficile d’être surpris à bord de la
plus célèbre des familiales Volkswagen. Acheter une Passat, c’est l’assurance de profiter d’une routière,
chère, confortable, habitable, tirée
à quatre épingles et suffisamment
tonique avec son diesel de 150 ch.
Le restylage prévu l’an prochain ne
devrait pas changer grand chose.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,77 / 1,83 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
684
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
220
nc
8,7
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,1
Ville : 5
Route : 3,6 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, ABS, accès et démarrage sans clés,
aide au stationnement AV / AR, bloc
d’instrumentation personnalisable, caméra de
recul, clim auto, ESP, ensemble audio avec écran
tactile, Bluetooth, prises USB, Car-Net, jantes
alliage 17 pouces, Park Assist, phares à LED et
essuie-glace auto, régulateur de vitesse
adaptatif, sellerie cuir / alcantara…
Options (€)
Peinture métallisée
Sellerie cuir
Toit ouvrant
650
890
1 380
Volvo V60 Ce break ne rend pas les armes
`D4 190 Inscription
Rejet de CO2 : 119 g / km
Malus écologique : 45 €
Puissance fiscale : 10 CV
62 030 €
Habitabilité en progrès
✚ Niveau technologique
Garantie : 2 ans, km illimité
Agrément de conduite
–
Confort ferme
Accord moteur / boîte
Rapport prix / équipements
boîte de vitesses auto. manque de
réactivité, même en mode Dynamic, et que le confort de suspension déçoive autant. Si le rapport
agrément / confort est à la hauteur, c’est la filtration des défauts
de la route qui nous déçoit. Ceci
dit, si le V60 ne surclasse pas ses
rivaux par son niveau de confort,
il en impressionnera plus d’un en
dévoilant ses multiples aides à la
conduite et à la sécurité.
X Essai paru dans l’AJ n° 1010.
V
éritable V90 en réduction,
le nouveau V60 soigne son
allure mais également son
habitabilité et malgré un tunnel de
transmission imposant chacun
peut prendre ses aises. La soute
aussi est à l’honneur grâce à une
accessibilité et une découpe très
géométrique qui le rendent très pratique. Au volant, le conducteur n’a
On se sent très
bien à bord de ce
break, dommage
que la filtration
des défauts de
la route ne soit
pas exempte de
critiques.
pas non plus beaucoup de raisons
de se plaindre. Le V60 D4 cache de
nombreux atouts dans sa manche.
Il se montre ainsi agile et vire à plat
sans effets de caisse. Et si le comportement routier reste très sage, la
précision de conduite est au rendezvous. La tenue de cap sur autoroute
est sûre, tout comme la stabilité au
freinage. Dommage alors que la
GUIDE DE L’ACHETEUR
77
NOTRE AVIS 
Agréable à conduire, le break
V60 soigne l’ambiance à bord, ses
aides à la conduite, ainsi que ses
services connectés. Cependant, si
sa liste d’équipements impressionne,
on ne peut pas en dire autant de son
confort de suspension. Reste qu’il n’a
pas à rougir face à ses rivaux germaniques, même pas en terme de tarifs.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 250
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,76 / 1,85 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
529
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
219
30,4
9
8,2
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 7,7
Route : 6,2 Autoroute : 5,8
Autonomie (km) : 833 Capacité réservoir (l) : 55
Équipements de série
Aide au parking, alerte vigilance conducteur,
allumage auto. des feux et essuie-glaces, détec.
des véhicules-piétons-cyclistes avec freinage
auto., assistant manoeuvre d’évitement, clim.
auto. bizone, freinage auto. post-collision, hayon
élec., GPS 3D avec info trafic en temps réel,
Apple CarPlay / Android Auto, sellerie cuir, siège
conducteur à réglages électriques…
Options (€)
Système mains-libres
Amortissement piloté
Affichage tête haute couleur
600
900
1 200
ROUTIÈRES
Calme plat pour ce
Audi A6 Avant
début d’année 2019 sur Le beurre et l’argent du beurre
le marché des routières `40 TDI 204 S Line
61 660 €
où les superbes berline Audi renouvelle son break routier. Une catégorie sur laquelle les modèles haut de
Audi A6 et break
gamme allemands se battent à couteaux tirés : les modèles doivent tout à la fois
être séduisants, dynamiques, et prêts pour un déménagement.
A6 Avant restent les
llier esthétique et aspects encombrement imposant, près de associé qu’ à des boîtes double
pratiques n’est pas chose 5 m de longueur, tout en propo- embrayage (S Tronic 7) et autodernières nouveautés.
aisée. L’un prenant sou- sant une silhouette dynamique, matique (Tiptronic 8). Côté susvent le pas sur l’autre. Et pour un style musclé. Bref un véhi- pension, l’offre est pléthorique
Il faudra encore
que cela ne se produise pas tou- cule qui, de prime abord, donne avec un système standard en
dans le même sens, il est envie. Certains pesteront tou- acier, une version affermie Sport,
nécessaire de faire des conces- tefois sur l’inun amortisseattendre pour découvrir jours
sions de chaque côté. Prenons tégration peu
ment piloté et
Il suffit d’incliner
l’exemple de la lunette arrière d iscrète des
une suspenl’électrique Porsche
la lunette pour
sion pneumad’un break : verticale, elle permet capteurs dans
transformer
coiffant
de conserver un beau volume de la c a la nd re.
Taycan, la Volkswagen chargement; inclinée, elle se veut C o n c e r n a n t l’image du break tique
la gamme. Si
vous estimez
plus esthétique, mais réduit la la gamme des
d’emport. Chez Audi, il motorisations, si deux essence que le tableau pourrait s’avéArteon Shooting Brake capacité
n’a jamais été question de négo- (un 4 cylindres de 245 ch et un rer un brin pataud, Audi procier : l’A6 Avant, l’appellation V6 de 340) et trois diesel sont au pose, sur les versions à transou encore l’inédite
des breaks maison, doit être à programme, la France se conten- mission intégrale, d’ajouter les
la fois beau et pratique. Un sacré tera de la seule gamme diesel (un roues arrière directrices.Notre
Lexus ES...
challenge pour les concepteurs. 4 cylindres de 204 ch et deux version d’essai, la 40 TDI 204
De ce fait, le véhicule affiche un V6 de 231 et 286 ch). A noter ch est la plus légèrement dotée et
Rejet de CO2 : 124 g / km
Malus écologique : 90 €
Puissance fiscale : 11 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
A
Technologie embarquée
✚ Duo moteur / boîte
Agrément de conduite
–
SOMMAIRE
Audi A6 Avant 40 TDI 204
Audi A7 Sportback 55 TFSI
Audi A8 V6 50 TDI 286
Audi A6 45 TDI Quattro
Bentley Mulsanne 6.75 V8 Speed
BMW 530e
BMW 530d Touring
BMW 640i GT xDrive 340
BMW M 760 Li xDrive
Jaguar XF Sportbrake 25d
Jaguar XJ R 575
Kia Stinger 3.3 V6 T-GDI 370 GT
Lexus LS 500h
Mercedes Classe CLS 450 4Matic
Mercedes Classe S 450 4Matic Limousine
Mercedes Classe E 350e
Porsche Panamera 4.0 V8 Turbo 550
Porsche Panamera 4 E-Hybrid 462
Rolls-Royce Phantom VIII 6.75 V12 571
Skoda Superb Combi 2.0 TDI 150
Volkswagen Arteon 2.0 TDI 150
Volvo S90 D4 190
Volvo V90 D5 235 4WD
p. 78, 79
p. 80
p. 80
p. 81
p. 82
p. 82
p. 83
p. 83
p. 84
p. 84
p. 85
p. 85
p. 86
p. 86
p. 87
p. 88
p. 88
p. 89
p. 89
p. 90
p. 90
p. 91
p. 91
Diamètre de braquage
Volume du coffre
Puissance limitée
qu’Audi équipe l’ensemble de
ces moteurs d’un système d’hybridation légère via une batterie
48V pour les V6 et 12V pour les
4 cylindres. Quant aux fans des
boîtes manuelles, ils peuvent passer leur chemin, l’A6 Avant n’est
L’A6 Avant peut disposer des roues arrière directrices
pour améliorer l’agilité de cet engin pesant près de 1.8 tonne.
GUIDE DE L’ACHETEUR
78
SPÉCIAL ESSAIS
cela se sent. Cette puissance est
tout juste suffisante pour bouger les 1 785 kg annoncés pour
ce break. Si cette version n’est
donc pas un foudre de guerre,
elle se montre en revanche très
douce. La boîte est rapide et
NOUVEAU
NOUVEAU
MODÈLE
réactive, le moteur n’est jamais
brusque, la direction parfaitement calibrée, et notre châssis
équipé de la suspension pneumatique fait oublier la monte
des pneus de 19 pouces.Parfait
pour une balade tranquille, ce
break ménagera ses occupants
comme il soignera son chargement. Le hayon est motorisé et
s’ouvre sur un volume pouvant
grimper à 1 680 dm3. C’est juste
identique. Nous aurions aimé
une amélioration notable, toutefois, l’espace a été rationalisé.
MODÈLE
Les 204 ch de ce
break sont légers
côté performances,
mais ils s’avèrent
parfaits pour une
conduite douce.
La présentation de
l’A6 Avant reprend
les nombreux
écrans numériques
apparus sur la
récente A8.
A bord, les côtes d’habitabilité
sont meilleures au niveau des
genoux (+ 21 mm) comme pour la
garde au toit (+ 9 mm). Il est toutefois dommage d’avoir un tunnel de servitude aussi imposant
même si l’on n’opte pas pour la
version à transmission Quattro.
Sur la planche de bord, les designers ont fait le ménage dans
les boutons et les molettes. L’A6
Avant fait désormais la part belle
aux écrans numériques. Sur la
console centrale, ils sont tactiles
et se montrent assez intuitifs,
même pour un béotien dans le
domaine des technologies dernier-cri. La qualité de finition
tout comme l’assemblage des
matériaux ne souffrent aucune
critique. Audi a fait un superbe
travail. Et s’il y avait inscrit A8
Avant sur la poupe de l’auto, nous
n’aurions rien eu à redire. Une
remarque qui est à mettre en
perspective avec le prix réclamé
par Audi. Notre modèle d’essai,
très bien équipé, était de plus de
70 000 €. Ce qui peut paraître
cher pour une A6 break. Mais si
vous vous placez dans la catégorie supérieure où le ticket d’entrée est à 92 000 €, cela pourrait presque paraître pour une
bonne affaire.
X Essai paru dans l’AJ n° 1016.
NOTRE AVIS 
Il n’existe pas de version break de l’A8.
Pourtant, cette A6 Avant pourrait fort
bien en jouer le rôle tant elle affiche un
sérieux dans sa présentation, sa finition
et son offre. Elle se montre confortable,
avec la suspensions pneumatique, et
même dynamique grâce à ses roues
arrière directrices. Dommage que la
puissance ne soit pas au rendez-vous.
GUIDE DE L’ACHETEUR
79
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
204 à 3 750
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,94 / 1,89 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
nc
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
5651
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
241
nc
8,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,7
Ville : 5,2
Route : 4,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 73
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, alerte au franchissement de ligne,
banquette AR rabattable 40 / 20 / 40, Bluetooth,
caméra de recul, châssis sport, hayon motorisé,
jantes 19’’, phares Matrix Led, régul.
adapt. / limit. de vitesse, rétro. int. jour / nuit
auto, sellerie Alcantara / cuir…
Options (€)
Amortissement piloté
Park assist
Peinture
Suspension pneumatique
Toit panoramique ouvrant
850
500
600
1 850
2 250
ROUTIÈRES
Audi A7 Sportback Recette éprouvée
`55 TFSI S line
Rejet de CO2 : 163 g / km
Malus écologique : 4 673 €
Puissance fiscale : 22 CV
80 500 €
Comportement dynamique
✚ Agrément de conduite
Garantie : 2 ans, km illimité
Technologie
NOUVEAU
–
MODÈLE
Gestion de boîte
Confort ferme en S line
Tarif
(2 200 €), la suspension pneumatique (1 800 €) ou l’amortissement
piloté (800€), les quatre roues directrices (2 200 €) apportent une agilité absolument incroyable. Avec un
tel châssis, on finirait presque par
oublier le 3.0 TSI essence turbo de
340 ch. Il faut dire que sa sonorité
discrète n’aide pas, même si son
tonus est appréciable, malgré une
boîte S tronic un peu moins réactive en conduite sportive.
X Essai paru dans l’AJ n° 1003.
L
oin de l’esprit SUV, les
grands coupés quatre
portes apportent autre
chose : le plaisir d’une position de
conduite basse et d’un dynamisme
de plus en plus inhabituel. Dès les
premiers tours de roues, l’absence
de roulis, le ressenti sportif donnent
immédiatement le sourire. L’efficacité étonnante du châssis efface le
L’appellation
55 correspond
à un niveau de
puissance chez
Audi. il va falloir
s’y faire.
gabarit comme par magie. Il faut
dire que l’A7 Sportback fait tout
pour son conducteur. Dotée du
châssis de l’A8, avec un empattement raccourci de 7 cm, elle s’allège
tout de même de 160 kg par rapport
à sa devancière et s’offre quelques
tentantes options pour améliorer
son efficacité. Impérativement couplées avec la direction dynamique
NOTRE AVIS 
L’A7 Sportback a beau proposer
jusqu’à trente neuf assistances à
la conduite et s’offrir un habitacle
aussi technologique que raffiné, elle
reste d’abord une berline qui s’apprécie derrière le volant. Par rapport à
la berline A8 dont elle est dérivée, ce
coupé quatre portes perd en confort
ce qu’il gagne en sportivité.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, essence
2 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
340 à 5 000
500 à 1 370
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,97 / 1,91 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
535
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 7e / 6e / 5e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 9,3
Route : 5,9 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 73
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, aide au parking AV / AR, AFIL,
Bluetooth, caméra de recul, châssis sport, clim
auto, ESP, feux de route auto, freinage d’urgence
+ détection piéton, jantes alliage 20 pouces,
modes de conduite réglables, regul. / lim. de
vitesse, sellerie mixte cuir / alcantara, syst.
multimédias + GPS + deux écrans tactiles, syst.
audio 10 HP, Android Auto et Apple CarPlay…
Options (€)
Aides à la conduite route
Phares Matrix
Suspension pneumatique
2 300
3 200
1 800
Audi A8 C’est déjà demain
`V6 50 TDI 286 Avus
Rejet de CO2 : 150 g / km
Malus écologique : 2 300 €
Puissance fiscale : 17 CV
106 700 €
Confort remarquable
✚ Technologie impressionnante
Garantie : 2 ans, km illimité
Rapport conso. / performance
–
Prix
Gabarit
Complexité ?
le tout étant relié à un ensemble de
capteurs et calculateurs. Ainsi équipée, la limousine germanique sait
se montrer agile en toute circonstance. Mais il faut reconnaître que
son terrain de prédilection reste
l’autoroute ou confort et insonorisation ravissent. Seul regret, que
sur le plan mécanique, ce bloc diesel V6 TDI de 286 ch repris à l’ancienne A8, n’évolue que par l’ajout
d’un système d’hybridation légère.
X Essai paru dans l’AJ n° 994.
S
es rivales tremblent, l’A8
IV jette un sacré pavé dans
la mare au niveau technologique avec sa remarquable suspension entièrement active: chaque
roue, pilotée par un moteur électrique, réagit aux différences de
revêtements des routes grâce aux
informations du GPS. Et que dire
du niveau 3 de conduite autonome
Malgré une
longueur de 5,18 m
et une masse
de 2 tonnes, la
grande berline
germanique reste
très dynamique.
autorisant le lâcher de volant sous
les 60 km / h quand les conditions
de circulation le permettent. Formidable... mais non autorisé à ce
jour en France. Tant mieux car
l’A8 apporte beaucoup de plaisir
au volant avec ses trains roulants
très évolués : quatre motrices et
directrices commandées par une
direction dynamique très pointue,
GUIDE DE L’ACHETEUR
80
NOTRE AVIS 
Emettre des critiques sur la nouvelle A8 est difficile. A part un tarif
(très) élevé et un sacré gabarit...
La limousine allemande est en effet
impressionnante. Le luxe, le raffinement ou encore le niveau technologique sont hallucinants. Le confort
et la douceur au volant de cette Audi
atteignent des sommets !
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 967
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
286 à 3 750
600 à 1 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,18 / 1,95 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
505
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,9
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 6,4
Route : 5,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 82
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, accès / démarrage sans clé, affichage
tête haute, AFIL, Audi Virtual Cockpit, Bluetooth,
capteurs pluie / luminosité + assistance feux de
route, clé digitale Audi, clim. auto., direction
progressive, ESP, hayon auto, jantes alliages,
Park Assist + caméra de recul, phares full LED
HD Matrix, peinture métallisée, régul. / lim. de
vitesse actif, susp. pneumatiques, sellerie cuir,
toit ouvrant panoramique, syst. multimédia MMI
avec écran tactile / prises USB / GPS…
Options (€)
AFIL actif
400
ROUTIÈRES
Audi A6 Optez pour un plaisir intégral
NOUVEAU
`45
TDI Quattro S line
MODÈLE
Rejet de CO : nc
2
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
NOUVEAU
65 100 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
Audi précurseur du montage de la transmission intégrale sur ses modèles innove encore. L’A6,
longue de plus de 5 m, offre en effet un nouvel atout avec désormais des roues arrière directrices.
D
ans la guerre que se
livrent les constructeurs
germaniques, la révolution esthétique ne figure plus
au premier plan. Désormais, la
bataille se situe plus au niveau de
la technologie. Or sur ce thème,
la dernière Audi A6 a frappé fort
en greffant notamment des roues
arrière directrices… comme la
Présentation futuriste
✚ Roues arrière directrices
Confort
–
Tarif
Ergonomie compliquée
Pataude en version de base
BMW Série 5. Et dès les premiers
kilomètres, le bénéfice est évident.
En braquant dans la même direction que les roues avant au-dessus de 60 km / h, le train arrière
actif déleste considérablement le
museau. Résultat, l’A6 se montre
très réactive en entrée de virage et
dans les enchaînements, précise
dans ses trajectoires et vire à plat
à des vitesses étonnantes. Efficace
donc surtout avec ce moteur V6
développant la puissance de 231
ch. Mais, cette routière sait aussi
se tenir en ville. En effet, l’autre
avantage des roues arrière directrices, en braquant dans le sens
opposé de leurs homologues avant
à basse vitesse, est d’offrir un diamètre de braquage contenu et
donc de faciliter
les manoeuvres.
Si l’A6 séduit,
Dans l’habitacle,
l’ambiance à
le bond technobord manque de logique est aussi
chaleur
présent grâce à
l’installation de
la planche de bord de l’A7, futuL’écran servant à
riste par son dessin comme par
régler le chauffage son ergonomie, puisque même le
permet également
chauffage se commande via un
d’écrire du doigt
écran tactile. Il est aussi possible
une adresse
d’écrire directement une adresse
de destination.
de destination du bout des doigts.
Bluffant !
Pour le reste pas de mauvaises surprises. L’habitabilité est suffisante
à l’avant et à l’arrière, la finition
sans reproche et l’ambiance aussi
luxueuse que peu chaleureuse.
X Essai paru dans l’AJ n° 1010.
NOTRE AVIS 
Avec son intérieur futuriste, la
dernière génération d’A6 affiche
une vraie personnalité. Et grâce à
des blocs V6 réussis, ainsi qu’à ses
inédites roues arrière directrices,
elle appartient désormais à la race
des routières les plus plaisantes à
conduire. Des qualités qu’elle facture, malheureusement, au prix fort...
GUIDE DE L’ACHETEUR
81
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 967
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
231 à
à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,94 / 1,89 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
530
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
nc
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : nc
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 63
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, aide au parking AV / AR, Bluetooth,
phares à LED, caméra de recul, clim. auto.
bizone, commande vocale, détecteurs
pluie / luminosité, freinage d’urgence actif, vitres
et rétros électriques, régulateur / limiteur de
vitesse, rétro. intérieur photosensible, volant cuir
multifonctions, fermeture centralisée à distance,
sellerie sport cuir / Alcantara, syst. multimédia
GPS / USB, jantes alliage 19 pouces…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Affichage tête haute
975
1 650
ROUTIÈRES
Bentley Mulsanne Une question de détails...
`6.75 V8 Speed
Rejet de CO2 : 342 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 45 CV
334 800 €
Garantie : 3 ans, km illimité
Confort intérieur
TECHNIQUE ET MESURES
Motorisation incisive
Caractéristiques
✚ Raffinement
–
Console centrale datée
Consommation fantaisiste
Poids hallucinant
la vitesse maxi flirterait avec les
305 km / h. Des valeurs que nous
aurions tendance à croire tant la
Speed s’est montrée à l’aise audelà de 250 km / h. Au freinage,
en revanche, malgré des disques
en carbone, il convient d’anticiper. Une règle de conduite à
tenir. Mais une fois la procédure
assimilée, le plaisir est bien réel,
même lorsqu’il s’agit d’enchaîner
les virages sur petites routes.
X Essai non paru.
P
our son restylage, la
version Speed de la
Mulsanne adopte une
calandre élargie, des projecteurs
full leds en forme de B et des
boucliers redessinés. A bord,
la nouveauté concerne surtout
le système multimédia ultraperfectionné. Pour l’ambiance,
c’est une affaire de goûts... plutôt
La Mulsanne
Speed a adopté
en 2016 une grille
de calandre, un
bouclier et des
optiques remaniés.
luxueux. Sous le capot, l’auto dispose toujours d’un V8 biturbo
de 6,75 litres qui affiche 537 ch
et une solide courbe de couple.
Largement de quoi bousculer les 2 685 kg du paquebot,
avec la manière. Jugez plutôt :
pour passer de 0 à 100 km / h,
le constructeur annonce ainsi
moins de 5 secondes, alors que
NOTRE AVIS 
La différence entre la Mulsanne
“standard”, déjà très iconoclaste
dans le paysage, et cette version
Speed se borne à quelques facéties,
mais toujours très élégantes. Quant
au prix, et au coût d’usage, il peut
paraître indécent pour le commun des
mortels. Mais pour qui peut s’offrir
l’auto, c’est certainement un détail.
Moteur
8 cyl. en V, essence
6 752
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
537 à 4 200
1 100 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
5,58 / 1,93 / 1,52
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
443
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
305
nc
4,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 14,6
Ville : 22,8
Route : 9,9 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 96
* Données constructeur.
Équipements de série
Capteurs de pluie / luminosité, radars de parking
AV / AR, jantes alliage 21 pouces, peinture
métallisée, système de navigation sur écran
tactile, climatisation automatique, radio-CD,
prise USB, sellerie cuir intégral, sièges AV
chauffants et électriques, rétroviseurs
électriques, accès et démarrage mains-libres,
vitres électriques avant et arrière…
Options (€)
Toit ouvrant électrique
2 952
BMW Série 5 Propre et amusante
`530e Sport
Rejet de CO2 : 44 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 13 CV
62 000 €
Performances
✚ Comportement routier
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort
–
Prix
Options chères
Absence de transmission 4x4
la berline allemande « propre »
démontre qu’elle n’a pas perdu son
ADN. Elle possède une belle agilité
notamment quand elle dispose de
la suspension SelectDrive, commercialisée en option au tarif de
1 350 €. Néanmoins, la 530e existe
avant tout pour sa capacité à ne pas
trop consommer et donc polluer.
Une mission en bonne voie avec
une consommation mixte annoncée pour 7,2 l / 100 km.
X Essai paru dans l’AJ n° 994.
Q
uand BMW conçoit une
voiture motorisée par
une mécanique verte,
le plaisir de conduite doit quand
même faire partie du cahier des
charges. L’histoire et le prestige de
la marque bavaroise l’imposent.
Les ingénieurs ont donc implanté
un 4 cylindres 2 l turbo essence
de 184 ch qui est accouplé à un
L’agrément de
conduite et les
performances de la
Série 5 hybride ne
décevront pas les
puristes de BMW.
moteur électrique développant 113
ch. Bilan : une puissance cumulée
de 252 ch, un couple de 420 Nm
et une autonomie en mode 100 %
électrique de 50 km. Au chapitre
performances, cette 530e annonce
des chiffres séduisants avec un
1000m départ arrêté réalisé en 28 s
et un 0 à 100 km / h abattu en 7,5 s.
Et dès les premiers kilomètres,
GUIDE DE L’ACHETEUR
82
NOTRE AVIS 
Face à une 540i, cette 530 e ne soutient pas encore la comparaison par
manque de piquant. En revanche,
face à une 530i, le match existe.
Cette Série 5 hybride, grâce à ses
performances et son comportement
routier fidèles à l’esprit de la marque,
devrait sans difficulté contenter les
futurs propriétaires.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 998 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
252 à
420 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
4,94 / 1,87 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
nc
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
28
7,5
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : nc
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, accès mains-libres, aide au parking
AV / AR, banquette AR 40 / 20 / 40, climatisation
auto. bizone, contrôle pression des pneus,
capteurs pluie / uminosité, sièges AV électriques
et chauffants, sellerie cuir, régul. / limit. de
vitesse, caméra de recul…
Options (€)
Affichage tête haute
Amortissement piloté
Planche de bord cuir
Toit ouvrant
Volant chauffant
1 500
1 350
1 300
1 450
250
ROUTIÈRES
BMW Série 5 Touring Break sans failles
`530d M Sport
Rejet de CO2 : 131 g / km
Malus écologique : 353 €
Puissance fiscale : 15 CV
70 600 €
Compromis confort / efficacité
✚ Ensemble moteur-boîte
Garantie : 2 ans, km illimité
Technologie embarquée
–
Prix costaud
Direction peu communicative
Conduite semi-autonome
pas toujours convaincante quand
la circulation ou les courbes se densifient. Heureusement, la Série 5
Touring ne demande qu’à rendre
la main au pilote, qui peut profiter
d’un V6 diesel débordant de couple
et d’une boîte auto ultra réactive.
Plutôt sobre, ce remarquable duo
va de pair avec un châssis dynamique et précis, surtout avec les
roues arrière directrices et la suspension pilotée, optionnelles.
X Essai paru dans l’AJ n° 984.
Q
uelques mois après la Série
5, voici sa version break.
Comme pour la berline,
l’évolution ne saute pas aux yeux
comparée à l’ancienne génération,
le gabarit restant d’ailleurs identique. L’habitabilité s’avère donc
toujours tout juste convenable
pour une auto de 4,94 m de long, de
même que le coffre qui progresse de
Élégante et racée,
la Série 5 Touring
offre un gabarit
identique à celui de
la berline.
10 dm3. Mais le Touring ne manque
pas de sens pratique, avec une banquette 40 / 20 / 40 assez large pour
trois sièges auto et une lunette
arrière qui s’ouvre indépendamment du hayon. À bord, la finition
est toujours plus léchée, la technologie embarquée atteignant des
sommets. Avec, en tête d’affiche,
une conduite semi-autonome...
NOTRE AVIS 
Sans avoir l’air d’y toucher, la nouvelle
Série 5 Touring perfectionne sur tous
les tableaux la synthèse offerte par sa
devancière. Coffre, confort, sobriété,
mais aussi performances et dynamisme à la demande, on s’approche de
la grande routière idéale... Dommage
que cette extrême polyvalence se traduise par des tarifs aussi élitistes.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, diesel
2 993
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
265 à 4 000
620 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
4,94 / 1,87 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
570
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5
Ville : 5,7
Route : 4,6 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, allumage auto. des phares et des
essuie-glaces, antibrouillards à LED, Bluetooth,
clim. auto. bizone, contrôle de la pression des
pneus, GPS, hayon électrique, radars de
stationnement avant et arrière, régulateur de
vitesse avec fonction freinage, sellerie cuir…
Options (€)
Affichage tête haute
Quatre roues directrices
Suspension pilotée
Conduite semi-autonome
Peinture métallisée
1 500
1 900
3 700
2 850
1 150
BMW Série 6 GT Du mieux, mais encore...
`640i xDrive 340 M Sport
Rejet de CO2 : 183 g / km
Malus écologique : 9 973 €
Puissance fiscale : 23 CV
80 850 €
Confort
✚ Agrément
Garantie : 2 ans, km illimité
Fonctionnelle
–
Prix
Finition pas au niveau
Options nombreuses et chères
usage tout confort. Ajoutez la
suspension pneumatique avant
(2 000 €) et vous aurez l’impression de mener un tapis volant.
Cette GT est un peu le break de
la limousine Série 7 : il offre de
l’espace à l’arrière, du coffre et
même certains équipements haut
de gamme (affichage tête haute
HD, pilote semi-autonome...).
Mais pour ces derniers, il faudra remettre la main à la poche.
X Essai paru dans l’AJ n° 997.
A
fin de donner une aura
plus haut de gamme à
son originale Série 5 à
hayon, BMW a choisi de la rebaptiser Série 6 Gran Turismo. Dans
le même temps, l’engin passe
à 5,09 m de longueur (+ 9 cm)
et repose sur l’empattement de
la Série 7. N’hésitez pas à opter
pour l’aide au stationnement
Sur la route, la
Série 6 GT se veut
plus confortable
que dynamique,
et ce même si elle
affiche, ici, 340 ch.
automatique, fort utile. De quoi
rééquilibrer ses proportions
générales. Sur la route, avec ses
1 910 kg annoncés, la Série 6 GT
n’est pas une ballerine. Et si son 6
cylindres en ligne se montre puissant et très coupleux, il ne peut
faire de miracle. Même avec les
roues arrière directrices (1 900 €),
l’auto est avant tout faite pour un
GUIDE DE L’ACHETEUR
83
NOTRE AVIS 
En passant sa Gran Turismo de 5
à 6, BMW la voulait plus luxueuse.
C’est réussi. D’autant plus avec ce
6 cylindres en ligne. L’auto offre
un confort et un espace habitable
dignes d’une limousine. Pourquoi ne
pas l’avoir directement renommée
Série 7 GT ? Sachant que niveau tarif,
nous n’en sommes plus très loin...
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, essence
2 998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
340 à 5 500
450 à 1 380
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,09 / 1,91 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
610
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
7,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 8
Ville : 10,8
Route : 6,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 68
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, accès et dém. sans clé, caméra de
recul, clim. auto, capteurs pluie / lum, dossiers
sièges AR électriques, jantes alliage 19’’, phares
full LED, régul. / lim.de vitesse, suspensions AR
pneum., sellerie cuir, sièges AV électriques,
écran tactile / prises USB / GPS Pro, Bluetooth et
pack BMW ConnectedDrive…
Options (€)
Pack Advanced Safety
Pack Innovation
Peinture métallisée
2 850
2 400
1 150
ROUTIÈRES
BMW Série 7 Luxe, calme et vélocité
`M 760 Li xDrive Exclusive
Rejet de CO2 : 294 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 54 CV
188 250 €
Onctuosité du V12
✚ Luxe insensé
Garantie : 2 ans, km illimité
Conso presque raisonnable
–
Mécanique trop discrète
Agilité relative
Conduite semi-autonome
imaginables pour étendre leurs
jambes et savourer le moelleux
infaillible de la suspension pilotée. Quant au chauffeur, lorsqu’il
sera lassé de jouer les pilotes par la
grâce des quatre roues directrices
(qui ne font pas totalement oublier
les 2,3 t de l’engin), il pourra lui
aussi se relaxer en tentant de laisser les commandes au pilote semiautomatique... finalement peu
convaincant hors embouteillages.
X Essai paru dans l’AJ n° 988.
D
ans un monde où la
chasse au CO2 est devenue la norme fondamentale, le V12 demeure le luxe automobile suprême. Fort de 610 ch
transmis aux quatre roues, le 6.6
biturbo de la BMW M 760 Li la
catapulte au sommet de la chaîne
alimentaire sur l’Autobahn. Mais
il le fait tout en douceur, au point
Ce V12 surpuissant
confère à la Série 7
des performances
hors normes, mais
il n’en fait pas une
sportive.
que l’on regrette parfois qu’il ne
soit pas un peu plus démonstratif.
La M 760 Li (pour “limousine”)
ne sait qui gâter le plus entre son
conducteur et les occupants des
deux sièges individuels en cuir
matelassé qui tiennent lieu de
banquette arrière. Les bienheureux passagers y bénéficient de
tout le confort et de la technologie
NOTRE AVIS 
La routière Série 7, c’est déjà la
classe affaires. Avec sa mécanique
d’exception, cette version M 760 Li
accède au cercle des limousines les
plus performantes du monde, tout en
restant bien sûr aux petits soins pour
chacun de ses occupants. Conduire
ou se faire conduire, telle est la question à bord d’une telle auto.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
12 cyl. en V, essence
6 592
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
610 à 5 500
800 à 1 550
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,24 / 1,91 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
515
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
1
limitée électroniquement
2501
22,4
4,3
3,9
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 12,7
Ville : 16,4 Route : 11,7 Autoroute : 10,1
Autonomie (km) : 614 Capacité réservoir (l) : 78
Équipements de série
6 airbags, affichage tête haute, aide active au
parking + vue 360°, clim. auto. 4 zones, direction
active, phares full LED, cuir intégral, toit ouvrant,
syst. multimédia, GPS, Bluetooth, écran tactile,
toit ouvrant électrique, sièges AV élec. et
chauffants, rétros et vitres élec., jantes alliage
20 pouces…
Options (€)
Pack Advanced Safety + pilote semi-auto
Phares laser
Sièges AV massants
Vision nocturne
3 150
3 000
1 150
2 250
Jaguar XF Sportbrake Outsider de charme
`25d 240 AWD R-Sport
Rejet de CO2 : 153 g / km
Malus écologique : 1 740 €
Puissance fiscale : 15 CV
63 680 €
Capacités de chargement
✚ Confort / comportement
Garantie : 2 ans, km illimité
2.0 Diesel performant...
–
... mais bruyant en charge
Equipement de série
Indisponible en V6 essence
discutables. Plus recommandable
que le bloc 20d de 180 ch et associé
à une boîte auto irréprochable, ce 4
cylindres diesel de 240 ch est parfaitement adapté, rivalisant même en
performances avec le V6 Diesel tout
en consommant beaucoup moins.
Dommage qu’il soit si rugueux en
cas de forte sollicitation. Le confort
est excellent même avec les jantes
de 20 pouces de notre essai. Et l’agilité est toujours au rendez-vous.
X Essai paru dans l’AJ n° 999.
T
roisième break de la
marque, la XF Sportbrake
profite d’un joli coup de
crayon. Plus logeable de 55 dm3
que le modèle précédent, le coffre
tutoie ceux des Volvo V90 et BMW
Série 5 Touring. Bien découpé et
modulable grâce à des rails de fixation, il est doté d’un seuil bas et
enfin d’un plancher plat banquette
La splendide
ligne de la berline
XF ne perd pas
en élégance en
devenant break.
rabattue. Insensible à la charge
avec sa suspension pneumatique,
il ne lui manque que le siège passager rabattable. Etrennant un
immense toit vitré fixe dont le
volet est pourvu d’une ouverture
à commande gestuelle, il profite de
la même qualité de présentation que
la berline, alliant chic et high tech
malgré quelques détails de finition
GUIDE DE L’ACHETEUR
84
NOTRE AVIS 
Un beau break, c’est bien. Un break
fonctionnel et confortable, c’est
encore mieux. La XF Sportbrake se
montre convaincante sur tous les
tableaux et constitue une alternative tout à fait crédible aux breaks de
luxe allemands ou suédois. Ce n’est
d’ailleurs pas pour rien qu’elle affiche
des tarifs directement comparables.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 999
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
240 à 4 000
500 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,95 / 1,99 / 1,501
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
565
1
Valeur de largeur avec rétroviseurs rabattus.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
241
nc
6,7
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 7,5
Route : 4,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, clim.
auto. bizone, direction active, freinage d’urgence
actif avec détection des piétons, éclairage xénon
et feux de jour AV à LED, sièges AV électriques
et chauffants, suspension AR pneumatique,
jantes alliage 20 pouces, syst. de navigation…
Options (€)
Affichage tête haute
AFIL avec correction au volant + alerte
angles morts + régul. adaptatif
Suspension pilotée
1 333
2 581
1 680
ROUTIÈRES
Jaguar XJ Paradoxe britannique
`R 575
Rejet de CO2 : 264 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 49 CV
146 210 €
Prestations dynamiques
✚ Moteur attachant
Garantie : 2 ans, km illimité
Tarif compétitif
–
Technologie vieillissante
Uniquement en propulsion
Ligne assez classique
pratiquement 7 000 tr / min avec
allégresse, même si l’apport des
25 ch semble difficilement quantifiable. Avec un tel cheptel, on
s’attend à ce que les roues arrière
partent en fumée ou que cette lady
perde toute dignité une fois bousculée. A tort. Son poids contenu
la rend plutôt agile et sa motricité
étonne quand son conducteur
décide de « péter les plombs »...
Le tout dans un excellent confort.
X Essai non paru.
C
ette XJR fait figure d’exception chez les limousines déjantées. A commencer par sa ligne atypique
qui réveille la vieille Angleterre.
Puis par sa technique : point de
transmission intégrale, mais une
bonne vieille propulsion à l’ancienne avec un différentiel autobloquant piloté. Sous le capot, un
Avec la très
exotique Cadillac
CTS-V, la Jaguar
propose une
alternative aux
limousines
allemandes
survitaminées.
V8 certes, épaulé d’un compresseur et non pas d’une paire de turbos, qui passe de 550 à 575 ch. Ce
bloc ultra volubile et extraverti à
bord des coupés et cabriolets F
Type SVR joue ici patte de velours,
même s’il sait toujours se faire
entendre au besoin en mode Sport.
Une vraie force de la nature qui
pousse dès les bas régimes et prend
NOTRE AVIS 
La XJR 575 n’a pas que son exotisme
pour elle. Derrière un bagage technique largement inférieur à celui
des allemandes, elle étonne par
sa rigueur et son dynamisme plus
germanique que britannique. Malgré tout, ses gènes anglais transpirent dans son côté attachant et sa
mécanique (un peu) plus expressive.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
8 cyl. en V, essence
5 000
Cylindrée (cm3)
nc1
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
575 à 6 500
700 à 3 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
5,13 / 1,90 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
520
1
1 compresseur
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 8e / 7e / 6e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
300
22
4,1
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 11,1
Ville : 16,2
Route : 8,2 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 80
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, ABS, ESP, aide au maintien de
trajectoire, AFIL, contrôle de pression des pneus,
interface multimédias avec écran tactile GPS et
borne wifi, reg. / lim. de vitesse, sellerie cuir
avec sièges climatisés et électriques à l’avant,
suspension pneumatique active, système de
contrôle des angles morts et de prévention des
collisions, clim. automatique…
Options (€)
Caméras panoramiques
Régulateur adaptatif
1 234
1 676
Kia Stinger Sur la bonne voie
`3.3 V6 T-GDI 370 GT 4WD
Rejet de CO2 : 244 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 27 CV
59 900 €
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
Style charismatique
TECHNIQUE ET MESURES
Niveau général des prestations
Caractéristiques
✚ Plaisir de conduite
–
Finition perfectible
Pas de propulsion en GT
Blason à construire
370 ch, secondé par une boîte
automatique à 8 rapports et une
transmission intégrale. La direction fournit un excellent retour
d’informations et procure un
bon toucher de route. Dommage
que l’auto accuse plus de 1 800
kg sur la balance. Toutefois, ne
passez pas à côté de ce coupé qui
procure par ailleurs une excellente sonorité en modes Sport et
Sport+... via les hauts-parleurs.
X Essai paru dans l’AJ n° 988.
S’
attaquer au marché des coupés cinq
portes où règnent
l’Audi A5 Sportback et la BMW
Série 4 Gran Coupé n’est pas une
mince affaire. C’est pourtant ce
que tente Kia avec la Stinger. Côté
style, l’engin est racé et donne
assurément envie de prendre le
volant. En revanche, côté qualité
Avec 370 ch
répartis sur les
quatre roues, le
coupé Stinger dans
sa version GT ne
lésine pas sur les
moyens.
de finition, la coréenne est loin
des références allemandes, même
si de nets progrès sont à noter.
A l’arrière, les passagers seront
à leur aise, grâce à l’immense
empattement de 2,91 m. Mais
c’est à son volant que l’on prend
conscience des qualités routières
de la Stinger. Il faut dire que Kia
y a mis les moyen avec un V6 de
GUIDE DE L’ACHETEUR
85
NOTRE AVIS 
Kia s’attaque à un gros morceau,
mais le coupé Stinger parvient parfaitement à tenir la dragée haute aux
modèles allemands. Du moins en
termes de présentation et de prestations dynamiques. En revanche, la finition intérieure mériterait d’être revue.
Toutefois, pour un premier essai, le
résultat est des plus corrects.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
6 cyl. en V, essence
3 342
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
370 à 6 000
510 à 1 300
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,83 / 1,87 / 1,40
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
406
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 8e / 7e / 6e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
270
25
5,5
11,4 / 9,5 / 5,8
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 10,9
Ville : 12,2 Route : 10,4 Autoroute : 10
Autonomie (km) : 550 Capacité réservoir (l) : nc
Équipements de série
7 airbags, sellerie cuir, GPS avec écran tactile 8
pouces, clim. auto. multizone, radars de
stationnement AV / AR, affichae tête haute,
amortissement piloté, feux de route
automatisés, caméra de recul, freinage actif,
lecture des panneaux, surveillance des angles
morts, sélecteur de modes de conduite…
Options (€)
Peinture métallisée
Peintures spéciales
650
750
ROUTIÈRES
Lexus LS Une autre vision de la classe affaires
`500h Executive
Rejet de CO2 : 161 g / km
Malus écologique : 4 253 €
Puissance fiscale : 19 CV
135 000 €
Présentation très soignée
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Luxe décalé
Prix en baisse
–
Dynamisme en berne
Moteur trop présent en charge
Pas d’hybride rechargeable
une transmission à dix rapports.
Si les 359 ch cumulés suffisent à
plaquer au siège à la demande, et
les quatre roues motrices assurent
une sérénité parfaite en sortie de
virage, l’ensemble reste assez
placide. La sophistication de la
transmission ne suffit pas à gommer totalement l’effet mobylette
typique des CVT, et les 2 380 kg de
l’engin se ressentent sur l’inertie et
les mouvements de caisse.
X Essai paru dans l’AJ n° 1002.
V
aste calandre sablier,
longue silhouette élancée,
ce cinquième opus exacerbe le style maison. L’originalité
est aussi de mise dans l’habitacle,
qui conjugue luxe et high-tech, et
c’est en passager que l’on savoure
le confort depuis le siège arrière
droit qui inclut un repose-jambes
et s’incline largement. Touchante
Avec 5,24 m,
la nouvelle LS
se positionne
directement en
face des versions
longues de ses
concurrentes.
attention, la suspension se lève de 4
cm à l’ouverture de la portière pour
faciliter l’accès. Pionnière de l’hybridation, la nippone reste fidèle
à un système non rechargeable et
souffre d’un joli malus. Elle a pourtant troqué son V8 atmo contre
un V6 biturbo plus sobre, couplé
à deux moteurs électriques et un
duo boîte auto / CVT qui simule
NOTRE AVIS 
Plus accueillante que jamais, la LS
peut à présent opposer aux allemandes une personnalité bien à elle.
Ce n’est toujours pas le grand frisson
au volant mais le sens du raffinement
de la grande Lexus a vraiment de quoi
séduire. En espérant que le choix d’une
motorisation hybride simple ne porte
pas préjudice à sa carrière.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V + élec, essence
3 456 / 2 turbos
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
295 à 6 6001
350 à 5 1002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
variation continue3
5,24 / 1,90 / 1,46
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
430
1
+ électrique, soit 359 ch cumulés. 2 + électrique. 3
BVA4 + CVT.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,5
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,1
Ville : 8,3
Route : 6,7 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 82
* Données constructeur.
Équipements de série
Affichage tête haute, aide au stationnement et
caméras 360°, écran central 12,3 pouces, susp.
pilotée, régul. adaptatif avec fonction
embouteillage, syst. hi-fi 23 HP, sellerie cuir
semi-aniline, sièges élec. ventilés, chauffants,
massants, siège AR droit business…
Options (€)
1 000
Sellerie cuir aniline
Contre-portes en Origami et verre Kiriko 10 000
Mercedes Classe CLS Profil bas
`450 4Matic Edition 1
Rejet de CO2 : 184 g / km
Malus écologique : 10 290 €
Puissance fiscale : 26 CV
92 500 €
Moteur remarquable
✚ Ligne époustouflante
Garantie : 2 ans, km illimité
Agrément de conduite
NOUVEAU
–
MODÈLE
Véhicule encombrant
Gamme réduite de moteurs
Vitres AR dangereuses
V. Le courant est généré par l’alterno-démarreur, qui peut venir
soutenir ponctuellement le moteur
thermique en lui insufflant 22 ch
de plus par effet boost aux 367 ch
originels. Résultat, un 0 à 100km/h
abattu en 4,8 s. Question comportement, la CLS épate par son
agilité malgré son gabarit et son
poids. Une efficacité qui se double
d’un confort remarquable grâce
à la suspension pneumatique...
X Essai paru dans l’AJ n° 1004.
T
rès remarquée à son arrivée, c’était la première, la
Classe CLS se renouvelle
pour un troisième opus de façon
plus discrète... mais non moins
séduisante. Reprenant les codes
stylistiques de l’originale mixés
au design actuel de la marque, le
nouvel opus se révèle plus impressionnant que jamais. Son profil
Malgré l’absence
de roues arrière
directrice, cette CLS
révèle une agilité
sans rapport avec
son gabarit.
élancé, sa surface vitré ramassée lui
donnent tout son caractère. Dans
l’habitacle, son double écran plat
haute résolution de 12,3’’ renvoie
la concurrence loin derrière. Sous
le capot, notre modèle 450 mildhybrid reçoit un V6 légèrement
électrifié… véritable usine à gaz.
Le nouveau bloc en aluminium
utilise un réseau de bord de 48
GUIDE DE L’ACHETEUR
86
NOTRE AVIS 
Cette troisième génération de CLS
est un régal. Un moteur remarquable,
une boîte douce et réactive sans
oublier une transmission intégrale
pour tirer la quintessence du tandem moteur / boîte. Châssis agile et
suspension très confortable, multiples raffinements électroniques.
Mais attention au tarif, costaud !
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, essence
2 999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
367 à 5 500
500 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
4,99 / 1,89 / 1,44
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
490
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
4,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,8
Ville : 10,1
Route : 6,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, aide au parking AV / AR + caméra
360°, banquette AR rabab. 40 / 20 / 40,
Bluetooth, capteurs de pluie / luminosité, clim
auto trizone, combiné d’instr. num., échap. sport,
jantes alu 20 pouces, lect. panneaux, phares LED
avec feux de route adaptatifs, régl. modes de
conduite, régul. / lim. de vitesse actif, cuir
Nappa, sièges AV climatisés, syst. multimédia
avec écran tactile, autoradio CD mp3 et hi-fi
Surround Burmester, toit ouv. électrique…
Options (€)
Affichage tête haute
1 200
ROUTIÈRES
Mercedes Classe S Coeur à prendre
`450 4Matic Limousine Fascination AMG Line
Rejet de CO2 : 159 g / km
Malus écologique : 3 853 €
Puissance fiscale : 9 CV
116 100 €
Garantie : 2 ans, km illimité
Pour conserver la suprématie de sa Classe S face aux Audi A8 et BMW Série 7, Mercedes a organisé
un lifting de milieu de carrière et surtout implanté un nouveau moteur 6 cylindres en ligne.
P
assons rapidement sur
les légers changements de
design. La dernière mouture de la Classe S se distingue de
la précédente par des lamelles plus
épaisses à l’intérieur de la calandre,
une partie basse du bouclier dotée
d’ouvertures béantes ou encore
des blocs optiques arrière redessinés. L’option AMG Line permet en
Moteur
✚ Agrément de conduite
Confort
–
Tarif
Options nombreuses
Gabarit imposant
outre de rendre la face avant plus
agressive avec l’implantation de
deux larges entrées d’air aux extrémités du pare-chocs. Dans l’habitacle, la Classe S reçoit un nouveau
volant à trois branches équipé de
commandes tactiles. Sinon, la technologie est toujours de la partie.
Entièrement numérique, le poste
de conduite est disponible dans
trois ambiances (Classic, Sport
et Progressive) afin de satisfaire
les envies du conducteur. Une
modernité indispensable au XXI
siècle mais qui pourra dérouter
une clientèle plutôt classique surtout que l’ensemble manque de
cachet et de finesse dans la présentation. Place désormais au chapitre moteur et dynamique. La S
450 est propulsée
La moins chère des par une merveille
Le 6
Classe S n’est pas d’ingénierie.
cylindres en ligne
la moins désirable de 3 l est équipé
pour autant
en effet d’une
double suralimentation (compresseur élecSur les modèles
trique et turbo classique) et surtout
type “Limousine”,
d’un système d’hybridation légère
cuir et boiserie
grâce à un réseau électrique 48V.
sont désormais
Le résultat est une puissance de
accompagnés
367 ch et un agrément de conduite
d’une technologie
incroyable. Concernant le confort,
high-tech.
la Classe S tient comme d’habitude son rang grâce notamment
à une suspension pneumatique
Airmatic qui gomme toutes les
imperfections des routes.
X Essai paru dans l’AJ n° 1006.
NOTRE AVIS 
Améliorer la Classe S tenait de la
gageure pour les ingénieurs Mercedes. Et pourtant, ils sont parvenus à relever le défi grâce à l’utilisation d’un moteur extraordinaire,
d’une boîte intelligente et d’une
transmission intégrale capable de
tirer la quintessence du tandem
moteur / boîte. Prix en rapport.
GUIDE DE L’ACHETEUR
87
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, essence
2 999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
367 à 5 500
500 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
5,26 / 1,90 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
530
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,1
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7
Ville : 9,3
Route : 5,6 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 70 Capacité réservoir (l) : nc
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, aide au parking via smartphone +
caméra 360° et radars de parking AV / AR,
Bluetooth, capteurs de luie et luminosité, clim
auto bizone, combiné d’instrumentation virtuel,
jantes alliage 18…
Options (€)
AMG Line
Affichage tête haute
Energizing Confort
Pack fumeur
Pneus runflat
Vision de nuit
6 600
1 500
300
100
500
2 700
ROUTIÈRES
Mercedes Classe E 286 ch et pas de malus
`350e
Rejet de CO2 : 49 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
66 450 €
Absence de malus
TECHNIQUE ET MESURES
Performances
Caractéristiques
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Tarif
Options nombreuses
Autonomie électrique
Et pour le quotidien, le constat
est tout aussi positif. La 350e,
malgré une masse de 2008 kg,
procure un bon agrément et une
agilité vraiment surprenante,
notamment sur les petites routes
sinueuses parsemant le réseau
secondaire. Les performances
sont aussi satisfaisantes avec par
exemple le 1 000 m départ arrêté
expédié en 27,6 s. Reste le problème du tarif : 66 450 €.
X Essai paru dans l’AJ n° 994.
A
cheter une Mercedes
Classe E délivrant 286 ch
sans supporter un malus
important est désormais possible.
La marque à l’Etoile propose en
effet une version hybride baptisée 350e, permettant de rouler
en mode 100 % électrique sur
environ 40 km. Pour le reste du
parcours, l’alliance du 4 cylindres
Mercedes
restructure la
gamme Classe E et
cette version passe
pour l’instant à
la trappe. Mais
il est possible
d’en trouver en
concession.
essence 2 l de 211 ch et du moteur
électrique délivrant une puissance
cumulée de 286 ch et un couple de
600 Nm contenteront une large
majorité de conducteurs. Grâce à
ces caractéristiques mécaniques,
les longs trajets s’effectuent en
effet paisiblement et de façon «
économique ». La consommation
moyenne se limite à 8,5 l / 100 km.
NOTRE AVIS 
Un bloc 4 cylindres associé à un
moteur électrique n’a pas les lettres
de noblesse d’un V6. Il ne distille pas
non plus le même agrément. Néanmoins, les progrès sont indéniables.
La 350E se révèle ainsi performante
et prévenante au quotidien. L’hybridation peut donc procurer un vrai
plaisir de conduite.
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 991 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
286 à 5 500
350 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA9
4,93 / 1,86 / 1,47
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
nc
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
27,6
7
5,8
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,5
Ville : 8,5
Route : 9,1
Autoroute : 8
Autonomie (km) : 705 Capacité réservoir (l) : nc
Équipements de série
7 airbags, climatisation automatique bizone,
capteurs pluie / luminosité, détecteurs anglesmorts, jantes alliage 18 pouces, Park Assit,
régulateur / limiteur de vitesses, compteurs
digitaux, système de navigation…
Options (€)
Chargeur smartphone par induction
Climatisation automatique trizone
Peinture spéciale
Phares Multibeam LED
400
1 100
900
1 400
Porsche Panamera Sans égal
`4.0 V8 Turbo 550
Rejet de CO2 : 214 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 45 CV
159 047 €
Plaisir de conduite
✚ Rapport confort / performance
Garantie : 2 ans, km illimité
Agilité étonnante
–
Tenue de route à haute vitesse
Visibilité arrière
Tarifs et dotation
cylindres à faible charge. Il est associé à une inédite boîte de vitesses
à 8 rapports robotisée à double
embrayage qui transmet toute
la puissance vers l’ensemble des
quatre roues. Le résultat sur la
route est à la hauteur. L’équilibre
entre dynamisme et confort est
impressionnant. Les routes secondaires, même dégradées, sont avalées comme les autoroutes, avec
une facilité déconcertante.
X Essai paru dans l’AJ n° 966.
D
ans l’esprit de la première,
l’actuelle Panamera profite d’un style extérieur
plus avantageux et d’un intérieur
inédit avec une défection des boutons aux profits de commandes et
écrans digitaux. Tactile celui au
centre de la planche de bord affiche
12”3. Toutefois à trop vouloir passer par ce type de système dernier
Les roues de 21
pouces sont en
option, mais grâce
aux suspensions
pneumatiques,
le confort est
préservé.
cri, on se perd un peu... L’instrumentation du cockpit conserve son
agencement, mais passe aussi au
numérique paramétrable, comptetours (analogique) excepté. Côté
ramage, le bloc 4.0 V8 biturbo offre
pas moins de 550 ch, progressant
de 30 ch, pour un couple de 770 Nm
disponible dès les plus bas régimes.
Il dispose aussi de la coupure des
GUIDE DE L’ACHETEUR
88
NOTRE AVIS 
Techniquement, cette Panamera de
seconde génération se positionne
comme ce qui se fait de mieux dans
la catégorie. Si le poids reste conséquent, il ne se ressent pas à l’usage,
surtout lorsque le rythme s’accélère. Toutefois à haute vitesse, le
train arrière directionnel demande
une attention de tous les instants.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
8 cyl. en V, essence
3 996
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
550 à 5 750
770 à 1 960
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,05 / 1,94 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
495
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
306
nc
3,6
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 9,4
Ville : 12,9
Route : 7,3 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 90
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, radars AV / AR, GPS, jantes alu 20’’,
écran tactile 12,3’’, clim. auto., régul. / limit. de
vit., phares LED, capteurs pluie / lumin., peint.
métal., hayon auto., sièges AV élec., cuir…
Options (€)
Caméra de recul
Détecteur d’angles morts
Freins céramique
Phares matriciels
Régul. de vitesse adaptatif
Roues AR directrices et Servotronic
Toit ouvrant panoramique
660
828
9 012
1 068
2 400
2 064
2 124
ROUTIÈRES
Porsche Panamera Plus vertueuse, toujours fougueuse
`4 E-Hybrid 462 Sport Turismo
Rejet de CO2 : 56 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 19 CV
114 782 €
Plaisir de conduite
✚ Coffre et modularité
Garantie : 2 ans, km illimité
Consommation de diesel
–
Rapport prix / équipement
Plastiques salissants
3e place AR symbolique
sa voix et décoiffe. Madame vous
rappelle à l’ordre ? Place au mode
Confort. La suspension s’assouplit,
les changements de rapports sont
moins fréquents, le moteur la met
en sourdine et le travail de filtration s’améliore. Reste la conduite
100 % électrique. L’impression est
agréable mais l’autonomie de 25 à
50km limite les trajets sans rejets de
CO2, avec une sensation au freinage
peu naturelle. Écolo mais pas trop.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, essence1
2 894
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
462 à 6 0002
700 à 1 1003
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM8 robotisée
5,05 / 1,94 / 1,43
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
425
1
+ électriques synchrones 2 Puissance et couple
cumulés. 3 Puissance et couple cumulés.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
L
Le break hybride
sportif, il fallait
l’inventer. Porsche
l’a fait. Et ce n’est
pas pour nous
déplaire.
plaisir de conduite grâce à un bloc
d’une puissance cumulée de 462
ch et une valeur de couple maxi
(700 Nm) obtenue dès 1 100 tr/ mn.
Le tout étant transmis aux quatre
roues via une boîte 8 rapports à
double embrayage. Résultat, une
consommation modérée alliée à un
tempérament fougueux. La fonction Boost enclenchée, le V6 éclaire
NOTRE AVIS 
L’atout habitabilité argumenté
par Porsche pour préférer une
Sport Turismo à une Panamera
est loin d’être imparable, surtout
que cette différence est facturée
environ 3000€. En revanche, la Sport
Turismo ne déçoit pas au niveau du
plaisir de conduite. Finalement, seul
le style fait vraiment la différence.
4,8
30 / 60
Consommations
X Essai paru dans l’AJ n° 989.
a Panamera n’est pas assez
accueillante pour votre
famille ? Porsche propose
une version Sport Turismo, façon
break de chasse. Un produit qualifié de “4 + 1”... mais le “+1” est
invité à n’effectuer que de courts
trajets... Atout supplémentaire, avec
sa motorisation hybride, ce modèle
se montre vertueux, sans occulter le
275
24
4,9
1
MOYENNE (l / 100 km) : 91
Ville : 8,7
Route : 9,3
Autoroute : 9
Autonomie (km) : 888 Capacité réservoir (l) : 80
essence (15,9 kWh électrique).
Équipements de série
7 airbags, aide au parking AV / AR, Apple
CarPlay, capteurs de pluie / lum., clim. auto.
bizone, hayon AR électrique, projecteurs leds,
rétroviseurs rabattables électriquement, sellerie
cuir, sièges AV élect., syst. de navigation avec
interfaces audio et commande vocale…
Options (€)
Accès mains-libres
Peinture métallisée
Toit ouvrant panoramique
1 104
1 248
2 124
Rolls-Royce Phantom VIII Un autre monde
`6.75 V12 571
Rejet de CO2 : 318 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : nc
415 000 €
Confort
TECHNIQUE ET MESURES
Qualité
Caractéristiques
✚ Silence
Garantie : nc
–
Boîte peu réactive
Emcombrement
Tarif
une conduite plus douce, afin de
goûter au charme suranné d’un
confort sans équivalent. Et finalement dans le flot de circulation
et malgré la taille de l’engin, la
Phantom se manœuvre aisément.
Quant au conducteur, il est aussi
chouchouté que les autres avec ses
accoudoirs chauffants. Laissons la
conduite brutale aux autres pour
profiter du silence généré par les
130 kg d’insonorisants.
X Essai paru dans l’AJ n° 998.
A
moins d’être amateurs
de détails, vous aurez du
mal à prendre cette Phantom VIII pour une nouveauté. Et
pourtant, les éléments ont bel et
bien évolué et un coup d’oeil sur la
fiche technique confirme que nous
n’avons pas affaire à la même voiture. Le châssis entièrement en aluminium en fait une auto plus légère
La Phantom VIII est
une toute nouvelle
voiture, cela se
remarque surtout
à sa nouvelle
calandre plus
verticale.
(2,5 tonnes tout de même) et plus
rigide que jamais. Moderne également, elle reçoit des roues arrière
directrices... pour un dynamisme
qui montre ses limites sur routes
sinueuses. Le V12 permet tout
de même de belles accélérations,
parfois mises à mal par une boîte
hésitante ! Mais est-ce cela que l’on
demande à une Rolls ? Revenons à
GUIDE DE L’ACHETEUR
89
NOTRE AVIS 
Difficile de décrire l’indescriptible. Une Phantom n’est pas une
auto comme les autres. Mais estce encore une auto? Malgré l’encombrement extérieur non négligeable,
la Phantom se manie avec douceur,
légèreté et procure un réel plaisir
aussi bien à ses occupants qu’à son
conducteur. Bref, une Rolls !
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
12 cyl. en V, essence
6 750
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
571 à 5 000
900 à 1 700
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
5,75 / 2,02 / 165
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
nc
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 13,9
Ville : 21,3
Route : 9,7 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : nc
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, quatre roues directrices, capteurs
pluie / luminosité, radars de parking AV / AR,
jantes alliage 19 pouces, peinture métallisée,
climatisation automatique, syst. audio, USB,
sellerie cuir intégrale, sièges AV et AR
chauffants et électriues, rétroviseurs électriques,
accès et démarrage mains-libres, vitres
électriques, décanteur à whisky…
ROUTIÈRES
Skoda Superb Combi Attention à la grosse tête
`2.0 TDI 150 Style
Rejet de CO2 : 109 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
35 890 €
Coffre gigantesque
✚ Présentation sérieuse
Garantie : 2 ans, km illimité
Habitabilité immense
–
Équipements en option
Tarif en hausse
Ambiance austère
et des séparations dans le coffre
démontrent le souci de satisfaire
le client au moment de la conception. Une attention qui se retrouve
également dans l’habitacle ou les
occupants profitent d’une habitabilité remarquable. Le niveau
d’équipement, enfin, supporte
peu la critique même si la politique de l’option prend un peu plus
d’ampleur par rapport au passé.
Rien de rédhibitoire cependant.
X Essai paru dans l’AJ n° 940.
S
koda a longtemps pâti
de modèles considérés
comme peu séduisants.
La marque avait bien évidemment pointé ce problème mais
ne parvenait pas à le résoudre.
Aujourd’hui, cette épine dans le
pied appartient au passé grâce à
la Superb et notamment sa version Combi. La concurrence a du
La Superb Combi
accentue encore
son attrait
par rapport à
l’ancienne en
étant grande et
séduisante.
souci à se faire car dorénavant, les
modèles tchèques sont de qualité, attirants et toujours proposés avec un rapport qualité / prix
appréciable. Pour preuve, la Skoda
Combi dispose d’un volume de
coffre impressionnant avec 660
dm3. En outre, certains de ses
aménagements comme un seuil
de chargement bas, des fixations
NOTRE AVIS 
Esthétiquement séduisante, la
Superb Combi est également un
break très habitable et logeable.
La présentation est parfaitement
au niveau des meilleures, malgré
une ambiance un peu trop sérieuse.
On regrette toutefois un tarif qui, s’il
est à la même hauteur que la concurrence, n’est plus vraiment “Skoda”.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 4 000
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,86 / 1,87 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
660
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
216
nc
9
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,5
Ville : 5,4
Route : 4
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, ABS, ESP, ordi., régulateur de vitesse,
radar de parking AV / AR, système Isofix, aide au
démarrage en côte, climatisation automatique,
contrôle de la pression des pneus, antibrouillards
avec fonction éclairage dans les virages,
système audio compatible Mirror Link, siège
conducteur élec. à mémoires, sellerie cuir et
Alcantara, sièges AV chauff., rétro. int. jour / nuit
auto., feux AR à leds, jantes alliage 17…
Options (€)
Peinture métallisée
Ouverture du coffre mains-libres
600
670
Volkswagen Arteon L’art et la manière
`2.0 TDI 150 R-Line
Rejet de CO2 : 116 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
47 740 €
Ligne
TECHNIQUE ET MESURES
Confort général
Caractéristiques
✚ Agrément de conduite
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Gabarit conséquent
Garde au toit à l’arrière
Options nombreuses
Arteon. Profitant du bel agrément
de la récente boîte DSG 7, douce
et réactive. Ainsi parée, l’auto
avale les kilomètres dans une
belle sobriété. En mode Confort
ou Sport, cette berline ne perd
jamais le sens de l’équilibre, bien
aidée par ses nombreuses aides à
la conduite. L’Arteon inaugure,
à ce titre, une efficace fonction
de maintien dans les lignes, qui
complète le Dynamic Lane Assist.
X Essai paru dans l’AJ n° 988.
L’
Arteon doit se distinguer de la Passat. Plus
longue et plus large que
cette dernière (de 9 et 4 cm), elle
dispose d’un bel atout : un grand
hayon. Elle bénéficie aussi de
5 cm de plus entre les essieux
afin d’offrir une habitabilité très
appréciable. À bord, les occupants jouissent d’une ambiance
Sur les flancs, une
arête marquée
contribue à
l’équilibre visuel,
depuis le coffre
jusqu’à l’immense
capot.
premium avec notamment une
climatisation différenciée entre
l’avant et l’arrière (dès l’offre Elegance), une sellerie cuir / Alcantara confortable et chauffante, des
ports USB ainsi qu’une prise 230
V. Seul bémol (pour les grands) :
leur têtes peuvent frotter aux
places latérales arrière. Sur route,
le diesel 2.0 TDI de 150 ch de cette
GUIDE DE L’ACHETEUR
90
NOTRE AVIS 
Avec l’Arteon, Volkswagen devrait
réussir aisément son pari de ne pas
délaisser le segment des berlines.
Son “coupé-5 portes” marie lignes
élégantes et habitacle vaste et cossu.
Sans oublier son coffre généreux
et facile d’accès. Des qualités qui
séduiront les sociétés, principales
cibles, tout comme les particuliers.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,87 / 1,88 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
563
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
213
31,4
9,8
9,5
33 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,7
Ville : 6,8
Route : 5,5 Autoroute : 4,8
Autonomie (km) : 1 157 Capacité réservoir (l) : 66
Équipements de série
7 airbags, ABS / ESP, accès et démarrage sans
clé, alarme, AFIL actif, aide assistée au parking
et caméra 360°, clim auto. trizone évoluée,
compteurs 100 % digitaux 12,3 pouces…
Options (€)
Amortissement piloté
Toit ouvrant électrique
Airbags latéraux AR
Jantes alliage 19 pouces
Phares adaptatifs
Protection pré-collision
1 180
1 350
420
520
500
170
ROUTIÈRES
Volvo S90 Faites le plein de plaisir
`D4 190 Inscription
Rejet de CO2 : 119 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 10 CV
56 800 €
Confort
✚ Ambiance à bord
Garantie : 2 ans, km illimité
Équipement de série
–
Volume de coffre en retrait
Manque d’agilité
Moteur bruyant au ralenti
cette grande voyageuse se montre
agréable à mener. L’amortissement est efficace et la mécanique
discrète (sauf au ralenti). La boîte
automatique oscille entre douceur et réactivité. Seul bémol, si
le bloc se montre poli et sobre, il
ne délivre pas la dose de plaisir
que l’on pourrait attendre d’un
tel drakkar. On se consolera en
appréciant sa consommation de
berline compacte !
X Essai paru dans l’AJ n° 973.
L
a réputation de Volvo
sur le segment premium
n’est plus à faire. Avec
l’actuelle S90, le constructeur
suédois renouvelle néanmoins
brillamment ses ambitions dans
ce domaine. L’élégante berline
en impose et réserve un accueil
princier. L’espace à vivre est plaisant, le confort somptueux, quelle
Un confort princier
au design épuré,
une frugalité au
service d’une
autonomie et d’un
plaisir de conduite
longue durée…
Bienvenue à bord
de la S90.
que soit la place choisie (excepté
celle au centre du « canapé » à
l’arrière). Volvo frappe tout aussi
fort avec son poste de conduite au
design épuré servi par des matériaux de qualité et un grand écran
tactile vertical simple d’utilisation. Côté coffre, l’auto s’en sort
bien mais pourrait faire mieux
avec un tel gabarit. Sur route,
NOTRE AVIS 
Volvo a réalisé de gros progrès en
agrément de conduite, grâce à sa
nouvelle plateforme SPA. Si l’on peut
regretter le manque de caractère du
D4 biturbo diesel, et des tarifs peu amicaux malgré une belle dotation. La S90
est un excellent compagnon de route
pour ceux qui accordent plus d’importance au confort qu’au dynamisme.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 250
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,97 / 1,88 / 1,45
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
488
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
215
30,3
9
nc
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 8,1
Route : 6,3
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 809 Capacité réservoir (l) : 55
Équipements de série
7 airbags, accès et démarrage mains-libres, aide
au parking AV / AR, freinage automatique
d’urgence, phares à leds automatiques,
régulateur de vitesse adaptatif, climatisation
bizone, ordinateur de bord, GPS, système
multimédia avec écran tactile, autoradio,
Bluetooth, USB, volant multifonction, sellerie
cuir, sièges AV et hayon électriques…
Options (€)
Vision tête haute
Jantes alliage 20 pouces
Suspension pneumatique
1 100
1 800
1 980
Volvo V90 Une alternative sérieuse
`D5 235 4WD Inscription Luxe
Rejet de CO2 : 129 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 13 CV
70 600 €
Confort
✚ Raffinement intérieur
Garantie : 2 ans, km illimité
Arsenal sécuritaire
–
Comportement pataud
Prix costaud
Poids et encombrement
de gommer les aspérités du revêtement et les pièges de la chaussée.
Le résultat est fabuleux surtout
qu’il est parfaitement épaulé par
des sièges ergonomiques remarquables à l’avant. Sous le capot, le
bloc diesel délivre 235 ch à la fois
performants et très sobres. Volvo
propose par ailleurs de goûter à
une certaine tranquillité grâce à
la conduite semi-autonome qui
s’enclenche jusqu’à 130 km / h.
X Essai paru dans l’AJ n° 961.
V
olvo s’affiche comme
la meilleure alternative
aux propositions du haut
de gamme allemand. Charismatique, le V90 se montre aussi
accueillant. L’habitacle offre raffinement et sobriété avec un dessin
de planche de bord agréablement
épuré, grâce à l’implantation d’un
grand écran tactile centralisant
Dans la lignée de
ses prédécesseurs
historiques, le
dernier break
baptisé V90 montre
le savoir-faire de
Volvo.
l’ensemble des commandes. Mais
un break doit aussi être pratique.
Il n’est certes pas le plus volumineux, mais il se montre astucieux
avec ses multiples rangements
et compartiments. Au chapitre
dynamique, le V90 en finition
Inscription Luxe, joue à fond la
carte du confort avec ses réglages
de suspensions typés souples afin
GUIDE DE L’ACHETEUR
91
NOTRE AVIS 
Fini le break ultra carré pour n’être
que pratique. Le V90 affiche aussi
un style séduisant mais il n’en est
pas moins accueillant pour autant.
Au contraire. Il est doux pour ses
passagers que ce soit au niveau des
assises ou de la conduite, et astucieux pour les objets embarqués. Une
parfaite alternative au trio allemand.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
235 à 4 000
480 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,94 / 2,02 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
560
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
240
29,1
8,1
7,3
31 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,5
Ville : 8,8
Route : 7,1 Autoroute : 6,6
Autonomie (km) : 500 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
7 airbags, radio CD-mp3, capteurs pluie / lum.,
clim. auto. bizone, détection piétons et grands
animaux, écran tactile 9’’, jantes alliage 20
pouces, pilote semi-automatique, radars parking
AV / AR, caméra de recul, régul. / limit. de
vitesse, sellerie cuir, toit ouvrant panoramique…
Options (€)
Boussole dans le rétroviseur
Caméra surround view
Clim. auto. quadrizone
Sièges AR chauffants
Suspension pneumatique AR
90
590
660
360
1 980
MONOSPACES et LUDOSPA
Pas grand-chose à se Mercedes Classe B
mettre sous la dent
Sous une bonne étoile ?
dans la catégorie des `200 d AMG Line
42 900 €
monospaces et
Concurrencés par des SUV, plus sexy, les monospaces n’ont plus les faveurs des
ludospaces depuis
familles. Pourtant, Mercedes croit encore en son Classe B et lance une troisième
l’arrivée des Peugeot génération ultramoderne grâce à ses gênes hérités de la Classe A.
ombreux sont les ama- pas trois sièges indépendants à avec ses cinq buses d’aération
teurs de Mercedes à l’arrière mais une banquette cou- façon turbine et sa dalle numéRifter et nouveau
attendre avec impa- lissante à dossiers 40 / 20 / 40, que rique associant deux écrans de
tience le prochain GLA. Mais il l’on trouve dans tout bon SUV un 7 à 10,25 pouces. Il n’y a pas plus
Citroën Berlingo... Mais faudra patienter encore un peu. peu malin. Pire, cette banquette moderne, même chez les SUV! Et
Contre toute attente, le construc- coulissante n’est pas de série et ne avec un peu d’équipements (selteur préfère relancer son monos- sera disponible
lerie cuir, éclaiune fois n’est pas
pace Classe B avec cette troisième que mi-2019 !
rage intérieur
Ce monospace
coloré), l’amgénération. Un pari fou au regard C’est d’autant
coutume, c’est un
s’apprécie pour
de la désaffection des clients pour plus dommage
biance devient
la douceur de son t rè s s y mpa .
ce type de véhicules, pas vrai- que le coffre
monospace compact
duo moteur / boîte Sans surprise,
ment sexy. D’autant que le style m a n q u e d e
du nouveau venu ne provoque pas volume. Autre
les équipements
même dans cette livrée écueil, il n’y a pas de tablettes derniers cri de Mercedes sont de
qui fait l’actualité : la l’émoi,
AMG Line dotée d’un kit carros- aviation au catalogue. Dur pour la partie, au premier rang deset de jantes de 19 pouces. À un monospace, tant cet acces- quels la commande vocale très
troisième génération de serie
moins qu’il ne nous réserve des soire est associé au genre... Heu- évoluée qui gère le téléphone,
pratiques typiques d’un reusement, les bacs de portes le GPS mais aussi la climatisaMercedes Classe B... En aspects
monospace ? Même pas ! Comme sont larges, les grandes ouver- tion et... le rideau pare-soleil du
son prédécesseur, il ne propose tures permettent de ne pas trop toit vitré. Les geeks s’amuseront
baisser la tête en s’installant à aussi avec les aides à la conduite
attendant le prochain
bord, et la place est généreuse au actives perfectionnées qui autoniveau des jambes. Surtout, cette risent notamment une conduite
restylage du Renault
troisième génération a le sens semi-autonome dans les boudu spectacle ! Nous retrouvons chons. Mais toujours en gardant
–
une présentation très proche de les mains sur le volant ! Suivant ce
Espace !
la Classe A, inédite également, même principe, l’auto sait aussi
Rejet de CO2 : 119 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
N
Ambiance à bord
✚ Espace intérieur
Douceur à l’usage
Peu d’aspects pratiques
Amortissement décevant
Style dépassé ?
SOMMAIRE
Mercedes Classe B 200 d
BMW Série 2 Gran Tourer 218i
Citroen C4 SpaceTourer 1.2 PureTech 130
Citroën C4 SpaceTourer 2.0 BlueHDi 150
Citroën Berlingo 1.5 BlueHDi 130
Citröen Space Tourer 1.6 BlueHDi 115 XS
Dacia Lodgy 1.5 dCi 110
Fiat 500L 1.6 MultiJet 120
Ford Grand C-Max 1.5 TDCi 120
Ford S-Max 2.0 TDCi 180
Ford Galaxy 2.0 TDCi 180
Peugeot Rifter 1.5 BlueHDi 130
Kia Venga 1.6 CRDi 115
Renault Scénic 1.3 TCe 115
Renault Grand Scénic 1.3 TCe 140
Renault Grand Scénic 1.5 dCi 110 Hybrid
Renault Grand Scénic 1.6 dCi Energy 160
Renault Espace 1.6 dCi 160
Toyota Prius+ 136h
Volkswagen Touran 1.4 TSI 150
Volkswagen Golf Sportsvan 1.5 TSI 130 EVO
p. 92, 93
p. 94
p. 95
p. 95
p. 96
p. 97
p. 97
p. 98
p. 98
p. 99
p. 99
p. 100
p. 101
p. 101
p. 102
p. 102
p. 103
p. 103
p. 104
p. 104
p. 105
Pas très grand, le coffre gagnerait 200 dm3
grâce à la banquette coulissante, en option... bientôt disponible.
GUIDE DE L’ACHETEUR
92
SPÉCIAL ESSAIS
Garantie : 2 ans, km illimité
ACES
NOUVEAU
MODÈLE
prendre les virages seule et changer de file sur autoroute, après
que le conducteur a enclenché
le clignotant... et surveillé que la
voie était libre, le système n’étant
pas infaillible. Sous le capot, le
Classe B reprend des mécaniques
connues. En essence, deux 1,3 l
turbo développés avec Renault
et forcément associés à une boîte
auto. à 7 rapports sont proposés :
le 180 (136 ch) et le 200 (163 ch).
En diesel, le choix est laissé entre
la version 180 d animée par le 1,5 l
dCi français de 116 ch et le 2 l 200
d Mercedes, fort de 150 ch. Avec
un tel niveau de puissance, 320
Nm disponibles dès 1 400 tr / mn,
et une inédite boîte à double
embrayage à 8 vitesses, rapide et
douce, le B garantit un confort de
conduite élevé, même si le moteur
se révèle sonore à l’accélération.
En prime, l’appétit de la mécanique ne dépasserait guère les 6
Très inspirée de
l / 100 km, selon l’ordinateur de
la Classe A, la
bord. En revanche, nous attenplanche de bord
dions un amortissement plus
en met plein la
vue avec ses deux moelleux, surtout de la part d’une
écrans numériques. suspension pilotée (en option).
Très proche de celui
de l’ancien modèle,
le gabarit du
Classe B équivaut
à celui d’un Citroën
C4 SpaceTourer
ou d’un Renault
Scénic.
Le défaut entraîne des secousses
incongrues à bord d’une Mercedes, auxquelles s’ajoutent les
trépidations générées en grande
partie par les immenses jantes de
19 pouces, chaussées de pneus
taille basse (en supplément), le
tout sans offrir un comportement très dynamique, le Classe
B se montrant plutôt rassurant et
profitant d’une direction douce.
Enfin, à l’heure où nous écrivions ces lignes, Mercedes n’avait
pas confirmé ses tarifs, mais un
modèle haut de gamme comme
celui de notre essai devrait largement dépasser les 40 000 euros,
la Classe A s’en approchant déjà
avec un équipement comparable
et le diesel de 116 ch.
X Essai paru dans l’AJ n° 1022.
NOTRE AVIS 
La Classe B séduit par son ambiance
à la fois moderne et chaleureuse,
surtout dans cette version huppée.
Ses trésors de technologie et la douceur de l’ensemble mécanique sont
également appréciables. Hélas, la
modularité se révèle décevante pour
un monospace et l’amortissement
moyen pour une Mercedes.
GUIDE DE L’ACHETEUR
93
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 950
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 400
320 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM8 robotisée
4,42 / 1,80 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
455
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 8e / 7e / 6e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
219
nc
8,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,5
Ville : 5,5
Route : 4
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 48
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, accès mains-libres, aide active au
maintien dans la voie, aide au parking,
Bluetooth, caméra de recul, détecteurs de pluieluminosité, freinage d’urgence automatique,
jantes alu 18 pouces, phare à leds, régulateurlimiteur de vitesse, système multimédia avec
écran tactile 10 pouces + commande vocale
intuitive + GPS + prises USB-C…
Options (€)
Caméra 360°
Toit ouvrant panoramique
Affichage tête haute
500
1 150
1 200
MONOSPACES et LUDOSPACES
BMW Série 2 Gran Tourer Nettoyage de printemps
`218i Sport
Rejet de CO2 : 132 g / km
Malus écologique : 410 €
Puissance fiscale : 7 CV
MODÈ LE
46 570 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
Sans concurrence sur le marché des monospaces compacts premium sept places, le Gran Tourer
s’offre un léger restylage, trois ans après sa sortie, ainsi qu’une nouvelle boîte de vitesses.
D
ifficile de distinguer l’actuel Gran Tourer de cette
nouvelle offre. Seul le
bas du bouclier de la proue a été
redessiné. À bien y regarder, les
prises d’air sont également plus
grandes, la calandre s’est élargie et
l’intérieur des phares a été modernisé. À l’arrière, le bas du bouclier et la sortie d’échappement
Présentation intérieure
✚ Conduite rassurante
Volume de coffre
–
Inconfort du troisième rang
Changements des rapports
Garantie réduite
changent aussi légèrement. L’évolution la plus significative réside
alors dans l’intégration d’une
nouvelle transmission à 7 rapports au sein de la gamme. Mais
seuls le petit diesel 216d de 116 ch,
les essence 218i (140 ch) et 220i
(192 ch) peuvent y prétendre. Sur
route, cette DKG, facturée 2200 €,
se montre rapide et douce. Seule
la gestion des changements de
rapports n’est pas optimale. Un
inconvénient qui pénalise l’agrément de conduite. À l’intérieur,
le Gran Tourer soigne sa présentation. Les matériaux sont chics,
bien ajustés et solidement fixés.
La finition Sport de milieu de
gamme dispose en outre de l’essentiel de série. Mais à ce prix, il
est regrettable de
devoir remettre
Habitacle et
au pot pour obtestyle soignés, ce
nir la caméra de
monospace en aà recul (410 €) ou
revendre
les tablettes aviation (260 €). Du
reste, si les passagers du 2e rang
Une présentation
sont bien accueillis, la place cenclassique et
trale étroite et ferme ne réserve
un habitacle
pas le meilleur confort. Il en va
spacieux. Bien
de même de l’accès au 3e rang,
pensé à l’arrière,
étriqué, et des deux strapontins à
la banquette
réserver à de courts trajets ponccoulissante.
tuels. À noter à ce titre, que le
Gran Tourer existe en 5 places
(-250 €). Dans ce cas, un grand
bac sous le plancher augmente
le volume dévolu aux bagages.
X Essai paru dans l’AJ n° 1010.
NOTRE AVIS 
Une évolution à l’économie pour ce
monospace premium à sept places,
toujours unique sur le marché. Rassurant à la conduite, d’un confort
correct, ses places du troisième
rang restent en revanche toujours
aussi peu accueillantes. Quant au
tarif, même s’il n’augmente pas, il
n’a malheureusement rien d’attractif.
GUIDE DE L’ACHETEUR
94
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 4 500
220 à 1 480
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA7
4,57 / 1,80 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
560
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
205
nc
9,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 7,1
Route : 5
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 51
* Données constructeur.
Équipements de série
ABS, aide au parking AV / AR, airbags frontaux +
latéraux AV + rideaux AV / AR, antibrouillards,
clim. auto., GPS sur écran tactile, hayon
électrique, jantes alu 17 pouces, phares à leds et
essuie-glaces auto., régul. / lim. de vitesse, Park
Assist, rétros réglables et rabattables élec.,
volant cuir réglable sur les deux plans…
Options (€)
Alarme
Peinture métallisée
Toit ouvrant panoramique
490
840
1 450
MONOSPACES et LUDOSPACES
Citroen C4 SpaceTourer Une référence
`1.2 PureTech 130 Shine
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
31 100 €
Consommation
✚ Habitabilité
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort
–
Tarif
Finition
Dynamisme
deux sièges de troisième rangée
spacieux et à l’accès facilité. Au
chapitre dynamique, le bilan est
tout aussi positif. Le monospace
français offre un confort et une
tenue de route appréciables. L’excellent moteur essence 1.2 PureTech de 130 ch vient parfaire ce
descriptif car ce bloc procure des
performances correctes même
sur autoroute. Son appétit, enfin,
reste contenu avec 7,4 l / 100 km.
X Essai non paru.
L’
historique famille de
monospaces Picasso
chez Citroën n’est plus.
Deux ans après le restylage de
ces carrosseries, la marque aux
chevrons a décidé d’abandonner
l’appellation du peintre. Désormais, les modèles se font appeler
SpaceTourer. Un changement qui
heureusement ne modifie pas
La silhouette est
moins recherchée
par rapport aux
SUV mais les
qualités du C4
SpaceTourer sont
exemplaires.
les qualités des modèles dont le
C4 figure parmi ce qui se fait de
mieux dans sa catégorie. L’habitabilité et la modularité sont
assurément ses références. De
nombreuses familles achètent
d’ailleurs le C4 plutôt qu’un SUV
en raison de ses qualités spécifiques. Sans oublier la possibilité
de bénéficier contre 1 200 € de
NOTRE AVIS 
Dans la catégorie des monospaces,
le C4 SpaceTourer figure comme la
référence. Le modèle offre une habitabilité appréciable, une modularité
bien pensée ou encore un confort
salué par tous les occupants. Concernant le chapitre moteur, les blocs
essence ou diesel apportent des
prestations suffisantes.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 500
230 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,60 / 1,83 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
750 / 223
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
201
31,5
10,1
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5
Ville : 6,1
Route : 4,3 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 55
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, Bluetooth, climatisation auto, capteurs
pluie / luminosité, ordi. de bord, régul. / lim. de
vitesse, rétros électriques et dégivrants, écran
tactile, GPS, vitres électriques, fermeture
centralisée à distance, volant en cuir…
Options (€)
Sellerie cuir + sièges AV chauffants et
électriques
Aide au parking AV / AR
Jantes alliage 18 pouces
Pack Multimédia
Pack Vision 360°
1 550
229
440
1 100
500
Citroën C4 SpaceTourer Le grand changement
`2.0 BlueHDi 150 Shine
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 9 CV
36 000 €
Excellente boîte auto
✚ Habitabilité
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort appréciable
–
Tarif élevé
Finition au vu du prix
Agrément de conduite
bon confort. Dommage que cela se
fasse au détriment d’un comportement plus chaloupé à l’usage, ce
qui nuit fortement à l’agrément de
conduite. Rien à redire sur le plan
du freinage. Mais le point le plus
négatif pour ce monospace compact, c’est de loin son tarif. Même si
la consommation reste bien contenue, l’engin est cher de base et c’est
pire quand on va piocher dans la
liste des options nécessaires.
X Essai non paru.
A
lors que le Scénic change
de philosophie, Citroën
maintient le cap du
monospace avec son C4 Picasso,
pardon son C4 SpaceTourer, qui
reste assurément ce qui se fait de
mieux dans le domaine, aussi bien
en termes d’habitabilité à toutes les
places qu’au niveau de la modularité proposée. Et pour plus de place,
Sacrée évolution
en 2018 : il ne faut
plus dire C4 Picasso
mais désormais C4
SpaceTourer mais
pour le reste rien
ne change.
le Grand C4 SpaceTourer fait encore
mieux en proposant pour 1 200 €
deux sièges de troisième rangée
spacieux et à l’accès facilité. On
regrettera en revanche que Citroën
n’ait pas profité du positionnement
auprès du volant de la commande
de la boîte auto pour élargir les
sièges avant. Sur la route, le principal atout du Picasso, c’est son très
GUIDE DE L’ACHETEUR
95
NOTRE AVIS 
Pour transporter votre famille, le
C4 SpaceTourer est assurément le
véhicule qu’il vous faut. Toutes les
places sont confortables et tout est
fait pour assurer la convivialité. En
revanche, il faudra disposer d’un portefeuille bien garni, et le sortir plusieurs fois pour disposer d’un équipement correct.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 4 000
370 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,60 / 1,83 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
750 / 223
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
207
32,3
10,5
9,9
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 7,2
Route : 6,1
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 859 Capacité réservoir (l) : 55
Équipements de série
6 airbags, Bluetooth, clim. auto, capteurs
pluie / lum., ordi. de bord, régul. / limit. vit., rétro.
élec. et dégivrants, écran tactile, GPS, vitres
électriques, fermeture centralisée à distance,
volant en cuir ajustable dans les deux axes…
Options (€)
Sellerie cuir + sièges AV chauffants et
électriques
Aide au parking AV / AR
Jantes alliage 18 pouces
Pack Multimédia
Pack Vision 360°
1 550
229
440
1 100
500
MONOSPACES et LUDOSPACES
Citroën Berlingo Ils ont vu grand
`1.5 BlueHDi 130 Shine
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
NOUVEAU
30 150 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
Citroën a modernisé son Berlingo. Plus séduisant, il offre une habitabilité et un volume de
chargement en hausse, son comportement s’est amélioré et sa dotation enrichie...comme son prix !
S
ous ses airs de baroudeur
avec ses protections plastiques provenant du Pack
XTR (750 €), le Berlingo conserve
son ADN d’utilitaire mais adopte le
look enjoué des Citroën actuelles.
A peine plus grand que le précédent, il voit son coffre gagner 82
dm3, tandis que ses cinq occupants sont équitablement reçus
Look
✚ Habitabilité et rangements
Duo moteur - boîte
–
Prix excessif
Liste des options
Mouvement de caisse
dans un habitacle toujours spacieux. A l’arrière, la modularité
progresse encore avec des sièges
qui s’escamotent dans le plancher,
des vitres latérales descendantes
(et électriques dès l’offre Feel),
ainsi qu’un toit panoramique et
des rangements de pavillon sur
cette finition Shine. Pratique, la
lunette arrière s’ouvre indépendamment du hayon. Le siège passager avant se rabat et permet d’embarquer des objets jusqu’à 2,61 m
de longueur. Le vrai changement
vient de la conduite : avec une position plus typée berline accompagnée d’une insonorisation et d’un
amortissement mieux maîtrisés.
Ajoutez y l’inédite boîte automatique à 8 rapports et l’engin apparaît encore plus
séduisant. ParfaiPlus attrayant,
tement associé au
le Berlingo
nouveau 1.5 diesel
conserve sa belle de 130 ch, il offre
modularité
un excellent agrément complété
d’une belle sobriété. Les performances sont au beau fixe et le comLa présentation
portement est lui aussi plaisant. Sur
intérieure est
le plan du confort, il fait le job malmodernisée, mais le
Berlingo n’en oublie gré quelques mouvements de caisse
pas les astuces de en virage. La dotation fait aussi un
bond en avant pouvant notamment
rangement.
recevoir le système Grip Control.
Sauf que cela se répercute sur le
prix, au risque de concurrencer le
C4 SpaceTourer qui ne joue pourtant pas dans la même catégorie.
X Essai non paru.
NOTRE AVIS 
Tout est mieux dans ce nouveau Berlingo et cela se ressent aussi bien à
la conduite que dans la vie à bord,
et ce, quelle que soit la place occupée. Difficile de croire qu’il y a peu,
il s’agissait d’une camionnette. Toutefois, le prix réclamé est excessif.
L’offre diesel 100 ch sera plus abordable, la boîte auto en moins.
GUIDE DE L’ACHETEUR
96
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 3 750
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,41 / 1,85 / 1,93
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
632
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
34,1
12,2
12,2
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,7
Route : 6
Autoroute : 6,3
Autonomie (km) : 841 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
Affichage tête haute, 6 airbags, antibrouillards,
freinage auto. d’urgence, lecture des panneaux,
maintien dans la voie, phares et essuie-glaces
auto., rétro intérieur jour / nuit auto., régul. / lim.
de vitesss, barres de toit, clim auto. bizone, GPS,
Mirror Screen, radar de recul, rétros ext. chauff.
rabattables élec., toit vitré, vitres électriques…
Options (€)
Grip Control
Roue de secours
Régulateur de vitesse adaptatif
Accès et démarrage mains-libres
400
120
600
400
MONOSPACES et LUDOSPACES
Citröen Space Tourer Famille, je vous aime
`1.6 BlueHDi 115 XS Feel
Rejet de CO2 : 133 g / km
Malus écologique : 140 €
Puissance fiscale : 6 CV
1
37 350 €
Habitabilité
✚ Moteur volontaire et sobre
Garantie : 2 ans, km illimité
1
Look
0 € avec l’abattement famille nombreuse (trois enfants à charge)
–
Nombreuses options
Freinage peu convaincant
Mobilier intérieur
manque.Pour séduire sa clientèle,
le Space Tourer soigne sa finition
et s’offre un équipement très complet (mais souvent en option). Un
1.6 diesel de 115 ch anime fort bien
cette armoire normande. Souple,
volontaire et bien secondé par une
boîte à 6 rapports, il se révèle en
outre économique. Enfin, sur le
plan du comportement, on est
loin d’un banal utilitaire et seul
le freinage déçoit.
X Essai paru dans l’AJ n° 977.
B
asé sur la même plateforme que la famille des
“ex” Picasso, le SpaceTourer se décline en trois carrosseries : XL (5,30 m) ; M (4,95 m) ;
et celle de notre version d’essai,
la XS (4,61 m). A peine plus long
qu’un Grand C4 Picasso mais 9
cm plus large et 27 cm plus haut,
il est véritablement spacieux avec
Derrière sa
silhouette
avenante, le
SpaceTourer reste
un utilitaire mais
les progrès sur le
plan dynamique
sont là.
sa banquette 3 places de troisième
rang (1 100 €) : idéal pour voyager
à 8 (sans bagages ou presque...)
mais pas à garer. Il se dote d’une
porte arrière coulissante (de deux
pour 500 € de plus) et pour encore
1 900 €, en glissant le pied au coin
du bouclier arrière, ses deux
portes coulissent toutes seules !
A bord, ce n’est pas la place qui
NOTRE AVIS 
Le SpaceTourer puise son inspiration
dans la tradition des grands monospaces, avec lesquels il peut rivaliser
aussi bien sur le plan du confort, de
l’équipement, que de l’espace à bord,
bien sûr. Mais il devra encore progresser pour aller titiller les barons
du genre, ceux affublés d’un logo Mercedes ou Volkswagen, par exemple.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 560
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 3 500
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,61 / 1,92 / 1,91
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
824 / 1 1151
1
Selon position des sièges coulissants
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
156
36
14
22 / 17,7 / 15,9
38 / 80
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 7,6
Route : 7,4 Autoroute : 8,2
Autonomie (km) : 907 Capacité réservoir (l) : 69
Équipements de série
4 airbags, aide au parking avant et arrière,
climatisation automatique, détecteurs de pluieluminosité, jantes alliage de 17 pouces,
régulateur-limiteur de vitesse, rétros et vitres
électriques, système multimédia…
Options (€)
Rétros rabattables électriquement
Grip control
GPS
Peinture métallisée
Peinture spéciale
150
500
600
400
950
Dacia Lodgy Taillé pour les longs trajets
`1.5 dCi 110 Silver Line 7 places
Rejet de CO2 : 105 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
16 050 €
Rapport prix / prestations
✚ Suspension
Garantie : 3 ans, km illimité
Volume du coffre
–
Look pataud
Régulateur de vitesse (option)
Qualité des plastiques à bord
pour garantir des voyages paisibles.
Sur les plans de la direction et du
freinage, le bilan s’avère tout aussi
correct, alors que le travail sur les
suspensions permet de placer le
Lodgy parmi les meilleurs dans ce
domaine. Mais là où la bête écrase
la concurrence (en dehors de ses
tarifs ultra compétitifs), c’est au
niveau de son volume de coffre,
que nous avons pu mesurer, en
configuration 5 places, à 870 dm3 !
X Essai non paru.
A
ussi léger soit-il, le restylage d’une Dacia s’apprécie à sa juste valeur. Au
dehors, on ne note pourtant qu’un
seul changement d’importance
au niveau de la calandre, mais il
rend l’engin plus affûté. À bord, on
remarque la présence d’un nouveau
volant et d’une console centrale
modernisée (aérateurs, contour
Sur le Lodgy, le
restylage est
quasi indécelable.
Mais peu importe,
l’atout de ce
monospace reste
son habitabilité.
chromé). Des attributs que l’on
retrouve sur le reste de la gamme.
Dommage, toutefois, que le revêtement bicolore de la planche de bord
ait disparu, même si l’ensemble se
veut plus dynamique. À l’arrière,
on apprécie surtout l’arrivée de
tablettes aviation, très utiles lors des
longs trajets. D’autant que les 107 ch
du bloc Renault s’avèrent suffisants
GUIDE DE L’ACHETEUR
97
NOTRE AVIS 
Certes, il n’est pas le plus racé des
monospaces. Mais son credo est ailleurs. Ultra compétitif sur le plan
financier, ultra pratique au quotidien,
le Lodgy permet à une famille, même
nombreuse, de se déplacer sur de
longs trajets en emportant un maximum de bagages, et en offrant un
excellent niveau de confort.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
107 à 4 000
240 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,50 / 1,76 / 1,69
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
870 / 230
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
170
33,7
11,6
22,9 / 16,5 / 12
33 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,3
Route : 5,4 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 833 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
4 airbags, antibrouillards AV, banquette centrale
2 / 3-1 / 3, barres de toit, ceintures AV réglables
en hauteur, clim. manuelle, limiteur de vitesse,
ordi. de bord, rétros ext. élec., siège conducteur
réglable en hauteur, verrouillage centralisé et
commande à distance, vitres AV et AR élec.,
volant réglable en haut. et en prof., GPS…
Options (€)
Régulateur-limiteur de vitesse
Radars de recul
GPS Medianav Evolution
Peinture métallisée
150
200
300
500
MONOSPACES et LUDOSPACES
Fiat 500L Repoudrage de circonstance
`1.6 MultiJet 120 Lounge
Rejet de CO2 : 112 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
24 290 €
Habitabilité et modularité
✚ Présentation inspirée
Garantie : 2 ans, km illimité
Bon agrément moteur
–
Châssis pataud
Mécanique bruyante
Confort ferme
doté d’une vaste surface vitrée, on
s’y sent bien malgré la fermeté de
la sellerie. A l’arrière, on apprécie
la banquette fractionnable, inclinable et coulissante et les tablettes
aviation. Une belle modularité doublée d’une bonne habitabilité. Sur
la route, le confort est correct, les
suspensions font leur travail sur les
grosses déformations. La boîte six
rapports est bien étagée, le 1.6 Mjt
se montre à la hauteur et sobre.
X Essai non paru.
S
e voulant inspirée de la
citadine à succès éponyme,
la 500L a profité d’un léger
restylage de mi-carrière en 2017.
Assez plaisant à l’oeil avec sa teinte
bicolore et ses nombreux chromes,
l’auto a aussi gagné un volant inédit
surmonté d’un écran digital 3,5”, le
centre de la planche de bord accueillant un système multimédia avec
Arrivée à
mi-carrière, la
famille 500L
est restylée. De
nouvelles versions
déjà en concession
et bientôt dans nos
pages.
écran 7”. L’ergonomie progresse,
et la finition est correcte. Certains
plastiques durs déçoivent, d’autres
font bonne impression tel celui de
la planche de bord. Les rangements
sont toujours petits mais nombreux. On apprécie la double boîte
à gants, un peu moins le volume
exigu de celle climatisée. Bien installé malgré une sellerie ferme,
NOTRE AVIS 
L’offre 500L débute à 6 500 € de
moins, mais pour profiter de cette
dotation assez complète et de l’efficace bloc de 120 ch diesel, il faut
remettre la main au porte monnaie.
Pratique, habitable et doté d’une
belle présentation, le 500L peut
encore progresser sur le confort de
ses sièges et de son amortissement.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 750
320 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,25 / 1,79 / 1,67
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
3931
1
477 banquette avancée, plancher abaissé.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
189
nc
10,7
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 4,2
Ville : 4,6
Route : 4
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
ABS, ESP, 6 airbags, antibrouillards, banquette
AR 2 / 3-1 / 3 coulissante, syst. audio + USB +
Bluetooth, clim. auto bizone, jantes alliage,
régul. de vitesse, rétros élec. / chauff., vitres AV
élec., volant cuir multifonctions réglable en
hauteur / profondeur, toit vitré panoramique…
Options (€)
Syst. de navigation
Tablettes aviation + régl. lombaires AV
Toit ouvrant électrique
Sellerie cuir + sièges AV chauff.
Peinture métallisée
400
600
500
1 000
600
Ford Grand C-Max Plus rationnel que séduisant
`1.5 TDCi 120 Titanium
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
32 000 €
Portes latérales coulissantes
✚ Comportement routier
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipement
–
Ergonomie
Confort troisième rang
Consommation
censé améliorer l’accès au troisième rang. Ce dernier est également étriqué avec ses dossiers
trop courts, plus courts même
que les assises ! Les occupants
se retrouvent par conséquent
avec la tête trop près de la lunette
arrière. La posture est des plus
désagréables. Autre souci, il n’est
pas prévu d’emplacement pour
ranger le cache-bagages dans
cette configuration sept places.
X Essai paru dans l’AJ n° 942.
L
e Grand C-Max se distingue de ses rivaux en
faisant la part belle au
conducteur plutôt qu’aux passagers, se conduisant presque
comme une berline grâce à une
direction précise et incisive, un
train avant accrocheur et un
amortissement parfaitement bien
dosé. Pour les performances, le
Depuis le restylage
de 2014, le Grand
C-Max arbore une
proue élegante et
dynamique mais
toujours identique
à celle du C-Max.
petit diesel 1.5 TDCi de 120 ch
n’est pas un foudre de guerre
mais il distille une belle souplesse
et une douceur remarquable qui
offrent un bel agrément tant en
ville qu’en dehors. Reste les passagers, jusqu’à six, qui devront
faire avec un confort ferme. En
particulier pour celui du centre
du rang deux, loti d’un strapontin
GUIDE DE L’ACHETEUR
98
NOTRE AVIS 
Parmi les monospaces compacts,
le Grand C-Max est clairement un
OVNI. Contrairement à ses rivaux
qui offrent des astuces pour optimiser l’habitabilité et l’ergonomie,
ce dernier préfère d’abord séduire
le conducteur. Une philosophie pas
dénuée d’intérêt mais qui laissera
sûrement les familles sceptiques.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 600
270 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,52 / 1,83 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
628 / 498
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
179
34,9
12,8
19,8 / 14,6 / 12
32 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,3
Route : 6
Autoroute : 5,9
Autonomie (km) : 952 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
6 airbags, ABS, allumage auto. des phares,
autoradio-mp3, Bluetooth, volant cuir réglable en
hauteur et profondeur, capteur de pluie,
climatisation automatique bizone, écran tactile,
ESP, jantes alliage 16 pouces, ordinateur de
bord, régulateur de vitesse, rétroviseurs
électriques et dégivrants…
Options (€)
Boîte automatique
Caméra de recul
Peinture métallisée
Toit vitré panoramique
1 700
250
600
1 000
MONOSPACES et LUDOSPACES
Ford S-Max Dernier des Mohicans
`2.0 TDCi 180 Titanium
Rejet de CO2 : 139 g / km
Malus écologique : 953 €
Puissance fiscale : 9 CV
40 400 €
Dotation complète
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Modularité
–
Insonorisation
Poids important
Offre moteur limitée
Normal, Sport). Ainsi malgré le
poids important de l’auto (1 726
kg), elle se montre très agile en
toute circonstance, sans toutefois
devenir une ballerine. Si les 180
ch du moteur diesel se montrent
volontaires, ils manquent de tonus
sous les 2 000 tr / mn. A noter, au
rayon des équipements modernes,
que le S-Max reçoit un limiteur
intelligent ainsi qu’un freinage
automatique d’urgence.
X Essai paru dans l’AJ n° 932.
P
our cette deuxième génération, le S-Max conserve
son style dynamique malgré son positionnement de grand
monospace. Ses 4,80 m peuvent
toujours accueillir jusqu’à 7
passagers. L’accès aux strapontins du coffre est désormais plus
facile. L’ensemble des sièges peut
se rabattre grâce à seul bouton.
Le Ford S-Max
dispose d’une
suspension pilotée
améliorant la tenue
de route de l’auto.
L’ergonomie du tableau de bord
a également été repensée avec
l’adoption d’un large écran tactile pour le système info-divertissement. Le comportement routier est toujours aussi plaisant. En
ajoutant une suspension pilotée
(2 000 €), Ford place la barre encore
plus haut en proposant différents
modes de conduite (Confort,
NOTRE AVIS 
Alors qu’un SUV affiche une modularité limitée, le S-Max propose un
habitacle fait pour la famille avec de
nombreuses astuces pour se sentir
à l’aise à toutes les places et pour
de longs voyages. On peut toutefois
se demander si son poids ne sera
pas un handicap avec des moteurs
moins puissants…
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
180 à 3 500
400 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,80 / 1,92 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
965 / 285
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
201
32,4
10,7
16,7 / 12 / 9,5
32 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,1
Ville : 7,6
Route : 7,3 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 986 Capacité réservoir (l) : 70
Équipements de série
6 airbags, climatisation automatique bizone,
capteurs de pluie et de luminosité, autoradio-CD
mp3, freinage actif d’urgence, hayon motorisé,
GPS, ordinateur de bord, pare-brise chauffant, 7
places, régulateur de vitesse…
Options (€)
Caméra à 180°
Climatisation trizone
Omission de la 3e rangée de sièges
Suspension avec amortisseurs à
compensateur de charge
Toit ouvrant électrique
400
350
- 750
500
1 000
Ford Galaxy Famille d’accueil
`2.0 TDCi 180 Titanium
Rejet de CO2 : 130 g / km
Malus écologique : 300 €
Puissance fiscale : 10 CV
47 450 €
Habitabilité / modularité
✚ Places d’appoint généreuses
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort
–
Poids élevé
Moteur creux
Tarif croissant (+ 5 850 € !)
Concernant le dynamisme, le Ford
Galaxy dispense sans surprise un
comportement routier “familial”.
Les ingénieurs ont en effet conçu
ce modèle pour qu’il soit avant
tout confortable quitte à perdre
en dynamisme. Son moteur 2.0
TDCi, pourtant fort de 180 ch,
peine au niveau des accélérations.
Il est vrai que le poids proche des
deux tonnes n’aide pas. La philosophie incite donc à la tranquillité.
X Essai non paru.
P
ourquoi Ford propose
encore un grand monospace ? Parce qu’il reste la
meilleure solution pour garantir
une habitabilité maximum. Et avec
ses 4,85 m, le Galaxy en à revendre.
Il y ajoute une excellente modularité. En effet, ses trois sièges individuels de second rang coulissent
et s’escamotent en un tournemain
Alors que l’Espace
puise son
inspiration chez
les crossovers, le
Galaxy reste un vrai
grand monospace.
tandis que les deux assises d’appoint du troisième rang, se révèlent
aisément accessibles. Ils offrent de
plus suffisamment de longueur
aux jambes pour accueillir deux
adultes. Cependant, cette facilité
ne peut sauver le volume du coffre.
Dans cette configuration, seuls 300
dm3 sont disponibles contre plus
de 800 dm3 en version cinq places.
GUIDE DE L’ACHETEUR
99
NOTRE AVIS 
Accueillant, vaste et confortable, le
Galaxy reste fidèle à ses principes. Ce
grand monospace continue de faire
le bonheur des familles et progresse
partout. Mais voilà, son frère S-Max
plus dynamique, plus attirant et à
peine moins habitable risque d’être
son pire ennemi. Surtout qu’il est
nettement moins cher...
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
180 à 3 500
400 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,85 / 1,92 / 1,75
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3) 675-820 / 300
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
202
32,4
10,8
15,7 / 12,5 / 10
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,7
Ville : 8,1
Route : 7,7 Autoroute : 7,3
Autonomie (km) : 857 Capacité réservoir (l) : 66
Équipements de série
6 airbags, ABS, antibrouillards, freinage
d’urgence auto., aide au stationnement AV / AR +
caméra, Bluetooth, Isofix, hayon automatisé,
GPS, jantes alliage 17, radio CD MP3 + écran
tactile, ports USB (x2), reconnaissance
signalisation, régul. de vitesse, volant
multifonctions…
Options (€)
Caméra AV à 180 °
Phares adaptatifs à LED
Régulateur de vitesse adaptatif
Surveillance d’angles morts
400
1 250
1 000
450
MONOSPACES et LUDOSPACES
Peugeot Rifter Partner particulier
`1.5 BlueHDi 130 GT Line
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
NOUVEAU
29 600 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
Le Partner est mort, vive le Rifter ! Le ludospace de Peugeot lorgne désormais du côté des SUV. Son
physique et sa présentation plus avenants n’obèrent en rien son volume intérieur... gigantesque !
i
-Cockpit, bas de caisse bodybuildés et élargisseurs d’ailes
en plastique brut, finition GT
Line, jantes alliage diamantées,
voire Grip Control. Héritier du
Partner, le ludospace au lion
s’embourgeoise en surfant sur
le phénomène SUV. Sans perdre
de vue l’essentiel : son sens pratique. Portes arrière coulissantes,
Espace et modularité
✚ Présentation en net progrès
Maniabilité
–
Confort ferme
Agrément de conduite
Tarifs prétentieux
lunette arrière ouvrante, coffre
immense, trois vrais sièges individuels au deuxième rang à l’habitabilité généreuse... Le Rifter
peut en outre embarquer deux
sièges en plus en troisième rangée
(700 €). Enfin, les espaces de rangement sont nombreux. Si le Rifter peut donc donner des leçons à
beaucoup de SUV en matière de
vie à bord, il perd de sa superbe
sur la route, la faute à une masse
importante et à un centre de gravité haut perché qui ont obligé
Peugeot à raffermir les suspensions. Cela se paie en qualité de
filtrage, d’autant que la sellerie
n’est pas très moelleuse. Les bruits
aérodynamiques sur autoroute
viennent aussi contrebalancer
la bonne insonoLe Rifter s’éloigne risation du bloc
HDi. Le Rifter,
de l’univers
dont la position
utilitaire... son
de conduite très
prix aussi !
verticale reste
hélas typée utilitaire, ne distille pas encore l’agréLe Rifter adopte
l’ergonomie de
ment d’une “vraie” voiture, mais
l’i-Cokpit Peugeot
il offre dans cette version diesel de
mais ne va pas
130 ch des reprises convaincantes.
jusqu’à reprendre
Au volant, on apprécie aussi son
l’instrumentation
train avant et sa direction incisive,
numérique du
son excellent rayon de braquage
3008.
et la bonne visibilité. Au final, le
problème principal réside dans
ses tarifs. À ce prix, vous avez en
effet à peu de choses près un 3008
aussi bien motorisé et équipé...
X Essai paru dans l’AJ n° 1015.
NOTRE AVIS 
Par rapport au Partner, le Rifter a
fait des progrès spectaculaires dans
tous les domaines. Malgré tous ces
efforts, il ne parvient pourtant pas à
faire oublier ses origines utilitaires.
Sauf du côté des tarifs qui ont explosé
au point de le positionner directement
en face d’un vrai SUV... À vous de choisir, mais ça fait cher le mètre cube.
GUIDE DE L’ACHETEUR
100
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 3 750
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,40 / 1,85 / 1,87
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
775
Performances
184
Vitesse maxi (km / h)
34,2
1 000 m D. A. (s)
18
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 16,5 / 12,3 / 10,8
33 / 67
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 6,2
Route : 6
Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 868 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, volant
cuir, clim. auto. bizone, 4 vitres élec., système de
navigation, radar de parking AR, régulateur de
vitesse, alerte de franchissement involontaire de
ligne, jantes alliage…
Options (€)
Pack Drive Assist : régul. adaptatif, feux
de route auto., reconnaissance des
panneaux
Pack City : radar de parking AV, caméras
à 360°, stationnement semi-auto.
Toit panoramique
600
700
750
MONOSPACES et LUDOSPACES
Kia Venga Le chic pratique ?
`1.6 CRDi 115 Premium
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
23 100 €
Gabarit / habitabilité
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
✚ Présentation avenante
Garantie de 7 ans
–
Modularité perfectible
Comportement pataud
Visibilité de trois quarts avant
rabattables contre les sièges avant
seraient les bienvenus (seuls les
dossiers se rabattent). Le bloc
CRDi de 115 ch n’évolue pas si ce
n’est qu’il se montre plus sobre. Il
reste donc efface et dynamique,
toujours prêt dans les relances.
Question dotation enfin, rien à
redire, cette finition Premium
fait le plein d’équipements. Mais
du coup, le tarif est moins compétitif qu’à l’habitude.
X Essai non paru.
C
omme encore trop de
modèles Kia, le Venga
fa it les f ra is d ’u n
manque de reconnaissance de
la marque. Le nouveau Sportage
devrait contribuer à améliorer
les choses tandis que le Venga
choisit la voie du restylage après
5 années de commercialisation.
Des changements assez discrets
Monospace urbain
polyvalent, le
Venga était un
bon élément. Mais
la production est
arrêtée et il n’y en
aura bientôt plus
en stock !
qui concernent le bouclier avant
et la calandre 3D qui lui donne
un peu plus de caractère. A
bord, on apprécie les sièges,
l’ergonomie des commandes et
l’impression d’espace. Un peu
moins les plastiques rigides qui
n’ont pas évolué. La banquette
coulissante est un atout, mais
des sièges arrière amovibles ou
NOTRE AVIS 
Légèrement restylé, le Venga se la
joue plus chic qu’avant. Il conserve
toutes ses qualités de confort et d’habitabilité. Il se montre pratique et
spacieux mais pourrait faire mieux
en modularité. Son 1.6 diesel de 115
ch reste un excellent choix. Vif, il
a la bonne idée d’être près de 0,3
l / 100 km plus sobre en moyenne.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 582
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 4 000
260 à 1 900
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,07 / 1,77 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
440
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
178
33,4
11,2
16,4 / 13,3 / 10
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,3
Route : 5,6 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 800 Capacité réservoir (l) : 48
Équipements de série
Aide au démarrage en côte et au freinage
d’urgence, 6 airbags, alarme, antipatinage,
banquette AR 60 / 40 coulissante, becquet de
toit, cache-bagages, clim. manuelle, coffre à
double compartiment, ESP, ordinateur de bord,
radio mp3 + commandes au volant, système de
navigation avec écran tactile 7, siège conducteur
réglable en hauteur, toit ouvrant panoramique,
verrouillage centralisé à distance, vitres AV / AR
et rétroviseurs électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
500
Renault Scénic Echange gagnant
`1.3 TCe 115 Life
Rejet de CO2 : 136 g / km
Malus écologique : 410 €
Puissance fiscale : 6 CV
26 000 €
Agrément moteur
TECHNIQUE ET MESURES
Consommations en baisse
Caractéristiques
✚ Polyvalence en progrès
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Manque de progressivité (ville)
Malus écologique
Carrosserie mal protégée
quotidien. Sans être un foudre
de guerre à cause de sa puissance
encore modeste, il offre tout de
même davantage de polyvalence et se montre suffisamment
consistant pour envisager un long
trajet avec armes et bagages. Autre
bonne nouvelle, les consommations baissent en moyenne de 0,6
l / 100 km. Seuls quelques à-coups
à basse vitesse en ville entachent
un bilan largement positif.
X Essai non paru.
R
ouler à l’essence devient
de plus en plus pertinent,
même en monospace
compact. Seul problème, le 1.2
TCe 115 ch disponible sur le Scénic peinait jusqu’ici à convaincre
en raison de son caractère creux et
de consommations plutôt élevées.
Aujourd’hui, il laisse place à un
1.3 TCe qui fait aussi le bonheur
Le bloc 1.3 TCE de
115 ch propose
un bon moteur
essence d’attaque
au Scénic.
de Mercedes. D’une puissance ici
équivalente, il profite d’un couple
supérieur de 30 Nm, obtenu 500
tr / min plus bas. La souplesse
et l’agrément progressent de
manière spectaculaire. Son tonus
disponible dès 1 500 tr / min rend
les relances plus percutantes et
permet d’économiser de nombreux passages de rapports au
GUIDE DE L’ACHETEUR
101
NOTRE AVIS 
Dans un contexte de moins en moins
favorable au diesel, ce nouveau 1.3
TCe essence de 115 ch arrive à point.
Derrière une puissance inchangée,
son surcroit de couple et sa souplesse à bas régimes le rend agréable
au quotidien. De quoi offrir une alternative crédible à un diesel Blue dCi
120 ch facturé 2 300 € de plus.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 332
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 4 500
220 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,41 / 1,87 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
553
Performances
193
Vitesse maxi (km / h)
34,2
1 000 m D. A. (s)
12,4
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 18,2 / 14,4 / 11,4
nc
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,7
Ville : 7,8
Route : 7,5 Autoroute : 7,7
Autonomie (km) : 675 Capacité réservoir (l) : 52
Équipements de série
6 airbags, ABS+ AFU, antibrouillards, banquette
2 / 3-1 / 3 coulissante, clim manuelle, ESP,
ensemble audio avec connexion Bluetooth et
prises USB, feux de jour à LED, freinage
d’urgence auto, jantes alliage 20 pouces,
régulateur / limiteur de vitesse…
Options (€)
Pack Business
Pack City
Peinture métallisée
1 200
500
650
MONOSPACES et LUDOSPACES
Renault Grand Scénic Greffe réussie
`1.3 TCe 140 Intens
Rejet de CO2 : 125 g / km
Malus écologique : 113 €
Puissance fiscale : nc
31 500 €
Confort
✚ Agrément de conduite
Garantie : 2 ans, km illimité
Modularité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Performances
Habitabilité en cinq places
Diamètre de braquage
convaincre, Renault a soigné
l’agrément de conduite. En ville,
par exemple, le monospace fait
preuve d’une grande douceur et
d’une agréable souplesse à bas
régime. La boîte manuelle à 6 rapports est aussi bien servie par une
commande douce et correctement
guidée. Finalement, cette motorisation offre au Grand Scénic le
statut de compagnon de route
agréable et confortable.
X Essai non paru.
L
ongtemps en retard pour
prendre la vague des SUV,
Renault a en revanche toujours été à la pointe dans la catégorie des monospaces. Une expérience que la marque au losange
continue d’ailleurs de faire fructifier. Le dernier Grand Scénic hérite
ainsi du récent moteur essence
1.3 TCe développant 140 ch afin
Contrairement
à l’ancienne
génération, le
dernier Grand
Scénic affiche une
silhouette plus
dynamique.
de proposer une alternative aux
blocs diesel de moins en moins
rentables. Or sur ce thème, il faut
reconnaître que le Grand Scénic
s’en tire avec les honneurs. Côté
consommation, ce dernier est parvenu à rester sous les 8l / 100 km
sur route et autoroute malgré son
poids conséquent de 1,6 tonne
à vide. Et pour définitivement
NOTRE AVIS 
Les qualités du dernier Grand Scénic sont connues depuis son lancement. Il possède une belle allure, un
agrément de conduite appréciable
ou encore une modularité bien pensée. Et la commercialisation de la
version essence 1.3 TCe ne change
rien à ce bilan et permet même de
profiter d’une agréable souplesse.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 330
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 5 500
240 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,64 / 1,87 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
758 / 226
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
197
33
11,4
18 / 13,4 / 10,2
34 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8
Ville : 8,4
Route : 7,9 Autoroute : 7,8
Autonomie (km) : 662 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
8 airbags, Bluetooth, clim auto, capteurs
pluie / luminosité, ordi. de bord, régul. / lim. de
vitesse, rétro. électriques et dégivrants, écran
tactile et GPS, volant en cuir ajustable dans les
deux axes…
Options (€)
Affichage tête haute
Assistant au maintien dans la voie
Pack cuir
Park assist
Peinture métallisée
Toit vitré panoramique
400
250
1 700
350
650
600
Renault Grand Scénic Effet d’annonce
`1.5 dCi 110 Hybrid Intens
Rejet de CO2 : 92 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
33 400 €
Reprises en progrès
TECHNIQUE ET MESURES
Coffre vaste (5 places)
Caractéristiques
✚ Présentation
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Pas de mode électrique
Frein moteur non réglable
Troisième rang exigu
sur l’exercice du 90 à 130 km / h en
cinquième et les accélérations de
0,5 s sur le 1000 m D.A. Par contre,
les consommations ne baissent
que de 0,1 l / 100 km. Le surcoût
de 1 000 € se montre donc particulièrement long à amortir. A
peine sorti, ce modèle doit désormais laisser sa place au Blue dCi
de 120 ch, seulement 100 € plus
cher et plus puissant de 10 ch. A
bon entendeur...
X Essai non paru.
R
ouler en Renault hybride
implique de s’offrir un
Grand Scénic dCi 110.
Pour 1 000 € de plus, ce dernier
s’offre les services d’un moteur
électrique de 13 ch. Avec une
puissance aussi modeste, il ne
peut animer la voiture en tout
électrique et se contente donc
d’assister modestement le diesel.
A peine arrivé,
le Scénic Hybrid
Assist va déjà être
remplacé par le
Blue dCi120 !
A l’exception d’un frein moteur
plus élevé permettant de recharger la batterie, la conduite s’avère
strictement identique à celle d’un
thermique traditionnel. L’énergie
récupérée à la décélération permet
à l’assistance électrique d’offrir un
petit coup de pouce bienvenu lors
des relances. Du coup, les reprises
progressent d’une seconde pleine
GUIDE DE L’ACHETEUR
102
NOTRE AVIS 
Proposer une hybridation sur le Scénic est une bonne idée sur le papier.
Sauf que l’assistance électrique bien
trop modeste n’apporte finalement
pas grand chose de plus. Les relances
en progrès ne parviennent à compenser un surcoût trop élevé, étant donné
que la consommation ne progresse
que de manière vraiment symbolique.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 4 000
260 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,64 / 1,87 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
743
Performances
174
Vitesse maxi (km / h)
34,6
1 000 m D. A. (s)
12,7
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 20,2 / 15,6 / 12,4
33 / 68
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 6,1
Route : 5,9 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 868 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
6 airbags, ABS+ AFU, aide au stationnement
AV / AR, alerte de franchissement de ligne, de
survitesse, de fatigue, de distance de sécurité, et
d’angles morts, antibrouillards, carte accès et
démarrage mains libres, clim automatique, ESP,
ensemble audio R-LINK 2 avec GPS, connexion
Bluetooth et prises USB, feux de jour à LED, feux
de route auto, freinage d’urgence auto, phares et
essuie-glaces auto, jantes alliage 20 pouces…
Options (€)
Configuration 7 places
600
MONOSPACES et LUDOSPACES
Renault Grand Scénic Usurpation d’identité
`1.6 dCi Energy 160 Intens 7 places
Rejet de CO2 : 122 g / km
Malus écologique : 60 €
Puissance fiscale : 8 CV
37 400 €
Rapport tarif / prestations
✚ Agrément de conduite
Garantie : 2 ans, km illimité
Comportement routier
–
Habitabilité en 7 places
Diamètre de braquage
Une seule taille de jante
l’ensemble coulisse, il est moins
évident d’accéder aux strapontins placés dans le coffre. Côté
moteur, malgré les 160 ch du bloc
diesel, les 1 730 kg de l’auto se font
sentir, plus en termes de performances que de comportement. Le
confort est au rendez-vous malgré les roues de 20”. Enfin, des
progrès sont à faire en termes de
freinage. En revanche, le rapport
prix / équipements est parfait.
X Essai paru dans l’AJ n° 967.
C
e n’est pas avec son allure
de camionnette que le
monospace pourra
lutter contre les SUV. Renault
l’a bien compris en modifiant
l’orientation de son offre Scénic. Si l’allure monocorps est
toujours bien présente, l’auto se
donne des allures de crossover et
surtout redonne au conducteur
Si la silhouette
est celle d’un
monospace, le
nouveau Grand
Scénic avoue un
penchant plus
dynamique que
l’ancien.
sa vraie place à l’intérieur avec
une instrumentation qui lui fait
désormais face. En revanche, le
vrai plus d’un monospace, c’est
sa modularité, et le Grand Scénic semble l’avoir un peu oublié.
Ne vous fiez pas à la forme des
assises de la banquette arrière,
car les trois sièges indépendants ont disparu. Et même si
NOTRE AVIS 
Le nouveau Grand Scénic possède
une belle allure, procure un agrément
de conduite digne d’une berline, un
confort parfaitement maîtrisé malgré une monte pneumatique inhabituellement grande. Quant à l’espace
intérieur, préférez la version 5 places,
plus rationnelle en termes d’habitabilité. Un comble pour un monospace...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
160 à 4 000
380 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,64 / 1,87 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
758 / 226
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
33,6
12,4
10,6
33 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 7,4
Route : 6,5 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 791 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
6 airbags, Bluetooth, clim. auto., capteurs
pluie / lum., ordi. de bord, régul. / limit. vit., rétro.
élec. et dégivrants, écran tactile et GPS, volant
en cuir ajustable dans les deux axes…
Options (€)
Affichage tête haute
Assistant au maintien dans les voies
Pack cuir
Park Assist
Peinture métallisée
Régulateur de vitesse adaptatif
Toit vitré panoramique
400
250
1 700
350
650
300
600
Renault Espace Changement de philosophie
`1.6 dCi 160 Initiale Paris 5 places
Rejet de CO2 : 120 g / km
Malus écologique : 50 €
Puissance fiscale : 8 CV
49 400 €
Tenue de route exemplaire
Garantie : 3 ans ou 150 000 km
✚ Confort
Présentation avantageuse
–
Manque de puissance
Finition perfectible
Espace aux places de rang 3
poussif. Ses 160 ch ne font pas le
poids face aux 1 700 kg de l’auto.
Question habitabilité enfin, le bilan
est mitigé car les deux places rang
3 sont étriqués. Contrairement au
précédent Espace, celui-ci n’est pas
un vrai 7 places, mais un 5 + 2 (en
option) comme... le Grand Scénic !
Dommage, car l’ergonomie est pour
une fois bien pensée, notamment
avec son système permettant de
rabattre les sièges d’un seul doigt.
X Essai paru dans l’AJ n° 991.
S
i l’esprit “monovolume”
est préservé, cette dernière
génération typée crossover
tranche avec les précédentes. Mais
au-delà de l’esthétisme, cet Espace
épate au chapitre dynamique. Grâce
au système 4Control qui offre des
roues arrière directrices, il possède
une maniabilité et une précision
de direction impressionnantes. Et
Effilé et efficace,
le dernier Espace
est, hélas, moins
habitable même s’il
peut offrir jusqu’à 7
places (+ 1 400 €).
Renault propose aussi le système
Multi-Sense offrant la possibilité
d’agir sur la direction, l’amortissement, la réponse à l’accélérateur, les
changements de rapports, etc. afin
de personnaliser sa conduite. Une
bonne initiative, mais qui possède
tout de même une limite. L’Espace
ne peut ainsi pas se métamorphoser en sportive à cause d’un moteur
GUIDE DE L’ACHETEUR
103
NOTRE AVIS 
Face à ses rivaux, le nouvel Espace
soutient largement la comparaison
et les devance même au niveau du
compromis confort / agrément. En
revanche, les adeptes historiques
resteront dubitatifs devant la diminution de l’habitabilité en mode 7
places. Un changement de philosophie gagnant ? Le temps répondra.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
160 à 4 000
380 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,86 / 1,89 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5/7
Nombre de places
3
Volume coffre 5 / 7 places (dm )
680 / 247
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
202
33,4
11,5
11,1
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,5
Ville : 8,2
Route : 7,3 Autoroute : 7,1
Autonomie (km) : 773 Capacité réservoir (l) : 58
Équipements de série
6 airbags, aide au démarrage en côte, ESP,
freinage actif d’urgence, surveillance angles
morts, phares à LED, régulateur de vitesse
adaptatif, affichage tête haute, caméra de recul,
carte mains-libres, système multimédia tactile
8,7”, GPS, Bluetooth, prises USB et aux., sièges
AR rabattables électriquement, hayon motorisé,
sellerie cuir, sièges AV chauff. et massants…
Options (€)
Volant, pare-brise et sièges chauff.
Toit ouvrant panoramique
Peinture métallisée
700
1 200
740
MONOSPACES et LUDOSPACES
Toyota Prius+ Style carnassier
`136h Dynamic
Rejet de CO2 : 96 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
34 500 €
Habitacle 7 places spacieux
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Conduite douce en ville
Insonorisation en progrès
–
Petit coffre en 7 places
Moteur limité en pleine charge
Transmission CVT qui “patine”
s’accompagne d’un agrément
moteur... enquiquinant. En effet,
à l’accélération, il faut avoir le pied
léger ; la boîte CVT donnant toujours cette sensation de patiner si
l’on force. Confortable avant tout,
la + montre vite ses limites sur
le plan dynamique, ce qui paraî
paradoxal quand on se retrouve
face à elle. Surtout depuis son
restylage de 2015 et l’ajout d’une
proue particulièrement offensive !
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 798 / nc
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
99 à 5 2001
142 à 4 0002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA1
4,62 / 1,78 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
445
+82 ch élec. pour 136 ch en cumulé. 2 +207 Nm
élec.
1
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
U
Avant d’avoir
essayé la Prius+ au
style pour le moins
agressif, difficile
de croire en son
caractère doux, et
pourtant !
l’ensemble moteur de la berline
Prius, la + bénéficie en sus de batteries 50 % moins encombrantes.
Elle se recharge en roulant et permet d’évoluer en mode électrique
jusqu’à 45 km / h, sur 2 km (en
continu). Au-delà, le 1.8 de 99
ch prend le relais, l’ensemble
se contentant de 5,9 l / 100 km.
Une valeur correcte, mais qui
NOTRE AVIS 
Seul monospace compact hybride du
marché, offrant de plus 7 places, la
Prius+ est plus à l’aise en ville qu’en
dehors. Sa technologie est intéressante, mais une version rechargeable
sur secteur serait plus adaptée. Pour
le reste, l’auto ne manque pas d’attraits question confort, habitabilité
et personnalité.
8,8
34,2 / 71
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,9
Ville : 4,8
Route : 6,6 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 763 Capacité réservoir (l) : 45
X Essai non paru.
n habitacle spacieux,
une bonne modularité,
jusqu’à 7 places disponibles (ou un grand coffre en
5 places), voilà le type d’arguments que nombre de ses concurrents peuvent aussi mettre en
avant. Mais ce qui caractérise
essentiellement la Prius+, c’est sa
technologie hybride. Reprenant
168
34,1
12,3
Équipements de série
ABS, affi. tête haute, cam. de recul, 7 airbags,
antibrouillards, capteurs pluie / luminosité, clim.
auto., ESP, fermeture centrale à distance, jantes
alu 16”, ordi. de bord, écran tactile, autoradio-CD
mp3 + USB, régul. de vit., rétros élec. dégivr.,
vitres AV / AR élec., volant cuir multifonction
régl. en haut. et profond., ouverture et
démarrage sans clé…
Options (€)
Système de navigation
950
Volkswagen Touran Recette éprouvée
`1.4 TSI 150 Confortline
Rejet de CO2 : 126 g / km
Malus écologique : 140 €
Puissance fiscale : 8 CV
32 330 €
Habitabilité
TECHNIQUE ET MESURES
Plaisir de conduite
Caractéristiques
✚ Sens pratique
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Présentation austère
Tarif élevé
Prix de certaines options
position de conduite façon berline
et son amortissement bien calibré, il donne d’ailleurs des leçons
de dynamisme à un Citroën C4
Space Tourer ou un Renault Scénic, sans démériter le moins du
monde en confort. Ajoutez-y un
moteur essence performant et une
boîte à double embrayage diligente à souhait, et vous obtenez
une auto aussi à l’aise pour avaler les kilomètres que les valises.
X Essai paru dans l’AJ n° 1005.
C
houchous des familles
dans les années 2000,
les monospaces compacts ont depuis été éclipsés par
les SUV, moins pratiques mais
plus affriolants. Ah, le marketing... Parmi les tauliers de ce
segment de plus en plus morose,
le Volkswagen Touran a pourtant
des arguments à faire valoir : un
Dans cette finition
Confortline, le
Touran dispose du
régulateur adaptatif
en série.
coffre gigantesque, une habitabilité généreuse pour trois personnes à l’arrière et une modularité sans limites. Côté ambiance,
ce n’est pas la grosse rigolade,
mais comme à bord d’une Golf
ou d’un Tiguan, la qualité perçue
ne souffre aucune critique. Même
sur la route, le Touran est loin,
très loin de la bétaillère. Avec sa
GUIDE DE L’ACHETEUR
104
NOTRE AVIS 
Il n’y a pas que les SUV dans la vie: forts
de vingt ans de sélection naturelle, les
monospaces compacts constituent toujours l’un des moyens les plus aboutis
de voyager en famille. Le discret Touran en est la parfaite illustration, surtout dans cette version essence à boîte
DSG. Dommage que l’âge ne lui ait pas
appris la modestie en matière de tarifs.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 395
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 5 000
250 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,53 / 1,83 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
502 / 6771
1
Selon la position des sièges AR coulissants
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
195
31,8
9,8
10,2
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,2
Ville : 8,8
Route : 7,8
Autoroute : 8
Autonomie (km) : 707 Capacité réservoir (l) : 58
Équipements de série
7 airbags, clim. auto., prises USB / Bluetooth,
capteurs de pluie / luminosité, jantes alliage,
radars de stationnement AV / AR, régul.
adaptatif…
Options (€)
Accès mains-libres
Caméra de recul
GPS
Stationnement semi-automatique
Toit ouvrant panoramique
405
265
905
175
1 635
MONOSPACES et LUDOSPACES
Volkswagen Golf Sportsvan L’essence de la famille
`1.5 TSI 130 EVO Confortline
Rejet de CO2 : 118 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
MODÈ LE
28 130 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
Après la Golf, sa version familiale Sportsvan a eu droit à un restylage. Des modifications
esthétiques discrètes, une remise à jour technologique et un inédit bloc TSI 130 sont au programme.
S
ans être un modèle à
succès, la Sportsvan a ses
adeptes. Restylée cette
année, elle modifie le dessin intérieur de ses optiques avant et de ses
boucliers. Elle gagne surtout des
équipements comme le freinage
automatique d’urgence ou un système de conduite semi autonome
(975 €) incluant un AFIL, des feux
Habitabilité / modularité
✚ Confort
Agrément moteur
–
Place centrale étroite
Tarifs élevés
Modifications trop timides
de route automatisés, la reconnaissance des panneaux, l’aide au
parking actif... Sous le capot, elle
accueille le dernier 1.5 TSI essence
de 130 ch, déjà vu sur la Golf. Profitant de la désactivation de cylindres
à faible charge, la consommation
se limite (sur l’ordinateur de bord)
à 7,5 l / 100 km... Sa souplesse à bas
régimes et sa discrétion s’apprécient de même que sa vigueur à
hauts régimes, autorisant accélérations et relances toniques... en
jouant de la boîte. Installé un peu
plus haut que dans une Golf, face à
une planche de bord toujours très
classique, le conducteur ne retrouve
pas tout à fait le même dynamisme
que la compacte, mais la Sportsvan
reste sécurisante à rythme soutenu.
A cela s’ajoute un
bon confort favoEntre compacte
par un amoret monospace, la risé
tissement souple
Golf Sportsvan
mais maîtrisant
cajole ses hôtes
bien les mouvements de caisse.
Entre compacte et monospace, la
La planche de bord Sportsvan prend soin de ses occuévolue peu et ne
pants. Profitant d’une banquette
dispose pas de la
coulissante sur 18 cm ainsi que de
dalle numérique
dossiers réglables en inclinaison,
optionnelle
les occupants latéraux arrière disproposée sur la
posent d’un bel espace aux jambes,
Golf.
celui du milieu subissant le tunnel
de servitude. Le coffre dispose de
500 à 613 dm3 et les nombreux
rangements et aspects pratiques
annexes s’apprécient au quotidien.
X Essai non paru.
NOTRE AVIS 
Avec son gabarit moins grand que
celui d’un monospace compact, la
Golf Sportsvan propose un excellent
rapport habitabilité / encombrement
et accueille deux passagers arrière
avec égards. Par contre, elle facture
ses qualités au prix fort et ne peut
accueillir décemment cinq personnes.
Dans ce cas, le monospace s’impose.
GUIDE DE L’ACHETEUR
105
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 498
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 000
200 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,35 / 1,81 / 1,61
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
500
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
Freinage 90 / 130 km / h (m)
202
nc
9,6
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,2
Ville : 6,5
Route : 4,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, ABS, ESP, aide au stationnement
AV / AR, antibrouillards, banquette coulissante,
climatisation auto bizone, contrôle de pression
des pneus, détecteur de fatigue et de piétons,
feux de jour à LED, régulateur / limiteur de
vitesse, rétros élec. et chauffants, système
multimédia, volant multifonctions…
Options (€)
Accès et démarrage sans clés
Caméra de recul
GPS
Peinture métallisée
410
270
820
650
TOUT-CHEMINS et PICK-U
Nouveautés à l’essai
dans nos pages, les
Ford Ka+ et Fiesta
Active, ainsi que le
récent pick-up
SsangYong Musso...
Prochaines
nouveautés dans ce
segment : la Volvo V60
Cross Country et la
Ford Focus Station
Wagon... Active !
Ford Ka+
A bonne école
`1.2 85 Active
Rejet de CO2 : 129 g / km
Malus écologique : 113 €
L
a mode du SUV a envahi
les villes. Mêmes les plus
petites citadines se sont
mises au diapason. Prenez la
Ka+, la citadine que Ford n’a eu
de cesse de modifier au fil des
générations, elle n’attire pas vraiment le regard dans sa version
standard. Et pourtant, ajoutezlui des skis de protection sous
les boucliers avant et arrière,
des bas de caisse renforcés de
plastiques ainsi qu’une paire de
barres de toit (toujours pour le
look) et rehaussez le tout de 23
bon mm... Et vous obtenez une
auto au look sympathique et parfaitement dans l’air du temps.
Elle n’a ainsi pas grand chose
à envier à une Dacia Sandero
Prix
Equipements
–
Ford Ka+ 1.2 85
Audi A4 Allroad 2.0 TDI 190
Dacia Sandero Stepway 1.5 dCi 90
Dacia Logan MCV Stepway 0.9 TCe 90
Dacia Dokker Stepway 1.5 dCi 95
DS 4 Crossback 2.0 BlueHDi 180
Fiat Panda Cross 4x4 0.9 TwinAir 90
Fiat 500L Cross 1.3 Multijet 95
Ford Fiesta Active 1.0 Ecoboost 140 Plus
Kia Picanto 1.2 84
Mercedes Classe E 220d All Terrain
Mercedes Classe GLA 220d
Mercedes Classe X 250 d 4MATIC
Opel Adam Rocks 1.0 T 115 Ecotec
Opel Insignia Country Tourer 2.0 Diesel 210
Renault Alaskan 2.3 dCi 190 4x4
Subaru XV 2.0 156
SsangYong Musso 220 e-XDi 4WD
Suzuki Ignis 1.2 Dualjet 90 Hybrid SHVS
Toyota Hilux 2.4 D-4D 150
Volkswagen Amarok 3.0 TDI 224 4MOTION
p. 106, 107
p. 108
p. 108
p. 109
p. 109
p. 110
p. 110
p. 112
p. 111
p. 112
p. 113
p. 113
p. 114
p. 114
p. 115
p. 116
p. 116
p. 117
p. 118
p. 119
p. 119
13 750 €
Garantie : 2 ans, km illimité
Après avoir été une citadine pétillante, la Ka s’est faite bon marché. Un peu à
l’image de ce que propose Dacia avec sa Sandero. Pour coller au plus près de cette
dernière, la Ka+ s’offre, aujourd’hui, sous le label Active, un look d’aventurière.
✚ Agrément moteur
SOMMAIRE
Puissance fiscale : 5 CV
Coffre
Qualité
Place arrière juste correcte
Stepway, sa véritable concurrente troisième larron veuille faire le
sur le segment. Comme cette der- voyage... Si pour les passagers,
nière, la Ka+ ne dispose bien sûr l’accueil à bord de la Ford Ka+
ni de la transmission 4x4 ni d’un Active est plutôt correct, difficile
éventuel système d’optimisa- d’en dire autant pour le coffre
tion de la motricité.L’américaine qui se remplit très rapidement.
n’affiche que
Il est étroit, peu
3,96 m de lonprofond et ne
Avec son look
gueur, contre
peut proposer
d’aventurière,
4,09 m à la
qu’un volume
la Ka+ devient
roumaine. Ces
de 284 dm 3 .
presque séduisante Nous sommes
13 cm peuvent
paraître peu,
bien loin des
mais ils sont essentiels, notam- 366 dm3 mesurés sur la Dacia
ment en termes d’habitabilité et Sandero Stepway.Du côté des
de volume de rangement. Ainsi, passagers avant, cette citadine
la Ka+ repose sur un empatte- joue clairement la carte de la
ment de 2,49 m (contre 2,59 m modernité avec un écran tacpour la Sandero), cela pourrait tile de 6,5 pouces qui n’a rien à
être vraiment défavorable pour envier à la plupart des produits
l’espace à bord. Pourtant, même présents à bord d’autres modèles.
si ce n’est pas royal, deux adultes Il est, par ailleurs, compatible
peuvent parfaitement tenir à avec les systèmes Apple CarPlay
l’arrière sans se gêner. Ils ont et Androïd Auto. En revanche,
même de la place dans les caves sur la qualité, Ford a fait usage de
à pieds sous les sièges avant. En beaucoup trop de plastiques durs
revanche, il ne faudra pas qu’un parfois mal ébavurés à certains
La Ka+ est aussi agile en ville qu’elle est agréable à conduire sur petites routes.
GUIDE DE L’ACHETEUR
106
SPÉCIAL ESSAIS
UP
NOUVELLE
VERSION
endroits. On sent bien qu’il a fallu
faire quelques économies. Dommage, car sur le plan de l’équipement, la Ka+ dispose d’une
belle dotation qui, au vu du prix
demandé, place l’auto au sommet
de la liste.Mais que vaut-elle sur
la route ? De par son gabarit, la
Ka+ Active sera clairement à son
aise en ville où elle affiche une
très belle maniabilité. Son petit
moteur essence 3 cylindres se
montre souple à bas régime, ce
qui lui permet d’évoluer aisément dans les embouteillages.
Toutefois, malgré sa puissance
nominale limitée à 85 ch et l’absence de turbo, il sait se montrer
vaillant sur la route et répond
parfaitement et en toute discrétion à la moindre sollicitation
du pied droit. Et pour ne rien
gâcher, il réalise tout cela sans
consommer trop. Du moins par
rapport à la version normale de
L’ambiance
la Ka+. En effet, cette version
intérieure est
Active, dotée d’un physique peu
plutôt moderne,
avantageux en termes d’aéromais la qualité des
matériaux laisse un dynamique (les barres de toit
et l’assiette rehaussée n’aident
peu à désirer.
Malgré l’absence
de turbo, le petit
moteur essence
de 85 ch se montre
disponible et
vaillant.
pas), demande 0,3 l / 100 km de
plus. Toutefois, avec 6,6 l / 100 km
en moyenne, certains verront
le verre à moitié vide, en estimant qu’au vu de la puissance, il
serait possible de faire moins. En
termes de comportement, la citadine de Ford se montre agréable.
Elle offre un bon agrément de
conduite en toute circonstance
et dispose d’un amortissement
prévenant ainsi que d’une insonorisation très correcte. Avec
cette Ka+ Active, Ford présente,
enfin, une véritable alternative à
la Dacia Sandero Stepway. Dommage que le coffre soit un peu
trop étriqué et que la qualité de
finition soit si piètre.
X Essai paru dans l’AJ n° 1020.
NOTRE AVIS 
Avec son look de baroudeuse des
centres-villes, cette Ka+ Active
séduit instantanément. Elle se
montre en plus agile sur la route
et très maniable en ville. Ajoutez à
cela un petit moteur pétillant, discret
et relativement peu vorace et vous
obtenez une citadine idéale. Seuls
points noirs : la finition et le coffre.
GUIDE DE L’ACHETEUR
107
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 194
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
85 à 5 500
115 à 4 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,96 / 1,75 / 1,56
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
284
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
159
35,5
13,4
27,7 / 17,8
35 / 72
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 6,8
Route : 6,2 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 636 Capacité réservoir (l) : 42
Équipements de série
6 airbags, Bluetooth, clim auto, Isofix, jantes alu,
régul. / limit. de vitesse, rétros ext. et vitres AV
élec., syst. multimédia avec écran tactile 6,5
pouces / prises USB / Apple CarPlay et Android
Auto, fermeture centralisée…
Options (€)
Pack Parking
Pack Hiver
Peinture métallisée
400
350
500
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Audi A4 Allroad Passe partout
`2.0 TDI 190 Design Luxe
Rejet de CO2 : 128 g / km
Malus écologique : 210 €
Puissance fiscale : 10 CV
55 620 €
Confort (suspension pilotée)
✚ Aptitudes tout-chemin
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation
–
Facture conséquente
Lacunes d’équipement
Dynamisme en retrait
que votre Allroad ne se transforme
en luge. Pas un vrai franchisseur
mais un modèle qui ne fait pas semblant pour autant. Sur le bitume,
l’Allroad s’adapte à son conducteur grâce à ses modes de conduite
personnalisables. Un peu moins
dynamique que le break classique,
il conserve un bon confort et un bel
agrément mécanique avec le bloc
TDI 190 associé à la boîte double
embrayage S tronic, imposée ici.
X Essai paru dans l’AJ n° 957.
D
es protections de bas de
caisse, des passages de
roues en plastique noir
(ou peints en option) et des sabots
de protection en aluminium : l’A4
Allroad s’offre la panoplie du break
baroudeur. Mais pas seulement
car la garde au sol est augmentée
de 34 mm et l’auto reçoit la nouvelle transmission Quattro “Ultra”,
Bien aidé par
une garde au sol
rehaussée de
34 mm, l’Allroad
apprécie au besoin
la conduite toutchemin.
permettant de “déconnecter” les
roues arrière. De quoi économiser
0,3 l / 100 km sur route. Toujours
aussi efficace sur terrains glissants,
ce système est assisté par un mode
Offroad, optimisant son fonctionnement et celui de l’antipatinage
favorisant la motricité. Enfin, un
assistant à la descente limite la
vitesse sur forte pente pour éviter
NOTRE AVIS 
La marque aux anneaux démontre
sa maîtrise du break surélevé. L’A4
Allroad apporte plus de polyvalence
par rapport à ses concurrents directs
et propose une alternative séduisante
aux SUV familiaux plus encombrants.
Sans concurrence sur ce domaine par
rapport à BMW et Mercedes, Audi en
profite pour saler l’addition...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 200
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,75 / 1,84 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
505
Performances
217
Vitesse maxi (km / h)
29,7
1 000 m D. A. (s)
8,2
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 7e / 6e / 5e 30,9 / 14,2 / 8,4
32 / 63
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,7
Route : 7,1 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 805 Capacité réservoir (l) : 58
Équipements de série
Accès et démarrage mains libres, Bluetooth,
caméra de recul, chargeur de portable à
induction, clim auto trois zones, phares bixénon
et feux avant diurnes à LED, GPS, freinage auto
d’urgence, jantes alliage 18 pouces, phares et
essuie glace auto, régulateur de vitesse, rétro
intérieur jour / nuit auto, sellerie cuir…
Options (€)
Régulateur de vitesse
Sièges AV électriques
Suspensions pilotées
Toit ouvrant électrique
1 190 €
930
1 190 €
1 750
Dacia Sandero Stepway Révolution de velours
`1.5 dCi 90
Rejet de CO2 : 98 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
14 870 €
Dotation sérieuse
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Douceur de la transmission
Rapport prix / prestations
–
Boîte peu réactive
Restylage léger
Direction virile
cette exécution unique qui vaut
désormais comme haut de gamme
sur la Sandero. Côté mécanique,
pas d’évolution sur cette version
dCi de 90 ch qui venait de recevoir la douce (mais un peu lente)
boîte robotisée Easy-R. L’agrément
est satisfaisant, le bloc toujours
volontaire et la sobriété appréciable.
Le comportement général reste
sain, l’amortissement efficace et
les performances correctes.
X Essai non paru.
L
e dernier Mondial de l’Automobile de Paris avait vu
l’arrivée des Sandero restylées. Toujours pas la moindre transmission intégrale sur cette Stepway
mais bien le look qu’il faut pour se
démarquer : barres de toit, bas de
caisse et passages de roues protégés,
boucliers avant et arrière dotés de
(faux) sabots (façon) aluminium...
La “nouvelle”
Sandero se
reconnaît au dessin
intérieur de ses
feux, à sa calandre
inédite et à ses
rétroviseurs peints.
Tout y est, et force est de reconnaître
qu’en ville, la Sandero Stepway est
plus à l’abri des agressions urbaines
que nombre de citadines. Pour ce
qui est du restylage, il faut se pencher sur les optiques avant et arrière
ainsi que sur la calandre. La présentation intérieure progresse également, légèrement. Quant à la dotation, elle s’avère très complète sur
GUIDE DE L’ACHETEUR
108
NOTRE AVIS 
La Sandero Stepway n’est pas transfigurée et son prix reste identique, tant
mieux. Elle demeure un compromis
intéressant entre citadine et toutchemin avec sa présentation dédiée.
Appréciable en zone urbaine, la boîte
automatique ne génère qu’un surcoût
limité (+ 600 €) et le 1.5 dCi de 90 ch
est toujours aussi efficace que sobre.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 4 000
220 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,08 / 1,74 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
320
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
164
35,2
13,4
13
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 5,5
Route : 5,5 Autoroute : 6,3
Autonomie (km) : 862 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
ABS, ESP, 4 airbags, barres de toit, aide au
parking AR, antibrouillards, banquette AR
rabattable 60 / 40, climatisation manuelle,
Bluetooth, GPS, ordi. de bord, peinture
métallisée, radio CD + Aux. + USB, régulateurlimiteur de vitesse, rétros extérieurs élec. et
dégivrants, jantes alliage 15 pouces…
Options (€)
Accoudoir
Sellerie cuir
Roue de secours + cric
Caméra de recul
100
600
120
200
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Dacia Logan MCV Stepway Un petit air d’Allroad...
`0.9 TCe 90
Rejet de CO2 : 125 g / km
Malus écologique : 113 €
Puissance fiscale : 5 CV
13 600 €
Rapports prix / prestations
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Style baroudeur séduisant
Capacité de chargement
–
Finition toujours perfectible
Sécurité active à moderniser
Insonorisation moyenne
d’abord, l’atout majeur du MCV :
son immense et accessible coffre
de 672 dm3 auquel s’ajoute une
habitabilité très satisfaisante pour
cinq. L’agrément et le confort sont
toujours corrects, et la tenue de
route reste sécurisante. Le petit 3
cylindres de 90 ch est suffisant au
quotidien comme pour les longs
trajets. Et pour ne rien gâcher, le
poids limité de l’auto participe à
la belle sobriété de l’ensemble.
X Essai non paru.
A
u vu du succès de la version Stepway sur la Sandero, il semblait logique
de la décliner sur une grande
partie de la gamme Dacia. Ainsi,
après le Lodgy et le Dokker, c’est
au tour de la Logan, dans sa carrosserie break uniquement, d’en
bénéficier. L’engin reprend tous
les attributs du label Stepway : les
La petite Sandero
5 portes existe
aussi en berline,
la Logan, et en
break, la Logan
MCV. Mais seule la
Sandero et le break
MCV ont droit à
l’offre Stepway.
boucliers, les sabots façon aluminium, les passages de roues
et bas de caisses en plastique, les
barres de toit et même l’assiette
rehaussée de 50 mm. A l’intérieur, la présentation est plus cossue que sur les autres finitions, et
la dotation avenante, surtout pour
le tarif pratiqué ! Pour le reste,
rien de vraiment nouveau. Tout
NOTRE AVIS 
L’offre baroudeuse déclinée sur le
break permet finalement de s’offrir la
version longue de la Sandero Stepway
mais avec un immense coffre pour
seulement 780 € de plus. Un tarif fracassant pour un style attrayant, une
dotation quasi-complète, un confort
et une habitabilité sans reproche
pour un agrément très convenable.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
898
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 5 000
140 à 2 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,50 / 1,74 / 1,55
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
672
Performances
162
Vitesse maxi (km / h)
35,3
1 000 m D. A. (s)
13,5
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e 26,2 / 14,6 / 11,3
33 / 68
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7
Route : 6,4 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 735 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Airbags frontaux et latéraux AV, ESP, banquette
AR rabattable 2 / 3-1 / 3, cache-bagages, barres
de toit, jantes alliage 15 p., Bluetooth, rétros ext.
dégivrants, clim. manuelle, ferm. centralisée à
distance, GPS, radio, écran tactile, siège cond. et
volant réglables en hauteur, phares
antibrouillards, régul. / limiteur de vitesse…
Options (€)
Caméra de recul
Peinture métallisée
Sellerie cuir
Jantes alliage 16 p. noires diamantées
200
500
600
450
Dacia Dokker Toujours intéressant
`1.5 dCi 95 Stepway
Rejet de CO2 : 116 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
16 400 €
Rapport prix / prestations
✚ Espace à bord
Garantie : 3 ans, km illimité
Aspects pratiques
–
Qualité des matériaux
Amortissement perfectible
Assises peu confortables
Sur le plan du comportement routier, le Dokker fait preuve de vivacité, tout en s’annonçant économe
en carburant. En ville, il navigue
également à son aise. Seul bémol :
l’engin est desservi par des amortisseurs qui ne font pas le job, alors
que les assises ne brillent déjà pas
par leur moelleux. En passant de
90 à 95 ch, le Dokker augmente
son prix de 550 €. Mais à ce tarif,
cela reste une affaire.
X Essai non paru.
U
ne valeur résume sa
supériorité : 747 dm3 de
coffre. En comparaison,
celui du Renault Kangoo (509
dm3) paraît étriqué. Et ce n’est
pas la seule qualité du Dacia.
En version Stepway, il soigne les
aspects pratiques (barre de toit,
seconde porte coulissante, rangements), le look (jantes alu) et
En version
Stepway, le Dokker
soigne son look
et son niveau
d’équipement, à
des tarifs toujours
très serrés.
l’agrément (GPS). Depuis le restylage, il a gagné en qualité perçue (calandre retouchée, nouveau
volant à quatre branches, aérateurs redessinés, console centrale retravaillée avec un contour
chromé, lève-vitre conducteur
impulsionnel...). Autre bon point,
les passagers arrière bénéficient
dorénavant de tablettes aviation.
GUIDE DE L’ACHETEUR
109
NOTRE AVIS 
Vaste, mieux équipé et plus agréable à
conduire, le Dokker ne laisse que des
miettes au Kangoo. Malgré un amortissement et une habitabilité arrière perfectibles, il se présente donc comme
un achat “raison”. Et peut susciter
l’émotion, en version Stepway, grâce
aux attraits de la silhouette et, à bord,
à toutes les commodités modernes.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
95 à 3 750
220 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,37 / 1,76 / 1,86
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
747
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
168
nc
13,7
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,4
Ville : 4,8
Route : 4,2 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
2 portes latérales coulissantes, GPS (écran 7”
tactile), radio, prises jack et USB, Bluetooth avec
commandes au volant, info-trafic...), volant et
siège conducteur réglables en hauteur,
antibrouillards, radars de recul, régul.-lim. de
vitesse, rétros ext. chauff. / élec., volant cuir…
Options (€)
Sièges AV chauffants
Jantes alliage 16 pouces noires
diamantées
Caméra de recul
Peinture métallisée
200
450
200
500
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
DS 4 Crossback Maquillage inutile
`2.0 BlueHDi 180 Sport Chic
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 9 CV
37 850 €
Tenue de route
✚ Duo moteur / boîte
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipement riche
–
Places arrière étriquées
Surcoût élevé
Intérieur pas assez marqué
4 classique. Un supplément d’autant plus indigeste que l’habitacle lui n’a reçu aucune modification. Dommage car côté conduite,
l’auto est convaincante. La base
est saine et offre un excellent
confort en toute circonstance.
Attention néanmoins à quelques
prises de roulis pas très agréables
notamment pour les passagers
arrière... qui ne peuvent toujours
pas baisser les vitres...
X Essai non paru.
C
réer un nouveau véhicule en lui donnant un
look de baroudeur, voilà
ce que propose DS avec la DS 4
Crossback. Cette tendance n’est
pas nouvelle et permet éventuellement de vendre davantage de
véhicules. Face au faible renouvellement (pour le moment) de sa
gamme, la marque française tente
La fin de carrière
est proche pour
la DS 4 qui n’est
plus disponible
que sur stocks en
concession.
donc des coups marketing. Car
dans les faits, ce crossover apporte
peu, mises à part des rentrées
d’argent supplémentaires pour
DS. En effet, l’ajout de passages
de roues en plastique, de barres
de toit, de coques de rétroviseurs,
de jantes et d’une calandre noires
est facturé 1 700 euros supplémentaires par rapport à une DS
NOTRE AVIS 
Quel est l’intérêt d’affubler la compacte DS 4 d’un kit de baroudeur ?
La réponse est simple : vendre ses
modèles plus cher. Franchement, sans
les artifices esthétiques, une DS 4 avec
ce moteur sobre et performant, associé à une boîte réactive et intelligente
conviendrait parfaitement. Mais vous
aurez l’air moins à la mode...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
181 à 3 750
400 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,29 / 1,81 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
465
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
205
30,5
9,2
13,4 / 9,4 / 7,4
31 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7,3
Route : 6,5 Autoroute : 6,6
Autonomie (km) : 882 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
6 airbags, barres de toit, caméra de recul et aide
au parking AV / AR, clé mains-libres, clim. auto.
bizone, Bluetooth, contrôle angle mort, écran
tactile avec GPS, jantes 18’’, phares à leds +
xénon, capteurs pluie et luminosité, radio
CD-mp3, régul. / limit. vitesse, sellerie mixte
cuir / tissu, fermeture centralisée à distance…
Options (€)
AFIL
Prise 230V
siège cond. élect. + sièges AV chauffants
sièges AV massants
510
120
650
300
Fiat Panda Cross 4x4 Le panda de la jungle
`0.9 TwinAir 90
Rejet de CO2 : 114 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
18 290 €
Allure atypique
TECHNIQUE ET MESURES
Dotation généreuse
Caractéristiques
✚ Capacités de franchissement
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Tarif élevé
Moteur creux et vibrant
Direction trop légère
cinq chevaux supplémentaires, le
manque de punch à bas régimes
de son bicylindre essence se fait
sentir lors des franchissements.
Dommage tant le potentiel de la
Panda Cross est impressionnant.
Sur la route ce caractère creux
oblige son conducteur à rétrograder constamment pour se relancer
énergiquement. Et son centre de
gravité plus haut perché ne favorise pas le dynamisme.
X Essai non paru.
S
i les Panda sont nombreuses à crapahuter, la
version Cross est la plus
extrême du lot. Par rapport à la
4x4 Rock, elle rehausse sa garde
au sol de 9 mm pour la porter à
161 mm. La panoplie devient plus
baroudeuse encore : protections de
carrosserie plus marquées, antibrouillards surélevés et bandeaux
La Cross 4x4 ne
fait pas semblant.
Elle est désormais
épaulée par les
versions City Cross
dotées de la même
panoplie mais
en 4x2.
latéraux élargis. Un vrai mini 4x4
qui s’offre en outre des angles de
franchissement (attaque, ventral et fuite) plus importants. Sa
transmission dotée d’un blocage
de différentiel, son sélecteur Terrain Control et sa monte pneumatique spécifique lui permettent de
grimper là ou de nombreux SUV
restent sur place. Hélas, malgré ses
GUIDE DE L’ACHETEUR
110
NOTRE AVIS 
Derrière sa bouille joviale, la Panda
Cross 4x4 est une vraie franchisseuse. Pour y parvenir, elle peut
compter sur sa transmission intégrale efficace et ses angles conséquents. Dommage que son TwinAir
creux lui coupe les ailes à l’heure de
la grimpette. Certes, elle n’est pas
donnée, mais quelle belle efficacité...
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
2 cyl. en ligne, essence
875
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 5 500
145 à 1 900
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM5
3,71 / 1,67 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
225
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
167
nc
12
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,9
Ville : 5,9
Route : 4,3 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 35
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, ABS avec répartiteur de freinage,
climatisation automatique, garde au sol
surélevée, blocage de différentiel électronique,
jantes alliage 15 pouces, sélecteur Terrain
Control, transmission, intégrale intelligente,
autoradio CD MP3, vitres AV électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
Radar de recul
470
300
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Ford Fiesta Active Opération séduction
`1.0 Ecoboost 140 Plus
Rejet de CO2 : 119 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 7 CV
NOUVELLE
22 100 €
VERSION
Garantie : 2 ans, km illimité
Vous connaissiez la Fiesta, la sportive Fiesta ST, voici la Fiesta baroudeuse, baptisée Active. Dotée de
cinq portes, elle entend se faire une place même si les citadines rehaussées peinent à convaincre.
L
a mode SUV est contagieuse. Nombre de citadines s’y risquent même si
seule la Sandero Stepway reste un
vrai succès à ce jour. Il n’empêche,
la Fiesta devient Active et enfile
la fameuse tenue de baroudeuse :
boucliers ornés de plastiques noirs
à l’instar de la calandre, protections (fictives) qui naissent ça et
Comportement routier
✚ Ensemble moteur / boîte
Rapport prix / prestations
–
Monte pneumatique asphalte
Pas de roue de secours
GPS perfectible
là, et châssis rehaussé de 1 cm.
Mais pour les prestations, elles
seront surtout routières. L’auto se
montre sur et confortable, s’offrant
des amortisseurs avant à butées
hydrauliques. Elle reçoit aussi
une direction et une électronique
recalibrée ainsi que trois modes de
conduite (Normal, Eco et Faible
adhérence). L’habitacle profite
d’un traitement aventurier avec
des habillages colorés. Les rails de
fixations des sièges sont rehaussés pour une position de conduite
plus haute de 18 mm. Les usagers
urbains apprécieront. L’ergonomie et la qualité de vie à bord,
appréciables, sont repris à la Fiesta.
La position de conduite reste toujours satisfaisante, notamment
grâce à la possibilité de modiL’Active aime le
fier l’angle de l’asbitume au point
sise. Par contre,
de s’y accrocher
comme toujours,
fidèlement
l’habitabilité n’a
rien d’exceptionA l’exception d’une nelle avec une garde au toit un
sellerie plus colorée peu juste aux places arrière. En
et d’une position
outre, le volume de coffre de 292
de conduite plus
dm3 demeure quelconque chez les
haute, l’habitacle
polyvalentes. Heureusement que
est identique à
le plancher optionnel permettant
celui d’une Fiesta
d’obtenir une surface de chargeclassique.
ment plane après avoir rabattu les
dossiers arrière ne coûte que 60 €.
Cette version Active compte sur
un style plus affirmé, mais oblige
à mettre la main au portefeuille.
X Essai paru dans l’AJ n° 1010.
NOTRE AVIS 
La version Active de la Fiesta s’achète
avant tout pour son style aventurier.
Le reste ne change guère puisque le
comportement et le confort ne sont
pas dégradés. Cette version forte de
140 ch peut également compter sur
un moteur tonique et réussi. Seuls
quelques détails comme son GPS peu
fiable entachent un excellent bilan.
GUIDE DE L’ACHETEUR
111
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 6 000
180 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,07 / 1,79 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
292
Performances
200
Vitesse maxi (km / h)
31,3
1 000 m D. A. (s)
10
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 14,2 / 11,4 / 9,5
34 / 70
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 6,5
Route : 6,3 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 656 Capacité réservoir (l) : 42
Équipements de série
6 airbags, aide au maintien dans la voie,
autoradio CD MP3, banquette AR 60 / 40,
capteurs pluie / luminosité, clim auto, écran
tactile 8 pouces, jantes alliage 17 pouces,
3 modes de conduite, radars de stationnement
AR, régulateur de vitesse, reconnaissance des
panneaux, rétroviseur intérieur photosensible,
système audio B&O, GPS, système MyKey,
volant réglable en hauteur et en profondeur…
Options (€)
Caméra de recul
Phares full LED
300
800
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Fiat 500L Cross Evolutions mineures
`1.3 Multijet 95 Opening
Rejet de CO2 : 109 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
22 790 €
Panoplie convaincante
✚ Rangements et modularité
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation en progrès
–
Moteur un peu juste
Châssis pataud
Performances limitées
les nombreux rangements et la
garniture de la planche de bord
qui évolue. L’ergonomie progresse
aussi, pas la finition. L’auto reçoit
un sélecteur de modes de conduite
en fonction du terrain emprunté,
et profite de pneus M+S plus efficace sur la boue ou la neige. Pour
le reste, le 500L conserve son comportement pataud mais sain et
son 1.3 Mjt fait son service correctement mais sans étincelles.
X Essai non paru.
A
rrivé à mi-carrière, le
500L baroudeur change
d’appellation. Disparue
la Trekking, faites place à la Cross
et à sa version dépouillée, essayée
ici, l’Opening Cross. Pour autant la
dotation de base est correcte, et la
plupart des équipements technologiques et de confort de la Cross
sont disponibles sur l’Opening, en
Cette 500L allie
l’habitabilité
d’un monospace
compact à la
carrosserie
protégée d’un
modèle toutchemin.
option. Le restylage n’est pas très
important mais il resitue mieux
l’auto dans son univers avec des
boucliers moins sportifs mais plus
tout-terrain, imitant les sabots de
protections, et des passages de
roues protégés d’arceau en plastiques, appréciables contre les
agressions urbaines. A l’intérieur,
on apprécie la double boîte à gants,
NOTRE AVIS 
L’intérêt du 500L ? Son style original
mais aussi sa bonne modularité, ses
cinq places coulissantes et aux dossiers réglables. En revanche question
agrément et motorisation, cette version marque le pas. Pour se rattraper,
l’offre Opening Cross dispose d’une
carrosserie protégée et une motricité ajustable selon le revêtement.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 248
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
95 à 3 500
200 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,28 / 1,80 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
455
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e / 3e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
165
nc
14,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,2
Ville : 3,6
Route : 5,1 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, ABS, ESP, aide au démarrage en côte,
vitres AV / AR élec., siège cond. et volant régl. en
haut. et prof., clim. manuelle, régul. de vitesse,
système audio avec écran tactile 5 pouces,
Bluetooth, USB, jantes alliage 17 pouces, rétros
ext. élec., antibrouillards…
Options (€)
Peinture métallisée
Caméra de recul + rétro. rabat. élec.
Système de navigation
Syst. audio Hi-Fi Bose
600
350
400
650
Kia Picanto Bal costumé
`1.2 84 X Line
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
15 200 €
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
Carrosserie mieux protégée
TECHNIQUE ET MESURES
Agrément en boîte manuelle
Caractéristiques
✚ Présentation ludique
–
Comportement perfectible
Manque encore de puissance
Maniement boîte (auto.)
L’ensemble a de l’allure. Mais attention, si le comportement est sain,
la maniabilité et la précision de
conduite appréciable, l’auto étant
légèrement surélevée par rapport à
une version GT Line (+ 15mm), elle
se montre moins à l’aise en mode
“turbulent”. Ce qui n’empêche pas
de s’amuser. D’ailleurs, comme sur
la Picanto 1.2 GT Line, quelques
chevaux en plus ne lui feraient pas
de mal. À bon entendeur...
X Essai non paru.
A
vec la Picanto, point de
transmission intégrale,
ni même de système antipatinage perfectionné. La citadine
de Kia se transforme en modèle
tout-chemins uniquement pour
aller danser. Pas question, donc, de
s’éloigner des chemins caillouteux.
En revanche, avec ses passages de
roues protégés, ses baguettes de
Cette baroudeuse
des villes a de
l’allure, mais
manque un peu de
tonus...
portes et ses sabots avant et arrière,
l’auto s’offre une meilleure protection contre les affres de la vie
urbaine. À ce titre, il aurait peutêtre fallu mieux préserver les boucliers, mais Kia a opté pour un style
“baroudeur sportif” avec des parechocs très ajourés et des touches
colorées autour des antibrouillards,
sur la calandre et le sabot arrière.
GUIDE DE L’ACHETEUR
112
NOTRE AVIS 
Citadine déguisée en SUV, la Picanto
X Line conserve un style dynamique,
profite d’une carrosserie mieux
protégée et s’avère toujours aussi
agréable à mener. Agréable en boîte
manuelle, elle ne s’en sort pas trop
mal non plus en boîte auto. Mais, dans
tous les cas, quelques chevaux de
plus seraient les bienvenus !
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 248
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
84 à 6 000
122 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
3,60 / 1,60 / 1,48
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
255
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
162
34,7
12,3
22,6 / 14,2
33 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 6,6
Route : 6,1 Autoroute : 6,7
Autonomie (km) : 538 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
6 airbags, ordi. de bord, capteur luminosité, syst.
audio 6 HP avec GPS et Bluetooth-USB-AUX,
caméra de recul, vitres élec., jantes alliage 16 p.,
antibrouillards, pédalier alu, chargement tel. par
induction, sellerie cuir de synthèse, radar de
parking arrière, double échappement chromé…
Options (€)
Peinture métallisée
Freinage d’urgence actif
510
350
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Mercedes Classe E Le filtre anti-SUV
`220d All Terrain
Rejet de CO2 : 137 g / km
Malus écologique : 773 €
Puissance fiscale : 10 CV
64 200 €
Confort exceptionnel
✚ Efficacité tout-chemins
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation et finition
–
Tarif élevé
Châssis pataud
Habitabilité AR moyenne
procure la sensation d’être sur
un tapis volant. Il pourra sillonner les routes sinueuses à loisir
aussi bien que les grandes autoroutes. Le moteur proposé fournit une puissance suffisante et se
montre à la fois disponible à bas
régimes et discret en toute circonstance. L’ambiance et les prestations intérieures sont à l’avenant,
tout comme le prix... qui vous
fait entrer dans un autre monde.
X Essai non paru.
C
omme Volvo avec sa
gamme Cross Country
ou encore Audi avec ses
Allroad, Mercedes entend décliner ses breaks en version baroudeur avec son label All-Terrain.
Si le look faussement 4x4 peut
laisser dubitatif (faux sabots sous
les boucliers, protections plastiques ici et là), l’engin dispose bel
Dans cette
déclinaison AllTerrain, la Classe E
break manque un
peu de finesse avec
ses protections de
baroudeuse.
et bien d’une transmission intégrale de série. De là à crapahuter
il y a encore de la marge, même
si l’engin dispose d’écrans spécifiques (angles d’attaque, d’inclinaison ou orientation). Ce break
passe-partout est surtout une
véritable ode au confort. La suspension pneumatique Airmatic est ainsi proposée de série et
NOTRE AVIS 
Loin de n’être qu’une banale déclinaison baroudeuse de la Classe E,
cette version démontre le savoir-faire
allemand dans les niches. Ce break
surélevé est à la fois confortable,
dynamique et capable de vous emmener presque partout, même lorsque la
route s’arrête. On regrettera que Mercedes fasse payer cher ses services.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 950
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
194 à 3 800
400 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
4,95 / 1,86 / 1,50
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
670
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
231
nc
8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,2
Ville : 5,5
Route : 5
Autoroute : nc
Autonomie (km) : 960 Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
Barres de toit, climatisation automatique,
éclairage d’ambiance, hayon à ouverture
électrique, sièges avant à réglages électriques
et chauffants, caméra 360°, détecteur d’angle
mort, projecteurs à LED, volant cuir
multifonction, autoradio, GPS Garmin…
Options (€)
Pneus hiver
Vitres et lunette AR teintées
Démarrage sans clé
Projecteurs Multibeam 84 LED
Toit ouvrant panoramique électrique
250
500
900
1 400
2 200
Mercedes Classe GLA Une évolution très discrète
`220d Sensation 4Matic
Rejet de CO2 : 130 g / km
Malus écologique : 300 €
Puissance fiscale : 9 CV
46 140 €
Bon confort
✚ Consommation sage
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation soignée
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Prix décourageant
Mécanique sans charme
Habitabilité décevante
décidé de prolonger le bloc diesel de 177 ch au lieu d’implanter le récent 2.0 de 194 ch. Les
futurs propriétaires devront donc
se contenter des qualités déjà
connues du précédent GLA. Le
confort est ainsi appréciable tellement les trous et bosses sont
absorbés. Les performances sont
également satisfaisantes avec une
vitesse de pointe de 212 km / h et
un 0 à 100 km / h abattu en 8,5 s.
X Essai paru dans l’AJ n° 984.
P
armi les SU V de la
gamme, le Classe GLA
est considéré comme le
plus petit et doit affronter les
premiums BMW X1 et Audi Q2.
Une lutte farouche qui nécessite
des remises à jour régulières afin
de rester séduisant. La marque à
l’étoile a, donc, organisé un restylage. Mais malheureusement,
Sa calandre
remaniée avec ses
lamelles perforées
et son bouclier sont
les nouveautés de
cette évolution.
ce dernier se montre particulièrement discret. A l’extérieur, seuls
les regards affûtés peuvent déceler les retouches sur la calandre,
les boucliers et les protections
latérales noir mat. Dans l’habitacle, même constat puisque seuls
le graphisme des compteurs et le
dessin des aérateurs ont évolué.
Enfin sous le capot, Mercedes a
GUIDE DE L’ACHETEUR
113
NOTRE AVIS 
Le constat peut paraître sévère mais
le lifting de cette Classe GLA déçoit
même s’il est plus poussé que sur
la Classe A. Dommage car ce “SUV
urbain” possède de belles qualités
avec un ensemble moteur / boîte
agréable et un confort appréciable.
Mais ses défauts, habitabilité limitée
et tarif prohibitif, persistent.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 143
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
177 à 3 600
350 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,42 / 1,80 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
403
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
212
30
8,5
7,8
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7,4
Route : 6,4 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 735 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags, autoradio, boîte de vitesses
automatique, banquette AR fractionnable,
caméra de recul, climatisation à régulation
électronique, déclenchement automatique des
phares et des essuie-glaces, ouverture des
portes et démarrage sans clé, rétroviseurs
réglables + rabattables électriquement,
régulateur de vitesse, système de navigation…
Options (€)
Peinture métallisée
Régulateur de vitesse adaptatif
Stationnement semi-automatique
850
1 050
850
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Mercedes Classe X Premium né sous X
`250 d 4MATIC Power
Rejet de CO2 : 207 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 8 CV
50 243 €
Présentation soignée
✚ Insonorisation
Garantie : 2 ans, km illimité
Confort
NOUVEAU
–
MODÈLE
Agrément moteur / boîte
Addition salée
Mesquineries d’équipement
garde au sol (qui passe de 22 à 20
cm) et les réglages de suspensions
spécifiques sont censés lui offrir
un comportement dynamique...
en théorie. Mais lourd (2 234 kg),
un brin pataud, la bête souffre en
outre d’une direction manquant
de légèreté. Enfin, emprunté à Nissan, le diesel haut de gamme de 190
ch manque de tonus, la boîte auto
n’arrangeant rien. Le V6 diesel de
258 ch devrait mieux s’en sortir...
X Essai non paru.
L
e Classe X repose sur la base
d’un Nissan Navara. Mais,
à la différence du Renault
Alaskan, Mercedes a sérieusement
retravaillé le modèle. La carrosserie est inspirée de la famille GL, et
l’habitacle façonné dans l’esprit
maison. La présentation est ainsi
flatteuse, malgré des plastiques
durs. Il est aussi dommage que
Le Classe X va
offrir un vrai
positionnement
haut de gamme
avec son V6 diesel
et sa transmission
intégrale
permanente.
l’interface Command et le GPS
soient facturés 3 028 €, vu le prix
d’achat. Assez spacieux à l’avant,
bien insonorisé, le monstre déçoit
un peu à l’arrière à cause de sièges
volumineux. La benne, elle, offre
une charge utile de 1 100 kg et des
dimensions record pour la catégorie grâce à des voies élargies par
rapport aux Navara et Alaskan. La
NOTRE AVIS 
Avec ce premier modèle Classe X,
Mercedes propose une vision haut de
gamme des pick-up. Sa présentation
valorisante et certains équipements
technologiques lui permettent de se
démarquer. Ses tarifs élevés aussi...
Par contre, son agrément mécanique
et ses mesquineries d’équipements
sont indignes de son blason.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 298
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 3 750
450 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVA7
5,34 / 1,92 / 1,82
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
nc
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
176
34,2
12,3
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 10,4
Ville : 11,8
Route : 9,6 Autoroute : 9,8
Autonomie (km) : 769 Capacité réservoir (l) : 73
Équipements de série
ABS, airbags frontaux, latéraux AV, rideaux
AV / AR et genoux conducteur, antibrouillard,
ESP, essuie glace auto, freinage anti collision,
accès et démarrage mains libres, caméra de
recul, clim. auto. bizones, écran 7 pouces, jantes
alliage 18 pouces, limiteur de vitesse en
descente, radio CD 8 HP, sellerie mi cuir, sièges
AV électriques…
Options (€)
Blocage de différentiel AR
GPS
Sellerie cuir
675
3 028
1 212
Opel Adam Rocks Rock urbain
`1.0 T 115 Ecotec Swingtop
Rejet de CO2 : 112 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
21 550 €
Toit ouvrant de série
✚ Prix des options
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur vivant
–
Inconfort
Habitabilité
Ressenti de direction
absents. Grâce à une garde au sol
majorée de 15 mm, les suspensions jouissent d’un plus grand
débattement. Mais l’assouplissement des ressorts et des amortisseurs ne porte visiblement pas
ses fruits. Dire que l’habitabilité
n’est pas la qualité première de
l’Adam est un doux euphémisme.
Le minuscule coffre souffre d’un
seuil trop haut et les deux places
arrière sont limitées.
X Essai paru dans l’AJ n° 917.
P
our cette petite citadine
au look de baroudeuse,
Opel a offert un très
pétillant et agréable 3-cylindres
1.0 de 115 ch. À bas régime ou
plus haut dans les tours, les
relances ne sont jamais laborieuses. À ce tonus s’ajoute une
belle impression de douceur. Ici,
pas de vrombissement exagéré
Avec ce bloc 1.0
Turbo de 115 ch,
l’Adam Rocks se
mue en petite
mais virulente
aventurière.
ni même de vibrations grâce à
la présence d’un arbre d’équilibrage. À côté de cette motorisation rafraîchissante, le comportement routier date, d’autant
que l’Adam repose sur la base de
l’ancienne Corsa. La direction
se montre flottante, obligeant
à corriger sans cesse, et l’amortissement répond aux abonnés
GUIDE DE L’ACHETEUR
114
NOTRE AVIS 
Certes, cette version baroudeuse de
l’Adam est séduisante, mais à quel
prix ! D’autant que par rapport à la
version “civile”, cette Rocks n’apporte pas grand-chose. Dérivée de
l’ancienne génération de la Corsa,
cette voiture souffre de prestations
routières datées. Seul le pétillant
moteur donne le sourire.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 5 000
170 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
3,75 / 1,72 / 1,49
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
170
Performances
182
Vitesse maxi (km / h)
32,6
1 000 m D. A. (s)
10,7
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 17,8 / 13,7 / 10,4
nc
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,1
Ville : 6,3
Route : 4,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 685 Capacité réservoir (l) : 35
Équipements de série
6 airbags, aide au démarrage en côte, banquette
AR rabattable 50 / 50, clim. manuelle, contrôle
de pression des pneus, ESP, toit ouvrant élec. en
toile, interface IntelliLink, jantes alliage 17’’,
prises auxiliaire / USB, régul. / limit. de vitesse…
Options (€)
Becquet arrière
Climatisation automatique
Feux diurnes à diodes
Jantes alliage 18 pouces
Radar de recul
Sièges avant et volant chauffants
150
400
300
800
300
300
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Opel Insignia Country Tourer Baroudeur gourmand
`2.0 Diesel BiTurbo 210
Rejet de CO2 : 181 g / km
Malus écologique : 9 353 €
Puissance fiscale : 13 CV
NOUVELLE
44 900 €
VERSION
Garantie : 2 ans, km illimité
La gamme de la dernière génération de l’Opel Insignia possède au catalogue une berline et un
break dont dérive cette déclinaison Country Tourer, pensée pour sortir des sentiers battus.
T
out comme Mercedes,
Skoda, Volkswagen, Volvo
ou encore Audi, Opel
commercialise un break pensé
pour sortir des sentiers battus.
La marque au blitz propose l’Insignia break dans une version «
baroudeuse », baptisée Country
Tourer, à l’instar de la précédente
génération. Au chapitre esthétique,
Tarif
✚ Transmission intégrale
Volume du coffre
–
Présentation classique
Malus élevé
Protections peu efficaces
cette déclinaison surélève sa garde
au sol de 25 mm et les soubassements gagnent des protections
pour le carter moteur. La tenue
de baroudeur est complétée par
des sabots, des protections de passages de roues et des bas de caisse.
Dans l’habitacle, l’Insinia Country
Tourer ne possède aucun rival au
niveau de l’espace. De même, le
volume de coffre de 560 dm3 offre
autant que les BMW Série 5 Touring ou Audi A6 Allroad. Sous le
capot de notre modèle d’essai se
trouve le diesel 2.0 BiTurbo de 210
ch. Une puissance convenable qui
permet d’atteindre 228 km / h et
d’abattre le 0 à 100 km / h en 8,2 s.
Cependant, ce moteur vigoureux
possède un défaut de taille. Avec
des émissions de
La Country Tourer CO2 de 181 g / km,
Country Touoffre un rapport le
rer doit s’acquitprix / équipement ter d’un malus
largement positif de 9 353 € ! Sur la
route, la transmission intégrale, constituée de deux
embrayages multidisques à piloContrairement à
tage électrique, assure une distril’extérieur, aucun
bution indépendante de la puischangement à bord
n’est à noter à part sance à chaque roue. Hors-bitume,
le Country Tourer n’est clairement
des équipements
pas un franchisseur. Néanmoins,
supplémentaires.
ses capacités s’avèrent suffisantes
pour emprunter un chemin de terre
même boueux grâce à son important débattement des suspensions
et sa garde au sol surélevée
X Essai paru dans l’AJ n° 1004.
NOTRE AVIS 
Le Country Tourer était plutôt bien
parti pour le hors-piste. Aussi spacieux qu’une A6 Allroad pour un
tarif inférieur à une A4 Allroad, il
sait appâter le chaland. Mais son
malus le condamne quasiment à l’oubli. La version 2 roues motrices de
170 ch a plus de chances... mais
moins d’arguments en tout-chemin.
GUIDE DE L’ACHETEUR
115
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 956
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
210 à 4 000
480 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5 / 1,87 / 1,53
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
560
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
228
nc
8,2
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 8,9
Route : 6
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 62
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, accès / dém. sans clé, antibrouillards,
Bluetooth, caméra de recul, chargeur à induction,
clim auto bizone, contrôle pression des pneus,
capteurs pluie / luminosité, ESP, freinage actif
d’urgence + détection piétons, frein de parking
élec., jantes alliage 18 pouces, feux AV diurnes à
LED, hayon motorisé, lecteur de panneaux,
régul. / lim. de vitesse, rétros ext. rabattables
électriquement, suspension pilotée, syst.
multimédia GPS, écran tactile / prises USB…
Options (€)
Affichage tête haute
950
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Renault Alaskan A l’assaut des pick-up
`2.3 dCi 190 4x4 Intens
Rejet de CO2 : 183 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
45 960 €
Garantie : 2 ans, km illimité
1
Capacité de franchissement
TECHNIQUE ET MESURES
Volume de chargement
Caractéristiques
✚ Dotation de série
1
Véhicule utilitaire
–
Boîte auto lente
Peu performant
Tarif élevé
arrière (en option à 800 €). Sous
le capot se trouve le diesel 2.3 dCi
double turbo développant 190 ch,
accouplé à une boîte automatique
douce mais peu réactive. Ses différents attributs se traduisent
logiquement par un comportement routier sans surprise.
L’Alaskan, comme tout pick-up
quand sa benne n’est pas chargée,
sautille beaucoup et procure un
confort limité.
X Essai paru dans l’AJ n° 992.
L
a catégorie des pickup est en vogue. Entre
2010 et 2016, la croissance des ventes a atteint 85 %
en Europe. Pour Renault, pas
question de négliger ces opportunités commerciales, surtout
que le constructeur français peut
s’appuyer sur Nissan qui conçoit
le Navara. L’Alaskan reprend
Pour faire son trou
dans la catégorie
des pick-up, le
Renault Alaskan
possède de bons
arguments.
donc la presque totalité des éléments mécaniques et esthétiques
(hormis la proue) du pick-up
nippon. Ce véhicule, badgé du
losange, adopte ainsi le châssis
échelle, la transmission intégrale, le contrôle de la vitesse
en descente, le différentiel électronique à glissement limité et
même le blocage du différentiel
NOTRE AVIS 
Côté professionnel, l’Alaskan a tout
pour plaire. Il possède des atouts
techniques avec ses capacités de
chargement et de tractage ainsi que
fiscaux (récupération de la TVS). Au
quotidien, le pick-up français est
aussi un bon compagnon grâce à
sa riche dotation. Attention néanmoins au tarif un peu élevé.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 298
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 3 750
450 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA7
5,40 / 1,85 / 1,85
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
nc
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
33,2
11,2
10,7
34 / 72
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 9,8
Ville : 10,8
Route : 9,1 Autoroute : 9,5
Autonomie (km) : 816 Capacité réservoir (l) : 73
Équipements de série
7 airbags, accès et démarrage sans clé, aide au
démarrage en côte, Bluetooth, vision à 360°,
clim. auto bizone, contrôle de vit. descente,
capteurs pluie / lum., diff. électro. à glissement
limité, jantes alliage 18’’, feux Full Led, sellerie
cuir, régul / lim. vit., siège cond. élect., sièges AV
chauff., écran tactile 7’’, GPS, ports USB, volant
cuir multifonct. réglable en hauteur…
Options (€)
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
600
700
Subaru XV Le XV transforme l’essai
`2.0 156 Exclusive
Rejet de CO2 : 155 g / km
Malus écologique : 3 113 €
Puissance fiscale : 9 CV
31 990 €
Comportement
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Equipements
Habitabilité
–
Boîte CVT
Volume du coffre
Détails de finition
en somme. La qualité de l’habitacle se trouve elle aussi améliorée,
même s’il reste quelques détails
perfectibles. En outre, l’habitabilité compte parmi les meilleures de
la catégorie, appréciable pour les
grands gabarits à l’arrière. Ce qui
n’est pas le cas du coffre qui a pourtant pris 15 dm3 d’après Subaru
mais qui est à peine plus grand que
celui de la Peugeot 2008. Enfin, le
XV se montre parfaitement doté.
X Essai non paru.
P
our son renouvellement, le
XV n’a pas lésiné et a même
pris des risques en laissant
de côté son bloc diesel et sa boîte
manuelle. Reste deux essence : un
4 cylindres Boxer 1.6 de 114 ch et
le 2.0 de 156 ch. Ce dernier, doux
et discret, s’affuble d’un malus et
d’une consommation assez corsés. En outre, couplé à une boîte
Le XV n’est
disponible qu’avec
des moteurs
essence ainsi
qu’avec une
transmission
intégrale.
7 rapports à variation continue
(CVT), il pèche en termes de rapidité et, surtout, de réactivité. Reste
que, mené tranquillement, le XV se
montre très confortable et sécurisant grâce à sa transmission intégrale, son châssis équilibré, sa prise
de roulis maîtrisée et sa direction
à la fois précise et plaisante. Un
engin pour bon père de famille,
GUIDE DE L’ACHETEUR
116
NOTRE AVIS 
Si on pouvait aisément passer à côté
du premier XV, il serait dommage de
louper cette seconde mouture. Subaru
est parvenu à remettre les pendules à
l’heure, notamment en termes de présentation. L’agrément de conduite, le
confort et la sécurité à bord sont ses
points forts. Sans oublier son équipement richement doté.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. à plat, essence
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
156 à 6 000
196 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
variation continue
4,47 / 1,80 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
385
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
194
nc
10,4
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,9
Ville : 8,7
Route : 5,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 63
* Données constructeur.
Équipements de série
7 Airbags, aide au maintien dans la voie, AFIL,
détect. angles morts, freinage auto. d’urgence,
gestion code / phare auto, régul. vitesse adapt.,
accès et démarrage mains libres, Bluetooth,
caméra de recul, clim. auto. bizone, contrôle de
vitesse en descente (tout-terrain), écran tactile
8”, GPS, radio MP3 + prises Aux et USB (x2),
sellerie cuir, sièges AV élec. et chauffants, rétros
élec. et chauffants, toit ouvrant, vitres élec.,
volant multifonction…
Options (€)
Peinture métallisée
610
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
SsangYong Musso Résistance
`220 e-XDi 4WD Tech
Rejet de CO2 : 226 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 7 CV
NOUVEAU
36 990 €
MODÈLE
Garantie : 7 ans ou 100 000 km
Arrivé depuis peu, le Musso n’aura pas profité longtemps de l’exonération des malus pour sa catégorie,
ce qui va certainement plomber sa carrière. Dommage car il profite de quelques bons atouts...
D
otée d’une petite gamme,
la marque coréenne SsangYong peine à se faire
connaître. Surfant sur l’engouement pour les pick-up, l’arrivée du
Musso était donc un évènement...
torpillé par le dernier remaniement du barème des bonus/malus.
Dommage car les pick-up jouent
les véhicules familiaux (le Musso
Prix / dotation hors malus
✚ Agrément correct
Habitacle spacieux
–
Gabarit encombrant
Malus plombant
Déficit d’image
dérive du récent Rexton et dispose
de 5 places) et les gros bras avec leur
vastes bennes. Mais en se prenant
de plein fouet le malus maximum...
le Musso voit son prix augmenter
d’un tiers ! Jusqu’ici son plus gros
handicap, c’était son gabarit... qui
en contrepartie, le fait bénéficier
d’un habitacle spacieux et d’une
vaste benne de 1 011 dm3. La présentation vaut celle d’un SUV :
classique mais sérieuse et plutôt
soignée, elle s’octroie quelques
plastiques moussés et même un
bas de planche de bord garni de
simili cuir. Cela fait son effet, de
même que le grand écran tactile de
9,2”. L’ergonomie des commandes
est simple et plutôt intuitive. Les
sièges sont confortables, la ventilation arrière appréciable de même
A la fois SUV et
les rangeengin de chantier, que
ments annexes et
le Musso peut
poignées de maintout faire
tien. A l’usage, le
Musso ne déçoit
pas, la boîte 8 rapports fait ce qu’elle
La présentation
est moderne et en peut pour entraîner le vaillant 2.2
progrès. Comme sur diesel de 181 ch. Mais on se doutous les pick-up, il
tait bien qu’il n’avait aucune vocay a des plastiques
tion sportive en revendiquant 2,1
durs mais
l’ambiance fait plus tonnes et un gabarit haut perché !
L’ensemble est néanmoins satisSUV qu’utilitaire.
faisant et pas trop bruyant surtout
pour un pick-up. Il faut le traiter
avec douceur, en contrepartie il
ne rechigne pas à la tâche et fait
preuve d’un agrément très correct.
X Essai non paru.
NOTRE AVIS 
Sans son malus, le Musso aurait pu
prétendre à une belle carrière en proposant une benne pratique, de l’espace
à bord, une présentation soignée pour
un pick up, un comportement pataud
mais satisfaisant et même un appétit relativement raisonnable au vu du
pedigree de ce monstre doté d’une
boîte auto et de quatre roues motrices.
GUIDE DE L’ACHETEUR
117
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 157
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
181 à 4 000
400 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA6
5,10 / 1,95 / 1,87
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
1 0111
1
Dim. benne (L / l / h) : 1,30 / 1,57 / 0,57 m.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
172
34,2
12,2
12,3
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 10
Ville : 10,7
Route : 9,8 Autoroute : 9,4
Autonomie (km) : 750 Capacité réservoir (l) : 75
Équipements de série
8 airbags, capteurs pluie / lumin., clim auto.,
jantes alliage 18’’, protection de benne + prise
12V, régul. de vitesse, syst. audio MP3 / GPS +
écran couleur 9,2 pouces, connectivité Apple
Carplay / Android Auto., accès et démarrage
sans clefs, radars de stationnement AV et AR +
caméra de recul…
Options (€)
Peinture métallisée
Hard Top
Boîte manuelle
590
2 940
- 2 000
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Suzuki Ignis La mini crapahuteuse
`1.2 Dualjet 90 Hybrid SHVS Pack Allgrip
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
18 040 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Style dynamique
TECHNIQUE ET MESURES
Dotation et appétit
Caractéristiques
✚ Gabarit compact
–
Freinage perfectible
Fermeté des suspensions
Finition à soigner
et jouer du levier de vitesses est
nécessaire pour les relances. Sur
autoroute, les bruits d’air agacent
et enfin le freinage manque de mordant et d’endurance. Mais en ville,
l’Ignis est chez elle! Pratique et vive,
elle est parfaite pour évoluer sans
peine dans la jungle urbaine. Plus
encore quand elle profite comme
ici de l’hybridation légère SHVS (+
800 €) assistant le bloc thermique
et soulageant sa consommation.
X Essai paru dans l’AJ n° 973.
P
roposant déjà la Celerio,
Suzuki enrichit son offre
citadine avec l’Ignis, plus
spacieuse, plus onéreuse aussi. Il
faut dire qu’elle offre un style plus
soigné, sujet à de multiples possibilités de personnalisation et généreusement dotée, façon baroudeuse
sur les finitions Privilège et Pack.
Lookée, elle l’est dehors... comme
Personnalisable,
l’Ignis peut aussi
recevoir une boîte
automatique... peu
recommandable.
Cette boîte
manuelle offre
un bien meilleur
agrément.
dedans. Présentation biton d’une
planche de bord inspirée avec son
écran tactile façon tablette et ses
commodos stylés: on se sent à l’aise
à bord, même à l’arrière sur cette
version qui se contente de deux
places mais coulissantes et aux
dossiers inclinables. Sous le capot,
l’unique bloc, le 1.2 Dualjet de 90 ch
est un peu juste hors agglomération
NOTRE AVIS 
Petite, craquante, l’Ignis est parfaite
en ville et son hybridation légère y
favorise agrément et consommation.
Mais hors zone urbaine, son amortissement ferme fatigue, son 1.2montre
ses limites et son freinage manque
d’endurance. L’Ignis s’affiche néanmoins comme une alternative sérieuse
aux citadines avec son tarif attractif.
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 242 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
90 à 6 000
120 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM5
3,70 / 1,69 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
2601
1
360 dm3 banquette avancée.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
153
33,2
10,6
29,6 / 15,6
33 / 70
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,4
Ville : 5,8
Route : 6,1 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 925 Capacité réservoir (l) : 32
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage mains libres, AFIL,
antibrouillards, barres de toit, clim. auto., GPS,
caméra de recul, capteurs pluie / luminosité,
syst. anticollision actif, sièges AV chauffants,
sièges AR coulissants, système multimédia radio
mp3 + écran tactile 7 pouces…
Options (€)
Peinture métallisée
Peinture métallisée So’Color
Version 4x2
470
700
-1 400
Toyota Hilux Bête de somme
`2.4 D-4D 150 Lounge
Rejet de CO2 : 204 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 10 CV
42 400 €
Volume de la benne
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Confort
Capacités tout-terrain
–
Un seul moteur
Reprises en charge
Style sans grande personnalité
apprécie tout autant de crapahuter après avoir enclenché le pont
avant pour profiter des quatre
roues motrices. Sa gamme de
vitesses courtes et son blocage de
différentiel arrière permet d’aller
plus loin encore. Sur route, les
sensations de conduite sont plus
rustiques malgré un bon confort
et le diesel de 150 ch manque un
peu de souffle en charge, mais
quelle bête de somme !
X Essai non paru.
L
e Toyota Hilux est au pickup ce que la Golf est à la
compacte : un incontournable. Il reste évidemment le plus
diffusé du genre dans le monde.
Sa huitième génération se doit de
perpétuer la tradition de ses prédécesseurs. Son style musclé inspire la robustesse, mais cette bête
de somme peut aussi compter sur
Arrivé en 2016
chez nous, ce
Hilux existe
aussi dans une
variante Invincible,
dotée d’une
proue spécifique
évoquant le Land
Cruiser restylé.
son immense benne. Dans sa carrosserie double cabine, cet espace
de chargement accueille jusqu’en
haut de ses parois un volume de
1 228 dm3, soit le plus généreux de
la catégorie. Comme ses congénères, ses ressorts à lames et son
robuste châssis à échelles tolèrent
une charge utile supérieure à la
tonne. Comme toujours, le Hilux
GUIDE DE L’ACHETEUR
118
NOTRE AVIS 
Face à de nombreux rivaux qui
ne cessent de monter en gamme,
la fameux Hilux reste fidèle à ses
valeurs. Il demeure un formidable
outil de travail dont les capacités de
chargement sont exceptionnelles.
En dépit d’un manque de punch en
charge, il reste confortable et silencieux au quotidien.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 393
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 400
400 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVA6
5,34 / 1,86 / 1,82
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
1 228
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
163
36,5
14,8
16,6
37 / 82
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 10
Ville : 10,3
Route : 9,9 Autoroute : 9,7
Autonomie (km) : 800 Capacité réservoir (l) : 80
Équipements de série
Airbags frontaux, latéraux AV, rideaux AV / AR et
genoux conducteur, ESP, antibrouillards, alerte
franchissement involontaire de ligne, clim auto,
radio CD avec prise USB, bluetooth écran tactile
et GPS, caméra de recul, phares automatiques,
assistance à la descente, régulateur de vitesse,
accès sans clés, phares à LED…
Options (€)
Peinture métallisée
Radars de stationnement AV / AR
Radars de stationnement AR
Protection plateau en PVC
660
660
390
360
TOUT-CHEMINS et PICK-UP
Volkswagen Amarok Gros cœur vaillant
`3.0 TDI 224 4MOTION Aventura
Rejet de CO2 : 233 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 10 CV
55 176 €
Agrément moteur
TECHNIQUE ET MESURES
Capacités de franchissement
Caractéristiques
✚ Présentation de SUV
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Tarif élevé
Gabarit imposant
Pas de petit moteur
4 cylindres. Uniquement proposé
avec une transmission intégrale
permanente, il permet de s’affranchir du comportement propulsion
de ses nombreux congénères en
usage routier. Fini les sueurs froides
à vide sur chaussée humide, surtout
que le comportement se montre
prévenant et le confort correct. De
quoi profiter de son équipement
pléthorique et de sa présentation
dignes d’un SUV.
X Essai non paru.
L’
Amarok doit désormais composer avec les
récents Mercedes Classe
X et Renault Alaskan. Sobrement
restylé en 2016, il troque depuis ses
quatre cylindres contre un gros V6
diesel. Et cette version de 224 ch lui
permet, pour l’instant, de tenir ses
rivaux en respect. Il profite en effet
de belles performances, capable
L’Amarok est le seul
pick-up à proposer
un V6 turbo diesel
comme seul et
unique moteur
dans sa gamme.
d’accélérer de 0 à 100 km / h en 8,2 s
et de dépasser les 190km/h. Cela se
poursuit surtout par un agrément
et un velouté inédits dans la catégorie grâce au coffre généreux à très
bas régime et à une sonorité moins
agricole. En outre, l’excellente boîte
automatique, douce et réactive,
forme un excellent tandem avec ce
V6 à peine plus gourmand qu’un
NOTRE AVIS 
En attendant que le pick-up Mercedes Classe X ne soit disponible
avec le V6 de 258 ch accouplé à une
transmission intégrale permanente,
cette version haut de gamme de
l’Amarok conserve un coup d’avance.
Elle facture en revanche son agrément, son exclusivité et ses prestations haut de gamme au prix fort.
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 967
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
224 à 3 000
550 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,32 / 1,96 / 1,83
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
nc
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
193
nc
8,2
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 8,9
Ville : 9,6
Route : 8,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 898 Capacité réservoir (l) : 80
* Données constructeur.
Équipements de série
ABS, airbags frontaux et latéraux AV, caméra de
recul, climatisation automatique, phares et
essuie glace automatiques, GPS, phares
bi-Xénon, radio CD avec intégration smartphone
et Bluetooth, jantes alliage 20 pouces,
régulateur de vitesse, sellerie cuir Nappa…
Options (€)
Peinture métallisée
Blocage de différentiel AR
738
719
Volvo V90 Cross Country Une recette maîtrisée
`D5 235 AWD Luxe
Rejet de CO2 : 139 g / km
Malus écologique : 953 €
Puissance fiscale : 14 CV
73 150 €
Aptitudes au tout-chemin
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation soignée
–
Prix costaud
Impression de lourdeur
Encombrement
Eco, Confort, Dynamic et Off
Road. La boîte automatique à 8
rapports est excellente. Au chapitre dynamique, l’ensemble subit
pourtant les 2 500 kg du lot. Le
créneau de ce baroudeur reste
de tout façon le confort, même
si son niveau est inférieur à celui
du break classique. En contrepartie, ce V90 CC est finalement plus
complet puisqu’il fait preuve de
belles aptitudes en tout-chemin.
X Essai paru dans l’AJ n° 980.
A
l’instar de nombreux
constructeurs tel Audi
et Skoda, Volvo possède
une gamme de breaks déguisés
en tout-chemin. Et le dernier-né
se nomme V90 Cross Country. Au
menu : boucliers dotés de sabots
de protections, passages de roues
et bas de caisses protégés, barres
de toit et surtout châssis rehaussé
Le V90 Cross
Country est capable
de s’aventurer
hors de l’asphalte
avec une aisance
déconcertante.
de 65 mm. Dans l’habitacle, rien
de particulier. Cette déclinaison
du break suédois conserve une
position de conduite facile, une
présentation cossue et un vaste
écran tactile vertical. Sur la route,
le 4 cylindres 2.0 turbo diesel de
235 ch révèle de bonnes aptitudes,
qui peuvent être optimisées grâce
aux différents modes de conduite
GUIDE DE L’ACHETEUR
119
NOTRE AVIS 
Le moteur vaillant dopé par le Power
Pulse est mis à rude épreuve par le
poids et le gabarit de l’engin. Heureusement, la boîte se montre douce et
efficace. À l’instar de la transmission
intégrale appréciable en tout-chemin
et de la suspension très confortable.
L’ensemble assurant au break CC un
comportement routier très agréable.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
235 à 4 000
480 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,94 / 2,06 / 1,55
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
560
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
230
nc
7,5
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,3
Ville : 6,1
Route : 4,9 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 60
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, autoradio-CD et MP3, capteurs de
pluie et de lum., clim. auto. bizone, détection
piétons et grands animaux, écran tactile 9
pouces, jantes alliage 19 pouces, pilote semiauto., radars AV / AR, cam. de recul, régul.-lim.
de vitesse, toit ouvrant panoramique, volant
réglable en hauteur et profondeur…
Options (€)
Climatisation quadrizone
Peinture métallisée
Suspension AR pneumatique
Coussins rehausseurs (x2) intégrés
660
1 100
1 980
110
SUV URBAINS et COMPACT
Outre les Renault
Citroën C5 Aircross
Kadjar, Porsche Macan, Double jeu
et Mazda CX-3 restylés, `1.6 PureTech 180 Shine
36 250 €
l’événement
Citroën arrive tardivement sur le marché des SUV compacts, aussi, comme avec
d’importance sur le
le C3 Aircross, le constructeur entend proposer des astuces d’habitabilité qui
segment, c’est l’essai permettront à son modèle de se positionner par rapport à une concurrence féroce.
t un SUV de plus sur le C3 Aircross, en offrant des assises souvent délaissée... En coulissant
marché déjà saturé des arrière coulissantes permettant, sur 15 cm, les sièges permettent
de l’inédit Citroën C5
véhicules compacts. C’est ainsi, de moduler l’espace aux au volume du coffre de varier de
le quatrième modèle du groupe places arrière en fonction des 580 à 720 dm . A noter que le
Aircross.
PSA, après le Peugeot 3008, qui besoins de chargement dans le hayon, qui peut être motorisé,
Rejet de CO2 : 129 g / km
Malus écologique : 113 €
Puissance fiscale : 10 CV
E
SOMMAIRE
Citroën C5 Aircross 1.6 PureTech 180
Audi Q2 1.4 TFSI 150
BMW X1 25d xDrive
Audi Q3 35 TFSI 150
BMW X2 20d xDrive 190
Citroën C3 Aircross 1.2 PureTech 82
Citroën C3 Aircross 1.6 BlueHDi 120
Dacia Duster Blue dCi 115 4x4
Fiat 500X 1.0 FireFly T3 120 Cross
Ford EcoSport 1.0 EcoBoost 125
Honda HR-V 1.6 i-DTEC 120
Hyundai Kona 1.0 T-GDi 120
Hyundai Kona electric 204
Hyundai Tucson 2.0 CRDi 185
Jaguar E-Pace D180 AWD
Jeep Renegade 1.0
Jeep Compass 2.0 Multijet 140 4x4
Kia Stonic 1.0 T-GDi 120
Kia Soul EV Ultimate
Kia Niro 2.0 141 hybride
Kia Niro 1.6 GDi 141 Hybride Rechargeable
Kia Sportage 1.6 CRDi 136
Mazda CX-3 2.0 SkyActiv-G 121
Lexus UX 250h 178 E-Four
Mini Countryman Cooper SE 224
Mitsubishi Eclipse Cross 1.5 163 4WD
Nissan Juke 1.5 dCi 110
Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140
Nissan Qashqai 1.6 dCi 130 All Mode
Opel Mokka X 1.6 CDTI 136
Opel Crossland X 1.2 Turbo 110
Opel Grandland X 1.2 PureTech 130
Peugeot 2008 1.6 BlueHDi 120
Porsche Macan S 3.0 V6 354
Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130
Renault Captur 1.3 TCe 150
Renault Kadjar 1.3 TCe 140
Seat Arona 1.0 TSI 95
Seat Ateca 1.6 TDI 115
Skoda Karoq 1.0 TSI 116
SsangYong Tivoli XLV 160 e-XDi 115 AWD
Suzuki Jimny 1.5 VVT 102 AllGrip
Suzuki S-Cross 1.0 Boosterjet 111
Suzuki Vitara 1.6 DDiS 120
Toyota C-HR Hybride 122 2WD
Volkswagen T-Roc 1.0 TSI 115
Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 150
Volvo XC40 T3
Volvo XC40 D4 190 AWD
p. 120, 121
p. 122
p. 122
p. 123
p. 124
p. 124
p. 125
p. 125
p. 126
p. 126
p. 127
p. 127
p. 128
p. 128
p. 129
p. 129
p. 130
p. 130
p. 131
p. 131
p. 132
p. 132
p. 133
p. 134
p. 134
p. 135
p. 135
p. 136
p. 136
p. 137
p. 137
p. 138
p. 138
p. 139
p. 140
p. 140
p. 141
p. 142
p. 142
p. 143
p. 143
p. 144
p. 144
p. 145
p. 145
p. 146
p. 146
p. 147
p. 147
3
règne en maître sur la catégorie
en France, le DS 7 Crossback,
qui entend jouer des coudes avec
les ténors du haut de gamme, et
l’Opel Grandland X, une offre
sérieuse parfaitement dans l’esprit allemand. Que peut donc
bien apporter de plus (ou de différent) Citroën avec ce C5 Aircross ?
Derrière son look massif et imposant, qui n’est toutefois jamais
agressif, l’auto cache un coeur
de monospace. Le constructeur
adopte ainsi la même recette que
sur le segment inférieur, avec son
Confort excellent
✚ Belle habitabilité
Prix / équipements
–
Garantie : 2 ans, km illimité
Plastiques souvent durs
Position toit ouvrant
Hauteur sous hayon
coffre. Ce n’est pas le premier s’arrête un peu trop bas (attenà proposer un
tion aux grands
tel équipement
gabarits). Par
Imposant de
sur le segment,
ailleurs, le C5
l’extérieur, le C5
me direz-vous.
A i rc ro s s ne
Aircross est tout
Certes, mais
p e ut d i sp o doux à l’intérieur ser d’une vérile C5 Aircross
va plus loin en
table roue de
intégrant trois sièges de largeur secours digne de ce nom
identique à la place de la ban- (galette ou kit anticrevaison)
quette. Pour cela, Citroën est allé alors que clairement l’espace
piocher dans la banque d’organes était disponible.L’autre nouet récupérer les sièges du Peu- veauté de ce modèle concerne
geot 5008 II. A noter que pour le confort. Les sièges peuvent, en
installer confortablement trois effet, adopter un système idenadultes à l’arrière, les équipes tique à celui d’un surmatelas :
de Citroën ont dû modifier les ainsi la structure en mousse très
contre-portes de l’engin. Et si haute densité est recouverte d’une
vous ajoutez l’absence totale de seconde couche de 15 mm plus
tunnel de servitude, vous obtenez souple. Le tout est couplé à un
une belle aisance, notamment au système de suspension à double
niveau de la place centrale, trop butée hydraulique déjà utilisé par
Le duo boîte auto / moteur essence 180 ch
s’accorde parfaitement à l’esprit confort et doux du modèle.
GUIDE DE L’ACHETEUR
120
SPÉCIAL ESSAIS
TS
NOUVEAU
MODÈLE
Citroën en sport automobile (rallyes-raids et WRC). L’effet est tout
à fait probant. Les moindres saillies de la route sont avalées sans
aucun problème et aussi bien,
voire mieux qu’avec un système
électronique via une caméra,
suivez mon regard vers le DS 7
Crossback... Citroën démontre
une nouvelle fois son savoir-faire
dans le domaine du confort.Côté
présentation, la marque française a choisi l’originalité. Un
bon point, dommage que les plastiques durs soient si présents.
Le C5 Aircross
dispose, de série,
de suspensions
à double butée
offrant un vrai
confort en toute
circonstance.
Malgré certains
plastiques durs,
la présentation
est originale et
l’assemblage est
soigné.
Mais leur assemblage est bien
réalisé et leur utilisation a permis
de baisser les coûts. Comme tout
bon monospace (ce qu’il est à l’intérieur), le C5 Aircross offre de
nombreux et vastes rangements.
A noter que le toit ouvrant panoramique (en option à 1 400 €) est
implanté trop en arrière pour
vraiment bénéficier aux passagers avant.Sur la route, l’auto se
montre moins dynamique qu’un
Peugeot 3008. Et c’était voulu dès
sa conception. La boîte auto se
montre très douce et s’accorde
parfaitement avec l’onctuosité du
moteur essence essayé. Les effets
de roulis et de tangage sont certes
plus prononcés que sur ses cousins techniques, mais là encore
rien de rédhibitoire. Le C5 Aircross se montre agréable et doux
en toute circonstance.Au rayon
des équipements, comme toutes
les récentes productions de PSA
sur ce segment, le C5 Aircross
peut disposer du Highway Drive
Assist, un système qui combine
le régulateur de vitesse adaptatif
avec fonction arrêt et redémarrage avec l’aide au maintien automatique dans la voie. Cela correspond à un système de conduite
autonome de niveau 2 : il faut
laisser les mains sur le volant.
X Essai paru dans l’AJ n° 1021.
NOTRE AVIS 
Citroën réalise une belle performance. Le duo moteur / boîte s’accorde parfaitement avec l’esprit de
l’auto. Grâce à un système mécanique, la suspension se révèle très
confortable sans pour autant nuire
à l’agrément de conduite. Il affiche
quelques défauts mais qui ne sont
en rien gênants. Bien joué.
GUIDE DE L’ACHETEUR
121
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
181 à 5 500
250 à 1 650
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,50 / 1,84 / 1,69
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
580 / 7201
1
Selon position banquette / données constructeur.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
219
nc
8,2
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 7,2
Route : 5
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 53
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, cam. de recul, capteurs pluie / lum.,
clim auto bizone, hayon motorisé, Highway
Driver Assist, jantes 18’’, lecture des panneaux,
phares full LED, recharge par induction, sièges
AV sport élec. et chauffants, surveil. angles
morts, écran tactile / autoradio CD-mp3 / prise
USB / GPS, vitres AV latérales acoustiques,
volant réglable dans les deux plans…
Options (€)
Grip Control
Park assist
Toit biton
300
400
2 352
SUV URBAINS et COMPACTS
Audi Q2 Le bad boy chic
`1.4 TFSI 150 Design
Rejet de CO2 : 119 g / km
Bonus / Malus : 0 €
33 040 €
Puissance fiscale : 8 CV
Bloc essence agréable
✚ Comportement sécurisant
Garantie : 2 ans, km illimité
Rapport gabarit / habitabilité
–
Sobriété décevante
Finition perfectible !
Tarif élevé et trop d’options
un peu moins et ce même si l’auto
profite du système COD permettant la désactivation d’une rangée de cylindres. L’habitacle, à
quelques détails près, ne déçoit
pas : Audi, austère et ferme. L’habitabilité est correcte, un peu limitée aux jambes à l’arrière, surtout
au milieu. Le coffre n’est pas non
plus très généreux... tout comme
son prix au moment de passer à la
caisse. Rien d’inhabituel cela dit !
X Essai paru dans l’AJ n° 975.
L
e récent Q2 soigne son
allure avec sa grosse
calandre, son bouclier
échancré et ses panneaux de custodes personnalisés. Dynamique,
il cache sous ses traits de SUV
urbain, les mêmes dessous que le
coupé TT. Sans se transformer en
sportif pour autant, il se montre
néanmoins efficace, doté de ce 1.4
Le style a été
étudié pour séduire
avec ses panneaux
de custode peints
mais certains
aspects pratiques
ont été oubliés...
TFSI de 150 ch. Quel que soit le
type de terrain abordé, il se révèle
pourtant à la hauteur. Agrément
compris. Il est vrai qu’il profite
ici de l’efficiente boîte robotisée
à double embrayage S tronic à 7
rapports. Rigoureux sur le plan du
comportement, le Q2 fait preuve
d’une belle agilité et le freinage se
montre convaincant. Son appétit
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 395
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 5 000
250 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,19 / 1,79 / 1,51
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
276
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
8,2
31 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,5
Ville : 7,9
Route : 7,2 Autoroute : 7,5
Autonomie (km) : 666 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
NOTRE AVIS 
S’il séduit à l’oeil, il ne déçoit pas à
l’usage malgré un appétit pas assez
contenu. Agile et plaisant à mener,
suffisamment performant avec ce
1.4 TFSI de 150 ch, le Q2 profite aussi
d’un équipement technologique
copieux et à jour. Seul son confort
ferme et quelques détails de finitions peuvent gêner, son prix aussi.
202
30,6
8,9
6 airbags, aide au parking AR, Audi Drive Select,
Bluetooth, climatisation auto, détecteurs
pluie / luminosité, rétroviseurs ext. et vitres élec.,
volant multifonction, jantes alliage 18 pouces,
ordinateur de bord, régulateur de vitesse, syst.
de navigation, ferm. centralisée à distance…
Options (€)
Affichage tête haute
Sièges AV chauff.
Hayon électrique
Audi Virtual cockpit
Sellerie cuir
680
370
550
350
1 760
BMW X1 Virage à 180°
`25d xDrive xLine
Rejet de CO2 : 132 g / km
Malus écologique : 410 €
Puissance fiscale : 13 CV
50 750 €
Silhouette plus SUV
✚ Habitabilité
Garantie : 2 ans, km illimité
Aspects pratiques
–
Sonorité quelconque
Boîte paresseuse
Moteur manquant de vigueur
assistance variable et que pour
la suspension pilotée. Côté
moteur, le bruit est plutôt envahissant, mais heureusement que
le stop / start lui coupe la chique à
l’arrêt. Quant à la puissance, on
cherche encore les 231 ch, qui sont
mal secondés par une boîte aux
rapports trop longs. L’auto a pour
elle un excellent confort, sauf
aux places arrière, et de belles
capacités sur les terrains délicats.
X Essai paru dans l’AJ n° 938.
C
hangement de philosophie : né break surélevé
à tendance propulsion,
le X1 se transforme en vrai SUV
à tendance traction. L’engin est
plus court mais plus haut. Cela
se vérifie à l’intérieur où tous les
passagers sont installés plus en
hauteur. Par ailleurs, l’architecture permet d’afficher un espace
Moins break et plus
SUV, cette seconde
génération de X1
ne manque pas
d’allure !
habitable plus grand qui profite
aussi au coffre.. Que les fans de
4x4 se rassurent, ce deuxième X1
conserve sa transmission intégrale, mais au lieu de passer de
100 % à l’arrière vers l’avant, le
couple passe de l’avant vers l’arrière. A la conduite cela se ressent
quelque peu. Vous pouvez également opter pour la direction à
GUIDE DE L’ACHETEUR
122
NOTRE AVIS 
Certains préfèreront cette ligne plus
SUV que break surélevé. Mais au-delà
du style, ce deuxième opus se veut
plus spacieux et plus fonctionnel.
Dommage que de nombreux équipements ne soient encore accessibles qu’en option. Et surtout, on
optera pour un autre moteur que
ce 4 cylindres bruyant et apathique.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
231 à 4 400
450 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVA8
4,44 / 1,83 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
4981
1
Banquette avancée : 608 dm3
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
224
28,6
7,7
7,2
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 8,4
Route : 6,7 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 708 Capacité réservoir (l) : 61
Équipements de série
6 airbags, climatisation automatique bizone,
frein à main électrique, hayon motorisé, jantes
en alliage 18”, projecteurs leds, radars de
stationnement AV / AR, rétros extérieurs
rabattables électriquement, sellerie cuir / tissu,
système de navigation…
Options (€)
Direction DirectDrive
Pack ConnectedDrive
Pack Simplicity
Palettes au volant
Peinture métallisée
260
2 600
650
150
790
SUV URBAINS et COMPACTS
Audi Q3 Le changement a du bon
`35 TFSI 150 Design
Rejet de CO2 : 125 g / km
Malus écologique : 75 €
Puissance fiscale : 8 CV
NOUVEAU
36 900 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
1
1
Prix du modèle estimé.
Le Q3 change, et cela se voit ! Pour une Audi, la chose est remarquable. Ce SUV compact en
profite pour adopter une nouvelle base technique et améliorer son habitabilité.
P
our affronter une concurrence plus que féroce, le
Q3 change tout : style
plus anguleux, plus grand (il
est de la taille du Volkswagen
Tiguan dont il partage la plateforme), plus habitable et plus
moderne. A bord, les évolutions
sont notables avec l’adoption de
deux écrans numériques : l’un,
Présentation / finition
✚ Sens pratique
Douceur de conduite
–
Moteur / boîte paresseux
Confort ferme
Tarif
tactile et deux fois plus grand
qu’auparavant, sur la console ;
l’autre pour les compteurs (10 ou
12 pouces). Notez les gâchettes
de portière inversées, auxquelles
on se fait très vite. La finition du
modèle fait (enfin) honneur à la
réputation de la marque. Au-delà
du style, le nouveau Q3 soigne ses
cotes d’habitabilité en profitant
de son empattement en hausse
de 8 cm. L’espace aux jambes est
généreux et le coffre annonce 60
dm3 de mieux. La banquette est
coulissante et les dossiers sont
inclinables. Pour la route, le SUV
d’Audi reçoit le 1.5 turbo essence
à désactivation des cylindres à
faible charge. S’il est sérieux,
il manque parfois de tonus à
bas régime. La
boîte à double
Le Q3 est la
embrayage réglée
preuve qu’Audi
pour contenir la
est capable (d’un consommation,
peu) d’audace
met un temps
fou à rétrograder dans ces conditions. Même
La climatisation
le mode Dynamique ne résout
reste fidèle à de
pas le problème. Cette version
bonnes vieilles
s’envisage
plus pour sa douceur
molettes plutôt
et son silence de fonctionnement
que de passer au
tactile. Tant mieux que pour la gaudriole. Le comportement est équilibré mais pas
pour l’ergonomie.
vraiment enjoué, et le confort
un peu raide malgré les jantes
18 pouces de série. L’amortissement piloté pourrait donc s’avérer un investissement judicieux.
X Essai paru dans l’AJ n° 1016.
NOTRE AVIS 
Très accueillant, astucieux et à la
pointe de la technologie, le Q3 a beaucoup d’atouts pour séduire. Dommage
qu’on reste un peu sur sa faim au
volant faute d’un ensemble moteurboîte plus vaillant et d’une suspension
plus conciliante. Deux points faibles
qu’il est facile de corriger en mettant
(encore) la main au portefeuille...
GUIDE DE L’ACHETEUR
123
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 498
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 5 000
250 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,49 / 1,85 / 1,59
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
530 / 6751
1
Selon la position de la banquette coulissante.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
207
nc
9,2
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : nc
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : nc
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, radar de parking AV / AR, avertisseur
de franchissement de ligne, banquette
coulissante, caméra de recul, clim. auto. bizone,
freinage d’urgence auto., instrumentation
numérique, système de navigation…
Options (€)
Peinture métallisée
Caméra 360°
Sellerie cuir
Hi-fi Bang & Olufsen
Toit panoramique
900
890
1 050
930
1 550
SUV URBAINS et COMPACTS
BMW X2 Moins X qu’il n’y paraît
`20d xDrive 190 M Sport X
Rejet de CO2 : 126 g / km
Malus écologique : 140 €
Puissance fiscale : 10 CV
51 750 €
Agrément de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Ergonomie
Caractéristiques
✚ Comportement routier
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MODÈLE
Prix
Moins pratique
Moteur bruyant
que sur le X1. Côté amortissement,
c’est ferme mais pas cassant. Pour
la partie mécanique, le 4-cylindres
diesel est bien secondé par la boîte
auto à 8 rapports. Le duo se montre
à la fois performant, agréable à
mener et raisonnable en consommation. Une bonne nouvelle au vu
du tarif pour cette version qui doit
faire appel à de nombreux éléments
disponibles en option pour s’avérer
correctement équipé. A noter que
X Essai paru dans l’AJ n° 1002.
C
ontrairement aux X4 et X6,
pendants coupés des X3
et X5, le X2 se démarque
nettement du X1 par son dessin
et son comportement. Il partage
tout de même la base, l’agencement
intérieur et les motorisations. Les
ingénieurs ont néanmoins réglé ce
X pour offrir des sensations plus
dynamiques : tarages plus fermes
Si la base
technique est celle
du X1, le X2 se
montre bien plus
dynamique, et très
plaisant à conduire.
des suspensions, trains roulants
plus incisifs. Avec ses quatre roues
motrices, son assiette abaissée de
10mm (merci le châssis sport), l’engin se moque bien du roulis. Ajoutez à cela une direction M Sport
qui offre de vraies sensations et
vous pourriez bien retrouver le
sourire, même à bord d’un SUV.
En sus, l’assise est 21mm plus basse
NOTRE AVIS 
Prendre le X2 pour un X1 moins habitable, moins pratique et plus cher
serait une erreur. Outre un style
personnel, il dispose d’une tenue
de route très spécifique, rappellant
celle d’une berline. De quoi pouvoir
réconcilier les plus fâchés d’entre
nous avec le monde des SUV. Il restera toutefois à signer le chèque...
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 000
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,36 / 1,82 / 1,53
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
470
Performances
210
Vitesse maxi (km / h)
29,6
1 000 m D. A. (s)
8,1
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 8e / 7e / 6e 18,1 / 12,8 / 10,1
31 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 7
Route : 6,2 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 784 Capacité réservoir (l) : 51
Équipements de série
6 airbags, antibrouillards LED, Bluetooth, châssis
sport, clim auto, capt. pluie / lum., direction M
Sport, hayon élec, jantes alliage 19’’, Park Assist,
phares LED, régul. / lim. de vitesse, rétros. ext. et
vitres AV élec., suspensions DirectDrive, sellerie
tissu / Alcantara, sièges AV Advanced élec,
écran tactile 6,5’’, prises USB, GPS…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Pack Advanced Safety
Peinture métallisée
450
1 250
540
Citroën C3 Aircross Le souffle court
`1.2 PureTech 82 Feel
Rejet de CO2 : 116 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
17 750 €
Confort de suspension
✚ Coffre vaste
Garantie : 2 ans, km illimité
Douceur de conduite
–
Performances insuffisantes
Tarifs élevés
Lacunes d’équipement
entacher la polyvalence que l’on
attend d’un tel modèle, même si
son comportement typé confort et
ses amples mouvements de caisse
n’incitent pas à hausser le rythme.
C’est d’autant plus regrettable que
le C3 Aircross s’offre quelques
velléités familiales avec son vaste
coffre doté d’un plancher réglable.
Par contre, la banquette coulissante manque à l’appel sur cette
version Feel.
X Essai non paru.
F
acturé 1 650 € de moins
que la version 110 ch, le
petit trois cylindres de 82
ch constitue une bonne entrée en
matière théorique sous le capot
du C3 Aircross. Sauf qu’à l’usage,
l’absence de turbo se fait cruellement sentir. Déjà pas à la fête
à bord d’un 2008 plus léger de
78 kg, ce bloc essence d’attaque
Ce moteur essence
d’attaque est
disponible avec
les trois finitions,
mais il manque
cruellement de
nerfs.
manque cruellement de tonus
sur le petit SUV signé Citroën.
Capable de faire illusion en ville
grâce à sa discrétion et sa douceur de conduite, il souffre vite
sur route. Déjà trop juste à vide, il
devient encore plus lymphatique
en charge. Relances laborieuses
et accélérations bien trop justes
pénalisent l’agrément. De quoi
GUIDE DE L’ACHETEUR
124
NOTRE AVIS 
A moins de se cantonner à un usage
essentiellement urbain, ce bloc
essence d’entrée de gamme de 82
ch se montre peu adapté au C3 Aircross. Ses performances insuffisantes
entachent sa polyvalence. Alors autant
dépenser 1650€ de plus pour s’offrir
la version de 110 ch, même si Citroën
a un peu pris la grosse tête côté tarifs.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
82 à 5 750
118 à 2 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,16 / 1,76 / 1,64
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
433
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
156
37,2
15,4
24,4 / 17,6
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7,2
Route : 6
Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 705 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, ABS+ AFU, AFIL, antibrouillards,
barres de toit, Bluetooth, clim. manuelle,
détecteur de sous-gonflage, ESP, freinage auto
d’urgence, jantes 16 pouces, reconnaissance des
panneaux, régulateur / limiteur de vitesse, syst.
multimédias avec écran 7 pouces, autoradio
MP3 + USB vitres AV et rétros élect., volant cuir
multifonctions, fermeture centralisée…
Options (€)
Freinage d’urgence automatique
GPS
Mirror screen
250
950
200
SUV URBAINS et COMPACTS
Citroën C3 Aircross Une différence payante
`1.6 BlueHDi 120 Shine
Rejet de CO2 : 107 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
24 350 €
Agrément / confort
✚ Présentation
Garantie : 2 ans, km illimité
Grip Control
–
Rapports de boîte longs
Roues de 16’’ peu confortables
Lacunes technologiques
encore de l’affichage tête haute. En
revanche, rien concernant un régulateur de vitesse actif ou une vraie
caméra 360°. Sur la route, notre
véhicule d’essai souffre de l’accord
moteur / boîte. Les rapports sont
trop longs. A noter que les roues
de 16 pouces ont tendance à dégrader l’agrément. Moins dynamique
que le Peugeot 2008, le Citroën se
montre néanmoins plus confortable que le Renault Captur.
X Essai paru dans l’AJ n° 992.
O
ublié le C3 Picasso, l’offre
ludique et pratique se
tourne vers les SUV. Toutefois à l’intérieur, l’engin joue toujours la carte du monospace avec sa
banquette arrière coulissante sur 15
cm, ses dossiers inclinables et celui
du siège du passager pouvant se
rabattre (en option) pour permettre
l’emport d’objets de 2,40 m de long.
Avec une monte
de 17 pouces,
le C3 Aircross
offre un excellent
compromis
confort / agrément
de conduite.
On apprécie la bonne préhension du
volant. Moins celles des pommeaux
de levier de vitesses ou de frein. Le
toit ouvrant panoramique apparaît
au rayon des équipements. Le cuir
est également présent mais préférez-lui les ambiances tissus. Parmi
les aides à la conduite, le C3 Aircross
peut disposer du Grip Control et du
contrôle de vitesse en descente ou
NOTRE AVIS 
La Citroën C3 Aircross est bien
née. Il faudra toutefois privilégier
les jantes de 17 pouces pour un meilleur confort et surtout un meilleur
agrément. D’autre part, le moteur est
pénalisé par des rapports de boîtes
trop longs. Dommage, car le style, la
présentation intérieure, et sa modularité en font une auto sympa.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 560
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 500
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,16 / 1,76 / 1,64
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
433 / 5481
1
Banquette coulissante
Performances
174
Vitesse maxi (km / h)
32,9
1 000 m D. A. (s)
10,4
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 16,6 / 14,1 / 11,1
33 / 67
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,5
Ville : 5,4
Route : 5,2
Autoroute : 6
Autonomie (km) : 818 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
Alerte de franchissement de ligne, banquette AR
coulissante, capteurs pluie / lum., clim. auto,
écran tactile 7’’, jantes alliage 17’’, radars de
recul, reconnaissance des panneaux, GPS, vitres
élec., fermeture centralisée à distance…
Options (€)
Affichage tête haute + hi-fi system +
recharge par induction du smartphone
Feux de route auto + dossier passager AV
rabattable + Active Safety Brake
Grip Control
Toit ouvrant panoramique
650
390
300
850
Dacia Duster Pourquoi dépenser plus ?
`Blue dCi 115 4x4 Prestige
Rejet de CO2 : 123 g / km
Malus écologique : 73 €
Puissance fiscale : 6 CV
20 850 €
Transmission intégrale
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Prix
Insonorisation
–
Freinage
Direction
Finition
l’efficacité en mode tout-terrain.
Et pour définitivement convaincre
les derniers réticents, Dacia est
parvenu à peaufiner l’insonorisation, le confort et même la finition tout en conservant un prix
réduit. Heureusement pour ses
rivaux, le Duster peut encore être
critiqué au sujet de sa direction
manquant de réactivité ou encore
de son freinage qui mériterait plus
de mordant.
X Essai paru dans l’AJ n° 1022.
E
n 2005, l’arrivée de la
Logan marquait les
débuts de la marque lowcost Dacia chez nous. Douze ans
plus tard, le succès est impressionnant. Il est vrai que la recette mijotée par le constructeur contient
de sérieux atouts. Ainsi, le dernier Duster démontre une nouvelle fois tout le savoir-faire des
Le Duster est le
seul SUV cinq
places doté d’une
transmission
intégrale vendu à
un tarif aussi bas.
ingénieurs à concilier coût réduit
et efficacité. Ce SUV dispose par
exemple d’une véritable transmission intégrale et des angles d’attaque ainsi que de sortie idéaux
pour poser ses roues hors des
routes bien bitumées. Son moteur
diesel 1.5 Blue dCi, développant
115 ch et un couple de 260 Nm
dès 1750 tr / mn, participe aussi à
GUIDE DE L’ACHETEUR
125
NOTRE AVIS 
Acheter un modèle Dacia provient
rarement d’un coup de cœur. Les
clients de la marque préfèrent
davantage la rationalité et un rapport prix / qualité sans rival. Cependant, avec le Duster, le constructeur
démontre qu’il sait aussi concevoir
des véhicules modernes et séduisants tout en restant low-cost.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 4 000
260 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM6
4,35 / 1,81 / 1,70
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
419
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
175
nc
12,1
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,7
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 50
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, capt. de lum., caméra de recul, jantes
17 pouces, ordinateur de bord, accoudoir siège
cond., clim. auto, tiroir sous siège passager,
régul. / limit. de vitesse, écran tactile avec GPS,
rétros xt. élect., lève-vitres élect., prise 12 V à
l’arrière, volant réglable dans les deux plans…
Options (€)
Peinture métallisée
Roue de secours + cric
Sièges avant chauffants
Carte mains libres
500
130
200
200
SUV URBAINS et COMPACTS
Fiat 500X Leçon de séduction
`1.0 FireFly T3 120 Cross
Rejet de CO2 : 133 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 253 CV
22 990 €
Look
TECHNIQUE ET MESURES
Habitabilité
Caractéristiques
✚ Moteur très silencieux
Garantie : 2 ans, km illimité
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Moteur creux à bas régimes
Conso un peu élevée
Diamètre de braquage
accrocs. Il faut juste composer avec
un manque de nerf évident sous les
2 000 tr / mn. Mais, passé ce cap, la
mécanique se révèle alerte, souple
et agréable. Ajoutons alors qu’à
bord, outre une bonne habitabilité
et une belle propension aux rangements, l’auto a mis à jour ses aides
à la conduite, et ce, dès l’entrée de
gamme. Cerise sur le gâteau : le
500X rafraîchi affiche un excellent
rapport prix / équipements.
X Essai paru dans l’AJ n° 1017.
L
e séduisant Fiat 500X a profité de son restylage pour
se mettre à jour technologiquement et embarquer de nouvelles motorisations essence. Sur
le plan stylistique, ses optiques, sa
calandre et ses boucliers ont été
subtilement redessinés. Dans la
version baroudeur mise à l’essai,
il se distingue par des éléments de
Le nouveau 3
cylindres essence
de 120 ch, malgré
un petit manque de
tonus à bas régime,
est aussi à l’aise en
ville que sur route.
protection au niveau des boucliers,
des ailes et la présence de barres
de toit. À l’intérieur, les évolutions
sont plus discrètes encore avec une
instrumentalisation plus lisible et
un volant modifié. En revanche,
sous le capot, le 500X hérite de
l’inédit petit 1.0 turbo. Un bloc
qui brille par sa discrétion et des
montées en régime douces et sans
NOTRE AVIS 
Le 500X ne manquait pas d’atouts.
Grâce à ce look plus actuel, des équipements plus nombreux et un nouveau
moteur essence, il enfonce le clou !
Excepté une petite faiblesse à bas
régime et un péché de gourmandise, ce
3 cylindres se montre convaincant. Un
dernier défaut que le Fiat 500X masque
au détour d’un tarif très concurrentiel.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 5 750
190 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,27 / 1,80 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
354
Performances
183
Vitesse maxi (km / h)
32,5
1 000 m D. A. (s)
10,3
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 15,7 / 12,4 / 10,4
32 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,9
Ville : 7,1
Route : 6,7
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 695 Capacité réservoir (l) : 48
Équipements de série
6 airbags, AFIL, aide au parking AR,
antibrouillards, Bluetooth, caméra de recul, clim.
auto. bizone, détecteurs de pluie-luminosité,
feux de jour à leds, jantes alu 17 pouces, lecture
des panneaux, régulateur-limiteur de vitesse
intelligent, système multimédia avec écran
tactile 7 pouces (audio, GPS, prise USB)…
Options (€)
Freinage d’urgence autonome
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
200
650
1 100
Ford EcoSport Encore du pain sur la planche
`1.0 EcoBoost 125 Titanium
Rejet de CO2 : 134 g / km
Malus écologique : 540 €
Puissance fiscale : 7 CV
23 700 €
Compact mais logeable
TECHNIQUE ET MESURES
Aptitudes en tout-chemin
Caractéristiques
✚ Finition en progrès
Garantie : 2 ans, km illimité
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Poids
Performances
Confort
grâce à son volume de chargement et son habitabilité dans un si
petit gabarit. Sur la route, ce n’est
pas encore ça : handicapé par sa
masse et sa boîte auto paresseuse,
l’EcoSport manque cruellement
de souffle, tandis que le confort
de suspension laisse à désirer. Le
tout à des prix aujourd’hui directement comparables à ceux d’un
Renault Captur ou d’un Citroën
C3 Aircross, autrement aboutis.
X Essai paru dans l’AJ n° 999.
N
é en 2012 sur les marchés
émergents, importé en
catastrophe en Europe
en 2014 pour occuper le terrain
chez les petits SUV alors en plein
boom, remis à niveau en 2015 sans
plus de succès, l’EcoSport n’a pas
eu la vie facile. Ce deuxième et
ambitieux restylage lui offre non
seulement un style virilisé mais
Cette nouvelle
mouture présente
beaucoup mieux
mais ses qualités
dynamiques restent
en retrait.
surtout une présentation beaucoup plus flatteuse, avec une
planche de bord désormais élégante, bien finie et ergonomique
(notamment grâce à un écran tactile idéalement positionné). Hélas,
le coffre à porte battante est toujours de la partie. Ce détail vient
ruiner le bilan pratique de l’EcoSport, plutôt honorable par ailleurs
GUIDE DE L’ACHETEUR
126
NOTRE AVIS 
Avec sa nouvelle planche de bord,
l’EcoSport présente désormais beaucoup mieux. Hélas, même s’il peut
toujours mettre en avant un rapport
encombrement/habitabilité intéressant, il reste loin du compte en agrément de conduite et en confort, d’autant que ses tarifs ne sont plus si
compétitifs. Quand ça ne veut pas...
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
125 à 6 000
170 à 1 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,10 / 1,82 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
356
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
nc
11,6
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 7,2
Route : 5
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 52
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, démarrage sans clé, radar de recul,
clim. auto., antibrouillards, capteurs de pluie et
de luminosité, feux de route auto., sellerie
mi-cuir, régul. / lim. de vitesse, GPS, Bluetooth,
jantes alliage 16 pouces…
Options (€)
Caméra de recul + radar de parking AV
Toit ouvrant
Sièges AV chauffants
Système audio B&O
350
450
170
400
SUV URBAINS et COMPACTS
Honda HR-V L’arme de reconquête
`1.6 i-DTEC 120 Exclusive Navi
Rejet de CO2 : 108 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
28 970 €
Habitabilité-modularité
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Souplesse du moteur
Niveau d’équipement
–
Insonorisation
Confort des suspensions
Tarif d’entrée de gamme
de sobriété et de souplesse. Brillant
à bas régime mais bruyant dans
l’action, et peu aidé par l’insonorisation perfectible de l’habitacle, il
n’en demeure pas moins agréable
au quotidien. Si la tenue de route
est rigoureuse, le confort des suspensions en pâtit sur sols dégradés.
Côté tarif, si le ticket d’entrée est
si élevé, à motorisation et finition
équivalente, la différence de prix se
réduit fortement face à ses rivaux.
X Essai paru dans l’AJ n° 940.
D
e retour sur le segment
des crossovers urbains en
Europe, le HR-V adopte
un style nerveux mais pas ostentatoire.Un dessin sportif qui colle
à l’air du temps. Ses 4,29 m de long
lui offrent une habitabilité supérieure à celle de ses concurrents
notamment à l’arrière où la banquette pourrait en revanche être
La version restylée
du HR-V se
démarque à peine
de celle-ci par une
calandre modifiée.
plus confortable. Le coffre est généreux pour la catégorie et doté d’un
seuil de chargement large et bas.
L’espace intérieur modulable bien
pensé se dote de la fameuse banquette à l’assise se rabattant vers
le haut libérant un plancher plat
et une belle hauteur sous plafond.
Sous le capot, son bloc diesel de 120
ch est une fois de plus un modèle
NOTRE AVIS 
Cette seconde génération du HR-V
témoigne du savoir-faire de Honda
en matière d’aménagement et de
motorisation. Le rapport prix / équipement est également intéressant.
Mais le crossover présente aussi des
lacunes question agrément quant au
confort des suspensions, à la finition intérieure et à l’insonorisation.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 597
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 4 000
300 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,29 / 1,77 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
470
Performances
188
Vitesse maxi (km / h)
32,6
1 000 m D. A. (s)
10,7
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 13,8 / 11,4 / 9,6
32 / 68
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,2
Ville : 5,3
Route : 5,2 Autoroute : 5,2
Autonomie (km) : 962 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Régulateur / limiteur de vitesse, clim. auto.
bizone, sièges AV chauffants, rétros ext.
électriques, radars de stationnement, caméras
de recul et de lecture des panneaux, aide au
démarrage en côte, freinage auto. d’urgence, 6
airbags, capteurs de pluie et de luminosité,
antibrouillards AV, radio-CD 6 HP, système de
téléphonie mains-libres Bluetooth, prise USB,
système de navigation…
Options (€)
Peinture métallisée
Extension garantie 24 mois
550
609
Hyundai Kona Une alternative à considérer
`1.0 T-GDi 120 Executive
Rejet de CO2 : 125 g / km
Malus écologique : 113 €
Puissance fiscale : 6 CV
26 000 €
Dotation de série riche
✚ Comportement routier
Garantie : 5 ans, km illimité
Transmission 4x4 possible
–
Gamme restreinte
Pas assez de rangements
Conso à surveiller
gamme Executive est tellement
pourvue qu’il ne manque rien. Au
menu figurent climatisation automatique, sièges avant électriques,
chauffants et ventilés, caméra de
recul, sellerie cuir, affichage tête
haute, GPS, chargeur de téléphone
sans fil, régulateur de vitesse, freinage d’urgence avec détection
de piétons, etc. L’habitabilité et
le volume du coffre, enfin, sont
dans la moyenne.
X Essai paru dans l’AJ n° 994.
A
vec son look musclé original, le Kona compte
bien faire son trou face
aux légions de crossovers de
moins de 4,30 m. Son châssis
inédit, son tonique bloc turbo
essence de 120 ch et sa dotation
ultracomplète devraient l’y aider.
Offrant une puissance correcte,
le T-GDi reste néanmoins limité
Le double étage
des optiques donne
un air singulier au
Kona.
en performances mais le bilan
du comportement routier compense assez largement. Le Kona se
montre assez agile, régule efficacement les prises de roulis typiques
de ce genre de véhicule et délivre
un confort appréciable. Et au chapitre équipements, le constructeur
coréen a mis les petits plats dans
les grands. La finition haut de
GUIDE DE L’ACHETEUR
127
NOTRE AVIS 
Une bonne bouille, une mécanique
nerveuse, un comportement routier correct et des équipements de
confort, de sécurité et d’agrément
complets permettent au Kona d’entrer par la grande porte parmi les
SUV. Cependant, Hyundai fait payer
assez cher l’ensemble de ses atouts
surtout face à ses rivaux.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 6 000
172 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,17 / 1,80 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
361
Performances
175
Vitesse maxi (km / h)
32,8
1 000 m D. A. (s)
10,9
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 21,7 / 15,4 / 11,6
31 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,2
Route : 7
Autoroute : 7,3
Autonomie (km) : 694 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, affichage tête haute, accès mainslibres, aide au parking AV / AR (radars),
Bluetooth, caméra de recul, chargeur sans fil,
clim. auto., détecteurs de pluie / luminosité, ESP,
feux de route automatiques, freinage d’urgence
avec détection piéton, jantes alliage biton 18
pouces, régul. / lim. de vitesse, rétros ext. élec.,
sellerie cuir, sièges AV élec. et chauffants, GPS,
surveillance angles morts, syst. multimédia avec
écran 8 pouces, volant cuir multifonction…
Options (€)
Peinture métallisée
550
SUV URBAINS et COMPACTS
Hyundai Kona Le courant passe
`electric 204 Executive
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 1 CV
44 900 €
Plaisir de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Rapport prix / équipement
Caractéristiques
✚ Autonomie réelle
Garantie : 5 ans, km illimité
NOUVELLE
–
VERSION
Poids
Habitabilité / coffre
Cher pour un SUV urbain
sur petite route. Le coréen y montre
cependant d’excellentes dispositions si on ne le bouscule pas trop,
tout en soignant le confort. Bonne
nouvelle, l’autonomie moyenne
frôle les 400 km dans la vraie vie.
On n’est plus très loin d’une voiture
essence... La vraie problématique
reste la recharge. Mais en dénicher
une rapide, fonctionnelle et / ou
disponible... Le Kona electric n’y
est pour rien !
X Essai paru dans l’AJ n° 1015.
S
UV et électrique, la bonne
recette pour ce Kona au
look futuriste ! Dans l’habitacle, la console centrale perd
son levier de vitesses au profit de
quatre boutons de commande, la
dotation ultra complète annule la
possibilité d’options. La batterie
prend place sous le plancher mais
l’habitabilité reste inchangée – tant
Style énergique
et singulier pour
le Kona classique
tandis que cette
version électrique
opte pour un dessin
plus futuriste.
mieux, ce n’est pas le point fort du
Kona – qui perd 29 dm3 de coffre
au profit du câble de recharge. Au
volant, le Kona est l’illustration parfaite des plaisirs de la propulsion
électriques : un punch impressionnant et une douceur de tous les instants malgré un poids conséquents
(1 718 kg). Par rapport à la version
essence, son embonpoint se ressent
NOTRE AVIS 
En tant que voiture électrique, le Kona
est irréprochable grâce à son autonomie généreuse, son comportement
rigoureux et son homogénéité. Ce
qui rend d’autant plus frustrante la
faiblesse des infrastructures de
recharge... En tant que SUV urbain, il
lui faut composer avec un habitacle
guère accueillant et un prix coquet.
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ionBatterie / Capacité (kWh)
polymère / 64
Puissance maxi (ch à tr / mn)
204 à
395 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
Réducteur
4,18 / 1,80 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
300
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
173
28,4
7,4
5,4
36 / 74
Autonomie
Moyenne (km) : 393
Ville : 405
Route : 421 Autoroute : 355
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
14,3
18h45 / 1h15
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé,
affichage tête haute, aide active au maintien
dans la voie, radar de parking AV / AR, caméra
de recul, clim. auto., freinage d’urgence auto.,
régulateur de vitesse adaptatif, sellerie cuir,
sièges AV électriques, chauffants et ventilés,
feux de route auto., lecture des panneaux, alerte
angles morts, système de navigation…
Hyundai Tucson Des changements réussis
`2.0 CRDi 185 Executive
Rejet de CO2 : 149 g / km
MODÈ LE
Malus écologique : 1 490 €
Puissance fiscale : 10 CV
45 300 €
Habitabilité / modularité
TECHNIQUE ET MESURES
Dotation riche
Caractéristiques
✚ Agrément sur autoroute
Garantie : 5 ans, km illimité
NOUVEAU
–
RESTYLÉ MOTEUR
Consommation à surveiller
Volume de coffre en baisse
Réactivité de la boîte auto.
douce à l’usage. Elle souffre néanmoins d’un petit manque de réactivité. Les performances, par
ailleurs, restent correctes avec
une vitesse maxi de 201 km / h.
Concernant l’habitacle enfin,
le Tucson séduit. Les passagers
bénéficient en effet d’un vaste
espace et le coffre est pratique
à charger, et doté d’un volume
très correct malgré les batteries
logées sous le plancher.
X Essai non paru.
P
eaufiné esthétiquement,
mieux doté et modernisé (freinage d’urgence
actif, système de maintien dans
la voie, feux de route automatisés...), le Tucson passe à l’hybridation légère, limitant ses rejets
de CO2 et son malus. Les ingénieurs ont associé au 2.0 CRDi de
185 ch une batterie lithium-ion
Si le restylage est
limité, la proue
du Tucson s’est
légèrement affinée.
de 48 V. Cette dernière récupère
l’énergie lors des freinages pour
la redistribuer dès que le moteur
est fortement sollicité. Le résultat est évidemment une baisse
des émissions de CO2 séduisante
puisque les rejets passent de 170
à 149 g / km. A noter aussi, l’arrivée d’une toute nouvelle boîte
automatique à 8 rapports très
GUIDE DE L’ACHETEUR
128
NOTRE AVIS 
Pour ce facelift, Hyundai réussit une
jolie performance. Son Tucson est
plus agréable à l’œil et dispose d’un
niveau d’équipements plus modernes
et en nombre. Mais la plus belle réussite se trouve dans le retour du gros
diesel CRDi 185 grâce à l’adoption
d’une hybridation légère qui limite
les rejets de CO2.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, diesel
1 995 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 48
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
185 à 4 000
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,48 / 1,85 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
459
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
201
32,2
10,7
8,9
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,5
Ville : 8,6
Route : 7,1 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : 826 Capacité réservoir (l) : 62
Équipements de série
6 airbags, autoradio, caméra de recul, clim.
auto., capteurs pluie / luminosité, jantes alliage,
kit mains-libres, ordi. de bord, régulateur de
vitesse adaptatif, rétros élect. dégivrants, sièges
AV élect. et chauffants, vitres élect., toit ouvrant
panoramique, volant chauffant…
Options (€)
Peinture métallisée
630
SUV URBAINS et COMPACTS
Jaguar E-Pace Sois belle et tais-toi
`D180 AWD HSE
Rejet de CO2 : 147 g / km
Malus écologique : 1 873 €
Puissance fiscale : 11 CV
55 900 €
Ligne
TECHNIQUE ET MESURES
Agile en 4x4
Caractéristiques
✚ Dynamisme
Garantie : 3 ans, km illimité
–
Suspension trépidante
Bruit moteur
Finition indigne
en la matière. Les suspensions se
montrent trépidantes, bruyantes
à basse vitesse et filtrent mal les
irrégularités de la chaussée. En
augmentant l’allure, les choses
s’améliorent. Le E-Pace se veut
plus dynamique que confortable
et il est possible de se faire plaisir
à son volant sans pour autant aller
très vite. On regrettera toutefois
la qualité des matériaux, parfois
indignes d’une auto de ce prix.
X Essai paru dans l’AJ n° 997.
N
on, l’E-Pace n’est pas
seulement un F-Pace
compact ! Il soigne sa
ligne mais son habitabilité aussi.
Reprenant la base du Land Rover
Evoque avec un empattement rallongé, il reçoit un nouveau berceau avant et de nouvelles suspensions arrière. Il lui emprunte
aussi son 2.0 diesel. L’élément ne
Le E-Pace
affiche une ligne
séduisante et se
montre dynamique
sur la route. Ce
sont là ses deux
atouts principaux.
trouve toujours pas grâce à nos
yeux, ou plus exactement à nos
oreilles. Il est bruyant à froid et
ne cadre pas avec le logo britannique. Cela s’améliore à peine
une fois chaud. Mieux vaut rester
léger sur l’accélérateur... Il est toutefois bien aidé par la boîte auto
à 9 rapports. Concernant l’agrément, l’engin n’est pas un maître
NOTRE AVIS 
Sur la moquette d’un salon, ce E-Pace
est parfait. Silhouette musclée et
ligne à faire chavirer n’importe qui...
En revanche, une fois à bord, le sourire se ternit, et il disparaît totalement à la mise en route du moteur.
Heureusement, il reste une bonne
boîte et un châssis volontairement
affermi pour reprendre des couleurs.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
180 à 4 000
430 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
4,40 / 1,99 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
577
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
188
32,8
10,3
10,4
33 / 69
Consommations
1
MOYENNE (l / 100 km) : 8,3
Ville : 8,6
Route : 7,9 Autoroute : 8,4
Autonomie (km) : 662 Capacité réservoir (l) : 561
+16l AdBlue
Équipements de série
6 airbags, affich. tête haute, maintien dans la
voie, cam. de recul, capt. de pluie / lum., clim.
auto., compteurs num., hayon motorisé, jantes
alliage 20’’, lect. panneaux, phares à LED, régul.
vit. adapt., sellerie cuir, sièges AV chauffants,
écran tactile 10’’, CD-mp3 / GPS / prise USB, syst.
Torque Vectoring, toit panoramique fixe, volant
réglable dans les deux plans…
Options (€)
Peinture spéciale
893
Jeep Renegade Encore des progrès à faire
`1.0 Limited
Rejet de CO2 : 135 g / km
MODÈ LE
Malus écologique : 613 €
Puissance fiscale : 7 CV
26 700 €
Dotation de série
✚ Habitabilité
Garantie : 2 ans, km illimité
SUV original
NOUVEAU
–
RESTYLÉ MOTEUR
Agrément du moteur
Commande de boîte
Tarif
très rapidement ses faiblesses.
Inexistant sous 2 000 tr / mn, ce
1.0souffre d’un creux abyssal. Pour
pallier cet inconvénient, le conducteur doit donc jouer de la boîte de
vitesses dotée d’une commande
accrocheuse et donc agaçante.
Sur la route, le bilan n’est pas très
flatteur non plus. Pour contenir
efficacement les prises de roulis,
les ingénieurs ont raffermi les suspensions au détriment du confort.
X Essai non paru.
C
ôté style, le Renegade
restylé ne renie pas son
ADN, on retrouve la
calandre à sept fentes, légèrement
modifiée, tandis qu’antibrouillards et optiques évoluent. Dans
l’habitacle, pas de changement
significatif. On note l’arrivée en
série de l’affichage des panneaux
et d’une aide active au maintien
C’est sur cette
finition Limited
que le restylage se
voit le plus grâce à
son bouclier avant
spécifique.
dans la voie. En finition haut de
gamme Limited, un régulateur
de vitesse actif et un écran tactile
de 8,4” s’invitent aussi. Dommage
que la finition et les plastiques
n’aient pas aussi été améliorés.
Sous le capot, Jeep a implanté un
nouveau trois cylindres essence de
120 ch. Bien insonorisé et peu sujet
aux vibrations, ce bloc démontre
GUIDE DE L’ACHETEUR
129
NOTRE AVIS 
Le Renegade possède indéniablement un charme atypique dans l’univers des SUV urbains. Son gabarit
généreux est également un point
positif et même recherché par les
familles. Cependant, les défauts de
son moteur (performances, consommation), son confort limité et son tarif
élevé limitent son attrait.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 5 750
190 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,26 / 1,81 / 1,70
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
256
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
185
nc
11,2
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,9
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 48
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, contrôle de pression des pneus,
phares antibrouillards, Bluetooth, autoradio-CD
mp3, GPS à commande vocale, volant
multifonctions, régul. / lim. de vitesse, clim.
automatique bizone, vitres élec. AV / AR, jantes
alliage 17 pouces, stop / start…
Options (€)
Volant et sièges AV chauffants
Sièges AV électriques
Peinture métallisée
Toit ouvrant
550
600
620
1 250
SUV URBAINS et COMPACTS
Jeep Compass Changement de cap
`2.0 Multijet 140 4x4 Limited
Rejet de CO2 : 148 g / km
Malus écologique : 2 010 €
Puissance fiscale : 8 CV
38 900 €
Accord moteur / boîte
TECHNIQUE ET MESURES
Habitabilité arrière
Caractéristiques
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Coffre exigu
Planche de bord classique
Finition sans cachet
contrôle de traction Select-Terrain), ne tient pas tout à fait ses
promesses de sobriété en pratique. On lui pardonne volontiers
son appétit grâce à son excellent
confort, obtenu sans trop sacrifier
le dynamisme. Dans cette finition
Limited, l’américain offre en outre
une dotation de série généreuse et
ses tarifs demeurent plutôt raisonnables à motorisation équivalente
face au Peugeot 3008.
X Essai paru dans l’AJ n° 986.
T
rois ans après, revoici
le Compass. Cette fois,
il s’inspire avec raison
du charismatique Grand Cherokee. Un bel atout sur un segment
chargé et qui compense un intérieur trop classique. La qualité perçue est perfectible et l’habitabilité
déçoit un peu sauf à l’arrière ou le
tunnel de servitude se fait discret.
Véritable Grand
Cherokee
miniature, le
nouveau Compass
est moins spacieux
mais ne manque
pas d’allure.
D’autre part, il faudra voyager
léger avec seulement 368 dm3
(438 dm3 sans roue de secours).
Sur la route, le Compass rassure
avec un 2.0 diesel Fiat qui sait se
tenir, et une boîte automatique
à neuf rapports douce à défaut
d’être spécialement réactive. L’ensemble, obligatoirement couplé à
une transmission intégrale (et au
NOTRE AVIS 
Surfant sur le succès du Renegade,
Jeep n’a pas perdu le nord avec le
nouveau Compass, qui peut compter
sur un style séduisant et un confort
remarquable. Dommage qu’il n’ait pas
soigné son sens de l’accueil autant
que sa mise : sa présentation quelconque et son coffre minimaliste
risquent d’en rebuter plus d’un.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 956
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 4 000
350 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVA9
4,40 / 1,82 / 1,64
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
438
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
196
nc
9,9
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,7
Ville : 6,6
Route : 5,1 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 60
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, capteurs de pluie et de luminosité,
clim. auto. bizone, écran tactile 8 pouces avec
GPS, accès et démarrage sans clé, radars de
stationnement AV / AR, sellerie cuir, sièges AV
électriques, vitres et rétros électriques…
Options (€)
Toit ouvrant panoramique
Pack confort
Roue de secours
Pack attelage
1 400
1 450
290
850
Kia Stonic L’as tonique
`1.0 T-GDi 120 Launch Edition
Rejet de CO2 : 115 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
21 790 €
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
Ligne séduisante
TECHNIQUE ET MESURES
Comportement rigoureux
Caractéristiques
✚ Dotation de série
–
Fermeté suspensions et sièges
Tarif moins attractif qu’avant
Volume limité du coffre
centre de gravité bas pour un SUV,
il fait preuve d’une belle agilité.
La tenue de route rigoureuse n’a
pourtant pas que des avantages.
Chaussé en 17 pouces, l’engin est
trop ferme en suspension. Trop,
d’autant que les sièges le sont
aussi, les dos sensibles souffriront ! Très bien équipé mais pas
donné, le Stonic offre l’accès à des
équipements d’habitude réservés
à la catégorie supérieure !
X Essai paru dans l’AJ n° 992.
D
ernier SUV d’une famille
nombreuse, le Stonic
mise sur son look pour
faire craquer. Un style dynamique
et offensif bardé bien entendu
d’une panoplie de baroudeur.
Pour motoriser cet outsider, Kia
propose ici un 1.0 turbo de 120 ch,
en 4x2 uniquement. Parfait pour
déambuler en agglomération mais
Pas de motorisation
hybride pour le
Stonic mais un
style qui décape !
également sur route et autoroute.
Ne manquant pas d’allant, il sait
évoluer sur un filet de gaz. Plutôt vif, il est associé à une boîte
manuelle à 6 rapports et se montre
plein d’entrain. On regrette juste
le manque de progressivité de
l’embrayage, générateur d’à-coups
en ville. Mais à l’usage, le comportement est plaisant. Profitant d’un
GUIDE DE L’ACHETEUR
130
NOTRE AVIS 
Son look séduisant donne à penser
que c’est un SUV sportif, et sans le
confirmer, son 1.0 T-GDi de 120 ch ne
démérite pas. Sa suspension (trop)
ferme irait aussi dans le même sens.
Mais c’est pourtant bien sur son style
que le Stonic mise pour faire son succès. Bien fait et bien pensé, dans l’air
du temps, il faudra compter avec lui.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 6 000
172 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,14 / 1,76 / 1,52
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
352
Performances
181
Vitesse maxi (km / h)
32,4
1 000 m D. A. (s)
10,2
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 17,4 / 12,5 / 9,9
32 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 6,9
Route : 7
Autoroute : 7,8
Autonomie (km) : 625 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, ESP, aide au parking AR + caméra de
recul, antibrouillards, capteurs pluie / luminosité,
clim. automatique, jantes alliage 17 pouces,
régul. / limit. de vitesse, rétros ext. élec. et
chauff., syst. multimédia + GPS + Bluetooth +
écran tactile 7 pouces…
Options (€)
Peinture métallisée
Peinture biton
Freinage urgence actif avec capteur
piétons + AFIL + alerte vigilance cond.
550
900
600
SUV URBAINS et COMPACTS
Kia Soul Toujours dans le coup
`EV Ultimate
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 1 CV
37 900 €
Spacieux et confortable
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
✚ Autonomie en progrès
Agrément de conduite
–
Ergonomie perfectible
Offre technologique pas à jour
Mouvements de caisse
technologies tel le régulateur actif
ou l’auto-hold, bien pratique dans
les embouteillages. Son comportement routier reste sain et ses
performances satisfaisantes. Si le
style intérieur commence à dater,
on apprécie le design original des
tweeters et l’éclairage dynamique
des haut parleurs avant. La dotation généreuse, la bonne habitabilité et la modularité, basique mais
bien pensée, jouent aussi pour lui.
X Essai non paru.
A
lors qu’une troisième génération de Soul est en préparation, l’actuelle, légèrement restylée fin 2016 propose
toujours cette variante électrique.
Disponible à partir de 36 400 €,
37 900 € dans cette finition Ultimate, le modèle a vu l’an dernier
son autonomie annoncée passer
de 200 à 250 km. Dans les faits, il
Fin de carrière pour
le Soul qui revient,
en thermique et
en électrique avec
un design encore
plus singulier (voir
pages nouveautés).
vaudra mieux tabler sur 190km. Un
peu moins que ses concurrents plus
moderne, mais le Soul conserve
également les atouts de l’électrique:
une conduite agréable et fluide, un
silence reposant et un bel agrément
même s’il n’est pas aussi ludique que
celui d’une Hyundai Ioniq. Etant
dépourvu de palettes au volant, il ne
dispose pas non plus des dernières
NOTRE AVIS 
Le Soul commence à marquer le pas
face à des rivales plus modernes et
dotées d’une meilleure autonomie. Mais
il résiste et peut compter sur ses atouts
de départ comme son habitacle spacieux et pratique avec son large hayon,
sa position de conduite légèrement
rehaussée façon SUV. Et ses prestations
restent néanmoins convaincantes.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
synchrone électrique
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 30
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 2 730
285 à 0
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA1
4,14 / 1,83 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
281
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
146
33,9
11,2
12
36 / 74
Autonomie *
Moyenne (km) : 250
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
14,2
nc / nc
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, régul. / limiteur de vitesse, jantes
alliage 16 pouces, capteurs pluie / luminosité,
prises 12 volts, GPS + écran tactile 8’’, syst.
audio 6 hp + Bluetooth / AUX / USB, pompe à
chaleur, éclairage dynamique des haut-parleurs
avant, sièges AV ventilés / chauff., vitres élec.,
caméra de recul, clim. auto., accès / dém. sans
clé, frein de parking élec., volant et sièges AR
chauffants, radar AV et AR, sellerie cuir…
Options (€)
Peinture métallisée
550
Kia Niro Et pourquoi pas !
`2.0 141 hybride Premium
Rejet de CO2 : 101 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
33 450 €
Bon prix / équipement
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
✚ Agrément de conduite
Habitabilité arrière
–
Performances moyennes
Confort à basse vitesse
Autonomie électrique
cela se fait en douceur. Les passagers apprécieront. L’amortissement
filtre bien les défauts de la chaussée,
le comportement est sain mais pas
dynamique. D’autant plus si vous
êtes chargé. L’habitacle est bien
insonorisé, spacieux pour cinq et
le coffre correct. La présentation
séduit à l’oeil, la finition est sérieuse
et si certains plastiques déçoivent,
la dotation est généreuse dès l’offre
d’accès Motion, à partir de 27450€.
X Essai paru dans l’AJ n° 960.
L
e Niro est un SUV hybride
qui se démarque de ses
concurrents par une puissance moindre et un tarif contenu.
Sa petite combinaison thermiqueélectrique cumulant 141 ch est
bien suffisante en ville. La mécanique douce, sans à-coup, s’apprécie même en mode thermique.
Tant mieux car excepté dans les
Le Niro existe aussi
désormais dans
une version hybride
rechargeable forte
d’une autonomie
électrique de près
de 50 km... pour
7 100 € de plus.
manœuvres à basse vitesse, il
est impossible d’évoluer en électrique seul, dommage. Pour autant,
son appétit mesuré à seulement
6 l / 100 km permet de garder le
sourire jusqu’au sortir des villes. Là,
le Niro se montre plus juste et ses
accélérations linéaires demandent
d’être patient et de jouer de la boîte
pour dépasser ou en côte. Au moins,
GUIDE DE L’ACHETEUR
131
NOTRE AVIS 
C’est en ville que le Niro prend tout
son intérêt. Grâce à son moteur
hybride, il fait preuve de douceur,
se montre silencieux et sobre. Sur
route, le petit coréen est moins à
l’aise et pèche en performances.
Dommage, car son sens de l’accueil, ses équipements de série et
son confort incitent aux voyages.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 956 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
105 à 5 7001
147 à 4 0002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,36 / 1,81 / 1,55
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
427
+ 43 ch élec. pour 141 ch cumulés. 2 pour 265 mkg à
1 000 tr / mn cumulés.
1
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
179
32,7
10,8
11
33 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,1
Route : 5,4 Autoroute : 6,5
Autonomie (km) : 750 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
7 airbags, ABS + AFU, accès / démarrage sans
clé, aide au démarrage en côte, AFIL, Bluetooth,
caméra de recul, radars AV / AR, contrôle
pression pneus, ESP, freinage anticollision, clim.
auto bizone, jantes alliage 18 pouces, syst. antiangles morts, feux bixénon…
Options (€)
Toit ouvrant élec + sièges AV ventilés
Peinture métallisée
Peinture nacrée
800
610
710
SUV URBAINS et COMPACTS
Kia Niro Le mieux est l’ennemi du bien
`1.6 GDi 141 Hybride Rechargeable Premium
Rejet de CO2 : 29 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 4 CV
40 550 €
Douceur de conduite
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
NOUVELLE
✚ Sobriété
Equipement généreux
–
VERSION
Coffre minuscule
Manque de dynamisme
Surcoût discutable
volume de coffre grevé par la batterie. Dommage que son tarif soit
si élevé : 7 000 euros de plus que
l’offre hybride simple, déjà remarquablement sobre. Il faudra donc
vraiment prendre en compte les
conditions d’usage, cette version
prenant par exemple tout son sens
dans le cadre de trajets domiciletravail, mais aussi de l’importance
qu’on accorde à l’agrément de la
propulsion 100 % électrique.
X Essai paru dans l’AJ n° 1011.
A
près l’hybride, et avant
l’électrique, le Niro propose l’hybride rechargeable, permettant une autonomie
électrique d’environ 40 km. Parfait
pour effectuer les trajets du quotidien sans jamais démarrer le bloc
essence. Cela tombe bien, ce paisible SUV est dans son élément en
ville, la fluidité de la boîte à double
Extérieurement,
difficile de
distinguer le Niro
Hybrid de cette
version Hybrid
Rechargeable.
La version
électrique sera plus
spécifique.
embrayage accentuant encore la
douceur procurée par la propulsion
électrique (seulement gâchée par la
sécheresse des suspensions à basse
vitesse). Sur route, même si ses performances progressent légèrement
grâce à un moteur électrique plus
vigoureux, il n’incite toujours pas
à élever le rythme. Mais son plus
gros défaut, tarif excepté, c’est son
NOTRE AVIS 
Un peu plus performante que le Niro
hybride conventionnel, à peine plus
sobre, mais beaucoup plus chère, cette
version rechargeable manque d’arguments rationnels, sauf à considérer
que la douceur de la conduite urbaine
100% électrique n’a pas de prix. Pour
le reste, elle tient ses promesses, hormis un coffre vraiment juste.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 580 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
Lithium-ion
Batterie / Capacité (kWh)
polymère / 8,9
Puissance maxi (ch à tr / mn)
105 à 5 7001
147 à 4 0002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,36 / 1,81 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
314
1
+ élec., soit 141 ch cumulés. 2 + élec., soit 265 Nm
cumulés.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
178
31,8
10
10
33 / 69
Consommations
1
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 5,8
Route : 5,6 Autoroute : 6,1
Autonomie (km) : 7411 Capacité réservoir (l) : 43
58 km en tout électrique (donnée constructeur).
Équipements de série
7 airbags, caméra de recul, clim. auto. bizone,
écran tactile 8 pouces, feux AV full LED, freinage
d’urgence autonome, GPS, chargeur à induction,
régul. adaptatif, sellerie cuir, sièges AV et volant
chauffants…
Options (€)
Toit ouvrant électrique
Peinture métallisée
800
630
Kia Sportage Moins c’est mieux
`1.6 CRDi 136 GT Line Premium
Rejet de CO2 : 123 g / km
Malus écologique : 73 €
Puissance fiscale : 7 CV
37 990 €
Garantie : 7 ans ou 150 000 km
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Consommation
TECHNIQUE ET MESURES
Rapport prix / équipements
Caractéristiques
✚ Habitabilité
Performances en retrait
Ambiance terne
Direction lourde
moins gourmand (0,5 l / 100 km
de moins que son prédécesseur, et
jusqu’à 0,6 l / 100 km sur autoroute
et en ville). C’est loin d’être négligeable. Son comportement est sain,
même si le confort pâtit quelque
peu des réglages fermes de suspensions. On regrettera également
une direction un peu lourde et des
modes de conduite qui n’offrent pas
assez de différence. Sa dotation est
très complète et son tarif correct.
X Essai paru dans l’AJ n° 1016.
L
égèrement restylé à l’occasion du Mondial de l’automobile de Paris, le Sportage
modifie quelques détails (calandre,
boucliers...), et adopte cet inédit
1.6 CRDi de 136 ch... qui se révèle
moins véloce que le précédent (il
fait perdre quelques dixième de-ci,
de-là). Mais il affiche plus de rondeur et de douceur à l’usage. Le plus
Le Sportage reçoit
un nouveau moteur
diesel adoptant
un catalyseur de
NOx permettant de
réduire ses rejets.
important, c’est qu’il se montre plus
sobre en termes de rejets de CO2
mais aussi de NOx. Pour cela, Kia
a installé un pièges à particules qui
nécessite de remplir un réservoir
d’AdBlue, un additif à base d’urée
permettant la transformation des
NOx en diazote et en vapeur d’eau.
Au vu des mesures effectuées sur
notre piste d’essais, ce bloc se révèle
GUIDE DE L’ACHETEUR
132
NOTRE AVIS 
Le Sportage n’est pas le plus enthousiasmant des SUV du marché, notamment en termes de dynamisme. Mais
il a bien d’autres qualités, à commencer par une consommation parfaitement maîtrisée, et une dotation en
équipements très complète. Ajoutez
à cela une garantie 7 ans, un style
dynamique et vous avez la complète.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
136 à 4 000
320 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,50 / 1,86 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
527
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
181
33,8
11,6
10,9
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,4
Route : 6
Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 984 Capacité réservoir (l) : 62
Équipements de série
8 airbags, AFIL, accès et démarrage sans clé,
Bluetooth, clim auto, ESP, gestion auto
codes / feux de route adaptatifs, hayon
électrique, lecture des panneaux, phares full
LED, régul. / lim.de vitesse, surveillance angle
mort, syst. multimédia complet…
Options (€)
Pack Sécurité
Peinture métallisée
1 100
650
SUV URBAINS et COMPACTS
Mazda CX-3 Bon pied, bonne gueule
`2.0 SkyActiv-G 121 Sélection
Rejet de CO2 : 141 g / km
Malus écologique : 773 €
Puissance fiscale : 7 CV
MODÈ LE
24 900 €
RESTYLÉ
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Éternel outsider, le Mazda CX-3 a droit à une deuxième mise à jour qui ne change rien à ses
fondamentaux : un style charismatique, des mécaniques atypiques, de la technologie sans esbroufe.
N
é en 2015 et déjà légèrement restylé en 2017, le
CX-3 a de nouveau évolué fin 2018. Attention, c’est subtil : la calandre à doubles barrettes
horizontales, le dessin des boucliers et des bas de caisse, la signature lumineuse des feux arrière,
et les jantes. C’est tout. Et c’est tant
mieux, car les lignes sveltes du
Ligne élégante
✚ Agrément de conduite
Equipement généreux
–
Coffre étriqué
Détails de finition
Accès à l’arrière
petit SUV Mazda ont très joliment
vieilli. Le département moteur a
été davantage mis à contribution :
un nouveau 1.8 Diesel 115 ch et,
sur cette version essence, un travail sur la réduction des frottements pour gagner... 1 ch et améliorer la consommation. Avec 7,2
l / 100 km à l’ordinateur de bord sur
un parcours assez montagneux,
le pari de rester fidèle à un “gros”
quatre-cylindres atmosphérique se
révèle payant. En agrément aussi,
à condition de jouer de l’excellente
commande de boîte. Ça tombe
bien, le CX-3 incite à une conduite
dynamique, d’autant qu’il offre un
toucher de route encore amélioré
grâce à une suspension et une
direction revues. Le confort est
ferme sans être
sec malgré les
Aucun moteur de
jantes 18 pouces.
moins de 115 ch
À l’intérieur, on
sur le CX-3. Les prix découvre un nous’en ressentent...
veau frein à main
électrique et une
ergonomie très légèrement modifiée. En dépit de son gabarit bien
supérieur à la moyenne des SUV
En série dès
urbains, le sens de l’accueil n’est
l’entrée de gamme,
pas le fort du CX-3 : accès aux
l’écran 7 pouces
places arrière malaisé, modulan’est tactile qu’à
rité basique, coffre loin du compte
l’arrêt.
sur cette version haut de gamme
qui perd 63 dm3 à cause de sa hi-fi
Bose. Heureusement, le mobilier
épuré flatte l’œil et la dotation est
assez exhaustive.
X Essai paru dans l’AJ n° 1020.
NOTRE AVIS 
Le CX-3 est un esthète : pour lui,
la pureté des lignes et le plaisir de
conduite passent avant les considérations pratiques... et marketing,
puisque ses moteurs puissants et son
équipement pléthorique l’empêchent
de casser les prix. Un petit SUV à
acheter en connaissance de cause,
mais dont le charme opère toujours.
GUIDE DE L’ACHETEUR
133
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 998
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
121 à 6 000
206 à 2 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,28 / 1,77 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
2871
1
350 sans le système audio Bose.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
192
nc
9
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,2
Ville : 7,5
Route : 5,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 48
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, aff. tête haute, AFIL active, aide au
parking AV / AR, caméra de recul, clim. auto.
bizone, surveillance des angles morts, GPS sur
écran tactile 7 pouces, sièges AV chauffants…
Options (€)
1 800
Boîte automatique
Régul. adaptatif + feux de route auto. +
reconn. panneaux de signalisation + hi-fi 1 300
Bose + volant chauffant
1 150
Sellerie cuir + siège cond. électrique
SUV URBAINS et COMPACTS
Lexus UX Un bluff qui peut fonctionner
`250h 178 E-Four Luxe
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
35 000 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
NOUVEAU
–
MODÈLE
Comportement routier
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Doux en ville
Habitabilité
Coffre
Ergonomie
évite à la transmission de mouliner
dans le vide. Le point noir vient de
l’intérieur où l’originalité est pourtant de mise car si certains détails
sont plaisants, l’ergonomie globale
pâtit de choix douteux comme son
pavé tactile trop délicat à utiliser.
Quant aux commandes plus traditionnelles, elles sont trop disséminées. Autres défauts : l’habitabilité arrière ainsi que le volume
du coffre qui s’annonce limité.
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 987 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
146 à 6 0001
180 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
variation continue
4,50 / 1,84 / 1,54
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
nc
1
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
C
Le Lexus UX
dispose de deux
moteurs électriques
d’une puissance de
80kW dans cette
version E-Four.
En ville, l’UX se montre doux et
maniable, sans oublier d’être très
discret, notamment en mode 100%
électrique. Sur route, il est sain
et sécurisant. Le châssis bien né
maintient l’ensemble à plat dans
les enchaînements de virages tout
en conservant un certain confort.
La bonne nouvelle, c’est que, plus
puissant que les Prius et C-HR, il
NOTRE AVIS 
177
nc
8,7
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,8
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 43
X Essai paru dans l’AJ n° 1016.
omme son cousin, le
Toyota C-HR, l’UX se
pare d’un style original
pour affrontrer les SUV compacts
premium. Il se distingue aussi en
ne proposant en France qu’une version hybride 250h associant ici un
inédit 2.0 essence de 146 ch et deux
électromoteurs de 80 kW (environ 110 ch), pour 178 ch cumulés.
Puissance cumulée : 178 ch.
Performances *
* Données constructeur.
Équipements de série
Si l’on met de côté son originalité,
l’UX se montre à la fois vertueux et
performant grâce à une motorisation hybride bien pensée. L’auto se
montre à son aise en ville et agréable
sur petites routes. En revanche, à
trop vouloir se montrer différent des
autres, Lexus en oublie certains principes de base comme l’habitabilité.
8 airbags, affichage tête haute, radars AV / AR,
alerte de précollision avec détection piétons et
freinage auto d’urgence, Bluetooth, caméra de
recul, clim auto, chargeur tel. induction, capteurs
pluie / lum., feux de route auto-adaptatifs, hayon
électrique, jantes 18’’, lecture des panneaux,
régul. / lim.de vitesse adapt., sièges AV, rétros.
ext. et vitres AV élec., syst. multimédia avec
écran 10,3 pouces / GPS / pavé de réglage
tactile / 4 prises USB…
Mini Countryman Les doigts dans la prise
`Cooper SE 224 Exquisite
Rejet de CO2 : 52 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
39 800 €
30 km en mode électrique
✚ Offre unique sur le segment
Garantie : 2 ans, km illimité
Douceur de conduite
–
Suspensions fermes
Tarif élevé
Modularité en recul
l’agrément au fil des kilomètres. À
bord, le compte-tours est remplacé
par un indicateur de puissance,
tandis qu’un bouton est affecté à
la sélection des modes du système
hybride. À l’arrière, si l’habitabilité
n’évolue pas et reste bonne, la banquette n’est plus coulissante en raison de la présence des batteries. Le
bloc électrique empiétant, lui, sur le
volume de coffre qui perd 45 dm3.
Du bon et du moins bon, donc.
X Essai paru dans l’AJ n° 988.
C’
est sous le capot que ça
se passe, avec l’adoption d’un 3 cylindres
1.5 turbo de 136 ch, épaulé par
un moteur électrique de 88 ch.
Un dispositif rechargeable en 2 h
30 (et jusqu’à 3 h 15 selon le type
de prise) qui offre une autonomie
théorique de 41 km (30 km lors de
notre parcours mixte d’essai) en
Style, technologie,
plaisir de conduite.
La Countryman
hybride séduit,
mais quelle
souffrance pour
le dos !
mode électrique. Le tout orchestré par une boîte auto à 6 rapports.
A la clé, une douceur de conduite
appréciable, même si les performances annoncées paraissent optimistes. On regrette en revanche
qu’une fois les batteries épuisées,
la consommation flirte avec les 7
l / 100 km, tout autant que les suspensions très fermes qui érodent
GUIDE DE L’ACHETEUR
134
NOTRE AVIS 
Avec le Countryman Cooper SE, Mini
propose une offre hybride rechargeable unique sur le segment des
SUV urbains. Mais si le style et l’agrément de conduite sont au rendezvous, la modularité est, elle, en recul,
alors que le confort spartiate use à
la longue. Quant aux tarifs, ils sont
franchement exorbitants...
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence1
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
136 à 4 4002
220 à 1 2503
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA6
4,30 / 1,82 / 1,56
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
405
1
+ électrique synchrone 2 + 88 ch électrique pour 224
ch cumulés 3 + 165 Nm (électrique)
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
1
9,8 s batteries vides
192
29,4
7,1
6,41
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,9
Ville : 5
Route : 7,7
Autoroute : 8
Autonomie (km) : 1 333 Capacité réservoir (l) : 36
Équipements de série
6 airbags, ABS, accès / dém. sans clé, aide au
parking AV / AR, aide au créneau, antibrouillards,
Bluetooth, clim. auto. bizone, détect. pluie / lum.,
ESP, GPS, hayon électrique, phares 100 % à leds,
régul. de vitesse, rétros rabattables
électriquement, sellerie cuir…
Options (€)
Peinture métallisée
Système hi-fi Harman Kardon
Cam. de recul et toit ouvrant pano.
630
800
1 300
SUV URBAINS et COMPACTS
Mitsubishi Eclipse Cross Marge de progression
`1.5 163 Instyle 4WD
Rejet de CO2 : 159 g / km
Malus écologique : 3 853 €
Puissance fiscale : nc
35 990 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Vraie personnalité
TECHNIQUE ET MESURES
Modularité appréciable
Caractéristiques
✚ Comportement sécurisant
–
Agrément perfectible
Comportement pataud
Visibilité AR et coffre
c’est un comportement pataud qui
émerge: le train avant s’écrase dans
les virages, la trajectoire s’élargit et
la direction se montre imprécise.
Mieux vaut donc ne pas secouer
l’engin. Le 1.5 essence ne démérite
pas et la boîte CVT se montre douce
mais l’ensemble n’est pas sportif.
Perfectible, l’Eclipse Cross s’offre
une belle marge de progression,
sauf en terme de dotation, où là,
il fait le plein pour un tarif correct.
X Essai paru dans l’AJ n° 990.
I
nspiré par son grand frère
Outlander, l’Eclipse Cross ne
manque pas d’agressivité et sa
poupe fait dans l’originalité avec
ses feux arrière traversant la vitre
de hayon. La présentation intérieure progresse largement par
rapport aux précédentes productions de la marque. Spacieux à
quatre, la place centrale arrière est
Alternative au style
originale aux SUV
stars du segment,
l’Eclipse Cross
mérite le coup
d’oeil.
moins accueillante, il profite d’une
banquette coulissante pratique à
l’instar de son coffre, trop petit
toutefois pour un SUV compact.
Le confort des sièges est appréciable mais la suspension manque
de souplesse. La tenue de route est
sécurisante, le freinage efficace.
En revanche le châssis manque
de rigueur et à rythme soutenu,
NOTRE AVIS 
L’Eclipse Cross se démarque par
un style très personnel, il offre une
belle habitabilité, se montre sain sur
la route et profite d’une dotation très
complète mais il doit progresser sur
ses prestations dynamiques pour rivaliser avec une concurrence agressive.
Ses tarifs devraient être encore plus
compétitifs pour un nouveau venu.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
163 à 5 500
250 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,41 / 1,81 / 1,69
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
341 / 4481
1
Banquette coulissante.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
nc
9,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : nc
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, aide au démarrage en côte, AFIL,
caméra 360°, antibrouillards, Bluetooth, radar de
parking AV / AR, clim. auto bizone, freinage
d’urgence actif, jantes alliage 18 pouces, syst.
multimédia + écran tactile 7 pouces…
Options (€)
Sellerie cuir + 4 sièges chauff., siège
élec. coté conducteur
Peinture métallisée
2 000
600
Nissan Juke La star se replace
`1.5 dCi 110 N-Connecta
Rejet de CO2 : 104 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
23 950 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Volume de coffre
TECHNIQUE ET MESURES
Équipements techniques
Caractéristiques
✚ Moteur sobre
–
Habitabilité limitée
Options chères
Plastiques durs
pour une meilleure lisibilité de
la cartographie. Concernant la
conduite, peu de changements.
Le 1.5 dCi, la version la plus vendue, conserve ses 110 ch que l’on
continue à bien entendre dans
l’habitacle, associé à une boîte
manuelle à 6 rapports et à une
transmission 4x2. Sa consommation reste très raisonnable
et ses performances tout à fait
convaincantes.
X Essai paru dans l’AJ n° 912.
A
rrivé tel un OVNI sur
le marché en 2010, le
Juke a profité d’une
absence de concurrence pour
s’installer. Depuis 2013, il doit
faire face au duo infernal Peugeot
2008 / Renault Captur. Pour ne
pas se laisser distancer, il s’offre
un léger restylage et agrandit
son coffre de 251 à 354 dm3. De
Possibilités de
personnalisation
augmentées mais
gamme simplifiée
pour le Juke qui
s’approche de la
retraite. !
plus, côté look, il peut bénéficier
dans cette version N-Connecta
de nombreuses possibilités de
personnalisation. Pour seulement 600 €, il peut recevoir les
systèmes de vision à 360°, de
surveillance des angles morts,
l’alerte de franchissement de
ligne et l’alerte anticollision. Le
système de navigation évolue
GUIDE DE L’ACHETEUR
135
NOTRE AVIS 
Esthétiquement, l’auto a évolué logiquement, mais c’est avant tout ses
possibilités de personnalisation et
surtout le volume de son coffre en
progrès qui sont ici intéressants. Sa
mécanique ne viendra pas déstabiliser la concurrence, mais sa dotation
un peu plus technologique pourrait
attirer les geeks.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 461
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 4 000
240 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,14 / 1,77 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
354
Performances
170
Vitesse maxi (km / h)
34,4
1 000 m D. A. (s)
12,2
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 17,2 / 13,4 / 11,6
31 / 65
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 5,8
Route : 5,9 Autoroute : 6,7
Autonomie (km) : 754 Capacité réservoir (l) : 46
Équipements de série
ABS, 6 airbags, ESP, capteurs de
pluie / luminosité, aide au stationnement AR,
système de navigation, écran tactile,
climatisation automatique, autoradio-CD mp3
avec prise USB, banquette AR fractionnable,
rétroviseurs extérieurs électriques, clés mainslibres, vitres AV / AR électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
Caméra de recul et radar V
550
950
1 200
SUV URBAINS et COMPACTS
Nissan Qashqai Des nouveautés bienvenues
`1.3 DIG-T 140 Tekna+
Rejet de CO2 : 124 g / km
Malus écologique : 70 €
Puissance fiscale : 7 CV
33 100 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
NOUVEAU
–
MOTEUR
Consommation
TECHNIQUE ET MESURES
Conduite semi-autonome
Caractéristiques
✚ Equipement
Volume du coffre
Absence de boîte auto
Habitabilité
simplicité d’utilisation. L’écran
tactile de 7 pouces intègre également les systèmes Apple CarPlay
et Android Auto. Enfin, soulignons les nombreuses aides à la
conduite avec la lecture des panneaux, l’alerte de franchissement
de ligne ou encore le freinage
intelligent qui intègre la détection des piétons. En option, un
système de conduite semi-autonome est aussi commercialisé.
X Essai paru dans l’AJ n° 1022.
A
ttaqué de toute part, le
Nissan Qashqai sonne
la révolte afin de rester attractif. Sous le capot peut
désormais se trouver un bloc 1.3
turbo essence de 140 ch… déjà
vu sur les Renault Kadjar et Mercedes Classe A. Au menu, une
consommation moyenne maîtrisée avec 7,6 l / 100 km et un
Après le restylage
de 2017, le Qashqai
continue d’être
remis à niveau avec
un nouveau bloc
essence.
agrément de conduite correct
grâce notamment à une belle souplesse. Un bilan positif qui aurait
toutefois pu être supérieur si la
boîte auto double embrayage à 7
rapports était disponible. Par ailleurs, les ingénieurs ont aussi travaillé sur l’équipement et la technologie. Cartographie et interface
gagnent ainsi en modernité et en
NOTRE AVIS 
Moins visible que le restylage extérieur, le nouveau moteur essence 1.3
DIG-T remplace avec efficacité l’ancien 1.2 DIG-T grâce à un bon agrément de conduite et une consommation mesurée. Le système multimédia
est aussi modernisé. Mais, ces progrès ne parviennent pas à gommer
complètement le poids des ans.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 332
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 5 000
240 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,40 / 1,80 / 1,59
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
465
Performances
197
Vitesse maxi (km / h)
31,4
1 000 m D. A. (s)
10,2
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
e e e
en 6 / 5 / 4 14,6 / 11,3 / 8,8
33 / 66
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 8,1
Route : 7,4 Autoroute : 7,3
Autonomie (km) : 723 Capacité réservoir (l) : 55
Équipements de série
7 airbags, accès et démarrage mains-libres, aide
au parking AV / AR, caméra 360°, clim auto.
bizone, hif- Bose, jantes 19 pouces, Park assist,
phares à LED directionnels, sellerie cuir, sièges
AV élec et chauffants, toit pano., régul. de
vitesse adaptatif, système multimédia avec
écran tactile / GPS / prise USB…
Options (€)
Peinture métallisée
850
Nissan Qashqai Le retour du roi
`1.6 dCi 130 All Mode Tekna+
Rejet de CO2 : 129 g / km
Malus écologique : 253 €
Puissance fiscale : 7 CV
38 050 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
MODÈ LE
–
RESTYLÉ
Insonorisation améliorée
TECHNIQUE ET MESURES
Rapport prix / équipement
Caractéristiques
✚ Dynamisme en hausse
Habitabilité / coffre
Moteur apathique
Confort ferme
ajouté par cette version 4x4 ni
par l’étagement un peu long de la
boîte manuelle. La qualité perçue
reste à bonne distance des Peugeot
3008 et Volkswagen Tiguan, qui
s’avèrent aussi bien plus logeables
que le vétéran japonais. Celuici peut en revanche avancer une
dotation pléthorique et à la pointe
de la modernité, auquel va pouvoir
s’ajouter en option un système de
conduite semi-autonome.
X Essai paru dans l’AJ n° 986.
L
ancée en 2014, cette deuxième génération profite
depuis fin 2017 d’un restylage étendu. Optiques, calandre,
bouclier, tout y passe pour un nouveau regard plus insistant. A l’intérieur, seul le volant évolue, la
planche de bord restant inchangée
ou presque. Nissan s’est surtout
concentré sur les liaisons au sol :
Bénéficiant d’un
véritable restylage,
le Qashqai s’offre
un sacré coup de
jeune avec un
style volontaire et
dynamique.
les suspensions revues et la barre
antiroulis de plus grand diamètre
procurent un meilleur compromis confort / dynamisme. Autre
priorité de ce Qashqai phase 2,
l’insonorisation améliorée par un
vitrage plus épais et de nouveaux
isolants. Le dCi 130 s’en montre
d’autant plus discret à défaut d’être
tonique, guère aidé par le quintal
GUIDE DE L’ACHETEUR
136
NOTRE AVIS 
Les temps sont durs pour le Qashqai,
qui possède cependant de beaux
restes. Si ce restylage ne lui permet pas de combler ses lacunes en
matière de présentation et d’habitabilité, il profite au confort et à l’agrément de conduite, tandis que le rapport prix / équipement reste l’un des
plus avantageux de la catégorie.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 4 000
320 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVM6
4,40 / 1,81 / 1,60
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
400
Performances
179
Vitesse maxi (km / h)
33,7
1 000 m D. A. (s)
11,9
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 16,4 / 12,8 / 11,6
31 / 63
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,1
Ville : 7,3
Route : 6,3 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 942 Capacité réservoir (l) : 65
Équipements de série
Accès et démarrage sans clé, aide au
stationnement AV / AR avec caméra 360°, AFIL,
freinage automatique anticollision AV / AR avec
détection piéton, écran tactile 7 pouces, GPS,
Bluetooth, phares full LED directionnels auto.,
lecture des panneaux de signalisation, sellerie
cuir, sièges AV électriques, toit panoramique fixe
en verre, jantes alliage 19 pouces…
Options (€)
Peinture métallisée
650
SUV URBAINS et COMPACTS
Opel Mokka X La poule aux œufs d’or fait sa mue
`1.6 CDTI 136 Ultimate 4x4
Rejet de CO2 : 124 g / km
Malus écologique : 90 €
Puissance fiscale : 8 CV
32 200 €
Equipement
✚ Consommation
Garantie : 2 ans, km illimité
Coffre pratique
–
Visibilité 3 / 4 arrière
Suspension sèche
Diamètre de braquage
de l’ancien Mokka. Au chapitre
dynamique, en revanche, rien de
nouveau. Ce SUV citadin n’est pas
fait pour la ville ! En cause, notamment, un diamètre de braquage
ridicule. Le Mokka X se débrouille
bien mieux sur la route grâce à un
moteur vaillant et peu gourmand.
Si son comportement y est correct,
à la faveur d’une transmission intégrale réussie, l’amortissement se
montre par contre trop ferme...
X Essai paru dans l’AJ n° 968.
R
estylage de milieu de
carrière pour le désormais nommé Mokka X.
Esthétiquement, les modifications se concentrent sur la proue,
où les designers ont implanté des
optiques à leds et une calandre plus
musclée, soulignées par un nouveau bouclier. A l’arrière, seuls les
feux ont été redessinés. Le résultat
Sans surprise, le
Mokka X est un
tout-chemin et non
un tout-terrain,
mais il est aussi
plus à l’aise sur
route qu’en ville !
est plutôt réussi avec un look plus
“baroudeur” qu’avant. Mais les
changements les plus radicaux se
nichent dans l’habitacle. Inspirées
par la dernière Astra, l’ambiance,
la présentation et, surtout, l’ergonomie ont progressé dans le bon
sens. L’écran tactile, par exemple, a
permis d’ôter la ribambelle de boutons présents sur le tableau de bord
NOTRE AVIS 
En passant de Mokka à Mokka X, la
mue a parfaitement été exécutée.
La volonté de modernité de la part de
la marque à l’éclair se traduit par un
équipement à la pointe et une ergonomie simplifiée. Dommage que ce
travail n’ait pas été effectué sur les
suspensions, trop fermes, et sur la
modularité... franchement dépassée.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
136 à 3 500
320 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM6
4,27 / 1,78 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
422
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
184
32,7
10,8
16,2 / 12 / 10
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 6,5
Route : 6,6 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 800 Capacité réservoir (l) : 52
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, aide au
parking avant et arrière, antibrouillards,
Bluetooth, caméra de recul, climatisation
automatique bizone, détecteurs de pluie et de
luminosité, ESP, régulateur et limiteur de vitesse,
jantes alliage 18 pouces…
Options (€)
Jantes alliage 19 pouces
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
Roue de secours
Système audio Bose
500
600
750
120
600
Opel Crossland X Frénésie de SUV
`1.2 Turbo 110 Innovation
Rejet de CO2 : 123 g / km
Malus écologique : 73 €
Puissance fiscale : 6 CV
21 700 €
Performances / consommation
✚ Châssis efficace
Garantie : 2 ans, km illimité
Fonctionnalités intéressantes
–
Présentation austère
Direction peu sensationnelle
A-coups mécaniques
critiques. A l’intérieur, les familles
seront, comme l’annonce Opel, à
l’aise grâce à une habitabilité vaste
et agréable. De plus, la modularité
a été bien pensée avec notamment
une banquette coulissante 2 / 3
1 / 3 pratique. Enfin la technologie
embarquée généreuse comprend
entre autres l’alerte de franchissement de ligne, la lecture des panneaux ou encore l’affichage tête
haute, en option cette fois (350 €).
X Essai paru dans l’AJ n° 985.
A
lors qu’Opel propose déjà
le Mokka X, elle s’offre
un second SUV citadin,
le Crossland X, 5 cm plus court
mais plus familial soit disant. Un
doublon risqué même si la marque
à l’éclair compte sur un atout invisible. Sa dernière création repose en
effet sur la même plate-forme que
le récent Citroën C3 Aircross. Un
Elégant mais
classique, le
Crossland X risque
d’avoir pour
principal rival...le
Mokka X !
choix judicieux surtout dans cette
version essence 1.2 turbo de 110 ch
accouplée à une boîte automatique
6 rapports. A noter que le Crossland X n’est disponible qu’en deux
roues motrices. Sur la route, il offre
un agrément intéressant même
si l’amortissement mériterait des
réglages plus souples. La direction, également, suscite quelques
GUIDE DE L’ACHETEUR
137
NOTRE AVIS 
L’Opel Crossland X ne manque pas
d’atouts. Ses propriétaires sauront
ainsi apprécier son aspect fonctionnel, le sérieux de sa conception, une
technologie aboutie ou encore des
performances correctes. Cependant, les clients souhaitant plutôt
un véhicule coup de cœur passeront
probablement leur chemin.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
110 à 5 500
205 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,22 / 1,77 / 1,61
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
410
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
187
nc
11,8
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,4
Ville : 6,5
Route : 4,8 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, aides au stationnement AV / AR, AFIL,
antibrouillards, Bluetooth, caméra de recul, clim
auto. bizone, capteurs pluie / luminosité, jantes
alliage 17 p., lecture des panneaux de vitesse,
peinture bicolore, régul. / limiteur de vitesse,
syst. multimédia + écran tactile 7 pouces…
Options (€)
Accès mains-libres
Banquette coulissante
Affichage tête haute
Toit vitré
GPS
500
300
350
700
500
SUV URBAINS et COMPACTS
Opel Grandland X Et pourquoi pas l’essence ?
`1.2 PureTech 130 Innovation
Rejet de CO2 : 120 g / km
Malus écologique : 50 €
Puissance fiscale : nc
28 550 €
Agrément mécanique
TECHNIQUE ET MESURES
Dotation riche
Caractéristiques
✚ Confort des suspensions
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Une seule finition proposée
A-coups à bas régime
Assemblages perfectibles
s’avère supérieur ! Et la greffe du
moteur 1.2 PureTech ne gâte en
rien ce tableau positif. Les performances restent limitées mais
pour un usage quotidien familial, le Grandland X contentera la
majorité des conducteurs qui préfèrent l’agrément et la souplesse
à la sportivité. Et pour enfoncer
le clou, le niveau d’équipements
sur la finition Innovation comprend l’essentiel en série.
X Essai non paru.
P
ropriété du Groupe PSA,
Opel profite à plein du
savoir-faire français
en utilisant par exemple différentes plates-formes. Le dernier
Grandland X en est une belle
illustration. Le SUV de la marque
a en effet été développé sur la base
du Peugeot 3008. Par conséquent,
il est logique de retrouver le coffre
Conçu à partir du
Peugeot 3008, le
Grandland possède
néanmoins une
personnalité
et un caractère
spécifiques.
volumineux ou encore l’habitabilité… limitée pour les places
arrière. Cependant, le caractère
des cousins n’est pas semblable.
Alors que la marque au lion préférait offrir un véhicule dynamique, Opel, en choisissant ses
propres réglages, est parvenu à
obtenir un comportement sain
et rassurant. Mieux, le confort
NOTRE AVIS 
Doté d’une personnalité esthétique
moins affirmée que le Peugeot 3008,
le Grandland X en profite pour attirer
une clientèle différente. Le développement a ainsi été effectué en
ce sens en misant sur le confort et
l’agrément de conduite plutôt que
le dynamisme. Le moteur essence
s’intègre également bien.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 500
230 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,48 / 1,86 / 1,61
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
514
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
188
nc
10,9
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,8
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : nc
* Données constructeur.
Équipements de série
ABS, Afil, 6 airbags, aide au démarrage en côte,
Bluetooth, caméra 360°, écran tactile 8 pouces
compatible Apple et Androïd, clim. auo. bizone,
freinage d’urgenc auto.+ détection piéton, GPS,
jantes alliage 18 pouces, régul. / lim. de vitesse,
rétros électriques, volant cuir multifonction…
Options (€)
Régulateur de vitesse adaptatif
Peinture métallisée
Toit panoramique
500
630
750
Peugeot 2008 Bonne pioche
`1.6 BlueHDi 120 GT Line
Rejet de CO2 : 96 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
26 200 €
Agrément de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Présentation intérieure
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Prix
Equipements
Habitabilité arrière
la route parfaitement maîtrisée.
A l’arrière, les passagers feront
plus grise mine en raison d’une
habitabilité moyenne, alors que
les bagages seront bien à leur aise
dans un coffre généreux. Dommage que Peugeot fasse payer
si cher une finition GT Line qui
n’est pas la mieux équipée. Heureusement, la consommation
contenue permettra de se rattraper un peu sur le budget.
X Essai paru dans l’AJ n° 996.
L
e Peugeot 2008 donne
le ton avec son pédalier
en alu, son petit volant
à double méplat gainé de cuir...
Il est là pour le plaisir de son
conducteur, et ce n’est pas son
petit moteur qui contredira ce
tableau. Le bloc diesel n’est certes
pas le plus sportif de tous, mais
il est disponible à tous les étages
Le Peugeot 2008
offre un bel
agrément de
conduite et un
moteur convaincant
à tous les régimes.
offrant allonge sur autoroute et
souplesse en ville. La direction
se fait tout à la fois directe et précise. Le rayon de braquage est
somme toute moyen et le freinage à 130 km / h perfectible. A
l’intérieur, l’ambiance est chaleureuse, les sièges offrent un
bon maintien et le confort est
bien aidé par une filtration de
GUIDE DE L’ACHETEUR
138
NOTRE AVIS 
Surfant sur la vague SUV, le Peugeot 2008 sait s’occuper du plaisir
de conduite de son propriétaire.
L’ambiance intérieure, le moteur, le
toucher de route tout est fait pour
donner le sourire. Même la consommation est à l’avenant. Dommage que
l’espace arrière soit compté et surtout, pourquoi faire payer si cher ?
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 560
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 500
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,16 / 1,74 / 1,56
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
430
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
183
32,6
10,5
14 / 11,3 / 9,7
32 / 73
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,3
Ville : 5,2
Route : 5,1 Autoroute : 5,6
Autonomie (km) : 849 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
6 airbags, lecteur mp3, Bluetooth, banquette AR
fract., clim. auto, capt. pluie / lum., ordi. de bord,
antibrouillards, radar de recul, régul. de vitesse,
rétros élec. / dégivrants, siège conducteur
réglable en hauteur, vitres AV / AR élec., volant
ajustable dans les deux plans…
Options (€)
Caméra de recul
Peinture métallisée
Toit panoramique fixe
260
520
560
SUV URBAINS et COMPACTS
Porsche Macan Sérieusement sportif
`S 3.0 V6 354
Rejet de CO2 : 204 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : nc
MODÈ LE
66 500 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
Une ligne à peine retouchée, des moteurs revus, une technologie mise à jour : le Porsche Macan
poursuit sa belle carrière sans prendre le moindre risque. Suffisant, mais un peu frustrant.
U
ne fois que l’on a pris acte
de son léger lifting (dont
l’aspect le plus visible est
le nouveau bandeau reliant les feux
arrière), il y a deux façons d’aborder le Macan : comme un SUV, ou
comme une Porsche. Si l’on s’en
tient à la première approche, le
petit frère du Cayenne est extrêmement convaincant face à la
Comportement dynamique
✚ Technologie embarquée
Présentation sportive
–
Manque de caractère
Equipement mesquin
Tarifs élevés
concurrence. Impressionnant
de justesse et de précision, sans
négliger le confort avec la suspension pneumatique optionnelle (2 652 €), le comportement
fait toujours référence. Les performances figurent elles aussi dans le
haut du panier même si les 14 ch
supplémentaires du V6 d’origine
Audi ne se ressentent pas vraiment
au volant. La réactivité hors norme
de la boîte PDK n’est pas pour rien
dans l’agrément général, ni dans
la sobriété du Macan (désormais
doté par ailleurs d’un filtre à particules) : malgré ses 1 865 kg, il parvient à se contenter de 8,5 l/ 100 km
(sur l’ordinateur de bord) avec un
œuf sous le pied. L’habitabilité
arrière est généreuse, la présentation plus cossue
que jamais bien
Il faut cocher
qu’un peu datée
trop d’options
face aux derniers
pour parfaire son modèles de la
Porsche Macan
gamme en raison
de l’abondance de
boutons sur la console centrale. Et
la dotation à la pointe de la technologie... à condition, comme d’haL’écran tactile
bitude chez Porsche, de faire son
passe de 7 à 11
pouces et repousse marché parmi les innombrables
les aérateurs sous options. Et en tant que Porsche,
justement, le Macan n’est pas si
la dalle.
affriolant, notamment parce que
la sonorité du V6 reste bien trop
feutrée même en cochant l’échappement sport. L’efficacité c’est bien,
le plaisir, c’est encore mieux.
X Essai paru dans l’AJ n° 1024.
NOTRE AVIS 
Il est malheureux que les menues
évolutions du Macan restylé n’aient
pas profité davantage aux sensations de conduite : compte tenu du
blason Porsche et des tarifs qui vont
avec, on reste sur sa faim. Hormis ce
regret, ses prestations remarquables
dans l’absolu en font toujours l’une,
si ce n’est la référence du segment.
GUIDE DE L’ACHETEUR
139
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, essence
2 995
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
354 à 5 400
480 à 1 360
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,70 / 1,92 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
500
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
254
nc
5,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 8,9
Ville : 11,3
Route : 7,5 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 65
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, clim. auto. 3 zones, capteurs de
pluie / luminosité, hayon élec., sellerie similicuir / Alcantara, siège conducteur électrique,
GPS sur écran tactile 10,9 pouces, wifi, USB,
Bluetooth, jantes alliage 18 pouces…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Echappement sport
Suspension pilotée (PASM)
Freins céramique
Sellerie cuir
708
2 424
1 164
8 100
1 560
SUV URBAINS et COMPACTS
Peugeot 3008 Le roi de la jungle
`1.5 BlueHDi 130 Allure
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
33 850 €
Agrément de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Sobriété
Caractéristiques
✚ Présentation flatteuse
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Habitabilité arrière
Ergonomie compliquée
Tarifs élevés
un nouveau 1.5 diesel de 130 ch
anticipant les futures normes
européennes antipollution. Rien
qui chamboule l’expérience, et
c’est tant mieux : si la souplesse et
les reprises progressent insensiblement, on retrouve pour le reste
un moteur particulièrement sobre
et bien élevé, à défaut d’être très
vif. Le Diesel n’a décidément pas
dit son dernier mot, et le trône du
3008 semble sous bonne garde.
X Essai paru dans l’AJ n° 1007.
D
epuis son lancement
en 2016, le succès de la
deuxième génération de
3008 ne se dément pas. Il faut dire
que Peugeot a bien travaillé, entre
une ligne ultra agressive qui vieillit bien, un i-Cockpit (associant
notamment un petit volant et une
instrumentation 100 % numérique surélevée) qui flatte les sens
La finition est
malgré une ergonomie parfois
soignée, mais la
obscure, et surtout des trains roucommande de boîte lants qui en font toujours de loin
est perfectible.
le plus réjouissant à mener, sans
sacrifier le confort. Bref, un charmeur, auquel on pardonne volontiers une habitabilité un peu en
retrait. Début 2018, ce best-seller a
vu son Diesel d’entrée de gamme,
le 1.6 BlueHDi 120, remplacé par
NOTRE AVIS 
Agréable à regarder, à vivre et plus
encore à conduire, on comprend vite
pourquoi le 3008 ne laisse que des
miettes à la concurrence. Malgré des
prestations très proches du bloc qu’il
remplace, ce nouveau Diesel conforte
encore la suprématie du SUV sur son
segment. Attention tout de même à
la grosse tête du côté des tarifs...
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 499
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 3 750
300 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,45 / 1,85 / 1,63
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
547
Performances
180
Vitesse maxi (km / h)
33,7
1 000 m D. A. (s)
11,6
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 18,6 / 14,8 / 11,5
31 / 62
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,2
Ville : 6,3
Route : 6
Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 854 Capacité réservoir (l) : 53
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, radars
de stationnement AV / AR, USB, Bluetooth,
caméra de recul, clim. auto. bizone, capteurs de
pluie / luminosité, hayon motorisé, jantes alliage,
surveillance angles morts, GPS…
Options (€)
Boîte automatique
Régulateur adaptatif
Feux de route automatiques
Sellerie cuir
Toit panoramique
1 800
400
200
900
1 400
Renault Captur Les grands espaces
`1.3 TCe 150 S Edition
Rejet de CO2 : 118 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
26 300 €
Moteur souple
TECHNIQUE ET MESURES
Equipement de série
Caractéristiques
✚ Présentation
Garantie : 2 ans, km illimité
NOUVEAU
–
MOTEUR
Comportement un peu pataud
Direction peu informative
Quelques détails de finition
encore. Le nouveau 1.3 TCe apporte
un tonus mécanique bienvenu qui
permet d’envisager de longs trajets
en charge en toute décontraction.
Derrière un caractère linéaire et
un moteur qui s’assoit au delà de
5 000 tr / min, les performances
sont à la hauteur des attentes. Le
1000 m départ arrêté est expédié
en 31,2 s. Il ne lui manque qu’un
comportement routier un peu plus
dynamique.
X Essai paru dans l’AJ n° 1014.
U
n Captur de 150 ch, cela
peur faire sourire au premier abord. Sauf qu’en ces
temps difficiles pour le diesel, un
moteur essence haut de gamme
renforce la polyvalence de ce petit
SUV. Sous le capot, le 1.3 TCe qui
pour le moment lui est réservé
fait preuve d’une souplesse largement supérieure au 1.2 TCe de
Avec un tel moteur,
le Captur donne
envie de parcourir
de grands espaces.
120 ch, grâce à un couple augmenté
(250 Nm contre 205) et obtenu à
un régime plus bas (1 700 tr / min
contre 2 000 tr / min). Ainsi gréé,
notre Captur continue de faire
merveille en ville. La disponibilité
moteur associée à une boîte EDC
douce facilitent une conduite apaisée. Les évolutions sur route sont
évidemment bien plus marquantes
GUIDE DE L’ACHETEUR
140
NOTRE AVIS 
Souple, efficace et pas franchement
porté sur la boisson, ce nouveau 1.3
TCe est tout à fait réussi et redonne
une seconde jeunesse au Captur. Il lui
permet également surtout de sortir
des sentiers battus et d’envisager de
longs voyages sereinement. Le voilà
désormais mieux armé pour aller
chercher ses nouveaux concurrents.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 330
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 5 000
250 à 1 700
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6 robotisée
4,13 / 1,78 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
384
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
201
31,1
9,8
8,8
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7
Ville : 7,6
Route : 6,7 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : 642 Capacité réservoir (l) : 45
Équipements de série
4 airbags, ABS+ AFU, caméra de recul, clim
automatique, détection de sangles morts, Easy
Park Assist (stationnement semi auto), ESP,
ensemble audio avec connexion Bluetooth et
système de navigation, jantes alliage, peinture
biton bleu marine / toit noir…
Options (€)
Peinture biton
Sièges AV chauffants
Toit en verre fixe
540
200
500
SUV URBAINS et COMPACTS
Renault Kadjar Du pain sur la planche !
`1.3 TCe 140 Intens
Rejet de CO2 : 135 g / km
Malus écologique : 353 €
Puissance fiscale : 8 CV
MODÈ LE
31 100 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
Malmené par le Peugeot 3008, le Kadjar devait être sérieusement remis à jour. Si esthétiquement, les
nouveautés semblent minimes, en-dessous, Renault nous a concocté quelques belles nouveautés.
A
fin d’enrayer l’érosion des ventes de son
Kadjar, notamment au
plan européen, Renault a décidé
de remettre sérieusement à jour
son SUV compact. Toutefois, sur le
plan du style extérieur, les évolutions apparaissent bien minimes :
nouveaux boucliers, et intégration de clignotants à LEDs. C’est
Moteur agréable
✚ Confort
Volume de coffre
–
Train avant vite dépassé
Qualité des matériaux
Peu technologique
tout ! Pas de quoi faire peur au
Peugeot 3008. C’est à bord que
les designers et ingénieurs se sont
clairement penchés. Ils n’ont pas
fait de miracle, mais les améliorations tant au plan de la qualité
que de l’assemblage sont notables.
En revanche, ce n’est toujours pas
très original, loin s’en faut. Renault
investira plus dans la prochaine
mouture de son SUV. Les véritables nouveautés de ce Kadjar
sont cachées dans ses entrailles
avec l’arrivée de nouveaux blocs
essence (1.3 TCe 140 et 160 ch) et
diesel (1.7 dCi 150), et le passage à
7 rapports de la boîte EDC.Sur la
route, le “petit” 1.3 TCe se montre
extrêmement discret, sauf à vouloir titiller la zone rouge. Offrant
un couple généreux et disponible
En progrès, le
une longue
Kadjar reste loin sur
plage d’utilisades meilleurs de
tion, il se montre
la catégorie
parfois même un
peu trop démonstratif mettant à mal la motricité.
La présentation
intérieure
Heureusement l’antipatinage
conserve toujours
veille au grain. Côté transmisde nombreux
sion, on notera que le dernier rapplastiques à la
port de la boîte manuelle est interpiètre qualité. On
minablement long, en raison des
attend mieux à
contraintes imposées pour réduire
ce tarif.
les rejets de CO2. L’autre qualité
invisible de l’auto : son confort.
Malgré ses jantes de 19 pouces,
il se montre prévenant avec ses
occupants, quelle que soit leur
X Essai paru dans l’AJ n° 1023.
NOTRE AVIS 
Les choses progressent certes, et le
Kadjar n’est pas un mauvais choix.
Malheureusement pour lui, la concurrence fait bien mieux. Le nouveau
moteur est bon mais ce sera là, avec
le confort, la seule bonne nouvelle
de ce véhicule qui n’est clairement
pas à la hauteur en terme de qualité
et de présentation.
GUIDE DE L’ACHETEUR
141
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 332
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
140 à 5 000
240 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,49 / 1,84 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
5271
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
203
nc
10,4
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,9
Ville : 5
Route : 7,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 55
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, AFIL, caméra de recul, Bluetooth, clim.
auto. bizone, capteurs pluie / lum, jantes alliage
19’’, phares LED, régul / limit de vitesse,
surveillance d’angles morts, écran tactile 7
pouces / GPS / prise USB, volant réglable dans
les deux plans…
Options (€)
Extended Grip
Toit panoramique fixe
Sellerie cuir + sièges AV chauffants et
élect.
250
700
1 600
SUV URBAINS et COMPACTS
Seat Arona Un bon début de carrière
`1.0 TSI 95 Style
Rejet de CO2 : 112 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
18 945 €
Rapport prix / équipement
TECHNIQUE ET MESURES
Agrément mécanique
Caractéristiques
✚ Volume de coffre
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Bruits aérodynamiques
Aspects pratiques
Pas de version 4X4
copier-coller de l’Ibiza. Des lignes
épurées au service d’un design
moderne. Si les ajustements sont
globalement soignés, la qualité
des matériaux reste quelconque.
Comme le confort de la troisième
place arrière et certains aspects
pratiques. Pas de déception en
revanche du côté du coffre, l’un
des plus spacieux de sa catégorie,
des dispositifs de sécurité ou du
système multimédia.
X Essai paru dans l’AJ n° 995.
S
eat rattrape son retard sur
l’offre SUV. Le dernier né,
baptisé Arona, reprend
la plateforme des récentes Ibiza
et Polo. Dès les premiers tours de
roues, le SUV ibérique séduit par sa
précision, l’équilibre de son châssis
et son confort sur routes dégradées.
Seuls des bruits d’air perturbent la
vie à bord à vive allure tandis que
Si les marques
Lancia et Suzuki
ont commencé
à généraliser les
offres bicolore,
maintenant tout le
monde s’y met. Et
l’Arona n’échappe
pas à la règle !
son centre de gravité élevé atténue
l’efficacité du train avant, au point
de sous-virer. Une tendance accrue
sur surface humide. A l’usage, le
1.0 TSI 95 ch de notre essai s’avère
d’emblée suffisant pour les petits
trajets du quotidien. Mieux, souple
à bas régime, tonique à l’accélération, il sait aussi s’aventurer sur
l’autoroute. L’habitacle est, lui, un
NOTRE AVIS 
Moderne, agréable et sûr, l’Arona
avance de solides arguments pour
se faire une place sur le marché
convoité des SUV citadins. Son rapport prix / équipement constitue à ce
titre un vrai plus. Mais pour dominer
la catégorie, il lui aurait toutefois
fallu se montrer plus accueillant à
l’arrière et plus pratique à l’avant.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
95 à 5 000
175 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,14 / 1,78 / 1,55
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
400
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
171
33,5
11
18,2 / 12,4
33 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 6,9
Route : 6,3 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 588 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
6 airbags, aide au dém. en côte, aide au parking
AV / AR, antibrouillards, Bluetooth, climatisation
manuelle, freinage auto. d’urgence avec
détection de piéton, jantes alliage 16 pouces,
régul. / limiteur de vit., rétros élec., système
multimédia avec écran tactile 8 pouces, radio et
MP3, USB, volant cuir multifonction…
Options (€)
Pack Rangement
Peinture biton
Park Assist
250
400
550
Seat Ateca Le couronnement
`1.6 TDI 115 Style
Rejet de CO2 : 114 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
29 135 €
Tarif
✚ Comportement routier
Garantie : 2 ans, km illimité
Habitabilité
–
Présentation
Performances
Moteur bruyant
surtout à froid. Heureusement,
le comportement routier rattrape quelque peu ces critiques
en démontrant de bonnes aptitudes dynamiques. Dans l’habitacle, l’Ateca a reçu une attention particulière par rapport aux
autres modèles commercialisés
par Seat... tout en conservant certains défauts. On notera ainsi
beaucoup de plastiques durs
devant comme dans le coffre.
X Essai paru dans l’AJ n° 970.
L
e Seat Ateca appartient au
groupe Volkswagen. La
marque ibérique a ainsi
pu profiter des passerelles pour
réaliser des économies d’échelles
et proposer une technologie avancée. Ainsi au niveau du prix, le
SUV ibérique assomme la concurrence sans pour autant faire l’impasse sur l’équipement. De série,
Pour son arrivée
parmi les SUV,
l’Ateca frappe
fort grâce à de
nombreux atouts et
un tarif imbattable.
le minimum qui doit se trouver sur ce type de SUV est présent avec : climatisation automatique, GPS, régulateur de vitesse
ou encore caméra de recul. Au
chapitre dynamique, le bilan est
moins dithyrambique. Le moteur
distille des performances plutôt
décevantes. Le bruit de ce dernier
est également trop envahissant
GUIDE DE L’ACHETEUR
142
NOTRE AVIS 
Parmi une concurrence nombreuse
et féroce, le Seat Ateca n’est sûrement pas le meilleur si on regarde
point par point. En revanche, si
vous faites parties des acheteurs
qui regardent l’ensemble du produit, le SUV espagnol possède sans
sourciller le meilleur rapport qualité / prix / équipements du marché.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 3 250
250 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,37 / 1,85 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
510
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
184
33,8
11,6
24,1 / 16,2 / 11
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 6,3
Route : 6,6 Autoroute : 6,8
Autonomie (km) : 758 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, autoradio, banquette AR
fractionnable, caméra de recul, clim.
automatique, capteurs pluie / luminosité, jantes
alliage, kit mains-libres, ordinateur de bord,
régul. de vitesse, rétros élec. / chauff., vitres
élec., volant cuir, ferm. centralisée à distance…
Options (€)
Hayon piloté
Reconnaissance des panneaux
Régulateur de vitesse adaptatif
Sellerie cuir
Toit ouvrant panoramique
490
565
180
1 200
1 100
SUV URBAINS et COMPACTS
Skoda Karoq Il s’attaque au 3008
`1.0 TSI 116 Style
Rejet de CO2 : 121 g / km
Malus écologique : 53 €
Puissance fiscale : 6 CV
29 090 €
Confort
TECHNIQUE ET MESURES
Moteur
Caractéristiques
✚ Modularité
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Performances
Boîte de vitesse accrocheuse
Agilité
multiples configuration en 2, 3,
4 ou 5 places. Si les passagers sont
choyés, le conducteur restera sur sa
faim au chapitre des performances
car si le comportement routier est
efficace et sûr, le 1.0 TSI de 116 ch
peine à tirer les 1265 kg. Le Karoq
est en fait à son aise lors d’une utilisation souple et familiale. Dans
ce contexte, le confort s’appréciera
grâce à un amortissement filtrant
bien les trous et bosses.
X Essai paru dans l’AJ n° 994.
R
emplaçant l’original Yeti,
le Karoq ne brille pas par
sa singularité mais profite de ce qui se fait de mieux dans
la banque d’organes du groupe
Volkswagen. Reprenant la même
plate-forme que le Tiguan, disposant à l’arrrière d’un essieu à
barres de torsion en deux roues
motrices ainsi que d’une structure
Notre périple
en Islande (l’AJ
n°1003) l’a prouvé.
Le Karoq mérite
l’appelation SUV.
multibras avec la transmission
intégrale, il part armé. Mais son
véritable atout, c’est le dispositif VarioFlex. Pratique et facile
d’usage : il s’agit de trois sièges
séparés et amovibles dont les deux
latéraux peuvent se décaler sur
15 cm grâce à des rails fixés au
plancher. Un dispositif emprunté
au Roomster et permettant de
NOTRE AVIS 
Dans la catégorie des SUV urbains, le
Skoda Karoq fait une entrée remarquée et remarquable. Sa modularité, son niveau d’équipements, son
moteur excellent, sa direction précise, son diamètre de braquage très
court ou encore son confort offrent
au conducteur et aux passagers un
véhicule très agréable.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
116 à 5 000
200 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,39 / 1,85 / 1,63
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
479
Performances
169
Vitesse maxi (km / h)
33,6
1 000 m D. A. (s)
11,6
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 21,4 / 15,2 / 11,6
32 / 65
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 7,6
Route : 7,6 Autoroute : 7,7
Autonomie (km) : 657 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags, aide au démarrage en côte, radio CD
mp3, capteurs pluie / luminosité, clim.
automatique bizone, détecteur d’angles morts,
écran tactile 8…
Options (€)
Toit panoramique ouvrant
Volant chauffant
Crochet d’attelage escamotable
Phares automatiques
Recharge de smartphone par induction
Roue de secours galette
1 100
135
890
200
290
150
SsangYong Tivoli XLV Extension de patrimoine
`160 e-XDi 115 AWD Sport Bi-Ton
Rejet de CO2 : 131 g / km
Malus écologique : 353 €
Puissance fiscale : 6 CV
26 440 €
Tarif et dotation
Garantie : 7 ans ou 100 000 km
✚ Coffre voluminueux
Garantie 7 ans !
–
Confort ferme
Modularité limitée
Comportement pataud
comportement, bien qu’un peu
pataud, s’avère rassurant. Seul
bloc proposé, le 1.6 diesel de 115
ch offre assez de tonus mais n’apprécie guère les très bas régimes et
manque de douceur. Ce n’est donc
pas un modèle d’agrément mais il
convient tout à fait dans le cadre
d’une utilisation familiale. Enfin
dernier atout de ce modèle XXL au
tarif attractif doublé d’une dotation premium : une garantie 7 ans !
X Essai paru dans l’AJ n° 961.
D
oté d’un style original, le
Tivoli se veut chic et raffiné. Et désormais il est
épaulé par une version longue XLV
dotée d’un plus grand coffre. Ainsi
l’espace alloué aux bagages fait un
bond en avant passant de 327 dm3
sur le Tivoli “court” à 574 dm3 (720
dm3 avec un kit anticrevaison).
Un record dans la catégorie ! La
Le XLV adopte une
poupe spécifique
rallongée et une
proue différente du
Tivoli classique, un
peu moins depuis
le restylage de ce
dernier cet été.
banquette ne coulisse toujours
pas mais elle est inclinable. Une
modularité classique mais qui
permet aux passagers de prendre
leurs aises. Dommage dès lors que
les suspensions fassent preuve
d’autant de fermeté. Au volant, la
prise de poids (50 kg) ne se ressent
guère. Les mouvements de caisse
demeurent bien maîtrisés, et le
GUIDE DE L’ACHETEUR
143
NOTRE AVIS 
En offrant l’habitabilité et le coffre
d’un SUV compact pour un prix à
peine supérieur à celui d’un SUV
urbain, SsangYong répond à un réel
besoin. Mais il aurait fallu peaufiner davantage les aspects pratiques
pour faire la différence, le plaisir de
conduite n’étant pas la principale
qualité de cet original SUV coréen.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 597
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 3 400
300 à 1 500
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM6
4,44 / 1,80 / 1,63
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
574
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
170
nc
nc
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,1
Ville : 5,7
Route : 4,6 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 47
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, accès et démarrage mains-libres, aide
au démarrage en côte, aide au parking AV / AR,
antibrouillards, Bluetooth, caméra de recul, clim
auto. bizone, détecteurs de pluie / luminosité,
ESP, GPS avec écran tactile 7 pouces, jantes alu
18 pouces, phares et essuie-glaces auto.,
régul. / limit. de vitesse, rétros ext. dégivrants et
vitres AV / AR élec, rétro. intérieur jour / nuit
auto., sièges AV chauffants…
Options (€)
Kit anticrevaison
Peinture métallisée ou vernie
100
490
SUV URBAINS et COMPACTS
Suzuki Jimny A l’ancienne
`1.5 VVT 102 AllGrip Pack
Rejet de CO2 : 154 g / km
Malus écologique : 2 940 €
Puissance fiscale : nc
19 990 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
NOUVEAU
–
MODÈLE
Baroudeur né
TECHNIQUE ET MESURES
Style sympathique
Caractéristiques
✚ Equipement
Comportement routier
Malus élevé
Coffre
de roulis sont importantes et sa
direction est trop démultipliée,
et procure un certain flou sur
voies rapides. Dommage, car son
petit moteur est volontaire et bien
secondé par une boîte manuelle
à 5 rapports au guidage agréable.
En revanche, ce bloc n’est pas
taillé pour la performance, et la
consommation est le cadet de
ses soucis. Heureusement que
son prix vaut le détour.
X Essai paru dans l’AJ n° 1018.
P
our sa quatrième génération, le Jimny conserve
son look suranné de
baroudeur pur et dur qui le rend
si attachant. Mais il n’entend
pas devenir un SUV tendance se
bornant à arpenter les rues des
centres-villes. Son crédo c’est
l’aventure. Il conserve ainsi
son châssis échelle qui, associé
Le Jimny dispose
d’un petit moteur
essence volontaire
et accompagné
d’une boîte bien
guidée.
à une transmission intégrale à
l’ancienne (le système AllGrip
dispose de trois modes : roues
arrière motrices, 4x4 et 4x4 avec
boîte courte), lui permet de passer partout. A son aise sur les
chemins escarpés, il l’est clairement moins sur la route et son
confort s’en ressent. Son comportement est pataud, ses prises
NOTRE AVIS 
Si l’on prend le côté rationnel de la
chose, le Jimny est clairement dépassé.
Certes il a amélioré sa tenue de cap
sur route normale, mais son confort,
ses performances et sa consommation
ne sont clairement pas au niveau. En
revanche, le coeur peut avancer qu’il
affiche une bouille avenante et pour
grimper aux arbres, il n’y a pas mieux...
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 462
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
102 à 6 000
130 à 4 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM5
3,65 / 1,65 / 1,72
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
85
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
153
35
12,3
23,4 / 16,9
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,2
Ville : 7,7
Route : 9,4 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 487 Capacité réservoir (l) : 40
Équipements de série
6 airbags, ABS, alerte active au maintien dans la
voie, clim. auto, capteurs pluie / lum., freinage
d’urgence auto, jantes allige 15 pouces, lecture
des panneaux, phares 100 % Leds, régul. / limit.
de vitesse, rétros élec. et dégivrants, sièges AV
chauffants, écran tactile 7’’ / GPS, vitres AV élec.,
volant cuir…
Options (€)
Peinture métallisée
500
Suzuki S-Cross Il gagne à être (re)connu
`1.0 Boosterjet 111 Privilège
Rejet de CO2 : 113 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
21 890 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Moteur sobre
TECHNIQUE ET MESURES
Equipement complet
Caractéristiques
✚ Tarif compétitif
–
Style intérieur
Diamètre de braquage
Banquette arrière raide
habitabilité notamment à l’arrière
et son coffre spacieux et modulable.
Sous le capot, il reçoit le même efficace 3 cylindres de 111 ch que la
Swift, convaincant en reprises et
qui surprend même à haut régime
par sa vigueur inattendue. Discret,
il se montre également le plus sobre
des blocs essence officiant dans la
catégorie. Et côté tarif? Ne cherchez
pas : excepté le Dacia Duster, il est
le moins cher des SUV compacts.
X Essai paru dans l’AJ n° 976.
C
ertains restylages ne
se voient pas, d’autres
changent la perception
du modèle : c’est ce qui arrive au
S-Cross qui s’offre une vraie gueule
de SUV! Outre son inédite calandre
chromée, il est aussi rehaussé de
15 mm et propose toujours 2 ou
4 (+ 2 000 €) roues motrices avec
blocage de différentiel. A bord, il
L’adoption de
cette nouvelle
calandre très
imposante change
complètement
le caractère du
S-Cross.
conserve la planche de bord d’origine, moussée dans sa partie supérieure mais d’allure très classique.
La finition doit aussi s’améliorer et
les autres plastiques sont moins
convaincants, à l’inverse de nouveaux inserts façon aluminium. Ce
qui peut convaincre, c’est la dotation déjà très complète sur ce milieu
de gamme. Autre bon point, son
GUIDE DE L’ACHETEUR
144
NOTRE AVIS 
En plein raz-de-marée SUV, le restylage du Suzuki S-Cross constitue
une bonne surprise. Bien équipé, spacieux, doté d’un moteur discret, efficace et économe, il parvient à soutenir la comparaison sur de nombreux
points avec des rivaux plus récents.
Seul reproche, sa présentation intérieure mériterait plus d’inspiration.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
111 à 5 500
160 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM5
4,30 / 1,79 / 1,59
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
430
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
181
32,7
10,8
16,5 / 11,3
34 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,7
Ville : 6,6
Route : 6,6 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 701 Capacité réservoir (l) : 47
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage mains-libres,
Bluetooth, caméra de recul, climatisation
automatique, détecteurs de pluie et de
luminosité, jantes alliage de 17 pouces, radar de
recul, régulateur-limiteur de vitesse, sièges
avant chauffants, système multimédia avec prise
USB + écran tactile de 7 pouces…
Options (€)
GPS
Peinture métallisée
Sellerie mixte cuir / Alcantara
300
530
1 490
SUV URBAINS et COMPACTS
Suzuki Vitara SUV et sobre
`1.6 DDiS 120 Pack
Rejet de CO2 : 106 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
23 690 €
Comportement routier
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Rapport prix / équipements
Personnalisation
–
Finition perfectible
Moteur bruyant
Places arrière fermes
à l’avant. Le volume du coffre est
convenable et plutôt pratique à
l’usage (sous-plancher, surface
de chargement). Pour la partie
mécanique, Fiat fournit le même
bloc diesel que sur le S-Cross.
Très sobre et très souple, il se
montre un peu bruyant, ce qui
nuit à l’agrément. En revanche,
le comportement du châssis est
exemplaire et les suspensions
agissent parfaitement.
X Essai paru dans l’AJ n° 923.
R
elancé en 2015, le Vitara
est une alternative aux
Peugeot 2008 et Renault
Captur. Il offre l’avantage d’exister avec une transmission intégrale baptisée AllGrip (+ 2 000 €).
Cette technologie n’étant toutefois pas le Graal recherché par les
acheteurs, il fallait, au japonais,
d’autres critères de séduction. Il
Bientôt à l’essai,
le Vitara restylé
diffère de celui-ci
par ses boucliers...
et l’abandon des
versions diesel.
Alors pour ce
DDiS de 120 ch,
dépêchez vous !
y aura déjà sa bouille : le Vitara
se veut plus 4x4 que ses rivaux
avec des lignes plus tendues. A
l’intérieur, la présentation plus
inspirée qu’à l’habitude, progresse néanmoins notablement
pour un Suzuki et l’habitacle est
spacieux pour la catégorie. Le
confort de ses places arrière est
un peu ferme mais appréciable
NOTRE AVIS 
De baroudeur brut mais efficace, le
Vitara est devenu un SUV urbain qui
s’est embourgeoisé. Ce n’est finalement pas un mal, d’autant qu’il
affiche de nombreux atouts pour
séduire comme son châssis ou son
habitabilité. En revanche, il serait
bon de faire un effort sur l’insonorisation pour améliorer l’agrément.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
120 à 3 750
320 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,17 / 1,77 / 1,61
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
375
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
186
32,4
10,5
12,9 / 11 / 9,7
33 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 5,3
Ville : 5,5
Route : 5,1 Autoroute : 5,3
Autonomie (km) : 887 Capacité réservoir (l) : 47
Équipements de série
7 airbags, banquette rabattable 2 / 3-1 / 3,
Bluetooth, caméra de recul, capteurs de pluie et
de luminosité, climatisation automatique,
différentiel actif AllGrip sur 4WD, ESP, jantes
alliage de 17 pouces, pavé tactile avec GPS, port
USB, radar anticollision (jusqu’à 30 km / h),
autoradio-CD mp3, rails de toit, régulateur de
vitesse adaptatif, sellerie cuir / Alcantara, vitres
et rétros élec., volant cuir multifonction…
Options (€)
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique
530
800
Toyota C-HR Schizophrène
`Hybride 122 2WD Graphic
Rejet de CO2 : 87 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
32 300 €
Style unique
✚ Confort / tenue de route
Garantie : 3 ans, km illimité
Technologie à la pointe
–
Bloc peu performant
Insonorisation perfectible
Mauvaise rétrovision
virages comme avec une petite
sportive. Mais paradoxalement,
encore, sa motorisation hybride se
fait avare en sensations. La moindre
pression sur l’accélérateur fait s’envoler le niveau sonore mais pas le
CH-R. Un manque de punch qui
ne sert pas sa sobriété, correcte
sans plus et loin des 3,9 l / 100 km
revendiqués. On se rattrapera néanmoins avec la qualité de fabrication
qui fait un sacré bond en avant.
X Essai paru dans l’AJ n° 971.
L
e C-HR est un paradoxe à
lui tout seul : son look atypique le fait passer pour
un rival du Nissan Juke mais ses
mensurations en font l’égal d’un
Qashqai. Mais son habitabilité et
sa rétrovision le resituent aussi
sec dans la catégorie inférieure. Il
séduit néanmoins avec un dessin
de planche de bord assez original
Le CH-R est à l’aise
à basse vitesse, en
ville comme dans
les virages serrés,
quand l’assistance
électrique joue son
rôle pleinement.
et une ergonomie plutôt intuitive
même si l’écran tactile est résistif. La position de conduite basse
donne l’impression au conducteur
d’être à bord d’une berline, le comportement routier aussi. Le C-HR
dispose d’un des meilleurs châssis du marché. Avec en prime un
confort nullement dégradé. On se
surprend à vouloir enchaîner les
GUIDE DE L’ACHETEUR
145
NOTRE AVIS 
Le C-HR hybride est un crossover
paradoxal. Doté d’un style spectaculaire et d’un châssis de première
catégorie, il n’apparaît vraiment à
son aise qu’en ville ou à rythme coulé.
En cause : une motorisation hybride
peu sportive. En l’absence d’une vraie
vocation familiale, il ne peut pas être
autre chose qu’un achat coup de cœur.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 798 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
122 à 5 200
142 à 3 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA1
4,36 / 1,80 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
377
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
163
34,4
12,4
11,5
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,1
Ville : 5,1
Route : 6,3 Autoroute : 6,9
Autonomie (km) : 704 Capacité réservoir (l) : 43
Équipements de série
6 airbags, aide au démarrage en côte, alerte
angle mort, antibrouillards, assistant de maintien
dans la file, Bluetooth, clim. auto., détecteurs de
pluie / luminosité, feux diurnes à LED, freinage
d’urgence automatique, lecture des panneaux de
vitesse, jantes alliage 18 pouces, ouverture
mains-libres, peinture biton, régulateur et
limiteur de vitesse…
Options (€)
Peinture métallisée
GPS Touch & Go 2
Sellerie cuir + GPS + système audio JBL
620
700
3 000
SUV URBAINS et COMPACTS
Volkswagen T-Roc Les épaules larges
`1.0 TSI 115 Lounge
Rejet de CO2 : 116 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 6 CV
24 300 €
Moteur agréable
TECHNIQUE ET MESURES
Vie à bord
Caractéristiques
✚ Polyvalence
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Addition salée
Plastiques bon marché
Carrosserie peu protégée
1.0 TSI est une vraie réussite.
Exempt de vibrations malgré ses
trois cylindres et discret au quotidien, il fait preuve d’une étonnante
souplesse et s’offre un tonus suffisant à tous les régimes. A l’aise
en ville et sur route, il participe à
la polyvalence de ce T-Roc sans
trop consommer. Bien aidé par
son excellent confort de suspension et son châssis sûr, il devient
un excellent compagnon de route.
X Essai non paru.
A
vec ses dimensions généreuses pour un SUV
urbain, le T-Roc n’a pas
peur des gros. C’est le plus large de
la bande et seul le 500X se montre
plus long que lui pour un petit centimètre. Résultat des courses, il est
le plus habitable du lot dans tous
les domaines et le plus logeable
avec son coffre de 474 dm3, selon
Le T-Roc reprend
la plateforme
MQB de son grand
frère Tiguan et ses
prestations en sont
assez proches.
nos mesures. C’est aussi le plus
cher de la catégorie. Ses équipements modernes (aide au maintien dans la voie, régulateur adaptatif) mais parfois incomplets (pas
de GPS en série) peinent à compenser des tarifs supérieurs de
1 000 à 3 000 € par rapport à la
concurrence. Par contre, le petit
bloc essence cœur de gamme
NOTRE AVIS 
Avec ses dimensions généreuses, le
T-Roc est un des SUV urbains les plus
polyvalents. Sa qualité de vie à bord
répond au besoin à un usage familial
et son bloc essence cœur de gamme
constitue un excellent choix tout en
maîtrisant ses consommations. De
quoi justifier un tarif plus élevé que
celui de ses rivaux, ou presque.
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
115 à 5 500
200 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,24 / 1,82 / 1,58
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
474
Performances
174
Vitesse maxi (km / h)
32,6
1 000 m D. A. (s)
10,6
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e 18,8 / 13,7 / 10,9
32 / 64
Freinage 90 / 130 km / h (m)
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 7,1
Route : 7,2 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 694 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
6 airbags, ABS, ESP, alerte de franchissement
de ligne, aide au stationnement AV / AR,
bluetooth, clim auto bizones, détection de sous
gonflage, écran tactile, freinage automatioque
d’urgence, phares et essuie-glaces auto,
régulateur adaptatif...…
Options (€)
Accès et démarrage mains libres
Caméra de recul
Compatibilité smartphone
GPS
420
260
250
850
Volkswagen Tiguan Le juste milieu
`2.0 TDI 150 Confortline
Rejet de CO2 : 122 g / km
Malus écologique : 60 €
Puissance fiscale : 8 CV
36 860 €
Confort
TECHNIQUE ET MESURES
Technologie
Caractéristiques
✚ Qualité de fabrication
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Tarif élevé
Options chères nécessaires
Style peu clivant
évidemment bien plus consistant
et performant que feu le TDI 115.
Relances et accélérations autrement plus toniques permettent
d’envisager de longs trajets en
charge sans crainte de constamment rétrograder pour se relancer
énergiquement. Le Tiguan permet alors de profiter d’un confort
moelleux et d’un comportement
sûr. La suspension pilotée facturée
1 205 € accentue son dynamisme.
X Essai non paru.
L’
arrivée des normes
WLTP et la rationalisation de la gamme
obligent Volkswagen à faire le
ménage dans son offre. Sur le
Tiguan, le diesel d’entrée de
gamme de 115 ch sort du catalogue et le TDI 150 devient donc
le bloc d’attaque. Désormais fixé
à 33 700 € en finition Trend, le
Le TDI 150
constitue le bon
choix moteur, mais
l’addition en profite
pour monter.
ticket d’entrée pour rouler au
gazole devient donc un peu plus
élitiste. Pour 3 160 € de plus, notre
version Confortline offre la dotation essentielle que l’on attend
d’une Volkswagen, même si la
liste d’options aussi nombreuses
que coûteuses propose des suppléments tentants et souvent indispensables. Le TDI 150 se montre
GUIDE DE L’ACHETEUR
146
NOTRE AVIS 
Le Tiguan correspond parfaitement
à ce que l’on attend d’une Volkswagen. Confortable, sérieux, bien fini et
généreux en équipements technologiques, il se positionne à la lisière du
segment premium. Désormais premier diesel disponible, le TDI 150 se
montre parfaitement adapté à ses
qualités qu’il facture au prix fort.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,48 / 1,84 / 1,63
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
615
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
192
31,8
9,8
16,2 / 12 / 8,8
31 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,5
Ville : 6,4
Route : 6,4 Autoroute : 6,6
Autonomie (km) : 58 Capacité réservoir (l) : 892
Équipements de série
6 airbags, ABS, accès et démarrage sans clés,
aide au stationnement AV / AR, caméra de recul,
clim auto, ESP, ensemble audio avec écran
tactile, Bluetooth, prises USB, Car-Net, jantes
alliage 17 pouces, Park Assist, phares et essuieglace auto, régulateur de vitesse adaptatif…
Options (€)
GPS
Peinture métallisée
Toit ouvrant
860
650
1 430
SUV URBAINS et COMPACTS
Volvo XC40 Esprit d’ouverture
`T3 Momentum
Rejet de CO2 : 144 g / km
Malus écologique : 1 050 €
Puissance fiscale : 9 CV
34 100 €
Atmosphère chaleureuse
✚ Confort de haut niveau
Garantie : 2 ans, km illimité
Moteur souple
NOUVEAU
–
MOTEUR
Consommations élevées
Options chères, nombreuses
Performances quelconques
se montrer aussi dynamique que
ses rivaux allemands et français.
Comme toujours, le XC40 s’apprécie surtout pour son confort moelleux et sa douceur de conduite.
Conducteur et passagers profitent
alors d’une ambiance digne d’un
cocon suédois et d’une présentation chaleureuse. Par contre,
cette finition Momentum oblige
à passer par la case options pour
devenir plus désirable encore.
X Essai non paru.
L
a voiture de l’année 2018
propose un bloc essence
d’entrée de gamme de
156 ch. Une puissance généreuse
pour un trois cylindres 1.5 turbo
souple, mais pas aussi performant qu’attendu. Il faut dire que
le XC40 n’a rien non plus d’une
plume, à cause de ses 1 585 kg.
Accélérations et reprises sont
Le XC40 préfère les
manières douces
avec un châssis
qui privilégie le
confort.
donc quelconques, avec un appétit
plutôt solide à la clé : 8,4 l / 100 km.
Derrière le volant, les sensations
de conduite manquent un peu de
saveur. D’autre part, malgré un
comportement prévenant, le petit
SUV Volvo n’est pas aussi dynamique que les références du genre
et devient un rien pataud quand
on le bouscule. Il est donc loin de
NOTRE AVIS 
Bien qu’elle vous incite à mettre la
main au portefeuille pour s’offrir ce
que l’on attend du standing Volvo, cette
finition Momentum reste globalement
une bonne affaire. Sans pour autant
offrir des performances exceptionnelles, cette version T3 correspond
bien à l’esprit paisible de cette XC40, en
dépit de consommations trop élevées.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 477
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
156 à 5 000
265 à 1 850
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,43 / 1,86 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
460
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
190
32,2
10,6
19,6 / 14 / 9,2
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,4
Ville : 8,7
Route : 8,3 Autoroute : 8,3
Autonomie (km) : 642 Capacité réservoir (l) : 54
Équipements de série
7 airbags, ABS + AFU, aide au stationnement
AV / AR, alerte de vigilance du conducteur et de
franchissement de ligne, clim, ESP, ensemble
audio avec écran tactile 9 pouces et Bluetooth,
jantes alliage 18 pouces, freinage d’urgence
auto, protection de collision frontale,
reconnaissance des panneaux,
régulateur / limiteur de vitesse, système
d’anticipation des collisions…
Options (€)
Conduite semi autonome
GPS
1 530
1 170
Volvo XC40 Un champion venu de Suède
`D4 190 AWD Momentum
Rejet de CO2 : 131 g / km
Malus écologique : 353 €
Puissance fiscale : 10 CV
43 600 €
Ambiance intérieure
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Vie à bord
NOUVEAU
–
MODÈLE
Châssis pataud
Poids
Banquette arrière trop basse
d’une direction légère, d’une boîte
auto. sans à-coup et d’une excellente
filtration. Au besoin, le 2.0 turbo
diesel de 190 ch offre des relances
toniques, bien canalisées par les
quatre roues motrices. Si le niveau
sonore augmente, le timbre du bloc
n’est pas désagréable. En revanche,
il peut se faire gourmand... Mais
de toute façon, le XC40 n’aime pas
être bousculé, et le mode Sport n’y
change pas grand chose.
X Essai paru dans l’AJ n° 999.
L
e récent XC40 soigne son
allure avec une proue élégante reprenant les codes
maison et se distingue avec sa vitre
arrière tronquée doublée d’un épais
montant de custode. De multiples
personnalisations, comme le toit de
couleur contrastée, accentue son
caractère exclusif. Un effet “sur
mesure” qui continue à bord avec
Deux diesel, deux
essence et cinq
finitions : les tarifs
du XC40 s’étendent
de 33 450 à
53 900 €.
différents placages et garnissages
proposés. L’ambiance douillette
digne d’un loft scandinave reste
un atout maison. Dans la catégorie, c’est unique, même si certains
plastiques bas de gamme et assemblages perfectibles agacent. Si les
assises arrière sont trop basses, l’habitabilité satisfait. A l’usage, sa douceur séduit à basse vitesse à la faveur
GUIDE DE L’ACHETEUR
147
NOTRE AVIS 
Cet inédit XC40 reste fidèle aux
valeurs maison. Derrière son style
atypique et son allure carrée, c’est un
bon père tranquille. Comme toujours,
il privilégie le confort et s’apprécie
aussi par la qualité de son habitacle
qui n’oublie pas d’être pratique, derrière son ambiance à bord véritablement craquante.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 000
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,43 / 1,87 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
460
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
210
30,5
9,1
8,6
30 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,4
Ville : 8,1
Route : 7,2
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 729 Capacité réservoir (l) : 54
Équipements de série
7 airbags, AFIL, chargeur de tel. par induction,
clim auto, détecteur de pluie et de luminosité,
ESP, freinage auto. d’urgence avec détection
piétons, instrumentation de bord numérique,
jantes alliage 18 pouces, lecture des panneaux,
regul. / lim. de vitesse, sellerie cuir, syst. audio 8
HP et multimédia + écran tactile, services
connectés Apple Car Play et Android Auto…
Options (€)
Aide parking AV / AR et caméra de recul
Climatisation bizone
Système de navigation
600
240
1 170
SUV FAMILIAUX et LUXE
Jamais à court de
Mercedes Classe GLE
nouveauté, le segment Maousse techno
voit l’arrivée des essais `450 4Matic AMG Line
82 000 €
des nouveaux Mercedes Dans la foulée de la sortie du BMW X5, l’autre pionnier du segment des SUV de luxe
Classe GLE, Audi
réplique à son grand rival. Une réponse à la hauteur de son physique : impressionnante !
À l’image de sa suspension sidérante ou de sa débauche de technologies.
e-tron, Mitsubishi
ingt ans que ces deux- Oui, mais voilà, la concurrence Il nous faudra donc attendre une
là jouent au chat et à la a changé la donne, poussant nos vraie confrontation sur terrain
Outlander restylé,
souris. En 1997, le GLE pionniers à savoir tout faire. Être neutre pour savoir qui gagne
dégainait le premier. Oui, oui, confortable et s’embourgeoiser cette nouvelle manche. Mais,
Porsche Cayenne
le GLE se nommait alors ML. pour le BMW X5 ; se mettre au au moment de prendre le volant
Le nom de GLE ayant le mérite sport pour le GLE. Quatre géné- du nouveau GLE sur les routes
de vous situer tout de suite la rat ions plus
texanes, force
E-Hybride et Seat
Classe, car dans GLE, il y a E... tard, ce sont
est de reconL’E-Active Body
comme Classe E. BMW a répli- les mêmes que
naître que ce
Tarraco.
Control porte le
beau bébé
qué dès 2000, donnant naissance nous retrouRejet de CO2 : 190 g / km
Malus écologique : 10 290 €
Puissance fiscale : 26 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
V
SOMMAIRE
Mercedes Classe GLE 450 4Matic
Alfa Romeo Stelvio 2.0T 200
Audi Q5 2.0 TDI 190 Quattro
Audi E-tron Electrique
Audi Q7 e-tron
Audi Q8 50 TDI 286
BMW X3 20d xDrive 190
BMW X4 xDrive 30i
BMW X5 M50d
BMW X6 M50d xDrive
DS 7 Crossback 1.6 PureTech 225
DS 7 Crossback 2.0 BlueHDi 180
Honda CR-V 1.5 i-VTEC 173 2WD
Jaguar I-Pace EV400 AWD
Jeep Wrangler 2.2d 200
Jaguar F-Pace 2.0 D 180 AWD
Land Rover Discovery Sport 2.0 TD4 150
Land Rover Discovery 3.0 TDV6 258
Land Rover Velar D300
Land Rover Range Rover P400e PHEV
Lexus RX 450hL
Mazda CX-5 2.2 SkyActiv-D 150 AWD
Mercedes Classe GLC Coupé 250d 4Matic
Mercedes Classe G 500
Mitsubishi Outlander 2.4 PHEV
Nissan X-Trail 2.0 dCi 177 All Mode
Peugeot 5008 1.2 PureTech 130
Porsche Cayenne E-Hybrid
Renault Koleos 2.0 dCi 175
Seat Tarraco 2.0 TDI 150
Skoda Kodiaq 2.0 TDI 150
Skoda Kodiaq 2.0 TDI 190
Tesla Model X 100D
Toyota RAV4 Hybride 197 2WD
Volkswagen Tiguan Allspace 2.0 TDI 150
Volkswagen Touareg 3.0 V6 TDI 286
Volvo XC60 T8 Twin Engine
Volvo XC60 D5 235 AWD
Volvo XC90 D5 2.0 235 AWD
p. 148, 149
p. 150
p. 150
p. 151
p. 152
p. 152
p. 153
p. 153
p. 154
p. 154
p. 155
p. 155
p. 156
p. 156
p. 157
p. 158
p. 158
p. 159
p. 159
p. 160
p. 161
p. 161
p. 162
p. 162
p. 163
p. 164
p. 164
p. 165
p. 166
p. 167
p. 166
p. 168
p. 168
p. 169
p. 169
p. 170
p. 170
p. 171
p. 171
au premier X, pas resté inconnu
bien longtemps. Pendant qu’Audi,
Porsche et consorts observaient,
Mercedes et BMW s’en tenaient à
un «accord entre gentilshommes»
bien orchestré : au premier le
confort et un caractère bourgeois assumé, au second la sportivité. C’était simple, efficace, tout
le monde connaissait les règles.
Confort de très haut niveau
✚ Équipements impressionnants
Agrément de conduite
–
Prix et malus écologique
Comportement un peu pataud
Trop de techno tue la techno !
confort à un niveau réjouit. Sur le
vons, en train
rarement atteint
papier, l’inéde reprendre
leur petit jeu. Le
dite suspension
X5 s’allonge ? Le GLE suit la ten- E-Active Body Control (en option)
dance. Résultat : 10,5 cm de plus, sidère. Pour simplifier, elle gère
dont 8 cm sur l’empattement. l’amortissement et la suspension
Ce sont les passagers arrière qui indépendamment. Combinée
sont contents ! Et puisque le X5 aux fonctions du pack Off-road,
peut accueillir 7 personnes, le elle permet d’ajuster l’assiette de
GLE s’aligne avec, grande pre- chaque roue individuellement
mière pour lui, la même option : et intègre une fonction dite de
la banquette coulissant sur 10 cm. “désengagement”. Cette dernière
N’allez pas croire pour autant que va aller chercher le peu d’adhéces deux-là se copient sur tous rence qui existe encore, quand
les tableaux. Si leur objectif est vous êtes ensablé, par exemple,
le même – impressionner –, les en effectuant des petits mouvemoyens mis en œuvre diffèrent. ments successifs de suspension
Le coffre affiche un beau volume et peut
désormais recevoir deux places d’appoint.
GUIDE DE L’ACHETEUR
148
SPÉCIAL ESSAIS
NOUVEAU
MODÈLE
qui, extérieurement, donnent
l’impression que le GLE sautille.
Dans des conditions de conduite
courantes, cette suspension travaille en liaison avec la lecture de
la route par caméra pour ajuster l’amortissement en temps
réel. Elle intègre par ailleurs une
fonction baptisée “Curve” qui
incline le GLE dans les virages,
exactement comme une moto qui
prend de l’angle. Au volant, le ressenti s’avère... spécial. Déroutant
même, au début. Mais cela donne
une sensation d’agilité à la tenue
de route quelque peu empruntée.
Car, il ne faut pas rêver, un engin
de presque 5 m et plus de 2 tonnes
ne peut pas jouer les ballerines.
Reste que le résultat est proche de
celui obtenu par des roues arrière
directrices chères... à BMW. La
réponse du berger à la bergère...
Le GLE hérite de la L’E-Active Body Control porte
dernière version du ainsi le confort à un niveau raresystème multimédia ment atteint par un SUV de ce
MBUX. Les deux
calibre, tout en offrant une belle
écrans de 12,3”
aisance sur route sinueuse. Pour
impressionnent,
accompagner cette usine à gaz, il
comme le nombre
faut le top sur le plan mécanique.
de fonctions.
À force de grandir,
le GLE n’a plus le
gabarit adapté
à nos contrées.
Pas grave, il vise
surtout le marché
américain où il se
sentira plus à l’aise.
Et c’est le cas. Le GLE 450 dispose
d’un 6 cylindres de 367 ch et 500
Nm. Ce moteur est bien épaulé
par la boîte auto. à 9 rapports, un
dispositif micro-hybride avec un
alterno-démarreur et une batterie
de 48 volts. La consommation s’en
trouve contenue et l’effet “boost”
renforcé. Impressionnant, le GLE
l’est aussi à bord. Il a droit aux
meilleures technologies maison, avec un nombre incalculable
d’assistances disponibles pour
l’essentiel grâce aux deux écrans
de 12,5 pouces. Cela va des sièges
massants à l’Energizing coach
qui vous propose une ambiance
de bord adaptée... à votre état de
stress ! On arrête pas le progrès,
ni l’envolée des tarifs...
X Essai paru dans l’AJ n° 1021.
NOTRE AVIS 
Conduire, mais surtout voyager en
GLE 450, c’est l’assurance de passer
un bon moment. Moteur puissant –
mais il faut bien cela pour l’entraîner –, confort remarquable avec la
suspension E-Active Body Control,
habitacle spacieux bardé d’équipements. Tant de technologies donnent
le tournis. Tout comme le prix !
GUIDE DE L’ACHETEUR
149
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, essence
2 999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
367 à 5 500
500 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
4,92 / 1,94 / 1,77
Dimensions (L / l / h) (m)
51
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
630
1
+ 2 places d’appoint en option.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,7
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 8,31
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 85
à 9,4 l / 100 km selon la configuration et les
équipements du modèle.
* Données constructeur.
1
Équipements de série
7 airbags, Afil, Bluetooth, cam. de recul, clim.
auto., chargeur induction, ESP, hayon élec.,
instru. de bord numérique (écran 12,3 pouces),
phares full leds, régul.-lim. de vit. adaptatif,
sellerie cuir, sièges AV élec. et chauff., susp.
pneumatique adaptative, syst. multimédia
MBUX (écran 12,3 pouces), GPS, pavé tactile et
commande vocale intuitive, 4 prises USB-C…
Options (€)
Suspension E-Active Body Control
Pilote semi-automatique
nc
nc
SUV FAMILIAUX et LUXE
Alfa Romeo Stelvio Dommage qu’il soit si raisonnable
`2.0T 200 Sport Edition Q4
Rejet de CO2 : 161 g / km
Malus écologique : 4 253 €
Puissance fiscale : 12 CV
53 600 €
Look
TECHNIQUE ET MESURES
Consommation
Caractéristiques
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Défaut de sensations
Volume de coffre
Malus important
faut aussi souligner les réels efforts
accomplis en matière d’ergonomie,
même si, là encore, la concurrence
fait mieux. Côté habitabilité, le
résultat est correct, voire appréciable pour une Alfa. Il y a de l’espace pour les jambes des occupants
à l’arrière et les cotes de largeur aux
coudes se révèlent généreuses. Il est
regrettable, dans ces conditions,
que le coffre affiche une capacité si
médiocre pour la catégorie.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
200 à 4 500
330 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,69 / 1,91 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
463
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
S’
Son confort et le
plaisir de conduite
en font un SUV
familial comme il
y en a tant. Mais
côté sensations, on
attend plus d’une
Alfa Romeo.
sa souplesse.Dès lors, l’absence de
sensations qu’il procure devient
vraiment frustrante. Ce constat
saute d’autant plus aux yeux que
le Stelvio offre un comportement
d’une redoutable précision. Si, à
bord, tout n’est pas parfait non plus,
avec cette nouvelle finition Sport
Edition, le cuir et le nombre d’équipements réchauffent l’ambiance. Il
NOTRE AVIS 
Dans sa catégorie, ce Stelvio parvient
à sortir la tête de l’eau. S’il n’offre pas
beaucoup de sensations, ses performances demeurent correctes et son
comportement est exemplaire. Il sait
également soigner le bien-être de
ses occupants et sa consommation,
contenue, est elle aussi à ranger au
rayon des satisfactions.
7,3
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 10,1
Ville : 11
Route : 9,6 Autoroute : 9,6
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 64
X Essai paru dans l’AJ n° 1003.
il a de la “gueule”, le
Stelvio ne se donne pas
vraiment les moyens de
sa poupe agressive. Certes, ses performances lui permettent d’intégrer la mêlée, mais la plupart de ses
rivaux, exceptés le Mercedes GLC
250 ou le Lexus NX 300h, sont plus
puissants et plus vifs que lui. Dommage, car son 4 cylindres brille par
208
29
7,6
Équipements de série
6 airbags, aide au parking AV / AR, alerte de
franchissement de ligne, banquette rabattable
40 / 20 / 40, caméra de recul, détec. piétons,
jantes alliage 19 pouces, phares bixenon
directionnels, régul. de vit., sellerie cuir, syst.
multiméd. + écran tactile, radio, MP3, Bluetooth,
GPS, USB…
Options (€)
Pare-brise athermique
Régul. de vit. adaptatif
Toit ouvrant panoramique
600
900
1 600
Audi Q5 Le charme discret de la bourgeoisie
`2.0 TDI 190 Quattro
Rejet de CO2 : 129 g / km
Malus écologique : 253 €
Puissance fiscale : 10 CV
49 010 €
Confort / tenue de route
✚ Présentation superlative
Garantie : 2 ans, km illimité
Habitabilité et modularité
–
Equipement chiche
Diesel rugueux à froid
Poids
judicieux. L’agrément mécanique
n’a rien d’extraordinaire dans
cette version, mais le 2.0 TDI se
fait rapidement oublier avec une
insonorisation efficace (à chaud),
des performances très honnêtes
et une réelle sobriété. La vie à
bord n’est pas oubliée avec un
second rang et un coffre accueillants, entre lesquels il est possible
d’arbitrer grâce à une astucieuse
banquette coulissante en option.
X Essai paru dans l’AJ n° 1000.
A
u premier regard, l’Audi
Q5 peine à sortir du lot,
et il faut sérieusement
s’attarder sur ses lignes pour voir
qu’il a changé de génération fin
2016. C’est surtout au fil des kilomètres que ce SUV s’apprécie vraiment, démontrant alors tous les
talents qui continuent d’en faire
l’une des références du genre.
La carrure
imposante du Q5
impose quelques
précautions dans
le trafic.
Dispensons-nous du couplet habituel (mais justifié) sur la finition et
l’ergonomie des productions d’Ingolstadt pour nous concentrer sur
l’essentiel. En dépit de ses 1 973 kg,
le Q5 est l’un des plus alertes sur le
segment. Un vrai plaisir à mener,
d’autant qu’il est loin de sacrifier
le confort grâce à un compromis
de suspension particulièrement
GUIDE DE L’ACHETEUR
150
NOTRE AVIS 
Discret mais ultra compétent, le Q5
est au sommet de sa forme dans cette
deuxième mouture. Seul grief, mais
rien de surprenant chez Audi : une
dotation de série pour le moins parcimonieuse alors que cette finition d’entrée de gamme frôle déjà les 50000€.
Prévoyez une solide marge budgétaire
pour un SUV premium digne de ce nom.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 3 800
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,66 / 1,89 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
442 / 5231
1
Avec la banquette coulissante optionnelle
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
207
31
9,4
8,6
31 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 8,2
Route : 7,3 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 855 Capacité réservoir (l) : 65
Équipements de série
6 airbags, clim. auto. bizone, essuie-glaces et
phares auto., freinage auto. d’urgence, radar de
recul, accès et démarrage sans clé, alerte de
franchissement de ligne involontaire, jantes
alliage, vitres électriques…
Options (€)
Caméra de recul
GPS
Sellerie cuir
Régulateur adaptatif
Banquette coulissante
Virtual Cockpit
550
1 815
2 180
1 130
420
4 010
SUV FAMILIAUX et LUXE
Audi E-tron A contre-courant
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : nc
NOUVEAU
82 200 €
`Electrique
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
Pour son premier véhicule 100 % électrique, Audi a choisi un segment en vogue, celui des SUV.
Malgré la débauche de puissance, il faudra se montrer raisonnable pour espérer rouler longtemps !
A
bu Dhabi est plutôt
connu pour ses puits
de pétrole que pour ses
éoliennes... C’est pourtant là-bas
qu’Audi a choisi de faire essayer
l’e-tron, son premier véhicule
100 % électrique. C’est plutôt
culotté, mais proposer un parcours comprenant une belle portion d’autoroute à 8 voies n’était
Confort
✚ Technologies
Douceur de conduite
–
Autonomie
Prix
Options
pas la plus sage des décisions.
C’est la hantise des véhicules
électriques aussi bien dotés en
batteries soient-ils. Notre e-tron
avançait 400 km d’autonomie sur
le papier et nous avions refait le
“plein” à 80 % à mi-journée. Il
n’en reste pas moins que nous
avons fait les 60 derniers kilomètres à 80 km / h. Frustrant
quand on sait de quoi cet engin
de 360 ch (170 ch à l’avant, 190 ch
à l’arrière) est capable. Malgré un
poids de plus de 2,5 tonnes, l’etron s’arrache comme une sportive, grâce notamment à un mode
boost permettant de passer à
408 ch. Mais l’e-tron sait aussi se
faire doux et confortable procurant ainsi au conducteur un véritable moment de
conduite sereine.
Malgré son look
Toujours malgré
pataud l’e-tron
ce poids indéest à son aise sur cent, l’e-tron se
petites routes
montre assez
surprenant sur
les routes sinueuses, et ce, grâce à
un grand renfort d’électronique.
La présentation
Il n’a certes pas l’agilité d’un
intérieure reprend
coupé, mais il n’est pas pataud
les technologies
en raison d’un centre de gravité
des récentes Audi
abaissé (merci les batteries). La
avec de multiples
direction offre un ressenti un peu
écrans tactiles.
artificielle, mais cela s’estompe.
Côté équipements, on notera
l’apparition, dans les options,
des caméras en guise de rétroviseurs extérieurs.
X Essai paru dans l’AJ n° 1023.
NOTRE AVIS 
En proposant un véhicule électrique
aux performances sidérantes et à
la conduite orientée vers le plaisir,
Audi parle aux fans de l’automobile. A
bord, c’est luxe, calme et sérénité...
Sauf lorsque l’alarme vous avertit
qu’il va bientôt falloir recharger. Et
elle risque de sonner très souvent
avec cet e-tron !
GUIDE DE L’ACHETEUR
151
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
deux moteurs électriques
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
Li-ion / 95
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
360 à
561 à
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA1
4,90 / 1,94 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
6601
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
nc
5,7
nc
nc
Autonomie *
Moyenne (km) : nc
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Charge normale / rapide :
Conso. (kWh / 100 km) :
4h30 (22 kW) / 30 min
nc
(80 % sur 150 kW)
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, accès / dém sans clé, radars à 360°,
assistance au maintien de file, Bluetooth, clim
auto, capteurs pluie / lum, hayon mains libres,
compteurs numériques, phares LED adaptatifs,
recharge téléphone par induction, régul. de
vitesse adaptatif, sièges élec. et chauffants,
surveillance angle mort, susp. pilotée, écrans
tactiles, GPS, 4 prises USB / commandes
vocales, volant multifonction…
SUV FAMILIAUX et LUXE
Audi Q7 Plus chic qu’écologique
`e-tron Ambition Luxe
Rejet de CO2 : 48 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 13 CV
89 510 €
Silence et insonorisation
✚ Confort haut de gamme
Garantie : 2 ans, 50 000 km
Performances préservées
–
Poids très élevé
Tarifs excessifs
Pas de version 7 places
les quatre roues, les performances
sont présentes. Le confort ne supporte pas de critiques notamment avec l’option suspensions
pilotées. Dans l’habitacle, Audi
assure sa réputation car le Q7
offre une finition propre et une
présentation sobre voire austère.
L’habitabilité enfin, souffre, de
l’implantation des batteries avec
un volume de coffre réduit et
l’absence de version 7 places.
X Essai non paru.
L
a dernière génération de
l’Audi Q7 est donc commercialisée en version
rechargeable. Baptisé e-Tron,
l’imposant SUV rejoint ainsi
une famille inaugurée par l’A3
éponyme. Le Q7 hybride permet donc de circuler en mode
électrique. Cependant, ne vous
attendez pas à des miracles. La
Entre le papier
et la réalité,
les différences
existent au niveau
de l’autonomie en
mode électrique.
marque aux anneaux annonce
une autonomie de 56 kilomètres
mais celle-ci se situe davantage
aux alentours des 40 kilomètres...
à condition d’avoir le pied léger.
Reste le mode thermique. Sur
ce point, le Q7 régale malgré un
poids élevé qui limite sa vivacité.
Grâce à un couple total de 700
Nm réparti en permanence sur
NOTRE AVIS 
L’Audi Q7 est une véritable démonstration technologique. Les ingénieurs
sont parvenus à concevoir un SUV à
l’agrément de conduite remarquable
qui octroie confort et performances.
Dans l’habitacle, les nombreux systèmes embarqués donnent le tournis.
Mais au final, reste comme toujours
le problème du tarif inabordable.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V + élec, diesel
2 967 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
373 à
600 à 1 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,05 / 1,97 / 1,74
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
650
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
230
27,4
6,8
6
32 / 65
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 4,6
Ville : 01
Route : 5,5 Autoroute : 8,4
Autonomie (km) : 1 6302 Capacité réservoir (l) : 75
En mode élec., 11 l / 100 km batteries vides. 2
758 km batteries vides.
1
Équipements de série
6 airbags, accès mains-libres, Bluetooth,
climatisation automatique bizone, caméra de
recul, ESP, GPS, hayon électrique,
instrumentation digitale, capteurs de pluie et
luminosité, radars AV / AR, sellerie cuir, sièges
élect. AV et conducteur à mémoire…
Options (€)
Roues arrière directrices
Feux matrix LED
Système audio Bang&Olufsen 23 HP
Cache-bagages électrique
1 390
3 125
7 450
320
Audi Q8 Les derniers seront les premiers ?
`50 TDI 286 S line
Rejet de CO2 : 178 g / km
Malus écologique : 8 460 €
Puissance fiscale : nc
85 200 €
Style et espace à bord
✚ Technologies de pointe
Garantie : 2 ans, km illimité
Roues AR directrices
NOUVEAU
–
MODÈLE
Addition salée
Ergonomie compliquée
Ambiance parfois austère
le dynamisme d’une berline sportive, la conduite de ce mastodonte
n’a rien d’ennuyeuse et s’accorde à
merveille avec un V6 diesel soyeux
au souffle inépuisable, bien secondé
par une boîte automatique douce et
efficiente. L’accès aux places arrière
oblige à courber l’échine mais les
passagers sont parfaitement installés sur une banquette coulissante
aux dossiers inclinables. Le beurre
et l’argent du beurre !
X Essai paru dans l’AJ n° 1014.
B
ien après les BMW X6 et
Mercedes GLE Coupé,
Audi dégaine son Q8. Bien
plus qu’un gros 4x4 sur lequel est
greffé un hayon incliné, il partage
ses dessous avec le familial Q7, mais
ne lui reprend aucune pièce de carrosserie. Face à ses deux rivaux allemands au profil similaire, ce SAC
(SUV Coupé) s’offre une allure plus
Ambiance futuriste
à l’intérieur et
proue dynamique
avec la nouvelle
calandre maison, le
Q8 ne peut passer
inaperçu !
atypique, des vitres arrière sans
encadrement et une calandre qui
étrenne le nouveau style maison.
Son empattement de trois mètres,
identique à celui du Q7 et ses 2 230
kg annoncés n’en font pas une ballerine. Mais la technologie veille. Les
roues arrière directrices (en option)
semblent délester notre lourd Q8
d’une paire de quintaux. Sans offrir
GUIDE DE L’ACHETEUR
152
NOTRE AVIS 
Le Q8 compte sur son style dans un créneau où l’apparence compte beaucoup.
Cela ne l’empêche pas de conserver
les aspects pratiques d’un SUV. Coffre
et espace à bord répondent aussi à un
usage familial. Il y ajoute également
un châssis dynamique et plaisant à
conduire, mais comme toujours ces
qualités se facturent au prix fort.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 967
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
286 à 3 500
600 à 2 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,99 / 2 / 1,71
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
605
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
245
nc
6,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,8
Ville : 7,3
Route : 6,5 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 1 250 Capacité réservoir (l) : 85
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, aide au stationnement AV / AR, AFIL,
amortissement piloté, Bluetooth, caméra de
recul, clim auto, ESP, freinage d’urgence auto,
jantes alliage 19 pouces, phares LED et essuieglace automatiques, régulateur / limiteur de
vitesse, sièges sport cuir, système multimédias
GPS avec écran 12,3 pouces / port
USB / commande vocales / services en ligne Audi
Connect / Apple CarPlay et Android Auto…
Options (€)
Vision nocturne
2 480
SUV FAMILIAUX et LUXE
BMW X3 Le SUV plaisir
`20d xDrive 190 Lounge
Rejet de CO2 : 132 g / km
Malus écologique : 210 €
Puissance fiscale : 10 CV
51 900 €
Plaisir de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Sobriété
Caractéristiques
✚ Confort / habitabilité en hausse
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Dynamisme en baisse
Addition salée
Malus
idéale. L’espace ne manque ni aux
places arrière (hormis au centre
à cause d’un tunnel de servitude
envahissant) ni dans le coffre, qui
bénéficie de plus d’un seuil de chargement particulièrement bas. Un
quasi grand chelem donc pour le
SUV bavarois, qui n’hésite pas à
facturer au prix fort cette belle
prestation d’ensemble en franchissant sans complexe la barre
des 50 000 € en entrée de gamme.
X Essai paru dans l’AJ n° 1000.
T
rès proche de son prédécesseur sur le plan esthétique, le nouveau X3 n’en
trahit pas la philosophie et reste
une vraie BMW lorsque la route
se fait tortueuse. Cette troisième
génération, toujours très agile, a
cependant légèrement déplacé
le curseur en faveur du confort.
La position Sport permet bien de
Attention à la taille
des jantes : de 210 €
avec les 18 pouces
de série, le malus
passe à 860 € en 21
pouces.
retrouver un surcroît de tranchant,
mais le confort pâtit alors du raffermissement de la suspension. Côté
performances, rien à redire, le X3
xDrive 20d se hisse en tête de peloton grâce au punch de son Diesel
et à son poids pas trop indécent. À
bord, on est en terrain connu avec
une qualité de réalisation irréprochable et une position de conduite
NOTRE AVIS 
Agrément, confort, espace à bord,
l’éminent BMW X3 est présent sur
tous les fronts. Dommage cependant
que l’on ne retrouve pas tout à fait le
dynamisme du modèle précédent,
et surtout que cette polyvalence se
traduise par une telle arrogance tarifaire... Le match avec l’Audi Q5 s’annonce en tout cas de toute beauté.
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 4 000
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,70 / 1,89 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
506
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
201
30,6
8,9
8,6
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 8
Route : 7,4 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 789 Capacité réservoir (l) : 65
Équipements de série
6 airbags, alerte de franchissement de ligne
involontaire, Bluetooth, clim. auto. bizone,
essuie-glace et phares auto., freinage
automatique d’urgence, radar de recul, GPS,
jantes alliage, vitres électriques…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Sellerie cuir
Sièges AV électriques
Régulateur adaptatif
Toit ouvrant panoramique
600
2 100
1 050
1 250
1 600
BMW X4 Le charme en prime
`xDrive 30i M Sport
Rejet de CO2 : 167 g / km
Malus écologique : 4 253 €
Puissance fiscale : 15 CV
64 500 €
Agrément de conduite
✚ Tenue de route
Garantie : 2 ans, km illimité
Ergonomie parfaite
NOUVEAU
–
MODÈLE
Prix et malus
Moteur un peu terne
Garde au toit à l’arrière
qu’un léger flou subsiste autour
du point milieu. Et si le 2.0 turbo
n’a pas le charisme du légendaire
six-cylindres en ligne, il offre des
performances à la hauteur du standing (et de la masse...) de l’engin, le
tout avec une note d’échappement
gentiment suggestive. Mieux vaut
opter pour la suspension adaptative si l’on tient à son confort, ferme
mais jamais cassant,surtout si vous
optez pour des jantes 20 pouces.
X Essai paru dans l’AJ n° 1013.
D
érivé coupé du récent
X3, ce nouvel X4 pousse
du même coup le précédent vers la sortie après seulement
quatre ans d’existence. Cette version “coupé” caractérisée par une
poupe fastback et un parti-pris
sportif rogne sur le volume intérieur avec une garde au toit limitée
à l’arrière si l’on dépasse les 1,75 m
Si la poupe évolue
sensiblement, cette
proue diffère peu
de la précédente.
Et pourtant le X4 se
fait encore plus
agressif.
mais améliore l’espace aux jambes
et le volume de coffre (+25 dm3),
en revanche doté d’un seuil haut
perché. Mais la raison d’être de ce
X3 “+1”, c’est le plaisir de conduire.
Pour cela, il opte d’office pour la
suspension raffermie et une direction paramétrique qui lui offrent
un tranchant étonnant compte
tenu de ses 1 800 kg. Dommage
GUIDE DE L’ACHETEUR
153
NOTRE AVIS 
Difficilement perceptible à première
vue, ce renouvellement accéléré permet au X4 de progresser en habitabilité et de profiter des derniers raffinements technologiques maison. Mais le
dilemme subsiste: si vous ne voulez pas
vous fâcher avec vos passagers arrière,
préférez le X3, à peine moins dynamique et près de 3000€ moins cher.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
252 à 5 200
350 à 1 450
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,75 / 1,92 / 1,62
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
525
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
240
nc
6,3
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 8,4
Route : 6,4 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 65
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, aide au parking AV / AR, connexions
USB / Bluetooth, clim. auto. 3 zones, capteurs de
pluie / luminosité, hayon élec., jantes alliage 19
pouces, chargeur de téléphone à induction,
sellerie cuir-tissu, écran tactile 10,25 pouces,
GPS, hot spot Wifi…
Options (€)
Pack assistances à la conduite
Sellerie cuir
Suspension pilotée
Toit panoramique
Jantes alliage 20 pouces
2 350
1 400
650
1 850
1 150
SUV FAMILIAUX et LUXE
BMW X5 Toujours plus haut
`M 50d M Performance
Rejet de CO2 : 179 g / km
Malus écologique : 8 753 €
Puissance fiscale : 28 CV
100 350 €
Confort
✚ Performances
Garantie : 2 ans, km illimité
Qualité de finition
–
Prix
Equipement
Encombrement
y compris au centre. Deux places
d’appoint sont proposées en option
sur le rang 3. Pour en mettre plein
la vue, le X5 a mis la barre très haut
en termes de qualité de présentation. Son instrumentation passe
au tout numérique mais manque
de personnalisation et de lisibilité.
Le système multimédia devient
tactile, mais les commandes gestuelles et vocales sont conservées,
comme la molette iDrive.
X Essai paru dans l’AJ n° 1018.
L
e dernier X5 en impose. Sa
base technique est reprise
des Série 7 et 5, et sous son
capot, on trouve une gamme puissante, dont le sommet est occupé
par le diesel 50d de 400 ch de notre
essai.Grâce à son couple de 760 Nm
atteint dès les 2000 tr/mn, il n’a pas
de mal à bouger ses 2,3 tonnes. Il
n’y a qu’à regarder le chrono du 0 à
Le X5 peut recevoir
les roues arrière
directrices ce qui
lui offre une belle
agilité.
100km/h. Grâce à ses roues arrière
directrices (1 300 €), cette masse
passe au second plan. Malgré les
roues de 21 pouces, le confort
n’est pas dégradé. L’amortissement filtre parfaitement les défauts
de la chaussée. Les effets de caisse
sont bien contenus, les occupants
avant apprécieront. A l’arrière, les
trois passagers seront à leur aise,
NOTRE AVIS 
Ce nouveau X5 parvient à cocher
toutes les bonnes cases : il est
confortable et sportif, il est habitable, soigné et technologique. Que
lui demander de plus ? Certainement
un tarif un peu plus abordable, ce
qui n’est assurément pas le cas de
notre version d’essai. Mais c’est aussi
le prix du nouveau statut du X5...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, diesel
2 993
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
400 à 4 400
760 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,93 / 2 / 1,75
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
6501
1
Donnée constructeur
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
5,2
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,2
Ville : 8,1
Route : 6,7 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 80
* Données constructeur.
Équipements de série
BMW Live Cockpit Navigation Pro, clim auto 3
zones, recharge par induction, jantes alliage 21
pouces, sellerie cuir, vitres et rétros électriques,
fermeture centralisée à distance, sièges AV
électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
Vision de nuit
Préparation Apple CarPlay
Radio numérique
1 150
2 150
300
450
BMW X6 Le diesel sort ses muscles
`M50d xDrive
Rejet de CO2 : 174 g / km
Malus écologique : 5 810 €
Puissance fiscale : 26 CV
104 300 €
Garantie : 2 ans, km illimité
Performances exceptionnelles
✚ Technologie embarquée
Consommation maîtrisée
–
Habitabilité
Rétrovision
Prix des options
de différentiel, direction asservie,
gestion sportive de la boîte automatique à 8 rapports, conduite
pilotée de l’amortissement… il
ne manque rien pour faire de
ce monstre de 2,3 t une bête de
course. Le train avant ne bouge
pas et l’arrière se cale, consentant même à faire quelques glissades si le coeur vous en dit. Tout
ça sans “trop” consommer. Que
demander de plus ?
X Essai paru dans l’AJ n° 926.
S
ur papier, le concept
était assez improbable :
un coupé sur une base
d’un 4x4... 400 000 exemplaires
plus tard, BMW remet ça avec
cette nouvelle génération du X6.
Et comme un bonheur n’arrive
jamais seul, le constructeur a
décidé de poursuivre l’aventure
“M”, ici dans sa version diesel.
Athlète
exceptionnel, le X6
M50d affiche qui
plus est une belle
sobriété pour un tel
gabarit !
Les ingénieurs ont donc vu les
choses en grand : un V6 avec pas
moins de trois turbos, histoire
d’en avoir à tous les étages. Le
3.0 développe 381 ch et un couple
phénoménal de 740 Nm disponible dès 2 000 tr / min. Pour faire
passer autant de puissance, le
X6 se montre agile comme un
singe. Système antiroulis, blocage
GUIDE DE L’ACHETEUR
154
NOTRE AVIS 
L’impressionnant X6 est comme
le bon vin. Avec l’âge, il se bonifie.
Plus élégant, un peu plus habitable,
encore plus affûté, il est surtout dans
cette version un monstre de puissance et de technologies. Et cerise
sur le gâteau, il ne réclame pas beaucoup de carburant dans cette version
M50d pour satisfaire ses occupants.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 993
Cylindrée (cm3)
3 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
381 à 4 000
740 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,90 / 1,98 / 1,70
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
580
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
26,3
5,9
6,1
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 10,8
Ville : 11,6 Route : 10,5 Autoroute : 10,2
Autonomie (km) : 787 Capacité réservoir (l) : 85
Équipements de série
6 airbags, blocage automatique du différentiel,
contrôle de freinage en courbe, contrôle de
traction dynamique, EfficientDynamics, hayon
électrique, Bluetooth, jantes en alliage 20’’, kit
carrosserie M, Pack Advanced Full LED, Pack
Safety (avertisseur de franchissement de ligne
de risque de collision système anticollision à
basse vitesse), Pack Dynamic Drive (suspensions
antiroulis et contrôle dynamique de la
transmission), radar de recul AV / AR, GPS…
Options (€)
Caméra Surround View
800
SUV FAMILIAUX et LUXE
DS 7 Crossback Le style sans les jambes
`1.6 PureTech 225 Performance Line +
Rejet de CO2 : 135 g / km
Malus écologique : 613 €
Puissance fiscale : 13 CV
46 200 €
Ambiance unique
TECHNIQUE ET MESURES
Douceur de conduite
Caractéristiques
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Moteur timide
Châssis pataud
Ergonomie compliquée
conduite et le DS 7 Crossback apparaît quelque peu pataud dans les
enchaînements de virages, même si
le typage châssis uniquement disponible en traction est tout à fait
cohérent. Au sommet de la gamme,
ce 1.6 Puretech fait ce qu’il peut face
à des rivaux mieux armés. Linéaire
et doux, il est parfait à un rythme
de sénateur, mais bien moins au
delà : performances timides, léger
punch mais appétit mesuré.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 598
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
225 à 5 500
300 à 1 900
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,57 / 1,90 / 1,63
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
555
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 8e / 7e / 6e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
L
Le DS 7 Crossback
offre une vraie
alternative
française à la
ribambelle de
SUV premium
allemands.
peu le pas sur la fonction. Ainsi,
l’ergonomie du système multimédias et la navigation laissent
à désirer, manquent d’intuitivité
et sont parfois lents ! La qualité de
vie à bord reste en revanche appréciable. Les occupants profitent du
bon confort de suspension. Revers
de médaille, l’amortissement un
peu souple pénalise la précision de
NOTRE AVIS 
Avec sa présentation atypique et son
habitacle délicieusement cosy, le DS 7
Crossback assume sa différence par
rapport à ses rivaux allemands. C’est
un bon point surtout qu’il n’oublie pas
de préserver le confort. Par contre,
son bloc essence haut de gamme
manque cruellement de souffle. Un
travers typiquement français.
21,9 / 15,5 / 12
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,1
Ville : 9,1
Route : 7,7 Autoroute : 7,6
Autonomie (km) : 765 Capacité réservoir (l) : 62
X Essai non paru.
e DS 7 Crossback s’attaque
aux SUV familiaux premium allemands en soignant le style. Chromes à l’extérieur, cuir à l’intérieur pour un
design travaillé... qui compense
une technologie moins avant-gardiste par un souci du détail et un
luxe apparent. Dommage que la
présentation prenne parfois un
223
29,9
9,3
Équipements de série
8 airbags, accès et démarrage sans clés, aide au
stationnement AV / AR, AFIL, Bluetooth, caméra
de recul, chargeur par induction, clim auto, ESP,
jantes alliage, phares à LED adaptatifs et essuieglace automatiques, régulateur / limiteur de
vitesse, sièges cuir, système multimédias GPS
avec écran 8 pouces / port USB / services
connectés, volant cuir multifonctions…
Options (€)
Pack DS Night Vision
1 250
DS 7 Crossback Une sacrée pression
`2.0 BlueHDi 180 Grand Chic Opéra
Rejet de CO2 : 128 g / km
Malus écologique : 210 €
Puissance fiscale : 10 CV
50 500 €
Confort
✚ Agrément de conduite
Garantie : 2 ans, km illimité
Equipement complet
–
Ergonomie perfectible
Visibilité arrière
Trop bling-bling
adaptatif, AFIL, vision nocturne,
suspension prédictive... Ce dernier
système analyse la nature de la
route pour adapter l’amortissement
piloté. Le duo boîte auto à 8 rapports
et moteur diesel affiche une belle
onctuosité. Si l’engin n’est pas une
ballerine dans les enchaînements, il
n’en est pas moins agréable à mener.
On regrette que l’ensemble n’affiche
pas vraiment les performances,
ni la consommation escomptées.
X Essai paru dans l’AJ n° 997.
L
a marque est jeune mais
la gamme vieillissante, le
DS 7 Crossback doit donc
connaître un beau succès en attendant de nouveaux produits. Rival
d’une Audi Q5, il compte sur un
style extérieur et intérieur assez
baroque... qui se traduit par une
ergonomie discutable. Le souci du
design a primé. Ennuyeux parfois.
Le DS 7 Crossback
est un SUV familial
imposant mais qui
ne dispose pas de
transmission 4x4.
Concernant la qualité de finition,
en revanche, le constructeur français montre ce dont il est capable,
se rapprochant des canons haut
de gamme allemands. Côté habitabilité, les passagers, notamment
à l’arrière, sont chouchoutés grâce
à des dossiers inclinables. Au rayon
des équipements, DS a souhaité
proposer le meilleur : régulateur
GUIDE DE L’ACHETEUR
155
NOTRE AVIS 
Sur le plan technique, les équipes de
DS ont réalisé un excellent travail.
Le châssis, malgré les roues de 20
pouces, se montre très confortable.
Le duo moteur - boîte auto est dans
la même veine. Côté qualité, de gros
efforts ont été réalisés et l’habitabilité est bonne. Dommage que le côté
bling-bling prenne parfois trop le pas.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 997
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
180 à 3 750
400 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM8
4,58 / 1,90 / 1,63
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
542
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
202
31,3
9,9
9,2
nc
Consommations
1
MOYENNE (l / 100 km) : 7,4
Ville : 8
Route : 7,1 Autoroute : 7,1
Autonomie (km) : 743 Capacité réservoir (l) : 551
+ 18 litres AdBlue
Équipements de série
8 airbags, banquette AR 60 / 40, compteurs
numériques, clim auto bizone, DS Active Scan
Suspension, hayon élec., jantes 19’’, phares LED,
reconn. des panneaux, sellerie cuir, GPS…
Options (€)
DS Connected Pilot + freinage d’urgence
DS Night Vision
DS Sensorial Drive
Installation hi-fi Focal Electra
Jantes alliage 20 pouces
Toit ouvrant panoramique
1 150
1 250
250
1 000
1 090
1 450
SUV FAMILIAUX et LUXE
Honda CR-V L’adieu au Diesel
`1.5 i-VTEC 173 2WD Elegance
Rejet de CO2 : 141 g / km
Malus écologique : 1 153 €
Puissance fiscale : 10 CV
32 390 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
NOUVEAU
–
MODÈLE
Habitabilité / modularité
TECHNIQUE ET MESURES
Rapport prix / équipement
Caractéristiques
✚ Confort
Moteur creux
Présentation sans cachet
3e rang de sièges symbolique
son cœur de cible, il réussit l’exploit
d’être plus accueillant que son prédécesseur. L’espace aux jambes au
deuxième rang est royal, et désormais il est possible d’ajouter deux
sièges d’appoint dans le coffre (+
1700 €), bien agencé et pratique
d’accès. Le CR-V hérite enfin d’assistances à la conduite dernier cri.
Dommage que la présentation soit
gâchée par certains choix de matériaux discutables.
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 498
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
173 à 5 600
220 à 1 900
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,60 / 1,85 / 1,67
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
561
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
L
La silhouette
s’inspire clairement
du précédent
opus mais ce
CR-V gagne en
agressivité.
CR-V est un délicieux compagnon
de route dont on apprécie le confort
ouaté et l’insonorisation parfaite.
Un peu moins l’appétit, qui va facilement dépasser les 9 l en moyenne.
Il faut dire que sous ses airs bonhommes, le CR-V ne rechigne pas
à être (un peu) chahuté, répondant
avec un toucher de route typiquement Honda. Plus important pour
NOTRE AVIS 
Du volume, du confort et, à sa façon
paisible, un réel plaisir de conduite: le
retour du CR-V est un succès, même
privé de Diesel. Cependant, il semble
urgent de voir arriver la version
hybride, prévue pour le printemps
2019 avec 184 ch, un ticket d’entrée
de 34 600 € et un malus sans doute
largement inférieur.
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 7,4
Route : 5,6 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 57
X Essai paru dans l’AJ n° 1015.
ancé à la rentrée 2018, ce
quatrième CR-V renonce au
diesel, au profit ici d’un 1.5
essence déjà vu sous le capot des
Civic et HR-V et qui devra faire
avec les 1 523 kg du SUV. Faute
de couple à bas régime, il faudra
anticiper les dépassements et ne
pas hésiter à jouer de la boîte. Si
l’on respecte ce mode d’emploi, le
211
nc
9,3
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, aide au maintien dans la voie,
assistance au stationnement, caméra de recul,
clim. auto. bizone, phares LED, régul. de vitesse
adaptatif, sièges AV chauffants, système de
navigation, inserts bois, fermeture centralisée à
distance, jantes alliage, vitres et rétros
électriques…
Options (€)
Peinture métallisée
610
Jaguar I-Pace Connecté à son temps
`EV400 AWD
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : nc
92 360 €
Habitabilité
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Ambiance à bord
Souplesse de fonctionnement
–
Prix
Contraintes de l’électrique
Garde au toit
la batterie en 45 minutes sur une
borne 100 kW (comptez 13 heures
à 7 kW). Des chiffres séduisants
qui vont de pair avec un comportement routier avenant profitant
d’une agilité efficace. Dans l’habitacle, l’I-Pace offre une finition
sans critique, un espace royal
pour les passagers et des équipements proposant une technologie
à la pointe. Et si le prix est élevé, il
l’est bien moins qu’un Model X.
X Essai paru dans l’AJ n° 1004.
L
es motorisations électriques ont le vent en
poupe. Ainsi, Jaguar commercialise un SUV 100 % électrique : le I-Pace, rival du Tesla
Model X. Sous le capot, deux
moteurs asynchrones (un sur
chaque essieu) ainsi qu’une batterie sous le plancher pour abaisser
le centre de gravité et minimiser le
Belle gueule,
accélérations de
sportive, autonomie
en hausse, cet
I-Pace possède
des arguments
séduisants.
poids (2,2 t). Côté performances,
la puissance de 400 ch permet des
accélérations dignes d’une sportive, mais sa vitesse est limitée
à 200 km / h. Toutefois pour les
véhicules électriques, la question essentielle concerne l’autonomie. Or sur ce point, l’I-Pace
atteint 372 km en moyenne et la
possibilité de recharger 80 % de
GUIDE DE L’ACHETEUR
156
NOTRE AVIS 
Avec l’électrique, le SUV se donne
une bonne conscience écolo. Mais
le I-Pace n’est pas seulement une
caution pour Jaguar c’est un vrai pas
en avant technologique : il se montre
à la fois confortable, agréable à
conduire, et technologiquement
avancé. Reste l’autonomie et les
contraintes de recharge.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
deux moteurs électriques
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 90
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
400 à 4 250
696 à 0
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA1
4,68 / 2,02 / 1,57
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
4881
1
+ 27 dm3 à l’avant.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
205
25,4
5,2
3,9
31 / 63
Autonomie
Moyenne (km) : 372
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
24,6
10 / 1h30
Équipements de série
6 airbags, accès / démarrage sans clé, caméra
360°, AFIL, Bluetooth, clim. auto, capteurs
pluie / lum., freinage d’urgence actif, hayon
motorisé, instrum. numérique, jantes 20’’…
Options (€)
Climatisation 4 zones
Adaptative Dynamic
Suspension pneumatique
Adaptative Surface Response
Affichage tête haute
Peinture métallisée
908
1 109
1 593
202
605
998
SUV FAMILIAUX et LUXE
Jeep Wrangler Marginal et fier de l’être
`2.2d 200 Sahara Overland
Rejet de CO2 : 202 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 12 CV
NOUVEAU
58 050 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
La Wrangler est un modèle historique de la gamme Jeep. Difficile dès lors de toucher au mythe
et à son ADN. Les ingénieurs américains se sont donc attelés à le faire évoluer sans le dénaturer.
L
a légende continue. Les
passionnés du Wrangler
peuvent être rassurés. Jeep
est en effet parvenu à conserver le
style inimitable de son baroudeur.
Une performance car ce 4x4 est
apparu en 1987 et les codes esthétiques ont évolué depuis. Résultat, la célèbre calandre avec ses
incontournables sept lamelles et
Moteur plus moderne
✚ Mode 4x4 automatique
Capacités en tout-terrain
–
Banquette AR sommaire
Diamètre de braquage
Direction peu précise
les optiques rondes perdurent.
De même le pare-brise rabattable et les portes démontables
ont été reconduits. Sous le capot,
le bloc 4 cylindres diesel de 2,8 l a
été remplacé par un 2,2 l de 200
ch plus moderne, provenant de
l’Alfa Romeo Stelvio. A noter que la
gamme s’enrichira d’un 4 cylindres
essence de 272 ch. Au niveau des
transmissions, une boîte de vitesses
manuelle à 8 rapports succède à
l’antique boîte 6. Néanmoins, les
amateurs de tout-terrain seront
ravis d’apprendre que le Wrangler
est maintenant doté d’une boîte
de transfert intégrant un mode
4x4 automatique. En pratique, le
conducteur peut opter pour un
mode 2 roues motrices (arrière),
un mode 4x4 géré
automatiquement
Son terrain de
passant de 2 à 4
jeu préféré est
roues motrices
constitué de boue sans intervenet d’ornières
tion manuelle en
fonction de l’adhérence, un 4 roues motrices avec
La finition
progresse, la
des rapports de vitesse longs et
position de
enfin un 4 roues motrices avec
conduite aussi
rapports courts. Les prouesses de
mais face aux
franchissement sont prêtes à être
SUV modernes, le
chemin est encore filmées. A noter enfin que Jeep
pour définitivement faire rentrer
long.
son Wrangler dans l’ère moderne,
a ajouté une petite dose de technologie dans l’habitacle avec un
système multimédia compatible
avec l’application Apple CarPlay.
X Essai paru dans l’AJ n° 1014.
NOTRE AVIS 
Cette génération est en très net progrès. Le moteur offre un agrément
correct pour un engin de 2,2 t, ses
capacités en tout-terrain sont époustouflantes et le confort est en hausse
mais reste très en retrait face aux
SUV modernes. Mais ces derniers
possèdent-ils autant de charme ?
A vous de répondre.
GUIDE DE L’ACHETEUR
157
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 143
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
200 à 3 500
450 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVM8
4,89 / 1,90 / 1,84
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
533
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 8e / 7e / 6e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
nc
9,6
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 7,6
Ville : 9,6
Route : 6,5 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 81
* Données constructeur.
Équipements de série
4 airbags, antibrouillards, clim auto, banquette
AR rabattable, capteurs pluie / luminosité, ESP,
jantes alliage, régulateur de vitesse, pare-brise
rabattable, ordinateur de bord, rétros et vitres
électriues, sellerie cuir, surveillance de la
pression des pneus, système multimédia avec
écran tactile, syst. audio premium, GPS, prise
USB, compatibilité Apple CarPlay&Android Auto,
reconnaissance vocale…
Options (€)
Sièges AV chauffants
300
SUV FAMILIAUX et LUXE
Jaguar F-Pace Être et paraître
`2.0 D 180 AWD Pure
Rejet de CO2 : 139 g / km
Malus écologique : 953 €
Puissance fiscale : 10 CV
49 560 €
Comportement dynamique
✚ Boîte auto réactive
Garantie : 3 ans, km illimité
Ligne superbe
–
Finition désinvolte
Diesel bruyant et poussif
Suspension trop ferme
de suspension est lui aussi loin du
compte. Pas grand chose pour se
consoler sinon des cotes d’habitabilité et une consommation dans
la moyenne, sans plus. Et bien sûr
cette silhouette de top model. Maintenant que la forme est acquise, il
va être temps de se concentrer un
peu sur le fond, car les lacunes du
F-Pace ne l’empêchent pas d’afficher des tarifs tout aussi copieux
que ses petits camarades.
X Essai paru dans l’AJ n° 1000.
N
é en 2016, le très élégant
Jaguar F-Pace, premier
SUV de la marque, continue de faire tourner les têtes. Cette
réussite esthétique ne suffit malheureusement pas à faire oublier
un certain manque de substance
lorsqu’on s’aventure au-delà des
apparences. Certes, le F-Pace n’a
rien à envier à ses homologues
Efficace, le
F-Pace ne brille
en revanche pas
par son confort,
et doit composer
avec un rayon
de braquage de
12,2 m, handicapant
en ville.
allemands côté dynamisme. Mais
pour le reste, cela s’apparente à
une véritable correction. La présentation manque cruellement
de cachet, sans parler du quatrecylindres Diesel agricole et complètement anesthésié par les presque
deux tonnes de l’engin, malgré
tous les efforts de l’excellente boîte
auto à huit rapports. Le confort
NOTRE AVIS 
Si seulement son ramage se rapportait
à son plumage... Le F-Pace a de l’allure,
c’est un fait. Mais sur les fondamentaux, il lui reste beaucoup de progrès
à faire pour tutoyer la concurrence
allemande, autrement convaincante
en matière de finition, de confort et
d’agrément mécanique. En bref, tout
ce qu’on attend d’un SUV premium.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
180 à 4 000
430 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,73 / 2,07 / 1,671
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
548
1
Largeur avec rétroviseurs rabattus.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
190
32,4
10,7
10
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,7
Ville : 8
Route : 7,5 Autoroute : 7,5
Autonomie (km) : 779 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
6 airbags, alerte de franchissement de ligne
involontaire, clim. auto. bizone, essuie-glaces et
phares auto., freinage auto. d’urgence, radar de
recul, jantes alliage, vitres électriques…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Caméra de recul
GPS
Sièges AV électriques
Régulateur adaptatif
Toit ouvrant panoramique
1 052
443
838
505
1 260
1 577
Land Rover Discovery Sport Petit gourmand
`2.0 TD4 150 HSE 5 places
Rejet de CO2 : 139 g / km
Malus écologique : 953 €
Puissance fiscale : 9 CV
47 600 €
Confort moelleux
TECHNIQUE ET MESURES
Moteur discret
Caractéristiques
✚ Capacités off road
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Moteur trop gourmand
Aspects pratiques
Dynamisme à parfaire
de même de sa technologie pour se
faire oublier tant ses vibrations et
son silence le rendent agréable au
quotidien. Une qualité qui favorise
le confort de conduite. Toujours
aussi familial grâce à ses strapontins optionnels (1 365 €) qui
permettent d’accueillir deux personnes supplémentaires, le Discovery Sport devient un redoutable
crapahuteur au besoin, comme
tout Land Rover qui se respecte…
X Essai paru dans l’AJ n° 947.
B
ien que très récent, le Discovery Sport en profite
pour remettre à jour ses
diesel. Baptisé Ingénium, son nouveau 2.0 disponible en 150 ou 180
ch entend maîtriser consommations et émissions. Sur le papier
tout du moins car dans la vraie vie,
notre version d’essai consomme
8,3 l / 100 km. C’est tout de même
La belle
polyvalence du
Discovery Sport
s’apprécie : 5
à 7 places, de
l’agrément, un
bon confort et des
capacités en toutterrain
trois litres de plus que les promesses du constructeur. Il sirote
9 l / 100 km en ville et tout de
même 8 l / 100 km sur route, soit
un litre de plus que les BMW X3
et Audi Q5 de puissances comparables. Il faut dire que ses 2 mètres
de largeur et ses deux tonnes
engendrent un certain appétit.
Ce bloc ultra moderne profite tout
GUIDE DE L’ACHETEUR
158
NOTRE AVIS 
Pas beaucoup plus sobre que l’ancien, ce nouveau diesel se montre
en revanche plus discret et participe
à l’agrément général. Familial à ses
heures malgré des aspects pratiques
à peaufiner, le Disco Sport se montre
toujours aussi confortable et efficace
en tous chemins. Histoire de laisser
ses rivaux sur le bord de la route.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 999
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
380 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
4,60 / 2,07 / 1,73
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
470 / 85
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
176
34,7
12,8
13,8
36 / 76
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,3
Ville : 9
Route : 8
Autoroute : 8
Autonomie (km) : 651 Capacité réservoir (l) : 54
Équipements de série
AFIL, caméra de recul, ESP, interface avec
navigation GPS et écran tactile 8 pouces, jantes
alliage, limiteur / régulateur de vitesse, phares
au xénon, sellerie cuir, vitres AV / AR électriques,
clim. automatique, fermeture centralisée à
distance…
Options (€)
Accès démarrage sans clés
Hayon électrique
7 places
660
810
1 448
SUV FAMILIAUX et LUXE
Land Rover Discovery L’aventure, c’est l’aventure
`3.0 TDV6 258 HSE Luxury
Rejet de CO2 : 189 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : nc
77 100 €
Habitabilité / Confort
✚ Franchisseur né
Garantie : 2 ans, km illimité
Bel agrément
–
Poids élevé
Performances
Rapport prix / équipements
de ressentir le gain. Sur la route,
l’engin est un gros pépère qui offre
confort, insonorisation et maîtrise
correctement son roulis. Mais son
atout, c’est de pouvoir s’aventurer là
où le commun des SUV ne va pas.
Son système All Terrain Progress
Control gère le couple du V6 de
258 ch, les freins, les différentiels,
les assistances. Il ne reste plus au
conducteur que de se contenter de
tourner le volant.
X Essai paru dans l’AJ n° 979.
L
a quatrième génération
faisait encore partie des
vrais tout-terrains. Le style
moins anguleux du nouveau aurait
pu faire craindre qu’il avait cédé à
la mode ses SUV. Il n’en est rien.
Cet inédit Disco en profite tout de
même pour se sociabiliser avec sa
troisième rangée de sièges automatisée, son hayon mains-libres... De
Avec près de
5 m de longueur,
le Discovery
ne passera
assurément pas
inaperçu sur nos
routes.
quoi rivaliser avec les meilleurs
grands monospaces. D’autant que
s’il est un peu ferme en confort, il
peut avancer une qualité de finition
presque digne d’un Range... avec
lequel il partage pièces, moteur et
plateforme aluminium. De quoi
permettre au Disco d’abaisser fortement son poids. Cela dit avec
plus de 2,3 t à la pesée, difficile
NOTRE AVIS 
Avec lui, la route continue, même
lorsqu’il n’y en a plus. En reprenant une
partie de la base du Range, le nouveau
Disco s’offre des aptitudes sur route
impressionnantes tout en conservant
ses capacités de franchisseur. Il reste
son prix, plutôt élevé, qui atteint des
sommets quand on commence à piocher dans la liste des options.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 993
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
258 à 3 750
600 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,97 / 2,07 / 1,84
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
258 / 1 1371
1
Mesures jusqu’au pavillon.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
207
30,7
9,2
9,2
34 / 71
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 9,8
Ville : 10,6
Route : 9,4 Autoroute : 9,5
Autonomie (km) : 867 Capacité réservoir (l) : 85
Équipements de série
6 airbags, aide au démarr. en côte et de contrôle
de vit. en descente, susp. pneumat., capteur
pluie / lum., jantes alliage 20’’, clim. tri-zone,
banquette AR couliss., détect. somnol. et angles
morts, cam. recul, accès mains libres, régul. / lim.
de vitesse, hayon élec., GPS, sellerie cuir, toit
ouvrant élec., syst. audio Meridian 825 W…
Options (€)
Affichage tête haute
3e rangée de sièges
Pack Tout-terrain
Hayon mains-libre
1 340
1 663
1 410
130
Land Rover Velar Evolution du genre
`D300 HSE R-Dynamic
Rejet de CO2 : 167 g / km
Malus écologique : 4 253 €
Puissance fiscale : 19 CV
87 790 €
Confort de suspension
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Ambiance à bord
Capacité tout-terrain
–
Comportement peu agile
Direction artificielle
Tarifs
lourd. Land Rover continue donc
de sacrifier l’agilité, la précision et
le dynamisme sur l’autel du confort
et de la douceur de conduite. L’engin n’aime pas être bousculé. Il préfère les conducteurs apaisés auxquels il offre tout le confort. Avec
ses deux écrans tactiles 10” et son
ambiance 100 % numérique, il en
met plein la vue. Un style épuré, des
matériaux de luxe et bien entendu
une pléiade d’équipements.
X Essai paru dans l’AJ n° 989.
L
e Velar c’était le patronyme
d’un prototype de 1969...
qui donna naissance au
Range Rover. Aujourd’hui, c’est
le nom d’un inédit petit frère élégant, racé et bien entendu luxueux.
Mais ni son profil fuselé, ni sa
plateforme empruntée au Jaguar
F-Pace, pas plus que ses 80 % d’alu,
ne lui confèrent un comportement
Ceinture de caisse
haute et surface
vitrée abaissée, le
Velar est encore
plus ramassé qu’un
Range Sport.
routier plus enjoué que celui des
Range. Néanmoins pourvu d’un
V6 diesel de 300 ch, il n’a aucun
souci pour s’arracher du bitume.
En tout-terrain, l’engin se montre
aussi à son aise, grâce à sa transmission intégrale, son blocage de
différentiel, son système Terrain
Response et toutes ses aides à la
conduite. Mais que tout cela pèse
GUIDE DE L’ACHETEUR
159
NOTRE AVIS 
Difficile de ne pas succomber aux
charmes du Velar... Moins massif
qu’un Range Rover Sport, (un peu)
moins cher que ce dernier, il incarne
le joker moderne du SUV de luxe selon
Land Rover. Même s’il joue plutôt
la carte du confort et du style, ses
atouts pour inquiéter ses rivaux allemands sont on ne peut plus sérieux.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 993
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
300 à 4 000
700 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,81 / 1,93 / 1,67
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
673
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
241
28,7
nc
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 9
Ville : nc
Route : nc
Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 66
Équipements de série
6 airbags, accès et démarrage sans clé, caméra
de recul, climatisation auto., détecteurs de
pluie / lum., GPS, hayon élect., régul. / lim. de vit.,
sellerie cuir, sièges élect., système multimédia
avec 2 écrans tactiles de 10 pouces / prises USB,
tableau de bord virtuel 12,3 pouces…
Options (€)
Caméras panoramiques
Affichage tête haute
Toit panoramique fixe
Sièges AV ventilés, massants
Climatisation AR indépendante
822
1 363
1 415
284
947
SUV FAMILIAUX et LUXE
Land Rover Range Rover Le silence est un luxe
`P400e PHEV Autobiography
Rejet de CO2 : 73 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 17 CV
MODÈ LE
144 000 €
RESTYLÉ
Garantie : 2 ans, km illimité
L’anglais s’est converti à l’hybride, et ça lui va bien ! Sommet du haut de gamme de la production
automobile actuelle, le Range ravit par son aisance sur route et le plaisir qu’il procure à ses passagers.
A
fin d’éviter le piège
très onéreux du malus
écologique, le Range
Rover s’est converti à la mode de
la motorisation hybride. Ce qui
ne l’empêche pas de conserver
sa puissance et d’assurer tout le
confort dus à son rang, notamment au travers de cette version
allongée grand luxe. Reste que,
Moteur performant
✚ Luxe à bord
Nombre d’options de série
–
Tarif gargantuesque
Gabarit imposant
Carrosserie peu protégée
si ses accélérations étonnantes
contrastent avec son caractère
majestueux, sa vocation première
est avant tout le confort. Accordons à ce titre une mention spéciale à sa suspension qui avale
goulûment les petites et grandes
irrégularités de la chaussée. Ce
qui n’interdit pas le plaisir de
conduite, et ce dès les plus basses
vitesses. L’engin procure ainsi
une sensation de force tranquille
unique au sein de la production
actuelle. Une caractéristique d’autant plus appréciable en mode
électrique, qui convient bien à
sa philosophie. A bord, ce Range
se compare aux blasons les plus
prestigieux. L’habitacle représente
toujours le sommet du luxe. Dans
cet te version
Autobiography,
C’est la vie de
l’opulence est
pacha à bord
totale. La qualité
du Range
des cuirs et des
Autobiography
boiseries, l’espace disponible
aux places arrière et la profusion
des équipements de prestige le
La prestation
classent dans une catégorie à part.
délivrée à bord
Un nid douillet qui s’apprécie parn’a rien à envier
ticulièrement à l’arrière où les
aux Rolls Royce
sièges se plient à tous les caprices.
et autres Bentley
Alors certes, ce beau bébé est hors
Bentayga.
de prix. Mais cela s’explique par
une prestation sans faille, renforcée par les multiples équipements
de série, jusqu’au système multimédia distribué aux places arrière.
X Essai paru dans l’AJ n° 1019.
NOTRE AVIS 
Quitte à être déraisonnable et à
condition d’en avoir les moyens, c’est
avec le Range Rover qu’il faut prendre
la route. Les plaisirs qu’il distille s’apprécient à toutes les allures et quelle
que soit la place qu’on occupe. Son
caractère luxueux est tout simplement hors norme dans cette version
Autobiography. Chapeau !
GUIDE DE L’ACHETEUR
160
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, essence
1 997
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
300 à 5 5001
400 à 1 5002
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
5,20 / 1,99 / 1,84
Dimensions (L / l / h) (m)
4
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
469
1
+ 116 ch électrique. 2 + 275 Nm électrique.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
1
Donnée constructeur
2201
28
7,3
6,1
34 / 76
Consommations
1
MOYENNE (l / 100 km) : 6,91
Ville : 0
Route : 12,3 Autoroute : 8,3
Autonomie (km) : 7552 Capacité réservoir (l) : 90
12,4 batterie déchargée. 2 30 km en électrique.
Équipements de série
6 airbags, aides au freinage d’urgence / au
démarrage en côte / au parking AV et AR,
banquette rabattable, Bluetooth, clim. auto.
bizone, détecteurs de pluie-lum., frein de parking
auto., jantes alliage, hayon motorisé, régul.-lim.
de vitesse, rétros rab. élec., syst. multimédia
avec écran tactile / GPS / Wi-Fi / prise USB…
Options (€)
Toit contrasté
Phares laser
656
1 234
SUV FAMILIAUX et LUXE
Lexus RX Mieux vaut tard...
`450hL
Rejet de CO2 : 136 g / km
Malus écologique : 690 €
Puissance fiscale : 16 CV
87 100 €
Douceur de conduite
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
NOUVELLE
✚ Finition
Confort
–
VERSION
Manque de dynamisme
Vision de ¾ arrière
Rapport gabarit / habitabilité
coloniaux. Son châssis pataud
n’incite pas à la gaudriole et son V6
conjugué à un moteur électrique
n’a rien d’un dur. Ses 313 ch n’en
font pas un foudre de guerre et sa
transmission façon CVT manifeste
sa réprobation en faisant hurler
la mécanique lors des relances
musclées. Alors autant prendre
son temps pour profiter d’une
incroyable douceur de conduite
à un rythme de sénateur.
X Essai paru dans l’AJ n° 1014.
L
pour “long” : le RX gagne 11
cm et peut emmener deux
passagers de plus. Cela dit,
ces nouveaux arrivants n’apprécieront pas la garde au toit limitée,
l’assise inconfortable et l’accessibilité compliquée. De plus la surface
vitrée latérale est quasi inexistante
à cause d’une vitre de custode en
triangle avant tout élégante... Une
La vitre de custode
qui se termine de
manière fuyante
sert le style, mais
pas la visibilité de
3 / 4 arrière.
évolution qui a permis à Lexus de
revoir la banquette de second rang
(sous laquelle se cachent toujours
les batteries). Cette dernière est
donc rehaussée de 4 cm et coulisse désormais sur 15 cm au lieu
de 12. Elle reste toujours accueillante. Familial jusqu’au bout de
ses trains roulants, le RX L préfère la balade aux quarts d’heures
NOTRE AVIS 
En gagnant 11 cm et une banquette
d’appoint au troisième rang, le RX
développe ses vertus familiales. Pour
autant, le rapport taille / habitabilité
reste encore quelconque. Fidèle à
l’esprit hybride maison, cet imposant SUV n’aime pas être bousculé,
mais distille en échange un plaisir de
conduite incomparable en restant zen.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V + élec, essence
3 456 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
Ni MH / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
313 à 6 000
335 à 4 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
variation continue
5 / 1,90 / 1,70
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
432 176
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
180
nc
8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 6
Ville : 6,3
Route : 6,1 Autoroute : nc
Autonomie (km) : 1 083 Capacité réservoir (l) : 65
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, aide au stationnement AV / AR,
affichage tête haute, AFIL, amort. piloté,
Bluetooth, cam. de recul, chargeur à induction, clim auto, ESP, feux de route adaptatifs, jantes
alu 20 pouces, peint. métal., phares et essuieglace auto., régul. adaptatif, sièges AV
climatisés et AV / AR chauffants, surv. d’angles
morts, syst. multimédias GPS avec écran 12,3
pouces, port USB, syst. audio Mark Levinson 15
HP, toit ouvrant vitré, vitrage accoustique…
Options (€)
Volant bois
500
Mazda CX-5 Un SUV à conduire
`2.2 SkyActiv-D 150 AWD Dynamique
Rejet de CO2 : 142 g / km
Malus écologique : 1 260 €
Puissance fiscale : 8 CV
36 500 €
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Agrément de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Equipement complet
Caractéristiques
✚ Habitabilité / coffre
–
Moteur bruyant
Finition inégale
Prix
l’ergonomie améliorée et dotée d’un
écran 7 pouces enfin placé en position haute. L’habitabilité n’évolue
pas : toujours accueillante, place
centrale arrière exceptée. Dommage que la finition soit encore
gâchée par l’imprécision de certains
assemblages, et que les rangements
soient si petits. Les tarifs, musclés,
sont justifiés par une dotation généreuse, tant en matière de confort
que d’assistances à la conduite.
X Essai paru dans l’AJ n° 982.
S
ous une silhouette subtilement modernisée, ce
second opus conserve les
qualités dynamiques du premier
tout en se montrant encore plus
talentueux sur la route. De quoi en
faire un parangon de précision et
d’agilité malgré son gabarit imposant pour la catégorie, d’autant
qu’il profite aussi d’un 2.2 diesel
Le nouveau
CX-5 soigne sa
ligne tout en
offrant une belle
habitabilité et une
bonne capacité
d’emport.
de 150 ch au couple généreux, dont
seule la cartographie a été peaufinée pour réduire la consommation de 4 %. Ce bloc est associé à
une boîte manuelle à six rapports
parfaitement étagée et au guidage
ultra précis. Côté agrément, c’est
donc un carton plein, à l’insonorisation près. À l’intérieur, on note
une planche de bord plus élégante à
GUIDE DE L’ACHETEUR
161
NOTRE AVIS 
Retour réussi pour le SUV d’Hiroshima, encore plus agréable à regarder, à conduire et à vivre. Seule la
présentation laisse parfois à désirer,
surtout compte tenu des tarifs, mais
rien qui soit de nature à remettre en
cause le pouvoir de séduction du
nouveau CX-5, bien armé pour aller
défier les références européennes.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
2 191
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 4 500
230 à 1 800
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM6
4,55 / 1,84 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
540
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
194
31,2
9,4
13 / 10 / 9
32 / 67
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,3
Ville : 6,4
Route : 6,2 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 888 Capacité réservoir (l) : 58
Équipements de série
6 airbags, affichage tête haute, Bluetooth, 4
prises USB, clim. auto. bizone, capteurs de pluie
et luminosité, freinage d’urgence auto.,
reconnaissance des panneaux, surveillance des
angles morts, aide au maintien dans la voie,
radars de stationnement AV / AR, caméra de
recul, sièges AV chauffants, GPS avec écran
tactile 7 pouces…
Options (€)
Boîte de vitesse automatique
Peinture métallisée
2 000
500
SUV FAMILIAUX et LUXE
Mercedes Classe GLC Coupé BMW X4 en visu !
`250d 4Matic Executive
Rejet de CO2 : 131 g / km
Malus écologique : 353 €
Puissance fiscale : 11 CV
60 200 €
Agrément de conduite
TECHNIQUE ET MESURES
Poids tractable
Caractéristiques
✚ Excellent confort
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Visibilité vers l’arrière
Aménagement du coffre
Tarif décourageant
appréciable avec la suspension
pneumatique (2 300 €). Le comportement routier sain en profite aussi.
Le châssis reçoit quelques attentions
refusées au GLC et sa direction est
plus directe. Mais contrairement à
ce que son allure ramassée laisse
présumer, sa vocation n’est pas
sportive, tout du moins dans cette
version 250d de 204 ch bien plus
à l’aise à allure de plaisance avec
sa douce boîte auto à 9 rapports.
X Essai paru dans l’AJ n° 964.
S
i de face, le lien avec le GLC
est indéniable, de profil,
le pavillon fuyant donne
plus de caractère au “coupé SUV
quatre portes” qui s’avère aussi plus
long mais qui cache un coffre peu
pratique avec son seuil de chargement haut et son pare-chocs proéminent. Question habitabilité, on
se sent à l’aise à quatre, plus serré
Le GLC Coupé
dérive du SUV GLC
lui même dérivant
de la berline Classe
C qui existe aussi
en coupé Classe
C et cabriolet, une
grande famille !
si un troisième passager s’invite à
l’arrière. Et mieux vaut pour lui
de ne pas dépasser les 1,85 m. La
présentation oscille entre luxe et
sportivité avec sa planche de bord
empruntée à la Classe C. Finition et
matériaux ne sont pas critiquables.
Le confort est très convaincant
malgré la monte de 19 pouces de
notre modèle d’essai, et même très
NOTRE AVIS 
Le BMW X4se voit offrir un adversaire
de taille! Le comportement n’est pas
pour autant sportif, le 2.2 diesel n’est de
toute façon pas fait pour ça. Ici c’est le
confort qui prime et les longues balades
qui sont favorisées. Comportement et
agrément sont de haute volée, l’amortissement est efficace tout comme la
boîte auto. Enfin l’appétit est correct.
Moteur
5 cyl. en ligne, diesel
2 143
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
204 à 3 800
500 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM9 robotisée
4,74 / 1,89 / 1,61
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
3
Volume coffre (dm )
500
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
214
29,9
8,3
7,4
32 / 66
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,3
Ville : 7,8
Route : 7
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 904 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
7 airbags, aide au parking assisté, banquette AR
rabattable, Bluetooth, caméra de recul, capteurs
de pluie / luminosité, clim. auto bizone, GPS,
hayon automatique, jantes alliage 18 pouces,
phares LED, vitres et rétros électriques…
Options (€)
Affichage tête haute
Airbags latéraux AR
Assistant feux de route Plus
Air Body Control
Caméra 360°
1 200
400
150
2 300
400
Mercedes Classe G Le mythe perdure
`500 AMG Line
Rejet de CO2 : 263 g / km
Malus écologique : 10 500 €
Puissance fiscale : 32 CV
119 100 €
Polyval. route / tout-terrain
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Brio mécanique
NOUVEAU
–
MODÈLE
Prix
Diamètre de braquage
Direction peu communicative
à 100 % différentiels avant, central
et arrière. Grâce à son arsenal, le
G500 monte tout simplement aux
arbres. Il bénéficie en outre d’un
V8 biturbo de 422 ch et d’une boîte
automatique 9 rapports. Un cocktail tout aussi efficace sur la route
en étant agile facile et confortable.
D’ailleurs sur ce dernier thème,
tous les occupants peuvent profiter
d’un habitacle entièrement repensé,
aussi spacieux que luxueux.
X Essai paru dans l’AJ n° 1008.
M
odèle iconique, le Classe
G date de 1979 et ne
pouvait disparaître.
Régulièrement remanié, il revient
encore, mais entièrement repensé...
même si cela ne semble pas se voir.
Nouvelles normes d’homologation oblige, les ingénieurs ont dû
s’adapter. Exemple, les clignotants
perchés sur les ailes avant ont été
Peu de véhicules
peuvent surpasser
le plaisir de
conduite procuré
par le G500 mis à
part le G63 AMG.
recalés par les tests piétons. Mercedes a donc élaboré un système
permettant au clignotant de s’escamoter dans l’aile. Et les exemples
de ce type sont nombreux, mais
l’essentiel est que le Classe G reste
fidèle à lui même. Esthétiquement
et mécaniquement. Ce 4x4 est en
effet un des rares sur le marché à
pouvoir bloquer à la demande et
GUIDE DE L’ACHETEUR
162
NOTRE AVIS 
Le Classe G a été et reste un 4x4
définitivement à part. Ce modèle
offre en effet des performances
en tout-terrain et sur route stupéfiantes et des prestations issues du
monde du luxe dans son habitacle.
Et puis quel régal d’entendre chanter le V8 biturbo ! Un seul problème,
son tarif de 119 100 €.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
8 cyl. en V, essence
3 982
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
422 à 5 250
610 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA9
4,82 / 1,94 / 1,97
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
454
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
210
nc
5,9
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 11,5
Ville : 13,4 Route : 10,3 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 75
* Données constructeur.
Équipements de série
8 airbags, autoradio-CD MP3, avertisseur de
franchissement de ligne, banquette AR 60 / 40 +
dossiers inclinables, bloc instrumental digital
12,3 pouces, boîte courte + 3 blocages de
différentiels, caméra de recul, capteurs de
pluie / luminosité, clim. auto, jantes alliage 20
pouces, projecteurs à LED, GPS, régul. de
vitesse, reconnaissance des panneaux…
Options (€)
Airbags latéraux AR
Amortisseurs pilotés
Installation stéréophonique Burmester
500
1 600
1 600
SUV FAMILIAUX et LUXE
Mitsubishi Outlander Amélioration d’autonomie
`2.4 PHEV Instyle
Rejet de CO2 : 46 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 5 CV
NOUVEAU
48 990 €
MOTEUR RESTYLÉ
Garantie : 5 ans ou 100 000 km
Grâce à sa technologie hybride rechargeable, l’Outlander ne subit pas le problème de
l’autonomieen mode électrique. Un bloc thermique peut en effet prendre le relais. Explications.
P
armi les véhicules hybrides
rechargeables, le Mitsubishi Outlander PHEV
règne sans partage en Europe.
Depuis 2015, le modèle de la
marque aux trois diamants figure
en effet au sommet des ventes.
Néanmoins, la concurrence s’organise. Mitsubishi a donc décidé
d’apporter quelques évolutions
Douceur de conduite
✚ Système hybride abouti
Autonomie électrique
–
Conso du moteur essence
GPS non disponible
Tarif
stylistiques et techniques. Les boucliers et les optiques ont ainsi été
redessinés. Mais le changement
le plus notable se trouve sous le
capot. L’Outlander dispose désormais d’un nouveau bloc 4 cylindres
2.4 essence de 135 ch, soit 14 ch
de plus. Les deux moteurs électriques, implantés sur les essieux
avant et arrière afin d’assurer la
transmission 4x4, affichent 82 et
95 ch. En pratique, ces améliorations apportent des accélérations
un peu plus nerveuses et un gain
d’autonomie en mode 100 % électrique représentant environ 10 km
supplémentaires. A noter que la
recharge complète des batteries
réclame 4 heures sur une borne de
recharge rapide et 8 heures sur le
secteur classique.
Sur la route, malAu regard d’une
gré les annonces
conso élevée,
de mod i f icaprivilégiez le
tions sur le châsmode électrique sis, le Mitsubishi
affiche toujours
un comportement routier assez
Considérant
pataud. En fait, c’est simple,
que ses clients
l’Outlander préfère la douceur et
possèdent un
circuler en priorité sur le mode
smartphone,
Mitsubishi a décidé électrique sur 44 kilomètres maxine pas proposer de mum. Une distance suffisante
pour les petits trajets quotidiens.
GPS. Discutable.
Pour les plus longs trajets, le mode
thermique prendra le relais mais
la consommation augmentera de
façon significative avec une valeur
de 9,3 l / 100 km en usage mixte.
X Essai paru dans l’AJ n° 1019.
NOTRE AVIS 
Les modifications sur le dernier Mitsubishi Outlander PHEV apportent de
réels progrès au niveau des performances et de l’autonomie. La douceur de conduite et le confort ont
été préservés. En revanche, le tarif
peut devenir un frein à l’achat surtout
si vous vous tournez vers la version
haut de gamme.
GUIDE DE L’ACHETEUR
163
MODÈ LE
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
2 360 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 13,8
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
135 à 4 5001
211 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
variation continue
4,70 / 1,80 / 1,71
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
450
1
+ 82 (AV) et 95 (AR) ch électriques.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
166
nc
10,9
nc
nc
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 9,3
Ville : 6,4
Route : 9 Autoroute : 12,6
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 45
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, accès et démarrage sans clé, Afil, aide
au parking avec caméra de recul à 360°,
Bluetooth, clim. auto bizone, détecteurs de
pluie / luminosité, ESP, GPS, hayon électrique,
jantes alliage 18 pouces, régul. adaptatif de
vitesse, sellerie cuir, sièges AV électriques et
chauffants, syst. anti-collision, volant et parebrise chauffants…
Options (€)
Peinture métallisée
Sellerie cuir, surpiqûres
610
1 800
SUV FAMILIAUX et LUXE
Nissan X-Trail Offensif... à l’oeil !
`2.0 dCi 177 All Mode Tekna 7 places
Rejet de CO2 : 162 g / km
Malus écologique : 3 473 €
Puissance fiscale : 10 CV
42 400 €
Belle habitabilité
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
MODÈ LE
✚ Dotation complète sur Tekna
Confort de suspension
–
RESTYLÉ
Accès au rang 3
Poids grevant
Malus excessif
évolue peu, reste sobre et élégante
mais commence à marquer le pas
face aux modernes rivaux.Ici doté
du 2.0 dCi de 177 ch, le X-Trail
se montre mou et bruyant avec
sa boîte auto et ses quatre roues
motrices. Sa tenue de route est
saine mais pas dynamique. Sur
ce millésime, on retiendra l’arrivée de nouveaux équipements tel
l’alerte anticollision ou la conduite
semi autonome.
X Essai non paru.
P
our ceux qui ne le sauraient pas, le X-Trail
actuel n’est rien de moins
que la version longue du Qashqai.
Plus long de 26 centimètres, il permet ainsi de proposer deux sièges
de plus dans le coffre à moins
d’opter pour un X-Trail 5 places,
pour 500 € de moins, favorisant
le volume de coffre. En 2017, le
Plus grand que
le Qashqai, le
X-Trail est aussi
bien disponible en
5 places qu’en 7
places (+ 900 €).
Qasqhai profitait d’un restylage
avantageux, suivi en fin d’année
par le grand frère X-Trail dans
un style très proche. Pourtant la
majorité des pièces de carrosserie des deux SUV leur sont spécifiques. Sur le X-trail, les feux sont
moins acérés, la calandre plus
dense et le bouclier plus “tout terrain”. A l’intérieur, la présentation
NOTRE AVIS 
Restylé, le X-Trail affiche un nouveau
dynamisme tout en conservant ses
atouts : un grand coffre ou 7 places.
Son comportement reste sérieux, sa
présentation aussi et il progresse sur
l’équipement sécuritaire. Puissante,
cette version fait les frais d’une transmission qui l’alourdit. Les consos n’en
sortent pas grandi (enfin si justement).
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
177 à 3 750
380 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,64 / 1,83 / 1,72
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
451
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
195
31,7
10
9,8
35 / 73
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,7
Ville : 9,1
Route : 8,3 Autoroute : 8,6
Autonomie (km) : 689 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
ABS, six airbags, accès et dém. mains libres,
aide au stationnement AV / AR, AFIL,
antibrouillards, banquette coulissante 2 / 3-1 / 3,
Bluetooth, caméra de recul, clim. auto. bizone,
écran tactile 7 pouces, GPS, hayon électrique,
jantes alliage 19 pouces, radio CD / MP3 + USB,
sellerie cuir, sièges AV élec. et chauffants, toit
ouvrant panoramique…
Options (€)
Peinture métallisée
Configuration 5 places
Sellerie cuir matelassée havane
620
-500
200
Peugeot 5008 Requalification de poste
`1.2 PureTech 130 Allure
Rejet de CO2 : 120 g / km
Malus écologique : 50 €
Puissance fiscale : 7 CV
34 750 €
Présentation originale
✚ Comportement / confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Habitabilité et modularité
–
Coffre un peu petit en 7 places
Moteur un peu juste en charge
GPS un peu lent
Un peu plus lourd qu’un 3008 équivalent (+ 60 kg), il conserve le toucher de route maison alliant maintien de caisse efficace, précision de
conduite et comportement rigoureux. Il y ajoute en option l’Advanced Grip Control modifiant la
motricité selon le revêtement. Son
1.2 de 130 ch délivre une pointe de
dynamisme rare sur un SUV de ce
gabarit, parfaitement secondé par
une boîte auto bien adaptée.
X Essai paru dans l’AJ n° 979.
I
l s’appelle toujours 5008 mais
le monospace s’est transformé
en SUV. Reprenant la proue
du récent 3008, il s’offre un look
musclé tout en conservant certains
atouts de monospace. Ses passagers
sont donc à la fête avec cinq sièges
indépendants, coulissants et inclinables ainsi qu’un bel espace habitable et un grand coffre... à moins
Le dernier
5008 marque
définitivement
l’avènement du
style SUV face
aux classiques
monospaces.
d’utiliser aussi les deux strapontins,
peu pratiques d’accès. Le 5008 fait
moins bien qu’un monospace question rangement, tentant de donner le change avec ses trappes de
coffre sous les pieds et ses tablettes
aviation. A l’avant, le confort est de
mise, et la présentation, reprise au
3008, séduit toujours avec son petit
volant et son efficace ergonomie.
GUIDE DE L’ACHETEUR
164
NOTRE AVIS 
Le Peugeot 3008 a été salué par le
monde automobile. Le 5008 reçoit
les mêmes louanges et se délecte
même d’un supplément avec un habitacle très spacieux et deux places
en plus qui régalent les familles. Et
pour couronner le tout, ce SUV se
révèle agréable à conduire grâce
à son agilité. N’en jetez plus !
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
3 cyl. en ligne, essence
1 199
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
130 à 5 500
230 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA6
4,64 / 1,85 / 1,65
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
780 / 166
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
183
33,4
11,6
11
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,7
Ville : 8,6
Route : 7,6 Autoroute : 7,7
Autonomie (km) : 700 Capacité réservoir (l) : 56
Équipements de série
6 airbags, AFIL, accès / démarrage mains-libres,
aide au parking AV / AR, antibrouillards, clim
auto, Bluetooth, caméra de recul, détecteurs de
pluie / luminosité, frein de parking électrique
auto., GPS, jantes alliage 19, lecture des
panneaux, régul. / lim. de vitesse, rétros ext. et
vitres élec., syst. multimédia + écran tactile 8…
Options (€)
Advanced Grip Control
Aide au parking active
Hayon mains-libres
Peinture métallisée
410
400
450
640
SUV FAMILIAUX et LUXE
Porsche Cayenne Le silence lui va si bien
92 304 €
`E-Hybrid
Rejet de CO2 : 72 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 20 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
Dans la galaxie des hybrides rechargeables, il compte parmi ce qu’il se fait de mieux. Grâce à son bloc
électrique, ce SUV ostentatoire s’achète une conscience, tout en cultivant avec panache la sportivité.
P
our survivre, les SUV de
luxe sont contraints de
passer par la case hybride.
Résultat, ils échappent à des malus
écologiques parfois monstrueux
lorsqu’on aborde la catégorie dans
laquelle s’ébroue le Cayenne. Pour
autant, la bête n’est pas devenue
raisonnable, la sportivité restant
sa marque de fabrique. L’engin,
Caractère sportif
✚ Comportement routier
Polyvalence
–
Ergonomie des commandes
Hybride perfectible
Nombreuses options
qui a su préserver le noble bruit
de son V6, parvient ainsi à faire
oublier sa masse et semble se
manier comme une petite GTI
grâce à ses quatre roues directrices, qui font merveille sur les
petites routes. Un vrai tour de
force qui se paie cependant par un
filtrage moyen des irrégularités
et quelques défauts de fonctionnement du système hybride. Il est
ainsi toujours impossible de doser
correctement le freinage, alors
que la boîte de vitesses “oublie”
parfois de rétrograder à la décélération. Reste que l’hybride lui
procure une autonomie en mode
électrique que nous avons pu
mesurer à 32 km. Pas mal. A l’intérieur, en dépit de la sellerie cuir
intégrale de notre
Moins de 10 litres modèle d’essai, le
Porsche Cayenne
aux 100 km avec
E-Hybrid distille
un tel mastodonte, une ambiance
étonnant !
“grande série”
qui risque de
refroidir les amateurs de grand
standing. L’ergonomie des comL’ambiance à bord
mandes apparaît, pour sa part,
se veut sportive.
toujours aussi complexe, en raiOn regrette une
ergonomie toujours son de la profusion d’éléments de
réglages disponibles. En revanche,
aussi compliquée
l’allemand saura séduire par sa
des commandes.
cinquième place, son coffre spacieux, ainsi que son tarif de base
“contenu” - si l’on excepte l’indispensable catalogue d’options à
rallonge -, et son appétit mesuré.
X Essai paru dans l’AJ n° 1019.
NOTRE AVIS 
Ce Cayenne E-Hybrid ne concède rien
au niveau de la sportivité, tout en restant modéré sur le plan de la consommation. En revanche, il rogne pas mal
sur le caractère exclusif de son habitacle par l’emploi de matériaux standard. Le prix “modéré” s’en ressent,
bien sûr, mais on attend mieux d’un
modèle de la firme de Stuttgart.
GUIDE DE L’ACHETEUR
165
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, essence
2 995
Cylindrée (cm3)
non
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
340 à 5 3001
450 à 1 3402
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,92 / 1,99 / 1,71
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
469
1
+ 136 ch électrique. 2 + 400 Nm électrique.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
253
25
5
4,8
30 / 64
Consommations
1
MOYENNE (l / 100 km) : 5,31
Ville : 0
Route : 9,7 Autoroute : 6,2
Autonomie (km) : 8212 Capacité réservoir (l) : 75
9.5 batterie déchargée. 2 32 en électrique.
Équipements de série
8 airbags, aides au freinage d’urgence / au
démarrage en côte / au parking AV et AR,
banquette rabattable, Bluetooth, clim. auto.
bizone, détecteurs de pluie-lum., frein de parking
auto., jantes alliage, hayon motorisé, régul.-lim.
de vitesse, rétros rab. élec., syst. multimédia
avec écran tactile / GPS / Wi-Fi / prise USB…
Options (€)
Peinture métallisée
Affichage tête haute
Toit ouvrant panoramique
1 155
1 364
2 028
SUV FAMILIAUX et LUXE
Renault Koleos Renaissance
`2.0 dCi 175 Initiale Paris
Rejet de CO2 : 143 g / km
Malus écologique : 1 373 €
Puissance fiscale : 10 CV
41 900 €
Qualité de présentation
✚ Confort de bon niveau
Garantie : 2 ans, km illimité
Habitabilité arrière
–
Pas de version 7 places
Carences d’équipement
Agrément quelconque
19 pouces, les défauts de la chaussée sont efficacement filtrés, la
direction est certes précise mais
pas incisive. Même constat pour
le freinage, l’amortissement et le
couple moteur / boîte, satisfaisants
mais pas exceptionnels. Enfin,
le 2.0 diesel de 175 ch réalise des
performances correctes mais son
caractère reste assez effacé ce qui
profite, encore, au bien-être des
passagers.
X Essai paru dans l’AJ n° 986.
O
ublié le premier Koleos.
Le nouvel opus s’inspire
davantage des récents
Espace et Talisman avec un dessin
plutôt moderne. Dans l’habitacle,
même recette, l’accueil est à la
hauteur avec une vue plongeante
sur la tablette tactile R-Link,
agréable, même si la navigation
manque encore de réactivité. Les
Le Koleos s’intègre
bien dans la famille
Renault avec une
face très inspirée
de celle de la
Talisman.
matériaux gainés, la qualité de
la sellerie, les multiples réglages
électriques des sièges avant offrent
un excellent confort. En revanche,
point de proposition sept places,
soit disant pour ne pas nuire à
l’Espace. Sur le plan dynamique,
le Koleos convainc sans séduire, se
remarquant plus par son confort.
Malgré de pénalisantes roues de
NOTRE AVIS 
Le Koleos souffle le chaud et le froid.
Son confort ou encore la possibilité
d’opter pour une transmission intégrale séduisent. Mais le SUV pêche au
niveau de la modularité trop classique,
des équipements de dernières technologies (GPS perfectible...) et surtout
par l’absence d’une version 7 places...
que ses concurrents proposent.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 995
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
175 à 3 750
380 à 2 000
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
variation continue
4,67 / 1,86 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
498
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
200
32,1
10,3
10
34 / 68
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,1
Ville : 8,4
Route : 7,8 Autoroute : 8,2
Autonomie (km) : 740 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
6 airbags, sys. anti-angles morts, aide au
démarrage en pente, antibrouillards, Bluetooth,
clim. auto., capteurs pluie / luminosité, freinage
actif, jantes alliage 19 p., lecture panneaux de
vitesse, syst. mains-libres, régul. / limiteur de
vitesse, rétros ext. rabattables électriquement,
syst. multimédia + écran tactile / prise USB,
sièges AV élec. / chauff. / ventilés, syst. hi-fi
Bose, sellerie cuir Nappa, feux automatisés…
Options (€)
Toit ouvrant panoramique
Peinture métallisée
1 200
740
Skoda Kodiaq L’ami des familles
`2.0 TDI 150 Style 5 places
Rejet de CO2 : 131 g / km
Malus écologique : 353 €
Puissance fiscale : 8 CV
39 400 €
Habitabilité / coffre
TECHNIQUE ET MESURES
Performances
Caractéristiques
✚ Rapport prix / prestations
Garantie : 2 ans, km illimité
–
Châssis un peu pataud
Moteur malussé
Style classique
impressionnant. Bien entendu, les
dossiers se rabattent et le doublefond (170 € en option) permet d’obtenir un espace de chargement plat
pour jouer les déménageurs. Bien
aidé par le poids contenu de l’ensemble, le diesel TDI de 150 ch se
montre suffisant pour animer correctement le Kodiaq avec armes et
bagages. Dommage que son comportement pataud typiquement
SUV manque un peu de saveur.
X Essai non paru.
E
n général, les ours sont les
amis des enfants. Notre
Skoda Kodiaq est surtout
l’ami de toute la famille. Comme
son nom l’indique, ce SUV met en
avant son gabarit imposant pour
mieux vous recevoir. Disponible
en cinq ou sept places (pour 980 €
de plus), il se montre particulièrement habitable. La banquette du
Le Kodiak propose
une alternative
plus familiale,
mais un peu moins
dynamique que le
Peugeot 5008.
second rang qui coulisse en deux
parties sur un espace de 18 cm
offre une longueur aux jambes
généreuses et suffisamment de
largeur aux coudes pour accueillir trois adultes dans d’excellentes
conditions. Le tout en conservant
un espace pour les bagages dont la
contenance varie de 698 à 863 dm3
avec cinq personnes à bord. Plutôt
GUIDE DE L’ACHETEUR
166
NOTRE AVIS 
En proposant de l’espace et un bon
rapport prix / prestations, le Kodiaq
reste fidèle à l’esprit Skoda. Il remplace le grand monospace compact
dans le cœur des familles avec un
positionnement de SUV. Une vraie
réussite à qui il ne manque qu’un
comportement un peu plus enjoué
pour réussir le crime parfait.
SPÉCIAL ESSAIS
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,70 / 1,89 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
698
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
196
31,9
10,1
9,6
32 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 6,6
Ville : 7,1
Route : 6,3 Autoroute : 6,4
Autonomie (km) : 878 Capacité réservoir (l) : 58
Équipements de série
7 airbags, aide au stationnement AV / AR,
caméra de recul, clim auto, GPS, hayon
ouverture mains libres, Infotainment Online et
Care Connect 1 an, jantes alliage 18 pouces,
phares à LED, régulateur adaptatif, sellerie
cuir / alcantara, siège conducteur électrique,
sièges AV chauffants, syst. de détection des
angles morts + reconnaissance des panneaux…
Options (€)
Double plancher de coffre
Peinture métallisée
170
550
SUV FAMILIAUX et LUXE
Seat Tarraco Le grand d’Espagne
`2.0 TDI 150 Style
Rejet de CO2 : 124 g / km
Malus écologique : 70 €
Puissance fiscale : 8 CV
NOUVEAU
35 740 €
MODÈLE
Garantie : 2 ans, km illimité
Après l’Ateca et l’Arona, le Tarraco est déjà le troisième SUV Seat, et le plus familial. Au menu,
beaucoup d’espace et une bonne dose de technologie, à défaut de charisme.
O
n commence à s’y perdre
dans les SUV du groupe
Volkswagen. Le nouveau Seat Tarraco est le cousin
de plate-forme des Volkswagen
Tiguan Allspace et Skoda Kodiaq,
et le plus imposant du trio avec ses
4,73 m de long. Comme eux, il est
on ne peut plus spacieux, que ce
soit pour les passagers (sauf aux
Habitabilité généreuse
✚ Equipement complet
Ergonomie
–
Moteur bruyant
Finition discutable
Tarifs
places d’appoint optionnelles du
troisième rang) ou les bagages. On
pourra arbitrer au mieux entre les
deux grâce à la banquette coulissante et aux dossiers inclinables,
tandis que la longueur de chargement maximale atteint 2,70 m en
rabattant le dossier du siège passager avant. La présentation est
sérieuse mais la finition pas tout
à fait exemplaire, avec de nombreux plastiques durs vulnérables
aux rayures. Sur la route, le Tarraco ne sort pas du lot. Confortable et rassurant, il reste loin
d’offrir l’agilité d’un Peugeot
3008, et son gabarit n’en fait pas
un véhicule très à l’aise en centreville. Quant au 2.0 TDI 150 ch, il
est un peu à la peine face aux 1 687
kg de cette version deux roues
Le Tarraco est
et le fait
accueillant mais sa motrices,
savoir. Au moins,
conduite manque il est sobre, ne
un peu de sel
dépassant que
rarement les 7
l / 100 km en pratique (sur l’ordinateur de bord). La version
190 ch (associée exclusivement
Si la présentation
à une boîte à double embrayage
est proche d’un
Tiguan Allspace, la et une transmission intégrale)
aura certainement un peu plus de
finition est moins
répondant, mais elle réclame une
valorisante.
rallonge de 3 400 €. Or ce Tarraco
TDI 150 Style s’affiche déjà à plus
de 35 000 €... Heureusement, à ce
prix, le SUV espagnol dispose
d’une dotation fort complète.
X Essai paru dans l’AJ n° 1024.
NOTRE AVIS 
Le Seat Tarraco n’est pas exactement
un boute-en-train. Certes, il compense sa présentation austère et son
agrément de conduite quelconque
par un volume intérieur colossal et un
équipement de pointe. Mais à ce tarif,
la concurrence sait généralement se
montrer plus aguichante, notamment
chez Skoda ou chez Peugeot.
GUIDE DE L’ACHETEUR
167
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVM6
4,73 / 1,84 / 1,67
Dimensions (L / l / h) (m)
51
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
760 / 230
1
Option 7 places : 880 €.
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en 6e / 5e / 4e
Freinage 90 / 130 km / h (m)
202
nc
9,8
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 4,9
Ville : 5,8
Route : 4,7 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 58
* Données constructeur.
Équipements de série
6 airbags, banquette coulissante, aide au
parking avec caméra de recul, capteurs de
pluie / luminosité, freinage auto. d’urgence avec
détection piétons, instrumentation numérique,
clim. auto. bizone, GPS sur écran tactile 8
pouces, jantes alliage 17 pouces…
Options (€)
Aide active au stationnement
Crochet d’attelage électrique
Toit ouvrant panoramique
Jantes alliage 18 pouces
385
800
1 110
845
SUV FAMILIAUX et LUXE
Skoda Kodiaq Papa ours
`2.0 TDI 190 Scout
Rejet de CO2 : 152 g / km
Malus écologique : 1 873 €
Puissance fiscale : 11 CV
43 830 €
Habitabilité
✚ Performances
Garantie : 2 ans, km illimité
Présentation flatteuse...
EVOLUTION
–
GA MME
... mais un peu austère
Amortissement ferme
Equipement parcimonieux
de 2 000 dm3 de coffre tous sièges
rabattus, le tchèque ne craint personne en retour de brocante. Au
volant, RAS sur cette version Scout
par rapport à un Kodiaq standard :
même santé de fer pour le TDI 190,
même docilité de la boîte DSG,
même comportement placide.
En revanche, les jantes 19 pouces
imposées dégradent le confort, ce
à quoi la suspension pilotée (710 €)
pourra partiellement remédier.
X Essai non paru.
Q
uitte à se laisser tenter
par un gros SUV, autant
opter pour le look intégral “gentleman farmer” qui va
avec. C’est ce que propose la finition Scout chez Skoda. Sur l’imposant Kodiaq, cela se traduit avant
tout par des boucliers et des jantes
spécifiques, des coques de rétro
argentées et des protections de
Disponible
exclusivement
en 4x4, cette
finition Scout
se distingue par
une présentation
discrètement
baroudeuse.
soubassement. À bord, la sellerie cuir / Alcantara et les placages
façon bois ajoutent un peu de chaleur à une atmosphère qui confine
au lugubre sur les versions moins
huppées. Hormis aux deux places
d’appoint du troisième rang (une
configuration cinq places est disponible pour 880 € de moins), l’espace est très généreux et avec plus
NOTRE AVIS 
Si la finition Scout insuffle un zeste de
caractère à la massive silhouette du
Kodiaq, il n’en devient pas plus enjoué
pour autant. Et l’équipement est plus
chiche que l’espace à bord, qui reste
la grande force du SUV tchèque. La vie
de famille, ça le connaît, les voyages
au long cours aussi. C’est juste qu’il
n’aime pas trop se faire remarquer.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
190 à 3 500
400 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale non permanente
Boîte de vitesses
BVM7 robotisée
4,70 / 1,88 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
3
Volume coffre 5 / 7 places (dm )
630 / 270
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
209
nc
8,6
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 5,8
Ville : 6,8
Route : 5,2 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 60
* Données constructeur.
Équipements de série
7 airbags, radars AV / AR, clim. bizone, sellerie
cuir / Alcantara, inserts façon bois, allumage
auto. phares et essuie-glaces, reconnaissance
des panneaux, jantes alliage 19 pouces, skis de
protection, GPS, connexions USB / Bluetooth,
CarPlay, Android Auto…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Hayon électrique
Régulateur adaptatif
Toit ouvrant panoramique
Peinture métallisée
160
450
280
1 100
600
Tesla Model X Un plaisir sans borne ?
`100D
Rejet de CO2 : 0 g / km
Bonus écologique : 6 000 €
Puissance fiscale : 10 CV
111 650 €
Performances
✚ Agrément de conduite
Garantie : 4 ans, 80 000 km
Confort général
EVOLUTION
–
MOTEUR
Tarif très élevé
Autonomie décevante
Gabarit encombrant
Reste que cette familiale tolère mal
d’être chahutée, une conduite coulée lui étant plus appropriée. L’ambiance à bord est également singulière. L’ habitacle est très épuré,
grâce à écran tactile aux dimensions hors norme qui regroupe
quasiment toutes les commandes.
A l’arrière, la place ne manque pas,
sauf à s’aventurer au troisième rang.
Reste le prix, que son autonomie ne
parvient pas à gommer totalement.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
deux moteurs électriques1
-/Cylindrée (cm3) / Suralimen.
lithium-ion / 100
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
422 à 0
660 à 0
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA12
5,04 / 2,07 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
187 / 3573
1
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
1
L
La conduite est un
régal. Dommage
que l’autonomie
n’atteigne pas
les sommets
annoncés.
Une déception d’autant plus grande
que l’expérience de conduite donne
envie de prolonger le voyage. Si le
plus difficile est de s’habituer à un
rayon de braquage et à un gabarit
pachydermique, le charme de la
propulsion électrique opère, prodiguant cet unique équilibre entre
douceur et vigueur. Le freinage ne
méritant que des éloges lui aussi.
GUIDE DE L’ACHETEUR
168
NOTRE AVIS 
Prendre le volant d’une Tesla est une
expérience à part dans la vie d’un
automobiliste. Les performances de
cette version 100D ont même de quoi
laisser rêveurs quelques amateurs
de sportives. Mais son autonomie
n’atteint pas les sommets attendus.
Dès lors, son tarif vertigineux s’avère
d’autant plus difficile à accepter.
SPÉCIAL ESSAIS
donnée constructeur
2501
25,7
5,7
3,9
30 / 65
Autonomie
X Essai paru dans l’AJ n° 998.
e Model X voit la capacité
de sa batterie portée à 100
KWh. De quoi, en théorie,
permettre à ce SUV 100 % électrique de parcourir jusqu’à 565 km
entre deux bornes de recharge.
Hélas, passé entre nos mains, les
mesures livrent un verdict moins
enthousiaste, avec 370 km en
moyenne, et 338 km sur autoroute.
synchrones 2 + marche arrière 3 AV / AR
Performances
1
Moyenne (km) : 370
Ville : 357
Route : 416 Autoroute : 338
Conso. (kWh / 100 km) : Charge normale / rapide :
nc
27 / 101
heures
Équipements de série
6 airbags, accès et dém. sans clé + portes AR et
hayon élec., Bluetooth, cam. de recul, clim. auto.
bizone, frein d’urgence autonome, proj. 100 %
leds, rétros régl. élect., régul. de vit., sièges AV
chauff., susp. pilotée pneumatique, multimédia +
radio num. sur écran tactile, GPS, USB…
Options (€)
Inserts carbone
Sellerie cuir
250
3 500
SUV FAMILIAUX et LUXE
Toyota RAV4 Le pionnier des SUV s’électrifie
`Hybride 197 2WD Lounge
Rejet de CO2 : 116 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : 8 CV
40 900 €
Consommation (ville / route)
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
✚ Agrément moteur (ville)
Dotation de sécurité (Lounge)
–
Qualité des plastiques
Manque de dynamisme
Tarif élevé
qui donne satisfaction en ville, où il
se montre à la fois sobre, disponible
et doux. Sur route aussi, la recette
fait miracle, à condition de ne pas
trop solliciter l’accélérateur. En
revanche, sur autoroute, la consommation grimpe vite. Handicapé par
son poids, l’engin se montre aussi
peu agile sur parcours sinueux,
mais reste confortable grâce à des
sièges dotés d’un bon maintien et à
des suspensions filtrantes efficaces.
X Essai paru dans l’AJ n° 950.
A
rrivé en 2013 avec un
style trop passe-partout,
ce RAV4 ressort transformé de son restylage de mi-carrière ! Et même à l’intérieur il s’actualise : les compteurs s’adjoignent
ainsi un nouvel affichage digital
couleur alors que la console centrale accueille un écran multimédia tactile 7 pouces. Un nouveau
Sur la nouvelle
génération qui
arrive, il n’y aura
qu’une seule offre
moteur, hybride.
matériau synthétique vient par
ailleurs habiller quelques éléments
intérieurs... mais les plastiques
médiocres demeurent ! La dotation s’enrichit aussi des systèmes de
vision à 360° et anti-collision. Sous
le capot se cache une motorisation
hybride, associant un 2.5 essence
de 152 ch et un moteur électrique
de 143 ch (pour 197 ch cumulés),
NOTRE AVIS 
Fort d’un style et d’équipements
remis au goût du jour, le RAV4 entre
dans la grande famille des hybrides
Toyota avec cette version que nous
recommanderons surtout à ceux
qui empruntent les zones urbaines
et périurbaines en roulant tranquillement. Autrement, la version diesel,
moins chère, présente autant d’intérêt.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
2 494 / non
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / 105
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
152 à 5 7001
206 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA12
4,61 / 1,85 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
501
+ 143 ch élec. pour 197 ch cumulés. 2 train
épicycloïdal
1
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
183
30,3
9
7,4
34 / 69
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,8
Ville : 6,6
Route : 7,7
Autoroute : 9
Autonomie (km) : 718 Capacité réservoir (l) : 56
Équipements de série
ESP, 6 airbags, contrôle pression des pneus,
caméra de recul + vision 360°, clim auto., coffre
élec.,système de navigation + écran tactile 7,
fermeture centralisée à distance, vitres AV / AR
électriques, jantes alliage 18 pouces…
Options (€)
Barres de toit longitudinales
Peinture métallisée
Toit ouvrant électrique en verre
Hayon élec. avec ouverture au pied
350
620
900
250
Volkswagen Tiguan Allspace L’offre xxL
`2.0 TDI 150 4 Motion Carat
Rejet de CO2 : 153 g / km
Malus écologique : 2 773 €
Puissance fiscale : 9 CV
45 790 €
Bon agrément de conduite
✚ Présentation soignée
Garantie : 2 ans, km illimité
Offre 7 places
NOUVELLE
–
VERSION
Places arrière d’appoint
Tarif trop élevé
Accès 3ème rang peu pratique
de matériaux de belle facture. La
dotation est richement fournie
(sur ce haut de gamme Carat). A
48 490 €, il peut, mais cette version comprend également une
efficace transmission intégrale et
une appréciable boîte DSG. Doux
et alerte avec ce 2.0 TDI de 150 ch,
il maîtrise son appétit et s’offre un
comportement sécurisant avec
une prise de roulis bien maîtrisée,
proche d’un Tiguan court au final.
X Essai paru dans l’AJ n° 997.
M
ultipliant les offres SUV,
Volkswagen propose
désormais un Tiguan
allongé de 21 cm et doté de 7 places.
Mais si la recette est la même que
le Peugeot 3008 devenant 5008,
l’espace à bord est moindre. L’assise
très basse et les dossiers raides de
ses strapontins limiteront leur utilisation à de l’occasionnel, d’autant
C’est au niveau de
la vitre de custode
arrière que l’on
peut distinguer ce
Tiguan Allspace
d’un Tiguan court.
que malgré des portes arrière rallongée, leur accès n’est pas aisé. Le
coffre s’en sort bien mieux avec
une belle modularité et un volume
variant en 5 places de 608 à 768
dm3 grâce à une banquette coulissante sur 18 cm. Question présentation et ambiance à bord, rien
à redire, c’est le Tiguan, sobre, un
peu austère mais soigné et doté
GUIDE DE L’ACHETEUR
169
NOTRE AVIS 
Le Tiguan Allspace a tout pour lui, ou
presque. Car, le surcoût demandé
par rapport à un Tiguan court fait se
demander si les deux strapontins en
plus sont nécessaires. Côté comportement et présentation les deux variantes
se valent mais celui-ci est moins pratique à garer... Cela dit, il compense
aussi par un coffre vaste et pratique...
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 968
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
150 à 3 500
340 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA7
4,71 / 1,84 / 1,68
Dimensions (L / l / h) (m)
7
Nombre de places
Volume coffre 5 / 7 places (dm3)
768 / 294
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
190
32,6
10,8
10,9
31 / 63
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 7,3
Ville : 7,8
Route : 7,2
Autoroute : 7
Autonomie (km) : 821 Capacité réservoir (l) : 60
Équipements de série
9 airbags, accès / démarrage sans clé, aide au
parking AV / AR, Bluetooth, caméra de recul,
clim. automarique, capteurs pluie / luminosité +
codes / phares automatisés, ESP, GPS, hayon
élect., jantes alliage 18 pouces, régul. / limiteur
de vtesses actif, siège conducteur élec., syst.
multimédia +écran tactile 9,2…
Options (€)
Caméra 360°
Pack Offroad
Peinture métallisée
Suspension pilotée
390
190
650
1 190
SUV FAMILIAUX et LUXE
Volkswagen Touareg Du luxe au prix fort
`3.0 V6 TDI 286 Carat Exclusive
Rejet de CO2 : 182 g / km
Malus écologique : 9 660 €
Puissance fiscale : nc
78 910 €
Technologie embarquée
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Habitabilité / coffre
NOUVEAU
–
MODÈLE
Tarifs en hausse
Conduite peu dynamique
Poids élevé
seulement, et encore, la place centrale arrière reste à éviter. On apprécie la banquette coulissante sur 16
cm. Il s’offre aussi une dotation
ultra moderne, recevant une instrumentation 100% numérique via
une dalle de 12 pouces doublé d’un
système multimédia fort d’un écran
tactile de 15 pouces, ergonomique
et intuitif. A cela s’ajoutent nombre
d’aides électroniques permettant
une conduite semi-autonome.
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en V, diesel
2 967
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
286 à 3 750
600 à 2 250
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,88 / 1,99 / 1,71
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
676 / 8161
min / maxi
1
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
A
Le Touareg
comprend cinq
finitions et deux
moteurs V6 TDI (231
ou 286 ch) à son
lancement.
deux tonnes, il reste pataud mais à
rythme paisible, il sait se faire rassurant et doux. Les 286 ch de son
moteur diesel V6 TDI s’associent
parfaitement avec la douceur de
la boîte automatique. L’ensemble
affiche un silence de roulement
idéal pour un appétit mesuré. Plus
grand, ce troisième opus se veut
vaste et spacieux... pour 5 passagers
NOTRE AVIS 
Le Touareg se montre suffisamment
bien armé pour affronter des blasons
plus prestigieux. Il peut compter sur une
technologie dernier cri et un habitacle
qui démode celui de ses rivaux. Préférant la manière douce en privilégiant
le confort au dynamisme, il propose
une offre cohérente dans le groupe
mais facture ses qualités au prix fort.
6
31 / 64
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8
Ville : 8,8
Route : 7,8 Autoroute : 7,4
Autonomie (km) : 937 Capacité réservoir (l) : 75
X Essai paru dans l’AJ n° 1010.
doptant la plate-forme
MLB du groupe Volkswagen, celle des Audi
Q7, Bentley Bentayga et Lamborghini Urus, le dernier Touareg tient
à sa place parmi les SUV haut de
gamme profitant notamment des
roues arrière directrices et de la
suspension pneumatique. Moins
lourd, mais toujours au-dessus des
235
27,5
6,7
Équipements de série
6 airbags, ABS+ AFU, accès et démarrage sans
clé, aide active au maintien dans la voie, Park
Assist, affichage tête haute, Bluetooth, caméra
de recul, clim auto trizones, freinage auto
d’urgence, jantes 19’’, phares Matrix LED, rég.
de vit. adapt., sellerie cuir, sièges AV élec., syst
multimédias avec écran 15’’, GPS + USB et
Mirror Link, toit ouvrant panoramique…
Options (€)
Night Vision
Suspension pneumatique
1 955
3 060
Volvo XC60 Doux et performant
`T8 Twin Engine Inscription
Rejet de CO2 : 50 g / km
Bonus / Malus : 0 €
Puissance fiscale : nc
72 310 €
Présentation
✚ Performances
Garantie : 2 ans, km illimité
Mode électrique
–
Comportement pataud
Conso en mode thermique
Tarif
Sa capacité à procurer de la douceur et du confort à ses occupants
reste sa qualité première. Ces derniers en profitent d’ailleurs à plein
lorsque le SUV suédois circule en
mode toute électrique c’est-à-dire
en silence… pendant malheureusement seulement 25 kilomètres
maximum. Une distance limitée
qui peut être d’autant plus regrettable que la consommation en
mode thermique est un peu forte.
X Essai non paru.
L
e scandale du Dieselgate
a imposé aux constructeurs de revoir certaines
stratégies. Un des exemples les
plus frappants de ce changement concerne le développement des moteurs essence sur
les SUV. Volvo a même choisi
d’aller plus loin en implantant
les blocs Twin Engine, soit sa
Tout comme le
XC90, le Volvo
XC60 adopte des
codes stylistiques
modernes qui
apportent un joli
dynamisme.
technologie hybride. En l’occurrence, le XC60 T8 associe un
2.0 turbo de 320 ch à un moteur
électrique de 87 ch. Sur la route,
le résultat est décapant. La pédale
d’accélérateur enfoncée permet
d’obtenir des performances de
quasi-sportive. Cependant, ce
gros SUV n’a pas été pensé pour «
exploser le chrono» sur un circuit.
GUIDE DE L’ACHETEUR
170
NOTRE AVIS 
Comment ne pas exploser les émissions de CO2 et donc payer un malus
important sur son SUV? Volvo répond
à cette question en proposant une
version hybride essence plutôt
intéressante. Cette solution offre
en effet des performances de premier niveau tout en garantissant
une douceur agréable au quotidien.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne + élec, essence
1 969 / 1 turbo
Cylindrée (cm3) / Suralimen.
nc / nc
Batterie / Capacité (kWh)
Puissance maxi (ch à tr / mn)
390 à 1
400 à 2 200
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues avant
Boîte de vitesses
BVA8
4,69 / 1,91 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
505
1
303 ch thermiques + 87 ch électriques.
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
230
26,1
5,6
5
30 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,9
Ville : 7
Route : 9,8 Autoroute : 10
Autonomie (km) : 561 Capacité réservoir (l) : 50
Équipements de série
Sellerie cuir, GPS, écran tactile 9 pouces, prise
USB, Apple CarPlay / ndroid / MirrorLink, hayon
électrique, radars AV / AR, AFIL active, freinage
d’urgence auto., phares à LED, lecture des
panneaux de vitesse, système anticollision…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Affichage tête haute
Caméra de recul
Caméra à 360°
Suspension pneumatique
600
1 200
480
1 050
2 300
SUV FAMILIAUX et LUXE
Volvo XC60 Alternative nordique
`D5 235 AWD Inscription
Rejet de CO2 : 144 g / km
Malus écologique : 1 490 €
Puissance fiscale : 14 CV
60 560 €
Présentation chaleureuse
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Technologie embarquée
–
Comportement un peu pataud
Ergonomie de l’écran tactile
Tarif haut de gamme
pour la souplesse et le confort,
d’une qualité inégalée, notamment avec sa suspension pneumatique (+ 2300 €) qui fait oublier
ses jantes 20 pouces. Côté aides
à la conduite, les systèmes semiautonomes sont performants, du
moins sur les grands axes avec un
marquage au sol visible. Parfois
intrusives et déroutantes, ces aides
peuvent être déconnectées. Dernier bémol, le prix, à l’allemande !
X Essai paru dans l’AJ n° 986.
S
UV familial premium
le plus vendu en France,
le XC60 compte conserver son titre avec ce nouvel opus
au style affirmé. A l’intérieur, la
présentation séduit avec un dessin épuré de la planche de bord,
des matériaux de qualité et soignés. Si la garde au toit est limitée,
l’espace aux jambes à l’arrière est
Les optiques
reprenant le motif
du “marteau de
Thor” sont pour
beaucoup dans la
personnalité du
XC60.
appréciable (empattement revu à
la hausse de 9 cm). Sur la route,
le XC60 offre un comportement
sain et sécurisant mais déçoit en
terme de précision et d’agilité.
La boîte auto à 8 rapports ne se
montre pas non plus d’une grande
réactivité. D’autant qu’avec 235
ch, on pouvait s’attendre à égaler un Audi Q5. Le XC60 est fait
NOTRE AVIS 
Charmeur-né, le nouveau XC60 n’a
de leçon à recevoir de personne en
matière de raffinement ou de technologie embarquée, et surtout pas
de la part de ses rivaux allemands.
Même si, contrepartie de son confort,
il avoue une certaine paresse sur le
plan dynamique. Et n’hésite pas à
faire payer ses qualités au prix fort...
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
2 turbos
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
235 à 4 000
480 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,69 / 1,91 / 1,66
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
505
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
220
29,5
8,6
7,6
31 / 62
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8
Ville : 9,1
Route : 7,6 Autoroute : 7,2
Autonomie (km) : 887 Capacité réservoir (l) : 71
Équipements de série
Sellerie cuir, GPS, écran tactile 9’’, prise USB,
Apple CarPlay / Android / MirrorLink, hayon élec.,
radars AV / AR, AFIL active, freinage auto.
d’urgence, phares à LED, lecture des panneaux
de vitesse, système anticollision…
Options (€)
Accès et démarrage sans clé
Affichage tête haute
Caméra de recul
Caméra à 360°
Régul. adaptatif + pilote semi-auto.
Suspension pneumatique
600
1 200
480
1 050
1 620
2 300
Volvo XC90 Séduisante offre suédoise
`D5 2.0 235 AWD Momentum 5 places
Rejet de CO2 : 149 g / km
Malus écologique : 2 153 €
Puissance fiscale : 13 CV
63 000 €
Agrément
✚ Confort
Garantie : 2 ans, km illimité
Sécurité élevée
–
Moteur un peu bruyant à froid
Prix élevé
Comportement pataud
et régulateur adaptatifs avec fonction anti-collision obligeant l’auto
à freiner jusqu’à l’arrêt, sièges à
absorption d’énergie et anti-coup
du lapin, ou encore ce système protégeant les passagers lors d’un éventuel retournement ! Sur la route, le
XC90 profite d’un inédit et efficace
bloc diesel de 235 ch. Mais face à un
ensemble côtoyant les deux tonnes,
on appréciera plus le confort du
mastodonte que son dynamisme.
X Essai paru dans l’AJ n° 929.
C
ette seconde génération
de XC90 a bien grandi (+
15 cm en longueur, + 10
cm en largeur), offrant à ses cinq,
voire sept occupants (+ 1 500 €), un
habitacle spacieux et confortable,
sans fausse note : une présentation
originale, une finition exemplaire
et une technologie de pointe mise
en valeur par son vaste et pratique
Ligne élégante
et raffinée mais
pas dénuée de
dynamisme, le
Volvo XC90 soigne
aussi sa ligne à
l’extrême !
écran central. Ses sièges confirment
la sensation de bien-être grâce à
leur moelleux hors pair et à leur
excellent soutien sous les cuisses.
Juste un bémol au niveau des assises
avant qui manquent de maintien
latéral. Mais avec la pléthore d’équipements, on oublie vite ce détail.
Bien entendu le chapitre sécurité est
l’un de ses atouts majeurs : phares
GUIDE DE L’ACHETEUR
171
NOTRE AVIS 
Le suédois XC90 est à part, même dans
le monde des SUV premium. Et ce n’est
pas cette génération qui le fera rentrer
dans le rang. Volvo développe en effet
des thèmes propres comme la sécurité ou encore l’esthétisme intérieur
et extérieur. Avec un équipement de
série un peu plus généreux pour le tarif
demandé, le bilan frôlerait la perfection.
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
4 cyl. en ligne, diesel
1 969
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
235 à 4 000
480 à 1 750
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
intégrale
Boîte de vitesses
BVA8
4,95 / 2,01 / 1,78
Dimensions (L / l / h) (m)
5
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
692 / 314
Performances
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
202
30,6
9,2
8,2
31 / 61
Consommations
MOYENNE (l / 100 km) : 8,9
Ville : 9,9
Route : 8,6 Autoroute : 8,3
Autonomie (km) : 798 Capacité réservoir (l) : 71
Équipements de série
7 airbags, aide au stationnement AV / AR +
parking assisté, alerte franchissement de ligne +
vigilance conducteur, ESP, capteurs
pluie / luminosité, freinage auto. d’urgence en
ville, GPS, hayon électrique, Isofix AR, jantes
alliage 19 pouces, phares adaptatifs,
régul. / limiteur de vitesse, sellerie cuir partiel…
Options (€)
Affichage tête haute
Caméra 360°
Clé + hayon mains-libres
Clim. quadrizone
1 350
1 100
690
660
COUPÉS et CABRIOLETS
En attendant les beaux BMW Z4
jours, pourquoi ne pas Esprit roadster, es-tu là ?
prendre le temps de lire `M40i M Performance
67 650 €
le premier essai du
Méconnaissable à tous points de vue hormis le charisme toujours dévastateur de
BMW Z4 Roadster, de la son six-cylindres en ligne, la troisième génération du Z4 renoue avec la capote
McLaren 570S Spider, en toile et la sportivité de ses débuts. Pour notre plus grand plaisir.
epuis le Z1 et ses portes seulement elle revient à la bonne dans son époque, il fait appel,
escamotables au début vieille capote toilée, mais elle outre l’écran central 10 pouces
ou encore celui-de la
des années 90, les roads- renonce aux ancestrales doubles du système GPS multimédia, à
ters BMW se suivent mais ne se optiques rondes au profit de blocs une dalle numérique en guise de
récente BMW i8
ressemblent guère, c’est un fait. plus verticaux. Sans aller jusqu’à bloc d’instrumentation. CelleC’est particulièrement vrai à pro- nous rallier aux mauvaises lan- ci, comme sur les autres BMW
pos des deux premières généra- gues qui croient
qui l’ont récemroadster, de la
tions de Z4. Du roadster trapu et déceler dans
ment adoptée,
Mélodieux, agile
musculeux de 2003 sculpté par c e t t e p r o u e
manque de lisiMercedes Classe C
comme jamais, le bilité et de posChris Bangle (et décliné plus tard des relents de
Z4 est de retour
en un superbe coupé), on était Suzuki Swift,
sibilités de perCabriolet 43 AMG
aux affaires
passé en 2009 à un coupé-cabrio- nous sommes
sonnalisation
par rapport au
let à toit rigide aux lignes fluides, bien obligés de
plus imposant, plus lourd, plus reconnaître que dans l’opération, Virtual Cockpit Audi. C’est bien
restylée ou bien de
bourgeois, moins sportif. En le Z4 a peut-être perdu en élé- le seul réel défaut qu’on puisse
somme, le Z4 était devenu un gance comme en “béhèmitude”. trouver à cet intérieur à la fois
l’originale Caterham
Mercedes SLK… Aujourd’hui, la Et la poupe haut perchée, avec ses cossu et sportif. La perte du toit
troisième génération du roadster minces feux étirés à l’horizontale rigide ne nuit en rien au confort
Seven SuperSprint...
BMW marque elle aussi une rup- à la manière de la nouvelle Série ou à la polyvalence. Mieux, le
ture stylistique considérable. Non 8, ne ramènera pas les puristes en temps nécessaire pour décapoter
Rejet de CO2 : 165 g / km
Malus écologique : 3 853 €
Puissance fiscale : 23 CV
Garantie : 2 ans, km illimité
D
Agrément mécanique
✚ Comportement efficace
Présentation raffinée
–
SOMMAIRE
BMW Z4 M40i
Audi A5 Cabriolet 2.0 TFSI 252
Audi A5 Coupé 2.0 TDI 190
Audi TT 2.0 TDI 184 Ultra
Audi TT Roadster 2.0 TFSI 230 Quattro
Audi R8 Spyder 5.2 V10
Bentley Continental GT 6.0 W12 635
BMW i8 Roadster 1.5 Hybride
Caterham Seven SuperSprint
DS 3 Cabrio 1.2 PureTech 130
Ferrari Portofino 3.8 V8 600
Ford Mustang Convertible 2.3 EcoBoost 290
Infiniti Q60 Coupé 3.0 V6
Jaguar F-Type Coupé 2.0 300
Jaguar F-Type Cabriolet 2.0 300
Land Rover Evoque Cabriolet 2.0 TD4 180
Lexus LC 500h
Mazda MX-5 2.0 184
McLaren 570S Spider 3.8 V8 570
Mercedes Classe SLC 43 AMG
Mercedes Classe C Cabriolet 43 AMG 4Matic
Mercedes Classe E Coupé 220d
Mercedes Classe SL 500
Mercedes AMG GT C Roadster
Mini Cabriolet Cooper S
Rolls-Royce Dawn 6.6 V12 571
p. 172, 173
p. 174
p. 174
p. 175
p. 175
p. 176
p. 176
p. 177
p. 178
p. 178
p. 179
p. 179
p. 180
p. 180
p. 181
p. 181
p. 182
p. 183
p. 183
p. 184
p. 185
p. 185
p. 186
p. 186
p. 187
p. 187
Boîte en retrait
Tarifs ronflants
Style déconcertant
terrain connu. Autant dire que le
nouveau Z4 va devoir se montrer
convaincant sur la route. L’habitacle rassemblera déjà plus de
suffrages avec sa planche de bord
épurée, impeccablement finie et
à la pointe de la technologie. Bien
Hormis ce six-cylindres de 340 ch, le Z4 est aussi
disponible avec deux quatre-cylindres de 197 et 258 ch.
GUIDE DE L’ACHETEUR
172
SPÉCIAL ESSAIS
est divisé par deux (10 s, jusqu’à
50 km / h), tandis que le filet antiremous s’installe en deux temps
trois mouvements et offre une
excellente protection même à
vitesse autoroutière. Avec 281
dm3, le coffre est quasiment aussi
NOUVEAU
MODÈLE
vaste que sur l’ancien modèle
(310 dm3), au détail près que ce
dernier perdait presque la moitié de son volume lorsqu’il fallait replier son encombrant toit
rigide. Au volant, tout est définitivement pardonné, en tout cas à
bord de cette version M40i, fleuron de la gamme et unique Z4 à
avoir droit au six-cylindres. Ce
3.0 monoturbo (celui de l’ancien
35is en avait deux) est un grand
cru, débordant de couple à tous
les régimes mais aussi de musicalité. Ce fabuleux moteur n’est pas
Nettement plus
dynamique que son
prédécesseur, le Z4
n’est pas devenu un
poids plume pour
autant (1 610 kg
dans cette version
M40i).
Au pied de la
console, sous
l’accoudoir
central ou derrière
les sièges, les
rangements
abondent à bord
du Z4.
aussi bien servi qu’il le devrait
par la boîte automatique à huit
rapports, plus douce mais un peu
moins rapide au rétrogradage que
l’ancienne transmission à double
embrayage. Rien de scandaleux
dans l’absolu, mais un peu dommage compte tenu de la sportivité réaffirmée de ce nouvel
opus du roadster bavarois. Avec
son centre de gravité abaissé, ses
voies nettement élargies et sa
structure plus rigide, le Z4 est
un outil absolument redoutable
sur petite route. En série sur cette
version M40i, l’autobloquant et
la suspension pilotée (très efficace en mode Sport mais alors
un peu sautillante) permettent
de tirer le meilleur parti de ce
châssis réjouissant. Seule ombre
au tableau dynamique, le ressenti
de la direction manque un peu de
naturel pour une sportive aussi
accomplie. Les Porsche 718 et
Jaguar F-Type peuvent dormir
tranquilles de ce côté-là. Reste
qu’avec ce nouveau Z4, elles ont
trouvé une redoutable rivale, de
surcroît un peu plus abordable à
motorisation équivalente même
si elle a la main tout aussi lourde
sur les options. Pour ceci comme
pour le reste, BMW ne l’a décidément pas perdu, la main.
X Essai paru dans l’AJ n° 1021.
NOTRE AVIS 
Si la nouvelle silhouette du Z4 ne
sera peut-être pas du goût de tous,
il a presque tout pour faire l’unanimité depuis le siège conducteur. Une
mécanique racée et performante,
des liaisons au sol dignes des meilleures sportives : pas étonnant que
Toyota ait choisi cette base de travail
pour sa nouvelle Supra.
GUIDE DE L’ACHETEUR
173
SPÉCIAL ESSAIS
TECHNIQUE ET MESURES
Caractéristiques
Moteur
6 cyl. en ligne, essence
2 998
Cylindrée (cm3)
1 turbo
Suralimentation
Puissance maxi (ch à tr / mn)
340 à 5 000
500 à 1 600
Couple maxi (Nm à tr / mn)
Transmission
aux roues arrière
Boîte de vitesses
BVA8
4,33 / 1,87 / 1,31
Dimensions (L / l / h) (m)
2
Nombre de places
Volume coffre (dm3)
281
Performances *
Vitesse maxi (km / h)
1 000 m D. A. (s)
0 à 100 km / h (s)
Reprises 90 à 130 km / h (s)
en D
Freinage 90 / 130 km / h (m)
250
nc
4,6
nc
nc
Consommations *
MOYENNE (l / 100 km) : 9,2
Ville : 7,1
Route : 5,9 Autoroute : nc
Autonomie (km) : nc Capacité réservoir (l) : 52
* Données constructeur.
Équipements de série
4 airbags, appel d’urgence auto., clim. auto.
bizone, capteurs pluie / luminosité, différentiel
autobloquant, feux de route auto., phares full
LED, sièges sport en cuir, susp. pilotée, GPS sur
écran tactile 10 pouces, radars de parking
AV / AR, jantes alliage 18 pouces…
Options (€)
Accès mains-libres
Affichage tête haute
Freinage d’urgence auto. + surveillance
angles morts + lecture panneaux
600
1 000
900
COUPÉS et CABRIOLETS
Audi A5 Cabriolet Le prix s’oublie, la qualité reste
`2.0 TFSI 252 Ultra Quattro S line
Rejet de CO2 : 149 g / km
Malus écologique : 2 153 €
Puissance fiscale : 15 CV
62 700 €
Moteur performant
✚ Style él&ea