close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Zadanie 3 france

код для вставкиСкачать
Министерство образования и науки
Российской Федерации
Санкт-Петербургский государственный
архитектурно-строительный университет
Факультет экономики и управления
Кафедра иностранных языков
ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК
ЗАДАНИЕ № 3
Аудиторное чтение для студентов I–II курсов
Санкт-Петербург
2011
1
Unité 1. MOTEUR
УДК 811.133.1:378.147(075.8)
Рецензент канд.филол. наук, доцент Л. А. Голикова (СПбГАСУ)
Французский язык: задание № 3: Аудиторное чтение для студентов I–II курсов / сост.: Е. С. Шадская; СПбГАСУ. – СПб., 2011. – 26 с.
Задание предназначено для аудиторного чтения для студентов I–II курсов
специальностей 190601 – автомобили и автомобильное хозяйство, 190603 – сервис транспортных и технологических машин и оборудования, 190701 – организация перевозок и управление на автомобильном транспорте, 190702 – организация и безопасность движения.
Тексты, посвященные описанию устройства автомобиля, а также его основных агрегатов, должны помочь студентам научиться основам технического
перевода и сформировать лексический минимум необходимый для чтения литературы по специальности.
Le moteur est le mécanisme essentiel de la voiture automobile ; de son
bon fonctionnement dépend la bonne marche du véhicule. Le moteur est une
machine qui reçoit de l’énergie sous une forme et la restitue sous une autre
forme plus aisément utilisable pour le but donné.
C’est un organe qui transforme en travail mécanique l’énergie calorifique
contenue dans un carburant qui est en général l’essence.
Tout moteur est la source énergétique du véhicule. En général on utilise
des moteurs à combustion interne, alimentés par un carburant (essence, benzol,
fuel-oil).
Suivant le procédé de combustion, les moteurs sont subdivisés en
catégories principales : moteurs à carburateur et moteurs Diesel.
Suivant le mode de fonctionnement des moteurs à combustion interne
on distingue : moteurs à quatre temps et moteurs à deux temps.
Le moteur se compose de cylindres à l’intérieur desquels se déplace un
piston dont le mouvement rectiligne et alternatif est transmis par une bielle à
un arbre coudé dit vilebrequin. Ce vilibrequin est animé d’un mouvement de
rotation réalisé par un volant.
Au moteur appartiennent en outre les soupapes, la commande de
soupapes avec l’arbre à cames, les roues de distribution et les poussoirs,
l’installation d’allumage, le carburateur,la pompe à eau, le ventilateur, la pompe
d’alimentation et la pompe à huile.
Lexique à retenir
 Санкт-Петербургский государственный
архитектурно-строительный университет, 2011
2
alimentation, f – подача топлива, питание, снабжение
allumage,m – зажигание
arbre,m ; arbre à cames – вал, кулачковый вал
arbre,m coudé – коленчатый вал
carburant,m – топливо, горючее
combustion,f – сгорание
bielle,f – шатун
fonctionnement,m – работа, ход (машины)
moteur,m à combustion interne – двигатель внутреннего сгорания
moteur,m à deux temps – двухтактный двигатель
moteur,m à quatre temps – четырехтактный двигатель
piston,m – поршень
3
pompe,f à eau – водяной насос
pompe,f à huile – масляный насос
poussoir,m – толкатель, пружина клапана
soupape,f – клапан
vilebrequin,m – коленчатый вал
véhicule,m – транспортное средство, автомобиль
voiture,f automobile – автомобиль, легковая машина
volant,m – маховик
alimenter – питать, снабжать
contenir – содержать
rectiligne et alternatif – зд. возвратнопоступательный
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Quel est l’organe essentiel de la voiture ?
Comment sont subdivisés les moteurs suivant le procédé de combustion ?
Quels moteurs distingue-t-on suivant le mode de fonctionnement ?
De quoi se compose le motreur proprement dit ?
Où se déplace le piston ?
Quelle est la fonction de la bielle ?
Quels organes appartiennent au moteur ?
Exercices
Exercice 1. Traduisez les phrases suivantes :
1. Le moteur transforme en travail mécanique l’énergie calorifique du
carburant.
2. L’énergie calorifique du carburant est transformée en travail mécanique.
3. L’énergie calorifique se transforme en travail mécanique.
4. Le mouvement rectiligne et alternatif du piston transmis par une bielle
est transformé en mouvement de rotation du vilebrequin.
5. La bielle transmet le mouvement du piston à l’arbre coudé.
6. Le mouvement du piston est transmis par une bielle au vilebrequin.
7. Le mouvement rectiligne et alternatif du piston se transforme en
mouvement de rotation du vilebrequin.
4
Exercice 2. Traduisez les phrases faisant attention aux prépositions ci-dessous :
suivant
selon
– согласно, сообразно, соответственно, по …
d’après
1. Les moteurs sont subdivisés en catégories principales suivant le procédé
de combustion et selon le mode de fonctionnement.
2. Suivant le procédé de combustion on distingue : moteurs à carburateur et
moteurs Diesel.
3. Selon le mode de fonctionnement les moteurs à combustion interne sont
subdivisés en moteurs à deux temps et moteurs à quatre temps.
4. D’après les dernières études de 25 à 30 % de l’ensemble des gaz rejetés
par le moteur sont les gaz de carter.
Exercice 3. Traduisez les phrases en faisant attention aux pronoms relatifs
composés :
1. Le moteur se compose des cylindres à l’intérieur desquels se déplace un
piston.
2. Un arbre auquel est transmis le mouvement du piston s’appelle le
vilebrequin.
3. Le moteur auquel appartiennent des organes accéssoires est le mécanisme
très compliqué.
4. L’arbre coudé pour lequel existe encore une dénomination le vilebrequin
est animé d’un mouvement de rotation réalisé par un volant.
Unité 2. FONCTIONNEMENT DU MOTEUR
Comment fonctionne un moteur ? Pourquoi l’appellation “moteur à 4 temps” ?
• Pour un moteur à essence, les 4 temps se décomposent ainsi :
1er temps : Admission (Remplissage du cylindre)
Le piston descend et aspire le mélange air-essence.
2e temps : Compression
Le piston remonte comprimant le mélange air-essence, une étincelle est
générée pour enflammer le mélange.
5
3e temps : Combustion - Détente
C’est celui qui correspond au développement de la combustion et à
l’expansion des gaz brûlés : le piston est repoussé vers le bas, l’énergie
chimique est transformée en énergie mécanique.
4e temps : Echappement (Vidange des gaz brûlés du cylindre).
Le piston remonte et évacue les gaz brûlés.
• Pour un moteur diesel, les 4 temps se déroulent de la même façon à deux
différences:
1ère différence :
C’est de l’air pur qui est admis et comprimé lors des temps 1 et 2, puis
le carburant est introduit directement dans le cylindre (par injection) en
fin de compression.
2ème différence :
Le mélange s’enflamme spontanément, sans étincelle, du fait de
l’élévation de la température de l’air liée à sa compression.
Ces quatre temps constituent un cycle complet dit cycle à quatre temps.
Puisque l’explosion et la détente n’ont lieu qu’au troisième temps, ce temps
seul est utile et est appelé pour cette raison temps moteur. Pendant la durée
d’un cycle le vilebrequin exécute deux tours complets autour de son axe.
Lexique à retenir :
admission,f – зд. впуск
air,m – воздух
bougie,f – свеча
chambre,f – камера
compression,f – сжатие
course,f du piston – ход поршня
déflagration,f – воспламенение, вспышка
échappement ,m – выхлоп, выпуск
espace,m – пространство
étincelle,f – искра
mélange,m – смесь
orifice,m – отверстие
temps,m – такт
temps,m moteur – рабочий такт
6
tour,m – оборот вращения
tuyauterie,f – выхлопной коллектор, трубопровод
admettre – впускать
aspirer – всасывать
brûler – гореть, сгорать
comprimer – сжимать
détendre (se) – расширяться
éclater – вспыхнуть
enflammer – воспламенять
munir – оснащать
pour cette raison – по этой причине, на этом основании
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Quelle énergie utilise le moteur à explosion ?
Quel est le dosage du mélange pour les moteurs fonctionnant à l’essence ?
Comment se déplace le piston dans le cylindre ?
Comment s’appellent les positions extrêmes du piston ?
Comment s’appelle la distance entre ces positions ?
Qu’est-ce qui se trouve dans la chambre de combustion ?
Qu’est-ce qui se produit dans la chambre de combustion ?
Nommez les quatre temps du cycle de fonctionnement du moteur.
Exercices :
Exercice 1. Donnez les antonymes des mots suivants :
haut, l’admission, ouvrir, remonter, la compression, la fin.
Exercice 2. Donnez les synonymes des mots suivants :
se détendre, l’admission, le carburant, utiliser, le volume, munir,
la chambre.
Exercice 3. Traduisez ces groupes des mots :
Le moteur à explosion, la course du piston, le fonctionnement du moteur,
la déflagration du mélange combustible,le cycle à deux temps, le point
mort haut, le point mort bas, le volume compris entre deux positions, la
chambre de combustion, la soupape d’admission, la soupape
d’échappement, le temps moteur, l’axe du vilebrequin.
7
Exercice 4. Traduisez les phrases. Faites attention à l’emploi des participes.
1. Le courant électrique produisant l’étincelle nécessaire à l’inflammation
du mélange au troisième temps est fourni par magnéto entraîné par le
moteur.
2. Le carburant doit comporter un organe de commande permettant de faire
varier les conditions de charge du moteur.
3. Les moteurs d’automobiles sont généralement des moteurs à explosion
fonctionnant suivant le cycle à quatre temps.
4. Le piston en se déplaçant crée une dépression qui aspire le mélange
gazeux.
5. Le piston revient jusqu’au point mort bas comprimant dans l’espace mort
le mélange gazeux admis pendant la course précédente.
6. La chambre de combustion est munie de deux orifices commandés par
des soupapes.
Unité 3. MOTEUR A EXPLOSION
L’invention du moteur à explosion a ouvert une ère nouvelle dans la
création des appareils moteurs de toutes sortes. Cette invention est dûe à
l’officier de la Marine de guerre russe I.S.Kostovitch qui a créé en 1884 un
moteur de nouveau type. Ce moteur avait 8 cylindres disposés horizontalement
et 4 carburateurs. Ce moteur utilise en général comme combustible de l’essence
ou du bensol. Le cylindre, généralement en fonte, à l’intérieur duquel se meut
le piston, comporte d’un côté la culasse et de l’autre une embase permettant
de le boulonner sur le carter du moteur. La culasse comprend les soupapes
d’admission et d’échappement ; elle comporte également la bougie d’allumage.
Le corps du cylindre est ouvert du côté de l’embase pour le libre passage
de la bielle. Il est entouré sur les deux tiers de sa hauteur, du côté de la
culasse, d’une chemise où circule l’eau de refroidissement.
Le piston est généralement en fonte ou en alliage d’aluminium. La bielle
est en acier ou en alliage léger, elle relie le piston au vilebrequin et sert à
transformer le mouvement rectiligne et alternatif du piston en mouvement de
rotation de cet arbre.
Le vilebrequin porte vers l’avant des engrenages ou des dispositifs
analogues dont le rôle est d’entraîner divers organes : arbre de distribution,
pompe à eau, dynamo, magnéto, etc.
8
L’extrémité arrière du vilebrequin porte le volant, en fonte ou en acier
qui regularise le mouvement de rotation du moteur.
Le carter sert d’enveloppe étanche à toutes les pièces mobiles et constitue
le bâti du moteur. Il renferme le vilebrequin, et le plus souvent, les organes de
graissage.
Lexique à retenir :
acier,m – сталь
alliage,m – сплав
bâti,m – каркас, станина, несущая конструкция
bougie,f – свеча
chemise,f – рубашка охлаждения
culasse,f – головка цилиндра
embase,f – фланец цилиндра
enveloppe,f – крышка, кожух
fonte,f – чугун
graissage,m – смазка
entraîner – приводить в движение
boulonner – соединять болтами
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Qui était l’inventeur du moteur à explosion ?
Combien de cylindres avait ce moteur ?
En quoi est fabriqué le cylindre ?
Qu’est-ce qui se meut à l’intérieur du cylindre ?
Quelle est le rôle de la bielle ?
A quoi sert la chemise ?
En quoi sont le piston et la bielle ?
Où se trouve le volant ?
Où sont disposés des engrenages ?
Exercices
Exercice 1. Traduisez les phrases :
1. L’invention du moteur à explosion a ouvert une ère nouvelle.
2. Une ère nouvelle a été ouverte par cette invention.
3. Un officier de la Marine fit cette invention.
9
4. Cette invention fût faite par un officier de la Marine.
5. Il a terminé la construction du moteur en 1884.
6. La construction du moteur a été terminée en 1884.
Exercice 2. Traduisez les phrases. Faites attention à l’emploi des pronoms
relatifs.
1. A l’intérieur du cylindre se meut un piston dont le mouvement est transmis
au vilebrequin.
2. Le carburateur est un organe dont le rôle consiste à préparerr le mélange
combustible.
3. Le piston se déplace entre deux positions dont la distance est la course
du piston.
4. La bielle est l’organe qui relie le piston au vilebrequin.
5. Le moteur se compose des cylindres à l’intérieur desquels se déplace un
piston.
6. La force chasse le piston dont le mouvement est transmis à l’arbre moteur.
Unité 4. ARBRE MOTEUR OU VILEBREQUIN
L’arbre moteur ou vilebrequin est en quelque sorte la pièce essentielle
du moteur puisque le rôle du moteur est de réaliser la rotation de cet arbre
dont le movement est transmis aux roues par les organes de transmission.
L’arbre moteur ou vilebrequin comporte :
1. des tourillons qui tournent dans les paliers du carter ;
2. des manetons sur lesquelles s’articulent les bielles par leurs têtes ;
3. des bras des manivelles qui relient les tourillons aux manetons .
4. des moyens de fixation du volant à une extrémité et à l’autre extrémité
des moyens d’engrènement d’une manivelle de mise en route.
5. un dispositif amortisseur de vibration.
En outre, le vilebrequin commande, par l’intermédiaire d’arbre à renvoi
ou d’engrenages ou de courroie, les organes de distribution (arbre à cames),
d’allumage (magnéto ou distributeur), de graissage (pompe à huile), de
refroidissement (pompe à eau et ventillateur).
De plus, il commande le dynamo qui permet la recharge constante de la
batterie d’accumulateurs. Enfin il doit comporter un dispositif permettant
son entraînement par un moteur électrique de démarrage ou démarreur.
10
On a longtemps fabriqué des vilebrequins en acier trempé et cimenté.
Cette pratique est aujourd’hui de plus en plus abandonnée. Aujourd’hui on
obtient des duretés suffisantes en employant des aciers convenables demidures ayant subi un traitement convenable.
Lexique à retenir :
acier,m cimenté – цементованная сталь
acier,m trempé – закаленная сталь
arbre,m à renvoi – промежуточный, передаточный вал
courroie,f – ремень, ременной привод
démarreur,m – стартер
maneton,m – шатунная шейка
manivelle,f – кривошип
mise,f en route – запуск, старт
palier,m – подшипник
tourillon,m – коренная шейка
traitement,m – обработка
en quelque sorte – в некотором роде
de manière à – так, чтобы…
Lexique à expliquer :
Acier cimenté – цементованная сталь, сталь, подвергнутая процессу
цементации
«В таких деталях механизмов, как валы, шестерни и т.д., предъявляемые к внутренним и поверхностным слоям металла требования весьма различны. В то время как основная масса детали должна быть вязка
и упруга, поверхность ее должна быть очень твердой и хорошо сопротивляться истиранию. Для получения подобных качеств изделия его
готовят из вязкой и упругой малоуглеродистой стали и затем подвергают так называемой цементации (В.С.Пятов, 1859). Последняя заключается в насыщении поверхностного слоя металла углеродом и проводится путем более или менее длительного нагревания готового изделия до 900°С в присутствии угля, цианистых соединений или окиси
углерода. В результате цементации поверхностный слой глубиной
0,5–2 мм приобретает необходимую твердость и прочность» В. В. Некрасов, Курс общей химии. М., 1954, с.764..
11
Столь обширная цитата вызвана необходимостью предостеречь
от распространенной ошибки при переводе термина «acier cimenté».
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Quel est le rôle de l’arbre moteur ou vilebrequin ?
De quelles pièces se compose le vilebrequin ?
Par quoi sont portés les tourillons ?
Où viennent s’articuler les manetons ?
Quelle est le rôle des bras de manivelles ?
En quoi est fabriqué le vilibrequin ?
Exercices :
Exercice 1. Traduisez les phrases en faisant attention aux pronoms relatifs
composés :
1. Des tourillons sont portés par les paliers du carter dans lesquels ils
tournent.
2. Le vilebrequin comporte des manetons sur lesquels s’articulent les bielles.
3. L’étude de l’équilibrage démontre les conditions essentielles auxquelles
doit satisfaire un vilebrequin.
Exercice 2. Traduisez les phrases en faisant attention aux gérondifs et participes
passés composés :
1. En reliant les tourillons aux manetons les bras de manivelle assurent
aussi une répartition convenable des poids.
2. En fabriquant le vilebrequin en acier trempé ou cimenté on assure ainsi
sa rigidité parfaite.
3. En employant des aciers convenables demi-dures on obtient des duretés
suffisantes.
4. Ayant subi un traitement convenable l’acier obtient une rigidité parfaite.
5. Pour déplacer le véhicule il faut actionner la pédale de frein en actionnant
simultanément la pédale à gaz et en relâchant légèrement le frein à pied.
12
Unité 5. COMMANDE DE MOTEUR
L’afflux des gaz frais dans le cylindre ainsi que la sortie des gaz brûlés
à des moments correspodants à une course de travail régulière du moteur est
controlé par un mécanisme de commande. Ce procédé s’appelle la commande
du moteur. C’est un processus complexe dont le déroulement sûr exige une
quantité de pièces individuelles que l’on a groupées en organes de distribution
du moteur. Ces derniers comportent suivant leurs construction :
– les soupapes et ressorts de soupapes ;
– les culbuteurs de pivotement et d’oscillation ;
– la tringlerie et le poussoir
ainsi que l’arbre à cames et la commande d’arbre à cames.
Il est à noter que ces organes de distribution du moteur ne sont employés
en général que sur le moteur à quatre temps. Sur les moteurs à deux temps la
commande a lieu par canaux et fentes.
Suivant la construction du moteur il existe des différentes possibilités
pour faire fonctionner la commande donc l’ouverture et la fermeture des
soupapes.
Lexique à retenir :
afflux,m – приток, поступление
culbuteur,m – зд.коромысло
fente,f – прорезь, отверстие
oscillation,f – качание, колебание
pivotement,m – поворот
ressort,m – пружина
tringlerie,f – система тяг и рычагов
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Quelle est la fonction du mécanisme de commande ?
Est-ce un processus complexe ?
Qu’est-ce qu’il exige ?
Où sont groupées les pièces de ce mécanisme ?
Qu’est-ce que les organes de distribution du moteur comportent ?
Sur quel type de moteur sont employés les organes de distribution ?
Comment est effectuée la commande sur les moteurs à deux temps ?
De quoi dépend le procédé de commande ?
13
Exercices :
Exercice 1. Traduisez ces groupes de mots :
l’afflux des gaz – la sortie des gaz
l’ouverture des soupapes – la fermeture des soupapes
l’orifice d’admission – l’orifice d’échappement
le point mort bas – le point mort haut
la compression des gaz – la détente des gaz
la pression – la dépression
seul – nombreux
utile – inutile
complexe – simple
régulier – irrégulier
grouper – partager
Exercice 2. Traduisez les phrases en faisant attention à :
ainsi – так, таким образом, следовательно
ainsi que – так же, как и
1. L’afflux des gas ainsi que la sortie des gaz brûlés est contrôlé par un
mécanisme de commande.
2. Les organes de distribution comprennent les soupapes, les ressorts, les
culbuteurs ainsi que l’arbre à cames.
3. Les organes de distribution sont pour ainsi dire le point faible de ce
nouveau moteur.
4. Ainsi il est possible d’augmenter le rendement du piston en ménageant
un creux en son intérieur.
Exercice 3. Traduisez les phrases faisant attention aux pronoms relatifs :
1. C’est un processus complexe dont le déroulement sûr exige une quantité
de pièces individuelles.
2. On a créé d’autres formes de chambres de combustion dont le dessin est
parfois très compliqué.
3. Le détail le plus impressionnant du moteur Ferrarri est le collecteur
d’échappement dont la forme résulte d’un calcul du régime de pulsation
des gaz.
14
Unité 6. PISTON
Le piston est un organe dont le déplacement détermine l’aspiration et la
compression du mélange gazeux. Il transmet à l’arbre moteur, par
l’intermédiaire de la bielle, les efforts qu’il subit pendant la combustion.
Voici les qualités qu’un bon piston doit posséder :
Il doit être aussi rapide que possible sous l’influence des efforts variés
auxquels il est exposé. Il doit être aussi étanche que possible pour éviter le
passage des gaz entre lui et le cylindre. Il doit permettre un graissage suffisant
de la paroi du cylindre.
Son guidage dans le cylindre doit être aussi parfait que possible à froid
et à chaud. Il est nécessaire qu’il soit léger, la forme ne pourra être indépendante
des phénomènes calorifiques auxquels il est soumis.
La forme des pistons est actuellement très variée. Le fond est toujours
plat ou du moins presque toujours. Dans l’ensemble, le piston affecte une
forme légèrement tronconique.
La partie la plus large est à la base qui se dilate moins parce qu’elle
n’est pas en contact avec les gaz chauds comme la partie supérieure.
A l’intérieur le piston est partout muni de nervures augmentant sa
rigidité.
La bielle s’articule au piston par l’intermédiaire de l’axe. L’axe de
piston est invariablement fixé au piston et la bielle vient tourilloner sur lui.
Pendant longtemps les pistons furent fabriqués en fonte. A nos jours ce
sont les alliages d’alluminium qui sont universellement employés pour la
fabrication des pistons.
Mais il faut noter le retour aux pistons en fonte et l’emploi du piston
«bi-métal» dont la jupe est en fonte et la tête est en alluminium.
Lexique à retenir :
axe,m du piston – поршневой палец
fond,m – дно, днище, нижняя часть
influence,f – воздействие
paroi,f du cylindre – стенка цилиндра
passage,m – зд.просачивание
dilater (se) – расширяться
subir – испытывать, подвергаться
tourilloner – зд. вращаться, поворачиваться
15
calorifique – тепловой
intermédiaire – промежуточный
par l’intermédiaire de – посредством, при помощи
suffusant,e – достаточный
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Le déplacement du piston dans le cylindre que détermine-t-il ?
Quels efforts le piston transmet-il à l’arbre à cames ?
Comment doivent être les qualités du piston ?
En quoi sont faits les pistons ?
Quelle est la fonction des nervures du piston ?
La bielle comment est-elle articulée au piston ?
Exercices :
Exercice 1. Traduisez sans vous servir de dictionnaire :
1. L’aspiration et la compression du combustible sont déterminées par le
déplacement du piston.
2. Le piston doit être aussi rigide que possible. Sa forme dépend des
phénomènes calorifiques auxquels il est soumis.
3. Le piston doit être aussi léger que possible pour le bon équilibrage
4. La partie supérieure du piston est moins large que sa partie inférieure.
5. La bielle relie le piston au vilebrequin.
6. Elle peut tourilloner sur l’axe du piston.
Exercice 2. Traduisez en français :
1. Поршень должен быть жестким.
2. Обычно поршни изготавливаются из алюминиевых сплавов.
3. Поршень имеет форму усеченного конуса.
4. Шатун соединяется с поршнем при помощи поршневого пальца.
5. Всасывание и сжатие горючей смеси происходит в результате
перемещения поршня в цилиндре.
Unité 7. BOITE DE VITESSES
On appelle boîte de vitesses un organe qui, grâce aux combinaisons
d’engrenages, permet de modifier la démultiplication entre le moteur et les
roues motrices suivant l’importance des efforts résistants à vaincre.
16
Cet organe mécanique est situé entre l’embrayage et l’arbre de
transmission du mouvement à l’essieu moteur.
Quand le couple du moteur est déterminé , quelquefois il est impossible
de vaincre le couple résistant avec la démultiplication normale, dite
généralement prise directe. En ce cas il faut la modifier.
La boîte de vitesses permet de modifier le rapport entre la vitesse de
rotation du moteur et celle des roues lorsque l’effort résistant l’exige.
Elle rend possible la marche arrière du véhicule par l’inversion du sens
de rotation des roues motrices et réalise d’une façon permanente la séparation
des roues et du moteur, complétant ainsi l’action de l’embrayage .
Lexique à retenir :
ñombinaison,f – сочетание
couple,m – пара, пара сил, крутящий момент
démultiplication,f – передача с уменьшением числа оборотов,
понижающая передача
embrayage,m – сцепление
engrenage,m – шестеренка, зубчатая передача, зубчатое колесо
importance,f – величина
prise,f directe – прямая передача
résistance,f – сопротивление
sens,m – направление
séparation,f – разделение
provoquer – вызывать
vaincre – преодолевать
résistant,e – прочный
Lexique à expliquer :
rendre + adjectif
rendre possible – сделать возможным
sustantif + infinitif
la résistance à vaincre – сопротивление, которое нужно преодолеть
Répondez aux questions :
1. Quel mécanisme est appelé «la boîte de vitesses » ?
2. Où est situé cet organe mécanique ?
17
3. Quand faut-il modifier la prise directe ?
4. Comment s’effectue la marche arrière du véhicule ?
5. Quels types de boîtes de vitesses savez-vous ?
Exercices :
Exercice 1. Traduisez les phrases :
1. La boîte de vitesses rend possible la marche arrière du véhicule.
2. Il est impossible de vaincre le couple résistant avec la démultiplication
normale.
3. Il est possible de syncroniser toutes les quatre vitesses.
4. Cette nouvelle boîte de vitesses a des possibilités remarquables.
5. Les possibilités de charge de ce modèle sont moyennes mais le
comportement routier ne pose aucun problème.
6. Il est à noter des possibilités exceptionnelles de la boîte de vitesses
automatique
Exercice 2. Retenez : grâce à – благодаря чему-либо
Traduisez les phrases :
1. Grâce aux engrenages la boîte de vitesses permet de modifier la
démultiplication.
2. Les changements de vitesse se font automatiquement grâce à une
commande automatique incorporée à la boîte de vitesses.
3. Grâce à la boîte de vitesses automatique les manoeuvres de parking très
précis sont possibles.
4. On a assuré la facilité de manoeuvre grâce à l’utilisation des techniques
les plus modernes.
5. La quantité des polluants dans les échappements baisse de 30% grâce
aux techniques modernes.
Exercice 3. Traduisez :
a) le travail à faire
le moteur à essayer
le trajet à parcourir
b) rendre célèbre
rendre utile
rendre important
18
Unité 8. TRANSMISSION
Les organes de transmission interposés entre la boîte de vitesses et les
roues motrices ont pour but de transmettre à ces dernières le mouvement de
rotation disponible à la sortie de la boîte. Celle-ci est fixée au chassis alors
que les roues sont soumises au jeu de la suspension et ont un axe
perpendiculaire à l’arbre moteur.
Quelle que soit l’organisation de la transmission, celle-ci doit
comprendre un certain nombre d’organes successifs qui sont :
– des joints déformables qui ont pour but de transmettre le mouvement
à deux arbres ;
– un ou plusieurs arbres de transmission transmettant le mouvement
de rotation à des organes séparés par une certaine distance ;
– un renvoi d’angle (couple conique) destiné à transmettre le
mouvement de l’arbre longitudinal à l’essieu récepteur placé
perpendiculairement au premier ;
– un différentiel qui rend posiible le mouvement rotatif de deux roues
motrices. Le différentiel est l’organe qui transmet aux roues l’effort moteur,
tout en leur permettant, en cas de besoin, de tourner à des vitesses différentes.
Lexique à retenir :
axe,m – ось
joint,m – соединение, стык, шов
renvoi,m d’angle – угловая передача, карданная передача
suspension,f – подвеска
avoir pour but – иметь целью
interposer – ставить, размещать между чем-либо
transmettre – передавать
successifs – зд. стоящие последовательно друг за другом
alors que – тогда как
quelle que soit – какова бы ни была ..
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
Où sont situés les organes de la transmission ?
Qu’est-ce qu’ils ont pour but ?
A quoi sont soumises les roues ?
Qu’est-ce que chaque transmission doit comprendre ?
19
5.
6.
7.
8.
Quel est le rôle des joints déformables ?
Qu’est-ce que le renvoi d’angle fait ?
Quelle est la fonction du différentiel ?
Qu’est-ce qui permet aux roues de tourner à des vitesses différentes ?
Exercices :
Exercice 1. Traduisez les phrases. Faites attention aux verbes «transmettre»
et « soumettre» :
1. Le système peut comprendre un ou plusieurs arbres de transmission
transmettant le mouvement de rotation à des organes sérarés par une
certaine distance.
2. Le mouvement de l’arbre longitudinal est transmis à l’essieu récepteur.
3. Le différentiel est l’organe qui transmet aux roues l’effort moteur.
4. Les roues sont soumises au jeu de la suspension.
5. Cet arbre est soumis aux charges considérables.
Exercice 2. Traduisez :
l’arbre moteur, l’arbre coudé, l’arbre à cames, l’arbre articulé, l’arbre
primaire, l’arbre auxiliaire, l’arbre intermédiaire, l’arbre de distribution,
l’arbre de transmission, l’arbre vilebrequin , l’arbre de renvoi.
Exercice 3. Traduisez en faisant attention aux pronoms démonstratifs :
1. Les organes de transmission ont pour but de transmettre aux roues motrices
le mouvement de rotation de la boîte. Celle-ci est fixée au chassis.
2. Quelle que soit la structure de la transmission, celle-ci doit comprendre
un ou plusieurs arbres de transmission.
3. Les roues de la Renault Mégane sont légèrement plus grandes que celles
de la Renault Clio.
4. Les solutions techniques de la Renault Mégane présentent une parenté
très nette avec celles de la Renault Clio.
5. L’emploi des plastiques donne des avantages évidents. Ceux-ci sont
remarquables : pas de corrosion, pas d’entretien de peinture.
6. La suspension reste identique à celle du modèle précédent.
7. La boîte de vitesses automatique comprend une deuxième pompe à huile
indépendante du moteur ce qui permet de lancer celui-ci en poussant ou
en remorquant le véhicule lorsque la batterie est déchargée.
20
Unité 9. EMBRAYAGE
L’embrayage est un organe situé entre le moteur et la boîte de vitesses.
Il sert pour réaliser au moment du démarrage une liaison progressive entre le
moteur (arbre vilebrequin) et la transmission (boîte de vitesses). Il permet le
ralentissement ou l’arrêt du véhicule.
On peut classer les embrayages en deux principales catégories : 1. les
embrayages à friction, à ressorts de compression ou à attraction magnétique ;
2. les embrayages sans friction, hydrauliques ou électriques.
L’embrayage à friction quelle que soit sa conception particulière
comprend :
– un plateau solidaire à l’arbre moteur ;
– un plateau solidaire en rotation de l’arbre primaire de la boîte de
vitesses mais pouvant coulisser sur lui ;
– un ressort ;
– un téton porté par l’arbre moteur qui s’engage dans un coussinet de
l’arbre primaire et qui sert à centrer ce dernier.
L’embrayage doit être reglé à l’aide d’outils spéciaux dans un atelier.
Il faut veiller à ce que la timonerie de l’embrayage soit toujours bien entretenue.
Il ne faut pas oublier de graisser ses articulations parce que les articulations
sèches provoquent un broutement de l’embrayage.
Lexique à retenir :
arrêt,m – остановка
broutement,m – вибрация
coussinet,m – подшипник
embrayage,m – сцепление
embrayage,m à friction – фрикционное сцепление
embrayage,m à attraction magnétique – магнитное сцепление
plateau,m – диск
ralentissement,m – замедление
téton,m – выступ
timonerie,f – система рычагов управления
centrer – центровать
coulisser – скользить ïî
engager, s’engager – вставляться
entretenir – содержать в порядке, поддерживать в рабочем состоянии
solidaire – зд. общий, единый с…
21
Répondez aux questions :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Où est situé l’embrayage ?
A quoi est-ce qu’il sert ?
Qu’est-ce qu’il assure ?
Comment peut-on classer les embrayages ?
L’embrayage à friction que comprend-il ?
Comment est reglé l’embrayage ?
Exercices :
Exercice 1. Traduisez les phrases :
1. L’embrayage doit être reglé à l’aide d’outils spéciaux.
2. Par l’intermédiaire des arbres à renvoi ou d’engrenages le vilebrequin
commande les organes d’allumage et ceux de graissage.
3. Dans la voiture électronique le conducteur peut mettre son véhicule en
avant ou en arrière à l’aide d’un levier unique.
4. L’embrayage hydraulique grâce à ses pertes de puissance minimes et son
poids réduit est très efficace.
5. Pour la boîte de vitesses automatique les travaux d’entretien se limitent
au contrôle d’huile et à la vidange.
6. La boîte de vitesses automatique a permis de réaliser la suppréssion de
l’embrayage et du changement de vitesse.
7. Avec la boîte de vitesses automatique le démarrage se fait en première
vitesse.
Unité 10. DIRECTION
La direction d’une automobile comprend en principe les organes
suivants :le volant, la colonne et la boîte de direction, les leviers de direction,
la bielle de direction et la barre d’accouplement.
Le mécanisme transmettant les mouvements du volant au levier de
direction est logé dans la boîte de direction. Celle-ci est fixée au cadre ou,
dans les carrosseries monocoques sans chassis, à une traverse de la carrosserie.
La réduction du mouvement de la colonne de direction est effectuée par une
vis. Le mouvement du levier de direction est transmis aux roues avant par la
bielle de direction fixée par les articulations à rotule.
Lexique à retenir :
articulation,f à rotule – шаровое(шарнирное) соединение
barre,f d’accouplement – рычаг, соединительная штанга
bielle,f de direction – рычаг управления, рулевая штанга
braquage,m – поворот, угол поворота
carrosserie, f – кузов
colonne,f de direction – рулевая колонка
direction,f – рулевое управление, управление
inégalité,f – зд. неровность дороги
levier,m – рычаг, рукоятка
traverse,f – поперечная балка
vis,f [ ] – винт
lâcher – отпускать, ослаблять
loger – размещать
manier – управлять
dû, due à ( devoir) – вызванный, обусловленный чем-либо
La direction d’une automobile doit répondre aux exigences suivantes :
a) Le braquage donné aux roues avant ne doit pas être affecté voire
modifié par les inégalités de la route ou par l’appareil de suspension.
b) La direction doit se manier sans effort. L’angle de rotation du volant
doit être choisi suivant la vitesse de pointe atteinte, de manière que la direction
réagisse aux mouvements du volant de direction avec une rapidité suffisante.
c) L’arrêt automatique du mécanisme de direction doit être évité, de
sorte que le volant retourne spontanément dans sa position de marche en
ligne dès qu’on le lâche.
d) La direction ne doit pas transmettre jusqu’au volant les chocs dûs à
la réaction des roues aux inégalités de la route.
1. Comment doit se manier la direction?
2. Quels organes la direction comprend-elle ?
3. Où est logé le mécanisme qui transmet les mouvements du volant au
levier de direction ?
4. Où est fixée la boîte de direction ?
5. Comment est effectuée la réduction ?
6. Quelle pièce transmet le mouvement du levier aux roues ?
22
23
Répondez aux questions:
Exercices :
Exercice 1. Retenez : voire (adv.) – даже,
même (adv.) – даже
Traduisez :
1. Le braquage donné aux roues avant ne doit pas être affecté voire modifié
par les inégalités de la route.
2. Pour son modèle sportif Opel a changé tout voire la solution mécanique.
3. On a choisi une boîte de vitesses automatique pour conserver même
améliorer le rendement du moteur.
Exercice 2. Retenez : de manière que – так, чтобы
de sorte que
– таким образом, чтобы
de façon que
– так, чтобы
Traduisez :
1. L’angle de rotation de volant doit être choisi de manière que la direction
réagisse aux mouvements du volant avec une rapidité suffisante.L’arrêt
automatique du mécanisme doit être évité de sorte que le volant retourne
spontanémént dans sa position de marche dès qu’on le lâche.
2. La voiture doit être conçue de façon qu’elle offre le maximum de place
aux passagers.
3. Un dispositif de réglage auxiliaire permet de fournir aux cylindres une
quantité suffisante de mélange combustible de sorte que la part des
composants non brûlés diminue.
24
SOMMAIRE
Unité 1. MOTEUR ................................................................................... 3
Unité 2. FONCTIONNEMENT DU MOTEUR ....................................... 5
Unité 3. MOTEUR A EXPLOSION ......................................................... 8
Unité 4. ARBRE MOTEUR OU VILEBREQUIN ................................. 10
Unité 5. COMMANDE DE MOTEUR ................................................... 13
Unité 6. PISTON .................................................................................... 15
Unité 7. BOITE DE VITESSES ............................................................. 16
Unité 8. TRANSMISSION ..................................................................... 19
Unité 9. EMBRAYAGE.......................................................................... 21
Unité 10. DIRECTION........................................................................... 22
25
ДЛЯ ЗАПИСЕЙ
ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК
Задание № 3
Аудиторное чтение для студентов I–II курсов
Составитель Шадская Елена Сергеевна
Компьютерная верстка И. А. Яблоковой
Подписано к печати 20.05.11. Формат 60×80 1/16. Бум. офсетная.
Усл. печ. л. 1,6. Тираж 100 экз. Заказ 44. «С» 20.
Санкт-Петербургский государственный архитектурно-строительный университет.
190005, Санкт-Петербург, 2-я Красноармейская ул., д. 4.
Отпечатано на ризографе. 190005, Санкт-Петербург, 2-я Красноармейская ул., д. 5.
26
27
ДЛЯ ЗАПИСЕЙ
28
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
2
Размер файла
181 Кб
Теги
france, zadanie
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа